Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-121 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-121 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-122 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-041 hits on 1790-050 hits on 1790-061 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-102 hits on 1790-110 hits on 1790-124 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-031 hits on 1791-040 hits on 1791-051 hits on 1791-062 hits on 1791-070 hits on 1791-082 hits on 1791-090 hits on 1791-103 hits on 1791-115 hits on 1791-1231 hits on 1792-012 hits on 1792-021 hits on 1792-031 hits on 1792-041 hits on 1792-050 hits on 1792-062 hits on 1792-072 hits on 1792-083 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-112 hits on 1792-124 hits on 1793-011 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-041 hits on 1793-050 hits on 1793-061 hits on 1793-073 hits on 1793-080 hits on 1793-091 hits on 1793-102 hits on 1793-111 hits on 1793-121 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-124 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-122 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-123 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-071 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-011 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-128 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-031 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-121 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 42 volumes
  • Tome 1 : 1789 – Introduction - états généraux - préliminaires. Cahiers des sénéchaussées et baillages [Agen - Amont] 1 résultat
    • Introduction

      - search term matches: (59)

      Introduction

      page 19
      Telles sont les paroles que Mirabeau, du fond d'un cachot, adressait au despotis...
      ...de relire l'histoire des derniers excès du despotisme en France. Des dettes énorme...
      Telles sont les paroles que Mirabeau, du fond d'un cachot, adressait au despotisme dans son ou- vrage sur les lettres de cachet. Veut-on que leur vérité devienne plus frappante, il suffit de relire l'histoire des derniers excès du despotisme en France. Des dettes énormes et un crédit public anéanti, des impôts dévorants, un peuple aigri par ses mal...
      ...toutes les âmes. Il fallait que l'excès du despotisme vînt les tirer de l'engourdi... Une longue servitude avait flétri toutes les âmes. Il fallait que l'excès du despotisme vînt les tirer de l'engourdissement léthargique dans lequel elles étaient plongées : il fallait nous donner ...
      ...adante servitude succéda à la franchise du règne de Henri IV. Il voulut asservir j... Le despotisme avait commencé sous Richelieu ; la dégradante servitude succéda à la franchise du règne de Henri IV. Il voulut asservir jusqu'au génie. C'est lui qui persuada aux rois qu'ils pou- vaient oser tout ce q...

      Introduction

      page 20
      A la mort de" François Ier, le fisc recevait 15,730,000 livres...
      ...es, d'anarchie, plongèrent les finances du royaume dans un désordre dont il n'y av...
      A la mort de" François Ier, le fisc recevait 15,730,000 livres; c'était 56 de nos millions. Sur cette somme, il fallait prélever 60,416 livres...
      ...ngagé. . Quarante ans de guerres civiles, de fanatisme, de déprédations, de crimes, d'anarchie, plongèrent les finances du royaume dans un désordre dont il n'y avait qu'un Sully qui pût les tirer. Ce mi- nistre économe, éclairé, vertueux, app...
      ... dans un désordre effrayant. A l'époque du règne de Charles VII, les dépenses de l...
      ...pu apporter dans les impôts l'extension du territoire et la multiplication des mét...
      ...r faveur et de leurs places ; en sorte que Golbert trouva, en 1661, les finances dans un désordre effrayant. A l'époque du règne de Charles VII, les dépenses de la cour n'avaient jamais passé 94,000 livres. C'est avec le besoin ou la manie de...
      ...ces, dans une proportion plus que décuple de l'accroissement naturel qu'eussent pu apporter dans les impôts l'extension du territoire et la multiplication des métaux précieux. Aus- sitôt que l'épidémie des croisades eût entraîné les Français ...
      ... dans leur département, étaient chargés du recou- -vrement des deniers publics. 11... ...que le produit de son domaine, c'étaient ses sénéchaux, ses baillis, qui, chacun dans leur département, étaient chargés du recou- -vrement des deniers publics. 11 fallut établir un nouvel ordre de choses, lorsque les impositions devinrent gén...
      ...le et si clair, qu'il était à la portée du roi, qui écrivait chaque mois de sa pro... ...e dans l'administration des finances, et il réussit à rendre son travail si simple et si clair, qu'il était à la portée du roi, qui écrivait chaque mois de sa propre main le montant de la recette et de la dé- pense, et la balancé de l'une et ...

      Introduction

      page 21
      ...ly, c'est-à-dire de consulter l'intérêt du roi et celui* des sujets. Leurs success... ...rce et l'industrie, et les faisait tous fleurir. Son principe était celui de Sully, c'est-à-dire de consulter l'intérêt du roi et celui* des sujets. Leurs successeurs n'ont été guidés que par le besoin d'argent et la nécessité d'en trouver po...
      ...ous firent perdré une partie des fruits du génie de Colbert. ...ces. Mais la révocation de l'édil de Nantes, et la persécution des protestants nous firent perdré une partie des fruits du génie de Colbert.
      ...res; et il ne restait pour les dépenses du gouver- nement que 32.529,570 livres, à... ...i, 115,389,074 livres de re- venu, mais les charges emportaient 82,859,504 li- vres; et il ne restait pour les dépenses du gouver- nement que 32.529,570 livres, à 30 livres 10 sous 6 deniers le marc. Ëncore ces fonds étaient-ils consommés d'a...
      Lorsque le duc d'Orléans prit les rênes du gou- vernement, ses vrais amis désiraie... Lorsque le duc d'Orléans prit les rênes du gou- vernement, ses vrais amis désiraient qu'il assem- blât les États généraux : c'était un moyen infail- lible de cons...
      ...ce qu'il ouvrit avec les quatre parties du monde. ...t a trouvé d'immenses ressources dans ses. opérations, et surtout dans le commerce qu'il ouvrit avec les quatre parties du monde.
      ...èdent la guerre civile! Si le testament du feu roi n'avait pas été cassé, que sera...
      ...seau de l'État sous la main impuissante du duc du Maine ?
      ...us.que sa mémoire à admirer ou à censurer et qu'on éprouva les terreurs qui précèdent la guerre civile! Si le testament du feu roi n'avait pas été cassé, que serait devenu le vaisseau de l'État sous la main impuissante du duc du Maine ?
      Le génie du duc d'Orléans pouvait seul rassurer les... Le génie du duc d'Orléans pouvait seul rassurer les esprits. Il corrompit les mœurs, mais il sauva le royaume, et entreprit le hard...
      ...oduirait la découverte de la Louisiane, du Missis- sipi, etc. Malheureusement les ...
      ...othéqué sur les produits et béné- fices du commerce du Sénégal ; elle acquit le privilège de l...
      ...nts publics avec des bil- lets, et se rembourser sur les immenses profits que produirait la découverte de la Louisiane, du Missis- sipi, etc. Malheureusement les bénéfices étaient fantastiques. Cependant, d'après ces spéculations, oki établit en 1716 une banque dont le prix des actions était hypothéqué sur les produits et béné- fices du commerce du Sénégal ; elle acquit le privilège de l'ancienne compagnie des Indes, fondée par Colbert, et prit les fermes générales....

      Introduction

      page 22
      ...le gouvernement, déchargé de l'énormité du fardeau de la dette, et dirigé par la main timide et pacifique du cardinal de Fleury, se montra avec sple... A la majorité de Louis XV, le gouvernement, déchargé de l'énormité du fardeau de la dette, et dirigé par la main timide et pacifique du cardinal de Fleury, se montra avec splendeur. Les trente premières années de ce règne furent brillantes et heureuses. M...
      ...ançaise, et une par- faite connaissance du caractère national et de l'art de manie...
      ... étonnantes révolutions que les annales du monde puissent offrir ; il prépara la r...
      ...Il avait cependant un coup d'œil juste, une énergie peu commune à la noblesse française, et une par- faite connaissance du caractère national et de l'art de manier les hommes. Les cours de Vienne, de Pétersbourg et de Berlin n'osèrent tenter ...
      ...ançais, en contrariant les anciennes ordonnances, lui font hommage des deux plus étonnantes révolutions que les annales du monde puissent offrir ; il prépara la révolution d'Amé- rique, et celle- ci amena la révolution de France.
      ...son département fait demander au-dessus du né- cessaire au ministre qui n'en gère ... ...ans beaucoup de mérite, porter en économie ce que l'envie de se distinguer dans son département fait demander au-dessus du né- cessaire au ministre qui n'en gère qu'un ; quand on passerait ces économies, seront-elles compara- bles à sa dissip...
      ...t et l'on doit regarder la vie dissolue du roi comme une des principales causes de... (1) On peut et l'on doit regarder la vie dissolue du roi comme une des principales causes de la déprédation des finances. On évalue à S00 millions ce qu'il en a coûté à l'E...
      exclusif au nom du roi. M. de Ghoiseul avait des talents, ... exclusif au nom du roi. M. de Ghoiseul avait des talents, mais surtout le ton tranchant qui les fait ressortir (1).
      ... pouvant avoir d'argent, en vola au nom du roi y il ruina tous les citoyens qui av... ...e 1762, l'abbé Terray, homme d'un caractère ferme, mais dur et sans moralité, ne pouvant avoir d'argent, en vola au nom du roi y il ruina tous les citoyens qui avaient fourni aux frais de la guerre, en réduisant à deux et demi pour cent les i...
      ...a vieillesse et d'abuser de la jeunesse du roi. La suite a prouvé que le maréchal avait raison, au moins dans le système du despotisme de la cour. Le roi eût été ...saires à sa place, l'apostropha en plein conseil, lui reprochant de déshonorer sa vieillesse et d'abuser de la jeunesse du roi. La suite a prouvé que le maréchal avait raison, au moins dans le système du despotisme de la cour. Le roi eût été
      ...uvera plus loin une notice plus étendue du caractère personnel et des opérations d... (1) On trouvera plus loin une notice plus étendue du caractère personnel et des opérations des ministres les plus marquants qui se sont succédés sous les règnes de Louis XV...

      Introduction

      page 23
      (1) II résulte du Compte rendu, qu'en 1781 les retenus de... (1) II résulte du Compte rendu, qu'en 1781 les retenus de 1 Etat excédaient de 10 millions les dépenses fixes; mais, comme il existait à ...
      ...ut pour successeur M. Turgot, intendant du Limousin, connu par une administration ... ...intendant des colonies, administrateur borné, avare et intraitable; ce- lui-ci eut pour successeur M. Turgot, intendant du Limousin, connu par une administration pure, vivifiante et heureuse. Il déploya dans le ministère de la probité et des ...
      ... vieux Maurepas la possibilité de créer du crédit et de se donner de l'aisance, Il...
      ...r à son profit, que les emprunts actifs du banquier augmentent sa fortune, tandis ...
      ...nu par son Éloge de Colbert et par son habileté dans la banque, fît entrevoir au vieux Maurepas la possibilité de créer du crédit et de se donner de l'aisance, Il fut nommé directeur géné- ral des finances. Ce nouveau ministre, découvert de t...
      ...oir pas vu que le ban- quier s'enrichit d'un crédit qu'il a l'art de faire valoir à son profit, que les emprunts actifs du banquier augmentent sa fortune, tandis que les emprunts passifs d'un gouvernement le ruinent. Ils disent qu'il a tout s...
      ...ompte des diverses branches des revenus du royaume, des frais, du mode de leur perception, et dé l'em- pl... ...blés sur les finances, mit sous nos yeux l'état de là fortune publique, rendit compte des diverses branches des revenus du royaume, des frais, du mode de leur perception, et dé l'em- ploi des contributions nationales.
      ...i- tants qui s'abreuvaient dans l'ombre du sang des victimes humaines^ frémit de r...
      ...ésentèrent la révé- lation des mystères du cabinet comme un attentat contre la majesté du trône. Us se réunirent de concert contr...
      ...Il fut disgracié avec tous les honneurs du triomphe décerné par la recon- naissanc...
      A cette lumière imprévue, cette troupe de trai- tants qui s'abreuvaient dans l'ombre du sang des victimes humaines^ frémit de rage. Favoris, mi- nistres, courtisans, tous ces parasites qui cachaient dans une...
      ...t, qui se flattaient d'être de grands intrigants, crièrent au sacrilège, et représentèrent la révé- lation des mystères du cabinet comme un attentat contre la majesté du trône. Us se réunirent de concert contre un administrateur qui avait, quelle que fût son ambition particulière, su montrer l'énergie d'un citoyen. Il fut disgracié avec tous les honneurs du triomphe décerné par la recon- naissance publique.
      ...er les peuples sans diminuer la recette du trésor royal; de préparer la nation à l... 'Le plan de M. Necker présentait un moyen facile de soulager les peuples sans diminuer la recette du trésor royal; de préparer la nation à la liberté politique, en l'accoutumant peu à peu à traiter elle-même ses propres ...

      Introduction

      page 24
      ...ellement le calvinisme; c'est ce que le Saint-Père et le sacré collège auraient pu ex...
      ...mpor- tant dans sa retraite les regrets du public, et en consacrant son loisir au ...
      ...de délibération, on lui promit cette faveur, à condition qu'il abjurerait solennellement le calvinisme; c'est ce que le Saint-Père et le sacré collège auraient pu exiger de lui, s'il avait demandé le chapeau de cardinal. Gomme il ne prétendait p...
      ...celui de faire prévaloir ses plans de finance, il quitta le ministère en 1782, empor- tant dans sa retraite les regrets du public, et en consacrant son loisir au célèbre ouvrage de l'A d-ministration des finances.
      ... publiques. Mais il dévoilait les vices du régime oppresseur des in tendants, les abus du système financier, l'esprit de corps de...
      ...s; c'en fut assez pour le faire marquer du sceau de la proscription : et ce mémoir...
      dans la discussion des affaires publiques. Mais il dévoilait les vices du régime oppresseur des in tendants, les abus du système financier, l'esprit de corps des Parlements; c'en fut assez pour le faire marquer du sceau de la proscription : et ce mémoire, qui, appuyé de l'opinion publique, au- rait pu faire le bonheur de la France,...
      ... cher- chait depuis longtemps d'écarter du ministère le seul homme qui l'empêchait... ...ait au moins le rival de M. Necker, persuadé qu'il avait trouvé l'occasion qu'il cher- chait depuis longtemps d'écarter du ministère le seul homme qui l'empêchait d'y parvenir, tire à la hâte des copies de ce mémoire, s'empresse de les faire ...
      On attaquait au conseil tous les plans du direc teur général, et comme il n'y éta... On attaquait au conseil tous les plans du direc teur général, et comme il n'y était pas présent, on morcelait, on rejetait ses plans. On avait suivi la même marc...
      ... sortit de place avec des pen- sions et du mépris. ...itive imposition. Il greva la ville de Paris de droits sur le sucre, etc., et il sortit de place avec des pen- sions et du mépris.
      ...onduite; qui, , étant procureur général du Parlement de Douai, s'était avili jusqu'à se rendre l'espion d'un ministre auprès du procureur général du Parlement de Bre- tagne, et avait eu l'impudeur de devenir juge du magistrat dont il avait été le délateur...
      ...protec- teurs, fondre sur les richesses du royaume, comme pour dévorer les finance...
      ..., avait déshonoré ses talents par ses vices, ses dignités par l'opprobre de sa conduite; qui, , étant procureur général du Parlement de Douai, s'était avili jusqu'à se rendre l'espion d'un ministre auprès du procureur général du Parlement de Bre- tagne, et avait eu l'impudeur de devenir juge du magistrat dont il avait été le délateur; qui, de- puis, vieilli dans les intrigues amoureuses et dans les intrigues de la cour, chargé de honte et de dettes, venait, avec la troupe avide de ses protec- teurs, fondre sur les richesses du royaume, comme pour dévorer les finances, sous prétexte de les administrer.
      Gomment, en supposant l'exactitude du Compte Gomment, en supposant l'exactitude du Compte
      (1) Remontrances du Parlement de Paris, du 24 juillet 1787. (1) Remontrances du Parlement de Paris, du 24 juillet 1787.

      Introduction

      page 25
      ... faisait acheter au roi Rambouillet, èt Saint-GIoud à la reine ; on engageait, on éch...
      ... effets publics, de l'accumu- lation et du discrédit des emprunts, chantaient la l...
      ... dettes des princes furent liquidées; on acquitta même des créances simulées. On faisait acheter au roi Rambouillet, èt Saint-GIoud à la reine ; on engageait, on échangeait les domaines de la couronne. Jamais la cour n'avait été si bril- lante, ...
      ...e. Les agioteurs, dont la malfaisante activité s'alimente de la multiplicité des effets publics, de l'accumu- lation et du discrédit des emprunts, chantaient la louange d'un ministre qui servait si bien leurs désirs.
      ...des charges de l'Etat, source primitive du déficit (2), le trésor royal était ouve... ...lions (l)?Cela paraîtrait inconcevable, si l'on ne savait pas qu'indépendamment des charges de l'Etat, source primitive du déficit (2), le trésor royal était ouvert à toutes les fantaisies, acces- sible à toutes les intrigues.
      ... les titulaires des spéculations utiles du commerce, par lesquelles leurs capitaux... ... lité des charges, ét qui étaient doublement onéreuses, puisqu'elles éloignaient les titulaires des spéculations utiles du commerce, par lesquelles leurs capitaux auraient pu être une source de richesses pour l'Etat, 6t les exemp- taient de l...
      ...arlement, mina sourdement dans l'esprit du roi le faible garde des sceaux, qui lui... ...ant, par la résistance des notables, qu'il aurait plus d'un assaut à livrer au Parlement, mina sourdement dans l'esprit du roi le faible garde des sceaux, qui lui donna bientôt lui-même occasion de l'attaquer ouverte- ment. Le contrôleur géné...

      Introduction

      page 26
      ... conseil, immédiatement après le renvoi du contrôleur général. De l'esprit naturel...
      ... notables, l'impôt territorial et celui du timbre, quoique, comme notable, il se f...
      ... auspices de l'abbé de Ver- mont, et fut servi si chaudement, qu'il fut admis au conseil, immédiatement après le renvoi du contrôleur général. De l'esprit naturel, une élo- cution facile, mais un génie étroit, un corps usé par les plaisirs ; ...
      ...t. Il proposa au Parlement les mêmes impôts que M. de Galonné avait proposés aux notables, l'impôt territorial et celui du timbre, quoique, comme notable, il se fût formellement élevé contre eux*
      ... premier impôt, profitèrent de l'odieux du second pour éluder l'équité de celui qu...
      ...es et d'ar- rêtés, qui finit par l'exil du Parlement 4e .Paris à Troyes.
      Les magistrats, grevés par le premier impôt, profitèrent de l'odieux du second pour éluder l'équité de celui qui aurait porté également sur toutes les propriétés. De là ce combat d'ordres et ' de refus, d'injonctions, de remontrances et d'ar- rêtés, qui finit par l'exil du Parlement 4e .Paris à Troyes.
      ... les amis de la liberté et les fauteurs du despotisme. ... des comptes, l'autre à la cour des aides, avec une énergie qui étonna également les amis de la liberté et les fauteurs du despotisme.
      La mission des deux frères du roi était la même. Cependant, Monsieur,...
      ...t, fut reçu dans Paris aux acclamations du peuple, et reconduit après la séance dans son palais du Luxembourg, au milieu des bénédictions ...
      ...oute, obligé de défendre les opérations du mi nistre disgracié, reçut, dès la barrière de la Con- férence, des marques du mécontentement public. Il se manifesta ...
      La mission des deux frères du roi était la même. Cependant, Monsieur, qui s'était déclaré ouverte- ment contre M. de Galonné,, à l'assemblée des no- tables et aux différentes assemblées de chambres que tint ensuite le Parlement, fut reçu dans Paris aux acclamations du peuple, et reconduit après la séance dans son palais du Luxembourg, au milieu des bénédictions d'une foule immense, qui s'em- pressait de lui présenter des bouquets et de jete...
      ...passage. M. d'Artois, au con- traire, qui s'était cru, par reconnaissance sans doute, obligé de défendre les opérations du mi nistre disgracié, reçut, dès la barrière de la Con- férence, des marques du mécontentement public. Il se manifesta d'une manière effrayante pour sa personne, au Palais, lorsque ses gardes firent ...
      ...trange aveu et de la demande dangereuse du Parlement. En effet, elle fut si viveme... Les ministres lurent entièrement déconcertés et de l'étrange aveu et de la demande dangereuse du Parlement. En effet, elle fut si vivement accueillie, répétée avec tant d'enthousiasme, que le roi se vit obligé de l'a...
      ...plus heureux que ne l'avait été le chef du con- seil des finances. ... donner un nouveau ta- lent, et le principal ministre ne fut ni plus habile, ni plus heureux que ne l'avait été le chef du con- seil des finances.
      ...t. L'enregistre- ment de la prorogation du deuxième vingtième, pendant son exil, m... ...our la monarchie française, le Parlement ne fut ni plus politique ni plus prudent. L'enregistre- ment de la prorogation du deuxième vingtième, pendant son exil, montra qu'il n'était pas moins inconséquent qu'incompétent, et le roi, en le ren-...

      Introduction

      page 27
      ...e quelques magistrats et la gau- cherie du garde des sceaux. M. de Lamoignon avait...
      ...ntrer en né- gociation avec les membres du Parlement qui avaient le plus d'influen...
      ... compagnie. Tous convinrent des besoins du gouvernement et de la nécessité de lui ...
      ...e, tenta celle des emprunts, et elle lui eût peut-être réussi sans la perfidie de quelques magistrats et la gau- cherie du garde des sceaux. M. de Lamoignon avait engagé Je principal ministre à entrer en né- gociation avec les membres du Parlement qui avaient le plus d'influence dans leur compagnie. Tous convinrent des besoins du gouvernement et de la nécessité de lui trouver de l'argent.
      ...s ; c'eût été vraiment la cour pléniére du despotisme. En même temps, le garde des sceaux Lamoignon se vengeait du Parlement, en créant, dans chaque génér...
      ...arlé avec courage. Le premier mouvement du roi fut de les faire arrêter au milieu ...
      ...omposée des princes, des pairs, des maréchaux de France et de quelques magistrats ; c'eût été vraiment la cour pléniére du despotisme. En même temps, le garde des sceaux Lamoignon se vengeait du Parlement, en créant, dans chaque généralité, des bailliages auxquels il donnait des pouvoirs très-étendus, tant au civ...
      ...si que deux autres conseillers, MM. Fré- teau et Sablier de Cabre, qui avaient parlé avec courage. Le premier mouvement du roi fut de les faire arrêter au milieu de la grand'chambre ; on prévint cette démarche, qui n'aurait fait qu'aigrir les...
      ...d'un emprunt successif : la déclaration du roi, libellée sur son plan, resta plus ...
      ...u conseil que l'orsqu'on se crut assuré du consentement des magistrats. La veille, tout changea : on prétendit que des .membres du Parlement avaient eux- mêmes présenté des mémoires pour demander à distraire du ressort de leur cour plusieurs pro- vin...
      M. d'Eprémesnil avait donné l'idée d'un emprunt successif : la déclaration du roi, libellée sur son plan, resta plus de huit jours entre ses mains, et la séance royale ne fut arrêtée au conseil que l'orsqu'on se crut assuré du consentement des magistrats. La veille, tout changea : on prétendit que des .membres du Parlement avaient eux- mêmes présenté des mémoires pour demander à distraire du ressort de leur cour plusieurs pro- vinces, et proposé d'y établir des conseils supé- rieurs. M. d'Eprémesnil fut désig...
      ...mieux, pour la gloire et pour l'intérêt du prince, qu'elle parût un bienfait de sa...
      ...as lé courage de braver le ressentiment du premier ministre.
      ...s repré- sentants de la nation était désormais indispen- sable, et qu'il valait mieux, pour la gloire et pour l'intérêt du prince, qu'elle parût un bienfait de sa part plutôt qu'un sacrifice arraché par la nécessité. Peut-être aussi n'eût-il pas lé courage de braver le ressentiment du premier ministre.
      ...rent la récompense des brillants succès du prin- cipal ministre, et le garde des s... ...lières des ministres pros- péraient. L'archevêché de Sens et une riche abbaye furent la récompense des brillants succès du prin- cipal ministre, et le garde des sceaux reçut pour prix de son habileté 200,000 livres pour marier sa fille.
      ...res me- nacèrent la compagnie, jetèrent du ridicule sur leurs délibérations. Encor... ...tants, l'humble confession de M. d'Epré- mesnil, la scission dont plusieurs membres me- nacèrent la compagnie, jetèrent du ridicule sur leurs délibérations. Encore deux lois justes et agréables à la nation, et les ministres triom- phaient. Ma...
      ...hilosophes s'oc- cupait, soiis les yeux du chef de la justice, de la réforme de la... Un comité de jurisconsultes philosophes s'oc- cupait, soiis les yeux du chef de la justice, de la réforme de la jurisprudence civile et criminelle. Le garde des sceaux, toujours pressé d'agir...

      Introduction

      page 28
      ...t fit jurer les magistrats et les pairs du royaume de se refuser à tout projet qui... ...isme avait semé l'alarme. M. d'Epremesnil vint à bout de découvrir le mystère, et fit jurer les magistrats et les pairs du royaume de se refuser à tout projet qui émane- rait des presses ministérielles.
      ... Parlement les met sous la sauve- garde du roi et de la loi. Les pairs s'assemblen... ... échappen t aux satellites porteurs de la lettre, se réfugien t au Palais, et le Parlement les met sous la sauve- garde du roi et de la loi. Les pairs s'assemblent, le peuple se porte en foule à la grand'salle ; une députation solennelle part...
      ... homme est surpris dans l'enceinte même du Palais, vendant des exemplaires falsifiés du fameux arrêté du 3 mai. Les portes de la grand'chambre s... Cependant un homme est surpris dans l'enceinte même du Palais, vendant des exemplaires falsifiés du fameux arrêté du 3 mai. Les portes de la grand'chambre s'ouvrent, et la cour, les pairs y séant, condamnent aux flammés ces imprimés d'i...
      ...savaient pas qu'il n'était que l'ennemi du ministre et non l'ami de la liberté. Le... ...les magistrats. Tous les Fran- çais furent ce jour-là pour d'Eprémesnil. Ils ne savaient pas qu'il n'était que l'ennemi du ministre et non l'ami de la liberté. Le marquis d'Àgoult montra ses ordres ; mais comme ils n'étaient que ministériels,...
      ...omme il avait fait une espèce. de siège du Palais et failli em- porter la grand'ch... ...ion publique et contre sa personne et contre les ordres dont-il était porteur. Comme il avait fait une espèce. de siège du Palais et failli em- porter la grand'chambre d'assaut, on lui donna le gouvernement de la place qu'il avait conquise.
      ... à faire valoir. La volonté personnelle du roi étant nulle devant l'influence des ...
      ...tique; et l'on vit qu'ils avaient abusé du mot pour usurper les droits et s'attrib...
      ... finances, la guerre et le gouvernement du roi n'étaient pas de son ressort. »
      ...a nation qu'elle avait des droits puis- sants à exercer, de longues réclamations à faire valoir. La volonté personnelle du roi étant nulle devant l'influence des ministres qui la dirigeaient à leur gré, ils ne trouvaient point d'antres juges ...
      ...de la législation, ils se sont exposés à l'exa- men, à la surveillance, à la critique; et l'on vit qu'ils avaient abusé du mot pour usurper les droits et s'attribuer la puissance des grands Par- lements, c'est à dire des États généraux, quoiq...
      ... au régent « que le Parle- ment était pour rendre la justice au peuple ; que les finances, la guerre et le gouvernement du roi n'étaient pas de son ressort. »
      ... des impôts ? Selon l'auteur de l'Éloge du chancelier de l'Hôpital, ils ont corrom... ...-ils préservé, ou même essayé de préserver le peuple de l'oppressive progression des impôts ? Selon l'auteur de l'Éloge du chancelier de l'Hôpital, ils ont corrompu et ce qu'il y a de plus sacré sur la terre et-1e seul bien que les gouverneme...

      Introduction

      page 29
      ... la situa- tion déplorable des affaires du royaume, sur l'in- capacité du ministre, et la nécessité d'en prendre ...
      ...t arrangé pour tenir toujours les rênes du gouvernement, et ne comprit rien à ces ...
      ...nt allât les lui expli- quer le jour de Saint-Louis dans la matinée.
      ...re délivrée de l'archevêque de Sens; il ouvrit les yeux ou roi et à la reine sur la situa- tion déplorable des affaires du royaume, sur l'in- capacité du ministre, et la nécessité d'en prendre un autre dont le choix fût agréable à la nation. 11 s'offrit à aller lui-même de...
      ...fut donc résolue. La reine voulut en vain Je préparer à cet événement; il s'était arrangé pour tenir toujours les rênes du gouvernement, et ne comprit rien à ces discours. 11 fallut que l'abbé de Vermont allât les lui expli- quer le jour de Saint-Louis dans la matinée.
      Peu de jours après la scène du Palais, parurent les fameux édits du 8 mai 1788 (1). Peut-être eût- ou vu d'...
      ...œurs, tant par la courageuse résistauce du peuple de Rennes et les. écrits vigoure...
      ... ferme, mesurée et vraiment patriotique du Dauphiné, triomphèrent de la puissance ...
      Peu de jours après la scène du Palais, parurent les fameux édits du 8 mai 1788 (1). Peut-être eût- ou vu d'un œil tranquille l'établissement de grands bailliages ; quoique dangereux dans ...
      ... nation aux Parlements, et ceux-ci, forts des sentiments excités dans tous les cœurs, tant par la courageuse résistauce du peuple de Rennes et les. écrits vigoureux de la commission inter- médiaire des États de Bretagne, que par la con- duite ferme, mesurée et vraiment patriotique du Dauphiné, triomphèrent de la puissance royale indignement prostituée, de la force militaire, ébranlée par l'usage désho...
      ... de M. Necker , trouva dans les bureaux du contrôleur général toutes les facilités... ...anchaud, qui eut beaucoup de part à une réponse de M. de Galonné au Compte rendu de M. Necker , trouva dans les bureaux du contrôleur général toutes les facilités imaginables pour faire des recherches sur son administration, et son ouvrage fu...
      ...t contre-marches des troupes, la baisse du change, la suspension du payement des impositions, les frais d'e... ... soulever le peuple, acheter des juges pour les grands bailliages, les marches et contre-marches des troupes, la baisse du change, la suspension du payement des impositions, les frais d'espion- nage, etc. coûtèrent à la France plus de cent mil- lions.
      ... chez les notai- res, et d'y substituer du papier. Sa retraite prévint ce nouveau ... ...violences. Il était à la veille de s'emparer de tout l'argent qui était en dépôt chez les notai- res, et d'y substituer du papier. Sa retraite prévint ce nouveau crime et la ruine d'une foule de fa- milles.

      Introduction

      page 30
      ...dieux de ce nouveau divan, ^on s'empara du thavail du comité, on le tronqua, on le morcela po... ...r plé- nière, offrir au public quelques lois propres à balancer et à couvrir l'odieux de ce nouveau divan, ^on s'empara du thavail du comité, on le tronqua, on le morcela pour le faire cadrer avec l'opération principale. L'abbé Maury fut chargé des préa...
      ...de con- server sa place ; mais la haine du Parlement de Paris l'obligea de hâter d... ...rit M. de Lamoignon ne fut point sur-le- champ acceptée. Il se flatta un moment de con- server sa place ; mais la haine du Parlement de Paris l'obligea de hâter de deux jours le moment fixé pour sa retraite.
      ... : M. de Lamoignon ren- voya les sceaux du roi, et les Parlements furent réintégré... ...é ! Sur des copies que l'on eut de cet arrêté, le lit de justice fut contremandé : M. de Lamoignon ren- voya les sceaux du roi, et les Parlements furent réintégrés dans leurs fonctions, sans lit de justice.
      ...eunesse de Paris ayant appris le départ du principal ministre, alla demander au li...
      ...utres de papier, en dérision de l'arrêt du conseil du 16 août, qui autorisait les différentes...
      ...oupable de l'avoir mis aux quatre coins du royaume. Un ecclésiastique qui passait ...
      La jeunesse de Paris ayant appris le départ du principal ministre, alla demander au lieutenant de police la permission de se divertir, c'est-à- dire de donner des mar...
      ...êtu d'une robe d'évêque, dont trois cin- quièmes étaient de satin, et les deux autres de papier, en dérision de l'arrêt du conseil du 16 août, qui autorisait les différentes caisses à faire en papier les deux cinquièmes de leurs payements. On le jugea ensuite ; il fut condamné au feu, ap- paremment comme coupable de l'avoir mis aux quatre coins du royaume. Un ecclésiastique qui passait fut arrêté; on lui donna le nom de l'abbé de Vermont, et il fut chargé de confes...
      ...r; mais le chevalier Dubois, commandant du guet, s'y opposa. Il aurait pu facileme... Le lendemain le peuple voulut recommencer; mais le chevalier Dubois, commandant du guet, s'y opposa. Il aurait pu facilement prévenir le
      ... au premier désordre, et les satellites du petit tyran subalterne sont mis en fuit... ...orts et des blessés, le peuple, quoique sans armes, se rallié, la fureur succède au premier désordre, et les satellites du petit tyran subalterne sont mis en fuite avec leur chef. On force le corps de garde placé au pied de la statue de Henri...
      ...ca- sionné par la violence et l'ineptie du comman- dant du guet? On crut réparer un premier crime ... ... trouvaient. C'était un désordre punissable, sans doute ; mais n'était-il pas occa- sionné par la violence et l'ineptie du comman- dant du guet? On crut réparer un premier crime par un autre plus grand encore. Lorsque cette jeunesse indisciplinée se porta su...
      ...re le feu à leurs hôtels et à la maison du chevalier Dubois. ~ ...a vengeance. Des troupes de furieux partent de la place Dauphine pour aller mettre le feu à leurs hôtels et à la maison du chevalier Dubois. ~
      ... son hôtel. Il va sur-le-champ chercher du secours. On eût pu faire marcher un bat... ...les à l'instant où ces forcenés, armés de torches brûlantes, s'ap- prochaient de son hôtel. Il va sur-le-champ chercher du secours. On eût pu faire marcher un bataillon de gardes françaises et un corps de gre- nadiers qui en auraient imposé à...

      Introduction

      page 31
      ...ion de ces assassinats, le com- mandant du guet fut mandé par le Parlement. Le maj... Sur la dénonciation de ces assassinats, le com- mandant du guet fut mandé par le Parlement. Le major comparut en son nom, et présenta un ordre supérieur.
      ...4 le droit d'y entrer, étaient toujours du parti de la cour qui les nommait. Tel était aussi le vœu de la noblesse et du clergé; mais la grande majo- rité des F... ... aux baillis, sénéchaux, officiers municipaux et.de justice qui, ayant eu en 1614 le droit d'y entrer, étaient toujours du parti de la cour qui les nommait. Tel était aussi le vœu de la noblesse et du clergé; mais la grande majo- rité des Français, quelques nobles même rejetèrent cette tyrannique prétention.
      ...n plan de consti- tution pour les États du [pays, dont l'ancienne forme, repoussée... ...publique. L'assemblée de Romans fut convoquée par le roi, à l'effet de dresser un plan de consti- tution pour les États du [pays, dont l'ancienne forme, repoussée par l'opinion et le sentiment universel, ne pouvait plus convenir.
      ...t un ensemble, arrêtè- rent que l'ordre du tiers état aurait aux États de la provi... ...térêts qui seule peut affermir l'union, et former de toutes les parties de l'État un ensemble, arrêtè- rent que l'ordre du tiers état aurait aux États de la province une représentation égale à celle des deux autres réunis ; que l'assemblée se...
      ...aux. Enfin, ils établirent la nécessité du peuple, en arrêtant que toute loi nouve... ...vince avant-que les députés en eussent délibéré dans l'assemblée des États généraux. Enfin, ils établirent la nécessité du peuple, en arrêtant que toute loi nouvelle, avant son enregis- trement dans les cours, serait communiquée aux procureur...
      ...uphiné devint l'admiràtion et le modèle du royaume. Les provinces qui n'avaient po...
      ...cipalités de Bretagne, les trois ordres du Velay, du Languedoc, du Vivarais, le tiers état-de Provence, envoyèrent des députés porter au pied du trône le vœu des peuples.
      I^e Dauphiné devint l'admiràtion et le modèle du royaume. Les provinces qui n'avaient point d'États voulurent s'en .former sur ces principes. , Toutes les municipalités de Bretagne, les trois ordres du Velay, du Languedoc, du Vivarais, le tiers état-de Provence, envoyèrent des députés porter au pied du trône le vœu des peuples.
      ...à la fois par deux extrémités de la rue Saint Dominique, chargent à coups de bayonnet... impitoyablement. Deux corps de troupes entrent à la fois par deux extrémités de la rue Saint Dominique, chargent à coups de bayonnettes tout ce qui se trouve entre eux sans aucune distinc- tion, et couvrent le pa...

      Introduction

      page 32
      ...eur à Monsieur que les opinions connues du comte d'Artois en faisaient peu à ce de... ... nombre égal aux deux premiers ordres. Cette délibération, qui fît autant d'honneur à Monsieur que les opinions connues du comte d'Artois en faisaient peu à ce dernier, fut celle que le roi et son ministre adoptèrent.
      ...les, à arrêter les vues bienfai- santes du roi et de son ministre, des écrivains p... ...llaient à étouffer, sous le poids de leur autorité, les récla- mations universelles, à arrêter les vues bienfai- santes du roi et de son ministre, des écrivains philosophes remontaient aux principes des so- ciétés, démontraient que le véritab...
      ...ut la gloire de ramener les prin- cipes du Gouvernement et de l'ordre politique au... M. de Kersaint eut la gloire de ramener les prin- cipes du Gouvernement et de l'ordre politique aux lois éternelles de la raison, dans un ouvrage in- titulé Bon sens, que les.évê...
      ...ux ouvrages vo- lumineux sur les droits du tiers état et la forme des États généra... MM. Target et Cerutti, dans deux ouvrages vo- lumineux sur les droits du tiers état et la forme des États généraux, défendaient avec éloquence
      les droits du peuple français. AL Mounier dépouil- la...
      ...t l'effroyable'Louis XI, tout dégoûtant du sang français, armant la justice d'un p...
      ... haine, sur sa tête l'implacable colère du ciel.
      les droits du peuple français. AL Mounier dépouil- lait les anciennes archives des États généraux, et prouvait par l'autorité des fai...
      ...its de feu les fureurs de la tyrannie, et nous faisait frémir, en nous présentant l'effroyable'Louis XI, tout dégoûtant du sang français, armant la justice d'un poignard, habitant au Plessis-les-Tours, au- dessus des cachots où il enchaînait ...
      ...es pieds le désespoir et les douleurs, autour de lui la trahison, la terreur, la haine, sur sa tête l'implacable colère du ciel.
      ...ouillonnaient de la haine des tyrans et du désir d'une sage constitution; le pa- t... Tous les cœurs bouillonnaient de la haine des tyrans et du désir d'une sage constitution; le pa- triotisme se propageait avec les lumières,lorsque VEssai sur les privilèges parut...
      ...rapport fait par M. Necker, au conseil .du roi, sur les ré- sultats des délibérati...
      ...t en faveur de la double représentation du tiers état étaient développées avec une telle énergie qu'elles déterminèrent l'opinion du roi. La convocation des États généraux ...
      ...raison celles de l'autorité et de J'as- cendant d'un ministre en crédit, fut le rapport fait par M. Necker, au conseil .du roi, sur les ré- sultats des délibérations de la deuxième assemblée des notables, rapport dans lequel les raisons qui militaient en faveur de la double représentation du tiers état étaient développées avec une telle énergie qu'elles déterminèrent l'opinion du roi. La convocation des États généraux fut ainsi fixée dans cette forme, pour le 27 avril 1789.
      ...référer à leurs prérogatives les droits du grand;nombre, et pré- tendre que 24 mil... ... les privilégiés. Ils jurèrent dans ce moment la perte d'un ministre qui osait préférer à leurs prérogatives les droits du grand;nombre, et pré- tendre que 24 millions d'hommes formaient le corps de la nation; et n'étaient pas moins citoyens ...
      Les États du Dauphiaé inscrivirent ce rapport sur le... Les États du Dauphiaé inscrivirent ce rapport sur leurs registres comme un monument égale- ment honorable pour le prince et pour son...

      Introduction

      page 33
      Les Etats de Bretagne, du Béarn et du Dauphiné avaient formé ensemble un pact...
      ...sèrent séduire, et écrivirent aux Etats du Dauphiné pour les exhorter à s'unir ave...
      ...nouvelle occasion de donner des preuves du patriotisme éclairé qui avait dirigé to...
      ...e des barrières à opposer au despotisme du gouvernement arbitraire; mais que le sa...
      Les Etats de Bretagne, du Béarn et du Dauphiné avaient formé ensemble un pacte de défense contre le despotisme ministériel ; néanmoins on espéra pouvoir enga...
      ...it un at- tentat contre la constitution actuelle des Etats. Les Béarnais se laissèrent séduire, et écrivirent aux Etats du Dauphiné pour les exhorter à s'unir avec eux pour la défense- des privilèges. Cette lettre fut pour ceux-ci une nouvelle occasion de donner des preuves du patriotisme éclairé qui avait dirigé toutes leurs démarches, et ils acquirent une nou- velle gloire en déclarant que le...
      ...ient pré- cieuses à leurs yeux, que lorsqu'elles pouvaient être considérées comme des barrières à opposer au despotisme du gouvernement arbitraire; mais que le sacrifice des privilèges était le premier qu'on devait faire à la liberté publique...
      ...eur en répondant aux principales villes du royaume, qui les sollicitaient de se Les négociants de Grenoble ne se firent pas moins d'honneur en répondant aux principales villes du royaume, qui les sollicitaient de se
      ...officiers municipaux qui avaient acheté du roi un droit que le monarque n'avait pas lui-même, et qu'on ne pouvait recevoir que du choix libre de ses commettants. Le clergé du second ordre était exclu des Etats, et ... ...n'y était point représenté, car il ne pouvait regarder comme son mandataire des officiers municipaux qui avaient acheté du roi un droit que le monarque n'avait pas lui-même, et qu'on ne pouvait recevoir que du choix libre de ses commettants. Le clergé du second ordre était exclu des Etats, et la noblesse en totalité y siégeait depuis plus de deux siècles par le seul droit...
      ...rait de voir établir le système général du gouvernement, l'im portance d'adopter p...
      ...ration uniforme et cor- rélatif à celui du royaume, la nécessité de réunir enfin e...
      ...i les avaient guidés, les bases qu'ils avaient posées, et Sur lesquelles on désirait de voir établir le système général du gouvernement, l'im portance d'adopter pour l'universalité des pro- vinces un plan d'administration uniforme et cor- rélatif à celui du royaume, la nécessité de réunir enfin en un seul corps toutes ces provinces qui formaient vingt nations dans une : tout...

      Introduction

      page 34
      ...putatioû nombreuse, pour porter au pied du trône les réclamations de la province s...
      ...s, et le prince fut investi des députés du peuple,
      une députatioû nombreuse, pour porter au pied du trône les réclamations de la province sur les vices de l'organisation de ses Etats, Cet exemple fut suivi par une foule...
      ...ssemblées munici- pales, d'adresses au roi, de pétitions de corps, de communautés, et le prince fut investi des députés du peuple,
      ...alés, crut voir dans ce concert unanime du peuple une insurrec- tion contre elle, ... ...ment universel, au moment où elle venait de rendre à la patrie des services signalés, crut voir dans ce concert unanime du peuple une insurrec- tion contre elle, excitée ou fomentée par le mi- nistère, en représailles de la protection qu'elle...
      ...s, ni les ordres mêmes des commissaires du roi, ne purent le faire chanceler. ...ans le système d'inaction qu'il avait adopté, et ni les instances des privilégiés, ni les ordres mêmes des commissaires du roi, ne purent le faire chanceler.
      ...province apporta à l'assemblée un arrêt du conseil qui suspendait les séances des ...
      ...au 3 février, et enjoignait aux députés du tiers de se retirer vers leurs commetta...
      Le 7 janvier, le commandant de la province apporta à l'assemblée un arrêt du conseil qui suspendait les séances des Etats jusqu'au 3 février, et enjoignait aux députés du tiers de se retirer vers leurs commettants, et de leur demander de
      ...'il avait arrêté d'obtempérer à l'arrêt du conseil. ...épondit qu'il n'entendait prendre aucune part aux délibérations des Etats, et qu'il avait arrêté d'obtempérer à l'arrêt du conseil.
      Le chevalier du Guer, pour arrêter les com- munes, fait... Le chevalier du Guer, pour arrêter les com- munes, fait jurer tous les gentilshommes et le clergé qu'ils n'entreraient jamais dans aucu...
      Le plus grand nombre des députés du tiers se rendit à Paris, persuadé que c...
      ...s s'assemblaient conformément à l'arrêt du conseil, pour délibérer sur le parti qu...
      Le plus grand nombre des députés du tiers se rendit à Paris, persuadé que ce serait à la cour que l'on chercherait à frapper les plus grands coups. Cependant les diverses corporations et com- munautés s'assemblaient conformément à l'arrêt du conseil, pour délibérer sur le parti qu'elles devaient prendre dans des circonstances aussi difficiles. Le Parlement qu...
      ...êque de Sens, on avait imaginé de jeter du ridicule sur ces opérations, en hs parodiant ! on avait installé sous les fenêtres du commandant un grand bail- liage figuré ...
      ... paraissant égale- ment propres à jeter du ridicule sur les assem- blées des corps...
      ...e distribués dans les dernières classes du peuple, pour les inviter à se rendre à ...
      ...ses audi- teurs, avec toute l'éloquence du genre qui leur convenait, que c'étaient...
      ...es faisaient vivre ; que le but évident du haut tiers était d'en abolir les assemb...
      Pendant le ministère de l'archevêque de Sens, on avait imaginé de jeter du ridicule sur ces opérations, en hs parodiant ! on avait installé sous les fenêtres du commandant un grand bail- liage figuré par des portefaix et dés gagne-deniers en simares. Les mêmes acteurs paraissant égale- ment propres à jeter du ridicule sur les assem- blées des corps de métiers et des communautés, on résolut de les employer, Des billets furent en conséquence distribués dans les dernières classes du peuple, pour les inviter à se rendre à une as- semblée indiquée au champ de Montmorin î elles y accoururent en foule. U...
      ...ces nouveaux comices, une table fut sa tri- bune aux harangues. Il représenta à ses audi- teurs, avec toute l'éloquence du genre qui leur convenait, que c'étaient les Etats qui les faisaient vivre ; que le but évident du haut tiers était d'en abolir les assemblées, qu'alors ils mourraient de faim, ce qui. n'était pas douteux, puisque le p...

      Introduction

      page 35
      ... leur ordre. Les villes de Nantes et de Saint-Malo firent marcher l'élite de leur jeu...
      ... la mort de son fils, tué dans l'émeute du 26 janvier.
      ...e de leurs aïeux, * ornement de leur cabane, et coururent'à Rennes pour défendre leur ordre. Les villes de Nantes et de Saint-Malo firent marcher l'élite de leur jeu- nesse pour soutenir la cause commune ; les villes de Gaen, d'Angers et plusieu...
      ...touchantes de leur affection, et lui offrir le secours de leurs bras pour venger la mort de son fils, tué dans l'émeute du 26 janvier.
      ... plusieurs jours n'avait pas été ignoré du Parlemént; le grand prévôt avait surpri... Cet attroupement annoncé depuis plusieurs jours n'avait pas été ignoré du Parlemént; le grand prévôt avait surpris et porté au président plu- sieurs des billets répandus aveo..profusion pour am...
      ...s de li- vrée, des membres des Etats et du Parlement. Une foule do faits et de dét... ...es bâtons aux assassins ; d'autres pré- tendaient avoir -reconnu, bous des habits de li- vrée, des membres des Etats et du Parlement. Une foule do faits et de détails presque tous altérés et exagérés par la colère, augmentaient parmi la bourg...
      ...es rues. Une querelle entre deux hommes du peuple vint ral- lumer la fureur généra... ...ées, sabres et pistolets, partagée en divers groupes, parcourait les places et les rues. Une querelle entre deux hommes du peuple vint ral- lumer la fureur générale et précipiter l'explosion. L'un d'entre eux, blessé d'un coup de couteau, s'é...
      ...s combattants, et leur ordonne, au, nom du roi et dp la patrie, de mettre bas les ...
      ...- sence et sa vqix suspendent la fureur du peuple, l'Hôtel-de-Ville s'assemble et ...
      ...sordre ; les magistrats sont insultés; enfin le commandant se jette au milieu des combattants, et leur ordonne, au, nom du roi et dp la patrie, de mettre bas les armes. Sa pré- sence et sa vqix suspendent la fureur du peuple, l'Hôtel-de-Ville s'assemble et la noblesse rentre aux Etats.
      ...s. Quelques-unes, après s'être assurées du rétablissement de la tranquillité, con-...
      ... traiter avec le commandant des troupes du roi, entrent dans la ville, confèrent a...
      ...nts, marche, à la tête de quelques troupes, à la rencontre des légions citoyennes. Quelques-unes, après s'être assurées du rétablissement de la tranquillité, con- sentent à retourner dans leurs foyers; d'autres qui, pour n'être pas à charge à...
      ...it suivre de plusieurs chariots remplis de vivres et de munitions, refu- sent de traiter avec le commandant des troupes du roi, entrent dans la ville, confèrent avec des commissaires nommés par les jeunes patriotes, déposent leurs armes dans ...
      L'inaotion des députés du tiers, et les démarches courageuses et ...
      ...es amis de la liberté sur les partisans du despotisme.
      L'inaotion des députés du tiers, et les démarches courageuses et soutenues de toutes les villes de Bretagne, durent faire présager-la fermeté dés États généraux et le triomphe des amis de la liberté sur les partisans du despotisme.
      ...es à l'insouciance ou à la malveillance du parlement. Tous frémissaient à l'approc...
      ...contre les Etats; deux fois les menaces du peuple le forcèrent à garderie silence....
      ... de renoncer aux prérogatives. Un arrêt du conseil flétrit l'arrêt tyrannique de c...
      On attribua ces désastres à l'insouciance ou à la malveillance du parlement. Tous frémissaient à l'approche de cette assemblée qui allait détruire leur existence politique. Deux fois celui de Gre- noble sembla vouloir revenir sur ses pas et com- mencer la guerre contre les Etats; deux fois les menaces du peuple le forcèrent à garderie silence. Le Parlement de Besançon ne fut pas plus heu- reux dans les actes de despotisme...
      ... de la province, qui avaient eu le courage de s'élever contre leurs collègues et de renoncer aux prérogatives. Un arrêt du conseil flétrit l'arrêt tyrannique de cette cour souveraine ; et pour la première fois peut-être on vit un acte de pouv...
  • Tome 3 : 1789 – États généraux. Cahiers des sénéchaussées et baillages [Colmar et Schelestadt - Metz] 1 résultat
    • Districts de colmar et schlestadt

      - search term matches: (10)

      Districts de colmar et schlestadt

      page 1
      Du clergé réuni de Colmar et de Schlestadt... Du clergé réuni de Colmar et de Schlestadt, pré- cédé des procès-verbaux des deu'x districts (1).
      Du clergé des deux districts réunis de Col... Du clergé des deux districts réunis de Colmar et de Schlestadt.
      ...ce de Murbach et de Lure, grand vicaire du diocèse de Besançon, nous étant transpo...
      ... Colmar et de Schlestadt, dans la salle du Poêle des Maréchaux, destinée àl'as- se...
      ...e prince-abbé, en vertu de l'article 41 du règlement du 24 janvier de la présente année, avons ...
      ...eur Pierre-Félix-Antoine Gérard, prévôt du chapitre de Lautenibacfi, con- seiller-...
      ...ail 1789, le 26 mars, nous, Benott-Antoine-. Frédéric, baron d'Andlau, abbé-prince de Murbach et de Lure, grand vicaire du diocèse de Besançon, nous étant transporté, ' après l'assemblée des trois ordres, convoquée en l'église des RR. PP. Dominicains de cette ville, avec le clergé réuni des districts de Colmar et de Schlestadt, dans la salle du Poêle des Maréchaux, destinée àl'as- semblée dudit clergé, dont la présidence nous a été assurée en notre qualité de prince-abbé, en vertu de l'article 41 du règlement du 24 janvier de la présente année, avons procédé à la nomi- nation d'un secrétaire dudit ordre, et par accla- mation a été choisi le sieur Pierre-Félix-Antoine Gérard, prévôt du chapitre de Lautenibacfi, con- seiller-clerc au conseil Souverain d'Alsace..
      ...on et au récolement de tous les membres du clergé ici présents et déjà dénommés au... Après quoi avons fait procéder à la vérification et au récolement de tous les membres du clergé ici présents et déjà dénommés au procès-verbal de la convocation des trois ordres, en date de ce- jourd'hui -, e...
      ...nt demandé à être admis dans la chambre du clergé trois députés du tiers-ordre, lesquels reçus ét.introdui...
      ...n ayant été faite incontinent à l'ordre du clergé, il a été arrêté des voix, que l...
      Et à l'instant ont demandé à être admis dans la chambre du clergé trois députés du tiers-ordre, lesquels reçus ét.introduits,ont déclaré, au nom de leur ordre,que son intention est de procéder séparé- ment à la rédaction dés cahiers. La même motion ayant été faite incontinent à l'ordre du clergé, il a été arrêté des voix, que ledit ordre également tra- vaillera séparément à la rédaction de ses cahiers, sau...
      ...r d'après an imprimé de la Bibliothèque du Sénat. (1) Nous publions ce cahier d'après an imprimé de la Bibliothèque du Sénat.
      ... ont été introduits dans ladite chambre du clergé, MM. le baron de Berckheim de Ri... Après quoi ont demandé à être admis et ont été introduits dans ladite chambre du clergé, MM. le baron de Berckheim de Ribeauville, le baron de Boulach, colonel, et le baron de Schau- bourg, major de N...
      ...es lettres de convocation de Sa Majesté du 7 fé- vrier 1789, s'empresse, avant tou...
      ...ait à l'instant com- muniquée à l'ordre du clergé, ainsi qu'à celui du tiers, et qu'elle serait rendue publiqu...
      ...trois députés re- çus par trois membres du clergé à la porte d'en- trée de la sall...
      ...'à ladite porte, étant retirés, l'ordre du clergé, par acclamation et à l'unanimit...
      ...la noblesse des districts réunis de Colmar et de Schlestadt, assemblé en vertu des lettres de convocation de Sa Majesté du 7 fé- vrier 1789, s'empresse, avant toutes choses, de déclarer de la manière la plus formelle qu'il s'engage de contrib...
      ...uer, ne puisse être équivoque, il a été arrêté : que la présente déclaration serait à l'instant com- muniquée à l'ordre du clergé, ainsi qu'à celui du tiers, et qu'elle serait rendue publique par la voie de l'impression. Signé, de Muller, secrétaire de l'ordre de la noblesse. » Lesquels trois députés re- çus par trois membres du clergé à la porte d'en- trée de la salle, et reconduits par iceux jusqu'à ladite porte, étant retirés, l'ordre du clergé, par acclamation et à l'unanimité la plus patriotique, a répondu à la motion ci-dessus transcrite par l'arrêté s...
      « L'ordre du clergé, animé de l'esprit qui a « inspi...
      ...a plus parfaite unanimité « que l'ordre du clergé se réunit à celui de la « nobles...
      ...e à l'ordre « de la noblesse et à celui du tiers, et rendue « publique par la voie...
      « L'ordre du clergé, animé de l'esprit qui a « inspiré celui de là noblesse, ne se serait pas « laissé prévenir par cet exemple patr...
      ... retardé « la manifestation de ses sentiments. C'est par « acclamation et avec la plus parfaite unanimité « que l'ordre du clergé se réunit à celui de la « noblesse, pour faire la renonciation la plus au- « thentique a toute exemption et priv...
      ... d'un vœu cher aux cœurs de tous les membres « qui le composent, sera communiquée à l'ordre « de la noblesse et à celui du tiers, et rendue « publique par la voie de l'impression. »
      Lequel arrêté, signé du secrétaire de l'ordre, MM. l'abbéde Holdt, doyen du conseil souverain d'Alsace; Brunck, doyen du chapitre deSàint-Léo- nard ; Kien, arch...
      ...s, au nom- bre de huit, MM. les députés du tiers, pour témoi- gner au nom dë leur ordre à celui du clergé, leur sensibilité au dévouement ...
      Lequel arrêté, signé du secrétaire de l'ordre, MM. l'abbéde Holdt, doyen du conseil souverain d'Alsace; Brunck, doyen du chapitre deSàint-Léo- nard ; Kien, archipretre deBenfeld, et WiLielm, recteur de Soultz, ont été chargés de porter et communiquer aux deux autres ordres. Et lesdits députés à peine rentrés, se sont présentés, au nom- bre de huit, MM. les députés du tiers, pour témoi- gner au nom dë leur ordre à celui du clergé, leur sensibilité au dévouement patriotique dudit ordre,

      Districts de colmar et schlestadt

      page 2
      ...séquence, en deux parties, l'une formée du diocèse de BâJe, et l'autre de celui de...
      ...n d'Alsace; Delorç, curé d'Orbey, doyen du chapitre rural ; Hôennëf, cuïé de Gùebë...
      ...M®. Hirn, àbbè d'EbersmUhstër, qrdrë de Sâint-Benoîi ; Guntz, curé d'Oberilài, çamérî...
      ...à faire ce choix, ledit ordre s'est partagé pour cette Tôis, et sans tirer à conséquence, en deux parties, l'une formée du diocèse de BâJe, et l'autre de celui de Strasbourg, lesquelles deux parties ont nommé chacune séparément leurs commissa...
      ...des suffrages : pour le diocèse de Bâle, MM. de Noldt, doyen au conseil souverain d'Alsace; Delorç, curé d'Orbey, doyen du chapitre rural ; Hôennëf, cuïé de Gùebërschwir, doyen drç chapi- tre rpral ; Reech, curé de Cplmar, doyen dii cha- pitr...
      ...o; dom Queffeiçme, prieur de l'abbayé de Pains; pour lë diocèse de. Strasbourg, M®. Hirn, àbbè d'EbersmUhstër, qrdrë de Sâint-Benoîi ; Guntz, curé d'Oberilài, çamérîerdu chapitre rural ; Pi- nelle, curé de Hiltzheitti ; Brobeque, eurë de LifisHé...
      ...; 'Mèhstéttër, curé: Fçi^fcjfcph;èure à Sâint-fîtiëp^ë; â Rogheimi as- \ senfprdër, C...
      ...sheiîh ; SbrdLerïi^pri ; Spitz, curé de Saint-Martin, Messeingott et $lp{gë ; Munschi...
      ...e Ifiederhergbeùn; ÇJiaufïour, pré- vôt du chapitre de Colmar, bhafge dè la procur...
      ...Gtielikr ; GteMstaaùn ; Stiftljn, . curg i^Qr^cÎJwiç ; André»iMpé' Gru^senpëlîn ; 'Mèhstéttër, curé: Fçi^fcjfcph;èure à Sâint-fîtiëp^ë; â Rogheimi as- \ senfprdër, Ctirêde HârtroftnnswelM ; UraplCfeut-é de Moutzik ; Màsson, rëctèur de ^ichéet {J...
      ... Payau, ; ciïjré de SainterjÇîroix ; Kelier, cuié de Bihl; Litài^e, çurl de Biobsheiîh ; SbrdLerïi^pri ; Spitz, curé de Saint-Martin, Messeingott et $lp{gë ; Munschinà, ëuré d'Bggistieim ; Dupont ; Queï-f- enjme, prieur de Pains ; Baehr, curé vé...
      ... Poirot, cure de Heidereq ; Burkard, recteur des dames d'Àlspàcfi ; Beck, curé de Ifiederhergbeùn; ÇJiaufïour, pré- vôt du chapitre de Colmar, bhafge dè la procura- tion dd priilce-éYêque de BÀle ; Brunck, doyen ae Saiiit-Léondrd ; dé Boiig ;...
      ...ien, curé dé Gëispitzjân et arcbiprêtre du cha- pitre de Benfeld; Llél^vieleusè, c... ...r, çure de Freljin ; DelaSa- blière ; Jacob, curé; Pierre, curé de Meyenhçim ; Kien, curé dé Gëispitzjân et arcbiprêtre du cha- pitre de Benfeld; Llél^vieleusè, curé dé îibdern ; Wendlibg, ' 'fcàpitujwi'ë,! qè la'' de
      ...e Mur- bacfe et de Lijre, grand vicaire du diocèse de Be- ëâùçoii, apr® avoir irtv...
      ... dédits districts réunis, dans la salle du Pbele dés Maréchaux, dëstinèe a l'assem...
      ...our procéder, çonformémerit à la tenéUr du r^Ibmeiit du 24' janvier de la. pré- -sente annee^ §...
      ...er par ifedit clergé âux Etats généraux du royaume. En conséquence, MM. Nauer, cur...
      ...ay lië 1er avril, nous, Bënoft-Àntoine- Ffëdértç;. baron d'Apdlau, abbé-prince de Mur- bacfe et de Lijre, grand vicaire du diocèse de Be- ëâùçoii, apr® avoir irtvo qué le^ lumières de l^Ësp'ritèMn^aans ude messe quanbusayonscélè- hréë pontmca...
      ...es disfcricts de Çdimar et aë Schlestadt, nous sommes transporté, avec Je elèrgë dédits districts réunis, dans la salle du Pbele dés Maréchaux, dëstinèe a l'assem- blée dudit ordre, pour procéder, çonformémerit à la tenéUr du r^Ibmeiit du 24' janvier de la. pré- -sente annee^ §t d'i procés-verbal dë )a journée d'hiër, à la nominatiop et élection des députés à envoyer par ifedit clergé âux Etats généraux du royaume. En conséquence, MM. Nauer, curé de Fouchi, àgê de quatre-yjngt sans, Pàbbé de Muns- ter, âgé de1 soixante-quih...
      nicains, à Schlestadt ; P. François Ruch, procureur des Dominicains à Guebwiller ; P. Dirr, pour le monastère d§ Sainte-Catherine, à Colmar ; Burgun- der, rect...
      ...e l'abbaye, de Marbaph; Ëct)lé, cpré de Saint-André, à Andiau; Ifousson, curé de Soul...
      ... curé d'Artolsfreim ; Melsheim, curé de Saint-Pierre-et-rPaul à, Rosheim; Boyèt, proc...
      ...rosling, chàpelàifr ; Bernard, cliré de Saint-Pierre ; Sçhrmtt, curé d'Ostheiffi; Ser...
      nicains, à Schlestadt ; P. François Ruch, procureur des Dominicains à Guebwiller ; P. Dirr, pour le monastère d§ Sainte-Catherine, à Colmar ; Burgun- der, recteur de Guebwiller; Mûiïe'p, curé de Biltz- heim; Kaaffmann, QUr| de l^alzenthal;...
      ...enheimr Gondart, curé de Biéshëiim Haenner, curé d'Her- lisheim ; Boll, député de l'abbaye, de Marbaph; Ëct)lé, cpré de Saint-André, à Andiau; Ifousson, curé de Soultzmatt: Stacklér, curé dë lîéuve- Eglise ; Zapffel, curé d'Elaenheim ; Delort, curé doyen à Orpé ; Metz, curé d'Artolsfreim ; Melsheim, curé de Saint-Pierre-et-rPaul à, Rosheim; Boyèt, procureur de Munster; Schneider, ci$é de Nide- rehenheim; Lobs, curé de Merxheim ; P...
      ... Navert, eûrê rà, Fouçhy; Frédéric-l-où)s Bteyille, curêdeNiderejitz- beiiij ; Drosling, chàpelàifr ; Bernard, cliré de Saint-Pierre ; Sçhrmtt, curé d'Ostheiffi; Sermon et, " boârgé de prOctiratfbri pour la Chartreuse de Mols- beiiiij Lothringèi...

