Résultats trouvés dans le Tome 19

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-083 hits on 1790-0911 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 14 résultats
Tri par date d'édition croissante

Séance du jeudi 16 septembre 1790, au matin

Séance du jeudi 16 septembre 1790, au matin

page 2 - 18
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PU$Y. Séance du jeudi 16 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Grillet La Jacquemiuière , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du 14 septembre au soir. Le procès-verbal est adopté. M. l'abbé de Lacombe , qui a été admis hier en remplacement de M. de La Queuille, prête serment et prend séanc
...
cheter pour le compte de la nation, et elle recevra en échange, et pour la même somme, des assignats, auxquels sera seulement ajouté l'intérêt acquisaux-dits assignats le l*r juillet dernier, jour auquel est échue le solde revenant à ladite caisse d'escompte. (L'Assemblée ordonne l'impression du rapport et fixe à trois jours la discussion du projet de décreti> (La séance est levée à trois heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PU$Y. Séance du jeudi 16 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Grillet La Jacquemiuière , secrétaire, donne le
...
uel est échue le solde revenant à ladite caisse d'escompte. (L'Assemblée ordonne l'impression du rapport et fixe à trois jours la discussion du projet de décreti> (La séance est levée à trois heures.)

Séance du jeudi 23 septembre 1790, au matin

Séance du jeudi 23 septembre 1790, au matin

page 145 - 172
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BOREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 23 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Goupilleau , secrétaire, donné lecture du procès-verbal de la séance du 21 septembre au matin. Ce procès-verbal est adopté. Un autre de MM. les secrétaires, fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Dupont (de Nemours) demande la parol
...
hors du territoire ? 7e question. Doit-on autoriser, pour l'avenir, les conventions faites entre particuliers sur Ja non-retenue des charges publiques, ou la loi de l'ancien régime qui les annulait comme injustes et usuraires, doit-elle être maintenue? Plusieurs membres demandent l'impression du discours de M. Rey. L'impression est ordonnée. M. le Président lève la séance à trois heures et uemie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BOREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 23 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Goupilleau , secrétaire, donné lecture du procè
...
omme injustes et usuraires, doit-elle être maintenue? Plusieurs membres demandent l'impression du discours de M. Rey. L'impression est ordonnée. M. le Président lève la séance à trois heures et uemie.

Séance du jeudi 23 septembre 1790, au soir

Séance du jeudi 23 septembre 1790, au soir

page 172 - 178
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MENOU, EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudi 23 septembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. de Menou , ex-président, occupe le fauteuil en l'absence de M. Bureaux de Pusy, président. Un de MM. les secrétaires donne lecture des adresses suivantes : Adresses des administrateurs du district de Vannes, département de Morbihan, e
...
que le Vexin français, l'Ile de France et quelques au* très provinces sont trop taxées par l'imposition faite sur les anciens privilégiés en 1790, pour en voir prolonger la méthode injuste pendant l'année 1791 ; ce qui ne manquerait paB d'arriver, si l'on tarde à prendre un parti sur cet important objet. Il y a des propriétaires dans ces provinces, qui payent la moitié ou le tiers de leur revenu.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MENOU, EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudi 23 septembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. de Menou , ex-président, occupe le
...
année 1791 ; ce qui ne manquerait paB d'arriver, si l'on tarde à prendre un parti sur cet important objet. Il y a des propriétaires dans ces provinces, qui payent la moitié ou le tiers de leur revenu.

Séance du samedi 2 octobre 1790, au matin

Séance du samedi 2 octobre 1790, au matin

page 393 - 420
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BOREAUX DE PUSY. Séance du samedi 2 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bureaux de Pusy ex-président,-occupe le fauteuil à raison d'une indisposition de M. le Président. M. l'abbé Bourdon secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi soir, 30 septembre. M. Vieillard (de Saint-Lô)secrétaire, donne lect
...
..................253e Turpin.......................................256e le marquis de Digoine du Palais......................262® Madier de Montjau........................266e Pocbet. de Bousmard, 2® de l'addition de Tinformation. Je me borne uniquement à manifester que mon opinion a été pour la division, et que je me suis rétiré quand on est allé aux voix sur le fond. Signé : L'abbé de Cesarges.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BOREAUX DE PUSY. Séance du samedi 2 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bureaux de Pusy ex-président,-occupe le fauteuil
...
de l'addition de Tinformation. Je me borne uniquement à manifester que mon opinion a été pour la division, et que je me suis rétiré quand on est allé aux voix sur le fond. Signé : L'abbé de Cesarges.

Séance du mardi 5 octobre 1790, au matin

Séance du mardi 5 octobre 1790, au matin

page 445 - 468
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mardi 5 octobre' 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Goupilleau ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. M. Vieillard (de Saint-UJ), secrétaire, lit le procès-verbal de la séance extraordinaire d'hier au soir. Ces procès-verbaux sont adoptés. M. le Président fait donner lecture d'
...
re seule. Puisse l'Assemblée nationale établir dans les finances un ordre tel qu'en temps de paix le produit des contributions surpasse toujours les besoins, et qu'en temps de guerre des économies et de nouveaux impôts qui y seraient d'avance destinés, fournissent des fonds suffisants pour la soutenir ! Et bientôt la nation française reprendra en Europe le rang qui lui est assuré par sa puissance.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mardi 5 octobre' 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Goupilleau ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
...
de nouveaux impôts qui y seraient d'avance destinés, fournissent des fonds suffisants pour la soutenir ! Et bientôt la nation française reprendra en Europe le rang qui lui est assuré par sa puissance.

