Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-121 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-101 hits on 1789-110 hits on 1789-123 hits on 1790-017 hits on 1790-0215 hits on 1790-038 hits on 1790-049 hits on 1790-056 hits on 1790-0612 hits on 1790-077 hits on 1790-0810 hits on 1790-096 hits on 1790-1016 hits on 1790-116 hits on 1790-126 hits on 1791-0113 hits on 1791-0210 hits on 1791-036 hits on 1791-047 hits on 1791-0520 hits on 1791-0613 hits on 1791-0716 hits on 1791-087 hits on 1791-0912 hits on 1791-1020 hits on 1791-1117 hits on 1791-1218 hits on 1792-0122 hits on 1792-0226 hits on 1792-0326 hits on 1792-0427 hits on 1792-0514 hits on 1792-0636 hits on 1792-0733 hits on 1792-0817 hits on 1792-098 hits on 1792-1015 hits on 1792-1114 hits on 1792-123 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-036 hits on 1793-042 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-078 hits on 1793-0813 hits on 1793-094 hits on 1793-1018 hits on 1793-1118 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
11 - 20 sur 59 volumes
  • Tome 21 : Du 26 novembre 1790 au 2 janvier 1791 8 résultats
    • Séance du mardi 7 décembre 1790, au matin

      Séance du mardi 7 décembre 1790, au matin

      page 298 - 307
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du mardi 7 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie. MM. Castellanet et Poulain de Boutancourt , secrétaires , donnent lecture des procès-verbaux des séances d'hier. Il ne s'élève aucune réclamation. M. le Président annonce que M. Gudin fait hommage à l'Assemblée d'un ouvrage intitulé : Supplément du contrat soci
      ...
      le nombre 4e ces plaees laissé au choix "du roi ». Un membre demande que le comité militaire présente ioçessammenfc un semblable projet de décret sur le mode d'avancement dans la marine, (Cette proposition est adoptée.) M. le Président annonce que la séance est levée, et que l'Assemblée va se retirer dans les bureaux pour procéder à la nomination des six commissaires qui viennent d'être décrétés.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du mardi 7 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie. MM. Castellanet et Poulain de Boutancourt , secrétaires , don
      ...
      sition est adoptée.) M. le Président annonce que la séance est levée, et que l'Assemblée va se retirer dans les bureaux pour procéder à la nomination des six commissaires qui viennent d'être décrétés.
    • Séance du dimanche 12 décembre 1790

      Séance du dimanche 12 décembre 1790

      page 401 - 433
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du dimanche 12 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Les procès-verbaux des deux séances d'hier sont lus et adoptés. M. de Sérent , député du département de la Nièvre, demandé et obtient un congé de deux mois. M. Baron , rapporteur du comité des domaines, rend compte.en ces termes d'un bail à vie fait à la dame dé Coasl
      ...
      de ces payements. Ces considérations ont déterminé votre comité à vous proposer de ne conserver que les monnaies de Paris, Lyon,Lille, Strasbourg, Marseille, Bayonne, Pau et Perpignan ; ia suppression des autres diminuerait les frais de régie et d'entretien, en même temps qu'elle vous offrirait, par la vente des bâtiments qui en dépendent, une ressource pour effectuer le remboursement des offices.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du dimanche 12 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Les procès-verbaux des deux séances d'hier sont lus et adoptés. M. d
      ...
      des autres diminuerait les frais de régie et d'entretien, en même temps qu'elle vous offrirait, par la vente des bâtiments qui en dépendent, une ressource pour effectuer le remboursement des offices.
    • Séance du mardi 14 décembre 1790, au matin

      Séance du mardi 14 décembre 1790, au matin

      page 460 - 475
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du mardi 14 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Martineau secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. M. d'André Je viens en peu de mots vous rendre compte des démarches faites par les six com- (1). Cette séance est incomplète au Moniteurs missaires nommés par l'Assembl
      ...
      ux, demande, pour raison de sauté, un congé de six semaines qui lui est accordé. M. Laboreys de Chateau-Favier depute du département de la Creuse, absent par congé du 10 novembre, pour six semaines, écrit à M. le Président pour qu'il veuille bien prier l'Assemblée de lui donner une prolongation de congé de quinze jours, ce que l'Assemblée lui accorde. M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du mardi 14 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Martineau secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
      ...
      crit à M. le Président pour qu'il veuille bien prier l'Assemblée de lui donner une prolongation de congé de quinze jours, ce que l'Assemblée lui accorde. M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 27 novembre 1790, au matin

      Séance du samedi 27 novembre 1790, au matin

      page 38 - 73
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. alexandre de lameth. Séance du samedi 27 novembre 1790 . au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Salicetti ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du 25 novembre au soir. M. Coroller ,autre secrétaire, lit le procès-Verbal de la séance du 26 novembre au soir. M. Poignot ,autre secrétaire, fait lecture du procès-v
      ...
      e du procès-verbal de ce jour, situés dans le district de Pithiviers, municipalité du même lieu, aux charges, clauses et conditions portées par le décret du 14 mai dernier, et pour le prix de 371,393 livres, 2 sous 1 den., ainsi qu'il est porté par les procès-ver-baux d'estimations et évaluations, payable de la manière déterminée par le même décret. » M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. alexandre de lameth. Séance du samedi 27 novembre 1790 . au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Salicetti ,secrétaire, donne lectu
      ...
      livres, 2 sous 1 den., ainsi qu'il est porté par les procès-ver-baux d'estimations et évaluations, payable de la manière déterminée par le même décret. » M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du mardi 21 décembre 1790, au matin

      Séance du mardi 21 décembre 1790, au matin

      page 607 - 618
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION» Séance du mardi 21 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche , député de la ci-devant province de Provence, dépose sur le bureau un procès-verbal qu'il vient de recevoir des officiers municipaux de la ville d'Aix ; il concerne une partie des faits malheureux arrivés dans cette ville le 13 du courant.
      ...
      tion pure et simple, et libré de toute espèce de charges. Paf conséquent, le Palais-Cardinal* en passant dans les maihs de Louis XIII, est* à l'instant, devenu domaine public* et s'est fondu dans cette masse sans aucune espèce dé distinction: Rien, par conséquent, rien absolument ne s'opposait à ce que ce palais, Comme toutes les autres parties du domaine, fût donné en apanage à un fils de France.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION» Séance du mardi 21 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche , député de la ci-devant province de Prov
      ...
      e masse sans aucune espèce dé distinction: Rien, par conséquent, rien absolument ne s'opposait à ce que ce palais, Comme toutes les autres parties du domaine, fût donné en apanage à un fils de France.
    • Séance du vendredi 24 décembre 1790, au matin

      Séance du vendredi 24 décembre 1790, au matin

      page 643 - 660
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 24 décembre 1790 » au matin (l) La séance est ou verte à neuf heures et demie du matin. M. Merlin , rapporteur du comité de Constitution : Messieurs, ayant eu l'honneur de vous proposer, le sept septembre dernier, plusieurs articles que vous avez décrétés, et qui font partie du titre XIV de la loi générale sur l'organisation judiciai
      ...
      5 s, i d. Département de l'Aube. A ia municipalité de Celles pour....................62,003 L 16 s. 10 d. A celle de Viviers, pour................. 14,656 1. 6 s. 3 d. A celle de Landre- ville, pour...................72,781 1. 1 s. 2 d. A celle de Loches, pour.....,.................13,708 1. 13 s. 2 d. A celle d'Essoyes, pour................. 7,569 1. 19 s. 6 d. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 24 décembre 1790 » au matin (l) La séance est ou verte à neuf heures et demie du matin. M. Merlin , rapporteur du comité de Constitutio
      ...
      .................72,781 1. 1 s. 2 d. A celle de Loches, pour.....,.................13,708 1. 13 s. 2 d. A celle d'Essoyes, pour................. 7,569 1. 19 s. 6 d. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du dimanche 28 novembre 1790

      Séance du dimanche 28 novembre 1790

      page 110 - 118
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du dimanche 28 novémbre 1790 La séance est ouverte à onze heures et demie du matin, par la lecture des procès-verbaux des deux séances d'hier. Ces procès-verbaux sont adoptés* M. Pezous , député du département du ïam, demande et obtient un congé de six semaines |)our vaquer à des affaires de famille. M. Vieillard , député de Coûtâmes
      ...
      district de Beaugency, municipalité du même lieu, aux charges, clauses et conditions portées par le décret du 14 mai dernier, et pour le prix de 1,574,128 livres 3 sous 11 deniers, ainsi qu'il est porté par les procès-verbaux d'estimation, et payable de la manière déterminée par le même décret. » M. le Président , après avoir annoncé l'ordre du jour pour demain, lève la séance à 2 heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du dimanche 28 novémbre 1790 La séance est ouverte à onze heures et demie du matin, par la lecture des procès-verbaux des deux séances
      ...
      té par les procès-verbaux d'estimation, et payable de la manière déterminée par le même décret. » M. le Président , après avoir annoncé l'ordre du jour pour demain, lève la séance à 2 heures et demie.
    • Séance du mercredi 1 décembre 1790

      Séance du mercredi 1 décembre 1790

      page 169 - 178
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mercredi 1er décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Coroller , secrétaire, donne lecture des procès-verbaux des deux séances d'hier. M. de Menou observe qu'on a oublié d'insérer dans le procès-verbal de la séance du matin un article additionnel concernant le délai accordé aux municipalités sur
      ...
      droits. Art. 22. L'Assemblée nationale charge son président de présenter dans le jour ce décret à la sanction du roi, avec prière à Sa Majesté de donner des ordres à tous ses ambassadeurs, ministres, envoyés, résidents, consuls, vice-consuls ou gérants, auprès des puissances étrangères, afin que ce présent décret soit incessamment connu de toutes les familles françaises ou descendant de Français.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mercredi 1er décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Coroller , secrétaire, donne lecture des p
      ...
      envoyés, résidents, consuls, vice-consuls ou gérants, auprès des puissances étrangères, afin que ce présent décret soit incessamment connu de toutes les familles françaises ou descendant de Français.
  • Tome 22 : Du 3 janvier au 5 février 1791 7 résultats
    • Séance du mercredi 5 janvier 1791

      Séance du mercredi 5 janvier 1791

      page 20 - 37
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mercredi 5 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Latyl ,secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance de la veille. M. d'André. Il est fort inutile de mettre dans un procès-verbal qu'un homme s'est présenté à la tribune et s'est retiré : cela n'a aucune utilité. Il y a encore une autre obse
      ...
      .... 29,995 » - » A celle de Saint-S jlpice. 15,296 12 » ! A celle d'Anduze....... 36,372 15 ' » A celle de Saint-Laurent d'Aigousse........... 393,064 6 8 Le tout ainsi qu'il est plus au long détaillé aux décrets de ventes et états d'estimation respectifs annexés à la minute du présent procès-verbal. M. le Président ,après avoir annoncé l'ordre du jour pour demain, lève la séance à quatre heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mercredi 5 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Latyl ,secrétaire, fait lecture du procès-verbal de
      ...
      é aux décrets de ventes et états d'estimation respectifs annexés à la minute du présent procès-verbal. M. le Président ,après avoir annoncé l'ordre du jour pour demain, lève la séance à quatre heures.
    • Séance du mardi 25 janvier 1791, au matin

