Résultats trouvés dans le Tome 29

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-073 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
3 sections trouvées
Tri par date d'édition croissante

Séance du dimanche 7 août 1791

- search term matches: (2)

Séance du dimanche 7 août 1791

page 240
Locuteur: Lanjuinais
Le décret relatif à la convocation des assemblées électorales ...
...s au jour qui sera indiqué : je propose de dire que les députés élus se rendront i...
Le décret relatif à la convocation des assemblées électorales porte que les députés nommés se rassembleront a Paris au jour qui sera indiqué : je propose de dire que les députés élus se rendront immédiatement a Paris.
Locuteur: Legrand
Je demande, pour ma part, la suppression totale de la dernière partie de l'article portant que les électeurs se ...
...25 août au 5 septembre, pour procéder à la nomination des députés à la nouvelle législature, et que l'Assemblé...
Je demande, pour ma part, la suppression totale de la dernière partie de l'article portant que les électeurs se rassembleront, du 25 août au 5 septembre, pour procéder à la nomination des députés à la nouvelle législature, et que l'Assemblée fixera incessamment le jour où ils devront se réunir. (Murmures. — Non! non!)
Locuteur: D'André
J'appuie la motion de M. Lanjuinais, afin que si l'Assemblée voulait quitter l'exercice de ses fonctions au 18 septembre, par exem...
...s soient rendus, et qu'il soit possible de leur remettre les pouvoirs de la nation. D'après cela, je demande que les députés soient tenus de se rendre immédiatement à Paris.
J'appuie la motion de M. Lanjuinais, afin que si l'Assemblée voulait quitter l'exercice de ses fonctions au 18 septembre, par exemple, les députés soient rendus, et qu'il soit possible de leur remettre les pouvoirs de la nation. D'après cela, je demande que les députés soient tenus de se rendre immédiatement à Paris.
Locuteur: D'André
(La motion de M. Lanjuinais est adoptée.) (La motion de M. Lanjuinais est adoptée.)
Locuteur: D'André
...nnaissance ; il nous a été rendu compte de la fabrication de la petite monnaie. Plusieurs citoyens m'ont témoigné hier leur inquiétude sur le mode de distribution. Vous savez qu'on ne distribuait la petite monnaie de cuivre que dans un seul endroit, rue Vi...
...reau, et tout le monde ne pouvait avoir la monnaie dont il avait besoin.
Je dois rendre compte à l'Assemblée d'un fait qui est venu à ma connaissance ; il nous a été rendu compte de la fabrication de la petite monnaie. Plusieurs citoyens m'ont témoigné hier leur inquiétude sur le mode de distribution. Vous savez qu'on ne distribuait la petite monnaie de cuivre que dans un seul endroit, rue Vieille du-Temple. Il y avait un engorgement considérable dans ce bureau, et tout le monde ne pouvait avoir la monnaie dont il avait besoin.
Locuteur: D'André
...l'Assemblée ne me saura pas mauvais gré de lui rapporter la réponse du ministre. Le ministre m'a ré...
...ue mardi le travail des pièces d'argent de 15 et 30 sols, sera commencé. M. Tarbé m'a enfin assuré que mercredi et iours suivants, la fabrication de la monnaie de cuivre mélangé avec le métal provenant de la fonte des cloches, sera en pleine activité, de manière que tous les moyens de répandre du numéraire dans la capitale et dans le royaume seront mis ...
...ir porter ces plaintes au ministre des contributions publiques, et je pense que l'Assemblée ne me saura pas mauvais gré de lui rapporter la réponse du ministre. Le ministre m'a répondu, qu'il avait déjà employé des moyens pour parer à ces inconvénients; que d...
...t fait dans 6 sections ; que demain, l'échange se ferait dans les 48 sections, que mardi le travail des pièces d'argent de 15 et 30 sols, sera commencé. M. Tarbé m'a enfin assuré que mercredi et iours suivants, la fabrication de la monnaie de cuivre mélangé avec le métal provenant de la fonte des cloches, sera en pleine activité, de manière que tous les moyens de répandre du numéraire dans la capitale et dans le royaume seront mis en activité. (Applaudissements.)
Locuteur: Anson
Les corps administratifs du département de Paris, ont senti commele sentent assuré...
...e, combien il est important d'accélérer la perception des contributions. Nous avons réuni tous nos efforts et, malgré beaucoup de difficultés, nous pouvoas assurer que les rôles de la contribution foncière de la ville de Paris, pour l'année 1791, seront en pleine activité le 10 de ce mois. Quant à la contribution mobilière dont les travaux...
...ront également en plein mouvement le 10 de ce mois.
Les corps administratifs du département de Paris, ont senti commele sentent assurément tous les départements et toutes les municipalités du royaume, combien il est important d'accélérer la perception des contributions. Nous avons réuni tous nos efforts et, malgré beaucoup de difficultés, nous pouvoas assurer que les rôles de la contribution foncière de la ville de Paris, pour l'année 1791, seront en pleine activité le 10 de ce mois. Quant à la contribution mobilière dont les travaux sont plus compliqués, les rôles seront également en plein mouvement le 10 de ce mois.
Locuteur: Anson
... parce qu'ils étaient soumis aux droits de timbre et d'enregistrement. Vous avez e...
...; sur-le-champ, ils ont été envoyés, et la perception de l'arriéré, se fait avec rapidité dans l...
...dé le recouvrement, comme, par exemple, les avertissements et les commandements, parce qu'ils étaient soumis aux droits de timbre et d'enregistrement. Vous avez excepté les commandements et les avertissements du droit pour tout ce qui était antérieur à 1791; sur-le-champ, ils ont été envoyés, et la perception de l'arriéré, se fait avec rapidité dans le dépar-
Locuteur: Lanjuinais
Je demande la parole sur ce procès-verbal. Je demande la parole sur ce procès-verbal.
Locuteur: Lanjuinais
donner que le droit de nommer les députés au Corps législatif. donner que le droit de nommer les députés au Corps législatif.
Locuteur: D'André
Le projet de décret, modifié, est mis aux voix dan l... Le projet de décret, modifié, est mis aux voix dan les termes suivants :
Locuteur: D'André
...ssemblée nationale décrète qu'elle lève la suspension portée par le décret du 24 j... « L'Assemblée nationale décrète qu'elle lève la suspension portée par le décret du 24 juin dernier, et qu'en conséquence, les assemblées électorales seront ince sammen...
Locuteur: Anson
... crois qu'il est également démon devoir de faire à l'Assemblée une annonce très im... Je crois qu'il est également démon devoir de faire à l'Assemblée une annonce très importante, qu'elle entendra, sans doute, avec plaisir.
Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 5 août. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 5 août.
PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS.
La séance est ouverte à onze heures du mat... La séance est ouverte à onze heures du matin.

Séance du dimanche 7 août 1791

page 241
Locuteur: Anson
tement de Paris ; et les districts qui environnen...
...ntenant des recouvrements et d'en faire la répartition sur les communautés. Le département de Paris a mis le plus grand zèle, et il y...
...e monde concourre à l'accélération et à la perception de l'impôt. (Applaudissements.)
tement de Paris ; et les districts qui environnent Paris, s'occupent maintenant des recouvrements et d'en faire la répartition sur les communautés. Le département de Paris a mis le plus grand zèle, et il y a déjà plusieurs départements du royaume qui ont fait leur répartition; nous croyons devoir faire cette annonce, afin que, dans tout le royaume, tout le monde concourre à l'accélération et à la perception de l'impôt. (Applaudissements.)
Locuteur: Le Président
donne lecture d'une lettre de M. Bailly, maire de Paris, qui annonce à l'Assemblée que le calme étant rétabli dans la capitale, le corps municipal a pris une délibération pour retirer l'enseigne de la loi martiale et arborer le drapeau blanc, signe généreux du retour de la tranquillité ; une adresse de la municipalité aux citoyens de Paris doit être affichée pour les instruire de cette délibération et de son exécution. donne lecture d'une lettre de M. Bailly, maire de Paris, qui annonce à l'Assemblée que le calme étant rétabli dans la capitale, le corps municipal a pris une délibération pour retirer l'enseigne de la loi martiale et arborer le drapeau blanc, signe généreux du retour de la tranquillité ; une adresse de la municipalité aux citoyens de Paris doit être affichée pour les instruire de cette délibération et de son exécution.
Locuteur: Le Président
donne ensuite lecture d'une lettre de M. Duportail, ministre de la guerre, qui envoie à l'Assemblée une note relative au passage de différents corps de troupe qui doivent, en se rendant à leur destination, approcher de Paris à la distance de 30,000 toises. donne ensuite lecture d'une lettre de M. Duportail, ministre de la guerre, qui envoie à l'Assemblée une note relative au passage de différents corps de troupe qui doivent, en se rendant à leur destination, approcher de Paris à la distance de 30,000 toises.
Locuteur: Le Président
Suit la teneur de cette note : Suit la teneur de cette note :
Locuteur: Le Président
...membre observe que, pour se conformer à la loi rendue relativement au passage des troupes près du lieu des séances de l'Assemblée nationale, il est nécessaire de décréter une autorisation au ministre de la guerre, pour qu'il puisse ordonner ce p... Un membre observe que, pour se conformer à la loi rendue relativement au passage des troupes près du lieu des séances de l'Assemblée nationale, il est nécessaire de décréter une autorisation au ministre de la guerre, pour qu'il puisse ordonner ce passage.
Locuteur: Le Président
...e passage des troupes, qui fait l'objet de la lettre au ministre de la guerre. (L'Assemblée, consultée, autorise le passage des troupes, qui fait l'objet de la lettre au ministre de la guerre.
Locuteur: De Tracy
...re à Béthune, se trouvait très à portée de la lisière des frontières, lorsqu'un compl...
... l'étranger a tout à coup éclaté ; mais la fidélité du corps et la bonne conduite du lieutenant-colonel, q...
...e nouvelle que par une lettre qui vient de m'être adressée au moment de l'alarme et du trouble qu'a causé un pareil événement ; ainsi, je ne puis dire rien de plus précis à l'Assemblée, sinon que le...
...s des faux bruits qui ne manqueront pas de se répandre. Je verrai vos comités, je ...
...d'infanterie, dont j'ai l'honneur d'être le colonel, étant en route pour se rendre à Béthune, se trouvait très à portée de la lisière des frontières, lorsqu'un complot dirigé pour le faire passer en entier à l'étranger a tout à coup éclaté ; mais la fidélité du corps et la bonne conduite du lieutenant-colonel, qui le commande en mon absence, ont fait échouer ce complot, et le régiment est rendu à sa destination. Je n'en sais encore d'autre nouvelle que par une lettre qui vient de m'être adressée au moment de l'alarme et du trouble qu'a causé un pareil événement ; ainsi, je ne puis dire rien de plus précis à l'Assemblée, sinon que le complot est avorté, afin que l'Assemblée, que le public ne soient pas frappés des faux bruits qui ne manqueront pas de se répandre. Je verrai vos comités, je saurai s'ils ont quelques détails; à cet égard, je prendrai leurs ordres, et s'i...
Locuteur: Babey
J'ai l'honneur de réclamer auprès de l'Assemblée l'exécution d'un décret ren...
...enus nous forcent à prendre des mesures de rigueur ; prévenons-les en obligeant ce...
...nt échapper s'ils négligent ou refusent de remplir à la rigueur cette partie si importante de leurs devoirs.
J'ai l'honneur de réclamer auprès de l'Assemblée l'exécution d'un décret rendu par elle, qui doit décider vos ministres à se rendre à vos séances. Il ne fau...
...prouve trop souvent l'exécution des lois; n'attendons pas que des accidents survenus nous forcent à prendre des mesures de rigueur ; prévenons-les en obligeant ceux qui dirigent l'exécution à nous avertir des dangers qu'ils ne peuvent ignorer; ils ont encouru une responsabilité à laquelle ils ne peuvent échapper s'ils négligent ou refusent de remplir à la rigueur cette partie si importante de leurs devoirs.
Locuteur: Babey
En effet, il est un moyen facile de servir la nation, de la retirer de cet état d'anxiété et d'agitation que t...
...er et ce moyen est d'agir loyalement et de mettre dans toutes leurs opérations cet...
... un autre moyen porte à en faire naître de nouvelles, à exciter des divisions et désunir sourdement les amis de la Constitution; et ce moyen est de n'agir que d'une manière combinée, et de se ménager des ressources adroites pour...
...x interpellations les mieux fondées, et de préparer, dans le mystère d'un cabinet, une apparence de civisme qui puisse en imposer aux citoyens de bonne foi.
En effet, il est un moyen facile de servir la nation, de la retirer de cet état d'anxiété et d'agitation que tant d'ennemis différents cherchent à fomenter et ce moyen est d'agir loyalement et de mettre dans toutes leurs opérations cette fermeté et cette union qui en sont les plus sûrs garants; mais malheureusement un autre moyen porte à en faire naître de nouvelles, à exciter des divisions et désunir sourdement les amis de la Constitution; et ce moyen est de n'agir que d'une manière combinée, et de se ménager des ressources adroites pour répondre aux interpellations les mieux fondées, et de préparer, dans le mystère d'un cabinet, une apparence de civisme qui puisse en imposer aux citoyens de bonne foi.
Locuteur: Babey
...fait d'ambiguité des décrets, du défaut de correspondance des corps administratifs, de la négligence des tribunaux, du refus de la force publique, de l'influence des comités de l'Assemblée nationale, ou enfin, de toute autre conséquence. ...s, retards, empêchements, qu'ils peuvent éprouver pour l'exécution des lois, du fait d'ambiguité des décrets, du défaut de correspondance des corps administratifs, de la négligence des tribunaux, du refus de la force publique, de l'influence des comités de l'Assemblée nationale, ou enfin, de toute autre conséquence.
Locuteur: Babey
...stres oubliant, négligeant, ou refusant de donner à l'Assemblée nationale des aver...
...ctions respectives, seront responsables de leur inactivité comme d'un vrai délit envers la nation.»
«Art. 2. Tous les ministres oubliant, négligeant, ou refusant de donner à l'Assemblée nationale des avertissements,observations et renseignements relatifs à leurs fonctions respectives, seront responsables de leur inactivité comme d'un vrai délit envers la nation.»
Locuteur: Le Président
« Deux escadrons du 4e régiment de dragons, partant de Vendôme, logeront le 17 août à Hau-aan,... « Deux escadrons du 4e régiment de dragons, partant de Vendôme, logeront le 17 août à Hau-aan, le 18 à Mantes, d'où ils continueront leur route jusqu'à Valenciennes.
Locuteur: Le Président
« Le 5e régiment de dragons, partant d'Ance-nis, logera le ... « Le 5e régiment de dragons, partant d'Ance-nis, logera le 1er septembre à Nemours, le 2 et le 3 à Melun, le 4 à Cbaulnes, le 5 à Meaux, le...
Locuteur: Le Président
« Le 10® régiment de cavalerie, partant d'Angers, logera le ... « Le 10® régiment de cavalerie, partant d'Angers, logera le 29 août à Houdan, le 30 à Mantes, d'où il continuera sa route jusqu'à Bé-thune. ...
Locuteur: De Tracy
Je demande la parole pour faire part à l'Assemblée d'... Je demande la parole pour faire part à l'Assemblée d'un fait très important.
Locuteur: De Tracy
lieu, nous demanderons une décision de l'Assemblée. lieu, nous demanderons une décision de l'Assemblée.
Locuteur: Le Président
La parole est à M. Babey pour une motion. La parole est à M. Babey pour une motion.
Locuteur: Babey
...rnir aux ministres patriotes les moyens de donner une preuve de leurs sentiments, et pour arrêter les ministres suspects, j'ai l'honneur de vous proposer le projet de décret suivant ; Pour fournir aux ministres patriotes les moyens de donner une preuve de leurs sentiments, et pour arrêter les ministres suspects, j'ai l'honneur de vous proposer le projet de décret suivant ;
Locuteur: Babey
...ent diverses observations sur ce projet de décret. Plusieurs membres présentent diverses observations sur ce projet de décret.
Locuteur: Chabroud
Je demande le renvoi au comité de Constitution pour faire son rapport dan... Je demande le renvoi au comité de Constitution pour faire son rapport dans deux jours.
Locuteur: Chabroud
... consultée, ordonne le renvoi du projet de décret de M. Babey au comité de Constitution.) (L'Assemblée, consultée, ordonne le renvoi du projet de décret de M. Babey au comité de Constitution.)
Locuteur: Bouche
...ret que vous avez rendu avant-hier pour la convocation des corps éleetoraux soit a... Il est important, Messieurs, que le décret que vous avez rendu avant-hier pour la convocation des corps éleetoraux soit accompagné,

Séance du dimanche 7 août 1791

page 242
Locuteur: Bouche
...r4d4i arrivetà dans les dé'pâftèihents, cëliil que vous avez rendu hier relativ...
...ê pttbli'cs île conStâtéP lé flàyémërit léhrs contributions avant d'être admis & l'exercice leurs fonctions. Je demande donc que le...
...irihuti'ôiis nublidUëé^qui à été chargé de rêbrêÉëntër kûidbra'lM reuâctioii ëëtle loi, êblt ëtitendU sur-le-chathp.
rôr4d4i arrivetà dans les dé'pâftèihents, cëliil que vous avez rendu hier relativement a 1 ôDligà-tion qui doit être imposée à tous les. fonetion-rièlHîfê pttbli'cs île conStâtéP lé flàyémërit léhrs contributions avant d'être admis & l'exercice leurs fonctions. Je demande donc que le comité dëà èbnirihuti'ôiis nublidUëé^qui à été chargé de rêbrêÉëntër kûidbra'lM reuâctioii ëëtle loi, êblt ëtitendU sur-le-chathp.
Locuteur: Lanjuinais
161frué demàtidê M. Ê0qbhë fia jJàè énë...
...dlt frëhvbyéé à dêbdalh, à l'ûuvefttlrè gëàttcë.
161frué demàtidê M. Ê0qbhë fia jJàè énëitte êtfe bFé^areé1, jè dëiûandè qti^ue édlt frëhvbyéé à dêbdalh, à l'ûuvefttlrè gëàttcë.
Locuteur: Chabroud
rapporteur, Messieurs. chargé présenter à l'Assemblée nationale la loi pro-jétée par son cpfnitë sur les d... rapporteur, Messieurs. chargé présenter à l'Assemblée nationale la loi pro-jétée par son cpfnitë sur les délits et les, peines militaires» ie lui dois 1 ëxpe'sitiôn de4sa théorie.
Locuteur: Chabroud
jaurais mal rempli tâche qui m était imposée, si jë ïivavâië tracé. dYabbrd, en gros traits^ la aê-lihëâtion du grand ouvrage pojir, le...
...délits en géné-râl, et en quoi consiste de mé'Eùé, en général, le droit de punir.
jaurais mal rempli tâche qui m était imposée, si jë ïivavâië tracé. dYabbrd, en gros traits^ la aê-lihëâtion du grand ouvrage pojir, lequel je préparais un appendice : je me suis donc demandé, en preiâiër lieu, ce que sont les délits en géné-râl, et en quoi consiste de mé'Eùé, en général, le droit de punir.
Locuteur: Chabroud
.La loi militairé^a son point de poniaqt avec la loi cdmniunê gûr^oûvejnè tjàm^ mais ell...
...lge séparé» et quoique subordonnée dans théorie, élië est absolue dans son exéc...
...onsiste eh particulier le droit relatif de pûnir.^ .
.La loi militairé^a son point de poniaqt avec la loi cdmniunê gûr^oûvejnè tjàm^ mais elle a comme son domalge séparé» et quoique subordonnée dans théorie, élië est absolue dans son exécution : je^e suis donc demandé, èn second liëii, cê qui distingué les délits militaires et en qùoi consiste eh particulier le droit relatif de pûnir.^ .
Locuteur: Chabroud
... importe moins à ia société : il en est de plus. exprès, parée que société .a Ûh plus grand intérêt d en e...
..., en quatrièmë lieu, à me rendre raison de ces nuances, a apprécier par elles les violations qui provoquent réXtatyi'ce dûjflfoit biittilf,. à rêgter enfin l ut; fen&ite dté pemëig pât hâttîrë ét les dëjgrês des wemS.
Ehflh, 11 est JiëS Revoirs inpins rigoureux, Jtàîfce (jiië leur âccômplissëmënt importe moins à ia société : il en est de plus. exprès, parée que société .a Ûh plus grand intérêt d en exiger rôbèêrVàtioh : j'ai croric cherché, en quatrièmë lieu, à me rendre raison de ces nuances, a apprécier par elles les violations qui provoquent réXtatyi'ce dûjflfoit biittilf,. à rêgter enfin l ut; fen&ite dté pemëig pât hâttîrë ét les dëjgrês des wemS.
Locuteur: Chabroud
les droits et lës dëfoirs .de tpbs, lël droits ët lés devoirs chacufi ; , bàf cpû-séquent, les lois qui sont les... les droits et lës dëfoirs .de tpbs, lël droits ët lés devoirs chacufi ; , bàf cpû-séquent, les lois qui sont les règle! etâbnë§ polii* envdéterminer l'exercice et l'accomplisseqient.
Locuteur: Chabroud
... ae râ'ccbMl bnihitif qui a 'ôbiiâtitue la B'oéiétë ; Vous àVëi utie légià-lâtibn VlÔi'ëliSé à prbpoHlon qITën| ë'écànë èëtté lî^tife traôêë ; ëtttih. voué n à...
...e pH'ciëUi, 4'ûi r^ë Veut p'aé dëpendfe céttë otl-§mëL U ne leâtê alôrâ ëhtre. ...
... Ibcietë, qdiine fëtiUlotl Violenté, ét la tendance à la dissolution.
...US aveÈ Uhe iê&islâtiôjî opnâë et jUstë, si ëllé il ëét qiiè ie'dëVël ôptiémen t ae râ'ccbMl bnihitif qui a 'ôbiiâtitue la B'oéiétë ; Vous àVëi utie légià-lâtibn VlÔi'ëliSé à prbpoHlon qITën| ë'écànë èëtté lî^tife traôêë ; ëtttih. voué n àveÉ bliis aë lë-Mslâtiôh, (Juahd vbUà bbëiSèéï! à btt régime pH'ciëUi, 4'ûi r^ë Veut p'aé dëpendfe céttë otl-§mëL U ne leâtê alôrâ ëhtre. lëà horhâiéi, àù liëii aé Ibcietë, qdiine fëtiUlotl Violenté, ét la tendance à la dissolution.
Locuteur: Chabroud
...s leurs yàpppnè, les lois d'èfe'cëbdènt éet'té ÉbtlKdé ëbihmtihe: qûëldUerdls, ...
... tappôrt avec lës délits ët les pëineâ, filiation est immédiate^ et le législat...
Dâhë tobs leurs yàpppnè, les lois d'èfe'cëbdènt éet'té ÉbtlKdé ëbihmtihe: qûëldUerdls, pdlif V retrlblliél', Ôh ë'ét 'ôbligé.cie barcdtirit dë's dëtdlirS; dans lëtlf tappôrt avec lës délits ët les pëineâ, filiation est immédiate^ et le législateur opère avec sécurité sur des branches qui touchent au trôht.
Locuteur: Chabroud
... qui renferme une Violatlôil ëifJlièite de la ÇOnvëntloh éôciâlé; jè réunis, sou&le nom ^ëinês. tous lës moyens pmUé pàr réëqûélâ société bifënséë ëxerce sa Vëhgt ahëé» , Je iloïnihe délit, tout àcte qui renferme une Violatlôil ëifJlièite de la ÇOnvëntloh éôciâlé; jè réunis, sou&le nom ^ëinês. tous lës moyens pmUé pàr réëqûélâ société bifënséë ëxerce sa Vëhgt ahëé»
Locuteur: Chabroud
, dû l'bn qtialiBê (jélitâ dés àcteé indjffé-i-ëhts a ëôrlVëhtîon sô'çiâlej et où îles, peines inventées remplacent lesihôyèhs prëyûs^ la, il n y a pas § associés ; il y à d es tyfâns qui diri... , dû l'bn qtialiBê (jélitâ dés àcteé indjffé-i-ëhts a ëôrlVëhtîon sô'çiâlej et où îles, peines inventées remplacent lesihôyèhs prëyûs^ la, il n y a pas § associés ; il y à d es tyfâns qui dirigent 11 frein, et dëépriitês qui le rongëht.
Locuteur: Chabroud
...ré éùx, leur dbiiVëUtloQ é^t explîqûeë; la. traduction de lèûr volonté sê perpétué Jàns les claus... Lôrâ^Uë aës individus traiteni entré éùx, leur dbiiVëUtloQ é^t explîqûeë; la. traduction de lèûr volonté sê perpétué Jàns les clauses qu'ils ont dedultêfc, ët êllë éfi rêgië 1 exécution.
Locuteur: Chabroud
On n'a pas les mêmes gpidéfc dans fëcEè'rcne dès Cbhcutiëné qtii rëunirën...
... hàtiùné; âuc'ûtië châ'rtë n'â Consèrvé la mémoire de ce qu'ils voulurent alors, ët tous les ...
On n'a pas les mêmes gpidéfc dans fëcEè'rcne dès Cbhcutiëné qtii rëunirënî lës hômmês au bëfbéàti aës hàtiùné; âuc'ûtië châ'rtë n'â Consèrvé la mémoire de ce qu'ils voulurent alors, ët tous les charlatanismes ont été ardents à l'abolir.
Locuteur: Chabroud
nàtufe dira ce qu'il, lut avantageux aux hàïntàès de vôulô'rf, et dès lors, on saura cè qu'ils Voulurent ; car 1 avantage de tous est la mairiçe originale ët ifiQpèrissablê à l... nàtufe dira ce qu'il, lut avantageux aux hàïntàès de vôulô'rf, et dès lors, on saura cè qu'ils Voulurent ; car 1 avantage de tous est la mairiçe originale ët ifiQpèrissablê à laquelle les institutions sociales doivent, dans tous les temps, étrè cbthpareës....
Locuteur: Chabroud
Dû â invoquë nnêgalité de nature f)oû? jûs-tifièr l'inégalité isbciale; au contraire, la société fut instituée pour corriger l'inégalité de la ha-tùrë; les faibles s iihirênt pour ré... Dû â invoquë nnêgalité de nature f)oû? jûs-tifièr l'inégalité isbciale; au contraire, la société fut instituée pour corriger l'inégalité de la ha-tùrë; les faibles s iihirênt pour résister au fort; celui-ci ^'associa, aëvehû fàiblé dè'vânt lé nombre, et tduté fo...
Locuteur: Chabroud
...Ommé préâquë h^ lut le premier éleinept la société ; il â avait à lui que la vie et liberté; sa viè et sâ liberté furent les premiers bbiétê de la protection sociale. L'hOmmé préâquë h^ lut le premier éleinept la société ; il â avait à lui que la vie et liberté; sa viè et sâ liberté furent les premiers bbiétê de la protection sociale.
Locuteur: De Saint-Martin
...iôiià à ilÔêtaiii. par le décret sbr M. tfôédé \Àppïàu4issements) ; lAésémblêë ... jë demandé que pÔUs côftlmêBëiôiià à ilÔêtaiii. par le décret sbr M. tfôédé \Àppïàu4issements) ; lAésémblêë à suifi-sârtimênt témoigné ion impatience sur celte affairé.
Locuteur: Fréteau-Saint-Just
...s comités réunis; je ne puis donc, avec méilleurè Vô-lëûjte tJdssit>lë, vdiis l... ...è à r^éàémbree qiie le dont il est quéf-IM h'à été Di îJfépàré ni ja?feté par Jes comités réunis; je ne puis donc, avec méilleurè Vô-lëûjte tJdssit>lë, vdiis lé présenter. . (L'Assembièë décide qu'elle passe à l'ordre du J'oh h)
Locuteur: Chabroud
Lorsque Pôn à Une armée, lès lois tqui la rè-issen t né sont pàs, .étrangères aux... Lorsque Pôn à Une armée, lès lois tqui la rè-issen t né sont pàs, .étrangères aux lois générales e l'Etât'; elles eh firent leur caractère, ellés en sont le supp...
Locuteur: Chabroud
...s droits existe dans l'armée comme dans cite; mais, àprès la distribution des tra7 vaux et des fonct...
...^t plus évidente dans l'armée qiiè dans la cite : je me suis donc demandé, en troisième lieu, qiiëfië influencé pfeùt avoir sur la loi militaire la diversité des ranj&et dji service.
L'égalité des droits existe dans l'armée comme dans cite; mais, àprès la distribution des tra7 vaux et des fonctions, les devoirs contractent une inégalité qui e^t plus évidente dans l'armée qiiè dans la cite : je me suis donc demandé, en troisième lieu, qiiëfië influencé pfeùt avoir sur la loi militaire la diversité des ranj&et dji service.
Locuteur: Chabroud
...iginaire est, pour âinsi dire, le tyfre toute rëCbn'oiiiïe toéiàlë. ... ehtfë les h'dmmèé, à sâ bâ'ee dans Uîi'é conVëbtionvil s'ensuit que çé pacte Originaire est, pour âinsi dire, le tyfre toute rëCbn'oiiiïe toéiàlë.
Locuteur: Chabroud
La dëClaràtiô'd dès délits, rindicaîldh dè... La dëClaràtiô'd dès délits, rindicaîldh dès peines ne sont ddhc pas des conceptions absolues; elles sont des conséquences ...
Locuteur: Chabroud
Poùf ràmënèr la lë|lslàtion à son vràî caractère, il mu...
...tutions fantastisques et teriàÔ'ûteî1 à ûâtùré.
Poùf ràmënèr la lë|lslàtion à son vràî caractère, il mut bèrëér kdës nqagës, traverser dans leur bMcûïlte dës institutions fantastisques et teriàÔ'ûteî1 à ûâtùré.
Locuteur: Chabroud
Les chôseâ lurent le second élément; so- Les chôseâ lurent le second élément; so-

Séance du dimanche 7 août 1791

page 243
Locuteur: Chabroud
...régla, en assura l'usage: aux désirs, à la nécessité, à la commodité du jouFf elle ajouta la pensée du lendemain; elle fonda, sur les besoins de l'avenir, une jouissance anticipée\ ell...
...e prévoyance nouvelle, l'occupation qùe la natbre ne faisait p?® survivre à l'usag...
...sur Ge grossier modèle qu'elle institua la propriété.
ciété en régla, en assura l'usage: aux désirs, à la nécessité, à la commodité du jouFf elle ajouta la pensée du lendemain; elle fonda, sur les besoins de l'avenir, une jouissance anticipée\ elle prolongea, d'après cette prévoyance nouvelle, l'occupation qùe la natbre ne faisait p?® survivre à l'usage; et te fut sur Ge grossier modèle qu'elle institua la propriété.
Locuteur: Chabroud
...d i'bomme vécut avec l'homme, le besoin de la société s'augmenta pour lui dans la société même : il trouva son bonheur dans Ge commerce de bienveillance, tribut exigé et tendu, né de l'utilité réciproque, qui constituait s...
...pe aux sens, et qui se compose du droit de chafcun à l'approbation de ses semblables, et de ce que l'on fait pour l'obtenir».
Puis» quand i'bomme vécut avec l'homme, le besoin de la société s'augmenta pour lui dans la société même : il trouva son bonheur dans Ge commerce de bienveillance, tribut exigé et tendu, né de l'utilité réciproque, qui constituait ses nouveaux rapports. Une sensibilité, je ne sais laquelle, se développa ; l'hom...
...int Si chère; cette autre propriété que l'on appelle honneur, dont l'objet échappe aux sens, et qui se compose du droit de chafcun à l'approbation de ses semblables, et de ce que l'on fait pour l'obtenir».
Locuteur: Chabroud
MaiSj considérée abstraitement, la Société n'est qu'Un être ihoral qui n'a...
...n. Son engagement ne vaut que par Celui de ses membres; et après avoir assuré des ...
MaiSj considérée abstraitement, la Société n'est qu'Un être ihoral qui n'a point d'action. Son engagement ne vaut que par Celui de ses membres; et après avoir assuré des droits à ceux-ci, il faut leur imposer des devoirs.
Locuteur: Chabroud
De même donc que l'individu a stipulé de la société la protection dont il lui importe de jouir, de même, à son tour, la société stipule une juste coopération q...
...e par le nombre des individus, produira la somme de sa force.
De même donc que l'individu a stipulé de la société la protection dont il lui importe de jouir, de même, à son tour, la société stipule une juste coopération qui, multipliée par le nombre des individus, produira la somme de sa force.
Locuteur: Chabroud
...avec raison, que le délit consiste dans la violation d'un ou plusieurs devoirs : ils n'ont pas tout exprimé quand ils ont dit que la peine consiste dans ia perte d'un nu de plusieurs droits. Des publicistes ont dit, avec raison, que le délit consiste dans la violation d'un ou plusieurs devoirs : ils n'ont pas tout exprimé quand ils ont dit que la peine consiste dans ia perte d'un nu de plusieurs droits.
Locuteur: Chabroud
La vie, la liberté, la propriété, l'honneur mètûel sont des faits : le droit a pour objet la protection de la société* 11 s'ensuivrait d'une telle dé'fini*-tion de la peine, que l'action de la société S'y bornerait à retirer sa prot... La vie, la liberté, la propriété, l'honneur mètûel sont des faits : le droit a pour objet la protection de la société* 11 s'ensuivrait d'une telle dé'fini*-tion de la peine, que l'action de la société S'y bornerait à retirer sa protection, et qu'elle n'aurait pas elle-même des droits à exercer.
Locuteur: Chabroud
Alors, il n'y aurait pas de véritable droit de punir; la société n'aurait fait qu'une stipulatio... Alors, il n'y aurait pas de véritable droit de punir; la société n'aurait fait qu'une stipulation inutile, et sa protection retirée, laisserait ia (Carrière libre aux vengeance...
Locuteur: Chabroud
...l s'en est fait comme un échange contre la soumission aux droits de punir que la société a acquis, et sans lequel elle n... ...iété a donné des droits aux individus, ils ne les ont pas reçus gratuitement ; il s'en est fait comme un échange contre la soumission aux droits de punir que la société a acquis, et sans lequel elle ne saurait Subsister.
Locuteur: Chabroud
...e est bornée dans chaque occurrence par la mesure du besoin social, parce qu'elle a ce besoin pour cause : mettez-vous à la place de l'homme naturel qui s'associe, et vous ... ...ce qu'elle est fondée sur les rapports des divers droits aux divers dewirs ; elle est bornée dans chaque occurrence par la mesure du besoin social, parce qu'elle a ce besoin pour cause : mettez-vous à la place de l'homme naturel qui s'associe, et vous concevrez que telle est sa prévoyance, telles sont ses conditions.
Locuteur: Chabroud
La raison dit que l'individu doit exposer ...
..., autant qu'il est eh lui, obliger pour la sûreté de ce qu'il doit, l'équivalent de ce qu'il obtient.
La raison dit que l'individu doit exposer comme gage, ce qui lui est garanti comme droit, et, autant qu'il est eh lui, obliger pour la sûreté de ce qu'il doit, l'équivalent de ce qu'il obtient.
Locuteur: Chabroud
Dans l'état social, la société même, est le pré-mier droit, l'élément dans lequel tous les autrés subsistent ; la mise de l'individu ne doit rien excepter; tout ce qu'il est, tout ce qu'il a, voilà la caution de sa fidélité dans un si grand intérêt. Dans l'état social, la société même, est le pré-mier droit, l'élément dans lequel tous les autrés subsistent ; la mise de l'individu ne doit rien excepter; tout ce qu'il est, tout ce qu'il a, voilà la caution de sa fidélité dans un si grand intérêt.
Locuteur: Chabroud
La conséquence de tout cela n'est pas la loi du talion, cette régie simple des peuples paissants, prise dans la nature, calculée, pour ainsi, dire, immédiatement sur la stipulation encore réopnte qui a lié les hommes ; elle ne convient plus dâns cet état de sociabilité avancée où tout se compliqu... La conséquence de tout cela n'est pas la loi du talion, cette régie simple des peuples paissants, prise dans la nature, calculée, pour ainsi, dire, immédiatement sur la stipulation encore réopnte qui a lié les hommes ; elle ne convient plus dâns cet état de sociabilité avancée où tout se complique, les délits comme les rapports, les jugements comme les lois.
Locuteur: Chabroud
... pas mépriser cette lëi grossière, mais la perfectionner. Le droit de punir s'èxerce sur la vie, la propriété* ia liberté), l'honneur, en compensation de ce que la vie, la propriété, la libéré l'honneur eont protégés par la so#été î si vous attentez à.mes droite*... Toutefois, je dis qu'il ne faut pas mépriser cette lëi grossière, mais la perfectionner. Le droit de punir s'èxerce sur la vie, la propriété* ia liberté), l'honneur, en compensation de ce que la vie, la propriété, la libéré l'honneur eont protégés par la so#été î si vous attentez à.mes droite* si vous abUsefc des vôtres à mon préjudice, je veux qufe l'abus et l'attentat S...
Locuteur: Chabroud
La convention sociale pént être violée» par le ffiême fait, dans une Où plusieurs de ses conditions; la viol&tlôn peut être plus ou moins grave : tôtit cela doit être combiné dans la distribution des peines ; il y faut, comme eh chimie, une science de l'analogie, nés mixtions et des doses. La convention sociale pént être violée» par le ffiême fait, dans une Où plusieurs de ses conditions; la viol&tlôn peut être plus ou moins grave : tôtit cela doit être combiné dans la distribution des peines ; il y faut, comme eh chimie, une science de l'analogie, nés mixtions et des doses.
Locuteur: Chabroud
...xemple, l'honneur est un Agent précieux de la législation qui s'applique à tout; Comm...
...ement d'elle, et c'est an tfrësûfc dont la dispen ration est entrée dans tous les articles de la stipulation sociale.
fit par exemple, l'honneur est un Agent précieux de la législation qui s'applique à tout; Comme il n'a pas titt principe antérieur à ia société, il dénénd entièrement d'elle, et c'est an tfrësûfc dont la dispen ration est entrée dans tous les articles de la stipulation sociale.
Locuteur: Chabroud
Ainsi encore 11 n'y a pas de délit Où lV»n nê trouve le dfroit propriété blessé SoUS quelque rapport, et tin retour à la liberté naturelle, qui est Uû àbûé de ia liberté sociale^ Ainsi encore 11 n'y a pas de délit Où lV»n nê trouve le dfroit propriété blessé SoUS quelque rapport, et tin retour à la liberté naturelle, qui est Uû àbûé de ia liberté sociale^
Locuteur: Chabroud
... rend aveuglément le fait pour le fait: la bonne législation, raisonnant son actio...
... presque pas apércèvôïr l'ihtéi'vedtioh la loi, elles offrent comme ndêé Simple de l'effet attaché à sa cause.
Le talion rend aveuglément le fait pour le fait: la bonne législation, raisonnant son action, ne tient pas à cette justesse arithfchétit[Uë, mais elle lie les peines aux délits, tellement Qu'elles en pa-raiSsentlàèhïfce'flâtûtéïle,èt que ne laiSSaht presque pas apércèvôïr l'ihtéi'vedtioh la loi, elles offrent comme ndêé Simple de l'effet attaché à sa cause.
Locuteur: Chabroud
le n'honore pas du nom de législation, ces tarifs dont les barbar...
...t l'Émpire romain firent tout le secret de lèur police sociale; je le refuse à ces institutions asiatiques où, la terreur qui gouverne des esclaves, personne répond ae tout; je nè le donne...
...e par f infamie dtl par les atteintes à la liberté : il n'y a qu'insuffisance dans ces systèmes exclusifs ; pôîir que la loi soit avouée par la raison, il faut qu'elle repose sur les ...
...re, elle combine star les circonstances séparation ou l'amalgame des peine» cor...
le n'honore pas du nom de législation, ces tarifs dont les barbare» qui déchirèrent l'Émpire romain firent tout le secret de lèur police sociale; je le refuse à ces institutions asiatiques où, la terreur qui gouverne des esclaves, personne répond ae tout; je nè le donnerais point aû code qui ne saurait agir que par f infamie dtl par les atteintes à la liberté : il n'y a qu'insuffisance dans ces systèmes exclusifs ; pôîir que la loi soit avouée par la raison, il faut qu'elle repose sur les principes, et que t toujours on mesure, elle combine star les circonstances séparation ou l'amalgame des peine» corporelles, dés peiné S pécumaires, des peines infamantes.
Locuteur: Chabroud
Le développement et l'application de ces principes n'entrent pas dans mon pl...
... sujet est circonscrit, et je considère la loi
Le développement et l'application de ces principes n'entrent pas dans mon plan : après les avoir indiqués, je les ramène dans le cercle où mon sujet est circonscrit, et je considère la loi
Locuteur: Chabroud
Voilà la basse établie; c'est -dessus que le législateur doit élever perpendiculairement son édifice ; la moindre divèrgénce en préparerait ruine. Voilà la basse établie; c'est -dessus que le législateur doit élever perpendiculairement son édifice ; la moindre divèrgénce en préparerait ruine.
Locuteur: Chabroud
Le moment est venu, où les noeuds de l'aSso-ciatlon doivent être serrés; tou... Le moment est venu, où les noeuds de l'aSso-ciatlon doivent être serrés; tous les fils qu'ils ont à rassembler sont dorénavant démêlés.
Locuteur: Chabroud
...dé par cét intérêt, qui est le principe de toute stipulation, chaque individu stip... Guidé par cét intérêt, qui est le principe de toute stipulation, chaque individu stipule qu'il sera protégé dans sa vie, sa liberté, sa propriété, son honneur ; et c...
Locuteur: Chabroud
...les pactes vont comme but à but ; c'est la vie qui répond pour la vie, la liberté pour la liberté, 1a propriété pour la propriété, l'honneur pour l'honneur. Ensuite les pactes vont comme but à but ; c'est la vie qui répond pour la vie, la liberté pour la liberté, 1a propriété pour la propriété, l'honneur pour l'honneur.

