Résultats trouvés dans le Tome 78

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-093 hits on 1793-1011 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 39 résultats
Tri par date d'édition croissante

29 octobre 1793

29 octobre 1793

page 2 - 37
CONVENTION NATIONALE Séance du 8 brumaire l'an II de la République française, une et indivisible. (29 octobre 1793) La séance est ouverte à 10 heures et demie. Un secrétaire lit le procès-verbal du 1er bru_ maire, present mois : la rédaction en est ad£p- II a été fait lecture d'une adresse des corns constitues comité révolutionnaire et Société dK pulaire de Castres, et du conseil du département du
...
e fut accueillie par des applaudissements. dinaire, qu'après la troisième séance et au commencement de la suivante, le président du tribunal soit tenu de fermer les débats et l'instruction, si déjà ils ne l'étaient, après avoir consulté le jury, qui déclarera s'il est en état de prononcer. Dans le cas de la négative, l'instruction serait continuée. Barère appuie cette proposition qui est décrétée.
CONVENTION NATIONALE Séance du 8 brumaire l'an II de la République française, une et indivisible. (29 octobre 1793) La séance est ouverte à 10 heures et demie. Un secrétaire lit le procès-verbal du 1er
...
s ne l'étaient, après avoir consulté le jury, qui déclarera s'il est en état de prononcer. Dans le cas de la négative, l'instruction serait continuée. Barère appuie cette proposition qui est décrétée.

Séance du mercredi 6 novembre 1793

Séance du mercredi 6 novembre 1793

page 492 - 507
CONVENTION NATIONALE Séance du 16 brumaire, an II, au soir. ( Mercredi, 6 novembre 1793 .) La séance est ouverte à 7 heures et demie (1). Moyse Bayle, Président, occupe le fauteuil. H est rendu compte des lettres, adresses et pétitions-suivantes (2) : Les citoyens habitants de la commune de Mé-rignas, district de La Réole, invitent la Convention à rester à son poste. Ils envoient le procès-verbal d
...
de le purger de la "présence des aristocrates, des gens suspects et des malveillants, dont il était infecté. Cette motion a été applaudie et arrêtée par l'assemblée, et pour rédiger cette adresse le président a nommé le citoyen Picard, qui a demandé que la président lui fût adjoint, ce qui a été approuvé par la société. Pour extrait ? Cordellier, président; Debussy, secrétaire; H ouïs, secrétaire.
CONVENTION NATIONALE Séance du 16 brumaire, an II, au soir. ( Mercredi, 6 novembre 1793 .) La séance est ouverte à 7 heures et demie (1). Moyse Bayle, Président, occupe le fauteuil. H est rendu compte
...
résident a nommé le citoyen Picard, qui a demandé que la président lui fût adjoint, ce qui a été approuvé par la société. Pour extrait ? Cordellier, président; Debussy, secrétaire; H ouïs, secrétaire.

Séance du jeudi 7 novembre 1793

Séance du jeudi 7 novembre 1793

page 507 - 570
CONVENTION NATIONALE Séance du 17 brumaire, l'an n de la République française une et indivisible. ( Jeudi, 7 novembre 1793 ). Un secrétaire fait lecture du procès-verbal de la séance du 5 de ce mois. La rédaction est approuvée (1). Factieux Granet observe que sa mauvaise santé ne lui permet pas d'occuper la place de secrétaire, à laquelle les suffrages de ses collègues l'ont appelé. « La Convention
...
once de nouveau au sacerdoce. (Applaudissements.) Sur la motion de Fabre-d'Ëglantine, la Convention décrète que le procès-verbal de cette séance sera imprimé avec tous les discours qu'on y a prononcés. Chénier fera incessamment un rapport, au nom du comité d'instruction publique, pour remplacer les fêtes religieuses par des fêtes civiques afin de seconder le passage de la superstition à la raison.
CONVENTION NATIONALE Séance du 17 brumaire, l'an n de la République française une et indivisible. ( Jeudi, 7 novembre 1793 ). Un secrétaire fait lecture du procès-verbal de la séance du 5 de ce mois. L
...
. Chénier fera incessamment un rapport, au nom du comité d'instruction publique, pour remplacer les fêtes religieuses par des fêtes civiques afin de seconder le passage de la superstition à la raison.