      Séance du mardi 25 janvier 1791, au matin

      page 476 - 484
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GRÉGOIRE .Séance du mardi 25 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance de la veille, qui est adopté. M. le Président. Je préviens l'Assemblée que j'ai reçu plusieurs pétitions de différents citoyens qui demandent à être admis à la barre; aux terme
      ...
      nt du Cher.............181,595 1. » » A la même pour. ..... 73,599 A celle de Poilly, département du Loiret................30,600 18 4 A celle de Sully, même département.............16,539 14 » « Le tout ainsi qu'il est plus au long détaillé dans les décrets de vente et états d'estimations respectifs, annexés à la minute du procès-verbal de ce jour. » M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GRÉGOIRE .Séance du mardi 25 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro
      ...
      out ainsi qu'il est plus au long détaillé dans les décrets de vente et états d'estimations respectifs, annexés à la minute du procès-verbal de ce jour. » M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du mardi 25 janvier 1791, au soir

      Séance du mardi 25 janvier 1791, au soir

      page 484 - 494
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du mardi 25 janvier 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Leleu de la Ville-aux-Bois , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. matin, qui est adopté, et des adresses suivantes : Adresse des officiers et soldats formant la troupe du guet
      ...
      tionnaires publics, qui n'auront pas prêté le serment civique dans les délais prescrits, doivent continuer le service divin, à peine d'en être responsables, jusqu'à ce qu'il ait été pourvu à leur remplacement en la forme de droit. Donné à Nîmes, le 15 janvier 1791. Signé : P. Vigter, président du directoire, Bara-gnon, Le Cointe, /. Julien, Treljs, P. David, Bois-tidre, Rigal, secrétaire général..
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du mardi 25 janvier 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Leleu de la Ville-aux-Bois , secrétaire, do
      ...
      lacement en la forme de droit. Donné à Nîmes, le 15 janvier 1791. Signé : P. Vigter, président du directoire, Bara-gnon, Le Cointe, /. Julien, Treljs, P. David, Bois-tidre, Rigal, secrétaire général..
    • Séance du jeudi 27 janvier 1791, au soir

      Séance du jeudi 27 janvier 1791, au soir

      page 514 - 522
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du jeudi 27 janvier 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à 6 h* 1/2 du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses et lettres suivantes : Adresse des officiers du tribunal du district (le Vierzon, qui présentent à l'Assemblée nationale le tribut de leur admiration et de leur dévouement. Adresse de la Société des amis d
      ...
      où il ^existait ci-devant que des justices seigneuriales, où sont actuellement établis des tribunaux de district. « Seront également observées pour la publication judiciaire des actes qui sont soumis a cette formalité, les distinctions établies par les anciennes lois entre les tribunaux de la situation des biens et les tribunaux domiciliaires. » M. le Président lève la séance à 9 heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du jeudi 27 janvier 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à 6 h* 1/2 du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses et le
      ...
      a cette formalité, les distinctions établies par les anciennes lois entre les tribunaux de la situation des biens et les tribunaux domiciliaires. » M. le Président lève la séance à 9 heures et demie.
    • Séance du vendredi 28 janvier 1791

      Séance du vendredi 28 janvier 1791

      page 522 - 547
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du vendredi 28 janvier 1791 (1)» La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier au matin. M. Ledeu de la Ville-aux-Bois fait iecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir. (Ces procès-verbaux sont adoptés.) M. Antoine d'Agoult , député du ci-devant D
      ...
      s la fin de cette session. reproduisent pas parmi nos successeurs, s'ils sont choisis parmi les hommes les plus sages, les plus modérés, et qu'ils promettent, comme les jurés, de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité ; mais alors, à ces conditions seulement, la France sera régénérée, libre, florissante, et j'en payerais volontiers de mon sang l'assurance. Ce 29 janvier 1791. Malouet.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du vendredi 28 janvier 1791 (1)» La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-verb
      ...
      la vérité, rien que la vérité ; mais alors, à ces conditions seulement, la France sera régénérée, libre, florissante, et j'en payerais volontiers de mon sang l'assurance. Ce 29 janvier 1791. Malouet.
    • Séance du dimanche 30 janvier 1791

      Séance du dimanche 30 janvier 1791

      page 581 - 589
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU Séance du dimanche 30 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir. M. Bouche. Messieurs, pour faire le tableau de M. Desilles, je crois qu'il serait à propos de décréter qu'il sera donné à M. Le Barbier la somme que le gouvernement donnai
      ...
      tant à la somme de...............29,2941. ls. 10 d. Même département, district de Bois-Commun, même canton, et même municipalité, pour. . . .1,518 Département du Cher, district, canton et municipalité de Saint-Amand, pour.......... 320,624 » » Département de Maine-et Loire, district, canton-et-municipalité d'Angers , pour.......... 185,045 » » M. le Président lève la séance à deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU Séance du dimanche 30 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      de Saint-Amand, pour.......... 320,624 » » Département de Maine-et Loire, district, canton-et-municipalité d'Angers , pour.......... 185,045 » » M. le Président lève la séance à deux heures et demie.
    • Séance du jeudi 3 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 3 février 1791, au matin

      page 719 - 728
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du jeudi 3 février 1791 , au matin(1) . La séance est ouverte à neuf heures et decpie du matin. Un de MM. les secrétaires f4M lecture des procès-verbaux de la séance du mardi 1** février et de la séanCe d'hier. (Ges procès-Yerbaux sont adoptés.) M. Darnaudat Il a été sagement ordonné, par un décret, que les dispenses de mariages aux degrés p
      ...
      palité de Villers-aux-Ghênes, pour A la municipalité de Doulaincourt pour......16,894 À la municipalité de Flammerecourt, pour....13,922 Département de l'Yonne. A la municipalité de Sens, pour celle de...... 2,690,149 Département de l'Aude. A la municipalité de Carcassonne, pour....... 359,300 M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance a deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du jeudi 3 février 1791 , au matin(1) . La séance est ouverte à neuf heures et decpie du matin. Un de MM. les secrétaires f4M lecture des procè
      ...
      e...... 2,690,149 Département de l'Aude. A la municipalité de Carcassonne, pour....... 359,300 M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance a deux heures et demie.
  • Tome 23 : Du 6 février au 9 mars 1791 affichant 10 sur 15 résultats tout afficher
    • Séance du lundi 14 février 1791, au matin

      Séance du lundi 14 février 1791, au matin

      page 169 - 179
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence dem. riquetti de mirabeau l'aîné. Séance du lundi 14 février 1791 , au matin (4). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre du comité d'aliénation propose de décréter la vente de domaines nationaux à la municipalité de Roye,pour la somme de 1,544,7081.
      ...
      à demander la question préalable sur cette partie du décret; j'adopte tout le reste. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement.) (Le projet de décret du comité est adopté.) M. le Président invite les membres de l'Assemblée k se rendre dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à la nomination du président et de trois secrétaires. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence dem. riquetti de mirabeau l'aîné. Séance du lundi 14 février 1791 , au matin (4). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait l
      ...
      .) M. le Président invite les membres de l'Assemblée k se rendre dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à la nomination du président et de trois secrétaires. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du mardi 15 février 1791, au matin

      Séance du mardi 15 février 1791, au matin

      page 191 - 204
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du mardi 15 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir, qui est adopté. . (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Riquetti de Mirabeau l'aîné cède le fauteuil à M. Dupert. M. Vernier , au nom du comité des finances
      ...
      e département ........... 115,045 » » A celle de Gbevregay, même département... 38,115 * >. A celle de Boissy-le-Sec, département d'Eure-et-Loir........ 10,929 2 . A celle de Janville, même département... 400,502 12 » A celle de Laon, département de l'Aisne. 554,733 12 * M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et de celle de demain, et lève la séance à deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du mardi 15 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-ve
      ...
      t... 400,502 12 » A celle de Laon, département de l'Aisne. 554,733 12 * M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et de celle de demain, et lève la séance à deux heures et demie.
    • Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

      page 220 - 230
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du jeudi 17 février 1791 , au matin (1). M. Voulland secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait lecture d'une adresse du sieur Dodun, ingénieur des ponts et chaussées du département du Tarn, qui annonce à l'Assemblée la découverte d'une nouvelle pozzolane factice. (L'Assemblée renvoie l'adresse
      ...
      pour leur interdire à cet effet de délibérer. , « Nous avons l'honneur de vous confirmer que nous avons renoncé à siéger dans le comité de marine, pour ne participer à aucune des opinions qu'il a manifestées, et pour né pas servir de prétexte à rejeter deux voix précieuses qui nous Ont remplacés. i Signé : De Vaudreuil ; « De Loynes de la Coudraye. » M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du jeudi 17 février 1791 , au matin (1). M. Voulland secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait
      ...
      ifestées, et pour né pas servir de prétexte à rejeter deux voix précieuses qui nous Ont remplacés. i Signé : De Vaudreuil ; « De Loynes de la Coudraye. » M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du lundi 7 février 1791

      Séance du lundi 7 février 1791

      page 26 - 40
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. RIQUETTI DÉ MIRABEAU L'AÎNÉ. Séançe du lundi 7 février 1791 (1), La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de samedi soir, qui est adopté. M. le Président fait lecture d'une lettre de M. le maire de Paris, par laquelle il fait part à l'Assemblée de la vente de deux maisons : Tune,
      ...
      membres du comité de la marine ayant donné leur démission, l'Assemblée ordonne qu'ils seront remplacés par les suppléants élus lors de la nomination desdits membres. M. le Président annonce à l'Assemblée que M. Meunierdu Breuil, membre du comité de judi-cature, a donné sa démission de commissaire. M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La scéance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. RIQUETTI DÉ MIRABEAU L'AÎNÉ. Séançe du lundi 7 février 1791 (1), La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du p
      ...
      blée que M. Meunierdu Breuil, membre du comité de judi-cature, a donné sa démission de commissaire. M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La scéance est levée à trois heures.
    • Séance du mardi 22 février 1791, au matin

      Séance du mardi 22 février 1791, au matin

      page 396 - 405
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du mardi 22 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Pétion de Villeneuve , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM. les secrétaires annonce l'hommage fait à l'Assemblée nationale, des discours civiques prono
      ...
      r-le-champ par devers le roi, pour le prier de donner des ordres nécessaires pour faire passer dans le département du Gard lés troupes nécessaires pour rétablir l'ordre. (L'Assemblée décrète la motion de M. Regnaud et ordonne le renvoi aux comités des rapports et des recherchés réunis, pour en faire le rapport demain, des pièces déposées par M. Youiland.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du mardi 22 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Pétion de Villeneuve , secrétaire, donne lecture
      ...
      de M. Regnaud et ordonne le renvoi aux comités des rapports et des recherchés réunis, pour en faire le rapport demain, des pièces déposées par M. Youiland.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
    • Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 487 - 500
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT.Séance du jeudi 24 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à nea'f heures et demie du matin. M. Camus , au nom du comité d'aliénation, présente un projet de décret relatif au calcul des annuités pour accélérer la vente des domaines nationaux. Plusieurs membre» proposent quelques amen-, dements aux articles 3, 4 et 6. M. Camus rapporteur, adept
      ...
      eau : « L'Assemblée nationale, considérant qu'aucune loi existante du royaume ne s'oppose au libre voyage de Mesdames, tantes du roi, déclare qu'il n'y a lieu à délibérer sur le procès-verbal de la commune d'Arnay-le-Duc, et renvoie l'affaire au pouvoir exécutif. » (Ce décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT.Séance du jeudi 24 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à nea'f heures et demie du matin. M. Camus , au nom du comité d'aliénation, présente u
      ...
      mmune d'Arnay-le-Duc, et renvoie l'affaire au pouvoir exécutif. » (Ce décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures et demie.
    • Séance du samedi 26 février 1791, au matin