Séance du dimanche 7 août 1791

page 244
Locuteur: Chabroud
Au commencement des societes, on ignore la distinction de l'etat civil et de l'6tat uiilitaire; le m&me citoyeD foui... Au commencement des societes, on ignore la distinction de l'etat civil et de l'6tat uiilitaire; le m&me citoyeD fouiila terre, harangue le peupie, exerce ks magistratures, et marche contre l'eu- n...
Locuteur: Chabroud
Alors la t&che commune est distribute; quand les...
...1, r^unis, constituent, pour le service de lasociei6, nnn fin ft hiihitnellement d...
Alors la t&che commune est distribute; quand les un8 se vouent & I'agriculture, au commerce el aux arts, d'at.tres sont appel&s aux fonctions pubhques; d'autres, enfin, portent les armes 11, r^unis, constituent, pour le service de lasociei6, nnn fin ft hiihitnellement disDOsee a aeir.
Locuteur: Chabroud
...s d'uneai meeconstamment entreteuue, et de la force publique degeneree en un metier :...
...tout cette menagante institution, celui-la serait regards comme un traitre ou comm...
...terait d'en dissuade: son pays. Le jour de la ve.it6jette une lueur encore iuceitaiue; on croit c6der k la ne- cessity, lori-que probablemeni onot...
Je n'examine pas quelssont, pour le peuple, les dangers d'uneai meeconstamment entreteuue, et de la force publique degeneree en un metier : lor?que l'on retrouve partout cette menagante institution, celui-la serait regards comme un traitre ou comme un insensg, qui tenterait d'en dissuade: son pays. Le jour de la ve.it6jette une lueur encore iuceitaiue; on croit c6der k la ne- cessity, lori-que probablemeni onot>eitil'erreur; ou est accoutum6 a 1'usage d'un poison corrosif; et ceux tqui veu...
Locuteur: Chabroud
Dans cettu periode de 1 etat social, au moins si la legislation n'est pas s6par6e de sa raciue, les hommes qui component I'armee ne cessent pas d'etre citoyens el soumis & la loi commune. Comme les fonctionnaires, ... Dans cettu periode de 1 etat social, au moins si la legislation n'est pas s6par6e de sa raciue, les hommes qui component I'armee ne cessent pas d'etre citoyens el soumis & la loi commune. Comme les fonctionnaires, ils ont contracts en puriiculier des devoirs nouveaux, ils n'ont pas ele alfiunc...
Locuteur: Chabroud
...nt pas u§eessairt s; il est enlace dans la po- lice generate, comme les autres citoyens, par la etabinte de son domicile et de ses rapports avec la soci£te et avec les individus; et il es... A regard du tonctionnaire, aes iormes aiverses ne sont pas u§eessairt s; il est enlace dans la po- lice generate, comme les autres citoyens, par la etabinte de son domicile et de ses rapports avec la soci£te et avec les individus; et il est toujours atteint par les formes communes.
Locuteur: Chabroud
11 n'en est pas de mfime du soldat; comme tel, il n'a pas ...
...ient comme sa position; I'amee est dans la soci^te, comme une autre society mobile qui fehapperait a la police g6nerale, et qui a besoin de sa police
11 n'en est pas de mfime du soldat; comme tel, il n'a pas un vrai domicile, et ses rapports varient comme sa position; I'amee est dans la soci^te, comme une autre society mobile qui fehapperait a la police g6nerale, et qui a besoin de sa police
Locuteur: Chabroud
...e police, ces regies sont le supplement de la loi commune, et le soldat leur obeit co...
...n, y trouve des detours pour echapper a la loi commune.
Gette police, ces regies sont le supplement de la loi commune, et le soldat leur obeit comme soldat; mais elles ne sont plus que le syst&medu desordre,si ellesempifetent, et si le soldat, comme citoyen, y trouve des detours pour echapper a la loi commune.
Locuteur: Chabroud
...ne situalion violenle oil il n'y a plus de cite, plus de citoyens; les tyrans existent, et sous ...
...vent leur domination, et des sujets qui la souffrent dans le silence: la fievre cliaude tourmenie une partie du ...
11 est une situalion violenle oil il n'y a plus de cite, plus de citoyens; les tyrans existent, et sous eux il y a des satelliies armes qui sei vent leur domination, et des sujets qui la souffrent dans le silence: la fievre cliaude tourmenie une partie du corps politique; l'aspbyxie eugourdit l'autre.
Locuteur: Chabroud
en dedommagement il est affranchi de la loi commune; il porte des fers aussi, mais caches sous quelque parure; et quarid la loi militaire est tout pour le soldat, alors en effetil n'y a plus de loi. en dedommagement il est affranchi de la loi commune; il porte des fers aussi, mais caches sous quelque parure; et quarid la loi militaire est tout pour le soldat, alors en effetil n'y a plus de loi.
Locuteur: Chabroud
...vez rompucs, vousabolirez done & jamais la burri^re qui separait l'armee de la cite. ...s composent unesoudure pour rejoiniire dans leurs anneaux les chaines que vous avez rompucs, vousabolirez done & jamais la burri^re qui separait l'armee de la cite.
Locuteur: Chabroud
...aintenir l'equilibre. Si Ton a 'e droit de l'esp6- rer, e'est lorsque I'onlonnance...
...ens; que l'armee n'est qu'un accessoire de la cite, et un moyen do:it elle dispose; qu'enliu la loi commune est etablie sur toutes les tetes, et que la force mSine lui obeit.
...re, une arm6e permanente sont le sujet d'un grand conflit; le probleme est d'y maintenir l'equilibre. Si Ton a 'e droit de l'esp6- rer, e'est lorsque I'onlonnance est tellement cora- passee, que les soldats ne peuvent oublier qu'ils sont ciioyens; que l'armee n'est qu'un accessoire de la cite, et un moyen do:it elle dispose; qu'enliu la loi commune est etablie sur toutes les tetes, et que la force mSine lui obeit.
Locuteur: Chabroud
II est aise, d'aprfes ees idees, de d5flnir la loi militaire. Elle consiste da s ce re... II est aise, d'aprfes ees idees, de d5flnir la loi militaire. Elle consiste da s ce regime subor- donne qui, applique ft I'arm6e, commence l&seu- lemeut oil finit le ...
Locuteur: Chabroud
... soldat est un associe qui appartient a la loi commune, tant qu'elle le revendique, etc'estde son silence que dale la loi militaire. Celle-la, fon- deesur les grandes obligations d5duites dans la convention sociale, prescrit les devoirs de tous; celle-ci, n6eulterieurement de I'engagement spe- cial du soldat, embra... Le soldat est un associe qui appartient a la loi commune, tant qu'elle le revendique, etc'estde son silence que dale la loi militaire. Celle-la, fon- deesur les grandes obligations d5duites dans la convention sociale, prescrit les devoirs de tous; celle-ci, n6eulterieurement de I'engagement spe- cial du soldat, embrasbe ce qui nYst pas com- mands ou defendu a tous, et qui est commands ou d6fendu...
Locuteur: Chabroud
Si la loi commune ne comprenait pas dans tout...
...les autres cituyeus, eile ne serait pas la loi commune; il y aurait des hommes ou disiiens-es d'elle, ou mis Ijors de sa protection, des privileges ou de la servitude, une inegalite de droits par qui la Constitution serait interveriie.
Si la loi commune ne comprenait pas dans toute sa latitude le soldat comme les autres cituyeus, eile ne serait pas la loi commune; il y aurait des hommes ou disiiens-es d'elle, ou mis Ijors de sa protection, des privileges ou de la servitude, une inegalite de droits par qui la Constitution serait interveriie.
Locuteur: Chabroud
Pour assigner ft la loi militaire son objet pre- cis, je vais done ft la recherche de ce qui est particulierement commande ou... Pour assigner ft la loi militaire son objet pre- cis, je vais done ft la recherche de ce qui est particulierement commande ou defendu au soldat.
Locuteur: Chabroud
L'armee est la somme de force que Ton eslime necessiiire, et que Ton rassemble pour proteger la society contre les entre rises exterieu... L'armee est la somme de force que Ton eslime necessiiire, et que Ton rassemble pour proteger la society contre les entre rises exterieures, et m6me contre les dSsordres intestins.
Locuteur: Chabroud
La force est terrible et necessaire; il faut la diriger de maniere qu'ayanl tout son effet, elle n... La force est terrible et necessaire; il faut la diriger de maniere qu'ayanl tout son effet, elle ne suit pourtant qu'un instrument inactif par lui-meme et ne connaissant que le m...
Locuteur: Chabroud
L'arm6e insiituee pour le besoin de la societe doit done agir au gre de ce besoin; elle est le gardien maieriel et non l'arbitre de la stireiS soeiale; elle doit done dSpendre : action et de- endance, voila ce qui caracterise la force pu- lique bien institute. L'arm6e insiituee pour le besoin de la societe doit done agir au gre de ce besoin; elle est le gardien maieriel et non l'arbitre de la stireiS soeiale; elle doit done dSpendre : action et de- endance, voila ce qui caracterise la force pu- lique bien institute.
Locuteur: Chabroud
Alors tout est muitaire dans la cite, tout est civil l'armee, et il n'y a qu'uue loi pour r6gir la ville et les camps. Alors tout est muitaire dans la cite, tout est civil l'armee, et il n'y a qu'uue loi pour r6gir la ville et les camps.
Locuteur: Chabroud
Mais quand la soci6 s'agrandit, quand elle occupe un ... Mais quand la soci6 s'agrandit, quand elle occupe un vaste territoire et le couvre d'unu population nombreuse, un autre regime se pro...
Locuteur: Chabroud
...n au deladelois suppletives pour r6gler la delte du functionnaire et celle du sold... Ainsi JaL»i commune ne ce.-se pas d'avoir fon aclion sur tuus; mais on a besoin au deladelois suppletives pour r6gler la delte du functionnaire et celle du soldat.
Locuteur: Chabroud
Alors la soci6ie intervertie foun it en elle- meme au despolisme la force qui la tient kous le oug: voue aux desseins et... Alors la soci6ie intervertie foun it en elle- meme au despolisme la force qui la tient kous le oug: voue aux desseins et aux caprices du maitre, le soldat connalt des devoirs bizarres, et
Locuteur: Chabroud
...si Ton peutainsi e'exprimer, les phases de l'etat militaire. Telles sont, parmiles nations, si Ton peutainsi e'exprimer, les phases de l'etat militaire.
Locuteur: Chabroud
...nstitution originaire et en dis- penser la nation des risques d'une force qui n'es... Maintenant, si d'une part vous croyez ne pou- voir remonier a 1'institution originaire et en dis- penser la nation des risques d'une force qui n'est pas elle tout entire, vous aurez done des sol- dats et une arm6e.
Locuteur: Chabroud
... ne depend pas; il faut une volonie qui la ouverne, et cette volonte doit en 6tre s£paree: 6s que la force peut elle-mSme vouloir, elle est ...
...ui se croisent, et celle qui est uuie a la force prfivaut.
Mais toute force est dan^ereuse et mena^-ante, si elle ne depend pas; il faut une volonie qui la ouverne, et cette volonte doit en 6tre s£paree: 6s que la force peut elle-mSme vouloir, elle est tout : il y a alors deux volontfis qui se croisent, et celle qui est uuie a la force prfivaut.
Locuteur: Chabroud
C'est ainsi qu'arrivent la tyrannie et l'oppres- sion; c'est aiusi...
...fers apr&s en avoir fait porter a toute la tcrre.
C'est ainsi qu'arrivent la tyrannie et l'oppres- sion; c'est aiusi que cette super.be Rome re^ut des fers apr&s en avoir fait porter a toute la tcrre.

Séance du dimanche 7 août 1791

page 245
Locuteur: Chabroud
Ge qui est l'obligation de l'armée considérée en masse déterminé l'obligation de chacun des individu» qui y sont enrôlés; l'action de l'armée et sa dépendance sont le composé de l'action et de la dépendance des individus. Ge qui est l'obligation de l'armée considérée en masse déterminé l'obligation de chacun des individu» qui y sont enrôlés; l'action de l'armée et sa dépendance sont le composé de l'action et de la dépendance des individus.
Locuteur: Chabroud
...nt, il y a délit quand il y a violation de la convention sociale. Il y a aussi dans 1e délit militaire une violation de ta convention sociale, puisque c'est à ... Absolument parlant, il y a délit quand il y a violation de la convention sociale. Il y a aussi dans 1e délit militaire une violation de ta convention sociale, puisque c'est à son accomplissement que tendent toutes les institutions.
Locuteur: Chabroud
...on spéciale, le délit militaire résulte de la violation de l'engagement militaire. Il se trouve dans tout acte contraire à l'action et à la dépendance que le soldat a promises, à cette action et à cette dépendance que la loi attend du soldat et n'exige pas des... Dans son acception spéciale, le délit militaire résulte de la violation de l'engagement militaire. Il se trouve dans tout acte contraire à l'action et à la dépendance que le soldat a promises, à cette action et à cette dépendance que la loi attend du soldat et n'exige pas des autres Citoyens.
Locuteur: Chabroud
... cette recherche, on ne doit pas perdre de vue les principes généraux d'après lesquels s'exerce le droit de punir; il ne saurait être étendu au delà de la prévoyance originaire, mais il peut être restreint : la loi militaire ne suppose pas un'e stipu...
...our des cas déterminés, le commentaire, la règle d'application.
Dans cette recherche, on ne doit pas perdre de vue les principes généraux d'après lesquels s'exerce le droit de punir; il ne saurait être étendu au delà de la prévoyance originaire, mais il peut être restreint : la loi militaire ne suppose pas un'e stipulation autre que celle qui a lié tous les hommes associés; elle en est, pour des cas déterminés, le commentaire, la règle d'application.
Locuteur: Chabroud
A l'égard de la vie, tandis qu'elle est l'objet principal de la protection assurée à chaque citoyen, el... A l'égard de la vie, tandis qu'elle est l'objet principal de la protection assurée à chaque citoyen, elle est celui du premier sacrifice que fait le soldat.
Locuteur: Chabroud
... dont sa vie est le gage, sous l'empire de la loi commune ; mais sa vie n'est pas le ... Il est, relativement aux devoirs dont sa vie est le gage, sous l'empire de la loi commune ; mais sa vie n'est pas le gage des devoirs militaires.
Locuteur: Chabroud
La loi commune s'aide de notre attachement à la vie; la loi militaire en suppose le mépris : la perte de la vie est, selon celle-, la plus grande des peines; si celle-ci pouvait la prescrire, elle y serait la moindre, ou bien l'esprit militaire ne ... La loi commune s'aide de notre attachement à la vie; la loi militaire en suppose le mépris : la perte de la vie est, selon celle-, la plus grande des peines; si celle-ci pouvait la prescrire, elle y serait la moindre, ou bien l'esprit militaire ne serait pas dans l'armée.
Locuteur: Chabroud
Ici l'opération de la société est d'autant plus délicate qu'elle ne suit pas l'impulsion de la nature, elle la contrarie; elle impose silence à ce pei...
...le exige un grand effort, elle veut que la vie du soldat ne lui appartienne que pour l'immoler; souvent il faut que la mort lui paraisse le bonheur suprême.
Ici l'opération de la société est d'autant plus délicate qu'elle ne suit pas l'impulsion de la nature, elle la contrarie; elle impose silence à ce peinchant conservateur qui lie chaque être à lui-même; elle exige un grand effort, elle veut que la vie du soldat ne lui appartienne que pour l'immoler; souvent il faut que la mort lui paraisse le bonheur suprême.
Locuteur: Chabroud
Mais après cela, si la législation fait de la mort une peine militaire, je vois qu'el... Mais après cela, si la législation fait de la mort une peine militaire, je vois qu'elle associe deux idées contradictoires, et il me semble que par l'une elle détrui...
Locuteur: Chabroud
... caprices, un bon guide et se rapproche de la Vérité ; il allait ci-devant en sens plus juste que la loi, il la redressait; il voulait que la mort infligée comme peine militaire, laissât subsister l'honneur; preuve que la peine de mort ne convient point aux délits milit... Quelquefois le préjugé est, dans ses caprices, un bon guide et se rapproche de la Vérité ; il allait ci-devant en sens plus juste que la loi, il la redressait; il voulait que la mort infligée comme peine militaire, laissât subsister l'honneur; preuve que la peine de mort ne convient point aux délits militaires; car punir et honorer ne vont pas ensemble.
Locuteur: Chabroud
On m'a dit qu'il allait être impossible de contenir un grand nombre d'hommes armés, s'ils ne connaissaient pas le frein de la peine de mort. On m'a dit qu'il allait être impossible de contenir un grand nombre d'hommes armés, s'ils ne connaissaient pas le frein de la peine de mort.
Locuteur: Chabroud
cier qui le commandait, la subordination, qui est l'âme de l'armée, disparaîtrait, et qu'il n'y au... cier qui le commandait, la subordination, qui est l'âme de l'armée, disparaîtrait, et qu'il n'y aurait plus d'armée.
Locuteur: Chabroud
...isément dans l'intensité des peines que la législation puise son efficacité; c'est dans l'art de les graduer et dans la certitude de l'application. Ge n'est pas précisément dans l'intensité des peines que la législation puise son efficacité; c'est dans l'art de les graduer et dans la certitude de l'application.
Locuteur: Chabroud
Si la peine de mort était le seul moyen de contenir la multitude qui forme une armée, il faudr...
...e au délit le plus léger; car le danger de l'exemple s'y trouverait comme dans le plus grave, et la peine, dans ce système, serait détermin...
Si la peine de mort était le seul moyen de contenir la multitude qui forme une armée, il faudrait bientôt qu'elle fût appliquée au délit le plus léger; car le danger de l'exemple s'y trouverait comme dans le plus grave, et la peine, dans ce système, serait déterminée par le danger et non par l'espèce du délit.
Locuteur: Chabroud
Et c'est de que partait la législation que vous réformez, dans rusage qu'elle faisait de la peine de mort; elle l'infligeait a la sentinelle qui, fuyant vers l'ennemi, trahissait tous ses devoirs; elle la reproduisait pour le soldat harrassé que la nuit et la nature avaient, à son poste, plongé dans un sommeil involontaire; la mort était due à celui qui avait désobé... Et c'est de que partait la législation que vous réformez, dans rusage qu'elle faisait de la peine de mort; elle l'infligeait a la sentinelle qui, fuyant vers l'ennemi, trahissait tous ses devoirs; elle la reproduisait pour le soldat harrassé que la nuit et la nature avaient, à son poste, plongé dans un sommeil involontaire; la mort était due à celui qui avait désobéi à son supérieur, à celui qui 1 avait menacé, à celui qui l'avait frappé.
Locuteur: Chabroud
Je dis maintenant que si la peine de mort n'est pas le seul moyen de maintenir dans l'armée l'ordre et la subordination; s'il est, non pas un seu...
...re genre, il ne s'agit plus que d'aller de degrés en degrés, et l'on a le même avantage à l'égard de tous les délits militaires.
Je dis maintenant que si la peine de mort n'est pas le seul moyen de maintenir dans l'armée l'ordre et la subordination; s'il est, non pas un seul délit, mais une seule faute militaire qui puisse être réprimée par une peine d'un autre genre, il ne s'agit plus que d'aller de degrés en degrés, et l'on a le même avantage à l'égard de tous les délits militaires.
Locuteur: Chabroud
Les partisans mêmes de la peine de mort con_ naissent des fautes et même d...
...rd desquels il ne faut pas aller jusque- ; je prends acte de cette portion de leur théorie, et vous allez voir où ell...
Les partisans mêmes de la peine de mort con_ naissent des fautes et même des délits, à l'égard desquels il ne faut pas aller jusque- ; je prends acte de cette portion de leur théorie, et vous allez voir où elle me conduit.
Locuteur: Chabroud
...gure deux échelles : l'une me sert pour la mesure des délits militaires; je trace sur l'autre la mesure des peines. Si je peux suivre sur celle-ci la progression de celle-, si, à côté du délit plus grave, je peu...
...ois balancer; ce qui est tout le secret de la législation pénale.
Je me figure deux échelles : l'une me sert pour la mesure des délits militaires; je trace sur l'autre la mesure des peines. Si je peux suivre sur celle-ci la progression de celle-, si, à côté du délit plus grave, je peux mettre toujours une plus grande peine, il est évident qu'étant comparativement toujours au niveau, j'aurai toujours une force égale à celle que je dois balancer; ce qui est tout le secret de la législation pénale.
Locuteur: Chabroud
Ainsi, par exemple, si la désobéissance simple est punie, comme faute de discipline, par quatre jours de cachot, qui sont le maximum du châtiment de discipline, la désobéissance caractérisée par le refus...
... plus grave qui mérite une augmentation de la peine.
Ainsi, par exemple, si la désobéissance simple est punie, comme faute de discipline, par quatre jours de cachot, qui sont le maximum du châtiment de discipline, la désobéissance caractérisée par le refus formel, est un manquement plus grave qui mérite une augmentation de la peine.
Locuteur: Chabroud
...dans le même genre bien que plus grave, la peine aussi, bien qu'avec plus de rigueur, doit être dans le même genre. La législation a son arithmétique, et il m'est prouvé que de la simple désobéissance à la désobéissance formelle, il n'y a pas la même distance que de la peine de quatre jours de cachot à la peine de mort. Mais si les principes généraux ne sont pas oubliés, le délit étant dans le même genre bien que plus grave, la peine aussi, bien qu'avec plus de rigueur, doit être dans le même genre. La législation a son arithmétique, et il m'est prouvé que de la simple désobéissance à la désobéissance formelle, il n'y a pas la même distance que de la peine de quatre jours de cachot à la peine de mort.
Locuteur: Chabroud
...te après cela qu'une difficulté : c'est de graduer les peines comme les délits son...
...elon pour échelon, et, si je parviens à la résoudre, il sera clair que la peine de mort, in-
Il ne reste après cela qu'une difficulté : c'est de graduer les peines comme les délits sont gradués, c'est d'avoir toujours sur mes deux échelles échelon pour échelon, et, si je parviens à la résoudre, il sera clair que la peine de mort, in-
Locuteur: Chabroud
...cte des délits militaires, il faut voir de quelles peines ils sont susceptibles. Après avoir saisi l'idée distincte des délits militaires, il faut voir de quelles peines ils sont susceptibles.
Locuteur: Chabroud
... elle doit ou ne doit pas profiter dans la soumission pénale que chaque individu à faite à la société. J'examine ce dont elle doit ou ne doit pas profiter dans la soumission pénale que chaque individu à faite à la société.
Locuteur: Chabroud
... communiqué l'idée que je m'étais faite -dessus, j'ai trouvé des esprits qu'elle... Quand j'ai communiqué l'idée que je m'étais faite -dessus, j'ai trouvé des esprits qu'elle a soulevés.
Locuteur: Chabroud
... devait respirer encore aorès avoir evé la main sur l'offi- On m'a dit que si le simple soldat devait respirer encore aorès avoir evé la main sur l'offi-
Locuteur: Chabroud
Mais toutes les idées de justice et de raison sont blessées dans un ordre de choses où des délits si divers provoque...
...e commune, et l'on désire naturellement de sortir de cette confusion.
Mais toutes les idées de justice et de raison sont blessées dans un ordre de choses où des délits si divers provoquent une peine commune, et l'on désire naturellement de sortir de cette confusion.

Séance du dimanche 7 août 1791

page 246
Locuteur: Chabroud
...ue, sous l'influence du pouvoir absolu, la peine de mprî introduite dans le code militaire....
...s procédés les plus contradictoires? Le de^pqte et ses ministres n'ont gue faire de Prescrire de$ régies et de combiner Hes proportions: ils ne voient...
Je nn suis pas surpris que, sous l'influence du pouvoir absolu, la peine de mprî introduite dans le code militaire. Il ^ssorie les volontés, les procédés les plus contradictoires? Le de^pqte et ses ministres n'ont gue faire de Prescrire de$ régies et de combiner Hes proportions: ils ne voient autour d'eux que des rpaçninés, et leuFimpàtîénce les brise au moment o$ elles ...
Locuteur: Chabroud
Q^and la loi revit, chaque chose, chaque homme r...
...son mouvement réguliéj". Alors, pdisque la peine de mort est contraire à l'esprit militaire, et n'est pas commandée par la nécessité, elle doit être bannie du cod...
Q^and la loi revit, chaque chose, chaque homme revient à sa place ; au caprice particulier qui çonfond tout, sucoèdej'inteillgenç© générale qui rend ^ tout' son mouvement réguliéj". Alors, pdisque la peine de mort est contraire à l'esprit militaire, et n'est pas commandée par la nécessité, elle doit être bannie du code militaire.
Locuteur: Chabroud
De même, les peines qui s'exercent sur la propriété ne Conviennent 'point à l'eng... De même, les peines qui s'exercent sur la propriété ne Conviennent 'point à l'engagement du soldat.
Locuteur: Chabroud
...ossède, c'est comme citoyen, c'est sous la protection la loi commune, et, à cet égard, il n'est ... Si le soldat possède, c'est comme citoyen, c'est sous la protection la loi commune, et, à cet égard, il n'est responsable qu'à elle.
Locuteur: Chabroud
Des biens sociaux sur lesquels le droit de punir est exercé, il ne reste ainsi à la loi militaire que la liberté et l'honneur. Des biens sociaux sur lesquels le droit de punir est exercé, il ne reste ainsi à la loi militaire que la liberté et l'honneur.
Locuteur: Chabroud
La liberté du citoyen est modifiée dans l'...
..., il est presque esdave; et s'il oublie la rigueur de son devoir, appesantir la dépendance» c'est prendre, dans la n'attire même de ia stipulation qui le lie, le moyen de l'en raviser.
La liberté du citoyen est modifiée dans l'état social; celle du soldat est aliénée par son engagement, il est presque esdave; et s'il oublie la rigueur de son devoir, appesantir la dépendance» c'est prendre, dans la n'attire même de ia stipulation qui le lie, le moyen de l'en raviser.
Locuteur: Chabroud
...ns les dangers, dans les rudes épreuves de son métier, c'est la passion de l'honr neur qui doit le soutenir. L'état militaire est sur ce pivot une espèce de jeu magique ; la législation y entretient le mouvement, ... Le soldat est dans le dernier cas; sa position est un effort ; et dans les dangers, dans les rudes épreuves de son métier, c'est la passion de l'honr neur qui doit le soutenir. L'état militaire est sur ce pivot une espèce de jeu magique ; la législation y entretient le mouvement, %'t éllé e° profité.
Locuteur: Chabroud
...c'est à l'honneur qui lui a été promis, oijrnir lë plan du code pénal militaire : des fers ét de la bonté, 'tpilà'"le texte a développer. ?[uéé, c'est à l'honneur qui lui a été promis, oijrnir lë plan du code pénal militaire : des fers ét de la bonté, 'tpilà'"le texte a développer.
Locuteur: Chabroud
...re pn quel sens les rangs doivent avoir de l'influence suj* l'appréciation des devoirs et la distribution des peines militaires- J'arrive ainsi tQUt naturellement à ma troisième ailnculté; et je yais vous dire pn quel sens les rangs doivent avoir de l'influence suj* l'appréciation des devoirs et la distribution des peines militaires-
Locuteur: Chabroud
Pans les fastes de l'armée, on trpuve des exemples rares de l'action de le loi contre }es chefs, et encore des ...
...s provoquèrent souvent des rigueurs que la loi n'avopait pas : ainsi que l'état c)...
...nnaissait ses privilèges et ses lettres de cachet.
Pans les fastes de l'armée, on trpuve des exemples rares de l'action de le loi contre }es chefs, et encore des passions secrètes provoquèrent souvent des rigueurs que la loi n'avopait pas : ainsi que l'état c)VÏI, l'armée connaissait ses privilèges et ses lettres de cachet.
Locuteur: Chabroud
... une loi militaire, mais elle opprimait la faiblesse et gjissait sur la puissance; elle était écrite, et souffr...
...ons qui ne l'étaient pas. Nqùs étions à la merci 4e ce despotisme, qui a honte de luir-méme? él se cpuyre tiu masque des ...
... le masqué laissait échapper les traits sa figure déloyale,
Qn disait qu'il y avait une loi militaire, mais elle opprimait la faiblesse et gjissait sur la puissance; elle était écrite, et souffrait des extensions, deg exceptions qui ne l'étaient pas. Nqùs étions à la merci 4e ce despotisme, qui a honte de luir-méme? él se cpuyre tiu masque des Igis ; mais le masqué laissait échapper les traits sa figure déloyale,
Locuteur: Chabroud
...t ne ré-pond que d? sa personne : celui- a promis pour lui et pgyr d'SUtres ; il rêpôpd plusieurs. Qalui-ei n'a pronns que sa personne, et ne ré-pond que d? sa personne : celui- a promis pour lui et pgyr d'SUtres ; il rêpôpd plusieurs.
Locuteur: Chabroud
...pn et dépendance; mais s'il n'agit pas, la société perd et ie njonvement qu'elle attendait de lui, et je mouvement qu'U défait pommuni'ïu^r ; înais s'il ne de? pend pas, il soustrait au iîfin 4e l'o... * Le soldat-officier doit aussi aptjpn et dépendance; mais s'il n'agit pas, la société perd et ie njonvement qu'elle attendait de lui, et je mouvement qu'U défait pommuni'ïu^r ; înais s'il ne de? pend pas, il soustrait au iîfin 4e l'obéissance commune, lui d'abord, ensuite ceux dont il a été constitué le guide*
Locuteur: Chabroud
...vec l'esprit du régime militaire, y est de plus sans nécessité, compatible avec l'esprit du régime militaire, y est de plus sans nécessité,
Locuteur: Chabroud
...nt violés. Les peines pécuniaires, dont la loi commune fait un si grand et si util... ...riété : celle-ci, ne peut doue être le sujet d'aucune pefne quand ees devoirs sont violés. Les peines pécuniaires, dont la loi commune fait un si grand et si utile usage, lorsqu'elles les aps pliquent justement, doivent donc être oubliées dan...
Locuteur: Chabroud
L'honneur est susceptible de quelque latitude, non en soi-même, mais dans ses effets. Celui qui s'abstient de l'acte qui lui enlèverait l'approbation...
...onserver son honneur; celui qui, en vue de eetté approbation, fait un grand effort, veut assurément quelque Ghose de plus, et pourtant, c'est toujours de Phonneur.
L'honneur est susceptible de quelque latitude, non en soi-même, mais dans ses effets. Celui qui s'abstient de l'acte qui lui enlèverait l'approbation des autees, veut' conserver son honneur; celui qui, en vue de eetté approbation, fait un grand effort, veut assurément quelque Ghose de plus, et pourtant, c'est toujours de Phonneur.
Locuteur: Chabroud
C'est donc à la liberté que le soldat 3 abdi- C'est donc à la liberté que le soldat 3 abdi-
Locuteur: Chabroud
...eqj classe8} qont l'pne èst jetée flans la boug, Montesquieu a feii; ^ gepre bunwin cçtle^aridé offense,, àe le partager pn qeqj classe8} qont l'pne èst jetée flans la boug,
Locuteur: Chabroud
...alement un vilain, un être propriétaire de sa vertu, qiil n emprunté pas celle des... Le simple soldat est généralement un vilain, un être propriétaire de sa vertu, qiil n emprunté pas celle des morts.
Locuteur: Chabroud
. Cette considération- ne m'arrête pas : ce vilain connaît le ...
...oldat qui es| aujourd'hui en fac-tion à la porte d'un courtisan, autrefois géné.ra...
. Cette considération- ne m'arrête pas : ce vilain connaît le bon, Je véritable honneur; puis, dans le soldat qui es| aujourd'hui en fac-tion à la porte d'un courtisan, autrefois géné.rai-
Locuteur: Chabroud
né, je ypis l'homme qui a l'ambition de le commander une fois à SOU lour, et à ... né, je ypis l'homme qui a l'ambition de le commander une fois à SOU lour, et à qui cette ambition est dorénavant permise'.
Locuteur: Chabroud
...nous rencontrons dans le mot et ngnijap la chose, car je serre le nœud oij il le r... ...cien régiuje distinguait, et je crois aussi, qu'il faut distinguer; niais, nous nous rencontrons dans le mot et ngnijap la chose, car je serre le nœud oij il le relâchait.
Locuteur: Chabroud
...emier principe |S| l'égalitédeë droitsî la loi ne peut être, m un mot illusoire, n... Dans un pay§ librç, après un? constitution dQiit lg premier principe |S| l'égalitédeë droitsî la loi ne peut être, m un mot illusoire, nj une volonté incertaine et capricieuse- Çelje qui régit l'armée, doit pëger fra...
Locuteur: Chabroud
...l'obligation 4u soldat-officier diffère de celle diu ^mpie sqidat, c'est, à mon se... Si l'obligation 4u soldat-officier diffère de celle diu ^mpie sqidat, c'est, à mon sens, en ce qu'elle a plup n'étendue»
Locuteur: Chabroud
La subordination est à son égard actiye et... La subordination est à son égard actiye et pas-siye} il pèçne, clans un SEUS} pari'afrns, et qans l'autre, par l'infragUon...
Locuteur: Chabroud
...tive et leur exemple ; il éteint le feu de l'émulation s'il ne l'alliime pas. Placé an-deyant dp plusiegrs, U est leur perspective et leur exemple ; il éteint le feu de l'émulation s'il ne l'alliime pas.
Locuteur: Chabroud
J1 est Rpsté plu» près de Ctët honnepr, but du Soldat et récompen...
... société qui lui donne PÏUS$ e^jge plug de juif
J1 est Rpsté plu» près de Ctët honnepr, but du Soldat et récompense 4e Sps travaux ; et çe n'est pas merveille qUe fa société qui lui donne PÏUS$ e^jge plug de juif

Séance du dimanche 7 août 1791

page 247
Locuteur: Chabroud
...isaitril, que rhonneur prescrive plus à la noblessè que de servir le princp à la guerre... Mais en imposant cette loi, r... « Il n'y à rien, disaitril, que rhonneur prescrive plus à la noblessè que de servir le princp à la guerre... Mais en imposant cette loi, rhon» neur veut en être l'arbitre; et s'il se trouve choqué, il exige ou permet j...
Locuteur: Chabroud
La loi qui énumère les devoirs militaires, et en apprécie la violation, doit donc plus du surveillance et de sévérité au soldat-officier, et moins a... La loi qui énumère les devoirs militaires, et en apprécie la violation, doit donc plus du surveillance et de sévérité au soldat-officier, et moins au simple soldat.
Locuteur: Chabroud
...et le simple soir dat sont égaux devant la loi ; etTorsqu'etle punit les fautes de l'un, elle ne pardonne, pas les méfaits de l'autre. A cela près, le soldat-officier et le simple soir dat sont égaux devant la loi ; etTorsqu'etle punit les fautes de l'un, elle ne pardonne, pas les méfaits de l'autre.
Locuteur: Chabroud
Tous les soldats sont de même nature, tous sont enfants et défenseurs de la patrie, tous lui doivent l'action et l'...
...garder comme n'étant pas faite pour lui la lûi qui' punit la transgression.
Tous les soldats sont de même nature, tous sont enfants et défenseurs de la patrie, tous lui doivent l'action et l'obéissance qui constituent essentiellement les devoirs militaires; nul donc ne peut se croire étranger à ces devoirs, et regarder comme n'étant pas faite pour lui la lûi qui' punit la transgression.
Locuteur: Chabroud
Estice donc en effet la loi qui a dit ; « Seront réputées fautes contre la discipline... toutes voies de fait, coups ou mauvais propos d'un supérieur vis-à-vis de son subordonné, ainsi que toqte punition ipjuste?,., » Si la loi a dit cela, elle est coupable' elle...
...tentat insigne ; elle a trahi le. droit de l'humanité, elle a déchiré la Constitution.
Estice donc en effet la loi qui a dit ; « Seront réputées fautes contre la discipline... toutes voies de fait, coups ou mauvais propos d'un supérieur vis-à-vis de son subordonné, ainsi que toqte punition ipjuste?,., » Si la loi a dit cela, elle est coupable' elle-même d'un attentat insigne ; elle a trahi le. droit de l'humanité, elle a déchiré la Constitution.
Locuteur: Chabroud
...ve est abandonné au despotisme du colon de SaintrOomingue, et quelle protection la loi met entre eux; je vois que l'intérê... Je ne dirai pas jusqu'à quel point précis l'Africain esdave est abandonné au despotisme du colon de SaintrOomingue, et quelle protection la loi met entre eux; je vois que l'intérêt du maître y agit avant erie, et peut-être plusl qu'elle.
Locuteur: Chabroud
Ici, la loi me donne à apercevoir, d'un couo-d'œil, quel compte elle fait des serviteurs de la patrié. Ils n'ont pas même, comme les n...
...érêt personnel pour patron; et 15 jours de prison militaire sont le deniiien terme de la sati«r faction qUe doit le supérieur iu...
Ici, la loi me donne à apercevoir, d'un couo-d'œil, quel compte elle fait des serviteurs de la patrié. Ils n'ont pas même, comme les nègres, Pjntérêt personnel pour patron; et 15 jours de prison militaire sont le deniiien terme de la sati«r faction qUe doit le supérieur iusolent ou bru? tal.
Locuteur: Chabroud
Je sais bien qu'à côté de la loi, et malgré elle, l'opinion a établi des procédés qui sont' la sauvegarde du soklat-offiQien. Celui-ci...
...n présence des champions et des égaux ; la loi naturelle de la vengeance s'établit" au-dessus de la subordination qui n'est pas réglée, et la justice individuelle à la place de la justice publique qui se tait. ' ' ' '
Je sais bien qu'à côté de la loi, et malgré elle, l'opinion a établi des procédés qui sont' la sauvegarde du soklat-offiQien. Celui-ci connaît des supérieurs; mais il est des moments, il est des circonstances qui mettent en présence des champions et des égaux ; la loi naturelle de la vengeance s'établit" au-dessus de la subordination qui n'est pas réglée, et la justice individuelle à la place de la justice publique qui se tait. ' ' ' '
Locuteur: Chabroud
Mais le simple soldat maltraité par la loi, l'est aussi par l'opinion, et il semble que son eoït est de dévorer des imures. Mais le simple soldat maltraité par la loi, l'est aussi par l'opinion, et il semble que son eoït est de dévorer des imures.
Locuteur: Chabroud
...respecté. Je crois que le droifna-turel de repousser l'insulté et la violence revivront en faveur de celui que la loi n'aurait pas daigqé en garantir : je orois que la bonne discipline demandela justice froide dusupérieur, comme la squmissien muette du subordonné, et qu'il n'y a pas véritablement de loi, si" elle rie réprime aussi sévèrement la passion d'une part, que la révolte de l'autre. sance doit encore, comme homme et comme citoyen, être respecté. Je crois que le droifna-turel de repousser l'insulté et la violence revivront en faveur de celui que la loi n'aurait pas daigqé en garantir : je orois que la bonne discipline demandela justice froide dusupérieur, comme la squmissien muette du subordonné, et qu'il n'y a pas véritablement de loi, si" elle rie réprime aussi sévèrement la passion d'une part, que la révolte de l'autre.
Locuteur: Chabroud
...Je ne nie pas mon devoir ; mais je vois la raison et la ipstiee offensées ; je vois une loi de détail qui détruit des lais de ppinpi^e,'un texte qui abroge l'égalité des droits; et la révolte de mon cœur ne saurait être contenue. ...oi achevée ne doit plus être, parmi ceux qui Pont faite, le sujet d'un débat... Je ne nie pas mon devoir ; mais je vois la raison et la ipstiee offensées ; je vois une loi de détail qui détruit des lais de ppinpi^e,'un texte qui abroge l'égalité des droits; et la révolte de mon cœur ne saurait être contenue.
Locuteur: Chabroud
...t votre objet le 14 et le 15 septembre? La discipline de l'armée, dans cette acceptation particulière, qui répond à la police civile; cette surveillance qui s'exerce sur les fautes, afin de prévenir les délits. Vous ee pûtes voul... Quel était votre objet le 14 et le 15 septembre? La discipline de l'armée, dans cette acceptation particulière, qui répond à la police civile; cette surveillance qui s'exerce sur les fautes, afin de prévenir les délits. Vous ee pûtes vouloir, voûs ne Voulûtes pas aller au delà, et vous liei» dans votre travail ultéri...
Locuteur: Chabroud
L'offense grave, de mauvais traitements, la punition injuste, ne peuvent être placés au nombre des fautes légères/où de simpfes corrections suffisent. De tels excès sont dès'délits, des délits ...
...stant comptés' parmi les péchés véniels de disefptine.
L'offense grave, de mauvais traitements, la punition injuste, ne peuvent être placés au nombre des fautes légères/où de simpfes corrections suffisent. De tels excès sont dès'délits, des délits considérablesî et on ne lés a pàs dénaturés pour les avoir un instant comptés' parmi les péchés véniels de disefptine.
Locuteur: Chabroud
... aujourd'hui seulement que vous abordez la discussion d'une loi sur les délits ell...
...une préoédente loi,' et fahie àTerreiir de sa nomenclature le sacrifice de vos prlneip0s.
C'est aujourd'hui seulement que vous abordez la discussion d'une loi sur les délits elles* peines militaires. Aujourd'hui, vous ne pouVeç être retenus par les expressions jetées accidentellement dans une préoédente loi,' et fahie àTerreiir de sa nomenclature le sacrifice de vos prlneip0s.
Locuteur: Chabroud
Il y a pour le soldat de tous les rangs un honneur délicat, qui ...
... blesse ; il v a une dignité d'homme et de citoyen qUe le (Soldat n'a pa^abdiquée;...
...punit si'iâr jure faite au subordonné,* la voie "3e fait, la'punition ordonnée par une secrèlè pasàidn, sodf donc de vrais délits.
Il y a pour le soldat de tous les rangs un honneur délicat, qui ne doit pas être blesse ; il v a une dignité d'homme et de citoyen qUe le (Soldat n'a pa^abdiquée; il v a un devôir sacré Imposé à tout fonctionnaire qui juge et qui punit si'iâr jure faite au subordonné,* la voie "3e fait, la'punition ordonnée par une secrèlè pasàidn, sodf donc de vrais délits.
Locuteur: Chabroud
...onarchique: mais après' ea avoir défini la propriété, 1| en fno-difiait à son gré l'action selon les accidents de la scène qu'il avait soùs lés véuxj "bf qV...
... d'iin 'prinërpé est d'être invariable, la mobilité dti sien'se frétait â tout, et...
...ontesquieu avait voulu tFbuVep dans l'hepnqur le ressort'moral du gouvernement monarchique: mais après' ea avoir défini la propriété, 1| en fno-difiait à son gré l'action selon les accidents de la scène qu'il avait soùs lés véuxj "bf qVil expliquait. AU lieu que l'essencfe d'iin 'prinërpé est d'être invariable, la mobilité dti sien'se frétait â tout, et l'on peut dire qù'if guidait* son guide. 1
Locuteur: Chabroud
...ngénieusement l'Orgueilleuse indocilité de pptte'c^slé des nobles, qui érigeait en...
...e aristocratique à' fa fia§sè servitude de la GOiiP, ét qui, dans son 'bizarre
...r, l'une à l'autre, deux idées p|us disparates; mais on n'è peut exprimer plus ingénieusement l'Orgueilleuse indocilité de pptte'c^slé des nobles, qui érigeait en règle ses eàprîce&, qui mariait l'impudence aristocratique à' fa fia§sè servitude de la GOiiP, ét qui, dans son 'bizarre
Locuteur: Chabroud
...nsolé dent le gouvernement militaire et la tyrannie. c'est ainsi que, peu à peu, naissent et se consolé dent le gouvernement militaire et la tyrannie.
Locuteur: Chabroud
Ces vérités ne sont pas nouvelles dans la théorie ; elles vont paraître étranges ... Ces vérités ne sont pas nouvelles dans la théorie ; elles vont paraître étranges dans leurs conséquences pratiques.
Locuteur: Chabroud
...e, j'ai voulu ne laisser échapper aucun de ses rapports; je les ai trouvés réduits... Quand j'ai considéré un devoir militaire, j'ai voulu ne laisser échapper aucun de ses rapports; je les ai trouvés réduits à des idées simples à l'égard du soldat qui obéit, étendus à des idées composée...
Locuteur: Chabroud
...e n'ai pas su commander à ma prévoyance de s'arrêter où commencent les grades. J'a... Quand j'ai articulé un délit militaire, je n'ai pas su commander à ma prévoyance de s'arrêter où commencent les grades. J'ai vu des hommes au premier comme au dernier rang; et, dans mon' canevas, j'ai tr...
Locuteur: Chabroud
J'appelle de vous à vous-mêmes sur l'inexplicable loi de disciplipe que je vais vous dénoncer. J'appelle de vous à vous-mêmes sur l'inexplicable loi de disciplipe que je vais vous dénoncer.
Locuteur: Chabroud
...en sera traité comme un vil esclàve, et la loi n'osera dire qu'il y a un tjélll...... Il pourra donc être frappé; un citoyen sera traité comme un vil esclàve, et la loi n'osera dire qu'il y a un tjélll... Je l'avouerai, je ne m'accoutume pas à eette interversion dés principes les plu...
Locuteur: Chabroud
Je crois que celui que la loi soumet à l'ohéis- Je crois que celui que la loi soumet à l'ohéis-
Locuteur: Chabroud
...eut subsister ; j'ai même quelque droit de dire qu'elle n'a pas été faite. Il m'est démontré que cette loi absurde ne peut subsister ; j'ai même quelque droit de dire qu'elle n'a pas été faite.

