Résultats trouvés dans le Tome 76

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-0915 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 42 résultats
Tri par date d'édition croissante

Séance du vendredi 4 octobre 1793

Séance du vendredi 4 octobre 1793

page 2 - 63
CONVENTION NATIONALE Séance du vendredi, 4 octobre 1793, l'an II de la République française une et indivisible. Présidence de Charlier. A l'ouverture de la séance, un secrétaire lit le procès-verbal de celle du 26 septembre. La rédaction est adoptée (1). Un membre du comité de correspondance donne lecture des lettres et adresses ci-après mentionnées. La commune de Paris fait passer l'état journalie
...
s tances que l'intrigue ou la corruption a, voul soustraire à la loi un coupable puissant. L'intérêt public, le maintien de la législation appelle votre examen sur cet acte du tribunal de cassation, de la part duquel il y a évidemment dans cette affaire excès de pouvoir et contravention à la loi de son institution. « Signé : Herman, président du tribunal criminel du département du Pas-de-Calais. »
CONVENTION NATIONALE Séance du vendredi, 4 octobre 1793, l'an II de la République française une et indivisible. Présidence de Charlier. A l'ouverture de la séance, un secrétaire lit le procès-verbal de
...
e la part duquel il y a évidemment dans cette affaire excès de pouvoir et contravention à la loi de son institution. « Signé : Herman, président du tribunal criminel du département du Pas-de-Calais. »

Séance du dimanche 13 octobre 1793

Séance du dimanche 13 octobre 1793

page 470 - 533
CONVENTION NATIONALE SÉANCE DU VINGT-DEUXIÈME JOUR DU PREMIER MOIS DE L'AN II (Dimanche 13 Octobre 1793). Présidence de Charmer La séance s'ouvre à 10 heures par la lecture des lettres, adresses et pétitions, dont l'extrait est ainsi qu'il suit : Les représentants du peuple Gauthier et Du-bois-Crancé écrivent de Lyon, sous la date du 9 octobre. Us annoncent que leur entrée dans cette ville s'est fa
...
ant faire une croisière de trois semaines ou un mois, ils n'avaient aucun titre pour réclamer leur campagne. De tout quoi, nous avons dressé le présent procès-verbal, que nous avons tous signé pour servir à telle fin que de raison. A bord de la Félicité, les jour, mois et an que de l'autre part. (Suivent deux cent dix signatures, apposées sur Voriginal. Pour copie conforme à Vorigincd : La Crosse.
CONVENTION NATIONALE SÉANCE DU VINGT-DEUXIÈME JOUR DU PREMIER MOIS DE L'AN II (Dimanche 13 Octobre 1793). Présidence de Charmer La séance s'ouvre à 10 heures par la lecture des lettres, adresses et pét
...
rvir à telle fin que de raison. A bord de la Félicité, les jour, mois et an que de l'autre part. (Suivent deux cent dix signatures, apposées sur Voriginal. Pour copie conforme à Vorigincd : La Crosse.

Séance du lundi 14 octobre 1793

Séance du lundi 14 octobre 1793

page 533 - 566
CONVENTION NATIONALE Séance dn vingt-troisième jour du premier mois de l'an H. Lundi 14 octobre 1793. Présidence de Charlier La séance s'ouvre à 10 heures. On donne lecture des différentes pièces dont l'extrait suit (l) : Etat des détenus dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention du département de Paris, à l'époque du 21. Il se monte à 2,804 (2). Suit la lettre des administrateurs du dép
...
renvoyer lesdits assignats an citoyen Courier. IX. pétition de la société populaire de Dijon (1). Compte rendu de VAuditeur national (2). La société populaire de Dijon demande que la Convention rende un décret qui mettra à la disposition de la nation tous les effets précieux qui sont maintenant dans les greffes des tribunaux criminels et qui ne sont pas réclamés. Renvoyé au comité de législation.
CONVENTION NATIONALE Séance dn vingt-troisième jour du premier mois de l'an H. Lundi 14 octobre 1793. Présidence de Charlier La séance s'ouvre à 10 heures. On donne lecture des différentes pièces dont
...
un décret qui mettra à la disposition de la nation tous les effets précieux qui sont maintenant dans les greffes des tribunaux criminels et qui ne sont pas réclamés. Renvoyé au comité de législation.

