Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-122 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-082 hits on 1789-091 hits on 1789-102 hits on 1789-112 hits on 1789-123 hits on 1790-013 hits on 1790-021 hits on 1790-031 hits on 1790-042 hits on 1790-051 hits on 1790-062 hits on 1790-070 hits on 1790-083 hits on 1790-096 hits on 1790-102 hits on 1790-112 hits on 1790-125 hits on 1791-012 hits on 1791-021 hits on 1791-031 hits on 1791-045 hits on 1791-052 hits on 1791-0610 hits on 1791-072 hits on 1791-085 hits on 1791-096 hits on 1791-105 hits on 1791-119 hits on 1791-1218 hits on 1792-017 hits on 1792-0211 hits on 1792-038 hits on 1792-0420 hits on 1792-0515 hits on 1792-0613 hits on 1792-0717 hits on 1792-0830 hits on 1792-098 hits on 1792-105 hits on 1792-1110 hits on 1792-1245 hits on 1793-0114 hits on 1793-0222 hits on 1793-0327 hits on 1793-0425 hits on 1793-0515 hits on 1793-0620 hits on 1793-0723 hits on 1793-0827 hits on 1793-0921 hits on 1793-1022 hits on 1793-1123 hits on 1793-1215 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-1217 hits on 1795-011 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-071 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-124 hits on 1796-011 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-122 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-1215 hits on 1798-010 hits on 1798-021 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-052 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-091 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-125 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-031 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-122 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-1213 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-121 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-122 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 75 volumes
  • Tome 1 : 1789 – Introduction - états généraux - préliminaires. Cahiers des sénéchaussées et baillages [Agen - Amont] 1 résultat
    • Introduction

      - search term matches: (6)

      Introduction

      page 19
      ...homme de cœur sortira bientôt d'un pays le despotisme sera établi : s'il ne le-peut pas, il sera bientôt dégradé. la patrie n'est rien, on ne lui doit ri...
      ...es autres pour son plaisir, sou caprice ou son intérêt ; dès lors, chaque individu...
      « Un esclave ne doit rien, parce qu'il n'a rien en propre ; un homme de cœur sortira bientôt d'un pays le despotisme sera établi : s'il ne le-peut pas, il sera bientôt dégradé. la patrie n'est rien, on ne lui doit rien, parce que les devoirs sont réciproques. Le gouvernement qui appartient à un seul homme dispose de tous les autres pour son plaisir, sou caprice ou son intérêt ; dès lors, chaque individu a la permission tacite de s'avan- tager autant qu'il le pourra sur le souverain...
      ...achot, adressait au despotisme dans son ou- vrage sur les lettres de cachet. Veut-... Telles sont les paroles que Mirabeau, du fond d'un cachot, adressait au despotisme dans son ou- vrage sur les lettres de cachet. Veut-on que leur vérité devienne plus frappante, il suffit de relire l'histoire des d...
      ...de leurs foyers, jetés dans des cachots ou bannis pour de misérables querelles de ... ...ies, des enregistrements forcés, des exils, deux cent mille citoyens arra- chés de leurs foyers, jetés dans des cachots ou bannis pour de misérables querelles de théologie; des lettres de cachet sans nombre achetées et sur- prises à l'autorit...

      Introduction

      page 20
      ...ssé 94,000 livres. C'est avec le besoin ou la manie des grandes armées, avec l'éta... ... A l'époque du règne de Charles VII, les dépenses de la cour n'avaient jamais passé 94,000 livres. C'est avec le besoin ou la manie des grandes armées, avec l'éta- blissement de la marine militaire, mais surtout avec la corruption des cours, ...
      ...ue les taxes portassent sur la personne ou sur les mai- sons des citoyens, soit qu'on leur, demandât le cinquième ou le dixième de leurs récoltes, le cin- quantième ou le centième de leurs biens meubles et i...
      ...it qu'on fît d'autres combinaisons plus ou moins heureuses, c'était une nécessité ...
      ...lut qu'on les allât chercher en Italie, l'art de pressurer les peuples avait dé...
      ... de choses, lorsque les impositions devinrent générales dans" le royaume. Soit que les taxes portassent sur la personne ou sur les mai- sons des citoyens, soit qu'on leur, demandât le cinquième ou le dixième de leurs récoltes, le cin- quantième ou le centième de leurs biens meubles et immeubles, soit qu'on fît d'autres combinaisons plus ou moins heureuses, c'était une nécessité d'avoir des gens pour recueillir ces différents tri- buts; et le malheur de l'État voulut qu'on les allât chercher en Italie, l'art de pressurer les peuples avait déjà fait des progrès immenses.

      Introduction

      page 21
      ...r ses pensées, ré- prouvèrent un projet leurs intérêts particuliers ne se trouv... ...nt : malheureusement les perfides confidents qui avaient usurpé trop d'empire sur ses pensées, ré- prouvèrent un projet leurs intérêts particuliers ne se trouvaient pas; il fut abandonné (1).
      ... on n'eût plus.que sa mémoire à admirer ou à censurer et qu'on éprouva les terreur... ...t d'un fantôme de grandeur les accès de l'abîme ; mais qu'il parût profond quand on n'eût plus.que sa mémoire à admirer ou à censurer et qu'on éprouva les terreurs qui précèdent la guerre civile! Si le testament du feu roi n'avait pas été cas...

      Introduction

      page 22
      ...on lui désigna pour les plus ver- tueux ou les plus habiles. Le comte de Maurepas ... ...aient donner le nom de Désiré, qu'il refusa, appela auprès de lui les hommes qu'on lui désigna pour les plus ver- tueux ou les plus habiles. Le comte de Maurepas devint son conseil intime, son tuteur. Ce choix était un malheur ; courtisan dis...

      Introduction

      page 23
      ...maient encore une compagnie formidable, ou qui avaient encore un grand parti dans ... ...es lettres de cachet, tous les membres des Parle- ments qui, dans leur exil, formaient encore une compagnie formidable, ou qui avaient encore un grand parti dans la nation, seraient rentrés comme -de simples particuliers dans le sein'de leur ...

      Introduction

      page 25
      ...nt au-devant de tous les services réels ou sup- posés ; les dettes des princes fur... Les dons, les pensions, les gratifications volè- rent au-devant de tous les services réels ou sup- posés ; les dettes des princes furent liquidées; on acquitta même des créances simulées. On faisait acheter au roi...

      Introduction

      page 26
      blessé par imprudence oU par accident augmenta le tumulte et le ... blessé par imprudence oU par accident augmenta le tumulte et le danger. Il en fut cependant quitte pour la peur, Lorsqu'il sortit de la cour des...
      Dans la crise violente l'on se trouvait, le conseil n'imagina ... Dans la crise violente l'on se trouvait, le conseil n'imagina rien de mieux que de nommer l'archevêque de Toulouse principal ministre ; mais u...
      ...gereux pour l'autorité royale d'avancer ou de reculer, et lui fit faire l'un et l'... ...mprudences en imprudences il amena les chpses au point qu'il était également dangereux pour l'autorité royale d'avancer ou de reculer, et lui fit faire l'un et l'autre: heureusement pour la monarchie française, le Parlement ne fut ni plus pol...

      Introduction

      page 27
      ...der au roi si c'était un lit de justice ou une séance royale qu'il entendait tenir... ...arer ses volontés; ce qui fut fait (1). Le duc d'Orléans s'étant permis de demander au roi si c'était un lit de justice ou une séance royale qu'il entendait tenir, et de protester contre l'enregistrement, fut exilé ainsi que deux autres conse...
      ...omme on arrêtait un voyage de Compiègne ou de Fontainebleau. ...e, se joignit à lui, et ils arrêtèrent d'opérer une révolution au mois de mai, comme on arrêtait un voyage de Compiègne ou de Fontainebleau.

      Introduction

      page 28
      ...rmais braver ies foudres de Versailles, ou si les ministres, au risque d'encourir ... ... le Palais allait devenir un lieu d'immunité, d'où tout conseiller pourrait désormais braver ies foudres de Versailles, ou si les ministres, au risque d'encourir l'exécration de la France, emploieraient la violence pour faire exécuter les let...
      ...e leurs prérogatives, leurs prétentions ou leurs intérêts étaient com- promis. Ont...
      ... d'État dans les ministres déprédateurs ou fripons, dans- les despotes subalternes...
      ...s sortes d'horreurs ? Ont-ils préservé, ou même essayé de préserver le peuple de l...
      L'on reconnût bientôt en effet qu'ils n'avaient montré d'énergie qu'autant que leurs prérogatives, leurs prétentions ou leurs intérêts étaient com- promis. Ont-ils poursuivi» les crimes d'État dans les ministres déprédateurs ou fripons, dans- les despotes subalternes qui commettaient, au nom de Louis XVI, toutes sortes d'horreurs ? Ont-ils préservé, ou même essayé de préserver le peuple de l'oppressive progression des impôts ? Selon l'auteur de l'Éloge du chancelier de ...

      Introduction

      page 29
      ...édits du 8 mai 1788 (1). Peut-être eût- ou vu d'un œil tranquille l'établissement ...
      ...lliages ; quoique dangereux dans l'état se trouvait alors la législation frança...
      Peu de jours après la scène du Palais, parurent les fameux édits du 8 mai 1788 (1). Peut-être eût- ou vu d'un œil tranquille l'établissement de grands bailliages ; quoique dangereux dans l'état se trouvait alors la législation française, ils ne pouvaient manquer d'être utiles et agréables aux provinces. Mais la ...
      ...'archevêque de Sens; il ouvrit les yeux ou roi et à la reine sur la situa- tion dé...
      ...e qui pût retirer le royaume de l'abîme il était plongé ; il en avait parlé au ...
      C'est à M. d'Artois que l'on prétend que la France dut être délivrée de l'archevêque de Sens; il ouvrit les yeux ou roi et à la reine sur la situa- tion déplorable des affaires du royaume, sur l'in- capacité du ministre, et la nécessit...
      ... avaient déjà fait sentir au principal ministre que M. Necker était le seul homme qui pût retirer le royaume de l'abîme il était plongé ; il en avait parlé au roi. Le prélat consentait à lui abandonner en entier le département des finances...
      ...iquement et sans obstacle dans un temps mille entraves gê naient la liberté de ... ... pour faire des recherches sur son administration, et son ouvrage fut vendu publiquement et sans obstacle dans un temps mille entraves gê naient la liberté de la presse (l).

      Introduction

      page 30
      ...rre, arrivait de Versailles à l'instant ces forcenés, armés de torches brûlante... M. da Brienne, frère de l'archevêque et ministre de la guerre, arrivait de Versailles à l'instant ces forcenés, armés de torches brûlantes, s'ap- prochaient de son hôtel. Il va sur-le-champ chercher du secours. On eût...

      Introduction

      page 31
      ...me scène se répétait dans la rue Meslay demeurait le chevalier Dubois, et deux ... ...ouve entre eux sans aucune distinc- tion, et couvrent le pavé de cadavres. La môme scène se répétait dans la rue Meslay demeurait le chevalier Dubois, et deux rues de Paris furent inondées de sang.

      Introduction

      page 32
      ... dans quelles proportions territoriales ou de district on députerait, et comment v...
      ..., la grande question de voter par ordre ou par tête semblait préjuguée; et l'on sa...
      ...conde assemblée des notables avait deux points essentiels à déterminer, savoir : dans quelles proportions territoriales ou de district on députerait, et comment voteraient les députés. Si on députait suivant,l'ancien cadastre des élec- tions,...
      ...les passions. Si on suivait l'ordre naturel de la pQpulation et de la pro priété, la grande question de voter par ordre ou par tête semblait préjuguée; et l'on sait combien le clergé et la noblesse tenaient au domaine arist- ocratique des pri...
      ...essis-les-Tours, au- dessus des cachots il enchaînait les victimes qu'il réserv... ...tout dégoûtant du sang français, armant la justice d'un poignard, habitant au Plessis-les-Tours, au- dessus des cachots il enchaînait les victimes qu'il réservait à des tourments obscurs, vivant familièrement avec le bourreau qu'il appelai...

      Introduction

      page 33
      ... en se rendant en corps à une assemblée ils ne devaient assister que par député... ... se conformant point aux lois établies pour le nombre de leurs représentants, et en se rendant en corps à une assemblée ils ne devaient assister que par députés : ils avaient pour eux le Parlement et l'archevêque d'Aix, et contre eux la ju...
      ...ectrique dans l'assemblée des communes, il eut toutes les occasions de se venge... ...le eut bientôt à se repentir de l'avoir forcé à porter Ta fougue de son génie électrique dans l'assemblée des communes, il eut toutes les occasions de se venger de la haine des ordres privilégiés. A Aix, la jeune bourgeoisie lui assigna un...

      Introduction

      page 34
      ... de ce mouve- ment universel, au moment elle venait de rendre à la patrie des s...
      ...une insurrec- tion contre elle, excitée ou fomentée par le mi- nistère, en représa...
      La noblesse bretonne, surprise de ce mouve- ment universel, au moment elle venait de rendre à la patrie des services signalés, crut voir dans ce concert unanime du peuple une insurrec- tion contre elle, excitée ou fomentée par le mi- nistère, en représailles de la protection qu'elle avait accordée aux Parlements (1).

      Introduction

      page 35
      On les saisit au moment ils sortaient de leurs auberges pour se... On les saisit au moment ils sortaient de leurs auberges pour se rendre aux États. On les attaque, on les ppursuit, on les presse de toutes part...
      ...déposent leurs armes dans les magasins, ils établissent des corps de garde, et ...
      ...eaux désastres, donna aux Etatg l'ordre ou le conseil de se séparer, jusqu'au mo- ment le calme renaîtrait et permettrait de l...
      ...dans la ville, confèrent avec des commissaires nommés par les jeunes patriotes, déposent leurs armes dans les magasins, ils établissent des corps de garde, et se décident à attendre les événements. Le commandant, ne pré- - voyant que nouveaux désastres, donna aux Etatg l'ordre ou le conseil de se séparer, jusqu'au mo- ment le calme renaîtrait et permettrait de les rassembler. Tous les ordres sentirent la nécessité de cette séparation.
      ... attribua ces désastres à l'insouciance ou à la malveillance du parlement. Tous fr... On attribua ces désastres à l'insouciance ou à la malveillance du parlement. Tous frémissaient à l'approche de cette assemblée qui allait détruire leur existence po...
  • Tome 2 : 1789 – États généraux. Cahiers des sénéchaussées et baillages [Angoumois - Clermont-Ferrand] 1 résultat
    • Sénéchaussée du boulonnais

      - search term matches: (2)

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 415
      ...vraie grandeur d'âm'e qui consiste à se vaincre soi-même par la force qu'on a de se sou...
      ...ostentation. Quel mal y fait-il encore, ou plutôt quel mal n'y fait-il pas? M est ...
      Il y détruit la véritable noblesse de sentiments, la vraie grandeur d'âm'e qui consiste à se vaincre soi-même par la force qu'on a de se soumettre, malgré les répugnances de la nature, le respect humain à la loi divine, ...
      ...osité dont les folles et ruineuses profusions n'ont pour but que la montre et l'ostentation. Quel mal y fait-il encore, ou plutôt quel mal n'y fait-il pas? M est le germe, l'amorce et l'aliment d'une infinité de désordres ;il est cause que ch...
      ...nimaux.; que tant de familles opulentes ou aisées s'appauvrissent par des dépenses... ...nger à leur âme, à leur corps, et tiré en grande partie des dépouilles de vils animaux.; que tant de familles opulentes ou aisées s'appauvrissent par des dépenses fort supérieures à leurs revenus ; que tant de ménages indigents se' désolent d...
      ... ledamnable cours : parle retranchement ou du moins par la diminution notable des ... ...e si grands maux pat les moyens les plus propres à en tarir la funeste source et ledamnable cours : parle retranchement ou du moins par la diminution notable des objets qui ne servent qu'à nourrir et entretenir le luxe et l'im-fâme luxure, do...
      ...ns les saints jours, et de la nécessité sont quantité d'où* vriers de manquer p... ... autres à gémir des travaux continuels qui se font sur le port de cette ville dans les saints jours, et de la nécessité sont quantité d'où* vriers de manquer presque jusqu'à la messe, pour servir les bateaux anglais qui viennent chercher d...

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 416
      ...tout de tenir la main à leur exécution, ou au moins d'ordonner que les ouvrages im... ...es ordonnances et édits de ,1547 et .1551, déjà rendus sur cette matière, et surtout de tenir la main à leur exécution, ou au moins d'ordonner que les ouvrages imprimés soient souscrits du nom de l'auteur et toujours, au moins, du nom de l'im...
      ...uemment des preuves publiques d'ivresse ou s'oubliât au point de se livrer au libe... pis, qu'un pasteur donnât fréquemment des preuves publiques d'ivresse ou s'oubliât au point de se livrer au libertinage, ne serait-il pas évident qu'il ne pourrait continuer ses fonctions sans...
      ...re les ordonnances, qui est le seul cas Charles IX et Henri III veulent, par l'... ...ue lorsque les juges d'Eglise prononceraient en leurs jugements directement contre les ordonnances, qui est le seul cas Charles IX et Henri III veulent, par l'article 59 de l'ordonnance de Blois, qu'ils soient admis, ils seraient plus rare...
      ...de discipline, quand il s'agit de délit ou crime (qui n'est point cas privilégié),... 2° Que tout appel interjeté en matière de discipline, quand il s'agit de délit ou crime (qui n'est point cas privilégié), ne peut être que dévolutif au supérieur ecclésiastique, non suspensif, sans quo...
      ...t appel puisse réparer sa contravention ou son omission, ce qui ne devrait pas sou... ...s l'arrêt.à intervenir, de sorte que, sans renvoi à un autre juge, celui dont est appel puisse réparer sa contravention ou son omission, ce qui ne devrait pas souffrir de difficulté, quand il ne s'agit que d'abus peu importants. On ajoute que...

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 417
      ...reigne l'usage au cas de crimes d'Etat, ou autres cas vraiment graves au plus, mai... ...amer la justice et la religion du Roi, et le supplier de donner une loi qui restreigne l'usage au cas de crimes d'Etat, ou autres cas vraiment graves au plus, mais en laissant toujours à l'official la liberté de la refuser sans qu'il puisse ê...
      ...esoins des prêtres et des pasteurs âgés ou infirmes qui, après avoir consacré leur... ... Ces unions auraient encore l'avantage de procurer des fonds pour subvenir aux besoins des prêtres et des pasteurs âgés ou infirmes qui, après avoir consacré leurs travaux et leur vie à l'église, ont bien droit
      ...t de ceux dont l'établissement aura été ou sera jugé nécessaire par les évêques de... Qu'il convient donc aussi d'augmenter le sort de ceux dont l'établissement aura été ou sera jugé nécessaire par les évêques des lieux, sans toutefois le porter à la moitié de la portion congrue qui serait f...
      ..., par son édit de mars 1768, fixé l'âge on pourrait s'engager. pour la professi... Le feu Roi, auguste aïeul de Sa Majesté, a, par son édit de mars 1768, fixé l'âge on pourrait s'engager. pour la profession religieuse à vingt et un ans; il ne l'a fait que par forme d'épreuve, dans le...

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 418
      ...le service et en appelant, par quartier ou par semestre, le nombre d'ecclésiastiqu... ..., de quoi desservir sa chapelle et celle de son auguste famille, en simplifiant le service et en appelant, par quartier ou par semestre, le nombre d'ecclésiastiques qui lui
      ...cune approbation, ce qui, dans un temps les bons principes sont généralement mi... ...es s'ingèrent dans l'éducation de la jeunesse sans avoir préalablement obtenu aucune approbation, ce qui, dans un temps les bons principes sont généralement mis en oubli, ne peut être que très-préjudiciable
      ...des hommes sages, vertueux, capables de vaincre les obstacles que la licence des armes ... ...our cela de tenir la main à ce qu'on ne prenne pour aumôniers des régiments que des hommes sages, vertueux, capables de vaincre les obstacles que la licence des armes oppose au zèle le plus actif, le plus grand et le plus vigilant, et qu'ils fusse...

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 419
      ...avoir obtenu approbation, tenir l'école ou pension, pour l'éducation de la jeuness... 3° Que nul ne pourra, sans avoir obtenu approbation, tenir l'école ou pension, pour l'éducation de la jeunesse ;
      ...e délai d'un an, au greffe du bailliage ils résideront. ... voudront jouir de la tolérance civile soient tenus de se faire inscrire, sous le délai d'un an, au greffe du bailliage ils résideront.
      ...mes qui ne la suivent pas, qui ignorent ou qui ne peuvent pas apprécier les obliga... ...ligion d'une manière sensible que de laisser le choix de ses ministres à des hommes qui ne la suivent pas, qui ignorent ou qui ne peuvent pas apprécier les obligations du saint ministère, et qui au moins sont indifférents à ce qui l'intéresse...

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 420
      ...l'assemblée des trois ordres qu'un abbé ou prieur qui le serait. Ce n'a donc pu êt... ...n altère point les droits, et un dignitaire qui est chanoine n'en a pas moins à l'assemblée des trois ordres qu'un abbé ou prieur qui le serait. Ce n'a donc pu être que par un défaut de connaissance sur la nature des dignités, qu'on a refusé ...
      ...ennes évaluations, faites à des époques le bien n'avait pas à beaucoup près la ... ...actuelle de ses biens, au lieu que celles des autres ordres est fixée sur d'anciennes évaluations, faites à des époques le bien n'avait pas à beaucoup près la même valeur qu'il a actuellement.

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 421
      ...eurs des dîmes inféodées à aucun titre, ou d'ordonner que les dîmes inféodées cont... ...il est de toute justice de rendre aux curés un bien qui n'appartient aux possesseurs des dîmes inféodées à aucun titre, ou d'ordonner que les dîmes inféodées contribueront à toutes les dîmes ecclésiastiques.
      ...es principes uniformes dans le royaume, ou au moins dans chaque province, sur le f... Remontre combien il serait à désirer qu'une loi nouvelle consacrât des principes uniformes dans le royaume, ou au moins dans chaque province, sur le fait des dîmes ; qu'elle tarirait la source dé contestations toujours renaissante...

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 422
      Remontre que l'état se trouve la juridiction du Boulonnais,...
      ...r une place et les moyens de l'acheter, ou l'ordre de la succession dans une famil...
      Remontre que l'état se trouve la juridiction du Boulonnais, ainsi que la plupart des juridictions du,royaume, mérite toute la considération...
      ...importantes pour la société à des hommes dont tout le mérite soit l'envie d'avoir une place et les moyens de l'acheter, ou l'ordre de la succession dans une famille, et en écarter des hommes que leurs talents et leurs vertus mettraient dans l...
      ...s moyens de prévenir beaucoup de procès ou d'en étouffer un grand nombre dans leur... ...s à en indiquer les remèdes à Sa Majesté ; peut-être même pourrait-on trouver des moyens de prévenir beaucoup de procès ou d'en étouffer un grand nombre dans leur naissance.
      ...n 1781, se sont successivement dissipés ou du moins ont été mis hors des mains du ... ...leur dont ils sont suceptibles. (Ces domaines, est-il dit dans le compte rendu en 1781, se sont successivement dissipés ou du moins ont été mis hors des mains du Roi, et par des libéralités, et par des concessions à vil prix, et par la format...

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 423
      ...e maisons déjà opulentes. Dans un temps il faut que les peuples joignent de nou... l'Etat, qui n'augmente ses charges, et souvent pour accroître la fortune de maisons déjà opulentes. Dans un temps il faut que les peuples joignent de nouvelles contributions à des contributions déjà bien onéreuses, il semble que la s...

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 424
      ...ir secourir leurs paroissiens indigents ou malades, fonctions essentielles à leur ... ...érale est l'injustice des cures à portion congrue; elle prive les curés de pouvoir secourir leurs paroissiens indigents ou malades, fonctions essentielles à leur ministère. Ces curés ont à peine de quoi vivre en Roulonnais, et l'éloignement d...
      ...toutes dépenses qui concernent le culte ou ses ministres, ainsi qu'aux gages des m... ...mposition fût à l'avenir assujettie aux réparations de nef, de presbytères et à toutes dépenses qui concernent le culte ou ses ministres, ainsi qu'aux gages des maîtres et maî-
      ...nnais déclarent qu'ils veulent vivre et mourir dans la religion catholique, apostoliqu... Les Roulonnais déclarent qu'ils veulent vivre et mourir dans la religion catholique, apostolique et romaine, qui sera maintenue dans toute l'étendue du royaume; mais comme plu...

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 425
      tresses d'école, à l'entretien ou fournitures des bâtiments nécessaires à... tresses d'école, à l'entretien ou fournitures des bâtiments nécessaires à la séparation des deux sexes dans lesdites écoles ; et qu'enfin les ministres d...
      ...ler la loi, qu'il ne puisse être établi ou prorogé aucun impôt sans le consentemen... ...s personnes en ont également souffert. Il est temps d'y mettre fin et de renouveler la loi, qu'il ne puisse être établi ou prorogé aucun impôt sans le consentement de la nation assemblée, qu'à cet effet la convocation des Etats généraux soit ...
      ...attribués à chaque grade, les provinces ou villes particulières ne soient plus ass... ...e à désirer que le traitement de l'armée soit tel qu'au moyen des appointements attribués à chaque grade, les provinces ou villes particulières ne soient plus assujetties à aucunes charges ni impositions relatives à leur établissement, logeme...
      ...d'après la connaissance qu'on acquiert, ou « le préjugé qu'on se forme de la fortu... ...absolument soumis à l'arbitraire. « On ne peut y procéder (dit M. Necker) « que d'après la connaissance qu'on acquiert, ou « le préjugé qu'on se forme de la fortune des « particuliers, ce qui devient absolument arbi-« traire ». Cet impôt est ...

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 426
      ...nt fixé et devant fixer à jamais le cas les juges doivent les accorder pour l'i... ..., et quant aux arrêts de surséances, aucun ne doit émaner du conseil, la loi ayant fixé et devant fixer à jamais le cas les juges doivent les accorder pour l'intérêt commun dés créanciers et des débiteurs.
      ...a nation de leur conduite, et les Etats ou commissions intermédiaires de la provin... Les ministres resteront responsables envers la nation de leur conduite, et les Etats ou commissions intermédiaires de la province à laquelle appartiendrait le détenu devraient être avertis, non de la cause, ...
      La question d'opiner par tête ou par corps devant être la première agité... La question d'opiner par tête ou par corps devant être la première agitée par les Etats généraux, le représentant de la noblesse du Boulonnais ne prendr...

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 427
      ...rovince, sur la durée et la présidence, ou d'une manière uniforme pour tout le royaume, ou d'une manière relative à la constitutio... chaque province, sur la durée et la présidence, ou d'une manière uniforme pour tout le royaume, ou d'une manière relative à la constitution et aux privilèges de chaque province en particulier, le Boulonnais souscrira à...
      ... joui entièrement jusqu'à l'année 1740, M. le comte de Maurepas, par pure bonté... ...encore plus nécessaire à celui des chevaux qu'à aucun autre ; le Boulonnais en a joui entièrement jusqu'à l'année 1740, M. le comte de Maurepas, par pure bonté, donna des étalons étrangers qui n'eurent point le succès qu'il s'en était prom...
      ...éraux le soin de discuter les avantages ou les inconvénients des droits de contrôle et insinuation, ou se borne à demander que, s'ils laissent...
      ... ne plus courir le risque d'être trompe ou abusé par aucun préposé du fisc.
      Le Boulonnais remet aux Etats généraux le soin de discuter les avantages ou les inconvénients des droits de contrôle et insinuation, ou se borne à demander que, s'ils laissent subsister ces droits, ils fassent en même temps publier un tarif qui mette les ...
      ...ns toute occasion, et que l'homme le plus simple puisse le juger par lui-même et ne plus courir le risque d'être trompe ou abusé par aucun préposé du fisc.

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 428
      ...l s'en trouve souvent de fort éloignées il n'est pas possible de porter des eng... ...les sont presque toujours mêlées parmi d'autres propriétés, et dans le nombre, il s'en trouve souvent de fort éloignées il n'est pas possible de porter des engrais, à cause de leur distance et de la difficulté des chemins ; communément aus...
      ...ents de convenance, surtout en ce pays, les lods et ventes sont d'un quint pour... ...hanges ; mais l'assujettissement aux droits seigneuriaux s'oppose à ces arrangements de convenance, surtout en ce pays, les lods et ventes sont d'un quint pour les fiefs et d'un quart pour les rotures.
      ... faits à ses forêts par des usurpations ou concessions. ...lamer, avec les plus vives instances, de rentrer en possession des démembrements faits à ses forêts par des usurpations ou concessions.
      Que des compagnies éloignées ou des particuliers étrangers qui s'en ren... Que des compagnies éloignées ou des particuliers étrangers qui s'en rendraient adjudicataires enlèveraient aux paroisses les avantages qu'elles auraien...

      Sénéchaussée du boulonnais

      page 429
      Dans ce moment heureux le Roi a daigné inviter le nation à con... Dans ce moment heureux le Roi a daigné inviter le nation à concourir -avec lui au bien général, l'ordre de la noblesse insiste particuliè-ment...
      ... si la pauvreté a pour cause la paresse ou des malheurs. Enfin que la mendicité so... ...cité soit proscrite d'un village à l'autre, afin que dans chacun d'eux on s;ache si la pauvreté a pour cause la paresse ou des malheurs. Enfin que la mendicité soit détruite en entier si l'on trouve des moyens d'y parvenir.
      Que partout il y a des communes et un sol qui ne se... Que partout il y a des communes et un sol qui ne se refuse pas à la culture des pommes de terre, il soit assigné un quartier de ter...
  • Tome 4 : 1789 – États généraux. Cahiers des sénéchaussées et baillages [Mirecourt - Paris (hors les murs)] 2 résultats
    • Bailliage de nemours

      - search term matches: (4)

      Bailliage de nemours

      page 106
      3° Dans le cas Sa Majesté se rendrait aux vœux de la n... 3° Dans le cas Sa Majesté se rendrait aux vœux de la nation pour la liberté de la presse, nous la supplions de ne permettre l'impressi...

      Bailliage de nemours

      page 107
      ...petit vestige qu'une terre, une commune ou place publique ont pu ou dû appartenir au Roi, les agents du dom... ...qui en résultent sont aussi effrayants que multipliés. Lorsqu'il existe le plus petit vestige qu'une terre, une commune ou place publique ont pu ou dû appartenir au Roi, les agents du domaine s'én mettent en possession sans nul égard pour les propriétaires et possess...
      ...propriétaires sans relâche depuis vingt trente ans* malgré la décision obtenue ... ...s lais et relais de la mer ; les agents des domaines travaillent et rongent les propriétaires sans relâche depuis vingt trente ans* malgré la décision obtenue par le parlement de Bordeaux, sur les alluvions, en présénce du Roi.
      ...iser celles qui sont franches de droits ou qui se sont rédimées. ...cher et commerçable. Assujettir à la réforme toutes les provinces, sauf à indemniser celles qui sont franches de droits ou qui se sont rédimées.
      ...les échappées des vaches, moutons, oies autres aniftiàux. Les Etats feront en e... ...ude dé questions sur de légers délits occasionnés par la débauche des cabarets, les échappées des vaches, moutons, oies autres aniftiàux. Les Etats feront en eorté qu'il sbit érigé uta tributial composé de trois jugeâ de paix par village, ...

      Bailliage de nemours

      page 109
      ...autres terrains que les lances, friches ou autres endroits vagues et incultes; que... 47° Que les gros décimateurs soient indemnisés si l'on plante dans d'autres terrains que les lances, friches ou autres endroits vagues et incultes; que les frais de maîtrise pour les bois de réserve, qui absorbent les trois quarts ...
      ...paroissiale; que les baillis, sénéchaux ou leurs lieutenants soient suffisamment a... ...ue du royaume et envoyées à chaque curé pour être publiées au prône de la messe paroissiale; que les baillis, sénéchaux ou leurs lieutenants soient suffisamment autorisés à les faire mettre à exécution.
      ...issent répondre de ce qu'ils auront dit ou fait dans les Etats généraux, si ce n'é... ...énéraux soient déclarés personnes inviolables, et que, dans aucun cas, ils ne puissent répondre de ce qu'ils auront dit ou fait dans les Etats généraux, si ce n'ést aux Etats généraux eux-mêmes.
      Art. 5. Que dans le cas cependant l'opinion par ordre serait absolument r... Art. 5. Que dans le cas cependant l'opinion par ordre serait absolument rejetée par les Etats généraux, et lorsque le député du bailliage aura vu qu'une ...

      Bailliage de nemours

      page 110
      ... venir, de vivre et de demeurer partout il plaît, dans l'intérieur et hors du r...
      ...x Etats généraux pour déterminer le cas il serait nécessaire de restreindre cet...
      ... tout Français ; que l'on comprenne sous ce titre de liberté le droit daller, de venir, de vivre et de demeurer partout il plaît, dans l'intérieur et hors du royaume, sans qu'il soit besoin d'aucune permission, s'en rapportant aux Etats généraux pour déterminer le cas il serait nécessaire de restreindre cette liberté pour la sortie du royaume.
      Art. 10. Que toute personne détenue ou arrêtée, de quelque manière que ce puis... Art. 10. Que toute personne détenue ou arrêtée, de quelque manière que ce puisse être, soit remise, dans un délai fixé par les Etats généraux, entré les mains...
      ...ournissant caution, excepté dans le cas le détenu serait prévenu d'un délit qui... Art. 11. Que l'élargissement provisoire soit toujours acpordé en fournissant caution, excepté dans le cas le détenu serait prévenu d'un délit qui entraînerait une punition corporelle.
      ...lors tout objet traité dans la première ou la seconde chambre puisse être également proposé, rejeté ou accepté dans l'autre, de manière que le... ...omposée dans la proportion d'un membre du clergé et de deux de la noblesse. Qu'alors tout objet traité dans la première ou la seconde chambre puisse être également proposé, rejeté ou accepté dans l'autre, de manière que le consentement libre des deux chambres séparées soit nécessaire pour donner force...
      ...e cas de guerre, de changement de règne ou de régence, les Etats généraux soient a... Art. 22. Que dans le cas de guerre, de changement de règne ou de régence, les Etats généraux soient assemblés dans l'espace de six semaines.
      Art. 25. Que, dans le cas la tenue des Etats •généraux passerait ... Art. 25. Que, dans le cas la tenue des Etats •généraux passerait le terme d'un an, à dater du jour de leur première séance, que les circonstances...
      Art. 26. Qu'aucun impôt ou contribution quelconque ne sera jamais ... Art. 26. Qu'aucun impôt ou contribution quelconque ne sera jamais accordé que pour un temps limité, et au plus pour deux ans, à dater du jour de l...
      ...corps chargé par eux de les représenter ou de travailler en leur nom. ...ue les Etats généraux n'établissent, sous aucune dénomination quelconque, aucun corps chargé par eux de les représenter ou de travailler en leur nom.

      Bailliage de nemours

      page 111
      ...e, aucun papier circulant, aucun office ou commission, de quelque nature qu'ils so... Art. 39. Qu'aucun emprunt, Sous quelque forme qu'il puisse être, aucun papier circulant, aucun office ou commission, de quelque nature qu'ils soient, ne puissent être créés et établis que par la volonté et le consentement de...
      ... en état de discuter lés plans proposés ou d'en offrir de nouveaux. ...l'on puisse appeler, s'il est nécessaire, toute personne hors des Etats généraux en état de discuter lés plans proposés ou d'en offrir de nouveaux.
      ...her à la défense de l'État, dans le cas on convoquerait le ban et l'arrière-ban... ...illiage de Nemours est de conserver le droit qui appartient à son ordre, de marcher à la défense de l'État, dans le cas on convoquerait le ban et l'arrière-ban.
      ...e toute personne exerçant charge, place ou emploi à la cour ne puisse etré députée... Art. 65. Que toute personne exerçant charge, place ou emploi à la cour ne puisse etré députée aux Etats généraux.
      ...-L'ocdre-du clergé, est que tout évêque ou abbé commenda-taire sbit tenu dé résider dans son diocèse ou abbaye, et qu'il ne lui soit pas permis... ...rt. 68. Le vœu de l'ordre de la noblesse du bailliage^de Nemours, relativement à-L'ocdre-du clergé, est que tout évêque ou abbé commenda-taire sbit tenu dé résider dans son diocèse ou abbaye, et qu'il ne lui soit pas permis devoir un

      Bailliage de nemours

      page 112
      ...e les nouveaux possesseurs de bénéfices ou commanderies soient obligés de mainteni... Art. 72. Que les nouveaux possesseurs de bénéfices ou commanderies soient obligés de maintenir les baux de leurs prédécesseurs, à moins qu'il n'y ait lésion du tiers.

      Bailliage de nemours

      page 113
      ...é déterminé par celui d'un grand nombre ou d'un petit nombre de paroisses, ou par le seul pouvoir de la raison, manifesté dans le travail de ses commissaires, ou dans les conférences entre ses députés. ...nt, il se croira obligé de parler affirmativement, soit que son sentiment ait été déterminé par celui d'un grand nombre ou d'un petit nombre de paroisses, ou par le seul pouvoir de la raison, manifesté dans le travail de ses commissaires, ou dans les conférences entre ses députés.
      ...ir dans l'armée, soit qu'elle le voulût ou ne le voulût pas, depuis qu'elle est maîtresse ou d'entrer dans la magistrature ou de cultiver en paix ses champs paternel... Mais depuis qu'on a cessé d'obliger la noblesse à servir dans l'armée, soit qu'elle le voulût ou ne le voulût pas, depuis qu'elle est maîtresse ou d'entrer dans la magistrature ou de cultiver en paix ses champs paternels; depuis qu'elle est payée par le peuple beaucoup mieux que le peuple, et en ou...

      Bailliage de nemours

      page 114
      ... plupart d'entre elles n'avaient qu'une ou deux charrues ; que 500,000 francs repa... ...yaume plus de six mille familles nobles qui fissent valoir un labourage ; que la plupart d'entre elles n'avaient qu'une ou deux charrues ; que 500,000 francs repartis sur l'Etat entier faisaient donc les frais de cette espèce de prime pour l'...
      ... propriétaire est noble, ecclésiastique ou privilégié, il se trouve quitte lorsque... Mais si le propriétaire est noble, ecclésiastique ou privilégié, il se trouve quitte lorsque la taille d'exploitation du fermier est payée, et on ne lui demande rien à rais...
      ... propriétaire est ecclésiastique, noble ou pourvu de quelque charge qui donne des ... ...x, mais le plus pauvre de la nation; elles n'en payent qu'une seule lorsque leur propriétaire est ecclésiastique, noble ou pourvu de quelque charge qui donne des privilèges.
      ... propriétaire est noble, ecclésiastique ou privilégié, et cette espèce de biens fo... ...appartiennent à l'ordre laborieux; ils ne sont soumis à aucune taille lorsque le propriétaire est noble, ecclésiastique ou privilégié, et cette espèce de biens forme la plus grande partie de la richesse des deux ordres supérieurs, et par cons...
      ...foncière que comme dixièmes,, champarts ou autres droits seigneuriaux; cela forme ... ... net soit entre les mains des deux ordres supérieurs, tant à titre de propriété foncière que comme dixièmes,, champarts ou autres droits seigneuriaux; cela forme encore 100 millions de revenus qui ne contribuent à l'imposition territoriale qu...
      ...s propriétaires nobles, ecclésiastiques ou privilégiés. Sans doute, c'est encore u... ...le pas ici des 12,000 charrues qui paraissent mises directement en valeur par des propriétaires nobles, ecclésiastiques ou privilégiés. Sans doute, c'est encore une surcharge pour le peuple, puisque aucune exemption ne peut avoir lieu dans un...

      Bailliage de nemours

      page 115
      Comment des idées d'illustration ou de dignité ont-elles pu faire passer pa... Comment des idées d'illustration ou de dignité ont-elles pu faire passer par-dessus le danger d'une si grande erreur politique !
      ...artition, confiée aux Etats provinciaux ou assemblées provinciales de département,... ...le soit supprimée et qu'il soit substitué un imposition territoriale dont la répartition, confiée aux Etats provinciaux ou assemblées provinciales de département, et municipales,soit faite, sans aucune exception ni exemption, sur tous les bie...
      ... levée en totalité dans chaque paroisse se trouvent les biens ; qu'on n'en rése...
      ...er chercher la personne du propriétaire elle habitera : ce qui met double taxe ...
      ...s campagnes qui deviennent cultivateurs ou veulent vivre à portée de leurs fermier...
      ...s champs qu'ils tiennent de leurs pères ou qu'ils peuvent avoir acquis et d'y cons...
      ...e l'imposition n'ait rien d'arbitraire, qu'elle soit locale et réelle, assise et levée en totalité dans chaque paroisse se trouvent les biens ; qu'on n'en réserve pas une partie pour aller chercher la personne du propriétaire elle habitera : ce qui met double taxe sur les propriétaires des campagnes qui deviennent cultivateurs ou veulent vivre à portée de leurs fermiers, et fait échapper à la moitié de l'impôt les citadins, dont on ne peut connaît...
      ...ne les citoyens du tiers-état qui ont amassé des capitaux, de se retirer dans les champs qu'ils tiennent de leurs pères ou qu'ils peuvent avoir acquis et d'y consacrer leurs capitaux à l'agriculture.
      ...able puisse faire constater la justesse ou l'erreur de sa taxe par tous ses concit... ...isses, jusqu'aux plus grandes provinces dans les Etats généraux, chaque contribuable puisse faire constater la justesse ou l'erreur de sa taxe par tous ses concitoyens de tout ordre, de iout rang, contribuables comme lui, et que l'arbitraire ...

      Bailliage de nemours

      page 116
      ... le Roi à ce sujet, que ces 4 millions, ou ces 8 millions d'aujourd'hui, seraient ... ...spécifia en propres termes, dans ses délibérations et dans le contrat passé avec le Roi à ce sujet, que ces 4 millions, ou ces 8 millions d'aujourd'hui, seraient payés annuellement pour tenir lieu de capitation.
      ...t un don gratuit de 4 millions d'alors, ou de 8 millions d'aujourd'hui, tenant lie... ...01, le clergé renouvela le même contrat, la même obligation de payer annuellement un don gratuit de 4 millions d'alors, ou de 8 millions d'aujourd'hui, tenant lieu et place de capitation, et ce payement a été régulièrement fait jusqu'en 1705.
      ...n payement annuel de 4 millions d'alors ou de 8 millions d'aujourd'hui, qui, s'il ... ...tous les autres citoyens; mais le clergé y échappa. Il continua jusqu'en 1710 son payement annuel de 4 millions d'alors ou de 8 millions d'aujourd'hui, qui, s'il eût acquitté les deux sous pour livre comme la noblesse et le peuple, aurait dû ...
      ...tribution de 4,400,000 livres du temps, ou 8,800,000 Iivi'es de notre monnaie actu...
      ... ne donna donc que 24 millions d'alors, ou 48 millions d'aujourd'hui, pour un paye...
      ...oup d'autres citoyens ce rachat : mais au lieu de le faire sur le pied d'une contribution de 4,400,000 livres du temps, ou 8,800,000 Iivi'es de notre monnaie actuelle, ce qu'il aurait dû, s'il n'eût pas commencé à payer de moins que la nobles...
      ...buables les deux sous pour livre, il ne le fit que sur le pied de 4 millions, et ne donna donc que 24 millions d'alors, ou 48 millions d'aujourd'hui, pour un payement qui eût coûté 52,800,000 livres de notre monnaie présente aux nobles et aux...
      ... quatorzième des neuf dixièmes restant, ou que d'un quinzième au plus, des biens d... ...gistrature et les personnes employées à la cour ne soient propriétaires que d'un quatorzième des neuf dixièmes restant, ou que d'un quinzième au plus, des biens du royaume ; ces trois classes de citoyens réunis ne peuvent pas être d'un tiers ...
      ...clésiastique, puisque le clergé ne peut mourir. ...oyens qui l'avaient achetée comme lui, devait durer à perpétuité pour l'ordre ecclésiastique, puisque le clergé ne peut mourir.

      Bailliage de nemours

      page 117
      ...a capitation distribuée selon le titre, ou répartie suivant le loyer, n'est pas én... ...t point qui prennent ce parti ; on en doit conclure que la disproportion entre la capitation distribuée selon le titre, ou répartie suivant le loyer, n'est pas énorme à Paris.
      ...t réglée constamment à 1 sou pour livre ou au vingtième du revenu. La taille de propriété est réglée constamment à 1 sou pour livre ou au vingtième du revenu.
      Les accessoires ou le second brevet, sur l'une et l'autre ... Les accessoires ou le second brevet, sur l'une et l'autre taille, sont à 10 sous pour livre du principal, et la capitation est à un peu pl...
      ...les que les citoyens de ces deux ordres ou de ceux qui leur sont assimilés, font v... ...s qui appartiennent à la noblesse et au clergé, ni sur celui des terres labourables que les citoyens de ces deux ordres ou de ceux qui leur sont assimilés, font valoir, ni sur le revenu, qu'ils retirent de la propriété de celles qu'ils afferm...
      ... les chemins, sous prétexte de son état ou office et quelques privilèges, jugements, arrêts ou déclarations qu'ils puissent prétendre avoir obtenus ou pourraient, dans la suite, obtenir à ce... ...56 ordonnent que personne ne pourra s'affranchir de la contribution établie pour les chemins, sous prétexte de son état ou office et quelques privilèges, jugements, arrêts ou déclarations qu'ils puissent prétendre avoir obtenus ou pourraient, dans la suite, obtenir à ce contraires;

      Bailliage de nemours

      page 118
      ...es, et que les autres devraient camper, ou être cantonnés à portée des travaux, et... ...s garnisons que ce qui est nécessaire pour la garde et la police des places fortes, et que les autres devraient camper, ou être cantonnés à portée des travaux, et toucher le supplément de solde qui leur est destiné pendant la guerre; que cett...
      ...c de tous les propriétaires privilégiés ou non privilégiés,, ne fussent pas compri... ...s la déclaration d'établissements qu'englobés sous la dénomination vague decettac de tous les propriétaires privilégiés ou non privilégiés,, ne fussent pas compris dans les rôles. 11 accepta du clergé un don gratuit de 8 millions de ce temps,...
      ...ens, soit aussi supporté par son ordre, ou au moins que celui-ci en fournisse un é... ..., qu'ont le Roi et la nation, qu'un impôt qui j frappe sur tous les autres citoyens, soit aussi supporté par son ordre, ou au moins que celui-ci en fournisse un équivalent. Il vota un don gra-

      Bailliage de nemours

      page 119
      ...trouve fait sans difficulté à l'instant il a plu au Roi de dire : à moi, mon pe... ...ient pu faire, ce qui avait coûté leur crédit et leur place à deux ministres se trouve fait sans difficulté à l'instant il a plu au Roi de dire : à moi, mon peuple! Il doit voir avec plaisir que ce mot vaut mieux que : holà, gardes ! et co...
      ...l des biens des nobles, des magistrats, ou même des citoyens du tiers-état distingués par leur fortune ou par leurs places, qui soit taxé à. son ... ...auvres ont été taxés au vingtième à toute rigueur. 11 n'y a peut-être pas un seul des biens des nobles, des magistrats, ou même des citoyens du tiers-état distingués par leur fortune ou par leurs places, qui soit taxé à. son véritable taux. Ils n'ont pas eu besoin pour cela de collusion. Le vice était da...

