Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-093 hits on 1792-105 hits on 1792-1110 hits on 1792-1215 hits on 1793-018 hits on 1793-0216 hits on 1793-038 hits on 1793-0414 hits on 1793-054 hits on 1793-065 hits on 1793-075 hits on 1793-086 hits on 1793-097 hits on 1793-104 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-011 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 26 volumes
  • Tome 52 : Du 22 septembre au 26 octobre 1792 2 résultats
    • Séance du vendredi 19 octobre 1792

      - search term matches: (4)

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 568
      Locuteur: Sieyès
      ...la Convention nationale par les maîtres de forges des districts d'Alençon et de Domfront, tendant à faire décréter que l’ordinaire de 1793 sera aménagé avec celui de 1792 et vendu par une seule et même adjudication, fondée sur ce que les bois de 1792 ne sont pas suffisants pour alimen... 2° Pétition à la Convention nationale par les maîtres de forges des districts d'Alençon et de Domfront, tendant à faire décréter que l’ordinaire de 1793 sera aménagé avec celui de 1792 et vendu par une seule et même adjudication, fondée sur ce que les bois de 1792 ne sont pas suffisants pour alimenter lesdites forges.
      Locuteur: Sieyès
      1° Adresse des membres de la Société des Amis de là liberté et de l'égalité, établie à Morlaix, qui adhèr...
      ...olit la royauté en France et promettent de défendre de tout leur pouvoir la République françai...
      1° Adresse des membres de la Société des Amis de là liberté et de l'égalité, établie à Morlaix, qui adhèrent au décret qui abolit la royauté en France et promettent de défendre de tout leur pouvoir la République française.
      Locuteur: Sieyès
      ... nationale ordonne la mention honorable de cette adresse.) (La Convention nationale ordonne la mention honorable de cette adresse.)
      Locuteur: Sieyès
      3° Adresse de la Société des Amis de la liberté et de l'égalité, établie à Bagnères, départem...
      ... la royauté. Elle supplie la Convention de délivrer la République de deux monstres également dangereux : l’a...
      3° Adresse de la Société des Amis de la liberté et de l'égalité, établie à Bagnères, département des Hautes-Pyrénées, qui adhère au décret qui abolit la royauté. Elle supplie la Convention de délivrer la République de deux monstres également dangereux : l’agiotage et l’ignorance.
      Locuteur: Sieyès
      ...ison nationale, par les administrateurs de l'hôpital de Die, département de la Drôme ; ils demandent que la Convent... 4° Adresse relative à l'acquisition faite d'une maison nationale, par les administrateurs de l'hôpital de Die, département de la Drôme ; ils demandent que la Convention confirme leur acquisition.
      Locuteur: Monestier
      (de la Lozère), fait part à la Convention n...
      ...citoyens composant la Société populaire de Marne-jols, dans le département de la Lozère, expriment leur reconnaissanc...
      (de la Lozère), fait part à la Convention nationale d’une adresse par laquelle les citoyens composant la Société populaire de Marne-jols, dans le département de la Lozère, expriment leur reconnaissance et leur adhésion au décret qui abolit la royauté.
      Locuteur: Monestier
      ...Convention ordonne la mention honorable de cette adresse.) (La Convention ordonne la mention honorable de cette adresse.)
      Locuteur: Sieyès
      secrétaire, donne lecture d’une lettre de Lebrun, ministre de la guerre par intérim, par laquelle il ... secrétaire, donne lecture d’une lettre de Lebrun, ministre de la guerre par intérim, par laquelle il annonce que dès émigrés Tiits prisonniers étaient en chemin pour venir à Paris, ...
      Locuteur: Sieyès
      de la République. de la République.
      PRÉSIDENCE DE guadet, président. PRÉSIDENCE DE guadet, président.
      ...oivent être jugés par un tribunal formé de cinq officiers de l’état-major de l’armée par laquelle ils ont été faits ...
      ...ger l’officier général qui y c.om mande de me faire parvenir le plus promptement p...
      ...il pourra se procurer par le commandant de l’escorte, et le procès-verbal de l’arrestation s’il y en a un. Ce ne ser...
      « La loi prononçant qu’ils doivent être jugés par un tribunal formé de cinq officiers de l’état-major de l’armée par laquelle ils ont été faits prisonniers, j’aurais sur-le champ adressé les ordres pour les y faire rendre si...
      .... Dans l’incertitude, je me suis borné à suspendre leur marche à Meaux et à charger l’officier général qui y c.om mande de me faire parvenir le plus promptement possible les éclarcissements qu’il pourra se procurer par le commandant de l’escorte, et le procès-verbal de l’arrestation s’il y en a un. Ce ne sera (1) Archives nationales. Carton G 235, chemise 210, pièce n° 8.

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 569
      Locuteur: Sieyès
      ...je les aurai reçus que je pourrai juger de ce qu’il conviendra de faire pour assurer l’exécution de la loi. Elle doit être présentement par...
      ...uelques mesures ultérieures, je la prie de me faire connaître ses intentions.
      que lorsque je les aurai reçus que je pourrai juger de ce qu’il conviendra de faire pour assurer l’exécution de la loi. Elle doit être présentement parvenue aux généraux des armées, et je ne doute pas qu’à l’avenir elle ne soit pon...
      ...e; mais si, dans la circonstance, la Convention nationale croit devoir prendre quelques mesures ultérieures, je la prie de me faire connaître ses intentions.
      Locuteur: Sieyès
      « Le Ministre de la guerre par intérim. « Le Ministre de la guerre par intérim.
      Locuteur: Le Président
      ...ministre, en exécution du décret, vient de m’avertir qu’il a donné des ordres pour que ces émigrés soient ramenés de Meaux aux armées de Dumouriez et de Kel-lermann. (Applaudissements.) ...aire savoir à la Convention que, par une lettre postérieure à la précédente, le ministre, en exécution du décret, vient de m’avertir qu’il a donné des ordres pour que ces émigrés soient ramenés de Meaux aux armées de Dumouriez et de Kel-lermann. (Applaudissements.)
      Locuteur: Sieyès
      secrétaire, donne lecture d'une lettre de Lebrun, ministre de la guerre par intérim, qui annonce à la...
      ...u’il a envoyé 10,000 redingotes au camp de Dumouriez, et qu’à la fin de ce mois, il en enverra encore 50,000; c...
      secrétaire, donne lecture d'une lettre de Lebrun, ministre de la guerre par intérim, qui annonce à la Convention qu’il a envoyé 10,000 redingotes au camp de Dumouriez, et qu’à la fin de ce mois, il en enverra encore 50,000; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Sieyès
      de la République française. de la République française.
      Locuteur: Sieyès
      Le Ministre de la guerre par intérim, au Président de la Convention nationale. Le Ministre de la guerre par intérim, au Président de la Convention nationale.
      Locuteur: Sieyès
      « Le grand nombre de défenseurs de la République qui sont arrivés subiteme...
      ...préparatifs, ont épuisé aussitôt le peu de ressources qu’il y avait dans les magasins; il a fallu se pourvoir de suite de tous les objets qui leur étaient nécess...
      ...toffes qu’il y avait dans les fabriques de France. On a passé des marchés à tous l...
      ...u ministre Servan et à moi la certitude de compléter nos besoins ; déjà 10,000 red...
      ...le 7 octobre, sont parties pour l’armée de Dumouriez, et 50,000 autres les suivront à la fin de ce mois. Déjà nous avons des marchés pour fournitures de plus de 2 millions de paires de souliers; nous avons près de 600,000 aunes de draps, et j’espère, d’après le zèle des nouveaux administrateurs de l’habillement, pourvoir, sous peu de temps, aux besoins de toutes les gardes nationales volontaire...
      « Le grand nombre de défenseurs de la République qui sont arrivés subitement à son secoiirs, et pour lesquels les précédents ministres n’avaient fait aucuns préparatifs, ont épuisé aussitôt le peu de ressources qu’il y avait dans les magasins; il a fallu se pourvoir de suite de tous les objets qui leur étaient nécessaires. On a acheté aussitôt toutes les étoffes qu’il y avait dans les fabriques de France. On a passé des marchés à tous les Français qui se sont présentés, et l’on a envoyé des exprès chez l’étranger p...
      ...oyens actifs, employés par des républicains, dans le même instant, ont procuré au ministre Servan et à moi la certitude de compléter nos besoins ; déjà 10,000 redingotes , commencées depuis le 7 octobre, sont parties pour l’armée de Dumouriez, et 50,000 autres les suivront à la fin de ce mois. Déjà nous avons des marchés pour fournitures de plus de 2 millions de paires de souliers; nous avons près de 600,000 aunes de draps, et j’espère, d’après le zèle des nouveaux administrateurs de l’habillement, pourvoir, sous peu de temps, aux besoins de toutes les gardes nationales volontaires.
      Locuteur: Sieyès
      ...pte que la Convention m'a demandé le 16 de ce mois. J’espère qu’elle sera satisfai...
      ...que nous nous sommes procurées en moins de six semaines, et de l’activité que mettent tous les patriotes qui sont chargés de cette partie.
      « Je vous envoie, Citoyen, le compte que la Convention m'a demandé le 16 de ce mois. J’espère qu’elle sera satisfaite des ressources que nous nous sommes procurées en moins de six semaines, et de l’activité que mettent tous les patriotes qui sont chargés de cette partie.
      Locuteur: Sieyès
      (La Convention ordonne l’insertion de cette lettre au procès-verbal et la ren...
      ...s pièces qui y sont annexées, au comité de la guerre.)
      (La Convention ordonne l’insertion de cette lettre au procès-verbal et la renvoie, avec les pièces qui y sont annexées, au comité de la guerre.)
      Locuteur: Sieyès
      ... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Lebrun, ministre ae la guerre par intérim, qui fait part à la Convention de la précaution qu’il a prise d’écrire aux 48 sections de Paris, à l’effet de les inviter à nommer des commissaires p... Le même secrétaire, donne lecture d'une lettre de Lebrun, ministre ae la guerre par intérim, qui fait part à la Convention de la précaution qu’il a prise d’écrire aux 48 sections de Paris, à l’effet de les inviter à nommer des commissaires pour l’examen des souliers aux volontaires des armées; cette lettre est ainsi con...
      Locuteur: Sieyès
      ...j’ai prises pour assurer aux défenseurs de la patrie une chaussure bonne et durabl... « Je dois à la nation le compte des mesures que j’ai prises pour assurer aux défenseurs de la patrie une chaussure bonne et durable.
      Locuteur: Sieyès
      « J’ai écrit aux 48 sections de Paris, le 24 septembre, pour les prier de nommer chacune un commissaire, afin qu’...
      ... à la réception des souliers au magasin de Saint-Denis.
      « J’ai écrit aux 48 sections de Paris, le 24 septembre, pour les prier de nommer chacune un commissaire, afin qu’il en assiste deux par semaine à la réception des souliers au magasin de Saint-Denis.
      Locuteur: Sieyès
      ...Ces commissaires ont la liberté absolue de refuser tous ceux qu’ils ne jugeront pas être d’une bonne qualité, et de marquer d’un M. tous ceux qu’ils auront... « Ces commissaires ont la liberté absolue de refuser tous ceux qu’ils ne jugeront pas être d’une bonne qualité, et de marquer d’un M. tous ceux qu’ils auront refusés.
      Locuteur: Sieyès
      « J’ai écrit à toutes les municipalités de la République, dans lesquelles il y a d... « J’ai écrit à toutes les municipalités de la République, dans lesquelles il y a des magasins d’effets d’habillement et d’équipement, pour qu’elles nomment des co...
      Locuteur: Sieyès
      ...llance des commissaires des 48 sections de Paris, si malgré les commissaires des municipalités de la République dans lesquelles il y a de...
      ...ilie-ment, on parvient encore à fournir de mauvais souliers, j’emploierai tous les...
      ...ssurer la Convention que je ne cesserai de surveiller la réception d’une partie de l’habillement, si utile aux défenseurs de la liberté française.
      « Si malgré la surveillance des commissaires des 48 sections de Paris, si malgré les commissaires des municipalités de la République dans lesquelles il y a des magasins d’elfets d’habilie-ment, on parvient encore à fournir de mauvais souliers, j’emploierai tous les moyens que les ennemis des déprédations publiques me présenteront, et je puis assurer la Convention que je ne cesserai de surveiller la réception d’une partie de l’habillement, si utile aux défenseurs de la liberté française.
      Locuteur: Sieyès
      * Ministre de la guerre par intérim. » * Ministre de la guerre par intérim. »
      Locuteur: Sieyès
      ...nvention renvoie cette lettre au comité de la guerre.) (La Convention renvoie cette lettre au comité de la guerre.)
      Locuteur: Sieyès
      secrétaire, donne lecture d'une lettre de la section du Théâtre Français et du Lu...
      ...des arrêtés qu’elles ont pris à l’effet de nommer des commissaires pour aller dans...
      ...ntinuer sa confiance aux petits billets de la Maison de Secours; ces sections ont aussi arrêté ...
      ...à la Convention nationale pour la prier de prendre en considération les besoins qu’éprouve la classe indigente des citoyens, de ces moyens d’échange, nécessaires à l’a...
      secrétaire, donne lecture d'une lettre de la section du Théâtre Français et du Luxembourg, qui font part à la Convention des arrêtés qu’elles ont pris à l’effet de nommer des commissaires pour aller dans les marchés engager le peuple à continuer sa confiance aux petits billets de la Maison de Secours; ces sections ont aussi arrêté qu’elles écriraient à la Convention nationale pour la prier de prendre en considération les besoins qu’éprouve la classe indigente des citoyens, de ces moyens d’échange, nécessaires à l’achat des denrées.

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 570
      Locuteur: Birotteau
      ...ec les fonds représentatifs des valeurs de ces billets. culières qui sont émigrés avec les fonds représentatifs des valeurs de ces billets.
      Locuteur: Jullien
      ...fet, pourriez-vous repousser la demande de cette classe intéressante des citoyens,...
      ...ères du peuple depuis longtemps victime de la cupidité des riches, nous lui devons...
      ...n à passer à l’or-re du jour sur la pétition qui vous a été présentée. (1) En effet, pourriez-vous repousser la demande de cette classe intéressante des citoyens, qui a besoin des moyens d'échange pour se procurer sa subsistance. Pourriez-vou...
      ...rmures.) Messieurs, nous sommes les représentants des pauvres, nous sommes les pères du peuple depuis longtemps victime de la cupidité des riches, nous lui devons des secours......
      Locuteur: Jullien
      Un membre: Nous lui devons de bonnes lois. A l’ordre du jour ! Un membre: Nous lui devons de bonnes lois. A l’ordre du jour !
      Locuteur: Jullien
      (Marc), qui avait parlé de sa place, s’élance à la tribune au mili... (Marc), qui avait parlé de sa place, s’élance à la tribune au milieu des applaudissements.
      Locuteur: Le Président
      ... rappelle aux principes. Il n’y a point de souverains dans la France; mais un seul... Citoyen Jullien, je vous rappelle aux principes. Il n’y a point de souverains dans la France; mais un seul souverain, le peuple.
      Locuteur: Jullien
      ...e un agitateur ; j’ai donné des preuves de mon civisme ; j’ai constamment défendu ... ...me, en vertus; ie parle au nom du peuple; je ne mérite point d’être regardé comme un agitateur ; j’ai donné des preuves de mon civisme ; j’ai constamment défendu la cause du peuple (Applaudissements des tribunes): j’ai vécu dans l’obscurité; ...
      Locuteur: Jullien
      ...pport du décret rendu hier et le renvoi de ces arrêtés au comité, afin qu’il vous ... ...Marc). Je conclus, puisqu’on ne veut pas m’entendre (Murmures)] je demande le rapport du décret rendu hier et le renvoi de ces arrêtés au comité, afin qu’il vous propose des moyens (Murmures.)
      Locuteur: Jullien
      ...fisant pas, je dirai : donnons le tiers de notre traitement, et tendons au malheur...
      ... rapport d’après les bases que je viens de vous présenter.
      ...cessaires à la classe la plus malheureuse. (Applaudissements.) Ces moyens ne suffisant pas, je dirai : donnons le tiers de notre traitement, et tendons au malheureux une main secourable. (Applaudissements.) Je demande donc que votre comité vous fasse un rapport d’après les bases que je viens de vous présenter.
      Locuteur: Brunel
      ...à revenir sur ses décrets, et à prendre de nouvelles mesures sur des arrêtés de sections. On vient intéresser votre sen...
      ...oit pas qu’en dilapidant les ressources de l’Etat en faveur du peuple d’une commun...
      ... préjudice au peuple des autres parties de la République. (Applaudissements.) J’entends toujours demander au nom des citoyens de Paris; mais les besoins de leurs frères des départements ne doivent-ils pas également intéresser les représentants de la nation entière? (Applaudissements.) ...
      C’est ainsi, qu’on amène chaque jour la Convention à revenir sur ses décrets, et à prendre de nouvelles mesures sur des arrêtés de sections. On vient intéresser votre sensibilité en faveur du pauvre, moyen toujours si puissant sur des hommes justes et bons, mais dont on n’apprécie pas assez les conséquences : on ne prévoit pas qu’en dilapidant les ressources de l’Etat en faveur du peuple d’une commune, on porte le plus grand préjudice au peuple des autres parties de la République. (Applaudissements.) J’entends toujours demander au nom des citoyens de Paris; mais les besoins de leurs frères des départements ne doivent-ils pas également intéresser les représentants de la nation entière? (Applaudissements.) Yoit-on les autres communes réclamer des secours pour soutenir des établissement...
      Locuteur: Brunel
      ...rvir sa cause; mais je pense que chacun de nous doit se défendre d’une sensibilité... ...i aussi je suis son ami; je me fais gloire d’être son mandataire; et je crois servir sa cause; mais je pense que chacun de nous doit se défendre d’une sensibilité louable, sans doute, pour n’apercevoir que le bien général. Je demande donc que...
      Locuteur: Sieyès
      ...issaires extraordinaires du département de la Meuse, qui est ainsi conçue: ...ure d'une lettre des citoyens Dracot-Villan, Champion, Perrin et Blanchard, commissaires extraordinaires du département de la Meuse, qui est ainsi conçue:
      Locuteur: Sieyès
      de la République. de la République.
      Locuteur: Sieyès
      ...ra, Sillery et Prieur nous ayant requis de nous transporter à Verdun pour y organi...
      ... provisoire, nous nous sommes empressés de nous y rendre pour prendre les mesures ...
      ...e. Nous nous sommes également empressés de découvrir ceux qui pourraient avoir con...
      ...rderons pas à découvrir tous les agents de la trame criminelle qui nous a occasionné tant de maux. (Applaudissements.)
      « Les citoyens Carra, Sillery et Prieur nous ayant requis de nous transporter à Verdun pour y organiser une administration provisoire, nous nous sommes empressés de nous y rendre pour prendre les mesures qui assurent ies communications qui doivent exister entre nos armées et les lieux qui peuvent y correspondre. Nous nous sommes également empressés de découvrir ceux qui pourraient avoir contribué à déshonorer cette ville, en la forçant à se rendre lâchement. Déjà les m...
      ...s, sont en état d’arrestation (Applaudissements), et nous pensons que nous ne tarderons pas à découvrir tous les agents de la trame criminelle qui nous a occasionné tant de maux. (Applaudissements.)
      Locuteur: Sieyès
      ...ct à 64, cotées et paraphées, et celles de la municipalité à 47, également cotées ... ...ouvées tant au district qu’à la municipalité, montant, savoir : celles du district à 64, cotées et paraphées, et celles de la municipalité à 47, également cotées et paraphées par première et dernière.
      ...ans le superflu des riches suffisamment de quoi pourvoir aux besoins des pauvres: il y a dans Paris, dans la France, de riches banquiers, financiers, notaires aristocrates, qui n’ont pas payé le quart de leur contribution patriotique; vous ave...
      ... doivent en provenir, et vous trouverez de quoi pourvoir abondamment au soutien de billets si (1) Voy. ci-dessus, séance d...
      ... demande si j’ai des moyens; oui, sans doute, j’en puis indiquer. Je trouverai dans le superflu des riches suffisamment de quoi pourvoir aux besoins des pauvres: il y a dans Paris, dans la France, de riches banquiers, financiers, notaires aristocrates, qui n’ont pas payé le quart de leur contribution patriotique; vous avez des municipalités patriotes, qu’elles surveillent la rentrée des fonds qui doivent en provenir, et vous trouverez de quoi pourvoir abondamment au soutien de billets si (1) Voy. ci-dessus, séance du 8 octobre 1792, au soir, page 567, la pétition des marchandes à la marée.

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 571
      Locuteur: Sieyès
      tation, et nous nous ferons un devoir de répondre à la confiance dont nous sommes honorés, en donnant tous nos soins au salut de la République. tation, et nous nous ferons un devoir de répondre à la confiance dont nous sommes honorés, en donnant tous nos soins au salut de la République.
      Locuteur: Sieyès
      ...issaires extraordinaires du département de la Meuse. « Les commissaires extraordinaires du département de la Meuse.
      Locuteur: Sieyès
      ...ainsi que les procès-verbaux, au comité de sûreté générale.) (La Convention renvoie cette lettre, ainsi que les procès-verbaux, au comité de sûreté générale.)
      Locuteur: Sieyès
      ...lettre du général d'Anselme, commandant de l'armée du Var; elle est ainsi conçue : Le même secrétaire donne lecture d’une lettre du général d'Anselme, commandant de l'armée du Var; elle est ainsi conçue :
      Locuteur: Sieyès
      de la République française. de la République française.
      Locuteur: Sieyès
      « J’ai l’honneur de vous représenter que venant de prendre possession du comté de Nice, au nom de la République française, j’ai pensé que...
      ...rps administratifs et judiciaires, afin de faire jouir, le plus promptement possible, cette belle contrée de tous les bienfaits de la Révolution française.
      « J’ai l’honneur de vous représenter que venant de prendre possession du comté de Nice, au nom de la République française, j’ai pensé que mes premiers soins, après y avoir établi l’armée du Var et fait les dispositions nécessaires pour nous y maintenir, devaient se porter vers l’établissement des corps administratifs et judiciaires, afin de faire jouir, le plus promptement possible, cette belle contrée de tous les bienfaits de la Révolution française.
      Locuteur: Sieyès
      ..., qui avait été envoyé commissaire près de moi par le département du Var, de vouloir bien s’occuper de tout ce qui peut avoir rapport aux différentes parties de l’administration, et comme le sieur Pau...
      ... Convention nationale, j’ose vous prier de permettre qu’il reste ici pour suivre c...
      « En conséquence, j’ai chargé M. Paul Barras, qui avait été envoyé commissaire près de moi par le département du Var, de vouloir bien s’occuper de tout ce qui peut avoir rapport aux différentes parties de l’administration, et comme le sieur Paul Barras, qui était suppléant, vient d’être nommé député à la Convention nationale, j’ose vous prier de permettre qu’il reste ici pour suivre cette opération jusqu’à ce qu’elle soit terminée.
      Locuteur: Lepage
      ...a Convention d'une adresse des citoyens de Montargis, département du Loiret, portant adhésion au décret d’abolition de la royauté. donne lecture à la Convention d'une adresse des citoyens de Montargis, département du Loiret, portant adhésion au décret d’abolition de la royauté.
      Locuteur: Lanjuinais
      Je demande le renvoi de cette motion au pouvoir exécutif. Je demande le renvoi de cette motion au pouvoir exécutif.
      Locuteur: Charlier
      ...ose que lé citoyen Billaudel, procureur de la commune de Vincennes, nommé, par le corps électoral, membre de l’administration du département de Paris, s’est plaint d’avoir ete exclu de l’administration du département par un arrêté arbitraire de ses collègues; il observe que cette réc...
      ... rapport; mais il ajoute que s’agissant de statuer sur un arrêté du département, i...
      ...cutif à prononcer, sauf à rendre compte de sa décision à la Convention; en conséquence, il demande le renvoi de la réclamation du citoyen Billaudel au ...
      expose que lé citoyen Billaudel, procureur de la commune de Vincennes, nommé, par le corps électoral, membre de l’administration du département de Paris, s’est plaint d’avoir ete exclu de l’administration du département par un arrêté arbitraire de ses collègues; il observe que cette réclamation, présentée à l’Assem-blee nationale législative, avait été renvoyée à sa commission extraordinaire, qui n’a point fait le rapport; mais il ajoute que s’agissant de statuer sur un arrêté du département, il lui paraît que c est au pouvoir exécutif à prononcer, sauf à rendre compte de sa décision à la Convention; en conséquence, il demande le renvoi de la réclamation du citoyen Billaudel au pouvoir exécutif, qui sera tenu d’én rendre compte incessamment.
      Locuteur: Charlier
      (La Convention décrète la proposition de Ghar-lier.) (La Convention décrète la proposition de Ghar-lier.)
      Locuteur: Beauvais
      (de Paris), au nom du comité des secours publics, fait un rapport {1) et présente un projet de décret sur la pétition de la citoyenne Marie-Thérèse Pasqualini (2), veuve de Marie-Eustache Juchereau, lieutenant-colonel d'artillerie, inspecteur de la manufacture d'armes et commandant delà place de Charleville, massacré le 4 septembre 1792, l'an Ier de la République, dans une sédition; il s’... (de Paris), au nom du comité des secours publics, fait un rapport {1) et présente un projet de décret sur la pétition de la citoyenne Marie-Thérèse Pasqualini (2), veuve de Marie-Eustache Juchereau, lieutenant-colonel d'artillerie, inspecteur de la manufacture d'armes et commandant delà place de Charleville, massacré le 4 septembre 1792, l'an Ier de la République, dans une sédition; il s’exprime ainsi :
      Locuteur: Beauvais
      Dans ces temps de crise et de révolution, où la méfiance et les inqui...
      ...lantes qui se passent sur divers points de la surface de la République.
      Dans ces temps de crise et de révolution, où la méfiance et les inquiétudes d’un peuple, si souvent et si cruellement trompé par ceux auxquels il ava...
      ... animés d’un vrai civisme, on doit être moins surpris qu’affligé des scènes sanglantes qui se passent sur divers points de la surface de la République.
      Locuteur: Beauvais
      Les détails de celle qui a eu lieu le 4 septembre dern...
      ...tenant-colonel d’artillerie, inspecteur de la manufucture d’armes et commandant de la place, a été la victime, vous sont d...
      ... commissaires envoyés vers cette partie de nos frontières, et par la pétition de Marie-Thérèse Pasqualini, veuve de ce militaire infortuné, qui a été lue e...
      Les détails de celle qui a eu lieu le 4 septembre dernier à Charleville, et dont le citoyen Marie-Eustache Juchereau, lieutenant-colonel d’artillerie, inspecteur de la manufucture d’armes et commandant de la place, a été la victime, vous sont déjà connus, et par le récit que vous en ont fait, dans le temps, vos commissaires envoyés vers cette partie de nos frontières, et par la pétition de Marie-Thérèse Pasqualini, veuve de ce militaire infortuné, qui a été lue en son nom à votre barre dimanche dernier.
      Locuteur: Beauvais
      ...présentants, que chargé par le ministre de la guerre, le 20 juillet dernier, d’envoyer à Huningue 1,530 canons de fusil, et 2,000 tire-bourres; et après ...
      ...int et Peraldi, députés et commissaires de l’Assemblée législative, qui l’approuvè...
      Vous vous rappelez, représentants, que chargé par le ministre de la guerre, le 20 juillet dernier, d’envoyer à Huningue 1,530 canons de fusil, et 2,000 tire-bourres; et après avoir communiqué cet ordre le 22 août aux citoyens Antonelle, Ker-saint et Peraldi, députés et commissaires de l’Assemblée législative, qui l’approuvèrent, cet officier les fit charger et partir pour leur destination le 4 septembr...
      Locuteur: Beauvais
      ...les transportaient, arrivées à la porte de la ville, furent arrêtées et conduites ...
      ...ne, tandis qu’un rassemblement nombreux de citoyens et de volontaires du bataillon de la Nièvre, en garnison à Charleville, qui s’était emparé de la personne du citoyen Juchereau, l’y c...
      Que les voitures qui les transportaient, arrivées à la porte de la ville, furent arrêtées et conduites à la maison commune, tandis qu’un rassemblement nombreux de citoyens et de volontaires du bataillon de la Nièvre, en garnison à Charleville, qui s’était emparé de la personne du citoyen Juchereau, l’y conduit également.
      ...re donnée par l’un des (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez [de l’Oise), tome 43, n° 96. Que là, malgré la lecture donnée par l’un des (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez [de l’Oise), tome 43, n° 96.
      ...du li octobre 1792, p. 499. la pétition de la dame Pasqualini. (2) Yoy. ci-dessus, séance du li octobre 1792, p. 499. la pétition de la dame Pasqualini.

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 572
      Locuteur: Beauvais
      officiers municipaux de l’ordre du ministre, du consentement des commissaires de l’Assemblée nationale, et des autres pièces qui tendaient toutes à la justification de la conduite du citoyen Juchereau, malgr...
      ...s du citoyen Routa, officier municipal, de ses collègues commune, malgré la requi-...
      ...Oise.parpiusieurs officiers volontaires de la Nièvre, 1 infortuné Juchereau fut as...
      ...ulé aux pieds, traîné sous les fenêtres de la maison commune, où après avoir été percé de plusieurs coups de baïonnette, il eût la tête xrâ ncnee.
      officiers municipaux de l’ordre du ministre, du consentement des commissaires de l’Assemblée nationale, et des autres pièces qui tendaient toutes à la justification de la conduite du citoyen Juchereau, malgré les instances réitérées, les vi ves représentations et les choses multipliées du citoyen Routa, officier municipal, de ses collègues commune, malgré la requi-Kiïinï* donner force à la loi, parle citoyen man t en second les volontaires debeme-et-Oise.parpiusieurs officiers volontaires de la Nièvre, 1 infortuné Juchereau fut assailli entre les bras du maire, frappé à coups redoublés, foulé aux pieds, traîné sous les fenêtres de la maison commune, où après avoir été percé de plusieurs coups de baïonnette, il eût la tête xrâ ncnee.
      Locuteur: Beauvais
      ...les séditieux avaient arraché des mains de ceux qui le transportaient au cimetière, par ordre de la munici- ...d Arches et Mézières, et jetée ensuite dans la Meuse, ainsi que le cadavre, que les séditieux avaient arraché des mains de ceux qui le transportaient au cimetière, par ordre de la munici-
      Locuteur: Beauvais
      La veuve de cette innocente victime de l'égarement du peuple abusé, de ce peuple qui a reconnu ses torts, et honoré la mémoire de Juchereau, en accompagnant au tombeau ses restes arraches aux flots de la Meuse par une citoyenne patriote, reclame aujourd’hui la bienveillance et ta justice de la Convention nationale. La veuve de cette innocente victime de l'égarement du peuple abusé, de ce peuple qui a reconnu ses torts, et honoré la mémoire de Juchereau, en accompagnant au tombeau ses restes arraches aux flots de la Meuse par une citoyenne patriote, reclame aujourd’hui la bienveillance et ta justice de la Convention nationale.
      Locuteur: Beauvais
      ...orté pour dot à son mari que les vertus de son sexe et l’amour de la liberté, fruit indigène de cette contrée, qui a si longtemps comba... Née en Corse, elle n’avait apporté pour dot à son mari que les vertus de son sexe et l’amour de la liberté, fruit indigène de cette contrée, qui a si longtemps combattu ses tyrans. Deux
      Locuteur: Beauvais
      S! ?? J ?nt- .“n est agé de 15 ans> et l’autre de 13, destines 1 un et l’autre par leur p...
      ... état. Juchereau pouvait esperer encore de fournir une carrière honorable et utile...
      S! ?? J ?nt- .“n est agé de 15 ans> et l’autre de 13, destines 1 un et l’autre par leur père à la profession des armes, sont, comme leur mère, sans fortune et sans état. Juchereau pouvait esperer encore de fournir une carrière honorable et utile à sa famille ; il est mort à son poste. La patrie doit suppléer à ce qu’eussent...
      Locuteur: Beauvais
      ...re comité des secours publics me charge de vous proposer le projet de décret suivant : Votre comité des secours publics me charge de vous proposer le projet de décret suivant :
      Locuteur: Beauvais
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité des secours publics, décrété... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité des secours publics, décrété ce qui suit : H
      Locuteur: Beauvais
      ...cordé à Marie-Thérèse Pasqualini, veuve de Marie-Eustache Juchereau lieutenant-colonel d’artillerie, inspecteur de la manufacture d armes et commandant de la place de Charleville, tué en cette ville, dans u...
      ...ds laissés à la disposition du ministre de l’intérieur , une somme de 1,200 livres pour les frais de son voyage et établissement en Corse, s...
      « Il sera accordé à Marie-Thérèse Pasqualini, veuve de Marie-Eustache Juchereau lieutenant-colonel d’artillerie, inspecteur de la manufacture d armes et commandant de la place de Charleville, tué en cette ville, dans une sédition le 4 septembre dernier, sur les fonds laissés à la disposition du ministre de l’intérieur , une somme de 1,200 livres pour les frais de son voyage et établissement en Corse, sa patrie, où elle désire retourner.
      Locuteur: Beauvais
      « Le comité de liquidation est chargé de présenter incessamment à la Convention nationale projet de décret sur la fixation d’une pension vi... « Le comité de liquidation est chargé de présenter incessamment à la Convention nationale projet de décret sur la fixation d’une pension viagère a accorder à la veuve Juchereau.
      Locuteur: Beauvais
      ...oven Juche reau seront élevés aux frais de la naUon dans 1 une des maisons nationa... « Les deux enfants mineurs du citoven Juche reau seront élevés aux frais de la naUon dans 1 une des maisons nationales d’éducation, ius-qu a ce qu ils soient en état d’entrer au service militaire...
      Locuteur: Beauvais
      ... Ies citoyens Routa, officier municipal de Charleville, Perri-net, commandant en second du bataillon de Seine-et-Oise, et la citoyenne Bailly o... « il sera fait mention honorable au procèsRnS nfrZ- et dP.C0Vra£e que Ies citoyens Routa, officier municipal de Charleville, Perri-net, commandant en second du bataillon de Seine-et-Oise, et la citoyenne Bailly ont déployés dans cette circonstance. »
      Locuteur: Beauvais
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Beauvais
      Un membre : Je demande que le ministre de Un membre : Je demande que le ministre de
      Locuteur: Beauvais
      lrnit0r!nnLSO1i tenu de .rendre compte, sous îîüf i ,FS » des poursuites faites contre les chefs de 1 insurrection de Charleville. lrnit0r!nnLSO1i tenu de .rendre compte, sous îîüf i ,FS » des poursuites faites contre les chefs de 1 insurrection de Charleville.
      Locuteur: Mereier
      (Seine-et-Oise). Le ministre de l’in-teneur fit parvenir samedi dernier la déclaration de Carra, nodre collègue, qui, en sa quali...
      ...e> retl°nce à son traite-S !t3tllecaire de la bibliothèque nationale. Cette déclaration honore le civisme de Carra, en même temps qu’elle éprouve sa...
      ...ionnaires publics qui ont eu l’impudeur de toucher deux traitements. Je demande qu...
      ...nerale pour détendre à tous les membres de la Convention ou des corps administratifs de toucher un double traitement.
      (Seine-et-Oise). Le ministre de l’in-teneur fit parvenir samedi dernier la déclaration de Carra, nodre collègue, qui, en sa qualité me«ntPHeSK%a-nîk -U PeuPle> retl°nce à son traite-S !t3tllecaire de la bibliothèque nationale. Cette déclaration honore le civisme de Carra, en même temps qu’elle éprouve sa soumission à la loi ; car il y a plusieurs fonctionnaires publics qui ont eu l’impudeur de toucher deux traitements. Je demande qu’il soit fait une loi generale pour détendre à tous les membres de la Convention ou des corps administratifs de toucher un double traitement.
      Locuteur: Mereier
      ... léS,slation’ Pour vérifier l’existence de Plusieurs membres demandent le renvoi au fa îo?6 léS,slation’ Pour vérifier l’existence de
      Locuteur: Dartigoeyte
      ... I on ne pourra pas cumuler l'indemnité de député avec tout autre traitement ou sa...
      ...re doit être le prix d’un travail reel, de l’exercice réel des fonctions auxquelle...
      ...nous ne ap temPs où ron Payait à raison de 1 utilité. Or, je vous le demande, un é...
      ...exemple, se livre-t-il aux sollicitudes de iepiscopat, tandis qu’il s’asseoit parm...
      Une loi du Corps législatif porte que I on ne pourra pas cumuler l'indemnité de député avec tout autre traitement ou salaire: mais cette loi laisse la faculté d’opter, et c’est une injustice. Il est d’éternelle vérité que le traitement ou salaire doit être le prix d’un travail reel, de l’exercice réel des fonctions auxquelles il se trouve attaché ; car nous ne ap temPs où ron Payait à raison de 1 utilité. Or, je vous le demande, un évêque, par exemple, se livre-t-il aux sollicitudes de iepiscopat, tandis qu’il s’asseoit parmi nous? Pourquoi donc, s’il n’exerce que les fonctions ue député, voulez-vous le...
      Locuteur: Dartigoeyte
      ...utés, durant le temps qu il sera membre de la Convention nationale. ...ie, ou salarié par l’Etat, rie puisse percevoir que l'indemnité accordée aux députés, durant le temps qu il sera membre de la Convention nationale.
      Locuteur: Bailleul
      ... traitement comme évêque. Il est obligé de faire des visites dans son diocèse, ou de Tes faire faire par les vicaires qui co...
      ...ction sur le traitement des évêques que de la somme qu’ils pourraient recevoir com...
      ...assagères et des fonctions habituelles ; un évêque a lormé sa maison d’après son traitement comme évêque. Il est obligé de faire des visites dans son diocèse, ou de Tes faire faire par les vicaires qui composent son conseil. Je demande donc qu on ne fasse distraction sur le traitement des évêques que de la somme qu’ils pourraient recevoir comme député.

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 573
      Locuteur: Manuel
      Pfnfa r? ?Ue (pjand *1 s’agit de poser des prin-wnn'i m!i p°ur porter un... Pfnfa r? ?Ue (pjand *1 s’agit de poser des prin-wnn'i m!i p°ur porter un principe qu’on est nn mnmEnï ^ L qUeS* 11 faUt d°nC> P0l,r un moment, s arrêter...
      Locuteur: Hardy
      (de Rouen). Je demande qu’on rappelle 1 opi... (de Rouen). Je demande qu’on rappelle 1 opinant al ordre; sans les évêques, la République serait perdue... (On rit.)
      Locuteur: Manuel
      ...nvoie toutes les propositions au comité de législation.) (La Convention renvoie toutes les propositions au comité de législation.)
      Locuteur: Laplaïgne
      au nom du comité de législation, fait un rapport (1) et présente un projet de décret (1) sur les substitutions ; il s... au nom du comité de législation, fait un rapport (1) et présente un projet de décret (1) sur les substitutions ; il s’cxpriniô ainsi :
      Locuteur: Laplaïgne
      .Messieurs,jene viens pasvous présenter de longs .Messieurs,jene viens pasvous présenter de longs
      Locuteur: Laplaïgne
      ...aduelles des biens, connues sous le nom de substitutions, a été dans tous les temp...
      ...u despotisme étaient d engendrer un tas de discussions et de procès interminables, de rendre difficiles et embarrassantes les transactions civiles, de gêner la liberté du commerce, de faire éclore enfin une multitude de fraudes qui entraînaient la ruine de beaucoup de créanciers ou d’acquéreurs de bonne loi; 2° que sous un régime vraime...
      ... abhorre toute espèce d aristocratie et de despotisme, dans une organisation socia...
      ...absolument fondée sur légalité, 1 usage de pareilles dispositions serait encore un...
      ...entie : je me bornerai donc à vous rappeler : l que 1 usage des transmissions graduelles des biens, connues sous le nom de substitutions, a été dans tous les temps un véritable fléau pour la société ; que ses inconvénients les moins contestes sous le règne même du despotisme étaient d engendrer un tas de discussions et de procès interminables, de rendre difficiles et embarrassantes les transactions civiles, de gêner la liberté du commerce, de faire éclore enfin une multitude de fraudes qui entraînaient la ruine de beaucoup de créanciers ou d’acquéreurs de bonne loi; 2° que sous un régime vraiment républicain, et dans un pays qui abhorre toute espèce d aristocratie et de despotisme, dans une organisation sociale, en un mot, absolument fondée sur légalité, 1 usage de pareilles dispositions serait encore une mnnsfriincit^
      Locuteur: Laplaïgne
      Pénétrés de ces motifs, et biens convaincus d ailleurs que, dans le citoyen, la faculté de prolonger ses volontés non seulement au delà du terme de sa vie, mais même pendant des siècles, et de donner ainsi des lois aux générations futures, n est pas une conséquence du droit sacré de propriété qu’il tient de la première convention sociale, et conséquemment, que la loi peut le priver de cette faculté, sans nlesser aucun de ses droits naturels et imprescriptibles, vous avez juge, Messieurs, qu’il était instant de purger le code d un peuple libre, du sy...
      ... en conséquence, ordonné à yotre comité de législation de vous présenter, a cet effet, un projet de loi dans le plus bref délai.
      Pénétrés de ces motifs, et biens convaincus d ailleurs que, dans le citoyen, la faculté de prolonger ses volontés non seulement au delà du terme de sa vie, mais même pendant des siècles, et de donner ainsi des lois aux générations futures, n est pas une conséquence du droit sacré de propriété qu’il tient de la première convention sociale, et conséquemment, que la loi peut le priver de cette faculté, sans nlesser aucun de ses droits naturels et imprescriptibles, vous avez juge, Messieurs, qu’il était instant de purger le code d un peuple libre, du système des substitutions, reste impur des lois féodales ; et vous avez, en conséquence, ordonné à yotre comité de législation de vous présenter, a cet effet, un projet de loi dans le plus bref délai.
      Locuteur: Laplaïgne
      ...le, si nécessaire même à la liberté, et de favorable, si nécessaire même à la liberté, et de
      Locuteur: Laplaïgne
      PS mêllle été tenté de VOUS PS mêllle été tenté de VOUS
      Locuteur: Laplaïgne
      ...bordonné, faites dans la vue parPn,f °P de rePrimer des dissipations; car, outre q... SE re®xcf,on en faveur des disposi-dp nrL ?gre aobordonné, faites dans la vue parPn,f °P de rePrimer des dissipations; car, outre qu une pareille exception (auelaue off flo’ebe puisse être dans certains cas
      Locuteur: Laplaïgne
      ...ition généra le, il est d’ailleurs aisé de semir que les dissipations et les prodi... ...ent un pretexte banal aui rendrait presque toujours vaine et illusoire la prohibition généra le, il est d’ailleurs aisé de semir que les dissipations et les prodigalités peuvent être ar-Ki’lni' 68 mesures que la loi indique, moîntn ^ lieu’ vo...
      Locuteur: Laplaïgne
      ...\ des substitutions ouvertes a 1 epoque de la publication de votre loi, en faveur de ceux qui en auront recueilli les SpJiL à ?,roprieté\ des substitutions ouvertes a 1 epoque de la publication de votre loi, en faveur de ceux qui en auront recueilli les
      Locuteur: Laplaïgne
      ... celles qui ne seront pas ouvertes lors de la promulgation du décret, et en vertu ...
      ...e comité n a pas hésité à vous proposer de prononcer cette abolition, parla raison...
      fnS J?mS ne devez pa8 aboIir en mêrae temps toutes celles qui ne seront pas ouvertes lors de la promulgation du décret, et en vertu desquelles, les appelés à les recueillir n’auront alors à invoquer qu un espoir, que la simple expecta-f^edun droit incertain et éventuel; et votre comité n a pas hésité à vous proposer de prononcer cette abolition, parla raison que, dans ce cas, la substitution présente bien moins une utilité acquise, un a...
      Locuteur: Laplaïgne
      éffiSî! ir sacriflce de quelque expectative ^ !01>que des raisons de politique et d utilité generale supérie... éffiSî! ir sacriflce de quelque expectative ^ !01>que des raisons de politique et d utilité generale supérieure l’exigent.
      Locuteur: Laplaïgne
      ...é des substitutions, même ouvertes lors de la Publication de votre loi, dans les cas où elles mU/nti...
      ...f PKUi le»- F014 acquis par l’ouverture de la substitution, puisque les substituan...
      ... leur en transmettre aucun en disposant de pIcÜIr?UV eP°que de la disposition, avaient cesse de leur appartenir ; et que la loi avait déjà places sous la main de la nation.
      ...cru encore que vous deviez, par une disposition particulière, déclarer la nullité des substitutions, même ouvertes lors de la Publication de votre loi, dans les cas où elles mU/ntieà I ? .fa‘tesnpar des émigrés, postérieure-ïïfïff ? f uU4 ? ^evner l7*2: dans ce cas, fil üi -n sub8tlt4,és ne Peuvent pas dire qu’on iû if PKUi le»- F014 acquis par l’ouverture de la substitution, puisque les substituants n’ont pu leur en transmettre aucun en disposant de pIcÜIr?UV eP°que de la disposition, avaient cesse de leur appartenir ; et que la loi avait déjà places sous la main de la nation.
      Locuteur: Laplaïgne
      En conséquence, votre comité m’a chargé de vous présenter le projet de décret suivant : En conséquence, votre comité m’a chargé de vous présenter le projet de décret suivant :
      Locuteur: Laplaïgne
      ...n nationale, après avoir ouï le rapport de son comité de législation, décrète ce « La Convention nationale, après avoir ouï le rapport de son comité de législation, décrète ce
      Locuteur: Laplaïgne
      ..., qui ne seront pas ouvertes à l’époque de la- sans effet 10n’ 8°nt Gt demeurent a... ...ns faites avant ,a publication du présent décret, par quelques acies que ce soit, qui ne seront pas ouvertes à l’époque de la- sans effet 10n’ 8°nt Gt demeurent abolies et Art. 3.
      . votre comité s’est bâté de répondre à votre juste empressement. Il a, d’abord, examiné si 1 abolition de 1 usage des substitutions devait Irapper sur toute espèce de dispositions de ce genre, tant directes, que fidéicommi...
      ...sion des héritages, si (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 66, nº 29.
      . votre comité s’est bâté de répondre à votre juste empressement. Il a, d’abord, examiné si 1 abolition de 1 usage des substitutions devait Irapper sur toute espèce de dispositions de ce genre, tant directes, que fidéicommissaires; et il a pensé que les substitutions directes, comme la vulgaire, la pup...
      ... ayant, ainsi que les fidéicommissaires, pour objet principal d empêcher la division des héritages, si (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 66, nº 29.

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 574
      Locuteur: Laplaïgne
      ...ueilli les biens substitués ou le droit de les réclamer. cueilli les biens substitués ou le droit de les réclamer.
      Locuteur: Laplaïgne
      « Conformément aux dispositions de l’article 2 de la loi du 8 avril dernier, toute substi... « Conformément aux dispositions de l’article 2 de la loi du 8 avril dernier, toute substitution faite par un émigré, depuis le 9 février 1792, est déclarée nulle, dans l...
      Locuteur: Laplaïgne
      ...e demande l’impression et l’ajournement de la discussion à lundi prochain. Un membre : Je demande l’impression et l’ajournement de la discussion à lundi prochain.
      Locuteur: Maribon-Montaut
      ... lundi, sans autre délai, la discussion de la force armée, dont on lui a proposé de s’environner. Il ne faut pas laisser di...
      ...re aux Parisiens, nous sommes au milieu de nos frères, ou nous sommes entourés d’a...
      Je demande que la Convention ajourne à lundi, sans autre délai, la discussion de la force armée, dont on lui a proposé de s’environner. Il ne faut pas laisser divaguer l’opinion publique. Il faut dire aux Parisiens, nous sommes au milieu de nos frères, ou nous sommes entourés d’assassins. (Vifs murmures.)
      Locuteur: Buzot
      ...ges, par lesquels on agite les sections de Paris; mais pour me justifier, moi-même, si tant est que j’aie besoin de justification. Il faut aborder cette qu...
      ...rrons alors où sont les véritables amis de la liberté de Rome... (Violentes interruptions.)
      ...ort); mais pour consacrer un principe, mais pour écarter ces misérables subterfuges, par lesquels on agite les sections de Paris; mais pour me justifier, moi-même, si tant est que j’aie besoin de justification. Il faut aborder cette question franchement, loyalement; nous verrons alors où sont les véritables amis de la liberté de Rome... (Violentes interruptions.)
      Locuteur: Buzot
      Un membre : Eh bien, abordons-la tout de suite, et nous verrons qui sera le plus Romain, de Buzot ou de moi! Un membre : Eh bien, abordons-la tout de suite, et nous verrons qui sera le plus Romain, de Buzot ou de moi!
      Locuteur: Buzot
      ...ue je ne sais pouruoi l’on vient parler de la force publique. N’avons-nous pas à f...
      ...oi sur les subsistances, objet des vœux de tous les départements? C’est après avoi...
      ...ntes lois, que je demande l’ajournement de la discussion sur la force publique.
      rapporteur. Lorsque je ne sais pouruoi l’on vient parler de la force publique. N’avons-nous pas à finir le décret sur les corps administratifs? N’avons-nous pas à décréter une loi sur les émigrés, attendue depuis si longtemps? Une loi sur les subsistances, objet des vœux de tous les départements? C’est après avoir terminé ces différentes lois, que je demande l’ajournement de la discussion sur la force publique.
      Locuteur: Chabot
      ...ationaux des départements, et notamment de celui des Bouches-du-Rhône sont aux portes de Paris. ...née, je ne sais par quel motif. Je dois annoncer un fait, c’est que des gardes nationaux des départements, et notamment de celui des Bouches-du-Rhône sont aux portes de Paris.
      Locuteur: Chabot
      ... personne plus que moi n’a été à portée de connaître les sentiments patriotiques des citovens de Marseille. Mais vous ne voudrez pas que...
      ...otre loi. Vous avez accusé les citoyens de Paris d’aller au-devant de la loi par leurs appels nominaux. Pourquoi souffririez-vous que les citoyens de Marseille fissent la même faute? J’appu...
      Je dis avec vous, tant mieux ; car personne plus que moi n’a été à portée de connaître les sentiments patriotiques des citovens de Marseille. Mais vous ne voudrez pas que les départements préviennent votre loi. Vous avez accusé les citoyens de Paris d’aller au-devant de la loi par leurs appels nominaux. Pourquoi souffririez-vous que les citoyens de Marseille fissent la même faute? J’appuie l’ajournement à lundi.
      Locuteur: Barbaroux
      Un bataillon de gardes nationales est parti de Marseille, il y a vingt-cinq jours, lorsque le péril pressait la ville de Paris. Je ne puis croire que les Parisi...
      ...n disant que la Convention doit n’avoir de garde que la confiance du peuple. Nous ...
      ...ue la consécration d’un grand principe, de l’unité de la République; vous verrez que cette mesure est salutaire a la ville de Paris même. Je prends personnellement l’engagement de répondre à toutes les objections qui on...
      Un bataillon de gardes nationales est parti de Marseille, il y a vingt-cinq jours, lorsque le péril pressait la ville de Paris. Je ne puis croire que les Parisiens puissent repousser dans l’éloignement du péril des hommes qu’ils auraient ad...
      ...ion doit être abordée avec franchise, avec loyauté. On veut nous en détourner, en disant que la Convention doit n’avoir de garde que la confiance du peuple. Nous l’aborderons, cette question, et vous verrez qu’elle n’est que la consécration d’un grand principe, de l’unité de la République; vous verrez que cette mesure est salutaire a la ville de Paris même. Je prends personnellement l’engagement de répondre à toutes les objections qui ont été si emphatiquement annoncées à cette tribune et dans le public. (Applaudiss...
      Locuteur: Legendre
      ...Les citoyens qui composent le bataillon de Marseille,au nombre de 700 hommes, sont arrivés à Lyon au mome...
      ...u dans le meilleur ordre possible, muni de certificats de bonne conduite de toutes les municipalités par où il avait passé. La municipalité de Lyon lui a donné aussi un certificat, e...
      ...Ces citoyens venaient se rendre au camp de Paris. Ils n’avaient été mandés par per...
      (deParis).Les citoyens qui composent le bataillon de Marseille,au nombre de 700 hommes, sont arrivés à Lyon au moment où j’y étais en commission. Déjà la calomnie avait devancé ce bataillon. Nous l’avons vu, mes .collègues et moi ; nous l’avons vu dans le meilleur ordre possible, muni de certificats de bonne conduite de toutes les municipalités par où il avait passé. La municipalité de Lyon lui a donné aussi un certificat, et lui a prêté 20,000 livres. Ces citoyens venaient se rendre au camp de Paris. Ils n’avaient été mandés par personne. Je puis assurer qu’ils ne se porteront qu’au poste où le danger les appel...
      Locuteur: Legendre
      ...s discussions sont inscrites au tableau de l’ordre du jour.) (LaConvention passe à l’ordre du jour, motivé sur le rang où ces différentes discussions sont inscrites au tableau de l’ordre du jour.)
      Locuteur: Sieyès
      ... du Louvre, qui demande à la Convention de bien vouloir nommer des commissaires po... secrétaire, donne lecture d’une lettre du bataillon du Louvre, qui demande à la Convention de bien vouloir nommer des commissaires pour recevoir son serment.
      Locuteur: Louvet
      (Somme), au nom du comité de législation, présente la rédaction défi... (Somme), au nom du comité de législation, présente la rédaction définitive du décret concernant le renouvellement des corps administratifs et judici...
      Locuteur: Louvet
      ...tionale, açrès avoir entendu le rapport de son comité de législation, décrète ce qui suit : « La Convention nationale, açrès avoir entendu le rapport de son comité de législation, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Louvet
      « 1° De tons les corps administratifs et municipaux, ainsi que de leurs secrétaires et greffiers; « 1° De tons les corps administratifs et municipaux, ainsi que de leurs secrétaires et greffiers;
      Locuteur: Louvet
      2° Des tribunaux civils, criminels et de commerce, commissaires nationaux près d... 2° Des tribunaux civils, criminels et de commerce, commissaires nationaux près des tribunaux civils, accusateurs publics, suppléants des juges et greffiers des ...
      Locuteur: Louvet
      « 3° Des membres des bureaux de paix de district. « 3° Des membres des bureaux de paix de district.
      Locuteur: Louvet
      « 4° Des juges de paix, assesseurs et greffiers des juges de paix ; « 4° Des juges de paix, assesseurs et greffiers des juges de paix ;

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 575
      Locuteur: Louvet
      « Sont exceptés de la disposition ci-dessus ceux des établ... « Sont exceptés de la disposition ci-dessus ceux des établissements et fonctionnaires publics y dénommés, qui ont été renouvelés par les a...
      Locuteur: Louvet
      * Sont pareillement exceptés de la même disposition les membres du tribunal de cassation, actuellement en exercice, le... * Sont pareillement exceptés de la même disposition les membres du tribunal de cassation, actuellement en exercice, lesquels sont autorisés à continuer provisoirement leurs fonctions.
      Locuteur: Louvet
      « L’obligation de ne choisir, pour les emplois judiciaire...
      ...n temps déterminé, la profession ’homme de loi, est abolie, et les choix, tant pou...
      ...ctement parmi tous les citoyens et fils de citoyens, âgés de vingt-cinq ans accomplis, domiciliés depuis un an, et n’étant pas en état de domesticité ou de mendicité.
      « L’obligation de ne choisir, pour les emplois judiciaires, que parmi ceux qui ont exercé, endant un temps déterminé, la profession ’homme de loi, est abolie, et les choix, tant pour ces fonctions, que pour toutes les autres fonctions publiques, pourront être faits indistinctement parmi tous les citoyens et fils de citoyens, âgés de vingt-cinq ans accomplis, domiciliés depuis un an, et n’étant pas en état de domesticité ou de mendicité.
      Locuteur: Louvet
      « Mais les parents, jusqu’au degré de cousins issus de germain inclusivement et alliés dans le... « Mais les parents, jusqu’au degré de cousins issus de germain inclusivement et alliés dans le même degré, qui, d’après les lois précédentes, ne peuvent pas être ensemble jug...
      Locuteur: Louvet
      ...ar les corps électoraux, par un scrutin de liste simple et séparément des autres a...
      ...ont nommés ensuite aussi par un scrutin de liste simple ; et, parmi ces derniers, ceux qui auront réuni le plus de voix seront suppléants des membres des ...
      « Les membres des directoires des administrations seront nommés par les corps électoraux, par un scrutin de liste simple et séparément des autres administrateurs, qui seront nommés ensuite aussi par un scrutin de liste simple ; et, parmi ces derniers, ceux qui auront réuni le plus de voix seront suppléants des membres des directoires.
      Locuteur: Louvet
      « Il n’y aura que deux tours de scrutin dans toutes les élections, pour...
      ...utin individuel, et que le premier tour de scrutin n’aura pas produit la majorité ...
      ...eux candidats qui auront obtenu le plus de voix; et s’il s’agit d’une élection par scrutin de liste simple, et qu’il faille aller à un second tour de scrutin, la majorité, même relative, produite par ce second tour de scrutin, déterminera l’élection.
      « Il n’y aura que deux tours de scrutin dans toutes les élections, pour lesquelles la loi jusqu’ici en admettait trois ; en conséquence, quand il s’agira d’une élection au scrutin individuel, et que le premier tour de scrutin n’aura pas produit la majorité absolue, le second tour n’aura lieu qu’entre les deux candidats qui auront obtenu le plus de voix; et s’il s’agit d’une élection par scrutin de liste simple, et qu’il faille aller à un second tour de scrutin, la majorité, même relative, produite par ce second tour de scrutin, déterminera l’élection.
      Locuteur: Louvet
      « Les corps électoraux de départements où il y aura des renouvell...
      ...ection : 1° du procureur général syndic de l’Administration; 2° des membres du directoire; 3° des autres membres de l’Administration, et ensuite des présid...
      « Les corps électoraux de départements où il y aura des renouvellements à faire, se réuniront, le 11 novembre prochain, au chef-lieu du district ...
      ...rales pour la nomination des dépu-; tés à la Convention ; ils procéderont à l’élection : 1° du procureur général syndic de l’Administration; 2° des membres du directoire; 3° des autres membres de l’Administration, et ensuite des président, accusateur public et greffier du tribunal criminel.
      Locuteur: Louvet
      ...ci-dessus confiées aux corps électoraux de départements, les électeurs des distric...
      ...ents à faire, se réuniront au chef-lieu de l’Administration de district, et y procéderont à l’élection : Ie du procureur syndic de l’Administration; 2° des membres du dir...
      ...ges, commissaires nationaux, suppléants de juges, et greffiers des tribunaux de district; 5° des juges, suppléants de juges et reffier des tribunaux de commerce; 6°des mem-res des bureaux de paix de district; 7° et enfin des directeurs des postes de leurs arrondissements respectifs.
      « Le dimanche qui suivra immédiatement l’acbèvement des élections ci-dessus confiées aux corps électoraux de départements, les électeurs des districts où il y aura des renouvellements à faire, se réuniront au chef-lieu de l’Administration de district, et y procéderont à l’élection : Ie du procureur syndic de l’Administration; 2° des membres du directoire; 3° des autres administrateurs; 4° des juges, commissaires nationaux, suppléants de juges, et greffiers des tribunaux de district; 5° des juges, suppléants de juges et reffier des tribunaux de commerce; 6°des mem-res des bureaux de paix de district; 7° et enfin des directeurs des postes de leurs arrondissements respectifs.
      Locuteur: Louvet
      ...ci-dessus confiées aux corps électoraux de district, les assemblées primaires des ...
      ...ire, procéderont à l’élection des juges de pai^, assesseurs et greffiers des juges de paix.
      « Le dimanche qui suivra immédiatement l’achèvement des élections ci-dessus confiées aux corps électoraux de district, les assemblées primaires des cantons où il y aura des renouvellements à faire, procéderont à l’élection des juges de pai^, assesseurs et greffiers des juges de paix.
      Locuteur: Louvet
      « Huit jours après, les assemblées de communes procéderont au renouvellement ... « Huit jours après, les assemblées de communes procéderont au renouvellement qu’elles auront elles-mêmes à faire.
      Locuteur: Louvet
      ...ns, installés sur le seul procès-verbal de leur élection. ...égard des juges et commissaires nationaux, qui seront, avant d’entrer en fonctions, installés sur le seul procès-verbal de leur élection.
      Locuteur: Louvet
      « Le commissaire national auprès de chaque tribunal, ou celui qui en fera l...
      ...ns, fera passer sans délai, au ministre de la justice, le procès-verbal de l’installation.
      « Le commissaire national auprès de chaque tribunal, ou celui qui en fera les fonctions, fera passer sans délai, au ministre de la justice, le procès-verbal de l’installation.
      Locuteur: Louvet
      ...nistrateurs des postes le procès-verbal de leur élection, et fourni le cautionnement qu’il est d’usage d’exiger de ces employés. ...rections des postes n’entreront en fonctions qu’après avoir fait passer aux administrateurs des postes le procès-verbal de leur élection, et fourni le cautionnement qu’il est d’usage d’exiger de ces employés.

