Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-129 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-124 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-125 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-082 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-125 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-1217 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-031 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-091 hits on 1793-102 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
8 volumes trouvé
  • Tome 30 : Du 28 août au 17 septembre 1791 1 résultat
    • Séance du lundi 12 septembre 1791

      - search term matches: (384)

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 563
      Locuteur: Camus
      ...e journellement à Paris un grand nombre de députés élus à la prochaine législature, qui manifestent le désir d'assister aux téances de l'Assemblée nationale. Je demande que, sur le vu de leur certificat d'inscription sur les registres des archives de l'Assemblée, ils soient admis dans les tribunes actuellement abandonnées au pu... Il arrive journellement à Paris un grand nombre de députés élus à la prochaine législature, qui manifestent le désir d'assister aux téances de l'Assemblée nationale. Je demande que, sur le vu de leur certificat d'inscription sur les registres des archives de l'Assemblée, ils soient admis dans les tribunes actuellement abandonnées au public.
      Locuteur: Chabroud
      ...nable que ces députés soient admis dans le sein de l'Assemblée, je veux dire dans l'amphit... J'observe qu'il est plus convenable que ces députés soient admis dans le sein de l'Assemblée, je veux dire dans l'amphithéâtre du côté droit, qui est toujours à moitié vide» (Applaudissements.)
      J'appuie la proposition de M. Chabroud ; mais je voudrais que, pour la lioerté et la sûreté des opinions, la place des nouveaux députés fût séparée de l'Assemblée. Il y a. beaucoup de place, il est vrai, dans cette extrémité de la salle» (Il montre le côté droit), mais on dit que l'air y est contagieux (Rires et applaudissements.) ; peut-èlve cependant est-il bon de les y admettre : ils purifieront la place. ... J'appuie la proposition de M. Chabroud ; mais je voudrais que, pour la lioerté et la sûreté des opinions, la place des nouveaux députés fût séparée de l'Assemblée. Il y a. beaucoup de place, il est vrai, dans cette extrémité de la salle» (Il montre le côté droit), mais on dit que l'air y est contagieux (Rires et applaudissements.) ; peut-èlve cependant est-il bon de les y admettre : ils purifieront la place. (Rires.) (1) Cette séance est incomplète an Moniteur.
      Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verb... Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal delà séance du dimanche 11 septembre,qui est adopté.
      PRÉSIDENCE DE M. THOURET. PRÉSIDENCE DE M. THOURET.

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 564
      Locuteur: Gossin
      , au nom des comités de Constitution et d'emplacement. Plusieurs membres de l'Assemblée sont tombés dans une erreur...
      ...pour la suppression des alternats entre les départements. Le dernier article du projet que j'avais présenté exceptait provisoirement de la disposition générale département du Cantal, jusqu'au moment où la législature pût fixer définitivement le chef-lieu de l'administration. M. Estagnol demanda a...
      ...ion particulière fût rayée, ou que tous les alternats fussent conservés. On m'a dit...
      ...amendement, l'Assemblée a conservé tous les alternats. Il y a dans cette opinion une erreur de fait ; car l'Assemblée n'a décrété que l'amendement que j'avais adopté ; et j'atteste n'avoir adopté hier d'autre a...
      ...ait à rejeter l'exception proposée pour le département du Cantal.
      , au nom des comités de Constitution et d'emplacement. Plusieurs membres de l'Assemblée sont tombés dans une erreur grave, relativement au décret qui a été rendu hier pour la suppression des alternats entre les départements. Le dernier article du projet que j'avais présenté exceptait provisoirement de la disposition générale département du Cantal, jusqu'au moment où la législature pût fixer définitivement le chef-lieu de l'administration. M. Estagnol demanda alors que cette exception particulière fût rayée, ou que tous les alternats fussent conservés. On m'a dit aujourd'hui qu'ayant adopté cet amendement, l'Assemblée a conservé tous les alternats. Il y a dans cette opinion une erreur de fait ; car l'Assemblée n'a décrété que l'amendement que j'avais adopté ; et j'atteste n'avoir adopté hier d'autre amendement que celui qui tendait à rejeter l'exception proposée pour le département du Cantal.
      Locuteur: Hébrard
      Je crois que les localités ont fait réellement excepter de la mesure générale le département du Cantal, pour lequel il a...
      ...que l'alternat ne cesserait qu'à la fin de son exercice à Aurillac, époque à laquelle la législature pourraitfixer le chef-lieu d'administration,d'après le vœu spontané et éclairé par l'expérience, des administr...
      ...rs membres avaient voulu étendre a tous les départements alternants, ne se trouve plus dans le décret. J'en demande le rétablissement : les localités rendent indispensable une épreuve entre les deux villes de Saint-Flour et d'Aurillac.
      Je crois que les localités ont fait réellement excepter de la mesure générale le département du Cantal, pour lequel il a été décrété que l'alternat ne cesserait qu'à la fin de son exercice à Aurillac, époque à laquelle la législature pourraitfixer le chef-lieu d'administration,d'après le vœu spontané et éclairé par l'expérience, des administrés. Cette exception que plusieurs membres avaient voulu étendre a tous les départements alternants, ne se trouve plus dans le décret. J'en demande le rétablissement : les localités rendent indispensable une épreuve entre les deux villes de Saint-Flour et d'Aurillac.
      Locuteur: Leclere
      ... votre comité des assignats a l'honneur de vous représenter que l'approche de l'hiver et le besoin pressant des fonds rendent indispensa-blement nécessaire l'accélération de la fabrication des assignats qui resten...
      ...moyen d'accélérer cette fabrication que de diminuer le nombre des petits assignats. Les nouvelles formes qu'il faudrait pour te...
      ...n des divisions intermédiaires entre 50 et 100 ne seraient faites que dans 1 mois ou 5 semaines; déplus,les coupons de 200 et de 300 livres sont infiniment désirés par le commerce; les premiers assignats de cette coupe étant presque tous sortis de la circulation, on pourrait en fabriquer pour de plus grosses sommes à la fois et commencer sur-le-champ la fabrication du papier avec les formes de 4 à la feuille qui devaient servir à ceux de 100 livres mais qui ont été réprouvées ...
      ...tites que celles des premiers assignats de cette espèce.
      , au nom du comité des assignats. Messieurs, votre comité des assignats a l'honneur de vous représenter que l'approche de l'hiver et le besoin pressant des fonds rendent indispensa-blement nécessaire l'accélération de la fabrication des assignats qui restent à faire pour compléter la somme dont vous avez ordonné l'émission. Il n'y a d'autre moyen d'accélérer cette fabrication que de diminuer le nombre des petits assignats. Les nouvelles formes qu'il faudrait pour terminer la fabrication des divisions intermédiaires entre 50 et 100 ne seraient faites que dans 1 mois ou 5 semaines; déplus,les coupons de 200 et de 300 livres sont infiniment désirés par le commerce; les premiers assignats de cette coupe étant presque tous sortis de la circulation, on pourrait en fabriquer pour de plus grosses sommes à la fois et commencer sur-le-champ la fabrication du papier avec les formes de 4 à la feuille qui devaient servir à ceux de 100 livres mais qui ont été réprouvées comme un peu plus petites que celles des premiers assignats de cette espèce.
      Locuteur: Leclere
      somme sera convertie en assignats de 2 et de 300 livres, jusqu'à la concurrence de la somme de 75 millions pour chaque sorte, lesquels seront fabriqués sur les formes d'assignats de 100 livres etde501ivresde4;à la feuille,ci-devantdéposéesaux archives de l'Assemblée,et qui,à cet effet,en seront tirées et envoyées à la manufacture par les commissaires, qui y feront insérer en chiffres la valeur de l'assignat et le millésime 1791. » (Ce décret est mis aux voix et adopté.) somme sera convertie en assignats de 2 et de 300 livres, jusqu'à la concurrence de la somme de 75 millions pour chaque sorte, lesquels seront fabriqués sur les formes d'assignats de 100 livres etde501ivresde4;à la feuille,ci-devantdéposéesaux archives de l'Assemblée,et qui,à cet effet,en seront tirées et envoyées à la manufacture par les commissaires, qui y feront insérer en chiffres la valeur de l'assignat et le millésime 1791. » (Ce décret est mis aux voix et adopté.)
      Locuteur: Prugnon
      ...rès avoir ouï son comité d'emplacement, et sur l'avis du ministre de l'intérieur, décrète que la translation des religieuses de la Visitation de Belley, ordonnée par le décret du 4 juillet de cette année, sera effectuée de leur consentement dans la maison ci-devant occupée par les cordeliers de la même ville, de la manière et aux conditions portées par ce décret. »... « L'Assemblée nationale, après avoir ouï son comité d'emplacement, et sur l'avis du ministre de l'intérieur, décrète que la translation des religieuses de la Visitation de Belley, ordonnée par le décret du 4 juillet de cette année, sera effectuée de leur consentement dans la maison ci-devant occupée par les cordeliers de la même ville, de la manière et aux conditions portées par ce décret. » (Ce décret est adopté.)
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      ...Assemblée a chargé son comité militaire de s'occuper d'une nouvelle forme de brevets pour les officiers, et d engagements vour les soldats. Je suis chargé de vous soumettre la nouvelle forme que le comité militaire a cru devoir adopter. ...
      ...ers changements qui ont été faits, avec les motifs qui les ont déterminés. Voici, Messieurs, quell...
      , au nom du comité militaire. L'Assemblée a chargé son comité militaire de s'occuper d'une nouvelle forme de brevets pour les officiers, et d engagements vour les soldats. Je suis chargé de vous soumettre la nouvelle forme que le comité militaire a cru devoir adopter. Je crois devoir vous donner l'indication des très légers changements qui ont été faits, avec les motifs qui les ont déterminés. Voici, Messieurs, quelle était l'anqienne forme :
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      « Aujourd'hui..... 178., le roi étant à....., prenant une entière c...
      ...uerre, la vigilance, la bonne conduite, le zèle, la fidélité et affection à son service, dont a donné des preuves le.....du régiment....., Sa Majesté l'a établi dans la charge de colonel de ce régiment, vacante par..... pour en faire les fonctions, et commander ce régiment sous l'autorité de Sa Majesté, et sous celle de M. le prince de Condé, colonel général de son infanterie française et étrangère, ainsi qu'il lui sera ordonné pour le service de Sa Majesté, par elle ou ses lieutenants généraux, et en jouir aux honneurs, autorités, prérogatives, prééminences et droits attachés à ladite charge : cepen...
      ...onné à tous ceux à qui il appartiendra, de le recevoir, et le faire reconnaître eu ladite
      « Aujourd'hui..... 178., le roi étant à....., prenant une entière confiance dans l'expérience à la guerre, la vigilance, la bonne conduite, le zèle, la fidélité et affection à son service, dont a donné des preuves le.....du régiment....., Sa Majesté l'a établi dans la charge de colonel de ce régiment, vacante par..... pour en faire les fonctions, et commander ce régiment sous l'autorité de Sa Majesté, et sous celle de M. le prince de Condé, colonel général de son infanterie française et étrangère, ainsi qu'il lui sera ordonné pour le service de Sa Majesté, par elle ou ses lieutenants généraux, et en jouir aux honneurs, autorités, prérogatives, prééminences et droits attachés à ladite charge : cependant Sa Majesté a ordonné à tous ceux à qui il appartiendra, de le recevoir, et le faire reconnaître eu ladite
      Locuteur: Leclere
      « L'Assemblée nationale, ouï le rapport de son comité des assignats, décrète qu'au lieu de fabriquer des assignats de 90 livres, de 80 livres et de 70 livres, pour 150 millions, faisant partie de 600 millions décrétés le 19 juin dernier, ladite « L'Assemblée nationale, ouï le rapport de son comité des assignats, décrète qu'au lieu de fabriquer des assignats de 90 livres, de 80 livres et de 70 livres, pour 150 millions, faisant partie de 600 millions décrétés le 19 juin dernier, ladite
      Locuteur: Varin
      ...à l'arrêté du directoire du département de Saône-et-Loire du 7 mai 1791, qu'elle déclare co...
      ...enu, celui du directoire du département de l'Ain du 5 février dernier aura tout son effet; en conséquence, que les élections des sieurs Chevrier et Meiller, aux places de juges des tribunaux de Pont-de-Veyle et d'Ambérieux, sont les seules qui soient bonnes.
      ...ale, après avoir entendu son comité des rapports, décrète que, sans avoir égard à l'arrêté du directoire du département de Saône-et-Loire du 7 mai 1791, qu'elle déclare comme non-avenu, celui du directoire du département de l'Ain du 5 février dernier aura tout son effet; en conséquence, que les élections des sieurs Chevrier et Meiller, aux places de juges des tribunaux de Pont-de-Veyle et d'Ambérieux, sont les seules qui soient bonnes.
      Locuteur: Varin
      ...comité des rapports, présente un projet de décret relatif aux élections des sieurs Chevrier et Meiller aux places déjugés des tribunaux de Pont-de-Veyle et dAmbérièux. , au nom du comité des rapports, présente un projet de décret relatif aux élections des sieurs Chevrier et Meiller aux places déjugés des tribunaux de Pont-de-Veyle et dAmbérièux.
      Locuteur: Leclere
      Le comité des assignats vous propose, en cou-_ séquence, le projet de décret suivant : Le comité des assignats vous propose, en cou-_ séquence, le projet de décret suivant :
      Locuteur: Bouche
      (L'Assemblée, consultée, décrète que les députés à la législature prochaine pourront se placer au haut de l'amphithéâtre dans l'intérieur de la salle du côté droit du président.) (L'Assemblée, consultée, décrète que les députés à la législature prochaine pourront se placer au haut de l'amphithéâtre dans l'intérieur de la salle du côté droit du président.)
      Locuteur: Prugnon
      Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants : Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants :
      Locuteur: Varin
      Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants : Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants :
      Locuteur: Prugnon
      ...comité d'emplacement, propose un projet de décret relatif à la translation des religieuses de la Visitation de Belley. , au nom du comité d'emplacement, propose un projet de décret relatif à la translation des religieuses de la Visitation de Belley.
      Locuteur: Hébrard
      ...s l'article 4 du décret adopté hier sur les alternats ne concerne que le département du Cantal.) (L'Assemblée, consultée, décrète que l'exception portée dans l'article 4 du décret adopté hier sur les alternats ne concerne que le département du Cantal.)

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 565
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      qualité, de tous les officiers, sous-officiers et soldais dudit régiment. Par le roi, etc... » qualité, de tous les officiers, sous-officiers et soldais dudit régiment. Par le roi, etc... »
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      On a pensé encore qu'il était utile de retrancher ces mots : « jouir des honneurs, prérogatives, prééminences, droits et appointements attachés à ladite charge » èt de placer en tête du brevet les mots : « la nation, la loi et le roi ». Ces mots indiquent le souverain, l'expression de la volonté générale et l'autorité chargée de la faire exécuter ; il pourra être bon de mettre ces mots, sur le brevet des officiers, parce qu'il sera bon de leur rappeler qu'il s servent maintenan...
      ... ne sont maintenant soumis qu'à la loi, et que cependant ces considérations se lie...
      ...nce, au respect dû au roi, chef suprême de la force publique dont ils font partie.
      On a pensé encore qu'il était utile de retrancher ces mots : « jouir des honneurs, prérogatives, prééminences, droits et appointements attachés à ladite charge » èt de placer en tête du brevet les mots : « la nation, la loi et le roi ». Ces mots indiquent le souverain, l'expression de la volonté générale et l'autorité chargée de la faire exécuter ; il pourra être bon de mettre ces mots, sur le brevet des officiers, parce qu'il sera bon de leur rappeler qu'il s servent maintenant une nation, qu'ils ne sont maintenant soumis qu'à la loi, et que cependant ces considérations se lient parfaitement à l'obéissance, au respect dû au roi, chef suprême de la force publique dont ils font partie.
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      « Louis, par la grâce de Dieu et par la loi cons-titutionelle de l'Etat, roi des Français, chef suprême de l'armée, prenant une entière confiance ...
      ...rience, vigilance, boone conduite, zèle et fidélité envers la patrie, dont a donné des preuves dans toutes les occasions le lieutenant-colonel l'a nommé à la place de colonel du régiment de vacante par 1 pour en faire les fonctions et commander ledit régiment sous l'autorité de Sa Majesté, et sous les ordres des officiers généraux employés auprès des troupes. Sa Majesté mande et ordonne à l'officier qui commande le régiment d de le recevoir et faire reconnaître en ladite qualité de tous les officiers, sous-officiers et soldats dudit régiment. Donné à le jour du mois d l'an de grâce 179 de notre règne le
      « Louis, par la grâce de Dieu et par la loi cons-titutionelle de l'Etat, roi des Français, chef suprême de l'armée, prenant une entière confiance dans la valeur, expérience, vigilance, boone conduite, zèle et fidélité envers la patrie, dont a donné des preuves dans toutes les occasions le lieutenant-colonel l'a nommé à la place de colonel du régiment de vacante par 1 pour en faire les fonctions et commander ledit régiment sous l'autorité de Sa Majesté, et sous les ordres des officiers généraux employés auprès des troupes. Sa Majesté mande et ordonne à l'officier qui commande le régiment d de le recevoir et faire reconnaître en ladite qualité de tous les officiers, sous-officiers et soldats dudit régiment. Donné à le jour du mois d l'an de grâce 179 de notre règne le
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      Mande et ordonne au colonel et en son absence à l'officier qui commande ledit régiment de le recevoir, et faire reconnaître en ladite sous-lieutenance, pour en faire les fonctions sous l'autorité de Sa Majesté et sous les ordres des officiers généraux employés auprès des troupes. Donné à le jour du mois de l'an de grâce 179 et de notre règne le Mande et ordonne au colonel et en son absence à l'officier qui commande ledit régiment de le recevoir, et faire reconnaître en ladite sous-lieutenance, pour en faire les fonctions sous l'autorité de Sa Majesté et sous les ordres des officiers généraux employés auprès des troupes. Donné à le jour du mois de l'an de grâce 179 et de notre règne le
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      ...s officiers généraux, il ne différerait de celui des officiers supérieurs que d'un...
      ... nous y substituons aux mots indicatifs de « lieutenant-colonel ou de colonel » et de « régiment , ceux de « au service et au grade d'officier général » ; nous remplaçons, en outre, les mots : « et sous les ordres des officiers généraux employés auprès des troupes » par ceux-ci : « et sous les ordres du ministre ayant le département de la guerre. »
      Quant aù brevet des officiers généraux, il ne différerait de celui des officiers supérieurs que d'une manière peu sensible : nous y substituons aux mots indicatifs de « lieutenant-colonel ou de colonel » et de « régiment , ceux de « au service et au grade d'officier général » ; nous remplaçons, en outre, les mots : « et sous les ordres des officiers généraux employés auprès des troupes » par ceux-ci : « et sous les ordres du ministre ayant le département de la guerre. »
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      Le comité a pensé encore qu'il était utile de substituer aux mots : « fidélité et affection envers son service » ceux de : « fidélité envers la patrie » et qu'il était avantageux pour l'infanterie de retrancher, dans tout ce qui avait rapp... Le comité a pensé encore qu'il était utile de substituer aux mots : « fidélité et affection envers son service » ceux de : « fidélité envers la patrie » et qu'il était avantageux pour l'infanterie de retrancher, dans tout ce qui avait rapport
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      LA NATION, LA LOI ET LE ROI. LA NATION, LA LOI ET LE ROI.
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      « Louis, par la grâce de Dieu et par la loi constitutionnelle de l'Etat, roi des Français, chef suprême de l'armée, ayant nommé à une sous-lieutenance dans la compagnie du capitaine dans le régiment d vacante par 1 « Louis, par la grâce de Dieu et par la loi constitutionnelle de l'Etat, roi des Français, chef suprême de l'armée, ayant nommé à une sous-lieutenance dans la compagnie du capitaine dans le régiment d vacante par 1
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      La forme des brevets pour les capitaines, lieutenants et sous-lieutenants ne diffère de la forme des brevets pour les officiers supérieurs que par la suppression du membre de phrase relatif à la confiance dans la v... La forme des brevets pour les capitaines, lieutenants et sous-lieutenants ne diffère de la forme des brevets pour les officiers supérieurs que par la suppression du membre de phrase relatif à la confiance dans la valeur, l'expérience, la vigilance, etc..., attendu que ces mots-là appartiennent...
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      « Je soussigné m'engage de ma propre volonté et sans contrainte, à servir la nation sous les ordres du roi; Chèf Suprême de l'armée, en qualité de pendant l'espace de ans, à condition de recevoir mon congé absolu à l'expiration de ce terme, conformément à la loi, et pour prix du présent engagement la somme de ' comptant « Je soussigné m'engage de ma propre volonté et sans contrainte, à servir la nation sous les ordres du roi; Chèf Suprême de l'armée, en qualité de pendant l'espace de ans, à condition de recevoir mon congé absolu à l'expiration de ce terme, conformément à la loi, et pour prix du présent engagement la somme de ' comptant
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      Le comité a pensé qu'il était utile d'ôter les mots : « expérience à la guerre » atten...
      ...r, sans avoir jamais fait la guerre; vu les principes actuels de la nation française, il est presumable ...
      Le comité a pensé qu'il était utile d'ôter les mots : « expérience à la guerre » attendu qu'il était très possible d'être promu, même à un grade supérieur, sans avoir jamais fait la guerre; vu les principes actuels de la nation française, il est presumable que, par la suite des temps des officiers pourront parvenir aux grades supérieur...
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      Sour l'infanterie à l'attache de M. le prince de ondé, colonel de son infanterie, colonel général de l'infanterie française, attendu que le dernier article du décret sur l'avancem... Sour l'infanterie à l'attache de M. le prince de ondé, colonel de son infanterie, colonel général de l'infanterie française, attendu que le dernier article du décret sur l'avancement aux grades militaires a supprimé cette charge.
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      sous-lieutenant, le sous-lieutenant, le
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      lieutenant, le lieutenant, le
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      capitaine, le capitaine, le
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      lieutenant-colonel, le lieutenant-colonel, le
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      « Par le roi. » « Par le roi. »
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      ..., né à Sedan, département des Ardennes, le Pour Charles-Henri Raymond, né à Sedan, département des Ardennes, le
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      ...le, consultée, adopte la nouvelle forme de brevets proposée par le comité militaire.) (L'Assemble, consultée, adopte la nouvelle forme de brevets proposée par le comité militaire.)
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      ...nce, la nouvelle forme des brevets pour les officiers supérieurs serait ainsi conçu... En conséquence, la nouvelle forme des brevets pour les officiers supérieurs serait ainsi conçue
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      ...quelle serait la forme des brevets pour les officiers subalternes : Voici donc quelle serait la forme des brevets pour les officiers subalternes :
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      ...ait la nouvelle forme d'engagement pour les soldats : , rapporteur. Voici, maintenant, Messieurs, quelle serait la nouvelle forme d'engagement pour les soldats :
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      Brevet de colonel. Brevet de colonel.
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      Brevet de sous-lieutenant. Brevet de sous-lieutenant.
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      Régiment de Régiment de

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 566
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      « Le dénommé ci-dessus, à la taille de pieds ' pouces lignes, les cheveux et sourcils les yeux tenez la bouche le menton le visage marqué.., » « Le dénommé ci-dessus, à la taille de pieds ' pouces lignes, les cheveux et sourcils les yeux tenez la bouche le menton le visage marqué.., »
      Locuteur: Audier-Massillon
      ...mblée nationale, âflt'ôs aVoir efiténdu le rapport de se comités de' judïcàtu^è et central de liquidation, qui lui ont rendu compté d...
      ...u commissaire du roi, directeur général de la liquidation, dont les résultats suivent :
      « L'Assemblée nationale, âflt'ôs aVoir efiténdu le rapport de se comités de' judïcàtu^è et central de liquidation, qui lui ont rendu compté du résultat des opérations du commissaire du roi, directeur général de la liquidation, dont les résultats suivent :
      Locuteur: Audier-Massillon
      , ëii MM dès comités de judicature et central liquidation, présenté un projet de 'décret concernant la liquidation et le remboursement diiïeVses pàtiiès de la déitê de l'État. , ëii MM dès comités de judicature et central liquidation, présenté un projet de 'décret concernant la liquidation et le remboursement diiïeVses pàtiiès de la déitê de l'État.
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      ... infirmité cachée qui puisse m'empêeher de servir la nation, et n'être engagé dans aucune de ses troupes soit de terre, soit de mer : en conséquence je promets de servir avec fidélité et honneur, dêtre invariablement attaché aux lois militaires et aux règles de la discipline, d'obéir ponctuellement à tous mes supérieurs, et de me comporter dans toutes les occasions en honnête et brave soldat. « Je déclare n'avoir aucune infirmité cachée qui puisse m'empêeher de servir la nation, et n'être engagé dans aucune de ses troupes soit de terre, soit de mer : en conséquence je promets de servir avec fidélité et honneur, dêtre invariablement attaché aux lois militaires et aux règles de la discipline, d'obéir ponctuellement à tous mes supérieurs, et de me comporter dans toutes les occasions en honnête et brave soldat.
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      et celle de en un billet payable au régiment. et celle de en un billet payable au régiment.
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      « Je certifie être âgé de ans, natif de municipalité de district de département de fils de et de « Je certifie être âgé de ans, natif de municipalité de district de département de fils de et de
      Locuteur: Alexandre de Beauharnais
      Fait à le 179 Fait à le 179
      Locuteur: Audier-Massillon
      Résultat deb tàpport's de liquidation d'offices remis au Comité judicature, par le commissaire du roi, directeur gënéral le liquidation, septembre 1791, saVoir : Résultat deb tàpport's de liquidation d'offices remis au Comité judicature, par le commissaire du roi, directeur gënéral le liquidation, septembre 1791, saVoir :
      Locuteur: Audier-Massillon
      Cé; prbjef décïët ést mis àiïx Mx dâiiS les* termes suivants : Cé; prbjef décïët ést mis àiïx Mx dâiiS les* termes suivants :
      Locuteur: Audier-Massillon
      Alrùbort, maîtrisé deS eatix et forêts, dix-huit ip sik Cetft Viiigt-de... Alrùbort, maîtrisé deS eatix et forêts, dix-huit ip sik Cetft Viiigt-detti- livres" quâtc/rize sous,c(tfatrè détiiers,ci. 18,622 14 4
      Locuteur: Audier-Massillon
      Bayeux, eaux et forêts, soixante-quinze mille trois cen... Bayeux, eaux et forêts, soixante-quinze mille trois cent quarante-deux livres quinze sous quatre deniers, Ci.......... ...75,342 15 4
      Locuteur: Audier-Massillon
      Astarac, élection, soixan le-qu a to rze mi I le cent quarante-neuf livres six sous cinq... Astarac, élection, soixan le-qu a to rze mi I le cent quarante-neuf livres six sous cinq deniers ci..............74,149 6 5
      Locuteur: Audier-Massillon
      Bar-le-Duc, huissiers Bar-le-Duc, huissiers

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 567
      Locuteur: Audier-Massillon
      Brives, eaux et forêts, onze mille sept cent dix-huit l... Brives, eaux et forêts, onze mille sept cent dix-huit livres dix-sept sous, ci.........11,718 17
      Locuteur: Audier-Massillon
      Gatries, eaux et forêts, douze milie livres ci............. Gatries, eaux et forêts, douze milie livres ci...................12,000
      Locuteur: Audier-Massillon
      Gaudebec, bailliage et présidial, soixant-six mille quatre cen... Gaudebec, bailliage et présidial, soixant-six mille quatre cent quatre-vingt treize livres dix-neuf sous, ci,....66,433 19
      Locuteur: Audier-Massillon
      Cette, traites au port, de sept mille quatre cent quatre-vingt-dix... Cette, traites au port, de sept mille quatre cent quatre-vingt-dix sept livres sept sous huit
      Locuteur: Audier-Massillon
      Châtellerault, eaux et forêts, quarante-deux mille onze livres... Châtellerault, eaux et forêts, quarante-deux mille onze livres dix-huit sous huit deniers ci..................42,011 18 8.
      Locuteur: Audier-Massillon
      ...Ferrand, visiteurs des gabelles, trente et un mille deux cent soixante-six livres ... Clermont - Ferrand, visiteurs des gabelles, trente et un mille deux cent soixante-six livres dix-sept sous sept deniers, ci.............31,266 17 .. 7

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 568
      Locuteur: Audier-Massillon
      Fontenai-le-Comte, élection, quatre-vingt sept mille cinq cent quarante et une livres seize sous huit deniers, ci.... Fontenai-le-Comte, élection, quatre-vingt sept mille cinq cent quarante et une livres seize sous huit deniers, ci...................87,541 16 8
      Locuteur: Audier-Massillon
      Cérilly, eaux et forêts , cinquante-et-un mille quatre cent neuf livres huit s... Cérilly, eaux et forêts , cinquante-et-un mille quatre cent neuf livres huit sous quatre deniers, ci...........51,409 8 4
      Locuteur: Audier-Massillon
      Champagne et Luxembourg, arpenteur généraldudépartem... Champagne et Luxembourg, arpenteur généraldudépartement, seize cent quatre-vingt-seize livres douze sous, ci...................1,696...
      Locuteur: Audier-Massillon
      Chauny, maîtrise des eaux et forêts, cinquan-te-sept mille deux cent... Chauny, maîtrise des eaux et forêts, cinquan-te-sept mille deux cent quatre-vingt-une livres dix-sept sous quatre deniers, ci........57,281 17 4
      Locuteur: Audier-Massillon
      ...s des sels, trois mille six cent trente et une livres six sou3,ci.3,631 6 » Châtillon-sur-Sèvres, dépôts des sels, trois mille six cent trente et une livres six sou3,ci.3,631 6 »
      Locuteur: Audier-Massillon
      Douai et Orchies, gouvernance, deux cent quarant... Douai et Orchies, gouvernance, deux cent quarante-deux mille cinq cent quarante-cinq livres deux sous cinq deniers, ci.............
      Locuteur: Audier-Massillon
      Epinal, eaux et forêts (addit.), trois mille deux cent ... Epinal, eaux et forêts (addit.), trois mille deux cent cinquante-six livres deux sous quatre deniers, ci............3,256 2 4
      Locuteur: Audier-Massillon
      Guéret, élection, vingt et un mille six cent soixante-neuf livres,... Guéret, élection, vingt et un mille six cent soixante-neuf livres, trois sous, quatre deniers, ci.............21,669. 3 4

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 569
      Locuteur: Audier-Massillon
      Le Quesnoy, eaux et forêts, cent trente-trois mille cent vi... Le Quesnoy, eaux et forêts, cent trente-trois mille cent vingt-six livres dix- huit sous cinq deniers, ci...........133,126 18 5
      Locuteur: Audier-Massillon
      Guyenne, grand-maître des eaux et forêts, cent quatorze mille cent trente... Guyenne, grand-maître des eaux et forêts, cent quatorze mille cent trente-neuf livres neuf sous, ci..............114,139 9
      Locuteur: Audier-Massillon
      Ile-de-France, premier huissier en la prévôté générale de la maréchaussée, deux mille cent trente... Ile-de-France, premier huissier en la prévôté générale de la maréchaussée, deux mille cent trente-deux livres sept sous six deniers, ci.2,132 7 6
      Locuteur: Audier-Massillon
      Issoud un, bailliage et prévôté, soixante-neuf mille neuf cents... Issoud un, bailliage et prévôté, soixante-neuf mille neuf centsoixante-douze livres dix-huit sous, ci..............69,972 18
      Locuteur: Audier-Massillon
      Lille, bailli général et député delà chatellenie, vingt-cinq mil... Lille, bailli général et député delà chatellenie, vingt-cinq mille cent soixante-sept livres, ci...................25,167
      Locuteur: Audier-Massillon
      Lectoure et Armagnac , sénéchaussée, cen t onze mil... Lectoure et Armagnac , sénéchaussée, cen t onze mil I e cinq cent quatre-vingt-quinze livres huit sous, ci.....111,595 8 »
      Locuteur: Audier-Massillon
      Mâcon, maîtrise des eaux et forêts, trente-neuf mille six cent trei... Mâcon, maîtrise des eaux et forêts, trente-neuf mille six cent treize livres onze sous quatre deniers, ci.....39,613. : i l 4
      Locuteur: Audier-Massillon
      Mirecourt, eaux et forêts, cent soixante-neuf mille neuf c... Mirecourt, eaux et forêts, cent soixante-neuf mille neuf cent sept livres sept sous quatre deniers, ci.........169,907 7 4
      Locuteur: Audier-Massillon
      Le Dorât, sénéchaussée, soixante-deux mill... Le Dorât, sénéchaussée, soixante-deux mille cinq cent soi xanle- trois livres dix-huit sous huit deniers, ci.......62,563 ...
      Locuteur: Audier-Massillon
      Le Mans, jurés-pri-seurs, douze cent quara... Le Mans, jurés-pri-seurs, douze cent quarante-cinq livres onze deniers, ci...........1,245 » 11
      Locuteur: Audier-Massillon
      Le Mans, municipalité, treize mille deux c... Le Mans, municipalité, treize mille deux cent quatre-vingt-douze livres trois sous, ci...43,292 3

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 570
      Locuteur: Audier-Massillon
      Paris, eaux et forêts à la table de marbre, trois mille cent soixante-une l... Paris, eaux et forêts à la table de marbre, trois mille cent soixante-une livre un sou, ci.3,161 1
      Locuteur: Audier-Massillon
      Montargis, bailliage (supplém. de liquid.), cent trente-cinq livres, ci..... Montargis, bailliage (supplém. de liquid.), cent trente-cinq livres, ci...................135
      Locuteur: Audier-Massillon
      Nevers, eaux et forêts, soixante-quatorze mille cinq ce... Nevers, eaux et forêts, soixante-quatorze mille cinq cent soixante-quinze livres deux sous huit deniers, ci..74,,575' • 2 8
      Locuteur: Audier-Massillon
      Orbec et Bernay, bailliage (addition),sept mille... Orbec et Bernay, bailliage (addition),sept mille trois cent quatre-vingt-dix livres dix-huit sous huit deniers,ci..................
      Locuteur: Audier-Massillon
      Paris, amirauté de France, quatre - vingt-seize mille six ... Paris, amirauté de France, quatre - vingt-seize mille six cent quatre-vingt-dix-neuf livres quatorze sous huit deniers ci.------.......96,...

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 571
      Locuteur: Audier-Massillon
      Reims, éaux et forêts, cent vingt-deux mille six cent ... Reims, éaux et forêts, cent vingt-deux mille six cent trente-deux livres dix-huit spus, ci.122,632 18 «
      Locuteur: Audier-Massillon
      Rouen, eaux et forêts, cent quatre-vingt-sept mille qu... Rouen, eaux et forêts, cent quatre-vingt-sept mille quatre cent sept livres huit sous, ci...187,407 2
      Locuteur: Audier-Massillon
      Sézanne, eaux et forêts, cent dix-huit mille huit cent c... Sézanne, eaux et forêts, cent dix-huit mille huit cent cinquante-neuf livres trois sous un denier, ci.........118,859 3 1
      Locuteur: Audier-Massillon
      Sedan, eaux et forêts (addit.),vingt-cinqmille cent qu... Sedan, eaux et forêts (addit.),vingt-cinqmille cent quatre-vingt-treize livres quatre sous, ci.25,193 4
      Locuteur: Audier-Massillon
      Sarrelouis, bailliage et siège présidial, trente-sept mille huit... Sarrelouis, bailliage et siège présidial, trente-sept mille huit cent soixante-dix-huit livres dix-neuf sous quatre deniers, ci...........37,878...
      Locuteur: Audier-Massillon
      Sainte - Ménéhould, eaux et forêts (addit.), six cent quatre-vingt-... Sainte - Ménéhould, eaux et forêts (addit.), six cent quatre-vingt-quatre livres quinze sous quatre deniers, ci.684 15 4
      Locuteur: Audier-Massillon
      Thionville, eaux et Thionville, eaux et
      Locuteur: Audier-Massillon
      Saint-Pierre-le-Mou-tier, bailliage (addit.), treize ce... Saint-Pierre-le-Mou-tier, bailliage (addit.), treize cent une livre dix sous, ci..........1,301 10 »

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 572
      Locuteur: Audier-Massillon
      Tours, eaux et forêts, quarante-trois mille trois cent... Tours, eaux et forêts, quarante-trois mille trois cent huit livres dix-huit sous, ci.....43,308 18
      Locuteur: Audier-Massillon
      Toulouse, maîtrise des ports et traites, vingt-trois mille trois cent v... Toulouse, maîtrise des ports et traites, vingt-trois mille trois cent vingt livres quatorze sous sept deniers, ci...................23,320 14 7
      Locuteur: Audier-Massillon
      Vendôme,bailliage et prévôté, quatre-vingt-neuf mille trois ... Vendôme,bailliage et prévôté, quatre-vingt-neuf mille trois cent trente-huit livres cinq sous un denier, ci.....89,338 5 1
      Locuteur: Audier-Massillon
      Vire et Condé, élection, dix-neuf mille huit ce... Vire et Condé, élection, dix-neuf mille huit cent soixante-dix-sept livres quinze sous quatre deniers, ci.....19,877 15 4
      Locuteur: Audier-Massillon
      Villeneuve de Béry, procureurs en sénéchaussée (addit... Villeneuve de Béry, procureurs en sénéchaussée (addit.), cinquante-cinq mille cent quarante - cinq livres neuf sous un denier,ci........
      Locuteur: Audier-Massillon
      Brives, sénéchaussée et présidial, clix mille six cent quatre-v... Brives, sénéchaussée et présidial, clix mille six cent quatre-vingt-deux livres quatre sous,ci.....10,682 4 »
      Locuteur: Audier-Massillon
      Perruquiers Luné-ville, une charge, neuf cent soixa... Perruquiers Luné-ville, une charge, neuf cent soixante-huit livres sept sous dix deniers, ci.............968 7 10
      Locuteur: Audier-Massillon
      Perruquiers de Me-Iun, deux charges, six cent quarante... Perruquiers de Me-Iun, deux charges, six cent quarante-sept livres six sous huit deniers, ci.............647 6 8
      Locuteur: Audier-Massillon
      Perruquiers de Provins, vingt charges, six mille sept ... Perruquiers de Provins, vingt charges, six mille sept cent quatre-vingt-quatre livres treize sous quatre deniers, ci........ ... ..6,7...
      Locuteur: Audier-Massillon
      Vitry - le - François, élection (addit.), neuf cen... Vitry - le - François, élection (addit.), neuf cent sept livres six sous huit deniers, ci..907 6 8
      Locuteur: Audier-Massillon
      Vitry-le - François, bailliage (addit.), trois m... Vitry-le - François, bailliage (addit.), trois millesept centsoixante-neuf livres dix-neuf sous huit deniers, ci.. 3,769 19

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 573
      Locuteur: Emmery
      « Les quartiers affectés jusqu'ici à chaque bataillon continueront de l'être au même bataillon ; tous conserveront leurs drapeaux, en y ajoutant ces mots : le peuple français ; et ces autres mots : la liberté ou la mort... « Les quartiers affectés jusqu'ici à chaque bataillon continueront de l'être au même bataillon ; tous conserveront leurs drapeaux, en y ajoutant ces mots : le peuple français ; et ces autres mots : la liberté ou la mort.
      Locuteur: Emmery
      « Tous les citoyens actifs et fils de citoyens actifs qui doivent être incrits pour le service de la garde nationale, et qui demeurent dans les quartiers affectés au même bataillon, seront répartis dans les 4 compagnies, de manière à les rendre à peu près d'égale force. « Tous les citoyens actifs et fils de citoyens actifs qui doivent être incrits pour le service de la garde nationale, et qui demeurent dans les quartiers affectés au même bataillon, seront répartis dans les 4 compagnies, de manière à les rendre à peu près d'égale force.
      Locuteur: Emmery
      ...litaire. Messieurs, je suis chargé, par le comité militaire, de vous présenter un projet de décret très pressant pour effectuer l'organisation de la garde nationale de Paris ; il n'est que l'application de la loi générale, et cette application est la même, à quelqu...
      ..., que celle qui en sera faite dans tout le royaume. Voici ce projet.
      , au nom du comité militaire. Messieurs, je suis chargé, par le comité militaire, de vous présenter un projet de décret très pressant pour effectuer l'organisation de la garde nationale de Paris ; il n'est que l'application de la loi générale, et cette application est la même, à quelques modifications près, que celle qui en sera faite dans tout le royaume. Voici ce projet.
      Locuteur: Audier-Massillon
      Un membre demande l'ajournement de cette liquidation pour pouvoir fournir au comité central de nouvelles pièces et de nouveaux éclaircissements. Un membre demande l'ajournement de cette liquidation pour pouvoir fournir au comité central de nouvelles pièces et de nouveaux éclaircissements.
      Locuteur: Emmery
      ...us-lieutenants, 4 sergents, 8 caporaux, et du nombre indéterminé de gardes nationales qui pourront y être attachés en raison de la plus ou moins grande population. « Chaque compagnie sera composée d'un capitaine, un lieutenant, 2 sous-lieutenants, 4 sergents, 8 caporaux, et du nombre indéterminé de gardes nationales qui pourront y être attachés en raison de la plus ou moins grande population.
      Locuteur: Audier-Massillon
      Les dettes passives des communautés ci-dessus liquidées, excédaient celles actives de la somme de 375 livres, laquelle somme a été déduite sur le montant des liquidations. Les dettes passives des communautés ci-dessus liquidées, excédaient celles actives de la somme de 375 livres, laquelle somme a été déduite sur le montant des liquidations.
      Locuteur: Emmery
      « La garde nationale de Paris restera composée, comme elle l'est aujourd'hui, de 60 bataillons formant 6 divisions de 10 bataillons chacune ; chaque division portera désormais le nom de légion. « La garde nationale de Paris restera composée, comme elle l'est aujourd'hui, de 60 bataillons formant 6 divisions de 10 bataillons chacune ; chaque division portera désormais le nom de légion.
      Locuteur: Emmery
      ...era 2 divisions, com mandées, l'une par le capitaine et le second sous-lieutenant, l'autre par le lieutenant et le premier sous-lieutenanl. La division se... « Chaque compagnie formera 2 divisions, com mandées, l'une par le capitaine et le second sous-lieutenant, l'autre par le lieutenant et le premier sous-lieutenanl. La division sera par-
      Locuteur: Audier-Massillon
      ...it résultat, il sera payé par la caisse de l'extraordinaire la somme de 14,843,705 1. 19 s. 9 d., à l'effet de quoi les reconnaissances définitives de liquidation seront expédiées aux offici... « Décrète que, conformément audit résultat, il sera payé par la caisse de l'extraordinaire la somme de 14,843,705 1. 19 s. 9 d., à l'effet de quoi les reconnaissances définitives de liquidation seront expédiées aux officiers liquidés, en satisfaisant par eux aux formalités prescrites parles précédent...
      Locuteur: Audier-Massillon
      ...ifficultés qui se sont élevées au sujet de la liquidation de Voffice du sieur Quinquet, procureur au...
      ...occasion des répétitions du vendeur sur les recouvrements à faire dudit office.
      , rapporteur, rend ensuite compte des difficultés qui se sont élevées au sujet de la liquidation de Voffice du sieur Quinquet, procureur au Parlement, à l'occasion des répétitions du vendeur sur les recouvrements à faire dudit office.
      Locuteur: Audier-Massillon
      Perruquiers de Saint-Dizier, nuit charges, mille cinq ... Perruquiers de Saint-Dizier, nuit charges, mille cinq livres, ci..1,005 1. » s. » d.
      Locuteur: Audier-Massillon
      Perruquiers de Saint-Quentin , vingt - trois charges, ... Perruquiers de Saint-Quentin , vingt - trois charges, dix-neufmille neuf cent quatre-vingt dix-huit livres six sous huit deniers, ci.....
      Locuteur: Audier-Massillon
      Perruquiers de Lan-gres, vingt-cinq charges, quatorze ... Perruquiers de Lan-gres, vingt-cinq charges, quatorze mille huit cent soixante-trois livres treize sous quatre
      Locuteur: Audier-Massillon
      Perruquiers de Sois-sons, dix-huit chargés, onze mille... Perruquiers de Sois-sons, dix-huit chargés, onze mille six cent cinquante-quatre livres six sous huit deniers, ci...................11...
      Locuteur: Audier-Massillon
      Perruquiers de Vier-zon, dix charges, quatorze cent qu... Perruquiers de Vier-zon, dix charges, quatorze cent quaraute livres un sou deux deniers, ci.............1,440 1 2
      Locuteur: Audier-Massillon
      Perruquiers de Paris, trente charges, quatre-vingt-neu... Perruquiers de Paris, trente charges, quatre-vingt-neuf mille huit cent soixante-cinq livres quinze sous, ci...89,865 15 »
      Locuteur: Audier-Massillon
      Perruquiers de Sar-guemines, six charges, quinze cents... Perruquiers de Sar-guemines, six charges, quinze cents livrés, ci.1,500
      Locuteur: Audier-Massillon
      Perruquiers de Vendôme, onze charges, quatre mille tro... Perruquiers de Vendôme, onze charges, quatre mille trois cent vingt-neuf livres quinze sous onze deniers, ci...................4,329 1...
      Locuteur: Audier-Massillon
      ...tal du présent état, montant à la somme de quinze millions huit cent huit mille qu... Total du présent état, montant à la somme de quinze millions huit cent huit mille quatre cent quatre-vingt-deux livres dix-neuf sous
      Locuteur: Audier-Massillon
      Différence à la charge de la nation, quatorze mille sept cent qua... Différence à la charge de la nation, quatorze mille sept cent quarante - trois livres douze sous onze deniers, ci.............14,743 H 12 s. 11 d...
      Locuteur: Audier-Massillon
      Les dettes passives réunies des compagnies ... Les dettes passives réunies des compagnies ci-dessus liquidées, montent à trois cent soixante-deux mille six cent quarante-...
      Locuteur: Audier-Massillon
      Les dettes actives ne montent qu'à trois ce... Les dettes actives ne montent qu'à trois cent quarante-sept mille huit cent quatre-vingt-dix-neuf livres treize sous trois ...

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 574
      Locuteur: Emmery
      « Il n'y aura pas de commandant général delà garde nationale parisienne; chaque chef de légion en fera les fonctions et exercera le commandement pendant un mois, à tour de rôlel « Il n'y aura pas de commandant général delà garde nationale parisienne; chaque chef de légion en fera les fonctions et exercera le commandement pendant un mois, à tour de rôlel
      Locuteur: Emmery
      « Le commandant et les capitaines actuels de chaque bataillon se réuniront immédiate...
      ...nommé par elle, pour constater, d'après les registres d'inscription et les autres renseignements qu'ils pourront se procurer sur la population ae leurs quartiers, le nombre des citoyens actifs et fils de citoyens actifs qui appartiennent à leur bataillon ; Us les distribueront en 4 compagnies de force, à peu près égale, en observant de réunir dans la même compagnie les citoyens qui demeurent dans la même rue, ou dans les rues les plus voisines : ils dresseront ensuite le contrôle exact de chaque compagnie.
      « Le commandant et les capitaines actuels de chaque bataillon se réuniront immédiatement au lieu qui leur sera indiqué par la municipalité avec un commissaire nommé par elle, pour constater, d'après les registres d'inscription et les autres renseignements qu'ils pourront se procurer sur la population ae leurs quartiers, le nombre des citoyens actifs et fils de citoyens actifs qui appartiennent à leur bataillon ; Us les distribueront en 4 compagnies de force, à peu près égale, en observant de réunir dans la même compagnie les citoyens qui demeurent dans la même rue, ou dans les rues les plus voisines : ils dresseront ensuite le contrôle exact de chaque compagnie.
      Locuteur: Emmery
      « Cela fait, la compagnie de grenadiers de chaque bataillon appellera sur les 4 compagnies les nommes de bonne volonté dont elle aura besoin pour se compléter, et il sera fait mention, sur le contrôle de chacune des 4 compagnies, des hommes qu... « Cela fait, la compagnie de grenadiers de chaque bataillon appellera sur les 4 compagnies les nommes de bonne volonté dont elle aura besoin pour se compléter, et il sera fait mention, sur le contrôle de chacune des 4 compagnies, des hommes qu'elle aura fournis aux grenadiers.
      Locuteur: Emmery
      « Les citoyens destinés à former chacune des 5 compagnies dont le bataillon sera composé alors, en y comprenant celles de grenadiers, s'assembleront eh particulier, sans uniforme et sans armes, sous-la présidence d'un commissaire de la municipalité, et nommeront d'abord les officiers de là compagnie, au scrutin individuel et à la pluralité absolue des suffrages ; ... « Les citoyens destinés à former chacune des 5 compagnies dont le bataillon sera composé alors, en y comprenant celles de grenadiers, s'assembleront eh particulier, sans uniforme et sans armes, sous-la présidence d'un commissaire de la municipalité, et nommeront d'abord les officiers de là compagnie, au scrutin individuel et à la pluralité absolue des suffrages ; ils nommeront ensuite leurs sous-officii rs au scrutin individuel, à la simple p...
      Locuteur: Emmery
      « Les dispositions du décret des 27 et 28 juillet 1791, qui ne sont point cont...
      ...et, seront exécutées à Paris comme dans les autres villes et lieux du royaume, sauf ce qui sera réglé sur la manière dont se fera dans la-capitale le service de la force armée, d'après le rapport qui doit être fait sur cet objet par les comités militaire et de Constitution, chargés de ce travail par l'article 9 du titre VI du décret des 3, 4 et 5 août dernier. »
      « Les dispositions du décret des 27 et 28 juillet 1791, qui ne sont point contraires à celles du présent décret, seront exécutées à Paris comme dans les autres villes et lieux du royaume, sauf ce qui sera réglé sur la manière dont se fera dans la-capitale le service de la force armée, d'après le rapport qui doit être fait sur cet objet par les comités militaire et de Constitution, chargés de ce travail par l'article 9 du titre VI du décret des 3, 4 et 5 août dernier. »
      Locuteur: Emmery
      ...r. Messieurs, je suis encore chargé par le comité militaire de vous faire le rapport de la pétition de 400 jeunes citoyens de Paris, qui demandent un décret qui les autorise à former un corps de cavalerie destiné à la défense des frontières. Ces citoyens, dont vous avez admiré le zèle et l'empressement généreux, consentent à faire eux-mêmes les frais de tout leur équipement, même en chevaux, et de faire une masse commune pour toutes les autres dépenses extraordinaires. Ils ne demandent qu'une paye de 20 sous par jour, et s'engage à servir ainsi jusqu'en novembre 1792. Ils ont de plus consenti à ce que les officiers supérieurs de ce corps soient nommés par le directoire du département. , rapporteur. Messieurs, je suis encore chargé par le comité militaire de vous faire le rapport de la pétition de 400 jeunes citoyens de Paris, qui demandent un décret qui les autorise à former un corps de cavalerie destiné à la défense des frontières. Ces citoyens, dont vous avez admiré le zèle et l'empressement généreux, consentent à faire eux-mêmes les frais de tout leur équipement, même en chevaux, et de faire une masse commune pour toutes les autres dépenses extraordinaires. Ils ne demandent qu'une paye de 20 sous par jour, et s'engage à servir ainsi jusqu'en novembre 1792. Ils ont de plus consenti à ce que les officiers supérieurs de ce corps soient nommés par le directoire du département.
      Locuteur: Emmery
      . Il sera formé un corps de troupes à cheval sous la dénomination de gardes nationales volontaires parisienn...
      ...t aux ordonnances militaires concernant les troupes à cheval, et sera composé de jeunes citoyens ayant servi dans la garde nationale depuis le commencemènt de la Révolution.
      . Il sera formé un corps de troupes à cheval sous la dénomination de gardes nationales volontaires parisiennes à cheval, qui servira conformément aux ordonnances militaires concernant les troupes à cheval, et sera composé de jeunes citoyens ayant servi dans la garde nationale depuis le commencemènt de la Révolution.
      Locuteur: Emmery
      « La compagnie de grenadiers de chaque bataillon sera composée d'un cap...
      ...ous-lieutenants, 4 sergents, 8 caporaux et de 80 grenadiers; le tout formant 2 divisions, 4 pelotons et 8 escouades de 10 grenadiers chacune, sans compter le caporal.
      « La compagnie de grenadiers de chaque bataillon sera composée d'un capitaine, un lieutenant, 2 sous-lieutenants, 4 sergents, 8 caporaux et de 80 grenadiers; le tout formant 2 divisions, 4 pelotons et 8 escouades de 10 grenadiers chacune, sans compter le caporal.
      Locuteur: Emmery
      ...litaire, qu'environ 300 jeunes citoyens de la ville de Paris, tous ayant servi dans la garde nationale depuis le commencement de la Révolution, se sont réunis pour former une troupe à cheval, et demandent à être employés à la défense ...
      ...se sont imposé à eux-mêmes l'obligation de servir jusqu'au 15 novembre 1792, à moi...
      ...nale ne veuille'les licencier plus tôt, et qu'ils se sont engagés à s b venir à leurs propres dépens aux frais de leur habillement, armement, équipement, et de l'équipement de leurs chevaux, comme aussi à l'entretien cle ces objets ; même de déposer certaine somme pour être employ...
      ...ettes ; en applaudissant au patriotisme et au zèle de ces jeunes citoyens, a décrété ce qui s...
      « L'Assemblée nationale, à laquelle il a été rendu compte par son comité militaire, qu'environ 300 jeunes citoyens de la ville de Paris, tous ayant servi dans la garde nationale depuis le commencement de la Révolution, se sont réunis pour former une troupe à cheval, et demandent à être employés à la défense des frontières ; qu'ils se sont imposé à eux-mêmes l'obligation de servir jusqu'au 15 novembre 1792, à moins que l'Assemblée nationale ne veuille'les licencier plus tôt, et qu'ils se sont engagés à s b venir à leurs propres dépens aux frais de leur habillement, armement, équipement, et de l'équipement de leurs chevaux, comme aussi à l'entretien cle ces objets ; même de déposer certaine somme pour être employée à l'habillement des trompettes ; en applaudissant au patriotisme et au zèle de ces jeunes citoyens, a décrété ce qui suit :
      Locuteur: Emmery
      Les officiers et les sergents des 5 compagnies se réuniront sous la présidence du plus âgé des capitaines, et nommeront les officiers de Les officiers et les sergents des 5 compagnies se réuniront sous la présidence du plus âgé des capitaines, et nommeront les officiers de
      Locuteur: Emmery
      « Les commandants en chef et en second, les adjudants, les capitaines et les lieutenants des 10 bataillons formant c...
      ...idence d'un commissaire du département, et nommeront les officiers de l'état-major de la légion, au scrutin individuel et à la pluralité absolue des suffrages.
      « Les commandants en chef et en second, les adjudants, les capitaines et les lieutenants des 10 bataillons formant chaque légion, se réuniront sous la présidence d'un commissaire du département, et nommeront les officiers de l'état-major de la légion, au scrutin individuel et à la pluralité absolue des suffrages.
      Locuteur: Emmery
      « L'état-major de chaque bataillon sera composé d'un comm...
      ...'un porte-drapeau, d'un maître armurier et d'un chirurgien major.
      « L'état-major de chaque bataillon sera composé d'un commandant en chef, d'un commandant en second, d'un adjudant, d'un porte-drapeau, d'un maître armurier et d'un chirurgien major.
      Locuteur: Emmery
      « L'état-major de chaque légion sera composé d'un chef de légion, d'un adjudant général et d'un sous-adjudant général. « L'état-major de chaque légion sera composé d'un chef de légion, d'un adjudant général et d'un sous-adjudant général.
      Locuteur: Emmery
      (Ce projet de décret est mis aux voix, article par article, et adopté sans changement.) (Ce projet de décret est mis aux voix, article par article, et adopté sans changement.)
      Locuteur: Emmery
      ...otons commandés chacun par un sergent ; le peloton sera formé de 2 escouades commandées chacune par un caporal ; les gardes nationales attachés à la compagn... tagée en 2 pelotons commandés chacun par un sergent ; le peloton sera formé de 2 escouades commandées chacune par un caporal ; les gardes nationales attachés à la compagnie seront éga lement répartis dans chaque escouade.
      Locuteur: Emmery
      Voici, én applaudissant au patriotisme de ces jeunes citoyens, le décret que le comité militaire a l'honneur de vous présenter : Voici, én applaudissant au patriotisme de ces jeunes citoyens, le décret que le comité militaire a l'honneur de vous présenter :
      Locuteur: Emmery
      ...ajor du bataillon au scrutin individuel et à la pluralité absolue des suffrages. l'état-major du bataillon au scrutin individuel et à la pluralité absolue des suffrages.
      Locuteur: Emmery
      « La ville de Paris pourvoira à l'entretien d'un tamb... « La ville de Paris pourvoira à l'entretien d'un tambour par compagnie.