Séance du dimanche 7 août 1791

page 248
Locuteur: Chabroud
Il s'agit de rouvrir ou de condamner à jamais la porte par laquelle entrèrent, dans le corps politique, la maladie de^la noblesse héréditaire, la tyrannie et l'inégalité des droits. L'a...
...l patricien jetait ses rayons sur toute la surface de l'Empire; c'est , que la Constitution doit étouffer le germe d'u...
Il s'agit de rouvrir ou de condamner à jamais la porte par laquelle entrèrent, dans le corps politique, la maladie de^la noblesse héréditaire, la tyrannie et l'inégalité des droits. L'armée est le point central d'où l'orgueil patricien jetait ses rayons sur toute la surface de l'Empire; c'est , que la Constitution doit étouffer le germe d'un préjugé barbare et dangereux pour elle.
Locuteur: Chabroud
honneur trouvait le prétexte même de l'incivisme et de la désertion. honneur trouvait le prétexte même de l'incivisme et de la désertion.
Locuteur: Chabroud
J'ai dit le mot; la désertion est un délit militaire, mais nos usages la condamnent et la commandent : elle est de la part du simple soldat un furfait; longtemps, il y est allé de sa vie; elle est de la part du soldat-officier un jeu; souvent il se fait de son infidélité un titre de gloire. J'ai dit le mot; la désertion est un délit militaire, mais nos usages la condamnent et la commandent : elle est de la part du simple soldat un furfait; longtemps, il y est allé de sa vie; elle est de la part du soldat-officier un jeu; souvent il se fait de son infidélité un titre de gloire.
Locuteur: Chabroud
...s. Que signifient donc, dans l'identité de la chose, cette distinction des hommes, celte rigueur et ce silence de la loi, ce nœud d'une obligation sociale, ... ...rsonnes; c'est le même principe, et les conséquences sont diamétralement opposées. Que signifient donc, dans l'identité de la chose, cette distinction des hommes, celte rigueur et ce silence de la loi, ce nœud d'une obligation sociale, qui s'étreint sur quelques têtes, et se relâche sur quelques autres?
Locuteur: Chabroud
On s'accommodait de cette contradiction dans l'ancien régim...
...tait partout que contradic-Uons. Auprès de ceux qu'il tenait à peine pour des homm...
...omptait ceux-ci, il ne voyait dans ceux- qu'une masse.
On s'accommodait de cette contradiction dans l'ancien régime ; il n'était partout que contradic-Uons. Auprès de ceux qu'il tenait à peine pour des hommes, il guidait ceux qui étaient plus qu'hommes; il faisait naître les uns troupeau, les autres conducteurs ; il comptait ceux-ci, il ne voyait dans ceux- qu'une masse.
Locuteur: Chabroud
...avez placé sur ces disparates le niveau de la raison; l'influence de la loi doit se répandre également sur tous... Vous avez placé sur ces disparates le niveau de la raison; l'influence de la loi doit se répandre également sur tous les points d'une surface dorénavant unie.
Locuteur: Chabroud
Il me suffit d'avoir énoncé ma pensée; la désertion est la violation d'un devoir absolu. Tous les soldats ont promis de servir la patrie : on a dû repousser ceux qui n'o...
..., et il n'y a, pour aucun, une place où la peine de la défection ne doive pas l'atteindre.
Il me suffit d'avoir énoncé ma pensée; la désertion est la violation d'un devoir absolu. Tous les soldats ont promis de servir la patrie : on a dû repousser ceux qui n'ont pas promis; ensuite tous doivent être fidèles, et il n'y a, pour aucun, une place où la peine de la défection ne doive pas l'atteindre.
Locuteur: Chabroud
Je ne vous occuperai pas plus longtemps de mes idées sur ce sujet ; le comité a cru devoir faire de la désertion l'objet d'un travail et d'un ... Je ne vous occuperai pas plus longtemps de mes idées sur ce sujet ; le comité a cru devoir faire de la désertion l'objet d'un travail et d'un rapport particulier, et je m'abstiens d'une discussion prématurée.
Locuteur: Chabroud
...r en principe général l'action uniforme de la loi militaire sur tous les individus de l'armée; et lorsqu'il s'agissait de se rattacher à la vérité, il fallait bien jeter en arrière quelques regards sur les erreurs de l'ancienne législation. Mais il appartient à mon plan d'établir en principe général l'action uniforme de la loi militaire sur tous les individus de l'armée; et lorsqu'il s'agissait de se rattacher à la vérité, il fallait bien jeter en arrière quelques regards sur les erreurs de l'ancienne législation.
Locuteur: Chabroud
...'ai dit, et c'est encore ma conclusion, la loi militaire doit peser sans distinction sur toutes les têtes de l'armée. Je propose d'effacer cette ligne qui avait été tracée comme entre des hommes de natures diverses, pour consacrer de ridicules dispenses. Je l'ai dit, et c'est encore ma conclusion, la loi militaire doit peser sans distinction sur toutes les têtes de l'armée. Je propose d'effacer cette ligne qui avait été tracée comme entre des hommes de natures diverses, pour consacrer de ridicules dispenses.
Locuteur: Chabroud
... doit agir et dépendre; chaque individu de l'armée doit agir et dépendre dans la place qu'il oécupe. 11 ne souffre pas des exceptions ; l'armée, en masse, doit agir et dépendre; chaque individu de l'armée doit agir et dépendre dans la place qu'il oécupe.
Locuteur: Chabroud
Enfin, d'après la nature de ce devoir subordonné, le droit d'en punir la violation n'atteint pas la vie et la propriété ; il s'exerce sur la liberté et sur l'honneur. Enfin, d'après la nature de ce devoir subordonné, le droit d'en punir la violation n'atteint pas la vie et la propriété ; il s'exerce sur la liberté et sur l'honneur.
Locuteur: Chabroud
...t que l'on peut se plaindre au ministre de la guerre, que le ministre peut ordonner q...
... c'est proprement un brevet d'exemption de la police générale, car ie ministre pourra...
...ar des soldats, il n'est pas dit expressément qu'il sera fait justice; il est dit que l'on peut se plaindre au ministre de la guerre, que le ministre peut ordonner quelque satisfaction : c'est proprement un brevet d'exemption de la police générale, car ie ministre pourra et ne voudra pas.
Locuteur: Chabroud
Cela s'entend des soldats-officiers ; la condition des autres est différente : on n'ose pas dire qu'ils sont au-dessus de la loi; mais pour que l'impunité dépende d...
...voyé à des juges militaires. On a l'air de vouloir que l'ordre civil soit respecté, mais on en sépare les moyens de maintenir le respect.
Cela s'entend des soldats-officiers ; la condition des autres est différente : on n'ose pas dire qu'ils sont au-dessus de la loi; mais pour que l'impunité dépende des chefs, ce délit civil est renvoyé à des juges militaires. On a l'air de vouloir que l'ordre civil soit respecté, mais on en sépare les moyens de maintenir le respect.
Locuteur: Chabroud
...ndues pour le code militaire ; l'esprit de fiscalité y érige la contrebande en délit militaire; l'esprit de féodalité ajoute la chasse et la pêche. ... plus singulier : vous trouvez dans ces ordonnances des dispositions bien inattendues pour le code militaire ; l'esprit de fiscalité y érige la contrebande en délit militaire; l'esprit de féodalité ajoute la chasse et la pêche.
Locuteur: Chabroud
Quand les rois tourmentent la terre, leur imbécile cagotisme pactise avec le ciel ; ils s'arrogent la mission de venger Dieu, ils pensent l'ap-paiser pa...
... lois qui rougissent le fer pour percer la langue du soldat blasphémateur, qui all...
...; comme s'il n'était pas réservé à Dieu de venger son offense! comme si, dans le c...
Quand les rois tourmentent la terre, leur imbécile cagotisme pactise avec le ciel ; ils s'arrogent la mission de venger Dieu, ils pensent l'ap-paiser par des sacrifices atroces. Elles ne sont pas abrogées, ces lois que l'on traiterait d'insensées si elles n'étaient pas abominables; ces lois qui rougissent le fer pour percer la langue du soldat blasphémateur, qui allument des bûchers pour dévorer le soldat profanateur ; comme s'il n'était pas réservé à Dieu de venger son offense! comme si, dans le code militaire, on devait transcrire l'institut d'une moinerie.
Locuteur: Chabroud
Le duel, reste de la féodalité, de la chevalerie et des guerres privées, le d...
...n des armes parmi des barbares pour qui la force était la justice ; le duel, lui-même, n'est pas ...
Le duel, reste de la féodalité, de la chevalerie et des guerres privées, le duel né au sein des armes parmi des barbares pour qui la force était la justice ; le duel, lui-même, n'est pas toutefois un délit militaire, car il renferme une violation du devoir social, et...
Locuteur: Chabroud
C'est à la loi commune qu'il faut abandonner le soin de guérir cette plaie invétérée de nos mœurs. Contrariée par l'opinion dont la force est irrésistible, elle seule doit entreprendre de convertir l'opinion, ruser, pour ainsi ... C'est à la loi commune qu'il faut abandonner le soin de guérir cette plaie invétérée de nos mœurs. Contrariée par l'opinion dont la force est irrésistible, elle seule doit entreprendre de convertir l'opinion, ruser, pour ainsi dire, avec un préjugé ombrageux, et faire à l'humanité, par
Locuteur: Chabroud
Il ne me reste qu'une réflexion : la Révolution n'est pas complète si elle ne s'opère pas dans l'armée ; et si la Révolution n'eRt pas complète, vous n'a... Il ne me reste qu'une réflexion : la Révolution n'est pas complète si elle ne s'opère pas dans l'armée ; et si la Révolution n'eRt pas complète, vous n'avez rien fait.
Locuteur: Chabroud
...e lie les soldats sans les soustraire à la loi commune qui n'admet aucune dispense... ...ns un pays libre, on entretient une armée permanente, une obligation particulière lie les soldats sans les soustraire à la loi commune qui n'admet aucune dispense.
Locuteur: Chabroud
La loi militaire, surbordonnée à la loi commune La loi militaire, surbordonnée à la loi commune
Locuteur: Chabroud
...devoir militaire et du droit d'en punir la violation. est le développement du devoir militaire et du droit d'en punir la violation.
Locuteur: Chabroud
...oir militaire consiste dans l'action et la dépendance que les soldats doivent à la société. Le devoir militaire consiste dans l'action et la dépendance que les soldats doivent à la société.
Locuteur: Chabroud
...code militaire tout ce qui appartient à la loi commune ; il est nul où elle interv... D'abord, je retranche du code militaire tout ce qui appartient à la loi commune ; il est nul où elle intervient.
Locuteur: Chabroud
...es interdits au soldat comme soldat. Si la loi militaire s'en ingère, elle empiète sur la loi commune, elle contrarie son action ... Ainsi le larcin, le viol, l'homicide ne sont pas des méfaits militaires interdits au soldat comme soldat. Si la loi militaire s'en ingère, elle empiète sur la loi commune, elle contrarie son action générale.
Locuteur: Chabroud
Elles sont grossies de dispositions [étrangères au devoir mili... Elles sont grossies de dispositions [étrangères au devoir militaire. 11 y en a qui ne sont que ridicules, il y en a qui sont atroces.

Séance du dimanche 7 août 1791

page 249
Locuteur: Chabroud
...mises le régime militaire; il me suffit de montrer qu'il empiétait. C'est assez av...
... attention sur ce qui n'est pas sujet à la loi militaire ; il est temps de la fixer sur ce qui est de sa compétence.
Je n'ai pas eu lé dessein d'énumérer toutes les extensions que s'était permises le régime militaire; il me suffit de montrer qu'il empiétait. C'est assez avoir retenu votre attention sur ce qui n'est pas sujet à la loi militaire ; il est temps de la fixer sur ce qui est de sa compétence.
Locuteur: Chabroud
Dans le premier cas, le délit tient à la lâcheté ou à quelque inclination vile qui froisse la délicatesse de l'honneur militaire; la honte en est la peine naturelle. Quelquefois il est compliqué de mauvaise volonté ; alors la honte n'y suffit pas ; il faut que la peine rappelle au soldat que sa volonté... Dans le premier cas, le délit tient à la lâcheté ou à quelque inclination vile qui froisse la délicatesse de l'honneur militaire; la honte en est la peine naturelle. Quelquefois il est compliqué de mauvaise volonté ; alors la honte n'y suffit pas ; il faut que la peine rappelle au soldat que sa volonté n'est pas à lui.
Locuteur: Chabroud
Dans le second cas, la violation est plus directe : il y a rév...
... pour lui l'action qu'il avait aliénée; la société a le droit de lui infliger une action plus dure, d'ex...
Dans le second cas, la violation est plus directe : il y a révolte contre le devoir: le soldat revendique en quelque sorte et exerce pour lui l'action qu'il avait aliénée; la société a le droit de lui infliger une action plus dure, d'exiger ainsi qu'il répare, autant .qu'il est en lui, le préjudice qu'elle a souffe...
Locuteur: Chabroud
Celui qui n'accourt pas à la défense des drapeaux sous lesquels il e...
...e au péril pour s'y soustraire, ou dont la basse avarice préfère le pillage à une honorable assiduité : celui- ne mérite pas le nom de soldat.
Celui qui n'accourt pas à la défense des drapeaux sous lesquels il est enrôlé, qui les abandonne au péril pour s'y soustraire, ou dont la basse avarice préfère le pillage à une honorable assiduité : celui- ne mérite pas le nom de soldat.
Locuteur: Chabroud
...es anciennes ordonnances faisaient trop de compte de lui en le condamnant à la mort. Louis XIV le déclara ignoble et r...
...lte à l'armée ; aux grenadiers, modèles de la bravoure ; à la nation, qui dans lés préjugés d'alors é...
...blie sur les convenances, elle appelait la honte, qui est l'opposé de l'honneur, où l'honneur avait failli.
Les anciennes ordonnances faisaient trop de compte de lui en le condamnant à la mort. Louis XIV le déclara ignoble et roturier ; sa loi était, dans son expression comparative, une insulte à l'armée ; aux grenadiers, modèles de la bravoure ; à la nation, qui dans lés préjugés d'alors était roturière ; mais cette loi était raisonnée, elle était établie sur les convenances, elle appelait la honte, qui est l'opposé de l'honneur, où l'honneur avait failli.
Locuteur: Chabroud
...aut pas d'autre peine pour cette espèce de délits. L'opinion couvre de la boue du mépris cet homme qui a menti quand il a dit : je suis soldat. Que la loi suive et déclare l'opinion ; qu'elle dépouille, la couardise de l'habit emprunté, sous lequel, elle cap... Il ne faut pas d'autre peine pour cette espèce de délits. L'opinion couvre de la boue du mépris cet homme qui a menti quand il a dit : je suis soldat. Que la loi suive et déclare l'opinion ; qu'elle dépouille, la couardise de l'habit emprunté, sous lequel, elle captait une.approbation qui n'est due qu'au vrai soldat.
Locuteur: Chabroud
...éjà remarqué, que selon l'ancien régime de l'armée, le sommeil et la fuite d'une sentinelle étaient le même délit puni de mort, sans distinction d'aucune nuance. J'ai déjà remarqué, que selon l'ancien régime de l'armée, le sommeil et la fuite d'une sentinelle étaient le même délit puni de mort, sans distinction d'aucune nuance.
Locuteur: Chabroud
Je ne trouve pas de disposition absolue sur l'inobservation de la consigne ; on a prévu la faculté de l'évasion de la consigne ; on a prévu la faculté de l'évasion laissée aux prisonniers consi... Je ne trouve pas de disposition absolue sur l'inobservation de la consigne ; on a prévu la faculté de l'évasion de la consigne ; on a prévu la faculté de l'évasion laissée aux prisonniers consignés, et l'on s'est arrêté à ce cas particulier.
Locuteur: Chabroud
...ndort à son poste, ou qui n'exécute pas la consigne, est, dans l'espèce, des délit...
... se peut que ce ne soit pas précisément de la lâcheté, mais c'est une indolence qui e...
...11 y a pourtant, en cela, quelque chose de plus que le
Le soldat qui s'endort à son poste, ou qui n'exécute pas la consigne, est, dans l'espèce, des délits qui consistent à ne pas faire. Il se peut que ce ne soit pas précisément de la lâcheté, mais c'est une indolence qui en est voisine. 11 y a pourtant, en cela, quelque chose de plus que le
Locuteur: Chabroud
De plus, la récidive a un autre caractère que le premier manquement, et en temps de guerre, le tort est plus grave qu'en temps de paix. De plus, la récidive a un autre caractère que le premier manquement, et en temps de guerre, le tort est plus grave qu'en temps de paix.
Locuteur: Chabroud
La peine de ces délits doit donc être progressivement rapprochée de celle des délits qui consistent dans le... La peine de ces délits doit donc être progressivement rapprochée de celle des délits qui consistent dans le faire.
Locuteur: Chabroud
Quand le soldat fait le contraire de l'action qui est attendue de lui, lè délit n'est pas toujours en soi...
...le d'excuse; car, il suppose le dessein de se soustraire au devoir qui en qualifie la violation. ,
Quand le soldat fait le contraire de l'action qui est attendue de lui, lè délit n'est pas toujours en soi plus considérable ; il est toujours moins susceptible d'excuse; car, il suppose le dessein de se soustraire au devoir qui en qualifie la violation. ,
Locuteur: Chabroud
Du soldat fugitif de son poste au soldat déserteur, il y a d...
...; mais elles doivent être indiquées par la loi sur la désertion ; je n'en parle de nouveau que pour marquer la suite de mes idées, et prévenir toute confusion ...
Du soldat fugitif de son poste au soldat déserteur, il y a des nuances ; mais elles doivent être indiquées par la loi sur la désertion ; je n'en parle de nouveau que pour marquer la suite de mes idées, et prévenir toute confusion sur le sens dans lequel je conçois l'abandon simple du poste.
Locuteur: Chabroud
Après avoir prodigué la peine de mort, nos ordonnances n'avaient plus de degrés à monter. Le moindre délit et le plus grave, étaient mis sur la même ligne. La trahison de celui qui divulguait le secret de l'ordre, le déportement de celui qui insultait une sentinelle, marchaient à côté de faiblesse de la sentinelle endormie. Après avoir prodigué la peine de mort, nos ordonnances n'avaient plus de degrés à monter. Le moindre délit et le plus grave, étaient mis sur la même ligne. La trahison de celui qui divulguait le secret de l'ordre, le déportement de celui qui insultait une sentinelle, marchaient à côté de faiblesse de la sentinelle endormie.
Locuteur: Chabroud
...nfusion est le vice lé plus intolérable de la législation criminelle ; elle est bannie du système que j'expose, où la progression du délit sert de règle à la progression de la peine. Une telle confusion est le vice lé plus intolérable de la législation criminelle ; elle est bannie du système que j'expose, où la progression du délit sert de règle à la progression de la peine.
Locuteur: Chabroud
Il importe, en temps de guerre, que les dispositions d'attaque ou de défense soient dérobées à la connaissance de l'ennemi. La destruction de l'armée, le péril de la patrie, peuvent être les suites d'une m... Il importe, en temps de guerre, que les dispositions d'attaque ou de défense soient dérobées à la connaissance de l'ennemi. La destruction de l'armée, le péril de la patrie, peuvent être les suites d'une mesure que le secret le plus impénétrable n'a pas enveloppée.
Locuteur: Chabroud
...oupçon, s'il n'a pas instruit les chefs de l'armée ; et la loi, qui assied -dessus la présomption d'une perfidie, n'en attend... ...avec l'ennemi peut n'avoir que des vues innocentes, mais le mystère produit le soupçon, s'il n'a pas instruit les chefs de l'armée ; et la loi, qui assied -dessus la présomption d'une perfidie, n'en attend pas d'autre preuve.
Locuteur: Chabroud
... toute présomption est hasardeuse; mais la nécessité justifie tout; et la conservation de la chose publique est la première nécessité. Sans doute, en matière criminelle, toute présomption est hasardeuse; mais la nécessité justifie tout; et la conservation de la chose publique est la première nécessité.
Locuteur: Chabroud
... elle-même êtresentée sur une autre, et la oi se contenter d'une présomption de présomption. {)eut elle-même êtresentée sur une autre, et la oi se contenter d'une présomption de présomption.
Locuteur: Chabroud
...fiance naturelle observe celui qui sort de la place ou du camp sans permission; celui...
...s ouvertement ce qui est licite : alors la loi suppose la correspondance avec l'ennemi, cette correspondance qui à son tour fait supposer la trahison.
Ainsi une défiance naturelle observe celui qui sort de la place ou du camp sans permission; celui qui, après avoir obtenu une permission, se cache, se détourne, et ne fait pas ouvertement ce qui est licite : alors la loi suppose la correspondance avec l'ennemi, cette correspondance qui à son tour fait supposer la trahison.
Locuteur: Chabroud
...es délits présomptifs ; elle appliquait la mort où elle ne savait qu'appliquer, et c'était son propre de ne rien graduer ; le genre de la preuve commandait au moins plus de modération. L'ancienne loi militaire prescrivait une peine, mais une seule, pour ces délits présomptifs ; elle appliquait la mort où elle ne savait qu'appliquer, et c'était son propre de ne rien graduer ; le genre de la preuve commandait au moins plus de modération.
Locuteur: Chabroud
...posé dans ses deux rapports d'action et de dépendance. ...lit militaire, quand le soldat ne satisfait pas au devoir spécial qui lui est imposé dans ses deux rapports d'action et de dépendance.
Locuteur: Chabroud
...i leur application, ou plutôt un aperçu de leur application. Voilà des idées générales : voici leur application, ou plutôt un aperçu de leur application.
Locuteur: Chabroud
...il n'y veille pas, s'il n'accomplit pas la consigne, s'il abandonne le poste. Le soldat auquel un poste est confié, viole son devoir s'il n'y veille pas, s'il n'accomplit pas la consigne, s'il abandonne le poste.
Locuteur: Chabroud
non faire, que la honte ne punirait pas assez, et qui dem... non faire, que la honte ne punirait pas assez, et qui demande une répression plus active.
Locuteur: Chabroud
...icularité propre au code militaire, que la présomption du délit y est quelquefois ...
...e le délit lui-même. Ailleurs on attend la preuve; ici la raison du salut public a voulu qu'elle ...
C'est une particularité propre au code militaire, que la présomption du délit y est quelquefois considérée comme le délit lui-même. Ailleurs on attend la preuve; ici la raison du salut public a voulu qu'elle fût devancée.
Locuteur: Chabroud
La nouvelle loi doit être plus juste et pl... La nouvelle loi doit être plus juste et plus modérée : B'il importe qu'elle ne renonce pas à

Séance du dimanche 7 août 1791

page 250
Locuteur: Chabroud
Si cette espèce de délit se trouve, en dernière analyse, appréciée à la mesure délicate d'une présomption, il nq faut pas en çoqcevQip de l'inquiétude; la lqi s'est fait un pJâjet sensible ; et ... Si cette espèce de délit se trouve, en dernière analyse, appréciée à la mesure délicate d'une présomption, il nq faut pas en çoqcevQip de l'inquiétude; la lqi s'est fait un pJâjet sensible ; et quand file a défendu le procédé d'aft descend sa présomption, c'est dans ce prqp...
Locuteur: Chabroud
Si l'on allait au 4ela de la présumptitm. si la preuve de la tra^j&oq était acquise, le dléiit ehan' gérait dénature; il pe serait Plus la simple violation du devoir militaire ; et la loi commune et ses ministres interviend... Si l'on allait au 4ela de la présumptitm. si la preuve de la tra^j&oq était acquise, le dléiit ehan' gérait dénature; il pe serait Plus la simple violation du devoir militaire ; et la loi commune et ses ministres interviendraient.
Locuteur: Chabroud
De ce que l'action du soldat appartient à la société, il s ensuit qu'elle doit être ... De ce que l'action du soldat appartient à la société, il s ensuit qu'elle doit être assujettie à des règles.
Locuteur: Chabroud
...ent pour pujl l'action qu'ils doivent à la sppiètê I ce sont des rebelles qui sou-lèvent le joug de la toi. ...unissent pour courir en partis saqs commissions et sans passeports : ils reprennent pour pujl l'action qu'ils doivent à la sppiètê I ce sont des rebelles qui sou-lèvent le joug de la toi.
Locuteur: Chabroud
Selon les anciennes ordonnances, la peine de ce délit e§t arbitraire, mais la loi ne mérite pas ce norp quand elle ab... Selon les anciennes ordonnances, la peine de ce délit e§t arbitraire, mais la loi ne mérite pas ce norp quand elle abandonne son exécution à l'ar-* bitraire,
Locuteur: Chabroud
Si je cherche la fajpori qui doit guider ipi l'applicati...
...ociée à l'indocilité, et j§ conclus que la honte doit cPUfiPUHr avec la répression de. fait qui convient au délit qui copsjst...
Si je cherche la fajpori qui doit guider ipi l'application 4'une peine, je voisla vue pasainn ou pillage associée à l'indocilité, et j§ conclus que la honte doit cPUfiPUHr avec la répression de. fait qui convient au délit qui copsjste dans le faire.
Locuteur: Chabroud
...tion générale, les délits qui résultent de la violation dudevqir- mili-s taire dans s... Tels sont, dans (eu? énumération générale, les délits qui résultent de la violation dudevqir- mili-s taire dans squ rapport aveo l'action que le soldat a vouée.
Locuteur: Chabroud
Dans son rapport avec la dépendance du soldat, le Revoir militaire peut être violé en deux sens, L'idée de (a dépendance rappelle celle du c.om« mandpment et qejle de l'çib6issanae, Or, il y a des devQirs r...
...sance ; et ledélit résulte, d'une part, de l'abus, commet de l'autre part, il résulta de la révolte-
Dans son rapport avec la dépendance du soldat, le Revoir militaire peut être violé en deux sens, L'idée de (a dépendance rappelle celle du c.om« mandpment et qejle de l'çib6issanae, Or, il y a des devQirs relatifs au commandement, et des devoirs relatifs àl'obéissance ; et ledélit résulte, d'une part, de l'abus, commet de l'autre part, il résulta de la révolte-
Locuteur: Chabroud
... cons* cienpe les clti fs qui disposent de lpi$ il soun et sa volonté à la loi quand c'est elle qui parle ; il ne oètle uu'a la force quand il esÉ le jouet d'un caprice oppFesgpupî et de cette disposition à la désobéissance, il y a à peine un pas. Le soldat du dernier rang juge dans sa cons* cienpe les clti fs qui disposent de lpi$ il soun et sa volonté à la loi quand c'est elle qui parle ; il ne oètle uu'a la force quand il esÉ le jouet d'un caprice oppFesgpupî et de cette disposition à la désobéissance, il y a à peine un pas.
Locuteur: Chabroud
...idèle à mes principes ; je ferai sortir la peine de la nature du déli t-L'ahus du pammander me...
...ueil du commandement même. Le gentiment de l'honneur engendre une fierté nohje, do...
...sion, est le frère bâtard : j'opposerai de; l'humiliation^
Je §efai fidèle à mes principes ; je ferai sortir la peine de la nature du déli t-L'ahus du pammander ment tient a l'orgueil du commandement même. Le gentiment de l'honneur engendre une fierté nohje, dont l'qrgueil, passez-moi ^expression, est le frère bâtard : j'opposerai de; l'humiliation^
Locuteur: Chabroud
Il fout le redire, l'offense grave, la voie de fait, la punition injuste, ne sont pas du supérieur au subordonné, de simples fautes, contre la discU pline : le subordonné est encore un homme que la loi doit faire respecter... Bile est intolérable, l'indulgence officieuse de votre loi de discipline... J'aurais blasphémé si je ...
...a epten? due dans l'Assemblée nationale de France : après tout, je soutiens que la loi n'a pu, d'avance, imposer silence à la loi.
Il fout le redire, l'offense grave, la voie de fait, la punition injuste, ne sont pas du supérieur au subordonné, de simples fautes, contre la discU pline : le subordonné est encore un homme que la loi doit faire respecter... Bile est intolérable, l'indulgence officieuse de votre loi de discipline... J'aurais blasphémé si je parais dans le conseil d'un despote : ma juste réclamation sera epten? due dans l'Assemblée nationale de France : après tout, je soutiens que la loi n'a pu, d'avance, imposer silence à la loi.
Locuteur: Chabroud
Quand on a assuré la régularité du commandement, on passe, aveo plus de confiance, au développement des disposi... Quand on a assuré la régularité du commandement, on passe, aveo plus de confiance, au développement des dispositions qui gouvernent l'obéissance.
Locuteur: Chabroud
Je remarqua d'abord que la loi sur la discipline exige du subordonné une soum...
...te l'ordre qui vient du supérieut- et à la correction de discipline qu'il décerne : le subordonné a le droit de se plaindre et non de résister.
Je remarqua d'abord que la loi sur la discipline exige du subordonné une soumission implicite l'ordre qui vient du supérieut- et à la correction de discipline qu'il décerne : le subordonné a le droit de se plaindre et non de résister.
Locuteur: Chabroud
...osition a besoin 4e sanction pénale, et la nature de la chose l'indique. eft l'on n'observe pas la |qi, on ne peut attendre sa protection, et la faculté de se plaindre doit périr pour celui qui n'a pas obéi : je" dis périr de Plein drqit; car ce n'est pas une peine...
...c'est l'accomplissement d'une condition de la loi.
Cette disposition a besoin 4e sanction pénale, et la nature de la chose l'indique. eft l'on n'observe pas la |qi, on ne peut attendre sa protection, et la faculté de se plaindre doit périr pour celui qui n'a pas obéi : je" dis périr de Plein drqit; car ce n'est pas une peine véritable, c'est l'accomplissement d'une condition de la loi.
Locuteur: Chabroud
Pqur déterminer génériquement. la peine des délits contre la dépendance, je m'attache au caractère de ces délits. Pqur déterminer génériquement. la peine des délits contre la dépendance, je m'attache au caractère de ces délits.
Locuteur: Chabroud
...liberté sont employées pa^mi les moyens de ja simple discipline : j'augmente mesure, et je les propose encore parmi ... Ce,s atteintes à ]a liberté sont employées pa^mi les moyens de ja simple discipline : j'augmente mesure, et je les propose encore parmi les moyens dq 0q4y Péna'-
Locuteur: Chabroud
...evoir militaire, ^^spé dans soq rapport de dépendance, l'est aussi dans $on autrç rapport, et la ne|ne (fojt détefrpipf^e facôu qu elle ... le devoir militaire, ^^spé dans soq rapport de dépendance, l'est aussi dans $on autrç rapport, et la ne|ne (fojt détefrpipf^e facôu qu elle pbnqe'au api Ja proYpqup.
Locuteur: Chabroud
... est plus vague encore, ç^âns Jàloi sur la dïscip'line qui em-ploie'les expressions de refus formellement énoncé. ... le refus formel, on présente une idée vagué qui a Besoin d'être expligu^e. M|le est plus vague encore, ç^âns Jàloi sur la dïscip'line qui em-ploie'les expressions de refus formellement énoncé.
Locuteur: Chabroud
Quand le subordonné fait Popposé de ce qui est prescrit, quand il lait ce qu'il lui a été ordonné de ne pas faire, alors le refus d'obéir est eonstant; la loi absurde, si elle attendait précisém... Quand le subordonné fait Popposé de ce qui est prescrit, quand il lait ce qu'il lui a été ordonné de ne pas faire, alors le refus d'obéir est eonstant; la loi absurde, si elle attendait précisément qu'il fût énoncé.
Locuteur: Chabroud
Il n'y a pas de genre de délits oû les cas soient autant diversi...
...tn'est pas au même degré que lepremier; la révolte du sol dat=officieFmér-rite plus de sévérité, ear elle est plus dangereuse
Il n'y a pas de genre de délits oû les cas soient autant diversifiés : les habitudes, les gnades, les lieux, les circonstances aggravent ou atténuent l'insubordination; un second écartn'est pas au même degré que lepremier; la révolte du sol dat=officieFmér-rite plus de sévérité, ear elle est plus dangereuse
Locuteur: Chabroud
...as moins qu'elle soit circonspecte dan» la conséquence. preuve présomptive, il n'importe p.as moins qu'elle soit circonspecte dan» la conséquence.
Locuteur: Chabroud
... l'ohéissance, et si l'on veut être sûr de l'obtenir, il faut veiller à ce que le ... Avant d'exiger l'ohéissance, et si l'on veut être sûr de l'obtenir, il faut veiller à ce que le corn» mandement soit justement exercé. Souvent l'in-suhpràination ge fut nues l'...
Locuteur: Chabroud
...nt (le l'honneur ; je mégagerai remploi de pe moyen i au premier )a hon|e, à ce fapit enfant (le l'honneur ; je mégagerai remploi de pe moyen i au premier
Locuteur: Chabroud
degré du délit, la suspension du commandement remplira mon objet, au dernier la destitution. degré du délit, la suspension du commandement remplira mon objet, au dernier la destitution.
Locuteur: Chabroud
...a liberté, le soldat qui se soustrait à la dependapçe » le joug fendp plus dur, 1 ... ïi se comporte comme ç'U n'avait pas aliéné sa liberté, le soldat qui se soustrait à la dependapçe » le joug fendp plus dur, 1 avisera qu'il eiaù engagé, êt que §on engagement n'était pas illusoire. '
Locuteur: Chabroud
if est çl@s cas qù le délit excéderait la peine ; quand Vm^nrhordination est acti... if est çl@s cas qù le délit excéderait la peine ; quand Vm^nrhordination est active? c'est par l actiopique l'actionfiptt être r^pnméçsj jç m dSa Hu ?.aiQr-8, en...
Locuteur: Chabroud
joi gur I| dUpipjiue s'arrête au refus ...
...^SPtjpiSSUUCg n'est qu'une faute contré discipline : q'est' je FefyS fprçdel qu...
joi gur I| dUpipjiue s'arrête au refus formel d'opéi'r j m Simple Q^SPtjpiSSUUCg n'est qu'une faute contré discipline : q'est' je FefyS fprçdel qui caractérise le délit.
Locuteur: Chabroud
Il semblerait que le délit'dépend de quelques paroles, et qué Pacte dedésobe... Il semblerait que le délit'dépend de quelques paroles, et qué Pacte dedésobeissanôe, bien'que formel, ne suffirait pas, si le subordonné nè proférait oes pa...