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 576
      Locuteur: Barère
      au nom du comité de Constitution, fait un rapport (1) sur l'invitation à faire aux amis de la liberté et de l'égalité, de présenter leurs vues sur la Constitution à donner à la France; il s’exprime ains... au nom du comité de Constitution, fait un rapport (1) sur l'invitation à faire aux amis de la liberté et de l'égalité, de présenter leurs vues sur la Constitution à donner à la France; il s’exprime ainsi :
      Locuteur: Louvet
      ... remettront toutes les pièces dépendant de leurs administrations respectives : il ... succéderont leur remettront toutes les pièces dépendant de leurs administrations respectives : il en sera dressé des inventaires sommaires, sur lesquels les nouveaux membres s'en...
      Locuteur: Louvet
      ...corps municipaux remettront les comptes de gestions respectives aux conseils génér...
      ...cipalités réunis en permanence, à cause de la déclaration de la patrie en danger, et ils ne seront affranchis de leur responsabilité envers la République qu’après l’apurement définitif de leurs comptes.
      ...ois jours gui suivront, les anciens membres des directoires d’administration et corps municipaux remettront les comptes de gestions respectives aux conseils généraux des administrations et municipalités réunis en permanence, à cause de la déclaration de la patrie en danger, et ils ne seront affranchis de leur responsabilité envers la République qu’après l’apurement définitif de leurs comptes.
      Locuteur: Louvet
      ... électeurs seulement qui seront obligés de quitter leur domicile, recevront 15 sols par lieue de poste pour aller, et autant pour le retour, et 3 livres par jour de séjour. « Les électeurs seulement qui seront obligés de quitter leur domicile, recevront 15 sols par lieue de poste pour aller, et autant pour le retour, et 3 livres par jour de séjour.
      Locuteur: Louvet
      ...u à l’égard des électeurs qui reçoivent de la République, soit à titre de salaire, soit à titre de pension, un revenu qui, divisé par jour... « La disposition portée à l’article précédent n’aura pas lieu à l’égard des électeurs qui reçoivent de la République, soit à titre de salaire, soit à titre de pension, un revenu qui, divisé par jours, égalerait ou surpasserait l’indemnité ci-dessus fixée.
      Locuteur: Louvet
      ...nnances nécessaires pour l’acquittement de l’indemnité due aux électeurs, sauf à faire le remplacement, dans les caisses de districts, sur le produit des sois addi... ... lieu où se rassembleront les corps électoraux est autorisée à délivrer les ordonnances nécessaires pour l’acquittement de l’indemnité due aux électeurs, sauf à faire le remplacement, dans les caisses de districts, sur le produit des sois additionnels du département.
      Locuteur: Louvet
      Un membre : Je propose de renvoyer au comité de législation pour en faire un rapport, la motion que je fais de substituer aux huissiers ci-devant roya...
      ...x, dans chaque tribunal du département, de district et de paix, ou dans les cantons, des huissiers en nombre suffisant, nommés par les juges de chaque tribunal, ou par les assemblées primaires de district ou de département.
      Un membre : Je propose de renvoyer au comité de législation pour en faire un rapport, la motion que je fais de substituer aux huissiers ci-devant royaux et seigneuriaux, dans chaque tribunal du département, de district et de paix, ou dans les cantons, des huissiers en nombre suffisant, nommés par les juges de chaque tribunal, ou par les assemblées primaires de district ou de département.
      Locuteur: Danton
      au nom de la commission nommée à cet effet (1) pr...
      ...ulté qui leur a été accordée par la loi de quitter les drapeaux au 1er décembre pr...
      au nom de la commission nommée à cet effet (1) présente un projet d'adresse pour inviter les volontaires nationaux à renoncer à la faculté qui leur a été accordée par la loi de quitter les drapeaux au 1er décembre prochain.
      Locuteur: Danton
      ...s membres proposent d’autres rédactions de cette adresse. Plusieurs membres proposent d’autres rédactions de cette adresse.
      Locuteur: Barère
      L’adresse de Faure, mise aux voix, est décrétée ains... L’adresse de Faure, mise aux voix, est décrétée ainsi qu’il suit :
      Locuteur: Barère
      Adresse de la Convention nationale aux bataillons de volontaires nationaux. Adresse de la Convention nationale aux bataillons de volontaires nationaux.
      Locuteur: Barère
      ... loi permet à quelques-uns d’entre vous de se retirer, le cri de la patrie le leur défend. Les Romains o...
      ... quand Porsenna était encore aux portes de Rome? L’ennemi a-t-il repassé le Rhin? Le sang des Français, dont il a arrosé la terre de la liberté, est-il vengé.? Ses ravages ...
      ...nt-ils punis? A-t-il reconnu la majesté de la Republique et la souveraineté du peuple? Soldats, voilà le terme de vos travaux ; c’est en dire assez aux braves défenseurs de la patrie. La Convention nationale se b...
      ...commander l’honneur français, l’intérêt de la République et le soin de votre propre gloire. »
      « La loi permet à quelques-uns d’entre vous de se retirer, le cri de la patrie le leur défend. Les Romains ont-ils abandonné leurs armes quand Porsenna était encore aux portes de Rome? L’ennemi a-t-il repassé le Rhin? Le sang des Français, dont il a arrosé la terre de la liberté, est-il vengé.? Ses ravages et sa barbarie sont-ils punis? A-t-il reconnu la majesté de la Republique et la souveraineté du peuple? Soldats, voilà le terme de vos travaux ; c’est en dire assez aux braves défenseurs de la patrie. La Convention nationale se borne à vous recommander l’honneur français, l’intérêt de la République et le soin de votre propre gloire. »
      Locuteur: Sieyès
      ...en assignats, 120 livres pour les frais de la guerre ; * 1° Le citoyen Jean Bergue, résidant à Londres depuis 17o3, donne, en assignats, 120 livres pour les frais de la guerre ; *
      Locuteur: Sieyès
      4° Les employés de l'Administration des Messageries donnen...
      ...ntion nationale qu’ils ont versé, le 11 de ce mois, 225 livres à la caisse de l’extraordinaire, pour leur souscription du mois de septembre;
      4° Les employés de l'Administration des Messageries donnent avis à la Convention nationale qu’ils ont versé, le 11 de ce mois, 225 livres à la caisse de l’extraordinaire, pour leur souscription du mois de septembre;
      Locuteur: Sieyès
      5° Le citoyen Duhaussay remet sa croix de Saint-Louis, prix de quarante années de service; 5° Le citoyen Duhaussay remet sa croix de Saint-Louis, prix de quarante années de service;
      Locuteur: Sieyès
      6° La commune de la ville de la Flèche envoie l’état des dons que les citoyens de cette ville ont faits pour subvenir aux frais de la guerre, et procurer des secours aux ... 6° La commune de la ville de la Flèche envoie l’état des dons que les citoyens de cette ville ont faits pour subvenir aux frais de la guerre, et procurer des secours aux femmes et enfants des citoyens enrôlés. Cet état se monte à 3,414 1.
      Locuteur: Sieyès
      7° La commune de Mormant, district de Mon-targis, département du Loiret, donne, en assignats et billets de secours, pour les frais de la guerre, 89 livres. Cette commune, persuadée que la prompte exécution de la loi est le signe le moins équivoque ...
      ... entièrement acquitté les contributions de 1791, et a déjà recouvré une grande partie de celles de 1792.
      7° La commune de Mormant, district de Mon-targis, département du Loiret, donne, en assignats et billets de secours, pour les frais de la guerre, 89 livres. Cette commune, persuadée que la prompte exécution de la loi est le signe le moins équivoque du patriotisme, a entièrement acquitté les contributions de 1791, et a déjà recouvré une grande partie de celles de 1792.
      Citoyens, le comité de Constitution, en jetant (1) Bibliothèque nationale : Constitution, in-8º Le37 Citoyens, le comité de Constitution, en jetant (1) Bibliothèque nationale : Constitution, in-8º Le37
      ...cis, le plus énergique et le plus digne de la Convention nationale et de l’armée. (1) Voy. ci-dessus, séance du ... ...e projet d’adresse rédigé par le citoyen Faure; c’est le plus clair, le plus concis, le plus énergique et le plus digne de la Convention nationale et de l’armée. (1) Voy. ci-dessus, séance du 17 octobre 1792, p. 546,la précédente discussion à ce sujet.

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 577
      Locuteur: Barère
      ...ésentants du peuple français s’occupent de tracer un nouveau plan de Constitution, ils devaient s’environner de toutes les lumières, interroger partout le genie de la liberté, accélérer les progrès de l espnt public, recueillir les bienfaits de la liberté de la presse, appeler tous les citoyens à ... 11 a pensé qu’au moment où les représentants du peuple français s’occupent de tracer un nouveau plan de Constitution, ils devaient s’environner de toutes les lumières, interroger partout le genie de la liberté, accélérer les progrès de l espnt public, recueillir les bienfaits de la liberté de la presse, appeler tous les citoyens à concourir plus particulièrement à la rédaction des conditions du nouveau pacte s...
      Locuteur: Barère
      La Constitution d’une grande République ne peut pas être l’ouvrage de quelques esprits ; elle doit être l’ouvrage de l’esprit humain. Vous avez compose de neuf membres le comité de Constitution ; mais quiconque dans la Convention nationale, hors de son sein, dans la France, dans 1 Europe, dans le monde entier, est capable de tracer un plan de Constitution républicaine et de 1 ecnre, est membre nécessaire du comité de Constitution. 11 faut donc l’inviter à publier ses p... La Constitution d’une grande République ne peut pas être l’ouvrage de quelques esprits ; elle doit être l’ouvrage de l’esprit humain. Vous avez compose de neuf membres le comité de Constitution ; mais quiconque dans la Convention nationale, hors de son sein, dans la France, dans 1 Europe, dans le monde entier, est capable de tracer un plan de Constitution républicaine et de 1 ecnre, est membre nécessaire du comité de Constitution. 11 faut donc l’inviter à publier ses pensées.
      Locuteur: Barère
      ... d’Angleterre, a communiquées au comité de législation criminelle de 1 Assemblée constituante! L’émulation e...
      ...utiles. A Athènes, dans les beaux jours de la République, le magistrat faisait, à ...
      ...une... .» {Applaudissements.) Le comité de Constitution vous propose de décréter l’invitation que je vais lire ...
      ...dées très utiles sur l’établissement des jurés, que Erskine, membre du Parlement d’Angleterre, a communiquées au comité de législation criminelle de 1 Assemblée constituante! L’émulation excitée par les regards publics, a produit dans tous les temps les effets les plus utiles. A Athènes, dans les beaux jours de la République, le magistrat faisait, à certaines époques, la proclamation suivante : « Que tout citoyen qui a des vues à proposer sur la législation monte à la tribune... .» {Applaudissements.) Le comité de Constitution vous propose de décréter l’invitation que je vais lire ; n
      Locuteur: Barère
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de Constitution invite tous les amis de la liberté et de l’égalité a lui présenter, en quelque l...
      ...ils croiront propres à donner une bonne Constitution à la République française.
      " La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de Constitution invite tous les amis de la liberté et de l’égalité a lui présenter, en quelque langue que ce soit, les plans, les vues et les moyens qu’ils croiront propres à donner une bonne Constitution à la République française.
      Locuteur: Barère
      « Autorise son comité de Constitution à faire traduire et publier par la voie de l’impression les ouvrages qui seront en... « Autorise son comité de Constitution à faire traduire et publier par la voie de l’impression les ouvrages qui seront envoyés à la Convention nationale. » (Applaudissements.)
      Locuteur: Osselin
      au nom du comité de législation soumet a la discussion le projet de décret concernant les émigrés (1); il s... au nom du comité de législation soumet a la discussion le projet de décret concernant les émigrés (1); il s’exprime ainsi :
      Locuteur: Osselin
      ...ont toutes été dictées dans des moments de faiblesse ou d’imprévoyance La Dre mier...
      ...écution. Qui fixera en effet le quantum de cette indemnité ?Pourcombien ouand et c...
      lois précédentes rendues au sujet des émigrés On voit qu’elles ont toutes été dictées dans des moments de faiblesse ou d’imprévoyance La Dre miere, celle du 9 février, déclare les bien, Pdes émigrés affectés à l’indemnité due à la nation mais présente par cela même une impuissance* physique dans l’exécution. Qui fixera en effet le quantum de cette indemnité ?Pourcombien ouand et comment chacun y contribuera-t-il? La dénomination vague et incertaine d’émigré a...
      Locuteur: Osselin
      ...’ s-?a]erat fiui Pa incendiée. La peine mort n a ete portée par la loi du mois ...
      ...S F10^118 d’exécuter un si grand dignes de mort. ^eux-nêmes “es crimes La perversi...
      ...franchise l’expose au moins aux dangers de perdre la vie dans un combat que le lâche machinateur se réjouit de voir de loin et sans nrahi^m S°US Ce raPPort» C...
      mrirt*C ’ s-?a]erat fiui Pa incendiée. La peine mort n a ete portée par la loi du mois d’août que contre les émigrés pris les armes à la main* comme si la loi devait é...
      ... fait la guerre à la France, comme si les préparatifs, les encou-attenffl?1 n -6S F10^118 d’exécuter un si grand dignes de mort. ^eux-nêmes “es crimes La perversité profonde et ténébreuse d’une d?ïna? machination> Provoque encore plus d’in-dignation que ne le fait un ennemi dont l'audacieuse franchise l’expose au moins aux dangers de perdre la vie dans un combat que le lâche machinateur se réjouit de voir de loin et sans nrahi^m S°US Ce raPPort» Charles IX, d’exé-
      Locuteur: Osselin
      ... m°illS fér0Ce fide le dernier des rois de France. dprniîr^l lr-6’JnenParaît m°illS fér0Ce fide le dernier des rois de France.
      Locuteur: Osselin
      ... public, 1 autre, voulant punir le père de Immigration du fils, se contente, pour ...
      ...n «niSü ra M™6’ d1°rdormer l’équipement de deux PrinAïf /etour d’un Parritide ; au...
      un se(ïuestre complaisant n’en - aucune somme quelconque au trésor public, 1 autre, voulant punir le père de Immigration du fils, se contente, pour réparation d’un «niSü ra M™6’ d1°rdormer l’équipement de deux PrinAïf /etour d’un Parritide ; aucun
      Locuteur: Osselin
      ...ont pu ou pourront échapper a la laveur de notre faiblesse, et, faut-n’i p?irlt >,... nhi,r6nnnm Fans la.caisse Publique; les dépôts plus ou moins precieux ont pu ou pourront échapper a la laveur de notre faiblesse, et, faut-n’i p?irlt >,yne,f^Msse et dangereuse pitié; rien n a ete établi relativement aux successions...
      Locuteur: Osselin
      ...les portions en argent et en provisions de guerre à celui qui s’est rendu le chevalier de toute la criminelle famille. ...des droits immenses se répartit sourdement entre des cohéritiers, qui remettent les portions en argent et en provisions de guerre à celui qui s’est rendu le chevalier de toute la criminelle famille.
      Citoyens, vous avez chargé votre comité de législation de vous présenter un projet de loi dont vous avez seulement annoncé le...
      ... octobre 1792, page 285 la présentation de ce projet de décret.
      Citoyens, vous avez chargé votre comité de législation de vous présenter un projet de loi dont vous avez seulement annoncé le principe contre les émigrés. Votre comité a lu d’abord, avec l'attention que la matière exige, toutes les (1) Voy. ci-dessus, séance du 2 octobre 1792, page 285 la présentation de ce projet de décret.

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 578
      Locuteur: Osselin
      ...oriers, caissiers, payeurs ou receveurs de rentes, greffiers, séquestres, fermiers ou locataires; tous administrateurs de mont-de-piété ou établissements de prêts sur nantissement; tous fermiers, rouliers et conducteurs de messageries ou voitures publiques, et g...
      ...s et comptables publics ou particuliers de sommes, deniers, fermages, titres, cont...
      ...fets mobiliers et immobiliers, contrats de rente, obligations, effets au porteur, lettres de change ou billets, actes, polices, dividendes ou intérêts de Sociétés, de quelque nature, sous quelque titre ou d...
      ... ou en partie à un ou plusieurs émigrés de l’un ou l'autre sexe, sont tenus d’en faire déclaration dans la forme et de la manière ci-après établies.
      « Art. 5. Tous notaires, banquiers, trésoriers, caissiers, payeurs ou receveurs de rentes, greffiers, séquestres, fermiers ou locataires; tous administrateurs de mont-de-piété ou établissements de prêts sur nantissement; tous fermiers, rouliers et conducteurs de messageries ou voitures publiques, et généralement tous dépositaires, débiteurs et comptables publics ou particuliers de sommes, deniers, fermages, titres, contre-lettres, meubles ou effets mobiliers et immobiliers, contrats de rente, obligations, effets au porteur, lettres de change ou billets, actes, polices, dividendes ou intérêts de Sociétés, de quelque nature, sous quelque titre ou dénomination qu’ils puissent être, appartenant en tout ou en partie à un ou plusieurs émigrés de l’un ou l'autre sexe, sont tenus d’en faire déclaration dans la forme et de la manière ci-après établies.
      Locuteur: Osselin
      ...ffets mobiliers, ainsi que les contrats de rente, actes obligatoires et titres actifs de quelque nature qu ils soient, déclarés ...
      ...s déclarants, dans la quinzaine du jour de leurs déclarations, dans la caisse du receveur du droit d’enregistrement de l’arrondissement.
      Art. 10. Les sommes, titres, effets mobiliers, ainsi que les contrats de rente, actes obligatoires et titres actifs de quelque nature qu ils soient, déclarés appartenir aux émigrés, seront remis par les déclarants, dans la quinzaine du jour de leurs déclarations, dans la caisse du receveur du droit d’enregistrement de l’arrondissement.
      Locuteur: Osselin
      cription, et de l’état le plus dégradé où l’homme puisse descendre, celui de n’avoir plus de patrie. (Applaudissements.) cription, et de l’état le plus dégradé où l’homme puisse descendre, celui de n’avoir plus de patrie. (Applaudissements.)
      Locuteur: Osselin
      ...entiments que je me suis rendu l’orsane de votre comité de législation. Je vous demande, en son nom, pour la lecture de la loi, toute l’attention que mérite un... C’est dans ces sentiments que je me suis rendu l’orsane de votre comité de législation. Je vous demande, en son nom, pour la lecture de la loi, toute l’attention que mérite une matière aussi grave et aussi importante :
      Locuteur: Osselin
      ...ir des représentants du peuple français de porter contre les rebelles et leurs com...
      ... puisse échapper désormais au châtiment de son crime, décrète ce qui suit :
      ...point atteint ceux qui favorisent leurs coupables desseins, et qu’il est du devoir des représentants du peuple français de porter contre les rebelles et leurs complices une loi réellement répressive, qu’aucun d’eux ne puisse échapper désormais au châtiment de son crime, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Osselin
      . La peine de mort, portée au Code pénal pour la puni...
      ...ntre la sûreté extérieure et intérieure de l’Etat, est prononcée contre tout Franç...
      . La peine de mort, portée au Code pénal pour la punition des crimes contre la sûreté extérieure et intérieure de l’Etat, est prononcée contre tout Français émigré, et contre quiconque sera convaincu d’avoir favorisé, aidé ou conseil...
      Locuteur: Osselin
      « Art. 2. Les biens des émigrés et de leurs complices sont confisqués au profit de la République, pour l’indemnité qui lui est due des frais et dépenses de la guerre. « Art. 2. Les biens des émigrés et de leurs complices sont confisqués au profit de la République, pour l’indemnité qui lui est due des frais et dépenses de la guerre.
      Locuteur: Osselin
      ...ire public qui, ayant été chargé au nom de la nation d’une mission auprès de ces mêmes puissances, aurait trahi ses ... ...e des puissances avec lesquelles la République est en guerre, et tout fonctionnaire public qui, ayant été chargé au nom de la nation d’une mission auprès de ces mêmes puissances, aurait trahi ses serments, ne serait pas rentré depuis sa mission accomplie, ou depuis son rappel...
      Locuteur: Osselin
      ...nseillé l’émigration soumise à la peine de mort. ... lesquelles la République est en guerre, et qui n’ont point favorisé, aidé ou conseillé l’émigration soumise à la peine de mort.
      Locuteur: Osselin
      ...iée dans la municipalité du domicile ou de la demeure du déclarant; chaque déclara...
      ... le secrétaire des assemblées générales de commune ou de sections.
      ...on sera faite dans huitaine, à compter du jour que la présente loi aura été publiée dans la municipalité du domicile ou de la demeure du déclarant; chaque déclaration sera remise par écrit, signée et lue publiquement par le déclarant dans les...
      ...rire leur déclaration par tel citoyen qu’ils voudront choisir, ou, à défaut, par le secrétaire des assemblées générales de commune ou de sections.
      Locuteur: Osselin
      ...s des assemblées générales des sections de Paris, au procureur syndic de la commune; par les municipalités, aux directoires de département, aussi dans la huitaine de la réception, outre un jour pour dix lieues, à l’administrateur de la caisse de l’extraordinaire, qui en présentera le ... ...en forme probante’de ces déclarations seront envoyés, savoir : par les présidents des assemblées générales des sections de Paris, au procureur syndic de la commune; par les municipalités, aux directoires de département, aussi dans la huitaine de la réception, outre un jour pour dix lieues, à l’administrateur de la caisse de l’extraordinaire, qui en présentera le résultat imprimé à la Convention nationale au 1er décembre prochain.
      Locuteur: Osselin
      ...déclaration qu’il aura faite, sera puni de mort. ...ion dans le délai ci-dessus prescrit ou qui sera convaincu d’infidélité dans la déclaration qu’il aura faite, sera puni de mort.
      Locuteur: Osselin
      ...officiers publics qui seront convaincus de négligence dans l’exécution des dispositions de la présente loi seront punis de la dégradation civique, et en oulre res... « Art. 9. Les officiers municipaux, les administrateurs et tous autres officiers publics qui seront convaincus de négligence dans l’exécution des dispositions de la présente loi seront punis de la dégradation civique, et en oulre responsables, sur tous leurs biens, des^ pertes que leur négligence aura occasionné...
      Locuteur: Osselin
      ... receveurs déposeront, dans la huitaine de la remise à eux faite, les espèces, ass...
      ...ontrats dus par la nation aux receveurs de district, chacun dans son arrondissemen...
      ... titres à eux remis, à l’administrateur de la caisse de l’extraordinaire.
      « Art. 11. Ces receveurs déposeront, dans la huitaine de la remise à eux faite, les espèces, assignats, les titres et les contrats dus par la nation aux receveurs de district, chacun dans son arrondissement; ceux-ci expédieront dans le même délai les sommes, contrats et titres à eux remis, à l’administrateur de la caisse de l’extraordinaire.
      Locuteur: Osselin
      ...es effets, droits, actions et créances, de quelque nature qu’ils soient, et le produit sera également expédié à l’administrateur de la caisse de l’extraordinaire, par l’intermédiaire des receveurs de district, dans la huitaine du jour de chaque recouvrement. ...rt. 12. Les receveurs du droit d’enregistrement poursuivront la rentrée des autres effets, droits, actions et créances, de quelque nature qu’ils soient, et le produit sera également expédié à l’administrateur de la caisse de l’extraordinaire, par l’intermédiaire des receveurs de district, dans la huitaine du jour de chaque recouvrement.
      Locuteur: Osselin
      ...rt. 13. Il sera accordé au dénonciateur de toute contravention aux dispositions de la présente loi, le huitième des sommes...
      ...trées dans le Trésor public par l’effet de la dénonciation.
      « Art. 13. Il sera accordé au dénonciateur de toute contravention aux dispositions de la présente loi, le huitième des sommes qui seront rentrées dans le Trésor public par l’effet de la dénonciation.
      Locuteur: Osselin
      ...i ne justifiera pas, par écrit, du prix de sa ferme ou de son loyer, sera tenu de faire sa déclaration du prix, d’après l...
      ...la nomination du directoire du district de l’arrondissement, et deux au choix du fermier ou locataire; lesquels, en cas de partage d’opinion, se départageront par...
      ...ù le fermier ou le locataire refuserait de continuer de jouir au prix ainsi fixé, il sera libre de déguerpir le bien, qui, à compter du jo...
      ...s en compteront comme des autres objets de leur administration; et néanmoins le fermier ou locataire sortant sera tenu de payer le prix réglé par les experts, po...
      « Art. 14. Tout fermier, locataire ou tenancier qui ne justifiera pas, par écrit, du prix de sa ferme ou de son loyer, sera tenu de faire sa déclaration du prix, d’après l’évaluation qui en sera faite par quatre experts, dont deux seront à la nomination du directoire du district de l’arrondissement, et deux au choix du fermier ou locataire; lesquels, en cas de partage d’opinion, se départageront par un tiers à leur choix commun; et dans le cas où le fermier ou le locataire refuserait de continuer de jouir au prix ainsi fixé, il sera libre de déguerpir le bien, qui, à compter du jour du déguerpissement déclare, sera confié aux administrateurs des domaines nationaux, lesquels en compteront comme des autres objets de leur administration; et néanmoins le fermier ou locataire sortant sera tenu de payer le prix réglé par les experts, pour tout ce qui en sera dû et échu antérieurement.

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 579
      Locuteur: Osselin
      ...isie réelle ou mobilière, ou tout autre acte translatif de propriété mobilière ou immobilière, fai...
      ...illet 1789, autrement que pour l’acquit de dettes fpndees en titres authentiques, ou jugées légitimes, sont nuls et de nul effet.
      « Art. 17. Toute vente, cession, saisie réelle ou mobilière, ou tout autre acte translatif de propriété mobilière ou immobilière, faits par unémigréou contre un émigré depuis le 1er juillet 1789, autrement que pour l’acquit de dettes fpndees en titres authentiques, ou jugées légitimes, sont nuls et de nul effet.
      Locuteur: Osselin
      juillet 1789 sont nulles et de nul effet. juillet 1789 sont nulles et de nul effet.
      Locuteur: Osselin
      ...epuis le 1er juillet 1789, est nulle et de nul effet. ...u consentie entre mari et femme, dont l’un d’eux ou tous deux seraient émigrés depuis le 1er juillet 1789, est nulle et de nul effet.
      Locuteur: Osselin
      « Art. 18. Toutes quittances et remise de sommes ou effets déposés, appartenant a...
      ...biens des Français émigrés et le revenu de ces biens affectés à l’indemnité due à la nation, sont nuls et de nul effet.
      « Art. 18. Toutes quittances et remise de sommes ou effets déposés, appartenant aux émigrés, faites et signées depuis la promulgation du décret du 9 février dernier, qui déclare les biens des Français émigrés et le revenu de ces biens affectés à l’indemnité due à la nation, sont nuls et de nul effet.
      Locuteur: Osselin
      « Les officiers municipaux, au nombre de deux, et dans Paris les commissaires des sections en même nombre, sont chargés de vérifier sans délai l’état des registre...
      ...nquiers et autres dépositaires publics, de les parapher, ne varietur, et d’envoyer le procès-verbal de leurs opérations à l’administrateur de la caisse de l’extraordinaire, qui en informera la C...
      « Les officiers municipaux, au nombre de deux, et dans Paris les commissaires des sections en même nombre, sont chargés de vérifier sans délai l’état des registres des notaires, banquiers et autres dépositaires publics, de les parapher, ne varietur, et d’envoyer le procès-verbal de leurs opérations à l’administrateur de la caisse de l’extraordinaire, qui en informera la Convention nationale au 1er décembre prochain. ^
      Locuteur: Osselin
      ... anciennes demeures du ci-devant roi et de sa famille, dans les demeures et domici...
      ...dics des districts. Les fonds provenant de ces ventes seront remis au receveur du droit d’enregistrement de chaque arrondissement, qui en expédiera...
      ...et a mesure, et sans délai, au receveur de son district ; celui-ci versera sur-le-champ les sommes à lui remises, à la caisse de l’extraordinaire.
      « Art. 19. Tous les meubles meublants et effets mobiliers étant dans les anciennes demeures du ci-devant roi et de sa famille, dans les demeures et domiciles des émigrés, seront vendus sans délai a l’enchère publique, sur le relevé de...
      ...urs généraux syndics des départements, poursuite et diligence des procureurs syndics des districts. Les fonds provenant de ces ventes seront remis au receveur du droit d’enregistrement de chaque arrondissement, qui en expédiera le montant au fur et a mesure, et sans délai, au receveur de son district ; celui-ci versera sur-le-champ les sommes à lui remises, à la caisse de l’extraordinaire.
      Locuteur: Osselin
      « Art. 20. Seront néanmoins exceptés de la vente à l’encan, les instruments ara... « Art. 20. Seront néanmoins exceptés de la vente à l’encan, les instruments aratoires qui sont indispensables ou utiles à la culture des terres ou jardins.
      Locuteur: Osselin
      ...rps administratifs et aux municipalités de tenir la main à l’exécution des lois co...
      ... biens des émigrés; ordonne au ministre de la justice de lui en rendre compte par chaque mois ; charge son comité de législation de lui présenter incessamment un mode d emploi des sommes qui proviendront de la vente des biens des émigrés, dans le...
      ...penses à accorder aux braves défenseurs de la patrie. »
      « Art. 21. La Convention nationale enjoint aux corps administratifs et aux municipalités de tenir la main à l’exécution des lois concernant la vente des biens des émigrés; ordonne au ministre de la justice de lui en rendre compte par chaque mois ; charge son comité de législation de lui présenter incessamment un mode d emploi des sommes qui proviendront de la vente des biens des émigrés, dans lequel entreront les indemnités et les récompenses à accorder aux braves défenseurs de la patrie. »
      Locuteur: Le Président
      ... dois lui annoncer que des commissaires de l’administration du département et de la municipalité de Paris, demandent a être admis à la barre pour l’entretenir des moyens de réparer la faillite de la Maison de Secours. Avant que l’Assemblée délibéré sur ce projet, je dois lui annoncer que des commissaires de l’administration du département et de la municipalité de Paris, demandent a être admis à la barre pour l’entretenir des moyens de réparer la faillite de la Maison de Secours.
      Locuteur: Brunel
      ...ention na-lre -es payements des caisses de E » f .Vrai q,'Ie ces caisses sont en s... On a entraîné l’Assemblée législative, witenc,ore entraîner la Convention na-lre -es payements des caisses de E » f .Vrai q,'Ie ces caisses sont en souffrance, il faut que les porteurs des billets s’en prennent aux officiers publ...
      Locuteur: Lidon
      ...s rendre compte. Il faut que la commune de Paris sache que nous ne pouvons pas disposer du Trésor national en faveur de quelques individus. Je m’oppose a l'adm... ..., comme a l’Assemblée législative, des pnmnt? Tc,05siderablf> et ensuite n’en pas rendre compte. Il faut que la commune de Paris sache que nous ne pouvons pas disposer du Trésor national en faveur de quelques individus. Je m’oppose a l'admission.
      Locuteur: Lacroix
      ...xprime ainsi: Citoyens, la municipalité de Paris, dIus a portée que toute autre autorité constituée de connaître les mouvements de la capitale (Murmures.) Bertholet,secrétaire du département,s'exprime ainsi: Citoyens, la municipalité de Paris, dIus a portée que toute autre autorité constituée de connaître les mouvements de la capitale (Murmures.)
      Locuteur: Le Président
      ...que dans une République, il n’y a point de capitale UEwmoLET,poursuit:« La municip...
      ...une députation nombreuse, pour le prier de se joindre à elle pour venir faire part à la Convention nationale de ses justes sollicitudes. C’est peut-être se présenter d’une manière défavorable que de parler de la Maison de Secours; mais pardonnez-nous en faveur de notre zèle pour la tranquillité publiqu...
      ... groupes s’étaient formes et menaçaient de propager des mouvements tumultueux. La ...
      ...un peuple oui yfJïfen ses mains le gage de sa subsistance sont difficiles a calmer...
      Je vous observe, citoyen, que dans une République, il n’y a point de capitale UEwmoLET,poursuit:« La municipalitédeParis a envoyé ce matin au département une députation nombreuse, pour le prier de se joindre à elle pour venir faire part à la Convention nationale de ses justes sollicitudes. C’est peut-être se présenter d’une manière défavorable que de parler de la Maison de Secours; mais pardonnez-nous en faveur de notre zèle pour la tranquillité publique. Ce matin, nous avons vu un commencement d’émeute; des groupes s’étaient formes et menaçaient de propager des mouvements tumultueux. La municipalité a fait des proclamations; les murmures d’un peuple oui yfJïfen ses mains le gage de sa subsistance sont difficiles a calmer, et des nouvelles reiterées des communes qui nous environnent ont augmenté nos ...
      Locuteur: Le Président
      ...tine à soutenir momentanément le crédit de cette caisse par l’échange d’une partie...
      ... entre les mains des citoyens indigents de cette ville : qu’est-il arrivé? Des par...
      ... et propriétaires d’une grande quantité de ces valeurs, se sont présentés les prem...
      ..., ont épuisé ce secours, et ce bienfait de la Convention a été perdu pour la seule...
      ...ntent, et déjà les agitateurs profitent de la fermentation qu’elles produisent pou...
      « Citoyens, vous avez accordé un premier secours destine à soutenir momentanément le crédit de cette caisse par l’échange d’une partie des billets qui sont entre les mains des citoyens indigents de cette ville : qu’est-il arrivé? Des particuliers riches et propriétaires d’une grande quantité de ces valeurs, se sont présentés les premiers aux caisses d’échanges, ont épuisé ce secours, et ce bienfait de la Convention a été perdu pour la seule classe à laquelle il était destine. Cependant les besoins sont les mêmes, les craintes augmentent, et déjà les agitateurs profitent de la fermentation qu’elles produisent pour
      ...5. Toute donation entre vifs ou à cause de mort, toute substitution faite par un é... « Art. 15. Toute donation entre vifs ou à cause de mort, toute substitution faite par un émigré depuis le 1er

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 580
      Locuteur: Le Président
      caisses de la maison de secours, avant de pouvoir prétendre à vos bienfaits. Mais...
      ...é présenté en partie par le département de Paris; 2° les scellés apposés sur les bureaux et les cartons appartenant à la caisse de secours ne sont pas entièrement levés, ...
      ...t comparatif des ressources et du débet de la caisse, alors seulement vous jugerez...
      caisses de la maison de secours, avant de pouvoir prétendre à vos bienfaits. Mais : 1° Cet état vous a été présenté en partie par le département de Paris; 2° les scellés apposés sur les bureaux et les cartons appartenant à la caisse de secours ne sont pas entièrement levés, et cette opération demande un temps considérable. Il a fallu trois semaines pour...
      ...rmures.) Quand les scellés seront levés, quand vous aurez entre les mains un état comparatif des ressources et du débet de la caisse, alors seulement vous jugerez si vous devez ou pouvez accorder un secours définitif, et vous n avez point vou...
      Locuteur: Le Président
      ...oyens, ne serait-ce pas la préjuger que de refuser en ce moment le secours proviso... « Mais, citoyens, ne serait-ce pas la préjuger que de refuser en ce moment le secours provisoire que nous vous demandons?
      Locuteur: Le Président
      « En ce moment la banqueroute de Guillaume est déclarée; peut-être la pe...
      ...mais, citoyens, ce qu’il est impossible de prévoir, c’est l’effet que produirait, dans cette ville immense, le refus formel de venir au secours des citoyens les plus indigents et les plus dévoués à la cause de la liberté.
      « En ce moment la banqueroute de Guillaume est déclarée; peut-être la perte qu’elle occasionnera n’est-elle pas si considérable qu’on se l’imagine; mais, citoyens, ce qu’il est impossible de prévoir, c’est l’effet que produirait, dans cette ville immense, le refus formel de venir au secours des citoyens les plus indigents et les plus dévoués à la cause de la liberté.
      Locuteur: Le Président
      « Nous demandons un secours de 500,000 liv. » « Nous demandons un secours de 500,000 liv. »
      Locuteur: Le Président
      ...tion des commissaires du département et de la municipalité de Paris au comité des finances.) (La Convention renvoie la pétition des commissaires du département et de la municipalité de Paris au comité des finances.)
      Locuteur: Clavière
      ...quels la municipalité et le département de Paris viennent de vous manifester leurs craintes ; j’étai...
      ...fort affecté du rapport que les billets de confiance ont avec les revenus publics....
      ...es postes m’ont dit que les non-valeurs de leurs caisses avaient considérablement augmenté par la grande quantité de faux billets, dont les facteurs ne peuvent se défendre, à cause de la précipitation de leur service et de l’obscurité dans laquelle ils sont souvent obligés de recevoir leur payement; j’ai pensé que les facteurs étaient un excellent moyen de disséminer les coupons de 10 et de 15 sous, et j'ai donné ordre aux directeurs des postes de pourvoir chacun d’eux d’une quantité suffisante d’assignats de petites valeurs, pour qu’ils puissent se dispenser d’une manière raisonnable de recevoir des billets de confiance. J’ai cru que ce moyen était ...
      ...pondances, pour n’avoir pas un assignat de 5 livres pour payer les ports de lettres et recevoir en échange de l’excédent du billet des assignats nationaux. Il y a, sans doute, un petit nombre de citoyens indigents qui seront obligés de payer en billets de confiance, faute d’avoir un assignat de 5 livres à leur disposition; mais on vi...
      ...imprudence, avaient dit que les billets de confiance ne valaient plus rien; mais l...
      ...avoir ce moyen d’échanger les assignats de 5 livres, contre des coupures de 10 et 15 sous. L’émission d’hier s’est ...
      ...soutenir ce service pendant une dizaine de jours sur ce pied, ce sera un moyen de répandre les petites coupures dans tout...
      ...e tout le monde connaisse les avantages de cette mesure, j’ai fait afficher ce mat...
      ... je vais lire à l’Assemblée. Je la prie de vouloir bien approuver ce que j’ai fait...
      ...e que j’ai cru devoir prendre, et qui a quelques rapports aux mouvements sur lesquels la municipalité et le département de Paris viennent de vous manifester leurs craintes ; j’étais depuis longtemps fort inquiet et fort affecté du rapport que les billets de confiance ont avec les revenus publics. Dernièrement les directeurs des postes m’ont dit que les non-valeurs de leurs caisses avaient considérablement augmenté par la grande quantité de faux billets, dont les facteurs ne peuvent se défendre, à cause de la précipitation de leur service et de l’obscurité dans laquelle ils sont souvent obligés de recevoir leur payement; j’ai pensé que les facteurs étaient un excellent moyen de disséminer les coupons de 10 et de 15 sous, et j'ai donné ordre aux directeurs des postes de pourvoir chacun d’eux d’une quantité suffisante d’assignats de petites valeurs, pour qu’ils puissent se dispenser d’une manière raisonnable de recevoir des billets de confiance. J’ai cru que ce moyen était d’autant plus raisonnable, qu’on ne peut soupçonner une classe d’hommes qui entretient des correspondances, pour n’avoir pas un assignat de 5 livres pour payer les ports de lettres et recevoir en échange de l’excédent du billet des assignats nationaux. Il y a, sans doute, un petit nombre de citoyens indigents qui seront obligés de payer en billets de confiance, faute d’avoir un assignat de 5 livres à leur disposition; mais on viendra à leur secours. Hier, il s’est élévé quelques murmures, parce que quelques facteurs, par imprudence, avaient dit que les billets de confiance ne valaient plus rien; mais le plus grand nombre des facteurs a rapporté que la mesure avait eu tout le succès qu’on devait en attendre, et que les citoyens étaient fort contents d’avoir ce moyen d’échanger les assignats de 5 livres, contre des coupures de 10 et 15 sous. L’émission d’hier s’est élevée à 17,000 livres. Si on peut soutenir ce service pendant une dizaine de jours sur ce pied, ce sera un moyen de répandre les petites coupures dans toutes les mains. Cependant, pour que tout le monde connaisse les avantages de cette mesure, j’ai fait afficher ce matin un placard, que je vais lire à l’Assemblée. Je la prie de vouloir bien approuver ce que j’ai fait à cet égard. {Vifs applaudissements.)
      Locuteur: Clavière
      Le ministre donne lecture de ce placard, dont les principales dispositions sont conformes à ce qu’il vient de dire. {Nouveaux applaudissements.) Le ministre donne lecture de ce placard, dont les principales dispositions sont conformes à ce qu’il vient de dire. {Nouveaux applaudissements.)
      Locuteur: Sieyès
      secrétaire, donne lecture d’une lettre de Pache, ministre de la guerre, qui est ainsi conçue : secrétaire, donne lecture d’une lettre de Pache, ministre de la guerre, qui est ainsi conçue :
      Locuteur: Sieyès
      de la République française. de la République française.
      Locuteur: Sieyès
      ...le dépêche intéressante que j’aie reçue de nos armées; la Convention nationale y verra avec plaisir que le courage et la confiance de nos braves soldats ne se démentent pas. « Je vous envoie l’extrait d’une lettre du général Valence, c’est la seule dépêche intéressante que j’aie reçue de nos armées; la Convention nationale y verra avec plaisir que le courage et la confiance de nos braves soldats ne se démentent pas.
      Locuteur: Sieyès
      « Le ministre de la guerre, « Le ministre de la guerre,
      Locuteur: Sieyès
      Extrait de la lettre du général Valence, écrite le 18 octobre 1792, du quartier général de Pillon, l'an Ier de la République française. Extrait de la lettre du général Valence, écrite le 18 octobre 1792, du quartier général de Pillon, l'an Ier de la République française.
      Locuteur: Sieyès
      « J’ai reçu l’ordre que vous avez donné de me conférer le commandement des troupes... « J’ai reçu l’ordre que vous avez donné de me conférer le commandement des troupes qu’avait le général Dillon...
      Locuteur: Sieyès
      ...t, j’ai fait marcher du canon et le peu de troupes à cheval qui sont sous mes ordr...
      ...ès quelques moments ils ont été chassés de Man-gienne et Pillon. Je crois que je puis vous annoncer la très prochaine reddition de Longwy {Applaudissements), et l’évacuation entière du territoire de la République {Applaudissements) ; aujo...
      ...erche à couper; elle a laissé une pièce de canon à Marville, dont le général Ligneville s’est emparé, ainsi que de quelques bagages; il leur a pris des ho...
      Aussitôt que j’ai rejoint, j’ai fait marcher du canon et le peu de troupes à cheval qui sont sous mes ordres par des chemins impraticables; les Prussiens ont voulu résister, mais mon canon a fait taire le leur {Applaudissements), et après quelques moments ils ont été chassés de Man-gienne et Pillon. Je crois que je puis vous annoncer la très prochaine reddition de Longwy {Applaudissements), et l’évacuation entière du territoire de la République {Applaudissements) ; aujourd’hui j’attaquerai l’arrière-garde autrichienne, que je cherche à couper; elle a laissé une pièce de canon à Marville, dont le général Ligneville s’est emparé, ainsi que de quelques bagages; il leur a pris des housards et les a extrêmement inquiétés dans leur retraite.

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 581
      Locuteur: Vergniaud
      ...abitants. Cet ennemi, c’est l’infection de 1 atmosphère méphitisée par une multitude de cadavres d’hommes et d’animaux; c’est l...
      ... entre, sans doute, dans ses intentions de pourvoir aux mesures qui deviennent néc...
      ...ets divers qui appellent la sollicitude de l’Assemblée, j’ai craint que celui-ci n...
      ...lui demande si elle jugerait convenable de m’autoriser à nommer deux commissaires ...
      ...pour enseigner aux habitants les moyens de préserver leurs personnes et leurs best...
      ...es d’un mal qui suspendrait les travaux de la campagne et nuirait à la récolte de l’année prochaine. La prévoyance et l’humanité doivent caractériser les actes du gouvernement d’une nation libre. Si ...
      ... a laissé sur la terre des hommes libres un ennemi qui peut être funeste a ses habitants. Cet ennemi, c’est l’infection de 1 atmosphère méphitisée par une multitude de cadavres d’hommes et d’animaux; c’est l’insalubrité des eaux gâtées par ces mêmes cadavres amoncelés dans les fontaines...
      ...ées des granges dévastées, des instruments aratoires et des bestiaux enlevés; il entre, sans doute, dans ses intentions de pourvoir aux mesures qui deviennent nécessaires pour assurer la santé des hommes et des animaux, pour prévenir les mala...
      ... mal, qui paraît imminent, peuvent être rapides. Parmi l’immense multitude d’objets divers qui appellent la sollicitude de l’Assemblée, j’ai craint que celui-ci ne tardât à frapper son attention. En conséquence, je lui demande si elle jugerait convenable de m’autoriser à nommer deux commissaires parmi les hommes versés dans les connaissances physiques et médicales, pour aller visiter les lieux, pour neutraliser les émanations morbifères; en un mot, pour enseigner aux habitants les moyens de préserver leurs personnes et leurs bestiaux des atteintes d’un mal qui suspendrait les travaux de la campagne et nuirait à la récolte de l’année prochaine. La prévoyance et l’humanité doivent caractériser les actes du gouvernement d’une nation libre. Si donc l’Assemblée ordonne la nomination des commissaires et la dépense que leur m...
      Locuteur: Sieyès
      ...aire donne lecture d’une seconde lettre de Pache, ministre de la guerre crui est ainsi conçue : La même secrétaire donne lecture d’une seconde lettre de Pache, ministre de la guerre crui est ainsi conçue :
      Locuteur: Sieyès
      de la République française. de la République française.
      Locuteur: Sieyès
      « Des volontaires nationaux du district de Saint-Denis et autres ont quitté l’armée de Du-mouriez sans congé pour revenir chez...
      ...a 'garde nationale, en vertu d’un ordre de la municipalité. Vingt-deux hommes d’une compagnie de Crépy s’étaient joints à eux. Il paraît...
      ...r dans cette ville, qu’ils avaient reçu de leurs chefs une permission verbale de se retirer dans leurs foyers. La municipalité de Reims les avait fau conduire sur Paris; j’ai donné ordre de les retenir à Dammartin. Je prie la Convention de vouloir bien prendre au plus tôt des me...
      « Des volontaires nationaux du district de Saint-Denis et autres ont quitté l’armée de Du-mouriez sans congé pour revenir chez eux ; ils ont même emporté leurs armes et leurs munitions. A leur passage à Reims ils ont été arrêtés par la 'garde nationale, en vertu d’un ordre de la municipalité. Vingt-deux hommes d’une compagnie de Crépy s’étaient joints à eux. Il paraît, d’après l’interrogatoire qu’on leur a fait subir dans cette ville, qu’ils avaient reçu de leurs chefs une permission verbale de se retirer dans leurs foyers. La municipalité de Reims les avait fau conduire sur Paris; j’ai donné ordre de les retenir à Dammartin. Je prie la Convention de vouloir bien prendre au plus tôt des mesures.
      Locuteur: Sieyès
      « Le ministre de la guerre, « Le ministre de la guerre,
      Locuteur: Sieyès
      ... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre, pour en faire son rapport le... (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre, pour en faire son rapport le lendemain.)
      Locuteur: Sieyès
      secrétaire, donne lecture d'une lettre de Clavière, ministre des contributions publiques (1), qui annonce que plusieurs pièces de vin, expédiées au bureau de Bergues, à destination des Pays-Bas aut... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Clavière, ministre des contributions publiques (1), qui annonce que plusieurs pièces de vin, expédiées au bureau de Bergues, à destination des Pays-Bas autrichiens, ont été arrêtées par une fausse interprétation delà loi du 12 septembr...
      Locuteur: Sieyès
      de la République. de la République.
      Locuteur: Sieyès
      « Il s’élève la question de savoir si les lois qui prohibent la sor...
      ...d aux vins et liqueurs. Une arrestation de plusieurs pièces de vin de Bordeaux, expédiées du bureau de Bergues, à la destination des Pays-Bas ...
      ...mble que nous ne devons pas nous priver de ce moyen d’attirer le numéraire de l’ennemi et d’animer celte partie intéressante de notre agriculture; cependant j’ai cru, à cause des circonstances, devoir vous prier de soumettre la question à la Convention n...
      « Il s’élève la question de savoir si les lois qui prohibent la sortie à l'ennemi des bestiaux, des grains, légumes et fourrages, s’étend aux vins et liqueurs. Une arrestation de plusieurs pièces de vin de Bordeaux, expédiées du bureau de Bergues, à la destination des Pays-Bas autrichiens, a fait naître des doutes à cet égard; mais il semble que nous ne devons pas nous priver de ce moyen d’attirer le numéraire de l’ennemi et d’animer celte partie intéressante de notre agriculture; cependant j’ai cru, à cause des circonstances, devoir vous prier de soumettre la question à la Convention nationale.
      Locuteur: Rouyer
      Je demande le renvoi de cette lettre au comité de commerce. Je demande le renvoi de cette lettre au comité de commerce.
      Locuteur: Vergniaud
      ...endu détruire le commerce. Et le renvoi de cette question à un comité, ne ferait q...
      ...y a mises par une fausse interprétation de la loi. Je demande donc qu’il soit décrété sur-le-champ que 1 exportation des vins de liqueurs et de toutes autres denrées de luxe et de commerce sera permise.
      ... pour ne pas approvisionner les armees ennemies; mais l’Assemblée n’a jamais entendu détruire le commerce. Et le renvoi de cette question à un comité, ne ferait qu’inutilement prolonger les entraves qu’on y a mises par une fausse interprétation de la loi. Je demande donc qu’il soit décrété sur-le-champ que 1 exportation des vins de liqueurs et de toutes autres denrées de luxe et de commerce sera permise.
      Locuteur: Vergniaud
      (La Convention décrète la proposition de Ver-gniaud.) (La Convention décrète la proposition de Ver-gniaud.)
      Locuteur: Vergniaud
      ...e secrétaire donne lecture d’une lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui soumet à l’Assemblée d...
      ...oire français souillées par la présence de l’ennemi, du méphitisme et de l'insa-lubnte que leurs cadavres et ceux de leurs chevaux y ont causés; cette lettr...
      Le même secrétaire donne lecture d’une lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui soumet à l’Assemblée des mesures pour délivrer les parties du territoire français souillées par la présence de l’ennemi, du méphitisme et de l'insa-lubnte que leurs cadavres et ceux de leurs chevaux y ont causés; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Vergniaud
      de la République. de la République.
      Locuteur: Vergniaud
      « Le ministre de l’intérieur, « Le ministre de l’intérieur,
      ...inguer entre les objets qui ne sont que de commerce et de luxe et les denrées de première nécessité. Nous avons prohibé ... ... me paraît parfaitement inutile; la question est claire et simple ; il faut distinguer entre les objets qui ne sont que de commerce et de luxe et les denrées de première nécessité. Nous avons prohibé l’expor- (1) Archives nationales, Carton C 235, chemise 210, pièce n° 6.
      ... la Convention d’au toriser le ministre de l’intérieur à nommer deux (1) Archives ... Un membre : Je propose à la Convention d’au toriser le ministre de l’intérieur à nommer deux (1) Archives nationales, Carton G 235, chemisev2t0, pièce n° 7.

