Résultats trouvés dans le Tome 34

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-0940 hits on 1791-109 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 78 résultats
Tri par date d'édition croissante
page 1 - 24
LISTE PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE DE NOMS DE MM. LES DÉPUTÉS ET DE MM. LES DÉPUTÉS-SUPPLÉANTS ÉLUS A L'ASSEMBLÉE NATIONALE LEGISLATIVE (1er OCTOBRE 1791 — 21 SEPTEMBRE 1792 ) A ADAM (Jean-Louis-Urbain), député (VIndre-et-Loire, procureur-syndic du district de chinon. ADAM (Jean-Charles), député de la Moselle, vice-président du directoire du district deSarregue-mines, accusateur public près le tribunal.
...
ant du Pas-de-Calais, cultivateur à Boyelles. WILHELM (Joseph), député du Bas-Rhin, administrateur du directoire du département. WOESSEN, député-suppléant du Nord, procureur-syndic du district d’Hazebrouck, domicilié à Bailleul. Y YVER DE LABRUCHOLERIE (Jean-Joseph), député-suppléant de la Manche, vice-présidentdudirectoire du district de Garantan. (Remplace, le 25 mai 1792, Duval démissionnaire).
LISTE PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE DE NOMS DE MM. LES DÉPUTÉS ET DE MM. LES DÉPUTÉS-SUPPLÉANTS ÉLUS A L'ASSEMBLÉE NATIONALE LEGISLATIVE (1er OCTOBRE 1791 — 21 SEPTEMBRE 1792 ) A ADAM (Jean-Louis-Urbain), dép
...
rouck, domicilié à Bailleul. Y YVER DE LABRUCHOLERIE (Jean-Joseph), député-suppléant de la Manche, vice-présidentdudirectoire du district de Garantan. (Remplace, le 25 mai 1792, Duval démissionnaire).

Séance du samedi 8 octobre 1791

Séance du samedi 8 octobre 1791

page 120 - 135
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 8 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-Coulon, secrétaire, fait lecture du proces-verbal de la séance du 7 octobre 1791 qui est adopté après quelques observa ions. M. Goupilleau. Messieurs, la lecture du’ procès-verbal me donne occasion de faire une observât,on de la plus haute importance,
...
novembre pour les comptes à rendre par les ministres, et à trois jours pour celui de la guerre et des contributions publiques.) M. le Président. Je lève la séance. Voix diverses : Vous n’en avez pas le droit,, Monsieur le Président. Nous vous rappelons à l’ordre. Il y a encore des objets à décider. A quel temps les comptes particuliers? (Agitation prolongée.) (La séance est levée à trois heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 8 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-Coulon, secrétaire, fait lecture du proces-verbal d
...
le droit,, Monsieur le Président. Nous vous rappelons à l’ordre. Il y a encore des objets à décider. A quel temps les comptes particuliers? (Agitation prolongée.) (La séance est levée à trois heures.)

Séance du dimanche 9 octobre 1791

Séance du dimanche 9 octobre 1791

page 135 - 151
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 9 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Cérutti, un des secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedis octobre 1791. M. Calvet. J’observe à propos du procès-verbal que l’article qui regarde M. d’Hermigny, semble être fait en l’honneur de cet officier. Je demande qu’il soit r
...
es questions sur la permanence et la durée des comités semblent devoir être renvoyées à la fin de la discussion. Plusieurs membres demandent la parole sur la série même des questions. Un membre propose d’y ajouter celle-ci : « Combien y aura-t-il de comités? » (L’Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.) (1) Voy. ci-après, p. 154 et suiv.
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 9 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Cérutti, un des secrétaires, donne lecture du procès-ver
...
e d’y ajouter celle-ci : « Combien y aura-t-il de comités? » (L’Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.) (1) Voy. ci-après, p. 154 et suiv.

Séance du lundi 10 octobre 1791

Séance du lundi 10 octobre 1791

page 151 - 165
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 10 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 9 mars. Cette lecture donne lieu à quelques observations, sur lesquelles l’Assemblée passe à l’ordre du jour. Plusieurs membres prêtent le serment individuel prescrit par la Consti
...
ue mercredi.) M. Président. J’observe que la parole m’a été demandée sur l’ordre de la salle et sur la menue monnaie et les assignats. Je consulte l’Assemblée pour savoir si elle veut meitre à l’ordre du jour de demain le règlement sur la police intérieure. (L’Assemblée décide la mise à l’ordre du jour de demain du règlemenl sur la police intérieure.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 10 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
...
du jour de demain le règlement sur la police intérieure. (L’Assemblée décide la mise à l’ordre du jour de demain du règlemenl sur la police intérieure.) (La séance est levée à trois heures et demie.)

Séance du mardi 11 octobre 1791

Séance du mardi 11 octobre 1791

page 166 - 182
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du mardi 11 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 10 octobre. Un membre : Le procès-verbal, pour caractériser 1 absence des officiers du 36e régiment, en garnison à Saint-Servan, dit qu’ils sont partis; Je décret renvoyé hier a
...
je dis que, par la raison que la question est importante et qu’il s’agit de la vie des citoyens, vous ne pouvez refuser un ajournement. (L’Assemblée ajourne l’examen de cette question à demain après la lecture du prucès-verbal.) M. le Président. M. le ministre des contributions publiques demande à présenter sou compte demain. (L’Assemblée adopte cette motion.) (La séance est levée à trois heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du mardi 11 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal
...
a lecture du prucès-verbal.) M. le Président. M. le ministre des contributions publiques demande à présenter sou compte demain. (L’Assemblée adopte cette motion.) (La séance est levée à trois heures.)