Séance du dimanche 7 août 1791

page 251
Locuteur: Chabroud
...u hors du service actuel, en pré--sence de l'ennemi ou dan» le calme d'une garnfc son, ce n iw la même chose» dans le service ou hors du service actuel, en pré--sence de l'ennemi ou dan» le calme d'une garnfc son, ce n iw la même chose»
Locuteur: Chabroud
...oublier les personnes, ne s'QCcupgr que de la loi, etj ne voir qu'elle dans le supérieur qui la fait exécuter-Mais si jé n'établis dans... Il m'a sepabié Qu'il fallait oublier les personnes, ne s'QCcupgr que de la loi, etj ne voir qu'elle dans le supérieur qui la fait exécuter-Mais si jé n'établis dans les délits çpptre l'obêts?
Locuteur: Chabroud
...formel n'obéir, à son premier degré par la mort, et à son dernier degré par la mort. Outre l'incompatibilité de la pefné aypc l'esnrit militaire, l'y trouve le double inconvénient de l'effort exagéré d'un Côté et affaibli de l'autre, Elles punissent m refus formel n'obéir, à son premier degré par la mort, et à son dernier degré par la mort. Outre l'incompatibilité de la pefné aypc l'esnrit militaire, l'y trouve le double inconvénient de l'effort exagéré d'un Côté et affaibli de l'autre,
Locuteur: Chabroud
Cela se sent de plus en plus à mesure que l'on pénètre la matière» Çeiiii qui refuse d'obéir au s...
...ant forcées qç les mettre au même degré de peine.
Cela se sent de plus en plus à mesure que l'on pénètre la matière» Çeiiii qui refuse d'obéir au supérieur, et celui qui Je menaçe, ne sont pas an môme degré ffc délit; les ordonnances, qqi' ont épuisé leur sévérité, sont pourtant forcées qç les mettre au même degré de peine.
Locuteur: Chabroud
Dans la menace rnemei il y a dgs nuances aggravantes; et si de la menace, le subordonné passe à la voie de fait, sans doute encore. 11 est coupabl... Dans la menace rnemei il y a dgs nuances aggravantes; et si de la menace, le subordonné passe à la voie de fait, sans doute encore. 11 est coupable d'une violation plus dangereuse du devoir militaire.
Locuteur: Chabroud
...and on a méprisé les proportions dès Iq -but, on va d'inconséquence en inconséquence; mais peur avoir l'air de mesurer son procédé, on ajoute enfin, au terrible maximum de la peine mort, !'inntij§ atrocité du Rpiqg... Quand on a méprisé les proportions dès Iq -but, on va d'inconséquence en inconséquence; mais peur avoir l'air de mesurer son procédé, on ajoute enfin, au terrible maximum de la peine mort, !'inntij§ atrocité du Rpiqg coupé,
Locuteur: Chabroud
...suivant l'échelle des délits, au-dessus de la désobéissance et de la .révolte individuelle, je trouve la désobéissance et la révolte combinées. En suivant l'échelle des délits, au-dessus de la désobéissance et de la .révolte individuelle, je trouve la désobéissance et la révolte combinées.
Locuteur: Chabroud
...rdonnances drossèrent des potences pour la sédition et pour les paroles tendantes à la sédUion; l'abominable supplice de la roue y est apprêté pour ceux qui conspp...
...s officiers, pour ceux qui consentent à la conspirât iqn, pour ceux qui ne la dénoucent pas»
Les rédacteurs des ordonnances drossèrent des potences pour la sédition et pour les paroles tendantes à la sédUion; l'abominable supplice de la roue y est apprêté pour ceux qui conspp eut contre les officiers, pour ceux qui consentent à la conspirât iqn, pour ceux qui ne la dénoucent pas»
Locuteur: Chabroud
Ainsi» peine de mort était pour nos législateurs la commode solution de toutes 'es difficultés; lis regardaient...
...sement militaire, comme l'orgueil abuse de la prérogative du commandement; je fais intervenir la jipûte, mais j'ajoute peine naturelle de la violation active, et je la modifie comme la viola-! tibn est elie^wênie modifiée,
Ainsi» peine de mort était pour nos législateurs la commode solution de toutes 'es difficultés; lis regardaient ie si (Pin» Qu'à leurs yeux, tous les objets se confondaient dans les mimes for...
...eur qui orfensè ou frappe le subordonné ; l'orgueil s'irritg contre l'assujettissement militaire, comme l'orgueil abuse de la prérogative du commandement; je fais intervenir la jipûte, mais j'ajoute peine naturelle de la violation active, et je la modifie comme la viola-! tibn est elie^wênie modifiée,
Locuteur: Chabroud
La révolte combinée est essentiellement, c...
...n plus grand effort ; soûle* vée contre la loi, elle est obligée d'y déployer de plus grands moyens.
La révolte combinée est essentiellement, comme ]a révolte individuelle, un délit contre le devpir delà dépendâp.pe; mais dès son premier élan, elle est plus grave ; c'est un plus grand effort ; soûle* vée contre la loi, elle est obligée d'y déployer de plus grands moyens.
Locuteur: Chabroud
...on attend du soldat à titre d'action et de dépendance militaire, il faut poser les bornes que la ]pi militaire ne doit pas franchir, Quand on a tracé le cercle où se renferme tout ce que I on attend du soldat à titre d'action et de dépendance militaire, il faut poser les bornes que la ]pi militaire ne doit pas franchir,
Locuteur: Chabroud
Le même fait sera, par la différence dqs lieux et des circonstanc...
...ur et le soldat subordonné sont absents de leurs drapeaux par congé, il n'y a de 'UR à l'autre que des rapporta civils; alors la loi mili-taire ne s'ingère point de ce qui se passe entre eux i et ce qui l...
...it auprès des dffr peaux, revient, loin ce centre de leur ralliement, au cours naturel et i l'empire de loi commune,
Le même fait sera, par la différence dqs lieux et des circonstances, imputé tantôt à délit mili^ taire et tantôt à délit commun. Quand le soldat supérieur et le soldat subordonné sont absents de leurs drapeaux par congé, il n'y a de 'UR à l'autre que des rapporta civils; alors la loi mili-taire ne s'ingère point de ce qui se passe entre eux i et ce qui lui appartiendrait auprès des dffr peaux, revient, loin ce centre de leur ralliement, au cours naturel et i l'empire de loi commune,
Locuteur: Chabroud
... eir-consorit l'espace qui appartient à la loi militaire^ je dis maintenant,pour conclure, qu'il importe de prévenir toute extension. N'oublions t as que la loi militaire peut abuser de la force qu'elle régit, et qu'usurper est le propre de la force. Enfin, les bornes sont plantées ; nous avons eir-consorit l'espace qui appartient à la loi militaire^ je dis maintenant,pour conclure, qu'il importe de prévenir toute extension. N'oublions t as que la loi militaire peut abuser de la force qu'elle régit, et qu'usurper est le propre de la force.
Locuteur: Chabroud
...ilitaire puisse être soumis à nue sorte de révision confiée aux organes supérieurs de la loi pom-r mune dans ce tribunal nue vous aves appelé de cassation, Ainsi, fi me paraît l?on, qu'un jugement militaire puisse être soumis à nue sorte de révision confiée aux organes supérieurs de la loi pom-r mune dans ce tribunal nue vous aves appelé de cassation,
Locuteur: Chabroud
Secondement, i] faut que l'action de la loi corn* mune soit libre de tous obstacles; que si elle renpQoiçe, pour fti|ii dire, devant el le l'action de la loi militaire, ce lie-pi cèç(e toujours, et que préférencej dans lq pondit, appartienne à celle- ; qu'enfin, telle soit l'étendue ije la puissance exercée par la jpi commune, qqg dans tous les Secondement, i] faut que l'action de la loi corn* mune soit libre de tous obstacles; que si elle renpQoiçe, pour fti|ii dire, devant el le l'action de la loi militaire, ce lie-pi cèç(e toujours, et que préférencej dans lq pondit, appartienne à celle- ; qu'enfin, telle soit l'étendue ije la puissance exercée par la jpi commune, qqg dans tous les
Locuteur: Chabroud
jj'egt à la loi dont le supérieur est l'organe, que le soborïîpûné obéit, ce n est pas | la personne du supérieur. Eh bien ! le délit était divers, selon qije la loi avait parlé par la bouclée d'un officier qu parcelle n un ...
...mme si l'obéissance a eqt pas été due & la jpi pour eije-mêmel On reconnaît à chaq...
jj'egt à la loi dont le supérieur est l'organe, que le soborïîpûné obéit, ce n est pas | la personne du supérieur. Eh bien ! le délit était divers, selon qije la loi avait parlé par la bouclée d'un officier qu parcelle n un sous-pffiqjer; comme si l'obéissance a eqt pas été due & la jpi pour eije-mêmel On reconnaît à chaque pas que l'armé était formée 4e deux castes séparées par un espace immense.
Locuteur: Chabroud
sauce, aucqne graduation fondée sur la différence des personnes qui commandent...
...onnancés, cç que ie PQ?e des degrés sur la différence des cas.
sauce, aucqne graduation fondée sur la différence des personnes qui commandent, Je m'éloigne èp-core des anciennes ordonnancés, cç que ie PQ?e des degrés sur la différence des cas.
Locuteur: Chabroud
... le soldat est citoyen; il est soumis à la (oi commune ; elle le protège, elle le ... Au delà, le soldat est citoyen; il est soumis à la (oi commune ; elle le protège, elle le gouverne; et il ne faut, pas chercher dans le supplément, ce que l'on trouve dan...
Locuteur: Chabroud
...nce que j'impose i loi militaire devant la loi commune. Je rends plus sensible, dans deux exemples, l'idée du silence que j'impose i loi militaire devant la loi commune.
Locuteur: Chabroud
...ites du fait, lequel est revendiqué par la loi commune ; et l'offenseur, condamné comme soldat pour la violation du devoir militaire, doit enc... ...doit être puni militairement ; mais il y a encore un dommage civil, selon les suites du fait, lequel est revendiqué par la loi commune ; et l'offenseur, condamné comme soldat pour la violation du devoir militaire, doit encore répondre comme citoyen devant ie§ tribunaux civils,
Locuteur: Chabroud
...te du travail qui a pré' paré un projet de Iqi, il ne fallait pas d'avance énoncer... Pour vous rendre compte du travail qui a pré' paré un projet de Iqi, il ne fallait pas d'avance énoncer tout le projet. Vous avez à présent à ju* ger les principes par leur développem...
Locuteur: Chabroud
C'est dans la loi commune que doit être placée la résistance et la réaction préservatrice: i| y a deux mes... C'est dans la loi commune que doit être placée la résistance et la réaction préservatrice: i| y a deux mesures à prendre pour lui eopserver son ascendant.
Locuteur: Chabroud
...ements une censure utùel soient établis de même au-dessus des juges mlîitaireg, af... ...le? ministres qu'elle a établis au-dessus des tribunaux pouf exercer sur ïès jugements une censure utùel soient établis de même au-dessus des juges mlîitaireg, afin que Ja loi militaire soit rappelée à elle-même, si
Locuteur: Chabroud
...me qu§ le soldat ne soft jamais si lûin la loi commune que sa protection né l'atie... l'on s'y permettait des écarts., pu mime qu§ le soldat ne soft jamais si lûin la loi commune que sa protection né l'atiefpè pa§.

Séance du dimanche 7 août 1791

page 252
Locuteur: Chabroud
...'ai vu des légions avilies, instruments de l'oppression et des usurpations féodales, porter la ruine dans les villages où l'on avait eu, devant un seigneur accrédité, l'audace de croire que la faculté de respirer l'air appartenait à tous les h... J'ai vu des légions avilies, instruments de l'oppression et des usurpations féodales, porter la ruine dans les villages où l'on avait eu, devant un seigneur accrédité, l'audace de croire que la faculté de respirer l'air appartenait à tous les hommes.
Locuteur: Chabroud
...mais elle est nécessaire, mais elle est la conséquence de la révolution politique ; mais vous n'auri...
... pas à l'armée une autre législation et de nouvelles mœurs : c'est par votre armée...
Voilà, dans le régime militaire, une révolution presque totale, mais elle est nécessaire, mais elle est la conséquence de la révolution politique ; mais vous n'auriez rien fait si vous ne donniez pas à l'armée une autre législation et de nouvelles mœurs : c'est par votre armée que vous étiez asservis; c'est par el e, que vous le seriez encore.
Locuteur: Chabroud
... sous vos yeux, et puisez dans le passé la sagesse de l'avenir. Rappelez-vous ce qui avait lieu tout à l'heure sous vos yeux, et puisez dans le passé la sagesse de l'avenir.
Locuteur: Chabroud
11 n'y avait pas loin de votre armée à un peuple conquérant, et ...
...taire allait insensiblement s'empa-rant de tout, prenant partout cet ascendant de la force qui anéantit le droit.
11 n'y avait pas loin de votre armée à un peuple conquérant, et du corps des citoyens à un peuple conquis. Cette armée instituée pour vous défendre était entretenue pour vous subjuguer ; le régime militaire allait insensiblement s'empa-rant de tout, prenant partout cet ascendant de la force qui anéantit le droit.
Locuteur: Chabroud
Si l'on peut espérer de maintenir une Constitution libre, en mê...
...e; c'est lorsque cette armée est, comme la cité, retenue dans les liens de la loi; c'est lorsque cette fore ; est rée...
... d'elle-même; c'est lorsque les soldats de tous les grades, soumis également au devoir militaire, n'y trouvent pas la prétention d'être exemptés du devoir ci...
...litique admet l'ordonnance particulière de 1 armée comme une règle accessoire, el ...
Si l'on peut espérer de maintenir une Constitution libre, en même temps que l'on solde une armée; s'il est possible qu'une grande force existe sans menacer et sans entreprendre; c'est lorsque cette armée est, comme la cité, retenue dans les liens de la loi; c'est lorsque cette fore ; est réellement régie, qu'elle ne s'aperçoit pas d'elle-même; c'est lorsque les soldats de tous les grades, soumis également au devoir militaire, n'y trouvent pas la prétention d'être exemptés du devoir civil; c'est lorsque l'ordonnance générale du corps politique admet l'ordonnance particulière de 1 armée comme une règle accessoire, el non comme un régime divers et rival.
Locuteur: Chabroud
...us aurez des soldats, mais le caractère de citoyen sera in effaça ble ; vous aurez...
...loi militaire, mais vous aurez assuré à la loi commune toute son énergie; le solda...
...as orgueilleux, il ne sera pas l'ennemi de votre Constitution; vous considérerez l...
...ut les avertira qu'ils sont les enfants de la patrie, et vous ne les craindrez plus.
Ainsi, vous aurez des soldats, mais le caractère de citoyen sera in effaça ble ; vous aurez fait une loi militaire, mais vous aurez assuré à la loi commune toute son énergie; le soldat sera brave et fidèle, il ne sera pas orgueilleux, il ne sera pas l'ennemi de votre Constitution; vous considérerez les hommes qui se voueront aux sacrifices qu'exige le métier des armes, mais tout les avertira qu'ils sont les enfants de la patrie, et vous ne les craindrez plus.
Locuteur: Chabroud
« Art. 3. Quand la loi parle des soldats absolument, elle ...
...mposent l'armée sans aucune distinction de grades, ni de service.
« Art. 3. Quand la loi parle des soldats absolument, elle entend tous les individus qui composent l'armée sans aucune distinction de grades, ni de service.
Locuteur: Chabroud
« Art. 5. Si un soldat est convaincu de s'être endormi, étant en faction ou en vedette, la peine est pour la première fois de 3 jours d'arrestation, et d'être conduit à la parade au commencement et à la fin de la peine, pour y entendre, tête nue, la lecture du jugement. « Art. 5. Si un soldat est convaincu de s'être endormi, étant en faction ou en vedette, la peine est pour la première fois de 3 jours d'arrestation, et d'être conduit à la parade au commencement et à la fin de la peine, pour y entendre, tête nue, la lecture du jugement.
Locuteur: Chabroud
« A la troisième fois, la peine est encore d'un mois d'arrestatio...
...ouillé des habits militaires, et chassé de l'armée comme incapable du service mili...
« A la troisième fois, la peine est encore d'un mois d'arrestation, et ensuite d'être dépouillé des habits militaires, et chassé de l'armée comme incapable du service militaire.
Locuteur: Chabroud
« En temps de guerre, au camp et dans les places de guerre, la peine est dès la première fois, comme en temps de paix pour la troisième. « En temps de guerre, au camp et dans les places de guerre, la peine est dès la première fois, comme en temps de paix pour la troisième.
Locuteur: Chabroud
« Art. 6. Si la consigne donnee à un puste, n'a pas été observée, la peine contre celui qui commandait au poste est de 15 jours d'arrestation avec les fers au... « Art. 6. Si la consigne donnee à un puste, n'a pas été observée, la peine contre celui qui commandait au poste est de 15 jours d'arrestation avec les fers aux pieds, contre le sous-officier, et d'un mois, contre l'officier.
Locuteur: Chabroud
« A la seconde fois, la durée de la peine est double. « A la seconde fois, la durée de la peine est double.
Locuteur: Chabroud
« A la troisième fois, outre l'arrestation ave...
...ier, et pour 2 mois, contre l'officier, la peine est encore d'être dépouillé des h...
...ssé; et cependant, au commencement et à la fin de la peine, d'être conduit à la p.irade, portant l'écri-teau avec les mots : mauvais soldat, pour y entendre la lecture du jugement.
« A la troisième fois, outre l'arrestation avec les fers, pour un mois contre le sous-officier, et pour 2 mois, contre l'officier, la peine est encore d'être dépouillé des habits militaires et chassé; et cependant, au commencement et à la fin de la peine, d'être conduit à la p.irade, portant l'écri-teau avec les mots : mauvais soldat, pour y entendre la lecture du jugement.
Locuteur: Chabroud
...faction ou en vedette, d'avoir manqué à la consigne qui lui a été donnée, la peine est de 15 jours d'arrestation avec les fers aux pieds, et, au commencement et à la fin de la peine, d'être conduit à la parade, et y entendre, tête nue, la lecture du jugement. « Art. 7. Si un soldat est convaincu, étant en faction ou en vedette, d'avoir manqué à la consigne qui lui a été donnée, la peine est de 15 jours d'arrestation avec les fers aux pieds, et, au commencement et à la fin de la peine, d'être conduit à la parade, et y entendre, tête nue, la lecture du jugement.
Locuteur: Chabroud
« A la troisième fois, la peine est d'être dépouillé des habits m...
...station avec les fers, d'être conduit à la parade au commencement et à la fin de la peine, portant l'écriteau avec les mots : mauvais soldat, pour y entendre la lecture du jugement, et ensuite d'être ...
« A la troisième fois, la peine est d'être dépouillé des habits militaires, d'un mois d'arrestation avec les fers, d'être conduit à la parade au commencement et à la fin de la peine, portant l'écriteau avec les mots : mauvais soldat, pour y entendre la lecture du jugement, et ensuite d'être chassé.
Locuteur: Chabroud
« En temps de guerre, au camp et dans les places de guerre, la peine est dès la première fois d'être dépouillé des habits militaires et de 5 ans de chaîne. « En temps de guerre, au camp et dans les places de guerre, la peine est dès la première fois d'être dépouillé des habits militaires et de 5 ans de chaîne.
Locuteur: Chabroud
J'ai vu la police civile aux prises avec l'impudence militaire, et la justice succomber dans cette lutte inég... J'ai vu la police civile aux prises avec l'impudence militaire, et la justice succomber dans cette lutte inégale.
Locuteur: Chabroud
...rs, et des baïonnettes dressées au sein de nos spectacles, pour que nos délassements mêmes témoignassent de notre esclavage. J'ai vu b s armes nous envelopper jusques dans nos plaisirs, et des baïonnettes dressées au sein de nos spectacles, pour que nos délassements mêmes témoignassent de notre esclavage.
Locuteur: Chabroud
...ttes n'avait pas trouvé docile, un père de famille dont le crime était d'avoir rep... ...ire traîner dans les fers un citoyen, un officier civil que l'orgueil des épaulettes n'avait pas trouvé docile, un père de famille dont le crime était d'avoir repoussé l'insulte dans ses propres foyers.
Locuteur: Chabroud
Voici le projet de décret : Voici le projet de décret :
Locuteur: Chabroud
. La loi militaire traite des délits . La loi militaire traite des délits
Locuteur: Chabroud
...is par les soldats, qui consistent dans la violation du devoir militaire ; et elle... commis par les soldats, qui consistent dans la violation du devoir militaire ; et elle détermine les peines qui doivent y être appliquées.
Locuteur: Chabroud
...t militaire, s'il n'est déclaré tel par la loi militaire. « Art. 2. Aucun fait ne peut être imputé à délit militaire, s'il n'est déclaré tel par la loi militaire.
Locuteur: Chabroud
« Art. 4. En temps de guerre, tout soldat présent au camp ou dans une place de guerre, est tenu au premier appel de se rendre auprès des drapeaux ou étenda...
...ché au carcan durant 3 heures et chassé de l'armée.
« Art. 4. En temps de guerre, tout soldat présent au camp ou dans une place de guerre, est tenu au premier appel de se rendre auprès des drapeaux ou étendards, à peine d'être dépouillé des habits militaires, attaché au carcan durant 3 heures et chassé de l'armée.
Locuteur: Chabroud
« La même peine a lieu contre le soldat qui,... « La même peine a lieu contre le soldat qui, en cas d'alarme ou d'affaire, après s'être rendu aux drapeaux, les abandonne po...
Locuteur: Chabroud
« La même peine a lieu encore contre celui q... « La même peine a lieu encore contre celui qui, dans une place prise d'assaut, se sépare des drapeaux pour se livrer au pill...
Locuteur: Chabroud
« A la seconde fois, la même peine à lieu pour un mois. « A la seconde fois, la même peine à lieu pour un mois.

Séance du dimanche 7 août 1791

page 253
Locuteur: Chabroud
vaincu de l'avoir quitté sans congé des supérieurs, la peine est, contre le simple soldat, d'u...
...ers aux pieds ; contre le sous-offieier de 2 mois, contre l'ofticier, de 4 mois; et, au commencement et à la fin de la peine, d'ê re con iuit à la parade, pour y entendre, tête nue, la lecture du jugement.
vaincu de l'avoir quitté sans congé des supérieurs, la peine est, contre le simple soldat, d'un mois d'arrestation, avec les fers aux pieds ; contre le sous-offieier de 2 mois, contre l'ofticier, de 4 mois; et, au commencement et à la fin de la peine, d'ê re con iuit à la parade, pour y entendre, tête nue, la lecture du jugement.
Locuteur: Chabroud
« A la seconde fois, la durée de la peine est double. « A la seconde fois, la durée de la peine est double.
Locuteur: Chabroud
« A la troisième fois, la peine est d'être dépouillé des habits militaires, de 2 mois d'arrestation avec les fers, con... « A la troisième fois, la peine est d'être dépouillé des habits militaires, de 2 mois d'arrestation avec les fers, contre le simple soldat;
Locuteur: Chabroud
...is, contre l'officier; d'être conduit à la parade au commencement et à la fin de la peine, portant l'écriteau avec les mots... 4 mois, contre le sous-oflicier ; 8 mois, contre l'officier; d'être conduit à la parade au commencement et à la fin de la peine, portant l'écriteau avec les mots : mauvais soldat, et d'être chassé.
Locuteur: Chabroud
« En temps de guerre, au camp et dans la place de guerre, la peine est dès,la première fois, d'être dép luillé des habits militaires, et ensuite, de « En temps de guerre, au camp et dans la place de guerre, la peine est dès,la première fois, d'être dép luillé des habits militaires, et ensuite, de
Locuteur: Chabroud
... convaincu d'avoir communiqué le secret de l'ordre à ceux qui ne doivent pas en avoir connaissance, la peine est indistinctement d'être dépouillé des habits militaires, et ensuite, en temps de paix, de 3 ans de chaîne, en temps de guerre de 10 ans, et de 20 ans si le secret de l'ordre a été communiqué à l'ennemi. « Art. 9. Si un soldat est convaincu d'avoir communiqué le secret de l'ordre à ceux qui ne doivent pas en avoir connaissance, la peine est indistinctement d'être dépouillé des habits militaires, et ensuite, en temps de paix, de 3 ans de chaîne, en temps de guerre de 10 ans, et de 20 ans si le secret de l'ordre a été communiqué à l'ennemi.
Locuteur: Chabroud
...entinelle a été insultée par un soldat, la peiue est contre le simple soldat d'un mois d'arrestation, contre le sous-officier de 2 mois, contre l'officier de 4 mois, et à la fin de la peine d'être conduit à la parade, pour y entendre, tête nue} la lecture d'une formule contenant l'énonciation de l'insulte, et que le coupable en demande pardon à la sentinelle et au régiment dont ele dépe... « Art. 10. Si une sentinelle a été insultée par un soldat, la peiue est contre le simple soldat d'un mois d'arrestation, contre le sous-officier de 2 mois, contre l'officier de 4 mois, et à la fin de la peine d'être conduit à la parade, pour y entendre, tête nue} la lecture d'une formule contenant l'énonciation de l'insulte, et que le coupable en demande pardon à la sentinelle et au régiment dont ele dépend.
Locuteur: Chabroud
« En temps de guerre, au camp et dans les places de guerre, la peine est d'être dépouillé de3 habits militaires, et ensuite contre le simple soldat, de 3 ans de chaîne, contre le sous-officier, de « En temps de guerre, au camp et dans les places de guerre, la peine est d'être dépouillé de3 habits militaires, et ensuite contre le simple soldat, de 3 ans de chaîne, contre le sous-officier, de
Locuteur: Chabroud
« Enfin, la peine à 2 fois selon les cas, et respectivement la même durée, si l'insulte est faite avec des armes de quelque espèce que ce soit. « Enfin, la peine à 2 fois selon les cas, et respectivement la même durée, si l'insulte est faite avec des armes de quelque espèce que ce soit.
Locuteur: Chabroud
« Art. 12. Si, en temps de guerre, des soldats vont en partis, sans commissions ni passeports, la pemeest d'être dépouillé des habits mil...
...dé les partis en chef ou en sous-ordre, de 5 ans de chaîne ; et contre les autres, d'être attaché au carcan 3 fois de huitaine en huitaine, 3 heures chaque f...
« Art. 12. Si, en temps de guerre, des soldats vont en partis, sans commissions ni passeports, la pemeest d'être dépouillé des habits militaires, et ensuite, contre ceux qui auiont commandé les partis en chef ou en sous-ordre, de 5 ans de chaîne ; et contre les autres, d'être attaché au carcan 3 fois de huitaine en huitaine, 3 heures chaque fois et ensuite chassés.
Locuteur: Chabroud
... une punition injuste à son subordonné, la peine est d'être suspendu de son commandement, durant 3 mois, dans l... ...vaincu d'avoir, par haine, veng>ance ou autre passion, donné un ordre ou infligé une punition injuste à son subordonné, la peine est d'être suspendu de son commandement, durant 3 mois, dans le rang du subordonné.
Locuteur: Chabroud
« En cas de récidive du même supérieur ou même subordonné, la peine est d'un an. « En cas de récidive du même supérieur ou même subordonné, la peine est d'un an.
Locuteur: Chabroud
« A la troisième fois, la peine est d'être destitué de tout commandement, et renvoyé du servic... « A la troisième fois, la peine est d'être destitué de tout commandement, et renvoyé du service.
Locuteur: Chabroud
...t. 15. Si le supérieur, dans l'exercice de son commandement, a frappé son subordonné, la peine est d'être suspendu au commandeme... « Art. 15. Si le supérieur, dans l'exercice de son commandement, a frappé son subordonné, la peine est d'être suspendu au commandement, et renvoyé durant un an dans Je rang du subordonné.
Locuteur: Chabroud
5 ans de chaîne contre le simple soldat; de 10, contre le sous-ollicier; de 20, contre l'officier. 5 ans de chaîne contre le simple soldat; de 10, contre le sous-ollicier; de 20, contre l'officier.
Locuteur: Chabroud
6 ans, contre l'ofticier, de 12 ans. 6 ans, contre l'ofticier, de 12 ans.
Locuteur: Chabroud
« Art. 11. En temps de guerre, toute correspondance avec l'enn...
...re dépouillé des habits militaires ; et de plus, contre le simple soldat, de 4 ans de chaîne ; contre le sous-officier, de 8 ans ; contre l'officier, de 16 ans.
« Art. 11. En temps de guerre, toute correspondance avec l'ennemi est défendue, à peine d'être dépouillé des habits militaires ; et de plus, contre le simple soldat, de 4 ans de chaîne ; contre le sous-officier, de 8 ans ; contre l'officier, de 16 ans.
Locuteur: Chabroud
« La même peine a lieu respectivement contre... « La même peine a lieu respectivement contre celui qui est sorti d'une place ou fort assiégé, ou des limites d'un camp, sans...
Locuteur: Chabroud
...des discours graves contre son honneur, la peine est d'être suspendu du commandeme... ...sé son subordonné, actuellement sousles armes, ou emplovéàquel-que service, par des discours graves contre son honneur, la peine est d'être suspendu du commandement, et renvoyé durant 6 mois dans le rang du subordonné.
Locuteur: Chabroud
« A la seconde fois, du même supérieur au même subordonné, la peine est la suspension pour 2 ans. « A la seconde fois, du même supérieur au même subordonné, la peine est la suspension pour 2 ans.
Locuteur: Chabroud
« A la troisième fois, la peine est d'être destitué, dépouillé de... « A la troisième fois, la peine est d'être destitué, dépouillé des habits militaires et chassé
Locuteur: Chabroud
« A la seconde fois, la peine est la suspension pour 4 ans. « A la seconde fois, la peine est la suspension pour 4 ans.

Séance du dimanche 14 août 1791

- search term matches: (79)

Séance du dimanche 14 août 1791

page 425
Locuteur: Alexandre de Beauharnais
, président sortant, ouvre la séance. , président sortant, ouvre la séance.
Locuteur: Alexandre de Beauharnais
Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 11 août qui est adopté. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 11 août qui est adopté.
Messieurs, une dèputation de citoyens de la section Poissonnière demande à présente... Messieurs, une dèputation de citoyens de la section Poissonnière demande à présenter ses hommages à l'Assemblée et à lui (1) Cette séance est incomplète au Moniteu...
PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE.
La séance est ouverte à onze heures du mat... La séance est ouverte à onze heures du matin.

Séance du dimanche 14 août 1791

page 426
Locuteur: Le Président
Vorateur de la dêputation s'exprime ainsi : Vorateur de la dêputation s'exprime ainsi :
Locuteur: Le Président
« Les citoyens de la section de la rue Poissonnière, constamment animés de l'amour de la liberté, du patriotisme le plus pur, de la soumission la plus absolue à la loi, viennent offrir aux pères de la patrie, une somme effective de 4,491 livres el celle de 1,070 livres en soumissions volontaires, annuelles, destinées à la paye des sol-dats-citoyens qui se sont dévoués à la défense de cet Empire. « Les citoyens de la section de la rue Poissonnière, constamment animés de l'amour de la liberté, du patriotisme le plus pur, de la soumission la plus absolue à la loi, viennent offrir aux pères de la patrie, une somme effective de 4,491 livres el celle de 1,070 livres en soumissions volontaires, annuelles, destinées à la paye des sol-dats-citoyens qui se sont dévoués à la défense de cet Empire.
Locuteur: Le Président
...es pour oser violer le territoire sacré de la liberté, leur défaite apprendra à leurs peuples que nous ne voulons d autre maître que la loi, et que les vôtres doivent leur servir de modèles. » (Applaudissements.) ... si, égarés par un faux calcul, ils étaient encore assez féroces ou assez barbares pour oser violer le territoire sacré de la liberté, leur défaite apprendra à leurs peuples que nous ne voulons d autre maître que la loi, et que les vôtres doivent leur servir de modèles. » (Applaudissements.)
Locuteur: Le Président
« L'Assemblée nationale est touchée de voir des citoyens généreux qui, sans cesser de remplir avec zèle leurs fonctions, s'empressent à concourir à la défense de l'Etat, en offrant à son secours le produit de leurs économies, ou le fruit de leurs travaux : elle n'est point étonné...
...ar cette conduite estimable au maintien de la Constitution, et au succès de la chose publique. Votre dévouement et vot...
...vec reconnaissance ; ils garantissent à la nation la conservation de sa -liberté; ils assurent le triomphe de la loi. En effet, pourrait-on conserver en...
...gables que courageuxrd'une main assurer la tranquillité publique, et de l'autre faire trembler les ennemis de la patrie.-» (.Applaudissements.)
« L'Assemblée nationale est touchée de voir des citoyens généreux qui, sans cesser de remplir avec zèle leurs fonctions, s'empressent à concourir à la défense de l'Etat, en offrant à son secours le produit de leurs économies, ou le fruit de leurs travaux : elle n'est point étonnée que les habitants d'une ville qui se distingue par son patriotisme, ses vertus et ses lumières, contribuent doublement par cette conduite estimable au maintien de la Constitution, et au succès de la chose publique. Votre dévouement et votre hommage sont accueillis avec reconnaissance ; ils garantissent à la nation la conservation de sa -liberté; ils assurent le triomphe de la loi. En effet, pourrait-on conserver encore quelque inquiétude, quand on voit les Français, aussi infatigables que courageuxrd'une main assurer la tranquillité publique, et de l'autre faire trembler les ennemis de la patrie.-» (.Applaudissements.)
Locuteur: L'abbé Bécherel
...'insertion au procès-verbal du discours de la dêputation et de la réponse de M. le Président. Je demande l'impression et l'insertion au procès-verbal du discours de la dêputation et de la réponse de M. le Président.
Locuteur: Le Président
Je suis chargé de faire hommage à l'Assemblée d'un tableau de la France divisée en départements et en di...
...citoyen nommé Morinet, commis principal de la marine royale.
Je suis chargé de faire hommage à l'Assemblée d'un tableau de la France divisée en départements et en districts, dressé par un citoyen nommé Morinet, commis principal de la marine royale.
Locuteur: Le Président
...r l'élection d'un Président ayant donné la majorité à M. Victor de Broglie, je lui cède le fauteuil. Le résultat du scrutin, pour l'élection d'un Président ayant donné la majorité à M. Victor de Broglie, je lui cède le fauteuil.
Locuteur: Regnaud
(de .Saint-Jean-d'Angély), au nom du comité...
... se sont passés dans quelques régiments de la 6e division à l'occasion d'un rassemblement de cavalerie aux environs de Gray.
(de .Saint-Jean-d'Angély), au nom du comité militaire. Messieurs, j'ai à vous entretenir des faits qui se sont passés dans quelques régiments de la 6e division à l'occasion d'un rassemblement de cavalerie aux environs de Gray.
Locuteur: Regnaud
...ationale a rendu pour assurer le retour de la discipline dans les troupes, il avait paru convenable au ministre de la guerre de faire sortir autant qu'il était possibl...
...taient en garnison pour les déshabituer de l'espèce de mollesse qu'ils v contractaient et pour...
...t plus disposés au service militaire si la défense de la patrie l'exigeait.
Depuis le décret que l'Assemblée nationale a rendu pour assurer le retour de la discipline dans les troupes, il avait paru convenable au ministre de la guerre de faire sortir autant qu'il était possible les régiments des lieux où ils étaient en garnison pour les déshabituer de l'espèce de mollesse qu'ils v contractaient et pour les faire cantonner dans les lieux où les fourrages étaient abondants, afin qu'ils s'y trouvassent plus disposés au service militaire si la défense de la patrie l'exigeait.
Locuteur: Regnaud
...es qui avaient été donnés au commandant de la 6e .division, cet officier a transmis c...
...r ne point laisser les villes dégarnies de troupes qui pouvaient être nécessaires à seconder les régiments d'infanterie et de la garde nationale, ce commandant n'a donné l'ordre du cantonnement qu'à un certain nombre de cavaliers de ces 3 régiments. La terreur a semblé être répandue dans ces...
...ché à répandre le trouble pour empêcher la soumission et l'obéissance; il paraît q...
...articulières et je dois encore dire que la société des amis de la Constitution de Gray a eu une discussion fort animée à ...
... on annonce qu'on a empêché le régiment de partir.
En conséquence, des ordres qui avaient été donnés au commandant de la 6e .division, cet officier a transmis ces ordres au commandant des 12", 22* et 29* régiments qui étaient sous son comma...
... l'autre en garnison à Vesoul, et le troisième en garnison à Gray.Cependant, pour ne point laisser les villes dégarnies de troupes qui pouvaient être nécessaires à seconder les régiments d'infanterie et de la garde nationale, ce commandant n'a donné l'ordre du cantonnement qu'à un certain nombre de cavaliers de ces 3 régiments. La terreur a semblé être répandue dans ces différents cantons par des individus qui sont sans doute les moines, qui ailleurs ont cherché à répandre le trouble pour empêcher la soumission et l'obéissance; il paraît qu'on a surtout réuni ces efforts contre le 12e régiment en garnison à Gray : on ...
...isait marcher les troupes pour une contre-révolution; on a fait des assemblées particulières et je dois encore dire que la société des amis de la Constitution de Gray a eu une discussion fort animée à ce sujet, dans laquelle on annonce qu'on a empêché le régiment de partir.
Locuteur: Regnaud
(de Saint-Jean-d'Angély).,. mais qui sont e...
... qu'il importe aux corps administratifs de réprimer par tous les moyens que la Constitution a mis au pouvoir des corps...
(de Saint-Jean-d'Angély).,. mais qui sont extrêmement dangereux, et qu'il importe aux corps administratifs de réprimer par tous les moyens que la Constitution a mis au pouvoir des corps administratifs.
Locuteur: Regnaud
...intes les plus fausses se sont emparées de l'esprit des soldats, qu'enfin ils étaient disposés à refuser de partir et que le 12" régiment, en garni...
.... Dans une rébellion absolue aux ordres de ses chefs, dans ces circonstances l'of-...
...andant n'a pas cru qu'il fût convenable de réunir le régiment qui était à Besançon...
...ts, que je viens d'exposer, au ministre de la guerre. Il a fait rester le 12° régimen...
H en résulte que les craintes les plus fausses se sont emparées de l'esprit des soldats, qu'enfin ils étaient disposés à refuser de partir et que le 12" régiment, en garnison à Gray, est revenu dans une révolte, car on ne peut pas dire dans une insurrection. Dans une rébellion absolue aux ordres de ses chefs, dans ces circonstances l'of-tlcier général commandant n'a pas cru qu'il fût convenable de réunir le régiment qui était à Besançon, et celui qui était en garnison à Vesoul, avec celui qui venaikde donner des pr...
...ts, l'exécution des ordres qu'il avait donnés, et il a adressé le compte des faits, que je viens d'exposer, au ministre de la guerre. Il a fait rester le 12° régiment à Gray, il a fait retourner à Besançon, le détachement du 22e régiment qui éta...
Locuteur: Le Président
...tique. L'Assemblée m'auto-riee-t-elle à la faire introduire? (Oui! ouil) offrir un don patriotique. L'Assemblée m'auto-riee-t-elle à la faire introduire? (Oui! ouil)
Locuteur: Le Président
(La députatiou est introduite.) (La députatiou est introduite.)
Locuteur: Le Président
...meté, leur courage, l'opinion prononcée de tous les Français, nous assurent assez ... « Leur fermeté, leur courage, l'opinion prononcée de tous les Français, nous assurent assez que nous n'avons rien à redouter ni des despotes, ni des factieux qui nous envir...
Locuteur: Victor de Broglie
Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro... Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal du vendredi 12 août qui est adopté.
Locuteur: Regnaud
Une autre société, celle de Besançon, a décidé d'envoyer une dêputation à l'officier général, pour lui demander de ne pas exécuter les ordres qu'il avait reçus de tous ces différents mouvements, qui éta... Une autre société, celle de Besançon, a décidé d'envoyer une dêputation à l'officier général, pour lui demander de ne pas exécuter les ordres qu'il avait reçus de tous ces différents mouvements, qui étaient, sans doute, le fruit d'un patriotisme égaré...

Séance du dimanche 14 août 1791

page 427
Locuteur: Regnaud
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité militaire sur les événements arrivés relativement aux troubles de la 6e division : « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de son comité militaire sur les événements arrivés relativement aux troubles de la 6e division :
Locuteur: Regnaud
« Décrèie qu'elle approuve la conduite du lieutenant-colonel, commandant de la 6e division, qu'elle l'autorise, dans l... « Décrèie qu'elle approuve la conduite du lieutenant-colonel, commandant de la 6e division, qu'elle l'autorise, dans le cas où les troupes immédiatement à ses ordres, ne rentreraient pas dans le dev...
Locuteur: Regnaud
...e que les ordres donnés par le ministre de la guerre, pour un cantonnement de cavalerie dans les environs de Gray, eeront exécutés ; « Décrète que les ordres donnés par le ministre de la guerre, pour un cantonnement de cavalerie dans les environs de Gray, eeront exécutés ;
Locuteur: Regnaud
...ionnaires publies, préposés au maintien de la loi,d'empêcher qu'aucune société partic...
...sce dans l'administration militaire, et de dénoncer aux tribunaux quiconque mettra obstacle à l'exécution des ordres du ministre de la guerre ou des commandants militaires, »
« Ordonne aux administrateurs, officiers municipaux, et autres fonctionnaires publies, préposés au maintien de la loi,d'empêcher qu'aucune société particulière ou individu (Murmures), ne s'Immisce dans l'administration militaire, et de dénoncer aux tribunaux quiconque mettra obstacle à l'exécution des ordres du ministre de la guerre ou des commandants militaires, »
Locuteur: Regnaud
(La discussion est ouverte sur ce projet de décret.) (La discussion est ouverte sur ce projet de décret.)
Locuteur: Tuaut de La Bouverie
M. le rapporteur vient de jeter de la défiance sur les clubs en nous exposant...
...r sur les faits reprochés aux régiments de la 6® division. Je dis, Messieurs , que l'...
...ne grandeutilité parce qu'ils répandent la vérité, parce que de la discussion naît la lumière; mais je Crois extrêmement dang...
M. le rapporteur vient de jeter de la défiance sur les clubs en nous exposant l'influence qu'ils ont pu avoir sur les faits reprochés aux régiments de la 6® division. Je dis, Messieurs , que l'établissement des clubs est certainement d'une grandeutilité parce qu'ils répandent la vérité, parce que de la discussion naît la lumière; mais je Crois extrêmement dangereux que ies fonctionnaires publics y assistent, et je vais appuyer l'amendemen...
Locuteur: Tuaut de La Bouverie
...pour être ailleurs et non pas pour être ; 1° Les fonctionnaires publics sont salariés par l'Etat pour être ailleurs et non pas pour être ;
Locuteur: Tuaut de La Bouverie
...importance extrême, et c'est ce qui est la cause des abus ; 2° Leur présence dans les clubs leur donne une importance extrême, et c'est ce qui est la cause des abus ;
Locuteur: Martineau
U est essentiel d'user de la plus grande sévérité envers ces sociétés à qui la loi a permis de s'assembler et qui abuse de ce droit pour arrêter l'exécution de la loi ; je demande que l'Assemblée charge... U est essentiel d'user de la plus grande sévérité envers ces sociétés à qui la loi a permis de s'assembler et qui abuse de ce droit pour arrêter l'exécution de la loi ; je demande que l'Assemblée charge les tribunaux d'informer à leur égard et que l'on sévisse contre les officiers ...
Locuteur: De Custine
...sant cette action aux officiers chargés de faire exécuter la loi ; car il sera très difficile qu'une cour martiale puisse prononcer de longtemps sur de semblables délits: ce ne peut-être qu'a... Ge n'est pas non plus en laissant cette action aux officiers chargés de faire exécuter la loi ; car il sera très difficile qu'une cour martiale puisse prononcer de longtemps sur de semblables délits: ce ne peut-être qu'avec une punition exemplaire, une punition prononcée dans l'instant, que vous pou...
Locuteur: De Custine
...s en état d'arrestation, renfermés dans la citadelle de Besançon, et qu'il soit rendu compte à l'Assemblée des suites de cette affaire. ...t d'avoir provoqué l'insurrection qui fait l'objet du décret présenté, soient mis en état d'arrestation, renfermés dans la citadelle de Besançon, et qu'il soit rendu compte à l'Assemblée des suites de cette affaire.
Locuteur: Chabroud
Je ne vois ici, Messieurs, que le désir de transiger avec vos décrets. La loi relative aux faits dont il est ques...
...tre exécutée et qu'il ne s'agit ici que de cette exécution. En ce qui concerne l'i...
...es, l'affaire soit renvoyée au ministre de la guerre, et relativement aux sociétés, au ministre de la justice.
Je ne vois ici, Messieurs, que le désir de transiger avec vos décrets. La loi relative aux faits dont il est question est sortie ; il est évident qu'elle doit être exécutée et qu'il ne s'agit ici que de cette exécution. En ce qui concerne l'insurrection du 12e régiment, je demande que, relativenient&ux militaires, l'affaire soit renvoyée au ministre de la guerre, et relativement aux sociétés, au ministre de la justice.
Locuteur: Tronchet
Il y aurait lieu de commettre pour les poursuites d'autres juges que ceux du lieu des séances des amis de la Constitution, car il est à craindre que les juges ne soient, eux-mêmes, membres de ces sociétés. Il y aurait lieu de commettre pour les poursuites d'autres juges que ceux du lieu des séances des amis de la Constitution, car il est à craindre que les juges ne soient, eux-mêmes, membres de ces sociétés.
Locuteur: Regnaud
...e n'est que sur les instances réitérées de M.deToulonireon, que les officiers se s... ...er que dans l'insubordination, tous les officiers ont donné leur démission, et ce n'est que sur les instances réitérées de M.deToulonireon, que les officiers se sont déterminés à rester à leur poste, malgré leur démission qu'ils avaient donné...
Locuteur: Regnaud
Voici le projet de décret que votre comité vous propose: Voici le projet de décret que votre comité vous propose:
Locuteur: De Custine
...ont il s'agit en ce momenuci. Il s'agit de s'occuper d'un moyen qui empêche de se propager cet esprit d'insurrection qui gagne l'un après l'autre tous les régiments de votre armée. Et certainement, ce ne peu... ...partement du Rhin, les établissements les plus dangereux. Mais ce n'est pas ce dont il s'agit en ce momenuci. Il s'agit de s'occuper d'un moyen qui empêche de se propager cet esprit d'insurrection qui gagne l'un après l'autre tous les régiments de votre armée. Et certainement, ce ne peut être en donnant des congés limités aux hommes qui sont tombés dans d'aussi gra...
Locuteur: D'Estourmel
...er les citoyens, se mêlent in-pudemment de l'administration. Les Boldats ont été é... ...Assemblée fasse des lois sévères contre ces sociétés qui, instituées pour éclairer les citoyens, se mêlent in-pudemment de l'administration. Les Boldats ont été égarés; je demande que ceux qui les ont trompés soient poursuivis et rendus respo...
Locuteur: Emmery
...ir exécutif porte, avec lui, les motifs de ce renvoi. ...vations du préopinant et je propose, par sous-amendement, que le renvoi au pouvoir exécutif porte, avec lui, les motifs de ce renvoi.
Locuteur: Regnaud
(de Saint-Jean-d'Angêly), rapporteur. J'ado... (de Saint-Jean-d'Angêly), rapporteur. J'adopte.
Locuteur: La Poule
Plusieurs membres : La discussion fermée I Plusieurs membres : La discussion fermée I
Locuteur: La Poule
...ordonné un cantonnement : il serait bon de connaître ses motifs et de l'approuver, de l'autoriser... Messieurs, le ministre a ordonné un cantonnement : il serait bon de connaître ses motifs et de l'approuver, de l'autoriser...