      Bailliage de nemours

      page 120
      ...quelques petits privilèges honorifiques ou utiles, comme une place dans le chœur à l'église, la préférence pour être messiers ou garde-verdure, le droit de porter le ch... ... de rendre les engagements moins dispendieux en donnant aux soldats provinciaux quelques petits privilèges honorifiques ou utiles, comme une place dans le chœur à l'église, la préférence pour être messiers ou garde-verdure, le droit de porter le chapeau avec le bouton et la cocarde de leur uniforme, celui même de porter l'unif...
    • Cahier

      - search term matches: (4)

      Cahier

      page 289
      ...us tenons au parc de Villeneuve-le-Roi, se font les élèves de faisans, de perdr... ... que nous sommes sur la capitainerie royale et plaisirs de Sa Majesté, auquel nous tenons au parc de Villeneuve-le-Roi, se font les élèves de faisans, de perdrix grises, perdrix rouges. En conséquence, nous disposons nos terres à semer ave...

      Cahier

      page 290
      3° Qu'il faut épiner, ou faute de le faire, l'on nous assigne au... 3° Qu'il faut épiner, ou faute de le faire, l'on nous assigne au Louvre, auquel nous sommes obligés de payer l'amende, sans pouvoir s'expliquer,...
      ...ut, autant qu'il y a de nids de perdrix ou de faisans, lisser une forte touffe de ...
      ...u'ils vont de la part de leur capitaine ou de l'inspecteur pour y prendre connaiss...
      ...n ne peut encore faucher ses foins qu'après souvent qu'ils sont consommés. Il faut, autant qu'il y a de nids de perdrix ou de faisans, lisser une forte touffe de luzerne, de la grandeur d'environ 9 pieds carrés. De plus, les gardes ne se font...
      ...vignes, et même lorsque les grains sont bons à récolter, sous prétexte de dire qu'ils vont de la part de leur capitaine ou de l'inspecteur pour y prendre connaissance de la production de leur gibier. Et, par ce moyen, ils nous mettent dans l'...
      ...uppression de tous les impôts distincts ou d'ordre, et conversion en un seul, qui ... Art. 6. La suppression de tous les impôts distincts ou d'ordre, et conversion en un seul, qui sera supporté par tous les propriétaires indistinctement, sans aucun égard au pr...
      ...micilié dans l'étendue de leur justice, ou qu'il soit établi en chaque paroisse de... ...ue, pour le maintien du bon ordre, les seigneurs soient tenus d'avoir un juge domicilié dans l'étendue de leur justice, ou qu'il soit établi en chaque paroisse de campagne un juge de paix, lequel sera choisi par la commune, et sera amovible t...
      ... pas mieux tenus dans certains endroits il n'v a que les habitants qui y sont s... ...mploie des sommes immenses pour cette partie. Et cependant les chemins n'en sont pas mieux tenus dans certains endroits il n'v a que les habitants qui y sont sujets pour leurs besoins.

      Cahier

      page 291
      ...sont souvent tourmentés pour doublement ou forcement des droits qui n'ont jamais é... ... perception, qui devient arbitraire par çhaque employé, au point que les sujets sont souvent tourmentés pour doublement ou forcement des droits qui n'ont jamais été perçus dans leur principe : ce qui ôte leur tranquillité, elles empêche de fi...

      Cahier

      page 292
      ...harge doit subsister à l'avenir en tout ou en partie, il leur semble juste d'emplo... ..., pour des chemins éloignés d'eux, qui ne leur sont d'aucune utilité. Si cette charge doit subsister à l'avenir en tout ou en partie, il leur semble juste d'employer le montant de leur contribution à faire un chemin qui puisse faciliter les t...
      ...s simples et moins onéreux. Dans le cas on jugerait nécessaire d'en laisser sub... ...nt exige de très-gros frais, en consentant rétablissement de nouveaux droits plus simples et moins onéreux. Dans le cas on jugerait nécessaire d'en laisser subsister quelques-uns, lesdits députés insisteront pour que les abus soient réform...

      Cahier

      page 293
      ...x pour les constructions et réparations ou entretien des chemins, se fissent par a... Art. 13.11 serait très-avantageux qu'à l'avenir -les travaux pour les constructions et réparations ou entretien des chemins, se fissent par adjudication publique, et par partie, dans les lieux voisins desdits travaux, afi...
      ...ables de la communauté, de quelque état ou condition qu'ils soient, sans distincti... ...icipalité fasse elle-même, avec liberté , la répartition sur chacun des contribuables de la communauté, de quelque état ou condition qu'ils soient, sans distinction.
      ...auté à la prévôté et vi-comté de Paris, doivent être élus nos représentants aux... ...nance de M. le prévôt de Paris, avons élu, pour membres députés par notre communauté à la prévôté et vi-comté de Paris, doivent être élus nos représentants aux Etats généraux du royaume, les sieurs Louis Gomond, tuilier à Margency, et Jacq...
      ...ires en faveur de tous les particuliers ou corps quelconque, doivent être supprimé... ...e toutes les classes de citoyens possédant fonds ; que toutes exemptions pécuniaires en faveur de tous les particuliers ou corps quelconque, doivent être supprimées.
      ...ersonnes constituées en rang, autorité, ou dignité quelconque , puissent être faci... ...ensable de porter une loi nouvelle sur les abus de la chasse, telle que toutes personnes constituées en rang, autorité, ou dignité quelconque , puissent être facilement amenées, avec les moindres frais possibles, à payer les dommages faits pa...
      ... se réduisent à ne point perdre en tout ou partie le fruit de nos travaux. Que le droit de chasse est inhérent aux terres nobles, et que nos prétentions se réduisent à ne point perdre en tout ou partie le fruit de nos travaux.

      Cahier

      page 294
      ...het soient abolies, et que, dans lè cas des raisons fortes et particulières exi...
      ...i de dire quel il est, d'où il vient et il va.
      Art. 3. Que les lettres de cachet soient abolies, et que, dans lè cas des raisons fortes et particulières exigeraient que le particulier qui serait arrêté en vertu dé pareilles lettres, ne ...
      ...iberté de voyager partout en France, sans être obligé d'exhiber de certificat, ni de dire quel il est, d'où il vient et il va.
      ...blic soit libre de prendre tél huissier ou notaire qu'il jugera à propos pour fair... ...ces d'huissiers-priseurs et vendeurs soient supprimés. En conséquence, que le public soit libre de prendre tél huissier ou notaire qu'il jugera à propos pour faire les prisées et ventes de meubles.,
      Que les officiers municipaux ou de police soient chargés du soin de fai...
      ... soit fixé par les officiers municipaux ou parla police, chaque jour de marché, et...
      Que les officiers municipaux ou de police soient chargés du soin de faire approvisionner les marchés en grains. Pour cet effet, de nommer des commissai...
      ... avec la consommation des pays circonvoisins des marchés. Que le prix des grains soit fixé par les officiers municipaux ou parla police, chaque jour de marché, et annoncé au son de la caisse ; et que défenses soient faites à tous meuniers et ...
      ...t pourvu à ce que, dans les pro* vinces on fait des élèves de bestiaux, chaque ... Art. 7. Qu'il soit pourvu à ce que, dans les pro* vinces on fait des élèves de bestiaux, chaque canton soit obligé d'élever une quantité qui sera fixée par les Etats généraux, ...

      Cahier

      page 295
      ...vendues, tous ies ans, au plus ofirant, ou louées également au plus offrant dans u... .... 13. Que toutes les dîmes ecclésiastiques soient mises en économats, pour être vendues, tous ies ans, au plus ofirant, ou louées également au plus offrant dans une assemblée générale de la paroisse ; que lesdites dîmes ne soient perçues que ...
      ...té nécessitée pour affaires de paroisse ou de communauté ; auquel cas, le bénéfici... ...absence, à moins que le bénéficier ne justifie que la cause de son absence ait été nécessitée pour affaires de paroisse ou de communauté ; auquel cas, le bénéficier absent sera tenu de se faire remplacer, à ses frais, pendant son absence, si ...
      ...ur les investiture et sacre des évêques ou archevêques, ils soient faits par les métropolitains, évêques circonvoisins, ou par un patriarche qui sera établi en Fr... Que, pour les investiture et sacre des évêques ou archevêques, ils soient faits par les métropolitains, évêques circonvoisins, ou par un patriarche qui sera établi en France,
      ...pprimées, et que les Etats provinciaux, ou leurs commissaires remplissent leurs ad... soient supprimées, et que les Etats provinciaux, ou leurs commissaires remplissent leurs administrations ; et qu'il n'y ait plus de milice.
      ...es, et principalement dans la capitale, ils en sont affranchis; sans parler des... ...ait, pour s'y soustraire, abandonner leurs foyers, en se réfugiant daps les villes, et principalement dans la capitale, ils en sont affranchis; sans parler des contributions occultes et forcées, qui se font entre les appelé? au sort, et qu...
      ment ou prorogation des subsides que les Etats ... ment ou prorogation des subsides que les Etats généraux jugeront nécessaires aux besoins, toutes dépenses inutiles préalablemen...

      Cahier

      page 296
      ...ée des Etats généraux, que, dans le cas les cultivateurs auraient à se plaindre... Les députés voudront bien faire observer à l'assemblée des Etats généraux, que, dans le cas les cultivateurs auraient à se plaindre des dégâts occasionnés par le gibier, ies formes introduites par les arrêts de ...
      ...rendre plus d'une exploitation de ferme ou moulin, composés d'un seul manoir. Les ...
      ...ndu aux seigneurs, soit ecclésiastiques ou nobles, même aux propriétaires roturier...
      Il devrait aussi être défendu à tous laboureurs et meuniers de prendre plus d'une exploitation de ferme ou moulin, composés d'un seul manoir. Les propriétaires des fermes et moulins doivent pressentir qu'ils seront plus utiles...
      ...plus fructueuse, et produirait plus de location; en un mot, il devrait être défendu aux seigneurs, soit ecclésiastiques ou nobles, même aux propriétaires roturiers, de détruire des fermes qui formeraient diverses habitations, pour les réunir ...
      ...oitfait un nouveau tarif de ces droits, l'on fasse disparaître cette disproport...
      ...-dessous de 10,000 livres et au-dessus, le contrat de mariage soit distingué de...
      ...t de la future, lorsqu'elle sera fixée, ou sur le douaire ou gain de survie, stipulé en sa faveur : ...
      ... unique droit, même en cas de donation, ou autre convention extraordinaire, soit e...
      ...uturs, soit de la part de leurs parents ou même d'étrangers, sauf l'insinuation da...
      ...s notaires de Paris que de différentes provinces. Les habitants désirent qu'il soitfait un nouveau tarif de ces droits, l'on fasse disparaître cette disproportion, qui choque tant la justice géométrique, entre les actes, dont les objets, qui en font la matière, sont d'une valeur au-dessous de 10,000 livres et au-dessus, le contrat de mariage soit distingué des autres actes, et soit traité avec la faveur qu'il mérite du gouvernement, en déterminant les droits dont il sera susceptible, soit sur la valeur de la dot de la future, lorsqu'elle sera fixée, ou sur le douaire ou gain de survie, stipulé en sa faveur : cette base étant plus certaine que celle prise sur la qualité des contractants, ...
      ... quelque convention que renferme cet acte, il ne puisse être perçu qu'un seul et unique droit, même en cas de donation, ou autre convention extraordinaire, soit entre les futurs, soit de la part de leurs parents ou même d'étrangers, sauf l'insinuation dans les cas prescrits par le règlement, dont le droit sera aussi modérément fixé.
      ...culiers d'ouvrir des trous de carrières ou marnières, à plus de trois cents pas de... Qu'il soit défendu à tous, particuliers d'ouvrir des trous de carrières ou marnières, à plus de trois cents pas de distance des chemins; et que les anciennes ordonnances, intervenues sur ce fait...
      ...citoyen n'ayant aucune propriété réelle ou fictive, que son commerce ou industrie, soit taxé à un impôt industr... ...mpôt sur les terres et les propriétés réelles et fictives. Que, néanmoins, tout citoyen n'ayant aucune propriété réelle ou fictive, que son commerce ou industrie, soit taxé à un impôt industriel analogue et proportionné à ses facultés et au produit qu'il peut en retirer....

      Cahier

      page 297
      ... et villages, il soit établi des écoles le pauvre soit admis gratuitement, et i... Que, dans les villes et villages, il soit établi des écoles le pauvre soit admis gratuitement, et instruit dans tout ce qui lui est nécessaire pour les mœurs et l'éducation.
      ...les archevêques et évêques, dans le cas leurs droits casuels seraient conservés... ... se conformer, pour la perception de leurs droits, aux règlements faits par MM. les archevêques et évêques, dans le cas leurs droits casuels seraient conservés, et non supprimés : la suppression déjà demandée.
      ...déjà plantés, en indemnisant Sa Majesté ou les seigneurs de ... et non des seigneurs. Qu'il soit permis aux propriétaires dé s'approprier ceux déjà plantés, en indemnisant Sa Majesté ou les seigneurs de
      ...nt accompagnées d'arbres, tous à fruits ou autres, suivant la nature du sol. ...lantations, à dire d'experts. Qu'il soit ordonné que, néanmoins, les routes soient accompagnées d'arbres, tous à fruits ou autres, suivant la nature du sol.
      ..., et ne puissent évincer les locataires ou fermiers, même en les indemnisant. ...re singulier soient tenus de suivre les baux faits par les anciens propriétaires, et ne puissent évincer les locataires ou fermiers, même en les indemnisant.
      ...lités soient autorisées à fixer le jour les habitants pourront faire le chaume. Art. 9. Que les municipalités soient autorisées à fixer le jour les habitants pourront faire le chaume.

      Cahier

      page 298
      ...eloppés dans les cahiers des bailliages ou sénéchaussées du royaume. Elle s'expliq... ... détail des motifs qui les ont déterminées, parce qu'ils seront suffisamment développés dans les cahiers des bailliages ou sénéchaussées du royaume. Elle s'expliquera davantage sur ce qui est particulier à son territoire; et pour établir de l...
      ...5. Qu'il soit accordé à chaque province ou arrondissement, des États particuliers,... Art. 15. Qu'il soit accordé à chaque province ou arrondissement, des États particuliers, qui seront organisés suivant le plan adopté par les Etats généraux.

      Cahier

      page 299
      ...de rétablissement, dans chaque paroisse ou cfistrict, de chirurgiens et sages-femm... Art. 27. Qu'on s'pccupe de rétablissement, dans chaque paroisse ou cfistrict, de chirurgiens et sages-femmes expérimentés.
      ..., afin que le nombre des pigeons bisets ou fuyards soit beaucoup diminué, et enfer... Art. 34. Qu'il soit fait uneloi, afin que le nombre des pigeons bisets ou fuyards soit beaucoup diminué, et enfermas pendant le temps des semences et de la récolte.
      ...dres. De cette manière, le père infirme ou âgé, ou la veuve ne se verront plus privés de l... ... tirés au sort, mais fournis et payés par chaque paroisse, sans distinction d'ordres. De cette manière, le père infirme ou âgé, ou la veuve ne se verront plus privés de leurs enfants, dont l'absence les réduit à la plus affreuse misère, et quelquefoi...
      Art. 43. Que, dans les villages ou hameaux, qui n'ont qu'un desservant, il... Art. 43. Que, dans les villages ou hameaux, qui n'ont qu'un desservant, il soit établi dés curés eu titre, dont la stabilité fonde la confiance réciproque...
      Art. 48. Que les canonicats ou autres bénéfices soient la juste récomp... Art. 48. Que les canonicats ou autres bénéfices soient la juste récompense des curés, vicaires et autres ecclésiastiques qui auront dignement rempli l...

      Cahier

      page 300
      ...terrains pour rien, sont arrivés au but Defer voulait les amener, c'est-à-dire ... ...fermées, inquiétés par les menaces de Defer, et craignant de voir prendre leurs terrains pour rien, sont arrivés au but Defer voulait les amener, c'est-à-dire à celui d'avoir leurs héritages pour peu de chose.
      ...ions, et après quelques jours de pluie, ou seulement un orage, la partie basse du village, est située l'église, sera submergée et ... ...village d'Antony, qui est bâti sur un terrain incliné. Par l'effet des infiltrations, et après quelques jours de pluie, ou seulement un orage, la partie basse du village, est située l'église, sera submergée et rendue inhabitable.

      Cahier

      page 301
      ...écessaire d'accorder des gratifications ou indemnités aux maîtres de poste, pour l... ...es habitants, la commune d'Antony en demande la suppression ; et que, s'il est nécessaire d'accorder des gratifications ou indemnités aux maîtres de poste, pour les aider à soutenir un service dispendieux, qui est également utile au clergé, à...
      ...ant également perçus sur ce qui y passe ou ce qui en sort, comme sur ce qui s'y co... Art. 7. Les droits de la banlieue étant également perçus sur ce qui y passe ou ce qui en sort, comme sur ce qui s'y consomme, la commune en demande la suppression, attendu cfli'ils sont aussi gênant...

      Cahier

      page 302
      ...s les endroits publics et particuliers, le besoin, plu souvent le luxe, les rec... ... eaux qui, partant d'un point élevé, se distribueraient plus facilement dans tous les endroits publics et particuliers, le besoin, plu souvent le luxe, les recherchent à gros frais.
      ...s dépenses, aplanit les obstacles, sait vaincre les difficultés, admire, promulgue avec... ...voyons le passer à un de leurs subalternes, qui calcule avec légèreté, réduit les dépenses, aplanit les obstacles, sait vaincre les difficultés, admire, promulgue avec satisfaction les avantages sans nombre que lui présente sa seule imagination, e...
      ... lui-même : Impossible, impraticable de vaincre de pareilles difficultés sans des frais... ...perçu cette chaîne de montagnes qui avait arrêté M. de Parcieux ; il s'est dit à lui-même : Impossible, impraticable de vaincre de pareilles difficultés sans des frais énormes! Puisque nous avons mis en avant le projet de l'Yvette, conservons préc...

      Cahier

      page 303
      ... dépôt, je vous le demande, qui de vous ou des propriétaires, courent des risques,... ... contracté et rempli un engagement solennel. Eh bien ! avec cette somme, avec ce dépôt, je vous le demande, qui de vous ou des propriétaires, courent des risques, périls et fortune? Avec ce gage bien insuffisant, qui n'a l'air que d'une déris...
      Ils le sont d'autant mieux (c'est ici va se développer votre vaste projet de ... Ils le sont d'autant mieux (c'est ici va se développer votre vaste projet de finance), que propriétaire imaginaire d'un territoire immense, par cette seule r...
      Vous avez été plus loin. Vous ou vos agents avez eu l'indécence de faire... Vous avez été plus loin. Vous ou vos agents avez eu l'indécence de faire payer des amendes aux misérables laboureurs qui, en cultivant leurs champs, ont...
  • Tome 6 : 1789 – États généraux. Cahiers des sénéchaussées et baillages [Toul - Vitry-le-François] 1 résultat
    • Supplément

      - search term matches: (2)

      Supplément

      page 237
      ...s aux rouliers de mettre çpiatre mulets ou chevaux à leurs voitures, ainsi qu'il e... ...artie des habitants de la communauté qui est adonnée au roulage, qu'il fût permis aux rouliers de mettre çpiatre mulets ou chevaux à leurs voitures, ainsi qu'il est permis dans les autres provinces du royaume.
      ...poser les sujets du Roi à des vexations ou à des litiges. ... manière la moins coûteuse, et éviter toutes formes de perception qui peuvent exposer les sujets du Roi à des vexations ou à des litiges.

      Supplément

      page 238
      ...s offices vaqueront par mort, démission ou forfaiture. ...ns et dans ceux d'arrondissement; suppression qui sera effectuée à mesure que les offices vaqueront par mort, démission ou forfaiture.
      ...us communs et plus fréquents ; la haine ou l'intérêt les suscite, et la nécessité ...
      ...des frais ruineux, dans un pays surtout , souvent, la forme emporte le fond. Pou...
      ... des parties, soit à titre de Vacations ou d'épices ; les procédures seraient inst...
      ...unaux consulaires. Dans les communautés le peu de population ne permettrait pas...
      ...tribunaux de paix, il serait réuni deux ou trois petits cantons pour former un tribunal, ou bien les petits lieux seraient réunis a...
      ...etites communautés, et celui de leurs possessions rend les sujets de division plus communs et plus fréquents ; la haine ou l'intérêt les suscite, et la nécessité ae se voir et de se rencontrer à chaque instant les entretient. La connaissance ...
      ... faute de ces premiers conseils que leur entêtement se soutient et donne lieu à des frais ruineux, dans un pays surtout , souvent, la forme emporte le fond. Pour suppléer à ces juridictions supprimées, on pourrait établir des juges de paix ...
      ... année. Ces juges seraient tenus de servir gratuitement sans pouvoir rien exiger des parties, soit à titre de Vacations ou d'épices ; les procédures seraient instruites avec le moins de frais possible, et toutes les discussions seraient jugées de la même manière qu'elles le sont dans les tribunaux consulaires. Dans les communautés le peu de population ne permettrait pas d'établir ces tribunaux de paix, il serait réuni deux ou trois petits cantons pour former un tribunal, ou bien les petits lieux seraient réunis aux villages principaux les plus prochains.
      ...ssion de tout transport d'argent à Rome ou à Avignon pour dispenses ou provisions de bénéfices, de quelque nature que soient lesdites dispenses ou provisions. La circulation de ce numéra... 14. Suppression de tout transport d'argent à Rome ou à Avignon pour dispenses ou provisions de bénéfices, de quelque nature que soient lesdites dispenses ou provisions. La circulation de ce numéraire serait extrêmement avantageux à l'Etat : son transport à l'étranger l'appauv...
      ...lture du tabac. Dans un Etat bien régi, ou ne doit rien oublier de ce qui peut ajo...
      ...aire passer dans les colonies anglaises ou hollandaise pour le premier achat de ce...
      18. Il est reconnu que beaucoup de terrains en France sont très-propres à la culture du tabac. Dans un Etat bien régi, ou ne doit rien oublier de ce qui peut ajouter à la production des terres. Il paraîtrait convenable de favoriser cette cul...
      ...s procurerait nous épargneraient plusieurs millions que nous sommes obligés de faire passer dans les colonies anglaises ou hollandaise pour le premier achat de ce follicule, et l'Etat pourrait exiger des terrains destinés à cette nouvelle cul...

      Supplément

      page 239
      2. Qu'on ne pourra pas créer ou rétablir des offices dont la création ou le rétablissement ne sont presque jamai... 2. Qu'on ne pourra pas créer ou rétablir des offices dont la création ou le rétablissement ne sont presque jamais que des impôts déguisés, .et dont l'abonnement est toujours onéreux à la natio...
      ... précieux ni recherchés, ©ans un moment le commerce languit, les propriétaires ...
      ...e leurs vins que ia ville de Marseille, la consommation s'en fait. Elle est
      ... ne sont guère propres qu'à ce genre du culture. Les vins de Provence ne sont ni précieux ni recherchés, ©ans un moment le commerce languit, les propriétaires n'ont d'autres débouchés de leurs vins que ia ville de Marseille, la consommation s'en fait. Elle est
      ...igent, soit par l'incommodité des lieux elles sont faites, altèrent ia qualité ... ... par le ministère du jaugeur, dont les opérations, soit par le temps qu'elles exigent, soit par l'incommodité des lieux elles sont faites, altèrent ia qualité du vin.

      Supplément

      page 240
      ...l pour le bien public, que, dans le cas les Etats généraux jugeraient à propos ... 6. Il est également essentiel pour le bien public, que, dans le cas les Etats généraux jugeraient à propos de continuer les baux des fermes, les clauses de ces baux fussent soumises à leu...
      ...ourront être supprimés ; et dans le cas cette suppression ne pourrait pas avoir...
      ...e à vingt ans, avec les réductions plus ou moins fortes que Sa Majesté sera suppli...
      ...a perte de celles dont ils sont propriétaires, parla réunion des bénéfices qui pourront être supprimés ; et dans le cas cette suppression ne pourrait pas avoir lieu, demander que le Roi oblige les décimateurs à consentir à des abonnements sur le pied des baux, en prenant une année commune de quinze à vingt ans, avec les réductions plus ou moins fortes que Sa Majesté sera suppliée d'ordonner.
      ...t tout au moins quarante, dont un quart ou un cinquième sont destinés àu service d... ...ui de Ta milice. Elle lui fournirait tout au plus cinq à six hommes, elle fournit tout au moins quarante, dont un quart ou un cinquième sont destinés àu service des matelots^ pour lequel la plupart n'ont ni vocation ni aptitude. La

      Supplément

      page 241
      ...és, nuisent à la fécondité de l'espèce, ou, par leur expatriation dans les concess... ...mps qu'elle doit se faire, la plupart des jeunes gens, par des mariages prématurés, nuisent à la fécondité de l'espèce, ou, par leur expatriation dans les concessions d'Afrique, privent le lieu de cultivateurs utiles.
      ...ux lieues de distance d'Allauch ; trois ou quatre cents jeunes gens s'y transporte... ... onéreuse à la communauté qu'elle se fait actuellement à Marseille; qui est à deux lieues de distance d'Allauch ; trois ou quatre cents jeunes gens s'y transportent le jour destiné à cette opération. Ils perdent leur journée qui est un objet ...
      ...lus indigents, auxquels elle procure 10 ou 12 sous par jour quand le mauvais temps... Cette occupation nourrit une partie des habitants les plus indigents, auxquels elle procure 10 ou 12 sous par jour quand le mauvais temps les détourne des ouvrages de la campagne, et au moins 4 à 5 sous le soir à leur...

      Supplément

      page 242
      ...es, et celles'qui, sans être vicieuses, ou superflues, pourraient être meilleures ... ...important objet. Qu'on examine premièrement les lots vicieuses les lois superflues, et celles'qui, sans être vicieuses, ou superflues, pourraient être meilleures ; qu'ensuite, on s'occupe des moyens de supprimer les tribunaux inutiles et onér...
      ...e libérer, par la voie du remboursement ou affranchissement, de. tous les droits s... Art, 7. Que les communautés soient admises à se libérer, par la voie du remboursement ou affranchissement, de. tous les droits seigneuriaux, tels que la banalité, directe, taxes, cens, lads, retraits et autre...
      ... biens, tant les seigneuriales, laïques ou ecclésiastiques, que les roturières, co... Art. 8. Que toutes les charges imposées à perpétuité sur les biens, tant les seigneuriales, laïques ou ecclésiastiques, que les roturières, connues en Provence sous, le nom de cens, surcens, loyers perpétuels, etc., soient...
      .... Que les droits seigneuriaux, qui sont ou seront en litige entre les seigneurs et leurs vassaux, soit en corps ou en particulier, soient discutés et jugé...
      ... qui ne soient ni seigneurs ni vassaux, ou mi-partie des uns ou des autres, dont la moitié soit choisie...
      Art, 9. Que les droits seigneuriaux, qui sont ou seront en litige entre les seigneurs et leurs vassaux, soit en corps ou en particulier, soient discutés et jugés par des compagnies de juges qui ne soient ni seigneurs ni vassaux, ou mi-partie des uns ou des autres, dont la moitié soit choisie par les seigneurs, et l'autre moitié par les vassaux ; et qu'en cas de partage,...
      ...possédés par les communautés; et que là la dîme ne serait pas abolie, tous les ... ...ion ; que les biens-fonds affectés aux bénéfices des prieurs décimateurs soient possédés par les communautés; et que là la dîme ne serait pas abolie, tous les prieurs décimateurs soient obligés à résidence dans les lieux de leurs bénéfices...

      Supplément

      page 243
      ...ôts soit appliqué au payement de telles ou telles charges de l'Etat, au remboursement de telles ou telles dettes, sans pouvoir en être dis... ...tres dépenses de l'Etat auront été vérifiées et réglées ; que le produit des impôts soit appliqué au payement de telles ou telles charges de l'Etat, au remboursement de telles ou telles dettes, sans pouvoir en être distraites ; que les ministres en répondent personnellement, et que le compte qui d...
      ...tis par province» ensuite par districts ou Vigueries, puis par communautés; lesque...
      ...orme d'impositions. Et cependant que là les Etats généraux trouveraient à propo...
      ...en impositions constantes et eu impositions de subvention ; (ju'ils soient répartis par province» ensuite par districts ou Vigueries, puis par communautés; lesquelles puissent adopter la manière de payer lés sommes sur elles réparties en la m...
      ... égard, les Etats généraux donnent seulement des instructions sur la meilleure forme d'impositions. Et cependant que là les Etats généraux trouveraient à propos d'ordonner une uniformité d'imposition pour une partie des sommes à lever seul...
      ...l soit étanli que l'impôt soit suspendu ou diminué dans certaines occasions, pour ... Art. 23. Qu'il soit étanli que l'impôt soit suspendu ou diminué dans certaines occasions, pour les pays sujets à des mortalités d'arbres, de bestiaux, aux ouragans, grêles, in...
      ...ient être déterminés sur les personnes, ou ae quelque autre manière que ce soit. - ...nction d'aucun privilège contraire ; qu'il en soit de même des impôts qui pourraient être déterminés sur les personnes, ou ae quelque autre manière que ce soit. -
      ...cent aucun vœu sur les impôts, subsides ou emprunts, avant d'avoir déterminé par l... ...26. Désirant^ la présente assemblée, que les représentants du tiers*é.tàt n'énoncent aucun vœu sur les impôts, subsides ou emprunts, avant d'avoir déterminé par les suffrages des représentants de la nation le vœu général sur les points ci^des...
      ...trois ordres de la province pour former ou réformer la constitution du pays, et pr... ...ts généraux d'insister-à demander au meilleur des rois : l4* la convocation des trois ordres de la province pour former ou réformer la constitution du pays, et premièrement de solliciter la cassation du règlement de 1620, tout à la fois contr...
      ...assemblé dans les Etats de la province, ou dans les assemblées particulières de ce... Qu'en conséquence, le clergé du second ordre soit assemblé dans les Etats de la province, ou dans les assemblées particulières de cet ordre, avec ceux qui prétendent représenter le cierge exclusivement; que la no...
      ...bliques, et ce, nonobstant le privilège ou usages d'aucunes vigueries ou villes de la province. ...de son affouagement, qui désigne la population et sa contribution aux charges publiques, et ce, nonobstant le privilège ou usages d'aucunes vigueries ou villes de la province.
      ...ion aucune, nonobstant toute possession ou privilège, ...lement par ceux des trois ordres et de la même manière d'imposition, sans exemption aucune, nonobstant toute possession ou privilège,
      40 Que le tiers-état ou communes du pays se nomment un ou plusieurs syndics avec entrée auxdits E... 40 Que le tiers-état ou communes du pays se nomment un ou plusieurs syndics avec entrée auxdits Etats provinciaux,

      Supplément

      page 244
      eonstitutionnellemeot, ou que chaque ordre assemblé auxdits Etats... eonstitutionnellemeot, ou que chaque ordre assemblé auxdits Etats dresse ses cahiers d'instructions et doléances, et députe particulièrement dans...
      Que tous les biens donnés avec ou à titre d'engagement, ou vendus, dépendants de la couronne, y se... Que tous les biens donnés avec ou à titre d'engagement, ou vendus, dépendants de la couronne, y seront réunis comme faisant partie du domaine du Roi, à jamais imprescriptible ;
      ..., ils s'emparèrent d'un coffre en 1548, étaient déposés les titres de la commun... ...gneurs n'avaient point de banalité de moulins et fours; mais pour se la procurer, ils s'emparèrent d'un coffre en 1548, étaient déposés les titres de la communauté, le brisèrent en enlevant lesdits titres et documents, et firent ensuite dé...
      ...e temps-là, des administrateurs faibles ou traîtres- à leur patrie, se soumit à la... La communauté, ainsi dépouillée de sés titres et ayant d'ailleurs, dans ce temps-là, des administrateurs faibles ou traîtres- à leur patrie, se soumit à la banalité et autres servitudes, qui tiennent encore de l'ancienne barbarie.

      Supplément

      page 245
      ...rive aujourd'hui dans cette communauté, le lieutenant de juge n'y réside pas au... ...nce est une cause que les audiences sont très-rares. C'est précisément ce qui arrive aujourd'hui dans cette communauté, le lieutenant de juge n'y réside pas au désir des ordonnances.
      ...oits qu'ils se sont arro-•gés par force ou par surprise, ou qu'ils veulent s'arroger actuellement. ...e de soutenir leurs droits particuliers et ceux de leur communauté contre les droits qu'ils se sont arro-•gés par force ou par surprise, ou qu'ils veulent s'arroger actuellement.
      ...ils ont usurpée au Roi, dans des1 temps ils n'étaient pas assez puissants pour ... Donc, tout semble concourir à ôter aux seigneurs la justice qu'ils ont usurpée au Roi, dans des1 temps ils n'étaient pas assez puissants pour s'y opposer.
      ...arce quele seigneur la retient pour lui ou pour un autre, en lui cédant son droit par faveur ou par tout autre motif; ...our assurer la somme payée, il s'en voit dépouillé au bout de dix à douze ans, parce quele seigneur la retient pour lui ou pour un autre, en lui cédant son droit par faveur ou par tout autre motif;
      ...es animaux qui nuisent à nos campagnes, ou profiter de ceux que la nature, par son... ...ous voulons nous appliquer à la chasse dans la vue de détruire le gibier et autres animaux qui nuisent à nos campagnes, ou profiter de ceux que la nature, par son admirable prévoyance, fait passer périodiquement dans nos cantons, à certaines ...
      ...il les tue. L'année dernière, il en fit mourir plus de trente, parmi lesquels il y en ... ...du seigneur l'empoisonne ; et s'il en trouve quelques-uns aux trous des lapins, il les tue. L'année dernière, il en fit mourir plus de trente, parmi lesquels il y en a qui appartenaient à des bergers pour veiller à la garde de leurs troupeaux.

      Supplément

      page 246
      ...étaires de terre, surtout dans ce pays, la dîme est au 15, supplient Sa Majesté... ...in» lesdits habitants, que la dîme ecclésiastique est accablante pour les propriétaires de terre, surtout dans ce pays, la dîme est au 15, supplient Sa Majesté de la supprimer au profit des communautés, à la charge par elles de payer les p...
      ...isions les plus cruelles dans le moment il n'y aurait dû âybir qu^UU cfi de rec... ... c'est avéc la. plus profonde doUleUr que hbUs voyons exciter parmi nous les divisions les plus cruelles dans le moment il n'y aurait dû âybir qu^UU cfi de reconnaissance envers lê Roi et son ministre. Vous êtes instruits comme moi. Messie...

      Supplément

      page 247
      ...ées aux offices de police et de mairie, ou à ladécharge de ce qui est payé par l'a... ... la yille d'Aix ; ia jouissance à toutes les communautés des prérogatives attachées aux offices de police et de mairie, ou à ladécharge de ce qui est payé par l'abonnement ; l'impression annuelle des comptes dë ia proviuce, dont envoi sera fa...

      Supplément

      page 248
      ... 7. Que les pensions féodales et taxes, ou espèces de dîme, pourront être rachetée... Art. 7. Que les pensions féodales et taxes, ou espèces de dîme, pourront être rachetées à prix d'argent, au 5 p. 0/0. ,
      Que le tiers, ou la nation,, ne pourra être jugé que par... Que le tiers, ou la nation,, ne pourra être jugé que par ses pairs, pris dans son sein.

      Supplément

      page 249
      ...la' très-respectable assemblée du tiers ou nation provençale assemblée par sénécha... ...les bourgs et villages ses frères, charge ses députés d'en faire leur rapport à la' très-respectable assemblée du tiers ou nation provençale assemblée par sénéchaussée à Aix, sous la présidence de M. le lieutenant général.
      ...i sont, d'ordinaire, droit d'habitation ou boige, qui sont de deux ou trois passaux, blé ou seigle et avoine pour chaque chef de fa... 1° Droits seigneuriaux qui sont, d'ordinaire, droit d'habitation ou boige, qui sont de deux ou trois passaux, blé ou seigle et avoine pour chaque chef de famille, droit d'albergue, puits et forge.
      Pensions féodales, plus ou moins grandes, banalités des fours et d... Pensions féodales, plus ou moins grandes, banalités des fours et des moulins. Services en argent.

      Supplément

      page 250
      ...à cet égard ayant été reconnue en 1775, elle fut admise dans le nombre des comm... ...'importance de son imposition et de sa population, la justice de 5a réclamation à cet égard ayant été reconnue en 1775, elle fut admise dans le nombre des communautés composant l'assemblée de Lambè'ee*
      ... aucune, et nonobstant toute possession Ou privilège quelconque. ...ns parmi tous les ordres, pour toutes charges royales et locales, sans exemption aucune, et nonobstant toute possession Ou privilège quelconque.
      ...éraux, avec suppression de tout casuel, ou du moins de solliciter l'abonnement sur... ...rvant lesdites églises, relativement à ce qui pourra être fixé par les Etats généraux, avec suppression de tout casuel, ou du moins de solliciter l'abonnement sur le pied des baux actuels.
      ...bonnement de la dîme ecclésiastique, là la suppression ne pourrait avoir lieu. ...ôt territorial quelconque^ que les communautés soient reçues préalablement à l'abonnement de la dîme ecclésiastique, là la suppression ne pourrait avoir lieu.
      Art. 2t. Que là les directes ou servitudes inhérentes aux fiefs demeure... Art. 2t. Que là les directes ou servitudes inhérentes aux fiefs demeureraient inextinguibles,% audit cas le lod sera payé sur le prix de la valeur des ...
      ... une déclaration du Roi, portant que là les communautés seront dans le cas de c...
      ...nseil général de tous chefs de famille, ou dans une
      ...Art. 22. Que, pour prévenir tout complot dans les communautés, il sera sollicité une déclaration du Roi, portant que là les communautés seront dans le cas de changer leur règlement municipal, le nouveau règlement ne poum être arrêté que par le vœu général des habitants, soumis a l'imposition, manifesté dans un conseil général de tous chefs de famille, ou dans une
      ...'elles soient établie^ à prix d'argent, ou inhérentes aux liefis. ...a supplié de fendre par une déclaration toutes les banalités Achetables, soit qu'elles soient établie^ à prix d'argent, ou inhérentes aux liefis.
      ... Veaux dans cette province pendant deux ou trois années au moins. ...reté des bestiaux doit nécessiter une loi qui défende de tuer des agneaux et des Veaux dans cette province pendant deux ou trois années au moins.
  • Tome 8 : Du 5 mai 1789 au 15 septembre 1789 1 résultat
    • Archives parlementaires

      - search term matches: (1)

      Archives parlementaires

      page 2
      Locuteur: De Paule Bareutin
      L'ambition ou plutôt le tourment des rois oppresseurs... L'ambition ou plutôt le tourment des rois oppresseurs est de régner sans entraves, de franchir les bornes de toute puissance légitime...
      Locuteur: De Paule Bareutin
      Depuis l'époque heureuse le ciel vous l'-a donné pour maître, qu... Depuis l'époque heureuse le ciel vous l'-a donné pour maître, que n'a-t-il point entrepris, que n'a-t-il point exécuté pour la gloire et la pros...
      Locuteur: De Paule Bareutin
      ...e une mesure infaillible de l'innocence ou du crime; les restes d'un ancien esclav...
      ...ance ainsi délivrée de cette dépendance des guerres malheureuses l'avaient rédu...
      ...e proscrite et abolie; parce que les forces physiques d'un accusé ne peuvent être une mesure infaillible de l'innocence ou du crime; les restes d'un ancien esclavage détruits, toutes les traces de la servitude effacées et l'homme rendu à ce *...
      ...arine régénérée, le port de Cherbourg créé, celui de Dunkerque rétabli, et la France ainsi délivrée de cette dépendance des guerres malheureuses l'avaient réduite.
      Locuteur: De Paule Bareutin
      ...ela autour de lui l'élite des citoyens, ou du moins une portion de cette élite, qu... Dans une position moins difficile, le Roi n'appela autour de lui l'élite des citoyens, ou du moins une portion de cette élite, que pour préparer avec eux le bienfait qu'il destinait à la France.

      Archives parlementaires

      page 3
      Locuteur: De Paule Bareutin
      ...scutés, débattus, mis dans un jour plus ou moins favorable ; mais enfin un cri pre... ...s mal entendus quand ils se combattent en dé pareilles circonstances, ont été discutés, débattus, mis dans un jour plus ou moins favorable ; mais enfin un cri presque général s'est fait entendre pour solliciter une double représentation en fa...
      Locuteur: De Paule Bareutin
      Dans des siècles les églises n'étaient point dotées,oùon...
      ...par la piété et la charité des fidèles, les ministres des autels, simples distr...
      Dans des siècles les églises n'étaient point dotées,oùon ne connaissait encoreniles hôpitaux ni ces autres asiles nombreux élevés par la piété et la charité des fidèles, les ministres des autels, simples distributeurs des aumônes, étaient solidairement chargés de la subsistance des veuves...
      Locuteur: De Paule Bareutin
      l'impôt, ou plutôt n'était-ce pas Un impôt réel que... l'impôt, ou plutôt n'était-ce pas Un impôt réel que ce service militaire que l'on a même vu plusieurs fois concourir avec des contr...
      Locuteur: De Paule Bareutin
      ...éral que Sa Majesté n'aif déjà conçue,' ou dont elle ne désire fermementl'efxécuti... ...nefez pas tin projet utile, que vous n'aurez pas une idée tendant au bonheur général que Sa Majesté n'aif déjà conçue,' ou dont elle ne désire fermementl'efxécution.
      Locuteur: De Paule Bareutin
      ... dépendre le sort des plaideurs dû plus ou du moins d'astuce, d'éloquente et de subtilité des défenseurs ou de leurs adversaires. Il n'importe pas ... ...erminables qui trop souvent ruinent les familles, éternisent les procès, et font dépendre le sort des plaideurs dû plus ou du moins d'astuce, d'éloquente et de subtilité des défenseurs ou de leurs adversaires. Il n'importe pas moins au public de mettre les justiciables à portée d'obtenir un prompt jugement...
      Locuteur: De Paule Bareutin
      ... démentie dans ces moments d'exaltation une effervescence qu'il pouvait réprime...
      ...dans quelques provinces des prétentions ou des réclamations exagérées. 11 a tout é...
      ' Jamais la bonté du Roi ne s'est démentie dans ces moments d'exaltation une effervescence qu'il pouvait réprimer a produit dans quelques provinces des prétentions ou des réclamations exagérées. 11 a tout écouté avec bienveillance ;

      Archives parlementaires

      page 4
      Locuteur: De Paule Bareutin
      ...t possible, nous en donner de nouveaux, ou du moins resserrer plus étroitement ceu... Loin de briser les liens qu'a mis entre nous la société, il faudrait, s'il était possible, nous en donner de nouveaux, ou du moins resserrer plus étroitement ceux qui devraient nous unir.
      Locuteur: De Paule Bareutin
      ...sante, c'est quand elle devint le fover ou le théâtre de ces tristes rivalités. Co... ...ance a couru des dangers; si elle fut quelquefois malheureuse, faible et languissante, c'est quand elle devint le fover ou le théâtre de ces tristes rivalités. Couvertes du voile toujours imposant de la religion, elles jetèrent ces longues se...
      Locuteur: De Paule Bareutin
      ...s les productions de la terre croissent ou peuvent croître au sein de la France, e... Toutes les productions de la terre croissent ou peuvent croître au sein de la France, et la culture plus perfectionnée nous apprend encore à féconder par de nouveaux m...

      Archives parlementaires

      page 5
      Locuteur: De Paule Bareutin
      ... que l'utilité 'publique avait prescrit ou consacré? Vous suivrez aussi ces grands... ... leur fortune, de leur sang et de leur vie, n'hésitèrent jamais sur un sacrifice que l'utilité 'publique avait prescrit ou consacré? Vous suivrez aussi ces grands exemples de désintéressement, desoumîssion et d'attachement à la patrie, hommes...
      Locuteur: Necker
      ...ce dont vous êtes dépositaires. Partout vous découvrirez les moyens d'accroître et d'affermir la félicité publique, partout vous découvrirez les voies qui peuvent ... ...té de vos vues demeurent en accord avec l'importance et la gravité de la confiance dont vous êtes dépositaires. Partout vous découvrirez les moyens d'accroître et d'affermir la félicité publique, partout vous découvrirez les voies qui peuvent conduire à la prospérité de l'Etat, vous aurez à vous arrêter. C'est vous, Messi...

