Résultats trouvés dans le Tome 54

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-1113 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 38 résultats
Tri par date d'édition croissante

Séance du samedi 1 décembre 1792

Séance du samedi 1 décembre 1792

page 2 - 26
CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 1er décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈI1E DE VIEUZAC, président. Carra , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 29 novembre 1792 , au soir. (La Convention en adopte la rédaction.) Mailhe , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 28 novembre 1792 . (La Convention en adopte la rédaction.) Mailhe , au nom du c
...
suffisamment détailléles motifs. Ce canal devant être utile aux nations étrangères et setrourantde l'intérêt delà France d'y appeler le plus grand nombre des peuples de l'Europe, il m'a-paru essentiel que la France fît le sacrifice des frais nécessaires à l'exécution, afin de rendre le canal aussi gratuit qu'il peut l'être ; mais c'est une exception, et peut-être même ne doit-elle pas être admise.
CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 1er décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈI1E DE VIEUZAC, président. Carra , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 29 novembre 1792 , au so
...
que la France fît le sacrifice des frais nécessaires à l'exécution, afin de rendre le canal aussi gratuit qu'il peut l'être ; mais c'est une exception, et peut-être même ne doit-elle pas être admise.

Séance du dimanche 9 décembre 1792, au matin

Séance du dimanche 9 décembre 1792, au matin

page 700 - 722
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 9 décembre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard , secrétaire, donne lecture du procès» verbal de la séance du vendredi 7 décembre 1792 . (La Convention en adopte la rédaction.) Lepeletier de Saint-Fargeau , secrétaire, donne lecture des lettres et adresses suivantes : 1° Lettre du
...
on; cette marque d'estime m'eût singulièrement flatté : je me trompais; une seule section a fait une contribution volontaire qu'elle a reprise le lendemain, il y a des meneurs de sections. J'ai vu que ceux qui parlaient les derniers étaient des Gicérôns; j ai vu qu'ils sont bien rares les hommes qui sont eux et ne pensent point par les autres; et j'ai dit : ô ma patrie ! quand seras-tu République?
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 9 décembre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard , secrétaire, donne lecture du pr
...
ceux qui parlaient les derniers étaient des Gicérôns; j ai vu qu'ils sont bien rares les hommes qui sont eux et ne pensent point par les autres; et j'ai dit : ô ma patrie ! quand seras-tu République?

Séance du dimanche 9 décembre 1792, au soir

Séance du dimanche 9 décembre 1792, au soir

page 722 - 726
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 9 décembre 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à sept heures du soir. Une députation des militaires invalides, officiers de tous grades, sergents-majors et autres, est admise à la barre. L'orateur de la députation se plaint, en son nom et au nom de ses camarades, de leur commissaire administrateur Pianard, qui se
...
diaires du retrait des billets de secours ordonnés pour le 1er janvier ce qu'elles ne pourraient voir sans la plus Vive inquiétude, si elles n'étaient assurées de leur remboursement journalier qui ne peut s'effectuer que par une caisse particulière, les fonds décrétés par la Convention pour cet objet étant consommés ou distribués aux sections pour délivrer au public par somme de vingt-cinq livres.
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 9 décembre 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à sept heures du soir. Une députation des militaires invalides, off
...
peut s'effectuer que par une caisse particulière, les fonds décrétés par la Convention pour cet objet étant consommés ou distribués aux sections pour délivrer au public par somme de vingt-cinq livres.

Séance du lundi 10 décembre 1792, au matin

Séance du lundi 10 décembre 1792, au matin

page 726 - 738
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 10 décembre 1792 ,au matin. PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin( Mailhe , secrétaire, donne lecture du procès-verbal dé la séance du jeudi, 6 décembre 1792. Chabot. Je demande la parole sur le décret qui est mentionné dans ce procès-verbal, relativement à la pétition d'un curé nommé juge de paix (1) ; vous l'a
...
Debry. Notre plus sûr e garde est l'amour du peuple ; je demande le renvoi au comité. (La Convention nationale décrète que son Président et les commissaires inspecteurs de la salle demeurent chargés dé tout ce qui est relatif à la police de la Convention et au dehors, pendant le temps que durera la discussion relative au jugement du ci-devant roi.) (1% séance est levêë à trois heures après-midi.)
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 10 décembre 1792 ,au matin. PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin( Mailhe , secrétaire, donne lecture du procès-v
...
dé tout ce qui est relatif à la police de la Convention et au dehors, pendant le temps que durera la discussion relative au jugement du ci-devant roi.) (1% séance est levêë à trois heures après-midi.)