Séance du mercredi 12 octobre 1791

Séance du mercredi 12 octobre 1791

page 182 - 198
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL, VICE-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 12 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires d mne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 11 octobre. qui est adopté. Un membre propose que l’exécution de l’article 11 du chapitre 1er du règlement, décrète dans la séance d’hier, soit suspendue jusqu’apr
...
s congés. (L’Assemblée décrète qu’il n’y a pas lieu à dé-Iiberer quant à présent sur cette question.) M. le Président. Messieurs, le tribunal de cassation demande la permission de venir protester devant l’Assemblée de son zèle à maintenir l’exécution des lois. (Oui! oui!) (L’Assemblée décide que le tribunal de cassation sera admis demain à une heure.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL, VICE-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 12 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires d mne lecture du
...
nt l’Assemblée de son zèle à maintenir l’exécution des lois. (Oui! oui!) (L’Assemblée décide que le tribunal de cassation sera admis demain à une heure.) (La séance est levée à trois heures et demie.)

Séance du jeudi 13 octobre 1791

Séance du jeudi 13 octobre 1791

page 198 - 216
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du jeudi 13 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacérède, secrétaire, donne lecture du procés-verbal de la séance du mercredi 12 octobre. Un membre, député du département de Rhône-et-Loire. Je demande, en ajoutant à la motion qui a été faire hier, relativement au séquestre de nos biens nationaux, ordonné
...
ent. Un autre membre fait la même réclamation pour le département du Puy-de-Dôme. M. Garran-de-Coulon. J’observe que les commissaires qui seront nommés pourront s’occuper des pétitions différentes qui seront faites sur cet objet et en faire le rapport à l’Assemblée. (L Assemblée, consultée, ajourne toutes ces propositions jusqu’après la formation des comités) (La seance est levée à quatre heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du jeudi 13 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacérède, secrétaire, donne lecture du procés-verbal de la
...
seront faites sur cet objet et en faire le rapport à l’Assemblée. (L Assemblée, consultée, ajourne toutes ces propositions jusqu’après la formation des comités) (La seance est levée à quatre heures.)

Séance du vendredi 14 octobre 1791

Séance du vendredi 14 octobre 1791

page 216 - 234
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du vendredi 14 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-de-Coulon, secrétaire, donne lec-tobre proces_verbaI deIa séance du jeudi 13 oc- M. Lequinio. Je me.PlaiQS de l’inexactitude avec laquelle plusieurs journaux, qui ont adopté la méthode logographique, dénaturent l’opinion des membres, en substituant
...
és, inhiuî défiance funeste sur les affaires E£eS; m?-s .qui oserait en conserver, lorsque JnnnJÜT/Z dlsslp,é toutes les obscurités? Les vm.a SS se calmeront> quand on saura que vous veillez sans cesse. Et qui pourra nous accuser d enfreindre la Constitution, lorsque nous établissons une sentinelle de plus pour la liberté9 Je pense donc que vous devez former, dès à présent, un comité diplomatique.
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du vendredi 14 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-de-Coulon, secrétaire, donne lec-tobre proces_ve
...
e. Et qui pourra nous accuser d enfreindre la Constitution, lorsque nous établissons une sentinelle de plus pour la liberté9 Je pense donc que vous devez former, dès à présent, un comité diplomatique.

Séance du samedi 15 octobre 1791

Séance du samedi 15 octobre 1791

page 234 - 244
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 15 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. François de Neufchâteau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 14 octobre, et fait observer, à l’occasion du don de 600 livres par MM. Simonet et Sontha-nax, pour être employée à l’entretien de deux gardes nationaux, que cette
...
d’un président, d’un vice-président et de 3 secrétaires pour remplacer M.M. François de Neufchâteau,Garran-de-Coulon et Cérutti, sortis par le sort. Un membre représente l’impossibilité de procéder le jour même à ces élections, les listes de composition des 24 burauxn’étant point encore assez connues. (L’Assemblée décide queces élections sont renvoyées à demain.) (La séance est levée à 4 heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 15 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. François de Neufchâteau, secrétaire, donne lecture du pro
...
e jour même à ces élections, les listes de composition des 24 burauxn’étant point encore assez connues. (L’Assemblée décide queces élections sont renvoyées à demain.) (La séance est levée à 4 heures.)

Séance du dimanche 16 octobre 1791

Séance du dimanche 16 octobre 1791

page 244 - 254
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 16 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 15 octobre. Un membre : Il est nécessaire d’éclaircir l’article relatif aux listes décrétées pour la formation des comités. Le comité de division comprenant celui d’emplacem
...
t qu’il n’y a pas lieu à délibérer ni sur la publication de la liste des officiers émigrés, ni sur la motion de l’impression de l’état nominal des officiers remplacés.) M. le Président. Je propose à l’Assemblée de se retirer dans les bureaux, pour procéder à 1 élection d un président, d’un vice-président et de 3 secrétaires. (Cette motion est adoptée.) (La séance est levée à deux heures et demie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 16 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-ver
...
’Assemblée de se retirer dans les bureaux, pour procéder à 1 élection d un président, d’un vice-président et de 3 secrétaires. (Cette motion est adoptée.) (La séance est levée à deux heures et demie.)