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 575
      Locuteur: De Noailles
      11 y a beaucoup de villes dans le royaume qui, comme celle de Paris, demandent à fournir à la défense du royaume un corps de cavalerie volontaire : ces villes ont même déjà des corps de caval rie formés; ils vous ont envoyé des pétitions signées parles administrations de département et par les municipalités; ces pétitions ont été re...
      ... pourquoi, par préférence pour la ville de Paris, on nous vient présenter un proje...
      ... une garde non formée, tandis que celle de Bordeaux est formée, celle de Montpellier, celle de Nantes, etc., sont formées.
      11 y a beaucoup de villes dans le royaume qui, comme celle de Paris, demandent à fournir à la défense du royaume un corps de cavalerie volontaire : ces villes ont même déjà des corps de caval rie formés; ils vous ont envoyé des pétitions signées parles administrations de département et par les municipalités; ces pétitions ont été renvoyées au comité militaire. Je demande pourquoi, par préférence pour la ville de Paris, on nous vient présenter un projet d'organisation, des appointements, etc., pour une garde non formée, tandis que celle de Bordeaux est formée, celle de Montpellier, celle de Nantes, etc., sont formées.
      Locuteur: De Noailles
      Je demande donc que l'on renvoie le projet de décret au comité, pour qu'il fasse un r...
      ...ionale parisienne demande à marcher sur les frontières, celle de Bordeaux veut y aller aussi, et votre décret ne sera propre qu'à faire ...
      ... rivalités que nous devons éviter entre les villes du royaume.
      Je demande donc que l'on renvoie le projet de décret au comité, pour qu'il fasse un rapport général ; car si la garde nationale parisienne demande à marcher sur les frontières, celle de Bordeaux veut y aller aussi, et votre décret ne sera propre qu'à faire naître des jalousies, des rivalités que nous devons éviter entre les villes du royaume.
      Locuteur: De Custine
      Sans doute, rien n'est plus louable que le zèle des citoyens qui forment la pétiti...
      ...ntée; mais prenez garde, Messieurs, que le zèle des citoyens de Paris sera sûrement imité par ceux des ...
      ...ontières du royaume. Que résultera-t-il de là ? C'est que vos armées auront beaucoup de ressemblance avec les armées turques, c'est-à-dire qu'elles s...
      ...cile à nourrir, dont on tirera très peu de parti, parce que, dans cette arme, il faut beaucoup d'acquit et qui se fera accompagner par un grand nombre d'hommes pour panser les chevaux et les soigner ; il en résultera qu'il y aura dans votre cavalerie plus de bouches inutiles que de combattants.
      Sans doute, rien n'est plus louable que le zèle des citoyens qui forment la pétition qui vous est présentée; mais prenez garde, Messieurs, que le zèle des citoyens de Paris sera sûrement imité par ceux des départements qui, tous, demanderont à former des gardes nationales à cheval pour se porter à la défense des frontières du royaume. Que résultera-t-il de là ? C'est que vos armées auront beaucoup de ressemblance avec les armées turques, c'est-à-dire qu'elles seront composées d'une cavalerie extrê-ment nombreuse, très difficile à nourrir, dont on tirera très peu de parti, parce que, dans cette arme, il faut beaucoup d'acquit et qui se fera accompagner par un grand nombre d'hommes pour panser les chevaux et les soigner ; il en résultera qu'il y aura dans votre cavalerie plus de bouches inutiles que de combattants.
      Locuteur: Regnaud
      ...'il est des gens qui voudraient rebuter le zèle des hommes qui se dévouent volontairement à la défense de la patrie, et décourager leur patriotisme; et certes, personne de nous n'ignore quelles sont les manœuvres qui ont été pratiquées dans les départements pour dégoûter les gardes naàonales qui se réunissent pour marcher sur les frontières. Les volontaires qui se présentent dans ce moment à Paris, et qui s'étaient déjà réunis, ont fait tou...
      ... ne pourriez leur refuser leur demande; de manière qu'ils n'attendent que votre dé...
      ...ésentent, il n'y a aucun inconvénient à les adopter comme les premiers qui se sont présentés, et à admettre successivement tous ceux qui se présenteront jusqu'à ce que le nombre soit suffisant. Car nous avons t;>nt besoin de cavalerie iue l'on sait que l'on a été obligé de retirer toute la cavalerie de l'intérieur du royaume, pour la porter sur les frontières : et cependant les départements de l'intérieur en de-mand nt, parce qu'ils en ont besoin pou...
      ... parce qu'on en a besoin pour consommer les fourrages, parce qu'elle est nécessaire pour en imposer, dans des moments de troubles, aux habitants des campagnes.... D'ailleurs, le décret du 27 juillet porte formelle-
      Personne n'ignore qu'il est des gens qui voudraient rebuter le zèle des hommes qui se dévouent volontairement à la défense de la patrie, et décourager leur patriotisme; et certes, personne de nous n'ignore quelles sont les manœuvres qui ont été pratiquées dans les départements pour dégoûter les gardes naàonales qui se réunissent pour marcher sur les frontières. Les volontaires qui se présentent dans ce moment à Paris, et qui s'étaient déjà réunis, ont fait tous leurs préparatifs, dans la co> fiance que vous ne pourriez leur refuser leur demande; de manière qu'ils n'attendent que votre décret pour se mettre en marche : puisqu'il n'y en a encore que 400 qui se présentent, il n'y a aucun inconvénient à les adopter comme les premiers qui se sont présentés, et à admettre successivement tous ceux qui se présenteront jusqu'à ce que le nombre soit suffisant. Car nous avons t;>nt besoin de cavalerie iue l'on sait que l'on a été obligé de retirer toute la cavalerie de l'intérieur du royaume, pour la porter sur les frontières : et cependant les départements de l'intérieur en de-mand nt, parce qu'ils en ont besoin pour maintenir la paix intérieure, parce qu'on en a besoin pour consommer les fourrages, parce qu'elle est nécessaire pour en imposer, dans des moments de troubles, aux habitants des campagnes.... D'ailleurs, le décret du 27 juillet porte formelle-
      Locuteur: Emmery
      « Art 2. Ce corps sera composé de 4 escadrons dont un auxiliaire, destiné à recevoir et à former les hommes et les chevaux de recrue. « Art 2. Ce corps sera composé de 4 escadrons dont un auxiliaire, destiné à recevoir et à former les hommes et les chevaux de recrue.
      Locuteur: Emmery
      .... 3. L'état-major du corps sera composé de 2 lieutenants-colonels, 4 adjudants off...
      ... maître épe-ronnier, un maître tailleur et un inspecteur des fourrages.
      « Art. 3. L'état-major du corps sera composé de 2 lieutenants-colonels, 4 adjudants officiers, un quartier-maître-trésorier, un chirurgien, un aide chirurgien, un maréchal expert, 4 maré-chaux-ferrants, un maître sellier, un maître épe-ronnier, un maître tailleur et un inspecteur des fourrages.
      Locuteur: Emmery
      ...bserve d'abord que, s'il était question de former un corps de cavalerie -édentaire, il ne faudrait pas même de décret de l'Assemblée nationale; car les villes sont autorisées à former de ces corps de volontaires : ce n'est donc pas sons ce p>int de vue que vous avez renvoyé la pétition des jeunes citoyens de Paris au comité, mais bien dans l'objet que le comité vous présentât un prujei de décret , rapporteur. J'observe d'abord que, s'il était question de former un corps de cavalerie -édentaire, il ne faudrait pas même de décret de l'Assemblée nationale; car les villes sont autorisées à former de ces corps de volontaires : ce n'est donc pas sons ce p>int de vue que vous avez renvoyé la pétition des jeunes citoyens de Paris au comité, mais bien dans l'objet que le comité vous présentât un prujei de décret
      Locuteur: Gaultier-Biauzat
      La solidité des principes dépend de leur uniformité. Lorsque vous avez décrété que les officiers des corps ne volontaires nationaux à pied seraient nommés par les corps, je ne sais pourquoi vous feriez nommer ceux-ci par le département. La solidité des principes dépend de leur uniformité. Lorsque vous avez décrété que les officiers des corps ne volontaires nationaux à pied seraient nommés par les corps, je ne sais pourquoi vous feriez nommer ceux-ci par le département.
      Locuteur: Emmery
      Art. 6. Le plus ancien capitaine des 2 compagnies formant l'escadron le commandera sous le titre de chef d'escadron. Art. 6. Le plus ancien capitaine des 2 compagnies formant l'escadron le commandera sous le titre de chef d'escadron.
      Locuteur: De Custine
      Je demande la question préalable sur le projet de décret. Je demande la question préalable sur le projet de décret.
      Locuteur: Emmery
      « Art. 7. Les officiers supérieurs seront à la nomination du directoire du département; les autres officiers, ainsi que les sous-officiers seront nommés par les compagnies, de la même manière que dans les compagnies de gardes nationales volontaires à pied. « Art. 7. Les officiers supérieurs seront à la nomination du directoire du département; les autres officiers, ainsi que les sous-officiers seront nommés par les compagnies, de la même manière que dans les compagnies de gardes nationales volontaires à pied.
      Locuteur: Emmery
      « Art. 8. Les guidons porteront la devise, et seront aux couleurs décrétées pour les drapeaux des gardes nationales volontai... « Art. 8. Les guidons porteront la devise, et seront aux couleurs décrétées pour les drapeaux des gardes nationales volontaires à pied ; il-; seront portés par des maréchaux des logis en chef, au choix du...
      Locuteur: Emmery
      ... parisiennes à cheval seront reçues par les commissaires des guerres pour entrer en activité, elles recevront 20 sous par jour de solde. La paye de chaque grade sera dans la même proportion, conformément à ce qui a été réglé pour les gardes nationales volontaires à pied. » « Art. 9. Du jour où ies gardes nationales volontaires parisiennes à cheval seront reçues par les commissaires des guerres pour entrer en activité, elles recevront 20 sous par jour de solde. La paye de chaque grade sera dans la même proportion, conformément à ce qui a été réglé pour les gardes nationales volontaires à pied. »
      Locuteur: Emmery
      qui les autorise à se porter sur ies frontières. Et dire que cette troupe n'est pas encore formée, c'est dire une chose inexacte; car les équipements sont prêts, et ces citoyens n'attendent que votre décret pour se réunir en escadrons et pour se mettre en marche. Votre comité ... qui les autorise à se porter sur ies frontières. Et dire que cette troupe n'est pas encore formée, c'est dire une chose inexacte; car les équipements sont prêts, et ces citoyens n'attendent que votre décret pour se réunir en escadrons et pour se mettre en marche. Votre comité ne vous a présenté un projet d'organisation que sur la foi des applaudissements ...
      Locuteur: Emmery
      « Art. 4. Chaque escadron sera composé de 2 compagnies. « Art. 4. Chaque escadron sera composé de 2 compagnies.
      Locuteur: Emmery
      ...iers, 4 sous-brigadiers, 53 volontaires et un trompette, faisant en tout 68 hommes... ...nt sous-officier, un maréchal des logis en chef, 2 maréchaux des logis, 4 brigadiers, 4 sous-brigadiers, 53 volontaires et un trompette, faisant en tout 68 hommes.
      Locuteur: Emmery
      ...La discussion est ouverte sur ce projet de décret.) (La discussion est ouverte sur ce projet de décret.)
      Locuteur: Regnaud
      (de Saint-Jean-d'Angély). La question préal... (de Saint-Jean-d'Angély). La question préalable que je viens d'entendre demander d'un certain côté serait extrêmement dange...

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 576
      Locuteur: De Noailles
      J'insiste sur ma proposition. Des corps de cavalerie nationale formés à Nantes, à ...
      ...ans ce moment-ci, on vous propose, pour le seul corps de la ville de Paris, une dépense qui pourrait aller à...
      ...iez une injustice manifeste en refusant les dépenses que vous demanderont les autres villes, ou que vous fassiez une dépense de 10 millions. C'est la vraie manière de dégoûter les gardes nationales à pied; car il n'est personne qui ne sache que le service à pied est infiniment plus pénible, plus périlleux, et cependant elles seront moins payées. Les gens riches viendront se présenter en foule pour faire de ces corps de cavalerie, ils amèneront avec eux des domestiques ; ils introduiront le luxe dans vos armées. Le maréchal de Saxe disait que la maison du roi n'étai...
      ...ne fait pas dans 4 jours ni dans 4 mois de bons cavaliers; il faut des hommes longtemps exercés aux manœuvres, et rien n'est plus dangereux dans une armée qu'une mauvaise cavalerie. SoUs le rapport de l'égalité, le décret qu'on vous proposé est détestabl...
      ...tement, puisque vous changez la quotité de la paye. Vous allez encore renchérir extrêmement le prix des chevaux, dans un moment où il ...
      ... tirer d'Allemagne; car il n'est pas un de ces nouveaux chevaliers qui ne veuille avoir de superbes chevaux pour ' lui et pour ses valets. Je demande donc que le projet de décret soit livré à une profonde réflex...
      J'insiste sur ma proposition. Des corps de cavalerie nationale formés à Nantes, à Bordeaux, etc., demandent àl'envià concourir à la défense du royaume, même sans être payés. Or, dans ce moment-ci, on vous propose, pour le seul corps de la ville de Paris, une dépense qui pourrait aller à 600,000 livres. Il faut donc, ou que vous fassiez une injustice manifeste en refusant les dépenses que vous demanderont les autres villes, ou que vous fassiez une dépense de 10 millions. C'est la vraie manière de dégoûter les gardes nationales à pied; car il n'est personne qui ne sache que le service à pied est infiniment plus pénible, plus périlleux, et cependant elles seront moins payées. Les gens riches viendront se présenter en foule pour faire de ces corps de cavalerie, ils amèneront avec eux des domestiques ; ils introduiront le luxe dans vos armées. Le maréchal de Saxe disait que la maison du roi n'était bonne que pour un jour. On ne fait pas dans 4 jours ni dans 4 mois de bons cavaliers; il faut des hommes longtemps exercés aux manœuvres, et rien n'est plus dangereux dans une armée qu'une mauvaise cavalerie. SoUs le rapport de l'égalité, le décret qu'on vous proposé est détestable, puisque vous donnez la préférence à uh département, puisque vous changez la quotité de la paye. Vous allez encore renchérir extrêmement le prix des chevaux, dans un moment où il est difficile d'en tirer d'Allemagne; car il n'est pas un de ces nouveaux chevaliers qui ne veuille avoir de superbes chevaux pour ' lui et pour ses valets. Je demande donc que le projet de décret soit livré à une profonde réflexion.
      Locuteur: Gaultier-Biauzat
      ...on que j'ai présentée il y a un instant et je demande que les officiers de tout grade des gardes nationales à cheval, dont il est question dans le décret, soient nommés comme les officiers des gardes nationales volontaires à pied et non pas, comme le propose le comité, nommés en partie par le département. J'insiste sur l'observation que j'ai présentée il y a un instant et je demande que les officiers de tout grade des gardes nationales à cheval, dont il est question dans le décret, soient nommés comme les officiers des gardes nationales volontaires à pied et non pas, comme le propose le comité, nommés en partie par le département.
      Locuteur: Rewbell
      ...tionale volontaire, mais je ne veux pas de valets. Les citoyens qui vont former le corps de cavalerie qui vous est proposé sont communément riches, ils auront une infinité de domestiques qui ne pourront que gêner les opérations. Ils veulent être des soldats; eh bienl qu'ils le soient! Qu'ils en remplissent les charges et qu'ils montrent du courage. (.Applaudis... Je veux bien une garde nationale volontaire, mais je ne veux pas de valets. Les citoyens qui vont former le corps de cavalerie qui vous est proposé sont communément riches, ils auront une infinité de domestiques qui ne pourront que gêner les opérations. Ils veulent être des soldats; eh bienl qu'ils le soient! Qu'ils en remplissent les charges et qu'ils montrent du courage. (.Applaudissements.)
      Locuteur: Emmery
      ...s que je n'en suis pas étonné. On parle de dépenses, de luxe? d'aristocratie : je ne sais s'il y a du luxe, mais il y a certainement de l'aristocratie. Et en quoi con-siste-t-elle ? C'est dans l'intérêt qu'on met à décourager le patriotisme des gardes nationales. C'es...
      ...térêt qu'on met, lorsqu'on est officier de cavalerie, à n'avoir pas de nouveaux concurrents. La vraie aristocr...
      ...épense, si l'Assemblée voulait entendre le compte de la dépense d'un bataillon de gardes nationales soldées à 15 sous par jour, avec celle d'un bataillon de troupes de ligne, de même force, elle verrait que le premier coûte 5,000 livres de moins par an. 11 en sera de même de celle des volontaires à cheval; je ne c...
      ... un trop grand nombre, puisque la ville de Paris, la ville la plus opulente, n'en fournit que 400 ; et puisque nous savons que plusieurs dépar...
      ...gmenter la dépense; mais on ne veut pas de ce décret, parce qu'on ne veut pas de gardes nationales.
      ...ur d'observer que j'admire la fécondité des raisonnements qu'on nous oppose, mais que je n'en suis pas étonné. On parle de dépenses, de luxe? d'aristocratie : je ne sais s'il y a du luxe, mais il y a certainement de l'aristocratie. Et en quoi con-siste-t-elle ? C'est dans l'intérêt qu'on met à décourager le patriotisme des gardes nationales. C'est dans l'intérêt qu'on met, lorsqu'on est officier de cavalerie, à n'avoir pas de nouveaux concurrents. La vraie aristocratie militaire est cet esprit militaire exclusif qui redoute la concurrence. Quant à la dépense, si l'Assemblée voulait entendre le compte de la dépense d'un bataillon de gardes nationales soldées à 15 sous par jour, avec celle d'un bataillon de troupes de ligne, de même force, elle verrait que le premier coûte 5,000 livres de moins par an. 11 en sera de même de celle des volontaires à cheval; je ne crois pas qu'il s'en présente un trop grand nombre, puisque la ville de Paris, la ville la plus opulente, n'en fournit que 400 ; et puisque nous savons que plusieurs départements ont eu peine à former leur contingent d'hommes à pied. Ainsi, il est évident que nous pouvons augmenter nos forces sans beaucoup augmenter la dépense; mais on ne veut pas de ce décret, parce qu'on ne veut pas de gardes nationales.
      Locuteur: De Biron
      elles ont voulu marcher sur les frontières. Mais je voudrais que le projet de décret qu'on nous présente fût ajourné ...
      ...t seul qu'il devrait se former un corps de volontaires qui achèteraient leurs chev...
      ...otre cavalerie hors d'état d'en trouver de supportables.
      elles ont voulu marcher sur les frontières. Mais je voudrais que le projet de décret qu'on nous présente fût ajourné jusqu'au moment où notre cavalerie sera au complet; carie bruit seul qu'il devrait se former un corps de volontaires qui achèteraient leurs chevaux très cher, mettraient votre cavalerie hors d'état d'en trouver de supportables.
      Locuteur: Chabroud
      ...nfanterie des gardes nationales ; c'est le même esprit de corps militaire qui veut éloigner les citoyens de servir avec les troupes de ligne. On dit aujourd'hui contre la cavalerie ce qu'on a dit longtemps contre l'infanterie des gardes nationales ; c'est le même esprit de corps militaire qui veut éloigner les citoyens de servir avec les troupes de ligne.
      Locuteur: De Biron
      Personne ne respecte plus que moi le zèle des gardes nationales, personne n'espère davantage de leur courage. J'ai eu le bonheur d'être le témoin de l'empressement avec lequel Personne ne respecte plus que moi le zèle des gardes nationales, personne n'espère davantage de leur courage. J'ai eu le bonheur d'être le témoin de l'empressement avec lequel
      Locuteur: De Noailles
      ... décrète qu'il y a lieu à délibérer sur le projet de décret») (L'Assemblée consultée, décrète qu'il y a lieu à délibérer sur le projet de décret»)
      Locuteur: Emmery
      , rapporteur. Il n'y a pas de troupes de département, mais seulement des troupes de district. Par conséquent, on ne peut désigner celles de Paris que par le mot « parisiennes ». , rapporteur. Il n'y a pas de troupes de département, mais seulement des troupes de district. Par conséquent, on ne peut désigner celles de Paris que par le mot « parisiennes ».
      Locuteur: Emmery
      (L'Assemblée décrète le maintien de mot « parisiennes » dans l'article 1er.... (L'Assemblée décrète le maintien de mot « parisiennes » dans l'article 1er.)
      Locuteur: Emmery
      , rapporteur. Tous les signataires de la pétition ont leurs chevaux. , rapporteur. Tous les signataires de la pétition ont leurs chevaux.
      Locuteur: De Noailles
      ...les volontaires à cheval du département de Paris. » ...ression, dans l'article 1er, du mot: «parisienne». Qu'on dise : « Gardes nationales volontaires à cheval du département de Paris. »
      Locuteur: De Custine
      Quand ils n'auront pas de valets, ils panseront leurs chevaux eux... Quand ils n'auront pas de valets, ils panseront leurs chevaux eux-mêmes.
      Locuteur: De Noailles
      J'ai été le premier à demander que les gardes nationales marchassent; ainsi l'... J'ai été le premier à demander que les gardes nationales marchassent; ainsi l'inculpation tombe.
      Locuteur: De Noailles
      ... l'ajournement du projet jusqu'à ce que le comité fasse un rapport général sur l'o... Je demande l'ajournement du projet jusqu'à ce que le comité fasse un rapport général sur l'organisation des gardes nationales volontaires à cheval.

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 577
      Locuteur: Chabroud
      ...litaire, qu'environ 300 jeunes citoyens de la ville de Paris, tous ayant servi dans la garde nationale depuis le cominen-cement'de la Révolution, se sont réunis pour former une troupe à cheval, et demandent à être employés à la défense ...
      ...se sont imposé à eux-mêmes l'obligation de servir jusqu'au 15 novembre 1792, à moins que l'Assemblée nationale ne veuille les licencier plus tôt, et qu'ils se sont engagés à subvenir à leurs propres dépens aux frais de leur habillement, armement, équipemeut, et de l'équipement de leurs chevaux, comme aussi à l'entretien de ces objets, même de déposer une certaine somme pour être em...
      ...pettes; en applaudissant au patriotisme et au zèle de ces jeunes citoyens, a décrété ce qui s...
      « L'Assemblée nationale, à laquelle il a été rendu compte par son comité militaire, qu'environ 300 jeunes citoyens de la ville de Paris, tous ayant servi dans la garde nationale depuis le cominen-cement'de la Révolution, se sont réunis pour former une troupe à cheval, et demandent à être employés à la défense des frontières; qu'ils se sont imposé à eux-mêmes l'obligation de servir jusqu'au 15 novembre 1792, à moins que l'Assemblée nationale ne veuille les licencier plus tôt, et qu'ils se sont engagés à subvenir à leurs propres dépens aux frais de leur habillement, armement, équipemeut, et de l'équipement de leurs chevaux, comme aussi à l'entretien de ces objets, même de déposer une certaine somme pour être employée à l'habillement des trompettes; en applaudissant au patriotisme et au zèle de ces jeunes citoyens, a décrété ce qui suit :
      Locuteur: Chabroud
      « 11 sera formé un corps de troupes à cheval, sous la dénomination de gardes nationales volontaires parisienn...
      ...ui servira conformément aux ordonnances et règlements militaires concernant les troupes à cheval, et sera composé de jeunes citoyens ayant servi dans la garde nationale depuis le commencement de la Révolution.
      « 11 sera formé un corps de troupes à cheval, sous la dénomination de gardes nationales volontaires parisiennes à cheval, qui servira conformément aux ordonnances et règlements militaires concernant les troupes à cheval, et sera composé de jeunes citoyens ayant servi dans la garde nationale depuis le commencement de la Révolution.
      Locuteur: Chabroud
      « Le choix des officiers et sous-officiers sera fait de la même manière que dan3 les bataillons de gardes nationales volontaires à pied. « Le choix des officiers et sous-officiers sera fait de la même manière que dan3 les bataillons de gardes nationales volontaires à pied.
      Locuteur: Chabroud
      « Le ministre de la justice transmet à M. le président de l'Assemblée nationale les doubles minutes des décrets ci-dessus, sur chacune desquelles est signé de sa main l'ordre d'expédier et sceller du sceau de l'Etat. » « Le ministre de la justice transmet à M. le président de l'Assemblée nationale les doubles minutes des décrets ci-dessus, sur chacune desquelles est signé de sa main l'ordre d'expédier et sceller du sceau de l'Etat. »
      Locuteur: De Menou
      , rapporteur. Avant de faire mon rapport, j'ai l'honneur d'obs...
      ...iscutée, il v a quelques jours, chez M. le garde du sceau, dans un comité très nombreux, composé de tous les députés des départements voisins d'Avignon. Hier, j'avais convoqué pour le soir les comités diplomatique et d'Avignon, pour leur communiquer mon rapport ; je m'y suis rendu avec les pièces et les titres à l'appui : il n'y est venu personne. C'est donc le résultat des conférences tenues chez M. le garde du sceau, que je viens vous prése...
      , rapporteur. Avant de faire mon rapport, j'ai l'honneur d'observer que l'affaire d'Avignon a été discutée, il v a quelques jours, chez M. le garde du sceau, dans un comité très nombreux, composé de tous les députés des départements voisins d'Avignon. Hier, j'avais convoqué pour le soir les comités diplomatique et d'Avignon, pour leur communiquer mon rapport ; je m'y suis rendu avec les pièces et les titres à l'appui : il n'y est venu personne. C'est donc le résultat des conférences tenues chez M. le garde du sceau, que je viens vous présenter.
      Locuteur: Chabroud
      « Conformément aux décrets des 21 et 25 juin dernier, le ministre de la justice a apposé le sceau de l'Etat aux décrets portant vente de biens nationaux aux municipalités dont ... « Conformément aux décrets des 21 et 25 juin dernier, le ministre de la justice a apposé le sceau de l'Etat aux décrets portant vente de biens nationaux aux municipalités dont l'état suit, savoir :
      Locuteur: Chabroud
      combat cette motion et appuie les observations de M. Emmery, rapporteur. combat cette motion et appuie les observations de M. Emmery, rapporteur.
      Locuteur: Chabroud
      « Ge corps sera composé de 4 escadrons, dont un auxiliaire, destiné à recevoir et à former les hommes et les chevaux de recrue. « Ge corps sera composé de 4 escadrons, dont un auxiliaire, destiné à recevoir et à former les hommes et les chevaux de recrue.
      Locuteur: Rewbell
      J'insiste sur ma motion, et je demande que tous ceux qui ne seront pas officiers ne puissent pas avoir de valets, sous peine d'être exclus. J'insiste sur ma motion, et je demande que tous ceux qui ne seront pas officiers ne puissent pas avoir de valets, sous peine d'être exclus.
      Locuteur: Chabroud
      « L'état-major du corps sera composé de 2 lieutenants-colonels, 4 adjudants-off...
      ..., un maître sellier, un maître tailleur et un inspecteur des fourrages.
      « L'état-major du corps sera composé de 2 lieutenants-colonels, 4 adjudants-officiers, un quartier-maître-trésorier, un chirurgien, un aide-chirurgien, un maréchal-expert, 4 maréchaux ferrants, un maître éperonnier, un maître sellier, un maître tailleur et un inspecteur des fourrages.
      Locuteur: Chabroud
      1° D'une lettre de M. Bailly, maire de Paris, dans laquelle il fait part à l'A...
      ... a procédé pendant la semaine dernière, et qui se montent a 1,071,900 livres;
      1° D'une lettre de M. Bailly, maire de Paris, dans laquelle il fait part à l'Assemblée des adjudications définitives auxquelles la municipalité a procédé pendant la semaine dernière, et qui se montent a 1,071,900 livres;
      Locuteur: Emmery
      , rapporteur. Les règlements mi- litaires ne permettent pas la présence de domestiques, il est inutile de le spécifier, puisque les cavaliers seront obligés de se conformer à tous les règlements militaires. , rapporteur. Les règlements mi- litaires ne permettent pas la présence de domestiques, il est inutile de le spécifier, puisque les cavaliers seront obligés de se conformer à tous les règlements militaires.
      Locuteur: Chabroud
      Le projet de décret, modifié par l'amendement de M. Gaultier-Biauzat, adopté par le rapporteur, est mis aux voix dans les termes suivants: Le projet de décret, modifié par l'amendement de M. Gaultier-Biauzat, adopté par le rapporteur, est mis aux voix dans les termes suivants:
      Locuteur: L'abbé Maury
      Le comité d'Avignon n'a pas été informé de ce rassemblement; les membres de ce Comité n'y assistaient pas. Le comité d'Avignon n'a pas été informé de ce rassemblement; les membres de ce Comité n'y assistaient pas.
      Locuteur: Chabroud
      formant l'escadron le commandera sous le titre de chef d'escadron. formant l'escadron le commandera sous le titre de chef d'escadron.
      Locuteur: Chabroud
      ...est un rapport des comités diplomatique et d'Avignon sur Avignon et le Com-tat-Venaissin. L'ordre du jour est un rapport des comités diplomatique et d'Avignon sur Avignon et le Com-tat-Venaissin.
      Locuteur: Chabroud
      « Les guidons porteront la devise et seront aux couleurs décrétées pour les drapeaux des gardes nationales volontai... « Les guidons porteront la devise et seront aux couleurs décrétées pour les drapeaux des gardes nationales volontaires à pied ; ils seront portés par des maréchaux des logis en chef, au choix du ...
      Locuteur: Chabroud
      « Du jour où les gardes nationales volontaires parisiennes à cheval seront reçus par les commissaires des guerres pour entrer en activité, ils recevront 20 sols par jour de solde. La paye de chaque grade sera dans la même proportion, conformément à ce qui a été réglé pour les gardes nationales volontaires à pied. » « Du jour où les gardes nationales volontaires parisiennes à cheval seront reçus par les commissaires des guerres pour entrer en activité, ils recevront 20 sols par jour de solde. La paye de chaque grade sera dans la même proportion, conformément à ce qui a été réglé pour les gardes nationales volontaires à pied. »
      Locuteur: Chabroud
      Un de MM. les secrétaires fait lecture : Un de MM. les secrétaires fait lecture :
      Locuteur: Chabroud
      ...emblée, consultée, rejette l'amendement de M. Rewbell.) (L'Assemblée, consultée, rejette l'amendement de M. Rewbell.)
      Locuteur: Chabroud
      « Chaque escadron sera composé de 2 compagnies. « Chaque escadron sera composé de 2 compagnies.
      Locuteur: Chabroud
      ...iers, 4 sous-brigadiers, 53 volontaires et un trompette, faisant en tout 68 hommes... ...nt-sous-officier, un maréchal des logis en chef, 2 maréchaux des logis, 4 brigadiers, 4 sous-brigadiers, 53 volontaires et un trompette, faisant en tout 68 hommes.
      Locuteur: Chabroud
      2° D'une note du ministre de la justice ainsi conçue : 2° D'une note du ministre de la justice ainsi conçue :
      Locuteur: Chabroud
      Aux municipalités d'Avallon, de Cheney, de Lunévilie, Tours, Chancenay, Rouen, Sai... Aux municipalités d'Avallon, de Cheney, de Lunévilie, Tours, Chancenay, Rouen, Saint-Benoît, Saint-Mihiel, Chàteau-Arnoux, Quintenas, Vallavoire, Vilhon, Bar-sur-...
      Locuteur: Chabroud
      Le plus ancien capitaine des 2 compagnies Le plus ancien capitaine des 2 compagnies

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 578
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...éclame aucune faveur, je n'en ai aucune et je m'en félicite ; mais je veux apprend...
      ...semblée avec quelle indignité on a ab^é de sa confiance ; je veux apprendre à la France entière s'il est vrai que l'on ait calomnié vos commissaires média-t ur- qui n'ont été que des commissaires » x...
      ...u dans mon pays. Ainsi, Messieurs, tous les partis sont ici en pré-ence : voici les représentants de la nation, voici les médiateurs d'Avignon, voici les députés ou ceux qui se disent L s dép t...
      ...usateur. Daignez m'entendie, Messieurs, et assurément vous ne devez pas craindre si j'avance des faits faux qu'i's ne soient sur-le-champ contredits. Je vous demande, Monsieur le Président, de prendre les ordres de l'Assemblée pour que je sois entendu da...
      légales ; je demande à être entendu ; c'est moi que vous allez juger. Je ne réclame aucune faveur, je n'en ai aucune et je m'en félicite ; mais je veux apprendre, Messieurs,à l'Assemblée avec quelle indignité on a ab^é de sa confiance ; je veux apprendre à la France entière s'il est vrai que l'on ait calomnié vos commissaires média-t ur- qui n'ont été que des commissaires » xter-minateurs quand ils ont paru dans mon pays. Ainsi, Messieurs, tous les partis sont ici en pré-ence : voici les représentants de la nation, voici les médiateurs d'Avignon, voici les députés ou ceux qui se disent L s dép tés d'Avignon» voici leur accusateur. Daignez m'entendie, Messieurs, et assurément vous ne devez pas craindre si j'avance des faits faux qu'i's ne soient sur-le-champ contredits. Je vous demande, Monsieur le Président, de prendre les ordres de l'Assemblée pour que je sois entendu dans l'instant. (Murmures.)
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...s un objet très important à mettre sous les yeux de l'Assemblée, et qui serait un travail préparatoire infiniment utile aux comités dip'omatique et d'Avignon, et voici, Messieurs, ce travail qui serait une base lumineuse. Le rapport ne peut être fondé que sur le rapport des commissaires médiateurs env...
      ...renvoyé individuellement, à mes risques et périls, comme accusateur, au tribunal de la haute cour nationale u'Orléans où je demande à poursuivre les médiateurs.
      Quant à moi, je vois un objet très important à mettre sous les yeux de l'Assemblée, et qui serait un travail préparatoire infiniment utile aux comités dip'omatique et d'Avignon, et voici, Messieurs, ce travail qui serait une base lumineuse. Le rapport ne peut être fondé que sur le rapport des commissaires médiateurs envoyé- à Avignon. Eh bien, je deman-Je à l'Assemblée à être renvoyé individuellement, à mes risques et périls, comme accusateur, au tribunal de la haute cour nationale u'Orléans où je demande à poursuivre les médiateurs.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...ationale ne me soupçonnera sûrement pas de chercher à gagner du temps pour différer le rapport. Je vous ai observé d'abord que peut-être, d'après vos usages, le rapport n'avait pas encore acquis la ma...
      ...asard que vous me renvoyiez au tribunal de la haute cour national, où assurément j...
      ...uis, si vous me renvoyiez, dis-je, avec les trois médiat urs que je dénonce, que j'accuse, que je po...
      ...tenu justice, alors votre rapport tombe de lui-même, il n'a plus de bases puisque ce rapport est fondé sur le récit des commissaires. (Rires ironique...
      L'Assemblée nationale ne me soupçonnera sûrement pas de chercher à gagner du temps pour différer le rapport. Je vous ai observé d'abord que peut-être, d'après vos usages, le rapport n'avait pas encore acquis la maturité légale que vous êtes habitués à donner à ces documents ; mais s'il arrive par hasard que vous me renvoyiez au tribunal de la haute cour national, où assurément je n'ai point d'appuis, si vous me renvoyiez, dis-je, avec les trois médiat urs que je dénonce, que j'accuse, que je poursuivrai jusqu'à ce que j'aie obtenu justice, alors votre rapport tombe de lui-même, il n'a plus de bases puisque ce rapport est fondé sur le récit des commissaires. (Rires ironiques à gauche.)
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...essieurs, il appartient à chaque membre de cette Assemblée de faire une motion, et j'en fais une. A l'Assemblée seule appartient le droit de faire des décrets, et j'en sollicite un; mais la logique de votre délibération exige que je sois entendu avant M. le rapporteur. Au reste, j'obéirai avec respect et empressement aux ordres de l'Assemblée; et comme il m'est à peu près indifférent d'attaquer les médiateurs avant ou après le rapport, j'espère même que je trouverai dans le rapport un nouveau moyen de les attaquer ; mais vous ne devez pas enten...
      ...est inspiré par des hommes qu'on accuse et que j'accuse du crime de haute trahison.
      Ainsi, Messieurs, il appartient à chaque membre de cette Assemblée de faire une motion, et j'en fais une. A l'Assemblée seule appartient le droit de faire des décrets, et j'en sollicite un; mais la logique de votre délibération exige que je sois entendu avant M. le rapporteur. Au reste, j'obéirai avec respect et empressement aux ordres de l'Assemblée; et comme il m'est à peu près indifférent d'attaquer les médiateurs avant ou après le rapport, j'espère même que je trouverai dans le rapport un nouveau moyen de les attaquer ; mais vous ne devez pas entendre un rapport qui est inspiré par des hommes qu'on accuse et que j'accuse du crime de haute trahison.
      Locuteur: Mougins de Roquefort
      ...êter la décision d'une affaire instante et que l'intérêt public, le bien de l'humanité exigent d'accélérer. Cette affaire a été discutée pendant trois heures chez le ministre de la justice, en présence des députés des départements environnants et de plusieurs membres du comité diplo > atique : tout y fut discuté approfondi, débattu, et si jamais affaire a eu uce discussion complète, c'est celle-ci. Nous décidâmes que le résultat de cette conférence serait mis sous les yeux de l'Assemblée : ainsi le rapporteur vous présente, non son vœu individuel, mais celui de votre comité ...ue M. l'abbé Maury soulève est une exception dilatoire : elle a pour objet d'arrêter la décision d'une affaire instante et que l'intérêt public, le bien de l'humanité exigent d'accélérer. Cette affaire a été discutée pendant trois heures chez le ministre de la justice, en présence des députés des départements environnants et de plusieurs membres du comité diplo > atique : tout y fut discuté approfondi, débattu, et si jamais affaire a eu uce discussion complète, c'est celle-ci. Nous décidâmes que le résultat de cette conférence serait mis sous les yeux de l'Assemblée : ainsi le rapporteur vous présente, non son vœu individuel, mais celui de votre comité
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...is énoncer. Je veux vous faire voir que les hommes que vous avez envoyés à 200 lieu...
      ...tranquillité, se sont imaginé que l'œil de la justice ne les surveillerait pas, qu'ils étaient des v...
      ...e des despotes en empêchant la liberté, et qu'ils se sont mis à la tête d'un parti, au lieu de les concilier tous.
      ... je fais un grand sacrifice, je prends sur ma tête la vérité des fails que je vais énoncer. Je veux vous faire voir que les hommes que vous avez envoyés à 200 lieues d'ici pour rétablir la tranquillité, se sont imaginé que l'œil de la justice ne les surveillerait pas, qu'ils étaient des vice-rois absolus, qu'ils pouvaient se conduire comme des despotes en empêchant la liberté, et qu'ils se sont mis à la tête d'un parti, au lieu de les concilier tous.
      Locuteur: L'abbé Maury
      Messieurs, je vous supplie de considérer la position où se trouve aujourd'hui l'Assemblée. Les médiateurs ont été nommés par le roi sur la demande de l'Assemblée i atio-nale. Les agents du pouvoir exécutif so t assurément responsables; on ne peut pas les poursuivre, sans qu'ils soient dénoncés...
      ...iez s'il y a lieu à accusation quand je les dénonce. Messieurs, s'ils sont irréproc...
      ...ce; car je prends sur moi tout l'odieux de la calomnie.
      Messieurs, je vous supplie de considérer la position où se trouve aujourd'hui l'Assemblée. Les médiateurs ont été nommés par le roi sur la demande de l'Assemblée i atio-nale. Les agents du pouvoir exécutif so t assurément responsables; on ne peut pas les poursuivre, sans qu'ils soient dénoncés par l'Assemblée à la haute cour nationale. Il faut doue que vous examiniez s'il y a lieu à accusation quand je les dénonce. Messieurs, s'ils sont irréprochables, car ils vous l'ont dit, je leur rends un grand service; car je prends sur moi tout l'odieux de la calomnie.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...ge constant dans cette Assemblée, c'est de n'entendre de rapports que lorsqu'ils expriment les idées d'un comité; les conférences qui se tiennent chez leg ministres nous sont absolument étrangères; le rapport qu'on vous annonce n'est donc p...
      ...e à l'usage r«çu. Je n'ai aucune raison de chicaner sur les foi mes; je suis plus impatient que personne de voirenlin cette grande affaire terminée; inais j'ai l'honneur de vous observer que, si vous entendez aujourd'hui le rapport que vous annonce M. de Menou, rapport qui ne peut vous faire c...
      ...mément à vos usages, vous ordonniez que les pièces soient déposées à votre comité pour être communiquées à tous les membres de l'Assemblée qui en voudront prendre connaissance, pour être en état de traiter, quand la question sera ouverte...
      ...re discuté en ce moment, il est inutile de l'entendre.
      L'usage constant dans cette Assemblée, c'est de n'entendre de rapports que lorsqu'ils expriment les idées d'un comité; les conférences qui se tiennent chez leg ministres nous sont absolument étrangères; le rapport qu'on vous annonce n'est donc pas conforme à l'usage r«çu. Je n'ai aucune raison de chicaner sur les foi mes; je suis plus impatient que personne de voirenlin cette grande affaire terminée; inais j'ai l'honneur de vous observer que, si vous entendez aujourd'hui le rapport que vous annonce M. de Menou, rapport qui ne peut vous faire connaître que son opinion individuelle, je demande que, conformément à vos usages, vous ordonniez que les pièces soient déposées à votre comité pour être communiquées à tous les membres de l'Assemblée qui en voudront prendre connaissance, pour être en état de traiter, quand la question sera ouverte. Ce rapport ne devant donc pas être discuté en ce moment, il est inutile de l'entendre.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...e veus savez tous, c'est que, d'un bout de la France à l'autre, ils ont été bien ou mal accu-és. Or, toutes les fois que h s agents d'une grande nation sont accusés, toutes les fois qu'il se présente un accusateur qui garantit sur sa responsabilité les faits qu'il avance, les accusations qui sont de l'espèce la plus terrible, qui m'exposent, moi, individuellement, aux suites les plus désastreuses si je suis un calomni... ...essieurs, vous ne savez pas encore s'ils sont innocents ou coupables; mais ce que veus savez tous, c'est que, d'un bout de la France à l'autre, ils ont été bien ou mal accu-és. Or, toutes les fois que h s agents d'une grande nation sont accusés, toutes les fois qu'il se présente un accusateur qui garantit sur sa responsabilité les faits qu'il avance, les accusations qui sont de l'espèce la plus terrible, qui m'exposent, moi, individuellement, aux suites les plus désastreuses si je suis un calomniateur, alors vous devez m'entendre.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...à Je texte que j'ai à développer, voilà le texte que je veux vous présenter avec d... Voilà Je texte que j'ai à développer, voilà le texte que je veux vous présenter avec des preuves
      Locuteur: L'abbé Maury
      Plusieurs membres : Le rapportI Le rapport! Plusieurs membres : Le rapportI Le rapport!
      Locuteur: L'abbé Maury
      Un membre : Vous voulez donc différer le rapport. Un membre : Vous voulez donc différer le rapport.

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 579
      Locuteur: Mougins de Roquefort
      D'un autre côté, M. l'abbé Maury accuse les commissair s civils; mais, Messieurs, si vous admettiez de semblables accusations pour arrêter les opérations de l'Assemblée et enchaîner l'exé-pution de vos décrets, vous verriez naître tous les jours de pareils incidents : toutes je l'ois q e...
      ...saires civils auraient été envoyés dans les départements pour y rétablier l'ordre et la tranquillité, il suffirait qu'un membre se levât pour les accuser, pour empêcher le Corps législatif de prendre les mesures qui lui seraient nécessaires.
      D'un autre côté, M. l'abbé Maury accuse les commissair s civils; mais, Messieurs, si vous admettiez de semblables accusations pour arrêter les opérations de l'Assemblée et enchaîner l'exé-pution de vos décrets, vous verriez naître tous les jours de pareils incidents : toutes je l'ois q e des commissaires civils auraient été envoyés dans les départements pour y rétablier l'ordre et la tranquillité, il suffirait qu'un membre se levât pour les accuser, pour empêcher le Corps législatif de prendre les mesures qui lui seraient nécessaires.
      Locuteur: De Menou
      Messieurs, les comités que, pour la 4e fois, vous avez cha gés de vous rendre compte de l'alfaire des Etats reunis d'Avignon et du Comtat Venaissin, vont avoir l'honneur de vous rendre compte, avic exactitude et impartialité, de la situation actuelle de ces deux malheureux pays, qui placés presque au centre de l'Empire français et sous le climat le plus heureux, sont depuis longtemps livrés à tous les désordres de la licence et de l'anarchie. Messieurs, les comités que, pour la 4e fois, vous avez cha gés de vous rendre compte de l'alfaire des Etats reunis d'Avignon et du Comtat Venaissin, vont avoir l'honneur de vous rendre compte, avic exactitude et impartialité, de la situation actuelle de ces deux malheureux pays, qui placés presque au centre de l'Empire français et sous le climat le plus heureux, sont depuis longtemps livrés à tous les désordres de la licence et de l'anarchie.
      Locuteur: De Menou
      Je ne rappellerai point ici, Messieurs, les différents événements qui ont eu lieu dan-ces deux pays, depuis le » ommencement de notre Révolution. Les nombreux rapports qui vous ont été faits sur cet objet, et notamment ceux des commissaires médiate...
      ...ance, plusieurs partis s'étaient formés les uns pour les autres contre la Révolution. La majorité voulait et veut e icore notre Constitution dans to...
      ...ifications, en re tant soum s à la cour de Rome. Quelques-uns veulent rentrer purement et simplement sous la domination papale. D'autres désirent rester libres et indépendant-. Quetques-uns enfin, ne voulant aucun gouvernement, ne soupirent qu'après le désordre, afin d'exercer impunément leurs rapines et leurs brigandages; de là, les horreurs
      Je ne rappellerai point ici, Messieurs, les différents événements qui ont eu lieu dan-ces deux pays, depuis le » ommencement de notre Révolution. Les nombreux rapports qui vous ont été faits sur cet objet, et notamment ceux des commissaires médiateurs, vous ont fait connaître que lu, comme en France, plusieurs partis s'étaient formés les uns pour les autres contre la Révolution. La majorité voulait et veut e icore notre Constitution dans toute son intégrité, avec réunion à la France. Un autre parti la veut, en rentrant sous la domination du pape. Un autre la demande avec des modifications, en re tant soum s à la cour de Rome. Quelques-uns veulent rentrer purement et simplement sous la domination papale. D'autres désirent rester libres et indépendant-. Quetques-uns enfin, ne voulant aucun gouvernement, ne soupirent qu'après le désordre, afin d'exercer impunément leurs rapines et leurs brigandages; de là, les horreurs
      Locuteur: De Menou
      de toutes espèces, les vols, les incendies et les assassinats, qui depuis 2 ans ont été commis à Avgnon dans le Comtat Venaissin. de toutes espèces, les vols, les incendies et les assassinats, qui depuis 2 ans ont été commis à Avgnon dans le Comtat Venaissin.
      Locuteur: De Menou
      Toutes les passions qui agitent les hommes, s'y sont déployées avec cette violence inséparable de3 temps de résolutions. D'un côté, le désir passionné de la liberté, de l'égalité, et l'horreur du despotisme ; de l'autre, l'attachement non inoins vif a...
      ...s iécles, étaient, au mépris des droits de l'homme, l'apanage de la nob!esse et du clergé ; souvent l'astuce italienne i-e réunissant à l'énergie de nos climats méridionaux ; dans presque tous les partis, le désir secret de dominer, sentiment qui produit toujours les haines et les jalousies : telles sont, Messieurs, les causes physiques et morales des mouvements qui agitent les deux pays dont la destitue est soumise ...
      Toutes les passions qui agitent les hommes, s'y sont déployées avec cette violence inséparable de3 temps de résolutions. D'un côté, le désir passionné de la liberté, de l'égalité, et l'horreur du despotisme ; de l'autre, l'attachement non inoins vif aux a iciens préjugés, aux privilèges, aux distinctions, qui,depuis plu-ieurs iécles, étaient, au mépris des droits de l'homme, l'apanage de la nob!esse et du clergé ; souvent l'astuce italienne i-e réunissant à l'énergie de nos climats méridionaux ; dans presque tous les partis, le désir secret de dominer, sentiment qui produit toujours les haines et les jalousies : telles sont, Messieurs, les causes physiques et morales des mouvements qui agitent les deux pays dont la destitue est soumise à vos délibérations.
      Locuteur: De Menou
      ...ès frappante qui a fait croire aux gens de bonne foi, mais qui n'approfondissent pas les événement*, que le parti qui veut la liberté, n'est pas au...
      ...jours annoncé dans cette tribune : mais les pièces authentiques qui constatent l'émission du vœu des Comtadins et des Avignonais, sur leur état politique...
      ...e est abandonnée à s-es propres forces, et lorsqu'elle n'est formée que des citoyens qui ont le droit de voter sur leur état politique. Ainsi celte minorité, sous les armes, présente un aspect assez imposan...
      ...rement composée d'etrangers ; mais dans les assemblées primaires, où tout ce qui n'...
      ..., elle ne forme pas la cinquième partie de la population des deux Etats réunis.
      C'est cette circonstance très frappante qui a fait croire aux gens de bonne foi, mais qui n'approfondissent pas les événement*, que le parti qui veut la liberté, n'est pas aussi nombreux qu'on vous l'a toujours annoncé dans cette tribune : mais les pièces authentiques qui constatent l'émission du vœu des Comtadins et des Avignonais, sur leur état politique, prouvent combien est faible cette minorité, lorsqu'elle est abandonnée à s-es propres forces, et lorsqu'elle n'est formée que des citoyens qui ont le droit de voter sur leur état politique. Ainsi celte minorité, sous les armes, présente un aspect assez imposant, parce qu'elle est presque entièrement composée d'etrangers ; mais dans les assemblées primaires, où tout ce qui n'est pas citoyen actif du pays ne peut être admis, elle ne forme pas la cinquième partie de la population des deux Etats réunis.
      Locuteur: De Menou
      ...os comités n'ont pas cru devoir traiter de nouveau la question des droits de la Fiance sur les Etats d'Avignon et du Comtat venaissin; elle a été débatt e et discutée, à différentes ép ques, dans 22 séances de cette Assemblée; le pour et le contre vo is sont suffisamment con nus; et chacun peut s'êtie formé une opinion juste et saine de nos droits sur ces 2 Etats; droits qui ...
      ...mblée nationale, dans l'article premier de son décret du 25 mai,
      Vos comités n'ont pas cru devoir traiter de nouveau la question des droits de la Fiance sur les Etats d'Avignon et du Comtat venaissin; elle a été débatt e et discutée, à différentes ép ques, dans 22 séances de cette Assemblée; le pour et le contre vo is sont suffisamment con nus; et chacun peut s'êtie formé une opinion juste et saine de nos droits sur ces 2 Etats; droits qui ont été formellement réservés par l'Assemblée nationale, dans l'article premier de son décret du 25 mai,
      Locuteur: De Menou
      Entourés, pressés, pour ainsi dire, de tous côtés i ar l'atmosphère de la liberté, les peuples comtadins et avignonais (au moins la majeure partie), veulent ainsi que les Français, rentrer dans tous leurs droit...
      ... comme en France, la minorité, composée de gens qui n'aiment et ne considèrent, qu'eux-mêmes; qui ne co...
      ...l ; qui consentiraient à la destruction et à l'anéantissement de tout ce qui n'est pas eux... la minorit...
      ...ment, plus favo able à leurs privilèges et à leurs prétentions. Et cette minorité, quoique très faible par...
      ...té soutenue, ravitaillée, augmentée par les mécontents et les antirevolutionnaires français.
      Entourés, pressés, pour ainsi dire, de tous côtés i ar l'atmosphère de la liberté, les peuples comtadins et avignonais (au moins la majeure partie), veulent ainsi que les Français, rentrer dans tous leurs droits. Mais là, comme en France, la minorité, composée de gens qui n'aiment et ne considèrent, qu'eux-mêmes; qui ne connaissent que l'intérêt particulier, auquel ils sacrifient toujours l'intérêt général ; qui consentiraient à la destruction et à l'anéantissement de tout ce qui n'est pas eux... la minorité, dis-j *, veut conserver l'anci n gouvernement, plus favo able à leurs privilèges et à leurs prétentions. Et cette minorité, quoique très faible par elle-même, a cependant lutté, jusqu'à présent, a ec une sorte d'égalité, contre la majorité, parce que sans cesse elle a été soutenue, ravitaillée, augmentée par les mécontents et les antirevolutionnaires français.
      Locuteur: De Menou
      ... pas cru devoir entrer, Messieurs, dans les détails historiques de la médiation. Les commissaires médiateurs vous ont eux-mêmes re du, de toutes leurs opérations, un compte clair, exact et détaillé, que chacun de vous peut avoir sous les yeux, puisqu'il a été livré à l'impression et distribué aux membres de cette Assemblée. Vos comités n'ont pas cru devoir entrer, Messieurs, dans les détails historiques de la médiation. Les commissaires médiateurs vous ont eux-mêmes re du, de toutes leurs opérations, un compte clair, exact et détaillé, que chacun de vous peut avoir sous les yeux, puisqu'il a été livré à l'impression et distribué aux membres de cette Assemblée.
      Locuteur: Mougins de Roquefort
      diplomatique et celui des députés des départements voisins. Il est donc juste de l'entendre. diplomatique et celui des députés des départements voisins. Il est donc juste de l'entendre.
      Locuteur: Mougins de Roquefort
      Je demande donc que M. le rapporteur soit entendu. M. l'abbé Maur...
      ...ent qu'il soulève ne tend qu'à retarder le rapport. (Applaudissements.)
      Je demande donc que M. le rapporteur soit entendu. M. l'abbé Maury pourra, après cette lecture, dire tout ce qu'il voudra ; mais, actuellement, l'incident qu'il soulève ne tend qu'à retarder le rapport. (Applaudissements.)
      Locuteur: Mougins de Roquefort
      ... que M. l'abbé Maury sera entendu après le rapporteur.) (L'Assemblée consultée, décrè e que M. l'abbé Maury sera entendu après le rapporteur.)
      Locuteur: De Menou
      ...ur. J'observe à l'Assemblée que j'ai là les pièces probantes de tous les faits nue je vais annoncer. , rapporteur. J'observe à l'Assemblée que j'ai là les pièces probantes de tous les faits nue je vais annoncer.
      Locuteur: De Menou
      ... rapport sera fini, je répondrai en peu de mots à l'abbé Maury relativement aux mé... , rapporteur. Après que mon rapport sera fini, je répondrai en peu de mots à l'abbé Maury relativement aux médiateurs.
      Locuteur: Malouet
      Plusieurs membres : Non ! non! le rapport! Plusieurs membres : Non ! non! le rapport!
      Locuteur: Malouet
      J'ai une question à faire avant le rapport; il faut que l'Assemblée sache ... J'ai une question à faire avant le rapport; il faut que l'Assemblée sache la réponse qui sera faite à ma question.
      Locuteur: Malouet
      Plusieurs membres : Le rapport ! Plusieurs membres : Le rapport !
      Locuteur: Malouet
      (L'Assemblée, consultée, décrète que le rapporteur sera immédiatement entendu.) (L'Assemblée, consultée, décrète que le rapporteur sera immédiatement entendu.)