      Archives parlementaires

      page 6
      Locuteur: Necker
      .... Les finances d'un Etat sont un centre aboutissent nne multitude innombrable d... ...d traités dans ce mémoire ; L'ordre dans les finances, La stabilité de cet ordre. Les finances d'un Etat sont un centre aboutissent nne multitude innombrable de canaux :j % tout part de ce centre et tout y revient ; et quand 'le désordre s...
      Locuteur: Necker
      ...qui n'auront lieu que l'année prochaine ou pendant lâ suivante. ...s revenus et des dépenses passagères ; c'est-à-dire des revenus et des dépenses qui n'auront lieu que l'année prochaine ou pendant lâ suivante.
      Locuteur: Necker
      ...de votre attention ; il faut des impôts ou des économies durables pour balancer la... ...bleau des- revenus et des dépenses fixes forme sans doute l'objet le plus digne de votre attention ; il faut des impôts ou des économies durables pour balancer la différence qui existe entre la somme des revenus fixes et la somme des dépenses...
      Locuteur: Necker
      ...quelles que soient les caisses diverses ces recettes et ces dépenses sont effec... ... semblable, présente en recette et en dépense tous les articles de même nature, quelles que soient les caisses diverses ces recettes et ces dépenses sont effectuées.
      Locuteur: Necker
      ...re toutes les difficultés qu'il a fallu vaincre pour soutenir l'édifice chancelant des ... ...e dois vous instruire et vous occuper. Je renonce également à yous faire connaître toutes les difficultés qu'il a fallu vaincre pour soutenir l'édifice chancelant des finances depuis la fin d'août jusqu'à présent. L'homme particulier n'est rien au...

      Archives parlementaires

      page 7
      Locuteur: Necker
      ...ait réalisée en son entier que d'ici un ou deux ans* à l'époque la ferme générale aurait écoulé un appr... ...dans les pondi-tions du bail passé avec les fermiers généraux; et qu'elle ne serait réalisée en son entier que d'ici un ou deux ans* à l'époque la ferme générale aurait écoulé un approvisionnement de tabac,qu'elle a fait à trop haut prix. On vous donnera, Messieu...
      Locuteur: Necker
      2° J'évalue à 5 ou 6 millions l'accroissement de revenu qu...
      ...te partie des revenus du Roi d'ici à un ou deux ans.
      2° J'évalue à 5 ou 6 millions l'accroissement de revenu qu'on peut raisonnablement attendre de la ferme des postes» de l'administration de...
      ... passés avec ces compagnies, et en évaluant, sans exagération, le produit de cette partie des revenus du Roi d'ici à un ou deux ans.
      Locuteur: Necker
      ...ndent de plusieurs dispositions d'ordre ou d'administration, et vous jugerez de le... ...nt une ressource Considérable; elles ne tiennent à aticun impôt, mais elles dépendent de plusieurs dispositions d'ordre ou d'administration, et vous jugerez de leUr Convenance î
      Locuteur: Necker
      ...té parfaite entre toutes lës provinces, si TliabitUde ancienne d'uné faYëur par... ...ns dë t>lùl VôUs bctfisi-dérçrëz, Messieurs, s'il est juste d'établir urie égalité parfaite entre toutes lës provinces, si TliabitUde ancienne d'uné faYëur particulière doit être respectée.
      Locuteur: Necker
      ...hôpitaux, à des communautés religieuses ou ...rez, Mepsiëurs, dans lè compté des finances, que le Roi paye annuellement à qes hôpitaux, à des communautés religieuses ou

      Archives parlementaires

      page 8
      Locuteur: Necker
      ...înées par différents égards, favorisent ou tolèrent des faveurs et des exceptions....
      ...l en résulterait un bénéfice évalué à 2 ou 3 millions (1) ; mais un tel arrangemen...
      ...e prendre en considération à une époque les dispositions d'ordre sanctionnées p...
      ... de doubles frais de gestion; il arrive aussi que plusieurs municipalités, entraînées par différents égards, favorisent ou tolèrent des faveurs et des exceptions. On avait souvent pensé que, si Padminislration royale se chargeait de l'ensembl...
      ...villes et aux hôpitaux une somme fixe proportionnée à leur recette habituelle, il en résulterait un bénéfice évalué à 2 ou 3 millions (1) ; mais un tel arrangement aurait éprouvé avec raison de grandes contradictions; on pourrait le prendre en considération à une époque les dispositions d'ordre sanctionnées par la nation écarteraient tout motif d'inquiétude et rendraient parfaitement ass...
      Locuteur: Necker
      bandiers ou des assureurs de leurs entreprises : to... bandiers ou des assureurs de leurs entreprises : tout semble donc inviter à rétablir le droit; cette disposition procurerait au Roi...
      Locuteur: Necker
      Quel pays. Messieurs, que celui sans impôts et avec de simples objets i... Quel pays. Messieurs, que celui sans impôts et avec de simples objets inaperçus on peut faire disparaître un déficit qui a fait tant de bruit en Europe...

      Archives parlementaires

      page 9
      Locuteur: Necker
      ...cquérir un caractère parfait de justice ou de raison, d'être provoquées au nomade ... ... peut-être des réductions, il est peut-être des économies qui ont besoin, pour acquérir un caractère parfait de justice ou de raison, d'être provoquées au nomade l'Assemblée même de la nation.
      Locuteur: Necker
      ...e veut: mais aune époque si solennelle, la nation est; appelée par son souverai...
      ...oment, mais pour toujours; à une époque cette nation est appelée à s'associer e...
      ...plus grandes précautions soient prises pour l'avenir, le Roi le désire, le Roi le veut: mais aune époque si solennelle, la nation est; appelée par son souverain à s'unir à lui, non pour un moment, mais pour toujours; à une époque cette nation est appelée à s'associer en quelque manière aux pensées et aux volontés de son Roi, ce qu'elle désirera se...

      Archives parlementaires

      page 10
      Locuteur: Necker
      ...es de la confiance publique. On ne sait l'on peut s'arrêter quand on se permet ... ...donnée aux principes universels de bonne foi nationale et aux bases si importantes de la confiance publique. On ne sait l'on peut s'arrêter quand on se permet de discuter les circonstances d'un engagement simple; et comme tout ce qui est s...
      Locuteur: Necker
      ... commerce ne trouvent point de secours, ou sont obligés de les acheter à des condi... ...t de l'argent, et il résulte de cet objet de comparaison que l'agriculture et le commerce ne trouvent point de secours, ou sont obligés de les acheter à des conditions que .les bénéfices ordinaires de ces exploitations ne permettent pas d'acc...
      Locuteur: Necker
      ...ffort et sans confusion, et ne s'arrête ou ne s?interrompt que lorsque les vents ou les orages viennent détruire ses lois e... ...régulier de tous les corps physiques, qui s'élève, s'accroît, se fortifie sans effort et sans confusion, et ne s'arrête ou ne s?interrompt que lorsque les vents ou les orages viennent détruire ses lois et s'opposer avec violence à sa marche simple et réglée.
      Locuteur: Necker
      ... modiques au soulagement des militaires ou d'autres serviteurs de l'Etat, et que l...
      ...ude pour les autres, exigent du respect ou du ménagement.
      ...e, que la plus grande partie de la dépense des pensions est répartie en portions modiques au soulagement des militaires ou d'autres serviteurs de l'Etat, et que les titres de ces pensions pour les uns, l'ancienne habitude pour les autres, exigent du respect ou du ménagement.
      Locuteur: Necker
      ...it peut-être moins susceptible d'erreur ou de contestation, en déterminant la somm... ...iaires, une mesure proportionnée à la moitié des extinctions ; cette mesure serait peut-être moins susceptible d'erreur ou de contestation, en déterminant la somme numéraire des pensions qui seraient accordées * chaque année. Le roi, Messieur...
      Locuteur: Necker
      ...esoin de recourir à aucun moyen injuste ou sévère, à aucun moyen surtout qui"déran... ... déficit annuel* le déficit dont on se formait une idée effrayante, sans avoir besoin de recourir à aucun moyen injuste ou sévère, à aucun moyen surtout qui"dérange le sort du peuple ; mais la tâche dont il est nécessaire de s'occuper n'est p...

      Archives parlementaires

      page 11
      Locuteur: Necker
      ...sera un beau jour d'espérance que celui les revenus et les dépenses fixes de l'... ...blige de souscrire à des intérêts onéreux. Ce sera un grand moment de repos, ce sera un beau jour d'espérance que celui les revenus et les dépenses fixes de l'Etat se trouveront au niveau: c'est d'une base ainsi posée, c'est d'un soi ainsi...
      ...illions. On vous proposera les emprunts ou les ressources qui vous paraîtront le p... ...ticipations le plus vraisemblable, il faudrait un secours extraordinaire de 80 millions. On vous proposera les emprunts ou les ressources qui vous paraîtront le plus convenables, et cependant, Messieurs, vous remarquerez avec satisfaction que...
      ...u de la part des rentiers un sacrifice) ou du moins une facilité d'environ 75 mill... ...six mois, il y aura constamment un semestre en arrière. L'Etat aurait donc obtenu de la part des rentiers un sacrifice) ou du moins une facilité d'environ 75 millions, puisque la totalité des intérêts payables à l'Hôtel-de-ville se monte aujo...
      moitié pour l'année seulement ces extinctions surviendront; et enfin ...
      ...inance, il est à présumer qu'à l'époque la nation entière assurera le payement ...
      moitié pour l'année seulement ces extinctions surviendront; et enfin si le temps augmente la richesse de l'Etat, vous aurez à examiner, Messieurs, s'...
      ...s rentiers se sont prêtés depuis près d'un an aux circonstances pénibles de la finance, il est à présumer qu'à l'époque la nation entière assurera le payement de leurs intérêts de la manière la plus exacte et la plus invariable, ils ne reg...
      ...urs extraordinaire au trésor royal de 3 ou 4 millions : vous en avez vu l'exemple,... ...sserrer de temps à autre le payement des contributions et procurer ainsi un secours extraordinaire au trésor royal de 3 ou 4 millions : vous en avez vu l'exemple, Messieurs, dans le compte des recettes extraordinaires de l'année dernière.

      Archives parlementaires

      page 12
      ...est bien aisé de trouver quelque erreur ou quelque omission dans le vaste ensemble... 11 est bien aisé de trouver quelque erreur ou quelque omission dans le vaste ensemble dont on mettra sous vos yeux toutes les parties ; ni l'ordre, ni la méthode, ni...
      .../0 d'intérêt, jusqu'à l'époque éloignée l'on pourrait en faire le remboursement... ...es les rescriptions et toutes les assignations à terme en des effets portant 5 0/0 d'intérêt, jusqu'à l'époque éloignée l'on pourrait en faire le remboursement, et cette opération s'appelle, en langage de finance, suspendre les rescription...
      ... l'accroissement indiqué par les arrêts ou les édits de création de plusieurs empr... ...6,502,367 livres, et ils devaient s'élever un peu plus haut cette année, suivant l'accroissement indiqué par les arrêts ou les édits de création de plusieurs emprunts.

      Archives parlementaires

      page 13
      ...voir avec certitude l'époque rapprochée l'on n'aurait plus besoin de faire aucu... ...lles. L'objet le plus instant, c'est de subvenir aux dépenses fixes, afin de prévoir avec certitude l'époque rapprochée l'on n'aurait plus besoin de faire aucun emprunt ; car rembourser et emprunter en même temps sont deux dispositions qui...
      ...nt ne peut être retardé sans injustice, ou sans nuire au service du Roi, sera pare... ... actifs de la guerre et de la marine. La portion de ces arrérages dont le payement ne peut être retardé sans injustice, ou sans nuire au service du Roi, sera pareillement portée dans le compte des besoins extraordinaires pour les années 1789 ...
      ...or royal, ces payements ont été avancés ou retardés. Les arrérages dé ce genre ne ... ...pointements et les intérêts dus par le Roi ; et selon le degré d'aisance du trésor royal, ces payements ont été avancés ou retardés. Les arrérages dé ce genre ne coûtent aucun intérêt, et l'on se borne généralement à désirer de toucher exacte...
      ...issent surtout nécessaires à une époque pour la première fois depuis longtemps ... ...ordre, cette méthode, si utiles et si secourables dans toutes les affaires, paraissent surtout nécessaires à une époque pour la première fois depuis longtemps on vient de I toutes les parties du royaume s'occuper des finances du plus grand...

      Archives parlementaires

      page 14
      pour l'année prochaine ou la suivante, et des moyens qui peuvent ... pour l'année prochaine ou la suivante, et des moyens qui peuvent y subvenir facilement ;
      ...l'ordre rétabli dans les finances d'une ou d'autre manière; il faut que cét ordre ... ..., de fixer votre attention sur un objet de la plus haute importance. Jë suppose l'ordre rétabli dans les finances d'une ou d'autre manière; il faut que cét ordre soit maintenu ; il faut, autant qu'il est possible, le mettre à l'abri des erreu...
      ...aient • tracée, et s'affranchir en tout ou partie des différentes charges dont la ... ...es finances, eût voulu suivre la route que plusieurs de ses prédécesseurs lui avaient • tracée, et s'affranchir en tout ou partie des différentes charges dont la libération eût augmenté I considérablement la richesse du trésor royal? vous en ...
      ...nt aller jusqu'à cette extrême rigidité ceux qui ont des emplois préfèrent la r... ...militaires et civils, tous susceptibles de diminution, ne fût-ce qu'en se laissant aller jusqu'à cette extrême rigidité ceux qui ont des emplois préfèrent la réduction la plus rigoureuse à la perte de leur ( état;

      Archives parlementaires

      page 15
      ...tenue quelconque la totalité des rentes ou des intérêts dont 1' Etat est grevé ; m... 4e Je ne parle pas de la faculté que le Roi aurait eue d'assujettir à une retenue quelconque la totalité des rentes ou des intérêts dont 1' Etat est grevé ; mais je fais observer seulement qu'on a imposé autrefois un dixième sur tous ces ...
      ... le moyen d'emprunter et de dépenser 20 ou 30 millions* tous les ans, sans altérer... ... aurait trouvé dans l'extinction annuelle de 1,500,000 livres de rentes viagères le moyen d'emprunter et de dépenser 20 ou 30 millions* tous les ans, sans altérer les rapports entre les revenus et les dépenses ordinaires.
      ...es retranchements soumis à sa puissance ou à sa volonté un moyen de suffire aux ci... ...e résumé précis qu'un Roi jaloux uniquement de son autorité aurait trouvé dans les retranchements soumis à sa puissance ou à sa volonté un moyen de suffire aux circonstances et de se passer de nouveaux tributs.
      ...ces surpassent l'étendue des ressources ou des expédients de tout genre dont on po... C'est uniquement en temps de guerre que les embarras des finances surpassent l'étendue des ressources ou des expédients de tout genre dont on pourrait faire usage, et dont les règnes précédents ont donné l'exemple. Il faut p...
      ... figure l'époque peut-être peu éloignée l'exactitude des payements, la rareté d... ...lation et grossir au milieu de nous ce flot de la richesse publique. Et qu'on se figure l'époque peut-être peu éloignée l'exactitude des payements, la rareté des emprunts, leur cessation absolue et l'action salutaire d'une caisse d'amortis...

      Archives parlementaires

      page 16
      ...e du bonheur public! C'est à une époque les lumières générales paraissent s'êtr...
      ...de leur perfection ; c'est à une époque les préjugés, les restes d une ancienne barbarie ne t...
      ...t prêts à se rompre; c'est à une époque l'univers entier semble demander à la F...
      ... dépositaire ; c'est à une époque enfin , par un bonheur inappréciable, l'on voi...
      ...ne s'accroît par la splendeur du siècle il se trouve placé.
      ...les pour appeler la nation entière à construire, à affermir le majestueux édifice du bonheur public! C'est à une époque les lumières générales paraissent s'être approchées du dernier terme de leur perfection ; c'est à une époque les préjugés, les restes d une ancienne barbarie ne tiennent plus que par des liens usés, affaiblis et tout prêts à se rompre; c'est à une époque l'univers entier semble demander à la France, pour Thonneur et la gloire de l'humanité, un noble et grand emploi des rares et singuliers avantages dont elle est l'unique dépositaire ; c'est à une époque enfin , par un bonheur inappréciable, l'on voit assis sur le trône antique et révéré des monarques français un prince que le c...
      ...monarque et le bonheur de ses peuples sont inséparables, et que l'éclat d'un règne s'accroît par la splendeur du siècle il se trouve placé.
      ...ant de telle province, de tel bailliage ou de tel ressort. Enfin, Messieurs, j'ose... tant de telle province, de tel bailliage ou de tel ressort. Enfin, Messieurs, j'oserai vous le dire (car des hauteurs de la raison l'on n'est étonné par aucun spec...
      ...and vous le voudrez, ces dis tin étions ou ces séparations qui mettent les citoyen... Vous les retrouverez de reste quand vous le voudrez, ces dis tin étions ou ces séparations qui mettent les citoyens en opposition les uns avec les autres en raison de leur état et de leur naissa...
      ...ous réservant d'y revenir lorsque d'une ou d'autre manière vous aurez réuni tous l... Peut-être, à cette tenue, ne voudrez-vous en prendre qu'une idée générale, en vous réservant d'y revenir lorsque d'une ou d'autre manière vous aurez réuni tous les renseignements qui vous sont nécessaires, et que, du sein même de votre Assem...

      Archives parlementaires

      page 17
      ... est imposée en raison de son industrie ou de sa fortune mobilière. ...opriété territoriale se trouve confondue dans le même article avec celle qui lui est imposée en raison de son industrie ou de sa fortune mobilière.
      ...n même temps un système de compensation ou d'indemnité. ...ons à l'égard des propriétaires laïques, sans admettre, sans chercher du moins en même temps un système de compensation ou d'indemnité.
      ...ur juger sainement du degré d.e justice ou de convenance de ces différentes inégal...
      ...s diverses circonstances qui augmentent ou qui restreignent leurs ressources.
      ...nchises dont quelques-unes d'entre elles sont en possession. Il faut ensuite, pour juger sainement du degré d.e justice ou de convenance de ces différentes inégalités, avoir une notion certaine de l'étendue et de la population de chaque province, et il faut examiner les diverses circonstances qui augmentent ou qui restreignent leurs ressources.

      Archives parlementaires

      page 18
      ...que province sur la manière de réformer ou de changer ces sortes de contributions,...
      ...es impôts dont le produit s'évanouirait ou s'affaiblirait considérablement, si on ...
      ...es assujetties aujourd'hui à la gabelle ou à la vente exclusive du tabac, on voulû...
      ... les droits purement locaux, et l'on peut s'en remettre aux délibérations de chaque province sur la manière de réformer ou de changer ces sortes de contributions, sous la seule condition importante pour l'Etat de faire verser la même somme au trésor royal. Mais il est des impôts dont le produit s'évanouirait ou s'affaiblirait considérablement, si on dérangeait partiellement les lois auxquelles leur recouvrement est assujetti. Que dans une des provinces assujetties aujourd'hui à la gabelle ou à la vente exclusive du tabac, on voulût se soustraire à ces impôts en les remplaçant par quelque autre, une telle disp...
      ...nt nuls quand ils ne sont pas généraux, ou bien l'on se trouve obligé d'établir de... ...s obstacles apportés à l'entrée et à la sortie de quelques marchandises deviennent nuls quand ils ne sont pas généraux, ou bien l'on se trouve obligé d'établir des barrières entre les provinces intérieures et celle qui trafique librement avec...
      ...re qu'il est des impôts dont la réforme ou les changements doivent appartenir à la... Ces divers exemples suffisent pour faire connaître qu'il est des impôts dont la réforme ou les changements doivent appartenir à la délibération d'une Assemblée nationale, tandis que la modification de certaines...
      ...tion, et qu'on vous le$ remît au moment vous pourrez vous en occuper. Mais dans... ...'on re4 cueillît les mémoires propres à vous éclairer su f cette importante question, et qu'on vous le$ remît au moment vous pourrez vous en occuper. Mais dans toutes les suppositions vous

      Archives parlementaires

      page 19
      ...ment; mais comme ses relations directes ou indirectes avec les opérations publique... ... examen attentif de votre part n'augmente la confiance due a un pareil établissement; mais comme ses relations directes ou indirectes avec les opérations publiques sont inévitables, sa grande force résultera de l'ordre général et indestructib...
      ... plus aisément susceptible d'espérances ou d'alarmes exagérées. Aucune de ces causes d'agiotage ou de vacillations fréquentes dans le prix... ...orsque lé public, tenu dans l'ignorance et incertain dans ses jugements, devient plus aisément susceptible d'espérances ou d'alarmes exagérées. Aucune de ces causes d'agiotage ou de vacillations fréquentes dans le prix des fonds publics ne subsistera, lorsque les rapports entre les revenus et les ...
      ...e renvoyer cette disposition à l'époque les fonds publics portant 5 0/0 d'intér... ...savantageusement sur le prix des fonds, vous croirez peut-être plu3 convenable de renvoyer cette disposition à l'époque les fonds publics portant 5 0/0 d'intérêt se vendraient au pair; et il dépend de la sagesse de vos mesures qu'une telle...
      ...us approuverez probablement l'intention est Sa Majesté de se concerter avec les... ...s pensez que cette partie des revenus du Roi doit être soignée partiellement, vous approuverez probablement l'intention est Sa Majesté de se concerter avec les états particuliers de chaqus province, pour s'aider de leurs lumières et de leu...
      ...rtoutes la marche de l'ad ministration, ou de l'engager à cesser des recherches do... ...ffaire, et votre opinion aura du moins le grand avantage d'affermir une fois pourtoutes la marche de l'ad ministration, ou de l'engager à cesser des recherches dont les résultats ont été si souvent et si vainement présentés comme une ressourc...
      ...lexions. Fut-il jamais de circonstances cette question se soit présentée sous u... ... grande question du commerce des grains attirera sûrement vos plus sérieuses réflexions. Fut-il jamais de circonstances cette question se soit présentée sous un aspect plus grave et plus important! Nous avons vu, dans le cours de cette ann...

      Archives parlementaires

      page 20
      ...'il soit sûr d'en trouver dans Je temps le royaume est en danger; mais si des s...
      ...ux inconvénients des enrôlements forcés ou en tempérer du moins les sévères effets...
      ...xera sûrement votre attention. Il faut que l'Etat ait des défenseurs, il faut qu'il soit sûr d'en trouver dans Je temps le royaume est en danger; mais si des sacrifices d'argent supportés par l'universalité des habitants de la France pouvaient obvier aux inconvénients des enrôlements forcés ou en tempérer du moins les sévères effets,, vous dirigerez sûrement votre attention vers la recherche d'un point de conci...
      ...emandait gratuitement chaque année sept ou huit jours de son temps, se trouve affr...
      ...s de la corvée dans une grande province elle est conservée; vous réunirez vos v...
      ...l n'est pas douteux qu'en raison de cette règle, tel homme de peine à qui l'on demandait gratuitement chaque année sept ou huit jours de son temps, se trouve affranchi de cette dure obligation par une contribution pécuniaire qui représente à ...
      ...santes de Sa Majesté, puisque vous pouvez l'aider à détruire les dernières traces de la corvée dans une grande province elle est conservée; vous réunirez vos vœux au désir déjà manifesté par Sa Majesté pour délivrer le peuple breton d'un j...
      Un jour viendra peut-être, Messieurs, vous étendrez plus loin votre intérêt; un jour viendra peut-être , associant à vos délibérations les dépu... Un jour viendra peut-être, Messieurs, vous étendrez plus loin votre intérêt; un jour viendra peut-être , associant à vos délibérations les députés des colonies, vous jetterez un regard de compassion sur ce malheureux peuple...

      Archives parlementaires

      page 21
      ...et d'une perception moins dispendieuse, ou la simple modification de ces mêmes dro... ...a conversion des aides et de tous les droits locaux dans d'autres moins onéreux et d'une perception moins dispendieuse, ou la simple modification de ces mêmes droits, sont des dispositions qui appartiennent à l'adminis-iration de chaque provi...
      ...agements dus à la misère d'une paroisse ou à la détresse d'un contribuable; l'entr...
      ...du peuple dans les maisons malheureuses ou dans les temps de calamité; les encoura...
      ... nouveau genre d'industrie, de commerce ou de culture; enfin tant d'autres détails...
      ...des prisons et des dépôts de mendicité, ou plutôt les changements qui paraissent i...
      ...ur la manière de soulager les indigents ou d'en diminuer le nombre. Protéger le pa...
      ...nstances particulières, quand du centre elle se trouve [placée elle doit étendr...
      ...es impositions territoriales et personnelles; la distribution éclairée des (soulagements dus à la misère d'une paroisse ou à la détresse d'un contribuable; l'entretien économique des chemins et la confection des nouvelles routes; la bonne dispensation des travaux qui assurent la subsistance du peuple dans les maisons malheureuses ou dans les temps de calamité; les encouragements que peut exiger un nouveau genre d'industrie, de commerce ou de culture; enfin tant d'autres détails dont la connaissance est aujourd'hui universellement répandue. Ce n'est pas tou...
      ...n peut mettre dans ce nombre la surveillance des hôpitaux, des enfants trouvés, des prisons et des dépôts de mendicité, ou plutôt les changements qui paraissent indispensables dans ces différentes parties de l'administration. Les renseigner m...
      ...intelligence et d'activité, le climat, le jgenre de culture, influent beaucoup sur la manière de soulager les indigents ou d'en diminuer le nombre. Protéger le pauvre, prévenir sa misère, détruire les penchants vicieux qui la produisent commu...
      ...ale; mais quand l'administration première doit appliquer ces principes aux circonstances particulières, quand du centre elle se trouve [placée elle doit étendre ses regards à une prodi-igieuse circonférence, son attention est trop par-Itag...
      ...artie des députés des Etats du royaume, ou une Assemblée générale intermédiaire, l... ...naient encore à penser que, librement élus, ils pourraient fournir un jour une partie des députés des Etats du royaume, ou une Assemblée générale intermédiaire, la composition des Etats provinciaux vous paraîtrait alors une des plus grandes c...

      Archives parlementaires

      page 22
      ...nira, comme on ne peut douter que mille ou douze cents députés de la nation frança...
      ...'avance ce jour éclatant et magnifique, le Roi, du haut de son trône, écouterai...
      ...oyés pour ajouter au bonheur du peuple, ou pour alléger le poids de son infortune;...
      ...uns des autres quelque lumière nouvelle ou quelque notion bienfaisante, afin de le...
      ... comme ont doit être persuadé, Messieurs, que bientôt un même sentiment vous réunira, comme on ne peut douter que mille ou douze cents députés de la nation française ne se sépareront pas sans avoir fait sortir de terre les fondements de la prospérité publique, je me représente à l'avance ce jour éclatant et magnifique, le Roi, du haut de son trône, écouterait, au milieu d'une Assemblée auguste et solennelle, le rapport que viendraient f...
      ...s s'arrêter avec orgueil et à Fenvi sur les moyens que leurs Etats auraient employés pour ajouter au bonheur du peuple, ou pour alléger le poids de son infortune; je les vois attentifs à recevoir les uns des autres quelque lumière nouvelle ou quelque notion bienfaisante, afin de les rapporter soigneusement à l'administration dont ils font partie.
      Ah! qu'il serait beau ce moment , par le concours des lumières de tout u...
      ...France! Àh! qu'il serait beau ce moment , par une rivalité généreuse, après avoi...
      Ah! qu'il serait beau ce moment , par le concours des lumières de tout un peuple, on découvrirait avec certitude le bien qu'on peut faire dans un royaume tel que la France! Àh! qu'il serait beau ce moment , par une rivalité généreuse, après avoir connu ce bien, on s'empresserait de le faire!
      ...s Etats particuliers dans lès provinces il n'y en a point encore, que le Roi au... Ce n'est pas seulement pour former et constituer sagement des Etats particuliers dans lès provinces il n'y en a point encore, que le Roi aura besoin de vos conseils et de vos réflexions ; Sa Majesté attend de vous que v...
      ...détermination des degrés de restriction ou de facilité qu'il faut accorder à la pu...
      ...s les écrits; la connaissance des temps la sauvegarde des lois suffit au mainti...
      ...ic, et l'examen aussi des circonstances cet ordre dépend des actes rapides de l...
      ...es tribunaux et le domicile de ceux qui ont recours à la justice souveraine; Ja détermination des degrés de restriction ou de facilité qu'il faut accorder à la publicité de toutes les opinions et de tous les écrits; la connaissance des temps la sauvegarde des lois suffit au maintien de l'ordre public, et l'examen aussi des circonstances cet ordre dépend des actes rapides de l'autorité ; la recherche de tous les soins propres à établir une par-
      ...e dans cette multitude de circonstances le gouvernement seul était appelé à int...
      ...ire si on la transplantait dans un pays elle se trouverait comme isolée au mili...
      ...e, sans vous faire perdre de vue le but vous devez atteindre.
      ...velles fonctions qui seront attribuées aux tribunaux et la célérité indispensable dans cette multitude de circonstances le gouvernement seul était appelé à intervenir; la recherche plus délicate encore des moyens de concilier l'austère, l'...
      ...e, n'aurait pas le même succès, et surtout ne conserverait pas longtemps son empire si on la transplantait dans un pays elle se trouverait comme isolée au milieu des opinions et des habitudes qui toutes n'auraient aucune connexion avec ell...
      ...'échapperont pas à vos lumières, et une sage circonspection vous servira de guide, sans vous faire perdre de vue le but vous devez atteindre.

      Archives parlementaires

      page 23
      ... qu'une belle abstraction, si le moment la puissance royale doit déployer toute...
      ...ésistances à ménager et des obstacles à vaincre. Il ne faut pas, Messieurs, que les enn...
      ...e public contre toute espèce d'atteinte. Le meilleur des gouvernements ne serait qu'une belle abstraction, si le moment la puissance royale doit déployer toute son action restait encore incertain, et* si cette puissance, une fois en accord avec le vœu général, avait des résistances à ménager et des obstacles à vaincre. Il ne faut pas, Messieurs, que les ennemis de la tranquillité publique et de la prospérité nationale puissent placer l...
      ...être, à cette occasion, l'inconséquence ou la légèreté de l'esprit du jour, qui se...
      ...rdeur avec laquelle on épie les erreurs ou les fautes de ceux qui agissent, donne ...
      ... révision et à proposer les moyens de les mieux ordonner. Vous remarquerez peut-être, à cette occasion, l'inconséquence ou la légèreté de l'esprit du jour, qui se plaît à juger des arrangements momentanés avec la même sévérité qu'il devrait e...
      ...s immuables. Éncore si c'était toujours de perfection qu'on fût avide ; mais l'ardeur avec laquelle on épie les erreurs ou les fautes de ceux qui agissent, donne souvent à penser qu'on en fait la découverte avec plaisir.
      ...nation sourdement mécontente des fautes ou des abus de l'administration ne tarde p... ...se met dans la nécessité d'être juste, et plus il faut affermir son action. Une nation sourdement mécontente des fautes ou des abus de l'administration ne tarde pas à se complaire dans toutes les oppositions et les résistances ; mais un tel e...

      Archives parlementaires

      page 24
      ... bien public au milieu de ces divisions les intérêts d'ordre, d'état et de pers...
      ... les avis sur la délibération en commun ou par tête semblqnt s'être partagés avec ...
      ... premiers pas une désunion éclatante venait à se manifester ? que deviendrait le bien public au milieu de ces divisions les intérêts d'ordre, d'état et de personnes occuperaient toutes vos pensées? Us sont si agissants ces intérêts, et leu...
      ...t la forme est une des grandes questions qui se sont élevées dans le royaume, et les avis sur la délibération en commun ou par tête semblqnt s'être partagés avec une ardeur qui deviendrait alarmante, si l'amour du bien public ne formait entre...
      ...cherez d'abord à connaître l'importance ou le danger dont il peut être pour l'Etat que vos délibérations soient prises en commun ou par ordre, et les lumières qui sortiron...
      ...de Sa Majesté 3 mais le choix du moment cette question doit être traitée, si ce...
      ...ment, suffira pour prévenir les risques ou les inconvénients d'une semblable discu...
      Ce sera vous, Messieurs, qui chercherez d'abord à connaître l'importance ou le danger dont il peut être pour l'Etat que vos délibérations soient prises en commun ou par ordre, et les lumières qui sortiront de votre Assemblée influeront sans doute sur l'opinion de Sa Majesté 3 mais le choix du moment cette question doit être traitée, si ce choix est fait sagement, suffira pour prévenir les risques ou les inconvénients d'une semblable discussion, et c'est principalement sur ce point que je vais pj'arrêter.
      des Etats généraux serait arrêtée ou longtemps suspendue, et Ton ne peut pré... des Etats généraux serait arrêtée ou longtemps suspendue, et Ton ne peut prévoir quelle serait la suite d'une semblable division.
      ... encore plus digne de respect au moment ceux qui en i jouissent sont disposés à... ... qui remonte aux temps les plus reculés de la monarchie est un titre qui devient encore plus digne de respect au moment ceux qui en i jouissent sont disposés à y renoncer. Il est donc juçte, il est raisonnable que les députés des com- j mu...
      ...ions, les délibérations confiées à deux ou trois ordres ont un grand avantage, et que dans les temps et pour les affaires la célérité des résolutions et l'unité ... ...facilement que pour maintenir un ordre établi, pour ralentir le goût des innovations, les délibérations confiées à deux ou trois ordres ont un grand avantage, et que dans les temps et pour les affaires la célérité des résolutions et l'unité d'action et d'intérêt deviennent nécessaires, Ja consultation en commun mérite l...

      Archives parlementaires

      page 28
      Locuteur: Fréteau
      ...ux députés des trois ordres l'intention elle était qu'ils s'assemblassent dès a... « Sa Majesté ayant fait connaître aux députés des trois ordres l'intention elle était qu'ils s'assemblassent dès aujourd'hui 6 mai, les députés sont avertis que le local destiné à les recevoir s...
      Locuteur: Fréteau
      ...es communes se rendent au lieu indiqué, ils attendent vainement jusqu'à deux he... Une proclamation du héraut d'armes confirme ce placard. Les membres des communes se rendent au lieu indiqué, ils attendent vainement jusqu'à deux heures et dernier Les deux autres ordres, qui n'y sont pas venus, comme on l'a su ...
      Locuteur: Malouet
      ... Une invitation indirecte du souverain, ou la volonté présumée des deux premiers o... ...itre, constaté seulement par nos bailliages respectifs, nous réunit aujourd'hui. Une invitation indirecte du souverain, ou la volonté présumée des deux premiers ordres, distribua en trois Chambres différentes l'universalité des membres qui co...
      Locuteur: Malouet
      ... l'Assemblée, lorsque l'un des anciens, ou l'un de Messieurs, avec leur permission...
      ...voirs respectifs et accélérer l'instant nous pourrons, par une députation des E...
      La présidence du doyen, l'assistance des anciens, et le silencè de l'Assemblée, lorsque l'un des anciens, ou l'un de Messieurs, avec leur permission, prendront la parole, sont des préliminaires indispensables, qui produiront une...
      ...prendre séance en l'Assemblée nationale, pour procéder à la vérification des pouvoirs respectifs et accélérer l'instant nous pourrons, par une députation des Etats généraux, présenter au Roi les remercîments, les vœux et les hommages de la...

      Archives parlementaires

      page 31
      Locuteur: Rewbel
      ... si le premier article doit être adopté ou rejeté. ... règlement de police de notre Assemblée, d'où je conclus qu'on exige que j'opine si le premier article doit être adopté ou rejeté.
      Locuteur: Rewbel
      ...qu'une Assemblée ; que nous ne pouvions ou du moins que nous ne devions pas procéd...
      ...ient assemblées dans deux autres salles ou chambres différentes de la salle des Et...
      Nous avons pour ainsi dire pensé, le 6 mai, que nous étions plutôt une cohue qu'une Assemblée ; que nous ne pouvions ou du moins que nous ne devions pas procéder à la vérilication des pouvoirs, tant que le clergé et la noblesse ne se trouv...
      ...la noblesse du royaume pour députés aux Etats généraux, lesquelles personnes étaient assemblées dans deux autres salles ou chambres différentes de la salle des Etats généraux, dans laquelle nous nous trouvons.
      Locuteur: Rewbel
      ...ais comment parvenir à prendre ce parti ou un autre quelconque, si nous persistons... ...nce qu'il en résultât jamais aucun bien, soient dans la classe des possibles ; mais comment parvenir à prendre ce parti ou un autre quelconque, si nous persistons à penser que nous ne pouvons pas nous organiser légalement et constitutionnelle...
      Locuteur: Rewbel
      ...députés? comment les élirions-nous? par serait-il constaté que nous les avons l... ...grets d'avoir obtenu cette demande ; d'ailleurs, quel nom donnerions-nous à nos députés? comment les élirions-nous? par serait-il constaté que nous les avons légalement élus? Ecartons, quant à présent, toute idée de règlement et d'amphithé...

      Archives parlementaires

      page 32
      Locuteur: Le comte d'Antraigues
      ...se à reprendre sa place dans la Chambre le Roi a ouvert les Etats généraux, je ... ...ion sur la démarche que les communes ont faite pour engager l'ordre de la noblesse à reprendre sa place dans la Chambre le Roi a ouvert les Etats généraux, je rappelle ici notre première délibération, son objet, les motifs qui, en nous ass...
      Locuteur: Le comte d'Antraigues
      ...t d'envoyer leurs députés à Versailles; ou elle nous a reconnus, malgré l'absence ... ...és de plusieurs députés des bailliages qui n'ont pas eu la possibilité d'élire et d'envoyer leurs députés à Versailles; ou elle nous a reconnus, malgré l'absence de quelques-uns de nos collègues, comme suffisamment complets pour procéder à l'...
  • Tome 9 : Du 16 septembre au 11 novembre 1789 3 résultats
    • Séance du samedi 24 octobre 1789

      - search term matches: (2)

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 514
      ...'Assemblée nationale, notamment à celui elle accepte de contiance le plan du pr... ...mune, par laquelle elle adhère, de la manière la plus formelle, aux décrets de l'Assemblée nationale, notamment à celui elle accepte de contiance le plan du premier ministre^ des finances ; et ladite commune s'engage eu ^ conséquence à pay...
      ...ents corps delà garnison de Strasbourg, ils protestent qu'ils ne connaissent po... D'une adresse du comité des différents corps delà garnison de Strasbourg, ils protestent qu'ils ne connaissent point d'autre devoir que* d'être soumis aux décrets de l'Assemblée nationale, d'ob...

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 515
      lieux qui sont semés pour détruire ou affaiblir r la confiance due à l'Assemb... lieux qui sont semés pour détruire ou affaiblir r la confiance due à l'Assemblée nationale, et lui , renouvelle sa reconnaissance et son adhésion à tous ses ...
      ... de la ville de Saint-Etienne en Forez, ils attestent à l'Assemblée qu'ils prot...
      ... impôts et le recouvrement des droits ; ils adhèrent au plan ^.du premier minis...
      D'une adresse, des ofticiers municipaux et T comité de la ville de Saint-Etienne en Forez, ils attestent à l'Assemblée qu'ils protègent de tout ieur pouvoir la perception des impôts et le recouvrement des droits ; ils adhèrent au plan ^.du premier ministre des finances, et notamment à l'abandon par chaque citoyen du quart de son re...
      ...mité permanent de la ville rde Paimpol, il adhère avec zèle au décret de l'Asse... D'une adresse du comité permanent de la ville rde Paimpol, il adhère avec zèle au décret de l'Assemblée nationale, par lequel elle accepte de confiance le plan de M. Necker, pour...
      ...alité et du comité de la ville de Mons, ils présentent à l'Assemblée leur dévou... Enfin d'une adresse de la municipalité et du comité de la ville de Mons, ils présentent à l'Assemblée leur dévouement respectueux, et la •^supplient de considérer que le rétablissement de Tord...
      ... autorisé MM. les trésoriers à accepter ou à rejeter ces offres, selon qu'elles seraient recevables ou non. ...soumission était douteuse, seraient ^renvoyées au comité des rapports, et elle a autorisé MM. les trésoriers à accepter ou à rejeter ces offres, selon qu'elles seraient recevables ou non.
      ...us aviez supprimé ces tribunaux de sang des agents du (1) Voy. plus loin ce mém... En vain lui a-t-on dit que vous aviez supprimé ces tribunaux de sang des agents du (1) Voy. plus loin ce mémoire annexé à la séance de ce jour.

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 516
      Locuteur: Le Président
      ...ient à la mort ceux qui, avec violence, ou port d'armes, tentaient d'introduire un... ... par la ferme, et érigés par elle en juges suprêmes de la vie des hommes, dévouaient à la mort ceux qui, avec violence, ou port d'armes, tentaient d'introduire une denrée nécessaire.
      Locuteur: Le Président
      ...t extrême et irréparable dans un moment les besoins de l'Etat nécessitent des s... ...res impôts de l'Anjou, qui s'élèvent à plus de 12 millions; que ce malheur serait extrême et irréparable dans un moment les besoins de l'Etat nécessitent des secours extraordinaires.
      Locuteur: Le Président
      ...qu'il est des circonstances impérieuses le vœu universel, exprimé d'une manière... Il a pensé qu'il est des circonstances impérieuses le vœu universel, exprimé d'une manière terrible et menaçante, ne laisse aux administrateurs de la chose publique aucun...
      Locuteur: Le Président
      ...înes dont il est blessé. Enfin, adoucie ou non, la Labelle leur fait horreur; ils ... ...fers, n'aperçoit pas, sans frémir, sa prison, ses geôliers et les débris des chaînes dont il est blessé. Enfin, adoucie ou non, la Labelle leur fait horreur; ils s'eiy croyaient délivrés, et tous les raisonnements possibles ne sauraient leur ...

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 517
      Locuteur: Dupont
      ... composée que d'individus qui possèdent ou individuellement ou en corps. La société n'est composée que d'individus qui possèdent ou individuellement ou en corps.

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 518
      Locuteur: Dupont
      ...s feux, soit en raison des hameaux plus ou moins écartés. ...l faut prendre la dotation des curés, qui doit être augmentée, soit en raison des feux, soit en raison des hameaux plus ou moins écartés.
      Locuteur: Garat
      ...oisième fait. Le souverain peut diviser ou réunir les biens du clergé, et en chang... Troisième fait. Le souverain peut diviser ou réunir les biens du clergé, et en changer la destination.
      Locuteur: Garat
      ...es de fondation ne donnent jamais à tel ou tel individu du clergé. Second fait. Les titres de fondation ne donnent jamais à tel ou tel individu du clergé.

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 519
      Locuteur: Le Président
      ... compter que les lois seront exécutées, ou rendre les ministres ou autres agents de l'autorité garants de ... ...blée nationale ayant fait tout ce qui est à sa disposition sur cet objet, puisse compter que les lois seront exécutées, ou rendre les ministres ou autres agents de l'autorité garants de leur inexécution. »

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 520
      Locuteur: Le Président
      ...ment des ordres d'achats dans les lieux l'on peut espérer des secours, et ces o... ...s l'étranger, soit à ses députés, soit à ses correspondants ; il existe actuellement des ordres d'achats dans les lieux l'on peut espérer des secours, et ces ordres ont été transmis directement par l'administration des finances, quand cett...
      Locuteur: Le Président
      ...béissance partout; et à partir du point nous sommes, cette obéissance complète ... ...des lois. Une telle condition ne nous semble pas juste : il faudrait assurer l'obéissance partout; et à partir du point nous sommes, cette obéissance complète n'est pas l'ouvrage d'un moment. Toute la France est r en armes. Les chefs des m...

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 521
      Locuteur: Le Président
      ...s citoyens de l'Etat, cherchent en vain est la paix, est la subordination qu'elle inspire, est la concorde qui la promet ; partout... ...aucoup d'endroits un spectacle de désunion, l et les amis de la patrie, les vrais citoyens de l'Etat, cherchent en vain est la paix, est la subordination qu'elle inspire, est la concorde qui la promet ; partout un esprit dangereux d'indépendance se mêlant à l'amour vertueux de la liberté, ...

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 523
      ...e d'Anjou très-peu plus étendue du côté les barrières devront être posées aujou...
      ...'osait pas se promettre la possibilité, ou au moins la prompte exécution.
      ...e laissaient pénétrer en Bretagne et eu Anjou ; 3° que les limites de la province d'Anjou très-peu plus étendue du côté les barrières devront être posées aujourd'hui, que du côté de la Bretagne, augmenteront à peine les dépenses du fisc, p...
      ...ent général de la gabelle, tant désiré par l'Assemblée nationale, et dont elle n'osait pas se promettre la possibilité, ou au moins la prompte exécution.
      Dans un temps l'Assemblée nationale s'occupe d'assure...
      ...e, ainsi que la propriété des citoyens; l'agriculture, délivrée des droits féod...
      Dans un temps l'Assemblée nationale s'occupe d'assurer la liberté individuelle, civile et politique, ainsi que la propriété des citoyens; l'agriculture, délivrée des droits féodaux, des corvées royales et seigneuriales, laissera aux cultivateurs l'intégrité...
      ...era aboli dans les cantons et provinces il existe encore, et que chacun sera li... Art. 2. Que le droit de parcours sera aboli dans les cantons et provinces il existe encore, et que chacun sera libre de clore sa propriété, de quelque étendue qu'elle soit, sans que personne pu...

