Résultats trouvés dans le Tome 66

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-051 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-059 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-051 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 11 résultats
Tri par date d'édition croissante

Séance du mercredi 12 juin 1793

- search term matches: (3)

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 438
...mise 522, pièce n° 11 et 12. — Bulletin de la Convention, do 12 juin 1793. — Celte lettre n'est pas mentionnée au... (1) Archives nationales, carton C 258, chemise 522, pièce n° 11 et 12. — Bulletin de la Convention, do 12 juin 1793. — Celte lettre n'est pas mentionnée au Procès-verbal.
présidence de poullain-grandprey, secrétaire, et de mallarmé, Président. présidence de poullain-grandprey, secrétaire, et de mallarmé, Président.
présidence de poullain-grandprey, secrétaire. présidence de poullain-grandprey, secrétaire.
Un membre de la commission des dépêches donne lectur... Un membre de la commission des dépêches donne lecture des pièces suivantes :
...il adresse à la Convention l'expédition de l'arrêté pris le 5 de ce mois, par le directoire du départeme...
...ur la pétition des officiers municipaux de la commune de Champ-le-Duc, tendant à faire convertir le nom de Champ-le-Duc en celui de Champ-sur-llzerne ; ces pièces sont ain...
1° Lettre du procureur général syndic du département des Vosges, par laquelle il adresse à la Convention l'expédition de l'arrêté pris le 5 de ce mois, par le directoire du département des Vosges sur la pétition des officiers municipaux de la commune de Champ-le-Duc, tendant à faire convertir le nom de Champ-le-Duc en celui de Champ-sur-llzerne ; ces pièces sont ainsi conçues :
« Epinal, 7 juin 1793 « Epinal, 7 juin 1793
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
« J'ai l'honneur de vous adresser l'expé-' dition de l'arrêté pris le 5 de ce mois par le directoire du départemen...
...ur la pétition des officiers municipaux de la commune de Champ-le-Duc, tendant à faire convertir le nom de Champ-le-Duc que portait cette commune en celui de Champ-sur-l'Izerne.
« J'ai l'honneur de vous adresser l'expé-' dition de l'arrêté pris le 5 de ce mois par le directoire du département des Vosges, sur la pétition des officiers municipaux de la commune de Champ-le-Duc, tendant à faire convertir le nom de Champ-le-Duc que portait cette commune en celui de Champ-sur-l'Izerne.
« Je vous prie, citoyen Président, de soumettre cet arrêté à l'approbation de la Convention. « Je vous prie, citoyen Président, de soumettre cet arrêté à l'approbation de la Convention.
Séance publique du 15 juin 1793 Séance publique du 15 juin 1793
, l'an II de la République française (1). , l'an II de la République française (1).
...ur la pétition des officiers municipaux de la commune de Champ-le-Duc, tendant à faire convertir le nom de Champ-le-Duc que portait cette commune en celui de Champ-sur-l'Izerne ; « Sur la pétition des officiers municipaux de la commune de Champ-le-Duc, tendant à faire convertir le nom de Champ-le-Duc que portait cette commune en celui de Champ-sur-l'Izerne ;

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 439
Locuteur: Bourdon
{de l'Oise) annonce que l'évêque du département de l'Aisne vient d'administrer les ordres du sacerdoce au citoyen Vincent, maître de pension de la commune d'Es-trées-Saint-Denis (Oise), père de famille estimable et dont la femme vit ... {de l'Oise) annonce que l'évêque du département de l'Aisne vient d'administrer les ordres du sacerdoce au citoyen Vincent, maître de pension de la commune d'Es-trées-Saint-Denis (Oise), père de famille estimable et dont la femme vit encore (3).
Locuteur: Bourdon
...ention honorable et ordonne l'insertion de cette note au Bulletin.) (La Convention décrète la mention honorable et ordonne l'insertion de cette note au Bulletin.)
Locuteur: Bourdon
Le même membre de la commission des dépêches reprend la l... Le même membre de la commission des dépêches reprend la lecture des lettres, adresses et pétitions envoyées à l'Assemblée.
...Lyon, dans la séance publique du 7 juin 1793, l'an II de la République française. « A Lyon, dans la séance publique du 7 juin 1793, l'an II de la République française.
(2) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 239. (2) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 239.
(4) Bulletin delà Convention du 12 juin 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 239. (4) Bulletin delà Convention du 12 juin 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 239.
...une république fondée sur les principes de la liberte et de l'égalité, toutes dénominations qui rappelleraient le souvenir odieux de la féodalité (>u d'un maître doivent êt...
... cette commune portera désormais le nom de Champ-sur-l'Izerne, que la présente pét...
...nvention et une autre a la municipalité de cette commune pour etre de-posée en ses archives et dont elle dressera acte sur son registre.
( Considérant que dans une république fondée sur les principes de la liberte et de l'égalité, toutes dénominations qui rappelleraient le souvenir odieux de la féodalité (>u d'un maître doivent être proscrits à jamais, applaudit audit conseil général et arrête que cette commune portera désormais le nom de Champ-sur-l'Izerne, que la présente pétition sera déposée en original en son secrétariat, qu'une 'expédition du présent arrête sera adressée à la Convention et une autre a la municipalité de cette commune pour etre de-posée en ses archives et dont elle dressera acte sur son registre.
« La commune de Courzieu, district de la campagne de Lyon, animée du patriotisme le plus pur...
...ne et indivisible et avec elle le règne de la loi pour succéder enfin à celui de l'anarchie, vouant à l'exécration et ce...
...cain, ne désirent que le bouleversement de l'ordre et l'éloignement de la Constitution dont vous vous occupez pour le bonheur des Français, vient de déposer au secrétariat de son district une somme de 266 liv. 7 s. 6 d. pour fournir des vêtements aux braves défenseurs de la République.
« La commune de Courzieu, district de la campagne de Lyon, animée du patriotisme le plus pur, ne voulant que la République une et indivisible et avec elle le règne de la loi pour succéder enfin à celui de l'anarchie, vouant à l'exécration et ceux qui désirent l'ancien régime et ceux qui, s'écartant des principes d'un gouvernement vraiment républicain, ne désirent que le bouleversement de l'ordre et l'éloignement de la Constitution dont vous vous occupez pour le bonheur des Français, vient de déposer au secrétariat de son district une somme de 266 liv. 7 s. 6 d. pour fournir des vêtements aux braves défenseurs de la République.
... nouveau la pétition du conseil général de la commune de Champ-dite-le-Duc, tendant à convertir le nom de cette commune en celui de Champ-sur-l'Izerne et 1 avis du directoire du district de Bruyeres; ( Yu d© nouveau la pétition du conseil général de la commune de Champ-dite-le-Duc, tendant à convertir le nom de cette commune en celui de Champ-sur-l'Izerne et 1 avis du directoire du district de Bruyeres;
...département des Vçs-ges, sur le rapport de Joseph-Etienne P011-son, ouï le procure... « Le directoire du département des Vçs-ges, sur le rapport de Joseph-Etienne P011-son, ouï le procureur général syndic ;
2° Lettre des officiers municipaux de la commune, de Gourzieu, district de la campagne de Lyon, par laquelle ils adressent a la C... 2° Lettre des officiers municipaux de la commune, de Gourzieu, district de la campagne de Lyon, par laquelle ils adressent a la Convention un don patriotique ; elle est ainsi conçue (1) :
( Lyon, le 7 juin 1793 ( Lyon, le 7 juin 1793
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
...cette offrande qu'elle fait sur l'autel de la patrie et qui, quoiqu'elle excède ses facultés, sera suivie de tous les sacrifices qui dépendront d'el... « Puisse cette offrande qu'elle fait sur l'autel de la patrie et qui, quoiqu'elle excède ses facultés, sera suivie de tous les sacrifices qui dépendront d'elle, servir d'exemple à tous ces froids égoïstes qui n'ont encore rien fait pour ...
« Zes maire et officiers municipaux de la commune de Gourzieu, « Zes maire et officiers municipaux de la commune de Gourzieu,
...et Bulletin delà Convention, du 12 juin 1793. (1) Archives nationales, carton C 257, chemise 517, pièce n» 25, et Bulletin delà Convention, du 12 juin 1793.
« Vu au directoire du district de la campagne de Lyon. . . . « Vu au directoire du district de la campagne de Lyon. . . .
3° Lettres de Bouchotte, ministre de là guerre (1); il écrit qu'un décret lui prescrit de rendre compte des motifs qui l'ont fait... 3° Lettres de Bouchotte, ministre de là guerre (1); il écrit qu'un décret lui prescrit de rendre compte des motifs qui l'ont fait supprimer l'administration des vivres des armées ; à cela il répond qu'elle n'e...
... Convention renvoie la lettre au comité de Salut public, pour faire son rapport sa... (La Convention renvoie la lettre au comité de Salut public, pour faire son rapport sans délai.)
... Lettre des administrateurs du district de Blamont, département de la Meurthe (2), par laquelle ils envoie...
...Fran-çois-Florimont Marchis, lieutenant de la gendarmerie nationale de leur résidence. Cet officier offre encore en don patriotique pour subvenir aux frais de la guerre, la somme de 1,000 livres qui lui est due pour deux ...
4° Lettre des administrateurs du district de Blamont, département de la Meurthe (2), par laquelle ils envoient à la Convention la décoration militaire et le brevet qui ont été déposés sur leur bureau par le citoyen Fran-çois-Florimont Marchis, lieutenant de la gendarmerie nationale de leur résidence. Cet officier offre encore en don patriotique pour subvenir aux frais de la guerre, la somme de 1,000 livres qui lui est due pour deux années d'arrérages d'une gratification à lui accordée en vertu des lettres-paten...
...rs annoncent également que les communes de leu,r ressort, pour venir au secours des braves défenseurs de la patrie, ont adressé à diverses reprises, au garde-magasin de Metz, pour l'armée de la Moselle, 231 paires de souliers, 19 capotes, 5 chemises et 3 p... Ces administrateurs annoncent également que les communes de leu,r ressort, pour venir au secours des braves défenseurs de la patrie, ont adressé à diverses reprises, au garde-magasin de Metz, pour l'armée de la Moselle, 231 paires de souliers, 19 capotes, 5 chemises et 3 pantalons.
...Convention décrète la mention honorable de ce don patriotique et en ordonne l'inse... (La Convention décrète la mention honorable de ce don patriotique et en ordonne l'insertion au Bulletin.)
...mbres du conseil général du département de la Lozère, datée de Florac, le 2 juin (4), par laquelle ils donnent les - (1) Procès-verbaux delà Convention, to... 5° Lettre des membres du conseil général du département de la Lozère, datée de Florac, le 2 juin (4), par laquelle ils donnent les - (1) Procès-verbaux delà Convention, tome 13, p. 239
... page 298, 1" colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 239. (3) Bulletin universel, tome 28, page 298, 1" colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 239.

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 440
Locuteur: Bourdon
tails de la conspiration et de la marche de Charrier. Ils demandent à continuer leu...
...e les environs, retranché dans les bois de Longue-Louve. Ils font le tableau le plus effrayant de eette ville ou regne l'aristocratie, où tous les bons citoyens ont été insultés le jour de l'arrivée de Charrier et de son armée, où toutes les familles patri...
...s saccagées. Ils demandent que la ville de Mende soit déclarée en état de rébellion et qu ils soient autorisés à transférer les aristocrates dans la ville de Florac, où l'esprit public est des meil...
tails de la conspiration et de la marche de Charrier. Ils demandent à continuer leurs seances à Florac, à cause des dangers qu'ils courent à Mende, dont l'ennemi occupe les environs, retranché dans les bois de Longue-Louve. Ils font le tableau le plus effrayant de eette ville ou regne l'aristocratie, où tous les bons citoyens ont été insultés le jour de l'arrivée de Charrier et de son armée, où toutes les familles patriotes ont été abandonnées à leur fureur, leurs propriétés ravagées, leurs maisons saccagées. Ils demandent que la ville de Mende soit déclarée en état de rébellion et qu ils soient autorisés à transférer les aristocrates dans la ville de Florac, où l'esprit public est des meilleurs (1).
Locuteur: Bourdon
...nvention renvoie cette lettre au comité de Salut public.) fta Convention renvoie cette lettre au comité de Salut public.)
Locuteur: Bourdon
6° Lettre des membres de la société des Amis de la liberté et de Végalité de la ville de Mirecourt, département des Vosges, par ... 6° Lettre des membres de la société des Amis de la liberté et de Végalité de la ville de Mirecourt, département des Vosges, par laquelle ils annoncent qu'ils ont expédié à 1 armee du Rhin un ballot d'effets :...
Locuteur: Bourdon
, 1 an II de la République française. , 1 an II de la République française.
Locuteur: Bourdon
... chemises, 8 habits, 3 vestes, 3 paires de culottes, 3 chapeaux, 12 paires de bas de coton, 4 paires de bas de laine, 9 paires de bas de hl, 2 paires de souliers, 73 aunes de tricot, 92 paires de guêtres et de la toile pour en façonner 89 paires. Ce...
... citoyens du district se sont empressés de se reunir pour soulager les besoins de nos communs défenseurs.
« Nous venons d'expédier pour l'armée du Khin 451 chemises, 8 habits, 3 vestes, 3 paires de culottes, 3 chapeaux, 12 paires de bas de coton, 4 paires de bas de laine, 9 paires de bas de hl, 2 paires de souliers, 73 aunes de tricot, 92 paires de guêtres et de la toile pour en façonner 89 paires. Ces fournitures sont le produit d'une souscription ouverte dans la société populaire, à laquelle plusieurs citoyens du district se sont empressés de se reunir pour soulager les besoins de nos communs défenseurs.
Locuteur: Bourdon
...ilitaire particulier : tous sont formés de nos frères et dans une même famille, nous n admettons pas l'idée de deux pays : nous recommandons cependant...
...li la plus douce des obligations, celle de partager avec l'Etat en péril ce que no...
...s devoirs en restant debout pour suivre de l'œil les mouvements des contre - révol...
«Nous ne destinons ces effets à aucun corps militaire particulier : tous sont formés de nos frères et dans une même famille, nous n admettons pas l'idée de deux pays : nous recommandons cependant nos frères du 4° bataillon des Vosges qui ont rejoint les drapeaux après la bataille du 30 mars dernier «Apres avoir rempli la plus douce des obligations, celle de partager avec l'Etat en péril ce que nous possédons, nous allons continuer a remplir le plus pressant des devoirs en restant debout pour suivre de l'œil les mouvements des contre - révolutionnaires ; nous comptons , qu'ici comme ailleurs une lausse lueur d'esperance...
Locuteur: Bourdon
« Les membres de la société des Amis de la liberté et de Végalité de la ville de Mirecourt, « Les membres de la société des Amis de la liberté et de Végalité de la ville de Mirecourt,
Locuteur: Bourdon
7° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il annonce que le conseil executif, en vertu de la loi du 8 avril dernier, a renvoyé à leurs corps respectifs un grand nombre de gendarmes nationaux qui avaient deserté...
...âches qui ont fui le danger, ont refusé de les admettre. Il demande de promptes modifications à la loi du 8 av...
7° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il annonce que le conseil executif, en vertu de la loi du 8 avril dernier, a renvoyé à leurs corps respectifs un grand nombre de gendarmes nationaux qui avaient deserté ; mais que leurs camarades, voyant en eux des lâches qui ont fui le danger, ont refusé de les admettre. Il demande de promptes modifications à la loi du 8 avril. Lia lettre est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Bourdon
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Bourdon
...hargeait le conseil executif provisoire de faire rejoindre sans délai les soldats de l'armée de la Belgique qui s'étaient éloignés de leurs drapeaux. En vertu de cette loi un grand nombre de gendarmes nationaux ont été renvoyés a ...
... à des suggestions perfides, ont retuse de les admettre à reprendre le service a l...
...vec le plus d'indulgence ont été îorces de renoncer aux grade et rang qu'ils avaient avant leur départ de la division et de prendre la queue des compagnies. J'ai p...
...inistration des districts et au général de l'armée d user d abord de moyens de persuasion pour rappeler les gendarmes aux sentiments de fraternité qu ils doivent à des camarades retournes dans de bonnes dispositions. Je les ai meme cha...
...écessaire, pour maintenir les gendarmes de retour dans l'entier bénéfice de la loi toutes ces précautions n'ont poi...
...es a leur poste rejettent opiniâtrement de leur sein oeux qui l'ont abandonné dans...
« Une loi du 8 avril dernier chargeait le conseil executif provisoire de faire rejoindre sans délai les soldats de l'armée de la Belgique qui s'étaient éloignés de leurs drapeaux. En vertu de cette loi un grand nombre de gendarmes nationaux ont été renvoyés a leurs- corps respectifs. Mais leurs camarades voyant en eux des lâches qui avaient fui le danger plutôt que des frères égarés qui avaient cède à des suggestions perfides, ont retuse de les admettre à reprendre le service a la division. La plupart d'entre eux ont meme ete mis en prison à leur arrivée. Ceux qu on a traite avec le plus d'indulgence ont été îorces de renoncer aux grade et rang qu'ils avaient avant leur départ de la division et de prendre la queue des compagnies. J'ai pris pour faire cesser ces traitements rigoureux toutes les mesures que la prudence suggérait. J ai écrit aux conseils d'administration des districts et au général de l'armée d user d abord de moyens de persuasion pour rappeler les gendarmes aux sentiments de fraternité qu ils doivent à des camarades retournes dans de bonnes dispositions. Je les ai meme chargés d'employer l'autorité, s'il était nécessaire, pour maintenir les gendarmes de retour dans l'entier bénéfice de la loi toutes ces précautions n'ont point produit lettet que j en espérais. Les soldats restés fermes a leur poste rejettent opiniâtrement de leur sein oeux qui l'ont abandonné dans les moments périlleux.
Locuteur: Bourdon
...xible et lui feront sentir la nécessité de faire promptement à la loi du 8 avril l... ...Convention nationale que le patriotisme dans cette affaire devient un juge inflexible et lui feront sentir la nécessité de faire promptement à la loi du 8 avril les modifications ou les changements nécessaires pour prévenir des troubles infin...
« Mirecourt, le 6 juin 1793 « Mirecourt, le 6 juin 1793
...rd, secrétaire. » (1) Ce dernier membre de phrase, à partir des mots CeriLf 6nt mt... « Signé : Lepoige, président; Delacre secrétaire; Dressard, secrétaire. » (1) Ce dernier membre de phrase, à partir des mots CeriLf 6nt mt0riSéS 6St einPr"mé ^ProS
( Paris, 10 juin 1793 ( Paris, 10 juin 1793
« Le ministre de la guerre, « Signé : J. Bouchotte. » (1...
... pieces n» 5, 6 et 7, et Procès-verbaux de la ConventionI tome 13, page 240.
« Le ministre de la guerre, « Signé : J. Bouchotte. » (1) Archives nationales, carton C 257, chemise 512 pieces n» 5, 6 et 7, et Procès-verbaux de la ConventionI tome 13, page 240.

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 441
Locuteur: Bourdon
« A Anvers, le 6 février 1793, l'an II de la République. » « A Anvers, le 6 février 1793, l'an II de la République. »
Locuteur: Bourdon
...conforme au registre à Lille, ce 22 mai 1793, l'an II de la République française une et indivisi... cc Pour copie en ampliation, conforme au registre à Lille, ce 22 mai 1793, l'an II de la République française une et indivisible.
Locuteur: Bourdon
, Van 11 de la République française. , Van 11 de la République française.
Locuteur: Bourdon
de paris de paris
Locuteur: Bourdon
...sept cent quatre-vingt-treize, deuxième de la République française, le dix-neuf avril, dix heures du matin. Le conseil de discipline assemblé aux termes de la loi, composé des trois premiers chef...
...apitaines, du plus ancien lieutenant et de l'adjudant-major à l'effet d'arrêter en...
...la Convention nationale, et au ministre de la guerre, sur les officiers, sous offi...
« L'an mil sept cent quatre-vingt-treize, deuxième de la République française, le dix-neuf avril, dix heures du matin. Le conseil de discipline assemblé aux termes de la loi, composé des trois premiers chefs du corps, des trois plus anciens capitaines, du plus ancien lieutenant et de l'adjudant-major à l'effet d'arrêter entre eux les observations à faire à la Convention nationale, et au ministre de la guerre, sur les officiers, sous officiers et gendarmes qui ont lâchement abandonné leur corps soit par désertion, ou...
Locuteur: Bourdon
...oir été discutés, il a été reconnu que, de tous ceux désertés à l'ennemi, il n'en existait pas un de pardonnable, et que, quant aux congés o...
...es, les ont réduits à la dure nécessité de ne pouvoir rejoindre leurs corps, et qu...
...ucoup d'entre eux avaient eu la lâcheté de demander leur démission, au ministre et...
... différents égards que l'on pourrait prendre en considération, lesquels après avoir été discutés, il a été reconnu que, de tous ceux désertés à l'ennemi, il n'en existait pas un de pardonnable, et que, quant aux congés outrepassés, il ne pouvait y avoir que ceux qui prouveront, par des pièces authentiques et incontestables, que des causes d'infirmités ou maladies reconnues, les ont réduits à la dure nécessité de ne pouvoir rejoindre leurs corps, et que tous les autres étaient aussi coupables que les déserteurs, attendu que non seulement la plupart avaient déjà outrepassé leur congé, que beaucoup d'entre eux avaient eu la lâcheté de demander leur démission, au ministre et au corps, qui la leur avait refusée, mais encore que huit jours avant d'entrer ...
Locuteur: Bourdon
...nom du conseil d'ad-(: ministration, et de celui de discipline, que « nous entrons en campa...
... conséquence, l'honneur vous commande « de rejoindre vos drapeaux, aussitôt la pré...
..., en ne rejoignant pas à « l'expiration de leurs congés, peuvent pro-« fiter de cette circonstance, où nous les rap-« p...
...nsidérons comme lâches et inca-« pables de servir avec nous, celui qui ne se « ren...
« Je vous préviens, au nom du conseil d'ad-(: ministration, et de celui de discipline, que « nous entrons en campagne sous huitaine ; ce qu'en conséquence, l'honneur vous commande « de rejoindre vos drapeaux, aussitôt la pré-ce sente reçue ; ceux d'entre vous qui se sont « rendus coupables, en ne rejoignant pas à « l'expiration de leurs congés, peuvent pro-« fiter de cette circonstance, où nous les rap-« pelons fraternellement à leurs devoirs, sans cc qu'ils aient à craindre aucune pu...
...ue nous nous disposons « à cueillir, et nous vous déclarons à tous « que nous considérons comme lâches et inca-« pables de servir avec nous, celui qui ne se « rendra pas dans le plus court délai possi-« ble, et qu'il sera rayé des registres d...
Locuteur: Bourdon
« Le conseil de discipline prenant dans la plus haute considération le salut de la Répu- « Le conseil de discipline prenant dans la plus haute considération le salut de la Répu-
Locuteur: Bourdon
...té, qu'ayant entendu dire par plusieurs de ces déserteurs, qui se présentent pour ...
...re connaître les dangers qu'il y aurait de recevoir au corps ceux qui, jusqu'à ce ...
...e, et la discipline du corps, qui sont les premiers motifs qui l'animent, a arrêté, qu'ayant entendu dire par plusieurs de ces déserteurs, qui se présentent pour rentrer au corps et par d'autres voies indirectes, qu'il existait un décret qui ...
...as rejoint, qu'il serait fait une adresse à la Convention nationale pour lui faire connaître les dangers qu'il y aurait de recevoir au corps ceux qui, jusqu'à ce jour, ont tout employé pour le désorganiser.
Locuteur: Bourdon
« A arrêté, en outre, que la minute de ladite adresse, serait insérée au procè...
...quel ils n'avaient été admis qu'à titre de récompense, ont eu la bassesse de l'abandonner ainsi que leurs drapeaux et conséquemment les intérêts de la République, en violant le serment par lequel ils avaient juré de périr plutôt que de souffrir qu'il y soit porté la moindre ...
... outre, que la Convention sera suppliée de prendre en considération que l'harmonie...
...être que détruits, si elle était forcée de recevoir dans son sein des lâches, qui,...
... registres du corps, mais dans l'esprit de tous les républicains qui le composent,...
« A arrêté, en outre, que la minute de ladite adresse, serait insérée au procès-verbal, et envoyee à la Convention, avec un tableau désignatif et nominatif des lâches qui, n'ayant pu désorganiser le corps dans lequel ils n'avaient été admis qu'à titre de récompense, ont eu la bassesse de l'abandonner ainsi que leurs drapeaux et conséquemment les intérêts de la République, en violant le serment par lequel ils avaient juré de périr plutôt que de souffrir qu'il y soit porté la moindre atteinte. A arrêté, en outre, que la Convention sera suppliée de prendre en considération que l'harmonie, l'union, le bon ordre qui régnent dans la division, ne pourraient être que détruits, si elle était forcée de recevoir dans son sein des lâches, qui, non seulement sont rayés des registres du corps, mais dans l'esprit de tous les républicains qui le composent, et qui ne pourront jamais les revoir, qu'avec l'indignation et le mépris qu'ils...
Locuteur: Bourdon
Adresse aux membres de la Convention nationale. Adresse aux membres de la Convention nationale.
Locuteur: Bourdon
cc Représentants de la nation, cc Représentants de la nation,
Locuteur: Bourdon
...14 juillet 1789 furent réunis à la voix de vos décrets et tous, formés en corps, jurèrent au sein de votre Sénat, de vaincre les ennemis de la République, ou de mourir glorieusement en. combattant pou... ...arée en danger, tous ses défenseurs furent appelés à son secours. Les hommes du 14 juillet 1789 furent réunis à la voix de vos décrets et tous, formés en corps, jurèrent au sein de votre Sénat, de vaincre les ennemis de la République, ou de mourir glorieusement en. combattant pour elle.
Locuteur: Bourdon
... parjure à la lâcheté ; c'est au milieu de l'ennemi, c'est dans les postes les plu...
...rapeaux ont été désertés, que l'intérêt de la République a été abandonné ; et par ...
... juillet, par des hommes déjà gratifiés de la na-
...t-il vous le dire, parmi eux il s'est trouvé des êtres assez vils pour réunir le parjure à la lâcheté ; c'est au milieu de l'ennemi, c'est dans les postes les plus périlleux que nos drapeaux ont été désertés, que l'intérêt de la République a été abandonné ; et par qui ? par des Français qui avaient le titre glorieux d'hommes du 14 juillet, par des hommes déjà gratifiés de la na-
Procès-verbal en date du 19 avril 1793 Procès-verbal en date du 19 avril 1793

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 442
Locuteur: Bourdon
tion, et dont la plupart jouissent de pensions qui sont les premiers fruits de la récompense ! oh ! hommes du 14 juill...
...i, pendant un mois, entourés des armées de trois brigands couronnés avez été rédui...
...our votre subsistance par un combat ou* de mourir de faim, vous qui avez si glorieusement défendu les intérêts de la République et vos drapeaux, vous qui...
tion, et dont la plupart jouissent de pensions qui sont les premiers fruits de la récompense ! oh ! hommes du 14 juillet, qui êtes restés fidèles à votre serment, vous qui avez partagé nos victoires en Brabant et en Hollande ! vous qui, pendant un mois, entourés des armées de trois brigands couronnés avez été réduits à l'alternative d'acheter chaque jour votre subsistance par un combat ou* de mourir de faim, vous qui avez si glorieusement défendu les intérêts de la République et vos drapeaux, vous qui, malgré toutes les trahisons, avez été invincibles jusque dans votre retraite q...
Locuteur: Bourdon
...ient bien diminuées par le grand nombre de ceux qui ont eu la bassesse de nous fuir? Non, il en a été comme du champ purgé de l'ivraie ; ceux qui sont restés ne formaient plus qu'une famille de vrais républicains, ils étaient tous fr...
...s drapeaux, nos canons jusqu'au moindre de nos équipages, et nos chevaux ramenés e...
« Représentants, vous croyez sans doute que nos forces étaient bien diminuées par le grand nombre de ceux qui ont eu la bassesse de nous fuir? Non, il en a été comme du champ purgé de l'ivraie ; ceux qui sont restés ne formaient plus qu'une famille de vrais républicains, ils étaient tous frères et unis. Les ordres du chef étaient respectés, chaque combat était une victoire, nous en avons pour preuvé, nos drapeaux, nos canons jusqu'au moindre de nos équipages, et nos chevaux ramenés en France.
Locuteur: Bourdon
« Pères de la patrie, notre union fait notre fo roe, et il est incontestable que le salut de la République dépend du bon ordre et de l'harmonie qui régnent parmi ses défenseurs. C'est au nom de ces titres sacrés, que nous vous supplions de prendre dans la plus grande considérati...
...ations que nous soumettons a la sagesse de vos lumières et sur lesquelles nous vous prions de prononcer .
« Pères de la patrie, notre union fait notre fo roe, et il est incontestable que le salut de la République dépend du bon ordre et de l'harmonie qui régnent parmi ses défenseurs. C'est au nom de ces titres sacrés, que nous vous supplions de prendre dans la plus grande considération les observations que nous soumettons a la sagesse de vos lumières et sur lesquelles nous vous prions de prononcer .
Locuteur: Bourdon
... n'avons aucune connaissance officielle de ce décret, mais nous devons vous instruire qu'il n'est rien de plus effrayant pour nous, que l'idée seule de recevoir dans notre sein, des hommes qu...
...me, la lâcheté, la perfidie et l'esprit de désorganisation, auraient infaillibleme...
...ve surveillance des chefs, et le défaut de courage de ces desorganisateurs qui nous en ont pu...
...ez, qui sans doute, était bien éloignée de remédier au mal, est une preuve de ces malheureuses ventes, elle a été écr...
...u ils avaient soulevé la majeure partie de La division et formé l'horrible complot...
...rendu un décret qui autorise tous les déserteurs à rentrer dans leur corps. Nous n'avons aucune connaissance officielle de ce décret, mais nous devons vous instruire qu'il n'est rien de plus effrayant pour nous, que l'idée seule de recevoir dans notre sein, des hommes qui, cachant sous le voile du patriotisme et du republicanisme, la lâcheté, la perfidie et l'esprit de désorganisation, auraient infailliblement fait la perte du corps, en séduisant et soulevant les esprits, sans- Vactive surveillance des chefs, et le défaut de courage de ces desorganisateurs qui nous en ont purgé par la fuite. La lettre ci-jointe dépêchée par un courrier exprès au traître Bumouriez, qui sans doute, était bien éloignée de remédier au mal, est une preuve de ces malheureuses ventes, elle a été écrite à Merxpléaxe au moment ou ils avaient soulevé la majeure partie de La division et formé l'horrible complot d'enlever ses drapeaux.
Locuteur: Bourdon
« Que nous est-il resté à cette époque? de vrais républicains, des soldats... des soldats de la République, des soldats amis de l'ordre qui tous secondaient leur chef,... « Que nous est-il resté à cette époque? de vrais républicains, des soldats... des soldats de la République, des soldats amis de l'ordre qui tous secondaient leur chef, par leur surveillance a le maintenir, et pour qui l'appareil du combat était un...
Locuteur: Bourdon
de votre décret, et nous sommes bien éloignés de nous y opposer. Mais, s'il existe, le bien de la République, a seul pu vous le dicter...
...yous mettons sous les yeux la nécessité de présenter à nos ennemis en ce moment, une masse de soldats redoutables, à la fois par leur...
... qui pourrait arriver à la 31e division de gendarmerie serait de voir encore une fois son champ de froment empoisonné par l'ivraie qui en est détruit, et qui nous a tant coûté de peines à déraciner.
de votre décret, et nous sommes bien éloignés de nous y opposer. Mais, s'il existe, le bien de la République, a seul pu vous le dicter ; c'est encore à ce titre, que nous yous mettons sous les yeux la nécessité de présenter à nos ennemis en ce moment, une masse de soldats redoutables, à la fois par leur union, leur courage et leurs armes, comme le plus grand malheur qui pourrait arriver à la 31e division de gendarmerie serait de voir encore une fois son champ de froment empoisonné par l'ivraie qui en est détruit, et qui nous a tant coûté de peines à déraciner.
Locuteur: Bourdon
... leur serment, ont abandonné la défense de la République ; les uns sont rayés des ...
... ils ne comptent plus, dès le lendemain de leur fuite ; les autres pour n'avoir pa...
...séquemment le méritent à tous égards et de préférence.
...tons que tous les vrais gendarmes ont voué à l'infamie tous ceux qui, en violant leur serment, ont abandonné la défense de la République ; les uns sont rayés des registres du corps, où ils ne comptent plus, dès le lendemain de leur fuite ; les autres pour n'avoir pas rejoint leurs drapeaux à l'expiration des congés qui leur avaient été accordés...
...euvent y prétendre sans déplacer ceux qui les ont remplis à l'ennemi et qui, conséquemment le méritent à tous égards et de préférence.
Locuteur: Bourdon
...ils disent, aujourd'hui que la trahison de Dumouriez est connue, qu'ils savaient q...
..., que c'est une lâcheté ou une perfidie de plus de leur part, et qu'ils n'en sont que plus...
...car s'il y avait une trahison, le moyen de la déjouer était de nous serrer et non de nous diviser en fuyant honteusement et ...
...ns à juger ce fait? Si tous les soldats de la République eussent fui par le même m...
...rvation essentielle à vous soumettre, dont les fugitifs prétendent se couvrir ; ils disent, aujourd'hui que la trahison de Dumouriez est connue, qu'ils savaient que nous étions trahis ! Nous leur répondrons que s'ils en avaient quelques connaissances, ce qui n'est pas possible, à moins qu'ils n'y soient compromis, que c'est une lâcheté ou une perfidie de plus de leur part, et qu'ils n'en sont que plus criminels à nos yeux, car s'il y avait une trahison, le moyen de la déjouer était de nous serrer et non de nous diviser en fuyant honteusement et épars ! C'est à vous, représentants, à qui nous laissons à juger ce fait? Si tous les soldats de la République eussent fui par le même motif, que serait devenue la République, que serait devenu Paris, que seraient de...
Locuteur: Bourdon
« Représentants, il existe un crime de plus dont se rendent coupables ceux qui, soi-disant à l'appui de votre décret cherchent à rejoindre les ...
... l'ennemi. Ils partent avec une feuille de route qu'ils vont prendre au bureau de la guerre ou chez un commissaire des guerres, au moyen de laquelle ils touchent l'étape et 5 sols...
...u moins quadruple paie, pour récompense de leur lâcheté, tandis que la loi ne nous...
« Représentants, il existe un crime de plus dont se rendent coupables ceux qui, soi-disant à l'appui de votre décret cherchent à rejoindre les drapeaux qu'ils ont abandonnés à l'ennemi. Ils partent avec une feuille de route qu'ils vont prendre au bureau de la guerre ou chez un commissaire des guerres, au moyen de laquelle ils touchent l'étape et 5 sols par lieue et en arrivant au corps ils réclament leur solde, ce qui fait à la nation un mal si manifeste qu'ils touchent au moins quadruple paie, pour récompense de leur lâcheté, tandis que la loi ne nous autorise pas à faire délivrer les 5 sols par lieue à celui que nous envoyons en...
Locuteur: Bourdon
« Sauveurs de la République, c'est à vous que nous ad...
...tre sagesse les vérités que nous venons de vous soumettre et prononcez. Nous vous demandons, au nom de l'intérêt national, que tous ceux qui o...
« Sauveurs de la République, c'est à vous que nous adressons nos plaintes et nos réclamations. Pesez dans votre sagesse les vérités que nous venons de vous soumettre et prononcez. Nous vous demandons, au nom de l'intérêt national, que tous ceux qui ont eu la bassesse d'abandonner leurs drapeaux à l'ennemi soient déchus des pensi...

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 443
Locuteur: Bourdon
10° Lettre de, Dalbarade, ministre de la marine (3) ; il rappelle à la Conven...
...u'il a faite, par différentes dépêches, de proroger, pendant l'année 1793, le paiement des pensions assignées sur le fonds des Invalides de la marine, comme étant un acte de justice et d'encouragement pour les mar...
10° Lettre de, Dalbarade, ministre de la marine (3) ; il rappelle à la Convention la demande qu'il a faite, par différentes dépêches, de proroger, pendant l'année 1793, le paiement des pensions assignées sur le fonds des Invalides de la marine, comme étant un acte de justice et d'encouragement pour les marins.
Locuteur: Bourdon
« A Lille, le 24 avril 1793, l'an. II de la République française une et indivisi... « A Lille, le 24 avril 1793, l'an. II de la République française une et indivisible.
Locuteur: Bourdon
...rnier les fonds nécessaires au paiement de l'année échue le 1er du même mois, de la pension de 200 livres dont jouissent les élèves de la fondation des écoles militaires, emp...
...ette considération me détermine à fixer de nouveau l'attention de la Convention nationale sur cet objet ; et je lui propose aujourd'hui, non de décréter les fonds que je lui ai demandés, mais de- m'autoriser à faire payer Vannée échin...
...ront droit sur les fonds restant libres de ceux qui ont été mis à la disposition du mi^-nistre de la guerre par les décrets des 25 janvier, 18 avril et 1er mai 1793. Il résulte, en effet, du compte sommaire que je viens de me faire rendre de ces fonds et de leur dispensa-tion qu'il reste de libres 73,000 livres, somme plus que suffisante pour acquitter celles de ces pensions qui seront dans le cas d'ê...
...ncipaux des collèges et qu'il est juste de leur rembourser.
( J'ai demandé à la Convention nationale le 6 mai dernier les fonds nécessaires au paiement de l'année échue le 1er du même mois, de la pension de 200 livres dont jouissent les élèves de la fondation des écoles militaires, employés dans les armées, et la Convention nationale n'a encore rien statué sur cet...
...et particulièrement ceux que des infirmités ont forcé d'abandonner le service. Cette considération me détermine à fixer de nouveau l'attention de la Convention nationale sur cet objet ; et je lui propose aujourd'hui, non de décréter les fonds que je lui ai demandés, mais de- m'autoriser à faire payer Vannée échine le 1er mai dernier à ceux qui y auront droit sur les fonds restant libres de ceux qui ont été mis à la disposition du mi^-nistre de la guerre par les décrets des 25 janvier, 18 avril et 1er mai 1793. Il résulte, en effet, du compte sommaire que je viens de me faire rendre de ces fonds et de leur dispensa-tion qu'il reste de libres 73,000 livres, somme plus que suffisante pour acquitter celles de ces pensions qui seront dans le cas d'être payées et quelques avancés qui ont été faites par des principaux des collèges et qu'il est juste de leur rembourser.
Locuteur: Bourdon
13° Lettre de la Société des Amis de la liberté et de Végalité de la colonie de Cayenne, datée du 10 janvier 1793, l'an II de l'égcditê, le cinquième de la liberté, par laquelle ils adressent à la Convention un don patriotique de 1,846 livres; elle est ainsi conçue (3)... 13° Lettre de la Société des Amis de la liberté et de Végalité de la colonie de Cayenne, datée du 10 janvier 1793, l'an II de l'égcditê, le cinquième de la liberté, par laquelle ils adressent à la Convention un don patriotique de 1,846 livres; elle est ainsi conçue (3) :
Locuteur: Bourdon
...affermir l'ordre dans toutes les armées de la République. Décrétez, pour éviter le...
...raient arriver, si un corps était forcé de recevoir les lâches qui l'ont abandonné ; décrétez, et nous jurons de mourir, s'il le faut, pour l'exécution de vos décrets.
...ncez, représentants, décrétez une peine pour l'avenir et vous ferez renaître ou affermir l'ordre dans toutes les armées de la République. Décrétez, pour éviter lesmalheurs qui pourraient arriver, si un corps était forcé de recevoir les lâches qui l'ont abandonné ; décrétez, et nous jurons de mourir, s'il le faut, pour l'exécution de vos décrets.
Locuteur: Bourdon
, l'an II de la République française une et indivisi... , l'an II de la République française une et indivisible.
Locuteur: Bourdon
...Convention renvoie ces pièces au comité de la guerre.) (La Convention renvoie ces pièces au comité de la guerre.)
Locuteur: Bourdon
8° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (1), par laquelle il demand...
...blic, au conseil général du département de l'Aisne, une somme de 270 livres que cette assemblée a fait délivrer à de malheureux Belges et Liégeois réfugiés dans ce département. Il prie la Convention de prendre en considération la demande que fait le conseil général du département de l'Aisne d'une somme de 20,000 livres pour pouvoir'donner des secours à ceux de ces infortunés qui en ont besoin.
8° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (1), par laquelle il demande à être autorisé à faire rembourser par le Trésor public, au conseil général du département de l'Aisne, une somme de 270 livres que cette assemblée a fait délivrer à de malheureux Belges et Liégeois réfugiés dans ce département. Il prie la Convention de prendre en considération la demande que fait le conseil général du département de l'Aisne d'une somme de 20,000 livres pour pouvoir'donner des secours à ceux de ces infortunés qui en ont besoin.
Locuteur: Bourdon
... ; ils écrivent qu'ils ont adressé le 3 de ce mois une pétition à la Convention, t...
...la loi du 9 avril dernier les obligeait de céder à la nation ; ils observent que c...
9° Lettre des ci-devant fermiers des messageries (2) ; ils écrivent qu'ils ont adressé le 3 de ce mois une pétition à la Convention, tendant à obtenir le paiement du mobilier que la loi du 9 avril dernier les obligeait de céder à la nation ; ils observent que ce mobilier est évalué dans sa totalité, et que depuis six semaines, il est entre...
Locuteur: Bourdon
... comités des finances, d'agriculture et de commerce réunis.) (La Convention renvoie la lettre aux comités des finances, d'agriculture et de commerce réunis.)
Locuteur: Bourdon
11° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il appelle de nouveau l'attention de la Convention sur la demande qu'il lui ...
...rnier des fonds nécessaires au paiement de la pension de 200 livres dont jouissent les élèves de la fondation des écoles militaires; ell...
11° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il appelle de nouveau l'attention de la Convention sur la demande qu'il lui a faite le 6 mai dernier des fonds nécessaires au paiement de la pension de 200 livres dont jouissent les élèves de la fondation des écoles militaires; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Bourdon
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Bourdon
...du ministre, convertie en motion par un de ses membres. ) (La Convention décrète la demande du ministre, convertie en motion par un de ses membres. )
Locuteur: Bourdon
...ettre des maire et officiers municipaux de la commune de Donzy (2) : ils écrivent que les subsistances leur donnent en ce moment de vives inquiétudes. 12° Lettre des maire et officiers municipaux de la commune de Donzy (2) : ils écrivent que les subsistances leur donnent en ce moment de vives inquiétudes.
Locuteur: Bourdon
...ention renvoie cette lettre au ministre de l'intérieur.) (La Convention renvoie cette lettre au ministre de l'intérieur.)
... Convention renvoie la lettre au comité de liquidation, pour faire son rapport incessamment.) (1) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 240. (La Convention renvoie la lettre au comité de liquidation, pour faire son rapport incessamment.) (1) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 240.
(3) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 241. (3) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 241.
« A Lille, ce 22 mai 1793 « A Lille, ce 22 mai 1793
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 240. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 240.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 247. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 247.
« Paris, 9 juin 1793 « Paris, 9 juin 1793
« Les citoyens de Cayenne composant la Société des Amis de la liberté et de l'égalité (1) Archives nationales, cart...
...ise 511, pièce n° 23, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 241.
« Les citoyens de Cayenne composant la Société des Amis de la liberté et de l'égalité (1) Archives nationales, carton C 257, chemise 511, pièce n° 23, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 241.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 241. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 241.

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 444
Locuteur: Bourdon
...sur le despotisme, qui, sous des formes constitutionnelles, tramait sourdement la ruine de la liberté ; ils se félicitent, de concert avec tous les patriotes de l'empire, de l'heureuse et mémorable époque qui nous délivre à jamais de la race funeste des rois. Trop loin pou...
... qui a osé un instant souiller la terre de la liberté, et que son sang a déjà peut...
... sorte à former des vœux pour le succès de vos armes et la prospérité de la République française, ils offrent à la patrie, pour les frais de la guerre, la somme de 1,846 livres, fruit d'une collecte entr...
...ciété, et remplie par tout ce qu'il y a de bons citoyens, tant blancs que gens de couleur libres, dans la Guyane français...
...rois, et soumission entière aux organes de la volonté souveraine.
... la plus vive joie, la dernière victoire, sans doute, que le peuple a remportée sur le despotisme, qui, sous des formes constitutionnelles, tramait sourdement la ruine de la liberté ; ils se félicitent, de concert avec tous les patriotes de l'empire, de l'heureuse et mémorable époque qui nous délivre à jamais de la race funeste des rois. Trop loin pour joindre et combattre corps à corps l'ennemi qui a osé un instant souiller la terre de la liberté, et que son sang a déjà peut-être purifiée ; réduits en quelque sorte à former des vœux pour le succès de vos armes et la prospérité de la République française, ils offrent à la patrie, pour les frais de la guerre, la somme de 1,846 livres, fruit d'une collecte entreprise par la Société, et remplie par tout ce qu'il y a de bons citoyens, tant blancs que gens de couleur libres, dans la Guyane française. Agréez ce faible don à la patrie, d'une colonie pauvre, sans grande ressource...
...ur pour vos lois et pour la liberté. Ils jurent fidélité à la nation, haine aux rois, et soumission entière aux organes de la volonté souveraine.
Locuteur: Bourdon
...Convention décrète la mention honorable de cette lettre et en ordonne l'insertion ... (La Convention décrète la mention honorable de cette lettre et en ordonne l'insertion au Bulletin.)
Locuteur: Bourdon
...btenu réparation des torts que la ville de Marseille avait envers celle de Toulon, et que Marseille n'est, ni par principe, ni par vœu, en état de contre-révolution ; elle est ainsi conç... juin, par laquelle il annoncer qu'il a obtenu réparation des torts que la ville de Marseille avait envers celle de Toulon, et que Marseille n'est, ni par principe, ni par vœu, en état de contre-révolution ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Bourdon
...i été envoyé à Marseille, le 28 du mois de mai, avec un administrateur du départem... « J'ai été envoyé à Marseille, le 28 du mois de mai, avec un administrateur du département du Yar, pour avoir satisfaction sur deux griefs infiniment importants.
Locuteur: Bourdon
...missaire des trois corps administratifs de Toulon, qui se rendait à Paris auprès de la Convention nationale ; ses dépêches ... « On avait arrêté à Marseille un commissaire des trois corps administratifs de Toulon, qui se rendait à Paris auprès de la Convention nationale ; ses dépêches furent arrêtées, decachetées et lues, le commissaire questionné, et tenu plusieu...
Locuteur: Bourdon
... donnés à Aix pour décacheter le paquet de Paris allant à Toulon : et on cachait s... ...ssi coupable, le droit des gens contre le commissaire du Yar, des ordres étaient donnés à Aix pour décacheter le paquet de Paris allant à Toulon : et on cachait si peu une mesure I aussi monstrueuse que les paquets étaient scelles du timbre d...
Locuteur: Bourdon
...je n'entrerai ças dans tous les détails de ce qui s'est passé dans cette ville. No... ...ns Toulon ; la députation part pour Marseille dans ces circonstances orageuses, je n'entrerai ças dans tous les détails de ce qui s'est passé dans cette ville. Nous avons eu des conférences publiques avec les trois corps administratifs et les...
Locuteur: Bourdon
ont été les véritables causes de démarches aussi peu conformes aux senti...
...ins la puissance, et l'autre l'ambition de dominer.
ont été les véritables causes de démarches aussi peu conformes aux sentiments que doivent avoir naturellement l'un pour l'autre, deux départements dont l'un tient entre ses mains la puissance, et l'autre l'ambition de dominer.
Locuteur: Bourdon
...e salut public, et pour le seul intérêt de la chose publique, Toulon n'a exigé que...
...era toujours porté à faire le sacrifice de ses ressentiments personnels, lorsque l...
« Mais vraiment pour le salut public, et pour le seul intérêt de la chose publique, Toulon n'a exigé que cette déclaration. Toulon sera toujours porté à faire le sacrifice de ses ressentiments personnels, lorsque la chose publique ne sera pas évidemment en danger ; mais Toulon surveillera sans...
Locuteur: Bourdon
« Marseille accuse Toulon de contre-révolution, de vouloir un roi, et du projet de céder la place aux Espagnols. Toulon accuse Marseille de vouloir la contre-révolution et un roi. Toulon n'accuse pas les Marseillais de vouloir rendre cette place importante, parce que Toulon est indépendant de Marseille, et que les Toulonnais, brave... « Marseille accuse Toulon de contre-révolution, de vouloir un roi, et du projet de céder la place aux Espagnols. Toulon accuse Marseille de vouloir la contre-révolution et un roi. Toulon n'accuse pas les Marseillais de vouloir rendre cette place importante, parce que Toulon est indépendant de Marseille, et que les Toulonnais, braves par leur nature, fortifiés par une vie passée dans les combats, sauront mourir...
Locuteur: Bourdon
« Vous jugerez de la folie de ces diverses accusations, Marseille ni ...
...nement pas coupables du projet horrible de vouloir renverser la liberté et rétabli...
« Vous jugerez de la folie de ces diverses accusations, Marseille ni Toulon ne sont certainement pas coupables du projet horrible de vouloir renverser la liberté et rétablir l'esclavage, mais voici nos situations politiques.
Locuteur: Bourdon
... à l'oppression. Marseille s'est servie de tous les bras pour parvenir à ses fins ; et dans les premiers mouvements de sa terreur, elle a employé les bras des... ...lle, agitée par les assassins, s'est levée en très grande majorité pour résister à l'oppression. Marseille s'est servie de tous les bras pour parvenir à ses fins ; et dans les premiers mouvements de sa terreur, elle a employé les bras des aristocrates pour écraser des scélérats parmi lesquels des patriotes ont été co...
Locuteur: Bourdon
...d'agir ; Toulon voyait les aristocrates de Marseille pouvant usurper le pouvoir ab...
...rraient servir, et les vues des ennemis de la chose publique, et les auteurs de ce système infernal ; et s'il a été de la politique de Toulon de ne pas publier ses motifs, même à la Co...
...ées, et nous déguisions cette violation de la foi publique. Ma correspondance avec le comité de Salut public, lue à son passage à Aix p...
« Toulon surveillant, Toulon, qui a la toute-puissance, attendait le moment d'agir ; Toulon voyait les aristocrates de Marseille pouvant usurper le pouvoir absolu ; Toulon voyait dans Marseille un homme qu'on pouvait faire roi ; Toulon a ...
...e dans son propre sein, et Toulon a mis en état d'arrestation les nobles qui pourraient servir, et les vues des ennemis de la chose publique, et les auteurs de ce système infernal ; et s'il a été de la politique de Toulon de ne pas publier ses motifs, même à la Convention, même à nos représentants délégués, ç'a été pour prendre des mesures d'...
...es qu'elles étaient secrètes ; car nous savions que nos lettres étaient décachetées, et nous déguisions cette violation de la foi publique. Ma correspondance avec le comité de Salut public, lue à son passage à Aix par des agents marseillais, prouvera que j'ai laissé Marseille dans la plus profo...
Locuteur: Bourdon
...é et retenu ; que tout ce qu'il y avait de plus sacré chez tout peuple civilisé, n...
... respecté, alors Toulon a dû s'éclairer de la véritable situation de Marseille et des dangers que pouvait co...
... des lettres des représentants du peuple et des siennes, tout avait été décacheté et retenu ; que tout ce qu'il y avait de plus sacré chez tout peuple civilisé, n'y était plus respecté, alors Toulon a dû s'éclairer de la véritable situation de Marseille et des dangers que pouvait courir la patrie ; alors les mo-
...ar des procès-verbaux ; on a promis que de pareils attentats ne se reproduiraient ...
... nous ; Marseille a invoqué, pour motif de ses démarches, le salut publie. « Ce n'est pas le moment de scruter quelles (1) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 242.
« Les torts ont été avoués et constatés par des procès-verbaux ; on a promis que de pareils attentats ne se reproduiraient plus contre nous ; Marseille a invoqué, pour motif de ses démarches, le salut publie. « Ce n'est pas le moment de scruter quelles (1) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 242.

