Résultats trouvés dans le Tome 39

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-0112 hits on 1792-0224 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 63 résultats
Tri par date d'édition croissante

Séance du mercredi 22 février 1792

Séance du mercredi 22 février 1792

page 2 - 24
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver bal de la séance du mardi 21 février 1792, au matin. M. Thuriot , au nom des comités de législation et de surveillance réunis, fait un rapport sur la détention, dans la maison d'arrêt du tribunal du
...
mais ce crime ne se suppose pas, l'homme est réputé innocent jusqu'à ce qu'il y ait des preuves contre lui, et jusque-là la loi le protège et défend qu'il soit arrêté et détenu. « Je requiers donc, pour l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver
...
ur l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »

Séance du mardi 28 février 1792, au soir

Séance du mardi 28 février 1792, au soir

page 182 - 189
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du , mardi 28 février 1792, au soir. présidence de m. guyton-morveau, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Charlier , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Adresse du directoire du district de Saint-Germain-en-Laye, qui demande à l'Assemblée une loi précise sur les moyens d'assurer la prompte ren
...
la ville haute qui est l'ancienne route de Troyes à Paris ; ils ont en outre l'église de l'Hôtel-Dieu à leur proximité. Les rivalité ont causé des suppressions, ont empêché d'avoir des états de population exacts ; cependant elle approche plus dé 6,000 âmes que de 5, et sans une épidémie qui a enlevé 1,100 âmes en 1784, sa. population serait bien au-dessus du terme fixé par l'Assemblée constituante
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du , mardi 28 février 1792, au soir. présidence de m. guyton-morveau, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Charlier , secrétaire, donne
...
tion exacts ; cependant elle approche plus dé 6,000 âmes que de 5, et sans une épidémie qui a enlevé 1,100 âmes en 1784, sa. population serait bien au-dessus du terme fixé par l'Assemblée constituante

Séance du mardi 29 février 1792, au matin

Séance du mardi 29 février 1792, au matin

page 190 - 221
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu-dumas. La'séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture des pièces suivantes : 1°Lettre de la municipalité de Nancy, qui fait parvenir à l'Assemblée un extrait du procès-ver-oal de la séance du 23 février, pour l'instruire de la conduite patriotique des
...
oldats de la garde nationale soldée, relative à des réclamations de pensions déjà exposées dans une pétition ,qui fut, lors de sa présentation, renvoyée au comité de l'ordinaire des finances. . (1) Archives nationales, Carton C. 143, C' 166. (2) Archives nationales. Carton C. 143, C* 167. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre à son comité militaire.) (La séance est levée à quatre heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu-dumas. La'séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lectur
...
chives nationales, Carton C. 143, C' 166. (2) Archives nationales. Carton C. 143, C* 167. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre à son comité militaire.) (La séance est levée à quatre heures.)

Séance du mercredi 29 février 1792, au soir

Séance du mercredi 29 février 1792, au soir

page 221 - 229
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 29 février 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des pièces suivantes : 1° Pétition d'un grand nombre de citoyens de la ville de Niort qui exposent qu'à la revue faite dans cette ville, du 51e régiment, ci-devant Lasarte, un très grand nombre d'of
...
n'ôte point aux invalides qui ne pourraient être conservés dans l'Hôtel national, le droit de demander des pensions, s'ils y sont fondés. Plusieurs membres : La question préalable sur l'amendement! (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement et adopte l'article 21.) La suite de la discussion est renvoyée à une autre séance (1). La séance est levée à neuf heures et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 29 février 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lectur
...
'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement et adopte l'article 21.) La suite de la discussion est renvoyée à une autre séance (1). La séance est levée à neuf heures et demie.

Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

page 229 - 254
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS* La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 28 février Î792, au soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 29 février 1792, au matin. Un de MM. les secrétaires
...
atique. M. Basire. Je demande l'impression du pam-phet de l'empereur. (L'Assemblée ordonne l'impression des pièces et le renvoi au comité diplomatique.) M. le Président lève la séance à quatre heures et demie. MM. Chabot, Merlin, Basire et plusieurs autres membres demandent que la séance ne soit pas levée. M. Merlin. Monsieur le Président, l'Assemblée vous ordonne de rester. (La séance est levée.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS* La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture
...
et demie. MM. Chabot, Merlin, Basire et plusieurs autres membres demandent que la séance ne soit pas levée. M. Merlin. Monsieur le Président, l'Assemblée vous ordonne de rester. (La séance est levée.)

Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

page 254 - 283
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du, jeudi 1er mars 1792, au soir. présidence de m. guyton-môrveau, Vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre du sieur Dupuis, de Bourg-en-Bresse, par laquelle il demande à être admis, dimanche, à là barre, pour faire hommage à l'Assemblée de deux ouvrages et lui faire
...
évanoui pendant deux heures. Ames tendres et sensibles, laisserez-vous condamner à une nouvelle mort ceux qui ont déjà péri de leur vivant? Est-ce par des ordres écrits ou verbaux que le sieur Champagnac a agi, ou par son impulsion naturelle? Je l'ignore; mais, à ce récit, marqué au coin de la vérité, les cheveux dressent sur la tête; et en écrivant cette relation, mon papier est baigné de larmes.
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du, jeudi 1er mars 1792, au soir. présidence de m. guyton-môrveau, Vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne le
...
nac a agi, ou par son impulsion naturelle? Je l'ignore; mais, à ce récit, marqué au coin de la vérité, les cheveux dressent sur la tête; et en écrivant cette relation, mon papier est baigné de larmes.

Séance du vendredi 2 mars 1792, au matin

Séance du vendredi 2 mars 1792, au matin

page 283 - 337
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 2 mars 1792, au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Muraire , secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 1er mars, au matin. Un membre, au nom du comité des décrets, propose la rédaction suivante de l'acte d'accusation rendu par t'Assemblée contre le sieur Fabianï (t), capita
...
rait de 20, donc vous en miriez 10 autres pour amortir et vous avez par devers vous un accroissement successif qui tranquillise tout à la fois le créancier et le consommateur. Voilà le double objet que j'avais, à présenter. Je crois avoir rempli une tache. Repoussé par les ministres, il ne. me reste qu'iin moyen de consolation : celui de servir ma patrie en lui consacrant mes veilles et mes idées.
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 2 mars 1792, au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Muraire , secrétaire, fait lecture du procès-
...
e j'avais, à présenter. Je crois avoir rempli une tache. Repoussé par les ministres, il ne. me reste qu'iin moyen de consolation : celui de servir ma patrie en lui consacrant mes veilles et mes idées.

Séance du vendredi 2 mars 1792, au soir

Séance du vendredi 2 mars 1792, au soir

page 337 - 338
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 2 mars 1792, au soir. - présidence de m. guyton-morveau, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne., lecture du procès-Verbal de la séance du mercredi 29 février 1792, au soir. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : , 1° Lettre de
...
ent dans l'intention de ne point les donner ce soir. Il ne m'est parvenu que le résultat des scrutins pour Y élection des membres du comité diplomatique; en voici les noms : Membres : MM. Lemontey. Daverhoult, Jaucourt, Viénot-Vaublanc, Briche, Ruhl, Suppléants. MM. Schirmer, Hérault-de-Séchelles, Jean-Debry (Aisne), Pozzo-di-Borgo, Lasource, Vergniaua. M. le Président lève la séance à dix heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 2 mars 1792, au soir. - présidence de m. guyton-morveau, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Bigot de Préameneu , secrétai
...
verhoult, Jaucourt, Viénot-Vaublanc, Briche, Ruhl, Suppléants. MM. Schirmer, Hérault-de-Séchelles, Jean-Debry (Aisne), Pozzo-di-Borgo, Lasource, Vergniaua. M. le Président lève la séance à dix heures.

Séance du samedi 3 mars 1792, au matin

Séance du samedi 3 mars 1792, au matin

page 338 - 355
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 3 mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi Ie' mars au soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de Marc-Antoine Huguet, évêque et député du département de la Creuse, qui deman
...
u et exécuté les lois ; que mon zèle ne pût être, à raison de mon ignorance, qu'importun et tracassier, je m'empresserais, Monsieur, à laisser ma place à quelqu'un de plus capable de la remplir, et je commencerais un apprentissage sérieux des fonctions administratives, en contemplant les travaux des commissaires de la municipalité. Signé : Rœderer, Procureur général syndic du département de Paris.
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 3 mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donne lecture du procès-
...
commencerais un apprentissage sérieux des fonctions administratives, en contemplant les travaux des commissaires de la municipalité. Signé : Rœderer, Procureur général syndic du département de Paris.

Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

page 355 - 370
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 3 mars 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Lettre du sieur Frotot, qui fait hommage à l'Assemblée d'une brochure intitulée : « Vues nouvelles sur Vadministration des grains en France. » (L'assemblée
...
rier 1792. Décret d'accusation contre le sieur Dulery. 26 février 1792. Acte d'accusation contre le même. Décret relatif à l'augmentation de traitement à accorder aux gens de guerre prêts à entrer en campagne. Décret portant que les aspirants au corps du génie seront incessamment interrogés sur les principes de la Constitution. « Paris, le 3 mars 1792. « Signé : M. L.-F. DUPORT. » 29 février 1792.
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 3 mars 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lect
...
campagne. Décret portant que les aspirants au corps du génie seront incessamment interrogés sur les principes de la Constitution. « Paris, le 3 mars 1792. « Signé : M. L.-F. DUPORT. » 29 février 1792.