Résultats trouvés dans le Tome 68

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-0615 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 42 résultats
Tri par date d'édition croissante

Séance du lundi 1 juillet 1793

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 2 - 66
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 1er juillet 1793 . PRÉSIDENCE DE THURIOT, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Delacroix {Marne), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 23 juin 1793 (1). (La Convention en adopte la rédaction.) Billaud- Varenne donne lecture d'une adresse des administrateurs du conseil général permanent du département de Seine-et-
...
Le lendemain 19, nous avons été conduits dans la nuit à Marseille, sous l'eséOrte d'itn officier de la garde ùationale d'Aix, d'un lieutenant de gendarmerie et de deux gendarmes. Nous sftôïmes détenus chacun dans un appartement de la maison commune et toute communication entre nous ést interdite. Je vous prie, citoyen Président^ de faire part de notre situation à la Contention. Signé : ANTiBotrL.
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 1er juillet 1793 . PRÉSIDENCE DE THURIOT, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Delacroix {Marne), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
...
s chacun dans un appartement de la maison commune et toute communication entre nous ést interdite. Je vous prie, citoyen Président^ de faire part de notre situation à la Contention. Signé : ANTiBotrL.

Séance du mercredi 10 juillet 1793, au soir

Séance du mercredi 10 juillet 1793, au soir

page 518 - 521
CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 10 juillet 1793 , au. soir. PRÉSIDENCE DE THURIOT, Président. La séance est ouverte à 7 heures dù soir. U n. membre (2) observe que, le décret qui met eir liberté le citoyen Chouteau, détenu aux prisons de Sainte-Menehould; porte les noms de Paul-André au lieu des noms de Jean-Etienne/ et demande: la; rectification de cette- erreur. (La Convention décrété qu
...
......................." 176 Hérault de Séchelles.........................175 Thuriot ............................;.....155 Prieur (de la Marne)..,.....!!..!.! 142 Saint-Just ..............................................................126 Robert Lindet.................................100 Le Président les proclame membres du comité de Salut public. (La séance est levée à 11 heures 1/2 du soir.) .
CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 10 juillet 1793 , au. soir. PRÉSIDENCE DE THURIOT, Président. La séance est ouverte à 7 heures dù soir. U n. membre (2) observe que, le décret qui met eir liber
...
.....................................126 Robert Lindet.................................100 Le Président les proclame membres du comité de Salut public. (La séance est levée à 11 heures 1/2 du soir.) .

Séance du jeudi 11 juillet 1793, au matin

Séance du jeudi 11 juillet 1793, au matin

page 521 - 581
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 11 juillet 1793 , au matin. PRÉSIDENCE DE THURIOT, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Robert-Thomas Lindet , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du citoyen Devérité, député de la Somme (2) mis en état d'arrestation par ordre de la Convention nationale, pour avoir envoyé a la municipalité d'Abbev
...
nemis, ma conscience ne me reprochera rien et malgré le préjugé j'aurai parlé de vous en homme libre. Je suis sûr que le général Dillon n'a jamais pensé à se retirer chez les Volsques pour se venger de l'ingratitude de sa patrie ; je me fais gloire aussi d'être le seul de m'être opposé à l'injustice de Rome pour les services de Coriolan. Signé : Camille Desmoulins, député de Paris à la Convention.
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 11 juillet 1793 , au matin. PRÉSIDENCE DE THURIOT, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Robert-Thomas Lindet , secrétaire, donne lecture des lett
...
e l'ingratitude de sa patrie ; je me fais gloire aussi d'être le seul de m'être opposé à l'injustice de Rome pour les services de Coriolan. Signé : Camille Desmoulins, député de Paris à la Convention.