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 582
      Locuteur: Lasource
      ...ereuse : odieux parce qu’il n’est point de l’essence d’une Constitution populaire et républicaine; dangereux, p...
      ...ne peut que saper les bases d’une telle Constitution.
      ...rent, par notre organe, qu’elles trouvent ce projet odieux et son exécution dangereuse : odieux parce qu’il n’est point de l’essence d’une Constitution populaire et républicaine; dangereux, parce qu’il ne peut que saper les bases d’une telle Constitution.
      Locuteur: Lasource
      « Quoi ! avant l’existence de la Constitution, sanctionnée par le souverain, on vous propose l’exécution provisoire d’un décret constitutionnel de sa nature! N’est-ce pas arracher le germe du froment avant le temps de la moisson? N’est-ce pas vouloir faire avorter la Constitution?... « Quoi ! avant l’existence de la Constitution, sanctionnée par le souverain, on vous propose l’exécution provisoire d’un décret constitutionnel de sa nature! N’est-ce pas arracher le germe du froment avant le temps de la moisson? N’est-ce pas vouloir faire avorter la Constitution?...
      Locuteur: Vergniaud
      ..., et enseigner aux habitants les moyens de préserver leurs personnes et leurs best... ...visiter les lieux par où l’ennemi a passé, neutraliser les émanations morbifères, et enseigner aux habitants les moyens de préserver leurs personnes et leurs bestiaux des maux que la négligence et l’imprévoyance pourront occasionner.
      Locuteur: Le Président
      Des commissaires de quarante-huit sections de Paris demandent à être admis à la barre...
      ...blée des différentes mesures pressantes de sûreté générale.
      Des commissaires de quarante-huit sections de Paris demandent à être admis à la barre pour entretenir l’Assemblée des différentes mesures pressantes de sûreté générale.
      Locuteur: Kersaint
      ... Je propose que, dans le cas où l’objet de la pétition des commissaires de sections serait conforme à celle de la députation que la Convention vient d... Je demande à être entendu avant qu’ils soient introduits. Je propose que, dans le cas où l’objet de la pétition des commissaires de sections serait conforme à celle de la députation que la Convention vient d’entendre, la Convention établisse, comme règle invariable, que les secours qu'e...
      Locuteur: Kersaint
      Drumont, ‘président de l’assemblée générale des sections, s’ex... Drumont, ‘président de l’assemblée générale des sections, s’exprime ainsi (1) :
      Locuteur: Kersaint
      ...ez devant vous les députés des sections de Paris; ils viennent vous faire entendre...
      ...re et la raison ont gravés dans le cœur de tous les hommes libres ;
      « Vous voyez devant vous les députés des sections de Paris; ils viennent vous faire entendre des vérités éternelles, vous rappeler des principes que la nature et la raison ont gravés dans le cœur de tous les hommes libres ;
      Locuteur: Kersaint
      « Point de mots, des choses. « Point de mots, des choses.
      Locuteur: Kersaint
      « On vous a proposé de vous mettre au niveau des tyrans en vous environnant d’une garde isolée et distincte de celle qui compose essentiellement la fo... « On vous a proposé de vous mettre au niveau des tyrans en vous environnant d’une garde isolée et distincte de celle qui compose essentiellement la force publique. ( Vifs murmures.)
      Locuteur: Kersaint
      Un grand nombre de membres : A l’ordre 1 il faut rappeler ... Un grand nombre de membres : A l’ordre 1 il faut rappeler à l’ordre les pétitionnaires!
      Locuteur: Lidon
      Un grand nombre de membres : Oui, et nous saurons, s’il le... Un grand nombre de membres : Oui, et nous saurons, s’il le faut, mourir à notre poste; nos suppléants nous remplaceront !
      Locuteur: Boussion
      (Ils tirent de leur poche et agitent en Pair quelques ... (Ils tirent de leur poche et agitent en Pair quelques papiers. —Les tribunes applaudissent).
      Locuteur: Le Président
      Au nom de la Convention nationale, j’interdis aux...
      ...bation. Je donnerai ordre au commandant de la garde de faire sortir les citoyens perturbateurs qui méprisent les règlements de l’Assemblée.
      Au nom de la Convention nationale, j’interdis aux tribunes tout signe d’approbation ou d’improbation. Je donnerai ordre au commandant de la garde de faire sortir les citoyens perturbateurs qui méprisent les règlements de l’Assemblée.
      Locuteur: Lasource
      ...la République sache ce que les sections de Paris viennent vous dire à la barre. ...ommissaires soient entendus jusqu’à la tin, parce qu’il est important que toute la République sache ce que les sections de Paris viennent vous dire à la barre.
      Locuteur: Lasource
      L'orateur de la députation continue : L'orateur de la députation continue :
      Locuteur: Lasource
      ...du plus faible argument; nous attaquons de front le principe lui-même... et, tandi...
      ... nos ennemis pâlissent devant les armes de la Victoire, nous ne devons au dedans les accabler que de celles de la raison.
      ... consacrer l’erreur, dispositions si visiblement nulles qu’elles sont au-dessus du plus faible argument; nous attaquons de front le principe lui-même... et, tandis qu’au dehors nos ennemis pâlissent devant les armes de la Victoire, nous ne devons au dedans les accabler que de celles de la raison.
      Locuteur: Lasource
      « Loin de nous l’égoïsme! Nous ne défendons pas les seuls intérêts de Paris, mais les droits sacrés de la République entière, et fiers de nos vertus, nous périrons pour l’afferm... « Loin de nous l’égoïsme! Nous ne défendons pas les seuls intérêts de Paris, mais les droits sacrés de la République entière, et fiers de nos vertus, nous périrons pour l’affermir dans son berceau sur des bases indestructibles.
      Locuteur: Lasource
      ... conjecturer que le peuple consentirait de nouvelles chaînes?... ...ites-nous, a donc osé préjuger la faiblesse du souverain?... Quel audacieux a pu conjecturer que le peuple consentirait de nouvelles chaînes?...
      Locuteur: Lasource
      ...un pouvoir qui renverserait l’équilibre de tous les autres, alors, ouvrez l’histoi... ... d’une force dont l’idée seule révolte la raison et la liberté, vous investir d’un pouvoir qui renverserait l’équilibre de tous les autres, alors, ouvrez l’histoire, vous dirions-nous, et voyez ce qui leur en a coûté, pour avoir méconnu le pr...
      Locuteur: Lasource
      « C’est déjà une douleur pour nous de vous les rappeler, vous à qui nous avon...
      ...auraient sitôt oublié les droits sacrés de l’homme; le droit qu’a le peuple de rappeler dans ses foyers celui qui, dans le sanctuaire de la République, ne marene-rait pas à la ...
      « C’est déjà une douleur pour nous de vous les rappeler, vous à qui nous avons donné notre confiance! En est-il donc qui auraient sitôt oublié les droits sacrés de l’homme; le droit qu’a le peuple de rappeler dans ses foyers celui qui, dans le sanctuaire de la République, ne marene-rait pas à la hauteur des principes qui la caractérisent.
      Locuteur: Lasource
      ...étexte dont s’ap-puyent les détracteurs de la vérité, les ennemis de la journée du dix... Paris a fait ses p...
      ...tion, soutenu héroïquement les horreurs de la tempête. La France entière a applaud...
      ...reçu l’impulsion, va la donner au reste de la terre, et bientôt toute la terre ne sera plus qu’un peuple de Français.
      « Mais, dira-t-on, Paris semble vouloir s’isoler ! Calomnie insultante, vain prétexte dont s’ap-puyent les détracteurs de la vérité, les ennemis de la journée du dix... Paris a fait ses preuves, il a commencé la Révolution, soutenu héroïquement les horreurs de la tempête. La France entière a applaudi à ses généreux efforts; la République aujourd’hui, après en avoir reçu l’impulsion, va la donner au reste de la terre, et bientôt toute la terre ne sera plus qu’un peuple de Français.
      Locuteur: Le Président
      ...toyens, c’est ici que réside l’exercice de la souveraineté du peuple français; c’est à la Convention nationale que tous les droits de la République sont confiés; elle saura ... Citoyens, c’est ici que réside l’exercice de la souveraineté du peuple français; c’est à la Convention nationale que tous les droits de la République sont confiés; elle saura les défendre; elle recevra toujours avec plaisir les conseils des bons citoyens;...
      Locuteur: Le Président
      ...re du jour sur la pétition des sections de Paris.) (La Convention passe à l’ordre du jour sur la pétition des sections de Paris.)
      « Les sections de Paris, après avoir pesé la valeur des p... « Les sections de Paris, après avoir pesé la valeur des principes sur lesquels repose la souve- (2) Archives nationales, Carton C 235, ch...

      Séance du vendredi 19 octobre 1792

      page 583
      Locuteur: Le Président
      ...s demandent l’impression du discours et de la réponse. Plusieurs membres demandent l’impression du discours et de la réponse.
      Locuteur: Gensonné
      ...e proposition ; nous avons juré l’unité de ia République, et dès lors nous avons pris l’engagement sacré de repousser tout système de désorganisation sociale et de division, qui, parti du sein même de la Commune de Paris, jette l’alarme parmi tous les bo...
      ...ntière ce qui ne peut être que le crime de quelques individus, je demande que l’on...
      Je m’oppose à cette proposition ; nous avons juré l’unité de ia République, et dès lors nous avons pris l’engagement sacré de repousser tout système de désorganisation sociale et de division, qui, parti du sein même de la Commune de Paris, jette l’alarme parmi tous les bons citoyens. Ces idées commencent à se propager, et si par malheur on suivait ce...
      ... 44,000 républiques fédératives. Mais pour empêcher qu’on suppose à la Commune entière ce qui ne peut être que le crime de quelques individus, je demande que l’on ensevelisse dans l’oubli la pétition qui vous a été présentée, et que la Conven...
    • Séance du jeudi 25 octobre 1792

      - search term matches: (6)

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 660
      Locuteur: Buzot
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 23 octobre 1792. secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 23 octobre 1792.
      Locuteur: Kersaint
      Je demande que le comité de marine soit chargé, par l’Assemblée, de faire promptement un rapport sur les droits de la navigation. Je demande que le comité de marine soit chargé, par l’Assemblée, de faire promptement un rapport sur les droits de la navigation.
      Locuteur: Lequinio
      ...rage populaire intitulé : le Catéchisme de la Déclaration des droits de l'homme. Je fais à la Convention, au nom du citoyen Boucheseiche, l’hommage d’un ouvrage populaire intitulé : le Catéchisme de la Déclaration des droits de l'homme.
      Locuteur: Lequinio
      ...Convention décrète la mention honorable de l’ouvrage et son renvoi au comité d’ins... (La Convention décrète la mention honorable de l’ouvrage et son renvoi au comité d’instruction publique.)
      Locuteur: Calon
      au nom du comité des inspecteurs de la salle. Le comité des inspecteurs de la salle a été saisi d'une députation d...
      ...andent que le surplus des distributions de projets de décret, imprimés pour les. députés, leu...
      ... leur demande sur leur désir qu’ils ont de suivre plus particulièrement les travau...
      au nom du comité des inspecteurs de la salle. Le comité des inspecteurs de la salle a été saisi d'une députation des députés suppléants à la Convention nationale, qui demandent que le surplus des distributions de projets de décret, imprimés pour les. députés, leur soit délivré. Ils motivent leur demande sur leur désir qu’ils ont de suivre plus particulièrement les travaux delà Convention nationale.
      Locuteur: Calon
      ...au nom du comité, c[ue tous les projets de décret soient imprimés à l’avenir au nombre de 850 exemplaires, dont 50 seront remis a...
      ...élivré par les commissaires inspecteurs de la salle.
      Je propose, au nom du comité, c[ue tous les projets de décret soient imprimés à l’avenir au nombre de 850 exemplaires, dont 50 seront remis aux suppléants qui suivent les séances et seront porteurs d’un billet délivré par les commissaires inspecteurs de la salle.
      Locuteur: Forestier
      ...it lecture à la Convention d'une lettre de la commune de Vic-le-Comte, qui sollicite l’autorisation de porter à l’avenir le nom de Vic-sur-Allier. fait lecture à la Convention d'une lettre de la commune de Vic-le-Comte, qui sollicite l’autorisation de porter à l’avenir le nom de Vic-sur-Allier.
      Locuteur: Gossuin
      ...ements ont été embarrassés sur le choix de ces deux tableaux et n’ont pas su leque...
      ...r les doutes à cet égard, que le comité de division soit tenu de présenter un nouveau tableau séance ten...
      ... l’Assemblée constituante, l’autre par l’Assemblée législative; plusieurs départements ont été embarrassés sur le choix de ces deux tableaux et n’ont pas su lequel des deux ils devaient suivre. Je demande, pour lever les doutes à cet égard, que le comité de division soit tenu de présenter un nouveau tableau séance tenante.
      Locuteur: Gossuin
      Je demande encore à la Convention de décréter qu’à la suite de la feuille des décrets ui se distribue ...
      ...s aux différents comités, avec le terme de l’ajournement de chacun d’eux.
      Je demande encore à la Convention de décréter qu’à la suite de la feuille des décrets ui se distribue chaque jour, il soit fait mention e tous les renvois aux différents comités, avec le terme de l’ajournement de chacun d’eux.
      Locuteur: Gossuin
      ...ention nationale décrète que son comité de division lui présentera, séance tenante, le tableau des chefs-lieux de district où se tiendront les prochaines assemblées électorales de département pour être annexé au décret ... « La Convention nationale décrète que son comité de division lui présentera, séance tenante, le tableau des chefs-lieux de district où se tiendront les prochaines assemblées électorales de département pour être annexé au décret concernant le renouvellement des corps administratifs.
      Locuteur: Gossuin
      « La Convention décrète qu’à la suite de la feuille des décrets qui se distribue chaque jour, il sera fait mention de tous les renvois aux différents comités, avec le terme de l’ajournement de chacun d’eux. « La Convention décrète qu’à la suite de la feuille des décrets qui se distribue chaque jour, il sera fait mention de tous les renvois aux différents comités, avec le terme de l’ajournement de chacun d’eux.
      Locuteur: Gossuin
      ...omités aura lieu dans deux mois du jour de leur formation ; le remplacement se fer... « La Convention décrète que le renouvellement, par moitié, des comités aura lieu dans deux mois du jour de leur formation ; le remplacement se fera, par la voie du sort, sur la liste des candidats qui se seront inscrits. »
      Locuteur: Sieyès
      1° La municipalité de Coye, canton et district de Chantilly, département de l'Oise, donne 550 livres en assignats pour les frais de la guerre ; 1° La municipalité de Coye, canton et district de Chantilly, département de l'Oise, donne 550 livres en assignats pour les frais de la guerre ;
      Locuteur: Sieyès
      3° Le citoyen Sonnet, curé de Montfaucon, département de Maine-et-Loire, envoie, pour les veuves... 3° Le citoyen Sonnet, curé de Montfaucon, département de Maine-et-Loire, envoie, pour les veuves des citoyens morts le 10 août, 20 livres en assignats.
      Locuteur: Sieyès
      ...en Chauvelin, ministre plénipotentiaire de la République française à la cour de Londres, donne 3,000 livres en assignats pour les braves habitants de Lille; 4° Le citoyen Chauvelin, ministre plénipotentiaire de la République française à la cour de Londres, donne 3,000 livres en assignats pour les braves habitants de Lille;
      Locuteur: Sieyès
      5° Le citoyen Friot, avoué au tribunal de district de Bressuire, fait remise des 94 livres qui lui reviennent pour ses frais de voyage à la fédération du 14 juillet 17... 5° Le citoyen Friot, avoué au tribunal de district de Bressuire, fait remise des 94 livres qui lui reviennent pour ses frais de voyage à la fédération du 14 juillet 1790.
      PRÉSIDENCE DE GUADET, président. PRÉSIDENCE DE GUADET, président.

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 661
      Locuteur: Sieyès
      ...onvention renvoie la lettre aux comités de Constitution et diplomatique.) (La Convention renvoie la lettre aux comités de Constitution et diplomatique.)
      Locuteur: Sieyès
      Le même secrétaire donne lecture de la liste des citoyens qui ont déposé, dans ce jour sur le bureau de 1 Assemblée, pour subvenir aux frais de la guerre, leurs croix de Saint-Louis et autres distinctions : Le même secrétaire donne lecture de la liste des citoyens qui ont déposé, dans ce jour sur le bureau de 1 Assemblée, pour subvenir aux frais de la guerre, leurs croix de Saint-Louis et autres distinctions :
      Locuteur: Sieyès
      ...nt ci-devant des gardes françaises, âgé de 81 ans, remet sa croix de Saint-Louis ; Je an-Baptiste Helyot, adjudant au régiment ci-devant des gardes françaises, âgé de 81 ans, remet sa croix de Saint-Louis ;
      Locuteur: Sieyès
      , s^eur Giory, maire de Jouhaignes, électeur au département de VAisne, ancien commandant de la garde nationale du lieu, remet sa cr... , s^eur Giory, maire de Jouhaignes, électeur au département de VAisne, ancien commandant de la garde nationale du lieu, remet sa croix qu’il a envoyée avant le décret du 15 octobre, et retardée a la Poste ;
      Locuteur: Sieyès
      3° Pontevez, colonel du 3e régiment de la manne, remet sa croix de Saint-Louis; 3° Pontevez, colonel du 3e régiment de la manne, remet sa croix de Saint-Louis;
      Locuteur: Sieyès
      ...as, capitaine au bataillon des vétérans de la garde parisienne, remet sa croix de Saint-Louis; 4° Desoudras, capitaine au bataillon des vétérans de la garde parisienne, remet sa croix de Saint-Louis;
      Locuteur: Sieyès
      5° Marseilhan, maire de Foix, remet sa croix de Saint-Louis; 5° Marseilhan, maire de Foix, remet sa croix de Saint-Louis;
      Locuteur: Sieyès
      6° Ducret envoie, par la municipalité de Bordeaux, sa croix de Saint-Louis. 6° Ducret envoie, par la municipalité de Bordeaux, sa croix de Saint-Louis.
      Locuteur: Sieyès
      ... commissaire des guerres au département de la Marne, qui sollicite une augmentation de subsistances pour les militaires sortan... 1° Lettre du commissaire des guerres au département de la Marne, qui sollicite une augmentation de subsistances pour les militaires sortant des hôpitaux pour rejoindre leurs corps ;
      Locuteur: Sieyès
      ... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre pour en faire rapport demain.... (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre pour en faire rapport demain.)
      Locuteur: Sieyès
      ... citoyens juges du tribunal du district de Verdun, à laquelle est joint un extrait de celle écrite par les commissaires de la commission extraordinaire du département de la Meuse, relativement aux fonctions de ce tribunal; 2° Lettre des citoyens juges du tribunal du district de Verdun, à laquelle est joint un extrait de celle écrite par les commissaires de la commission extraordinaire du département de la Meuse, relativement aux fonctions de ce tribunal;
      Locuteur: Sieyès
      3° Adresse de la section de l'Hôpital, qui envoie a la Convention nationale un projet de loi sur les subsistances, rédigé par Ta... 3° Adresse de la section de l'Hôpital, qui envoie a la Convention nationale un projet de loi sur les subsistances, rédigé par Taboureau.
      Locuteur: Sieyès
      ...envoie l’adresse et le projet au comité de commerce.) (La Convention renvoie l’adresse et le projet au comité de commerce.)
      Locuteur: Sieyès
      ...re du citoyen Amelot, qui envoie l’état de la situation de la caisse de l’extraordinaire, au 30 septembre 1792. 4° Lettre du citoyen Amelot, qui envoie l’état de la situation de la caisse de l’extraordinaire, au 30 septembre 1792.
      Locuteur: Sieyès
      ...étition du citoyen Coiny, qui se plaint de certaines exactions commises à son égar... 5° Pétition du citoyen Coiny, qui se plaint de certaines exactions commises à son égard.
      Locuteur: Sieyès
      ...onvention renvoie la lettre au ministre de 1 intérieur pour rendre compte des fait... (La Convention renvoie la lettre au ministre de 1 intérieur pour rendre compte des faits dans les 24 heures.)
      Locuteur: Sieyès
      ...mmandant la douzième division militaire de gendarmerie, à laquelle est joint un mémoire en faveur de deux soldats condamnés, par la cour martiale, à deux mois de prison, tendant à obtenir la remise de cette peine. 7° Lettre signée Verteuil, commandant la douzième division militaire de gendarmerie, à laquelle est joint un mémoire en faveur de deux soldats condamnés, par la cour martiale, à deux mois de prison, tendant à obtenir la remise de cette peine.
      Locuteur: Sieyès
      ...t jointe une adresse du conseil général de la commune de cette ville; ils demandent qu’il soit p...
      ...es pour la defendre contre les attaques de l’ennemi s’il se présentait pour l’atta...
      8° Lettre des maire et officiers municipaux du Havre, a laquelle est jointe une adresse du conseil général de la commune de cette ville; ils demandent qu’il soit pris des mesures pour la defendre contre les attaques de l’ennemi s’il se présentait pour l’attaquer.
      Locuteur: Sieyès
      ... demande s’il peut profiter du bénéfice de la loi, en ce qui concerne les substitu... 90 Pétition du citoyen Porcher-, il demande s’il peut profiter du bénéfice de la loi, en ce qui concerne les substitutions.
      Locuteur: Sieyès
      ...onvention renvoie la pétition au comité de législation.) (La Convention renvoie la pétition au comité de législation.)
      Locuteur: Sieyès
      ...onvention renvoie la pétition au comité de la guerre.) (La Convention renvoie la pétition au comité de la guerre.)
      Locuteur: Sieyès
      11° Pétition de la citoyenne Lhologer, âgée de 47 ans et demi, qui demande des secours... 11° Pétition de la citoyenne Lhologer, âgée de 47 ans et demi, qui demande des secours.
      Locuteur: Sieyès
      12° Lettre du citoyen Boucher, de la section de la Halle aux Toiles; il dénonce le sieur Jobert, président de cette section, pour avoir voulu procéde... 12° Lettre du citoyen Boucher, de la section de la Halle aux Toiles; il dénonce le sieur Jobert, président de cette section, pour avoir voulu procéder par scrutin ouvert pour l’élection du maire, et pour avoir dit en pleine assem...
      Locuteur: Sieyès
      ... haute voix pour la nomination du maire de Paris pourront s'en aller; la porte leu... « Leux qui ne voudront pas voter à haute voix pour la nomination du maire de Paris pourront s'en aller; la porte leur est ouverte. »
      Locuteur: Sieyès
      ... Convention renvoie la lettre au comité de surete générale.) (La Convention renvoie la lettre au comité de surete générale.)
      Locuteur: Sieyès
      ...mployés dans les fermes ; ils réclament de la Convention nationale le traitement de retraite qui leur est dû par les décret... 13° Pétition des citoyens Pierre Florac et Stanislas Champion, ci-devant employés dans les fermes ; ils réclament de la Convention nationale le traitement de retraite qui leur est dû par les décrets.
      Locuteur: Sieyès
      ...e le prospectus d’un ouvrage qu’il prie de vouloir bien communiquer à la Convention. Cet ouvrage a pour titre: Tableau historique de toutes les monarchies, de toutes les républiques et de tous les gouvernements. 14° Lettre du citoyen Desforges, qui envoie à la Convention nationale le prospectus d’un ouvrage qu’il prie de vouloir bien communiquer à la Convention. Cet ouvrage a pour titre: Tableau historique de toutes les monarchies, de toutes les républiques et de tous les gouvernements.
      Locuteur: Sieyès
      15° Pétition de Françoise Karrison, ci-devant religieuse; elle demande à être pavée de sa pension, que le tribunal du district de Bergues a supprimée. 15° Pétition de Françoise Karrison, ci-devant religieuse; elle demande à être pavée de sa pension, que le tribunal du district de Bergues a supprimée.
      Locuteur: Sieyès
      ...ron qui demande à être payé d’une année de son exercice de greffier près le tribunal de police correctionnelle de la ville de Moulins. 16° Pétition du citoyen Piron qui demande à être payé d’une année de son exercice de greffier près le tribunal de police correctionnelle de la ville de Moulins.
      Locuteur: Sieyès
      17° Pétition delà municipalité de Pompey ; elle demande à la Convention n...
      ...oins particulière pour les départements de la Meurthe et des Vosges, qui défende l...
      17° Pétition delà municipalité de Pompey ; elle demande à la Convention nationale une loi générale, ou au moins particulière pour les départements de la Meurthe et des Vosges, qui défende la fabrication des bières jusqu’à nouvel ordre, vu la cherté des grains.
      Locuteur: Sieyès
      ...tes-du-Nord, qui demandent à être payés de leurs appointements entiers, à compter du jour de leur prestation de serment. 18° Pétition des gendarmes nationaux du département des Côtes-du-Nord, qui demandent à être payés de leurs appointements entiers, à compter du jour de leur prestation de serment.

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 662
      Locuteur: Sieyès
      20° Lettre du sieur Decug, fondé de pouvoir du citoyen Quinson, à laquelle ...
      ...sés sur ses propriétés pardes personnes de Richelieu et de Champigny, se disant fondées de pouvoir.
      20° Lettre du sieur Decug, fondé de pouvoir du citoyen Quinson, à laquelle est jointe une pétition ; il demande à être remboursé des dommages causés sur ses propriétés pardes personnes de Richelieu et de Champigny, se disant fondées de pouvoir.
      Locuteur: Sieyès
      ...ettre du citoyen Valcroissant, maréchal de "amp, qui adresse à la Convention natio... 21° Lettre du citoyen Valcroissant, maréchal de "amp, qui adresse à la Convention nationale un mémoire pour la formation d’une phalange des Pyrénées.
      Locuteur: Sieyès
      ... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.) (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.)
      Locuteur: Sieyès
      22° Lettre du sieur Antoine-Nicolich, de Dalmatie, ui a servi à Venise et en Rus...
      ...offre à la épublique française le fruit de ses découvertes et des éclarcissements sur l’état de l’Empire. Il se soumet à faire des livaisons de plusieurs objets, notamment des blés po...
      22° Lettre du sieur Antoine-Nicolich, de Dalmatie, ui a servi à Venise et en Russie, et qui offre à la épublique française le fruit de ses découvertes et des éclarcissements sur l’état de l’Empire. Il se soumet à faire des livaisons de plusieurs objets, notamment des blés pour l’armée du Midi.
      Locuteur: Sieyès
      ...onvention renvoie la lettre aux comités de commerce et diplomatique.) (La Convention renvoie la lettre aux comités de commerce et diplomatique.)
      Locuteur: Sieyès
      ...angements à faire dans l’administration de la justice de paix. ... Lettre du citoyen Lemoine, qui soumet à la Convention ses réflexions sur les changements à faire dans l’administration de la justice de paix.
      Locuteur: Sieyès
      ... Convention renvoie la lettre au comité de législation.) (La Convention renvoie la lettre au comité de législation.)
      Locuteur: Sieyès
      24° Lettre d'un receveur de district qui fait passer une lettre qui lui a été adressée, et qui peut donner le moyen de découvrir une somme d’argent et des pap... 24° Lettre d'un receveur de district qui fait passer une lettre qui lui a été adressée, et qui peut donner le moyen de découvrir une somme d’argent et des papiers importants appartenant à des contre-révolutionnaires.
      Locuteur: Sieyès
      ... Convention renvoie la lettre au comité de sûreté générale.) (La Convention renvoie la lettre au comité de sûreté générale.)
      Locuteur: Sieyès
      25° Lettre des citoyens de Tulle, qui demandent que la Convention nationale détermine enfin le mode de partage des biens communaux. 25° Lettre des citoyens de Tulle, qui demandent que la Convention nationale détermine enfin le mode de partage des biens communaux.
      Locuteur: Sieyès
      ...andes, dit Briouze, ecclésiastique, âgé de soixante dix-huit ans. infirme et estro...
      ... à la misère; il réclame son traitement de 2,000 livres ou une gratification.
      26° Pétition du citoyen d'Or glandes, dit Briouze, ecclésiastique, âgé de soixante dix-huit ans. infirme et estropié, qui observe que la loi qui le réduit à 1,000 livres le condamne à la misère; il réclame son traitement de 2,000 livres ou une gratification.
      Locuteur: Sieyès
      ... Lettre du citoyen Riennier, commandant de l’artillerie du Quesnoy, qui observe que depuis deux mois les commissaires de la Convention nationale l’ont fait mett... 27° Lettre du citoyen Riennier, commandant de l’artillerie du Quesnoy, qui observe que depuis deux mois les commissaires de la Convention nationale l’ont fait mettre en état d’arrestation ; il demande d’être employé dans l’armée, ou à être jug...
      Locuteur: Gossuin
      ...cusation et la Convention doit se hâter de lui donner les moyens de prouver son patriotisme, en versant son sang pour le service de la République. ...is s’il est innocent, il ne doit pas gémir plus longtemps sous le poids d’une accusation et la Convention doit se hâter de lui donner les moyens de prouver son patriotisme, en versant son sang pour le service de la République.
      Locuteur: Gossuin
      ...ssaires à l’armée du Nord, avec mission de lui en rendre compte dans le plus bref ... (La Convention renvoie la lettre à ses commissaires à l’armée du Nord, avec mission de lui en rendre compte dans le plus bref délai.)
      Locuteur: Gossuin
      ...tif et greffier du tribunal du district de Pon-tarlier,’ département du Doubs, qui...
      ...e d’apostropher les hommes corrompus et de les appeler par leur nom : votre énergie est celle de la vertu même. Vous venez de prononcer à la tyrannie son arrêt de mort; travaillez aussi à préparer celui...
      ...ins d’une manière provisoire, les bases de l’enseignement national, pour former au...
      ... hommes auxquels il va confier le salut de l’Empire; apprenez-lui à distinguer le vrai citoyen de l’ambitieux agitateur, à distinguer l’h...
      ...ur des vertus, est le plus cruel ennemi de la félicité publique. Dites-lui que cel...
      ...e que pour établir entièrement le règne de la loi, et que désormais l’homme juste ...
      ...craindre d’autres murmures que les cris de sa conscience. »
      29° Adresse des juges, commissaire du pouvoir exécutif et greffier du tribunal du district de Pon-tarlier,’ département du Doubs, qui adhèrent au décret qui abolit la royauté; ils ajoutent : « Nous ne pouvons être...
      ... notre liberté; vous avez voulu d’abord assurer la vôtre. Vous avez eu le courage d’apostropher les hommes corrompus et de les appeler par leur nom : votre énergie est celle de la vertu même. Vous venez de prononcer à la tyrannie son arrêt de mort; travaillez aussi à préparer celui du vice. Hâtez-vous d’établir, au moins d’une manière provisoire, les bases de l’enseignement national, pour former aux vertus sociales les jeunes cœurs qui ne sont point encore flétris par l’ambition. Faites des adresses au peuple pour l’éclairer sur la moralité des hommes auxquels il va confier le salut de l’Empire; apprenez-lui à distinguer le vrai citoyen de l’ambitieux agitateur, à distinguer l’homme zélé pour le bien du calomniateur adroit ; qu’il sache que votre organe par l’homme qui lui offre ses passions pour des vertus, est le plus cruel ennemi de la félicité publique. Dites-lui que celui qui le caresse le servira mal; que vous n’avez entièrement détruit le règne du despotisme que pour établir entièrement le règne de la loi, et que désormais l’homme juste qui en sera l’organe ne doit plus avoir à craindre d’autres murmures que les cris de sa conscience. »
      Locuteur: Gossuin
      ...Convention ordonne la mention honorable de cette adresse.) (La Convention ordonne la mention honorable de cette adresse.)
      Locuteur: Gossuin
      31° Lettre des Amis de la liberté et de l’égalité de liocheforl, qui adressent à la Conventi...
      ...nt, ci-devant Lamarck, contre plusieurs de leurs officiers.
      31° Lettre des Amis de la liberté et de l’égalité de liocheforl, qui adressent à la Convention nationale les réclamations du 77e régiment, ci-devant Lamarck, contre plusieurs de leurs officiers.
      Locuteur: Gossuin
      ... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.) (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.)
      Locuteur: Gossuin
      32° Lettre d'un citoyen, victime de l’ancien despotisme, qui observe que la Convention a supprimé la commission des lettres de cachet, et demande qu’un rapport qui le... 32° Lettre d'un citoyen, victime de l’ancien despotisme, qui observe que la Convention a supprimé la commission des lettres de cachet, et demande qu’un rapport qui le concerne soit tait à la Convention.
      Locuteur: Gossuin
      ... Convention renvoie la lettre au comité de sûreté générale.) (La Convention renvoie la lettre au comité de sûreté générale.)
      Locuteur: Gossuin
      ...onvention renvoie la pétition au comité de liquidation.) (La Convention renvoie la pétition au comité de liquidation.)

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 663
      Locuteur: Gossuin
      sion de vérification des armes fabriquées à Saint -Etienne, qui rendent compte du nombre de fusils livrés par les fabricants de cette ville et de leur expédition pour l’arsenal de Lyon ; cette même lettre contient les noms de plusieurs citoyens et citoyennes qui ont fait don de fusils à la patrie, cette lettre est ai... sion de vérification des armes fabriquées à Saint -Etienne, qui rendent compte du nombre de fusils livrés par les fabricants de cette ville et de leur expédition pour l’arsenal de Lyon ; cette même lettre contient les noms de plusieurs citoyens et citoyennes qui ont fait don de fusils à la patrie, cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Gossuin
      de la République française. de la République française.
      Locuteur: Gossuin
      ...es présentées par les citoyens en vertu de la loi du 8 juillet dernier, s’empresse à vous rendre compte que les fabricants de cette ville lui ont déjà livré 792 fusi...
      ...été expédiés sans retard pour l’arsenal de Lyon où ils sont à la disposition du po...
      « La commission établie pour la vérification des armes présentées par les citoyens en vertu de la loi du 8 juillet dernier, s’empresse à vous rendre compte que les fabricants de cette ville lui ont déjà livré 792 fusils et qu’à mesure qu’ils ont été visités et reçus, ils ont été expédiés sans retard pour l’arsenal de Lyon où ils sont à la disposition du pouvoir exécutif.
      Locuteur: Gossuin
      ...nvention nationale du zèle des citoyens de cette ville qui ont apporté aux citoyens Rome, Soubrany et Jamon, commissaires de la Convention nationale, les armes dont...
      ... dont ces commissaires nous ont ordonné de vous faire connaître les noms.
      ...querait au devoir le plus sacré, si elle ne rendait pas également compte a la Convention nationale du zèle des citoyens de cette ville qui ont apporté aux citoyens Rome, Soubrany et Jamon, commissaires de la Convention nationale, les armes dont ils ont fait l’offrande à la patrie et dont ces commissaires nous ont ordonné de vous faire connaître les noms.
      Locuteur: Gossuin
      ...vaient précédemment envoyés au ministre de la guerre pour modèles des armes qu’ils se proposaient de fournir au Conseil exécutif. ...ues Vi-gnat et Gabriel Royet ont donné à la République les trois fusils qu’ils avaient précédemment envoyés au ministre de la guerre pour modèles des armes qu’ils se proposaient de fournir au Conseil exécutif.
      Locuteur: Gossuin
      ...u fusil qu’il a déposé à l’hôtel commun de cette ville pour modèle des armes qu’il a également entrepris de livrer au ministre de la guerre et qui restera pour modèle de cette fabrication. Jean Vignat a aussi fait don à la patrie du fusil qu’il a déposé à l’hôtel commun de cette ville pour modèle des armes qu’il a également entrepris de livrer au ministre de la guerre et qui restera pour modèle de cette fabrication.
      Locuteur: Gossuin
      « Les membres de la commission de vérification, « Les membres de la commission de vérification,
      Locuteur: Sieyès
      secrétaire, donne lecture d'une adresse de la Société des Amis de la liberté et de Végalité de la ville d'Auxerre, qui est ainsi conçu... secrétaire, donne lecture d'une adresse de la Société des Amis de la liberté et de Végalité de la ville d'Auxerre, qui est ainsi conçue :
      Locuteur: Sieyès
      ...autant qu’il est possible, l’expression de la volonté générale, en attendant le moment désiré où nous sanctionnerons l’ensemble de votre ouvrage. On vous propose de décréter qu’il sera fourni à la Convent...
      ...ale, par les 83 départements, une garde de 4,470 hommes ; ce n’est point la craint...
      ...e républicains, vous ne devez connaître de magnificence qu’un nombreux cortège de vertus civiques. Quelle politique vous ...
      ...itoyens ont, sans distinction, le droit de former une garde à leurs représentants,...
      ...edoutons la permanence : voilà le motif de nos craintes. Nous ne vous observerons ...
      ...st composé et renouvelé continuellement de citoyens de tous les départements, qu’ils montent auprès de vous avec leurs sections respectives.
      mais nous désirons qu’elle soit, autant qu’il est possible, l’expression de la volonté générale, en attendant le moment désiré où nous sanctionnerons l’ensemble de votre ouvrage. On vous propose de décréter qu’il sera fourni à la Convention nationale, par les 83 départements, une garde de 4,470 hommes ; ce n’est point la crainte, moins encore la magnificence qui vous engage à prendre ce parti. Comme Français, vous n’avez pas peur; comme républicains, vous ne devez connaître de magnificence qu’un nombreux cortège de vertus civiques. Quelle politique vous décide donc? Tous les citoyens ont, sans distinction, le droit de former une garde à leurs représentants, mais nous redoutons la permanence : voilà le motif de nos craintes. Nous ne vous observerons pas que Paris est composé et renouvelé continuellement de citoyens de tous les départements, qu’ils montent auprès de vous avec leurs sections respectives.
      Locuteur: Sieyès
      ...ns conserver, il en coûte 20,000 livres de moins par journée à la République, en m...
      ...e année, il serait infiniment difficile de les gagner à un parti. Voilà, Législate...
      ... publique ait éclairé la question avant de la décider. »
      ...n produisant chaque jour un changement salutaire à l’indépendance que nous voulons conserver, il en coûte 20,000 livres de moins par journée à la République, en même temps que si quelques factions voulaient encore nous dominer, les mêmes hommes ne paraissant pas deux fois au même poste, dans la même année, il serait infiniment difficile de les gagner à un parti. Voilà, Législateurs, les raisons qui nous déterminent à vous demander d’éloigner cette discussio...
      ...ent des citoyens sera partagé, comme dans celui-ci, vous attendiez que l’opinion publique ait éclairé la question avant de la décider. »
      Locuteur: Sieyès
      1º Adresse des Amis de la liberté et de l'égalité de la ville de Lisieux. 1º Adresse des Amis de la liberté et de l'égalité de la ville de Lisieux.
      Locuteur: Sieyès
      ... ce serait injurieux pour les Parisiens de la prendre dans toute l’étendue de la République. Mais vous ne vous laisserez pas surprendre, vous vous garantirez de toute injustice; l’égalité basera votre... ... publics présentent l’idée que cette garde doit être fournie par Paris seul, que ce serait injurieux pour les Parisiens de la prendre dans toute l’étendue de la République. Mais vous ne vous laisserez pas surprendre, vous vous garantirez de toute injustice; l’égalité basera votre décret, par consé-uent vous puiserez cette garde dans tous les épartements.
      Locuteur: Sieyès
      ...volution, les autres départements Font, de leur côté, secondée et soutenue ; le pa...
      ...ts qu’il serait injurieux d’être privés de participer à la composition de cette garde.
      « Si Paris a servi la Révolution, les autres départements Font, de leur côté, secondée et soutenue ; le patriotisme y a aussi bien ses prosélytes que dans Paris, et ce serait aux autres départements qu’il serait injurieux d’être privés de participer à la composition de cette garde.
      Locuteur: Sieyès
      ...es sont données pour le bonheur général de la République. Il est donc juste que, de même que tous les départements fournissent des députés, de même ils fournissent leur contingent de citoyens pour composer votre garde. ...Les sages lois qui en émanent ne sont pas faites pour gouverner Paris seul ; elles sont données pour le bonheur général de la République. Il est donc juste que, de même que tous les départements fournissent des députés, de même ils fournissent leur contingent de citoyens pour composer votre garde.
      ... factieux parmi vous; mais ils ont soin de faire diversion, en donnant ce nom aux vrais amis de la République. On voit clair dans les d...
      ...ttant. Nous ne sommes plus les Français de 1791. On vous propose d insulter le peu...
      « On cherche à vous tromper. Il y a encore des factieux parmi vous; mais ils ont soin de faire diversion, en donnant ce nom aux vrais amis de la République. On voit clair dans les départements, comme à Paris; et c’est perdre un temps précieux, que d’essayer à nous aveugler en nous flattant. Nous ne sommes plus les Français de 1791. On vous propose d insulter le peuple pour le diviser; mais on ne réussira pas. Nous serons unis, malgré ceux qui ...

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 664
      Locuteur: Sieyès
      ...puiserez également dans toute l’étendue de la République, en prenant pour balance le nombre de députés que chaque département fournit....
      ...us aimons à le croire, approuveront cet acte de justice que nous attendons qvec confiance de vous.»
      ...ants, que vous prendrez votre garde, non seulement dans Paris, mais que vous la puiserez également dans toute l’étendue de la République, en prenant pour balance le nombre de députés que chaque département fournit. Nous en avons pour garants la sagesse et l’égalité qui scellent et sanctionnent...
      ...s attendions, il n’y a guère, du dernier e nos rois. Les Parisiens eux-mêmes, nous aimons à le croire, approuveront cet acte de justice que nous attendons qvec confiance de vous.»
      Locuteur: Sieyès
      2° Adresse des Amis de la liberté et de l'égalité de la ville d'Alençon. 2° Adresse des Amis de la liberté et de l'égalité de la ville d'Alençon.
      Locuteur: Sieyès
      « Vous avez senti qu’il n’y avait point de République là où il n’y avait pas communion fraternelle de maux et de biens. Vous appelez tous les départements à l’honneur de surveiller, avec la garde parisienne, les délégués des 83 départements. Nous pressons de nos vœux impatients ce décret qui resse...
      ..., depuis que vous avez proclamé l'unité de la République.
      « Vous avez senti qu’il n’y avait point de République là où il n’y avait pas communion fraternelle de maux et de biens. Vous appelez tous les départements à l’honneur de surveiller, avec la garde parisienne, les délégués des 83 départements. Nous pressons de nos vœux impatients ce décret qui resserrera les liens qui doivent nous unir à jamais; ce décret que nous regardons comme unedette, depuis que vous avez proclamé l'unité de la République.
      Locuteur: Sieyès
      ...es, et surtout aux braves Sans-Culottes de Paris; et le besoin de les serrer dans nos bras ne peut être étouffé par de longs délais. L’on voudrait empêcher ce...
      ...mieux aujourd’hui que ne le fit au mois de juin celui du mari d’Antoinette. (Appla...
      « Nous n’avons point oublié ce que nous devons à nos frères, et surtout aux braves Sans-Culottes de Paris; et le besoin de les serrer dans nos bras ne peut être étouffé par de longs délais. L’on voudrait empêcher cette réunion fraternelle; mais tous les vétos des despotes ne réussiraient pas mieux aujourd’hui que ne le fit au mois de juin celui du mari d’Antoinette. (Applaudissements.)
      Locuteur: Sieyès
      ...us sollicitons aujourd’hui sera le coup de mort pour ces ambitieux qui peut-être r...
      ...ues services rendus, se croient en état de commander à leurs concitoyens ; nos mai...
      « La réunion du 14 juillet annonça la chute du Tarquin français ; celle que nous sollicitons aujourd’hui sera le coup de mort pour ces ambitieux qui peut-être regrettent les faveurs du monarque abattu, et voudraient relever son trône sur les ruines du sénat libérateur. Qu’ils tremblent ces hommes intéressés qui, pour quelques services rendus, se croient en état de commander à leurs concitoyens ; nos mains républicaines briseront fièrement leur joug. (Vifs applaudissements.)
      Locuteur: Sieyès
      ...terez le peuple souverain. Nous brûlons de partager, avec nos frères de Paris, la prospérité universelle. Pour ... « Nous obéirons à vos lois seules, parce que vous seuls représenterez le peuple souverain. Nous brûlons de partager, avec nos frères de Paris, la prospérité universelle. Pour partir, nous n’attendons que votre loi. »
      Locuteur: Sieyès
      (Suivent beaucoup de signatures.) (Applaudissements.) (Suivent beaucoup de signatures.) (Applaudissements.)
      Locuteur: Sieyès
      3° Adresse de la société des Amis de la liberté et de l’égalité de Brive. 3° Adresse de la société des Amis de la liberté et de l’égalité de Brive.
      Locuteur: Sieyès
      ...ançais réunis à Brive en société d'amis de la liberté et de l'égalité. A la Convention nationale, les citoyens français réunis à Brive en société d'amis de la liberté et de l'égalité.
      Locuteur: Sieyès
      ...barre, par quelques hommes des sections de Paris, nous ont éveillés sur de nouveaux dangers; nous avons cru voir le régime municipe de l’ancienne Rome, faisant effort pour s’... ... Vos débats, citoyens représentants, et les pétitions insensées portées à votre barre, par quelques hommes des sections de Paris, nous ont éveillés sur de nouveaux dangers; nous avons cru voir le régime municipe de l’ancienne Rome, faisant effort pour s’établir dans la République française; et à l’instant, parmi nous, s’est fait ent...
      Locuteur: Sieyès
      « Cependant le rapport de Buzot est venu calmer nos alarmes. Nous...
      ...i se sont dits les envoyés des sections de Paris, quand ils n’en sont que le rebut...
      « Cependant le rapport de Buzot est venu calmer nos alarmes. Nous y avons retrouvé la sanité des principes, et nous avons dit : Nos représentants...
      ... le despotisme prévaille; ils feront rentrer dans la fange les hommes pervers qui se sont dits les envoyés des sections de Paris, quand ils n’en sont que le rebut. Ils apprendront à Paris, que si notre vœu est pour sa splendeur et sa prospéri...
      Locuteur: Sieyès
      « Nous adhérons aux principes de Buzot, et à tout ce que vous avez fait ... « Nous adhérons aux principes de Buzot, et à tout ce que vous avez fait pour la liberté; mais nous ne voulons ni pachas, ni proconsuls, ni sultans, ni d...
      Locuteur: Sieyès
      (Suivent un grand nombre de signatures.) (Suivent un grand nombre de signatures.)
      Locuteur: Barbaroux
      ...ns, lorsque les députés des 48 sections de Paris se présentèrent à votre barre, on...
      ...ut adopté. Lorsqu’on vous donna lecture de l’adresse énergique du département du C...
      ...ssâtes. Cette détermination était digne de votre sagesse, chacun s’empressa d’y ap...
      Citoyens, lorsque les députés des 48 sections de Paris se présentèrent à votre barre, on demanda l’ordre du jour, il fut adopté. Lorsqu’on vous donna lecture de l’adresse énergique du département du Calvados, l’ordre du jour fut également réclamé et vous y passâtes. Cette détermination était digne de votre sagesse, chacun s’empressa d’y applaudir.
      Locuteur: Barbaroux
      ...t l’impression des adresses qu’on vient de vous lire, mais portant votre attention sur la conduite de la commune de Paris, je la dénoncerai. (Murmures.) Je ne vous demanderai point l’impression des adresses qu’on vient de vous lire, mais portant votre attention sur la conduite de la commune de Paris, je la dénoncerai. (Murmures.)
      Locuteur: Barbaroux
      Un membre : On entend les dénonciations de Marat, on doit entendre celles de Barbaroux. (Murmures.) Un membre : On entend les dénonciations de Marat, on doit entendre celles de Barbaroux. (Murmures.)
      Locuteur: Albitte
      Je demande que l’Assemblée cesse enfin de se battre pour des don Quichotte tels q... Je demande que l’Assemblée cesse enfin de se battre pour des don Quichotte tels que Marat et Barbaroux. (Murmures prolongés.)
      Locuteur: Barbaroux
      ...qui les dénonciations contre la commune de Paris font la même sensation que l’eau ...
      ...sements.) Mais ils ne m’empêcheront pas de donner lecture à la Convention de l’arrêté que je dénonce. Il est daté du...
      il est des hommes à qui les dénonciations contre la commune de Paris font la même sensation que l’eau sur les hydrophobes. (Applaudissements.) Mais ils ne m’empêcheront pas de donner lecture à la Convention de l’arrêté que je dénonce. Il est daté du 19 octobre 1792 ; le voici :

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 665
      Locuteur: Buzot
      ...vous dû frapper cet arrêté d’un silence de mépris; mais puisque cet arrêté a été d...
      ...u trois mois, cassaient, annulaient les actes des corps administratifs, sous prétexte...
      ... là le délit) une pétition des sections de Paris. Nous avons une République, une, indivisible; gardons-nous de souffrir qu’une coalition entre les mun...
      ...te en ce moment. Si la dénonciation ne vous eût pas été faite, peut-être auriez-vous dû frapper cet arrêté d’un silence de mépris; mais puisque cet arrêté a été dénoncé, la Convention ne peut plus rester indifférente. 11 serait fort étrange que ceux-là qui, il y a deux ou trois mois, cassaient, annulaient les actes des corps administratifs, sous prétexte qu’ils voulaient former entre eux une coalition, souffrissent qu’un corps municipal prît des arrêtés pour envoyer officiellement (car c’est là le délit) une pétition des sections de Paris. Nous avons une République, une, indivisible; gardons-nous de souffrir qu’une coalition entre les municipalités, tentât d’établir le gouvernement municipal, la plus monstrueuse des"...
      Locuteur: Buzot
      La question n’est pas de savoir quel argent cet envoi coûtera à la municipalité de Paris ; mais si cette municipalité a pu...
      ... défend. Vous avez déjà cassé plusieurs actes semblables. Cette mesure devient surtou...
      ...une coalition subversive des principes, de s’élever contre le point central, qui est ici. On a eu raison de dire que les autres communes pourraient imiter l’exemple de la commune de Paris. Je ne conçois pas comment ceux q...
      ..., et celui même qui était à la tribune, de vouloir un gouvernement fédératif, ne s...
      ... cette raison, élevés contre la commune de Paris. Voilà les vrais principes. Nulle...
      ...lités, des corps administratifs fassent de pareils envois officiels. C’est sous ce rapport que j’appuie la proposition de Barbaroux; car vous avez le droit de casser l’arrêté de la Commune, comme contraire aux principes de l’unité, de l’indivisibilité de la République. Les officiers municipaux...
      La question n’est pas de savoir quel argent cet envoi coûtera à la municipalité de Paris ; mais si cette municipalité a pu faire officiellement un envoi. Je soutiens que la loi le défend. Vous avez déjà cassé plusieurs actes semblables. Cette mesure devient surtout nécessaire dans ce moment où il faut empêcher les corps administratifs ou municipaux, par une coalition subversive des principes, de s’élever contre le point central, qui est ici. On a eu raison de dire que les autres communes pourraient imiter l’exemple de la commune de Paris. Je ne conçois pas comment ceux qui ont accusé plusieurs membres,, et celui même qui était à la tribune, de vouloir un gouvernement fédératif, ne se sont pas, par cette raison, élevés contre la commune de Paris. Voilà les vrais principes. Nulle objection raisonnable ne leur peut être opposée. Lorsque la République est une, vous ne pouvez souffrir que des municipalités, des corps administratifs fassent de pareils envois officiels. C’est sous ce rapport que j’appuie la proposition de Barbaroux; car vous avez le droit de casser l’arrêté de la Commune, comme contraire aux principes de l’unité, de l’indivisibilité de la République. Les officiers municipaux sont répréhensibles; ils ont imposé une surcharge au peuple. Si c’est comme ind...
      Locuteur: Barbaroux
      ...mbres du conseil, les accompagne auprès de la Convention. Ce discours plein d’éner...
      ...l, à l’unanimité, a arrêté l’impression de ce discours aux frais de la commune, et l’envoi aux 83 départements et aux 44,000 municipalités, à la commune de Cham-béry et à toutes les sociétés popu...
      vention nationale (1).Ils demandent que le maire, ou un des membres du conseil, les accompagne auprès de la Convention. Ce discours plein d’énergie a été vivement applaudi. Le Président a répondu, et le conseil, à l’unanimité, a arrêté l’impression de ce discours aux frais de la commune, et l’envoi aux 83 départements et aux 44,000 municipalités, à la commune de Cham-béry et à toutes les sociétés populaires. Les 6 commissaires nommés pour üorter cet adresse à la Convention, avec ...
      Locuteur: Barbaroux
      ...ion, va circuler ans toutes les parties de la République ; ainsi l’argent du peupl...
      ...ours ! Citoyens, l’arrêté dont je viens de donner lecture est une violation formelle de la loi ; la loi veut... (Murmures.)
      Ainsi une pétition, que vous n’avez entendue u’avec la plus vive indignation, va circuler ans toutes les parties de la République ; ainsi l’argent du peuple est employé à faire imprimer des libellés scandaleux! (Applaudissements.) Et l’on viendra ensuite vous demander des secours ! Citoyens, l’arrêté dont je viens de donner lecture est une violation formelle de la loi ; la loi veut... (Murmures.)
      Locuteur: Barbaroux
      ...mures.) La loi défend aux municipalités de faire des dépenses extraordinaires sans...
      ...s administratifs supérieurs. La commune de Paris n’a pas d’argent ; il faut que ce...
      Il est étonnant que l’on ne veuille pas m’entendre. (Murmures.) La loi défend aux municipalités de faire des dépenses extraordinaires sans y être autorisées par les corps administratifs supérieurs. La commune de Paris n’a pas d’argent ; il faut que ces abus cessent; il faut... (Vive agitation.)
      Locuteur: Barbaroux
      Patience ; j’ai encore un projet de décret à présenter. Patience ; j’ai encore un projet de décret à présenter.
      Locuteur: Barbaroux
      ...fend aux conseils généraux des communes de faire des dépenses sans l’autorisation des directoires de départements, et cette loi vient d’être violée par la commune de Paris. La commune de Paris ne peut pas plus que toutes les a...
      ...en serions-nous si 44,000 municipalités de la République se permettaient ainsi d’ordonner, aux frais du peuple,l’impression de leurs arrêtés et l’envoi dans chacune des municipalités de la République? Je ne vois pas pourquoi la commune de Marseille ne pourrait pas, comme celle de Paris, faire imprimer et envoyer ses ar...
      ...enfin, que la Convention casse l’arrêté de la commune, et déclare, ceux qui y ont ...
      Il existe une loi qui défend aux conseils généraux des communes de faire des dépenses sans l’autorisation des directoires de départements, et cette loi vient d’être violée par la commune de Paris. La commune de Paris ne peut pas plus que toutes les autres communes taire circuler dans la République ses arrêtés; et où en serions-nous si 44,000 municipalités de la République se permettaient ainsi d’ordonner, aux frais du peuple,l’impression de leurs arrêtés et l’envoi dans chacune des municipalités de la République? Je ne vois pas pourquoi la commune de Marseille ne pourrait pas, comme celle de Paris, faire imprimer et envoyer ses arrêtés à toutes les autres communes. Je demande que toutes ces dilapidations cessent enfin, que la Convention casse l’arrêté de la commune, et déclare, ceux qui y ont concouru, responsables des dépenses d’impression et d’envoi aux municipalités. (...
      Locuteur: Charlier
      ...ences. Le citoyen Barbaroux a eu raison de dire que la commune de Paris n’avait pas plus que les autres communes, le droit de se soustraire aux lois et de dilapider les fonds provenant de la sueur du peuple. Mais il a confondu ...
      ...uelles les municipalités doivent compte de leur administration aux directoires de département, qui transmettent le compte...
      ...a question préalable sur la proposition de Barbaroux, et le renvoi au département,...
      pas d’accord avec lui dans les conséquences. Le citoyen Barbaroux a eu raison de dire que la commune de Paris n’avait pas plus que les autres communes, le droit de se soustraire aux lois et de dilapider les fonds provenant de la sueur du peuple. Mais il a confondu ensuite les pouvoirs. Car il existe des lois d’après lesquelles les municipalités doivent compte de leur administration aux directoires de département, qui transmettent le compte des municipalités au ministre, qui doit ensuite l’adresser à la Convention. Voi...
      ...s-mêmes, et vous troubleriez ainsi la hiérarchie des pouvoirs. Je demande donc la question préalable sur la proposition de Barbaroux, et le renvoi au département, qui vous en rendra compte le plus tôt possible. Par ce moyen, vous obtiendrez l...