      Districts de colmar et schlestadt

      page 3
      ... Haener, curé de Gue- berschwihr, doyen chapitre rural; Delort, curé d'Orbey, doVpn du chapitre rural -, et s'étant lçs- dits ... seil souverain d'Alsace ; Haener, curé de Gue- berschwihr, doyen chapitre rural; Delort, curé d'Orbey, doVpn du chapitre rural -, et s'étant lçs- dits trois scrutateurs placés au bureau , ont commencé à procéder à là vérification e...
      ...près quo| il a été procédé à l'élection du fécond député; et le prethier scrutid r... Après quo| il a été procédé à l'élection du fécond député; et le prethier scrutid ri'ày^nt pas réussi, il a été procède à un second, et par ce second il a été trou...
      ...t cependant dès a présent a ledit ordre du clergé donné auxdits sieurs députés du Clergé desdistricts réunie deColmar etd...
      ...htéresse pas la èonslitu- tion générale du royaume et belle particulière de la pro...
      ...tion d'utië cdriîmlssidn Ihtërméqiaire. Du reste, ledit ordre du clergé, en reçomthandant à sës députés ...
      ...ministra- tion , la prospérité générale du royaume, et le bien de tous et un chacu...
      ... dans l'assem- blée générale des trois ordres, fixée par M. le bailli d'épêe ; et cependant dès a présent a ledit ordre du clergé donné auxdits sieurs députés du Clergé desdistricts réunie deColmar etde Schiestadt et leur donné par les présentes tout pouvoir général et spécial de ...
      ...is, et sans entendre limiter ni restreindre lèurs pou- voirs eh tOiit ce qui n'ihtéresse pas la èonslitu- tion générale du royaume et belle particulière de la province, ainsi' due ses privilèges; 11 leur est enjoint dé réclamer constamment po...
      ...mun accord ^cqiiïescé à cettë forme de délibétatibn. léî de s'opposèr à là formation d'utië cdriîmlssidn Ihtërméqiaire. Du reste, ledit ordre du clergé, en reçomthandant à sës députés de pë pas oublier qu'ils ne sont que ses mandataires, qué les polïvoirs qui leur...
      ...formé des àbùs, l'établissement fix e et durable dans toutes les parties de l'administra- tion , la prospérité générale du royaume, et le bien de tous et un chacun des sujets, à charge de prêter dans l'assemblée générale des trois ordres, qui...
      ...t à Colmar, dans l'assemblée de l'ordre du clergé, tenue aU Poêlé dés Maréchaux, J... Fait à Colmar, dans l'assemblée de l'ordre du clergé, tenue aU Poêlé dés Maréchaux, Jes jour, mois et ââ tfttë dèssus.
      ... cinquante-six. Signe Gérard,secrétaire du clergé. S'ensuivent les signatures des membres pré- sents, au nombre de cinquante-six. Signe Gérard,secrétaire du clergé.
      ...sentir à aucune imposition, les députés du clergé à l'assemblée (les États géné- r... Avant de consentir à aucune imposition, les députés du clergé à l'assemblée (les États géné- raux feront arrêter et sanctionner de là manière la plus solennelle :
      ... pourra être levéë dans toute l'étendue du royaume, S'il n'a été octrpyé et consen... f° Qu'aucune espèce d'impôt ne pourra être levéë dans toute l'étendue du royaume, S'il n'a été octrpyé et consenti par les Etats généraux, et les cours souveraines sérdilt autorisées à poursui...
      ... alorg seplerijent lés députés porteurs du vœu dé leur ordrë, renouvelant en face ...
      ...endi- quer letirs droits éï privilèges, du moment que, par des événements que la s...
      ...on nationale, et à être mis aii nombre dés lois fondamentales de Ja monar- chie, alorg seplerijent lés députés porteurs du vœu dé leur ordrë, renouvelant en face de la na- tion la répudiation qu'ils opt déjà faite à ra- ssemblée dés trois ofd...
      ...dans la proportion des biens que le çlergé possède ; protestant néanmoins dé revendi- quer letirs droits éï privilèges, du moment que, par des événements que la sagesse humaine ne peut prévoir, le despdtiènie renaissant dé ses cendres serait ...
      ...lies, et que tout citoyen, vivant soiis l'empire des lois éisous leur protection, s'il à... ...et, dont le despotisme ministériel s'est fait unë arme si pUfs- same, seront abolies, et que tout citoyen, vivant soiis l'empire des lois éisous leur protection, s'il à été àrrèté par l'autorité, sera remis à l'instant entre tels mains 4e ses juges...

      Districts de colmar et schlestadt

      page 4
      ... par elles enregistrées, avec la clause du consen- tement de nosseigneurs les Etats généraux du rovaume: ...ment et par le concours des Etats généraux, seront renvoyées aux cours pour être par elles enregistrées, avec la clause du consen- tement de nosseigneurs les Etats généraux du rovaume:
      ...rs, qui continueront de jouir en ce cas du droit d'adresser leurs remontrances au ...
      ...ro- chains Ktats généraux, qui jugeront du mérite de leurs réclamations;
      ...Elats généraux seront envoyées à la vérification libre et enregistrement des cours, qui continueront de jouir en ce cas du droit d'adresser leurs remontrances au Roi et aux pro- chains Ktats généraux, qui jugeront du mérite de leurs réclamations;
      ...ps, les cours particulièrement chargées du dépôt des lois et du maintien de la constitution, veilleront... 8° Qu'en tous temps, les cours particulièrement chargées du dépôt des lois et du maintien de la constitution, veilleront à ce qu'il ne leur soit porté aucune atteinte, et rapelleront à l'époque déterm...
      ...iminaires fixés et arrêtés, les députés du clergé pourront consentir à telle impos... Ces préliminaires fixés et arrêtés, les députés du clergé pourront consentir à telle imposition que les Etats généraux jugeront nécessaires, ou concourir à tel emprunt qu...
      ...ption qui, tend à l'avilir, les membres du clerué desdits districts recommandent à...
      ... de tout ce qui peut procurer la pureté du culte, le rétablisse- ment des mœurs, e...
      ...à sa pureté, et d'arrêter, autant qu'il est en leur pouvoir, le progrès de corruption qui, tend à l'avilir, les membres du clerué desdits districts recommandent à leurs dé- putés de s'occuper en premier lieu de tout ce qui peut procurer la pureté du culte, le rétablisse- ment des mœurs, et assurer le moyen d'avoir constamment de bons et dignes ministres des autels.
      Les députés du clergé sont chargés en consé- quence de... Les députés du clergé sont chargés en consé- quence de demander :
      ...ce des évèques de Spire et de Bâle hors du royaume, obligeant les Alsaciens, sujets du Roi, à sortir du pays de la domination française pour re... 2° Que la résidence des évèques de Spire et de Bâle hors du royaume, obligeant les Alsaciens, sujets du Roi, à sortir du pays de la domination française pour recevoir les ordres sacrés, pour puiser dans les écoles non surveillées une doc- t...
      8° Que cette caisse soit renforcée du produit des pensions perpétuelles affec... 8° Que cette caisse soit renforcée du produit des pensions perpétuelles affectées sur les ab- bayes de la province, qui seront réglées et fixées à proportion...

      Districts de colmar et schlestadt

      page 5
      ...ipale et la première cause de la misère du peuple, de la perte de tout sentiment d...
      ...asse renom- mée autrefois par cette foi germanique si vantée, leur étonnante pullulation, ...
      ...de 3,000 qu'ils étaient au commencement du siècle, à près de 20,000, suivant leur ...
      ...upide dont ils offrent jour- nellement de si pernicieux exemples, étant la principale et la première cause de la misère du peuple, de la perte de tout sentiment d'énergie, de la dépravation morale dans une classe renom- mée autrefois par cette foi germanique si vantée, leur étonnante pullulation, qui, d'après des cal culs et des états, a été en croissant, de 3,000 qu'ils étaient au commencement du siècle, à près de 20,000, suivant leur dernier dénombrement, soit arrêté dans son principe, et qu'il ne puisse plus êtr...
      ...rocurer un sort qui les mette au-dessus du besoin, et leur permette de suivre les ... ...ongrue; qu'ils emploient les moyens qu'ils jugeront le plus couvenables à leur procurer un sort qui les mette au-dessus du besoin, et leur permette de suivre les mouve- ments de charité envers les pauvres de leurs pa- roisses;
      ... secours de la classe la plus indigente du peuple, et l'empêcher de re- courir aux... 14° Que, pour venir au secours de la classe la plus indigente du peuple, et l'empêcher de re- courir aux juifs qui la ruinent par leurs usures, il soit permis aux gens de mainmorte de ...
      ...llé, contrairement à la teneur expresse du traité de Wesphalie, soient démolis; ... derniers ont bâti à Strasbourg, et celui que les luthériens ont érigé à Rihauvillé, contrairement à la teneur expresse du traité de Wesphalie, soient démolis;
      ... seulement qui pro- fessent la religion du prince; en conséquence, que l'alternative établie dans le directoire du corps de la noblesse, par une simple le... ...te loi pour aspirer à des offices de judicature, réservés par les lois à ceux-là seulement qui pro- fessent la religion du prince; en conséquence, que l'alternative établie dans le directoire du corps de la noblesse, par une simple lettre ministérielle , soit abolie, et que les choses soient remises à cet égard e...
      ...sujet qui ne serait pas de la reli gion du prince. ...qu'il s'agira de conférer une place déjugé, chef de ville ou com- munauté, à un sujet qui ne serait pas de la reli gion du prince.
      ... de concourir à tout ce que les députés du clergé du royaume, réunis aux Etats généraux, pou... 20° Enfin les députés sont chargés de concourir à tout ce que les députés du clergé du royaume, réunis aux Etats généraux, pourront proposer d'utile à la gloire delà religion et au rétablisse- ment des mœur...
      ...onsentie par elle, et fixée par une loi du prince, enregistrée à la cour souverain... ...e à l'Alsace, ne pourra être assise sur la province, à moins qu'elle n'ait été consentie par elle, et fixée par une loi du prince, enregistrée à la cour souveraine ;
      ... de lettres ministérielles, ou d'arrêts du conseil d'Etat, non revêtus de lettres ... ...ucuns deniers sur aucun habi- tant, corps ou communauté de la province, en vertu de lettres ministérielles, ou d'arrêts du conseil d'Etat, non revêtus de lettres patentes, enregistrées à la cour; et que quiconque osera prendre sur lui de mett...
      ...pour principe que la volonté arbitraire du des- potisme ministériel, ou qui, étein... ...examen sera de délivrer la province de toute charge ou imposition qui n'aura eu pour principe que la volonté arbitraire du des- potisme ministériel, ou qui, éteinte par des abon- nements déjà acquittés, continue à être illégale- ment perçue e...
      ...d'autant plus facile, que le prieuré de Saint-Morand, ou celui de Saint-Valen- tin de Rouffach, offrent un loca... ...la haute Alsace, à l'instar de celle de Steffansfeld dans la basse, institution d'autant plus facile, que le prieuré de Saint-Morand, ou celui de Saint-Valen- tin de Rouffach, offrent un local convenable; et qu'en attendant, la maison de Steffansfeld soit in- distincteme...
      ... de demander la révocation de l'édit de 1768, concernant les portions congrues, et q... ...° Les sieurs députés sont pareillement char- gés par la classe de MM. les curés, de demander la révocation de l'édit de 1768, concernant les portions congrues, et que les novales,qui ont toujours été attachées à leurs clochers," soient restitué...

      Districts de colmar et schlestadt

      page 6
      ..., des exemptions auxquelles lès princes du sang et le Roi lui-même, pour ses domai... ...issent invoquer, pour leurs possessions, pour leurs officiers ou leurs vas- saux, des exemptions auxquelles lès princes du sang et le Roi lui-même, pour ses domaines, ont généreusement renoncé; . ;
      ...s su- jets jdese rendre sourd à la voix du crédit» pour n'fentehdpe que lefe gémis... ...trds en ve#tu desquels les princes réclament des prérogatives si onéreueés à. ses su- jets jdese rendre sourd à la voix du crédit» pour n'fentehdpe que lefe gémissements de ses peuples, ét danë le casqUe sa justice se croie irrévocable- ment ...
      13° QUe le remboursement des charges du con- seil ayant été indûment afféeté su... 13° QUe le remboursement des charges du con- seil ayant été indûment afféeté sur la province; puisque ce n'est point elle qui a touché la pre- mière finance, l...
      ...ts provinciaux qui, sous le bon plaisir du Roi, ët ëh pleine connais- sance de cau... ... pendieuse ; auquel cas les réclamations des com- munes seront .portées aux fitàts provinciaux qui, sous le bon plaisir du Roi, ët ëh pleine connais- sance de cause, décideront de l'utilité ou de la nécessité des changements proposés ;
      ...'égard dë cëllêsflà, le brevet extorqué du Roi, et par plus fierté raison, lës rec... ...es usurpations des s.èigqéurs seront réprimées à l'égard de celleS-ci, éi qu a l'égard dë cëllêsflà, le brevet extorqué du Roi, et par plus fierté raison, lës recommandations ministérielles, soient titilles et de nul effet ;
      ... étant garan- ties contre les atteintes du despotisme imhisïê- riel, p?nr la nécessité du consentement libre des Etats, de toute ... Que lesjjropnétés des Citoyens étant garan- ties contre les atteintes du despotisme imhisïê- riel, p?nr la nécessité du consentement libre des Etats, de toute espèce d'usurpations, il ne sera pas moins important de véillër à âSsufer leur H...
      ...iqué dans quelque rixe Oii ayant excité du trouble dans la province, il est provisoirement arrêté par ordre du commandant, il Soit dans les vingt-quat... ...répondre dë ses actions qu'à son jugé naturel -, que dès lofs si. ayant été impliqué dans quelque rixe Oii ayant excité du trouble dans la province, il est provisoirement arrêté par ordre du commandant, il Soit dans les vingt-quatre Éeùrçs rënvpyé à sph juge, pouf étïé par lui staM ainsi qu'il appartiendra; ;

      Districts de colmar et schlestadt

      page 7
      ...curé-doyen à Qcbey; Gast. curé; Bâcher; François Quéffemme, prieur de PairiS; Rech, curé...
      ... Lure, président, et Gérard, secrétaire du clergé, avec paraphe.
      ...bé d'fibersmûnëter; Brobeque, curé; Gfëroer, chambriér; Plnellé, curé1, Delort, curé-doyen à Qcbey; Gast. curé; Bâcher; François Quéffemme, prieur de PairiS; Rech, curé de Colmar ; d'AndlaU, abbé-prince dè Murbach et de Lure, président, et Gérard, secrétaire du clergé, avec paraphe.
      26° II Sera avisé, aux moyens de rendre les ju- ges de première instance moins dépendants du caprice des seigneurs ; qu'il ne sera p...
      ...tre certain de conserver sa place, tant qu'ii n*aura contrevenu ni à l'honneur, ni a ...
      26° II Sera avisé, aux moyens de rendre les ju- ges de première instance moins dépendants du caprice des seigneurs ; qu'il ne sera plus possi* ble à Ceux-ci, de Prendre, sous la dénomination de simples agrément, ...
      ... considé- rables que ne pourrait être la piUs forte finance: qu'un juge puisse être certain de conserver sa place, tant qu'ii n*aura contrevenu ni à l'honneur, ni a ses devoirs, ni a ce qu il doit à son seigneur; qu'en Un mot, » soit mis cij sit...
      ..., aux exécu- tions arbitraires d'arrêts du conseil des dépêches, qui prend illégal...
      ...ut déni de justice, et refus dè lettres du sceau d'attache, et autres nécessaires ...
      ...ée aux distractions de juridictions, aux at- tributions devenues trop fréquentes, aux exécu- tions arbitraires d'arrêts du conseil des dépêches, qui prend illégalement connaissance d'affaires purement conietttieUSeS, tant civiles qu^eédlésiaS- tiques ; à tout déni de justice, et refus dè lettres du sceau d'attache, et autres nécessaires aux ec- clésiastiques, pour la poursuite de letirs droits, et aux évocations qui...
      ...- sentants aUX Etats libres et généraux du royaUme, et de leur confier les pouvoir...
      ...es à nos députés auxdits Etats généraux du royaume qui doivent 8e tenir à Versaill...
      ...is ordres dés deuk districts réunis de Colmar et "SchleBtâdt d'élire leurs repré- sentants aUX Etats libres et généraux du royaUme, et de leur confier les pouvoirs et instructions pro- pres à assurer le succès des Volontés bienfaisantes au Ro...
      ...lesse des deux districts réunis dè Colmar et Schlestadt; donnons par ces présentes à nos députés auxdits Etats généraux du royaume qui doivent 8e tenir à Versailles le 27 avril 1789, les instructions et pouvoirs tels qu'Us suivent :
      Art. '4. Là rèMmàtiôn dU Codé civil et Criminel étant deVëûu le ... Art. '4. Là rèMmàtiôn dU Codé civil et Criminel étant deVëûu le SUjet des réclamations générales, elle Sèra sans douté l'objet de l'attention pa...
      ...r d'après au mahiisôrit des Archives dè l'Empire. (1) Nous, publions cô cahier d'après au mahiisôrit des Archives dè l'Empire.
      ...rabfé de dépëôsés pour les communautés, ii sera demandé que rordonfiartée ftctuele... ...nt et réunissant à Une charge cruelle sur les cultivateurs Une occasion cioàsidérabfé de dépëôsés pour les communautés, ii sera demandé que rordonfiartée ftctuele de la milice flir changée après un mûr examen et qu'il sbit supplée ftu tirage^...

      Districts de colmar et schlestadt

      page 8
      ...eurs de la com- mune et ceux des ordres du clergé et de la no- blesse, sont des pr... ...ue les droits de fiefs et de seigneuries, qui in- téressent également les posseseurs de la com- mune et ceux des ordres du clergé et de la no- blesse, sont des propriétés - placées sous la sauvegarde des lois, de même que toutes les autres.
      ...r sa durée à six mois seulement au delà du; jour de la convocation des Etats génér... Art. 7. Ils demanderont que tout impôt soit fixé, pour sa durée à six mois seulement au delà du; jour de la convocation des Etats généraux, et qu'aucun emprunt direct ou indirect, comme créa- tion d'offices et autre...
      ...a plus grande partie est consommée hors du royaume, soien t tenus de payerles impo... ...s princes étran- gers qui jouissent en Alsace de revenus considé- rables. dont la plus grande partie est consommée hors du royaume, soien t tenus de payerles impo- sitions comme les autres citoyens; ou si des traités ositifs, dont l'avantage ...
      ... Que la province se maintiendra, comme' du passé, dans le privilège dont jouissent les Alsaciens, de ne pouvoir être traduits hors du ressort. Art. 16. Que la province se maintiendra, comme' du passé, dans le privilège dont jouissent les Alsaciens, de ne pouvoir être traduits hors du ressort.
      ...l'usure qu'ils y exercent sur la classe du peuple rendent leur exis- tence une cal... ...état des juifs, dans une province où l'accroisse- menf énorme dé leur nombre et l'usure qu'ils y exercent sur la classe du peuple rendent leur exis- tence une calamité publique. L'expèriénce a trop démontré que les règlements faits jusqu'à pr...
      ...a Lorraine et supprimée entre les Etats du Montbéliard et l'évéché de fiàe. ...émarcation de la ferme générale soit repliée sur les frontières intérieures de la Lorraine et supprimée entre les Etats du Montbéliard et l'évéché de fiàe.
      ...uxquels Efàts provinciaux les habitants du tiers-état de la ville de Strasbourg et...
      ... être admis que concurremment avec ceux du même ordre des districts dans l'étendue...
      ...ence actuelle que sùr leur propre demande et sur l'avis des Etats provinciaux, auxquels Efàts provinciaux les habitants du tiers-état de la ville de Strasbourg et des dix villes impériales ne pourront être admis que concurremment avec ceux du même ordre des districts dans l'étendue desquels ces villes se trouveront situées, à quel effet l'exception qui leur a ...

      Districts de colmar et schlestadt

      page 9
      ...l de guerre, conformément à l'article 3 du titre II de l'ordonnance portant règlement sur la hiérarchie, du 17 mars 1788. ...ne manière qui puisse intéresser son honneur, sans avoir été jugé dans un conseil de guerre, conformément à l'article 3 du titre II de l'ordonnance portant règlement sur la hiérarchie, du 17 mars 1788.
      ...ue l'Alsace, parta- geant avec le reste du royaume l'inconvénient de renfermer bea... Art. 23. Ils demanderont que l'Alsace, parta- geant avec le reste du royaume l'inconvénient de renfermer beaucoup de capitalistes, dont la fortune purement mobilière la met dans le cas d'é...
      ...t prétendre qu'à l'obtention de l'ordre du Mérite, Sa Majesté sera suppliée d'acco... ...er la langue et par la conve- nance particulière aux protestants qui ne peu- vent prétendre qu'à l'obtention de l'ordre du Mérite, Sa Majesté sera suppliée d'accorder aux gentilshommes alsaciens la moitié des emplois supérieurs des huit régim...
      Des cahiers de doléances du tiers-état du bail- liage des deux districts de Colma... Des cahiers de doléances du tiers-état du bail- liage des deux districts de Colmar et Schlestadt réunis (1).
      ...L'honneur, qui est le ressort principal du gouvernement monarchique, n'étant pas u...
      ...ité de l'Etat ; ainsi les représentants du tiers seront chargés de de- mander, ava...
      ...les sujets de l'ordre de la noblesse et du tiers indistinctement seront admis aux ...
      Art. 1er. L'honneur, qui est le ressort principal du gouvernement monarchique, n'étant pas un véhicule moins nécessaire au tiers-état, qui forme la partie la plus nombreuse...
      ...ent à l'avilir ne peuvent qu'étouffer en son âme un sentiment utile à la prospérité de l'Etat ; ainsi les représentants du tiers seront chargés de de- mander, avant toute délibération, la révocation des ordonnances des 25 mars 1776,17 mars 17...
      ...e l'exclusion donnée au tiers-état; en conséquence, qu'il soit ordonné que tous les sujets de l'ordre de la noblesse et du tiers indistinctement seront admis aux emplois militaires et élevés à tous les grades dont leur mérite les rendra susce...
      ...évocable- ment supprimé; que tout sujet du Roi ne pourra être jugé par des commiss... ...l d'attribution et d'exception, et no- tamment celui de la connétablie, soit irrévocable- ment supprimé; que tout sujet du Roi ne pourra être jugé par des commissions particulières, mais par ses juges naturels ; qu'en conséquence, de quelle q...
      ...e por- tées qu'au conseil' d'Etat privé du Roi; que le conseil des dépèches, ni au... ...Que les demandes en cassation des ar- rêts des cours souverainés ne puissent être por- tées qu'au conseil' d'Etat privé du Roi; que le conseil des dépèches, ni autre, ne puisse, sous aucun prétexte, en prendre connaissance ; que les arrêts de...
      ...rront par- ticiper au choix dès députés du tiers que concur- remment avec lés autres habitants de la province du district dans lequel lesdites villes se... ...éunis ; que la ville de Strasbourg et les dix villes ci-devant impériales ne pourront par- ticiper au choix dès députés du tiers que concur- remment avec lés autres habitants de la province du district dans lequel lesdites villes seront si- tuées, ce qui aura pareillement lieu, à l'avenir, pour la convocation a...
      ...er d'après un manuscrit des Archives de l'Empire. (1) Nous publions ce cahier d'après un manuscrit des Archives de l'Empire.

      Districts de colmar et schlestadt

      page 10
      ...ch, ordonné par arrêt et comman- dement du conseil des dépêches du 25 août 1786, et d'accorder aux habitants du tiers-état de la province les biens et revenus de l'ordre de Saint- Antoine, pour être régis et administré... ... lever le sé- questre des revenus de l'abbaye des chanoines ré- guliers de Marbach, ordonné par arrêt et comman- dement du conseil des dépêches du 25 août 1786, et d'accorder aux habitants du tiers-état de la province les biens et revenus de l'ordre de Saint- Antoine, pour être régis et administrés paries Etats provinciaux, et par eux affectés soit a l'àug-
      ...sur le royadftië ne pourront l'être qUe du consentement dès États généraux. corder sur le royadftië ne pourront l'être qUe du consentement dès États généraux.
      ...imposition généralement quelconque, que du côtiSènteiïieiit dés Etets généraux et ... Art. 11. Qu'il fie subsistera et ne sera établi aucupe imposition généralement quelconque, que du côtiSènteiïieiit dés Etets généraux et pour le temps Sènlement qUi sera fixé par eux, avec défense d'eu lèVer d'autres ...
      ...oute exemption, franchise et im- munité du clergé, des princes, de là noblesse et ... ...ur domicile, pOur lès impositions personnelles, avec abolition a perpétuité de toute exemption, franchise et im- munité du clergé, des princes, de là noblesse et dé tout autre privilège indistinctement.
      ...ssionné dans lAlsaCe ou dâns le surplus du royaume, rat exempté de la contribution... ...de l'exécution de quelque traité, exigeraient que certain prince étranger, possessionné dans lAlsaCe ou dâns le surplus du royaume, rat exempté de la contribution, sa cote, qui sera néanmoins fixée par les rôles, pas* sera pour Comptant au tr...
      ...ux; que l'emploi des revenus ordinaires du Roi et de l'impôt, qui sera accordé pou... Art. 14. Qu'il ne serà fait aucun emprunt que de l'agrément dès Etats généraux; que l'emploi des revenus ordinaires du Roi et de l'impôt, qui sera accordé pour jf suppléer, sera rendu public par un compte que lé njinistre des finances fer...
      .... 17- Què là contribution poUr les épis du Rhin Sera fixée par lès Etats provincia... Art. 17- Què là contribution poUr les épis du Rhin Sera fixée par lès Etats provinciaux d'Al- sace, et qùë les travaux relatifs à ces épis se- ront dirigés pareillem...
      ...es fers seront supprimées et la liberté dU commerce dés cuirs et,des pierres et Al... Art. 20. Que la régie des cUirs et marque des fers seront supprimées et la liberté dU commerce dés cuirs et,des pierres et Alsace rétablie.
      ...vexations qu'entraîne la fouille forcée du salpêtre, lës dé- putés en sollicitèrOù... Art. 21. Que. pour se rèdimer des vexations qu'entraîne la fouille forcée du salpêtre, lës dé- putés en sollicitèrOùt l'abolition.
      ...: procédé sans délai à la réfor- mation du Code civil et criminel et à une taxe gé... Art. 26, Qu'il soit: procédé sans délai à la réfor- mation du Code civil et criminel et à une taxe générais des frais de justice; que le code qui sera envoyé en Alsace soit imprimé,...
      ...on mendiante, remplie par |és personnes du tiers-état, à charge par lesdites plais... ...être supprimé ett Alsâçe aucun corps, chapitre et roàison régulière, rentéë et non mendiante, remplie par |és personnes du tiers-état, à charge par lesdites plaisons régulières, d'enseigner la . jeunesse gratuitement et(de ne plus recevoir de...

      Districts de colmar et schlestadt

      page 11
      ...argent à 4 p; 0/0 aux gens de là classe du peuple, remboursable après un avertisse...
      ...saire par négligence ou insolvabi- lité du fermier, qui sera judiciairement constatée, qu'ils ne pourront etiger plus dé canon du nouveau fermier que du précèdênt, à peiné de restitution du quadruple, applicable au fermier et tou...
      Art. 36. Que les gens de mainmorte pourront prêter leur argent à 4 p; 0/0 aux gens de là classe du peuple, remboursable après un avertisse- ment préalable de Six mois; par cohtre, tant eux que les possesseurs dès fiefi...
      ...acquitteront régulière- ment leur cànon ; et én cas de changement de- venu nécessaire par négligence ou insolvabi- lité du fermier, qui sera judiciairement constatée, qu'ils ne pourront etiger plus dé canon du nouveau fermier que du précèdênt, à peiné de restitution du quadruple, applicable au fermier et tout autre dénonciateur, afin que toutes les ipî positions ne retombent en définiti...
      Art. 38. La dlme du trèfle et des prairies arti- ficielles ... Art. 38. La dlme du trèfle et des prairies arti- ficielles sera réduite a la première tonte, qui àë fera lorsqu'ils commenceront d'entrer e...
      ...eoulement des barrières aux, frontières du royaume soit proposé, l'Alsace n'y sera... Art. 43. Que, dans le cas où le reoulement des barrières aux, frontières du royaume soit proposé, l'Alsace n'y sera pas comprise, et qu'à cet égard, ainsi que pour tous ses autres privilèges,, la...
      ... établie en Alsace, en vertu dès arrêts du ëoneeil de 1773 et 1774, sera repliée s...
      ...s les habitants jouissent éga* leifient du bénéfice de la culture et du commerce du tabac ; la même ligne entre l'Alsace et...
      Art. 44. Que la ligne de démaroation établie en Alsace, en vertu dès arrêts du ëoneeil de 1773 et 1774, sera repliée sur les frontières intérieures de la Lorraine, de la Franche-Comté et des Évê- chés, pour que tous les habitants jouissent éga* leifient du bénéfice de la culture et du commerce du tabac ; la même ligne entre l'Alsace et la princi- pauté dé Montbéliard et de Porrentrui sera sup- primée pour rétablir...
      ...nouvelle fabriqua da. toile peinte, que du consentement des Etats provinciaux, don... Artr_45. Qu'il ne pourra être établi en Alsace aucune nouvelle fabriqua da. toile peinte, que du consentement des Etats provinciaux, donné en leur assemblée généralfoHl .

      Districts de colmar et schlestadt

      page 12
      ...ut ce qui peut intéresser la prospérité du royaume et celle de tous et chacun des ... ...este sur les moyens de pourvoir et subvenir aux besoins de l'Etat, ainsi qu'à tout ce qui peut intéresser la prospérité du royaume et celle de tous et chacun des sujets de Sa Majesté (1).
      ...mer par un édit perpétuel, de l'avis et du consentement des Etats généraux du royaume, généralement tous les im- pôts... Art. 1er. Les députés des dix villes d'Alsace supplieront Sa Majesté de supprimer par un édit perpétuel, de l'avis et du consentement des Etats généraux du royaume, généralement tous les im- pôts royaux pécuniaires, sans aucune exception quelconque, actuellement levés dans l...
      ...lle est chargée de l'entretien des épis du Rhin, qui occasionnent des frais énorme...
      ... construction des canaux de l'intérieur du royaume.
      L'Alsace est d'autant plus dans le cas de de- mander cette proposition, qu'elle est chargée de l'entretien des épis du Rhin, qui occasionnent des frais énormes, et qu'elle a néanmoins contribué jusqu'ici aux frais de construction des canaux de l'intérieur du royaume.
      ...d'Etat, soit répartie sur la généralité du royaume, et que, pour aucune espèce d'i... ...es étrangers, qui pour- raient être exceptés de la contribution par des raisons d'Etat, soit répartie sur la généralité du royaume, et que, pour aucune espèce d'impôts, il ne soit accordé aucun abonnement ; qu'en consé- quence, il ne sera for...
      ...rict et municipales créées par son édit du mois de juin 1787, et d'y substituer de...
      ...yens des an- ciens Etats de la province,du clergé,de la noblesse, des villes royal...
      ...gne en nombre toujours égal des membres du tiers-état à celui du clergé et
      ...égale, Sa Majesté sera suppliée de supprimer les assemblées provinciales de district et municipales créées par son édit du mois de juin 1787, et d'y substituer des Etats provinciaux électifs, renouvelés par tiers,chaque année,et com- posés d'un nombre déterminé de citoyens des an- ciens Etats de la province,du clergé,de la noblesse, des villes royales et seigneuriales et des commu- nautés de la campagne en nombre toujours égal des membres du tiers-état à celui du clergé et
      ...er d'après un manuscrit des Archives de l'Empire. (1) Nous publions ce cahier d'après un manuscrit des Archives de l'Empire.

      Districts de colmar et schlestadt

      page 13
      ...ants et présidés par le prévôt officier du seigneur, pour le maintien de la police... ...neurs ou qui se régénèrent eux-mêmes, ils seront doréna- vant élus par les habitants et présidés par le prévôt officier du seigneur, pour le maintien de la police et de l'ordre, et le bourgmestre-syndic chargé de la recette des deniers et de ...
      ...ar- gés, sous l'autorité de Sa Majesté, du règlement de tout ce qui sera de l'util...
      ...'aménagement des forêts, des inté- rêts du commerce et de tous autres objets d'ad-...
      Art. 10. Que les Etats provinciaux soient char- gés, sous l'autorité de Sa Majesté, du règlement de tout ce qui sera de l'utilité générale de la province, de l'entretien des ponts èt chaussées, cours de riv...
      ... et administration de tous les ouvrages publics à la charge de la province, de l'aménagement des forêts, des inté- rêts du commerce et de tous autres objets d'ad- ministration publique.
      ...provinciale, composée de deux mem- bres du clergé, deux de la noblesse et quatre du tiers-état, parmi lesquels il y aura un...
      ...ment dans les trois ordres, d'un syndic du corps de la noblesse ou du clergé, d'un syndic du tiers-état et d'un secrétaire, tous élu...
      Art. 11. Qu il sera formé une commission in- termédiaire provinciale, composée de deux mem- bres du clergé, deux de la noblesse et quatre du tiers-état, parmi lesquels il y aura un président nommé alternativement dans les trois ordres, d'un syndic du corps de la noblesse ou du clergé, d'un syndic du tiers-état et d'un secrétaire, tous élus par les Etats réunis.
      ...utumes compatibles avec la souveraineté du Roi, et no- tamment l'Alsace et les aut...
      ...itants ne puis- sent pas être distraits du ressort de leurs jugés naturels delà pr...
      ...cas de police générale, ou que le l)ien du service du Roi ou du public rexigera.
      ...ls et ecclésiastiques, ainsi qu'il est stipulé par les traités, droits, us et coutumes compatibles avec la souveraineté du Roi, et no- tamment l'Alsace et les autres provinces qui en ont le droit, en celui que leurs habitants ne puis- sent pas être distraits du ressort de leurs jugés naturels delà province par évocation soit gé- nérale; soit particulière, hors les cas de droit; ...
      ...oftipiers militaires commandant pour lé Roi, puissent s'y entremettre, hors lès cas de police générale, ou que le l)ien du service du Roi ou du public rexigera.
      ...a suppliée de révoquer toute ordonnance du règlement qui exclurait le tiers-état du grade d'officier dans les troupes, comm...
      ... leur mérite aux grades les plus élevés du militaire, quoique nés dans le tiers-ét...
      Art. 15. Sa Majesté sera suppliée de révoquer toute ordonnance du règlement qui exclurait le tiers-état du grade d'officier dans les troupes, comme injurieux à l'ordre le plus nombreux de la nation, préjudiciable à l'Etat, inc...
      ...re, qui suppose l'existence actuelle et future d'officiers généraux parvenus par leur mérite aux grades les plus élevés du militaire, quoique nés dans le tiers-état.
      ...ques reniées et remplies par des sujets du tiers-état, pour transférer leurs reven...
      ...charger les abbayes de pensions au delà du tiers de leur revenu, dé- duction faite...
      tions ecclésiastiques reniées et remplies par des sujets du tiers-état, pour transférer leurs revenus à des corps de noblesse, ni surcharger les abbayes de pensions au delà du tiers de leur revenu, dé- duction faite de l'entretien des bâtiments, impo- sitions royales, cens et charges, aumônes f...
      ...les cours souveraines de chaque ressort du royaume, les cours chargées de veiller ...
      ...e les contrevenants, suivant l'exigence du cas.
      ...s généraux, agréées et érigées en lois par Sa Majesté, soient enregistrées dans les cours souveraines de chaque ressort du royaume, les cours chargées de veiller à leur pleine et entière exécution, les procureurs généraux de Sa Majesté chargés de poursuivre les contrevenants, suivant l'exigence du cas.
      Art. 20. Que les cours du royaume conservent la liberté de faire ...
      ...ontraires aux droits des sujets, à ceux du Roi, aux constitutions de l'Etat ou aux...
      Art. 20. Que les cours du royaume conservent la liberté de faire des remontrances contre tous édits, déclarations, lettres patentes ou closes qui pourraient leur être adresséesret qu'elles trouve- raient contraires aux droits des sujets, à ceux du Roi, aux constitutions de l'Etat ou aux privilèges des provinces de leur ressort, sans cependant qu'elles puissent susp...
      ...œurs, la majesté royale, les opérations du gouvernement; qu'a cet effet, chaque au... ...leurs idées, ne donnent pas ouverture à ou- trager impunément là religion, les mœurs, la majesté royale, les opérations du gouvernement; qu'a cet effet, chaque auteur sera tenu de mettre

      Districts de colmar et schlestadt

      page 14
      ...ent et qu'elles pepuis- sent l'être que du consentement des Etats provin- ciaux. Art. 23. Que les barrières de l'Alsace ne soient point reciiléçs quant à présent et qu'elles pepuis- sent l'être que du consentement des Etats provin- ciaux.
      ...'argent à un intérêt moindre qu'à ceint du t^u^du Rq(. ...s, ab- bayes, couvents et autres gens de mainmorte, la permission ae prêter de l'argent à un intérêt moindre qu'à ceint du t^u^du Rq(.
      Art. Que personne ne sera exempt du loge- ment dès gens de guerre* et que t...
      ...is et lumière seront fournis aux dépens du ROi.
      Art. Que personne ne sera exempt du loge- ment dès gens de guerre* et que tout le monde sera astreint de contribuer à la bâtisse et entre- tien dès casernes, et que les lits, bois et lumière seront fournis aux dépens du ROi.
      ... encore pour là liquidation des offices du conseil souverain d'Alsace, seront envi... Art. 31. Que les sompies payées jusqu'à présent et â payer encore pour là liquidation des offices du conseil souverain d'Alsace, seront envisagées comme une, dette^e PEtat envers la proyinqe.
      ...; que ces magistrats ne connaîtront que du conten- tieux entre les citoyens, s jus... ...uatre stettpieistres, de qua- tre conseillers de ville, éï d'un fiscal permanent; que ces magistrats ne connaîtront que du conten- tieux entre les citoyens, s jusqu'ils puissent pour raison quelconque prendre part à l'administration des reven...
      ...ourneront à la communauté que Messieurs du magistrat ont obtenu de nosseigneurs les inten- dants, contrairement à l'arrêt du conseil d'Etat du 23 novembre 1721, et ce, sans le consen... ...ustibéront l'emploi dénommés perçues j que tous lés biens et bons cpmjpunâux retourneront à la communauté que Messieurs du magistrat ont obtenu de nosseigneurs les inten- dants, contrairement à l'arrêt du conseil d'Etat du 23 novembre 1721, et ce, sans le consentement çt au détriment de la bpurgpoisie-
      ...s gagés pxés par l'arrêt de liquidation du 28 no- vembre 1721, jusqu'à çe qu,jJ sp... ...agistrats et conseillers dctuels resteront tels qu'ils sont aujourd'hui aux seuls gagés pxés par l'arrêt de liquidation du 28 no- vembre 1721, jusqu'à çe qu,jJ spit fait droit sur les plaintes et doléances desdites bourgeoisies,

      Districts de colmar et schlestadt

      page 15
      ....dliern jeune, Mathieu Gérhard, Pierre- Frânçois-Xavier' Yilhelm, Déba fils, Jean-Jacque... ...onseillers de . ville, assesseurs à Colmâr, le 24 mars 1789. Signé Pfeftel,_ Sau.dliern jeune, Mathieu Gérhard, Pierre- Frânçois-Xavier' Yilhelm, Déba fils, Jean-Jacques Scheurem, Georges Scherb, Xavier Meyer. Françeis- Mathias Hug, Btiëhde plaz, X...
  • Tome 15 : Du 21 avril au 30 mai 1790 1 résultat
    • Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      - search term matches: (6)

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 558
      Locuteur: Le duc de Praslin
      Il s'agit de prononcer à qui du roi ou des législateurs doit appartenir...
      ...fonctions. Quelle est la responsabilité du délégué suprême de la nation ? C'est la...
      ...au rêve philanthropique de M. l'abbé de Saint-Pierre. N'oublions pas le besoin que no...
      ...es forces maritimes et devenir la reine du monde. Sans cabinet particulier et secr...
      ...dances à entretenir avec les puissances du monde ? Vous ne le pensez pas, et vous ...
      ... imprudence à charger les représentants du peuple du droit de faire la guerre, lorsqu'ils ne...
      Il s'agit de prononcer à qui du roi ou des législateurs doit appartenir le droit de faire la guerre ; en un mot, en qui résidera la confiance? Voilà le...
      ...de vertus pouvait tout exécuter par lui-même ; mais il est forcé de diviser ses fonctions. Quelle est la responsabilité du délégué suprême de la nation ? C'est la signature des agents qu'il a choisis comme instruments nécessaires pour l'exécu...
      ...us légitimes : quand la jalousie n'agitera plus les hommes, je me plairai alors au rêve philanthropique de M. l'abbé de Saint-Pierre. N'oublions pas le besoin que nous avons de nos colonies, et que cependant, sans la coalition de nos voisins, l'Angleterre pourrait nous en priver par ses forces maritimes et devenir la reine du monde. Sans cabinet particulier et secret, point de négociation possible. Sera-t-il jamais possible de discuter publiquement les correspondances à entretenir avec les puissances du monde ? Vous ne le pensez pas, et vous ne pouvez le penser.....Impossibilité de discuter publiquement les négociations avec l'étranger ; imprudence à charger les représentants du peuple du droit de faire la guerre, lorsqu'ils ne peuvent être responsables ; sûreté pour la nation de le confier à son délégué s...
      Locuteur: Le Président
      ouvre la séance à neuf heures du matin. ouvre la séance à neuf heures du matin.
      Locuteur: Defermon
      , secrétaire, donne lecture du . procès-verbal de la première séance d... , secrétaire, donne lecture du . procès-verbal de la première séance d'hier.
      Locuteur: Chabroud
      ...ire, lit le, procès-verbal de la séance du soir. , secrétaire, lit le, procès-verbal de la séance du soir.
      Locuteur: Chabroud
      ...t ensuite part de deux adresses ; l'une du conseil général de la ville de Mon-toire, district de Vendôme, département du Loir-et-Cher, et l'autre du conseil général de la ville de Pierrela... fait ensuite part de deux adresses ; l'une du conseil général de la ville de Mon-toire, district de Vendôme, département du Loir-et-Cher, et l'autre du conseil général de la ville de Pierrelatte. ;
      Locuteur: Chabroud
      ...que, se réunissent aux soldats-citoyens du district d'Alais pour arrêter les progrès du fanatisme, et adhèrent de la manière ia plus formelle, notamment au décret du 13 avril dernier, etjurent d'en mainten... ...ération comme attentatoire à l'honneur de la reli-giou et à la tranquilité publique, se réunissent aux soldats-citoyens du district d'Alais pour arrêter les progrès du fanatisme, et adhèrent de la manière ia plus formelle, notamment au décret du 13 avril dernier, etjurent d'en maintenir l'exécution avec courage.
      Locuteur: Chabroud
      ...semblée passe tout de suite à son ordre du jour qui est la suite de la discussion ... L'Assemblée passe tout de suite à son ordre du jour qui est la suite de la discussion de la question constitutionuelle concernant le droit de guerre et de paix.
      Locuteur: Le duc du Châtelet
      ...eu ne plaise que je dise que le conseil du roi n'est jamais le foyer des intrigues...
      ...est pas très puissante sur les délégués du prince, elle est certainement nulle pour les délégués du peuple. Une assemblée nombreuse peut êt...
      ...pinion de M. de Sérent, et je me bornerai à répondre à quelques objections. A Dieu ne plaise que je dise que le conseil du roi n'est jamais le foyer des intrigues et des passions 1 Les ministres ne sont pas toujours ignorants et perfides"; s'ils,s'égarent, la responsabilité les ramènera à la vertu ; et si la responsabilité n'est pas très puissante sur les délégués du prince, elle est certainement nulle pour les délégués du peuple. Une assemblée nombreuse peut être bien plus aisément corrompue. En Suède la diète est toujours remplie de gens ...

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 559
      Locuteur: Le duc du Châtelet
      ... alliance qui ne soit traitée au milieu du pouvoir législatif, la France n'aura bi...
      ...aux leurs. Pour effrayer sur les suites du droit de paix et de guerre accordé au r...
      ...ance? Sous son successeur, l'étendue de l'empire s'est encore accrue ; c'est sur les der...
      ...oyen certain d'empêcher le roi d'abuser du droit de paix et de guerre pour opprime...
      odieuse corruption... Si l'on ne permet aucune alliance qui ne soit traitée au milieu du pouvoir législatif, la France n'aura bientôt plus d'alliés... On propose de créer un comité diplomatique. La nation est...
      ...es, à nos alliances, que nos armées, notre tactique et nos armes ne ressemblent aux leurs. Pour effrayer sur les suites du droit de paix et de guerre accordé au roi, on a attaqué la mémoire de plusieurs de nos princes. Est-il donc permis d'at...
      ...s glorieux qu'utile, peut-on oublier qu'il a valu trois belles provinces à la France? Sous son successeur, l'étendue de l'empire s'est encore accrue ; c'est sur les dernières années seules que l'histoire peut porter un regard sévère. La guerre de S...
      ...rons peut-être, avec l'Angleterre, que le droit de refuser les subsides est un moyen certain d'empêcher le roi d'abuser du droit de paix et de guerre pour opprimer la liberté. Je conclus et je dis que le droit de paix et de guerre doit être d...
      Locuteur: De Robespierre
      ...t, n'a pas le caractère de représentant du peuple. Je dis donc que la nation doit ...
      ...on qui s'étendra sur toutes les parties du monde. Je ne crois pas qu'il soit facil...
      ..... (On observe que ce n'est pas l'ordre du jour.) Il est impossible que des événem...
      ...r elle d'exprimer sa volonté. Tonte autre puissance, quelque auguste qu'elle soit, n'a pas le caractère de représentant du peuple. Je dis donc que la nation doit confier à ses représentants le droit de la guerre et de la paix. A toutes ces ré...
      ... de décret de M. Pétion ; c'est ici le moment de commencer cette grande Révolution qui s'étendra sur toutes les parties du monde. Je ne crois pas qu'il soit facile de supporter l'idée de la guerre qui l'annonce. C'est l'Espagne qui a fait les...
      ...onal ?,Comme si les querelles des rois pouvaient encore être celles des peuples... (On observe que ce n'est pas l'ordre du jour.) Il est impossible que des événements qui amènent cette discussion soient étrangers à cette discussion. Il est im...
      Locuteur: Le baron d'Harambure
      ...e nationale. La délégation faite au roi du droit de déclarer la guerre sera décrét... ...ils prendront connaissance de toutes les opérations et en instruiront l'Assemblée nationale. La délégation faite au roi du droit de déclarer la guerre sera décrétée de nouveau à la fin de chaque législature, afin qu'on ne vous reproche pas d'...

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 560
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ... reçu de la nature des notions cômmunés du juste et de l'injuste, mais en étant so... Les hommes ayant reçu de la nature des notions cômmunés du juste et de l'injuste, mais en étant souvent écartés parles passions dans la pratique, et ces écarts compromettant leur...
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...us se conforment aux notions naturelles du juste et de l'injuste. Cette volonté gé... ...sordre, se réunissent en société, déclarent que leur volonté est que les individus se conforment aux notions naturelles du juste et de l'injuste. Cette volonté générale devient la loi: On convient d'opposer la force publique aux transgression...
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      du juste etde l'injuste et si l'un d'eux s... du juste etde l'injuste et si l'un d'eux s'en écarte à l'égard d'un autre, celui-ci, après avoir épuisé tous les moyens de...
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...les ; idées qu'il faut à jamais effacer du code politique d'une nation qui veut en... ...is qui, comme les despotesde l'Asie se croyaient les propriétaires de leurs peuples ; idées qu'il faut à jamais effacer du code politique d'une nation qui veut enfin être libre et juste.
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...les se réunissent par des conventions : du rapprochement de leurs forces, il naît ... Les peuples se réunissent par des conventions : du rapprochement de leurs forces, il naît une sorte de force publique qui en impose à celui qui voudrait attaquer l'un d'e...
      ...(1) Le Moniteur ne donne qu'une analyse du discour» de U. le comte de Clermont-Toa... ...ls sont véritablement dans un état de nature, n'ont pour guides que les notions (1) Le Moniteur ne donne qu'une analyse du discour» de U. le comte de Clermont-Toanerre.