      Séance du samedi 26 février 1791, au matin

      page 523 - 535
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du samedi 26 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demi-; du matin. ' Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances de jeudi soir et d'hier, qui sont adoptés. M. le Président annoncé qu'il a reçu les diverses adresses suivantes : Dénonciation de la part d'u prévôt général des maréchaussées du
      ...
      ée, m'inspirent une tristesse mêlée d'effroi, qui n'ont rien de commun avec les idées qu'on appelle aujourd'hui superstitieuses. Le comité de marine qui ne fait rien, ou peu de chose; ie comité de f-anté qui n'a point fait encore parler de lui, pourraient bien obtenir une place distinguée dans i histoire, et j'espère alors qu'on n'oubliera pas que j'ai l'honneur d'être membr-e de ces deux comités.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du samedi 26 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demi-; du matin. ' Un de MM. les secrétaires donne lecture des proc
      ...
      nté qui n'a point fait encore parler de lui, pourraient bien obtenir une place distinguée dans i histoire, et j'espère alors qu'on n'oubliera pas que j'ai l'honneur d'être membr-e de ces deux comités.
    • Séance du samedi 26 février 1791, au soir

      Séance du samedi 26 février 1791, au soir

      page 536 - 551
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du samedi 26 février 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Boussion , député de Lot-et-Garonne. Je suis chargé, Messieurs, de vous exposer les sages mesures prises par no!re département, non seulement pour arrêter des insurrections partielles, s'opposer à des insurrections générales, mais pour éclairer le peu
      ...
      é que vous ne l'aviez pas, et j'espère que vous y penserez. Quoi qu'il en soit, je renouvelle, en unissant, ma déclaration. S'il arrive que le projet du comité soit accueilli, je proteste publiquement contre l'infidélité que vous aurez commise envers le rej, ét je me retire. » A ces mots, je descendis de la tribune. Le décrét est connu. Signé : DuvAL D'EPRÉMESNlL. Paris, le samedi 26 février 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du samedi 26 février 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Boussion , député de Lot-et-Garonne. Je suis chargé
      ...
      contre l'infidélité que vous aurez commise envers le rej, ét je me retire. » A ces mots, je descendis de la tribune. Le décrét est connu. Signé : DuvAL D'EPRÉMESNlL. Paris, le samedi 26 février 1791.
    • Séance du dimanche 27 février 1791

      Séance du dimanche 27 février 1791

      page 551 - 556
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 27 février 1791 (l). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, au matin, qui est adopté. M. Duport cède le fauteuil à M. de Noailles, nouveau président. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une p& tition de la section des Quatre-Nations,
      ...
      fait demain; mais la discussion ajournée à mardi prochain. Un membre demande qu'avant la loi sur les émigrants, on s'occupe d'un projet de décret sur le respect dû à la loi. (L'Assemblée décrète que le projet de décret sur les émigrants restera à l'ordre du jour de demain et qu'on s'occupera auparavant du projet de décret sur le respect dû à la loi.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 27 février 1791 (l). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      le projet de décret sur les émigrants restera à l'ordre du jour de demain et qu'on s'occupera auparavant du projet de décret sur le respect dû à la loi.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du lundi 18 février 1791

      Séance du lundi 18 février 1791

      page 556 - 580
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du lundi 18 février 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances de samedi soir et d'hier, qui sont adoptés. M. Camus , au nom du comité d'aliénation. Il s'est glissé plusieurs erreurs dans les copies qui ont été faites des différents états de domaines
      ...
      sera chargé de présenter incessamment un projet d'adresse aux départements, dans laquelle il sera démontré que le sacrifice d'une loi qui semblait désirable, ne doit exciter aucun regret dans l'esprit des bons citoyens, du moment qu'elle portait atteinte à la Constitution et qu'elle compromettait le salut public; « 3° Que ce décret constitutionnel sera présenté sans délai à l'acceptation du roi. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du lundi 18 février 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux
      ...
      des bons citoyens, du moment qu'elle portait atteinte à la Constitution et qu'elle compromettait le salut public; « 3° Que ce décret constitutionnel sera présenté sans délai à l'acceptation du roi. »
  • Tome 24 : Du 10 mars au 12 avril 1791 10 résultats
    • Rapporteur, fait lecture de l'article i- dn projet de décret

      Rapporteur, fait lecture de l'article i- dn projet de décret

      page 186 - 191
      M. Roussillon , rapporteur, fait lecture de l'article i- dn projet de décret. M. Chabert de La Charrière. Le comité désigne sous |e nom de drçtit de domaine colonial celui qu'il voug propose, par ce premier article^ d'établir sur les denrées du crû des colonies à leur arrivée dans les ports du royaume. il veut sans qpnte conserver» par ceite nouvelle déno* mination, je souvenir du droit qui a été p
      ...
      ec les receveurs des districts, et l'usagé ae l'autorité qu'il doit exercer sur eux, pour, sur le tout et sur le rapport du comité des financés, être statué par l'Assemblée nationale ce qu'il appartiendra. » (Adopté.) Art. 9. « Par le ïnêmê décret, l'Assemblée nationale fixera le jour où lesdits commissaires entreront en exercice. » (Adopté.) M. le président lève la séance à trois heures et demie.
      M. Roussillon , rapporteur, fait lecture de l'article i- dn projet de décret. M. Chabert de La Charrière. Le comité désigne sous |e nom de drçtit de domaine colonial celui qu'il voug propose, par ce pr
      ...
      ndra. » (Adopté.) Art. 9. « Par le ïnêmê décret, l'Assemblée nationale fixera le jour où lesdits commissaires entreront en exercice. » (Adopté.) M. le président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du lundi 21 mars 1791

      Séance du lundi 21 mars 1791

      page 235 - 256
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du lundi 21 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la Séance d'hier, qui est adopté. M. Bouche. Messieurs, dans un de vos décrets sur l'aliénation des biens ecclésiastiques, vous avez fait une exception en faveur des hôpitaux et des maisons qui se li
      ...
      désigné le jour; et cela suffit pour qu'il n'y ait point de contradiction. (Il n'est pas donné suite à la motion de M. Fou-cault-Lardimalie.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain. Un membre demande qu'il soit tenu mercredi soir une séance extraordinaire où serait discutée la question conceri ant les invalides. (Cette motiou est décrétée.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du lundi 21 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de
      ...
      re demande qu'il soit tenu mercredi soir une séance extraordinaire où serait discutée la question conceri ant les invalides. (Cette motiou est décrétée.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du mardi 22 mars 1791, au matin

      Séance du mardi 22 mars 1791, au matin

      page 256 - 279
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 22 mars 1791 , au matin ( 1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. de Tracy. Je fais la motion que les droits d'usage, de chauffage et pacage soient déclarés rachetables,et
      ...
      s femmes sefont exclues de la régence. L'article 2, qui vous est actuellement soumis, ne préjuge donc en rien la question. (L'article 2 du projet du comité est mis aux voix et décrété.) Plusieurs membres au centre : Mais, Monsieur le Président, nous avons demandé l'impression du discours de M. l'abbé Maury. (Cette motion, mise aux voix, est décrétée») M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 22 mars 1791 , au matin ( 1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du proc
      ...
      res au centre : Mais, Monsieur le Président, nous avons demandé l'impression du discours de M. l'abbé Maury. (Cette motion, mise aux voix, est décrétée») M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du mardi 22 mars 1791, au soir

      Séance du mardi 22 mars 1791, au soir

      page 279 - 290
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 22 mars 1791 , au sofr (1). Laséance est ouverte à Six heures et demie du soir. Un dé MM les sécrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du matin, qui est adopté. Un de MM. les secrétaires donne lecture des adresses suivantes : (1) Celte séance est incomplète au Moniteur. Adresse de M. d'Esparronivicê-consul de France
      ...
      onne lecture d'une lettre du présidant de l'assemblée électorale du département de la Seine-bifêHeure, qui annonce que M. Verdier, curé deGhofey4e-Roii, ayant rétracté l'acceptakion qu'il avilit faite de sa domination à l'évêché de ce département, le nouveau choix des électeurs est tomb&sur M. Charrier de La Roche, député de Lyon à l'Assemblée nationale! La séance est levée à neuf heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 22 mars 1791 , au sofr (1). Laséance est ouverte à Six heures et demie du soir. Un dé MM les sécrétaires donne lecture du procès-ve
      ...
      de sa domination à l'évêché de ce département, le nouveau choix des électeurs est tomb&sur M. Charrier de La Roche, député de Lyon à l'Assemblée nationale! La séance est levée à neuf heures et demie.
    • Séance du vendredi 11 mars 1791

      Séance du vendredi 11 mars 1791

      page 30 - 38
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du vendredi 11 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances des lundi et mercredi, 7 et 9 mars, au soir, qui sont adoptés. M. le Président. Voici, Messieurs, le bulletin du roi de ce jour : «Vendredi il mars 1791, 8 heures du matin. « L'état modéré
      ...
      unal investi, cela ne nous regarderait pas encore, car il faut se pourvoir au tri bupai compétent. Je demande, en conséquence, qu'il soit dit que l'on passe à l'ordre dp jour, simplement parce qu'qp ne doit jamais publia les lois et que nous ne ueyons pas les rappeler à tout moment. (Ap* plaudissements.) (L'Assemblée décrète l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du vendredi 11 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux
      ...
      e doit jamais publia les lois et que nous ne ueyons pas les rappeler à tout moment. (Ap* plaudissements.) (L'Assemblée décrète l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du samedi 26 mars 1791, au soir

      Séance du samedi 26 mars 1791, au soir

      page 397 - 404
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du ssamedi 26 mars 1791 , au soir (1). La Eéance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une adresse des administrateurs composant le directoire du département du Doubs, qui envoient le procès-verbal de l'assemblée électorale pour la nomination d'un membre du tribunal de cassation, et d'un supp
      ...
      procureurs dans les bureaux des finances. Première classe, dont la plus forte évaluation est de 2,4U0 livres. Alençon. — Caen. Deuxième classe, dont la plus forte évaluation est de 2,000 livras. Bordeaux. — Tours. Troisième classe, dont la plus forte évaluation est de 1,800 livres. Auch. — Besançon. — Rouen. — Châlons. — La Rochelle. — Riom. — Toulouse. La séance est levée à neuf heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du ssamedi 26 mars 1791 , au soir (1). La Eéance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une ad
      ...
      eaux. — Tours. Troisième classe, dont la plus forte évaluation est de 1,800 livres. Auch. — Besançon. — Rouen. — Châlons. — La Rochelle. — Riom. — Toulouse. La séance est levée à neuf heures et demie.
    • Séance du samedi 12 mars 1791, au matin