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 445
Locuteur: Bourdon
tions de répression ont été faites ;et, pour évi...
...uerre qui eût entraîné la ruine entière de Marseille, une députation y a été envoyée par le double motif de faire redresser ses griefs et de connaître la véritable situation de Marseille.
tions de répression ont été faites ;et, pour éviter le scandale d'une division ou le fléau d'une guerre qui eût entraîné la ruine entière de Marseille, une députation y a été envoyée par le double motif de faire redresser ses griefs et de connaître la véritable situation de Marseille.
Locuteur: Bourdon
...vers Toulon ; elle a invoqué des motifs de salut public ; mais le véritable, c'est...
...ais elle avait un second objet; c'était de connaître quels étaient les principes q...
« Marseille a avoué ses torts envers Toulon ; elle a invoqué des motifs de salut public ; mais le véritable, c'est l'ambition démesurée d'une gloire mal entendue; elle a promis que la foi publiq...
...du département des Bouches-du-Rhône; cette promesse a satisfait la députation; mais elle avait un second objet; c'était de connaître quels étaient les principes qui régissaient Marseille.
Locuteur: Bourdon
..., ni par principes, ni par vœu, en état de contre-révolution ; mais Marseille doit réfléchir sur les projets secrets de quelques agents qui pourraient bien la ...
...s aucune espérance d'entraîner la perte de la République ; car Toulon existe dans ...
...ments méridionaux, et Toulon triomphera de tous les partis.
« La députation a tout vu et tout calculé. Marseille n'est, ni par principes, ni par vœu, en état de contre-révolution ; mais Marseille doit réfléchir sur les projets secrets de quelques agents qui pourraient bien la conduire à sa perte individuelle, sans aucune espérance d'entraîner la perte de la République ; car Toulon existe dans les départements méridionaux, et Toulon triomphera de tous les partis.
Locuteur: Bourdon
...e 31 mai, six heures avant notre retour de Marseille. Elle a été exécutée le 1er j... ...us les prisonniers ont été relâchés sous caution ; la délibération a été p^ise le 31 mai, six heures avant notre retour de Marseille. Elle a été exécutée le 1er juin sans aucun obstacle, et avec l'assentiment universel.
Locuteur: Bourdon
Marseille a promis de jeter un regard sévère sur la conduite ...
...ille jette des soupçons sur la conduite de Pierre Bayle et Beau-vais, autres repré...
...lle des désorganisateurs et les auteurs de l'incarcération des nobles dans Toulon....
... pallié nos démarches, c'est sur la foi de nos principes dont ils ne peuvent pas s...
...ui étaient la situation extraordinaire, de Marseille ; mais j'ai tout vu, et mes y...
...lés. Que Marseille se tienne en réserve de trop grande sévérité contre les patriot...
...trop audacieux, et Marseille triomphera de ses ennemis.
Marseille a promis de jeter un regard sévère sur la conduite des patriotes que la suspicion ou la malveillance auraient pu faire enchaîner. E...
...ces deux citoyens ; il ne connaît ni leur vie publique ni leur vie privée; Marseille jette des soupçons sur la conduite de Pierre Bayle et Beau-vais, autres représentants du peuple : elle les appelle des désorganisateurs et les auteurs de l'incarcération des nobles dans Toulon. Nous avons justifié ces représentants à Marseille ; j'atteste sur mon honneur q...
...n, à la vérité trop générale et trop peu calculée ; que si ces représentants ont pallié nos démarches, c'est sur la foi de nos principes dont ils ne peuvent pas soupçonner ni déguiser la pureté ni la sincérité. Je déclare que je leur ai laissé ignorer nos véritables et secrets motifs, qui étaient la situation extraordinaire, de Marseille ; mais j'ai tout vu, et mes yeux sont dessillés. Que Marseille se tienne en réserve de trop grande sévérité contre les patriotes -; que Marseille tienne en respect ces orgueilleux missionnaires qui lèvent un front trop audacieux, et Marseille triomphera de ses ennemis.
Locuteur: Bourdon
« Hommes de la Convention nationale, retirez tous v...
...s pourraient faire le bien ; je reviens de mon erreur : dès que ces hommes ont bes...
« Hommes de la Convention nationale, retirez tous vos commissaires que vous aviez envoyés dans le département. Je vous les ai demandés ; je croyais qu'ils pourraient faire le bien ; je reviens de mon erreur : dès que ces hommes ont besoin d'être protégés, ils ne peuvent plus être utiles ; leur considération est al...
Locuteur: Bourdon
...i dans cette position, on les soupçonne de favoriser tel parti, ils deviennent dan...
...r servir la République, et que la peine de mort et de l'infamie soit infligée à ceux qui rési...
... et en homme qui ne veut que le bonheur de son pays, je vous dirai : Législateurs,...
... votre gloire, vous garantirez le salut de la France.
réside plus que sur des combinaisons qui affaiblissent leur puissance. Si dans cette position, on les soupçonne de favoriser tel parti, ils deviennent dangereux. Employez-les à remplir leur mission. Nous les avons élus pour faire des lois. Nommez des agents pour servir la République, et que la peine de mort et de l'infamie soit infligée à ceux qui résisteront à vos commandements ; et si vous voulez que je vous parle en franc républicain et en homme qui ne veut que le bonheur de son pays, je vous dirai : Législateurs, n'accordez pas des semi-pouvoirs, tantôt repris, tantôt donnés ; ayez une marche assurée, terminez vos dissensions; et en assurant votre gloire, vous garantirez le salut de la France.
Locuteur: Bourdon
...nvention renvoie cette lettre au comité de Salut public et en ordonne l'insertion ... (La Convention renvoie cette lettre au comité de Salut public et en ordonne l'insertion au Bulletin.)
Locuteur: Bourdon
U ne députation de la municipalité de Paris, ayant à sa tête Pache, maire de cette ville, est admise à la barre (1). U ne députation de la municipalité de Paris, ayant à sa tête Pache, maire de cette ville, est admise à la barre (1).
Locuteur: Bourdon
Le procureur de 'la commune prononce le discours suivan... Le procureur de 'la commune prononce le discours suivant :
Locuteur: Bourdon
...r ce grand ouvrage qu'assure le bonheur de la nation. Il s'avance dans le silence ...
... et bientôt nous et nos frères jouirons de ce bienfait.
« Yous n'êtes plus sourds à nos voix. Vous avez enfin entrepris avec ardeur ce grand ouvrage qu'assure le bonheur de la nation. Il s'avance dans le silence des passions et bientôt nous et nos frères jouirons de ce bienfait.
Locuteur: Bourdon
...rte en son nom, législateurs, l'hommage de la reconnaissance qui l'anime et que partageront, n'en doutez pas, nos frères de tous les départements. (Applaudissement... ...aris sent tout ce qu'il doit à vos généreux travaux, y applaudit et je vous apporte en son nom, législateurs, l'hommage de la reconnaissance qui l'anime et que partageront, n'en doutez pas, nos frères de tous les départements. (Applaudissements. )
Locuteur: Bourdon
Au milieu des débris d'une Constitution monarchique dont la conservation prolon...
... demandait, avec la France entière, une Constitution républicaine.
Au milieu des débris d'une Constitution monarchique dont la conservation prolongée rappelait encore le souvenir des rois et semblait attendre leur retour, Paris vous demandait, avec la France entière, une Constitution républicaine.
(2) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793. (2) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793.
...ctorieuse aux calomnies que les ennemis de l'unité et de l'indivisibilité de la République ne cessent de répandre contre elle. Les vœux que le peuple fait pour jouir bientôt d'une Constitution vraiment républicaine ne seront point trompés. Dans peu de temps nous la présenterons à la sanction des assemblées primaires ; elle sera l'olivier de la paix autour duquel se rallieront tous les vrais Français ; elle sera le terme de toutes les intrigues, de toutes les trahisons et de la perfidie avec laquelle on cherche à ...
...mise 512, pièce n° 8, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 212.
...publicains, le calme qui règne dans cette immense cité est la réponse la plus victorieuse aux calomnies que les ennemis de l'unité et de l'indivisibilité de la République ne cessent de répandre contre elle. Les vœux que le peuple fait pour jouir bientôt d'une Constitution vraiment républicaine ne seront point trompés. Dans peu de temps nous la présenterons à la sanction des assemblées primaires ; elle sera l'olivier de la paix autour duquel se rallieront tous les vrais Français ; elle sera le terme de toutes les intrigues, de toutes les trahisons et de la perfidie avec laquelle on cherche à armer les départements contre les départements. Parisiens (1) Archives nationales, carton C 257, chemise 512, pièce n° 8, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 212.

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 446
Locuteur: Le Président
...e a prononcé que vous aviez bien mérité de la patrie. vous justifiez chaque jour le décret par lequel la Convention nationale a prononcé que vous aviez bien mérité de la patrie.
Locuteur: Le Président
...Convention décrète la mention honorable de l'adresse de la municipalité et ordonne l'insertion au Bulletin de cette adresse et de la réponse du Président.) (La Convention décrète la mention honorable de l'adresse de la municipalité et ordonne l'insertion au Bulletin de cette adresse et de la réponse du Président.)
Locuteur: Le Président
Une députation des corps constitués de la ville de Versailles est admise à la barre. Une députation des corps constitués de la ville de Versailles est admise à la barre.
Locuteur: Le Président
L'orateur de la députation donne lecture des pièces ... L'orateur de la députation donne lecture des pièces suivantes (1) :
Locuteur: Le Président
...se des conseils généraux du département de Seine-et-Oise, des district et commune de Versailles à la Convention nationale. Adresse des conseils généraux du département de Seine-et-Oise, des district et commune de Versailles à la Convention nationale.
Locuteur: Le Président
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Le Président
..., parce que nous croyons que nos frères de Paris sont trop bons citoyens pour atte... ...Interruptions à droite), parce que vous seriez des lâches si vous ne l'étiez pas, parce que nous croyons que nos frères de Paris sont trop bons citoyens pour attenter à votre liberté...
Locuteur: Le Président
L'orateur de la députation. « On nous a appelés aux ...
... les premiers qui lèveraient l'étendard de la guerre civile.
L'orateur de la députation. « On nous a appelés aux armes; nous avons répondu que les armes des républicains devaient se lever contre les premiers qui lèveraient l'étendard de la guerre civile.
Locuteur: Le Président
« Quatorze bataillons dans les armées de la République n'ont point épuisé notre ...
... renferme encore un grand nombre d'amis de la patrie et de l'unité de la République. Nous vous adressons notre réponse aux propositions des départements de l'Ille-et-Vilaine, du Morbihan et du Fi...
« Quatorze bataillons dans les armées de la République n'ont point épuisé notre département et il renferme encore un grand nombre d'amis de la patrie et de l'unité de la République. Nous vous adressons notre réponse aux propositions des départements de l'Ille-et-Vilaine, du Morbihan et du Finistère.
Locuteur: Le Président
...es des conseils généraux du département de Seine-et-Oise, des district et commune de Versailles. « Les membres des conseils généraux du département de Seine-et-Oise, des district et commune de Versailles.
Locuteur: Le Président
Les conseils généraux du département de Seine-et-Oise, district et commune de Versailles, aux- administrateurs des départements de l'Ille-et-Vilaine, du Morbihan et du Fi... Les conseils généraux du département de Seine-et-Oise, district et commune de Versailles, aux- administrateurs des départements de l'Ille-et-Vilaine, du Morbihan et du Finistère.
Locuteur: Le Président
...lexion, vous y renoncerez pour le salut de la patrie. ... d'une douleur profonde et nous espérons que vous-mêmes, après une plus mûre réflexion, vous y renoncerez pour le salut de la patrie.
Locuteur: Le Président
« Citoyens, entendez la voix de vos- frères. Que faites-vous? Vous voulez élever un autre centre de puissance, vous voulez constituer deux ...
...ruire cette unité, cette indivisibilité de la République que vous avez jurées et q...
« Citoyens, entendez la voix de vos- frères. Que faites-vous? Vous voulez élever un autre centre de puissance, vous voulez constituer deux assemblées représentatives, comment espérez-vous les voir subsister sans voir aussi avec elles la guerre civile, sans détruire cette unité, cette indivisibilité de la République que vous avez jurées et que vous voulez maintenir.
Locuteur: Le Président
...aire exécuter les lois qu'il appartient de provoquer leur violation. Est-ce à nous, citoyens éclairés, à appeler de nouveau les maux des révolutions sur la... ... fonctionnaires publics, à nous administrateurs, à nous citoyens délégués pour faire exécuter les lois qu'il appartient de provoquer leur violation. Est-ce à nous, citoyens éclairés, à appeler de nouveau les maux des révolutions sur la patrie ; est-ce à nous enfin ou au peuple entier qu'appartient le droit sacré d...
Locuteur: Le Président
...endre et nous croire, nous qui, exempts de l'influence des partis, aimons la vérit... « Ah ! concitoyens, veuillez nous entendre et nous croire, nous qui, exempts de l'influence des partis, aimons la vérité pour la vérité elle-même, pour la liberté sa compagne, pour la patrie qui sans...
Locuteur: Le Président
« Quelles sont les causes de ces mouvements que vous manifestez ? qu...
... ennemis communs? Pour qui cet appareil de guerre? Pour qui ces canons et ces arme...
...paratifs ? Est-ce bien contre les pères de ces enfants^ valeureux dont le sang cou...
« Quelles sont les causes de ces mouvements que vous manifestez ? qui vous force à dégarnir ces frontières menacées par nos ennemis communs? Pour qui cet appareil de guerre? Pour qui ces canons et ces armes? Est-ce bien contre vos frères que se dirigent ces préparatifs ? Est-ce bien contre les pères de ces enfants^ valeureux dont le sang coule pour vous-mêmes sur toutes nos frontières, que vous lancez ces bataillons ? »
Locuteur: Le Président
L'orateur de la députation continuant sa lecture. « Quoi ! au milieu de ces élans brûlants dans lesquels vous êtes entraînés, des larmes ne coulent pas de vos yeux. Cet appareil de combat ne vous semble pas teint du sang de vos amis? L'orateur de la députation continuant sa lecture. « Quoi ! au milieu de ces élans brûlants dans lesquels vous êtes entraînés, des larmes ne coulent pas de vos yeux. Cet appareil de combat ne vous semble pas teint du sang de vos amis?
Locuteur: Le Président
« Revenez à vous, citoyens ; sortez de l'égarement dans lequel vous plonge sans doute l'amour de la liberté ; Français, sacrifie à cette... « Revenez à vous, citoyens ; sortez de l'égarement dans lequel vous plonge sans doute l'amour de la liberté ; Français, sacrifie à cette liberté chérie ton orgueil même, s'il avait pu être outragé.
Locuteur: Le Président
« Loin de nous tout esprit de parti, de vengeance, de domination. Loin de nous le soupçon sur nos frères. Loin de nous la pensée qu'une petite portion de la République voûdrait asservir l'autre. Loin de nous la pensée que nos représentants co... « Loin de nous tout esprit de parti, de vengeance, de domination. Loin de nous le soupçon sur nos frères. Loin de nous la pensée qu'une petite portion de la République voûdrait asservir l'autre. Loin de nous la pensée que nos représentants courageux peuvent être asservis et qu'il ne faut plus croire aux paroles qu'ils pr...
...mise 522, piece n° 13 et 14. — Bulletin de la Convention du 12 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13. page 242. ' ...us nous annoncez. Nous les repoussons (1) Archives nationales, carton C 258, chemise 522, piece n° 13 et 14. — Bulletin de la Convention du 12 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13. page 242. '
« Versailles, 11 juin 1793 « Versailles, 11 juin 1793

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 447
Locuteur: Le Président
...ion (1). Vous l'avez bien dit, citoyens de Versailles, la patrie sera sauvée, la liberté triomphera de tous ses ennemis, car dans peu nous aurons une Constitution républicaine. , répondant à la députa-tion (1). Vous l'avez bien dit, citoyens de Versailles, la patrie sera sauvée, la liberté triomphera de tous ses ennemis, car dans peu nous aurons une Constitution républicaine.
Locuteur: Le Président
L'orateur de la députation continuant sa lecture : I... L'orateur de la députation continuant sa lecture : Il faut les croire, car ils ne peuvent proférer le mensonge. ,
Locuteur: Le Président
...vons les croire libres, car nos ire-res de Paris nous en répondent, car nos ire-res de Paris réunis tous en armes, pendant les...
...é, les ont reçus et respectés au milieu de leurs phalanges, car nous ne pouvons justement porter sur nos frères de Paris, courageux et fidèles défenseurs de la liberté, des soupçons dont nous roug...
« Nous devons les croire libres, car nos ire-res de Paris nous en répondent, car nos ire-res de Paris réunis tous en armes, pendant les derniers événements, ont veillé à leur sûreté, les ont reçus et respectés au milieu de leurs phalanges, car nous ne pouvons justement porter sur nos frères de Paris, courageux et fidèles défenseurs de la liberté, des soupçons dont nous rougirions pour nous-mêmes. Nous devons les croire libres parce que nous voulons qu'...
Locuteur: Le Président
... par Paris entier, à venir être témoins de leur position, être témoins de la liberté de ces représentants^ qui nous appartienne... ...risiens ; parce qu'elle est prouvée par l'appel qui nous est fait par eux-mêmes, par Paris entier, à venir être témoins de leur position, être témoins de la liberté de ces représentants^ qui nous appartiennent et à jurer avec eux à la République la fidélité qui lui est vouée dans nos cœ...
Locuteur: Le Président
...re dans l'erreur, craignez que la perte de la patrie soit le résultat de votre égarement. (( Citoyens, ne préjugeons rien, craignez d'être dans l'erreur, craignez que la perte de la patrie soit le résultat de votre égarement.
Locuteur: Le Président
...eunesse marche aux combats, les ennemis de la République les attendent ; que leurs pères viennent sur l'autel de la patrie y déposer leurs serments. Que votre jeunesse marche aux combats, les ennemis de la République les attendent ; que leurs pères viennent sur l'autel de la patrie y déposer leurs serments.
Locuteur: Le Président
...vement nécessaire, comme vous le dites, de déchirer la République pour la sauver. ... ... patrie ; là, nous verrons enfin (et il sera bien assez temps), s'il est effectivement nécessaire, comme vous le dites, de déchirer la République pour la sauver. »
Locuteur: Le Président
L'orateur de la députation continuant la lecture. « ...
...individuel que nous vous portons au nom de la prospérité de la République. — Le salut commun est la...
L'orateur de la députation continuant la lecture. « Entendez ce vœu individuel que nous vous portons au nom de la prospérité de la République. — Le salut commun est la suprême loi.
Locuteur: Le Président
...tés n'étaient pas coupables, auparavant de dire que le département de Paris n'a pas sauvé la patrie. « Il faut être sûr que les représentants arrêtés n'étaient pas coupables, auparavant de dire que le département de Paris n'a pas sauvé la patrie.
Locuteur: Le Président
...on nationale existe. Vingt-deux membres de moins n'ont pas détruit sa majorité, et...
... encore au bonheur général, au maintien de la liberté, qui depuis si peu de jours a rendu tant de décrets si populaires.
« Enfin, la Convention nationale existe. Vingt-deux membres de moins n'ont pas détruit sa majorité, et comment se rallier, sans crime, à ces vingt-deux membres arrêtés par sorçt ordre et au moins vivement soupçonnés plutôt qu'à cette majorité immense qui veille encore au bonheur général, au maintien de la liberté, qui depuis si peu de jours a rendu tant de décrets si populaires.
Locuteur: Le Président
...aimons et estimons également nos frères de Paris et nos frères des autres départem... « Voilà notre pensée, citoyens. Nous aimons et estimons également nos frères de Paris et nos frères des autres départements. Vous en avez vous-mêmes dans ce moment des preuves, puisque sur quatorze b...
Locuteur: Le Président
... Convention n'est pas libre et a besoin de défenseurs. ...ent pour vous défendre, qui y marchent à l'instant même où vous prétendez que la Convention n'est pas libre et a besoin de défenseurs.
Locuteur: Le Président
...couru la défendre si elle eût eu besoin de défenseurs ; nous voulons maintenir les liens de la paix et de la fraternité et nous pouvons présumer par la conduite généreuse et paisible de nos concitoyens qui chaque jour arment de nouveaux bataillons, seulement contre l...
...ceux-là qui voudraient rompre ces liens de fraternité si nécessaires au salut de tous, en levant les premiers les armes ...
« Ah ! qui plus que nous eût couru la défendre si elle eût eu besoin de défenseurs ; nous voulons maintenir les liens de la paix et de la fraternité et nous pouvons présumer par la conduite généreuse et paisible de nos concitoyens qui chaque jour arment de nouveaux bataillons, seulement contre les ennemis communs, que leurs ennemis seraient ceux-là qui voudraient rompre ces liens de fraternité si nécessaires au salut de tous, en levant les premiers les armes contre leurs frères.
Locuteur: Le Président
Nous envoyons copie de cette lettre à tous nos frères des autr... Nous envoyons copie de cette lettre à tous nos frères des autres départements et à la Convention nationale.
Locuteur: Le Président
(La lecture de cette adresse est fréquemment interrompue par de vifs applaudissements.) (La lecture de cette adresse est fréquemment interrompue par de vifs applaudissements.)
Locuteur: Le Président
...le; Bizard, administrateur du district; De-VERt; Germain, administrateur du départ... ...lliou, administrateur du district; Tavernier ; Lhermitte, notable; Tutard, notable; Bizard, administrateur du district; De-VERt; Germain, administrateur du département; Langlois, notable; Forsan, notable; Couturier ; Maupin, officier municipa...
... alarmant s'était fait en- (1) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793. ...ents, vous avez reconnu que si la cloche du tocsin avait été agitée, si ce signe alarmant s'était fait en- (1) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793.

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 448
Locuteur: Poullain-Grandprey
...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 8 juin 1793 (2). , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 8 juin 1793 (2).
Locuteur: Le Président
...ent réunis sous les drapeaux tricolores de la liberté, ce n'avait été que pour demander le terme de nos débats, de nos dissensions, une Constitution, la République une et indivisible. Vous vous êtes empressés de transmettre ces faits à tous ceux qui a...
...surés qu'ils se réuniront aux citoyens^ de Versailles qui ont constamment marché dans le sentier de la liberté, et ont fait sans cesse les ...
... Convention nationale en reconnaissance de votre zèle et de votre civisme vous accorde lés honneurs de la séance. (Applaudissements.)
tendre, si des milliers d'hommes s'étaient réunis sous les drapeaux tricolores de la liberté, ce n'avait été que pour demander le terme de nos débats, de nos dissensions, une Constitution, la République une et indivisible. Vous vous êtes empressés de transmettre ces faits à tous ceux qui auraient pu être induits en erreur par l'intrigue ou l'aristocratie, nous sommes assurés qu'ils se réuniront aux citoyens^ de Versailles qui ont constamment marché dans le sentier de la liberté, et ont fait sans cesse les plus grands sacrifices pour la faire triompher. La Convention nationale en reconnaissance de votre zèle et de votre civisme vous accorde lés honneurs de la séance. (Applaudissements.)
Locuteur: Le Président
...Convention décrète la mention honorable de l'adresse des corps constitués de Versailles et ordonne l'insertion au Bulletin de cette adresse et de la réponse du Président.) (La Convention décrète la mention honorable de l'adresse des corps constitués de Versailles et ordonne l'insertion au Bulletin de cette adresse et de la réponse du Président.)
Locuteur: Mallarmé
présidence de mallarmé, Président (1). présidence de mallarmé, Président (1).
Locuteur: Poullain-Grandprey
U n membre (3) _ propose de décréter que toutes les villes qui auront arboré des signes de rébellion et trahi la cause de la liberté, seront privées des administ... U n membre (3) _ propose de décréter que toutes les villes qui auront arboré des signes de rébellion et trahi la cause de la liberté, seront privées des administrations et établissements publics qu'elles peuvent renfermer.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...ention renvoie la proposition au comité de Salut public.) (La Convention renvoie la proposition au comité de Salut public.)
Locuteur: Poullain-Grandprey
..., fait un rapport et présente un projet de décret tendant à distraire un huitième des bois affectés à Vexploitation des salines de Dieuze, Moyenvic et Château-Sa-lins pou...
...contrées qui les avoisinent ; le projet de décret est ainsi conçu (4) :
, au nom du comité des domaines, fait un rapport et présente un projet de décret tendant à distraire un huitième des bois affectés à Vexploitation des salines de Dieuze, Moyenvic et Château-Sa-lins pour la consommation des habitants des contrées qui les avoisinent ; le projet de décret est ainsi conçu (4) :
Locuteur: Poullain-Grandprey
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité des domaines, décrète ce qui... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité des domaines, décrète ce qui suit :
Locuteur: Poullain-Grandprey
...s affectés à l'exploitation des salines de Dieuze, Moyenvic et Château-Salins, pou... « Il sera distrait un huitième des bois affectés à l'exploitation des salines de Dieuze, Moyenvic et Château-Salins, pour être rendu à la consommation des habitants des contrées qui les avoisinent.
Locuteur: Poullain-Grandprey
... La distraction portera sur les parties de bois dont la privation sera le moins nu...
...ar leur situation, présenteront le plus de ressources aux communes qui éprouvent l...
« La distraction portera sur les parties de bois dont la privation sera le moins nuisible à l'exploitation des salines, et qui, par leur situation, présenteront le plus de ressources aux communes qui éprouvent les plus grandes difficultés à s'approvisionner ; elle s'effectuera par des agent...
Locuteur: Poullain-Grandprey
« Les assiettes des parties de forêts, ainsi distraites, seront vendues annuellement en détail et par triage de deux ou trois arpents, au surplus dans ... « Les assiettes des parties de forêts, ainsi distraites, seront vendues annuellement en détail et par triage de deux ou trois arpents, au surplus dans les formes prescrites pour l'adjudication des bois nationaux.
Locuteur: Poullain-Grandprey
« Les administrations de salines, leurs agents, non plus que les...
...u, ne pourront se rendre adjudicataires de ces bois ni directement ni indirectemen...
... avant ou après l'exploitation, à peine de confiscation desdits boisj au profit de la commune de la résidence du dénonciateur.
« Les administrations de salines, leurs agents, non plus que les propriétaires ou fermiers d'aucune usine ou bouche à feu, ne pourront se rendre adjudicataires de ces bois ni directement ni indirectement, ni en acheter des adjudicataires ou sous-adjudicataires avant ou après l'exploitation, à peine de confiscation desdits boisj au profit de la commune de la résidence du dénonciateur.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...uileries sont exceptés des dispositions de l'article précédent, et ils pourront en...
...dans les adjudications pour la quantité de bois qui sera annuellement déterminée par les directoires de district de la situation des mêmes tuileries, sur l...
« Les propriétaires ou fermiers des tuileries sont exceptés des dispositions de l'article précédent, et ils pourront entrer en concurrence avec les autres citoyens, dans les adjudications pour la quantité de bois qui sera annuellement déterminée par les directoires de district de la situation des mêmes tuileries, sur les observations des municipalités des forêts à vendre.
Locuteur: Poullain-Grandprey
... le prix des bois annonce la suffisance de l'approvisionnement des citoyens, le directoire du département, sur l'avis de ceux des districts et les observations ... « Si la diminution dans le prix des bois annonce la suffisance de l'approvisionnement des citoyens, le directoire du département, sur l'avis de ceux des districts et les observations des municipalités voisines des forêts, pourra permettre aux directeurs des salin...
Locuteur: Poullain-Grandprey
...dans le mois à la Convention nationale, de l'état des tourbières et des houillères...
..., des essais faits pour l'exploitation, de leurs progrès, des moyens de la perfectionner, et des dépenses qu'el...
« Le conseil exécutif provisoire rendra compte dans le mois à la Convention nationale, de l'état des tourbières et des houillères voisines des trois salines dont il s'agit, des essais faits pour l'exploitation, de leurs progrès, des moyens de la perfectionner, et des dépenses qu'elle occasionnera.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...Il rendra compte, dans un pareil délai, de la consommation de bois faite pour l'exploitation des usin...
...hes à feu situées dans les départements de la Meurthe, de la
« Il rendra compte, dans un pareil délai, de la consommation de bois faite pour l'exploitation des usines et bouches à feu situées dans les départements de la Meurthe, de la
...sur l'avis du directoire du département de la Meurthe, les indications des directoires des districts de Dieuze et Château-Salins, et des directeurs (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 242. « Cette distraction sera déterminée par le conseil exécutif provisoire, sur l'avis du directoire du département de la Meurthe, les indications des directoires des districts de Dieuze et Château-Salins, et des directeurs (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 242.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 242. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 242.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 242. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 242.
...n, tome 30, page 103, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 243. (4) Collection Baudouin, tome 30, page 103, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 243.

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 449
Locuteur: Méaulle
Je demande à la Convention, et c'est un acte de justice, d'être entendu contre tous mes calomniateurs : je voudrais l'être à la îace de la France entière. Je demande surtout q... Je demande à la Convention, et c'est un acte de justice, d'être entendu contre tous mes calomniateurs : je voudrais l'être à la îace de la France entière. Je demande surtout que la Convention, en ordonnant ma translation chez moi, a Paris, ne rende aucune...
Locuteur: Poullain-Grandprey
...2. Il accompagnera ce compte du tableau de comparaison de la consommation commune d'une de ces trois années, avec celle d'une des ... Meùse et des Vosges, pendant les années 1790, 1791 et 1792. Il accompagnera ce compte du tableau de comparaison de la consommation commune d'une de ces trois années, avec celle d'une des dix années qui se sont écoulées depuis 1740 jusqu'à 1751 exclusivement. »
Locuteur: Poullain-Grandprey
Un membre propose l'ajournement de la discussion de ce projet. Un membre propose l'ajournement de la discussion de ce projet.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...mande d'ajournement et adopte le projet de décret.) . (La Convention repousse la demande d'ajournement et adopte le projet de décret.)
Locuteur: Méaulle
...ttre des administrateurs du département de VAllier, par laquelle ils annoncent a la Convention l'arrestation de Brissot : elle est ainsi conçue (1) : 1° Lettre des administrateurs du département de VAllier, par laquelle ils annoncent a la Convention l'arrestation de Brissot : elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Méaulle
l'an II de la République. l'an II de la République.
Locuteur: Méaulle
...a surveillance la plus active. Pénétrée de ce sentiment, la municipalité de Moulins a arrêté aiV°iU J ' et fait con...
... dépôt, un étranger se disant négociant de JN eufchatel en Suisse, qui lui a paru ...
...u citoyen Barthélémy, chargé d'affaires de la République en Suisse, a cru devoir s'assurer de sa personne. Le comité de Salut public a été charge de visiter ses papiers et sa voiture. Il s...
...s'appeler J. P. Brissot, et être membre de la Convention. Nous vous envoyons le procès-verbal dressé par les membres du comité de Salut public, conjointement avec les of...
...s à ce sujet. Nous attendons les ordres de la Convention, auprès de laquelle nous vous prions, citoyen Président, d'être l'interprète de notre respect et de notre dévouement.
« Citoyen Président, les circonstances où nous nous trouvons nous commandent la surveillance la plus active. Pénétrée de ce sentiment, la municipalité de Moulins a arrêté aiV°iU J ' et fait conduire au conseil général du dépôt, un étranger se disant négociant de JN eufchatel en Suisse, qui lui a paru suspect. Le conseil général n'ayant point trouvé sur son passeport la signature du citoyen Barthélémy, chargé d'affaires de la République en Suisse, a cru devoir s'assurer de sa personne. Le comité de Salut public a été charge de visiter ses papiers et sa voiture. Il s est transporté à la maison commune où l'étranger a déclaré s'appeler J. P. Brissot, et être membre de la Convention. Nous vous envoyons le procès-verbal dressé par les membres du comité de Salut public, conjointement avec les officiers municipaux, ainsi que 1 arrêté que nous avons pris à ce sujet. Nous attendons les ordres de la Convention, auprès de laquelle nous vous prions, citoyen Président, d'être l'interprète de notre respect et de notre dévouement.
Locuteur: Méaulle
...on arrestation a Moulins et lui demande de ne prendre aucune décision sans l'avoir... ,Lettre du représentant Brissot, par laquelle il annonce à la Convention son arrestation a Moulins et lui demande de ne prendre aucune décision sans l'avoir entendu - elle est ainsi conçue (2) : 'eile
Locuteur: Méaulle
, l'an II de la République. , l'an II de la République.
Locuteur: Méaulle
...ôté je devais me reposer sur la justice de la Convention et la loyauté du peuple de Paris, de 1 autre il était évident que les puissa...
...ntretenaient dans cette ville'une armee de brigands, pour massacrer les députes et...
...m d'une cruelle célébrité, me forçaient de le taire, la rendent sans doute excusab...
...araissant indigne d'un représentant du peuple ; mais réfléchissant que si d'un côté je devais me reposer sur la justice de la Convention et la loyauté du peuple de Paris, de 1 autre il était évident que les puissances étrangères entretenaient dans cette ville'une armee de brigands, pour massacrer les députes et dissoudre la Convention ; réfléchissant qu elle n avait maintenant aucunes forc...
... ; c'est une faute, sans doute ; mais les persécutions qui en environnant mon nom d'une cruelle célébrité, me forçaient de le taire, la rendent sans doute excusable.
Locuteur: Méaulle
...té avec moi. Je demande à la Convention de vouloir bien en ordonner la relaxation....
...t un ami genereux ne doit pas être puni de son dévouement. »
...ien en réglé, et qui, par amitié pour moi, m a Suivi dans mon voyage, a été arrêté avec moi. Je demande à la Convention de vouloir bien en ordonner la relaxation. S'il existe un délit, j'en suis seul coupable : et un ami genereux ne doit pas être puni de son dévouement. »
Locuteur: Le Carpentier
... où la patrie est en danger ; 3° enfin, de s'être servi d'un faux passeport. Je demande le renvoi des lettres que 1 on vient de lire au comité de Salut public, qui vous présentera les mesures qu'il convient de prendre a l'égard de Brissot. d'avoir abandonné son poste dans un moment calamiteux où la patrie est en danger ; 3° enfin, de s'être servi d'un faux passeport. Je demande le renvoi des lettres que 1 on vient de lire au comité de Salut public, qui vous présentera les mesures qu'il convient de prendre a l'égard de Brissot.
Locuteur: Thuriot
Je m'oppose à la mesure que vient de proposer le préopinant. Brissot, par sa... Je m'oppose à la mesure que vient de proposer le préopinant. Brissot, par sa tuite a prouve qu'il se reconnaissait coupa-
semestre de 1793, page 710, 1re semestre de 1793, page 710, 1re
emesS'e de 1793 page 710, 2e emesS'e de 1793 page 710, 2e
« Moulins, le 10 juin 1793 « Moulins, le 10 juin 1793
... dont j'ai et* particulierement l'objet de- puis quelque temps, m'ont force de quitter Paris dans ce moment ou la Conv...
... sous les baionnettes, a ete contrainte de mettre en arrestation 35 de ses membre, (1) Moniteur universel, 1er
Citoyen President, les menaces d'assassi- nat dont j'ai et* particulierement l'objet de- puis quelque temps, m'ont force de quitter Paris dans ce moment ou la Convention dT liber ant sous les baionnettes, a ete contrainte de mettre en arrestation 35 de ses membre, (1) Moniteur universel, 1er
colonne et Procés-verbaux de la Convention, tome 13, page 245. colonne et Procés-verbaux de la Convention, tome 13, page 245.
colonne et Procés-verbaux de la Convention, tome 13, page 241. colonne et Procés-verbaux de la Convention, tome 13, page 241.
(1). Brissot est coupable de trois délits : 1° d'avoir voulu se sous... (1). Brissot est coupable de trois délits : 1° d'avoir voulu se soustraire au decret d arrestation que vous avez prononcé contre lui ; 2o
...ture des deux lettres sur l'arrestation de Rrissot est plus Dartic.ili*«. ment^ em... ... que la Convention l'eût mis en arresta- (1) La discussion gui accompagne la lecture des deux lettres sur l'arrestation de Rrissot est plus Dartic.ili*«. ment^ empruntée> au Moniteur universel 1re

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 450
Locuteur: Thuriot
17° Lettre des corps administratifs de la ville de Saint-Flour (1), datée du 7 juin 1793, par laquelle ils annoncent qu'après la prise de Charrier et la déroute de son armée, les brigands se sont dispersés dans les montagnes de la, Lozère et dans les bois, où ils son... 17° Lettre des corps administratifs de la ville de Saint-Flour (1), datée du 7 juin 1793, par laquelle ils annoncent qu'après la prise de Charrier et la déroute de son armée, les brigands se sont dispersés dans les montagnes de la, Lozère et dans les bois, où ils sont vigoureusement poursuivis par les patriotes.
Locuteur: Thuriot
... car la loi condamne à plusieurs années de fers celui qui se servira de faux passeports, et Brissot avoue lui-m...
...elui qui après avoir pressé Durnou-riez de proclamer qu'il n'avait pas voulu recev...
...t employés à corrompre quelques membres de la législature, a eu, sans attendre cette publication, la bassesse de se trouver dans toutes les scènes lubriques de ce traître, est certainement un conspir...
...a droite. ) Eh bien ! adorez les erimes de Brissot; devenez tous ses complices,, l...
...rds. Tous ne pouvez laisser Brissot en arrestation dans une maison particulière, car la loi condamne à plusieurs années de fers celui qui se servira de faux passeports, et Brissot avoue lui-même qu'il en avait un. D?aiïïeurs citoyens, celui qui après avoir pressé Durnou-riez de proclamer qu'il n'avait pas voulu recevoir une partie des 6 millions que la Cour avait employés à corrompre quelques membres de la législature, a eu, sans attendre cette publication, la bassesse de se trouver dans toutes les scènes lubriques de ce traître, est certainement un conspirateur. (Murmures a droite. ) Eh bien ! adorez les erimes de Brissot; devenez tous ses complices,, la France vous jugera.
Locuteur: Thuriot
Dans la lettre qu'on vient de vous lire, vous voyez, d'une manière no... Dans la lettre qu'on vient de vous lire, vous voyez, d'une manière non douteuse, que Brissot est un fourbe : il a manifesté sa rébellion à la loi.
Locuteur: Thuriot
...au décret qui le mettait sous le glaive de la vengeance nationale. Vous savez, et ...
..., par une loi formelle, il y a la peine de six ans de fers pour ceux qui prennent des passeports sous un nom supposé. Il n'y a donc pas plus de raisons de le mettre en liberté que son complice.
... le met en état d'arrestation, et alors il est coupable ; ou il s est soustrait au décret qui le mettait sous le glaive de la vengeance nationale. Vous savez, et Brissot n'ignore pas que, par une loi formelle, il y a la peine de six ans de fers pour ceux qui prennent des passeports sous un nom supposé. Il n'y a donc pas plus de raisons de le mettre en liberté que son complice.
Locuteur: Thuriot
... ouvrir les yeux ; mais enfin le soleil de la vérité les forcera de rendre hommage aux principes. Je demand...
...able sur la proposition qui a été faite de laisser Brissot en état d'arrestation dans une maison particulière ; il n'y a pas de cachot assez noir pour enfermer un pareil ^conspirateur. Vous devez renvoyer au comité de Salut public qui vous présentera le mode de faire monter à l'échafaud les hommes qui n'ont cessé de travailler à la perte de leur pa-trie»
Je sais bien que beaucoup d'hommes ne veulent pas ouvrir les yeux ; mais enfin le soleil de la vérité les forcera de rendre hommage aux principes. Je demande la question préalable sur la proposition qui a été faite de laisser Brissot en état d'arrestation dans une maison particulière ; il n'y a pas de cachot assez noir pour enfermer un pareil ^conspirateur. Vous devez renvoyer au comité de Salut public qui vous présentera le mode de faire monter à l'échafaud les hommes qui n'ont cessé de travailler à la perte de leur pa-trie»
Locuteur: Engerran-Deslandes
Thuriot ne cesse de nous parler de conspirateurs, je déclare que je l'accu... Thuriot ne cesse de nous parler de conspirateurs, je déclare que je l'accuserai lui-même, s'il ne prouve pas que les hommes qu'il accuse sont coupables.
Locuteur: Thuriot
...donné plus d'un renseignement au comité de Salut public. J'ai donné plus d'un renseignement au comité de Salut public.
Locuteur: Engerran-Deslandes
Quant à la conduite de Brissot, elle est assez justifiée par l... Quant à la conduite de Brissot, elle est assez justifiée par la crainte des poignards. (Murmures.)
Locuteur: Engerran-Deslandes
...Montagne) : Vous calomniez les citoyens de Paris. Plusieurs membres (sur la Montagne) : Vous calomniez les citoyens de Paris.
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
...s membres demandent la parole en faveur de Brissot. et plusieurs autres membres demandent la parole en faveur de Brissot.
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
...décrète le renvoi des lettres au comité de Salut public.) (La Convention ferme la discussion et décrète le renvoi des lettres au comité de Salut public.)
Locuteur: Châles
... que la Convention approuve la conduite de la commune et du comité de Salut public de Moulins relativement à l'arrestation du... Je demande que la Convention approuve la conduite de la commune et du comité de Salut public de Moulins relativement à l'arrestation du eitoyen Brissot.
Locuteur: Châles
16° Lettre de Clavier e, ministre des contributions p... 16° Lettre de Clavier e, ministre des contributions publiques (1), relatives à son arrestation.
Locuteur: Châles
...; j'ai encore en ce moment une douzaine de fusiliers de la section des Piques qui m'entourent; l'on a dressé l'inventaire et fait Fèxamen de tous mes effets et papiers ; ee qu'on y... ...ret qui accorde un gendarme à chaque personne en arrestation doit m'être commun ; j'ai encore en ce moment une douzaine de fusiliers de la section des Piques qui m'entourent; l'on a dressé l'inventaire et fait Fèxamen de tous mes effets et papiers ; ee qu'on y a trouvé n'est qu'honorable pour moi. Je, demande, donc que le décret soit exéc...
Locuteur: Thuriot
dit qu'il y a beaucoup d'issues et de commis dans l'hôtel du ministre, qu'il ... dit qu'il y a beaucoup d'issues et de commis dans l'hôtel du ministre, qu'il importe d'y maintenir la force; qui existe.
Locuteur: Thuriot
... Convention renvoie la lettre au comité de Salut public.) (La Convention renvoie la lettre au comité de Salut public.)
Locuteur: Thuriot
... administrateurs, qu'il y a encore lieu de redouter leur rage et leur fureur. Après la prise de Charrier, nous espérions voir régner le...
...e que lorsque le département sera purgé de ces agitateurs ; on vient d'en tuer plu...
« Nous avons appris, ajoutent les administrateurs, qu'il y a encore lieu de redouter leur rage et leur fureur. Après la prise de Charrier, nous espérions voir régner le calme, mais les prêtres réfractaires, qui sont tous déguisés et en très grand n...
...it d'être taillé en pièces par les contre-révolutionnaires. On ne sera tranquille que lorsque le département sera purgé de ces agitateurs ; on vient d'en tuer plusieurs. »
Locuteur: Thuriot
...ouvé enfoncées dans la terre les malles de Charrier qui renferment beaucoup d'argent, de papiers et d'effets précieux. H s'y tro... Ils annoncent ensuite qu'ils ont trouvé enfoncées dans la terre les malles de Charrier qui renferment beaucoup d'argent, de papiers et d'effets précieux. H s'y trouve même une correspondance avec les émigrés, dont ils feront usage.
Locuteur: Thuriot
...upe sincèrement du bonheur du peuple et de la prospérité de la République. ... que la Convention fasse cesser les dissensions qui la divisent et qu'elle s'occupe sincèrement du bonheur du peuple et de la prospérité de la République.
18° Lettre des citoyens de la section des Lombards pour réclamer le registre de cette section, qui se trouve parmi les papiers de (1) Mercure universel, tome 28, page 18... 18° Lettre des citoyens de la section des Lombards pour réclamer le registre de cette section, qui se trouve parmi les papiers de (1) Mercure universel, tome 28, page 185, 2e
colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 245. colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 245.
...Jour, n» 75, page 298. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 245. colonne et Le Point du Jour, n» 75, page 298. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 245.

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 451
Locuteur: Hérault-Séchelles
...ttre à la discussion la suite du projet de Constitution du peuple français (3). , rapporteur, monte a la tribune pour soumettre à la discussion la suite du projet de Constitution du peuple français (3).
Locuteur: Le Président
déclare ouverte la suite de la discussion sur le projet de Constitution au> peuple français1 (3). déclare ouverte la suite de la discussion sur le projet de Constitution au> peuple français1 (3).
Locuteur: Masuyer
...Convention que j ai trouvé dans le plan de la Constitution présenté par le comité de Salut public, des dispositions funestes...
...liés en France depuis un an, les droits de citoyen ; cette disposition ne. tend qu...
Je déclare à la Convention que j ai trouvé dans le plan de la Constitution présenté par le comité de Salut public, des dispositions funestes à la patrie ; et principalement celle qui accorde aux étrangers domiciliés en France depuis un an, les droits de citoyen ; cette disposition ne. tend qu'à livrer la France à ses ennemis... (Interruptions sur la Montagne.)
Locuteur: Thuriot
, l'an II de la République francais. , l'an II de la République francais.
Locuteur: Thuriot
... prêt à partir pour secourir nos frères de la Vendée, il nous manque pour nous faire délivrer par le comité des finances de la Convention la somme nécessaire l'extrait de la. délibération de l'assemblée de la section qui autorise l'enrôlement et...
...é pour la levée des scellés du comité 3 de ses membres pour, conjointement avec les membres de oe eomité de». Douze, nous re-• mettre le registre de la section qui yr est depuis le 27 mai ...
...3 commissaires sont réunis et attendent de la Convention qu'elle prononce s'ils pe...
« La section des Lombards a son contingent prêt à partir pour secourir nos frères de la Vendée, il nous manque pour nous faire délivrer par le comité des finances de la Convention la somme nécessaire l'extrait de la. délibération de l'assemblée de la section qui autorise l'enrôlement et détermine les sommes accordées aux volontaires. La Convention a nommé pour la levée des scellés du comité 3 de ses membres pour, conjointement avec les membres de oe eomité de». Douze, nous re-• mettre le registre de la section qui yr est depuis le 27 mai dernier. Les 3 commissaires sont réunis et attendent de la Convention qu'elle prononce s'ils peuvent opérer en l'absence des1 membres.
Locuteur: Thuriot
« Tour les citoyens de la section des Lombards, « Tour les citoyens de la section des Lombards,
Locuteur: Thuriot
... Signé : Illisible, secrétaire greffier de ladite section. » « Signé : Illisible, secrétaire greffier de ladite section. »
Locuteur: Thuriot
...nale nomme pour inventorier les papiers de la ci-devant commission des Douze, avec le comité de Salut publie et les citoyens Fonfrède et Saint-Martin-Yalogne, membres de cette commission, les citoyens .: Yigne... (Sur la motion d'un membre, la Convention nationale nomme pour inventorier les papiers de la ci-devant commission des Douze, avec le comité de Salut publie et les citoyens Fonfrède et Saint-Martin-Yalogne, membres de cette commission, les citoyens .: Yigneron, Billaud-Varenne et Yernerey.)
Locuteur: Thuriot
...Ducouëdic, procureur syndic du district de Lesneven, département du Finistère (2),...
... citoyen François-Joseph Roussel, natif de Lille en Flandre, capitaine de grenadiers, retiré du régiment ci-devant Quercy après vingt-neuf ans de services.
19° Lettre du citoyen Ducouëdic, procureur syndic du district de Lesneven, département du Finistère (2), par laquelle il adresse à la Convention la décoration militaire du citoyen François-Joseph Roussel, natif de Lille en Flandre, capitaine de grenadiers, retiré du régiment ci-devant Quercy après vingt-neuf ans de services.
Locuteur: Thuriot
...Convention décrète la mention honorable de ce don patriotique et ordonne l'inserti... (La Convention décrète la mention honorable de ce don patriotique et ordonne l'insertion au Bulletin.)
Locuteur: Le Président
fait connaître qu'un bataillon de la> section du Mail, qui part pour la Y... fait connaître qu'un bataillon de la> section du Mail, qui part pour la Yendee, demandé d'être admis pour prêter serment.
Locuteur: Le Président
Un membre (1) propose de décréter que Piette (2) suppléant du dé...
...eprésentant du peuple, au lieu et place de Mennesson, qui a donné sa démission.
Un membre (1) propose de décréter que Piette (2) suppléant du département, des: Ardennes est admis représentant du peuple, au lieu et place de Mennesson, qui a donné sa démission.
Locuteur: Hérault-Séchelles
...on en était restée au second paragraphe de l'article 2,. du chapitre iv„ qui était... , rapporteur, rappelle que la Convention en était restée au second paragraphe de l'article 2,. du chapitre iv„ qui était ainsi conçu (4) :
Locuteur: Hérault-Séchelles
« Il délègue à des électeurs de choix les administrateurs et les juges.... « Il délègue à des électeurs de choix les administrateurs et les juges. »
Locuteur: Hérault-Séchelles
...débats, renvoie ce paragraphe au comité de Salut public) (5), (La Convention, après quelques débats, renvoie ce paragraphe au comité de Salut public) (5),
Locuteur: Hérault-Séchelles
...Les assemblées primaires sont composées de 300 citoyens au moins, et de 600 au plus appelés à voter. » « Art. 2. Les assemblées primaires sont composées de 300 citoyens au moins, et de 600 au plus appelés à voter. »
(2) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 246 (2) Bulletin de la Convention du 12 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 246
(4) Voyez ci-dessus, séance, du 11 juin 1793, au matin, page 285, le texte de ce paragraphe et la décision prise à ce... (4) Voyez ci-dessus, séance, du 11 juin 1793, au matin, page 285, le texte de ce paragraphe et la décision prise à cet égard.
semestre de 1793, page 711, du Journal des Débats et des... semestre de 1793, page 711, du Journal des Débats et des Décrets, no
75, p. 299 et du Journal de Perlet (juin 1793, page 102). 75, p. 299 et du Journal de Perlet (juin 1793, page 102).
« Le 12 juin 1793 « Le 12 juin 1793
... point retarder la discussion du projet de Constitu-tion^nomme les citoyens Delacroix (d'Eure-et-Loir), Charles Delacroix (de la Marne), Bourdon (de l'Oise) et Léonard Bourdon, commissaires pour recevoir le serment de ces volontaires.) (1) Archives national... (La Convention nationale, pour ne point retarder la discussion du projet de Constitu-tion^nomme les citoyens Delacroix (d'Eure-et-Loir), Charles Delacroix (de la Marne), Bourdon (de l'Oise) et Léonard Bourdon, commissaires pour recevoir le serment de ces volontaires.) (1) Archives nationales, carton C 258, chemise 528, piece no
...né lieu, y figure. (Voy. Procés-verbaux de la Convention, tome 13, page 245) ...lettre n'est pas mentionnée au Pro-ces-verbal, mais le décret, auquel elle a donné lieu, y figure. (Voy. Procés-verbaux de la Convention, tome 13, page 245)
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 246 (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 246
Voici les dangers que je vois naître de votre projet ; les citoyens des campagn...
..., aucun représentant (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 246.
Voici les dangers que je vois naître de votre projet ; les citoyens des campagnes, qui font la force, la richesse et la gloire des Etats, vont être réduits dan...
...ce vraiment despotique. Je suis sûr que dans un demi-siècle aucun administrateur, aucun représentant (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 246.
...Rlondel siégeait depuis le commencement de la Convention en remplacement de Roux, non acceptant. (2) Le Procôs-verhal porte Rlondel : c'est une erreur' Rlondel siégeait depuis le commencement de la Convention en remplacement de Roux, non acceptant.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 247. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 247.
...eul journal qui mentionne la discussion de ce paragraphe. colonne, est le seul journal qui mentionne la discussion de ce paragraphe.
(6) Pour la discussion de ce jour, qui porte sur les 8 articles d... (6) Pour la discussion de ce jour, qui porte sur les 8 articles du chapitre et les 3 premiers articles du chapitre vi, nous nous sommes servis du...

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 452
Locuteur: Masuyer
Je demande qu'aucun étranger de naissance domicilié dans la République ne puisse exercer de fonctions publiques jusqu'à l'année 180...
... demande que tout Français qui changera de domicile, en représente le certificat dans le lieu de sa nouvelle résidence. J'observe enfin qu'il faut prévoir dans la nouvelle Constitution le cas d'un Français né en pays étranger ou sur mer pendant le voyage de ses parents (1).
Je demande qu'aucun étranger de naissance domicilié dans la République ne puisse exercer de fonctions publiques jusqu'à l'année 1800, et ne puisse ^oter dans nos assemblées primaires qu'en 1795. Je demande que tout Français qui changera de domicile, en représente le certificat dans le lieu de sa nouvelle résidence. J'observe enfin qu'il faut prévoir dans la nouvelle Constitution le cas d'un Français né en pays étranger ou sur mer pendant le voyage de ses parents (1).
Locuteur: Delacroix
...ercevez facilement que les propositions de Masuyer n'ont d'autre objet que de faire annuler ce qu'hier vous avez décr...
...n usera tous les jours pour retarder la Constitution...
(Eure-et-Loir.) Citoyens, vous apercevez facilement que les propositions de Masuyer n'ont d'autre objet que de faire annuler ce qu'hier vous avez décrété; et c'est là le moyen dont on usera tous les jours pour retarder la Constitution...
Locuteur: Delacroix
...La Convention ne sera pas dupe non plus de votre proposition ironique de décréter en masse une Constitution, pour vous donner le prétexte de dire que vous n'avez pu la discuter. (Eure-et-Loir.) La Convention ne sera pas dupe non plus de votre proposition ironique de décréter en masse une Constitution, pour vous donner le prétexte de dire que vous n'avez pu la discuter.
Locuteur: Masuyer
...e réclame contre cette injustice au nom de la majorité de la nation qui les habite. ne sera pris dans les campagnes ; elles ne seront plus rien et je réclame contre cette injustice au nom de la majorité de la nation qui les habite.
Locuteur: Masuyer
... ci-aevant moines, couverts d'un masque de patriotisme, s'empareront de toutes les grandes cités et à force d'i... ...scélérats qui, répandus sur la France, coalisés avec les ci-devant nobles et les ci-aevant moines, couverts d'un masque de patriotisme, s'empareront de toutes les grandes cités et à force d'intrigue et d'argent, car dans les cités tout est vénal, se feront porter aux pre...
Locuteur: Masuyer
...rangers viennent partager les bienfaits de notre liberté ; mais ne leur confiez pa...
...s en conjure, sauvez notre gouvernement de l'influence des tyrans.
...nthropie qui voudrait réunir tous les hommes. Et moi aussi, je désire que les étrangers viennent partager les bienfaits de notre liberté ; mais ne leur confiez pas nos droits, sauvez, je vous en conjure, sauvez notre gouvernement de l'influence des tyrans.
Locuteur: Génissieu
...'il est défendu à tous les journalistes de mettre le nom des orateurs. Un membre demande à l'Assemblée qu'elle décrète sur-le-champ qu'il est défendu à tous les journalistes de mettre le nom des orateurs.
Locuteur: Génissieu
(La Convention ne donne pas de suite à cette dernière motion, mais ado... (La Convention ne donne pas de suite à cette dernière motion, mais adopte la rédaction présentée par Delacroix pour l'article 1er du chapitre v.)
Locuteur: Le Président
...lées primaires 0 doivent être composées de 300 citoyens au moins et de 600 au plus, appelés à voter. met en délibération l'article 2, qui porte que les assemblées primaires 0 doivent être composées de 300 citoyens au moins et de 600 au plus, appelés à voter.
Locuteur: Hérault-Séchelles
...tuées par la nomination d'un président, de secrétaires et de scrutateurs. « Art. 3. Ces assemblées seront constituées par la nomination d'un président, de secrétaires et de scrutateurs.
Locuteur: Delacroix
...doutez ? Elle est la même pour les gens de campagne ou les gens de bonne foi, que le scrutin soit signé ou... (Eure-et-Loir.) Est-ce l'influence que vous redoutez ? Elle est la même pour les gens de campagne ou les gens de bonne foi, que le scrutin soit signé ou non.
Locuteur: Thuriot
... demande que les citoyens soient libres de voter à haute voix ou par écrit. Je demande que les citoyens soient libres de voter à haute voix ou par écrit.
...s mois en France, pour jouir des droits de citoyen et s'emparer des places ; il a ...
...u qu'il ne l'avait pas compris ; car la Constitution n'appelle dans les assemblées primaires...
.... Il veut qu'on exige d'eux un domicile de deux ans pour en exercer les droits ; m...
...pu, ne le sera pas moins après deux ans de noviciat, qu'au bout de la première année. Au resfceA une forte...
... peuple (1) Voyez ci-dessus aux annexes de la séance du li juin 1793, au matin, page 429 une opinion de Masuyer qui n'est que le développement ...
... craint qu'un grand nombre d'etrangers ne viennent se domicilier pendant quelques mois en France, pour jouir des droits de citoyen et s'emparer des places ; il a prouvé par oette objection, ou qu'il n'avait pas lu le projet, ou qu'il ne l'avait pas compris ; car la Constitution n'appelle dans les assemblées primaires que les citoyens français ;. et vous avez hier déterminé à quelles conditions les étrangers peuvent obtenir cette qualité. Il veut qu'on exige d'eux un domicile de deux ans pour en exercer les droits ; mais j'observe qu'un étranger, s'il est corrompu, ne le sera pas moins après deux ans de noviciat, qu'au bout de la première année. Au resfceA une forte considération doit nous rassurer ; c'est que le peuple (1) Voyez ci-dessus aux annexes de la séance du li juin 1793, au matin, page 429 une opinion de Masuyer qui n'est que le développement des principes énoncés par lui dans la séance du 12.