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 524
      ...hargées de le surveiller dans les lieux il se réalisera, en ayant égard aux dro... ...a s'opposer au partage des communes, et que les assemblées provinciales seront chargées de le surveiller dans les lieux il se réalisera, en ayant égard aux droits légitimes de chacun.
      ...ra s'opposer au dessèchement des marais ou terrains inondés, à la destruction des moulins ou étangs ; que la nature des travaux desd...
      ...erminée par les assemblées provinciales ou municipales.
      Art. 4. Que personne ne pourra s'opposer au dessèchement des marais ou terrains inondés, à la destruction des moulins ou étangs ; que la nature des travaux desdits moulins et étangs pourra seulement donner lieu à uneindemnité, laquelle sera déterminée par les assemblées provinciales ou municipales.
      ..., sans donner lieu à aucun droit fiscal ou autre envers qui que ce soit, et que le... ...aux ruraux pourront être, dans tout le royaume, portés à dix-huit ans et au delà, sans donner lieu à aucun droit fiscal ou autre envers qui que ce soit, et que les baux des bénéfices ne pourront être pour un terme au dessous de dix-huit ans ;...
      ..., d'y semer et d'y planter telle graine ou telle plante qu'il voudra, est aussi es...
      ...a soustraire aux dégâts des malfaiteurs ou des animaux; chacun peut se livrer à de...
      ...arcours interdit nécessairement partout il existe.
      La liberté de cultiver son terrain de la manière qu'il plaît à tout propriétaire, d'y semer et d'y planter telle graine ou telle plante qu'il voudra, est aussi essentielle aux progrès de l'agriculture, que la liberté civile et individuelle pe...
      ...a société (1). Cette liberté une fois acquise, chacun peut clore sa propriété, la soustraire aux dégâts des malfaiteurs ou des animaux; chacun peut se livrer à des essais précieux pour l'économie rurale, que le droit de parcours interdit nécessairement partout il existe.

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 525
      ...e, que lorsqu'il put impunément quitter ou s'absenter de la glèbe seigneuriale sur... rées et les marchandises de province à province, que lorsqu'il put impunément quitter ou s'absenter de la glèbe seigneuriale sur laquelle il était né, etque les voyageurs, jusqu'alors soumis à des péages pour...
      ...lages pour se réfugier dans les villes, des immunités, des-prérogatives, la lib... ...issant sous l'empire des lois féodales, se sont empressés d'abandonner leurs villages pour se réfugier dans les villes, des immunités, des-prérogatives, la liberté enfin, leur assuraient qu'ils travailleraient pour eux et leurs enfants.
      ...'avait connaissance que par les amendes ou les peines corporelles auxquelles il ét... ...es, avec une foule de règlements contradictoires et vexatoires, dont le peuple n'avait connaissance que par les amendes ou les peines corporelles auxquelles il était condamné.
      ...es donc arrivés à cette heureuse époque la saine raison, l'équité et l'intérêt ... Nous sommes donc arrivés à cette heureuse époque la saine raison, l'équité et l'intérêt du peuple détermineront seuls les lois du royaume; avec la liberté d'écrire et d...
      ... ni peine, ni industrie, lorsqu'il peut ou veut enrichir ou embellir à son gré sa propriété; il pro...
      ...is, lorsqu'elle est exposée aux dégâts, ou qu'il n'est que copropriétaire, il n'a ...
      ...i le porte à s'affranchir de la routine ou des préjugés; il ne cultive que par néc...
      ...st impossible qu'elle fleurisse partout cette liberté n'existe pas.
      ...es effets de ce droit si naturel. Le cultivateur propriétaire n'épargne ni soin, ni peine, ni industrie, lorsqu'il peut ou veut enrichir ou embellir à son gré sa propriété; il profite de tous les moyens que la nature et l'art peuvent suggérer pour l'améliorer; mais, lorsqu'elle est exposée aux dégâts, ou qu'il n'est que copropriétaire, il n'a plus cette activité qui le porte à s'affranchir de la routine ou des préjugés; il ne cultive que par nécessité ; ses travaux sont sans méthode ni principe; il abandonne ses récoltes au...
      ...ir de son héritage suivant sa volonté est si importante à l'agriculture, qu'il est impossible qu'elle fleurisse partout cette liberté n'existe pas.
      ...té de faire des semis de bois, d'élever ou d'acclimater des arbres exotiques et )r... ...ificielles, source abondante de richesses agricoles; il interdit toute possibilité de faire des semis de bois, d'élever ou d'acclimater des arbres exotiques et )récieux; enfin, il attaque et détruit la liberté de a propriété.
      ...eurs dépouilles, les droits de parcours ou vaine pâture ont été regardés néanmoins... ...mps, par apathie pour la culture des terres qu'on abandonnait dès l'instant de leurs dépouilles, les droits de parcours ou vaine pâture ont été regardés néanmoins comme une propriété. Des coutumes les ont autorisés, et les parlements les ont ...
      ...que la récolte des blés a été médiocre, ou tout à fait mauvaise, semer et planter ... ...ositions;mais le droit de parcours et vaine pâture s'y oppose. 11 pourrait, lorsque la récolte des blés a été médiocre, ou tout à fait mauvaise, semer et planter sur ces mêmes terres, des choux, des carottes, des pommes de terre, et augmenter...
      ... des ravages énormes dans les provinces la culture des oliviers est Le droit de parcours fait des ravages énormes dans les provinces la culture des oliviers est

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 526
      ...chèvres rongent par le pied ces arbres, ou écourtent tellement les branches qu'ils... ... que non-seulement les bestiaux de haute taille, mais encore les moutons et les chèvres rongent par le pied ces arbres, ou écourtent tellement les branches qu'ils peuvent atteindre, qu'il est impossible de tirer parti des jeunes oliviers qui ...
      ...is le 23 avril jusqu'au 25 juin, époque les prairies sont en pleine végétation,... ...sieurs seigneurs, et surtout des abbés et religieux, ont le droit d'envoyer depuis le 23 avril jusqu'au 25 juin, époque les prairies sont en pleine végétation, un certain nombre de bœufs dans les prés de leurs vassaux, pendant tout le temp...
      ...uliers, et en général celui de parcours ou vaine pâture, sont donc intolérables dans un moment ou les représentants delà nation ont consa... Ces droits particuliers, et en général celui de parcours ou vaine pâture, sont donc intolérables dans un moment ou les représentants delà nation ont consacré pour principe fondamental de respecter et de faire respecter les propriétés ...
      Les communes ou communaux sont des terrains ordinaireme... Les communes ou communaux sont des terrains ordinairement spacieux, possédés par les habi-
      tants d'une ou plusieurs paroisses, soit à titre de pr... tants d'une ou plusieurs paroisses, soit à titre de propriété indivise, par possession immémoriale, soit par concession à titre onéreu...
      ...r le plus de profit possible; il usurpe ou dégrade quand il peut ; et toujours sa ...
      ... ont un droit égal, sont privés en tout ou en partie du produit de la commune : ai...
      ...raire, chaque habitant ne considérant que son droit particulier, tâche d'en tirer le plus de profit possible; il usurpe ou dégrade quand il peut ; et toujours sa jouissance quelle qu'elle soit, qui devait être commune et proportionnelle, est ...
      ... celui qui y fait paître le plus de bestiaux. Or, le manouvrier, l'artisan qui y ont un droit égal, sont privés en tout ou en partie du produit de la commune : ainsi l'objet pour lequel les communes ont existé, celui de soulager les pauvres d...
      ...nce nous apprend qu'un arpent de trèfle ou de luzerne, sur lequel on fait trois co... L'expérience nous apprend qu'un arpent de trèfle ou de luzerne, sur lequel on fait trois coupes, rapporte non-seulement plus de fourrage que l'arpent de pré ordinaire, mai...
      ... de facilité pour élever et nourrir une ou deux vaches, que dans une commune il ne peut jamais rien récolter pour l'hiver, quand même sa quote-part serait de six ou dix arpents. ...doute qu'un manouvrier, propriétaire d'un arpent cultivé en luzerne, trouve plus de facilité pour élever et nourrir une ou deux vaches, que dans une commune il ne peut jamais rien récolter pour l'hiver, quand même sa quote-part serait de six ou dix arpents.

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 527
      ...our que tout le troupeau qui se touche, ou mange de la même herbe en soit bientôt ...
      ...tielles des terrains bas et marécageux, ou en dévorant, pressé par la faim, des he...
      ... nos provinces. Il suffit qu'un animal soit atteint d'une maladie contagieuse, pour que tout le troupeau qui se touche, ou mange de la même herbe en soit bientôt infecté. 11 suffit même qu'un animal, par une constitution vicieuse, porte en lu...
      ...e maladie contagieuse, pour qu'en respirant de plus près les émanations pestilentielles des terrains bas et marécageux, ou en dévorant, pressé par la faim, des herbes que la crue des eaux stagnantes aura couvertes de limon infect, ce même ger...
      ...munes dans des plaines saines et aérées on n'a jamais éprouvé d'épizooties ? Ma... Objectera-t-on qu'il existe des communes dans des plaines saines et aérées on n'a jamais éprouvé d'épizooties ? Mais, quelque salubre que soit une commune, elle ne peut jamais garantir du danger...
      ...t donc en proportion de la culture plus ou moins soignée. ...es et malfaisants, s'il les abandonne à eux-mêmes. Les présents de la nature sont donc en proportion de la culture plus ou moins soignée.
      ...les autres en plus grand nombre étaient ou préjudiciables ou nuisibles, surtout dans leur état de ve... ... prairies ordinaires, les plantes utiles s'élevaient à quarante environ, et que les autres en plus grand nombre étaient ou préjudiciables ou nuisibles, surtout dans leur état de verdure. On a également observé dans les prés bas et marécageux que parmi les plan...
      ...ntinuellement dans un état de maigreur, ou exposés à des maladies contagieuses ? M... ...ntenant que les bestiaux qui n'ont d'autre pâturage que les communaux, soient continuellement dans un état de maigreur, ou exposés à des maladies contagieuses ? Mais si ces observations, quelque importantes qu'elles soient, n'entraînaient poi...
      ... l'agriculture de productions nouvelles ou perfectionnées. ...livrera à des essais qui, en devenant pour lui des moyens d'aisance, enrichiront l'agriculture de productions nouvelles ou perfectionnées.

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 528
      ... le même auteur. En 1744, la Champagne, il y a beaucoup de communes, éprouva un... Ajoutons un fait contraire que nous communique le même auteur. En 1744, la Champagne, il y a beaucoup de communes, éprouva une cruelle épizootie : l'année suivante une maladie populaire y moissonna une gra...
      ...es qui varient en raison du régime plus ou moins excessif des seigneurs de fiefs: ...
      ...ouvés par des effets comparés des lieux il y a des communes, avec ceux elles ont été partagées.
      ... d u droit de communes après les récoltes. Il y en a encore de différentes espèces qui varient en raison du régime plus ou moins excessif des seigneurs de fiefs: nous nous bornerons à exposer l'immense étendue de terrain qu'il y a en communes, de rappeler des exemples positifs prouvés par des effets comparés des lieux il y a des communes, avec ceux elles ont été partagées.
      ...eule plus de 50,000 arpents en communes ou vaine pâture. Trop d'ennemis l'assiégea... ... des denrées, en conlient 12,000 ; la généralité de Paris même présente à elle seule plus de 50,000 arpents en communes ou vaine pâture. Trop d'ennemis l'assiégeaient : les corvées, les impositions arbitraires/les grands seigneurs, les grands...
      La deuxième, que dans les paroisses il y La deuxième, que dans les paroisses il y

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 529
      ... 140 sur 2,632 ; tandis que dans celles il n'y en avait pas, le nombre est de 5... avait des communes, le nombre des taillables trop pauvres a été de 140 sur 2,632 ; tandis que dans celles il n'y en avait pas, le nombre est de 58, sur 2,780.
      ...aison du nombre des habitants, artisans ou laboureurs, des arpents de terre en culture ou en communes, de 40 villages de l'électi... ET A T de comparaison du nombre des habitants, artisans ou laboureurs, des arpents de terre en culture ou en communes, de 40 villages de l'élection de Clermont en Beauvoisis; savoir : de 20 paroisses sans communaux, de 20 aut...
      Journaliers ou artisans. Laboureurs. Nombre des chambr... Journaliers ou artisans. Laboureurs. Nombre des chambres. Nombre total des habitants. Nombre des arpents de culture. Nombre des arpent...
      ...mmunautés sans communes, 2,500 artisans ou journaliers ont entre eux 542 vaches: c...
      ...ême quantité de terre dans les endroits on ne trouve pas de communes.
      Dans les communautés sans communes, 2,500 artisans ou journaliers ont entre eux 542 vaches: ce qu'on peut évaluer en raison d'une sur cinq ménages; et dans les autres, 1811 ...
      ...t donc certain qu'un plus grand nombre de citoyens s'adonne à la culture d'une même quantité de terre dans les endroits on ne trouve pas de communes.

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 530
      ...cessaire des eaux pour former les biefs ou écluses, occasionne un épanqhement qui ...
      ...uls en produits. Il existe des endroits un seul moulin est la cause d'un marais...
      ...e sol serait plus productif en culture, ou en substituant seulement quelques moulins à vent ou à feu à ceux qui sont sur les rivières.
      ...lissement d'étangs et la construction de moulins sur les rivières. La retenue nécessaire des eaux pour former les biefs ou écluses, occasionne un épanqhement qui forme autant de marais malsains et presque nuls en produits. Il existe des endroits un seul moulin est la cause d'un marais de mille arpents. Cet objet d'administration publique est plus essentiel qu'on ...
      ...facilement dessécher des milliers d'arpents en détruisant quelques étangs dont le sol serait plus productif en culture, ou en substituant seulement quelques moulins à vent ou à feu à ceux qui sont sur les rivières.
      ...es que leur stagnation rend infertiles, ou d'un produit presque nul. Les avantages...
      ...xige, donne au moins une récolte double ou triple de celle d'un autre, qui, dans l...
      ...e terrain; mais le service d'un moulin, ou plutôt le droit exclusif de çe moulin, ...
      ...e d'irrigation, la perte d'une pareille ou d'une plus grande somme. Les tribunaux ...
      ... terrains cultivés ; on peut se servir de ces mêmes eaux pour arroser des prairies que leur stagnation rend infertiles, ou d'un produit presque nul. Les avantages de l'irrigation sont incalculables. Le rapport d'un arpent de pré qu'un propriétaire peut arroser, lorsque la saison l'exige, donne au moins une récolte double ou triple de celle d'un autre, qui, dans la même exposition, ne pourrait pas l'être. Ces effets sont incontestables; cepen...
      ...e dans le cours d'une rivière, suffirait pour arroser une étendue considérable de terrain; mais le service d'un moulin, ou plutôt le droit exclusif de çe moulin, de jouir de toute l'eau, malgré sa surabondance, serait la cause d'un procès rui...
      ...encore moins, c'est qu'il n'y a point de cantons en France qui n'éprouvent, faute d'irrigation, la perte d'une pareille ou d'une plus grande somme. Les tribunaux ont toujours maintenu avec sévérité le cours des eaux, même lorsqu'il n'était in...
      ...sera inutile d'avoir recours à la force ou à la chicane ; il suffira seulement de ... L'administration publique doit venir au secours des municipalités. Il sera inutile d'avoir recours à la force ou à la chicane ; il suffira seulement de bien persuader les habitants que les parlements ne les condamneront plus ; ;pour...

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 531
      Combien de provinces il serait mille fois plus facile de con... Combien de provinces il serait mille fois plus facile de construire de pareils Ganaux ! Les frais de la navigation de Ja rivière d'Authion, ...
      ...t celui d'un pays dévasté par la famine ou la guerre qu'amène toujours un tyran. P...
      ...cultiver la terre , parce que la misère ou le faux-saunage les ont enlevés à leurs...
      ...handises, leurs denrées à Nantes ; au lieu que le tableau qu'ils représentent est celui d'un pays dévasté par la famine ou la guerre qu'amène toujours un tyran. Plusieurs paroisses comptent à peine dix hommes pour p cultiver la terre , parce que la misère ou le faux-saunage les ont enlevés à leurs foyers et à leurs . enfants.
      .... L'endroit le plus éloigné d'une route ou d'un canal en Angleterre, est de deux l...
      ...emment aux forêts , aux terrains vagues ou inondés, aux denrées, aux marchandises,...
      ...s canaux; que l'Angleterre doit sa prospérité à ceux qu'elle a eu soin de former. L'endroit le plus éloigné d'une route ou d'un canal en Angleterre, est de deux lieues. La plus-value que les canaux de navigation donneront évidemment aux forêts , aux terrains vagues ou inondés, aux denrées, aux marchandises, aux manufactures, feront toujours trouver des capitalistes pour les entreprendr...
      ...lois fiscales n'ont cessé de contrarier ou de paralvser les grands effets de ce pr... ...oug des coutumes et des institutions féodales, les chaînes incommensurables des lois fiscales n'ont cessé de contrarier ou de paralvser les grands effets de ce principe social et politique. Les seigneurs de fiefs et le clergé sont parvenus, s...

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 532
      ...ces engagistes ait songé à en repianter ou semer un seul arpent! Dans presque tout...
      ...n paye encore des officiers de maîtrise il n'y a plus que la place des bois ; p...
      ...arbres antiques et superbes ont été coupés et ravagés, sans que jamais aucun de ces engagistes ait songé à en repianter ou semer un seul arpent! Dans presque toutes les provinces, nos rois, nos princes avaient des forêts, et partout la cognée a tout abattu : on paye encore des officiers de maîtrise il n'y a plus que la place des bois ; peut-être même que sans les plaisirs de la chasse, les belles forêts de Compiègne...
      ... notre administration avaient éloignés, ou empêchaient de venir en France, accourr...
      ...inancières, les emploieront au commerce ou à acheter des fonds de terre ; devenant...
      ... bras mercenaires cultivaient par force ou sans industrie, seront divisées en peti...
      ...qui voudront tenter des établissements, ou qui auront éprouvé des malheurs. Le com...
      ...ution se préparerait pour la France. Des étrangers que les abus de l'autorité de notre administration avaient éloignés, ou empêchaient de venir en France, accourraient s'y former des propriétés. Fut-il un sol plus fortuné, un sol pius heureux...
      ...nt plus de moyens de faire servir leurs fonds à l'agiotage, à des spéculations financières, les emploieront au commerce ou à acheter des fonds de terre ; devenant des hommes dignes de la-société, ils enrichiront l'Etat par les mêmes moyens qu...
      ...i soulagera d'autant les propriétés foncières ; les grandes possessions, que des bras mercenaires cultivaient par force ou sans industrie, seront divisées en petites portions que l'esprit de propriété rendra plus fertiles ; nous verrons dispa...
      ... revenus "des terres, sera une ressource toujours assurée pour les cultivateurs qui voudront tenter des établissements, ou qui auront éprouvé des malheurs. Le commerce national et étranger facilitera les denrées. Les rapports entre les contri...

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 533
      ...e, au contraire, les baux sont de 3, 6, ou 9 ans ; le synode de Cambrai a fixé à 6... En France, au contraire, les baux sont de 3, 6, ou 9 ans ; le synode de Cambrai a fixé à 6 ans les baux du clergé. 11 résulte d'une si courte limitation, que les fermiers...
      ...En accordant des primes d'encouragement ou quelques diminutions d'impôts, à ceux q... ...espèce de droits fiscaux et féodaux pour les baux qui excèdent neuf années ; 2° En accordant des primes d'encouragement ou quelques diminutions d'impôts, à ceux qui adopteraient cet usage ; 3° En ne faisant que des baux à longs termes, pour t...
      ...e par un bail de quinze à dix-huit ans, même compromise par les malservations d...
      ...s effets, en déclarant que tout fermier ou locataire qui négligerait de payer pend...
      ...long bail ; d'autres verront peut-être leur propriété trop longtemps circonscrite par un bail de quinze à dix-huit ans, même compromise par les malservations d'un fermier qui, ayant à jouir longtemps, pourrait abuser ; mais il sera très-facile de ne pas éprouver ces effets, en déclarant que tout fermier ou locataire qui négligerait de payer pendant deux années, serait déchu de plein droit de son bail,
      ...re baux consécutifs, pour cause de mort ou démission, avec augmentation successive... ...rres sont exploitées par des fermiers. Dans l'espace de onze ans ils ont eu quatre baux consécutifs, pour cause de mort ou démission, avec augmentation successive et redevance de pot-de-vin à chaque renouvellement, c'est-à-dire environ 10,000...
      ...rocès-verbaux de visite, de dégradation ou de réparation sont la source de répétitions ou de procès qui achèvent sa ruine ; il es...
      ... achetés à grands frais depuis un, deux ou trois ans, dans une maison ou dans une chambre, la misère le force à devenir journalier...
      ...e fatale liberté d'éviction ruine presque toujours un malheureux fermier ; les procès-verbaux de visite, de dégradation ou de réparation sont la source de répétitions ou de procès qui achèvent sa ruine ; il est forcé de se retirer avec ses bestiaux, ses harnais de labourages achetés à grands frais depuis un, deux ou trois ans, dans une maison ou dans une chambre, la misère le force à devenir journalier ainsi que sa Camille.
      ... ne pourront jamais, pour cause de mort ou de démission, évincer un fermieren joui... ...r un abus aussi majeur : elle doit se hâter de prononcer que les ecclésiastiques ne pourront jamais, pour cause de mort ou de démission, évincer un fermieren jouissance en vertu d'un bail.
      ...ion évidente; l'intérêt du propriétaire ou du bénéficier, du cultivateur et de l'E...
      ...tes les terres dépendantes des fermiers ou bénéficiers seront mises en valeur, et ...
      ...e des baux sont authentiques, faciles à sentir, et susceptibles d'une démonstration évidente; l'intérêt du propriétaire ou du bénéficier, du cultivateur et de l'Etat la sollicitent également. N'est-il pas évident qu'un fermier qui sera assuré...
      ...plusieurs années, fera des avances toujours nécessaires pour améliorer ; que toutes les terres dépendantes des fermiers ou bénéficiers seront mises en valeur, et portées à leur produit? il n'hésitera pas de former des prairies artificielles, ...
      ...eaux, renouvela son bail un an avant de mourir ; il se fit donner 20,000 livres de pot... de Meaux, renouvela son bail un an avant de mourir ; il se fit donner 20,000 livres de pot-devin, le nouveau titulaire a évincé le fermier.

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 534
      ...spérera qu'à des époques éloignées, lui ou ses enfants pourront trouver un chauffage gratuit, ils dépensent de l'argent pour se le pr... ...étuer la bienveillance de son propriétaire ; il s'y obligera même, parce qu'il espérera qu'à des époques éloignées, lui ou ses enfants pourront trouver un chauffage gratuit, ils dépensent de l'argent pour se le procurer,
      ...r ses enfants, de les voir lui succéder ou le soulager dans sa vieillesse : perspe... ...a dans l'avenir la probabilité, et même une certitudê de pouvoir élever et marier ses enfants, de les voir lui succéder ou le soulager dans sa vieillesse : perspective douce et consolante, qui l'encouragera aux travaux, qui lui fera chérir so...
      ...ui de faire un bail général d'une terré ou de tous les biens dépendants d'un bénéf... Depuis longtemps il existe un autre genre d'abus bien plus nuisible encore, celui de faire un bail général d'une terré ou de tous les biens dépendants d'un bénéfice î ces baux ajoutent aux malheurs résultant de ceux de peu de durée, des vexa...
      ...s artificieuses et criminelles. Us vont ou envoient des émissaires sur les lieux ;... ...assure toujours la préférence, et leur argent devient le titre de leurs vexations artificieuses et criminelles. Us vont ou envoient des émissaires sur les lieux ; leur premier mot est de demander aux fermiers une augmentation exorbitante ; il...
      ...e chercher une autre ferme, il ne saura resserrer ses grain g, ses effets, ses ... ...e ses grains, qu'il a du blé dans ses greniers ; que n'ayant pas même lè temps de chercher une autre ferme, il ne saura resserrer ses grain g, ses effets, ses harnais, ni loger ses bestiaux, qu'en les vendant par circonstance forcée, il le...
      ...re de tant de travaux si pénibles, est, ou la vente forcée de leur mobilier, faute de payement, ou l'Unique ressource d'avoir pu ie conser... ...ées lui-même ; les uns et les autres travaillent, et le résultat le plus ordinaire de tant de travaux si pénibles, est, ou la vente forcée de leur mobilier, faute de payement, ou l'Unique ressource d'avoir pu ie conserver, en ne travaillant que pour les finances. Telle est en abrégé la déprédation...
      ...oute mutation pour cause de vente, mort ou échange. Il s'oppose , seul au commerce... Et la même somme à toute mutation pour cause de vente, mort ou échange. Il s'oppose , seul au commerce des terres, à l'agriculture ; il est ett un mot une sorte de vexation de la par...
      ... à l'infini à toute espèce de mutations ou échanges, ces étrangers ont levé l'ordr... ... le sacrifice en pure perte de 790,000 livres, sans compter les retours ramifiés à l'infini à toute espèce de mutations ou échanges, ces étrangers ont levé l'ordre qu'ils avaient donné, et ont acheté des terres en Angleterre,

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 535
      ...e, à donner sa chose à un moindre prix, ou à la conserver dans un état de négligence ou d'inculture, suite naturelle de ses bes... vendre, à donner sa chose à un moindre prix, ou à la conserver dans un état de négligence ou d'inculture, suite naturelle de ses besoins.
      ... protéger le propriétaire qui a besoin, ou qui veut échanger ou vendre sa propriété, et ne pas souffrir... ...ds soient les meilleures spéculations et les plus favorisées ; il doit par suite protéger le propriétaire qui a besoin, ou qui veut échanger ou vendre sa propriété, et ne pas souffrir que le fisc lui enlève un tiers de sa valeur.
      ...s créanciers se reposent sur la probité ou sur la fortune des substitués, et ceux-ci les trompent ou les vo-lent. . ... substitués empruntent impunément, parce que leurs enfants n'y perdront rien. Les créanciers se reposent sur la probité ou sur la fortune des substitués, et ceux-ci les trompent ou les vo-lent. .
      ...oppose à cette réunion. Toute exception ou acception de personnes doit cesser aujo... ...y parvenir que par la réunion des intérêts communs, doit détruire tout ce qui s oppose à cette réunion. Toute exception ou acception de personnes doit cesser aujourd'hui- Les rangs, les dignités doivent céder à l'intérêt de la nation entière,...
      Les exemples dé saisies reellés, ou ventes forcées de terrèS dticô procureu... Les exemples dé saisies reellés, ou ventes forcées de terrèS dticô procureurs mêmes, dont les frais absorbaient les deux tiéfs du prix, sont encore communs...

      Séance du samedi 24 octobre 1789

      page 536
      ... le sollicitent. Le tableau d'une terre ou d'une ferme en saisie réelle, présente ...
      ...u ; les terres, les prés sont en friche ou abandonnés à une vague pâture ; les bât...
      ...tissent FAssemblée nationale d'en arrêter le cours : les mœurs, l'intérêt public le sollicitent. Le tableau d'une terre ou d'une ferme en saisie réelle, présente celui d'une dévastation hostile, du séjour d'un fléau ; les terres, les prés sont en friche ou abandonnés à une vague pâture ; les bâtiments sont délabrés, les bois coupés et saccagés : l'intérêt des agents de la j...
      ...é avec celui qui se payait il y a vingt ou trente ans, aurait dû suffire à une adm... Le haut prix de cet objet de consommation, comparé avec celui qui se payait il y a vingt ou trente ans, aurait dû suffire à une administration dont le bien public aurait dirigé les travaux, pour rechercher les c...
      ...mpêtre, destinés aux grandes charpentes ou aux besoins de la marine. Heureux encore si la culture des plantes céréales ou légumineuses se fut agrandie sur les co...
      ... âgées pour reproduire, trop difficiles ou trop couteuses a arracher, ont éloigné ...
      ...ns, ont fait abattre ces chênaies antiques, ces beaux monuments de la nature champêtre, destinés aux grandes charpentes ou aux besoins de la marine. Heureux encore si la culture des plantes céréales ou légumineuses se fut agrandie sur les couches nombreuses de terre végétale que Je temps avait accumulées sur leur surface ! Maisnon : les souches trop âgées pour reproduire, trop difficiles ou trop couteuses a arracher, ont éloigné toute idée de culture, et des déserts ont succédé à des lieux superbes que la na...
      ...se reunissent des milliers de ruisseaux ou rivières flottables, nouvellement const... ...ur approvisionner Paris ; aujourd'hui les canaux de Briare, d'Orléans, auxquels se reunissent des milliers de ruisseaux ou rivières flottables, nouvellement construits ; la Loire, à laquelle se rendent divers ruisseaux nouvellement formés et ...
    • Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 123
      Locuteur: Mounier
      ...e la déclaration des droits de l'homme, il est dit formellement que le principe... Il ne faut jamais perdre de vue la déclaration des droits de l'homme, il est dit formellement que le principe de toute souveraineté réside dans la nation. Cette déclaration doit former le p...

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 124
      Locuteur: De La Luzerne
      Ou vous répéterez une vérité, et cela est inutile; ou vous expliquerez un principe d'une mani... Ou vous répéterez une vérité, et cela est inutile; ou vous expliquerez un principe d'une manière plus obscure que cela n'est fait dans la déclaration des droits, alors vous ...

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 125
      Locuteur: Le Président
      ...u jour de la séparation de l'Assemblée, ou jusqu'à ce qu'il y ait été autrement po... ...la forme ordinaire la perception de toutes les impositions qui existent, jusqu'au jour de la séparation de l'Assemblée, ou jusqu'à ce qu'il y ait été autrement pourvu; considérant que l'exécution de ce décret importe essentiellement au mainti...
      Locuteur: Le Président
      ...ente livres par quintal, poids de marc, ou six sous la livre de seize onces, dans ... ...soirement, et à compter du 1er octobre prochain, le sel ne sera plus payé que trente livres par quintal, poids de marc, ou six sous la livre de seize onces, dans les greniers de grande et petite gabelle.
      Locuteur: Le Président
      ...mposés à plus de trois livres de taille ou de capitation, à lever annuellement, da... ... 5. Les règlements qui, dans les mêmes provinces, ont soumis les contribuables imposés à plus de trois livres de taille ou de capitation, à lever annuellement, dans les greniers de leur ressort, une quantité déterminée de sel, et qui leur ont...

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 126
      Locuteur: Le Président
      ...e à sa consommation, dans tels greniers ou magasins de sa province qu'il voudra ch... ... celles de gabelle locale, de la liberté des approvisionnements du sel nécessaire à sa consommation, dans tels greniers ou magasins de sa province qu'il voudra choisir.
      Locuteur: De Ricard
      ...jugés et les passions ^agissaient point ou n'agissaient que faiblement, ces moyens... Si la raison était temte-puissante, si les intérêts particuliers, les préjugés et les passions ^agissaient point ou n'agissaient que faiblement, ces moyens moraux seuls donneraient aux gouvernements la force coactive suffisante au bonh...

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 127
      Locuteur: De Ricard
      ...xposé à des lenteurs de déterminations, ou à des combats d'une autorité partagée. ...dans toutes les circonstances, diriger les mouvements et les effets, sans être exposé à des lenteurs de déterminations, ou à des combats d'une autorité partagée.
      Locuteur: De Ricard
      ...ères de s'exercer. Elle doit se montrer ou agir, contenir ou punir, ce qui distingue et sépare les p... ^ Cette force activea deux manières de s'exercer. Elle doit se montrer ou agir, contenir ou punir, ce qui distingue et sépare les pouvoirs d'une police générale et les pouvoirs des tribunaux.
      Locuteur: De Ricard
      ...nement est donc l'instrument de la loi, ou plutôt il a en sa puissance, et il fait...
      ...mpose d'une force nationale intérieure, ou des diverses parties d'une armée stipen...
      Le gouvernement est donc l'instrument de la loi, ou plutôt il a en sa puissance, et il fait agir l'instrument dont la loi se sert, et cet instrument est la force publique, soit qu'elle se compose d'une force nationale intérieure, ou des diverses parties d'une armée stipendiée.
      Locuteur: De Ricard
      ...iellement; il est comme sous l'étendard se rallient toutes les forces éparses q... Le pouvoir législatif n'a point de force qui lui appartienne essentiellement; il est comme sous l'étendard se rallient toutes les forces éparses qui le font respecter ; il est le bien de tous que tous doivent défendre.
      Locuteur: De Ricard
      ou pourrait être contrarié, affaibli et so... ou pourrait être contrarié, affaibli et souvent nul dans ses effets.
      Locuteur: De Ricard
      ...ive qu'on risquerait souvent d'atténuer ou de perdre la force coactive si l'on en ... ...t modérée, ce pouvoir est entier dans les mains du monarque, par la raison décisive qu'on risquerait souvent d'atténuer ou de perdre la force coactive si l'on en divisait l'action.
      Locuteur: De Ricard
      ...ses de citoyens s'accordent entre elles ou se nuisent le moins qu'il est possible. ...l'intérieur du royaume, elle doit agir sans cesse, pour que les différentes classes de citoyens s'accordent entre elles ou se nuisent le moins qu'il est possible.
      ...ement lorsque le monarque, en déclarant ou acceptant la guerre, emploie des troupes sur les frontières ou sur des terres ennemies pour l'intérêt ou la gloire de sa nation (1). (1) Les ord...
      ...uerre. Dans un état monarchique modéré, la puissance d'exécuter appartient au m...
      ...e sous son pouvoir, les traités de paix ou d'alliance, les confédérations qui font que l'armée agit ou n'agit pas sont dans ses mains, puisqu'...
      ...r, cette force se nomme l'armée ; elle n'agit que par intervalles et particulièrement lorsque le monarque, en déclarant ou acceptant la guerre, emploie des troupes sur les frontières ou sur des terres ennemies pour l'intérêt ou la gloire de sa nation (1). (1) Les ordonnances et les lois qui itnprinient l'action et le mouvement aux armées sont in...
      ...i communiquent les différents pouvoirs exécutifs des puissances qui se font la guerre. Dans un état monarchique modéré, la puissance d'exécuter appartient au monarque, l'armée doit être maintenue sous son pouvoir, les traités de paix ou d'alliance, les confédérations qui font que l'armée agit ou n'agit pas sont dans ses mains, puisqu'ils règlent la force qu'il convient d'employer et la direction qui doit lui être...

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 128
      Locuteur: De Ricard
      ...icipaux, à maintenir la police générale ou par les officiers de justice pour le ma... ..., lorsque les commandants des troupes réglées sont invités par les officiers municipaux, à maintenir la police générale ou par les officiers de justice pour le maintien de leurs jugements.
      Locuteur: De Ricard
      ...uir sans interruption, ne fût attaquée, ou du moins gênée par des craintes continu... ...n pourrait appréhender que l'entière liberté, dont le pouvoir législatif doit jouir sans interruption, ne fût attaquée, ou du moins gênée par des craintes continuelles.
      Locuteur: De Ricard
      ...ut point assez citoyen par ses volontés ou qu'il le fût trop par ses habitudes; da... On aurait lieu d'appréhender encore, que le soldat ne fut point assez citoyen par ses volontés ou qu'il le fût trop par ses habitudes; dans le premier cas, il gênerait les libertés individuelles et dans le second, il ...
      Locuteur: De Ricard
      ...ginaire doit être employé à contraindre ou à punir celui qui a perdu ce droit. alors que l'honnête citoyen qui conserve son droit originaire doit être employé à contraindre ou à punir celui qui a perdu ce droit.
      Locuteur: De Ricard
      ... des troupes réglées à portée des lieux leur présence peut être utile; et la de...
      ...'invitation légale des officiers civils ou municipaux (1).
      ...té publique, a non-seulement le droit, mais la plus étroite obligation de placer des troupes réglées à portée des lieux leur présence peut être utile; et la destination de ces troupes ne peut être accordée qu'à l'invitation légale des officiers civils ou municipaux (1).
      Locuteur: De Ricard
      ..., au moment présent tous l'ambitionnent ou se le partagent ; le courage, l'humanit... ...e protéger les faibles, de conserver la paix est le plus beau droit des citoyens, au moment présent tous l'ambitionnent ou se le partagent ; le courage, l'humanité l'honneur français seront à jamais les garants de la conservation de ce droit ...
      ...— Les traités de commerce, les accords, ou les prohibitions qu'ils ordonnent, sont...
      ...u'ils ne sont que des conditions libres ou des actes prohibitifs auxquels il peut ...
      ...de conclure les traités qui l'éloignent ou qui l'occasionnent étant donc d'une aut...
      ...s la loi perd, par le fait même, son droit de patrie, et que c'est voir direct. — Les traités de commerce, les accords, ou les prohibitions qu'ils ordonnent, sont également conclus par le monarque; mais ils dépendent plus particulièrement de ...
      ...eur des Etats; qu'ils n'ont que des effets relatifs aux puissances étrangères; qu'ils ne sont que des conditions libres ou des actes prohibitifs auxquels il peut être librement opposé des règlements d'une prohibition pareille. — Le pouvoir de déclarer et de terminer la guerre, et de conclure les traités qui l'éloignent ou qui l'occasionnent étant donc d'une autre nature que les conventions commerciales, les uns appartiennent au pouvoir exé...
      ...orilés dérivent toutes du centre commun se trouve le monarque. Si l'autorité de promulguer des règlements indépendants ou de donner des interprétations arbitrair... ...e liberté dont les sujets d'une monarchie puissent jouir ; mais ces diverses autorilés dérivent toutes du centre commun se trouve le monarque. Si l'autorité de promulguer des règlements indépendants ou de donner des interprétations arbitraires, était accordée à toutes les municipalités, il est évident qu'elles pourraien...

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 129
      Locuteur: De Ricard
      ...exécutif de la connaître, de la modérer ou de l'augmenter selon les circonstances. ...onsidérable, généralement répandue dans le royaume, il est du devoir du pouvoir exécutif de la connaître, de la modérer ou de l'augmenter selon les circonstances.
      Locuteur: De Ricard
      ... année aux approches de l'hiver, saison la longueur des nuits et la privation d... Pour remplir cet objet, les municipalités enverront chaque année aux approches de l'hiver, saison la longueur des nuits et la privation des ressources dans les campagnes rendent la police des villes plus difficile, un...
      Locuteur: De Ricard
      ... cinquante, possédant des biens propres ou du moins affermés. ...ment compris des citoyens domiciliés de l'âge de dix-huit ans, jus-qu a celui de cinquante, possédant des biens propres ou du moins affermés.
      Locuteur: De Ricard
      ...era effectif selon les rôles municipaux ou par remplacement de gré à gré, mais seu... Leur service sera effectif selon les rôles municipaux ou par remplacement de gré à gré, mais seulement par des citoyens domiciliés et compris dans les milices de la même ville.
      ...ortes de dangers. C'est dans les villes sont les arts, les richesses et les jouissances faciles; c'est dans les campagnes se trouvent la peine, les fatigues et s... ...t avec le dégoût des travaux pénibles et les villes seraient exposées à toutes sortes de dangers. C'est dans les villes sont les arts, les richesses et les jouissances faciles; c'est dans les campagnes se trouvent la peine, les fatigues et souvent la misère ; c'est celui qui possède tout, qui a tout à redouter de celui ...
      ...seront point à craindre dans les villes le coupable est entouré des surveillants dont il ne peut éviter les regards, les entreprises de quelques audacieux s...
      ...s y sont propriétaires d'un bien acquis ou d une industrie qui travaille pour acqu...
      ...re les murs des cités. — Mais les dangers de la force confiée à des citoyens ne seront point à craindre dans les villes le coupable est entouré des surveillants dont il ne peut éviter les regards, les entreprises de quelques audacieux sont contenues par la présence du plus grand nombre. On n'aura point à redouter dans les villes les armes des citoyens; presque tous y sont propriétaires d'un bien acquis ou d une industrie qui travaille pour acquérir; les intérêts enfin y sont réciproques et ramènent par l'attrait des jouiss...

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 130
      Locuteur: De Ricard
      ...is habitants notables dans chaque bourg ou village seront désignés par leurs commu... Enfin, par un règlement particulier, trois habitants notables dans chaque bourg ou village seront désignés par leurs communautés pour veiller à leur première sûreté ; en cas d'alarme, ordonner que le to...
      Locuteur: De Ricard
      ...u remplacement effectif, en cas de mort ou de désertion ; et ensuite au payement d... ...rnir le nombre d'hommes qu'il lui sera prescrit de donner, l'obligeant d'abord au remplacement effectif, en cas de mort ou de désertion ; et ensuite au payement d'une somme déterminée pour tenir lieu de second et dernier remplacement, si le m...
      Locuteur: De Ricard
      ...doit avoir, et le pouvoir de l'accepter ou de le refuser est très-important, puisq... Le milicien doit promettre les qualités que le soldat doit avoir, et le pouvoir de l'accepter ou de le refuser est très-important, puisqu'une partie de la force de l'armée dépendra un jour de ce premier choix. Des in...

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 131
      Locuteur: De Ricard
      ...s les dimanches, hors ceux de la saison se l'ait le plus grand travail des cham... Pour satisfaire à ce second objet, tous les dimanches, hors ceux de la saison se l'ait le plus grand travail des champs, les miliciens se rassembleront dans les chefs-lieux de leurs arrondissements...
      ...ue et les intérêts compris qu'au moment il joindra le corps auquel il doit appa... ... de la signature de son engagement. — Il ne recevra la somme fixe qui lui sera due et les intérêts compris qu'au moment il joindra le corps auquel il doit appartenir. — Les états des milices des districts seront toujours rapprochés du comp...

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 132
      Locuteur: De Ricard
      ...fs opposés, ce n'est encore qu'à regret qu'ou ose prononcer de réduire l'armée a envi... Après avoir balancé avec circonspection ces motifs opposés, ce n'est encore qu'à regret qu'ou ose prononcer de réduire l'armée a environ cent-vingt mille hommes, dont quatre-vingt-dix mille d'infanterie, vingt-mil...
      ...t une opinion dont les conséquences, si ou ies érigeait en principes, seraient inl... ...êtent (1) Nous insisterons sur cette observation importante, parce qu'elle combat une opinion dont les conséquences, si ou ies érigeait en principes, seraient inliniment dangereuses. Cette opinion manifeste un sentiment de supériorité, elle s...

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 133
      Locuteur: De Ricard
      ...charges rapides de rallier l'infanterie ou de disperser l'ennemi que leur infanter... ... des corps pesamment armés et de la cavalerie légère toujours en mesure par des charges rapides de rallier l'infanterie ou de disperser l'ennemi que leur infanterie avait déjà ébranlé. Ces différentes armes composaient des légions dont les pa...
      Locuteur: De Ricard
      ...es françaises. Sur un espace plus borné la vue se dirige, la voix se fait écouter, chaque officie...
      ...e que dépend un jour de combat le deuil ou la gloire de tout un peuple.
      ...pas l'être. Le nombre des officiers a toujours fait la principale force des armées françaises. Sur un espace plus borné la vue se dirige, la voix se fait écouter, chaque officier particulier peut avec plus de facilité étendre sa surveillance, et c'est pourtant de cette surveillance que dépend un jour de combat le deuil ou la gloire de tout un peuple.
      Locuteur: De Ricard
      ...argé s'empresse de dispenser la louange ou le reproche, et qu'il entreprend de ras... ...ctions faites en parcourant des routes, lorsque l'officier général qui en est chargé s'empresse de dispenser la louange ou le reproche, et qu'il entreprend de rassembler en peu de jours les -renseignements importants qui doivent décider de la...
      Locuteur: De Ricard
      ...ions. Enfin les états-majors ne coûtent ou ne doivent presque rien coûter à l'Etat, puisque ces places sont ou doivent être la récompense des braves o... ...fs qui commandent les régiments seraient en les remplaçant suspects de prédilections. Enfin les états-majors ne coûtent ou ne doivent presque rien coûter à l'Etat, puisque ces places sont ou doivent être la récompense des braves officiers vieillis sous les armes et que le Tréso^ public serait obligé d'entrete...
      ...r, mais on n'a pas des corps de troupes ou celui qui n'est qu'indécis, la ligne re... ...ux bataillons ensemble. En doublant des régiments on aura moins de chefs à placer, mais on n'a pas des corps de troupes ou celui qui n'est qu'indécis, la ligne restera entière, soumise aux lois du mouvement, elle résistera avec plus de sûreté...

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 134
      Locuteur: De Ricard
      ..., dans cet asile d'honneur et de repos, des vieillards courbés par les outrages... ...esse des pères comme elle aura veillé sur la jeunesse des enfants, aux Invalides, dans cet asile d'honneur et de repos, des vieillards courbés par les outrages du temps, se réjouissent encore au récit de leurs combats et au souvenir de leu...
      Locuteur: De Ricard
      ...s qu'il aura pu se procurer directement ou par le concours de ses officiers et bas... ...capitaine aura la faculté d'attribuer à sa compagnie et de préférence, les hommes qu'il aura pu se procurer directement ou par le concours de ses officiers et bas-officiers. Ainsi on offrira au capitaine l'homme choisi de gré à gré et par un ...
      ...le aurait son service de 143 artilleurs ou ouvriers et de 8 pièces de canon; celui...
      ...orps attentivement et à volonté séparés ou réunis de 284 grenadiers, 285 chasseurs...
      ...Chaque légion au temps de paix, serait de 4,424 hommes, l'élat-major compris; elle aurait son service de 143 artilleurs ou ouvriers et de 8 pièces de canon; celui des trois corps attentivement et à volonté séparés ou réunis de 284 grenadiers, 285 chasseurs et 285 dragons, dont 140 seulement seraient montés; l'équipement, l'armement, l...