      Séance du samedi 12 mars 1791, au matin

      page 38 - 50
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du samedi 12 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séance de jeudi matifl et de vendredi, qui sont adoptés. Un membre: Messieurs, la députatiop que vous avez chargée de se rendre chez le roi est allée hier soir au château. La reine est ve
      ...
      'Assemblée, considérant qu'elle a passé hier à l'ordre du jour sur une lettre de la municipalité de Paris touchant le même objet, passe de même à l'ordre du jour* » (Cette motion est décrétée;) M. le Président . J'invite les membres de l'Assemblée à se rendre dans leurs bureaux res»-pectifs pour y procéder à la nomination, d'un président et de trois secrétaires; La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du samedi 12 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès
      ...
      Président . J'invite les membres de l'Assemblée à se rendre dans leurs bureaux res»-pectifs pour y procéder à la nomination, d'un président et de trois secrétaires; La séance est levée à trois heures.
    • Séance du vendredi 8 avril 1791

      Séance du vendredi 8 avril 1791

      page 644 - 657
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du vendredi 8 avril 1791 (l), La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche. Messieurs, il a été fait sur les appointements des membres du conseil de la manne, pendant les deux années et demie qu'il a existé, une réserve de l65,000 livres. Je demande que le comité de la marine soit chargé d'examiner l'emploi qui a été fait de
      ...
      ut que l'Assemblée s'est proposé. c Je suis, etc.... « Signé : de LESSART. » M. le Président . Messieurs, vous voudrez bien vous souvenir que, d'après la nomination faite par le roi des 6 commissaires que l'on vieht de nommer, vous aurez demain à vous réunir dans les bureaux, à l'effet de nommer 3 membres, pour être adjoints aux 6 commissaires du roi. M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du vendredi 8 avril 1791 (l), La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche. Messieurs, il a été fait sur les appointements des
      ...
      que l'on vieht de nommer, vous aurez demain à vous réunir dans les bureaux, à l'effet de nommer 3 membres, pour être adjoints aux 6 commissaires du roi. M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du mardi 12 avril 1791, au soir

      Séance du mardi 12 avril 1791, au soir

      page 727 - 737
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD. Séance du mardi 12 avril 1791 , au soir (1). La séance est ouverle à six heures.et demie du soir. M. Boissy-d'Anglas , secrétaire, donne communication des adresses suivantes : Adresses du directoire du département de la Mayenne, des officiers municipaux de la ville de Vézelise, département de la Meurthe; de Rosny-sur-Seine; de Brive et de la garde nat
      ...
      e 19 du projet). « Tons ceux qui prétendront avoir des pensions sur aucun des établissements supprimés ou sur d'anciens diocèses ou chambres diocésaines, se pourvoiront au comité des pensions de l'Assemblée nationale, pour en être la liquidation faite de la même manière que pour les pensions à la charge de l'Etat. » (Adopté.) M. le Président lève la séance à neuf heures et demie. FIN DU TOME XXIV.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD. Séance du mardi 12 avril 1791 , au soir (1). La séance est ouverle à six heures.et demie du soir. M. Boissy-d'Anglas , secrétaire, donne communication de
      ...
      emblée nationale, pour en être la liquidation faite de la même manière que pour les pensions à la charge de l'Etat. » (Adopté.) M. le Président lève la séance à neuf heures et demie. FIN DU TOME XXIV.
    • Séance du dimanche 13 mars 1791

      Séance du dimanche 13 mars 1791

      page 65 - 73
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 13 mars 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances d'hier au matin et au soir, qui sont adoptés. M. d'André. En passant à l'ordre du jour sur la lettre de la municipalité de Paris, concernant l'incarcération de3 personnes arrêtées aux Tui
      ...
      te de la discussion soit renvoyée à demain. Plusieurs membres demandent l'ajournement de la discussion à jour fixe. (L'Assemblée décrète le renvoi de la suite de la discussion à la séance de demain.) M. le Président invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à un nouveau scrutin pour la nomination d'un président. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 13 mars 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux
      ...
      M. le Président invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à un nouveau scrutin pour la nomination d'un président. La séance est levée à trois heures.
  • Tome 25 : Du 13 avril au 11 mai 1791 6 résultats
    • Séance du mercredi 13 avril 1791

      Séance du mercredi 13 avril 1791

      page 1 - 63
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHÀBROUD. Séance du mercredi 13 avril 1791, (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin qui est adopté. Un membre propose de renvoyer au comité des finances l'examen de la question : « Si l'intérêt du montant des brevets de retenue qu'avaient ci-devant les secré
      ...
      etenus ; mais à tous enseignes et lieutenants ayant 8 ans de navigation au service de l'Etat, on comptera pour moitié le temps de navigation qu'ils auraient faite sur les bâtiments du commerce depuis qu'ils auront acquis le premier de ces grades. Art. 53. L'Assemblée nationale se réserve de statuer par un décret particulier sur la manière d'appliquer le présent décret à l'état actuel de la marine.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHÀBROUD. Séance du mercredi 13 avril 1791, (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de
      ...
      qu'ils auront acquis le premier de ces grades. Art. 53. L'Assemblée nationale se réserve de statuer par un décret particulier sur la manière d'appliquer le présent décret à l'état actuel de la marine.
    • Séance du mardi 26 avril 1791

      Séance du mardi 26 avril 1791

      page 341 - 352
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mardi 26 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. M. Roger donne connaissance d'une lettre des administrateurs composant le directoire du département de VEure, dont suit un extrait : « Nous vous envoyons le tableau général
      ...
      us venez de faire est encore une preuve de votre zèle et de votre surveillance. L'Assemblée nationale la prendra en très grande considération ; elle vous invite à assister à la séance. (L'Assemblée décrète le renvoi de la pétition du directoire et de la municipalité de Paris au comité de Constitution.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mardi 26 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la sé
      ...
      crète le renvoi de la pétition du directoire et de la municipalité de Paris au comité de Constitution.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures.
    • Séance du jeudi 28 avril 1791, au soir

      Séance du jeudi 28 avril 1791, au soir

      page 394 - 410
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chabroud. Séance du jeudi 28 avril 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des adresses suivantes : Adresse du directoire du département de la Charente, qui dénonce à l'Assemblée des manœuvres coupables et des écrits incendiaires de M.Pierre-Louis La Rochefoucauld, ci-devant évêque de Saintes, et m
      ...
      ncés ci-dessus, pourront obtenir chacun le tiers de la pension ou demi-solde, que leur père avait obtenue ou à laquelle il aurait eu droit et cette nension ou demi-solde leur sera payée jusqu'à Pâge de 14 ans accomplis. « Art. 10. Lesdites pensions ou demi-soldes et accessoires réunis ne pourront jamais excéder la somme de 600 livres fixée pour le maximum des pensions sur la caisse des Invalides »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chabroud. Séance du jeudi 28 avril 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des adresses suivantes :
      ...
      e 14 ans accomplis. « Art. 10. Lesdites pensions ou demi-soldes et accessoires réunis ne pourront jamais excéder la somme de 600 livres fixée pour le maximum des pensions sur la caisse des Invalides »
    • Séance du mercredi 4 mai 1791

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 550 - 584
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mercredi 4 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche. Messieurs, la loi constitutionnelle sur l'institution de la haute cour nationale contient des dispositions qui, décrétées à deux epoques différentes, les 31 mars et 8 février dernier, sans qu'on se soit donné la peine de rapprocher les premières des secondes, so
      ...
      vocat. AUDE (Carcassonnej. Non. Bénazet. Cauneille, curé. De Guilhermy. Martin d'Auch. Marquis de Montcalm-Go- zon. Sam art, curé. Marquis de Vaudreuil. Point de voix. Morin, avocat. Dupré, négociant. AVEYRON (Rodez). Oni. Bonnet, avocat. Larade, avocat. Ramel-Nogaret. Non. Andurand. Comte de Bournazel. Manhiayal. Malrieu, prieur-curé. De Colbert - Saignelay , éoeque de Rodez. Oui. Rodât d'Olemps.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mercredi 4 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche. Messieurs, la loi constitutionnelle sur l'institution de la ha
      ...
      AVEYRON (Rodez). Oni. Bonnet, avocat. Larade, avocat. Ramel-Nogaret. Non. Andurand. Comte de Bournazel. Manhiayal. Malrieu, prieur-curé. De Colbert - Saignelay , éoeque de Rodez. Oui. Rodât d'Olemps.
    • Séance du samedi 7 mai 1791, au soir

      Séance du samedi 7 mai 1791, au soir

      page 653 - 660
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du samedi 7 mai 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses suivantes: Adresse de la société des amis de la Constitution, séant à Civray, qui, dès l'instant de sa formation, présente à l'Assemblée nationale le tribut de son admiration et de son dévouement. Adresse de la soci
      ...
      ieurs à 20,000 livres recevront cette dernière somme en remboursement. « Décrète, en outre, que tous ceux dont les prix des contrats excèdent 20,000 livres seront assujettis à la déduction d'un huitième sur le montant de leur remboursement, pour raison des recouvrements présumés compris dans les ventes qui leur ont été faites. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à neuf heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du samedi 7 mai 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses suivantes: Adre
      ...
      me sur le montant de leur remboursement, pour raison des recouvrements présumés compris dans les ventes qui leur ont été faites. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à neuf heures.
    • Séance du mardi 19 avril 1791, au matin

      Séance du mardi 19 avril 1791, au matin

      page 191 - 203
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chabroud. Séance du mardi 19 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche fait la motion suivante : « L'Assemblée nationale décrète que demain, à l'ouverture de la séance, son comité de Consti- (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. tution lui fera la lecture des décrets sur la rér gence, la garde du roi mineur, et la
      ...
      , quand je serais seul à le dire, qu'elle apprenne par ma voix que le roi, les lois, la liberté et ses représentants sont méconnus 1 Que si, sans égard aux dissentiments misérables qui nous divisent, tous les bons citoyens ne concourent au maintien de l'ordre public, l'Etat est dissout! Que si les factieux ne sont promptement réprimés, le roi et l'Assemblée ne sont plus en sûreté. Signé : Malouet.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chabroud. Séance du mardi 19 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche fait la motion suivante : « L'Assemblée nationale d
      ...
      tous les bons citoyens ne concourent au maintien de l'ordre public, l'Etat est dissout! Que si les factieux ne sont promptement réprimés, le roi et l'Assemblée ne sont plus en sûreté. Signé : Malouet.
  • Tome 26 : Du 12 mai au 5 juin 1791 9 résultats
    • Séance du vendredi 20 mai 1791, au soir

      Séance du vendredi 20 mai 1791, au soir

      page 253 - 261
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD, EX-PRÉSIDENT. Séance du vendredi 20 mai 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à 6 heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture : 1° du procès-verbal de la séance d'hier au soir, qui est adopté; 1 (1) Cette séance est incomplète au moniteur. 2° d'une adresse de la Société des amis de la Constitution, séant à Clermont-Ferrand, département
      ...
      donner des ordres pour faire monnayer immédiatement, avec les anciens coins, les flaons existant actuellement dans les divers hôtels des monnaies et manufactures du royaume. « L'administration des monnaies rendra compte à l'Assemblée nationale du nombre des pièces qui seront fabriquées en conséquence du présent décret. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à dix heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD, EX-PRÉSIDENT. Séance du vendredi 20 mai 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à 6 heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture : 1° du proc
      ...
      naies rendra compte à l'Assemblée nationale du nombre des pièces qui seront fabriquées en conséquence du présent décret. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à dix heures et demie.
    • Séance du samedi 28 mai 1791, au matin

