Résultats trouvés dans le Tome 54

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-111 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 section trouvée
Tri par date d'édition croissante

Séance du lundi 3 décembre 1792

- search term matches: (46)

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 57
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
« A Londres, le 12 novembre 1792, » « A Londres, le 12 novembre 1792, »
...al de la séance du vendredi 30 novembre 1792 , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 30 novembre 1792
...bal de la séance du samedi 1er décembre 1792 , secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance du samedi 1er décembre 1792
« Paris, 2 décembre 1792 « Paris, 2 décembre 1792

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 59
...lor série, t. LUI, séance du 4 novembre 1792, page '138, la pétition du conseil géné... ...iants étrangers, trompés dans leur confiance, (1) Voy. Archives parlementaires, lor série, t. LUI, séance du 4 novembre 1792, page '138, la pétition du conseil général de la commune de Uouen.

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 60
Locuteur: Le Président
...i, réunis enfin, ont formé une armée de 10 ià 12,000 hommes qui ont marché vers To... ...s. C'est ce qu'ont effectué en plusieurs endroits des groupes de ces citoyens qui, réunis enfin, ont formé une armée de 10 ià 12,000 hommes qui ont marché vers Tours, dans l'intention sans doute d'y exercer le pouvôix souverain dont ils se di...
Locuteur: Le Président
... de faire entendre leurs plaintes à nos augustes réprésentants; ils croient devoir récla... ...rême, ainsi que les départements voisins, par leur cherté excessive, Sont forcés de faire entendre leurs plaintes à nos augustes réprésentants; ils croient devoir réclamer par l'organe de 4 commissaires, nommés dans son sein, à l'Assemblée conventi...

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 62
Locuteur: Rühl
...endre votre autorité plus révérée, plus auguste, plus étendue ; vous pouvez devenir le ... ..., ou du moins créer la paix intérieure par le succès de nos armes; vous pouvez rendre votre autorité plus révérée, plus auguste, plus étendue ; vous pouvez devenir le Dieu tiitélaire des'Français. Par-vous, la religion triomphera des indécentes qu...
... aux annexes de la séance du 7 décembre 1792, la pièce justificative n° 10. (2) Voy. ci-après, aux annexes de la séance du 7 décembre 1792, la pièce justificative n° 10.
...aux annexes1 de la séance du 7 décembre 1792, la pièce justificative n° 9. ...orales et physiques et de mon profond respect. Agréez î'hom- (1! Voy. ci-après, aux annexes1 de la séance du 7 décembre 1792, la pièce justificative n° 9.

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 63
Locuteur: Rühl
...re de Talon au roi, datée du 27 juillet 1792. La voici : ... finir en parlant de ceux qui sont indiqués vaguement. Ils le sont dans une lettre de Talon au roi, datée du 27 juillet 1792. La voici :
« Paris, ce 17 mars 1792 « Paris, ce 17 mars 1792
...ctivement (I). Il est daté du 2 janvier 1792 ...t Sainte-Foy, apostillé par le roi, dans lequel desN membres sont désignés collectivement (I). Il est daté du 2 janvier 1792
... annexes de la séance du 7 dé- cembre-. 1792, la pièce justificative n° 15. « Le point important est que la décision presse, (1) Voy. ci-après, aux annexes de la séance du 7 dé- cembre-. 1792, la pièce justificative n° 15.
...ux annexes de la séance du 7 dé- cembre 1792, la pièce justificative n° 36. ...ependant mes yeux continuent de se reposer sur une phalange (1) Voy. ci-après, aux annexes de la séance du 7 dé- cembre 1792, la pièce justificative n° 36.

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 64
Locuteur: Rühl
...juger sa probité. Il est du 1er janvier 1792 et porte (1) : ... le liquidateur Dufresne-Saint-Léon. Je vais vous lire un mémoire qui vous fera juger sa probité. Il est du 1er janvier 1792 et porte (1) :
...aux annexes de la séance du 7 dé-cembre 1792, la pièce justificative n° 17. ...liquidation. » Les différentes pièces dont je viens de faire (1) Voy. ci-après, aux annexes de la séance du 7 dé-cembre 1792, la pièce justificative n° 17.

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 65
...aux annexes de la séance du 7 dé-cembre 1792, la pièce justificative n° 17. « Mais en leur annonçant aussi inopinément (1) Voy. ci-après, aux annexes de la séance du 7 dé-cembre 1792, la pièce justificative n° 17.