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 580
      Locuteur: De Menou
      ...ura plusieurs jours, ne croyant pas que le vœu de réunion, présenté par les Avignonais et les Comtadins, fût assez solennellement, assez librement et assez légalement émis, pour être accept...
      ...es commissaires médiateurs avec mission de rétablir l'ordre et la tranquillité parmi ces 2 peuples, et d'y faire cesser toute hostilité, comme un préalable nécessaire avant de prendre aucun parti ultérieur relativement aux droits de la France sur ce pays.
      L'Assemblée nationale, après une discussion qui aura plusieurs jours, ne croyant pas que le vœu de réunion, présenté par les Avignonais et les Comtadins, fût assez solennellement, assez librement et assez légalement émis, pour être accepté par elle, se détermina par un décret du 25 mai à envoyer des commissaires médiateurs avec mission de rétablir l'ordre et la tranquillité parmi ces 2 peuples, et d'y faire cesser toute hostilité, comme un préalable nécessaire avant de prendre aucun parti ultérieur relativement aux droits de la France sur ce pays.
      Locuteur: De Menou
      Les médiateurs partent et arrivent dans les pays belligérants; leur premier soin est de concilier les 2 peuples : le 19 juin des députés de toutes les parties intéressées se rassemblent à Orange, et signent, en présence des médiateurs de la France et sous leur garantie provisoire, des préliminaires de paix contenant 7 articles; dans aucun de ces articles, il n'est question du pape ni « e la cour de Rome. Les Comtadins et les Avignonais stipulent comme peuples indépendants et souverains; l'article 4 est surtout remarquable; il consacre le principe que la souveraineté sera exercée exclusivement par le corps représentatif de la nation, et ce corps représentatif est l'assemblée ... Les médiateurs partent et arrivent dans les pays belligérants; leur premier soin est de concilier les 2 peuples : le 19 juin des députés de toutes les parties intéressées se rassemblent à Orange, et signent, en présence des médiateurs de la France et sous leur garantie provisoire, des préliminaires de paix contenant 7 articles; dans aucun de ces articles, il n'est question du pape ni « e la cour de Rome. Les Comtadins et les Avignonais stipulent comme peuples indépendants et souverains; l'article 4 est surtout remarquable; il consacre le principe que la souveraineté sera exercée exclusivement par le corps représentatif de la nation, et ce corps représentatif est l'assemblée électorale qui doit être composée des députés des communes.
      Locuteur: De Menou
      Ces préliminaires de paix sont envoyés par les médiateurs à l'Assemblée nationale et au roi, et le 4 juillet l'Assemblée nationale rend un...
      ...uite des commissaires médiateurs envers les différents partis belligérants;
      Ces préliminaires de paix sont envoyés par les médiateurs à l'Assemblée nationale et au roi, et le 4 juillet l'Assemblée nationale rend un décret solennel par lequel : 1° elle approuve la conduite des commissaires médiateurs envers les différents partis belligérants;
      Locuteur: De Menou
      L'Assemblée nationale, en y réservant les droits de la France, reconnaît cependant implicitement l'indépendance des Avignonais et des Contadins, puisqu'elle envoie des m... L'Assemblée nationale, en y réservant les droits de la France, reconnaît cependant implicitement l'indépendance des Avignonais et des Contadins, puisqu'elle envoie des médiateurs pour interposer leurs bons offices entre 2 peuples qui se font la guer...
      Locuteur: De Menou
      Dans les 4 articles de ce décret, il n est nulle part mention du pape, ni de la cour de Rome. Dans les 4 articles de ce décret, il n est nulle part mention du pape, ni de la cour de Rome.
      Locuteur: De Menou
      ...nions que sur l'état actuel des choses, et d'après la lettre et l'esprit des décrets des 25 mai et 4 juillet. Vos comités ont donc cru, Messieurs, qu'ils ne devaient vous présenter leurs opinions que sur l'état actuel des choses, et d'après la lettre et l'esprit des décrets des 25 mai et 4 juillet.

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 592
      Les comités ci-dessus réunis, pour éclairer la délibération de l'Assemblée nationale sur la situation actuelle des colonies, et pour la mettre à même de discerner les allégations vagues des faits certains; de distinguer entre les opinions diversement manifestées, celles qui ont l'assentiment du plus grand nombre et qui sont fondées sur la connaissance dts localités et sur les intérêts essentiels de la métropolej ont arrêté qu'il serait donné à l'impression et distribué au domicile de chacun des membres de l'Assemblée un extrait littéral des pétitions, adresses, lettres et autres piècs arrivées au comité, par renvoi de l'Assemblée ou par envoi direct, relativement au décret, rendu le 15 mai dernier, en faveur des gens de couleur. Les comités ci-dessus réunis, pour éclairer la délibération de l'Assemblée nationale sur la situation actuelle des colonies, et pour la mettre à même de discerner les allégations vagues des faits certains; de distinguer entre les opinions diversement manifestées, celles qui ont l'assentiment du plus grand nombre et qui sont fondées sur la connaissance dts localités et sur les intérêts essentiels de la métropolej ont arrêté qu'il serait donné à l'impression et distribué au domicile de chacun des membres de l'Assemblée un extrait littéral des pétitions, adresses, lettres et autres piècs arrivées au comité, par renvoi de l'Assemblée ou par envoi direct, relativement au décret, rendu le 15 mai dernier, en faveur des gens de couleur.
      Arrêté du directoire du département de la Gironde et de plusieurs commissaires du district et de la municipalité pour supplier l'Assemblée nationale et le roi de prendre les moyens les plus prompts et les plus efficaces pour que le décret du 15 mai soit exécuté dans les colonies sans troubles. Cet arrêté exprime le vœu des gardes nationales du département, d'aller défendre les colonies contre les ennemis de l'Etat et d'en assurer la tranquillité par leur p... Arrêté du directoire du département de la Gironde et de plusieurs commissaires du district et de la municipalité pour supplier l'Assemblée nationale et le roi de prendre les moyens les plus prompts et les plus efficaces pour que le décret du 15 mai soit exécuté dans les colonies sans troubles. Cet arrêté exprime le vœu des gardes nationales du département, d'aller défendre les colonies contre les ennemis de l'Etat et d'en assurer la tranquillité par leur présence.
      Délibération de la chambre de commerce de Bordeaux pour remercier le directoire et l'ordonnateur d'avoir empêché le départ des bâtiments allant aux colonie...
      ...chambre exprime ses sentiments civiques et son dévouement pour l'exécution des décrets constitutionnels, nommément de celui du 15 mai. Elle arrête de demander qu'il soit pris des mesures pour que la première nouvelle de ce décret dans les colonies n'y occasionne aucun trouble.
      Délibération de la chambre de commerce de Bordeaux pour remercier le directoire et l'ordonnateur d'avoir empêché le départ des bâtiments allant aux colonies, afin d'y retarder la nouvelle du décret. Cette chambre exprime ses sentiments civiques et son dévouement pour l'exécution des décrets constitutionnels, nommément de celui du 15 mai. Elle arrête de demander qu'il soit pris des mesures pour que la première nouvelle de ce décret dans les colonies n'y occasionne aucun trouble.
      « Nous avons cru (disent les pétitionnaires, après avoir rendu hommage au décret en ce qu'il consacre de nouveau les droit3 de tout homme libre), dans une circonstanc...
      ...ssante, devoir provisoirement suspendre le départ des navires de commerce (dans les colonies), alin qu'ils n'y portassent pas de lettres incendiaires, des interprétations fausses de vos décrets, sans y porter en même temp...
      ...tions qui en développeraient la sagesse et qui y maintiendraient l'ordre et la paix. » Suit l'annonce de l'offre des gardes nationales, de la délibération du commerce ei-dessus, de deux adresses de la société des amis de la Constitution de Bordeaux et du café national de la même ville, jointes l'une et l'autre à l'adresse du département, écrites dans le même sens et pour le même but.
      « Nous avons cru (disent les pétitionnaires, après avoir rendu hommage au décret en ce qu'il consacre de nouveau les droit3 de tout homme libre), dans une circonstance aussi pressante, devoir provisoirement suspendre le départ des navires de commerce (dans les colonies), alin qu'ils n'y portassent pas de lettres incendiaires, des interprétations fausses de vos décrets, sans y porter en même temps des instructions qui en développeraient la sagesse et qui y maintiendraient l'ordre et la paix. » Suit l'annonce de l'offre des gardes nationales, de la délibération du commerce ei-dessus, de deux adresses de la société des amis de la Constitution de Bordeaux et du café national de la même ville, jointes l'une et l'autre à l'adresse du département, écrites dans le même sens et pour le même but.
      « Notre devoir, disent-ils, est de représenter à l'Assemblée les dangers que peut courir la colonie de Saint-Domingue, soit parce qu'elle renferme peu de troupes, soit parce qu'on ne peut "pas trop compter sur ces troupes, dont on a égaré le patriotisme... les hommes de couleur sont la plupart désarmés... daignez, Monsieur le Président, présenter à l'Asse nblée le tribut de notre reconnaissance en l'assurant que nos frères, les hommes de couleur, sont prêts à sacrifier leur vie pour la patrie qui vient de les réintégrer dans leurs droits; mais qu'ils supplient l'Assemblée de leur fournir les moyens de se mettre en défense par les mesures que sollicitent les Bordelais surtout qui sentent, comme nous, que c'est le moyen de rétablir la paix et de conserver les colonies. » « Notre devoir, disent-ils, est de représenter à l'Assemblée les dangers que peut courir la colonie de Saint-Domingue, soit parce qu'elle renferme peu de troupes, soit parce qu'on ne peut "pas trop compter sur ces troupes, dont on a égaré le patriotisme... les hommes de couleur sont la plupart désarmés... daignez, Monsieur le Président, présenter à l'Asse nblée le tribut de notre reconnaissance en l'assurant que nos frères, les hommes de couleur, sont prêts à sacrifier leur vie pour la patrie qui vient de les réintégrer dans leurs droits; mais qu'ils supplient l'Assemblée de leur fournir les moyens de se mettre en défense par les mesures que sollicitent les Bordelais surtout qui sentent, comme nous, que c'est le moyen de rétablir la paix et de conserver les colonies. »
      ...ibilité d'obtenir l'exécution du décret et les inconvénients de le tenter. Sur l'impossibilité d'obtenir l'exécution du décret et les inconvénients de le tenter.
      Pétition des citoyens commerçants de Nantes (102 signatures). Si, disaient-ils, l'amour de l'humanité et le désir de rendre heureux tous Pétition des citoyens commerçants de Nantes (102 signatures). Si, disaient-ils, l'amour de l'humanité et le désir de rendre heureux tous
      délibération des 4 comités réunis de Constitution, de marine, d'agriculture et de commerce et des colonies, du 12 septembre 1791 délibération des 4 comités réunis de Constitution, de marine, d'agriculture et de commerce et des colonies, du 12 septembre 1791
      PÉTITIONS ET ARRÊTÉS DONT LA DATE SE RAPPROCHE DE CELLE DU DÉCRET DU 15 MAI. PÉTITIONS ET ARRÊTÉS DONT LA DATE SE RAPPROCHE DE CELLE DU DÉCRET DU 15 MAI.
      A la séance de l'assemblée nationale du lundi 12 septe... A la séance de l'assemblée nationale du lundi 12 septembre 1791
      Pour copie : Begouen, faisant fonction de président des comités réunis en l'absen... Pour copie : Begouen, faisant fonction de président des comités réunis en l'absence du Président.
      Adresse (revêtue de 6 signatures) du département de la Gironde à l'Assemblée nationale. Adresse (revêtue de 6 signatures) du département de la Gironde à l'Assemblée nationale.
      Pétition signée de 4 commissaires des hommes de couleur. Pétition signée de 4 commissaires des hommes de couleur.

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 593
      les sujets de l'Empire vous animaient, quand vous avez rendu le décret du 15 mai, au nom des colonies, parties si précieuses de la monarchie française. Au nom de ces mêmes gens de couleur dont vous désirez le bonheur et que vous exposeriez à une destruction entière et presque inévitable, au nom sacré de l'humanité frémissante à la vue des fleuves de sung qui vont couler, au nom de 10 millions de nos frères que menace la misère la plus profonde, retirez ce cruel décret; consacrez de nouveau, et de la manière la plus solennelle; vos précédents décrets des 8 et 28 mars et 12 octobre 1790. les sujets de l'Empire vous animaient, quand vous avez rendu le décret du 15 mai, au nom des colonies, parties si précieuses de la monarchie française. Au nom de ces mêmes gens de couleur dont vous désirez le bonheur et que vous exposeriez à une destruction entière et presque inévitable, au nom sacré de l'humanité frémissante à la vue des fleuves de sung qui vont couler, au nom de 10 millions de nos frères que menace la misère la plus profonde, retirez ce cruel décret; consacrez de nouveau, et de la manière la plus solennelle; vos précédents décrets des 8 et 28 mars et 12 octobre 1790.
      ...s étions tranquilles, disaient-ils, sur le sort de nos colonies, parce que vous n'avez négligé aucune mesure pour rétablir le calme et étouffer les germes de la discorde... Notre confiance dans les heureux effets du considérant de votre décret du 12 octobre nous rassurait contre tous les événements. Votre décret sur les gens de couleur nous a remplis d'effroi... Si v...
      ...s accourus pour déposer dans votre sein les fruits de notre expérience... Nous vous aurions représenté que les colons^les plus raisonnables regardent la ligne de démarcation entre eux et les gens de couleur comme le boulevard de leur sûreté et de la subordination plus précieuse dans ce...
      ...nfâme banqueroute qui remplit d'horreur les âmés honnêtes serait inévitable ; nous renverserions dans notre chute des milliers de victimes et ceux qui surnageraient seraient exposés...
      « Nous étions tranquilles, disaient-ils, sur le sort de nos colonies, parce que vous n'avez négligé aucune mesure pour rétablir le calme et étouffer les germes de la discorde... Notre confiance dans les heureux effets du considérant de votre décret du 12 octobre nous rassurait contre tous les événements. Votre décret sur les gens de couleur nous a remplis d'effroi... Si vos précédents décrets ne nous avaient mis dans la plus parfaite sécurité, nous serions accourus pour déposer dans votre sein les fruits de notre expérience... Nous vous aurions représenté que les colons^les plus raisonnables regardent la ligne de démarcation entre eux et les gens de couleur comme le boulevard de leur sûreté et de la subordination plus précieuse dans ce pays que partout ailleurs... Si nous perdions nos colonies, notre désastre serait certain ; l'infâme banqueroute qui remplit d'horreur les âmés honnêtes serait inévitable ; nous renverserions dans notre chute des milliers de victimes et ceux qui surnageraient seraient exposés à la fureur d'un peuple innombrable réduit à la plus affreuse misère.
      ...ion signée des députés des manufactures et du commerce près VAssemblée nationale, pour les villes de Nantes, Bordeaux, Rouen, le Havre, Marseille, Dunkerque, Lyon, Paris, Amiens, Bayonne, Lorient et Calais. Pétition signée des députés des manufactures et du commerce près VAssemblée nationale, pour les villes de Nantes, Bordeaux, Rouen, le Havre, Marseille, Dunkerque, Lyon, Paris, Amiens, Bayonne, Lorient et Calais.
      ..., disent-ils, n'ont jamais usé du droit de pétition dans des circonstances plus pé...
      ... la proposition des colonies), l'accord le plus heureux et le plus désirable aurait attaché les hommes de couleur aux colons, et les colons à la mère patrie. La France aurait conquis de nou» veau, par des bienfaits sagement d...
      ...florissantes colonies, qui seules, nous le répétons sans cesse, soutiennent par 240 millions de revenus, le crédit national chancelant dans l'étran...
      ...s riches productions, la rupture totale de l'équilibre des changes, et la fuite entière du numéraire...
      « Des citoyens, disent-ils, n'ont jamais usé du droit de pétition dans des circonstances plus pénibles que celle où votre décret du 15 mai nous a placés... l'accord Je plus heu...
      ... qu'il y aurait eu à ce que l'on eût statué sur l'état des personnes que d'après la proposition des colonies), l'accord le plus heureux et le plus désirable aurait attaché les hommes de couleur aux colons, et les colons à la mère patrie. La France aurait conquis de nou» veau, par des bienfaits sagement distribués, ses florissantes colonies, qui seules, nous le répétons sans cesse, soutiennent par 240 millions de revenus, le crédit national chancelant dans l'étranger, arrêtent, par leurs riches productions, la rupture totale de l'équilibre des changes, et la fuite entière du numéraire...
      « Nous espérions que votre décret sur les hommes de couleur libres, confirmant le préambule du 12 octobre, aurait ramené l'ordre et le calme dans nos colonies, et invité les commerçants à reprendre avec activité d...
      ...hesse publique; mais votre décret du 15 de ce mois nous giace d'effroi... Nous pensons que ce.décret est inexécutable... Les colons sont dans un nombre incomparablement plus considérable que celui des hommes de couleur libres...
      « Nous espérions que votre décret sur les hommes de couleur libres, confirmant le préambule du 12 octobre, aurait ramené l'ordre et le calme dans nos colonies, et invité les commerçants à reprendre avec activité des opérations qui ont une si grande influence sur la richesse publique; mais votre décret du 15 de ce mois nous giace d'effroi... Nous pensons que ce.décret est inexécutable... Les colons sont dans un nombre incomparablement plus considérable que celui des hommes de couleur libres...
      Dans les recensements, la population de Saint-Domingue donne la proportion de 19,000 hommes de couleur libres à 24^000 blancs...; mais dans le dénombrement des nommes de couleur libres on comprend les vieillards, les femmes, les enfants, et ils sont en tel nombre que les hommes effectifs en état de porter les armes ne s'élèvent pas à plus de 6,000 : parmi les blancs, au contraire, il n'y a presque pas de femmes, presque pas de vieillards, et moins encore d'enfants. Ce sont des hommes qui ont quitté la mère patrie dans l'âge de la force et du courage, et ils sont presque tous en état de combattre ; nous estimons que sur 24,000 hommes blancs, 18,000 au moins peuvent porter les armes... Il y a en tout temps sur les rades de Saint-Domingue, 250 navires dont les équipages forment un peuple de matelots de plus de 6,000 hommes, et la classe des matelots, moins éclairée ...
      ...une antipathie beaucoup plus forte pour les hommes de couleur, qui, à leur tour, les méprisent à cause de leur apparente rusticité. Il en est à peu près de même des soldats, qui sont toujours au nombre de 3,000... nous trouvons donc qu'en comptant les colons, les matelots et les soldats, 6,000 hommes couleur libres (on a vu, par la pétition ci-dessus de leurs commissaires, quela plupart sontdésarmés) se trouveront en présence de 27,000 hommes blancs.
      Dans les recensements, la population de Saint-Domingue donne la proportion de 19,000 hommes de couleur libres à 24^000 blancs...; mais dans le dénombrement des nommes de couleur libres on comprend les vieillards, les femmes, les enfants, et ils sont en tel nombre que les hommes effectifs en état de porter les armes ne s'élèvent pas à plus de 6,000 : parmi les blancs, au contraire, il n'y a presque pas de femmes, presque pas de vieillards, et moins encore d'enfants. Ce sont des hommes qui ont quitté la mère patrie dans l'âge de la force et du courage, et ils sont presque tous en état de combattre ; nous estimons que sur 24,000 hommes blancs, 18,000 au moins peuvent porter les armes... Il y a en tout temps sur les rades de Saint-Domingue, 250 navires dont les équipages forment un peuple de matelots de plus de 6,000 hommes, et la classe des matelots, moins éclairée que celle des autres hommes, a une antipathie beaucoup plus forte pour les hommes de couleur, qui, à leur tour, les méprisent à cause de leur apparente rusticité. Il en est à peu près de même des soldats, qui sont toujours au nombre de 3,000... nous trouvons donc qu'en comptant les colons, les matelots et les soldats, 6,000 hommes couleur libres (on a vu, par la pétition ci-dessus de leurs commissaires, quela plupart sontdésarmés) se trouveront en présence de 27,000 hommes blancs.
      « Dans ce funeste embrasement, dont les suites et le terme effrayent l'imagination et sont au-dessus des calculs de la prévoyance, nous ne savons où porter...
      ..... ; d'affreux présages nous assiègent, et le commerce ne peut s'exercer au milieu de tant d'alarmes... »
      « Dans ce funeste embrasement, dont les suites et le terme effrayent l'imagination et sont au-dessus des calculs de la prévoyance, nous ne savons où porter nos spéculations... ; d'affreux présages nous assiègent, et le commerce ne peut s'exercer au milieu de tant d'alarmes... »
      ...lant du décret dû 15 mai, arrivé au Cap le 30 juin) qu'il me fût permis de vous laisser ignorer la sensation qu'il a faite, et la rapidité avec laquelle elle commence à se communiquer à toutes les parties de la colonie. « Je voudrais (dit-il en parlant du décret dû 15 mai, arrivé au Cap le 30 juin) qu'il me fût permis de vous laisser ignorer la sensation qu'il a faite, et la rapidité avec laquelle elle commence à se communiquer à toutes les parties de la colonie.
      « Si vous voulez soutenir l'exécution de votre décret par une force active, vous enverrez des vaisseaux: et des soldats. Nous supposons qu'ils ne s...
      ...ompus; il faudra donc répandre beaucoup de sang; et, s'ils sont attirés dans le parti des colons, la désobéissance devi...
      « Si vous voulez soutenir l'exécution de votre décret par une force active, vous enverrez des vaisseaux: et des soldats. Nous supposons qu'ils ne seront pas corrompus; il faudra donc répandre beaucoup de sang; et, s'ils sont attirés dans le parti des colons, la désobéissance deviendra plus dangereuse.
      NOUVELLES OFFICIELLES ET PARTICULIÈRES DE SAINT-DOMINGUE, DEPUIS QU'ON Y CONNAIT LE DÉCRET DU 15 MAI. NOUVELLES OFFICIELLES ET PARTICULIÈRES DE SAINT-DOMINGUE, DEPUIS QU'ON Y CONNAIT LE DÉCRET DU 15 MAI.
      Pétition des négociants capitaines de navires et citoyens de la ville du Havre (94 signatures). Pétition des négociants capitaines de navires et citoyens de la ville du Havre (94 signatures).
      « Nous mettons donc sous la sauvegarde de la nation nos fortunes et nos propriétés... nous vous conjurons avec larmes de nous rassurer sur nos vives inquiétudes... « Nous mettons donc sous la sauvegarde de la nation nos fortunes et nos propriétés... nous vous conjurons avec larmes de nous rassurer sur nos vives inquiétudes. »
      Lettre du général de Saint-Domingue au ministre de la marine, envoyée par celui-ci à l'Assemblée le 22 août. Lettre du général de Saint-Domingue au ministre de la marine, envoyée par celui-ci à l'Assemblée le 22 août.
      « Indépendamment de l'habitude du préjugé, « Indépendamment de l'habitude du préjugé,

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 594
      les colons les plus sages et les plus froids sont convaincus que la soumission des noirs dépend essentiellement de ce qu'il existe entre eux et et les blancs une classe intermédiaire marquée...
      ...Ce décret a paru une violation formelle de la promesse consignée dans le préambule du décret du 12 octobre.
      les colons les plus sages et les plus froids sont convaincus que la soumission des noirs dépend essentiellement de ce qu'il existe entre eux et et les blancs une classe intermédiaire marquée autant par l'état civil que par la couleur; ensuite Ce décret a paru une violation formelle de la promesse consignée dans le préambule du décret du 12 octobre.
      « N'exigez pas que je vous fasse le détail dés propositions toutes plus violentes les Unes que les autres qui s'agitent dans les conversations. Les cœurs les plus fidèles sont aliénés et la guerre civile la plus affreuse, ou la perte de la colonie pour la France peuvent être les suites de la disposition présente des esprits... « N'exigez pas que je vous fasse le détail dés propositions toutes plus violentes les Unes que les autres qui s'agitent dans les conversations. Les cœurs les plus fidèles sont aliénés et la guerre civile la plus affreuse, ou la perte de la colonie pour la France peuvent être les suites de la disposition présente des esprits...
      ...ré des suites que ce décret peut avoir, et qui ne sont que trop annoncées par la m...
      ...'un cri pour rejeter cette nouvelle;... le doute s'est changé en certitude et en fureur : on crie à la trahison,... v...
      ...es propositions violentes faites contre les gens de couleur et contre la France. Egorger les uns et déserter l'autre ; appeler les Anglais, pas moins que eela. Trois jours se sont passés, et loin que la commotion ait diminué,, on ne s'occupe que de la propager, de réunir la colonie en un seul parti, pour prendre les mesures nécessaires pour enlever à la France le pays dont elle a compromis l'existence. La garaatie accordée à la colonie par le 1er article du décret arrêté le 13, relativement à l'esclavage et aux simples affranchis, n'est regardée ...
      ...cte aussi vain que celui du 12 octobre, et aussi facile à violer... Si les mulâtres ont le malheur de remuer, ils sont perdus, et on parle de lâcher contre eux les ateliers; alors je ne donne pas 24 heur...
      « ... Je suis atterré des suites que ce décret peut avoir, et qui ne sont que trop annoncées par la manière dont il a été reçu. D'abord il n'y a eu qu'un cri pour rejeter cette nouvelle;... le doute s'est changé en certitude et en fureur : on crie à la trahison,... vous n'avez pas d'idée des propositions violentes faites contre les gens de couleur et contre la France. Egorger les uns et déserter l'autre ; appeler les Anglais, pas moins que eela. Trois jours se sont passés, et loin que la commotion ait diminué,, on ne s'occupe que de la propager, de réunir la colonie en un seul parti, pour prendre les mesures nécessaires pour enlever à la France le pays dont elle a compromis l'existence. La garaatie accordée à la colonie par le 1er article du décret arrêté le 13, relativement à l'esclavage et aux simples affranchis, n'est regardée que comme un nouveau pacte aussi vain que celui du 12 octobre, et aussi facile à violer... Si les mulâtres ont le malheur de remuer, ils sont perdus, et on parle de lâcher contre eux les ateliers; alors je ne donne pas 24 heures è l'existence du dernier.....
      ...tout annonçait la paix, quand on voyait le projet du comité de Saint-Martin avec le plus grand plaisir, quand on était résolu d'accorder beaucoup aux mulâtres et de se réserver les moyens de les rapprocher successivement de nous..... » « El quand cela vient-il? Quand tout annonçait la paix, quand on voyait le projet du comité de Saint-Martin avec le plus grand plaisir, quand on était résolu d'accorder beaucoup aux mulâtres et de se réserver les moyens de les rapprocher successivement de nous..... »
      ...rit l'ordonnateur, vous laisser ignorer les fâcheuses nouvelles que le navire le Père-de-Famille, parti du Gap le 13 juillet, nous a apportées. Il paraît que le décret du 15 mai a occasionné, dans cet...
      ...r l'arrêté du directoire du département de la Gironde; que l'on y a pris une délib...
      ...r ce décret; que l'on a exigé la parole de M. Blanchelande qu'il ne le ferait pas proclamer; qu'il s'est fait les motions les plus fortes contre les négociants de Bordeaux,... que, dans la crainte qu'on effectue les menaces faites par par le département de la Gironde d'y envoyer des troupes pour faire exécuter le décret, on s'est mis sur la défensive, que l'on a fait prêter le serment aux troupes de servir pour la colonie, et^qu'on paraît résolu à réclamer plutôt la protection de quelques autres puissances, que de se soumettre à ce décret. Je ne doute pas que la chambre de commerce de Bordeaux ne vous adresse copie des différentes lettres qui lui ont été communiquées par les divers négociants, desquels j'ai rècueilli ce que j'ai l'honneur de vous marquer.
      « Je ne dois pas, écrit l'ordonnateur, vous laisser ignorer les fâcheuses nouvelles que le navire le Père-de-Famille, parti du Gap le 13 juillet, nous a apportées. Il paraît que le décret du 15 mai a occasionné, dans cette colonie, la plus grande fermentation, qui a été animée par l'arrêté du directoire du département de la Gironde; que l'on y a pris une délibération pour ne point recevoir ce décret; que l'on a exigé la parole de M. Blanchelande qu'il ne le ferait pas proclamer; qu'il s'est fait les motions les plus fortes contre les négociants de Bordeaux,... que, dans la crainte qu'on effectue les menaces faites par par le département de la Gironde d'y envoyer des troupes pour faire exécuter le décret, on s'est mis sur la défensive, que l'on a fait prêter le serment aux troupes de servir pour la colonie, et^qu'on paraît résolu à réclamer plutôt la protection de quelques autres puissances, que de se soumettre à ce décret. Je ne doute pas que la chambre de commerce de Bordeaux ne vous adresse copie des différentes lettres qui lui ont été communiquées par les divers négociants, desquels j'ai rècueilli ce que j'ai l'honneur de vous marquer.
      « Il faut dans les colonies une classe entre les blancs et les esclaves, laquelle fasse envisager à ces derniers un espace immense entre eux et les blancs, il faut même que les esclaves ne puissent concevoir l'espérance de devenir jamais les égaux des blancs, et que leurs vœux n'aient pour objet que l'affranchissement à recevoir de la main de leurs maîtres, comme un bienfait ou une récompense de leur fidélité: car le sentiment à imprimer à nos esclaves doi...
      ...tienne 600,000 hoirs dans la dépendance de 60,000 mille hommes libres.
      « Il faut dans les colonies une classe entre les blancs et les esclaves, laquelle fasse envisager à ces derniers un espace immense entre eux et les blancs, il faut même que les esclaves ne puissent concevoir l'espérance de devenir jamais les égaux des blancs, et que leurs vœux n'aient pour objet que l'affranchissement à recevoir de la main de leurs maîtres, comme un bienfait ou une récompense de leur fidélité: car le sentiment à imprimer à nos esclaves doit être tel qu'il contienne 600,000 hoirs dans la dépendance de 60,000 mille hommes libres.
      ...tion : l'amoHr-propre offensé; on croit le salut de la colonie compromis; et l'on réclame un engagement que l'on cro... « Ainsi 3 motifs puissants se réunissent pour exciter la fermentation : l'amoHr-propre offensé; on croit le salut de la colonie compromis; et l'on réclame un engagement que l'on croit violé.
      ... excité une fermentation générale parmi les ha-tants... En admettant les gens de couleur, nés de père et de mère libres, dans les assemblées paroissiales et coloniales, vous effacerez la ligne politique qui séparait les gens de couleur des blancs, et vous détruisez par là un intermédiaire ... « La première nouvelle du décret, porte-t-el!e, a excité une fermentation générale parmi les ha-tants... En admettant les gens de couleur, nés de père et de mère libres, dans les assemblées paroissiales et coloniales, vous effacerez la ligne politique qui séparait les gens de couleur des blancs, et vous détruisez par là un intermédiaire nécessaire à la conservation des colonies.
      Nouvelles du Cap de cette date, transmises aux comités par lettres de l'ordonnateur de Bordeaux, et du ministre, des 20 et 27 août. Nouvelles du Cap de cette date, transmises aux comités par lettres de l'ordonnateur de Bordeaux, et du ministre, des 20 et 27 août.
      « La première partie du décret sur les esclaves et les affranchis ne rassure même pas à l'égar...
      ...messe du 12 octobre ; ainsi (ce qui est le plus grand des malheurs) la confiance d...
      « La première partie du décret sur les esclaves et les affranchis ne rassure même pas à l'égard des propriétés ; on n'y voit qu'une disposition, qu'un décret subséquent abrogera comme celui-ci anéantit la promesse du 12 octobre ; ainsi (ce qui est le plus grand des malheurs) la confiance des colons en l'Assemblée nationale se détruit.
      « La nécessité de cette classe ne peut être appréciée en Europe comme dans les colonies, parce qu'elle tient à mille n...
      ... être représentées, insaisissables pour le raisonnement ; en sorte que la discussi...
      ...rait Moins qu'un très court séjour dans les colo-lonies.
      « La nécessité de cette classe ne peut être appréciée en Europe comme dans les colonies, parce qu'elle tient à mille nuances locales, parfaitement senties, mais trop'difficiles à être représentées, insaisissables pour le raisonnement ; en sorte que la discussion la plus savante sur ces objets éclairerait Moins qu'un très court séjour dans les colo-lonies.
      « En ôtant cet intermédiaire de l'organisation des colonies, vous avez donc, par votre décret du 15 mai, brisé le lien le plus fort de la subordination des noirs. « En ôtant cet intermédiaire de l'organisation des colonies, vous avez donc, par votre décret du 15 mai, brisé le lien le plus fort de la subordination des noirs.
      « La position de la colonie vous annonce combien mes moy...
      ...es, surtout après la réunion inévitable de tous les blancs en un seul parti, qui ne sera plus celui de l'Assemblée nationale..... »
      « La position de la colonie vous annonce combien mes moyens seront faibles, surtout après la réunion inévitable de tous les blancs en un seul parti, qui ne sera plus celui de l'Assemblée nationale..... »
      ...du conseil supérieur du Cap a un député de Saint-Domingue, dèpoposée au comité des... Lettre du procureur général du conseil supérieur du Cap a un député de Saint-Domingue, dèpoposée au comité des colonies.
      Adresse de rassemblée provinciale du Nord à VAssem... Adresse de rassemblée provinciale du Nord à VAssemblée nationale.
      ...s'est maintenue jusqu'à ce jour exempte de toute insurrection des noirs. « C'est par l'existence d'une classe intermédiaire que la colonie s'est maintenue jusqu'à ce jour exempte de toute insurrection des noirs.

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 595
      « Dans votre décret du 8 mars 1790, vous avez déclaré que, quoiqu'elles fussent une partie de l'Empire français, cependant vous n'aviez jamais entendu les comprendre dans la Constitution décrétée pour le royaume, les assujettir à des lois qui pourraient être incompatibles avec leurs convenances locales et particulières. « Dans votre décret du 8 mars 1790, vous avez déclaré que, quoiqu'elles fussent une partie de l'Empire français, cependant vous n'aviez jamais entendu les comprendre dans la Constitution décrétée pour le royaume, les assujettir à des lois qui pourraient être incompatibles avec leurs convenances locales et particulières.
      « Nous vous supplions de révoquer le décret du 15 mai, parce qu'il porte atteinte à la subordination des esclaves, et met la sûreté de la colonie dans le danger le plus imminent... parce qu'il prononce sur 1 état des personnes dans les colonies, tandis que nous avons votre g...
      ...ez jamais sur l'état des personnes dans les colonies, que sur la demande précise et formelle des assemblées coloniales ; pa...
      « Nous vous supplions de révoquer le décret du 15 mai, parce qu'il porte atteinte à la subordination des esclaves, et met la sûreté de la colonie dans le danger le plus imminent... parce qu'il prononce sur 1 état des personnes dans les colonies, tandis que nous avons votre garantie que vous ne prononcerez jamais sur l'état des personnes dans les colonies, que sur la demande précise et formelle des assemblées coloniales ; parce qu'il est contraire à V03 précédents décrets, non révoqués...
      Le surplus de cette lettre exprime que les gens de couleur auxquels s'applique ce décret sont peu nombreux ; que les affranchis (non nés de père et mère libres) témoignent de la jalousie contre ceux qui sont nés de père et mère libres; qu'il redoute le résultat du travail de la nouvelle assemblée coloniale relativ...
      ...d'employer la force; qu'il n'aurait pas le courage de verser le sang des citoyens à la tête desquels le roi l'a élevé.
      Le surplus de cette lettre exprime que les gens de couleur auxquels s'applique ce décret sont peu nombreux ; que les affranchis (non nés de père et mère libres) témoignent de la jalousie contre ceux qui sont nés de père et mère libres; qu'il redoute le résultat du travail de la nouvelle assemblée coloniale relativement au décret du 15 mai ; que tout ce qui lui parvient des opinions générales,...
      ...ils en étaient chargés ; qu'il espère ne pas recevoir des ordres qui l'obligent d'employer la force; qu'il n'aurait pas le courage de verser le sang des citoyens à la tête desquels le roi l'a élevé.
      « D'après l'article 2 de la loi du 11 février, la majeure partie des paroisses avait renvoyé la nomination de leurs députés pour une nouvelle assembl...
      ...toute la colonie à nommer leurs députés et à leur assigner de se rendre le 20 de ce mois à Léogane, persuadée que ce déc...
      « D'après l'article 2 de la loi du 11 février, la majeure partie des paroisses avait renvoyé la nomination de leurs députés pour une nouvelle assemblée coloniale à l'arrivée des commissaires; mais, pour éviter l'effet du décret du 15 mai, l'assemblée provinciale du nord s'est hâtée d'inviter toute la colonie à nommer leurs députés et à leur assigner de se rendre le 20 de ce mois à Léogane, persuadée que ce décret redouté ne serait pas arrivé officiellement avant cette époque. Il parait qu...
      Deux lettres seulement, écrites de Bordeaux par M. Bourbon, adressées, l'u...
      ...du 3 septembre, à M. Vernier, président de l'Assemblée, ont été, la pr vmière déposée sur le bureau par M. Monneron en la séance du 31 août, et la deuxième renvoyée au comité le 40 septembre. ;
      Deux lettres seulement, écrites de Bordeaux par M. Bourbon, adressées, l'une en date du 27 août, à M. Louis Monneron, l'autre en date du 3 septembre, à M. Vernier, président de l'Assemblée, ont été, la pr vmière déposée sur le bureau par M. Monneron en la séance du 31 août, et la deuxième renvoyée au comité le 40 septembre. ;
      « Un navire, arrivé hier de Port-au-Prince, parti le 11 juillet, annonce que la paroisse la plus riche, celle de la €roix-des-Bouquets, et différentes autres ont promis adhésion ... « Un navire, arrivé hier de Port-au-Prince, parti le 11 juillet, annonce que la paroisse la plus riche, celle de la €roix-des-Bouquets, et différentes autres ont promis adhésion au décret.... »
      « La première exécution de ce décret, si elle avait lieu, serait désastreuse pour la colonie. Tous les cœurs sont ulcérés ; le8 agitations don...
      ...r une explosion générale, affreuse dans les effets; alors nous n'avons à envisager qu'une résistance désespérée et un
      « La première exécution de ce décret, si elle avait lieu, serait désastreuse pour la colonie. Tous les cœurs sont ulcérés ; le8 agitations dont nous sommes témoins peuvent amener une explosion générale, affreuse dans les effets; alors nous n'avons à envisager qu'une résistance désespérée et un
      « Nous nous abstiendrons de peindre à Votre Majesté la sensation terrible qu'a produite dans cette ville l'annonce de ce décret (du 15' mai) im politique sous tous les rapports, et les malheurs incalculables qui seront la suite de sa promulgation.... L'ordre établi dans les colonies, qu'on qualifie de préjugé, n'est point enfanté par l'orgu... « Nous nous abstiendrons de peindre à Votre Majesté la sensation terrible qu'a produite dans cette ville l'annonce de ce décret (du 15' mai) im politique sous tous les rapports, et les malheurs incalculables qui seront la suite de sa promulgation.... L'ordre établi dans les colonies, qu'on qualifie de préjugé, n'est point enfanté par l'orgueil..... il est dicté par !la nécessité.
      « Vous verrez, dit-il, par les ëxemples ci-joints, les.dépêches de l'assemblée provinciale du Nord, que j'...
      ... sa lettre du 3) la sensation générale, et que la réflexion né l'a pas rendue plus...
      « Vous verrez, dit-il, par les ëxemples ci-joints, les.dépêches de l'assemblée provinciale du Nord, que j'avais bien saisi (par sa lettre du 3) la sensation générale, et que la réflexion né l'a pas rendue plus calme....
      « Mais de quel étonnement n'avons-nous pas été frappés, lorsque ta lecture de ce décret nous a présenté la -violation la plus manifeste de ta garantie nationale que vous nous avez donnée par vos précédents décrets, et particulièrement celui du 12 octobre dernier ? Garantie de ne -crêter aucunes lois sur l'état des pers...
      ... la colonie, que sur la demande précise et formelle des assemblées coloniales...
      « Mais de quel étonnement n'avons-nous pas été frappés, lorsque ta lecture de ce décret nous a présenté la -violation la plus manifeste de ta garantie nationale que vous nous avez donnée par vos précédents décrets, et particulièrement celui du 12 octobre dernier ? Garantie de ne -crêter aucunes lois sur l'état des personnes, dans la colonie, que sur la demande précise et formelle des assemblées coloniales...
      ...enfants d'outre-mer, vos fidèles colons de Saint-Domingue portent au pied du trône leurs justes réclamations, et déposent dans votre sein paternel leurs craintes et leurs alarmes.... « Sire, vos enfants d'outre-mer, vos fidèles colons de Saint-Domingue portent au pied du trône leurs justes réclamations, et déposent dans votre sein paternel leurs craintes et leurs alarmes....
      « Placés entre nos 2 décrets des 8 mars, 12 octobre 1790,et celui du 15 mai dernier, qui leur est contraire, nous renouvelons le serment d'exécuter les deux premiers et d'en maintenir l'exécution. « Placés entre nos 2 décrets des 8 mars, 12 octobre 1790,et celui du 15 mai dernier, qui leur est contraire, nous renouvelons le serment d'exécuter les deux premiers et d'en maintenir l'exécution.
      ...érence entre la Constitution du royaume et celle des colonies, et que vous aviez "besoin des lumières et du vœu des assemblées coloniales pour leur donner une Constitution, vous avez rendu le décret du 15 mai, comme une conséquence...
      ...bases constitutionnelles décrétées pour le royaume; vous avez tranché la plus importante question, dans les colonies, sans avoir connu le vœu d'aucune assemblée coloniale... »
      « Malgré que vous ayez décrété,alors, qu'il devrait y avoir une différence entre la Constitution du royaume et celle des colonies, et que vous aviez "besoin des lumières et du vœu des assemblées coloniales pour leur donner une Constitution, vous avez rendu le décret du 15 mai, comme une conséquence nécessaire des bases constitutionnelles décrétées pour le royaume; vous avez tranché la plus importante question, dans les colonies, sans avoir connu le vœu d'aucune assemblée coloniale... »
      ... que vous n'avez pas révoqué ceux des 8 mars et 12 octobre 1790, qui lui sont contraire... « Vous n'avez pu rendre, même régulièrement, ce décret, tant que vous n'avez pas révoqué ceux des 8 mars et 12 octobre 1790, qui lui sont contraires ; n'étant point révoqué?; ils subsistent : puisqu'ils subsistent, ils doivent ...
      ... première : « Il est bien vrai que dans le premier moment de l'arrivée de ce décret à Saint-Domingue il a été le sujet de beaucoup de fermentation ;... mais le calme a succédé à cela.... On lit dans la première : « Il est bien vrai que dans le premier moment de l'arrivée de ce décret à Saint-Domingue il a été le sujet de beaucoup de fermentation ;... mais le calme a succédé à cela....
      « Jetez, Sire, un regard de bonté sur vos colonies.... Daignez accu...
      ...ons, s'il en est temps encore, prévenez les malheurs dont elles sont menacées, en refusant votre acceptation à un acte qui les occasionnerait indubitablement. »
      « Jetez, Sire, un regard de bonté sur vos colonies.... Daignez accueillir favorablement leurs réclamations, s'il en est temps encore, prévenez les malheurs dont elles sont menacées, en refusant votre acceptation à un acte qui les occasionnerait indubitablement. »
      N. B. Non seulement les détails de ces nouvelles officielles sont confirmés par une multitude de lettres particulières, déposées ou prod... N. B. Non seulement les détails de ces nouvelles officielles sont confirmés par une multitude de lettres particulières, déposées ou produites au comité des colonies ; mats ils n'ont été informés par aucune autre lett...
      Adresse de l'Assemblée provinciale du nord de Saint-Domingue au roi. Adresse de l'Assemblée provinciale du nord de Saint-Domingue au roi.
      Lettre du général de Smnt-Domingue au ministre de la marine. Lettre du général de Smnt-Domingue au ministre de la marine.
      La deuxième lettre porte : c Le navire Le CerfT parti du £ap le 23 juillet, nous donne des nouvelles sa...
      ...; tout est parfaitement tranquille dans les colonies ; les motions incendiaires ont disparu avec leurs auteurs; le commerce a repris son activité ; les capitaines bordelais que
      La deuxième lettre porte : c Le navire Le CerfT parti du £ap le 23 juillet, nous donne des nouvelles satisfaisantes ; tout est parfaitement tranquille dans les colonies ; les motions incendiaires ont disparu avec leurs auteurs; le commerce a repris son activité ; les capitaines bordelais que