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 453
Locuteur: Danton
...cteurs pitoyables d'un •détestable plan de Constitution. Que cette Constitution soit l'acte de la raison nationale, qu'elle soit celui de chaque individu, alors elle sera le liv... ...politique dans la raison, dans la justice ; autrement vous ne serez que les rédacteurs pitoyables d'un •détestable plan de Constitution. Que cette Constitution soit l'acte de la raison nationale, qu'elle soit celui de chaque individu, alors elle sera le livre pathétique du monde entier.
Locuteur: Ducos
Le mode de votation doit être uniforme, et il est de l'intérêt général de le décréter. Sans cela l'exercice de la souveraineté ne le serait pas, et ce...
...n opinion que doit se préciser* le mode de son vœu sur les élections, mais sur l'u...
... sont faites pour corriger ce qu'il y a de vicieux dans l'ordre social. Vous faites une Constitution et non une déclaration des droits. Voye...
Le mode de votation doit être uniforme, et il est de l'intérêt général de le décréter. Sans cela l'exercice de la souveraineté ne le serait pas, et ce n'est nullement sur le droit qu'a un homme d'émettre son opinion que doit se préciser* le mode de son vœu sur les élections, mais sur l'utilité générale. Les lois sont faites pour corriger ce qu'il y a de vicieux dans l'ordre social. Vous faites une Constitution et non une déclaration des droits. Voyez ce que peut le vote à haute voix, je vais vous citer un exemple qui doit vous ...
Locuteur: Le Président
...nce entière son Président ; depuis près de quinze jours il n'a cessé de mettre aux voix, dans les troubles, les...
...es au côté gauche. C'est ce qu'il vient de faire pour ce décret, le côté droit n'y...
...art. La Montagne fait à cette heure une Constitution pour elle. (Murmures sur la Montagne.)
Un membre : Je dénonce à la France entière son Président ; depuis près de quinze jours il n'a cessé de mettre aux voix, dans les troubles, les décrets favorables au côté gauche. C'est ce qu'il vient de faire pour ce décret, le côté droit n'y a pris aucune part. La Montagne fait à cette heure une Constitution pour elle. (Murmures sur la Montagne.)
Locuteur: Ducos
...érer d'emporter les suffrages1? Le chef de manufacture, le gros fermier, par exemple, dont les ouvriers sont autant de voix. Si vous voulez mettre un frein à ... ...antage acquerrait l'homme à qui sa fortune ou ses partisans pourraient faire espérer d'emporter les suffrages1? Le chef de manufacture, le gros fermier, par exemple, dont les ouvriers sont autant de voix. Si vous voulez mettre un frein à la brigue, rejetez donc le mode proposé.
Locuteur: Ducos
...ont pas, il est impossible que l'esprit de parti, de faction ne l'emporte et que la liberté ... ...esoin du secret. » Alors les élections ne seront plus libres et si elles ne le sont pas, il est impossible que l'esprit de parti, de faction ne l'emporte et que la liberté ne succombe.
Locuteur: Haussmann
J'appuie la motion de Gos-suin qui demande que celui qui ne s...
...et je demande à citer un fait à l'appui de sa thèse.
J'appuie la motion de Gos-suin qui demande que celui qui ne saura pas écrire puisse donner son suffrage à haute voix et je demande à citer un fait à l'appui de sa thèse.
Locuteur: Haussmann
A Strasbourg, lorsqu'il s'agissait de voter contre les Israélites, nous votâm...
...liberté à ceux qui ne savent pas écrire de voter à haute voix.
A Strasbourg, lorsqu'il s'agissait de voter contre les Israélites, nous votâmes à haute voix et sur 600 votants, il n'y eut qu'un seul suffrage pour un Juif,...
...te voix est favorable à la liberté. (Applaudissements des tribunes.) Laissez la liberté à ceux qui ne savent pas écrire de voter à haute voix.
Locuteur: Charles Delacroix
...utateur qui écrivait son nom à la place de celui donné par un électeur qui ne sava... Cela est si vrai que j'ai connu, dans une campagne, un scrutateur qui écrivait son nom à la place de celui donné par un électeur qui ne savait pas écrire.
Locuteur: Danton
...re pouvoir d'ôter à un citoyen le droit de vous déclarer hautement qu'il nomme tel...
...a la présidente du monde, vous prescrit de ne pas contrarier le mode de son vœu.
...c'est la pudeur publique qui contient les malintentionnés et il n'est pas en votre pouvoir d'ôter à un citoyen le droit de vous déclarer hautement qu'il nomme tel citoyen à telle fonction. Cette raison éternelle qui deviendra la présidente du monde, vous prescrit de ne pas contrarier le mode de son vœu.
Locuteur: Danton
... pas que vous obligiez personne à voter de telle ou telle manière ; je demande que chacun ait la liberté de voter à son choix et j'observe seulemen...
...la publicité sont les aliments naturels de la liberté. Je propose que le riche pui...
Je ne demande donc pas que vous obligiez personne à voter de telle ou telle manière ; je demande que chacun ait la liberté de voter à son choix et j'observe seulement que la lumière et la publicité sont les aliments naturels de la liberté. Je propose que le riche puisse écrire, et que le pauvre puisse parler.
Locuteur: Barère
... hommes faibles ou corrompus la faculté de déposer trop souvent dans l'urne de mauvais choix, et que d'ailleurs on ne ... J'observe que le secret du scrutin donnerait aux hommes faibles ou corrompus la faculté de déposer trop souvent dans l'urne de mauvais choix, et que d'ailleurs on ne peut pas contester aux bons citoyens le droit d'être courageux. Je demande qu'on...
Locuteur: Hérault-Séchelles
...es à haute voix ou au scrutin, au choix de chaque votant. , rapporteur. Je propose cette rédaction : « Les élections sont faites à haute voix ou au scrutin, au choix de chaque votant.
Locuteur: Hérault-Séchelles
...n aucun cas, prescrire un mode uniforme de voter. « Une assemblée primaire ne peut, en aucun cas, prescrire un mode uniforme de voter.
Locuteur: Méaulle
...tes et par ce moyen vous n'aurez jamais de gouvernement. Je demande que tout manda...
...re qu'il n'est pas libre, soit destitué de ses fonctions. (Applaudissements des tr...
... réclamations, on vous dira bientôt que l'on ne reconnaît pas des lois ainsi faites et par ce moyen vous n'aurez jamais de gouvernement. Je demande que tout mandataire du peuple, qui osera dire qu'il n'est pas libre, soit destitué de ses fonctions. (Applaudissements des tribunes.)
Locuteur: Ducos
...me formellement le droit qu'a le peuple de discuter la loi. Je demande que l'article exprime formellement le droit qu'a le peuple de discuter la loi.
Locuteur: Pénières
... à l'ordre du jour sur les propositions de Ducos et de Pénières et adopte l'article 7, dans la... (La Convention passe à l'ordre du jour sur les propositions de Ducos et de Pénières et adopte l'article 7, dans la rédaction présentée par le comité.)

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 454
Locuteur: Hérault-Séchelles
, rapporteur, donne lecture de l'article 8, en ces termes : , rapporteur, donne lecture de l'article 8, en ces termes :
Locuteur: Hérault-Séchelles
« Le vœu de l'assemblée primaire est proclamé ainsi... « Le vœu de l'assemblée primaire est proclamé ainsi : l'assemblée accepte, l'assemblée rejette. »
Locuteur: Basire
...n ne constate pas dans le procès-verbal de chaque assemblée primaire le nombre des...
...ultera que le recensement des suffrages de la nation se fera par assemblée, au lieu de se faire par individu : système contrai...
...s à la loi générale ; 2° il résulterait de la non-énonciation du nombre des votant...
J'appuie cette proposition ; car si on ne constate pas dans le procès-verbal de chaque assemblée primaire le nombre des votants pour et contre, il en résultera que le recensement des suffrages de la nation se fera par assemblée, au lieu de se faire par individu : système contraire à tous les principes ; car il en résulterait : 1° que la nation .serait divis...
...blique, alors qu'on doit voir au plus différence d'opinion entre individus soumis à la loi générale ; 2° il résulterait de la non-énonciation du nombre des votants et du recensement par assemblée, que la minorité pourrait faire la loi à la ma...
Locuteur: Hérault-Séchelles
...tre : l'Assemblée accepte à la majorité de tant contre tant. , rapporteur. Il faut mettre : l'Assemblée accepte à la majorité de tant contre tant.
Locuteur: Réal
Il paraît plus raisonnable de ne compter leur voix ni pour ni contre....
... sans causes légitimes à leurs (devoirs de «citoyens.
Il paraît plus raisonnable de ne compter leur voix ni pour ni contre. Je demande qu'on se borne à constater le nombre des présents, sauf à infliger une peine à ceux qui se soustrairont sans causes légitimes à leurs (devoirs de «citoyens.
Locuteur: Réal
Un membre r Je combats la proposition de Saint-André, par une application qui en...
...urront contre-balancer un nombre double de voix. L'émission de leur vœu même, s'il est unanime contre ...
...; autant vaudrait-il leur ôter le droit de voter pour la récompense de leur zèle. L'acceptation de toutes les lois serait le résultat de la négligence des citoyens.
Un membre r Je combats la proposition de Saint-André, par une application qui en démontre bien évidemment l'inadmissibilité : supposez que _600 citoyens soient ...
...ne assemblée primaire ; que 200 seulement se rendent à la séance ; ceux-ci ne pourront contre-balancer un nombre double de voix. L'émission de leur vœu même, s'il est unanime contre une loi injuste, deviendra donc tout à fait illusoire ; autant vaudrait-il leur ôter le droit de voter pour la récompense de leur zèle. L'acceptation de toutes les lois serait le résultat de la négligence des citoyens.
Locuteur: Réal
...pas lieu à délibérer sur la proposition de Jean-Bon-Saint-André. ) (La Convention décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la proposition de Jean-Bon-Saint-André. )
Locuteur: Ducos
... vous prie d'observer que Fexpression i de accepter ou rejeter la loi, que vous au...
...sme ; car c'est ainsi que délibé-raient de petites Républiques confédérées. Il
Avant que vous délibériez sur l'ar- ! ticle, je vous prie d'observer que Fexpression i de accepter ou rejeter la loi, que vous autori- î sez une assemblée à prendre, tend absolument ! au fédéralisme ; car c'est ainsi que délibé-raient de petites Républiques confédérées. Il
Locuteur: Ducos
« Art 8 et dernier du titre Y. Le vœu de 1 assembiee primaire est proclamé ainsi... « Art 8 et dernier du titre Y. Le vœu de 1 assembiee primaire est proclamé ainsi qu'il suit : ' '
Locuteur: Ducos
« L'assemblée primaire de..,, composée de tant de citoyens, a voté pour l'acceptation, çu pour la réjeetion de telle loi, etc., à la ma-jorrtë de tant de votants contre tant. » « L'assemblée primaire de..,, composée de tant de citoyens, a voté pour l'acceptation, çu pour la réjeetion de telle loi, etc., à la ma-jorrtë de tant de votants contre tant. »
Locuteur: Hérault-Séchelles
...présentation nationale et donne lecture de l'article 1er, qui est adopté sans disc... ... rapporteur, soumet a la discussion le chapitre vr du projet qui a trait à la représentation nationale et donne lecture de l'article 1er, qui est adopté sans discussion, ainsi qu'il suit :
Locuteur: Hérault-Séchelles
. La population est la seule base de la représentation nationale. » . La population est la seule base de la représentation nationale. »
Locuteur: Hérault-Séchelles
« Art. 2. Il y a un député en raison de 50,000 individus. « Art. 2. Il y a un député en raison de 50,000 individus.
Locuteur: Hérault-Séchelles
Art. 3. Chaque réunion de canton formant une population de 50,000 âmes nommera immédiatement un dé... Art. 3. Chaque réunion de canton formant une population de 50,000 âmes nommera immédiatement un député... »
Locuteur: Thuriot
...'opposeraient fréquemment à l'exécution de cet article : que, dans les pays de landes et de marais, il faudrait un espace immense p...
... qu'on exposerait ce pays a n'avoir pas de représentants. Je demande qu'on laisse plus de latitude, en disant : il y a un député à raison de 40 à 50,000 individus.
J'observe que les localités s'opposeraient fréquemment à l'exécution de cet article : que, dans les pays de landes et de marais, il faudrait un espace immense pour réunir 50,000 individus, et qu'on exposerait ce pays a n'avoir pas de représentants. Je demande qu'on laisse plus de latitude, en disant : il y a un député à raison de 40 à 50,000 individus.
Locuteur: Ducos
...a représentation nationale soit réduite de moitié, et qu'en conséquence il n'y ait qu'un député à raison de 100,000 individus. ...et qu'un 'homme inutile au corps législatif y devient nuisible, je demande que la représentation nationale soit réduite de moitié, et qu'en conséquence il n'y ait qu'un député à raison de 100,000 individus.
Locuteur: Thirion
...lée constituante n'eut été composé© que de 600 membres, les patriotes proportionnellement moins nombreux, eussent eu beaucoup plus de peine à conquérir la liberté. Je demande qu'il y ait un député à raison de 25,000 âmes, et j'observe en terminant ... ...nde que la représentation nationale soit doublée, et je prétends que si l'Assemblée constituante n'eut été composé© que de 600 membres, les patriotes proportionnellement moins nombreux, eussent eu beaucoup plus de peine à conquérir la liberté. Je demande qu'il y ait un député à raison de 25,000 âmes, et j'observe en terminant que, dans ces réunions moins considérables, les

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 455
Locuteur: Thirion
hommes se connaissant mieux, feront de meilleures lois. hommes se connaissant mieux, feront de meilleures lois.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
Je pense que les propositions de Ducos et de Thirion sont également exagérées, et je...
...proposé par Thuriot, un député à raison de 40 à 50,000 âmes.
Je pense que les propositions de Ducos et de Thirion sont également exagérées, et je donne la prefe-rence au terme moyen proposé par Thuriot, un député à raison de 40 à 50,000 âmes.
Locuteur: Levasseur
... les départements, pour avoir un député de plus, prendront toujours exactement le nombre de 40,000. Je demande qu'au lieu de compter la population par canton, on la... (Sarihe). Si vous donnez cette latitude, les départements, pour avoir un député de plus, prendront toujours exactement le nombre de 40,000. Je demande qu'au lieu de compter la population par canton, on la compte par assemblées primaires, et qu'alors le nombre d'individus soit invaria...
Locuteur: Ramel-Nogaret
... le fédéralisme et empêcher les députés de parler désormais au nom de leurs départements. J'ajoute que la base de la population adoptée par le comité pro...
...utés. Au reste, j'adopte la proposition de Levasseur.
J'annonce que le comité a supprimé la représentation départementale, pour éviter le fédéralisme et empêcher les députés de parler désormais au nom de leurs départements. J'ajoute que la base de la population adoptée par le comité produira une représentation nationale d'environ 540 députés. Au reste, j'adopte la proposition de Levasseur.
Locuteur: Thuriot
...'Assemblée nationale doit être composée de 600 députés, et que ce nombre est mieux proportionné à l'étendue de la République. Je pense que l'Assemblée nationale doit être composée de 600 députés, et que ce nombre est mieux proportionné à l'étendue de la République.
Locuteur: Thuriot
Plusieurs membres appuient l'avis de Thuriot. Plusieurs membres appuient l'avis de Thuriot.
Locuteur: Ramel-Nogaret
... il faut qu'il y ait un député à raison de 40,000 âmes. J'observe que, pour arriver à ce nombre, il faut qu'il y ait un député à raison de 40,000 âmes.
Locuteur: Ramel-Nogaret
...es primaires provenant d'une population de 39,000 à 41,000 âmes nomme immédiatemen... « Chaque réunion d'assemblées primaires provenant d'une population de 39,000 à 41,000 âmes nomme immédiatement un député. »
Locuteur: Ramel-Nogaret
...ation du conseil général du département de Paris est admise à la barre. Une députation du conseil général du département de Paris est admise à la barre.
Locuteur: Ramel-Nogaret
L'orateur de la députation s'exprima ainsi (1) : L'orateur de la députation s'exprima ainsi (1) :
Locuteur: Ramel-Nogaret
Législateurs, à peine, ie bruit de la prise de Saumur s'est-il répandu autour de nous, que déjà nous avons été témoins de lenat prompt et subit qu'il a produit s...
...u danger ils montrent un renouvellement de courage.
Législateurs, à peine, ie bruit de la prise de Saumur s'est-il répandu autour de nous, que déjà nous avons été témoins de lenat prompt et subit qu'il a produit sur les citoyens. Il ranime leur ardeur .et leur zèle, en même temps qu'il excite leur indignation. Tel est l'amour des Parisiens pour la liberte, qu'à chaque nouveau danger ils montrent un renouvellement de courage.
Locuteur: Ramel-Nogaret
Le conseil de département, secondant le vœu des citoyens, et l'organe de leurs sentiments civiques, a pris l'arr... Le conseil de département, secondant le vœu des citoyens, et l'organe de leurs sentiments civiques, a pris l'arrêté suivant, en date du mercredi 12 juin (2) :
Locuteur: Ramel-Nogaret
...général, après avoir entendu la lecture de la lettre de deux de ses membres, commissaires nationaux dan...
...roublés par les rebelles, en date du 10 de ce mois, qui annonce que les rebelles se sont emparés de Saumur ;
« Le conseil général, après avoir entendu la lecture de la lettre de deux de ses membres, commissaires nationaux dans les départements troublés par les rebelles, en date du 10 de ce mois, qui annonce que les rebelles se sont emparés de Saumur ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
Considérant que le département de Paris, pour seule réponse à toutes les ...
... doit donner encore une nouvelle preuve de son amour et de son dévouement pour la liberté, de son désir ardent de voir renaître, dans toutes les parties de la République, la paix et l'union qui doiverrt régner entre un peuple de frères.
Considérant que le département de Paris, pour seule réponse à toutes les calomnies répandues contre lui, doit donner encore une nouvelle preuve de son amour et de son dévouement pour la liberté, de son désir ardent de voir renaître, dans toutes les parties de la République, la paix et l'union qui doiverrt régner entre un peuple de frères.
Locuteur: Ramel-Nogaret
« 1° Qu'un corps de 1,000 hommes, oomposé principalement de canonniers, partira de Paris, dans vingt-quatre heures, avec 48 pièces de canon fournies par les sections, et qui... « 1° Qu'un corps de 1,000 hommes, oomposé principalement de canonniers, partira de Paris, dans vingt-quatre heures, avec 48 pièces de canon fournies par les sections, et qui seront remplacées successivement, soit par oeux qui peuvent être à l'arsenal, s...
(2) Bulletin de ia Convention du 12 jniu 1793. — Archives nationales, carton C 238, c... (2) Bulletin de ia Convention du 12 jniu 1793. — Archives nationales, carton C 238, chemise £22, pièce n* 20,
...éfinitif -des articles adoptés au cours de cette séance, que nous avons pris aux Procès-verbaux 'de la Convention, tome .U, page 247 : (La discussion est interrompue) (1). (1) Nous donnons en note le texte définitif -des articles adoptés au cours de cette séance, que nous avons pris aux Procès-verbaux 'de la Convention, tome .U, page 247 :
...nrblée reprend la discussion -du projet de Geirs-titution ; les articles suivants ... L'Assenrblée reprend la discussion -du projet de Geirs-titution ; les articles suivants sont adoptés :
...Les assemblées primaires sont composées de 200 citoyens au moins, de 600 au plus appelés à voter. «Art. 2. Les assemblées primaires sont composées de 200 citoyens au moins, de 600 au plus appelés à voter.
...tuées par la nomination d'un président, de secrétaires,de scrutateurs, Art. 3. Les assemblées sont constituées par la nomination d'un président, de secrétaires,de scrutateurs,
...s à haute voix, ou au scrutin, au choix de chaque votant. « Art. 6. Les élections sont faites à haute voix, ou au scrutin, au choix de chaque votant.
...n aucun cas, prescrire un mode uniforme de voter. « Une assemblée primaire ne peut, en aucun cas, prescrire un mode uniforme de voter.
« Art. 8. Le vœu de l'asemhlée primaire est proclamé « Art. 8. Le vœu de l'asemhlée primaire est proclamé
... pour, -ou votent contre, à la majorité de...... » ...i : Les citoyens réunis en assemblée primairede. .. ,au nombre devotants, noient pour, -ou votent contre, à la majorité de...... »
De là représentation ^nationale De là représentation ^nationale
. La population est la seule base de la représentation nationale. . La population est la seule base de la représentation nationale.
« Art. 2. Il .y a un député en raison de 40,000 indi vidus. « Art. 2. Il .y a un député en raison de 40,000 indi vidus.
...es primaires résultant d'une population de 39,000 à 41,000 Ames, nommera immédiate... « Art. 3. Chaque réunion d'assemblées primaires résultant d'une population de 39,000 à 41,000 Ames, nommera immédiatement un Député. »
semestre de 17.93, page 714, 2e semestre de 17.93, page 714, 2e
colonne. — Procès-verbaux de ia Convention,tome 13, page 246. colonne. — Procès-verbaux de ia Convention,tome 13, page 246.

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 456
Locuteur: Ramel-Nogaret
...sera invitee a s'occuper, sans relâche, de la discussion de la Constitution, qui sera le point de ralliement de tous les bons citoyens et le rocher ou ...
... partis et tous les projets des ennemis de la liberté et de l'égalité.
« 9° Et enfin, que la Convention nationale sera invitee a s'occuper, sans relâche, de la discussion de la Constitution, qui sera le point de ralliement de tous les bons citoyens et le rocher ou viendront se briser toutes les îactions, tous les partis et tous les projets des ennemis de la liberté et de l'égalité.
Locuteur: Le Président
...x sur 1 achèvement le plus prompt d'une Constitution républicaine, c'est réduire au silence les ennemis de la ville de Paris. ...ter des secours à ces Français sur tous les points d attaque, renouveler vos vœux sur 1 achèvement le plus prompt d'une Constitution républicaine, c'est réduire au silence les ennemis de la ville de Paris.
Locuteur: Barère
...ant les succès ne sont pas tous du cote de nos ennemis. Nous avons reçu des nouvel...
...l'armée du Rhin a eu des succès du côté de Mayence, mais les nouvelles ne sont pas...
...s fussiez, pas occupés du grand ouvrage de la Constitution, la plus belle proclamation que vous pu...
...ux départements, je vous aurais informé de ces fâcheuses nouvelles.
Maintenant les succès ne sont pas tous du cote de nos ennemis. Nous avons reçu des nouvelles qui nous annoncent que l'armée du Rhin a eu des succès du côté de Mayence, mais les nouvelles ne sont pas officielles. Si vous ne vous fussiez, pas occupés du grand ouvrage de la Constitution, la plus belle proclamation que vous puissiez envoyer aux départements, je vous aurais informé de ces fâcheuses nouvelles.
Locuteur: Ramel-Nogaret
...t encore partis se réuniront à ce corps de 1,000 hommes ; ' Vendee, et qui ne sont point encore partis se réuniront à ce corps de 1,000 hommes ; '
Locuteur: Ramel-Nogaret
« 3° Que des commissaires de la Convention nationale partiront à l'i...
...n exécution des precedents décrets ; 2° de tous ceux qui seront en état de marcher, sans nuire aux travaux de l'agriculture;
« 3° Que des commissaires de la Convention nationale partiront à l'instant, pour faire toutes réquisitions nécessaires dans les départements pour augmenter ce corps • 1° des hommes qui ont dû être recrutés, en exécution des precedents décrets ; 2° de tous ceux qui seront en état de marcher, sans nuire aux travaux de l'agriculture;
Locuteur: Ramel-Nogaret
...livré des reconnaissances et mandements de paiements sur la trésorerie nationale; ...es états fournis et signés par les commissaires des guerres, et qu'il en sera délivré des reconnaissances et mandements de paiements sur la trésorerie nationale;
Locuteur: Ramel-Nogaret
« 5° Que tous les jours, les états de réquisitions d hommes, chevaux et denré...
...ires, et affichés dans les départements de la République ;
« 5° Que tous les jours, les états de réquisitions d hommes, chevaux et denrées seront envoyés a la Convention nationale par ses commissaires, et affichés dans les départements de la République ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
« 6° Que le ministre de la guerre rendra compte des états des manufactures d'armes de la Kepublique, et des recrutements qui ... « 6° Que le ministre de la guerre rendra compte des états des manufactures d'armes de la Kepublique, et des recrutements qui ne sont pas çartis pour la Vendée ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
«7° Qu'il sera créé de suite, dans chaque section, une compagnie de canonniers qui seront payes a raison de 40 sous par jour et que les écoles d'ar... «7° Qu'il sera créé de suite, dans chaque section, une compagnie de canonniers qui seront payes a raison de 40 sous par jour et que les écoles d'artillerie seront rétablies •
Locuteur: Ramel-Nogaret
« 8° Que tous les ateliers de Paris seront convertis en manufactures ... « 8° Que tous les ateliers de Paris seront convertis en manufactures d'armes, canons tusils et piques ;
Locuteur: Le Président
...calamité que des fanatiques, des hordes de scélérats aient envahi quelques-unes de nos villes, que leurs pas soient marques par des succès, c'est une grande consolation de voir que des administrateurs du département de Paris aient pris aussitôt les mesures l...
...jurer dans leur fureur insensée : point de République; nous avons aussi jure, nous...
...visible Vous venez d'appeler au secours de nos treres les braves canonniers de Paris nous sommes surs qu'ils vengeront...
Si c'est une calamité que des fanatiques, des hordes de scélérats aient envahi quelques-unes de nos villes, que leurs pas soient marques par des succès, c'est une grande consolation de voir que des administrateurs du département de Paris aient pris aussitôt les mesures les plus propres à arrêter les rebelles. Ils ont eu beau jurer dans leur fureur insensée : point de République; nous avons aussi jure, nous, la République une et indivisible Vous venez d'appeler au secours de nos treres les braves canonniers de Paris nous sommes surs qu'ils vengeront la République.
Locuteur: Le Président
...ndu avec le plus vif intérêt la lecture de l'arrêté que vous avez pris ; elle en p... La Convention nationale a entendu avec le plus vif intérêt la lecture de l'arrêté que vous avez pris ; elle en pèsera toutes les dispositions dans sa sagesse. Elle vous accorde
Locuteur: Le Président
les honneurs de la séance. (Nouveaux applaudissements )... les honneurs de la séance. (Nouveaux applaudissements ).
Locuteur: Pénières
...1).. Je ne sais si c'est le département de Paris qui doit nous apprendre les dangers de la Vendée ; n'avons-nous pas un comité de Salut public et avons-nous donc besoin du département de Paris pour nous présenter des mesures de salut public? Un nous a dit que le château de Saumur est au Pouvoir des rebelles ; no... (1).. Je ne sais si c'est le département de Paris qui doit nous apprendre les dangers de la Vendée ; n'avons-nous pas un comité de Salut public et avons-nous donc besoin du département de Paris pour nous présenter des mesures de salut public? Un nous a dit que le château de Saumur est au Pouvoir des rebelles ; nous avons donc été trahis? U est vrai qu'avec un général comme vous en avez un, q...
Locuteur: Barère
, au nom du comité de Salut public. .Nous n attendons pas sur cet objet l'avis de Penieres ; le comité de Salut public connaît la vente et les pr...
...ont pas des revers qui doivent affliger de vrais républicains. Un général très cal...
...montre dans ces attaques et est couvert de blessures.
, au nom du comité de Salut public. .Nous n attendons pas sur cet objet l'avis de Penieres ; le comité de Salut public connaît la vente et les progrès que font les rebelles. Je vous dirai plus, nous n'en avons pas été exempts dans les Pyrénées-Orientales et Occidentales ; mais ce ne sont pas des revers qui doivent affliger de vrais républicains. Un général très calomnié, Menou, s'est très bien montre dans ces attaques et est couvert de blessures.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...s articles présentés par le département de Paris. demande que sur-le-champ on s'occupe des articles présentés par le département de Paris.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...e les mesures prises par le département de Paris, pour le départ de nouvelles forces dans les départements troublés par les révoltés, et renvoie a.u comité de Salut public pour lui présenter demain le mode dexecution de ces mesures). « La Convention nationale décrète qu'elle approuve les mesures prises par le département de Paris, pour le départ de nouvelles forces dans les départements troublés par les révoltés, et renvoie a.u comité de Salut public pour lui présenter demain le mode dexecution de ces mesures).
Locuteur: Barère
...e dés différentes lettres que le comité de Salut public a reçues : , rapporteur, donne lecture dés différentes lettres que le comité de Salut public a reçues :
Locuteur: Barère
...Bo-din, commissaires à Varmée des côtes de La Rochelle, par laquelle ils annoncent la prise de Saumur çar les rebelles vendéens et la déroute complète de l'armée républicaine. Elle est ainsi co... 1° Lettre des représentants Tallien et Bo-din, commissaires à Varmée des côtes de La Rochelle, par laquelle ils annoncent la prise de Saumur çar les rebelles vendéens et la déroute complète de l'armée républicaine. Elle est ainsi conçue (2) :
(2) Ministère de la guerre : Armée des côtes de la Rochelle. — Aulard : Actes et correspondance du comité de Salut public, tome 4, page 503. (2) Ministère de la guerre : Armée des côtes de la Rochelle. — Aulard : Actes et correspondance du comité de Salut public, tome 4, page 503.
« Tours, 10 juin 1793 « Tours, 10 juin 1793
... Les brigands obtiennent tous les jours de nouveaux succès. Saumur est en ce momen... « Les plus grands malheurs nous menacent. Les brigands obtiennent tous les jours de nouveaux succès. Saumur est en ce moment en leur pouvoir. Notre armée est dans (1) Celte discussion, à laquelle prennen...

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 457
Locuteur: Barère
...éral Menou vient d'arriver icij couvert de blessures : il a eu son cheval tué sous...
...s rendra, s'il lui est possible, compte de tous les détails de cette affaire. Nous ne pouvons anticipe...
...yant pas été spectateurs. Nos collègues de la commission centrale de Saumur vont arriver ici. Nous nous conc...
...muler, nous n'avons à Tours aucun moyen de défense. Nous avons successivement fait...
... des 72e et 78e régiments, un bataillon de Paris qui devait partir aujourd'hui et que nous avons retenu, aucun canon, très peu de fusils. /Telle est notre position. Nous...
...rier au général Biron, pour le prévenir de nos désastres et l'efigager à prendre t...
... la majeure partie des bataillons, ceux de Paris exceptés, ne sont pas armés.
« Le général Menou vient d'arriver icij couvert de blessures : il a eu son cheval tué sous lui. Coustard, Santerre et Bertliier sont seuls à la tête des troupes. Aussitôt que Menou sera pansé, il vous rendra, s'il lui est possible, compte de tous les détails de cette affaire. Nous ne pouvons anticiper sur son récit, n'ayant pas été spectateurs. Nos collègues de la commission centrale de Saumur vont arriver ici. Nous nous concerterons avec eux pour toutes les mesures à prendre. Mais, nous ne devons pas vous le dissimuler, nous n'avons à Tours aucun moyen de défense. Nous avons successivement fait passer à Saumur et à Niort toutes les troupes qui nous sont arrivées. Il ne nous reste en ce moment que les deux cadres des 72e et 78e régiments, un bataillon de Paris qui devait partir aujourd'hui et que nous avons retenu, aucun canon, très peu de fusils. /Telle est notre position. Nous venons d'expédier un courrier au général Biron, pour le prévenir de nos désastres et l'efigager à prendre toutes les mesures nécessaires pour les réparer. En-voyez-nous en poste des canons ; que tous les bataillons arrivent par la même voie; des fusils surtout, car la majeure partie des bataillons, ceux de Paris exceptés, ne sont pas armés.
Locuteur: Barère
... a eu son cheval tué sous lui d'un coup de canon. L'excès de fatigue auquel ils sont réduits les empêche de nous donner en ce moment des détails ci...
... nous dissimuler que c'est à la lâcheté de plusieurs bataillons et à la disette d'...
...hard arrive en ce moment. Nos collègues ne tarderont pas à le suivre. Bour-botte a eu son cheval tué sous lui d'un coup de canon. L'excès de fatigue auquel ils sont réduits les empêche de nous donner en ce moment des détails circonstanciés sur cette malheureuse affaire. Mais ils ne peuvent nous dissimuler que c'est à la lâcheté de plusieurs bataillons et à la disette d'officiers généraux que sont dus lès revers que nous avons éprouvés depuis plusie...
Locuteur: Barère
..., 9 juin, à minuit, le canon du château de Saumur se faisait encore entendre. La g... « Hier, 9 juin, à minuit, le canon du château de Saumur se faisait encore entendre. La garnison a fait une vigoureuse résistance. Mais nous avons la malheureuse certitu...
Locuteur: Barère
... Nous sommes loin, malgré nos malheurs, de perdre courage. Nous allons réunir les débris de notre armée et faire de nouvelles dispositions. « Nous sommes loin, malgré nos malheurs, de perdre courage. Nous allons réunir les débris de notre armée et faire de nouvelles dispositions.
... plus forts. » Il nous a été impossible de retrouver cette lettre. ... ne perdrons pas courage, nous n'en serons pas cmus, au contraire nous en serons plus forts. » Il nous a été impossible de retrouver cette lettre.
Perpignan, 4 juin 1793 Perpignan, 4 juin 1793
... entre notre armée et sur les derrières de l'ennemi sont très exposées, si nos for...
...paraît que le système des Espagnols est de tenir la défensive du côté de Bayonne et de porter toutes leurs forces de ce côté-ci. Nous avions à espérer 7 à 8...
...vous connais- (l) Archives du ministère de la guerre, armée des Pyrénées-Orientales, chemise n° 5. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 247.
...l que nous ne pouvons nous tenir que sur la défensive et que les places qui sont entre notre armée et sur les derrières de l'ennemi sont très exposées, si nos forces n'augmentent. Il paraît que le système des Espagnols est de tenir la défensive du côté de Bayonne et de porter toutes leurs forces de ce côté-ci. Nous avions à espérer 7 à 8,000 hommes des départeriients des Bouches-du-Rhône, Gard et Lozère, mais vous connais- (l) Archives du ministère de la guerre, armée des Pyrénées-Orientales, chemise n° 5. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 247.

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 458
« Bayonne, le 6 juin 1793 « Bayonne, le 6 juin 1793
« Je suis obligé de vous expédier un courrier extraordinair...
...éfendaient les montagnes et les avenues de Saint-Jean-Pied-de-Port. Nos troupes peu nombreuses se son...
...us avons reçu une ordonnance du général de brigade Delalain qui nous apprenait que...
... où on leur a fait quelques prisonniers de marque. A minuit, on nous a instruit qu...
« Je suis obligé de vous expédier un courrier extraordinaire pour vous demander promptement et sans délai des secours pour cette armée. Dep...
... attaqué avec des forces infiniment supérieures tous les postes retranchés qui défendaient les montagnes et les avenues de Saint-Jean-Pied-de-Port. Nos troupes peu nombreuses se sont défendues avec avantage pendant ces deux jours. Hier au soir, npus avons reçu une ordonnance du général de brigade Delalain qui nous apprenait que les Espagnols avaient été battus à Baïgorri où on leur a fait quelques prisonniers de marque. A minuit, on nous a instruit que les ennemis avaient forcé notre (1) Ces différentes pièces manquent.
(2) Archives du ministère de la guerre, armée des Pyrénées-Occidentales, chemise u° 8. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 247. (2) Archives du ministère de la guerre, armée des Pyrénées-Occidentales, chemise u° 8. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 247.

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 459
...inquiétudes les plus justes sur le sort de plusieurs représentants du peuple, qu'o...
...hé à la Convention nationale, le peuple de Bordeaux apprit successivement que. deu...
...posaient à partir pour Paris. Une foule de citoyens se portèrent aussitôt autour d...
...eux députés, et annoncèrent l'intention de s'opposer à leur ' départ. La municipalité ayant reçu l'avis de ces mouvements, envoya sur-le-champ des...
...ositions nécessaires pour que le départ de ces représentants ne fût ni empêché, ni retardé ; il nous fut donné avis de ce qui s'était passé à ce sujet, et nou...
...aient continué leur route. (1) Bulletin de la Convention, du 12 juin 1793, et Pro- cès-verbaux de la Convention, tome 13, page 245.
« Hier, au milieu des agitations les plus vives, des inquiétudes les plus justes sur le sort de plusieurs représentants du peuple, qu'on avait appris avoir été mis en état d'arrestation par un décret arraché à la Convention nationale, le peuple de Bordeaux apprit successivement que. deux représentants du peuple, les citoyens Ichon et Dartigoeyte, étaient dans cette ville et se disposaient à partir pour Paris. Une foule de citoyens se portèrent aussitôt autour des maisons où logeaient ces deux députés, et annoncèrent l'intention de s'opposer à leur ' départ. La municipalité ayant reçu l'avis de ces mouvements, envoya sur-le-champ des commissaires sur les lieux, en leur donnant l'ordre d'assurer la liberté des ci...
...la prudence et la fermeté peuvent indiquer en pareil cas, et ils firent les dispositions nécessaires pour que le départ de ces représentants ne fût ni empêché, ni retardé ; il nous fut donné avis de ce qui s'était passé à ce sujet, et nous ne pûmes qu'applaudir aux moyens employés par la municipalité. Nous fûmes, en conséquence, dans l'opinion que les citoyens Ichon et Dartigoeyte avaient continué leur route. (1) Bulletin de la Convention, du 12 juin 1793, et Pro- cès-verbaux de la Convention, tome 13, page 245.
« Bordeaux, le 8 juin 1793 « Bordeaux, le 8 juin 1793

Séance du mercredi 12 juin 1793

page 460
semestre de 1793, page 713,3e semestre de 1793, page 713,3e
... à 10 heures. On s'est plaint amèrement de ce que nos collègues ont fait à Lyon, de ce qu'ils ont dit ; on a répété quelque...
...que la Convention n'était plus composée de tous ses membres. (1) Archives nationales : AF», n° 43. — Aulard, Actes et correspondance du comité de Salut public, tome 4, page 496.
« La séance a commencé à 5 heures, et vient d'être levée à 10 heures. On s'est plaint amèrement de ce que nos collègues ont fait à Lyon, de ce qu'ils ont dit ; on a répété quelques phrases qui ont frappé ; on a mis en délibération si l'on pouvait me reconnaître comme représentant du peuple, vu que la Convention n'était plus composée de tous ses membres. (1) Archives nationales : AF», n° 43. — Aulard, Actes et correspondance du comité de Salut public, tome 4, page 496.
, au nom du comité de Salut public (1), après avoir fait conn...
... tous ces objets, demande à l'Assemblée de renouveler oe comité, dont les pouvoirs sont expirés le 10 de ce mois, ou de le confirmer par une élection nouvelle. Il propose également de lui adjoindre Gasparin pour la guerre e...
, au nom du comité de Salut public (1), après avoir fait connaître que le comité a pris des mesures sur tous ces objets, demande à l'Assemblée de renouveler oe comité, dont les pouvoirs sont expirés le 10 de ce mois, ou de le confirmer par une élection nouvelle. Il propose également de lui adjoindre Gasparin pour la guerre et Jean-Bon-Saint-André pour la marine, en remplace- (1) Moniteur universel, 1er

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

- search term matches: (1)