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 66
Locuteur: Borie
... mais on voit qu'il se rapporte au 9 ou 10 août. Le voici (1) : ... a reconnu et paraphé ; il ne porte pour date que ces mots : Mercredi, 9 heures; mais on voit qu'il se rapporte au 9 ou 10 août. Le voici (1) :
...ux annexes de la séance du 7 dé- cembre 1792, la pièce justificative n° 17. ...ets irréfléchis, elle avait abandonné au roi ie droit d'in- (1) Voy. ci-après, aux annexes de la séance du 7 dé- cembre 1792, la pièce justificative n° 17.

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 67
Locuteur: Rabaut-Pomier
Du ... novembre 1792 l'an Ier de la République. Du ... novembre 1792 l'an Ier de la République.
Locuteur: Rabaut-Pomier
...à la caisse nationale, en" diminuant de 10 à 12 millions le remboursement de ces o... ...ette opération, loin d'être onéreuse, m'avait paru devoir être infiniment utile à la caisse nationale, en" diminuant de 10 à 12 millions le remboursement de ces offices; que ce projet est, autant qu'il m'en souvient, consigné dans la lettre d...
...aux annexes, de la sèance du 7 décembre 1792,'la pièce justificative n" 16. (2) Voy. ci-après, aux annexes, de la sèance du 7 décembre 1792,'la pièce justificative n" 16.

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 68
Locuteur: Rabaut-Pomier
...ile, qui est, je crois, du mois de mars 1792, est postérieur aux états d'évaluation ... ...et qui ordohne la production des états de la part de l'intendant de la liste civile, qui est, je crois, du mois de mars 1792, est postérieur aux états d'évaluation que j'ai fâit imprimer. J'ajoute que, dans cet état d'évàluation, imprimé lors d...

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 69
Du 25 novembre 1792 Du 25 novembre 1792
...aux annexes de la séance du 7 dé-cembre 1792, la pièce justificative n° 17. ... plus ou moins de pensions qu'il aurait à payer; il m'ajouta (1) Voy. ci-après, aux annexes de la séance du 7 dé-cembre 1792, la pièce justificative n° 17.

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 71
...endant les six premiers'mois de l'année 1792, et qui ont gardé le secret sur leurs s... « — Quels sont les agents dont le roi s'est servi, à votre connaissance, pendant les six premiers'mois de l'année 1792, et qui ont gardé le secret sur leurs services?
« — Etiez-vous à Paris à l'époque du 10 août? « — Etiez-vous à Paris à l'époque du 10 août?
« — Ecrivîtes-vous, le 9 ou 10 d'août dernier à Laportej? « — Ecrivîtes-vous, le 9 ou 10 d'août dernier à Laportej?

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 73
...série, tome LIII, séance du 28 novembre 1792, page 638.) ...gement du ci-devant roi et la forme d'y procéder, tArchives parlementaires,, 1" série, tome LIII, séance du 28 novembre 1792, page 638.)

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 74
Locuteur: Jean-Bon Saint-André
...vre. Louis a été jugé provisoirement lé 10 août dernier, sans cela il faut déclare... Nous avons suivi une marche contraire à celle que nous^ devons suivre. Louis a été jugé provisoirement lé 10 août dernier, sans cela il faut déclarer l'insurrection illégitime. Or, c'est par un grand acte et non par des raisonne...