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 596
      ...eux qui ne connaissent pas es colonies, de s'aveugler ; mais je ne pardonne pas au commerce de Bordeaux... Il n'y a point ici de ruperstition, mais bien de la réllexion sur un pré eut et un avenir qui s'offrent des plus affreux à ma vue... Je: vois le commerce d Bor-d aux entièrement ruiné.. , les ,b teui s aux cargaisons bordelaises ne veulent pas p yer... D'autres veulent que les négriers vous soient renvoyés, puisqu'i...
      ...e des doyens actifs; c'est un mouvement et des rumeurs sans exemple... E-tce ici l'effet de la contre-révolution. Sommes-nous vendus ou ne le sommes-nous pas? Je croirais à cette pr...
      « Je pardonne à ceux qui ne connaissent pas es colonies, de s'aveugler ; mais je ne pardonne pas au commerce de Bordeaux... Il n'y a point ici de ruperstition, mais bien de la réllexion sur un pré eut et un avenir qui s'offrent des plus affreux à ma vue... Je: vois le commerce d Bor-d aux entièrement ruiné.. , les ,b teui s aux cargaisons bordelaises ne veulent pas p yer... D'autres veulent que les négriers vous soient renvoyés, puisqu'il est vrai que vous voulez nous rendre des doyens actifs; c'est un mouvement et des rumeurs sans exemple... E-tce ici l'effet de la contre-révolution. Sommes-nous vendus ou ne le sommes-nous pas? Je croirais à cette première idée. »
      ... on a fait des motions violentes contre les Bordelais.....; plutôt mourir que de souscrire au décret du 15 mai : voilà le cri général.....; le résultat de la proclamation du décret serait la ruine de la colonie, du commerce de France et peut-être une contre-révolution dans l'...
      ...e nouvelle, on ne peut plus compter sur les payements. »
      « A la lecture des lettres, on a fait des motions violentes contre les Bordelais.....; plutôt mourir que de souscrire au décret du 15 mai : voilà le cri général.....; le résultat de la proclamation du décret serait la ruine de la colonie, du commerce de France et peut-être une contre-révolution dans l'Empire. Depuis cette nouvelle, on ne peut plus compter sur les payements. »
      ...our bouleverser cette colonie.....Celle de l'Ouest s'est déjà réunie à celle du Nord, et cet exemple sera suivi du reste de la colonie.....nous nous attendons à des malheurs incalculables et inimaginables si ce décret n'est révoqué promptement.....Nous s »mmes au 12 juillet, et la nouvelle du décret ayant déjà circul...
      ...es..... toutes affaires ont ce.-sé..... les moyens les plus extrêmes sont proposés pour empêcher l'exécution de ce fatal décret; l'avenir le plus effrayant est d.ius tous les cœurs.....Il est donc très important qu...
      « Toute la province du Nord s'est soulevée contre une loi faite pour bouleverser cette colonie.....Celle de l'Ouest s'est déjà réunie à celle du Nord, et cet exemple sera suivi du reste de la colonie.....nous nous attendons à des malheurs incalculables et inimaginables si ce décret n'est révoqué promptement.....Nous s »mmes au 12 juillet, et la nouvelle du décret ayant déjà circulé dans toute la colonie ne rapporte que des résolutions désespérées..... toutes affaires ont ce.-sé..... les moyens les plus extrêmes sont proposés pour empêcher l'exécution de ce fatal décret; l'avenir le plus effrayant est d.ius tous les cœurs.....Il est donc très important que l'Assemblée nationale revienne promptement sur un pareil décret.....»
      ...Ge décret a électrisé toute la colonie, et va lui faire jeter avec raison 1 s plus hauts cris.....L'abaissement des jjens de couleur était une barrière entre le blanc et l'esclave. Qu'on ne croie pas que, deve...
      ...par la haine qui existe entre l'esclave et l'homme de co deur. L'abaissement où cet esclave voyait le mulâtre le consolait de son sort et lui faisait révérer un blanc. 11 va arriver le contraire ; l'esclave voyant que d'après une insurrection les hommes de couleur ont tout obtenu, il est à crain...
      ...ienne à regarder une insurrection comme le moyen de sortir de l'esclavage.....vous frémirez sans dout...
      ...ée.....voilà pourtant la suite possible de ce décret.....on'ne va pas nous p iver.....le commerce va languir : on se propose déjà de renvoyer les négriers. »
      « Ge décret a électrisé toute la colonie, et va lui faire jeter avec raison 1 s plus hauts cris.....L'abaissement des jjens de couleur était une barrière entre le blanc et l'esclave. Qu'on ne croie pas que, devenus nos égaux, il nous défendent encore mieux; nous l'étions plus efficacement par la haine qui existe entre l'esclave et l'homme de co deur. L'abaissement où cet esclave voyait le mulâtre le consolait de son sort et lui faisait révérer un blanc. 11 va arriver le contraire ; l'esclave voyant que d'après une insurrection les hommes de couleur ont tout obtenu, il est à craindre que celle classe d'hommes ne vienne à regarder une insurrection comme le moyen de sortir de l'esclavage.....vous frémirez sans doute à cette idée.....voilà pourtant la suite possible de ce décret.....on'ne va pas nous p iver.....le commerce va languir : on se propose déjà de renvoyer les négriers. »
      Il a été communiqué, et déposé en partie au comité, une très grande quantité de lettres, la plupart écrites des rad' s de Saint-Domingue par des capitaines du commerce; elles portent toutes le car. ctère de la vér té. Il a été communiqué, et déposé en partie au comité, une très grande quantité de lettres, la plupart écrites des rad' s de Saint-Domingue par des capitaines du commerce; elles portent toutes le car. ctère de la vér té.
      Contre 'es assertions de M.Bourbon sur la tranquillité de Saint-Domingue à l'époque du 23 juillet...
      ...e, a déposé au comité l'extrait suivant de deux lettres de M. Caul.'e, capitaine du navire Les Deux-Sœurs, adressées à MM. Morogeau et Gie, ses armateurs au Havre.
      Contre 'es assertions de M.Bourbon sur la tranquillité de Saint-Domingue à l'époque du 23 juillet, M. Homberg, député du commerce du Havre, a déposé au comité l'extrait suivant de deux lettres de M. Caul.'e, capitaine du navire Les Deux-Sœurs, adressées à MM. Morogeau et Gie, ses armateurs au Havre.
      « Plusieurs navires arrivés, tant de la Guadeloupe, que de Port-au-Prince, Saint-Marc, Gay s, Saint-Louis et Jacmel, etc., nous portent l'agréable nouvelle que tout est tranquille, et que la raison et la justice triompheront... « Plusieurs navires arrivés, tant de la Guadeloupe, que de Port-au-Prince, Saint-Marc, Gay s, Saint-Louis et Jacmel, etc., nous portent l'agréable nouvelle que tout est tranquille, et que la raison et la justice triompheront...
      ... fâcheux. Tout est perdu présentement : le désordre est à son comble: Saint-Do-; mingue s'ensevelira sous ses ruines, plutôt que de souffrir la promulgation du décret du 15 mai; tout est en combustion au bas de la côte, surtout au Port-au-Prince, où ...
      ...urrier on voulait mettre en dérive tous les navires bordelais. La nouvelle assemldée coloniale va être formée pour le 25 du courant. Je vous avoue que les .arrêtés les plus forts y seront pris. Que de malheurs se préparent I »
      « Je vais partir à la lin du courant, crainte d'événements fâcheux. Tout est perdu présentement : le désordre est à son comble: Saint-Do-; mingue s'ensevelira sous ses ruines, plutôt que de souffrir la promulgation du décret du 15 mai; tout est en combustion au bas de la côte, surtout au Port-au-Prince, où au départ du courrier on voulait mettre en dérive tous les navires bordelais. La nouvelle assemldée coloniale va être formée pour le 25 du courant. Je vous avoue que les .arrêtés les plus forts y seront pris. Que de malheurs se préparent I »
      « Le malheureux décret du 15 mai a tellement indigné et soulevé tous les esprits qu'il s'en suivra le carnage le plus horrible, si l'Assemblée « Le malheureux décret du 15 mai a tellement indigné et soulevé tous les esprits qu'il s'en suivra le carnage le plus horrible, si l'Assemblée
      nationale ne s'empresse de le révoquer. Toute la colonie est décidée à faire scission, si on veut le mettre à exécution... Les adresses de Bordeaux ont mis le comble à l'indignation des blancs.... rejaillit sur tous les capitaines de cette place qui sont ici..., tous les citoyens ont protesté de ne les payer, ni de leur douner pour un sou de frêt. » nationale ne s'empresse de le révoquer. Toute la colonie est décidée à faire scission, si on veut le mettre à exécution... Les adresses de Bordeaux ont mis le comble à l'indignation des blancs.... rejaillit sur tous les capitaines de cette place qui sont ici..., tous les citoyens ont protesté de ne les payer, ni de leur douner pour un sou de frêt. »
      « Le décret a soulevé toute la colonie d'un bout à l'autre..... L'on fait de3 motions de ne plus payer jusqu'à ce que l'Assemblé...
      ...e affreuse position. Il faut que toutes les places de commerce se réunissent pour faire les représentations les (dus fortes à l'Assemblée nationale, alin de laisser à la colonie le soin de prononcer sur ces individus.....Déjà les ateliers de nègres se
      « Le décret a soulevé toute la colonie d'un bout à l'autre..... L'on fait de3 motions de ne plus payer jusqu'à ce que l'Assemblée nationale au révoqué ce fatal décret; voilà notre affreuse position. Il faut que toutes les places de commerce se réunissent pour faire les représentations les (dus fortes à l'Assemblée nationale, alin de laisser à la colonie le soin de prononcer sur ces individus.....Déjà les ateliers de nègres se
      ...semblée coloniale doit être formée pour le 25 du courant, et que ses arrêts seront fermes. J'apparei...
      ...in du m i?, car vo re fortuné court ici le plus grand da ger. Le plu- grand t'ouble continue au Port-au-...
      « Je vous ai dit que l'assemblée coloniale doit être formée pour le 25 du courant, et que ses arrêts seront fermes. J'appareillerai à la fin du m i?, car vo re fortuné court ici le plus grand da ger. Le plu- grand t'ouble continue au Port-au-Prince.
      ...rs; il vaut mieux sauver une partie que de perdre le tout. » v Quoiqu'il me soit dû encore beaucoup, je pars; il vaut mieux sauver une partie que de perdre le tout. »
      M. Hon b rg, parmi beaucoup de lettres dont il garantit l'authenticité, a choisi celles ci-dessns à cause de la correspondance des dates avec l'époque du départ du Gap du navire Le Cerf, cité par M. Bourbon. M. Hon b rg, parmi beaucoup de lettres dont il garantit l'authenticité, a choisi celles ci-dessns à cause de la correspondance des dates avec l'époque du départ du Gap du navire Le Cerf, cité par M. Bourbon.
      On écrivait, le 5 juillet, du Cap, à un négociant de Bordeaux. (L ttre envoyée au président de l'Asse•nblée nationale.) On écrivait, le 5 juillet, du Cap, à un négociant de Bordeaux. (L ttre envoyée au président de l'Asse•nblée nationale.)
      ...renvoyer avec leurs cargaisons sont vus de, bon œil.... Ton voulait renvoyer avec leurs cargaisons sont vus de, bon œil....
      De Léogane, du 8 au 12 juillet. (Lettre en... De Léogane, du 8 au 12 juillet. (Lettre envoyée par la municipalité du Havre.)
      Cap Saint-Domingue, le 23 juillet 1791. Cap Saint-Domingue, le 23 juillet 1791.
      « Gap Saint-Domingue, le 23 juillet 1791 « Gap Saint-Domingue, le 23 juillet 1791
      Du Gap encore, le 5 juillet. Du Gap encore, le 5 juillet.
      Du Port-au-Prince, le 10 juillet. (A M. Guérin, négociant à B... Du Port-au-Prince, le 10 juillet. (A M. Guérin, négociant à Bordeaux.)
      Des Cayes, le 12 juillet 1791 Des Cayes, le 12 juillet 1791
      Du Port-au-Prince, le (Lettre envoyée parla municipalité du H... Du Port-au-Prince, le (Lettre envoyée parla municipalité du Havre.)

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 597
      « G-tte partie de notre droit politique — dit-il en réfutant les prétentions des gens de couleur aunom ées par M. l'abbé Grégoire le 28 mars 1790 — est la clef de la voûte sous laquelle nous habitons. S...
      ... parles décrets que l'on sollicite,tous les malheurs sont décrétés pour nous. Et ne devons-nous pas aitribuer à ce dangereux système les révoltes qui abreuvent d"jà du sa1 g français Saint-Domingue et la Martinique? Conservons donc sur ce point essentiel, détendons de toute notre raison, de tout notre courage, le droit exclusif de notre législation intérieure. »
      « G-tte partie de notre droit politique — dit-il en réfutant les prétentions des gens de couleur aunom ées par M. l'abbé Grégoire le 28 mars 1790 — est la clef de la voûte sous laquelle nous habitons. Si elle est arrachée ou même dérangée parles décrets que l'on sollicite,tous les malheurs sont décrétés pour nous. Et ne devons-nous pas aitribuer à ce dangereux système les révoltes qui abreuvent d"jà du sa1 g français Saint-Domingue et la Martinique? Conservons donc sur ce point essentiel, détendons de toute notre raison, de tout notre courage, le droit exclusif de notre législation intérieure. »
      l'on a calomnié dans votre esprit la conduite de nos députés (qui s'étaient abstenus des séances après le décret du 15 mai); ils ont fait ce que le dévouement le plus pur leur dictait pour !• s intérêts de leurs commettants, et notre colonie leur en accorde un juste ... l'on a calomnié dans votre esprit la conduite de nos députés (qui s'étaient abstenus des séances après le décret du 15 mai); ils ont fait ce que le dévouement le plus pur leur dictait pour !• s intérêts de leurs commettants, et notre colonie leur en accorde un juste tribut d'éloges. >»
      Cette lettre porte que le club des amis de la Constitution de cette ville avait pris un arrêté pour forcer les capitaines bordelais à partir avec leurs navires sous 4 jours; ce que les capitaines nantai-, havrais et marseillais ont empêché de s'effectuer parles représentations qu'ils ont faites sur l'injustice de cet arrêté. Cette lettre porte que le club des amis de la Constitution de cette ville avait pris un arrêté pour forcer les capitaines bordelais à partir avec leurs navires sous 4 jours; ce que les capitaines nantai-, havrais et marseillais ont empêché de s'effectuer parles représentations qu'ils ont faites sur l'injustice de cet arrêté.
      « Je l'ai trouvé (le décret du 15 mai) bien juste et bien sage ; il a fait ici sensation sur les esprits dans le premier moment, et a fini par être approuvé de tous les vrais patriotes... Il est grand temps q...
      ...rection commence à gagner... J'oubliais de vous dire que l'assemblée coloniale tenant à la Pointe-à-Pitre a mal accueilli le. décret concernant les gens de couleur libres. »
      « Je l'ai trouvé (le décret du 15 mai) bien juste et bien sage ; il a fait ici sensation sur les esprits dans le premier moment, et a fini par être approuvé de tous les vrais patriotes... Il est grand temps qu'on nous envoie des forces, l'insurrection commence à gagner... J'oubliais de vous dire que l'assemblée coloniale tenant à la Pointe-à-Pitre a mal accueilli le. décret concernant les gens de couleur libres. »
      ...ieure des 6 mêmes membres du directoire de la Gironde qui se plaignent des moyens ...
      ...omingue pour dénaturer leurs intentions et leur supposer d'avoir voulu armer leurs gardes nationales contre les colons. Ils joignent à cette adresse un...
      ...it été écrite par l'assemblée coloniale de la Guadeloupe, le 13 juillet, et qui annoncerait que cette assemblée en aurait reçu une de ce directoire, et qu'elle aurait connu Je projet d'embarquement ae gardes nationales pour faire exécuter le décret du 15 mai. L'assemblée de la Guadeloupe, dans cet imprimé, rappelle sa soumission aux précédents décrets, et promet que, dès que l'Assemblée nationa...
      Adresse postérieure des 6 mêmes membres du directoire de la Gironde qui se plaignent des moyens employés à Saint-Domingue pour dénaturer leurs intentions et leur supposer d'avoir voulu armer leurs gardes nationales contre les colons. Ils joignent à cette adresse un imprimé, sans forme authentique, d'une lettre qui leur aurait été écrite par l'assemblée coloniale de la Guadeloupe, le 13 juillet, et qui annoncerait que cette assemblée en aurait reçu une de ce directoire, et qu'elle aurait connu Je projet d'embarquement ae gardes nationales pour faire exécuter le décret du 15 mai. L'assemblée de la Guadeloupe, dans cet imprimé, rappelle sa soumission aux précédents décrets, et promet que, dès que l'Assemblée nationale aura fait parvenir ses ordres officiellement, elle s'empressera à combler ses...
      D ux pétitions de la même écriture, sur papier à lettre p...
      ...ne étant une répétion presque littérale de l'autre : la première, signée de 37 pé-tit onnaires; la seconde, signée ...
      ... en voit où l'on a figuré grotesquement le carac'ère moulé, ce qui prouve que le signataire ne savait pas même écrire; d...
      ...hentiques des représentants du commerce et de la municipalité du Havre, que, sur ces ...
      ...tion; 15 ne sont imposées qu'à 3 livres les au res à 4 livres, 5 livres, 6 livres ; un, qui es boulanger, paye 20 livres; et que les 2 plus aisés, payant 24 livres et 40 livres, ont déclaré n'avoir pas su ce qu'on leur avait fait signer; de sorte que cette première pétition n'est...
      ... petit marchand, à peine connu, suivant les actes ci-dessu3.
      D ux pétitions de la même écriture, sur papier à lettre pareil, l'une étant une répétion presque littérale de l'autre : la première, signée de 37 pé-tit onnaires; la seconde, signée d un sieur Bertrand seul, qui déclare que la première est faite par lui. Parmi ces 37 signatures, on en voit où l'on a figuré grotesquement le carac'ère moulé, ce qui prouve que le signataire ne savait pas même écrire; d'autres dont l'écriture ressemble à d-s traits tracés par un enfant dont on conduit la main. Enfin, il est attesté par des actes authentiques des représentants du commerce et de la municipalité du Havre, que, sur ces 37 personnes, 7 sont des gens sans facultés ne payant aucune imposition; 15 ne sont imposées qu'à 3 livres les au res à 4 livres, 5 livres, 6 livres ; un, qui es boulanger, paye 20 livres; et que les 2 plus aisés, payant 24 livres et 40 livres, ont déclaré n'avoir pas su ce qu'on leur avait fait signer; de sorte que cette première pétition n'est, ainsi que la seconde, que l'opinion du sieur Bertrand, très petit marchand, à peine connu, suivant les actes ci-dessu3.
      ... quoi servirait cet appareil menaçant? (Le projet des gardes nationales)..1. Le commerce ne doit paraître que le caducée à la main; et le moment où il le quitterait pour porter le flambeau de la guerre, serait celui de sa ruine. » Cette assemblée ajoute : « ... « A quoi servirait cet appareil menaçant? (Le projet des gardes nationales)..1. Le commerce ne doit paraître que le caducée à la main; et le moment où il le quitterait pour porter le flambeau de la guerre, serait celui de sa ruine. » Cette assemblée ajoute : « Nous voyons avec peine que
      ...estinée, si elle est vraie, à détourner le directoire de la Gironde d'un envoi de gard> s nationales, qui produirait la r...
      ...elativement à l'état politique des gens de couleur, question sur laquelle un membre de cette assemblée coloniale s'exprime ain...
      ... dans un discours imprimé il y a un an, et déposé au comité des colonies :
      Cette lettre destinée, si elle est vraie, à détourner le directoire de la Gironde d'un envoi de gard> s nationales, qui produirait la ruine du commerce, n'offre point, au surplus, d'opinion pro-non ée relativement à l'état politique des gens de couleur, question sur laquelle un membre de cette assemblée coloniale s'exprime ainsi qu'il suit dans un discours imprimé il y a un an, et déposé au comité des colonies :
      « Nous savions, disent-ils, que, malgré les efforts de l'intrigue, nous trouverions dans ces climats éloignés des amis de la justice et de la liberté. » « Nous savions, disent-ils, que, malgré les efforts de l'intrigue, nous trouverions dans ces climats éloignés des amis de la justice et de la liberté. »
      ...maginaires, au lieu d'aller à la source de troubles inévitables, qui ne tirent leur origine que de différentes causes qu'il serait trop long de lui expliquer. » Ils supplient l'Assemblée de hâter instamment l'envoi des commissaires avec toutes les précautions que sa prudence jugera nécessaires pour faire proclamer le décret du 15 mai. ...du décret du 15 mai, qu'on « cherche à l'égarer en lui représentant des causes imaginaires, au lieu d'aller à la source de troubles inévitables, qui ne tirent leur origine que de différentes causes qu'il serait trop long de lui expliquer. » Ils supplient l'Assemblée de hâter instamment l'envoi des commissaires avec toutes les précautions que sa prudence jugera nécessaires pour faire proclamer le décret du 15 mai.
      Pour le prouver, ils joignent à cette adresse copie d'une lettre de la Guadeloupe, du 13 juillet, signée Sa... Pour le prouver, ils joignent à cette adresse copie d'une lettre de la Guadeloupe, du 13 juillet, signée Salages, qui porte:
      soulèvent; l'on a été forcé de faire de terribles exemples..... » soulèvent; l'on a été forcé de faire de terribles exemples..... »
      PÉTITIONS DE L'INTÉRIEUR DU ROYAUME POUR L'EXÉCUTION... PÉTITIONS DE L'INTÉRIEUR DU ROYAUME POUR L'EXÉCUTION, LA SUSPENSION
      ... 6 membres du directoire du département de la Gironde dénoncent une assemblée de commerçants, formée à la Bourse, pour d...
      ...es soldats citoyens, inscrits au nombre de 1,200, pour aller maintenir la paix dan...
      Adresse par laquelle 6 membres du directoire du département de la Gironde dénoncent une assemblée de commerçants, formée à la Bourse, pour demander la révocation du décret du 15 mai. Ils rappellent l'offre des soldats citoyens, inscrits au nombre de 1,200, pour aller maintenir la paix dans la colonie.
      29 août et 3 septembre. 29 août et 3 septembre.
      Du Port-au-Prince, le 18 juillet. Du Port-au-Prince, le 18 juillet.

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 598
      « C'en est fait, disent-ils, de la prospérité de l'Empire, si le décret du 15 mai y est envoyé, et si l'on y tente le moindre effort pour le faire exécuter ». Ils ajoutent que la distinction entre les blancs et les gens de couleur est inséparable du régime des colonies; que, si c'est un préjugé aux yeux de la philosophie, la nécessité la plus impérieuse de toutes les lois doit le justifier; que la sûreté des blancs en ...
      ...,000 cultivateurs ; que la conservation de toutes les propriétés, le salut de l'Etat et de la Constitution y sont attachés. « Vous avez voulu, disent-ils, le bonheur des colonies ; votre décret du ...
      ... y avait répandu une joie universelle ; le décret du 15 mai y a été le signal d'une consternation générale. C'...
      ...e sagesse à décider présentement duquel de ces deux décrets vous devez préférer l'...
      « C'en est fait, disent-ils, de la prospérité de l'Empire, si le décret du 15 mai y est envoyé, et si l'on y tente le moindre effort pour le faire exécuter ». Ils ajoutent que la distinction entre les blancs et les gens de couleur est inséparable du régime des colonies; que, si c'est un préjugé aux yeux de la philosophie, la nécessité la plus impérieuse de toutes les lois doit le justifier; que la sûreté des blancs en dépend ; que cette opinion suffit pour contenir 500,000 cultivateurs ; que la conservation de toutes les propriétés, le salut de l'Etat et de la Constitution y sont attachés. « Vous avez voulu, disent-ils, le bonheur des colonies ; votre décret du 12 octobre y avait répandu une joie universelle ; le décret du 15 mai y a été le signal d'une consternation générale. C'est à votre sagesse à décider présentement duquel de ces deux décrets vous devez préférer l'exécution. »
      « Nous frémissons, disent les pétitionnaires, des suites terribles qu...
      ...parent; nous y voyons la ruine certaine de nos provinces maritimes et manufacturières, le désespoir de 5 à 6 millions d'hommes... Eclairés par l'expérience, suspendez, Messieurs, l'exécution de cet impolitique décret... »
      « Nous frémissons, disent les pétitionnaires, des suites terribles que ces événements préparent; nous y voyons la ruine certaine de nos provinces maritimes et manufacturières, le désespoir de 5 à 6 millions d'hommes... Eclairés par l'expérience, suspendez, Messieurs, l'exécution de cet impolitique décret... »
      ... doutez point, Messieurs, ajoutent-ils, le progrès des lumières amènera celui de la justice ; mais c'est de son effet lent et doux que vous devez l'attendre. Ne cons...
      ...urd'hui votre décret que comme un essai de morale. Vous avez fortement ébranlé l'opinion, contentez-vous de ce triomphe, et laissez au temps le soin de le compléter... Retirez un décret qui trouble Jes colonies ; et, par ce grand açte ae condescendance, qui ne çommànderaplus que l'amour et la reconnaissance, resserrez plus que jamais tous les liens de leur attachement à la mère pairie. »
      « N'en doutez point, Messieurs, ajoutent-ils, le progrès des lumières amènera celui de la justice ; mais c'est de son effet lent et doux que vous devez l'attendre. Ne considérez aujourd'hui votre décret que comme un essai de morale. Vous avez fortement ébranlé l'opinion, contentez-vous de ce triomphe, et laissez au temps le soin de le compléter... Retirez un décret qui trouble Jes colonies ; et, par ce grand açte ae condescendance, qui ne çommànderaplus que l'amour et la reconnaissance, resserrez plus que jamais tous les liens de leur attachement à la mère pairie. »
      ...ion des colonies anglaises du continent de l'Amérique. Des commissaires pacificate...
      ...par la persuasion des cœurs aliénés par le sentiment de l'oppression. Vaine mesure; une fière et courageuse résistance dédaigna toute voie de conciliation. »
      o Unbill impolitique du Parlement d'Angleterre, disent-ils, provoqua l'insurrection des colonies anglaises du continent de l'Amérique. Des commissaires pacificateurs furent ènvoyés pour ramener par la persuasion des cœurs aliénés par le sentiment de l'oppression. Vaine mesure; une fière et courageuse résistance dédaigna toute voie de conciliation. »
      ...combattre, que la séparation des blancs et des hommes de couleur; c'est l'impérieuse loi de la nécessité qui l'a fait naître, et qui doit la maintenir... Si les nègres voient les nommes de couleur devenir les égaux des blancs, ils se pénétreront du sentiment de leur propre force... Dès lors, une poignée de Français sera en proie à la barbarie de leurs esclaves. » « Ce n'est point, disent-ils, un préjugé que la philanthropie puisse combattre, que la séparation des blancs et des hommes de couleur; c'est l'impérieuse loi de la nécessité qui l'a fait naître, et qui doit la maintenir... Si les nègres voient les nommes de couleur devenir les égaux des blancs, ils se pénétreront du sentiment de leur propre force... Dès lors, une poignée de Français sera en proie à la barbarie de leurs esclaves. »
      Les pétitionnaires engagent l'Assemblée à prendre conseil de cet exemple. Ils développent les avantages que la France retire de ses colonies, et les raisons politiques qui doivent détermin... Les pétitionnaires engagent l'Assemblée à prendre conseil de cet exemple. Ils développent les avantages que la France retire de ses colonies, et les raisons politiques qui doivent déterminer leur régime.
      Pétition des négociants, marchands et capitaines de navires de Bordeaux (111 signatures), lue à la séa... Pétition des négociants, marchands et capitaines de navires de Bordeaux (111 signatures), lue à la séance du 31 août.
      Pétition des négociants et capitaines de navires du Havre (266 signatures). Pétition des négociants et capitaines de navires du Havre (266 signatures).
      Pétition de négociants et autres intéressés de la Rochelle au commerce des colonies fr... Pétition de négociants et autres intéressés de la Rochelle au commerce des colonies françaises (79 signatures).
      Ils se plaignent de ce qu'on refusa de les entendre lors du décret du 15 mai. Ils ...
      ...ont, d'après des nouvelles authentiques de Saint-Domingue, ies résolutions désespérées de cette colonie. Le même mécontentement a réuni tous les partis. On a fait la motion, applaudie, d'arborer le pavillon anglais; les magasins se sont fermés,le commerce a été interrompu ; les payements ont cessé; on a monté des bat...
      Ils se plaignent de ce qu'on refusa de les entendre lors du décret du 15 mai. Ils exposent quelles sont, d'après des nouvelles authentiques de Saint-Domingue, ies résolutions désespérées de cette colonie. Le même mécontentement a réuni tous les partis. On a fait la motion, applaudie, d'arborer le pavillon anglais; les magasins se sont fermés,le commerce a été interrompu ; les payements ont cessé; on a monté des batteries pour se défendre.
      On y annonce que les nouvelles données par le général de Saint-Domingue sont confirmées par un grand nombre de lettres particulières, par le rapport unanime de tous les Français qui arrivent de cette île. « La vie des colons est en danger, la fortune de la métropole est compromise...; l'humanité, la sûreté de l'Empire, l'affermissement de la Constitution n'exigent-ils pas que l... On y annonce que les nouvelles données par le général de Saint-Domingue sont confirmées par un grand nombre de lettres particulières, par le rapport unanime de tous les Français qui arrivent de cette île. « La vie des colons est en danger, la fortune de la métropole est compromise...; l'humanité, la sûreté de l'Empire, l'affermissement de la Constitution n'exigent-ils pas que l'exécution du décret du 15 mai soit suspendue?»
      ...îner la perte des colonies, sans ruiner le commerce de la métropole, sans tarir les sources de la prospérité nationale. cret du 15 mai sans entraîner la perte des colonies, sans ruiner le commerce de la métropole, sans tarir les sources de la prospérité nationale.
      ...ris s'être passé au Cap, à la réception de la nouvelle du décret du 15 mai. Les couleurs nationales sont foulées aux pieds; les résolutions du désespoir sont prises; les apprêts de guerre sont faits; tous les partis sont réunis contre cette loi ; on veut fermer les ports, proscrire les gens de couleur, appeler une puissance étrangère. (Des copies de lettres sont jointes à cette pétitioa, pour preuve de ces détails. Ils tracent ce qu'ils ont appris s'être passé au Cap, à la réception de la nouvelle du décret du 15 mai. Les couleurs nationales sont foulées aux pieds; les résolutions du désespoir sont prises; les apprêts de guerre sont faits; tous les partis sont réunis contre cette loi ; on veut fermer les ports, proscrire les gens de couleur, appeler une puissance étrangère. (Des copies de lettres sont jointes à cette pétitioa, pour preuve de ces détails.
      Pétition de la société des amis de la Constitution du Havre, composée de plus de 800 membres. Pétition de la société des amis de la Constitution du Havre, composée de plus de 800 membres.
      ...ime qu'on ne peut tenter l'exécution du - Délibération du corps municipal du Havre, qui exprime qu'on ne peut tenter l'exécution du -
      Pétition du commerce de Nantes (328 signatures). Pétition du commerce de Nantes (328 signatures).
      Pétition du commerce de Marseille (380 signatures). Pétition du commerce de Marseille (380 signatures).
      Les pétitionnaires demandent que l'Assemblé... Les pétitionnaires demandent que l'Assemblée nationale suspende l'exécution du décret.
      Ils justifient, par les nouvelles reçues, leurs prédiciions lor... Ils justifient, par les nouvelles reçues, leurs prédiciions lors du décret du 15 mai.

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 599
      ...décret du 15 mai, disent-ils, a produit les effets les plus funestes qui avaient été annoncés par les députés des colonies, par ceux des manufactures et du commerce, et par tous ceux qui avaient la connaissance des moeurs, des opinions et de l'organisation des colonies... Nos colonies périssent ou nous échappent.....Le vœu « Votre décret du 15 mai, disent-ils, a produit les effets les plus funestes qui avaient été annoncés par les députés des colonies, par ceux des manufactures et du commerce, et par tous ceux qui avaient la connaissance des moeurs, des opinions et de l'organisation des colonies... Nos colonies périssent ou nous échappent.....Le vœu
      « Nous venons, disent-ils, le cœur rempli de douleur et d'amertume, verser dans votre sein hos alarmes sur les suites terribles qu'entraînerait l'exécution de ce décret... Le passé nous rassure sur l'avenir. Vous ê...
      ...croire qu'insensibles au bouleversement de la colonie et à notre ruine, vous persisteriez à l'ex...
      « Nous venons, disent-ils, le cœur rempli de douleur et d'amertume, verser dans votre sein hos alarmes sur les suites terribles qu'entraînerait l'exécution de ce décret... Le passé nous rassure sur l'avenir. Vous êtes nos pères, pourrions-nous croire qu'insensibles au bouleversement de la colonie et à notre ruine, vous persisteriez à l'exécution d'une loi dont l'effet serait si désastreux ? »
      Us exposent que le soulèvement universel des blancs a éclaté à Saint-Domingue, au moment où le décret du 15 mai y a été connu. Ils sup...
      ...ge condescendance, disent-ils, préparez les colons à admettre d'eux-mêmes ces princ...
      ... vous avez consacrés pour la métropole, et à l'observation desquels des convenances locales et particulières mettent, dans ce moment, ...
      ...z-vous au vœu des commerçants des ports de mer et des villes de manufacture. Tous se réunissent pour vous demander la suspension de l'exécution de votre décret du 15 mai. »
      Us exposent que le soulèvement universel des blancs a éclaté à Saint-Domingue, au moment où le décret du 15 mai y a été connu. Ils supplient l'Assemblée d'y ramener l'ordre, d'y rétablir la paix. « Par une sage condescendance, disent-ils, préparez les colons à admettre d'eux-mêmes ces principes d'éternelles vérités, que vous avez consacrés pour la métropole, et à l'observation desquels des convenances locales et particulières mettent, dans ce moment, des obstacles invincibles. Rendez-vous au vœu des commerçants des ports de mer et des villes de manufacture. Tous se réunissent pour vous demander la suspension de l'exécution de votre décret du 15 mai. »
      « Les négociants de la ville de Dunkerque, disent-ils, prêts à sacrifie...
      ...oir d'obéir avec soumission aux décrets de l'Assemblée nationale, se joignent à tous les amis de la patrie, pour vous supplier de ne voir dans les représentants du commerce entier de la France que le bonheur et la tranquillité du royaume, l'existence d'une marine, la source de la grandeur de la nation, le rétablissement de ses manufactures et de son industrie, et la préservation des malheurs incalculables et irréparables que l'exécution de votre décret causerait infailliblement....
      « Les négociants de la ville de Dunkerque, disent-ils, prêts à sacrifier leur vie, leurs fortunes pour la prospérité'du royaume, qui se sont toujours fait un devoir d'obéir avec soumission aux décrets de l'Assemblée nationale, se joignent à tous les amis de la patrie, pour vous supplier de ne voir dans les représentants du commerce entier de la France que le bonheur et la tranquillité du royaume, l'existence d'une marine, la source de la grandeur de la nation, le rétablissement de ses manufactures et de son industrie, et la préservation des malheurs incalculables et irréparables que l'exécution de votre décret causerait infailliblement. »
      ...nt-ils, que nous ne pouvons plus douter de résultats des funestes effets de ce décret, aujourd'hui que nos craintes...
      ...pective la plus effrayante sur la perte de nos colonies, nous devons rompre le silence que nous nous étions imposé. Le garder plus longtemps serait, de notre part, une forfaiture que le commerce aurait à nous reprocher... Sauvez-lès colonies s'il en est temps encore; sauvez-les en retirant votre décret du 15 mai, et vous sauverez la mère patrie en lui con...
      ... plus grande, la plus importante source de ses richesses et le mode le plus puissant de nourrir son immense population. »
      « Aujourd'hui, disent-ils, que nous ne pouvons plus douter de résultats des funestes effets de ce décret, aujourd'hui que nos craintes réalisées ne nous offrent plus que la perspective la plus effrayante sur la perte de nos colonies, nous devons rompre le silence que nous nous étions imposé. Le garder plus longtemps serait, de notre part, une forfaiture que le commerce aurait à nous reprocher... Sauvez-lès colonies s'il en est temps encore; sauvez-les en retirant votre décret du 15 mai, et vous sauverez la mère patrie en lui conservant la plus grande, la plus importante source de ses richesses et le mode le plus puissant de nourrir son immense population. »
      ...és, disent-ils, des dernières nouvelles de Saint-Domingue qui semblent annoncer un soulèvement général des colons et une scission prochaine, nous nous émpressons de vous faire connaître notre vœu sur le parti à prendre dans cette conjoncture ... « Vivement alarmés, disent-ils, des dernières nouvelles de Saint-Domingue qui semblent annoncer un soulèvement général des colons et une scission prochaine, nous nous émpressons de vous faire connaître notre vœu sur le parti à prendre dans cette conjoncture embarrassante. »
      des colons est celui de toutes, les places de commerce où les suffrages ont été libres, où la voix des hommes éclairés et honnêtes a pu se faire entendre de tous ceux qui connaissent les colonies, de tous ceux qui ont des rapports avec elles... Il e3t peut-être temps encore de remédier à tant de maux, et de rattacher nos colonies à la mère patrie, par les nœuds de l'amour et de la confiance que vous doivent tous les Français. Bâtez-vous de révoquer un décret qui serait plus fune... des colons est celui de toutes, les places de commerce où les suffrages ont été libres, où la voix des hommes éclairés et honnêtes a pu se faire entendre de tous ceux qui connaissent les colonies, de tous ceux qui ont des rapports avec elles... Il e3t peut-être temps encore de remédier à tant de maux, et de rattacher nos colonies à la mère patrie, par les nœuds de l'amour et de la confiance que vous doivent tous les Français. Bâtez-vous de révoquer un décret qui serait plus funeste à la métropole qu'aux colonies. »
      ...ai, avouait vos principes, la politique les repoussait, et l'humanité était d'accord avec la polit...
      ... donner un état politique aux mulâtres, et vous leur arrachez la vie. Vous avez cru augmenter le nombre des citoyens français dans les colonies, et vous serez cause qu'elles abjureront la...
      « Si la philosophie, disent-ils en parlant du décret du 15 mai, avouait vos principes, la politique les repoussait, et l'humanité était d'accord avec la politique... Vous voulez donner un état politique aux mulâtres, et vous leur arrachez la vie. Vous avez cru augmenter le nombre des citoyens français dans les colonies, et vous serez cause qu'elles abjureront la métropole. »
      ... que.l'Assemblée, par ses décrets des 8 mars et 12 octobre, s'était engagée à tenir avec les colonies, les préjugés des blancs orgueilleux se seraient trouvés dissipés sans efforts et sans péril. Us concluent à la suspensio... Ils expriment qu'en suivant la marché que.l'Assemblée, par ses décrets des 8 mars et 12 octobre, s'était engagée à tenir avec les colonies, les préjugés des blancs orgueilleux se seraient trouvés dissipés sans efforts et sans péril. Us concluent à la suspension du décret du 15 mai.
      ...disent-ils, se joindre aux réclamations de tout le commerce de France pour demander la suspension du d... « Ils viennent, disent-ils, se joindre aux réclamations de tout le commerce de France pour demander la suspension du décret du 15 mai. »
      Pétition du commerce de Saint-Malo (26 signatures). Pétition du commerce de Saint-Malo (26 signatures).
      Pétition du commerce de Honfleur (97 signatures). Pétition du commerce de Honfleur (97 signatures).
      Pétition du commerce de. Rennes (28 signatures). Pétition du commerce de. Rennes (28 signatures).
      Pétition des négociants fabricants de drap de Car-cassonne ( 16 signatures). Pétition des négociants fabricants de drap de Car-cassonne ( 16 signatures).
      Pétition de la société des amis de la Constitution de Vile de Ré (29 signatures). Pétition de la société des amis de la Constitution de Vile de Ré (29 signatures).
      Pétition delà chambre de commerce de Dunkerque (4 signatures). Pétition delà chambre de commerce de Dunkerque (4 signatures).
      Pétition des syndies du commerce de Rouen (8 signatures). Pétition des syndies du commerce de Rouen (8 signatures).

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 600
      ...leur position devait vous rendre chère. Le premier fruit qu'ils recueilleront de vos bienfaits, c'est la mort; et cette mort ils la recevront de ceux à qui ils doivent leur malheureuse...
      ... Sages législateurs! la loi suprême est le salut du peuple. Que tout cède à ce puissant motif. Ne craignez pas de Buspendre l'effet de la loi du 15 mai sur l'état des personnes dans les colonies. Laissez au temps ie soin d'inoculer, dans une terre étrangère à la liberté, le germe dés vertus dont vous nous offrez- les modèles. Le silence que vous allez imposer à la raison sera le triomphe de l'humanité ; vous fûtes grands et justes, vous serez compatissants. »
      « Votre sollicitude, disent-ils, a embrassé une classe d'hommes que leur position devait vous rendre chère. Le premier fruit qu'ils recueilleront de vos bienfaits, c'est la mort; et cette mort ils la recevront de ceux à qui ils doivent leur malheureuse existence... Sages législateurs! la loi suprême est le salut du peuple. Que tout cède à ce puissant motif. Ne craignez pas de Buspendre l'effet de la loi du 15 mai sur l'état des personnes dans les colonies. Laissez au temps ie soin d'inoculer, dans une terre étrangère à la liberté, le germe dés vertus dont vous nous offrez- les modèles. Le silence que vous allez imposer à la raison sera le triomphe de l'humanité ; vous fûtes grands et justes, vous serez compatissants. »
      Que les citoyens du Porl-au-Prince ont rédigé u...
      ...able (suivant l'expression du général), et qui en effet annonce que, sur l'autel où leurs cœurs brûlants d'amour et de fidélité allaient renouveler la fédération du 14 juillet, le décret du 15 mai ayant été connu, ils ont juré et rédigé en caractères de sang d'employer tous les moyens pour repousser et éloigner de leurs côtes ce funeste décret.
      Que les citoyens du Porl-au-Prince ont rédigé un projet d'adresse à l'Assemblée nationale, épouvantable (suivant l'expression du général), et qui en effet annonce que, sur l'autel où leurs cœurs brûlants d'amour et de fidélité allaient renouveler la fédération du 14 juillet, le décret du 15 mai ayant été connu, ils ont juré et rédigé en caractères de sang d'employer tous les moyens pour repousser et éloigner de leurs côtes ce funeste décret.
      ...elande ayant été invité, ainsi que tous les chefs militaires, à une séance extraordinaire de l'assemblée provinciale du nord, ce gén...
      ...t, en présence d'une galerie échauffée, le faire expliquer catégoriquement sur le parti qu'il prendrait, le décret arrivant avec des forces et des ordres pour le mettre à exécution, il a préféré par prudence de renouveler par écrit sa précédente réso...
      ...t à cette assemblée que s'il est chargé de
      Que M. Blanchelande ayant été invité, ainsi que tous les chefs militaires, à une séance extraordinaire de l'assemblée provinciale du nord, ce général sachant qu'on devait, en présence d'une galerie échauffée, le faire expliquer catégoriquement sur le parti qu'il prendrait, le décret arrivant avec des forces et des ordres pour le mettre à exécution, il a préféré par prudence de renouveler par écrit sa précédente résolution, en déclarant à cette assemblée que s'il est chargé de
      faire mettre à exécution le décret, soit sans forces, ou avec des forces, il en suspendra la promulgation, pour, de concert avec les représentants de la colonie, prendre toutes mesures afin d'engager l'Assemblée nationale à retirer et annuler son décret. faire mettre à exécution le décret, soit sans forces, ou avec des forces, il en suspendra la promulgation, pour, de concert avec les représentants de la colonie, prendre toutes mesures afin d'engager l'Assemblée nationale à retirer et annuler son décret.
      ... Il y aura un enseignement permanent. « Les places de professeurs continueront d'être remplies par des élèves qui, après des concours et des examens, lesquels seront déterminés...
      ...rticulier, seront jugés le3 plus dignes de cet emploi, et auxquels il sera accordé des appointements de 1,200 livres, y compris ceux qu'ils aur...
      « Il y aura un enseignement permanent. « Les places de professeurs continueront d'être remplies par des élèves qui, après des concours et des examens, lesquels seront déterminés par un règlement particulier, seront jugés le3 plus dignes de cet emploi, et auxquels il sera accordé des appointements de 1,200 livres, y compris ceux qu'ils auront déjà en qualité d'élèves.
      « Les élèves seront choisis dans les 83 départements parmi les sujets qui, au jugement de l'ingénieur et de 2 commissaires des directoires, auront ... « Les élèves seront choisis dans les 83 départements parmi les sujets qui, au jugement de l'ingénieur et de 2 commissaires des directoires, auront concouru sur différents objets élémentaires, lesquels seront indiqués dan3 un rè...
      . « Les ouvrages des différents concurrents ser...
      ...tion centrale, à une époque déterminée; et, sur l'avis de l'assemblée des ponts et chaussées, les places vacantes seront données à ceux qui en seront jugés les plus dignes.
      . « Les ouvrages des différents concurrents seront tous adressés par l'ingénieur en chef, auquel correspondra chaque département, à l'administration centrale, à une époque déterminée; et, sur l'avis de l'assemblée des ponts et chaussées, les places vacantes seront données à ceux qui en seront jugés les plus dignes.
      Une pétition signée des marins de Dunkerque (signée par deux d'entre eux)...
      ...aux comités. Elle contient l'adjonction et l'adhésion de ces marins à la pétition des marins du ...
      Une pétition signée des marins de Dunkerque (signée par deux d'entre eux), en date du 14 septembre, vient d'être également renvoyée aux comités. Elle contient l'adjonction et l'adhésion de ces marins à la pétition des marins du Havre.
      Une pétition des commerçants et manufacturiers de la ville de Dinan (87 signatures), en date du 14 se... Une pétition des commerçants et manufacturiers de la ville de Dinan (87 signatures), en date du 14 septembre, contient adhésion aux précédentes, pour demander la révocation du décre...
      Projet de règlement pour Técole des ponts et chaussées, extrait des décrets de l Assemblée nationale relatifs à l'école des ponts et chaus sées. Projet de règlement pour Técole des ponts et chaussées, extrait des décrets de l Assemblée nationale relatifs à l'école des ponts et chaus sées.
      « Et chaque élève de la troisième classe aura une somme annuelle de 300 livres. « Et chaque élève de la troisième classe aura une somme annuelle de 300 livres.
      ...mités, 20 signataires, se disant former le conseil général de la commune de Rennes, protestent contre l'adresse des 27 citoyens de Rennes compris dans l'extrait ci-des-su...
      ...noncer dans cette adresse comme formant le commerce de Rennes.
      Par une adresse du 16 septembre qui vient d'être renvoyée aux comités, 20 signataires, se disant former le conseil général de la commune de Rennes, protestent contre l'adresse des 27 citoyens de Rennes compris dans l'extrait ci-des-sus, en ce que ces 27 citoyens n'ont pu s'annoncer dans cette adresse comme formant le commerce de Rennes.
      « Cette école sera dirigée par le premier ingénieur. Sous lui sera un inspecteur aux appointements de 4,200 livres. « Cette école sera dirigée par le premier ingénieur. Sous lui sera un inspecteur aux appointements de 4,200 livres.
      Cette dépêche composée de 7 pièces annonce, entre autres choses, que les têtes, loin de se calmer, s'échauffent de plus en plus; que la résolution a été prise formellement de résister à l'exécution du décret du 15 mai, quelles que soient les forces qu'on doive y envoyer. Cette dépêche composée de 7 pièces annonce, entre autres choses, que les têtes, loin de se calmer, s'échauffent de plus en plus; que la résolution a été prise formellement de résister à l'exécution du décret du 15 mai, quelles que soient les forces qu'on doive y envoyer.
      Pétition de la chambre de commerce de Toulouse (5 signatures). Pétition de la chambre de commerce de Toulouse (5 signatures).
      DÉPÊCHE DU GÉNÉRAL DE SAINT-DOMINGUE, DU 31 JUILLET. DÉPÊCHE DU GÉNÉRAL DE SAINT-DOMINGUE, DU 31 JUILLET.
      a la séance de l'assemblée nationale du lundi 12 septe... a la séance de l'assemblée nationale du lundi 12 septembre 1791
      « Il y aura une école gratuite et nationale des ponts et chaussées. « Il y aura une école gratuite et nationale des ponts et chaussées.
      « Chaque élève de la première classe aura la somme annuelle de 500 livres. « Chaque élève de la première classe aura la somme annuelle de 500 livres.
      « Chaque élève de la deuxième classe aura une somme annuelle de 400 livres. « Chaque élève de la deuxième classe aura une somme annuelle de 400 livres.

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 601
      « Il sera compté 3 snnées d'école dans le temps de service déterminé pour parvenir à la pe...
      ...ement suivi l'école nationale des ponts et chaussées : la même chose aura lieu pour ceux qui ont suivi les écoles publiques ci-devant établies dan...
      « Il sera compté 3 snnées d'école dans le temps de service déterminé pour parvenir à la pension, à ceux des ingénieurs qui auront réellement suivi l'école nationale des ponts et chaussées : la même chose aura lieu pour ceux qui ont suivi les écoles publiques ci-devant établies dans quelques pays d'Etats.
      ...t d'un règlement pour l'école des ponts et chaussées doit être de suppléer à tous les détails que le texte des décrets ci-dessus rapportés n'a pu contenir, d'établir par là les rapports et la liaison des différentes parties de ces décrets, et de rendre leur exécution assurée et facile. « L'objet d'un règlement pour l'école des ponts et chaussées doit être de suppléer à tous les détails que le texte des décrets ci-dessus rapportés n'a pu contenir, d'établir par là les rapports et la liaison des différentes parties de ces décrets, et de rendre leur exécution assurée et facile.
      « Les questions et objets de concours relatifs aux connaissances men...
      ...par l'administration centrale des ponts et chaussées, à l'ingénieur en chef, en en prévenant le directoire du département.
      « Les questions et objets de concours relatifs aux connaissances mentionnées dans l'article précédent seront contenus dans un programme commun qui sera envoyé chaque année, au commencement d'octobre, par l'administration centrale des ponts et chaussées, à l'ingénieur en chef, en en prévenant le directoire du département.
      « Le concours aura lieu, pendant 4 jours con...
      ...la ville du département que désigneront les 2 commissaires. Il se fera sous les yeux et sous la surveillance continuelle de ces commissaires et de l'ingénieur en chef, ou d'un autre ingénieur du département, dans le cas où l'ingénieur en chef ne pourrait y assister. Le premier jour sera consacré aux mathématiques, le deuxième au style ou à la rédaction d'un mémoire sur un sujet donné; le troisième jour au dessin de la carte avec écriture moulée, et le quatrième au dessin de la figure. Les mises au net des mémoires seront les pièces d'après lesquelles on jugera del...
      ...ure courante. On prendra pour la sûreté de ces concours, les précautions indiquées ci-après, article 9 de la troisième partie.
      « Le concours aura lieu, pendant 4 jours consécutifs, dans la ville du département que désigneront les 2 commissaires. Il se fera sous les yeux et sous la surveillance continuelle de ces commissaires et de l'ingénieur en chef, ou d'un autre ingénieur du département, dans le cas où l'ingénieur en chef ne pourrait y assister. Le premier jour sera consacré aux mathématiques, le deuxième au style ou à la rédaction d'un mémoire sur un sujet donné; le troisième jour au dessin de la carte avec écriture moulée, et le quatrième au dessin de la figure. Les mises au net des mémoires seront les pièces d'après lesquelles on jugera del'orthographeetde l'écriture courante. On prendra pour la sûreté de ces concours, les précautions indiquées ci-après, article 9 de la troisième partie.
      « Les commissaires et l'ingénieur choisiront parmi les productions du concours celles qui annonceront le plus de talents et d'instruction, et elles seront envoyées, signées d'eux, par le directoire du département, à l'administration centrale des ponts et chaussées, dans le courant du mois de novembre, avec un certificat portant que les conditions exigées par les articles 1, 2 et 3 ci-dessus sont d'ailleurs remplies. « Les commissaires et l'ingénieur choisiront parmi les productions du concours celles qui annonceront le plus de talents et d'instruction, et elles seront envoyées, signées d'eux, par le directoire du département, à l'administration centrale des ponts et chaussées, dans le courant du mois de novembre, avec un certificat portant que les conditions exigées par les articles 1, 2 et 3 ci-dessus sont d'ailleurs remplies.
      « Ainsi le règlement de l'école des ponts et chaussées sera divisé en 5 parties, sav... « Ainsi le règlement de l'école des ponts et chaussées sera divisé en 5 parties, savoir :
      f Ce programme sera composé de 4 articles, dont chacun désignera un sujet particulier de concours. Il sera contenu dans un paquet cacheté, qui sera ouvert le jour seulement où l'on devra en faire usage, et en présence des commissaires ainsi que des concurrents. Ce3 sujets de concours seront : f Ce programme sera composé de 4 articles, dont chacun désignera un sujet particulier de concours. Il sera contenu dans un paquet cacheté, qui sera ouvert le jour seulement où l'on devra en faire usage, et en présence des commissaires ainsi que des concurrents. Ce3 sujets de concours seront :
      « Tous les ans, les élèves de chacune de ces classes seront soumis à un concours et à des examens, au jugement du premier ingénieur et des inspecteurs généraux qui se trouver... « Tous les ans, les élèves de chacune de ces classes seront soumis à un concours et à des examens, au jugement du premier ingénieur et des inspecteurs généraux qui se trouveront à Paris.
      ... Il sera alloué, chaque année, la somme de 8,000 livres pour les dépenses de l'école et la distribution annuelle des prix. L'état détaillé de ces dépenses sera soumis tous les ans à l'Assemblée nationale. « Il sera alloué, chaque année, la somme de 8,000 livres pour les dépenses de l'école et la distribution annuelle des prix. L'état détaillé de ces dépenses sera soumis tous les ans à l'Assemblée nationale.
      ...cordé aux élèves qui seront envoyés sur les travaux, 100 livres par mois, en sus du traitement de l'école, et 20 sous par lieues pour frais d'aller et de retour. « Il sera accordé aux élèves qui seront envoyés sur les travaux, 100 livres par mois, en sus du traitement de l'école, et 20 sous par lieues pour frais d'aller et de retour.
      ...er au concours désigné dans 1 article 5 de la loi du 19 janvier, s'il a plus de 25 ans et s'il n'est d'une complexion assez forte pour pouvoir endurer les « Aucun sujet ne pourra se présenter au concours désigné dans 1 article 5 de la loi du 19 janvier, s'il a plus de 25 ans et s'il n'est d'une complexion assez forte pour pouvoir endurer les
      ... qu'il sache parfaitement l'orthographe et que son style soit correct; de plus qu'il ait quelques études de dessin, et qu'il possède les éléments de la géométrie et de l'algèbre. « On exigera qu'il ait une écriture lisible, qu'il sache parfaitement l'orthographe et que son style soit correct; de plus qu'il ait quelques études de dessin, et qu'il possède les éléments de la géométrie et de l'algèbre.
      « 1° Les éléments de géométrie et ceux d'algèbre, jusqu'à la solution et à la construction des équations détermi... « 1° Les éléments de géométrie et ceux d'algèbre, jusqu'à la solution et à la construction des équations déterminées du deuxième degré inclusivement ;
      Mode de réception à Vécole des ponts et chaussées. Mode de réception à Vécole des ponts et chaussées.
      ...uxquelles doit l'exposer l'état d'élève et d'ingénieur des ponts et chaussées; il sera surtout nécessaire qu'il n'ait aucuu défaut d'organes ou de constitution, ce qui serait seul un mot... fatigues auxquelles doit l'exposer l'état d'élève et d'ingénieur des ponts et chaussées; il sera surtout nécessaire qu'il n'ait aucuu défaut d'organes ou de constitution, ce qui serait seul un motif d'exclusion.
      ... dont il est fait mention à l'article 5 de la loi du 19 janvier 1791, avoir de bonnes mœurs et une bonne conduite. « Il sera reconnu, au jugement des deux commissaires dont il est fait mention à l'article 5 de la loi du 19 janvier 1791, avoir de bonnes mœurs et une bonne conduite.
      « L'admission à l'école, le mode d'instruction qu'on y reçoit, les classes par lesquelles les élèves y passent successivement, et leur promotion au grade d'ingénieur, enfin la police intérieure et extérieure forment naturellement 5 divi... « L'admission à l'école, le mode d'instruction qu'on y reçoit, les classes par lesquelles les élèves y passent successivement, et leur promotion au grade d'ingénieur, enfin la police intérieure et extérieure forment naturellement 5 divisions.
      « 3° Le dessin de la carte avec écriture moulée; « 3° Le dessin de la carte avec écriture moulée;
      « 4° Le dessin de la ligure copiée. « 4° Le dessin de la ligure copiée.
      « Sur l'avis motivé de ladite assemblée, l'administration pourra renvoyer les sujets qui seront incapables, ou qui ne suivraient pas avec application les exercices de l'école. « Sur l'avis motivé de ladite assemblée, l'administration pourra renvoyer les sujets qui seront incapables, ou qui ne suivraient pas avec application les exercices de l'école.
      « 3° Les rangs des élèves dans les différentes classes de l'école ; « 3° Les rangs des élèves dans les différentes classes de l'école ;
      DÉCRETS DES 4 ET 6 AOUT. DÉCRETS DES 4 ET 6 AOUT.
      ...ès avoir consulté l'assemblée des ponts et chaussées. « L'administration centrale proposera un règlement pour l'école, après avoir consulté l'assemblée des ponts et chaussées.
      « 5° La police intérieure et extérieure. « 5° La police intérieure et extérieure.
      « 1° Le mode d'admission à l'école; « 1° Le mode d'admission à l'école;
      « 2° Le style; « 2° Le style;