Séance du jeudi 11 juillet 1793, au soir

Séance du jeudi 11 juillet 1793, au soir

page 581 - 585
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 11 juillet 1793 , au soir. PRÉSIDENCE DE THURIOT ET DE JEAN-BONSAINT- ANDRÉ, Présidents. PRÉSIDENCE DE THURIOT, Président. La séance est ouverte à 7 heures du soir. Un membre (1) instruit l'Assemblée que les administrateurs du district de Cham-plitte, département de la Haute-Saône, se plaignent qu'à l'époque du 8 juillet présent mois, l'acte constitutionnel n'a
...
l'appel nominal pour la nomination de trois secrétaires (2). Il en résulte que Ruhl avec 94 voix, Jullien (1) Collection Baudouin, t. 31, page 80, et Procès-ver- baux de la Convention, t. 16, page 56. (2) Procès-verbaux delà Convention, tome 16, page 57». (de la Drôme) avec 88 voix, Dupuy fils avec 73 voix ayant réuni le plus de suffrages, sont proclamés secrétaires. La séance est levée à minuit.
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 11 juillet 1793 , au soir. PRÉSIDENCE DE THURIOT ET DE JEAN-BONSAINT- ANDRÉ, Présidents. PRÉSIDENCE DE THURIOT, Président. La séance est ouverte à 7 heures du soir
...
. (2) Procès-verbaux delà Convention, tome 16, page 57». (de la Drôme) avec 88 voix, Dupuy fils avec 73 voix ayant réuni le plus de suffrages, sont proclamés secrétaires. La séance est levée à minuit.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 585 - 636
CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 12 juillet 1793 . PRÉSIDENCE DE JEAN-BON-SAINT-ANDRÉ, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Billaud-Varenne , secrétaire, donne lecture des pièces de la correspondance dans l'ordre suivant : 1° Pétition du citoyen Lami (1), par laquelle il observe qu'un fils qui était le principal soutien de sa famille, s'étant enrôlé au mois de juillet dern
...
nel par forgane de son prophète Samuel. Certifié véritable, à Château-Thierry, ce 9 juillet 1793, Van II de la République française, une et indivisible. Signé : Latapie, vice-président ; Le Bourg, secrétaire. Nota. La Constitution a été acceptée sans opposition et presque à l'unanimité. Le scrutin présente 600 votes, ce qui n'a pas d'exemples en cette ville, où le plus fort n'avait pas excédé 350.
CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 12 juillet 1793 . PRÉSIDENCE DE JEAN-BON-SAINT-ANDRÉ, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Billaud-Varenne , secrétaire, donne lecture des piè
...
rétaire. Nota. La Constitution a été acceptée sans opposition et presque à l'unanimité. Le scrutin présente 600 votes, ce qui n'a pas d'exemples en cette ville, où le plus fort n'avait pas excédé 350.

Séance du samedi 13 juillet 1793

Séance du samedi 13 juillet 1793

page 636 - 699
CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 13 juillet 1793 . PRÉSIDENCE DE JEAN-BON-SAINT-ANDRÉ. La séance est ouverte à 9 h. 45 du matin. Dupuy fils, secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pièces suivantes : 1° Lettre du citoyen Corboran, administrateur du district de Saint-Germain-en-Laye (1), par laquelle il annonce à la Convention que les citoyens de la commune de Poissy, réunis en asse
...
tion criminelle entre ces mêmes administrateurs et les hommes d'Etat, pour avilir la Convention, pour la faire dissoudre, pour élever dans les départements F étendard de la rébellion, opérer une contre-révolution générale et replonger la nation française dans les fers ; coalit.on qui a enfanté tous les maux qui la déchirent. Signé : J.-B. Lacoste ; J.-B. Milhaud ; J.-B. Carrier ; A.-D. Chaba- NON.
CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 13 juillet 1793 . PRÉSIDENCE DE JEAN-BON-SAINT-ANDRÉ. La séance est ouverte à 9 h. 45 du matin. Dupuy fils, secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et piè
...
e-révolution générale et replonger la nation française dans les fers ; coalit.on qui a enfanté tous les maux qui la déchirent. Signé : J.-B. Lacoste ; J.-B. Milhaud ; J.-B. Carrier ; A.-D. Chaba- NON.

Séance du dimanche 14 juillet 1793

Séance du dimanche 14 juillet 1793

page 700 - 729
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 14 juillet 1793 . PRÉSIDENCE DE JEAN-BON-SAINT-ANDRÉ, Président. La séance a été ouverte à 9 heures 1/2 du matin. Levasseur (Sartfyé), secrétaire, donne lec-leeture des procès-vérbaux dés séances du mercredi 10 juillet 1793, matin et soir (1). (La Convention en adopte la rédaction.) Robert-Thomas Lindet secrétaire, donne lecture des pracès-verbaux des séance
...
je dois vous rassurer sur l'exécution du grand complot dont vous étiez menacés. Le peuple est calme ; et ses magistrats, d'accord avec vos comités de Salut public et de Sûreté générale, ont pris tous les moyens pour réprimer tout mouvement irrégulier et pour sauver la patrie. Encore huit jours et il ne reste plus d'espérance aux conjurés que la honte, le désespoir et le supplice de leurs forfaits.
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 14 juillet 1793 . PRÉSIDENCE DE JEAN-BON-SAINT-ANDRÉ, Président. La séance a été ouverte à 9 heures 1/2 du matin. Levasseur (Sartfyé), secrétaire, donne lec-lee
...
les moyens pour réprimer tout mouvement irrégulier et pour sauver la patrie. Encore huit jours et il ne reste plus d'espérance aux conjurés que la honte, le désespoir et le supplice de leurs forfaits.