Séance du dimanche 14 août 1791

page 428
Locuteur: La Poule
...nc!) Ainsi, je demande le retranchement de la disposition du décret relative à cette ... ...ser un ministre à faire une chose dont elle ne connaît pas les motifs (Allons donc!) Ainsi, je demande le retranchement de la disposition du décret relative à cette autorisation. (Murmures.)
Locuteur: La Poule
(L'Assemblée, consultée, accorde la priorité au projet de décret amendé par MM. Gnabroud et Emmer... (L'Assemblée, consultée, accorde la priorité au projet de décret amendé par MM. Gnabroud et Emmery.)
Locuteur: La Poule
... militaire, des événements arrivés dans la 6e division, qui ont mis obstacle à l'e...
...diate aes ordres donnés par Je ministre de la guerre pour un rassemblement de cavalerie aux environs de Gray, approuve la conduite qu'a tenue dans cette circonstance M. de Toulongeon, lieutenant général, commandant dans la 6? division ; décrète que les ordres donnés par le ministre de la guerre pour un rassemblement de cavalerie, auront leur pleine et entièr...
...blée nationale, après avoir entendu le rapport qui lui a été fait par son comité militaire, des événements arrivés dans la 6e division, qui ont mis obstacle à l'exécution immédiate aes ordres donnés par Je ministre de la guerre pour un rassemblement de cavalerie aux environs de Gray, approuve la conduite qu'a tenue dans cette circonstance M. de Toulongeon, lieutenant général, commandant dans la 6? division ; décrète que les ordres donnés par le ministre de la guerre pour un rassemblement de cavalerie, auront leur pleine et entière exécution ;
Locuteur: La Poule
« Enjoint au ministre de la guerre de donner des ordres pour que les mouvements qui ont eu lieu dans le 12° régiment de cavalerie, contre l'ordre et la discipline militaire, soient dénoncés e...
...n les formes prescrites par le3 décrets de l'Assemblée nationale ;
« Enjoint au ministre de la guerre de donner des ordres pour que les mouvements qui ont eu lieu dans le 12° régiment de cavalerie, contre l'ordre et la discipline militaire, soient dénoncés et réprimés selon les formes prescrites par le3 décrets de l'Assemblée nationale ;
Locuteur: La Poule
« Enjoint pareillement au ministre de la justice de donner des ordres pour que les contrave...
...n particulier, sans mission ni pouvoir, de s'immiscer dans aucune partie de l'administration militaire, soient puni...
...stigateurs des mouvements survenus dans la 6e division, soient dénoncés au tribuna...
« Enjoint pareillement au ministre de la justice de donner des ordres pour que les contraventions aux lois qui défendent aux corps administratifs, aux municipalités et à toutes sociétés en particulier, sans mission ni pouvoir, de s'immiscer dans aucune partie de l'administration militaire, soient punies légalement ; et qu'en conséquence, les citoyens qui auraient été les auteurs ou instigateurs des mouvements survenus dans la 6e division, soient dénoncés au tribunal civil dont ils sont justiciables, poursuivis et punis suivant l'exigence du ca...
Locuteur: La Poule
Un de MM. les secrétaires fait part à l'Assemblée du décès de M. Jallet, député du département des De...
...il sera inhumé ce soir à 5 heures, dans la paroisse de la Madeleine de la Ville-l'Evêque.
Un de MM. les secrétaires fait part à l'Assemblée du décès de M. Jallet, député du département des Deux-Sèvres, mort hier, et annonce qu'il sera inhumé ce soir à 5 heures, dans la paroisse de la Madeleine de la Ville-l'Evêque.
Locuteur: Le Président
...hommage et accorde à l'auteur l'honneur de la séance.) (L'Assemblée agrée cet hommage et accorde à l'auteur l'honneur de la séance.)
Locuteur: Millet de Mureau
... du comité des monnaies. Messieurs, par la loi du 11 janvier l'Assemblée nationale a ordonné que la fabrication des pièces de 15 et de 30 sols, se ferait aux mêmes titre et remède que les écus, de manière que chaque pièce de 30 sols contienne la moitié du fin contenu dans l'écu. , au nom du comité des monnaies. Messieurs, par la loi du 11 janvier l'Assemblée nationale a ordonné que la fabrication des pièces de 15 et de 30 sols, se ferait aux mêmes titre et remède que les écus, de manière que chaque pièce de 30 sols contienne la moitié du fin contenu dans l'écu.
Locuteur: Millet de Mureau
Par la loi du 11 juillet, l'Assemblée, en modifiant ce décret, a ordonné que la fabrication de ces pièces serait faite au titre de 8 deniers de lin, et que, néanmoins, chaque pièce de 30 sols contiendrait la moitié, et chaque pièce de 15 sols, le quart du fin contenu dans l... Par la loi du 11 juillet, l'Assemblée, en modifiant ce décret, a ordonné que la fabrication de ces pièces serait faite au titre de 8 deniers de lin, et que, néanmoins, chaque pièce de 30 sols contiendrait la moitié, et chaque pièce de 15 sols, le quart du fin contenu dans l'écu.
Locuteur: Millet de Mureau
Cette modification à la loi du 11 janvier exige nécessairement que l'Assemblée statue de nouveau sur les remèdes de poids et de loi. Cette modification à la loi du 11 janvier exige nécessairement que l'Assemblée statue de nouveau sur les remèdes de poids et de loi.
Locuteur: Millet de Mureau
On ne peut pas dire que la disposition de la loi du 11 janvier, qui ordonne que les remèdes de On ne peut pas dire que la disposition de la loi du 11 janvier, qui ordonne que les remèdes de
Locuteur: Millet de Mureau
...e fabrication seront les mêmes que ceux de la fabrication des écus, puisse avoir son application à la nouvelle fabrication au titre de 8 deniers. cette fabrication seront les mêmes que ceux de la fabrication des écus, puisse avoir son application à la nouvelle fabrication au titre de 8 deniers.
Locuteur: Millet de Mureau
...tablir une proportion entre les remèdes de la fabrication des écus à 11 deniers et ce...
... d'abord que le remède diminuerait dans la même proportion que le titre, ce qui est contraire aux premières notions de l'art, qui exige d'autant plus de remède que le titre de la matière est plus bas. En second lieu, l...
...ortion serait, pour les pièces au titre de 8 deniers de 2 grains de fin 2 onzièmes, et cette fabrication ne...
En effet, si l'on voulait établir une proportion entre les remèdes de la fabrication des écus à 11 deniers et ceux d'une fabrication à 8 deniers, fondée sur le rapport des titres, il s'ensuivrait d'abord que le remède diminuerait dans la même proportion que le titre, ce qui est contraire aux premières notions de l'art, qui exige d'autant plus de remède que le titre de la matière est plus bas. En second lieu, le remède établi d'après cette fausse proportion serait, pour les pièces au titre de 8 deniers de 2 grains de fin 2 onzièmes, et cette fabrication ne pourrait jamais être reconnue par l'essai.
Locuteur: Millet de Mureau
Il en est de même pour le remède de poids; quoique l'on pût répartir les 36 grains de remède accordés sur un marc d'écus, sur le nombre de pièces de 15 et 30 sous taillées dans le marc, cette proportion serait ridicule; la quotité de grains de remède de poids que l'on doit accorder sur une fabrication, dépend du plus ou moins grand nombre de pièces que l'on a à tailter dans Je mar...
... comme certain qu'il faut d'autant plus de remède qu'il y a un plus grand nombre de pièces au marc.
Il en est de même pour le remède de poids; quoique l'on pût répartir les 36 grains de remède accordés sur un marc d'écus, sur le nombre de pièces de 15 et 30 sous taillées dans le marc, cette proportion serait ridicule; la quotité de grains de remède de poids que l'on doit accorder sur une fabrication, dépend du plus ou moins grand nombre de pièces que l'on a à tailter dans Je marc; et l'on peut regarder comme certain qu'il faut d'autant plus de remède qu'il y a un plus grand nombre de pièces au marc.
Locuteur: Millet de Mureau
Le comité des monnaies, réuni avec la commission, ayant considéré que les remèdes de poids et de loi accordés pour la fabrication des écus étaient trop consi...
...nsé qu'il suffisait d'accorder 2 grains de fin, pour remède de loi, sur la fabrication des pièces de 15 et de 30 sous ; 24 grains de remède de poids sur les pièces de 30 sous et 36 grains sur celles de 15 sous, puisque l'on a fait voir qu'il n'est pas possible d'établir la proportion des remèdes en raison de celle des titres, et que d'ailleurs les remèdes de poids et de loi admis ne sont pas même dans cette p...
Le comité des monnaies, réuni avec la commission, ayant considéré que les remèdes de poids et de loi accordés pour la fabrication des écus étaient trop considérables, a pensé qu'il suffisait d'accorder 2 grains de fin, pour remède de loi, sur la fabrication des pièces de 15 et de 30 sous ; 24 grains de remède de poids sur les pièces de 30 sous et 36 grains sur celles de 15 sous, puisque l'on a fait voir qu'il n'est pas possible d'établir la proportion des remèdes en raison de celle des titres, et que d'ailleurs les remèdes de poids et de loi admis ne sont pas même dans cette proportion.
Locuteur: Millet de Mureau
...donc une loi qui établisse ces remèdes. La détermination des remèdes fixe le point... Il faut donc une loi qui établisse ces remèdes. La détermination des remèdes fixe le point où les fabricants commencent à être coupables et à être sujets aux peines fixée...
Locuteur: Millet de Mureau
« Les titres des espèces de 15 et de 30 sous étant déterminés à 8 deniers par la loi du 11 juillet, les fontes des direc...
...ont le travail se trouverait au-dessous de ce titre, seront condamnés aux peines contenues en l'article 15 du titre V de la loi des 19 et 20 mai.
« Les titres des espèces de 15 et de 30 sous étant déterminés à 8 deniers par la loi du 11 juillet, les fontes des directeurs pourront néanmoins ne se trouver alliées qu'à 7 deniers 22 vingt-quatrièmes; et ceux dont le travail se trouverait au-dessous de ce titre, seront condamnés aux peines contenues en l'article 15 du titre V de la loi des 19 et 20 mai.
Locuteur: Millet de Mureau
Les déchets accordés sur la fabrication des espèces au titre de 11 deniers, sont de 4 onces, Les déchets accordés sur la fabrication des espèces au titre de 11 deniers, sont de 4 onces,
Locuteur: Le Président
...t hommage à l'Assemblée d'un exemplaire de son ouvrage sur l'éducation physique de... annonce que le sieur Lacombe, médecin, fait hommage à l'Assemblée d'un exemplaire de son ouvrage sur l'éducation physique des enfants du premier âge.
Locuteur: Millet de Mureau
Voici, en conséquence, le projet de décret que nous vous proposons : Voici, en conséquence, le projet de décret que nous vous proposons :
Locuteur: Millet de Mureau
« Le remède de poids des pièces de 30 sols sera de 24 grains au marc, et. celui des pièces de 15 sols, de 36 grains au marc. « Le remède de poids des pièces de 30 sols sera de 24 grains au marc, et. celui des pièces de 15 sols, de 36 grains au marc.
Locuteur: Millet de Mureau
...ivrance des espèces fabriquées au titre de 8 deniers. » ...loué aux directeurs des monnaies un déchet d'un marc sur 100 marcs passés en délivrance des espèces fabriquées au titre de 8 deniers. »

Séance du dimanche 14 août 1791

page 429
Locuteur: Millet de Mureau
...ve naturellement plus fort, il y a plus de v calcination dans la fonte et plus de matières dissoutes par le blanchiment ;... ... en délivrance. Mais sur une fabrication d'argent à 8 deniers, le déchet se trouve naturellement plus fort, il y a plus de v calcination dans la fonte et plus de matières dissoutes par le blanchiment ; ces considérations ont fait juger indispensable d'accorder 1 marc au directeur ...
Locuteur: De Cernon
...omité des finances, fait un rapport sur la recette et la dépense de la trésorerie nationale dans le cours du mois de juillet dernier, et présente le projet de décret suivant : , au nom du comité des finances, fait un rapport sur la recette et la dépense de la trésorerie nationale dans le cours du mois de juillet dernier, et présente le projet de décret suivant :
Locuteur: De Cernon
« L'Assemblée nationale décrète que la caisse de l'extraordinaire versera à la trésorerie nationale la somme de 29,419,472 livres, pour suppléer à la différence entre les dépenses et les recettes du mois de juillet 1791. « L'Assemblée nationale décrète que la caisse de l'extraordinaire versera à la trésorerie nationale la somme de 29,419,472 livres, pour suppléer à la différence entre les dépenses et les recettes du mois de juillet 1791.
Locuteur: De Cernon
« La caisse de l'extraordinaire versera en outre' la somme de 6,372,477 livres, en remplacement de pareille somme avancée par la trésorerie, pour les dépenses particuli... « La caisse de l'extraordinaire versera en outre' la somme de 6,372,477 livres, en remplacement de pareille somme avancée par la trésorerie, pour les dépenses particulières à l'année 1791. «
Locuteur: De Cernon
...rs, vous avez ordonné qu'aucun payement de la dette publique ne fût suspendu ; il par...
... le remboursement d'un tirage d'emprunt de 1781 qui est échu au mois de juin dernier. Les coupons de ce tirage sont en remboursement, il est...
...altérer le crédit national. Le résultat de ce tirage est une somme de 7,242,000 livres ; c'est à la caisse de l'extraordinaire, sur votre autorisation, à ouvrir le payement des coupons provenus ce tirage. Le comité de finances me charge, en conséquence, de vous proposer le projet de décret suivant :
, rapporteur. Messieurs, vous avez ordonné qu'aucun payement de la dette publique ne fût suspendu ; il paraît important que vous ordonniez, pour le remplissement des engagements que vous avez pris, le remboursement d'un tirage d'emprunt de 1781 qui est échu au mois de juin dernier. Les coupons de ce tirage sont en remboursement, il est essentiel d'en ordonner le payement ; car cette suspension attirerait à altérer le crédit national. Le résultat de ce tirage est une somme de 7,242,000 livres ; c'est à la caisse de l'extraordinaire, sur votre autorisation, à ouvrir le payement des coupons provenus ce tirage. Le comité de finances me charge, en conséquence, de vous proposer le projet de décret suivant :
Locuteur: De Cernon
« L'Assemblée nationale décrète que la caisse de l'extraordinaire ouvrira le rembourseme...
...n résultat du tirage fait èn juin 1791, de l'emprunt de 100 millions de 1781, montant à la somme de 7,242,000 livres. »
« L'Assemblée nationale décrète que la caisse de l'extraordinaire ouvrira le remboursement des sommes dues en résultat du tirage fait èn juin 1791, de l'emprunt de 100 millions de 1781, montant à la somme de 7,242,000 livres. »
Locuteur: De Cernon
L'ordre du jour est la suite de la, discussion du projet de Constitution. L'ordre du jour est la suite de la, discussion du projet de Constitution.
Locuteur: Thouret
, rapporteur. Avant de commencer l'ordre du jour, je suis chargé par les comités dont je suis l'organe, de faire à l'Assemblée une observation qui n'interrompra pas longtemps la suite de son travail. , rapporteur. Avant de commencer l'ordre du jour, je suis chargé par les comités dont je suis l'organe, de faire à l'Assemblée une observation qui n'interrompra pas longtemps la suite de son travail.
Locuteur: Thouret
...tant pour son honneur que pour Je salut de la France, établir par la Constitution un gouvernement. Ce gouver...
...u'il donne au pouvoir exécutif le moyen de concourir au maintien delà liberté publ...
L'Assemblée veut certainement, et elle veut tant pour son honneur que pour Je salut de la France, établir par la Constitution un gouvernement. Ce gouvernement doit être tel qu'il donne au pouvoir exécutif le moyen de concourir au maintien delà liberté publique sans pouvoir jamais l'opprimer, et qu'il ait cependant tous les moyens
Locuteur: Thouret
d'activité et de stabilité nécessaires pour être un gouv...
... puisse maintenir l'ordre public. C'est la difhculté d'atteindre ce double but, qu...
...palementnotre attention dans le travail de revision.
d'activité et de stabilité nécessaires pour être un gouvernement réel, qui puisse maintenir l'ordre public. C'est la difhculté d'atteindre ce double but, qui a fixéprincipalementnotre attention dans le travail de revision.
Locuteur: Thouret
Convaincu du désir de l'Assemblée d'étendre, jusqu'aux dernie...
...pouvait en êtrë retranché en diminution de la force du gouvernement, et nous n'avons ...
...démontré pour nous qu'il n'y aurait pas de gouvernement durable.
Convaincu du désir de l'Assemblée d'étendre, jusqu'aux derniers termes possibles, tontes les précautions contre le danger des prérogatives et des attributions du pouvoir exécutif, nous avons sévèrement calculé tout ce qui pouvait en êtrë retranché en diminution de la force du gouvernement, et nous n'avons conservé très rigoureusement que les seules dispositions sans lesquelles il était démontré pour nous qu'il n'y aurait pas de gouvernement durable.
Locuteur: Thouret
...r exécutif l'affaiblissement des moyens de puissance, par la restitution de ceux de confiance et de facilité dans le choix de ses agents, que nous avions pensé que l...
...r, et opérer avec cette efficacité dont la France a besoin, èt que nous avons désirée vainement depuis le commencement de nos travaux.
...était nécessaire. Ce n'est, par exemple, qu'en compensant relativement au pouvoir exécutif l'affaiblissement des moyens de puissance, par la restitution de ceux de confiance et de facilité dans le choix de ses agents, que nous avions pensé que le gouvernement pourrait encore s'établir, et opérer avec cette efficacité dont la France a besoin, èt que nous avons désirée vainement depuis le commencement de nos travaux.
Locuteur: Thouret
...nimement pensé que les entraves mises à la réélection, combinées avec l'interdiction au pouvoir exécutif de prendre, dans les législaturesfinissantes, les agents que la confiance et l'estime publiques lui ren...
...s moyens qui restaient pour faire aller la Constitution, et établir un véritable g...
...cussion très approfondie, qui nous a occupés hier jusqu'à minuit, nous avons unanimement pensé que les entraves mises à la réélection, combinées avec l'interdiction au pouvoir exécutif de prendre, dans les législaturesfinissantes, les agents que la confiance et l'estime publiques lui rendent nécessaires, ont enlevé les seuls moyens qui restaient pour faire aller la Constitution, et établir un véritable gouvernement.
Locuteur: Thouret
L'unanimité de nos sentiments, sur un intérêt si capital, objet final des travaux de l'Assemblée, sans lequel elle a manqué tout le reste, nous a fait penser qu'il est de notre honneur et de notre devoir, de vous faire franchement la déclaration de cette opinion constante et définitive de vos comités ; afin qu'au moment où nous...
...aient provoqué ce qui peut compromettre la Révolution, chacun de vous veuille bien méditer encore fortement et impartialement sur le salut de la chose publique, avant que l'acte dont v...
L'unanimité de nos sentiments, sur un intérêt si capital, objet final des travaux de l'Assemblée, sans lequel elle a manqué tout le reste, nous a fait penser qu'il est de notre honneur et de notre devoir, de vous faire franchement la déclaration de cette opinion constante et définitive de vos comités ; afin qu'au moment où nous touchons tous à une grande responsabilité commune, mais qui se serait attachée plus spécialement aux membres des comités, s'ils avaient provoqué ce qui peut compromettre la Révolution, chacun de vous veuille bien méditer encore fortement et impartialement sur le salut de la chose publique, avant que l'acte dont va dépendre le bonheur ou le malheur du peuple français soit irrévocablement cons...
Locuteur: Thouret
De la régence. De la régence.
Locuteur: Thouret
« La régence appartient au parent du roi, le plus proche en degré, suivant l'ordre de l'hérédité au trône, et âgé de 25 ans accomplis, pourvu qu'il soit Fra... « La régence appartient au parent du roi, le plus proche en degré, suivant l'ordre de l'hérédité au trône, et âgé de 25 ans accomplis, pourvu qu'il soit Français et régnicole, qu'il ne soit pas héritier
Locuteur: Millet de Mureau
...adopte le décret présenté par M. Millet de Mureau.) (L'Assemblée, consultée, adopte le décret présenté par M. Millet de Mureau.)
Locuteur: Millet de Mureau
...M. Legros, juge au tribunal du district de Mer, département du Loir-et-Cher, donne... Un membre annonce que M. Legros, juge au tribunal du district de Mer, département du Loir-et-Cher, donne 300 livres pour l'entretien d'un garde national, et il réalise cette somme.
Locuteur: Thouret
Nous nous sommes arrêtés hier à la 2e section du chapitre II du titre III ... Nous nous sommes arrêtés hier à la 2e section du chapitre II du titre III :
Locuteur: Thouret
« Le roi est mineur jusqu'à l'âge de 18 ans accomplis ; et, pendant sa minor... « Le roi est mineur jusqu'à l'âge de 18 ans accomplis ; et, pendant sa minorité, il y a un régent du royaume. » (Adopté.)

Séance du dimanche 14 août 1791

page 430
Locuteur: Thouret
« Les femmes sont exclues de la régence. » (Adopté.) « Les femmes sont exclues de la régence. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
« Le régent exercera jusqu'à la majorité du roi toutes les fonctions de la royauté, et n'est pas personnellement responsable ae8 actes de son administration. » (Adopté.) « Le régent exercera jusqu'à la majorité du roi toutes les fonctions de la royauté, et n'est pas personnellement responsable ae8 actes de son administration. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
... Le régent ne peut commencer l'exercice de ses fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence au Corps législatif...
... dont l'exercice lui est confié pendant la minorité du roi, à maintenir la Constitution décrétée par VAssemblée na...
« Le régent ne peut commencer l'exercice de ses fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence au Corps législatif, le serment d'employer tout le pouvoir délégué au foi. et dont l'exercice lui est confié pendant la minorité du roi, à maintenir la Constitution décrétée par VAssemblée nationale constituante, aux années 1789,1790 et 1791. et faire exécuter les lois,
Locuteur: Thouret
...laquelle seront exprimés ce serment, èt la promesse de le réitérer aussitôt que le Corps légis... ...ps législatif n'est pas assemblé, le régent fera publier une proclamation, dans laquelle seront exprimés ce serment, èt la promesse de le réitérer aussitôt que le Corps législatif sera réuni. »
Locuteur: Thouret
Il y à lieu de faire accorder cet article avec l'article 4 de la section précédente en y insérant l'amen...
...e dernier ; pour cela, H faut ajouter à la formule du serment les mots : « d'être fidèle à la nation et à la loi, » Nous vous proposons également de dire ? u et au roi. » 1Assentiment.)
Il y à lieu de faire accorder cet article avec l'article 4 de la section précédente en y insérant l'amendement admis hier pour ce dernier ; pour cela, H faut ajouter à la formule du serment les mots : « d'être fidèle à la nation et à la loi, » Nous vous proposons également de dire ? u et au roi. » 1Assentiment.)
Locuteur: Thouret
... Le régent ne peut commencer l'exercice de ses fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence du Corps législatif, le serment tfélre fidèle à la nation. à la loi et au roi, d'employer tout le pouvo...
... dont l'exercice lui est confié pendant la minorité du roi, à maintenir la Constitution décrétée par l'Assemblée n...
« Le régent ne peut commencer l'exercice de ses fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence du Corps législatif, le serment tfélre fidèle à la nation. à la loi et au roi, d'employer tout le pouvoir délégué au roi, et dont l'exercice lui est confié pendant la minorité du roi, à maintenir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale constituante, aux années 1789,1790 et 1791, et à faire exécuter les loi...
Locuteur: Thouret
...laquelle seront exprimés ce serment, et la promesse de le réitérer aussitôt que le Corps légis... ...rps législatif n'est pas assemblé, le régent fera publier une proclamation dans laquelle seront exprimés ce serment, et la promesse de le réitérer aussitôt que le Corps législatif sera réuni. »> (Adopté.)
Locuteur: Thouret
...e le régent n'est pas entré en exercice de ses fonctions, la sanction des lois demeure suspendue : les ministres continuent de faire, sous leur responsabilité, tous l... « Tant que le régent n'est pas entré en exercice de ses fonctions, la sanction des lois demeure suspendue : les ministres continuent de faire, sous leur responsabilité, tous les actes du pouvoir exécutif. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
...t, lequel ne pourra être changé pendant la durée de la régence. » (Adopté.) ...e le récent aura prêté le serment, le Corps législatif déterminera son traitement, lequel ne pourra être changé pendant la durée de la régence. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
« La garde du roi mineur sera confiée à sa mère ; et s'il n'a pas de mère, ou si elle est remariée au temps de l'avènement de son fils au trône, ou si elle se remarie pendant la minorité, la garde sera déférée par le Corps législa... « La garde du roi mineur sera confiée à sa mère ; et s'il n'a pas de mère, ou si elle est remariée au temps de l'avènement de son fils au trône, ou si elle se remarie pendant la minorité, la garde sera déférée par le Corps législatif.
Locuteur: Thouret
« En cas de démence du roi, notoirement reconnue, l...
...s 3 délibérations successivement prises de mois eu mois, il y a lieu à la régence tant que la démence dure. » (Adopté.)
« En cas de démence du roi, notoirement reconnue, légalement constatée, et déclarée par le Corps législatif après 3 délibérations successivement prises de mois eu mois, il y a lieu à la régence tant que la démence dure. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
De la famille du roi. De la famille du roi.
Locuteur: D'Aubergeon-Murinais
La province du Dauphiné n «i été réunie à la couronne de France qu'avec le consentement unanime du peuple de cette province; cette réunion opérée en...
...344. Elle ne fait pas partie du royaume de France; elle a été donnée à l'héritier présomptif à la condition qu'il en porterait et les arm...
La province du Dauphiné n «i été réunie à la couronne de France qu'avec le consentement unanime du peuple de cette province; cette réunion opérée en 1343 a été confirmée en 1344. Elle ne fait pas partie du royaume de France; elle a été donnée à l'héritier présomptif à la condition qu'il en porterait et les armes et le nom ; et, par une clause spéciale, ia province du Dauphine, par les man...
Locuteur: Chabroud
On nous parle de la volonté du peuple au moment où il est n...
...i qu'elle se fait entendre, on voudrait la méconnaître, le déclare, en vertu du consentement du peuple de la province ét je crois que je ne serai désavoué par aucun de mes collègues, qu'il n'y a plus de province de Dauphiné, qu'il n'y a plus que des Fran...
On nous parle de la volonté du peuple au moment où il est notoire qu'il n'en n'avait pas et qu'il ne pouvait pas en avoir-, aujourd'hui qu'elle se fait entendre, on voudrait la méconnaître, le déclare, en vertu du consentement du peuple de la province ét je crois que je ne serai désavoué par aucun de mes collègues, qu'il n'y a plus de province de Dauphiné, qu'il n'y a plus que des Français. (Applaudissements.)
Locuteur: Salle
...er l'article qui a été déjà décrété sur la régence, Uni porte que celui a qui elle aura été déférée ne la gardera que pendant la minorité du roi seulement. Je crois que ce serait ici le cas ji'in-sérer l'article qui a été déjà décrété sur la régence, Uni porte que celui a qui elle aura été déférée ne la gardera que pendant la minorité du roi seulement.
Locuteur: Thouret
, rapporteur. Je continue la lecture des articles. , rapporteur. Je continue la lecture des articles.
Locuteur: Thouret
« La régence du royaume ne confère aucun droit sur la personne du roi mineur. » (Adopté.) « La régence du royaume ne confère aucun droit sur la personne du roi mineur. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
« Ne peuvent être élus pour la garde du roi mineur, ni le régent et se... « Ne peuvent être élus pour la garde du roi mineur, ni le régent et ses descendants, ni les femmes. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
... rapporteur. Nous passons, Messieurs, & la 3* section, dont voici 1 article 1er. , rapporteur. Nous passons, Messieurs, & la 3* section, dont voici 1 article 1er.
Locuteur: Thouret
. L'héritier présomptif portera le nom de prince royal. . L'héritier présomptif portera le nom de prince royal.
Locuteur: Thouret
...ce, il est censé avoir abdiqué le droit de succession au trôue. » ...r été r» quis par une proclamation du Corps législatif, il ne rentre pas en France, il est censé avoir abdiqué le droit de succession au trôue. »

Séance du dimanche 14 août 1791

page 431
Locuteur: Féraud
... tout aux comités. Le moyen le plus sûr de supprimer toute idée de prérogative, tout espoir de voir renaître la noblesse, c'est d'en donner la prérogative exclusive au sang royal. (A... Je demande le renvoi du tout aux comités. Le moyen le plus sûr de supprimer toute idée de prérogative, tout espoir de voir renaître la noblesse, c'est d'en donner la prérogative exclusive au sang royal. (Applaudissements.)
Locuteur: La Réveillère-Lépaux
Je demande que la première proposition de M. Goupil soit rejetée par la question préalable, et la seconde renvoyée aux comités. Il n'y a pas de meilleur moyen de rétablir la noblesse, que de ramener des titres sans fonctions ; vou...
...eurs familles, qui prétendent descendre de la branche royale.
Je demande que la première proposition de M. Goupil soit rejetée par la question préalable, et la seconde renvoyée aux comités. Il n'y a pas de meilleur moyen de rétablir la noblesse, que de ramener des titres sans fonctions ; vous verriez prompte-ment, et vous voyez déjà plusieurs familles, qui prétendent descendre de la branche royale.
Locuteur: Barnave
« L'héritier présomptif de la couronne portera le nom de prince royal. « L'héritier présomptif de la couronne portera le nom de prince royal.
Locuteur: Barnave
...neur, le parent majeur premier appelé à la régence, est tenu de résider dans le royaume. « Si l'héritier présomptif est mineur, le parent majeur premier appelé à la régence, est tenu de résider dans le royaume.
Locuteur: Barnave
« La mère du roi mineur ayant sa garde, ou l...
..., s'ils sortent du royaume, sont déchus de la garde : si la mère de l'héritier présomptif mineur sortait du...
... pourrait, même après son retour, avoir la garde de son fils mineur devenu roi, que par un ...
« La mère du roi mineur ayant sa garde, ou le gardien élu, s'ils sortent du royaume, sont déchus de la garde : si la mère de l'héritier présomptif mineur sortait du royaume, elle ne pourrait, même après son retour, avoir la garde de son fils mineur devenu roi, que par un décret du Corps législatif. » (Adopté.)
Locuteur: Barnave
Les autres membres de la famille du roi ne sont soumis qu'aux lo... Les autres membres de la famille du roi ne sont soumis qu'aux lois communes à tous les citoyens. » (Adopté.)
Locuteur: Goupil-Préfeln
...ssion importante sous tous les rapports de la politique, et de la morale. (Murmures.) Les bases du gouvernement que nous établissons sont l'égalité la plus absolue et la plus parfaite, el l'unité la plus indivisible ; ces principes immuables n'admettent pas de privilèges, mais sous cette dénomination odieuse et justement odieuse de privilèges, vous ne comprenez pas les é...
...stitutionnels. Or, vous avez établi que la monarchie était héréditaire dans la dynastie régnante; ceci est un droit co...
...D'après, cette maxime, tous les membres de la famille royale sont, le cas échéant, appelés à la succession a la couronne. Un des premiers instincts de la raison apprend en tous pays, à tous les hommes que où il y a des choses existantes et reconnues, il faut qu'il y ait des noms, et que où il n'y en a pas on en fait. D'après ...
...e ; il consiste à ajouter à l'article 4 la disposition suivante:
Messieurs, il y a dans les articles qui viennent d'être décrétés une omission importante sous tous les rapports de la politique, et de la morale. (Murmures.) Les bases du gouvernement que nous établissons sont l'égalité la plus absolue et la plus parfaite, el l'unité la plus indivisible ; ces principes immuables n'admettent pas de privilèges, mais sous cette dénomination odieuse et justement odieuse de privilèges, vous ne comprenez pas les établissements constitutionnels. Or, vous avez établi que la monarchie était héréditaire dans la dynastie régnante; ceci est un droit constitutionnel et par conséquent n'est pas un privilège. D'après, cette maxime, tous les membres de la famille royale sont, le cas échéant, appelés à la succession a la couronne. Un des premiers instincts de la raison apprend en tous pays, à tous les hommes que où il y a des choses existantes et reconnues, il faut qu'il y ait des noms, et que où il n'y en a pas on en fait. D'après cela, Messieurs, voici l'amendement que je propose ; il consiste à ajouter à l'article 4 la disposition suivante:
Locuteur: Goupil-Préfeln
...importante; si vous voulez me permettre de la développer.... Cette proposition est très importante; si vous voulez me permettre de la développer....
Locuteur: D'Orléans
Je demande que la proposition de M. Goupil soit rejetée par la question préalable, (Applaudissements.) Je demande que la proposition de M. Goupil soit rejetée par la question préalable, (Applaudissements.)
Locuteur: Camus
Sur la première partie de la disposition additionnelle, c'est-à-dire sur la qualité de prince, je demande la question préalable; mais sur la seconde partie, je demande le renvoi au... Sur la première partie de la disposition additionnelle, c'est-à-dire sur la qualité de prince, je demande la question préalable; mais sur la seconde partie, je demande le renvoi aux comités.
Locuteur: Prieur
..., ni princes. (Murmures.) Souvenez-vous de ce qui fut dit alors : après le roi et l'héritier présomptif de la couronne, il n'y a que des citoyens fra... ...ous avez décrété constitutionnel-lement qu'il n'y aurait plus ni comtes, ni ducs, ni princes. (Murmures.) Souvenez-vous de ce qui fut dit alors : après le roi et l'héritier présomptif de la couronne, il n'y a que des citoyens français ; et c'est d'après cela que constitutionnelle-raent vous avez décrété que ...
Locuteur: Merlin
... mineur, il refuserait d'y rentrer lors de sa majorité. ...e semble que l'article doit s'appliquer aux cas où emmené hors du royaume, étant mineur, il refuserait d'y rentrer lors de sa majorité.
Locuteur: Barnave
étant majeur de 18 ans, après avoir été requis par une ... étant majeur de 18 ans, après avoir été requis par une proclamation du Corps législatif, il ne rentre pas en France, etc..... »
Locuteur: Barnave
... S'il en est sorti, et si, étant majeur de 18 ans, après avoir été requis par une ...
...ce, il est censé avoir abdiqué le droit de succession au trône. » (Adopté.)
« S'il en est sorti, et si, étant majeur de 18 ans, après avoir été requis par une proclamation du Corps législatif, il ne rentre pas en France, il est censé avoir abdiqué le droit de succession au trône. » (Adopté.)
Locuteur: Barnave
...serait sorti, et n'y rentrerait pas sur la réquisition du Corps législatif, il sera censé avoir abdiqué son droit à la régence. * (Adopté.) Dans le cas où il en serait sorti, et n'y rentrerait pas sur la réquisition du Corps législatif, il sera censé avoir abdiqué son droit à la régence. * (Adopté.)
Locuteur: Goupil-Préfeln
En ce cas je demande le renvoi de ma motion aux comités. En ce cas je demande le renvoi de ma motion aux comités.
Locuteur: Prieur
J'insiste sur la Question préalable; si l'Assemblée pouv... J'insiste sur la Question préalable; si l'Assemblée pouvait ne pas 1 adopter, je demanderais à développer mon opinion.
Locuteur: D'André
M. Goupil n'a pas eu le temps de développer son opinion; elle est appuyé... M. Goupil n'a pas eu le temps de développer son opinion; elle est appuyée par plusieurs membres; je me réunis à ceux qui demandent le renvoi aux comités...
Locuteur: Lanjuinais
Plusieurs membres : La question préalable sur le renvoi. Plusieurs membres : La question préalable sur le renvoi.
Locuteur: Briois-Beaumetz
...rincipes avaient été énoncés ici par M. de Mirabeau. Cette théorie tend à l'indivi... ... l'Assemblée pourrait être développé dans une théorie très étendue et dont les principes avaient été énoncés ici par M. de Mirabeau. Cette théorie tend à l'indivisi-
Locuteur: Camus
...érera donc toujours faire revivre cette noblesse ! Un membre : On espérera donc toujours faire revivre cette noblesse !