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 561
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ... manifeste qui l'annonce. La réparation du dommage, la restitution des terres enva...
      ...anière dont on devra je ne dis pas user du droit, mais remplir le devoir de faire ...
      le terme de la guerre est évidemment posé dans le manifeste qui l'annonce. La réparation du dommage, la restitution des terres envahies ou des objets enlevés sont évidemment le signal de la paix, chez une nation...
      ...est promis d'être juste. Il sera facile, d'après ce principe, de déterminer la manière dont on devra je ne dis pas user du droit, mais remplir le devoir de faire la paix.
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...sous la dénomination fastueuse et vague du droit de paix et de guerre et qui peut ... ...selon moi, des diverses parties de ce droit complexe, connu par les pu-blicislessous la dénomination fastueuse et vague du droit de paix et de guerre et qui peut s'exprimer ainsi :
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ... aux cir-circonstances est une fonction du pouvoir exécutif; fonction qu'il doit e... ... qui les adopte comme sa volonté générale. En effet, l'appliGation de ces règles aux cir-circonstances est une fonction du pouvoir exécutif; fonction qu'il doit exercer sous la clause de la plus stricte responsabilité de ses agents.
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...d on veut revêtir le pouvoir législatif du droit de décider la paix et la guerre. ... ... usage? Et voilà, cependant, Messieurs,ce que l'on vous propose évidemment, quand on veut revêtir le pouvoir législatif du droit de décider la paix et la guerre. Ce n'est pas sans doute sans intention, mais c'est certainement sans justesse qu...

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 562
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...sans autre règle que la voix impérieuse du principe et celle de l'intérêt général....
      ...i prépare les lois et dont je reconnais l'empire, avec les passions passagères auxquelle...
      ...re par la nation et entre lesquels doivent se partager les fonctions publiques, sans autre règle que la voix impérieuse du principe et celle de l'intérêt général. Mais, dira-t-on, le vœu national aura sûrement, dans l'Assemblée législative, u...
      ...Ne confondez pas, Messieurs, l'opinion publique réfléchie, l'opinion publique qui prépare les lois et dont je reconnais l'empire, avec les passions passagères auxquelles les peuples sont aussi sujets que les individus.
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ... années contre les intentions perverses du Corps législatif; et lorsque le parleme...
      ...atiou que l'on prend ordinairement pour du courage, et de l'entraînement que l'on ...
      ... d'une autre part, on a vu un vœu national, même juste, lutter pendant plusieurs années contre les intentions perverses du Corps législatif; et lorsque le parlement britannique s'observait à tourmenter la liberté américaine, il n'était pas so...
      ...e de ces entraves, n'aura que sa propre raison pour se défendre, et de i'ob-stiuatiou que l'on prend ordinairement pour du courage, et de l'entraînement que l'on confond • ordinairement avec un élan patriotique.
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...crites, le gouvernement, s'il est privé du droit de guerre, pourra toujours vous f...
      ...elle, vous le dégagez bien gratuitement du lien de la responsabilité; moyen unique...
      ...vous preniez, quelques principes que vous formiez, quelques lois que vous ayez écrites, le gouvernement, s'il est privé du droit de guerre, pourra toujours vous forcer à l'adoption de cette mesure, et lorsque vous lui ôtez la faculté légale de faire ce dont vous ne pouvez pas lui ôter la puissance réelle, vous le dégagez bien gratuitement du lien de la responsabilité; moyen unique et efficace de réprimer ses excès.
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ... prouvé qu'il était de votre justice et du principe de ne point ôter aux agents responsables du pouvoir exécutif, un droit dont la poss...
      ...t de son agriculture, pouvait se passer du commerce d'exportation, et attendre pai...
      Il est donc de votre sagesse, comme j'ai prouvé qu'il était de votre justice et du principe de ne point ôter aux agents responsables du pouvoir exécutif, un droit dont la possessiou légitime peut seul donner à leur responsabilité toute l'étendue et l'effi...
      ...t ou voulait n'avoir aucune possession lointaine ; si la France, riche uniquement de son agriculture, pouvait se passer du commerce d'exportation, et attendre paisiblement, dans des ports dégarnis de vaisseaux, des importations précaires, peu...

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 563
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...t par des liens chers et sacré3 à celui du roi vertueux qui est et sera toujours à côté de la liberté, le premier objet du culte de la nation française. ... ne pas allerchercher, à des époques trop rapprochées, et dans un règne qui tient par des liens chers et sacré3 à celui du roi vertueux qui est et sera toujours à côté de la liberté, le premier objet du culte de la nation française.
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...ent à la liberté le dépositaire suprême du pouvoir exécutif que de le placer dans ... ...ie d'y répondre avec loyauté : — Est-il un moyen plus sûr d'attacher invariablement à la liberté le dépositaire suprême du pouvoir exécutif que de le placer dans la Constitution d'une manière convenable à sa dignité et à sa nature? — Est-il u...
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ... langage inconvenant des considérations du moment, langage dont l'abus que l'on en... Mais, Messieurs, je me hâte de quitter le langage inconvenant des considérations du moment, langage dont l'abus que l'on en a fait a pu seul me permettre un usage momentané; et revenant à la question qui...
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...stitution. J'ai distingué les fonctions du pouvoir législatif et du pouvoir exécutif. J'ai présenté, d'aprè...
      ...bilité : j'ai rappelé les inconvénients du système contraire, système qu'aucune re...
      ...in, quittant pour un instant le langage du législateur, j'ai opposé quelques considérations du moment aux conséquences fausses que l'o...
      ...e, de paix et d'alliance. J'ai rappelé les principes incontestables de votre Constitution. J'ai distingué les fonctions du pouvoir législatif et du pouvoir exécutif. J'ai présenté, d'après cette distinction vraie, le genre d'influence que devait avoir chaque pouvoir ...
      ...s qui combattent mon système et je leur ai partout opposé l'égide de la responsabilité : j'ai rappelé les inconvénients du système contraire, système qu'aucune responsabilité ne défend et que l'expérience réprouve ; système dans lequel le sec...
      ...ues qui tendraient à isoler la France et lui enlever ses avantages naturels. Enfin, quittant pour un instant le langage du législateur, j'ai opposé quelques considérations du moment aux conséquences fausses que l'on en tire. — Je conclus en vous présentant un décret dans lequel je me suis effo...
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...nt exclusivement au dépositaire suprême du pouvoir exécutif ; ...é et la liberté de la nation française contre toute atteinte étrangère, appartient exclusivement au dépositaire suprême du pouvoir exécutif ;

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 564
      Locuteur: Le comte de Crillon
      ...on, qu'il ne pourra céder aucune partie du territoire de l'empire, et consentir aucune clause préjudiciable aux intérêts du commerce, sans le consentement du Corps législatif. ...céder les conquêtes et de conclure la paix appartient au roi, avec cette exception, qu'il ne pourra céder aucune partie du territoire de l'empire, et consentir aucune clause préjudiciable aux intérêts du commerce, sans le consentement du Corps législatif.
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...nt exclusivement au dépositaire suprême du pouvoir exécutif ; mont défensives appartient exclusivement au dépositaire suprême du pouvoir exécutif ;
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...nt exclusivement au dépositaire suprême du pouvoir exécutif; 5° Que le droit de faire la paix appartient exclusivement au dépositaire suprême du pouvoir exécutif;
      Locuteur: Le comte Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...constilutionnellement soumis les agents du pouvoir exécutif. ...nécessaires, pour assurer invariablement le mode de responsabilité, auquel sont constilutionnellement soumis les agents du pouvoir exécutif.
      Locuteur: Rewbell
      ...ns cesse deviendrait illusoire au moyen du veto. A quoi conduirait-elle? A la pert... ...ce, sa force et la justice. Cette prétendue responsabilité dont on nous berce sans cesse deviendrait illusoire au moyen du veto. A quoi conduirait-elle? A la perte d'un ministre; mais la perte d'un ministre, mais les trésors de tous les minis...
      ...(1) Le Moniteur no donne qu'une analyse du discours de M. l'abbé Maury. (1). Messieurs (2), une lettre (1) Le Moniteur no donne qu'une analyse du discours de M. l'abbé Maury.
      ...r toutes les affaires de la religion et du clergé, sur le droit de veto, sur l'int...
      ...ement d'un comité colonial, sur l'offre du don des Génevois, sur l'emprisonnement ...
      ...e mes dernières méditations sur les principales questions que j'ai traitées : sur toutes les affaires de la religion et du clergé, sur le droit de veto, sur l'intérêt de l'argent remboursable à terme fixe, sur la vériticatien des pouvoirs, su...
      ...énomination des départements, sur la législation de nos colonies, sur l'établissement d'un comité colonial, sur l'offre du don des Génevois, sur l'emprisonnement des officiers de la marine de Toulon, sur les prisons et les prisonniers d'Etat,...

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 565
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...question, aussi importante qu'imprévue, du droit de la guerre et de la paix, des t...
      ... votre détermination dépend le salut de l'empire. Il ne s'agit pourtant pas ici, Messieu...
      ...que l'on particulariserait les articles du décret, et qu'on en rendrait la discuss...
      ...ion que vous avez donnée, Messieurs, aux sages mesures de Sa Majesté a amené la question, aussi importante qu'imprévue, du droit de la guerre et de la paix, des traités d'alliance et de commerce. Vous avez décrété que, dans un intervalle de v...
      ...es. On croirait, à l'empressement que vous avez montré, que de la promptitude de votre détermination dépend le salut de l'empire. Il ne s'agit pourtant pas ici, Messieurs, d'une résolution relative à la paix ou à la guerre. Le décret que vous rendr...
      ...ut des lumières que vous deviez atteudre de votre comité, nous pouvions espérer que l'on particulariserait les articles du décret, et qu'on en rendrait la discussion plus facile, en les ramenant à celte simplicité, à cette unité de décision q...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...s sur la libre navigation dans les mers du Sud ; que les Anglais réclament le droi...
      ...ons qu'exigent de sa sagesse la défense du royaume, la protection du commerce, notre alliance avec l'Espagne...
      ...ns de la France dans les quatre parties du monde.
      ministérielle nous apprend que l'Angleterre et l'Espagne sont divisées sur la libre navigation dans les mers du Sud ; que les Anglais réclament le droit d'envoyer leurs vaisseaux sur les côtes occidentales de l'Amérique, où ils ne ...
      ...té a voulu que l'Assemblée nationale fût informée, par ses ordres, des dispositions qu'exigent de sa sagesse la défense du royaume, la protection du commerce, notre alliance avec l'Espagne, et surtout les préparatifs militaires de deux grandes nations qui touchent à toutes les possessions de la France dans les quatre parties du monde.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...che d'une armée prussienne. Cet exemple du danger de l'inaction, au milieu des pui... ... la Hollande qui nous fut enlevée par les armements de Portsmouth et par l'approche d'une armée prussienne. Cet exemple du danger de l'inaction, au milieu des puissances armées, est trop récent et trop déplorable pour que les représentants de...
      ... communication officielle des ministres du roi ne pouvait pas ouvrir parmi nous un...
      ... causes de la rareté et de l'extraction du numéraire, sur les finances, sur le pou...
      ... sur la réforme des lois criminelles et du Code
      Cette communication officielle des ministres du roi ne pouvait pas ouvrir parmi nous une discussion sérieuse. La France ne saurait abandonner sa plus fidèle et sa plus...
      ...ncipe en effet, dans notre politique moderne, que toutes sur l'agiotage, sur les causes de la rareté et de l'extraction du numéraire, sur les finances, sur le pouvoir exécutif, sur la constitution de l'armée, sur les insurrections des provinces, sur l'état des juifs, sur l'ordre judiciaire, sur la réforme des lois criminelles et du Code
      ()énal, sur les plans partiels du premier ministre des inances, sur le sy...
      ... les créanciers hypothécaires des biens du clergé, et sur les droits féodaux ; ma ...
      ()énal, sur les plans partiels du premier ministre des inances, sur le système et le mode des impositions, sur la réduction des pensions, sur l'organisat...
      ... sur le privilège exclusif de la compagnie des Indes, sur le papier monnaie, sur les créanciers hypothécaires des biens du clergé, et sur les droits féodaux ; ma réplique dans la cause de M. do Bournissac, prévôt général de la maréchaussée de...

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 566
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...e la paix ; Pussendorf, dans son Traitl du droit de la nature et des gens, ont vou...
      ...ttention quo sollicitaient l'importance du sujet et la reputation de leurs auteurs. II m'a semblG que ces deux savants compila...
      ...ts. Ils n'ont soup- $onn6 ni les droits du genre humain, ni les droits non moins s...
      ...teurs, qu'une Assemble de repr&senlants du peuple n'estpas moins exposee aux erreu...
      ...Scrivainspolitiquesdu dernier si&cle, Gratius, dans son Traits de la guerre et de la paix ; Pussendorf, dans son Traitl du droit de la nature et des gens, ont voulu aborder cette grande question. J'ai lu ces ouvrages avec toute Fattention quo sollicitaient l'importance du sujet et la reputation de leurs auteurs. II m'a semblG que ces deux savants compilateurs avaient 6critj en jurisronsultes, plutdtqu'en publicistes ; et que le prog...
      ... superiority de raison, au niveau de laquelle se sont Aleves tous les bona esprits. Ils n'ont soup- $onn6 ni les droits du genre humain, ni les droits non moins sacr£s de chaque peuple; et quand ils parlent des souverains, ils supposent toujo...
      ...la raison ou de I'int6r6t public, ils se dissimulent a eux- m£mes et a leurs lecteurs, qu'une Assemble de repr&senlants du peuple n'estpas moins exposee aux erreurs et aux orages des passions que le conseil d'un roi.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...t Ton discute publiquement les int6r6ls du peuple, je pourrai paraitre dfifendre l...
      ...uple quiJ je viens di'fcndre les droits du trdne, et voici quelle sera la marche d...
      ...islatif. n suivant la rouie que I'ordre du raisonnement tracera devant moi, je res...
      ...ire, sans pre- paration, avec un pareil sujet. Je sais que, dans une Assemble eft Ton discute publiquement les int6r6ls du peuple, je pourrai paraitre dfifendre ledespotisme en plaidant !a cause des rois; mais la crainte de lacalomnie et ctes...
      ...is Lins le temple de la libprti5 el de la verit6. G'est done pour I'interStdu peuple quiJ je viens di'fcndre les droits du trdne, et voici quelle sera la marche de mes idfies. J'exn- minerai d'abord si I'Assemblee nationale a le droit de cont...
      ...e prouverai qu'il serait dan^ereux Eour elle d'invesiir de ce droit le Corps legislatif. n suivant la rouie que I'ordre du raisonnement tracera devant moi, je resoudrai ain>i successi- vemeni les objections qui ont eie proposees con- tre le s...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...il decrettf sans consulter la vo- lonte du monarque. Voila le principe que je ne c...
      ...teme philosophique, ni aux consequences du droit du plus lort; et pourvu que la raison et le droit public du royaume soient ici nos oracles, je n'aurai besoin que des lettres du roi, portant convocation des Etats gene...
      ...onvoqu£e par le roi, et non pas dans une Convention nationale que le p; uple avail decrettf sans consulter la vo- lonte du monarque. Voila le principe que je ne cesserai jamais de reclamer. Je sais bien que plu- sieursde nos orateurs cherchen...
      ...gue, ni serieuse. Je n'aurai a repondre sans doute, ni aux combinaisons cTun systeme philosophique, ni aux consequences du droit du plus lort; et pourvu que la raison et le droit public du royaume soient ici nos oracles, je n'aurai besoin que des lettres du roi, portant convocation des Etats generaux et des mandats de nos com met- tants, en vertu desquels nous si£geons ici, ...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...pleins pouvoirs pour chan- ger la forme du gouvernement franjaisV le dc- mande aux...
      ...tre les anciens droits constiiuiionnels du peuple frantjais : mais elle ne nous a ...
      ... discus- sion a-t-elle jamais StCagitfedans nos bailliages? Avons-nous enlin de pleins pouvoirs pour chan- ger la forme du gouvernement franjaisV le dc- mande aux personnes 1 qui ce raisonnement parait barbarc, aux personnes qui pensent que c...
      ... d'etre les esclaves de nos serments. La nation nous a charges de Taire reconnaitre les anciens droits constiiuiionnels du peuple frantjais : mais elle ne nous a point autorises a bouleverser a notregre son gouveruemetil et a lui redigerun co...

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 567
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...ains la prérogative la plus essentielle du pouvoir exécutif. L'histoire de toutes ...
      ...e de ses monarques le despotisme de ses empereurs, apprit au genre humain pendant huit si...
      ...ple romain, jaloux, jusqu'au fanatisme, du pouvoir législatif auquel il ne renonça...
      ...lter le peuple, pendant huit cents ans, du droit de la guerre et de la paix. Or, M...
      ...rons-nous plus économes que les Romains du pouvoir exécutif? Espérons-nous d'adopt...
      ...e d'un corps formé par tous les peuples du monde (1)?
      ...ècles, d'un droit qu'il ne saurait perdre sans voir aussitôt évanouir dans ses mains la prérogative la plus essentielle du pouvoir exécutif. L'histoire de toutes les monarchies de l'univers est trop évidemment favorable à la cause que je défe...
      ...gez donc, Messieurs, les annales de ce peuple-roi, qui, placé entre le despotisme de ses monarques le despotisme de ses empereurs, apprit au genre humain pendant huit siècles à s'élever noblement à la liberté. Le peuple romain, durant les beaux jours de la République, le peuple romain, jaloux, jusqu'au fanatisme, du pouvoir législatif auquel il ne renonça jamais, confia sans réserve le pouvoir exécutif au Sénat ; et le Sénat de Rome, dépositaire de cette grande autorité, décida seul, et sans jamais consulter le peuple, pendant huit cents ans, du droit de la guerre et de la paix. Or, Messieurs, nous connaissons-nous mieux en liberté que les Romains? Refuserons-nous à un monarque un pouvoir dont les plus fiers républicains ont investi leur Sénat? Serons-nous plus économes que les Romains du pouvoir exécutif? Espérons-nous d'adopter, dans la distribution des pouvoirs politiques, des maximes de gouvernement, q...
      ...de gloire, que cette reine des cités appelée éloquemment par Montesquieu, la tête d'un corps formé par tous les peuples du monde (1)?
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...cert avec notre excellent roi, les abus du gouvernement, mais non pas de créer un ... quent arbitraire. Elle a confié à notre patriotisme le soin de réformer, de concert avec notre excellent roi, les abus du gouvernement, mais non pas de créer un gouvernement qui n'ait aucune analogie avec l'ancien. J'oserai le dire avec la c...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...e est une monarchie et que la plénitude du pouvoir exécutif suprême réside exclusivement dans les mains du roi. Consacrez donc aujourd'hui les con...
      ...ce principe. Où serait celte suprématie du pouvoir exécutif si le roi n'avait pas ...
      ... si le roi n'avait plus cette puissance du glaive, cette unité de résolution qui f...
      ...hie. Que l'on nous cite dans l'histoire du monde un seul Etat vraiment monarchique...
      ...e nos mandats, l'autorité de nos propres décrets. Vous avez reconnu que la France est une monarchie et que la plénitude du pouvoir exécutif suprême réside exclusivement dans les mains du roi. Consacrez donc aujourd'hui les conséquences de ce principe. Où serait celte suprématie du pouvoir exécutif si le roi n'avait pas le droit de protéger, de défendre son peuple, et d'attaquer tous ceux qui veulen...
      ...nte aux propriétés de ses sujets? Non, le pouvoir exécutif neserait pas conservé si le roi n'avait plus cette puissance du glaive, cette unité de résolution qui forme le caractère essentiel de la monarchie. Que l'on nous cite dans l'histoire du monde un seul Etat vraiment monarchique où le monarque n'exerce pas, sans contradiction et sans partage, le droit de la...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...ourrait-il acquitter cette grande dette du trône si la force armée n'était pas ent...
      ...un fléau pour l'Europe. Mais elles sont du moins utiles au genre humain, en abrége...
      ...orce publique pour faire tout ce qui est nécessaire au bonheur de ses peuples? Pourrait-il acquitter cette grande dette du trône si la force armée n'était pas entièrement à ses ordres?La responsabilité de ses agents et la disposition des fond...
      ... armées que les Etats de l'Europe entretiennent pendant la paix sont évidemment un fléau pour l'Europe. Mais elles sont du moins utiles au genre humain, en abrégeant la durée des guerres. Aucun Etat ne peut faire la guerre aujourd'hui avec se...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ... la volonté, et il est, par conséquent, du ressort de la puissance législative, qu...
      ...au moins pendantun temps marqué, le vœu du représentant héréditaire de la nation a...
      ...rais dire que, si le consentement libre du roi doit nécessairement sanctionner vos...
      ...tif n'a plus besoin de la participation du monarque, lorsqu'il exprime le vœu de l...
      ...s, qu'un acte exécutif. Le défenseur né du royaume ne fait qu'exécuter la volonté ...
      ...larer la guerre ne doit pas être séparé du droit qui appartient incontestablement ...
      ...sant de l'armée, et il est de l'intérêt du peuple que le monarque puisse veiller à...
      ...dit-on, ce droit de voter la guerre n'est pas un acte exécutif; c'est un acte de la volonté, et il est, par conséquent, du ressort de la puissance législative, qui doit seule déclarer la volonté nationale. Je pourrais répondre que vous avez associé, au moins pendantun temps marqué, le vœu du représentant héréditaire de la nation au vœu de ses représentants passagers, pour caractériser la volonté générale. Je pourrais dire que, si le consentement libre du roi doit nécessairement sanctionner vos décrets, pour les élever au rang des lois lorsqu'ils sont prononcés, il serait inconséquent et absurde de prétendre que le Corps législatif n'a plus besoin de la participation du monarque, lorsqu'il exprime le vœu de la nation pour déclarer la guerre; mais je vais répondre d'une manière plus direc...
      ... il n'a plus le droit de commander. Une déclaration de guerre n'est, dans un sens, qu'un acte exécutif. Le défenseur né du royaume ne fait qu'exécuter la volonté générale, quand il emploie la force publique, dont il est dépositaire, à défendr...
      ...on des droits ou l'exécution des traités dont il est le gardien. Le droit de déclarer la guerre ne doit pas être séparé du droit qui appartient incontestablement au roi de la diriger, en nommant les généraux, en disposant de l'armée, et il est de l'intérêt du peuple que le monarque puisse veiller à sa sûreté par ces précautions promptes et imposantes qui préviennent si souvent...
      Il est donc de l'essence du pouvoir exécutif de décider de la guerr... Il est donc de l'essence du pouvoir exécutif de décider de la guerre et de la paix ; car le pouvoir exécutif s'applique d'abord aux lois, pour assu...

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 568
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...on le recueil des lois constitutives de l'empire francais.Ils leur offrirent la nouvelle...
      ...aire, enfin le livre célèbre des droits du roi, de ses fonctions et de celles de s...
      de Charlemagne et à la nation le recueil des lois constitutives de l'empire francais.Ils leur offrirent la nouvelle rédaction de la loi salique, faite par Charlemagne, la loi substituée à la loi ...
      ... nation et consignées dans les capitulaires de Charlemagne et de Louis-le-Débonnaire, enfin le livre célèbre des droits du roi, de ses fonctions et de celles de son conseil.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ... pour accepter la succession de Charles II, roi d'Espagne, et eut seul raison cont...
      ... le conseil lui répondit, par la bouche du duc de Gascogne, qu'il avait incontesta...
      ... qu'il la ferait; comme Louis XIV fut seul d'avis, en 1700, de prendre les armes pour accepter la succession de Charles II, roi d'Espagne, et eut seul raison contre tout son conseil. Lorsque Louis-le-Débonnaire eût ainsi décidé la guerre, le conseil lui répondit, par la bouche du duc de Gascogne, qu'il avait incontestablement le droit de la déclarer (1) ; et elle fut aussitôt déclarée.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...xaminée consiste à savoir si les droits du peuple sont violés. La distinction que ... ... le défendeur peuvent également avoir tort, et la seule question qui doit être examinée consiste à savoir si les droits du peuple sont violés. La distinction que l'on nous propose ne saurait donc être adoptée. Si vous donniez au roi le droit ...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...il dont parle Hincmar?Etait-ce le Sénat du royaume ou le conseil préparatoire char...
      ...ars? Etait-ce l'assemblée des officiers du palais, de ces ordonnateurs des départe...
      ...a justice et qui étaient les assesseurs du trône, quand le monarque jugeait, dans son tribunal, qu'on appelait alors la présence du roi? Non, Messieurs, ce n'était pas par...
      ...ur la paix et sur la guerre. Le conseil du roi n'était alors composé que de ses mi...
      ...sujet, cette maxime de Charlemagne, que du secret sur la paix et sur la guerre dép...
      ...eil, et cette forme s'est conservée jusqu'à nos jours : mais quel était ce conseil dont parle Hincmar?Etait-ce le Sénat du royaume ou le conseil préparatoire chargé de discuter les ordonnances générales que nos rois voulaient proposer au Champ de Mars? Etait-ce l'assemblée des officiers du palais, de ces ordonnateurs des départements, qui étaient chargés de la police, de l'exécution des lois, de la distribution de la justice et qui étaient les assesseurs du trône, quand le monarque jugeait, dans son tribunal, qu'on appelait alors la présence du roi? Non, Messieurs, ce n'était pas parmi ces officiers nationaux que le roi était obligé de choisir ses conseillers privés quand il voulait délibérer sur la paix et sur la guerre. Le conseil du roi n'était alors composé que de ses ministres, qu'on appelait les premiers des premiers, et qui, en y prenant séance, ...
      ...et d?un secret inviolable^ Hincmar l'atteste expressément, et il rapporte, à ce sujet, cette maxime de Charlemagne, que du secret sur la paix et sur la guerre dépendait ordinairement le succès.
      Tel était le droit public du royaume sous l'empire immortel de Charlemagne, et dans aucune...
      ...ntreprit d'interdire au dauphin, régent du royaume, la décision de la guerre et de...
      Tel était le droit public du royaume sous l'empire immortel de Charlemagne, et dans aucune occasion la nation ne l'a changé au préjudice de ses rois. On a cité dans cette...
      ... plutôt cette grande conjuration, dirigée par Etienne Marcel, prévôt de Paris, entreprit d'interdire au dauphin, régent du royaume, la décision de la guerre et delà paix. (1) Rex, censura tibi, nobis parere, Ern., lib. I. 133»
      ...a été, sous ce rapport, le droit public du royaume? Je le demande parce qu'on a vo...
      ...ous persuader que les anciennes maximes du gouvernement français étaient contraire...
      ... premier où furent consignés les droits du peuple français ; depuis le traité d'An...
      ...isées et que les droits de la nation et du roi étaient entièrement méconnus(l)les ...
      ... droit absolu de la guerre et de la paix. Je demande, en effet, Messieurs, quel a été, sous ce rapport, le droit public du royaume? Je le demande parce qu'on a voulu, par des citations inexactes ou incomplètes, vous persuader que les anciennes maximes du gouvernement français étaient contraires à l'opinion que je défends. Ne nous flattons pas aujourd'hui-d'être plus jalou...
      ...le traitéd'Andlau, traité célèbre et cher à jamais à la France, puisqu'il fut le premier où furent consignés les droits du peuple français ; depuis le traité d'Andlau jusqu'aux Garlovinr giens, nous ne trouvons pas que la nation ait délibéré ...
      ...vec eux, dans un abîme de malheurs,parce que tes lois anciennes avaient été méprisées et que les droits de la nation et du roi étaient entièrement méconnus(l)les deux hommes alors le plus éclairés de la France, Angerige et l'archevêque de Rei...

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 569
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...pôts ; il fit massacrer, dans le palais du roi, ses plus fidèles serviteurs; il tr...
      ...oyale, avaient envahi tous les pouvoirs du roi. L'armée était partout en défection...
      ...é aux Anglais et aux Navarrais la porte Saint-Antoine. Le roi Jean était alors en cap...
      ...coupables, se prévalant de la captivité du monarque et de la minorité du régent, depuis si célèbre sous le nom C...
      ...ction générale, à l'ancien gouvernement du royaume. Les Etats de, 1359 reconnurent...
      ...e d'opposition que le défaut de liberté du roi. Voilà, Messieurs, l'époque d'horre...
      ...it alors notre malheureuse patrie. Ce brigand populaire, Marcel, s'empara des impôts ; il fit massacrer, dans le palais du roi, ses plus fidèles serviteurs; il trompa le peuple par les maximes les plus séditieuses: La noblesse était égorgée d...
      ...stes étaient destitués. Les conjurés, voulant établir en France une démocratie royale, avaient envahi tous les pouvoirs du roi. L'armée était partout en défection . Le parti de factieux, attaché à Charles-le-Mauvais, se proposait d'élever sur...
      ...de honteux ornement à cette multitude de conjurés. Le prévôt de Paris avait livré aux Anglais et aux Navarrais la porte Saint-Antoine. Le roi Jean était alors en captivité à Londres. Le régent était mineur. Ce fut dans ces malheureuses circonstances que ces Etats si coupables, se prévalant de la captivité du monarque et de la minorité du régent, depuis si célèbre sous le nom Charles V, contestèrent au roi ledroit d^décider de la guerre et de la paix; mais...
      ...vaient voulu substituer les principes de la démocratie, c'est-à-dire une insurrection générale, à l'ancien gouvernement du royaume. Les Etats de, 1359 reconnurent formellement le droit qui appartenait au roi de faire la guerre et la paix ; et...
      ...er au traité conclu entre Jean et Edouard, ils n'alléguèrent aucun autre prétexte d'opposition que le défaut de liberté du roi. Voilà, Messieurs, l'époque d'horreur et de carnage où nos pères virent naître pour la première fois leurs étranges...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...é, par toutes les maximes fondamentales du gouvernement français, que le droit ded...
      ...t de la nation auprès des étrangers; ou du moins l'on conviendra, sans doute, qu'u...
      11 est donc prouvé, par toutes les maximes fondamentales du gouvernement français, que le droit dedéclarerla guerre appartient auroi. Il est donc prouvé que le roi cesse d'être roi, si cette prérogative lui est enlevée, s'il n'est pas le seul réprésentant de la nation auprès des étrangers; ou du moins l'on conviendra, sans doute, qu'un pareil fantôme de roi ne serait plus le monarque des Français.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...dans cette Assemblée, comme un écrivain du plus grand poids? Le compilateur Mézera...
      ...ont il était comblé. Cet historiographe du roi, plus hardi dans ses opinions qu'ex...
      ... de vous, Messieurs, eût pu prévoir que l'historien Mézerai serait jamais cité, dans cette Assemblée, comme un écrivain du plus grand poids? Le compilateur Mézerai, dont la grande histoire ne vaut ni son Abrégé chronologique, ni surtout son O...
      ...ance avec un esprit républicain qui s'alliait mal avec les pensions de la cour dont il était comblé. Cet historiographe du roi, plus hardi dans ses opinions qu'exact dans ses récits, était superficiel, incorrect, et quelquefois son pinceau po...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...de catholiques, dirigés par l'impulsion du duc de Guise, s'engagea, en vertu d'un ...
      ...te, aux yeux de M. Fréteau, une portion du droit public du royaume de France.
      La ligue fut un pacte par lequel un certain nombre de catholiques, dirigés par l'impulsion du duc de Guise, s'engagea, en vertu d'un serment, à maintenir la religion nationale dans le royaume, et à ne reconnaître ...
      ... insurrections contre le monarque légitime des Français, ne forment pas sans doute, aux yeux de M. Fréteau, une portion du droit public du royaume de France.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...le traité de Madrid. Le loyal chevalier François I8», celui peut-être de nos rois qui a ...
      ... vertus et tous les vices de sa nation, François Ier ayant été fait prisonnier à Pavie, ...
      Examinons à présent le traité de Madrid. Le loyal chevalier François I8», celui peut-être de nos rois qui a été le plus généralement aimé pendant sa vie, parce qu'il avait au plus haut degré toutes les vertus et tous les vices de sa nation, François Ier ayant été fait prisonnier à Pavie, signa, dans sa prison de Madrid, un traité par lequel il cédait la Bourgogne à C...

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 570
      Locuteur: L'abbé Maury
      Henri II, François Ier, Louis XII, Charles VIII, le roi Je...
      ...ribune, qu'il n'a pu ignorer les droits du trône écrits à chaque page de notre his...
      Henri II, François Ier, Louis XII, Charles VIII, le roi Jean, Philippe de Valois, tous les rois de France enfin, dont le règne n'a été qu'...
      ...au prend un ton si assuré quand il étale sa connaissance historique dans cette tribune, qu'il n'a pu ignorer les droits du trône écrits à chaque page de notre histoire. S'il a la prétention d'un érudit, qui a pâli pendant cinq années entières...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ... leur province était la première pairie du royaume, et qu'en vertu de l'acte de sa...
      ... en être séparée sans son consentement. François Ier profita de cette excuse pour conser...
      ... s'agissait pas, dans cette discussion, du droit de faire la paix, il s'agissait simplement de l'exécution d'un contrat, et François Ier ne prévoyait pas sans doute qu'on p...
      ...e et de la paix. Le traité souscrit par François Iar ne fut point rompu, mais ce prince se servit du prétexte qu'il avait lui-même inspiré p...
      ...dispensé d'exécuter le traité de Madrid. Les notables de la Bourgogne dirent que leur province était la première pairie du royaume, et qu'en vertu de l'acte de sa réunion à la couronne, elle ne pouvait jamais en être séparée sans son consentement. François Ier profita de cette excuse pour conserver la Bourgogne, mais il ne s'agissait pas, dans cette discussion, du droit de faire la paix, il s'agissait simplement de l'exécution d'un contrat, et François Ier ne prévoyait pas sans doute qu'on pût conclure un jour de la résistance des Bourguignons, menacés de passer sous un...
      ...successeurs ne devaient pas exercer dans toute sa plénitude le droit de la guerre et de la paix. Le traité souscrit par François Iar ne fut point rompu, mais ce prince se servit du prétexte qu'il avait lui-même inspiré pour ne point exécuter le démembrement auquel il s'était soumis.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...ire la guerre au roi lui-même, en vertu du traité de Mersën, conclu sous Charles-l...
      ... vœu national, et les deux croisades de Saint-Louis prouvent, jusqu'à l'évidence, cet...
      ... pour chasser les Sarrasins de la Terre-Sainte. M. Fréteau avait oublié l'histoire des croisades, quand il les a citées en preuve du droit qu'il attribue à la nation de fai...
      ... de Champagne, de Flandre et de Toulouse. Ces six pairies avaient le droit de faire la guerre au roi lui-même, en vertu du traité de Mersën, conclu sous Charles-le-Chauve. Il n'est donc pas étonnant que leur consentement fût nécessaire pour e...
      ...ite, depuis le règne de Louis-le-Jeune, aucune croisade ne fut déterminée par le vœu national, et les deux croisades de Saint-Louis prouvent, jusqu'à l'évidence, cette vérité de droit public. Les croisades ne furent précédées d'aucune déclaratio...
      ...essée aux zélateurs de la foi de venir se rallier sous les étendards de la croix pour chasser les Sarrasins de la Terre-Sainte. M. Fréteau avait oublié l'histoire des croisades, quand il les a citées en preuve du droit qu'il attribue à la nation de faire la guerre et fa paix. Sa mémoire ne l'a certainement pas mieux servi lorsqu'i...
      Locuteur: L'abbé Maury
      entre les mains du monarque le droit de déclarer la guerre...
      ... représentants de la nation. La défense du royaume, dont le roi seul est chargé, l...
      ...re, et à interrompre le cours ordinaire du commerce par de simples proclamations. ...
      ...nfluence sur ces opérations importantes du gouvernement. L'histoire de l'Angleterr...
      ...ment à l'époque de la guerre de Bohème, du mariage de Charles Ier, du mariage de Jacques II avec la princesse de Modène ; mais dans...
      ...; ils ont même agi contre le vœu formel du Parlement, et la déclaration de guerre ...
      entre les mains du monarque le droit de déclarer la guerre, de faire la paix et de contracter tou3 les traités d'alliance ou de commerce q...
      ...ité qui a enrichi l'Angleterre, fut conclu en 1703 sans avoir été communiqué aux représentants de la nation. La défense du royaume, dont le roi seul est chargé, l'autorise à augmenter, selon les vues de sa sagesse, les forces de terre et de m...
      ...r la presse, à accorder des lettres de marque, avant même la déclaration de guerre, et à interrompre le cours ordinaire du commerce par de simples proclamations. Je ne prétends cependant pas dissimuler que le Parlement n'ait, par le fait, une très grande influence sur ces opérations importantes du gouvernement. L'histoire de l'Angleterre nous offre même des exemples de l'initiative exercée par le Parlement à l'époque de la guerre de Bohème, du mariage de Charles Ier, du mariage de Jacques II avec la princesse de Modène ; mais dans toutes ces circonstances, les rois ont regardé tous ces actes comme irrèguliers et non parlementaires ; ils ont même agi contre le vœu formel du Parlement, et la déclaration de guerre aux Écossais, que le Parlement avait provoquée, appartenait au gouvernement inté...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...regardé comme une prérogative exclusive du trône. Les Anglais eux-memps qui ont fa... ...s seulement en France que le droit de la guerre et de la paix a été constamment regardé comme une prérogative exclusive du trône. Les Anglais eux-memps qui ont fait la part de leur roi sans aucune résistance, puisque le trône était déclaré va...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ... se mit en possession, sous le prétexte du redressement des griefs, de délibérer s... ...tive de sa couronne. Ce ne fut que sous le règne de Charles Ier que le Parlement se mit en possession, sous le prétexte du redressement des griefs, de délibérer sans avoir été consulté par le roi.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...aix, puisqu'elle dépend essentiellement du concours d'une autre puissance. Il jinn...
      ...ours d'ouverture, ou à un autre message du roi, qu'elles l'assisteront généreuseme...
      ... entreprendra ou qu'il continuera la guerre, et encore moins qu'il conclura la paix, puisqu'elle dépend essentiellement du concours d'une autre puissance. Il jinnonce, ou des inquiétudes sur ta tranquillité de l'Europe, ou des assurances de p...
      ...aitement entendue. Les communes lui répondent par une adresse en réponse au discours d'ouverture, ou à un autre message du roi, qu'elles l'assisteront généreusement pour le maintien de la dignité de sa couronne. Les deux Chambres font leurs a...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...e partage relatifs à la mort de Charles II, roi d'Espagne, il demanda au Parlement... Lorsque Guillaume III rendit compte dans la salle de Westminster des traités de partage relatifs à la mort de Charles II, roi d'Espagne, il demanda au Parlement son avis sur l'état de la .nation anglaise et de ses alliés. Les communes,

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 571
      Locuteur: L'abbé Maury
      ... connaissance de cette cession. Charles II vendit Dunkerque à Louis XIV. Le chance...
      ... en sûreté en sacrifiant la prérogative du trône. Après la mort de la reine Anne, ...
      ..., depuis son évasion, secrétaire d'Etat du prétendant, obtint du roi des lettres de pardon ; mais le tra...
      ...particulières comme Jersey, Guernesey et Gibraltar. Le Parlement n'a pris aucune connaissance de cette cession. Charles II vendit Dunkerque à Louis XIV. Le chancelier Clarendon fut puni à la suite d'une procédure très irrégulière, il est vrai...
      ...mèrent mieux rester ainsi prévenus d'un crime capital que de se mettre lâchement en sûreté en sacrifiant la prérogative du trône. Après la mort de la reine Anne, le seul lord Bolingbrooke qui avait été, depuis son évasion, secrétaire d'Etat du prétendant, obtint du roi des lettres de pardon ; mais le traité d'Utrecht n'en a pas moins été exécuté sans aucune réclamation.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ... sentit que leur Parlement avait besoin du contre-poids de l'autorité royale; ils ...
      ... tiers de la population et de l'étendue du royaume? Serait-il enfin patriotique d'...
      ...e complot le plus sinistre que le génie du cardinal Mazarin ait jamais trouvé cont...
      ... pendant quatre-vingts ans de se passer d'un roi, selon l'expression de M. Hume, sentit que leur Parlement avait besoin du contre-poids de l'autorité royale; ils relevèrent le trône de leurs mains patriotiques, et, depuis un siècle, ils n'ont...
      ... un gouvernement républicain que n'a pu se donner un Etat qui s'élève à peine au tiers de la population et de l'étendue du royaume? Serait-il enfin patriotique d'exécuter en France, dans l'espoir de la rendre plus florissante, le complot le plus sinistre que le génie du cardinal Mazarin ait jamais trouvé contre la prospérité de l'Angleterre ?
      II est maintenant démontré, par tous ces f...
      ...ouit seul et sans partage de ses États, du droit de déclarer la guerre, de conclur...
      ...es alliances. Le statut de la 24e année du règne de Georges II, chap. 24, art. XIV, année 1751, s'expr...
      ...re, sans le consentement de la majorité du conseil de Régence. » J'observe sur cet...
      ...es étrangères, renferme tous les droits du trône, parce qu'elle indique la
      II est maintenant démontré, par tous ces faits incontestables, que le roi d'Angleterre jouit seul et sans partage de ses États, du droit de déclarer la guerre, de conclure les traités d'alliance, de commerce et de paix. Ce monarque exerce sa prérogat...
      ...u'au roi seul appartient le droit de faire la guerre et la paix et de conclure les alliances. Le statut de la 24e année du règne de Georges II, chap. 24, art. XIV, année 1751, s'exprime ainsi : « 11 ne sera pas légal pour son Altesse Royale ( La princesse douair...
      ... faire la guerre ou la paix, de ratifier aucun traité avec une puissance étrangère, sans le consentement de la majorité du conseil de Régence. » J'observe sur cet acte que l'expression générale ratifier relativement aux traités avec les puissances étrangères, renferme tous les droits du trône, parce qu'elle indique la
      ... je viens de citer, on règle 1 autorité du conseil ae régence sur les intentions, ...
      ...t pas dit un seul mot de l'intervention du Parlement, ce qu'il suffit pour démontr...
      ...a régente a l'avis de la seule majorité du conseil de régence, le parlement déclar...
      ...urde en effet de faire dépendre un acte du Parlement de la volonté de quelques con...
      ...re et de paix, et ce n'est point le vœu du Parlement, mais uniquement la majorité ...
      ...ter et de suivre. L acte de la 5" année du règne de Georges III, en 1765 chapitre ...
      ...littërallement sur le statut de Georges II que je viens de rapporter» (Note de l'a...
      ...ns respectifs, pour en faire l'échange. Dans l'article qui précède la clause que je viens de citer, on règle 1 autorité du conseil ae régence sur les intentions, ordres et pouvoirs en vertu desquels les traités doivent être conclus. Non seulement il n y est pas dit un seul mot de l'intervention du Parlement, ce qu'il suffit pour démontrer qu'il reconnaît lui-même à cet égard son incompétence, mais en soumettant expressément l'autorité de la régente a l'avis de la seule majorité du conseil de régence, le parlement déclare ne pouvoir prendre aucune part au droit de la guerre, de la paix et des autres traités avec les princes étrangers. Userait absurde en effet de faire dépendre un acte du Parlement de la volonté de quelques conseillers privés. Le consente ment de la régente aux bills votés par les deux Cha...
      ...imitation des pouvoirs confiés à la régente est bornée aux seuls traités de guerre et de paix, et ce n'est point le vœu du Parlement, mais uniquement la majorité de son conseil que la régente est obligée de consulter et de suivre. L acte de la 5" année du règne de Georges III, en 1765 chapitre 27, est copié littërallement sur le statut de Georges II que je viens de rapporter» (Note de l'abbé Maury.)

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 572
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...s discutons dans cet instant les droits du trône? Ce sera bientôt devant les émiss...
      ...rieure, le maintien de la Confédération germanique, l'équilibre du nord, la neutralité de l'Italie et l'alliance du Turc, et nous avons besoin d'une vigila...
      ...tère public doit inspirer de défiance. C'est en présence d'un tel témoin que nous discutons dans cet instant les droits du trône? Ce sera bientôt devant les émissaires de toute l'Europe que les Françaisdélibèreront dans cette Assemblée pour l...
      ...orages, révéla aux Français les quatre intérêts dominants de leur politique extérieure, le maintien de la Confédération germanique, l'équilibre du nord, la neutralité de l'Italie et l'alliance du Turc, et nous avons besoin d'une vigilance et, pour ainsi dire, d'une action continue de notre roi, pour recueillir cet...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...'impôt doit vous rassurer contre l'abus du pouvoir, on nous répond que ce refus se... ... sans aucune utilité réelle pour la nation ? Quand nous disons que le refus de l'impôt doit vous rassurer contre l'abus du pouvoir, on nous répond que ce refus serait une véritable insurrection et qu'un peuple de doit jamais recourir à un rem...
      Locuteur: L'abbé Maury
      du moment, ne saurait exister. Vous avez e...
      ...us. Les décisions les plus mystérieuses du gouvernement deviendront des décrets qu...
      du moment, ne saurait exister. Vous avez encore un autre danger à redouter: vous êtes entourés de nations dont les cabinet...
      ... seront divulgués. Vous n'aurez point de secret et tout sera secret autour de vous. Les décisions les plus mystérieuses du gouvernement deviendront des décrets que la plus prompte publicité répandra dans toute l'Europe, et vous appellerez ain...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...mplacer dans cette Assemblée le conseil du roi. On vous a dit qu'autrefois les Fin...
      ...'elle différence entre l'administration du Trésor public et nos relations extérieu...
      ... on a prétendu, Messieurs, qu'il suffirait d'établir un comité politique pour remplacer dans cette Assemblée le conseil du roi. On vous a dit qu'autrefois les Finances étaient enveloppées d'un mystère impénétrable; qu'on appelait alors cette ...
      ... serait pas moins utile au royaume que la manifestation de nos finances. Mais qu'elle différence entre l'administration du Trésor public et nos relations extérieures? Malheureusement pour la nation, la prospérité de ses finances consiste aujo...

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 573
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...déale d'un gouvernement dont l'histoire du monde ne nous fournit encore aucun modè... ...re humaine si vous voulez prévenir tous les abus, et atteindre à la perfection idéale d'un gouvernement dont l'histoire du monde ne nous fournit encore aucun modèle.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ... véritable puissance de l'opinion; ici, l'empire de l'imagination commence. Ici, les per... eer la véritable puissance de l'opinion; ici, l'empire de l'imagination commence. Ici, les personnes ont plus de poids que les autres; ici, il faut de longues combinaisons, d...

      Séance du mardi 18 mai 1790, au matin

      page 574
      ... intérêts delà gran- (1) L'intervention du Parlement d'Angleterre est nécessaire d...
      ...s subventions convenues. Le roi Jacques II prétendait que le droit sur le tonnage ...
      ...es violations des simples proclamations du roi, sur les prohibitions relatives au ...
      ...blissements et toute sa gloire à ses monarques; qu'ils n'ont jamais séparé leurs intérêts delà gran- (1) L'intervention du Parlement d'Angleterre est nécessaire dans les traités d'alliance, quand le roi stipule ces subsides à payer. Depuis qu...
      ...nt aucune relation directe avec les princes étrangers, et il se borne à voter les subventions convenues. Le roi Jacques II prétendait que le droit sur le tonnage et le pondage était perpétuel et qu'il pouvait le percevoir, sans en avoir obten...
      ...tes de procès n'étant plus portés au conseil privé, aucun tribunal n'ose punir les violations des simples proclamations du roi, sur les prohibitions relatives au commerce, parce qu'un tel jugement serait promptement infirmé par la Chambre des...
  • Tome 17 : Du 9 juillet au 12 août 1790 1 résultat
    • Séance du mercredi 28 juillet 1790

      - search term matches: (1)

      Séance du mercredi 28 juillet 1790

      page 386
      Locuteur: Le Président
      Je suis allé hier soir à Saint" Gloud et j'ai demandé à Sa Majesté, selon le vœu de l'Assemblée, le remplacement du régiment qui est en garnison à Montauba... Je suis allé hier soir à Saint" Gloud et j'ai demandé à Sa Majesté, selon le vœu de l'Assemblée, le remplacement du régiment qui est en garnison à Montauban. Le roi a répondu qu'il prendrait cette demande en considération.
      Locuteur: Coster
      , secrétaire, fait la lecture du procès-verbal de la séance d'hier matin... , secrétaire, fait la lecture du procès-verbal de la séance d'hier matin et l'Assemblée en adopte la rédaction.
      Locuteur: Le Président
      Du 20 juillet. Du 20 juillet.
      Locuteur: Le Président
      Du 24 juillet. Du 24 juillet.
      Locuteur: Le Président
      ...palité de Paris à remplir les fonctions du directoire de district, par rapport aux... Décret qui autorise la municipalité de Paris à remplir les fonctions du directoire de district, par rapport aux biens ecclésiastiques.
      Locuteur: Le Président
      Décret général sur le traitement du clergé actuel. Décret général sur le traitement du clergé actuel.
      Locuteur: Le Président
      Du 26 juillet » Du 26 juillet »
      Locuteur: Le Président
      ...e Mautauban, relativement à l'événement du 10 mai, charge le président de se retir...
      ...rdre, de leurs fonctions, les officiers du corps municipal.
      Décret qui déclare non-avenue l'information commencée devant les jugés de Mautauban, relativement à l'événement du 10 mai, charge le président de se retirer devers le roi pour supplier Sa Majesté d'ordonner que l'ancienne garde Mon-* taubanaise soit rétablie dans son premier état, et suspend, jusqu'à nouvel ordre, de leurs fonctions, les officiers du corps municipal.
      Locuteur: Richard
      , député du Forez, au département de Rhône-et-Loire... , député du Forez, au département de Rhône-et-Loire, demande et obtient un congé d'un mois.
      Locuteur: Le Président
      ...ite au roi M. le comte de Mercy, au nom du souverain qu'il représente, du passage de quelques troupessur le terri...
      ...stre de la guerre de prendre les ordres du roi j'ai donc rempli une simple formali...
      ... ambassadeur étranger, et ni M. la Tour-du-Pin, ni moi, n'avons penser que le passage incertain d'un pe...
      ... lui dbnner moi-même les explications qu'elle a paru désirer. La demande qu'a faite au roi M. le comte de Mercy, au nom du souverain qu'il représente, du passage de quelques troupessur le territoire de France, est conforme aux usages constamment suivis entre les deux puiss...
      ...ut être fait question que d'un petit nombre de gens de guerre. En priant le ministre de la guerre de prendre les ordres du roi j'ai donc rempli une simple formalité d'usage, et sur cet objet, même de devoir} pour le ministre des affaires étrangères, lorsqu'il en est requis par un ambassadeur étranger, et ni M. la Tour-du-Pin, ni moi, n'avons penser que le passage incertain d'un petit nombre de gens de guerre, sur quelques points des extrémités de nos frontièr...
      Locuteur: Le Président
      « M. la Tour-du-Pin a informé l'Assemblée du nombre de troupes qui garnissent nos fr... « M. la Tour-du-Pin a informé l'Assemblée du nombre de troupes qui garnissent nos frontières dans cette partie; il n'y en a jamais eu autant en temps de paix, puisq...
      La séance est ouverte à neuf heures du matin. La séance est ouverte à neuf heures du matin.
      ...tre de la guerre de payer aux officiers du régiment des ci-devant gardes-française... Décret qui charge le ministre de la guerre de payer aux officiers du régiment des ci-devant gardes-françaises, leurs appointements des six premiers mois de 1790. (1) Cette séance est incom...

      Séance du mercredi 28 juillet 1790

      page 387
      Locuteur: De Cernon
      LéSa villes d'Arras, Saint-Omer et Aire ont réclamé le privilège d...
      ... aux électeurs, réunis à Aire, le choix du siège définitif. Les électeurs se sont ...
      LéSa villes d'Arras, Saint-Omer et Aire ont réclamé le privilège de servir de chef-lieu au nouveau département. L'Assemblée nationale a fixé provisoirement le chef-lieu à Arras et à laissé aux électeurs, réunis à Aire, le choix du siège définitif. Les électeurs se sont bornés à déclarer que le provisoire subsisterait jusqu'à la prochaine assemblée;...
      Locuteur: Francoville
      , député de Saint-Omer, demande Je maintien du provisoire, parce que les décrets laiss...
      ...ecteurs lé soin de choisir le chef-lieu du département et que les villes qui se tr...
      , député de Saint-Omer, demande Je maintien du provisoire, parce que les décrets laissent aux électeurs lé soin de choisir le chef-lieu du département et que les villes qui se trouvent en concurrence n'ont pas été appelées à produire leurs arguments.
      Locuteur: Le Président
      emploie momentanément du côté de Lyon. J'ai donné connaissance, ...
      ...êmes notions à quelques-uns des membres du comité des recherches de l'Assemblée na...
      emploie momentanément du côté de Lyon. J'ai donné connaissance, à MM. lestcommissaires, des différentes notions qui me sont parvenues sur ce qui...
      ... pays qui nous avoi-sinent. J'avais déjà communiqué, avec plus de détails, les mêmes notions à quelques-uns des membres du comité des recherches de l'Assemblée nationale, qui, je n'en doute pas, rendront témoignage à l'empressement avec leque...
      Locuteur: De Cernon
      , rapporteur du comité de Constitution, fait un rapport sur la fixation du chef-lieu du département du Pas-de-Calais. , rapporteur du comité de Constitution, fait un rapport sur la fixation du chef-lieu du département du Pas-de-Calais.
      Locuteur: De Cernon
      ... décrète que, conformément à son décret du 26 février dernier, l'assemblée du département du Pas-de-Calais se tiendra provisoirement dans la ville d'Arras, et que les électeurs du département, lors dë leur réunion pour ...
      ...roposer celle d'entre toutes les villes du département dans laquelle ils croiront ...
      ...L'Assemblée nationale, aprè3 avoir entendu l'avis de son comité de Constitution, décrète que, conformément à son décret du 26 février dernier, l'assemblée du département du Pas-de-Calais se tiendra provisoirement dans la ville d'Arras, et que les électeurs du département, lors dë leur réunion pour la nomination des administrateurs dans deux ans, pourront proposer celle d'entre toutes les villes du département dans laquelle ils croiront que le chef-lieu doit être fixé. L'assemblée administrative sera aussi admise à ...
      Locuteur: Briois de Beaumetz
      ...t définitivement choisi comme chef-lie» du département. ...i sera peut-être la plus belle époque de la Révolution. Je demande q.u'Arras soit définitivement choisi comme chef-lie» du département.
      Locuteur: Martineau
      ...blée nationale décrète que le chef-lieu du département du Pas-de-Calais est fixé définitivement d... i( L'Assemblée nationale décrète que le chef-lieu du département du Pas-de-Calais est fixé définitivement dans la ville d'Arras. »
      Locuteur: Fréteau
      ...s nous sommes rendus chez M. de la Tour-du-Pin, secrétaire d'Etat au département d... , rapporteur. En conformité des ordres que vous nous avez donnés hier, nous nous sommes rendus chez M. de la Tour-du-Pin, secrétaire d'Etat au département de la guerre, immédiatement après le décret qui contenait commission dont vous no...
      Locuteur: Fréteau
      ...blée nationale, ce contenu en sa lettre du 29 du mois passé. Il serait à désirer que vou... ...nous vous priions instamment de vouloir porter, à la cour de France ou à l'Assemblée nationale, ce contenu en sa lettre du 29 du mois passé. Il serait à désirer que vous puissiez engager la cour dè FranCe ou l'Assemblée nationale à envoyer des trou...
      Locuteur: Fréteau
      ...mte de Mercy à M. de Montmorin, en date du 12 juin. — « Un objet qui intéresse le ... Lettre de M. le comte de Mercy à M. de Montmorin, en date du 12 juin. — « Un objet qui intéresse le service de ma cour m'oblige de recourir à votre excellence. En examinant la fron...
      Locuteur: Fréteau
      ...ttre de M. de Montmorin à M. de la Tour-du-Pin, en date du 27 juin. « J'ai l'honneur de vous envoy...
      ... prie de mettre cet objet sous les yeux du roi. Selon moi, cette demande de passag...
      Lettre de M. de Montmorin à M. de la Tour-du-Pin, en date du 27 juin. « J'ai l'honneur de vous envoyer l'extrait, etc. Je vous prie de mettre cet objet sous les yeux du roi. Selon moi, cette demande de passage est fondée sur la réciprocité et sur la bonne intelligence des deux cours, etc...
      Locuteur: Fréteau
      Lettre de M. de la Tour-du-Pi'n à M. de Montmorin, en date du 17 juillet. « J'ai reçu la lettre par l... Lettre de M. de la Tour-du-Pi'n à M. de Montmorin, en date du 17 juillet. « J'ai reçu la lettre par laquelle vous m'informez, etc. Le roi, à qui j'en ai rendu compte, a décidé, conf...