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 135
      Locuteur: De Ricard
      ...iblement la carrière de l'homme infirme ou de celui qui n'a eu que des vertus comm... ...rte une dernière épreuve du zèle militaire ; par son acceptation il termine paisiblement la carrière de l'homme infirme ou de celui qui n'a eu que des vertus communes ; par son refus, il distingue et montre l'homme supérieur qui dévoue tout s...
      Locuteur: De Ricard
      ...é sera vacante par démission volontaire ou autres événements, les capitaines propo... Art. 19. Dès que la majorité sera vacante par démission volontaire ou autres événements, les capitaines proposeront à leur inspecteur trois sujets de leurs corps ; le ministre les proposera...
      Locuteur: De Ricard
      ...s armées rend deux bras à notre culture ou à nos arts de la paix. ...tat par l'offre de leurs services volontaires. Chaque étranger qui se donne à nos armées rend deux bras à notre culture ou à nos arts de la paix.

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 136
      Locuteur: De Ricard
      ...a plus rapprochée du centre du royaume, elle contribuera par un service particu... sera plus rapprochée du centre du royaume, elle contribuera par un service particulier qui lui sera prescrit à la sûreté des communications.
      Locuteur: De Ricard
      ...e qu'à la réquisition des municipalités ou des tribunaux, ne pouvant y avçir de se...
      ...eux qui maintiennent la police générale ou ceux qui assurent la punition des délit...
      ...t main-forteen se conformant à des formules connues des citoyens comme de l'armée qu'à la réquisition des municipalités ou des tribunaux, ne pouvant y avçir de services relatifs aux citoyens, que ceux qui maintiennent la police générale ou ceux qui assurent la punition des délits.
      Locuteur: De Ricard
      ...ux, pour les fetes publiques et le jour le souverain tiendra sa cour. ...devant le Roi. Un grand uniforme sera désigné aux officiers supérieurs et généraux, pour les fetes publiques et le jour le souverain tiendra sa cour.
      Locuteur: De Ricard
      ...ant une nouvelle formation légionnaire, une partie de la cavalerie et des drago... Art. 52. En attendant une nouvelle formation légionnaire, une partie de la cavalerie et des dragons sera introduite, il sera désigné un maréchal de camp au commandement et à l'i...
      Locuteur: De Ricard
      ...ades supérieurs seront donnés au mérite ou à l'ancienneté, selon les conditions im... Art. 55. Le dernier règlement concernant les grades sera supprimé; les grades supérieurs seront donnés au mérite ou à l'ancienneté, selon les conditions immuables d'un nouveau règlement qui en limitera le nombre et rendra aux commandem...
      Locuteur: De Ricard
      ...aissera éteindre les brevets à la suite ou de remplacement ; tous les brevets déso... ... emplois honorables ne doivent point être obtenus par l'amour-propre oisif. On laissera éteindre les brevets à la suite ou de remplacement ; tous les brevets désormais seront actifs.
      Locuteur: De Ricard
      ... qu'à des officiers en service de corps ou de troupes, sans interprétations arbitr... Art. 60. La croix de Saint-Louis ne sera donnée qu'à des officiers en service de corps ou de troupes, sans interprétations arbitraires.

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 137
      Locuteur: De Ricard
      ...i leurs titulaires ont d'autres charges ou d'autres appointements proportionnés à ... ...é, ceux qui donnent un droit d'absence illimité seront supprimés sur-le-champ. Si leurs titulaires ont d'autres charges ou d'autres appointements proportionnés à leurs grades et à leurs services, ils ne seront supprimés qu'à la mort des titul...
      Locuteur: De Ricard
      ...angements qu'il semble que des méprises des erreurs ont rendus indispensables ;... Tels sont les principaux changements qu'il semble que des méprises des erreurs ont rendus indispensables ; ils se rapportent tous à des principes anciennement reconnus, et leur exécution...
      Locuteur: De Ricard
      ...e rapportent tous au désir de maintenir ou plutôt de reproduire dans toute son éne...
      ..., en les élevant eux-mêmes à la hauteur ils doivent se trouver; et de modérer l...
      Ils se rapportent tous au désir de maintenir ou plutôt de reproduire dans toute son énergie le caractère français, de décomposer et de proscrire ¦ des formes étrangère...
      ...e; ils en sont la véritable force; d'élever le commandement qui s'exerce sur eux, en les élevant eux-mêmes à la hauteur ils doivent se trouver; et de modérer l'usage des commandements supérieurs par des rapprochements plus doux et des règl...
      ...municipalités se livrerait à l'inaction ou n'agirait qu'avec licence; instituée po...
      ...vantage pacifique de recevoir des lieux ils sont rassemblés la protection qui l...
      ...es; que l'on diminue l'armée permanente ou que l'on augmente la milice qui doit s'...
      ...oit se déployer sur des forces ennemies ou pour la défense des frontières et la sû...
      ... que la valeur suffit pour combattre et vaincre corps à corps, mais que la discipline s...
      ... volonté qui les dirige jusqu'au moment ils se reposent victorieux sur des cham...
      ...te même force dispersée dans les campagnes, et soumise au seul frein de faibles municipalités se livrerait à l'inaction ou n'agirait qu'avec licence; instituée pour prévenir le désordre elle l'occasionnerait. Il est donc nécessaire que le por...
      ...rdé qu'aux, villes et qu'il soit procuré à l'agriculture, nourrice des arts, l'avantage pacifique de recevoir des lieux ils sont rassemblés la protection qui lui est due. Il paraît nécessaire que cette force gardienne de la paix soit d'une...
      ...ée la réduira à l'imitation. Qu'on change les proportions que nous avons indiquées; que l'on diminue l'armée permanente ou que l'on augmente la milice qui doit s'y réunir, le désordre s'introduirait dans l'armée, elle ne représenterait plus q...
      ...e de î'arrière-ban de nos aïeux. Et lorsqu'on voudra s'occuper de la force qui doit se déployer sur des forces ennemies ou pour la défense des frontières et la sûreté du commerce, ce ne seront point les vertus privées, le courage indépendant ...
      ...'armée; on l'instruira sur ce principe de tous les temps et de tous les peuples, que la valeur suffit pour combattre et vaincre corps à corps, mais que la discipline seule conduit les bataillons en masses serrées; qu'elle réunit les effets de la force physique à ceux de la force morale, et le poids qui frappe et renverse à la volonté qui les dirige jusqu'au moment ils se reposent victorieux sur des champs de bataille; que cette discipline enfin est l'ouvrage du temps et d'une soumi...

      Séance du mercredi 23 septembre 1789, au matin

      page 138
      Locuteur: De Ricard
      ...n'intéresse point les lois de son pays, le citoyen isolé n'a rien à réclamer, r...
      ... et si ses chefs le lui ordonnaient, de mourir s'il le faut à ses drapeaux.
      ...mployé pour repousser l'ennemi de l'Etat ? Et dans toute autre circonstance qui n'intéresse point les lois de son pays, le citoyen isolé n'a rien à réclamer, rien à prétendre, il n'est plus que soldat; il jure d'obéir à ses officiers, d'ob...
      ...qui lui est prescrite, de s'y soumettre sans murmure, de se dévouer tout entier, et si ses chefs le lui ordonnaient, de mourir s'il le faut à ses drapeaux.
      Locuteur: De Ricard
      ...ils jureraient d'usurper ses propriétés ou de menacer ses jours ; lorsqu'à la réquisition des officiers civils ou municipaux, ils contiennent, intimident ou punissent des coupables qui s'opposent ... ...dans quel temps, les défenseurs par état du citoyen auraient-ils pu entendre qu'ils jureraient d'usurper ses propriétés ou de menacer ses jours ; lorsqu'à la réquisition des officiers civils ou municipaux, ils contiennent, intimident ou punissent des coupables qui s'opposent à l'ordre public, ils n'obéissent qu'à la loi qui leur ordonne de veiller à sa s...
    • Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 139
      Locuteur: Necker
      ...ns immenses de blés, qui ont occasionné ou des dépenses proportionnées à ces besoins, ou ...énible d'un édifice chancelant ; il s'y est joint, par extraordinaire, des besoins immenses de blés, qui ont occasionné ou des dépenses proportionnées à ces besoins, ou

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 140
      ...'est de toutes les provinces frontières le pavement des impositions se trouve r...
      ... des ports; c'est aussi de divers lieux il faut acheter des grains et des besti...
      ...la caractérise ; et la Reine, au moment elle a eu connaissance de mes peines, m...
      Cependant c'est de toutes les provinces frontières le pavement des impositions se trouve retardé; c'est encore de Brest et de Toulon, pour les travaux des ports; c'est aussi de divers lieux il faut acheter des grains et des bestiaux pour la subsistance de Paris et de Versailles; enfin c'est d'une quantité d'...
      ...n que Sa Majesté a accueillie avec cet empressement, avec cet amour du bien qui la caractérise ; et la Reine, au moment elle a eu connaissance de mes peines, m'a ordonné sur-le-champ de disposer pareillement de toute sa vaisselle; les mini...
      ...ossibilité du secours, la crise extrême se trouvent les finances. ...ux tout dire, qu'il valait mieux découvrir, pendant qu'on ap-perçoit encore la possibilité du secours, la crise extrême se trouvent les finances.

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 141
      se montent à 8 ou 9 millions ; ainsi il ne restera que 3 ou 4 millions pour commencer le mois proch... se montent à 8 ou 9 millions ; ainsi il ne restera que 3 ou 4 millions pour commencer le mois prochain,et nous aurions besoin de 30 millions pour satisfaire à ses besoins, et de 7...
      ... des finances de France, dans un moment il n'y a plus de crédit. C'est à regret...
      ...struction; mais je le fais à une époque il n'est plus temps de se défendre, par...
      ...il tableau de notre détresse. Ces temps , au milieu d'une guerre dispendieuse, j...
      ...extraordinaires; ces temps plus récents , à l'ap-prochedelaréunion des représent...
      Voilà, Messieurs, le triste récit de l'état des finances de France, dans un moment il n'y a plus de crédit. C'est à regret que je donne publiquement cette instruction; mais je le fais à une époque il n'est plus temps de se défendre, par le secret, des atteintes de l'opinion. J'ai l'âme déchirée d'avoir à présenter un pareil tableau de notre détresse. Ces temps , au milieu d'une guerre dispendieuse, je pourvoyais, sans de grandes inquiétudes, à 150 millions de dépenses extraordinaires; ces temps plus récents , à l'ap-prochedelaréunion des représentants de la nation, je me formais le spectacle des prospérités de ce royaume et d...
      ...e à sortir de la situation sans exemple nous nous trouvons pour le moment. ... remplissant ces deux vues, que par un effort particulier on parviendra peut-être à sortir de la situation sans exemple nous nous trouvons pour le moment.
      ...finances susceptibles d'être approuvées ou rejetées au milieu même de votre nombre... ...nt vos déterminations, vous puissiez adopter des bases d'améliorations dans les finances susceptibles d'être approuvées ou rejetées au milieu même de votre nombreuse Assemblée. Ce n'est pas, je suis bien loin de le penser, ce n'est pas qu'il ...

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 142
      ...inion déjà connue, que de fixer ici à 5 ou 6 millions i'économie dont cette dépens... ... de 25 millions, nonobstant les dernières retenues : ce sera peu, selon votre opinion déjà connue, que de fixer ici à 5 ou 6 millions i'économie dont cette dépense serait susceptible ; mais ne voulant indiquer en ce moment que des réductions ...
      ...gner à l'Etat, sur le produit des dîmes ou de l'impôt qui serait destiné à les rem... 1° Je mettrai en première ligne la part que vous jugeriez à propos d'assigner à l'Etat, sur le produit des dîmes ou de l'impôt qui serait destiné à les remplacer. La réponse du Roi, sur vos arrêtés du 4 août, contient toutes les observ...
      ...uits, depuis l'époque des derniers baux ou traités passés avec eux. et par l'augme...
      ...obable de ces droits dans l'espace d'un ou deux ans, on pourrait raisonnablement c...
      ...urs et régisseurs des droits sur les consommations, par l'accroissement des produits, depuis l'époque des derniers baux ou traités passés avec eux. et par l'augmentation probable de ces droits dans l'espace d'un ou deux ans, on pourrait raisonnablement compter sur une amélioration de revenu d'environ 24 millions. 11 est survenu de g...

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 143
      ...° La rentrée dans les domaines engagés, ou la redevance annuelle à laquelle on pou... 4° La rentrée dans les domaines engagés, ou la redevance annuelle à laquelle on pourrait les assujettir, présente encore une ressource digne d'attention.
      ...n ne peut fonder le crédit à une époque l'on ne veut plus attendre pour savoir ...
      ...e sont autant de moyens qui serviraient ou à remplacer la diminution actuelle du produit de la gabelle, ou à faciliter les divers projets d'amortissement ou d'ordre public que vous aurez en vue. J...
      ...les au déficit, aucun droit sur le luxe ou sur le timbre ; vous aurez besoin de ce...
      ...arte ici tout ce qui serait susceptible de discussion, parce que rien d'incertain ne peut fonder le crédit à une époque l'on ne veut plus attendre pour savoir à quoi s'en tenir sur la fortune publique ; mais ce sont autant de moyens qui serviraient ou à remplacer la diminution actuelle du produit de la gabelle, ou à faciliter les divers projets d'amortissement ou d'ordre public que vous aurez en vue. Je ne compte point, par ce motif, au nombre des ressources applicables au déficit, aucun droit sur le luxe ou sur le timbre ; vous aurez besoin de ces moyens nouveaux pour remplacer les droits dont vous aurez définitivement arrêt...
      ...moins successif, surtout dans un moment la confiance, ce lien si nécessaire ent... ...on donne le nom de génie : tout doit être simple en ce genre, tout doit être au moins successif, surtout dans un moment la confiance, ce lien si nécessaire entre le présent et l'avenir, nous refuse son assistance.
      ...année prochaine, lesquels joints aux 70 ou 80 nécessaires pour cette année, élèver... ...robablement un nouveau secours extraordinaire de 80 millions dans le cours de l'année prochaine, lesquels joints aux 70 ou 80 nécessaires pour cette année, élèveraient à environ 160 millions la somme qu'exigerait une liquidation complète. Il ...
      ...d nombre de citoyens qui, sans capitaux ou avec un capital médiocre, ont un revenu... Il est de plus un grand nombre de citoyens qui, sans capitaux ou avec un capital médiocre, ont un revenu considérable ; tels sont ceux qui, adonnés au commerce, aux affaires de banque ...
      ...nt placé à 5 0/0 dans les effets royaux ou dans les divers immeubles fictifs, revi... Une telle contribution pour ceux qui ont leur argent placé à 5 0/0 dans les effets royaux ou dans les divers immeubles fictifs, reviendrait à 1 et 1/4 0/0 de leur capital; elle ne reviendrait qu'à 3/4 0/0 pareill...

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 144
      ...ce purement gratuit du quart du revenu, ou de telle autre quotité, on enregistrait...
      ...successivement, à commencer de l'époque l'intérêt de l'argent serait baissé gén...
      Que penseriez-vous encore, Messieurs, si au lieu de demander un sacrifice purement gratuit du quart du revenu, ou de telle autre quotité, on enregistrait dans chaque paroisse, sur un livre public, les sommes données par chaque citoye...
      ... les constituât créanciers de l'Etat de ces mêmes sommes, pour être remboursées successivement, à commencer de l'époque l'intérêt de l'argent serait baissé généralement à 4 0/0 ? Chacun se trouverait associé de cette manière à ce retour co...
      ...; maison déterminerait seulement l'état ou la mesure de revenus qui rendrait cet a... ...tous les citoyens, il ne faudrait exclure personne de fournir un petit sacrifice; maison déterminerait seulement l'état ou la mesure de revenus qui rendrait cet acte absolument libre. En général, aucune rigueur ne devrait être employée envers...
      ...s à un sacrifice unique etpassager de 2 ou 3 0/0 du capital ? ...quisition, ne vous paraîtrait-il pas convenable d'imposer ces sortes de richesses à un sacrifice unique etpassager de 2 ou 3 0/0 du capital ?
      ... dans l'espace de quinze, dix-huit mois ou davantage, en permettant à ceux qui'le désireraient, d'acquitter le tout à la fois, ou d'en avancer les termes, moyennant la b... Le payement de ces diverses taxes pourrait avoir lien à différentes époques, dans l'espace de quinze, dix-huit mois ou davantage, en permettant à ceux qui'le désireraient, d'acquitter le tout à la fois, ou d'en avancer les termes, moyennant la bonification qui leur sérail faite d'un escompte raisonnable.
      ...tement d'acquitter sa taxe en vaisselle ou en bijoux d'or et d'argent, reçus à un ...
      ...aysan donnera, s'il le faut, son anneau ou sa croix d'or ; elle n'en sera pas moin...
      ...omme une facilité générale et nécessaire, de permettre à tout le monde indistinctement d'acquitter sa taxe en vaisselle ou en bijoux d'or et d'argent, reçus à un prix favorable pour les contribuables. La femme d'un simple paysan donnera, s'il le faut, son anneau ou sa croix d'or ; elle n'en sera pas moins heureuse, et il lui sera permis d'en être, fière.
      ...'il m'envoûte, et je range l'obligation je me trouve en cet instant, au nombre ...
      ...e j'eusse imaginé d'avoir eu le pouvoir ou l'occasion d'adoucir, aurait troublé le...
      ...nément à charge à la nation ; toute mon administration passée prouve assez ce qu'il m'envoûte, et je range l'obligation je me trouve en cet instant, au nombre des grands sacrifices auxquels je me suis exposé en revenant prendre le timon de...
      ...t dans la retraite, puisqu'un seul des maux de la France que j'eusse présumé, que j'eusse imaginé d'avoir eu le pouvoir ou l'occasion d'adoucir, aurait troublé le repos d ma vie : il faut donc se soumettre avec résignation à sa destinée.

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 145
      ...ables à six mois de date, sans intérêt, ou 58 francs, si l'on remettait ces récépi... ...ais que l'on pût donner 55 francs de la vaisselle contre des récépissés remboursables à six mois de date, sans intérêt, ou 58 francs, si l'on remettait ces récépissés dans l'emprunt national de 80 millions, à condition néanmoins qu'en payant ...
      ...vaisselle d'argent à un prix déterminé, ou que vous laissiez à l'administration de... ... l'échange contre des récépissés à terme, et l'admisssion dans l'emprunt, de la vaisselle d'argent à un prix déterminé, ou que vous laissiez à l'administration des finances toute liberté à cet égard ;

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 146
      ...sont-ce des considérations personnelles ou particulières qui engagent le Roi à vou... ...nécessaires au rétablissement de l'ordre. D'ailleurs, est-il besoin de le dire? sont-ce des considérations personnelles ou particulières qui engagent le Roi à vous solliciter d'adopter sans retard les dispositions auxquelles il vous invite ; ...
      ...éanciers de l'Etat, et de la résolution vous étiez de ne soumettre jamais à auc...
      ... entende parier sans cesse d'abolitions ou de diminutions de droits, d'accroisseme...
      ...es, sur le produit confus d'impositions ou d'améliorations dont la mesure et la po...
      ...de temps, une déclaration authentique de la protection que vous accordiez aux créanciers de l'Etat, et de la résolution vous étiez de ne soumettre jamais à aucune retenue le payement des intérêts, le crédit n'ait pris aucun accroissement, ...
      ...'équilibre entre les revenus et les dépenses sera rétabli ; il ne faut pas qu'on entende parier sans cesse d'abolitions ou de diminutions de droits, d'accroissements, de remboursements, de dédommagements nécessaires, et que l'indemnité de ces...
      ... de ces pertes soient assignées sur des idées générales, sur des ressources vagues, sur le produit confus d'impositions ou d'améliorations dont la mesure et la possibilité restent inconnues. Vous n'empêcherez jamais que l'inquiétude de tous l...

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 147
      Locuteur: Dupont
      ...oposition est celle de la contribution, ou, pour mieux dire, de l'imposition"du qu... Cette proposition est celle de la contribution, ou, pour mieux dire, de l'imposition"du quart ttes revenus déclarés, non pas sous serment, mais en vérité, ce qui en effet...
      Locuteur: Dupont
      ... fois le crédit, et dans le moment même nous affaiblissons sans remplacement, s... ...ement qu'à pas assurés ; et ce serait un grand malheur si après avoir tenté deux fois le crédit, et dans le moment même nous affaiblissons sans remplacement, sans indemnité le gage de nos prêteurs, nous allions ensuite nous livrer à l'impo...
      Locuteur: Dupont
      ...nts millions se partagent entre le Roi, ou plutôt le Trésor public, les décimateur...
      ...s autres travaux productifs souterrains ou maritimes.
      Ces quinze cents millions se partagent entre le Roi, ou plutôt le Trésor public, les décimateurs qui ont jusqu'à présent la portion de l'impôt destinée au service divin, et les propriétaires des terres, ainsi que les entrepreneurs des autres travaux productifs souterrains ou maritimes.

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 148
      Locuteur: Dupont
      sont-elles vos forces, Messieurs? ou sont les riches qui peuvent assurer à l... sont-elles vos forces, Messieurs? ou sont les riches qui peuvent assurer à la patrie une puissance au-dessus de ses besoins et de ses^ dangers ? # „ *
      Locuteur: Dupont
      ...ieu l'on ne peut adorer que la patrie ; ils vous ont dit, par la bouche du prél... ...istres de la religion, nobles et bienfaisants comme elle, ont reconnu qu'après Dieu l'on ne peut adorer que la patrie ; ils vous ont dit, par la bouche du prélat vertueux qu ils avaient choisi pour organe: « Que la religion soit respectée:...

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 149
      ...ne devrait être de cent cinquante feux, ou environ sept cent cinquante habitants d... ...aucune ne dût être de moins de cinquante feux, et il semble que leur force moyenne devrait être de cent cinquante feux, ou environ sept cent cinquante habitants de tout âge et de tout sexe.
      ...es augmenterait de six setiers un quart ou de cinquante écus par chaque cinquantai... ...e Paris, estimé douze cent livres au prix moyen actuel, et que la valeur des cures augmenterait de six setiers un quart ou de cinquante écus par chaque cinquantaine de feux en plus; de sorte que le traitement ordinaire des curés des campagnes...
      ...lus grande précision, en raison du plus ou moins grand nombre de feux : Ainsi une ... ...t cette proportion, fixer le sort de toute espèce de cures de campagne avec la plus grande précision, en raison du plus ou moins grand nombre de feux : Ainsi une paroisse de cent vingt feux vaudrait quatorze cent dix livres de revenu ; une de...
      ... séparés, et celui des curés des villes les consommations sont plus chères, et des multitudes de pauvres artisans accu... ...e des feux, le traitement des curés dont les paroisses sont composées de hameaux séparés, et celui des curés des villes les consommations sont plus chères, et des multitudes de pauvres artisans accumulés nécessitent de plus grandes charités.
      Dix-huit mille vicaires ou prêtres habitués pour les paroisses, do... Dix-huit mille vicaires ou prêtres habitués pour les paroisses, dont l'étendue réclame leurs services, demanderont dix millions huit cent mille li...
      ...royaume soit partagé en arrondissements ou cercles à peu près égaux, qui n'obligen... ... et surtout à la réprésentation du peuple, ne peut subsister; qu'il faut que le royaume soit partagé en arrondissements ou cercles à peu près égaux, qui n'obligent aucun citoyen d'aller chercher trop loin la justice dont il a besoin, soit rel...
      ...ls pourront être sous-divisés en quatre ou cinq districts, bailliages ou sénéchaussées, selon les localités. Il ...
      ...nt chacun environ cinq cents paroisses, ou de quatre cents à six cents cures, sous...
      ...ation moyenne de ces dix cercles est d'environ trois cent soixante mille âmes. Ils pourront être sous-divisés en quatre ou cinq districts, bailliages ou sénéchaussées, selon les localités. Il est sensible que chacun d'eux doit avoir son évêque, et que des diocèses qui se ...
      ... à la dignité épiscopale. La réduction du nombre des évèchés à soixante-dix, ayant chacun environ cinq cents paroisses, ou de quatre cents à six cents cures, sous leur juridiction, est donc, en quelque façon, prescrite par la nature et nécess...

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 150
      ... de dix, vingt, trente millions de plus ou de moins. C'est avec cette largeur qu'i... objets, qu'il ne faut pas qu'elles puissent manquer de dix, vingt, trente millions de plus ou de moins. C'est avec cette largeur qu'il faut préparer
      être de trente mille livres ou de vingt-quatre à trente-six mille livr...
      ...es localités qui peuvent exiger de plus ou moins grandes dépenses. Il y a maintena...
      être de trente mille livres ou de vingt-quatre à trente-six mille livres, selon les localités qui peuvent exiger de plus ou moins grandes dépenses. Il y a maintenant plusieurs évêchés qui n'ont pas ce revenu.
      ...illes manufacturières et très-peuplées, la sollicitude et la bienfaisance du pr... ...et suffisant accroissement de revenu, tant aux archevêques, qu'aux évêques des villes manufacturières et très-peuplées, la sollicitude et la bienfaisance du prélat ont beaucoup d'ocjasions de s'exercer. Nous supposerons que ce fonds, dont ...
      ...et fondamental des soixante-dix évêchés ou archevêchés exigera deux millions cent ... Ainsi le revenu ordinaire et fondamental des soixante-dix évêchés ou archevêchés exigera deux millions cent mille livres.
      Et le revenu ordinaire ou de supplément, pour les sièges les plus... Et le revenu ordinaire ou de supplément, pour les sièges les plus dispendieux, sera élevé à neuf cent mille francs.
      ...elles tombent aux frais d'une paroisse, ou d'un particulier et que ce doit être un... ...es 223-226, du second tome de son cahier, qu'elles sont trop accablantes, quand elles tombent aux frais d'une paroisse, ou d'un particulier et que ce doit être une charge des cercles. Les contribuables en trouveront des fonds et au delà, dans...
      ...la dotation de dix-huit mille vicaires, ou autres prêtres. 10,800,000 Fonds pour l... Fonds pour la dotation de dix-huit mille vicaires, ou autres prêtres. 10,800,000 Fonds pour le revenu ordinaire

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 151
      ...e je viens de soumettre à vos lumières, ou par d'autres équivalentes. ... et qu'on aura rendu leur perception moins coûteuse par les différentes voies que je viens de soumettre à vos lumières, ou par d'autres équivalentes.
      ...e du royaume ; enfin, celle des agneaux ou cochons soumis aux dîmes grasses dans p... ...de la portion des herbages artificiels, qui sont décimables aussi dans une partie du royaume ; enfin, celle des agneaux ou cochons soumis aux dîmes grasses dans plusieurs provinces, et celle des vins et des cidres.
      ...la dîme payée par trois cents millions, ou à peu près, d'autres productions. Et vo...
      ... il reste deux milliards cent millions, ou par défalcation, dix-huit cents million...
      ...îme comme si elle était levée sans frais, attendu que nous passons pour mémoire la dîme payée par trois cents millions, ou à peu près, d'autres productions. Et vous ne serez point surpris, Messieurs, que je porte de dix-huit cents millions a ...
      ...ux de la chasse, et ceux des mines et des carrières, qui soient exempts de dîme, il reste deux milliards cent millions, ou par défalcation, dix-huit cents millions de décimables.

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 152
      ...e revenu des dîmes borné à quatre-vingt ou môme à soixante-douze millions, étaient... ...es estimations ne sont point exagérées, et que les personnes qui suppo-s aient le revenu des dîmes borné à quatre-vingt ou môme à soixante-douze millions, étaient dans l'erreur, on remarquera qu'à la seule exception des curés congruaires, j a...
      ...-nuer et au plus grand des corps moraux ou politiques, 1 Jiitat. Si, dans la suite...
      ...nt faire que sous la condition expresse ou tacite qu'elles seront conformes au bie...
      ...ntre lui, elles seraient en guerre plus ou moins ouverte avec lui, et il ne pourra...
      ...ent leurs propriétés, et pour en étendre l'usage, ils donnent l'existence au pre-nuer et au plus grand des corps moraux ou politiques, 1 Jiitat. Si, dans la suite, ils instituent des corporations d un ordre inférieur, ils ne le sont et ne le peuvent faire que sous la condition expresse ou tacite qu'elles seront conformes au bien de l'Etat, qu'elles auront pour but son utilité. Des corporations nuisibles à l'Etat seraient un attentat contre lui, elles seraient en guerre plus ou moins ouverte avec lui, et il ne pourrait leur reconnaître, bien moins encore leur garantir une propriété, car
      ...re n'est autre chose que la disposition sont les belligérants de ne pas reconna... ...nt donc à vous, c'est-à-dire à la nation, qui vous a confié ses pouvoirs la guerre n'est autre chose que la disposition sont les belligérants de ne pas reconnaître, de ne pas respecter la propriété les uns des autres, et les actes qu'ils f...
      Tant que l'Etat ou le corps politique de la nation approuve ou tolère une corporation inférieure, celt... Tant que l'Etat ou le corps politique de la nation approuve ou tolère une corporation inférieure, celte corporation a une existence morale et politique; elle peut posséder, recevoir,...
      Mais si une corporation devient ou paraît dangereuse pour l'Etat, la natio... Mais si une corporation devient ou paraît dangereuse pour l'Etat, la nation qui n'a pu aliéner le droit de pourvoir au meilleur service et au plus grand b...
      ... moyens. Le clergé passé a ainsi aliéné ou du moins engagé une partie assez consid... ...ir les fonds, comme si ces contributions eussent été hors de proportion avec ses moyens. Le clergé passé a ainsi aliéné ou du moins engagé une partie assez considérable du clergé présent. La continuation de la même marche

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 153
      ... quels que pussent être leur profession ou leur ministère, qu'elle ne voulait plas... ...on du clergé. Elle a déclaré qu'elle ne voulait plus de distinction d'ordres, et quels que pussent être leur profession ou leur ministère, qu'elle ne voulait plas connaître que des citoyens.
      ... ne puis m'empêcher de pleurer le temps je me suis trouvé dans une grande Répub... ... sans regretter d'avoir préféré le mien à tout, car je recommencerais encore, je ne puis m'empêcher de pleurer le temps je me suis trouvé dans une grande République, chargé de coopérera tous les établissements de ce genre, de proposer ce q...
      ... prévenir que quelques millions de plus ou de moins n'auraient pas d'influence not... Je ne suis pas très-sûr de cette donnée, mais j'ai eu l'honneur de vous prévenir que quelques millions de plus ou de moins n'auraient pas d'influence notable sur le résultat des calculs que vous offre mon zèle.
      Partons d'abord du point en général se trouvent actuellement les... Partons d'abord du point en général se trouvent actuellement les églises et des monastères qui ont reçu des fondations de messes, de services et...
      ...s de cinq siècles, aucun laïque n'a osé mourir sans faire une fondation.]! y avait des... Pendant plus de cinq siècles, aucun laïque n'a osé mourir sans faire une fondation.]! y avait des fondations qui précédaient la conquête, et, dans les huit autres siècles de la ...

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 154
      ...sable lorsque la suppression des dîmes, ou leur réunion au domaine de la société, ... ...ondations faites en faveur des abbayes et des prieurés, et cela devient indispensable lorsque la suppression des dîmes, ou leur réunion au domaine de la société, détruit la moitié des maisons régulières et des bénéfices simples, et forcerait ...
      ...'Eglise, qui n'avait que l'alternative, ou de manquer à l'esprit des fondations, ou d'opérer les réunions qu'elle a ordonné... ...re. On est sans reproche quand on obéit à la nécessité ; et c'est ce qu'a fait l'Eglise, qui n'avait que l'alternative, ou de manquer à l'esprit des fondations, ou d'opérer les réunions qu'elle a ordonnées.
      ...rains qui n'ont point changé de valeur, ou par des concessions de terres dont le p... ...a également rendues indispensables, même pour les fondations par des rentes en grains qui n'ont point changé de valeur, ou par des concessions de terres dont le produit et le prix sont beaucoup augmentés. Il y avait autrefois 300,000 religieu...
      ...prit même des fondateurs, à son soutien ou à sa décharge, soit par l'échange avec ...
      ...éré que lorsqu'on diminuera les impôts, ou que même on en pourra totalement affran...
      ...le vrai, tous les biens qui ont été-donnés à l'Eglise seront employés selon l'esprit même des fondateurs, à son soutien ou à sa décharge, soit par l'échange avec les honoraires que la société aura fixés pour l'entretien des ministres du culte...
      ...lement chargée, et qui ne pourra pas être plus efficacemen t et plus sagement opéré que lorsqu'on diminuera les impôts, ou que même on en pourra totalement affranchir les dernières classes du peuple; soit enfin par l'application nécessaire d'...
      ... celles que célèbrent un vénérable curé ou un respectable vicaire ; d'imaginer enfin qu'un vêtement ou un autre, une règle ou une autre, ajoutassent ou retranchassent, aux yeux de la Majesté ... ...ar un religieux d'un autre ordre, et verrait avec moins d'indulgence et de bonté celles que célèbrent un vénérable curé ou un respectable vicaire ; d'imaginer enfin qu'un vêtement ou un autre, une règle ou une autre, ajoutassent ou retranchassent, aux yeux de la Majesté divine, à la dignité, à l'efficacité, aux mérites des plus saints mystères.

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 155
      ...orer même les établissements de charité ou d'instruction. ...norablement à l'entretien du culte et de ses ministres, et de conserver, d'améliorer même les établissements de charité ou d'instruction.
      ...une somme plus forte d'un quart eu sus, ou d'un cinquième au total : ce qui oblige... ...ux travaux présentés à l'assemblée des notables, indiquent pour les biens-fonds une somme plus forte d'un quart eu sus, ou d'un cinquième au total : ce qui oblige de porter d'abord à cent trente-sept millions, d'après
      ...de France au moins un cinquième en sus, ou un sixième au total, au lieu d'un septi... ... plus que double. Cette vérité oblige d'ajouter à la valeur des biens du clergé de France au moins un cinquième en sus, ou un sixième au total, au lieu d'un septième, pour y joindre l'estimation des biens du clergé français, des pays conquis ...

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 168
      Locuteur: Le Président
      ... citoyens dont la tranquillité avait pu ou pourrait être compromise depuis l'origi... ... ville de Vernon ; et qu'elle prend et met sous sa sauvegarde tous et chacun des citoyens dont la tranquillité avait pu ou pourrait être compromise depuis l'origine des troubles qui se sont élevés, soit à raison de la formation dudit comité, ...

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 169
      Locuteur: Lelay
      ...nt cette auguste Assemblée ont délivré, ou pour mieux dire ont brisé les fers de l... ...uit du 4 août dernier. La générosité et la justice des bons citoyens qui composent cette auguste Assemblée ont délivré, ou pour mieux dire ont brisé les fers de l'esclavage qui régnait en France, en lui donnant la liberté. Les cultivateurs do...
      Locuteur: Lelay
      ...puis plus dissimuler. Le temps est venu mes commettants, ainsi que nos frères d... Non, Messieurs, je ne puis plus dissimuler. Le temps est venu mes commettants, ainsi que nos frères demandent à recueillir le fruit de leurs travaux. Tout le monde sait que l'homme ...
      Locuteur: Lelay
      ...aire foncier est le maître de congédier ou faire congédier son colon, à l'échéance de son bail ; et pour le renouveler, le colon ou domanier est obligé de donner une somme exorbitante pour commission ou pot-de-vin, telle que le seigneur l'exi...
      ...un autre bail. Le plus souvent le colon ou domanier n'a pas fait profit pendant le...
      Tout propriétaire foncier est le maître de congédier ou faire congédier son colon, à l'échéance de son bail ; et pour le renouveler, le colon ou domanier est obligé de donner une somme exorbitante pour commission ou pot-de-vin, telle que le seigneur l'exige avant de renouveler un autre bail. Le plus souvent le colon ou domanier n'a pas fait profit pendant le cours de son bail, de la somme que le seigneur veut exiger de lui en en passant...
      Locuteur: Lelay
      ...n bien, a payé en qualité de commission ou pot-de-vin une somme de 1,200 livres et...
      ...aine congéable, a payé, pour commission ou pot-de-vin plus de 4,000 livres sans av...
      ...leurs mains pour payer cette commission ou pot-de-vin, constituent la somme conven...
      ...exemple. Une pauvre veuve, chargée de sept enfants, et de dettes équivalant à son bien, a payé en qualité de commission ou pot-de-vin une somme de 1,200 livres et 6 brassées de lin, estimée chacune 9 livres. Nonobstant tous ces monopoles, ell...
      ...sé; ainsi il s'ensuit qu'un colon qui est resté trente années dans un pareil domaine congéable, a payé, pour commission ou pot-de-vin plus de 4,000 livres sans avoir acquis aucune diminution sur la rente annuelle; mais bien au contraire ceux qui n'ont pas l'avantage d'avoir de fonds entre leurs mains pour payer cette commission ou pot-de-vin, constituent la somme convenue en rente foncière durant les neuf ans. Voilà donc l'abus des seigneurs qui so...
      Locuteur: Lelay
      ...t les plus jeunes ; et s'ils viennent à mourir sans enfants les successions vont direc... ...évaises, droit qui exclut tous les enfants de succéder à leurs pères, si ce n'est les plus jeunes ; et s'ils viennent à mourir sans enfants les successions vont directement à l'abbaye de Notre-Dame de Relecq, évêché de Saint-Pol. Voilà donc des f...

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 170
      Locuteur: Lelay
      ...eur ne peut trouver personne qui puisse ou qui veuille prendre un bail ainsi surchargé de commission ou pot-de-vin. ... peut cependant pas quitter son domaine sans abandonner ses droits ; ni le seigneur ne peut trouver personne qui puisse ou qui veuille prendre un bail ainsi surchargé de commission ou pot-de-vin.
      Locuteur: Lelay
      ...car toute la Basse-Bretagne est un pays il pleut très-souvent ; il y a des années il leur est très-difficile de la ramass... ...n, sans faire attention qu'il faut qu'il profite du beau temps pour la serrer ; car toute la Basse-Bretagne est un pays il pleut très-souvent ; il y a des années il leur est très-difficile de la ramasser ; il faut pourtant que le colon quitte et abandonne toute sa récolte pour fai...
      Locuteur: Lelay
      ...i elle est due, surtout dans une saison le plus fin y est trompé, parce que les... ...'expert pour faire l'estimation des terres ensemencées et rendre la justice à qui elle est due, surtout dans une saison le plus fin y est trompé, parce que les terres sont comme j'ai dit plus haut couvertes de neige ?
      Locuteur: Lelay
      ... pour-uoi ? Après que le colon a nourri ou pris soin e laisser croître des arbres ... ...illeure pour la production du bois et cependant elle est près d'en manquer. Mais pour-uoi ? Après que le colon a nourri ou pris soin e laisser croître des arbres sur ses terres, il n'a pas le droit d'en jouir> Cet abus n'est que depuis
      Locuteur: Lelay
      environ 30 ou 35 ans. Auparavant le domanier avait to... environ 30 ou 35 ans. Auparavant le domanier avait tous les arbres excepté les chênes.
      Locuteur: Lelay
      ... d'août 1789, pour congédier les colons ou ddmàniers qui ne sont pas à demi-terme ... ...n en nature ; que les facultés qui ont été données avant le dernier jour du mois d'août 1789, pour congédier les colons ou ddmàniers qui ne sont pas à demi-terme de leurs assurances, seront déclarées nulles ; mais celles qui seront aux deux t...
      Locuteur: Lelay
      ...délivrer nos concitoyens de l'esclavage ils sont réduits* afin qu'ils puissent ... ...es à ce titre, je déclare consentir à convertir mes domaines en cens final pour délivrer nos concitoyens de l'esclavage ils sont réduits* afin qu'ils puissent profiter et jouir de leurs travaux comme il est ci-devant expliqué à l'article d...
      Locuteur: Millon de Montherlan
      ..., sur leur nature, sur leundestination, ou l'on croirait que ces questions ne peuv... ...atière épuisée ; l'on croirait qu'il ne reste plus de questions sur leur origine, sur leur nature, sur leundestination, ou l'on croirait que ces questions ne peuvent être que des questions oiseuses,, des réchauffés fastidieux.

      Séance du jeudi 24 septembre 1789, au matin

      page 171
      Locuteur: Millon de Montherlan
      ...nécessairement le rachat des secondes ; il y a ...out de ffiême nature que les ecclésiastiques , le rachat des premières entraîne nécessairement le rachat des secondes ; il y a
      Locuteur: Millon de Montherlan
      Hfe-riôûs trompée? oU ilbuâ Hfe-riôûs trompée? oU ilbuâ
  • Tome 10 : Du 12 novembre au 24 décembre 1789 4 résultats
    • Séance du vendredi 20 novembre 1789

      - search term matches: (1)

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 128
      Locuteur: Salomon
      ...ats provinciaux et d'assemblée générale ou partielle qui ne serait pas faite confo... ... Nîmes. Il déclare qu'il s'opposera de tout son pouvoir à toute convocation d'Etats provinciaux et d'assemblée générale ou partielle qui ne serait pas faite conformément aux décrets de l'Assemblée.

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 129
      Locuteur: Salomon
      ...rageux dévouement précisément l'instant elle transcrit Une loi qui blesse son o... ... lois dont ils se disent les, dépositaires, et elle saisira-pour annoncer ce courageux dévouement précisément l'instant elle transcrit Une loi qui blesse son orgueil et choque son amour-propre ; elle feindra d'oublier que, dès que la natio...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 130
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...ntredit que par de misérables libelles, ou des éloges absurdes, si ce n'est perfid... ...nt, en son nom, juré.foi et loyauté aux créanciers publics; lorsqu'on n'a été contredit que par de misérables libelles, ou des éloges absurdes, si ce n'est perfides, des opérations de la caisse d'escompte ; lors-qu'enfin une fatale expérience...
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...uis quelques jours les esprits timides, ou les hommes peu instruits. Si l'on ne re... ...rai partisans, mais la futilité de cette objection ban-nale dont on harcelle depuis quelques jours les esprits timides, ou les hommes peu instruits. Si l'on ne relève pas la caisse d'escompte, on n'arien a mettre a la place.
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ... la caisse, puisse nous aider dans l'un ou l'autre de ces besoins, il faut que le ... ...de pour elle?... Aucun... Nous avons besoin de numéraire et de crédit : pour que la caisse, puisse nous aider dans l'un ou l'autre de ces besoins, il faut que le crédit de la nation fasse pour la Banque ce qu'il a paru au ministre que la nati...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 131
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ... sera la contre-valeur de Ces billets ? se trouveront les fonds représentatifs ... ...re prêter par la banque nationale 170 millions en billets de banque. Mais quelle sera la contre-valeur de Ces billets ? se trouveront les fonds représentatifs de cette somme ?
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...nque locale qui soit, avec son commerce ou ses manufactures, dans un rapport aussi...
      ...quelle banque particulière subsisterait ou tenterait de s'établir à côté de celle ...
      ... à l'industrie, nous rendrons impossibles a chaque province les secours d'une banque locale qui soit, avec son commerce ou ses manufactures, dans un rapport aussi immédiat que son administration. Car enfin, Messieurs, le privilège de la nouvellé Banque fût-il limité à la capitale (ce qu'on ne nous dit pas), quelle banque particulière subsisterait ou tenterait de s'établir à côté de celle gui verserait dans la circulation des billets garantis par la société entière?
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ... le domaine, et de la position critique , jusqu'à ce, joiir, ils ont réussi trop...
      ...ue nationale que de tentatives, exigées ou promises, pour obtenir de nous, s'il ét...
      ... longue conspiration des administrateurs de la caisse d'escompté pour en étendre le domaine, et de la position critique , jusqu'à ce, joiir, ils ont réussi trop souvent à mettre le ministère, des finances: peut-être verrons-nous qu'il s'agit bien moins d'ériger une Banque nationale que de tentatives, exigées ou promises, pour obtenir de nous, s'il était posssible, des concessions que le ministre craindrait d'avoir à se reprocher...
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...ette honteuse nécessité? Au moment même nous nous occupons à restaurer l'empire... Sommes-nous donc réduits à cette honteuse nécessité? Au moment même nous nous occupons à restaurer l'empire, faut-il s'écarter des principes généraux d'administration ?