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 602
      « Pour claéser les différentes productions de même nature qui auraient un mérite différent, on subdivisera les nombres attribués à chaque espèce particulière de concours, de manière que la meilleure de cette espèce ait le nombre fixé par la table précédente, et que les autres de la même espèce aient des nombres inférieurs qui soient dans la proportion de leur mérite res • pectif. « Pour claéser les différentes productions de même nature qui auraient un mérite différent, on subdivisera les nombres attribués à chaque espèce particulière de concours, de manière que la meilleure de cette espèce ait le nombre fixé par la table précédente, et que les autres de la même espèce aient des nombres inférieurs qui soient dans la proportion de leur mérite res • pectif.
      « Le premier professeur enseignera la mécani...
      ...isera son cours en 42 parties égales. 3 de ces parties seront employées à donner les notions de calcul différentiel, et intégral nécessaires pour l'intelligenc...
      ...crées à la mécanique des corps solides, et les 5 dernières à la la mécanique des fluid...
      « Le premier professeur enseignera la mécanique. Il divisera son cours en 42 parties égales. 3 de ces parties seront employées à donner les notions de calcul différentiel, et intégral nécessaires pour l'intelligence des sciences physicomathématiques ; 4 seront consacrées à la mécanique des corps solides, et les 5 dernières à la la mécanique des fluides.
      « Le deuxième professeur enseignera la théorie des lignes et des surfaces courbes. Il commencera par...
      ...u'elles se rapportent à la stéréotomie, et en général à la science de? épures. Il donnera ensuite l'expositio...
      ...considérées tant sur des plans que dans le cône; la construction des équations ind...
      ...qui peuvent se rapporter à ces courbes, et celle aïs équations algébriques détermi...
      ...se terminera par des considérations sur les courbes de différents ordres, sur celles à double courbure, sur les surfaces courbes en général, et sur celle du deuxième ordre en particul...
      « Le deuxième professeur enseignera la théorie des lignes et des surfaces courbes. Il commencera par développer tout ce qui est relatif aux projections, en tant qu'elles se rapportent à la stéréotomie, et en général à la science de? épures. Il donnera ensuite l'exposition des principales propriétés des courbes du second ordre, considérées tant sur des plans que dans le cône; la construction des équations indéterminées qui peuvent se rapporter à ces courbes, et celle aïs équations algébriques déterminées. Son cours se terminera par des considérations sur les courbes de différents ordres, sur celles à double courbure, sur les surfaces courbes en général, et sur celle du deuxième ordre en particulier.
      «f Le troisième professeur enseignera l'arithmétique, l'algèbre et la géométrie. Son cours sera divisé en 12 parties égales. 4 de ces parties seront employées à revoir les équations du second degré, à expliquer celles des degrés supérieurs, et à donner quelques notions, tant sur les suites, que sur d'autres objets d'analyse qui peuvent être utiles dans les parties subséquentes des mathématiques; 3 seront destinées à développe^ avec les détails qu'exige la pratique, tout ce qui a rapport au toisé des surfaces et des solides ; une à la construction des équations déterminées du premier et du second degré, et à d'autres instructions élémentaires sur l'application de l'algèbre à la géométrie; enfin les 4 dernières parties seront consacrées au développement de tout ce qui est relatif à la construction et à l'usage des tables logarithmiques et trigonométriques, et à la théorie et à la pratique des calculs des opérations de trigonométrie. «f Le troisième professeur enseignera l'arithmétique, l'algèbre et la géométrie. Son cours sera divisé en 12 parties égales. 4 de ces parties seront employées à revoir les équations du second degré, à expliquer celles des degrés supérieurs, et à donner quelques notions, tant sur les suites, que sur d'autres objets d'analyse qui peuvent être utiles dans les parties subséquentes des mathématiques; 3 seront destinées à développe^ avec les détails qu'exige la pratique, tout ce qui a rapport au toisé des surfaces et des solides ; une à la construction des équations déterminées du premier et du second degré, et à d'autres instructions élémentaires sur l'application de l'algèbre à la géométrie; enfin les 4 dernières parties seront consacrées au développement de tout ce qui est relatif à la construction et à l'usage des tables logarithmiques et trigonométriques, et à la théorie et à la pratique des calculs des opérations de trigonométrie.
      « Le cours de ces leçons ayant une très grande liaison avec la théorie développée par le deuxième professeur, ils se concerteront pour mettre de l'ensemble et de l'uniformité dans les principes et dans l'enseignement. « Le cours de ces leçons ayant une très grande liaison avec la théorie développée par le deuxième professeur, ils se concerteront pour mettre de l'ensemble et de l'uniformité dans les principes et dans l'enseignement.
      « Le cinquième professeur sera chargé d'enseigner les ordres et le dessin de l'architecture civile, celui de la figure, de l'ornement de la carte, et en général tous les arts de décoration qui entreront dans l'ensemble de l'instruction de l'école. « Le cinquième professeur sera chargé d'enseigner les ordres et le dessin de l'architecture civile, celui de la figure, de l'ornement de la carte, et en général tous les arts de décoration qui entreront dans l'ensemble de l'instruction de l'école.
      « Les 3 premiers professeurs feront 2 heures de leçons chaque jour ouvrable, et se trouveront au tableau aux heures qui leur seront indiquées au commencement de chaque cours. Les fonctions des 2 derniers professeurs ne...
      ... fixes, ils se tiendront à l'école tous les jours ouvrables, pendant le temps nécessaire pour pouvoir vaquer à l'instruction des élèves,'dans les parties qui leur seront respectivement ...
      « Les 3 premiers professeurs feront 2 heures de leçons chaque jour ouvrable, et se trouveront au tableau aux heures qui leur seront indiquées au commencement de chaque cours. Les fonctions des 2 derniers professeurs ne pourront pas être assujetties à des heures fixes, ils se tiendront à l'école tous les jours ouvrables, pendant le temps nécessaire pour pouvoir vaquer à l'instruction des élèves,'dans les parties qui leur seront respectivement confiées.
      « Le quatrième professeur enseignera l'application de stéréotomie à la coupe des pierres et des bois. « Le quatrième professeur enseignera l'application de stéréotomie à la coupe des pierres et des bois.
      « Tous les objets de concours, parvenus à Paris, seront enregistrés par ordre de départements, et remis ensuite au directeur de l'école, qui en fera faire un examen préliminaire par les professeurs de ladite école, auxquels on adjoindra d'a...
      ...e cela sera jugé nécessaire. A fa suite de ce premier examen, il en sera fait un second par l'assemblée des ponts et chaussées, d'après lequel cette assembl...
      « Tous les objets de concours, parvenus à Paris, seront enregistrés par ordre de départements, et remis ensuite au directeur de l'école, qui en fera faire un examen préliminaire par les professeurs de ladite école, auxquels on adjoindra d'autres élèves lorsque cela sera jugé nécessaire. A fa suite de ce premier examen, il en sera fait un second par l'assemblée des ponts et chaussées, d'après lequel cette assemblée fera un rapport ultérieur, qui sera remis à l'administration centrale.
      ... aura 5 professeurs à l'école des ponts et chaussées, qui seront renouvelés chaque...
      ...rofesseurs seront désignés au directeur de l'école par l'inspecteur, conjointement avec les professeurs en exercice, et les 6 premiers élèves de la première classe, autres que les professeurs; et l'administration centrale les nommera, sur l'avis de l'assemblée des ponts et chaussées. Cette nomination aura lieu au 1er octobre : les professeurs entreront en exercice au lo...
      « Il y aura 5 professeurs à l'école des ponts et chaussées, qui seront renouvelés chaque année. Ces professeurs seront désignés au directeur de l'école par l'inspecteur, conjointement avec les professeurs en exercice, et les 6 premiers élèves de la première classe, autres que les professeurs; et l'administration centrale les nommera, sur l'avis de l'assemblée des ponts et chaussées. Cette nomination aura lieu au 1er octobre : les professeurs entreront en exercice au lor décembre suivantfcet continueront leurs fonctions pendant une année.
      Instruction de Vécole des ponts et chaussées. Instruction de Vécole des ponts et chaussées.
      « Le dessin. de la figure.....................40 « Le dessin. de la figure.....................40
      « Le dessin de la carte....................50 « Le dessin de la carte....................50
      « Celui qui aura en tout le plus grand nombre de ces numéros ou degrés sera censé l'empo...
      ...s ses concurrents. On placera après lui le nombre immédiatement inférieur; ainsi de suite.
      « Celui qui aura en tout le plus grand nombre de ces numéros ou degrés sera censé l'emporter sur tous ses concurrents. On placera après lui le nombre immédiatement inférieur; ainsi de suite.
      «On emploiera, pour juger et classer le mérite respectif des productions envoyées des 8,3 départements,, le procédé indiqué article 8 ci-dessus. «On emploiera, pour juger et classer le mérite respectif des productions envoyées des 8,3 départements,, le procédé indiqué article 8 ci-dessus.
      ...qu'un professeur sera malade ou absent, le directeur de l'école le fera remplacer , par un autre élève, qui, lorsqu'il aura exercé plus de 15 jours, jouira des appointements atta... « Lorsqu'un professeur sera malade ou absent, le directeur de l'école le fera remplacer , par un autre élève, qui, lorsqu'il aura exercé plus de 15 jours, jouira des appointements attachés à la
      » Les productions à juger étant de nature différente, il conviendra, pour les rapporter à une mesure commune, de les comparer dans les proportions suivantes, savoir : » Les productions à juger étant de nature différente, il conviendra, pour les rapporter à une mesure commune, de les comparer dans les proportions suivantes, savoir :
      « Le style..................................... « Le style........................................................100
      « Les mathématiques............................. « Les mathématiques................................120

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 603
      « Le professeur de la coupe des pierres et des bois fera aussi, avec les élèves qui suivront sa leçon, des examens raisonnés des différents monuments de la capitale qui offrent dans ce genre d...
      ...e entré dans des détails suffisants sur les qualités mécaniques et physiques des matériaux qu'on emploie dans les différentes constructions.
      « Le professeur de la coupe des pierres et des bois fera aussi, avec les élèves qui suivront sa leçon, des examens raisonnés des différents monuments de la capitale qui offrent dans ce genre des objets intéressants d'observations. Il ne;finira point son cours sans être entré dans des détails suffisants sur les qualités mécaniques et physiques des matériaux qu'on emploie dans les différentes constructions.
      « Le directeur et l'inspecteur de l'école prendront les mesures nécessaires pour qu'il y ait, entre les études successives et les différentes classes, les relations les-plus convenables à l'instruction et à l'avancement graduel des élèves. Pour cet effet, ceux de ces élèves qui désireront passer d'une ...
      ... une supérieure, subiront un examen sur les différentes matières relatives aux leço...
      ...e plus suivre. Cet examen sera fait par le directeur et l'inspecteur de l'école, en présence des inspecteurs généraux qui seront à Paris, et des professeurs.
      « Le directeur et l'inspecteur de l'école prendront les mesures nécessaires pour qu'il y ait, entre les études successives et les différentes classes, les relations les-plus convenables à l'instruction et à l'avancement graduel des élèves. Pour cet effet, ceux de ces élèves qui désireront passer d'une leçon inférieure à une supérieure, subiront un examen sur les différentes matières relatives aux leçons qu'ils demanderont à ne plus suivre. Cet examen sera fait par le directeur et l'inspecteur de l'école, en présence des inspecteurs généraux qui seront à Paris, et des professeurs.
      Les élèves seront tenus de faire tous les dessins et tes calculs dont ils seront chargés par le directeur de l'école, tant pour leur instruction que pour le service des ponts et chaussées; et il sera rendu compte à l'administration centrale, à la fin des trimestres, du travail de chaque élève à cet égard. Les élèves seront tenus de faire tous les dessins et tes calculs dont ils seront chargés par le directeur de l'école, tant pour leur instruction que pour le service des ponts et chaussées; et il sera rendu compte à l'administration centrale, à la fin des trimestres, du travail de chaque élève à cet égard.
      « Les élèves nouvellement admis à l'école seront les derniers de la troisième classe, en conservant respectivement entre eux le rang fixé par la somme des numéros ou degrés qui auront été attribués à leurs pièces de concours, conformément à ce qui est dit articles 8 et 10 de la première partie. « Les élèves nouvellement admis à l'école seront les derniers de la troisième classe, en conservant respectivement entre eux le rang fixé par la somme des numéros ou degrés qui auront été attribués à leurs pièces de concours, conformément à ce qui est dit articles 8 et 10 de la première partie.
      « Les élèves suivront les leçons de mathématiques, répéteront après leurs professeurs les démonstrations sur le tableau. L'inspecteur qui surveillera les études tiendra note, conjointement avec le professeur, de ceux qui auront assisté le plus assidûment à la leçon, et répété avec le plus d'intelligence. « Les élèves suivront les leçons de mathématiques, répéteront après leurs professeurs les démonstrations sur le tableau. L'inspecteur qui surveillera les études tiendra note, conjointement avec le professeur, de ceux qui auront assisté le plus assidûment à la leçon, et répété avec le plus d'intelligence.
      i A la fin de chaque cours, l'inspecteur et les professeurs se rassembleront et examineront ensemble quels sont ceux des élèves qui, compensation faite de l'assiduité, des démonstrations faites sur le "tableau, et des solutions des problèmes de semaine , auront donné les plus grandes preuves de zèle et de capacité. L'inspecteur rendra compte au directeur de l'école, du résultat de la conférence, afin que ce directeur approuve les attributions de degrés, ci-après. i A la fin de chaque cours, l'inspecteur et les professeurs se rassembleront et examineront ensemble quels sont ceux des élèves qui, compensation faite de l'assiduité, des démonstrations faites sur le "tableau, et des solutions des problèmes de semaine , auront donné les plus grandes preuves de zèle et de capacité. L'inspecteur rendra compte au directeur de l'école, du résultat de la conférence, afin que ce directeur approuve les attributions de degrés, ci-après.
      « Chaque élève donnera, au mois de novembre, la note des cours qu'il se proposera de suivre, et des différents objets d'études auxquels...
      ...e cette déclaration aura été agréée par le directeur, et enregistrée, il sera tenu de s'y conformer exactement.
      « Chaque élève donnera, au mois de novembre, la note des cours qu'il se proposera de suivre, et des différents objets d'études auxquels il désirera se livrer pendant la durée des leçons. Lorsque cette déclaration aura été agréée par le directeur, et enregistrée, il sera tenu de s'y conformer exactement.
      ...urs se réuniront, à différentes époques de la belle saison, pour aller sur le terrain, avec plusieurs élèves, s'exercer à la pratique du nivellement, de la levée des cartes et des plans, et aux opérations trigonométrique3 en général. Le temps de ces exercices, auxquels l'inspecteur de l'école présidera, ne sera point pris s... « Ces mêmes professeurs se réuniront, à différentes époques de la belle saison, pour aller sur le terrain, avec plusieurs élèves, s'exercer à la pratique du nivellement, de la levée des cartes et des plans, et aux opérations trigonométrique3 en général. Le temps de ces exercices, auxquels l'inspecteur de l'école présidera, ne sera point pris sur celui des leçons.
      « Celui qui aura suivi sa leçon de mécanique avec le plus d'assiduité et de fruit, aura 10 degrés d'avancement, ci.... « Celui qui aura suivi sa leçon de mécanique avec le plus d'assiduité et de fruit, aura 10 degrés d'avancement, ci......................... 10
      « Les 3- premiers professeurs emploieront la dernière leçon de chaque semaine à exercer les élèves à la solution d'un problème. Ils garderont les meilleures solutions qui leur seront fournies, et en tiendront note, pour servir à l'avan... « Les 3- premiers professeurs emploieront la dernière leçon de chaque semaine à exercer les élèves à la solution d'un problème. Ils garderont les meilleures solutions qui leur seront fournies, et en tiendront note, pour servir à l'avancement des élèves.
      ...rtements, ceux des élèves, qu'on jugera les plus capables d'en tirer quelques fruits et de s'y rendre utiles. Ils seront obligés de rapporter et de laisser à l'école un précis raisonné de leurs opérations ainsi que des détails, tant écrits que dessinés sur les différents objets qu'ils auront été à portée de décrire. Ils se conformeront à cet égar... ...verra chaque année, en campagne, à la suite des travaux, sur la demande des départements, ceux des élèves, qu'on jugera les plus capables d'en tirer quelques fruits et de s'y rendre utiles. Ils seront obligés de rapporter et de laisser à l'école un précis raisonné de leurs opérations ainsi que des détails, tant écrits que dessinés sur les différents objets qu'ils auront été à portée de décrire. Ils se conformeront à cet égard aux instructions particulières qui pourront leur être données à leur départ.
      « Aucun élève ne pourra sortir de l'école sans avoir suivi à Paris des cours publics de physique, de chimie et de minéralogie, et donné des preuves d'instruction dans ce... « Aucun élève ne pourra sortir de l'école sans avoir suivi à Paris des cours publics de physique, de chimie et de minéralogie, et donné des preuves d'instruction dans ces différentes sciences.
      place de professeur, pendant le temps qu'il en fera les fonctions. place de professeur, pendant le temps qu'il en fera les fonctions.
      ...a pareillement note, conjointement avec le professeur, de ceux qui auront donné ordinairement les meilleuressoiutions du problème dont il est parlé, article 10 de la deuxième partie. « L'inspecteur tiendra pareillement note, conjointement avec le professeur, de ceux qui auront donné ordinairement les meilleuressoiutions du problème dont il est parlé, article 10 de la deuxième partie.
      « L'assemblée des ponts et chaussées pourra faire assister à ses séances les élèves qu'elle jugera à propos d'y adme... « L'assemblée des ponts et chaussées pourra faire assister à ses séances les élèves qu'elle jugera à propos d'y admettre pour leur instruction.
      Rang des élèves dans les différentes classes de l'école. Rang des élèves dans les différentes classes de l'école.
      ... pas servir pour leur avancement, comme les degrés dont on parlera ci-après, et n'auront d'autre utilité que d'assigner... « Ces numéros ou degrés ne pourront cependant pas servir pour leur avancement, comme les degrés dont on parlera ci-après, et n'auront d'autre utilité que d'assigner leur rang entre eux.

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 604
      « Les calculs, mémoires, dessins en grand, devis et détails, etc., d« tous les objets de concours dont il est question dans les 6 articles précédents, seront faits à l'école, et remis dans le courant du mois de mars de chaque année. « Les calculs, mémoires, dessins en grand, devis et détails, etc., d« tous les objets de concours dont il est question dans les 6 articles précédents, seront faits à l'école, et remis dans le courant du mois de mars de chaque année.
      « Les concours de mathématiques auront lieu trois fois chaque année et consisteront dans la solution d'un problème proposé par le directeur ou l'inspecteur de l'école. L'énoncé de ce problème sera écrit le matin sur le tableau ; les concurrents remettront dans le même jour leu s solutions à l'inspecteur de l'école, après les avoir signées, et ne pourront, pendant tout le temps qu'ils y travailleront, et jusqu'à l'instant où ils l'auront rémis...
      ...cation avt c aucune personne du dehors. Les professeurs n'assisieront point au concours de la leçon dont ils seront chargés, mais ils pourront concourir eux-mêmes dans les leçons supérieures.
      « Les concours de mathématiques auront lieu trois fois chaque année et consisteront dans la solution d'un problème proposé par le directeur ou l'inspecteur de l'école. L'énoncé de ce problème sera écrit le matin sur le tableau ; les concurrents remettront dans le même jour leu s solutions à l'inspecteur de l'école, après les avoir signées, et ne pourront, pendant tout le temps qu'ils y travailleront, et jusqu'à l'instant où ils l'auront rémise, avoir communication avt c aucune personne du dehors. Les professeurs n'assisieront point au concours de la leçon dont ils seront chargés, mais ils pourront concourir eux-mêmes dans les leçons supérieures.
      « Le concours de style aura lieu une fois chaque année, et avec les mêmes formes et les mêmes précautions que les concours de mathématiques. « Le concours de style aura lieu une fois chaque année, et avec les mêmes formes et les mêmes précautions que les concours de mathématiques.
      ...haque année, au commencement des cours, les programmes des concours d'architecture civile et hydraulique; et au jour fixé par le directeur, tous les concurrents se rassembleront à l'école; là ils seront tenus de faire, sans désemparer, les esquisses de le^r projet, et de les remettre à l'inspecteur de l'école avec un « On donnera chaque année, au commencement des cours, les programmes des concours d'architecture civile et hydraulique; et au jour fixé par le directeur, tous les concurrents se rassembleront à l'école; là ils seront tenus de faire, sans désemparer, les esquisses de le^r projet, et de les remettre à l'inspecteur de l'école avec un
      « L'inspecteur de l'école désignera les lieux où devront opérer ceux qui voudront concourir pour la levée des plans et le nivellement, et il y aura à cet égard une instruction d... « L'inspecteur de l'école désignera les lieux où devront opérer ceux qui voudront concourir pour la levée des plans et le nivellement, et il y aura à cet égard une instruction détaillée qui sera affichée à l'école.
      « Il y aura dans chaque espèce de concours 2 prix et 2 accessits; le jugement sera préparé par un examen général que l'inspecteur de l'écoe fera de toutes les pièces de concours; il en rendra compte par écrit à l'assemblée des ponts et chaussées, et il sera pris jour pour f'examen public, et le jugement ultérieur des prix. « Il y aura dans chaque espèce de concours 2 prix et 2 accessits; le jugement sera préparé par un examen général que l'inspecteur de l'écoe fera de toutes les pièces de concours; il en rendra compte par écrit à l'assemblée des ponts et chaussées, et il sera pris jour pour f'examen public, et le jugement ultérieur des prix.
      « 11° Le dessin de la carte géographique et topographique ; « 11° Le dessin de la carte géographique et topographique ;
      « 12° Le dessin de la ligure, ornement et paysage ; « 12° Le dessin de la ligure, ornement et paysage ;
      ...y aura chaque année à l'école des ponts et chaussées, des concours sur toutes les parties qui entrent dans les différents cours d'études. Les objets de ces concours seront : « Il y aura chaque année à l'école des ponts et chaussées, des concours sur toutes les parties qui entrent dans les différents cours d'études. Les objets de ces concours seront :
      « La composition des autres objets de concours non compris dans les lits articles, sera entièrement abandon...
      ...ncurrents, avec la condition que toutes les pièces seront composées et exécutées à l'école, et remises à la même époque que les précédentes.
      « La composition des autres objets de concours non compris dans les lits articles, sera entièrement abandonnée aux concurrents, avec la condition que toutes les pièces seront composées et exécutées à l'école, et remises à la même époque que les précédentes.
      ...fluides) qui comportera une application de calcul différentiel et intégral ; « 1° La mécanique (des corps solides, des fluides) qui comportera une application de calcul différentiel et intégral ;
      ... auront montré moins d'intelligence que les élèves auxquels les degrés ci-dessus sont attribués, mais q...
      ...ts, obtiendront aussi un certain nombre de degrés, qui sera fixé en prenant pour terme de comparaison le maximum ci-dessus.
      Ceux qui, dans chaque leçon, auront montré moins d'intelligence que les élèves auxquels les degrés ci-dessus sont attribués, mais qui cependant paraîtront mériter des encouragements, obtiendront aussi un certain nombre de degrés, qui sera fixé en prenant pour terme de comparaison le maximum ci-dessus.
      « On prendra toutes les précautions de surveillance nécessaires pour que les opérations sur le terrain soient réellement faites pour c... « On prendra toutes les précautions de surveillance nécessaires pour que les opérations sur le terrain soient réellement faites pour chacun des concurrents.
      « 6° L'architecture civile et le toisé des bâtiments ; « 6° L'architecture civile et le toisé des bâtiments ;
      « 8° Le nivellement et le calcul des solides appliqués au toisé d... « 8° Le nivellement et le calcul des solides appliqués au toisé des terrasses ;
      Projet d'un pont de pierres avec ses cintres, ou celui d'un pont de charpente, le tout fait sur Projet d'un pont de pierres avec ses cintres, ou celui d'un pont de charpente, le tout fait sur
      « 3° Les éléments de géométrie, avec une application élémentaire de l'algèbre à la géométrie; « 3° Les éléments de géométrie, avec une application élémentaire de l'algèbre à la géométrie;
      « On attribuera aux prix un nombre de degrés d'avancement, conformément au tableau ci-après, eu exceptant néanmoins les 2 premiers concours de mathématiques de chaque année, dont les prix n'auront que la moitié des degrés ... « On attribuera aux prix un nombre de degrés d'avancement, conformément au tableau ci-après, eu exceptant néanmoins les 2 premiers concours de mathématiques de chaque année, dont les prix n'auront que la moitié des degrés portés dans ce tableau.
      « 2° La théorie des lignes et surfaces courbes ; « 2° La théorie des lignes et surfaces courbes ;
      « 9° La levée des places géographiques et topographiques ; « 9° La levée des places géographiques et topographiques ;
      « 13° L'écriture courante et moulée. « 13° L'écriture courante et moulée.
      ...lève ne pourra être admis à un concours de mathématiques, dans une partie différente de celle dont il aura suivi la leçon. « Aucun élève ne pourra être admis à un concours de mathématiques, dans une partie différente de celle dont il aura suivi la leçon.
      ...oire explicatif, après avoir signé l'un et l'autre. mémoire explicatif, après avoir signé l'un et l'autre.
      Mécaniques des corps solides et des fluides, calcul intégral et différentiel. Mécaniques des corps solides et des fluides, calcul intégral et différentiel.
      Théorie des lignes et surfaces courbes. Théorie des lignes et surfaces courbes.
      Eléments de géométrie. Eléments de géométrie.
      « 10° Le style ou la composition d'un mémoire su... « 10° Le style ou la composition d'un mémoire sur un sujet donné;

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 605
      « Les pièces de concours de la coupe des pierres, de l'architecture civile et hydraulique, du nivellement, de la levée de3 plans et du dessin de la carte, qui n'auront eu ni prix ni accessit, pourront, en raison de leur mérite respectif, valoir un certain nombre de degrés, mais inférieur cependant à celui du deuxième accessit; la fixation du nombre de ces degrés sera proposée au directeur par l'inspecteur, conjointement avec les professeurs et les élèves qiii.auront eu les prix et les accessits ; et l'assemblée des ponts et chaussées y statuera sur le rapport dudit directeur. « Les pièces de concours de la coupe des pierres, de l'architecture civile et hydraulique, du nivellement, de la levée de3 plans et du dessin de la carte, qui n'auront eu ni prix ni accessit, pourront, en raison de leur mérite respectif, valoir un certain nombre de degrés, mais inférieur cependant à celui du deuxième accessit; la fixation du nombre de ces degrés sera proposée au directeur par l'inspecteur, conjointement avec les professeurs et les élèves qiii.auront eu les prix et les accessits ; et l'assemblée des ponts et chaussées y statuera sur le rapport dudit directeur.
      « Les élèves qui auront remplacé des professeurs en ca> de maladie ou d'absence, et qui auront exercé 3, 6 ou 9 mois, obtiendront le nombre de degrés proportionné à leurs temps d'exe...
      ...ils sont ensuite proles-eurs titulaires de la môme leçon, on ne leur a-cordera que le nombre de degrés suffisant pour compléter celui q...
      « Les élèves qui auront remplacé des professeurs en ca> de maladie ou d'absence, et qui auront exercé 3, 6 ou 9 mois, obtiendront le nombre de degrés proportionné à leurs temps d'exercice; mais s'ils sont ensuite proles-eurs titulaires de la môme leçon, on ne leur a-cordera que le nombre de degrés suffisant pour compléter celui qu'ils auront déjà obtenu en remplaçant un autre professeur.
      « Le nombre de degrés attribué à la suite des travaux dans les différents départements où les élèves seront envoyés puurrrf varier de...
      ... particulier, par l'assemblée des ponts et chaussées, sur la proposition du directeur et de l'inspecteur de l'école; celte fixation se fera à la fin de la campagne, et sera établie d'après les témoignages qui auront été rendus de la conduite et du service de l'élève, tant par le directoire du département, que par l'in...
      ...surplus à ce qui est dit à l'article 14 de la seconde partie.
      « Le nombre de degrés attribué à la suite des travaux dans les différents départements où les élèves seront envoyés puurrrf varier depuis 10 jusqu'à 15; ce nombre sera fixé entre ces 2 limites, dans chaque cas particulier, par l'assemblée des ponts et chaussées, sur la proposition du directeur et de l'inspecteur de l'école; celte fixation se fera à la fin de la campagne, et sera établie d'après les témoignages qui auront été rendus de la conduite et du service de l'élève, tant par le directoire du département, que par l'ingénieur en chef, en ayant égard au surplus à ce qui est dit à l'article 14 de la seconde partie.
      « Le premier accessit aura, dans chaque espèce de concours, la moitié du nombre des degrés attribués au premier prix ; et le deuxième accessit la moitié du nombre d... « Le premier accessit aura, dans chaque espèce de concours, la moitié du nombre des degrés attribués au premier prix ; et le deuxième accessit la moitié du nombre des degrés attribués au deuxième prix.
      ...es ouvrages des bâtiments, fait suivant les us et coutumes de Paris. Toisé des ouvrages des bâtiments, fait suivant les us et coutumes de Paris.
      c Toutes les pièces de concours qui auront remporté des premiers et seconds prix resteront à l'école des ponts et chaussées, avec les mémoires, devis, détails, etc., qui y s... c Toutes les pièces de concours qui auront remporté des premiers et seconds prix resteront à l'école des ponts et chaussées, avec les mémoires, devis, détails, etc., qui y seront relatifs.
      un profil de rivière et sur une échelle qui seront donnés; on y joindra aussi, comme pour l'article suivant, un de^is et un détail sommaire de la dépense, d'après des prix qui seront... un profil de rivière et sur une échelle qui seront donnés; on y joindra aussi, comme pour l'article suivant, un de^is et un détail sommaire de la dépense, d'après des prix qui seront indiqués.
      Dessin de la carte géographique et topographique. Dessin de la carte géographique et topographique.
      ...huit degrés d'avancement à chaque cours de physique, de chimie et d'histoire « On attribuera huit degrés d'avancement à chaque cours de physique, de chimie et d'histoire
      Levée des plans géographiques et topographiques par les différentes méthodes. Levée des plans géographiques et topographiques par les différentes méthodes.
      ...ent aux professeurs, pour chaque espèce de leçon, les degrés, savoir : « On attribuera unè fois seulement aux professeurs, pour chaque espèce de leçon, les degrés, savoir :
      Celle des ponts et jetées, des écluses, des digues ou des ... Celle des ponts et jetées, des écluses, des digues ou des canaux.
      Coupe des pierres et des bois. Coupe des pierres et des bois.
      Théorie et pratique du nivellement et calcul des solides appliqués au toisé d... Théorie et pratique du nivellement et calcul des solides appliqués au toisé des terrasses.
      Figure et ornement. Figure et ornement.
      Celle de la carte en moulée. Celle de la carte en moulée.
      Écriture courante et moulée. Écriture courante et moulée.

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 606
      ... ne pourront être obtenus qu'autant que les élèves qui suivront ces cours auront remis, chaque mois à l'inspecteur de l'école, un extrait raisonné des matières qui y seront traitées, et que cet extrait aura été trouvé bien fait au jugement du professeur de chaque cours, et de l'assemblée des ponts et chaussées, sur le compie qui lui en aura été rendu par le directeur de l'école. naturelle ; mais ces degrés ne pourront être obtenus qu'autant que les élèves qui suivront ces cours auront remis, chaque mois à l'inspecteur de l'école, un extrait raisonné des matières qui y seront traitées, et que cet extrait aura été trouvé bien fait au jugement du professeur de chaque cours, et de l'assemblée des ponts et chaussées, sur le compie qui lui en aura été rendu par le directeur de l'école.
      « L'avancement des élèves à l'école et leur rang dans les différentes classes seront fixés d'après le nombre de leurs degrés obtenus de la manière ci-dessus exposée; chaque année après le jugement des prix, on fera le relevé des degrés de chaque élève et ce relevé sera affiché à l'école. « L'avancement des élèves à l'école et leur rang dans les différentes classes seront fixés d'après le nombre de leurs degrés obtenus de la manière ci-dessus exposée; chaque année après le jugement des prix, on fera le relevé des degrés de chaque élève et ce relevé sera affiché à l'école.
      « Le choix des professeurs, et en général des sujets auxquels on aura à confier quelques fonctions qui exigent de la capacité et de l'instruction, se fera indifféremment dans toutes les classes et ne pourra être déterminé que par le mérite personnel des sujets. « Le choix des professeurs, et en général des sujets auxquels on aura à confier quelques fonctions qui exigent de la capacité et de l'instruction, se fera indifféremment dans toutes les classes et ne pourra être déterminé que par le mérite personnel des sujets.
      ...ces d'ingénieur viendront à vaquer dans les départements, l'assemblée des ponts et chaussées, sur le rapport du directeur de l'école, proposera, pour les remplir, à l'administration centrale, ceux de la première classe qui auront les conditions d'éligibilité, en ayant scru...
      ...ulter des différentes proportions entre les degrés de pratique et ceux de théorie, conformément à l'article 27 de la troisième partie.
      « Lorsqu'une ou plusieurs places d'ingénieur viendront à vaquer dans les départements, l'assemblée des ponts et chaussées, sur le rapport du directeur de l'école, proposera, pour les remplir, à l'administration centrale, ceux de la première classe qui auront les conditions d'éligibilité, en ayant scrupuleusement égard aux avantages qui doivent résulter des différentes proportions entre les degrés de pratique et ceux de théorie, conformément à l'article 27 de la troisième partie.
      ...outes choses égales d'ailleurs, offrira le moins de disproportion entre le nombre de ses degrés de théorie et celui de ses degrés de pratique, l'emportera sur l'autre; il l'emportera même encore dans l'hypothèse où le nombre total de ses degrés serait moindre d'un vingtième que le nombre total des degrés de son concurrent. ...Lorsque deux élèves seront en concurrence pour un grade quelconque, celui qui, toutes choses égales d'ailleurs, offrira le moins de disproportion entre le nombre de ses degrés de théorie et celui de ses degrés de pratique, l'emportera sur l'autre; il l'emportera même encore dans l'hypothèse où le nombre total de ses degrés serait moindre d'un vingtième que le nombre total des degrés de son concurrent.
      ...rsqu'un sujet désirera reculer l'époque de sa promotion au grade d'ingénieur, il en fera la demande à l'administration centrale; et, si cette demande est agréée, on nommera le sujet qui sera éligible immédiatement a... « Lorsqu'un sujet désirera reculer l'époque de sa promotion au grade d'ingénieur, il en fera la demande à l'administration centrale; et, si cette demande est agréée, on nommera le sujet qui sera éligible immédiatement après lui.
      ...e l'administration centrale, sur l'avis de l'assemblée des ponts et chaussées, croira, iiour le bien du'service, ne pas devoir adhérer ...
      ...r la place à laquelle il sera nommé, ou de quitter l'école.
      « Lorsque l'administration centrale, sur l'avis de l'assemblée des ponts et chaussées, croira, iiour le bien du'service, ne pas devoir adhérer à la demande mentionnée en l'article précédent, l'élève sera tenu d'accepter la place à laquelle il sera nommé, ou de quitter l'école.
      « Il sera tenu un registre des noms de tous les élèves, et du nombre de degrés que chacun aura acquis par les moyens exposés dans les articles précédents, ces degrés seront ...
      ...deux colonnes, l'une intitulée : degrés de théorie, et l'autre degrés de pratique ; les uns et les autres attribués aux objets ci-après :
      « Il sera tenu un registre des noms de tous les élèves, et du nombre de degrés que chacun aura acquis par les moyens exposés dans les articles précédents, ces degrés seront portés sur deux colonnes, l'une intitulée : degrés de théorie, et l'autre degrés de pratique ; les uns et les autres attribués aux objets ci-après :
      Police intérieure et extérieure de Vécole. Police intérieure et extérieure de Vécole.
      ...s places seront vacantes en même temps, le choix des sujets qui devront le3 remplir, conformément aux dispositions de l'article précédent, ne sera déterminé que par le plus ou moins d'aptitude de ces différents sujets aux divers travau... « Lorsque plusieurs places seront vacantes en même temps, le choix des sujets qui devront le3 remplir, conformément aux dispositions de l'article précédent, ne sera déterminé que par le plus ou moins d'aptitude de ces différents sujets aux divers travaux à diriger.
      Mathématiques. Style. ( Physique. Cours de ] Chimie. ( Minéralogie. Architecture \...
      ...s. Levé des plans. Nivellement. Dessins de toute espèce. Suite des travaux dans les départements.
      Mathématiques. Style. ( Physique. Cours de ] Chimie. ( Minéralogie. Architecture \ ?lvll0' ,. f hydraulique. Coupe des pierres. Levé des plans. Nivellement. Dessins de toute espèce. Suite des travaux dans les départements.
      « On fixera d'après ce relevé les rangs respectifs des élèves dans chaque...
      ...ainsi, quand il arrivera que des élèves de la deuxième classe auront plus de degrés que d'autres de la première, ils n'en resteront pas moi...
      ...nier cas aura lieu, ceux qui rempliront les places vacantes seront mis immédiatemen...
      ...sse, aux rangs que comporte leur nombre de degrés; il en sera de mêmedelatroisième classe à l'égard de la seconde.
      « On fixera d'après ce relevé les rangs respectifs des élèves dans chaque classe particulière, mais aucun élève ne pourra passer d'une classe inférieure dans une supérieure, à moins qu'il n'y ait des places vacantes dans cette dernière ; ainsi, quand il arrivera que des élèves de la deuxième classe auront plus de degrés que d'autres de la première, ils n'en resteront pas moins à leur rang aans la deuxième classe, jusqu'à ce qu'il y ait des places vacantes dans la première ; mais, lorsque ce dernier cas aura lieu, ceux qui rempliront les places vacantes seront mis immédiatement dans la première classe, aux rangs que comporte leur nombre de degrés; il en sera de mêmedelatroisième classe à l'égard de la seconde.
      ...Lorsqu'un élève sera prévenu d'un délit de nature à être porté devant les tribunaux, il sera « Lorsqu'un élève sera prévenu d'un délit de nature à être porté devant les tribunaux, il sera
      Degrés de théorie. Degrés de pratique. Degrés de théorie. Degrés de pratique.

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 607
      « L'assemblée des ponts et chaussées jugera toutes leiv fautes ou délits qui ne seront pas de la nature de ceux dont il est question en l'article précédent ; dans cette classe seront les dettes contractées et tout ce qui intéresse la conduite, les mœurs, la tranquillité et le bon ordre; enfin, l'application au trav... « L'assemblée des ponts et chaussées jugera toutes leiv fautes ou délits qui ne seront pas de la nature de ceux dont il est question en l'article précédent ; dans cette classe seront les dettes contractées et tout ce qui intéresse la conduite, les mœurs, la tranquillité et le bon ordre; enfin, l'application au travail.
      ...e quelconque, l'inspecteur en instruira le directeur, qui en fera son rapport à l'assemblée des ponts et chaussées, laquelle nommera, lorsqu'elle le jugera nécessaire, un certain nombre d'...
      ...'inspecteur, prendre des informations ; le résultat des recherches sera consigné d...
      ... qui sera remis à l'assemblée des ponts et chaussées. L'élève inculpé pourra, de son côté, remettre les pièces servant à sa justification, ou, s'il le préfère, se justifier verbalement aux joor et heure qui lui seront prescrits ; l'admi...
      ... centrale prononcera ensuite sur l'avis de l'assemblée des ponts et chaussées.
      ...cu, ou même seulement soupçonné d'être punissable ou repré-hensible d'une manière quelconque, l'inspecteur en instruira le directeur, qui en fera son rapport à l'assemblée des ponts et chaussées, laquelle nommera, lorsqu'elle le jugera nécessaire, un certain nombre d'élèves pour, conjointement avec l'inspecteur, prendre des informations ; le résultat des recherches sera consigné dans un rapport qui sera remis à l'assemblée des ponts et chaussées. L'élève inculpé pourra, de son côté, remettre les pièces servant à sa justification, ou, s'il le préfère, se justifier verbalement aux joor et heure qui lui seront prescrits ; l'administration centrale prononcera ensuite sur l'avis de l'assemblée des ponts et chaussées.
      « Le directeur sera autorisé à faire retenir, en tout ou en partie, les appointements des élèves pour les employer au payement de leurs dettes, lorsqu'il le jugera convenable, et cela indépendamment du compte qu'il pourra en outre rendre de l'inconduite des élèves qui auraient co... « Le directeur sera autorisé à faire retenir, en tout ou en partie, les appointements des élèves pour les employer au payement de leurs dettes, lorsqu'il le jugera convenable, et cela indépendamment du compte qu'il pourra en outre rendre de l'inconduite des élèves qui auraient contracté ces dettes.
      ...as l'aptitude nécessaire pour continuer les études que comporte l'état d'ingénieur, le directeur en fera son rapport à l'assemblée des ponts et chaussées, afin que, sur l'avis de cette assemblée, l'article 9 de la loi du 19 janvier puisse avoir son e...
      ...e, n'aura pas fait pour son instruction les progrès convenables, par comparaison av...
      « Lorsqu'un sujet, après un an d'école, sera reconnu n'avoir pas l'aptitude nécessaire pour continuer les études que comporte l'état d'ingénieur, le directeur en fera son rapport à l'assemblée des ponts et chaussées, afin que, sur l'avis de cette assemblée, l'article 9 de la loi du 19 janvier puisse avoir son exécution ; l'exclusion portée par cet article, aura également lieu lorsqu'un sujet qui aura été i ans dans une classe, n'aura pas fait pour son instruction les progrès convenables, par comparaison avec ceux des autres classes.
      « Les sujets qui sont envoyés par les puissances étrangères pour s'instruire à l'école, et qui seront admis comme par le passé, ainsi que sur les travaux, seront tenus de se conformer au présent règlement dans tout ce qui concerne la police intérieure et extérieure. » « Les sujets qui sont envoyés par les puissances étrangères pour s'instruire à l'école, et qui seront admis comme par le passé, ainsi que sur les travaux, seront tenus de se conformer au présent règlement dans tout ce qui concerne la police intérieure et extérieure. »
      exclu provisoirement de l'école par l'administration centrale, sur l'avis de l'assemblée des ponts et chaussées, laquelle ne le donnera que sur le rapport du directeur de l'école, et après avoir entendu, tant le sujet inculpé, que le nombre d'autres élèves qu'elle aura jug... exclu provisoirement de l'école par l'administration centrale, sur l'avis de l'assemblée des ponts et chaussées, laquelle ne le donnera que sur le rapport du directeur de l'école, et après avoir entendu, tant le sujet inculpé, que le nombre d'autres élèves qu'elle aura jugé convenable.
      « L'assemblée des ponts et chaussées nommera des examinateurs qui seront chargés de venir fortuitement assister aux leçons des professeurs, lorsqu'ils le jugeront convenable; sur le rapport de ces examinateurs, le nombre des degrés attribués aux leçons ... « L'assemblée des ponts et chaussées nommera des examinateurs qui seront chargés de venir fortuitement assister aux leçons des professeurs, lorsqu'ils le jugeront convenable; sur le rapport de ces examinateurs, le nombre des degrés attribués aux leçons pourra être réduit jusqu'à la moitié.
      (Ce projet a été arrêté le 12 du présent mois de septembre 1791, dans une assemblée des ponts et chaussées, présidée par le ministre de l'intérieur ) (Ce projet a été arrêté le 12 du présent mois de septembre 1791, dans une assemblée des ponts et chaussées, présidée par le ministre de l'intérieur )
      « Les professeurs qui ne seront point assidus...
      ...ourront, après 3 récidives, être privés de leurs places; la destitution sera prononcée par l'administration centrale, sur l'avis de l'assemblée des ponts et chaussées.
      « Les professeurs qui ne seront point assidus à leurs leçons ou qui n'y viendront pas aux heures indiquées pourront, après 3 récidives, être privés de leurs places; la destitution sera prononcée par l'administration centrale, sur l'avis de l'assemblée des ponts et chaussées.
      « L'école sera ouverte tous les jours, excepté les fêtes et dimanches, savoir en été, depuis 6 heures du matin jusqu'à 2 heures après-midi, et et depuis 4 heures jusqu'à la nuit ; et en hiver, depuis 8 heures du matin jusqu'à 2 heures après-midi, et depuis 4 heures jusqu'à 9 heures du soir. Les élèves seront cependant libres d'y venir les fêtes et dimanches, pour s'occuper de la confection des projets et de tous les objets de concours qui doivent être faits à l'éco... « L'école sera ouverte tous les jours, excepté les fêtes et dimanches, savoir en été, depuis 6 heures du matin jusqu'à 2 heures après-midi, et et depuis 4 heures jusqu'à la nuit ; et en hiver, depuis 8 heures du matin jusqu'à 2 heures après-midi, et depuis 4 heures jusqu'à 9 heures du soir. Les élèves seront cependant libres d'y venir les fêtes et dimanches, pour s'occuper de la confection des projets et de tous les objets de concours qui doivent être faits à l'école.
      « Les fautes commises par le3 élèves envoyés à la suite des travaux, qui se trouveront dans le même cas que celles dont il est questio...
      ...par l'administration centrale des ponts et chaussées, soit d'après les plaintes des corps administratifs, soit sur le rapport des ingénieurs sous les ordres desquels les
      « Les fautes commises par le3 élèves envoyés à la suite des travaux, qui se trouveront dans le même cas que celles dont il est question à l'article 2, seront jugées par l'administration centrale des ponts et chaussées, soit d'après les plaintes des corps administratifs, soit sur le rapport des ingénieurs sous les ordres desquels les
      élèves auront été envoyés, et auxquels ils seront tenus d'obéir en tout ce qui concerne le service. élèves auront été envoyés, et auxquels ils seront tenus d'obéir en tout ce qui concerne le service.
      Les peines prononcées seront, suivant les différents cas, ou des réprimandes, ou des suppressions de degrés d'avancemênt, soit actuels, soit futurs, ou enfin l'expulsion de l'école. Les peines prononcées seront, suivant les différents cas, ou des réprimandes, ou des suppressions de degrés d'avancemênt, soit actuels, soit futurs, ou enfin l'expulsion de l'école.
  • Tome 31 : Du 17 au 30 septembre 1791 1 résultat
    • Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      - search term matches: (7)

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 538
      Locuteur: Victor de Broglie
      ... L'Assemblée nationale décrète : 1* que le ministre de la guerre fera poursuivre par l'agent d...
      ...yement des. sommes qui restent dues par les acquéreurs de l'hôtel desChe-vau-Légers à Versailles et de ses dépendances; 2D qu'im considération...
      ...acun line remise du quart du prix total de leur acquisition en capital et intérêts. »
      « L'Assemblée nationale décrète : 1* que le ministre de la guerre fera poursuivre par l'agent du Trésor public Je payement des. sommes qui restent dues par les acquéreurs de l'hôtel desChe-vau-Légers à Versailles et de ses dépendances; 2D qu'im considération des pertes qu'essuient lesdits acquéreurs, il leur sera accordé à chacun line remise du quart du prix total de leur acquisition en capital et intérêts. »
      Locuteur: Le Chapelier
      ...mande qu'il soit fait mention honorable de cet hommage dans le procès-verbal et que l'ouvrage du sieur Cholat soit dépo... Je demande qu'il soit fait mention honorable de cet hommage dans le procès-verbal et que l'ouvrage du sieur Cholat soit déposé aux archives.
      Locuteur: Le Président
      Le sieur Glande Gholat, un des vainqueurs de la Bastille, fait hommage à l'Assemblée d'un ouvrage représentant les principales circonstances du siège ae l... Le sieur Glande Gholat, un des vainqueurs de la Bastille, fait hommage à l'Assemblée d'un ouvrage représentant les principales circonstances du siège ae la Bastille. (Applaudissements.) ,
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires ne pourront instrumenter sans connaître le nom, l'état et la demeure des parties ou sans qu'ils l...
      ...testés dans l'acte par 2 citoyens ayant les mêmes qualités que celles requises pour...
      « Les notaires ne pourront instrumenter sans connaître le nom, l'état et la demeure des parties ou sans qu'ils leur soient attestés dans l'acte par 2 citoyens ayant les mêmes qualités que celles requises pour être témoins instrumentales. »
      Locuteur: Le Chapelier
      L'un, destiné à devenir le cinquième article de la deuxième Section du titre Ier, est a... L'un, destiné à devenir le cinquième article de la deuxième Section du titre Ier, est ainsi conçu :
      Locuteur: Le Chapelier
      L'autre, destiné à devenir le septième article de la même section du même litre, est ains... L'autre, destiné à devenir le septième article de la même section du même litre, est ainsi conçu :
      Locuteur: Victor de Broglie
      ...du comité militaire, présente un projet de décret relatif au payement des sommes dues par les acquéreurs de l'hôtel des Chevau-Légers, à. Versaille... , au nom du comité militaire, présente un projet de décret relatif au payement des sommes dues par les acquéreurs de l'hôtel des Chevau-Légers, à. Versailles..
      Locuteur: Victor de Broglie
      Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants : Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants :
      Locuteur: Le Chapelier
      au nom du comité de Constitution, fait la relue des décrets rendus dans aiverses séances sur les notaires . au nom du comité de Constitution, fait la relue des décrets rendus dans aiverses séances sur les notaires .
      Locuteur: Le Chapelier
      Il arrête l'attention de l'Assemblée sur 2 articles additionnels... Il arrête l'attention de l'Assemblée sur 2 articles additionnels qui ne Sont qtte la conséquence nécessaire des dispositions décrétées. ,
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires pourront» sur la seule.réquisition d'une partie interessce, représenter dans les « Les notaires pourront» sur la seule.réquisition d'une partie interessce, représenter dans les
      Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une note du minisire de la justice contenant l'état des décrets auxquels il a donné ordre d'apposer le sceau de l'Etat et dont il a ordonné l'expédition en vertu des décrets des 21 et 25 juin dernier. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une note du minisire de la justice contenant l'état des décrets auxquels il a donné ordre d'apposer le sceau de l'Etat et dont il a ordonné l'expédition en vertu des décrets des 21 et 25 juin dernier.
      « Le ministre de la justice transmet à M. le Président de l'Assemblée nationale la note dps décrets, sur les minutes desquels il a signé Tordre d'expédier et sceller en vertu des décrets des 21 et 25 juin dernier^ savoir ; « Le ministre de la justice transmet à M. le Président de l'Assemblée nationale la note dps décrets, sur les minutes desquels il a signé Tordre d'expédier et sceller en vertu des décrets des 21 et 25 juin dernier^ savoir ;
      « Au décret du 8 juin 1791, qui déclara les places de président et de grenier du tribunal criminel incompatibles avec celles oë juge et ae greffier du tribunal de district. « Au décret du 8 juin 1791, qui déclara les places de président et de grenier du tribunal criminel incompatibles avec celles oë juge et ae greffier du tribunal de district.
      « A celui du même jour,, qui vaille les élections des sieurs Chevner et Meiller aux places de juges des tribunaux de Pont-»Veyle et d'Am-bérieux. « A celui du même jour,, qui vaille les élections des sieurs Chevner et Meiller aux places de juges des tribunaux de Pont-»Veyle et d'Am-bérieux.
      ...on des paroisses des villes d'Hennebont et de L>nient. « A celui du même jour* relatif à la circonscription des paroisses des villes d'Hennebont et de L>nient.
      ...jour, relatif à la réunion des villages de Chassaings et de Chognois, au territoire de la paroisse de Job. « A celui du même jour, relatif à la réunion des villages de Chassaings et de Chognois, au territoire de la paroisse de Job.
      ...re, relatif à l'inventaire des diamants et autres effets précieux du garde-meuble de la couronne. « A celui du 5 septembre, relatif à l'inventaire des diamants et autres effets précieux du garde-meuble de la couronne.
      ...relatif à l'abandon fait, par MM. Carré et Bedu, à la nation, de la somme de 12,000 livres qui leur avait été accord... « A celui du même jour* relatif à l'abandon fait, par MM. Carré et Bedu, à la nation, de la somme de 12,000 livres qui leur avait été accordée.
      « A celui des 7 et 10* relatif à la suppression des offices de receveurs dep consignations et commissaires aux saisies réelles.. ^ « A celui des 7 et 10* relatif à la suppression des offices de receveurs dep consignations et commissaires aux saisies réelles.. ^
      ...r, relatif A la fabrication d'assignats de 200 et de 300livres, « A celui du même jour, relatif A la fabrication d'assignats de 200 et de 300livres,
      ...elui du même jour, qui détermine ce que les juges de la cour martiale auront à faire lorsque les jurés de jugement leur rapporteront que l'accusé... « A celui du même jour, qui détermine ce que les juges de la cour martiale auront à faire lorsque les jurés de jugement leur rapporteront que l'accusé est coupable* mais excusable.
      PRÉSIDENCE DE M. THOURET. PRÉSIDENCE DE M. THOURET.
      ...7 juillet, relatif à l'échange du comté de Sancerre. « A celui du 27 juillet, relatif à l'échange du comté de Sancerre.
      ...u 10 août, relatif à la circonscription de la paroisse de la ville de Crépy. « A celui du 10 août, relatif à la circonscription de la paroisse de la ville de Crépy.
      ...u même jour, qui réunit.iei deux fermes de Portes à la paroisse d'Auteuil. « A celui du même jour, qui réunit.iei deux fermes de Portes à la paroisse d'Auteuil.
      ...lui du même jour* concernait la réunion de la paroisse de Colligls a celle de G'randelin. « A celui du même jour* concernait la réunion de la paroisse de Colligls a celle de G'randelin.
      ...rconscription des paroisses du district de Quimpef. « A celui du même joui?, relatif à la circonscription des paroisses du district de Quimpef.
      ...même jour, relatif à la circonscription de la paroisse de Lantilly, faubourg de Saumur. « A celui du même jour, relatif à la circonscription de la paroisse de Lantilly, faubourg de Saumur.
      ...ans-cri 'lion des paroisses du district de fiillom. « A celui du même jour, relatif à la circans-cri 'lion des paroisses du district de fiillom.
      ...rconscription des paroisses du district de Thiers. « A celui du même jour, relatif à la circonscription des paroisses du district de Thiers.
      ...rconscription des paroisses du district de Lille. « A celui du 16 août, relatif à la circonscription des paroisses du district de Lille.
      ... celui du 7, relatif au collège anglais de Saint-Omer. « A celui du 7, relatif au collège anglais de Saint-Omer.
      ... même jour, portant résiliation du bail de l'hôtel des députés d'Artois. A celui du même jour, portant résiliation du bail de l'hôtel des députés d'Artois.
      ...ui du même joilr, portant que la caisse de l'extraordinaire avancera en l'acquit de là ville de Dieppe, la somme de 316,880 L 7 s. 4 d., pour payement des ... « A celui du même joilr, portant que la caisse de l'extraordinaire avancera en l'acquit de là ville de Dieppe, la somme de 316,880 L 7 s. 4 d., pour payement des subsistances fournies à cette ville.
      ...atif à la circonscription des paroisses de Montpellier. « A celui du même jour, rèlatif à la circonscription des paroisses de Montpellier.
      ...lation des religjeuses.de la Visitation de Bellay. . « A celui .du 12, relatif à la translation des religjeuses.de la Visitation de Bellay. .
      « M.-L.-F. Duport. » A Paris, le 27 septembre 1791. « M.-L.-F. Duport. » A Paris, le 27 septembre 1791.
      ...septembre, relatif au serment prêté par les officiers du 58e régiment. « A celui du 6 septembre, relatif au serment prêté par les officiers du 58e régiment.