      Séance du mercredi 28 juillet 1790

      page 388
      Locuteur: Fréteau
      ... écrite Je 25 par un officier municipal du Pont-d'Arche, qui atteste ces bruits ex...
      ... ont été remis par le secrétaire d'Etat du département de la guerre; ainsi, il n'e...
      ...ous avez pu remarquer, dans les lettres du ministre des affaires étrangères à M. de la Tour-du-Pin, et de M. de la Tour-du-Pin à M. de Bouillé, que ce passage éta...
      ...nstaté que la réciprocité n'y est point du tout établie. Le traité de 1769 a été r...
      ...'y change absolument rien. L'article 34 du traité de 1769 porte que les troupes et...
      ...de Sa Majesté Très Chrétienne, jouiront du passage libre dans le comté de Beaumont...
      ...elques idées de la situation des lieux. II se trouve une petite portion de bois da...
      ...es, voici Vennemi! Il paraît difficile de douter de ce fait, d'après une lettre, écrite Je 25 par un officier municipal du Pont-d'Arche, qui atteste ces bruits extraordinaires, et la terreur dont les paysans sont saisis ; on craint les brigands, et on demande des armes pour les municipalités; tels sont ces documents, qui nous ont été remis par le secrétaire d'Etat du département de la guerre; ainsi, il n'est pas douteux que, pour favoriser le passage, des ordres ont été donnés aux commandants des places, depuis Mézières jusqu'à Verdun. Vous avez pu remarquer, dans les lettres du ministre des affaires étrangères à M. de la Tour-du-Pin, et de M. de la Tour-du-Pin à M. de Bouillé, que ce passage était accordé par un traité. Ce fait ne nous avait été annoncé que d'une manière légère. Nous avons ce traité; il est constaté que la réciprocité n'y est point du tout établie. Le traité de 1769 a été ratifié par une convention de 1779, qui n'y change absolument rien. L'article 34 du traité de 1769 porte que les troupes et attirail d'artillerie de Sa Majesté Très Chrétienne, jouiront du passage libre dans le comté de Beaumont, à condition qu'elles ne pourront ni loger ni séjourner dans le territoire de S...
      ...ngrie, que les vivres seront payés comptant, etc. — Il est nécessaire d'avoir quelques idées de la situation des lieux. II se trouve une petite portion de bois dans le territoire de l'Autriche, entre Givet et Maubeuge. Pour arriver aux garnis...
      Locuteur: Fréteau
      Lettre de M. delà Tour-du-Pin à MM. de Bouillé et Salabouts, en date du même jour. — « M. le comte de Mercy a demandé, etc. Le passage est accordé à celles du roi, dans les cas de nécessité, en vert... Lettre de M. delà Tour-du-Pin à MM. de Bouillé et Salabouts, en date du même jour. — « M. le comte de Mercy a demandé, etc. Le passage est accordé à celles du roi, dans les cas de nécessité, en vertu des traités. L'intention de Sa Majesté est qu'en exécution de ces traités, il ...
      Locuteur: Fréteau
      ...reuves authentiques; mais M. de la Tour-du-Pin nous a communiqué une lettre adress... ... certain qu'ils ont été donnés, même au commandantdeVerdun; je n'en ai pas des preuves authentiques; mais M. de la Tour-du-Pin nous a communiqué une lettre adressée par M. Drapier, administrateur subalterne des vivres, à M. Dou-merc, administ...
      Locuteur: Fréteau
      ...ciprocité aitdû être établie, la lettre du traité prouve qu'elle ne l'est pas. Ain... Rien n'annoncedoncque, dans ce traité, la réciprocité aitdû être établie, la lettre du traité prouve qu'elle ne l'est pas. Ainsi, il n'y a nul doute que les ordres ont été donnés pour ce passage; que les mi...
      Locuteur: Fréteau
      ...ont aussi parfaitement oublié le décret du 28 février; il est ainsi conçu : «line ...
      ...oupes étrangères, qu'en vertu d'un acte du corps législatif, sanctionné par le roi...
      ... y a une erreur et que les ministres n'avaient pas le traité sous les yeux. Ils ont aussi parfaitement oublié le décret du 28 février; il est ainsi conçu : «line peut être introduit dans le royaume, ni admis au service de l'Etat, aucun Corps de troupes étrangères, qu'en vertu d'un acte du corps législatif, sanctionné par le roi. » Les ministres ont dit qu'ils n'avaient pas compris ce décret dans un sens qu...
      Locuteur: Fréteau
      ...ntention d'y servir; la première partie du décret, introduit dans le royaume, prés...
      ...nous ont assuré ; voilà ce compte exact du premier objet de notre mission. Notre s...
      ... Rocroy n'avait en effet que 150 hommes du régimentroyal Hesse-Darmstadt ; que le ...
      ...l'armée, que nous a remis M. de la Tour-du-Pin.
      ... qu'il ne s'appliquait qu'aux troupes qu'on ferait entrer dans le royaume avec intention d'y servir; la première partie du décret, introduit dans le royaume, présente un sens complet. La seconde peut exister indépendamment de la première, com...
      ...ndamment de la seconde. Les ministres ne l'avaient pas ainsi saisi, à ce qu'ils nous ont assuré ; voilà ce compte exact du premier objet de notre mission. Notre second objet était de demander pourquoi on avait dégarni les frontières de troupe...
      ...che, depuis Landau au Port-de-l'Ecluse et dans les Alpes. Il nous est apparu que Rocroy n'avait en effet que 150 hommes du régimentroyal Hesse-Darmstadt ; que le régiment de Berchigny-Hussards avait été retiré de Charleville ; le ministre nou...
      ...onné^et qu'il allait être exécuté. Voici le tableau général de l'emplacement de l'armée, que nous a remis M. de la Tour-du-Pin.
      Locuteur: Fréteau
      ...sace quatre bataillons pour l'exécution du décret qui concerne la ville de Lyon; q...
      ... inquiétude à cet égard. Sur la demande du départementdes Ardennes, j'ai donné des...
      ...s Alpes n'ont jamais attiré l'attention du gouvernement ; elles sont à présent plu...
      ...nces ont exigé de simples mutations d'une place à une autre. On a retiré de l'Alsace quatre bataillons pour l'exécution du décret qui concerne la ville de Lyon; quatre bataillons ont été retirés de Besançon, ainsi que quelque cavalerie de l'i...
      ...e seule ville, la garnison servirait l'une et l'autre, et qu'il n'y aurait nulle inquiétude à cet égard. Sur la demande du départementdes Ardennes, j'ai donné des ordres à un escadron d'Estherazy. Si les circonstances devenaient plus pressant...
      ...de Metz; ainsi cette frontière a à peine perdu deux escadrons. Les frontières des Alpes n'ont jamais attiré l'attention du gouvernement ; elles sont à présent plus gar-

      Séance du mercredi 28 juillet 1790

      page 389
      Locuteur: Fréteau
      ...vince. Les mouvements de la noblesse et du clergé et de quelques réfugiés au delà du Rhin donnent de vives inquiétudes. Des ...
      ...nçais se sont réunis à eux. Les troupes du corps germanique se rassemblent pour se porter ou à Lièg...
      ...ace, emploient tous les moyens propres à exciter une insurrection dans cette province. Les mouvements de la noblesse et du clergé et de quelques réfugiés au delà du Rhin donnent de vives inquiétudes. Des mécontents français se sont réunis à eux. Les troupes du corps germanique se rassemblent pour se porter ou à Liège, ou dans les points qui intéressent plus spécialement le royaume.
      Locuteur: Emmery
      ...e M. le cardinal de Rohan était au delà du Rhin; que par un envoyé à la diète de l'Empire il travaillait, ainsi que l'évêque de S... J'ai entendu hier, de la bouche de M.de Montmorin, que M. le cardinal de Rohan était au delà du Rhin; que par un envoyé à la diète de l'Empire il travaillait, ainsi que l'évêque de Spire, à échauffer les esprits ; que des membres de la noblesse immédiate en Alsa...
      Locuteur: Fréteau
      ...je n'avais été pressé par les instances du général Paoli, je n'aurais pas donné or...
      ...s qui ont éclaté dans plusieurs parties du royaume. Toutes les troupes qu'il a été...
      ...rons. Dans un besoin pressant les troupes de Lyon devraient rassurer encore. Si je n'avais été pressé par les instances du général Paoli, je n'aurais pas donné ordre de faire partir de Grenoble les chasseurs de Corse, mais leur remplacement é...
      ...ournis que pouvaient le permettre les obstacles occasionnés par les insurrections qui ont éclaté dans plusieurs parties du royaume. Toutes les troupes qu'il a été nécessaire de disperser dans l'intérieur pourraient être en très peu de temps r...
      Locuteur: Fréteau
      ...vons fait les plus vives instances près du ministre pour qu'on s'occupât de Rocroy... Nous avons fait les plus vives instances près du ministre pour qu'on s'occupât de Rocroy ; j'avais eu des inquiétudes sur Marien-bourg; on m'a assuré, dans l'Assemblée,...
      Locuteur: Fréteau
      ...épondu que non; ainsi nous sommes lavés du reproche grave d'une soustraction de pi... ...rin, en présence des cinq commissaires, s'il était instruit de ce fait; il m'a répondu que non; ainsi nous sommes lavés du reproche grave d'une soustraction de pièces; je ne pouvais deviner ni dire un fait que M. de Montmorin a démenti.
      Locuteur: Fréteau
      ... qui avaient été prises pour la défense du royaume et pour la sûreté delà nation a... ...oisième objet de notre mission était de prendre des informations sur les mesures qui avaient été prises pour la défense du royaume et pour la sûreté delà nation au dehors. Le ministre de la guerre a dit n'avoir pu faire autre chose que de mai...
      Locuteur: Fréteau
      Les ministres ne nous ont pas parlé du fait que cite le préopinapjt. Les ministres ne nous ont pas parlé du fait que cite le préopinapjt.

      Séance du mercredi 28 juillet 1790

      page 390
      Locuteur: De Cazalès
      ...erait pas à se retirer dans l'intérieur du royaume. ...onnée par le ministre; car si l'on était mécontent des réfugiés, on ne les inviterait pas à se retirer dans l'intérieur du royaume.
      Locuteur: Fréteau
      ... de France. Les Brabançons se prévalent du pavillon français pour faire la contreb...
      ...is de placer l'artillerie sur les côtes du Dauphiné qui, d'après les traités, ne d...
      ...nu que l'indiscrétion d'un Français a seule occasionné l'insulte faite aux armes de France. Les Brabançons se prévalent du pavillon français pour faire la contrebande, et n'en troublent pas moins notre navigation. Le ministère semble éprouver...
      ... reçu aucune nouvelle : noue avons articulé que le roi de Sardaigne s'était permis de placer l'artillerie sur les côtes du Dauphiné qui, d'après les traités, ne devraient pas être garnies de canons. Nous avons observé que le rassemblement des...
      Locuteur: Fréteau
      ... incessamment en Savoie; ilme sait rien du rassemblement deB ahCiens employés des ... ...u'il y ait plus de 2,000 hommes à Chambéry, ni que des Piémontais doivent passer incessamment en Savoie; ilme sait rien du rassemblement deB ahCiens employés des fermes. — Sur tous ces détails, Je comité a un projet de décret à vous proposer,...
      Locuteur: Fréteau
      ...ale déclare que, conformément au décret du 28 février, accepté par le roi, le pass...
      ...it être accordé qu'en vertu d'un décret du Corps législatif, sanctionné par Sa Majesté ; qu'en conséquence, les ordres émanés du secrétaire d'Etat au département de la ...
      ...mandants pour le roi sur les frontières du royaume» seront réputés comme non-avenu...
      ...ur ie passage demandé par l'ambassadeur du roi de Hongrie, lorsqu'elle aura connaissance du nombre des troupes, des différentes esp...
      ... plaintes portées par ledit ambassadeur du roi de Hongrie, ,et voulant maintenir l...
      « L'Assemblée nationale déclare que, conformément au décret du 28 février, accepté par le roi, le passage d'aucunes troupes étrangères sur le territoire de France pe doit être accordé qu'en vertu d'un décret du Corps législatif, sanctionné par Sa Majesté ; qu'en conséquence, les ordres émanés du secrétaire d'Etat au département de la guerre, et adressés aux commandants pour le roi sur les frontières du royaume» seront réputés comme non-avenus» Et cependant l'Assemblée nationale se réserve de statuer sur ie passage demandé par l'ambassadeur du roi de Hongrie, lorsqu'elle aura connaissance du nombre des troupes, des différentes espèces d'armes et attirail de guerre; de l'ordre de leur marche et de l'objet de leur destination. L'Assemblée nationale, instruite des plaintes portées par ledit ambassadeur du roi de Hongrie, ,et voulant maintenir les prin" cipes de justice qu'elle a annoncés, et prendre pour base de ses décret...
      Locuteur: Fréteau
      ...ons nécessaires pour assurer la liberté du commerce français, et notamment sur la ...
      ...rmes aux citoyens partout où la défense du royaume rendra cette précaution nécessa...
      ... sera prié de prendre vis-à-vis les puissances aotuelles en guerre, les précautions nécessaires pour assurer la liberté du commerce français, et notamment sur la Meuse ; que le roi sera supplié de faire distribuer des armes aux citoyens partout où la défense du royaume rendra cette précaution nécessaire, et ce, sur Pavisdes directoires des assemblées administratives. »
      Locuteur: Arthur Dillon
      ...es le passage demandé par l'ambassadeur du roi de Hongrie? Les ministres devaient-...
      ...à l'Assemblée nationale ? L'ambassadeur du i*oi de Hongrie ayant demandé Lle passa...
      ...Givet, ayant à leur tête des grenadiers du régiment de Chartres et accompagnés des boUrgeoig, Qpt enlevé du canon et des munitions prises sur les B...
      ...oncer. Il se présente deux questions : devaiùil accorder aux troupes autrichiennes le passage demandé par l'ambassadeur du roi de Hongrie? Les ministres devaient-ils donner connaissance de cette demande à l'Assemblée nationale ? L'ambassadeur du i*oi de Hongrie ayant demandé Lle passage des troupes autrichiennes, pour aller des Etats de ce prince dans Une autre p...
      ...s'est plaint d'un véritable brigandage. Cent cinquante hommes dé la garnison de Givet, ayant à leur tête des grenadiers du régiment de Chartres et accompagnés des boUrgeoig, Qpt enlevé du canon et des munitions prises sur les Belges par lès Autrichiens. Je m'étonne que la lettre qui pbi»te ce fait n'ait pa...
      Locuteur: Arthur Dillon
      ...us ceux qui ont la moindre connaissance du pays,: savent qu'entre la Sambre et la ...
      ...ngereuse. Je ne dis point qu'il n'a pas avertir l'Assemblée nationale; mais je ...
      ...ité, d'une matière peu juste; le décret du 28 février : jren appelle à la conscien...
      ...le ministre qui n'a fait que suivre un usage établi "et suivi de tout temps ? Tous ceux qui ont la moindre connaissance du pays,: savent qu'entre la Sambre et la Meuse il n'y a de passage praticable que par la France. Le ministre, en ne suivant que l'usage, a évité une irrégularité dangereuse. Je ne dis point qu'il n'a pas avertir l'Assemblée nationale; mais je prends le parti de demander par quelle loi il pourrait être condamné? Le rapporteur a Cité, d'une matière peu juste; le décret du 28 février : jren appelle à la conscience de tous les membres de l'Assemblée ; ont-ils pensé que ce décret portait sur ...
      Locuteur: De Blacons
      ...qu'ils se renferment dans ia discussion du projet de décret» Il n'est pas question... Il faut exiger des opinants qu'ils se renferment dans ia discussion du projet de décret» Il n'est pas question de justifier les ministres»

      Séance du mercredi 28 juillet 1790

      page 391
      Locuteur: Arthur Dillon
      ...mblée ne peut pas s'en tenir aux termes du décret qui lui est proposé, et qu'il fa... telles circonstances, l'Assemblée ne peut pas s'en tenir aux termes du décret qui lui est proposé, et qu'il faut demander aux nations voisines d'expliquer leurs intentions.
      Locuteur: D'Aiguillon
      ... Hongrie ; on assure qu'une des clauses du traité sera de soutenir les prétentions...
      ...ons,dans cet état critique, la conduite du ministre des affaires étrangères. Il di...
      ... à la réciprocité, engage M. de la Tour-du-Pin à donner les ordres pour autoriser ...
      ... pour pénétrer ensuite dans l'intérieur du royaume. Il serait essentiel d'ajouter ...
      ...que l'Assemblée, improuvant la conduite du ministre des affaires étrangères, le dé...
      ...'état politique de l'Europe. La Prusse est sur le point de faire la paix avec la Hongrie ; on assure qu'une des clauses du traité sera de soutenir les prétentions des princes d'Allemagne. D'un autre côté, les intentions de la Sardaigne sont p...
      ...t par les mauvais patriotes, et peut-être même par les nations voisines. Apprécions,dans cet état critique, la conduite du ministre des affaires étrangères. Il dit qu'il n'a pas rendu compte à l'Assemblée de notre situation politique, à cause...
      ...e; alors le ministre, malgré un de vos décrets, et sans qu'aucun traité obligeât à la réciprocité, engage M. de la Tour-du-Pin à donner les ordres pour autoriser ce passage. Etait-il possible, dans cette circonstance, de se porter, sans le co...
      ...mais l'Autriche n'aurait une plus belle occasion de s'emparer de nos frontières, pour pénétrer ensuite dans l'intérieur du royaume. Il serait essentiel d'ajouter au projet de décret, que l'Assemblée, improuvant la conduite du ministre des affaires étrangères, le déclare personnellement responsable des événements qui seraient la suite d'ordres ...
      Locuteur: De Mirabeau
      Vaîné. Entièrement de l'avis du comité au fond, je crois pouvoir propos... Vaîné. Entièrement de l'avis du comité au fond, je crois pouvoir proposer une motion incidente, que l'Assemblée trouvera de quelque importance. Cette p...
      Locuteur: De Mirabeau
      ...sé à quelques municipalités, de la part du ci-devant comte de Condé; que la notice... manifeste passe pour avoir été adressé à quelques municipalités, de la part du ci-devant comte de Condé; que la notice en est criée dans la capitale, autour de nous, et que cette pièce est dénoncée ...
      Locuteur: De Mirabeau
      ...il existe un écrit intitulé : Manifeste du prince de Condé, etc , etc., etc. ; att... « Sur la notoriété qu'il existe un écrit intitulé : Manifeste du prince de Condé, etc , etc., etc. ; attendu le suprême intérêt de la patrie et l'urgente nécessité de surveiller les mo...
      ...rellement « inspirer à un descendant de saint Louis l'idée dé a tromper son épée dans...
      ... l'histoire de la maison de Condé, tome II, p. 45. Paris, 1820.)
      ...x que je déploierai â « leur tête. « Oui, j'irai, malgré l'horreur que doit naturellement « inspirer à un descendant de saint Louis l'idée dé a tromper son épée dans le sang des Français ; j'irai, à « la tète de la noblesse de toutes les nations...
      ... j'irai tenter de délivrer çe mo-« n arque infortuné ! » (Mémoires pour servir à l'histoire de la maison de Condé, tome II, p. 45. Paris, 1820.)

      Séance du mercredi 28 juillet 1790

      page 392
      Locuteur: Dubois
      ... Je suis lé plus intéressé à la demande du passage des troupes autrichiennes, et j... ... sans discussion, je ne m'y oppose pas; si l'on veut la discuter, je m'y oppose. Je suis lé plus intéressé à la demande du passage des troupes autrichiennes, et je demande la parole.
      Locuteur: De Cazalès
      ...roupes autrichiennes ; si les ministres du roi ont dépassé leurs pouvoirs; si, dan...
      ... j u rieuse, aussi contraire au respect au sang de nos rois, un prince du sang de France. Je crois qu'il est de l...
      ..., c'est de prendre une délibération pour savoir si le passage sera accordé aux troupes autrichiennes ; si les ministres du roi ont dépassé leurs pouvoirs; si, dans ies circonstances actuelles, ils n'auraient pas dûconsulter l'Assemblée nation...
      ...'honneur, je n'ai nulle connaissance, on i n ter pelle d'une man i ère aussi i n j u rieuse, aussi contraire au respect au sang de nos rois, un prince du sang de France. Je crois qu'il est de la dignité de l'Assemblée de délibérer sur le projet de décret présenté par les C...
      Locuteur: Voidel
      , président du comité des recherches. Une grande parti... , président du comité des recherches. Une grande partie des membrés de l'Assemblée demandent si nous sommes instruits de ce manifeste....
      Locuteur: Barnave
      ...affaires étrangères ait dit aux membres du comité des recherches qu'il eût des notions sur les projets du prince de Condéî Je demande à M. Voidel s'il ést vrai que Je ministre des affaires étrangères ait dit aux membres du comité des recherches qu'il eût des notions sur les projets du prince de Condéî
      Locuteur: De Cazalès
      ...té ou rejeté sans désemparer; mais que, du moins, la discussion soit ouverte. ...u'on rende le décret sans ouvrir la discussion. Je demande donc qu'il soit accepté ou rejeté sans désemparer; mais que, du moins, la discussion soit ouverte.
      Locuteur: Roederer
      ...délibérera successivement sur le décret du comité et sur celui de M. de Mirabeau. Je propose à l'Assemblée de décréter que; sans désemparer, elle délibérera successivement sur le décret du comité et sur celui de M. de Mirabeau.
      Locuteur: Lucas
      ...s quinzaine à compter de la publication du présent décret, le cardinal de Rohan so... Je demande que, dans quinzaine à compter de la publication du présent décret, le cardinal de Rohan soit tenu de se rendre à la barre pour rendre compte de sa conduite.
      Locuteur: Lucas
      ...la proposition de M. Rœderer, au projet du comité.) (La priorité est accordée, suivant la proposition de M. Rœderer, au projet du comité.)
      Locuteur: Fréteau
      ...ale déclare que, conformément au décret du 28 février, accepté par le roi, le pass...
      ...it être accordé qu'en vertu d'un décret du Corps législatif, sanctionné par Sa Maj...
      Art. 1er. « L'Assemblée nationale déclare que, conformément au décret du 28 février, accepté par le roi, le passage d'aucune troupe étrangère sur le territoire de France ne doit être accordé qu'en vertu d'un décret du Corps législatif, sanctionné par Sa Majesté ;
      Locuteur: Fréteau
      « Qu'en Conséquence, les ordres émanés du secrétariat de la guerre, et adressés aux commandants des frontières du royaume, seront réputés non-avenus : ce...
      ...ur le passage demandé par l'ambassadeur du roi de Hongrie, lorsqu'elle aura connaissance du nombre de troupes, des différentes espè...
      « Qu'en Conséquence, les ordres émanés du secrétariat de la guerre, et adressés aux commandants des frontières du royaume, seront réputés non-avenus : cependant, l'Assemblée nationale se réserve de statuer sur le passage demandé par l'ambassadeur du roi de Hongrie, lorsqu'elle aura connaissance du nombre de troupes, des différentes espèces d'armes et attirail de guerre, de l'ordre de leur marche et de l'obj et de l...

      Séance du mercredi 28 juillet 1790

      page 393
      Locuteur: Fréteau
      ... plaintes portées par ledit ambassadeur du roi de Hongrie, et voulant maintenir le... Art. 2. «.L'Assemblée nationale, instruite des plaintes portées par ledit ambassadeur du roi de Hongrie, et voulant maintenir les principes de justice qu'elle a annoncé prendre pour base de ses décrets, et po...
      Locuteur: Fréteau
      ...rmes aux citoyens partout où la défense du royaume rendra cette précaution nécessa... ... publique, l'Assemblée décrète que le roi sera supplié de fairç distribuer des armes aux citoyens partout où la défense du royaume rendra cette précaution nécessaire, et ce, sur la demande des directoires des assemblées administratives. »
      Locuteur: Démeunier
      ...era tenu de rendre compte à l'Assemblée du nombre d'armes qu'il aura délivrées. ...e un amendement que je crois indispensable : c'est d'y ajouter que le ministre sera tenu de rendre compte à l'Assemblée du nombre d'armes qu'il aura délivrées.
      Locuteur: Charles de Lameth
      ...és m'ont écrit de parler à M.de la Tour-du-Pin pour demander des armes; sans cela ... ...es pour fabriquer des fusils et baïonnettes. Un très grand nombre de municipalités m'ont écrit de parler à M.de la Tour-du-Pin pour demander des armes; sans cela elles ne pourraient résister aux efforts des
      Locuteur: Charles de Lameth
      ...es crises. Vous avez vaincu les ennemis du dedans; il reste à combattre les ennemis du dehors. En un seul jour la ville de Par... ... faut qu'elle soit armée. Une révolution a, comme une maladie, ses périodes et ses crises. Vous avez vaincu les ennemis du dedans; il reste à combattre les ennemis du dehors. En un seul jour la ville de Paris rendit la France libre ; c'est son exemple qu'il faut suivre : mais pour cela...
      Locuteur: Fréteau
      ...précautions nécessaires pour la liberté du commerce français, et notamment sur la ... ... roi sera prié de prendre, vis-à-vis les puissances actuellement en guerre, les précautions nécessaires pour la liberté du commerce français, et notamment sur la Meuse;
      Locuteur: Fréteau
      ...« L'Assemblée décrète que les ministres du roi seront tenus de donner au comité mi... '« L'Assemblée décrète que les ministres du roi seront tenus de donner au comité militaire connaissance des demandes d'armes et munitions qui seront faites par les...
      Locuteur: Fréteau
      ...mes aux citoyens, partout où la défense du royaume rendra cette précaution nécessa... ...ommuniqués au comité militaire ; que le roi sera prié de faire distribuer des armes aux citoyens, partout où la défense du royaume rendra cette précaution nécessaire, et ce, sur la demande des directoires. »
      Locuteur: De Bonnay
      ...ne prétends point disculper la conduite du ministre des affaires étrangères; je ne...
      ...ette assertion a de ridicule. Un membre du comité des recherches ne
      ...n de M. Rœderer, où il n'est fait aucune mention de celle de M. d'Aiguillon. Je ne prétends point disculper la conduite du ministre des affaires étrangères; je ne la connais point; mais comme elle doit être aussi inconnue à tous les membres d...
      ...t d'amour pour la Révolution. (Il s'élève des murmures.) Je ne vois pas ce que cette assertion a de ridicule. Un membre du comité des recherches ne
      Locuteur: Dupont
      (de Nemours). II n'est pas vrai que les armes de l'armée... (de Nemours). II n'est pas vrai que les armes de l'armée soient mauvaises : elles ne valent pas des armes neuves; mais elles sont bonnes...

      Séance du mercredi 28 juillet 1790

      page 394
      Locuteur: Voidel
      ...objets. A Cette, le 16 juillet. Signé : François Cas-tillon, commandant de la garde nationale. » — Suit une délibération du conseil général de la commune. ...notre ville à faire un emprunt de 15,000 livres, pour subvenir à l'achat de ces objets. A Cette, le 16 juillet. Signé : François Cas-tillon, commandant de la garde nationale. » — Suit une délibération du conseil général de la commune.
      Locuteur: De Bonnay
      ...e une attention sérieuse à la coalition du corps germa* nique, à la réclamation de... ...ielle, ce ministre avait manifesté ses craintes sur M. de Condé? J'invite à faire une attention sérieuse à la coalition du corps germa* nique, à la réclamation des princes d'Allemagne, à 36 millions employés par l'Angleterre pour un armement....
      Locuteur: Robespierre
      ...rti qu'on doit prendre. Quand il s'agit du salut de l'Etat, la nation ne doit pas ... ...ose à la motion de M. d'Aiguillon; mais parce qu'elle n'est point analogue au parti qu'on doit prendre. Quand il s'agit du salut de l'Etat, la nation ne doit pas fixer son attention sur un particulier. Ce qui nous a été rapporté, par les six ...
      Locuteur: Fréteau
      On propose d'improuver la conduite du ministre des affaires étrangères; mais ...
      ...n se plaint; il a écrit à M. de la Tour-du-Pin de prendre les ordres du roi sur l'exposé du comte de Mercy. Lorsque nous en avons parlé à M. de la Tour-du-Pin, il nous a dit d'une manière si simple que le décret du 28 février lui était échappé, que nous ...
      On propose d'improuver la conduite du ministre des affaires étrangères; mais il n'a pas pu donner les ordres dont on se plaint; il a écrit à M. de la Tour-du-Pin de prendre les ordres du roi sur l'exposé du comte de Mercy. Lorsque nous en avons parlé à M. de la Tour-du-Pin, il nous a dit d'une manière si simple que le décret du 28 février lui était échappé, que nous avons cru que c'était réellement une inadvertance.
      Locuteur: De Castellane
      ...motion qui tend à improuver la^conduite du ministre. J'ai été plus que personne so...
      ...dans une circonstance où les intentions du ministre sont évidemment honnes, qu'il ...
      ...roactif à l'explication de votre décret du 28 février. (Il s'élève des murmures.) ...
      ...honneur des ministres; ce sont les bras du pouvoir législatif. (.Nouveaux murmures...
      Je demande la question préalable sur la partie de la motion qui tend à improuver la^conduite du ministre. J'ai été plus que personne solliciteur de la loi qui demande la responsabilité; ce n'est pas dans une circonstance où les intentions du ministre sont évidemment honnes, qu'il faut les improuver : vous ne voulez pas donner un effet rétroactif à l'explication de votre décret du 28 février. (Il s'élève des murmures.) Il ne faut pas attaquer l'honneur des ministres; ce sont les bras du pouvoir législatif. (.Nouveaux murmures.)On a beau m'interrompre par des murmures, il y a de. l'énergie à résister à l'...
      Locuteur: De Castellane
      ...emblée décide qu'elle passera à l'ordre du jour.) (L'Assemblée décide qu'elle passera à l'ordre du jour.)
      Locuteur: De Mirabeau
      ...spiration, la certitude ou la frivolité du prétendu manifeste ne sont rien, , Un h... l'aîné. L'existence OU la fausseté de la conspiration, la certitude ou la frivolité du prétendu manifeste ne sont rien, , Un homme qui se trouve éloigné de sa patrie doit se croire trop heureux de pouvoir y...

      Séance du mercredi 28 juillet 1790

      page 395
      Locuteur: De Mirabeau
      ...nd silence relativement à l'improbation du ministre, c'est que j'ai trouvé qu'on a... ...zèle des préopinants m'avait devancé sur d'autres objets. Si j'ai gardé un profond silence relativement à l'improbation du ministre, c'est que j'ai trouvé qu'on avait raison dans le fond et non pas dans la forme. Les ministres ne doivent pas ...
      Locuteur: Charles de Lameth
      ...ît aux autres et à lui-même, n'est rien du tout; car M. de Condé n'a qu'à répondre... ...istre en place. En un mot, ,1a motion de M.de Mirabeau, toute belle qu'elle paraît aux autres et à lui-même, n'est rien du tout; car M. de Condé n'a qu'à répondre: je n'ai pas écrit cela, et il est justifié'.
      Locuteur: Le Pelletier
      ...ais je demande que l'on passe à l'ordre du jour, ... présente, je ne suis d'avis ni de la question préalable, ni de l'ajournement; mais je demande que l'on passe à l'ordre du jour,
      Locuteur: Le Pelletier
      ...emblée décide qu'elle passera à l'ordre du jour.) (L'Assemblée décide qu'elle passera à l'ordre du jour.)
      Locuteur: Le Pelletier
      (ci-devant de Saint-Fargeau). Si je voulais rendre un servi... (ci-devant de Saint-Fargeau). Si je voulais rendre un service important à Louis-Joseph de Bourbon, si je voulais en faire un citoyen très r...
      A LA SÉANCE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE DU 28 JUILLET 1790 A LA SÉANCE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE DU 28 JUILLET 1790
      ...re liberté, d'invasion de nos colonies, du siège de nos ports, et de tout ce que p... ...me ennemis, de l'alliance soudaine entre deux autres puissances qui menaçait votre liberté, d'invasion de nos colonies, du siège de nos ports, et de tout ce que pouvait réunir contre nous la fureur et la vengeance.
      ... des troubles suscités dans l'intérieur du royaume, des brigands étrangers répandu...
      ...arole sur la discussion élevée au sujet du passage des troupes étrangères sur le t...
      Vous avez vu, dans le même temps, des troubles suscités dans l'intérieur du royaume, des brigands étrangers répandus dans nos provinces, des hommes soudoyés pour semer la discorde, des (1) J'avais demandé la parole sur la discussion élevée au sujet du passage des troupes étrangères sur le territoire de France, et au sujet des divers mouvements de l'Europe que j'attribu...
      (ci-devant de Saint-Étienne) au sujet des mouvements de plu... (ci-devant de Saint-Étienne) au sujet des mouvements de plusieurs princes de l'Europe (1).

      Séance du mercredi 28 juillet 1790

      page 396
      ...e-champ, vous fassiez raison à l'Europe du prix des cessions qui vous ont été fait... Il faut que, sur-le-champ, vous fassiez raison à l'Europe du prix des cessions qui vous ont été faites, ou que la nation soit dépouillée même de ses droits légitimes (2). Langage d...
      ...a n'èst que le fruit de la vengeance et du désespoir de nos anciens oppresseurs. ...de conspirations intérieures que nous avons successivement découvertes: tout cela n'èst que le fruit de la vengeance et du désespoir de nos anciens oppresseurs.
      Cependant, Messieurs, ces objets ont exciter votre vigilance. S'il existe un...
      ...seurs, vous n'y verrez qu'une violation du droit des gens; et les Français ne verr...
      Cependant, Messieurs, ces objets ont exciter votre vigilance. S'il existe un projet de guerre contre la France pour venger la querelle de nos oppresseurs, vous n'y verrez qu'une violation du droit des gens; et les Français ne verront dans ceux qui violeraient leur territoire que des brigands et des assassins....
      ...se répandre comme des brigands dans cet Empire, on leur peint la France hors d'état dé... ... absent de l'univers; on leur montre déjà nos dépouilles, et pour les inviter à se répandre comme des brigands dans cet Empire, on leur peint la France hors d'état désormais de maintenir les traités, et les Français, comme une nation féroce, indi...
      ...ls l'Europe obéit, que la France est un empire dont ils n'ont rien à redouter, tant qu... ... intérêts personnels. Vous apprenez aux têtes couronnées, à vingt mortels auxquels l'Europe obéit, que la France est un empire dont ils n'ont rien à redouter, tant qu'ils ne cherchent pas à s'en faire redouter eux-mêmes. Vous leur donnez un grand...

      Séance du mercredi 28 juillet 1790

      page 397
      ...jalousie, l'agrandissement de son futur empereur; la triple faction du Brabant s'apercevra que ses divisions lui ont préparé des fers communs; les princes de l'Empire verront leur influence diminuée de tout...
      ...upporter avec patience l'agrandissement du souverain du Piémont. Et l'Angleterre, cette puissan...
      ...qu'une atteinte portée à leurs droits. L'Allemagne ne verra pas, sans une juste jalousie, l'agrandissement de son futur empereur; la triple faction du Brabant s'apercevra que ses divisions lui ont préparé des fers communs; les princes de l'Empire verront leur influence diminuée de tout ce que la Prusse et l'Autriche pourraient gagner; l'Italie, qui a aussi sa balance, ne devra pas supporter avec patience l'agrandissement du souverain du Piémont. Et l'Angleterre, cette puissance dont la politique en Europe est d'y conserver un ascendant digne d'elle, de q...
      ...prends, Messieurs, que quelques princes du Nord peuvent être séduits par la fureur... Je comprends, Messieurs, que quelques princes du Nord peuvent être séduits par la fureur d'agrandir leurs Etats, car leurs Etats sont leur bien, et vous savez qu'en All...
      ...s point de secrets, et, comme la maison du plus vertueux des Romains, la salle nat... Que les princes de l'Europe nous observent; nous n'avons point de secrets, et, comme la maison du plus vertueux des Romains, la salle nationale est ouverte à tout le monde. Qu'ils exa-miment s'il leur convient d'avoir...
      ...erait encore à exciter dans l'intérieur du royaume; car c'est du dedansque nous viennent tous les obstac...
      ...raindre. Vous ne pouvez avoir la guerre du dehors si vous ne l'avez pas au dedans ...
      ...urs, avec une inquiétude continuelle, sur les mouvements intérieurs qu'on chercherait encore à exciter dans l'intérieur du royaume; car c'est du dedansque nous viennent tous les obstacles. Ce ne sont que les divisions intestines qui sont à craindre. Vous ne pouvez avoir la guerre du dehors si vous ne l'avez pas au dedans : et si les Français savent être unis entre eux, nul peuple n'osera frabchir leu...

      Séance du mercredi 28 juillet 1790

      page 398
      ... doit le rendre ua des premiers peuples du monde. ...ntretiendrez, vous rallumerez le feu sacré dont il brûle pour la liberté; et qui doit le rendre ua des premiers peuples du monde.
      3» Que les Français absents du royaume, pour quelque cause que ce soit...
      ...as de non adhésion, ils seraient déchus du droit de citoyen actif.
      3» Que les Français absents du royaume, pour quelque cause que ce soit, et qui n'ont pas prêté le serment civique, seraient tenus de déclarer, dans un terme fixé, s'ils adhèrent ou non à ce serment; et qu'en cas de non adhésion, ils seraient déchus du droit de citoyen actif.
  • Tome 20 : Du 23 octobre au 26 novembre 1790 1 résultat
    • Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      - search term matches: (139)

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 555
      Locuteur: D'Elbhecq
      ...ion, adhésion et dévouement des membres du club patriotique de la ville de Saint-Tropez. Adresse de féllcitfttion, adhésion et dévouement des membres du club patriotique de la ville de Saint-Tropez.
      Locuteur: D'Elbhecq
      Adresses des juges du tribunal du district de Pont-l'Evêque et de celui du district dé Rhetel, qui. avant de comme... Adresses des juges du tribunal du district de Pont-l'Evêque et de celui du district dé Rhetel, qui. avant de commencer leurs fonctions, présentent à l'Assethblée nationale le tribut de ieut admi...
      Locuteur: D'Elbhecq
      Adresse dés administrateurs du département de Maine-et-Loiré, contenan... Adresse dés administrateurs du département de Maine-et-Loiré, contenant le procès-Verbal d'ouverture de leur séance. Ils demandent que les séatifces d...
      Locuteur: D'Elbhecq
      ...ent et d'adhésion de plusieurs vicaires du district de Roanne. Ils supplient l'Ass... Adresse de remerciement et d'adhésion de plusieurs vicaires du district de Roanne. Ils supplient l'Assemblée de leur accorder un logement convehable en sus de leur traitement de 700 ...
      Locuteur: D'Elbhecq
      ... de Paris, contre MM. Champion, la Tour-du-Pin et Guignard, ministres. ...e, portant adhésion à l'adresse présentée â l'Assemblée nationale par la commune de Paris, contre MM. Champion, la Tour-du-Pin et Guignard, ministres.
      Locuteur: D'Elbhecq
      Adresse de dévoUéthent des mëtnbres du directoire du district de Joinville. Ils envoient le ...
      ...auxquels devront être portés lés appels du tribunal de ce district.
      Adresse de dévoUéthent des mëtnbres du directoire du district de Joinville. Ils envoient le tableau des sept tribunaux les plus voisins auxquels devront être portés lés appels du tribunal de ce district.
      La séance est ouverte à six heures du soir. La séance est ouverte à six heures du soir.
      ..., ils pren-nenlrpour arbitres les juges du tribuhal de district séant à PérlgUeUX,...
      ...e tout sans préjudice de lâ juridiction du juge de paix séant a Thiviers, dans les...
      ...uvoir entre eux, leurs représentants et ayants cause, pendant l'espace de 30 ans, ils pren-nenlrpour arbitres les juges du tribuhal de district séant à PérlgUeUX, sauf l'appel devant un autre tribunal de district, dont les parties conviendron...
      ...tradictoire; faute de qudl les jugements qui interviendront seront sans appel; le tout sans préjudice de lâ juridiction du juge de paix séant a Thiviers, dans les causes dont il doit conhaltre en dernier ressort. (1) (Jette séance est incompl...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 556
      Locuteur: D'Elbhecq
      Adresse des administrateurs du département de l'Ille-et-Vilaine, gui, ... Adresse des administrateurs du département de l'Ille-et-Vilaine, gui, pénétrés de douleur et d'indignation au récit de la scène hostile et révoltante ...
      Locuteur: D'Elbhecq
      Adresse du département d'Indre-et-Loire sur les dé... Adresse du département d'Indre-et-Loire sur les dégâts occasionnés par les débordements de la Loire. (Le renvoi est ordonné au com...
      Locuteur: D'Elbhecq
      Lettre du substitut du procureur de la commune de Rennes, qui ... Lettre du substitut du procureur de la commune de Rennes, qui dénonce les prétentions de la chambre des comptes de Nantes, de juger avec épice...
      Locuteur: D'Elbhecq
      Adresse de 22 officiers du régiment de Royal-Liégeois, portant hom...
      ...ment et actions de grâces sur le décret du 30 octobre dernier, qui,en ordonnant l'...
      Adresse de 22 officiers du régiment de Royal-Liégeois, portant hommage à l'Assemblée de leur respectueux dévouement et actions de grâces sur le décret du 30 octobre dernier, qui,en ordonnant l'information sur l'affaire de Belfort, leur laisse l'espoir de prouver leur innoc...
      Locuteur: D'Elbhecq
      Adresse du régiment de Royal-Roussillon, cavalerie... Adresse du régiment de Royal-Roussillon, cavalerie, par laquelle il supplie l'Assemblée de ne pas permettre que les carabiniers se...
      Locuteur: D'Elbhecq
      Lettre des administrateurs du département de l'Allier, sur les ravage... Lettre des administrateurs du département de l'Allier, sur les ravages qui ont eu lieu à Moulins et dans ce département, par la crue subite des eaux ...
      Locuteur: D'Elbhecq
      Un mémoire du sieur Châlon, capitaine aide- Un mémoire du sieur Châlon, capitaine aide-
      Locuteur: D'Elbhecq
      Un mémoire du sieur Tureaud, vétéran au régiment du roi, sur sa conduite courageuse et hono... Un mémoire du sieur Tureaud, vétéran au régiment du roi, sur sa conduite courageuse et honorable dans la malheureuse journée de Nancy, attestée par le colonel en second de...
      Locuteur: D'Elbhecq
      Adresse du bataillon des capucins du Marais à Paris, sur le préjugé du faux point d'hpnneur, et adhésion de l'... Adresse du bataillon des capucins du Marais à Paris, sur le préjugé du faux point d'hpnneur, et adhésion de l'assemblée générale de la section de l'Isle, en cette ville, à cette adresse.
      Locuteur: D'Elbhecq
      Adresse du conseil général de la commune de Privas... Adresse du conseil général de la commune de Privas, département ae l'Ardèche, contre un libelle, manifeste et protestation de 50 m...
      Locuteur: D'Elbhecq
      ... par le roi, faire respecter la majesté du Trône, et repousser avec une constante fermeté les ennemis du bien public. » ...ution, défendre vos personnes, maintenir l'exécution de vos décrets sanctionnés, par le roi, faire respecter la majesté du Trône, et repousser avec une constante fermeté les ennemis du bien public. »
      Locuteur: D'Elbhecq
      Les membres du conseil général de la commune de la vil... Les membres du conseil général de la commune de la ville de Privas :
      Locuteur: D'Elbhecq
      ... l'exécution des lois régénératrices de l'Empire. ...us chrétiennes, patriotiques et sociales, et de concourir de tout leur pouvoir à l'exécution des lois régénératrices de l'Empire.

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 557
      Locuteur: Treilhard
      II est donné lecture d'un arrêté du département de la Gôte-d'Or sur la décl...
      ...n réponse à la lettre que le directoire du district de Dijon lui avait adressée, relativement à l'organisation civile du clergé* ainsi qu'à la nouvelle circonscription du diocèse et au placement du séminaire; déclaration de laquelle il r...
      ...e refus, retarde et enchaîne l'activité du corps administratif.
      II est donné lecture d'un arrêté du département de la Gôte-d'Or sur la déclaration de l'évêque de ce département, en réponse à la lettre que le directoire du district de Dijon lui avait adressée, relativement à l'organisation civile du clergé* ainsi qu'à la nouvelle circonscription du diocèse et au placement du séminaire; déclaration de laquelle il résulte que ledit sieur évêque se refuse d'exécuter les décrets de l'Assemblée,et, par ce refus, retarde et enchaîne l'activité du corps administratif.
      Locuteur: D'Elbhecq
      ...arre une députation des administrateurs du département de la Haute-Garonne. On reçoit à la barre une députation des administrateurs du département de la Haute-Garonne.
      Locuteur: Perès de Lagesse
      ... moyens pour provoquer la désobéissance du peuple contre vos décrets sur la Constitution civile du clergé. Si l'Assemblée le désire, nous ... ...ettre a été envoyée, a déjà fait entendre des protestations. On emploie tous les moyens pour provoquer la désobéissance du peuple contre vos décrets sur la Constitution civile du clergé. Si l'Assemblée le désire, nous lui lirons la lettre de M. l'évêque de Mirepoix, etc. »
      Locuteur: Treilhard
      ...fice de la Constitution, si les ennemis du bien public pouvaient à leur gré saper ... ..., si l'on pouvait impunément attaquer sa personne, et que deviendrait le bel édifice de la Constitution, si les ennemis du bien public pouvaient à leur gré saper Bes principales colonnes ?
      Locuteur: Le Président
      ...3 livres 4 sols sera remise aux députés du département de Naney, pour, par les adm... (L'Assemblée ordonne d'ailleurs que ladite somme de 273 livres 4 sols sera remise aux députés du département de Naney, pour, par les administrateurs de ce département, être distribuée suivant sa destination.) -
      Locuteur: Le Président
      La troisième députation , du département de Seine-et-Oise : elle sol... La troisième députation , du département de Seine-et-Oise : elle sollicite des secours pour ce département, dont les besoius sont on ne peut plus mu...
      Locuteur: Le Président
      ...anité, ils ont vos décrets pour garants du succès de leurs demandes. Notre départe...
      ...loyées les sommes que les dilapidations du Trésor public faisaient autrefois servi...
      ...es pertes momentanées que leur a' fait essuyer la Révolution : ils ont votre humanité, ils ont vos décrets pour garants du succès de leurs demandes. Notre département entier offre le'spectacle de la détresse la plus profonde. Chaque jour nous...
      ...cevoir l'utilité. C'est à des travaux de ce genre que doivent être désormais employées les sommes que les dilapidations du Trésor public faisaient autrefois servir à des tra-
      Locuteur: Treilhard
      ...t de la section de Notre-Dame; M. Barré Saint-Ange, Signé : La Croix, prêtre, président de la section de Notre-Dame; M. Barré Saint-Ange,
      Locuteur: Treilhard
      ... Threillier, président de la section de Saint-Maclou ; Prolin, secrétaire de la section de Saint-Maclou. » secrétaire de la section de Notre-Dame. Threillier, président de la section de Saint-Maclou ; Prolin, secrétaire de la section de Saint-Maclou. »

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 558
      Locuteur: Le Président
      ...'Assemblée nationale s'est déjà occupée du soulagement des citoyens qui demandent ...
      ... des administrateurs de cette partie de l'Empire. Elle examinera sans délai, dans sa sag...
      « L'Assemblée nationale s'est déjà occupée du soulagement des citoyens qui demandent des secours, en offrant leurs travaux à la patrie- Ce n'est pas sans intérêt qu'...
      ...ui faire 6ur les besoins de votre arrondissement. Elle ne peut que louer le zèle des administrateurs de cette partie de l'Empire. Elle examinera sans délai, dans sa sagesse, par quels moyens elle pourra seconder vos vues patriotiques. Elle vous per...
      Locuteur: Le Président
      ...ième députation, de» maîtres des postes du royaume, sollicitant la réunion des messageries aux postes, et offrant, pour le service du public, de faire partir, chaque jour et... La quatrième députation, de» maîtres des postes du royaume, sollicitant la réunion des messageries aux postes, et offrant, pour le service du public, de faire partir, chaque jour et à heure fixe, autant de voitures, même extraordinaires, qu'il sera nécessaire p...
      Locuteur: Dramard
      ...aîtres de poste des différentes parties du royaume nous ont députés vers vous pour...
      ... état de remplir en tout temps les vues du pouvoir exécutif. »
      ,ora^ur de la députatiori, « Les maîtres de poste des différentes parties du royaume nous ont députés vers vous pour soumettre à votre justice et à yos lumières un projet d'utilité publique que no...
      ...isons, et des chevaux faits à la fatigue et aux travaux les plus durs, seront en état de remplir en tout temps les vues du pouvoir exécutif. »
      Locuteur: Le Président
      ...ur le bien public. Les maîtres de poste du royaume viennent lui présenter, par vot...
      ...t nouveau. Il ne peut être que le fruit du patriotisme. L'A.ssem-biéelefera examin...
      ...lée nationale reçoit avec satisfaction et intérêt tout ce qui lui est proposé pour le bien public. Les maîtres de poste du royaume viennent lui présenter, par votre organe, un plan pour le service des voyageurs et de l'armée, qui parait aussi avantageux qu'il est nouveau. Il ne peut être que le fruit du patriotisme. L'A.ssem-biéelefera examiner; et lorsqu'il lut en sera rendu compte, elle prendra voire demande en considé...
      Locuteur: Le Président
      ...s singuliers, sont une marque éclatante du vrai courage, du courage de la raison, du courage qui seul peut subjuguer les pré...
      ...lement, ne distinguait point l'innocent du coupable. Les mesures que vous proposez...
      ...r de leur zèle pour le bien public. Vos vœux pour une prompte loi sur les combats singuliers, sont une marque éclatante du vrai courage, du courage de la raison, du courage qui seul peut subjuguer les préjugés. Vous avez déjà vaincu celui qui, dans son aveuglement, ne distinguait point l'innocent du coupable. Les mesures que vous proposez pour déraciner cette opinion barbare et criminelle, qui n'eut jamais d'autre ba...
      Locuteur: Le sieur d'Estange
      « Une victime du fanatisme religieux de quelques prêtres...
      ...dernier soupir, elle a repoussé la mpin du confesseur en disant : « Voilà la cause...
      ...stitué et m'a ôié mes pouvoirs, Viçtime du fanatisme et de la superstition des soe...
      « Une victime du fanatisme religieux de quelques prêtres et d'un grand vicaire de Paris, qui n'a pu obtenir justice de la municipalité, ...
      ...nce a été emprisonnée; je désespoir s'est emparé de son cœur; prête à rendre le dernier soupir, elle a repoussé la mpin du confesseur en disant : « Voilà la cause de ma mort et de ma damnation » ; et elle est expirée... Depuis que vous avez d...
      ...que je n'en donnerais plus. Tel est le motif pour lequel le grand vicaire m'a destitué et m'a ôié mes pouvoirs, Viçtime du fanatisme et de la superstition des soeurs et de quelques prêtxgj^.ie me suis adressé à la municipalité-Blté a décidé q...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 559
      Locuteur: Lanjuinais
      ... ensuite à la barre le procureur-syndic du district de Corbigiry, et le procureur de (a commune du même lieu, mandés l'un et l'autre par décret du 23 septembre dernier. On introduit ensuite à la barre le procureur-syndic du district de Corbigiry, et le procureur de (a commune du même lieu, mandés l'un et l'autre par décret du 23 septembre dernier.
      Locuteur: Le procureur-syndie du district
      ...rsque vous avez décrété que le tribunal du district serait placé dans un autre lie... ... nous avons déjà eu l'honneur de vous adresser pour obtenir votre indulgence- Lorsque vous avez décrété que le tribunal du district serait placé dans un autre lieu qu'à Gorbigny, ia majorité imposante de trente-sept municipalités sur quarante...
      Locuteur: Le Président
      ...t jamais qu'avec douleur les égarements du peuple ; mais sa sollicitude est bien p... « L'Assemblée nationale ne voit jamais qu'avec douleur les égarements du peuple ; mais sa sollicitude est bien plus affectée, lorsqu'elle aperçoit les administrateurs ou les officiers de ce mê...
      Locuteur: Gossin
      , au nom du comité de Constitution. Les pétitions s... , au nom du comité de Constitution. Les pétitions successives et très éloignées les unes des autres que forment les départements,
      Locuteur: Gossin
      ...t assemblés. L'assemblée administrative du département de Rhône-et-Loire, séant en... ...le est, par exemple, la ville de Lyon, dont les citoyens actifs sont actuellement assemblés. L'assemblée administrative du département de Rhône-et-Loire, séant en cette ville, demande, ainsi quele district et la municipalité, la nomination de...
      Locuteur: Gossin
      ...tionale, après avoir entendu le rapport du comité de Constitution sur les pétition...
      ...Loire, d'Indre-et-Loire, de la Somme et du Puy-de-Dôme, décrète ce qui suit :
      « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport du comité de Constitution sur les pétitions des directoires des départements de Rhône-et-Loire, d'Indre-et-Loire, de la Somme et du Puy-de-Dôme, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Gossin
      ...racées au pian arrêté par ie directoire du département le 13 de ce mois. ... ressort de leurs juridictions le territoire déterminé et fixé par les limites tracées au pian arrêté par ie directoire du département le 13 de ce mois.
      Locuteur: Gossin
      ...ent en la forme établie par l'article 7 du décret sur l'organisation de l'ordre ju... « 5° Les nouveaux juges seront installés et prêteront serment en la forme établie par l'article 7 du décret sur l'organisation de l'ordre judiciaire. (Adopté.)
      Locuteur: Le Président
      . Il Assemblée passe à son ordre du jour qui est la suite de la discussion ... . Il Assemblée passe à son ordre du jour qui est la suite de la discussion sur l'affaire d'Avignon,
      ...ouveau, qu'en m'affli-geant de la perle du temps que sa discussion enlève à nos vé... ...1). Messieurs, je parle, à regret, dans iiné question que je ne vois agiter de nouveau, qu'en m'affli-geant de la perle du temps que sa discussion enlève à nos véritables travaux, et de l'injure que l'on fait à votre vertu, en vous proposant ...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 560
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...émontrer qu'en accordant aux défenseurs du système contraire l'exactitude de toute... Je pourrais sans doute vous démontrer qu'en accordant aux défenseurs du système contraire l'exactitude de toutes leurs données si inexactes, il serait encore facile d'établir que si les Avi-g...
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...xaminé la question sous le point de vue du droit positif; il l'a soumise ensuite aux principes tirés du droit naturel. Je le suivrai dans cette... M. Pétion a posé deux hypothèses : il a examiné la question sous le point de vue du droit positif; il l'a soumise ensuite aux principes tirés du droit naturel. Je le suivrai dans cette division.
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      Deux choses établissent le droit du prince, dans l'ancien système politique... Deux choses établissent le droit du prince, dans l'ancien système politique : le titre, la possession.
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      Le titre du pape est vicieux; sa possession est pré...
      ...ntions mutuelles ; que ces conventions, du moment où elles ont été ratifiées par i...
      Le titre du pape est vicieux; sa possession est précaire. Je sais que l'on ne peut pas et que l'on ne doit pas vendre les peuples, ...
      ...vrai que les princes (1) se sont jusqu'ici cédé des provinces, d'après des conventions mutuelles ; que ces conventions, du moment où elles ont été ratifiées par ie serment des provinces cédées, ont été regardées comme légitimes dans les princ...
      ...der les princes comme les représentants du peuple, et le consentement tacite de ce... Ce système est fondé sur l'opinion qui fait regarder les princes comme les représentants du peuple, et le consentement tacite de celui-ci, comme l'expression de sa volonté. Ce n'est point ce système que nous avo...
      ...qui, jusqu'au moment de son mariage, et du vivant du roi Robert, avait montré tant de vertu ... ...ontrainte à ses penchants criminels. Mais est-il vraisemblable qu'une princesse qui, jusqu'au moment de son mariage, et du vivant du roi Robert, avait montré tant de vertu et donné de si belles espérances, se dépouillât, en moins de deux ans, de tous l...
      ... arguments; on prétend que l'absolution du pape fut le salaire de la vente; que Je...
      ...t s'y livrer sans danger, sous le voile du mystère. Si, pour satisfaire son extrêm...
      à examiner dans ce système : on l'attaque par plusieurs arguments; on prétend que l'absolution du pape fut le salaire de la vente; que Jeanne l'amour, livrent à un amant passionné la tête de leur époux. Mais qu'une pr...
      ... sa vie pour s'abandonner avec éclat à des penchants criminels, tandis qu'on peut s'y livrer sans danger, sous le voile du mystère. Si, pour satisfaire son extrême sensibilité, il fallait à Jeanne plus d'un objet, le prince André était peut-ê...
      ...lle craignait que son mari ne s'emparât du gouvernement. Mais croient-ils que la f...
      ...aîtresse des esprits par la supériorité du sien, des cœurs par sa grâce et sa beau...
      ...erver sur ce prince, qu'elle avait tiré du second rang pour le placer à côté d'ell...
      Ces historiens ajoutent qu'elle craignait que son mari ne s'emparât du gouvernement. Mais croient-ils que la fille d'un roi, l'idole de ses sujets, qui était devenue elle-même l'objet de leu...
      ...faire aimer, bienfaisante, amie des lettres et des arts, protectrice des lois, maîtresse des esprits par la supériorité du sien, des cœurs par sa grâce et sa beauté, n'aurait pas su conserver sur ce prince, qu'elle avait tiré du second rang pour le placer à côté d'elle sur le trône, l'ascendant que. les talents donnent à une femme aimable sur un ...
      ...e l'épée à la reine, qui, ayant entendu du bruit lorsque le roi se débattait, voul... ...lement entré dans sa chambre, en avait fermé la porte, et présentait la pointe de l'épée à la reine, qui, ayant entendu du bruit lorsque le roi se débattait, voulait aller à son secours, et criait : Ouvre-moi, ouvre-moi ! avre me avre me! Il ...
      ...ureux prince sans qu'elle fut instruite du complot. ...favoriser son antipathie et satisfaire leur ambition, en faisant mourir ce malheureux prince sans qu'elle fut instruite du complot.