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 132
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...e dès banques est fondé, on le mènerait il ne veut pas aller, il ne faut qu'il aille : il lui importe... ...voulait qu'il modifiât ses demandes d'après les calculs sur lesquels, le bénéfice dès banques est fondé, on le mènerait il ne veut pas aller, il ne faut qu'il aille : il lui importe de ne pas confondre son intérêt avec célui de quelques particuliers.
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      NoU). Son mémoire ne fixe aucune époque lêè payements en argent et à bureau ouv... NoU). Son mémoire ne fixe aucune époque lêè payements en argent et à bureau ouvert pourraient être rétablis.
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      Ou qu'elle prolongeât indéfiniment l'arrêt...
      ...ouS prononcer un semblable décret ? - . Ou qu'elle déclarât que les billets de la ...
      Ou qu'elle prolongeât indéfiniment l'arrêt de surséance. — Je Vous lè demande, Messieurs, ose-,rez-vouS prononcer un semblable décret ? - . Ou qu'elle déclarât que les billets de la Banque seraient payables a sa volonté, et non à celle du porteur. Ici revient ce...
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ... ministre, èspère qu'un moment viendra, les billets de banque pourraient être p... Je vois Idën qtië le ministre, èspère qu'un moment viendra, les billets de banque pourraient être payés à bureau ouvert ; mais ce n'est qu'un espoir vague, Que d'efforts ne fait-i...
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...rces effectives de la caisse. Au moment , munie de nouveaux fonds fastueusement ... ...d'embarrasser la Banque, le public pourrait, par de justes motifs, sonder les forces effectives de la caisse. Au moment , munie de nouveaux fonds fastueusement annoncés, elle ouvrirait ses bureaux, chacun s'empresserait à réaliser ses bille...
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      Tel est donc le discrédit l'ambition de la caisse l'a jetée, que ... Tel est donc le discrédit l'ambition de la caisse l'a jetée, que ce fonds de 70 millions ne suffit pas aujourd'hui pour fournir aux demandes, lor...
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ... nous demander annuellement 9 millions; ou le supplément de 9 millions, pour l'int...
      ...fonds de la Banque^pourrait être altéré ou perdu, que la nation ne serait pas quit...
      ...anque, qui ne doivent jamais être hardies. En effet, quel sera son pis-aller? de nous demander annuellement 9 millions; ou le supplément de 9 millions, pour l'intérêt à 6 0/0 de 37,500 actions ; car enfin le fonds de la Banque^pourrait être altéré ou perdu, que la nation ne serait pas quitte envers les actionnaires : autre dépense à mettre en ligne de compte pour éval...
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...e (c'est-à-dire qu'elles moissonnent là elles n'auront pas encore semé). Or, ce... ... actions nouvelles, quoique non encore levées, participent au profit de la Banque (c'est-à-dire qu'elles moissonnent là elles n'auront pas encore semé). Or, cela revient précisément à prendre dans la poche des anciens actionnaires ; conséq...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 133
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ... changé? Elle n'est plus comme au temps il croyait qu'un administrateur des fin... ...ien choisir le moment. M. Necker ignore-t-il donc que l'arène delà Bourse a bien changé? Elle n'est plus comme au temps il croyait qu'un administrateur des finances pouvait y descendre, pour diriger les mouvements du crédit. S'il est des a...
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...et acte important est en notre pouvoir, ou si nous devons nous le permettre sans c... Je n'examine pas, Messieurs, si cet acte important est en notre pouvoir, ou si nous devons nous le permettre sans consulter du moins toutes les villes du royaume; mais j'ose répondre pour elles e...
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...ent ce que nous avons voulu favoriser : ou la dette publique, ou le commerce. Elles nous demanderaient ce que nous avons voulu favoriser : ou la dette publique, ou le commerce.
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...i ferait encore contre des assignations ou des rescriptions sur les deniers publics . . « Mais ces avances seront éternelles, ou elles ne le seront pas. ...a caisse lui a prêtés en 1787, Vavancedè 170 millions qwp la Banque nationale lui ferait encore contre des assignations ou des rescriptions sur les deniers publics . . « Mais ces avances seront éternelles, ou elles ne le seront pas.
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...vendra ces rescriptions que dans le cas elle voudra diminuer la masse de ses bi...
      ...lorsque la Banque nationale aura rompu, ou pour le gouvernement et pour le commerce, ou pour l'agiotage, l'équilibre qu'elle do...
      Dira-t-on que la Banque" nationale ne vendra ces rescriptions que dans le cas elle voudra diminuer la masse de ses billets de circulation ? Mais, quoi! lorsque la Banque nationale aura rompu, ou pour le gouvernement et pour le commerce, ou pour l'agiotage, l'équilibre qu'elle doit

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 134
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...urer à la Banque nationale des profits, ou pour que la nation ne garantisse pas sa... ...le malheur et la ruine dë ce royaume.Çonsentirions-nous à les perpétuer pour assurer à la Banque nationale des profits, ou pour que la nation ne garantisse pas sans caution 250 millions de billets?
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ... dont le nombre des billets soit limité ou n'ait pas franchi ses limites? et si l'...
      ...vec les fonctions qu'on lui . assigne ? ou bien faudra-t-il qu'elle ait des billet...
      « D'ailleurs, connaît-on quelque banque dont le nombre des billets soit limité ou n'ait pas franchi ses limites? et si l'on veut que la Banque nationale répande les siens dans tout le royaume, si l'on ...
      ...t-on limitée à 240 millions de billets? (dette disposition est-elle compatible avec les fonctions qu'on lui . assigne ? ou bien faudra-t-il qu'elle ait des billets politiques et commerciaux, qu'elle fabrique du papier forcé et du papier de co...
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ... laisse en proie à toutes les attaques, ou de ...oi publique a été violéè ; c'est par eux que notre crédit, perdu au dehors, nous laisse en proie à toutes les attaques, ou de
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      la; concurrence étrangère, ou de cette industrie plus fatale, qui méc... la; concurrence étrangère, ou de cette industrie plus fatale, qui méconnaît tout esprit public ; > c'est par ces prétendus services que toutes nos af...
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...influer sur les changes, n'en a pas eu, ou l'intelligence, ou le courage! Eh! si le despotisme eût ét...
      ...te, étaient-ils des amis de la liberté? trouvaient-ils donc des secours d'argen...
      ...que cette banque était! l'unique source pouvait puiser le Trésor royal, n'était...
      ...! Nous sommes libres, parce qu'un établissement dont le premier devoir serait d'influer sur les changes, n'en a pas eu, ou l'intelligence, ou le courage! Eh! si le despotisme eût été vainqueur, la caisse d'escompte ne se proster-nerait-elle pas à ses pieds avec...
      ...archevêque de Sens, les ministres qui ont avant lui puisé dans la caise d'escompte, étaient-ils des amis de la liberté? trouvaient-ils donc des secours d'argent, sans lesquels on ne fait point de conspiration, ceux qui, disposant des troup...
      ...ployé tant de courage, était-il soudoyé par la caisse; d'escompte? En supposant que cette banque était! l'unique source pouvait puiser le Trésor royal, n'était-ce pas le plus souvent pour soutenir la cause du despotisme aristocratique et m...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 135
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...d'en implorer bientôt le renouvellement ou de succomber. ...ts qui ne nous laissent d'alternative que de prolonger les arrêts de surséances d'en implorer bientôt le renouvellement ou de succomber.
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ... tion d'un nombre quelconque d'actions, ou qu'on l'oblige à proportionner ses acti... ...andes vues ? Le bien dé l'Etat1 exige-t-il qu'on lui donne des affaires à propos tion d'un nombre quelconque d'actions, ou qu'on l'oblige à proportionner ses actions à ses affaires ? Qu'elle renonce à cette volonté impérieuse de vouloir tout ...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 136
      Locuteur: Lavenue
      ...éter qu'il sera créé des billets d'Etat ou nationaux, à concurrence de 350, millio...
      ... seront éteintes par lès billets d'Etat ou nationaux ; et qii'à cet effet, il sera...
      2° De décréter qu'il sera créé des billets d'Etat ou nationaux, à concurrence de 350, millions remboursables à diverses époques, et-dont le remboursement sera affecté : 1. ...
      ...rentes viagères et les intérêts destinés au renouvellement des anticipations'qui seront éteintes par lès billets d'Etat ou nationaux ; et qii'à cet effet, il sera établi un receveur particulier de ces fonds et revenus publics;
      Locuteur: Lavenue
      ...un projet dé création de billets d'Etat ou nationaux avec les développements conve... ...u'il sera nommé par bureaux et un co? mité de six personnes pour la rédaction d'un projet dé création de billets d'Etat ou nationaux avec les développements convenables.
      Locuteur: Dupont
      ...bles sur elle-même, et dans l'espérance ou la spéculation qu'on ne se présentera q... ...de créances solides, à époques fixes et prochaines, des titres de créances exigibles sur elle-même, et dans l'espérance ou la spéculation qu'on ne se présentera que successivement pour en être payé, elle promet de les acquitter à vue. Elle ti...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 137
      Locuteur: Dupont
      ...à peu près égal de recevoir de l'argent ou des billets que l'on peut à volonté réa... ...fère très-peu de la réalité ; elle en produit les principaux effets, car il est à peu près égal de recevoir de l'argent ou des billets que l'on peut à volonté réaliser en argent ; les billets ont même l'avantagedetenirmoius de place et de ne ...
      Locuteur: Dupont
      ... somme égale à celle du fonds de caisse ou du capital libre, il devient évidemment... ...esse pour qu'on ne puisse perdre sur les effets qui ont été pris en retour d'une somme égale à celle du fonds de caisse ou du capital libre, il devient évidemment impossible de perdre avec la banque, et les secousses passagères qu'elle peut é...
      Locuteur: Dupont
      ...t de 114 millions, son actif est de 216 ou presque double. Voilà ce qui soutient l... ...d'une révolution, et après une crise de quinze mois consécutifs, son passif étant de 114 millions, son actif est de 216 ou presque double. Voilà ce qui soutient la valeur des billets. Ils ne la doivent point aux arrêts de surséance, qui de to...
      Locuteur: Dupont
      ...ayer en anciennes espèces jusqu'au jour le produit de la fabrication l'aurait m... ...sous le seul prétexte d'une refonte des monnaies, lors de laquelle elle devait payer en anciennes espèces jusqu'au jour le produit de la fabrication l'aurait mise à portée de payer en espèces nouvelles. En 1745, elle a payé en schellings e...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 138
      Locuteur: Dupont
      ... payant au plus 47,000 francs par jour, ou même ne payant point, dans des circonst... ...spenser de tout payement, tandis qu'on prodigue les éloges à la Banque anglaise, payant au plus 47,000 francs par jour, ou même ne payant point, dans des circonstances bien moins pénibles, et qui ne devaient donner lieu à aucune raisonnable i...
      Locuteur: Dupont
      ...onnée de la voir se manifester plus tôt ou plus tard; elle ne doit pas s'irriter c... ...u'une nation a sanctionné d'avance cette impossibilité, elle ne doit pas être étonnée de la voir se manifester plus tôt ou plus tard; elle ne doit pas s'irriter contre ce qu'elle a jugé convenable d'autoriser.
      Locuteur: Dupont
      ...e de payer à présentation plus du tiers ou du quart de ses billets, et que, s'il arrive un moment de crise on lui en présente davantage, le surplu... ...tra en circulation ; elle déclare donc très-disertement qu'il lui sera impossible de payer à présentation plus du tiers ou du quart de ses billets, et que, s'il arrive un moment de crise on lui en présente davantage, le surplus ne sera payé qu'après qu'elle aura pu réaliser des fonds.
      Locuteur: Dupont
      Une nation ou un gouvernement, en prenant sous leur p... Une nation ou un gouvernement, en prenant sous leur protection rétablissement d'une banque, déclarent donc implicitement que la banqu...
      Locuteur: Dupont
      ...onomiser le capital, puisqu'elle exige, ou est censée exiger une masse d'or ou d'argent, aussi considérable que la val... ...s du transport dés métaux; elle n'a pas, comme les autres banques, celui d'en économiser le capital, puisqu'elle exige, ou est censée exiger une masse d'or ou d'argent, aussi considérable que la valeur de ses billets ; elle ne peut, comme les autres banques, faire baisser l'int...
      ... comme celles d'Angleterre et d'Ecossè, ou comme la caïsse d'escompte de France, a...
      ...t. A la faveur de cette convention plus ou moins formelle de la part des porteurs,...
      ...unter à 6 0/0 ét prêter avec profit à 4 ou même à 3, parce qué, ces 6 0/0 ne porta...
      Une banque de secours, au contraire, comme celles d'Angleterre et d'Ecossè, ou comme la caïsse d'escompte de France, a cet avantage inestimable, de faire baisser l'intérêt de l'argent, parce qu'elle...
      ...tous empressés de toucher leur argent à la fois, plusieurs d'entre eux attendront. A la faveur de cette convention plus ou moins formelle de la part des porteurs, mais très-nettement exprimée dans les statuts et règlements de la banque, celle-ci peut emprunter à 6 0/0 ét prêter avec profit à 4 ou même à 3, parce qué, ces 6 0/0 ne portant que sur un capital égal à celui du tiers de ses billets, la somme exprimée pa...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 139
      Locuteur: Dupont
      ...e à la nature des choses, et qu'il faut ou renoncer à s'en servir, ou se soumettre à leurs inconvénients. Si ...
      ...romet davantage, dites qu'il se trompe, ou qu'il veut vous tromper.
      ... et conditions auxquelles on ne peut échapper, attendu qu'on ne fait pas violence à la nature des choses, et qu'il faut ou renoncer à s'en servir, ou se soumettre à leurs inconvénients. Si quelqu'un, Messieurs,vous propose une banque quelconque et vous promet davantage, dites qu'il se trompe, ou qu'il veut vous tromper.
      Locuteur: Dupont
      ...me aux autres, lorsqu'on sent l'utilité ou le besoin de cette espèce d'établisseme... ...bles des banques, il en est encore un assez grave auquel il faut se résigner comme aux autres, lorsqu'on sent l'utilité ou le besoin de cette espèce d'établissement. Les banques, auxquelles on ne songe pour l'ordinaire que lorsque les opérati...
      Locuteur: Dupont
      ... faut acheter ces capitaux, et en payer ou en perdre l'intérêt, quelque usage que ...
      ...aire. Or, chacun craignant les dépenses il ne trouve point d'avantages, les hab...
      ... à faire de l'argenterie et des bijoux, ou passent à l'étranger en achats de march...
      ...ux qu'il employait changeront de forme, ou sortiront. Notre gouvernement, qui croy...
      ...s énormes en piastres, et ces piastres, ou les écus dans lesquels on les a transfo...
      ...ce social ne saurait employer plus de capitaux que le besoin ne l'exige : car il faut acheter ces capitaux, et en payer ou en perdre l'intérêt, quelque usage que l'on en veuille faire. Or, chacun craignant les dépenses il ne trouve point d'avantages, les habitudes du commerce repoussent les instruments qui ne leur sont pas absolument né...
      ...e la circulation dans laquelle les billets les remplacent, et ces métaux servent à faire de l'argenterie et des bijoux, ou passent à l'étranger en achats de marchandises, que les capitalistes et les consommateurs jugent plus utiles à leur com...
      ...r des ventes et des achats, ce numéraire ne pourra rester dans le pays; les métaux qu'il employait changeront de forme, ou sortiront. Notre gouvernement, qui croyait autrefois multiplier les capitaux en achetant des métaux, a constamment tiré d'Espagne des sommes énormes en piastres, et ces piastres, ou les écus dans lesquels on les a transformées, sont passés chez l'étranger avec une égale rapidité. G est ce qui fait qu...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 140
      Locuteur: Dupont
      ...ireaux besoins du commerce dans un pays l'on fait peu d'usage du papier est éno... ... suppléer aux métaux avec plus d'économie. Le capital en métaux monnayés nécessaireaux besoins du commerce dans un pays l'on fait peu d'usage du papier est énorme, et c'est un capital dont l'intérêt se trouve perdu pour la société; de sort...
      Locuteur: Dupont
      ...e delà perfection à cet égard est celui l'usage du papier, c'est-à-dire de l'éc...
      ...sommes qui sont réciproquement dues, et il reste assez de métaux monnayés pour ...
      Le terme delà perfection à cet égard est celui l'usage du papier, c'est-à-dire de l'échange des titres de créances, peut aisément acquitter toutes les grosses sommes qui sont réciproquement dues, et il reste assez de métaux monnayés pour toutes les dépenses courantes.
      Locuteur: Dupont
      ...enir à grands frais de chez l'étranger, ils retournent presque aussitôt qu'ils ... ... difficulté dans le pays d'où leurs billets .les ont éloignés, elles en font revenir à grands frais de chez l'étranger, ils retournent presque aussitôt qu'ils sont arrivés. Cette opération peut devenir si coûteuse qu'elle absorbe tous les ...
      Locuteur: Dupont
      ...'espère que ces événements auront lieu, ou que vous y suppléerez par d'autres ress... J'espère que ces événements auront lieu, ou que vous y suppléerez par d'autres ressources ; mais un ministre peut en douter, et vous voyez

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 141
      Locuteur: Dupont
      ...autres titres de créances sans intérêt, ou avec un intérêt plus faible que celui q... ...e, par laquelle vous suppléeriez aux titres actuels de créances sur la nation d'autres titres de créances sans intérêt, ou avec un intérêt plus faible que celui qué produisent aujourd'hui les anciens. Vous altéreriez la propriété des créancie...
      Locuteur: Dupont
      ... de votre loyauté, de perdre néanmoins, ou sur le capital, ou sur les intérêts de leurs créances, ou plutôt sur l'un et sur l'autre à la foi... ...er nos créanciers, dont vous avez garanti les droits, au nom de votre honneur et de votre loyauté, de perdre néanmoins, ou sur le capital, ou sur les intérêts de leurs créances, ou plutôt sur l'un et sur l'autre à la fois : conduite qui me semble à tous les égards bien plus indigne de vous et de la ...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 142
      Locuteur: Dupont
      ...irconstances majeures, se trouve obligé ou de suspendre tout à ^ait ses payements, ou de ne les effectuer qu'en partie, est e... ... la suspension et du ralentissement des paye-.ments. Un négociant qui, par des circonstances majeures, se trouve obligé ou de suspendre tout à ^ait ses payements, ou de ne les effectuer qu'en partie, est en faillite, et cet état, sans doute, est fâcheux ; mais si son actif est supérie...
      Locuteur: Dupont
      C'est le cas se trouve la caisse d'escompte. Elle ex... C'est le cas se trouve la caisse d'escompte. Elle existe, il est vrai, sous des arrêts de suspension ; mais ces.arrêts ne lui étaien...
      Locuteur: Dupont
      ...portion de 3 à 400,000 francs par jour, ou de 8 à 10 millions par mois. Pendant un... ...nt en argent la totalité de leur capital ; mais elle les a continués dans la proportion de 3 à 400,000 francs par jour, ou de 8 à 10 millions par mois. Pendant une époque d'inquiétude aussi longtemps prolongée, c'est
      Locuteur: Dupont
      ...présentants des provinces garantiraient ou ne garantiraiéitf pas la dette publique... ...it le résultat de tant d'événements incertains ; on ne pouvait prévoir si les représentants des provinces garantiraient ou ne garantiraiéitf pas la dette publique ; il n'existait plus aucune forme sous laquelle on pût donner la moindre légali...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 145
      ...ons précédentes, qui ont amené la crise nous sommes aujourd'hui (1) ; il doit f... ...eux des rois, enfin, à son devoir, le développement des erreurs des administrations précédentes, qui ont amené la crise nous sommes aujourd'hui (1) ; il doit faire connaître combien la' caisse d'escompte a facilité ces opérations qui, n'ét...
      ...ait de circuler librement des provinces ils étaient en abondance, dans celles l'on éprouvait la pénurie ; enfin, en n... ... parlements, qui tendaient à concentrer les grains dans leur ressort, les empêchait de circuler librement des provinces ils étaient en abondance, dans celles l'on éprouvait la pénurie ; enfin, en ne donnant point de prime pour l'importation des grains, car ce moyen n'a servi q...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 146
      ...te des lettres de change, à celui de 7, serait le taux du dividende, et cela sa... ... entré, par la moitié de la différence de l'intérêt de 4, que coûterait l'escompte des lettres de change, à celui de 7, serait le taux du dividende, et cela sans avoir fait entrer un seul écu dans le royaume. Quoil la nation tout entière s...
      ...crise plus désastreuse encore que celle vous êtes aujourd'hui et vous conduirait l'agiotage qui s'aviver... ...si incontestables ? Et faut-il préparer par l'opération qu'on vous propose, une crise plus désastreuse encore que celle vous êtes aujourd'hui et vous conduirait l'agiotage qui s'avivera avec une fureur incalculable? Ce sera un moyen de plus de produire l'exportati...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 147
      ... à 1 0/0 net pour elle, jusqu'à Pépoque elle aura remboursé aux actionnaires le... ... pas ajouter aux avantages que recueillera la nation le produit de 7 0/0, réduit à 1 0/0 net pour elle, jusqu'à Pépoque elle aura remboursé aux actionnaires les capitaux pour lesquels elle payera 6 0/0?
      ...tale), lié à celui de n'envoyer que peu ou point de convois pour l'approvisionneme... ...a réfléchi ( sans consulter l'intérêt de quelques négociants d'argent de la capitale), lié à celui de n'envoyer que peu ou point de convois pour l'approvisionnement des armées de terre et de mer, répandues au loin sur la surfacedu globe dans ...
      ... puissances étrangères, par les neutres ou par nos alliés, dans les parties du monde nous en avions ; què nos colonies étaie... ...mer, éloignées des rives de la France, étaient en grande partie pourvues par des puissances étrangères, par les neutres ou par nos alliés, dans les parties du monde nous en avions ; què nos colonies étaient approvisionnées, de même. Le défaut d'exportation de ces denrées, l'abondance...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 148
      ...qu'elles se multipliaient dans les pays séjournaient les armées. Il est facile ... jusqu'à 40 et 50 0/0, à mesure qu'elles se multipliaient dans les pays séjournaient les armées. Il est facile de prouver que tant d'erreurs liées au système de la neutralité armée (1) sont u...
      ... la dernière guerre, dans tous les pays séjournaient nos armées de terre et de ... Les lettres de change versées avec profusion dans la dernière guerre, dans tous les pays séjournaient nos armées de terre et de mer, n'auraient pas été encore le plus grand de nos maux, puisqu en enrichissant...
      ...e l'intérêt de ses fonds dans l'instant toutes 6 0/0 de l'intérêt de ses fonds dans l'instant toutes
      et la crise se trouve la nation, que ses opérations... et la crise se trouve la nation, que ses opérations causent en partie l'extraction du numéraire, et l'embarras et le discrédit qui ...
      ...aisse vraiment nationale à cette époque la nation se lépond à elle-même de son ... ...ns les caisses du Trésor public. Et moi je répondrai : mais si le papier d'une caisse vraiment nationale à cette époque la nation se lépond à elle-même de son papier, était en circulation, il acquitterait, comme le papier de la caisse d'es...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 149
      Au point vous êtes arrivés, il ne reste plus qu'...
      ...antage ni pour votre commerce intérieur ou extérieur, ni pour votre agriculture.
      Au point vous êtes arrivés, il ne reste plus qu'un parti à prendre pour que cet établissement ne devienne pas la ruine des capit...
      ...nque de toutes les places de commerce du royaume, sans qu'il en résulte aucun avantage ni pour votre commerce intérieur ou extérieur, ni pour votre agriculture.
      ...t établie dans ce royaume dans un temps il existait peu de connaissances en fin... La Banque d'Angleterre s'est établie dans ce royaume dans un temps il existait peu de connaissances en finances; l'Angleterre est forcée aujourd'hui de subir les lois qu'elle lui impose,...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 150
      ...ut avoir des emprunts toujours ouverts, elle reçoive tous les fonds que l'on vo... ...contribuer aux charges publiques. En effet cette caisse, une fois accréditée, peut avoir des emprunts toujours ouverts, elle reçoive tous les fonds que l'on voudra y verser; qu'elle emploie ces fonds à faire des prêts sur des hypothèques a...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 151
      30 millions ou environ, que peut avoir aujourd'hui en ... 30 millions ou environ, que peut avoir aujourd'hui en caisse la caisse d'escompte, n'ajouteraient point de facilités aux escomptes des...
      Sixièmement, qu'il reste en numéraire, ou engagements du Trésor public, une somme... Sixièmement, qu'il reste en numéraire, ou engagements du Trésor public, une somme égale à celle des fonds des actionnaires, dont la nation leur payerait l'intérê...
      caisse, seront versés tous les fonds des imposi... caisse, seront versés tous les fonds des impositions affectées aux payements des arrérages et des amortissements de la créance ...
      ...s à la tête des affaires que des hommes ou peu capables ou insensibles aux maux de leur pays, préf... ...tigué de voir ses vœux si souvent trompés, de n'avoir, malgré ses recherches, mis à la tête des affaires que des hommes ou peu capables ou insensibles aux maux de leur pays, préférant leur repos, les hommages prodigués au pouvoir, aux grands travaux, aux ent...
      ...conseil permanent des rois, l'assemblée se discuteront, s'arrêteront, se promul... ... Roi le 27 décembre dernier: en effet, que doivent être les Etats généraux ? le conseil permanent des rois, l'assemblée se discuteront, s'arrêteront, se promulgueront les lois, les règlements sages, qui n'éprouvant pas de cqntradiction, re...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 152
      ...tin épuisement continu, sont condamnés, ou à mourir de faim et de misère, ôju à n'acquérir ... ...unes ne sont réellement formées que parla sueur et le sang des peuples qui, par tin épuisement continu, sont condamnés, ou à mourir de faim et de misère, ôju à n'acquérir de quoi se sustenter, que par un travail au-dessus des forces de l'humanité (3).
      ... nous, mais dont nous gémissons encore, le pouvoir des ministres, pâssé dans le... ... monarchie, fera oublier jusqu'au souvenir de ces temps malheureux, déjà loin de nous, mais dont nous gémissons encore, le pouvoir des ministres, pâssé dans leurs bureaux , donnait aux dépositaires de l'autorité royale la ressemblance et l...
      ...nce, d'avoir un banquier de la cour (1) ou plusieurs agents du fisc destinés à fai... Je n'ai jamais pu comprendre la nécessité, qui paraissait indispensable en France, d'avoir un banquier de la cour (1) ou plusieurs agents du fisc destinés à faire le service et les fonds des différents départements, dont les besoins multipl...
      ...r le lecteur aux paragraphes du mémoire elles sont indiquées. ...par des numéros celles qui se trouveront à la fin et pourront être rapportées par le lecteur aux paragraphes du mémoire elles sont indiquées.
      des spéculations exagérées ou dans une ostentation qui aurait dû leur... des spéculations exagérées ou dans une ostentation qui aurait dû leur faire perdre la confiance publique, et qui par un effet contraire, tenant à l'e...
      ...ire aux opérations que pouvait proposer ou faire le gouvernement, ...t, l'arbitraire qui régissait tout ne pouvait donner cette confiance, si nécessaire aux opérations que pouvait proposer ou faire le gouvernement,
      ...anque seront formés par une somme de 40 ou 50 millions (5), votée et payée par la ... Les premiers fonds de cette banque seront formés par une somme de 40 ou 50 millions (5), votée et payée par la nation ; cette somme serait le-

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 153
      ... de commerce du royaume; et dans celles sont établies ses monnaies, ces fonds s... Cette banque aurait des dépôts de fonds dans les principales villes de commerce du royaume; et dans celles sont établies ses monnaies, ces fonds seraient en proportion des affaires et du mouvement d'argent de ces places, des b...
      Cette banque serait la caisse serait versée la masse totale de l'impô... Cette banque serait la caisse serait versée la masse totale de l'impôt.
      ...parles Etats provinciaux dans les lieux seraient les fonds de la caisse, chacun... ...caissiers des provinces seraient soumises à l'inspection de quatre élus choisis parles Etats provinciaux dans les lieux seraient les fonds de la caisse, chacun de ces élus en aurait une clef, il! ne resterait hors de la caisse que les fond...
      ...heures, il serait laissé une somme plus ou mois forte, selon le mouvement des plac... En outre des fonds nécessaires aux opérations de 48 heures, il serait laissé une somme plus ou mois forte, selon le mouvement des places, pour réaliser les billets en argent pendant les 48 heures.
      ...nées à leurs moyens, ce qui, dans l'âge les enfants commencent à forcer leurs p... ...amille à l'économie, à. placer sur la tête de leurs enfants des sommesproportionnées à leurs moyens, ce qui, dans l'âge les enfants commencent à forcer leurs parents à une dépense, procurerait par leurs économies les moyens de pourvoir à l...
      ...provinces, il serait formé un bordereau seraient inscrits les numéros qu'ils po... Toutes les fois qu'il serait fait des envois de ces billets dans les provinces, il serait formé un bordereau seraient inscrits les numéros qu'ils portent afin, dans le cas d'un vol", de pouvoir les faire connaître au public, par...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 154
      ...mmes, de voir de l'or, qui, ayant perdu ou pouvant perdre de sa valeur par le fray... ...aleur; il serait le meilleur remède à apporter au désir, naturel à beaucoup d'hommes, de voir de l'or, qui, ayant perdu ou pouvant perdre de sa valeur par le frayage (14), tenterait beaucoup moins leur cupidité. r
      ...oujours dans ses caisses, en argent, or ou lettres de change, escomptées à courtes échéances, tous les fonds de ses billets bleus ou jaunes répandus dans le public en circu... La banque aurait toujours dans ses caisses, en argent, or ou lettres de change, escomptées à courtes échéances, tous les fonds de ses billets bleus ou jaunes répandus dans le public en circulation.
      ...héances seraient à des termes éloignés, ou ne pourrait y employer d'autres fonds q... Elle ne pourrait se livrer à des spéculations dont les échéances seraient à des termes éloignés, ou ne pourrait y employer d'autres fonds que
      ... effet, il y aurait des registres tenus l'on pourrait dans tous lès temps vérif... ...e dans le cas de dérangement des fortunes des débiteurs à la banque (21) ; à cet effet, il y aurait des registres tenus l'on pourrait dans tous lès temps vérifier ceux qui auraient contracté des créances envers la banque ; tout individu po...
      ...s impositions et les renvoyer aux lieux ils doivent être employés 1 dès lors pl... ...facilité un semblable établissement ne donnerait-il pas pour verser les fonds des impositions et les renvoyer aux lieux ils doivent être employés 1 dès lors plus besoin d'une multitude d'agents du fisc dont toute l'utilité ne dérive que de...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 155
      ...nt éloi-« gnées des frontières; en pays il faut tout « payer argent comptant, i... ...'en est pas de même en temps de guerre « et surtout lorsque les armées se trouvent éloi-« gnées des frontières; en pays il faut tout « payer argent comptant, il serait dangereux et « nuisible pour la circulation, d'y envoyer la ♦ totalité ...
      ... faite pour l'intérêt de tout l'Empire, elle a prodigué sés trésors, s'est eneo... ...ne concois pas, disait ce prince, pourquoi la France après laguerre de Sept-Ans, faite pour l'intérêt de tout l'Empire, elle a prodigué sés trésors, s'est eneore encore crue obligée à verser en Allemagne après la paix des fonds immenses po...
      ... « On pense qu'un premier fonds de « 40 ou 50 millions n'est pas suffisant pour to... (N° 5) « On pense qu'un premier fonds de « 40 ou 50 millions n'est pas suffisant pour tout « le royaume, on devrait le:porter à 100 millions « en ajoutant à cette somme...
      ...ù ils pourront chaque jour les retirer, ou par voie d'escompte ou à leur échéance ? ...les hommes: à portefeuille et à spéculations, que de les placer à la banque, d'où ils pourront chaque jour les retirer, ou par voie d'escompte ou à leur échéance ?
      ...lheureux, tels qu'une « grande bataille ou un grand combat naval per « dus, qui ex... ...t trop « subordonnée aux circonstances, il pourrait ar-« river des événements malheureux, tels qu'une « grande bataille ou un grand combat naval per « dus, qui exigeraient des secours instants, qui « gêneraient beaucoup la caisse nationale, i...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 156
      ... résulte « de l'embarras dans les Etats ce mode est éta-« bli ; quelle gêne d'a...
      ...urs la balance à « la main dans un Etat le numéraire est si « considérable ; il...
      ...rculation, si on ne recevait et ne « payait l'or et l'argent qu'au poids ; il en résulte « de l'embarras dans les Etats ce mode est éta-« bli ; quelle gêne d'avoir toujours la balance à « la main dans un Etat le numéraire est si « considérable ; il naîtrait de cet ordre de choses « des discussions continuelles entre le militai...
      ...entrave de plus mise contre le banquier ou le négociant étranger, et que, secondem... ...dans la proposition que je fais par mon mémoire, parce que d'abord elle est une entrave de plus mise contre le banquier ou le négociant étranger, et que, secondement, le moyen que je propose le force à partager une partie du profit qu'il reti...
      ...pour faire un commerce actif de denrées ou de marchandises fabriquées pour lui ser... ...ésulté? qu'une partie de la Suisse, de l'Allemagne, qui manquaient de numéraire pour faire un commerce actif de denrées ou de marchandises fabriquées pour lui servir à des échanges, a envoyé en France du papier. Ce papier, endossé par des ban...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 157
      ...ait obligé d'accorder dans les instants ou les besoins d'une guerre que l'on faisa... ...oins les intérêts n'en seront-ils pas à un taux aussi haut que celui que l'on était obligé d'accorder dans les instants ou les besoins d'une guerre que l'on faisait n'ayant mis que tardivement des impositions nouvelles, forçait à avoir recour...
      ...nt multipliées dans les différents pays elles étaient répandues, plus elles se ... ...ter les dépenses indispensables de ces armées ; plus les lettres de change se sont multipliées dans les différents pays elles étaient répandues, plus elles se sont avilies :.il en sera toujours de même lorsque sur un marché on y surcharger...

      Séance du vendredi 20 novembre 1789

      page 158
      ...lace qui n'a d'attrait que dans un pays la nation n'est rien et les ministres d... ...quoi ? c'est qu'en effet l'intérêt public l'animait, et qu'il tenait peu à une place qui n'a d'attrait que dans un pays la nation n'est rien et les ministres des hommes absolus.
    • Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      - search term matches: (1)

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 170
      Locuteur: Malouet
      ...n'y a, dit-il, qu'esclavage et tyrannie l'honneur n'accompagne pas la liberté. ... lettre fût insérée dans le procès-verbal comme une réparation authentique. ;11 n'y a, dit-il, qu'esclavage et tyrannie l'honneur n'accompagne pas la liberté.
      ...ionale^ adresse à VAssemblée nationale, ou précis des éléments du plan général. ...sur le crédit, pa.r M. le baron de Cormeré (imprimé par ordre de l'Assembléè'nationale^ adresse à VAssemblée nationale, ou précis des éléments du plan général.
      ...oujours espéré qu'il viendrait un temps le bonheur public fixerait l'attention ... ... entreprise : son succès était incertain; je ne me suis point découragé*: j'ai toujours espéré qu'il viendrait un temps le bonheur public fixerait l'attention du ministère ; je n'osais alors me flatter de la convocation d'une Assemblée nat...

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 171
      ...é de recouvrement, par l'anéantissement ou la conversion des impôts indirects les ... ...taires à un intérêt plus modéré; 3° par l'organisation de l'impôt, parla facilité de recouvrement, par l'anéantissement ou la conversion des impôts indirects les plus contraires à la félicité publique; 4° enfin par la fixation d'un fonds d'am...
      ...reconnu qu'un plan rédigé dans un temps la constitution n'était encore fl) Rech... ...age, j'ai suivi constamment, Messeigneurs, la marche de vos opérations, et j'ai reconnu qu'un plan rédigé dans un temps la constitution n'était encore fl) Recherches et considérations nouvelles Sur les finances.
      que pi-ojetée, dans un temps je ne pouvais me former une idée des gr... que pi-ojetée, dans un temps je ne pouvais me former une idée des grandes vues que vous avez développées, àvait besoin d'être travaillé de nouveau s...

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 172
      ...érée ; on peut évaluer cette perte à 30 ou 40 millions par année ; le discrédit su... ...séquemment certain que la somme des espèces en circulation est journellement altérée ; on peut évaluer cette perte à 30 ou 40 millions par année ; le discrédit suit la rareté des espèces; plus elle augmente, plus le discrédit prend de forces,...
      ...ile à résoudre : Le rentier viager peut mourir le lendemain de sa constitution; l'Etat...
      ...onse est simple: Le rentier viager peut mourir le lendemain de son remboursement, l'Et...
      ...ributaire envers l'étranger. La seule objection contre cette proposition est facile à résoudre : Le rentier viager peut mourir le lendemain de sa constitution; l'Etat profite de son capital ; il est injuste de le priver de l'intérêt subordonné à la durée de son existence. La réponse est simple: Le rentier viager peut mourir le lendemain de son remboursement, l'Etat perd son capital, et renonce à la chance qui lui était acquise par le payemen...

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 173
      ...églises et des presbytères, dans le cas les autres biens du clergé seraient ins... ...en du culte public, aux secours des pauvres, à l'entretien, aux réparations des églises et des presbytères, dans le cas les autres biens du clergé seraient insuffisants pour ces dépenses; vous penserez qu'il est juste de faire participer à...
      ...ices de la caisse nationale dans le cas ses administrateurs seraient autorisés ... Art. 1er. Bénéfices de la caisse nationale dans le cas ses administrateurs seraient autorisés à l'escompte pour la facilité du

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 174
      Art. 5. Impôt personnel ou de capitation, à titre de remplacement ... Art. 5. Impôt personnel ou de capitation, à titre de remplacement d'une multitude d'impôts indirects, dont la perception générale, dans tout le ro...
      ...ommation dans les villes, et de licence ou de permission de cabaret dans les campa... Art. 6. Impôt de consommation dans les villes, et de licence ou de permission de cabaret dans les campagnes, à titre de remplacement de la gabelle, des aides, et de quelques autres dr...
      ...'entrée des villes, et par des licences ou permissions de cabaret dans les campagn... ... de remplacement, il sera facile de l'obtenir par des droits de consommation à l'entrée des villes, et par des licences ou permissions de cabaret dans les campagnes, ainsi que le pratiquent les Etats de Bretagne, ceux de Languedoc, d'Artois, ...
      ...t de Poissy, moyennant un prix de ferme ou d'abonnement de.. 22,400,000 la capitation, des vingtièmes, des droits de la ferme de Sceaux et de Poissy, moyennant un prix de ferme ou d'abonnement de.. 22,400,000

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 175
      ...istre n'avait le choix que de l'emprunt ou de l'impôt. Il en fallait d'immenses : le ministre n'avait le choix que de l'emprunt ou de l'impôt.

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 176
      ... et autres titres de créances exigibles ou à termes fixes, en assignations sur la ... 2° La conversation des anticipations et autres titres de créances exigibles ou à termes fixes, en assignations sur la caisse antionale, portant intérêt à 5 0/0, fera bénéficier de 8 à 10 millions su...

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 177
      ...isante pour leur obtenir la préférence, ou au moins une concurrence avantageuse, l... ... d'un droit de 12 à 15 0/0 ; et si la quotité de ce droit n'avait point été suffisante pour leur obtenir la préférence, ou au moins une concurrence avantageuse, le ministre aurait eu les moyens de soutenir nos fabriques, en appliquant à des e...
      ...ude, et je crois qu'on peut évaluer à 3 ou 4 millions le prix des tabacs que la co... ...temps de paix, beaucoup plus en temps de guerre ; le prix du tabac excite la fraude, et je crois qu'on peut évaluer à 3 ou 4 millions le prix des tabacs que la contrebande introduit dans le royaume. Aussi l'impôt du tabac diminue de 12 millio...

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 178
      ...monnaie ; 2° de rechercher, dans le cas la création de ce papier-monnaie serait... ...uis trois ans est un motif suffisant pour déterminer la fabrication d'un papier-monnaie ; 2° de rechercher, dans le cas la création de ce papier-monnaie serait jugée nécessaire, dans quelle proportion cette ressource devrait être employée,...
      1« Maison du Roi, ou 1« Maison du Roi, ou

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 179
      Le moins imposé, ou les remises, décharges et modération su... Le moins imposé, ou les remises, décharges et modération sur les impositions foncières, sont, année commune, de...............................
      ...dits frais évalués à un sou pour livre, ou ...bonnements perçus par leurs trésoriers généraux montent à 21,618,210 livres; lesdits frais évalués à un sou pour livre, ou

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 180
      ...ds pas à l'article des rentes exigibles ou remboursables. ...articles que j'ai mis au nombre des rentes perpétuelles ; mais je ne les comprends pas à l'article des rentes exigibles ou remboursables.

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 181
      ... une proportion très-modérée pendant 30 ou 40 ans, et privent l'Etat des moyens de... ... reposent en général sur des individus bien constitués) ne s'éteindront que dans une proportion très-modérée pendant 30 ou 40 ans, et privent l'Etat des moyens de rembourser des capitaux très-onéreux.
      ... rentiers viagers; ils leur proposeront ou la reconstitution sur la caisse nationa...
      ...es, avec jouissance de l'intérêt légal, ou le remboursement sur le taux du denier ...
      ...es bases, les administrateurs de la caisse nationale appelleront la totalité des rentiers viagers; ils leur proposeront ou la reconstitution sur la caisse nationale, du capital de leurs rentes viagères, avec jouissance de l'intérêt légal, ou le remboursement sur le taux du denier dix.
      ...leurs intérêts viagers, jusqu'au moment ils seront appelés à remboursement. Ceux qui préféreront leurs remboursements continueront de jouir de leurs intérêts viagers, jusqu'au moment ils seront appelés à remboursement.
      ... desquels ils en recevront de nouveaux, seront libellés les motifs qui les auro... ...is à conserver des rentes viagères remettront leurs anciens contrats, en échange desquels ils en recevront de nouveaux, seront libellés les motifs qui les auront admis à la jouissance des rentes viagères.
      ...convaincu qu'elles opéreraient le tiers ou le quart au moins de l'anéantissement d... ...rait du moins contester la faculté des reconstitutions volontaires ; et je suis convaincu qu'elles opéreraient le tiers ou le quart au moins de l'anéantissement des rentes viagères actuellement existantes.

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 182
      Intérêts des capitaux exigibles, ou remboursables à termes fixes. Intérêts des capitaux exigibles, ou remboursables à termes fixes.
      ...se et sous quelque prétexte que ce soit ou puisse être. ...payement, a promis d'en payer les intérêts sans aucune retenue, pour quelque cause et sous quelque prétexte que ce soit ou puisse être.
      ...seurs et employés, leurs fonds d'avance ou cautionnements, a ceux pourvus de charg... ...le n'a point contracté l'obligation de rendre, sur-le-champ, aux fermiers, régisseurs et employés, leurs fonds d'avance ou cautionnements, a ceux pourvus de charges de finances, les sommes qu'ils ont déposées, pour sûreté de leur manutention ...
      ...ois n'ont pu être remboursées du moment le discrédit a, très-heureusement, ferm...
      ..., puisqu'il ne peut cesser qu au moment la disposition d'un fonds libre permett...
      ... créances sont exigibles, je le sais ; mais celles qui. étaient dues il y a 18 mois n'ont pu être remboursées du moment le discrédit a, très-heureusement, fermé l'accès à de nouveaux emprunts. Le souverain a déclaré positivement que ces remboursements seraient suspendus le terme de cette suspension est, par le fait, illimité, puisqu'il ne peut cesser qu au moment la disposition d'un fonds libre permettra l'amortissement graduel et successif des capitaux qui constituent la dette pu...
      Etat des capitaux exigibles ou remboursables à termes fixes, et qu'il ...
      ..., sans retenue, jusqu'au remboursement, ou, jusqu'à la reconstitution volontaire à...
      Etat des capitaux exigibles ou remboursables à termes fixes, et qu'il convient de réunir en assignations sur la caisse nationale, portant intérêt à 5 0/0, sans retenue, jusqu'au remboursement, ou, jusqu'à la reconstitution volontaire à 4 0/0.

      Séance du samedi 21 novembre 1789, au soir

      page 183
      3. Avances faites ou à faire par la caisse d'escompte, pour ... 3. Avances faites ou à faire par la caisse d'escompte, pour subvenir aux besoins extraordinaires de cette année
      ...ai les intérêts des capitaux exigibles, ou remboursables à termes fixes, à 114 mil... ...nt que cette condition sera solidement et parfaitement remplie ; ainsi j'estimerai les intérêts des capitaux exigibles, ou remboursables à termes fixes, à 114 millions*
      Total des capitaux exigibles ou remboursables à époques niés, dont je p... Total des capitaux exigibles ou remboursables à époques niés, dont je propose le payement en assignations sur la caisse nationale, portant inté^ rêt à ...
    • Séance du mercredi 16 décembre 1789

      - search term matches: (1)

      Séance du mercredi 16 décembre 1789

      page 614
      Locuteur: Talon
      ... assurer des pensions viagères, égalera ou surpassera même le capital de leurs bie...
      ...s qu'immeubles. Elles demandent enfin à mourir dans leurs saintes habitudes.
      ...x dont elles sont chargées pour faire acquitter certaines fondations pieuses, et assurer des pensions viagères, égalera ou surpassera même le capital de leurs biens, tant meubles qu'immeubles. Elles demandent enfin à mourir dans leurs saintes habitudes.

      Séance du mercredi 16 décembre 1789

      page 615
      Locuteur: Le Président
      ...\armée, et sur la pré-férçnçe à donner, ou à, la conscription militaire, ou aux engagements volontaires. ...scussion sur. le rapport du compte' militaire concernant: le mode, de recruter l\armée, et sur la pré-férçnçe à donner, ou à, la conscription militaire, ou aux engagements volontaires.
      Locuteur: Bureaux de Pusy
      compléter ou à renforcer l'armée active- en cas de g... compléter ou à renforcer l'armée active- en cas de guerre, je. dis que l'intention d'une telle loi ne sera presque jamais remplie qu...
      Locuteur: Bureaux de Pusy
      ... moins fatale alors, que; dans le temps celui qui allait y puiser l'arrêt- de s... ...nt jamais qu'un billet noir à chacune desvictimes de l'obéissance, leur paraîtra moins fatale alors, que; dans le temps celui qui allait y puiser l'arrêt- de sa destinée, savait en y portant la main,qu'un grand nombre de chances heureuses ...
      ... supprimer, comme étant devenus faibles ou surabondants,' depuis ce qu'avaient dit... ... conçue, offrait des détails, et s'appuyait sur des moyens que l'on a cru devoir supprimer, comme étant devenus faibles ou surabondants,' depuis ce qu'avaient dit M. le duc dè Liancourt et M. Ië baron de Wimpfen, et l'on a pensé que pour ache...

