Résultats trouvés dans le Tome 47

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-0619 hits on 1792-0717 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 61 résultats
Tri par date d'édition croissante

Séance du samedi 21 juillet 1792

Séance du samedi 21 juillet 1792

page 2 - 40
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE Séance du samedi 21 juillet 1792 . PRÉSIDENCE DE M. AUBERT-DUBAYET. {La séance est ouverte à dix heures.) Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du 20 juillet 1792, au matin. (L'Assemblée en adopte la rédaction.) Le même secrétaire donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Lajard, ministre de la guerre
...
s postes, des traités avec les offices des postes étrangères, de l'organisation des postes aux lettres et des postes aux chevaux, et autres dispositions prescrites par le même article; adoptant pour base principale de l'organisation et des nouveaux règlements, la réunion de la poste aux lettres et des messageries, en une seule régie, au profit de la nation, et desservie par la poste aux chevaux. »
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE Séance du samedi 21 juillet 1792 . PRÉSIDENCE DE M. AUBERT-DUBAYET. {La séance est ouverte à dix heures.) Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la
...
ase principale de l'organisation et des nouveaux règlements, la réunion de la poste aux lettres et des messageries, en une seule régie, au profit de la nation, et desservie par la poste aux chevaux. »

Séance du jeudi 26 juillet 1792, au soir

Séance du jeudi 26 juillet 1792, au soir

page 163 - 179
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 26 juillet 1792 , au soir. présidence de m. merlet, vice-président. La séance est ouverte à six heures. M. Jacob Dupont , au nom du comité de l'ordinaire des finances, présente un projet de décret (1) sur les demandes en décharge et réduction de la contribution mobilière; ce projet de décret est ainsi conçu : « L'Assemblée nationale, considérant que
...
citoyens, la patrie ne doit être qu'une fois en danger. Suivent 140 signatures. M. le Président répond à l'orateur et accorde à la députation les honneurs de la séance. Plusieurs membres : L'impression ! D'autres membres : L'Assemblée n'est pas en nombre pour délibérer. (L'Assemblée décrète l'impression et le renvoi à la commission extraordinaire des Douze.) (La séance est levée à minuit et demi.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 26 juillet 1792 , au soir. présidence de m. merlet, vice-président. La séance est ouverte à six heures. M. Jacob Dupont , au nom du comité de l'ordinair
...
n ! D'autres membres : L'Assemblée n'est pas en nombre pour délibérer. (L'Assemblée décrète l'impression et le renvoi à la commission extraordinaire des Douze.) (La séance est levée à minuit et demi.)

Séance du vendredi 27 juillet 1792, au matin

Séance du vendredi 27 juillet 1792, au matin

page 179 - 199
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 juillet 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LAFON-LADEBAT, président, ET DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, ex-président. La séance est ouverte à dix heures. M. Blanchard , secrétaire, donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre du sieur Butay, qui annonce à l'Assemblée qu'il a inventé une pièce d'artillerie, qui peut tirer dans une ou deux minutes soixa
...
général, et que le roi a ordonné au maréchal Luckner de soumettre à un examen légal les motifs de la conduite de ce maréchal de camp. « Je suis, etc. « Signé : d'ÀBANCOURT. » Plusieurs membres : Le renvoi à M. Duhem l M. Fabre. On pourrait même demander pour lui une copie collationnée. (La séance est levée à trois heures un quart.) (1) Voy. ci-dessus, meme séance, page 188, la motion de M. Duhem.
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 juillet 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LAFON-LADEBAT, président, ET DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, ex-président. La séance est ouverte à dix heures. M.
...
envoi à M. Duhem l M. Fabre. On pourrait même demander pour lui une copie collationnée. (La séance est levée à trois heures un quart.) (1) Voy. ci-dessus, meme séance, page 188, la motion de M. Duhem.