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 79
« To the national Convention of the French Republic Enlightened Friends, Pa... « To the national Convention of the French Republic Enlightened Friends, Patriots and Le-gislators !
...As Friends ofthe People, associated for the pur-pose of cultivating and dilfusing political Knowledge, we are united in holding sacred the In-dependence of opinion, and an equal Participation of Rights amongst men, as the firm basis of Liberty and Equality; we therefore Hail you under the dignilied nome, which we are proud to recognize, of Citizens ofthe Universe. — Pro-tectors ofthe Great Family of tiie Human Race. — "Whose libéral and benign views are to break the bonds of slavery asunder, and to give to man, Po...
... Health, and Slrength in every quar-ter of the globe.
« As Friends ofthe People, associated for the pur-pose of cultivating and dilfusing political Knowledge, we are united in holding sacred the In-dependence of opinion, and an equal Participation of Rights amongst men, as the firm basis of Liberty and Equality; we therefore Hail you under the dignilied nome, which we are proud to recognize, of Citizens ofthe Universe. — Pro-tectors ofthe Great Family of tiie Human Race. — "Whose libéral and benign views are to break the bonds of slavery asunder, and to give to man, Political Life, Health, and Slrength in every quar-ter of the globe.
« We receive the highest pleasure at the Magna-nimity ofyour Résolves, in dulari...
...tion or colour, wisht to restore to man the long lost Rights and inde-feasible Privilèges of his nature, which the Great Author of ail Good hath bestowed on him, and of which man has too long been bereft by the Feu-dal Tyranny of Barbarous Despotism.
« We receive the highest pleasure at the Magna-nimity ofyour Résolves, in dularing to reproach-fui Europe that you abjure couquest, and, with-out regard to clime, situation or colour, wisht to restore to man the long lost Rights and inde-feasible Privilèges of his nature, which the Great Author of ail Good hath bestowed on him, and of which man has too long been bereft by the Feu-dal Tyranny of Barbarous Despotism.
« Such are the sentiments that claim the testi-nony oiOur Regard, as men and Englishmen, devoted to the Great Cause of General Liberty, which the narrow and crooked Policy of Rindly Government, and the Pride and Profligacy of their vicious otfspnng, have hitherto i... « Such are the sentiments that claim the testi-nony oiOur Regard, as men and Englishmen, devoted to the Great Cause of General Liberty, which the narrow and crooked Policy of Rindly Government, and the Pride and Profligacy of their vicious otfspnng, have hitherto involved in frequent and fatal Ëumities.
« Therefore, Représentatives of the French Republic Brethren and Friends, f...
...s with being idle, incurious spectators of Your Glorious and Effectuai Strug-gles;...
... with pemliar satisfaction and delight, the Sim of Liberty, by the Triumphant Progress of Your Arms, dispelling the Glouds and Darkness of Fanaticism, Pageantry, and Folly, and with an auclerated Force driving before it the savage Ferocity of its Invaders.
« Therefore, Représentatives of the French Republic Brethren and Friends, for by those Civie Marnes we request to greet You, we have not con-tented ourselves with being idle, incurious spectators of Your Glorious and Effectuai Strug-gles; —No we havecombated prejudice (3) with unuasing ardour and defied its frowns and we behold, with pemliar satisfaction and delight, the Sim of Liberty, by the Triumphant Progress of Your Arms, dispelling the Glouds and Darkness of Fanaticism, Pageantry, and Folly, and with an auclerated Force driving before it the savage Ferocity of its Invaders.
« At the very moment in which we are assem-bled ...
... you, this Heart-fett congratulation ou the prosperous Révolution in the af-fairs of France, we receive the exhilarating News of the success of the invincible Army under the command of Citizen General Dumourier, near Mons. —Language failsus to describe the lively émotions of joy and admiration with which it hash inspired us ; but the sensibilily of every true Frenchman may qualify him to judge of Our Transports by those which he himsel...
« At the very moment in which we are assem-bled to transmit to you, this Heart-fett congratulation ou the prosperous Révolution in the af-fairs of France, we receive the exhilarating News of the success of the invincible Army under the command of Citizen General Dumourier, near Mons. —Language failsus to describe the lively émotions of joy and admiration with which it hash inspired us ; but the sensibilily of every true Frenchman may qualify him to judge of Our Transports by those which he himself must (1) Archives nationales. Carton C 242, chemise 289, pièce n 19.
(3) See the annexed publications of our sentiments con-cerning the designs of the Confederacy of Freacherous, Princely and Royal ineendi... (3) See the annexed publications of our sentiments con-cerning the designs of the Confederacy of Freacherous, Princely and Royal ineendiaries.
feel. — May the Rlood of the Brave Citizens shed on this occasion while it shews to Despots the Energy and Magnanimity which Liberty alone can give, spring up in an abundant Harvest of Peace and Freedom throughout the world, and Reason supercede the necessity of Military Conquest! — May the immortality of the French Republic be an awful Lesson to Tyrants of every Clime and of every Description! feel. — May the Rlood of the Brave Citizens shed on this occasion while it shews to Despots the Energy and Magnanimity which Liberty alone can give, spring up in an abundant Harvest of Peace and Freedom throughout the world, and Reason supercede the necessity of Military Conquest! — May the immortality of the French Republic be an awful Lesson to Tyrants of every Clime and of every Description!
« Signed by order of the Aldgate Society of the Friends of the People. « Signed by order of the Aldgate Society of the Friends of the People.
...ONVENTION NATIONALE DU LUNDI 3 DÉCEMBRE 1792 A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU LUNDI 3 DÉCEMBRE 1792

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 84
...ONVENTION NATIONALE DU LUNDI 3 DÉCEMBRE 1792 A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU LUNDI 3 DÉCEMBRE 1792

Séance du lundi 3 décembre 1792

page 88
...ONVENTION NATIONALE DU LUNDI 3 DÉCEMBRE 1792 A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU LUNDI 3 DÉCEMBRE 1792