      Séance du samedi 28 mai 1791, au matin

      page 574 - 584
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du samedi 28 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture: du procès verbal de la séance de jeudi, 26 mai, au soir, qui est adopté. M. Bécherel , évêque et député du dépwtemént de la. Manche, qui était absent par congé, annonce son. retour à l'Assemblée. : Un de MM. les sec
      ...
      a dans le chef-lieu du département, renvoie cette question à la por-chaine législature.) M. le Président. On m'annonce la mort de M. Pélissier, député du département des Bourhes-du-Rhône, décédé en la ville de Saint-Rémy, district de Tarascon, le 18 de ce mois. M. Prieur. C'était un excellent patriote. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du samedi 28 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture: du procès verba
      ...
      ville de Saint-Rémy, district de Tarascon, le 18 de ce mois. M. Prieur. C'était un excellent patriote. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures.
    • Séance du mardi 31 mai 1791, au matin

      Séance du mardi 31 mai 1791, au matin

      page 628 - 669
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mardi 31 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires commence la lecture du procès-verbal de la séance d'hier, au matin. M. Chabroud. Messieurs, je demande à faire (1) Cette séance est incomplète au Moniteur quelques observations, à propos de ce procès-verbal, et à en interrompre,la
      ...
      égénération de votre patrie et en calculer l'immense durée ; et si Dieu, qui vous réservait peut-être une aussi douce jouissance, vous eut alors appelé dans le séjour de l'éternité, la reconnaissance de tous les Français vous y aurait accompagné ét aurait accordé à vos cendres les honneurs immortels qui sont dus à votre génie, et qu'auraient encore mieux mérités votre patriotisme et ses bienfaits.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mardi 31 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires commence la lecture du procès-
      ...
      de tous les Français vous y aurait accompagné ét aurait accordé à vos cendres les honneurs immortels qui sont dus à votre génie, et qu'auraient encore mieux mérités votre patriotisme et ses bienfaits.
    • Séance du samedi 14 mai 1791, au matin

      Séance du samedi 14 mai 1791, au matin

      page 63 - 75
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du samedi 14 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lavie , secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Plusieurs membres font des réclamations et observent que le mot « spontanée » n'a pas été in-séi é dans l'article décrété hier sur l'initiative des lois relativement à l'état des personnes
      ...
      ent que l'Assemblée se sépare dès que le résultat de l appel nominal sera connu. (Cette motion, est décrétée.) Il est procédé à l'appel nominal (1) qui donne le résultât. s\iivp,nt : A Ja majorité de 48$ vioix coiitre 354, l'Assem-^ blée ptononcç qu'il y a lieu à délibérer sur la première partie de l'article ;14. M. le Président indique l'ordre de ce soir et lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du samedi 14 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lavie , secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séan
      ...
      48$ vioix coiitre 354, l'Assem-^ blée ptononcç qu'il y a lieu à délibérer sur la première partie de l'article ;14. M. le Président indique l'ordre de ce soir et lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du mercredi 1 juin 1791, au matin

      Séance du mercredi 1 juin 1791, au matin

      page 677 - 692
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. séance du mercredi 1er juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin, Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, 31 mai, au matin, qui est adopté. M. Defermon , au nom du comité d'imposition. Messieurs, le 18 du mois dernier, à propos de l'organisation de la régie des domaines et des dr
      ...
      nde; Si le Moniteur,après le défi de M. de Montmorin, ne le nomme pas, si des preuves ne sont pas données, il passera aux yeux du public pour un calomniateur. (Applaudissements.) M. de Montlosier. Oui, mais le calomniateur ne sera pas puni. Plusieurs mmèm. Fermez la discussion ! (L'Assemblée ferme la discussion et décrète qu'elle passe à l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. séance du mercredi 1er juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin, Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-ve
      ...
      , mais le calomniateur ne sera pas puni. Plusieurs mmèm. Fermez la discussion ! (L'Assemblée ferme la discussion et décrète qu'elle passe à l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
    • Séance du jeudi 2 juin 1791

      Séance du jeudi 2 juin 1791

      page 699 - 712
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 2 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mardi, 31 mai, au soir, qui est adopté. Un membre fait part d'une réclamation du sieur Kuhn, membre du département du Rhin, relative à l'article 6 du décret de mardi soir. 31 mai, concernant le r
      ...
      ée aura seulement.voulu qu'il y ait des circonstances où l'on puisse prononcer cette peine. (La discussion est fermée.) L'Assemblée adopte le principe suivant : « L'Assemblée nationale décrète qu'il y aura des travaux forcés, auxquels les condamnés à des peines afflictives seront employés, dans le cas et de la manière déterminés par la loi. » M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 2 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séanc
      ...
      aura des travaux forcés, auxquels les condamnés à des peines afflictives seront employés, dans le cas et de la manière déterminés par la loi. » M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du vendredi 3 juin 1791

      Séance du vendredi 3 juin 1791

      page 712 - 731
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 3 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neu£ heures et demie du malin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi au soir, qui est adopté. M. le secrétaire fait ensuite lecture d'une adresse du département de la Côte-d'Or aux citoyens de ce dé
      ...
      etier-Saint-Fargeau , rapporteur. On ne doit jamais craindre la lumière : le comité est donc bien éloigné de se refuser à une nouvelle discussion sur une question aussi importante. (Applaudissements.y * Plusieurs membres: Aux voix l'ajournement! (L'Assemblée, consultée, décide que la suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 3 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neu£ heures et demie du malin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM.
      ...
      * Plusieurs membres: Aux voix l'ajournement! (L'Assemblée, consultée, décide que la suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du samedi 4 juin 1791, au matin

      Séance du samedi 4 juin 1791, au matin

      page 731 - 743
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du samedi 4 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les secrétaires, d'une lettre du ministre de la guerre, ainsi conçue : « Monsieur le Président, « Les instances qui me sont faites chaque jour en faveur du nommé Muscar, sous-officiér du 71° régiment d'in
      ...
      onstitution et des rapports.) M. le Président invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour procéder à la nomination d'uji président, de trois secrétaires, de douze commissaires Ghargés de rendre compte de l'organisation de la caisse de l'extraordinaire et de cinq commissaires chargés de veiller à la fabrication des assignats. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du samedi 4 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les
      ...
      commissaires Ghargés de rendre compte de l'organisation de la caisse de l'extraordinaire et de cinq commissaires chargés de veiller à la fabrication des assignats. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du lundi 16 mai 1791

      Séance du lundi 16 mai 1791

      page 97 - 132
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du lundi 16 mai 1791 (1)» La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. le Président annonce que M. Lamerij directeur de la régie générale dé Marseille, fait hommage à l'Assemblée d'un ouvrage intitulé: «
      ...
      les sujets de la loi. J'entendais vos ennemis s'écrier : ils vont rétablir l'aristocratie dans une espèce de sénat; mais vous démentirez ces honteuses impostures, vous prouverez votre désintéressement, en rentrant dans la classe Citoyenne, et ne croyez point perdre vos titres auprès du peuple, vous en conquérez de nouveaux, vous ne quittez un empire que pour en exercer un autre, celui de la vertu.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du lundi 16 mai 1791 (1)» La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hie
      ...
      , en rentrant dans la classe Citoyenne, et ne croyez point perdre vos titres auprès du peuple, vous en conquérez de nouveaux, vous ne quittez un empire que pour en exercer un autre, celui de la vertu.
  • Tome 27 : Du 6 juin au 5 juillet 1791 affichant 10 sur 17 résultats tout afficher
    • Séance du lundi 6 juin 1791, au matin

      Séance du lundi 6 juin 1791, au matin

      page 2 - 14
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du lundi 6 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. d'André , ex-président, ouvre la séance. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la siance d'hier qui est adopté. M. le Président. La proclamation du scrutin d'hier pour la nomination du président présente une difficulté provenant de ce que ie
      ...
      tions que confonéent leurs principes, accroître leurs relations mutuelles, identifier leurs intérêts, et leur rappeler toujours qu'elles sont-libres l'une par l'autre! « Par ordre de l'Assemblée nationale de France. Signé : J.-X. BUREAVX-PUST, Président. » (L'Assemblée adopte cette réponse et ordonne qu'elle sera imprimée et insérée au procès-verbal.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du lundi 6 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. d'André , ex-président, ouvre la séance. Un de MM. les secréta
      ...
      nale de France. Signé : J.-X. BUREAVX-PUST, Président. » (L'Assemblée adopte cette réponse et ordonne qu'elle sera imprimée et insérée au procès-verbal.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 11 juin 1791, au soir

      Séance du samedi 11 juin 1791, au soir

      page 139 - 147
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD, EX-PRÉSIDENT. Séance du samedi 11 juin 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Gossuin donne lecture de deux adresses de la société des amis de la Constitution du Quesnoy. Par la première, ils dénoncent qu'une quantité innombrable de Français déserte le royaume ; il% supplient l'Assemblée de prendre des mesures pour arrêter
      ...
      signé les véritables coupables. L'information est d'autant plus nécessaire d'ailleurs que le procès-verbal des commissaires du département est insuffisant pour nous indiquer ces coupables. Je demandé donc que le projet de décret soit mis aux voix. (Applaudissements.) (L'Assemblée ferme la discussion et adopte le projet de décret du comité des rapports.) M. le Président lève la séance à dix heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD, EX-PRÉSIDENT. Séance du samedi 11 juin 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Gossuin donne lecture de deux adresses de la s
      ...
      donc que le projet de décret soit mis aux voix. (Applaudissements.) (L'Assemblée ferme la discussion et adopte le projet de décret du comité des rapports.) M. le Président lève la séance à dix heures.
    • Séance du mardi 14 juin 1791

      Séance du mardi 14 juin 1791

      page 199 - 235
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mardi 14 juin 1791 (1). La»séance est ouverte à neuf (heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la téance de samedi au soir, qui est adopté. M. Gossin , au nom du comité de Constitution, présente un projet de décret relatif .aux pétitions des commîmes en changement de départements, de districts ou de cantons e
      ...
      s est la mère patrie ; c'est de là que sont arrivés chez nous la liberté, la justice et le bonheur; là sont nos concitoyens, nos frères et nos amis; nous leur avons juré une amitié éternelle. Héritiers de nos sentiments, de-nos affections, que vos cœurs et vos bouches répètent nos serments,; vivez pour les aimer, et, s'il le faut, mourez pour les défendre. Signé : GRÉGOIRE. Paris, le 8 juin 1791 .
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mardi 14 juin 1791 (1). La»séance est ouverte à neuf (heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la téance de sa
      ...
      s de nos sentiments, de-nos affections, que vos cœurs et vos bouches répètent nos serments,; vivez pour les aimer, et, s'il le faut, mourez pour les défendre. Signé : GRÉGOIRE. Paris, le 8 juin 1791 .
    • Séance du mercredi 15 juin 1791, au matin