      Séance du mercredi 16 décembre 1789

      page 616
      Locuteur: Bureaux de Pusy
      Ou l'armée sera composée en majeure partie...
      ...t de leur propre mouvement et par goût, ou par convenance, ne se borneront pas a l...
      Ou l'armée sera composée en majeure partie d'avoués, et pour lors le bïit de la conscription militaire est manqué ; car il est permis de croire que les avoués qui serviront de leur propre mouvement et par goût, ou par convenance, ne se borneront pas a la simple durée du service des conscriptionnaires, et que successivement ils remp...
      Locuteur: Bureaux de Pusy
      Ou les conscriptionnaires seront les plus ... Ou les conscriptionnaires seront les plus nombreux ; et pour lors on n'aura évité qu'une partie de l'inconvénient qu'on vo...
      Locuteur: Bureaux de Pusy
      Ou les conscriptionnaires et les avoués se... Ou les conscriptionnaires et les avoués seront en nombre égal ; et dans cette supposition, l'objet de la loi proposée ne s...
      Locuteur: Bureaux de Pusy
      ...anisation militaire qu'on vous propose, ou seront remplacés par des défauts peut-ê... ...possibles, les défauts que l'on reproche aux enrôlements subsisteront dans l'organisation militaire qu'on vous propose, ou seront remplacés par des défauts peut-être plus grands,
      Locuteur: Bureaux de Pusy
      ...deux : une peine quelconque, affliçtive ou pécuniaire, et le déshonneur. Mais obse... ...cer à l'obéissance, celui qui prétèndrait s'y ' soustraire ? vous n'en avez que deux : une peine quelconque, affliçtive ou pécuniaire, et le déshonneur. Mais observons que la loi imposant une obligation égale à tous les citoyens, la peine de ...
      Locuteur: Bureaux de Pusy
      ... qui fait braver la mort sur une brèche ou sur un champ de bataillé ; mais qui aur...
      ...e plein de candeur et de raison, serait ou ruiné, ou déshonoré, ou puni corporellement !
      ...end incapable d'une vie dure et pénible, que l'absence de cette sorte de courage qui fait braver la mort sur une brèche ou sur un champ de bataillé ; mais qui aurait la franchise de vous dire : « Je suis né faible et timide ; n'exigez pas de ...
      ...t arriver que l'homme estimable qui vous parlerait ainsi, pour prix de ce langage plein de candeur et de raison, serait ou ruiné, ou déshonoré, ou puni corporellement !
      Locuteur: Bureaux de Pusy
      ...ur d'un homme de bien entre la douleur, ou la misère, ou l'infamie d'une part, et de l'autre la ... Quelle loi, Messieurs, que celle qui peut écraser le cœur d'un homme de bien entre la douleur, ou la misère, ou l'infamie d'une part, et de l'autre la nécessité d'obéir à des devoirs qui lui répugnent, auxquels il n'est appelé ni p...

      Séance du mercredi 16 décembre 1789

      page 617
      Locuteur: Bureaux de Pusy
      ... mauvais soldat ; c'est parce qu'il est ou mal choisi, ou mal discipliné, ou tous les deux ensemble. Ce ne sont poin...
      ...ravation qui les énerve, l'indifférence ou le dégoût qui les paralysent, et l'indi...
      ...e viennent pas d'eux. Ce n'est point parce qu'il est enrôlé que tel homme est un mauvais soldat ; c'est parce qu'il est ou mal choisi, ou mal discipliné, ou tous les deux ensemble. Ce ne sont point les enrôlements qui produisent dans les armées la désertion qui les mine, la dépravation qui les énerve, l'indifférence ou le dégoût qui les paralysent, et l'indiscipline; qui les détruit. Cès vices qui infectent tant d'armées recrutées par d...
      Locuteur: Bureaux de Pusy
      ...tituée par des peuples neufs, agricoles ou pasteurs, qui ne cultivaient ni la scie...
      ...s pour résister à des voisins ambitieux ou jaloux, étaient cependant trop pauvres ...
      ... la liberté ; et que sous ce dernier point de vue, elle fut presque toujours instituée par des peuples neufs, agricoles ou pasteurs, qui ne cultivaient ni la science, ni le commerce, ni les beaux-arts; qui forcés d'être fréquemment réunis pour résister à des voisins ambitieux ou jaloux, étaient cependant trop pauvres et trop peu nombreux pour fournir a,l'entretien d'une armée toujours active, vou...
      Locuteur: Bureaux de Pusy
      ...es enfants des défenseurs zélés prêts à mourir pour elle; dites si lés détracteurs de ... ...age, dites si dans ces temps malheureux; la France ne trouva pas toujours dans ses enfants des défenseurs zélés prêts à mourir pour elle; dites si lés détracteurs de notre nation ont jamais osé calomnier ni la valeur de nos concitoyens, ni le nob...

      Séance du mercredi 16 décembre 1789

      page 618
      ...si chaque citoyen n'était point imposé, ou l'était, insuffisamment pour qu'il fût ...
      ... ne serait tenu qu'à marcher seulement, ou à son remplacement unique. La charge se...
      ...moyen, dë faire Veiller à ses affaires, ou celui de fournir un homme pour le repré...
      ... tout, citoyen Soit obligé à un service personnel; cela serait vrai sans doute, si chaque citoyen n'était point imposé, ou l'était, insuffisamment pour qu'il fût possible de subvenir aux frais d'une grande force publique. Mais lorsque chaque ...
      ...tant riche fût obligé de se faire représenter par dix hommes, tandis qu'un autre ne serait tenu qu'à marcher seulement, ou à son remplacement unique. La charge serait encore bien plus forte pour le citoyen d'une fortune très-bornée, qui n'aurait que difficilement le moyen, dë faire Veiller à ses affaires, ou celui de fournir un homme pour le représenter. L'existence de sa famille pourrait être compromise, s'il s'en éloignait/...

      Séance du mercredi 16 décembre 1789

      page 619
      Locuteur: Le duc de Biron
      ...aura une longue route à faire pour lui, ou pour son représentant, sera plus dureme... ...ques-unesrsont fort grandes, nécessitera l'inégalité des charges; car celui qui aura une longue route à faire pour lui, ou pour son représentant, sera plus durement imposé que celui qui vivra dans les lieux voisins. Ainsi donc cette impositio...
      Locuteur: Le duc de Biron
      ...nants ont paru le penser. Il est un âge les passions entraînent, les hommes ont besoin de mettre quelque... ... que l'enrôlement volontaire nuise aux mœurs, autant que quelques-uns des préopinants ont paru le penser. Il est un âge les passions entraînent, les hommes ont besoin de mettre quelque intervalle entre la fougue
      Locuteur: Le duc de Biron
      ...esse et les devoirs d'un âge plus mûr, |, pour sentir ensuite le bonheur de vivr...
      ...lle,'on a besoin d'en avoir été séparé; la discipline fait un bon et respectabl...
      Ide la jeunesse et les devoirs d'un âge plus mûr, |, pour sentir ensuite le bonheur de vivre dans ! sa famille,'on a besoin d'en avoir été séparé; la discipline fait un bon et respectable soldat, du jeune homme bouillant qui eût été un mauvais sujet dans son village...
      Locuteur: Le vicomte de Noailles
      4° Les régiments seront attachés à un ou à deux départements pour former leur re... 4° Les régiments seront attachés à un ou à deux départements pour former leur recrutèment. Les régiments conviendront avec les représentants des départements, d...
      Locuteur: Le baron d'Harambure
      ...ue la liberté nationale est compromise, ou lorsque l'ennemi est entré dans le roya... ...pense que la conscription militaire ne peut être utile que dans deux cas : lorsque la liberté nationale est compromise, ou lorsque l'ennemi est entré dans le royaume.
      Locuteur: Le vicomte de Toulongeon
      ...e que par les gouvernements despotiques ou ïes républicains. ...aminant les faits historiques, on voit que la conscription n'a jamais été adoptée que par les gouvernements despotiques ou ïes républicains.
      Locuteur: Le duc de Biron
      ...primée* sont sortis de cette écume pour vaincre à la tête de nos armées. Quoique j'aie ... ... noms à jamais fameux ont, à force de vertus et de talents, percé cette foule opprimée* sont sortis de cette écume pour vaincre à la tête de nos armées. Quoique j'aie moins d'expérience militaire que beaucoup de préopinants, j'ai cependant été ass...

      Séance du mercredi 16 décembre 1789

      page 620
      Locuteur: Le comte d'Egmont
      ...e par des enrôlements volontaires? oui, ou non? L'armée française active sera-t-elle recrutée par des enrôlements volontaires? oui, ou non?
      Locuteur: Le comte de Mirabeau
      ...nales. 11 faut décréter si vous adoptez ou n'adoptez pas la conscription militaire...
      ...qui ne décidera point si vous l'adoptez ou ne t'adoptez pas pour les fardes nation...
      ...e et n'être pas appliquée tout à la fois aux troupes réglées et aux gardes nationales. 11 faut décréter si vous adoptez ou n'adoptez pas la conscription militaire pour les troupes soldées; ce qui ne décidera point si vous l'adoptez ou ne t'adoptez pas pour les fardes nationales. La question étant double doit tre posée de deux manières.
      Locuteur: Roederer
      ...s recrutées par enrôlements volontaires ou par conscription? ...e arme qu'elles soient, autres que les milices et gardes nationales, seront-elles recrutées par enrôlements volontaires ou par conscription?
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ...ent de défaveur, effet de la prévention l'on est généralement contre ce tribuna... ... mot de justice prévôtale excite, dans la plupart des esprits, un premier mouvement de défaveur, effet de la prévention l'on est généralement contre ce tribunal; parce qu'il est très-peu de personnes qui en connaissent la nature, très-peu ...
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ...ateurs analysent, conservent, corrigent ou suppriment avec connaissance; et leurs ... Mais les législateurs analysent, conservent, corrigent ou suppriment avec connaissance; et leurs décrets sont fondés sur la vérité.
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ...s au moins ; il l'est souvent par douze ou quinze. Ainsi, on voit que la Chambre, ... ...ent prévôtal, soit interlocutoire, soit définitif, doit être rendu par sept juges au moins ; il l'est souvent par douze ou quinze. Ainsi, on voit que la Chambre, prévôtalement assemblée, est toujours formée par un grand nombre de juges pris d...
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ... seul l'instruction, et que les prévôts ou leurs lieutenants ne pouvaient pas fair... ...sque dans les sièges ordinaires le lieutenant criminel a jusqu'ici toujours fait seul l'instruction, et que les prévôts ou leurs lieutenants ne pouvaient pas faire un seul acte de la procédure, qu'avec l'assistance, le conseil, et sous l'insp...

      Séance du mercredi 16 décembre 1789

      page 621
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      procès à l'extraordinaire ou le civiliser; en un mot, rendre une seu... procès à l'extraordinaire ou le civiliser; en un mot, rendre une seule ordonnance même de simple forme, que par un jugement délibéré par tout le siè...
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ...plus légère mullité : ce qui aurait tôt Ou tard entraîné la ruine des officiers de... ...ts, trop prévenus contre, auraient été cassées et refaites à leurs frais sur la plus légère mullité : ce qui aurait tôt Ou tard entraîné la ruine des officiers de maréchaussée. La crainte de perdre leur réputation et leur fortune leur faisait...
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ...stitution, que dans ces temps de Crise, tous les corps ont été plus ou moins ébranlés, la maréchaussée a été p...
      ...toutes les classes de citoyens, requise ou commandée par tous les corps, auxquels ...
      ...ible dé se soustraire. On peut considérer comme une preuve de la bonté de son institution, que dans ces temps de Crise, tous les corps ont été plus ou moins ébranlés, la maréchaussée a été presque le seul qui ait maintenu l'ordre, que tout tendait à troubler. Invoquée par toutes les classes de citoyens, requise ou commandée par tous les corps, auxquels elle doit son service, elle a été présente partout, partout elle a fait son devo...
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ..., par quelque considération, négligence ou faveur, laisseraient "arbitrairement ce... ... officiers de maréchaussée d'être les surveil- J lants des juges ordinaires, qui, par quelque considération, négligence ou faveur, laisseraient "arbitrairement certains crimes impunis; pendant que de leur côté ces juges sont autant de contrôl...
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ... la sûreté des citoyens. Et dans le cas les représentants de la nation verraien... ...tan ts de la nation, et la suppression comme un malheur réel pour la liberté, et la sûreté des citoyens. Et dans le cas les représentants de la nation verraient une nécessité indispensable de la supprimer, il nous semble qu'il faudrait, au...

      Séance du mercredi 16 décembre 1789

      page 622
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ...iculière, faveur, négligence, faiblesse ou même avarice de la part des premiers ju... ...on, quelque autre institution semblable pût assurer qu'aucune considération particulière, faveur, négligence, faiblesse ou même avarice de la part des premiers juges, ne, pourraient:jamais donner- l'exemple pernicieux de l'impunité.
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ...moyens d'en assurer l'effet à l'instant elle; s'en dessaisit pour le remettre, ... ...sir nn criminel et de faire un procès-verbal de capture, est privée de tous les moyens d'en assurer l'effet à l'instant elle; s'en dessaisit pour le remettre, aux juges ordinaires.
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ...ns encore que dans ce moment d'anarchie l'on n'ose presque faire justice d'aucun crime*, la, fermeté des juges est travestie en forfaiture, dés méchants peuvent s'entendre pour ac...
      ...ntimider et d'échapper par leur silence ou leur proscription, à la juste punition ...
      Nous observons encore que dans ce moment d'anarchie l'on n'ose presque faire justice d'aucun crime*, la, fermeté des juges est travestie en forfaiture, dés méchants peuvent s'entendre pour accuser du crime de lèse-nation les juges intègres, dans la vue de lès intimider et d'échapper par leur silence ou leur proscription, à la juste punition que leur courage et leur intégrité auraient provoquée sur des coupables ; dans u...
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ...ait à ses vues que le désordre fût plus ou moins grand dans le royaume. Le militai... ...e service et de relâcher à volonté l'activité des troupes, selon qu'il conviendrait à ses vues que le désordre fût plus ou moins grand dans le royaume. Le militaire n'est pas et ne peut pas être âssez soumis au pouvoir judiciaire et civil pou...
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ...s \prévôtaux, soit en première instance ou en dernier ressort, Seront assujettis à... 2° Que tous les sièges \prévôtaux, soit en première instance ou en dernier ressort, Seront assujettis à toutes les formes prescrites parles décrets de l'Assemblée nationale, et les an...
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ...emment avec les juges ordinaires du vol ou assassinat de grand chemin. 3° Que les sièges prévôtaux seront bornés à l'avenir à connaître concurremment avec les juges ordinaires du vol ou assassinat de grand chemin.
      Locuteur: Achard de Bonvouloir
      ...abonds, gens sans aveu et sans domicile ou qui auront été déjà frappés du glaive de la justice par des peines corporelles ou infamantes. ...dits sièges prévôtaux connaîtront en outre de tous les crimes commis par les vagabonds, gens sans aveu et sans domicile ou qui auront été déjà frappés du glaive de la justice par des peines corporelles ou infamantes.
    • Séance du jeudi 17 décembre 1789, au matin

      - search term matches: (2)

      Séance du jeudi 17 décembre 1789, au matin

      page 624
      Locuteur: Le due de Mortemart
      ...soit renvoyé au comité de constitution, ou que nous soyons adjoints à ce comité ? ... ...avoir à qui nous devons le remettre. L'Assemblée jugera-t-elle convenable qu'il soit renvoyé au comité de constitution, ou que nous soyons adjoints à ce comité ? Nous la prions de s'expliquer sur cette qupstion.
      Locuteur: Treilhard
      ...ttend avec impatience l'heureux instant le mérite sera le seul titré pour parvenir, les salaires se trouveront en proportion avec le service, des règlements sages élèveront des born... ...res du culte, ont depuis longtemps excité de justes réclamations, et la nation attend avec impatience l'heureux instant le mérite sera le seul titré pour parvenir, les salaires se trouveront en proportion avec le service, des règlements sages élèveront des bornes immuables ^ entre les deux juridictions, et préviendront pour toujours ces dé...

      Séance du jeudi 17 décembre 1789, au matin

      page 625
      Locuteur: Treilhard
      ...e justice, lorsque dans le même instant vous vous abstiendrez d'employer l'auto...
      ...iles du cloître aux religieux jaloux de mourir sous leur règle.
      ...re comité a pensé, Messieurs, que vous donnerez un grand exemple de sagesse et de justice, lorsque dans le même instant vous vous abstiendrez d'employer l'autorité civile pour maintenir l'effet extérieur des vœux, vous conserverez cependant les asiles du cloître aux religieux jaloux de mourir sous leur règle.
      Locuteur: Treilhard
      ...rivé; car il doit toujours suivre celui des établissements cessent d'être utile... Le moment de la réforme est donc arrivé; car il doit toujours suivre celui des établissements cessent d'être utiles.
      Locuteur: Treilhard
      ...liberté entière de quitter leur cloître ou de s'y ensevelir. ...r ce double objet que nous vous proposerons de laisser à tous les religieux une liberté entière de quitter leur cloître ou de s'y ensevelir.
      Locuteur: Treilhard
      ...priétés, plus de successions à réclamer ou à attendre; vous ne pourriez leur donne... ...emps le moyen d'y subsister; morts à la société, les religieux n'ont plus de propriétés, plus de successions à réclamer ou à attendre; vous ne pourriez leur donner une-seconde vie sans porter l'alarme et le trouble dans toutes les' familles; ...
      Locuteur: Treilhard
      ... fixer de préférence dans les campagnes ou dans les petites villes, afin de les ra... ...pour garantir une exacte observation de cette règle qu'ils chérissent, et de les fixer de préférence dans les campagnes ou dans les petites villes, afin de les rappeler autant qu'il sera possible à leur première institution.
      Locuteur: Treilhard
      ... préférence les religieux a la campagne ou dans les petites villes, nous ne préten...
      ...nes de présider à l'éducation publique, ou qui vous paraîtraient utiles au progrès...
      ...rs de la faveur, surtout dans les lieux on manque de pareils établissements.
      Quand nous vous proposons de fixer de préférence les religieux a la campagne ou dans les petites villes, nous ne prétendons pas cependant les exclure absolument des villes plus considérables; les maisons qui offriraient de se vouer au soulagement des malades, celles que vous jugeriez dignes de présider à l'éducation publique, ou qui vous paraîtraient utiles au progrès des sciences, mériteront toujours de la faveur, surtout dans les lieux on manque de pareils établissements.
      Locuteur: Treilhard
      ...en de sé régénérer; mais dans le moment tous les regards se tournent vers la li... ... maisons, ainsi conservées par des motifs d'utilité publique, le droit et le moyen de sé régénérer; mais dans le moment tous les regards se tournent vers la liberté, nous sommes loin de vous proposer d'admettre une perpétuité de vœux que l...
      Locuteur: Treilhard
      ...ation qu'ils ont'eue jusqu'à ce moment, ou si vous vous déterminerez à.ne fournir ... ...re décidé, Messieurs, si vous laisserez toujours aux ecclésiastiques l'administration qu'ils ont'eue jusqu'à ce moment, ou si vous vous déterminerez à.ne fournir que des salaires pécuniaires aux ministres du culte.

      Séance du jeudi 17 décembre 1789, au matin

      page 626
      Locuteur: Treilhard
      ...ides vœux solennels, dans quelque ordre ou congrégation qii'ils ppissent être, jdé...
      ...dans laquelle jris qpt fait profession, ou s'ils désirent 4Jf rester
      . Tpus religieux qui auront fait ides vœux solennels, dans quelque ordre ou congrégation qii'ils ppissent être, jdéclareront, dan8 frois mois, du jpur.de la pubH^tipn du présent décret, devant le...
      ...es juges royaux dé leur domicile, s^ïs désirent ççs-•sër de vivre soUs la règle dans laquelle jris qpt fait profession, ou s'ils désirent 4Jf rester
      Locuteur: Treilhard
      ...r^ir de leurs monastères, et de résider "bon leur semblera, en habit clêricalp s... ...i auront déclaré vouloir quitter leur règle, seront, de jse moment, libres de spr^ir de leurs monastères, et de résider "bon leur semblera, en habit clêricalp sbps la j uridiçtiori de l'évêque diocésain, comme tops les autres ecclésiastique...
      Locuteur: Treilhard
      ...se voueront au soulagement des malades, qui seront trouvés dignes de présider à l'éducation publique, ou qu'on jugera capables de contribuer au ... ...re conservées dans les villes plps considérables les maisons dont les religieux se voueront au soulagement des malades, qui seront trouvés dignes de présider à l'éducation publique, ou qu'on jugera capables de contribuer au progrès des sciences.
      Locuteur: Treilhard
      ...re moindre de 15, non compris le prieur ou supérieqr. Art. 10. Le nombre des religieux dans les maisons conservées ne pourra être moindre de 15, non compris le prieur ou supérieqr.
      Locuteur: Treilhard
      ...pprimés, ainsi que le lieu et l instant les pensions des religieux qui sortiron... ...iastiques, leur emploi, l'acquit des fondations des établissements qui seront supprimés, ainsi que le lieu et l instant les pensions des religieux qui sortiront du cloître, commenceront à être payées.
      Locuteur: Le marquis de Clermont-Mont-Saint-Jean
      ...er à ses affaires à Chambéry en Savoie, sont ses terres et la résidence ordinai... ...éputé du Bugey, demande un congé de vingt-quatre à trente jours, pour aller vaquer à ses affaires à Chambéry en Savoie, sont ses terres et la résidence ordinaire de sa famille. Le congé est accordé.

      Séance du jeudi 17 décembre 1789, au matin

      page 627
      Locuteur: Le Président
      ...on d'aucuns espèce de billets de caisse ou de monnaie qu'Où né peut pâs Convertir' en argent â Voio... ...d'accord avec M. de La-bord é sur lës fâcheux inconvénients attachés à l'admission d'aucuns espèce de billets de caisse ou de monnaie qu'Où né peut pâs Convertir' en argent â Voionté. Les principes qui appuient cette opinion, Sont tellement reconnus aujourd'h...

      Séance du jeudi 17 décembre 1789, au matin

      page 628
      Locuteur: Le Président
      ...venons de parcourir, ies circon-stancés nous nous trouvons, n'ont de ressemblan... temps que nous venons de parcourir, ies circon-stancés nous nous trouvons, n'ont de ressemblance avec rien de connu; et si le devoir d'un ministre des finances ne l'obligeait...
      Locuteur: Le Président
      ...re du 14 novembre. Les droits supprimés ou réduits par vos délibérations, les droits et les impôts que l'on tarde à payer ou qu'on ne paye point, forment un vide qu...
      ...les uns par vos délibérations décisives ou préalables, les autres par des motions ou par des mémoires accueillis dans votre ...
      ...s d'augmentation, par l'effet de plusieurs contrariétés indiquées dans mon mémoire du 14 novembre. Les droits supprimés ou réduits par vos délibérations, les droits et les impôts que l'on tarde à payer ou qu'on ne paye point, forment un vide qui ne pourra jamais être rempli d'une maniere effective à compter du 1er janvier ...
      ...es tailles, les receveurs des gabelles, des aides et plusieurs autres, avertis, les uns par vos délibérations décisives ou préalables, les autres par des motions ou par des mémoires accueillis dans votre Assemblée, croient à la suppression de leur état, et voudraient, pour cette
      Locuteur: Le Président
      ...nsation, de la finance de leurs charges ou de leurs fonds de cautionnement. Les re...
      ...térêts personnels animés par la crainte ou la défiance, avec les résistances et le...
      ...e est grande, et mérite quelque secours ou quelque pitié.
      ... d une portion de leurs recouvrements, afin de se rembourser, par forme de compensation, de la finance de leurs charges ou de leurs fonds de cautionnement. Les receveurs généraux des finances, qui ont fait en 1786 une avance de 10 millions, s...
      ...e, la disette des grains, avec les besoins de tous genres, et encore avec les intérêts personnels animés par la crainte ou la défiance, avec les résistances et les insurrections populaires, et de plus prés, avec les faux jugements, les perfid...
      ...nquiétudes de la veille, du matin, du soir et du lendemain. Certes, la différence est grande, et mérite quelque secours ou quelque pitié.
      Locuteur: Le Président
      ...rai plus, un retard qui depuis l'époque j'ai conçu ce projet, jusqu'au moment d...
      ...nécessaire, serait probablement de cinq ou six semaines; ce retard rend convenable...
      ...er à me rapprocher des idées auxquelles on m'a montré quelque attachement. Je dirai plus, un retard qui depuis l'époque j'ai conçu ce projet, jusqu'au moment de la publicité d'un décret nécessaire, serait probablement de cinq ou six semaines; ce retard rend convenables plusieurs modifications, puisque pendant l'intervalle déjà parcouru, plus de 8...

      Séance du jeudi 17 décembre 1789, au matin

      page 629
      Locuteur: Le Président
      ...les difficultés, nous chercherons à les vaincre, et nous laisserons dire ceux qui croient ou qui répandent, sans le penser; qu'au milieu des circonstances nous sommes, on peut tout arranger, tou... ...ble; car il ne faudra pas se croire encore riche. Enfin, s'il survient de nouvelles difficultés, nous chercherons à les vaincre, et nous laisserons dire ceux qui croient ou qui répandent, sans le penser; qu'au milieu des circonstances nous sommes, on peut tout arranger, tout prévoir, tout dominer à la fois.
      Locuteur: Le Président
      ...és des difficultés qui restent encore à vaincre; et, j'oserai le dire, si vous pouviez ...
      ...es finances vos forces et vos lumières, ou s'il pouvait vous transmettre l'accélér...
      ... sur l'ordre général des finances Ce n'est pas à vous, Messieurs, à être intimidés des difficultés qui restent encore à vaincre; et, j'oserai le dire, si vous pouviez prêter à un bon ministre des finances vos forces et vos lumières, ou s'il pouvait vous transmettre l'accélération qui tient à l'unité de-conception et d'exécution les affaires générales do...
      Locuteur: Le Président
      ...eaucoup désiré que pendant l'intervalle le payement des billets dé caissé ne po...
      ...bureau ouvert, on eût attaché une prime ou un intérêt aux billets de caisse; mais ...
      ... intérêts, autant du moins que les circonstances peuvent le permettre. J'avais beaucoup désiré que pendant l'intervalle le payement des billets dé caissé ne pourra pas encore être fait à bureau ouvert, on eût attaché une prime ou un intérêt aux billets de caisse; mais on a trouvé plusieurs difficultés dans l'exécution ; et les efforts que l'on va ...
      Locuteur: Le Président
      ... ces revenus, et dont vous avez décrété ou voulez décréter la suppression. ...es dépenses fixes; l'autre, le remplacement de la partie des impôts compris dans ces revenus, et dont vous avez décrété ou voulez décréter la suppression.
      Locuteur: Le Président
      ...cement arrive longtemps après le moment ils ont été affanchis de l'impôt qui le... ... le remplacement d'un emploi onéreux, ne pensent plus de même, lorsque ce remplacement arrive longtemps après le moment ils ont été affanchis de l'impôt qui les importunait: car il suffit d'une courte habitude pour envisager son état prése...

      Séance du jeudi 17 décembre 1789, au matin

      page 630
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      ...t, daiis l'un oh Tautré plan,' ré-auiré ou àméliorér1 la cîrCdlàtf6!n! dès billé't... ...' qa'ilè, laquelle vôiis êtes sqr la réalisation des 'fdiïdé capitaux qui doivent, daiis l'un oh Tautré plan,' ré-auiré ou àméliorér1 la cîrCdlàtf6!n! dès billé'ts dè Caisse. 200 millions, et èiicoré'plttë 300, s'ont plùif difficiles à réalis...
      ...ttre sous les, yeux la pénible position se, trquvq actuellement le Trésor publi... Mais il a dû en même temps, se mettre sous les, yeux la pénible position se, trquvq actuellement le Trésor public, et saisir d'un coup d'oeil assuré les.besoins de l'année 1790. {1) Le Moniteu...

      Séance du jeudi 17 décembre 1789, au matin

      page 631
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      ... a faites sur la prolongation de l'état se trouve la caisse.Jd*èscomptëi Tout l... ...on a singulièrement- affaibli, aux- yeux dé votre* comité, les1 objections qu'on a faites sur la prolongation de l'état se trouve la caisse.Jd*èscomptëi Tout lë monde est d%ccord sur! lès4- principes; mais l'application1 nous en* a paru1 t...

      Séance du jeudi 17 décembre 1789, au matin

      page 632
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      ...on de votre comité sur les assignations ou rescriptioUs qui pourront être 0 délivr...
      ...uite d'une nation, que les assignations ou rescriptions sur lesquelles la caisse d...
      ...s deux propriétés, et Jont l'aliénation ou lé rachat serait pareillement prescrit ou autorisé.
      Ces différentes considérations ont plus particulièrement fixé l'attention de votre comité sur les assignations ou rescriptioUs qui pourront être 0 délivrées à la caisse d'escompte contre ses avances. M. le premier ministre des financ...
      ... importait aux principes de fidélité parfaite, qui doivent être la règle de conduite d'une nation, que les assignations ou rescriptions sur lesquelles la caisse d'escompte fera des avances au gouvernement, soient dirigées, non-seulement sur u...
      ...ont la venté serait déterminée, soit enfin de la partie des droits attachés à Ces deux propriétés, et Jont l'aliénation ou lé rachat serait pareillement prescrit ou autorisé.
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      ...ces, et de montrer à la nation ce terme elle n'aura plus besoin de celles-ci. ...uliers, les impositions et les droits, aux autres par les efforts et les ressources, et de montrer à la nation ce terme elle n'aura plus besoin de celles-ci.
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      ...ous présentons avec Confiance un projet vous reconnaîtrez les bases du plan du ... ...c en premier lieu de cette disposition, et c'est sous ce point de vue que nous vous présentons avec Confiance un projet vous reconnaîtrez les bases du plan du premier ministre des finances, combinées avec les idées ingénieuses de M. de Làb...
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      ... circulation d'une ville aussi peuplée, le calme est nécessaire au succès de vo... ... danger évident de changer totalement, et avec précipitation, les éléments de la circulation d'une ville aussi peuplée, le calme est nécessaire au succès de vos travaux. La certitude que les billets existants au l®r juillet, seront payés à...
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      janvier, moitié en argent ou billets de caisse, moitié en effets qui... janvier, moitié en argent ou billets de caisse, moitié en effets qui seront désignés.
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      ... négociera pour 100 millions d'annuités ou billets d'achats, suivant,les facilités...
      ... Enfin, elle s'arrangera, d'uqe manière ou d'une autre, à retirer de la circulatio...
      Elle négociera pour 100 millions d'annuités ou billets d'achats, suivant,les facilités qu'elle pourra trouver. Enfin, elle s'arrangera, d'uqe manière ou d'une autre, à retirer de la circulation 150 millions de ses billets.

      Séance du jeudi 17 décembre 1789, au matin

      page 634
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      ...aisons, les projets n'ont plus de base, ou se bornent à rétablir l'ordre dans la c... ...plan; de finances & un Etat épuisé vient de ce que les fonds manquant aux combinaisons, les projets n'ont plus de base, ou se bornent à rétablir l'ordre dans la comptabilité sans ouvrir aucune nouvelle source de-revenusi Votre comité a reconn...
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      ...ns reconnu qu'il-achèverait deresserrer ou d'extraire dn royaume son numé-rairerée... ...seffetsde ce numéraire fictif: qui» promet un& si' prompte* abondance, nous; avons reconnu qu'il-achèverait deresserrer ou d'extraire dn royaume son numé-raireréel; qu'un papier sans hypothèque et sans terme, qui nfayant aucune responsabilité...
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      ...volontév on ne paye qu'avec de l'argent ou aveu des valeurs. L'argent-nous manque,... ...culier; ne- s'acquitte point par des systèmes; ni par des protestations de bonnevolontév on ne paye qu'avec de l'argent ou aveu des valeurs. L'argent-nous manque, et jusqu'à présent let papier qui en tiendrait lieu n'a aucune base solide^ ; d...

      Séance du jeudi 17 décembre 1789, au matin

      page 635
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      Que faut-il dope faire, dans le moment nous n'avons point d'ârgènt, nous n'avons pojpi de crédit, nous ne voulons, ni ue pouvons continuer d'engager nos ré venus, nous ypulpns, au contraire, les Jibérer... Que faut-il dope faire, dans le moment nous n'avons point d'ârgènt, nous n'avons pojpi de crédit, nous ne voulons, ni ue pouvons continuer d'engager nos ré venus, nous ypulpns, au contraire, les Jibérer? Il faut faire cé que font tous lés propriétaires qui ont de la probité et qui ...
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      ...ont devenus'' aliénai)les dès le moment ôù la nation s'est chargée de pourvoir ave...
      ...n l'ordre successif que la çônsst(tu]ti,ou a établi, pnt droit à pouvoir régner un...
      ...ffire à la dépense de nos rois ët de leur famille, et que la raison dit qu'il? sont devenus'' aliénai)les dès le moment ôù la nation s'est chargée de pourvoir avec respect, aype îjtmpur, avec abondance, et dans une prpportiçsn ip|inimeqt plus...
      ... àj l'entretien du monarque et de la famille auguste dont tous les pripees, selon l'ordre successif que la çônsst(tu]ti,ou a établi, pnt droit à pouvoir régner un jour, sur les Français.
      Locuteur: Lecouteulx de Canteleu
      Dans Pétat ^r^reté sont, en Françe, les bois de constructi... Dans Pétat ^r^reté sont, en Françe, les bois de construction et dè chaùffage, et après les dégâts "qu'ils viennent dernièrement d'essûyeri...
  • Tome 11 : Du 24 décembre 1789 au 1er mars 1790 4 résultats
    • Séance du mardi 5 janvier 1790

      - search term matches: (1)

      Séance du mardi 5 janvier 1790

      page 105
      Locuteur: Le chevalier de Boufflers
      ...us cher. Le moment est venu, peut-être, chaque citoyen doit s'interroger et se dire : Vaut-il mieux mourir libre, ou vivre esclave? Mais si le dédommagement... ...nos biens; celui de nos vies nous coûtera d'autant moins que nous le vendrons plus cher. Le moment est venu, peut-être, chaque citoyen doit s'interroger et se dire : Vaut-il mieux mourir libre, ou vivre esclave? Mais si le dédommagement des impôts est la liberté, pavons-les, et soyons libres. Cependant attachons-no...
      Locuteur: Le chevalier de Boufflers
      ...ire. Les combats qu'il vous faut livrer ou soutenir pour le défendre et le garder ... ... dans vos mains, impose à notre reconnaissance de vous en rapporter toute la gloire. Les combats qu'il vous faut livrer ou soutenir pour le défendre et le garder dans toute son intégrité, nous avertissent des dangers qui l'environnent, par le...
      Locuteur: Le chevalier de Boufflers
      ...qui vous l'avez conlié. C'est le moment tout citoyen a droit d'élever sa voix; ... ...ais en vain, de faire méconnaître la source de ce même pouvoir au dépositaire à qui vous l'avez conlié. C'est le moment tout citoyen a droit d'élever sa voix; et ce droit lui fait un devoir de parier, puisque le salut de la cause publique ...
      Locuteur: Le chevalier de Boufflers
      ...se gouverner elles-mêmes, par des Rois, ou sans Rois; d'étendre, abaisser, armer ou désarmer le bras qui manie les rênes de... ...ui dresse des trônes et les abat, qu'à toutes les nations, la nature a donné de se gouverner elles-mêmes, par des Rois, ou sans Rois; d'étendre, abaisser, armer ou désarmer le bras qui manie les rênes des empires; de ne devoir compte à personne de l'exercice de leur puissance, mais ...
      Locuteur: Le chevalier de Boufflers
      ... et l'autel, sortent enfin d'un silence la terreur les tenait captives depuis d...
      ... sans digue et sans guide avaient ravis ou surpris, illimités dans leur exercice, ...
      Que ces maximes, trop longtemps enfouies sous le trône et l'autel, sortent enfin d'un silence la terreur les tenait captives depuis dix siècles! que les nations se réveillent pour les entendre; et que les races, j...
      ...it plus redoutable l'abus des droits qu'ils n'avaient pas, mais que des passions sans digue et sans guide avaient ravis ou surpris, illimités dans leur exercice, comme usurpés dans leur origine?
      Locuteur: Le chevalier de Boufflers
      ...gage éternel de la liberté, qui, créant ou ressuscitant des hommes arrachés au néa...
      ...France, également héros par la victoire ou la mort, demande, sinon des victimes, e...
      Tel est le langage éternel de la liberté, qui, créant ou ressuscitant des hommes arrachés au néant, au tombeau de la servitude, change les idées en paroles, et les paroles en actions. Mais cette liberté, qui compte déjà ses martyrs et ses conquérants en France, également héros par la victoire ou la mort, demande, sinon des victimes, encore des sacrifices. Elle les obtiendra sur les retranchements du luxe, sur la ...
      Locuteur: Le chevalier de Boufflers
      ...ubvenir à la ruine de l'Etat, accumulée ou précipitée par l'abus et la présomption...
      ...ieuse trame n'a pas craint de repousser ou de suspendre le plus généreux sacrifice, ou le plus onéreux subside qui fut jamais ...
      ...t, qu'il était encore menacé, cet Etat, ou plutôt ce peuple pour qui l'on avait to...
      ...aux nations, comment espérer du peuple les réserves mêmes de la pauvreté, pour subvenir à la ruine de l'Etat, accumulée ou précipitée par l'abus et la présomption de ses richesses? Mais quelle odieuse trame n'a pas craint de repousser ou de suspendre le plus généreux sacrifice, ou le plus onéreux subside qui fut jamais peut-être imposé sur un peuple! Quoi! c'est lorsque l'Assemblée nationale, avec les trente provinces qu'elle représente, se confiait et se dévouait au salut de l'Etat, qu'il était encore menacé, cet Etat, ou plutôt ce peuple pour qui l'on avait tout osé, parce qu'on le devait?

      Séance du mardi 5 janvier 1790

      page 106
      Locuteur: Le chevalier de Boufflers
      ...es. Solenni-sons aussi la fête du Saint ou de la Liberté française; et que le 15 d... ...quante années, on solennise à Londres la découverte de la Conspiration des poudres. Solenni-sons aussi la fête du Saint ou de la Liberté française; et que le 15 de juillet soit désormais un jour sacré dans les fastes de notre histoire civile.
      Locuteur: Le chevalier de Boufflers
      ...usqu'ici privilégiés, qui voudront être ou rester chargés de fonctions dans les emplois publics, ou même dans les troupes patriotiques. Qu'... ...on à tous les décrets de l'Assemblée nationale soit exigé de tous les citoyens jusqu'ici privilégiés, qui voudront être ou rester chargés de fonctions dans les emplois publics, ou même dans les troupes patriotiques. Qu'on invite tous ces anciens privilégiés que l'on n'aura pas appelés au serment, à...
      Locuteur: Le chevalier de Boufflers
      ...tion des communes, contre ces provinces ou ces villes qui ne rougissent pas Appel à la nation tout entière dans la masse et sous la dénomination des communes, contre ces provinces ou ces villes qui ne rougissent pas
      Locuteur: Le chevalier de Boufflers
      ...d'une Assemblée permanente des nations, ou d'un congrès ambulant, chez les divers ... Invitation à traiter et s'assurer de la paix perpétuelle, par l'établissement d'une Assemblée permanente des nations, ou d'un congrès ambulant, chez les divers Etats confédérés de cette paix générale.
      Locuteur: Le chevalier de Boufflers
      ...mboursement promis et remis à des temps nul de ceux qui pourraient y prétendre ... ...ix mois, et le quart de leur revenu d'une année. Renonçant à l'espérauce d'un remboursement promis et remis à des temps nul de ceux qui pourraient y prétendre ne sera plus au nombre des vivants, elles cèdent tout leur don gratuitement, sou...
      Locuteur: Le chevalier de Boufflers
      ... moins jusqu'à présent, comme contraire ou préjudiciable au pouvoir législatif de ...
      ...ationale, n'e^t propre qu'à restreindre ou gêner le libre exercice de la puissance...
      ...s pourront s'y refuser, au frein d'aucune espèce de veto, qu'elles regardent, du moins jusqu'à présent, comme contraire ou préjudiciable au pouvoir législatif de la nation. L'abus qu'on a déjà fait de ce veto, dès ses premiers essais, par des...
      ...ais à la censure; ce langage au-dessous de la dignité royale, et de la majesté nationale, n'e^t propre qu'à restreindre ou gêner le libre exercice de la puissance législative qui n'appartient qu'à la nation.

      Séance du mardi 5 janvier 1790

      page 107
      Locuteur: Fréteau
      ...e d'arrérages échus et que, dans le cas il serait dû deux années, il sera payé ... ...r, que le paiement de 2,000 livres qu'elle a décrété s'applique à une seule année d'arrérages échus et que, dans le cas il serait dû deux années, il sera payé deux fois 3,000 livres.
      Locuteur: Fréteau
      ...ande qiie dans les réductions décrétées ou excepte les représentants du chevalier ... Je demande qiie dans les réductions décrétées ou excepte les représentants du chevalier d'Assas, et ceux de M. le comte de Chamborsdont le malheureux père a été tué acc...
      Locuteur: Le Président
      ...t vous offrir; mais, si nous ne pouvons vaincre par nos désirs la touchante sévérité de... ...qu'à leur tour ils placent leurs premières jouissances dans celles qu'ils peuvent vous offrir; mais, si nous ne pouvons vaincre par nos désirs la touchante sévérité de vos mœurs, vous daignerez du moins accorder à la dignité de votre couronne l'éc...

      Séance du mardi 5 janvier 1790

      page 108
      Locuteur: L'abbé Grégoire
      ...iciers français expatriés sont absents, ou par pusillanimité, et notre décret, pré...
      ...doivent pas en partager les avantages ; ou par anti-patriotisme, et alors nous ne ...
      Les bénéficiers français expatriés sont absents, ou par pusillanimité, et notre décret, prévoyant leur retour, les met sous la protection de la loi ; par la crainte de partager les dangers delà patrie dans ce moment d'orage, et alors ils ne doivent pas en partager les avantages ; ou par anti-patriotisme, et alors nous ne devons pas d'égards à ceux qui seraient allés dans des terres étrangères cacher ...
      Locuteur: Camus
      ...droits, qu'un homme peut aller et venir il lui plaît ; On a bien dit, dans la déclaration des droits, qu'un homme peut aller et venir il lui plaît ;

      Séance du mardi 5 janvier 1790

      page 109
      Locuteur: Duval d'Eprémesnil
      ...interpréter la loi, mais de la réformer ou de la faire ; ce n'est que le juriscons... ...royaume, que pourrez-vous lui objecter...? Le dévoir du législateur n'est pas d'interpréter la loi, mais de la réformer ou de la faire ; ce n'est que le jurisconsulte qui peut la réclamer. Je vais parler pour M. l'archevêque de Sens, et je ne...
      Locuteur: De Cazalès
      ...si juste qu'utile ; mais dans un moment l'on accuse beaucoup d'individus du crime de lèse-nation, et ce crime n'est point encore défini, ce ... Dans toute autre circonstance le règlement proposé serait aussi juste qu'utile ; mais dans un moment l'on accuse beaucoup d'individus du crime de lèse-nation, et ce crime n'est point encore défini, ce règlement pourrait être dangereux. En conséquence je demande l'ajournement de la...
      Locuteur: Le marquis de Foucault
      ... Blois et d'Orléans; mais dans le temps elles ont été rendues, il n'y avait ni ... ...uand vous aurez rétabli ce que vous avez détruit... On a cité les ordonnances de Blois et d'Orléans; mais dans le temps elles ont été rendues, il n'y avait ni lanternes, ni baïonnettes.

      Séance du mardi 5 janvier 1790

      page 110
      Locuteur: Target
      ...uffisait d'avoir une permission du Roi, ou s'il fallait une mission du gouvernemen... ...res réclament l'appel nominal, et on y procède, sur la question de savoir s'il suffisait d'avoir une permission du Roi, ou s'il fallait une mission du gouvernement.
    • Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      - search term matches: (1)

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 451
      Locuteur: Le vicomte de Noailles
      ...ue, et ajouter â nos classes une chaire nous puissions apprendre, et les devoir... « Veuillez bien, disent-ils, Nosseigneurs yous occuper de l'éducation publique, et ajouter â nos classes une chaire nous puissions apprendre, et les devoirs que nous aurons à remplir comme citoyens, et les lois qui feront notre bonheur...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 452
      Locuteur: Le vicomte de Noailles
      ...épendre du district de Clermont-Ferrand ou de Riom. ...de n'être pas réunie à la ville de Moulins, dont elle est trop éloignée, et de dépendre du district de Clermont-Ferrand ou de Riom.

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 453
      Locuteur: Le vicomte de Noailles
      ...Strasbourg, nous jurons, disent-ils, de mourir, s'il le faut, pour l'établissement de ...
      ...rets de l'Assemblée nationale, acceptés ou sanctionnés par le Roi. »
      ... et d'esprit avec tous les bons citoyens, et surtout avec la garde nationale de Strasbourg, nous jurons, disent-ils, de mourir, s'il le faut, pour l'établissement de la constitution et le maintien de tous les décrets de l'Assemblée nationale, acceptés ou sanctionnés par le Roi. »
      Locuteur: Le vicomte de Noailles
      ... bornera pas à l'enceinte de leur ville ou de leur département, qu'il s'étendra à ... ... laquelle elles déclarent que leur zèle pour la défense de la constitution ne se bornera pas à l'enceinte de leur ville ou de leur département, qu'il s'étendra à tout l'empire Français, et qu'elles seront toujours prêtes à voler aux extrémité...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 455
      Locuteur: Talon
      ...ons plus a redouter ces jours de deuil, nous ne pouvions servir la cause publiq... « Placés sous l'empire d'une constitution libre, nous n'avons plus a redouter ces jours de deuil, nous ne pouvions servir la cause publique que par l'icaction et le silence, et nous sommes assurés que désormais le ser...
      Locuteur: Talon
      ...ne carrière aussi pénible qu'éclatante, l'expérience ne peut lui servir de guid...
      ...des orages dont la fureur des passions, ou l'erreur des préjugés, peuvent chercher...
      ...nt revêtu par elle du plus redoutable des pouvoirs, porté par elle au milieu d'une carrière aussi pénible qu'éclatante, l'expérience ne peut lui servir de guide, il ne cessera de^ marcher avec courage vers le flambeau qui lui sera présenté par la loi, au travers des tumultes et des orages dont la fureur des passions, ou l'erreur des préjugés, peuvent chercher à l'environner. »
      Locuteur: Le Chapelier
      ...t de Rennes, déclare que dans le moment le Roi est venu se réunir si intimement... ...rant sur la conduite des membres de la seconde chambre des vacations du parlement de Rennes, déclare que dans le moment le Roi est venu se réunir si intimement avec la nation, elle ne veut se rappe 1er que les actes de patriotisme qui hono...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 456
      Locuteur: Le Chapelier
      ...de Bretagne, déclare que dans le moment le Roi est venu se réunir si intimement... ...ser la chambre des vacations dernièrement nommée parmi les membres du parlement de Bretagne, déclare que dans le moment le Roi est venu se réunir si intimement aux représentants de la nation, elle ne veut 43e rappeler que les sentiments pa...
      Locuteur: Lettre de M. Le Carpentier de Chailloué
      ... gravée dans mon cœur, depuis l'instant j'ai cçm-mencé à connaître mes rapports... « La première partie de ce serment est gravée dans mon cœur, depuis l'instant j'ai cçm-mencé à connaître mes rapports et mes devoirs ; et jamais ma bouche ne se refusera à en consacrer, à en renouv...
      ...de nos décrets, à solliciter la réforme ou la modification de quelques-uns d'eux. ... ...œux, aux demandes de ce même peuple, s'il venait à réclamer contre quelques-uns de nos décrets, à solliciter la réforme ou la modification de quelques-uns d'eux. C'est ainsi, (1) Ce document n'a pas été inséré au Moniteur.