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 561
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ... non; enfin, soutenant qu'Avignon était du comté de Provence, on assure que la rei...
      .... De ces faits, on conclut que le titre du pape sur Avignon est évidemment non rec...
      ...atre-vingt mille florins donnés, outre la préteudue absolution, ont été payés ou non; enfin, soutenant qu'Avignon était du comté de Provence, on assure que la reine Jeanne n'a pas pu l'en détacher. De ces faits, on conclut que le titre du pape sur Avignon est évidemment non recevable.
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...u'Avignon était co Etat, e'; non partie du comté de Provence, l'un et l'autre faisant partie du royaume d'Arles; que le domaine de Prov... 4° Qu'Avignon était co Etat, e'; non partie du comté de Provence, l'un et l'autre faisant partie du royaume d'Arles; que le domaine de Provence n'était pas inaliénable, ainsi qu'il est dit dans les lettres patentes de L...
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...ux arguments de M. Pétion, que le titre du pape n'est pas vicieux; eh bien, Messie...
      ...u'Avignon était une portion inaliénable du domaine de Provence, que les provençaux...
      ...s. Voilà, Messieurs, le véritable titre du pape sur Avignon; c'est un titre précéd...
      Je puis certainement conclure de mes réponses aux arguments de M. Pétion, que le titre du pape n'est pas vicieux; eh bien, Messieurs, quelle que soit la force de mes réponses, je veux bien accorder aux adversa...
      ...n qui s'éteignai dans la personne de son aïeul ; je conviendrai, si l'on veut, qu'Avignon était une portion inaliénable du domaine de Provence, que les provençaux eux-même sont reconnu être inaliénable; je conviendrai si l'on veut, que la ven...
      ...1513, le pape établit et reconnaît des conservateurs de ces privilèges et statuts. Voilà, Messieurs, le véritable titre du pape sur Avignon; c'est un titre précédé d'une convention libre et véritablement nationale; c'est un titre inattaquable...
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ... et expressément consacré la possession du pape. Il est sans doute moins juste d'a...
      ...opinion, et de vous dire. La possession du pape est tellement inconstestable que d...
      ...rai d'abord que ia gabelle, et la ferme du tabac, que l'on a nommément citée, sont...
      ... fermiers français, mais pour le compte du pape ; j'observerai de plus que ces arr...
      ...c'est oublier que, lors de chaque restitution, les rois de France ont de nouveau et expressément consacré la possession du pape. Il est sans doute moins juste d'attaquer la possession d'un prince faible, en avançant qu'elle a été trois fois t...
      ...inq siècles, qu'il ne le serait à moi d'invoquer le même fait, à l'appui de mon opinion, et de vous dire. La possession du pape est tellement inconstestable que depuis cinq siècleson ne l'a troublée que trois fois,malgré son extrême faiblesse...
      ...session, la prétendue existence des établissements français à Avignon? J'observerai d'abord que ia gabelle, et la ferme du tabac, que l'on a nommément citée, sont tenues par les fermiers français, mais pour le compte du pape ; j'observerai de plus que ces arrangements ne prouvent rien contre ia possession, puisqu'ils sont l'effet des tra...
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...rsonne de Robert, successeur de Charles II, comte de Provence, et aïeul de la rein... 2» Que Jeanne n'était pas grevée de substitution, puisqu'elle finissait en la personne de Robert, successeur de Charles II, comte de Provence, et aïeul de la reine Jeanne;
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...s pleinement, des mains de Vévêque a de Saint-Pons, en monnaie bonne et valable. « No... ...ent et avouons « avec vérité que nous avons reçu les quatre-vingt « mille florins pleinement, des mains de Vévêque a de Saint-Pons, en monnaie bonne et valable. « Nos, regina venditrix, recognoscimus publicè, et « in veritate légitima confitemur...
      ... au mois de novembre suivant; parce que l'empereur Charles, suzerain reconnu par toutes le...
      ...dans la dernière cession que Jeanne lit du royaume de Naples et de Sicile, à Avign...
      ... à l'instigation et sous l'autorisation du pape Clément VII, ce pontife ne fit pas...
      ...ure, parce que les deux époux ont ratifié la vente peu de jours après, et encore au mois de novembre suivant; parce que l'empereur Charles, suzerain reconnu par toutes les parties, a consenti à la vente, et y a joint une donation de tous ses droits ;...
      ...ans aucune des révocations, une mention expresse de la vente d'Avignon, et que, dans la dernière cession que Jeanne lit du royaume de Naples et de Sicile, à Avignon même, l'an 1379, à l'instigation et sous l'autorisation du pape Clément VII, ce pontife ne fit pas •renouveler la donation d'Avignon, ce qu'il pouvait et aurait fait, sans doute,...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 562
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...ns, il en est temps, de ces discussions du droit positif, discussions dans lesquel... mais sortons, il en est temps, de ces discussions du droit positif, discussions dans lesquelles j'ai suivi pied à pied celui de mes adversaires qui jn'a paru le plus redout...
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...aux yeux de toute l'Europe une conquête du genre le plus coupable, puisque des int... ...éunion d'Avignon, de quelque manière qu elle s'opère, est, et sera, et paraîtra aux yeux de toute l'Europe une conquête du genre le plus coupable, puisque des intrigues, des suggestions et des violences l'ont préparée.
      ...elle les possesseurs dé fiefs, relevant du pape, domiciliés dans les depx Etats, s...
      ...blit ;. on annonce l'arrivée d'un agent du pane, et le désaveu de çe que le légat ...
      ...la malheureuse,, la désastreuse journée du 10 juin ; alors M. Pétion tire le Ridea...
      ...st à la s^ite des horribles assassinats du tû juin, que le peuple a rompu Jes lien...
      ...ésistible de la coalition des deux peuples, en vous rappelant la clause par laquelle les possesseurs dé fiefs, relevant du pape, domiciliés dans les depx Etats, sont convenus d'être tous représentés par un éïu pris alternativement parmi les A...
      ...ce-légat refuge, puis accorde sa sanction aux innovations, la municipalité s'établit ;. on annonce l'arrivée d'un agent du pane, et le désaveu de çe que le légat a consenti. Cet agent est prescrit, cette révocation irrite ; alors arrive la malheureuse,, la désastreuse journée du 10 juin ; alors M. Pétion tire le Rideau. Je pourrais lever ce voile, je Je devrais peut-être-; mais, toute l'Europe ne...
      ...t ses malheurs qu'à son aveuglement actuel et à. des insinuations perti-des. C'est à la s^ite des horribles assassinats du tû juin, que le peuple a rompu Jes liens gui l'attachaient à son prince, qu'il s'est déclare libre* et qu'il a demandé ...
      ... calme, un Français, un député, porteur du vœu de ses commettants, M. Bouche, a pr...
      ...lors c'était, non sur la souve^ raioeté du peuple qui leur était à peine révélée, ...
      ... injuste d'étouffer ma voix. Jo demande du silence.
      ...au des circonstances qui auront précédé cette réunion? — On dira : Dans un temps calme, un Français, un député, porteur du vœu de ses commettants, M. Bouche, a proposé de s'emparer d^Avignon^t alors c'était, non sur la souve^ raioeté du peuple qui leur était à peine révélée, mais sur le droit des comtes de Provence, que le roi des Français représente* qu...
      ...e â ces messieurs d'empêcher qu'on qç les entende ; si elles sont boew s, il est injuste d'étouffer ma voix. Jo demande du silence.

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 563
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ... réunion provoquée, sanglante, précédée du supplice ou de l'inquisition des opposa... ...t l'on aura raison contre nous, et toutes ces considérations sooli vraies, et la réunion provoquée, sanglante, précédée du supplice ou de l'inquisition des opposants, est une véritable conquête.
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ... des prétextes de nous attaquer, il est du moins essentiel de ne pas mettre de leu... ...aisons; et si, comme l'a dit M. Pétion, il est difficile d'enlever à nos ennemis des prétextes de nous attaquer, il est du moins essentiel de ne pas mettre de leur côté celle dont la victoire n'abandonne jamais constamment les drapeaux, la ju...
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...ion que l'on ose vous faire; la reunion du comtat qui ne veut pas se donner, est u... ...ée, vous ne pourrez plus le dire, ce mot. Repoussez donc, Messieurs, la proposition que l'on ose vous faire; la reunion du comtat qui ne veut pas se donner, est une conquête ; la réunion d'Avignon qui ne consent à se donner que depuis qu'une ...
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      Voix nombreuses à droite i L'impression du discours de M. Clermont-Tonuerre/ Voix nombreuses à droite i L'impression du discours de M. Clermont-Tonuerre/
      Locuteur: Malès
      ...mblée a entendu M. Pétion parler au nom du comité d'Avignon; je demande qu'elle en... L'Assemblée a entendu M. Pétion parler au nom du comité d'Avignon; je demande qu'elle entende en ce moment le comité diplomatique.
      Locuteur: Stanislas de Clermont-Tonnerre
      ...nation française, elles y ont exercé un empire de bienfaisance, il est vrai, et d'huma... ...ales françaises ont été invitées, demandées dans cette ville étrangère à la domination française, elles y ont exercé un empire de bienfaisance, il est vrai, et d'humanité; mais enfin, elles y ont été. A tous ces symptômes, dira-t-on, chez les nat...
      ...re dans cette question que de l'intérêt du moment, que de votre plus grand avantag... ...veiller à vos intérêts extérieurs, il a cru que vous ne deviez vous occuper encore dans cette question que de l'intérêt du moment, que de votre plus grand avantage actuel. Or, il îfa pas aperçu dans cet examen qu'jl fût de votre intérêt actue...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 564
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...osa l'invasion de la ville d'Avignon ou du comtat Venàissin, dans le mois de novem...
      ...nclave de la France, mais les habitants du comtat ont résisté aux manœuvres des ré...
      ...le comtat, en dépouillant par degrés le saint-siège d'une souveraineté dont il jouit ...
      La première fois que l'on vous proposa l'invasion de la ville d'Avignon ou du comtat Venàissin, dans le mois de novembre 1789, vous repoussâtes, je ne dirai pas seulement avec le dédain le plus loy...
      ...ent d'abord envahir tout le petit Etat que le souverain pontife possède dans l'enclave de la France, mais les habitants du comtat ont résisté aux manœuvres des révolutionnaires et se sont montrés inébranlables dans leur fidélité. Cette proie ...
      ...e, ce plan d'invasion progressive, auquel on se conforme si méthodiquement dans le comtat, en dépouillant par degrés le saint-siège d'une souveraineté dont il jouit depuis près de six siècles.
      Locuteur: De Mirabeau
      la prudence, de l'intérêt du moment d'ajourner indéfiniment la quest... la prudence, de l'intérêt du moment d'ajourner indéfiniment la question. (On applaudit.)
      Locuteur: L'abbé Maury
      ... pour s'assurer une nouvelle discussion du fond, en ajournant cette question incid...
      ...uriez rejeté irrévocablement la requête du parti qui s'est présenté à la barre au nom du peuple avignonais.
      ...e prolonger arbitrairement la captivité de vingt-quatre citoyens irréprochables, pour s'assurer une nouvelle discussion du fond, en ajournant cette question incidente à la quelle il faudrait tôt ou tard revenir. En effet, des que nous sollici...
      ...délibérations, que l'ajournement aurait été terminé par un décret, et que vous auriez rejeté irrévocablement la requête du parti qui s'est présenté à la barre au nom du peuple avignonais.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ... prorogeait, par le fait, l'ajournement du fond. Mais vous le savez, Messieurs, da... ...t leur inaction semblait d'autant plus conforme aux vues de l'Assemblée, qu'elle prorogeait, par le fait, l'ajournement du fond. Mais vous le savez, Messieurs, dans les corps les moins nombreux, il y a toujours des membres fervents que la nat...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 565
      Locuteur: L'abbé Maury
      dinaires, ou du moins ils y étaient en trop petit nombr...
      ...honorables membres délibérèrent, au nom du comité, sur la nécessité de nommer un r...
      ... Il paraît que les deux opinants furent du même avis, puisqu'il fut décidé, à l'un...
      ...nt nommé rapporteur. Chacun des membres du comité crut que cette nomination était ...
      dinaires, ou du moins ils y étaient en trop petit nombre pour représenter le comité. Ce fut dans l'une de ces conférences où il ne se trouvait que deux commissaires, M. Bouche et M. Pétion, que ces deux honorables membres délibérèrent, au nom du comité, sur la nécessité de nommer un rapporteur qui instruisît enfin la cause à fond. Il paraît que les deux opinants furent du même avis, puisqu'il fut décidé, à l'unanimité de suffrages, que le rapporteur serait nommé. On procéda de suite à ce c...
      ...yons pas qu'il y ait eu partage dans la délibération. M. Pétion fut par conséquent nommé rapporteur. Chacun des membres du comité crut que cette nomination était l'ouvrage de ses collègues ; et la modestie de M. Bouche leur a laissé ignorer q...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...n rapport, et l'a fait placer à l'ordre du jour. Le comité d'Avignon, étrangement ...
      ...apport; qu'on ne parlerait point au nom du comité, et que M. Pétion pourrait seule...
      ...n qu'il avait préparée sous la garantie du comité. Les formules collectives dont i...
      ...qu'il devait nous lire comme un rapport du comité, s'est trouvé tout naturellement...
      M. Pétion a donc préparé son rapport, et l'a fait placer à l'ordre du jour. Le comité d'Avignon, étrangement surpris d'entendre appeler cette cause, a sommé le rapporteur de lui communiquer...
      ...s en nombre égal. On est convenu, par accommodement, qu'il n'y aurait point de rapport; qu'on ne parlerait point au nom du comité, et que M. Pétion pourrait seulement demander la parole comme un simple opinant. Vous avez entendu la dissertation qu'il avait préparée sous la garantie du comité. Les formules collectives dont il s'était servi ont été vivement relevées par plusieurs commissaires qui l'ont r...
      ...bligé M. Pétion de refondre ni même de retoucher son travail. Le même discours, qu'il devait nous lire comme un rapport du comité, s'est trouvé tout naturellement un plaidoyer d'avocat.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...Pétion s'est assurément beaucoup écarté du genre ; son opinion est, d'un bout à l'... ...rtialité manifeste et un fidèle résumé de toutes les raisons pour et contre, M. Pétion s'est assurément beaucoup écarté du genre ; son opinion est, d'un bout à l'autre, une apologie de commande en faveur des insurgents d'Avignon, et une satir...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ... c'est-à-dire au moment où nous aurions la repousser avec le plus d'horreur; un... ...té accueillie ou plutôt écoutée que dans la bouche d'une députation de rebelles, c'est-à-dire au moment où nous aurions la repousser avec le plus d'horreur; une motion que nous n'avons prise en

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 566
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...orsque Raymond Vil eh fit la cession au saint-siège, eh 1228, par le fameux traité de...
      ...Ville d'Avignùn dépendait au contraire, du moins en grandë partie, des comtes de P...
      ...use, ensuite avec l'évêque d'Avignon et l'empereur Charles IV ,dë I^UxemboUrg, comme hérit...
      Le comtat Venaissin appartenait aux comtes de Toulouse, lorsque Raymond Vil eh fit la cession au saint-siège, eh 1228, par le fameux traité de Paris, qui réunit le Languedoc à la couronne de France. La Ville d'Avignùn dépendait au contraire, du moins en grandë partie, des comtes de Provence, qui en partageaient là souveraineté, d'abord avec les comtes de Forcalquier et les comtes de Toulouse, ensuite avec l'évêque d'Avignon et l'empereur Charles IV ,dë I^UxemboUrg, comme héritier des droits de l'ancien royaume d'Arles. Le pape Clément VI acheta, le 12 jui...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...uté pour vous prévaloir de la faiblesse du prince dont vous vous constituez les ju...
      ...s correspondances diplomatiques avec le saint-siège, à une simple confiscation par dé...
      ...ommes. Ce serait vous outrager, en effet, que dé vous supposer assez peu de loyauté pour vous prévaloir de la faiblesse du prince dont vous vous constituez les juges ; et un tel abus d'autorité ne souillera sans doute aucun de vos décrets. Eh...
      ...eusement tenus d'être justes, et que vous ne vous permettrez point de réduire vos correspondances diplomatiques avec le saint-siège, à une simple confiscation par défaut, d'un pays dont il jouissait au milieu de la Provence, longtemps avant que ...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...n et à la violence. Le Corps législatif du royaume de France, qui n'a pas oublié s... ...oi, dont les conquêtes légales ajoutaient l'insulte et la dérision à l'usurpation et à la violence. Le Corps législatif du royaume de France, qui n'a pas oublié sans doute que la ligue d'Augsbourg fut le résultat de cette odieuseinstitution,i...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...sans doute un jour l'entière spoliation du souverain pontife en France; et lorsque...
      ...e si glorieuse conquête, M. Bouche aura du moins le mérite d'en avoir donné le pre...
      ... la conquête préparatoire de la ville d'Avignon. Une seconde tentative achèvera sans doute un jour l'entière spoliation du souverain pontife en France; et lorsque nos successeurs termineront, dans la suite, une si glorieuse conquête, M. Bouche aura du moins le mérite d'en avoir donné le premier conseil à cette timide et scrupuleuse Assemblée.
      ...qui lui furent comptées par l'évêque de Saint-Pons, au nom du souverain pontife (1). (1) Quôs quidem ... ...rte fut pas ainsi qu'on lui paya la ville d'Avignon, mais en espèces sonnantes, qui lui furent comptées par l'évêque de Saint-Pons, au nom du souverain pontife (1). (1) Quôs quidem octoginta mille floranos auri, nos

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 567
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...fc époux la ratifient solennellement. L*empereur Charles IV, leur suzerain, ne se conten...
      ...er l'alièhâtioU, il y ajouté, en faveUr du Saint-siège, lâ Cession dë tous ses droits su...
      Cinq mois après ld Vente, les dëUfc époux la ratifient solennellement. L*empereur Charles IV, leur suzerain, ne se contente pas de sanctionner l'alièhâtioU, il y ajouté, en faveUr du Saint-siège, lâ Cession dë tous ses droits sur la Ville d'AVignon, par un diplômé daté de Gorlitz, le premier novembre 1348. ...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...ent et approuvent, sans l'in-terVehtion du pape, le 25 juillet 1349, les Comptes d...
      ...s mille florins d'or, qu'il avait reçus du souverain pontife pour la vente d'Avign...
      ...ignon, Louis de Tarente et la reine Jeanne, son épousé, de retour à Naples* apurent et approuvent, sans l'in-terVehtion du pape, le 25 juillet 1349, les Comptes de NicolasAcciaioli, leur trésorièr, gratid sénéchal de Sicile; ils lui donnent quittance dés quatre-vingts mille florins d'or, qu'il avait reçus du souverain pontife pour la vente d'AvignoU. Ces lettres patentes font une mention détaillée de l'emploi de l'argent, et ...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...nistre, et lë plus fameUx juriscohshltë du quatorzième siècté, Jean de Lucques. ...arante; et elle a pour conseil, dans cette aliénation, Nicolas Acciaiûli, son ministre, et lë plus fameUx juriscohshltë du quatorzième siècté, Jean de Lucques.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...vec tant d'éviaencè, qu'aucune critiqdë dU tM-siêdle ordre ne se joiermettrâit plu... ...oprie modestethent, ëorilme des déÊoUvertes de son géiiië, ont été bonfdhdiies avec tant d'éviaencè, qu'aucune critiqdë dU tM-siêdle ordre ne se joiermettrâit plus de ie§ répéter aUjoUrd hui».
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...aiedt, n'aurait pâs cru devoir réclamer du moins l'assistance dé ce conseil de min... ...ie cessent d'exalter la profonde intelligence dans les affaires qui l'itttéres-saiedt, n'aurait pâs cru devoir réclamer du moins l'assistance dé ce conseil de minorité, dont le consentement étâit si nécessaire pour valider l'aliénation ? Lé c...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ... bôtiï ne pas se soumettre à l'autorité du pape, leur nouveau sbUVerâin, que le re... ...aient réservés, par Une convention de 1251- Itë n'allé&Uëût aucun autre prétexte bôtiï ne pas se soumettre à l'autorité du pape, leur nouveau sbUVerâin, que le refus fait par lui de confirmer leurs franchises. Durant tout le cours de Ce long ...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 568
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...la légitimité. On ne s est pas contenté du frivole argument tiré de ia minorité de...
      ...e avait été grevée en 1309, par Charles II, comte de Provence, et en 1343, par le ...
      ...ulu élever contre la validité de ce contrat n'ont servi qu'à mieux en démontrer la légitimité. On ne s est pas contenté du frivole argument tiré de ia minorité de Jeanne. On a prétendu que cette princesse était liée par deux substitutions, dont elle avait été grevée en 1309, par Charles II, comte de Provence, et en 1343, par le comte Robert, son aïeul.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...; mais, depuis cette époque, les droits du saint-siège sont fondés sur des titres bien p... ..., la libre jouissance d'Avignon, orsqu'il traita de l'acquisition de cette ville; mais, depuis cette époque, les droits du saint-siège sont fondés sur des titres bien plus sacrés.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...prescription, cette première souveraine du monde, si la prescription était reconnu...
      ...plus de quatre siècles, la souveraineté du pape sur Avignon. Lorsque Louis XI, apr...
      ...ui-même garant de sa fidélité envers le saint-siège ; mais Louis XI, qu'on ne soupçon...
      La possession, et je dirais la prescription, cette première souveraine du monde, si la prescription était reconnue dans le droit politique entre les princes, comme elle est admise dans le droit civil entre les particuliers; la possession a confirmé, depuis plus de quatre siècles, la souveraineté du pape sur Avignon. Lorsque Louis XI, après s'être approprié la Provence, s'empara de cette ville, il n'en revendiqua poi...
      ...ntraindre le pape d'y établir pour légat le cardinal de Bourbon, en se rendant lui-même garant de sa fidélité envers le saint-siège ; mais Louis XI, qu'on ne soupçonnera certainement pas de scrupules, malgré sa superstition, n'éleva pas même alo...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...onfirmé authentiquem^nt la souveraineté du pape sur Avignon. Louis, XII, en recevant l'investiture d'une partie du royaume de Naples, en 1501, assura au saint-siège, à perpétuité, la paisible possession d'Avignon et du comtat. confirmé authentiquem^nt la souveraineté du pape sur Avignon. Louis, XII, en recevant l'investiture d'une partie du royaume de Naples, en 1501, assura au saint-siège, à perpétuité, la paisible possession d'Avignon et du comtat.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...ires; et à cette époque là souveraineté du pape remontait bien au delà d'un siècle...
      ...gnicoles, ne les appelle que les sujets du saint-siège. Treize rois de France, qui ont s...
      ...t tous reconnu la légitime souveraineté du pape sur ce petit pays enclavé dans leu...
      ... justice, qui atteste, dans l'intérieur du royaume, le plus honorable triomphe de ...
      ... sacrés de la faiblesse, de la justice, du voisinage, et d'une possession de cinq ...
      ...nous délibérerions ici, avec la logique du lion qui tient son conseil, en calculan...
      ...et abus immoral de la force ; mais Rome du moins protégeait, dans le voisinage de ...
      ...e, les petites portions de souveraineté du Latium, qu'il lui eût été si facile d'e...
      ...r les comtes de Provence, il excepta formellement toutes les possessions centenaires; et à cette époque là souveraineté du pape remontait bien au delà d'un siècle. Henri III et Henri IV, eo accordant aux habitants de cette province les privilèges de régnicoles, ne les appelle que les sujets du saint-siège. Treize rois de France, qui ont successivement occupé le trône depuis la réunion de la Provence, ont tous reconnu la légitime souveraineté du pape sur ce petit pays enclavé dans leurs Etats. Le démembrement d'Avignon a été constamment respecté par un voisin pui...
      ...même contesté ! et nous renverserions, de nos propres mains, ce beau monument de justice, qui atteste, dans l'intérieur du royaume, le plus honorable triomphe de la raison sur la force ! Et nous, qui voulons réhabiliter la nation française dans tous ses droits, nous méconnaîtrions les droits sacrés de la faiblesse, de la justice, du voisinage, et d'une possession de cinq siècles l et nous délibérerions ici, avec la logique du lion qui tient son conseil, en calculant froidement toutes les injustices que nous pouvons commettre avec impunité 1 et...
      ... liberté, allait envahir au loin de grands Etats, et je suis loin de justifier cet abus immoral de la force ; mais Rome du moins protégeait, dans le voisinage de la République, les petites portions de souveraineté du Latium, qu'il lui eût été si facile d'engloutir ; et ces fiers conquérants trouvaient autour d'eux, dans l'image de la ...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 569
      Locuteur: L'abbé Maury
      Enfin, en 1768, la conduite de Clément XIII envers l'i...
      ... France, Louis XV s'empara d'Avignon et du comtat comme son prédécesseur; et, comme lui, il les rendit au saint-siège, dès que ce différend fut terminé...
      Enfin, en 1768, la conduite de Clément XIII envers l'infant duc de Parme, ayant justement irrité la France, Louis XV s'empara d'Avignon et du comtat comme son prédécesseur; et, comme lui, il les rendit au saint-siège, dès que ce différend fut terminé en 1773.
      Locuteur: L'abbé Maury
      On vous a dit que la possession du pape n'avait aucun caractère d'une véri...
      ...e Louis XIV s'était emparé d'Avignon et du comtat en 1662 et 1689 ; et que de n os jours Louis XV avait imité cet exem pie, en 1768. Voilà l'objection que nos adversaires ...
      On vous a dit que la possession du pape n'avait aucun caractère d'une véritable prescription ; que cette possession avait été interrompue trois fois depuis environ un siècle; que Louis XIV s'était emparé d'Avignon et du comtat en 1662 et 1689 ; et que de n os jours Louis XV avait imité cet exem pie, en 1768. Voilà l'objection que nos adversaires croient insoluble : voici maintenant ma réponse, et j'ose le dire, leur jugement...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...es traités solennels rendent les droits du saint-siège beaucoup plus incontestables, que...
      ...é aucune entreprise sur la souveraineté du pape, et qu'elle vînt examiner aujourd'...
      ...lus, Messieurs, ces hostilités, ces usurpations, Ces restitutions volontaires, ces traités solennels rendent les droits du saint-siège beaucoup plus incontestables, que si la France n'eût jamais formé aucune entreprise sur la souveraineté du pape, et qu'elle vînt examiner aujourd'hui ses droits pour la première fois.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...Avignon. Louis XIV ayant ensuite obtenu du souverain pontife la réparation la plus... ...lexandre VII ne voulut pas en faire d'abord satisfaction au roi, qui s'empara d'Avignon. Louis XIV ayant ensuite obtenu du souverain pontife la réparation la plus éclatante, rendit cette ville à Clément IX par le traité de Pise, en 1664.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...ce qui ne mérite pas même d'être décoré du nom de conquête; c'était une simple pri... ...s puissances, auraient été jugées par la voie des armes. C'est un acte de violence qui ne mérite pas même d'être décoré du nom de conquête; c'était une simple prise de possession, une garantie à laquelle la France renonce, dès que la justice ...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...un bien plus beau projet que l'invasion du comtat 1 Sa grande âme va se déployer t...
      ...onstances, l'invasion et la restitution du comtat. Voilà, Messieurs, j'ose le dire, les titres les plus sacrés de la souveraineté du pape 1 Voilà le bel exemple de justice ...
      ...nnent vos deux derniers rois de France, du fond de leur tombeau 1 Si vous voulez a...
      ...en ne peut plus l'arrêter dans ses conquêtes. Certes, il médite dans sa justice un bien plus beau projet que l'invasion du comtat 1 Sa grande âme va se déployer tout entière. Le voyez-vous ce roi dont l'ambition a été si longtemps calomniée ?...
      ...ée à la cour d'un grand roi. Le successeur de Louis XIV imitedans les mêmes circonstances, l'invasion et la restitution du comtat. Voilà, Messieurs, j'ose le dire, les titres les plus sacrés de la souveraineté du pape 1 Voilà le bel exemple de justice que vous donnent vos deux derniers rois de France, du fond de leur tombeau 1 Si vous voulez aujourd'hui vous associer à leur gloire, par le décret que vous allez prononcer, ...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...il ajoutait six grandes provinces à son Empire ; il dispensait des sceptres et des cou... ... de la mort. Il luttait avec honneur contre l'Europe entière liguée contre lui; il ajoutait six grandes provinces à son Empire ; il dispensait des sceptres et des couronnes : rien ne lui résistait. Cet inévitable conquérant, qui semblait faire à ...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 570
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...sion est un titre incontestable pour le saint-siège, qui a sur la ville d'Avignon une...
      ...e, je n'ai plus rien à dire, lès droits du pape sont assurés. Si, au contraire, la...
      ...r la force, a fondé les droits de la Francësur cette province,.cette même possession est un titre incontestable pour le saint-siège, qui a sur la ville d'Avignon une souveraineté antérieure dé plus de cent ans à celle que nos rois ont acquise sur la Provence. Si cet argument de la possession est admis dans cette tribune, je n'ai plus rien à dire, lès droits du pape sont assurés. Si, au contraire, la possession n'est rien à vos yeux ; si vous soutenez qu'aucun souverain ne peut ...
      Locuteur: L'abbé Maury
      René II, duc de Lorraine et de Bar, fils d'Yola...
      ...lorrain réclama hautement la succession du roi René, son grand-père. Et à qui s'ad...
      ...onnaître ses droits? Aux Etats généraux du royaume assemblés à! Tours. Èt t]ae lui...
      ...upes pour aller se mettre en possession du trône de Naples, où il était appelé par le vœu du peuple, comme le seul héritier du roi René, Comte de Provence. Une partie de la Provence réconrtut les droits du princë lorrain, et prit les armes pour ...
      René II, duc de Lorraine et de Bar, fils d'Yolande d'Anjou, était l'héritier naturel de sa mère, laquelle était l'unique hériti...
      ...e lequel il était si dangereux d'avoir raison, quand il était en vie, le prince lorrain réclama hautement la succession du roi René, son grand-père. Et à qui s'adressa-t-il pour faire reconnaître ses droits? Aux Etats généraux du royaume assemblés à! Tours. Èt t]ae lui répondirent les Etats généraux? Vous allez l'entendre. Après de longues discuss...
      ...ivres. Elle fit bien plus : dans l'espoir de l'apaiser, elle lui fournit des troupes pour aller se mettre en possession du trône de Naples, où il était appelé par le vœu du peuple, comme le seul héritier du roi René, Comte de Provence. Une partie de la Provence réconrtut les droits du princë lorrain, et prit les armes pour les soutenir. Mais la force prévalut, et René de Lorraine succomba dans ses récl...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...t seul vous recommande aussi les droits du souverain pontife. Oh voUs propose de c...
      ... ville d'Avignon, comme un démembrement du comté deProvehce? Et moi, je dis que si vous ne reconnaissez pas la souveraineté du pape sur Avignon, la Provence elle-même...
      ...ésenter, dans cette causé, que dést motifs de justice ou de gloire. Votre intérêt seul vous recommande aussi les droits du souverain pontife. Oh voUs propose de confisquer la ville d'Avignon, comme un démembrement du comté deProvehce? Et moi, je dis que si vous ne reconnaissez pas la souveraineté du pape sur Avignon, la Provence elle-même he vous appartient pius... Je Ue Suis pas stirpris que cette proposition excité...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...e roi René à choisir, pour soh héritier du royaume de Naplés et du comté de Provence, son neveu, Charles du Maine, en vertu d'un testament du 22 juillet 1474. Par respect pour cette...
      ... rappellerai point ici commeut -Charles du Maine transmit ensbite cette succession...
      ...raisons politiques, qui prévalent si souvent sur le droit civil, déterminèrent le roi René à choisir, pour soh héritier du royaume de Naplés et du comté de Provence, son neveu, Charles du Maine, en vertu d'un testament du 22 juillet 1474. Par respect pour cette Assemblée, je ne rappellerai point ici commeut -Charles du Maine transmit ensbite cette succession à Louis XÎ, roi de France, quëlques jours avant sa mort, au mois de.décembre 14...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...ut bien, dis-je, que vous conveniez, où du moins d'autres conviendront pour vous* ... ...e sa naissance et par la loi des substitutions à recueillir cet héritage ; il faut bien, dis-je, que vous conveniez, où du moins d'autres conviendront pour vous* que cette cession est aussi évidemment nulle. Or reprenons l'histoire d'Yolande,...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...rîagé d'YOlâiidë d'Ail* jou, avec Ferri II, comte de Vaùdemont, eu i444i Yolande é...
      ...es dispositions testamentaires de Louis II, son aïeul, lequel en appelant son fils...
      Provëhcë reinoritent att itiârîagé d'YOlâiidë d'Ail* jou, avec Ferri II, comte de Vaùdemont, eu i444i Yolande était fille de René le Bon, comte de Provence et roi de Naples: et elle devint so...
      ...t sœurs moururent sans postérité. Aux droits dë là naissance, Yolande joignait les dispositions testamentaires de Louis II, son aïeul, lequel en appelant son fils aîné Louis III, à la succession ae ses Etàté, lui substitua René d'Anjou, son s...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 571
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...e Provence a recohnu » encore longtemps l'Empire romain. Non seule-« ment l'empereur Rodolphe, prononça sur la « succession ...
      ... « la Provence, fut confirmée au nom de l'Empire. « Et l'on né voit pas ni quand ni comm...
      ...'autorité de ce prince, à la succession du comté de Provence. On peut .) dire quelque chose de semblable du Daupniné « et de toute celte rivé gauche du Rhône, qu'on « appelle encore à présent, dans le langage vul-6 gaire, la part de l'Empire. » Leibnitz discute ensuite la donation du Dauphiné par Hunibert, son dernier dauphin. « Du reste », ajoute-t-il, c je « ne fais pa...
      ... une Chose remarquable », dit ce grand homme (1) » que ie « comté ou marquisat de Provence a recohnu » encore longtemps l'Empire romain. Non seule-« ment l'empereur Rodolphe, prononça sur la « succession de cette souveraineté, mais long-« temps après, en 1380, l'adoption, confirmée p...
      ...t VII de Louis d'Anjou, par la « reine Jeanne, qui rendait ce prince héritier de « la Provence, fut confirmée au nom de l'Empire. « Et l'on né voit pas ni quand ni comment l'Em-« pire a perdu son droit. Aussi le connétable de « Bourbon, qui s'était jeté dans lé parti de Char-« les-Quint, prétendait, par l'autorité de ce prince, à la succession du comté de Provence. On peut .) dire quelque chose de semblable du Daupniné « et de toute celte rivé gauche du Rhône, qu'on « appelle encore à présent, dans le langage vul-6 gaire, la part de l'Empire. » Leibnitz discute ensuite la donation du Dauphiné par Hunibert, son dernier dauphin. « Du reste », ajoute-t-il, c je « ne fais pas à présent toutes ces observations, « dans le déssein de disputer sur l'état ac...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 572
      ...ssieurs, dans cette tribune, des droits du peuple et des devoirs des rois. Je ne m...
      ...s, les rendrait les ennemis nécessaires du peuple, et les réduirait à la déplorabl...
      ...urations, et l'art funeste de s'assurer du seul droit qui pût garantir leur autorité contre les invasions populaires, le droit du plus fort. Tout principe de liberté, qui énerverait l'autorité légale du gouvernement, ne serait donc qu'une doc...
      ...r de fanatiques démagogues, en présence du Corps législatif, l'Etat qui oserait se...
      On nous a beaucoup parlé, Messieurs, dans cette tribune, des droits du peuple et des devoirs des rois. Je ne méconnais assurément point ces principes; j'observerai simplement qu'il ne faudra...
      ...ontinuelle anarchie. L'amovibilité de ces premiers magistrats, qu'on appelle rois, les rendrait les ennemis nécessaires du peuple, et les réduirait à la déplorable condition de corrompre pour séduire, et d'opprimer leurs peuples, pour s'affra...
      ...'oppression. Le talent de régner ne serait plus pour eux qu'une réaction de conjurations, et l'art funeste de s'assurer du seul droit qui pût garantir leur autorité contre les invasions populaires, le droit du plus fort. Tout principe de liberté, qui énerverait l'autorité légale du gouvernement, ne serait donc qu'une doctrine factieuse; et si jamais ces maximes de sédition étaient proclamées : que dis-je? si elles étaient applaudies avec transport par de fanatiques démagogues, en présence du Corps législatif, l'Etat qui oserait se croire libre au milieu d'une telle ivresse d'opinions, expierait bientôt par to...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 574
      ...'y a aucun exemple connu dans les Etats du p^pe, d'un jugement en matière criminel...
      ... avaient consacrée dans leurs Etats, ou du moins ils leur en ont fidèlement gardé ...
      ...s dans lès paiys soumis à la domination du souverain pontife. Il était très nature...
      ...nfin désormais la division des ressorts du royaume ne laissera plus cette excuse a...
      ...le aussi favora-blé à l'innocence, et qui approche autant de la perfection* 11 n'y a aucun exemple connu dans les Etats du p^pe, d'un jugement en matière criminelle, contre lequel ni les parties, ni leurs représentants, ni l'opinion publique ...
      ...et avec le plus grand succès, ont ignoré l'admirable jurisprudence que les papes avaient consacrée dans leurs Etats, ou du moins ils leur en ont fidèlement gardé le secret. Tout ce que l'on a écrit de plus sage en ce genre, depuis trente ans,...
      ...ables, sur le caractère légal des preuves juridiques, est établi depuis longtemps dans lès paiys soumis à la domination du souverain pontife. Il était très naturel en effet d'imaginer combien l'humanité devait avoir été respectée sous le plus...
      ...ience de la loi. J'avoue que je n'en ai jamais été pleinement convaincu ; mais enfin désormais la division des ressorts du royaume ne laissera plus cette excuse aux législateurs français, puisque, dans l'ordre de la justice, on peut considére...
      ...'administre gratuitement dans les Etats du pape. La partie qui succombe n^'y est j... Quant à la justice civile, elle s'administre gratuitement dans les Etats du pape. La partie qui succombe n^'y est jamais condamnée aux dépens. Celte disposition, qui semble si étrange au premier ...
      ...uête civile au tribunal de la signature du pape. Tous ces tribunaux sont des tribu... ...est ondé le jugement. Il ne reste plus alors aux plaideurs que la voie de la requête civile au tribunal de la signature du pape. Tous ces tribunaux sont des tribunaux d'appel.
      ...l importe essentiellement aux habitants du comtat de se réserver un recours pour f... ... titre de revision d'un procès dans le tribunal supérieur dont il s'agit; mais il importe essentiellement aux habitants du comtat de se réserver un recours pour faire casser les jugements contraires aux formes légales ou au texte littéral de ...
      La molle condescendance du gouvernement du pape a excité, il est vrai, un petit no...
      ...tribunaux, ont pris le masque ordinaire du zèle du bien public. Ils ont dit que ia justice...
      ... même forcée par les Avignonais, devait du moins persuader au pape, que l'ordre ju...
      ...apitale. Je prédis à tous les habitants du comtat, qu'ils seront les victimes du despotisme judiciaire le plus intolérab...
      ... Avi-. gnon, ils ne s'assurent aussitôt du droit de se pourvoir en cassation à Rom...
      La molle condescendance du gouvernement du pape a excité, il est vrai, un petit nombre de réclamations contre l'administration de la justice. Quelques particuliers qui se flattaient sans doute d'obtenir les places lucratives dans les nouveaux tribunaux, ont pris le masque ordinaire du zèle du bien public. Ils ont dit que ia justice ne s'administrait en dernier ressort à Avignon qu'en matière criminelle, et que...
      ...té la cour de Rome. On conviendra, sans doute, que cette opération, provoquée et même forcée par les Avignonais, devait du moins persuader au pape, que l'ordre judiciaire établi dans Avignon était agréable à ses peuples. Depuis 1773, on n'ava...
      ...moins dispendieuse que les relations de plusieurs provinces françaises avec la capitale. Je prédis à tous les habitants du comtat, qu'ils seront les victimes du despotisme judiciaire le plus intolérable, si, en obtenant un tribunal souverain à Avi-. gnon, ils ne s'assurent aussitôt du droit de se pourvoir en cassation à Rome, pour y faire annuler |es jugements arbitraires. Je le répète encore, c'est un...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 581
      a la séance de l'assemblée nationale du 20 novembre 1790 a la séance de l'assemblée nationale du 20 novembre 1790
      ...re, m'affichèrent comme un perturbateur du repos public, me gratifièrent de tous l... ...rs de papier qui vendent leur encre à tant la page, et leur colère à tant l'i jure, m'affichèrent comme un perturbateur du repos public, me gratifièrent de tous les outrages que pourrait vomir, par exemple, un aristocrate contre un patriote, ...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 586
      A LA SÉANCE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE DU 20 novembre 1790 A LA SÉANCE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE DU 20 novembre 1790
      ...ste, établis sur les différentes routes du royaume, où le service des voitures pub...
      ...eprésentants de ia nation et les agents du pouvoir exécutif : il s'agit d'un intér...
      Nos seigneurs, les maîtres de poste, établis sur les différentes routes du royaume, où le service des voitures publiques se fait en poste, demandent d'être chargés de ce service. Ils ne se font ...
      ...bjections qui leur seront faites; mais ils ont pour juges de la discussion les représentants de ia nation et les agents du pouvoir exécutif : il s'agit d'un intérêt public, toute prévention sera anéantie, et le décret qui suivra séra certaine...
      Croit-on qu'il ne puisse pas être du fait des maîtres de poste ? Croit-on qu'il ne puisse pas être du fait des maîtres de poste ?

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 587
      ...îtres de poste soient en général bornés du côté des connaissances; mais pour rempl... Sur le premier point, on suppose que les maîtres de poste soient en général bornés du côté des connaissances; mais pour remplir leur tâche dans le travail dont il s'agit, qu'a-t-on à exiger de la très maje...
      ...ont dit que la nécessité de se procurer du travail les avait forcé à trendre ce pa... ...iables au service des postes. Trois d'entre eux se sont à l'instaut levés ; ils ont dit que la nécessité de se procurer du travail les avait forcé à trendre ce parti ; mais que puisqu'il était reconnu que eurs entreprises étaient nuisibles à ...
      Une très grande partie du travail des messageries est aciuéllemen... Une très grande partie du travail des messageries est aciuéllement entre les mains des maîtres de poste, entrepreneurs ou sous-fermiers; pourrait...
      ...toutes se3 observations tendant au bien du service. ...ent il ne sera pas un maître de poste, qui ne se fasse un devoir de communiquer toutes se3 observations tendant au bien du service.
      ...e le dit un ancien proverbe, avec l'œil du maître; qu'il est, au contraire, très é... ...u'il est impossible qu'une compagnie puisse étenlre ses soins et tout voir, comme le dit un ancien proverbe, avec l'œil du maître; qu'il est, au contraire, très évident que les maîtres de poste, comme agents de leur propriété, habitués à l'éc...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 588
      ... un plan général et le mode particulier du service, d'après lesquels chacun aurait... ...r cela, on se permettra l'observation qu'il eût été convenable que l'on eût fixé un plan général et le mode particulier du service, d'après lesquels chacun aurait sa soumission.
      On le voit bien, par le décret du 24 août, que la première espèce de voit...
      ...nde, à journées réglées, ne jouit point du privilège des relais : elle est en conc...
      On le voit bien, par le décret du 24 août, que la première espèce de voitures jouit d'un privilège ; mais la seconde, à journées réglées, ne jouit point du privilège des relais : elle est en concurrence avec les loueurs, et 6i toutefois il nest des voitures de cette espèce q...
      ...es ne peuvent, sous aucun rapport, être du fait des maîtres de poste; d'ailleurs l... Les voitures sur les rivières ne peuvent, sous aucun rapport, être du fait des maîtres de poste; d'ailleurs leur exploitation est bien suffisante pour devoir former une entreprise particuli...
      ...ombre suffisant, pris, moitié, au choix du pouvoir exécutif, et moitié au choix de... ...ise dont le centre principal sera Paris, sera administré par des régisseurs en nombre suffisant, pris, moitié, au choix du pouvoir exécutif, et moitié au choix des maîtres de poste ;
      ...scutés et réglés entre les commissaires du pouvoir exécutif et les députés des maî...
      ...uze, et pris sur les différentes routes du royaume;
      ...t les règlements tant envers le public, qu'entre les maîtres de poste, seront discutés et réglés entre les commissaires du pouvoir exécutif et les députés des maîtres de poste appelés au nombre de douze, et pris sur les différentes routes du royaume;
      4° Après la première année, à compter du troisième mois qui suivra la mise en po... 4° Après la première année, à compter du troisième mois qui suivra la mise en possession des maîtres de poste, il sera fait un état général des recettes et des ...

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au soir

      page 589
      ...il serait convenu avec les commissaires du pouvoir exécutif, soit que les chevaux ... ...ement, dans les cas urgents, les chevaux et conducteurs nécessaires, suivant qu'il serait convenu avec les commissaires du pouvoir exécutif, soit que les chevaux soient vendus au gouvernement, soit qu'ils soient payés par journées de travail.
      ...ondité : vous procurerez aux opérations du gouvernement une activité d'autant plus... ...ses plus grands avantages : vous entretiendrez à l'agriculture des moyens de fécondité : vous procurerez aux opérations du gouvernement une activité d'autant plus précieuse, qu'elle est la seule qui soit vraiment économique.
      ...es bénédictions de tous les sujets d'un Empire dont vous êtes les régénérateurs. ...u bienfait, Nos Seigneurs, vous mériterez de plus en plus la reconnaissance et les bénédictions de tous les sujets d'un Empire dont vous êtes les régénérateurs.
      Petit, maître de poste à Saint-Germain, président. Petit, maître de poste à Saint-Germain, président.
  • Tome 21 : Du 26 novembre 1790 au 2 janvier 1791 1 résultat
    • Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      - search term matches: (2)

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 73
      La séance est ouverte à six heures du soir par la lecture des adresses suivan... La séance est ouverte à six heures du soir par la lecture des adresses suivantes :
      ...us tôt un décret qui déclarera coupable du crime de lèse- ...chement inviolable. Cette société supplie instamment l'Assemblée de rendre au plus tôt un décret qui déclarera coupable du crime de lèse-

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 74
      Locuteur: Pétion
      ... Vous avez fait une constitution civile du clergé, vous en aviez le droit. Vous av...
      ...levé des autels dans toutes les parties du royaume, supprimées fonctions inutiles,...
      ... évangélique, ni aux maximes des livres saints... mais il ne s'agit plus de discuter c...
      ...lent la révolte : ce sont les ministres du Dieu de paix qui prêchent la discorde. ...
      ...est donc en ce moment absolument inutile, et vous détournerait de votre objet... Vous avez fait une constitution civile du clergé, vous en aviez le droit. Vous avez respecté la religion de vos pères, élevé des autels dans toutes les parties du royaume, supprimées fonctions inutiles, démarqué les dioGèses. Tout cela ne tient qu'au temporel ; rien de cela ne tient, ni à la morale évangélique, ni aux maximes des livres saints... mais il ne s'agit plus de discuter ces objets. Vous aveZ examiné toutes ces questions, vous les avez discutées! vous...
      ...de doit; s'y soumettre. Cependant c'est contre ces décrets que des prêtres appellent la révolte : ce sont les ministres du Dieu de paix qui prêchent la discorde. Prétendent-ils que vous avez décrété sans pouvoirs ? Ont-ils des doutes fâcheux ...
      Locuteur: Pétion
      ...euple la sédition jusque dans les lieux saints ; ils cherchent même à la colorer de mo...
      ...ils, nous devons attendre l'approbation du pape.
      ...nt contre elles, et manifester un système formel d'opposition. Ils prêchent au peuple la sédition jusque dans les lieux saints ; ils cherchent même à la colorer de motifs spécieux. 11 est donc utile de leur répondre... Gomme officiers de morale e...
      ...aires publics* ils sont soumis à l'exécution de la loi. Comme prêtre, répondent-ils, nous devons attendre l'approbation du pape.
      Locuteur: Defermon
      , membre du comité de la marine, fait lecture d'une...
      ...Brest, dans laquelle ils rendent compte du courage avec lequel Jean-fBaptiste Vi-m...
      , membre du comité de la marine, fait lecture d'une lettre des commissaires envoyés par le roi à Brest, dans laquelle ils rendent compte du courage avec lequel Jean-fBaptiste Vi-mont, gabier, s'est exposé à périr pour sauver un mousse tombé à la mer. Il propo...
      Locuteur: Le Président
      L'ordre du jour est la suite de la discussion sur ...
      ...tations de divers évêques et cha-pitres du royaume, sur la constitution civile du clergé.
      L'ordre du jour est la suite de la discussion sur le projet de décret des comités réunis des rapports, de l'aliénation des domaines nationaux, des recherches et ecclésiastique, relatif aux protestations de divers évêques et cha-pitres du royaume, sur la constitution civile du clergé.
      Adresse des juges du tribunal du district de Dijon;'et'de ceux des districts de Bordeaux et de Saint-Claude, qui consacrent les premiers mom... Adresse des juges du tribunal du district de Dijon;'et'de ceux des districts de Bordeaux et de Saint-Claude, qui consacrent les premiers moments de leur existence à présenter à l'Assemblée nationale le tribut de leur adm...
      Adresse des administrateurs du département de la Haute-Saône, qui inst... Adresse des administrateurs du département de la Haute-Saône, qui instruisent l'Assemblée de l?envoi d'un plan et des débris de la Bastille, qui leur ...
      Adresse des membres du conseil général de la communé de Marsei... Adresse des membres du conseil général de la communé de Marseille et des habitants de la ville d'Artonne, district de Rioms, réunis pour la no...
      ...nstitutionnel contre le préjugé barbare du duel. .... Charles deLameth,unedescolonnesdela Constitution. Ils sollicitent un décret constitutionnel contre le préjugé barbare du duel.
      ...ion et dévouement des gardes nationales du canton de la Flocellière, district de l... Adresse de félicitatioD, adhésion et dévouement des gardes nationales du canton de la Flocellière, district de la .Châtaigneraie. Elles font une pétition de 900 fusils, avec leurs accessoires.
      Adresse des juges et commissaire du roi du tribunal du district de Pont-à-Mousson, qui présent... Adresse des juges et commissaire du roi du tribunal du district de Pont-à-Mousson, qui présentent à l'Assemblée nationale l'hommage de leur admiration et de leur dévouement.
      ...i fait hommage à rAssemblée d'un modèle du cabestan perfectionné. ...ancien professeur royal de mathématiques à l'école royale militaire de Paris, qui fait hommage à rAssemblée d'un modèle du cabestan perfectionné.
      " Adresse des administrateurs du département du Calvados, portant félicitation à l'Asse... " Adresse des administrateurs du département du Calvados, portant félicitation à l'Assemblée de ses glorieux travaux, et adhésion à tous ses décrets.
      ...er par deux de ses membres lé mécanisme du cabestan inventé par le sieur Lalande, ... ... de celle présentée par le sieur Lalande, que son comité de marine fera exami -ner par deux de ses membres lé mécanisme du cabestan inventé par le sieur Lalande, lesquels en feraient rapport, pour être statué par l'Assemblée ce qu'il appartie...