Séance du dimanche 14 août 1791

page 432
Locuteur: Briois-Beaumetz
bilité de la race destinée à occuper perpétuellement le trône, à cette espèce de sacrifice, comme le disait M. Mirabeau, qu'une nation peut, pour son ...
...ace; et je ne m'étonne pas qu'un membre de la famille royale se soit, au sein de cette Assemblée, opposé à l'amendement de M. Goupil. 11 a sans doute compris que le titre de priuce était incompatible avec le titre...
...cieux à mon sens et sans doute au sien, de citoyen actif français. D'après ces premières notions qu'il serait bien nécessaire de développer, je crois que la question est trop importante pour n'êtr...
bilité de la race destinée à occuper perpétuellement le trône, à cette espèce de sacrifice, comme le disait M. Mirabeau, qu'une nation peut, pour son utilité, faire d'uoe seule race; et je ne m'étonne pas qu'un membre de la famille royale se soit, au sein de cette Assemblée, opposé à l'amendement de M. Goupil. 11 a sans doute compris que le titre de priuce était incompatible avec le titre beaucoup plus précieux à mon sens et sans doute au sien, de citoyen actif français. D'après ces premières notions qu'il serait bien nécessaire de développer, je crois que la question est trop importante pour n'être pas dans ce moment-ci, renvoyée tout entière aux comités. (Murmures et applaud...
Locuteur: Briois-Beaumetz
... le plus égard^s'ii avait été rendu sur la matière, n'y est cependant pas applicable, en ce que la qualité de prince, dans le sens où elle a été détr...
...le décret dont on parle, s'appliquait à la principauté féodale; et la preuve que c'était à la principauté féodale que s'appliquait le...
...st que cet article est tiré d'une suite de décrets sur la féodalité, et qui détruit cumulativement avec la qualité de priuce, celle de duc, comte, etc.
... que le décret qu'on vous a cité à cet égard., décret auquel nous désirons avoir le plus égard^s'ii avait été rendu sur la matière, n'y est cependant pas applicable, en ce que la qualité de prince, dans le sens où elle a été détruite, par le décret dont on parle, s'appliquait à la principauté féodale; et la preuve que c'était à la principauté féodale que s'appliquait le décret, c'est que cet article est tiré d'une suite de décrets sur la féodalité, et qui détruit cumulativement avec la qualité de priuce, celle de duc, comte, etc.
Locuteur: Briois-Beaumetz
...e deuxième preuve, c'est que vous venez de décréter un prince royal, et que vous n...
...ue parce qu'il est le premier suppléant de la couronne; que si vous en décrétiez plus...
...atrième, et qu'ainsi, il n'est pas vrai de dire que la chose soit constitutionnellement jugée.
Une deuxième preuve, c'est que vous venez de décréter un prince royal, et que vous n'avez décrété un prince que parce qu'il est le premier suppléant de la couronne; que si vous en décrétiez plusieurs, ce ne serait que parce que vous reconnaîtriez un second, un troisième, un quatrième, et qu'ainsi, il n'est pas vrai de dire que la chose soit constitutionnellement jugée.
Locuteur: Briois-Beaumetz
...on honorable des droits que les membres de la dynastie ne pourraient peut-être pas exercer sans nuire à la liberté publique. ...d'une distinction féodale, mais d'une qualité politique qui n'est qu'une exclusion honorable des droits que les membres de la dynastie ne pourraient peut-être pas exercer sans nuire à la liberté publique.
Locuteur: Lanjuinais
...portance qu'on met à demander le renvoi de la proposition au comité, doit être un motif pour la rejeter. Une pareille question peut-elle rester en suspens ? Pourriez-vous sortir de cette salle avec cette idée : Les princ...
... très bien renaître en France ? Quant à la seconde partie de la proposition de M. Goupil, elle est réglementaire, ainsi je demande que la question préalable soit mise aux voix s...
Ma motion d'ordre est que l'importance qu'on met à demander le renvoi de la proposition au comité, doit être un motif pour la rejeter. Une pareille question peut-elle rester en suspens ? Pourriez-vous sortir de cette salle avec cette idée : Les princes pourront très bien renaître en France ? Quant à la seconde partie de la proposition de M. Goupil, elle est réglementaire, ainsi je demande que la question préalable soit mise aux voix sur le tout. (Applaudissements.)
Locuteur: Duport
...me gauche.) Il nous a présenté un nuage de princes suspendu sur nos têtes; il n'y a rien de tout cela. Il s'agit de savoir si les droits de citoyen sont compatibles avec la succession de la couronne. J'observe au même préopinant que Toulant servir l'égalité la plus absolue, il la détruit évidemment, et qu'en mêlant avec les citoyens des hommes appelés à la sub-stition perpétuelle du trône, il fa...
...je ne me soucie pas plus que lui du nom de prince et de ceux qui le portent. Les membres de la famille royale auront-ils le droit de citoyen actif? pourront-ils comme eux p...
...pulaires? En seront-ils exclus en vertu de la substitution perpétuelle qui les appelle au trône; voilà la véritable question. (Applaudissements.) Enfin, moi citoyen, suis-je l'égal d'un membre de la famille royale, (Murmures.) qui peut éventuellement être appelé à recueillir la couronne?
cilement présentées comme des idées contraires. (Murmures à l'extrême gauche.) Il nous a présenté un nuage de princes suspendu sur nos têtes; il n'y a rien de tout cela. Il s'agit de savoir si les droits de citoyen sont compatibles avec la succession de la couronne. J'observe au même préopinant que Toulant servir l'égalité la plus absolue, il la détruit évidemment, et qu'en mêlant avec les citoyens des hommes appelés à la sub-stition perpétuelle du trône, il fait pénétrer parmi eux une inégalité véritable. J'observe enfin que je ne me soucie pas plus que M. Lanjuinais, que je ne me soucie pas plus que lui du nom de prince et de ceux qui le portent. Les membres de la famille royale auront-ils le droit de citoyen actif? pourront-ils comme eux parvenir aux places populaires? En seront-ils exclus en vertu de la substitution perpétuelle qui les appelle au trône; voilà la véritable question. (Applaudissements.) Enfin, moi citoyen, suis-je l'égal d'un membre de la famille royale, (Murmures.) qui peut éventuellement être appelé à recueillir la couronne?
Locuteur: Duport
Je ne prétends point qu'il n'y ait pas de rapport d'égalité entre un membre de la dynastie royale et nn citoyen, mais ce ...
...n ce sens, le roi sans doute est l'égal de tous les hommes ; il s'agit ici de rapports politiques ; il s'agit de savoir si, lorsque vous avez exclu les agents nommés par le pouvoir exécutif de siéger dans des assemblées populaires, ...
...rps législatif, un homme qui appartient de si près au pouvoir exécutif lui-même, p...
...ée ? Ce ne peut pas être assurément par la déclaration des droits. Lorsque pour ét...
...d'élever à jamais une famille au-dessus de toutes les autres, on est assurément dans un état de Constitution, ce n'est plus par les dro...
Je ne prétends point qu'il n'y ait pas de rapport d'égalité entre un membre de la dynastie royale et nn citoyen, mais ce sont les rapports communs entre tous les hommes, et en ce sens, le roi sans doute est l'égal de tous les hommes ; il s'agit ici de rapports politiques ; il s'agit de savoir si, lorsque vous avez exclu les agents nommés par le pouvoir exécutif de siéger dans des assemblées populaires, dans le Corps législatif, un homme qui appartient de si près au pouvoir exécutif lui-même, peut y siéger également. (Murmures et applaudissements.) Comment cette question doit-elle être réglée ? Ce ne peut pas être assurément par la déclaration des droits. Lorsque pour établir l'égalité entre tous les citoyens on a fait sacrifice d'élever à jamais une famille au-dessus de toutes les autres, on est assurément dans un état de Constitution, ce n'est plus par les droits individuels que l'on doit se guider.
Locuteur: Duport
...'il est utile au peuple que les membres de la dynastie royale puissent être séparés p...
... fort égal), ou bien si fondus avec eux de manière à en avoir les mêmes droits, il...
...homme dans l'Assemblée qui ne pense que la question doive être discutée avec soin ; il serait possible qu'un homme qui est de la dynastie régnante, qui a un droit évent...
...our cet effet, il lui serait impossible de n'avoir pas aussi secrètement égard à s...
...aient trop présent à l'esprit l'intérêt de celui qui les a nommés, pour que le peu...
Il faut donc examiner s'il est utile au peuple que les membres de la dynastie royale puissent être séparés par un titre quelconque des autres citoyens (le mot m'est fort égal), ou bien si fondus avec eux de manière à en avoir les mêmes droits, il peuvent arriver aux mêmes places. Or, sur cela, il n'est pas un homme dans l'Assemblée qui ne pense que la question doive être discutée avec soin ; il serait possible qu'un homme qui est de la dynastie régnante, qui a un droit éventuel au trône, puisse se présenter dans le Corps législatif. Lorsque cet homme stipulerait les droits du peuple qui l'aurait nommé pour cet effet, il lui serait impossible de n'avoir pas aussi secrètement égard à ses intérêts personnels. Il unit bien plus que les agents du pouvoir exécutif qui...
...ces et nos raisonnements, vous avez pensé que des agents du pouvoir exécutif auraient trop présent à l'esprit l'intérêt de celui qui les a nommés, pour que le peuple puisse leur confier ses droits à défendre; il n'y a personne qui ne doit pen...
Locuteur: D'André
Je demande à prouver que la question n'est pas éclaircie. Je demande à prouver que la question n'est pas éclaircie.
Locuteur: Briois-Beaumetz
A l'extrême gauche : La question préalable l A l'extrême gauche : La question préalable l
Locuteur: Gaultier-Biauzat
Je demande la parole pour une motion d'ordre. Je demande la parole pour une motion d'ordre.
Locuteur: Duport
...commence par observer, sur ce que vient de dire le préopiuant, que c'est précisément avec les grands mots d'égalité, de liberté appliqués tant bien que mal, qu...
...ce que l'on n'est pas entendu; il vient de prouver combien il est facile de présenter une question sous un jour fau...
Je commence par observer, sur ce que vient de dire le préopiuant, que c'est précisément avec les grands mots d'égalité, de liberté appliqués tant bien que mal, que l'on séduit les esprits et qu'on échauffe les têtes, précisément parce que l'on n'est pas entendu; il vient de prouver combien il est facile de présenter une question sous un jour faux et comment des idées qui tendent à l'égalité peuvent être fa-

Séance du dimanche 14 août 1791

page 433
Locuteur: Duport
...écutif; je ne prétends pas encore juger la question. (Murmures.) Je dis seulement ...
...des décrets constitutionnels n'ont rien de commun avec les motifs donnés par les préopinants : que la crainte de rétablir, par , la noblesse, est une idée absurde, puisqu'il n'y a rien , au contraire, de plus efficace pour la détruire, rendre tous les citoyens parf...
...ion sous des rapports politiques, tirés de l'intérêt des citoyens, et que, de plusieurs manières, elle présentait des...
...rances, par ses droits, stipulera davantage les intérêts exclusifs du pouvoir exécutif; je ne prétends pas encore juger la question. (Murmures.) Je dis seulement que les motifs des décrets constitutionnels n'ont rien de commun avec les motifs donnés par les préopinants : que la crainte de rétablir, par , la noblesse, est une idée absurde, puisqu'il n'y a rien , au contraire, de plus efficace pour la détruire, rendre tous les citoyens parfaitement égaux à l'exception d'une seule famille. Je dis ensuite que, lorsqu'on ...
...emblée nationale volontairement en erreur, et qu'il fallait examiner cette question sous des rapports politiques, tirés de l'intérêt des citoyens, et que, de plusieurs manières, elle présentait des difficultés essentielles.
Locuteur: Duport
...à dire qu'il est d'un grand danger pour la liberté que des membres de la dynastie royale, mêlés aux élections po...
...ennent le noyau d'une faction, Je point de ralliement de plusieurs intrigants. M. Mirabeau pensait que les membres de la dynastie ne devaient pas jouir des droits de citoyens; si, en ce moment, il fallait ...
...se d'absurdes calomnies à des raisons tranquilles et importantes, l'on me force à dire qu'il est d'un grand danger pour la liberté que des membres de la dynastie royale, mêlés aux élections populaires, aux corps nationaux, y deviennent le noyau d'une faction, Je point de ralliement de plusieurs intrigants. M. Mirabeau pensait que les membres de la dynastie ne devaient pas jouir des droits de citoyens; si, en ce moment, il fallait décider sur le oui ou sur le non, je n'hésiterais pas à être du même avis. Cepen...
Locuteur: Rewbell
C'est sur ce mot qu'on demande la question préalable et on doit juger cet...
...able, pour qu'il ne reparaisse pas sous de nouvelles couleurs; la deuxième question est de savoir si un membre de la famille royale peut être en même temps citoyen actif. 11 nTy a rien de plus simple qu'un prince de la famille royale use de son droit de citoyen ; il est aussi étranger au pouv...
...res.) Vous avez décrété que les membres de la famille du roi seraient dans la classe des citoyens; par conséquent, dè...
...onctions du pouvoir exécutif, ni celles de premier où deuxième suppléant, il est dans la classe des citoyens, cela est évident. ...
C'est sur ce mot qu'on demande la question préalable et on doit juger cette question préalable, pour qu'il ne reparaisse pas sous de nouvelles couleurs; la deuxième question est de savoir si un membre de la famille royale peut être en même temps citoyen actif. 11 nTy a rien de plus simple qu'un prince de la famille royale use de son droit de citoyen ; il est aussi étranger au pouvoir exéèutif que qui que ce soit. (Murmures.) Vous avez décrété que les membres de la famille du roi seraient dans la classe des citoyens; par conséquent, dès qu'il n'exerce ni les fonctions du pouvoir exécutif, ni celles de premier où deuxième suppléant, il est dans la classe des citoyens, cela est évident. (Applaudissements.)
Locuteur: Charles de Lameth
...est bien simple; c'est que ce n'est pas la question de la qualification de prince ou toute autre qualification qui...
...ationale; c'est celle, très imporiante, de savoir s'il n'est pas contraire à tous les principes et extrêmement dangereux pour la liberté publique qu'un particulier qui,...
Ce que j'ai à dire est bien simple; c'est que ce n'est pas la question de la qualification de prince ou toute autre qualification qui doit être agitée dans l'Assemblée nationale; c'est celle, très imporiante, de savoir s'il n'est pas contraire à tous les principes et extrêmement dangereux pour la liberté publique qu'un particulier qui, par sa naissance, peut être appelé à être roi, puisse être membre des Assemblée...
Locuteur: Camus
J'insiste pour que, sur la proposition de donner la qualité cle prince aux personnes de la famille royale,,on mette la questioa préalable et qu'on renvoie l'a... J'insiste pour que, sur la proposition de donner la qualité cle prince aux personnes de la famille royale,,on mette la questioa préalable et qu'on renvoie l'autre proposition aux comités.
Locuteur: Alexandre de Lameth
M. le Président. La question préalable est demandée sur la première partie de la motion de M. Goupil, tendant à donner le titre de prince aux membres de la famille royale. Je consulte l'Assemblée... M. le Président. La question préalable est demandée sur la première partie de la motion de M. Goupil, tendant à donner le titre de prince aux membres de la famille royale. Je consulte l'Assemblée.
Locuteur: Le Président
Sur la proposition touchant les droits politiques des membres de la famille royale on demande le renvoi aux... Sur la proposition touchant les droits politiques des membres de la famille royale on demande le renvoi aux comités. Je consulte l'Assemblée.
Locuteur: Thouret
« 11 ne sera accordé aux membres de la famille royale aucun apanage réel. « 11 ne sera accordé aux membres de la famille royale aucun apanage réel.
Locuteur: Duport
A l'extrême gauche : La question préalable. A l'extrême gauche : La question préalable.
Locuteur: Le Président
On m'a fait cette observation, que la discussion ne porte plus sur le mot pri... On m'a fait cette observation, que la discussion ne porte plus sur le mot prince.
Locuteur: Charles de Lameth
où l'on s'occupait de l'intérêt public ; et je l'ai vue accue...
...urd'hui qu'elle soit renvoyée au comité de Constitution.
où l'on s'occupait de l'intérêt public ; et je l'ai vue accueillir à l'unanimité par les mêmes personnes qui ne veulent pas permettre aujourd'hui qu'elle soit renvoyée au comité de Constitution.
Locuteur: Charles de Lameth
Un membre : Je vous prie de répondre ce que vous avez répondu à M. ... Un membre : Je vous prie de répondre ce que vous avez répondu à M. Mirabeau lorsqu'il traita cette question.
Locuteur: Alexandre de Lameth
Tout le monde est d'accord que le titre de prince ne doit être conféré à personne.... Tout le monde est d'accord que le titre de prince ne doit être conféré à personne. On peut donc mettre d'abord cette proposition aux voix.
Locuteur: Alexandre de Lameth
...'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu de délibérer sur cette première motion.) (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu de délibérer sur cette première motion.)
Locuteur: Prieur
Je demande la question préalable sur le renvoi. Je demande la question préalable sur le renvoi.
Locuteur: Le Président
La délibération est commencée. La délibération est commencée.
Locuteur: Prieur
...contre vous, Monsieur le Président, que la délibération n'était pas commencée. Je demande à établir contre vous, Monsieur le Président, que la délibération n'était pas commencée.
Locuteur: Bouchotte
Je demande la parole pour établir le contraire. Je demande la parole pour établir le contraire.
Locuteur: Le Président
On demande la question préalable sur le renvoi aux comités; je la mets aux voix. On demande la question préalable sur le renvoi aux comités; je la mets aux voix.
Locuteur: Le Président
...blée, consultée, décrète qu'il y a lieu de délibérer sur le renvoi aux comités qui... (L'Assemblée, consultée, décrète qu'il y a lieu de délibérer sur le renvoi aux comités qui est ensuite mis aux voix et prononcé.)
Locuteur: Thouret
...ler l'éducation du roi mineur, et celle de l'héritier présomptif mineur. * (Adopté... « Il sera fait une loi pour régler l'éducation du roi mineur, et celle de l'héritier présomptif mineur. * (Adopté.)

Séance du dimanche 14 août 1791

page 434
Locuteur: De Saint-Martin
...rer àù roi que ses ministres ont peï'du la confiance de la nation. ...ârticle décrété lé 6 ' âvPH 179r, ui porte tiùè le Corps législatif pourra déclarer àù roi que ses ministres ont peï'du la confiance de la nation.
Locuteur: Thouret
...le roi peut garder les ministres malgré la déclaration du Corps législatif; or, nous ne croyons pas digne de la Constitution d'y mettre de ces sorteS.de dispositions qui n'abouti... ... ne méritait pas d'être dans l'acte Constitutionnel; car, aux termes du décret, le roi peut garder les ministres malgré la déclaration du Corps législatif; or, nous ne croyons pas digne de la Constitution d'y mettre de ces sorteS.de dispositions qui n'aboutissent à aucune exécution.
Locuteur: De Saint-Martin
« Les ministres seront responsables de tous ies délits commis contre la sûreté nationale et la Constitution ; « Les ministres seront responsables de tous ies délits commis contre la sûreté nationale et la Constitution ;
Locuteur: De Saint-Martin
« De tout attentat à la propriété et à la liberté individuelle; « De tout attentat à la propriété et à la liberté individuelle;
Locuteur: Thouret
« Les ministres sont tenus de présenter, chaque année, au Corps législatif, à l'ouverture de la session, l'aperçu des dépenses de leur département, de rendre compte de l'emploi 4P s sommes qui y étaient dest... « Les ministres sont tenus de présenter, chaque année, au Corps législatif, à l'ouverture de la session, l'aperçu des dépenses de leur département, de rendre compte de l'emploi 4P s sommes qui y étaient destinées, et d'indiquer les abus qui auraient pu s'injro.dijire dans les différente...
Locuteur: Thouret
...faire une légère modification ; au lieu de : « l'aperÇu des dépenses de leur département, » nous proposons de dire : « l'aperçu des dépenses à faire ...
... » (Assentiment.) Eu conséquence, voici la rédaction de l'article :
Il y a lieu d'y faire une légère modification ; au lieu de : « l'aperÇu des dépenses de leur département, » nous proposons de dire : « l'aperçu des dépenses à faire dans leur département. » (Assentiment.) Eu conséquence, voici la rédaction de l'article :
Locuteur: Thouret
...nnée au Corps législatif, à l'ouverture de la session, l'aperçu des dépenses à faire dans l.eurdépartement; de rendre compte de i'emploi des sommes qui y étaient desti... chaque année au Corps législatif, à l'ouverture de la session, l'aperçu des dépenses à faire dans l.eurdépartement; de rendre compte de i'emploi des sommes qui y étaient destinées, et d'indiquer les abus qui auraient pu s'introduire dans les différentes p...
Locuteur: Thouret
...rendre un objet en considération ; « 2° De fjxer les dépenses publiques ; « 3° p'é...
...ntrij^jfions publiques, d'en déterminer la nature, la quotité et le mode de perception ;
...ser et décréter les lois : le roi peut seulement invite^ le Cprps législatif à prendre un objet en considération ; « 2° De fjxer les dépenses publiques ; « 3° p'établîr les pontrij^jfions publiques, d'en déterminer la nature, la quotité et le mode de perception ;
Locuteur: Thouret
« 5° De décréter la création ou la suppression des offices publics ; « 5° De décréter la création ou la suppression des offices publics ;
Locuteur: Thouret
« 6° De déterminer le titre, l'empreinte et la dénomination des n^onnaies ; « 6° De déterminer le titre, l'empreinte et la dénomination des n^onnaies ;
Locuteur: Thouret
« 8° De statuer annuellement, après la proposition du rpf, sur le tiombjre d'hommes et de vaisseaux dont les armées de terre et që mer seront composées ; sur Ja solde et fe nombre d'individus de chaque grade ; sur les règles d'admissi...
...formes deTjBhrO}emeht et du dégagement, la formation des équipages de mer ; sur i'adnnssioù (Jès troupes ojj ...
« 8° De statuer annuellement, après la proposition du rpf, sur le tiombjre d'hommes et de vaisseaux dont les armées de terre et që mer seront composées ; sur Ja solde et fe nombre d'individus de chaque grade ; sur les règles d'admission et d'avancement, les formes deTjBhrO}emeht et du dégagement, la formation des équipages de mer ; sur i'adnnssioù (Jès troupes ojj des forces navales étrangères iau sçrVJpè d$ France; jet sur Je traitement des t...
Locuteur: Thouret
« 10? De poursuivre devant la haute cour nationale la responsabilité des painistres et des ag... « 10? De poursuivre devant la haute cour nationale la responsabilité des painistres et des agents principaux du pouvpir executif ;
Locuteur: Thouret
« D'accqser et qe poufsûivr'é, deyant la même cour, ceux qui Seront prévenus d'altenlat et de complot contre la ^'ûrete gédéralê de l'État ou contre la Constitution'; « D'accqser et qe poufsûivr'é, deyant la même cour, ceux qui Seront prévenus d'altenlat et de complot contre la ^'ûrete gédéralê de l'État ou contre la Constitution';
Locuteur: Thouret
...2° Lp porps législatif a seuj le djroit de décerner ies bpnneurs posthumes à la mémoire des grands hommes. » ' y 12° Lp porps législatif a seuj le djroit de décerner ies bpnneurs posthumes à la mémoire des grands hommes. » '
Locuteur: Thouret
...es fils puînés du roi recevront à l'âge de 25 ans accomplis, ou lors de leur mariage, une rente apanagère, laqu...
...ps législatif, et finira à l'extinction de leur postérité pofsculine. » (Adopté.)
« Les fils puînés du roi recevront à l'âge de 25 ans accomplis, ou lors de leur mariage, une rente apanagère, laquelle sepa fixée par Je Corps législatif, et finira à l'extinction de leur postérité pofsculine. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
... rapporteuf. Nous passons, Messieurs, à la 4* section. , rapporteuf. Nous passons, Messieurs, à la 4* section.
Locuteur: Thouret
« Au roi s§ul app^tjent le c^jpix et la réyp-catîoh'des'ministres. » « Au roi s§ul app^tjent le c^jpix et la réyp-catîoh'des'ministres. »
Locuteur: De Saint-Martin
« De toute dissipation des deniers destinés ... « De toute dissipation des deniers destinés aux dépenses des départements. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
« Les ministres seront tenus de présenter « Les ministres seront tenus de présenter
Locuteur: Thouret
« Aucun ministre en place ni hors de place, ne peut être poursuivi en matière criminelle pouf fait de son administration^ sans un décret dû C... « Aucun ministre en place ni hors de place, ne peut être poursuivi en matière criminelle pouf fait de son administration^ sans un décret dû Cprps législatif. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
Chapitre iii. De l'exercice du pouvoir législatif. Chapitre iii. De l'exercice du pouvoir législatif.
Locuteur: Thouret
Pouvoirs et fonctions de l'Assemblée nationale législative, Pouvoirs et fonctions de l'Assemblée nationale législative,
Locuteur: Thouret
« 4° D'en faire la répartition entre les départements du r... « 4° D'en faire la répartition entre les départements du royaume, d'en èûrvéiller l'emploi et do s'en faire rendre compte ;
Locuteur: Thouret
« 7° De permettre ou défendre l'introduction des troupes étr... « 7° De permettre ou défendre l'introduction des troupes étrangères sur ie territoire français, et des forces navales étrangères dans'les po...
Locuteur: Thouret
« 9° De statuer sur l'administration, et d'ordo... « 9° De statuer sur l'administration, et d'ordonner l'aliénation des domaines nationaux ;

Séance du dimanche 14 août 1791

page 435
Locuteur: Roederer
S- lie, jusqu'au rapport de la motion faite par S- lie, jusqu'au rapport de la motion faite par
Locuteur: Roederer
...qu'il n'existe aucune décoration, alors la Constitution au lieu de dire : « aux législatures appartiendra le droit de rëglef la décoration, » devrait dire, « il ne sera jamais établi de décoration Si l'Assemblée estimait qu'il vaut mieux qu'il n'existe aucune décoration, alors la Constitution au lieu de dire : « aux législatures appartiendra le droit de rëglef la décoration, » devrait dire, « il ne sera jamais établi de décoration
Locuteur: Thouret
...ications qui viennent d'être décrétées, la rédaction de l'articlé premier : , rapporteur. Voici, Messieurs, avec les modifications qui viennent d'être décrétées, la rédaction de l'articlé premier :
Locuteur: Thouret
...ontributions publiques, d'en déterminer la nature, la quotité, la durée et lë mode de perception ; « 3° D'établir les contributions publiques, d'en déterminer la nature, la quotité, la durée et lë mode de perception ;
Locuteur: Thouret
»> 4° D'en faire la répartition entre les départements du royaume, d'en surveiller l'emploi et de s'en faire rendre compte; »> 4° D'en faire la répartition entre les départements du royaume, d'en surveiller l'emploi et de s'en faire rendre compte;
Locuteur: Thouret
« 5° De décréter la création et la suppression des offices publics; « 5° De décréter la création et la suppression des offices publics;
Locuteur: Thouret
« 6* De déterminer je titre, le poids, l'empreinte et la dënpminatiou des monnaies ; ' « 6* De déterminer je titre, le poids, l'empreinte et la dënpminatiou des monnaies ; '
Locuteur: Thouret
o 8° De statuer annuellement, après la proposition du roi, sur le nombre d'nommes et de vaisseaux dont les armées de terre et de mer seroàt composées; sur la solde et le nombre o 8° De statuer annuellement, après la proposition du roi, sur le nombre d'nommes et de vaisseaux dont les armées de terre et de mer seroàt composées; sur la solde et le nombre
Locuteur: Thouret
d'individus de chaque grade; sur les règlesd'ad mission et d'avancement, les formes de l'enrôlement et du dégagement, la formation1 des équipages de mer; sur l'admission des troupes ou des forces navales étrangères au service de France, et sur le traitement des troupes en cas de licenciement; d'individus de chaque grade; sur les règlesd'ad mission et d'avancement, les formes de l'enrôlement et du dégagement, la formation1 des équipages de mer; sur l'admission des troupes ou des forces navales étrangères au service de France, et sur le traitement des troupes en cas de licenciement;
Locuteur: Thouret
« 10° De poursuivre devant la haute cour nationale la responsabilité des ministres et des age... « 10° De poursuivre devant la haute cour nationale la responsabilité des ministres et des agents principaux du pouvoir exécutif;
Locuteur: Thouret
« D'accuser et de poursuivre devant la même cour Ceux qui seront prévenus d'attentat et de complot contre la sûreté générale de l'Etat, ou contre la Constitution : « D'accuser et de poursuivre devant la même cour Ceux qui seront prévenus d'attentat et de complot contre la sûreté générale de l'Etat, ou contre la Constitution :
Locuteur: Thouret
...12° Le Corps législatif a seul le droit de décerner les honneurs publics à la mémoire des grands hommes. » (Adopté.) « 12° Le Corps législatif a seul le droit de décerner les honneurs publics à la mémoire des grands hommes. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
...ommencées soient une agression coupable de la part des ministres ou de quelque autre agent du pouvoir exécutif... « Si le Corps législatif trouve que les hostilités commencées soient une agression coupable de la part des ministres ou de quelque autre agent du pouvoir exécutif, l'auteur del'agression sera poursuivi criminellement.
Locuteur: Thouret
« Pendant tout le cours de la guerre, le Corps législatif peut requérir le roi de négocier la paix, et le roi est tenu de déférer à cette réquisition. « Pendant tout le cours de la guerre, le Corps législatif peut requérir le roi de négocier la paix, et le roi est tenu de déférer à cette réquisition.
Locuteur: Thouret
« A l'instant où la guerre cessera, le Corps législatif fix...
...es troupes, , élevées au-dessus du pied de paix, seront congédiées, et l'àrmée réd...
...'impression et qui doit prendre place à la fin du 2? paragraphe ; elle consiste a ...
« A l'instant où la guerre cessera, le Corps législatif fixera le délai dans lequel les troupes, , élevées au-dessus du pied de paix, seront congédiées, et l'àrmée réduite à son état ordinaire. » Je vais ajouter une disposition omise dans l'impression et qui doit prendre place à la fin du 2? paragraphe ; elle consiste a dire que, si le Corps législatif est en vacance, le roi le convoquera aussitôt. ...
Locuteur: Thouret
(Les deux premiers paragraphes de l'article sont mis aux voix et adoptés.... (Les deux premiers paragraphes de l'article sont mis aux voix et adoptés.)
Locuteur: Letellier
...raphe après les mots: « d'en déterminer la nature, la quotité,...' « ceux-ci : « la durée ». Je demande que l'on ajoute au 3e paragraphe après les mots: « d'en déterminer la nature, la quotité,...' « ceux-ci : « la durée ».
Locuteur: Thouret
...ragraphe 3 est adopté avec l'amendement de Nf. Letellier ; le paragraphe 5 est ens... (Le paragraphe 3 est adopté avec l'amendement de Nf. Letellier ; le paragraphe 5 est ensuite mis aux voix et adopté.)
Locuteur: Thouret
...agraphe 6, d'ajouter après les mots : « de déterminer te titre » ceux-ci: « le poi... Un membre propose, par amendement au paragraphe 6, d'ajouter après les mots : « de déterminer te titre » ceux-ci: « le poids *•
Locuteur: Roederer
...e demanderais que l'Assemblée suspendît la délibération sur le 11e paragra- Je demanderais que l'Assemblée suspendît la délibération sur le 11e paragra-
Locuteur: Roederer
...et, motion qui a été renvoyée au Comité de Constitution, et qui avait pour objet l'examen de cette question : s'il y aura en France ... . Tronchet, motion qui a été renvoyée au Comité de Constitution, et qui avait pour objet l'examen de cette question : s'il y aura en France un ordre uniforme, un ordre pour toutes les fonctions publiques. (Murmures.)
Locuteur: Thouret
, rapporteur. Je réponds que la disposition est décrétée en toutes lett... , rapporteur. Je réponds que la disposition est décrétée en toutes lettres.
Locuteur: Salle
Je demande, dans le 2e paragraphe, la radiation du mot « posthumes ». Je demande, dans le 2e paragraphe, la radiation du mot « posthumes ».
Locuteur: Roederer
...nde que l'on mette le mot « publics » à la place du mot c posthumes ». Je demande que l'on mette le mot « publics » à la place du mot c posthumes ».
Locuteur: Roederer
...is aux voix et adopté avec l'amendement de M. Rœderer.) (Le paragraphe 12 est mis aux voix et adopté avec l'amendement de M. Rœderer.)
Locuteur: Thouret
« La Constitution délègue exclusivement au C... « La Constitution délègue exclusivement au Corps législatif les pouvoirs et fonctions ci-après :
Locuteur: Thouret
« 1® De proposer et décréter les lois; le roi p... « 1® De proposer et décréter les lois; le roi peutseulement inviter le Corps législatif à prend re un objet en considération ;
Locuteur: Thouret
« 2.° De fixer les dépenses publiques; « 2.° De fixer les dépenses publiques;
Locuteur: Thouret
« 7° De permettre ou de défendre l'introduction des troupes étr... « 7° De permettre ou de défendre l'introduction des troupes étrangères sur le territoire français, et des forces navales étrangères dans les po...
Locuteur: Thouret
« 9° De statuer sur l'administration, et d'ordo... « 9° De statuer sur l'administration, et d'ordonner l'aliénation des domaines nationaux ;
Locuteur: Thouret
« La guerre ne peut être décidée que par un décret du Corps législatif, rendu jsur la proposition formelle et nécessaire du r... « La guerre ne peut être décidée que par un décret du Corps législatif, rendu jsur la proposition formelle et nécessaire du roi, et sanctionné par lui.
Locuteur: Thouret
... soutenir ou d'un droit à conserver par la force des armes, le roi en donnera, sans aucun délai, la notification au Corps législatif, et en... « Dans le cas d'hostilités imminentes ou commencées, d'un allié à soutenir ou d'un droit à conserver par la force des armes, le roi en donnera, sans aucun délai, la notification au Corps législatif, et en fera connaître les motifs.
Locuteur: Thouret
« Si le Corps législatif décide que la guerre ne doive pas être faite, le roi ... « Si le Corps législatif décide que la guerre ne doive pas être faite, le roi prendra sur-le-champ des mesures pour faire cesser ou prévenir toutes hostilités...
Locuteur: Thouret
« La guerre ne peut être décidée que par un ! décret du Corps législatif, rendu sur la proposition formelle et nécessaire du r... « La guerre ne peut être décidée que par un ! décret du Corps législatif, rendu sur la proposition formelle et nécessaire du roi, et sanctionné par lui .
Locuteur: Thouret
... soutenir ou d'un droit à conserver par la force des armes, le roi en donnera, sans aucun délai, la notification au Corps législatif, et en... « Dans le cas d'hostilités imminentes ou commencées, d'un allié à soutenir ou d'un droit à conserver par la force des armes, le roi en donnera, sans aucun délai, la notification au Corps législatif, et en fera connaître les motifs ; et, si le Corps législatif est en vacance, il le co...
Locuteur: Thouret
« Si le Corps législatif décide que la guerre ne doive pas être faite, le roi ... « Si le Corps législatif décide que la guerre ne doive pas être faite, le roi prendra sur-le-champ des mesures pour faire cesser ou prévenir toutes

Séance du dimanche 14 août 1791

page 436
Locuteur: Thouret
...ommencées soient une agression coupable de la part des ministres ou de quelque autre agent du pouvoir exécutif, l'auteur de l'agression sera poursuivi criminelleme... « Si Je Corps législatif trouve que les hostilités commencées soient une agression coupable de la part des ministres ou de quelque autre agent du pouvoir exécutif, l'auteur de l'agression sera poursuivi criminellement.
Locuteur: Thouret
...e Corps législatif peut requérir le roi de négocier la paix; et le roi est tenu de déférer à cette réquisition. « Pendant tout le cours delà guerre, le Corps législatif peut requérir le roi de négocier la paix; et le roi est tenu de déférer à cette réquisition.
Locuteur: Thouret
« A l'instant où la guerre cessera, le Corps législatif fix...
...l lés troupes élevées au-dessus du pied de paix seront congédiées, et l'armée rédu...
« A l'instant où la guerre cessera, le Corps législatif fixera le délai dans lequel lés troupes élevées au-dessus du pied de paix seront congédiées, et l'armée réduite à son état ordinaire. » (Adopté.)
Locuteur: Goupil-Préfeln
...ps législatif restera assemblé tant que la guerre durera, je crois que c'est la place de cette disposition. 11 a été décrété que le Corps législatif restera assemblé tant que la guerre durera, je crois que c'est la place de cette disposition.
Locuteur: D'André
...aminer si lorsqu'il s'agira d'un traité de paix, sans cession de territoire, sans abandon d'avantages commerciaux, il faut dire encore : la ratification du Corps législatif. Il est important d'examiner si lorsqu'il s'agira d'un traité de paix, sans cession de territoire, sans abandon d'avantages commerciaux, il faut dire encore : la ratification du Corps législatif.
Locuteur: Martineau
J'appuie la motion de M. d'André. J'appuie la motion de M. d'André.
Locuteur: Martineau
...le est très intéressant et je vous prie de considérer que, pour une nation qui a renoncé à faire des conquêtes, la paix est toujours pour elle la position la meilleure, et le roi pourrait mettre fin à la guerre, sans grever la nation d'aucune condition humiliante. (... J'en demande le renvoi au comité. L'article est très intéressant et je vous prie de considérer que, pour une nation qui a renoncé à faire des conquêtes, la paix est toujours pour elle la position la meilleure, et le roi pourrait mettre fin à la guerre, sans grever la nation d'aucune condition humiliante. (Murmures.)i Quand le roi trouvera cette occasion, il doit être'le maître..... (A...
Locuteur: Martineau
« Il a le droit de discipline.sur ses membres; mais il ne peut prononcer de punition plus forte que la censure, les arrêts pour 8 jours, ou la prison pour 3 jours: « Il a le droit de discipline.sur ses membres; mais il ne peut prononcer de punition plus forte que la censure, les arrêts pour 8 jours, ou la prison pour 3 jours:
Locuteur: Martineau
« Il a le droit de disposer, pour sa sûreté et pour le maintien du respect qui lui est dû, des forces qui» de son consentement, seront établies dans la ville où il tiendra ses séances. -{Adop... « Il a le droit de disposer, pour sa sûreté et pour le maintien du respect qui lui est dû, des forces qui» de son consentement, seront établies dans la ville où il tiendra ses séances. -{Adopté.)
Locuteur: Martineau
... faire passer, ou séjourner aucun corps de troupes de ligne dans la distance de 30,000 toises du Corps législatif, si c... « Le pouvoir exécutif ne peut faire passer, ou séjourner aucun corps de troupes de ligne dans la distance de 30,000 toises du Corps législatif, si ce n'est sur sa réquisition ou sur son autorisation. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
...r le passage des détachements des corps de troupe qui n'ont pas besoin d'autorisat...
...ée. Il nous paraît convenable toutefois de faire mention cette disposition dans le procès-verbal; ce sera suffisant pour constater que la loi reste dans son entier. (Assentiment...
...'ont pas cru devoir insérer dans l'acte constitutionnel un décret particulier sur le passage des détachements des corps de troupe qui n'ont pas besoin d'autorisation du Corps législatif et pour lesquels il suffit d'un avis du pouvoir exécutif à l'Assemblée. Il nous paraît convenable toutefois de faire mention cette disposition dans le procès-verbal; ce sera suffisant pour constater que la loi reste dans son entier. (Assentiment.)
Locuteur: Salle
...que 50 membres auront le droit d'exiger la formation en comité général; je ne m'op...
...ns l'article, une disposition qui serve de contrepoids à celle-; il serait très possible avec des mauva...
...omité général, une délibération prise à la majorité des voix puisse toujours changer cette disposition- et ramener l'Assemblée aux principes généraux qui sont la publicité.
Il est dit dans l'article que 50 membres auront le droit d'exiger la formation en comité général; je ne m'oppose pas à cette proposition qui d'ailleurs est décrétée, mais je crois qu'il faut, dans l'article, une disposition qui serve de contrepoids à celle-; il serait très possible avec des mauvaises intentions que 50 membres voulussent rendre secrète une délibération qui devrait être publique; je demande que, quand l'Assemblée sera formée en comité général, une délibération prise à la majorité des voix puisse toujours changer cette disposition- et ramener l'Assemblée aux principes généraux qui sont la publicité.
Locuteur: Démeunier
M. Salle se trompe. Il confond la délibération avec la discussion ; vous avez décrété qu'aucun...
...es ouvertes. Il ne s'agit donc plus que de discussion ; cette réponse peut s'appliquer à la question de M. Rewbelj, car, si le Corps législatif...
M. Salle se trompe. Il confond la délibération avec la discussion ; vous avez décrété qu'aucune matière ne serait décrétée qu'en présence du public et les portes ouvertes. Il ne s'agit donc plus que de discussion ; cette réponse peut s'appliquer à la question de M. Rewbelj, car, si le Corps législatif était toujours formé en comité général, il ne serait jamais possible qu'il rend...
Locuteur: Démeunier
...gera convenable, sans que le roi puisse la dissoudre. ... avez déjà décrété que le Corps législatif prolongera sa séance tant qu'il le jugera convenable, sans que le roi puisse la dissoudre.
Locuteur: Thouret
« Il appartient au Corps législatif de ratifier les traités de paix, d'alliance et de commerce ; et aucun traité n'aura d'eff... « Il appartient au Corps législatif de ratifier les traités de paix, d'alliance et de commerce ; et aucun traité n'aura d'effet que par cette ratification. »
Locuteur: Martineau
« Le Corps législatif a le droit de déterminer le lieu de ses séances, de les continuer autant qu'il le jugera nécessaire, et de s'ajourner % au commencement de chaque règne, s'il n'était pas réuni, il sera tenu de se rassembler sans délai. « Le Corps législatif a le droit de déterminer le lieu de ses séances, de les continuer autant qu'il le jugera nécessaire, et de s'ajourner % au commencement de chaque règne, s'il n'était pas réuni, il sera tenu de se rassembler sans délai.
Locuteur: Martineau
« Il a le droit de police dans le lieu de ses séances, et dans l'enceinte extérie... « Il a le droit de police dans le lieu de ses séances, et dans l'enceinte extérieure qu'il aura déterminée.
Locuteur: Thouret
Nous passons à la 2e section. Nous passons à la 2e section.
Locuteur: Thouret
Tenue des séances et formes de délibérer. Tenue des séances et formes de délibérer.
Locuteur: Thouret
...seront publiques, et les procès-verbaux de ses séances seront imprimés. » (Adopté.... « Les délibérations du Corps législatif seront publiques, et les procès-verbaux de ses séances seront imprimés. » (Adopté.)- '"
Locuteur: Thouret
« 50 membres auront le droit de l'exiger. « 50 membres auront le droit de l'exiger.
Locuteur: Thouret
« Pendant la durée du comité général, les assistants... « Pendant la durée du comité général, les assistants se retireront, le fauteuil du Président sera vacant, l'ordre sera maintenu par ...
Locuteur: Rewbell
...rapporteur si 50 membres pourront tenir la législature en comité général tant que durera la session. Je demande à M. le rapporteur si 50 membres pourront tenir la législature en comité général tant que durera la session.