Séance du vendredi 27 juillet 1792, au soir

Séance du vendredi 27 juillet 1792, au soir

page 199 - 209
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 juillet 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. MERLET, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mallarmé , au nom du comité-de l"ordinaire des finances, fait un rapport (1) et présente un projet de décret (1) tendant a interpréter et modifier la loi du 17 mars 1791, sur les patentes, en ce qui concerne les maîtres d'hôtels garni
...
i présenter la rédaction de ces propositions, ainsi que du décret qui a fixé pour 1792 le maximum de la contri- (1) Voy. Archives parlementaires, 1re série, séance du 18 juillet 1792, au matin, page 613, le décrej fixant le maximum de la contribution foncière pour 1792, au cinquième du revenu net. èution foncière, au cinquième du revenu net pour le principal.) (La séance a été levée à dix heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 juillet 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. MERLET, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mallarmé , au nom du comité-de l"o
...
13, le décrej fixant le maximum de la contribution foncière pour 1792, au cinquième du revenu net. èution foncière, au cinquième du revenu net pour le principal.) (La séance a été levée à dix heures.)

Séance du 28 juillet 1792, au matin

Séance du 28 juillet 1792, au matin

page 209 - 232
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE Séance du 28 juillet 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. LAFON-LADEBAT, président, ET LACUÉE, ex-président. PRÉSIDENCE DE M. LAFON-LADEBAT, président. La séance est ouverte à dix heures. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre du substitut du procureur de la commune de Paris, sollicitant de l'Assemblée nationale un article additionnel
...
de législation, en le chargeant de vous présenter dans trois jours le travail qu'il a dû iaire, d'après plusieurs de vos décrets, sur l'organisation de la police, tant pour la sûreté individuelle que pour la sûreté générale de l'Empire. Plusieurs membres : L'impression I (L'Assemblée décrète l'impression et ajourne la sûite de la discussion au lundi suivant.) (La séance est levée à trois heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE Séance du 28 juillet 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. LAFON-LADEBAT, président, ET LACUÉE, ex-président. PRÉSIDENCE DE M. LAFON-LADEBAT, président. La séance est ouver
...
pour la sûreté générale de l'Empire. Plusieurs membres : L'impression I (L'Assemblée décrète l'impression et ajourne la sûite de la discussion au lundi suivant.) (La séance est levée à trois heures.)

Séance du samedi 28 juillet 1792, au soir

Séance du samedi 28 juillet 1792, au soir

page 232 - 246
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 28 juillet 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. MERLET, llice-président, ET DE M. LAFON-LADEBAT, président. PRÉSIDENCE DE M. MERLET, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Lambert (de Laùterbourg), au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait la seconde lecture (1) d'un projet de décret sur la franchise et le contreseing de
...
qui concerne les ci-devant chanoinesses séculières ou régulières qui ne vivaient pas en commun ; et la loi du 14 octobre 1790 sera au surplus exécutée en tout ce qui n'y est pas dérogé par le présent décret. « Art. 26. Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. » (Après quelques débats sur l'ensemble, l'Assemblée ajourne la discussion à demain.) (La séance est levée à dix heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 28 juillet 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. MERLET, llice-président, ET DE M. LAFON-LADEBAT, président. PRÉSIDENCE DE M. MERLET, vice-président. La séa
...
décret. « Art. 26. Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. » (Après quelques débats sur l'ensemble, l'Assemblée ajourne la discussion à demain.) (La séance est levée à dix heures.)

Séance du dimanche 2 juillet 1792

Séance du dimanche 2 juillet 1792

page 246 - 269
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 2 juillet 1792 . PRÉSIDENCE DE M. LAFON-LADEBAT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Morisson , au nom du comité féodal, fait un rapport (1) et présente un projet de décret (1) interprétatif de la loi dii 22 juin 1791, sur le cumul de la dîme avec les redevances en quotité de fruits; il s'exprime ainsi : Messieurs, vous avez renvoyé à
...
par six représentants du peuple ; mais, quant à moi, comme la manière dont M. Luckner s'exprime en français a pu me faire perdre quelques-unes de ses expressions, les seuls mots que je puisse affirmer positivement avoir entendu Jproférer à M. le maréchal sont ceux-ci : M. La Fayette m'a envoyé M. Bureaux de Pusy, qui m'a fait de sa part des propositions horribles. « Signé : Hérault deSéchelles. »
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 2 juillet 1792 . PRÉSIDENCE DE M. LAFON-LADEBAT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Morisson , au nom du comité féodal, fait un rapport
...
r positivement avoir entendu Jproférer à M. le maréchal sont ceux-ci : M. La Fayette m'a envoyé M. Bureaux de Pusy, qui m'a fait de sa part des propositions horribles. « Signé : Hérault deSéchelles. »