Table chronologique du Tome LXVIII

Table chronologique du Tome LXVIII

page 731 - 767
TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME LXVIII TOME SOIXANTE-HUITIÈME 1er juillet 1793 ac 14 juillet 1793. LUNDI 1er JUILLET 1793. Pages. Adresse des membres du conseil général permanent de Seine-et-Marne par laquelle ils adhèrent aux mesures prises par la Convention les 31 mai et 2 juin............................. 1 Les citoyens Roulhon et Laforie, députés de la société populaire de Clermont-Ferrand, sont ad
...
........... 725 Réponse du Président à la députation........ 727 La Convention ordonne l'impression et l'insertion au Bulletin des différents discours du procureur de la commune et des commissaires de section, ainsi que des réponses du président.... 728 Annexe : Rapport fait par Chabot, au nom du comité de Sûreté générale, sur l'assassinat de Marat, représentant du peuple...................... 728
TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME LXVIII TOME SOIXANTE-HUITIÈME 1er juillet 1793 ac 14 juillet 1793. LUNDI 1er JUILLET 1793. Pages. Adresse des membres du conseil général permanent de Seine-et-Marne par laqu
...
section, ainsi que des réponses du président.... 728 Annexe : Rapport fait par Chabot, au nom du comité de Sûreté générale, sur l'assassinat de Marat, représentant du peuple...................... 728

A

A

page 770 - 773
A Abbaye (Prison de I'). 1° Nombre de personnes détenues dans cette prison (l8r juillet 1793, t. LXVIII, p. 24), (2 juillet, p. 70), (3 juillet, p. 118), (4 juillet, p. 242), (o juillet, p 263), (6 juillet,p. 289), (7 juillet, p. 369), (p. 370), (9 juillet, p. 45b), (11 juillet, p. 530), (p. 531), (12 juillet, p. 602), (13 juillet, p. 644), (14 juillet, p. 701). 2°. Décret envoyant le représentant
...
ention honorable, insertion au Bulletin et renvoi au comité de Salut public (ibid.). Avignon (Commune d'). Deux citoyens Sans-Culottes, obligés de fuir, demandent à participer aux secours que la Convention a accordés aux Marseillais (4 juillet 1793, t. LXVIII, p. 242) ; — renvoi au comité des secours (ibid.). — Compte rendu de l'état des esprits (9 juillet, p. 482; ; insertion au Bulletin (ibid.).
A Abbaye (Prison de I'). 1° Nombre de personnes détenues dans cette prison (l8r juillet 1793, t. LXVIII, p. 24), (2 juillet, p. 70), (3 juillet, p. 118), (4 juillet, p. 242), (o juillet, p 263), (6 jui
...
ntion a accordés aux Marseillais (4 juillet 1793, t. LXVIII, p. 242) ; — renvoi au comité des secours (ibid.). — Compte rendu de l'état des esprits (9 juillet, p. 482; ; insertion au Bulletin (ibid.).

B

B

page 773 - 777
B Bachelet , manouvrier ancien canonaier de la marine. Blessé pendant la fête célébrée à Epernay à la réception de la Constitution, reçoit un secours de 50 livres de la municipalité {14 juillet 1793, t. LXVIII, p. 700 et suiv.). La Convention accorde 300 livres comme secours provisoire et renvoie aux comités de législation et de la guerre pour la pension à lui accorder (ibid. p. 701). Bagneux (Comm
...
arquebuses. Décret autorisant le ministre de la guerre à requérir les armes désignées sous le nom de buttières ou arquebuses pour en armer les chasseurs à pied (8 juillet 1793, t. LXVIII, p. 424). Buzet (Commune de). Les citoyens font part de leur fidélité et de leur respect à la Convention (5 juillet 1793, t, LXVllI, p. 2^5 et suiv.) ; — mention honorable et insertion au Bulletin (ibid. p. 266).
B Bachelet , manouvrier ancien canonaier de la marine. Blessé pendant la fête célébrée à Epernay à la réception de la Constitution, reçoit un secours de 50 livres de la municipalité {14 juillet 1793, t
...
zet (Commune de). Les citoyens font part de leur fidélité et de leur respect à la Convention (5 juillet 1793, t, LXVllI, p. 2^5 et suiv.) ; — mention honorable et insertion au Bulletin (ibid. p. 266).