Séance du mercredi 6 octobre 1790, au matin

Séance du mercredi 6 octobre 1790, au matin

page 471 - 486
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mercredi 6 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. l'abbé Bourdon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 5 octobre, au matin.. Ce procès-verbal est adopté. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. le Président fait donner lecture d'une lettre des officiers municipaux et d
...
oir rempli le but de notre mission el avoir mis l'Assemblée nationale, à l'aide des dépositions et des pièces qui y sont jointes, en état de prendre Un parti définitif sur le sort des sous-officiers et cavaliers congédiés, et sur celui du régiment du Royal-Chamjjagne. À Arras, le 6 octobre 1790. coppens, président du département du Nord. ferdinand DuBois, président du département du Pas-de-Calais.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mercredi 6 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. l'abbé Bourdon , secrétaire, donne lecture du procès-ver
...
t cavaliers congédiés, et sur celui du régiment du Royal-Chamjjagne. À Arras, le 6 octobre 1790. coppens, président du département du Nord. ferdinand DuBois, président du département du Pas-de-Calais.

Séance du jeudi 7 octobre 1790, au matin

Séance du jeudi 7 octobre 1790, au matin

page 491 - 494
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du jeudi 7 octobre 1790 , au matin. La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. M. Vieillard (de Saint-LO), setrétaire, donne lecture du procès-verbal de la Veille au matin. M. Bégouen , secrétaire, lit le procès-verbal de la séance de la veille au soir. Ces procès-verbaux sont adoptés. M. Castellanet : M. d'André vous a dit hier,en dénonçant
...
epteurs ont retenu ou diverti les deniers. L'administration générale des domaines, ainsi que la ferme et la régie, se plaignent tous les jours des nouveaux obstacles apportés à la perception. J'ai cru qu'il était de mon devoir de mettre ces considérations sous les yeux de l'Assemblée. V (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre à son comité des finances. — La séance est levée à trois heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du jeudi 7 octobre 1790 , au matin. La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. M. Vieillard (de Saint-LO), setrétaire, donne lecture du procès-v
...
qu'il était de mon devoir de mettre ces considérations sous les yeux de l'Assemblée. V (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre à son comité des finances. — La séance est levée à trois heures.)

Séance du mercredi 13 octobre 1790, au matin

Séance du mercredi 13 octobre 1790, au matin

page 584 - 600
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du mercredi 13 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait l'annonce d'un Plan d'imposition pour les habitants des campagnes et villes taillables ; l'auteur, le sieur Gbarlemagne, en fait hommage à l'Assemblée. Ce plan est renvoyé au comité d'imposition. M. Vieillard , député de Reims, demande e
...
cureurs auront hypothèque sur les immeubles des parties, pour raison de leurs honoraires, vacations et déboursés, à compter de la date des demandes introductivesdes instances ou poursuites sur lesquelles ils auront occupé. Et ils seront privilégiés sur les créances ou objets qu'ils auront fait recouvrer, en matière d'actions directes, et sur la masse active, en matière de poursuites et opérations.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du mercredi 13 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait l'annonce d'un Plan d'imposition pour
...
les ils auront occupé. Et ils seront privilégiés sur les créances ou objets qu'ils auront fait recouvrer, en matière d'actions directes, et sur la masse active, en matière de poursuites et opérations.

Séance du samedi 1 octobre 1790, au matin

Séance du samedi 1 octobre 1790, au matin

page 666 - 669
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de tyu merlin. Séance du samedi 1er octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf 'heures et demie du matin. M. le Président fait donner lectijfe, par M- Bouche, un de MM. léà Secrétaires, d'une lettre dans laquelle M. Villemotte, directeur ou manège du ro|, demandé une indemnité de 80,000 livres pour la perte que lui fait éprouver l'établissement de l'As
...
bien présenter à l'Assemblée la demande que je fais d'un congé pour remplir ces deux objets. « J'ai l'honneur d'être, etc. « Signé : Bailli de Crussol. » Divers membres murmurent. D'autres membres disent : Bon voyage I M. Rewbell propose de ne faire mention au procès-verbal que de la demande de congé. Le congé est accordé sous cette réserve. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de tyu merlin. Séance du samedi 1er octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf 'heures et demie du matin. M. le Président fait donner lectijfe, par M- Bou
...
sent : Bon voyage I M. Rewbell propose de ne faire mention au procès-verbal que de la demande de congé. Le congé est accordé sous cette réserve. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.

Séance du dimanche 17 octobre 1790

Séance du dimanche 17 octobre 1790

page 672 - 684
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du dimanche 17 octobre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Gossin , rapporteur du comité de Constitution, propose deux décrets pour l'établissement de tribunaux de commerce à Aix et à Ronfleur Us sont adoptés, sans discussion, ainsi qu'il suit : PREMIER DÉCRET. « L'Assemblée nationale,après avoir entendu le rapport du comit
...
une Assemblée nationale éclairée et amie de la justice, que les biens que vous tenez à ferme vous seront ôtés, et que les droits de propriété, légalement assurés au grand chœur de la cathédrale de Strasbourg, ne pourront jamais lui être enlevés. C'est d'après cet avis que vous aurez à vous conduire. « A Strasbourg, ce 18 septembre 1790. » (De la part du grand chœur de la cathédrale de Strasbourg.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du dimanche 17 octobre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Gossin , rapporteur du comité de Constitution, propose deux décret
...
asbourg, ne pourront jamais lui être enlevés. C'est d'après cet avis que vous aurez à vous conduire. « A Strasbourg, ce 18 septembre 1790. » (De la part du grand chœur de la cathédrale de Strasbourg.)