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 461
Locuteur: Durand-Maillarne
« Nous trouvons la récompense de ces travaux pénibles, dans la confiance de nos administrés et dans l'harmonie qui ...
...entez vite au peuple français une bonne Constitution républicaine. Nous devons vous le dire ...
...ffligent tous les bons citoyens. Au nom de la patrie en pleurs, étouffez-en pour j...
« Nous trouvons la récompense de ces travaux pénibles, dans la confiance de nos administrés et dans l'harmonie qui règne entre eux et nous. Quelle plus douce jouissance ! Représentants, nous ne craignons pas les despotes étrangers. Présentez vite au peuple français une bonne Constitution républicaine. Nous devons vous le dire : vos dissensions, vos tumultueux débats nous affligent ; ils affligent tous les bons citoyens. Au nom de la patrie en pleurs, étouffez-en pour jamais le germe ; certes, c'est bien le moindre sacrifice que vous deviez à un pe...
Locuteur: Durand-Maillarne
...u Gard, par laquelle ils rendent compte de leurs opérations en ce qui concerne le ...
...des contributions foncière et mobilière de 1792; elle est ainsi conçue (2) :
1° Lettre des administrateurs du district d'Uzès, département du Gard, par laquelle ils rendent compte de leurs opérations en ce qui concerne le recrutement et le recouvrement des contributions foncière et mobilière de 1792; elle est ainsi conçue (2) :
Locuteur: Durand-Maillarne
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Durand-Maillarne
...communes forment la division municipale de notre district ; 45,067 individus de tout sexe et de tout âge, sa population ; 7,803 hommes, la force de ses gardes natio-nales. « 95 communes forment la division municipale de notre district ; 45,067 individus de tout sexe et de tout âge, sa population ; 7,803 hommes, la force de ses gardes natio-nales.
Locuteur: Durand-Maillarne
« Ce petit nombre de citoyens militaires, a fourni à la République 1,923 défenseurs de- puis deux ans, « Ce petit nombre de citoyens militaires, a fourni à la République 1,923 défenseurs de- puis deux ans,
Locuteur: Durand-Maillarne
troupes de ligne................... 186 — troupes de ligne................... 186 —
Locuteur: Durand-Maillarne
« 5° Contre les rebelles de la Lozère en vertu d'une réquisition du... « 5° Contre les rebelles de la Lozère en vertu d'une réquisition du département, et d'une seconde des représentants Fabre et Bonnet......... 325 —
Locuteur: Durand-Maillarne
« Nous avons fait marcher de front deux opérations bien importantes,...
...les contributions foncière et mobilière de 1792. Ce matin nos derniers volontaires...
« Nous avons fait marcher de front deux opérations bien importantes, le recrutement avec tous ses détails d'équipement et d'armement et les contributions foncière et mobilière de 1792. Ce matin nos derniers volontaires sont partis et notre dernier rôle a été clôturé et mis en recouvrement.
Locuteur: Durand-Maillarne
...oi s'élèvent nos contributions directes de 1792, le receveur a déjà reçu près du q... « Sur 620,537 liv. 14 s. 7 d., à quoi s'élèvent nos contributions directes de 1792, le receveur a déjà reçu près du quart, nous avons lieu d'attendre que dans un mois la presque totalité sera acqui...
Locuteur: Durand-Maillarne
« Représentants, nous ne parlerons pas de l'esprit public de nos administrés. Le compte fidèle que nous venons de vous rendre vou3 mettra à même de le juger. Cependant nous ne vous dissim...
...n'en existe plus, et nous l'empêcherons de renaître, car nous veillons.
« Représentants, nous ne parlerons pas de l'esprit public de nos administrés. Le compte fidèle que nous venons de vous rendre vou3 mettra à même de le juger. Cependant nous ne vous dissimulerons pas que le fanatisme vient d'essayer d'y allumer sa torche, mais convain...
... s'allume et l'incendie se propage, nous sommes accourus au lieu du danger ; il n'en existe plus, et nous l'empêcherons de renaître, car nous veillons.
Locuteur: Durand-Maillarne
...Convention décrète la mention honorable de la conduite civique des administrateurs... (La Convention décrète la mention honorable de la conduite civique des administrateurs du district d'Uzès et ordonne l'insertion au Bulletin.)
...58, chemise 522, pièce n° 19. —Bulletin de la Convention, du 13 juin 1793, cette lettre n'est pas mentionnée au P... (2) Archives nationales, carton C 258, chemise 522, pièce n° 19. —Bulletin de la Convention, du 13 juin 1793, cette lettre n'est pas mentionnée au Procès-verbal.
... fait hommage à la Convention nationale de deux brochures, dont l'une a pour titre...
...consistent : 1° à réaliser (1) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793. — Cette lettre n'est pas mentionnée au...
2° Lettre du citoyen Mengin (1), par laquelle il fait hommage à la Convention nationale de deux brochures, dont l'une a pour titre : Moyens d?accroître et d'affermir la puissance nationale l'autre est intitulée...
...égénération des -finances (2). Les principaux avantages, que l'auteur présente, consistent : 1° à réaliser (1) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793. — Cette lettre n'est pas mentionnée au Procès-verbal.
présidence de m. mallarmé, Président. présidence de m. mallarmé, Président.
Uzès, le 4 juin 1793 Uzès, le 4 juin 1793
...in, tome 30, page 108 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 249. Total............. 1,923 hommes. (1) Collection Baudouin, tome 30, page 108 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 249.
...yez ci-après cette brochure aux annexes de la séance. (2) Voyez ci-après cette brochure aux annexes de la séance.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 462
Locuteur: Durand-Maillarne
« Fait a Cambrai, le 21 mai 1793, l'an II de la Republique française. « Fait a Cambrai, le 21 mai 1793, l'an II de la Republique française.
Locuteur: Durand-Maillarne
... mon hommage respectueux et l'assurance de mon entiere soumission à tous les décrets, offrir a la Convention nationale cet acte de mon dévouement sans bornes aux intérêts et à la deiense de la République une et indivisible. « Daignez, citoyen Président, avec mon hommage respectueux et l'assurance de mon entiere soumission à tous les décrets, offrir a la Convention nationale cet acte de mon dévouement sans bornes aux intérêts et à la deiense de la République une et indivisible.
Locuteur: Durand-Maillarne
« La société des amis de la République, séant a Cambrai, vivement touchée de l'acte ; de dévouement civique du citoyen Lallier, notre frère, prie la Convention nationale de lui accorder la mention honorable en so...
...bal. Un si beau trait mérite un sourire de la patrie,, et proposer de tels exemples aux Français, c'est assur...
« La société des amis de la République, séant a Cambrai, vivement touchée de l'acte ; de dévouement civique du citoyen Lallier, notre frère, prie la Convention nationale de lui accorder la mention honorable en son procès-verbal. Un si beau trait mérite un sourire de la patrie,, et proposer de tels exemples aux Français, c'est assurer des ressources immenses à la République.
Locuteur: Durand-Maillarne
...Convention ordonne la mention honorable de ces brochures et les renvoie au comité ... (La Convention ordonne la mention honorable de ces brochures et les renvoie au comité des finances.)
Locuteur: Durand-Maillarne
...ui soit au plus tôt rendu, en exécution de la loi sur l'échange des prisonniers (1... 3° Lettre dune citoyenne qui demande que son mari, fait prisonnier, lui soit au plus tôt rendu, en exécution de la loi sur l'échange des prisonniers (1).
Locuteur: Durand-Maillarne
... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.) (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.)
Locuteur: Durand-Maillarne
Lettre de Dcdbarade, ministre de la marine(2), par laquelle il rend comp...
...e. « C'est au courage et au patriotisme de ce brave marin, dit-il, que nous devons...
...émont. » Le ministre prie la Convention de prendre en considération le mémoire du ...
Lettre de Dcdbarade, ministre de la marine(2), par laquelle il rend compte à la Convention nationale des services que le citoyen Prémont, capitaine commandant le Superbe, du Havre, a rendu à la République. « C'est au courage et au patriotisme de ce brave marin, dit-il, que nous devons la conservation des Iles-du-Vent. Le citoyen Magendie a parfaitement secondé le citoyen F rémont. » Le ministre prie la Convention de prendre en considération le mémoire du citoyen Fré-mont.
Locuteur: Durand-Maillarne
5° Lettre, de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il transmet à l...
...riotique du citoyen Lallier, secrétaire de la municipalité de Cambrai ; elle est ainsi conçue (3) :
5° Lettre, de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il transmet à la Convention le don patriotique du citoyen Lallier, secrétaire de la municipalité de Cambrai ; elle est ainsi conçue (3) :
Locuteur: Durand-Maillarne
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Durand-Maillarne
... don que le citoyen Lallier, secrétaire de la municipalité de Cambrai fait à la nation, du quart de la finance d'un office, au ci-devant magistrat de Cambrai dont il poursuit le rembourseme... « Je vous remets ci-inclus le don que le citoyen Lallier, secrétaire de la municipalité de Cambrai fait à la nation, du quart de la finance d'un office, au ci-devant magistrat de Cambrai dont il poursuit le remboursement au bureau'de liquidation. Cette offrande est d autant plus républicaine qu'il...
Locuteur: Durand-Maillarne
« Le ministre de la guerre, « Le ministre de la guerre,
Locuteur: Durand-Maillarne
Le citoyen Lallier, secrétaire de la municipalité de Cambrai au citoyen Président de la Convention nationale. Le citoyen Lallier, secrétaire de la municipalité de Cambrai au citoyen Président de la Convention nationale.
Locuteur: Durand-Maillarne
vant magistrat de Cambrai, dont la financer avec les acce...
...'en poursuis le remboursement au bureau de liquidation. Les besoins de la patrie réclament des secours extraor...
...ors je ne calcule plus, et trop heureux de pouvoir la servir, je lui sacrifie le quart de cette finance. Les présentes en vaudront abandon, à concurrence de 4,000 livres.
vant magistrat de Cambrai, dont la financer avec les accessoires s'élève à 16,000 livres. Depuis ma suppression, j'en poursuis le remboursement au bureau de liquidation. Les besoins de la patrie réclament des secours extraordinaires ; sa voix pressante doit seule etre entendue. Dès lors je ne calcule plus, et trop heureux de pouvoir la servir, je lui sacrifie le quart de cette finance. Les présentes en vaudront abandon, à concurrence de 4,000 livres.
Locuteur: Durand-Maillarne
« P. S. Je prends de plus l'engagement d'abandonner 1,000 francs par an sur le surplus du montant de mon office aussi longtemps qUe durera l... « P. S. Je prends de plus l'engagement d'abandonner 1,000 francs par an sur le surplus du montant de mon office aussi longtemps qUe durera la guerre.
Locuteur: Durand-Maillarne
6° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre (1), qui est accompagnée de l'état de depense que doit occasionner la création de huit nouvelles compagnies d'artillerie ... 6° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre (1), qui est accompagnée de l'état de depense que doit occasionner la création de huit nouvelles compagnies d'artillerie à cheval.
Locuteur: Durand-Maillarne
... ces pièces aux comités des finances et de la guerre.) (La Convention renvoie ces pièces aux comités des finances et de la guerre.)
Locuteur: Durand-Maillarne
7° Lettre au Président de la Convention (2) par le citoyen Roussi...
...tionnaire, qui a été renvoyée au comité de législation, pour en faire son rapport ...
7° Lettre au Président de la Convention (2) par le citoyen Roussillon, juge du tribunal criminel extraordinaire et révolutionnaire, qui a été renvoyée au comité de législation, pour en faire son rapport demain.
(2) Procés-verbaux de la Convention, tome 13, p. 249 et Bullelin de la Convention du 13 juin 1793. (2) Procés-verbaux de la Convention, tome 13, p. 249 et Bullelin de la Convention du 13 juin 1793.
18 et 19, et Bulletin de la Conbvention du 13 juin 1793. -Cette lettre n'est pas montionnée au ... 18 et 19, et Bulletin de la Conbvention du 13 juin 1793. -Cette lettre n'est pas montionnée au Procés-verbal.
(3) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 250. (3) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 250.
« Paris,. 13 juin 1793 « Paris,. 13 juin 1793
... Je suis propriétaire d'un office au ci-de- (1) Procés-verbaux de la Convention, tome 13, p. 249. « Je suis propriétaire d'un office au ci-de- (1) Procés-verbaux de la Convention, tome 13, p. 249.
« Le 22 mai 1793 « Le 22 mai 1793
8° Lettre de Dalbarade, ministre de la marine (3), par laquelle il adresse à la Convention un projet de règlement concernant le service de santé des hôpitaux de la marine et des armées navales ; il an...
...s pris dans les quatre principaux ports de la République, et il termine en appelant l'atten- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 250.
8° Lettre de Dalbarade, ministre de la marine (3), par laquelle il adresse à la Convention un projet de règlement concernant le service de santé des hôpitaux de la marine et des armées navales ; il annonce que ce travail est le résultat des renseignements pris dans les quatre principaux ports de la République, et il termine en appelant l'atten- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 250.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 250. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 250.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 463
Locuteur: Durand-Maillarne
tion instante de l'Assemblée sur cet objet important. tion instante de l'Assemblée sur cet objet important.
Locuteur: Durand-Maillarne
...Convention renvoie ces pièces au comité de marine.) (La Convention renvoie ces pièces au comité de marine.)
Locuteur: Durand-Maillarne
9° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (1), par laquelle il envoie à la Convention nationale l'état de toutes les dépenses relatives aux funérailles de Michel Le-pelletier, et il la prie de vouloir bien en ordonner le paiement. 9° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (1), par laquelle il envoie à la Convention nationale l'état de toutes les dépenses relatives aux funérailles de Michel Le-pelletier, et il la prie de vouloir bien en ordonner le paiement.
Locuteur: Durand-Maillarne
... Var et des Bouehes-du-Ehône (2), datée de Toulon le 3 juin, par laquelle ils réclament une indemnité de 167,440 liv. 14 s. 3 d. pour les pertes... ... des entrepreneurs des étapes et des convois militaires dans les départements du Var et des Bouehes-du-Ehône (2), datée de Toulon le 3 juin, par laquelle ils réclament une indemnité de 167,440 liv. 14 s. 3 d. pour les pertes qu'ils ont essuyées pendant Tannée 1792.
Locuteur: Durand-Maillarne
...e la lettre aux comités des finances et de la guerre.) (La Convention renvoie la lettre aux comités des finances et de la guerre.)
Locuteur: Durand-Maillarne
11° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (3), par laquelle il fait p...
...i a été adressée par le conseil général de la commune de Saint-Quentin, tendant à obtenir du Trésor public une somme de 26,852 livres, pour faire l'acquisition d'un cimetière hors de l'enceinte de cette ville. Cette somme sera plus que compensée par la vente, au profit de la République, des anciens cimetières, qui sont au nombre de neuf dans le sein même de la ville.
11° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (3), par laquelle il fait passer à la Convention nationale une pétition qui lui a été adressée par le conseil général de la commune de Saint-Quentin, tendant à obtenir du Trésor public une somme de 26,852 livres, pour faire l'acquisition d'un cimetière hors de l'enceinte de cette ville. Cette somme sera plus que compensée par la vente, au profit de la République, des anciens cimetières, qui sont au nombre de neuf dans le sein même de la ville.
Locuteur: Durand-Maillarne
...taire (4), qui a été renvoyée au comité de la guerre. 12° Pétition du citoyen Cassmel, militaire (4), qui a été renvoyée au comité de la guerre.
Locuteur: Durand-Maillarne
13° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (5), par laquelle il fait passer à la Convention le vœu de la commune d'Evreux, qui, pour réunir e...
... les cimetières situés dans l'enceinte, de la ville, demande une somme de 8,810 liv. 10 s., tant pour payer un te...
...al qu'elle a acquis pour cet effet hors de cette enceinte, que pour y faire construire les murs de clôture et autres accessoires.
13° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (5), par laquelle il fait passer à la Convention le vœu de la commune d'Evreux, qui, pour réunir en un, seul lieu tous les cimetières situés dans l'enceinte, de la ville, demande une somme de 8,810 liv. 10 s., tant pour payer un terrain national qu'elle a acquis pour cet effet hors de cette enceinte, que pour y faire construire les murs de clôture et autres accessoires.
Locuteur: Durand-Maillarne
l'administration de ce département, portant que la brigade de gendarmerie en residence à Saint-Martin-de-Londres, sera provisoirement transférée... l'administration de ce département, portant que la brigade de gendarmerie en residence à Saint-Martin-de-Londres, sera provisoirement transférée à Montpellier pour y rester jusqu'à nouvel ordre.
Locuteur: Durand-Maillarne
...Convention renvoie ces pièces au comité de la guerre.) (La Convention renvoie ces pièces au comité de la guerre.)
Locuteur: Durand-Maillarne
...ra en route pour se rendre dans le sein de la Convention, dès que sa santé le lui ... ...écret qui le rappelle, il a cessé les fonctions dont il était chargé. Il se mettra en route pour se rendre dans le sein de la Convention, dès que sa santé le lui permettra.
Locuteur: Durand-Maillarne
16° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (2), par laquelle il rappelle à la Convention un arrêté du département de la Drôme, qu'il lui a adressé le 28 avr...
...st élevée entre ce département et celui de l'Ardè-ehe, à l'occasion de l'imposition foncière sur les propriété...
...mation du département a réunies à celui de l'Ardèche.
16° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (2), par laquelle il rappelle à la Convention un arrêté du département de la Drôme, qu'il lui a adressé le 28 avril dernier, relativement à une contestation qui s'est élevée entre ce département et celui de l'Ardè-ehe, à l'occasion de l'imposition foncière sur les propriétés situées sur la rive gauche du Rhône, que la formation du département a réunies à celui de l'Ardèche.
Locuteur: Durand-Maillarne
17° Lettre de Glavière, ministre des contributions pu...
...s qui ont été apposés sur leurs papiers de comptabilité, en vertu du décret du 5 de ce mois. Ils fondent leurs réclamations sur ce que cette apposition de scellés, qui n'a aucun but utile, suspend leurs opérations de comptabilité, qui n'a déjà éprouvé que trop de retards.
17° Lettre de Glavière, ministre des contributions publiques (3), par laquelle il fait passer à la Convention nationale un mémoire des anciens administrateurs des domaines, qui demandent la levée des scellés qui ont été apposés sur leurs papiers de comptabilité, en vertu du décret du 5 de ce mois. Ils fondent leurs réclamations sur ce que cette apposition de scellés, qui n'a aucun but utile, suspend leurs opérations de comptabilité, qui n'a déjà éprouvé que trop de retards.
Locuteur: Durand-Maillarne
18° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (4), par laquelle iï adresse à la Convention nationale une pétition de la commune de Bethonvilliers, district de Nogent-le-Rotrou, tendant à obtenir à titre de loyer une maison ci-devant dépendant de la fabrique de la paroisse. La valeur locative en a ét...
...u les réparations à y faire, à la somme de 20 livres. Cette commune en a un besoin...
18° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (4), par laquelle iï adresse à la Convention nationale une pétition de la commune de Bethonvilliers, district de Nogent-le-Rotrou, tendant à obtenir à titre de loyer une maison ci-devant dépendant de la fabrique de la paroisse. La valeur locative en a été portée, vu les réparations à y faire, à la somme de 20 livres. Cette commune en a un besoin urgent pour y établir ses séances.
...procureur général syndic du département de l'Hérault (6), par laquelle il fait passer à la Convention un arrêté de (1) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 et Procès-verbaux delà Convention, tome... 14° Lettre du procureur général syndic du département de l'Hérault (6), par laquelle il fait passer à la Convention un arrêté de (1) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 et Procès-verbaux delà Convention, tome 13, page 250.
(2) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 250. (2) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 250.
(3) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 251. (3) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 251.
(5) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 251. (5) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 251.
(6) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 251. (6) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 251.
(3) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 252. (3) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 252.
(4) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 251. (4) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 251.
19° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (5), par laquelle iï transm...
...essées par le directoire du département de la Drôme, relativement à la demande formée par le directoire du district de Crest, à l'effet d'obtenir à titre de loyer la jouissance d'une-chapelle, pour y établir les séances de (1) Mercure universel, tome 28, page 197, 2° colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 251.
19° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (5), par laquelle iï transmet à la Convention les pièces qui lui ont été adressées par le directoire du département de la Drôme, relativement à la demande formée par le directoire du district de Crest, à l'effet d'obtenir à titre de loyer la jouissance d'une-chapelle, pour y établir les séances de (1) Mercure universel, tome 28, page 197, 2° colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 251.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 252. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 252.
(4) Procès-verbauX de la Convention, tome 13, p. 252. (4) Procès-verbauX de la Convention, tome 13, p. 252.
(5) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 252. (5) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 252.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 464
Locuteur: Durand-Maillarne
20° Lettre de Clairière, ministre des contributions publiques (1), dans laquelle il présente l'état de situation, au 3 juin présent mois, de la confection des matrices de rôles de la contribution mobilière de 1791, dans les 83 départements de la République. 20° Lettre de Clairière, ministre des contributions publiques (1), dans laquelle il présente l'état de situation, au 3 juin présent mois, de la confection des matrices de rôles de la contribution mobilière de 1791, dans les 83 départements de la République.
Locuteur: Durand-Maillarne
21° Lettre du procureur de la commune de Jagny, district de Gonesse (2), par laquelle il réclame contre un arrêté du département de Seine-et-Oise, portant qu'il sera ouvert un emprunt forcé d'une somme de 3,500,000 livres pour subvenir aux besoins des pauvres et des enfants de ceux qui sont partis pour les frontière... 21° Lettre du procureur de la commune de Jagny, district de Gonesse (2), par laquelle il réclame contre un arrêté du département de Seine-et-Oise, portant qu'il sera ouvert un emprunt forcé d'une somme de 3,500,000 livres pour subvenir aux besoins des pauvres et des enfants de ceux qui sont partis pour les frontières.
Locuteur: Durand-Maillarne
22° Lettre de la citoyenne Prumain (3), relativement ... 22° Lettre de la citoyenne Prumain (3), relativement à une usurpation.
Locuteur: Durand-Maillarne
... Convention renvoie la lettre au comité de Sûreté générale.) (La Convention renvoie la lettre au comité de Sûreté générale.)
Locuteur: Durand-Maillarne
...procureur général syndic du département de la Loire-Inférieure (5), par laquelle i...
... un arrêté pris par les administrateurs de ce département, en exécution de la loi du 2 juin présent mois, qùi leur enjoint de faire réintégrer dans les maisons d'arr...
24° Lettre du procureur général syndic du département de la Loire-Inférieure (5), par laquelle il adresse à la Convention nationale un arrêté pris par les administrateurs de ce département, en exécution de la loi du 2 juin présent mois, qùi leur enjoint de faire réintégrer dans les maisons d'arrêts tous les citoyens suspects qui auraient été mis en liberté.
Locuteur: Durand-Maillarne
...Convention renvoie ces pièces au comité de Sûreté générale.) (La Convention renvoie ces pièces au comité de Sûreté générale.)
Locuteur: Durand-Maillarne
...ttre des administrateurs du département de la Gironde (6), par laquelle ils font p...
...éclamations des communes et des maîtres de poste établis sur la route de Bordeaux à Bayonne par les grandes Landes, relativement au projet de translation de la poste établie sur cette route, sur celle par Bazas et Mont-de-Marsan.
25° Lettre des administrateurs du département de la Gironde (6), par laquelle ils font passer à la Convention un arrêté qu'ils ont pris sur le^ réclamations des communes et des maîtres de poste établis sur la route de Bordeaux à Bayonne par les grandes Landes, relativement au projet de translation de la poste établie sur cette route, sur celle par Bazas et Mont-de-Marsan.
Locuteur: Durand-Maillarne
Convention au sujet du comité de salut public établi dans leur ville ; i...
... primitivement établi sous les auspices de Tal-lien et Gaudin, commissaires envoyé...
Convention au sujet du comité de salut public établi dans leur ville ; il avait été primitivement établi sous les auspices de Tal-lien et Gaudin, commissaires envoyés dans la Yendée. Carra; à son passage par Blois, et sans aucune mission ad hoc,...
Locuteur: Levasseur
...) observe que Carra n'avait aucun droit de prendre de pareilles mesures, il demande donc que ...
...maintenu. « Je ne l'accuse pas, dit-il, de trahison; mais il est de fait qu'il s'est trouvé en opposition avec plusieurs de ses collègues connus par leur patriotis...
(Sarthe) observe que Carra n'avait aucun droit de prendre de pareilles mesures, il demande donc que son réquisitoire soit cassé et que l'ancien comité soit maintenu. « Je ne l'accuse pas, dit-il, de trahison; mais il est de fait qu'il s'est trouvé en opposition avec plusieurs de ses collègues connus par leur patriotisme ; et que c'est par son entêtement à vouloir donner une ville entière pour pri...
Locuteur: Bentabole
... un comité organisé d'après les décrets de la Convention ; il demande qu'il soit rappelé de sa mission. ...ition, il reproche à son tour à Carra d'avoir outrepassé ses pouvoirs en cassant un comité organisé d'après les décrets de la Convention ; il demande qu'il soit rappelé de sa mission.
Locuteur: Bentabole
...vention nationale décrète que le comité de Salut public du Loir-et-Cher, établi à ...
... été organisé par Tallien, représentant de la nation, et les corps administratifs,...
...issaire envoyé par la Convention auprès de l'armée de la Yendée, est rappelé dans le sein de la Convention.)
(La Convention nationale décrète que le comité de Salut public du Loir-et-Cher, établi à Blois, tel qu'il a été organisé par Tallien, représentant de la nation, et les corps administratifs, est maintenu dans ses fonctions. Elle décrète, en outre, que le citoyen Carra, commissaire envoyé par la Convention auprès de l'armée de la Yendée, est rappelé dans le sein de la Convention.)
Locuteur: Bentabole
27° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il transmet à l...
...il et un mémoire du citoyen Parent (1), de La Rochelle.
27° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il transmet à la Convention une lettre du général Verteuil et un mémoire du citoyen Parent (1), de La Rochelle.
Locuteur: Bentabole
...ain à la reconnaissance et à la justice de la nation, et l'offre .comme modèle à tous les soldats de la République. Il présente cet intrépide républicain à la reconnaissance et à la justice de la nation, et l'offre .comme modèle à tous les soldats de la République.
Locuteur: Bentabole
« Au milieu de la déroute honteuse de l'armée commandée par le général Marcé, à l'affaire de Saint-Vincent, Parent reste ferme à son poste. A l'aide de quelques camarades, quoique blessé de deux coups de feu à la jambe gauche et à la cuisse droite, il reprend une pièce de canon tombée entre les mains de l'ennemi, et sauve en même temps la vie à l'un de ses camarades. Atteint en ce moment d'un troisième coup de feu à l'épaule droite, il n'en reste pas moins sur le champ de bataille jusqu'à ce qu'il ait acquis la... « Au milieu de la déroute honteuse de l'armée commandée par le général Marcé, à l'affaire de Saint-Vincent, Parent reste ferme à son poste. A l'aide de quelques camarades, quoique blessé de deux coups de feu à la jambe gauche et à la cuisse droite, il reprend une pièce de canon tombée entre les mains de l'ennemi, et sauve en même temps la vie à l'un de ses camarades. Atteint en ce moment d'un troisième coup de feu à l'épaule droite, il n'en reste pas moins sur le champ de bataille jusqu'à ce qu'il ait acquis la certitude que l'artillerie était sauvée.
...tire alors, lui deuxième, dans l'espoir de rallier l'arrière-garde ; ses efforts s...
...l se traîne, perce l'un d'eux d'un coup de baïonnette. Ceux qu'il venait de délivrer l'abandonnent ; il reste au po...
...tée au Moniteur universel, 1er semestre de 1793, page 719, 2e colonne, et à Y Auditeur ...
« Il se retire alors, lui deuxième, dans l'espoir de rallier l'arrière-garde ; ses efforts sont inutiles : il voit deux volontaires aux prises avec quatre ennemis ; il se traîne, perce l'un d'eux d'un coup de baïonnette. Ceux qu'il venait de délivrer l'abandonnent ; il reste au pouvoir des quatre scélérats, reçoit une nouvelle blessure qui le désarme ; — La discussion qui accompagne cette lettre est empruntée au Moniteur universel, 1er semestre de 1793, page 719, 2e colonne, et à Y Auditeur national, n* 266, page 1.
...te est l'extrait qui figure au Bulletin de la Convention du 13 juin 1793. — Voy. également Procès-verbaux de ta Convention, tome 13, page 254. ...itoyen Parent, auquel fait allusion Bouchotte. Le résumé que nous donnons en texte est l'extrait qui figure au Bulletin de la Convention du 13 juin 1793. — Voy. également Procès-verbaux de ta Convention, tome 13, page 254.
26° Lettre des administrateurs de la ville de Blois (7), par laquelle ils écrivent à la (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 253. 26° Lettre des administrateurs de la ville de Blois (7), par laquelle ils écrivent à la (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 253.
... page 301, 28 colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 253. (2) Le Point du Jour, n° 76, page 301, 28 colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 253.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 253. ; (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 253. ;
colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 253. colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 253.
(5) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 253. (5) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 253.
(6) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 253. (6) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 253.
(7) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 254. (7) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 254.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 465
Locuteur: Ducos
Un membre, au nom du comité de liquidation, présente un projet de décret tendant à rendre executoires, pour Vannée 1793, les divers decrets rendus au cours des...
... et 1792, et relatifs aux pensionnaires de l Etat sur le sort desquels il n'a pu encore etre statué nominativement ; ce projet de décret est ainsi conçu (1) :
Un membre, au nom du comité de liquidation, présente un projet de décret tendant à rendre executoires, pour Vannée 1793, les divers decrets rendus au cours des années 1790, 1791 et 1792, et relatifs aux pensionnaires de l Etat sur le sort desquels il n'a pu encore etre statué nominativement ; ce projet de décret est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Bentabole
un coup de feu qui lui emporte la mâchoire ; il su... un coup de feu qui lui emporte la mâchoire ; il succombe enfin; il est dépouillé et laissé pour mort.
Locuteur: Bentabole
« Ce brave homme, après deux jours de dangers et de douleurs, rentre dans Marans d'où il est transféré à La Rochelle au sein de sa famille. On y conserve l'espoir de le sauver et de le revoir donner l'exemple du courage, ... « Ce brave homme, après deux jours de dangers et de douleurs, rentre dans Marans d'où il est transféré à La Rochelle au sein de sa famille. On y conserve l'espoir de le sauver et de le revoir donner l'exemple du courage, du dévouement et des vertus patriotiques dont il est éminemment doué.
Locuteur: Bentabole
...s dont deux affectent la tête. Horloger de profession, les ressources de son état vont lui échapper. Tel est le ... ...ltés physiques, sa vue sont irrémédiablement affaiblies par sept blessures graves dont deux affectent la tête. Horloger de profession, les ressources de son état vont lui échapper. Tel est le tableau que le ministre a cru devoir présenter aux représentants d'un peuple gén...
Locuteur: Bentabole
...n au Bulletin, et un secours provisoire de 600 livres en faveur dudit Parent, en renvoyant au comité de liquidation, pour lui faire un prompt r... (La Convention nationale décrète la mention honorable au procès-verbal, insertion au Bulletin, et un secours provisoire de 600 livres en faveur dudit Parent, en renvoyant au comité de liquidation, pour lui faire un prompt rapport sur la récompense due à ce brave citoyen.)
Locuteur: Cambacérès
...ète que les jurés qui sont actuellement de service près le tribunal criminel extra... (La Convention décrète que les jurés qui sont actuellement de service près le tribunal criminel extraordinaire, continueront à y exercer leurs fonctions jusqu'au 1er juillet prochai...
Locuteur: Cambacérès
...comité d'aliénation, présente un projet de décret pour modifier deux articles de la loi relative à la vente des immeubles des émigrés : ce projet de decret est ainsi conçu (2) : Un membre, au nom du comité d'aliénation, présente un projet de décret pour modifier deux articles de la loi relative à la vente des immeubles des émigrés : ce projet de decret est ainsi conçu (2) :
Locuteur: Cambacérès
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité d'aliénation, décrété que ces mots : ou au lieu même de la situation, dans le cas prévu par l'a...
...e trouvent par erreur dans l'article 21 la section de la loi sur les biens des émigrés relati...
...sdits immeubles sera faite au chef-lieu de district seulement.
« La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité d'aliénation, décrété que ces mots : ou au lieu même de la situation, dans le cas prévu par l'article 13 qui se trouvent par erreur dans l'article 21 la section de la loi sur les biens des émigrés relative a la vente des immeubles en provenant, seront rayés, et qu'en conséquence la vente desdits immeubles sera faite au chef-lieu de district seulement.
Locuteur: Cambacérès
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Ducos
...ocès-verbal la déclaration individuelle de Basire sur la conduite du citoyen Gardi... Bentabole trouve étrange que l'on ait consigné dans ce procès-verbal la déclaration individuelle de Basire sur la conduite du citoyen Gardien.
Locuteur: Ducos
...tions sur la rédaction du procès-verbal de la séance du 28 mai, faite par Pénières... U n autre membre fait encore quelques observations sur la rédaction du procès-verbal de la séance du 28 mai, faite par Pénières, alors secrétaire.
Locuteur: Ducos
...n, après avoir décrété le retranchement de tout ce qui était étranger aux proposit... ...e que le secrétaire a lu une se-ccmde fois le procès-verbal, et que la Convention, après avoir décrété le retranchement de tout ce qui était étranger aux propositions sur lesquelles elle avait été consultée, a approuve la rédaction.)
Locuteur: Ducos
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation, considérant la justice et la nécessité de subvenir aux besoins pressants des anci... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation, considérant la justice et la nécessité de subvenir aux besoins pressants des anciens pensionnaires, sur le sort desquels il n'a pas encore pu être statué nominat...
Locuteur: Ducos
...792, auront leur execution pour l'année 1793, dans les memes termes et aux mêmes con... ...nt les décrets du 3 août 1790, des 20 février et 2 juillet 1791, et 20 juillet 1792, auront leur execution pour l'année 1793, dans les memes termes et aux mêmes conditions.
Locuteur: Ducos
...s ont été adressés au directeur général de la liquidation par les ministres jusqu ...
...t, pour accélérer d autant plus l'effet de ces dispositions, le directeur est autorisé à remettre tous ces états aux commissaires de la trésorerie nationale sous leur récépissé, et à la charge par eux de les lui restituer avant le 1er octobre ...
...s finances et des pays d Etat, et aux administrations provinciales dont les états ont été adressés au directeur général de la liquidation par les ministres jusqu a ce jour ; et, pour accélérer d autant plus l'effet de ces dispositions, le directeur est autorisé à remettre tous ces états aux commissaires de la trésorerie nationale sous leur récépissé, et à la charge par eux de les lui restituer avant le 1er octobre prochain.
...ne le renouvellement, ne peut, à raison de l'éloigne-ment des nouveaux jurés, être remplacé à l'époque fixe du 15 de ce mois ; il demande, en conséquence la... ... d'ordre, que le jury du tribunal criminel révolutionnaire, dont un décret ordonne le renouvellement, ne peut, à raison de l'éloigne-ment des nouveaux jurés, être remplacé à l'époque fixe du 15 de ce mois ; il demande, en conséquence la prorogation du jury actuel jusqu'au 1er
, secrétaire, donne lecture du procès-1793%) SeanCe du vendredi 31 mai 1793 (3) (1) Auditeur national, no , secrétaire, donne lecture du procès-1793%) SeanCe du vendredi 31 mai 1793 (3) (1) Auditeur national, no
page 2 et Procés-verbaux de la Covention, tome 13, page 254. page 2 et Procés-verbaux de la Covention, tome 13, page 254.
...n, tome 30, pa-e 108 et Pro cès-verbaux de la Convention, tome 13,°page 255 (2) Collection Baudouin, tome 30, pa-e 108 et Pro cès-verbaux de la Convention, tome 13,°page 255
colonne et Procés-verbaux de la Convention, tome 13, page 255. colonne et Procés-verbaux de la Convention, tome 13, page 255.
...n, tome 30, page 109 et Pro cès-verbaux de la Convention, tome 13, page 255. ...mplacement des secours dont elles joussaient précédemment (1) Collection Baudouin, tome 30, page 109 et Pro cès-verbaux de la Convention, tome 13, page 255.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 466
Locuteur: Ducos
...ublic, ont été admises à la répartition de la somme de 150,000 livres, distraite du fonds des 2 millions de secours par l'article 2 du décret -du 2...
... jour, recevront pour la présente année 1793, à titre de secours, une somme égale à celle qui le...
sur d'autres caisses que le Trésor public, ont été admises à la répartition de la somme de 150,000 livres, distraite du fonds des 2 millions de secours par l'article 2 du décret -du 20 février 1791, et dont la distribution a été étendue par le décret du 18 août s...
...28 septembre 1791, 20 janvier, 7 avril, 9 juin 1792, et autres rendus jusqu'à ce jour, recevront pour la présente année 1793, à titre de secours, une somme égale à celle qui leur a été accordée par lesdits décrets, dans la proportion d'une année.
Locuteur: Ducos
...écret, seront tenus, pour les recevoir, de se conformer aux lois précédemment rendues pour les certificats de résidence, et de remplir toutes les formalités exigées des créanciers et pensionnaires de l'Etat. » ...ant pensionnaires, en faveur desquels les secours sont accordés par le présent décret, seront tenus, pour les recevoir, de se conformer aux lois précédemment rendues pour les certificats de résidence, et de remplir toutes les formalités exigées des créanciers et pensionnaires de l'Etat. »
Locuteur: Ducos
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Ducos
Un membreau nom du comité de liquidation, présente un projet de décret relatif aux rentes et pensions de la fondation des écoles militaires ; ce projet de décret est ainsi conçu (1) : Un membreau nom du comité de liquidation, présente un projet de décret relatif aux rentes et pensions de la fondation des écoles militaires ; ce projet de décret est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Ducos
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation relativement aux rentes" et pensions de la fondation des écoles militaires, déc... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation relativement aux rentes" et pensions de la fondation des écoles militaires, décrète ;
Locuteur: Ducos
« Dans trois mois, à compter de la publication du présent décret, tous les rentiers et pensionnaires de la fondation des écoles militaires seront tenus de remettre au bureau de la direction générale de la liquidation les titres de leurs rentes et pensions, pour y être liquidées comme les autres charges nationales de cette nature. « Dans trois mois, à compter de la publication du présent décret, tous les rentiers et pensionnaires de la fondation des écoles militaires seront tenus de remettre au bureau de la direction générale de la liquidation les titres de leurs rentes et pensions, pour y être liquidées comme les autres charges nationales de cette nature.
Locuteur: Ducos
u Dans le même délai, le ministre de la guerre se fera remettre par les anciens administrateurs de la fondation des écoles militaires l'état nominatif, par eux certifié véritable, de tous les rentiers et pensionnaires dont il s'agit, icontenanfc l'énonciation du montant de chacune desdites rentes ou pensions, et de l'époque à laquelle elles ont été crééesil remettra cet état au bureau de la direction générale de la liquidation. u Dans le même délai, le ministre de la guerre se fera remettre par les anciens administrateurs de la fondation des écoles militaires l'état nominatif, par eux certifié véritable, de tous les rentiers et pensionnaires dont il s'agit, icontenanfc l'énonciation du montant de chacune desdites rentes ou pensions, et de l'époque à laquelle elles ont été crééesil remettra cet état au bureau de la direction générale de la liquidation.
Locuteur: Ducos
...ionale, sur les ordonnances du ministre de la guerre, expédiées en conséquence de l'état nominatif des rentiers et pensionnaires de la fondation, contenant indication de l'époque du dernier paiement, délivrées... « Le paiement des secours provisoires sera fait par la trésorerie nationale, sur les ordonnances du ministre de la guerre, expédiées en conséquence de l'état nominatif des rentiers et pensionnaires de la fondation, contenant indication de l'époque du dernier paiement, délivrées par les anciens administrateurs, et par eux certifiées.
Locuteur: Ducos
. « Les rentiers et pensionnaires de la fondation dçs écoles militaires seront tenus, pour recevoir les secours provisoires, de se conformer à toutes les lois précédem...
...es pour les créanciers et pensionnaires de l'Etat. »
. « Les rentiers et pensionnaires de la fondation dçs écoles militaires seront tenus, pour recevoir les secours provisoires, de se conformer à toutes les lois précédemment rendues pour les créanciers et pensionnaires de l'Etat. »
Locuteur: Bissy
le jeune, au nom des comités de liquidation, de législation et des finances réunis, présente un projet de décret établissant dans chacun des départements de la République, près les tribunaux criminels, un exécuteur de leurs jugements ; le projet de décret-est ainsi conçu (1) : le jeune, au nom des comités de liquidation, de législation et des finances réunis, présente un projet de décret établissant dans chacun des départements de la République, près les tribunaux criminels, un exécuteur de leurs jugements ; le projet de décret-est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Bissy
...ionale, après avoir entendu ses comités de liquidation, de législation et des finances réunis, déc... « La Convention nationale, après avoir entendu ses comités de liquidation, de législation et des finances réunis, décrète oe qui suit
Locuteur: Bissy
... Il y aura dans chacun des départements de la République, près les tribunaux criminels, un exécuteur de leurs jugements. « Il y aura dans chacun des départements de la République, près les tribunaux criminels, un exécuteur de leurs jugements.
Locuteur: Bissy
... des exécuteurs est une charge générale de l'Etat. « Le traitement des exécuteurs est une charge générale de l'Etat.
Locuteur: Bissy
...ation n'excède pas 50,000 âmes, il sera de 2,400 livres. Dans les villes dont la population n'excède pas 50,000 âmes, il sera de 2,400 livres.
Locuteur: Bissy
« Dans celles dont la population est de 50 à 100,000 âmes, il sera de 4,000 livres. « Dans celles dont la population est de 50 à 100,000 âmes, il sera de 4,000 livres.
Locuteur: Bissy
« Dans celles de 100 à 300,000 âmes, de 6,000 livres. « Dans celles de 100 à 300,000 âmes, de 6,000 livres.
Locuteur: Bissy
« Enfin à Paris, le traitement de l'exécuteur sera de 10,000 livres. « Enfin à Paris, le traitement de l'exécuteur sera de 10,000 livres.
Locuteur: Bissy
...ront obligés d'aller faire hors le lieu de leur résidence une exécution à mort, il... « Lorsque les exécuteurs seront obligés d'aller faire hors le lieu de leur résidence une exécution à mort, il leur sera accordé 20 sous
Locuteur: Bissy
, n° 284. — Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez [de l'Oise), tome 71, n° 15. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 258. Le te...
...s-verbal, présente quelques divergences de détail avec le texte du document des bi...
, n° 284. — Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez [de l'Oise), tome 71, n° 15. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 258. Le texte que nous donnons ici, et qui est emprunté au Procès-verbal, présente quelques divergences de détail avec le texte du document des bibliothèques. — Voyez également Collection Baudouin, lome 30, page 111
juillet 1792, et pour l'annee 1793, un secours provisoire ainsi et de la même manière qu'il a été décrété pour tome le? pensionnaires de l'Etat non liqui- (1) Collection Baudaui», tome 30, page 110, et Procès- verbaux de la Convention, .tome 13, page 257, juillet 1792, et pour l'annee 1793, un secours provisoire ainsi et de la même manière qu'il a été décrété pour tome le? pensionnaires de l'Etat non liqui- (1) Collection Baudaui», tome 30, page 110, et Procès- verbaux de la Convention, .tome 13, page 257,

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 467
Locuteur: Bissy
par lieue pour le transport de la guillotine, et autant pour le retour... par lieue pour le transport de la guillotine, et autant pour le retour.
Locuteur: Bissy
« Ceux d'entre eux qui, par l'effet- de la présente loi, se trouveront sans emploi recevront un secours annuel de 600 livres'ius-qu a ce qu'ils soient pl... « Ceux d'entre eux qui, par l'effet- de la présente loi, se trouveront sans emploi recevront un secours annuel de 600 livres'ius-qu a ce qu'ils soient placés.
Locuteur: Bissy
...l sera fait, à la diligence du ministre de la justice, un tableau des exécuteurs c...
...és; ils seront envoyés, suivant 1 ordre de leur ancienneté, dans les départements qui viendront à en manquer, b ils refusent de s'y rendre, le secours ci-des-sus a eux...
« Il sera fait, à la diligence du ministre de la justice, un tableau des exécuteurs ci-devant en titre, non employés; ils seront envoyés, suivant 1 ordre de leur ancienneté, dans les départements qui viendront à en manquer, b ils refusent de s'y rendre, le secours ci-des-sus a eux accordé cessera d'avoir lieu.
Locuteur: Bissy
...xerçaient les droits connus sous le nom de havage, risterie et autres dénominations de ï'espèee, et qui, depuis la Révolution,...
...jouir, par le refus formel des citoyens de s'y- soumettre, sur I attestation des c...
... puisse y suppléer, recevront, à partir de .sa date, et par forme d'indemnité, le ...
« Les exécuteurs qui exerçaient les droits connus sous le nom de havage, risterie et autres dénominations de ï'espèee, et qui, depuis la Révolution, ont ces-sé d'en jouir, par le refus formel des citoyens de s'y- soumettre, sur I attestation des corps administratifs constatant oe refus et l'époque où il a eu lieu ensemble qu'ils n'ont rien touché qui puisse y suppléer, recevront, à partir de .sa date, et par forme d'indemnité, le traitement ci-dessus déterminé. »
Locuteur: Bissy
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Lakanal
..., fait un rapport et présente un projet de decret portant ouverture d'un concours ... ,au nom du comité d'instruction publique, fait un rapport et présente un projet de decret portant ouverture d'un concours pour la composition des livres élémentaires destinés, a l'enseignement national,...
Locuteur: Lakanal
Propose en conséquence le projet de décret suivant (1): Propose en conséquence le projet de décret suivant (1):
Locuteur: Lakanal
...'en soumettre la liste á l'a pprobation de la Convention. ...lbique est charge du choix des personnes qui composeront ladite commission, et d'en soumettre la liste á l'a pprobation de la Convention.
Locuteur: Lakanal
...es sa nomination ]a commission arretera de concert avec le comif* d instruction pu... Art. 4. AusAslt°t apres sa nomination ]a commission arretera de concert avec le comif* d instruction publique, le plan des ouvraoes qui devront servir a l'enseignement p b ic
Locuteur: Lakanal
...cesntrr1'68 * C°nC0Uri1" k la ^positiSf de .... 5. Prooranimes seront rendus publics ; les citoyens frangais et les etranRe?s cesntrr1'68 * C°nC0Uri1" k la ^positiSf de
Citoyens lorsque vous aurez adopte la constitution populaire qui vient de vous etre presentee, le nom de Frangais sera le plus beau qu on puisse...
...mparaitre en SrZI Tf deVant J? tribunal de la pos- lVHiSL a colonnes qui doivent supporter I edifice de 1 education sont les ouvrages ele coiti...
...s notions lucides sur les diverse, Kche de 1 instruction : car il vaut mieux que ia tfti de nos jeunes concitoyens reste vierge que...
...geres, qui lui font per- a Jamais le Ph de la verite; je vous (1) Moniteur universel du 15 juin 1793, page 715, 1re
Citoyens lorsque vous aurez adopte la constitution populaire qui vient de vous etre presentee, le nom de Frangais sera le plus beau qu on puisse porter sur la terre ; si vous organises ensuite ^instruction publique ?a Convention nationale pourra comparaitre en SrZI Tf deVant J? tribunal de la pos- lVHiSL a colonnes qui doivent supporter I edifice de 1 education sont les ouvrages ele coition11 lmp°rt^donc accelfrer la rrn ^ f ? ; sans cette. mesure, les citoyens qui se destinent ^ l'enseignement national ne pourront pas classer leurs idees et acou^r des notions lucides sur les diverse, Kche de 1 instruction : car il vaut mieux que ia tfti de nos jeunes concitoyens reste vierge que d^ ^ gate enco« par des instruc re V l " f^songeres, qui lui font per- a Jamais le Ph de la verite; je vous (1) Moniteur universel du 15 juin 1793, page 715, 1re
J'appuie 1 etablissement de cette commission, et je demande qu'il s...
...r-baux du comité d'instruction publique de la comvention nationale tome 1, page 492, fait en ces termes l'his-torique de ce projet de decret:
J'appuie 1 etablissement de cette commission, et je demande qu'il soit mil à (1) M. Guillaume dans son Recueil des Procés-ver-baux du comité d'instruction publique de la comvention nationale tome 1, page 492, fait en ces termes l'his-torique de ce projet de decret:
...re et m,o le comite avait adopte, apres de loDgu^dfSoL^ 28 mai, un tableau de la division des mat to de seignement. Or dans le systeme que sS all^t stituer a celui de Condorcet, il ne devait Lni b tt XOK JS...
...oit au'Arbo^ast Ho SnJrtlSan t1 SySt6me de Condo?cef ait ?4s2 a Lakanal le soin de porter ce nouveau proet redeem a la tri...
« C etait pour cela qu'Arbogast avail prenare et m,o le comite avait adopte, apres de loDgu^dfSoL^ 28 mai, un tableau de la division des mat to de seignement. Or dans le systeme que sS all^t stituer a celui de Condorcet, il ne devait Lni b tt XOK JSSEft .«co»a ,11, .roisiC s.: .r*' *u d une commission qui aurait a en arreter I„ i riteraienTIa 'iT^ ^ -suTtfeeux^uTmt literaient la preference. On concoit au'Arbo^ast Ho SnJrtlSan t1 SySt6me de Condo?cef ait ?4s2 a Lakanal le soin de porter ce nouveau proet redeem a la tribune. II fut vote le 13 iuin et ,LT : occret comite d'instruction publiqui ?occu...

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 468
Locuteur: Thuriot
...es est négligée, parce qu'elle présente de grandes difficultés, et qu'elle né reço...
...ez-vous décider les savants à s'occuper de ce genre de travail, prodiguez les récompenses ; ca...
La composition des livres élémentaires est négligée, parce qu'elle présente de grandes difficultés, et qu'elle né reçoit aucun encouragement. Voulez-vous décider les savants à s'occuper de ce genre de travail, prodiguez les récompenses ; car les bons livres élémentaires manquent encore à la jeunesse (1).
Locuteur: Thuriot
...e le projet du comité avec l'amendement de Thuriot.) (La commission adopte le projet du comité avec l'amendement de Thuriot.)
Locuteur: Thuriot
...La Convention nationale, ouï le rapport de son comité d'instruction publique, décr... « La Convention nationale, ouï le rapport de son comité d'instruction publique, décrète ce qui suit :
Locuteur: Thuriot
...d'en soumettre le texte à l'approbation de la Convention. ...ublique est chargé du choix des personnes qui composeront ladite commission, et d'en soumettre le texte à l'approbation de la Convention.
Locuteur: Thuriot
... la nomination, la commission arrêtera, de concert avec le comité d'instruction pu... « Aussitôt après la nomination, la commission arrêtera, de concert avec le comité d'instruction publique, le plan des ouvrages élémentaires qui devront servir à l'enseignement na...
Locuteur: Thuriot
...ses nationales à ceux (|ui, au jugement de la commission, auront présenté les meil... Il sera accordé des récompenses nationales à ceux (|ui, au jugement de la commission, auront présenté les meilleurs ouvrages élémentaires dans les sciences, les lettres et les arts. »
Locuteur: Thuriot
U n membre, au nom du comité de Salut public, fait un rapport et présente un projet de décret pour ordonner que Courtois reste...
...Nord et que Gaspa-rin, appelé au comité de Salut public, cessera d'être commissaire à cette armée ; ce projet de décret est ainsi conçu (1) :
U n membre, au nom du comité de Salut public, fait un rapport et présente un projet de décret pour ordonner que Courtois restera commissaire à Varmée du Nord et que Gaspa-rin, appelé au comité de Salut public, cessera d'être commissaire à cette armée ; ce projet de décret est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Thuriot
... Convention nationale, en rapportant un de ses précédents décrets, décrète que le citoyen Courtois restera, en qualité de représentant à l'armée du Nord et que le citoyen Gasparin, appelé au comité de Salut public, cessera de faire partie des représentants près lad... « La Convention nationale, en rapportant un de ses précédents décrets, décrète que le citoyen Courtois restera, en qualité de représentant à l'armée du Nord et que le citoyen Gasparin, appelé au comité de Salut public, cessera de faire partie des représentants près ladite armée. »
Locuteur: Thuriot
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Thuriot
Un membre, au nom du comité de la guerre, présente un projet de décret pour réunir la compagnie franche employée à l'armée de la Moselle, à celles de Saint-Maurice, de Milan et de Gazin afin de former un bataillon d'infanterie légère ; ce projet de décret est ainsi conçu (2) : Un membre, au nom du comité de la guerre, présente un projet de décret pour réunir la compagnie franche employée à l'armée de la Moselle, à celles de Saint-Maurice, de Milan et de Gazin afin de former un bataillon d'infanterie légère ; ce projet de décret est ainsi conçu (2) :
Locuteur: Thuriot
...tionale, après avoir entendu son comité de la guerre, décrète : « La Convention nationale, après avoir entendu son comité de la guerre, décrète :
Locuteur: Thuriot
compagnie franche employée à l'armée de la Moselle, sera réunie avec celles de Saint-Maurice, de Milon et de Gazin, les 3 compagnies faisant un total de 821 hommes effectifs pour former un bat... compagnie franche employée à l'armée de la Moselle, sera réunie avec celles de Saint-Maurice, de Milon et de Gazin, les 3 compagnies faisant un total de 821 hommes effectifs pour former un bataillon d'infanterie légère.
Locuteur: Thuriot
« Le ministre de la guerre complétera ce bataillon qui, suivant la loi, doit être de 1,040 hommes avec une compagnie franche... « Le ministre de la guerre complétera ce bataillon qui, suivant la loi, doit être de 1,040 hommes avec une compagnie franche, sitôt qu'il en aura l'occasion, et qu'il pourra le faire sans nuire au service...
Locuteur: Ramel-Nogaret
..., fait un rapport et présente un projet de décret sur la liquidation des dettes de la ville de Lyon (3); u s'exprime ainsi : , au nom du comité des finances, fait un rapport et présente un projet de décret sur la liquidation des dettes de la ville de Lyon (3); u s'exprime ainsi :
Locuteur: Ramel-Nogaret
La commune de Lyon offre de céder et abandonner à la nation tous se...
...itions : elle lui demande en même temps de se charger de l'universalité de ses dettes.
La commune de Lyon offre de céder et abandonner à la nation tous ses immeubles, toutes ses créances, toutes ses répétitions : elle lui demande en même temps de se charger de l'universalité de ses dettes.
...nt invités à concourir à la composition de ces livres. (1) Les observations de Thuriot sont empruntées au Moniteur du 15 juin 1793, page 715, 1re ... Ces programmes seront rendus publics. Les citoyens français et les étrangers sont invités à concourir à la composition de ces livres. (1) Les observations de Thuriot sont empruntées au Moniteur du 15 juin 1793, page 715, 1re
... Auditeur national, du vendredi 14 juin 1793 page 2 : colonne. D'autre part on lit dans Y Auditeur national, du vendredi 14 juin 1793 page 2 :
... incohérent et à tromper les espérances de la nation qui attend de ses mandataires un travail complet sur ... ...si important que l'éducation nationale, c'est s'exposer à ne faire qu'un ouvrage incohérent et à tromper les espérances de la nation qui attend de ses mandataires un travail complet sur l'éducation.
...soin d'attendre l'organisation complète de l'éducation nationale pour inviter les ... « Un autre membre observe qu'il n'est pas besoin d'attendre l'organisation complète de l'éducation nationale pour inviter les savants à composer des livres élémentaires. Il demande en conséquence que l'Asse...
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 260 et Colle... (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 260 et Collection Baudouin, tome 30, page 112.
La commune de Lyon fait cette proposition par une suite des dispositions de la loi du (1) Collection Baudouin, tome 30, page 113 et Pro-cès-verbaux de la Convention tome 13, page 262. La commune de Lyon fait cette proposition par une suite des dispositions de la loi du (1) Collection Baudouin, tome 30, page 113 et Pro-cès-verbaux de la Convention tome 13, page 262.
...in, tome 30, page 113 et Procès-verbaux de la Convention tome 13, page 262. (2) Collection Baudouin, tome 30, page 113 et Procès-verbaux de la Convention tome 13, page 262.
2212. — Riblio-thèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 535, n° 19. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 263. 2212. — Riblio-thèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 535, n° 19. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 263.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 469
Locuteur: Ramel-Nogaret
...ront tenues d'appliquer à la libération de leurs dettes le produit de leurs biens patrimoniaux, le seizième q...
...'un capital, dont 10 deniers pour livre de leurs contributions foncières et mobili...
...a nation prenant à sa charge le surplus de leurs dettes.
Cette loi décide que les municipalités seront tenues d'appliquer à la libération de leurs dettes le produit de leurs biens patrimoniaux, le seizième qu'elles peuvent répéter sur la vente des biens nationaux ; et si cela ne suffit pas, elles demeurent soumises sur l'excédent à l'acquittement d'un capital, dont 10 deniers pour livre de leurs contributions foncières et mobilières, paieront les intérêts au denier 20, la nation prenant à sa charge le surplus de leurs dettes.
Locuteur: Ramel-Nogaret
...oir proposer à la Convention nationale, de s'écarter des dispositions de cette loi ; et sous ce rapport il observe, en premier lieu, que la commune de Lyon devrait vendre tous ses biens patrimoniaux, imppser ensuite 10 deniers pour livre de ses contributions directes, employer pa...
... revient sur les biens nationaux, avant de demander à la nation de se charger du surplus de ses dettes. Cependant, comme il résulte évidemment de l'état de l'actif et du passif de la commune de Lyon qu'elle aura un recours à exercer vis-à-vis de la nation, à cause du surplus de ses dettes; qu'il s'établirait une comp...
...ée entre le Trésor public et la commune de Lyon, si l'on attendait que toutes les ...
...ations, et rendre plutôt aux créanciers de la ville de Lyon la justice qu'ils ont droit d'atte...
...erait utile, 1° d'abandonner à la ville de Lyon tous ses biens patrimoniaux sur le prix de leur estimation, à la charge par elle de les vendre et d'en appliquer le prix à la libération d'une partie de la dette laissée à sa charge ; 2° de prendre néanmoins^ en compensation tout...
... biens nationaux, soit pour ses parties de rentes dans la dette constituée, soit pour toute autre cause ; 3° de mettre à la charge de la commune de Lyon une partie du capital de sa dette constituée, correspondante au ...
...elle pourra payer les intérêts au moyen de 10 deniers additionnels à ses contributions directes ; 4° distinguer, dans I état de son passif les parties qui rentrent dans une même nature de dette, afin de classer ses créanciers, de manière qu'ils ne puissent pas se méprendre sur la question de savoir s il sont encore créanciers de la ville de Lyon ou bien de la nation ; 5° donner un mode simple de liquidation aux créanciers payables a I...
...r public ; 6° fixer une epoque certaine de laquelle partiront les interets à échoi...
...osition des payeurs ordinaires la ville de Lyon la somme suffisante, par aperçu, p...
Le comité ne croit pas devoir proposer à la Convention nationale, de s'écarter des dispositions de cette loi ; et sous ce rapport il observe, en premier lieu, que la commune de Lyon devrait vendre tous ses biens patrimoniaux, imppser ensuite 10 deniers pour livre de ses contributions directes, employer pareillement à sa libération le seizième qui lui revient sur les biens nationaux, avant de demander à la nation de se charger du surplus de ses dettes. Cependant, comme il résulte évidemment de l'état de l'actif et du passif de la commune de Lyon qu'elle aura un recours à exercer vis-à-vis de la nation, à cause du surplus de ses dettes; qu'il s'établirait une comptabilité très compliquée entre le Trésor public et la commune de Lyon, si l'on attendait que toutes les ventes fussent consommées ; le comité a pensé que pour simplifier toutes les opérations, et rendre plutôt aux créanciers de la ville de Lyon la justice qu'ils ont droit d'attendre, il serait utile, 1° d'abandonner à la ville de Lyon tous ses biens patrimoniaux sur le prix de leur estimation, à la charge par elle de les vendre et d'en appliquer le prix à la libération d'une partie de la dette laissée à sa charge ; 2° de prendre néanmoins^ en compensation tout ce qu'elle peut avoir à répéter sur le Trésor public, soit pour le seizième des biens nationaux, soit pour ses parties de rentes dans la dette constituée, soit pour toute autre cause ; 3° de mettre à la charge de la commune de Lyon une partie du capital de sa dette constituée, correspondante au capital dont elle pourra payer les intérêts au moyen de 10 deniers additionnels à ses contributions directes ; 4° distinguer, dans I état de son passif les parties qui rentrent dans une même nature de dette, afin de classer ses créanciers, de manière qu'ils ne puissent pas se méprendre sur la question de savoir s il sont encore créanciers de la ville de Lyon ou bien de la nation ; 5° donner un mode simple de liquidation aux créanciers payables a I avenir par le Trésor public ; 6° fixer une epoque certaine de laquelle partiront les interets à échoir ; et cependant mettre à la disposition des payeurs ordinaires la ville de Lyon la somme suffisante, par aperçu, pour payer tout ce qui est échu jusqu'à cette meme epoque.
Locuteur: Ramel-Nogaret
Telles sont les bases du projet de décret suivant (1) : Telles sont les bases du projet de décret suivant (1) :
Locuteur: Ramel-Nogaret
PROJET DE DÉCRET. PROJET DE DÉCRET.
Locuteur: Ramel-Nogaret
...u 1er janvier 1791, les dettes passives de la commune de Lyon : duquel il résulte qu'à l'époque du 1er janvier 1791, les dettes passives de la commune de Lyon :
Locuteur: Ramel-Nogaret
... sur 1 intérêt au denier 20, à la somme de 30,465,215 livres, produisant 1,523,260... ...terme pour les emprunts faits à Berne et a Gênes, s'elevaient en capital calculé sur 1 intérêt au denier 20, à la somme de 30,465,215 livres, produisant 1,523,260 1. 15 s. dintérêts ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
... rentes viagères s'élevaient à la somme de 159,959 livres, et ceux des pensions vi... 2° Que les intérêts des rentes viagères s'élevaient à la somme de 159,959 livres, et ceux des pensions viagères, dites rémunérations, a 10,555 liv. 11 s. ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
3° Que l'arriéré de ses dettes susceptibles de liquidation et de règlement, se portait à la somme de 4,587,845 liv. 10 s. 10 d. environ ; 3° Que l'arriéré de ses dettes susceptibles de liquidation et de règlement, se portait à la somme de 4,587,845 liv. 10 s. 10 d. environ ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
...des rentes échus s'élevaient à la somme de 1,048,300 livres. 4° Que les arrérages des rentes échus s'élevaient à la somme de 1,048,300 livres.
Locuteur: Ramel-Nogaret
Que d'un autre côté l'actif de la commune était composé : 1° d'une rente sur l'Etat de 56,000 livres, déduction faite du quinz... Que d'un autre côté l'actif de la commune était composé : 1° d'une rente sur l'Etat de 56,000 livres, déduction faite du quinzième ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
2° D'une autre rente de 60,000 livres sur l'Etat, supprimée par la loi du 2 décembre 1790, mais susceptible de remboursement ; 2° D'une autre rente de 60,000 livres sur l'Etat, supprimée par la loi du 2 décembre 1790, mais susceptible de remboursement ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
3° En un capital de 65,000 livres à prendre sur le remboursement des offices supprimés des agents de change de la ville de Lyon ; 3° En un capital de 65,000 livres à prendre sur le remboursement des offices supprimés des agents de change de la ville de Lyon ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
4° En une somme de 1,250,000 livres par évaluation pour le seizième de la revente des biens nationaux ; 4° En une somme de 1,250,000 livres par évaluation pour le seizième de la revente des biens nationaux ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
5° En une somme de 20 millions de livres environ, mais susceptible de difficulté, exigible vis-a-vis de la Nation ; 5° En une somme de 20 millions de livres environ, mais susceptible de difficulté, exigible vis-a-vis de la Nation ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
6° En une somme de 2,080 livres, représentant au denier 20 un capital de 41,600 livres, faisant le produit annuel de plusieurs parties de rentes foncières appartenant à la commu... 6° En une somme de 2,080 livres, représentant au denier 20 un capital de 41,600 livres, faisant le produit annuel de plusieurs parties de rentes foncières appartenant à la commune ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
7° En une somme de 1,666,750 livres, faisant la valeur présumée, par estimation, de ses propriétés immobilières aliénables ... 7° En une somme de 1,666,750 livres, faisant la valeur présumée, par estimation, de ses propriétés immobilières aliénables ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
«i Considérant qu'aux termes de l'article 5 de la loi du 10 août 1791, relative aux de...
...'appliquer à leur libération le montant de leur actif, et demeurent soumises, en c...
...d un capital dont 10 deniers pour livre de leurs contributions directes paieront l...
...a nation prenant à sa charge le surplus de leurs dettes ;
«i Considérant qu'aux termes de l'article 5 de la loi du 10 août 1791, relative aux dettes contractées par les villes et communes, celles-ci sont tenues d'appliquer à leur libération le montant de leur actif, et demeurent soumises, en cas d'insuffisance, à l'acquittement d un capital dont 10 deniers pour livre de leurs contributions directes paieront les intérêts au denier 20, la nation prenant à sa charge le surplus de leurs dettes ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
Que les 10 deniers pour livre de ces contributions dans la ville de Lyon, produisent 81,541 livres ; Que les 10 deniers pour livre de ces contributions dans la ville de Lyon, produisent 81,541 livres ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
...iatement après sa publication, la ville de Lyon aurait conservé à sa charge l'obli...
...mboursement du capital. 1° Ladite somme de 81,541 livres ; 2° Celle de 2,080 livres faisant le produit de différentes rentes particulières à elle...
« Considérant que si la loi du 10 août 1791 avait été mise à exécution immédiatement après sa publication, la ville de Lyon aurait conservé à sa charge l'obligation d'appliquer annuellement au paiement des inté-rêts jusqu'au remboursement du capital. 1° Ladite somme de 81,541 livres ; 2° Celle de 2,080 livres faisant le produit de différentes rentes particulières à elle appartenant ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
...uer au remboursement d'une autre partie de ses capitaux la valeur de ses immeubles patrimoniaux ; et que la ...
...tion le seizième appartenant à la ville de Lyon sur la revente des biens nationaux...
3° D'appliquer au remboursement d'une autre partie de ses capitaux la valeur de ses immeubles patrimoniaux ; et que la nation, en se chargeant du surplus, aurait repris en compensation le seizième appartenant à la ville de Lyon sur la revente des biens nationaux, et toutes ses créances sur l'Etat ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
... cet objet ne doit pas changer le droit de la commune ni celui des créanciers, mai... « Considérant que le retard intervenu sur cet objet ne doit pas changer le droit de la commune ni celui des créanciers, mais qu'il
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de finances, (1) Collection Baudouin, tome 30, page 113 et Procès- verbaux de la Convention, tome 13, page 263. « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de finances, (1) Collection Baudouin, tome 30, page 113 et Procès- verbaux de la Convention, tome 13, page 263.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 470
Locuteur: Ramel-Nogaret
« A compter du 1er janvier 1793, la commune de Lyon sera tenue de payer annuellement les intérêts, et^de rembourser successivement les capitaux ... « A compter du 1er janvier 1793, la commune de Lyon sera tenue de payer annuellement les intérêts, et^de rembourser successivement les capitaux dûs , 1° à ses créanciers, pour les rentes foncières, se portant annuellement à ...
Locuteur: Ramel-Nogaret
importe pour le bon ordre de la comptabilité, vis-à-vis du Trésor public, et des créanciers eux-mêmes-,, de prendre une époque fixe à laquelle tout sera rapporté, et que sous ce point de vue, celle du 31 décembre 1792 est la m... importe pour le bon ordre de la comptabilité, vis-à-vis du Trésor public, et des créanciers eux-mêmes-,, de prendre une époque fixe à laquelle tout sera rapporté, et que sous ce point de vue, celle du 31 décembre 1792 est la mieux appropriée aux circonstances ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
...ril 1794, il a été versé dans la caisse de la commune de Lyon, 1,693,580 liv. 17 s. 9 d. ; mais que cette somme présente un excédent de 645,280 liv. 17 s. 9 d., à imputer sur les arrérages de 1791 et 1792, le surplus ayant servi à l'acquit de ce qui restait dû sur les intérêts, de l'année 1790; « Considérant que par le décret du 28 avril 1794, il a été versé dans la caisse de la commune de Lyon, 1,693,580 liv. 17 s. 9 d. ; mais que cette somme présente un excédent de 645,280 liv. 17 s. 9 d., à imputer sur les arrérages de 1791 et 1792, le surplus ayant servi à l'acquit de ce qui restait dû sur les intérêts, de l'année 1790;
Locuteur: Ramel-Nogaret
...es rentes annuelles payées par la ville de Lyon, s;élè-vent à la somme de 1,693,580 liv. 17 s. 9 d. ; mais que la...
...oyer à cet objet : 1° les 56,000 livres de rentes à elles payées par le Trésor public ; 2° 2,080 livres faisant le produit de ses rentes particulières; 3° 76,550 livres faisant le revenu présumé de ses immeubles patrimoniaux au denier 25...
...tes, ce qui revient en total à la somme de 216,171 livres par chaque année, l'excédent demeurant à la charge de la nation, se trouve réduit à la somme de 1,477,409 liv. 17 s. 9 d. pour chacune ...
...,819 liv. 15 s. 6 d.; mais que la ville de Lyon devant précompter sur cette somme ...
...1792, il lui reste à revenir pour solde de toutes les rentes échues jusqu'au 31 décembre dernier, la somme de 2,309,538 liv. 18 s.;
« Considérant que les arrérages des rentes annuelles payées par la ville de Lyon, s;élè-vent à la somme de 1,693,580 liv. 17 s. 9 d. ; mais que la commune devant employer à cet objet : 1° les 56,000 livres de rentes à elles payées par le Trésor public ; 2° 2,080 livres faisant le produit de ses rentes particulières; 3° 76,550 livres faisant le revenu présumé de ses immeubles patrimoniaux au denier 25 ; 4° 81,541 livreSi faisant le produit annuel des 10 deniers additionnels aux contributions directes, ce qui revient en total à la somme de 216,171 livres par chaque année, l'excédent demeurant à la charge de la nation, se trouve réduit à la somme de 1,477,409 liv. 17 s. 9 d. pour chacune des années 1791 et 1792, ce qui revient au total à 2,954,819 liv. 15 s. 6 d.; mais que la ville de Lyon devant précompter sur cette somme 645,280 liv., 17. s. 9 d. pour l'excédent du versement fait dans ses caisses, en exécution du décret du 28 avril 1792, il lui reste à revenir pour solde de toutes les rentes échues jusqu'au 31 décembre dernier, la somme de 2,309,538 liv. 18 s.;
Locuteur: Ramel-Nogaret
« Considérant qu'il est de l'intérêt de la nation et de la ville de Lyon, tout à la fois, de prévenir toutes les difficultés d'une comptabilité plus longtemps prolongée, de prendre en compensation toutes les créances de la commune sur l'Etat, le bénéfice du seizième sur la revente des biens nationaux, de lui laisser les biens patrimoniaux sur le prix de l'estimation, sans attendre le résultat... « Considérant qu'il est de l'intérêt de la nation et de la ville de Lyon, tout à la fois, de prévenir toutes les difficultés d'une comptabilité plus longtemps prolongée, de prendre en compensation toutes les créances de la commune sur l'Etat, le bénéfice du seizième sur la revente des biens nationaux, de lui laisser les biens patrimoniaux sur le prix de l'estimation, sans attendre le résultat du produit des ventes ;
Locuteur: Ramel-Nogaret
...également le versement dans les caisses de la ville de Lyon, d'une somme suffisante pour payer...
...êts échus jusqu'au 31 décembre 1792, et de classer ensuite les différents créancie...
...nir comment et par qui ils seront payés de leurs intérêts ou remboursés de leurs capitaux; la Convention nationale...
« Considérant enfin que la justice et l'humanité sollicitent également le versement dans les caisses de la ville de Lyon, d'une somme suffisante pour payer les intérêts échus jusqu'au 31 décembre 1792, et de classer ensuite les différents créanciers d'une manière assez précise, pour qu'ils sachent à l'avenir comment et par qui ils seront payés de leurs intérêts ou remboursés de leurs capitaux; la Convention nationale décrète ce qui suit :
Locuteur: Ramel-Nogaret
...s caisses du trésorier-payeur ordinaire de la ville de Lyon, la somme de 2,309,538 liv. 18 s. « La Trésorerie nationale fera verser incessamment dans les caisses du trésorier-payeur ordinaire de la ville de Lyon, la somme de 2,309,538 liv. 18 s.
Locuteur: Ramel-Nogaret
« La commune de Lyon ajoutera à cette somme celle de 432,342 livres, faisant, pour deux années additionnées, le produit de ses revenus en rentes sur l'Etat où sur les particuliers, des revenus provenant de ses biens patrimoniaux, et des 10 denie... « La commune de Lyon ajoutera à cette somme celle de 432,342 livres, faisant, pour deux années additionnées, le produit de ses revenus en rentes sur l'Etat où sur les particuliers, des revenus provenant de ses biens patrimoniaux, et des 10 deniers additionnels à ses contributions directes.
Locuteur: Ramel-Nogaret
...sur ce qui a été versé dans les caisses de la ville de Lyon, en exécution du décret du 28 avri...
...oyer à l'acquit d'une partie des rentes de l'année 1791, les créanciers de cette commune en rentes constituées, pe...
...e, et par le trésorier-payeur ordinaire de la ville de Lyon, des intérêts échus jusqu'au 31 dé...
...ntenues dans l'article précédent, et des 645,280 liv. 17 s. 9 d'., à précompter sur ce qui a été versé dans les caisses de la ville de Lyon, en exécution du décret du 28 avril 1792, et qu'elle a dû employer à l'acquit d'une partie des rentes de l'année 1791, les créanciers de cette commune en rentes constituées, perpétuelles, à terme, viagères, ou pensions, seront payés, .comme par le passé, en la forme accoutumée, et par le trésorier-payeur ordinaire de la ville de Lyon, des intérêts échus jusqu'au 31 décembre 1792, inclusivement.
Locuteur: Ramel-Nogaret
« Le trésorier-payeur ordinaire de la ville de Lyon rendra, en la forme prescrite par le décret du 28 avril 1792,, et dans le délai de six mois, le compte de l'emploi des sommes qui lui seront remi... « Le trésorier-payeur ordinaire de la ville de Lyon rendra, en la forme prescrite par le décret du 28 avril 1792,, et dans le délai de six mois, le compte de l'emploi des sommes qui lui seront remises en exécution du présent.
Locuteur: Ramel-Nogaret
« La ville de Lyon sera tenue d'indemniser son trésor...
...nsports d'assignats, que pour les frais de son compte.
« La ville de Lyon sera tenue d'indemniser son trésorier payeur, tant pour les paiements et transports d'assignats, que pour les frais de son compte.
Locuteur: Ramel-Nogaret
...ent à l'état déposé par la municipalité de Lyon, sous la date du 6 octobre 1791. ... la Trésorerie nationale, après l'acquittement des rentes et intérêts, conformément à l'état déposé par la municipalité de Lyon, sous la date du 6 octobre 1791.
Locuteur: Ramel-Nogaret
...en droit d'exiger, en vertu des clauses de leurs contrats particuliers dans les em... « Les créanciers qui pourraient être en droit d'exiger, en vertu des clauses de leurs contrats particuliers dans les emprunts faits à Gênes et à Berne, leur paiement en numéraire, ou une indemnité éq...
Locuteur: Ramel-Nogaret
« La commune de Lyon conservera la libre disposition de ses biens patrimoniaux, à là charge de vendre incessamment tous ceux qui ne so...
...d'en appliquer le prix au remboursement de la dette mise à sa charge: elle imposera annuellement, sur les sols additionnels, de quoi compléter le paiement des intérêts...
...e prescrite par la loi du 10 août 1791, de cette même partie de dettes.
« La commune de Lyon conservera la libre disposition de ses biens patrimoniaux, à là charge de vendre incessamment tous ceux qui ne sont pas destinés au service public, et d'en appliquer le prix au remboursement de la dette mise à sa charge: elle imposera annuellement, sur les sols additionnels, de quoi compléter le paiement des intérêts et le remboursement du capital, en la forme prescrite par la loi du 10 août 1791, de cette même partie de dettes.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 471
Locuteur: Ramel-Nogaret
" échange de cette remise de titres, il sera délivré aux propriétair...
... titre nouveau par le directeur général de la liquidation, stipulant pour 1 Etat. ...
...des arrérages, à compter du 1er janvier 1793, pour être acquittés de six mois en six mois par les payeurs de...
" échange de cette remise de titres, il sera délivré aux propriétaires des rentes perpétuelles ou viagères, une reconnaissance valant contrat ou titre nouveau par le directeur général de la liquidation, stipulant pour 1 Etat. Cette reconnaissance portant le capital originaire, l'intérêt actuel avec la jouis-sance des arrérages, à compter du 1er janvier 1793, pour être acquittés de six mois en six mois par les payeurs des rentes sur l'Etat; cette reconnaissance ou titre nouveau sera exempt du droit ...
Locuteur: Ramel-Nogaret
« Les créanciers de la commune de Lyon, antérieurs au 1er janvier 1791, mis à la charge de la nation par l'article 8 ci-dessus, fe...
... prochain, par eux, ou par leurs fondés de procuration, au commissaire national, directeur général de la liquidation, la remise des titres qu...
...anciers des rentes viagères y joindront l'acte de leur naissance, et un certificat de vie en bonne forme.
« Les créanciers de la commune de Lyon, antérieurs au 1er janvier 1791, mis à la charge de la nation par l'article 8 ci-dessus, feront d'ici au 1er octobre prochain, par eux, ou par leurs fondés de procuration, au commissaire national, directeur général de la liquidation, la remise des titres qu'ils auront en leur possession; les créanciers des rentes viagères y joindront l'acte de leur naissance, et un certificat de vie en bonne forme.
Locuteur: Ramel-Nogaret
A l'égard des actes justificatifs et translatifs de la propriété desdites créances, ils fou...
...les ont pas en leur pouvoir, un extrait de l'immatricule délivré par le trésorier-...
...ns l'état des dettes contractées au nom de la commune, soit comme créanciers primi...
A l'égard des actes justificatifs et translatifs de la propriété desdites créances, ils fourniront, pour y suppléer, s'ils ne les ont pas en leur pouvoir, un extrait de l'immatricule délivré par le trésorier-payeur, certifié par le. conseil municipal, et visé par le directoire du district, constatant que lesdits créanciers sont compris dans l'état des dettes contractées au nom de la commune, soit comme créanciers primitifs, soit comme étant aux droits d'ioeux; lesdits certificats délivrés en admin...
Locuteur: Ramel-Nogaret
...ant à 10,555 liv. 11 s. Tout le surplus de ses créanciers, non compris dans les tr...
...essus désignées, seront mis à la charge de la nation, sauf à eux à poursuivre la liquidation et le remboursement de leur dette exigible sur l'Etat, en la f...
...vres ; 3° à ses créanciers, pour pensions viagères dites rémunératoires, se portant à 10,555 liv. 11 s. Tout le surplus de ses créanciers, non compris dans les trois classes ci-dessus désignées, seront mis à la charge de la nation, sauf à eux à poursuivre la liquidation et le remboursement de leur dette exigible sur l'Etat, en la forme ci-après prescrite.
Locuteur: Ramel-Nogaret
... des dispositions ci-dessus, la commune de Lyon n'aura plus rien à répéter sous au...
...ttendu que la compensation s'en opérera de plein droit au moyen de la partie de ses dettes mise à la. charge de la nation. Elle sera tenue, en conséquence, de remettre, dans le délai de trois mois, au directeur général de la liquidation, tous les titres qu'elle...
...ait mention, partout où il y aura lieu, de l'extinction opérée en vertu du présent...
« Au moyen des dispositions ci-dessus, la commune de Lyon n'aura plus rien à répéter sous aucun prétexte, directement ni indirectement, du Trésor public, soit en capital, s...
...t pour le seizième qu'elle pourrait répéter sur la vente des biens nationaux,, attendu que la compensation s'en opérera de plein droit au moyen de la partie de ses dettes mise à la. charge de la nation. Elle sera tenue, en conséquence, de remettre, dans le délai de trois mois, au directeur général de la liquidation, tous les titres qu'elle peut avoir, afin qu'il soit fait mention, partout où il y aura lieu, de l'extinction opérée en vertu du présent article.
Locuteur: Ramel-Nogaret
De la liquidation et rénovation des titres des créanciers, et de leur remboursement. De la liquidation et rénovation des titres des créanciers, et de leur remboursement.
Locuteur: Ramel-Nogaret
...nt r savoir, quant au titre constitutif de la créance, ledit titre en original, sinon, sur leur affirmation, ou celle de leur fondé de procuration, que ledit titre original e...
...ntique délivré par le conseil municipal de la commune de Lyon, certifié par le directoire de district de la même ville, du dernier compte légale...
...é, dans lequel le paiement des intérêts de ladite créance aura été passé en dépens...
« Pour effectuer la remise des titres, lesdits créanciers fourniront r savoir, quant au titre constitutif de la créance, ledit titre en original, sinon, sur leur affirmation, ou celle de leur fondé de procuration, que ledit titre original est égare, une copie collationnée et authentique ou ampliation d'icelui; et enfin, à défaut desdits titres originaux et ampliation, un extrait authentique délivré par le conseil municipal de la commune de Lyon, certifié par le directoire de district de la même ville, du dernier compte légalement rendu et alloué, dans lequel le paiement des intérêts de ladite créance aura été passé en dépense au trésorier payeur.
Locuteur: Ramel-Nogaret
... donné par le propriétaire ou son fondé de procuration, pardevaiit un notaire de Paris, qui l'expédiera en brevet sur un...
...intéressées, sans qu'il soit nécessaire de le faire enregistrer, et sans pouvoir exiger d'aucun d'eux au delà de 3 livres pour tous frais et honoraires.
...aissances ou titres nouveaux 11e seront reçus que sur une quittance ou récépissé donné par le propriétaire ou son fondé de procuration, pardevaiit un notaire de Paris, qui l'expédiera en brevet sur un papier à un seul timbi^ et le délivrera aux parties intéressées, sans qu'il soit nécessaire de le faire enregistrer, et sans pouvoir exiger d'aucun d'eux au delà de 3 livres pour tous frais et honoraires.
Locuteur: Ramel-Nogaret
...uverture à une aliénation ou changement de propriété, mais seulement a une novation de titre, il ne sera pas requis par le commissaire directeur général de la liquidation de certificat du conservateur des oppositions; mais seulement, le 1er octobre de la présente année, le trésorier-payeur ...
...arrérages échus, adressera au directeur de la liquidation un état certifié par lui...
« La délivrance desdits titres nouveaux ne donnant point d'ouverture à une aliénation ou changement de propriété, mais seulement a une novation de titre, il ne sera pas requis par le commissaire directeur général de la liquidation de certificat du conservateur des oppositions; mais seulement, le 1er octobre de la présente année, le trésorier-payeur qui aura acquitté les arrérages échus, adressera au directeur de la liquidation un état certifié par lui et le conseil municipal, visé par le directoire. du district, des oppositions q...
Locuteur: Ramel-Nogaret
...ain, sur les créanciers mis à la charge de la nation,, seront faites entre les mai...
...outumée à l'égard des autres créanciers de l'Etat.
« Toutes les oppositions postérieures au 1er octobre prochain, sur les créanciers mis à la charge de la nation,, seront faites entre les mains du conservateur des hypothèques à Paris, en la forme accoutumée à l'égard des autres créanciers de l'Etat.
Locuteur: Ramel-Nogaret
...uront plusieurs rentes sur l a ^commune de Lyon et au même taux d'intérêts, pourro... « Les créanciers qui auront plusieurs rentes sur l a ^commune de Lyon et au même taux d'intérêts, pourront les réunir pouf les faire liquider et comprendre dans te même titre nouveau.
Locuteur: Ramel-Nogaret
« Après que lesdites rentes ou créances de la commune de Lyon auront été ainsi reconnues, elles jouiront de la faculté de la reconstitution accordée aux autres r... « Après que lesdites rentes ou créances de la commune de Lyon auront été ainsi reconnues, elles jouiront de la faculté de la reconstitution accordée aux autres rentes sur l'Etat; et jusqu'à la reconstitution, la propriété en sera soumise aux...