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 539
      Locuteur: Le Chapelier
      « Il sera établi dans tout le royaume desfonctionnaires publics, chargés de recevoir tous les actes qui sont actuellement du ressort des notaires royaux et autres, ét de leur donner le caractère d'authenticité attaché aux ac... « Il sera établi dans tout le royaume desfonctionnaires publics, chargés de recevoir tous les actes qui sont actuellement du ressort des notaires royaux et autres, ét de leur donner le caractère d'authenticité attaché aux actes publies.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...itime, lesnotairès publics seront tenus de prêter leur ministère lorsqu'ils en ser...
      ... > ils feront au surplus observer, dans les conventions, les lois qui intéressent l'ordre public; et tant à pet égard qu'en ce qui concerne la conservation des minutes, et généralement l'exercice de leurs fonctions, ils se conformeront aux anciennes ordonnances et règlements concernant les notaires royaux, jusqu'à ce qu'il ait été autrement statué par le pouvoir législatif.
      « A moins d'empêchement légitime, lesnotairès publics seront tenus de prêter leur ministère lorsqu'ils en seront requis > ils feront au surplus observer, dans les conventions, les lois qui intéressent l'ordre public; et tant à pet égard qu'en ce qui concerne la conservation des minutes, et généralement l'exercice de leurs fonctions, ils se conformeront aux anciennes ordonnances et règlements concernant les notaires royaux, jusqu'à ce qu'il ait été autrement statué par le pouvoir législatif.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Le nombre et le placement de ces fonction-naires seront déterminés p...
      ...rtement parle Corps législatif, d'après les instructions qui lui seront adressées par les directoires aésaits départements.
      « Le nombre et le placement de ces fonction-naires seront déterminés pour chaque département parle Corps législatif, d'après les instructions qui lui seront adressées par les directoires aésaits départements.
      Locuteur: Le Chapelier
      « La vénalité et l'hérédité dès offices royaux de notaires, tabellions notaires clercs au...
      ... notaires connus en quelques lieux sous le nom de greffiers ou sous ^oute autre dénominat...
      « La vénalité et l'hérédité dès offices royaux de notaires, tabellions notaires clercs aux inven-taires, notaires connus en quelques lieux sous le nom de greffiers ou sous ^oute autre dénomination que ce soit, sont abolies. »
      Locuteur: Le Chapelier
      « Ces fonctionnaires porteront le nom de notaires publics; ils seront institués à vie, et ils ne « Ces fonctionnaires porteront le nom de notaires publics; ils seront institués à vie, et ils ne
      Locuteur: Le Chapelier
      inventaires, ventes, comptes, partages et autres opérations annuelles, lès absents qui n'auront pas des fondés de procuration spéciale et authentiqué; maiâ ils ne pourront ert t... inventaires, ventes, comptes, partages et autres opérations annuelles, lès absents qui n'auront pas des fondés de procuration spéciale et authentiqué; maiâ ils ne pourront ert ttiême temps instrumenter dans lesdites opérations.»
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les offices de notaires ou tabellions authentiques seigneuriaux, apostoliques, et tous autres offices du même genre, spus... « Les offices de notaires ou tabellions authentiques seigneuriaux, apostoliques, et tous autres offices du même genre, spus quelque dénomination qu'ils existent, sont supprimés.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...squ'à la formation dudit établissement, les officiers supprimés par les articles 1 et 2 seront libres de continuer provisoirement leurs Ipnc-tiofs, dans l'étendue de leur ancien arrondissement. « Jusqu'à la formation dudit établissement, les officiers supprimés par les articles 1 et 2 seront libres de continuer provisoirement leurs Ipnc-tiofs, dans l'étendue de leur ancien arrondissement.
      Locuteur: Le Chapelier
      « L'exercice des fonctions de notaire public sera incompatible avec celui des fonctions d'avoué et les greffiers, et avec la recette des contributions publi... « L'exercice des fonctions de notaire public sera incompatible avec celui des fonctions d'avoué et les greffiers, et avec la recette des contributions publiques.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Provisoirement, et jusqu'à la confection du Code civil, les actes.des notaires publics seront reçus dans chaque lieu suivant les anciennes formés; et néanmoins, dans les liettt où là pté-sence de depk notaires était textuellement réqdise et déclarée suffisante pour ejurcffifMmL i...
      ...être reçus par ûtt setil ndtàlre publié et deux témoins âgés de 21 ans, Sachant signer, et ayant d'ailleurs lés autres qualités requises par lés coutumes ët ordonnances.
      « Provisoirement, et jusqu'à la confection du Code civil, les actes.des notaires publics seront reçus dans chaque lieu suivant les anciennes formés; et néanmoins, dans les liettt où là pté-sence de depk notaires était textuellement réqdise et déclarée suffisante pour ejurcffifMmL ils pourront être reçus par ûtt setil ndtàlre publié et deux témoins âgés de 21 ans, Sachant signer, et ayant d'ailleurs lés autres qualités requises par lés coutumes ët ordonnances.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires pourront, sur la seule réquisition d'une partie intéressée, représenter dans les inventaires, ventes, comptes, partages, et autres opérations amiables, les absents qui n'auront pas de fondés de procurations spéciales et authentiques, mais ils ne pourront an m... « Les notaires pourront, sur la seule réquisition d'une partie intéressée, représenter dans les inventaires, ventes, comptes, partages, et autres opérations amiables, les absents qui n'auront pas de fondés de procurations spéciales et authentiques, mais ils ne pourront an même temps instrumenter dans lesdites opérations.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Pour les villes, la population, et pour les campagnes, l'éloighement des villes et 1 étendue du territoire combinés avec la population, seront les principales bases de rétablissement des éq» taires publics. « Pour les villes, la population, et pour les campagnes, l'éloighement des villes et 1 étendue du territoire combinés avec la population, seront les principales bases de rétablissement des éq» taires publics.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires ne pourront instrumenter sans connaître le nom, l'état et la demeure des par*-ties, ou sans qu'il...
      ...tés daçs l'acte par deux citoyens ayant les mêmes qualités què celles requises pour...
      « Les notaires ne pourront instrumenter sans connaître le nom, l'état et la demeure des par*-ties, ou sans qu'ils leur soient attestés daçs l'acte par deux citoyens ayant les mêmes qualités què celles requises pour être témoin instrumentale.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...s, dont l'établissement sera formé pour le présnt et pour l'avenir, ainsi qu'il sera dit ci-... « Ces divers officiers seront remplacés par des notaires publics, dont l'établissement sera formé pour le présnt et pour l'avenir, ainsi qu'il sera dit ci-après.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les actes gui, jusqu'à la publication du pr...
      ...ar lesdits . officiers hors des limites de leur ancien arrondissement, ne pourront...
      « Les actes gui, jusqu'à la publication du présent décret, auraient été reçus par lesdits . officiers hors des limites de leur ancien arrondissement, ne pourront être attaqués pour cause d'incompétence.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires publics seront tenus de réside? dans les lieux pour lesquels ils auront été étab... « Les notaires publics seront tenus de réside? dans les lieux pour lesquels ils auront été établis.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...e pourront exercer leurs foutions hors (les limites des départements dans lesquels ils se trouveront placés; mais tous ceux du même ? parlement exerceront concurremment ent... « Ils ne pourront exercer leurs foutions hors (les limites des départements dans lesquels ils se trouveront placés; mais tous ceux du même ? parlement exerceront concurremment entre eux dans toute sou étendue.
      Locuteur: Le Chapelier
      (Ces 2 articles sont mis aux voix et adoptés.) (Ces 2 articles sont mis aux voix et adoptés.)
      Locuteur: Le Chapelier
      Suppression des notaires royaux et autres, et création des notaires publics. Suppression des notaires royaux et autres, et création des notaires publics.
      Locuteur: Le Chapelier
      Suppression des notaires royaux et buttes. Suppression des notaires royaux et buttes.
      Locuteur: Le Chapelier
      pourront être destitués que pour causes de prévarication préalablement jugée. pourront être destitués que pour causes de prévarication préalablement jugée.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...du décret est ensuite mis aux voix dans les termes suivants : L'ensemble du décret est ensuite mis aux voix dans les termes suivants :
      Locuteur: Le Chapelier
      décret concernant les notaires. décret concernant les notaires.

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 540
      Locuteur: Le Chapelier
      ...re public une reconnaissance du montant de son dépôt ; et lors des démissions ou des décès, le capital de ces reconnaissances sera remboursé au n...
      ...c démis, ou à l'héritier du décédé, par le sujet qui aura été nommé pour le remplacer, en justifiant qu'il n'existe pas d'empêchements en-t e les mains du conservateur des oppositions.
      « Il sera délivré à chaque notaire public une reconnaissance du montant de son dépôt ; et lors des démissions ou des décès, le capital de ces reconnaissances sera remboursé au notaire public démis, ou à l'héritier du décédé, par le sujet qui aura été nommé pour le remplacer, en justifiant qu'il n'existe pas d'empêchements en-t e les mains du conservateur des oppositions.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires publics seront à l'avenir nommés et institués dans les formes prescrites par le ti re IV de ce décret ; mais leur premier établissement sera fait d'après les dispositions suivantes. « Les notaires publics seront à l'avenir nommés et institués dans les formes prescrites par le ti re IV de ce décret ; mais leur premier établissement sera fait d'après les dispositions suivantes.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Immédiatement après ledit délai, le directoire du département vérifiera les acceptations remises; et pour les lieux où le nombre de ces acceptations complétera, ou lors même qu'il excéderait celui requis, le tableau nominatif des « Immédiatement après ledit délai, le directoire du département vérifiera les acceptations remises; et pour les lieux où le nombre de ces acceptations complétera, ou lors même qu'il excéderait celui requis, le tableau nominatif des
      Locuteur: Le Chapelier
      ...péditions exécutoires seront intitulées de la formule suivante : (le nom du roi; par la grâce de Dieu et la loi constitutionnelle de VÊtat; roi des Français, salut, savoir ... « A cet effet, leurs grosses ou expéditions exécutoires seront intitulées de la formule suivante : (le nom du roi; par la grâce de Dieu et la loi constitutionnelle de VÊtat; roi des Français, salut, savoir faisons que par-devant, etc.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Et dans le cas où, après la démission ou le décès d'un notaire public, il n'y aurait pas lieu de pourvoira son remplacement, le rembours; -ment dudit fonds de responsabilité lui sera fait, ou à ses héritiers, par le Trésor public, dans l'année de la démission ou du décès* « Et dans le cas où, après la démission ou le décès d'un notaire public, il n'y aurait pas lieu de pourvoira son remplacement, le rembours; -ment dudit fonds de responsabilité lui sera fait, ou à ses héritiers, par le Trésor public, dans l'année de la démission ou du décès*
      Locuteur: Le Chapelier
      ...ence, après la fixation des chefs-lieux de résidence et du nombre des notaires publics, le procureur général syndic de chaque département fera notifier, dans tout le département, aux notaires de la première classe, en la personne du p...
      ...ence, qu'ils suent à lui déclarer, dans le mois de cette notification, et chacun individuellement, s'ils veulent être confirmés dans l'exercice de leurs fonctions, en qualité de notaires publics.
      « En conséquence, après la fixation des chefs-lieux de résidence et du nombre des notaires publics, le procureur général syndic de chaque département fera notifier, dans tout le département, aux notaires de la première classe, en la personne du plus ancien d'entre eux dans chaque résidence, qu'ils suent à lui déclarer, dans le mois de cette notification, et chacun individuellement, s'ils veulent être confirmés dans l'exercice de leurs fonctions, en qualité de notaires publics.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Ceux desdits notaires qui, dans le délai, n'auront pas envoyé d'acceptatio...
      ...ir renoncé à leur droit : leurs places, de même que celles des notaires qui auront donné un refus formel, seront t omprises dans le tableau des places vacantes, si le nombre n'est pas complet; et dès l'expiration du mois, ils seront irrévocablement déchus de toute préférence.
      « Ceux desdits notaires qui, dans le délai, n'auront pas envoyé d'acceptation, seront présumés avoir renoncé à leur droit : leurs places, de même que celles des notaires qui auront donné un refus formel, seront t omprises dans le tableau des places vacantes, si le nombre n'est pas complet; et dès l'expiration du mois, ils seront irrévocablement déchus de toute préférence.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Et néanmoins, loi sque ces actes devront ê...
      ...ment dans lequel ils auront été passés, les grosses ou expéditions seront en outre ...
      ...d'immatriculation du notaire punlic qui les aura délivrés, sans qu'il soit besoin d'aucun autre t-cel, ni de visa.
      « Et néanmoins, loi sque ces actes devront être mis à exécution hors du département dans lequel ils auront été passés, les grosses ou expéditions seront en outre légalisées par 1 un des juges du tribunal d'immatriculation du notaire punlic qui les aura délivrés, sans qu'il soit besoin d'aucun autre t-cel, ni de visa.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires ou tabellions royaux qui, à l'époque de cet établissement, se trouveront en exercice, soit en vertu de provisions, soit en vertu de commissions émanées du sceau, et tous les autres officiers supprimés par les articles 1 et 2 de la première section du titre Ier, seron... « Les notaires ou tabellions royaux qui, à l'époque de cet établissement, se trouveront en exercice, soit en vertu de provisions, soit en vertu de commissions émanées du sceau, et tous les autres officiers supprimés par les articles 1 et 2 de la première section du titre Ier, seront, dans chaque département, considérés sous 3 classes :
      Locuteur: Le Chapelier
      « Pour ceux des villes de 60,000 âmes et au-dessus, à 15,000 livres. « Pour ceux des villes de 60,000 âmes et au-dessus, à 15,000 livres.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...ombre, ils seront tous admis à exercer, et ne seront point tenus de se réduire; leur réduction ne s'opé era... « Quel que soit leur nombre, ils seront tous admis à exercer, et ne seront point tenus de se réduire; leur réduction ne s'opé era que par mort ou démission.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...posé par chaque notaire public, à titre de garantie des faits de ses fonctions, un fonds de responsabilité en deniers dont le versement se fera entre les mains des receveurs do districts, qui e... « Il sera déposé par chaque notaire public, à titre de garantie des faits de ses fonctions, un fonds de responsabilité en deniers dont le versement se fera entre les mains des receveurs do districts, qui en feront aussitôt la remise au Trésor national.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...Ils prendront en conséquence la qualité de notaires publics établis pour le département de. . . à la résidence de la ville ou du bourg de...... « Ils prendront en conséquence la qualité de notaires publics établis pour le département de. . . à la résidence de la ville ou du bourg de......
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires n'en recevront aucun intérêt, mais ils seront exempts de tous droits de patentes. « Les notaires n'en recevront aucun intérêt, mais ils seront exempts de tous droits de patentes.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Pour les notaires publics de la ville de Paris, à 40,000 livres. « Pour les notaires publics de la ville de Paris, à 40,000 livres.
      Locuteur: Le Chapelier
      Les notaires royaux résidant actuellement dans les lieux où il sera établi des notaires publics, et les notaires seigneuriaux des mêmes lieux, ...
      ...n principal siège dans cette résidence, et ressortissant nûment à une cour souvera...
      Les notaires royaux résidant actuellement dans les lieux où il sera établi des notaires publics, et les notaires seigneuriaux des mêmes lieux, lorsqu'ils tenaient à une juridiction seigneuriale ayant son principal siège dans cette résidence, et ressortissant nûment à une cour souveraine;
      Locuteur: Le Chapelier
      Les notaires royaux qui résident actuellement flans les lieux où il ne sera pas établi de notaires publics; Les notaires royaux qui résident actuellement flans les lieux où il ne sera pas établi de notaires publics;
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires de la première classe seront admis de préférence à se faire recevoir notairi s publics dans les lijux où ils résident; mais ils ne pour... « Les notaires de la première classe seront admis de préférence à se faire recevoir notairi s publics dans les lijux où ils résident; mais ils ne pourront, dans aucun cas, opter pour une autre résidence.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Ge fonds de responsabilité demeure dès à présent fi... « Ge fonds de responsabilité demeure dès à présent fixé, savoir :
      Locuteur: Le Chapelier
      « Pour ceux des villes de 40,000 à 60,000 âmes, à 8,000 livres. « Pour ceux des villes de 40,000 à 60,000 âmes, à 8,000 livres.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Pour ceux des villes de 20,000 à 40,000 âmts, à 4,000 livres. « Pour ceux des villes de 20,000 à 40,000 âmts, à 4,000 livres.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Pour ceux des villes de 10,000 à 20,000 âmes, à 3,000 livres. « Pour ceux des villes de 10,000 à 20,000 âmes, à 3,000 livres.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les actes des notaires publics seront exécutoires dans tout le royaume, nonobstant l'inscription du fa... « Les actes des notaires publics seront exécutoires dans tout le royaume, nonobstant l'inscription du faux, jusqu'à jugement définitif.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...e, par cette autre formule: Mandons que les présentes soient mises à exécution par ... E' elles seront terminées, immédiatement avant la date, par cette autre formule: Mandons que les présentes soient mises à exécution par qui il appartiendra.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Pour toutes les autres villes, bourgs ou villages, à 2,... « Pour toutes les autres villes, bourgs ou villages, à 2,000 livres.
      Locuteur: Le Chapelier
      « 3° Les notaires seigneuriaux autres que ceux d... « 3° Les notaires seigneuriaux autres que ceux désignés dans la première classe.

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 541
      Locuteur: Le Chapelier
      « Dans le mois après cette publication, les notaires de la seconde et de la troisième classe qui voudront occuper des places de notaires'publics, seront tenus d'adress... « Dans le mois après cette publication, les notaires de la seconde et de la troisième classe qui voudront occuper des places de notaires'publics, seront tenus d'adresser au procureur général syndic du département leurs déclarations portant désigna...
      Locuteur: Le Chapelier
      « Immédiatement après le premier placement et les placements successifs, le tableau nominatif des notaires publics attachés à chaque résidence, sera envoyé par le procureur général syndic au commissaire du roi près le tribunal dans l'arrondissement duquel sera le chef-lieu de résidence de ces notaires publics. « Immédiatement après le premier placement et les placements successifs, le tableau nominatif des notaires publics attachés à chaque résidence, sera envoyé par le procureur général syndic au commissaire du roi près le tribunal dans l'arrondissement duquel sera le chef-lieu de résidence de ces notaires publics.
      Locuteur: Le Chapelier
      « D ins le délai de 2 mois, à compter du jour de la réquisition qui en sera faite à chacun d'eux parle commissaire du roi, les officiers inscrits sur le tableau seront tenus d'effectuer le dépôt de leurs fonds de responsabilité, de se retirer par devers le roi à l'effet d'obtenir une commission, et de se présenter au tribunal pour y être reçu en qualité de notaires publics. « D ins le délai de 2 mois, à compter du jour de la réquisition qui en sera faite à chacun d'eux parle commissaire du roi, les officiers inscrits sur le tableau seront tenus d'effectuer le dépôt de leurs fonds de responsabilité, de se retirer par devers le roi à l'effet d'obtenir une commission, et de se présenter au tribunal pour y être reçu en qualité de notaires publics.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Sur la représentation de cette commission, ils seront admis devant le tribunal, t our consigner au bas du procès-verbal qui sera dressé à cet eftet, les signatures et paraphes dont ils entendent se servir dans l'exercice de leurs fonctions, et prêter le serment prescrit par l'article dernier ... « Sur la représentation de cette commission, ils seront admis devant le tribunal, t our consigner au bas du procès-verbal qui sera dressé à cet eftet, les signatures et paraphes dont ils entendent se servir dans l'exercice de leurs fonctions, et prêter le serment prescrit par l'article dernier du titre IV.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...r lesdits notaires d'avoir rempli, dans le délai de deux mois, les formalités prescrites par les articles 14 et 15, leurs places seront réputées vacantes; et, sur l'avis qui en sera donné au directoire du département par le commissaire du roi, il sera pourvu à le... « Faute par lesdits notaires d'avoir rempli, dans le délai de deux mois, les formalités prescrites par les articles 14 et 15, leurs places seront réputées vacantes; et, sur l'avis qui en sera donné au directoire du département par le commissaire du roi, il sera pourvu à leur remplacement.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Lorsque tous les notaires de la seconde classe et de la troisième classe inscrits pour deven...
      ...cés, ou lorsque, n'ayant pu l'être dans les résidences qu'ils auront désignées, ils n'auront pas fait de désignation nouvelle, s'il y a encore des places vacantes, il y sera pourvu suivant les formes qui vont être établies par le titre IV de ce décret.
      « Lorsque tous les notaires de la seconde classe et de la troisième classe inscrits pour devenir notaires publics, seront placés, ou lorsque, n'ayant pu l'être dans les résidences qu'ils auront désignées, ils n'auront pas fait de désignation nouvelle, s'il y a encore des places vacantes, il y sera pourvu suivant les formes qui vont être établies par le titre IV de ce décret.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Et à l'égard des notaires admis dans le placement, maisqui se trouveraient déchus aux termes de l'article 17, ils seront tenus pareillement, et sous les mêmes peines, de cesser leurs fonctions hui-taiue après l'injonction qui leur en sera faite par le commissaire du roi. « Et à l'égard des notaires admis dans le placement, maisqui se trouveraient déchus aux termes de l'article 17, ils seront tenus pareillement, et sous les mêmes peines, de cesser leurs fonctions hui-taiue après l'injonction qui leur en sera faite par le commissaire du roi.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Et à l'égard des villes où il existe plusi...
      ...oi sera fait au commissaire du roi près de celui desdits tribunaux dans le ressort duquel la maison municipale se ...
      « Et à l'égard des villes où il existe plusieurs tribunaux judiciaires, cet envoi sera fait au commissaire du roi près de celui desdits tribunaux dans le ressort duquel la maison municipale se trouve située.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...Il sera remis à chacun d'eux un extrait de ce procès-verbal, lequel extrait leur servira d'institution et réception; et de ce jour seulement, ils prendront la qualité de notaires publics, et auront le droit d exercer dans tout le département. «Il sera remis à chacun d'eux un extrait de ce procès-verbal, lequel extrait leur servira d'institution et réception; et de ce jour seulement, ils prendront la qualité de notaires publics, et auront le droit d exercer dans tout le département.
      Locuteur: Le Chapelier
      Les notaires de la seconde classe et ceux de la troisième pourront se présenter pour remplir les places de notaires publics vacantes dans les diverses résidences du département, en ... Les notaires de la seconde classe et ceux de la troisième pourront se présenter pour remplir les places de notaires publics vacantes dans les diverses résidences du département, en désignant la résidence à laquelle ils demanderont à être attachés.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires qui n'auront pu être placés da...
      ...il y aurait encore des places vacantes, et ainsi de suite jusqu'à ce que toutes les résidences du département soient complètes, et les mêmes règles de préférence et d'ancienneté seront observées dans ce c...
      « Les notaires qui n'auront pu être placés dans la résidence par eux désignée pourront en indiquer une autre dans laquelle il y aurait encore des places vacantes, et ainsi de suite jusqu'à ce que toutes les résidences du département soient complètes, et les mêmes règles de préférence et d'ancienneté seront observées dans ce cas, comme dans ceux ci-dessus spécifiés.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Cet état sera publié et affiché sans délai, à la diligence desdits commissaires du roi, tant dans les nouvelles que dans les anciennes résidences de notaires de leur arrondissement respectif ; et huitaine après cette publication, tous les anciens notaires non placés seront tenus de cesser l'exercice de leurs fonctions, à peine de faux et de nullité. « Cet état sera publié et affiché sans délai, à la diligence desdits commissaires du roi, tant dans les nouvelles que dans les anciennes résidences de notaires de leur arrondissement respectif ; et huitaine après cette publication, tous les anciens notaires non placés seront tenus de cesser l'exercice de leurs fonctions, à peine de faux et de nullité.
      Locuteur: Le Chapelier
      ... refusée en justifiant par eux du dépôt de leur fonds de responsabilité, et elle rappellera, au surplus, la date de leur ancienne réception. « La commission du roi ne pourra leur être refusée en justifiant par eux du dépôt de leur fonds de responsabilité, et elle rappellera, au surplus, la date de leur ancienne réception.
      Locuteur: Le Chapelier
      « En conséquence, après le premier placement qui aura été fait en conformité des articles 3 et4, le directoire du département fera publier et afficher dans sou arrondissement le tableau des places vacantes, soit dans les résidences nouvellement créées, soit dans les résidences conservées, etle nombre des notaires ne sera pas complet... « En conséquence, après le premier placement qui aura été fait en conformité des articles 3 et4, le directoire du département fera publier et afficher dans sou arrondissement le tableau des places vacantes, soit dans les résidences nouvellement créées, soit dans les résidences conservées, etle nombre des notaires ne sera pas complet.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Seront d'abord préférés les notaires de la seconde classe; ensuite, parmi les notaires de la troisième, seront préférés ceux qui demeuraient dans le lieu où une résidence de notaires publics aura été établie. « Seront d'abord préférés les notaires de la seconde classe; ensuite, parmi les notaires de la troisième, seront préférés ceux qui demeuraient dans le lieu où une résidence de notaires publics aura été établie.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires ainsi appelés par degrés à occuper des places de notaires publics, seront admis, suivant l'ancienneté de leur exercice, jusqu'à ce que le nombre fixé soit rempli. « Les notaires ainsi appelés par degrés à occuper des places de notaires publics, seront admis, suivant l'ancienneté de leur exercice, jusqu'à ce que le nombre fixé soit rempli.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Ceux qui, dans le délai d'un mois, n'auront pas fait leur...
      ...ront censés avoir renoncé à leur droit, et ne pourront plus se faire inscrire pour les places vacantes.
      « Ceux qui, dans le délai d'un mois, n'auront pas fait leur déclaration, seront censés avoir renoncé à leur droit, et ne pourront plus se faire inscrire pour les places vacantes.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...ture du placement des notaires publics, le directoire enverra aux commissaires du roi auprès des divers tribunaux de son ressort, un état nominatif des anci...
      ...ause, ne se trouveront pas compris dans le nouvel établissement.
      « Dans chaque département, après la clôture du placement des notaires publics, le directoire enverra aux commissaires du roi auprès des divers tribunaux de son ressort, un état nominatif des anciens notaires royaux ou autres qui, par refus formel, par défaut d'acceptation, ou par toute autre cause, ne se trouveront pas compris dans le nouvel établissement.
      Locuteur: Le Chapelier
      acceptants sera dressé suivant l'ordre de leur ancienne réception en qualité de notaires. acceptants sera dressé suivant l'ordre de leur ancienne réception en qualité de notaires.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Si, au contraire, en certains lieux, le nombre des acceptations se trouve insuf... « Si, au contraire, en certains lieux, le nombre des acceptations se trouve insuffisant, il sera complété ainsi qu'il suit.

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 542
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les minutes dépendant c|es offices des notaires royaux, et autres supprimées ^ar le titre premier de ce décret, seront misçs en la garde des...
      ...§ la régence la Rlg>8 prochaine du lieu lepr dép$ actuel-
      « Les minutes dépendant c|es offices des notaires royaux, et autres supprimées ^ar le titre premier de ce décret, seront misçs en la garde des notaires publics établis lan§ la régence la Rlg>8 prochaine du lieu lepr dép$ actuel-
      Locuteur: Le Chapelier
      « En conséquence, les minutes actuellement conservées dans te...
      ... public^ ne pourront qu être déplacées, et celles qui se trouveront partout ailleu;§ seront portées dans le plus prochain chei t. lieu de résidence des not^irçs publics, eh suiv...
      « En conséquence, les minutes actuellement conservées dans tes lieux où il sera établi des hotaires public^ ne pourront qu être déplacées, et celles qui se trouveront partout ailleu;§ seront portées dans le plus prochain chei t. lieu de résidence des not^irçs publics, eh suivant A cet égard la çlémarcatioq par ç^pton.
      Locuteur: Le Chapelier
      « A cet effet, aprèsque ledirectoire de l'administration du département apra fait publier le tàplean des notaires publics de chaque résidence, directoire de l'administration au distriçt dr$3: sera...
      ...ême, soit des lieux circonvoisins, dont les minutes doivent être remises auxdits notaires publics, et adressera cet état au commissaire du ro...
      « A cet effet, aprèsque ledirectoire de l'administration du département apra fait publier le tàplean des notaires publics de chaque résidence, directoire de l'administration au distriçt dr$3: sera 1 état des anciens offices, soit du.lieu même, soit des lieux circonvoisins, dont les minutes doivent être remises auxdits notaires publics, et adressera cet état au commissaire du roi du tri-buqal
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires qui auront cessé d'exercer^ ou...
      ...urront, dans un mois, à compte? du jour de la notification qui leur en §era"fai(e par le commissaire du roi, remettre lesdites m...
      ...taires publics qu'ils jugeront à propos de choisir parmi «eu-x établis dans le cbef-lieu de résidjence pù les minutes devront être apportées, et faire sur lis recouvrements telles conv...
      « Les notaires qui auront cessé d'exercer^ ou qui auront été placés dans une autre résidence que celle oti leurs inimités doivent être déposées^ ainsi que tes héritiers" des anciens titulaires ^é-cédés, pourront, dans un mois, à compte? du jour de la notification qui leur en §era"fai(e par le commissaire du roi, remettre lesdites minutes à celui des notaires publics qu'ils jugeront à propos de choisir parmi «eu-x établis dans le cbef-lieu de résidjence pù les minutes devront être apportées, et faire sur lis recouvrements telles conventions que b?;n leur semblera.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...Deux mois au plus après la distribution de ces corps de minutes anciennes, les notaires publics qui en auront reçu le dépôt, seront tenus d'en faire la déclaration» au greffe du tribunal dans le, ressort duquel leur résidence se trouvera située, et d'indiquer eh même temps ïe nom des divers notaires de qui lesditeé minutes proviennent. ' ' : « Deux mois au plus après la distribution de ces corps de minutes anciennes, les notaires publics qui en auront reçu le dépôt, seront tenus d'en faire la déclaration» au greffe du tribunal dans le, ressort duquel leur résidence se trouvera située, et d'indiquer eh même temps ïe nom des divers notaires de qui lesditeé minutes proviennent. ' ' :
      Locuteur: Le Chapelier
      « Au premier cas, les minutes et répertoires, ainsi que l'ét%t de§ recouvrements, seront rêmi§, après nqu...
      ...e, qui offrira Çf f e charger du tout., et d'effectuer les recouvrements ; et à
      « Au premier cas, les minutes et répertoires, ainsi que l'ét%t de§ recouvrements, seront rêmi§, après nquvelle vérification, à celui des notaires publics dp ia résidence, qui offrira Çf f e charger du tout., et d'effectuer les recouvrements ; et à
      Locuteur: Le Chapelier
      ... des actes dépendant d'un naême'office, et fés çorp>s complets seront ensuite distribués an par Im avec les répertoires, entre leéf notaires publics de la résidence, en commençant f)àr re plus ancien, et continuant jusqu'à l'entière distributi... « Ces minutes seropjt d'abord classées en corps distincts, formés par la réunion des actes dépendant d'un naême'office, et fés çorp>s complets seront ensuite distribués an par Im avec les répertoires, entre leéf notaires publics de la résidence, en commençant f)àr re plus ancien, et continuant jusqu'à l'entière distribution.-
      Locuteur: Le Chapelier
      De la conservation et du dépôt de» minutes d'actes des notaires. De la conservation et du dépôt de» minutes d'actes des notaires.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Mais, à défaut de remise dans, le cours de ge délai, les possesseurs de ces minutes seront, tenus de les déposer inclinent, ^veç les répertoires, entre les mains du plus ancien notaire public de catie résidence, lequel s/en chargera p... « Mais, à défaut de remise dans, le cours de ge délai, les possesseurs de ces minutes seront, tenus de les déposer inclinent, ^veç les répertoires, entre les mains du plus ancien notaire public de catie résidence, lequel s/en chargera prqyispiEe-ment sur son récépi^C^Pir^ rec^lemeuVe^ vérification.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Lorsqu'au contraire les anciens possesseurs auront déclaré vouloir céder les recouvrements, la possession des minute...
      ...xdits recouvrements, sur enchère, entre les notaires publics de la résidence, par-devant le maire ou premier officier municipal.
      « Lorsqu'au contraire les anciens possesseurs auront déclaré vouloir céder les recouvrements, la possession des minutes sera adjugée, eu égard auxdits recouvrements, sur enchère, entre les notaires publics de la résidence, par-devant le maire ou premier officier municipal.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Et néanmoins, si le prix dç ta derpièye enchère est au-dessous des trois quarts du total des recouvrements, les possesseurs auront la faculté d'empêche...
      ...uvrements soit faite poq? leur compte ; et dans ce cas on suivra les règle prescrites par l'article 7 du pré...
      « Et néanmoins, si le prix dç ta derpièye enchère est au-dessous des trois quarts du total des recouvrements, les possesseurs auront la faculté d'empêcher l'adjudication, en demandant que la perception desdits recouvrements soit faite poq? leur compte ; et dans ce cas on suivra les règle prescrites par l'article 7 du présent titre.
      Locuteur: Le Chapelier
      ... Celles qui peuvent existe^ encore dans les greffes des ci-devant justices seigneur...
      ... incessamment aux greffes des tribunaux de districts dans le ressort desquels elles sont actuellemen...
      « Celles qui peuvent existe^ encore dans les greffes des ci-devant justices seigneurîilést iè-ront, à la diligence des commissaires du roi, remises incessamment aux greffes des tribunaux de districts dans le ressort desquels elles sont actuellement en. dépôt.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...es seront roîmédfHitement envoyées dans le lieu de ce dépôf ppur v être réunies. ...s qui se trouveront faire partie d'un corps déposé dans Une autre résidence, elles seront roîmédfHitement envoyées dans le lieu de ce dépôf ppur v être réunies.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les minutes d'actes de notaires qui se trouveront contenues dans les burejiux de tabellion nage ou autres dépôts publics... « Les minutes d'actes de notaires qui se trouveront contenues dans les burejiux de tabellion nage ou autres dépôts publics établis en Certains lieux, y seroqt provisoirémeni, Conservées.
      Locuteur: Le Chapelier
      « A l'égard des minutes existant dans les archives des ci-devant seigneurs,, oq entre les mains d,e foutes autres personnes privées, eHes sèmoi requises avec les répertoires, s'il s'en trbuve, au plus ...
      ...possesseurs actuels; lesquels, à raison de cette remise, ne pouirrtfùt exiger aucu...
      « A l'égard des minutes existant dans les archives des ci-devant seigneurs,, oq entre les mains d,e foutes autres personnes privées, eHes sèmoi requises avec les répertoires, s'il s'en trbuve, au plus ancieji notaire" public aé la Résidence voisine, huitaine après la somhtafion qui en sera par lui faite aux possesseurs actuels; lesquels, à raison de cette remise, ne pouirrtfùt exiger aucun remboursement m'judei^nité.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Lors de la démission ou du décès des notaire^ p...
      ...ïâcpm'ènt desquels il n*y aura pas lieu de pourvoir, les démettants ou les
      « Lors de la démission ou du décès des notaire^ publics au reràpïâcpm'ènt desquels il n*y aura pas lieu de pourvoir, les démettants ou les
      Locuteur: Le Chapelier
      ...iresur l^sditesminuies,e't^e-ront tenus de déclarer par écrit s'ils veulent que le... « Us remettront en ^têmp temps un éÇat des recouvrements à fairesur l^sditesminuies,e't^e-ront tenus de déclarer par écrit s'ils veulent que lesdits recouvrements soient faits pour leur compte, ou s'ils préfèrent en céder l...
      Locuteur: Le Chapelier
      défaut, oit ep ca^ de concurrence, la remise en sera faîte' p... défaut, oit ep ca^ de concurrence, la remise en sera faîte' par % voi,é du sorti
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires royaux autres, deyenu§ notaires publics dans le lieu ou leurs mipu&s devront rester ou être rapportées, en conserveront exclusivement le dépôt. « Les notaires royaux autres, deyenu§ notaires publics dans le lieu ou leurs mipu&s devront rester ou être rapportées, en conserveront exclusivement le dépôt.
      Locuteur: Le Chapelier
      * « Les gardiens 4estfiljes minutes pourront en... * « Les gardiens 4estfiljes minutes pourront en déliyrer qes expéditions^ en se conformant aux ordoniances. '
      Locuteur: Le Chapelier
      f Ils dresseront en ontrç, dans les & mois du dépôt, un répertoire exact de... f Ils dresseront en ontrç, dans les & mois du dépôt, un répertoire exact defsdrtes minutés, s'il n'en existait pas, lors cfè l5f di^tfrBi^tipiiT'

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 543
      Locuteur: Le Chapelier
      « Dans le mois qui précédera 1e concours, « lequel, après eelai du 1M mars prochain », se fera toujours le 1er septembre, sans avoir besoin d'être annoncé ni proclamé, et sans que, sous aucun prétexte, il puiss...
      ...re du roi, désigné pour l'un des juges, les titres et certificats servant à constatée les qualités et conditions ci-dessus requises, les clercs rapporteront en outra avec les certificats d'études, qui leur auront été délivrés par les divers officiers chez lesquels ils les auront faites, «tes attestations de leur9 vie et mœurs, signées par lesdits officiers et dûment légalisées.
      « Dans le mois qui précédera 1e concours, « lequel, après eelai du 1M mars prochain », se fera toujours le 1er septembre, sans avoir besoin d'être annoncé ni proclamé, et sans que, sous aucun prétexte, il puisse être retardé ou n'avoir pas lieu, tous ceux qui désireront être admis audit concours, remettront àtfcommissaire du roi, désigné pour l'un des juges, les titres et certificats servant à constatée les qualités et conditions ci-dessus requises, les clercs rapporteront en outra avec les certificats d'études, qui leur auront été délivrés par les divers officiers chez lesquels ils les auront faites, «tes attestations de leur9 vie et mœurs, signées par lesdits officiers et dûment légalisées.
      Locuteur: Le Chapelier
      héritiers de^ décédés auront la faculté de remettre îèurrs minutes à l'un des notâmes, publics ta résidence, et de s'arranger popr les recpqvré-ments dans le délai d'un mois, à compter delà Rémission ou du décès: et après ce délai le commissaire du roi auprès du tribunal poursuivra la rçrpis^e des minutes entre les mains, du plus ancien des notaires publ...
      ...J leur dépôt, ainsi qu'il a été dit par les articles 6, 7 èt 8 suivants.
      héritiers de^ décédés auront la faculté de remettre îèurrs minutes à l'un des notâmes, publics ta résidence, et de s'arranger popr les recpqvré-ments dans le délai d'un mois, à compter delà Rémission ou du décès: et après ce délai le commissaire du roi auprès du tribunal poursuivra la rçrpis^e des minutes entre les mains, du plus ancien des notaires publics, pour- êtrq procédé J leur dépôt, ainsi qu'il a été dit par les articles 6, 7 èt 8 suivants.
      Locuteur: Le Chapelier
      ~~ « Les juges du concours seront au nombre de 9, savoir : 2 membres du tribunal établi dains le lieu où se fera le concours, le commissaire du roi près le même tribunal, 2 membres du directoire du département, le procureur général syndic, et 3 notaires pubîics de la ville, pris par ordrq d'ancienneté, à tour de çôle. ~~ « Les juges du concours seront au nombre de 9, savoir : 2 membres du tribunal établi dains le lieu où se fera le concours, le commissaire du roi près le même tribunal, 2 membres du directoire du département, le procureur général syndic, et 3 notaires pubîics de la ville, pris par ordrq d'ancienneté, à tour de çôle.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...« sans « interruption, Ravoir : pendant les 4 pre-: * mières, spit daps les étvtqes d$s ci-devant pro-. « cureurs ou des avoués* soit qaus les éludes de « notaires », en quelque lieu du royaume que ce soit; mais nécessairement pendant les 4 dernières, en qualité de clerc de notaire dans l'étendue du département où le concours aura lieu, et y être actuellement employé en cette qu... « 3° Avoir travaillé pendant » années, « sans « interruption, Ravoir : pendant les 4 pre-: * mières, spit daps les étvtqes d$s ci-devant pro-. « cureurs ou des avoués* soit qaus les éludes de « notaires », en quelque lieu du royaume que ce soit; mais nécessairement pendant les 4 dernières, en qualité de clerc de notaire dans l'étendue du département où le concours aura lieu, et y être actuellement employé en cette qualité.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les ci-devant notaires royaux qui, après avoir fait les déclarations prescrites par le titra II, n'auront pu être employés lor...
      ...ssement, secont dispensés dit concours; et ils pourront, sur leuu demande, être inscrits au premier ordre, et es suivant entre eux le rang de leur réception, sur te premier tableau ...
      « Les ci-devant notaires royaux qui, après avoir fait les déclarations prescrites par le titra II, n'auront pu être employés lors du prochain établissement, secont dispensés dit concours; et ils pourront, sur leuu demande, être inscrits au premier ordre, et es suivant entre eux le rang de leur réception, sur te premier tableau des candidats qui sera dressé.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...gatoire fart ' $ chacun séparément, sur les principes de fa (mshmtrou, tçà fonctions et les devoirs, des niparçes. publics, et dans' la rédactfotï d'un actq dont 7e programme sera donné par le! juges» et rempli, $ans déplacer, par les aspirants. ...t ces conditions seront çeuls ad(pis â' Texatfen : fy cppsîfter^ dans un interrogatoire fart ' $ chacun séparément, sur les principes de fa (mshmtrou, tçà fonctions et les devoirs, des niparçes. publics, et dans' la rédactfotï d'un actq dont 7e programme sera donné par le! juges» et rempli, $ans déplacer, par les aspirants.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...valuation des recouvrements sera f^itje de gré à gré, s'il est possible, sinon p^r...
      ... choisis dq part el {^autre parpoi ceux de fa résidence du notaire demettant ou déçéaé, et à leur défaut parmi ceux de la résidence la plus voisine ; lesquels appréciateurs, en cas de diversité d'avis, prendront un autre notaire de la résidence pour les départager.
      c L'évaluation des recouvrements sera f^itje de gré à gré, s'il est possible, sinon p^r deux po,-taires choisis dq part el {^autre parpoi ceux de fa résidence du notaire demettant ou déçéaé, et à leur défaut parmi ceux de la résidence la plus voisine ; lesquels appréciateurs, en cas de diversité d'avis, prendront un autre notaire de la résidence pour les départager.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les jugea et tes hommes de loi remplissant « tes deux premières conditions et exerçant de- puis 5 ans, dont 3 ans au moins dans l... « Les jugea et tes hommes de loi remplissant « tes deux premières conditions et exerçant de- puis 5 ans, dont 3 ans au moins dans l'étendue « du département, seront pareillement ad mis au « concours. »
      Locuteur: Le Chapelier
      ...ront fait aucune déclaration, aiusi que les notaires ci-devant seigneuriaux, qui n'...
      ...is à concourir sur la seule ènoncialio» et justification de leur ancienne qualité.
      « Mais ceux desdits polaires royaux qui n'auront fait aucune déclaration, aiusi que les notaires ci-devant seigneuriaux, qui n'auraient pus été placés, soit qu'ils aient, ou non, demandé à l'être, seront simplement adonis à concourir sur la seule ènoncialio» et justification de leur ancienne qualité.
      Locuteur: Le Chapelier
      Nouvelle ferme de nomination et d'institution des notaires publies. Nouvelle ferme de nomination et d'institution des notaires publies.
      Locuteur: Le Chapelier
      « A compter du 1er janvier 1793, les notaires publics seront tenus de dçpqser, dans les deux premiers mo^s de chaque année, au greffe du tribunal de leur immatriculation, un double, par eu...
      ...ire des actes, qu'ils auront reçus dans le cours de l'année précédente, peine de 10Q livres d'amende par chà^e mois de retard.
      « A compter du 1er janvier 1793, les notaires publics seront tenus de dçpqser, dans les deux premiers mo^s de chaque année, au greffe du tribunal de leur immatriculation, un double, par eux certifié, dp répertoire des actes, qu'ils auront reçus dans le cours de l'année précédente, peine de 10Q livres d'amende par chà^e mois de retard.
      Locuteur: Le Chapelier
      « ies places de notaires publias ne, pourront être occu...
      ...cours public, qui aura lieu à cet effet le 1er septembre de chaque. année, dans les villes chefs-lieux de département.
      « ies places de notaires publias ne, pourront être occupées à l'avenir que par des sujets'antérieurement désignés dans un concours public, qui aura lieu à cet effet le 1er septembre de chaque. année, dans les villes chefs-lieux de département.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Dans les villes où il se trouyeça, plusieurs tribunaux, les deux juges et les commissaires- du roi seront pris alternativement dans^hacqh d'eux, en commençant par le numéro premier pour le premier, concours. « Dans les villes où il se trouyeça, plusieurs tribunaux, les deux juges et les commissaires- du roi seront pris alternativement dans^hacqh d'eux, en commençant par le numéro premier pour le premier, concours.
      Locuteur: Le Chapelier
      « A l'avenir, dans tous les cas pù il y aura lieu au remplacement d'un notaire public,, par démission où par décès, les minutes passeront^ sou successeur, et la remisa lui en se/a faite, sauf à lui... « A l'avenir, dans tous les cas pù il y aura lieu au remplacement d'un notaire public,, par démission où par décès, les minutes passeront^ sou successeur, et la remisa lui en se/a faite, sauf à lui tenir compte des recouvrements-
      Locuteur: Le Chapelier
      ... reconnus capables seront déclarés, par les juges de l'examen, ha- « Ceux qui seront ainsi reconnus capables seront déclarés, par les juges de l'examen, ha-
      Locuteur: Le Chapelier
      «t 2° Etre âgé de 25 ans accomplis; «t 2° Etre âgé de 25 ans accomplis;
      Locuteur: Le Chapelier
      ...ujets sera jugée à, la majorité absolue de% voix. « La capacité, des sujets sera jugée à, la majorité absolue de% voix.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Le premier concours se fera extraordinaire-ment le 1er mars prochain. « Le premier concours se fera extraordinaire-ment le 1er mars prochain.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les juges qui procéderont à l'examen, commenceront par vérifier les titres des sujets qui se présenteront, pour savoir s'ils remplissent les conditions requises. « Les juges qui procéderont à l'examen, commenceront par vérifier les titres des sujets qui se présenteront, pour savoir s'ils remplissent les conditions requises.