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 75
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...érêt de la religion il est de l'intérêt du peuple que les ecclésiastiques n'accède...
      ...e, qui porte un nom distingué parmi les empires chrétiens. Comment s'y perpétuerait-elle si ie ministère saint était amovible» s'il reposait sur des b...
      Il est de l'intérêt de la religion il est de l'intérêt du peuple que les ecclésiastiques n'accèdent pas légèrement aux décrets dont ils sont les objets. L'intérêt de la religion est sans doute que la chaîne apostolique de la tradition se perpétue dans ce royaume, qui porte un nom distingué parmi les empires chrétiens. Comment s'y perpétuerait-elle si ie ministère saint était amovible» s'il reposait sur des bases aussi fra-
      Locuteur: Pétion
      ..., pour l'approbation de vos décrets, au Saint-Siège que vous ne devez reconnaître l'i...
      ...e de,déterminer le nombre des ministres du culte. Vous pouvez déterminer le nombre...
      ...ion... J'adopte les autres dispositions du projet de M. de Mirabeau et de celui de...
      ...glise gallicane, que vous devez défendre. .Tous ne pouvez pas plus vous adresser, pour l'approbation de vos décrets, au Saint-Siège que vous ne devez reconnaître l'infaillibilité de la cour de Rome. Au surplus, dans les circonstances où nous som...
      ...il serait dangereux de suspendre les ordinations, qu'il serait infiniment injuste de,déterminer le nombre des ministres du culte. Vous pouvez déterminer le nombre des prêtres fonctionnaires publics, l'étendue de leurs fonctions, leur traiteme...
      ...'oseront plus retarder notre marche ni s'opposer à l'achèvement de la 'Constitution... J'adopte les autres dispositions du projet de M. de Mirabeau et de celui de vos comités. (On applaudit.)
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...rmes canoniques. Il vous demanda au nom du clergé un concile national, et le recou...
      ... nous avons eu recours au successeur de saint Pierre, nous n'avons pas prétendu pour ...
      ...ion depuis quatorze siècles. La réponse du pape n'est pas encore parvenue au roi, ...
      ... autrement.il a reçu la lettre à la fin du mois d'août : la congrégation vaque tou...
      ...a purement et simplement la proposition du roi, ou il refusera de donner son appro...
      ...c d'autant plus de confiance la réponse du pape que son silence serait une approba...
      ...examen aussi essentiel. La congrégation du pape est formée; il a nommé vingt-quatr...
      ...peut attendre avec confiance la réponse du Saint-Siège. Il paraîtrait bien extraordinair...
      ...réformes, le clergé s'y prêterait avec zèle, mais qti'i! fallait observer les formes canoniques. Il vous demanda au nom du clergé un concile national, et le recours au •chef visible de l'Eglise. Vous n'avez poin,t autorisé ce concile ; mais l...
      ...ue le roi avait écrit au souverain pontife, et qu'il attendait sa réponse. Quand nous avons eu recours au successeur de saint Pierre, nous n'avons pas prétendu pour cela éluder la puissance nationale ; nous avons invoqué une forme reçue dans la nation depuis quatorze siècles. La réponse du pape n'est pas encore parvenue au roi, et il est impossible que . cela soit autrement.il a reçu la lettre à la fin du mois d'août : la congrégation vaque toujours pendant les mois de septembre et d'octobre, et ce n'est qu'en novembre que...
      ...glise, ne peut prendre que trois parti3 : ou il ne répondra rien, ou il acceptera purement et simplement la proposition du roi, ou il refusera de donner son approbation à vos décrets. Sans doute, le pape répondra. Les égards !dus à une grande...
      ...a partie gauche : Nous n'avons rien demandé!) Je dis que vous devez attendre avec d'autant plus de confiance la réponse du pape que son silence serait une approbation. L'autorité de cette cour exige des délais inévitables dans un examen aussi essentiel. La congrégation du pape est formée; il a nommé vingt-quatre cardinaux, qui tous ont des théologiens particuliers dont ils consultent les lumières pour ' les apporter au sénat ecclésiastique. La nation française peut attendre avec confiance la réponse du Saint-Siège. Il paraîtrait bien extraordinaire que, le roi ayant consulté le pape, on n'attendit pas une réponse qui n'a essu...
      ... nous fournit la théologie. Elle aurait toujours être étrangère à cette tribune...
      ...ns cette Assemblée, que la constitution du clergé devait être l'objet dé vos trava...
      ...t qu'il était impossible à aucun membre du clergé de participer à aucune délibérat...
      ...ous insérons ici la version mouvementée du Moniteur, mais nous donnons plus loin l...
      ...riotiques et philosophiques, et on nous invite à y réponr-dre par les moyens que nous fournit la théologie. Elle aurait toujours être étrangère à cette tribune % mais vous pardonnerez à la nécessité de parler ce langage pour éclairer votre religion. Au moment où l'on dit, pour la première fois dans cette Assemblée, que la constitution du clergé devait être l'objet dé vos travaux, un évêque déclara sa soumission entière à vos décrets comme citoyen ; il déclara aussi que la juridiction ecclésiastique vous était absolument étrangère, et qu'il était impossible à aucun membre du clergé de participer à aucune délibération qui aurait le clergé pour objet. Ce même prélat ajouta que, si (1) Nous insérons ici la version mouvementée du Moniteur, mais nous donnons plus loin le discours in extenso de M. l'abbé Maury.

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 76
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...le régime ecclésiastique, les ministres du Seigneur, mes concitoyens, seront les s...
      ...s à vous à le faire (toute cette partie du discours de l'orateur est interrompue p...
      ...uvez faire sans observer les formes légales. Si vous admettez l'arbitraire dans le régime ecclésiastique, les ministres du Seigneur, mes concitoyens, seront les seuls Français que vous ayez déshérités de la protection de la loi; ils n'auront ...
      ...s? Vous avez des magistrats, des juges qui doivent appliquer la loi, ce n'est pas à vous à le faire (toute cette partie du discours de l'orateur est interrompue par de fréquents murmures) ; ce n'est pas à vous, je le répète, afin que l'on me ...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...fois le pouvoir de l'Eglise, l'autorité du législateur et la puissance du magistrat. C'est cette réunion de pouvo... On vous invite, par un seul acte, à exercer tout à la fois le pouvoir de l'Eglise, l'autorité du législateur et la puissance du magistrat. C'est cette réunion de pouvoirs que je vous dénonce à vous-
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...ecclésiastique qui s'est mis à la place du roi ; (Nouveaux murmures.) c'est lui qu...
      ...ssemblée vînt remplacer la bureaucratie du ministère. (M. Dionis demande la parole...
      ...e avec joie. Je n'ai pas prétendu faire du comité ecclésiastique une apologie dont...
      ...ches que nous avons à lui faire. 11 eût établir une correspondance avec l'Assem...
      ...ontenté de cela, il a usurpé l'autorité du Corps législatif, il a outrepassé ses p...
      ...citoyens pris individuellement, mais avec la nation entière. C'est votre comité ecclésiastique qui s'est mis à la place du roi ; (Nouveaux murmures.) c'est lui qui a écrit, c'est à lui qu'on a répondu; il serait bien étrange que la bureaucratie de cette Assemblée vînt remplacer la bureaucratie du ministère. (M. Dionis demande la parole.) Je n'ai pas encore tout dit; quand j'aurai fini je vou3 céderai la parole avec joie. Je n'ai pas prétendu faire du comité ecclésiastique une apologie dont il aurait grand besoin, mais lui détailler les justes reproches que nous avons à lui faire. 11 eût établir une correspondance avec l'Assemblée, eu lui présentant des projets, et non pas avec les départements. Je dis qu...
      ...uvoir exécutif, qu'il s'est fait roi dans cette partie. Il ne s'est pas encore contenté de cela, il a usurpé l'autorité du Corps législatif, il a outrepassé ses pouvoirs, si vous lui en avez donné, en aggravant
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...xemples des évêques qui, poussés par un saint zèle, ont établi des chaires dans les c...
      ... la foi. Mais depuis le commencement de l'empire chrétien il n'est pas un exemple de cet...
      ...ège épiscopal que votre seule autorité n'avait pas élevé ? Vous connaissez les exemples des évêques qui, poussés par un saint zèle, ont établi des chaires dans les contrées conquises à la foi. Mais depuis le commencement de l'empire chrétien il n'est pas un exemple de cette nature, je ne dis pas d'un évêché, mais d'un seul titre ecclésiastique. Cet u...

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 77
      Locuteur: L'abbé Maury
      ... me répondra pas. C'est lui qui, témoin du décret du 12 juillet dernier sur la constitution du clergé, qui, instruit des démarches que le roi avait faites auprès du Saint-Siège.....(Plusieurs voix s élèvent : N...
      ...stique, vos décrets sur ia constitution du clergé auraient été exécutés.
      ...e pas, on aura assez de temps pour me répondre; mais j'annonce d'avance qu'on ne me répondra pas. C'est lui qui, témoin du décret du 12 juillet dernier sur la constitution du clergé, qui, instruit des démarches que le roi avait faites auprès du Saint-Siège.....(Plusieurs voix s élèvent : Non !) Pas de vaines subtilités; l'Assemblée le savait. (Les mêmes voix: Non!) Eh...
      ...e résistance que l'on a dénoncée hier. Si vous n'aviez pas eu de comité ecclésiastique, vos décrets sur ia constitution du clergé auraient été exécutés.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...e leur a refusé ces titres fastueux.Des saints ont appelé l'évêque de Rome évêque universel, évêque des évêques, et saint Grégoire a blâmé ces dénominations contraires à la modestie, à la simplicité du chef de l'Eglise... Vous avez soutenu d...
      ...ne pouvait se faire sans l'intervention du chef de l'Eglise. Tous les théologiens,...
      Les patriarches de Gonstantiuople se sont nommés évêques œcuméniques; l'Eglise leur a refusé ces titres fastueux.Des saints ont appelé l'évêque de Rome évêque universel, évêque des évêques, et saint Grégoire a blâmé ces dénominations contraires à la modestie, à la simplicité du chef de l'Eglise... Vous avez soutenu dans les tribunaux, c'est aux jurisconsultes de cette Assemblée que je m'adresse,...
      ...celui de Senez, vous avez soutenu, messieurs les ca-nonistes, que cette réunion ne pouvait se faire sans l'intervention du chef de l'Eglise. Tous les théologiens, les jurisconsultes, les canonistes ont professé unanimement qu'il était contrai...
      Locuteur: Le Président
      ...n devoir de vous rappeler que la satire du comité ecclésiastique n'est pas à l'ordre du jour. Il est de mon devoir de vous rappeler que la satire du comité ecclésiastique n'est pas à l'ordre du jour.
      Locuteur: Dé Mirabeau
      ... qu'en toute langue conforme aux règles du bon esprit la circonscription diocésain... ...nscrit par aucune limite et par conséquent d'être universel; qu'il me paraissait qu'en toute langue conforme aux règles du bon esprit la circonscription diocésaine était purement temporelle, qu'elle ressortissait uniquement de la puissance te...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ... dit que le premier des quatre articles du clergé porte que les évêques tiennent l... ... d'une tête absurde. - Ma réponse tient au fond de la question. M. de Mirabeau a dit que le premier des quatre articles du clergé porte que les évêques tiennent leurs pouvoirs de l'ordination, que ces pouvoirs sont de droit divin, et qu'il es...

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 78
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...ssion d'un bénéfice sans l'intervention du pape, comme le pape seul ne pourrait pa...
      ...s. Je vous invite à attendre la réponse du pape. (Il s'élève de grands murmures.) ...
      ...urne la délibération jusqu'à la réponse du pape.
      -suppression d'un bénéfice sans l'intervention du pape, comme le pape seul ne pourrait pas supprimer un bénéfice... Les titulaires ne peuvent se regarder déchus tant que...
      ... citoyens, des évêques même, procédez à la suppression avec les formes canoniques. Je vous invite à attendre la réponse du pape. (Il s'élève de grands murmures.) La nation vous a . donné le droit de faire des décrets, mais non de régler mes conclusions : je Conclus à ma manière. Je demande qu'on ajourne la délibération jusqu'à la réponse du pape.
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...èses devait être faite avec le concours du pape, et le peuple a voulu lui donner l... ...otesté contre.rien, ne s'est opposé à rien; il a dit que là démarcation des diocèses devait être faite avec le concours du pape, et le peuple a voulu lui donner la mort; et l'on demande qu'il revienne dans ce même diocèse, au milieu de ce mêm...
      Locuteur: L'abbé Maury
      Le rapporteur du comité des recherches a osé accuser M. ...
      ... que ce vertueux prélat, ce bienfaiteur du peuple, avait manqué d'être lapidé par ...
      Le rapporteur du comité des recherches a osé accuser M. l'évêque de Paris de son absence, et il savait la cause de son absence : il savait que ce vertueux prélat, ce bienfaiteur du peuple, avait manqué d'être lapidé par le peuple. C'est sur un semblable rapport, qui nous était parfaitement inconnu, ...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...dant il fallait répondre à cette partie du rapport où, du ton le plus auguste,, on s'est permis d...
      ... doit entourer les pasteurs de l'Eglise du respect le plus profond, nous dirions q...
      ...ergé appelé dans cetfe Assemblée au nom du Dieu dé paix... (On demande l'ordre du jour.) Le moment de la vérité est venu,...
      ...us dirions que ce clergé, appelé au nom du patriotisme, ne devait pas s'attendre, ...
      ...de la nation, à se voir livré au mépris du peuple dans cette tribune; nous dirions...
      Si cependant il fallait répondre à cette partie du rapport où, du ton le plus auguste,, on s'est permis de censurer tous les évêques, tandis que le Corps législatif doit entourer les pasteurs de l'Eglise du respect le plus profond, nous dirions qu'il y a autant de lâcheté que d'injustice à attaquer des hommes qui ne peuvent répondre que par la patience; nous dirions que ce clergé appelé dans cetfe Assemblée au nom du Dieu dé paix... (On demande l'ordre du jour.) Le moment de la vérité est venu,, vous l'entendrez. Nôus dirions que ce clergé, appelé au nom du patriotisme, ne devait pas s'attendre, en venant prendre place parmi les représentants de la nation, à se voir livré au mépris du peuple dans cette tribune; nous dirions que, si nos ennemis ne trouvent pas notre tombeau assez profond pour nous croir...
      Locuteur: L'abbé Maury
      ...u obtenir votre;bienveil-lance, ils dnt du moins mérité votre estime. (La droite a... ...il le faut, pour leurs devoirs, montreront à l'univers èntiër que, s'ils n'ont pu obtenir votre;bienveil-lance, ils dnt du moins mérité votre estime. (La droite applaudiL) ,
      ... mode d'exécution ; ce mode est-il hors du décret, oui ou non? Voilà la seule ques...
      ...es volontés s'élèvjent contre les lç>is du royaume, o;ù c£tte résistance excite le...
      ...0t promulgués, il s'agit de les faire exécuter. Vos comités vous ont présenté lé mode d'exécution ; ce mode est-il hors du décret, oui ou non? Voilà la seule question. 0n a beaucoup discuté sur des objets décrétés, comme s'il était douteux qu...
      ...ion sera en danger; car dans ces temps où on ne sait quelles lois exécuter, où des volontés s'élèvjent contre les lç>is du royaume, o;ù c£tte résistance excite les hons citoyens et pourrai les portçr à des mouvements violents, il faut apprfe?...

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 79
      Locuteur: Camus
      ... excommunications et des anathèmes. Cet empire, je l'ap* pelle empire parce que c'est un exemple de despotism...
      ...t s'armer contre l'humble successeur de saint Pierre, Jamais les évêques de France n'...
      ...ils appellent, ils invoquent la volonté du pape. L'autorité de la nation; elle est...
      ... Nous attendons, disent-ils, la reponse du pape. Ils n'ignorent pas qu'ils peuvent...
      ...uand j'ai vu dans leur protestation que saint Augustin disait qu'il serait trop heure...
      ...rs ecclésiastiques,contribuer à la paix du peuple et à la gloire de l'Eglise, j'ai...
      ...n peut désigner le jour où les papes se sont attribué des droits usurpés par des excommunications et des anathèmes. Cet empire, je l'ap* pelle empire parce que c'est un exemple de despotisme, a été attaqué par des conciles. Ceux de Bâle et de Constance, qui représentai...
      ...clarer que l'Eglise universelle avait le droit de déposer les papes, et il fallut s'armer contre l'humble successeur de saint Pierre, Jamais les évêques de France n'ont voulu que le pape pût unir ou séparer des bénéfices ; et quand la paix, quan...
      ..., ils professent une doctrine contraire; ils disent qu'ils ont les mains liées; ils appellent, ils invoquent la volonté du pape. L'autorité de la nation; elle est au-delà des Alpes. Nous attendons, disent-ils, la reponse du pape. Ils n'ignorent pas qu'ils peuvent tout ce qu'on demande. Quand j'ai vu dans leur protestation que saint Augustin disait qu'il serait trop heureux de pouvoir, en abandonnant les honneurs ecclésiastiques,contribuer à la paix du peuple et à la gloire de l'Eglise, j'ai cru que leur démission allait arriver ; que, si l'Assemblée manquait de
      Locuteur: Camus
      ...Assemblée applaudit). Si cette religion sainte nous était inconnue, si des missionnair...
      ... de quelques bénéfices sans le concours du pape. Mais la nation n'était pas assemb...
      ...sion prompte pour l'exécution d'une loi du royaume; voyez, s'il ne serait pas dang...
      ...mellement expliquée à cet égard. {Une.partie delà droite murmure, le reste de l'Assemblée applaudit). Si cette religion sainte nous était inconnue, si des missionnaires venaient la prêcher parmi nous, leurs succès seraient rapides, et nous leur d...
      ...urisconsultes-ca-nonistes de cette Assemblée qu ils se sont Apposés à la réunion de quelques bénéfices sans le concours du pape. Mais la nation n'était pas assemblée, mais nous étions trop heureux de réclamer des formes et des règles pour nou...
      ...ssemblée ? {On applaudit.) Voyez combien d'avantages doivent résulter d'une décision prompte pour l'exécution d'une loi du royaume; voyez, s'il ne serait pas dangereux, pour ceux même qui s'opposent à son exécution, de différer la décision qu...
      Locuteur: Camus
      ...e sur ce qu'il faut.attendre la réponse du pape. Qu'arriverait-il si le pape donna... ...dans l'ajournement un nouveau danger. La demande qu'on vous en a faite est fondée sur ce qu'il faut.attendre la réponse du pape. Qu'arriverait-il si le pape donnait aux évêques le conseil d'obéir? qu'arriverait-il s'il leur donnait un conseil...
      Locuteur: Camus
      ...il est inutile de défendre ici les lois du royaume quand elles ont été portées, pa...
      ...s donc qu'il est surprenant qu'à la fin du xviii® siècle, que dans cette Eglise.qu...
      Je ne répondrai pas, parce qu'il est inutile de défendre ici les lois du royaume quand elles ont été portées, parce que tout cela a été discuté, et que l'on veut seulement éloigner les observations que j'ai à faire contre l'ajournement. Je soutiens donc qu'il est surprenant qu'à la fin du xviii® siècle, que dans cette Eglise.qu'on prétend environner de lumières, on élève une question telle que celle que vo...
      Locuteur: Camus
      ...orité soit accordée au projet de décret du comité ecclésiastique, et refusée à cel... ...uvoir direct en France. Je demande qu'on aille aux voix sur-le-champ, que la priorité soit accordée au projet de décret du comité ecclésiastique, et refusée à celui de M. de Mirabeau, parce qu'il contient des dispositions superflues, inexcusa...
      Locuteur: De Cazalès
      (Une grande partie du côté gauche se lève et demande à aller ... (Une grande partie du côté gauche se lève et demande à aller aux voix.—M. de Cazalès insiste.)
      Locuteur: Camus
      ...on, vous assureriez sa splendeur et son empire; et vous êtes encore évêques 1 Quand vo...
      ...le bien public demande un sacrifice que saint Augustin faisait pour de moindres motif...
      ...donc ainsi la paix à votre patrie ; vous éviteriez le dépérissement de la religion, vous assureriez sa splendeur et son empire; et vous êtes encore évêques 1 Quand vous croyez que le bien public demande un sacrifice que saint Augustin faisait pour de moindres motifs, il est impossible que vous restiez sur votre siège dignes encore de le posséd...

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 80
      Locuteur: Voidel
      ...uel ils sont assujettis par ^article 39 du décret du 24 juillet dernier, et réglé par les articles 21 et 38 de celui du 12 du même mois, concernant la constitution civile du clergé : en conséquence, ils jureront, ...
      ...t, de veiller avec soin sur les fidèles du diocèse ou de la paroisse qui leur est ...
      ...vés en fonction, seront tenus, s'ils ne l'ont pas fait, de prêter le serment auquel ils sont assujettis par ^article 39 du décret du 24 juillet dernier, et réglé par les articles 21 et 38 de celui du 12 du même mois, concernant la constitution civile du clergé : en conséquence, ils jureront, en vertu de ce décret, de veiller avec soin sur les fidèles du diocèse ou de la paroisse qui leur est confiée, d'être fidèles à lanation, à la loietauroi, et de maintenir de tout leu...
      Locuteur: Voidel
      ...is, le tout à compter de la publication du présent décret. dans un mois ; et ceux qui sont en pays étrangers, dans deux mois, le tout à compter de la publication du présent décret.
      Locuteur: Voidel
      ...lise de leurs paroisses, et en présence du conseil général delà commune et des fid... ... leurs vicaires et fous autres ecclésiastiques fonctionnaires publics, dans l'église de leurs paroisses, et en présence du conseil général delà commune et des fidèles; à cet effet, ils feront par écrit, au moins deux jours d'avance, leurs déc...
      Locuteur: Voidel
      ... l'Assemblée nationale dans la huitaine du jour auquel la fonction du présent décret y aura été annoncée ; et... ...eurs fonctionsde députés, prêteront le serment qui les concerne respectivement à l'Assemblée nationale dans la huitaine du jour auquel la fonction du présent décret y aura été annoncée ; et dans la huitaine suivante, ils enverront un extrait de la prestation de leur se...
      Locuteur: Voidel
      ...as de vacance par démission, à la forme du titre second du décret du 12 juillet dernier, concernant la constitution civile du clergé; à l'effet de quoi le maire sera...
      ...séminaires, au procureur général syndic du département ; et de celle du curé, de ses vicaires et des autres ecc...
      ...tionnaires publics, au procureur syndic du district ; l'Assemblée les rendant gara...
      ... leur négligence à procurer l'exécution du présent décret.
      ...és avoir renoncé à leur office, et il sera pourvu à leur remplacement comme en cas de vacance par démission, à la forme du titre second du décret du 12 juillet dernier, concernant la constitution civile du clergé; à l'effet de quoi le maire sera tenu, huitaine après l'expiration desdits délais, dé dénoncer le défaut de pres...
      ...vêque ou ci-devant archevêque, de ses vicaires, des supérieurs ou directeurs de séminaires, au procureur général syndic du département ; et de celle du curé, de ses vicaires et des autres ecclésiastiques fonctionnaires publics, au procureur syndic du district ; l'Assemblée les rendant garants et responsables les uns et les autres de leur négligence à procurer l'exécution du présent décret.

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 81
      Locuteur: Voidel
      ...eur remplacement à la formedudit décret du 12 juillet dernier, sauf plus grandes p... ...ctifs, incapables d'aucune fonction publique: en conséquence, il sera pourvu à leur remplacement à la formedudit décret du 12 juillet dernier, sauf plus grandes peines, s'il y échet, suivant l'exigence et la gravité des cas.
      ...universelle, le défenseur ordinaire des saints canons, et le réformateur légitime des ...
      ...réparatoire, à la nouvelle constitution du clergé, vous la réglâtes promptement sa...
      ...vait sanctionné vos décrets vers la fin du mois d'août, mais qu'il les avait
      ...idéfèreladécision. Le pape est en effet le chef suprême et l'organe de l'Eglise universelle, le défenseur ordinaire des saints canons, et le réformateur légitime des abus qui s'introduisent dans le gouvernement ecclésiastique. Vous ne vous expliq...
      ...rer si votre intention était de procéder d'une manière définitive, ou purement préparatoire, à la nouvelle constitution du clergé, vous la réglâtes promptement sans être arrêtés par aucune opposition, ni même par aucune représentation qui eût...
      ...reux aveu de votre compétence. La voix publique nous apprit eusuite que le roi avait sanctionné vos décrets vers la fin du mois d'août, mais qu'il les avait
      A LA SÉANCE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE DU 27 NOVEMBRE 1790 A LA SÉANCE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE DU 27 NOVEMBRE 1790
      ...l'abbé Maury sur la constitution civile du clergé, prononcée à la séance du soir. Opinion de M. l'abbé Maury sur la constitution civile du clergé, prononcée à la séance du soir.
      ...inséré plus haut la version mouvementée du Moniteur, mais nous avons pensé néanmoi... (Nota. — Nous avons inséré plus haut la version mouvementée du Moniteur, mais nous avons pensé néanmoins qu'il y avait lieu de reproduire ici in-extenso le discours de M. l'abbé Maur...
      ... doit reléguer tous les ecclésiastiques du royaume, entre l'apostasie et la proscr... ...Assemblée nationale est impatiente de prononcer le fatal arrêt de suprématie qui doit reléguer tous les ecclésiastiques du royaume, entre l'apostasie et la proscription, entre l'indigence et le parjure.
      ...érilleuse, qu'à l'infériorité ordinaire du ...cette discussion nous place déjà devant vous, dans une situation d'autant plus périlleuse, qu'à l'infériorité ordinaire du
      ... Messieurs, cette science divine aurait être toujours étrangère, sans doute, à ...
      ...nterrogée aujourd'hui, vous pardonnerez du moins à la nécessité qui nous obligera ...
      ...s nous invitent à leur opposer les moyens que la théologie nous fournit. Hélas 1 Messieurs, cette science divine aurait être toujours étrangère, sans doute, à cette tribune; mais, puisqu'elle y est interrogée aujourd'hui, vous pardonnerez du moins à la nécessité qui nous obligera de vous parler son langage pour éclairer votre justice.
      ...ns cette Assemblée, que la constitution du clergé allait devenir l'objet de vos tr... Au moment où l'on nous dit, pour la première fois dans cette Assemblée, que la constitution du clergé allait devenir l'objet de vos travaux, nous prévîmes que cette prétendue organisation civile serait, pour les mi...

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 82
      La réponse du Saint-Père Pie VI, que la France aurait choisir çour arbitre, si la Providence ...
      ...a Toussaint que les conseils ordinaires du Saiht-Siège ont pu reprendre leur activ...
      ...ruit et renouvelle toute l'organisation du clergé de France, exige évidemment un i...
      ...eté a déjà formé, d'après les instances du roi, une congrégation extraordinaire de...
      ...ns l'étude de l'histoire de l'Eglise et du .droit canon, s'environne de plusieurs ...
      La réponse du Saint-Père Pie VI, que la France aurait choisir çour arbitre, si la Providence ne nous Savait désigné pour juge, n'est point encore parvenue au roi, et ce déla...
      ...rant les mois de septembre et d'octobre; et ce n'est par conséquent que depuis la Toussaint que les conseils ordinaires du Saiht-Siège ont pu reprendre leur activité. L'important examen d'une constitution qui détruit et renouvelle toute l'organisation du clergé de France, exige évidemment un intervalle dilatoire, dans unécour surtout qui ne précipite jamais ses déterminat...
      ...cessairement une discussion vaste et approfondie. Personne n'ignore que Sa Sainteté a déjà formé, d'après les instances du roi, une congrégation extraordinaire de cardinaux, Chacun de ces commissaires apostoliques, profondément versé dans l'étude de l'histoire de l'Eglise et du .droit canon, s'environne de plusieurs théologiens qui forment son conseil particulier; et.il apporte ensuite le résult...
      ...e et si difficile, que le successeur de saint Pierre s'affranchira des précautions or...
      ... l'on reproche à notre nation refuse au Saint-Siège le temps nécessaire à la maturité...
      ...a purement et simplement la proposition du roi; ou enfin elle ne croira pas devoir consacrer vos décrets du sceau de son autorité»
      ... pas sans doute duos une Occasion si importante ei dans une matière si compliquée et si difficile, que le successeur de saint Pierre s'affranchira des précautions ordinaires de su sagesse, il he faut donc pas que l'impatience naturelle qùë l'on reproche à notre nation refuse au Saint-Siège le temps nécessaire à la maturité de cet examen. On né va pas si vite, quand on ne doit jamais revepir sur ses pa...
      ...uels sa sagesse est réduite. Ou Sa Sainteté ne répondra point ; ou elle acceptera purement et simplement la proposition du roi; ou enfin elle ne croira pas devoir consacrer vos décrets du sceau de son autorité»
      ...les rendre exécutoires en les munigsant du sceau de l'autorité pontificale. Nous a...
      ...plus religieuse résignation la décision du vicaire de Jésus-Christ, dont nous avio...
      adressés au souverain pontife, dont l'intervention était nécessaire pour les rendre exécutoires en les munigsant du sceau de l'autorité pontificale. Nous avons attendu avec la plus religieuse résignation la décision du vicaire de Jésus-Christ, dont nous avions invoque nous-mêmes la juridiction, conformément aux règles invariablement sui...
      ... que M roi, ayant consulté et requis le Saint-Siège, on nîattendit pas une réponse, q... ...une approbation. Il paraîtrait bieû extraordinaire, et sans doute bien indécent, que M roi, ayant consulté et requis le Saint-Siège, on nîattendit pas une réponse, qui, dans les fermes ordinaires, n'a pas encore pu lui parvenir.

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 83
      ...hautement, un intérêt que la loi sacrée du dépôt met pour nous au rang des devoirs...
      ... lie à la perpétuité de la foi dans cet Empire, l'intérêt de la Stabilité de nos place...
      ...ihë un rang si éminent parmi le3 autres empires chrétiens. Or, comment s'y perpêtuerait...
      Oui, Messieurs, il est un intérêt noblê, que nous pouvons avouer hautement, un intérêt que la loi sacrée du dépôt met pour nous au rang des devoirs, un intérêt qui se lie à la perpétuité de la foi dans cet Empire, l'intérêt de la Stabilité de nos places, et de l'inamovibilité de nos titres. C'est une dette que nous avons contracté...
      ...e perpétue dans ce royaume, auquel sa primogéniture, dans l'ordre de la foi, dotihë un rang si éminent parmi le3 autres empires chrétiens. Or, comment s'y perpêtuerait-elie, si le ministère pastoral était amovible; S'il reposait sur des bases touj...
      ...ns des évêques qui, après avoir éclairé du flambeau dë la révélation; les peuples ...
      ...le quatrième siècle, que l'ordre commun du gouvernement de l'Eglise a pu être déte...
      ...sseurs des apôtres ont-ils ainsi étendu l'empire -de lëiir divin maîtré, qu'ils sé hâten...
      ... remontons pas, pour nous en convaincre, à oette pfemièreantiquitéoù nous verrions des évêques qui, après avoir éclairé du flambeau dë la révélation; les peuples plongés dans les té*-nèbres de l'idolâtrie, établissaient avec l'applaudissement...
      ... spirituelles, ce n'est qu'après la propagation de la religion chrétienne, dans le quatrième siècle, que l'ordre commun du gouvernement de l'Eglise a pu être déterminé. A peine lëé successeurs des apôtres ont-ils ainsi étendu l'empire -de lëiir divin maîtré, qu'ils sé hâtent d'en régler l'administration par l'autorité des lois; èt aussitôt nous voyons ...
      ... et sur les autres ministres inférieurs du culte* Ces points de discipline ne peUv...
      ...ue. Mais la manière dont la juridiction du souverain pontife et l'autorité des évê...
      ...uliers de discipline peuvent Variér, ou du moins être différemment modifiés-, au l...
      ...artient au pape, dans toute l'Eglise, la supériorité des évêques sur les prêtres et sur les autres ministres inférieurs du culte* Ces points de discipline ne peUveht jamais être Changés dans ce'qui leur est essentiel i et aucun canon né saurait briser légitimement Ces grands ressorts de la hiérarchie ecclésiastique. Mais la manière dont la juridiction du souverain pontife et l'autorité des évêques doivent être exercées» peut être déterminée jiar l'Eglise, relativement aux...
      ...a déployé la plénitude de sa puis1-sanée \ d'où il résuite que les poin;s particuliers de discipline peuvent Variér, ou du moins être différemment modifiés-, au lieu que ses principes généraux sont invariables.
      ...rent à l'Eglise, qui en a joui sous les empereurs païens; et ce droit ne peut lui être ôt... ...es canons, ou des règles de discipline, était un droit essentiel, ou plutôt inhérent à l'Eglise, qui en a joui sous les empereurs païens; et ce droit ne peut lui être ôté par aucune puissance.

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 84
      ... évêques d'exercer leurs fonctions hors du territoire dans lequel leur juridiction...
      ...iècle, lé pape Innocent Ier décida que, l'empereur ayant divisé l'une de ses provinces en ...
      Ces mêmes canons défendent dès lors aux évêques d'exercer leurs fonctions hors du territoire dans lequel leur juridiction est circonscrite. Il serait aisé de composer un volume entier, de la citation l...
      ...uissance temporelle déplaçait les métropoles civiles. Ainsi, dans le cinquième siècle, lé pape Innocent Ier décida que, l'empereur ayant divisé l'une de ses provinces en deux métropoles, on n'y établirait cependant point deux sièges métropolitains, p...
      ...s, l'assemblée des apôtres à Jérusalem, Saint-Paul et Saint-Barnabé furent chargés, par le collège ...
      ...seuls, à prononcer sur les prérogatives du métropolitain de Tyr.
      ...sance ecclésiastique. M. Bossuet observe que, dès le premier de tous les conciles, l'assemblée des apôtres à Jérusalem, Saint-Paul et Saint-Barnabé furent chargés, par le collège apostolique, de porter ses décisions à toutes les églises. Cette forme régulière...
      ...tèrent au concile de Ghalcédoine, reconnurent eux-mêmes que c'était aux évêques seuls, à prononcer sur les prérogatives du métropolitain de Tyr.
      ...venit nominari {Collection des conciles du père Labbe, t. II, col. 1269)» ...rator. Ergô secun-dùm pristinum provinciarum morem metropolitanos epis-copos convenit nominari {Collection des conciles du père Labbe, t. II, col. 1269)»
      ... était que les ecclésiastiques tinssent du moins le « premier rang dans les affair...
      ...mander, comme « une grâce au parlement, du moins que les af-« faires de la religio...
      ... garder cet ordre dont on se « vante, le premier principe qu'il fallait poser, « était que les ecclésiastiques tinssent du moins le « premier rang dans les affaires de la religion. On « fit tout le contraire, et dès le temps de Henri VIII, « ...
      ... M. Burnet croit bien plus solide? Tout au « contraire, ils furent obligés de demander, comme « une grâce au parlement, du moins que les af-« faires de la religion ne fussent point réglées, « sans qïie Von eût pris leur avis, et écouté leurs ...
      ...à jamais insoutenable dans laquelle les empereurs ont succombé depuis plusieurs siècles. ... titures par la crosse et par l'anneau, prétention à jamais insoutenable dans laquelle les empereurs ont succombé depuis plusieurs siècles. Or tous vos décrets relatifs aux nouvelles organisations diocésaines, nous rappe...
      ...e, parce que le droit demeure dévolu au Saint-Siège, dit l'abbé Fleury, depuis que le... ...rticipé, que l'institution des évêchés leur est aujourd'hui spécialement réservée, parce que le droit demeure dévolu au Saint-Siège, dit l'abbé Fleury, depuis que le concours persévérant de la volonté des évêques et des peuples, lui en a abandon...
      ...n quelque sorte, un grand arbre dont le Saint-Siège est pour ainsi dire le tronc. Tou... ...e sa source dans le centre de l'unité catholique. Le corps des pasteurs forme, en quelque sorte, un grand arbre dont le Saint-Siège est pour ainsi dire le tronc. Toutes les nouvelles branches, qui dans l'usage actuel ne partiraient pas de ce tro...

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 85
      ...posez que nous sortons des forêts de la Germanie, où est donc l'acte de cette convention...
      ...e la réunion des pouvoirs est l'essence du despotisme, et que,ce despotisme n'a ja...
      ...nstitués vous-mêmes? Si vous nous ramenez à l'origine de la société; si vous supposez que nous sortons des forêts de la Germanie, où est donc l'acte de cette convention qui vous a constitués corps constituant? Non ce n'est pas de la nation français...
      ...déléguer tous les pouvoirs, mais que vous ne pourriez en retenir aucun, parce que la réunion des pouvoirs est l'essence du despotisme, et que,ce despotisme n'a jamais pu être institué légalement. Vous ne serez plus dangereux, Messieurs, le jo...
      ...t plus unis à leurs troupeaux par cette sainte alliance qui les attachait les uns aux ...
      ...endant l'existence légale des ministres du culte, toujours précaire et incertaine,...
      ...chés, toutes ces magistratures sacrées deviennent amovibles. Les pasteurs ne sont plus unis à leurs troupeaux par cette sainte alliance qui les attachait les uns aux autres, comme un père à ses enfants; leurs titres ne sont plus que des commissio...
      ...pirituelle; et je demande si les peuples doivent bénir une innovation, qui, en rendant l'existence légale des ministres du culte, toujours précaire et incertaine, les prive des secours, des conseils, des exemples d'un pasteur qui ne peut plus...
      ...légalement acceptée. Or, si le concours du collateur est nécessaire pour ouvrir un...
      ...-t-elle s'effectuer sans le concours ni du titulaire, ni du supérieur ecclésiastique? Procéder ains...
      ...olontaire elle-même, ne fait pas vaquer un béoéfice, jusqu'à ce qu'elle ait été légalement acceptée. Or, si le concours du collateur est nécessaire pour ouvrir une simple vacance, même par voie de démission, une suppression pourra-t-elle s'effectuer sans le concours ni du titulaire, ni du supérieur ecclésiastique? Procéder ainsi, Messieurs, c'est laisser une église vide, ce n'est pas prononcer l'extinction...
      ...énéfices que vous conservez encore dans l'Empire. Vous expulserez donc à votre gré tous ... ...primer arbitrairement, en un instant et sans contradiction, tous les titres de bénéfices que vous conservez encore dans l'Empire. Vous expulserez donc à votre gré tous les pasteurs qui auront le malheur de vous déplaire, et vous n'aurez pas même be...

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 86
      ... avait accordée pour assurer son propre empire. Or, les formes légales sont les garant...
      ...agistrats et où les mêmes représentants du peuple qui ont fixé la législation, pré...
      ...t en effet nous dépouiller, au nom de la loi, d'une prérogative q-ie la loi nous avait accordée pour assurer son propre empire. Or, les formes légales sont les garants de nos droits. Vous ne pouvez donc pas nous en contester le recours. C'est à v...
      ...es des principes politiques, doit abjurer une patrie* où ies législateurs sont magistrats et où les mêmes représentants du peuple qui ont fixé la législation, prétendent influer sur l'administration de la justice.
      ...e être, elle les présente à la sanction du roi qui est chargé de leur exécution; e...
      ...s datlgereus^dans toutes les parties de l'Empire, en correspondant sans mission avec les...
      ...sque l'Assemblée nationale a rendu ses décrets, sur quelque matière que ce puisse être, elle les présente à la sanction du roi qui est chargé de leur exécution; et notre ministère législatif est dès lors consommé. SI notre comité ecclésiastiq...
      .... Votre comité ecclésiastique ne cesse pourtant d'exciter la fermentation la plus datlgereus^dans toutes les parties de l'Empire, en correspondant sans mission avec les bénéficiers, avec des corps ecclésiastiques, avec les municipalités et les dépa...
      ...orité judiciaire dépend essentiellement du pouvoir législatif qui dirige ses décisions, et du pouvoir exécutif qui les fait observer ...
      ...ique, mais une simple partie intégrante du pouvoir exécutif. Je dénonce dans ce mo...
      ...de plein droit les cures et les évêchés du royaume, et qu'une loi générale opère c...
      ...eureuses contrées, où le sceptre de fer du despotisme tient la raison, la justice,...
      ...liberté, que les principes constitutifs du despotisme seront opposés avec succès à...
      ...sence des pouvoirs politiques ; d'être indépendants les uns des autres, et l'autorité judiciaire dépend essentiellement du pouvoir législatif qui dirige ses décisions, et du pouvoir exécutif qui les fait observer : d'où il résulte qu'elle n'est point un troisième pouvoir politique, mais une simple partie intégrante du pouvoir exécutif. Je dénonce dans ce moment à la nation tout entière cette scandaleuse coalition de tous les pouvoirs q...
      ...ion la plus manifeste de vos décrets. S'il est vrai que vous puissiez supprimer de plein droit les cures et les évêchés du royaume, et qu'une loi générale opère ces extinctions particulières, vous agissez à la fois en législateurs, en pontife...
      ...ou d'Ispahan que l'on croirait devoir en chercher le modèle. C'est dans ces malheureuses contrées, où le sceptre de fer du despotisme tient la raison, la justice, la liberté honteusement asservies, que l'on voit d'ithbëclles sultans, s'ériger...
      ...ntes, en califes et en cadis ; mais ce ne sera pas dans Une nation qui parle de liberté, que les principes constitutifs du despotisme seront opposés avec succès à une ,
      ...onc, Messieurs, à l'ancien droit commun du royaume, aux prérogatives de cette nouv... ...ère de citoyens, qui réclament la protection ordinaire des lois. Admettez-nous donc, Messieurs, à l'ancien droit commun du royaume, aux prérogatives de cette nouvelle Constitution qui n'a pas pu légitimer contre nous seuls le despotisme. Le d...
      ...sez pas, dites-vous, je fais l'apologie du comité ecclésiastique, et que je sers a... ...gien de notre comité militaire, qu'en avançant ces principes que vous ne connaissez pas, dites-vous, je fais l'apologie du comité ecclésiastique, et que je sers ainsi la chose publique sans le vouloir? Sans le vouloir 1 J'ignore si votre théo...

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 87
      ..., en préjugeant à son profit la vacance du trône, pour toute la partie des décrets...
      ...s vos ordres ; qui a prévenu la réponse du Saint-Siège que vous sembliez attendre avec t...
      ...ux chanoines l'habit-canonial, l'entrée du chœur et les fonctions de la prière pub...
      ...s, qui a usurpé le pouvoir exécutif, et qui s'est fait modestement roi de France, en préjugeant à son profit la vacance du trône, pour toute la partie des décrets qui nous concernent. G'est lui qui a écrit dans toutes nos provinces des lettre...
      ...ire de l'Assemblée nationale; qui s'est chargé de faire exécuter vos décrets sans vos ordres ; qui a prévenu la réponse du Saint-Siège que vous sembliez attendre avec tant de modération; lui qui a provoqué les persécutions et les soulèvements popul...
      ... enjoignant aux municipalités de fermer les églises des chapitres, d'interdire aux chanoines l'habit-canonial, l'entrée du chœur et les fonctions de la prière publique. Qu'il parle donc maintenant ce comité et qu'il nous dise en vertu de quel...
      ...a été enfin permis de soulager mon âme, du poids d'une si accablante douleur, en v... Je bénirai à jamais, Messieurs* le jour où il m'a été enfin permis de soulager mon âme, du poids d'une si accablante douleur, en vous dénonçant ces entreprises, ces abus d'autorité, ces excès de rigueur, ajouté...
      ...dissertation théologique, dans la cause du clergé, a solennellement abjuré les pri... ...es moyens de l'un de ses principaux oracles. M. de Mirabeau, en nous lisant une dissertation théologique, dans la cause du clergé, a solennellement abjuré les principes qu'il professait, il y a trois ans, dans gon ouvrage très peu lu, sur la ...
      ...nnemis de la nation, tous les ministres du culte qui professent encore la même doc...
      ...s, que M. de Mirabeau a posés en faveur du christianisme, des conséquences qu'il e...
      ...nt la vertu, et de s'ériger en censeurs du vice; mais écartons les personnalités, ...
      ... l'opinion de ce même adversaire, qui dénonce aujourd'hui au peuple, comme des ennemis de la nation, tous les ministres du culte qui professent encore la même doctrine. On dirait qu'il n'affecte de louer la religion, que pour s'autoriser à fl...
      ... Dieu ne plaise, cependant, que je veuille rapprocher ici les principes édifiants, que M. de Mirabeau a posés en faveur du christianisme, des conséquences qu'il en a tirées. Il ne nous est permis de scruter les intentions de personne; et sans...
      ... avons entendu, qu'il est des hommes qui -ont perdu le droit de louer publiquement la vertu, et de s'ériger en censeurs du vice; mais écartons les personnalités, et discutons la doctrine de M. de Mirabeau. Cet orateur a parfaitement saisi ie ...
      ...proposition était la citation textuelle du premier des quatre fameux articles du clergé de France en 1682. Voilà, Monsie... ... vertu de son ordination, évêque universel de toutes les églises ; et que cette proposition était la citation textuelle du premier des quatre fameux articles du clergé de France en 1682. Voilà, Monsieur, ce que j'ai cru entendre : je vous prie de me dire si ma mémoire ne m'a poin...
      ...nt le premier article de la déclaration du « clergé, en 1682. Voilà, Monsieur, ce ... ... circonscrit par aucunes « limites, et par conséquent d'être universel, sui-« Vant le premier article de la déclaration du « clergé, en 1682. Voilà, Monsieur, ce que j'ai iv dit; mais je n'ai jamais prétendu que l'ordina-« tion fît d'un évêqu...
      ...d le premier article de la déclara-lion du clergé de 1682, que vous invoquez : « L...
      ...té de l'Eglise est supérieure « à celle du pape, non seulement dans les temps « de...
      ...re commun, « conformément à la décision du Concile de Gons-« tance. » Voici le tro...
      Voici d'abord le premier article de la déclara-lion du clergé de 1682, que vous invoquez : « L'Eglise n'a aucun droit direct, ni indirect sur « le temporel des rois. » Voulez-vous entendre le second ? « L'autorité de l'Eglise est supérieure « à celle du pape, non seulement dans les temps « de schisme, mais encore dans l'ordre commun, « conformément à la décision du Concile de Gons-« tance. » Voici le troisième : « Le pàpe est sou-« mis aux canons; et c'est dans la charge émi-« nente...

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 88
      ...cipline ecclésiastique. Lorsqu'à la fin du via siècle, Jean Je Jeûneur, patriarche...
      ...flatteuse. « Vous vous déclarez indigne du « nom d'évêque, lui écrivait saint Grégoire, si « vous voulez seul en port...
      Jamais cette dénomination d'évêque universel n'a souillé les canons de la discipline ecclésiastique. Lorsqu'à la fin du via siècle, Jean Je Jeûneur, patriarche de Constantinople, prit le titre de patriarche œcuménique, nous voyous dans le ...
      ...toire de l'abbé Fleury, que l'Eglise entière se souleva contre cette prétention flatteuse. « Vous vous déclarez indigne du « nom d'évêque, lui écrivait saint Grégoire, si « vous voulez seul en porter le titre. Ne savtz-« vous pas que le concile de Ghalcédoine offrit « cet honn...
      ...cipe et l'exercice de la préé-« minence du siège apostolique. » Le quatrième, enfin, prononce que « les décrets du souverain « pontife ne sont irréformabl... « qu'il trouve le principe et l'exercice de la préé-« minence du siège apostolique. » Le quatrième, enfin, prononce que « les décrets du souverain « pontife ne sont irréformables que lorsqu'ils sont « acceptés par le consentement de l'Eglise uni-« verselie...
      ...i indique, à chaque pasteur, la portion du trou- ...ais la juridiction épiscopale émane de la mission de l'Eglise. G'est l'Eglise qui indique, à chaque pasteur, la portion du trou-
      ...ment aucune, quoiqu'il ait la plénitude du caractère épiscopal ; et cependant, il ...
      ...le, que M. l'archevêque de Paris. Jugez du principe par sa conséquence.
      ...artibus, à qui l'Eglise n'a pu donner aucune juridiction actuelle, n'en a réellement aucune, quoiqu'il ait la plénitude du caractère épiscopal ; et cependant, il résulterait de votre système qui n'admet aucune circonstance diocésaine, qu'un évêque, in partibus, aurait la même autorité spirituelle dans cette capitale, que M. l'archevêque de Paris. Jugez du principe par sa conséquence.
      Un juge est investi du droit de juger qu'il reçoit du Corps législatif et du roi. S'il prétendait juger les différen...
      ...Eglise qui assigne, à tous les pasteurs du premier et du second ordre, leur territoire et leur t...
      Un juge est investi du droit de juger qu'il reçoit du Corps législatif et du roi. S'il prétendait juger les différents étrangers à son ressort, et choisir à son gré ses justiciables, tous ses juge...
      ...mais l'exercice de ce pouvoir, c'est-à-dire la juridiction, est déterminé par l'Eglise qui assigne, à tous les pasteurs du premier et du second ordre, leur territoire et leur troupeau. C'est l'Eglise seule qui a fait ce partage. G'est l'Eglise seule qui dé...
      ...an le Jeûneur, s'arrogea le même titre, saint Grégoire lui écrivit aussitôt de renonc... Lorsque Cyriaque, successeur de Jean le Jeûneur, s'arrogea le même titre, saint Grégoire lui écrivit aussitôt de renoncer à ce nom profane et superbe. « Je vous exhorte, disait-il aux évêques « qui s...

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 89
      ... particulier M. Camus, ci-devant avocat du clergé, qu'il a défendu dans cette Assemblée, jusqu'au jour du décret mémorable destiné à nous dépouil...
      ...dent et le plus infatigable persécuteur du clergé; c'est lui que j'accuse hautemen...
      ...utenait avec tant de force la nécessité du recours au pape, lorsqu'il invitait M. ...
      ...me M. Camus ose dire que l'intervention du souverain pontife n'est pas nécessaire 1 II faut êire bien étrangement encouragé pa...
      ... s'opérer, sans l'autorisation formelle du vicaire de Jésus-Christ. Nous ne penson...
      ... son propre mouvement tous les diocèses du royaume, et les étendre ou les circonsc...
      ... et que ledouole concours de l'autorité du Saint-Siège et du consentement des églises de France, est...
      C'est en particulier M. Camus, ci-devant avocat du clergé, qu'il a défendu dans cette Assemblée, jusqu'au jour du décret mémorable destiné à nous dépouiller de la propriété de nos biens, et qui, depuis cette époque, ne comptant plus sur cette utile clientèle, est devenu subitement le plus ardent et le plus infatigable persécuteur du clergé; c'est lui que j'accuse hautement de cette double o 'inion qui le rend si remarquab'e en sa qualité de juriscons...
      ... de la nation. Il ne s'agissait que de la réunion d'un seul évêché, lorsqu'il soutenait avec tant de force la nécessité du recours au pape, lorsqu'il invitait M. l'évêiue de Diane à excommunier M. l'évêque de Sénez, si celui-ci s'emparait pro...
      ... est question aujourd'hui de la suppression de cinquante-trois évêchés, et le même M. Camus ose dire que l'intervention du souverain pontife n'est pas nécessaire 1 II faut êire bien étrangement encouragé par le désir de nuire, pour se montrer si v rsatile dans ses opinions. Pour nous, ...
      ...ont été connus, que les suppressions et les unions des diocèses ne pouvaient pas s'opérer, sans l'autorisation formelle du vicaire de Jésus-Christ. Nous ne pensons pas néanmoins, que le pape pût, sans heurter, de front, nos libertés, bouleverser de son propre mouvement tous les diocèses du royaume, et les étendre ou les circonscrire à son gré. Ces changements arbitraires ne seraient pas tolérés dans les pay...
      ...il ne peut rien faire seul en ce genre, on ne peut rien faire de légal sans lui, et que ledouole concours de l'autorité du Saint-Siège et du consentement des églises de France, est absolument indispensable, pour légitimer l'exécution de vos décrets. Quand nous...
      ...r l'Eglise pour la « diviser. » Le même saint Grégoire refusa ce titre qui lui était donné par saint Euloge. Je ne tiens pas à honneur, dit-...
      ...crivit pour tous les évêques la portion du troupeau qu'ils devaient gouverner. Pos...
      ...a-« ces, et de résister avec une fermeté pastorale « à quiconque voudrait dominer l'Eglise pour la « diviser. » Le même saint Grégoire refusa ce titre qui lui était donné par saint Euloge. Je ne tiens pas à honneur, dit-il, ce qui déshonore mes frères. La primauté de juridiction dont le souverain po...
      ...évenir la confusion et les troubles dans le gouvernement ecclésiastique, circonscrivit pour tous les évêques la portion du troupeau qu'ils devaient gouverner. Post mortem apostolorum, ca-nones ecclesice, nè ex liligioso regimine non raro orir...
      ...base que le sable mouvant de l'opinion. II est impossible qu'un décret du Corps législatif puisse conférer la jur...
      ... la décision de tous les jurisconsultes du royaume, à l'opinion et aux écrits de p...
      ... lier à la chaîne de notre tradition législative, ne peuvent lui donner d'autre base que le sable mouvant de l'opinion. II est impossible qu'un décret du Corps législatif puisse conférer la juridiction spirituelle, aux nouveaux évêques, dont on érige les sièges, et aux anc...
      ... ont expressément consacré cette réserve dans notre droit public. J'en appelle à la décision de tous les jurisconsultes du royaume, à l'opinion et aux écrits de plusieurs membres de cotte Assemblée qui vous attribuent
      ...cclésiastique; mais j'avoue qu'il a été du moins de bonne foi, lorsqu'il en a acce... ... Mirabeau n'a pas soupçonné l'écueiloù l'entraînait le système de votre comité ecclésiastique; mais j'avoue qu'il a été du moins de bonne foi, lorsqu'il en a accepté les conséquences nécessaires; et c'est précisément parce que vos décrets abo...
      ...'années, la nécessité de l'intervention du pape pour procéder à la réunion des évê... ...onfusion de pouvoir, 'et qui soutenaient avec la plus grande force, il y a peu d'années, la nécessité de l'intervention du pape pour procéder à la réunion des évêchés de Digne et de Sénez.

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 90
      ...amus. A ses yeux, l'accord si désirable du sacerdoce et de l'Empire, dévoue l'Eglise à un état habituel de ...
      ...e l a pas articulée nettement, je défie du moins que l'on trouve un sens orthodoxe...
      ...ution qu'il nous a donnée de l'autorité du pape. « Il reconnaît, » dit-il, dans Je successeur de saint Pierre, « outre ces deux « titres d'évê...
      ...il confond ainsi l'une des prérogatives du Saint-Siège, avec ce qu'il appelle un titre du pape. Il ajoute aussitôt, que « saint Pierre avait reçu une mission spéciale ...
      ...ife qui n'a point d'autre puissance que saint Pierre, jouit, de droit divin, d'une pr...
      ...ège usurpation de pouvoir n'inti-timide point les conquêtes législatives de M. Camus. A ses yeux, l'accord si désirable du sacerdoce et de l'Empire, dévoue l'Eglise à un état habituel de dépendance , et sa résistance à la puissance civile est toujours une révolte. Pe...
      ...gique ne l'aient conduit à une hérésie formelle dans cette tribune ; mais s'il ne l a pas articulée nettement, je défie du moins que l'on trouve un sens orthodoxe, à Texplicution qu'il nous a donnée de l'autorité du pape. « Il reconnaît, » dit-il, dans Je successeur de saint Pierre, « outre ces deux « titres d'évêque et de métropolitain dans la pro-« vince de Rome, un titre particulier, celui de « centre de l'unité ; » et il confond ainsi l'une des prérogatives du Saint-Siège, avec ce qu'il appelle un titre du pape. Il ajoute aussitôt, que « saint Pierre avait reçu une mission spéciale de « surveillance et d'exhoriation ; mais que de là « il y a loin à une juridict...
      ...t pas énoncée; mais elle est évidente î or, il est de loi, que le souverain pontife qui n'a point d'autre puissance que saint Pierre, jouit, de droit divin, d'une primauté d'honneur et de juridiction dans toute l'Eglise;, et par conséquent ce qu...
      ...stituer les vôtres, et la seule volonté du souverain temporel ne fera jamais cesse...
      ...glise, qui a toujours prospéré sous son empire. Vous les avez défendues, dites-vous, q...
      ...n! c'est précisément pour nous garantir du despotisme que nous les réclamons ; et ...
      ...pirituels de l'Eglise ; vous ne pouvez donc pas anéantir ses lois, pour leur substituer les vôtres, et la seule volonté du souverain temporel ne fera jamais cesser la loi des circonscriptions diocésaines. Nos formes légales sont une portion d...
      ...inistration de vos lois ; mais laissez-nous-en l'usage dans la discipline de l'Eglise, qui a toujours prospéré sous son empire. Vous les avez défendues, dites-vous, quand elles servaient de rempart-contre le despotisme? Eh bien! c'est précisément pour nous garantir du despotisme que nous les réclamons ; et vous nous rendez aujourd'hui leur protection trop nécessaire pour espérer qne no...
      ...de la religion dan3 ses Etats, acquiert- ce droit de supprimer ensuite les chair...
      ...pétence de la puissance temporelle, que saint Grégoire avait d'abord voulu établir tr...
      ...son inexécution prouvait l'incompétence du pape qui l'avait conçu 1 Quand on raiso...
      ...ts, ou ne convient pas sans doute, mais du moins on prouve, sans le vou*
      ... Un roi qui obtient une si juste déférence, au moment où il autorise l'exercice de la religion dan3 ses Etats, acquiert- ce droit de supprimer ensuite les chaires épisco-paies que l'Église à établies en se concertant sagement avec le souver...
      ...rer la même justesse d'esprit, lorsqu'il ajoute, pour prouver en ce genre la compétence de la puissance temporelle, que saint Grégoire avait d'abord voulu établir trois métropoles en Angleterre, à Cantorbéry, à "Yorck et à Londres, mais qu'il n'...
      ...rnière ville; comme si un simple projet était une institution légale I comme si son inexécution prouvait l'incompétence du pape qui l'avait conçu 1 Quand on raisonne ainsi, quand on ose citer des faits si peu concluants, ou ne convient pas sans doute, mais du moins on prouve, sans le vou*
      ...os voies de destruction, que vous devez du moins permettre à vos victimes de tendr...
      ...es-vous, tous vos nouveaux départements du signe auguste de la foi des chrétiens? ...
      ...s églises et de tous les siècles? Ah ! vous marchez avec tant de rapidité dans vos voies de destruction, que vous devez du moins permettre à vos victimes de tendre les chaînes de la loi, devant vous, quand vous vous élancez, armés de toute votre puissance, pour nous anéantir. Vous voulez marquer, dites-vous, tous vos nouveaux départements du signe auguste de la foi des chrétiens? Eh! Messieurs, ne sauriez-vous donc ériger ces monuments de votre piété, sans y ...