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 666
      Locuteur: Rouyer
      Avec de belles phrases on vient à bout de fleurir les plus mauvaises causes ; mai...
      ...s qui approuvent implicitement l’arrêté de la Commune, désapprouver hautement des ...
      ...uver hautement les“8,000 pétitionnaires de Paris. Ils n’avaient fait pourtant aucu...
      ... firent improuver cette pétition par un acte du Corps législatif, et déclarer par les sections les signataires incapables de toutes fonctions publiques.
      Avec de belles phrases on vient à bout de fleurir les plus mauvaises causes ; mais aux yeux du législateur s’évanouissent ces fausses couleurs, il ne reste plus ...
      ... aux assertions du préopinant. J’ai entendu, à cette tribune, les mêmes personnes qui approuvent implicitement l’arrêté de la Commune, désapprouver hautement des arrêtés semblables pris par les départements du Nord, relativement à La Fayette ; je les ai vus désapprouver hautement les“8,000 pétitionnaires de Paris. Ils n’avaient fait pourtant aucun envoi officiel ; ils allaient signer cette pétition chez les notaires ; ils en avaient le droit. Eh bien ! les mêmes personnes firent improuver cette pétition par un acte du Corps législatif, et déclarer par les sections les signataires incapables de toutes fonctions publiques.
      Locuteur: Barbaroux
      ... le renvoi au directoire du département de Paris. Ils ignorent donc que l’Assemblée législative avait une police constitutionnelle sur toutes les autorités publiques. Et nous que le peuple a revêtus de pouvoirs illimités, nous n’aurions pas cette police de surveillance ! Je ne conçois pas non pl... ...nt connaître des lois, viennent invoquer la hiérarchie des pouvoirs, et demander le renvoi au directoire du département de Paris. Ils ignorent donc que l’Assemblée législative avait une police constitutionnelle sur toutes les autorités publiques. Et nous que le peuple a revêtus de pouvoirs illimités, nous n’aurions pas cette police de surveillance ! Je ne conçois pas non plus comment on est venu invoquer la libre circulation des pensées. Bon sans doute...
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      ... vastes ; on est venu dire que l’arrêté de la Commune blessait l’unité, l’indivisibilité de la République ; et pour le prouver, l’on est parti de ce fait : c’est que la commune de Paris avait envoyé officiellement son a... ...amment répondu à Barbaroux. On est venu réclamer des principes plus grands, plus vastes ; on est venu dire que l’arrêté de la Commune blessait l’unité, l’indivisibilité de la République ; et pour le prouver, l’on est parti de ce fait : c’est que la commune de Paris avait envoyé officiellement son arrêté à toutes les communes. Peut-être eût-il fallu s’entendre, et savoir ce que...
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      Il est de fait que toutes les communes se sont pe...
      ...ations. J’affirme qu’officier municipal de Montauban,j’ai vu sur le bureau des envois de la municipalité de Marseille. (Vifs applaudissements.) Ces...
      ... dans mon opinion, emporte l’obligation de la soumission. Sous ce rapport, l’envoi de la municipalité de Paris n’est pas officiel, car elle envoie à ses pairs ; dès lors s’écroule de soi-même le grand échafaudage des raiso...
      Il est de fait que toutes les communes se sont permis d’envoyer aux autres leurs délibérations. J’affirme qu’officier municipal de Montauban,j’ai vu sur le bureau des envois de la municipalité de Marseille. (Vifs applaudissements.) Ces sortes d’envois ont toujours été envisagés comme une correspondance fraternelle...
      ... Quant à l’envoi officiel, on doit s’en faire une autre idée : l’envoi officiel, dans mon opinion, emporte l’obligation de la soumission. Sous ce rapport, l’envoi de la municipalité de Paris n’est pas officiel, car elle envoie à ses pairs ; dès lors s’écroule de soi-même le grand échafaudage des raisons présentées à la tribune. (Vifs applaudissements.)
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      ...oalition entre les 44,000 municipalités de la République, je vous le demande, que ...
      ... pareille coalition, sinon l’expression de la volonté générale. Et moi aussi, je r...
      ...e laisserions-nous pas cette atmosphère de lumière sur toute la République, sur to...
      ...é proposé, et que l’Assemblée, fatiguée de ces dénonciations, qui ne satisfont que...
      ... hommes libres. Si, par un événement que je ne puis prévoir, il se formait une coalition entre les 44,000 municipalités de la République, je vous le demande, que serait-ce qu’une pareille coalition, sinon l’expression de la volonté générale. Et moi aussi, je réclame la libre circulation des principes et des opinions ; moi aussi je demande...
      ...oyen, on ne rappelle point les idées liberticides des Chapelier, etc. Pourquoi ne laisserions-nous pas cette atmosphère de lumière sur toute la République, sur tout l’univers? Je conclus à la question préalable sur tout ce qui a été proposé, et que l’Assemblée, fatiguée de ces dénonciations, qui ne satisfont que des sentiments particuliers, que des haines personnelles, s’occupe des grands o...
      Locuteur: Rouyer
      ... vous avez entendu à la barre plusieurs de ces sections désavouer la pétition ; il...
      ...pétition paraîtrait l’expression du vœu de toutes les sections de Paris. En vous la présentant, ils savai...
      On annonce que cette pétition est le vœu des quarante-huit sections ; cependant vous avez entendu à la barre plusieurs de ces sections désavouer la pétition ; il n’est pas moins constant que, par l’envoi, la pétition paraîtrait l’expression du vœu de toutes les sections de Paris. En vous la présentant, ils savaient bien que vous l’improuveriez ; et, dès lors,5 ils ont cherché à soulever tou...
      Locuteur: Barbaroux
      On a dit que la commune de Marseille avait fait imprimer et circul...
      ...épartements. Il est vrai que la commune de Marseille arrêta, il y a dix mois, de ne plus reconnaître Louis XVI pour roi des Français, et de ne plus verser les impositions dans le ...
      ...squ’ils ont démoli leurs forts hérissés de bouches à feu et lorsqu’ils ont enfoncé...
      On a dit que la commune de Marseille avait fait imprimer et circuler ses délibérations dans les départements. Il est vrai que la commune de Marseille arrêta, il y a dix mois, de ne plus reconnaître Louis XVI pour roi des Français, et de ne plus verser les impositions dans le Trésor royal ; c’est cet arrêté qui, autorisé par le département des Bouches-du-...
      ...is ont violé la loi. Ils l’ont encore violée dans deux autres circonstances, lorsqu’ils ont démoli leurs forts hérissés de bouches à feu et lorsqu’ils ont enfoncé les portes du château des Tuileries. (Vifs applaudissements.)
      Locuteur: Roger Ducos
      Je demande le renvoi de cette affaire au pouvoir exécutif. Je demande le renvoi de cette affaire au pouvoir exécutif.
      Locuteur: Manuel
      ...de que,préalablement,lecture soit faite de la loi qui défend aux municipalités... ... Je demande que,préalablement,lecture soit faite de la loi qui défend aux municipalités... (Vives interruptions.)
      Locuteur: Manuel
      (La Convention adopte la proposition de Barbaroux, amendée par Buzot.) (La Convention adopte la proposition de Barbaroux, amendée par Buzot.)

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 667
      Locuteur: Pierre Marec
      Je dois observer que de cette somme principale, celle de 28,018,2671. 9 s. 8 d. est destinée à c...
      ...ontinuation des dépenses indispensables de l’exercice 1792, et que la somme restant de 15,653,996 livres sera affectée à la dé...
      ...ents effectués à l’avance, en exécution de la loi du 2 septembre dernier, et à cel...
      ...le tout par anticipation sur l’exercice 1793.
      Je dois observer que de cette somme principale, celle de 28,018,2671. 9 s. 8 d. est destinée à compléter les fonds nécessaires à la continuation des dépenses indispensables de l’exercice 1792, et que la somme restant de 15,653,996 livres sera affectée à la dépense des approvisionnements effectués à l’avance, en exécution de la loi du 2 septembre dernier, et à celle des expéditions et préparatifs urgents à faire, le tout par anticipation sur l’exercice 1793.
      Locuteur: Manuel
      aux départements et aux municipalités de la République. » aux départements et aux municipalités de la République. »
      Locuteur: Sieyès
      ...d'une lettré du citoyen Pache, ministre de la guerre, qui a pour objet d’afï'ecter...
      ...l’hôtel des Menus-Plaisirs, pour servir de principal magasin des effets militaires...
      secrétaire, donne lecture d'une lettré du citoyen Pache, ministre de la guerre, qui a pour objet d’afï'ecter à son département l’hôtel des Menus-Plaisirs, pour servir de principal magasin des effets militaires, établi à Saint-Denis.
      Locuteur: Masuyer
      ..., fait un rapport et présente un projet de décret pour autoriser l’archiviste à remettre au directeur général de la fabrication des assignats le poinçon...
      ...e pour réparer la matrice des assignats de 10 livres ; ce projet de décret est ainsi conçu :
      au nom du comité des finances, section des assignats et monnaies, fait un rapport et présente un projet de décret pour autoriser l’archiviste à remettre au directeur général de la fabrication des assignats le poinçon nécessaire pour réparer la matrice des assignats de 10 livres ; ce projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Masuyer
      ...hiviste à remettre au directeur général de la fabrication des assignats le poinçon...
      ...e pour réparer la matrice des assignats de 10 livres, à la charge de faire réintégrer ce poinçon aux Archive...
      « La Convention nationale autorise l’archiviste à remettre au directeur général de la fabrication des assignats le poinçon nécessaire pour réparer la matrice des assignats de 10 livres, à la charge de faire réintégrer ce poinçon aux Archives, conformément aux lois sur cette matière. »
      Locuteur: Masuyer
      (La Convention adopte le projet de décret.) (La Convention adopte le projet de décret.)
      Locuteur: Pierre Marec
      au nom des comités de marine, colonial et des finances réunis, fait un rapport (1) et présente un projet de décret (1) sur la demande formée par le ministre de la marine d’un fonds de 43,672,263 l. 9 s. 8 d., pour les besoins de son département ; il s’exprime ainsi : au nom des comités de marine, colonial et des finances réunis, fait un rapport (1) et présente un projet de décret (1) sur la demande formée par le ministre de la marine d’un fonds de 43,672,263 l. 9 s. 8 d., pour les besoins de son département ; il s’exprime ainsi :
      Locuteur: Pierre Marec
      Citoyens législateurs, le ministre de la marine a adressé au président de la Convention nationale, le 10 de ce mois (2), un aperçu de la situation des finances du département de la marine et des colonies, au 11 août dernier (époque de son avènement au ministère) et au 10 oc... Citoyens législateurs, le ministre de la marine a adressé au président de la Convention nationale, le 10 de ce mois (2), un aperçu de la situation des finances du département de la marine et des colonies, au 11 août dernier (époque de son avènement au ministère) et au 10 octobre suivant.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...on un mémoire, où, en rappelant l’objet de l’aperçu dont je viens de parler, il articule formellement la demande d’un fonds de 43,672,263 1. 9 s. 8 d., pour subvenir aux besoins urgents du département de la marine et des colonies, pour le reste de l’année 1792. Le 19 du même mois il a présenté à la Convention un mémoire, où, en rappelant l’objet de l’aperçu dont je viens de parler, il articule formellement la demande d’un fonds de 43,672,263 1. 9 s. 8 d., pour subvenir aux besoins urgents du département de la marine et des colonies, pour le reste de l’année 1792.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...ouvelée par le ministre, dans la séance de la Convention du 21 de ce mois, avec des expressions bien propres à faire sentir la nécessité de statuer, sans aucun retardement, sur la... Cette demande a été renouvelée par le ministre, dans la séance de la Convention du 21 de ce mois, avec des expressions bien propres à faire sentir la nécessité de statuer, sans aucun retardement, sur la demande dont il s'agit.
      Locuteur: Pierre Marec
      Le comité de marine, à qui l’aperçu et le mémoire du ministre avaient été renvoyés, s’occupait déjà de leur examen. Le comité de marine, à qui l’aperçu et le mémoire du ministre avaient été renvoyés, s’occupait déjà de leur examen.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...a plus approfondie des diverses parties de la demande du ministre. ... les comités colonial et des finances, et s’est livré avec eux à la discussion la plus approfondie des diverses parties de la demande du ministre.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...trois comités ont bien voulu me charger de mettre sous vos yeux le résultat de leurs délibérations et le projet de décret qu’ils ont adopté. Les trois comités ont bien voulu me charger de mettre sous vos yeux le résultat de leurs délibérations et le projet de décret qu’ils ont adopté.
      Locuteur: Pierre Marec
      qui vous est présentée. Je vous supplie de m’accorder toute votre attention. qui vous est présentée. Je vous supplie de m’accorder toute votre attention.
      Locuteur: Pierre Marec
      Premier objet de la demande du ministre. Premier objet de la demande du ministre.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...pte sommaire que le ministre a présenté de la situation des finances du département de la marine et des colonies, pour les exe...
      ...sposition, au 10 octobre : 1° une somme de 1,906,528 1. 19 s. formant l’excédent de la recette sur la dépense acquittée des fonds décrétés pour le service de l’exercice 1790 ; 2° une autre somme de 8,543,564 1. 13 s. 5 d. formant aussi l’excédent de la recette sur la dépense acquittée de l’exercice 1791.
      Suivant l’aperçu du compte sommaire que le ministre a présenté de la situation des finances du département de la marine et des colonies, pour les exercices 1790 et 1791 ; il est établi qu’il restait à sa disposition, au 10 octobre : 1° une somme de 1,906,528 1. 19 s. formant l’excédent de la recette sur la dépense acquittée des fonds décrétés pour le service de l’exercice 1790 ; 2° une autre somme de 8,543,564 1. 13 s. 5 d. formant aussi l’excédent de la recette sur la dépense acquittée de l’exercice 1791.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...ices, aurait à cœur d’appliquer chacune de ces sommes à toutes les dépenses indist...
      ...ne le peut sans l’autorisation expresse de la Convention nationale, et il la deman...
      ...mme peuvent suffire à peu près au payement des dépenses arriérées des deux exercices, aurait à cœur d’appliquer chacune de ces sommes à toutes les dépenses indistinctement, qui restent à acquitter sur chaque exercice; mais il ne le peut sans l’autorisation expresse de la Convention nationale, et il la demande formellement.
      Locuteur: Pierre Marec
      ... ce que d’autres avaient obtenu au delà de leurs besoins ; et qu’il était du bien du service de mettre le ministre en état d’acquitter ...
      ...nion, qu’il ne s’agit, quant à présent, de fournir à cet égard aucun secours au mi...
      ...t aucun inconvénient à appliquer au service, qui a reçu moins qu’il ne lui faut, ce que d’autres avaient obtenu au delà de leurs besoins ; et qu’il était du bien du service de mettre le ministre en état d’acquitter sans délai toutes les dépenses arriérées. Ils se sont d’autant plus volontiers réunis à cette opinion, qu’il ne s’agit, quant à présent, de fournir à cet égard aucun secours au ministre, et qu’il n’a besoin que d’une simple autorisation.
      Locuteur: Pierre Marec
      Second objet de la demande du ministre. Second objet de la demande du ministre.
      Locuteur: Pierre Marec
      Par le même aperçu de la situation des finances de son département, le ministre fait voir ...
      ...0 octobre, du présent mois, qu’un fonds de 6,834,639 1. 19 s. 3 d., pour subvenir à tous les besoins du reste de l’année 1792. Il représente qu’il lui e...
      ...t mis à sa disposition une somme totale de 43,672,263 1. 2 s. 8 d.
      Par le même aperçu de la situation des finances de son département, le ministre fait voir qu’il ne lui reste disponible, au 10 octobre, du présent mois, qu’un fonds de 6,834,639 1. 19 s. 3 d., pour subvenir à tous les besoins du reste de l’année 1792. Il représente qu’il lui est impossible d’y satisfaire avec un fonds aussi modique; et il demande qu’il soit mis à sa disposition une somme totale de 43,672,263 1. 2 s. 8 d.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...omme. Vos comités réunis ont été d’avis de les allouer successivement; et leurs mo...
      ...ts et des principes sur lesquels chacun de ces articles de demande est fondé.
      Je vais présenter le détail des articles qui composent l’une et l’autre somme. Vos comités réunis ont été d’avis de les allouer successivement; et leurs motifs ont été puisés dans l’exposition des faits et des principes sur lesquels chacun de ces articles de demande est fondé.
      Locuteur: Pierre Marec
      Première somme de 28,018,267 1. 9 s. 8 d. Première somme de 28,018,267 1. 9 s. 8 d.
      Locuteur: Pierre Marec
      Elle se compose de huit articles. Elle se compose de huit articles.
      ... dont elle est susceptible, j’ai besoin de donner quelques développements aux dive...
      ...s’élèvera aucun doute sur la légitimité de la demande (1) Bibliothèque nationale :...
      Pour répandre sur cette matière toute la clarté dont elle est susceptible, j’ai besoin de donner quelques développements aux divers objets du mémoire du ministre. Je suivrai lordre dans lequel il les a classés...
      ...i je parviens à les exposer avec la précision et la netteté convenables ; il ne s’élèvera aucun doute sur la légitimité de la demande (1) Bibliothèque nationale : in-8° Le38, n° 1915.
      ...e 1792, page 450, la lettre du ministre de la marine. (2) Voy. ci-dessus, séance du 10 octobre 1792, page 450, la lettre du ministre de la marine.

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 668
      Locuteur: Pierre Marec
      ...és, que comme il est extrêmement urgent de satisfaire aux besoins pressants de ces employés, il convenait, pour le moment, d'allouer au ministre l’article de ses demandes qui a rapport à leur trait...
      ...ion formelle, à comprendre cette classe de serviteurs dans l’état des agents du département de la marine, pour l'exercice 1793.
      Il a paru à vos comités, que comme il est extrêmement urgent de satisfaire aux besoins pressants de ces employés, il convenait, pour le moment, d'allouer au ministre l’article de ses demandes qui a rapport à leur traitement, sauf à l’autoriser ultérieurement, et sur sa proposition formelle, à comprendre cette classe de serviteurs dans l’état des agents du département de la marine, pour l'exercice 1793.
      Locuteur: Pierre Marec
      dépenses prévues de 1792, à la somme de 48,855,5911.15 s. dépenses prévues de 1792, à la somme de 48,855,5911.15 s.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...illet suivant, pour les travaux du port de Cherbourg, 745.000 liv. Et le 28 juillet suivant, pour les travaux du port de Cherbourg, 745.000 liv.
      Locuteur: Pierre Marec
      Cette somme est le montant de la dépense qui devait résulter de l’exécution instante de la loi du 4 avril dernier, décrétée le ...
      ...usqu’à présent, acqu itter 1 es lettres de chan ge et les dépenses exigibles qui ont été la suite de ces mesures. On n’a pu y pourvoir qu’en...
      ...l’urgence des circonstances, et l’ordre de la comptabilité.
      Cette somme est le montant de la dépense qui devait résulter de l’exécution instante de la loi du 4 avril dernier, décrétée le 28 mars précédent, relative aux moyens d’y apaiser les troubles. Le ministre obs...
      ...ant les troupes et les approvisionnements ont été embarqués, et qu’il a fallu, jusqu’à présent, acqu itter 1 es lettres de chan ge et les dépenses exigibles qui ont été la suite de ces mesures. On n’a pu y pourvoir qu’en appliquant à ces objets des fonds destinés à d’autres services; et leur remplacement est impérieusement commandé par l’urgence des circonstances, et l’ordre de la comptabilité.
      Locuteur: Pierre Marec
      Le troisième article est de. 397,719 16 4 Le troisième article est de. 397,719 16 4
      Locuteur: Pierre Marec
      ...tié, acquittée en août dernier, du prix de l’acquisition décrétée, de remplacement, chantiers et ateliers qui...
      ...nt le port particulier connu sousle nom de portMontmarin, à Saint-Malo, appartenant ci-devant à un négociant de cette ville. Le montant total de l’acquisition a été réglé sur le pied de 795,439 1. 12 s. 9 d.
      Cette somme est la première moitié, acquittée en août dernier, du prix de l’acquisition décrétée, de remplacement, chantiers et ateliers qui constituaient le port particulier connu sousle nom de portMontmarin, à Saint-Malo, appartenant ci-devant à un négociant de cette ville. Le montant total de l’acquisition a été réglé sur le pied de 795,439 1. 12 s. 9 d.
      Locuteur: Pierre Marec
      ... affectés aux armements extraordinaires de la marine, conformément au décret du 12...
      ...bserve que les services extraordinaires de ce département ayant une destination au...
      ...moitié, acquittée en vertu du décret d acquisition, ne l’a été que sur les fonds affectés aux armements extraordinaires de la marine, conformément au décret du 12 au 13 du même mois d’août ; mais on observe que les services extraordinaires de ce département ayant une destination aussi essentielle que les services ordinaires, le remplacement des fonds consacrés...
      Locuteur: Pierre Marec
      ...nt instamment réclamé par les officiers de port institués par la loi du 13 août 1791, sur la police de la navigation. 11 a pour objet le payement instamment réclamé par les officiers de port institués par la loi du 13 août 1791, sur la police de la navigation.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...it, d’après les ordonnances du ministre de la marine, sur le produit des droits de navigation. ...nt provisoire pour cette classe d’officiers, et décidé que le payement s’én ferait, d’après les ordonnances du ministre de la marine, sur le produit des droits de navigation.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...balises, ayant établi que les receveurs de district verseraient tous les trois moi...
      ... droits maritimes ; l’emploi du produit de ces droits a cessé d’être à la disposition du ministre de la marine, et la trésorerie nationale n...
      ...s relatives au traitement des officiers de port, sans une autorisation spéciale.
      Mais la loi du 15 septembre suivant, relative aux phares, amers, tonnes et balises, ayant établi que les receveurs de district verseraient tous les trois mois, à la trésorerie nationale, les fonds qui leur seraient remis tous les mois par les percepteurs des droits maritimes ; l’emploi du produit de ces droits a cessé d’être à la disposition du ministre de la marine, et la trésorerie nationale ne peut acquitter ses ordonnances relatives au traitement des officiers de port, sans une autorisation spéciale.
      Locuteur: Pierre Marec
      ... les tranports, la solde et l’entretien de 100 hommes d’infanterie, de 1,000 cipayes, et de deux compagnies d’artillerie, dont l’en... ...à laquelle ont été évalués, d’après l’état annexé au décret du 3 septembre 1791, les tranports, la solde et l’entretien de 100 hommes d’infanterie, de 1,000 cipayes, et de deux compagnies d’artillerie, dont l’envoi à Pondichéry a été ordonné par ce même décret.

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 669
      Locuteur: Pierre Marec
      ...ace aux dépenses relatives à la colonie de Saint-Domingue, et voici les motifs qui... C’est un supplément indispensable à accorder pour faire face aux dépenses relatives à la colonie de Saint-Domingue, et voici les motifs qui déterminent à le proposer pour 1792 :
      Locuteur: Pierre Marec
      ...t ordinairement à l’acquit des dépenses de protection et d’administration de chaque année ; mais l’état désastreux, ...
      ...r les représentants du peuple français, de conserver à tout prix cette précieuse p...
      ...nisse le montant ordinaire des dépenses de la colonie, qui est de... 5,334,1201.18 s. 4 d.
      Le produit des impositions levées dans cette colonie suffisait ordinairement à l’acquit des dépenses de protection et d’administration de chaque année ; mais l’état désastreux, dans lequel on sait qu’elle est réduite, ne donne lieu d’espérer aucune percepti...
      ...ressource réelle. D’après cette observation, et le désir si souvent manifesté par les représentants du peuple français, de conserver à tout prix cette précieuse possession nationale, il semble essentiel que le Trésor public fournisse le montant ordinaire des dépenses de la colonie, qui est de... 5,334,1201.18 s. 4 d.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...é, le 26 avril dernier, que le ministre de la marine entrerai t en négo-ciation avec le ministre des Etats-Unis de l’Am é -rique, pourob- % tenir des come...
      ... r e s premières, jusqu’à conçu rren-ee de 4 millions à impu-tersurla dette des E ...
      Mais comme l’Assemblée nationale avait décrété, le 26 avril dernier, que le ministre de la marine entrerai t en négo-ciation avec le ministre des Etats-Unis de l’Am é -rique, pourob- % tenir des comestibles et des ma-t i è r e s premières, jusqu’à conçu rren-ee de 4 millions à impu-tersurla dette des E t a ts -Unis envers la France ;
      Locuteur: Pierre Marec
      Gomme, malgré le défaut de succès de cette négociation, le Congrès avait consenti à remet-tre, en 1792, au consul de France, pour la colonie de Saint-Domingue, unesom-m e de 400.000 dollars, dont la v aie u r est de 2 millions à 2 millions 200.000 livres, et qu’il y a lieu de présumer que cet enga-gement est ou sera rempli, il est juste de déduire des 5 millions trois cent trent... Gomme, malgré le défaut de succès de cette négociation, le Congrès avait consenti à remet-tre, en 1792, au consul de France, pour la colonie de Saint-Domingue, unesom-m e de 400.000 dollars, dont la v aie u r est de 2 millions à 2 millions 200.000 livres, et qu’il y a lieu de présumer que cet enga-gement est ou sera rempli, il est juste de déduire des 5 millions trois cent trente-q uatre mille cent-vingt-1. 18 s. 4 d. c i-des-sus, les 2,200,000

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 670
      Locuteur: Pierre Marec
      ...dépenses d’administration et protection de Saint-Domingue , la somme de 3,134,1201.18s.4d. accorder pour complément des dépenses d’administration et protection de Saint-Domingue , la somme de 3,134,1201.18s.4d.
      Locuteur: Pierre Marec
      formant l’objet de la demande du mi-n i stre. formant l’objet de la demande du mi-n i stre.
      Locuteur: Pierre Marec
      Il est demandé en remplacement de pareille somme à laquelle on doit évalu... Il est demandé en remplacement de pareille somme à laquelle on doit évaluer la perte essuyée sur les
      Locuteur: Pierre Marec
      ...s., et même 10 livres la pièce, au lieu de 5 1. 10 s. qu’elles coûtaient dans les ...
      ...pagnie, pour la fourniture à la marine, de ce numéraire, en 1792, et par lequel il...
      ...igés à fournir les piastres sur le pied de 90 livres net le marc, le change à Paris étant à 27 livres la pistole à l’époque de leur engagement ; ce traité, dis-je, of...
      ...enchérissement prodigieux et progressif de cette monnaie. Aussi vos comités n’ont ...
      ... donc tenir pour constant que la valeur de chaque piastre est augmentée d’environ ...
      91.10 s., et même 10 livres la pièce, au lieu de 5 1. 10 s. qu’elles coûtaient dans les temps ordinaires. Le traité passé en particulier avec les citoyens Lecouteulx, Goix et Compagnie, pour la fourniture à la marine, de ce numéraire, en 1792, et par lequel ils se sont obligés à fournir les piastres sur le pied de 90 livres net le marc, le change à Paris étant à 27 livres la pistole à l’époque de leur engagement ; ce traité, dis-je, offre, entreautres exemples qu’on pourrait citer, une donnée sûre, pour juger du renchérissement prodigieux et progressif de cette monnaie. Aussi vos comités n’ont élevé aucun doute sur l’assertion consignée à cet égard dans le mémoire du ministre. L’on doit donc tenir pour constant que la valeur de chaque piastre est augmentée d’environ 4 livres; ce qui, pour
      Locuteur: Pierre Marec
      1.170.000 piastres forme l’excédent de 4,680,000 liv., dont le ministre sollic...
      ...acement, et que vos comités sont d’avis de lui accorder.
      1.170.000 piastres forme l’excédent de 4,680,000 liv., dont le ministre sollicite le remplacement, et que vos comités sont d’avis de lui accorder.
      Locuteur: Pierre Marec
      Le huitième et dernier article de la première somme demandée par le minis... Le huitième et dernier article de la première somme demandée par le ministre consiste en.................... 1,333,075
      Locuteur: Pierre Marec
      ...92, pour mettre sur un pied respectable de défense les bat- Il est relatif à diverses dépenses faites en 1791 et 1792, pour mettre sur un pied respectable de défense les bat-
      Locuteur: Pierre Marec
      teries des rades de Roche-fort et de Brest. teries des rades de Roche-fort et de Brest.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...ent des batteries situées sur les bords de la Charente, et de celle de l’île d’Aix près Ro-chefort, ont occasionné une dépense de 163,010 1. La réparation et l’armement des batteries situées sur les bords de la Charente, et de celle de l’île d’Aix près Ro-chefort, ont occasionné une dépense de 163,010 1.
      Locuteur: Pierre Marec
      La réparation, l’armement des batteries de la rade et du goulet de Brest, et les vivres fournis aux braves... La réparation, l’armement des batteries de la rade et du goulet de Brest, et les vivres fournis aux braves citoyens du Finistère, qui se sont enrôlés à l’envi pour ce service, comme pour...
      Locuteur: Pierre Marec
      Le» huit articles que je viens de détailler, s’élèvent Le» huit articles que je viens de détailler, s’élèvent
      Locuteur: Pierre Marec
      à la somme de................... 28,018,267 9 8 à la somme de................... 28,018,267 9 8
      Locuteur: Pierre Marec
      ... par le ministre, pour le mettre à même de continuer le service de 1792. demandée en premier lieu par le ministre, pour le mettre à même de continuer le service de 1792.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...santirai pas davantage sur la nécessité de la lui accorder sans diminution. Je ne m’appesantirai pas davantage sur la nécessité de la lui accorder sans diminution.
      Locuteur: Pierre Marec
      Seconde somme de 15,653,996 livres. Seconde somme de 15,653,996 livres.
      Locuteur: Pierre Marec
      Elle est formée de dix articles. Elle est formée de dix articles.
      Locuteur: Pierre Marec
      Le premier est de...........2,302,463 » Le premier est de...........2,302,463 »
      Locuteur: Pierre Marec
      Cette somme de 2,302,463 livres est celle à laquelle a...
      ...lance ont tant influé sur les désastres de ces malheureuses contrées.
      Cette somme de 2,302,463 livres est celle à laquelle a été calculée la dépense d’une expédition projetée par le conseil exécutif, et d...
      ...ation actuelle, et en réformant les agents civils dont l’incivisme et la malveillance ont tant influé sur les désastres de ces malheureuses contrées.

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 671
      Locuteur: Pierre Marec
      ...asins des ports, et principalement ceux de Brest, se trouvant dépourvus de tous les objets qui ont été pris dans ces dépôts pour les besoins du port de Toulon, et de l’armée aux ordres du contre-amiral Tru...
      ...grande activité, et profiter d’ailleurs de la saison favorable, pour opérer, les r...
      ...subvenir aux besoins, des premiers mois de l’année prochaine, en attendant que vous ayez déterminé les dépenses de l’exercice 1793.
      Les magasins des ports, et principalement ceux de Brest, se trouvant dépourvus de tous les objets qui ont été pris dans ces dépôts pour les besoins du port de Toulon, et de l’armée aux ordres du contre-amiral Truguet, il a fallu apporter la plus grande activité, et profiter d’ailleurs de la saison favorable, pour opérer, les remplacements nécessaires. Il reste encore beaucoup d’approvisionnements à faire à cet égard, ainsi que pour subvenir aux besoins, des premiers mois de l’année prochaine, en attendant que vous ayez déterminé les dépenses de l’exercice 1793.
      Locuteur: Pierre Marec
      ... vivres ne doivent être consommés qu’en 1793, il n’estpas moins urgent de procurer, dèsàpré-sent, aux régisseurs les moyens de faire face aux achats qu’ils sont obligés de payer comptant, et, en » » grande parti... Mais quoique ces vivres ne doivent être consommés qu’en 1793, il n’estpas moins urgent de procurer, dèsàpré-sent, aux régisseurs les moyens de faire face aux achats qu’ils sont obligés de payer comptant, et, en » » grande partie, en espèces, parce que la plupart des achats se font chez l’étranger.
      Locuteur: Pierre Marec
      Le deuxième article est de 600,000 livres en espèces ; ci............ Le deuxième article est de 600,000 livres en espèces ; ci............................. 600,000 »>
      Locuteur: Pierre Marec
      ...ésente la somme qu’il paraît convenable de mettre à la disposition des commissaire... Il présente la somme qu’il paraît convenable de mettre à la disposition des commissaires civils qui devront être nommés pour diriger l’expédition, et en assurer le suc...
      Locuteur: Pierre Marec
      Le troisième article est de. 400,000 » Le troisième article est de. 400,000 »
      Locuteur: Pierre Marec
      ...e votre immortel décret sur l’abolition de la royauté reçût la plus entière exécut...
      ...ux républicains ne fussent plus choqués de tout ce qui pouvait rappeler l’antique ...
      ...rançais. Vous avez dit, et des milliers de bras ont renversé les trophées du despo...
      ...t n’a laissé parmi nous que le souvenir de ses attentats et des maux qu’elle a cau...
      Vous avez voulu, législateurs, que votre immortel décret sur l’abolition de la royauté reçût la plus entière exécution. Ce n’était pas à l’opinion seule qu’il fallait commander l’oubli et le mépris des rois. Vous avez voulu que des yeux républicains ne fussent plus choqués de tout ce qui pouvait rappeler l’antique esclavage du peuple français. Vous avez dit, et des milliers de bras ont renversé les trophées du despotisme, et brisé les monuments élevés par la servitude à la tyrannie; vous avez dit, et la royauté a dis-aru avec ses honteux attri-uts, et n’a laissé parmi nous que le souvenir de ses attentats et des maux qu’elle a causés à l’humanité.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...s vaisseaux, les magasins, les ateliers de l’Etat, n’offrent plus aucun emblème qu...
      ... dépense qui, par aperçu, sera au moins de 400,000 livres.
      ...s des ports et villes maritimes n’ont pas été les derniers à exécuter la loi. Les vaisseaux, les magasins, les ateliers de l’Etat, n’offrent plus aucun emblème qui annonce, comme autrefois, qu’ils soient une propriété royale. Les ordonnateurs n’ont eu qu’à applaudir auzèledescitoyens: mais il en est résulté une dépense qui, par aperçu, sera au moins de 400,000 livres.
      Locuteur: Pierre Marec
      C’est l’avis unanime de vos comités. C’est l’avis unanime de vos comités.
      Locuteur: Pierre Marec
      L’article quatrième est de. 3,995,640 L’article quatrième est de. 3,995,640
      Locuteur: Pierre Marec
      ...its et à faire à l’avance, en exécution de l’article 3 de la loi du 2 septembre dernier, dont je ... Ce fonds est demandé par le ministre pouracquitter les approvisionnements faits et à faire à l’avance, en exécution de l’article 3 de la loi du 2 septembre dernier, dont je crois devoir rappeler l’expression textuelle :
      Locuteur: Pierre Marec
      « En temps de guerre, et lors des circonstances qui e... « En temps de guerre, et lors des circonstances qui exigent des préparatifs instants et secrets le pouvoir, exécutif ordonnera, à l’a...
      Locuteur: Pierre Marec
      ce, tous les approvisionnements de munitions et de vivres qui deviendront nécessaires pour... ce, tous les approvisionnements de munitions et de vivres qui deviendront nécessaires pour que les mouvements des ports et des armées soient suivis avec l’activité la plu...
      Locuteur: Pierre Marec
      Le ministre a été fidèle exécuteur de cette disposition importante de la loi. Il n’a cru devoir rien négliger... Le ministre a été fidèle exécuteur de cette disposition importante de la loi. Il n’a cru devoir rien négliger pour se maintenir en mesure avec les circonstances et parer à tous les événemen...
      Locuteur: Pierre Marec
      Le cinquième article est de. 3,227;893 Conformément à la loi du 2 septembre, que je viens de citer, et attendu l’activité de forces navales dans la Méditerranée, et l’importance de renouveler à temps les vivres de la flotte, le ministre a ordonné aux régisseurs de pourvoir à cet effet les magasins d’un ... Le cinquième article est de. 3,227;893 Conformément à la loi du 2 septembre, que je viens de citer, et attendu l’activité de forces navales dans la Méditerranée, et l’importance de renouveler à temps les vivres de la flotte, le ministre a ordonné aux régisseurs de pourvoir à cet effet les magasins d’un approvisionnement considérable.
      Locuteur: Pierre Marec
      Le sixième article est de. 4,000,000 Le sixième article est de. 4,000,000

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 672
      Locuteur: Pierre Marec
      fonds, pour satisfaire aux achats de salaisons qui leur sont ordonnés, et à la fabrication de celles qu’il font immédiatement exécute... fonds, pour satisfaire aux achats de salaisons qui leur sont ordonnés, et à la fabrication de celles qu’il font immédiatement exécuter. II pense que cesupplément peut être évalué à quatre millions, dont il est néc...
      Locuteur: Pierre Marec
      Vos comités, pénétrés de l’importance de mettre le ministre en état de pourvoir aux besoins de cette partie importante de son administration, sont d’avis d’accor... Vos comités, pénétrés de l’importance de mettre le ministre en état de pourvoir aux besoins de cette partie importante de son administration, sont d’avis d’accorder les quatre millions demandés.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...xécution des lois qui leur ont prescrit de rendre un compte général de leur gestion : ces lois sont celles des...
      ... 1791. La première ordonnait à la régie de présenter, dans l’intervalle qui devait...
      ...on, après avoir ordonné que le ministre de la marine rendrait compte, dans trois jours, de l’exécution de la première loi. L’une et l’autre n’ont...
      ...seurs n’ont présenté que des bordereaux de situation, u’on ne peut pas qualifier e...
      Mais ils pensent en même temps qu’il faut enfin exiger des régisseurs l’exécution des lois qui leur ont prescrit de rendre un compte général de leur gestion : ces lois sont celles des 14 octobre 1790 et 20 mars 1791. La première ordonnait à la régie de présenter, dans l’intervalle qui devait s’écouler jusqu’au lerjanvier suivant, un compte général, arrêté et certifié, d...
      ... du Trésor public pendant son exercice, etc. La seconde réitérait cette injonction, après avoir ordonné que le ministre de la marine rendrait compte, dans trois jours, de l’exécution de la première loi. L’une et l’autre n’ont produit aucun effet pour l’apurement à fond, ui était dans les vues du orps législatif; les régisseurs n’ont présenté que des bordereaux de situation, u’on ne peut pas qualifier e comptes.
      Locuteur: Pierre Marec
      Je suis chargé par vos comités de vous présenter, à cet égard, un article dans le projet de décret que j’aurai l’honneur de soumettre à votre délibération. Je suis chargé par vos comités de vous présenter, à cet égard, un article dans le projet de décret que j’aurai l’honneur de soumettre à votre délibération.
      Locuteur: Pierre Marec
      Le septième article est de. 260,000 Le septième article est de. 260,000
      Locuteur: Pierre Marec
      C’est l’évaluation du prix de construction de deux bombardes ou galiotes à bombes, qu... C’est l’évaluation du prix de construction de deux bombardes ou galiotes à bombes, qu’il entre dans les dispositions actuelles d’armer et d’é-quiper incessamment pou...
      Locuteur: Pierre Marec
      Le huitième article est de. 48,000 Le huitième article est de. 48,000
      Locuteur: Pierre Marec
      ...pour objet le radoub et la mise en état de 4 chaloupes canonnières, destinées à procurer l’exécution de la loi du 16 octobre 1791, relative aux moyens de protéger les douanes nationales. Ce fonds a pour objet le radoub et la mise en état de 4 chaloupes canonnières, destinées à procurer l’exécution de la loi du 16 octobre 1791, relative aux moyens de protéger les douanes nationales.
      Locuteur: Pierre Marec
      Le neuvième article est de.520,000 » » Le neuvième article est de.520,000 » »
      Locuteur: Pierre Marec
      ... défense des côtes qui bordent l’entrée de son port, 4 chaloupes canonnières qui tiendraient lieu de forts et de batteries dont ces côtes sont dépourvue...
      ...a disposition du gouvernement 30 pièces de canon d’un bon calibre, qui appartenaient à la commune. Le ministre de la guerre appuie fortement la demande de la municipalité. La construction, armem...
      ...s sont évalués devoir monter à la somme de 520,000 livres.
      La municipalité du Havre a demandé qu’il fût destiné à la défense des côtes qui bordent l’entrée de son port, 4 chaloupes canonnières qui tiendraient lieu de forts et de batteries dont ces côtes sont dépourvues. Elle rappelle qu’elle a déjà mis à la disposition du gouvernement 30 pièces de canon d’un bon calibre, qui appartenaient à la commune. Le ministre de la guerre appuie fortement la demande de la municipalité. La construction, armement et équipement des 4 chaloupes canonnières sont évalués devoir monter à la somme de 520,000 livres.
      Locuteur: Pierre Marec
      Vos comités sont d’avis de l’accorder. Vos comités sont d’avis de l’accorder.
      Locuteur: Pierre Marec
      Le dixième et dernier article est de................300,000 « » Le dixième et dernier article est de................300,000 « »
      Locuteur: Pierre Marec
      ... : c’est d’acquitter l’Etat envers ceux de ses serviteurs qui se sont acquis, par ... Il a une destination sacrée : c’est d’acquitter l’Etat envers ceux de ses serviteurs qui se sont acquis, par leurs services ou leur dévouement, des droits fondés à sa reconnaissance.
      Locuteur: Pierre Marec
      ... existe dans les bureaux du département de la marine, une foule de réclamations instantes sur lesquelles il n’a pas été possible de prononcer, faute de fonds pour y pourvoir. Elles ont pour o...
      ...éreux citoyens qui ont bravé les périls de la tempête, pour arracher à une mort ce...
      Depuis longtemps il existe dans les bureaux du département de la marine, une foule de réclamations instantes sur lesquelles il n’a pas été possible de prononcer, faute de fonds pour y pourvoir. Elles ont pour objet des secours à donner aux marins naufragés; des indemnités à procurer aux co...
      ...officiers dont l’armement a été contre-mandé; des récompenses à accorder aux généreux citoyens qui ont bravé les périls de la tempête, pour arracher à une mort certaine des hommes tombés à la mer ; des dédommagements à accorder aux ouvriers b...
      Locuteur: Pierre Marec
      La réunion de ces objets, dont chacun est peu dispend...
      ...istre; et vos comités pensent qu’il est de votre justice et de votre humanité de l’allouer.
      La réunion de ces objets, dont chacun est peu dispendieux en lui-même, pourra donner lieu à la dépense articulée par le ministre; et vos comités pensent qu’il est de votre justice et de votre humanité de l’allouer.
      Locuteur: Pierre Marec
      Les dix articles de dépense à faire, sur lesquels je viens de fixer votre attention, s’élèvent donc à... Les dix articles de dépense à faire, sur lesquels je viens de fixer votre attention, s’élèvent donc à......15,653,996 » »