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 472
Locuteur: Ramel-Nogaret
« Je sousigné (trésorier-payeur de la ville de Lyon), reconnais et certifie, en exécution de la loi du 13 juin 1793, que vérification par moi faite sur les registres et sommiers, du paiement des rentes de la commune de Lyon, le citoyen... (mettre ici le nom,...
...du ou des créanciers), est propriétaire de la rente de (mettre ici la rente en capital et inté...
...dite commune à son profit (ou au profit de N... créancier primitif), et qu'il a ju...
...s pour constater qu'il est propriétaire de ladite rente, dont le paiement des arré...
« Je sousigné (trésorier-payeur de la ville de Lyon), reconnais et certifie, en exécution de la loi du 13 juin 1793, que vérification par moi faite sur les registres et sommiers, du paiement des rentes de la commune de Lyon, le citoyen... (mettre ici le nom, surnom et désignation du ou des créanciers), est propriétaire de la rente de (mettre ici la rente en capital et intérêts, ainsi que les déductions ou impositions dont elle était ou n'était pas grevée), originairement créée par ladite commune à son profit (ou au profit de N... créancier primitif), et qu'il a justifié des titres et pièces nécessaires pour constater qu'il est propriétaire de ladite rente, dont le paiement des arrérages à lui fait a été passé en compte.
Locuteur: Ramel-Nogaret
« Le directeur général de la liquidation irocédera à la liquidation définitive de toutes es parties de rentes perpétuelles qui, dans leur état actuel, sont de 20 livres et au-des-sous, pour le rembo... « Le directeur général de la liquidation irocédera à la liquidation définitive de toutes es parties de rentes perpétuelles qui, dans leur état actuel, sont de 20 livres et au-des-sous, pour le remboursement en être fait par la Trésorerie nationale.
Locuteur: Ramel-Nogaret
« La municipalité de Lyon et le trésorier payeur de la commune, conjointement, seront tenus de remettre, d'ici au 1er juillet prochain...
...a été (1), au directoire du département de Rhône-et-Loire, l'état général et nominatif de tous les créanciers de la commune antérieurs au 1er janvier 17...
« La municipalité de Lyon et le trésorier payeur de la commune, conjointement, seront tenus de remettre, d'ici au 1er juillet prochain, si fait n a été (1), au directoire du département de Rhône-et-Loire, l'état général et nominatif de tous les créanciers de la commune antérieurs au 1er janvier 1791, et d'y annexer tous les titres qui ont autorisé les différents emprunts.
Locuteur: Ramel-Nogaret
... nom des créanciers laissés à la charge de la ville de Lyon par 1 article 8 ci-dessus, avec la...
...sont dûs, en distinguant les créanciers de la dette constituée, la perpétuelle des...
« Le premier contiendra le nom des créanciers laissés à la charge de la ville de Lyon par 1 article 8 ci-dessus, avec la mention des capitaux et intérêts qui leur sont dûs, en distinguant les créanciers de la dette constituée, la perpétuelle des créanciers en viager.
Locuteur: Ramel-Nogaret
...en viager, mis pareillement à la charge de la nation. « La troisième contiendra, en la même forme, l'état des créanciers en viager, mis pareillement à la charge de la nation.
Locuteur: Ramel-Nogaret
« Le quatrième enfin, contiendra le nom de tous les autres créanciers non compris ...
... ont à répéter, et des causes et motifs de leurs créances.
« Le quatrième enfin, contiendra le nom de tous les autres créanciers non compris dans les trois autres classes, avec la mention des sommes qu'ils ont à répéter, et des causes et motifs de leurs créances.
Locuteur: Ramel-Nogaret
...tat général, visé par lui, au directeur de la liquidation, pour qu'il l'emploie au... ... directoire du département fera passer, dans le mois qui suivra la remise, cet état général, visé par lui, au directeur de la liquidation, pour qu'il l'emploie au récole-ment des titres et certificats qui lui seront rapportés par les créancie...
Locuteur: Ramel-Nogaret
Commune de Lyon. Commune de Lyon.
Locuteur: Ramel-Nogaret
...éance entière, par le conseil municipal de la commune de Lyon, dont les membres ont signé, à « Le certificat ci-dessus est attesté comme étant véritable, et méritant créance entière, par le conseil municipal de la commune de Lyon, dont les membres ont signé, à
Locuteur: Ramel-Nogaret
« Visé par le directoire du district de Lyon, ce « Visé par le directoire du district de Lyon, ce
Locuteur: Ramel-Nogaret
(La Convention adopte ce projet de décret. ) (La Convention adopte ce projet de décret. )
« Paris, le 13 juin 1793, l'an II de la République française. « Paris, le 13 juin 1793, l'an II de la République française.
semestre de 1793, page 715» lre semestre de 1793, page 715» lre
...ibles ou des sommes à répéter vis-à-vis de la commune de Lyon, en exécution d'un droit acquis an...
...et comprises dans le quatrième chapitre de l'état général mentionné en l'article 19, se pourvoiront auprès du directeur général de fa liquidation, en la forme prescrite à l'égard des autres créanciers de l'Etat, pour, sur son rapport présenté par le comité de liquidation, être statué ce qu'il appar...
...e figurent pas dans - texte du document de la Bibliothéque nationale et de la Bibliothéque de la Chambre.
« Toutes personnes qui auront des créances exigibles ou des sommes à répéter vis-à-vis de la commune de Lyon, en exécution d'un droit acquis antérieurement au 1er janvier 1791, et comprises dans le quatrième chapitre de l'état général mentionné en l'article 19, se pourvoiront auprès du directeur général de fa liquidation, en la forme prescrite à l'égard des autres créanciers de l'Etat, pour, sur son rapport présenté par le comité de liquidation, être statué ce qu'il appartiendra sur leur remboursement. » (1) Ces mots si fait n'a été ne figurent pas dans - texte du document de la Bibliothéque nationale et de la Bibliothéque de la Chambre.
L'orateur de la députation s'exprime ainsi (2) : Législateurs, nous sommes dépu- (1) Procès-cerbaux de la Convention, tome 13, p. 274, — Nous ... L'orateur de la députation s'exprime ainsi (2) : Législateurs, nous sommes dépu- (1) Procès-cerbaux de la Convention, tome 13, p. 274, — Nous donnons ci-après en note la demande d'admission d'un des pétitionnaires que nous...
...eheyssel, administrateur du département de l'Eure. Lettre du citoyen Deheyssel, administrateur du département de l'Eure.
...e ans je n'ai cessé d'être le défenseur de la liberté, proscrit pour être resté fi...
...nfiniment instant que je n'éprouve plus de retard et j'attends cette justice de veus.
...istrateur d'un département en contre-révolution ouverte dans lequel depuis quatre ans je n'ai cessé d'être le défenseur de la liberté, proscrit pour être resté fidèle à mes devoirs et n'avoir pas voulu devenir un traître, je suis venu ici pou...
... postule sans succès pour être admis à la Convention ; je vous avoue qu'il est infiniment instant que je n'éprouve plus de retard et j'attends cette justice de veus.
...eheyssel, administrateur du département de l'Eure, société populaire de Ver non. » « Signé : Le républicain Deheyssel, administrateur du département de l'Eure, société populaire de Ver non. »

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 473
Locuteur: Le Président
Voici les dispositions principales de l'ar-rete du département de l'Eure, qui porte la date du 6 juin 1793 : Voici les dispositions principales de l'ar-rete du département de l'Eure, qui porte la date du 6 juin 1793 :
Locuteur: Le Président
...s adhérents, vous avez rendu une foule- de bons décrets, et déjà la Constitution se prépare avec activité. ...s l'époque où vous avez mis en état d arrestation les Brissot, les Buzot et leurs adhérents, vous avez rendu une foule- de bons décrets, et déjà la Constitution se prépare avec activité.
Locuteur: Le Président
...eheyssel, administrateur du département de l Eure et membre de la même députation. s exprime ensuite e...
...rons ; mais si nous sommes sur la ligne de nos devoirs, trappez du glaive de la loi les conspirateurs : nous vous dé...
...teurs avaient surpris la signature d'un de leurs collègues au bas d une adresse in...
...même à la Convention nationale demander acte de sa rétractation. Lorsque le président d...
...êta que je serais remplacé. J ai promis de dévoiler les coupables manœuvres de mes collègues et les moyens vils qu ils...
...ssance royale ils organisent un système de guerre, civile.
Deheyssel, administrateur du département de l Eure et membre de la même députation. s exprime ensuite en ces termes (1) : Citoyens, nous vous avons donné nos premiers serments, nous l...
...nçons, bi nous nous sommes trompés, montrez-nous notre erreur, nous la reconnaîtrons ; mais si nous sommes sur la ligne de nos devoirs, trappez du glaive de la loi les conspirateurs : nous vous déclarons que Buzot est coupable! .Législateurs, ces administrateurs avaient surpris la signature d'un de leurs collègues au bas d une adresse incivique ; ce citoyen est venu lui-même à la Convention nationale demander acte de sa rétractation. Lorsque le président du département proposa 1 arrêté qui vous a été dénoncé, je m opposai avec force à...
...ver mon courage et ma fer-mete,A on décerna contre moi un mandat d arrêt; on arrêta que je serais remplacé. J ai promis de dévoiler les coupables manœuvres de mes collègues et les moyens vils qu ils emploient,pour corrompre l'esprit public. Je n entrerai pas dans des détails qu...
... les hommes qui, sous le masque du patriotisme, cachent leur dévouement à la puissance royale ils organisent un système de guerre, civile.
Locuteur: Le Président
tés par le comîfé "de surveillance et la société populaire de Vernon, département de l'Eure. tés par le comîfé "de surveillance et la société populaire de Vernon, département de l'Eure.
Locuteur: Le Président
...uple républicain, en chassant du milieu de vous ces hommes ingrats et coupables qu... vous avez, législateurs, déployé un caractère digne des représentants d'un peuple républicain, en chassant du milieu de vous ces hommes ingrats et coupables qui y fomentaient les troubles et les divisions.
Locuteur: Le Président
...oncer un arrêté pris par le département de l'Eure, le 6 de ce mois, enfanté par Buzot et plusieurs de ses complices qui sont actuellement à Evreux. Il provoque la coalition de plusieurs départements voisins à se diriger contre Paris. Les citoyens de Vernon vous dénoncent cet atten-tat-ils... Nous venons dénoncer un arrêté pris par le département de l'Eure, le 6 de ce mois, enfanté par Buzot et plusieurs de ses complices qui sont actuellement à Evreux. Il provoque la coalition de plusieurs départements voisins à se diriger contre Paris. Les citoyens de Vernon vous dénoncent cet atten-tat-ils veulent la liberté, l'égalité, la République une et indivisible.
Locuteur: Le Président
... et resserrer dans leurs bras les liens de la douce fraternité qui nous unissent à...
...s demandons la cassation du département de 1 Eure, et de toutes les administrations qui ont suiv...
...ne manière si outrageante ; mais ce ne sera que pour venir embrasser nos freres, et resserrer dans leurs bras les liens de la douce fraternité qui nous unissent à eux. (Vifs applaudissements.) Nous vous demandons la cassation du département de 1 Eure, et de toutes les administrations qui ont suivi son exemple. (Nouveaux applaudissements.)
Locuteur: Le Président
...sse retirer la force armée sur laquelle de coupables administrateurs fondent leurs projets libertici-des, et la cassation de la municipalité de Vernon, qui a fait arrêter arbitraireme...
...dans la société populaire les principes de la liberté, y fit l'éloge des braves Parisiens et de la Convention nationale. Son épouse gém...
Nous demandons qu'on fasse retirer la force armée sur laquelle de coupables administrateurs fondent leurs projets libertici-des, et la cassation de la municipalité de Vernon, qui a fait arrêter arbitrairement le citoyen Gonor, adjoint aux généraux des armées des côtes, qui, passant par cette ville pour se rendre à Cherbourg, y prêcha dans la société populaire les principes de la liberté, y fit l'éloge des braves Parisiens et de la Convention nationale. Son épouse gémit dans une prison.
Locuteur: Le Président
L'orateur de la députation poursuit : L'orateur de la députation poursuit :
Locuteur: Le Président
... tout ou en partie, contre les factieux de Paris qui ont enchaîné la liberté de la Convention, et réduit au silence les... ...ment avec les citoyens des autres départements, une force armée pour marcher, en tout ou en partie, contre les factieux de Paris qui ont enchaîné la liberté de la Convention, et réduit au silence les bons citoyens.
Locuteur: Le Président
« Art. 3. Cette force armée sera de 4,000 hommes pour le département de l'Eure. « Art. 3. Cette force armée sera de 4,000 hommes pour le département de l'Eure.
Locuteur: Le Président
...les inviter à se joindre au département de l'Eure. « Art. 4. Il sera établj une correspondance avec tous les départements, pour les inviter à se joindre au département de l'Eure.
Locuteur: Le Président
et-Loir, de la Seine-Inférieure et de l'Orne, pour concerter ensemble les mes... et-Loir, de la Seine-Inférieure et de l'Orne, pour concerter ensemble les mesures d'exécution.
Locuteur: Le Président
.... 7. Les commissaires seront distribues de la manière suivante : 2 dans le département de la Seine-Inférieure, 2 pour celui d Eur...
... pour celui du Calvados et 2 pour celui de l'Orne.
« Art. 7. Les commissaires seront distribues de la manière suivante : 2 dans le département de la Seine-Inférieure, 2 pour celui d Eure-et-Loir, 2 pour celui du Calvados et 2 pour celui de l'Orne.
Locuteur: Le Président
...reter ceux qui prêcheraient la doctrine de 1 anarchie, le meurtre et le pillage. « Art. 8. Il est ordonné aux municipalités d arreter ceux qui prêcheraient la doctrine de 1 anarchie, le meurtre et le pillage.
Locuteur: Le Président
...publique tous ceux qui nient la liberté de la Convention. Nous sommes persuadés qu... ... Nous ne voyons pas deux partis dans la Convention ; nous voùons à l'exécration publique tous ceux qui nient la liberté de la Convention. Nous sommes persuadés que le peuple français est mûr pour la liberté et que la royauté est tombée pour n...
semestre de 1793, pa»-e 715 2e semestre de 1793, pa»-e 715 2e

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 474
Locuteur: Le Président
...te aussi contre l'arrêté du département de l'Eure (1). proteste aussi contre l'arrêté du département de l'Eure (1).
Locuteur: Le Président
...éclare qu'il vient déposer dans le sein de la Convention des alarmes sur l'orage qui se prépare dans les départements de la ci-devant Normandie,, contre l'unité de la République.. L'orateur déclare qu'il vient déposer dans le sein de la Convention des alarmes sur l'orage qui se prépare dans les départements de la ci-devant Normandie,, contre l'unité de la République..
Locuteur: Le Président
...is elle ne peut cesser d'être le centre de tous les bons républicains. Faut-il fer...
...il, parce qu'il est quelquefois couvert de nuages et de taches.
...on, dit-il,, voilà l'astre qui nous éclaire : sans doute elle a eu des torts, mais elle ne peut cesser d'être le centre de tous les bons républicains. Faut-il fermer les yeux aux rayons du soleil, parce qu'il est quelquefois couvert de nuages et de taches.
Locuteur: Le Président
... la Convention ; ce serait un sacrilège de méconnaître des lois qui émanent de vous. Des députés ont été mis en état d... ... pas faite par une autre faction? Quoi qu'il en soit, nous ne voyons en vous que la Convention ; ce serait un sacrilège de méconnaître des lois qui émanent de vous. Des députés ont été mis en état d'arrestation par un décret, nous attendons le résultat du procès pour proférer u...
Locuteur: Le Président
...eut justifier la guerre civile aux yeux de la nature et des amis de l'humanité. ...çons ; mais nous jugeons leur arrêté, et nous le condamnons hautement. Rien ne peut justifier la guerre civile aux yeux de la nature et des amis de l'humanité.
Locuteur: Le Président
...otre adhésion à l'arrêté du département de l'Eure ; nous croyons qu'il est le frui...
...t d'effervescence. Le patriotisme connu de ce département nous assure qu'il ne sera pas de longue durée.
« Nous avons refusé notre adhésion à l'arrêté du département de l'Eure ; nous croyons qu'il est le fruit d'un moment d'effervescence. Le patriotisme connu de ce département nous assure qu'il ne sera pas de longue durée.
Locuteur: Le Président
« Croyez que le département reviendra de son erreur et que bientôt des larmes de repentir couleront des yeux de ceux qui ont pris l'arrêté que nous dénonçons et qu'ils nous sauront gré de la résistance que nous y avons opposée. « Croyez que le département reviendra de son erreur et que bientôt des larmes de repentir couleront des yeux de ceux qui ont pris l'arrêté que nous dénonçons et qu'ils nous sauront gré de la résistance que nous y avons opposée.
Locuteur: Le Président
..., il ne vous sera peut-être pas inutile de connaître avec quel mépris la représent...
...envoyés du Calvados dans le département de l'Eure.
(( Législateurs, il ne vous sera peut-être pas inutile de connaître avec quel mépris la représentation nationale a été traitée par neuf commissaires envoyés du Calvados dans le département de l'Eure.
Locuteur: Le Président
...on, que la faction scélérate qui venait de décréter d'arrestation les Brissot et l...
... était la même qui renversa le monarque de dessus son trône, pour s'asseoir à sa place. Il s'écria qu'il n'y avait pas de temps à perdre pour arrêter le sang de ces vertueux citoyens qui coulait peut-...
...le assistèrent Buzot et les autres députés, a dit, avec un mouvement d'indignation, que la faction scélérate qui venait de décréter d'arrestation les Brissot et les Barbaroux, était la même qui renversa le monarque de dessus son trône, pour s'asseoir à sa place. Il s'écria qu'il n'y avait pas de temps à perdre pour arrêter le sang de ces vertueux citoyens qui coulait peut-être déjà.
Locuteur: Le Président
« Un membre observait qu'on aurait bien de la peine à lever une force armée de 4,000 hommes. Un administrateur répondi... « Un membre observait qu'on aurait bien de la peine à lever une force armée de 4,000 hommes. Un administrateur répondit : Noug aurons tous les aristocrates pour nous. »
Locuteur: Le Président
...dministrateur qui avait fait l'apologie de la conduite de la Convention et des Parisiens, a été d... « Un administrateur qui avait fait l'apologie de la conduite de la Convention et des Parisiens, a été destitué et mis en état d'arrestation.
Locuteur: Le Président
... que le directoire n'avait pas le droit de suspendre un de ses membres^ un administrateur répondit... (( Sur l'observation que le directoire n'avait pas le droit de suspendre un de ses membres^ un administrateur répondit que la Convention n'existait plus, le département devait la remplacer provisoir...
Locuteur: Le Président
...déposons sur le bureau le procès-verbal de cette assemblée. » (( Nous déposons sur le bureau le procès-verbal de cette assemblée. »
Locuteur: Le Président
applaudit au civisme de ces députations et accorde aux pétitionnaires les honneurs de la séance. applaudit au civisme de ces députations et accorde aux pétitionnaires les honneurs de la séance.
Locuteur: Le Président
Un grand nombre de membres demandent le renvoi de toutes ces dénonciations au comité de Salut public. Un grand nombre de membres demandent le renvoi de toutes ces dénonciations au comité de Salut public.
Locuteur: Louis Legendre
Point de renvoi, il faut prendre des mesures san... Point de renvoi, il faut prendre des mesures sans désemparer et punir les traîtres.
Locuteur: Delacroix
...erte afin d'éclairer d'autant le comité de Salut public. ...i inutile, ou du moins je pense qu'avant tout il faut que la discussion soit ouverte afin d'éclairer d'autant le comité de Salut public.
Locuteur: Savary
(1). Honoré de la confiance des habitants du département de l'Eure, jje demande à faire quelques observations sur les adresses qui viennent de vous être lues à la barre. Certes, ils seraient bien coupables les administrateurs de ce département, s'ils eussent souffert ...
...ue le fait n'est pas vrai. Je répondrai de leurs intentions sur ma tête.
(1). Honoré de la confiance des habitants du département de l'Eure, jje demande à faire quelques observations sur les adresses qui viennent de vous être lues à la barre. Certes, ils seraient bien coupables les administrateurs de ce département, s'ils eussent souffert qu'on eût dit dans leur assemblée qu'il fallait prendre uji parti vigoureux ; qu...
... punition ; mais je connais assez le patriotisme des administrateurs pour dire que le fait n'est pas vrai. Je répondrai de leurs intentions sur ma tête.
Locuteur: Savary
Dans le département de l'Eure, on aime la liberté, et l'amour de la liberté ne va jamais sans une certai...
...trateurs et les citoyens du département de l'Eure ont pu croire que vous n'étiez p...
...mission, qui tenait déjà plusieurs fils de la conspiration dont on recherche les auteurs, vous avez été forcés de la dissoudre et d'en faire arrêter les ...
Dans le département de l'Eure, on aime la liberté, et l'amour de la liberté ne va jamais sans une certaine inquiétude. Les administrateurs et les citoyens du département de l'Eure ont pu croire que vous n'étiez pas libres, lorsque la Convention a été assiégée ; ils ont pu croire que vous n'étiez pas libres, lorsqu'après avoir créé une commission, qui tenait déjà plusieurs fils de la conspiration dont on recherche les auteurs, vous avez été forcés de la dissoudre et d'en faire arrêter les membres.
semestre de 1793, page 715, 2e semestre de 1793, page 715, 2e
Un de mes collègues m'a montré une lettre où ...
...te discussion sur la pétition du comité de surveillance et de la société populaire de Vernon est empruntée au Moniteur universel, 1er semestre de 1793, pages 7!5 à 718; au Journal des Débals...
...res journaux ne nous ont fourni que peu de détails.
Un de mes collègues m'a montré une lettre où ces administrateurs disaient : (1) Cette discussion sur la pétition du comité de surveillance et de la société populaire de Vernon est empruntée au Moniteur universel, 1er semestre de 1793, pages 7!5 à 718; au Journal des Débals et des Décrets, n° 269, pages 188 à 196 et n- 270, pages 201 à 203; au Mercure ...
...tome 28, pages 202 à 207 et à I'Am-diteur national, n° 266, pages 2 à 8. Les autres journaux ne nous ont fourni que peu de détails.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 475
Locuteur: Amar
...signée Fon-frède, adressée à un citoyen de Bordeaux, dont voici l'extrait; elle est datée de Paris, le 28 mai 1793 (1) : fait lecture d'une lettre, signée Fon-frède, adressée à un citoyen de Bordeaux, dont voici l'extrait; elle est datée de Paris, le 28 mai 1793 (1) :
Locuteur: Amar
... Dans l'affaire relative à l'assassinat de Léonard Bourdon, j'entendis Buzot dire ...
...ret était odieux, qu'il était difficile de trouver dans les règnes de Néron et de Caligula un acte plus tyrannique ; que la Convention ne pouvait se faire respecter que par la justice de ses décrets. Mais, au reste, je suis nanti de papiers qui démontrent qué dans tous le...
Voici un fait à cet égard. Dans l'affaire relative à l'assassinat de Léonard Bourdon, j'entendis Buzot dire à quatre ou cinq officiers municipaux d'Orléans que votre décret était odieux, qu'il était difficile de trouver dans les règnes de Néron et de Caligula un acte plus tyrannique ; que la Convention ne pouvait se faire respecter que par la justice de ses décrets. Mais, au reste, je suis nanti de papiers qui démontrent qué dans tous les départements, et surtout dans la Gironde, on travaillait au fédéralisme.
Locuteur: Savary
...n, soit par mauvaise foi, sous prétexte de défendre la liberté, en sape les fondem... ...és à la Révolution ; mais nous croyons aussi qu'une faction, soit par exagération, soit par mauvaise foi, sous prétexte de défendre la liberté, en sape les fondements, et tend à nous donner un maître ; ce n'est pas par la violence et par la t...
Locuteur: Savary
...fermeté sont le caractère des habitants de la Normandie. ... les lois. La violence est le caractère des habitants du Midi, le courage et la fermeté sont le caractère des habitants de la Normandie.
Locuteur: Thuriot
Il n'y a plus de Normandie ; vous nous mettez dans la confidence de la conspiration. Il n'y a plus de Normandie ; vous nous mettez dans la confidence de la conspiration.
Locuteur: Savary
...ns, ou, si vous préférez, les habitants de la ci-devant Normandie l'écraseront, en se réunissant aux bons citoyens de Paris ; s'il n'en existe pas, ils embrasseront leurs frères de Paris. Yoilà ma réponse aux dénonciateu... ...on; mais c'est contre les tyrans. S'il existe à Paris une faction, mes concitoyens, ou, si vous préférez, les habitants de la ci-devant Normandie l'écraseront, en se réunissant aux bons citoyens de Paris ; s'il n'en existe pas, ils embrasseront leurs frères de Paris. Yoilà ma réponse aux dénonciateurs.
Locuteur: Savary
...nt à nouveau le renvoi devant le comité de Salut public. Plusieurs membres réclament à nouveau le renvoi devant le comité de Salut public.
Locuteur: Duroy
... semaines, et qui vous eût donné le fil de la conspiration qui a agité l'Assemblée...
... ambition. Citoyens, l'incivisme marqué de Buzot date du 13 septembre ; à cette époque il reçut une lettre de la femme Roland. (Rires ironiques à dro...
... lecture : la femme Roland se plaignait de ce que la commune révolutionnaire de Paris avait lancé un mandat d'arrêt con...
...vous n'avez pas assez fait attention à un fait que je vous ai dénoncé il y a six semaines, et qui vous eût donné le fil de la conspiration qui a agité l'Assemblée depuis que Buzot y est entré. Je suis du même département que Buzot ; j'ai trav...
...ncu qu'il sacrifierait toute la République, s'il le fallait, pour satisfaire son ambition. Citoyens, l'incivisme marqué de Buzot date du 13 septembre ; à cette époque il reçut une lettre de la femme Roland. (Rires ironiques à droite.) Il m'en donna lecture : la femme Roland se plaignait de ce que la commune révolutionnaire de Paris avait lancé un mandat d'arrêt contre le vertueux Roland.
Locuteur: Duroy
...t son mari, et disait que le seul moyen de le sauver était de le faire nommer député à la Convention. Elle exposait les dangers que courait son mari, et disait que le seul moyen de le sauver était de le faire nommer député à la Convention.
Locuteur: Duroy
Un membre (à droite) : Il n'y a pas de mal a ça. Un membre (à droite) : Il n'y a pas de mal a ça.
Locuteur: Duroy
...zot jura une haine éternelle à la ville de Paris; il ne cessait de dire que c'était un monstre en politique et qu'il fallait au moins la réduire de moitié. Dès les premiers jours de notre réunion, il m'excita à monter à l... Dès ce moment Buzot jura une haine éternelle à la ville de Paris; il ne cessait de dire que c'était un monstre en politique et qu'il fallait au moins la réduire de moitié. Dès les premiers jours de notre réunion, il m'excita à monter à la tribune pour dénoncér Momoro, commissaire du pouvoir executif, envoyé par Dant...
Locuteur: Duroy
...l a continuellement calomnié la commune de Paris et cherché à exciter contre elle ... ...ntale et c'est la torche incendiaire qui a allumé la guerre civile parmi vous. Il a continuellement calomnié la commune de Paris et cherché à exciter contre elle les départements.
Locuteur: Duroy
Yoilà quelles furent les; manœuvres de Buzot ; aujourd'hui dans son départemen...
...d'hommes pour remplir le projet qu'il a de détruire la liberté.
Yoilà quelles furent les; manœuvres de Buzot ; aujourd'hui dans son département il y excite la guerre civile ;, il y fait prendre des arrêtés qui assassinent la liberté ; il fait des levées d'hommes pour remplir le projet qu'il a de détruire la liberté.
Locuteur: Duroy
... pris pour fédéraliser les départements de la ci-devant Normandie, mais j'ai su aussi que le district de Bernay a protesté contre ces arrêtés et... Je savais dès hier que tous ces arrêtés avaient été pris pour fédéraliser les départements de la ci-devant Normandie, mais j'ai su aussi que le district de Bernay a protesté contre ces arrêtés et qu'il se lèvera pour faire triompher la République.
Locuteur: Duroy
...éclarés nuls et attentatoires à l'unité de la République et je demande le décret d... Je conclus à ce que les arrêtés soient déclarés nuls et attentatoires à l'unité de la République et je demande le décret d'accusation contré Buzot.
Locuteur: Amar
Je suis parfaitement de l'avis de Duroy et j'appuie la proposition du déc... Je suis parfaitement de l'avis de Duroy et j'appuie la proposition du décret d'accusation.
...travaux depuis deux jours ; la sévérité de la commission des Douze qui était chargée de découvrir les complots ; preuves complè...
...n qu'elle devait faire des registres et de la conduite d'une commune qui vingt foi...
...rt, dans une feuille abominable, signée de lui, invitait le peuple à égorger 300 représentants. Comme c'est un délit de presse, je n'aurais pas voulu qu'on sév...
« Le mouvement rapide que la Convention avait imprimé à ses travaux depuis deux jours ; la sévérité de la commission des Douze qui était chargée de découvrir les complots ; preuves complètes qu'elle avait acquises; 1 examen qu'elle devait faire des registres et de la conduite d'une commune qui vingt fois avait usurpé la puissance souveraine, présageait qu'il y aurait un combat à ou...
... la nation et oette commune. C'est la Convention nationale qui a succombé ; Hébert, dans une feuille abominable, signée de lui, invitait le peuple à égorger 300 représentants. Comme c'est un délit de presse, je n'aurais pas voulu qu'on sévît contre lui ; (1) Journal des Débats et des Décrets, n° 209, p. 192.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 476
Locuteur: Amar
...commune, qui d'abord avait été effrayée de cet acte d'autorité, reprit bientôt sa première ...
...es tribunes horribles nous ont accablés de menaces et d'outrages ; Guadet veut par...
.... Le lâche Garat vient faire l'apologie de la commune usurpatrice, et traîne la Co...
... loi à 33 et 150 membres, à la majorité de la Convention. La commission demande à ...
mais la loi était formelle : la commission a donné l'ordre; la commune, qui d'abord avait été effrayée de cet acte d'autorité, reprit bientôt sa première audace. Nous l'avons entendue hier nous dicter des lois. Des tribunes horribles nous ont accablés de menaces et d'outrages ; Guadet veut parler, Legendre le prend à la gorge et l'assomme. Le lâche Garat vient faire l'apologie de la commune usurpatrice, et traîne la Convention dans la poussière. Il nie l'existence d'un complot dont on a les preuves. Le maire parle en tribun à la barre; 15 sections font la loi à 33 et 150 membres, à la majorité de la Convention. La commission demande à lire les dépositions et les pièces, on lui refuse la parole ; on la juge sans l'...
Locuteur: Amar
...Voilà, mon ami, l'histoire d'une séance de quinze heures, pendant laquelle il n'a pas existé de Convention ; d'une séance qui ne laisse aux amis de la liberté que le désespoir qui vit au cœur de l'homme opprimé. Que ces trois objets nous rallient toujours : point de maître, point de municipaux régnants, et vengeance si vo... « Voilà, mon ami, l'histoire d'une séance de quinze heures, pendant laquelle il n'a pas existé de Convention ; d'une séance qui ne laisse aux amis de la liberté que le désespoir qui vit au cœur de l'homme opprimé. Que ces trois objets nous rallient toujours : point de maître, point de municipaux régnants, et vengeance si vos députés périssent; mais au moins, dès ce moment, des menaces, des écrits, des ...
Locuteur: Amar
...s se sont réunis à ces derniers au lieu de se réunir à nous. Tout est perdu si nou... « Les anarchistes font beau jeu aux aristocrates, et malheureusement ïes modérés se sont réunis à ces derniers au lieu de se réunir à nous. Tout est perdu si nous ne prenons des mesures ; mais si nous périssons, soyez libres.
Locuteur: Amar
...êtés dans un petit village, à une lieue de Bordeaux, d'où on les avait laissés lib... ...s citoyens Dartigoeyte et Ichon, commissaires dans les départements, ont été arrêtés dans un petit village, à une lieue de Bordeaux, d'où on les avait laissés librement sortir.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
... fait est exact, mais ce qu'Amar oublie de dire, c'est que les Bordelais, instruits de la nouvelle, les ont fait relaxer et le...
...pagnés pour les empêcher d'être arrêtés de nouveau dans les campagnes.
Le fait est exact, mais ce qu'Amar oublie de dire, c'est que les Bordelais, instruits de la nouvelle, les ont fait relaxer et les ont accompagnés pour les empêcher d'être arrêtés de nouveau dans les campagnes.
Locuteur: Philippeaux
demande le renvoi du tout au comité de Salut public. demande le renvoi du tout au comité de Salut public.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
Je demande que l'original de la lettre soit déposé. Je m'offre à en ...
... quoique je déclare qu'elle ne soit pas de moi. Les sentiments qui y sont contenus...
Je demande que l'original de la lettre soit déposé. Je m'offre à en signer la copie, quoique je déclare qu'elle ne soit pas de moi. Les sentiments qui y sont contenus sont les miens.
Locuteur: Amar
D'autrès membres demandent le renvoi de toutes les pièces au comité de Salut public. D'autrès membres demandent le renvoi de toutes les pièces au comité de Salut public.
Locuteur: Delacroix
... des mesures pour confirmer ou anéantir de pareils arrêtés. Vous voyez par la conduite du département de l'Eure, que son intention était de lever une force armée pour marcher cont... ...e m'oppose pas au renvoi, mais je demande que la Convention prenne, à l'instant, des mesures pour confirmer ou anéantir de pareils arrêtés. Vous voyez par la conduite du département de l'Eure, que son intention était de lever une force armée pour marcher contre Paris.
Locuteur: Delacroix
Non, mais pour tenter de faire une fédération des départements de la Sarthe, du Calvados, de l'Orne et de l'Eure, afin de Non, mais pour tenter de faire une fédération des départements de la Sarthe, du Calvados, de l'Orne et de l'Eure, afin de
Locuteur: Delacroix
se joindre aux rebelles de la Vendée qui menacent maintenant ces c... se joindre aux rebelles de la Vendée qui menacent maintenant ces contrées.
Locuteur: Delacroix
... proposé quatre mesures pour dépouiller de leur caractère les lâches représentants...
...es arrêtés pris par les administrations de département, et leur défendre, sous peine de mort, d'en prendre de semblables. On a trouvé mauvais que j'e...
...s pas empêcher les assemblées primaires de se réunir spontanément ; mais jamais les administrateurs n'ont eu le droit de les convoquer. Je demande que l'administration du département de l'Eure soit suspendue, et que le siège de l'administration soit transféré à Bernay ; que deux membres de chaque district remplacent le directoir...
J'avais proposé quatre mesures pour dépouiller de leur caractère les lâches représentants qui avaient quitté Paris pour aller dans leurs départements souffler la guerre civile, pour annuler les arrêtés pris par les administrations de département, et leur défendre, sous peine de mort, d'en prendre de semblables. On a trouvé mauvais que j'eusse proposé cette mesure ; mais j'observe qu'à la vérité, nous ne pouvons pas empêcher les assemblées primaires de se réunir spontanément ; mais jamais les administrateurs n'ont eu le droit de les convoquer. Je demande que l'administration du département de l'Eure soit suspendue, et que le siège de l'administration soit transféré à Bernay ; que deux membres de chaque district remplacent le directoire.
Locuteur: Le Président
...tes qu'il donne l'ordre à un secrétaire de lire. interrompt la discussion pour annoncer des lettres importantes qu'il donne l'ordre à un secrétaire de lire.
Locuteur: Poullain-Grandprey
... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Bouchotte, ministre de la guerre (1), par laquelle il transmet...
... lettre du général Wimpffen, commandant de l'armée des côtes de la Manche. Il annonce qu'à 8 heures du matin, une députation nombreuse de Caen s'étant rendue à Bayeux, il apprit...
... en état d'arrestation les commissaires de la Convention, Prieur (de la Côte-d'Or) et Homme, en vertu d'une ...
...ministratifs et des sociétés populaires de cette ville. Cet arrêté fut exécuté et ...
...euple furent transférés dans le château de Caen.
, secrétaire, donne lecture d'une lettre de Bouchotte, ministre de la guerre (1), par laquelle il transmet à la Convention uoe lettre du général Wimpffen, commandant de l'armée des côtes de la Manche. Il annonce qu'à 8 heures du matin, une députation nombreuse de Caen s'étant rendue à Bayeux, il apprit que c'était pour mettre en état d'arrestation les commissaires de la Convention, Prieur (de la Côte-d'Or) et Homme, en vertu d'une délibération des corps administratifs et des sociétés populaires de cette ville. Cet arrêté fut exécuté et le 9, les représentants du peuple furent transférés dans le château de Caen.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...e l'arrêté du département, du district, de la société populaire, de la municipalité et des citoyens de Caen, où il est dit : Le général Wimpffen jcïint à sa lettre l'arrêté du département, du district, de la société populaire, de la municipalité et des citoyens de Caen, où il est dit :
Locuteur: Poullain-Grandprey
« Les commissaires de la Convention seront mis provisoirement en arrestation au château de Caen, pour répondre, comme otages, de la députation du département ; ordonne ... « Les commissaires de la Convention seront mis provisoirement en arrestation au château de Caen, pour répondre, comme otages, de la députation du département ; ordonne que la force armée sera mise en réquisition ; que les scellés seront apposés sur...
... : 1° une réquisition à la municipalité de Bayeux pour l'exécution dudit arrêté, l...
...ts étant à Bayeux ; 2° le procès-verbal de l'arrestation des deux représentants du...
Sont également annexées à cette lettre : 1° une réquisition à la municipalité de Bayeux pour l'exécution dudit arrêté, les représentants étant à Bayeux ; 2° le procès-verbal de l'arrestation des deux représentants du peuple ; 3° le dépouillement du scellé des portefeuilles, où il est constate qu...