      Séance du mercredi 15 juin 1791, au matin

      page 235 - 250
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mercredi 15 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. sUn de MM» les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de lundi, qui est adopté. M. de Tracy. Messieurs, vous avez décrété dans l'organisation du Corps législatif l'incompatibilité des fonctions municipales, administratives, judiciaires et de -comma
      ...
      t sera supprimée; que le sieur Arena sera remis à la placé que lui assignent les lois ; que la conduite du département sera improuvée et redressée dans tous les points où il s'est écarté de vos décrets; et qu'enfin, dans une affaire qui intéresse le maintien de la Constitution et le bonheur d'une nation entière, vous ferez un exemple nécessaire. Paris, le 8 juin 1791. Signé Joseph-Marie Belgodèse.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mercredi 15 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. sUn de MM» les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la s
      ...
      s; et qu'enfin, dans une affaire qui intéresse le maintien de la Constitution et le bonheur d'une nation entière, vous ferez un exemple nécessaire. Paris, le 8 juin 1791. Signé Joseph-Marie Belgodèse.
    • Séance du samedi 18 juin 1791, au soir

      Séance du samedi 18 juin 1791, au soir

      page 314 - 330
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du samedi 18 juin 1791 ,au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Bouche. Messieurs , vous avez décrété, il y a un an, qu'il serait faitui inventaire des effets précieux renfermés dans le garde-meuble de la couronne : ce décret n'a point reçu d'exécution jusqu'ici. On ne .connaît pas combien cet objet est important: il est extrê
      ...
      le projet de décret du comité est rejeté et l'Assemblée adopte le décret suivant : « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le compte que son comité des rapports lui a rendu de l'état de la procédure criminelle instruite devant les juges du tribunal de Saint-Germain-en-Laye, a décrété qu'il n'y avait pas lieu à accusation contre le cardinal de La Rochefoucauld . » La séance est levée à minuit.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du samedi 18 juin 1791 ,au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Bouche. Messieurs , vous avez décrété, il y a un an, qu'il serai
      ...
      ure criminelle instruite devant les juges du tribunal de Saint-Germain-en-Laye, a décrété qu'il n'y avait pas lieu à accusation contre le cardinal de La Rochefoucauld . » La séance est levée à minuit.
    • Séance du lundi 6 juin 1791, au soir

      Séance du lundi 6 juin 1791, au soir

      page 14 - 19
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du lundi 6 juin 1791 , au soir (4). La séance est ouverte à six heures du eoir. M. d'André , ex-président, occupe le fauteuil. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'aine lettre de M. Guichard, qui fait hommage à l'Assemblée d'un ouvrage intitulé: Traité du tribunal de famille. Un'membre du comité d'aliénation propose la vente de biens nationau
      ...
      profiteront pendant la durée des baillées actuelles, de l'exemption de la dîme; mais ils acquitteront la totalité des impositions foncières, et ils retiendront au foncier sur la redevance couvenancière, une partie de cet impôt proportionnellement à ladite redevance. «(Adopté.) La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain soir. M. le Président lève la séance à neuf heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du lundi 6 juin 1791 , au soir (4). La séance est ouverte à six heures du eoir. M. d'André , ex-président, occupe le fauteuil. Un de MM. les secréta
      ...
      re, une partie de cet impôt proportionnellement à ladite redevance. «(Adopté.) La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain soir. M. le Président lève la séance à neuf heures et demie.
    • Séance du lundi 20 juin 1791

      Séance du lundi 20 juin 1791

      page 338 - 358
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEACHARNAIS. Séance du lundi 20 juin, 1791 (1). La séattcè esÇ ouverte à neuf heures d.u matin, ' Un de MM. les secrétaires fait lecture duprfleés'-vèrbal de la' sé&nôé' -de samedi au toir. '1 M. Bouche. Jë demande à faire une observation sut le décret Vendu samedi, ponant qu'il n'y a pas îieu à'accusation contre M. le 'eardinà! dé Là Rochefoucauld
      ...
      nière vente. Pour toutes ces raisons, et pour beaucoup d'autres qui frappent sans doute l'Assemblée, sans qu'il soit besoin de les déduire, je demande qu'on passe à l'ordre du jour. (L'Assemblée, consultée, décrète à la presque unanimité qu'elle passe à l'ordre du jour sur la proposition d'impression du discours de M. de Talleyrand-Périgord.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEACHARNAIS. Séance du lundi 20 juin, 1791 (1). La séattcè esÇ ouverte à neuf heures d.u matin, ' Un de MM. les secrétaires fait lecture duprfleés'-vè
      ...
      ultée, décrète à la presque unanimité qu'elle passe à l'ordre du jour sur la proposition d'impression du discours de M. de Talleyrand-Périgord.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 358 - 397
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 21 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, prend le fauteuil en l'absence du président. Un de MM. les secrétaires commence la lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Un membre, entrant dans la salle : 11 est bien question de lire le procès-verbal ! M. Alexa
      ...
      Delley d'Agier). Monsieur le Président, indiquez l'heure à laquelle il faudra se rendre à l'Assemblée. M. le Président. Messieurs, vous sentez que cela est impossible, parce, que des nouvelles peuvent arriver d'un moment à l'autre. En conséquence, je ne puis pas indiquer l'heure. Je ne l^ve pas la séance. L'a délibération seulement est suspendue. (La séance est suspendue à quatre heures du matin.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 21 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, prend le fauteuil en
      ...
      arriver d'un moment à l'autre. En conséquence, je ne puis pas indiquer l'heure. Je ne l^ve pas la séance. L'a délibération seulement est suspendue. (La séance est suspendue à quatre heures du matin.)
    • Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      page 397 - 429
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791 . La séance est reprise le mercredi 22 juin à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, occupe le fauteuil. M. Christin. Messieurs, dans le procès-verbal de la séance du samedi 18 juin au soir, on a oublié de faire mention de la nomination des commissaires chargés de v
      ...
      endu l'absence de plusieurs secrétaires qui sont occupés dans ce moment-ci ailleurs qu'à l'Assemblée, trois anciens secrétaires, MM. Gastellanet, Rœderer et de Cernon, restent pendant cette nuit, et soient autorisés à signer avec ceux des secrétaires présents, les expéditions dont on pourrait avoir besoin pendant cette nuit. (Cette motion est adoptée.) La séance est suspendue à une heure du matin.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791 . La séance est reprise le mercredi 22 juin à neuf heures du matin. M. Dauc
      ...
      oient autorisés à signer avec ceux des secrétaires présents, les expéditions dont on pourrait avoir besoin pendant cette nuit. (Cette motion est adoptée.) La séance est suspendue à une heure du matin.
    • Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      page 510 - 534
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791 . La séance est reprise le samedi 25 juin à sept heures du matin. M. d'André, ex-président, occupe le fauteuil. M. le Président fait part à l'Assemblée d'une lettre des trois commissaires envoyés au-devant du roi. Cette lettre est ainsi conçue : « Meaux, ce 24 juin 1791, à o
      ...
      s. (Cette proposition est décrétée.) M. le Président. M. de Beauharnais, notre président, m'a chargé de communiquer à l'Assemblée une mesure qu'il lui Semblerait convenable de prendre : ce serait de réserver demain les tribunes aux gardes nationales qui ont accbmbagné le roi comme cela s'est fait au temps de la Fédération. (Cettq motion, est adoptée.) La séance fest suspenduê à dix heutèl du soir.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791 . La séance est reprise le samedi 25 juin à sept heures du matin. M. d'Andr
      ...
      éserver demain les tribunes aux gardes nationales qui ont accbmbagné le roi comme cela s'est fait au temps de la Fédération. (Cettq motion, est adoptée.) La séance fest suspenduê à dix heutèl du soir.
  • Tome 28 : Du 6 au 28 juillet 1791 10 résultats
    • Séance du mercredi 6 juillet 1791

      Séance du mercredi 6 juillet 1791

      page 1 - 14
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 6 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture à l'Assemblée d'une lettre de M. Jean-Germain Dumesnil, citoyen de Paris, qui supplie l'Assemblée nationale de recevoir sa soumission de fournir à la paye d'un volontaire tant qu'il servira; il regrette que la nature de
      ...
      amena dans les prisons de Garcassonne. La procédure sera continuée en toute diligence, on en enverra un extrait pour savoir quels seront les ordres que l'Assemblée nationale pourra donner à ce sujet. » (L'Assemblée décrète le renvoi aux comités des recherches et des rapports réunis.) M. le Président fait connaître l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 6 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture à l'Assemblée d'une
      ...
      » (L'Assemblée décrète le renvoi aux comités des recherches et des rapports réunis.) M. le Président fait connaître l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures et demie.
    • Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 251 - 278
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du jeudi 14 juillet 1791 , au matin (2). La séance est ouverte à neuf heures du matin. I Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal do la séance d'hier, qui est adopté. M. Bulot d'Aumart , citoyen, âgé de 68 ans, qui avait offert, le 5 de ce mois, un don patriotique de 600 livres, étant venu pour le réaliser, ajoute à ce d
      ...
      qu'ils ont solennellement reconnu la nécessité de terminer la Révolution et les désordres qui en ont été la suite. Mais, en applaudissant au bien qu'ils veulent faire maintenant, je ne trouve pas le mal suffisamment réparé; je ne trouve pas que les vrais principes aient obtenu en cette circonstance les hommages qui leur sont dus et c'est ce qui me détermine à publier mon opinion. Signé : MàLOUET.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du jeudi 14 juillet 1791 , au matin (2). La séance est ouverte à neuf heures du matin. I Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès
      ...
      mal suffisamment réparé; je ne trouve pas que les vrais principes aient obtenu en cette circonstance les hommages qui leur sont dus et c'est ce qui me détermine à publier mon opinion. Signé : MàLOUET.
    • Séance du samedi 16 juillet 1791, au matin

      Séance du samedi 16 juillet 1791, au matin

      page 354 - 374
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Camus , au nom du comité central de liquidation, présente un projet de décret concernant la liquidation et le remboursement de diverses parties de la dette de l'Etat. Ce projet de décret est ainsi conçu : « L'Assemblée nationale, ouï le rapport d
      ...
      mise aux voix et adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. M. Lavie. J'insiste pour que le comité fasse au plus tôt son rapport en ce qui regarde le comité de Sancerre, afin que nous sachions où nous en sommes avec M. d'Espagnac. Je fais profession de foi ici, que je le poursuivrai jusqu'à ce qu'il soit jugé. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Camus , au nom du comité central de liquidatio
      ...
      e, afin que nous sachions où nous en sommes avec M. d'Espagnac. Je fais profession de foi ici, que je le poursuivrai jusqu'à ce qu'il soit jugé. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du mardi 19 juillet 1791, au soir