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 673
      Locuteur: Pierre Marec
      ... essentiellement nécessaires au service de 1793; il n’est pas moins urgent de lui accorder ces fonds, puisque leur re...
      ...funeste au crédit, comme à la puissance de la République.
      ...artie consiste principalement en fonds destinés à s’assurer d’approvisionnements essentiellement nécessaires au service de 1793; il n’est pas moins urgent de lui accorder ces fonds, puisque leur refus paralyserait tous les engagements qu’il a été autorisé à contracter, et porterait l’atteinte la plus funeste au crédit, comme à la puissance de la République.
      Locuteur: Pierre Marec
      Et celle de quinze millions six cent cinquante - tr...
      ...nnements faits à l’avance, en exécution de la loi du 27 septembre dernier, expédit...
      ... faire, par anticipation sur l’exercice 1793, ci. 15,653,996 »
      Et celle de quinze millions six cent cinquante - trois mille neuf cent quatre-vingt seize livres, pour approvisionnements faits à l’avance, en exécution de la loi du 27 septembre dernier, expéditions et [préparatifs urgents à faire, par anticipation sur l’exercice 1793, ci. 15,653,996 »
      Locuteur: Pierre Marec
      ...ires à la Cour ottomane, donne l’espoir de voir éclore les combinaisons politiques...
      ...tes pour l’affermissement delà nouvelle Constitution que vous projetez pour la République. C...
      ..., que vous pouvez vous assurer l’empire de la mer Méditerranée et y protéger efficacement les négociations de nos agents diplomatiques, et les opérations de nos généraux.
      Je vous rappellerai, d’un autre côté, que la situation présente des affaires à la Cour ottomane, donne l’espoir de voir éclore les combinaisons politiques les plus intéressantes pour l’affermissement delà nouvelle Constitution que vous projetez pour la République. C’est principalement avec des vaisseaux que vous pouvez seconder les vues du Diva...
      ...e seraient disposés à diriger contre la France. C’est avec des vaisseaux surtout, que vous pouvez vous assurer l’empire de la mer Méditerranée et y protéger efficacement les négociations de nos agents diplomatiques, et les opérations de nos généraux.
      Locuteur: Pierre Marec
      La première partie de ce total consiste, ainsi que je l’ai démontré, en fonds de remplacement que tout fait une loi d’ac...
      ...érieurement à sa disposition ou à celle de ses prédécesseurs.
      La première partie de ce total consiste, ainsi que je l’ai démontré, en fonds de remplacement que tout fait une loi d’accorder au ministre qui a dû compter sur ces fonds, comme sur ceux mis antérieurement à sa disposition ou à celle de ses prédécesseurs.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...donc lieu d’espérer que, vous pénétrant de la nécessité de maintenir sur un pied respectable l’une des plus précieuses parties de la force publique, vous vous déterminer...
      ...frages à régir cette branche importante de l’administration générale, les secours sans lesquels il se verrait dans l’impossibilité de remplir vos vues et de justifier les espérances que vous avez conçues de son zèle et de ses lumières. Je dois vous rappeler ce ...
      ...63 liv. 9 s. 8 d., « il est hors d’état de continuer le payement des dépenses de la marine, et qu’il voit arriver à grands pas le moment où il serait forcé de le suspendre. »
      Vos comités ont donc lieu d’espérer que, vous pénétrant de la nécessité de maintenir sur un pied respectable l’une des plus précieuses parties de la force publique, vous vous déterminerez à accorder au ministre citoyen appelé par vos suffrages à régir cette branche importante de l’administration générale, les secours sans lesquels il se verrait dans l’impossibilité de remplir vos vues et de justifier les espérances que vous avez conçues de son zèle et de ses lumières. Je dois vous rappeler ce qu’il vous a dit lui-même, que, sans le secours des 43,672,263 liv. 9 s. 8 d., « il est hors d’état de continuer le payement des dépenses de la marine, et qu’il voit arriver à grands pas le moment où il serait forcé de le suspendre. »
      Locuteur: Pierre Marec
      ...e disposée à reconnaître l’indépendance de la nation française : les défaites de ses armées, les victoires des nôtres, pourront seules la forcer à renoncer au projet de rétablir sur son trône le roi parjure que vous en avez renversé. Elle fonde de grandes espérances sur sa marine ; elle...
      ...: elle aurait peut-être quelques motifs de compter sur des succès faciles, si, sous le pavillon de la République, la marine française ne p...
      ...r rôle dans nos grands démêlés politiques. La Cour d’Espagne n’est rien moins que disposée à reconnaître l’indépendance de la nation française : les défaites de ses armées, les victoires des nôtres, pourront seules la forcer à renoncer au projet de rétablir sur son trône le roi parjure que vous en avez renversé. Elle fonde de grandes espérances sur sa marine ; elle peut, sous ce rapport, nous opposer des forces redoutables : elle peut entraîner, dans sa coalition avec l’Autriche et la Prusse, les puissances maritimes du Levant : elle aurait peut-être quelques motifs de compter sur des succès faciles, si, sous le pavillon de la République, la marine française ne prenait bientôt l’attitude imposante qu’elle a montrée sous l’empire du despotism...
      Locuteur: Pierre Marec
      Sous tous ces rapports, sous ceux de la modicité des fonds restant actuellement à la disposition du ministre, de l’urgence de lui en accorder de nouveaux, de la légitimité des divers objets de dépense qu’il a articulés, vous ne pouvez balancer à adopter la délibération de vos comités réunis. Sous tous ces rapports, sous ceux de la modicité des fonds restant actuellement à la disposition du ministre, de l’urgence de lui en accorder de nouveaux, de la légitimité des divers objets de dépense qu’il a articulés, vous ne pouvez balancer à adopter la délibération de vos comités réunis.
      Locuteur: Pierre Marec
      PROJET DE DÉCRET. PROJET DE DÉCRET.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités cfe marine, colonial et des... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités cfe marine, colonial et des finances, réunis, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Pierre Marec
      « Le ministre de la marine est autorisé à appliquer indi...
      ...acquitter sur l’exercice 1790, la somme de 196,528 1. 19 s., qui restait à sa disp...
      ...tobre, présent mois, formant l’excédent de la recette sur la dépense acquittée des...
      ... le service ordinaire et extraordinaire de la marine et des colonies, pendant ledi...
      « Le ministre de la marine est autorisé à appliquer indistinctement à toutes les dépenses à acquitter sur l’exercice 1790, la somme de 196,528 1. 19 s., qui restait à sa disposition au 10 octobre, présent mois, formant l’excédent de la recette sur la dépense acquittée des fonds décrétés pour le service ordinaire et extraordinaire de la marine et des colonies, pendant ledit exercice.
      Locuteur: Pierre Marec
      ...llement autorisé à affecter au payement de toutes les dépenses arriérées de 1791, la somme de 7 millions 543,564 1. 13 s. 9 d. restan...
      ...à la même époque, et formant l’excédent de la recette sur la dépense acquittée dud...
      « Le ministre est pareillement autorisé à affecter au payement de toutes les dépenses arriérées de 1791, la somme de 7 millions 543,564 1. 13 s. 9 d. restant à sa disposition, à la même époque, et formant l’excédent de la recette sur la dépense acquittée dudit exercice.
      Locuteur: Pierre Marec
      ..., à la disposition du ministre la somme de quarante-trois millions six cent soixan...
      ...ivres neuf sous huit deniers dont celle de vingt-huit millions dix-huit mille deux...
      ...ontinuation des dépenses indispensables de l’exercice 1792, d’après l’aperçu qu’il...
      « La trésorerie nationale tiendra, dès à présent, à la disposition du ministre la somme de quarante-trois millions six cent soixante-douze milie deux cent soixante-trois livres neuf sous huit deniers dont celle de vingt-huit millions dix-huit mille deux cent soixante-sept livres neuf sous huit deniers pour le complément des fonds nécessaires à la continuation des dépenses indispensables de l’exercice 1792, d’après l’aperçu qu’il en a présenté, ci............. 28,018,2671.9 s. 8d.
      Locuteur: Pierre Marec
      « Le ministre de la marine rendra incessamment compte à la Convention nationale de l’exécution des lois des 14 octobre 179...
      ...qui ont prescrit, à la régie des vivres de la marine, de présenter un compte général de son exercice, dûment arrêté et certifié...
      « Le ministre de la marine rendra incessamment compte à la Convention nationale de l’exécution des lois des 14 octobre 1790 et 20 mars 1791, qui ont prescrit, à la régie des vivres de la marine, de présenter un compte général de son exercice, dûment arrêté et certifié.
      Locuteur: Pierre Marec
      ... dans le plus bref délai, sous les yeux de la Convention. » ...nistre tiendra la main à ce que ce compte lui soit fourni pour être par lui mis, dans le plus bref délai, sous les yeux de la Convention. »
      Locuteur: Pierre Marec
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 674
      Locuteur: Rouyer
      ...îtres-canonniers des classes; le projet de décret est ainsi conçu : maîtres-canonniers des classes; le projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Rouyer
      ...ention nationale, dérogeant à l’article de la loi rendue sur l’organisation de l’artillerie et l’infanterie de la marine, qui veut que la moitié des places de maîtres-canonniers entretenus soit accordée aux sous-officiers de marine, et l’autre moitié aux maîtres-c...
      ...ses, décrète que la totalité des places de maîtres-canonniers entretenus sera acco...
      « La Convention nationale, dérogeant à l’article de la loi rendue sur l’organisation de l’artillerie et l’infanterie de la marine, qui veut que la moitié des places de maîtres-canonniers entretenus soit accordée aux sous-officiers de marine, et l’autre moitié aux maîtres-canonniers des classes, décrète que la totalité des places de maîtres-canonniers entretenus sera accordée seulement aux maîtres-canonniers des classes. »
      Locuteur: Rouyer
      (La Convention adopte le projet de décret.) (La Convention adopte le projet de décret.)
      Locuteur: Camus
      ..., fait un rapport et présente un projet de décret tendant à déclarer qu'il n'y a pas lieu d'autoriser la commune de Condom à acquérir le ci-devant monastère de Brouillan-les-Condom; le projet de décret est ainsi conçu : au nom du comité d'aliénation, fait un rapport et présente un projet de décret tendant à déclarer qu'il n'y a pas lieu d'autoriser la commune de Condom à acquérir le ci-devant monastère de Brouillan-les-Condom; le projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Camus
      ...t que le comité d’aliénation lui a fait de la demande de la commune de Condom, tendant à être autorisée à acquérir le ci-devant monastère de Brouillan-les-Condom, décrète qu’il n’y a pas lieu à accorder à la commune de Condom l’objet de sa demande. » « La Convention nationale, ouï le rapport que le comité d’aliénation lui a fait de la demande de la commune de Condom, tendant à être autorisée à acquérir le ci-devant monastère de Brouillan-les-Condom, décrète qu’il n’y a pas lieu à accorder à la commune de Condom l’objet de sa demande. »
      Locuteur: Camus
      (La Convention adopte le projet de décret.) (La Convention adopte le projet de décret.)
      Locuteur: Camus
      ..., fait un rapport et présente un projet de décret tendant à déclarer qu'il n'y a pas lieu de faire à la commune de Mantes l'aliénation de divers domaines nationaux énoncés dans sa soumission du 4 septembre dernier; le projet de décret est ainsi conçu : au nom du comité d'aliénation, fait un rapport et présente un projet de décret tendant à déclarer qu'il n'y a pas lieu de faire à la commune de Mantes l'aliénation de divers domaines nationaux énoncés dans sa soumission du 4 septembre dernier; le projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Camus
      ...t que le comité d’aliénation lui a fait de la demande de la commune de Mantes, tendant à ce qu’il lui soit ali...
      ...’il n’y a pas lieu à faire à la commune de Mantes l’aliénation par elle demandée. ...
      « La Convention nationale, ouï le rapport que le comité d’aliénation lui a fait de la demande de la commune de Mantes, tendant à ce qu’il lui soit aliéné divers domaines nationaux énoncés dans sa soumission du 4 septembre dernier, décrète qu’il n’y a pas lieu à faire à la commune de Mantes l’aliénation par elle demandée. »
      Locuteur: Camus
      Un membre:Se demande que les projets de décrets sur les rapports relatifs aux f...
      ...à l’avenir imprimés et distribués avant de les mettre à la discussion.
      Un membre:Se demande que les projets de décrets sur les rapports relatifs aux finances soient à l’avenir imprimés et distribués avant de les mettre à la discussion.
      Locuteur: Lacoste
      ...Élie), au nom du comité des inspecteurs de la salle, fait un rapport et présente un projet de décret (1) pour adopter les plans de l'architecte Gisors, en vue de la construction d’une nouvelle salle de... (Élie), au nom du comité des inspecteurs de la salle, fait un rapport et présente un projet de décret (1) pour adopter les plans de l'architecte Gisors, en vue de la construction d’une nouvelle salle destinée à la Convention nationale; il s’exprime ainsi :
      Locuteur: Lacoste
      Citoyens, vos commissaires, inspecteurs de la salle, chargés par votre décret du 7 du courant de vous faire leur rapport sur les difficu...
      ... relativement à l’exécution d'un projet de salle d’assemblée pour la Convention na...
      ...iments des Tuileries, se sont empressés de s’en faire présenter les plans, ont app...
      ...r les examiner, apprécier la difficulté de leur exécution et en faire leur rapport...
      Citoyens, vos commissaires, inspecteurs de la salle, chargés par votre décret du 7 du courant de vous faire leur rapport sur les difficultés qui se sont élevées relativement à l’exécution d'un projet de salle d’assemblée pour la Convention nationale, proposé par le citoyen Vignon, architecte, sur l’emplacement d’une partie des bâtiments des Tuileries, se sont empressés de s’en faire présenter les plans, ont appelé deux architectes pour les examiner, apprécier la difficulté de leur exécution et en faire leur rapport.
      Locuteur: Lacoste
      ministre, à l’architecte Gisors de travailler sur un nouveau plan. ministre, à l’architecte Gisors de travailler sur un nouveau plan.
      Locuteur: Lacoste
      ...itoyen Vignon a insisté sur la validité de son projet, le ministre l’a combattu et... Le citoyen Vignon a insisté sur la validité de son projet, le ministre l’a combattu et a fait appeler l’architecte Gisors qui a présenté le sien.
      Locuteur: Lacoste
      Il résulte de l’examen de ces deux rapports, de la discussion qui en a été faite, en présence du ministre, et de la comparaison des deux projets que l’u...
      ...nçus eu égard au local, cependant celui de l’architecte Gizors l’emporte de beaucoup sur celui de l’architecte Vignon; 1° parce que le pr...
      ...x adopté à son objet ; 3° que le projet de Vignon nécessite la suppression indispensable de 8 piliers en pierre de 8 pieds et demi de saillie supportant les fermes du comble, tandis que celui de Gizors conserve le bâtiment dans son in...
      Il résulte de l’examen de ces deux rapports, de la discussion qui en a été faite, en présence du ministre, et de la comparaison des deux projets que l’un et l’autre sont bien conçus eu égard au local, cependant celui de l’architecte Gizors l’emporte de beaucoup sur celui de l’architecte Vignon; 1° parce que le premier est d’une construction infiniment plus simple, plus économique et, conséquemment, beaucoup plus facile; 2° qu’il est d’un style plus noble, plus serré et mieux adopté à son objet ; 3° que le projet de Vignon nécessite la suppression indispensable de 8 piliers en pierre de 8 pieds et demi de saillie supportant les fermes du comble, tandis que celui de Gizors conserve le bâtiment dans son intégrité sans en altérer la solidité par des démolitions importantes, toujours di...
      Locuteur: Lacoste
      ...lacés et en nombre suffisant, le projet de l’architecte Gisors a cependant un grand avantage sur celui de Vignon en ce que dans celui-ci les plac...
      ... aux députés, aux suppléants, aux admis de la séance, sont plus distinctes et surt...
      ... deux projets les députés, les suppléants et le peuple se trouvent commodément placés et en nombre suffisant, le projet de l’architecte Gisors a cependant un grand avantage sur celui de Vignon en ce que dans celui-ci les places destinées aux députés, aux suppléants, aux admis de la séance, sont plus distinctes et surtout en ce que le peuple est placé d’une manière plus digne et plus convenable po...
      Locuteur: Lacoste
      ...projets, il est sûr que celle du projet de Gisors est facile à apprécier, qu’il es...
      ...e cette dépense n’excédera pas la somme de 300.000 francs, tandis que l’examen le plus approfondi du projet de Vignon laisse seulement apercevoir que ...
      ...hitecte Vignon réclame pour l’exécution de son projet, en sus des 300.000 francs, maximum fixé par le décret du 15 septembre de l’abandon des décombres, objet de plus de 30,000 francs, tandis que le citoyen Gi...
      ...n passer la valeur acompte sur la somme de 300,000 francs.
      Quant à la dépense présumée des deux projets, il est sûr que celle du projet de Gisors est facile à apprécier, qu’il est possible d’assurer que cette dépense n’excédera pas la somme de 300.000 francs, tandis que l’examen le plus approfondi du projet de Vignon laisse seulement apercevoir que si, le premier projet doit coûter 300.000 francs, le sien coûtera, au moins, moitié en sus. En outre, l’architecte Vignon réclame pour l’exécution de son projet, en sus des 300.000 francs, maximum fixé par le décret du 15 septembre de l’abandon des décombres, objet de plus de 30,000 francs, tandis que le citoyen Gizors se soumet d’en passer la valeur acompte sur la somme de 300,000 francs.
      Locuteur: Lacoste
      ... balançons pas à affirmer que le projet de l’architecte Vignon entraîne après lui des moyens de construction qui demanderaient nécessairement beaucoup de temps, tandis que le projet Gisors, sim... ...terme où la nouvelle salle pourra être terminée dans les deux projets et nous ne balançons pas à affirmer que le projet de l’architecte Vignon entraîne après lui des moyens de construction qui demanderaient nécessairement beaucoup de temps, tandis que le projet Gisors, simple et facile, ne présente aucune difficulté qui puisse en retarder l’exécution,...
      Locuteur: Lacoste
      ...core ajouter qu il y a en chantier plus de 50,000 francs de travaux commencés par Gisors, qui serai...
      ...la préférence du projet à Gisors répond de tous les avantages qu’il promet sous sa...
      Aux quelles raisons il faut encore ajouter qu il y a en chantier plus de 50,000 francs de travaux commencés par Gisors, qui seraient en pure perte s’il fallait changer à présent et que le ministre en persistant à maintenir la préférence du projet à Gisors répond de tous les avantages qu’il promet sous sa responsabilité.
      ... a appris l’ordre donné par le ministre de l’intérieur au citoyen Vignon pour la suspension de ses travaux commencés, et celui donné, ... Dans cette intervalle, votre comité a appris l’ordre donné par le ministre de l’intérieur au citoyen Vignon pour la suspension de ses travaux commencés, et celui donné, par le même (1) Archives nationales. Carton C 234, chemise 199, pièce n° 14.

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 675
      Locuteur: Laplaïgne
      ...ication du présent décret, par quelques actes que ce soit. qui ne seront pas ouvertes à l'époque de ladite publication, sont et demeurent a... Art. 2. Les substitutions faites avant la publication du présent décret, par quelques actes que ce soit. qui ne seront pas ouvertes à l'époque de ladite publication, sont et demeurent abolies et sans effet.
      Locuteur: Laplaïgne
      ...ication du présent décret, par quelpues actes que ce soit, qui ne seront pas ouvertes à l'époque de ladite publication, sont et domeurent a... Les substitutuions faites avant la publication du présent décret, par quelpues actes que ce soit, qui ne seront pas ouvertes à l'époque de ladite publication, sont et domeurent abolies et sans effet.
      Locuteur: Lacoste
      Vignon de ses peines et de ses dépenses ; à cet égard, nous ne nou...
      ... savons que l’intention du ministre est de 1 acquitter d une manière qui réponde à la justice et à la dignité de l’Assemblée; mais il est bon d observer...
      ...vres et que Gisors, en payant la valeur de ces décombres, Vignon dédommagé, il en ...
      Vignon de ses peines et de ses dépenses ; à cet égard, nous ne nous étendrons pas, attendu que nous savons que l’intention du ministre est de 1 acquitter d une manière qui réponde à la justice et à la dignité de l’Assemblée; mais il est bon d observer que ces dépenses ne peuvent être mises en parallèle avec la valeur des décombres que reclame Vignon en sus des 300,000 livres et que Gisors, en payant la valeur de ces décombres, Vignon dédommagé, il en résulte encore un bénéfice.
      Locuteur: Lacoste
      ...te à l’époque determinee, que le projet de l’architecte Gisors présente plus d ava...
      ...rnier projet, que le ministre sera tenu de sa prompte exécution, ainsi que de dédommager l’architecte Vignon de ses peines et dépenses. »
      ...te par le décret du 14 septembre dernier, que la nouvelle salle ne peut être prête à l’époque determinee, que le projet de l’architecte Gisors présente plus d avantages, lève toutes les difficultés, que ces moyens ont déterminé le ministre . J? exécuter en partie sous sa responsabilité, décrété qu’elle adopte ce dernier projet, que le ministre sera tenu de sa prompte exécution, ainsi que de dédommager l’architecte Vignon de ses peines et dépenses. »
      Locuteur: Calon
      Je demande à combattre ce projet de uecrei. Je demande à combattre ce projet de uecrei.
      Locuteur: Cambon
      ...nds, et maintenant on vient vous parler de plans, d’architectes; le ministre est r... Vous avez décrété une salle, vous en avez fixe les fonds, et maintenant on vient vous parler de plans, d’architectes; le ministre est responsable, il faut que la salle soit prête pour le temps, il existe un décret, ...
      Locuteur: Calon
      Je réclame la parole pour l’intérêt de la r rance, je vais vous parler d’après...
      ...ux issues. Le ministre protège le rival de Vignon, le plan de celui-ci est bien plus commode, il est ...
      Je réclame la parole pour l’intérêt de la r rance, je vais vous parler d’après les connaissances que j’ai eu d’architecture; ici vous n aviez que deux issues,...
      ... public et vous y eussiez péri; et dans la salle projetée, il n’v a aussi que deux issues. Le ministre protège le rival de Vignon, le plan de celui-ci est bien plus commode, il est préférable. (Vives interruptions.)
      Locuteur: Calon
      ...ifice que vous destine Vignon est digne de vous, je l’ai examiné avec des artistes, il est préférable pour les abords de la salle, pour l'entrée, pour les faces...
      ...du local il est plus commode ; la salle de Gisors ne con-tiendraque 1,600 citoyens...
      ...3 pieds plus large que celle-ci : celle de Vignon en aurait 14 de plus ; je vous propose de décréter que 1 artiste Vignon continuera les travaux de la salle décrétée, et il s’engage de livrer le local au 1” janvier prochain; il n’excédera pas la somme de 300,000 livres, en y joignant les matériaux provenant de l’édifice.
      L’édifice que vous destine Vignon est digne de vous, je l’ai examiné avec des artistes, il est préférable pour les abords de la salle, pour l'entrée, pour les faces, pour la salubrité du local il est plus commode ; la salle de Gisors ne con-tiendraque 1,600 citoyens, elle n’aura que 3 pieds plus large que celle-ci : celle de Vignon en aurait 14 de plus ; je vous propose de décréter que 1 artiste Vignon continuera les travaux de la salle décrétée, et il s’engage de livrer le local au 1” janvier prochain; il n’excédera pas la somme de 300,000 livres, en y joignant les matériaux provenant de l’édifice.
      Locuteur: David
      Le plan de Gisors est (Tun stvle dIus convenable p...
      ...00,000 livres; ce 'est oas qne l'entree de la salle de Vignon ne soit pSs belle : mais ses ent...
      ...ent nu re a la voix, il n a pas profile de fentrte; Gisow en a su tirer partie; d'...
      ... Do- pier, dans un dessin, tout est sol de, mais dans la realite cela tombe, ainsi...
      Le plan de Gisors est (Tun stvle dIus convenable pour une sal le d'Assemblle ii K renferme dans les 300,000 livres; ce 'est oas qne l'entree de la salle de Vignon ne soit pSs belle : mais ses entre-colonnes pourraient nu re a la voix, il n a pas profile de fentrte; Gisow en a su tirer partie; d'ailleurs Vignon aba des pihers dans l'edifice que Servandoni lui-meme ne voulut pas supprimer, parce que sur e Do- pier, dans un dessin, tout est sol de, mais dans la realite cela tombe, ainsi je crois que l'on doU preferer le projet du comlte.
      Locuteur: Laplaïgne
      au nom du comité de législation, soumet à la discussion le projet de décret sur les substitutions (1); il es... au nom du comité de législation, soumet à la discussion le projet de décret sur les substitutions (1); il est ainsi concu:
      Locuteur: Laplaïgne
      ...n nationale, aprés avoir ouï le rapport de son comité de législatin, décrète ce qui suit: La Convention nationale, aprés avoir ouï le rapport de son comité de législatin, décrète ce qui suit:
      Locuteur: Laplaïgne
      Art. 3. Les substitutions ouvertes lors de la publication du présent décret, n'auront d'effet qu'en Faverur de ceux seulement qui auront alors recueilli les beins substitués, ou le droit de les réclamer. Art. 3. Les substitutions ouvertes lors de la publication du présent décret, n'auront d'effet qu'en Faverur de ceux seulement qui auront alors recueilli les beins substitués, ou le droit de les réclamer.
      Locuteur: Laplaïgne
      Art. 4. conformément aux dispositions de l'article 2 de la loi du 8 avril, toute substitution f... Art. 4. conformément aux dispositions de l'article 2 de la loi du 8 avril, toute substitution faite parun émigré, depuis le 9 février 1792, est déclarée nulle, dans le cas mêm...
      Locuteur: Laplaïgne
      rapporteur, donne lecture de l'article 2: rapporteur, donne lecture de l'article 2:
      Locuteur: Laplaïgne
      ...verez que vous tromperez les espérances de l'orgueil de l'aristocratie; mais c'est précisément ... ...e : Si vous consultez tles petits inconvénients, les exceptions, cetes vous trouverez que vous tromperez les espérances de l'orgueil de l'aristocratie; mais c'est précisément là ce que votre sagesse réprouve/
      rapporteur, donne lecture de l'article 1er rapporteur, donne lecture de l'article 1er
      Un troisième membre: Il y a une foule de jeunes émigrés à qui ces successions fo...
      ... octobre 1792, page 573 la présentation de cè projet de décret.
      Un troisième membre: Il y a une foule de jeunes émigrés à qui ces successions fournissent des substitutions; celles que ne sont point ouvertes (1) Voy. ci-dessus, séance du ^9 octobre 1792, page 573 la présentation de cè projet de décret.

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 676
      Locuteur: Laplaïgne
      priveraient la nation peut-être de 200 millions. (Murmures.) Je demande qu... priveraient la nation peut-être de 200 millions. (Murmures.) Je demande que ces successions soient ouvertes une fois seulement.
      Locuteur: Laplaïgne
      ...du projet du comité et ajourne la suite de la discussion à une séance ultérieure.) (La Convention décrète l’article 2 du projet du comité et ajourne la suite de la discussion à une séance ultérieure.)
      Locuteur: Sieyès
      secrétaire, donne lecture d’une lettre de Monge, ministre de la marine, qui fait passer à la Convent... secrétaire, donne lecture d’une lettre de Monge, ministre de la marine, qui fait passer à la Convention la copie d’une lettre'qui lui a été adressée par le citoyen Huçuy et relativ...
      Locuteur: Sieyès
      « A mon arrivée hier de Londres, je m’empressai de me rendre à votre hôtel pour vous faire part de mes craintes sur un projet des ennemis de notre Révolution. On me dit, à la porte...
      ... s’agit d’être utile à son pays. Membre de Rassemblée provinciale, provisoirement administrative de l’ouest, séante au Port-au-Prince, à la tête d’une liste de proscription, pour avoir dit, écrit, im...
      ...néral Blan-chelandeet tous les brevetés de l’ancienne Cour; obligé de fuir mes foyers, ayant perdu un frère l...
      ... révoltés, ainsi que les sept huitièmes de ma fortune, je me suis embarqué par la ...
      ...re ici et demander justice. Dans le peu de jours que j’ai passés à Londres, je me ...
      « A mon arrivée hier de Londres, je m’empressai de me rendre à votre hôtel pour vous faire part de mes craintes sur un projet des ennemis de notre Révolution. On me dit, à la porte, que vous étiez absent. Ce projet vous est peut-être connu ; mais un citoyen, un Français ne doit rien négliger lorsqu’il s’agit d’être utile à son pays. Membre de Rassemblée provinciale, provisoirement administrative de l’ouest, séante au Port-au-Prince, à la tête d’une liste de proscription, pour avoir dit, écrit, imprimé et publié des vérités incontestables contre le général Blan-chelandeet tous les brevetés de l’ancienne Cour; obligé de fuir mes foyers, ayant perdu un frère lâchement assassiné par les mulâtres et les nègres révoltés, ainsi que les sept huitièmes de ma fortune, je me suis embarqué par la Jamaïque pour me rendre ici et demander justice. Dans le peu de jours que j’ai passés à Londres, je me suis aperçu d’un projet qui ne tend guère moins qu’à perdre mon infortunée patri...
      Locuteur: Sieyès
      ...s, dont le rendez-vous est aux tavernes de la marine et d’Orange, dans lesquels j’... « Une foule d’émigrés, dont le rendez-vous est aux tavernes de la marine et d’Orange, dans lesquels j’en ai reconnu plusieurs, passent à Saint-Domingue, par la Jamaïque; d’autres se ...
      Locuteur: Sieyès
      ...coup connu à Porto Bello et à Cartagena de Indias, les offres qu’il m’a faites m’o...
      ...pagnol fait passer uantité d’émigrés et de prêtres; celui-ciim’a it être attaché à la maison de l’ambassadeur : son langage m’a fait fa...
      ..., les bons colons n’ont jamais démérité de la mère-patrie. Ne négligez pas de vous informer de ce complot; ne les jugez pas sur ceux de Y hôtel de Massiac, ni sur ceux qui sont à Paris; ils aiment la Révolution... Plus de la moitié de la ville d’où je suis a péri pour la dé...
      ... montrés ont été proscrits, ou victimes de Blanchelande, Fontanges, etc. Jetez un coup d’œil sur cette portion de la République; empêchez qu’elle devienn...
      ...re est déjà fort longue... Si vingt ans de colonie, une connaissance locale de toutes les colonies étrangères et du continent de l’Amérique, ayant navigué pendant douze...
      ...ssances, citoyen ministre, peuvent être de quelque utilité à la République, disposez de ma fortune et de ma vie, elles sont à ma patrie, etc.
      ...e; et ayant trouvé un prêtre espagnol nommé dom Philippes Carrera, que j’ai beaucoup connu à Porto Bello et à Cartagena de Indias, les offres qu’il m’a faites m’ont confirmé dans mon opinion que le gouvernement espagnol fait passer uantité d’émigrés et de prêtres; celui-ciim’a it être attaché à la maison de l’ambassadeur : son langage m’a fait faire mille conjectures qui seraient trop longues à vous détailler. Citoyen ministre, les bons colons n’ont jamais démérité de la mère-patrie. Ne négligez pas de vous informer de ce complot; ne les jugez pas sur ceux de Y hôtel de Massiac, ni sur ceux qui sont à Paris; ils aiment la Révolution... Plus de la moitié de la ville d’où je suis a péri pour la défense des lois; notre ville a été incendiée; tous ceux qui se sont montrés ont été proscrits, ou victimes de Blanchelande, Fontanges, etc. Jetez un coup d’œil sur cette portion de la République; empêchez qu’elle devienne la proie d’un ennemi étranger. Citoyen ministre, ma lettre est déjà fort longue... Si vingt ans de colonie, une connaissance locale de toutes les colonies étrangères et du continent de l’Amérique, ayant navigué pendant douze ans dans cette partie, et du côté des possessions espagnoles ; si ces connaissances, citoyen ministre, peuvent être de quelque utilité à la République, disposez de ma fortune et de ma vie, elles sont à ma patrie, etc.
      Locuteur: Sieyès
      ..., ainsi que du traité connu sous le nom de Pacte de famille.) ...tte lettre aux comités diplomatique et colonial réunis pour en faire son rapport, ainsi que du traité connu sous le nom de Pacte de famille.)
      Locuteur: Le Président
      ...obtenu, après lui, le plus grand nombre de voix, et je l’engage à prendre place au... ...e du mardi, 23 octobre, je proclame secrétaire le citoyen Lanjuinais, qui avait obtenu, après lui, le plus grand nombre de voix, et je l’engage à prendre place au bureau.
      Locuteur: Sieyès
      ...s d'Aoust, Duquesnoy et Gustave Doulcet de Pontécoulant, commissaires de la Convention nationale à l’armée du No... secrétaire, donne lecture dune lettre des citoyens d'Aoust, Duquesnoy et Gustave Doulcet de Pontécoulant, commissaires de la Convention nationale à l’armée du Nord, qui est ainsi conçue :
      Locuteur: Sieyès
      de la République, de la République,
      Locuteur: Sieyès
      ... environs, sont occupés par les troupes de la République. « Marchiennes et Orchies, et tous les environs, sont occupés par les troupes de la République.
      Locuteur: Sieyès
      « Les commissaires de la Convention nationale sur la frontièr... « Les commissaires de la Convention nationale sur la frontière du Nord.
      Locuteur: Sieyès
      Nous joignons ici l’état de l’arsenal d’Arras, ue nous vous avons a... Nous joignons ici l’état de l’arsenal d’Arras, ue nous vous avons annoncé dans notre lettre 'hier.
      Locuteur: Sieyès
      État des armes de guerre existantes dans les magasins de la citadelle d’Arras, au 20 octobre 1792, Van Ier de la République française. État des armes de guerre existantes dans les magasins de la citadelle d’Arras, au 20 octobre 1792, Van Ier de la République française.
      Locuteur: Sieyès
      Du modèle de 1777........................ 14 Du modèle de 1777........................ 14
      Locuteur: Sieyès
      De 1763................................. 1... De 1763................................. 187
      Locuteur: Sieyès
      De 1754................................. 2... De 1754................................. 220
      Locuteur: Sieyès
      De 1746................................. 1... De 1746................................. 175
      Locuteur: Sieyès
      Fusils de rempart. Fusils de rempart.
      Locuteur: Sieyès
      De rempart, à platines carrées. 300 De rempart, à platines carrées. 300
      Locuteur: Sieyès
      Du modèle de 1777........................ 8 Du modèle de 1777........................ 8
      Locuteur: Sieyès
      Idem, de 1763........................... 354 Idem, de 1763........................... 354
      Locuteur: Sieyès
      De 1777................................. 2... De 1777................................. 206
      Locuteur: Sieyès
      De 1763................................ 56... De 1763................................ 566
      Locuteur: Sieyès
      Canons de fusils de dragons........6 Canons de fusils de dragons........6

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 677
      Locuteur: Sieyès
      De 1754................................. 2... De 1754................................. 214
      Locuteur: Sieyès
      De rempart, à platines.................. 2... De rempart, à platines.................. 272
      Locuteur: Sieyès
      De 1763.................................. ... De 1763.................................. 56
      Locuteur: Sieyès
      De 1754................................. 2... De 1754................................. 264
      Locuteur: Sieyès
      De 1746............................ 261 De 1746............................ 261
      Locuteur: Sieyès
      De rempart, à platines carrées.. 265 De rempart, à platines carrées.. 265
      Locuteur: Sieyès
      Sabres de grenadiers.................... 545 Sabres de grenadiers.................... 545
      Locuteur: Sieyès
      Idem de cavalerie très anciens.. 64 Idem de cavalerie très anciens.. 64
      Locuteur: Sieyès
      Vieilles baïonnettes de différents Vieilles baïonnettes de différents
      Locuteur: Sieyès
      Idem de services........................ 474 Idem de services........................ 474
      Locuteur: Sieyès
      baguettes de fer vieilles 1,300 baguettes de fer vieilles 1,300
      Locuteur: Sieyès
      Canons de différents fusils cassés. 2,230 Canons de différents fusils cassés. 2,230
      Locuteur: Sieyès
      Bouches à feu de fer coulé, et munitions de guerre. Pièces de canon de fonte. Bouches à feu de fer coulé, et munitions de guerre. Pièces de canon de fonte.
      ...a partout), procédé à la reconnaissance de ces billets, après lequel délai, la cir...
      ...l sera versé dans les mains du ministre de l’intérieur une somme de 6 millicms, qui sera plus que suffisant...
      ...trefacteurs les versent par torrents et de mille manières. Alors, Législateurs, le...
      ...ait pour (1) Voy. ci-après, aux annexes de la séance, page 679, le texte entier de cette pétition.
      ...érentes caisses; ordonnez que, dans un bref délai, il sera partout (car il y en a partout), procédé à la reconnaissance de ces billets, après lequel délai, la circulation en sera définitivement arrêtée et le remboursement opère. Ordonnez qu’il sera versé dans les mains du ministre de l’intérieur une somme de 6 millicms, qui sera plus que suffisante. La mesure est instante, les contrefacteurs les versent par torrents et de mille manières. Alors, Législateurs, le peuple dira : Nos représentants ont bien fait pour (1) Voy. ci-après, aux annexes de la séance, page 679, le texte entier de cette pétition.

      Séance du jeudi 25 octobre 1792

      page 679
      A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU JEUDI 25 OCT... A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU JEUDI 25 OCTOBRE 1792
      Pétition de la commune de Paris relative aux billets de la Maison de secours (2). Pétition de la commune de Paris relative aux billets de la Maison de secours (2).
      ...s effrayés et chancelants, que la terre de la liberté n’est pas souillée, ni parleur présence, ni par celles de leurs satellites, nous n’aurons bientôt...
      ...ons, n’est qu'un point dans l’immensité de la République, mais de ce point se sont répandus dans presque ...
      ...rétant, le 20 mai 1791, que les billets de 25 livres et au-dessous souscrits par d...
      ...es assignats, seraient exempts du droit de timbre.
      « Le canon a dans ce moment annoncé aux despotes effrayés et chancelants, que la terre de la liberté n’est pas souillée, ni parleur présence, ni par celles de leurs satellites, nous n’aurons bientôt plus à craindre que les ennemis intérieurs, vous déjouerez leurs trames odieuses, parce que seuls vous le pouvez. Considérez Paris, nous le savons, n’est qu'un point dans l’immensité de la République, mais de ce point se sont répandus dans presque tous les départements ces différents billets qui, n’ayant pour l’hypothèque que ...
      ...constituante. Elle a même donné son attachement à ces différents billets, en décrétant, le 20 mai 1791, que les billets de 25 livres et au-dessous souscrits par des particuliers, échangeables contre des assignats, seraient exempts du droit de timbre.
      On pourrait donc dire que par le défaut de petits billets nationaux, ces mêmes bil...
      ...nus nationaux. Aujourd’hui qu’il s’agit de les retirer de la circulation, qu’il s’agit de remplacer ces êtres fictifs par des êtr...
      ...e est entravé, l’ouvrier, avec le fruit de ses sueurs, ne peut se procurer la subs...
      ...i n’a plus que quelque temps à profiter de son crime, redouble ses coupables effor...
      On pourrait donc dire que par le défaut de petits billets nationaux, ces mêmes billets sont en quelque sorte devenus nationaux. Aujourd’hui qu’il s’agit de les retirer de la circulation, qu’il s’agit de remplacer ces êtres fictifs par des êtres réels, les malveillants sèment, dans les différents endroits, l’inquiétude et...
      ...and qu’ils ne seront point remboursés, le marchand crédule le refuse, le commerce est entravé, l’ouvrier, avec le fruit de ses sueurs, ne peut se procurer la subsistance; d’un autre côté, le contrefacteur qui n’a plus que quelque temps à profiter de son crime, redouble ses coupables efforts.
      ...nous menacent. Nous ne parlerons point, de ce que Paris a fait, il a mis toute sa ...
      ...s progrès du mal, prenez un moyen digne de vous, digne des représentants d’une grande nation. Législateurs, le monstre de la royauté est terrassé, sa chute est l...
      ... lui en rende un second, qu’un fragment de son énorme liste civile tourne au profit de l’humanité; assurez le remboursement de...
      ...a partout), procédé à la reconnaissance de ces billets, après lequel délai, la cir...
      ...lecture faite par Gensonné d’un extrait de cette pétition.
      ...ds sur cette ville immense, vous calculerez combien sont grands les dangers qui nous menacent. Nous ne parlerons point, de ce que Paris a fait, il a mis toute sa gloire dans la Révolution, et la Révolution est faite ; vous ne voudrez pas qu’elle périsse, la lèpre pèse sur la France entière. Une mesure partielle augmenterait les progrès du mal, prenez un moyen digne de vous, digne des représentants d’une grande nation. Législateurs, le monstre de la royauté est terrassé, sa chute est le premier service que cet hydre ait rendu à la France; eh bien, qu’il lui en rende un second, qu’un fragment de son énorme liste civile tourne au profit de l’humanité; assurez le remboursement des billets émis par les différentes caisses; ordonnez que dans un très court délai, il sera partout (car il y en a partout), procédé à la reconnaissance de ces billets, après lequel délai, la circulation en sera arrêtée et le remboursement opéré. Ordonnez (1) Yoy. ci-dessus, même séance, page 677, la lecture faite par Gensonné d’un extrait de cette pétition.
      (2) Bibliothèque de la Chambre des députés, Ez78. (Mercure ... (2) Bibliothèque de la Chambre des députés, Ez78. (Mercure universel, tome 20, page 413.)
      ...l sera versé dans les mains du ministre de l’intérieur une somme de 6 millions, elle sera plus que suffisan...
      ...trefacteurs les versent par torrent, et de mille manières; alors le peuple dira : ...
      qu’il sera versé dans les mains du ministre de l’intérieur une somme de 6 millions, elle sera plus que suffisante, la mesure est instante, les contrefacteurs les versent par torrent, et de mille manières; alors le peuple dira : « Nos représentants ont bien fait pour la patrie, et la patrie est encore une fo...
  • Tome 53 : Du 27 octobre au 30 novembre 1792 6 résultats
    • Séance du mardi 6 novembre 1792

      - search term matches: (8)

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 198
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ..., fait parvenir la décoration militaire de feu son mari; 1° La citoyenne veuve Dulingondois, fait parvenir la décoration militaire de feu son mari;
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      2° Le citoyen Lebreton, du district de Caen, département du Calvados, ancien s...
      ...llerie, parvenu par son mérite au grade de lieutenant, fait déposer la décoration ...
      2° Le citoyen Lebreton, du district de Caen, département du Calvados, ancien soldat du septième régiment d'artillerie, parvenu par son mérite au grade de lieutenant, fait déposer la décoration militaire ;
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ... 150 livres, pour les six premiers mois de leur soumission ; ...enne, Lafontainej Berthollet Vainé, Berthollet le jeune, et Girardi font déposer 150 livres, pour les six premiers mois de leur soumission ;
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      4° Les acteurs du Théâtre de la ville de Lorient, font déposer une somme de 1,185 livres, en assignats, pour les malheureux habitants de Lille ; 4° Les acteurs du Théâtre de la ville de Lorient, font déposer une somme de 1,185 livres, en assignats, pour les malheureux habitants de Lille ;
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ...-Bruneau, font déposer vingt-cinq croix de Saint-Louis. Le citoyen Bey-nier, capitaine de gendarmerie, fait remettre aussi la sie... ...n des Cormiers, Chasteignier, Gauthier, Cordé, Lemel-du-Miny et la veuve Lemerle-Bruneau, font déposer vingt-cinq croix de Saint-Louis. Le citoyen Bey-nier, capitaine de gendarmerie, fait remettre aussi la sienne ;
      Locuteur: Grégoire
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 5 novembre 1792. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 5 novembre 1792.
      Locuteur: Lanjuinais
      ,secrétaire, donne lecture d'une lettre de Roland, ministre de l'intérieur, accompagnée d'une proclama... ,secrétaire, donne lecture d'une lettre de Roland, ministre de l'intérieur, accompagnée d'une proclamation du conseil exécutif provisoire, aux citoyens français, sur les subsistances...
      Locuteur: Lanjuinais
      , l'an ler de la République (1). , l'an ler de la République (1).
      Locuteur: Lanjuinais
      « Jamais il ne fut plus important de retracer les principes sur cet objet; l... « Jamais il ne fut plus important de retracer les principes sur cet objet; les départements s'isolent, les districts seraient portés à les imiter et peu s'e...
      Locuteur: Lanjuinais
      ... violente qu'arbitraire. Si des charges de blé ont à traverser quelques départemen...
      ...les qui sont garanties exigent l'emploi de la force armée, et tous les efforts des...
      ...tionale, que les approvisionnements se sont partout partagés d une manière aussi violente qu'arbitraire. Si des charges de blé ont à traverser quelques départements pour arriver à leur destination, il est rare qu'elles ne soient pillées ou vendues à des prix fixés par les acheteurs ; et celles qui sont garanties exigent l'emploi de la force armée, et tous les efforts des corps administratifs, pour rappeler aux citoyens égarés, leurs devoirs.
      présidence de hérault de séchelles, président, et de pétion, ancien président. présidence de hérault de séchelles, président, et de pétion, ancien président.
      présidence de hérault de séchelles,président. présidence de hérault de séchelles,président.
      ...procureur général syndic du département de l'Aude, qui a péri sur le bord du (1) R... ..., que des administrateurs y aient perdu leur vie ; je ne citerai que la mort au procureur général syndic du département de l'Aude, qui a péri sur le bord du (1) Ribliothèque nationale, impression in-4° Lb", n° 2337.
      ...ci-après cette proclamation aux annexes de la séance, page 224. (2) Voy. ci-après cette proclamation aux annexes de la séance, page 224.

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 199
      Locuteur: Lanjuinais
      ...elle nous apprendrait l'exacte quantité de nos subsistances; elle nous ferait conn...
      ...euvent nous conduire jusqu'à la récolte de 1793.
      ...uvait être exempt d'erreur, ce serait sans doute une opération bien précieuse ; elle nous apprendrait l'exacte quantité de nos subsistances; elle nous ferait connaître nos richesses; car je me persuade que les grains dont nous sommes possesseurs peuvent nous conduire jusqu'à la récolte de 1793.
      Locuteur: Lanjuinais
      canal de Deux-Mers, pour avoir voulu protéger le... canal de Deux-Mers, pour avoir voulu protéger le passage des blés achetés par les départements du midi.
      Locuteur: Lanjuinais
      « Je rappelle encore l'attention de la Convention nationale, sur beaucoup d'endroits où les gardes nationales de communes entières, se rendent en armes,... « Je rappelle encore l'attention de la Convention nationale, sur beaucoup d'endroits où les gardes nationales de communes entières, se rendent en armes, où les grains sont taxés au-dessus du prix courant, et où les cultivateurs qui ...
      Locuteur: Lanjuinais
      « Au milieu de ces agitations convulsives, le commerce...
      ...e anéanti, aucun citoyen n'ose se mêler de spéculations qui compromettent la fortu...
      ...ntre autres inconvénients qui résultent de l'inertie accablante dans laquelle on r...
      ... subsistances dans les diverses parties de la République, tandis que dans le temps...
      ...soins se faisaient sentir, il n'y avait de différence dans les prix, que celle dii...
      « Au milieu de ces agitations convulsives, le commerce des blés est presque anéanti, aucun citoyen n'ose se mêler de spéculations qui compromettent la fortune et la vie ; entre autres inconvénients qui résultent de l'inertie accablante dans laquelle on retient l'industrie, je citerai la disproportion choquante dont le conseil exécutif parle dans sa proclamation, qui existe dans ce moment, entre le prix des subsistances dans les diverses parties de la République, tandis que dans le temps où le commerce déplaçait avec sécurité ce que la fertilité accordait à un département pour le porter dans un autre où des besoins se faisaient sentir, il n'y avait de différence dans les prix, que celle dii déplacement.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...es communes des campagnes, le préjudice de la cessation du commerce des grains. Le...
      ...aux sédentaires, s'occupent peu du soin de pourvoir à leurs subsistances ; et si l...
      ...es combinaisons commerciales ! A l'abri de l'inquiétude de la disette, elles n'ont à craindre que ...
      ...e les pertes que les villes ont faites, de provoquer sur elles sa sollicitude.
      « Les villes ont senti bien plus que les communes des campagnes, le préjudice de la cessation du commerce des grains. Les villes ne récoltent rien; leurs paisibles habitants livrés aux arts et à des travaux sédentaires, s'occupent peu du soin de pourvoir à leurs subsistances ; et si le commerce, le gouvernement ou les administrations ne veillaient à leurs approvi...
      ...à leurs portes. Heureux le pays qui doit l'abondance aux actives, mais tranquilles combinaisons commerciales ! A l'abri de l'inquiétude de la disette, elles n'ont à craindre que l'élévation momentanée du prix des grains. Si le levier du commerce ne suffit pa...
      ...ont l'énonciation soulage mon cœur, c'est en présentant à la Convention nationale les pertes que les villes ont faites, de provoquer sur elles sa sollicitude.
      Locuteur: Lanjuinais
      « Une révolution, et surtout celle de la France qui appelle la vertu où le vi... « Une révolution, et surtout celle de la France qui appelle la vertu où le vice dominait, qui abat l'orgueil et les distinctions, pour* mettre à la place la ...
      Locuteur: Lanjuinais
      ...aire, resplendissent déjà des bienfaits de la Révolution. Les chaînes de ses habitants sont toutes brisées : la ... « Les campagnes, au contraire, resplendissent déjà des bienfaits de la Révolution. Les chaînes de ses habitants sont toutes brisées : la terre qui n'obéit plus à des tyrans, à des dévastateurs, leur ouvre un sein fert...
      Locuteur: Lanjuinais
      ...n disposer ; aujourd'hui la possibilité de renvoyer ces ventes à un autre temps et de les diriger à leur gré, donne lieu à une intervention qui est en partie cause de la rareté que l'on éprouve dans les mar... ...ar le besoin, ils vendaient autrefois leurs récoltes aussitôt qu'ils pouvaient en disposer ; aujourd'hui la possibilité de renvoyer ces ventes à un autre temps et de les diriger à leur gré, donne lieu à une intervention qui est en partie cause de la rareté que l'on éprouve dans les marchés.
      Locuteur: Lanjuinais
      tembre dernier, à tous les départements de la République, ordonna le recensement général de tous les grains existant en France, et permit aux administrations de forcer les cultivateurs d'approvisionne... tembre dernier, à tous les départements de la République, ordonna le recensement général de tous les grains existant en France, et permit aux administrations de forcer les cultivateurs d'approvisionner les marchés.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...étude des cultivateurs, la mauvaise foi de quelques-uns, la crainte que d'autres auront qu'en faisant connaître toute l'étendue de leur récolte, ils ne s'exposent à des c...
      ...à des taxes, la surveillance peu exacte de quelques corps administratifs, leur propension même à favoriser l'opinion de leurs administrés et à conserver dans leur territoire le plus de grains possible, les porteront à mettre...
      ...ses déterminations ultérieures? ne faut-il pas prévoir au contraire, que l'inquiétude des cultivateurs, la mauvaise foi de quelques-uns, la crainte que d'autres auront qu'en faisant connaître toute l'étendue de leur récolte, ils ne s'exposent à des contributions et à des taxes, la surveillance peu exacte de quelques corps administratifs, leur propension même à favoriser l'opinion de leurs administrés et à conserver dans leur territoire le plus de grains possible, les porteront à mettre peu d'exactitude dans leurs déclarations. Tout fait donc conjecturer que le rec...
      Locuteur: Lanjuinais
      ...'appréciation est infiniment au-dessous de la vérité; si ce que nous possédons en ...
      ...e n'a, je le suppose, que pour six mois de subsistances, quel champ vaste ouvert a...
      ...nt aux prix et à la quantité ? les maux de l'imagination que l'Assemblée législati...
      « Si l'appréciation est infiniment au-dessous de la vérité; si ce que nous possédons en grains est amoindri d'un tiers, d'une moitié; si d'après cette donnée vicieuse, il en résulte que la France n'a, je le suppose, que pour six mois de subsistances, quel champ vaste ouvert aux inquiétudes, aux agitations ! Faudra-t-il aller chercher chez l'étranger ce déficit apparent ? Et alors ne nous livrerons-nous pas à sa discrétion, quant aux prix et à la quantité ? les maux de l'imagination que l'Assemblée législative a voulu prévenir ne deviendront-ils pas plus dangereux et plus irrémédiables ...
      Locuteur: Lanjuinais
      ...lui paraît nécessaire, je m'applaudirai de lui avoir proposé mes doutes et mes cra... ...les principes déjà consacrés, pour les réunir et leur donner une nouvelle force lui paraît nécessaire, je m'applaudirai de lui avoir proposé mes doutes et mes craintes.
      ...ne compromette pas la fortune et la vie de ceux qui s'y livrent (1); il est temps ...
      ...chète les grains pour les revendre tout de suite, de ces vils spéculateurs qui les entassent...
      ...s; il est temps que le commerce des blés ne soit plus regardé comme un crime et ne compromette pas la fortune et la vie de ceux qui s'y livrent (1); il est temps (1) Il faut bi en distinguer le commerçant honnête qui achète les grains pour les revendre tout de suite, de ces vils spéculateurs qui les entassent et ne les livrent à la circulation que lorsque par une disette factice, ils ont...

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 200
      Locuteur: Lanjuinais
      ...envoie la lettre aux comités militaire, de Constitution et de l'Instruction publique réunis, et en or... (La Convention renvoie la lettre aux comités militaire, de Constitution et de l'Instruction publique réunis, et en ordonne la mention honorable.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...ae leurs devoirs, prennent ce caractère de vigueur et d'immobilité sans lequel le ... ...ent à son empire; il est temps que les administrateurs, s'éle-vant à la hauteur ae leurs devoirs, prennent ce caractère de vigueur et d'immobilité sans lequel le gouvernement républicain n'est qu'un vain mot, et la France qu'une terre malheur...
      Locuteur: Lanjuinais
      ...velés; les citoyens, intéressés à faire de bons choix, sauront placer leur confian...
      ...es qui en seront dignes. Dès lors, plus de prétexte aux inquiétudes, aux soupçons:...
      ...ns la République, fera naître des jours de prospérité que nos détracteurs osent traiter de chimères, et donnera au monde entier l'...
      ... il est favorable; les municipalités et les corps administratifs vont être renouvelés; les citoyens, intéressés à faire de bons choix, sauront placer leur confiance en des hommes qui en seront dignes. Dès lors, plus de prétexte aux inquiétudes, aux soupçons: en saisissant ces circonstances, en replaçant la nation sous l'autorité tutélai...
      ...le tout infracteur sous son glaive, la Convention nationale ramènera le calme dans la République, fera naître des jours de prospérité que nos détracteurs osent traiter de chimères, et donnera au monde entier l'exemple du gouvernement le plus parfait qui puisse réunir les hommes.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... la lettre aux comités d'agriculture et de commerce réunis.) ( La Convention renvoie la proclamation et la lettre aux comités d'agriculture et de commerce réunis.)
      Locuteur: Lanjuinais
      1° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, contenant des questions re...
      ...l'élection du directoire du département de la Haute-Garonne; il sollicite une prom...
      1° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, contenant des questions relatives à l'élection du directoire du département de la Haute-Garonne; il sollicite une prompte décision.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie la lettre au Comité de législation.) (La Convention renvoie la lettre au Comité de législation.)
      Locuteur: Lanjuinais
      2° Lettre de Pache, ministre de la guerre; il place sous les yeux de la Convention la délibération du conseil de guerre défensif de,la ville de Lille, qui propose de décréter qu'il sera mis pour légende su...
      ...ndant le siège, ces mots : Bombardement de Lille en septembre et octobre 1792.
      2° Lettre de Pache, ministre de la guerre; il place sous les yeux de la Convention la délibération du conseil de guerre défensif de,la ville de Lille, qui propose de décréter qu'il sera mis pour légende sur les drapeaux et sur les étendards des corps qui se trouvaient dans cette ville pendant le siège, ces mots : Bombardement de Lille en septembre et octobre 1792.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.) (Là Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      3° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui réclame, en faveur des...
      ...ent des rentes qui formaient une partie de leurs revenus et dont les deniers sont versés dans les caisses des receveurs de district.
      3° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui réclame, en faveur des hôpitaux, une indemnité pour le remboursement des rentes qui formaient une partie de leurs revenus et dont les deniers sont versés dans les caisses des receveurs de district.
      Locuteur: Lanjuinais
      4° Lettre des officiers municipaux de la ville de Tours, à laquelle est joint un procès-v...
      ...iffamatoires qu'il a tenus à la tribune de la Société des amis de la liberté et de l'égalité de cette ville contre la Convention nationale, qu'il accuse de vouloir former une garde prétorienne, e...
      4° Lettre des officiers municipaux de la ville de Tours, à laquelle est joint un procès-verbal relatif à l'arrestation d'un particulier qui, par des propos incendiaires et diffamatoires qu'il a tenus à la tribune de la Société des amis de la liberté et de l'égalité de cette ville contre la Convention nationale, qu'il accuse de vouloir former une garde prétorienne, et contre le ministre Roland, a cherché à y troubler la tranquillité publique; ce...
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie la lettre au comité de sûreté générale.) (La Convention renvoie la lettre au comité de sûreté générale.)
      Locuteur: Lanjuinais
      6° Adresse des officiers municipaux de la ville de Meaux, qui annoncent que la douleur de leurs concitoyens, occasionnée par le d...
      ...u district, ne présentent que l'horreur de là disette, les ont forcés d'ajourner la célébration de la fête pour le succès de nos armes en Savoie; ils prient la Convention de prendre leur position dans la plus séri...
      6° Adresse des officiers municipaux de la ville de Meaux, qui annoncent que la douleur de leurs concitoyens, occasionnée par le discrédit des billets ae confiance et la pénurie des marchés qui, malgré les soins du district, ne présentent que l'horreur de là disette, les ont forcés d'ajourner la célébration de la fête pour le succès de nos armes en Savoie; ils prient la Convention de prendre leur position dans la plus sérieuse et la plus prompte considération.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...ouvoir exécutif du tribunal du district de Sens, qui offrent à la patrie une somme de 150 livres sur chaque quartier de leur trimestre, tant que durera la guer... 7° Lettre des juges et du commissaire du pouvoir exécutif du tribunal du district de Sens, qui offrent à la patrie une somme de 150 livres sur chaque quartier de leur trimestre, tant que durera la guerre, et joignent à leur lettre le premier trimestre échu en juillet dernier.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Convention ordonne la mention honorable de cette lettre.) (La Convention ordonne la mention honorable de cette lettre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...e par le conseil général du département de la Marne à la Convention, relativement ...
      ...nné par le maréchal Luckner aux troupes de la garnison de Verdun, arrivées à Châlons après la reddition de cette place.
      8° Lettre écrite par le conseil général du département de la Marne à la Convention, relativement à un ordre donné par le maréchal Luckner aux troupes de la garnison de Verdun, arrivées à Châlons après la reddition de cette place.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre). (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre).
      Locuteur: Lanjuinais
      9° Lettre des amis de la liberté et de l'égalité de Parthenay, département des Deux-Sèvres,...
      ...ur entretenir l'équipement d'une partie de leurs braves frères d'armes qui sont au...
      ...s mettent en ce moment à la disposition de la Convention 95 chemises, 24 vestes, 27 culottes et 39 paires de guêtres ; leurs concitoyennes ont offert le travail de leurs mains, afin de contribuer à cette offrande patriotique...
      9° Lettre des amis de la liberté et de l'égalité de Parthenay, département des Deux-Sèvres, qui annoncent qu'ils ont pris, non sur leur superflu, mais Sur leur nécessaire, ce qu'il fallait pour entretenir l'équipement d'une partie de leurs braves frères d'armes qui sont aux frontières ; ils mettent en ce moment à la disposition de la Convention 95 chemises, 24 vestes, 27 culottes et 39 paires de guêtres ; leurs concitoyennes ont offert le travail de leurs mains, afin de contribuer à cette offrande patriotique.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...y, tendant à faire cesser le haut cours de nos changes avec l'étranger et diminuer... 11° Mémoire du citoyen Rey, tendant à faire cesser le haut cours de nos changes avec l'étranger et diminuer le prix des aliments nécessaires a la vie.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Convention renvoie le mémoire au comité de commerce). (La Convention renvoie le mémoire au comité de commerce).
      4° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui annonce qu'il a envoyé...
      ...tes pièces relatives à une distribution de pain qui se faisait chaque semaine aux pauvres de la ville de Saint-Denis, par la ci-devant abbaye et le chapitre de Saint-Paul-de-l'Etrès de la même ville; il observe que la subsistance d'un grand nombre de personnes est attachée à cette distribu...
      ...oient voués à l'infamie ! que la fieine de mort frappe leurs têtes coupables ; mais que es spéculations de l'industrie active et honnête soient pr...
      4° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui annonce qu'il a envoyé à l'Assemblée législative, le 13 septembre dernier, un mémoire et différentes pièces relatives à une distribution de pain qui se faisait chaque semaine aux pauvres de la ville de Saint-Denis, par la ci-devant abbaye et le chapitre de Saint-Paul-de-l'Etrès de la même ville; il observe que la subsistance d'un grand nombre de personnes est attachée à cette distribution, ét que le directoire du département lui assure qu'elle tient également à la tranquillité publique. sordité. Que ceux-là soient voués à l'infamie ! que la fieine de mort frappe leurs têtes coupables ; mais que es spéculations de l'industrie active et honnête soient protégées !