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 477
Locuteur: Poullain-Grandprey
assignats pour la somme de 2,000 livres dans celui du citoyen Romme, qui était le trésorier de la députation, et une somme très inféri...
...le portefeuille du représentant Prieur (de la Côte-d'Or), plus divers papiers et brochures, telles que cartes de géographie et exemplaires des lois.
assignats pour la somme de 2,000 livres dans celui du citoyen Romme, qui était le trésorier de la députation, et une somme très inférieure dans le portefeuille du représentant Prieur (de la Côte-d'Or), plus divers papiers et brochures, telles que cartes de géographie et exemplaires des lois.
Locuteur: Poullain-Grandprey
.... Il appelle, en terminant, 1 attention de la Convention sur le grand soulèvement qui se manifeste sur tôufees les côtes de la Manche. ...e sage et mesurée des commissaires dans cette circonstance delicate et difficile. Il appelle, en terminant, 1 attention de la Convention sur le grand soulèvement qui se manifeste sur tôufees les côtes de la Manche.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...asseur (Meurthe) commissaires à l'armée de la Moselle, par laquelle ils rendent compte d'un avantage remporte par les troupes de la République à Ar-lon ; elle est ainsi... ...re, donne encore lecture d'une lettre des représentants Maignet, Soubrany et Levasseur (Meurthe) commissaires à l'armée de la Moselle, par laquelle ils rendent compte d'un avantage remporte par les troupes de la République à Ar-lon ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Poullain-Grandprey
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Poullain-Grandprey
« Nous nous empressons de vous faire partager notre satisfaction en vous annonçant la victoire que les troupes de la République viennent de remporter sur celles des Autrichiens. « Nous nous empressons de vous faire partager notre satisfaction en vous annonçant la victoire que les troupes de la République viennent de remporter sur celles des Autrichiens.
Locuteur: Poullain-Grandprey
« Un corps de 10,000 hommes, commandé par le général de Laage s'est rendu jeudi soir sous les murs de Longwy après avoir fait une marche forcée et avoir éprouvé tout ce que la chaleur a de plus fatigant. Il en est parti le vendredi et s'est porté en avant de Rocnecourt que les ennemis avaient évac... « Un corps de 10,000 hommes, commandé par le général de Laage s'est rendu jeudi soir sous les murs de Longwy après avoir fait une marche forcée et avoir éprouvé tout ce que la chaleur a de plus fatigant. Il en est parti le vendredi et s'est porté en avant de Rocnecourt que les ennemis avaient évacué. Alors il s est engagé quelques actions particulières qui nous ont donné 55 p...
Locuteur: Poullain-Grandprey
« Le général de Laage a pris une position très avantage...
...t par le gênerai Beauregard qui amenait de ^armee des Ardennes un renfort de 2,000 hom-
« Le général de Laage a pris une position très avantageuse et a fait bivouaquer la troupe. Il était prévenu qu'il devait être joint par le gênerai Beauregard qui amenait de ^armee des Ardennes un renfort de 2,000 hom-
Locuteur: Poullain-Grandprey
...les troupes brûlaient du plus vif désir de se battre. Elles oubliaient qu'elles av... « Toutes les troupes brûlaient du plus vif désir de se battre. Elles oubliaient qu'elles avaient éprouvé pendant toute la nuit et une partie du samedi une pluie continuell...
Locuteur: Poullain-Grandprey
.... Il a ete des plus violents et même'un de ceux qui devra faire epoque dans les annales de la guerre de la liberté. ...lles ont quitte leur première position à 9 heures et a midi le combat a commencé. Il a ete des plus violents et même'un de ceux qui devra faire epoque dans les annales de la guerre de la liberté.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...hauteur qui forme une suite continuelle de retranchements et domine sur les plaine... trouve situé sur une hauteur qui forme une suite continuelle de retranchements et domine sur les plaines par lesquelles nous devions arriver sur les ennemis.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...rmi lesquelles se trouvaient des pieces de 17 et des obusiers. ...a placés en forme d'échelons. lis etaient soutenus par 30 pièces d'artillerie parmi lesquelles se trouvaient des pieces de 17 et des obusiers.
Locuteur: Poullain-Grandprey
..., il n'a pu empecher les braves troupes de la République de se ranger en bataille et de marcher ainsi dans le meilleur ordre pe...
...e a charge a différentes reprises celle de l'ennemi, qui se trouvait infiniment supérieure aveç un courage et une ardeur au-dessus de tout eloge. L infanterie a fait un feu de file des mieux soutenus et a montré le ...
...laine qu ils nous ont vivement canonné. Mais quoique ce feu fut fortement nourri, il n'a pu empecher les braves troupes de la République de se ranger en bataille et de marcher ainsi dans le meilleur ordre pendant plus d'une lieue. Alors elles se sont divisées sur deux colonnes pour gravir la montagne. La cavalerie a charge a différentes reprises celle de l'ennemi, qui se trouvait infiniment supérieure aveç un courage et une ardeur au-dessus de tout eloge. L infanterie a fait un feu de file des mieux soutenus et a montré le plus grand courage.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...u 8 ; elle nen est pas moins parvenue à -monter une piece de 13 aux ennemis. ...reuse que celle des Autrichiens et quoiqu elle n'eut pour plus forte pièce que du 8 ; elle nen est pas moins parvenue à -monter une piece de 13 aux ennemis.
Locuteur: Poullain-Grandprey
« Les Autrichiens ont été alors forcés de taire leur retraite sur, Luxembourg. On... « Les Autrichiens ont été alors forcés de taire leur retraite sur, Luxembourg. On a cherche a les inquiéter, mais sans les poursuivre avec trop d'ardeur dans un ...
Locuteur: Poullain-Grandprey
... Nous leur avons témoigné, sur le champ de bataille, notre satisfaction, et c'est ...
...êts à verser jusqu a la dernière goutte de leur sang pour la République, qu'ils no...
« Nous leur avons témoigné, sur le champ de bataille, notre satisfaction, et c'est en nous assurant qu'ils étaient prêts à verser jusqu a la dernière goutte de leur sang pour la République, qu'ils nous témoignèrent à leur tour le plaisir qu'ils éprouvaient d'avoir bien servi leu...
Locuteur: Poullain-Grandprey
... plus considérable. Nous avons beaucoup de blessés, et certes s il fut jamais un s...
...lègues ces braves républicains couverts de blessures, rassemblant toutes leurs for...
...juste notre perte. Cependant nous pouvons assurer que celle des ennemis est bien plus considérable. Nous avons beaucoup de blessés, et certes s il fut jamais un spectacle intéressant, c est celui dont nous avons été témoins mer .Nous avons vu, citoyens nos collègues ces braves républicains couverts de blessures, rassemblant toutes leurs forces pour se reunir a leurs frères et former tous ensemble des vœux pour la patri...
Locuteur: Poullain-Grandprey
...concert a régné entre tous les généraux de la Moselle et celui des Ardennes. Tous ...
...re rivalité que celle qui nait du désir de lui étre utile.
« Le plus grand concert a régné entre tous les généraux de la Moselle et celui des Ardennes. Tous se sont rappelés qu'ils servaient dans des postes différents la République et qu il ne devait y avoir entre eux d'au-tre rivalité que celle qui nait du désir de lui étre utile.
Locuteur: Poullain-Grandprey
. " Nous vous^donnerons les détails de cette journee aussitôt qu'ils nous auro...
...es enfants qui ont droit aux bien-iaits de la nation
. " Nous vous^donnerons les détails de cette journee aussitôt qu'ils nous auront été fournis Nous vous ferons connaître ceux qui s'y sont distingués et ceux qui laissent des veuves et des enfants qui ont droit aux bien-iaits de la nation
Locuteur: Poullain-Grandprey
... sacs. Il y a une assez grande quantité de farine, mais d'une na-| ture a ne pouvo... ...ns ce moment à faire enlever les magasins. L'on évalue l'avoine trouvV^, à 8,000 sacs. Il y a une assez grande quantité de farine, mais d'une na-| ture a ne pouvoir être employée au pain qui
...procurer une meilleure par des ouvrages de l'art. Arlon se (1) Archives nationales, carton C 257, chemise 512 piece n° 9. Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 ♦ : ? et co''resPondance du comité de Salut public tome 4 page 505. _ Procès-verbaux de la Convention, tomo 13, page 274. « Les^ Autrichiens occupaient une position telle qu on ne pouvait s'en procurer une meilleure par des ouvrages de l'art. Arlon se (1) Archives nationales, carton C 257, chemise 512 piece n° 9. Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 ♦ : ? et co''resPondance du comité de Salut public tome 4 page 505. _ Procès-verbaux de la Convention, tomo 13, page 274.
...Du quartier général d'Arlon, ce 10 juin 1793 « Du quartier général d'Arlon, ce 10 juin 1793

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 478
Locuteur: Poullain-Grandprey
« Fait à Arlon, ce 10 juin 1793, Fan II de la République française une et indivisi... « Fait à Arlon, ce 10 juin 1793, Fan II de la République française une et indivisible.
Locuteur: Poullain-Grandprey
« L'on a trouvé aussi quelques meules de foin et de paille qu'on enlèvera ou qu'on brûlera ... « L'on a trouvé aussi quelques meules de foin et de paille qu'on enlèvera ou qu'on brûlera dans le cas où l'on serait forcé d'évacuer la place.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...ait notre devoir. Nous avons été à côté de nos braves frères, soit au bivouac, soi...
...ons reçu les preuves les plus sensibles de leur attachement à la Convention. Ce so...
...bane où nous avons passé les deux nuits de bivouac. Ils ont su faire de la dernière de ces deux nuits une véritable fête nationale en venant nous régaler, au son de la musique, de l'air : Où peut-on être mieux qu'au sein de sa famille, de l'Hymne à la liberté, de l'air Ça ira!
« Quant à nous, citoyens nos collègues, nous avons fait notre devoir. Nous avons été à côté de nos braves frères, soit au bivouac, soit à l'affaire d'hier. Partout nous avons reçu les preuves les plus sensibles de leur attachement à la Convention. Ce sont eux qui, avec la gendarmerie nationale, ont voulu préparer la cabane où nous avons passé les deux nuits de bivouac. Ils ont su faire de la dernière de ces deux nuits une véritable fête nationale en venant nous régaler, au son de la musique, de l'air : Où peut-on être mieux qu'au sein de sa famille, de l'Hymne à la liberté, de l'air Ça ira!
Locuteur: Poullain-Grandprey
« Il faut avoir été témoin de ce spectacle pour sentir tout ce qu'il ... « Il faut avoir été témoin de ce spectacle pour sentir tout ce qu'il avait d'intéressant au moment d'un combat.
Locuteur: Poullain-Grandprey
« Nous vous envoyons ci-jointe la copie de la proclamation que nous venons de faire publier. « Nous vous envoyons ci-jointe la copie de la proclamation que nous venons de faire publier.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...es représentants du peuple près l'armée de la Moselle, « Les représentants du peuple près l'armée de la Moselle,
Locuteur: Poullain-Grandprey
« Signé : Levasseur, de la Meurthe ; Malgnet ; Soubrany. » « Signé : Levasseur, de la Meurthe ; Malgnet ; Soubrany. »
Locuteur: Poullain-Grandprey
...en Montaut, notre collègue, a été forcé de partir le 7 au matin pour se rendre à B...
...que entre les généraux et nos collègues de l'armée du Rhin.
...ndre à l'instant que nous avons pris à l'ennemi 4 pièces et 5 caissons. Le citoyen Montaut, notre collègue, a été forcé de partir le 7 au matin pour se rendre à Bitche pour y assister à une conférence qui avait été fixée à cette époque entre les généraux et nos collègues de l'armée du Rhin.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...on que les Français en venant s'emparer de leur ville étaient dans l'intention de la livrer aux flammes et de se venger ainsi des maux innombrables q...
...s coalisées avaient fait aux Ixabitants de nos campagnes.
... répandre. Ils sont instruits que l'on a cherché à persuader aux habitants d'Arlon que les Français en venant s'emparer de leur ville étaient dans l'intention de la livrer aux flammes et de se venger ainsi des maux innombrables que les armées coalisées avaient fait aux Ixabitants de nos campagnes.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...ternité et concorde à tous les citoyens de quelque contrée qu'ils soient. Ceux qui ont offert aux autres peuples de prodiguer leur sang pour les aider à re... ...u'ils en aient purgé la terre, ils m rappellent sans cesse qu'ils ont promis fraternité et concorde à tous les citoyens de quelque contrée qu'ils soient. Ceux qui ont offert aux autres peuples de prodiguer leur sang pour les aider à recouvrer leurs droits imprescriptibles ne sont point parjures. S'il en était cepe...
Locuteur: Poullain-Grandprey
...'est à vous mêmes que les représentants de la nation s'adressent. Ils vous disent ...
...z en recherchant vous-mêmes les auteurs de ces désordres. Ceux-là ne vous ont poin...
...ait cueillir des lauriers se garde bien de les ternir par de mauvaises actions. Repoussez-les donc de votre sein ; vous rougiriez de les avoir plus longtemps au nombre de vos frères d'armes.
...e l'on emploie pour vous désigner : Paix aux chaumières, guerre aux châteaux ; c'est à vous mêmes que les représentants de la nation s'adressent. Ils vous disent que c'est à votre gloire que l'on en veut. L'on voudrait tenir la victoire que v...
...ntre vous. Eh bien ! arrachez aux tyrans cette dernière ressource. Yous le pouvez en recherchant vous-mêmes les auteurs de ces désordres. Ceux-là ne vous ont point aidé à vaincre, car celui qui fait cueillir des lauriers se garde bien de les ternir par de mauvaises actions. Repoussez-les donc de votre sein ; vous rougiriez de les avoir plus longtemps au nombre de vos frères d'armes.
Locuteur: Poullain-Grandprey
...ntants du peuple invitent les habitants de la ville d'Arlon à bannir toute inquiét...
...re leurs travaux ordinaires. Ils jurent de faire jouir de la paix et de la tranquillité. Ils espèrent qu'à leur retour, les habitants d'Arlon s'empresseront de donner aux troupes de la République les secours dont elles po...
« Les représentants du peuple invitent les habitants de la ville d'Arlon à bannir toute inquiétude, à rentrer dans leurs foyers et à reprendre leurs travaux ordinaires. Ils jurent de faire jouir de la paix et de la tranquillité. Ils espèrent qu'à leur retour, les habitants d'Arlon s'empresseront de donner aux troupes de la République les secours dont elles pourront ayoir besoin.
Locuteur: Poullain-Grandprey
« Chargeons le général de Laage, commandant de l'armée, de faire lire la présente proclamation à la tête de chaque bataillon et le bourgmestre de cette ville de la faire publier et afficher dans tous ... « Chargeons le général de Laage, commandant de l'armée, de faire lire la présente proclamation à la tête de chaque bataillon et le bourgmestre de cette ville de la faire publier et afficher dans tous les lieux accoutumés.
Locuteur: Poullain-Grandprey
... Signé : Maignet, Soubrany, Levasseur, (de la Meurthe.) « Signé : Maignet, Soubrany, Levasseur, (de la Meurthe.)
Locuteur: Poullain-Grandprey
« Signé : Camus, secrétaire de la commission. » « Signé : Camus, secrétaire de la commission. »
Locuteur: Poullain-Grandprey
Un membre propose de décréter la mention honorable dans le procès-verbal et l'insertion au Bulletin de la lettre des commissaires à l'armée de la Moselle. Un membre propose de décréter la mention honorable dans le procès-verbal et l'insertion au Bulletin de la lettre des commissaires à l'armée de la Moselle.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 479
Locuteur: Delacroix
...rovoque cette mesure contre les députés de ce département, car je suis convaincu q...
...rtements, il s'éleva dans le côté droit de vives réclamations et j'entendis Daulce...
...son département se permettaient un seul acte arbitraire, il écrirait qu'on les fît a...
Je provoque cette mesure contre les députés de ce département, car je suis convaincu que les conspirateurs se sont concertés entr'eux et je vais en donner la preuve. Le jour qu'on vous proposa d'envoyer des députés dans les départements, il s'éleva dans le côté droit de vives réclamations et j'entendis Daulcet, qui était au bureau, déclarer que si les députés qu on envoyait dans son département se permettaient un seul acte arbitraire, il écrirait qu'on les fît arrêter et peut-être même égorger. (Nouveaux murmures.)
Locuteur: Poullain-Grandprey
... discussion sur l'arrêté du département de l'Eure est reprise. La discussion sur l'arrêté du département de l'Eure est reprise.
Locuteur: Delacroix
...ire celles qui concernent l'arrestation de nos collègues Prieur et Homme. La lecture de ces pièces justifie les mesures que j'ai proposées avant-hier et en provoque de plus vigoureuses. U faut que la nation voie dans la conduite de ces départements une grande liaison avec celle de Dumouriez. Yous l'avez décrété d'accusa...
...inces étrangers ayant séance à la diète de Ratisbonne, qui étaient prisonniers de guerre, rentreraient dans l'intérieur p...
...n (applaudissements) pour nous répondre de la sûreté de nos commissaires. Yous sentez combien e...
...'opposition que l'on met ici à l'en voi de vos commissaires. (Murmures à droite.)
...Loir) (1). Il faut revenir aux premières pièces qui vous ont été lues, je veux dire celles qui concernent l'arrestation de nos collègues Prieur et Homme. La lecture de ces pièces justifie les mesures que j'ai proposées avant-hier et en provoque de plus vigoureuses. U faut que la nation voie dans la conduite de ces départements une grande liaison avec celle de Dumouriez. Yous l'avez décrété d'accusation ; vous avez mis sa tête à prix ; vous avez décrété que les princes étrangers ayant séance à la diète de Ratisbonne, qui étaient prisonniers de guerre, rentreraient dans l'intérieur pour servir d'otages. Je demande que tous les députés du Calvados soient mis en état d'arrestation (applaudissements) pour nous répondre de la sûreté de nos commissaires. Yous sentez combien elle est coupable la conduite des administrateurs qui ont fait arrêter vos collègues, qui ont usurpé la souveraineté nationale ; elle coïn cide avec l'opposition que l'on met ici à l'en voi de vos commissaires. (Murmures à droite.)
Locuteur: Petit
...rs ; je demande qu'on éclaire le peuple de ces départements. On déchire la^patrie avec des erreurs ; je demande qu'on éclaire le peuple de ces départements.
Locuteur: Delacroix
[Eure-et-Loir). Je demande qu'on use de représailles contre les députés du Calv... [Eure-et-Loir). Je demande qu'on use de représailles contre les députés du Calvados..
semestre de 1793, page 716; Journal des Débats et des Dé... semestre de 1793, page 716; Journal des Débats et des Décrets, no
(Eure-et-Loir.) Le moyen de ramener la paix c'est de faire respecter la Con- (1) Cette discu...
... qui fait suite à la pétition du comité de surveillance et de la société populaire de Vernon, a mêmes sources. - Voyez Monite...
(Eure-et-Loir.) Le moyen de ramener la paix c'est de faire respecter la Con- (1) Cette discussion sur l'arrestation des commissaires prieur et Romme, qui fait suite à la pétition du comité de surveillance et de la société populaire de Vernon, a mêmes sources. - Voyez Moniteur uni-versel, 1er

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 481
semestre de 1793, page 717, 2e semestre de 1793, page 717, 2e
(l) Nous touchons au moment de fonder véritablement la liberté française, en donnant a la France une Constitution républicaine. C est au moment d'une gra...
...oudre gronde. Eh bien ' e est du milieu de ses éclats que sortira l'ouvrage qui im...
..., citoyens, ce qui s'est passé du temps de la conspiration de La Fayette. Nous (1) Le discours de Danton est emprunté au Moniteur univers...
(l) Nous touchons au moment de fonder véritablement la liberté française, en donnant a la France une Constitution républicaine. C est au moment d'une grande production que les corps politiques comme les corps physiques paraissent toujours menacés dune destruction prochaine. Nous sommes entoures d orages, la foudre gronde. Eh bien ' e est du milieu de ses éclats que sortira l'ouvrage qui immortalisera la nation française-rappelez-vous, citoyens, ce qui s'est passé du temps de la conspiration de La Fayette. Nous (1) Le discours de Danton est emprunté au Moniteur universel, 1er

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 484
semestre de 1793, p. 718, 2e semestre de 1793, p. 718, 2e
« Les membres de ce département qui ont concouru auxdits...
...in, tome 30, page 122 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 277.
« Les membres de ce département qui ont concouru auxdits arrêtés, et qui sont les ci- (1) Collection Baudouin, tome 30, page 122 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 277.
...in, tome 30, page 121 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 276. (2) Collection Baudouin, tome 30, page 121 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 276.
...in, tome 30, page 121 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 275. (3) Collection Baudouin, tome 30, page 121 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 275.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 485
(2) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 277. — Cette lettre ne figure pas dans le Recueil des Actes et correspondance du comité de Salut public de M. Aulard. D'après le procès-verbal, le... (2) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793. — Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 277. — Cette lettre ne figure pas dans le Recueil des Actes et correspondance du comité de Salut public de M. Aulard. D'après le procès-verbal, le gendarme dont il est ici question s'appellerait Sautard.
(2) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 — pro. ces-verbaux de la Convention, tome 13, page 277 — Cett...
...'est pas mentionnée dans le Becueil des Actes et correspondance du comité de Salut public de M. Aulard.
(2) Bulletin de la Convention du 13 juin 1793 — pro. ces-verbaux de la Convention, tome 13, page 277 — Cette lettre n'est pas mentionnée dans le Becueil des Actes et correspondance du comité de Salut public de M. Aulard.
...n, tome 30, page 123, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 278. ... n'entre pas dans les détails, déjà connus par la Conven- (1) Collection Baudouin, tome 30, page 123, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 278.
..., qui était à Thouars, avait reçu ordre de l'évacuer avec les (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 13 p 27"ï « Le général Salomon, qui était à Thouars, avait reçu ordre de l'évacuer avec les (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 13 p 27"ï

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 487
semestre de 1793, page 718,colonne. semestre de 1793, page 718,colonne.
...7, chemise 512, pièce n° 11 et Bulletin de la Convention du 13 juin 1793. — Cette lettre n'est pas mentionnée au... (2) Archives nationales, carton C 257, chemise 512, pièce n° 11 et Bulletin de la Convention du 13 juin 1793. — Cette lettre n'est pas mentionnée au procès-, verbal.
...acés sentiront la nécessité d'éloigner- de leurs foyers les ravages de la guerre civile, et qu'ils se réuniron...
...ns les départements qu'une grande masse de forces est plus que jamais nécessaire p...
...dée qu'il faut aller combattre, au lieu de marcher contre Paris ; et j'espère que ...
... à la France l'exemple du dévouement et de la réunion. (1 ) Moniteur universel, 1r...
J'espère que tous les citoyens des départements menacés sentiront la nécessité d'éloigner- de leurs foyers les ravages de la guerre civile, et qu'ils se réuniront au noyau d'ar-mee actuellement établi à Niort. C'est à vous à donner un nouvel...
...patriotisme que des intrigants s'efforcent d'étouffer. Il faut qu'on apprenne dans les départements qu'une grande masse de forces est plus que jamais nécessaire pour mettre fin à cette guerre intérieure qui ne tarderait pas à nous épuiser ; que, c'est dans la Yendée qu'il faut aller combattre, au lieu de marcher contre Paris ; et j'espère que Paris donnera encore à la France l'exemple du dévouement et de la réunion. (1 ) Moniteur universel, 1re
...exandre Beauharnais, commandant en chef de l'armée du Rhin, par laquelle il adresse au comité de Salut public certains détails sur h siège de Mayence ; cette lettre est ainsi conçue...
...crets, n» 270, p. 204 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 277.
donne lecture d'une lettre du général Alexandre Beauharnais, commandant en chef de l'armée du Rhin, par laquelle il adresse au comité de Salut public certains détails sur h siège de Mayence ; cette lettre est ainsi conçue (2) ; (1) Journal des Débats et des Décrets, n» 270, p. 204 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 277.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 488
...s actuellement vacants. Il vous propose de prendre Beauharnais pour le ministère de la guerre. Ce général pourra être remplacé, dans le commandement de l'armée du Rhin, par le général, Houchard. Le civisme et les talents de Beauharnais sont connus. Yotre comité v...
...ion à (1) Moniteur universel du 16 juin 1793, page 720, 1re
...oyens, votre comité s'est occupé du choix des candidats pour les trois ministères actuellement vacants. Il vous propose de prendre Beauharnais pour le ministère de la guerre. Ce général pourra être remplacé, dans le commandement de l'armée du Rhin, par le général, Houchard. Le civisme et les talents de Beauharnais sont connus. Yotre comité vous propose pour le ministère des contributions publiques Destournelles, homme c...
...s étrangères. Ce qui a donné lieu à des débats dans le comité, c'est l'organisation à (1) Moniteur universel du 16 juin 1793, page 720, 1re
semestre de 1793, page 720, 1er semestre de 1793, page 720, 1er
...tier général, à Wissembourg, le 10 juin 1793 « Au quartier général, à Wissembourg, le 10 juin 1793
...pporteur. Il n'est pas en notre pouvoir de forcer un ministre à rester en place. I...
...acé. Le général que nous vous proposons de lui donner pour successeur, est un offi...
...arnais a été longtemps adjudant général de l'armée du Rhin, genre de noviciat le plus utile pour l'administration du département de la guerre. On dit qu'il conduit une arm...
...irection centrale et suprême des forces de la République n'est pas moins important...
, rapporteur. Il n'est pas en notre pouvoir de forcer un ministre à rester en place. Il n'y a que deux jours que Bouchotte a écrit au comité pour insister sur sa démission, et demander à être promptement remplacé. Le général que nous vous proposons de lui donner pour successeur, est un officier re-commandable par ses talents militaires autant que par son patriotisme. Beauharnais a été longtemps adjudant général de l'armée du Rhin, genre de noviciat le plus utile pour l'administration du département de la guerre. On dit qu'il conduit une armée ; eh bien ! il en conduira onze. La direction centrale et suprême des forces de la République n'est pas moins importante que la direction immédiate d'une armée. Certes, si la République peut (1) Proc...
... La discussion qui accompagne ce projet de décret est empruntée au Moniteur univer... (2) La discussion qui accompagne ce projet de décret est empruntée au Moniteur universel 1er

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 489
A la séance de la convention nationale du jeudi 13 juin 1793 A la séance de la convention nationale du jeudi 13 juin 1793
avantage de la loi projetée sur les hypothéqués n'e...
... influence avantageuse sur les finances de la République.
avantage de la loi projetée sur les hypothéqués n'est plus un problème. Comme loi particulière, la justice, la nécessité en sont démontrées. Sous ses relations immédiates, elle a une influence avantageuse sur les finances de la République.
Le citoyen Yeirieu, député de l'Assemblée législative, a développé (3) les principes de loyauté propres à assurer l'exécution d...
...r mériter la confiance suite necëssaire de cette stricte observation. Une idee sal...
...e ce législateur a dépeint, avec autant de précision que de vérité, l'amélioration que la classe de...
Le citoyen Yeirieu, député de l'Assemblée législative, a développé (3) les principes de loyauté propres à assurer l'exécution des engagements, à leur mériter la confiance suite necëssaire de cette stricte observation. Une idee salutaire a été offerte à la nation; l'examen en a été ordonné, et c'est alors que ce législateur a dépeint, avec autant de précision que de vérité, l'amélioration que la classe des propriétaires (jusqu'alors considérée seulement par rapport à l'utilité dont e...
...il a dit. En annonçant les conséquences de cette idée vraiment régénératrice, il a... Je n'ajouterai rien à ce qu'il a dit. En annonçant les conséquences de cette idée vraiment régénératrice, il a fixé principalement 1 attention sur la partie législative ; les éta-
(2) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 127, n° 27 (2) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 127, n° 27
...écaire. Il ÎSTSwlre IWre l'intelligence de ce travail. (Note de Mengm.) Nous n'avons pu retrouver ce do... (3) ,Voye? s0? rapport sur le 'code hypothécaire. Il ÎSTSwlre IWre l'intelligence de ce travail. (Note de Mengm.) Nous n'avons pu retrouver ce document. (Note des auteurs.)
...ndaires étaient, en quelque sorte, hors de son sujet. La moralité du plan, ses rés... blissements secondaires étaient, en quelque sorte, hors de son sujet. La moralité du plan, ses résultats médiats étaient seuls inséparables^ du travail dont ce législateur était ...
Il a mérité l'estime de tous les amis de la patrie ; et celui-là aura droit aussi à la reconnaissance publique qui, profitant de ces premières bases, en tirera la conséquence pour l'affermissement de nos finances. Il a mérité l'estime de tous les amis de la patrie ; et celui-là aura droit aussi à la reconnaissance publique qui, profitant de ces premières bases, en tirera la conséquence pour l'affermissement de nos finances.
C'est surtout dans un moment de révolution qu'il importe, pour un peuple naissant à la liberté, de se procurer, dans sa propre force, lés moyens de résister à l'oppression des ambitieux qui tenteront de le replçnger dans l'esclavage. Les gouv...
...cipale réside dans les finances. Le jeu de cette administration doit être simple, les moyens justes et exempts de partialité, son objet utile à tous.
C'est surtout dans un moment de révolution qu'il importe, pour un peuple naissant à la liberté, de se procurer, dans sa propre force, lés moyens de résister à l'oppression des ambitieux qui tenteront de le replçnger dans l'esclavage. Les gouvernements sont organisés dejelle sorte que la ressource principale réside dans les finances. Le jeu de cette administration doit être simple, les moyens justes et exempts de partialité, son objet utile à tous.
...ineuses, qui faisaient dépendre le sort de 20 millions d'hommes du crédit et du ca... ...ble-ment proportionner les dépenses aux'recettes, proscrire ces anticipations ruineuses, qui faisaient dépendre le sort de 20 millions d'hommes du crédit et du caprice d'une compagnie survendant ses services momentanés. Cet axiome est telleme...
...ettir, ne peuvent être que l'équivalent de Ja garantie qu'ils trouvent dans le gou... Ces charges, auxquelles les hommes en société consentent à s'assujettir, ne peuvent être que l'équivalent de Ja garantie qu'ils trouvent dans le gouvernement. Pour que l'équilibre entre le prix et le service soit parfait, il fau...
...française qui puisse atteindre au degré de force et de splendeur que promet une telle organisation de finances. Il n'est peut-être que la République française qui puisse atteindre au degré de force et de splendeur que promet une telle organisation de finances.
... dans la répartition et le recouvrement de l'impôt sera démontré. On y verra le moyen de rendre les contributions directes sur toutes les classes de la société. Dans le premier, le système propre à écarter tout arbitraire dans la répartition et le recouvrement de l'impôt sera démontré. On y verra le moyen de rendre les contributions directes sur toutes les classes de la société.
...ent des moyens propres au remboursement de la dette arriérée et constituée, et à l... Le deuxième est destiné au développement des moyens propres au remboursement de la dette arriérée et constituée, et à l'extinction des assignats, par un procédé simple et avantageux pour le citoyen e...
La situation aisée de nos finances sera la conséquence de ces premiers changements; j en marquera...
...sième chapitre, et j'y parlerai du mode de répartition qui deviendra plus avantage...
La situation aisée de nos finances sera la conséquence de ces premiers changements; j en marquerai la situation dans le troisième chapitre, et j'y parlerai du mode de répartition qui deviendra plus avantageux.
...eur répartition, et notamment sur celle de l'impôt de luxe projeté. La fortune nationale, la ... ...une influence sur les impôts indirects, je finirai par quelques réflexions sur leur répartition, et notamment sur celle de l'impôt de luxe projeté. La fortune nationale, la politique semblent exiger, dans les surcharges, une combinaison telle, que ni l'...

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 490
être de donner ces idées à la suite du projet q... être de donner ces idées à la suite du projet qui doit restaurer la République dans toutes les autres parties.
Législateurs, vous avez promis de sauver la République, songez à l'état de ses finances. Législateurs, vous avez promis de sauver la République, songez à l'état de ses finances.
De Veffet de la loi par rapport aux impôts directs. De Veffet de la loi par rapport aux impôts directs.
...ommunes, assurer à chacun la jouissance de sa fortune et de son industrie, et les diriger vers le bien général. De ce principe dérive la conséquence que l...
...iétés; elles doivent avoir un caractère de moralité, qui assure à celui qui les ac...
... des impôts que pour procurer les moyens d'ordre, la protection des propriétés communes, assurer à chacun la jouissance de sa fortune et de son industrie, et les diriger vers le bien général. De ce principe dérive la conséquence que les combinaisons doivent être réparties, moins en raison des personnes, que par rapport aux propriétés; elles doivent avoir un caractère de moralité, qui assure à celui qui les acquitte un avantage.
Tout système de finances qui s'écarte de cette double base, est vicieux; celui q...
...une des contribuables, leur procurerait de nouveaux moyens de prospérité, serait le seul admissible.
Tout système de finances qui s'écarte de cette double base, est vicieux; celui qui, en atteignant exactement toute la fortune des contribuables, leur procurerait de nouveaux moyens de prospérité, serait le seul admissible.
...ui ne voit dans un impôt que les moyens de subvenir à ses dépenses, dans les contr...
...s, et demeurerait en définitif débiteur de ceux qu'il aurait empruntés. Si le contribuable n'est point recouvert de la juste indemnité qu'il paie pour l'administration de la Société, il s'épuisera inutilement; la fortune de tous s'évanouira partiellement; chaque citoyen négligera l'exercice de son industrie, dont les produits seraient nuls pour lui. Un peuple vexé par de telles lois serait bientôt réduit à une...
...il ne lui resterait pas même les moyens de compenser avec elles les services qu'il...
La nation, qui ne voit dans un impôt que les moyens de subvenir à ses dépenses, dans les contribuables que les personnes qui doivent couvrir ce déficit, serait à comparer au ...
..., prenant sur ses capitaux pour acquitter des intérêts, épuiserait ses ressources, et demeurerait en définitif débiteur de ceux qu'il aurait empruntés. Si le contribuable n'est point recouvert de la juste indemnité qu'il paie pour l'administration de la Société, il s'épuisera inutilement; la fortune de tous s'évanouira partiellement; chaque citoyen négligera l'exercice de son industrie, dont les produits seraient nuls pour lui. Un peuple vexé par de telles lois serait bientôt réduit à une nullité politique : tributaire vis-à-vis des nations voisines, il ne lui resterait pas même les moyens de compenser avec elles les services qu'il en recevrait.
Cette idée de faire profiter le contribuable en proportion de son impôt, a pu jusqu'alors être un pro...
...caire actuellement soumis à la décision de la Convention.
Cette idée de faire profiter le contribuable en proportion de son impôt, a pu jusqu'alors être un problème; j'en ai cherché la solution : elle résulte évidemment du système hypothécaire actuellement soumis à la décision de la Convention.
Avant de développer mes moyens, je jette un coup d'œil sur l'organisation de l'impôt : deux dispositions bien pronon...
...mais quiconque aura senti les principes de' cette organisation, ceux qui voudront considérer les contributions, sous leur rapport de lien social et politique, conviendront ...
...t juste ; il ne faut donc jamais perdre de vue le principe, lorsqu'il pourra être ...
Avant de développer mes moyens, je jette un coup d'œil sur l'organisation de l'impôt : deux dispositions bien prononcées le divisent en impôts directs et indirects. Je n'attaque point cette désign...
... plus la nécessité qu'il peut y avoir à maintenir les contributions indirectes; mais quiconque aura senti les principes de' cette organisation, ceux qui voudront considérer les contributions, sous leur rapport de lien social et politique, conviendront que l'impôt direct, celui qui frappe la propriété, ou ses productions dans leurs valeurs effectives, est le seul assis sur une base certaine et juste ; il ne faut donc jamais perdre de vue le principe, lorsqu'il pourra être appliqué.
...es les avances qui leur sont faites, et de plus un bénéfice dont il soit possible de disposer. On commence depuis longtemps à soupçonner cette importante vérité. De bons esprits la porteront un jour à la ...
...remier gouvernement qui en fera la base de son administration, s'élèvera nécessairement à un degré de prospérité inconnu à toutes les nations...
...revenu annuel, que celui des terres. U n'y a qu'elles qui restituent chaque années les avances qui leur sont faites, et de plus un bénéfice dont il soit possible de disposer. On commence depuis longtemps à soupçonner cette importante vérité. De bons esprits la porteront un jour à la démonstration; et le premier gouvernement qui en fera la base de son administration, s'élèvera nécessairement à un degré de prospérité inconnu à toutes les nations et à tous les siècles.
... n'y a-t-il, en ce moment, aucun peuple de l'Europe à qui sa situation permette ce...
...les avantages nous paraissent au-dessus de tous les calculs. »
Peut-être n'y a-t-il, en ce moment, aucun peuple de l'Europe à qui sa situation permette ce grand changement; partout les impositions sont si fortes, les dépenses si multi...
...e et les intérêts privés pourraient opposer à un système d'administration, dont les avantages nous paraissent au-dessus de tous les calculs. »
...ge l'Etatj il eût prévu un plan capable de répartir l'impôt sur tous les revenus a...
... il l'eût aussi proclamé comme le moyen de splendeur jusqu'alors inconnue.
...ncore éloignée d'une pareille situation; si, pour parvenir aux sacrifices qu'exige l'Etatj il eût prévu un plan capable de répartir l'impôt sur tous les revenus annuels, sans doute, il l'eût aussi proclamé comme le moyen de splendeur jusqu'alors inconnue.
...'une manière commune, ces trois elasses de la société, mais la possibilité dans l'ordre actuel de l'organisation. On a droit de s'étonner de l'indifférence qu'on a mise à chercher ... ...eur industrie; ce n'est sans doute point la volonté qui a manqué pour imposer, d'une manière commune, ces trois elasses de la société, mais la possibilité dans l'ordre actuel de l'organisation. On a droit de s'étonner de l'indifférence qu'on a mise à chercher une situation plus avantageuse, qui pût aider et rectifier le vice primitif.
...osition directe, qui concilie le besoin de la contribution avec le bénéfice de celui qui la paie. Connaître la valeur ...
...pendant des intermédiaires (destructifs de ses bénéfices) l'engage à s'en servir; ...
... le propriétaire, le capitaliste et le commerçant, également passibles d'une imposition directe, qui concilie le besoin de la contribution avec le bénéfice de celui qui la paie. Connaître la valeur réelle des propriétés, en donnant à celui qui les possède, un bénéfice dans cett...
...s, procurer au commerce un agent ostensible, qui, en lui assurant un crédit indépendant des intermédiaires (destructifs de ses bénéfices) l'engage à s'en servir; imposer ces valeur connues, telle est ma proposition.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 491
...on est la même. Créancier en vertu d'un acte ou d'un jugement, son paiement ne lui e...
...d prolongé lui ferait perdre l'avantage de la priorité qui lui était acquise. En n...
...là les motifs qui le porteront à donner de la publicité à sa créance.
Par rapport aux capitalistes, l'opération est la même. Créancier en vertu d'un acte ou d'un jugement, son paiement ne lui est asssuré qu'autant qu'il fait inscrire son titre sur le débiteur; un retard prolongé lui ferait perdre l'avantage de la priorité qui lui était acquise. En négligeant .cette sûreté, il se précise des facilités qui rendraient sa créance disponible; voilà les motifs qui le porteront à donner de la publicité à sa créance.
L'un des principaux bienïaits de la loi proposée sur les hypothèques, es...
...té est libre dans ses mains, la faculté de disposer du crédit qu'un tel gage peut inspirer. La seule condition imposée est de faire estimer cette propriété. Quel droit aurait-il, sans cette précaution, de commander la confiance? Une pareille formalité n'a rien, d'ailleurs, de gênant pour lui.
L'un des principaux bienïaits de la loi proposée sur les hypothèques, est d'assurer aux propriétaires d'un immeuble, dont la propriété est libre dans ses mains, la faculté de disposer du crédit qu'un tel gage peut inspirer. La seule condition imposée est de faire estimer cette propriété. Quel droit aurait-il, sans cette précaution, de commander la confiance? Une pareille formalité n'a rien, d'ailleurs, de gênant pour lui.
...ant connaître au créancier la certitude de ses ressources, il obtient de nouveaux délais; à moins que la valeur de sa propriété ne se trouve absorbée par une somme équivalente de dettes; il n'a point même besoin d'inte...
...t pour ces facilités, il n'a besoin que de justifier de sa propriété.
... quelques paiements, la nouvelle loi lui deviendrait d'un grand secours; en faisant connaître au créancier la certitude de ses ressources, il obtient de nouveaux délais; à moins que la valeur de sa propriété ne se trouve absorbée par une somme équivalente de dettes; il n'a point même besoin d'intercéder auprès du créancier; sa propriété lui fournit à l'instant les valeurs nécessaires, et pour ces facilités, il n'a besoin que de justifier de sa propriété.
...ue les propriétaires ne négligeront pas pareils avantages; celui-là seul craindrait de faire connaître sa position, qui voudrait abuser de ce mystère, pour induire en erreur des prêteurs de bonne foi; mais la duplicité lui pré-ju...
...er son projet immoral, et il sera forcé de faire estimer sa propriété, pour user a...
On peut donc être certain d'avance que les propriétaires ne négligeront pas pareils avantages; celui-là seul craindrait de faire connaître sa position, qui voudrait abuser de ce mystère, pour induire en erreur des prêteurs de bonne foi; mais la duplicité lui pré-judicierait ; sa précaution insidieuse dévoilerait ses intentions, et sa réticence...
...méfiance. S'il n'a point senti cette conséquence ; l'événement lui fera abandonner son projet immoral, et il sera forcé de faire estimer sa propriété, pour user au moins du bénéfice qu'il en peut tirer.
...e vexatoire employé pour la répartition de la contribution foncière, cesse alors; ...
...s charges, qui détermineront l'assiette de l'impôt; la valeur de chaque immeuble sera déterminée légalem...
Le mode vexatoire employé pour la répartition de la contribution foncière, cesse alors; ce ne sera plus le caprice, la jalousie d© quelques habitants intéressés à surcharger celui qui n'est pas domicilié dans leur canton, pou:: alléger leurs charges, qui détermineront l'assiette de l'impôt; la valeur de chaque immeuble sera déterminée légalement et sans partialité.
Plus de réclamation de la part du propriétaire; lui-même offri...
...n consentement par l'usage qu'il ferait de l'évaluation. Il serait lésé par une mo...
...int une mésestimation : le recouvrement de l'impôt se fera promptement, puisqu'il....
Plus de réclamation de la part du propriétaire; lui-même offrirait d'avance son consentement par l'usage qu'il ferait de l'évaluation. Il serait lésé par une moins value, et ne souffrira point une mésestimation : le recouvrement de l'impôt se fera promptement, puisqu'il. ne restera aucun prétexte pour en critiquer la quotité.
...on origine, le vaste projet du cadastre de la France. L'idée en est belle, sans doute, si on joint à cette carte de géographie des renseignements sur la qualité du sol. Avec de telles connaissances, on aura fait un g...
... favoriser le transport des productions de tel département, de tel district, dans celui où elles manquent. L'ami de sa patrie, en parcourant d'un œil satisfait, le sol de la France, ne se bornera plus aux grand...
Ainsi se perfectionnera, à son origine, le vaste projet du cadastre de la France. L'idée en est belle, sans doute, si on joint à cette carte de géographie des renseignements sur la qualité du sol. Avec de telles connaissances, on aura fait un grand pas vers la prospérité du commerce intérieur; les grandes routes, les canaux seront préparés pour favoriser le transport des productions de tel département, de tel district, dans celui où elles manquent. L'ami de sa patrie, en parcourant d'un œil satisfait, le sol de la France, ne se bornera plus aux grandes entreprises : chaque canton fixera son attention parce qu'il aura obtenu des ...
fluenoe que chacun doit avoir à l'égard de tous les autres. fluenoe que chacun doit avoir à l'égard de tous les autres.
Eh bien ! ce plan, que la complication de nos lois actuelles rend si difficile, e...
...veloppe naturellement par l'application de la loi sur les hypothèques.
Eh bien ! ce plan, que la complication de nos lois actuelles rend si difficile, et qui semble épouvanter i caUse des depenses-et des longueurs, se développe naturellement par l'application de la loi sur les hypothèques.
...ntenance du terrain n'offre aucun moyen de répartir l'impôt; l'évaluation est la b...
..., sous tous les rapports, les avantages de la publicité des valeurs hypothécaires.
La contenance du terrain n'offre aucun moyen de répartir l'impôt; l'évaluation est la base essentielle et déjà adoptée : ainsi se multiplient, sous tous les rapports, les avantages de la publicité des valeurs hypothécaires.
...ie, et trois mois après la promulgation de la loi sur les hypothèques, il ne resteaux administrateurs qu'à surveiller la rentrée de l'impôt. ... base nc>n critiquée, la difficulté élevée sur la répartition arriérée se rectifie, et trois mois après la promulgation de la loi sur les hypothèques, il ne resteaux administrateurs qu'à surveiller la rentrée de l'impôt.
...t être à son égard, dans la répartition de l'impôt, le même que pour le propriétai...
...l y aurait une mauvaise volonté injuste de préférer pour l'imposition de celle-ci une proportion arbitraire. L'i...
...ne fortune considérable avec les dehors de la modestie; celui qui, ne voyant le bonheur que dans l'accroissement de ses richesses, étudie sans cesse les moyens de l'accroître, ne peuvent être atteints d...
Le résultat doit être à son égard, dans la répartition de l'impôt, le même que pour le propriétaire; la valeur réelle et celle fictive également connues, il y aurait une mauvaise volonté injuste de préférer pour l'imposition de celle-ci une proportion arbitraire. L'impôt mobilier tel qu'il existe aujourd'hui, est vicieux, en ce que, ne détermina...
...te-t-il aucune proportion dans cet arbitraire. Le capitaliste qui veut jouir d'une fortune considérable avec les dehors de la modestie; celui qui, ne voyant le bonheur que dans l'accroissement de ses richesses, étudie sans cesse les moyens de l'accroître, ne peuvent être atteints d'une contribution plus forte que le citoyen estimable, qui, avec une fortune bea...
Si on ne peut trouver un moyen de rendre l'égoïste utile à sa patrie, au ...
...tement, et qu'il lui rende l'équivalent de la sûreté qu'il trouve dans la loi pour...
Si on ne peut trouver un moyen de rendre l'égoïste utile à sa patrie, au moins qu'il la soulage dans les dépenses qu'elle fait pour tous indistinctement, et qu'il lui rende l'équivalent de la sûreté qu'il trouve dans la loi pour sa propriété.
...ra aussi favorisé dans sa eréanee; plus de doute sur la certitude du remboursement...
... conservatoires, mais ne sera redevable de ces avantages, qu'à la publicité que so...
...nné une base juste, pour la répartition de l'impôt à son égard.
Le porteur des cédules sera aussi favorisé dans sa eréanee; plus de doute sur la certitude du remboursement à l'échéance; il n'aura même point l'inquiétude d'omettre les formalités d'actes conservatoires, mais ne sera redevable de ces avantages, qu'à la publicité que son titre acquerra, et cette même publicité aura donné une base juste, pour la répartition de l'impôt à son égard.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 492
...ropre à la circulation, que les lettres de change; elles porteront avec elles un c... ...u autres spéculations deviendront pour le commerce, un nouveau véhicule, aussi propre à la circulation, que les lettres de change; elles porteront avec elles un caractère qui commandera la confiance.
...dit qu'il est obligé d'emprunter auprès de chacune des nations, où il veut exercer... ... pour briser les entraves qui gênent son activité, pour éviter les pertes du crédit qu'il est obligé d'emprunter auprès de chacune des nations, où il veut exercer son industrie, préférera les effets, qui, d'un pôle à l'autre, certifieront, sa...
... ceux du commerce, un impôt par la voie de l'enregistrement. ...curerait cette loi, peut asseoir directement sur les capitaux, qui deviendraient ceux du commerce, un impôt par la voie de l'enregistrement.
... service des cédules le dédommageraient de cette contribution. La perception se ferait sans aucune gêne pour le négociant; la solidité et le service des cédules le dédommageraient de cette contribution.
Facilité pour la perception de l'impôt. Facilité pour la perception de l'impôt.
Le principe de l'hypothèque reconnu, l'un des résultats précieux sera de faire ouvrir une banque qui, en facilit...
...ordera la loi, assurera le recouvrement de l'impôt pour le Trésor national.
Le principe de l'hypothèque reconnu, l'un des résultats précieux sera de faire ouvrir une banque qui, en facilitant aux propriétaires les moyens d'employer le nouveau crédit, que leur accordera la loi, assurera le recouvrement de l'impôt pour le Trésor national.
...édules, elle en aurait un pour l'acquit de l'impôt annuel; le propriétaire, que de... ...damment du crédit qu'elle tiendrait continuellement ouvert pour l'escompte des cédules, elle en aurait un pour l'acquit de l'impôt annuel; le propriétaire, que des circonstances imprévues mettraient hors d'état d'acquitter sa cote d'impositio...
La retenue de l'impôt direct, que fera le propriétair...
... dans son recouvrement, l'émissionnaire de la cédule en devient passif, comme le s...
... compte, par celui à qui il la donnera, de cet impôt, dans la proposition du temps...
La retenue de l'impôt direct, que fera le propriétaire sur les intérêts du capitaliste hypothécaire, fixé comme sur lui au cinquième formera son impôt direct, et sera aussi certain dans son recouvrement, l'émissionnaire de la cédule en devient passif, comme le seul apparent ; mais lorsqu'il la transmettra, par une opération quelconque, il se fera tenir compte, par celui à qui il la donnera, de cet impôt, dans la proposition du temps qui resterait à courir.
...steraient presque jamais dans la caisse de la banque du propriétaire qui les aura ...
...resque totalité, en échange des billets de cette même caisse; l'une et l'autre de ces circonstances deviennent indifféren...
...la laisse jouir en totalité du bénéfice de l'escompte; si on les retire de ses mains, elle fera, à l'égard de celui qui voudra les posséder, la même ...
...cette caisse elle-même, pour l'émission de son papier, ou
Ces effets, par leur nature, ne resteraient presque jamais dans la caisse de la banque du propriétaire qui les aura escomptés. Les capitalistes les prendront, pour la presque totalité, en échange des billets de cette même caisse; l'une et l'autre de ces circonstances deviennent indifférentes pour les finances. La caisse paiera l'impôt si on la laisse jouir en totalité du bénéfice de l'escompte; si on les retire de ses mains, elle fera, à l'égard de celui qui voudra les posséder, la même retenue que le propriétaire vis^à-vis celui à qui il fait la transmission. Elle ...
...r le temps qui reste encore à écouler jusqu'à l'époque du remboursement; ainsi, cette caisse elle-même, pour l'émission de son papier, ou
de ses capitaux, paiera son tribut en rais...
...public lui laissera faire. Les produits de son industrie, facile à apprécier, ne p...
de ses capitaux, paiera son tribut en raison des bénéfices que le public lui laissera faire. Les produits de son industrie, facile à apprécier, ne pourront pas échapper au même impôt proportionnel du capitaliste et du propriétai...
La règle qu'elle s'imposera de ne point escompter pour un délai plus l...
...me facilité pour la perception annuelle de l'impôt.
La règle qu'elle s'imposera de ne point escompter pour un délai plus long qu'une année laisse toujours la même facilité pour la perception annuelle de l'impôt.
C'est aussi à l'aide de la banque que l'impôt direct du commerc... C'est aussi à l'aide de la banque que l'impôt direct du commerce est aidé dans sa perception, et devient annuel.
... avantages que le commerce doit retirer de ce nouvel établissement; j'observerai que le droit de demi pour cent, prélevé sur la cédule par la voie de l'enregistrement, laissant encore l'int...
...es, le négociant aura un double intérêt de s'en servir, et il acquittera l'impôt, ...
Sans retracer ici les avantages que le commerce doit retirer de ce nouvel établissement; j'observerai que le droit de demi pour cent, prélevé sur la cédule par la voie de l'enregistrement, laissant encore l'intérêt au dessous du cours ordinaire, même des nations étrangères, le négociant aura un double intérêt de s'en servir, et il acquittera l'impôt, en obtenant des bénéfices.
La nation reste libre de déterminer l'impôt, au taux qu'elle le ... La nation reste libre de déterminer l'impôt, au taux qu'elle le croira convenable, et je développerai dans le troisième chapitre quelques idées ...
...simplifie seulement le rouage mécanique de l'imposition, en donnant une base uniqu... ...mpôts indirects, en un direct, je ne diminue en rien le revenu des finances. Je simplifie seulement le rouage mécanique de l'imposition, en donnant une base unique pour tous les citoyens, et en la rendant directe.
...arait avoir cherché. Soulager le pauvre de toutes contributions, est une justice; ...
...réforme ne peut être que la conséquence de la répartition d'un autre impôt, qui atteigne tous les revenus réels ou les capitaux de l'industrie.
Alors s'établit un système naturel, que la Convention parait avoir cherché. Soulager le pauvre de toutes contributions, est une justice; on ne pourra réellement en faire l'application, que par la réforme des différents impôts indirects et cette réforme ne peut être que la conséquence de la répartition d'un autre impôt, qui atteigne tous les revenus réels ou les capitaux de l'industrie.
...ôts indirects peuvent être susceptibles de quelques améliorations; mais il n'entre...
...lle et primitive. Pour donner un aperçu de la situation de nos finances, j'ajouterai seulement l'i...
Les impôts indirects peuvent être susceptibles de quelques améliorations; mais il n'entre point dans cet ouvrage d'en parler. J'ai déjà annoncé que ceux-ci ne doivent frapper que sur les objets impossibles à saisir dans leur valeur réelle et primitive. Pour donner un aperçu de la situation de nos finances, j'ajouterai seulement l'idée que je me suis formée pour moi-même, sur leur nature, leur rapport dans l'or...
...postes et messageries : ils sont plutôt de pure fiscalité, que moraux; le produit peut en être le seul objet, en évitant de laisser à ceux qui voudraient les éluder, trop de bénéfices. ...poudres et salpêtres, les amendes, les épaves, les déshérences, la loterie, les postes et messageries : ils sont plutôt de pure fiscalité, que moraux; le produit peut en être le seul objet, en évitant de laisser à ceux qui voudraient les éluder, trop de bénéfices.
L'impôt de luxe est aussi indirect, mais il se rapproche devantage de ceux directs; et bien établi, il devient politique. La fortune de chacun doit à la vérité, contribuer aux...
...riche doit y apporter la majeure partie de son superflu, ce serait à tort qu'il se plaindrait de contribuer pour le même objet, de deux manières; d'abord par son impôt di...
L'impôt de luxe est aussi indirect, mais il se rapproche devantage de ceux directs; et bien établi, il devient politique. La fortune de chacun doit à la vérité, contribuer aux frais d'une administration commune; mais le riche doit y apporter la majeure partie de son superflu, ce serait à tort qu'il se plaindrait de contribuer pour le même objet, de deux manières; d'abord par son impôt direct, et ensuite par celui indirect; l'inégalité ne se trouve véritablement que ...