Séance du vendredi 8 novembre 1793

Séance du vendredi 8 novembre 1793

page 570 - 615
CONVENTION NATIONALE Séance du 18 brumaire, Tan U de la République française, une et indivisible. ( Vendredi, 8 novembre 1793 .) Un secrétaire donne lecture de la correspondance (1). Le procès-verbal de la séance dernière est lu et approuvé par l'Assemblée (2). (1) Procès-verbaux de la Convention, t. 25, p. (2) Ibid. Plusieurs pétitionnaires sont successivement introduits â la barre; l'Assemblée en
...
ion de cela. Il existe, dit-il, à Paris, mais à Paris seulement, une réunion d'artistes dont le civisme et les talents sont connus. Ils demandent à être organisés en corps d'institut national; chacun sent l'utilité de cet établissement. Voilà la question, la seule question. La rédaction est adoptée en ces termes : (Suit le texte du décret que nous avons inséré ci-dessus, d'après le procès-verbal.)
CONVENTION NATIONALE Séance du 18 brumaire, Tan U de la République française, une et indivisible. ( Vendredi, 8 novembre 1793 .) Un secrétaire donne lecture de la correspondance (1). Le procès-verbal d
...
sent l'utilité de cet établissement. Voilà la question, la seule question. La rédaction est adoptée en ces termes : (Suit le texte du décret que nous avons inséré ci-dessus, d'après le procès-verbal.)

Séance du samedi 9 novembre 1793

Séance du samedi 9 novembre 1793

page 615 - 674
CONVENTION NATIONALE Séance du 19 brumaire, l'an II de la République française, une et indivisible. ( Samedi, 9 novembre 1793 .) La séance est ouverte à 10 heures et demie (1). Les administrateurs de la police de Paris envoient l'état des prisonniers : leur nombre se monte à 3,199 (£). Suit la lettre des administrateurs du départe-ment de police (3). Commune de Paris, le 18 brumaire, l'an II de la
...
r ce que la Convention, ni vous sûre- J ment, n avez pas eu intention de donner. « Enfin, citoyens collègues, nous ferons tout ce qui dépendra de nous. Comptez sur la sa-gnards C0Urage efc rénergie de vrais Monta- Salut et fraternité. « Mallarmé; Guyardin; J.-B. Lacoste. » (1) C'est un traite en dale du meme jour passe avec un certain Fesquet. Suit la lettre du citoyen Laubreau, dit Non-vion (1) :
CONVENTION NATIONALE Séance du 19 brumaire, l'an II de la République française, une et indivisible. ( Samedi, 9 novembre 1793 .) La séance est ouverte à 10 heures et demie (1). Les administrateurs de l
...
vrais Monta- Salut et fraternité. « Mallarmé; Guyardin; J.-B. Lacoste. » (1) C'est un traite en dale du meme jour passe avec un certain Fesquet. Suit la lettre du citoyen Laubreau, dit Non-vion (1) :

Séance du dimanche 10 novembre 1793

Séance du dimanche 10 novembre 1793

page 674 - 724
CONVENTION NATIONALE Séance du 20 brumaire an II. ( Dimanche, 10 novembre 1793 ). Adresse de la Société des sans-culottes d'Aumale, qui félicite la Convention sur ses glorieux travaux et l'invite à rester à son poste. Mention honorable, insertion au « Bulletin » (1). Suit Vadresse de la Société des sans-culottes d'Aumale (2) : La Société des sans-culottes d'Aumale, a la Convention nationale. « Le n
...
des airs chéris des répubhcains. La Convention nationale décrète que l'édifice connut sous le nom d'église Notre-Dame s'appellera désormais le temple de la Raison. Le Président met le bonnet rouge sur sa tête et embrasse la Liberté qui vient se placer à côté de lui. L'Assemblée va se transporter en masse au temple de la Raison pour y chanter YHymne de la liberté. Séance levée à 3 heures et demie.
CONVENTION NATIONALE Séance du 20 brumaire an II. ( Dimanche, 10 novembre 1793 ). Adresse de la Société des sans-culottes d'Aumale, qui félicite la Convention sur ses glorieux travaux et l'invite à res
...
r sa tête et embrasse la Liberté qui vient se placer à côté de lui. L'Assemblée va se transporter en masse au temple de la Raison pour y chanter YHymne de la liberté. Séance levée à 3 heures et demie.

Table chronologique du Tome LXXVIII

Table chronologique du Tome LXXVIII

page 726 - 740
TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME LXXVIII TOME SOIXANTE-DIX-HUITIÈME DU 8 BRUMAIRE AN II ( MARDI 29 OCTOBRE 1793 ) AU 20 BRUMAIRE AN II ( DIMANCHE 10 NOVEMBRE 1793 )] SÉANCE DU 8 BRUMAIRE AN II. (Mardi 29 octobre 1793.) Pages. Adoption du procès-verbal de la séance du 1er brumaire............................... 1 Adresse des corps constitués, comité révolutionnaire et Société populaire de Castres et du d
...
a tenu de publier l'état de sa fortune en 1789 et son accroissement si elle en a éprouvé depuis........................................ 719 Comptes rendus par divers journaux de l'admission à la barre des autorités constituées de Paris qui viennent inviter la Convention à assister à la féte de la Raison qui se célèbre à Notre-Dame... . 722 FIN DE LA TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME LXXVIII (lre SÉRIE).
TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME LXXVIII TOME SOIXANTE-DIX-HUITIÈME DU 8 BRUMAIRE AN II ( MARDI 29 OCTOBRE 1793 ) AU 20 BRUMAIRE AN II ( DIMANCHE 10 NOVEMBRE 1793 )] SÉANCE DU 8 BRUMAIRE AN II. (Mardi 29 oc
...
des autorités constituées de Paris qui viennent inviter la Convention à assister à la féte de la Raison qui se célèbre à Notre-Dame... . 722 FIN DE LA TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME LXXVIII (lre SÉRIE).