Séance du lundi 10 décembre 1792, au soir

Séance du lundi 10 décembre 1792, au soir

page 738 - 752
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 10 décembre 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à six heures du soir. Jean-Bon-Saint-André , secrétaire, donne lecture des trois lettres suivantes : .1° Lettre de Mange, ministre de la marine, qui annonce l'arrivée à Brest de Desparbès, ci-devant gouverneur général de Saint-Domingue; de Vil-léon, contre-amiral, et.d
...
on que la commission des Vingt-Un n'a pu terminer pour ce soir l'acte énonciatif des crimes de Louis XVI, qui ne pourra certainement être entièrement libellé que bien avant dans la nuit, Je la prie d'en ajourner la lecture à la séance de demain matin, qui sera ouverte à huit heures. (La Convention décrète l'ajournement demandé.) (La séance est levée à dix heures et demie du soir.) FIN DU TOME LIV.
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 10 décembre 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à six heures du soir. Jean-Bon-Saint-André , secrétaire, donne lectur
...
en ajourner la lecture à la séance de demain matin, qui sera ouverte à huit heures. (La Convention décrète l'ajournement demandé.) (La séance est levée à dix heures et demie du soir.) FIN DU TOME LIV.

Table chronologique du Tome UV

Table chronologique du Tome UV

page 753 - 767
TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME UV TOME CINQUANTE-QUATRIÈME (DU 1er DÉCEMBRE 1792 AU 10 DÉCEMBRE 1792.) SAMEDI 1er DÉCEMBRE 1792. Pages. Mailhe, au nom du comité de législation, fait un rapport et présente un projet de décret sur une pétition individuelle d'un grand nombre de citoyens à Briquebecq, Négreville, Morville, Yvetot et Magneville relative à une servitude féodale..............................
...
el à la loi du 19 juillet 1792 et relatif aux comptes des receveurs particuliers de l'exercice 1790, pour les capitation et vingtièmes................................. 751 La Convention adopte le projet de décret... 752 Sur la motion de Garran-de-Coulon, la Convention renvoie à demain la lecture de l'acte énonciatif des crimes de Louis XVI............ 752 FIN DE LÀ TABLÉ CHRONOLOGIQUE DU TOME LIV.
TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME UV TOME CINQUANTE-QUATRIÈME (DU 1er DÉCEMBRE 1792 AU 10 DÉCEMBRE 1792.) SAMEDI 1er DÉCEMBRE 1792. Pages. Mailhe, au nom du comité de législation, fait un rapport et présente
...
et de décret... 752 Sur la motion de Garran-de-Coulon, la Convention renvoie à demain la lecture de l'acte énonciatif des crimes de Louis XVI............ 752 FIN DE LÀ TABLÉ CHRONOLOGIQUE DU TOME LIV.

A

A

page 769
A Accaparements . Rouyer dénonce des accaparements d'habillements (6 décembre 1792, t. LIV, p. 393). Il sera nommé quatre commissaires pour vérifier ces faits (ibid). Adlgate (ville d'Angleterre). Adresse de la Société patriotique (3 décembre 1792, t. LIV, p. 57). Adoption . Renvoi aux comités de Constitution et de législation réunis d'une motion relative à l'adoption (2 décembre 1792, t. LIV, p. 5
...
écembre 1792, t. LIV, p. 26). Availles (Commune d'). Don patriotique des habitants (2 décembre 1792, t. LIV, p. 51), (p. 56). Aveyron (Département de 1'). Administrateurs. Adresse d'adhésion (2 décembre 1792, t. LIV, p. 50). Awans (I)'). Fait un don patriotique (2 décembre 1792, t, LIV, p. 52). Azema , député de l'Aude. — 1792. — Son opinion sur le jugement de Louis Capet (t. LIV, p. 92 et suiv.).
A Accaparements . Rouyer dénonce des accaparements d'habillements (6 décembre 1792, t. LIV, p. 393). Il sera nommé quatre commissaires pour vérifier ces faits (ibid). Adlgate (ville d'Angleterre). Adre
...
re 1792, t. LIV, p. 50). Awans (I)'). Fait un don patriotique (2 décembre 1792, t, LIV, p. 52). Azema , député de l'Aude. — 1792. — Son opinion sur le jugement de Louis Capet (t. LIV, p. 92 et suiv.).