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 493
...règlements des douanes, et y joindre un acte de navigation, de manière à balançer en notre faveur l'in...
...vra, soit par l'importation, en échange de matières premières, dont la nation a be...
...niquement être considérés sous leurs relations politiques. Il faut combiner les règlements des douanes, et y joindre un acte de navigation, de manière à balançer en notre faveur l'intérêt du négociant à exporter dans le pays où son industrie doit, en définitif, procurer à la nation un bénéfice plus grand, soit par le prix qu'il recevra, soit par l'importation, en échange de matières premières, dont la nation a besoin.
...oit suppléera tout à la fois aux droits de patentes, à celui des obligations, des contrats de constitutions et de leurs quittances, et sera d'un produit ... Nota. Ce droit suppléera tout à la fois aux droits de patentes, à celui des obligations, des contrats de constitutions et de leurs quittances, et sera d'un produit bien supérieur.
... actuel, et en régénérant notre système de finance, de répartir cet impôt. ...s, que j'examinerai dans le quatrième chapitre s'il peut être utile, dans l'état actuel, et en régénérant notre système de finance, de répartir cet impôt.
Situation du revenu de nos finances d!après ce plan. Situation du revenu de nos finances d!après ce plan.
... qu'il est déjà déterminé pour la somme de......................... 240,000,000 li... ...e plan d'hypothèque sera très favorable pour le recouvrement, je le compte ainsi qu'il est déjà déterminé pour la somme de......................... 240,000,000 liv.
...propriétaires sans rien forcer au tiers de la valeur des propriétés. L'aperçu que ...
..., ainsi les capitaux à imposer seraient de 12 milliards 500 millions.
On évalue la totalité des dettes des propriétaires sans rien forcer au tiers de la valeur des propriétés. L'aperçu que l'on a sur des dettes des émigrés confirmerait dans cette opinion, ainsi les capitaux à imposer seraient de 12 milliards 500 millions.
...uquel la banque escompterait en billets de caisse, cela donnerait un revenu annuel de 375 millions à imposer. Le cinquième de ce produit fournirait un impôt à recevoir de....................... 75,000,000 En supposant les capitaux ne devoir produire que 3 0/0, taux auquel la banque escompterait en billets de caisse, cela donnerait un revenu annuel de 375 millions à imposer. Le cinquième de ce produit fournirait un impôt à recevoir de....................... 75,000,000
... et il serait établi dans la proportion de celui des propriétaires. Le public serait dès lors soulagé de toutes les vexations qu'entraîne ^actue... Nota. Cet impôt remplacerait celui mobilier et il serait établi dans la proportion de celui des propriétaires. Le public serait dès lors soulagé de toutes les vexations qu'entraîne ^actuellement l'impôt mobilier.
...us 12 milliards 500 millions, un revenu de............................ 62,500,000 ...rait dans le cas d'être perçu tous les ans, et donnerait pour le capital ci-dessus 12 milliards 500 millions, un revenu de............................ 62,500,000
...les enregistrés par douzième, en raison de la quantité de mois de chaque créance. ...lus d'équité, on peut en diviser la perception par douzième et la recouvrer sur les enregistrés par douzième, en raison de la quantité de mois de chaque créance.
...on n'excédera certainement pas le quart de la perception actuelle. Je ne compterai... ...rement diminué par celui placé au nombre des impôts directs; mais cette diminution n'excédera certainement pas le quart de la perception actuelle. Je ne compterai, d'après cela, le même droit que Pour............................. 37,500,000 l...
...détermine à mettre un droit sur le prix de? ventes forcées. Je ne compte cet objet... ...donnera l'enregistrement des cédules, à moins que la Convention nationale ne se détermine à mettre un droit sur le prix de? ventes forcées. Je ne compte cet objet que pour
... qu'il est porté au rapport des comités de finances de la section des impositions directes et ... Je compte les produits du timbre pour ce qu'il est porté au rapport des comités de finances de la section des impositions directes et indirectes, à.................;............. 15,000,000
...cependant que le timbre sur les lettres de change peut être porté au même taux que... Nota. J'observerai cependant que le timbre sur les lettres de change peut être porté au même taux que le droit d'enregistrement des créances, et être perçu dans la meme division ; l...
Je ne compte pour cette augmentation de droits aucun produit; les cédules dimin...
... il faut sur cette partie attendre tout de l'expérience.
Je ne compte pour cette augmentation de droits aucun produit; les cédules diminueront nécessairement le besoin des autres effets. La banque des propriétaires y concourra; il faut sur cette partie attendre tout de l'expérience.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 494
...s sur les douanes et ceux en vertu d'un acte de navigation, peuvent augmenter de beaucoup par une meilleure répartition ... Les impôts politiques indirects sur les douanes et ceux en vertu d'un acte de navigation, peuvent augmenter de beaucoup par une meilleure répartition profitable au commerce; cependant, je ne les compterai que pour la somme portée ...
..., je ne le compte ici que pour la somme de... ..3,000,000 liv. Sera conservé pour atteindre le luxe, je ne le compte ici que pour la somme de... ..3,000,000 liv.
...seront, par ce plan aussitôt l'exercice de la loi (c'est-à-dire trois mois après le décret) les revenus de la République. Tels seront, par ce plan aussitôt l'exercice de la loi (c'est-à-dire trois mois après le décret) les revenus de la République.
Des moyens pour le remboursement de la dette nationale. Des moyens pour le remboursement de la dette nationale.
L'objet d'une bonne administration de finances est de maintenir ^équilibre entre la recette e...
...peut y donner atteinte. L'accroissement de la dette nationale et de la multiplicité des impôts sont la suite de l'oubli de ce principe.
L'objet d'une bonne administration de finances est de maintenir ^équilibre entre la recette et la dépense, d'écarter tout ce qui peut y donner atteinte. L'accroissement de la dette nationale et de la multiplicité des impôts sont la suite de l'oubli de ce principe.
... chefs qu'elle s'était choisis au point de voir ses impôts considérablement augmentés, le produit de son industrie ne peut plus suffire aux ... Lorsqu'une nation est parvenue, par la déprédation des chefs qu'elle s'était choisis au point de voir ses impôts considérablement augmentés, le produit de son industrie ne peut plus suffire aux charges d'une administration prudente et mieux réglée; le législateur doit cherc...
...sur les créances, une simple suspension de paiement ne mériteraient que la qualification déshonorante de faillite; une pareille idée répugnerait... Une réduction sur les créances, une simple suspension de paiement ne mériteraient que la qualification déshonorante de faillite; une pareille idée répugnerait même au peuple le plus dépravé.
Se vouer à la discrétion de cette classe, connue sous la désignation de traitants et financiers, serait demande... Se vouer à la discrétion de cette classe, connue sous la désignation de traitants et financiers, serait demander un remède au meurtrier. Egoïstes par profession, leurs cal- ,
... les usuriers exerçaient, sous le règne de l'empereur Tibère, un brigandage sans b...
...i des douze Tables avait fixé l'intérêt de l'argent à 10/0 : on le réduisit à moit...
...e la nécessité d'énormes sacrifices, ou de poursuites rigoureuses, voyaient leur ruine inévitable. Tibère fit ouvrir une banque de 1 million de sesterces, où chaque débiteur pouvait, ...
A Rome, les usuriers exerçaient, sous le règne de l'empereur Tibère, un brigandage sans bornes; la loi des douze Tables avait fixé l'intérêt de l'argent à 10/0 : on le réduisit à moitié. Des peines sévères furent prononcées contre les infraeteurs. Plus les précau...
...u'on lui faisait courir. Le numéraire fut resserré, les débiteurs, pressés contre la nécessité d'énormes sacrifices, ou de poursuites rigoureuses, voyaient leur ruine inévitable. Tibère fit ouvrir une banque de 1 million de sesterces, où chaque débiteur pouvait, pendant trois ans, prendre les sommes qui lui étaient nécessaires, en fournissan...
... rendraient tributaires d'une compagnie de financiers. Créons également un numéraire étranger à celui de la circulation; que la valeur qui le re...
...ncier, qui recevra son dû., aucun motif de plainte; et que le débiteur bénéficie, ...
Employons une mesuré grande et simultanée, rompons les liens qui nous rendraient tributaires d'une compagnie de financiers. Créons également un numéraire étranger à celui de la circulation; que la valeur qui le représentera ne laisse au créancier, qui recevra son dû., aucun motif de plainte; et que le débiteur bénéficie, en employant les moyens qui lui seront offerts pour sa libération.
...it des capitaux est détourner le tribut de sa destination. Qu'un particulier, libre propriétaire de sa fortune, opère ainsi, personne n'est...
...es qu'il prépare lui servent à acquérir de nouveau, ou à se libérer, peu importe ;...
...t : mais un gouvernement quelconque n'a de droit, pour les subsides, que jusqu'à concurrence de ce qui est strictement indispensable po...
...esterait rien pour satisfaire au besoin de chaque moment. Abstraction faite des vérités politiques et morales qui empêchent de léser l'industrie dans ses moyens et se...
...actuelle ne peut raisonnablement donner de consentement (nécessaire au lien social) pour se grever de la libération d'une dette qu'elle n'a p...
...s nécessitent des surtaxes annuelles. Employer des produits journaliers à l'acquit des capitaux est détourner le tribut de sa destination. Qu'un particulier, libre propriétaire de sa fortune, opère ainsi, personne n'est lésé : ses revenus sont exactement à lui. Que les économies qu'il prépare lui servent à acquérir de nouveau, ou à se libérer, peu importe ; il pouvait les consommer; à plus forte raison, peut-il s'en servir pour payer ce qu'il doit : mais un gouvernement quelconque n'a de droit, pour les subsides, que jusqu'à concurrence de ce qui est strictement indispensable pour subvenir aux charges annuelles. Ce ne sont point les propriétés qui doivent, mais les revenus : s'il absorbait celles-là, il ne resterait rien pour satisfaire au besoin de chaque moment. Abstraction faite des vérités politiques et morales qui empêchent de léser l'industrie dans ses moyens et ses ressources, une simple observation me reste à faire (1). Là génération actuelle ne peut raisonnablement donner de consentement (nécessaire au lien social) pour se grever de la libération d'une dette qu'elle n'a point contractée, qui ne lui a pas profité. Elle n'a aucun intérêt réel d'y conse...

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 495
2° Faire des lois de douanes et un acte de navigation, sur des principes établis d... 2° Faire des lois de douanes et un acte de navigation, sur des principes établis dans le quatrième chapitre.
...Convention, ont consacré ces principes. De grandes richesses ont été rendues à la ... L'Assemblée constituante, celle Législative, la Convention, ont consacré ces principes. De grandes richesses ont été rendues à la nation, et c'est avec leur valeur que les législateurs ont constamment voulu acq...
... idée et je les trouve dans le résultat de la loi sur les hypothèques. J'offre les moyens d'exécution pour cette idée et je les trouve dans le résultat de la loi sur les hypothèques.
On se rappelle que l'un des bienfaits de cette loi est dans la faculté obtenue par le propriétaire de faire (au moyen des cédules) usage de son crédit, jusqu'à la valeur des deux tiers de sa propriété. On se rappelle que l'un des bienfaits de cette loi est dans la faculté obtenue par le propriétaire de faire (au moyen des cédules) usage de son crédit, jusqu'à la valeur des deux tiers de sa propriété.
...lière, que favorise la loi, une réunion de citoyens pouvant user d'un pareil crédit. Son organisation est combinée de manière qu'elle peut tout à la fois suf...
...l'argent, et l'amortissement journalier de son papier de caisse.
Alors il s'établira, sous une forme particulière, que favorise la loi, une réunion de citoyens pouvant user d'un pareil crédit. Son organisation est combinée de manière qu'elle peut tout à la fois suffire à. tous les besoins des propriétaires, par un numéraire fictif, supérieur et préféré à l'argent, et l'amortissement journalier de son papier de caisse.
...ent d'Angleterre, qui prononce la peine de mort contre ceux qui achèteront des imm...
...es immeubles. Ce mi-5ls,t,r.e s'effprce de faire croire que, sans l'or de 1 Angleterre, la France ne peut suffire à ses besoins. Il est aisé de déjouer ce ministre et de prouver a sa nation qu'on peut la réduire aux seules facultés de son sol et aux moyens de sa population.
Le ministre Put a fait rendre un bill, au Parlement d'Angleterre, qui prononce la peine de mort contre ceux qui achèteront des immeubles situés en France, ou qui prêteraient des capitaux sur ces immeubles. Ce mi-5ls,t,r.e s'effprce de faire croire que, sans l'or de 1 Angleterre, la France ne peut suffire à ses besoins. Il est aisé de déjouer ce ministre et de prouver a sa nation qu'on peut la réduire aux seules facultés de son sol et aux moyens de sa population.
...plus grandes et plus solides que celles de l'Angleterre ; ... deux choses : 1° Favoriser en France une banque générale, qui ait des facultés plus grandes et plus solides que celles de l'Angleterre ;
Avec de pareils moyens, nos ressources et nos trésors sont inépuisables. Ceux de l'Angleterre diminueront, et notre poli... Avec de pareils moyens, nos ressources et nos trésors sont inépuisables. Ceux de l'Angleterre diminueront, et notre politique se discutera à la tribune.
Les calculs de la banque sont combinés de manière à ne pouvoir douter de l'association nécessaire pour la formation de cet établissement. Aussitôt que Je double principe de la publtcite dés hypothèques et de l'évaluation des immeubles aura été ado...
... actuel_de nos départements frontières, de ceux de la Vendee et qui l'entourent, en démont...
...r. Le service se fera avec 120 millions de livres, savoir : 20 millions de livres en numéraire, et 100 millions de livres en cautionnement sur immeubles. ...
...ait a peine le trentième des propriétés de la République en la répartissant entre tous les départements ; les propriétaires de chacun de leur arrondissement n'auraient que
Les calculs de la banque sont combinés de manière à ne pouvoir douter de l'association nécessaire pour la formation de cet établissement. Aussitôt que Je double principe de la publtcite dés hypothèques et de l'évaluation des immeubles aura été adopté, l'intérêt individuel ralliera les citoyens pour ce but. Les secours qu'ils y puiseront seront d'autant plus precieux, qu'ils étaient inattendus. Le ravage actuel_de nos départements frontières, de ceux de la Vendee et qui l'entourent, en démontrent plus que jamais la nécessité : quel sera l'égoïs-me assez bizarre, pour aba...
...e d'ailleurs infiniment modique, en comparaison des valeurs qui peuvent concourir. Le service se fera avec 120 millions de livres, savoir : 20 millions de livres en numéraire, et 100 millions de livres en cautionnement sur immeubles. Cette somme fait a peine le trentième des propriétés de la République en la répartissant entre tous les départements ; les propriétaires de chacun de leur arrondissement n'auraient que
...t à propos, par des motifs quelconques, de diviser le plus possible les actions, par exemple de ne les faire que de 1,200 livres, il ne faudrait que douze cents propriétaires, possédant pour 4,800 livres de propriétés foncières, libres d'hypothèq... 1,450,000 livres environ à employer. Si on jugeait à propos, par des motifs quelconques, de diviser le plus possible les actions, par exemple de ne les faire que de 1,200 livres, il ne faudrait que douze cents propriétaires, possédant pour 4,800 livres de propriétés foncières, libres d'hypothèques, pour compléter cette somme.
... marqué: son étonnement, qu'une société de bons citoyens ne soit pas encore parven...
...finances. L'obstacle est dans le défaut de loi, pour fournir un argent nécessaire;...
...elle qu'on peut faire tourner au profit de la chose publique, en reconnaissant l'e...
...ière a senti le besoin (1) d'un pareil établissement. Il a voté sa formation, et marqué: son étonnement, qu'une société de bons citoyens ne soit pas encore parvenue à donner ce nouveau secours aux finances. L'obstacle est dans le défaut de loi, pour fournir un argent nécessaire; j'ai démontré que les capitalistes étaient dangereux; la classe des propriétair...
...ve pour les fonds immenses qui la constituent; cette non-valeur est une perte réelle qu'on peut faire tourner au profit de la chose publique, en reconnaissant l'erreur et la réparant.
...irculation; ce sera la suite nécessaire de la nouvelle loi sur les hypothèques. ...caires n'est autre chose que les propriétés territoriales elles-mêmes mises en circulation; ce sera la suite nécessaire de la nouvelle loi sur les hypothèques.
Pour faire usage de ces nouveaux moyens de richesses, les citoyens propriétaires de tous les départements qui formeront l'a...
...mboursement des dettes particulières et de coopérer de la même manière à l'extinction de celles totales de la République, en augmentant d autre part la valeur de son actif.
Pour faire usage de ces nouveaux moyens de richesses, les citoyens propriétaires de tous les départements qui formeront l'association indiquée plus haut, auront pour objet le remboursement des dettes particulières et de coopérer de la même manière à l'extinction de celles totales de la République, en augmentant d autre part la valeur de son actif.
Le tableau de nos finances n'a rien que de rassurant, et je crois devoir le placer... Le tableau de nos finances n'a rien que de rassurant, et je crois devoir le placer avant le développement des ressources que je viens d annoncer.
5° Biens de la liste civile.. 200.000.000 \ « AftA ... 5° Biens de la liste civile.. 200.000.000 \ « AftA ^ ^
10° Biens du ci-devant ordre de Malte............................600.00... 10° Biens du ci-devant ordre de Malte............................600.000.000
...euvent être évalués, d'après le rapport de Roland, à la 4° Bien des émigrés. Ils peuvent être évalués, d'après le rapport de Roland, à la
somme de........................4.800.000.000 somme de........................4.800.000.000
Total de l'actif............... 9.531.261.628 Total de l'actif............... 9.531.261.628

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 496
4° Pour celles de 1793, de... 15,300,000 5° Pour les revenus de la présente année.................... 1... 4° Pour celles de 1793, de... 15,300,000 5° Pour les revenus de la présente année.................... 188,063,900
...949 liv. d'intérêts, formant un capital de.......................... 2° La dette constituée, payant chaque année 73.844.949 liv. d'intérêts, formant un capital de..........................
Principal de la dette constituée, et payant néammoin... Principal de la dette constituée, et payant néammoins par an 32.000.000 liv. d'intérêts,
formant un capital de........ formant un capital de........
Celles de l'ancien clergé... Celles de l'ancien clergé...
Les capitaux de ces rentes évalués au denier Les capitaux de ces rentes évalués au denier
10, sont de................................. 2.180.... 10, sont de................................. 2.180.000.000
...a guerre, évaluée en capital à la somme de... 500.000.000 4° Récompense promise à l'armée après la guerre, évaluée en capital à la somme de... 500.000.000
Le passif de...................................8.214... Le passif de...................................8.214.898.980
La nation possède donc, en sus de ce La nation possède donc, en sus de ce
...ore même chaque année ; le recouvrement de l'actif est lent et impossible, dans le... ...ssi considérable, ne peuvent cependant être liquidées ; leur situation se détériore même chaque année ; le recouvrement de l'actif est lent et impossible, dans le système actuel, à effectuer promptement.
...i on ne procure point aux propriétaires de nouveaux moyens ; d'ailleurs, ce défici... 2° L'arriéré des contributions est fort difficile à recouvrer si on ne procure point aux propriétaires de nouveaux moyens ; d'ailleurs, ce déficit dans le recouvrement est un fonds mort, et la idette s'augmente tous les jours...
...ndus ne représentent point l'équivalent de ce que la nation paie en intérêts pour les capitaux de pareille somme de sa dette. 3° Lés produits des domaines non vendus ne représentent point l'équivalent de ce que la nation paie en intérêts pour les capitaux de pareille somme de sa dette.
...la destination du tribut est uniquement de pourvoir aux frais annuels d'administra... ... s'acquitte sur les impôts journaliers? Je répéterai l'observation déjà faite ; la destination du tribut est uniquement de pourvoir aux frais annuels d'administration.
Puisqu'il existe de quoi éteindre l'ancienne dette, ce n'es... Puisqu'il existe de quoi éteindre l'ancienne dette, ce n'est pas seulement un revirement avantageux à remplir, c'est un devoir.
2° Remboursement de l'impôt arriéré • 2° Remboursement de l'impôt arriéré •
...ur les domaines invendus, disponibilité de deux tiers de" leur' valeur, même avant cette vente; aliénation de ces biens- 3° Profit sur les domaines invendus, disponibilité de deux tiers de" leur' valeur, même avant cette vente; aliénation de ces biens-
4° Les recettes donneront la faculté de rembourser les assignats, la dette cons...
...stituée, et en outre un capital au delà de ces paiements ;
4° Les recettes donneront la faculté de rembourser les assignats, la dette constituée et non constituée, et en outre un capital au delà de ces paiements ;
5° Les revenus des biens des émigrés de- 5° Les revenus des biens des émigrés de-
...re d'extinguibilité doit faire preferer de laisser subsister temporairement. que leur nature d'extinguibilité doit faire preferer de laisser subsister temporairement.
...i qu'elle est déterminée dans le projet de son établissement, fixe l'escompte des cédules en billets de caisse à 3 0/0, et détermine par là l'in-teret de l'argent au denier 33 1/3. Alors, les propriétaires qui paient l'intérêt du prix de leurs immeubles sur le pied de 5 0/0, obtiennent un bénéfice annuel de 2 0/0, et cependant 1 immeuble dont ils... La caisse des propriétaires, ainsi qu'elle est déterminée dans le projet de son établissement, fixe l'escompte des cédules en billets de caisse à 3 0/0, et détermine par là l'in-teret de l'argent au denier 33 1/3. Alors, les propriétaires qui paient l'intérêt du prix de leurs immeubles sur le pied de 5 0/0, obtiennent un bénéfice annuel de 2 0/0, et cependant 1 immeuble dont ils conservent la propriété augmente pour eux dans la même proportion que l'intérêt...
...ra à sa disposition pour les deux tiers de la valeur de sa propriété jusqu'à concurrence de 111,111 liv. 17 s. 9 d., somme supérieure au prix de ses acquisitions. S-UI r Pî. du denier 33 i/3» 166,667 liv. 13 s. 8 d. La banque tiendra à sa disposition pour les deux tiers de la valeur de sa propriété jusqu'à concurrence de 111,111 liv. 17 s. 9 d., somme supérieure au prix de ses acquisitions.
...ires des domaines nationaux profiteront de cet avantage pour rembourser tout ce qu...
...es biens n'ont point été vendus au delà de leur valeur ; au surplus, le service de la banque, par la différence de l'in-teret de l'argent (intérêt qui deviendra bientôt...
...al) rétablira l'équilibre entre le prix de quelques surenchères et la" valeur actu...
Les adjudicataires des domaines nationaux profiteront de cet avantage pour rembourser tout ce qu'ils peuvent devoir sur leur prix. En général, ces biens n'ont point été vendus au delà de leur valeur ; au surplus, le service de la banque, par la différence de l'in-teret de l'argent (intérêt qui deviendra bientôt celui général) rétablira l'équilibre entre le prix de quelques surenchères et la" valeur actuelle des propriétés.
...t ne pas s'opposer à ce que les billets de caisse soient reçus à la trésorerie nat...
...énéral; les libérations qui se feraient de particuliers à particuliers de cette manière, établiraient la confianc...
...irer un produit étranger à toute espèce de monnaie, en accréditerait le cours.
Pour faciliter ces remboursements, la Convention pourrait ne pas s'opposer à ce que les billets de caisse soient reçus à la trésorerie nationale, comme les assignats ; son silence préviendrait le vœu général; les libérations qui se feraient de particuliers à particuliers de cette manière, établiraient la confiance que ces effets inspireraient ; la faculté qu aurait le porteur d'en retirer un produit étranger à toute espèce de monnaie, en accréditerait le cours.
...ocurera pour la répartition et la levée de l'impôt ; concourir, par le même procédé à faire rentrer l'arriéré de cette partie, devient, pour la liquidation de la dette un moyen qui manque, quant à p... ...'ai déjà annoncé, dans le premier chapitre, les facilités que la nouvelle loi procurera pour la répartition et la levée de l'impôt ; concourir, par le même procédé à faire rentrer l'arriéré de cette partie, devient, pour la liquidation de la dette un moyen qui manque, quant à présent, à nos ressources.
...91,796 livres portées au second article de l'actif de la République sont composées : Les 851,191,796 livres portées au second article de l'actif de la République sont composées :
11° Pour les impositions anciennes, de la somme de....... 176,827,896 liv. 11° Pour les impositions anciennes, de la somme de....... 176,827,896 liv.
... les impositions foncière et mobilière, de 1791 2° Pour les impositions foncière et mobilière, de 1791
et 1792 de............................. 450,000,00... et 1792 de............................. 450,000,000
3° Pour les patentes de 1791 3° Pour les patentes de 1791
et 1792, de........................... 21,000,000 et 1792, de........................... 21,000,000

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 497
En recherchant la cause de l'arriéré des contributions, on la trouve dans le vice de leur repartition et le défaut des moyen...
...ituante a décrété vaguement le principe de l'imposition en proportion des produits...
...onnaient lieu nécessairement a beaucoup de méprises et même d'injustices : de la, les réclamations des contribuables, lés rexus de payer.
En recherchant la cause de l'arriéré des contributions, on la trouve dans le vice de leur repartition et le défaut des moyens pour la rectifier, l'Assemblée constituante a décrété vaguement le principe de l'imposition en proportion des produits, mais elle a omis d assigner un mode certain et prompt pour connaître le produit : des estimations faites par les communes, en divisarit le territoire par sections, donnaient lieu nécessairement a beaucoup de méprises et même d'injustices : de la, les réclamations des contribuables, lés rexus de payer.
...ant aux propriétaires la faculté d'user de leur crédit, remédie à cet abus pour l'... Non seulement la loi des hypothèques, en donnant aux propriétaires la faculté d'user de leur crédit, remédie à cet abus pour l'avenir, mais il prépare Une prompte décision sur les difficultés déjà nées (1).
La loi accorde un privilège au profit de la nation pour le paiement de l'imposition il est juste de conserver cette disposition, de I etendre meme à tout ce qui peut être ... La loi accorde un privilège au profit de la nation pour le paiement de l'imposition il est juste de conserver cette disposition, de I etendre meme à tout ce qui peut être anciennement dû par les propriétaires.
...se des propriétaires, toujours certaine de se recouvrir, donnera un crédit et se chargera de les acquitter dans un délai détermine. La caisse des propriétaires, toujours certaine de se recouvrir, donnera un crédit et se chargera de les acquitter dans un délai détermine.
...saire : la Convention n aura besoin que de soumettre les débiteurs à remettre, dan...
...r la caisse, pour y recevoir le montant de leur imposition ; l'epoque de l'exigibilité du mandat sera prolongée,...
Une mesure d'ordre est seule nécessaire : la Convention n aura besoin que de soumettre les débiteurs à remettre, dans trois mois, au receveur du district, un mandat sur la caisse, pour y recevoir le montant de leur imposition ; l'epoque de l'exigibilité du mandat sera prolongée, dans le cas où le contribuable serait en réclamation; un an pour ceux qui ne se...
... ne seraient point lésés par 1 exercice de contraintes rigoureuses : ceux qui négl...
...és, et ce serait plutôt comme coupables de mauvaise volonté, et d un refus sans excuse, qu'ils en de-bles1 Passibles> que comme contribua-
Les citoyens ne seraient point lésés par 1 exercice de contraintes rigoureuses : ceux qui négligeraient la faculté qui leur serait accordee, y seraient seuls exposés, et ce serait plutôt comme coupables de mauvaise volonté, et d un refus sans excuse, qu'ils en de-bles1 Passibles> que comme contribua-
...a la caisse des propriétaires, à raison de 3 0/0. ...t, suivant les circonstances, ou attendre les échéances, ou les faire escompter a la caisse des propriétaires, à raison de 3 0/0.
L'établissement de la banque n'aurait pas une influence aussi directe sur les autres parties de 1 actif • on sent néanmoins que la nouv... L'établissement de la banque n'aurait pas une influence aussi directe sur les autres parties de 1 actif • on sent néanmoins que la nouvelle faculté que procurera la banque, doit disposer a une prompte libération, et...
Le droit de patentes était un impôt si mal conçu, q...
...t : 1 obligation ou la Convention a été de l'abo-\}T>. .TOfie le reproche. Je renv...
Le droit de patentes était un impôt si mal conçu, que rien n'assurait le recouvrement-la matiere imposable n'existait même point : 1 obligation ou la Convention a été de l'abo-\}T>. .TOfie le reproche. Je renvoie à ce que j ai dit sur I impôt direct du commerce, pour connaître comment je ...
et le bon marché de leur escompte par la caisse, s offrent ...
... valeurs sont pour elle représentatives de capi-taux, et les produits de celle-là ne compensent Point les intérê...
...s par ces derniers. bous un autre point de vue, il lui se-SîJTeJudli?iable 1dé Prê...
et le bon marché de leur escompte par la caisse, s offrent aussi pour la nation. Dépositaire d une fortune immense, l'administration est une gene qu'elle s'impose ; ces valeurs sont pour elle représentatives de capi-taux, et les produits de celle-là ne compensent Point les intérêts produits par ces derniers. bous un autre point de vue, il lui se-SîJTeJudli?iable 1dé Prêter l'aliénation |e|St^mi hUT en atté-
_ Elle possède pour 3,660 millions de livres propriété est représentative de 2,440 millions de livres en cédules Le decret qui ordonnerait quelles seront oe« de- _ Elle possède pour 3,660 millions de livres propriété est représentative de 2,440 millions de livres en cédules Le decret qui ordonnerait quelles seront oe« de-
tir le capital de la dette constituée et non constituée. ... tir le capital de la dette constituée et non constituée. Cette opération ne coûterait, bar
de 107,844,949 livres payées pour les arré... de 107,844,949 livres payées pour les arrérages ^fol^.^r^t donc un bénéfice réelle 38,337,979 hv 12 s. sans aucun autre fr...
Les directoires de districts seraient char- Les directoires de districts seraient char-
veSJ\ lTï f3 cédulesiet de les faire paï-Al . a trésorerie nationa... veSJ\ lTï f3 cédulesiet de les faire paï-Al . a trésorerie nationale.
f? loi facilite de la même mamere/ les fortunes individuelles et celles de République, est favorable! L'opinion hâ...
...ivre la marche que son intérêt a engage de tenir : la défiance est bannie,
f? loi facilite de la même mamere/ les fortunes individuelles et celles de République, est favorable! L'opinion hâte le succès d'un tel système. Le citoyen se plaît a voir suivre la marche que son intérêt a engage de tenir : la défiance est bannie,
puffia Un C°nnaît leS moyens de salu* Pour consommer cette opération, i... puffia Un C°nnaît leS moyens de salu* Pour consommer cette opération, il con-
...leur dette ^ capitalistes regorgeraient de capitaux et £°Ur en faire emploi, d'ac ...
...lique serait formee sur l'avantage réel de posséder des im meub es, et le benefice...
...ctuels vont trouver dans l'augmentation de tournera presque en totalité au profit de la nation. La plus value que j'ai
inconvénient : les citoyens liquideraient dans cet intervalle, leur dette ^ capitalistes regorgeraient de capitaux et £°Ur en faire emploi, d'ac vZZ ES m6TS b^ns aussitôt qu'ils seraient repus en vente. L'opinion publique serait formee sur l'avantage réel de posséder des im meub es, et le benefice que les propriétaires actuels vont trouver dans l'augmentation de tournera presque en totalité au profit de la nation. La plus value que j'ai
rinfé?Hfl'e d6Vant r^ulter de la baisse de cataire argmt' payée Par l'^judi- rinfé?Hfl'e d6Vant r^ulter de la baisse de cataire argmt' payée Par l'^judi-
...nt arrivé pour les ventes devien-fefi^1 de la perfection pour les finances ; W dév...
...ale. Il serait peut être plïs difficile de déterminer quel sera au juste le prix d...
...t portée momentanément à 3,660 millions de livres mais 1 expérience nous a convaincus que lé prix des ventes .surpasse toujours de beaucoup les évaluations, qu'il excède ...
... doit se joindre le prix d'amélioration de deux cin-
Le moment arrivé pour les ventes devien-fefi^1 de la perfection pour les finances ; W développé le grand système d'une dMî^T générale. Il serait peut être plïs difficile de déterminer quel sera au juste le prix des adjudications; l'estimation est portée momentanément à 3,660 millions de livres mais 1 expérience nous a convaincus que lé prix des ventes .surpasse toujours de beaucoup les évaluations, qu'il excède ordinairement d un tiers. A cette valeur intrinsèque des immeubles, dans l'état actuel, doit se joindre le prix d'amélioration de deux cin-

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 498
...aratif, avec notre passif, n'a rien que de rassurant. \ Le tableau comparatif, avec notre passif, n'a rien que de rassurant. \
...ne extinction d'assignats pour la somme de 1 milliard 228,557,133 livres, et réduit la quantité de ceux en circulation à 1,889,442,867 liv... La recette des annuités, défalcation faite des intérêts, opère, sur-le-champ, une extinction d'assignats pour la somme de 1 milliard 228,557,133 livres, et réduit la quantité de ceux en circulation à 1,889,442,867 livres ;
La nation cesserait de vendre à perte ses assignats, ou, ce qu... La nation cesserait de vendre à perte ses assignats, ou, ce qui est la même chose, d'accorder une indemnité à ceux qui les reçoivent.
...néfices qui leur seront offerts, auront de la méfiance 1 L'espoir enhardit l'homme...
... à l'objection. Au surplus, le bénéfice de la nation serait indépendant de la spéculation des citoyens : si ceux-ci n'effectuent point, à l'aide de la caisse des propriétaires, le paiemen...
...s l'un et l'autre cas, avec un avantage de plus pour la République, dans le second...
...scomptées, donnerait, défalcation faite de leurs intérêts, à 3 0/0, au lieu de 5, un capital pour la Trésorerie, de 1,465,160,207 livres, ce qui ferait, pour la nation, un bénéfice de 236,160,207 livres et réduirait les ass...
Supposera-t-on que les débiteurs, étonnés des bénéfices qui leur seront offerts, auront de la méfiance 1 L'espoir enhardit l'homme; l'intérêt stimule le citoyen. Ces vérités répondent suffisamment à l'objection. Au surplus, le bénéfice de la nation serait indépendant de la spéculation des citoyens : si ceux-ci n'effectuent point, à l'aide de la caisse des propriétaires, le paiement des annuités, la trésorerie nationale les fera escompter. Le remboursement serait effectué dans l'un et l'autre cas, avec un avantage de plus pour la République, dans le second; car, la valeur des annuités, ainsi escomptées, donnerait, défalcation faite de leurs intérêts, à 3 0/0, au lieu de 5, un capital pour la Trésorerie, de 1,465,160,207 livres, ce qui ferait, pour la nation, un bénéfice de 236,160,207 livres et réduirait les assignats à 1,653,829,793 livres; mais comme on ne peut pas supposer que les adjudi...
...les à citer pour ou contre. Les billets de la caisse des propriétaires auront le double avantage de servir comme signes représentatifs, ou de pouvoir être échangés a volonté contre ...
...ion extraordinaire existe, les porteurs de ces billets les emploieront en nature c...
...cédules escomptées, sera le thermomètre de ce besoin.
...nt que le système que je propose, la résoudra plus facilement que tous les exemples à citer pour ou contre. Les billets de la caisse des propriétaires auront le double avantage de servir comme signes représentatifs, ou de pouvoir être échangés a volonté contre des valeurs productives d'intérêts : si le besoin d'une circulation extraordinaire existe, les porteurs de ces billets les emploieront en nature comme signes, mais l'échange en cédules escomptées, sera le thermomètre de ce besoin.
...pérations feront profiter la perception de l'impôt du timbre et de l'enregistrement, et ce recouvrement ex... Ces opérations feront profiter la perception de l'impôt du timbre et de l'enregistrement, et ce recouvrement extraordinaire doit être compris au nombre des ressources.
... uns vis-à-vis des autres, et vis-à-vis de la nation, les propriétaires feront faire l'estimation de leurs immeubles, premier droit à recevo... Pour exécuter la libération des citoyens, les uns vis-à-vis des autres, et vis-à-vis de la nation, les propriétaires feront faire l'estimation de leurs immeubles, premier droit à recevoir; ils créeront des cédules, second droit; le remboursement exigera la rédactio...
...Convention aura à déterminer la quotité de chacun de ces impôts indirects, et elle observera...
...donner ouverture, elle doit les ménager de telle manière que le débiteur ne perde ...
La Convention aura à déterminer la quotité de chacun de ces impôts indirects, et elle observera sans doute, que, pour y donner ouverture, elle doit les ménager de telle manière que le débiteur ne perde pas la totalité du bénéfice qu'il retirera ae sa libération; on peut suivre la p...
... les années subséquentes, lj2, au moyen de oe que, pour le renouvellement des cédu...
...sité à l'estimation, et aussi en raison de ce qu'il n'aurait plus de quittance de remboursement à payer.
...iteur aurait, dès la première année, en payant un 0/0, le bénéfice d'un, et pour les années subséquentes, lj2, au moyen de oe que, pour le renouvellement des cédules, il ne serait plus nécessité à l'estimation, et aussi en raison de ce qu'il n'aurait plus de quittance de remboursement à payer.
... une donnée qui n'est guère susceptible de critique, à 141,625,000 livres; les propriétés foncières de la République sont évaluées 37,500 millions de livres; cette masse est grevée de dettes qu'on porte en général au tiers de la fortune (1). Les propriétaires débiteurs auront intérêt de créer des cédules pour leur libération. Pour y parvenir, ils sont obligés de faire estimer leurs biens. Les précauti...
...s des dettes qui existent, l'estimation de la moitié, au total, des propriétés territoriales. Ainsi, le droit de 1/4 0/0 sera dû sur 18,750 millions de livres et se montera à............ 46,6...
Ce droit peut être porté, d'après une donnée qui n'est guère susceptible de critique, à 141,625,000 livres; les propriétés foncières de la République sont évaluées 37,500 millions de livres; cette masse est grevée de dettes qu'on porte en général au tiers de la fortune (1). Les propriétaires débiteurs auront intérêt de créer des cédules pour leur libération. Pour y parvenir, ils sont obligés de faire estimer leurs biens. Les précautions proposées dans la loi, exigeront pour la libération du tiers des dettes qui existent, l'estimation de la moitié, au total, des propriétés territoriales. Ainsi, le droit de 1/4 0/0 sera dû sur 18,750 millions de livres et se montera à............ 46,625,000 liv.
...es cédules à mettre en circulation sera de 12 milliards 500 millions de livres, somme égale au tiers des capitaux et produira par l'enregistrement à raison de 1 1/2 0/0, la somme de......................... 62,500,000 liv... D'après le calcul ci-dessus, la masse des cédules à mettre en circulation sera de 12 milliards 500 millions de livres, somme égale au tiers des capitaux et produira par l'enregistrement à raison de 1 1/2 0/0, la somme de......................... 62,500,000 liv.
Le droit d'enregistrement de 1/4 0/0 pris sur les quittances de pareille somme de 12,500 millions de livres donnerait un produit de............................ 32,500,000 ... Le droit d'enregistrement de 1/4 0/0 pris sur les quittances de pareille somme de 12,500 millions de livres donnerait un produit de............................ 32,500,000 liv.
Le recouvrement de l'impôt arriéré, et du produit des coup...
...e employés, savoir, moitié aux dépenses de la présente année, et moitié à la libération de 1a, République, et fournir pour ce dernier objet un fonds de... 525,500,000liv.
Le recouvrement de l'impôt arriéré, et du produit des coupes extraordinaires des forêts, pourraient être employés, savoir, moitié aux dépenses de la présente année, et moitié à la libération de 1a, République, et fournir pour ce dernier objet un fonds de... 525,500,000liv.
...des assignats, les réduirait à la somme de 1,222,317,867 livres, taux auquel on av... La somme ci-dessus employée au paiement des assignats, les réduirait à la somme de 1,222,317,867 livres, taux auquel on avait cru d'abord devoir borner l'émission pour conserver l'équilibre entre le num...
...tés reste encore intégral pour l'acquit de l'excédent de la dette, qui ne se monte plus, tant en assignats qu'en ôêdules, qu'à la somme de 5,539,216,847 livres. Le prix effectif des propriétés reste encore intégral pour l'acquit de l'excédent de la dette, qui ne se monte plus, tant en assignats qu'en ôêdules, qu'à la somme de 5,539,216,847 livres.
...ncée, pour les domaines nationaux, sera de 5,124,000,000 livres. Je prouve maintenant que le prix, y compris la plus-value que j'ai annoncée, pour les domaines nationaux, sera de 5,124,000,000 livres.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 499
... sur l'arriéré pour la dépense courante de l'année 1793, la somme de.....,..................... 1,544,783,15... Il lui restera indépendam- ~~ ment des 525,500,000 livres qu'elle abandonne sur l'arriéré pour la dépense courante de l'année 1793, la somme de.....,..................... 1,544,783,153 liv.
...tal ci-dessus, il se montera à la somme de.................. 3,416,000,000 ...e en masse les 2/3 du capital des immeubles à vendre, il faut la joindre au capital ci-dessus, il se montera à la somme de.................. 3,416,000,000
...seule circonstance, qu'il existera plus de valeur à placer, que d'occa-slons «e pl... Cette somme concourra à l'achat des immeubles nationaux. Cette seule circonstance, qu'il existera plus de valeur à placer, que d'occa-slons «e placement, doit ne laisser aucune es-pece d inquiétude sur le bénéfice des ventes.
...ubles, évalués 5 milliards 124 millions de livres, serait au-dessous des moyens d'échange en propriété de 1 milliard 831,216,847 livres. La somme des immeubles, évalués 5 milliards 124 millions de livres, serait au-dessous des moyens d'échange en propriété de 1 milliard 831,216,847 livres.
...insi, la nation, en recevant le produit de ses immeubles (dont elle peut demander ...
...ourra facilement faire le remboursement de sa dette. Sur le produit de ces immeubles, montant à
Ainsi, la nation, en recevant le produit de ses immeubles (dont elle peut demander le prix comptant) pourra facilement faire le remboursement de sa dette. Sur le produit de ces immeubles, montant à
la somme de....................... 5,124,000,000 li... la somme de....................... 5,124,000,000 liv.
...déconcertées, en envisageant nos moyens de défenses. f Je ne pense point que la Ré...
...ent des rentes viagères; 1 un des vices de 02 genre d'emprunt est quon ne puisse y...
...re avantageuse. L'emprunteur achète par de gros sacrifices, un espoir souvent trom...
... ses engagements, il a paye une portion de ce prix, la résiliation de la convention ne pèserait plus que sur ...
...ions peuvent, sous le rapport seulement de leur durée, être assimilées aux rentes ...
... inquiétude, ni crainte sur les retards de paiement.
...es continuent a réunir contre notre liberté leur rage impuissante, elles seront déconcertées, en envisageant nos moyens de défenses. f Je ne pense point que la République doive s occuper du remboursement des rentes viagères; 1 un des vices de 02 genre d'emprunt est quon ne puisse y remédier d'une manière avantageuse. L'emprunteur achète par de gros sacrifices, un espoir souvent trompé; mais aussitôt que, fidèle à ses engagements, il a paye une portion de ce prix, la résiliation de la convention ne pèserait plus que sur lui. . Les ^pensions peuvent, sous le rapport seulement de leur durée, être assimilées aux rentes viagères; leur nature est tout à fait différente, et doit aussi en empêcher le r...
...du des services. Elle doit d une manière qui ne laisse à celui qui l'a mente, ni inquiétude, ni crainte sur les retards de paiement.
...parlerai point non plus des récompenses de 1 armee; elles lui sont assurées sur le...
...s celles nécessaires pour la libération de l'Etat.
Je ne parlerai point non plus des récompenses de 1 armee; elles lui sont assurées sur les biens des émigrés, et je n'ai point compris cette valeur dans celles nécessaires pour la libération de l'Etat.
...it avec un numéraire fictif susceptible de produit, lors même qu on n aurait aucun... ...ur la retonte des monnaies; l'argent discrédité par la comparaison qu'on en ferait avec un numéraire fictif susceptible de produit, lors même qu on n aurait aucune occasion d'en faire emploi, reparaîtrait. Comment espérer que le
...ir le bénéfice annoncé par ce ministre, de 25 millions de livres. La proposition du ministre Clavière. devenue praticable, on peut obtenir le bénéfice annoncé par ce ministre, de 25 millions de livres.
... des contribuables, en mettant a portee de diminuer la masse des impôts Le service...
... pour la majeure partie, avec le revenu de ces biens. Je proposerais d'après cela de les ar-renter; avec condition de non-remboursement avant la paix. J'aper...
...inutiles, puisque le surplus des dettes de la République n'est pas susceptible de remboursement. Nous balançons, par les produits annuels que nous retirerons près de 3/4 de ces rentes et pensions viagères. L'acquéreur, assure de ne payer que dans une moment où il ne p...
...r les créanciers; leurs produits journaliers procureront un allégement au profit des contribuables, en mettant a portee de diminuer la masse des impôts Le service des rentes viagères peut être fait, pour la majeure partie, avec le revenu de ces biens. Je proposerais d'après cela de les ar-renter; avec condition de non-remboursement avant la paix. J'aperçois dans œtte opération, un double avantage. Des capitaux nous sont inutiles, puisque le surplus des dettes de la République n'est pas susceptible de remboursement. Nous balançons, par les produits annuels que nous retirerons près de 3/4 de ces rentes et pensions viagères. L'acquéreur, assure de ne payer que dans une moment où il ne pourrait plus avoir d'inquiétude sur les evenements, porterait les immeubles à le...
La progression pour l'augmentation de ces immeubles, sera la même que pour les domaines nationaux, c'est-à-dire de 2/5. La progression pour l'augmentation de ces immeubles, sera la même que pour les domaines nationaux, c'est-à-dire de 2/5.
Ainsi, ce capital brut, qui est de 4 milliards 800 millions de livres, produira 6,720 millions de livres; sur quoi il faut retirer les dettes des émigrés évaluées à 1,800 millions de livres. Reste net 4,920 millions de livres. Sur cette somme, il faut égalem...
...paix. Reste en définitif 4,420 millions de livres.
Ainsi, ce capital brut, qui est de 4 milliards 800 millions de livres, produira 6,720 millions de livres; sur quoi il faut retirer les dettes des émigrés évaluées à 1,800 millions de livres. Reste net 4,920 millions de livres. Sur cette somme, il faut également retrancher les 500 millions destinés à l'armée, après la paix. Reste en définitif 4,420 millions de livres.
Les revenus au denier 3 de Les revenus au denier 3 de
cette somme serait de............ 132,600,000 liv. cette somme serait de............ 132,600,000 liv.
...e la situation annuelle : un revenu net de....................... 376,150,000 liv. Telle est en dernière analyse la situation annuelle : un revenu net de....................... 376,150,000 liv.
Sans doute, dans les temps de paix,' l'administration n'absorbera plus de fonds aussi considérables ; la modération de l'impôt sera facile. Le capital que je viens de démontrer libre pour subvenir aux dépen... Sans doute, dans les temps de paix,' l'administration n'absorbera plus de fonds aussi considérables ; la modération de l'impôt sera facile. Le capital que je viens de démontrer libre pour subvenir aux dépenses extraordinaires peut faire espérer cette prompte réduction.

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 500
...égime oppresseur, se donne une nouvelle Constitution qui unit les citoyens par un intérêt commun, en dirigeant les vues de la classe la plus précieuse, celle des ... ans un moment où une grande nation, éclairée par les abus d'un régime oppresseur, se donne une nouvelle Constitution qui unit les citoyens par un intérêt commun, en dirigeant les vues de la classe la plus précieuse, celle des propriétaires, vers l'augmentation des richesses territoriales.
... créer des cèdulesy jusqu'à concurrence de la valeur des deux tiers des immeubles....
...besoin. Trois mois après la publication de la loi sur les hypothèques, ces deux ti...
...ibles et deviendraient, pour le service de la trésorerie, équivalents au numéraire...
pourrait, comme sur ses domaines, créer des cèdulesy jusqu'à concurrence de la valeur des deux tiers des immeubles. Cette opération pourrait être consommée en proportion du besoin. Trois mois après la publication de la loi sur les hypothèques, ces deux tiers du prix seraient disponibles et deviendraient, pour le service de la trésorerie, équivalents au numéraire, par la facilité d'escompte que donnerait la banque des propriétaires.
Si l'aliénation de ces biens, avec la condition de ne rembourser qu'à la paix, était préfé...
...core réserver la faculté d'exiger, lors de la vente, la remise des deux tiers en c...
...it par la banque qui, d'après les bases de son institution serait à même de renouveler son crédit tous les ans jusq...
Si l'aliénation de ces biens, avec la condition de ne rembourser qu'à la paix, était préférée, la loi pourrait encore réserver la faculté d'exiger, lors de la vente, la remise des deux tiers en cédules ; la nation les transmettrait dans la circulation, soit en paiement, soit par la banque qui, d'après les bases de son institution serait à même de renouveler son crédit tous les ans jusqu'à remboursement à la paix.. C'est ainsi qu'on se procurerait un capital consid...
...nter sur ces biens, jusqu'à concurrence de .................................... 2,... Ces ressources pourraient se monter sur ces biens, jusqu'à concurrence de .................................... 2,946,666,666 liv.
...lle qui demeure libre après le paiement de la dette mentionnée dans le second chapitre, et démontrée devoir être de...... 1,544,783,153 liv. En ajoutant à cette somme celle qui demeure libre après le paiement de la dette mentionnée dans le second chapitre, et démontrée devoir être de...... 1,544,783,153 liv.
La nation aurait, après l'acquit de ses dettes, un actif disponible de. ; 4,491,449,819 liv. La nation aurait, après l'acquit de ses dettes, un actif disponible de. ; 4,491,449,819 liv.
...mprunt forcé décrété sur la proposition de Cambon. L'exécution de cette loi serait sujette à l'arbitraire... ...qu'offrent les biens nationaux et ceux des émigrés, sont préférables au mode d'emprunt forcé décrété sur la proposition de Cambon. L'exécution de cette loi serait sujette à l'arbitraire. Sans la loi des hypothèques proposée, la répartition sera injuste.
...ion peut avoir lieu et remplir les vues de la Convention d'ici à trois mois, sans ...
...ue ce soit, et en ménageant à la nation de plus grandes ressources.
...que l'exercice du crédit assuré sur les biens des émigrés. Cette dernière opération peut avoir lieu et remplir les vues de la Convention d'ici à trois mois, sans gêner qui que ce soit, et en ménageant à la nation de plus grandes ressources.
... une connaissance parfaite des facultés de chacun. La caisse des propriétaires off...
... ; la solidité des créances permettrait de recevoir des capitalistes une portion de leurs capitaux hypothécaires en échange...
...straire les abus et surtout l'arbitraire dans la répartition. Elle doit procurer une connaissance parfaite des facultés de chacun. La caisse des propriétaires offrirait une ressource pour le créait ; la solidité des créances permettrait de recevoir des capitalistes une portion de leurs capitaux hypothécaires en échange des valeurs du nouvel emprunt : l'odieux qu'entraînent toujours les vexations e...
...reux, offre, pour ces nouvelles natures de créances, un grand inconvénient. C'est celui de fournir un aliment à l'agiotage et mett...
...-dire le remboursement total des dettes de la nation, en facilitant le recouvrement de l'arriéré, le remboursement
Ce résultat, quoique le moins désastreux, offre, pour ces nouvelles natures de créances, un grand inconvénient. C'est celui de fournir un aliment à l'agiotage et mettre la Convention en contradiction avec elle-même. Il serait plus prudent d'user des moyens ci-devant proposés, c'est-à-dire le remboursement total des dettes de la nation, en facilitant le recouvrement de l'arriéré, le remboursement
...es dépenses extraordinaires nécessitent de nouveaux secours au delà de ceux déjà offerts par les opérations ci... Si les dépenses extraordinaires nécessitent de nouveaux secours au delà de ceux déjà offerts par les opérations ci-dessus, deux moyens resteront :
...aires et aux capitalistes hypothécaires de prendre, en échange de leur crédit et.de leurs créances hypothécaires, une portion des créances de la nation, sur les immeubles des émigré...
... ménage à chaque particulier l'occasion de manifester son patriotisme, dont la for...
...ssance exacte qu'on en aura, fera juger de la conduite de chacun, et nul sûrement, pour le bien p...
...ne, le propriétaire, par l'augmentation de deux cinquièmes de la valeur de ses propriétés, le capitaliste par la sûreté de son capital et de nouveaux moyens de commerce ; l'un et l'autre auraient mauvaise grâce à ne pas suffire aux besoins de l'Etat, sans aucune charge pour euXj et...
...énéral. Joignez à cette ressource celle de la continuité des impôts, sur les bases...
2° Une invitation aux propriétaires et aux capitalistes hypothécaires de prendre, en échange de leur crédit et.de leurs créances hypothécaires, une portion des créances de la nation, sur les immeubles des émigrés. Cette opération douce à exécuter, qui ménage à chaque particulier l'occasion de manifester son patriotisme, dont la fortune sera à découvert par la connaissance exacte qu'on en aura, fera juger de la conduite de chacun, et nul sûrement, pour le bien public, ne voudra être en arrière. Comme ils auront reçu une bonification immense dans leur fortune, le propriétaire, par l'augmentation de deux cinquièmes de la valeur de ses propriétés, le capitaliste par la sûreté de son capital et de nouveaux moyens de commerce ; l'un et l'autre auraient mauvaise grâce à ne pas suffire aux besoins de l'Etat, sans aucune charge pour euXj et cette opération les attacherait plus que jamais à l'intérêt général. Joignez à cette ressource celle de la continuité des impôts, sur les bases proposées dans le chapitre Ier.
...ai indiqués tiennent à un seul objet, à de nouvelles lois hypothécaires ; la polit...
...ent l'application. J'ai rempli ma tâche de citoyen, c'est aux législateurs qu'il appartient actuellement de peser quelle influence pourrait avoir s...
Les avantages que j'ai indiqués tiennent à un seul objet, à de nouvelles lois hypothécaires ; la politique et la morale en sollicitent l'application. J'ai rempli ma tâche de citoyen, c'est aux législateurs qu'il appartient actuellement de peser quelle influence pourrait avoir sur l'opinion publique ce système
...sera choqué ; ne pouvant plus se servir de leur fortune pour maîtriser et survendr...
...nt dangereux, qui ne se substantent que de la perte des autres. Une nouvelle carri...
...gent leurs spéculations pour l'avantage de tous ; les bénéfices seront certains et...
...ncé. Assujettis à l'impôt d'une manière juste et invariable, leur intérêt privé sera choqué ; ne pouvant plus se servir de leur fortune pour maîtriser et survendre leurs services, leurs spéculations devront changer d'objet ; on les verra peut...
...raient qu'à démontrer leur inutilité dans l'ordre social. Que dis-je, ceux-là sont dangereux, qui ne se substantent que de la perte des autres. Une nouvelle carrière s'ouvrira pour l'industrie; qu'ils dirigent leurs spéculations pour l'avantage de tous ; les bénéfices seront certains et leurs plaintes criminelles.
...perai quelques observations sur le mode de gestion pour les différentes parties, qui soulagera la République de tous frais, et dirigera la caisse des consignations, de manière à devenir utile aux créanciers,... ...trouve le principal mérite. Aussitôt que le principe aura été adopté, je développerai quelques observations sur le mode de gestion pour les différentes parties, qui soulagera la République de tous frais, et dirigera la caisse des consignations, de manière à devenir utile aux créanciers, aux débiteurs et à

Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

page 501
...la foi d'un seul dépositaire la fortune de tant de familles. la nation, comme aussi à ne plus laisser exposée à la foi d'un seul dépositaire la fortune de tant de familles.
Des moyens de répartir, dans une juste proportion, l'... Des moyens de répartir, dans une juste proportion, l'impôt direct.
...cun publiciste n'a critique les maximes de la répartition exacte de 1 impôt, de la division des propriétés (1). Cependa...
...uvel aspect ; et une distribution juste de l'impôt sera facile.
...itique. Parmi les débats élevés depuis la Révolution sur le regime à adopter, aucun publiciste n'a critique les maximes de la répartition exacte de 1 impôt, de la division des propriétés (1). Cependant on peut dire que cet objet a échappé dans l'exécution. Les finances vont prendre, par la voie des hypothèques, un nouvel aspect ; et une distribution juste de l'impôt sera facile.
Les bénéfices du commerce sont arbitrés de 12 à 15 0/0 ; le propriétaire qui loue ...
...réance, ne pourra se procurer au-dessus de 3 0/0.
Les bénéfices du commerce sont arbitrés de 12 à 15 0/0 ; le propriétaire qui loue ses terres netire à peine 2 1/2 à S 0/0. Le capitaliste rentier, qui voudra assurer sa créance, ne pourra se procurer au-dessus de 3 0/0.
...nt que sur ceux des deux autres classes de citoyens, serait d'une répartition prop... ...près ce calcul, l'impôt qui pèserait quatre fois plus sur le capital du commerçant que sur ceux des deux autres classes de citoyens, serait d'une répartition proportionnelle.
...oyens auront intérêt à ne point acheter de propriétés au delà de leurs facultés, et que, dès lors, la di... ...qu'il sera pris sur l'agent essentiel du commerce, politique, parce çtue les citoyens auront intérêt à ne point acheter de propriétés au delà de leurs facultés, et que, dès lors, la division s'opère autant que possible.