A

A

page 742 - 744
A Abbaye (Prison de 1'). Nombre de détenus dans cette prison (8 brumaire an II — 29 octobre 1193, t. LXXVIII, p. 4), (10 brumaire an II — 31 octobre 1793, p. 105), (11 brumaire an II — 1er novembre 1193, p. 113), (14 brumaire an II — 4 novembre 1793, p. 241), (15 brumaire an II—5 novembre 1793, p. 349), (16 brumaire an II — 6 novembre 1793, p. 463), (17 brumaire an II— 7 novembre 1793, p. 515), (19
...
rocès-verbal contenant les dotaiIs de la fête qui a eu lieu à l'occasion de la destruction des titres et parchemins relatifs à la féodalité et aux distinctions (12 brumaire, an II — 2 novembre 1793, t. LXXVIII, p. 154) ; — mention honorable et insertion au Bulletin (ibid). Aylmer-Bryan. Sa pension est définitivement réduite à 23*8J-*5X,S- (20 brumaire an II — 10 novembre 1793, t. LXXVIII, p. 700).
A Abbaye (Prison de 1'). Nombre de détenus dans cette prison (8 brumaire an II — 29 octobre 1193, t. LXXVIII, p. 4), (10 brumaire an II — 31 octobre 1793, p. 105), (11 brumaire an II — 1er novembre 119
...
. LXXVIII, p. 154) ; — mention honorable et insertion au Bulletin (ibid). Aylmer-Bryan. Sa pension est définitivement réduite à 23*8J-*5X,S- (20 brumaire an II — 10 novembre 1793, t. LXXVIII, p. 700).

B

B

page 744 - 748
B Bacqueville (Commune de). La société populaire applaudit aux mesures rigoureuses prises par fa Convention contre les traîtres siégeant dans son sein (15 brumaire an II — 5 novembre 1793, t. LXXVIII, p. 351) ; — mention honorable et insertion au Bulletin (ibid.). Bage (Commune de). La société populaire invite la Convention à rester à son poste et se plaint de la disproportion du maximum des objets
...
nt-Pierre-le-Moutier portera désormais le nom de Brutus-le-Magnanime (11 brumaire an II — 1« novembre 1793, t. LXXVIII, p. 137) ; — texte de la pétition qui a motivé ce décret (ibid. p. 138 et suiv.). Bulletin de la convention nationale. Motions de Romme et .d'Orselin relatives à son envoi aux Sociétés populaires des départements (14 brumaire an 11 — 4 novembre 1793, t. LXXVIII, p. 281), (p. 282).
B Bacqueville (Commune de). La société populaire applaudit aux mesures rigoureuses prises par fa Convention contre les traîtres siégeant dans son sein (15 brumaire an II — 5 novembre 1793, t. LXXVIII,
...
Bulletin de la convention nationale. Motions de Romme et .d'Orselin relatives à son envoi aux Sociétés populaires des départements (14 brumaire an 11 — 4 novembre 1793, t. LXXVIII, p. 281), (p. 282).

C

C

page 748 - 758
C Cadastre. Décret qui met le bureau du cadastre sous les ordres de la Commission des subsistances et des approvisionnements (13 brumaire an II — 3 novembre 1793, t. LXXVIII, p. 226). Cadroy , député du département des Landes. — An II (1793). — La Société montagnarde des Amis de la Constitution républicaine de Tartas demande sa destitution, (t. LXXVIII, p. 253). Caen (Commune de*,'déparlement du Ca
...
la Raison pour y chanter l'hymne de la liberté (ibid.). — Texte de cet hymne (ibid.). Comptes rendus de divers journaux (ibid. p 722 et Suiv.). Cultivateurs. Adresse aux cultivateurs sur les semailles d'automne (11 brumaire an II — 1« novembre 1793, t. LXXVIII, p. 128 et suiv.), Cusset , député de Rhône-et-Loire. — An II (1793). _ Est rappelé dans lê sein de là Convention (t. LXXVIII. p. 224). 1 '
C Cadastre. Décret qui met le bureau du cadastre sous les ordres de la Commission des subsistances et des approvisionnements (13 brumaire an II — 3 novembre 1793, t. LXXVIII, p. 226). Cadroy , député d
...
d'automne (11 brumaire an II — 1« novembre 1793, t. LXXVIII, p. 128 et suiv.), Cusset , député de Rhône-et-Loire. — An II (1793). _ Est rappelé dans lê sein de là Convention (t. LXXVIII. p. 224). 1 '