Séance du lundi 30 juillet 1792, au matin

Séance du lundi 30 juillet 1792, au matin

page 269 - 284
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 30 juillet 1792 , au matin. présidence de m. lafon-ladebat. La séance est ouverte à 9 heures du matin. Une députation des citoyens amis de la Constitution de la ville de Strasbourg sont admis à la barre. Vorateur de la députation offre, au nom de ses concitoyens, pour subvenir aux frais de la guerre, 1,668 livres 5 sols en argent et 2,300 livres en a
...
érique, les prêtres sont dispensés du service militaire ; mais là on est conséquent : ils n'y sont point citoyens actifs. Ainsi, décrétez que les prêtres ne seront pas citoyens actifs ou ne les exceptez pas du service militaire. (L'Assemblée rapporte son décret, adopte les propositions de MM. Choudieu et Cambon et le surplus de l'article 4 du comité.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 30 juillet 1792 , au matin. présidence de m. lafon-ladebat. La séance est ouverte à 9 heures du matin. Une députation des citoyens amis de la Constituti
...
ez pas du service militaire. (L'Assemblée rapporte son décret, adopte les propositions de MM. Choudieu et Cambon et le surplus de l'article 4 du comité.) (La séance est levée à trois heures et demie.)

Séance du lundi 30 juillet 1792, au soir

Séance du lundi 30 juillet 1792, au soir

page 284 - 303
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 30 juillet 1792 , au soir. présidence de m. lafon-ladebat, président, et de m. merlet, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. lacuée , au nom du comité militaire, fait la seconde lecture d'un projet de décret (1) relatif au régime de toutes les manufactures nationales d'armes de guerre; ce projet de décret est ainsi conçu : L'
...
rocès-verbal au pouvoir exécutif pour le faire passer tout de suite à M. Pétion. M. Thuriot. Ce n'est pas pour rechercher l'officier qu'on envoie l'extrait du procès-verbal au pouvoir exécutif, mais c'est pour prendre des mesures de sûreté. Plusieurs membres: Oui! oui! (L'Assemblée renvoie les foits dénoncés parles derniers pétitionnaires au comité de surveillance-) (La séance est levée à minuit.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 30 juillet 1792 , au soir. présidence de m. lafon-ladebat, président, et de m. merlet, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. la
...
'est pour prendre des mesures de sûreté. Plusieurs membres: Oui! oui! (L'Assemblée renvoie les foits dénoncés parles derniers pétitionnaires au comité de surveillance-) (La séance est levée à minuit.)

Séance du mardi 31 juillet 1792, au matin

Séance du mardi 31 juillet 1792, au matin

page 303 - 322
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 31 juillet 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LAFON-LADEBAT. La séance est ouverte à dix heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Dejoly, ministre de la justice, relative aux épices réclamées par les membres des anciens tribunaux. (L'Assemblée renvoie la lettre au comité de
...
ous demander des tribunaux de commerce pour ces deux îles, que l'Assemblée nationale avait déjà favorablement accueilli leur demande à cet égard. Les administrateurs du conseil général, Signé : Lacoste, président, blllotte, secrétaire général. Pour copie : EMOUY, secrétaire général. (1) Archives nationales, Carton Dm, n® 45. Cette lettre n'est pas mentionnée dans les procès-verbaux de 1 Assemblée.
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 31 juillet 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LAFON-LADEBAT. La séance est ouverte à dix heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des let
...
e, président, blllotte, secrétaire général. Pour copie : EMOUY, secrétaire général. (1) Archives nationales, Carton Dm, n® 45. Cette lettre n'est pas mentionnée dans les procès-verbaux de 1 Assemblée.