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 544
      Locuteur: Le Chapelier
      « Sur le prix moyen, il sera retranché aux divers titulaires, tant pour les recouvrements et m ubles d'études, confondus dans I> urs acquisitions, qu'à cause de leur temps d'exercice, savoir : un tiers aux titulaires de la première classe, un sixième aux titulaires de la seconde classe, et un douzième aux titulaires de la troisième classe, excepté toutefois ceux reçus depuis le 1er janvier 1785, lesquels ne supporter... « Sur le prix moyen, il sera retranché aux divers titulaires, tant pour les recouvrements et m ubles d'études, confondus dans I> urs acquisitions, qu'à cause de leur temps d'exercice, savoir : un tiers aux titulaires de la première classe, un sixième aux titulaires de la seconde classe, et un douzième aux titulaires de la troisième classe, excepté toutefois ceux reçus depuis le 1er janvier 1785, lesquels ne supporteront aucune déduction.
      Locuteur: Le Chapelier
      biles à remplir les fonctions de notaires publics, et inscrits aussitôt sur un tableau, suivant le nombre de voix qu'ils auront eues pour leur admission : en cas d'égalité de suffrages pour deux ou plusieurs aspirants, ils seront inscrits sur le tableau, à raison de leur temps d'étude ou d'exercice; en cas d'égalité de temps, à raison de leur âge. biles à remplir les fonctions de notaires publics, et inscrits aussitôt sur un tableau, suivant le nombre de voix qu'ils auront eues pour leur admission : en cas d'égalité de suffrages pour deux ou plusieurs aspirants, ils seront inscrits sur le tableau, à raison de leur temps d'étude ou d'exercice; en cas d'égalité de temps, à raison de leur âge.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...Ce tableau sera continué, chaque année, de la même manière; il restera affiché dans la pri' cipale salle de l'administration du département, et sera envoyé, par le procureur général syndic, à tous les tribunaux du ressort, pour y être parei... « Ce tableau sera continué, chaque année, de la même manière; il restera affiché dans la pri' cipale salle de l'administration du département, et sera envoyé, par le procureur général syndic, à tous les tribunaux du ressort, pour y être pareillement affiché.
      Locuteur: Le Chapelier
      * Jusqu'à leur placement effectif, les sujets ainsi élus continueront sans interruption, dans le département, savoir: les clercs, leurs études chez les notaires; et les autres, leurs fonctions de juges ou d'hommes de loi. * Jusqu'à leur placement effectif, les sujets ainsi élus continueront sans interruption, dans le département, savoir: les clercs, leurs études chez les notaires; et les autres, leurs fonctions de juges ou d'hommes de loi.
      Locuteur: Le Chapelier
      « En cas de décès ou de démission, les sujets inscrits sur le tableau des admis, auront droit à la place vacante, suivant la priorité de leur rang et date d'inscription. « En cas de décès ou de démission, les sujets inscrits sur le tableau des admis, auront droit à la place vacante, suivant la priorité de leur rang et date d'inscription.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Néanmoins les juges et les hommes de loi ne « pourront prétendre aux places vacantes dans « les résidences qui entraîneront un fonds de res-« ponsabilité de 15,000 livres au-dessus, qu'au-« tant q...
      ...clerc desdites « résidences inscrit sur le tableau. »
      « Néanmoins les juges et les hommes de loi ne « pourront prétendre aux places vacantes dans « les résidences qui entraîneront un fonds de res-« ponsabilité de 15,000 livres au-dessus, qu'au-« tant qu'il ne se trouvera aucun clerc desdites « résidences inscrit sur le tableau. »
      Locuteur: Le Chapelier
      cription au tableau, de sa nomination et de la commission du roi, il sera admis à prêter le serment à l'audience publique, en rapportant aussi préalablement un certificat de sa continuation d'exercice ou d'étude depuis son inscription au tableau, et de ses vie et mœbrs; leq el certificat sera do^né, pour les juges et hommes de loi, par le président du tribunal da's lequel ils auront exercé leurs fonctions; et pour les clercs, par les noîaires chez lesquels ils auront trava... cription au tableau, de sa nomination et de la commission du roi, il sera admis à prêter le serment à l'audience publique, en rapportant aussi préalablement un certificat de sa continuation d'exercice ou d'étude depuis son inscription au tableau, et de ses vie et mœbrs; leq el certificat sera do^né, pour les juges et hommes de loi, par le président du tribunal da's lequel ils auront exercé leurs fonctions; et pour les clercs, par les noîaires chez lesquels ils auront travaillé.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Dans le procès-verbal de ladite prestation de serment, le notaire public reçu consignera les signatures et paraphes dont il entend se servir dans l'exercice de ses fonctions, et il ne pourra en employer d'autres, à peine de faux. « Dans le procès-verbal de ladite prestation de serment, le notaire public reçu consignera les signatures et paraphes dont il entend se servir dans l'exercice de ses fonctions, et il ne pourra en employer d'autres, à peine de faux.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Attendu que l'évaluation des offices de notaires au ci-devant Châtelet de Paris, faite en exécution de l'édit de 1771, est dans une disproportion immense avec la valeur effective desdits offices et aecessoires, et que beaucoup de titulaires sont dans l'impossibilité de constater par pièces authentiques le montant de leurs acquisitions, il sera établi, pour le remboursement desdits notaires, un prix commun sur le prix des acquisitio s faites par les 70 derniers pourvus, tel qu'il se trouvera établi par traités, quittances et autres actes authentiques. « Attendu que l'évaluation des offices de notaires au ci-devant Châtelet de Paris, faite en exécution de l'édit de 1771, est dans une disproportion immense avec la valeur effective desdits offices et aecessoires, et que beaucoup de titulaires sont dans l'impossibilité de constater par pièces authentiques le montant de leurs acquisitions, il sera établi, pour le remboursement desdits notaires, un prix commun sur le prix des acquisitio s faites par les 70 derniers pourvus, tel qu'il se trouvera établi par traités, quittances et autres actes authentiques.
      Locuteur: Le Chapelier
      « En conséquence, lorsqu'une place de notaire public deviendra vacante, la municipalité de la résidence en donnera avis au directoire nu département, lequel sera tenu de faire aussitôt annoncer cette vacance par proclamation et affiches dans tout son ressort, avec ré...
      ...rits, d'envoyer lei r acceptation, dans le délai de 15 jours, au procureur général syndic.
      « En conséquence, lorsqu'une place de notaire public deviendra vacante, la municipalité de la résidence en donnera avis au directoire nu département, lequel sera tenu de faire aussitôt annoncer cette vacance par proclamation et affiches dans tout son ressort, avec réquisition aux sujets inscrits, d'envoyer lei r acceptation, dans le délai de 15 jours, au procureur général syndic.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...ra la place vacante au premier par rang et date d'inscription de ceux qui, ayant droit de la requérir, auront donné leur acceptation; et ceux qui les précédaient dans l'ordre, mais qui se seront trouvés en retard de fournir ladite acceptation, ne pourront... « Après ledit délai, la direction conférera la place vacante au premier par rang et date d'inscription de ceux qui, ayant droit de la requérir, auront donné leur acceptation; et ceux qui les précédaient dans l'ordre, mais qui se seront trouvés en retard de fournir ladite acceptation, ne pourront être admis à réclamation pour cette fois, sans néanmoins préjudicier à leurs dr...
      Locuteur: Le Chapelier
      ...sujet nommé un extrait du procès-verbal de sa nomination; et, avec cet extrait, il se pourvoira aupr...
      ...n prédécesseur ou héritiers, du montant de son fonds de responsabilité et de ses recouvrements, ou d'arrangements, p...
      « 11 sera remis au sujet nommé un extrait du procès-verbal de sa nomination; et, avec cet extrait, il se pourvoira auprès du roi, à l'effet d'obtenir une commission, qui ne pourra lui être refusée, pou; vu qu'il justifie préalablement du remboursement par lui fait à son prédécesseur ou héritiers, du montant de son fonds de responsabilité et de ses recouvrements, ou d'arrangements, pris à ce sujet.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...onneur, d'être fidèle à la Constitution et aux lois du royaume, et de remplir mes fonctions avec exactitude et probité. « La formule du erment sera ainsi conçue : Je jure sur mon honneur, d'être fidèle à la Constitution et aux lois du royaume, et de remplir mes fonctions avec exactitude et probité.
      Locuteur: Le Chapelier
      « La masse de ces prix réunis, divisée par leur nombre, donnera le prix de chacun des 113 offices de notaires. « La masse de ces prix réunis, divisée par leur nombre, donnera le prix de chacun des 113 offices de notaires.
      Locuteur: Le Chapelier
      La troisième classe sera formée de tous ceux qui ont été reçus le 1er juillet 1781 jusqu'à présent. La troisième classe sera formée de tous ceux qui ont été reçus le 1er juillet 1781 jusqu'à présent.
      Locuteur: Le Chapelier
      « S 'r la représentation de l'extrait de son ins- « S 'r la représentation de l'extrait de son ins-
      Locuteur: Le Chapelier
      ... rès avoir obtenu la commission du roi, le sujet se présentera au tribunal dans le ressort duquel sa résidence se trouvera... « A rès avoir obtenu la commission du roi, le sujet se présentera au tribunal dans le ressort duquel sa résidence se trouvera placée.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...onde tous ceux qui ont été reçus depuis le lor juillet 1771, jusqu'au 1er juillet ... « La seconde tous ceux qui ont été reçus depuis le lor juillet 1771, jusqu'au 1er juillet 1781 exclusivement ;
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les titulaires des 113 offices seront divis... « Les titulaires des 113 offices seront divisés en 3 classes :
      Locuteur: Le Chapelier
      « Ce qui restera du prix môyen pour les divers « Ce qui restera du prix môyen pour les divers

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 545
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les dispositions de la loi décrétée dans le mois de septembre 1790,- et de l'article 24 de la loi décrétée dans le mois de décembre suivant, relativement aux frais de provisions des officiers et aux dettes des compagnies, seront exécutées, tant pour les notaires au ci-devant Chàtelet de Paris, que pour les notaires des autres départements. « Les dispositions de la loi décrétée dans le mois de septembre 1790,- et de l'article 24 de la loi décrétée dans le mois de décembre suivant, relativement aux frais de provisions des officiers et aux dettes des compagnies, seront exécutées, tant pour les notaires au ci-devant Chàtelet de Paris, que pour les notaires des autres départements.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Ceux des notaires dont le remboursement sera inférieur au fonds de responsabilité, recevront un certificat du montant de leur liquidation, ils seront tenus de compléter ledit fonds de responsabilité, un mois après, entre les mains du receveur du district de leur résidence, faute de quoi ils cesseront toutes fonctions, à peine de faux et de nullité. « Ceux des notaires dont le remboursement sera inférieur au fonds de responsabilité, recevront un certificat du montant de leur liquidation, ils seront tenus de compléter ledit fonds de responsabilité, un mois après, entre les mains du receveur du district de leur résidence, faute de quoi ils cesseront toutes fonctions, à peine de faux et de nullité.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les anciens notaires, appelés en troisième ordre à occuper, dans le prochain établissement, des places de notaires publics, et qui n'ont aucun remboursement à recevoir, seront, sous la même peine, tenus de fournir leur fonds de responsabilité, un mois après leur inscription sur le tableau des notaires publics. « Les anciens notaires, appelés en troisième ordre à occuper, dans le prochain établissement, des places de notaires publics, et qui n'ont aucun remboursement à recevoir, seront, sous la même peine, tenus de fournir leur fonds de responsabilité, un mois après leur inscription sur le tableau des notaires publics.
      Locuteur: De Phélines
      « Les régiments du Port-au-Prince, du Cap, de la Martinique, de la Guadeloupe, de l'Ile-de-France et de Bourbon, de Pondichéry ; les bataillons d'Afrique et de la Guyane, et la compagnie de Saint-Pierre-et-Miquelon, employés jusqu'ici à la garde des colonies, et réunis par le décret du mois de juillet 1791, au département de la guerre, seront licenciés. « Les régiments du Port-au-Prince, du Cap, de la Martinique, de la Guadeloupe, de l'Ile-de-France et de Bourbon, de Pondichéry ; les bataillons d'Afrique et de la Guyane, et la compagnie de Saint-Pierre-et-Miquelon, employés jusqu'ici à la garde des colonies, et réunis par le décret du mois de juillet 1791, au département de la guerre, seront licenciés.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...l sera donné aux titulaires des offices de la première classe, tant pour remboursement que pour indemnité, d'abord le montant de l'évaluation, sans aucune déduction, et ensuite le surplus du prix de leur acquisition, constaté par actes au...
      ...s recouvrements, s'il est spécifié dans le contrat ; et s'il n'est pas déterminé, la déduction sera de moitié de ce qui restera du prix total de l'acquisition, l'évaluation prélevée.
      « Il sera donné aux titulaires des offices de la première classe, tant pour remboursement que pour indemnité, d'abord le montant de l'évaluation, sans aucune déduction, et ensuite le surplus du prix de leur acquisition, constaté par actes authentiques, à la déduction du prix des recouvrements, s'il est spécifié dans le contrat ; et s'il n'est pas déterminé, la déduction sera de moitié de ce qui restera du prix total de l'acquisition, l'évaluation prélevée.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Si le contrat ne porte aucune vente de recouvrements, le prix de l'adjuisition sera remboursé en totalit...
      ...'évaluation ne soit inférieure au tiers de ce prix; auquel cas il né sera payé que le montant de l'évaluation et deux tiers du prix porté au contrat.
      « Si le contrat ne porte aucune vente de recouvrements, le prix de l'adjuisition sera remboursé en totalité, à moins que l'évaluation ne soit inférieure au tiers de ce prix; auquel cas il né sera payé que le montant de l'évaluation et deux tiers du prix porté au contrat.
      Locuteur: Le Chapelier
      titulaires assujettis à une déduction, et la totalité pour ceux qui en sont affranchis, sera payé aux titulaires de chaque classe individuellement, tant à titre de remboursement, qu'à titre d'indemnité, ...
      ...ion, soit pour leurs offices, soit pour les taxes ou finances qu'ils ont pu fournir de leurs deniers, soit enfin pour les remboursements q l'ils ont pu faire aussi de leurs deniers sur leurs emprunts collec...
      titulaires assujettis à une déduction, et la totalité pour ceux qui en sont affranchis, sera payé aux titulaires de chaque classe individuellement, tant à titre de remboursement, qu'à titre d'indemnité, sans qu'ils puissent exercer aucune autre répétition, soit pour leurs offices, soit pour les taxes ou finances qu'ils ont pu fournir de leurs deniers, soit enfin pour les remboursements q l'ils ont pu faire aussi de leurs deniers sur leurs emprunts collectifs.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les fonds de responsabilité à fournir par les notaires royaux qui deviendront notaire...
      ... compensés jusqu'à due concurrence avec les remboursements qui leur seront dus pour leurs offices et accessoires, et à ce moyen les
      « Les fonds de responsabilité à fournir par les notaires royaux qui deviendront notaires publia s, demeureront compensés jusqu'à due concurrence avec les remboursements qui leur seront dus pour leurs offices et accessoires, et à ce moyen les
      Locuteur: Le Chapelier
      privilèges et hypothèques dont les officiers pourraient être chargés, seront transférés aussi jusqu'à due concurrence sur les fonds de responsabilité, pour n'avoir lieu néanm... privilèges et hypothèques dont les officiers pourraient être chargés, seront transférés aussi jusqu'à due concurrence sur les fonds de responsabilité, pour n'avoir lieu néanmoins que subor-donnément à la garantie des fonctions desdits notaires.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...reconnaissances applicables eu payement de domaines nationaux, dans la proportion et suivant les formes réglées pour d'autres officiers par les précédents décrets, lesquels décrets le... « Il pourra, au surplus, leur être^délivré des reconnaissances applicables eu payement de domaines nationaux, dans la proportion et suivant les formes réglées pour d'autres officiers par les précédents décrets, lesquels décrets leur deviendront communs.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Tous les notaires publics seront tenus de constater au commissaire du roi du tribunal de leur résidence, qu'ils ont exécuté les dispositions contenues dans les articles 14 et 15 du présent titre. » « Tous les notaires publics seront tenus de constater au commissaire du roi du tribunal de leur résidence, qu'ils ont exécuté les dispositions contenues dans les articles 14 et 15 du présent titre. »
      Locuteur: Le Chapelier
      « Quant aux offices de notaires royaux des autres villes et départements, ils seront distingués en ... « Quant aux offices de notaires royaux des autres villes et départements, ils seront distingués en deux classes.
      Locuteur: De Phélines
      « Il sera formé en remplacement de ces régiments, bataillons et compagnies, 6 régiments d'infanterie dp... « Il sera formé en remplacement de ces régiments, bataillons et compagnies, 6 régiments d'infanterie dp ligne, dont la composition sera
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les notaires dont le remboursement s'élèvera au delà du fonds de responsabilité déterminé, ne recevront ...
      ...en déclarant s'ils se font inscrire sur le tableau des notaires publics, ou s'ils renoncent à exercer cet état. Dans le premier cas. le fonds de responsabilité leur sera retenu sur la somme qui leur reviendra ; dans le second, toute la somme leur sera rembou...
      « Les notaires dont le remboursement s'élèvera au delà du fonds de responsabilité déterminé, ne recevront ce remboursement qu'en déclarant s'ils se font inscrire sur le tableau des notaires publics, ou s'ils renoncent à exercer cet état. Dans le premier cas. le fonds de responsabilité leur sera retenu sur la somme qui leur reviendra ; dans le second, toute la somme leur sera remboursée.
      Locuteur: Le Chapelier
      « A l'égard des titulaires des offices de la seconde classe, ils recevront la totalité du prix de leur acquisition, établi par pièces authentiques, si le contrat ne porte aucune vente de recouvrements. « A l'égard des titulaires des offices de la seconde classe, ils recevront la totalité du prix de leur acquisition, établi par pièces authentiques, si le contrat ne porte aucune vente de recouvrements.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...couvrements compris dans l'acquisition, le prix en sera aussi déduit, s'il est spécifié dans le contrat; et s'il n'est pas déterminé, la déduction ... « Mais, lorsqu'il y aura des recouvrements compris dans l'acquisition, le prix en sera aussi déduit, s'il est spécifié dans le contrat; et s'il n'est pas déterminé, la déduction sera d'un sixième du prix total.
      Locuteur: Le Chapelier
      « El à défaut de preuves authentiques du prix des acquis...
      ...sera payé à ces derniers titulaires que le montant des finances versées dans le Trésor public.
      « El à défaut de preuves authentiques du prix des acquisitions, il ne sera payé à ces derniers titulaires que le montant des finances versées dans le Trésor public.
      Locuteur: Le Chapelier
      « Les intérêts courront en faveur de chaque titulaire à compter du jour de la remise des titres nécessaires pour s... « Les intérêts courront en faveur de chaque titulaire à compter du jour de la remise des titres nécessaires pour sa liquidation.
      Locuteur: De Phélines
      ...du comité militaire, présente un projet de décret concernant les troupes des colonies. , au nom du comité militaire, présente un projet de décret concernant les troupes des colonies.
      Locuteur: De Phélines
      Ce projet de décret est mis aux voix dans les ti-rmes suivants : Ce projet de décret est mis aux voix dans les ti-rmes suivants :
      Locuteur: Le Chapelier
      ...° Ceux qui ont été évalués en exécution de l'édit de 1771 ; « t° Ceux qui ont été évalués en exécution de l'édit de 1771 ;

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 546
      Locuteur: Bouche
      Et à ce propos, Messieurs, je ne saurais trop louer le zèle avec lequel les sieurs Giraud l'aîné et Behaigne, secrétaires-commis du comité ...
      ... sont prêtés à concourir à la formation de ce recueil étranger aux travaux dont il...
      Et à ce propos, Messieurs, je ne saurais trop louer le zèle avec lequel les sieurs Giraud l'aîné et Behaigne, secrétaires-commis du comité des décrets, se sont prêtés à concourir à la formation de ce recueil étranger aux travaux dont ils sont chargés comme secrétaires-commis. (Applaudissements.)
      Locuteur: De Phélines
      ...e nationale renvoie au pouvoir exécutif le reste de la formation, composition, solde et appointements, suivant le mode adopté pour l'infanterie de ligne; et l'augmentation des bataillons employés ...
      ...s sera fournie âe£ fonds du département de la marine. »
      « L'Assemblée nationale renvoie au pouvoir exécutif le reste de la formation, composition, solde et appointements, suivant le mode adopté pour l'infanterie de ligne; et l'augmentation des bataillons employés aux colonies sera fournie âe£ fonds du département de la marine. »
      Locuteur: Chabroud
      « Le roi sera prié de faire don de son portrait àù Corps législatif, pour être placé dans le lieu de ses séances, et de s'y faire représenter au moment où, , v...
      ...ements.) '■ (Ge décret est mis aux voix et adopté.)
      « Le roi sera prié de faire don de son portrait àù Corps législatif, pour être placé dans le lieu de ses séances, et de s'y faire représenter au moment où, , venant d'accepter la Constitution, il montre au prince royal, son fils, son acceptation. » (Applaudissements.) '■ (Ge décret est mis aux voix et adopté.)
      Locuteur: Bouche
      ... avec satisfaction l'hommage du recueil de M. Bouche} elle ordonne qu'il en sera fait mention dans le procès'-verbal et qu'en attendant il sera déposé aux arch... (L'Assemblée reçoit avec satisfaction l'hommage du recueil de M. Bouche} elle ordonne qu'il en sera fait mention dans le procès'-verbal et qu'en attendant il sera déposé aux archives nationales.) .
      Locuteur: De Phélines
      ...aux régiments des moyens plus efficaces de s'entretenir en hommes, ce service se fera plus habituellement par bataillon, et les bataillons dans chaque régiment y fourn... « Pour conserver aux régiments des moyens plus efficaces de s'entretenir en hommes, ce service se fera plus habituellement par bataillon, et les bataillons dans chaque régiment y fourniront indistinctement.
      Locuteur: Bouche
      ...blée nationale décrète que M. Camus, un de ses ex-présidents, et MM. Bouche, Target et Biauzat, 3 de ses ex-secrétaires , seront chargés de signer tous les procès-verbaux , tous les tableaux de décrets de vente de biens nationaux auxquels la signature des présidents et des secrétaires de l'Assemblée nationale n'est point apposée, et de signer pareillement toutes les pièces et expéditions non signées, et auxquelles la signature du président et des secrétaires aurait dû être apposée. « L'Assemblée nationale décrète que M. Camus, un de ses ex-présidents, et MM. Bouche, Target et Biauzat, 3 de ses ex-secrétaires , seront chargés de signer tous les procès-verbaux , tous les tableaux de décrets de vente de biens nationaux auxquels la signature des présidents et des secrétaires de l'Assemblée nationale n'est point apposée, et de signer pareillement toutes les pièces et expéditions non signées, et auxquelles la signature du président et des secrétaires aurait dû être apposée.
      Locuteur: Bouche
      . Messieurs, hous allons nous séparer et, vous ne devez pas l'ignorer, il est beaucoup de procès-verbaux et une multitude de tableaux de décrets de vente de biens nationaux qui ne sont pas encore revêtus de la signature des présidents et des secrétaires ; il est cependant esse...
      ...ceux qui resteront à Paris un président et trois secrétaires pour cet objet. (Marq...
      . Messieurs, hous allons nous séparer et, vous ne devez pas l'ignorer, il est beaucoup de procès-verbaux et une multitude de tableaux de décrets de vente de biens nationaux qui ne sont pas encore revêtus de la signature des présidents et des secrétaires ; il est cependant essentiel que toutes ces pièces soient en règle. Gomme nous ne quittons pas tous la capitale, je proposerais, Messieurs, que vous nommiez parmi ceux qui resteront à Paris un président et trois secrétaires pour cet objet. (Marques d'assentiment.)
      Locuteur: Bouche
      . Maintenant, Messieurs, permettez-moi de vous faire l'hommage d'uu travail qui m...
      ...pour nos successeurs en leur permettant de se mettre facilement au courant des sanctions données ou à donner et des omissions à réparer dans plusieurs ...
      . Maintenant, Messieurs, permettez-moi de vous faire l'hommage d'uu travail qui m'a paru d'une très grande utilité pour nos successeurs en leur permettant de se mettre facilement au courant des sanctions données ou à donner et des omissions à réparer dans plusieurs décrets : c'est une collection complète, mois par mois, des décrets sanctionnés ...
      Locuteur: Chabroud
      . Messieurs, vous avez placé dahs le lieu de vos séances différents objets destinés à consacrer les principaux événements de la Révolution française. L'acceptation de la Constitution par le roi mé semble une époque assez mémorable pour être sans cesse présentée aux Veux de Vos successeurs. Je désirerais que le roi fût invité à donner sou portrait au Corps législatif. Voici, à ce Bujet, le projet de décret que j'ai l'honneur de vous proposer. . Messieurs, vous avez placé dahs le lieu de vos séances différents objets destinés à consacrer les principaux événements de la Révolution française. L'acceptation de la Constitution par le roi mé semble une époque assez mémorable pour être sans cesse présentée aux Veux de Vos successeurs. Je désirerais que le roi fût invité à donner sou portrait au Corps législatif. Voici, à ce Bujet, le projet de décret que j'ai l'honneur de vous proposer.
      Locuteur: Bouche
      ...e propos, j'observerai qu'à l'époque où le décret sur le comté de Sanwrre a été rendu, il en a été rendu un autre qui « bargeait M. Fricot de vous faire un rapport sur les déprédations de M. de Calonne; ce rapport n'est pas encore fait. S'il est quelques-uns de nos successeurs présents, nous leur recommandons cette affaire. (Applaudissements dans les tribunes.) A ce propos, j'observerai qu'à l'époque où le décret sur le comté de Sanwrre a été rendu, il en a été rendu un autre qui « bargeait M. Fricot de vous faire un rapport sur les déprédations de M. de Calonne; ce rapport n'est pas encore fait. S'il est quelques-uns de nos successeurs présents, nous leur recommandons cette affaire. (Applaudissements dans les tribunes.)
      Locuteur: De Phélines
      « Cés 6 régiments tireront entre eux et prendront rang après le 105° régiment d'infanterie. « Cés 6 régiments tireront entre eux et prendront rang après le 105° régiment d'infanterie.
      Locuteur: De Phélines
      « corps d'artillerie des colonies conservera sa formation actuelle, et continuera d'y être employé jusqu'aux d... « corps d'artillerie des colonies conservera sa formation actuelle, et continuera d'y être employé jusqu'aux dispositions ultérieures qui seront prises à son égard*.
      Locuteur: Lavie
      . Je prendrai la liberté de demander à M. Bouche si le décret sur le comité de San-cerre a été porté à la sanction du ... . Je prendrai la liberté de demander à M. Bouche si le décret sur le comité de San-cerre a été porté à la sanction du roi.
      Locuteur: Bouche
      ...s, j'ai été moi-même aux procès-verbaux et il a été porté sur-le-champ. (Très bien t très bien !} ^ ...as été porté à la sanction aussitôt qu'il aurait dû l'être ; mais, l'ayant appris, j'ai été moi-même aux procès-verbaux et il a été porté sur-le-champ. (Très bien t très bien !} ^
      Locuteur: Prugnon
      « L'Assemblée nationale* ouï le rapport de son « L'Assemblée nationale* ouï le rapport de son
      Locuteur: De Phélines
      la même que celle adoptée pour les autres régiments de l'armée. la même que celle adoptée pour les autres régiments de l'armée.
      Locuteur: Prugnon
      Ce projet de décret est mis aux. voix dans les termes suivants : Ce projet de décret est mis aux. voix dans les termes suivants :
      Locuteur: De Phélines
      ...tinuera d'y être entretenu 2 bataillons de oipayes, dont l'avancement roulera sur ... ...endamment des bataillons qui seront tournis pour ia défense des colonies, il continuera d'y être entretenu 2 bataillons de oipayes, dont l'avancement roulera sur eux-mêmes.
      Locuteur: Bouche
      peut lui adjoindre MM. Bouche, Target et fiiauzat qui ont été secrétaires... (Ou... peut lui adjoindre MM. Bouche, Target et fiiauzat qui ont été secrétaires... (Oui! oui f).
      Locuteur: Prugnon
      ... comité Remplacement, propose un projet-de décret tendant à établir l'hôpital militaire de Belfort dans U maison des Capucins de la ville. , au nom du comité Remplacement, propose un projet-de décret tendant à établir l'hôpital militaire de Belfort dans U maison des Capucins de la ville.
      Locuteur: Bouche
      « Déclarer au surplus, que tous les décrets rendus par l'Assemblée constitu...
      ...auront pas été révoqués ou modifiés par le pouvoir législatif. »
      « Déclarer au surplus, que tous les décrets rendus par l'Assemblée constituante, depuis l'acceptation du roi, doivent être exécutés comme lois, ainsi que ceux qui ont précédé, tant qu'ils n'auront pas été révoqués ou modifiés par le pouvoir législatif. »
      Locuteur: Bouche
      ...e à Paris; il a été président : on peut le uommer... (OmJ oui!) On Un membre : M. Camus reste à Paris; il a été président : on peut le uommer... (OmJ oui!) On
      Locuteur: Bouche
      En conséquence, le décret suivant est mis aux voix : En conséquence, le décret suivant est mis aux voix :
      Locuteur: De Phélines
      . « A dater du présent décret, les régiments d'infanterie française, indis... . « A dater du présent décret, les régiments d'infanterie française, indistinctement, seront employés à la défense des colonies.

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 547
      Locuteur: Prugnon
      « L'Assemblée nationale, ouï le rapport de son comité d'emplacement, autorise :1°. le directoire du district de Champlitte, département de la Haute-Saôue, à acquérir, aux frais des administrés, et dans les formes prescrites par les décrets de l'Assemblée pour la vente des biens nationaux, la maison des Augustins de cette ville, « L'Assemblée nationale, ouï le rapport de son comité d'emplacement, autorise :1°. le directoire du district de Champlitte, département de la Haute-Saôue, à acquérir, aux frais des administrés, et dans les formes prescrites par les décrets de l'Assemblée pour la vente des biens nationaux, la maison des Augustins de cette ville,
      Locuteur: Prugnon
      « Excepte de la présente permission d'acquérir, l'église, la chapelle, la sacristie, les jardins, vergers, l'enclos, les terres labourables, les vignes et terrains en dépendant, ainsi que le bâtiment servant de vendangerie et le pressoir, pour être, tous lesdits objets exceptés, vendus séparément dans les formes prescrites, et le prix de la vente versé dans la caisse du distri... « Excepte de la présente permission d'acquérir, l'église, la chapelle, la sacristie, les jardins, vergers, l'enclos, les terres labourables, les vignes et terrains en dépendant, ainsi que le bâtiment servant de vendangerie et le pressoir, pour être, tous lesdits objets exceptés, vendus séparément dans les formes prescrites, et le prix de la vente versé dans la caisse du district.
      Locuteur: Prugnon
      ...blée nationale décrète pareillement que le tribunal du district de Morhangue et les prisons seront placés dans l'hôtel.commun de la ville de Faulquemont. « L'Assemblée nationale décrète pareillement que le tribunal du district de Morhangue et les prisons seront placés dans l'hôtel.commun de la ville de Faulquemont.
      Locuteur: Prugnon
      « 3° Autorise le directoire du district de Morhangue à faire faire les constructions, réparations et arrangements intérieurs nécessaires, tant audit tribunal qu'auxdites prisons, sur le devis estimatif qui a été dressé par le sieur Robin, le 24 février dernier; le montant de laquelle adjudication sera supporté par les administrés et justiciables du district. » « 3° Autorise le directoire du district de Morhangue à faire faire les constructions, réparations et arrangements intérieurs nécessaires, tant audit tribunal qu'auxdites prisons, sur le devis estimatif qui a été dressé par le sieur Robin, le 24 février dernier; le montant de laquelle adjudication sera supporté par les administrés et justiciables du district. »
      Locuteur: Prugnon
      ...s administratif du district, e tribunal et le bureau de conciliation. f»our y placer ie corps administratif du district, e tribunal et le bureau de conciliation.
      Locuteur: Prugnon
      ...on au rabais, des réparations, ouvrages et arrangements intérieurs nécessaires, sur l'état indicatif et estimatif qui en a été dressé par le sieur Guyet, visé par le directoire du district, le 26 avril dernier, pour ie montant de ladite adjudication au rabais être supp... « L'autorise également à faire procéder à l'adjudication au rabais, des réparations, ouvrages et arrangements intérieurs nécessaires, sur l'état indicatif et estimatif qui en a été dressé par le sieur Guyet, visé par le directoire du district, le 26 avril dernier, pour ie montant de ladite adjudication au rabais être supporté par lesdits administrés.
      Locuteur: De Batz
      « L'Assemblée nationale, ouï le rapport de son comité central de liquidation, qui lui a rendu compte des vérifications et rapports faits par le commissaire du roi, directeur général de la liquidation, décrète qu'en conformité de ses précédents décrets sur la liquidation de la dette « L'Assemblée nationale, ouï le rapport de son comité central de liquidation, qui lui a rendu compte des vérifications et rapports faits par le commissaire du roi, directeur général de la liquidation, décrète qu'en conformité de ses précédents décrets sur la liquidation de la dette
      Locuteur: De Batz
      de l'Etat, et sur les fonds destinés à l'acquit de ladite dette, il sera payé aux personnes ci-après nommées, et pour les causes qui seront pareillement exprimées, les sommes suivantes, savoir : de l'Etat, et sur les fonds destinés à l'acquit de ladite dette, il sera payé aux personnes ci-après nommées, et pour les causes qui seront pareillement exprimées, les sommes suivantes, savoir :
      Locuteur: De Batz
      Gages à différents employés pour les années 1788 et 1789, et sous la déduction des dixième, taxations et droits de quittance et capitation. Gages à différents employés pour les années 1788 et 1789, et sous la déduction des dixième, taxations et droits de quittance et capitation.
      Locuteur: Prugnon
      comité d'emplacement, excepte de la vente des biens nationaux lamaison des Capucins de la ville de Belfort et dépendances, pour être employées à l'établissement de l'hôpital militaire de Belfort, actuellement existant dans la partie des casernes de la ville, laquelle sera rendue à sa destination naturelle et à l'extension du logement des troupes de ligne. » comité d'emplacement, excepte de la vente des biens nationaux lamaison des Capucins de la ville de Belfort et dépendances, pour être employées à l'établissement de l'hôpital militaire de Belfort, actuellement existant dans la partie des casernes de la ville, laquelle sera rendue à sa destination naturelle et à l'extension du logement des troupes de ligne. »
      Locuteur: Prugnon
      ...comité d'emplacement, propose un projet de décret relatif à Vemplacement des corps administratifs des districts de Champlitte, Pontarlier et Morhangue. , au nom du comité d'emplacement, propose un projet de décret relatif à Vemplacement des corps administratifs des districts de Champlitte, Pontarlier et Morhangue.
      Locuteur: De Batz
      , au nom du comité central de liquidation, propose un projet de décret portant liquidation et remboursement de diverses parties de la dette de VEtat. , au nom du comité central de liquidation, propose un projet de décret portant liquidation et remboursement de diverses parties de la dette de VEtat.
      Locuteur: De Batz
      Hubert et Sommesson, valets de chambre-tapissiers de madame Adélaïde, quatre cent ' quatre-v... Hubert et Sommesson, valets de chambre-tapissiers de madame Adélaïde, quatre cent ' quatre-vingt-quatre livres, ci. 484 » »
      Locuteur: De Batz
      La dame Bourduis, empe-seuse et faiseuse de collerettes de madame Victoire, deux mille trois cent ... La dame Bourduis, empe-seuse et faiseuse de collerettes de madame Victoire, deux mille trois cent trente livres
      Locuteur: Prugnon
      « 2° Autorise aussi le directoire du district de Pontarlier à faire procéder à l'adjudic...
      ...bais des ouvrages à faire à l'auditoire de Pontarlier, sur le devis estimatif qui en a été dressé par le sieur Jacquemet, le 5 décembre 1790, pour être, le montant de l'adjudication, supporte par les administrés.
      « 2° Autorise aussi le directoire du district de Pontarlier à faire procéder à l'adjudication au rabais des ouvrages à faire à l'auditoire de Pontarlier, sur le devis estimatif qui en a été dressé par le sieur Jacquemet, le 5 décembre 1790, pour être, le montant de l'adjudication, supporte par les administrés.
      Locuteur: De Batz
      Le Moine, premier valet chambre de madame Victoire, douze cent quarante-si... Le Moine, premier valet chambre de madame Victoire, douze cent quarante-six livres,
      Locuteur: Prugnon
      Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants : Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants :
      Locuteur: De Batz
      Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants : Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants :
      Locuteur: De Batz
      1° Arriéré du département de la maison du roi. 1° Arriéré du département de la maison du roi.
      Locuteur: De Batz
      De Lanoue, valet de garde-robe, trois cent quatre-vingt-^ d... De Lanoue, valet de garde-robe, trois cent quatre-vingt-^ dix-sept livres six sous huit 1. s. d.
      Locuteur: De Batz
      Grand de Saint-VinCent, Valet de garde-robe, trois cent quatre-viugt-dix... Grand de Saint-VinCent, Valet de garde-robe, trois cent quatre-viugt-dix-septlivressix
      Locuteur: De Batz
      Pompon, huissier de salle du roi, quatre cent quatre-vingt- Pompon, huissier de salle du roi, quatre cent quatre-vingt-
      Locuteur: De Batz
      La succession du sieur Gilbert de Chabannes, premier écuyer de madame Aaélaïde, trois mille trois cent... La succession du sieur Gilbert de Chabannes, premier écuyer de madame Aaélaïde, trois mille trois cent quatre-, vingt-dix-sept livres deux sous,
      Locuteur: De Batz
      Royer, clerc de chapelle du roi, deux cent vingt-quatre Royer, clerc de chapelle du roi, deux cent vingt-quatre
      Locuteur: De Batz
      La succession de la demoiselle de La Fosse, femme de chambre de madame Adélaïde, cent soixante-neuf liv... La succession de la demoiselle de La Fosse, femme de chambre de madame Adélaïde, cent soixante-neuf livres douze sous onze deniers, ci... 169 12 11
      Locuteur: De Batz
      ...n du sieur Ci-vrac, chevalier d'honneur madame Victoire, neuf cent quinze livre... La succession du sieur Ci-vrac, chevalier d'honneur madame Victoire, neuf cent quinze livres seize sous huit.
      Locuteur: De Batz
      De Bois-Grammont, maître de la garde-robe de madame Victoire, cinq mille cent cin- De Bois-Grammont, maître de la garde-robe de madame Victoire, cinq mille cent cin-
      Locuteur: De Batz
      La dame Bourdin, femme.de chambre de madame Adélaïde, cent cinquante-une liv... La dame Bourdin, femme.de chambre de madame Adélaïde, cent cinquante-une livres

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 548
      Locuteur: De Batz
      ..., fourrier des logis du roi, successeur et cessionnaire du sieur de Beaumont, Lajudie, fourrier des logis du roi, successeur et cessionnaire du sieur de Beaumont,
      Locuteur: De Batz
      Les héritiers de la Chaussée, fourrier des logis du roi,... Les héritiers de la Chaussée, fourrier des logis du roi, trois cent trente-deux livres, ci.....332 Gaillard, fourrier des logis du roi, ...
      Locuteur: De Batz
      De Barjac, maître d'hôtel du roi, trente-s... De Barjac, maître d'hôtel du roi, trente-six livres dix sous,
      Locuteur: De Batz
      Bénard, huissier de la chambre de madame Victoire, cent soixante-neuf liv... Bénard, huissier de la chambre de madame Victoire, cent soixante-neuf livres quinze
      Locuteur: De Batz
      La succession de madame Huot, femme Vanderiinden, femme de chambre madame Victoire, cent une livres trois La succession de madame Huot, femme Vanderiinden, femme de chambre madame Victoire, cent une livres trois
      Locuteur: De Batz
      Tolozan, introducteur et conducteur des ambassadeurs et ministres étrangers, deux mille Tolozan, introducteur et conducteur des ambassadeurs et ministres étrangers, deux mille
      Locuteur: De Batz
      De Lucy, fourrier des logis du roi, trois ... De Lucy, fourrier des logis du roi, trois cent trente-deux
      Locuteur: De Batz
      De Rieuville, fourrier des logis du roi, t... De Rieuville, fourrier des logis du roi, trois cent trente^ -
      Locuteur: De Batz
      De Morsant, fourrier des logis du roi, tro... De Morsant, fourrier des logis du roi, trois cent trente-deux
      Locuteur: De Batz
      De Vauville, fourrier des logis du roi, tr... De Vauville, fourrier des logis du roi, trois cent trente-
      Locuteur: De Batz
      De Pommeret, fourrier des logis du roi, tr... De Pommeret, fourrier des logis du roi, trois cent trente-
      Locuteur: De Batz
      De La Doussinière, fourrier des logis du r... De La Doussinière, fourrier des logis du roi, trois cent
      Locuteur: De Batz
      De la Rousselière, fourrier des logis du r... De la Rousselière, fourrier des logis du roi, quatre cent 1 uatre-vingt-dix-huit livres, ci.......498
      Locuteur: De Batz
      De Rosainville, fourrier des logis du roi,... De Rosainville, fourrier des logis du roi, six cent soixante-
      Locuteur: De Batz
      De Franconière, fourrier des logis du roi,... De Franconière, fourrier des logis du roi, quatre cent quatre-
      Locuteur: De Batz
      De la Marc-Robert, fourrier des logis du r... De la Marc-Robert, fourrier des logis du roi, quatre cent quatre-vingt-dix-huit livres,
      Locuteur: De Batz
      La succession de la Saussaye, fourrier des logis du roi,... La succession de la Saussaye, fourrier des logis du roi, cent
      Locuteur: De Batz
      Le Comte, fourrier des logis du roi* trois... Le Comte, fourrier des logis du roi* trois cent trente-deux 1
      Locuteur: De Batz
      Le successeur dudit Des-champville, fourri... Le successeur dudit Des-champville, fourrier des logis du roi, cent soixante-six livres,

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 549
      Locuteur: De Batz
      Darboulin de Richebourg, secrétaire de la chambre et du cabinet, quatre cent soixante- Darboulin de Richebourg, secrétaire de la chambre et du cabinet, quatre cent soixante-
      Locuteur: De Batz
      Le Pelletier de Longuemare, fourrier des logis du roi, ... Le Pelletier de Longuemare, fourrier des logis du roi, quar tre cent quatre-vingt-dix-huit
      Locuteur: De Batz
      de la Saussaye, fourrier des logis du roi,... de la Saussaye, fourrier des logis du roi, ceot soixante-six livres, ci.....................166
      Locuteur: De Batz
      De Yerrière, fourrier des logis du roi, qu... De Yerrière, fourrier des logis du roi, quatre cent quatre-
      Locuteur: De Batz
      De Boistertre, fourrier des logis du roi, ... De Boistertre, fourrier des logis du roi, quatre cent quatre-vingt-dix-huit livres, ci......498
      Locuteur: De Batz
      De Neufmanoir, fourrier des logis du roi, ... De Neufmanoir, fourrier des logis du roi, quatre cent quatre-
      Locuteur: De Batz
      De la Planchette* fourrier des logis du ro... De la Planchette* fourrier des logis du roi, quatre cent quatre-vingt-dix-huit livres,
      Locuteur: De Batz
      Caquevel de Péronne, aumônier, quatre cent trente-s... Caquevel de Péronne, aumônier, quatre cent trente-sept livres dix sous, ci.....437 10
      Locuteur: De Batz
      Gourdin, barbier valet de chambre, cent dix livres dix-neuf sous ... Gourdin, barbier valet de chambre, cent dix livres dix-neuf sous deux deniers, ci.. .110 19 2 Courtalon, chapelain, cent
      Locuteur: De Batz
      De Polignac,dame d'honneur de madame Elisabeth, cinq mille sept cent ... De Polignac,dame d'honneur de madame Elisabeth, cinq mille sept cent quarante livres,
      Locuteur: De Batz
      Harivei, huissier de la chambre, deux cent cinquante-qua- Harivei, huissier de la chambre, deux cent cinquante-qua-
      Locuteur: De Batz
      De Watrouville, aide des cé-rémoni' s, dou... De Watrouville, aide des cé-rémoni' s, douze cent quatre-
      Locuteur: De Batz
      Binet, valet de chambre, cinq cent vingt-une livres, ci... Binet, valet de chambre, cinq cent vingt-une livres, ci.......521
      Locuteur: De Batz
      Clédat des Bordes, clerc de chapelle, cent quarante-cinq Clédat des Bordes, clerc de chapelle, cent quarante-cinq
      Locuteur: De Batz
      Giffard, clerc de ohapellej cent douze livres cinq sons, ... Giffard, clerc de ohapellej cent douze livres cinq sons, ci...112 5
      Locuteur: De Batz
      De Yarennes, médecin, huit cent soixante-s... De Yarennes, médecin, huit cent soixante-seize livres, ci..876
      Locuteur: De Batz
      Sévin, huissier de la chambre, deux cent cinquante-quatre ... Sévin, huissier de la chambre, deux cent cinquante-quatre livres six sous huit deniers,
      Locuteur: De Batz
      Bazire, valet de chambre, cinq cent vingt-une livres, ci... Bazire, valet de chambre, cinq cent vingt-une livres, ci.....521 Paudiment, chapelain, cent
      Locuteur: De Batz
      Antoine, maréchal de logis, onze cent vingt-une livres Antoine, maréchal de logis, onze cent vingt-une livres
      Locuteur: De Batz
      * De Montlaurent, maréchal des logis, onze c... * De Montlaurent, maréchal des logis, onze cent vingt-une livres six sous huit deniers, ci...1,121 6 88
      Locuteur: De Batz
      De Yismes, maréchal des logis, cinq cent s... De Yismes, maréchal des logis, cinq cent soixante livres treize sous quatre deaiers, ci. 560 13 4
      Locuteur: De Batz
      De Levaré, maréehal des logis, seize cent ... De Levaré, maréehal des logis, seize cent quatre-vingt-
      Locuteur: De Batz
      De la Plane,cinq cent soixante De la Plane,cinq cent soixante
      Locuteur: De Batz
      Le Courayer, maréchal des logis, onze cent... Le Courayer, maréchal des logis, onze cent vingt-une liyres six sous huit deniers, ci......1,121 6 8

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 550
      Locuteur: De Batz
      Bligny père et fils, et. Gourdin père, barbiers valets de chambre, trois mille sept cent soixante... Bligny père et fils, et. Gourdin père, barbiers valets de chambre, trois mille sept cent soixante-dix livres onze sous onze deniers, ci... t3,770 11 11
      Locuteur: De Batz
      Duformantel, Berteville, Dècle, et la succession du sieur Gibert, tous quatre tapissiers valets de chambre, douze cent soixant-cinq livres... Duformantel, Berteville, Dècle, et la succession du sieur Gibert, tous quatre tapissiers valets de chambre, douze cent soixant-cinq livres deux sous,
      Locuteur: De Batz
      Bertevil le, valet de chambre, deux cent dix-neuf livres, Bertevil le, valet de chambre, deux cent dix-neuf livres,
      Locuteur: De Batz
      Le Gouteulx de la Noraye, sept cent quatre-vingts, liv... Le Gouteulx de la Noraye, sept cent quatre-vingts, livres,
      Locuteur: De Batz
      Le Clerc, secrétaire de la chambre, six cent vingt-quatre Le Clerc, secrétaire de la chambre, six cent vingt-quatre
      Locuteur: De Batz
      Viot, femme de chambre, cent quatre-vingts livres, ci.. 180 » » Le Moyne, quatre-vingt-dix Viot, femme de chambre, cent quatre-vingts livres, ci.. 180 » » Le Moyne, quatre-vingt-dix
      Locuteur: De Batz
      Les héritiers de Pierre-Nicolas Magnier,sommier ordinaire de la chapelle, cent vingt-neuf Les héritiers de Pierre-Nicolas Magnier,sommier ordinaire de la chapelle, cent vingt-neuf
      Locuteur: De Batz
      Jourdaip de Sai n t - Martin, maréchal des logis, c... Jourdaip de Sai n t - Martin, maréchal des logis, cinq cent soixante livres treize sous quatre deniers, ci..............560 13 4
      Locuteur: De Batz
      Se Montgiraud, femme de chambre^ cent dix livres dix* neuf sous... Se Montgiraud, femme de chambre^ cent dix livres dix* neuf sous deux deniers, ci...110 19 2
      Locuteur: De Batz
      Larcher, clerc de chapelle, quatre-vingt livres deux sous... Larcher, clerc de chapelle, quatre-vingt livres deux sous,
      Locuteur: De Batz
      De Tourzel, gouvernante des enfants de France, deux mille. sept cent trente li...
      ... huit deniers, ci..,,...,. 2,73Q 6 86 « De Liancourt, grand .maître. de la garde-robe, trois mille quatre-vingt...
      De Tourzel, gouvernante des enfants de France, deux mille. sept cent trente livres six sous huit deniers, ci..,,...,. 2,73Q 6 86 « De Liancourt, grand .maître. de la garde-robe, trois mille quatre-vingt-sept livres treize sous quatre deniers, ci.......3,087 13 4
      Locuteur: De Batz
      Pomiés, premier valet de chambre, deux mille quatre cent quatre-... Pomiés, premier valet de chambre, deux mille quatre cent quatre-vingt-douze livrés,
      Locuteur: De Batz
      Gentil, premier valet de garde-robe, deux cent cinquante-trois l... Gentil, premier valet de garde-robe, deux cent cinquante-trois livres dix sous,
      Locuteur: De Batz
      Dècle,valet de chambre,quatre cent trente-neuf livres ... Dècle,valet de chambre,quatre cent trente-neuf livres dix
      Locuteur: De Batz
      Duformantel, valet de chambre, quatre cent trente-neuf Duformantel, valet de chambre, quatre cent trente-neuf
      Locuteur: De Batz
      De Séqueville, secrétaire du roi, neut cen... De Séqueville, secrétaire du roi, neut cent douze livres, ci.....912
      Locuteur: De Batz
      Lorimier de Ghamilly, six cent seize livres six sou... Lorimier de Ghamilly, six cent seize livres six sous huit
      Locuteur: De Batz
      De Navarre, femme de chambre, cent dix livres dix-neuf sous ... De Navarre, femme de chambre, cent dix livres dix-neuf sous deux deniers,, ci........110 19 2
      Locuteur: De Batz
      Malivoire, femme de cham- Malivoire, femme de cham-
      Locuteur: De Batz
      Guichard, femme de chambre, trois cent soixante livrés, Guichard, femme de chambre, trois cent soixante livrés,
      Locuteur: De Batz
      Moreau de Ghanteloup, femme de chambre, trois cent soixante livres, ci... Moreau de Ghanteloup, femme de chambre, trois cent soixante livres, ci.*...»*.... 360 » »
      Locuteur: De Batz
      De Neuville, femme de chambre, cinq cent quarante livres, De Neuville, femme de chambre, cinq cent quarante livres,
      Locuteur: De Batz
      Thoutin, femme de chambre, trois cent soixante livres, ci... Thoutin, femme de chambre, trois cent soixante livres, ci. 360 » »
      Locuteur: De Batz
      Yanblarenberge, femme de chambre, cent quatre-vingts Yanblarenberge, femme de chambre, cent quatre-vingts
      Locuteur: De Batz
      Caquerai de Bonnicour, femme dechambre, cent quatre... Caquerai de Bonnicour, femme dechambre, cent quatre-
      Locuteur: De Batz
      De Saint-Brice, femme de chambre, troi3 cent soixante De Saint-Brice, femme de chambre, troi3 cent soixante
      Locuteur: De Batz
      Brunier, femme de chambre, cinq cent quarante livres, ci.... Brunier, femme de chambre, cinq cent quarante livres, ci.. 540 • »
      Locuteur: De Batz
      De Tourmont, femme de chambre, cent quatre-vingts De Tourmont, femme de chambre, cent quatre-vingts
      Locuteur: De Batz
      Bazire, femme de chambre, trois cent soixante livres, ci... Bazire, femme de chambre, trois cent soixante livres, ci., 360 » »
      Locuteur: De Batz
      Schlik, femme de chambre* trois cent soixante livres* ci... Schlik, femme de chambre* trois cent soixante livres* ci, 360 » »
      Locuteur: De Batz
      Alexandre Guillin, huissier de la chancellerie, trois, cent soixante l... Alexandre Guillin, huissier de la chancellerie, trois, cent soixante livres, ci.,. g....... 360 »
      Locuteur: De Batz
      De Bamban, trois cent soixante livres, ci.... De Bamban, trois cent soixante livres, ci... .... — 360 » »
      Locuteur: De Batz
      Bergeron, BazirerSoulègre et Ghatènes, portemanteaux, trois mille tr... Bergeron, BazirerSoulègre et Ghatènes, portemanteaux, trois mille trois cent cinquante-sept livres un sou dix deniers,
      Locuteur: De Batz
      Girard et Gamilly, portefaix, trois cent soixante... Girard et Gamilly, portefaix, trois cent soixante*cinq livres,
      Locuteur: De Batz
      Galland, raccommodeuse de -dentelles de la chapelle, cent vingt livres, ci........ Galland, raccommodeuse de -dentelles de la chapelle, cent vingt livres, ci............., 120 » »

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 551
      Locuteur: De Batz
      Truchy, au nom et comme fondé de procuration des quarante-huit fourriers... Truchy, au nom et comme fondé de procuration des quarante-huit fourriers des logis du roi, douze mille sept cent quarante-quatre livres, ci.......12,744
      Locuteur: De Batz
      Truchy, au nom et comme fondé de procuration des douze maréchaux des log... Truchy, au nom et comme fondé de procuration des douze maréchaux des logis du roi, sept milleneufcentvingtlivres, ci..........................7,920
      Locuteur: De Batz
      Truchy, au nom et comme fondé de procuration du sieur Hardy de Lévaré, l'un des douze maréchaux des lo... Truchy, au nom et comme fondé de procuration du sieur Hardy de Lévaré, l'un des douze maréchaux des logis du roi, trois cent soixante livres, ci..360
      Locuteur: De Batz
      De Champlost, gouverneur du Louvre, en qualité de concierge du château, et de lieutenant de la capitainerie au Louvre, deux mille s... De Champlost, gouverneur du Louvre, en qualité de concierge du château, et de lieutenant de la capitainerie au Louvre, deux mille sept cents
      Locuteur: De Batz
      La succession de là dame Noiret, Lambriquet et Bazite, trois cent soixante livres, Ci.... La succession de là dame Noiret, Lambriquet et Bazite, trois cent soixante livres, Ci..360
      Locuteur: De Batz
      De Georges, sommier de la chapelle et oratoire * du roi, deux mille deuxcent ... De Georges, sommier de la chapelle et oratoire * du roi, deux mille deuxcent cinquante
      Locuteur: De Batz
      Sauger, Boiffré, Dagest et Gourbillon, garçons de garde-robe du rpi, sept mille 'cent cin... Sauger, Boiffré, Dagest et Gourbillon, garçons de garde-robe du rpi, sept mille 'cent cinquante-quatre livres, ci..7,154
      Locuteur: De Batz
      De Georges, Luthier et Blos-sier, huissiers de l'antichambre du roi, mille douze livré... De Georges, Luthier et Blos-sier, huissiers de l'antichambre du roi, mille douze livrés dix
      Locuteur: De Batz
      Michel et Compagnie, marchands de soieries; onze mille neuf cent vingt-ne... Michel et Compagnie, marchands de soieries; onze mille neuf cent vingt-neuf livres, Ci. 11,929 » »
      Locuteur: De Batz
      Les dix huissiers de ia chambre du iroi, cinq mille quatre c... Les dix huissiers de ia chambre du iroi, cinq mille quatre cents livres, ci.......5.400
      Locuteur: De Batz
      Les valets de garde-robe du roi, onze mille soixaiite... Les valets de garde-robe du roi, onze mille soixaiite-six livres dix-huit sols un denier, ci. 11,166 181
      Locuteur: De Batz
      Les Nouvelles-Catholiques de La Rochelle, trois mille livres, Les Nouvelles-Catholiques de La Rochelle, trois mille livres,
      Locuteur: De Batz
      ...r extraordinaires des années 1787, 1788 et 1789, cinquante-un mille huit cent quat... A eux, pour extraordinaires des années 1787, 1788 et 1789, cinquante-un mille huit cent quatorze livres, treize sous quatre deniers, ci...........51,814 13 4
      Locuteur: De Batz
      ...r extraordinaires des années 1787, 1788 et 1789, vingt-un mille cent dix livres, A eux. pour extraordinaires des années 1787, 1788 et 1789, vingt-un mille cent dix livres,
      Locuteur: De Batz
      ... Bazire, Soulègre, ChatèneS, Derrolines de la Motte, de la Forlette, tous six portemanteaux dû ... Bergerpn, Bazire, Soulègre, ChatèneS, Derrolines de la Motte, de la Forlette, tous six portemanteaux dû roi, cinq mille six cent soixante-seize
      Locuteur: De Batz
      Veuve de Marchand, maître paveur, soixante-treiz... Veuve de Marchand, maître paveur, soixante-treize livres, ci.........73
      Locuteur: De Batz
      Sergent, valet de garde-robe du roi, six cents livres, Ci... Sergent, valet de garde-robe du roi, six cents livres, Ci...600
      Locuteur: De Batz
      Dusson de Bonnac, ci-devant évêque d'Agen, douze ... Dusson de Bonnac, ci-devant évêque d'Agen, douze eents livres, ci. ......1,200
      Locuteur: De Batz
      Brunier, première femme de chambre de Madame, fille du Brunier, première femme de chambre de Madame, fille du
      Locuteur: De Batz
      Macarty de Mervé, femme de chambre, première surnuméraire de Mme Elisabeth, huit Macarty de Mervé, femme de chambre, première surnuméraire de Mme Elisabeth, huit
      Locuteur: De Batz
      Millin de Grandmaison, com- Millin de Grandmaison, com-
      Locuteur: De Batz
      De Watrouville, aide des cérémonies, cent ... De Watrouville, aide des cérémonies, cent quatre-vingts
      Locuteur: De Batz
      Payant, lectrice de M-a Elisabeth, trois mille six cents Payant, lectrice de M-a Elisabeth, trois mille six cents
      Locuteur: De Batz
      De Beauregard, prédicateur ordinaire du ro... De Beauregard, prédicateur ordinaire du roi, trois mille
      Locuteur: De Batz
      Gandolphe, ci-devant curé de Sèvres, treize mille neuf cent soixante... Gandolphe, ci-devant curé de Sèvres, treize mille neuf cent soixante-sept livres, ci..13,967
      Locuteur: De Batz
      Edes, maîtresse de langue anglaise de Madame, fitle du roi, Edes, maîtresse de langue anglaise de Madame, fitle du roi,
      Locuteur: De Batz
      Gavoty, chapelain du château de Madrid, dix-huit cents Gavoty, chapelain du château de Madrid, dix-huit cents
      Locuteur: De Batz
      Bertin de Saint-Martin, huit cents livres, ci.......
      ...ieur abbé Courbon du Terney, confesseur de madame Louise, cinq cents
      Bertin de Saint-Martin, huit cents livres, ci..........800 jj Héritiers du feu sieur abbé Courbon du Terney, confesseur de madame Louise, cinq cents
      Locuteur: De Batz
      Blaget d'flarmeville, portemanteau de la reine, neuf cent Blaget d'flarmeville, portemanteau de la reine, neuf cent
      Locuteur: De Batz
      D'Hénin, dame du palais de la reine, deux mille deqx cent cinquant... D'Hénin, dame du palais de la reine, deux mille deqx cent cinquante livres, ci.......2,250
      Locuteur: De Batz
      Garde-meuble de ia couronne. Garde-meuble de ia couronne.
      Locuteur: De Batz
      Créanciers et fournisseurs. Créanciers et fournisseurs.
      Locuteur: De Batz
      De Briges, quatorze mille neuf cent quatre... De Briges, quatorze mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf livres dix sous,
      Locuteur: De Batz
      De la Mark, vingt-neuf mille De la Mark, vingt-neuf mille

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 552
      Locuteur: De Batz
      ...faits aux logements destinés aux gardes et autres employés, pour les années 1786 et 1789. Différents entrepreneurs, pour travaux faits aux logements destinés aux gardes et autres employés, pour les années 1786 et 1789.
      Locuteur: De Batz
      De la Haye, serrurier, deux mille six cent... De la Haye, serrurier, deux mille six cent quatre-vingt-
      Locuteur: De Batz
      Caussin de Perse val, cinq mille trois cent trente... Caussin de Perse val, cinq mille trois cent trente-trois livres quatre sous un denier
      Locuteur: De Batz
      De Bure, libraire, trois cent De Bure, libraire, trois cent
      Locuteur: De Batz
      Employés, fournisseurs et gagistes pendant Vannée 1789. Employés, fournisseurs et gagistes pendant Vannée 1789.
      Locuteur: De Batz
      La Source, commissaire général de la maison du roi, trois mille huit cent... La Source, commissaire général de la maison du roi, trois mille huit cent quatre-vingt-sept livres, cinq sous, ci-.... 3,887 5 »
      Locuteur: De Batz
      Savoye, palferenier de la vénerie, cent quarante-une livres hu... Savoye, palferenier de la vénerie, cent quarante-une livres huit sous neuf deniers,
      Locuteur: De Batz
      Jonan, palefrenier de la vénerie, cent quarante-une livres hu... Jonan, palefrenier de la vénerie, cent quarante-une livres huit sous neuf deniers, ci.... 141 8 9
      Locuteur: De Batz
      Nicole dit la Rose, palefrenier de la vénerie, cent quarante-une livres hu... Nicole dit la Rose, palefrenier de la vénerie, cent quarante-une livres huit sous neuf deniers, ci.................... 141 8 9
      Locuteur: De Batz
      Converset, palefrenier de la vénerie, cent quarante-une livres hu... Converset, palefrenier de la vénerie, cent quarante-une livres huit sous neuf deniers,
      Locuteur: De Batz
      La Gasse, palefrenier externe de la vénerie du roi, cent quatorze livres... La Gasse, palefrenier externe de la vénerie du roi, cent quatorze livres un sou trois deniers,
      Locuteur: De Batz
      Barbé, valet de limiers de la vénerie du roi, quatre-vingt- Barbé, valet de limiers de la vénerie du roi, quatre-vingt-
      Locuteur: De Batz
      Arivot, postillon de la vénerie, cent quarante-une livres hu... Arivot, postillon de la vénerie, cent quarante-une livres huit sous neuf deniers, ci... . . 141 8 9 Pillière, menuisier, trente-
      Locuteur: De Batz
      Caussin, concierge de la vénerie à Marly, vingt-neuf livres Caussin, concierge de la vénerie à Marly, vingt-neuf livres
      Locuteur: De Batz
      Le Rond, tailleur du roi, cinq mille cent ... Le Rond, tailleur du roi, cinq mille cent cinquante-cinq livres dix sous, ci............5,155 10
      Locuteur: De Batz
      Le Blanc, vitrier, cent qua-rante-neuf liv... Le Blanc, vitrier, cent qua-rante-neuf livres dix-huit sous,

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 553
      Locuteur: De Batz
      Officiers, employés et fournisseurs. Officiers, employés et fournisseurs.