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 201
      Locuteur: Lanjuinais
      ...on, voiturier, qui demande la mainlevée de ses chevaux, voiture et vins qui lui ont été saisis par la municipalité de Givet. 12° Lettre du citoyen Nicolas Dutron, voiturier, qui demande la mainlevée de ses chevaux, voiture et vins qui lui ont été saisis par la municipalité de Givet.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...vention renvoie la pétition au ministre de l'intérieur.) (La Convention renvoie la pétition au ministre de l'intérieur.)
      Locuteur: Lanjuinais
      13° Pétition de la commune de Villers-sur-Meuse, district de Verdun, dont les propriétés ont été rav...
      ...n ; à leur pétition est joint le détail de la perte de cette commune et un jugement prussien r...
      ...vention renvoie la pétition au ministre de l'intérieur.)
      13° Pétition de la commune de Villers-sur-Meuse, district de Verdun, dont les propriétés ont été ravagées par les Prussiens, qui sollicite des secours dont ils ont le plus pressant besoin ; leur demande est appuyée par la commission extraordinaire établie à Verdun ; à leur pétition est joint le détail de la perte de cette commune et un jugement prussien rendu contre elle. • (La Convention renvoie la pétition au ministre de l'intérieur.)
      Locuteur: Lanjuinais
      14° Lettre de la section des Tuileries, qui envoie un...
      ...qui doivent composer le conseil général de la Commune, avant eelles du maire, du procureur de la Commune et de ses substituts.
      14° Lettre de la section des Tuileries, qui envoie un arrêté relatif à l'élection des 144 membres qui doivent composer le conseil général de la Commune, avant eelles du maire, du procureur de la Commune et de ses substituts.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... convention renvoie la lettre au comité de législation.) (La convention renvoie la lettre au comité de législation.)
      Locuteur: Lanjuinais
      15° Adresse du président de la section des Champs-Elysées, qui envoie à la Convention un procès-verbal de la visite faite dans les magasins de Saint-Denis, par des commissaires qu'el... 15° Adresse du président de la section des Champs-Elysées, qui envoie à la Convention un procès-verbal de la visite faite dans les magasins de Saint-Denis, par des commissaires qu'elle avait nommés à cet effet. Les détails contenus dans ce procès-verbal constate...
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie l'adresse au comité de la guerre). (La Convention renvoie l'adresse au comité de la guerre).
      Locuteur: Lanjuinais
      Adresse des officiers municipaux de Versailles, qui exposent à la Conventio...
      ... sont réduits les créanciers des frères de Louis XVI ; ils invoquent en leur faveur la justice de l'Assemblée.
      Adresse des officiers municipaux de Versailles, qui exposent à la Convention la position touchante à laquelle sont réduits les créanciers des frères de Louis XVI ; ils invoquent en leur faveur la justice de l'Assemblée.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie l'adresse au comité de liquidation.) (La Convention renvoie l'adresse au comité de liquidation.)
      Locuteur: Lanjuinais
      17® Lettre de Monge, ministre de la marine, qui envoie à la Convention l...
      ... décoré le citoyen Desloges, lieutenant de vaisseau du département de Brest.
      17® Lettre de Monge, ministre de la marine, qui envoie à la Convention la croix dont était décoré le citoyen Desloges, lieutenant de vaisseau du département de Brest.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Convention ordonne la mention honorable de cette lettre.) (La Convention ordonne la mention honorable de cette lettre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      18° Lettre de Monge, ministre de la marine, acr compagnée de différentes pièces relatives au contre-amiral Gardéur de Tilly, qui s'est présenté à la revue du 15 mars, a prêté le serment civique, a continué de remplir, jusqu'au mois de juillet dernier, les fonctions de directeur général au port de Rochefort, et a été promu au grade de vice-amiral le même mois ; cet officier... 18° Lettre de Monge, ministre de la marine, acr compagnée de différentes pièces relatives au contre-amiral Gardéur de Tilly, qui s'est présenté à la revue du 15 mars, a prêté le serment civique, a continué de remplir, jusqu'au mois de juillet dernier, les fonctions de directeur général au port de Rochefort, et a été promu au grade de vice-amiral le même mois ; cet officier ayant refusé ce grade, et se trouvant dans un cas particulier, le ministre cons...
      Locuteur: Lanjuinais
      ...a Convention envoie la lettre au comité de marine). (La Convention envoie la lettre au comité de marine).
      Locuteur: Lanjuinais
      19° Pétition des Greffiers du Tribunal de police correctionnelle de Nantes, qui demandent que leur traiteme...
      ...strict, ainsi que l'est celui des juges de ce tribunal. On observe que ce mode de paiement est. commun aux greffiers des tribunaux de tous les départements. (La Convention passe à l'ordre du jour). 20° Lettre de Monge ministre de la marine, qui envoie copie des dernières dépêches qu'il a reçues de Saint-Domingue ; elles contiennent le
      19° Pétition des Greffiers du Tribunal de police correctionnelle de Nantes, qui demandent que leur traitement leur soit payé 6ur la caisse du district, ainsi que l'est celui des juges de ce tribunal. On observe que ce mode de paiement est. commun aux greffiers des tribunaux de tous les départements. (La Convention passe à l'ordre du jour). 20° Lettre de Monge ministre de la marine, qui envoie copie des dernières dépêches qu'il a reçues de Saint-Domingue ; elles contiennent le
      Locuteur: Lanjuinais
      ...s qui ont eu lieu dans cette celonié et de sa position "actuelle ; il y joint une ...
      ...e renferme des nouvelles satisfaisantes de la partie de l'ouestde Saint-Domingue.
      détail des événements qui ont eu lieu dans cette celonié et de sa position "actuelle ; il y joint une copie d'une lettre non officielle, qui lui paraît mériter quelque confiance : elle renferme des nouvelles satisfaisantes de la partie de l'ouestde Saint-Domingue.
      Locuteur: Lanjuinais
      21° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui envoie conformément au décret du premier de ce mois, l'état nominatif des citoyens ...
      ...hés pour fournitures d'armes, et l'état de situation de ces fournisseurs avec la République. A cet état sont joints les observations de ce ministre sur cet objet, le détail de ce qu'il a fait et de ce qu'il fait en ce moment pour accélér...
      ... que le détail historique et analytique de ces marchés.
      21° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui envoie conformément au décret du premier de ce mois, l'état nominatif des citoyens qui ont souscrit des marchés pour fournitures d'armes, et l'état de situation de ces fournisseurs avec la République. A cet état sont joints les observations de ce ministre sur cet objet, le détail de ce qu'il a fait et de ce qu'il fait en ce moment pour accélérer l'exécution des marchés, et le recouvrement des fonds avancés par la République, ainsi que le détail historique et analytique de ces marchés.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.) (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      22° Lettre de Pache, ministre de la guerre, à laquelle est jointe une pétition de la garde nationale de Sedan, présentée au conseil de guerre séant dans cette ville, pour obtenir la paie dont jouissent les bataillons de volontaires soldés et 22° Lettre de Pache, ministre de la guerre, à laquelle est jointe une pétition de la garde nationale de Sedan, présentée au conseil de guerre séant dans cette ville, pour obtenir la paie dont jouissent les bataillons de volontaires soldés et
      Locuteur: Lanjuinais
      ... est même accordée à la garde citoyenne de Sui est même accordée à la garde citoyenne de
      Locuteur: Lanjuinais
      ézières. Le ministre de la guerre observe que, ni le conseil de guerre, ni lui, n'ayant pu statuer sur cette demande, c'est à la Convention de porter sa décision à çe sujet. ézières. Le ministre de la guerre observe que, ni le conseil de guerre, ni lui, n'ayant pu statuer sur cette demande, c'est à la Convention de porter sa décision à çe sujet.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Convention renvoie ces pièces au comité de la guerre.) (La Convention renvoie ces pièces au comité de la guerre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      23° Lettre des électeurs de la ville de Saint-Ger-main-en-Laye, qui réclament les indemnités accordées par un décret de l'Assemblée législative, et qui leur so...
      ...ont pas déplacés ; ils citent à l'appui de leur demande, l'exemple de ce qui s'est passé dans le département de l'Eure, oùles électeurs de Bernay, lieu où s'est tenu l'assemblée électorale, ont été payés à raison de 3 livres par jour.
      23° Lettre des électeurs de la ville de Saint-Ger-main-en-Laye, qui réclament les indemnités accordées par un décret de l'Assemblée législative, et qui leur sont refusées, disent-ils, sous prétexte qu'ils ne se sont pas déplacés ; ils citent à l'appui de leur demande, l'exemple de ce qui s'est passé dans le département de l'Eure, oùles électeurs de Bernay, lieu où s'est tenu l'assemblée électorale, ont été payés à raison de 3 livres par jour.
      Locuteur: Lanjuinais
      24° Pétition des citoyens de Châteaudun, qui réclament contre la dis...
      ...s le traitement des juges des tribunaux de district et des juges de paix et de leurs greffiers, ainsi que contre l'indemnité de 450 livres accordée à chaque juge de tribunal de district, pour le trimestre qu'ils sont obligés de passer auprès du tribunal criminel, tandis que les juges de paix ne reçoivent pour tout traitement,...
      ...s concluent par demander la suppression de l'indemnité accordée aux juges du tribunal de district, pour leur résidence auprès du...
      ...x jurés appelés au juré d'accusation et de jugements ; ils sollicitent aussi l'augmentation du traitement des greffiers des juges de paix.
      24° Pétition des citoyens de Châteaudun, qui réclament contre la disproportion révoltante qui existe dans le traitement des juges des tribunaux de district et des juges de paix et de leurs greffiers, ainsi que contre l'indemnité de 450 livres accordée à chaque juge de tribunal de district, pour le trimestre qu'ils sont obligés de passer auprès du tribunal criminel, tandis que les juges de paix ne reçoivent pour tout traitement, que 600 livres. Ils concluent par demander la suppression de l'indemnité accordée aux juges du tribunal de district, pour leur résidence auprès du tribunal criminel, parce qu'elle n'est accordée ni aux citoyens ni aux jurés appelés au juré d'accusation et de jugements ; ils sollicitent aussi l'augmentation du traitement des greffiers des juges de paix.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onvention renvoie la pétition au comité de législation.). ; (La Convention renvoie la pétition au comité de législation.). ;
      Locuteur: Lanjuinais
      ...cclésiastiques non employés, â la somme de 1,000 livres. ...loi du 27 septembre dernier, qui a réduit le maximum du traitement accordé aux ecclésiastiques non employés, â la somme de 1,000 livres.

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 202
      Locuteur: Lanjuinais
      37° Lettre du, citoyen Collet, de la section des Gravilliers, qui fait pa...
      ...lans et vues propres à donner une bonne constitution à la France.
      37° Lettre du, citoyen Collet, de la section des Gravilliers, qui fait passer quelques idées à la Convention, en attendant ses plans et vues propres à donner une bonne constitution à la France.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie la lettre au comité de Constitution.) (Lia Convention renvoie la lettre au comité de Constitution.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Lettre du citoyen Girardeau, secrétaire de la Société des Amis de la République française, établie à Muss...
      ...diers au 55e régiment, par le chevalier de la Villeche, et par Louis-Stanislas-Xav...
      ...ictimes du feu des ennemis, à l'affaire de Philippeville, dans la journée du 23 ma...
      26° Lettre du citoyen Girardeau, secrétaire de la Société des Amis de la République française, établie à Mussidan, qui envoie à la Convention deux (lettres [adressées au citoyen Conche, ancien capitaine des grenadiers au 55e régiment, par le chevalier de la Villeche, et par Louis-Stanislas-Xavier, ci-devant prince français, pour l'inviter à trahir sa patrie; mais cet offi...
      ...iser ces invitations criminelles. 11 observe que le citoyen Conche est une des victimes du feu des ennemis, à l'affaire de Philippeville, dans la journée du 23 mai dernier.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onvention renvoie ces lettres au comité de sûreté générale.) (La Convention renvoie ces lettres au comité de sûreté générale.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Lettre du citoyen Gallet, qui se plaint de vexations qu'il a éprouvées sous le despotisme, par la spoliation complète de ses propriétés : il demande des secours, ou une place dans l'un des comités de la Convention. 27° Lettre du citoyen Gallet, qui se plaint de vexations qu'il a éprouvées sous le despotisme, par la spoliation complète de ses propriétés : il demande des secours, ou une place dans l'un des comités de la Convention.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...bataillon du Doubs, qui sont aux gorges de Po-rentrui, et qui se plaignent de rester dans l'inaction, tandis que leur... 28° Pétition des volontaires nationaux du second bataillon du Doubs, qui sont aux gorges de Po-rentrui, et qui se plaignent de rester dans l'inaction, tandis que leurs camarades remportent des victoires.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...ous gardions volontiers les Thermopiles de la France, disent-ils, où nous comption...
      ... nos concitoyens n'apprennent désormais de nos nouvelles, que par le récit des ser...
      « Nous gardions volontiers les Thermopiles de la France, disent-ils, où nous comptions acquérir quelque gloire... Envoyez-nous à l'ennemi, et que nos concitoyens n'apprennent désormais de nos nouvelles, que par le récit des services que nous aurons rendus à la République ».
      Locuteur: Lanjuinais
      ...vention renvoie la pétition au ministre de la guerre). (La Convention renvoie la pétition au ministre de la guerre).
      Locuteur: Lanjuinais
      ...itoyen Martin, négociant, qui se plaint de la suspension du payement des lettres de change tirées du cap français par le trésorier principal de la marine de Saint-Domingue, pour l'exercice 1792. 29° Adresse du citoyen Martin, négociant, qui se plaint de la suspension du payement des lettres de change tirées du cap français par le trésorier principal de la marine de Saint-Domingue, pour l'exercice 1792.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...nvoie l'adresse aux comités colonial et de commerce réunis.) (La Convention renvoie l'adresse aux comités colonial et de commerce réunis.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...a Convention pour être payé d'une somme de 210 livres, pour le service qu'il a fai... ...r François Grassin, gendarme national du département, du Nord, qui s'adresse à la Convention pour être payé d'une somme de 210 livres, pour le service qu'il a fait, comme gendarme, avant d'avoir obtenu sa commission.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onvention renvoie la pétition au comité de la guerre.) (La Convention renvoie la pétition au comité de la guerre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      31° Pétition des commissaires de la ci-devant communauté des maîtres perruquiers de Grenoble, qui demandent la liquidation et le remboursement de leurs offices. 31° Pétition des commissaires de la ci-devant communauté des maîtres perruquiers de Grenoble, qui demandent la liquidation et le remboursement de leurs offices.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onvention renvoie la pétition au comité de liquidation.) (La Convention renvoie la pétition au comité de liquidation.)
      Locuteur: Lanjuinais
      32° Pétition des sœurs dites de la Providence, de Montreuil-sur-Mer, par laquelle elles d...
      ...s affectées à leur institution gratuite de filles, conservée par les lois des 15 o...
      32° Pétition des sœurs dites de la Providence, de Montreuil-sur-Mer, par laquelle elles demandent le payement des rentes affectées à leur institution gratuite de filles, conservée par les lois des 15 octobre 1790 et 7 février 1792.
      Locuteur: Lanjuinais
      33° Adresse de Jean Leclerc, de Bonny-sur-Loire, qui se plaint du directoire du district de Gier, et du directoire du département d... 33° Adresse de Jean Leclerc, de Bonny-sur-Loire, qui se plaint du directoire du district de Gier, et du directoire du département du Loiret, qui n'ont pas fait droit à une demande en dégrèvement d'impositions qu...
      Locuteur: Lanjuinais
      ... victimes du mal nécessaire des maisons de secours. ..., qui demandent, par leur adresse à la Convention, que les pauvres ne soient pas victimes du mal nécessaire des maisons de secours.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...e des citoyens gendarmes du détachement de la Dordogne, qui offrent leurs hommages aux fondateurs de la République; ils ont juré de ne rentrer dans leurs foyers, que lorsq...
      ... tyrans seront brisés. Ils se plaignent de ce que ceux de leurs camarades qui sont restés dans le...
      ... qui sont restés vacants, par les soins de leurs officiers, qui étaient les suppôt...
      35° Adresse des citoyens gendarmes du détachement de la Dordogne, qui offrent leurs hommages aux fondateurs de la République; ils ont juré de ne rentrer dans leurs foyers, que lorsque les sceptres des tyrans seront brisés. Ils se plaignent de ce que ceux de leurs camarades qui sont restés dans leur résidence, ont été, par leur incivisme, promus aux grades qui sont restés vacants, par les soins de leurs officiers, qui étaient les suppôts du despotisme.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onvention renvoie l'adresse au ministre de la guerre.) (La Convention renvoie l'adresse au ministre de la guerre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      36° Pétition de Pierre Bonnatte, blessé aux travaux du ... 36° Pétition de Pierre Bonnatte, blessé aux travaux du canal d'Yonne, qui réclame des secours.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... priorité d'auteur du projet d'un canal de navigation de Rennes à Saint-Malo, et des indemnités que la ci-devant province de Bretagne ne lui a pas encore remboursée... 38° Adresse du citoyen Frigeret, qui réclame la priorité d'auteur du projet d'un canal de navigation de Rennes à Saint-Malo, et des indemnités que la ci-devant province de Bretagne ne lui a pas encore remboursées.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onvention renvoie l'adresse aux comités de commerce et des finances réunis.) (La Convention renvoie l'adresse aux comités de commerce et des finances réunis.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ... du citoyen Videhen, électeur du canton de Songeon, qui présente à la Convention s...
      ...formes à faire dans les administrations de la République.
      39° Lettre du citoyen Videhen, électeur du canton de Songeon, qui présente à la Convention ses idées sur différentes réformes à faire dans les administrations de la République.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie la lettre au comité de législation.) (La Convention renvoie la lettre au comité de législation.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...qui se commettent dans l'administration de la justice de paix. 40° Reflexions d'un anonyme sur quelques abus qui se commettent dans l'administration de la justice de paix.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...nvention en ordonne le renvoi au comité de législation.) (La Convention en ordonne le renvoi au comité de législation.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...procès-verbal du conseil du département de l'Allier, sur la nouvelle organisation ... 41° Plusieurs pièces et procès-verbal du conseil du département de l'Allier, sur la nouvelle organisation des notaires dans ce département.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Convention renvoie ces pièces au comité de division.) (La Convention renvoie ces pièces au comité de division.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onvention renvoie la lettre au ministre de la guerre.) (La Convention renvoie la lettre au ministre de la guerre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...dresse du citoyen Hooke. bibliothécaire de la bibliothèque publique, dite de Muza-rin, qui demande si le6 bibliothécaires, chargés de la garde et de l'administration des bibliothèques publ...
      ...ion des recteur, professeurs et agrégés de l'Université.
      43° Lettre et adresse du citoyen Hooke. bibliothécaire de la bibliothèque publique, dite de Muza-rin, qui demande si le6 bibliothécaires, chargés de la garde et de l'administration des bibliothèques publiques, sont compris dans la loi du 22 mars dernier, rendue à l'occasion des recteur, professeurs et agrégés de l'Université.
      Locuteur: Lanjuinais
      44° Adresse de Julie Crabère, membre de la So- 44° Adresse de Julie Crabère, membre de la So-

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 203
      Locuteur: Lanjuinais
      ciété des Amis de la République de la ville de Rieux : cette adresse, sur laquelle la société des amis de la liberté et de l'égalité de la même ville, a délibéré qu'elle adopt...
      ...r patriotisme et les plus grandes idées de la liberté.
      ciété des Amis de la République de la ville de Rieux : cette adresse, sur laquelle la société des amis de la liberté et de l'égalité de la même ville, a délibéré qu'elle adopte les principes, et en a ordonné l'impression, respire le plus pur patriotisme et les plus grandes idées de la liberté.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Convention ordonne la mention honorable de cette adresse.) (La Convention ordonne la mention honorable de cette adresse.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...yen Mare-Louis Rocquemont, Ancien major de la garde de Paris, qui demande le rétablissement de la pension de retraite de 8,000 livres, qui lui ; a été accordée en dédommagement de la perte de sa place, et réduite à 1,000 livres par décret de l'Assemblée nationale. 45° Pétition du çitoyen Mare-Louis Rocquemont, Ancien major de la garde de Paris, qui demande le rétablissement de la pension de retraite de 8,000 livres, qui lui ; a été accordée en dédommagement de la perte de sa place, et réduite à 1,000 livres par décret de l'Assemblée nationale.
      Locuteur: Lanjuinais
      46° Lettre de Clavière, ministre des contributions pu...
      ...e une pétition des officiers municipaux de Meudon : ils demandent que trois cents arpents de terres, qui1 forment des espèces de landes, situées dans l'arrondissement de leur commune, et consacrées jadis aux p...
      ...urs des rois, soient distribués à titre de location aux habitants qui les mettront...
      46° Lettre de Clavière, ministre des contributions publiques, à laquelle est jointe une pétition des officiers municipaux de Meudon : ils demandent que trois cents arpents de terres, qui1 forment des espèces de landes, situées dans l'arrondissement de leur commune, et consacrées jadis aux plaisirs destructeurs des rois, soient distribués à titre de location aux habitants qui les mettront en culture.
      Locuteur: Lanjuinais
      47° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, accompagnée d'un rapport des administrateurs du département de Paris, commissaires nommés pour l'examen de la. discussion élevée entre le bataillo... 47° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, accompagnée d'un rapport des administrateurs du département de Paris, commissaires nommés pour l'examen de la. discussion élevée entre le bataillon des Ports et son état-major, relativement à des sommes réclamées par ces milit...
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.) (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      48° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui met sous les yeux de la Convention la pétition de la veuve de Pierre Homet, soldat du bataillon des P...
      ...emande d'être subrogée aux droits réels de feu son mari ; le ministre observe qu'à la Convention seule appartient le droit de statuer sur cet objet.
      48° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui met sous les yeux de la Convention la pétition de la veuve de Pierre Homet, soldat du bataillon des Ports, tué dans la journée du 10 août : elle demande d'être subrogée aux droits réels de feu son mari ; le ministre observe qu'à la Convention seule appartient le droit de statuer sur cet objet.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Convention renvoie ces pièces au comité de liquidation.) (La Convention renvoie ces pièces au comité de liquidation.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ..., qui écrit que le receveur du district de Guingamp s'est trouvé compris, par la v...
      ...ser, pour le présent trimestre, le juré de jugement, qui tient ses séances à Saint-Brieuc ce receveur représente l'incompatibilité de ces deux fonctions etg demande que les ...
      ...les lieux où se tiennent les assemblées de jurés.
      49° Lettre du citoyen Amelot, qui écrit que le receveur du district de Guingamp s'est trouvé compris, par la voie du sort, dans la liste des citoyens qui doivent composer, pour le présent trimestre, le juré de jugement, qui tient ses séances à Saint-Brieuc ce receveur représente l'incompatibilité de ces deux fonctions etg demande que les receveurs en soient dispensés, ou du moins qu'ils n'y soient assujettis que lorsqu'ils résideront dans les lieux où se tiennent les assemblées de jurés.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onvention renvoie la lettre aux comités de législation et des finances réunis.) (La Convention renvoie la lettre aux comités de législation et des finances réunis.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...t du Bas-Rhin, qui prient la Convention de prendre en grande considération la demande qu'ils ont faite d'un nouveau secours de 150,000 livres, dont ils ont le plus pressant besoin, pour les réparations de leurs routes et le rétablissement des p...
      ...bservent qu'ils ont ordonné l'exécution de ces j-éparations pour assurer le succès...
      50° Adresse des administrateurs du département du Bas-Rhin, qui prient la Convention de prendre en grande considération la demande qu'ils ont faite d'un nouveau secours de 150,000 livres, dont ils ont le plus pressant besoin, pour les réparations de leurs routes et le rétablissement des ponts très dispendieux; ils observent qu'ils ont ordonné l'exécution de ces j-éparations pour assurer le succès des opérations combinées des généraux.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...ttre des administrateurs du département de la Haute-Marne, à laquelle est joint un extrait de leurs délibérations, relativement à la demande de plusieurs particuliers détenus dans les prisons de Langres, qui sollicitent l'augmentation, par ration et par jour, d'une demi-livre de pain. 51° Lettre des administrateurs du département de la Haute-Marne, à laquelle est joint un extrait de leurs délibérations, relativement à la demande de plusieurs particuliers détenus dans les prisons de Langres, qui sollicitent l'augmentation, par ration et par jour, d'une demi-livre de pain.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Convention renvoie ces pièces au comité de législation.) I (La Convention renvoie ces pièces au comité de législation.) I
      Locuteur: Lanjuinais
      52° Lettre du greffier commis de la municipalité de Thionville, département de la Seine-Inférieure, accompagnée d'une pétition des habitants de cette commune, relative à l'extrême che...
      ...ils sollicitent aussi le renouvellement de leurs gardes nationales.
      52° Lettre du greffier commis de la municipalité de Thionville, département de la Seine-Inférieure, accompagnée d'une pétition des habitants de cette commune, relative à l'extrême cherté du blé; ils sollicitent aussi le renouvellement de leurs gardes nationales.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onvention renvoie la lettre aux comités de commerce et de la guerre réunis.) (La Convention renvoie la lettre aux comités de commerce et de la guerre réunis.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Frelinghieh; ils sollicitent la réforme de ceux qui sont trop vieux, trop jeunes, ...
      ...es ou mauvais sujets : ils se plaignent de la très médiocre qualité du pain et de toutes leurs fournitures; ils observent...
      ...ntir; ils réclament aussi un exemplaire de toutes les lois militairès, n'en ayant ...
      ...missaires pour procéder à l'acquisition de toutes les fournitures nécessaires a l'armement et à l'équipement de leur bataillon, ce moyen leur paraissan...
      ...ailleurs, hommage au zèle et au courage de ces défenseurs delà patrie.
      ...u comité d'administration du 14" bataillon des volontaires fédérés, cantonnés à Frelinghieh; ils sollicitent la réforme de ceux qui sont trop vieux, trop jeunes, trop faibles, infirmes ou mauvais sujets : ils se plaignent de la très médiocre qualité du pain et de toutes leurs fournitures; ils observent qu'ils sont presque nus, quoique le froid se fasse déjà sentir; ils réclament aussi un exemplaire de toutes les lois militairès, n'en ayant jamais reçu. Ils annoncent qu'ils ont nommé des commissaires pour procéder à l'acquisition de toutes les fournitures nécessaires a l'armement et à l'équipement de leur bataillon, ce moyen leur paraissant plus actif; ils attribuent l'insubordination qui a éclaté quelquefois parmi les volontaires au dénuement absolu oû presque tous sont réduits : ils rendent, d'ailleurs, hommage au zèle et au courage de ces défenseurs delà patrie.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie l'adresse au comité de la guerre.) (La Convention renvoie l'adresse au comité de la guerre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      54° Pétition des officiers municipaux de Nangis, district de Provins, qui prient la Convention de leur envoyer des billets nationaux pour retirer ceux de la maison de secours ; ils représentent que, sans le zèle patriotique de la municipalité et du juge de paix, la tranquillité publique eût été ...
      ...rs; ils prient instamment la Convention de prendre cet objet dans la plus sérieuse...
      54° Pétition des officiers municipaux de Nangis, district de Provins, qui prient la Convention de leur envoyer des billets nationaux pour retirer ceux de la maison de secours ; ils représentent que, sans le zèle patriotique de la municipalité et du juge de paix, la tranquillité publique eût été vivement troublée par les bruits qui s'étaient répandus que ces billets n'avaient plus cours; ils prient instamment la Convention de prendre cet objet dans la plus sérieuse et la plus prompte considération.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Lettre .des administrateurs du district de Libourne, y jointe celle écrite à deux négociants de cette ville, relativement au refus fait par le département du Finistère de laisser partir des grains, dont le district de Libourne avait le plus pressant besoin. 55° Lettre .des administrateurs du district de Libourne, y jointe celle écrite à deux négociants de cette ville, relativement au refus fait par le département du Finistère de laisser partir des grains, dont le district de Libourne avait le plus pressant besoin.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie la lettre au comité de commerce.) (La Convention renvoie la lettre au comité de commerce.)
      Locuteur: Lanjuinais
      56° Pétition du citoyen Perret, jue de Tour aine, au Marais, n° 13, qui expose qu'il a 30 ans de service dans la comptabilité, qu'il est chargé de six personnes, que deux de ses fils sont aux frontières et qu'il n... 56° Pétition du citoyen Perret, jue de Tour aine, au Marais, n° 13, qui expose qu'il a 30 ans de service dans la comptabilité, qu'il est chargé de six personnes, que deux de ses fils sont aux frontières et qu'il n'a pu obtenir son remplacement auprès du pouvoir exécutif; il sollicite la pensi...

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 204
      Locuteur: Lanjuinais
      ...osent qu'ils ont été organisés à la fin de 1791 et mis en exercice dans le courant de 1792; qu'ils se sont aussitôt montés et...
      ...nts leur soient payés à compter du jour de leur nomination; ils demandent encore q...
      ...hevaux sont en quelque sorte le produit de la dot de leurs épouses, la Convention veuille bien, en cas de mort, transmettre à leurs épouses le montant du prix de leurs chevaux et de leurs équipages.
      57° Pétition des gendarmes nationaux résidant actuellement à Versailles; ils exposent qu'ils ont été organisés à la fin de 1791 et mis en exercice dans le courant de 1792; qu'ils se sont aussitôt montés et équipés en vertu des ordres qu'ils ont reçus, et cependant ils[n'ont touché leu...
      ...trois ou quatre mois après leur nor mination. Ils demandent que leurs appointements leur soient payés à compter du jour de leur nomination; ils demandent encore que, comme leurs chevaux sont en quelque sorte le produit de la dot de leurs épouses, la Convention veuille bien, en cas de mort, transmettre à leurs épouses le montant du prix de leurs chevaux et de leurs équipages.
      Locuteur: Lanjuinais
      58° Adresse d'adhésion de la commune d'Etain, qui promet fidélité... 58° Adresse d'adhésion de la commune d'Etain, qui promet fidélité à la République : elle présente le tableau abrégé des maux que cette ville a so...
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onvention renvoie l'adresse au ministre de l'intérieur.) (La Convention renvoie l'adresse au ministre de l'intérieur.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...u citoyen Godard, ancien militaire, âgé de 78 ans, ayant 45 années de service, qui réclame le paiement de sa pension; il lui est dû 1,000 livres ... 59° Pétition du citoyen Godard, ancien militaire, âgé de 78 ans, ayant 45 années de service, qui réclame le paiement de sa pension; il lui est dû 1,000 livres d'arrérages.
      Locuteur: Lanjuinais
      60° Pétition de la garde nationale de Lillef qui, en raison des services de son commandant, demande qu'il soit prom... 60° Pétition de la garde nationale de Lillef qui, en raison des services de son commandant, demande qu'il soit promu à un grade supérieur, étant brigadier des armées depuis 1770.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...vention renvoie la pétition au ministre de la guerre.) (La Convention renvoie la pétition au ministre de la guerre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      61° Lettre du conseil général de Id commune de Rouen, qui envoie le procès-verbal de la fête solennelle qu'il a fait célébrer pour la Révolution et l'affranchissement de la Savoie. 61° Lettre du conseil général de Id commune de Rouen, qui envoie le procès-verbal de la fête solennelle qu'il a fait célébrer pour la Révolution et l'affranchissement de la Savoie.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...sième bataillon national du département de l'Ain. 62° Dénonciation faite par le citoyen Jacquet contre l'état-major du troisième bataillon national du département de l'Ain.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...vention renvoie cette pièce au ministre de la guerre.) (La Convention renvoie cette pièce au ministre de la guerre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      63° Adresse de la vingt et unième section de la ville de Rouen; elle applaudit au décret qui abo... 63° Adresse de la vingt et unième section de la ville de Rouen; elle applaudit au décret qui abolit la royauté, et à celui qui établit' la République; elle se plaint que le con...
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie l'adresse au comité de sûreté générale.) (La Convention renvoie l'adresse au comité de sûreté générale.)
      Locuteur: Lanjuinais
      64° Adresse du conseil de la commune de Tour-nus et des citoyens composant la commission de la société des amis de la République, qui adhèrent au décret q... 64° Adresse du conseil de la commune de Tour-nus et des citoyens composant la commission de la société des amis de la République, qui adhèrent au décret qui abolit la royauté, et demandent que le procès soit l'ait à Louis le dernier p...
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Convention ordonne la mention honorable de cette adresse.) (La Convention ordonne la mention honorable de cette adresse.)
      Locuteur: Lanjuinais
      65° Pétition du conseil général de la commune de Verneuil, qui demande à échanger sa mai... 65° Pétition du conseil général de la commune de Verneuil, qui demande à échanger sa maison commune, qui est dans le plus mauvais état, et dont la réparation serait trè...
      Locuteur: Lanjuinais
      66° Adresse d'adhésion de Vassemblée administrative du district de Vienne au décret qui abolit la royauté,... 66° Adresse d'adhésion de Vassemblée administrative du district de Vienne au décret qui abolit la royauté, et celui qui déclare la République une et indivisible.
      Locuteur: Lanjuinais
      67° Pétition des citoyens Frison, de Landrecy, âgé de cinquante ans, ancien commandant d'un bataillon de volontaires, qui prie la Convention de l'autoriser à faire la levée d'une compagnie de hussards, sous la dénomination de hussards de la liberté et de l égalité. 67° Pétition des citoyens Frison, de Landrecy, âgé de cinquante ans, ancien commandant d'un bataillon de volontaires, qui prie la Convention de l'autoriser à faire la levée d'une compagnie de hussards, sous la dénomination de hussards de la liberté et de l égalité.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onvention renvoie la pétition au comité de la guerre.) (La Convention renvoie la pétition au comité de la guerre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      68° Adresse du conseil général de la commune de Châteaudun qui demande à obtenir un loc... 68° Adresse du conseil général de la commune de Châteaudun qui demande à obtenir un local pour le tribunal et les petites écoles, attendu que celui qu'il a occupé jusq...
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie l'adresse au comité de division.) (La Convention renvoie l'adresse au comité de division.)
      Locuteur: Lanjuinais
      69° Pétition des amis de la liberté et de l'égalité de Saint-Quentin, tendant à faire contribuer les habitants des campagnes aux dépenses de loge-gement et de casernement, qui pèsent sur les seuls h... 69° Pétition des amis de la liberté et de l'égalité de Saint-Quentin, tendant à faire contribuer les habitants des campagnes aux dépenses de loge-gement et de casernement, qui pèsent sur les seuls habitants des villes.
      Locuteur: Lanjuinais
      70° Délibération du conseil général de la commune du Port-Louis, département d...
      ...laquelle, secondant le vœu des citoyens de cette ville, exprimé à la Convention le 24 de ce mois, il demande que la Convention v...
      ...e dite le Port-Louis,se nommera le Port de la liberté.
      70° Délibération du conseil général de la commune du Port-Louis, département du Morbihan, par laquelle, secondant le vœu des citoyens de cette ville, exprimé à la Convention le 24 de ce mois, il demande que la Convention veuille bien décréter que la ville dite le Port-Louis,se nommera le Port de la liberté.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...on renvoie cette délibération au comité de division.) (La Convention renvoie cette délibération au comité de division.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...lame des secours à valoir sur une somme de 20,000 liv., sur une créance dont la li... 71° Pétition du citoyen Cordelle qui réclame des secours à valoir sur une somme de 20,000 liv., sur une créance dont la liquidation se trouve retardée par la loi.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...es citoyens formant la société des amis de la République de Neuville, au décret qui abolit la royau... 72° Adresse d'adhésion des citoyens formant la société des amis de la République de Neuville, au décret qui abolit la royauté.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...ire du district d'Argenton, département de VIndre ; ils demandent un dégrèvement s... 73° Pétition des administrateurs du directoire du district d'Argenton, département de VIndre ; ils demandent un dégrèvement sur les contributions, et des secours.
      Locuteur: Lanjuinais
      74° Pétition de la compagnie des citoyens canonniers de Dinan, qui réclame une répartition de poudre et de boulets des calibres de quatre et de huit, tant pour ses exercices d'instruction, que pour en imposer aux malveillants de l'intérieur, et châtier les émigrés qui menacent la côte de pillage. La municipalité, réunissant se...
      ...lui Soit procuré deux pièces du calibre de quatre, dont elle fournira la matière à la fonderie nationale de Rennes, réégnant à cet égard le bénéfice de la loi du 17 août dernier, rendue commu...
      74° Pétition de la compagnie des citoyens canonniers de Dinan, qui réclame une répartition de poudre et de boulets des calibres de quatre et de huit, tant pour ses exercices d'instruction, que pour en imposer aux malveillants de l'intérieur, et châtier les émigrés qui menacent la côte de pillage. La municipalité, réunissant ses instances à celle des canonniers, sollicite en outre qu'il lui Soit procuré deux pièces du calibre de quatre, dont elle fournira la matière à la fonderie nationale de Rennes, réégnant à cet égard le bénéfice de la loi du 17 août dernier, rendue commune à toutes les municipalités, qui au-

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 205
      Locuteur: Lanjuinais
      ...vention renvoie la pétition au ministre de la guerre.) (La Convention renvoie la pétition au ministre de la guerre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...lexandre Courtois, qui prie l'Assemblée de permettre aux citoyens des pays envahis par l'ennemi, lors de la composition des corps électoraux, de se former en assemblées primaires, afin de nommer les électeurs pour concourir aux... 75° Lettre du citoyen Alexandre Courtois, qui prie l'Assemblée de permettre aux citoyens des pays envahis par l'ennemi, lors de la composition des corps électoraux, de se former en assemblées primaires, afin de nommer les électeurs pour concourir aux choix des administrateurs et autres fonctionnaires publics.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie la lettre au comité de législation.) (La Convention renvoie la lettre au comité de législation.)
      Locuteur: Lanjuinais
      76° Adresse d'adhésion de la commune de la ville de Maurine, au décret qui abolit la royaut... 76° Adresse d'adhésion de la commune de la ville de Maurine, au décret qui abolit la royauté.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Convention ordonne la mention honorable de cette adresse.) (La Convention ordonne la mention honorable de cette adresse.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...istrateurs du directoire du département de la Somme. Ils dénoncent un journal inti... 77° Lettre des citoyens administrateurs du directoire du département de la Somme. Ils dénoncent un journal intitulé : République française, attribué à Marat, sous le n° 37.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie la lettre au comité de sûreté générale.) (La Convention renvoie la lettre au comité de sûreté générale.)
      Locuteur: Lanjuinais
      78° Pétition du citoyen Garnier, âgé de cinquante - quatre ans ; après un exposé de son état, il demande une des places de portier du pont tournant. 78° Pétition du citoyen Garnier, âgé de cinquante - quatre ans ; après un exposé de son état, il demande une des places de portier du pont tournant.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...vention renvoie la pétition au ministre de l'intérieur.) (La Convention renvoie la pétition au ministre de l'intérieur.)
      Locuteur: Lanjuinais
      79° Adresse des citoyens de Cherbourg demandant à la Convention qu'... 79° Adresse des citoyens de Cherbourg demandant à la Convention qu'elle décrète une garde pour elle, prise dans les 83 départements.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... Convention renvoie l'adresse au comité de la guerre.) (La Convention renvoie l'adresse au comité de la guerre.)
      Locuteur: Lanjuinais
      80° Pétition des citoyens de la communauté de RemiUy et Alicourt-sur-Meuse, près Seda... 80° Pétition des citoyens de la communauté de RemiUy et Alicourt-sur-Meuse, près Sedan, qui demandent à être indemnisés des pertes qu ils ont essuyées, dans l'affair...
      Locuteur: Lanjuinais
      ...u'on lui rende sa pension, laquelle est de 6,010 livres, et les ar-réages, lesquels sont de 19,535 livres, en argent et non en assignats; plus 8,000 livrés qu'un procureur de Paris a, dit-il, touchée pour lui. ...; il fait plusieurs réflexions politiques sur l'Espagne, et finit par demander qu'on lui rende sa pension, laquelle est de 6,010 livres, et les ar-réages, lesquels sont de 19,535 livres, en argent et non en assignats; plus 8,000 livrés qu'un procureur de Paris a, dit-il, touchée pour lui.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onvention renvoie la pétition au comité de liquidation.) (La Convention renvoie la pétition au comité de liquidation.)
      Locuteur: Lanjuinais
      82° Pétition des citoyens perruquiers de Lille qui demandent la liquidation de leurs charges. 82° Pétition des citoyens perruquiers de Lille qui demandent la liquidation de leurs charges.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onvention rénvoie la pétition au comité de liquidation.) (La Convention rénvoie la pétition au comité de liquidation.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...e lecture d'une lettre des commissaires de la Convention nationale à l'armée des Pyrénées, qui écrivent de Bayonne que l'organisation de cette armée se pousuit avec succès. ,secrétaire, donne lecture d'une lettre des commissaires de la Convention nationale à l'armée des Pyrénées, qui écrivent de Bayonne que l'organisation de cette armée se pousuit avec succès.
      Locuteur: Lanjuinais
      « Plusieurs bataillons, disent-ils, de la nouvelle levée sont déjà formés, et ...
      ...avec beaucoup d'activité des compagnies de troupes légères sous le nom de miquelets.
      « Plusieurs bataillons, disent-ils, de la nouvelle levée sont déjà formés, et ils auront incessamment des armes. On recrute aussi avec beaucoup d'activité des compagnies de troupes légères sous le nom de miquelets.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...s sont donnés pour un approvisionnement de 20,000 sacs de blé, qui sont tirés, autant qu'il sera possible, de l'étranger. « Les ordres sont donnés pour un approvisionnement de 20,000 sacs de blé, qui sont tirés, autant qu'il sera possible, de l'étranger.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...s commissaires ont suspendu le maréchal de camp Gestas, commandant la 11e division... « Les commissaires ont suspendu le maréchal de camp Gestas, commandant la 11e division, que l'opinion publique repoussait. Ils l'ont rem-
      Locuteur: Lanjuinais
      ... par le citoyen Reynier, aussi maréchal de camp. placé par le citoyen Reynier, aussi maréchal de camp.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...s commissaires arrivèrent sur les bords de la Bidassoa, rivière qui fait la limite...
      ...s plantaient sur sa rive droite l'arbre de la liberté, avec l'enthousiasme du patr...
      « Lorsque les commissaires arrivèrent sur les bords de la Bidassoa, rivière qui fait la limite des deux puissances, nos soldats plantaient sur sa rive droite l'arbre de la liberté, avec l'enthousiasme du patriotisme qui leur est naturelle. Les Espagnols qui gardent la rive gauche s'étaie...
      Locuteur: Lanjuinais
      ...rvent les commissaires, qu'on s'occupât de faire traduire,, pour les Basques au mo...
      ...les commissaires, avec les seules armes de la raison, sont parvenus à les persuade...
      « 11 serait à souhaiter, observent les commissaires, qu'on s'occupât de faire traduire,, pour les Basques au moins, les lois principales. Ce pays est dominé par le fanatisme. Les habitants, égarés par la diversité des opinions religieuses, étaient divisés entre eux : les commissaires, avec les seules armes de la raison, sont parvenus à les persuader et à rétablir parmi eux la paix et la fraternité.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...més les Bohémiens ou Egyptiens, à cause de leur teint rembruni, et qui paraissaien...
      ...regarder comme frères par les habitants de ces contrées et à leur faire obtenir les droits de citoyen'. (Applaudissements.)
      ... les colonies, avait fait une caste à part des hommes établis sur les côtes, nommés les Bohémiens ou Egyptiens, à cause de leur teint rembruni, et qui paraissaient descendre des Maures établis jadis en Espagne. Les commissaires, par les moyens que leur a fourni la persuasion, sont parvenus à les faire regarder comme frères par les habitants de ces contrées et à leur faire obtenir les droits de citoyen'. (Applaudissements.)
      Locuteur: Léonard Bourdon
      J'applaudis au décret que vient de rendre la Convention et tout particuliè...
      ...tement la traduction en idiome étranger de tous les décrets rendus. J'i-n* siste p...
      J'applaudis au décret que vient de rendre la Convention et tout particulièrement à l'indication donnée par elle d'avoir à seconder fortement la traduction en idiome étranger de tous les décrets rendus. J'i-n* siste pour que le comité compétent dépose, sous trois jours, son rapport.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...ois en langues étrangères, établis près de la Convention, qui s'offrent gratuiteme... ...e. Le bureau est saisi à l'instant d'une lettre des rédacteurs traducteurs des lois en langues étrangères, établis près de la Convention, qui s'offrent gratuitement pour faire ce travail. (Applaudissements.)
      Locuteur: Génissieu
      Oui, mais avant de songer à envoyer aux étrangers les décrets de la Convention nationale, il serait peut-être bon d'assurer l'exécution de la loi qui ordonne l'envoi de tous les décrets aux Français et plus p... Oui, mais avant de songer à envoyer aux étrangers les décrets de la Convention nationale, il serait peut-être bon d'assurer l'exécution de la loi qui ordonne l'envoi de tous les décrets aux Français et plus particulièrement aux armées.
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      ...eçu, en effet, une lettre d'un officier de l'armée, qui atteste que ce décret n'es...
      ...ction, en diverses langues, des décrets de la Convention, je demande que, pour y t...
      J'ai reçu, en effet, une lettre d'un officier de l'armée, qui atteste que ce décret n'est pas exécuté. Quant à la traduction, en diverses langues, des décrets de la Convention, je demande que, pour y travailler, il soit

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 206
      Locuteur: Treilhard
      ...Convention ordonne la mention honorable de cette adresse et renvoie aux comités diplomatique et de Constitution réunis, pour en faire leur rapport ince... (La Convention ordonne la mention honorable de cette adresse et renvoie aux comités diplomatique et de Constitution réunis, pour en faire leur rapport incessamment.)
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      nommé une commission-formée de membres qui connaîtront les différents ... nommé une commission-formée de membres qui connaîtront les différents idiomes.
      Locuteur: Rühl
      Il n'y a rien de plus pitoyable que la traduction qui se fait de vos décrets dans les départements du Haut et Bas-Rhin ; et cela vient de ce que les traducteurs n'entendent ni l...
      ...emps, cette traduction est interrompue, de manière que les habitants des campagnes...
      Il n'y a rien de plus pitoyable que la traduction qui se fait de vos décrets dans les départements du Haut et Bas-Rhin ; et cela vient de ce que les traducteurs n'entendent ni le français ni l'allemand. Depuis longtemps, cette traduction est interrompue, de manière que les habitants des campagnes qui n'entendent pas le français, ne savent pas encore que la royauté est abolie...
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ...s décrets sont rendus, il ne s'agit que de les exécuter. Je demande donc que le ministre de la justice rende compte des mesures qu'... Les décrets sont rendus, il ne s'agit que de les exécuter. Je demande donc que le ministre de la justice rende compte des mesures qu'il a prises pour faire traduire les décrets. Si les moyens qui lui ont été donné...
      Locuteur: Treilhard
      ...comité d'aliénation, présente un projet de décret tendant à déclarer qu'il n'y a lieu à délibérer sur la demande des entrepreneurs de la manufactures d'armes des Petites-Ecuries, relative au renouvellement de leur bail; ce projet de décret est ainsi conçu : ,au .nom, du comité d'aliénation, présente un projet de décret tendant à déclarer qu'il n'y a lieu à délibérer sur la demande des entrepreneurs de la manufactures d'armes des Petites-Ecuries, relative au renouvellement de leur bail; ce projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Treilhard
      ...té d'aliénation des domaines nationaux, de la demande formée par les entrepreneurs...
      ... Faubourg-Saint-Denis, à ce que le bail de ces bâtiments leur fût renouvelé, sans ...
      ...ande. » (La Convention adopte ce projet de décret.) Un membre, au nom du comité- des domaines, présente un projet de décret tendant à autoriser le ministre ...
      ...liques à acquérir du citoyen Egalité et de ses créanciers unis, .22 arpents de ' bois enclavés dans la forêt de Montargis ; ce projet de décret est ainsi conçu :
      « La Convention nationale, sur le rapport qui lui a été fait par le comité d'aliénation des domaines nationaux, de la demande formée par les entrepreneurs d'une manufacture d'armes établie dans lés bâtiments nationaux connus sous la dénomination des Petites-Ecuries, rue du Faubourg-Saint-Denis, à ce que le bail de ces bâtiments leur fût renouvelé, sans qu'au préalable les formalités des publications et enchères, prescrites par les ...
      ...décembre 1791, fussent observées, décrète qu'il n'y a lieu d'accorder ladite demande. » (La Convention adopte ce projet de décret.) Un membre, au nom du comité- des domaines, présente un projet de décret tendant à autoriser le ministre des contributions publiques à acquérir du citoyen Egalité et de ses créanciers unis, .22 arpents de ' bois enclavés dans la forêt de Montargis ; ce projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Treilhard
      ...torisé à acquérir du citoyen Egalité et de ses créanciers unis, deux parties de bois formant ensemble 22 arpents enclavés dans la forêt de Montargis, pour être réunis au domaine de la République. » « Le ministre des contributions publiques est atitorisé à acquérir du citoyen Egalité et de ses créanciers unis, deux parties de bois formant ensemble 22 arpents enclavés dans la forêt de Montargis, pour être réunis au domaine de la République. »
      Locuteur: Treilhard
      (La Convention adopte ce projet de décret.) . Un membre propose de décréter provisoirement le mode de remplacement des commissaires auditeurs... (La Convention adopte ce projet de décret.) . Un membre propose de décréter provisoirement le mode de remplacement des commissaires auditeurs des guerres et des juges suppléants, lorsque ceux-ci ne pourront ou ne voudront...
      Locuteur: Treilhard
      Un autre membre demande le renvoi de cette proposition au comité de la guerre, pour faire a ce sujet un rap...
      ...le renvoi.) ' Un membre : Les habitants de la seigneurie d'Asveiller, petite contr...
      ...n allemand qui s'est enfui à l'approche de la guerre, demandent à se réunir à la F...
      Un autre membre demande le renvoi de cette proposition au comité de la guerre, pour faire a ce sujet un rapport sous trois jours. (La Convention ordonne le renvoi.) ' Un membre : Les habitants de la seigneurie d'Asveiller, petite contrée possédée par un baron allemand qui s'est enfui à l'approche de la guerre, demandent à se réunir à la France. Leur pays est enclavé entre deux départements. Ils ont arboré la cocarde ...
      Locuteur: Treilhard
      bre de la liberté et ont formé une pétition individuelle pour obtenir de la Convention natio-tionâle leur aggrég... bre de la liberté et ont formé une pétition individuelle pour obtenir de la Convention natio-tionâle leur aggrégàtion à la République/Je demande la mention honorable et le renvoi au comité dip...
      Locuteur: Salle
      ...comité des finances, présente un projet de décret tendant à autoriser la commune de Chàteau-'Thébaut (Loire-Inférieure).à emprunter une somme de 5,758 livres 6 s. 11 d. pour être employée à l'acquittement de ses dettes; ce projet de. décret est ainsi conçu : ,au nom du comité des finances, présente un projet de décret tendant à autoriser la commune de Chàteau-'Thébaut (Loire-Inférieure).à emprunter une somme de 5,758 livres 6 s. 11 d. pour être employée à l'acquittement de ses dettes; ce projet de. décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Salle
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances sur une pétition de la commune de Ghâteau-Thëbaut, tendant à obtenir l'autorisation nécessaire pour emprunter une somme de 5,758 1. 6 s. 11 d., qu'elle se propose d'employer à l'acquittement de ses dettes ; vu l'opinion du directoire...
      ... et l'avis du directoire du département de la Loire-Inférieure, décrète que la commune de Château-Thébaut est autorisée à emprunter la somme de 5,758 1. 6. s. 11 d., pour être employé...
      ... corps administratifs, à l'acquittement de ses dettes ; à la charge par ladite com...
      ...qu'il est voulu par les articles 3 et 4 de la loi du 10 août 1791. »
      « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances sur une pétition de la commune de Ghâteau-Thëbaut, tendant à obtenir l'autorisation nécessaire pour emprunter une somme de 5,758 1. 6 s. 11 d., qu'elle se propose d'employer à l'acquittement de ses dettes ; vu l'opinion du directoire du district du Clîsson et l'avis du directoire du département de la Loire-Inférieure, décrète que la commune de Château-Thébaut est autorisée à emprunter la somme de 5,758 1. 6. s. 11 d., pour être employée par elle, sous la surveillance des corps administratifs, à l'acquittement de ses dettes ; à la charge par ladite commune d'imposer annuellement des deniers pour livre additionnels à ses contributions foncière et mobilière pour le remboursement dudit emprunt, ainsi qu'il est voulu par les articles 3 et 4 de la loi du 10 août 1791. »
      Locuteur: Salle
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Chiappe
      ...soyez pas étonnés du retard des députés de Corse à la Convention nationale; l'extrême éloigne-ment de notre département, l'intervalle de mer qui nous sépare de la commune patrie et qui cause souvent ...
      ...nécessairement retarder aussi l'arrivée de ses députés à Paris.
      (Ange). Citoyens représentants, ne soyez pas étonnés du retard des députés de Corse à la Convention nationale; l'extrême éloigne-ment de notre département, l'intervalle de mer qui nous sépare de la commune patrie et qui cause souvent un long retard dans l'arrivée des décrets en Corse, devait nécessairement retarder aussi l'arrivée de ses députés à Paris.
      Locuteur: Chiappe
      ...es confrères, réunis dans un autre port de l'île, devaient s'embarquer le même jou... ... nommé, je me suis embarqué à Ajaccio, le 14 du mois dernier, pour Marseille ; mes confrères, réunis dans un autre port de l'île, devaient s'embarquer le même jour. Il paraît que j'ai été plus heureux dans la traversée; mais certainement ils ...
      Locuteur: Chiappe
      ...me parfait régnait dans tous les points de cette île lorsque je l'ai quittée. ...administratifs et l'influence du général Paoli l'ont entièrement détruit; un calme parfait régnait dans tous les points de cette île lorsque je l'ai quittée.
      Locuteur: Chiappe
      ...à vous exprimer en me plaçant au milieu de vous, c'est de vous féliciter des résultats hardis de vos premiers travaux. La joie, et le co... Quant à moi, citoyens, le premier sentiment que j'aie à vous exprimer en me plaçant au milieu de vous, c'est de vous féliciter des résultats hardis de vos premiers travaux. La joie, et le contentement des citoyens des départements du continent français que j'ai traversé...