Séance du vendredi 14 juin 1793

- search term matches: (3)

Séance du vendredi 14 juin 1793

page 509
Locuteur: Méaulle
...étaire, donne lecture du pro-ces-verbal de la séance du lundi 10 juin 1793 (4). secrétaire, donne lecture du pro-ces-verbal de la séance du lundi 10 juin 1793 (4).
présidence de collot d'herbois, Président. présidence de collot d'herbois, Président.
...n, tome 30, page 124, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 280. secrétaire, donne lec- 1) Collection Baudouin, tome 30, page 124, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 280.
(2) Procès-verbaux de ta Convention, tome 13, p. 280. (2) Procès-verbaux de ta Convention, tome 13, p. 280.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 281. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 281.
(4) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 28i. (4) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 28i.

Séance du vendredi 14 juin 1793

page 510
Locuteur: Durand-Maillane
ture du procès-verbal de la séance du jeudi 13 juin 1793, au matin (1). ture du procès-verbal de la séance du jeudi 13 juin 1793, au matin (1).
Locuteur: Durand-Maillane
..., donne encore lecture du procès-verbal de la séance du mardi, 12 juin 1793, au soir (2). , secrétaire, donne encore lecture du procès-verbal de la séance du mardi, 12 juin 1793, au soir (2).
Locuteur: Méaulle
...e, donne enfin lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 13 juin 1793, au soir (3). , secrétaire, donne enfin lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 13 juin 1793, au soir (3).
Locuteur: Gossuin
« Tous les capitaines de chaque compagnie, tant dans les troupes de ligne que dans les corps volontaires dans toute l'étendue de la République française, seront tenus sous leurs responsabilités, de faire assembler chacun au son de la caisse et sans armes en une place pa...
...urs compagnies respectives, depuis ceux de l'âge de 16 ans, jusqu'à ceux de l'âge le plus avancé, et là. sans désem...
... et intelligible voix et par trois fois de suite dans chaque rang do sa compagnie, la Constitution et le décret qui y sera joint.
« Tous les capitaines de chaque compagnie, tant dans les troupes de ligne que dans les corps volontaires dans toute l'étendue de la République française, seront tenus sous leurs responsabilités, de faire assembler chacun au son de la caisse et sans armes en une place particulière, tous les invidus qui forment leurs compagnies respectives, depuis ceux de l'âge de 16 ans, jusqu'à ceux de l'âge le plus avancé, et là. sans désemparer, chaque capitaine lira à haute et intelligible voix et par trois fois de suite dans chaque rang do sa compagnie, la Constitution et le décret qui y sera joint.
Locuteur: Gossuin
« Chaque capitaine appellera à tour de rôle chaque individu de sa compagnie et il lui dira ; vous avez...
...agnie ; maintenant je vous somme au nom de la patrie de déclarer et de signer si vous acceptez oui ou non la Constitution et la République une et indivisible.
« Chaque capitaine appellera à tour de rôle chaque individu de sa compagnie et il lui dira ; vous avez entendu et compris ce qui vient d'être lu à haute voix à toute la compagnie ; maintenant je vous somme au nom de la patrie de déclarer et de signer si vous acceptez oui ou non la Constitution et la République une et indivisible.
Locuteur: Gossuin
« Tous ceux qui auront accepté la Constitution et la République une et indivisible ser...
...tre particulier, avec leur âge, le lieu de leur naissance, leur état, art et profession, le nom de leur compagnie, leur demeure et le numéro de la maison où ils résident, et on leur donnera à chacun, dans l'espace de huit jours, un médaillon frappé exprès,...
... ajouté ces mots glorieux : « Enfant né de la République française et lequel a bien mérité de la patrie. »
« Tous ceux qui auront accepté la Constitution et la République une et indivisible seront inscrits sur un registre particulier, avec leur âge, le lieu de leur naissance, leur état, art et profession, le nom de leur compagnie, leur demeure et le numéro de la maison où ils résident, et on leur donnera à chacun, dans l'espace de huit jours, un médaillon frappé exprès, sur lequel seront gravés leur signalement avec leur nom, âge, naissance, état et demeure comme il est dit ci-dessus, et il y sera ajouté ces mots glorieux : « Enfant né de la République française et lequel a bien mérité de la patrie. »
Locuteur: Gossuin
1° Pétition des citoyens de la section de la maison commune de Paris (4), par laquelle ils sollicitent une avance de 60,000 livres, pour remplir ses engagem... 1° Pétition des citoyens de la section de la maison commune de Paris (4), par laquelle ils sollicitent une avance de 60,000 livres, pour remplir ses engagements envers les défenseurs qu'elle a fournis à la patrie et leurs familles.
Locuteur: Gossuin
...uelle il soumet à la Convention un plan de salut public et demande que la ci-devan...
... et qu'il soit nommé gouverneur du fils de feu Capet. Il offre à la patrie 50 livr...
2° Lettre du citoyen Créquy-Montmorency, par laquelle il soumet à la Convention un plan de salut public et demande que la ci-devant reine soit jugée et qu'il soit nommé gouverneur du fils de feu Capet. Il offre à la patrie 50 livres ; cette lettre est ainsi conçue (5) :
Locuteur: Gossuin
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Gossuin
...Sages législateurs du plus grand peuple de l'Europe, « Sages législateurs du plus grand peuple de l'Europe,
Locuteur: Gossuin
...es sociétés populaires et à chaque chef de famille, pour être par eux transmis à l... constitués, à toutes les sociétés populaires et à chaque chef de famille, pour être par eux transmis à la postérité et à leurs héritiers comme le don le plus sacré et le plus précieux ...
Locuteur: Gossuin
...r chaque compagnie dans toute l'étendue de la République française, en y joignant ... « Secondement, en faire aussi distribuer un autre exemplaire par chaque compagnie dans toute l'étendue de la République française, en y joignant un décret qui déclarera formellement et sans appel ce qui suit :
Locuteur: Gossuin
...eur tiendra lieu d'extrait baptistaire, de carte de citoyen, de certificat de civisme, de certificat de résidence et de passeport, si longtemps qu'ils continueront à bien mériter de la patrie; et ils pourront parvenir à toutes les charges, emplois et dignités de la République autant qu'ils s'en rendro...
...ues crimes ou délits, ils seront privés de leur médaillon et de tous les privilèges susdits jusqu'au jugement définitif de condamnation ou d'absolution et justification parfaite de leur innocence.
« Tous ceux qui auront mérité et obtenu le susdit médaillon, il leur tiendra lieu d'extrait baptistaire, de carte de citoyen, de certificat de civisme, de certificat de résidence et de passeport, si longtemps qu'ils continueront à bien mériter de la patrie; et ils pourront parvenir à toutes les charges, emplois et dignités de la République autant qu'ils s'en rendront dignes par leurs vertus et leurs talents personnels ; mais, en cas d'accusation faite contre eux pour quelques crimes ou délits, ils seront privés de leur médaillon et de tous les privilèges susdits jusqu'au jugement définitif de condamnation ou d'absolution et justification parfaite de leur innocence.
...ous vrais républicains et amis sincères de la patrie ; permettez et pardonnez si mon zèle et mon amour pour la Constitution, qui doit faire le bonheur général de la République française et qui étant le vœu général de la nation, fait aussi l'objet de vos précieux travaux, m'inspirent à moi-même de prendre la respectueuse liberté de vous représenter que, pour voir promptement et fructueusement couronner de gloire immortelle, vos précieux travaux et le vœu de la nation, il me semble qu'il faut et qu'il est indispensable de soumettre la Constitution à la sanction du peuple souverain, en e...
...ns, à tous les corps (1) Procè-sverbaux de la Convention, tome 13, p. 281.
...re profonde sagesse et vos sublimes lumières m'inspirent et doivent inspirer à tous vrais républicains et amis sincères de la patrie ; permettez et pardonnez si mon zèle et mon amour pour la Constitution, qui doit faire le bonheur général de la République française et qui étant le vœu général de la nation, fait aussi l'objet de vos précieux travaux, m'inspirent à moi-même de prendre la respectueuse liberté de vous représenter que, pour voir promptement et fructueusement couronner de gloire immortelle, vos précieux travaux et le vœu de la nation, il me semble qu'il faut et qu'il est indispensable de soumettre la Constitution à la sanction du peuple souverain, en en faisant distribuer premièrement un ou plusieurs exemplaires dans toutes les ar...
... municipalités, à tous les districts, à tous les cantons, dans toutes les sections, à tous les corps (1) Procè-sverbaux de la Convention, tome 13, p. 281.
« Paris, 14 juin 1793 « Paris, 14 juin 1793
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 281. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 281.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 281. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 281.
... page 217, 2* colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 281. (4) Mercure universel, tome 28, page 217, 2* colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 281.
...mise 517, pièce n» 23 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13. page 281. (5) Archives nationales, carton C 287, chemise 517, pièce n» 23 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13. page 281.

Séance du vendredi 14 juin 1793

page 511
Locuteur: Gossuin
Extrait du procès-verbal de la session extraordinaire du conseil du département de AUier corwmencee le 9 avril 1793, l'an II ae ta Uepublique française. Extrait du procès-verbal de la session extraordinaire du conseil du département de AUier corwmencee le 9 avril 1793, l'an II ae ta Uepublique française.
Locuteur: Gossuin
(« Toutes personnes, de quelque âge, sexe, nation, religion, ét...
...les puissent être, et qui auront refuse de sanctionner et d'accepter la Constitution et la République une et indivisible, ou...
...n tiendra aussi un registre particulier de leur nom, état, demeure et .Signalement...
...les seront exportées hors du territoire de la République sous quinze jours au plus...
...arde et protection sacrée et inviolable de la nation jusqu'à ce qu'ils soient hors du territoire de la République, et on leur fera tenir sous l'espace de trois mois au plus tard la juste valeur de leurs biens meubles et immeubles partou...
...ment les intérêts à perpétuité à raison de 4 0/0 si longtemps qu'ils ne porteront ...
...squé pour rester à perpétuité au profit de la République française.
(« Toutes personnes, de quelque âge, sexe, nation, religion, état, profession, art et qualité qu'elles puissent être, et qui auront refuse de sanctionner et d'accepter la Constitution et la République une et indivisible, ou qui auront manifesté des sentiments ou opinions contraires, on tiendra aussi un registre particulier de leur nom, état, demeure et .Signalement j elles ne seront nullement chagrinées ni forcées dans leurs opinions, mais elles seront exportées hors du territoire de la République sous quinze jours au plus tard | leurs personnes, leurs libertés et leurs propriétés seront sous la sauvegarde et protection sacrée et inviolable de la nation jusqu'à ce qu'ils soient hors du territoire de la République, et on leur fera tenir sous l'espace de trois mois au plus tard la juste valeur de leurs biens meubles et immeubles partout où ils fixeront leur retraite; ou plutôt, on leur paiera seulement les intérêts à perpétuité à raison de 4 0/0 si longtemps qu'ils ne porteront pas les armes ni n'entreprendront jamais rien contre la République française, et quen cas contraire, le tout sera confisqué pour rester à perpétuité au profit de la République française.
Locuteur: Gossuin
...oilà mes reflexions; j'y joins la somme de 50 livres pour les frais de la guerre, et j'ajoute encore, qu avant tout je demande qu'on fasse le procès de la ci-devant reine, qu'il me soit accordé de préférence la charge de gouverneur de ses enfants et qu'on leur fixe un sort heureux ; sans quoi ni repos, ni Constitution solide a espérer. Je dépose le tout sur l'autel de la patrie et vous prie d'ordonner à l'un de vos secrétaires de m'en envoyer un récépissé, rue Cocatrix...
...firmités ne me permettent pas 1 honneur de paraître en personne sous vos yeux.
« Voilà, augustes représentants, voilà mes reflexions; j'y joins la somme de 50 livres pour les frais de la guerre, et j'ajoute encore, qu avant tout je demande qu'on fasse le procès de la ci-devant reine, qu'il me soit accordé de préférence la charge de gouverneur de ses enfants et qu'on leur fixe un sort heureux ; sans quoi ni repos, ni Constitution solide a espérer. Je dépose le tout sur l'autel de la patrie et vous prie d'ordonner à l'un de vos secrétaires de m'en envoyer un récépissé, rue Cocatrix, n° 9, en la Cité, pour m assurer si le tout vous a été fidèlement remis, vu que mes infirmités ne me permettent pas 1 honneur de paraître en personne sous vos yeux.
Locuteur: Gossuin
... ou mode est accepté, j aurai 1 honneur de vous présenter le modèle du médaillon d... « — Si Ie Plan ou mode est accepté, j aurai 1 honneur de vous présenter le modèle du médaillon dont tous les républicains doivent être décorés.
Locuteur: Gossuin
30LeÏÏre des administrateurs de la police de Paris, datée du 14 juin, par laquelle i...
...dans les maisons d'arrêt du département de Paris, à la date du 13 juin : elle est ...
30LeÏÏre des administrateurs de la police de Paris, datée du 14 juin, par laquelle ils adressent à la Convention Tétât numérique des detenus dans les maisons d'arrêt du département de Paris, à la date du 13 juin : elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Gossuin
et de détention du département de Paris, à 1 epoque du 13 juin. Parmi les...
... renfermés, il y en a qui sont prévenus de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution, délits de police municipale, correctionnelle, mil...
et de détention du département de Paris, à 1 epoque du 13 juin. Parmi les individus qui y sont renfermés, il y en a qui sont prévenus de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution, délits de police municipale, correctionnelle, militaire et d autres pour délits légers.
Locuteur: Gossuin
(La Convention ordonne l'insertion de cette lettre auBulletin et la renvoie au comité de ourete generale.) (La Convention ordonne l'insertion de cette lettre auBulletin et la renvoie au comité de ourete generale.)
Locuteur: Gossuin
...t,tTe du conseil général du département de l Alher, par laquelle il demande l'approbation de 1 arrêté qu'il a pris le 31 mai dernier...
...ntaires qui vont servir dans les armées de la République et qui, avant cette epoqu...
i*\,LAe1t,tTe du conseil général du département de l Alher, par laquelle il demande l'approbation de 1 arrêté qu'il a pris le 31 mai dernier a l égard des volontaires qui vont servir dans les armées de la République et qui, avant cette epoque, étaient engagés par des traites d apprentissage ; ces pièces sont ainsi conçu...
Locuteur: Gossuin
, 1 an II de la République, française. , 1 an II de la République, française.
Locuteur: Gossuin
...ntaires qui vont servir dans les armées de la République et qui, avant oette époqu... Wa?Jkrret-e q i1 a P:ris,à l'yard des volontaires qui vont servir dans les armées de la République et qui, avant oette époque, étaient engages par des traités d'appïentis-sage dont 1 execution ne peut avo...
Locuteur: Gossuin
« Le conseil du département de VAllier, « Le conseil du département de VAllier,
Locuteur: Gossuin
lettre*(1) de l arrêté annoncé dans oette lettre*(1) de l arrêté annoncé dans oette
« Les administrateurs du département de police vous font passer le total journalier des detenus dans les maisons de justice, d'arrêt (1) Bulletin de la Convention du 14 juin 1793 et Pro- « Les administrateurs du département de police vous font passer le total journalier des detenus dans les maisons de justice, d'arrêt (1) Bulletin de la Convention du 14 juin 1793 et Pro-
cès-verbaux de la Convention, tome 13, page 282. cès-verbaux de la Convention, tome 13, page 282.
« Moulins, 8 juin 1793 « Moulins, 8 juin 1793
Séance publique du 31 mai 1793 Séance publique du 31 mai 1793
...élection ou par le sort pour la defense de la patrie il y en a plusieurs qui avaie... ...bre des citoyens qui se sont enrôlés volontairement ou qui ont ete designés par élection ou par le sort pour la defense de la patrie il y en a plusieurs qui avaient souscrit des brevets fap- (1) Archives nationales, carton C 258, chemise 522
?omeS13° page^ssf. ^rocés-verbaux de la Convention] ?omeS13° page^ssf. ^rocés-verbaux de la Convention]

Séance du vendredi 14 juin 1793

page 512
Locuteur: Gossuin
...n est soldat ; qu'à l'instant où le cri de la patrie se fait entendre, il est obligé de marcher à son secours ; que tous les en...
...ontractent en naissant tous les membres de la société de la défendre contre les attaques de ses ennemis ; qu'en ce moment où les vo...
...strats, doivent se dévouer à la défense de leurs intérêts légitimes ; que, sous le règne de la tyrannie, les arrêts jugeaient que l...
... il serait honteux pour un peuple libre de n'avoir pas la même justice pour ses défenseurs ; qu'il est instant de prendre un arrêté général qui règle le sort de ces braves gens et qui prévienne toutes...
...l'arrêté général que prendra le conseil de département dans cette crise révolution...
... conseil général du département, considérant que dans une république tout citoyen est soldat ; qu'à l'instant où le cri de la patrie se fait entendre, il est obligé de marcher à son secours ; que tous les engagements particuliers disparaissent devant l'obligation que contractent en naissant tous les membres de la société de la défendre contre les attaques de ses ennemis ; qu'en ce moment où les volontaires combattent pour la patrie, les Français, ses magistrats, doivent se dévouer à la défense de leurs intérêts légitimes ; que, sous le règne de la tyrannie, les arrêts jugeaient que l'engagement au service du ci-devant roi rompait les engagements des maîtres et dés apprentis, il serait honteux pour un peuple libre de n'avoir pas la même justice pour ses défenseurs ; qu'il est instant de prendre un arrêté général qui règle le sort de ces braves gens et qui prévienne toutes les difficultés qui pourraient s'élever à cet égard; que la Convention nationale ne pourra qu'applaudir à l'arrêté général que prendra le conseil de département dans cette crise révolutionnaire ;
Locuteur: Gossuin
...néral syndic, arrête sauf l'approbation de la Convention nationale, que les marché...
...élection ou par le sort pour la défense de la patrie et ledit arrêté sera inséré d...
« Ouï le procureur général syndic, arrête sauf l'approbation de la Convention nationale, que les marchés conclus entre les maîtres et les apprentis sont résiliés si le maître ou l'apprenti se sont enrôlés volontairement, ou s'ils ont été désignés par élection ou par le sort pour la défense de la patrie et ledit arrêté sera inséré dans le Bulletin et provisoirement exécuté.
Locuteur: Gossuin
5° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il envoie copie...
...e du général Brunet, commandant en chef de Varmée d'Italie, pour annoncer que le 2 de ce; mois les soldats de la République ont chassé les
5° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il envoie copie d'une lettre du général Brunet, commandant en chef de Varmée d'Italie, pour annoncer que le 2 de ce; mois les soldats de la République ont chassé les
Locuteur: Gossuin
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Gossuin
« Je vous envoie copie de la lettre du général en chef de l'armée d'Italie, datée de Es-carens, le 2 de ce mois, qui m'annonce que les soldats de la République, combattant avec leur valeur ordinaire, ont chassé les ennemis de tous leurs avant-postes. « Je vous envoie copie de la lettre du général en chef de l'armée d'Italie, datée de Es-carens, le 2 de ce mois, qui m'annonce que les soldats de la République, combattant avec leur valeur ordinaire, ont chassé les ennemis de tous leurs avant-postes.
Locuteur: Gossuin
« Le ministre de la guerre, « Le ministre de la guerre,
Locuteur: Gossuin
Suit le texte de la pièce annoncée dans cette lettre : Suit le texte de la pièce annoncée dans cette lettre :
Locuteur: Gossuin
Le général en chef de l'armée d Italie au ministère de la guerre. Le général en chef de l'armée d Italie au ministère de la guerre.
Locuteur: Gossuin
, l'an II de la République française, , l'an II de la République française,
Locuteur: Gossuin
...qu'occupaient les ennemis en avant d'un de leurs camps, sur la montagne de la Fourche, s'y porta avec un détachement de grenadiers et un du 1er bataillon de l'Hérault, commandé par le lieutenant-colonel Mayard ; les soldats de la République combattant avec leur valeur ordinaire ont chassé les ennemis de tous leurs avant-postes et le terrain a...
...est le capitaine Dupin du 1èr bataillon de l'Hérault qui s'est fait tuer par trop ...
... qu'il voulait faire prisonnier. L'aide de camp Cervony a reçu un coup de feu à la jambe.
( Le colonel S'érurier, d'après un ortlre pour reconnaître le terrain qu'occupaient les ennemis en avant d'un de leurs camps, sur la montagne de la Fourche, s'y porta avec un détachement de grenadiers et un du 1er bataillon de l'Hérault, commandé par le lieutenant-colonel Mayard ; les soldats de la République combattant avec leur valeur ordinaire ont chassé les ennemis de tous leurs avant-postes et le terrain a été parfaitement reconnu par le citoyen Micas, faisant les fonctions d'adjudant...
...argé. Nous avons perdu 3 hommes et eu quelques blessés. Dans le nombre des tués est le capitaine Dupin du 1èr bataillon de l'Hérault qui s'est fait tuer par trop d'ardeur en poursuivant un ennemi qu'il voulait faire prisonnier. L'aide de camp Cervony a reçu un coup de feu à la jambe.
Locuteur: Gossuin
...distingue particulièrement le capitaine de grenadiers" Le Brun du 51e régiment, se...
...t le lieutenant Basile du 1er bataillon de l'Hérault ; UXT chirurgien du 3e batail...
...troupe, a pansé les blessés sous le feu de l'ennemi.
« Le colonel Sérurier, en se louant des officiers et soldats, distingue particulièrement le capitaine de grenadiers" Le Brun du 51e régiment, ses deux lieutenants et le lieutenant Basile du 1er bataillon de l'Hérault ; UXT chirurgien du 3e bataillon d'infanterie legeré qui combattait avec la troupe, a pansé les blessés sous le feu de l'ennemi.
Locuteur: Gossuin
c Un poste de 1 lieutenant et 20 hommes du bataillon du Cantal a été enlevé par 'la négligence de ses sentinelles et patrouilles. \ « La ...
...ours. Il en est arrivé hier du régiment de Courtin et de Christ 34.
c Un poste de 1 lieutenant et 20 hommes du bataillon du Cantal a été enlevé par 'la négligence de ses sentinelles et patrouilles. \ « La désertion des ennemis continue toujours. Il en est arrivé hier du régiment de Courtin et de Christ 34.
Locuteur: Gossuin
...s, par laquelle il justifié la conduite de ce bataillon dans l'affaire du 17 mai ;... bataillon du Doubs, par laquelle il justifié la conduite de ce bataillon dans l'affaire du 17 mai ; elle est ainsi conçue (1) :
...2, pièces n° 13 et 14. — Procès-verbaux de la Convention, tome 43, page 282 et Bulletin de la Convention du iijuin 1793. « Signé : J. Bouchotte. » (1) Archives nationales, carton C 257, chemise 512, pièces n° 13 et 14. — Procès-verbaux de la Convention, tome 43, page 282 et Bulletin de la Convention du iijuin 1793.
« Paris, 13 juin 1793 « Paris, 13 juin 1793
« Escarens, le 2 juin 1793 « Escarens, le 2 juin 1793
... sont les seules choses que sont jaloux de posséder de vrais républicains et, pour les conserv...
...ndre ; apprennent-ils qu'ils sont lésés de toute autre manière, ils se taisent ; m...
...mise 520, pièce n» 10 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13,
« La liberté et l'honneur sont les seules choses que sont jaloux de posséder de vrais républicains et, pour les conserver, ils comptent pour rien les sacrifices en tous genres ; leur vie est-elle en danger pour défendre l'un ou l'autre ils savent ne point craindre ; apprennent-ils qu'ils sont lésés de toute autre manière, ils se taisent ; mais sont-ils accusés (3) Archives nationales, Carton C 257, chemise 520, pièce n» 10 et Procès-verbaux de la Convention, tome 13,

Séance du vendredi 14 juin 1793

page 513
Locuteur: Gossuin
de lâcheté, d'avoir trahi leur patrie, par conséquent d'avoir perdu la confiance de leurs concitoyens, alors leur indignati...
...uvert, la soumettre à la critique, même de leurs ennemis les plus acharnés et ainsi les mettre à portée de pouvoir les juger.
de lâcheté, d'avoir trahi leur patrie, par conséquent d'avoir perdu la confiance de leurs concitoyens, alors leur indignation est à son comble et soudain ils se lèvent pour confondre leurs détracteurs, leur montrer à découvert, la soumettre à la critique, même de leurs ennemis les plus acharnés et ainsi les mettre à portée de pouvoir les juger.
Locuteur: Gossuin
...é, dans la journée du 17 mai, le succès de l'armée dont il fait partie ; guidé, co...
...si elles n'eussent attenté a ce qu'il a de plus sacré : son honneur ; attaqué par ...
...sé à sa patrie des secours qu'il pouvait lui donner et bien plus, d'avoir empêché, dans la journée du 17 mai, le succès de l'armée dont il fait partie ; guidé, comme il a toujours été, par les principes du plus aus-tere républicanisme, il eût méprisé toutes ces infâmes calomnies, si elles n'eussent attenté a ce qu'il a de plus sacré : son honneur ; attaqué par cet endroit, il ne peut rester plus longtemps dans le silence ; il saura se défe...
Locuteur: Gossuin
« Dès que nous eûmes reçu l'ordre de nous tenir prêts à marcher, pour aller au-devant de 1 ennemi, alors la joie de voir enfin arriver le moment depuis si longtemps attendu de nous mesurer avec les satellites du des...
...accroître à mesure que nous approchions de plus près les hordes des tyrans coalises contre l'affermissement de notre liberté. Presque arrivés à notre ...
...otre vue et soudain des cris multipliés de « vive la République, vive la liberté! » retentirent de toutes parts; à l'instant où nous brûlions d'impatience d'atteindre notre rang de bataille pour faire face à l'ennemi, un...
...elques bataillons qui formaient la tête de la colonne, emmenant avec eux leurs can...
...t une petite partie, le reste attendant de pied ferme l'ennemi, ayant à sa tête le...
...artie des officiers, et si quelques-uns de nos soldats reculerent, c'est qu'ils y ...
... d artillerie et engagés, par l'exemple de leur premier lieutenant-colonel qui, mê...
...u où ils s'étaient rallies, avec menace de leur brûler la cervelle, s ils retourna...
« Dès que nous eûmes reçu l'ordre de nous tenir prêts à marcher, pour aller au-devant de 1 ennemi, alors la joie de voir enfin arriver le moment depuis si longtemps attendu de nous mesurer avec les satellites du despotisme, se répandit sur tous les visages. Union, courage et patriotisme ardent, tel fut l'esprit qui régna parmi nous, esprit qui semblait s'accroître à mesure que nous approchions de plus près les hordes des tyrans coalises contre l'affermissement de notre liberté. Presque arrivés à notre poste, les représentants du peuple se présentèrent à notre vue et soudain des cris multipliés de « vive la République, vive la liberté! » retentirent de toutes parts; à l'instant où nous brûlions d'impatience d'atteindre notre rang de bataille pour faire face à l'ennemi, une fusillade se fit entendre, laquelle fut bientôt suivie d'une fuite précipitée des quelques bataillons qui formaient la tête de la colonne, emmenant avec eux leurs canons et caissons qui, dans leur déroute, entraînèrent une petite partie, le reste attendant de pied ferme l'ennemi, ayant à sa tête le deuxième lieutenant-colonel, 1 adjudant-major et la plus grande partie des officiers, et si quelques-uns de nos soldats reculerent, c'est qu'ils y furent forcés par ceux qui se replièrent sur eux avec leur train d artillerie et engagés, par l'exemple de leur premier lieutenant-colonel qui, même après avoir occasionné partiellement leur déroute, les força à rester dans le lieu où ils s'étaient rallies, avec menace de leur brûler la cervelle, s ils retournaient à leur poste.
Locuteur: Gossuin
...i après cela vous pouviez encore douter de notre patriotisme et de notre bravoure, ordonnez, pour vous en ... ...réclamation si vous pensez que nous sommes restés fidèles a notre devoir. Mais si après cela vous pouviez encore douter de notre patriotisme et de notre bravoure, ordonnez, pour vous en convaincre, qu on nous place dans les lieux les plus perilleux ; c'est ce que no...
Locuteur: Gossuin
...rouve-I rons que nous ne dégénérons pas de la valeur des braves Gaulois. Quoi qu'i...
...e haine éternelle aux despotes qui font de vains efforts pour nous ravir ce que nous avons de plus cher et nous verserons jusqu'à la dernière goutte de notre sang, s'il le faut, pour maintenir 1 unité, l'indivisibilité de la République et les lois qui en font l...
I depuis longtemps; alors nous vous prouve-I rons que nous ne dégénérons pas de la valeur des braves Gaulois. Quoi qu'il en puisse arriver, nous conserverons pour la liberté le même amour que nous lui avons porté jus-qu a ce jour : nous jurons une haine éternelle aux despotes qui font de vains efforts pour nous ravir ce que nous avons de plus cher et nous verserons jusqu'à la dernière goutte de notre sang, s'il le faut, pour maintenir 1 unité, l'indivisibilité de la République et les lois qui en font le bonheur.
Locuteur: Gossuin
(La Convention décrète l'insertion de cette lettre au Bulletin.) (La Convention décrète l'insertion de cette lettre au Bulletin.)
Locuteur: Gossuin
7° Adresse des membres de la société populaire de Bernay, par laquelle ils désavouent les...
... par les administrateurs du département de l'Eure : elle est ainsi conçue : (1)
7° Adresse des membres de la société populaire de Bernay, par laquelle ils désavouent les mesures prises par les administrateurs du département de l'Eure : elle est ainsi conçue : (1)
Locuteur: Gossuin
, 1 an II de la République française. , 1 an II de la République française.
Locuteur: Gossuin
...ute actuellement entre les départements de l'Eure, de l'Orne et du Calvados. « Le fédéralisme tenté depuis quelques mois sexecute actuellement entre les départements de l'Eure, de l'Orne et du Calvados.
Locuteur: Gossuin
« Le tocsin de la guerre civile a été sonné le 6 de ce mois à Evreux, chef-lieu du département de l'Eure. « Le tocsin de la guerre civile a été sonné le 6 de ce mois à Evreux, chef-lieu du département de l'Eure.
Locuteur: Gossuin
...s, nous déclarons adhérer à toutes lois de la. Convention, protestons contre les arrêtes de notre département, nous vous le dénonçons, et les communes de notre district accuseront bientôt ces perfides administrateurs « L administration de notre département a usurpe des droits q...
...és qu a une assemblée nationale ; aidée de députes de district, elle a arrêté qu'il sera levé...
...ant du souverain, veulent faire marcher de leur territoire une armee de 20,000 hommes contre" Paris.
...iration pour les décrets que vous avez rendus depuis le 27 mai, confiants en vous, nous déclarons adhérer à toutes lois de la. Convention, protestons contre les arrêtes de notre département, nous vous le dénonçons, et les communes de notre district accuseront bientôt ces perfides administrateurs « L administration de notre département a usurpe des droits que nous n'avons confiés qu a une assemblée nationale ; aidée de députes de district, elle a arrêté qu'il sera levé 4,000 hommes ; elle a député vers quatre autres administrations départementales pour les provoquer a pareille levée; ces commis pour régir et administrer, tranchant du souverain, veulent faire marcher de leur territoire une armee de 20,000 hommes contre" Paris.
« Bernay, 10 juin 1793 « Bernay, 10 juin 1793
...Convention décrète la mention honorable de 1 adresse et ordonne l'insertion au Bul...
...chemise 529 paCe 2833 61 Procès'verbaux de la Convention, tome 13',page 283.
(La Convention décrète la mention honorable de 1 adresse et ordonne l'insertion au Bulletin.) (1) Archives nationales, Carton C 258, chemise 529 paCe 2833 61 Procès'verbaux de la Convention, tome 13',page 283.

Séance du vendredi 14 juin 1793

page 514
Locuteur: Gossuin
8° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre,. par laquelle il transmet à ...
...férents particuliers, depuis le 1er mai 1793 jusqu'au 2 juin.
8° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre,. par laquelle il transmet à la Convention raab des dons tant en effets d'habillement, d'équipement; etc., qu...
...ats, faits aux armées par les départements, districts, municipalités, et par différents particuliers, depuis le 1er mai 1793 jusqu'au 2 juin.
Locuteur: Gossuin
Puit la teneur de cet état tel qu'il figure au Bulletin (... Puit la teneur de cet état tel qu'il figure au Bulletin (1) :
Locuteur: Gossuin
« Ces effets sont au nombre de 14,597 chemises; 29,360 paires de souliers; 8,718 paires de bas; 56 paires de gants; 249 paires de chaussons; 397 paires de brasselets; 4,910 paires de guêtres ; 6 paires de bottes ; 85 chapeaux ; 183 bonnets; 272...
...tie en numéraire, et 78 marcs 6 onces 6 de-jaàers en argenterie.
« Ces effets sont au nombre de 14,597 chemises; 29,360 paires de souliers; 8,718 paires de bas; 56 paires de gants; 249 paires de chaussons; 397 paires de brasselets; 4,910 paires de guêtres ; 6 paires de bottes ; 85 chapeaux ; 183 bonnets; 272 havresacs; 239 habits; 257 vestes ; 152 gilets ; 1,219 culottes ; 449 capotes ;...
...ils et d'autres effets; et 8,319 livres, 14 sols, 6 deniers, dont une grande partie en numéraire, et 78 marcs 6 onces 6 de-jaàers en argenterie.
Locuteur: Gossuin
(La Convention ordonne l'impression de oet état et le renvoie aux comités de la gu,erre et des finances réunis.) (La Convention ordonne l'impression de oet état et le renvoie aux comités de la gu,erre et des finances réunis.)
Locuteur: Gossuin
10° Lettre, en date de ce jour, de Bouchotte, ministre de la guerre (3), à laquelle est joint l'état général des différentes espèces d'armes de guerre disponibles, destinées tant à la...
...des troupes, existant dans les magasins de l'artillerie, au 1er mai dernier.
10° Lettre, en date de ce jour, de Bouchotte, ministre de la guerre (3), à laquelle est joint l'état général des différentes espèces d'armes de guerre disponibles, destinées tant à la défense particulière des places qu'à l'armement des troupes, existant dans les magasins de l'artillerie, au 1er mai dernier.
Locuteur: Gossuin
... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.) (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.)
Locuteur: Gossuin
... citoyen Besnoues, receveur du district de Lunéville (4), qui se plaint de ce que le district de Sarrebourg vient de le comprendre dans une liste de surveillance. Il demande s'il doit cont... 11° Lettre du citoyen Besnoues, receveur du district de Lunéville (4), qui se plaint de ce que le district de Sarrebourg vient de le comprendre dans une liste de surveillance. Il demande s'il doit continuer ses fonctions.
Locuteur: Gossuin
... Convention renvoie la lettre au comité de Sûreté générale.) (La Convention renvoie la lettre au comité de Sûreté générale.)
Locuteur: Gossuin
régiment de cavalerie, par laquelle il offre à la patrie, pour les frais de guerre, son argenterie, elle est ainsi ... régiment de cavalerie, par laquelle il offre à la patrie, pour les frais de guerre, son argenterie, elle est ainsi conçue (5) ;
Locuteur: Gossuin
... la Convention nationale pour les frais de la guerre., par les mains du citoyen Co...
...sur les frontières partager les travaux de mes braves frères d'armes.
En conséquence, je vous prie, citoyen Président, d'offrir à la Convention nationale pour les frais de la guerre., par les mains du citoyen Collignon, l'argenterie que j'avais laissée à Paris en venant sur les frontières partager les travaux de mes braves frères d'armes.
Locuteur: Gossuin
...: Grieu, chef d'escadron au 9e régiment de cavalerie, « Signé : Grieu, chef d'escadron au 9e régiment de cavalerie,
Locuteur: Gossuin
...ecteurs, employée, receveurs et garçons de bureau de la, régie des loteries (1), par laquelle ils déposent, en acquit du 14e mois de leur soumission volontaire pour les frais de la guerre, la somme de 471 liv. 15 s. en assignats. 13° Adresse des citoyens administrateurs, directeurs, employée, receveurs et garçons de bureau de la, régie des loteries (1), par laquelle ils déposent, en acquit du 14e mois de leur soumission volontaire pour les frais de la guerre, la somme de 471 liv. 15 s. en assignats.
Locuteur: Levasseur
...e lettre des membres du conseil général de la commune d'Amiens (2), par laquelle i...
... déclaration des députés du département de la Somme relativement à ce qui s'est pa...
(Sarthe), au nom du comité des dépêches, donne lecture d'une lettre des membres du conseil général de la commune d'Amiens (2), par laquelle ils dénoncent à la Convention une déclaration des députés du département de la Somme relativement à ce qui s'est passé à Paris dans la journée du 31 mai et celles des 2 et 3 juin.
... mais encore son superflu. (1) Bulletin de la Convention, du 14 juin 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 283. « Un bon républicain doit non seulement à sa patrie son sang, mais encore son superflu. (1) Bulletin de la Convention, du 14 juin 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 283.
Il y est dit que la liberté de la représenta- Il) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 284 . (2) Le Moniteur universel, 1er semestre de 1793, p. 720, 3e colonne, porte que Levasseur donne lecture de la déclaration des députés de la Somme en ces termes : « Levasseur fait lecture de cette déclaration ; elle est ainsi conç... Il y est dit que la liberté de la représenta- Il) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 284 . (2) Le Moniteur universel, 1er semestre de 1793, p. 720, 3e colonne, porte que Levasseur donne lecture de la déclaration des députés de la Somme en ces termes : « Levasseur fait lecture de cette déclaration ; elle est ainsi conçue :
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 283. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 283.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 283. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 13, p. 283.
... page 305, 2° colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 283. (4) Le Point du Jour, n° 77, page 305, 2° colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 283.
...mise 517, pièce n° 22 et Procès-verbaux de la Convention, t. 13, page 284. (5) Archives nationales, Carton G 257, chemise 517, pièce n° 22 et Procès-verbaux de la Convention, t. 13, page 284.
...du premier juin sont connus, la liberté de la Convention fut violée dans ces deux jours; le 2 juin, surtout, fut un jour de deuil ou plutôt dans Ge jour déplorable il n'exista point de représentation nationale. Une force armée assiégeait le temple delà liberté, par ordre de la Commune. Ces citoyens armés ne savai...
... les armes; il ne fut permis à personne de sortir, pas même pour satisfaire aux besoins les plus pressants de la nature.
« Les événements du 31 mai et du premier juin sont connus, la liberté de la Convention fut violée dans ces deux jours; le 2 juin, surtout, fut un jour de deuil ou plutôt dans Ge jour déplorable il n'exista point de représentation nationale. Une force armée assiégeait le temple delà liberté, par ordre de la Commune. Ces citoyens armés ne savaient pas pourquoi ils étaient sous les armes; il ne fut permis à personne de sortir, pas même pour satisfaire aux besoins les plus pressants de la nature.
...porta le décret d'arrestation contre 28 de ses membres. (Un murmure d'indignation ... « Ce fut sous la baïonnette et la bouche du canon que la Convention porta le décret d'arrestation contre 28 de ses membres. (Un murmure d'indignation s'élève dans toute l'Assemblée.) La Commission des douze ne put obtenir la parol...
...ontre les députés détenus fut l'ouvrage de la force, et qu'enfin s'ils restent à l... ...on entière qu'ils n'ont point pris part à la délibération, que le décret porté contre les députés détenus fut l'ouvrage de la force, et qu'enfin s'ils restent à leur poste, c'est pour y mourir pour la liberté.
Ce texte est inexact, et cela ressort de la disscusion elle même, puisque Louvet...
...ndré présente à la Convention le projet de décret tendant à mettre en état d'arrestation les membres du directoire du département de la Somme, demande à donner lecture de cette déclaration, qui, à son sens est ...
...ires à l'histoire, il rétablit le texte de la déclaration des députés de la Somme, dont il convient n'avoir donn...
...n trouvera le texte complet aux annexes de la séance, voyez ci-après, page 530.
Ce texte est inexact, et cela ressort de la disscusion elle même, puisque Louvet, au moment où Saint-André présente à la Convention le projet de décret tendant à mettre en état d'arrestation les membres du directoire du département de la Somme, demande à donner lecture de cette déclaration, qui, à son sens est mal connue et fort mal interprétée. D'autre part le Mercure universel, (tome 28, page 242, 1er colonne) avertit ses lecteurs, que pour servir comme matériaux nécessaires à l'histoire, il rétablit le texte de la déclaration des députés de la Somme, dont il convient n'avoir donné le 14 juin qu'un faible aperçu. Le lecteur en trouvera le texte complet aux annexes de la séance, voyez ci-après, page 530.

Séance du vendredi 14 juin 1793

page 515
Locuteur: Levasseur
... que les administrateurs du département de la Somme ont publié qu'ils adhéraient a...
...d'Amiens, au contraire, s'est empressée de protester contre et de la dénoncer à la Convention Au reste le...
Les membres du conseil général font ensuite savoir que les administrateurs du département de la Somme ont publié qu'ils adhéraient a cette déclaration et en ont ordonné 1 impression, mais que la commune d'Amiens, au contraire, s'est empressée de protester contre et de la dénoncer à la Convention Au reste le peuple en a fait publiquement justice, en la livrant aux flammes.
Locuteur: Levasseur
...), donne, ensuite lecture d une adresse de la société populaire de la ville d[ Amiens (1), qui dénonce la ...
... à Paris : que deja une adresse, signée de plus de 200 culottes de soie, avait été rédigée, tendant à impr...
...ic, et la censure contre Martin, député de la Somme, qui s efforce d'allumer la gu...
...uement et que le citoyen Pillan, membre de la société et du directoire du département de Ja fcomme, loin d'adhérer aux mesures l...
{Sarthe), donne, ensuite lecture d une adresse de la société populaire de la ville d[ Amiens (1), qui dénonce la même déclaration. Elle ajoute que déjà le directoire du département avait sollicité une force départementale pour être envoyée à Paris : que deja une adresse, signée de plus de 200 culottes de soie, avait été rédigée, tendant à improuver les mesures prises par la Convention dans les journées des 2 et 3 juin. La société demande la suspension du directoire du département et du procureur syndic, et la censure contre Martin, député de la Somme, qui s efforce d'allumer la guerre civile dan« ce département. Elle annonce, en terminant que cette déclaration a été brûlée publiquement et que le citoyen Pillan, membre de la société et du directoire du département de Ja fcomme, loin d'adhérer aux mesures liberti-cides arrêtées par ses collègues, y a formellement refusé son assentiment...
Locuteur: Dumont
...dic, les administrateurs du département de la Somme et que Ion censure les membres signataires de la déclaration. J'observe, en outre, que les citoyens Martin et X..., signataires de la déclaration, avaient des congés de la Convention et qu ils s en sont servi...
...ts soient appelés. Je propose également de décréter la mention honorable des adresses de la municipalité et de la société populaire d'Amiens.
(Somme). Je demande que l'on casse le procureur général syndic, les administrateurs du département de la Somme et que Ion censure les membres signataires de la déclaration. J'observe, en outre, que les citoyens Martin et X..., signataires de la déclaration, avaient des congés de la Convention et qu ils s en sont servis pour conspirer. Je demande que leurs suppléants soient appelés. Je propose également de décréter la mention honorable des adresses de la municipalité et de la société populaire d'Amiens.
Locuteur: Dumont
...crète la mention honorable des adresses de la commune et de la société populaire d'Amiens; elle ordonne, en outre, que le comité de Salut public fera un rapport, séance te... (Ja Convention décrète la mention honorable des adresses de la commune et de la société populaire d'Amiens; elle ordonne, en outre, que le comité de Salut public fera un rapport, séance tenante sur cet objet.)
Locuteur: Carpentier
...demande que, séance te nante, le comité de Salut public fasse son rapport sur les députés absents de leur poste. Le-sage, malgré votre décret, est toujours à Orléans ou il continue de conspirer. (2). Je demande que, séance te nante, le comité de Salut public fasse son rapport sur les députés absents de leur poste. Le-sage, malgré votre décret, est toujours à Orléans ou il continue de conspirer.
Locuteur: Carpentier
au comité de Salut public pour en faire son rapport ... au comité de Salut public pour en faire son rapport seanoe tenante.)
Locuteur: Gossuin
...Convention par les représentants auprès de cette armée. ...ignan, en date du 4 juin V-ï ' V' £ar Wjeiie ils démentent le rapport îait a la Convention par les représentants auprès de cette armée.
Locuteur: Levasseur
, (Sarthe), demande le renvoi au comité de Salut public. , (Sarthe), demande le renvoi au comité de Salut public.
Locuteur: Levasseur
...pposent en demandant la lecture entière de lettre Plusieurs membres (à droite) s'y opposent en demandant la lecture entière de lettre
Locuteur: Levasseur
de( stlur^bUc.1) °rd°nne 16 renVOi aU C°mi... de( stlur^bUc.1) °rd°nne 16 renVOi aU C°mitë
Locuteur: Levasseur
...e secrétaire donne lecture d'une lettre de G-arat, ministre de l'intérieur, par laquelle il annonce que plusieurs directoires de district du département de l'Yonne sont in- Le mêrne secrétaire donne lecture d'une lettre de G-arat, ministre de l'intérieur, par laquelle il annonce que plusieurs directoires de district du département de l'Yonne sont in-
Locuteur: Levasseur
2 ®Var s,ult£ de démissions ou autres causes; il prie la Convention de prendre des 2 ®Var s,ult£ de démissions ou autres causes; il prie la Convention de prendre des
Locuteur: Levasseur
, 1 an II de la République française. , 1 an II de la République française.
Locuteur: Levasseur
« Les administrateurs du département de mv ™ndent que Plusieurs des directoires de districts de leur arrondissement sont dépourvus de membres; que les uns ont donné leur démission pour cause de santé ou d'affaires et beaucoup parce q...
...cement des membres démissionnaires ceux de leurs conseils généraux P®1 leY rai>g de nominations avaient
« Les administrateurs du département de mv ™ndent que Plusieurs des directoires de districts de leur arrondissement sont dépourvus de membres; que les uns ont donné leur démission pour cause de santé ou d'affaires et beaucoup parce qu'ils ont été appelés wl flT nce leurs concitoyens à d'au-prfnplé 8 P"bll(Iues;-que les districts ont appele au remplacement des membres démissionnaires ceux de leurs conseils généraux P®1 leY rai>g de nominations avaient
Locuteur: Levasseur
... position, citoyen Président, la marche de l'administration est nécessairement len...
...iser les administrateurs du département de l'Yonne à convoquer les électeurs de leurs différents districts pour procéde...
...nnaires Je prie la Convention nationale de prendre en considération 1 embarras dan...
« Dans une telle position, citoyen Président, la marche de l'administration est nécessairement lente et pénible. Une grande partie des affaires reste en stagnation. Cependant je n ai pa,s cru devoir autoriser les administrateurs du département de l'Yonne à convoquer les électeurs de leurs différents districts pour procéder au remplacement des membres démissionnaires Je prie la Convention nationale de prendre en considération 1 embarras dans lequel se trouvent ces administrateurs et d'aviser dans sa sagesse aTx mesures...
Locuteur: Levasseur
« Le ministre de Vintérieur, « Signé : Garat. » « Le ministre de Vintérieur, « Signé : Garat. »
semestre de 1793, p. 721 semestre de 1793, p. 721
semestre de 1793, p 721 semestre de 1793, p 721
colonne et Procès-verbaux de la Convention nationale, tome 13, page ... colonne et Procès-verbaux de la Convention nationale, tome 13, page 284 — Voir également le Mercure universel, tome 28, page 218 et le Point du Jour...
colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13! colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13!
« Paris, 13 juin 1793 « Paris, 13 juin 1793
(3) J'aPPuie la demande de brarat, et je déclaré que c'est avec ra... (3) J'aPPuie la demande de brarat, et je déclaré que c'est avec raison que (1) Mercure universel, tome 28, page 218, 2re
colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 282 J2) Ar...
..., chemise 112 Ë? 2n85 61 Procès~verbaux de l° Convention, tome 13,
colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 282 J2) Archives nationales, Carton C 257, chemise 112 Ë? 2n85 61 Procès~verbaux de l° Convention, tome 13,
... ** n° 267. Page 115 el Procès- veioaux de la Convention, tome 13, page 285 — Vnv ... verbaut ÎTr ** n° 267. Page 115 el Procès- veioaux de la Convention, tome 13, page 285 — Vnv également le Point du Jour, n° 77, pagl 306 '

Séance du vendredi 14 juin 1793

page 516
Locuteur: Carpentier
plusieurs départements se plaignent de ce que les corps administratifs et judiciaires n'ont pas le complément de leurs membres. Je propose de décréter que les directoires des départ...
...es membres et que te ministre soit tenu de faire parvenir sans délai cette décisio...
plusieurs départements se plaignent de ce que les corps administratifs et judiciaires n'ont pas le complément de leurs membres. Je propose de décréter que les directoires des départements dans l'arrondissement desquels les directoires du district se trouvent dé...
...ment les absents ou les démissionnaires par des commissions dont ils nommeront les membres et que te ministre soit tenu de faire parvenir sans délai cette décision aux départements.
Locuteur: Carpentier
Un autre membre fait la motion de convoquer les Assemblées électorales de... Un autre membre fait la motion de convoquer les Assemblées électorales des districts pour nommer des administrateurs.
Locuteur: Carpentier
...n nationale décrète que les directoires de département dans l'arrondissement desquels les directoires de districts se trouvent dépourvus d'admin... « La Convention nationale décrète que les directoires de département dans l'arrondissement desquels les directoires de districts se trouvent dépourvus d'administrateurs, sont autorisés à remplacer provisoirement les absents ou les démissi...
Locuteur: Carpentier
(2). Je propose de décréter qu'aucun citoyen ne pourra remplir en même temps les fonctions de juge et d'administrateur de département actuellement en permanence ... (2). Je propose de décréter qu'aucun citoyen ne pourra remplir en même temps les fonctions de juge et d'administrateur de département actuellement en permanence et que ceux nommés à ces places soient tenus d'opter sur-le-champ.
Locuteur: Gossuin
...re d'une lettre du secrétaire-greffier ^de la section des Lombards, par laquelle i...
... relativement à la remise des registres de l'Assemblée de cette section : elle est ainsi conçue (...
, secrétaire, donne lecture d'une lettre du secrétaire-greffier ^de la section des Lombards, par laquelle il demande une interprétation du décret rendu avant-hier relativement à la remise des registres de l'Assemblée de cette section : elle est ainsi conçue (3) :
Locuteur: Gossuin
l'an II de la République française. l'an II de la République française.
Locuteur: Gossuin
... relativement à la remise des registres de l'assemblée générale de l'assemblée des Lombards, 3 commissaire...
...cellés au comité des Douze, en présence de 3 membres de ce même comité; mais comme il n'existe ...
« Par décret que j'ai sollicité et qui a été rendu hier relativement à la remise des registres de l'assemblée générale de l'assemblée des Lombards, 3 commissaires ont été nommés pour lever les scellés au comité des Douze, en présence de 3 membres de ce même comité; mais comme il n'existe que 2 membres en liberté, votre décret ne peut avoir son exécution.
Locuteur: Gossuin
...je viens vous prier, citoyen Président, de proposer à la Convention le maintien de son décret, quant à l'objet de la levée des scellés et de passer outre sur le nombre des commissaires chargés de s'en occuper soit en présence ou en absence des commissaires de oe comité qui pourraient s'absenter ou ... « En conséquence, je viens vous prier, citoyen Président, de