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 91
      ...a primitive Eglise. Comment des membres du clergé ont-ils pu adhérer à une pareill...
      ...le religion de l'Etat; eux qui auraient sortir avec indignation de l'Assemblee,...
      ...s vérités exatteS, conformes à la foi catholique et à la discipline reçue dans la primitive Eglise. Comment des membres du clergé ont-ils pu adhérer à une pareille docttïne ! Eut dont tous les cahiers leur prescrivent de faire reconnaître la religion catholique la seule religion de l'Etat; eux qui auraient sortir avec indignation de l'Assemblee, si on y eût jamais délibéré sur le prétendu pouvoir, que lui attribue M. Camus,...
      ...t là sans doute l'acceptation Véritable du mot territoire, en matière de juridicti... ... appartient incontestablement à la la seule puissance civile; mais ce n'est point là sans doute l'acceptation Véritable du mot territoire, en matière de juridiction ; on ne l'applique point alors à la surface de la terre, mais aux hommes qui ...
      ...amais lu l'histoire de la religion : ou du moins il suppose un peu trop légèrement... ...e juridiction, aucune circonscription de territoire, M. Camus prouve qu'il n'a jamais lu l'histoire de la religion : ou du moins il suppose un peu trop légèrement, que nous l'avons tous oubliée. D'abord il n'est pas vrai que les évêques aient...
      ...n, la dangereuse témérité de se sépâref du corps des premiers pasteurs! ...e présentent en foule à mon esprit. Voilà donc où conduit, en matièfe de religion, la dangereuse témérité de se sépâref du corps des premiers pasteurs!

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 92
      ...ues diocésains, longtemps avant que les empereurs eussent embrasfé le christianisme, au commencement du ive siècle. ...e, que des paroisses innombrables ont été fondées et limitées par les seuls évêques diocésains, longtemps avant que les empereurs eussent embrasfé le christianisme, au commencement du ive siècle.
      ...montré, par le témoignage de l'Ecriture sainte, que les apôtres allèrent dans différen...
      ...res fixa son premier siège à An-tioche. Saint Jacques le mineur fut solennellement in...
      ...emblée attend les conclusions. L'apôtre saint Jean fonda et gouverna plusieurs église...
      ...que propre. Dès les temps apostoliques, saint Marc, disciple et compagnon de saint Pierre, est établi premier évêque d'Alexandrie. Saint Paul donne saint Timothée pour évêque à la ville d'Ephèse, et Tite à l'île de Crète. Saint Paul déclare lui-même qu'il ne doit point se mêler du gouvernement des églises fondées par le...
      ... de droit, les faits suffisent ici pour nous défendre contre M. Camus. Il est démontré, par le témoignage de l'Ecriture sainte, que les apôtres allèrent dans différentes contrées pour y exercer leur divin ministère. Eusèbe nous conduit, en quelqu...
      ...ns l'Egypte. Judes fut envoyé dans l'Arabie et dans la Syrie. Le prince des apôtres fixa son premier siège à An-tioche. Saint Jacques le mineur fut solennellement installé évêque de Jérusalem, il assista au premier concile des apôtres dans cette...
      ...us voyons qu'il y parla le dernier, en sa qualité d'évêque diocésain, dont l'Assemblée attend les conclusions. L'apôtre saint Jean fonda et gouverna plusieurs églises; il établit en Asie sept évêques et sept diocèses distincts. Le territoire de ...
      ...'aucun évêque ne pouvait le gouverner, quant au spirituel, au préjudice de l'évêque propre. Dès les temps apostoliques, saint Marc, disciple et compagnon de saint Pierre, est établi premier évêque d'Alexandrie. Saint Paul donne saint Timothée pour évêque à la ville d'Ephèse, et Tite à l'île de Crète. Saint Paul déclare lui-même qu'il ne doit point se mêler du gouvernement des églises fondées par les autres apôtres, et il refuse d'y aller exercer son ministère.
      ..., comme dans votre sauvage constitution du clergé, d'attribuer le choix des évêque... ...édiatement soumis à la juridiction épiscopale. Mais alors on n'avait pas imaginé, comme dans votre sauvage constitution du clergé, d'attribuer le choix des évêques aux
      .... On procédait à l'élection en présence du métropolitain, des évêques de la provin...
      ...étropolitain, avaient confirmé le choix du peuple. L'élection des évêques fut ensu...
      ... et même au bourreau, en réservant ce droit à la simple qualité de citoyen actif. On procédait à l'élection en présence du métropolitain, des évêques de la province, et d'un évêque visiteur qui était député pour y assister. Ce n'était point l...
      ...cédait jamais à la consécration, que lorsque les prélats de la province, ou le métropolitain, avaient confirmé le choix du peuple. L'élection des évêques fut ensuite réservée aux églises cathédrales; et c'est cette dernière forme d'élection q...
      ...légataire universel de l'inquisition et du despotisme; d'un comité qui ne nous a j...
      ... cette Assemblée, ou plutôt aux fureurs du peuple! Ah ! ce comité des recherches, ...
      ...bunal, quand il honore tous les évêques du royaume de ses outrages; et je lui rend...
      ... recherches, c'est-à-dire d'un comité qui s'est humblement institué lui-même le légataire universel de l'inquisition et du despotisme; d'un comité qui ne nous a jamais donné que de fausses alarmes, qui ne nous a jamais parlé qu'avec le délire...
      ...ie, que l'on ose dévouer aujourd'hui tout le clergé de France aux préventions de cette Assemblée, ou plutôt aux fureurs du peuple! Ah ! ce comité des recherches, si digne d'être un jour recherché lui-même, ne pourrait nous humilier que par se...
      ...r son obscurité à l'opinion publique, mérite d'être cité dès ce moment à son tribunal, quand il honore tous les évêques du royaume de ses outrages; et je lui rends grâces, en leur nom, d'une dénonciation dont il doit seul rougir.
      ...ets relatifs à la nouvelle constitution du clergé ; qu'il avait refusé d'y concour... ...ns son diocèse après six mois d'absence; qu'on l'avait sommé d'exécuter les décrets relatifs à la nouvelle constitution du clergé ; qu'il avait refusé d'y concourir, sans l'intervention de ses supérieurs dans la hiérarchie ; qu'il n'avait pas...
      ...le peuple, suivant la fameuse maxime de saint Cyprien : tous doivent élire celui à qu... ... société. L'élection des évêques, au contraire, se faisait par le clergé et par le peuple, suivant la fameuse maxime de saint Cyprien : tous doivent élire celui à qui tous doivent obéir.

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 93
      ...présente dans toutes les parties de cet Empire, plusieurs comités, qui ne sont jamais ...
      ...ssent à noire insu, pour tracer le plan du combat qu'ils doivent nous livrer. Un r...
      ... que les agresseurs sont prêts, le jour du combat est choisi; on nous annonce tout...
      ...ments. Les orateurs, préparés en faveur du décret, s'emparent alors de la parole, ...
      ... plaidoyers dans la tranquille solitude du cabinet. Inspirés par nos premiers mouv...
      ...imputer. Quand ils ont ramassé dans les ténèbres les armes que la calomnie leur présente dans toutes les parties de cet Empire, plusieurs comités, qui ne sont jamais gênés dans leurs opinions par la présence de nos partisans, se réunissent à noire insu, pour tracer le plan du combat qu'ils doivent nous livrer. Un rapporteur est choisi pour servir d'organe à ces conseils clandestins, où chacun ...
      .... Il donne l'ordre à ses coopérateurs qui se disposent à soutenir l'attaque. Dès que les agresseurs sont prêts, le jour du combat est choisi; on nous annonce tout à coup une séance extraordinaire dont l'objet nous est inconnu. La foudre nous ...
      ...déclamations qui commandent aux tribunes la manœuvre législative des applaudissements. Les orateurs, préparés en faveur du décret, s'emparent alors de la parole, et nous lisent avec toute la véhémence d'une inspiration soudaine leurs discours...
      ... comme je le fais dès à présent, après une foule de lecteurs qui ont écrit leurs plaidoyers dans la tranquille solitude du cabinet. Inspirés par nos premiers mouvements, nous nous élançons au combat; nous nous livrons à une discussion cent fo...
      ..., il ne s'était pas évadé à neuf heures du soir ; et que pour expier cette coupabl...
      ...ce au prix de sa vie, que nos casuistes du comité des recherches, prétendent l'obl...
      tratif, il ne s'était pas évadé à neuf heures du soir ; et que pour expier cette coupable évasion, réprouvée par tous nos comités, qui ont rigoureusement prescrit la ré...
      ...ntes, de s'être éloigné d'une ville, où le peuple égaré demandait sa tête ? Est-ce au prix de sa vie, que nos casuistes du comité des recherches, prétendent l'obliger à la résidence? Faut-il que son sang coule, au milieu d'un peuple bourreau ...
      Le même réformateur du clergé, rapporteur ordinaire de votre c...
      ...l gouvernait tranquillement son diocèse du haut des montagnes de la Savoie. Puisqu...
      ...idence qui réveille le zèle apostolique du dénonciateur, M. Voidel, j'observerai q...
      ...à tous ses devoirs, et dont les ennemis du bien public n'ont que trop bien calculé...
      ...rop facile résignation ; ce bienfaiteur du peuple, que ses pieuses largesses ont e...
      Le même réformateur du clergé, rapporteur ordinaire de votre comité des recherches, a découvert que M. l'archevêque de Paris, membre de cette Assemblée, était absent depuis plus d'un an de cette capitale, et qu'il gouvernait tranquillement son diocèse du haut des montagnes de la Savoie. Puisque c'est encore le devoir sacré de la résidence qui réveille le zèle apostolique du dénonciateur, M. Voidel, j'observerai que l'on a quelquefois reproché aux évêques de quitter leurs diocèses, pour séjou...
      ...pport. Quoi! M. l'archevêque de Paris, ce prélat si régulier, si doux, si exact à tous ses devoirs, et dont les ennemis du bien public n'ont que trop bien calculé le caractère pacifique, et la trop facile résignation ; ce bienfaiteur du peuple, que ses pieuses largesses ont encore plus appauvri que vos décrets; ce représentant de la nation qui, dès le mo...
      ...s, pour ses malheurs, pour son silence, du moins, qui devrait vous être si précieu... ...t verser tant de pleurs, que vous lui reprochez ! et sans respect pour ses vertus, pour ses malheurs, pour son silence, du moins, qui devrait vous être si précieux, vous le traduisez devant nous, comme le prévaricateur des lois de la résidenc...
      ...battre aujourd'hui que l'esprit général du décret qui vous est présenté. Nous nous... ...discours dont nous avons à peine entendu une lecture rapide, nous ne pouvons combattre aujourd'hui que l'esprit général du décret qui vous est présenté. Nous nous contentons de prouver que votre refus d'autoriser la

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

      page 94
      ...L'exécution de la nouvelle constitution du clergé doit donc manifestement être suspendue jusqu'à ce que le Saint-Siège ait concouru, par l'intervention ...
      ... moment que de l'organisation préalable du clergé. Quand tous les articles constit...
      ...lorsque vous nous avez improvisé la loi du serment civique : serment, qui, en nous...
      ...avons faite de tous les objets qui sont du ressort de la puissance spirituelle, n'...
      ..., a légitimé ou plutôt a nécessité noire recours immédiat au souverain pontife. L'exécution de la nouvelle constitution du clergé doit donc manifestement être suspendue jusqu'à ce que le Saint-Siège ait concouru, par l'intervention de son autorité et des formes canoniques, aux suppressions et aux érections des ...
      ... nous bornons à ce moyen suspensif de plein droit, parce qu'il ne s'agit dans ce moment que de l'organisation préalable du clergé. Quand tous les articles constitutionnels seront discutés devant un juge compétent, il sera temps d'examiner s'i...
      ...claration de M. l'évêque de Glermont. Nous l'avons encore formellement réclamé, lorsque vous nous avez improvisé la loi du serment civique : serment, qui, en nous liant à la nouvelle Constitution, avant qu'elle fût rédigée, et avec la distinction expresse que nous avons faite de tous les objets qui sont du ressort de la puissance spirituelle, n'a pu s'étendre à des lois qui n'étaient pas encore décrétées
  • Tome 22 : Du 3 janvier au 5 février 1791 1 résultat
    • Séance du vendredi 28 janvier 1791

      - search term matches: (1)

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 522
      Locuteur: Ledeu de la Ville-aux-Bois
      fait iecture du procès-verbal de la séance d'hier au so... fait iecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir. (Ces procès-verbaux sont adoptés.)
      Locuteur: Antoine d'Agoult
      , député du ci-devant Dauphiné, demande et obtient ... , député du ci-devant Dauphiné, demande et obtient un congé de six semaines pour ses affaires.
      ... séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin.
      Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier au m... Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier au matin.
      ...nonce l'hommage fait à l'Assemblée, par François-Marie Puthud, l'un des commissaires nom... annonce l'hommage fait à l'Assemblée, par François-Marie Puthud, l'un des commissaires nommés par elle pour la conserva- (1) Cette séance est incomplète au Moniteur.

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 523
      Locuteur: De Clermont-Tonnerre
      ...re la vérité ! Plusieurs voix : L'ordre du jour !• (L'Assemblée décide qu'elle passe à l'ordre du jour.) Un de MM. les secrétaires fait l...
      ... 1° Au décret de l'Assemblée nationale, du 13 de ce mois, relatif à la suppression...
      ...roisses dans les deux îles appelées île du Palais et île Saint-Louis, à Paris; « 2° Et le 19, au décret du 27 octobre, relatif à l'installation de...
      ...e l'Assemblée nationale; « 3° Au décret du 9 janvier, relatif aux créances devenue...
      ...igieux, soit militaires; « 4° Au décret du même jour, relatif au traitement des co...
      ...oire de sept personnes dans les bureaux du département de la justice; « 5° Au décret du même jour 9 janvier, relatif à la circo...
      ... de la ville d'Orléans ; « 6° Au décret du même jour, concernant les pensionnaires auxquels il est d'anciens arrérages de pensions, payables sous le nom de décompte; « 7° Au décret du même jour, relatif au payement de l'ind...
      ... de brevets de retenue ; « 8° Au décret du même jour, concérnant les pensions qui ...
      ... la caisse de l'ancienne administration du clergé; « 9° Au décret du même jour, concernant les pensions qui ...
      ...nt appelés de fortune ; « 10° Au décret du même jour, relatif au temps de service,...
      ...autres officiers de la maison militaire du roi, réformés en 1775 et 1776; « 11° Au décret du même jour 9 janvier, relatif aux juridi...
      ...ons-pêcheurs de Toulon, « 12° Au décret du même jour, concernant
      Vous entendez la calomnie et vous ne voulez pas entendre la vérité ! Plusieurs voix : L'ordre du jour !• (L'Assemblée décide qu'elle passe à l'ordre du jour.) Un de MM. les secrétaires fait lecture de la note suivante adressée à M. le Président par M. le ministre de la justice : « Le roi a donné sa sanction, le 15 de ce mois : « 1° Au décret de l'Assemblée nationale, du 13 de ce mois, relatif à la suppression de plusieurs paroisses dans les deux îles appelées île du Palais et île Saint-Louis, à Paris; « 2° Et le 19, au décret du 27 octobre, relatif à l'installation de ceux qui sont nommés juges de district, et qui resteront membres de l'Assemblée nationale; « 3° Au décret du 9 janvier, relatif aux créances devenues exigibles, et qui appartiennent à l'ordre de Malte, ou autres ordres, soit religieux, soit militaires; « 4° Au décret du même jour, relatif au traitement des commis employés au bureau d'expédition et d'envoi des décrets, et à une augmentation provisoire de sept personnes dans les bureaux du département de la justice; « 5° Au décret du même jour 9 janvier, relatif à la circonscription des paroisses de la ville d'Orléans ; « 6° Au décret du même jour, concernant les pensionnaires auxquels il est d'anciens arrérages de pensions, payables sous le nom de décompte; « 7° Au décret du même jour, relatif au payement de l'indemnité accordée aux porteurs de brevets de retenue ; « 8° Au décret du même jour, concérnant les pensions qui se payaient ci-devant à la caisse des économats, et celtes de 600 livres et au-dessous, qui étaient établies sur la caisse de l'ancienne administration du clergé; « 9° Au décret du même jour, concernant les pensions qui seront recréées èn faveur des officiers ci-devant appelés de fortune ; « 10° Au décret du même jour, relatif au temps de service, pour la décoration militaire, des officiers des régiments de grenadiers royaux,...
      ...des bataillons de garnisons et des gardes-Côtes, ainsi que des mousquetaires et autres officiers de la maison militaire du roi, réformés en 1775 et 1776; « 11° Au décret du même jour 9 janvier, relatif aux juridictions de Prud'hommes ci-devant établies, et particulièrement à celle des patrons-pêcheurs de Toulon, « 12° Au décret du même jour, concernant
      Locuteur: Le Président
      tion des monuments du royaume, des 5 premiers numéros de son ... tion des monuments du royaume, des 5 premiers numéros de son ouvrage, intitulé : Les Monuments ou le Pèlerinage historique;
      Locuteur: L'abbé Bourdon
      ...etlon, curé de Neoux, nommé à l'é-vêché du département de la Creuse, en son instal...
      ...tion qu'appartient la police extérieure du culte, puisqu'il ne s'exerce que pour e...
      ... distincte des dogmes religieux, il est du droit exclusif de la nation d'en régler...
      ... curé d'Evaux. Je vais vous rendre compte de la prestation de serment de M. Mouretlon, curé de Neoux, nommé à l'é-vêché du département de la Creuse, en son installation. Il a démontré au peuple que, par ses décrets, l'Assemblée nationale n'av...
      ...e laquelle le clergé ne pouvait exister. C'est donc, a-t-il dit, à cette même nation qu'appartient la police extérieure du culte, puisqu'il ne s'exerce que pour elle, puisqu'elle en acquitte les dépenses, et que la discipline étant entièrement distincte des dogmes religieux, il est du droit exclusif de la nation d'en régler les convenances. (.Applaudissements.)
      Locuteur: De La Galissonnière
      ...able par la réunion des rivière d'Aube, du Langeon et de la Biaise à la Marne. (Ce... ...griculture et de commerce, d'un projet présenté par M. Micault, d'un canal navigable par la réunion des rivière d'Aube, du Langeon et de la Biaise à la Marne. (Ce renvoi est ordonné.)
      Locuteur: De Clermont-Tonnerre
      ...er à mOn égard et pour rendre au peuple du quartier que j'habite un témoignage non...
      ...lus ae 2,000 âmes environnant la maison du commissaire de police avec lequel j'éta...
      ...onale ma profonde reconnaissance des précautions qu'elle a cru devoir prendre hier à mOn égard et pour rendre au peuple du quartier que j'habite un témoignage non équivoque. J'ai traversé hier une foule de plus ae 2,000 âmes environnant la maison du commissaire de police avec lequel j'étais, par des circonstances qu'il est inutile de retracer, A peine 10 ou 12 person...
      Locuteur: De Clermont-Tonnerre
      ...e justifierai. Plusieurs voix ; L'ordre du jour! On m'a donné un démenti; je suis Français, je me justifierai. Plusieurs voix ; L'ordre du jour!

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 524
      Locuteur: Le Chapelier
      ...tions des différents membres de VEmpire germanique qui ont des possessions en Alsace : « M...
      ...ale la lettre que Sa Majesté a reçue de l'empereur,relativement aux réclamations dés princes et des différents membres de l'empire germanique qui ont des possessions en Alsace. J'ai...
      ... officielle et prévue depuis longtemps, du chef de l'Empire, avait été précé-
      ... par M. de Montmorin, ministre des affaires étrangères, relativement aux réclamations des différents membres de VEmpire germanique qui ont des possessions en Alsace : « Monsieur le président, « Le roi m'a ordonné de communiquer à l'Assemblée nationale la lettre que Sa Majesté a reçue de l'empereur,relativement aux réclamations dés princes et des différents membres de l'empire germanique qui ont des possessions en Alsace. J'ai l'honneur de vous envoyer ci-jointe une traduction fidèle de cette lettre dont ...
      ...que. Le roi m'a en même temps ordonné d'informer l'Assemblée que cette démarche, officielle et prévue depuis longtemps, du chef de l'Empire, avait été précé-
      Locuteur: De Clermont-Tonnerre
      ...é de l'extraordinaire ; « 13° Au décret du 10, concernant les porteurs de créances...
      ...boursement est ordonné; « 14° Au décret du 11, relatif à la fabrication d'une menu...
      ... 15 millions; « 15° Et enfin, au décret du même jour, concernant l'union de la commune d'Allauch au district de Marseille; Du lieu de l'Isle d'Elie au département de...
      ...es communes de Mérigon et de Mauvaisin, du district de Mirepoix « Le ministre de l...
      ... sur chacune desquelles est la sanction du roi. » Signé : M. L. F. Duport. « Paris...
      l'adjonction de quatre commissaires et deux signataires au comité de l'extraordinaire ; « 13° Au décret du 10, concernant les porteurs de créances sur l'Etat, dont le remboursement est ordonné; « 14° Au décret du 11, relatif à la fabrication d'une menue monnaie d'argent, jusqu'à concurrence de 15 millions; « 15° Et enfin, au décret du même jour, concernant l'union de la commune d'Allauch au district de Marseille; Du lieu de l'Isle d'Elie au département de la Vendée; « Et la distraction des communes de Mérigon et de Mauvaisin, du district de Mirepoix « Le ministre de la justice transmet à M. le président les doubles minutes de ces décrets, sur chacune desquelles est la sanction du roi. » Signé : M. L. F. Duport. « Paris, le 25 janvier 1791.
      Locuteur: Le Président
      ...uter chacun un membre pour la formation du tribunal de cassation. Voici les 83 dép... ... au sort des 42 départements qui doivent, aux termes des précédents décrets; députer chacun un membre pour la formation du tribunal de cassation. Voici les 83 départements écrits sur 83 billets séparés; il est inutile, ce me semble, de les vé...
      Locuteur: Le Président
      Bouches-du-Rhone____15 Drôme................... 36 Bouches-du-Rhone____15 Drôme................... 36
      Locuteur: Le Chapelier
      ...embleront aussitôt après la publication du présent décret, pour procéder à l'élect...
      ...e, procéderont à l'élection des membres du tribunal de cassation, quoiqu'ils n'aie...
      ...tionale se retirera dans le jour auprès du roi, pour lui demander sa sanction. >
      ...l. « Décrète, en conséquence, que les électeurs des susdits départements se rassembleront aussitôt après la publication du présent décret, pour procéder à l'élection; et que les électeurs qui se trouveront rassemblés pour l'exécution des décrets de l'Assemblée nationale, procéderont à l'élection des membres du tribunal de cassation, quoiqu'ils n'aient pas été spécialement convoqués à cet effet. « Décrète que le président de l'Assemblée nationale se retirera dans le jour auprès du roi, pour lui demander sa sanction. >

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 525
      Locuteur: Le Chapelier
      ...s qui n'ont pas été transportés par les empereurs, no3 prédécesseurs, ni par l'empire au royaume de France, et qui par conséquent sont soumis à la suprématie de l'empereur, Votre Majesté ne peut se dissimuler qu'aucun membre du corps germanique n'a le droit de transférer à aucune nation étrangère la suprématie appartenant à l'empereur et à l'Empire, sur ses terres. « Quant aux terres et domaines qui n'ont pas été transportés par les empereurs, no3 prédécesseurs, ni par l'empire au royaume de France, et qui par conséquent sont soumis à la suprématie de l'empereur, Votre Majesté ne peut se dissimuler qu'aucun membre du corps germanique n'a le droit de transférer à aucune nation étrangère la suprématie appartenant à l'empereur et à l'Empire, sur ses terres.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...ets contre lesquels beaucoup de membres du corps germanique portent plaintes, comme étant contraire...
      ...s traités postérieurement conclus entre l'Empire d'Allemagne et la couronne de France, r...
      ...roits possédés par des membres de notre Empire : or, il serait contraire au respect à la sainteté des traités, respect que ...
      « Ladite Assemblée a rendu, au mois d'août de l'année dernière, différents décrets contre lesquels beaucoup de membres du corps germanique portent plaintes, comme étant contraires aux traités publics : c'est à ces griefs que le collège électoral désire que l...
      ... Majesté est parfaitement instruite des dispositions de la paix de Munster et des traités postérieurement conclus entre l'Empire d'Allemagne et la couronne de France, relativement aux lieux situés en Alsace et eu Lorraine, cédés à cette couronne so...
      ...es métropolitains ; de même que sous celle des commanderies, biens, revenus et droits possédés par des membres de notre Empire : or, il serait contraire au respect à la sainteté des traités, respect que votre illustre nation a tant à cœur d'observer, de renverser, par des simples dé...
      Locuteur: Le Chapelier
      ...électoral invoque en faveur des membres du Corps germanique, lésés par les opérations de l'Assemblé...
      ... soient limités dans leur application à l'Empire et à ses membres. Cette base étant admi...
      ...seront en tant qu'elles regardent notre empire et ses membres, etque toutes choses ser...
      ... de justice convaincra tous les membres du Corps germanique des sentiments d'amitié que Votre Majesté a voués à notre Empire, ainsi que du respect de la nation française pour les...
      ...ent si heureusement entre elle et notre Empire.
      ...ipes, fondés sur toutes les règles de la justice et de l'équité, que le collège électoral invoque en faveur des membres du Corps germanique, lésés par les opérations de l'Assemblée nationale ; et, conformément à ces principes, nous prions très instamment Votr...
      ...ux demandes qui en découleut ; en sorte que les décrets de l'Assemblée nationale soient limités dans leur application à l'Empire et à ses membres. Cette base étant admise,il en résultera naturellement que toutes innovations faites en conséquence d'...
      ...ts de l'Assemblée nationale, postérieurs au mois d'août de l'année dernière, cesseront en tant qu'elles regardent notre empire et ses membres, etque toutes choses seront remises à cet égard sur le pied antérieur à ladite époque : cet acte de justice convaincra tous les membres du Corps germanique des sentiments d'amitié que Votre Majesté a voués à notre Empire, ainsi que du respect de la nation française pour les traités qui subsistent si heureusement entre elle et notre Empire.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...a bonne intelligence qui subsiste entre l'empire germanique et la nation française, nous croyons de... ...e nous et Votre Majesté. Par une suite de ces sentiments, et désirant affermir la bonne intelligence qui subsiste entre l'empire germanique et la nation française, nous croyons devoir exposer sans délai à Votre Majesté les demandes très instantes que le collè...
      Locuteur: Le Chapelier
      « Léopold II, par la grâce de Dieu, empereur romain élu, etc., à Louis, auguste roi ... « Léopold II, par la grâce de Dieu, empereur romain élu, etc., à Louis, auguste roi très chrétien, salut, etc.
      Locuteur: Le Chapelier
      Copie de la lettre de l'empereur. Copie de la lettre de l'empereur.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...que d'empressement à tous les ordres de l'Empire, comme un nouveau témoignage d'amitié e... ...Aussitôt qu'elle nous sera parvenue, nous la communiquerons avec autant de joie que d'empressement à tous les ordres de l'Empire, comme un nouveau témoignage d'amitié et de bon voisinage. Nous faisons, en attendant, les vœux les plus sincères pour ...
      Locuteur: Le Chapelier
      ...s et les plus satisfaisantes de Léopold II. Je dois également faire connaître à l'... dée et suivie des explications les plus amicales et les plus satisfaisantes de Léopold II. Je dois également faire connaître à l'Assemblée que les dispositions des autres principales cours de l'Europe, loin de...

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 526
      Locuteur: D'André
      ... voie que s'il est arrivé un diplôme de l'empereur, ce n'est qu'un diplôme de la chancellerie de l'Empire. Ceci n'est qu'une lettre à laquelle l'empereur a été forcé, comme chef de l'Empire. La nation doit être tranquille sur les dispositions personnelles de l'empereur. Quand vous faites imprimer les lettres...
      ...bjets: l'un de constater les sentiments du ministre, et c'est pour cela que vous a...
      ...s malintentionnés pourraient supposer à l'empereur, en disant que la lettre de l'empereur est une espèce de déclaration de guerre, comme on l'a déjà dit, tandis que la lettre de l'empereur n'est, pour ainsi dire, qu'une lettre d...
      ...ettre qu'il devait écrire comme chef de l'Empire, une lettre par conséquent qui ne doit,...
      ...te officiellement que les intentions de l'empereur sont bonnes et pacifiques. Ainsi c'est ...
      ...ar le motif pour lequel on ne veut pas qu'on l'imprime; c'est afin que la nation voie que s'il est arrivé un diplôme de l'empereur, ce n'est qu'un diplôme de la chancellerie de l'Empire. Ceci n'est qu'une lettre à laquelle l'empereur a été forcé, comme chef de l'Empire. La nation doit être tranquille sur les dispositions personnelles de l'empereur. Quand vous faites imprimer les lettres ues ministres, c'e.-t ordinairement pour deux objets: l'un de constater les sentiments du ministre, et c'est pour cela que vous avez fait imprimer de semblables lettres, l'autre pour tranquilliser la nation su...
      ... autre côté, elle peut tranquilliser la natiun entière sur les sentiments que les malintentionnés pourraient supposer à l'empereur, en disant que la lettre de l'empereur est une espèce de déclaration de guerre, comme on l'a déjà dit, tandis que la lettre de l'empereur n'est, pour ainsi dire, qu'une lettre de convenance, une lettre qu'il devait écrire comme chef de l'Empire, une lettre par conséquent qui ne doit, qui ne peut nullement alarmer les bons citoyens, surtout quand la lettre de M. de Montmorin constate officiellement que les intentions de l'empereur sont bonnes et pacifiques. Ainsi c'est précisément parce qu'il y a dans la lettre de M. de Montmorin l'attestation de c...
      Locuteur: Merlin
      ... à croire, Messieurs, que ce diplôme de l'empereur dont vous venez d'entendre la lecture n...
      ...et efficaces pour exécuter votre décret du 29 octobre par lequel vous avez chargé ...
      ...e Montmorin demanda à plusieurs membres du comité diplomatique : « Mais, Messieurs...
      ...nc que vous ferez sanctionner le décret du 29 octobre, ce décret que j'ai tant att...
      ...lierdene point ordonner officiellement l'impression de cette lettre. Il est bien à croire, Messieurs, que ce diplôme de l'empereur dont vous venez d'entendre la lecture n'aurait jamais été écrit, si M. de Montmorin avait pris des mesures promptes et efficaces pour exécuter votre décret du 29 octobre par lequel vous avez chargé le pouvoir exécutif de négocier avec les princes d'Allemagne, concessionnaires e...
      ... le décréta été sanctionné, et que la sanction a été annoncée à la tribune, M. de Montmorin demanda à plusieurs membres du comité diplomatique : « Mais, Messieurs, quand est-ce donc que vous ferez sanctionner le décret du 29 octobre, ce décret que j'ai tant attendu? » Ainsi trois semaines au moins s'étaient écoulées sans que ce décret sanc...
      Locuteur: Merlin
      ...prit de ses décrets; je demande l'ordre du jour. ...ssemblée ne peut pas ordonner l'impression d'une lettre qui est contraire à l'esprit de ses décrets; je demande l'ordre du jour.
      Locuteur: Merlin
      (L'Assemblée passe à l'ordre du jour.) (L'Assemblée passe à l'ordre du jour.)
      Locuteur: Merlin
      L'ordre du jour est un rapport du comité militaire relatif à la distribut... L'ordre du jour est un rapport du comité militaire relatif à la distribution de fusils aux gardes nationales des départements et districts.
      Locuteur: De Menou
      ...emblée nationale, par un décret en date du 18 décembre, sanctionné par le roi le 25 du même mois, a ordonué que le roi serait ... , rapporteur. Messieurs, l'Assemblée nationale, par un décret en date du 18 décembre, sanctionné par le roi le 25 du même mois, a ordonué que le roi serait prié de faire délivrer par les arsenaux militaires, aux a dministrations de dépa...
      Locuteur: Rewbell
      ...une lettre dans laquelle il est dit que l'empereur a écrit tout autrement que Léopold n'au... imprimer une lettre dans laquelle il est dit que l'empereur a écrit tout autrement que Léopold n'aurait fait.
      Locuteur: Rewbell
      ...d, nous ne devons pas forcer Léopold et l'empereur à ne faire qu'un seul individu, et je p... Il n'est pas dans notre intention de nous attirer l'animadversion de Léopold, nous ne devons pas forcer Léopold et l'empereur à ne faire qu'un seul individu, et je pense que la lettre de M. de Montmorin est une impéritie politique.

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 527
      Locuteur: De Menou
      ...ans les différents magasins ou arsenaux du royaume, et de celles qui ont déjà été ... ...ment pour la Constitution, nous a fait remettre un état des armes qui existent dans les différents magasins ou arsenaux du royaume, et de celles qui ont déjà été distribuées aux différents départements.
      Locuteur: De Menou
      ...ne touchera en aucune manière aux armes du nouveau modèle, destinées aux troupes d... ...,903 fusils, au lieu de 50,000, nombre que vous aviez décrété. Et cependant, on ne touchera en aucune manière aux armes du nouveau modèle, destinées aux troupes de ligne. Je dois vous dire ici, qu'en fusils de cette dernière espèce, nous avon...
      Locuteur: De Menou
      ... les besoins de chacun des départements du royaume, de sorte que les départements ... ...uisqu'il propose de la calquer sur la situation militaire, et par conséquent sur les besoins de chacun des départements du royaume, de sorte que les départements de première ligne auront un plus grarfa nombre d'armes que ceux de la seconde, e...
      Locuteur: De Menou
      ...ns la même section qu'eux, ils auraient avoir une plus grande quantité d'armes.... ...ur population étant plus considérable que celle d'autres départements compris dans la même section qu'eux, ils auraient avoir une plus grande quantité d'armes. Mais je répondrai à cela qu'il n est pas possible à l'Assemblée nationale et à ...
      Locuteur: De Menou
      ...s départements. Le comité militaire est du même avis et vous propose, en Conséquen... ...e tous les magasins jusqu'au lieu de destination, pourrait être supportée par les départements. Le comité militaire est du même avis et vous propose, en Conséquence, un article exprès dans le décret.
      Locuteur: De Menou
      ... fusils, qui, d'après un décret en date du 18 décembre dernier, doivent être distribués aux gardes nationales du royaume, soit ajouté celui de 47,-903 f... « 1° Que le roi sera prié d'ordonner qu'au nombre de 50,000 fusils, qui, d'après un décret en date du 18 décembre dernier, doivent être distribués aux gardes nationales du royaume, soit ajouté celui de 47,-903 fusils qui seront également distribués aux gardes nationales, d'après les proport...
      Locuteur: De Menou
      ...,903 fusils à faire aux 83 départements du royaume(i). ÉTAT de distribution de 97,903 fusils à faire aux 83 départements du royaume(i).

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 528
      Locuteur: De Menou
      Bouches-du-Rhône........ Bouches-du-Rhône........

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 529
      Locuteur: De Menou
      Côtes du Nord..... Côtes du Nord.....

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 530
      Locuteur: Lavie
      ...e peu de districts. Dans le département du Bas-Rhin, par exemple, vous de nous don...
      ...e uous avons été éconbïàes de la sueUl1 du peuple, nous aurions moins de moyens de...
      ...in nombre d'armes par district* il y a lésion pour lès départements qui n'Odt que peu de districts. Dans le département du Bas-Rhin, par exemple, vous de nous donnez que "2,400 armes et le département de Brest en a 6 à 7,000, de manière que par cela seul que uous avons été éconbïàes de la sueUl1 du peuple, nous aurions moins de moyens de nous défendre, nousqu'dm menace véritablement ou qu'on feint de vouloir menacer...
      Locuteur: Robespierre
      Lfe projet du coniité doit vous paraître insuffisant;...
      ...e'célérité danà toutes les manufacturés du royiaume. Je demande encore que fexportatibn dê& armes hors du royaumle soit défendue, jusqu'à ce que ...
      ...sentant ne se contentera de la garantie du caractère d'un ministre ; personne n'ài...
      Lfe projet du coniité doit vous paraître insuffisant; n parle bien de fournir des armes aux départements ; il ne votis parle pas de l...
      ...t. . Jê demande ensuite qu'on continue de fabriquer ué^ armés aVêc la plus grande'célérité danà toutes les manufacturés du royiaume. Je demande encore que fexportatibn dê& armes hors du royaumle soit défendue, jusqu'à ce que nos gardes' nationales «oient complète* ment armées; car elles [sont Ièfn de l'ê...
      ...a distribution des armes et des mlunitions. Je ne me contente pas et aucun représentant ne se contentera de la garantie du caractère d'un ministre ; personne n'àimera, que, pour toute « raison et pour toute ptécautièn, on nous vanté ' toujour...
      Locuteur: Rœderer
      ...on. Les gardes nationales ne sont point du département dé la guerre; en conséquenc...
      ...à la pofte des arsenaux par le ministre du i'intéribur.
      ...opose le comité, il y a peut-être un sujet d'inquiétude à prendre en considération. Les gardes nationales ne sont point du département dé la guerre; en conséquence, Messieurs, ce n'est pas le ministre de la guerre qui doit leur faire la répar...
      ...ationales ; ce serait un commencement de juridiction. Elles-doivent être reçues à la pofte des arsenaux par le ministre du i'intéribur.
      Locuteur: De Noailles
      ...argées d'un aussi grand poids que celui du fusil, se sont permis de diminuer les c... ...s gardes nationales, pour faire plus commodément rexercice, ou pour n'ètrëpas chargées d'un aussi grand poids que celui du fusil, se sont permis de diminuer les canons ; il résulte de là que de3 armes excellentes sont peut-être dans le cas de...
      Locuteur: Herwin
      ...ume; je ne vois pas pourquoi la dépense du transport La distribution qu'on vous pro* pose est pour la sûreté detoùt le royaume; je ne vois pas pourquoi la dépense du transport

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 531
      Locuteur: Herwin
      ...épartements: elle doit être à la charge du Trésor public. devrait être supportée 'par les départements: elle doit être à la charge du Trésor public.
      Locuteur: Brillat-Savarin
      ...vrin est décrété.) (Le projet de décret du comité est mis aux voix et décrété, sauf rédaction.) L'ordre du jour est un rapport des comités diploma...
      ...la sûreté tant extérieure qu'intérieure du royaume.
      ...e sur l'amendement. (La question préalable est réjetée et l'amendement de M. Hervrin est décrété.) (Le projet de décret du comité est mis aux voix et décrété, sauf rédaction.) L'ordre du jour est un rapport des comités diplomatique, militaire et des recherches sur les moyens de pourvoir à la sûreté tant extérieure qu'intérieure du royaume.
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...ntenir la tranquillité dans l'intérieur du royaume; vous avez attaqué surtout la v... Vous avez déjà pris, Messieurs, des moyens puissants pour maintenir la tranquillité dans l'intérieur du royaume; vous avez attaqué surtout la véritable base de toutes les résistauces, lorsque vous avez décrété qu'il serait ...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...; notre surveillance doit les embrasser du même regard ; notre plan de défense doi... ...oir fait assez quand nous avons paré à l'une ou à l'autre attaque de nos ennemis; notre surveillance doit les embrasser du même regard ; notre plan de défense doit être combiné pour les repousser également. Il serait difficile d'arrêter des i...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...ations loyales et avantageuses, qui ont leur être proposées, une guerre dont il... En supposant même que ceux-ci préférassent, aux négociations loyales et avantageuses, qui ont leur être proposées, une guerre dont ils seraient certains d'essuyer les premiers désastres, les uns et les autres, n'a...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...blait être le plus solidement établi, a faire naître des inquiétudes parmi ceux...
      ...e Révolution qui peut devenir l'exemple du monde : mais leur intérêt est-il vérita...
      ...ution, opérée subitement dans l'un des pays de l'Europe où le pouvoir absolu semblait être le plus solidement établi, a faire naître des inquiétudes parmi ceux qui l'exercent chez les autres peuples ; il est facile de concevoir que tous envisagent avec effroi le succès d'une Révolution qui peut devenir l'exemple du monde : mais leur intérêt est-il véritablement de la contrarier les armes à la main? Mais le danger qu'ils redoutent ne...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...compatir-avec ces vues que l'inquiétude du patriotisme suppose à quelques princes ... Il est donc difficile de concevoir que la prudence la plus ordinaire puisse compatir-avec ces vues que l'inquiétude du patriotisme suppose à quelques princes de l'xiiurope. Les conjectures qu'on pourrait asseoir sur une rivalité politique...

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 532
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...énétiques et momentanés des factions et du fanatisme; enfin toutes les autres, occ...
      ...ent de la crise, et sont trop absorbées du soin detenir leurs peuples en paix, pou...
      ... d'une véritable révolution à ce qui n'avait encore offert que les mouvements frénétiques et momentanés des factions et du fanatisme; enfin toutes les autres, occupées de leur tranquillité intérieure, obligées de surveiller ce germe de fermen...
      ...niversellement répandu, cherchent, dans une profonde inaction, à franchir le moment de la crise, et sont trop absorbées du soin detenir leurs peuples en paix, pour laisser croire que le calcul de notre grandeur à venir puisse apporter quelque...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...lutôt de se reposer, sur nos divisions, du soin de prolouger notre paralysie polit... ...ères, pour qu'elle puisse les alarmer; et leur politique naturelle serait bien plutôt de se reposer, sur nos divisions, du soin de prolouger notre paralysie politique, que d'entreprendre ouvertement une guerre dont les périls seraient au moin...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...mblance ne suffit pas aux représentants du peuple, lorsqu'il s'agit d'assurer sa d... Mais la vraisemblance ne suffit pas aux représentants du peuple, lorsqu'il s'agit d'assurer sa destinée et de lui rendre la confiance et la tran-quillité.Des dangers, qui devie...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...nsives, qui, préparées à agir au moment du besoin, ne seront point, en attendant, ...
      ...frais de leur solde et par la privation du produit de leur travail accoutumé; ajou...
      ...re force publique; mettre à notre disposition une masse imposante de forces défensives, qui, préparées à agir au moment du besoin, ne seront point, en attendant, dans une inutile activité, un moyen de ruine par les frais de leur solde et par la privation du produit de leur travail accoutumé; ajouter à ces mesures celles des préparatifs extraordinaires, rigoureusement indispe...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...dans l'armée de ligue au premier moment du besoin; ...s leur domicile, et servant la société par leurs travaux, peuvent être répartis dans l'armée de ligue au premier moment du besoin;
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...aire vous.proposera de mettre à l'ordre du jour, dans le cou- ...écution des décrets généraux puissent s'effectuer immédiatement. Le comité militaire vous.proposera de mettre à l'ordre du jour, dans le cou-

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 533
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...ie des revenus publics, l'encouragement du travail et les progrès de la prospérité... ...extérieure et de dignité nationale, avec la conservation de la liberté, l'économie des revenus publics, l'encouragement du travail et les progrès de la prospérité.
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...nt d'exercer pour le bonheur et la paix du monde. ... doit occuper, le degré d'influence qui doit lui appartenir, et qu'il lui convient d'exercer pour le bonheur et la paix du monde.
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ..., nous nous assurons, au premier moment du besoin, la disposition de ceux qui doiv... ...e organisation, ceux qui doivent, en temps de guerre, la porter à 250,000 hommes, nous nous assurons, au premier moment du besoin, la disposition de ceux qui doivent compléter ce nombre.
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...qu'elle tend à unir toujours les droits du citoyen avec les devoirs du soldat, sera encourageante pour la clas...
      ...e l'imposition requise, comme la preuve du domicile, et comme un tribut à la chose...
      Cette disposition morale et politique, puisqu'elle tend à unir toujours les droits du citoyen avec les devoirs du soldat, sera encourageante pour la classe la moins fortunée; elle est conforme à l'esprit de la loi qui considère l'imposition requise, comme la preuve du domicile, et comme un tribut à la chose publique, que l'auxiliaire acquitte personnellement. Elle ne présente pas de da...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...'en cas de guerre, et d'après un décret du Corps législatif. Cette condition, qui ...
      ... puisqu'elle diminue pour eux la chance du service effectif, est d'ailleurs confor...
      ...e sans l'autorisation des représentants du peuple.
      Les auxiliaires, engagés pour 3 ans, ne pourront être tenus de marcher qu'en cas de guerre, et d'après un décret du Corps législatif. Cette condition, qui donnera la faculté de s'en procurer, puisqu'elle diminue pour eux la chance du service effectif, est d'ailleurs conforme aux principes généraux, conservateurs de la liberté, qui ne permettent pas que l'armée active puisse être augmentée sans l'autorisation des représentants du peuple.
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...les municipalités, dans toute l'étendue du royaume, et que chaque département deva... i soumissions devaient être reçues par les corps administratifs et les municipalités, dans toute l'étendue du royaume, et que chaque département devait ensuite envoyer au ministre de la guerre celles qui auraient été recueillies ...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...x; qui distribuera dans toute l'étendue du royaume un moyen précieux de subsistanc...
      ...ecueillera ceux qui, sortis inopinément du service pendant la Révolution, sont exp...
      ...s sur pied une force alarmante; qui n'arrachera pas un seul citoyen à ses travaux; qui distribuera dans toute l'étendue du royaume un moyen précieux de subsistance; qui se composera, en grande partie, d'hommes qui, ayant déjà servi, ou qui, d...
      ...és aux travaux de la culture, fourniront une excellente espèce de soldats; qui recueillera ceux qui, sortis inopinément du service pendant la Révolution, sont exposés à un dénuement aussi cruel pour eux, qu'alarmant pour notre tranquillité : ...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...esures de sûreté, vos comités n'ont pas entreprendre un travail de cette étendu... Appelés dans une circonstance extraordinaire à vous présenter promptement des mesures de sûreté, vos comités n'ont pas entreprendre un travail de cette étendue; la préparation eût pu exiger un temps considérable, la discussion qu'il aurai...

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 534
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...de ces moyens extrêmes que l'inquiétude du patriotisme peut enfanter, mais que la ...
      ... jetez un coup d'oeil sur l'ensemble de l'Empire, et voyez le spectacle qu'il vous présentera à l'ouverture du printemps, c'est-à-dire au moment où l'...
      Ces mesures ne présentent point les dangers de ces moyens extrêmes que l'inquiétude du patriotisme peut enfanter, mais que la réflexion ne saurait accueillir ; de ces moyens qui, mettant en mouvement des fo...
      ...e leur inactivité. Et cependant, Messieurs, après les avoir prises, ces mesures, jetez un coup d'oeil sur l'ensemble de l'Empire, et voyez le spectacle qu'il vous présentera à l'ouverture du printemps, c'est-à-dire au moment où l'on pourrait commencer des opéra-
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      du nombre de 30 jusqu'à 50 hommes, en rais... du nombre de 30 jusqu'à 50 hommes, en raison de la population; que les compagnies de canton, réunies, devraient former un ...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...être mis sur pied que d'après un décret du Corps législatif. Leur service fini, av... ...ce des volontaires sera déterminé par un règlement particulier; ils ne pourront être mis sur pied que d'après un décret du Corps législatif. Leur service fini, avec les circonstances qui l'auront rendu nécessaire, ils rentreront dans les gard...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...esses nationales, qui ne se forment que du résultat de l'industrie, au travail de ... ...x; elles ne nuisent point à la fortune publique en diminuant le produit des richesses nationales, qui ne se forment que du résultat de l'industrie, au travail de tous les citoyens.
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ... pas, une seule volonté, un seul décret du Corps législatif, mettra sur pied près ... ... niveau des puissances les plus formidables. Si de pareils moyens ne suffisaient pas, une seule volonté, un seul décret du Corps législatif, mettra sur pied près de 300,000 hommes de gardes nationales, de ces hommes qui, depuis le commencemen...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...la sûreté tant extérieure qu'intérieure du royaume, décrète ce qui suit : ...comités diplomatique, militaire et des recherches, sur les moyens de pourvoir à la sûreté tant extérieure qu'intérieure du royaume, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      II me paraît. Messieurs, que ces divisions... II me paraît. Messieurs, que ces divisions sont parfaitement applicables à l'institution momentanée de volontaires destiné...

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 535
      Locuteur: De Mirabeau
      , rapporteur du comité diplomatique. Messieurs, le comi...
      ...e. Pour un peuple immense, encore agité du mouvement d'une grande Révolution; pour de nouveaux citoyens que le premier éveil du patriotisme unit aux mêmes pensées dans toutes les parties de l'Empire, qui, liés par les mêmes serments, sent...
      ...ncé son règne par Ta paix, ce n'est pas du côté du Midi que pa politique Ini permettrait d...
      , rapporteur du comité diplomatique. Messieurs, le comité diplomatique, réuni aux comités militaire et des recherches, m'a chargé de fi...
      ...vent concilier ce qu'on doit à la crédulité, à l'ignorance même, et à la prudence. Pour un peuple immense, encore agité du mouvement d'une grande Révolution; pour de nouveaux citoyens que le premier éveil du patriotisme unit aux mêmes pensées dans toutes les parties de l'Empire, qui, liés par les mêmes serments, sentinelles les uns des autres, se communiquent rapidement toutes leurs espérances e...
      ...ombreuses, il a de vastes frontières. S'il aimàlt'la guerre, quoiqu'il ait commencé son règne par Ta paix, ce n'est pas du côté du Midi que pa politique Ini permettrait de tourner ses armes. Voudrait-il apprendre à des provinces encore flottantes ent...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...rront être donnés que d'après un décret du Corps législatif. ...nséquence des ordres qui leur seront adressés par le roi, lesquels ordres ne pourront être donnés que d'après un décret du Corps législatif.
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...ine et définitive des gardes nationales du royaume, il sera fait immédiatement, pa... . Pour parvenir à l'organisation prochaine et définitive des gardes nationales du royaume, il sera fait immédiatement, par tous les directoires de district, l'état des citoyens qui, aux termes des décr...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...canton seront rassemblés par les ordres du roi adressés au directeur d'un ou de plusieurs districts, d'après un décret du Corps législatif. Les volontaires d'un ...
      ...et sous-officiers de la garde nationale du canton.
      Art. 3. Lorsque les besoins de l'Etat l'exigeront, les volontaires de chaque canton seront rassemblés par les ordres du roi adressés au directeur d'un ou de plusieurs districts, d'après un décret du Corps législatif. Les volontaires d'un même canton formeront alors une compagnie, et éliront, pour les commander, un capitaine, un lieutenant, un sous^lieutenant, 2 sergents, 4 caporaux, parmi les officiers et sous-officiers de la garde nationale du canton.
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...rmi les officiers de la garde nationale du district. fait par le bataillon entier, parmi les officiers de la garde nationale du district.
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...employés au service de l'Etat. La solde du volontaire sera de 15 sols, le caporal ... Art. 5. Les volontaires seront payés par l'Etat pendant le temps qu'ils seront employés au service de l'Etat. La solde du volontaire sera de 15 sols, le caporal recevra une solde et demie, le sergent 2 soldes, le sous-lieutenant 3 soldes, le...
      Locuteur: Alexandre de Liameth
      ...ordoqne l'impression et la distribution du rapport et du projet de décret.) (L'Assemblée ordoqne l'impression et la distribution du rapport et du projet de décret.)

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 536
      Locuteur: De Mirabeau
      ...ernement d'une nation souveraine aurait s'arrêter, dans l'exécution de ses lois...
      .... Qu'avons-nous à espérer ou à redouter du ministère anglais? jeter dès à présent ...
      ...s, entrera-t-il dans celle qui produira du bien sans éclat, ou dans celle qui aura...
      ...plaudisse-ments); je ne tairai pas que, du sein de cette nation si respectable che...
      ...our attenter à notre Constitution. Oui, du sein de cette terre classique de la lib...
      ...ir peu à peu tomber dans un dégoût égal du despotisme et de la liberté ; désespére...
      ...e pourrait être Ja politique insidieuse du cabinet, sans la participation et même à l'insu du peuple anglais ; mais cette politique e...
      ...mmune. De là parcourez l'étendue de cet Empire, et si vous avez la défiance du zèle, ayez aussi le respect de vos prop...
      ...ué non seulement l'énergie et la fierté du patriotisme, mais encore son impatience...
      ...) Craignez-vous quelques princes d'Allemagne, qui feignent de penser que le gouvernement d'une nation souveraine aurait s'arrêter, dans l'exécution de ses lois, devant des portions privilégiées de son territoire? Mais serviraient-ils mieux...
      ...and il s'agit de la Grande-Bretagne, il faut encore écouter la voix de la nation. Qu'avons-nous à espérer ou à redouter du ministère anglais? jeter dès à présent les grandes bases d'une éternelle fraternité entre sa nation et la nôtre, serait...
      ...tion bienfaisante. Eh bien ! le ministère anglais, placé entre ces deux carrières, entrera-t-il dans celle qui produira du bien sans éclat, ou dans celle qui aura de l'éclat et des catastrophes ? Je l'ignore, Messieurs ; mais je sais bien qu'...
      ...s peuples libres forment entre eux une société d'assurance contre les tyrans (Applaudisse-ments); je ne tairai pas que, du sein de cette nation si respectable chez elle, sortirait une voix terrible contre des ministres qui oseraient diriger contre nous une croisade féroce, pour attenter à notre Constitution. Oui, du sein de cette terre classique de la liberté sortirait un volcan pour engloutir la faction coupable qui aurait voulu ess...
      ... et facile à désavouer, parce qu'il affiche le parti de l'oppositionr de nous voir peu à peu tomber dans un dégoût égal du despotisme et de la liberté ; désespérer de nous-mêmes, nous consumer lentement, nous éteindre dans un marasme politiqu...
      ...e, et qu'il ne laisse plus de place à la charlatanerie. (Applaudissements.) Telle pourrait être Ja politique insidieuse du cabinet, sans la participation et même à l'insu du peuple anglais ; mais cette politique est si basse, qu'on ne peut l'imputer qu'à un ennemi de l'humanité, si étroite, q...
      ...ent en secret les succès de notre Révolution comme une espérance qui leur est commune. De là parcourez l'étendue de cet Empire, et si vous avez la défiance du zèle, ayez aussi le respect de vos propres forces. On vous dit que vous n'avez plus d'armée, lorsque tous vos citoyens ...
      ... la source de cette anxiété, qui, se propageant daus tout le royaume, y a provoqué non seulement l'énergie et la fierté du patriotisme, mais encore son impatience ? Le zèle n'a-t-il point

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 537
      Locuteur: De Mirabeau
      ...pays, capable de tromper les intentions du meilleur citoyen, de lui faire réaliser...
      ...s oublions celui qui ravage l'intérieur du royaume. Presque partout les fonctionna...
      ...plaudissements.) Alors, jusqu'au signal du danger, donné par le fonctionnaire publ...
      exagéré nos périls ? car il est une ambition de servir son pays, capable de tromper les intentions du meilleur citoyen, de lui faire réaliser des occasions d'être plus puissant pour être en même temps plus utile ; de lui ...
      ...e cesse d'être utile à la liberté? Nous craignons des ennemis au dehors, 'et nous oublions celui qui ravage l'intérieur du royaume. Presque partout les fonctionnaires publics, choisis par le peuple, sont à leur poste; ses droits sont donc exe...
      ...a force turbulente de la multitude cède a la puissance plus calme de la loi. (Applaudissements.) Alors, jusqu'au signal du danger, donné par le fonctionnaire public, le citoyen dira : Von veille pour moi; car ce n'est point la véritable liber...