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 207
      Locuteur: Chiappe
      route m'ont convaincu de l'approbation des grands moyens que vous avez développés pour le salut de la République. route m'ont convaincu de l'approbation des grands moyens que vous avez développés pour le salut de la République.
      Locuteur: Chiappe
      ...les ennemis extérieurs ont fui, honteux de leur témérité ou désespérés de leur inutile barbarie. Vous avez conquis la liberté tout entière» La royauté est abolie; les ennemis extérieurs ont fui, honteux de leur témérité ou désespérés de leur inutile barbarie.
      Locuteur: Chiappe
      ...e n'éprouve en ce moment que le bonheur de voir ma patrie dans une situation aussi...
      ..., aussi fortunée. Jé suis vierge encore de tout dissentiment étranger à l'intérêt ...
      ...té, l'égalité, la gloire et le .bonheur de la France, sembleraient ne pouvoir plus différer entre eux que sur quelques points de leurs opinions politiques.
      Je n'éprouve en ce moment que le bonheur de voir ma patrie dans une situation aussi glorieuse, aussi fortunée. Jé suis vierge encore de tout dissentiment étranger à l'intérêt national, à la fraternité républicaine, et je ne puis bien comprendre l'existenc...
      ...scordes dans ces circonstances où tous les citoyens, voulant sans doute la liberté, l'égalité, la gloire et le .bonheur de la France, sembleraient ne pouvoir plus différer entre eux que sur quelques points de leurs opinions politiques.
      Locuteur: Chiappe
      ...re ai-je à me consoler en quelque sorte de n'arriver qu'au moment où le besoin de dfs-cuter en paix les questions les plus importantes, absorbera dans de si puissants intérêts tout esprit de parti, dont les efforts n'apporteront q... Peut-être ai-je à me consoler en quelque sorte de n'arriver qu'au moment où le besoin de dfs-cuter en paix les questions les plus importantes, absorbera dans de si puissants intérêts tout esprit de parti, dont les efforts n'apporteront que des obstacles toujours inutiles à la volonté nationale.
      Locuteur: Chiappe
      ... à mes concitoyens qui m'ont jugé digne de leur confiance, que je n'abandonnerai jamais les vrais principes de la liberté et de l'égalité,^- Je tiendrai mon serment. (... J'ai juré à mes concitoyens qui m'ont jugé digne de leur confiance, que je n'abandonnerai jamais les vrais principes de la liberté et de l'égalité,^- Je tiendrai mon serment. (Applaudissements).
      Locuteur: Chiappe
      ...omité des assignats, présente un projet de décret tendant à autoriser le garde des archives à délivrer au directeur général de la fabrication des assignats les formes de Vassignat de 10 sols; ce projet de décret est ainsi conçu : Un membre, au nom du comité des assignats, présente un projet de décret tendant à autoriser le garde des archives à délivrer au directeur général de la fabrication des assignats les formes de Vassignat de 10 sols; ce projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Chiappe
      ...archives délivrera au directeur général de la fabrication des assignats les formes de l'assignat de 10 sols, pourîaire procéder sur-le-champ a la fabrication des 40 millions de cette coupure, décrétés le 24 octobre d... ...ion nationale, sur le rapport du comité des assignats, décrète que le garde des archives délivrera au directeur général de la fabrication des assignats les formes de l'assignat de 10 sols, pourîaire procéder sur-le-champ a la fabrication des 40 millions de cette coupure, décrétés le 24 octobre dernier ». ;
      Locuteur: Chiappe
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ... citoyen Gantois, député du département de la Somme, qui demande un congé de huit jours pour affaires urgentes.) ,secrétaire, donne lecture d'une lettre au citoyen Gantois, député du département de la Somme, qui demande un congé de huit jours pour affaires urgentes.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...e secrétaire donne lecture d'une lettre de Pache, ministre de la guerre, qui, en exécution d'un décret de la Convention nationale, portant qu'il ... Le même secrétaire donne lecture d'une lettre de Pache, ministre de la guerre, qui, en exécution d'un décret de la Convention nationale, portant qu'il déclarerait sous 24 heures le nom du commis prévaricateur (1), et les mesures qu...
      Locuteur: Lanjuinais
      A la suite de cette lettre, il est fait lecture d'une...
      ...erin, qui, en annonçant que le ministre de la guerre lui a désigné un successeur, et qu'il a quitté sa place, se plaint de ce que le décret juge, par sa dispositi...
      A la suite de cette lettre, il est fait lecture d'une lettre du citoyen dHillerin, qui, en annonçant que le ministre de la guerre lui a désigné un successeur, et qu'il a quitté sa place, se plaint de ce que le décret juge, par sa disposition, ce
      Locuteur: Lanjuinais
      écret, et l'examen de son affaire par un comité. écret, et l'examen de son affaire par un comité.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...rdre du jour, motivé sur ce que l'objet de cette demande ne peut concerner la Conv... Un autre membre réclame l'ordre du jour, motivé sur ce que l'objet de cette demande ne peut concerner la Convention nationale.
      Locuteur: Rewbell
      ...y oppose et demande le renvoi au comité de la guerre de la lettre de d'Hillerin. s'y oppose et demande le renvoi au comité de la guerre de la lettre de d'Hillerin.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...onne la réforme du décret, et le renvoi de la lettre de d'Hillerin au comité de la guerre, pour en faire le rapport au ... (La Convention ordonne la réforme du décret, et le renvoi de la lettre de d'Hillerin au comité de la guerre, pour en faire le rapport au premier jour.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ,secrétaire, donne lecture dune lettre de Pache, ministre de la guerre, qui envoie des dépêches du g... ,secrétaire, donne lecture dune lettre de Pache, ministre de la guerre, qui envoie des dépêches du général Dumouriez, datées du Boussu, le 4 novembre; cette lettre est ainsi conçue...
      Locuteur: Lanjuinais
      , l'an 1er de la République. , l'an 1er de la République.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...ant-générai Moreton, que celui-ci viént de me faire passer. « Je vous -adresse la copie d'un billet du général Dumouriez au lieutenant-générai Moreton, que celui-ci viént de me faire passer.
      Locuteur: Lanjuinais
      « Nous venons, mon cher Moreton, de bien battre les ennemis (Applaudissemen...
      ...re excellente artillerie et la vivacité de nos braves troupes.
      « Nous venons, mon cher Moreton, de bien battre les ennemis (Applaudissements); ils avaient une excellente position dans le village et le bois du Boussu; ils n'ont pu rien défendre contre notre excellente artillerie et la vivacité de nos braves troupes.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...ient 6,000 hommes d'infanterie et 2,000 de cavalerie ;'nous leur avons tué plus de 150 hommes, d'après ce que nous savons ...
      ...vement blessé, pour lequel je vous prie de m'envoyer sur-le-champ une voiture et u...
      * « Ils avaient 6,000 hommes d'infanterie et 2,000 de cavalerie ;'nous leur avons tué plus de 150 hommes, d'après ce que nous savons jusqu'à présent, nous avons déjà plus de200pri-sQnniers, dont un très grièvement blessé, pour lequel je vous prie de m'envoyer sur-le-champ une voiture et un bon chirurgièn. J'arrête les troupes à Boussu, pour qu'elles ne se laissent pa...
      Locuteur: Lanjuinais
      Le ministre de la guerrer, v « Signé : Pache. » Le ministre de la guerrer, v « Signé : Pache. »
      Locuteur: Fouché
      (de Nantes), au nom du comité d'instruction...
      ...it un rapport (1) et présente un projet de décret (2) explicatif de plusieurs articles ae la loi du 18 août...
      (de Nantes), au nom du comité d'instruction publique, fait un rapport (1) et présente un projet de décret (2) explicatif de plusieurs articles ae la loi du 18 août dernier concernant les membres des congrégations séculières qui continuent prov...
      ...du lundi 5 novembre 1792, 157, le texte de ce décret. (1) Voy. ci-dessus,,séance du lundi 5 novembre 1792, 157, le texte de ce décret.
      ...ublique, d'après la demande du ministre de l'intérieur, de vous présenter un projet de décret explicatif de plusieurs articles de la loi du 18 août 1792, qui concerne le...
      ...des éclaircissements qu'il conviendrait de vous proposer, qu'une loi toute nouvell...
      ...t n'en conserverait que le petit nombre de dispositions non sujettes à ambiguïté. Le projet de décret, arrêté par l'Assemblée législative dans un mo~ (1) Bibliothèque de la Chambre des Députés, Collec-page 157, tion Portiez (de l'Oise), tome 438, n" 4.
      Citoyens, vous avez chargé votre comité d'instruction publique, d'après la demande du ministre de l'intérieur, de vous présenter un projet de décret explicatif de plusieurs articles de la loi du 18 août 1792, qui concerne les congrégations séculaires. C'est peut-être moins des développements, des éclaircissements qu'il conviendrait de vous proposer, qu'une loi toute nouvelle qui abrogerait la première et n'en conserverait que le petit nombre de dispositions non sujettes à ambiguïté. Le projet de décret, arrêté par l'Assemblée législative dans un mo~ (1) Bibliothèque de la Chambre des Députés, Collec-page 157, tion Portiez (de l'Oise), tome 438, n" 4.

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 208
      Locuteur: Fouché
      ...ocaux ou généraux, portant qu'au moment de la suppression des congrégations, les i...
      ...s seront justifiés par les registres et actes desdites congrégations, lesquels, dûmen...
      ...r les supérieurs généraux au directoire de leur département.
      ...utres titres d'admission ou d'incorporation que les certificats des supérieurs locaux ou généraux, portant qu'au moment de la suppression des congrégations, les individus en étaient membres, et qu'ils y étaient entrés à telle époque. Ces cértificats seront justifiés par les registres et actes desdites congrégations, lesquels, dûment paraphés, seront remis par les supérieurs généraux au directoire de leur département.
      Locuteur: Fouché
      ...t à l'esprit ni la faculté, ni le temps de se livrer à la discussion, excite tous les jours une foule de réclamations sur l'obscurité ou l'indécision de la loi, et de la part des ex-congrégationnaires attachés aux établissements de l'instruction, et de la part des corps administratifs, dont ...
      ...ravée, appelle prompte-ment l'attention de la Convention nationale.
      ment où les circonstances ne laissaient à l'esprit ni la faculté, ni le temps de se livrer à la discussion, excite tous les jours une foule de réclamations sur l'obscurité ou l'indécision de la loi, et de la part des ex-congrégationnaires attachés aux établissements de l'instruction, et de la part des corps administratifs, dont la marche, sans cesse entravée, appelle prompte-ment l'attention de la Convention nationale.
      Locuteur: Fouché
      ...xaminé successivement tous les articles de cette loi, et voici les interprétations... Votre comité a examiné successivement tous les articles de cette loi, et voici les interprétations qu'il a cru devoir y apporter : elles sont absolument nécessaires pour en rendr...
      Locuteur: Fouché
      ...vail vous sera présenté dans le courant de la semaine prochaine; mais, avant que l...
      ...stent, puisqu'ils doivent faire le fond de ceux que vous allez créer.
      ...nécessité, s'en occupe tous les jours. Je crois pouvoir vous assurer que son travail vous sera présenté dans le courant de la semaine prochaine; mais, avant que l'on puisse organiser ces écoles, il faut songer à soutenir les; établissements d'instruction qui existent, puisqu'ils doivent faire le fond de ceux que vous allez créer.
      Locuteur: Fouché
      ... pour remplir ce but que je suis chargé de vous soumettre le projet de décret suivant : C'est pour remplir ce but que je suis chargé de vous soumettre le projet de décret suivant :
      Locuteur: Fouché
      PROJET DE DÉCRET. PROJET DE DÉCRET.
      Locuteur: Fouché
      ...endu son comité d'instruction publique, -prête i « La Convention nationale, après avoir entendu son comité d'instruction publique, -prête i
      Locuteur: Fouché
      ... d'instituteurs publics seront exceptés de l'article 6 du titre Ier de la loi du 18 août 1792, article par leq... ... membres des congrégations séculières qui ont rempli durant 20 ans les fonctions d'instituteurs publics seront exceptés de l'article 6 du titre Ier de la loi du 18 août 1792, article par lequel les membres desdites congrégations actuellement employés dans l'enseignement...
      Locuteur: Fouché
      ... conformément à l'article 2 du titre II de la susdite loi du 18 août, demeurent réservés de l'aliénation. ...logements individuels dans les bâtiments qui sont à l'usage des collèges et qui, conformément à l'article 2 du titre II de la susdite loi du 18 août, demeurent réservés de l'aliénation.
      Locuteur: Fouché
      « Art. 4. Les pensions de 30 livres par chaque année de congrégation, établies par l'article 1er du chapitre i*1 du titre 111 de la susdite loi en faveur de ceux qui^ont passé plus de 10 années dans les congrégations séculières, ne pourront excéder la somme de 1,000 livres, conformément au décret du... « Art. 4. Les pensions de 30 livres par chaque année de congrégation, établies par l'article 1er du chapitre i*1 du titre 111 de la susdite loi en faveur de ceux qui^ont passé plus de 10 années dans les congrégations séculières, ne pourront excéder la somme de 1,000 livres, conformément au décret du 27 septembre 1792.
      Locuteur: Fouché
      « Art. 5. Les années de congrégation compteront jusqu'au 1er ja... « Art. 5. Les années de congrégation compteront jusqu'au 1er janvier prochain.
      Locuteur: Fouché
      ...s. Ce traitement ne pourra être moindre de 1,200 livres dans les villes au-dessous de 30,000 âmes, et de 1,500 livres dans les villes au-dessus de cette popula-tion, sans néanmoins que1-...
      ...emières villes, puisse s'élever au delà de 1,500 livres, et;pourjles secondes, de 2,000 livres, dérogeant pour «cet effet l'article 1er du titre IV de la loi du 18 août 1792.
      ...nné, à fixer sur les fonds des collèges le traitement des professeurs provisoires. Ce traitement ne pourra être moindre de 1,200 livres dans les villes au-dessous de 30,000 âmes, et de 1,500 livres dans les villes au-dessus de cette popula-tion, sans néanmoins que1-ë maximum, pour les premières villes, puisse s'élever au delà de 1,500 livres, et;pourjles secondes, de 2,000 livres, dérogeant pour «cet effet l'article 1er du titre IV de la loi du 18 août 1792.
      Locuteur: Fouché
      ... remplir les fonctions des écoles dites de petite instruction recevront la moitié ... « Art. 7. Les instituteurs et institutrices qui continueront à remplir les fonctions des écoles dites de petite instruction recevront la moitié des traitements ci-dessus.
      Locuteur: Fouché
      ...n'auront pas satisfait aux dispositions de l'article 6 du titre Iep, ou des articl... ...ement prescrit par l'article 3 du titre V, qu'autant que les congrégationnaires n'auront pas satisfait aux dispositions de l'article 6 du titre Iep, ou des articles 2, 8, 18, 20 et 25-du titre V.
      Locuteur: Fouché
      ... d'aucune gestion, et la responsabilité de ceux qui en étaient chargés ne pouvant avoir d'autre objet que de justifier qu'ils n'ont distrait ou dila... ...sabilité d'administration ne pouvant être exercée sur ceux qui n'étaient chargés d'aucune gestion, et la responsabilité de ceux qui en étaient chargés ne pouvant avoir d'autre objet que de justifier qu'ils n'ont distrait ou dilapidé les biens meubles ou immeubles appartenant à la République.
      Locuteur: Fouché
      ...L'article 20 du titre V sera interprété de la manière suivante : « Art. 9. L'article 20 du titre V sera interprété de la manière suivante :
      Locuteur: Fouché
      ...ont ils étaient chargés au commencement de ladite année, ne recevront aucun traite... ...ulières qui auront abandonné, durant. 1 année 1791, les fonctions instructives dont ils étaient chargés au commencement de ladite année, ne recevront aucun traitement, sauf le cas ae maladie et l'exception portée dans les articles 22 et 23 du...
      Locuteur: Fouché
      ...nt qu'ils pourront disposer du mobilier de leur chambre et des effets servant à le... ...e soit, que les congrégationnaires seront censés appartenir; et c'est là seulement qu'ils pourront disposer du mobilier de leur chambre et des effets servant à leur usage personnel, conformément à l'article 15 du titre V.
      Locuteur: Fouché
      ...uction publique, qui ne dépendent point de ces fondations, la vente des biens de ces établissements continuera à être su... ...ession des congrégations séculières ne s'étendant pas aux établissements d'instruction publique, qui ne dépendent point de ces fondations, la vente des biens de ces établissements continuera à être suspendue, conformément au décret rendu par l'Assemblée constituante.
      Locuteur: Fouché
      EXTRAIT DE LA LOI DU 18 AOUT 1792 (1). EXTRAIT DE LA LOI DU 18 AOUT 1792 (1).
      ...ue celui qui figure à la fin du rapport de Fonché. Nous l'empruntons au Recueil des Procès-verbaux du comité de l'instruction publique de la Convention nationale, publié par M. ...
      ..., page 28). Le rapporteur'avait négligé de reproduire l'article 6 du titre premier...
      ... qui sont pourtant visés dans le projet de décret. Par contre il avait reproduit l...
      ....titre individuel, jusqu'à (1) L'extrait que nous donnons'ici est plus complet que celui qui figure à la fin du rapport de Fonché. Nous l'empruntons au Recueil des Procès-verbaux du comité de l'instruction publique de la Convention nationale, publié par M. Guillaume (tome I, page 28). Le rapporteur'avait négligé de reproduire l'article 6 du titre premier et lés articles 2, 8, 18, 22, 23 et 25 du titre V qui sont pourtant visés dans le projet de décret. Par contre il avait reproduit l'article 4 du titre V qui est inutile.

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 209
      Locuteur: Fouché
      ...tembre 1792), au directoire du district de la maison dans laquelle il réside actuellement, un extrait en forme de ses actes de baptême et d'admission. Chaque individu fournira dans le même délai (avant le 1er septembre 1792), au directoire du district de la maison dans laquelle il réside actuellement, un extrait en forme de ses actes de baptême et d'admission.
      Locuteur: Fouché
      ...ons jugées valables par les directoires de département, sur l'avis des districts e... ... organisation définitive; ceux qui discontinueront leurs services sans des .raisons jugées valables par les directoires de département, sur l'avis des districts et l'observation des municipalités, n'obtiendront que la moitié du traite-tement ...
      Locuteur: Fouché
      Demeurent réservés de l'aliénation, jusqu'à ce que le Corps législatif ait prononcé sur l'organisation de l'instruction publique, les bâtiments e... Demeurent réservés de l'aliénation, jusqu'à ce que le Corps législatif ait prononcé sur l'organisation de l'instruction publique, les bâtiments et jardins à l'usage des collèges encore ouverts en 1789, quoique faisant partie ...
      Locuteur: Fouché
      ...te admission, recevront pour traitement de retraite ; ...nt été admis dans la congrégation selon les règles et épreuves requises pour cette admission, recevront pour traitement de retraite ;
      Locuteur: Fouché
      ...° 100 livres une fois payées, par année de congrégation, ceux qui auront vécu 5 an... 1° 100 livres une fois payées, par année de congrégation, ceux qui auront vécu 5 années et au-dessous dans la même congrégation ;
      Locuteur: Fouché
      2° 20 livres de pension par chaque année de congrégation, ceux qui en auront plus de 5, jusqu'à 10 inclusivement ; 2° 20 livres de pension par chaque année de congrégation, ceux qui en auront plus de 5, jusqu'à 10 inclusivement ;
      Locuteur: Fouché
      3° 30 livres également de pension par année de congrégation, ceux qui en auront plus de 10. 3° 30 livres également de pension par année de congrégation, ceux qui en auront plus de 10.
      Locuteur: Fouché
      ...âtiments prélevé, ou le iroduit à 4 0/0 de la vente des biens desdits ollèges qui ...
      ... revenu sera iparti par les directoires de département, sui-int le mode que les ad...
      ...raitement e revenu net du collège auquel ils seront atta-thés, l'entretien des bâtiments prélevé, ou le iroduit à 4 0/0 de la vente des biens desdits ollèges qui seront aliénés ; lequel revenu sera iparti par les directoires de département, sui-int le mode que les administrations jugeront >nvenable d'après l'avis des districts.
      Locuteur: Fouché
      ...emmes, ne rra recevoir le premier terme de son traite-it, s'il ne rapporte au receveur du district ;rait de sa prestation> devant sa municipa-du serment d'être fidèle à la nation, de ltenir la liberté et l'égalité et de mourir is défendant. Ledit certificat d...
      ...ttance, sous la responsabilité du re-jr de district, et il sera délivré par les of...
      ucun des pensionnaires désignés dans le sent décret, à l'exception des femmes, ne rra recevoir le premier terme de son traite-it, s'il ne rapporte au receveur du district ;rait de sa prestation> devant sa municipa-du serment d'être fidèle à la nation, de ltenir la liberté et l'égalité et de mourir is défendant. Ledit certificat demeurera an-à la quittance, sous la responsabilité du re-jr de district, et il sera délivré par les offi-s municipaux sur papier libre et sans
      Locuteur: Fouché
      ...upprimées pourront disposer du mobilier de leur chambre seulement, et des effets q... Les membres des congrégations supprimées pourront disposer du mobilier de leur chambre seulement, et des effets qu'ils prouveront avoir été à leur usage exclusif et personnel, sans toutefois qu...
      Locuteur: Fouché
      ... du payement qui leur sera fait au mois de juillet prochain, le lieu où ils se proposent de, fixer leur résidence, et seront les termes subséquents de leurs pensions ! acquittés par les rece... ...tions, pensionnés par les articles ci-dessus, tenus d'indiquer dans la quittance du payement qui leur sera fait au mois de juillet prochain, le lieu où ils se proposent de, fixer leur résidence, et seront les termes subséquents de leurs pensions ! acquittés par les receveurs du district où ils résideront.
      Locuteur: Fouché
      Tout membre de congrégation ou d'associa-ciation sécul...
      ...grégation, .et aura droit au traitement de retraite qui, dans ce cas, sera réduit ...
      Tout membre de congrégation ou d'associa-ciation séculière qui, ayant exercé pendant l'année 1790 les fonctions auxquelles il était at...
      ...fonctions publiques ou ecclésiastiques, ne sera point censé avoir {quitté la congrégation, .et aura droit au traitement de retraite qui, dans ce cas, sera réduit à moitié pendant toute la durée desdits emplois.
      Locuteur: Fouché
      s«ra de même des membres des congré- s«ra de même des membres des congré-
      Locuteur: Fouché
      de pareils, emplois : ils ne conserveront,... de pareils, emplois : ils ne conserveront, pendant la durée desdits emplpis, que la moitié des pensions qui sont attribuée...

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 210
      Locuteur: Fouché
      ...clésiastiques que laïques, seront tenus de déclarer s'ils ont pris ou reçu quelque...
      ...r le quartier ou les quartiers à échoir de leurs pensions. Ne pourront les receveu...
      ...icts payer aucune pension que sur le vu de ladite déclaration, laquelle sera et demeurera annexée à la quittance de chaque membre de la congrégation; et seront ceux qui aur...
      ...ausse déclaration, privés pour toujours de leurs pensions. »
      « Tous les membres des congrégations ci-dessus, tant ecclésiastiques que laïques, seront tenus de déclarer s'ils ont pris ou reçu quelques sommes, ou partagé quelques effets appartenant à leur maison ou à leur congrégation, et d'en imputer le montant sur le quartier ou les quartiers à échoir de leurs pensions. Ne pourront les receveurs des districts payer aucune pension que sur le vu de ladite déclaration, laquelle sera et demeurera annexée à la quittance de chaque membre de la congrégation; et seront ceux qui auront fait une fausse déclaration, privés pour toujours de leurs pensions. »
      Locuteur: Fouché
      ...nne ^impression du rapport et du projet de décret.) (La Convention ordonne ^impression du rapport et du projet de décret.)
      Locuteur: Goupilleau
      ...faires générales bu les grands intérêts de la République. ...'y joigne l'impression des rapports que lorsque ces derniers concérneront les affaires générales bu les grands intérêts de la République.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...s à faire imprimer d'avance les projets de décret qu'ils présenteront à l'Assemblé... propose d'autoriser les comités à faire imprimer d'avance les projets de décret qu'ils présenteront à l'Assemblée, mais à la condition que la discussion ne vienne que deux jours après la distr...
      Locuteur: Lanjuinais
      ...Convention nationale décrète que chacun de ses comités est autorisé à faire imprimer et distribuer les projets de décret sur les questions générales ou particulières qu'il aura résolu de mire présenter en son nom, et même lés ...
      ...ra commencer que deux jours après celui de la distribution. »
      « La Convention nationale décrète que chacun de ses comités est autorisé à faire imprimer et distribuer les projets de décret sur les questions générales ou particulières qu'il aura résolu de mire présenter en son nom, et même lés rapports, lorsqu'ils concerneront des questions générales. La discussion ne pourra commencer que deux jours après celui de la distribution. »
      Locuteur: Lanjuinais
      Un membre : Les habitants de Porrentruy ont brisé leurs fers et arbo...
      ... que je reçois à l'instant me fait part de cette heureuse nouvelle.
      Un membre : Les habitants de Porrentruy ont brisé leurs fers et arboré la cocarde tricolore. (Applaudissements.) Une lettre que je reçois à l'instant me fait part de cette heureuse nouvelle.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ,au nom de là commission extraordinaire des vingt-...
      ...ns les papiers recueillis par le comité de surveillance de la cmmune de Paris (2) ; il s'exprime ainsi :
      ,au nom de là commission extraordinaire des vingt-quatre, fait un rapport (1) . sur les crimes du ci-devant roi, dont les preuves ont été trouvées dans les papiers recueillis par le comité de surveillance de la cmmune de Paris (2) ; il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...présentants du peuple, je viens, au nom de la Commission des vingt-quatre, vous ex...
      ...tendre avec attention ; car ceux au nom de qui je parle et moi, nous sommes en que...
      « Représentants du peuple, je viens, au nom de la Commission des vingt-quatre, vous exposer les faits qu'elle a recueillis concernant le ci-devant roi. Vous allez m'entendre avec attention ; car ceux au nom de qui je parle et moi, nous sommes en quelque sorte les témoins qui déposons dans cette grande affaire.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...es étaient éparses au milieu d'un chaos de titres : les uns, pour la plupart insig... Les preuves que nous avons acquises étaient éparses au milieu d'un chaos de titres : les uns, pour la plupart insignifiants; les autres, étrangers à l'homme dont il s'agit ; tout a été vu, tout a...
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      de la municipalité de Paris : ainsi le portait votre décret. ...
      ...nt déposés dans un appartement distinct de celui où nous nous réunissions; ils nous étaient apportés parles membres du comité de surveillance de la Commune; ils étaient, après leur exa...
      ...entrée; et deux fois par jour, à la fin de chaque séance, trois scellés étaient apposés sur la porte de cet appartement, toujours gardé par des...
      ... pas pu s'altérer : nous sommes obligés de le dire, puisque la calomnie s'est déjà efforcée de nous atteindre.?
      de la municipalité de Paris : ainsi le portait votre décret. Les papiers étaient déposés dans un appartement distinct de celui où nous nous réunissions; ils nous étaient apportés parles membres du comité de surveillance de la Commune; ils étaient, après leur examen, reportés, par les mêmes personnes, dans le lieu dont nous nous étions interdit l'entrée; et deux fois par jour, à la fin de chaque séance, trois scellés étaient apposés sur la porte de cet appartement, toujours gardé par des gendarmes : le dépôt qui a été remis en nos mains n'a donc pas pu s'altérer : nous sommes obligés de le dire, puisque la calomnie s'est déjà efforcée de nous atteindre.?
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ... heureux, ceux-là qui n'ont été chargés de vous offrir que des tableaux intéressan... Qu'ils sont heureux, ceux-là qui n'ont été chargés de vous offrir que des tableaux intéressants, des vues sages, ou le récit d'actions généreuses 1
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Pour moi, je n'ai à vous entretenir que de projets sinistres; je ne puis émouvoir vos cœurs que par de pénibles affections ; et je manquerais ... Pour moi, je n'ai à vous entretenir que de projets sinistres; je ne puis émouvoir vos cœurs que par de pénibles affections ; et je manquerais mon but si je ne vous faisais point partager les sensations douloureuses que j'a...
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ... offre point toute la noirceur des vues de l'ennemi commun. Mais s'il est facile de soupçonner davantage, il est peut-être impossible de recueillir plus de' preuves, quand on ne les doit qu'au ha... Encore est-il très imparfait; encore en suis-je réduit à regretter qu'il ne vous offre point toute la noirceur des vues de l'ennemi commun. Mais s'il est facile de soupçonner davantage, il est peut-être impossible de recueillir plus de' preuves, quand on ne les doit qu'au hasard.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      On se surveille de toutes parts; partout on cherche à s'en... On se surveille de toutes parts; partout on cherche à s'environner des ombres les plus épaisses. Ici, l'on n'écrit qu'en caractères symbol...
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      A chaque pas nous avons vu éclore de nouveaux pians ; et presque aussitôt le... A chaque pas nous avons vu éclore de nouveaux pians ; et presque aussitôt le fil des conspirations a été interrompu, sans qu'il nous ait été possible d'en r...
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...homme auquel, dans le besoin d'aimer et de pardonner, on supposait le caractère d'...
      ...mier, nous en sommes certains, à parler de mystère; et ses vils courtisans n'ont q...
      ...chéri les uns sur les autres; l'honneur de l'invention lui appartient tout entier : ainsi l'art de tromper est naturel aux rois. (Applaudi...
      Cet homme auquel, dans le besoin d'aimer et de pardonner, on supposait le caractère d'une extrême simplicité ; cet homme fallacieux, était le premier, nous en sommes certains, à parler de mystère; et ses vils courtisans n'ont que le mérite d'avoir enchéri les uns sur les autres; l'honneur de l'invention lui appartient tout entier : ainsi l'art de tromper est naturel aux rois. (Applaudissements.)
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...rale. —- Citons des faits. — Une lettre de Laporte à Septeuil, en date du 7 févrie... ... se rendre impénétrable, si je me bornais à vous parler d'une manière aussi générale. —- Citons des faits. — Une lettre de Laporte à Septeuil, en date du 7 février, est ainsi conçue :
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Copie de la lettre de Laporte à Septeuil Copie de la lettre de Laporte à Septeuil
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...sté m'en parla, et me témoigna le désir de venir à leur secours. Je lui fis une fe... ...on a réclamé la bienfaisance du roi pour trois personnages intéressants. Sa Majesté m'en parla, et me témoigna le désir de venir à leur secours. Je lui fis une feuille que je lui laissai.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...rvant qu'il importait qu'il n'y eût pas de vestiges dans les papiers de la liste civile, de ce qu'il ferait à cet égard. ... une occasion pour Viennè, j'ai redonné ce matin une feuille au roi, en lui observant qu'il importait qu'il n'y eût pas de vestiges dans les papiers de la liste civile, de ce qu'il ferait à cet égard.
      Nous n'avons pas cessé de travailler en présence des membres du comité de surveillance et (1) Ribliothèque de la Chambre des Députés, Collection Portiez (de l'Oise), tome 18, n® 63. Nous n'avons pas cessé de travailler en présence des membres du comité de surveillance et (1) Ribliothèque de la Chambre des Députés, Collection Portiez (de l'Oise), tome 18, n® 63.
      (2) Voy. ei-aprè s, aux annexes de la séance, page 226 les'plQees jxmtifieatives de ce rapport. (2) Voy. ei-aprè s, aux annexes de la séance, page 226 les'plQees jxmtifieatives de ce rapport.

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 211
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      « Pour M. de la V. à son homme d'affaires à Paris; « Pour M. de la V. à son homme d'affaires à Paris;
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      « Pour M. de Ghoiseul, à un abbé Rasel |qui a sa pro... « Pour M. de Ghoiseul, à un abbé Rasel |qui a sa procuration. »
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      « Voilà ce que l'amie de M. Bertrand lui propose. « Voilà ce que l'amie de M. Bertrand lui propose.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      « A sottes demandes point de réponse par écrit : aussi, ne voulant pas de mon ami certificat d'im-bécilité, je le prie de me marquer son heure pour ce soir ou de... « A sottes demandes point de réponse par écrit : aussi, ne voulant pas de mon ami certificat d'im-bécilité, je le prie de me marquer son heure pour ce soir ou demain matin : c'est entendu, gn trois minutes on résout plus d'affaires majeures ...
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      LA P. DE R. R. LA P. DE R. R.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...e ; je dois cependant ajouter qu'aucune de mes recherches ne m'a fourni la copie fidèle de la ruse audacieuse dont cette femme don... ...e que nous avons rencontré mille pièces autant inintelligibles que cette dernière ; je dois cependant ajouter qu'aucune de mes recherches ne m'a fourni la copie fidèle de la ruse audacieuse dont cette femme donne des témoignages répétés dans toute sa correspondance.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...tefeuille pris chez Septeuil, trésorier de la li3te civile, est le recueil où nous avons puisé le plus de renseignements ; nous en avons fait plu... Un portefeuille pris chez Septeuil, trésorier de la li3te civile, est le recueil où nous avons puisé le plus de renseignements ; nous en avons fait plusieurs liasses cotées A, B, G et D, et sous-di-visées, chacune, en d'autres lias...
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Nous citerons d'abord une lettre de Bouillé, contenue dans la liasse cotée B, n° 1er; elle est datée de Mayence, le 15 décembre 1791. (Première pièce, cote B, n° 1er, lettre de Bouillé.) Nous citerons d'abord une lettre de Bouillé, contenue dans la liasse cotée B, n° 1er; elle est datée de Mayence, le 15 décembre 1791. (Première pièce, cote B, n° 1er, lettre de Bouillé.)
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      fardait bien de dire qu'il correspondait avec ouillé, e... fardait bien de dire qu'il correspondait avec ouillé, et néanmoins la lettre ne semble pas avoir été adressée à un autre qu'à lui ; d'a...
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...r Louis Gapet pour la formation du camp de Montmédy. Elle est extrêmement intéress...
      ...contient les noms des principaux agents de conspiration d'alors, et qu'on voit par la suite quelques-uns de ces mêmes agents figurer encore aux Tuileries en 1792, et y recevoir, comme à l'époque de la fuite à Varennes, des sommes d'argen...
      On y voit le compte des sommes données à Bouillé par Louis Gapet pour la formation du camp de Montmédy. Elle est extrêmement intéressante, parce qu'elle contient les noms des principaux agents de conspiration d'alors, et qu'on voit par la suite quelques-uns de ces mêmes agents figurer encore aux Tuileries en 1792, et y recevoir, comme à l'époque de la fuite à Varennes, des sommes d'argent considérables, destinées apparemment à des projets semblables.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      La commission m'a prescrit de vous donner lecture de cette lettre. La commission m'a prescrit de vous donner lecture de cette lettre.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Copie de la lettre de Bouillé. ' Reçu du roi en assignats—...... Copie de la lettre de Bouillé. ' Reçu du roi en assignats—..... 993,000 liv.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...rdre, la valeur en argent ou en lettres de change, dont j'ai les reçus............... Remis à Monsieur, frère du roi, par son ordre, la valeur en argent ou en lettres de change, dont j'ai les reçus............................. 670,000
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Au comte Hamilton, colonel de Au comte Hamilton, colonel de
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Au duc de Cboiseuil 97,000 livres, sur lesquelles... Au duc de Cboiseuil 97,000 livres, sur lesquelles il en a remis au comte Hamilton 25, dont je rendrai compte.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      A M. de Maudel, lieutenant-colonel du régiment de Royal-Allemand.... A M. de Maudel, lieutenant-colonel du régiment de Royal-Allemand....
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      A M. le comte de Bosel, colonel de Chamborantï...............I...... A M. le comte de Bosel, colonel de Chamborantï...............I......
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      A M. de la Salle, commissaire à Metz.............. A M. de la Salle, commissaire à Metz..............................
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      pour le camp de Montmédy, environ. 12,000 On ne peut en avoir de reçu. Donné a MM.Heymann,de Klaingler et Dospelite, officiers généraux, à leur sortie de France avec moi, pour subvenir à leurs ... pour le camp de Montmédy, environ. 12,000 On ne peut en avoir de reçu. Donné a MM.Heymann,de Klaingler et Dospelite, officiers généraux, à leur sortie de France avec moi, pour subvenir à leurs dépenses, ayant tout
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      des hussards de deux, 100 louis— 2,400 A M. de Coquelas, autant que je des hussards de deux, 100 louis— 2,400 A M. de Coquelas, autant que je
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      lors de l'arrestation du roi, environ. 6,000 lors de l'arrestation du roi, environ. 6,000
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Perdu sur un de mes gens, qui a Perdu sur un de mes gens, qui a
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      été pris, deux rouleaux de 50 louis. 2,400 été pris, deux rouleaux de 50 louis. 2,400
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...nses, n'ayant pu tirer aucune ressource de France, où tous mes effets ont été sais...
      ...mais que je suis aans ce moment en état de remettre au roi quand il me l'Ordonnera, ainsi que 6,000 livres laissées à Metz à M. de la Salle, qu'il a employées pour moi. M...
      ...l m'est resté entre les mains 8 à 10,000 livres que j'ai employées pour mes dépenses, n'ayant pu tirer aucune ressource de France, où tous mes effets ont été saisis et mes revenus arrêtés, mais que je suis aans ce moment en état de remettre au roi quand il me l'Ordonnera, ainsi que 6,000 livres laissées à Metz à M. de la Salle, qu'il a employées pour moi. Mayence, ce 15 décembre 1791.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ..., tu ne diras plus que tu n'as point eu de part à la fuite de ton frère- Ainsi, tu ne diras plus que tu n'as point eu de part à la fuite de ton frère-
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Ainsi, tu ne pourras plus disconvenir de tes intelligences avec la cour de Berlin, et de tes efforts pour y préparer la déclaration de guerre contre Ta France. Ainsi, tu ne pourras plus disconvenir de tes intelligences avec la cour de Berlin, et de tes efforts pour y préparer la déclaration de guerre contre Ta France.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ... Charles Damas, dont les écrits, signés de leurs mains, font partie de la même liasse. ...able? Je vous en produis deux autres : ce sont les nommés Ghoiseul-Stainville et Charles Damas, dont les écrits, signés de leurs mains, font partie de la même liasse.

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 212
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      La lettre de Choiseul-Stainville est ainsi conçue (D... La lettre de Choiseul-Stainville est ainsi conçue (Deuxième pièce, liasse B, n° 1) :
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Compte que j'ai Vhonneur de rendre au roi de l'argent qui m'a été remis par M. de Bouillé. Compte que j'ai Vhonneur de rendre au roi de l'argent qui m'a été remis par M. de Bouillé.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Reçu de M. de Bouillé la somme de 96,500 livres en assignats de 200 livres, avec ordre de les changer en or, et de faire les distributions ët dépenses néc... Reçu de M. de Bouillé la somme de 96,500 livres en assignats de 200 livres, avec ordre de les changer en or, et de faire les distributions ët dépenses nécessaires.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Remis au comte Charles Damas, par ordre de M. de Bouillé, la somme de 36,000 livres sur lesquelles il m'en a ... Remis au comte Charles Damas, par ordre de M. de Bouillé, la somme de 36,000 livres sur lesquelles il m'en a remis 12,000 depuis, ci............................ 24,000 liv.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Change de 60,000 livres en or, Change de 60,000 livres en or,
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      or, la somme de................... 24,000 or, la somme de................... 24,000
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Remis à M. de Goglas, en or, dont le billet est ci-jo... Remis à M. de Goglas, en or, dont le billet est ci-joint : elles lui ont été
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      volées lors de son arrestation......9,600 volées lors de son arrestation......9,600
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ... M. Daudoin, et qui lui a été volé lors de son arrestation, et dépense du détachem... Argent remis à M. Daudoin, et qui lui a été volé lors de son arrestation, et dépense du détachement à Sainte-
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...er dans la caisse militaire du régiment de Nassau, infànterie : M. de Bouillé y ayant fait déposer l'argent q... Les 24,000 livres remises en or à M. Hamilton, doivent se trouver dans la caisse militaire du régiment de Nassau, infànterie : M. de Bouillé y ayant fait déposer l'argent qu'il avait pu charger à Metz.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ... j'ai confié, à Va-rennes, à l'officier de hussards, nommé Boudet, le même qui a remis à Monsieur les diamants de Madame Elisabeth. Je n'ai point entendu parler de lui depuis ce temps-là. J'ai une reconnaissance à M. Hamilton; elle est dans le portefeuille que j'ai confié, à Va-rennes, à l'officier de hussards, nommé Boudet, le même qui a remis à Monsieur les diamants de Madame Elisabeth. Je n'ai point entendu parler de lui depuis ce temps-là.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      La recette était de........»...... 96,500 liv. La recette était de........»...... 96,500 liv.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      La dépense de................... 76,916 La dépense de................... 76,916
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Nota. Le roi a donné la reconnaissance de cette somme, qui lui a été remise le 13... Nota. Le roi a donné la reconnaissance de cette somme, qui lui a été remise le 13 novembre 1791.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Je suis comptable de pette somme envers le roi; je le supplie d'ordonner à son trésorier de la liste civile de la recevoir, et de me donner, de la part du roi, une décharge que je pui...
      ...tre mes billets qui sont dans les mains de M. de Bouillé. Paris, le 2 novembre 1791.
      Je suis comptable de pette somme envers le roi; je le supplie d'ordonner à son trésorier de la liste civile de la recevoir, et de me donner, de la part du roi, une décharge que je puisse échanger contre mes billets qui sont dans les mains de M. de Bouillé. Paris, le 2 novembre 1791.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...s cônsacraient leurs diamants aux frais l'entreprise. ...ntre la patrie ; et tandis que les hommes s'armaient pour la déchirer, les femmes cônsacraient leurs diamants aux frais l'entreprise.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Le billet de Damas, porte... (Troisième pièce, liass... Le billet de Damas, porte... (Troisième pièce, liasse B, n° 1) :
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Mon compte avec M. de Septeuil. . Mon compte avec M. de Septeuil. .
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      de juin (en assignats).. 36,000liv. de juin (en assignats).. 36,000liv.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Je dois compte de.... 19,000liv. Je dois compte de.... 19,000liv.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      La nourriture de sept I officiers, détenus à la } 3,561 ... La nourriture de sept I officiers, détenus à la } 3,561 Mercv, la mienne défalquée................. 2,361
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Lorsque M. Remy est sorti de prisons, il n'avait rien du tout; je lu... Lorsque M. Remy est sorti de prisons, il n'avait rien du tout; je lui ai donné 50 louis. Si le roi veut lui faire cette gratification, elle restera ...
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      A l'égard de la dépense des officiers de la Mercy, il fut décidé que les prisonn...
      ...iture comme à l'Abbaye : je me chargeai de la partie du dîner, parce qu'il en coût...
      A l'égard de la dépense des officiers de la Mercy, il fut décidé que les prisonniers ne recevraient rien pour leur nourriture comme à l'Abbaye : je me chargeai de la partie du dîner, parce qu'il en coûtait à ces messieurs 6 livres
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...'approuvait. J'ai soustrait le septième de la dépense pour ma part, et j'ai porté ... ...leur dis qué je ferais cette dépense sur l'argent que j'avais au roi, et qu'il l'approuvait. J'ai soustrait le septième de la dépense pour ma part, et j'ai porté en compte les six autres.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Je remettrai à M. le duc de Choiseul, à son ordre, le compte ci-des... Je remettrai à M. le duc de Choiseul, à son ordre, le compte ci-dessus, montant à 15,439 liv.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...s, que mon portefeuille, avec le billet de M. Hamilton et d'autres, étaient déposés chez l'électeur de Trêves, avec les objets qui m'avaient é... Nota. Depuis ce compte écrit, j'ai su, par le comte François d'Escars, que mon portefeuille, avec le billet de M. Hamilton et d'autres, étaient déposés chez l'électeur de Trêves, avec les objets qui m'avaient été confiés.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Enfin le compte final de cette expédition de Varennes est arrêté par le roi, le lb a... Enfin le compte final de cette expédition de Varennes est arrêté par le roi, le lb avril dernier, sur une lettre signée Choiseul-Stainville. (Liasse D, n° 2.)
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...pruntées au sieur Duruey, dans les mois de février et d'avril 1791. Le reste fut f... ...oûté, à la liste ci-vile; 6,066,800 livres, dont 3,200,000 livrés avaient été empruntées au sieur Duruey, dans les mois de février et d'avril 1791. Le reste fut fourni par le trésorier Septeuil, depuis mai jusqu'en juin. (Liasse A, n° 5, Livr...
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      e Bouillé, pour avoir reçu de lui une somme de 3,600 livres, et dans celle de Choiseul-Stain-ville, pour avoir reçu, de ce dernier, 9,000 liv. Eh bien! cet age...
      ... car son nom est désigné dans la lettre de Bouillé, a reparu depuis sur la scène. Il a reçu de la liste civile, le 29 février 1792, une somme de 60,000 livres, dont il s'oblige à rendr...
      e Bouillé, pour avoir reçu de lui une somme de 3,600 livres, et dans celle de Choiseul-Stain-ville, pour avoir reçu, de ce dernier, 9,000 liv. Eh bien! cet agent corrompu, et apparemment subalterne, car son nom est désigné dans la lettre de Bouillé, a reparu depuis sur la scène. Il a reçu de la liste civile, le 29 février 1792, une somme de 60,000 livres, dont il s'oblige à rendre compte. (Liasse B, n° 10.)
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Jugez quel compte il peut rendre et de quelles affaires il devait être chargé ... Jugez quel compte il peut rendre et de quelles affaires il devait être chargé !
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...quand nous te produirons les quittances de la ...as, Louis Capet; et tu verras que tu ne saurais nous abuser sur tes intentions, quand nous te produirons les quittances de la

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 213
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      veuve de Favras, à laquelle tu faisais une pen- | sion de 4,000 livres (liasse A, n° 4) et qui n'...
      ...ésenterons ta promesse, en date du mois de mars dernier, de faire à deux ci-devant
      veuve de Favras, à laquelle tu faisais une pen- | sion de 4,000 livres (liasse A, n° 4) et qui n'a cessé d'être pavée jusques et compris le 1er juin dernier; quand nous te représenterons ta promesse, en date du mois de mars dernier, de faire à deux ci-devant
      ..., et tourmenter vos âmes probes : payez de plus ce tribut à la patrie. Je viens vous entretenir de la déclaration qui vous a été passée à cette barre, par le comité de surveillance de la commune ae Paris. Il vous a lu une lettre de Laporte (liasse C, n° 7, pièce 36), ui ...
      ...rjure, il demeurera constant, mais rien de plus, que tu t'es flatté d'acheter, au prix de 1,150,000 livres, un décret qui décharg...
      Représentants du peuple, je vais réveiller votre active sollicitude, et tourmenter vos âmes probes : payez de plus ce tribut à la patrie. Je viens vous entretenir de la déclaration qui vous a été passée à cette barre, par le comité de surveillance de la commune ae Paris. Il vous a lu une lettre de Laporte (liasse C, n° 7, pièce 36), ui annonce un sacrifice projeté pour payer un écret. C'est le seul titre où se renc...
      ...avons parcourus : ainsi le crime reste tout entier à la charge du tyran. Oui, parjure, il demeurera constant, mais rien de plus, que tu t'es flatté d'acheter, au prix de 1,150,000 livres, un décret qui déchargeât la liste civile d'une partie (1) Deux individus ont été impliqués dans cette...

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 218
      « Du quartier général de Metz, le 4 novembre 1792 « Du quartier général de Metz, le 4 novembre 1792
      ... à la Convention nationale que la ville de Francfort vient de payer le premier terme de contribution dont j'étais convenu (1) A... « Je rends compte à la Convention nationale que la ville de Francfort vient de payer le premier terme de contribution dont j'étais convenu (1) Archives nationales, Carton C 239, chemise 260, pièce n° 25.
      (2) Voy. ci-après aux annexes de la séance, page 272, le texte complet de la lettre de Kellermann. (2) Voy. ci-après aux annexes de la séance, page 272, le texte complet de la lettre de Kellermann.
      ... cette lettre aux comités diplomatique, de la guerre et des finances réunis, pour ... (La Convention renvoie cette lettre aux comités diplomatique, de la guerre et des finances réunis, pour en faire le rapport incessamment.)
      ...venables aux monnaies a'or, d'argent et de cuivre de la République. 1° Lettre du citoyen Dupré, concernant les types et emblèmes convenables aux monnaies a'or, d'argent et de cuivre de la République.
      2° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui annonce que les établissements français à l'est du cap de Bonne-Espérance jouissent de la paix et que les Iles de France et de Bourbon se distinguent par leur attachement aux principes de la liberté et de l'égalité. 2° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui annonce que les établissements français à l'est du cap de Bonne-Espérance jouissent de la paix et que les Iles de France et de Bourbon se distinguent par leur attachement aux principes de la liberté et de l'égalité.
      Suit la teneur de ladite lettre : Suit la teneur de ladite lettre :
      , l'an Ier de la République française. , l'an Ier de la République française.
      ... établissements français au delà du cap de Bonne-Espérance et les commissaires civ...
      ...ae-France le 16 juin dernier ; je viens de l'apprendre parles dépêchse que je reço...
      « Le gouverneur général des établissements français au delà du cap de Bonne-Espérance et les commissaires civils envoyés dans ces établissements sont arrivés à l'Ile-ae-France le 16 juin dernier ; je viens de l'apprendre parles dépêchse que je reçois à l'instant, et dont je fais faire des

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 219
      ...est du cap ae Bonne-Espérance jouissent de la paix, malgré une légère différence d'opinions, qui disparaîtra aussitôt que la voix de l'intérêt général se sera fait entendre... « Il paraît, par ces dépêches, que les établissements français à l'est du cap ae Bonne-Espérance jouissent de la paix, malgré une légère différence d'opinions, qui disparaîtra aussitôt que la voix de l'intérêt général se sera fait entendre.
      « Lors de l'arrivée des commissaires, l'Ile-de-France était désolée par la petite véro...
      ...prises leur font espérer que les effets de cette maladie ne seront pas aussi terri...
      « Lors de l'arrivée des commissaires, l'Ile-de-France était désolée par la petite vérole, maladie funeste dans cette contrée. Les commissaires ont pris toutes les mes...
      ...: leurs efforts ont été sans succès; mais les précautions que les habitants ont prises leur font espérer que les effets de cette maladie ne seront pas aussi terribles qu'on aurait pu le craindre.
      ... à l'époque où ils ont écrit, s'occuper de beaucoup d'objets; ils avaient seulemen...
      ...dopter à l'assemblée coloniale, un mode de convocation et de formation des assemblées primaires plus analogue et plus conforme aux principes de ûotre législation que celui qui, jusqu'...
      « Les commissaires n'avaient pu encore, à l'époque où ils ont écrit, s'occuper de beaucoup d'objets; ils avaient seulement fait publier l'amnistie, conformément à la loi du 28 septembre 1791, et avaient en outre proposé, et fait adopter à l'assemblée coloniale, un mode de convocation et de formation des assemblées primaires plus analogue et plus conforme aux principes de ûotre législation que celui qui, jusqu'alors, avait, été suivi.
      ... assemblée coloniale se sera formée peu de temps après, sans doute, et se sera occ...
      ...'après le bon esprit qui règne aux Iles de France et de Bourbon et l'attachement aux bons princ...
      ...n coloniale n ait la douce satisfaction de voir régner, sans peine, dans nos colon...
      « Une nouvelle assemblée coloniale se sera formée peu de temps après, sans doute, et se sera occupée des travaux importants qui lui sont confiés ; je ne doute pas, d'après le bon esprit qui règne aux Iles de France et de Bourbon et l'attachement aux bons principes qu'on y a toujours manifesté, que la Convention coloniale n ait la douce satisfaction de voir régner, sans peine, dans nos colonies asiatiques, le bonheur et la paix dont on ne jouira dans les colonies d'Amér...
      « Le ministre de la marine, « Signé : MONGE. » « Le ministre de la marine, « Signé : MONGE. »
      ...tendus, d'éclairer les (1) Bibliothèque de la Chambre des Députés, Collec- tion Portiez (de l'Oise), tome 245, n» 2. Peut-être n'est-il pas moins indispensable, sous des rapports plus étendus, d'éclairer les (1) Bibliothèque de la Chambre des Députés, Collec- tion Portiez (de l'Oise), tome 245, n» 2.