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 593
      ...nc pas nécessaire que l'Assemblée donne de nouvelles explications, ni qu'elle rende 11) Ministre de la marine. U n'est donc pas nécessaire que l'Assemblée donne de nouvelles explications, ni qu'elle rende 11) Ministre de la marine.

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 598
      de la loi du 17 juin 1791 de la loi du 17 juin 1791

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 600
      Addition au n° 3 de la seconde section de la lre Addition au n° 3 de la seconde section de la lre
      Addition au n° 1er de la 6" section de la lre Addition au n° 1er de la 6" section de la lre
      de la loi du 17 juin 1791 de la loi du 17 juin 1791
  • Tome 56 : Du 28 décembre 1792 au 11 janvier 1793 1 résultat
    • Séance du lundi 7 janvier 1793, au matin

      - search term matches: (7263)

      Séance du lundi 7 janvier 1793, au matin

      page 256
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...e des-citoyens Danton, Camus, Delacroix et Gossuin, commissaires de la Convention nationale à l'armée de Belgique, sur le paiement des légions belges et liégeoises ; elle est ainsi con-Çhe (1)... ,3? Lettre des-citoyens Danton, Camus, Delacroix et Gossuin, commissaires de la Convention nationale à l'armée de Belgique, sur le paiement des légions belges et liégeoises ; elle est ainsi con-Çhe (1) :
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      «. Il y a dans les avant-postes de l'armée trois légions belges et une légion liégeoise qui servent utilement ja cause de la liberté. Elles avaient été payées jusqu'à ce jour sur les fonds de l'armée. Les commissaires de la trésorerie ont remarqué qu'il n'existait pas de décret qui ordonnât leur paiement sur les fonds de la République; en conséquence, il.a été... «. Il y a dans les avant-postes de l'armée trois légions belges et une légion liégeoise qui servent utilement ja cause de la liberté. Elles avaient été payées jusqu'à ce jour sur les fonds de l'armée. Les commissaires de la trésorerie ont remarqué qu'il n'existait pas de décret qui ordonnât leur paiement sur les fonds de la République; en conséquence, il.a été refusé à la fin du mois.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...ipalement des-çontributions exigées par le général Custine. Ils désavoueut tous les actes de barbarie dont on lés accuse de s'être rendus coupables à la reprise de leur ville. e leurs concitoyens provenant principalement des-çontributions exigées par le général Custine. Ils désavoueut tous les actes de barbarie dont on lés accuse de s'être rendus coupables à la reprise de leur ville.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      2° Lettre de Monge, ministre de la marine, sur les lettrés de change des colonies. 2° Lettre de Monge, ministre de la marine, sur les lettrés de change des colonies.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      !i0 Lettredes magistrats de la ville de Francfort !i0 Lettredes magistrats de la ville de Francfort
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ... lettre aux comités réunis des finances et des colonies.) n (La Convention renvoie la lettre aux comités réunis des finances et des colonies.) n
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ui exposent à la Convention le mécontentement ui exposent à la Convention le mécontentement
      ...ue. ces légions doivent être payées sur les fonds des pays d'où elles sont tirées. Comme il n'y a pas en ce moment de fonds dans la-Belgique dont on puisse d...
      ...ds qui leur ont .été confiés.pour faire le paiement du prêt échu. Il n'en était pas même par rapport à la légion liégeoise....
      ...ues fonds publics, nous avons pensé que le prêt de la légion devait être pris sur ces fond...
      ...ndant une décision définitive, afin que les troupes qui appuient nos avant-postes ne périssent pas (1) Bulletin de la Convention du T janvier.
      « Il nous semble, en effet, que. ces légions doivent être payées sur les fonds des pays d'où elles sont tirées. Comme il n'y a pas en ce moment de fonds dans la-Belgique dont on puisse disposer,, nous avons déclàré aux trois légions belges qu'elles doivent s'adresser à vous. Elles ont trouvé des fonds qui leur ont .été confiés.pour faire le paiement du prêt échu. Il n'en était pas même par rapport à la légion liégeoise. L'exécution du décret du 15 ayant fait découvrir quelques fonds publics, nous avons pensé que le prêt de la légion devait être pris sur ces fonds, au moins provisoirement, en attendant une décision définitive, afin que les troupes qui appuient nos avant-postes ne périssent pas (1) Bulletin de la Convention du T janvier.
      PRÉSIDENCE DE TREILHÀRD, président." PRÉSIDENCE DE TREILHÀRD, président."
      La séance est ouverte à dix heures et demie du matin. La séance est ouverte à dix heures et demie du matin.

      Séance du lundi 7 janvier 1793, au matin

      page 257
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      « Dans le cours de notre voyage, une foule de -citoyens nous avaient fait entendre le...
      ...s grandes routes. Nous vous avons écrit de Lyon, à cet égard, en date du 10 décemb...
      ... extrêmement préjudiciables à l'intérêt de la République, nous avons appelé l'attention de la Convention nationale sur la responsa...
      ...dministrateurs coupables d'avoir adjugé le travail des routes à des hommes insolvables, sans exiger des preuves de la solvabilité et dés cautions; sur les ingénieurs accusés de gagner leùrs émoluments, assez considérables, sans sortir du chef-lieu de dépar tement et conséquemment sans s'occuper de l'objet confié à leur surveil-ance. A p...
      ...ssemblée. Elle n'a pas été insérée dans le Bulletin, destiné à recueillir les pièces de cette nature, et nous ignorons si quelque comité s'en oc...
      « Dans le cours de notre voyage, une foule de -citoyens nous avaient fait entendre leurs plaintes concernant l'état déplorable des grandes routes. Nous vous avons écrit de Lyon, à cet égard, en date du 10 décembre dernier. Après avoir révélé des abus extrêmement préjudiciables à l'intérêt de la République, nous avons appelé l'attention de la Convention nationale sur la responsabilitc des administrateurs coupables d'avoir adjugé le travail des routes à des hommes insolvables, sans exiger des preuves de la solvabilité et dés cautions; sur les ingénieurs accusés de gagner leùrs émoluments, assez considérables, sans sortir du chef-lieu de dépar tement et conséquemment sans s'occuper de l'objet confié à leur surveil-ance. A peine un papier public nous a-t-il annoncé que notre lettre avait été lue à l'Assemblée. Elle n'a pas été insérée dans le Bulletin, destiné à recueillir les pièces de cette nature, et nous ignorons si quelque comité s'en occupe.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...mour du bien public nous fait un devoir de transmettre à la Convention les réclamations nouvelles qui nous sont parvenues sur le même objet. La dégradation progressive ...
      ...nts du Commerce, finira par intercepter les communications et entraînera des dépenses énormes, si l'o...
      « L'amour du bien public nous fait un devoir de transmettre à la Convention les réclamations nouvelles qui nous sont parvenues sur le même objet. La dégradation progressive des routes, qui nuit essentiellement aux mouvements du Commerce, finira par intercepter les communications et entraînera des dépenses énormes, si l'on tarde à réparer ce mal.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      « J'ai lu dans les journaux que le citoyen David avait annoncé à la tribune de la Convention que je'lui avais* dit que...
      ...yens Gensonné, -Gtiadet, Vergniaud dans les papiers de Thiéry ; je déclare à l'Assemblée que je n ai point tenu ce propos et que les prétendues craintes sont d'autant plus invraisemblables qu'avant .et -après le 10 août, j'ai rendu compte de ce fait à plusieurs députés et à un grand nombre de Marseillais de ma connaissance ; comment expliquer les craintes qu'on m'attribue avec la publicité que j'ai donnée moi-même à ce fait. Le citoyen David a sûrement mal entendu; j...
      « J'ai lu dans les journaux que le citoyen David avait annoncé à la tribune de la Convention que je'lui avais* dit que j'avais des craintes qu'on ne retrouve la lettre des citoyens Gensonné, -Gtiadet, Vergniaud dans les papiers de Thiéry ; je déclare à l'Assemblée que je n ai point tenu ce propos et que les prétendues craintes sont d'autant plus invraisemblables qu'avant .et -après le 10 août, j'ai rendu compte de ce fait à plusieurs députés et à un grand nombre de Marseillais de ma connaissance ; comment expliquer les craintes qu'on m'attribue avec la publicité que j'ai donnée moi-même à ce fait. Le citoyen David a sûrement mal entendu; j'ai dit, au contraire, qu'il me tardait infiniment qu'on retrouvât cette lettre,...
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      de faim. Nous joignons ici la demande qui nous a été présentée et l'arrêté que nous avons pris. Nous vous prions de statuer le plus tôt possible. de faim. Nous joignons ici la demande qui nous a été présentée et l'arrêté que nous avons pris. Nous vous prions de statuer le plus tôt possible.
      Locuteur: David
      ...e suis fort aise que Boze me mette dans le cas de dire la vérité tout entière; il a tenu le même propos à un grand nombre d'autres personnes et il a ajouté qu'il craignait que Ce mémoire ne fut dans l'armoire de fer. . (La Convention passe à l^ordre d... Je suis fort aise que Boze me mette dans le cas de dire la vérité tout entière; il a tenu le même propos à un grand nombre d'autres personnes et il a ajouté qu'il craignait que Ce mémoire ne fut dans l'armoire de fer. . (La Convention passe à l^ordre du jour.)
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      Les mêmes commissaires font passer à la Con...
      ...été remises par deux officiers du génie et de l'artillerie.
      Les mêmes commissaires font passer à la Convention deux décorations militaires, qui leur ont été remises par deux officiers du génie et de l'artillerie.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...ens Philibert Simond, Grégoire, Hérault de Séchelles et Jagot, commissaires de la Convention, envoyés au département d... 4° Lettre des citoyens Philibert Simond, Grégoire, Hérault de Séchelles et Jagot, commissaires de la Convention, envoyés au département du Mont-Blanc, qui réitèrent leurs observations sur la dégradation des grandes ro...
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ... cette lettre aux comités d'agriculture et de commerce, pour en faire un (La Convention renvoie cette lettre aux comités d'agriculture et de commerce, pour en faire un
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      6° Lettre du citoyen Boze au sujet de l'accusation portée par David contre Gensonné, Ver-gniaud et Guadet; cette lettre est ainsi conçue : 6° Lettre du citoyen Boze au sujet de l'accusation portée par David contre Gensonné, Ver-gniaud et Guadet; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Lakanal
      ... la séance . d'hier, sur la proposition de Gillet, la permanence des conseils généraux pour les départe-mènts frontières; mais dans la ...
      ...département qu'on a oublié, c'est celui de l'Ariège- Je demande que le con-seil général de ce département soit déclaré en permanen...
      Vous avez décrété, dans la séance . d'hier, sur la proposition de Gillet, la permanence des conseils généraux pour les départe-mènts frontières; mais dans la liste qui en a été dressée, il est un département qu'on a oublié, c'est celui de l'Ariège- Je demande que le con-seil général de ce département soit déclaré en permanence, comme tous ceux dont la permanence a été ordonnée par votre décret d'hier.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      « Sur la nouvelle que nous avons reçue de la prononciation de décrets que nous avons demandés relativ...
      ... ville; nous reviendrons ici pour faire le surplus de vos intentions.
      « Sur la nouvelle que nous avons reçue de la prononciation de décrets que nous avons demandés relativement à Aix-la-Chapelle, nous partons demain matin pour cette ville; nous reviendrons ici pour faire le surplus de vos intentions.
      Locuteur: Roux-Fazillac
      ...de aussi que si l'on veut fixer l'heure de l'ouverture de la séance, on fixe aussi l'heure de la levée, parce qu'il est nécessaire qu'on ait le temps de se recueillir chez soi. Je demande aussi que si l'on veut fixer l'heure de l'ouverture de la séance, on fixe aussi l'heure de la levée, parce qu'il est nécessaire qu'on ait le temps de se recueillir chez soi.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      rapport dans quatre jours, après le compte rendu du ministre de l'intérieur sur cet objet.) rapport dans quatre jours, après le compte rendu du ministre de l'intérieur sur cet objet.)
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...t à la nomination des commissaires pour le dépouillement des scrutins, que le Président soit chargé de nommer pour cnaque fois cinq commissair... Un membre fait la motion relativement à la nomination des commissaires pour le dépouillement des scrutins, que le Président soit chargé de nommer pour cnaque fois cinq commissaires.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...mbre : Je m'aperçois qu'il y a très peu de personnes au commencement des séances; ...
      ... cette mesure fera connaître quels sont les membres paresseux.
      Un membre : Je m'aperçois qu'il y a très peu de personnes au commencement des séances; je demande que la liste des députés présents soit envoyée aux départements ; cette mesure fera connaître quels sont les membres paresseux.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...ention renvoie cette lettre aux comités de la guerre, diplomatiqueetdes finances r... s (La Convention renvoie cette lettre aux comités de la guerre, diplomatiqueetdes finances réunis.)
      Locuteur: Roux-Fazillac
      ...écrète qu'un comité; chargé d'un projet de mesure, lui présentera ses vues sur cet... (La Convention nationale décrète qu'un comité; chargé d'un projet de mesure, lui présentera ses vues sur cet objet.)
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...rètairerpoursuit la lecture des lettres et adresses envoyées à l'Assemblée. , secrètairerpoursuit la lecture des lettres et adresses envoyées à l'Assemblée.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      l'an II de la République. l'an II de la République.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      « Signé : Le citoyen Boze. » « Signé : Le citoyen Boze. »
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      (Suivent les signatures.). (Suivent les signatures.).
      ...ez, qui est ainsi conçue : (1) Bulletin de la Convention du 7 janvier 1793. , secrétaire, donne lecture, d'une lettre du citoyen Dumouriez, qui est ainsi conçue : (1) Bulletin de la Convention du 7 janvier 1793.
      « Chambéry, le 1er « Chambéry, le 1er
      « Paris, le 7 janvier 1793, « Paris, le 7 janvier 1793,

      Séance du lundi 7 janvier 1793, au matin

      page 258
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...anté, fatiguée par un travail excessif, et plus encore par le chagrin, ne m'eût pas engagé à demander un congé, je l'eusse sollicité au nom de la patrie en'danger, tant pour dévoiler les causes de la désorganisation et de la pénurie de toutes les armées de la République, que pour venir proposer les moyens de multiplier nos forces en raison de l'augmentation de nos ennemis. Quand niême ma,santé, fatiguée par un travail excessif, et plus encore par le chagrin, ne m'eût pas engagé à demander un congé, je l'eusse sollicité au nom de la patrie en'danger, tant pour dévoiler les causes de la désorganisation et de la pénurie de toutes les armées de la République, que pour venir proposer les moyens de multiplier nos forces en raison de l'augmentation de nos ennemis.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ... nous. Nous avons abattu quelques têtes de l'hydre du despotisme. D'autres tètes se présentent, nous les abattrons encore, ou nous mourrons dignes enfants de la liberté. Tels sont les sentiments de vos concitoyens armés ; je suis leur garant, car j'ai été le compagnon de leurs travaux, de leurs dangers et de leurs victoires. Toute l'Europe s'arme contre nous. Nous avons abattu quelques têtes de l'hydre du despotisme. D'autres tètes se présentent, nous les abattrons encore, ou nous mourrons dignes enfants de la liberté. Tels sont les sentiments de vos concitoyens armés ; je suis leur garant, car j'ai été le compagnon de leurs travaux, de leurs dangers et de leurs victoires.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      Les nouveaux dangers sont loin de les effrayer, mais ils ont besoin de vêtements, d'armes,' de chevaux, de subsistance assurée ; ils n'ont pas bes...
      ...es récompenses. Vos généraux ont besoin de votre confiance. Vous êtes les représentants de la nation dans cette assèmblée; ils le sont à la tête des armées. Leurs.fonctions sont plus pénibles que les vôtres, et ils ont de plus la responsabilité la plus terrible, la mort, et le jugement inflexible - de la postérité. .-
      Les nouveaux dangers sont loin de les effrayer, mais ils ont besoin de vêtements, d'armes,' de chevaux, de subsistance assurée ; ils n'ont pas besoin d'encouragements, mais ont leur doit des récompenses. Vos généraux ont besoin de votre confiance. Vous êtes les représentants de la nation dans cette assèmblée; ils le sont à la tête des armées. Leurs.fonctions sont plus pénibles que les vôtres, et ils ont de plus la responsabilité la plus terrible, la mort, et le jugement inflexible - de la postérité. .-
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      De. leur gloire, ou de-leur honte, dépend le salut ou la ruine de la patrie.; ils ont donc le droit de vous dire la vérité, d'ékiger tout ce qui leur est nécessaire pour agir avec succès, ou de renoncer au commandement, et de rentrer dans les rangs comme simples soldats,-si leurs t... De. leur gloire, ou de-leur honte, dépend le salut ou la ruine de la patrie.; ils ont donc le droit de vous dire la vérité, d'ékiger tout ce qui leur est nécessaire pour agir avec succès, ou de renoncer au commandement, et de rentrer dans les rangs comme simples soldats,-si leurs travaux,, leur âge, ou leurs blessures n'ont pas énervé leurs forces.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...use qu'ils parcourent, occupés du salut de la-République, de la gloire du nom français et de leur propre réputation, ils n'ont pas le temps d'être factieux r ne les ènveloppez pas de soupçons flétrissants. Croyez à la grandeur d'âme, c'est le soutien des Républiques. Chacun de nous a les yeux de l'Europe entière sur lui ; l'amour de la gloire ajoute encore à son patriotisme, et repousse loin de lui la basse cupidité. Dans la carrière périlleuse qu'ils parcourent, occupés du salut de la-République, de la gloire du nom français et de leur propre réputation, ils n'ont pas le temps d'être factieux r ne les ènveloppez pas de soupçons flétrissants. Croyez à la grandeur d'âme, c'est le soutien des Républiques. Chacun de nous a les yeux de l'Europe entière sur lui ; l'amour de la gloire ajoute encore à son patriotisme, et repousse loin de lui la basse cupidité.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...ire; je n'âi-eu que des éloges à faire, et pas une plainte ' à porter à l'Assemblé...
      ...que au despote autrichien ; elle manque de tout, pirce qu'on a cassé des marchés f...
      ...ieu d'attribuer mes plaintes à l'esprit de faction, que je ne. peux pas - avoir adopté, puisque je vis, depuis le mois de juillet, au milieu des camps, et loin de Paris, examinez sans partialité les comptes rendus par vos commissaires ; lisez avec attention et avec équité les quatres mémoires dans lesquels je détaille mes griefs, et jugez.
      nistratiort ont secondé la partie militaire; je n'âi-eu que des éloges à faire, et pas une plainte ' à porter à l'Assemblée nationale. La même armée vient d'enlever la Belgique au despote autrichien ; elle manque de tout, pirce qu'on a cassé des marchés faits par mon ordre, parce qu'on a désorganisé l'administration. Je me suis plaint; vous avez sagement envoyé des commissaires. Au lieu d'attribuer mes plaintes à l'esprit de faction, que je ne. peux pas - avoir adopté, puisque je vis, depuis le mois de juillet, au milieu des camps, et loin de Paris, examinez sans partialité les comptes rendus par vos commissaires ; lisez avec attention et avec équité les quatres mémoires dans lesquels je détaille mes griefs, et jugez.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...z que vous n'avez pas un jour à perdre, et que c'est la plus essentielle de toutes vos affaires. Les despotes rassemblent de grandes armées ; faites, de votre côté, des efforts proportionnés. Le courage des Français et inaltérable; mais il vous faut des' for...
      ..., une administration sage, un plan fixe et uniforme, tant politique que militaire. Toutes les mesures demandent du secret, et ne peuvent se traiter dans une Assemblé...
      ...ion est interrompue par la multiplicité et la variété des affaires. Nommez un Comité pour examiner les plans de la campagne prochaine, les besoins et les ressources de vos armées ; ou, si vous renvoyer ce tr...
      ...oisissez des hommes en état d'ordonner. Le bureau de la guerre est devenu un club, et ce n'est pas dans un club qu'on expédie les affaires ; aussi se plaint-on dans toutes les armées de la non expédition. Ayez des commis qui travaillent, au lieu de faire des motions. Le vrai républicain est celui qui remplit assidûment les fonctions \ de son état ; celui-là sert la République : le mo-tionnaire ne fait que l'agiter.
      Mais pensez que vous n'avez pas un jour à perdre, et que c'est la plus essentielle de toutes vos affaires. Les despotes rassemblent de grandes armées ; faites, de votre côté, des efforts proportionnés. Le courage des Français et inaltérable; mais il vous faut des' forces suffisantes, une administration sage, un plan fixe et uniforme, tant politique que militaire. Toutes les mesures demandent du secret, et ne peuvent se traiter dans une Assemblée nombreuse, dont l'attention est interrompue par la multiplicité et la variété des affaires. Nommez un Comité pour examiner les plans de la campagne prochaine, les besoins et les ressources de vos armées ; ou, si vous renvoyer ce travail au pouvoir exécutif, choisissez des hommes en état d'ordonner. Le bureau de la guerre est devenu un club, et ce n'est pas dans un club qu'on expédie les affaires ; aussi se plaint-on dans toutes les armées de la non expédition. Ayez des commis qui travaillent, au lieu de faire des motions. Le vrai républicain est celui qui remplit assidûment les fonctions \ de son état ; celui-là sert la République : le mo-tionnaire ne fait que l'agiter.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      Je connais mieux que personne le courage des Français et les ressources de ma patrie ; elle peut résister à l'Euro...
      ... emplois que j'ai remplis dans l'espace de 36 ans d'une vie très laborieuse et très occupée, m'a donné la connaissance de tous les moyens de cette belle République. J'offre mes veilles, mon expérience et ma vie. Je ne crains pas qu'on mé soupç...
      ...irer à la dictature, ni au Stathoudérat de la Belgique, quoique ces sottises. aien...
      ...ue je regarde comme encore plus ennemis de la République que les miens.
      Je connais mieux que personne le courage des Français et les ressources de ma patrie ; elle peut résister à l'Europe entière, si ses forces sont bien distribuées. L'expérience des différents emplois que j'ai remplis dans l'espace de 36 ans d'une vie très laborieuse et très occupée, m'a donné la connaissance de tous les moyens de cette belle République. J'offre mes veilles, mon expérience et ma vie. Je ne crains pas qu'on mé soupçonne d'aspirer à la dictature, ni au Stathoudérat de la Belgique, quoique ces sottises. aient été imprimées par des malfaisants que je regarde comme encore plus ennemis de la République que les miens.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      J'ai fait le serment, et je le réitère, de me retirer de tout emploi public à la paix; j'aurai assez fait pour ma patrie et pour l'histoire. Si, lorsque la République sera délivrée du fléau de la guerre, cette précaution ne suffit pas pour écarter les soupçons, je promets de m'imposer moi-même l'ostracisme le plus rigoureux. J'ai fait le serment, et je le réitère, de me retirer de tout emploi public à la paix; j'aurai assez fait pour ma patrie et pour l'histoire. Si, lorsque la République sera délivrée du fléau de la guerre, cette précaution ne suffit pas pour écarter les soupçons, je promets de m'imposer moi-même l'ostracisme le plus rigoureux.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      La pierre de touche pour connaître si vos généraux sont vertueux, c'est leur sensibilité sur "les soupçons ou d'avarice ou d'ambition ; s...
      ...s ou ambitieux, ils resteront en place, et ils boiront la honte pour assouvir l'une de ces deux passions. 4 On m'objectera qu'il faut tout sacrifier au sa- -lut de l'Empire. J'enxonviens; eh bien! Représentants, sacrifiez-lui vos affections et vos haînes; -sacrifiez vos opinions inême, lorsque l'expérience et les lumières les contredisent. Lorsque toute l'Europe se...
      ...hercherez-vous des frères hors du sein -de la patrie ? Où chercherez-vous des défenseurs-h ors-de vos généraux?
      La pierre de touche pour connaître si vos généraux sont vertueux, c'est leur sensibilité sur "les soupçons ou d'avarice ou d'ambition ; s'ils sont vertueux, ils donneront leur, démission plutôt que d'être déshonorés par des soupçons injustes ; s'ils sont avares ou ambitieux, ils resteront en place, et ils boiront la honte pour assouvir l'une de ces deux passions. 4 On m'objectera qu'il faut tout sacrifier au sa- -lut de l'Empire. J'enxonviens; eh bien! Représentants, sacrifiez-lui vos affections et vos haînes; -sacrifiez vos opinions inême, lorsque l'expérience et les lumières les contredisent. Lorsque toute l'Europe se réunit pour vous attaquer, réunissez-vous pour résister. Où chercherez-vous des frères hors du sein -de la patrie ? Où chercherez-vous des défenseurs-h ors-de vos généraux?
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      J'ai acquis par mes services.le droit de vous dire la vérité, c'est pour moi un ... J'ai acquis par mes services.le droit de vous dire la vérité, c'est pour moi un devoir sacré; car je veux sauver la République, qui n'a jamais été plus en dange...
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...i elle ne prend pas un parti décidé sur les quatre mémoires que je soumets à sa sag... ...la confiance que je crois mériter ; si elle prend des précautions contre moi ; si elle ne prend pas un parti décidé sur les quatre mémoires que je soumets à sa sagesse, alors,
      ...ombattu en .Champagne, avee une poignée de rôonde, des ennemis innombrables. Cette...
      ...e s'est évanouie devant la persévérance et le courage dés soldats républicains. Toutes les parties d'admi- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collec-tion Po...
      J'ai combattu en .Champagne, avee une poignée de rôonde, des ennemis innombrables. Cette formidable armée prussienne s'est évanouie devant la persévérance et le courage dés soldats républicains. Toutes les parties d'admi- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collec-tion Portiez (ae VOise), tome 47, n° 3.

      Séance du lundi 7 janvier 1793, au matin

      page 259
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      citoyen président, je prouverai sur-le-champ à ma patrie que je n'ai ni ambition ni avarice, en me démettant du généralat, et en me retirant à la campagne, où je continuerai mes études sur les parties de la politique et de la guerre, toujours prêt à en sortir, dès qu'un gouvernement bien réglé me présentera les moyens d'être utile à mes concitoyens. citoyen président, je prouverai sur-le-champ à ma patrie que je n'ai ni ambition ni avarice, en me démettant du généralat, et en me retirant à la campagne, où je continuerai mes études sur les parties de la politique et de la guerre, toujours prêt à en sortir, dès qu'un gouvernement bien réglé me présentera les moyens d'être utile à mes concitoyens.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...nvention nationale ordonne l'impression de la lettre et le renvoi des quatre mémoires à la commission chargée l'administration de la guerre , pour faire son rapport sur la question de savoir s'il y a lieu d'en ordonner l'impression. ............... Sur le fond, elle renvoie, en outre, au comité de la guerre et, sur les plans de campagne, au comité de défense générale.) {La Convention nationale ordonne l'impression de la lettre et le renvoi des quatre mémoires à la commission chargée l'administration de la guerre , pour faire son rapport sur la question de savoir s'il y a lieu d'en ordonner l'impression. ............... Sur le fond, elle renvoie, en outre, au comité de la guerre et, sur les plans de campagne, au comité de défense générale.)
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      2° Lettre des médecins et chirurgiens des hôpitaux militaires de Dunkerque, à laquelle est joint un procès-verbal sur les maladies produites par le vert de gris.- 2° Lettre des médecins et chirurgiens des hôpitaux militaires de Dunkerque, à laquelle est joint un procès-verbal sur les maladies produites par le vert de gris.-
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...orreur d'être enfermé dans cette prison de l'Abbaye où tant de scélérats ont déshonoré- le nom français en égorgeant tant d'innocentes victimes. C'est un service que m'a rendu le comité, car il dépendait bien de lui de faire pis : mais je suis sans reconnaissance, èt je veux lui demander compte de l'horrible despotisme qu'il exerce sur moi dans un temps de liberté et sous le règne des droits de l'homme. J'ai écrit trois fois au Comit... ...is 33 jours par trois grenadiers gendarmes. On a voulu sans doute m'épargner l'horreur d'être enfermé dans cette prison de l'Abbaye où tant de scélérats ont déshonoré- le nom français en égorgeant tant d'innocentes victimes. C'est un service que m'a rendu le comité, car il dépendait bien de lui de faire pis : mais je suis sans reconnaissance, èt je veux lui demander compte de l'horrible despotisme qu'il exerce sur moi dans un temps de liberté et sous le règne des droits de l'homme. J'ai écrit trois fois au Comité pour lui représenter son oubli cruel ou sa cruelle injustice, il ne m'a rien r...
      Locuteur: Thuriot
      Rovère a raison,, il n'y a pas de preuve qu'il existe un autre Rivarol mis en état d'accusation, et le comité a dû présumer que c'était le même Rivarol qui écrivait en faveur de la Cour. (Murmures.) Rovère a raison,, il n'y a pas de preuve qu'il existe un autre Rivarol mis en état d'accusation, et le comité a dû présumer que c'était le même Rivarol qui écrivait en faveur de la Cour. (Murmures.)
      Locuteur: Carra
      : J'étais présent au comité de surveillance, je dois convenir que lors...
      ...interrogé, il nous dit : Je ne suis pas le Rivarol qui écrivait, je suis son frère cadetj et voilà le citoyen Carra qui vous l'attestera. J'attestai la chose, et aujourd'hui encore, bien que je sois loin de dire que celui-ci soit patriote, j'atteste qu'il ne peut plus longtemps être privé de sa liberté pour des délits qui ne sont ...
      : J'étais présent au comité de surveillance, je dois convenir que lorsque Rivarol fut interrogé, il nous dit : Je ne suis pas le Rivarol qui écrivait, je suis son frère cadetj et voilà le citoyen Carra qui vous l'attestera. J'attestai la chose, et aujourd'hui encore, bien que je sois loin de dire que celui-ci soit patriote, j'atteste qu'il ne peut plus longtemps être privé de sa liberté pour des délits qui ne sont imputés qu'à son frère,
      Locuteur: Pénières
      Parfaitement, et je propose, en outre, que ceux qui ont fait arrêter Rivarol soient tenus de payer tous les frais. Parfaitement, et je propose, en outre, que ceux qui ont fait arrêter Rivarol soient tenus de payer tous les frais.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      onvention nationale, et celle de solliciter de ma part, si mon arrestation; doit durer... onvention nationale, et celle de solliciter de ma part, si mon arrestation; doit durer, un passeport pour Gonstantinople, ^ j'y serai plus libre qu'à Paris. ?
      Locuteur: Birotteau
      Je demande l'élargissement de Rivarol et la censure du, comité de surveillance qui n'a point fait de rapport. Je demande l'élargissement de Rivarol et la censure du, comité de surveillance qui n'a point fait de rapport.
      Locuteur: Thuriot
      , Je demande que, si les comités, après avoir lu les mémoires, ne s'y opposent pas, ils soient imprimés, afin d'en avoir connaissance et d'approuver ou d'improuver le rapport qui en sera fait. , Je demande que, si les comités, après avoir lu les mémoires, ne s'y opposent pas, ils soient imprimés, afin d'en avoir connaissance et d'approuver ou d'improuver le rapport qui en sera fait.
      Locuteur: Manuel
      Je demande que Rivarol soit mis sur-le-champ en liberté. Après quatre années de liberté, la Convention nationale ne peut pas fermer les yeux sur le despotisme qu'exerce le comité de sûreté générale. Je demande que Rivarol soit mis sur-le-champ en liberté. Après quatre années de liberté, la Convention nationale ne peut pas fermer les yeux sur le despotisme qu'exerce le comité de sûreté générale.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      1° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, par laquelle il transmet une adresse annonçant que le bailliage entier de Schambourg demande à êtrè réùni à-la Fr...
      ...séparé en 1786- par un échange fait ave le. duc des Deux-Ponts. A cette adresse, sont jointes un grand nombre de pièces qui font connaître à la Convention nationale la ferme résolution des habitants de cette contrée, de devenir ce qu'ils, étaient il y a qu'un...
      ...nts que la tyrannie a arrachés des bras de leur mère, disent-ils » ; ils né douten...
      1° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, par laquelle il transmet une adresse annonçant que le bailliage entier de Schambourg demande à êtrè réùni à-la France, - dont il a été séparé en 1786- par un échange fait ave le. duc des Deux-Ponts. A cette adresse, sont jointes un grand nombre de pièces qui font connaître à la Convention nationale la ferme résolution des habitants de cette contrée, de devenir ce qu'ils, étaient il y a qu'un moment, Français ; « ce sont des énfants que la tyrannie a arrachés des bras de leur mère, disent-ils » ; ils né doutent pas que l'Assemblée ne la leur rende.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      Paris, le 7 janvier, l'an IIe de la République. Paris, le 7 janvier, l'an IIe de la République.
      Locuteur: Rovère
      ...ésigné d'une manière précise quel était le Rivarôl décrété d'accusation, le comité de surveillance a cru devoir faire garder ... J'observe que la Convention n'ayant point désigné d'une manière précise quel était le Rivarôl décrété d'accusation, le comité de surveillance a cru devoir faire garder celui-là, jusqu'à ce qu'elle se fût expliquée.
      Locuteur: Pénières
      ...ntre) : Appuyé ! appuyé! nous demandons le renouvellement du comité de sûreté générale ! Plusieurs membres (du centre) : Appuyé ! appuyé! nous demandons le renouvellement du comité de sûreté générale !
      Locuteur: Camille Desmoulins
      J'arrive dans le moment où j'entends dire qué Rivarol ca...
      ...erve qu'il y a au moins 20 lettres dans le petit Gautier qui sont désignées comme provenant de Rivarol cadet. Je demande donc que le comité de sûreté générale soit chargé de faire un rapport à ce sujet.
      J'arrive dans le moment où j'entends dire qué Rivarol cadet, détenu, n'est pas celui que la Convention a décrété d'accusation. J'observe qu'il y a au moins 20 lettres dans le petit Gautier qui sont désignées comme provenant de Rivarol cadet. Je demande donc que le comité de sûreté générale soit chargé de faire un rapport à ce sujet.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      (La Convention renvoie l'adresse et les pièces y jointes au comité diplomatique... (La Convention renvoie l'adresse et les pièces y jointes au comité diplomatique). '
      Locuteur: Thuriot
      Un grand nombre de membres : Non, non! Un grand nombre de membres : Non, non!
      Locuteur: Thuriot
      ...pas lieu à délibérer sur là proposition de Thuriot.) (La Convention décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur là proposition de Thuriot.)
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...renvoie la lettre aux comités militaire et des secours). (La Convention renvoie la lettre aux comités militaire et des secours).
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      3° Lettre de Roland', ministre de Vintérieur, sur des hôpitaux. 3° Lettre de Roland', ministre de Vintérieur, sur des hôpitaux.
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...t, qui se plaint d'être arrêté en place de son frère, qui est décrété d'accusation... 4° Lettre du citoyen Rivarol cadet, qui se plaint d'être arrêté en place de son frère, qui est décrété d'accusation ; cette lettré est ainsi conçue :
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      Sue vous ayiez la bonté de lire ma lettre à la Sue vous ayiez la bonté de lire ma lettre à la
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      Le citoyen Rivarol le cadet. Le citoyen Rivarol le cadet.
      Je fus arrêté et mené au comité de sûrété générale le 5 décembre. Le citoyen Bazire m'y interrogea, mais c'é...
      ...rère aîné qui partit pour Londres -dans le mois de juin dernier, avec un passeport de la municipalité, et quant à moi, le comité ne m'inculpa sur rien. (1) Archi...
      Je fus arrêté et mené au comité de sûrété générale le 5 décembre. Le citoyen Bazire m'y interrogea, mais c'était une méprise : : on en voulait à mon frère aîné qui partit pour Londres -dans le mois de juin dernier, avec un passeport de la municipalité, et quant à moi, le comité ne m'inculpa sur rien. (1) Archives nationales. Carton G 245, chemise 331.

      Séance du lundi 7 janvier 1793, au matin

      page 260
      Locuteur: Buzot
      celui qui vient de vous être signalé concernant Rivarol. O...
      ...fut arrêté par un commissaire du comité surveillance, sous prétéxte qu'il était...
      ... interrogé jusqu'à onze heures du soir, et, bien qu'on n'ait trouvé ni dans ses ré...
      ...harge, on a exigé qu il ne sortît point de Paris sans permission/Ilestsôuslacautiojn d'un de ses amis, vous sentez-combien il importe ne ne pas laisser entamer chez les nations étrangères l'honneur de la République. Je demande qu'il soit fait un prompt rapport sur cette affaire, que le comité de surveillance soit doublé, et qu'il ne_puisse arrêter personne qu'en ...
      celui qui vient de vous être signalé concernant Rivarol. On m'écrit d'Angleterre, qu'un jeune anglais, M. Blackwood, envoyé par sa mère à Angoulême pour y finir ses. études, fut arrêté par un commissaire du comité surveillance, sous prétéxte qu'il était agent des émigrés. On l'a conduit à Paris, où il a été interrogé jusqu'à onze heures du soir, et, bien qu'on n'ait trouvé ni dans ses réponses, ni dans ses papiers rien qui fût à sa charge, on a exigé qu il ne sortît point de Paris sans permission/Ilestsôuslacautiojn d'un de ses amis, vous sentez-combien il importe ne ne pas laisser entamer chez les nations étrangères l'honneur de la République. Je demande qu'il soit fait un prompt rapport sur cette affaire, que le comité de surveillance soit doublé, et qu'il ne_puisse arrêter personne qu'en vertu d'une délibération prise aux deux tiers des voix.
      Locuteur: Lesage
      J'appuie la motion de Buzot. On attente tous les jours à la liberté des citoyens, et le mal en est dans ce fait que la Conventi...
      ...des demi-mesures lorsqu'il est question de sûreté générale, objet pourtant si important.'Notamment, hier, au lieu de sévir contre le ^comité de surveillance, la Convention a renvoyé l...
      ...s, après qu'elle eut entendu la défense de Chabot. Il; faut attaquer enfin le mal dans- sa source; il faut examiner l'institution de cet étrange établissement, qui se perme...
      ...viduelle soit attaquée par une .section de la représentation nationale, section .q...
      ...à mérité des réproches. Je demande que" les .-Ibis institutives du comité de surveillance soient examinées et modifiées par la Convention.
      J'appuie la motion de Buzot. On attente tous les jours à la liberté des citoyens, et le mal en est dans ce fait que la Convention nationale ne prend jamais que des demi-mesures lorsqu'il est question de sûreté générale, objet pourtant si important.'Notamment, hier, au lieu de sévir contre le ^comité de surveillance, la Convention a renvoyé la plainte rendue au mi-r nistre pour rendre compte des faits dans trois jours, après qu'elle eut entendu la défense de Chabot. Il; faut attaquer enfin le mal dans- sa source; il faut examiner l'institution de cet étrange établissement, qui se permet d'attenter à la liberté des citoyens sans vous en rendre compte; il ne faut'pas- que la liberté individuelle soit attaquée par une .section de la représentation nationale, section .qui, par sa conduite, a déjà mérité des réproches. Je demande que" les .-Ibis institutives du comité de surveillance soient examinées et modifiées par la Convention.
      Locuteur: Chambon
      Je viens à mon tour appuyer de mon vote cette proposition. Il faut renouveler en entier le Comité de surveillance, car les membres actuels ont abusé de leurs pouvoirs pour exercer des vengeances individuelles et parce que, si cet abus continuait, il aliénerait tous les bons citoyens. D'ailleurs, il faut modifier ce pouvoir terrible et révolutionnaire, puisque la Révolution est faite et qu'il n'y a plus de révolution à faire. Je viens à mon tour appuyer de mon vote cette proposition. Il faut renouveler en entier le Comité de surveillance, car les membres actuels ont abusé de leurs pouvoirs pour exercer des vengeances individuelles et parce que, si cet abus continuait, il aliénerait tous les bons citoyens. D'ailleurs, il faut modifier ce pouvoir terrible et révolutionnaire, puisque la Révolution est faite et qu'il n'y a plus de révolution à faire.
      Locuteur: Lehardy
      Et moi'je propose que tous les quatre jours le comité de surveillance soit obligé de rendre compte des mandats d'arrêt qu'il aura décernés et des motifs qui les auront déterminés. Et moi'je propose que tous les quatre jours le comité de surveillance soit obligé de rendre compte des mandats d'arrêt qu'il aura décernés et des motifs qui les auront déterminés.
      Locuteur: Duhem
      « La Convention nationale décrète que le nombre" de membres du comité de sûreté générale sera doublé,.-qu'il ne pourra donner de mandats d'arrêt que d'après une délibér...
      ... la majorité des- deux- tiers des; voix et souscrite sur le registre, et que ces délibérations ne pourront être prises au'autant que les membres seront réunis au nombre de dix-huit.
      « La Convention nationale décrète que le nombre" de membres du comité de sûreté générale sera doublé,.-qu'il ne pourra donner de mandats d'arrêt que d'après une délibération prise à la majorité des- deux- tiers des; voix et souscrite sur le registre, et que ces délibérations ne pourront être prises au'autant que les membres seront réunis au nombre de dix-huit.
      Locuteur: Defermon
      Je viens apporter le concours mon opinion à celles que viennent d'émettre Lesage et Buzot. J'estime qu'il ne faut pas ajourner quand il s'agit de protéger la liberté des citoyens. Je demande que là motion de Buzot soit mise aux Voix. Je viens apporter le concours mon opinion à celles que viennent d'émettre Lesage et Buzot. J'estime qu'il ne faut pas ajourner quand il s'agit de protéger la liberté des citoyens. Je demande que là motion de Buzot soit mise aux Voix.
      Locuteur: Manuel
      aimer le nouvel ordre de choses aux citoyens ; eh bien! dites-leur que- le règne des lois commence. Je demande que la Convention prononce avant tout sur le sort de Rivarol et de Blackvood. ~ (La^Convention nationale ordonne que son co-, mité de sûreté générale lui fera son rapport demain sur le citoyen Rive roi et sur l'Anglais Blackvood.) aimer le nouvel ordre de choses aux citoyens ; eh bien! dites-leur que- le règne des lois commence. Je demande que la Convention prononce avant tout sur le sort de Rivarol et de Blackvood. ~ (La^Convention nationale ordonne que son co-, mité de sûreté générale lui fera son rapport demain sur le citoyen Rive roi et sur l'Anglais Blackvood.)
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Monge, ministre de la marine, pour faire connaître à la Convention que le citoyen Girardin et autres officiers, mandés à la barre, , secrétaire, donne lecture d'une lettre de Monge, ministre de la marine, pour faire connaître à la Convention que le citoyen Girardin et autres officiers, mandés à la barre,
      Locuteur: Lehardy
      Un autre membre demande que les délibérations de ce comité soient inscrites sur: ce registre et soient signées de ceux qui les auront prises. Un autre membre demande que les délibérations de ce comité soient inscrites sur: ce registre et soient signées de ceux qui les auront prises.
      Locuteur: Manuel
      Si je suis intervenu, c'est par amour de la justice et par ce que j'estime qu'il est de mon devoir de défendre la cause des opprimés. Si la C...
      ...ationale ne frappait pas un pareil acte de son indignation, elle aurait l'àir ae l'approuver. Votre intention est de faireM
      Si je suis intervenu, c'est par amour de la justice et par ce que j'estime qu'il est de mon devoir de défendre la cause des opprimés. Si la Convention nationale ne frappait pas un pareil acte de son indignation, elle aurait l'àir ae l'approuver. Votre intention est de faireM
      Locuteur: Thuriot
      ...ec Buzot qu'il faut prendre des mesures de sagesse pour ne pas vexer les citoyens innocents, mais je suis de ceux qui pensent également qu'on ne sau...
      ...ime. A mon avis, il faut attribuer tous les inconvénients dont on se plaint à la mauvaise organisation de la justice criminelle à Paris. Je demande que le comité de législation fasse un. rapport sur cette...
      J'estime avec Buzot qu'il faut prendre des mesures de sagesse pour ne pas vexer les citoyens innocents, mais je suis de ceux qui pensent également qu'on ne saurait être trop sévère pour ne pas laisser écbapperje crime. A mon avis, il faut attribuer tous les inconvénients dont on se plaint à la mauvaise organisation de la justice criminelle à Paris. Je demande que le comité de législation fasse un. rapport sur cette question : Est-il nécessaire d'instituer à Paris un tribunal criminel divisé en...
      Locuteur: Tallien
      Mais le comité de sûreté générale est prêt à vous faire s...
      ... agent des émigrés. Il a fait un voyage de Bruxelles à Angoulême pour reporter l'argent à ces conspirateurs. Si le comité ne l'a pas fait arrêter, c'est p...
      Mais le comité de sûreté générale est prêt à vous faire son rapport sur Blackwood. Cet Anglais est réellement un agent des émigrés. Il a fait un voyage de Bruxelles à Angoulême pour reporter l'argent à ces conspirateurs. Si le comité ne l'a pas fait arrêter, c'est par respect pour la nation anglaise. Il l'a renvoyé sous la caution d'un particul...
      Locuteur: Génissieu
      ...e lorsqu'il v aura au moins dix membres et qu il y en aura au moins les deux tiers pour l'arrestation. Je demande qu'aucune arrestation ne puisse avoir lieu que lorsqu'il v aura au moins dix membres et qu il y en aura au moins les deux tiers pour l'arrestation.
      Locuteur: Duhem
      ...ale a décrété, en outre, que son comité de sûreté'générale sera tenu de l'informer, tous les huit jours, des mandats cfar-rêt qu'il aura'fait exécuter lorsque lés jpe^rsonnes mises en état d'arrestation... « La Convention nationale a décrété, en outre, que son comité de sûreté'générale sera tenu de l'informer, tous les huit jours, des mandats cfar-rêt qu'il aura'fait exécuter lorsque lés jpe^rsonnes mises en état d'arrestation y seront encore.
      Locuteur: Le Président
      rappelle la proposition de Buzot. rappelle la proposition de Buzot.
      Locuteur: Chambon
      ... serait bon qu'il fût formé d'un député de chaque département .de la République, parce qu'il sera plus in... Quant à la formation du nouveau comité, je crois qu'il serait bon qu'il fût formé d'un député de chaque département .de la République, parce qu'il sera plus instruit des localités, qui, dàns bien dés circonstances, deviennent très intéress...
      Locuteur: Duhem
      Voyez s'il n'existe plus de conspirateurs, voyez si vous avez besoin du comité de surveillance ou si ce comité est devenu... Voyez s'il n'existe plus de conspirateurs, voyez si vous avez besoin du comité de surveillance ou si ce comité est devenu inutile. Voilà,ce qu'il faut examiner.
      Locuteur: Duhem
      ...ntion nationale a rerivoyé à son comité de législation la proposition relative à l... "" « La Convention nationale a rerivoyé à son comité de législation la proposition relative à la formation d'un tribunal criminel. »
      Locuteur: Duhem
      Là Convention rend le décret suivant : Là Convention rend le décret suivant :
      Locuteur: Chambon
      J'ai dit cela parce que tous les jours j'entends dire par ceux mêmes qui... J'ai dit cela parce que tous les jours j'entends dire par ceux mêmes qui m'interrompent qu'il faut une troisième Révolution.

      Séance du lundi 7 janvier 1793, au matin

      page 261
      Locuteur: Kersaint
      ...ué nous sachions si l'on sera libre ici et si les tribunes auront le droit d'applaudir contre le règlement. Je demande qu'on les chasse avant de délibérer. Il faut qué nous sachions si l'on sera libre ici et si les tribunes auront le droit d'applaudir contre le règlement. Je demande qu'on les chasse avant de délibérer.