B

B

page 769 - 771
B Baille , député des Bouches-du-Rhône. — 1792. — Son opinion sur le jugement de Louis XVI (t. LIV, p. 99 et suiv.). — Fait un rapport sur les dettes de l'octroi des marchands de Rouen (p. 405). Bailleul , député de la Seine-Inférieure. — 1792. — Parle sur les menées contre la Convention (t. LIV, p. 27). — Demande du blé pour la ville du Havre (p. 58). Balainvilliers . Lettre au roi trouvée dans l'
...
amations de Dumouriez (t. LIV, p. 7), — sur la mise en jugement de Louis XVI (p. 78). — Propose de décréter la peine de mort contre quiconque proposera de rétablir la royauté (p. 349). — Parle sur le jugement de Louis XVI (p. 352). — Demande la mise en arrestation de Rivarol (p. 369). — Est entendu pour un fait personnel (p. 394). — Parle sur la conduite du ministre de la guerre (p. 735 et suiv.).
B Baille , député des Bouches-du-Rhône. — 1792. — Son opinion sur le jugement de Louis XVI (t. LIV, p. 99 et suiv.). — Fait un rapport sur les dettes de l'octroi des marchands de Rouen (p. 405). Baille
...
jugement de Louis XVI (p. 352). — Demande la mise en arrestation de Rivarol (p. 369). — Est entendu pour un fait personnel (p. 394). — Parle sur la conduite du ministre de la guerre (p. 735 et suiv.).

C

C

page 771 - 774
C Cahier de Gerville . Sa lettre au roi trouvée dans l'armoire de fer (7 décembre 1792, t. LIV, p. 489). Caissier général de la trésorerie nationale . Décret relatif à la franchise du port de ses lettres (10 décembre 1792, t. LIV, p. 749). Calès , député de la Haute-Garonne. — 1792. — Son opinion sur le jugement de Louis XVI (t. LIV, p. 131 et suiv.). Calonne (De). Son rapport au roi trouvé dans l'
...
les faux bruits répandus sur la prétendue défaite de Custine (1er décembre 1792, t. LIV, p. 1). Custine , général. On dément les faux bruits répandus sur sa prétendue défaite (1er décembre 1792, t. LIV, p. 1 et suiv.). — Adresse des lettres au président «lu comité des contributions publiques et au président du comité de la guerre (ibid. p. 5). — Compte rendu de ses opérations (9 décembre, p. 715).
C Cahier de Gerville . Sa lettre au roi trouvée dans l'armoire de fer (7 décembre 1792, t. LIV, p. 489). Caissier général de la trésorerie nationale . Décret relatif à la franchise du port de ses lettr
...
V, p. 1 et suiv.). — Adresse des lettres au président «lu comité des contributions publiques et au président du comité de la guerre (ibid. p. 5). — Compte rendu de ses opérations (9 décembre, p. 715).

D

D

page 774 - 776
D Damas (Vicomte de). Sa lettre au roi trouvée dans l'ar-uioire de fer (7 décembre 1792, t. LIV, p. 496). Dames de la Halle . Pétition des marchandes détailleuses de la marée relative à l'échange des billets de la maison de secours avec des assignats (9 décembre 1792, t. LIV, p. 724); — rapport par Defermon (10 décembre, p. 784) ; — projet de décret (ibid.)\ — adoption (ibid.). Dandré , notaire à L
...
, t. LIV, p. 469 et suiv.), (p. 595), (p. 596 et suiv.). Dupujet . Lettre au roi trouvée dans l'armoire de fer, (7 décembre 1792, t. LIV, p. 585). Duquesnoy , maire de Nancy. Sera mis en état d'arrestation (5 décembre 1792, t. LIV, p. 373). Duranthon . Pièce paraissant écrite de sa main, trouvée dans l'armoire ae fer (7 décembre 1792, t. LIV, p. 489 et suiv.). — Sa lettre au roi (p. 585 et suiv.).
D Damas (Vicomte de). Sa lettre au roi trouvée dans l'ar-uioire de fer (7 décembre 1792, t. LIV, p. 496). Dames de la Halle . Pétition des marchandes détailleuses de la marée relative à l'échange des b
...
ation (5 décembre 1792, t. LIV, p. 373). Duranthon . Pièce paraissant écrite de sa main, trouvée dans l'armoire ae fer (7 décembre 1792, t. LIV, p. 489 et suiv.). — Sa lettre au roi (p. 585 et suiv.).