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 224
      A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU MARDI 6 NOVE... A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU MARDI 6 NOVEMBRE 1792
      , l'an Ier de la République française (3); , l'an Ier de la République française (3);
      La cause de la liberté triomphe, et les tyrans qui ... La cause de la liberté triomphe, et les tyrans qui avaient envahi notre territoire sont forcés
      ...séance, page 198, la lettre du ministre de l'intérieur par laquelle il transmet ce... (1) Voy. ci-dessus, même séance, page 198, la lettre du ministre de l'intérieur par laquelle il transmet cette proclamation à la Convention.
      ...age 83 «t suiv. comme annexe au rapport de Fabre (Hérault) sur les subsistances. (2) Celte proclamation a été insérée ci-dessus page 83 «t suiv. comme annexe au rapport de Fabre (Hérault) sur les subsistances.
      (3) Bibliothèque de la Chambre des Députés. Collection des.... (3) Bibliothèque de la Chambre des Députés. Collection des. lois, fif6, tome 12, p. 135.
      de l'abandonner. Déjà les braves défenseurs de la République ont planté l'arbre de la liberté dans les villes de nos ennemis, et leurs habitants nous demandent de les aider à briser leurs chaînes et de les admettre dans notre famille. Un avenir heureux se prépare ; bientôt les peuples de l'Europe ne formeront plus qu'une société de frères et d'amis, et nos relations comm...
      ...ance religieuse des lois* puisque c'est de leur exécution que dépend essentiellement le bonheur de tous.
      de l'abandonner. Déjà les braves défenseurs de la République ont planté l'arbre de la liberté dans les villes de nos ennemis, et leurs habitants nous demandent de les aider à briser leurs chaînes et de les admettre dans notre famille. Un avenir heureux se prépare ; bientôt les peuples de l'Europe ne formeront plus qu'une société de frères et d'amis, et nos relations commerciales, en rendant aux arts et à l'industrie nationale une activité qu'ils n'o...
      ...e à cette prospérité que vous présente l'avenir qu'en vous soumettant à 1 observance religieuse des lois* puisque c'est de leur exécution que dépend essentiellement le bonheur de tous.
      ...t l'anarchie parmi vous, pour recouvrer de prétendus droits qu'ils avaient usurpés...
      ...s, n'ont cessé d'employer toutes sortes de moyens pour vous égarer ; mais vous ave...
      ...pièges et vous les avez évités. Furieux de n'avoir pu, jusqu'à présent, vous tromper avec succès, pour vous enchaîner de nouveau, ils emploient le dernier moyen...
      ...erfides, des dominateurs insolents, toujours intéressés à fomenter le désordre et l'anarchie parmi vous, pour recouvrer de prétendus droits qu'ils avaient usurpés et qui sont disparus, n'ont cessé d'employer toutes sortes de moyens pour vous égarer ; mais vous avez reconnu leurs pièges et vous les avez évités. Furieux de n'avoir pu, jusqu'à présent, vous tromper avec succès, pour vous enchaîner de nouveau, ils emploient le dernier moyen qui leur reste : ils cherchent à vous alarmer sur vos subsistances.
      Dans plusieurs départements de la République les subsistances sont en ...
      ...s spéculations; le commerce languit, et de là nous éprouvons des disettes partiell...
      Dans plusieurs départements de la République les subsistances sont en effet l'objet des inquiétudes du peuple. En vain notre sol nous fournit-ilfd'abo...
      ...rits; les propriétaires ferment leurs greniers; le marchand n'ose se livrer à ses spéculations; le commerce languit, et de là nous éprouvons des disettes partielles et factices, au milieu d'une abondance réelle.
      ... vos subsistances sont assurées. Le sol de la France en avait suffisamment produit, et depuis le premier janvier de cette année jusqu'à présent, le commerc...
      ... augmenté la masse, en faisant importer de l'étranger plus de deux millions de quintaux tant en grains qu'en farines. ...
      ... d autres en manquent, ou sont obligées de les payer à un prix excessif.
      Cette abondance, n'en doutez pas, existe réellement, et vos subsistances sont assurées. Le sol de la France en avait suffisamment produit, et depuis le premier janvier de cette année jusqu'à présent, le commerce particulier et les diverses administrations du ministère, en ont considérablement augmenté la masse, en faisant importer de l'étranger plus de deux millions de quintaux tant en grains qu'en farines. Mais les entraves qu'éprouve la circulation des subsistances, sont qu'elles sont encombrées dans plusieurs parties ae la République, tandis que d autres en manquent, ou sont obligées de les payer à un prix excessif.
      ...les départements méridionaux, le setier de grain, de 240 livres poids de marc, s'y vend actuellement jusqu'à soi...
      ...lus, tandis qu'il se trouve moins cher, de plus de moitié, dans ceux du nord. C'est un fai...
      Dans presque tous les départements méridionaux, le setier de grain, de 240 livres poids de marc, s'y vend actuellement jusqu'à soixante livres et plus, tandis qu'il se trouve moins cher, de plus de moitié, dans ceux du nord. C'est un fait dont les preuves ont été présentées au conseil exécutif.
      Ce défaut de circulation est encore le crime de nos ennemis. Toujours occupés à vous in...
      ...disent que les commissionnaires chargés de l'approvisionnement des places ma-
      Ce défaut de circulation est encore le crime de nos ennemis. Toujours occupés à vous inspirer des craintes et à vous tromper, ils veulent vous persuader que les pourvoyeurs des grandes villes sont des monopoleurs qiji courent les campagnes ; ils disent que les commissionnaires chargés de l'approvisionnement des places ma-

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 225
      ...'étranger et pour alimenter les ennemis de la patrie. Telles sont les calomnies qu... ritimes, accaparent les grains pour les faire passer à l'étranger et pour alimenter les ennemis de la patrie. Telles sont les calomnies qu'ils emploient pour vous séduire et vous induire en erreur.
      ...oserait pas aujourd'hui acheter 10 sacs de blé, s'il n'était pas à même de justifier qu'il agit au nom d'une ville... ... plus; et tel qui autrefois pouvait impunément affamer des provinces entières n'oserait pas aujourd'hui acheter 10 sacs de blé, s'il n'était pas à même de justifier qu'il agit au nom d'une ville ou d'un canton qui ont des besoins.
      ...libre circulation pour l'intérêt commun de tous les enfants de la République : vous devez donc respecter ces mêmes lois que vous avez juré de maintenir et en laisser surveiller l'ex...
      ...r les magistrats que vous avez investis de votre confiance.
      ...ndues pour dissiper toute alarme sur vos subsistances ; elles en prescrivent la libre circulation pour l'intérêt commun de tous les enfants de la République : vous devez donc respecter ces mêmes lois que vous avez juré de maintenir et en laisser surveiller l'exécution par les magistrats que vous avez investis de votre confiance.
      Concitoyens, pénétrez-vous bien de cette grande vérité, que le commerce ne...
      ...t consacré ce principe, qui est la base de la prospérité des nations commerçantes....
      ...aire. Mais cette liberté qui nous offre de si grands avantages ne peut véritable-mént exister que par l'effet de la confiance; et elle deviendrait nulle...
      ...ait employer perpétuellement les moyens de rigueur, pour faire exécuter les lois q...
      Concitoyens, pénétrez-vous bien de cette grande vérité, que le commerce ne peut devenir florissant que par la liberté la plus illimitée. Nos législateurs ont consacré ce principe, qui est la base de la prospérité des nations commerçantes. Ils ont anéanti les privilèges exclusifs, les jurandes, les maîtrises et toutes...
      ...ps notre commerce, et ils lui ont rendu toute la liberté qui lui était si nécessaire. Mais cette liberté qui nous offre de si grands avantages ne peut véritable-mént exister que par l'effet de la confiance; et elle deviendrait nulle, s'il fallait employer perpétuellement les moyens de rigueur, pour faire exécuter les lois qui l'ont établie.
      ...teur et le fermier doivent être maîtres de vendre leurs denrées, comme le fabrican...
      ...andises; et il ne doit pas y avoir plus de raison de fixer le prix des comestibles, qu'il n'y en a de fixer celui des étoffes ou des autres objets de consommation.
      Dans un Etat libre, le cultivateur et le fermier doivent être maîtres de vendre leurs denrées, comme le fabricant et le marchand vendent leurs marchandises; et il ne doit pas y avoir plus de raison de fixer le prix des comestibles, qu'il n'y en a de fixer celui des étoffes ou des autres objets de consommation.
      ...risés à déterminer la valeur du pain et de la viande, particulièrement dans les grandes villes, mais cette mesure de police ne s'etend pas plus loin, et il leur est même défendu, par l'article 30 du titre de la loi du 20 juillet 1791, de taxer aucune autre denrée, sous peine de destitution. Ainsi, lorsque, dans un ma... Les officiers municipaux sont, à la vérité, autorisés à déterminer la valeur du pain et de la viande, particulièrement dans les grandes villes, mais cette mesure de police ne s'etend pas plus loin, et il leur est même défendu, par l'article 30 du titre de la loi du 20 juillet 1791, de taxer aucune autre denrée, sous peine de destitution. Ainsi, lorsque, dans un marché des malveillants prétendront fixer le prix des grains ou s'opposer à leur l...
      ...vous ferez un usage véritablement utile de votre liberté, que ces mêmes lois vous ... ...onc, concitoyens, autour des lois ; nrotégez-en l'exécution, et c'est alors que vous ferez un usage véritablement utile de votre liberté, que ces mêmes lois vous garantissent.
      De son côté, le conseil exécutif vient d'a...
      ...aces pour simplifier le mode des achats de subsistances que nécessite le service p...
      De son côté, le conseil exécutif vient d'arrêter qu'il serait pris des mesures efficaces pour simplifier le mode des achats de subsistances que nécessite le service public. Il n'y aura plus à l'avenir d'agents séparés pour ces achats, afin d'évit...
      ...mes agents seront chargés en même temps de tous les approvisionnements des divers ...
      ...effet des pouvoirs signés des ministres de l'intérieur, de la guerre et de la marine.
      mêmes agents seront chargés en même temps de tous les approvisionnements des divers départements du pouvoir exécutif, et il leur sera délivré à cet effet des pouvoirs signés des ministres de l'intérieur, de la guerre et de la marine.
      ...surer et vous faire sentir la nécessité de laisser aux subsistances la plus entière circulation : si elle éprouvait de nouveaux obstacles, la famine la plus a...
      ... plusieurs cantons qui ne récoltent pas de quoi saiimenter; les autres languiraien...
      ...e : les travaux précieux et nécessaires de l'agriculture seraient négligés, et le ...
      ... deviendrait impossible ; car le défaut de commerce tarit toutes les sources de l'aisance et de la prospérité. Ne perdez donc pas de vue que le territoire des départements ...
      ... premiers passe chez ceux où les moyens de subsistance ne sont pas suffisants ou m...
      Toutes ces précautions doivent vous rassurer et vous faire sentir la nécessité de laisser aux subsistances la plus entière circulation : si elle éprouvait de nouveaux obstacles, la famine la plus affreuse en deviendrait la suite nécessaire dans plusieurs cantons qui ne récoltent pas de quoi saiimenter; les autres languiraient infailliblement dans la misère : les travaux précieux et nécessaires de l'agriculture seraient négligés, et le recouvrement ae l'impôt y deviendrait impossible ; car le défaut de commerce tarit toutes les sources de l'aisance et de la prospérité. Ne perdez donc pas de vue que le territoire des départements n'est pas également fertile: il produit beaucoup dans les uns et peu dans les autres: il faut,par conséquent, que la surabondance des premiers passe chez ceux où les moyens de subsistance ne sont pas suffisants ou manquent tout à fait.
      Si le commerce dans l'intérieur de la France est libre, si les négociants ...
      ...leur propre intérêt, ils s'empresseront de porter ces grains dans dés endroits où ...
      Si le commerce dans l'intérieur de la France est libre, si les négociants ne sont ni inquiétés ni poursuivis dans les achats et dans les transports des grains, alors, stimulés par leur propre intérêt, ils s'empresseront de porter ces grains dans dés endroits où ils sont chers, parce qu'ils sont rares : bientôt la quantité qu'ils y auront in...
      ... les effets qui dérivent nécessairement de l'embarras ou de la liberté du commerce des grains. Entr... Tels sont les effets qui dérivent nécessairement de l'embarras ou de la liberté du commerce des grains. Entre ces deux résultats, le choix ne doit pas être douteux.
      Concitoyens, au nom de la patrie et du salut public, au nom de la fraternité qui unit tous les membres de la République, repoussez loin de vous toutes suggestions qui tendraient ...
      ...oi. Abandonnez-vous au penchant si doux de secourir ceux de vos frères que l'intempérie des saisons...
      ...qu'ils cultivent expose à l'impuissance de remplir les premiers besoins de la vie, et rappelez-vous que l'humanité...
      Concitoyens, au nom de la patrie et du salut public, au nom de la fraternité qui unit tous les membres de la République, repoussez loin de vous toutes suggestions qui tendraient à vous faire manquer à vos serments et au respect que vous devez à la loi. Abandonnez-vous au penchant si doux de secourir ceux de vos frères que l'intempérie des saisons ou l'aridité du sol qu'ils cultivent expose à l'impuissance de remplir les premiers besoins de la vie, et rappelez-vous que l'humanité seule vous en fait un devoir.
      ...t cent quatre-vingt-douze, l'an premier de la République française. Fait au conseil exécutif provisoire, à Paris, le trente et un octobre mil sept cent quatre-vingt-douze, l'an premier de la République française.

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 226
      A LA séance de la convention nationale du mardi 6 nove... A LA séance de la convention nationale du mardi 6 novembre 1792
      ...i, faisant suite au rapport fait au nom de la commission extraordinaire des 24, par Dufriclie-Valazé, député de VOrne (3). Pièces justificatives des crimes commis par le ci-devant roi, faisant suite au rapport fait au nom de la commission extraordinaire des 24, par Dufriclie-Valazé, député de VOrne (3).
      11 devait compte de 24,000 livres, en ayant rendu 12,000 dès le mois de juillet, sur" les 36,000 livres qu'il a...
      ...es dans le compte que j'ai eu l'honneur de rendre au roi, en octobre.
      11 devait compte de 24,000 livres, en ayant rendu 12,000 dès le mois de juillet, sur" les 36,000 livres qu'il avait reçues. Les 12,000 livres sont entrées dans le compte que j'ai eu l'honneur de rendre au roi, en octobre.
      M. de Damas a payé la nourriture, dans la prison de la Mercy,- de deux officiers de royal-allemand et de quatre officiers de dragons. M. de Damas a payé la nourriture, dans la prison de la Mercy,- de deux officiers de royal-allemand et de quatre officiers de dragons.
      Cela monte à la somme de........ 2,361 1. Cela monte à la somme de........ 2,361 1.
      de tout............................ 1,200 de tout............................ 1,200
      J'ai l'honneur de. le remettre au roi. J'ai l'honneur de. le remettre au roi.
      Le roi a donné son reçu de cette somme de 15,439 livres, qui lui a été remise le ... Le roi a donné son reçu de cette somme de 15,439 livres, qui lui a été remise le 16 avril 1792.
      ... le remboursement, sur ma liste civile, de la somme de 2 millions qu'il a avancée pour mon service, et qui lui sera fait à raison de 250,000 livres par mois, à commencer au...
      ...mpte sera fait et soldé à chaque époque de remboursement.
      Je garantis personnellement à M. Duruey le remboursement, sur ma liste civile, de la somme de 2 millions qu'il a avancée pour mon service, et qui lui sera fait à raison de 250,000 livres par mois, à commencer au mois d'août prochain, indépendamment des intérêts à 5 p. 0/0, dont le décompte sera fait et soldé à chaque époque de remboursement.
      J'ai reçu de M. de Septeuil la somme de 250,000 livres, acompte du billet de Sa Majesté, de l'autre part. J'ai reçu de M. de Septeuil la somme de 250,000 livres, acompte du billet de Sa Majesté, de l'autre part.
      ...ssus, même séance, page 210, le rapport de Dnfriche-Valazé. (1) Voy. ci-dessus, même séance, page 210, le rapport de Dnfriche-Valazé.
      (3) Ribliothèque de la Chambre des Députés, Collection Portiez (de l'Oise), t. 382, n* 5. (3) Ribliothèque de la Chambre des Députés, Collection Portiez (de l'Oise), t. 382, n* 5.
      J'ai reçu de M. de Septeuil, la somme de 250,000 livres, acompte du billet de Sa Majesté, de ci-contre. J'ai reçu de M. de Septeuil, la somme de 250,000 livres, acompte du billet de Sa Majesté, de ci-contre.
      ... le remboursement, sur ma liste civile, de la somme de douze cent mille livres, qu'il a avancé...
      ... service, et qui lui sera fait à raison de cent cinquante mille livres par mois, à...
      Je garantis personnellement à M. Duruey le remboursement, sur ma liste civile, de la somme de douze cent mille livres, qu'il a avancée pour mon service, et qui lui sera fait à raison de cent cinquante mille livres par mois, à commencer du mois d'août prochain, indépendamment des intérêts à 5 p. 0/0, dont...
      J'ai reçu de M. de Septeuil le montant du billet de 1,200,000 livres ci-dessus. J'ai reçu de M. de Septeuil le montant du billet de 1,200,000 livres ci-dessus.
      J'ai reçu de M. de Septeuil la somme de 60,000 livres en assignats, dont je lui... J'ai reçu de M. de Septeuil la somme de 60,000 livres en assignats, dont je lui rendrai compte.
      J'ai reçu de M. de Septeuil la somme de 1,000 livres, pour le quartier qui éche... J'ai reçu de M. de Septeuil la somme de 1,000 livres, pour le quartier qui écherra le 2 du

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 227
      mois prochain, de la pension que le roi veut t bien me fa... mois prochain, de la pension que le roi veut t bien me faire.
      Signé: Lise de favras, née princesse d'Anhalt. Signé: Lise de favras, née princesse d'Anhalt.
      ...z, Monsieur, que le roi a accordé à Mme de Favras un secours ou pension de 4,000 livres par an. Elle a touché, il y a peu de temps, l'année échue le 2 septembre. Il...
      ... d'échu le 2 du mois prochain; mais Mme de Favras part sous peu de jours pour aller se fixer à Cologne, et...
      ...ivres du quartier. Je vous serai obligé de lui en faire l'avance. Vous vous souven...
      ...es payements que vous ferez faire à Mm0 de Favras. Vous pourrez porter les 1,000 livres que je vous prie de lui faire compter aujourd'hui dans votre bordereau de dimanche prochain; et je vais en préven...
      Vous savez, Monsieur, que le roi a accordé à Mme de Favras un secours ou pension de 4,000 livres par an. Elle a touché, il y a peu de temps, l'année échue le 2 septembre. Il y aura un quartier d'échu le 2 du mois prochain; mais Mme de Favras part sous peu de jours pour aller se fixer à Cologne, et elle désirerait toucher, avant son départ, les 1,000 livres du quartier. Je vous serai obligé de lui en faire l'avance. Vous vous souvenez que nous sommes convenus qu'il ne serait plus, pour cet objet, expédié dorénavant, et que vous vous ferez décharger par le roi' des payements que vous ferez faire à Mm0 de Favras. Vous pourrez porter les 1,000 livres que je vous prie de lui faire compter aujourd'hui dans votre bordereau de dimanche prochain; et je vais en prévenir'le toi.
      J'ai l'honneur de vous renouveler, Monsieur les assurances de mon service et attachement] J'ai l'honneur de vous renouveler, Monsieur les assurances de mon service et attachement]
      Signée d'un paraphe reconnu être celui de Laporte. Signée d'un paraphe reconnu être celui de Laporte.
      Je charge, Monsieur, un de mes amis, le chevalier de Favier, de recevoir pour moi pendant mon absence; ...
      ...térêt et s'est chargé d'avoir l'honneur de vous voir et de vous remettre ma quittance de 1,000 livres, pour un quartier de la pension que le roi veut bien me fair...
      ... je vous renouvelle tous les sentiments de la parfaite estime avec laquelle j'ai l...
      Je charge, Monsieur, un de mes amis, le chevalier de Favier, de recevoir pour moi pendant mon absence; c'est un homme sûr et discret, attaché à son roi, et qui, pendant iqon malheur, m'a donné les marques du plus vif intérêt et s'est chargé d'avoir l'honneur de vous voir et de vous remettre ma quittance de 1,000 livres, pour un quartier de la pension que le roi veut bien me faire, et qui écherra le 2 mars prochain. Permettez, Monsieur, que je vous renouvelle tous les sentiments de la parfaite estime avec laquelle j'ai l'honneur d'être votre très humble et très obéissante servante.
      Signé : Lise de Favras, princesse d'Anhalt. A L. H, ce ... Signé : Lise de Favras, princesse d'Anhalt. A L. H, ce 2 février 1792
      A Monsieur, Monsieur de Septeuil, trésorier de la liste civile, rue des Capucines, à P... A Monsieur, Monsieur de Septeuil, trésorier de la liste civile, rue des Capucines, à Paris.
      Je reconnais d'avoir reçu de M. de Septeuil la somme de 1,000 livres pour un quartier de la pension que le roi veut bien me fair... Je reconnais d'avoir reçu de M. de Septeuil la somme de 1,000 livres pour un quartier de la pension que le roi veut bien me faire, et qui écherra le 2 mars.
      Signé : Lise de Favras, princesse d'Anhalt. Signé : Lise de Favras, princesse d'Anhalt.
      J'ai reçu de M. de Septeuil, pour Mme de Favras, le montant de la quittance d'autre part. J'ai reçu de M. de Septeuil, pour Mme de Favras, le montant de la quittance d'autre part.
      Signé : Le€hr de Favier. Signé : Le€hr de Favier.
      ...ttre vous sera remise, Monsieur, par M. de Favier, qui est chargé de la quittance de Mme de Fàvras. Je pense que vous ne ferez pas difficulté de lui faire payer les 1,000 livres du Cette lettre vous sera remise, Monsieur, par M. de Favier, qui est chargé de la quittance de Mme de Fàvras. Je pense que vous ne ferez pas difficulté de lui faire payer les 1,000 livres du
      quartier, qui lui est dû, de la gratification annuelle ou pension qu... quartier, qui lui est dû, de la gratification annuelle ou pension que le roi lui a accordée.
      Bon pour quittance de la somme de 1,000 livres pour le quartier de ma pension échéant le 2 juin du présent... Bon pour quittance de la somme de 1,000 livres pour le quartier de ma pension échéant le 2 juin du présent mois.
      Marquise de Favras, née princesse d'Anhalt. Marquise de Favras, née princesse d'Anhalt.
      Reçu les 1,000 livres, montant de la quittance ci-dessus. Reçu les 1,000 livres, montant de la quittance ci-dessus.
      Payé des fonds de la cassette, le 22 mars. Payé des fonds de la cassette, le 22 mars.
      ... roi a cru ne pas devoir laisser mourir de faim MM. Jâcob, curés de Versailles; ils avaient de tout temps 400 livres de pension sur le domaine de ladite ville, et sur ma demande. Sa Majesté leur a accordé 800 livres de plus pour leur faire 1,200 livres, tant...
      ...; mais lis ont besoin,: et je vous prie de vouloir bien dire au frère aîné, qui aura l'honneur de vous remettre ma lettre, le moyen qu'il a pour être payé de 1791, ils n'ont rien reçu de toute cette année. Je partagerai vivème...
      Le roi a cru ne pas devoir laisser mourir de faim MM. Jâcob, curés de Versailles; ils avaient de tout temps 400 livres de pension sur le domaine de ladite ville, et sur ma demande. Sa Majesté leur a accordé 800 livres de plus pour leur faire 1,200 livres, tant qu'ils seront déplacés : il m'a paru qu'on a voulu que cette grâce fut éecrète; mais lis ont besoin,: et je vous prie de vouloir bien dire au frère aîné, qui aura l'honneur de vous remettre ma lettre, le moyen qu'il a pour être payé de 1791, ils n'ont rien reçu de toute cette année. Je partagerai vivèment leur reconnaissance; ces deux curés sont excellents, ils sont fort considérés...
      ...onnaissez tous les sentiments d'estime, de considération et d'amitié que je vous a... Vous connaissez tous les sentiments d'estime, de considération et d'amitié que je vous ai voués, et avec lesquels je suis plus que personne, Monsieur, votre très humble...
      Signé : Le maréchal de Noailles-Mouchy. Signé : Le maréchal de Noailles-Mouchy.
      M. de Laporte a pris les ordres du roi pour c... M. de Laporte a pris les ordres du roi pour cette grâce, et Sa Majesté l'a trouvée juste.
      Je reconnais avoir reçu de M. Septeuil 1,600 livres, pour une bonne œuvre dont le roi a eu la bonté de me charger. Je reconnais avoir reçu de M. Septeuil 1,600 livres, pour une bonne œuvre dont le roi a eu la bonté de me charger.
      Signé : le maréchal de Noailles-Mouchy, avec paraphe. Signé : le maréchal de Noailles-Mouchy, avec paraphe.
      Pour l'organisation de 60 hommes sous la direction de G., est de______ 6,000 1. Pour l'organisation de 60 hommes sous la direction de G., est de______ 6,000 1.
      Pour le Journal du Soir où Postillon de la guerre._____________________________... Pour le Journal du Soir où Postillon de la guerre._____________________________4,000
      ...ces, dont la première au sieur Le Hodey,de 60,000livres; lase-cortde, de 20 à 22,000 livres, au sieur Beaudouin,...
      ...oisième à un autre particulier/ qui est de 10,000 livres, ce qui fait un capital de 90,000 livres.
      ...ementàlesoutenir, et lesautres 5,000 livres à éteindre petit à petit trois créances, dont la première au sieur Le Hodey,de 60,000livres; lase-cortde, de 20 à 22,000 livres, au sieur Beaudouin, imprimeur; la troisième à un autre particulier/ qui est de 10,000 livres, ce qui fait un capital de 90,000 livres.

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 228
      de procéder avec les libraires au règlement définitif et à retirer des mains de tous notaires dépositaires les actes concernant le cautionnement de Sa Majesté et à faire tout ce qui sera ... de procéder avec les libraires au règlement définitif et à retirer des mains de tous notaires dépositaires les actes concernant le cautionnement de Sa Majesté et à faire tout ce qui sera • nécessaire pour terminer cet objet d'une manière juste et équitable.
      Reçu la somme de vingt mille livres pour le compte du ro... Reçu la somme de vingt mille livres pour le compte du roi.
      Reçu la somme de vingt mille livres de M. de Septeuil. Reçu la somme de vingt mille livres de M. de Septeuil.
      ...désirant venir au secours des libraires de la ville de Paris, dont la position malheureuse int...
      ... crédit, leur accorder un cautionnement de 1,200,000 livres sur lequel Sa Majesté leur aurait avancé de ses deniers la somme de 150,000 livres.
      Le roi, désirant venir au secours des libraires de la ville de Paris, dont la position malheureuse intéresse vivement son cœur, avait bien voulu, pour soutenir leur crédit, leur accorder un cautionnement de 1,200,000 livres sur lequel Sa Majesté leur aurait avancé de ses deniers la somme de 150,000 livres.
      ...me il était nécessaire, dans le moment, de vérifier l'usage du cautionnement, il e...
      ... y compris les 150,000 livres fournies, de 176,000 livres.
      ...produire l'effet proposé, les libraires ayant déclaré leur faillite ouverte. Comme il était nécessaire, dans le moment, de vérifier l'usage du cautionnement, il est reconnu que les engagements qui y sont relatifs montent à 26,000 livres, en sorte que Sa Majesté se trouve réellement en avance, y compris les 150,000 livres fournies, de 176,000 livres.
      ...es accordées par les rois prédécesseurs de Louis XVI pour services dans la maison ... Toutes celles accordées par les rois prédécesseurs de Louis XVI pour services dans la maison domestique, soumises à la liquidation ;
      ..., que vous alliez demain au petit lever de Sa Majesté. ...aire. Je crois qu'il sera bon, Monsieur, si le roi ne vous en a point parlé hier, que vous alliez demain au petit lever de Sa Majesté.
      J'ai l'honneur de vous renouveler les assurances de mon sincère attachement. J'ai l'honneur de vous renouveler les assurances de mon sincère attachement.
      ...ée d'un paraphe reconnu pour être celui de Laporte. Signée d'un paraphe reconnu pour être celui de Laporte.
      11 est, Monsieur, très intéressant de déterminer l'affaire du remboursement des charges de la maison du roi, qui est en très bon train, et pour lequel M. de Saint-Léon demande actu 50,000 livres. Je voulais vous en parler en sortant de chez le roi ; M. de Thiard m'en a empêché. M. Ribes en a fa... 11 est, Monsieur, très intéressant de déterminer l'affaire du remboursement des charges de la maison du roi, qui est en très bon train, et pour lequel M. de Saint-Léon demande actu 50,000 livres. Je voulais vous en parler en sortant de chez le roi ; M. de Thiard m'en a empêché. M. Ribes en a fait l'avance, et voici l'ordre du roi pour son remboursement.
      ...us renouvelle, Monsieur, les assurances de mon sincère attachement. Je vous renouvelle, Monsieur, les assurances de mon sincère attachement.
      J'autorise M. de Septeuil à placer mes fonds libres comm...
      ...tranger, sans néanmoins aucune garantie de sa part.
      J'autorise M. de Septeuil à placer mes fonds libres comme il le jugera convenable, soit en effets sur Paris ou sur l'étranger, sans néanmoins aucune garantie de sa part.
      ... prévenu que l'achat fait sur son ordre de 20 barriques sucre terré, montant à 65,...
      ...n conséquence, je vous prie. Messieurs, de temps à autre, et premièrement en réponse à celle ci, de me donner des instructions sur le cours de ces sucres, et sur ce que je puis en es...
      ... commettrai la vente. Mon intention est de réaliser le plus tôt possible cette spé...
      ...tôt que j'y pourrai trouver un bénéfice de dix à douxe pour cent. Je vous prie de m'adresser vos lettres, sous enveloppe, à M. de Chalandray, rue de l'Université.
      M. J. L. Rocck, d'Hambourg, étant ici dernièrement, vous a prévenu que l'achat fait sur son ordre de 20 barriques sucre terré, montant à 65,982 livres, était pour mon compte. En conséquence, je vous prie. Messieurs, de temps à autre, et premièrement en réponse à celle ci, de me donner des instructions sur le cours de ces sucres, et sur ce que je puis en espérer. Ce sera d'après cette connaissance que je vous en commettrai la vente. Mon intention est de réaliser le plus tôt possible cette spéculation, et aussitôt que j'y pourrai trouver un bénéfice de dix à douxe pour cent. Je vous prie de m'adresser vos lettres, sous enveloppe, à M. de Chalandray, rue de l'Université.
      ...éférant à la lettre que j'eus l'honneur de vous écrire le 22 courant, je vous adre...
      ... des limites plus faciles pour la vente de mes piastres. Si vous ne l'avez pas encore fait, je vous prie de réaliser dans les prix de 97 à 100 livres. Je désire finir cette ...
      ... modération des frais, en faveur du peu de réussite qu'elle me promet.
      Me référant à la lettre que j'eus l'honneur de vous écrire le 22 courant, je vous adresse celle-ci principalement pour vous donner des limites plus faciles pour la vente de mes piastres. Si vous ne l'avez pas encore fait, je vous prie de réaliser dans les prix de 97 à 100 livres. Je désire finir cette spéculation, pour laquelle je vous demande derechef vos bons soins et aussi la modération des frais, en faveur du peu de réussite qu'elle me promet.
      Amsterdam, chez MM. de Bury et compagnie. Amsterdam, chez MM. de Bury et compagnie.
      M. Rocck, de Hambourg, 30 avril 1792. M. Rocck, de Hambourg, 30 avril 1792.

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 229
      ...re route : il n'en serait peut-être pas de même aujourd'hui, depuis notre déclaration de guerre. Je reçois avec sensibilité les ... ...se arrivée à Amsterdam ; je suis charmé que vous n'ayez pas été inquiété sur votre route : il n'en serait peut-être pas de même aujourd'hui, depuis notre déclaration de guerre. Je reçois avec sensibilité les témoignages d'attachement que vous me manifestez ; je cultiverai bien volontiers...
      ... je vous avais confiées pour m'en faire de retours par votre maison de Hambourg, au change de 350. Je vois, par la copie que vous nt'envoyez, de la lettre de votre maison, du 30 mars dernier, que c...
      ...t écrit, en conséquence, à MM. Gazenove de Londres, déposi-. taires des premières,...
      ...ttendais avec impatience des nouvelles des 300,000 livres sur M. Thellusson, que je vous avais confiées pour m'en faire de retours par votre maison de Hambourg, au change de 350. Je vois, par la copie que vous nt'envoyez, de la lettre de votre maison, du 30 mars dernier, que ces remises m'ont été adressées faute d'avoir pu remplir mes intentions; cette le...
      ..., comme vous me le marquez, des troisièmes. Il est bien vrai que votre maison ait écrit, en conséquence, à MM. Gazenove de Londres, déposi-. taires des premières, afin qu'ils ne les délivrent que sur la présentation des troisièmes.
      ...des marchandises, je vois avec beaucoup de peine la baisse énorme sur celle du n° ...
      ...effet qu'aura produit notre déclaration de guerre ; vous connaissez mes intentions...
      ...rables. Quant aux n0i 2 et 3, j'ai plus de confiance dans la hausse que ces marcha...
      ...iles à mes intérêts ; vous m avez donné de belles espérances sur ces opérations, j...
      A l'égard des marchandises, je vois avec beaucoup de peine la baisse énorme sur celle du n° 1. J'attends avec impatience l'effet qu'aura produit notre déclaration de guerre ; vous connaissez mes intentions sur cet artiele, je persiste à vouloir le réaliser au pair; je me repose sur votre zèle pour mieux faire, si les circonstances deviennent favorables. Quant aux n0i 2 et 3, j'ai plus de confiance dans la hausse que ces marchandises doivent éprouver; j'espère que vous m'informerez exactement des variations des prix et que vous n'échapperez pas les occasions utiles à mes intérêts ; vous m avez donné de belles espérances sur ces opérations, je désire les voir réaliser et n'avoir que des remerciements à vous en faire.
      ...é le 5 courant, mon intention n'est pas de vous tenir longtemps embarrassé du dépôt de mes piastres; il est bien entendu que v...
      ...arant des événements extraordinaires et de force majeure, mais de tous autres, ainsi que tous dépositaire...
      ...ant mes dernières limites, je vous prie de ne vendre désormais qu'au prix de 100 à 102 livres le marc. J'espère que ...
      En réponse à la lettre dont vous m'avez honoré le 5 courant, mon intention n'est pas de vous tenir longtemps embarrassé du dépôt de mes piastres; il est bien entendu que vous ne pouvez pas être garant des événements extraordinaires et de force majeure, mais de tous autres, ainsi que tous dépositaires y sont soumis. Vous n'aurez pas tardé à voir la hausse qui se manifeste sur cette marchandise, qui vaut ici dans ce moment 95 livres le marc. En annulant mes dernières limites, je vous prie de ne vendre désormais qu'au prix de 100 à 102 livres le marc. J'espère que vous ne tarderez pas à le rencontrer et, dans ce cas, vous voudrez bien me faire...
      ...ous m'avez honoré les 20, 27 avril et 4 de ce mois, en réponse auxquelles je vous ...
      ... pourtant fort régulières. Je vous prie de la lire une seconde fois et d'y répondr...
      J'ai reçu les trois lettres dont vous m'avez honoré les 20, 27 avril et 4 de ce mois, en réponse auxquelles je vous observerai que vous ne satisfaites pas aux demandes que je vous avais faites par ma lettre du 16 avril, qui sont pourtant fort régulières. Je vous prie de la lire une seconde fois et d'y répondre en détail.
      1° Je vous priais de me reconnaître de : B. m. 75,089 » Et 52,681 6 1° Je vous priais de me reconnaître de : B. m. 75,089 » Et 52,681 6
      Total 127,670 6 remises de M. du Coulom-bier, qui m'appartiennent. Total 127,670 6 remises de M. du Coulom-bier, qui m'appartiennent.
      De l'emploi de B. m. 75,089 pour mon intérêt proportionnel aux fonds dans les achats en société de blé-froment qui se montent suivant les ... De l'emploi de B. m. 75,089 pour mon intérêt proportionnel aux fonds dans les achats en société de blé-froment qui se montent suivant les factures remises à M. du Coulombier :
      sur laquelle somme de B. m. 402,992 13 je n'ai entendu et n'e...
      ...ionnellement que pour la remise susdite de B. m. 75,089, ce que M. Rocck a reconnu...
      sur laquelle somme de B. m. 402,992 13 je n'ai entendu et n'entends représenter proportionnellement que pour la remise susdite de B. m. 75,089, ce que M. Rocck a reconnu et consenti.
      De l'emploi de B. m. 52,681 6, entre laquelle valeur vous avez acheté, suivant facture de M. du Coulombier, le 30 mars, 189 lasts... De l'emploi de B. m. 52,681 6, entre laquelle valeur vous avez acheté, suivant facture de M. du Coulombier, le 30 mars, 189 lasts. 3 was. froment B. m. 53,587 9 ; ce qui forme un compte particulier. Je renonce...
      4° Les cafés reçus du Havre et de Nantes, et de leurs quantités conformes aux factures que fai. 5° Enfin, des sucres reçus de Nantes, idem. Je vous serai obligé de satisfaire à tous ces points de reconnaissances, dans le plus grand dét...
      ... du commerce le requiert. Je vous dirai de plus que M. Rocck m'avait expressément ...
      ...s les fois que vous m écririez, le prix de chacune de ces marchandises et vos réflexions sur ...
      ...n espérer, à quoi vous me ferez plaisir de ne pas manquer. J'ai l'honneur d'être, ...
      ... et que vous ne rencontriez les limites de 120, quoique fort distant d'à présent.
      4° Les cafés reçus du Havre et de Nantes, et de leurs quantités conformes aux factures que fai. 5° Enfin, des sucres reçus de Nantes, idem. Je vous serai obligé de satisfaire à tous ces points de reconnaissances, dans le plus grand détail, ainsi que l'usage du commerce le requiert. Je vous dirai de plus que M. Rocck m'avait expressément promis que vous me donneriez, toutes les fois que vous m écririez, le prix de chacune de ces marchandises et vos réflexions sur ce qu'on peut en espérer, à quoi vous me ferez plaisir de ne pas manquer. J'ai l'honneur d'être, etc. P. S. Je ne doute pas que le prix des froments ne s'élève incessamment et que vous ne rencontriez les limites de 120, quoique fort distant d'à présent.
      ...lettre du 14 courant, des divers objets de marchandises que j'ai consignés chez vous, et de mon intérêt de B. m. 75,089 dans les premiers achats de froment de compte à quatre; il faut avouer que j'ai été bien malheureux de saisir le plus haut prix dans l'achat de ces froments; j'espère que vous apporte...
      ...qui vous feront conjecturer sur le sort de cette spéculation, sur quoi je vous prie de m'instruire. Les notions sur nos récolt...
      ...ier, par laquelle vous me reconnaissez, ainsi que vous me l'avez demandé par ma lettre du 14 courant, des divers objets de marchandises que j'ai consignés chez vous, et de mon intérêt de B. m. 75,089 dans les premiers achats de froment de compte à quatre; il faut avouer que j'ai été bien malheureux de saisir le plus haut prix dans l'achat de ces froments; j'espère que vous apporterez tous vos soins pour m'en tirer le meilleur parti que vous pourrez recueillir...
      ...ltes éventuelles du Nord et sur la consommation présumée des nombreuses armées, qui vous feront conjecturer sur le sort de cette spéculation, sur quoi je vous prie de m'instruire. Les notions sur nos récoltes en France les font présumer bonnes; cependant, il arrive annuelle-

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 230
      ...rès les récoltes; il en est, sans doute de même chez vous, et j'espère que dans le courant des mois de juillet et août les prix s'élèveront; j...
      ...isir, ainsi que M. RoCck me l'a promis, de m'instruire fréquemment des variations; j'observe que les prix de vos comptes simulés de café et sucre sont bien distants de ceux portés dans votre cote dernière : ...
      ...nt sans doute classés dans les premiers de votre cote, que vous désignez blancs, depuis 25 jusqu'à 19. Faites-moi le plaisir de me mander si les miens ont le premier r...
      ...t. Mandeznnoi aussi la classe des cafés de Saint-Domingue, cotés depuis 11 3/4 à 10 sols. Je présente mes compliments et ceux de ma famille à M. Rocck.
      ment que les denrées sont chères à l'approche et après les récoltes; il en est, sans doute de même chez vous, et j'espère que dans le courant des mois de juillet et août les prix s'élèveront; j'ai la même espérance pour les denrées coloniales vers l'automne prochain. Faites-moi le plaisir, ainsi que M. RoCck me l'a promis, de m'instruire fréquemment des variations; j'observe que les prix de vos comptes simulés de café et sucre sont bien distants de ceux portés dans votre cote dernière : les sucres achetés à Nantes sont sans doute classés dans les premiers de votre cote, que vous désignez blancs, depuis 25 jusqu'à 19. Faites-moi le plaisir de me mander si les miens ont le premier rang.-Votre compte simulé en établissait le prix éventuel à 27 1/2, ce qui est bien distant. Mandeznnoi aussi la classe des cafés de Saint-Domingue, cotés depuis 11 3/4 à 10 sols. Je présente mes compliments et ceux de ma famille à M. Rocck.
      ... 26 avril dernier ; vous m'y promettiez de me donner de temps à Vautre, les cotes de prix des marchandises chez vous, principalement des sucres de la qualité de ceux de ma partie de 20 barriques en vos mains ; je vous serai obligé de m'instruire du cours actuel et de ce que vous en espérez pour la suite, a... J'ai réçu, dans son temps, la lettre dont vous m'honorâtes le 26 avril dernier ; vous m'y promettiez de me donner de temps à Vautre, les cotes de prix des marchandises chez vous, principalement des sucres de la qualité de ceux de ma partie de 20 barriques en vos mains ; je vous serai obligé de m'instruire du cours actuel et de ce que vous en espérez pour la suite, afin que je
      Privé de l'honneur de vos lettres, j'ai celui de vous prévenir qué j'ai cédé à M. Duruey ma partie de piastres, m. 4002 2° 3. 9, en vos mains...
      ...ci-joint; je vous prie donc, Messieurs, de tenir les piastres à la disposition de ce Monsieur et de me remettre la note de vos déboursés. Agréez mes remerciements, Messieurs, des soins que vous vous proposiez de donner à mes intérêts dans cette affair...
      Privé de l'honneur de vos lettres, j'ai celui de vous prévenir qué j'ai cédé à M. Duruey ma partie de piastres, m. 4002 2° 3. 9, en vos mains, suivant le mandat dont copie ci-joint; je vous prie donc, Messieurs, de tenir les piastres à la disposition de ce Monsieur et de me remettre la note de vos déboursés. Agréez mes remerciements, Messieurs, des soins que vous vous proposiez de donner à mes intérêts dans cette affaire.
      ...c laquelle vous conduisiez les intérêts de M. Lefer, dans la malheureuse affaire d...
      ...Hambourg, dans laquelle j'ai un intérêt de B. m. 75,089, je prends le parti de me conférer avec ces Messieurs et de vous envoyer à cet effet ma procuration...
      ...r retirer ma part dans l'intérêt commun de ces froments et en faire la vente sous^la direction de MM. Poppe et Cie, mais encore de retirer et opérer la vente de la même manière d'une autre partie de froment que MM. Engelbach et Rocck ont ...
      MM. Roudillon et du Goulombier m'ayant fait connaître la prudence avec laquelle vous conduisiez les intérêts de M. Lefer, dans la malheureuse affaire des froments consignés à MM. En-gelbach et Rocck, à Hambourg, dans laquelle j'ai un intérêt de B. m. 75,089, je prends le parti de me conférer avec ces Messieurs et de vous envoyer à cet effet ma procuration, non seulement pour retirer ma part dans l'intérêt commun de ces froments et en faire la vente sous^la direction de MM. Poppe et Cie, mais encore de retirer et opérer la vente de la même manière d'une autre partie de froment que MM. Engelbach et Rocck ont acheté pour mon compte particulier, dont la facture s'élève à B [m. 53,587 liv. ...
      de retirer et de consigner entre les mains de MM. Poppe et Gie deux parties de cafés de Saint-Domingue : une expédiée à MM. Eng... de retirer et de consigner entre les mains de MM. Poppe et Gie deux parties de cafés de Saint-Domingue : une expédiée à MM. Engelbach et Rocck, par Ch. Lemesle, Ourset et Germain du Havre, montant à............
      L'autre par Dubois-Violette et Moller, de Nantes.. 228,120 -17 » L'autre par Dubois-Violette et Moller, de Nantes.. 228,120 -17 »
      Et deux autres parties de sucres terrés, expédiés ces derniers à.... Et deux autres parties de sucres terrés, expédiés ces derniers à................ 150,7241. 3 s. »>
      ...nquille sur leurs dépôts dans les mains de MM. Poppe et Gie, qui tiendront compte en mon nom, à MM. Engelbach et Rocck, de leurs déboursés. Vous remarquerez que l...
      ...s la Société des froments, et, à compte de mon intérêt particulier, la seconde de B. m. 52,681.
      ...ant à présent, ces cafés et ces sucres, seulement les retirer pour être plus tranquille sur leurs dépôts dans les mains de MM. Poppe et Gie, qui tiendront compte en mon nom, à MM. Engelbach et Rocck, de leurs déboursés. Vous remarquerez que les cafés et sucres ont été payés par moi ; que j'ai remis à MM. Engelback et Rocck les B. m. 75,089 que comporte mon intérêt dans la Société des froments, et, à compte de mon intérêt particulier, la seconde de B. m. 52,681.
      ...us remets ma procuration, les duplicata de facture, des conditions faites avec M. ...
      ...es Messieurs se refusaient à se charger de mes intérêts (j'ai lieu d'espérer le contraire de leurs amitiés), alors, et après les en ...
      ... qui yous trouverez une lettre. Autant, de toute manière, finir avec MM. Engelback...
      ... marchandises étant en mon nom et celui de M. d'Or-villiers, mon frère, la procuration est signée de lui et de moi.
      Je vous remets ma procuration, les duplicata de facture, des conditions faites avec M. Rocck ; une lettre pour MM. Poppe et G*; et si ces Messieurs se refusaient à se charger de mes intérêts (j'ai lieu d'espérer le contraire de leurs amitiés), alors, et après les en avoir sollicités, vous vous adresserez à MM. Averchoff et Voucheveu, pour qui yous trouverez une lettre. Autant, de toute manière, finir avec MM. Engelback et Rocck. — Vous observerez, Monsieur, que, toutes ces marchandises étant en mon nom et celui de M. d'Or-villiers, mon frère, la procuration est signée de lui et de moi.
      ...ce et votre discrétion dans la conduite de ces affaires et sur votre attention à m...
      ...d des froments ie vous laisse le maître de vendre, comme vous le ferez pour MM. Le...
      ...ntion et sous la direction des conseils de MM. Poppe et Cie ou de MM. Averchoff et Voucheveu, qui en rece...
      Je compte sur votre intelligence et votre discrétion dans la conduite de ces affaires et sur votre attention à m'écrire exactement. Je vous répète, Monsieur, qu'à l'égard des froments ie vous laisse le maître de vendre, comme vous le ferez pour MM. Lefer, par l'intervention et sous la direction des conseils de MM. Poppe et Cie ou de MM. Averchoff et Voucheveu, qui en recevront le produit.
      ... des maisons susdites n'acceptaient pas de se charger de mes intérêts, vous vous adresseriez, Mo... P. S. Si Fun ou l'autre des maisons susdites n'acceptaient pas de se charger de mes intérêts, vous vous adresseriez, Monsieur, à MM. G. Che-mer et Cie, désignés dans ma procuration, à qui j'aviserai ...
      Sous les auspices de MM. G. J. F. et J. Dubois, de Londres, j'ai l'honneur de vous écrire pour vous prier ae vous charger de diverses marchandises que j'ai consigné...
      ...k, et que je fais retirer par mon fondé de procuration, M. Bodiment, qui vous reme...
      ... la vente des froments qu'il est chargé de faire et vous en remettra les produits....
      Sous les auspices de MM. G. J. F. et J. Dubois, de Londres, j'ai l'honneur de vous écrire pour vous prier ae vous charger de diverses marchandises que j'ai consignées chez MM. Engelback et Rocck, et que je fais retirer par mon fondé de procuration, M. Bodiment, qui vous remettra la présente et les divers documents relatifs à mes intérêts, chez MM. Engelback et Rocck, avec lesquels vous voudrez bien régler. M. Bodiment prendra vos avis pour la vente des froments qu'il est chargé de faire et vous en remettra les produits. Quant à celle des cafés et sucres, je n'y songe pas encore, espé-

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 231
      rant beaucoup mieux de l'avenir pour les denrées coloniales ; ... rant beaucoup mieux de l'avenir pour les denrées coloniales ; sur quoi j'attendrai votre sentiment, et des instructions fréquentes des prix.
      D'après les témoignages avantageux de MM. Dubois, j'ai la plus grande confian...
      ...ce et votre honnêteté pour la direction de mes intérêts.
      D'après les témoignages avantageux de MM. Dubois, j'ai la plus grande confiance dans votre prudence et votre honnêteté pour la direction de mes intérêts.
      ...t Rocck et à me prévenir des variations de ces divers articles. ...votre disposition à surveiller mes intérêts en marchandises sous MM. Engelbach et Rocck et à me prévenir des variations de ces divers articles.
      Ayant toute raison d'être mécontent de la légèreté avec laquelle M. Rocck m'a ...
      ...t fait errer sur leurs succès, et enfin de leur peu d'attention à me tenir avisé depuis ce temps des chances de ces marchandises, je prends le parti décidé de retirer de leurs mains tous mes intérêts, d'autant plus qu'il me convient de subir le sort commun avec MM. Defer frè...
      ...direction. Messieurs, je vous prie donc de vouloir bien agréer la direction de la vente des froments, dans lesquels j'ai un intérêt commun avec MM. Lefer, de........B. m. 75,089 1. » et un intérêt particulier de. B. m. 53,587 9 de plus le dépôt d'une partie de cafés de Saint-Domingue et d'une autre de sucres terrés, que je charge M. Bodiment de retirer des mains de MM. Engelbach et Rocck pour vous les re...
      ...on à cet effet et les divers duplicatas de facture qu'il vous communiquera : d'après les documents qu'il vous donnera de la situation de mes comptes avec MM. Engelbach et Roock...
      .... 52,681 1. sur mon intérêt particulier de froment, B. m. 53,587 1. 9 s.
      Ayant toute raison d'être mécontent de la légèreté avec laquelle M. Rocck m'a induit dans ces diverses spéculations des comptes simulés, qui m'ont fait errer sur leurs succès, et enfin de leur peu d'attention à me tenir avisé depuis ce temps des chances de ces marchandises, je prends le parti décidé de retirer de leurs mains tous mes intérêts, d'autant plus qu'il me convient de subir le sort commun avec MM. Defer frères, pour la vente des froments, dont ils ont chargé M. Bodiment, sous votre surveillance et bonne direction. Messieurs, je vous prie donc de vouloir bien agréer la direction de la vente des froments, dans lesquels j'ai un intérêt commun avec MM. Lefer, de........B. m. 75,089 1. » et un intérêt particulier de. B. m. 53,587 9 de plus le dépôt d'une partie de cafés de Saint-Domingue et d'une autre de sucres terrés, que je charge M. Bodiment de retirer des mains de MM. Engelbach et Rocck pour vous les remettre. Je lui envoie ma procuration à cet effet et les divers duplicatas de facture qu'il vous communiquera : d'après les documents qu'il vous donnera de la situation de mes comptes avec MM. Engelbach et Roock, vous voudrez bien régler avec eux et leur allouer la commission que vous trouv...
      ...marquant que celle sur les froments est déjà prise et que je n'ai remis que B. m. 52,681 1. sur mon intérêt particulier de froment, B. m. 53,587 1. 9 s.
      ...our moi, pour vouloir bien vous charger de mes intérêts . D'après ce que vous me m...
      ... leur solidité, mais l'expérience faite de leur manière de travailler ne pourrait jamais me donner la confiance des succès de mes intérêts en leurs mains; je serai donc d'autant plus fâché de votre refus d'accepter la transmission de ces dépôts que je donne l'ordre, dans ce cas, à M. Bodiment de s'adresser à une autre maison de chez vous : j'espère que vous voudrez b...
      ... Messieurs, dont j'attends cette preuve de dévouement à mes intérêts.
      J'ose croire, Messieurs, que vous avez assez d'amitié pour moi, pour vouloir bien vous charger de mes intérêts . D'après ce que vous me mandez sur MM. Engelbach et Rocck, je crois aisément dans leur solidité, mais l'expérience faite de leur manière de travailler ne pourrait jamais me donner la confiance des succès de mes intérêts en leurs mains; je serai donc d'autant plus fâché de votre refus d'accepter la transmission de ces dépôts que je donne l'ordre, dans ce cas, à M. Bodiment de s'adresser à une autre maison de chez vous : j'espère que vous voudrez bien l'empêcher d'y recourir, car je ne pourrais avoir pour toute autre maison une plus grande confiance qu'en la vôtre, Messieurs, dont j'attends cette preuve de dévouement à mes intérêts.
      P. S. Je ne fixe pas de limites à M. Bodiment pour les froments... P. S. Je ne fixe pas de limites à M. Bodiment pour les froments; je m'en rapporte aux conseils que vous lui donnerez, Messieurs, pour le déterm...
      ...r des achats qui seront suivis, dit-on, de nouveaux et plus considérables. Vous aurez appris les ordres que notre gouvernement a donnés chez vous pour des achats qui seront suivis, dit-on, de nouveaux et plus considérables.
      En' réponse à l'honneur de votre lettre du 22 juin, nous regardons avec chagrin la mauvaise position de nos spéculations en vos mains; il faut ...
      ...Lefer ayant donné pouvoir à M. Bodiment de diriger la vente des froments, sous la surveillance de certains amis, nous vous annonçons, Mes...
      ...notre procuration à ce sujet et l'ordre de retirer de vos mains les parties de cafés et sucres qui nous appartiennent, aussi de faire régler avec vous.
      En' réponse à l'honneur de votre lettre du 22 juin, nous regardons avec chagrin la mauvaise position de nos spéculations en vos mains; il faut avouer que nous avons été enlacés, que M. Rocck nous avait fourni; MM. Lefer ayant donné pouvoir à M. Bodiment de diriger la vente des froments, sous la surveillance de certains amis, nous vous annonçons, Messieurs, que nous prenons le même parti pour tous nos intérêts en froments; il a notre procuration à ce sujet et l'ordre de retirer de vos mains les parties de cafés et sucres qui nous appartiennent, aussi de faire régler avec vous.
      ...us adresser votre réponse à M. Tourteau de Septeuil, rue des Capucines. P. S. Vous pourrez, Monsieur, nous adresser votre réponse à M. Tourteau de Septeuil, rue des Capucines.
      En réponse à l'honneur de votre lettre du 5 du courant, je vous remercie de la communication que vous me faites des...
      ...niales et du conseil que vous me donnez de faire quelques achats à ces bas prix ac...
      ...jours derniers une'cote ae marchandises de votre ville, sous la date du 31 mars de...
      ... que vous m'avez achetés à 225 livres ; de sorte, Messieurs, que je vous prie de me mander positivement quelle est la cl...
      ...s pour mon compte; je vous serai obligé de me donner cette explication en réponse, afin de me donner une idée certaine de ma spéculation : d'après les prix, je m...
      En réponse à l'honneur de votre lettre du 5 du courant, je vous remercie de la communication que vous me faites des cours chez vous des denrées coloniales et du conseil que vous me donnez de faire quelques achats à ces bas prix actuels, pour me revancher; je suis décidé à m'en tenir à ce que j'ai et d'attendre que les circonstances deviennent favorables. Ayant vu par hasard ces jours derniers une'cote ae marchandises de votre ville, sous la date du 31 mars dernier, je n'ai pu y apercevoir les prix relatifs aux sucres que vous m'avez achetés à 225 livres ; de sorte, Messieurs, que je vous prie de me mander positivement quelle est la classe des sucres achetés pour mon compte; je vous serai obligé de me donner cette explication en réponse, afin de me donner une idée certaine de ma spéculation : d'après les prix, je m'arrête à croire que c'est la quatrième sorte, sur quoi j'ai besoin ae votre con...
      ...est uniquement faite pour vous prévenir de mes quatre termes sur vous de ce jour, à trois jours de date, à mon ordre de B. m. La présente est uniquement faite pour vous prévenir de mes quatre termes sur vous de ce jour, à trois jours de date, à mon ordre de B. m.
      auxquelles je vous prie de faire tout accueil ; ces traites sont f...
      ... l'échéance, en vous priant, Messieurs, de leur en faire l'avance, jusqu'à la vent...
      ... que vous aurez bien voulu vous charger de mes intérêts divers chez MM. Engelbach ...
      ... autrement la maison qui serait chargée de mes cafés vous rembourserait à l'échéan...
      auxquelles je vous prie de faire tout accueil ; ces traites sont faites pour servir deux intéressés que j'ai admis dans la spéculation des cafés, qui vous feront ces fonds à l'échéance, en vous priant, Messieurs, de leur en faire l'avance, jusqu'à la vente, tout ceci dans l'hypothèse que vous aurez bien voulu vous charger de mes intérêts divers chez MM. Engelbach et Rocck : autrement la maison qui serait chargée de mes cafés vous rembourserait à l'échéance ces B. m. 24,000, dont vous voudrez bien ouvrir un compte séparé ; je compte ...

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 232
      ...qui serait fort dispendieux et nuisible de sortir les froments, mais faites en sorte, Monsieur, d'obtenir de MM. Poppe et Cl9, pour moi, la même gar...
      ...me concerne dans les froments, aux prix de 90 à 100 livres^et même au-dessous, s'i...
      ... MM. Poppe et Ci9, sous la surveillance de qui vous ferez votre possible pour proc...
      ...t en attendant pour obtenir la garantie de ces Messieurs, vous recommandant d'avoir les mêmes soins de mes intérêts que de ceux de MM. Lefer et de m'écrire fréquemment. On parle que la r...
      ...ue vous pourrez sur celle du Nord, afin de vous diriger sûrement.
      ... d'employer pour garantir mes intérêts chez M. En-gelbach et Rocck ; je conçois qui serait fort dispendieux et nuisible de sortir les froments, mais faites en sorte, Monsieur, d'obtenir de MM. Poppe et Cl9, pour moi, la même garantie gu'ils ont accordée à M. Lefer, relative à ses froments; quant aux sucres ...
      ...s Messieurs me mandent qu'ils vont les retirer. Je suis disposé à vendre ce qui me concerne dans les froments, aux prix de 90 à 100 livres^et même au-dessous, s'il le faut : c'est ainsi que j'en écris à MM. Poppe et Ci9, sous la surveillance de qui vous ferez votre possible pour procéder à cette vente, et en attendant pour obtenir la garantie de ces Messieurs, vous recommandant d'avoir les mêmes soins de mes intérêts que de