      Séance du mardi 19 juillet 1791, au soir

      page 435 - 448
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mardi 19 juillet 1791 , au soir (i). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Delavigne , secrétaire, fait lecture d'une adresse des-administrateurs du département de la Somme, ainsi conçue : « La Constitution était finie, la France était libre à jamais. Vous alliez, sages représentants, jouir, dans la retraite, des fruits de vos subli
      ...
      de déclarer dans le délai de 3 mois à compter de la publication du présent décret : passé lequel temps, il demeurera déchu de tout droit de propriété, et lesdits 15 arpents de terre seront vendus au profit de la nation, en la manière prescrite pour les autres biens nationaux. » (L'Assemblée adopte ce décret et ordonne l'impression du rapport de M. Gros.) La séance est levée à neuf heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mardi 19 juillet 1791 , au soir (i). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Delavigne , secrétaire, fait lecture d'une adresse des-admi
      ...
      rofit de la nation, en la manière prescrite pour les autres biens nationaux. » (L'Assemblée adopte ce décret et ordonne l'impression du rapport de M. Gros.) La séance est levée à neuf heures et demie.
    • Séance du jeudi 7 juillet 1791, au matin

      Séance du jeudi 7 juillet 1791, au matin

      page 14 - 31
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du jeudi 7 juillet 1791 , au matin {1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-vetbal de la séance du samedi, 2 juillet, au matin » Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mardi, 5 juillet, au matin. Un d
      ...
      la liberté. « De semblables souvenirs sont en même temps et si utiles et si doux à retracer que les électeurs de 89 sollicitent et espèrent la môme bienveillance dans le moment où la France entière montre le même esprit qui nous animait alors. « Nous sommes avec respect, etc. (L'Assemblée décide qu'une députation assistera à cette cérémonie.) M. le Président lève la séance à huit heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du jeudi 7 juillet 1791 , au matin {1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de
      ...
      ontre le même esprit qui nous animait alors. « Nous sommes avec respect, etc. (L'Assemblée décide qu'une députation assistera à cette cérémonie.) M. le Président lève la séance à huit heures et demie.
    • Séance du vendredi 21 juillet 1791, au matin

      Séance du vendredi 21 juillet 1791, au matin

      page 459 - 484
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du vendredi 21 juillet 1791 au matm (1). La séance est ouverte à neuf heures du iEnatin. M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les secrétaires : 1° d'une adresse de la société des amis de La Constitution de Mugron, département des Landes, datée du 29 juin ; 2° d'une adresse des gardes nationales d'Ambia-let, département du Tara, da
      ...
      l est des détails qui doivent être renvoyés au comité et je le demande. (Cet article est renvoyé au comité d'agriculture.) M. de Saint-Maurice membre de l'Assemblée, qui était absent par congé lorsque la liste des absents a été arrêtée parle comité de vérification, s'étant présenté, l'Assemblée ordonne qu'il sera fait mention de son retour dans le procès-verbal. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du vendredi 21 juillet 1791 au matm (1). La séance est ouverte à neuf heures du iEnatin. M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les se
      ...
      la liste des absents a été arrêtée parle comité de vérification, s'étant présenté, l'Assemblée ordonne qu'il sera fait mention de son retour dans le procès-verbal. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du samedi 23 juillet 1791, au soir

      Séance du samedi 23 juillet 1791, au soir

      page 544 - 582
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du samedi 23 juillet 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à 6 heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 21 juillet au soir, qui est adopté. Un membre fait lecture d'une adresse de la municipalité de Valenciennes, qui témoigne à l'Assemblée son indignation contre les factieux qui, dans la
      ...
      l'estimation. liv. s. d. 459,783 7 883,573 10 109,344 14 405,064 8 338,072 # 530,620 10 192,000 » » 164,903 2 6 30,000 » » 1,000,000 » » 99,100 » y> 61,633 4 » 4,274,094 17 4 VALEUR PRÉSUMÉE. liv. S. d. 797,711 15 » 883,573 10 9 143,490 » « 550,830 » » 593,999 19 10 1,221,040 » 192,000 » » 164,903 2 6 30,000 » » 1,000,000 » 99,100 » 61,633 4 5,738,281 12 1 2,008,616 14 6 Différence' 3,729,664 17 7
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du samedi 23 juillet 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à 6 heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la s
      ...
      d. 797,711 15 » 883,573 10 9 143,490 » « 550,830 » » 593,999 19 10 1,221,040 » 192,000 » » 164,903 2 6 30,000 » » 1,000,000 » 99,100 » 61,633 4 5,738,281 12 1 2,008,616 14 6 Différence' 3,729,664 17 7
    • Séance du dimanche 24 juillet 1791

      Séance du dimanche 24 juillet 1791

      page 583 - 593
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du dimanche 24 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Bouche donne lecture à l'Assemblée d'une lettre des curés de la partie allemande du district de Belfort. Ces fonctionnaires publics rendent compte des entreprises fanatiques que font journellement les ecclésiastiques réfractaires, et des dangers auxquels la vie de
      ...
      ui concerne les régies de l'enregistrement et des douanes, en décrétant le code des douanes, les hypothèques, et quelques dispositions relatives à la mise en possession de la régie nationale de l'enregistrement, dans la perception des revenus des domaines nationaux corporels. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre au comité des contributions.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du dimanche 24 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Bouche donne lecture à l'Assemblée d'une lettre des curés de la
      ...
      gistrement, dans la perception des revenus des domaines nationaux corporels. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre au comité des contributions.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du lundi 11 juillet 1791

      Séance du lundi 11 juillet 1791

      page 112 - 205
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du lundi 11 juillet 1791 (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires annonce le retour de MM. de Bousmard de Ghantereino, député du département de la Meuse, et Mourot, député du département des Basses-Pyrénées, qui étaient absents par congé. M. le Président fait donner hcture d'une lettre de M. Boussieu
      ...
      ferait perdre un temps précieux à Messieurs de l'Assemblée nationale. Je terminerai donc ici, en répétant que j'offre de fournir les preuves et les éclaircissements que je pourrais avoir omis, tant pour satisfaire aux représentants delà nation, que pour justifier devant les tribunaux tous les jugements rendus à Tabago, sous l'administration de MM. deDdlon et Roume. Le 15 juin 1791 . Signé : Roume.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du lundi 11 juillet 1791 (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires annonce le retour de MM. de Bousmar
      ...
      ur satisfaire aux représentants delà nation, que pour justifier devant les tribunaux tous les jugements rendus à Tabago, sous l'administration de MM. deDdlon et Roume. Le 15 juin 1791 . Signé : Roume.
    • Séance du mardi 12 juillet 1791, au matin

      Séance du mardi 12 juillet 1791, au matin

      page 205 - 213
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mardi 12 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à huit heures et demie du ma'in. Lecture est faite des procès-verbaux des séances du 27 juin au soir et des 10 et 11 juillet. (Ces procès-verbaux sont adoptés.) M. Camus , au nom des commissaires à la caisse de l'extraordinaire. J'ai l'honneur d'annoncer à l'Assemblée qu'il
      ...
      t la parole pour faire des réclamations sur le travail du comité. M. le Président. Gomme il s'élève beaucoup de difficultés, on propose de renvoyer au comité, pour que les personnes qui ont de3 réclamations à faire puissent les y porter d'ici à dimanche prochain, jour où le' comité pourrait faire son rapport à l'Assemblée. (Cette motion est décrétée.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mardi 12 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à huit heures et demie du ma'in. Lecture est faite des procès-verbaux des
      ...
      ations à faire puissent les y porter d'ici à dimanche prochain, jour où le' comité pourrait faire son rapport à l'Assemblée. (Cette motion est décrétée.) M. le Président lève la séance à trois heures.
  • Tome 29 : Du 29 juillet au 27 août 1791 affichant 10 sur 17 résultats tout afficher
    • Séance du vendredi 29 juillet 1791, au matin

      Séance du vendredi 29 juillet 1791, au matin

      page 2 - 27
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du vendredi 29 juillet 1791 , au matin ( 1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture d'adresses de la ville de Reims et des administrateurs des directoires de district de Lyon et de Bayeux. La ville de Reims se réunit aux autres communes du royaume pour témoigner à l'Assemblée sa reconnaissance pour le
      ...
      RÉDUCTION de ces articles de dépenses, Résultant du retranchement des parties fictives. Traites du sieUr Gaudelet, banquier & Brest, ôti remplacement de payements qu'il a faits pour les RéàUboUrsemeiit des bons du pfenller commis dii ÎÎT. 482,033 liv; 9,812,310 7,895,125 liv. 10,294,343 7,895,125 liv. 1,559,522 3,524,962 5,084,484 Sommes des dépenses ordinaires réduites......... 833,231,*]84 liv.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du vendredi 29 juillet 1791 , au matin ( 1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture d'adresses de la vi
      ...
      it des bons du pfenller commis dii ÎÎT. 482,033 liv; 9,812,310 7,895,125 liv. 10,294,343 7,895,125 liv. 1,559,522 3,524,962 5,084,484 Sommes des dépenses ordinaires réduites......... 833,231,*]84 liv.
    • Séance du jeudi 4 août 1791, au soir

      Séance du jeudi 4 août 1791, au soir

      page 184 - 192
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPONT (DE NEMOURS), EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudi 4 août 1791 , au soir(l). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 31 juillet 1791, qui est adopté. M. Pérez de Lagesse fait lecture d'une adresse des administrateurs composant le directoire du département de la Haute-Garonne. C
      ...
      et chaussées, le roi nommera 5 inspecteurs généraux pris parmi ceux qui étaient en activité dans le grade d'inspecteur général des anciens ponts et chaussées des ci-devant pays d'élections, et 3 parmi les ingénieurs principaux des ci-devant pays d'Etats. » (Cette disposition est décrétée.) (La suite de la discussion est renvoyée à la prochaine séance.) M. le Président lève la séance à dix heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPONT (DE NEMOURS), EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudi 4 août 1791 , au soir(l). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du
      ...
      i les ingénieurs principaux des ci-devant pays d'Etats. » (Cette disposition est décrétée.) (La suite de la discussion est renvoyée à la prochaine séance.) M. le Président lève la séance à dix heures.
    • Séance du samedi 6 août, au soir

      Séance du samedi 6 août, au soir

      page 234 - 240
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du samedi 6 août, au soir 1791 (1). La séance esl ouverte à 6 heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture, du procès-verbal de la séance du , jeudi 4 août au soir, qui est,adopté. M. le Président fait donner lecture par ,un de MM. les secrétaires, des adresses„suivantes : Adresses des administrateurs composant les di-
      ...
      confiance que le sieur Fournier lui-même, ne demande qu'à être autorisé à se pourvoir devant cette juridiction. Voici donc le projet de décret que je suis chargé de vous présenter : « L'Assemblée nationale renvoie le sieur Fournier, habitant de Saint-Domingue, à se pourvoir au tribunal de cassation. » (Ce décret est mis aux voix et adopté.) M. le Président lève la séance à neuf heures dix minutes.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du samedi 6 août, au soir 1791 (1). La séance esl ouverte à 6 heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture, du procès-ve
      ...
      onale renvoie le sieur Fournier, habitant de Saint-Domingue, à se pourvoir au tribunal de cassation. » (Ce décret est mis aux voix et adopté.) M. le Président lève la séance à neuf heures dix minutes.
    • Séance du dimanche 7 août 1791