Séance du mardi 15 octobre 1793

Séance du mardi 15 octobre 1793

page 566 - 607
CONVENTION NATIONALE Séance du vingt-quatrième jour du premier mois de l'an n. Mardi 15 octobre 1793. presidence de charlier. La séance est ouverte par la lecture de différentes lettres et adresses (3). Les administrateurs du département de police de Paris, font passer le total journalier des détenus dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention; le nombre de ces détenus s'élève, à l'époque
...
tion de la loi : il est décrété. Barère représente ensuite que le comité de Salut pubhc s'est occupé des agents revêtus de pouvoirs particuliers et envoyés dans les différentes parties de la Répubhque; qu'il a reconnu que ces agents, à force d'exagérations mal entendues, ne faisaient qu'entraver la marche du gouvernement et qu'il a jugé convenable d'en proposer le rappel. La Convention le décrète.
CONVENTION NATIONALE Séance du vingt-quatrième jour du premier mois de l'an n. Mardi 15 octobre 1793. presidence de charlier. La séance est ouverte par la lecture de différentes lettres et adresses (3)
...
; qu'il a reconnu que ces agents, à force d'exagérations mal entendues, ne faisaient qu'entraver la marche du gouvernement et qu'il a jugé convenable d'en proposer le rappel. La Convention le décrète.

Séance du mercredi 16 octobre 1793

Séance du mercredi 16 octobre 1793

page 607 - 653
CONVENTION NATIONALE Séance du vingt-cinquième jour du premier mois de l'an n. Mercredi 16 octobre 1793 détenus dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention. Leur nombre se porte à 2,938. H en sera fait mention au « Bulletin » (1). Suit la lettre des administrateurs du département de police (2). « Commune de Paris, le 24e jour du 1er mois de l'an II de la Répubhque une et indivisible. « Cit
...
les Belges et les Bataves qui combattent dans nos armées, pour les patriotes hollandais réfugiés et pour les citoyens des pays réunis qui sont restés en France. La Convention ne statue rien et renvoie à son comité de Salut public ces diverses propositions. Elle adopte le projet présenté par Saint-Jus.. (Suit le texte du décret que nous avons inséré au cours de la séance, d'après le procès-verbal 1
CONVENTION NATIONALE Séance du vingt-cinquième jour du premier mois de l'an n. Mercredi 16 octobre 1793 détenus dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention. Leur nombre se porte à 2,938. H en
...
à son comité de Salut public ces diverses propositions. Elle adopte le projet présenté par Saint-Jus.. (Suit le texte du décret que nous avons inséré au cours de la séance, d'après le procès-verbal 1

Séance du jeudi 17 octobre 1793

Séance du jeudi 17 octobre 1793

page 653 - 681
CONVENTION NATIONALE Séance du 26e jour du 1er mois de l'an II. Jeudi 17 octobre 1793. Charlier, Président, occupe le fauteuil. On lit le procès-verbal de la séance du 21e jour. Sa rédaction est adoptée (1). (1) Procès-verbaux de la Convention, t. 23, p. 124. On lit celle du procès-verbal du 25e jour. Un membre [Ramel (1)] observe, sur sa rédaction, que le décret rendu contre les étrangers étant in
...
t punis de mort. (Suit un résumé de la lettre du général Daoust que nous avons insérée ci-dessus, page 672. J Bourdon (de VOise) .demande que le décret précédemment rendu sur les marchands, soit rapporté comme mauvais et inéxécutable. La Convention se contente de renvoyer à un nouvel examen du comité les diverses dispositions que nous avons rapportées, ce qui équivaut à la suspension de ce décret.
CONVENTION NATIONALE Séance du 26e jour du 1er mois de l'an II. Jeudi 17 octobre 1793. Charlier, Président, occupe le fauteuil. On lit le procès-verbal de la séance du 21e jour. Sa rédaction est adopté
...
rté comme mauvais et inéxécutable. La Convention se contente de renvoyer à un nouvel examen du comité les diverses dispositions que nous avons rapportées, ce qui équivaut à la suspension de ce décret.

Séance du vendredi 18 octobre 1793

Séance du vendredi 18 octobre 1793

page 681 - 715
CONVENTION NATIONALE Séance du 27e jour du 1er mois de l'an n. Vendredi 18 octobre 1793. presidence de charlier. La séance s'ouvre à 9 heures et demie. Un membre de la Commission des dépêches donne lecture des pièces suivantes (1). De l'état sommaire des détenus dans les maisons d'arrêt de la ville de Paris, dont le nombre s'élève à 2,975 (2). Suit la lettre des administrateurs du département de po
...
s [n» 291 du 28e jour du 1er mois de l'an II (samedi 19 octobre 1793), p. 1357, col. 2]. vention nationale. Je vous observerai que les moine; le second, comme chargé d'une grosse citoyens Valin et Beurlé, de Champillon, prient famille. la Convention de leur accorder le rembourse- Je vous embrasse en frère et ami, ment de leur croix. Le premier, comme ne possédant aucun patri- « Dufresnqy, maire, »
CONVENTION NATIONALE Séance du 27e jour du 1er mois de l'an n. Vendredi 18 octobre 1793. presidence de charlier. La séance s'ouvre à 9 heures et demie. Un membre de la Commission des dépêches donne lec
...
rlé, de Champillon, prient famille. la Convention de leur accorder le rembourse- Je vous embrasse en frère et ami, ment de leur croix. Le premier, comme ne possédant aucun patri- « Dufresnqy, maire, »