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 542
      a la séance de l'assemblée nationale du 28 janvier 1791 a la séance de l'assemblée nationale du 28 janvier 1791
      ...nt à la sûreté intérieure et extérieure du royaume. ...ouet, sur les me-» sures proposées par MM. de Mirabeau et de La-meth, relativement à la sûreté intérieure et extérieure du royaume.
      ...res à prendre pour la sûreté intérieure du royaume, et qu'il était bien plus important d'en faire un article du décret, qu'un paragraphe du rapport. ...cette observation juste et sage ne pouyait rester sans application dans les mesures à prendre pour la sûreté intérieure du royaume, et qu'il était bien plus important d'en faire un article du décret, qu'un paragraphe du rapport.
      ...entendu le reste; car le cri de l'ordre du jour a étouffé sa voix comme la mienne.... ... pas le moment, que si les comités recevaient l'ordre de rédiger... Je n'ai pas entendu le reste; car le cri de l'ordre du jour a étouffé sa voix comme la mienne. Ahl je reviendrai jusqu'à i'importunité à ma constante réclamation; et je veux ...
      S'il s'agit d'établir la liberté du peuple sur les ruines du pouvoir absolu, les chefs, les représen...
      ...r avec tous ses avantages la différence du nouvel ordre de choses à l'ancien.
      S'il s'agit d'établir la liberté du peuple sur les ruines du pouvoir absolu, les chefs, les représentants de ce peuple ne sauraient trop accélérer sa jouissance, et lui présenter avec tous ses avantages la différence du nouvel ordre de choses à l'ancien.
      ...'autorité arbitraire, le pouvoir absolu du prince ou de ses ministres. Fort bien. ...
      ...laissez-vous exercer par chaque section du peuple, tous les pouvoirs publics, lors...
      Voyons donc ce que vous avez voulu détruire? C'est l'autorité arbitraire, le pouvoir absolu du prince ou de ses ministres. Fort bien. — Que mettez-vous à la place? l'autorité delà loi. —C'est aussi mon avis. — Mais...
      ...nements arbitraires, lorsque vous avez proscrit les lettres de cachet? Pourquoi laissez-vous exercer par chaque section du peuple, tous les pouvoirs publics, lorsque vous avez défini, divisé, distribué tous les pouvoirs ? — Vous avez brisé av...

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 543
      ...té détruits par une loi, les propriétés du clergé, l'ancienne magistrature, la féo...
      ... ni résistance combinée dans aucun lieu du royaume: voilà donc les plus grands évé...
      ... courtisans a disparu au premier signe de la volonté générale ; les ordres ont été détruits par une loi, les propriétés du clergé, l'ancienne magistrature, la féodalité, n'existent plus ; il n'y a eu ni coalition ni résistance combinée dans aucun lieu du royaume: voilà donc les plus grands événements de la Révolution consommés sans obstacle, et lorsque la loi a été toute ...
      ... qu'il fallait rendre redoutables ; car du moment que la loi qui a pu détruire ne ... ...ce ce grand dessein; mais ce n'était point la populace et les écrivains à piques qu'il fallait rendre redoutables ; car du moment que la loi qui a pu détruire ne peut rien conserver, il ne reste de la Constitution qu'une théorie de liberté et...
      « Mais les intrigues du clergé, les intrigues des mécontents ag... « Mais les intrigues du clergé, les intrigues des mécontents agitent le peuple, et on ne pourra le calmer que lorsque tout sera soumis à la loi...
      ...it pas en eux aveuglément est un ennemi du bien public, c'est un barbare, ainsi il... ... leurs dogmes sur la liberté et sans en permettre la division ; quiconque ne croit pas en eux aveuglément est un ennemi du bien public, c'est un barbare, ainsi il faut que je croie aujourd'hui la France régénérée et la liberté établie (1), qu...
      ... qui mette leurs représentants à l'abri du fer dés assassins. Je suis très convain...
      ...urait pas, au besoin, refusé le secours du drapeau rouge. C'est assurément la prem...
      ...a Constitution ne lui survivra pas longtemps et que les Français en voudront une qui mette leurs représentants à l'abri du fer dés assassins. Je suis très convaincu que M. Bailly a ignoré l'anecdote relative à M. Tourniol et à moi, lorsqu'il a écrit à l'Assemblée sa lettre d'assurance, et qu'il ne nous aurait pas, au besoin, refusé le secours du drapeau rouge. C'est assurément la première fois qu'un savant académicien a écrit ce que M. Bouche avait dit; et M. Bou...
      ...s furieux, fermèrent les deux portières du fiacre et firent fouetter les chevaux. Heureusement quatre ou cinq honnêtes gens se précipitèrent au milieu de ces furieux, fermèrent les deux portières du fiacre et firent fouetter les chevaux.

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 544
      ...urs se multiplient dans toute l'étendue du royaume, personne n'est libre, personne n'est en sûreté, aucun n'est sûr du lendemain : ni ceux qui oppriment ni ce...
      ..., et il n'y a encore de libre dans tout l'Empire que ceux qui conseillent et ceux qui ex...
      ...uvantable. En attendant, l'inquiétude est universelle, les troubles et les malheurs se multiplient dans toute l'étendue du royaume, personne n'est libre, personne n'est en sûreté, aucun n'est sûr du lendemain : ni ceux qui oppriment ni ceux qui sont opprimés, parce qu'aucune force légale ne contient ceux qui ne peuve...
      ... parle sans cesse de bien public, de bonheur public, de liberté, de régénération, et il n'y a encore de libre dans tout l'Empire que ceux qui conseillent et ceux qui exercent toute sorte de violences et de brigaudages ! — L'ancien régime, c'est-à-d...
      ...able que nous étions ci-devant à l'abri du brigandage, des incendies et des assass...
      ...ier et dévouer ses victimes à la fureur du peuple. On pouvait être vexé par un hom...
      ...t de tous les motionnaires des sections du royaume, enfin la Bastille n'existait qu'au faubourg Saint-Antoine, et les lettres de cachet n'éta...
      ... au pouvoir de toutes les municipalités du royaume.
      Or, il est incontestable que nous étions ci-devant à l'abri du brigandage, des incendies et des assassinats; aucun libelliste à gages ne pouvait insulter, calomnier et dévouer ses victimes à la fureur du peuple. On pouvait être vexé par un homme puissant, mais on n'avait point à craindre la proscription des 10,000 clubs, et de tous les cafés, et de tous les motionnaires des sections du royaume, enfin la Bastille n'existait qu'au faubourg Saint-Antoine, et les lettres de cachet n'étaient point au pouvoir de toutes les municipalités du royaume.
      ... calcul qu)ont souvent fait les favoris du peuple, mais qui ne leur a jamais réuss... ...est en danger, la sienne ne peut être longtemps en sûreté. C'est un fort mauvais calcul qu)ont souvent fait les favoris du peuple, mais qui ne leur a jamais réussi, que celui d'exciter et de laisser uu libre cours aux ressentiments de la mult...
      ...ais dès longtemps dépêché de retraucber du nombre de ses ennemis tous ceux qui ne ...
      ... qu'ils ne peuvent dominer qu'au milieu du tumulte, mais la méprise est grande dan...
      ...ueillir ces réclamations ; et pour assurer le succès de la Révolution, je me serais dès longtemps dépêché de retraucber du nombre de ses ennemis tous ceux qui ne veulent que le retour de la tranquillité. — Je sais bien que l'opinion commune de tous les rois des halles est qu'ils ne peuvent dominer qu'au milieu du tumulte, mais la méprise est grande dans cette circonstance. Quand il ne s'agissait que de faire chasser un ministre ou...

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 545
      ...spérés de ne pouvoir dégoûter le peuple du bonheur que vous lui aurez procuré, et ... ...ssius à leur figure pâle et sévère, tristes de lajoie universelle, furieux, désespérés de ne pouvoir dégoûter le peuple du bonheur que vous lui aurez procuré, et ils seront si peu dangereux, que vous n'aurez pas même à les punir.
      ...ésister deux minutes à vos cris d'ordre du jour. Ce sont vos poumons qui m'ont sou... ...ménagement; mais ma misérable poitrine, ma faible voix ne me permettent pas de résister deux minutes à vos cris d'ordre du jour. Ce sont vos poumons qui m'ont souvent vaincu. Ah si j'avais la voix de M. Bouche!
      ...s des recherches devraient être chassés du royaume, et les citoyens qui, les premi... ...sang innocent à venger ! Les officiers municipaux qui ont osé établir des comités des recherches devraient être chassés du royaume, et les citoyens qui, les premiers, ont eu la lâcheté de répondre à ces comités, se sont montrés à jamais indig...
      ...our le service et la plus grande gloire du monarque. Suivez, suivez les sentiments... ...les entourent imposent le joug de leurs passions, en leur persuadant que c'est pour le service et la plus grande gloire du monarque. Suivez, suivez les sentiments généreux qui vous ont portés à décerner des statues et des couronnes à Jean-Jac...
      dé la raison et du patriotisme. — Si tous les représentants du peuple étaient pénétrés de cet esprit, ... dé la raison et du patriotisme. — Si tous les représentants du peuple étaient pénétrés de cet esprit, la paix serait dans le royaume.
      ...ces, toutes les élections, depuis celle du Dey ou président du club, jusqu'à celle de scribe ou journa... ... le joug. C'est en concentrant parmi eux toute la force publique, toutes les places, toutes les élections, depuis celle du Dey ou président du club, jusqu'à celle de scribe ou journaliste. Mais ces deux clubs n'ont jamais vacillé sur les principes, ils ont dit, ...
      ... naturel. Si Mahomet lui-même avait été du comité de Constitution, il aurait mis u... ...trouver place dans une Révolution que l'on fondait sur la morale et sur le droit naturel. Si Mahomet lui-même avait été du comité de Constitution, il aurait mis une grande importance à conserver cette moralité de la Révolution. —Amis, vous au...

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 546
      ... opinions politiques, aux représentants du peuple à la tri- ...nde qu'après avoir accordé la liberté aux opinions religieuses, on l'accorde aux opinions politiques, aux représentants du peuple à la tri-
      ...lence absolu ; et de tons les arguments du côté droit, il n'y ...t qui contrarie un avis proposé. — J'ai souvent eu envie de me condamner à un silence absolu ; et de tons les arguments du côté droit, il n'y
      ...écrets sur décrets (1), de se contenter du nécessaire, d'accélerer efficacement la... Si aux mesures que je réclame on joignait celle de ne pas entasser décrets sur décrets (1), de se contenter du nécessaire, d'accélerer efficacement la fin de la présente session ; si les divisions scandaleuses qui nous tourmentent...
      ...ience des affaires. — Ainsi, si j étais du club des Jacobins, le comité de marine,... ...e ou par l'imagination à ces connaissances de pratique que procure seule l'expérience des affaires. — Ainsi, si j étais du club des Jacobins, le comité de marine, dont je suis membre, aurait pu présenter, trois mois après son institution, un ...
  • Tome 23 : Du 6 février au 9 mars 1791 1 résultat
    • Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 279
      Locuteur: Le Président
      ... de découvertes utiles par votre déeret du 30 décembre dernier. ...ention et demandé qu'il lui soit accordé là récompense attribuée au®x inventeurs de découvertes utiles par votre déeret du 30 décembre dernier.
      Locuteur: Le Président
      ...dans son procès-verbal des propositions du sieur Lardé et renvoie la demande de ré... (L'Assemblée ordonne qu'il sOit fait mention honorable dans son procès-verbal des propositions du sieur Lardé et renvoie la demande de récompense à son comité de commerce çt d'agriculture.)
      Locuteur: Le Président
      ...brochures : la première, sur la culture du tabac en France, suivie d'un plan sur l... Le sieur Jansen fait hommage à l'Assemblée de deux brochures : la première, sur la culture du tabac en France, suivie d'un plan sur l'établissement d'une caisse de prévoyance, destinée à diminuer la mendicité; la ...
      Locuteur: Le Président
      Un de MM. les secrétaires fait lecture du prO-cès-verbal de. la séance d'hier, qu... Un de MM. les secrétaires fait lecture du prO-cès-verbal de. la séance d'hier, qui esi ad opté. ,
      ...ance est ouverte à neuf heures et demie du matin. La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin.

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 280
      Locuteur: Le Président
      6° Par tous ceux (excepté trois) du district de Saint-Claude, département du Jura. 6° Par tous ceux (excepté trois) du district de Saint-Claude, département du Jura.
      Locuteur: D'André
      ...pport de cette dénonciation ; messieurs du comité m'ont dit: « Il faut mépriser ce...
      ...s écrits imprimés, mais par un jugement du corps dont il est membre. »
      temps le rapport de cette dénonciation ; messieurs du comité m'ont dit: « Il faut mépriser cela; ça n'a pas le sens commun. » — J'en conviens, dis-je, cela n'a pas le sens c...
      ...et lorsqu'il est attaqué par des imprimés, il doit être disculpé, non pas par des écrits imprimés, mais par un jugement du corps dont il est membre. »
      Locuteur: De Sillery
      ...dent par le sieur Joubert, iuge de paix du canton de l'île de Noirmoutiers (Vendée... , secrétaire, donne lecture de la lettre suivante adressée à M. le Président par le sieur Joubert, iuge de paix du canton de l'île de Noirmoutiers (Vendée) :
      Locuteur: De Sillery
      ...r être leur juge dè paix dans l'étendue du canton de l'île de Noirmoutiers, départ... ...nner avis, que j'ai été choisi, le 1er janvier dernier, par mes concitoyens, pour être leur juge dè paix dans l'étendue du canton de l'île de Noirmoutiers, département de la Vendée et district de Chalans.
      Locuteur: De Sillery
      ...ie de la conciliation et je me félicite du,bonheur que j'ai eu d'y réussir. Ces 44... ...x ont été terminés devaht le district; les 41 autres ont été terminées par la Voie de la conciliation et je me félicite du,bonheur que j'ai eu d'y réussir. Ces 44 affaires n'ont pas coûté toutes ensemble une somme de 15 livres^ parce que mon ...
      Locuteur: Lavie
      Sur 220 causes, le juge de paix du canton de Belfort en a arrangé 200 à l'...
      ... mon district la regardent comme un don du ciel, comme le chef-d'œuvre de l'Assemb...
      Sur 220 causes, le juge de paix du canton de Belfort en a arrangé 200 à l'amiable et sans frais. Cette justice domiciliaire soulage les campagues des frai...
      ...procédure; elle seule suffirait pour faire bénir la Révolution. Les habitants de mon district la regardent comme un don du ciel, comme le chef-d'œuvre de l'Assemblée nationale.
      Locuteur: Le Président
      J'ai reçu un mémoire et une lettre du sieur Jean-Jacques Russeau, de Neveux, ...
      ...ndant à ce que Chàteau-Chinon, capitale du Morden, soit réuni au domaine.
      J'ai reçu un mémoire et une lettre du sieur Jean-Jacques Russeau, de Neveux, près Nevers, adressés à l'Assemblée nationale en forme de pétition, tendant à ce que Chàteau-Chinon, capitale du Morden, soit réuni au domaine.
      Locuteur: Le Président
      ...mblée ordonne le renvoi de la lettre et du mémoire à son comité des domaines.) (L'Assemblée ordonne le renvoi de la lettre et du mémoire à son comité des domaines.)
      Locuteur: Le Président
      3° Par ceux du district de Samoins, département du Cher, par 10 ecclésiastiques fonctionna... 3° Par ceux du district de Samoins, département du Cher, par 10 ecclésiastiques fonctionnaires publics de la ville de Dun-le-Roi, où est établi le tribunal de district ; ...
      Locuteur: Le Président
      4° Par tous ceux du district du Gasse, département des Hautes-Pyrénées ... 4° Par tous ceux du district du Gasse, département des Hautes-Pyrénées ;
      Locuteur: Le Président
      5° Par tous ceux du district de Montluçon, département de l... 5° Par tous ceux du district de Montluçon, département de l'Allier ;
      Locuteur: Le Président
      7° Par les curés et vicaires du district de Gussy, département de l'All... 7° Par les curés et vicaires du district de Gussy, département de l'Allier;
      Locuteur: Le Président
      8° Par tous ceux du district de Ghérilly, même département.... 8° Par tous ceux du district de Ghérilly, même département..

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 281
      Locuteur: Bouche
      du sort des vicaires des paroisses supprim... du sort des vicaires des paroisses supprimées et que le comité ecclésiastique nous fasse sans tarder son rapport sur les s...
      Locuteur: Lanjuinais
      , au nom du comité ecclésiastique. Notre travail es... , au nom du comité ecclésiastique. Notre travail est prêt ; demain on vous fera ce rapport.
      Locuteur: Vernier
      , au nom du comité des finances, présente un projet... , au nom du comité des finances, présente un projet de décret en six articles sur Vadministration des haras.
      Locuteur: De La Galissonnière
      ...es qui auront pu être faites, à compter du 1er janvier 1791, jusqu'au moment de la... « Les seules dépenses justifiées qui auront pu être faites, à compter du 1er janvier 1791, jusqu'au moment de la vente, pour nourriture et subsistance des étalons nationaux réunis dans des dép...
      Locuteur: De La Galissonnière
      ... de même prélevé ; en vertu des mandats du directoire du département, sur le produit de la vente... « Il sera de même prélevé ; en vertu des mandats du directoire du département, sur le produit de la vente des étalons placés chez des gardes, une somme de 50 livres par étalon, au profi...
      Locuteur: Lé Président
      donne lecture d'une lettre du maire de Paris, qui fait part à l'Assem... donne lecture d'une lettre du maire de Paris, qui fait part à l'Assemblée de la vente de biens nationaux ; savoir :
      Locuteur: Le Président
      J'ai reçu du président et procureur syndic du département de la Haute-Vienne, la lett... J'ai reçu du président et procureur syndic du département de la Haute-Vienne, la lettre suivante :
      Locuteur: Le Président
      ... prévenirque j'ai convoquéles électeurs du département de la Haute-Vienne pour se ...
      ...s à l'effet de procéder au remplacement du ci-devant évêque de Limoges qui n'a point prêté le serment exigé par le décret du 27 novembre.
      « Monsieur le Président, j'ai l'honneur de vous prévenirque j'ai convoquéles électeurs du département de la Haute-Vienne pour se rendre à Limoges à l'effet de procéder au remplacement du ci-devant évêque de Limoges qui n'a point prêté le serment exigé par le décret du 27 novembre.
      Locuteur: Le Président
      ...té le serment en présence des électeurs du conseil général de la commune et de la ... ...été proclamé évêque de Limoges ce matin à dix heures. Il a de suite accepté, prêté le serment en présence des électeurs du conseil général de la commune et de la municipalité de la ville de Limoges et un grand concours de peuple ; la garde na...
      Locuteur: Le Président
      ... : Dumas, président et procureur syndic du département de la Haute-Vienne. » « Signé : Dumas, président et procureur syndic du département de la Haute-Vienne. »
      Locuteur: Le Président
      Le procureur général syndic du département de l'Aude m'a fait parvenir une lettre à laquelle est joint un extrait du registre des délibérations du directoire du département, relative au numéraire et a... Le procureur général syndic du département de l'Aude m'a fait parvenir une lettre à laquelle est joint un extrait du registre des délibérations du directoire du département, relative au numéraire et aux assignats.
      Locuteur: Le Président
      ...ecrétaire$ fait lecture d'une let-, tre du sieur Jauffret, président de l'assemblée électorale du département de l'Allier, qui annonce la nomination, pour la formation du tribunal de cassation, de M. Giraudet d...
      ...e, homme de loi, et ci-devant procureur du roi en la maîtrise des eaux et forêts à...
      Un de MM. les secrétaire$ fait lecture d'une let-, tre du sieur Jauffret, président de l'assemblée électorale du département de l'Allier, qui annonce la nomination, pour la formation du tribunal de cassation, de M. Giraudet de Boudemange, homme de loi, et ci-devant procureur du roi en la maîtrise des eaux et forêts à Moulins, et pour suppléant, M. Hennequin, aussi homme de loi, maire de la ville...
      Locuteur: Du Châtelet
      , au nom du comité diplomatique Messieurs, un commi... , au nom du comité diplomatique Messieurs, un commis de laBanque publique de Vienne et le teneur de livres de cette Banque se sont ...

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 282
      Locuteur: Du Châtelet
      ...tions entre le gouvernement français et l'Empiré germanique sur la.délivrance des criminéls, conven...
      ...à la municipalité d'Huningue les ordres du roi pour l'extradition des deux, prison...
      ... par le ministre des affaires étrangères, l'existence non interrompue des conventions entre le gouvernement français et l'Empiré germanique sur la.délivrance des criminéls, conventions jusqu'à ce jour fidèlement exécutées de part et d'autre, a cru pouvoir adresser à la municipalité d'Huningue les ordres du roi pour l'extradition des deux, prisonniers.
      Locuteur: Du Châtelet
      En conséquence, toutes les démarches du résident impérial sont devenues inutile...
      ...us pressante et a annoncé une lettre de l'empereur à son ministre en France. En effet, le ...
      ...bassadeur, n'a pas tardé à faire auprès du ministre du roi les mêmes réclamations ; il a repré...
      ...s Etats voisins, et en particulier ceux du Corps germanique, à accorder le même asile et là même im...
      En conséquence, toutes les démarches du résident impérial sont devenues inutiles; il les a cependant réitérées de la maniéré la plus pressante et a annoncé une lettre de l'empereur à son ministre en France. En effet, le chargé d'affaires de la cour impériale; en l'absence de l'ambassadeur, n'a pas tardé à faire auprès du ministre du roi les mêmes réclamations ; il a représenté, non sans fondement, combien le crime dont les sieurs Heniii et Scfrvyartz...
      ...circonstance particulière, elle autorisait en quelque sorte, par son exemple, les Etats voisins, et en particulier ceux du Corps germanique, à accorder le même asile et là même impunité à ceux qui pourraient entreprendre la contrefaçon de son papier national;...
      Locuteur: Du Châtelet
      ...é constamment observée entre la France, l'empereur et les Etats d'Allemagne. Nous nous som...
      ...s de circonstance,que par les principes du droit public, par ceux de l'intérêt général et particulier, par les lois du bon voisinage et de l'éternelle justice...
      ...itution réciproque des criminels ou des prévenus de crimes publics a toujours été constamment observée entre la France, l'empereur et les Etats d'Allemagne. Nous nous sommes d'ailleurs déterminés, moins par des considérations de circonstance,que par les principes du droit public, par ceux de l'intérêt général et particulier, par les lois du bon voisinage et de l'éternelle justice^
      Locuteur: Regnaud
      (de Saint-Jean-d'Angè\y). Messieurs, la propositi...
      ...touche à une des plus grandes questions du droit public. (Murmures.)
      (de Saint-Jean-d'Angè\y). Messieurs, la proposition qui vous est faite touche à une des plus grandes questions du droit public. (Murmures.)
      Locuteur: Du Châtelet
      ... leur élargissement; sur la réquisition du commissaire du roi, le tribunal a prononcé que lesdits...
      ...que la question d'extradi-j tion, étant du ressort du droit public, devait être soumise à la ...
      ...district dans le ressort duquel la ville d'Huningue se trouve, tendant à obtenir leur élargissement; sur la réquisition du commissaire du roi, le tribunal a prononcé que lesdits particuliers resteraient dans l'état d'arrestation et que la question d'extradi-j tion, étant du ressort du droit public, devait être soumise à la déeisien de l'Assemblée natio-nate à laquelle les pièces relatives à cette affai...
      Locuteur: Du Châtelet
      ...e tribunal ayant eu avis, par un membre du comité des rapports, que cette affaire ...
      ...oyé à la municipalité d'Huningue au nom du roi, et persistant dans son premier arr...
      Depuis ce temps, Je tribunal ayant eu avis, par un membre du comité des rapports, que cette affaire avait été renvoyée à votre comité diplomatique, a rendu un second jugement par lequel, sans s'arrêter à l'ordre envoyé à la municipalité d'Huningue au nom du roi, et persistant dans son premier arrêté, il a fait défendre à ladite municipalité d'obtempérer et de permettre aucun...
      Locuteur: Du Châtelet
      ...rrestation faite d'après la réquisition du ministre impérial, résidant à Bâle, des...
      ...et Scnwartz, comme fugitifs et prévenus du crime d'avoir fabriqué de faux billets ...
      ...lée nationale, après avoir entendu le rapport de son comité diplomatique sur l'arrestation faite d'après la réquisition du ministre impérial, résidant à Bâle, des sieurs Henin et Scnwartz, comme fugitifs et prévenus du crime d'avoir fabriqué de faux billets de la Banque publique de Vienne, décrète que le roi sera prié de donner les ordr...
      Locuteur: Du Châtelet
      ...ent suivis entre la France et les Etats germaniques. La municipalité s'est contentée de les... ...réclamé arrestation et l'extradition en vertu des conventions et usages constamment suivis entre la France et les Etats germaniques. La municipalité s'est contentée de les faire transférer de leur logement dans une auberge, où ils sont détenus sous un...
      Locuteur: Regnaud
      (de Saint-Jean-d' Angêly). Je ne m'oppose point a... (de Saint-Jean-d' Angêly). Je ne m'oppose point au décret, mais je crois que vous devriez entendre quelques observations.
      Locuteur: Regnaud
      (de Saint-Jean-d'Angêly). Mon observation est ext... (de Saint-Jean-d'Angêly). Mon observation est extrêmement courte et simple.

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 283
      Locuteur: Regnaud
      ...es, les plus générales, se sont élevées du sein de la France qu'ils ont opprimée ? Ne les voyez-vous pas, tout couverts du mépris de la nation anglaise, jouir cep... ...us pas au milieu d'elle des hommes contre lesquels les réclamations les plus vives, les plus générales, se sont élevées du sein de la France qu'ils ont opprimée ? Ne les voyez-vous pas, tout couverts du mépris de la nation anglaise, jouir cependant d'un refuge assuré, tant elle est jalouse de conserver les droits sacrés ...
      Locuteur: Regnaud
      ...e que je désire, c'est que vous exigiez du ministre, et certes ce n'est pas injust... ...nistre, qui n'est appuyée d'aucun titre, d'aucune ordonnance de justice ; tout ce que je désire, c'est que vous exigiez du ministre, et certes ce n'est pas injuste, la preuve qu'ils sont décrétés. Si vous n'admettez pas ma proposition, je pui...
      Locuteur: Rewbell
      ...sur la présentation de l'instruction et du décret que les criminels étaient extrad... ...ribunaux à tribunaux, l'instruction, la procédure et le décret : ce n'était que sur la présentation de l'instruction et du décret que les criminels étaient extradés. Ici on n'a envoyé que des émis? saires en poste, qui venaient sans aucun tit...
      Locuteur: Gaultier-Biauzat
      ...aux, puisque, sur la simple réquisition du ministre, les transfuges ont été arrêté... L'observation de M. d'André porte à faux, puisque, sur la simple réquisition du ministre, les transfuges ont été arrêtés; ils sont gardés à vue; ils ne peuvent plus être nuisibles.
      Locuteur: De Cocherel
      ... s'est réfugié A Bruxelles. Le tribunal du district de Charîeville a commencé son ... ...n nommé Foucault, orfèvre français, récemment accusé d'avoir fait de faux louis, s'est réfugié A Bruxelles. Le tribunal du district de Charîeville a commencé son procès et demandé à la cour dé Bruxelles que le fugitif lui fût ramené ; mais la...
      Locuteur: Regnaud
      (de Saint-Jean-d'Angéty). On vous propose en ce m... (de Saint-Jean-d'Angéty). On vous propose en ce moment de rendre des hommes que je suppose, que je crois coupables; mais avez-vou...
      Locuteur: D'André
      ... de corps, Combien ce délai ne pourrait-ii pas vous devenir funeste ? ...r, on attendait qu'il fût fait une procédure, qu'il fût lancé un décret de prise de corps, Combien ce délai ne pourrait-ii pas vous devenir funeste ?

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 284
      Locuteur: D'André
      ..., sur la réquisition et la dénonciation du ministre impérial, y soient soigneuseme... ...nner les-ordres les plus précis pour que les deux prisonniers détenus à Huningue, sur la réquisition et la dénonciation du ministre impérial, y soient soigneusement gardés, et que les scellés restent apposés sur leurs effets, et que toutes pr...
      Locuteur: Dusers
      ... la municipalité de Vannes, département du Morbihan : Voici une lettre adressée à l'Assemblée nationale par la municipalité de Vannes, département du Morbihan :
      Locuteur: Dusers
      ... avons essuyés dans la terrible journée du 13 de ce mois. ...des procès-verbaux qui constatent les fatigues et les chagrins cuisants que nous avons essuyés dans la terrible journée du 13 de ce mois.
      Locuteur: Dusers
      ...n prêtre furieux a renouvelé le forfait du cardinal de Lorraine,prêchant au nom d'... ...égarer nos bons paysans. Entre toutes les noirceurs de ces horribles factieux, un prêtre furieux a renouvelé le forfait du cardinal de Lorraine,prêchant au nom d'un pieu de paix le meurtre et Je carnage aux ligueurs qu'il envoyait pour assass...
      Locuteur: Dusers
      ...e et à la bonne conduite de 150 soldats du régiment de Walsch et de leur respectab... « Nous devons des témoignages de reconnaissance au courage et à la bonne conduite de 150 soldats du régiment de Walsch et de leur respectable commandant, qui, après avoir sauvé de la mort les administrateurs de notre dé...
      Locuteur: Dusers
      ...ucoup contribué, dans la triste journée du 13, à préserver la ville d'une dévastat... tement, ont encore beaucoup contribué, dans la triste journée du 13, à préserver la ville d'une dévastation générale. Nous devons notre salut à ces généreux Irlandais et à 600 hommes d...
      Locuteur: Dusers
      ...ieurs et cbers concitoyens, les membres du corps municipal de Vannes, « Nous sommes, avec un éternel attachement, Messieurs et cbers concitoyens, les membres du corps municipal de Vannes,
      Locuteur: Dusers
      ...de Bretagne, et particulièrement au nom du département du Morbihan, que M. le Président soit char...
      ...riordan, commandant les deux compagnies du régiment irlandais de Walsch, en quarti...
      ... et je supplie l'Assemblée, au nom de tous les députés de la ci-devant province de Bretagne, et particulièrement au nom du département du Morbihan, que M. le Président soit chargé d'écrire aux gardes nationales de Vannes et de Lorient, ainsi qu'au sieur Oriordan, commandant les deux compagnies du régiment irlandais de Walsch, en quartier à Vannes, pour témoigner à tous ces braves et généreux citoyens la satisfacti...
      Locuteur: Gaultier-Biauzat
      ... fait répandre dans tout le département du Puy-de-Dôme, notamment dans les auberge... ...rs, M. de Bonnal, membre de cette Assemblée, ci-devant évêque de Clermont, avait fait répandre dans tout le département du Puy-de-Dôme, notamment dans les auberges de la ville de Clermont, l'assemblée des électeurs devant se faire dans celte ...
      Locuteur: D'Aubergeon de Murinais
      * Voix nombreuses à gauche : L'ordre du jour! (Rumeurs violentes à droite.) * Voix nombreuses à gauche : L'ordre du jour! (Rumeurs violentes à droite.)
      Locuteur: D'Aubergeon de Murinais
      ...semblée décrète qu'elle passe â l'ordre du jour.) (L'Assemblée décrète qu'elle passe â l'ordre du jour.)
      Locuteur: Dusers
      ...lait nous préparer à Vannes une seconde Saint-Barthélémy. Nous apprenons avec plaisir... ...ocède actuellement à l'information de toutes ces atrocités; vous voyez qu'on voulait nous préparer à Vannes une seconde Saint-Barthélémy. Nous apprenons avec plaisir que le ministre de la guerre s'est enfin déterminé à envoyer des troupes dans n...

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 285
      Locuteur: Foucault-Lardimalie
      ...de passer immédiatement après à l'ordre du jour ; il n'est pas surprenant que cela... C'est l'usage reçu, quand on calomnie quelqu'un, de passer immédiatement après à l'ordre du jour ; il n'est pas surprenant que cela arrive pour un homme autant au-dessus de la calomnie de M. Biauzat que l'est M....
      Locuteur: Lavie
      ... a décrété que l'on passerait à l'ordre du jour : on doit y passer. L'Assemblée ne doit pas souiller ses séances de la lecture de ces libelles; elle a décrété que l'on passerait à l'ordre du jour : on doit y passer.
      Locuteur: Le Président
      L'ordre du jour est la discussion sur les moyens d... L'ordre du jour est la discussion sur les moyens de pourvoir aux dépenses de 1791.
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      , rapporteur du comité des contributions publiques. Mes... , rapporteur du comité des contributions publiques. Messieurs, votre comité des contributions publiques vous a déjà présenté, le 6 déce...
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      ...sons, vous avez rendu libres la culture du tabac, la fabrication et le débit du tabac, et l'examen du rapport et des états du comité des finances l'a mis à portée de... ...ablir de taxe sur le cru, l'enlèvement ni la circulation des vins et autres boissons, vous avez rendu libres la culture du tabac, la fabrication et le débit du tabac, et l'examen du rapport et des états du comité des finances l'a mis à portée de diriger ses combinaisons, de manière à vous présenter des ressources proportion...
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      ...urel, rendra possible la simplification du système des contributions; c'est à vos ... ...lleur ordre, pourra faire renaître les richesses, et,rétablissant leur cours naturel, rendra possible la simplification du système des contributions; c'est à vos successeurs, plus heureux que vous, qu'il appartiendra d'exécuter ce que vous ne...
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      ...t un sanctuaire impénétrable aux agents du fisc; et quoique la tâche que vous avez...
      ...nt aboli toutes les inventions funestes du régime financier. Il a seulement cru né...
      ...res, et vous les avez proscrites; vous avez voulu que la demeure des citoyens fût un sanctuaire impénétrable aux agents du fisc; et quoique la tâche que vous avez imposée à votre comité en soit devenue plus pénible, il applaudit avec, joie aux décrets salutaires qui ont aboli toutes les inventions funestes du régime financier. Il a seulement cru nécessaire de vous rappeler vos principes, avant de vous soumettre le dernier résu...
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      ...ous avez rendu hier a fixé les dépenses du Trésor public pour la présente année à ... Le décret que vous avez rendu hier a fixé les dépenses du Trésor public pour la présente année à 584,700,000 livres, et celles des départements à 56,300,000 livres, ce qui forme...

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 286
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      ... très assurée de la partdes Américains, du,d«c des Deux-Ponts, etc... 4,000,000 4° Rentrée maintenant très assurée de la partdes Américains, du,d«c des Deux-Ponts, etc... 4,000,000
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      Elle est comptée, dans les états du comité des finances pour 35 millions de... Elle est comptée, dans les états du comité des finances pour 35 millions de livres; mais votre comité des contributions publiques ne vous présente ici que ...
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      ...vec le produit net des revenus fonciers du royaume, afin que vous déterminiez une ... ...uterez cette fixation, la proportion dans laquelle il pense qu'est cette somme avec le produit net des revenus fonciers du royaume, afin que vous déterminiez une quotité au delà de laquelle les contribuables qui prouveraient qu'ils ont été su...
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      ...érer, d'après la taxe sur l'importation du tabac, et surtout si vous baissez le ta... et vous pouvez l'espérer, d'après la taxe sur l'importation du tabac, et surtout si vous baissez le taux sur celle des toiles dont la contrebande vous occasionnerait un déficit consi...
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      ...arifs, de manière que les consommations du pauvre fussent exemptes presque en tota...
      ...e croit même pas encore devoir la rayer du tableau de vos ressources ; et c'est à ...
      ...ion, mais bien lui faire subir une diminution considérable, et en combiner les tarifs, de manière que les consommations du pauvre fussent exemptes presque en totalité, et que la circulation des marchandises ne fût soumise à aucun droit ; il ne croit même pas encore devoir la rayer du tableau de vos ressources ; et c'est à vous seuls, Messieurs, qu'il appartient de décider si vous voulez et si vous pou...

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 287
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      ...roit d'enregistrement, et sur les taxes du timbre et des patentes que l'opinion pu... ...revenus qui vous est actuellement soumis; peUt-être de nouveaux calculs sur le droit d'enregistrement, et sur les taxes du timbre et des patentes que l'opinion publique élève fort au-dessus de nos fixations, mettront-ils votre comtté à portée...
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      ... que votre comité-a joint à son rapport du,6 décembre, vous Si maintenant, Messieurs, vous comparez le tableau des perceptions anciennes, que votre comité-a joint à son rapport du,6 décembre, vous
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      ...dès à présent ou de la mettre à l'ordre du jour pour demain. ...e des Villes; je propose donc, monsieur le Président, d'ouvrir cette discussion dès à présent ou de la mettre à l'ordre du jour pour demain.
      Locuteur: De Crillon
      ...t 50 millions au dessus de l'évaluation du comité. ...e des impôts, que les droits d'enregistrement, de timbre et de patente produiront 50 millions au dessus de l'évaluation du comité.
      Locuteur: Defermon
      Vous avez remarquer, dans le rapport qui vient de...
      ...er les droits d'entrée perçus au profit du Trésor public ; mais il est impossible ...
      Vous avez remarquer, dans le rapport qui vient de vous être fait, que le comité a eu pour objet de multiplier les impôts le moins...
      ...ute qu'ils ne soient tous susceptibles d'augmentation. Il sera facile de remplacer les droits d'entrée perçus au profit du Trésor public ; mais il est impossible de les supprimer, sans supprimer aussi ies droits perçus au profit des villes. (...
      ...s pour 1791 en plus' que sur le tableau du 6 décembre, parce que l'accroissement du droit d'enregistrement, etc., et l'addi... ...dues sur la (1) Il y a une différence de 19 millions sur la masse des perceptions pour 1791 en plus' que sur le tableau du 6 décembre, parce que l'accroissement du droit d'enregistrement, etc., et l'addition dés loteries ont opéré un changement dans le calcul général, et cette diffé...

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 288
      Locuteur: De Cazalès
      ... d'augmenter la quotité des impositions du royaume. Cependant pour parveuir à paye...
      ... l'Etat, il faut, d'après l'aperçu même du comité, faire porter 300 millions d'imp...
      ...échappé que l'année prochaine elle serait donc obligée, pour couvrir le déficit, d'augmenter la quotité des impositions du royaume. Cependant pour parveuir à payer 584 millions d'impôt, somme qui paraît insuffisante pouf les besoins de l'Etat, il faut, d'après l'aperçu même du comité, faire porter 300 millions d'impôts sur les terres et 60 millions sur les personnes; à ces 560 millions, il faut...
      Locuteur: De Cazalès
      ...e demande donc qu'il soit mis à l'ordre du jour quelle sera la somme imposée sur l... ... inquiétudes dans l'âme de ceux qui ont les propriétés les plus considérables. Je demande donc qu'il soit mis à l'ordre du jour quelle sera la somme imposée sur les terres, parce qu'alors nous verrons la mesure possible; et une fois que cette...
      Locuteur: Malouet
      Je suis de l'avis du préopinant; et ie m'autorise également du principe posé par M. de Crillon, à savo... Je suis de l'avis du préopinant; et ie m'autorise également du principe posé par M. de Crillon, à savoir que les terres ne doivent être imposées qu'autant que la ressource des impôts...
      Locuteur: Malouet
      ...ide si les terres supporteront une taxe du tiers, du quart ou du cinquième de leur rapport. Je demande qu'on fixe le maximum de la con-, tribution foncière; qu'on décide si les terres supporteront une taxe du tiers, du quart ou du cinquième de leur rapport.
      Locuteur: De Cazalès
      ...pas qu'une portion des propriétés deuet empire a été ébranlée, qu'il ... accorder cette année où ils ont éprouvé de très grandes pertes. Vous n'ignorez pas qu'une portion des propriétés deuet empire a été ébranlée, qu'il

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 289
      Locuteur: De Cazalès
      du jour la quéstion de savoir quelle sera ... du jour la quéstion de savoir quelle sera la masse de l'imposition fouciêre.
      Locuteur: De Cazalès
      ... somme de 60 millions; ôtez 60 millions du total qui vient de vous être présenté, ... ...a caisse de l'extraordinaire fournirait sur le révenu des domaines nationaux une somme de 60 millions; ôtez 60 millions du total qui vient de vous être présenté, reste 581 millions. Mon calcul n'est donc pas très forcé quand je dis 600 millio...
      Locuteur: De La Rochefoucauld
      ...teur, fait le rapprochement des calculs du comité des finances et de ceux du comité d'imposition, et montre que celu... , rapporteur, fait le rapprochement des calculs du comité des finances et de ceux du comité d'imposition, et montre que celui-ci n'a fait que défalquer
      Locuteur: Anson
      ...enté par,M. La Rochefoucauld, président du comité des finances, et j'entre dans le...
      ...ne somme de 60 millions en compensation du revenu des domaines nationaux. Ges 60 m...
      ...in, il faut bien poser les faits. Je confirme l'état qui vient de vous être présenté par,M. La Rochefoucauld, président du comité des finances, et j'entre dans les détails. L'Assemblée a décrété que la caisse de l'extraordinaire verserait dans le Trésor public une somme de 60 millions en compensation du revenu des domaines nationaux. Ges 60 millions sont la représentation de l'intérêt delà dette non constituée. Les domai...
      Locuteur: Anson
      ...qu'ils ont été absorbés par les besoins du Trésor public; il n'y a pas plus de cent millions employés à subvenir aux besoins du Trésor public; car il y a un an qu'on a commencé à émettre les assignats, du moins pour les premiers. Vous avez payé... ...600 millions d'assignats, c'est un fait incontestable; mais il ne faut pas dire qu'ils ont été absorbés par les besoins du Trésor public; il n'y a pas plus de cent millions employés à subvenir aux besoins du Trésor public; car il y a un an qu'on a commencé à émettre les assignats, du moins pour les premiers. Vous avez payé 170 millions à la caisse d'escompte, et vous ne lui devez plus rien; vous lui d...

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 290
      Locuteur: De Cazalès
      ...a des dépenses imprévue-. Dans un grand Empire, c'est la chose du iponde qui doit être la p(us prévue. ...ur les dépenses imprévues; et il n'y a rien au monije de si certain, qu'il y aura des dépenses imprévue-. Dans un grand Empire, c'est la chose du iponde qui doit être la p(us prévue.
      Locuteur: De Cazalès
      ... que oette dépensé est une compensation du tiers du patrimoine de l'Eglise, qui appar-» tie... ...15 piillions, distribués en ateliers de chanté, sont une dépense très ordinaire; que oette dépensé est une compensation du tiers du patrimoine de l'Eglise, qui appar-» tient actuellement à la nation. (Murmures.)
      Locuteur: De Cazalès
      ...i'ii a omis les frais de perception, où mpins qu'il les a portés à un taux infi... ...mais, en accordant encore au comité, çé revenu de 60 pplliops, je lui observe qji'ii a omis les frais de perception, où mpins qu'il les a portés à un taux infinimeut trop léger, eq ne les portant qu'à 8 millions. Selon M. Necter, iïsi mont...
      Locuteur: De Custine
      ... qu'après vous êtpe> emparés des jiieps du clergé, vous ne yfips chargiez pas fie ... ...rement porteront sur les propriétaire^ qe fonds, la mendicité; il est impossible qu'après vous êtpe> emparés des jiieps du clergé, vous ne yfips chargiez pas fie l'eptretfep fies pauvres, On a bien porté 15 tpiiliphs en pompée; mais cette som...

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 291
      Locuteur: De Cernon
      Mais je'vous ^nnçnc^ due la section du Trésor puj)!ic vient d'Hchfé^erl^iat jé... Mais je'vous ^nnçnc^ due la section du Trésor puj)!ic vient d'Hchfé^erl^iat jéréc.épé et de la dépeqsé totâjes de |79Q et wfteâidés assignats pendant cette aq...
      Locuteur: Anson
      ...r (aire face a cette somme a s rentr^es du revenu de 1790 et que pous avons lieu d... ...sede ['extraordinairepour 1791 commeune somipe mangee eq capitaux, qu'il v a puur (aire face a cette somme a s rentr^es du revenu de 1790 et que pous avons lieu de croire que ces 72 millions seront rernplaetfs, ou au moins en grapde partie, p...
      Locuteur: Foucault-Lardimalie
      ...eux amendement de M. Roehebrune, ou que du moins l'état qu'on vous ...qous départ^» d^ ,1$ pé.Qieuse fe^p9ps^bi|itê! Je demande qu'o^ j^dppte le préçieux amendement de M. Roehebrune, ou que du moins l'état qu'on vous
      Locuteur: D'André
      S'jf s'agissaif dérégler les comptes du Trésor public, rien rie serait pîù§ sim...
      ...haipe, il ne ffm pour c^ft ay'un compta du comité des finances.
      S'jf s'agissaif dérégler les comptes du Trésor public, rien rie serait pîù§ simple que de demander la signature de l'ordonnateur; mais s'il s'agit d'ét,ablirle(9.imflôt^d§rann^e prpchaipe, il ne ffm pour c^ft ay'un compta du comité des finances.
      Locuteur: Prieur
      Il faut passer à l'ordre du joqr pour terminer un débat aussi ridic... Il faut passer à l'ordre du joqr pour terminer un débat aussi ridicule et aussi scandaleux qjie PAMernWée^n^ouffetf t mjp trop longtemps. ' ' '
      Locuteur: Prieur
      ...semblée décrète qu'elle passe à l'ordre du jour.) (L'Assemblée décrète qu'elle passe à l'ordre du jour.)
      Locuteur: Le Président
      ...bres deraandent la priorite pour l'avis du comite qui propose l'examen en pre- mie... Plusieurs membres deraandent la priorite pour l'avis du comite qui propose l'examen en pre- mier lieu des taxes sur rentr6e des villes.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...atioq . l'imi ÔL c'est par Je^ a^Jarmes du on pourrait répamaré datfs le puolic, q... ...euples dont sommes les représentants, c'est l'impôt.C'est parla mauvaise orgpni^atioq . l'imi ÔL c'est par Je^ a^Jarmes du on pourrait répamaré datfs le puolic, que les ennemis de la Cpn^itution pourraient Réussir davantage. '

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 292
      Locuteur: Le Pelletier de Saint-Fargeau
      Tous les membres du côté gauche se lèvent et demandent la q... Tous les membres du côté gauche se lèvent et demandent la question préalable sur l'amendement de M. de Cazalès.
      Locuteur: Le Chapelier
      ...et villages seront supprimés, à compter du 1er avril prochain. impôts perçus à l'entrée des villes, bourgs et villages seront supprimés, à compter du 1er avril prochain.
      Locuteur: Le Chapelier
      Plusieurs membres à gauche : A compter du 1er mail Plusieurs membres à gauche : A compter du 1er mail
      Locuteur: Le Chapelier
      ...et villages seront supprimés, à compter du 1er mai prochain; v r ...blée nationale décrète que tous les impôts perçus à l'entrée des villes, bourgs et villages seront supprimés, à compter du 1er mai prochain; v r
      Locuteur: L'abbé Maury
      s'avance près du bureau et pronouce des paroles qui se p... s'avance près du bureau et pronouce des paroles qui se perdent dans le bruit.
      Locuteur: De Lachèze
      ...résor public en soit déchargé à compter du môme jour. ...ient acquittées par le Trésor public, soient laissées sur son compte et que le Trésor public en soit déchargé à compter du môme jour.
      Locuteur: De Cazalès
      ... violence se multiplieront. Les profils du fisc seront très minces et les inconvén... ...i vous donnez une espérance d'un elfet trop éloigné, les incendies, les actes de violence se multiplieront. Les profils du fisc seront très minces et les inconvénients très grands.
      Locuteur: Le Président
      Je vais donner lecture à l'Assemblée du projet de décret sur lequel elle est ap... Je vais donner lecture à l'Assemblée du projet de décret sur lequel elle est appelée à statuer :
      Locuteur: Le Pelletier de Saint-Fargeau
      ...né, dans la Révolution, l'exemple d'une sainte insurrection contre le despotisme, elle... ...onneur d'être ie représentant; et je puis assurer que si la ville de Paris a donné, dans la Révolution, l'exemple d'une sainte insurrection contre le despotisme, elle donnera certainement aussi l'exemple d'un respect religieux pour la loi. (Appla...

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 293
      Locuteur: Le Président
      Jages seront supprimés, à compter du l*r mai prochain; Jages seront supprimés, à compter du l*r mai prochain;
      Locuteur: Le Président
      annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir.
      A l'exemple de saint Grégoire de Nazianze, je demanderais un...
      ...gager à vivre dans la fidélité à la loi du Seigneur et à marcher dans des voies toujours meilleures; je supplierais les anges du ciel, à qui elle est confiée, de redoub...
      ... zele et de charité, et je m'occuperais du choix d'une retraite où je pusse oublier les agitations du monde, expier mes fautes, et jouir, ave...
      A l'exemple de saint Grégoire de Nazianze, je demanderais un successeur, je le solliciterais avec instance; je saluerais ma chère église, j'adresserais aux fidèles qui la composent une dernière exhortation, pour les engager à vivre dans la fidélité à la loi du Seigneur et à marcher dans des voies toujours meilleures; je supplierais les anges du ciel, à qui elle est confiée, de redoubler pour elle de zele et de charité, et je m'occuperais du choix d'une retraite où je pusse oublier les agitations du monde, expier mes fautes, et jouir, avec Dieu seul, de cette paix qu'on ne peut plus espérer de trouver au milieu des h...
      ... trouverai la maison de Dieu, la maison du silence et de la prière, ne retentissant plus du chant des saints cantiques, mais du tumulte bruyant des assemblées politiqu...
      ...ères voies de sa vocation ; les pierres du sanctuaire, les membres du sénat épiscopal, arrachés de leur place...
      ... l'état où sera mon église, et celui où elle était lorsque je l'ai quittée ; j'y trouverai la maison de Dieu, la maison du silence et de la prière, ne retentissant plus du chant des saints cantiques, mais du tumulte bruyant des assemblées politiques ; le service divin interrompu; les pieuses fondations de vos pères, délaissée...
      ...onsacrées à Dieu, dans la désolation ; le jeune clergé déconcerté dans les premières voies de sa vocation ; les pierres du sanctuaire, les membres du sénat épiscopal, arrachés de leur place et dispersés. J'y serai reçu par un troupeau, dont une portion verra en moi un ...
      ...fe — car ce n'est, vous dirai-je, comme saint Paul, et au même titre que lui : « Ni a...
      ...llez entreprendre sur les droits sacrés du pontife éternel et de son Eglise; porte...
      ...loyen, mais qui nous suivra au tribunal du souverain j* ge, du sceau du christianisme. Nous avons, outre la pui...
      ...elle, chargé de répondre de vos âmes à celui par qui j'ai été établi votre pontife — car ce n'est, vous dirai-je, comme saint Paul, et au même titre que lui : « Ni au nom des « hommes, ni par un homme que je suis consti-« tué apôtre, mais par Jé...
      ...suscité des morts (1) » — je ne puis me dispenser de vous représenter que vous allez entreprendre sur les droits sacrés du pontife éternel et de son Eglise; porter un coup mortel à la religion, établir un schisme des plus déplorables, vous pr...
      ... glorieux encore, d'un sceau que nous ne laisserons pas ici-bas avec celui de ciloyen, mais qui nous suivra au tribunal du souverain j* ge, du sceau du christianisme. Nous avons, outre la puissance et les lois civiles, unn autre puissance à reconnaître, celle de Jésus-Ch...
      A LA SÉANCE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE DU 19 FÉVRIER 1791 A LA SÉANCE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE DU 19 FÉVRIER 1791
      ...'évêque de Clermont à MM. les électeurs du département du Puy-de-Dôme. Lettre de M. l'évêque de Clermont à MM. les électeurs du département du Puy-de-Dôme.
      ...ice d'un nomme pouvait devenir le salut du peuple, je me dévouerais avec empressem... Dans d'autres temps, et dans celui-ci même, si le sacrifice d'un nomme pouvait devenir le salut du peuple, je me dévouerais avec empressement; et je m'estimerais trop heureux que mon naufrage personnel pût, comme celui...
      ...ù il ne s'agirait pas de voire salut et du mien, mais seulement de notre tranquill... ...ieurs, quelles seraient mou inclination et ma conduite, dans des circonstances où il ne s'agirait pas de voire salut et du mien, mais seulement de notre tranquillité commune.
      ...our le moment de l'orage que pour celui du calme; et quand même les habitants, fau... ... dans Israël, pour veiller sur lui le jour et la nuit. Ils l'ont été bien plus pour le moment de l'orage que pour celui du calme; et quand même les habitants, faussement rassurés, s'obstineraient à croire qu'ils ne courent aucun danger, ces s...

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 294
      ...st appelé, dans les conciles et par les saints docteurs, l'époux de son église; et vous n'ignorez pas, Messieurs, que la vacance du siège épisco-pal est regardée, par les saints canons, comme une viduité. ...ce divin sauveur est appelé, dans les Ecritures, l'époux de celle-ci, l'évêque est appelé, dans les conciles et par les saints docteurs, l'époux de son église; et vous n'ignorez pas, Messieurs, que la vacance du siège épisco-pal est regardée, par les saints canons, comme une viduité.
      Ce sera un homme marqué* sans douté* du caractère épiscopal, parce que le sacre... Ce sera un homme marqué* sans douté* du caractère épiscopal, parce que le sacrement* s'il trouve quelqu'un qui, au mépris de toutes les règles de l'Eglise et d...
      ...r, vous assurer de mourir dans la priix du Seigneur, et dans la vraie communion de...
      ...'élèveront au-dessus de l'effervescence du préjugé, de la séduction et de la nouve...
      ...les connaissances tjue vous avez de votre religion; lorsque vous voudrez, un jour, vous assurer de mourir dans la priix du Seigneur, et dans la vraie communion de l'Eglise, vos âmes s'élèveront au-dessus de l'effervescence du préjugé, de la séduction et de la nouveauté; albrs vous souhaiterez d'être déliés par dès ministres, dont les pouvoirs ...
      ...t enseignée par cette même constitution du clergé à laquelle j'ai cru* avec presque tous les évêques et la pius grande partie du presbytère de Frànce, ne pouvoir p-ts m... La nécessité de cette communion est reconnue et enseignée par cette même constitution du clergé à laquelle j'ai cru* avec presque tous les évêques et la pius grande partie du presbytère de Frànce, ne pouvoir p-ts me soumettre. Cette constitution avoue que toutes les églises doivent se rapparie...
      ...stremaines, des Sidoines et de tous les saints pontifes qui oi t oceupé la chaire sur ... ...aison que je n'aurais pas cessé de l'être; il ne serait pas le successeur des Austremaines, des Sidoines et de tous les saints pontifes qui oi t oceupé la chaire sur laquelle l'Eglise m'a placé ; il ne serait pas le successeur des apôtres* parbe ...

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 295
      ...nt reconnaître deux chefs, deux évêques du même diocèse, je serai celui qu'il repo...
      ...onserver la communion aveG la chaire de saint Pierre?
      ...ns la mienne, me désavouera comme intermédiaire entre vous et lui; que, ne pouvant reconnaître deux chefs, deux évêques du même diocèse, je serai celui qu'il repoussera, pour transporter sa communion et la vôtre à celui dont l'institution aur...
      ...s pas dès lors, en vous donnant un autre évêque? Comment vous proposez-vous de conserver la communion aveG la chaire de saint Pierre?
      ...tile, ou criminelle* et la raison m^éme du schisme, dont nous sommes menacés, fait... ...té propre aux cruelles circonstances où nous sommes, la démission serait, ou inutile, ou criminelle* et la raison m^éme du schisme, dont nous sommes menacés, fait a un ëvêqué un devoir étroit de se maintenir dans son siiège, et de publier sa ...
      Cependant, ( autorité du siège apostolique, méconnue daus la dém... Cependant, ( autorité du siège apostolique, méconnue daus la démission des évêques, puisqu'elle l'est dans leur institution, ne peut même
      ...nvoquée* d'après la constitution civile du clergé, qui ne permet de s'adresser à R... être invoquée* d'après la constitution civile du clergé, qui ne permet de s'adresser à Rome sous aucun prétexte. Rome ne pourrait donc accepter ma démission, ou cette a...
      ...e métropolitain, auquel la constitution du clergé assujettit mon siège, n'est pas ... ...r la démission d'un évêque en fait partie ou non* je me borne à vous dire que ,le métropolitain, auquel la constitution du clergé assujettit mon siège, n'est pas celui auquel l'Eglise l'avait soumis^ Il ne peut* par conséquent, dans aucun cas...