      Séance du dimanche 7 août 1791

      page 240 - 257
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du dimanche 7 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 5 août. M. Lanjuinais. Je demande la parole sur ce procès-verbal. Le décret relatif à la convocation des assemblées électorales porte que les députés nommés se rassembleront
      ...
      u'il serait dangereux de voter une somme quelconque sur la simple proposition d'un ministre. C'est pourquoi je demande le renvoi au comité, pour nous faire son rapport incessamment. Plusieurs membres : C'est juste. (L'Assemblée ordonne le renvoi de la proposition du ministre au comité des finances.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du dimanche 7 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      : C'est juste. (L'Assemblée ordonne le renvoi de la proposition du ministre au comité des finances.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      page 28 - 47
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du samedi 30 juillet 1791 , au matin (1), Un de Messieurs les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 27 juillet au matin, qui est adopté. Un de Messieurs les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mardi 26 juillet au soir, qui est adopté. M. Goudard. Messieurs, le comité d'agriculture et de commerc
      ...
      pas les détruire; et revenant aux considérations importantes que je Vous ai exposées par celle de la justice, de l'honneur et de l'intérêt national, je demande que l'ordre de Malte soit maintenu dans ses propriétés, droits et privilèges, en statuant seulement que les Français qui y sont affiliés, n'auront en leur qualité aucun droit politique à exercer dans l'intérieur du royaume* Signé i MàLOUÉÎ.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du samedi 30 juillet 1791 , au matin (1), Un de Messieurs les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 27 juillet au mat
      ...
      ses propriétés, droits et privilèges, en statuant seulement que les Français qui y sont affiliés, n'auront en leur qualité aucun droit politique à exercer dans l'intérieur du royaume* Signé i MàLOUÉÎ.
    • Séance du vendredi 12 août 1791

      Séance du vendredi 12 août 1791

      page 377 - 396
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 12 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du ma-matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-verbal'de la séance du mardi 9 août au soir, qui est adopté. M. Delavigne , secrétaire, donne lecture de deux lettres relatives aux décrets rendus en faveur de la famille Loiuendal. Par la première, M.
      ...
      islatif, seront remplacés comme dans le cas de mort et de démission. Art. 7. « Les juges seront remplacés, pendant la durée de la législature, par leurs suppléants; et le roi pourvoira par brevet de commission pour le même temps, au remplacement de ses commissaires auprès des tribunaux. » (La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 12 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du ma-matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-v
      ...
      ommission pour le même temps, au remplacement de ses commissaires auprès des tribunaux. » (La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 396 - 414
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du samedi 13 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche fait lecture d'un mémoire présenté par M. Berthelemot sur les colonies au-delà du cap de Bonne-Espérance et notamment sur celle de Vile de France; il demande que ce mémoire, utile pour l'administration de ces îles, soit renvoyé aux com
      ...
      du 88e régiment; il demande l'autorisation de l'Assemblée. (L'autorisation demandée par M. le ministre de la guerre est mise aux voix et décrétée.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour procéder à la nomination du président et de 3 secrétaires. La séance est levée à trois heures un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du samedi 13 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche fait lecture d'un mémoire présenté
      ...
      de ce soir et invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour procéder à la nomination du président et de 3 secrétaires. La séance est levée à trois heures un quart.
    • Séance du dimanche 14 août 1791

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 425 - 440
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du dimanche 14 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Alexandre de Beauharnais , président sortant, ouvre la séance. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 11 août qui est adopté. M. le Président. Messieurs, une dèputation de citoyens de la section Poissonnière demande à
      ...
      a conduite de l'Assemblée nationale à son égard depuis le 21 juin, que celle qu'elle tiendra à la suite ne puissent être suspectes aux yeux d'aucun Français, qu'on ne puisse regarder aucun acte de son autorité, même aucune proposition énoncée à sa tribune, comme le résultat de quelque traité particulier fait avec lui, comme le prix de quelque promesse de sa part, ou la vengeance de quelque refus ?
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du dimanche 14 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Alexandre de Beauharnais , président sortant, ouvre la séa
      ...
      autorité, même aucune proposition énoncée à sa tribune, comme le résultat de quelque traité particulier fait avec lui, comme le prix de quelque promesse de sa part, ou la vengeance de quelque refus ?
    • Séance du mercredi 17 août 1791

      Séance du mercredi 17 août 1791

      page 490 - 500
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. sèance du mercredi 17 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heureâdu matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal du samedi 13 août, au soir» qui est adopté. Lecture est faite ensuite d'une adresse des administrateurs du district d'Auray, dans le département du Morbihan, à laquelle est jointe une soumission de M. de Vi
      ...
      s, devant les juges qui en doivent connaître.» (Ge décret est adopté.) M. le Président rappelle à l'Assemblée le décret rendu au commencement de la séance qui ordonne que celles du soir n'auront lieu désormais qu'cxtraordinairement, et lorsque l'Assemblée en indiquera la tenue pour des objets urgents, et que celles du matin commenceront à neuf heures précises. (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. sèance du mercredi 17 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heureâdu matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal du sam
      ...
      désormais qu'cxtraordinairement, et lorsque l'Assemblée en indiquera la tenue pour des objets urgents, et que celles du matin commenceront à neuf heures précises. (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du vendredi 19 août 1791

      Séance du vendredi 19 août 1791

      page 548 - 576
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du vendredi 19 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro- (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. cès-verbal de la séance du mardi 16 août, au matin, qui est adopté. M. le Président. Voici une lettre de M. de Fay, membre de l'Assemblée nationale : « Monsieur le Prési
      ...
      pliqué aux besoins du peuple et être distribué avec la monnaie de cuivre en échange des assignats de 5 livres. Plusieurs membres demandent le renvoi de cette motion au comité pour agir de concert avec le ministre. (L'Assemblée, consultée, ordonne le renvoi de la motion de M. Dupré au comité des monnaies pour en faire le rapport à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du vendredi 19 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro- (1) Cette séan
      ...
      le ministre. (L'Assemblée, consultée, ordonne le renvoi de la motion de M. Dupré au comité des monnaies pour en faire le rapport à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures.
  • Tome 30 : Du 28 août au 17 septembre 1791 5 résultats
    • Séance du mardi 6 septembre 1791

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 239 - 262
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du mardi 6 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Lecture est faite d'une lettre des administrateurs composant le directoire du département de la Côte-d Or, qui envoient à l'Assemblée nationale le procès-verbal de ce qui s'est passé à la séance du directoire de ce département, le 16 août 1791, à l'occasion de l'offrand
      ...
      t de témoigner aux sieurs La Chiche et Bertrand la satisfaction de l'Assemblée, de leur zèle à avoir suivi un projet aussi important, et attendu que le sieur La Chiche a fait de grands frais pour se procurer les connaissances nécessaires à la perfection de cette entreprise, il lui sera payé, en vertu du présent décret, par la trésorerie nationale, une somme de 12,000 livres, par forme d'indemnité.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du mardi 6 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Lecture est faite d'une lettre des administrateurs composant le direct
      ...
      rocurer les connaissances nécessaires à la perfection de cette entreprise, il lui sera payé, en vertu du présent décret, par la trésorerie nationale, une somme de 12,000 livres, par forme d'indemnité.
    • Séance du mercredi 13 septembre 1791

      Séance du mercredi 13 septembre 1791

      page 607 - 626
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du mercredi 13 septembre 1791 (1). La séance e3t ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture Ass procès-verbaux des séances du samedi 10 septembre au soir et du dimanche 11 septembre, qui sont adoptés. M. de Liancourt , au nom des comités des finances et de mendicité, auxquels avait été précédemment reuvoyée une lettre
      ...
      'Assemblée nationale du résultat du compte, d'après lequel elle ordonnera que les assignats do 500 livres^ et au-dessus seront brûlés et qu'il en sera dressé un procès-verbal particulier. Art. 7. « Aussitôt qu'il sera, possible dei faire la* conversion des; anciens assignats en nouveaux, le public en sera informé par des- affiches qui; indiqueront) la somme qui pourra, être délivrée; chaque; jour.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du mercredi 13 septembre 1791 (1). La séance e3t ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture Ass procès-verbaux des séan
      ...
      ssitôt qu'il sera, possible dei faire la* conversion des; anciens assignats en nouveaux, le public en sera informé par des- affiches qui; indiqueront) la somme qui pourra, être délivrée; chaque; jour.
    • Séance du vendredi 16 septembre 1791

      Séance du vendredi 16 septembre 1791

      page 695 - 715
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du vendredi 16 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre demande que l'affaire de la dame Mabilly, de Marseille, soit ajournée et fixée à la séance de demain soir. (Cette motion est décrétée.) M. de La Rochefoucauld , au nom du comité des contributions publiques, propose un projet de décret sur les opérations re
      ...
      Crevaut... 60,122 10 A celle de Buthon... 11,788 9 6 A celle de Gheroux.. 121,927 11 8 A celle de Saint-Ger-vais.................43,078 A celle d'Aubières..37,620 « Le tout ainsi qu'il est plus au long énoncé aux soumissions respectives desdites municipalités, et payable de la manière déterminée par le décret du 14 mai 1790. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à, trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du vendredi 16 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre demande que l'affaire de la dame Mabilly, de Marseille,
      ...
      g énoncé aux soumissions respectives desdites municipalités, et payable de la manière déterminée par le décret du 14 mai 1790. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à, trois heures.
    • Séance du mardi 30 août 1791, au matin

      Séance du mardi 30 août 1791, au matin

      page 56 - 79
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du mardi 30 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du samedi 27 août, qui est adopté. M. Bouche. Messieurs, il y a dans l'ordre judiciaire des règles importantes à établir pour l'intérêt des justiciables et la pureté de la justice. Il s'est intr
      ...
      illustres fondateurs de la liberté française. C'est avec une joie bien vive que nous avons vu nos efforts couronnés de succès : il ne manquera rien à notre satisfaction, Messieurs, si vous les honorez de votre approbation. Au bureau des commissaires, ce 30 août 1791. Signé: GuiiXQTlN, ûupl,-rlch, n'Ai-• guillon, f S., évêque de Rodez, L.-M. Lepelletjer,Lapoule, Louis-Marthe de GoUY, commissaires.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du mardi 30 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la s
      ...
      z de votre approbation. Au bureau des commissaires, ce 30 août 1791. Signé: GuiiXQTlN, ûupl,-rlch, n'Ai-• guillon, f S., évêque de Rodez, L.-M. Lepelletjer,Lapoule, Louis-Marthe de GoUY, commissaires.
    • Séance du vendredi 2 septembre 1791

      Séance du vendredi 2 septembre 1791

      page 145 - 171
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du vendredi 2 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 31 août, qui est adopté. M. Bouche remet sur le bureau un mémoire des procureurs au ci-devant bailliage de Versailles, lendant à obtenir des indemnités à cause de la suppression de leurs
      ...
      aux voix! M. Merlin , (le n'est pas dans le tumulte qu'on peut délibérer; je demande que l'on attende que l'ordre soit rétabli. Un grand nombre de membres : Aux voix I aux voix! M. Prieur. Monsieur le Président... (Bruit.) Plusieurs membres : Le renvoi aux comités! (L'Assemblée, consultée, décrète, après une épreuve douteuse, le renvoi aux comités.) M. le Président lève la séance à quatre heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du vendredi 2 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séanc
      ...
      e Président... (Bruit.) Plusieurs membres : Le renvoi aux comités! (L'Assemblée, consultée, décrète, après une épreuve douteuse, le renvoi aux comités.) M. le Président lève la séance à quatre heures.