Séance du dimanche 14 août 1791

page 437
Locuteur: D'André
...us sommes tous d'accord sur le principe de la publicité, mais l'article suivant a pou...
...Cette discussion faite librement, voici la marche qui suit : Aucun acte du Corps l...
...ourra être délibéré et décrété que dans la forme suivante, c'est-à-dire après 3 lectures du projet de décret à 3 intervalles. Ensuite, il est dit que la délibération sera ouverte après la lecture. Or, de quoi s'agit-il ici? D'une délibération ...
...scussion, mais jamais voUs n'empêcherez la majorité, quand elle le voudra, de fermer une discussion ; mais ce serait ...
Nous sommes tous d'accord sur le principe de la publicité, mais l'article suivant a pour objet une exception pour certaines affaires qui demandent une discussion parti...
...urra faire des questions et discuter comme on fait à présent dans les comité^. .Cette discussion faite librement, voici la marche qui suit : Aucun acte du Corps législatif ne pourra être délibéré et décrété que dans la forme suivante, c'est-à-dire après 3 lectures du projet de décret à 3 intervalles. Ensuite, il est dit que la délibération sera ouverte après la lecture. Or, de quoi s'agit-il ici? D'une délibération et discussion publique qui se fait pour rendre le décret en vertu des articles. 3, 4 et 1er. On dit ici, qu'on pourra empêcher une discussion, mais jamais voUs n'empêcherez la majorité, quand elle le voudra, de fermer une discussion ; mais ce serait un article dérisoire, que celui par lequel vous décréteriez qu'on ne pourrait pa...
Locuteur: Thouret
« La discussion sera ouverte après chaque lecture; et néanmoins, après la première ou seconde lecture, le Corps l...
...ibérer : dans ce dernier cas, le projet de décret pourra être représenté dans la même session. (Adopté.)
« La discussion sera ouverte après chaque lecture; et néanmoins, après la première ou seconde lecture, le Corps législatif pourra déclarer qu'il y a lieu à l'ajournement, ou qu'il n'y a pas lieu à délibérer : dans ce dernier cas, le projet de décret pourra être représenté dans la même session. (Adopté.)
Locuteur: Thouret
« Après la troisième lecture, le président sera tenu de mettre en délibération, et le Corps législatif décidera s'il se trouve en état de rendre un décret définitif, ou s'il veut renvoyer la décision à un autre temps, pour recueillir de plus amples éclaircissements. » (Adopté... « Après la troisième lecture, le président sera tenu de mettre en délibération, et le Corps législatif décidera s'il se trouve en état de rendre un décret définitif, ou s'il veut renvoyer la décision à un autre temps, pour recueillir de plus amples éclaircissements. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
... Corps législatif ne peut délibérer, si la séance n'est composée de 200 membres au moins, et aucun décret ne sera formé que par la pluralité absolue des suffrages. » (Ado... « Le Corps législatif ne peut délibérer, si la séance n'est composée de 200 membres au moins, et aucun décret ne sera formé que par la pluralité absolue des suffrages. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
« Tout projet de loi qui, soumis à la discussion, aura été rejeté après la troisième lecture, ne pourra être représenté dans la même session. (Adopté.) « Tout projet de loi qui, soumis à la discussion, aura été rejeté après la troisième lecture, ne pourra être représenté dans la même session. (Adopté.)
Locuteur: Thouret
« Le préambule de tout décret définitif énoncera : 1° les...
...res du projet auront été faites ; 2° le -, cret par lequel il aura été arrêté,, après la troisième lecture, de décider définitivement. (Adopté.)
« Le préambule de tout décret définitif énoncera : 1° les dates des séances auxquelles les 3 lectures du projet auront été faites ; 2° le -, cret par lequel il aura été arrêté,, après la troisième lecture, de décider définitivement. (Adopté.)
Locuteur: Thouret
...être modifiés ou révoqués dans lé cours de la session. » ...és urgents par une délibération préalable du Corps législatif; mais ils peuvent être modifiés ou révoqués dans lé cours de la session. »
Locuteur: Thouret
(La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) (La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.)
Locuteur: Roederer
D'après l'explication de M. d'André que j'adopte, il est évidemment nécessaire de supprimer le dernier alinéa de l'article. M. d'André n'en peut pas dis... D'après l'explication de M. d'André que j'adopte, il est évidemment nécessaire de supprimer le dernier alinéa de l'article. M. d'André n'en peut pas disconvenir.
Locuteur: Thouret
, rapporteur. J'adopte la suppression ; voici l'article modifié : , rapporteur. J'adopte la suppression ; voici l'article modifié :
Locuteur: Thouret
« 50 membres auront le droit de l'exiger. « 50 membres auront le droit de l'exiger.
Locuteur: Thouret
« Pendant la durée du comité général, les assistants... « Pendant la durée du comité général, les assistants se retireront, le fauteuil du président sera vacant, l'ordre sera maintenu par ...
Locuteur: Thouret
...ourra être délibéré et décrété que dans la forme suivante. » (Adopté.) « Aucun acte législatif ne pourra être délibéré et décrété que dans la forme suivante. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
« Il sera fait 3 lectures du projet de décret à des intervalles, dont chacun ne pourra être moindre de 8 jours. (Adopté.) « Il sera fait 3 lectures du projet de décret à des intervalles, dont chacun ne pourra être moindre de 8 jours. (Adopté.)
Locuteur: Thouret
...ion des formes ci-dessus : si quelqu'un de ces décrets était sanctionné, les minis... ...oi refusera sa sanction aux décrets dont le préambule n'attestera pas l'observation des formes ci-dessus : si quelqu'un de ces décrets était sanctionné, les ministres ne pourront le sceller ni le promulguer, et leur responsabilité à cet égard...
Locuteur: Thouret
, rapporteur, donne lecture de l'article 11, ainsi conçu : , rapporteur, donne lecture de l'article 11, ainsi conçu :
Locuteur: Thouret
...e modifiés ou révoqués dans le cours ae la même session. » (Adopté.) ...tif, qu'ils énonceront avec les motifs qui l'auront dictée; mais ils peuvent être modifiés ou révoqués dans le cours ae la même session. » (Adopté.)
Locuteur: Thouret
La séance est levée à trois heures. . La séance est levée à trois heures. .
a la séance de l'assemblée nationale du dimanche 14 ao... a la séance de l'assemblée nationale du dimanche 14 août 1791
... Rœderer, sur l'observation des comités de Constitution et de revision, prononcée dans la séance du 14 août par M. Thouret (1). Observations par M. Ij.-P. Rœderer, sur l'observation des comités de Constitution et de revision, prononcée dans la séance du 14 août par M. Thouret (1).
...stituant au pouvoir exécutif les moyens de confiance et de facilité dans le choix de ses agents; ce n'est qu'en levant l'interdiction de prendre dans les législatures finissant... Suivant les comités, ce n'est qu'en restituant au pouvoir exécutif les moyens de confiance et de facilité dans le choix de ses agents; ce n'est qu'en levant l'interdiction de prendre dans les législatures finissantes les agents que ia confiance et l'estime publiques rendent nécessaires,

Séance du dimanche 14 août 1791

page 438
...ir et opérer avec cette efficacité dont la France a besoin, et que l'Assemblée nat...
...ainement désirée depuis le commèncement de ses tràvàiix.
que le gouvernement pouvait encore s'établir et opérer avec cette efficacité dont la France a besoin, et que l'Assemblée nationale a vainement désirée depuis le commèncement de ses tràvàiix.
...rdent Ce décret moins ^omme un mal ppur la sui^e que comme ùn màl présent; qu'ils réclament moins pour les députés de& législatures à venir que pour ceux de l'Assemblée nationale actuelle. Selon e...
...facilitant au pouvoir exécutif le choix de ses agents dans les législatures finiss...
...onc principalement pour que les membres de l'Assemblée hàtiohale actùellë puissent...
...ent. Et, en effet,-il ne s'agissait que de l'avenir, quèl motif aurait-bn critiqiier le décret? Dans deux ans, le...
...-t-il pàs chbisir dans tous les membres de la législature actuelle? Deux ans apïèd, la nduvelle législature n'aura-t-elle pas ...
...tenu l'ëstiitië publique, et le, nombre de ces hommes n'ira-t-il pas toujours en g...
Je remarque d'abord que les' cdmités regardent Ce décret moins ^omme un mal ppur la sui^e que comme ùn màl présent; qu'ils réclament moins pour les députés de& législatures à venir que pour ceux de l'Assemblée nationale actuelle. Selon eux, il ti'égtpossiblë encore què le gdu-vernèraeht R établisse qu'ën facilitant au pouvoir exécutif le choix de ses agents dans les législatures finissantes. Ainsi les comités pensent qtië le gouvernement n'est pas établi, que bien...
...re que par un, ministère fchbisi dans l'AsSenfbléë îiatlbilalë actuelle. C'est donc principalement pour que les membres de l'Assemblée hàtiohale actùellë puissent psisSer incontinent ail tainistère, que les comités réclament. Et, en effet,-il ne s'agissait que de l'avenir, quèl motif aurait-bn critiqiier le décret? Dans deux ans, le roi ne pourra-t-il pàs chbisir dans tous les membres de la législature actuelle? Deux ans apïèd, la nduvelle législature n'aura-t-elle pas aussi offert au choix dû roi un très grand nombre d'bommes qui auront obtenu l'ëstiitië publique, et le, nombre de ces hommes n'ira-t-il pas toujours en grossissant à inèsute que les législatures s'écouleront?
Il m'a paru nécessaire de fixer nettement le sens de l'observation dés comités; parce que, d...
...bent spécialement sur les inconvénients de la révocation proposée, relatiyement à l'Assemblée nationale et à .la prochaine législature.
Il m'a paru nécessaire de fixer nettement le sens de l'observation dés comités; parce que, dans célles que je Vais faire, plusieurs tombent spécialement sur les inconvénients de la révocation proposée, relatiyement à l'Assemblée nationale et à .la prochaine législature.
...e exercent sous les yeux du peuple tant de fonctions diverseé, il n'est pas raisonnable de dire que l'Assemblée nationale offre seule des hommes en possession de l'estime publique, et sans aller plus l...
...rès inutile et très irrégulière. & ' 2° La section populaire de l'Assemblée nationale agitée depuis deu...
...lique, qui a pris les scandaleux débats quelques individus pour l'expression des sentiments du grand nombre. Certainement aucun ceux que la nation croit d'un parti n'a confiance des personnes qui affectionne...
...i contraire, pas plus que s'ils étaient ces aristocrates qui ne parlent plus, d...
... qu'ils fassent. Ainsi, quelle que soit la confiance dont jouit l'Assemblée nation...
...ouverhetheht tel que lë nôtre; où depuis deux ans des Citoyens élus par le peuple exercent sous les yeux du peuple tant de fonctions diverseé, il n'est pas raisonnable de dire que l'Assemblée nationale offre seule des hommes en possession de l'estime publique, et sans aller plus loin que les ministres actuels, ie pense fermement que, si ceux dont on se plaint...
...noncés à propos par ceux qui veulent les remplacer, ils auraient eu une marche très inutile et très irrégulière. & ' 2° La section populaire de l'Assemblée nationale agitée depuis deux ans, sans être néanmoins divisée par les chëfs d'intrigues qiii S'y sont entre-déchirés sans rëlâbhe, est fcëpëtidànt classée en différents partis par l'opinion publique, qui a pris les scandaleux débats quelques individus pour l'expression des sentiments du grand nombre. Certainement aucun ceux que la nation croit d'un parti n'a confiance des personnes qui affectionnent ce qu'elles -croient je parti contraire, pas plus que s'ils étaient ces aristocrates qui ne parlent plus, dont on ne parle plus, et dont on ne parlera pllis, qttoi qu'ils fassent. Ainsi, quelle que soit la confiance dont jouit l'Assemblée nationale actuelle* il n'e&t
3° Quand il serait difficile de trouver dès hommes généralement estimés ailleurs que danâ l'Assemblée natibhalë, la révocation du décret ti'en serait pàé p...
... que les agents du goiiverneihënt aient la confiance publique; matë il iinpbrte bien davantage que la loi, dont le gouvernement ne doit être ...
...rée, respectée, Chérie; et qu'une sorte de reiigidfci fasse fléchir, devant elle toutes les Volontés. Plus lôi a d'autorité propre, moins le gouvernement a besoin de puissance pour la faire exécuter ; quand lé gouvernement a de la force et quë la loi n'en a point, oti en a moins, c'est la volonté de qUelques-uns et non la Volonté générale qui conduit tout. Ains...
...ux se pàsser d'un gou^erhèmeot fort que de lois fortes, et plus fortes que le gouv...
...ois.qu'il importe d'iïhpirimèr lé sceau de la confiance et l'estime publiques ; ët ce se^ rait une grande absurdité que de vouloir renforcer le gouvernement aux dépens de forcé des luis.
3° Quand il serait difficile de trouver dès hommes généralement estimés ailleurs que danâ l'Assemblée natibhalë, la révocation du décret ti'en serait pàé plhs convenable ; il importe Sans doute que les agents du goiiverneihënt aient la confiance publique; matë il iinpbrte bien davantage que la loi, dont le gouvernement ne doit être que l'instrument, sôit honorée, respectée, Chérie; et qu'une sorte de reiigidfci fasse fléchir, devant elle toutes les Volontés. Plus lôi a d'autorité propre, moins le gouvernement a besoin de puissance pour la faire exécuter ; quand lé gouvernement a de la force et quë la loi n'en a point, oti en a moins, c'est la volonté de qUelques-uns et non la Volonté générale qui conduit tout. Ainsi, un Etat peut mieux se pàsser d'un gou^erhèmeot fort que de lois fortes, et plus fortes que le gouvernement. Aussi, c'est essentiellement, et àvant tout, aux lois.qu'il importe d'iïhpirimèr lé sceau de la confiance et l'estime publiques ; ët ce se^ rait une grande absurdité que de vouloir renforcer le gouvernement aux dépens de forcé des luis.
... tous jes. veux avec l'empreinte sacrée de la confiance.publique et l'autorité suprême de l'assentiment général, il est nécessair...
...slatures soient non seulement au-dessus de tout reproche, mais encore au-dessus de tout soupçon;
Or* pour que les lois s'offrent à tous jes. veux avec l'empreinte sacrée de la confiance.publique et l'autorité suprême de l'assentiment général, il est nécessaire non seulement qu'elles soient pures, mais encore qu'elles soient sorties d'uné source reconnue et réputée pure; il faut quë tes législatures soient non seulement au-dessus de tout reproche, mais encore au-dessus de tout soupçon;
...vent être ministres immédiatement après la dernière session. De pareilles législatures deviennent le se...
...ù excités à l'ambition par le Spectacle de collègues qui espèrent, de prédécesseurs qui sont parvenus ; à la puissance de l'exemple, sur ceux qui se trouvent fla...
...ut député qui n'a pàs fait sa fortune à la suite d'une législature, de n'avoir pas constaté ses talents, ou rendu de grands services, comme elle accuse de mauvais service l'officier qui se retire sans avoir obtenu la décoration militaire. Dans un semblable ordre de choses, il së for nie nécessairement deux partis dans la législature; le parti de l'opposition, le parti du ministère. Le...
...érêts privés. Les intrigues, les moyens tactique, remplaçent les discussions sages et lumineuses; line sorte de pugilat remplace à la tribltile le Choc utile d'opinions exposées de bonne foi. Lës lois qui résultent de ces mouvements ne sont que l'ouvrage de quelque passion et le triomphe de quelque parti. Par , elles deviennent suspectés, odieuses même; et quand, par hasard, il en sort d'utiles de tant de chances contraires à l'intérêt général, on y cherche encore des motifs de ne point les
... ces conditions ne se rencontrent pas dans les législatures dont les membres peuvent être ministres immédiatement après la dernière session. De pareilles législatures deviennent le seul passage par où l'on puisse arriver aux places, le seul point où l'on. puisse ...
...té» Beaucoup d'hommes qui y arrivent purs sont bientôt ou gagnés au ministère, où excités à l'ambition par le Spectacle de collègues qui espèrent, de prédécesseurs qui sont parvenus ; à la puissance de l'exemple, sur ceux qui se trouvent flans ce dernier cas, se joint une sorte d'opinibn publique qui se forme autour d'eux et qui semble accuser tout député qui n'a pàs fait sa fortune à la suite d'une législature, de n'avoir pas constaté ses talents, ou rendu de grands services, comme elle accuse de mauvais service l'officier qui se retire sans avoir obtenu la décoration militaire. Dans un semblable ordre de choses, il së for nie nécessairement deux partis dans la législature; le parti de l'opposition, le parti du ministère. Les affaires sont tiraillées en sens contraire, les intérêts publics sont écartelés par les intérêts privés. Les intrigues, les moyens tactique, remplaçent les discussions sages et lumineuses; line sorte de pugilat remplace à la tribltile le Choc utile d'opinions exposées de bonne foi. Lës lois qui résultent de ces mouvements ne sont que l'ouvrage de quelque passion et le triomphe de quelque parti. Par , elles deviennent suspectés, odieuses même; et quand, par hasard, il en sort d'utiles de tant de chances contraires à l'intérêt général, on y cherche encore des motifs de ne point les
... exclut les membres du Corps législatif de toute place ministérielle pendant leë d... ...établir si l'Assemblée nationale ne révoque ùii lie rend révocable le décret qui exclut les membres du Corps législatif de toute place ministérielle pendant leë deiïi ans qui siiivront les législatures.
...f éur lequel se fondent les Comités est la nécessité que lés principaux agents du pouvoir exëclitif aient la Confiance publique : jë ne conteste pas le principe, mais je conteste la conséquence qd'dn ëd tiré. Le motif éur lequel se fondent les Comités est la nécessité que lés principaux agents du pouvoir exëclitif aient la Confiance publique : jë ne conteste pas le principe, mais je conteste la conséquence qd'dn ëd tiré.
aucun de ses membres, ceux du moins qu'on appelle marquants, ...
...è au ministère par Un très grànd nombre de citoyens.
aucun de ses membres, ceux du moins qu'on appelle marquants, qui në soit vu avéè défiancè au ministère par Un très grànd nombre de citoyens.

Séance du dimanche 14 août 1791

page 439
...s e quëlqûé victoire remportée nôri par la vérité sur l'erreUr, par la raison sur les.nréjugês, mais par Fox s...
... l'autorité dés lois, triais l'autorité de quelques hommes qui gouverne, et il n'e...
...en Angleterre les Ibis faites §ar dés partis sont regardées coifirhè dés trophées e quëlqûé victoire remportée nôri par la vérité sur l'erreUr, par la raison sur les.nréjugês, mais par Fox sur Pitt ou par Pitt sur Fox ; aussi, en Angleterre, n'èst-ce pas l'autorité dés lois, triais l'autorité de quelques hommes qui gouverne, et il n'est pas tin observateur qui ne sache très bien que l'Angleterre est à soii déclin...
. Il résulte de ce qui précède que, quand on propose de placer les naemhrès des législatures au ministère pour donner forée au gouvernement, on proposé én d'atitrës termes d'affaiblir la loi, de le fortifier aux dépens de la loi dont il ne doit être que l'agent si... . Il résulte de ce qui précède que, quand on propose de placer les naemhrès des législatures au ministère pour donner forée au gouvernement, on proposé én d'atitrës termes d'affaiblir la loi, de le fortifier aux dépens de la loi dont il ne doit être que l'agent siibofddnné, ou plutôt le simple instraihent.
...oblez-Votis uhe Constltutioh fondée sur la rhbrale et la confiance, bu sur l'intrigue, forcé et la crainte? Voilà à quoi se réduit la question. Si vous la voulez fondée sur la morale et la confiance, gardèz-vous de faire perdre âtfx fonctions législative...
...i doiitez fias; a fait jusqu'à préSëilt fërce ' l'ÂêlIèctibréë iiâtlonalë; faites qu'à J'idéë de SUjfrême pUlsSaïfëe pilisse toujours êt...
...e vouS âufez trouvé le theillëui' moyën mettrë la suprême puissance éh sùfrèté.
Voblez-Votis uhe Constltutioh fondée sur la rhbrale et la confiance, bu sur l'intrigue, forcé et la crainte? Voilà à quoi se réduit la question. Si vous la voulez fondée sur la morale et la confiance, gardèz-vous de faire perdre âtfx fonctions législatives çé beâti caractère d'abnégation personnelle qui; ti'éti doiitez fias; a fait jusqu'à préSëilt fërce ' l'ÂêlIèctibréë iiâtlonalë; faites qu'à J'idéë de SUjfrême pUlsSaïfëe pilisse toujours être tibie l'idée ae Suprêrlië Vertu, et Soyez sûrs que vouS âufez trouvé le theillëui' moyën mettrë la suprême puissance éh sùfrèté.
...pi'ëS f ë'thWii# t-ellë paâ puissamment oii l'6h pedt s'pçbUpët sotis lek teux d'Uti graiid jjëtiblë de sfc's débits et de sës ifitérêtS? Ayâfit li gldire hiSrbë,...
...? EH! d'où noué sont dbhfc VëtfuS t&tit déptitëS qui ont fait l'honneur de l'Assemblée nationale ac-ttiëljë? S'ëta...
... aux talëntS çifaçfbes pur l'ëSpërahfcë cjhëlqhë plkce ministeriëiië ? EtaièHHIS dtMë feës hommes perdus dans voie dès honrieuré d'autrefois, et errants depuis dés âridëfeS sOus les porliqties de la faVëùf ?..... Ehbiëh l de pàfëils fibmtnès; il s'en trouvera touj...
...t ëérfi pdur le détruire ; or, cë Soft! parèlls hOmities fcjui foHt la forcé tiës législatures ëtdonhënt de i'éutoritê 8u* lois.
...lée hjsttlbnalë? iJà gloitë n'a-^ëllë déritJ pàà des chàrihés ijui lui sbht pftfpi'ëS f ë'thWii# t-ellë paâ puissamment oii l'6h pedt s'pçbUpët sotis lek teux d'Uti graiid jjëtiblë de sfc's débits et de sës ifitérêtS? Ayâfit li gldire hiSrbë, le patrld-tisnié uéSi iië se fait-il-pas êfitëiidrë4, et n'd-fc-il pas aussi à offrir dès plaisirs vifs et intimes ? EH! d'où noué sont dbhfc VëtfuS t&tit déptitëS qui ont fait l'honneur de l'Assemblée nationale ac-ttiëljë? S'ëtaiëht-ilS dbrife êlètfëS atix VëHtiS êt aux talëntS çifaçfbes pur l'ëSpërahfcë cjhëlqhë plkce ministeriëiië ? EtaièHHIS dtMë feës hommes perdus dans voie dès honrieuré d'autrefois, et errants depuis dés âridëfeS sOus les porliqties de la faVëùf ?..... Ehbiëh l de pàfëils fibmtnès; il s'en trouvera toujours tant tjue des institutions Coupables n'aurorit pas corrompu et bos nouvëllëè vertiik, et, celles tjuë nôuè aViëhs èohsërvéës sOuS l'àncierrrégimêi etqiiinotlS otit ëérfi pdur le détruire ; or, cë Soft! parèlls hOmities fcjui foHt la forcé tiës législatures ëtdonhënt de i'éutoritê 8u* lois.
...c ââfls les pribcipëà à fâirë repousSër pro^oSltldii révoqUë!1 lë dëètëh " G'èât surtout fef... Toiit cofifcdtirt donc ââfls les pribcipëà à fâirë repousSër pro^oSltldii révoqUë!1 lë dëètëh " G'èât surtout feft îfef apphtjtiânt a l'ÀSsëlhBlëè'
...tuëlle què les pririèipéS dont je tiens de faire le développement acquièrëht Unë g...
...blis paf ëîlè; pàSSëiit entre les mains de ses auteurs, on pëut penser (jii'ils on...
...ge que pour l'avantage commun; et comme la juste mesure de ceux qu'une bonne Constitution doit don...
...e grande diversité d'opinions, beaucoup de gens doivent être.difiposés à trouverJrpp forte la mesure du pouvoir exécutif, lorsqu'ils le voient entre les mains de .personnes, soupçonnées de l'avoir organisé pour elles-mêmes. C'est , sans doute, une disposition très contraire à l'intërêt de Cohstitutibû.j
nationale actuëlle què les pririèipéS dont je tiens de faire le développement acquièrëht Unë grahdë force. S'il importe i|lië lës Ibis civiles ëù rë^le-mentail-es soient hono...
... si ÎMiiiiédià-tement après uhë Conàtittitibn finië; lëè pHnci-paux pouvoirs établis paf ëîlè; pàSSëiit entre les mains de ses auteurs, on pëut penser (jii'ils ont fait, mesuré, calculé ces pouvoirs plutôt pour leur avantage que pour l'avantage commun; et comme la juste mesure de ceux qu'une bonne Constitution doit donner au gouvernement est très difficile à déterminer, qu'elle peut être l'objet d'une grande diversité d'opinions, beaucoup de gens doivent être.difiposés à trouverJrpp forte la mesure du pouvoir exécutif, lorsqu'ils le voient entre les mains de .personnes, soupçonnées de l'avoir organisé pour elles-mêmes. C'est , sans doute, une disposition très contraire à l'intërêt de Cohstitutibû.j
4° Ce qui achève de fixer l'opinion sur.le décret, c'est qu...
...1 bien, ce serait un moveil d'ôter, non de donner la force au gouvernement, que de mëttrë les députés de chaque lëglslattlre à portée de parvenir au ministère ëans ifitervalie....
...piées, mais encore toutès les ôccdsiddS lui ed sttppdsër; il serait attaqUë; tù...
...Vec d'autant pltiS d'âcharrteiiiêUt quë bonne conduite des affaires publiqUeS semblerait l.t&l bromettrè plhs de stabilité. Airisi, les mi-nlstrëS appëlës par la coflfiànëë ptibliqUë sëMient placés SOilS les bdàps redoublés de bettx tthi auraient en main le plus de moyelfs dëtruilé; ainsi, pour prix aes services...
...ëtiduâ, ils Së trouveraient écrasés par la fnalvëillahcë de ceux qui auraient l'avantage de rendre èjuelqUëè Services actuels; ainsi, la nation perdrait sans retour des hommes qui, ,ga-rantis davantage des attaques de la cupidité, abraiëtit pu à la suite servir utilement et dtira: blëment èhdëë publique.
4° Ce qui achève de fixer l'opinion sur.le décret, c'est qu en lè révoduânt où irait contre le but qu'Un se proposé. On vëdt tuf gotivërnetbeilfe fort ; eh 1 bien, ce serait un moveil d'ôter, non de donner la force au gouvernement, que de mëttrë les députés de chaque lëglslattlre à portée de parvenir au ministère ëans ifitervalie. Cette faculté; combinée dtëc réligibilité S loUtëS lëS places populaires dti go...
...t tràcâèsiëf dëS ëitifyitieux. Non Seulement les fautes dti ministère seraient épiées, mais encore toutès les ôccdsiddS lui ed sttppdsër; il serait attaqUë; tùûritientë, tili^-pëndé aVec d'autant pltiS d'âcharrteiiiêUt quë bonne conduite des affaires publiqUeS semblerait l.t&l bromettrè plhs de stabilité. Airisi, les mi-nlstrëS appëlës par la coflfiànëë ptibliqUë sëMient placés SOilS les bdàps redoublés de bettx tthi auraient en main le plus de moyelfs dëtruilé; ainsi, pour prix aes services que leS pfémiërs auraient fëtiduâ, ils Së trouveraient écrasés par la fnalvëillahcë de ceux qui auraient l'avantage de rendre èjuelqUëè Services actuels; ainsi, la nation perdrait sans retour des hommes qui, ,ga-rantis davantage des attaques de la cupidité, abraiëtit pu à la suite servir utilement et dtira: blëment èhdëë publique.
...iâ ëîl dbservànt que les élrconstâttcés de la Révolution Seraient ëncore un autre obstacle à révocation du décret. Cëttë rëvolutlon a coûté de grands sacrifices à d'honnêtes Citoyens...
...nombre; dahi l'Assemblée hàtidhâlë ; on doit également à tdtis les dépiltëS dhl'î Ont concou^h.Lës Uns avaiérit plus tâlëntS; JëS aiitrës plus courage, lës autres pluë Vèrltts. Totis lës f)âtriotëS y ont une...
... sëfe sdirtS, nous âù^a donrié un gfige de sa fidélité à sës Sëj'rtlëntS.
Je finiâ ëîl dbservànt que les élrconstâttcés de la Révolution Seraient ëncore un autre obstacle à révocation du décret. Cëttë rëvolutlon a coûté de grands sacrifices à d'honnêtes Citoyens, elle ëtt a rdinë un graiid nombre; dahi l'Assemblée hàtidhâlë ; on doit également à tdtis les dépiltëS dhl'î Ont concou^h.Lës Uns avaiérit plus tâlëntS; JëS aiitrës plus courage, lës autres pluë Vèrltts. Totis lës f)âtriotëS y ont une part égale, presque tous y èttt fait deâ ëàërificéô. Cette Révolution n'est pas...
...à afcëëptë; Juré lë Cbnètitu-tioh, ët qU'ilnë padîficâtlbn générale, Oflêréè par sëfe sdirtS, nous âù^a donrié un gfige de sa fidélité à sës Sëj'rtlëntS.
Il dofiviëndiait mai sànâ doute Séparer én d ëhx clàëâës 1 es gëhërëUii auteurs la Rëtro I titlën | de désigner ceux qui auraient le pluB particulièrement la coritiance de la nation; ett les pkçânt Il dofiviëndiait mai sànâ doute Séparer én d ëhx clàëâës 1 es gëhërëUii auteurs la Rëtro I titlën | de désigner ceux qui auraient le pluB particulièrement la coritiance de la nation; ett les pkçânt
...tiplë en Francë li'a pas, jiaFlà ndlurë ftbtéë gouvernement, âfcëé, plâceS â fjofitiér ën rëcompëUSê des se... Je demande^ en troisième .lieu, si le pëtiplë en Francë li'a pas, jiaFlà ndlurë ftbtéë gouvernement, âfcëé, plâceS â fjofitiér ën rëcompëUSê des services rehdUS à l'Etat pbur que l'intérêt persôhriël, é'il aiiiinait éëttl lës h...

Séance du dimanche 14 août 1791

page 440
...onviendrait mal qu'une Révolution qui a ruiné tant de citoyens fît la fortune de quelques députés ; et à l'égard du roi, n'est-il pas d'une souveraine importance que la conduite de l'Assemblée nationale à son égard depuis le 21 juin, que celle qu'elle tiendra à la suite ne puissent être suspectes aux ye...
...is, qu'on ne puisse regarder aucun acte de son autorité, même aucune proposition énoncée à sa tribune, comme le résultat de quelque traité particulier fait avec lui, comme le prix de quelque promesse de sa part, ou la vengeance de quelque refus ?
au pouvoir exécutif, et en rendant les autres à leur vertueuse obscurité, il conviendrait mal qu'une Révolution qui a ruiné tant de citoyens fît la fortune de quelques députés ; et à l'égard du roi, n'est-il pas d'une souveraine importance que la conduite de l'Assemblée nationale à son égard depuis le 21 juin, que celle qu'elle tiendra à la suite ne puissent être suspectes aux yeux d'aucun Français, qu'on ne puisse regarder aucun acte de son autorité, même aucune proposition énoncée à sa tribune, comme le résultat de quelque traité particulier fait avec lui, comme le prix de quelque promesse de sa part, ou la vengeance de quelque refus ?

Séance du vendredi 26 août 1791

- search term matches: (4)

Séance du vendredi 26 août 1791

page 722
Locuteur: Vernier
« Il sera remis au ministre de l'intérieur, par les commissaires trésorerie nationale, la somme de 25,222 1. 19. s. 5 d., poUr acquitter l...
...es trOupes envoyées dans le département de l'Aude, en exécution des décrets des 3 et 17 août, 3 et 6 octobre 1790, à la charge par lui de justifier de l'emploi de cette somme par le compte appuyé des pi...
...e les corps administratifs seront tenus de lui eu rapporter;
« Il sera remis au ministre de l'intérieur, par les commissaires trésorerie nationale, la somme de 25,222 1. 19. s. 5 d., poUr acquitter les frais faits à l'occasion des mouvements et du séjour des trOupes envoyées dans le département de l'Aude, en exécution des décrets des 3 et 17 août, 3 et 6 octobre 1790, à la charge par lui de justifier de l'emploi de cette somme par le compte appuyé des pièces justificatives que les corps administratifs seront tenus de lui eu rapporter;
Locuteur: Vernier
« A l'égard de l'indemnité due au sieur Verdier .à raison de l'incendie par lui éprouvé dans des mouvements qui eurent lieu à la même époque, et qui est réclamée pour l...
...orté à l'exécution des lois relatives à la libre circulation des grains, l'Assemblée nationale autorise le département de l'Aude à imposer en la présente année, sur tous les contribuables de son arrondissement, la somme de 8,095 1. 15 s. 8 d. pour être remise audit sieur Verdier, ou à faire l'emprunt de cette même somme poùr être remboursée sur les rôles de 1792. » i(Ue décret est adopté.)
« A l'égard de l'indemnité due au sieur Verdier .à raison de l'incendie par lui éprouvé dans des mouvements qui eurent lieu à la même époque, et qui est réclamée pour lui par les corps administratifs, comme y ayant été exposé par le zèle qu'il a apporté à l'exécution des lois relatives à la libre circulation des grains, l'Assemblée nationale autorise le département de l'Aude à imposer en la présente année, sur tous les contribuables de son arrondissement, la somme de 8,095 1. 15 s. 8 d. pour être remise audit sieur Verdier, ou à faire l'emprunt de cette même somme poùr être remboursée sur les rôles de 1792. » i(Ue décret est adopté.)
Locuteur: Le Président
fait donner lecture par un de MM. les secrétaires d'une lettre de M. Justin George, 'capitaine dés grenadiers de la gardé nationale de Varennes, ainBi conçue : fait donner lecture par un de MM. les secrétaires d'une lettre de M. Justin George, 'capitaine dés grenadiers de la gardé nationale de Varennes, ainBi conçue :
Locuteur: Le Président
...x villes et citoyens qui ont eu le plus part aux étféneriiénts de la nuit du 21 au 22 juin, et que j'y suis dénommé pour une somme de 6,000 livres. ...it que l'Assemblée* nationale, par uq décret du 18, a décerné des récompenses aux villes et citoyens qui ont eu le plus part aux étféneriiénts de la nuit du 21 au 22 juin, et que j'y suis dénommé pour une somme de 6,000 livres.
Locuteur: Le Président
..., que le hasard m'ait fourni l'occasion de manifester mon entier dévouement à la Constitution, et de partager quelques dangers avec mes frères d'armes, puisqq'ils ont tourné au profit de la chose publique. Le prix que l'Assemblée vient d'y mettre rempli! parfaitement le but de toute récompense nationale. Je m'estime heureux, M. le Président, que le hasard m'ait fourni l'occasion de manifester mon entier dévouement à la Constitution, et de partager quelques dangers avec mes frères d'armes, puisqq'ils ont tourné au profit de la chose publique. Le prix que l'Assemblée vient d'y mettre rempli! parfaitement le but de toute récompense nationale.
Locuteur: Le Président
« J'accepte donc, M. le Président, avec la plus vive et la plus respectueuse reconnaissance, celle qui m'est décernée, en vous priant de vouloir bien être» auprès de l'auguste Assemblée, l'interprète de mes sentiments,; mais je la supplie de trouver bon que j'en applique la moitié à l'entretien des gardes nationa... « J'accepte donc, M. le Président, avec la plus vive et la plus respectueuse reconnaissance, celle qui m'est décernée, en vous priant de vouloir bien être» auprès de l'auguste Assemblée, l'interprète de mes sentiments,; mais je la supplie de trouver bon que j'en applique la moitié à l'entretien des gardes nationales qui sont employés
Locuteur: Le Président
Je donnerai cet avertissement lorsque la séance sera plus nombreuse. (Marques d'... Je donnerai cet avertissement lorsque la séance sera plus nombreuse. (Marques d'assentiment.)
Locuteur: Vernier
...aire et des finances, propose Un projet de décret relatif au payement des frais fa...
...es troupes envoyées dans le département de VAude et à l'indemnité due au sieur Ver...
, au nom des comités militaire et des finances, propose Un projet de décret relatif au payement des frais faits à l'occasion des mouvements et du séjour des troupes envoyées dans le département de VAude et à l'indemnité due au sieur Verdier. , '
Locuteur: Vernier
Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes... Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants :
Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mèrcredi 24 août qui est adop... Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mèrcredi 24 août qui est adopté.
PRÉSIDENCE DE M. VICTOR BROGLIE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR BROGLIE.
La séance est ouverté à neuf heures du mat... La séance est ouverté à neuf heures du matin.
Un de MÈ. les secrétaires fait lebture d*uné lettre de M. Vincenty à laquelle est jointe une pétition ; ce citoyen se plaint ce que, depuis longtemps, il est détenu... Un de MÈ. les secrétaires fait lebture d*uné lettre de M. Vincenty à laquelle est jointe une pétition ; ce citoyen se plaint ce que, depuis longtemps, il est détenu sans avoir été interrogé. .
Il y & beaUCoup d'affaires ce genre qui Sont en suspens, parce qu'un grànd nombre de membres, dépuis très longtemps de service aU comité des rapports, nè se r... Il y & beaUCoup d'affaires ce genre qui Sont en suspens, parce qu'un grànd nombre de membres, dépuis très longtemps de service aU comité des rapports, nè se rendent plus au comité. Je propose que M; lé président invite les membres du comi...