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 457
      Locuteur: Lettre de M. Le Carpentier de Chailloué
      ...saurais trop le répéter, dans un moment il importe de ne pas laisser lieu à l'é...
      ...e que puisse être la Constitution faite ou à faire, je serai soumis et obéissant à ce qui est ou sera décrété par l'Assemblée nationale, accepté ou sanctionné par le Roi. Mais l'engagemen...
      ...n que tout citoyen doit aux lois bonnes ou mauvaises de son pays, s'il doit enchaî...
      ... démontrer l'utilité, que je ne me crois pas permis de le contracter; car je ne saurais trop le répéter, dans un moment il importe de ne pas laisser lieu à l'équivoque sur ses vrais sentiments, telle que soit, telle que puisse être la Constitution faite ou à faire, je serai soumis et obéissant à ce qui est ou sera décrété par l'Assemblée nationale, accepté ou sanctionné par le Roi. Mais l'engagement de maintenir de tout mon pouvoir cette même Constitution, de la maintenir même...
      ...r : si cet engagement doit aller au delà de cette obéissance, de cette soumission que tout citoyen doit aux lois bonnes ou mauvaises de son pays, s'il doit enchaîner mon opinion sur ces mêmes lois, s'il doit étouffer jusqu'au désir de voir su...
      Locuteur: Lettre de M. le vicomte de Mirabeau
      ..., mon absence de l'Assemblée, au moment le serment exige des membres qui la com... « Monsieur le Président, mon absence de l'Assemblée, au moment le serment exige des membres qui la composent a été prononcé, n'est point un effet du hasard, elle a été calculée, et c...
      Locuteur: Lettre de M. le vicomte de Mirabeau
      ...s lui,pour l'interpréter en le prêtant, ou pour croire l'annuler par des restricti... ...connais trop la force d'un serment, et celle des obligations qu'il entraîne après lui,pour l'interpréter en le prêtant, ou pour croire l'annuler par des restrictions mentales.
      Locuteur: Lettre de M. le vicomte de Mirabeau
      ...xions, si elle eût admis une discussion ou permis quelques explications; c'était m...
      ... prescrire la simple alternative du oui ou du non ne m'a pas permis de m'expliquer...
      ...laquelle j'ai l'honneur d'être membre. Je lui aurais présenté moi-même mes réflexions, si elle eût admis une discussion ou permis quelques explications; c'était même mon plan ; mais la manière dont on a cru devoir prescrire la simple alternative du oui ou du non ne m'a pas permis de m'expliquer.
      Locuteur: Lettre de M. le comte de Bouville
      ...r m'abstenir du serment, dans un moment il ne m'eût pas été permis d'expliquer ... ...ur pouvait lui permettre de jurer. C'est d'après ce principe, que j'ai cru devoir m'abstenir du serment, dans un moment il ne m'eût pas été permis d'expliquer le sens que j'y attachais : je prends la liberté de revenir sur cette explicatio...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 458
      Locuteur: Lettre de M. le comte de Bouville
      ... Laformule du serment et donc vicieuse, ou le sens que j'y attache, est qu'elle pr... ...ossible que le patriotisme se trouve jamais en contradiction avec la conscience. Laformule du serment et donc vicieuse, ou le sens que j'y attache, est qu'elle présente naturellement , n'est pas le véritable sens.
      Locuteur: Lettre de M. le comte de Bouville
      ...tre moins d'imperfections que le moment elle a été faite ne semblait en annonce... ...e de liberté. Je crois que la Constitution qui en assure la jouissance, a peut-être moins d'imperfections que le moment elle a été faite ne semblait en annoncer, je crois qu'elle renferme un grand nombre de lois utiles, mais en même temps ...
      Locuteur: Lettre de M. Bergasse
      ...tution libre, qu'elle soit républicaine ou monarchique, est la distinction et l'in... ...ose à la France soit une constitution libre. Le caractère essentiel d'une constitution libre, qu'elle soit républicaine ou monarchique, est la distinction et l'indépendance réciproque des trois pouvoirs que toute constitution doit rassembler,...
      ... qu'on le décore, n'est que despostisme ou anarchie: et certainement vous n'avez p... ...on républicaine, et la constitution monarchique; tout le reste, de quelque forme qu'on le décore, n'est que despostisme ou anarchie: et certainement vous n'avez pas fait une constitution monarchique: car le propre de la constitution monarchiq...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 459
      Locuteur: Lettre de M. Bergasse
      ...nce politique, et de modérer au besoin, ou de rompre ses efforts. Or si, dans la C... ...'elle agisse, en mal comme en bien, il est impossible de lui opposer une résistance politique, et de modérer au besoin, ou de rompre ses efforts. Or si, dans la Constitution que vous m'offrez, je n'aperçois ni république, ni monarchie, que vo...
      Locuteur: Lettre de M. Bergasse
      ...nger contre des idées moins imparfaites ou plus utiles? Et pourquoi encore voulez-... ...herchez-vous à vous priver de la faculté de revenir sur vos idées et de les échanger contre des idées moins imparfaites ou plus utiles? Et pourquoi encore voulez-vous que je prête ce serment indiscret, moi qui pense, avec quelque raison, que ...
      Locuteur: Lettre de M. Bergasse
      ...emblée par bailliages et par provinces, ou enfin, de toute autre manière, pourvu q... ...tion à la nation, et non pas de la lui imposer ; c'était ensuite à la nation assemblée par bailliages et par provinces, ou enfin, de toute autre manière, pourvu qu'elle fût légale, à juger cette constitution, à décréter qu'elle lui convenait,...
      Locuteur: Lettre de M. Bergasse
      ...é de penser en politique au moment même ou vous accordez la liberté de penser en m...
      ...olitiques par lesquelles ils deviennent ou bons ou méchants, ou heureux, ou malheureux, vous ne me contesterez pas ...
      ...et éternel des ambitieux qui l'égarent, ou des tyrans qui l'oppriment? Non, Messie...
      ...tude de la morale et de la législation, ou, ce qui est la même chose, de l'étude d...
      ... aux droits de la nation; mais, ce qui est bien plus fort, il anéantit la liberté de penser en politique au moment même ou vous accordez la liberté de penser en matière de religion. J'ai incontestablement le droit de porter ma pensée sur tout...
      ...de mes semblables, et si rien ne les intéresse de si près que les institutions politiques par lesquelles ils deviennent ou bons ou méchants, ou heureux, ou malheureux, vous ne me contesterez pas davantage que j'ai le droit de dire sur les gouvernements tout ce que je pense, ...
      ... je garde un honteux silence, que je laisse là cette cause sacrée du peuple, jouet éternel des ambitieux qui l'égarent, ou des tyrans qui l'oppriment? Non, Messieurs, non, je n'en ferai rien; et, pour conserver à mon esprit toute son indépend...
      ...e, m'empêcherait de m'occuper avec succès de la plus chère de mes études, de l'étude de la morale et de la législation, ou, ce qui est la même chose, de l'étude de la morale et de la liberté.

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 460
      Locuteur: Lettre de M. Bergasse
      ...able à toute cette classe de la société se trouvent à la fois les lumières et l...
      ...er par eux-mêmes? Qu'arrivera-t-il ici? Ou ces hommes honnêtes, autant qu'éclairés...
      ...er avant que d'engager leur conscience, ou ils n'oseront pas délibérer, effrayés p...
      ...er ce qu'il n'a pas délibéré, de quel front osera-t-on proposer un serment semblable à toute cette classe de la société se trouvent à la fois les lumières et les mœurs, à tous ces hommes qui n'ont pas renoncé à penser par eux-mêmes? Qu'arrivera-t-il ici? Ou ces hommes honnêtes, autant qu'éclairés, Monsieur, voudront délibérer avant que d'engager leur conscience, ou ils n'oseront pas délibérer, effrayés par les clameurs du peuple qu'on aura indignement abusé. S'ils veulent délibérer,...
      Locuteur: Lettre de M. Bergasse
      ...s, dans une conjoncture telle que celle nous nous trouvons, soient connues : j'... ...r, Monsieur, de vouloir bien la lire à l'Assemblée. 11 m'importe que mes opinions, dans une conjoncture telle que celle nous nous trouvons, soient connues : j'aurais été les manifester moi-même, avec tout le respect que je dois aux représe...
      Locuteur: Déclaration de M. de Machault
      ...e ce que l'on dit, de ce que l'on fait, ou de ce que ron promet. La sainte Ecritur...
      ...e de l'attester pour des choses fausses ou mauvaises, et réprouvées par sa sainte ...
      ..., puisqu'un serment est un acte de religion, par lequel on prend Dieu à témoin de ce que l'on dit, de ce que l'on fait, ou de ce que ron promet. La sainte Ecriture nous apprend qu'il y a trois conditions dont il est nécessaire que le serment ...
      ...ite, savoir : la vérité, la justice et la prudence. C'est faire injure à Dieu que de l'attester pour des choses fausses ou mauvaises, et réprouvées par sa sainte loi. C'est manquer aussi de respect envers Dieu que de faire serment avec légère...
      Locuteur: Déclaration de M. de Machault
      ...ence que je vais m'expliquer : Je fais, ou plutôt je renouvelle le serment de fidé... ...nt régler un chrétien lorsqu'il est obligé de faire un serment. C'est en conséquence que je vais m'expliquer : Je fais, ou plutôt je renouvelle le serment de fidélité que j'ai déjà fait au Roi. Je le fais aussi à la nation; et je crois pouvoi...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 461
      Locuteur: Déclaration de M. de Machault
      ...chés, si ce n'est à l'heure de la mort, ou l'Eglise a déclaré, dans le saint Conci... ...aucun pouvoir ; les absolutions qu'on recevrait d'eux ne rémettraient pas les péchés, si ce n'est à l'heure de la mort, ou l'Eglise a déclaré, dans le saint Concile de Trente, qu'elle donnait pouvoir d'absoudre à tout prêtre,même non approuvé...
      Locuteur: Déclaration de M. de Machault
      ...et elle est transférée à des assemblées toutes les sectes et toutes les erreurs... ... toutes les nations, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé ; et elle est transférée à des assemblées toutes les sectes et toutes les erreurs peuvent être admises.
      Locuteur: Déclaration de M. de Machault
      auraient pu être réformés, ou supprimés canoni-quement, si on n'avait... auraient pu être réformés, ou supprimés canoni-quement, si on n'avait pu en espérer la réforme.
      Locuteur: Déclaration de M. de Machault
      ...eux ont toujours annoncé, dans les pays ils ont eu lieu, la destruction prochai...
      ...2, cap. 11. « Si quelque ecclésiastique ou laïque, de quelque dignité qu'il soit, fût-il même empereur ou roi, est assez dominé par la cupi-
      ...d'abord, avec frayeur, que cet envahissement et Ja destruction des ordres religieux ont toujours annoncé, dans les pays ils ont eu lieu, la destruction prochaine de la religion catholique. Les biens de l'Eglise sont des biens offerts et co...
      ...de Trente s'explique sur la déprédation sacrilège des biens de l'Eglise, Sess. 22, cap. 11. « Si quelque ecclésiastique ou laïque, de quelque dignité qu'il soit, fût-il même empereur ou roi, est assez dominé par la cupi-

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 462
      Locuteur: Déclaration de M. de Machault
      ...onvertir à son usage ét usurper par soi ou par autrui, par force ou par menaces» même par des personnes int...
      ...te que ce soit, les biens, cens, fruits ou quelques revenus que ce soit des église...
      ...res et à ceux qui desservent ces lieux, ou pour empêcher, par les mêmes voies, que...
      ...titué à l'Eglise, à son administrateur, ou au bénéficier, lesdits biens, effets, droits, revenus dont il se sera emparé, ou qui lui seront, advenus, de quelque man...
      ... Tout ecclésiastique, qui aura consenti ou adhéré à ces entreprises exécrables, se...
      dité, source de tous les maux, pour convertir à son usage ét usurper par soi ou par autrui, par force ou par menaces» même par des personnes interposées, sous quelque prétexte que ce soit, les biens, cens, fruits ou quelques revenus que ce soit des églises, bénéfices, monts-de-piété, et de tous autres biens destinés aux pauvres et à ceux qui desservent ces lieux, ou pour empêcher, par les mêmes voies, que lesdits biens ne soient pas perçus par ceux à qui ils appartiennent de plein droit, qu'il soit soumis à l'anathème jusqu'à ce qu'il ait entièrement restitué à l'Eglise, à son administrateur, ou au bénéficier, lesdits biens, effets, droits, revenus dont il se sera emparé, ou qui lui seront, advenus, de quelque manière que ce soit, même par donation de personnes supposées, et jusqu'à ce qu'il en ait ensuite obtenu l'absolution du Souverain Pontife.,, Tout ecclésiastique, qui aura consenti ou adhéré à ces entreprises exécrables, sera soumis aux mêmes peines, privé de son bénéfice, et rendu inhabile à tout autr...
      Locuteur: Déclaration de M. de Machault
      ...ux-mêmes; ce qui supposerait l'athéisme ou le déisme le plus révoltant. Ou trouve encore dans ces maximes nombre d... ...ule règle, qu'il n'y a point d'autres lois que celles que Tes hommes se font à eux-mêmes; ce qui supposerait l'athéisme ou le déisme le plus révoltant. Ou trouve encore dans ces maximes nombre de choses fausses, fort mauvaises et imbues des poisons de la philosophie moderne...
      Locuteur: Opinion de M. Lindet
      « Le moment est arrivé le serment le plus solennel va garantir... « Le moment est arrivé le serment le plus solennel va garantir aux peuples que la religion n'aura que des ministres fidèles à Dieu et a la pat...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 463
      Locuteur: Opinion de M. Lindet
      « Us vont être oubliés ces jours l'esclavage avait sillonné sur tous les... « Us vont être oubliés ces jours l'esclavage avait sillonné sur tous les citoyens de toutes les classes l'empreinte honteuse de ses fers. Le despotisme ...
      Locuteur: Opinion de M. Lindet
      ...e sera point étonné que* dans le moment tant de passions, tant d'intérêts s'éle... ... d'indépendance à la faveur de cette guerre entre le sacerdoce et l'empire. On ne sera point étonné que* dans le moment tant de passions, tant d'intérêts s'élevaient contre la constitution civile du clergé, quelques ministres de l'église s...
      Locuteur: Opinion de M. Lindet
      ...oire de nos jours qu'un rescrit du pape ou un canon d'un concile provincial ou national et même œcuménique, auraient e...
      ...ce. Il était trop facile de méconnaître ou d'éluder ces autorités.
      ...urs erreurs. Les leçons de l'expérience seraient bien perdues, si on avait pu croire de nos jours qu'un rescrit du pape ou un canon d'un concile provincial ou national et même œcuménique, auraient efficacement réformé tous les abus qui obscurcissaient l'éclat de l'Eglise en France. Il était trop facile de méconnaître ou d'éluder ces autorités.
      Locuteur: Opinion de M. Lindet
      ...le droit de prononcer sur ces matières, ou du moins ils auraient désiré que cet ho... « Plusieurs pasteurs ont cru que l'Eglise avait seule le droit de prononcer sur ces matières, ou du moins ils auraient désiré que cet honneur lui fût déféré; et la puissance temporelle aurait.dû, suivant eux, se char...
      Locuteur: Opinion de M. Lindet
      ...u importe que l'Eglise ait fait la loi, ou qu'elle l'ait reçue; son autorité doit ... ...r d'adopter cette loi, et alors la loi de l'Etat devient une loi de l'Eglise. Peu importe que l'Eglise ait fait la loi, ou qu'elle l'ait reçue; son autorité doit être la même aux yeux de ceux qui croient qu'elle seule doit régler les points d...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 464
      Locuteur: Opinion de M. Lindet
      ...s à l'égard de leurs anciens diocésains ou paroissiens? Ceux dont le territoire a ... ... territoire a éprouvé des retranchements, doivent-ils s'interdire leurs fonctions à l'égard de leurs anciens diocésains ou paroissiens? Ceux dont le territoire a reçu deè accroissements, doivent-ils exercer leur ministère dans les lieux qui n...
      Locuteur: Opinion de M. Lindet
      ...l doit cesser d'administrer une église, ou une portion de l'ancien troupeau qui lu...
      ...peut bien gouverner son ancienne église ou la portion qui en est démembrée. Il importe peu que ce soit tel ou tel individu qui soit préposé au gouvernement spirituel d'un diocèse ou d'une paroisse; mais il importe infinim...
      ...elui-là serait bien présomptueux, qui,lorsque la voix du peuple lui déclare qu'il doit cesser d'administrer une église, ou une portion de l'ancien troupeau qui lui était confié, croirait que lui seul peut bien gouverner son ancienne église ou la portion qui en est démembrée. Il importe peu que ce soit tel ou tel individu qui soit préposé au gouvernement spirituel d'un diocèse ou d'une paroisse; mais il importe infiniment que tous ceux à qui le soin d'une église est confié, sachent qu'ils appartie...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 465
      ...ister, sont dans un état d'imperfection ou de faiblesse, qui les rend insuffisants... ...e la généralité, la plupart de ces établissements manquent ; ceux qui peuvent exister, sont dans un état d'imperfection ou de faiblesse, qui les rend insuffisants. On dira bien qu'on trouvera dans la suppression des communautés religieuses de...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 466
      ...pier, il faudrait voiturer les espèces, ou subir la loi d'un agiotage qui s'établi... ...indispensables ne trouveraient aucun aliment à Saintes; sans commerce et sans papier, il faudrait voiturer les espèces, ou subir la loi d'un agiotage qui s'établirait bientôt, et le commerce de jLa Rochelle, réduit aux Plus onéreux expédiants...
      ...entation est tout au plus de dix lieues ou d'une journée, tandis que plusieurs poi... ...là de Saintes, qui se trouveraient plus éloignés de La Rochelle; mais cette augmentation est tout au plus de dix lieues ou d'une journée, tandis que plusieurs points de la Saintonge sont plus rapprochés dé La Rochelle que de Saintes; et qu'il...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 467
      ... la sauvegarde de tous, dans les achats ou les échanges, et le premier tribunal de...
      ...ilité d'exécuter, dans Je cours de deux ou trois mois,- et dans toute l'étendue du...
      ... l'importance et l'utilité de les rendre uniformes. Cette espèce d'identité sera la sauvegarde de tous, dans les achats ou les échanges, et le premier tribunal de justice et de paix entre les citoyens. Il propose, pour remplir son second obje...
      ...udir à cé sentiment d'humanité ; mais nous ne pouvons nous dissimuler l'impossibilité d'exécuter, dans Je cours de deux ou trois mois,- et dans toute l'étendue du royaume, une entreprise si considérable.
      ...ction des poids et mesures (en ajoutant ou diminuant) à un seul poids et mesure, q... ...e France. Et Henri II, par Lettres de Commission du 29 mai 1557, ordonna la réduction des poids et mesures (en ajoutant ou diminuant) à un seul poids et mesure, qui seront appelées partout le royaume le poids et mesure de Roi. Ces lettres fur...
      ...rd'hui, et très fortement, au principe, ou plutôt à l'opinion contraire. ...ble de corps municipaux et de marchands de toutes les classes tient encore aujourd'hui, et très fortement, au principe, ou plutôt à l'opinion contraire.
      11 n'y a rien ou presque rien qui ne puisse être acheté ou vendu, soit au poids, sqit à la mesure....
      ...les appréciations qui se ront à la main ou au coup d'œil, parce que ce moyen est p...
      ... lorsgue la liberté préfère des mesures ou des poids, il faut que les dimensions e...
      11 n'y a rien ou presque rien qui ne puisse être acheté ou vendu, soit au poids, sqit à la mesure. Dans les choses même qu'on, aphète ordinairement à la quantité, il y en a peu d...
      ...ir les contractants se passer de ces secours et s'en rapporter à eux-mêmes dans les appréciations qui se ront à la main ou au coup d'œil, parce que ce moyen est plus expéditif. Toutes ces méthodes sont licites et doivent être abandonnées à la liberté sociale, Mais lorsgue la liberté préfère des mesures ou des poids, il faut que les dimensions en soient déterminées par les législateurs. C'est la seule barrière contre la mau...
      ...nt, et n'en sont que des soup-divisions ou des multiples. L'objet essentiel est de... ...ément le pied de Roi. Tous les autres poids, toutes les autres mesures en dérivent, et n'en sont que des soup-divisions ou des multiples. L'objet essentiel est de se fixer à des poids et des mesures quelconques qui soient les étalons matrices...
      ...cun étalon qui réunisse ces caractères, ou s'il existe, il nous est inconnu. Nous ... ...es éternelles à nos systèmes, a nos caprices, à nos erreurs. Mais il n'existe aucun étalon qui réunisse ces caractères, ou s'il existe, il nous est inconnu. Nous sommes donc forcés de nous en tenir
      Les difficultés à vaincre, pour remplir un si vaste projet, sont ... Les difficultés à vaincre, pour remplir un si vaste projet, sont de deux espèces : la détermination des poids et des mesures qu'il serait le plus...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 468
      ...s les points de la surface de la terre, ou plutôt parce qu'on ne s'en doutait même... ...u pendule à secondes, avant qu'on sût que la pesanteur n'était pas égale sur tous les points de la surface de la terre, ou plutôt parce qu'on ne s'en doutait même pas, a été indiquée par plusieurs savants comme l'étalon invariable d'une mesur...
      ...ion aux V verds couronnés d'Ama-ranthe, le projet de Henri IV, pour l'établisse... (2) Voy. les Economies royales de Sully, in-folio, tom. III, pag. 3 de l'édition aux V verds couronnés d'Ama-ranthe, le projet de Henri IV, pour l'établissement d'une paix perpétuelle entre les princes de l'Europe, est indiqué. — Voy. a...
      ...a longueur du pendule sous l'équa-teur, ou sous un parallèle quelconque, s'assurer... ...blable des nations sur ce point, chaque pays pourrait du moins, en se fixant à la longueur du pendule sous l'équa-teur, ou sous un parallèle quelconque, s'assurer des mesures uniformes et invariables, et se munir par là d'un moyen qui facilit...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 469
      ...ans la nature ; la longueur de la toise ou du pied de roi ne l'est pas : il serait... La longueur du pendule est prise dans la nature ; la longueur de la toise ou du pied de roi ne l'est pas : il serait fort à désirer que l'un et l'autre longueur eussent des rapports absolus et fac...
      Trois de nos pieds, ou notre demi-toise, excédent donc la long... Trois de nos pieds, ou notre demi-toise, excédent donc la longueur du pendule de 6 lignes 83/100, c'est-à-dire d'un peu moins de 7 lignes.
      ...us mesurons avec le même pied la moitié ou le tiers de cette longueur totale, la d... Lorsque nous mesurons avec le même pied la moitié ou le tiers de cette longueur totale, la discordance est peu frappante, mais le calcul le rend incontestable.
      Il faudrait donc ou renoncer à prendre pour base la longueu...
      ...ue personne n'a vue tracée nulle part ; ou renoncer au pied de roi, mesure connue ...
      Il faudrait donc ou renoncer à prendre pour base la longueur du pendule, longueur qui n'est connue que d'un petit nombre de savants, dont personne ne s'est servi pour des besoins domestiques, que personne n'a vue tracée nulle part ; ou renoncer au pied de roi, mesure connue dans toute l'Europe, d'un usage fréquent, familier, perpétuel dans toute la Fran...
      ...rifier notre pied de roi à l'espérance, ou plutôt au désir de partir d'une base in... Mais avant que de sacrifier notre pied de roi à l'espérance, ou plutôt au désir de partir d'une base inaltérable et rigoureuse, il nous paraît indispensable d'examiner si cette base a...
      ...is à très peu près comme 216 est a 661, ou comme 16 est à 49. pendule de Paris à très peu près comme 216 est a 661, ou comme 16 est à 49.
      ...ûr ? 11 peut souvent augmenter l'erreur ou les erreurs, en y ajoutant au lieu de l... ...prend un milieu entre les uns et les autres; mais ce milieu est-il un résultat sûr ? 11 peut souvent augmenter l'erreur ou les erreurs, en y ajoutant au lieu de les compenser.
      ...s mômes Mémoires, année 1772, page 497, La Condamine dit: que par la comparaiso... (1) Voy. les Mémoires de l'Académie, année 1735, pag. 203. — Voy. aussi les mômes Mémoires, année 1772, page 497, La Condamine dit: que par la comparaison immédiate qui en a été faite, la toise de M. Mairan s'est trouvée plus courte ...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 470
      ... espèce, lësirinbtti1* brâbles vendeurs ou débitants à la livre, à la pinte et dan...
      ...t lés Vehtes ; le défaut d'at-tetttioti ou de précipitation de la plupart des ouvr...
      ...r-chârids d'étoffes* de toilés, dé mefceriéS ; lés marchands de denréës de toute espèce, lësirinbtti1* brâbles vendeurs ou débitants à la livre, à la pinte et dans leurs subdivisions, tous ont des mesures, et presque tous ont intérêt à se les...
      ...titude de tes instruments ; l'eitrêiile rapidité si nécessaire dans les achats et lés Vehtes ; le défaut d'at-tetttioti ou de précipitation de la plupart des ouvriers qui fabriquent ces instrumenté; le besoin qu'ils ont eux-mêmes de suffire p...
      ...ons matrices s'ils venaient à s'altérer ou à se perdre. ...sommes capables ; 2° de se munir d'un moyen de rectifier bU de rétablir ces étalons matrices s'ils venaient à s'altérer ou à se perdre.
      ...derait des mains savantes et exercées : ou est sur de les trouver dans l'Académie ... Ce résultat demanderait des mains savantes et exercées : ou est sur de les trouver dans l'Académie dés SCiehceS.
      ...ours la comparaison de la choSé achetée ou vendue avec là mesure ou le poids qui servent à en régler le pri...
      ...lement^gilés par la nécessité d'acneter ou. de vendre, à qui leurs moyens habituel...
      ...ë temps que les idées d'achat et de vente, de poids, de mesures* renferment toujours la comparaison de la choSé achetée ou vendue avec là mesure ou le poids qui servent à en régler le prix, bans quel désordre rte jetterait-on pas des hommes continuellement^gilés par la nécessité d'acneter ou. de vendre, à qui leurs moyens habituels de comparaison seraient sabltement enlevés ?
      ...ute, quel est le vrai pbids de la livre OU du marc dans la capitale ? quelle est i... On nous demandera, sans doute, quel est le vrai pbids de la livre OU du marc dans la capitale ? quelle est ia vraie capacité du boisseau, de la pinte, la vraie longueur du pied, de la tois...
      ... de 8 onces qui fait partie de la pile, ou du poids de 50 marcs dont il s agit, Se...
      ...talon matrice dans toutes les occasions le gouvernement se propose de dissémine...
      Le «tari;, proprement dit, le poids de 8 onces qui fait partie de la pile, ou du poids de 50 marcs dont il s agit, Sert depuis très longtemps d'étalon matrice dans toutes les occasions le gouvernement se propose de disséminer des étalons publics

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 471
      ou particuliers du marc de France (1). Il ... ou particuliers du marc de France (1). Il paraît en effet s'être conservé sans altération, puisqu'il s'accorde avec la der...
      L'étalon de la cour des monnaies, ou un étalon scrupuleusement semblable, es... L'étalon de la cour des monnaies, ou un étalon scrupuleusement semblable, est donc celui d'après lequel on ajustait la monnaie du prince avant le xiv® siècl...
      ...st de deux espèces : la livre étalonnée ou royale qui est de 16 onces, dont on se ... ...qui a pour titre : De asse et partibus ejus. Il observe qu'en Fiance, la livre est de deux espèces : la livre étalonnée ou royale qui est de 16 onces, dont on se sert pour les marchandises qui se vendent avec des balances ; et la moitié de ce...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 472
      ...le plus dangereux de se tromper en plus ou en moins, persévéramment respecté, et d...
      ...fût lixée depuis longtemps kseize onces ou à deux marcs ?
      ... ait été ordonné. » Voilà très évidemment le poids dans l'usage duquel il ssraitle plus dangereux de se tromper en plus ou en moins, persévéramment respecté, et défendu contre toute innovation par le corps entier de la médecine. Il porte le n...
      ... dans ce poids la livre romaine perpétuée en France, quoiqoe-la livre française fût lixée depuis longtemps kseize onces ou à deux marcs ?
      ...que nous cherchons à comparer entre eux ou avec les nôtres. Tout concourt donc à r... ...ommes dans l'habitude de réduire à notre marc de huit onces les poids étrangers que nous cherchons à comparer entre eux ou avec les nôtres. Tout concourt donc à rendre cet étalon très précieux, et nous pensons qu'on ne peut rien
      ...our le type de tous les poids au-dessus ou au-dessous au marc, dont l'uniformité s... faire de plus sage que de le prendre pour le type de tous les poids au-dessus ou au-dessous au marc, dont l'uniformité sera ordonnée partout le royaume.
      ...ent que le poids total et celui du marc ou de huit onces, sont les seuls qu'on ait...
      ...Les autres divisions s'écartent en plus ou en moins du poids qu'elles devraient av...
      ...d'occasions de vérifier d'anciens poids ou d'anciennes mesures en longueur, plus o...
      ...es subdivisions de la pile que vérifia M. Tillet en 1765. Nous avertirons seulement que le poids total et celui du marc ou de huit onces, sont les seuls qu'on ait originairement ajustés avec scrupule. Les autres divisions s'écartent en plus ou en moins du poids qu'elles devraient avoir, et la différence est quelquefois assez considérable. Plus on a d'occasions de vérifier d'anciens poids ou d'anciennes mesures en longueur, plus on est étonné de l'inexactitude des ouvriers dans la proportion des subdivisions,...
      (1) Ces statuts furent rédigés ou mis en ordre, pour la première fois, pa... (1) Ces statuts furent rédigés ou mis en ordre, pour la première fois, par Estienne Boyleaux, que saint Louis avait établi prévôt de Paris. On n'a jamais...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 450
      Locuteur: Le vicomte de Noailles
      ...z tracé, nous soupirons après le moment nous jouirons des fruits de vos nobles ... ...s, disent-ils, d'admiration, Nosseigneurs, à la vue du plan sublime que vous avez tracé, nous soupirons après le moment nous jouirons des fruits de vos nobles travaux : cet heureux moment sera arrivé quand les pouvoirs que vous avez si sag...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 473
      ...t à l'hostel de ville, soit de boisseau ou minot, dont les trois font le minot, et... ...esure du bled, de la mesure dont on use à présent, selon Vestalon et marque étant à l'hostel de ville, soit de boisseau ou minot, dont les trois font le minot, et les quatre minots le septier, et les douze septiers le muid ; et à semblable me...
      ...ans la suite, laquelle n'a été réformée ou changée qu'en 1668. Mais il est vraisem...
      ...te évaluation quelque erreur de copiste ou d'imprimeur. Car il n'est pas possible ...
      ...ed dont il s'est servi, est celui de là toise de Henri II, dont nous parlerons dans la suite, laquelle n'a été réformée ou changée qu'en 1668. Mais il est vraisemblable qu'il y a dans cette évaluation quelque erreur de copiste ou d'imprimeur. Car il n'est pas possible d'accorder ces dimensions, soit avec celles du boisseau actuel, soit avec celles...
      ... traduit en latin par quadrans. Sextier ou setier, sextarius. Cette dernière mesur... ...us: mine, mina: minot, diminutif de mine, et dont les quatre font le sextier, se traduit en latin par quadrans. Sextier ou setier, sextarius. Cette dernière mesure ne correspond, comme sixième partie, à aucune de celles dont nous nous servons...
      ...mpt dans ces circonstances inquiétantes les achats, d'une extrémité du royaume ... ...par petites parties des grains et d'autres comestibles, mais un guide sûr et prompt dans ces circonstances inquiétantes les achats, d'une extrémité du royaume à l'autre, sont l'unique moyen de mesurer l'approvisionnement des substances sur...
      ...t demie, rende sensible une demi-ligne, ou même une ligne de plus ou de moins. 11 n'y a que la farine, à l'é... ..., or, il n'y a aucun de ces objets, qui, sur une hauteur de 10 pouces 2 lignes et demie, rende sensible une demi-ligne, ou même une ligne de plus ou de moins. 11 n'y a que la farine, à l'égard de laquelle une demi-ligne pût être comptée pour quelque chose. Ge serait m...
      ...rons avec quelque détail dans l'article nous examinerons la juste longueur de l... ...boisseau originaire a-t-il été construit d'après le pied romain, dont nous parlerons avec quelque détail dans l'article nous examinerons la juste longueur de l'aune.

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 474
      ... ville des étalons matrices, eti cuivre ou en bronze* du boisseau et de toutes ses... L'étalon primitif est vraisemblablement perdu ; mais on conserve à l'hôtel de ville des étalons matrices, eti cuivre ou en bronze* du boisseau et de toutes ses divisions fabriqués en 1671. Peut-être ne sërait-il pas impossible de retrouver...
      ...» et souvent dans le même lieu. Partout ou presque partout, on vend et en achète, ... ...énomination est quelquefois énorme; mais de plus elle varie d'un lieu à un autre» et souvent dans le même lieu. Partout ou presque partout, on vend et en achète, tantôt au boisseau «-as, tantôt au boisseau comble. Le boisseau n'est pas la mêm...
      ...résulte que la livre pesant de.blé vaut Ou coûte autant de- deniers que lé setiér ... Il en résulte que la livre pesant de.blé vaut Ou coûte autant de- deniers que lé setiér coûté de livres monnaies i k
      Le setieh de blé, vendu 24 livres ou 24 francs, établit le prix de la livre ... Le setieh de blé, vendu 24 livres ou 24 francs, établit le prix de la livre pesant de blé à 24 deniers. Ici les fractions n'ont rien d'embarrassant; le prix...

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 475
      Ou voit par là que la mesure du vin ne por... Ou voit par là que la mesure du vin ne portait point alors le nom de pinte, mais celui de quarte.
      ...igés en 1493, sont le plus ancien titre il soit employé (3), ...mot pinta, nous croyons que les statuts du collège de Saint Bernard de Paris,rédigés en 1493, sont le plus ancien titre il soit employé (3),
      ...lle qu'on nomme comble peut l'être plus ou moins, parce que le comble est ...sion. La pinte rase est presque nécessairement au dessous de la vraie mesure. Celle qu'on nomme comble peut l'être plus ou moins, parce que le comble est
      (1) Ou en retrouve aussi dans cette collection... (1) Ou en retrouve aussi dans cette collection pour les potiers d'étain , mais il n'y est parlé ni de la pinte, ni d'aucune au...
      plus ou moins considérable, et que d'ailleurs il augmente ou diminue dans sa différence même, selon que l'orifice du vase est plus large ou plus étroit* ... plus ou moins considérable, et que d'ailleurs il augmente ou diminue dans sa différence même, selon que l'orifice du vase est plus large ou plus étroit* ...
      Nous pouvons ajouter que l'eau froide ou tiède, l'eau commune ou filtrée de différentes rivières* l'eau de source ou de fontaine n'ont pas le même volume à ... Nous pouvons ajouter que l'eau froide ou tiède, l'eau commune ou filtrée de différentes rivières* l'eau de source ou de fontaine n'ont pas le même volume à poids égal, quoiqu'à la vérité les différences soient très peu considérables.
      ...tait celui qui existait avant Henri II, ou s'il a fait son expérience sur un étalo... ...elle pesait une livre 14 onces 3 gros 2 grains (1). Il ne nous dit point, si c'était celui qui existait avant Henri II, ou s'il a fait son expérience sur un étalon fabriqué depuis.

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 476
      ...iles ouvriers, avec un très grand soin, le pied est marqué, et qui a servi à fa... ...rès-ancien instrument de mathématique, qui avait été fait par un de nos plus habiles ouvriers, avec un très grand soin, le pied est marqué, et qui a servi à faire le rétablissement de la toise du Châtelet suivant ce j'en ai appris de nos a...
      ... de la mesure de la largeur de l'arcade,ou porte intérieure du grand pavillon qui ... ...uvel étalon (de la toise) la véritable longueur qu'il devait avoir, on se servit de la mesure de la largeur de l'arcade,ou porte intérieure du grand pavillon qui sert d'entrée au vieux Louvre du côté de la rue Fromenteau. Cette ouverture^ sui...
      ...l'étonnement que cause un rétablisement ou une réformation de cette con- Cette tradition, si elle est bien établie, ne pourrait qu'augmenter encore l'étonnement que cause un rétablisement ou une réformation de cette con-

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 477
      ...un naufrage, n'en diffère que d'un 20e, ou d'un 30e de lignes. Ce sont ces mêmes t... ...r; la quatrième qui est celle du Nord, quoique mouillée de.l'eau de la mer dans un naufrage, n'en diffère que d'un 20e, ou d'un 30e de lignes. Ce sont ces mêmes toises d'après lesquelles ont été déterminées les longueurs du pendule à secondes...
      ...our procurer des étalons dans les lieux cette mesure n'a pas été envoyée. Ces c... ...paux bailliages (2). On chercherait vainement ailleurs un modèle aussi parfait pour procurer des étalons dans les lieux cette mesure n'a pas été envoyée. Ces copies authentiques seront, dans toute la France, des témoins et des garants de l...
      ...efois le même nom à une espèce de toise ou de perche qui servait à mesurer les ter... ...re des étoffes et des marchandises qui se vendent à la longueur. On donnait autrefois le même nom à une espèce de toise ou de perche qui servait à mesurer les terres.

      Séance du samedi 6 février 1790, au soir

      page 478
      ...uces de la toise de Louis XIV, rétablie ou réformée en 1668 (1), Il y avait donc u... ...e Henri II. Or, cet étalon (à une très légère fraction près) est de 3 pieds 8 pouces de la toise de Louis XIV, rétablie ou réformée en 1668 (1), Il y avait donc une différence sensible entre l'ancienne et la nouvelle toise (2).
      ...n de ces anciens étalons existe encore, ou si leur longueur précise pourrait être ... ...mmerce qui sont nommées. 11 serait intéressant et utile de véri-lier si quelqu'un de ces anciens étalons existe encore, ou si leur longueur précise pourrait être constatée par les procès-verbaux du dépôt qui en fut fait. Ce serait un Drçpyep ...
      Si Fréret avait su, ou qu'il se fût rappelé que la toise emplo...
      ...éfor-jnation de notre toise,. diffèrent ou s'accordent entre elles. Elles pourraie...
      ... dans l'énonciation, quoique pareilles, ou être différentes, quoiqu'elles parussen...
      Si Fréret avait su, ou qu'il se fût rappelé que la toise employée par Monconis, en 1647, était différente de celle dont on se servait depuis 1...
      ...es conséquences qu'on tirerait de ce que des' mesures prises,avant et après la réfor-jnation de notre toise,. diffèrent ou s'accordent entre elles. Elles pourraient différer dans l'énonciation, quoique pareilles, ou être différentes, quoiqu'elles parussent s'accorder.
    • Procès-verbal de la cérémonie de notre-dame le dimanche 14 février 1790

      - search term matches: (1)

      Procès-verbal de la cérémonie de notre-dame le dimanche 14 février 1790

      page 596
      Locuteur: L'abbé Mulot
      ...ple : Ecoutez-moi : il y aura des jours l'on méprisera la loi.....Alors la paix... Plein de l'esprit divin, il dit au Roi et au Peuple : Ecoutez-moi : il y aura des jours l'on méprisera la loi.....Alors la paix sera bannie du sein des coupables : soit qu'ils s'éloignent de leurs villes, so...

      Procès-verbal de la cérémonie de notre-dame le dimanche 14 février 1790

      page 597
      Locuteur: L'abbé Mulot
      ...untés à l'histoire immense des nations, ou serait-ce la peinture prophétique de ce... Ce tableau n'offrirait-il que l'image de quelques faits empruntés à l'histoire immense des nations, ou serait-ce la peinture prophétique de ce qui se passe sous nos yeux?
      Locuteur: L'abbé Mulot
      ...s de nos annales, et l'époque brillante nous nous trouvons. ...teint d'une extrémité des siècles à l'autre, consacrait l'un des plus beaux faits de nos annales, et l'époque brillante nous nous trouvons.
      Locuteur: L'abbé Mulot
      Qu'on vante ces Républiques fameuses cet amour a enfanté de si grands orateu... Qu'on vante ces Républiques fameuses cet amour a enfanté de si grands orateurs et tant d'intrépides soldats 1 La France l'emporte sur Athènes et devient la ...
      Locuteur: L'abbé Mulot
      ...i en est le premier sujet lui-même : et commandent les lois protectrices de la ... ...t point la tyrannie d'un prince qui a tout le pouvoir d'exécuter la loi, mais qui en est le premier sujet lui-même : et commandent les lois protectrices de la liberté, la patrie a tous ses droits, et l'amour de la patrie est la vertu de to...
      Locuteur: L'abbé Mulot
      ... plus grand honneur à leurs yeux est de mourir pour elle. ...ime la plus belle qu'ils n'hésiteraient pas de lui offrir, est leur vie même; le plus grand honneur à leurs yeux est de mourir pour elle.

      Procès-verbal de la cérémonie de notre-dame le dimanche 14 février 1790

      page 598
      Locuteur: L'abbé Mulot
      ...lus d'ardeur que dans les circonstances nous nous trouvons ? jamais souverain m... Mais ce serment dut-il jamais être fait avec plus d'ardeur que dans les circonstances nous nous trouvons ? jamais souverain mérita-t-il davantage et notre fidélité et notre amour ?

      Procès-verbal de la cérémonie de notre-dame le dimanche 14 février 1790

      page 599
      Locuteur: L'abbé Mulot
      ...a mollesse, il n'a jamais pu s'endormir ou se réveiller qu'au milieu de l'encens d...
      ...ndeur qu'il possède, il lui a fallu les vaincre, et sa grandeur est son ouvrage. 11 est...
      ...i qui nous gouverne, est né dans le sein de la corruption des cours, Bercé par la mollesse, il n'a jamais pu s'endormir ou se réveiller qu'au milieu de l'encens des flatteurs. Ces préjugés anti-populaires, anti-patriotiques, qui peignent les ...
      ...us reçus dès le premier jour de son existence; et, pour parvenir au degré de grandeur qu'il possède, il lui a fallu les vaincre, et sa grandeur est son ouvrage. 11 est donc vraiment grand et grand par lui-même, le monarque objet de notre amour; il...
      Locuteur: L'abbé Mulot
      ...rince fit tant d'efforts pour maintenir ou ramener l'harmonie et l'ordre dans son ... Quel prince fit tant d'efforts pour maintenir ou ramener l'harmonie et l'ordre dans son empire, partagea plus sincèrement les alarmes, les inquiétudes, les peines, les ...
      Locuteur: L'abbé Mulot
      ... de trouble, dé confusion et d'horreurs , contre le penchant naturel de votre ca...
      ...s -ne sembliez respirer que le carnage; l'air retentissait du cri des victimes si cruellement immolées ; l'on ne voyait, de tous côtés, que des ...
      Rappelez-vous, chers concitoyens, ces moments de trouble, dé confusion et d'horreurs , contre le penchant naturel de votre caractère, vous -ne sembliez respirer que le carnage; l'air retentissait du cri des victimes si cruellement immolées ; l'on ne voyait, de tous côtés, que des canons, des épées, des piques et des armes de toute espèce aussi extraordinaires...
      Locuteur: L'abbé Mulot
      ...ue parles nuances dominantes des vertus ou des talents; qui assure au mérite les h...
      ...itoyens à la cause commune, et les rend ou dépositaires ou Censeurs de l'administration ; qui fait...
      ...est qu'une famille de frères qui ne peuvent être distingués les uns des autres que parles nuances dominantes des vertus ou des talents; qui assure au mérite les honneurs et les dignités que dispensait la faveur et qu'achetait la bassesse : qu...
      ... à la captivité des esprits et à celle des corps ; qui fait concourir tous les citoyens à la cause commune, et les rend ou dépositaires ou Censeurs de l'administration ; qui fait disparaître jusqu'aux vestiges de la barbare féodalité ; qui, inflexible pour l...
      Locuteur: L'abbé Mulot
      ...me qu'autrefois, au pied du mont Sinaï, Dieu lui-même dictait la loi, les Hébre... ...biens sur cet autel sacré, pour en offrir l'holocauste à la patrie; et si, de même qu'autrefois, au pied du mont Sinaï, Dieu lui-même dictait la loi, les Hébreux ont adoré les fausses divinités de l'Egypte, on a vu des Français, au pied du...