Errata

Errata

page 715 - 716
ERRATA ERRATUM AU TOME LXXV séance du vendredi 27 septembre 1793 , page 200, lre colonne. Après le libellé du procès-verbal, relatif à l'adresse de la Société populaire de Rougnac, lire : Suit un extrait de cette adresse d'après le Bulletin de la Convention (1), « La Société populaire de Rougnac, canton de La Valette, département de la Charente, qui vient de se former sous les auspices de la Conven
...
prient d'ordonner un prompt rapport, afin qu'on ne procède pas à la vente avant votre décision; et s'il vous reste quelque doute sur la vérité d'aucun des faits qu'ils viennent d'exposer, ils désirent que vous nommiez des commissaires pour la vérifier, car ils sont certains qu'on ne les trouvera pas en défaut. « Herbin et Cie. « Du 16 septembre 1793 , l'an II de la Répu-bhque une et indivisible. »
ERRATA ERRATUM AU TOME LXXV séance du vendredi 27 septembre 1793 , page 200, lre colonne. Après le libellé du procès-verbal, relatif à l'adresse de la Société populaire de Rougnac, lire : Suit un extra
...
que vous nommiez des commissaires pour la vérifier, car ils sont certains qu'on ne les trouvera pas en défaut. « Herbin et Cie. « Du 16 septembre 1793 , l'an II de la Répu-bhque une et indivisible. »

Table chronologique du Tome LXXYI

Table chronologique du Tome LXXYI

page 718 - 737
TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME LXXYI TOME SOIXANTE-SEIZIÈME (du 4 octobre 1793 au 27e jour du premier mois de l'an II vendredi 18 octobre 1793 ) Pages. du vendredi 4 octobre 1793 Adoption du procès-verbal de la séance du 26 septembre............................... 1 Etat des détenus à la date du 2 octobre..... 1 Adresse des militaires composant la presque totalité de la Société des Amis de la liberté
...
çant les abus qui se sont glissés dans l'administration des magasins de la République et des fournitures aux armées..... 713 Lettre du maire de Château-Thierry......... 714 Erratum au tome LXXV...................(Séance du vendredi 27 septembre 1793,1" col.) 200 Erratum au présent tome..................(Séance du 17° jour du premier mois de l'an II mardi 8 octobre 1793), col I......;.......... 232
TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME LXXYI TOME SOIXANTE-SEIZIÈME (du 4 octobre 1793 au 27e jour du premier mois de l'an II vendredi 18 octobre 1793 ) Pages. du vendredi 4 octobre 1793 Adoption du procès-verbal
...
............(Séance du vendredi 27 septembre 1793,1" col.) 200 Erratum au présent tome..................(Séance du 17° jour du premier mois de l'an II mardi 8 octobre 1793), col I......;.......... 232

A

A

page 740 - 743
A Abbaye (Prison de F). Nombre de détenus dans cette prison (4 octobre 1793, t. LXXVI, p. 1), (5 octobre, p. 63), (15e jour du 1*T mois de l'an II — 6 octobre 1793, p. 149), (16e jour d'à lor mois de l'an H, 7 octobre 1793, p. 179), (17° jour du 1er mois de l'an II — 8 octobre 1793, p. 225), (18° jour du 1er mois de l'an H — 9 octobre 1793, p. 264), (20e jour du ter mois de l'an II —11 octobre 1793
...
es-Orientales et qu'il en partira d'autres qui n'attendent que l'équipement (24e jour du 1er mois de l'an II — 15 octobre 1793, t. LXXVI, p. 580), (25e jour du 1er mois de l'an II —16 octobre 1793, p. 622). Avrainville (d'). Voir Davrainville. Avranches (district d'). Le Conseil général invite la Convention à rester à son poste (21e jour du 1er mois de l'an II — 12 octobre 1793, t. LXXVI, p. 434).
A Abbaye (Prison de F). Nombre de détenus dans cette prison (4 octobre 1793, t. LXXVI, p. 1), (5 octobre, p. 63), (15e jour du 1*T mois de l'an II — 6 octobre 1793, p. 149), (16e jour d'à lor mois de l
...
622). Avrainville (d'). Voir Davrainville. Avranches (district d'). Le Conseil général invite la Convention à rester à son poste (21e jour du 1er mois de l'an II — 12 octobre 1793, t. LXXVI, p. 434).