Séance du vendredi 26 août 1791

page 723
Locuteur: Le Président
...é b dès objets d'Utilité publique, pour la ville Vàrëhneâ, de concert àveè la municipalité. « Je sbis, etc. , ...e prferids, devant l'Assémblée natiohàle, i'êh-gagëment d'employer l'autre moitié b dès objets d'Utilité publique, pour la ville Vàrëhneâ, de concert àveè la municipalité. « Je sbis, etc. ,
Locuteur: Le Président
...tin GEOhGtè, capitaine des giteùadiëfrs de la gàrde nationale aë Vàrerines. » « Signé Justin GEOhGtè, capitaine des giteùadiëfrs de la gàrde nationale aë Vàrerines. »
Locuteur: Prugnon
« L'Assemblée nationale, oUï le rapport de son comité d'emplacement, considérant que l'éten-dué et la somptuosité du ci-devant palais épisco-pal de Strasbourg sont peu convenables poUr l'...
...nt du Bas-Rhin à substituer à ce palais la maison ci-devant possédée par le grand chapitre de la cathédrale de Strasbourg, située au coin des rues des...
« L'Assemblée nationale, oUï le rapport de son comité d'emplacement, considérant que l'éten-dué et la somptuosité du ci-devant palais épisco-pal de Strasbourg sont peu convenables poUr l'évêque actuel; que ce palais exigerait un entretien annuel trop considérable^ et dès lors trop disproportionné avec ses revenus, autorise le directoire du département du Bas-Rhin à substituer à ce palais la maison ci-devant possédée par le grand chapitre de la cathédrale de Strasbourg, située au coin des rues des Frères et des Faisans, pour y placer l'évêque.
Locuteur: Prugnon
...ur le meilleur parti à tirer, au profit de la nation, du ci-devant palais épiscopal,de Strasbourg. » (Ge décret est adopte.) ...toire du dépaflémenl du Bas-Rhin fera passer au comité d'emplacement ,ses vues sur le meilleur parti à tirer, au profit de la nation, du ci-devant palais épiscopal,de Strasbourg. » (Ge décret est adopte.)
Locuteur: Prugnon
... L'Àssembiéè hatibnal'ë, ouï lë rapport de son comité d'emplacement, décrète que le tribunal dU district de Taràscoh et ses accessoires, établis à Saint-Remy, Seront transférés de la maison dés ci-deVant trinitairés dans J...
... dés Ci-devân.t religieuses augustities de ladite ville Saiht-Renly, vacant par retraite volont...
...l l'occupera par provi-r siori, â titré de loyer, poUr deux âhhéës, lequel sera dé...
« L'Àssembiéè hatibnal'ë, ouï lë rapport de son comité d'emplacement, décrète que le tribunal dU district de Taràscoh et ses accessoires, établis à Saint-Remy, Seront transférés de la maison dés ci-deVant trinitairés dans Je monastère dés Ci-devân.t religieuses augustities de ladite ville Saiht-Renly, vacant par retraite volontaire desdites religieuses; ët qu'il l'occupera par provi-r siori, â titré de loyer, poUr deux âhhéës, lequel sera déterminé à dirë d'experts. .
Locuteur: Millet de Mureau
...racnetes lin-médiatement pour le compte de la nation à %h sous. En conséquence, il a ... seraient peut-être dans Je ca^ "n'être racnetes lin-médiatement pour le compte de la nation à %h sous. En conséquence, il a sûspèndu les adju-difeatioûS et tëti a îrefëfé a vbtr'é comité ueâ thon-naies.
Locuteur: Millet de Mureau
...lise^ et paroisëêâ supprimées, beaucoup Vises, îhëublé^ eîukettsilës cUivre ët de brftpfcë; que lé môyëh d'en tirer le parti ùtilë à chd§è publiqUé Serait aé les ëihpioyer ... ...'Asâenibiëé natlbtialë, cft ttëidéràtit qu'il eiisté dahs les çomirttihautéS, église^ et paroisëêâ supprimées, beaucoup Vises, îhëublé^ eîukettsilës cUivre ët de brftpfcë; que lé môyëh d'en tirer le parti ùtilë à chd§è publiqUé Serait aé les ëihpioyer k l'alîiîig^ du m'éiâl des cloCneS, et qUè cëlté me§ufe,bh aêfcé!eî,aht lëui? Co...
Locuteur: Millet de Mureau
«. Lës vasés, Ihë'dbleâ êf Ustensiles de cuivre ët de brodkjB. prb^èrtattt deâ eoififfiUhâUte...
...éèê, seront envoyés par leà directoirës de distriét aux hôtels des Monnaies les plui voisins, ou âùtreà lieux destinés à la fa-brication dès flàôfts, qui ïêUr sero...
...3te'Uf'^ dës qlbhbàiës ôu éhtrëgreoéùrs de la fabrication des naôhs, leur en feront p...
«. Lës vasés, Ihë'dbleâ êf Ustensiles de cuivre ët de brodkjB. prb^èrtattt deâ eoififfiUhâUtes, ^lisèà ët baralà^és èÛnbHqaéèê, seront envoyés par leà directoirës de distriét aux hôtels des Monnaies les plui voisins, ou âùtreà lieux destinés à la fa-brication dès flàôfts, qui ïêUr seront Indiqués par le ministre des contributions publiques, ét les diî,ëj3te'Uf'^ dës qlbhbàiës ôu éhtrëgreoéùrs de la fabrication des naôhs, leur en feront passer leUrs réèépiSàé's.
Locuteur: Millet de Mureau
...iés pat* lés iheMttrtÉ& des dtreétolrës Uistribt, qui éhohcerôht la hàtlirè, lë hoihbi'e ël le poids total ... « A bMc(Ué èn^oï sërbnt jôintfc des états certifiés pat* lés iheMttrtÉ& des dtreétolrës Uistribt, qui éhohcerôht la hàtlirè, lë hoihbi'e ël le poids total des pièces ënVbyééë.
Locuteur: Millet de Mureau
i* A l'arrivée de cefe envois dans chaque hôtel des monnaies ou autre lieu Indiqué, la vérification et pesée en Seront faitës en présente de dëux membres du directoire du départeme...
...s les lieux qui né sont pas chefs-liëUx de département ; et il fen sera dressé Un ...
i* A l'arrivée de cefe envois dans chaque hôtel des monnaies ou autre lieu Indiqué, la vérification et pesée en Seront faitës en présente de dëux membres du directoire du département ou du district* dans les lieux qui né sont pas chefs-liëUx de département ; et il fen sera dressé Un prbtïès-verbal, dont une expédition serà adressée par le directoire au ministre ...
Locuteur: Le Président
... satts préjudice du service que j'Offre de faire personnellement, soit avec elles, soit dans l'arméé ligné, étant bieti décidé de consacrer nies joUrs aU service nia patrie. sur nos frontières, satts préjudice du service que j'Offre de faire personnellement, soit avec elles, soit dans l'arméé ligné, étant bieti décidé de consacrer nies joUrs aU service nia patrie.
Locuteur: Le Président
...dit aux sentiments généreux et civiques de M. Gedrge el; ordoftftë qh'il . sera fait mention honorable de sa lettre dâns le procès-verbal.) (L'Assemblée applaudit aux sentiments généreux et civiques de M. Gedrge el; ordoftftë qh'il . sera fait mention honorable de sa lettre dâns le procès-verbal.)
Locuteur: Prugnon
...Uli projet Ae dMrel relatif au logement de l'évêque du département du Bas-Rhin. aù nom du êomitê d'emplacement, présenté Uli projet Ae dMrel relatif au logement de l'évêque du département du Bas-Rhin.
Locuteur: Prugnon
Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes... Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants :
Locuteur: Prugnon
...ra été préalablement dressé; le montant de laquelle adjudication au rabais sera pa... ...afciohs et arrangements intérieurs nécessaires, sur le devis estimatif qui en aura été préalablement dressé; le montant de laquelle adjudication au rabais sera payé.par ie receveur du district ,
Locuteur: Prugnon
... Rapporteur, présente èhêuilé un projet de décret rela ti f à, Vemplacemen t du tribunal du disttict de Tafdscofj,. , Rapporteur, présente èhêuilé un projet de décret rela ti f à, Vemplacemen t du tribunal du disttict de Tafdscofj,.
Locuteur: Prugnon
Ce projet de iiécFet èsl mis àUx voix dans les terme... Ce projet de iiécFet èsl mis àUx voix dans les termes suivants :
Locuteur: Prugnon
...ra été préalablement dressé; le montant de laquelle adjudication au rabais, ainsi ... ...ions et arrangements ihtérieUrs nécessaires, SUr lé aéVis esti-_ matif qui en aura été préalablement dressé; le montant de laquelle adjudication au rabais, ainsi que celui du loyer, seront supportes par les administrés. » (Ce décret est adopt...
Locuteur: Millet de Mureau
...comitéHdes monnaies, présente un projét Mer et relatif à , au nom du comitéHdes monnaies, présente un projét Mer et relatif à
Locuteur: Millet de Mureau
Veùvoï, àû hdtêls Ûêi Mô'hWàièS, de% vàteL 'Vheû-bles ët ils te^S ileS de cuivré pt dert)rohie qui existent dans ... Veùvoï, àû hdtêls Ûêi Mô'hWàièS, de% vàteL 'Vheû-bles ët ils te^S ileS de cuivré pt dert)rohie qui existent dans lë's é'ommun'âutèS, èglîSeS et patbisïes supprim'êèh. llfe ëxpriMe ^dS} :
Locuteur: Millet de Mureau
... hôtelé ilés Mbnhàlêfc a rëfldu lé prix de rtJUvragè ihnttlment ptê'cieh* dans cêt... MessiëUrSj l'activité Àv'éc ltttjttellè 'oh travaille dans les hôtelé ilés Mbnhàlêfc a rëfldu lé prix de rtJUvragè ihnttlment ptê'cieh* dans cêtte pkttië. Le ministre des contributions publiques a èu 4n*â PatiS et alitiâ dlf...
Locuteur: Millet de Mureau
...ya-tioil èh èbnsmêration ét m'à .chaîné Vous pré-sëhtei1 le projet décret Suivant i Votre fcoitiijê, MéSMëlirf, à nïis 'éëttè ofysépya-tioil èh èbnsmêration ét m'à .chaîné Vous pré-sëhtei1 le projet décret Suivant i
Locuteur: Audier-Massillon
, au noni du comité êeti-trâl de liquidation présente un projet de décret concernant les offices de porteurs de sel de Rouen, ainsi conçu: , au noni du comité êeti-trâl de liquidation présente un projet de décret concernant les offices de porteurs de sel de Rouen, ainsi conçu:
Locuteur: Audier-Massillon
« L'Assemblée nationale* ouï le rapport seà comités central ,de liquidation et de judicature* décrète qu'il n'y a lieu à liquider les offices de porteurs de sel de Rouen* sauf à eux de se pour* voir en indemnité s'il y échoi... « L'Assemblée nationale* ouï le rapport seà comités central ,de liquidation et de judicature* décrète qu'il n'y a lieu à liquider les offices de porteurs de sel de Rouen* sauf à eux de se pour* voir en indemnité s'il y échoit. »

Séance du vendredi 26 août 1791

page 724
Locuteur: Pougeard du Limbert
Investis de tous les pouvoirs, vous vous êtes trouvés, malgré vous, chargés de toutes les fonctions ; et lorsque la secousse d'une grande révolution a eu r...
...ités existantes, seuls debout au milieu de tant de ruines, vous avez été, suivant la noble expression d'un membre de cette Assemblée, la seule providence à laquelle les Françai...
Investis de tous les pouvoirs, vous vous êtes trouvés, malgré vous, chargés de toutes les fonctions ; et lorsque la secousse d'une grande révolution a eu renversé toutes les autorités existantes, seuls debout au milieu de tant de ruines, vous avez été, suivant la noble expression d'un membre de cette Assemblée, la seule providence à laquelle les Français ont voulu croire.
Locuteur: Charrier de La Roche
tement de la Seine-inférieure, réclame contre ce projet, et demande que la liquidation proposée par ie commissaire...
...jetée, que l'indemnité due aux porteurs de sel soit fixée à une somme égale pour c...
tement de la Seine-inférieure, réclame contre ce projet, et demande que la liquidation proposée par ie commissaire du roi liquidateur soit maintenue; et dans le cas ou cette proposition serait rejetée, que l'indemnité due aux porteurs de sel soit fixée à une somme égale pour chacun d'eux, à celle qui est portée dans leur contrat d'acquisition.
Locuteur: Charrier de La Roche
...'Assemblée, consultée, adopte le projet de décret présenté par M. Audier-Massillon... (L'Assemblée, consultée, adopte le projet de décret présenté par M. Audier-Massillon.)
Locuteur: Pougeard du Limbert
, au nom du comité de Valiénation des domaines nationaux, fait un rapport sur la translation des fonctions administratives de ce comité au pouvoir exécutif. il s'exp... , au nom du comité de Valiénation des domaines nationaux, fait un rapport sur la translation des fonctions administratives de ce comité au pouvoir exécutif. il s'exprime ainsi:
Locuteur: Pougeard du Limbert
Le premier principe de toute Constitution est la division des pouvoirs. Vous l'avez consacré dans la déclaration des droits ; vous l'avez suivi avec scrupule dans la nouvelle organisation politique que vous avez donnée à la France : il vous reste à leréalis* rcom...
... tous ses points pratiques sur lesquels la nécessité des circonstances vous a forcés de vous en écarter.
Le premier principe de toute Constitution est la division des pouvoirs. Vous l'avez consacré dans la déclaration des droits ; vous l'avez suivi avec scrupule dans la nouvelle organisation politique que vous avez donnée à la France : il vous reste à leréalis* rcomplètement sur tous ses points pratiques sur lesquels la nécessité des circonstances vous a forcés de vous en écarter.
Locuteur: Pougeard du Limbert
...ux n'existai nt pas encore.Les affaires de tout genre,et jusqu'aux plus petits dét...
...s deviez tout entiers à l'établissement de la Constitution et à la restauration des finances.
...es anciens administrateurs, les anciens tribunaux n'existaient plus : les nouveaux n'existai nt pas encore.Les affaires de tout genre,et jusqu'aux plus petits détails d'administration, sont venus fondre dans vos bureaux, et vous dévorer des moments que vous deviez tout entiers à l'établissement de la Constitution et à la restauration des finances.
Locuteur: Pougeard du Limbert
De toutes les parties d'administration dont vous être demeurés saisis, la plus importante sans doute est celle de l'aliénation des domaines nationaux. A son succès était lié celui de vos au ires travaux. C'est par cette ha...
...n que vous ne crûtes pas d'abord devoir la confier aux mains, alors trop inactives...
...ans votre propre sein, un comité chargé de donner la première impulsion à cette opération salutaire et hardie, que tant d'intérêts et de passions devaient contrarier, et vous l...
De toutes les parties d'administration dont vous être demeurés saisis, la plus importante sans doute est celle de l'aliénation des domaines nationaux. A son succès était lié celui de vos au ires travaux. C'est par cette haute considération que vous ne crûtes pas d'abord devoir la confier aux mains, alors trop inactives, des principaux agents du pouvoir exécutif.Vous formâtes, dans votre propre sein, un comité chargé de donner la première impulsion à cette opération salutaire et hardie, que tant d'intérêts et de passions devaient contrarier, et vous l'autorisâtes à en suivre et à en diriger les mouvements.
Locuteur: Pougeard du Limbert
...cette institution extraordinaire, fille de la défiance et du besoin, ne pouvait rempl...
...t le zèle que devaient leur inspirer et la confiance dont l'Assemblée nationale les avait honorés, et l'importance même de l'objet remis à leurs soins, ne pouvaie...
...oments que les séances non interrompues de l'Assemblée laissaient à leur dispositi...
... vœu constant, dès les premiers moments de leur existence, a été que la Constitution promptement terminée, ou prête à l'être, leur permît de vous proposer de rendre au pouvoir exécutif des fonction...
Nous devons vous l'avouer, Messieurs, cette institution extraordinaire, fille de la défiance et du besoin, ne pouvait remplir qu'imparfaitement sa destination. Les membres du comité d'aliénation, malgré tout le zèle que devaient leur inspirer et la confiance dont l'Assemblée nationale les avait honorés, et l'importance même de l'objet remis à leurs soins, ne pouvaient guère donner à un travail dont les détails immenses auraient demandé tout leur temps, que les moments que les séances non interrompues de l'Assemblée laissaient à leur disposition. Aussi ne tardèrent-ils pas à s'apercevoir que rien n'était moins propre à remplir utilement des fonctions administratives, qu'un comité du Corps législatif. Leur vœu constant, dès les premiers moments de leur existence, a été que la Constitution promptement terminée, ou prête à l'être, leur permît de vous proposer de rendre au pouvoir exécutif des fonctions
Locuteur: Pougeard du Limbert
Il est temps, Messieurs, de réaliser ce vœu : il est temps de passer de l'état de Révolution à l'état de Constitution. Tous les pouvoirs sont au...
...tions réparties; et si le grand ressort de la machine que vous venez d'élever repose ...
Il est temps, Messieurs, de réaliser ce vœu : il est temps de passer de l'état de Révolution à l'état de Constitution. Tous les pouvoirs sont aujourd'hui organisés, toutes les fonctions réparties; et si le grand ressort de la machine que vous venez d'élever repose encore, le jour n'est pas loin où il va reprendre toute son action constitutionn...
Locuteur: Pougeard du Limbert
...n inspection n'ont plus rien à redouter de la malveillance des agents du pouvoir exécutif. Un milliard environ de domaines nationaux déjà adjugés vous ré... ...tre comité ose croire que les succès des opérations que vous aviez confiées à son inspection n'ont plus rien à redouter de la malveillance des agents du pouvoir exécutif. Un milliard environ de domaines nationaux déjà adjugés vous répond que le surplus ne restera pas sans acquéreurs.
Locuteur: Pougeard du Limbert
Avant de fixer votre attention sur le mode de translation des fonctions administrativ...
..., il conviendrait peut-être, Messieurs, de vous rappeler en quoi t lies consistaient, et de remettre sous vos yeux quelques-unes de...
...'organisation du ministère et sur celle de la caisse de l'extraordinaire.Mais, pour ménager des moments que vous destinez au complément de votre grand ouvrage, je crois devoir vo...
...s donnerai, s'il le faut, dans le cours de la discussion qui pourra s'ouvrir sur le projet de décret.
Avant de fixer votre attention sur le mode de translation des fonctions administratives que votre comité ne croit plus pouvoir utilement conserver, il conviendrait peut-être, Messieurs, de vous rappeler en quoi t lies consistaient, et de remettre sous vos yeux quelques-unes des dispositions que vous avez décrétées .-ur l'organisation du ministère et sur celle de la caisse de l'extraordinaire.Mais, pour ménager des moments que vous destinez au complément de votre grand ouvrage, je crois devoir vous épargner ces détails. Je les donnerai, s'il le faut, dans le cours de la discussion qui pourra s'ouvrir sur le projet de décret.
Locuteur: Pougeard du Limbert
Votre comité a examiné, avec beaucoup de maturité, auquel des agents du pouvoir exécutif il convient le mieux de rem ttre la direction de l'aliénation des biens nationaux. Il s'estconvaincu que la survedlance d'un seul homme étant à pei...
... un retard préjudiciable au succès et à la rapidité des ventes, et un embarras nuisible au service des autres parties de son département.
Votre comité a examiné, avec beaucoup de maturité, auquel des agents du pouvoir exécutif il convient le mieux de rem ttre la direction de l'aliénation des biens nationaux. Il s'estconvaincu que la survedlance d'un seul homme étant à peine suffisante pour d'aussi immenses détails, aucun ministre du roi ne pourrait en être chargé sans qu'il en résultât un retard préjudiciable au succès et à la rapidité des ventes, et un embarras nuisible au service des autres parties de son département.
Locuteur: Pougeard du Limbert
...liénation des domaines nationaux, comme la liquidation générale de la dette publique qu'elle doit éteindre, e...
...et extraordinaire, qui sort entièrement de la sphère commune de l'administration publique : comme elle,...
...oint été comprise parmi les objets dont la loi du 25 mai dernier a composé les div...
...lle exige un établissement central sous la direction d'un préposé rt sponsable, no...
...t le commissaire du roi, administrateur de la caisse de l'extraordinaire. Votre comité pense que c'est à lui qu'il convient de remettre la suite des opérations relatives à la vente des biens nationaux, et de déléguer, sous la surveillance du Corps législatif et du ...
L'aliénation des domaines nationaux, comme la liquidation générale de la dette publique qu'elle doit éteindre, est une opération momentanée et extraordinaire, qui sort entièrement de la sphère commune de l'administration publique : comme elle, elle n'a point été comprise parmi les objets dont la loi du 25 mai dernier a composé les divers départements du ministère : comme elle aussi, elle exige un établissement central sous la direction d'un préposé rt sponsable, nommé par le roi, et surveillé par le Corps législatif. Si cet agent n'existait pa...
... le créer. Mais il existe, Messieurs, et son établissement est tout formé ; c'est le commissaire du roi, administrateur de la caisse de l'extraordinaire. Votre comité pense que c'est à lui qu'il convient de remettre la suite des opérations relatives à la vente des biens nationaux, et de déléguer, sous la surveillance du Corps législatif et du roi, l'inspection immédiate sur cette partie des fonctions des corps administrat...
Locuteur: Pougeard du Limbert
...entes pour en faire verser le produit à la caisse de l'extraordinaire, J'œil qui doit vérifi...
... les précèdent ou les accompagnent. Par on simplifie tous
L'œil qui doit suivre tous les mouvements des ventes pour en faire verser le produit à la caisse de l'extraordinaire, J'œil qui doit vérifier tous les calculs, des obligations et des annuités, nous a paru aussi lé plus propre à surveiller et à diriger toutes les opérations qui les précèdent ou les accompagnent. Par on simplifie tous

Séance du vendredi 26 août 1791

page 725
Locuteur: Pougeard du Limbert
L'organisation actuelle des bureaux de l'administrateur de la caisse de l'extraordinaire est d'ailleurs tellem ...
...ation. Le commissaire du roi est obligé de faire répéter, dans ses bureaux, une pa...
...e des travaux qui s'exécutent dans ceux de votre comité. Il résultera de leur réunion dans ses mains, plus de simplicité et d'uniformité dans les opérations, plus de célérité et d'économie dans le service.
L'organisation actuelle des bureaux de l'administrateur de la caisse de l'extraordinaire est d'ailleurs tellem nt disposée, qu'elle peut se prêter sans eflort, et presque sans nouvelle dépens...
...adjoindre le quart des commis actuellement attachés au service du comité d'aliénation. Le commissaire du roi est obligé de faire répéter, dans ses bureaux, une partie considérable des travaux qui s'exécutent dans ceux de votre comité. Il résultera de leur réunion dans ses mains, plus de simplicité et d'uniformité dans les opérations, plus de célérité et d'économie dans le service.
Locuteur: Pougeard du Limbert
... point sur lequel votre comité a trouvé de la difficulté, c'est de déterminer d'une manière bien précise le nouveau degré d'autorité qu'il convient de conférer au commissaire administrateur de la caisse de l'extraordinaire, afin que, d'une part,...
... capables d'en arrêter ou d'en ralentir la marche, et que, de l'autre, il ne soit rien dérangé à l'or...
Le seul point sur lequel votre comité a trouvé de la difficulté, c'est de déterminer d'une manière bien précise le nouveau degré d'autorité qu'il convient de conférer au commissaire administrateur de la caisse de l'extraordinaire, afin que, d'une part, l'administration nouvelle qui lui sera confiée n'éprouve pas, dans ses mains,des résistances capables d'en arrêter ou d'en ralentir la marche, et que, de l'autre, il ne soit rien dérangé à l'ordre hiérarchique des autorités que vous avez établies et graduées par vos décret...
Locuteur: Pougeard du Limbert
...té n'existerait pas si l'administrateur de la caisse de l'extraordinaire était ministre; mais la loi du 25 mai dernier, qui a fixé le no...
...itre ; elle ne fait même aucune mention de lui. La raison en est évidente, c'est que son é...
...urement temporaire, est absolument hors de la Constitution.
Cette difficulté n'existerait pas si l'administrateur de la caisse de l'extraordinaire était ministre; mais la loi du 25 mai dernier, qui a fixé le nombre des ministres, et leur a assigné leurs départements respectifs, ne lui donne point ce titre ; elle ne fait même aucune mention de lui. La raison en est évidente, c'est que son établissement, purement temporaire, est absolument hors de la Constitution.
Locuteur: Pougeard du Limbert
...ité, Messieurs, ne vous proposera point de lui conférer un titre nue le silence de la loi a refusé. 11 espère qu'il suffira, en lui accordant la surveillance générale et directe sur toutes les opérations relatives aux aliénations, de lui donner le droit de rappeler à l'observation des règles et ...
...s avertissements nécessitaient l'emploi de l'autorité suprême dont le roi est dépo...
...ommissaire du roi dénoncera au ministre de l'intérieur, chargé plus spécialement de l'inspection sur les corps administrati...
.... Si l'expérience lui indique le besoin de procla mations royales pour rappeler ou...
...s, il s'adressera également au ministre de l'intérieur. Le ministre, dans tous les...
Votre comité, Messieurs, ne vous proposera point de lui conférer un titre nue le silence de la loi a refusé. 11 espère qu'il suffira, en lui accordant la surveillance générale et directe sur toutes les opérations relatives aux aliénations, de lui donner le droit de rappeler à l'observation des règles et des formes établies pour leur validité les administrateurs qui pourraient s'en être écartés. Si des résistances persévérantes à ses avertissements nécessitaient l'emploi de l'autorité suprême dont le roi est dépositaire, le commissaire du roi dénoncera au ministre de l'intérieur, chargé plus spécialement de l'inspection sur les corps administratifs, les négligences rares, ou les actes irréguliers ou contraires aux lois rendu...
...ux du même genre émanés des corps inférieurs, qu'ils auraient négligés d'annuler. Si l'expérience lui indique le besoin de procla mations royales pour rappeler ou faciliter l'exécution des lois, il s'adressera également au ministre de l'intérieur. Le ministre, dans tous les cas, en fera le rapport au conseil, et, quels qu'en soient les résultats, i! en...
Locuteur: Pougeard du Limbert
de la caisse de l'extraordinaire, et le compte imprimé ...
... d'autoriser votre comité à surveiller, de concert avec eux, le nouveau travail confié à l'administrateur de cette caisse. C'est dans cette unique f...
...'avait à vous proposer quelques projets de lois sur diverses questions que vous av...
de la caisse de l'extraordinaire, et le compte imprimé vous en est présenté tous les mois. Vous jugerez sûrement convenable d'autoriser votre comité à surveiller, de concert avec eux, le nouveau travail confié à l'administrateur de cette caisse. C'est dans cette unique fonction que votre comité croirait devoir se renfermer désormais, si ia vente aux mnnicipa'ités, qui heureusement touche à sa fin, était entièrement terminée, et s'il n'avait à vous proposer quelques projets de lois sur diverses questions que vous avez renvoyées à son examen, et sur celles que l'expérience à fait naître.
Locuteur: Pougeard du Limbert
..., le commissaire du roi, administrateur de la caisse de l'extraordinaire, sera chargé de la suite des opérations relatives à la vente des domaines nationaux ; en consé...
...ans ses bureaux, autres que les minutes de décrets et états de ventes faites aux municipalités, lesquels seront déposés aux archives de l'Assemblée nationale. Le ministre de la justice adressera au commissaire du roi, administrateur, une expédition en forme de tous Iesdits décrets et de ceux qui seront rendus à l'avenir,
« Art. 1er. A compter du 1er septembre prochain, le commissaire du roi, administrateur de la caisse de l'extraordinaire, sera chargé de la suite des opérations relatives à la vente des domaines nationaux ; en conséquence, le comité d'aliénation lui fera remettre tous les papiers, mémoires existant dans ses bureaux, autres que les minutes de décrets et états de ventes faites aux municipalités, lesquels seront déposés aux archives de l'Assemblée nationale. Le ministre de la justice adressera au commissaire du roi, administrateur, une expédition en forme de tous Iesdits décrets et de ceux qui seront rendus à l'avenir,
Locuteur: Pougeard du Limbert
« Art. 2. Les directoires de départements entretiendront, avec le co...
...e exacte sur tous les objets concernant la vente des biens nationaux, et lui adres...
...il pourra leur demander, conformément à la loi du 15 décembre 1790.
« Art. 2. Les directoires de départements entretiendront, avec le commissaire du roi, une correspondance exacte sur tous les objets concernant la vente des biens nationaux, et lui adresseront régulièrement les extraits des procès-verbaux d'estimation et d'évaluatio...
...comité d'aliénation; ils lui adresseront également tous les éclaircissements qu'il pourra leur demander, conformément à la loi du 15 décembre 1790.
Locuteur: Pougeard du Limbert
...s, le payement aux termes prescrits, et la folle enchère à défaut de payement, et à ce qu'ils dénoncent à l'... ... syndics sous leurs ordres poursuivent avec exactitude, contre les adjudicataires, le payement aux termes prescrits, et la folle enchère à défaut de payement, et à ce qu'ils dénoncent à l'accusateur public, et poursuivent devant les tribunaux tous les délits, fraudes ...
Locuteur: Pougeard du Limbert
« Art. 5. En cas de négligence grave de la part des administrateurs, ou de contraventions aux lois concernant la vente des biens nationaux, le commissaire du roi en instruira le ministre de l'intérieur, afin que le roi, sur le co...
...employer contre eux tous les moyens que la Constitution remet en son pouvoir; et, ...
...oit le résultat du conseil, le ministre de l'intérieur en donnera connaissance off...
« Art. 5. En cas de négligence grave de la part des administrateurs, ou de contraventions aux lois concernant la vente des biens nationaux, le commissaire du roi en instruira le ministre de l'intérieur, afin que le roi, sur le compte qui lui en sera rendu, puisse annuler les actes irréguliers ou contraires aux lois, que le corps administratif se seraient permis, et employer contre eux tous les moyens que la Constitution remet en son pouvoir; et, quel que soit le résultat du conseil, le ministre de l'intérieur en donnera connaissance officielle au commissaire du roi.
Locuteur: Pougeard du Limbert
les mouvements de cette vaste opération, en les ramenant ... les mouvements de cette vaste opération, en les ramenant à un centre unique et commun.
Locuteur: Pougeard du Limbert
Tel est, Messieurs, le système de transaction que votre comité a embrassé... Tel est, Messieurs, le système de transaction que votre comité a embrassé.
Locuteur: Pougeard du Limbert
...tion des domaines nationaux, l'exercice de cette surveillance salutaire qui appartient au Corps législatif sur toutes les parties de l'administration publique. Des commissa... ...ue vous dussiez négliger, sur un point d'une aussi haute importance que l'aliénation des domaines nationaux, l'exercice de cette surveillance salutaire qui appartient au Corps législatif sur toutes les parties de l'administration publique. Des commissaires, nommés par vous, inspectent journellement les opérations
Locuteur: Pougeard du Limbert
Voici notre projet de décret: Voici notre projet de décret:
Locuteur: Pougeard du Limbert
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité d'aliénation, décrète : « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de son comité d'aliénation, décrète :
Locuteur: Pougeard du Limbert
...es règles et conditions prescrites pour la vali-hdité des adjudications, et indiqu... ...ommissaire du roi surveillera toutes les opérations, maintiendra l'observation des règles et conditions prescrites pour la vali-hdité des adjudications, et indiquera aux administrateurs les moyens d'exécuter les lois.
Locuteur: Pougeard du Limbert
...u roi s'adressera également au ministre de l'intérieur toutes les fois que l'exécu... « Art. 6. Le commissaire du roi s'adressera également au ministre de l'intérieur toutes les fois que l'exécution des lois relatives à l'aliéna-

Séance du vendredi 26 août 1791

page 726
Locuteur: Pougeard du Limbert
...era à l'Assemblée nationale les projets de lois nécessaires à la suite qe l'opération (Je l'aliénation d... « H préparera et rapportera à l'Assemblée nationale les projets de lois nécessaires à la suite qe l'opération (Je l'aliénation des biens nationaux, 4 lui fera également le rapport des décret qui restent à ren...
Locuteur: Pougeard du Limbert
...llera, ae concert avec les commissaires la caisse de l'extraordinaire, les op^r rations conf... « îl surveillera, ae concert avec les commissaires la caisse de l'extraordinaire, les op^r rations confiées au commissaire du roi, administrateur, pour en instruire l'Assemblée nation...
Locuteur: Pougeard du Limbert
(La discussion egt ouverte sur ce projet de décret.) (La discussion egt ouverte sur ce projet de décret.)
Locuteur: Pétion de Villeneuve
...endus, il y en a un absolument opposé à la nou^ yeftê propositioii qui vous est faite. |l né s'agit pas de savoir fi, en principe, tout cé qui concerne l'administration doit éitre §qus la surveillance du pouvoir exécutif; perso...
...'agit içl d'un objet sur lequel le sort de vos assignais repose.
Cet objet est d'une grande importance. Au nombre des décrets rendus, il y en a un absolument opposé à la nou^ yeftê propositioii qui vous est faite. |l né s'agit pas de savoir fi, en principe, tout cé qui concerne l'administration doit éitre §qus la surveillance du pouvoir exécutif; personne dans l'Assemblée ne peut contester un semblable principe ; mais il s'agit içl d'un objet sur lequel le sort de vos assignais repose.
Locuteur: Pétion de Villeneuve
...novembre, vous avez chargé votre comité de faire procéder aux ventes, dans le cas où les directoires de district ou de département y apporteraient quelques obstacles. Voici le commissaire du rdi caisse de l'extraordinaire, qui est chargé, lui, par la dêmissioii qUe donne votre eojnité d'aliénation, de faire procéder aux ventes dahs le cas retard de la part des districts ët des départements ... Je vous observe, Messieurs, que, par un décret du 3 novembre, vous avez chargé votre comité de faire procéder aux ventes, dans le cas où les directoires de district ou de département y apporteraient quelques obstacles. Voici le commissaire du rdi caisse de l'extraordinaire, qui est chargé, lui, par la dêmissioii qUe donne votre eojnité d'aliénation, de faire procéder aux ventes dahs le cas retard de la part des districts ët des départements ; c'est-à-dire qu'il pourrait à son gré ou fàire faire, ou ne pas faire faire le...
Locuteur: Pétion de Villeneuve
Il est très important que la confiance publique ne puisse concevoir ...
...u pouvoir exécutif ; il fie s'agira pas savoir si cela sera bien ou mal fdndé, mais je dis que c'est l'idée qui frappera, èt qu'il ne faut pas toujours des Inquiétudes pôur alarmer la confiance publique, et qu'ici nous he d...
Il est très important que la confiance publique ne puisse concevoir auôtihe espèce d'alarme 2 et à l'instant, quelle est l'idée générale qui se présentera & tous ies esprits? On dira : voilà tous les biens nàtiotfaux entre les mains du pouvoir exécutif ; il fie s'agira pas savoir si cela sera bien ou mal fdndé, mais je dis que c'est l'idée qui frappera, èt qu'il ne faut pas toujours des Inquiétudes pôur alarmer la confiance publique, et qu'ici nous he devons lui porter aucune espèce d'atteinte,
Locuteur: Pétion de Villeneuve
Votre comité pouvait bieft, de concert avec le Commissaire de l'extraordinaire, régler, arranger tont...
...rs paraître avec le gouvernail en main. De plus, par l'article l\ des décrets des ...
...c les commissaires du comité, avee ceux de la présente session, qu'avec ceux désignés...
...n précis. Je demande donc que le projet de loi qui vous est proposé ne soit pas admis, et dans le cas où l'on voudrait se livrer à la discussion, je demande l'impression du ...
Votre comité pouvait bieft, de concert avec le Commissaire de l'extraordinaire, régler, arranger tontes les opérations; mais toujours paraître dans les opérations, et toujours paraître avec le gouvernail en main. De plus, par l'article l\ des décrets des 25, 26, 27 et 29 juin 1791, vous avez déclaré que cette correspondance aurait lieu, tant avec les commissaires du comité, avee ceux de la présente session, qu'avec ceux désignés par les législatures suivantes pour les mêmes fonctions dont votre oomité d'aliénation était investi. Les termes sont bien clairs, bien précis. Je demande donc que le projet de loi qui vous est proposé ne soit pas admis, et dans le cas où l'on voudrait se livrer à la discussion, je demande l'impression du déoret et le renvoi.
Locuteur: De La Rochefoucauld
...ndispensable que ce fussent des membres de l'Ag» ...icté vqg premiers décrets sur l'aliénation des biens nationaux. Alors |1 était indispensable que ce fussent des membres de l'Ag»
Locuteur: De La Rochefoucauld
même, qui se. chargeât de commencer la grande opération de ia vente des biens nationaux ; vous n'a...
...votre Constitution, Vous êtes au moment céder la place à une Assemblée nationale législa...
...hacun des pouvoirs, il est né^ cessaire de placer chacun de ces pouvoirs aux fonctions qui lui sont...
même, qui se. chargeât de commencer la grande opération de ia vente des biens nationaux ; vous n'aviez encore rien décrété sur le ministère. Vous allez achever votre Constitution, Vous êtes au moment céder la place à une Assemblée nationale législative ; sans doute, vous ne penserez pas que cette Assemblée nationale devra être auss^ administrative. Vous penserez; qu'après avoir organisé chacun des pouvoirs, il est né^ cessaire de placer chacun de ces pouvoirs aux fonctions qui lui sont propres, et surtout ne pas confier des fonctions administratives à des individu...
Locuteur: De La Rochefoucauld
...osée aux admiqis-. trateurs, qui assure la nation que l'administration sera bien gérée, et le manteau de l'inviolabilité qe doit jamais couvrir la confiance. M. Pétion vous a parlé dq défaut de confiance : Messieurs, le temps est pas...
...r quelque défiance sur l'administration de la vente des biens nationaux. Une grande p...
...st déjà vendue.. Il ne peut entrer dans tête de personne que cette opération rétrograde...
C'est fa responsabilité, imposée aux admiqis-. trateurs, qui assure la nation que l'administration sera bien gérée, et le manteau de l'inviolabilité qe doit jamais couvrir la confiance. M. Pétion vous a parlé dq défaut de confiance : Messieurs, le temps est passé où l'pn pouvait encore concevoir quelque défiance sur l'administration de la vente des biens nationaux. Une grande partie en est déjà vendue.. Il ne peut entrer dans tête de personne que cette opération rétrograde*
Locuteur: De La Rochefoucauld
..., si le commissaire du roi était chargé de tous les objets, ce serait lui qui ferait faire la vente. En cela, M, Pétion s'est trompé....
...l y a une opération simple, c'est celle-.
...viendra qu'el le ne peut qu'avancer yers sa fin. M- Pétion vous a dit encore que, si le commissaire du roi était chargé de tous les objets, ce serait lui qui ferait faire la vente. En cela, M, Pétion s'est trompé. Le décret dit que lp commissaire pe s'adressera au département que faute par le...
.... Je tiens qu'il ne jfaqt charger dq rien un agent du pouvoir exécutif; car, s'il y a une opération simple, c'est celle-.
Locuteur: De La Rochefoucauld
...insi, Messieurs, les principes exigeant de vous que vous fassiez cesser toutes fonctions administratives entre les mqins de vos comités, afin que la législature qui vous succédera n'ait pi...
...itiques ; il n'y a aucun inconvénient à la translation de ces fonctions, il y aura même up avanta...
...ntyira que cela à faire, il y aura plus de célérité, et peuMtre plus d'uniformité....
...nation et chez les commissaires du roi; de un nombre d'hommes beaucoup plus considérables à employer ; de une beaucoup plus grande dépense.
Ainsi, Messieurs, les principes exigeant de vous que vous fassiez cesser toutes fonctions administratives entre les mqins de vos comités, afin que la législature qui vous succédera n'ait pins que des fonctions politiques ; il n'y a aucun inconvénient à la translation de ces fonctions, il y aura même up avantage; car, remises à un hpmme qui ntyira que cela à faire, il y aura plus de célérité, et peuMtre plus d'uniformité. D'ailleurs, elle sera plus économique; car, d'après vos décrets, plusieurs opérations étaient faites doubles; elles se faisqîent dans votre comité d'aliénation et chez les commissaires du roi; de un nombre d'hommes beaucoup plus considérables à employer ; de une beaucoup plus grande dépense.
Locuteur: De La Rochefoucauld
Je conclus donc à l'admission du prqjet de décret. Je conclus donc à l'admission du prqjet de décret.
Locuteur: De La Rochefoucauld
...'Assemblée, consultée, adopte le projet de décret présenté par M, Pougeard du Limb... (L'Assemblée, consultée, adopte le projet de décret présenté par M, Pougeard du Limbert).
Locuteur: Pougeard du Limbert
« Art. 7. A compter de l'époque fixée par l'article iordu prés... « Art. 7. A compter de l'époque fixée par l'article iordu présent décret,'le coiDptifé d'aliénation n'exercera plus d'autres fonctions que cel...
Locuteur: Camus
...le additionnel au décret que vous venez de rendre; le voici ; Je propose, Messieurs, un article additionnel au décret que vous venez de rendre; le voici ;
Locuteur: Camus
...n en parchemin des décrets d'aliénation de domaines nationaux aux municipalités, ni des états joints auxdits décrets, soit de cep* qui ont été rendus jusqu'à ce jour, et qui n'ont pas encore été expédiés, soit de ceux qui le seront à l'avenir; mais, ap... « 11 ne sera plus fait d'expédition en parchemin des décrets d'aliénation de domaines nationaux aux municipalités, ni des états joints auxdits décrets, soit de cep* qui ont été rendus jusqu'à ce jour, et qui n'ont pas encore été expédiés, soit de ceux qui le seront à l'avenir; mais, après que

Séance du vendredi 26 août 1791

page 727
Locuteur: Camus
..., le commissaire du roi, administrateur de la caisse de l'extraordinaire, sera chargé de la suite des opérations relatives à la vente des domaines nationaux; en conséq...
...ans ses bureaux, autres que les minutes de décrets, et états de ventes faites aux municipalités, lesquels seront déposés aux archives de l'Assemblée national e. Le ministre de la justice adressera au commissaire du roi, admin nistrateur, une expédition en forme, de tous lesdits décrets, et de cpux qui .seront rendus à l'%i venir.
« A compter du 1er septembre prochain, le commissaire du roi, administrateur de la caisse de l'extraordinaire, sera chargé de la suite des opérations relatives à la vente des domaines nationaux; en conséquence, le comité d'aliénation lui fera remettre tous les papiers, mémoires et états existant dans ses bureaux, autres que les minutes de décrets, et états de ventes faites aux municipalités, lesquels seront déposés aux archives de l'Assemblée national e. Le ministre de la justice adressera au commissaire du roi, admin nistrateur, une expédition en forme, de tous lesdits décrets, et de cpux qui .seront rendus à l'%i venir.
Locuteur: Camus
« Les directoires de département entretiendront avec le comm...
...e exacte sur tous les objets concernant la vente des biens nationaux, et lui adres...
...il pourra Jeur demander, conformément à la loi du 15 décembre 179Q*
« Les directoires de département entretiendront avec le commissaire du roi une correspondance exacte sur tous les objets concernant la vente des biens nationaux, et lui adresseront régulièrement les extraits des procèsrverbaux d'estimation ou d'évaluatio...
...mité d'aliénation; ils lui adresr seront également tous les éclaircissements qu'il pourra Jeur demander, conformément à la loi du 15 décembre 179Q*
Locuteur: Camus
...es le payement aux termés prescrits, et la folle enchère à défaut de payement, et à ce qu'ils dénoncent à l'... ... syndics, sous leurs ordres, poursuivent avec exactitude contre les adjudicataires le payement aux termés prescrits, et la folle enchère à défaut de payement, et à ce qu'ils dénoncent à l'accusateur public, et poursuivent devant les tribunaux tous les délits, fraudes ...
Locuteur: Camus
« En cas de négligence grave de la part des administrateurs, ou de contravention aux lois concernant la vente des biens nationaux, le commissaire du roi en instruira le ministre de l'intérieur, afin que le roi, sur le co...
...employer contre eux tous les moyens que la Constitution: remet en son pouvoir; et ...
« En cas de négligence grave de la part des administrateurs, ou de contravention aux lois concernant la vente des biens nationaux, le commissaire du roi en instruira le ministre de l'intérieur, afin que le roi, sur le compte qui lui en sera rendu, puisse annuler les actes irréguliers ou contraires aux lois que les corps administratifs se seraient permis, et employer contre eux tous les moyens que la Constitution: remet en son pouvoir; et quel que sqit le résultat du oon^
Locuteur: Camus
« A compter de l'époque fixée par l'article 1er du pré...
...era à l'Assemblée nationale les projets de Iftis nécessaires à la suite de l'opération 4e l'aliénation des biens n...
...ofit des municipalités; il surveillera, de çonpêrt avec les com~ missaires de la caisse de ^extraordinaire, les opérations confiée...
« A compter de l'époque fixée par l'article 1er du présent décret, le cçipjte d'aliénation n'exercera plus d'autres fopqtioqs que celles qui vont être désignées, Il préparera et rapportera à l'Assemblée nationale les projets de Iftis nécessaires à la suite de l'opération 4e l'aliénation des biens nationaux- Il lui fera également le rapport des décrets qui restent à rendre au profit des municipalités; il surveillera, de çonpêrt avec les com~ missaires de la caisse de ^extraordinaire, les opérations confiées au commissaire du roi, administrateur, pour en instruire l'Assemblée nationale...
Locuteur: Le Président
fait donner lecture, par un de MM. les secN§'taïrtes;rd^nè'adresse des habitants dis la iitù triléncé fy laquelle ëét jointe copié d'une" Jéttre par et}* adressée au' ihrpistré dp la guerre, relativement â ïâ tr§nilàtion Tde l'éeolë d'artillërié de Valeilee 1 Gfrenphïë. '' " r T fait donner lecture, par un de MM. les secN§'taïrtes;rd^nè'adresse des habitants dis la iitù triléncé fy laquelle ëét jointe copié d'une" Jéttre par et}* adressée au' ihrpistré dp la guerre, relativement â ïâ tr§nilàtion Tde l'éeolë d'artillërié de Valeilee 1 Gfrenphïë. '' " r T
Locuteur: Le Président
... ce qui avait été proposé à l'ouverture de la séance,' avertit les membres du comité ... , conformément à ce qui avait été proposé à l'ouverture de la séance,' avertit les membres du comité des rapports qui ne peuvent pas en suivre assidûment ' les travaux, d'en préveni...
Locuteur: Brevet de Beaujour, Garnier et Régnier
L'ordre du jour est la suite de la discussion des articles à ajouter dans ... L'ordre du jour est la suite de la discussion des articles à ajouter dans Pacte constitution-nel (1),
Locuteur: Démeunier
, rapporteur (en Vabsence de M. Thouret). Vous vous rappelez, Messie...
...u qu'on irait aqx voix sur 5 questions; la première et la seconde de ces questions ont été résolues ; vous a...
, rapporteur (en Vabsence de M. Thouret). Vous vous rappelez, Messieurs, les points que vous avez décidés hier. Après avoir discuté longtemps le projet des comités, on est convenu qu'on irait aqx voix sur 5 questions; la première et la seconde de ces questions ont été résolues ; vous avez décrété ;
Locuteur: Démeunier
1° Que les membres de la famille du roi jouiraient des droits de citoyen.actif; 1° Que les membres de la famille du roi jouiraient des droits de citoyen.actif;
Locuteur: Camus
...boutés les municipalités adjudicataires de domaines nationaux, à laquelle expédition le sceau de l'Etat sera apposé, et elle sera remise... ... seront terminées, il sera fait une expédition en parchemin, ponteqant l'état déboutés les municipalités adjudicataires de domaines nationaux, à laquelle expédition le sceau de l'Etat sera apposé, et elle sera remise aux archives nationales. » . , .
Locuteur: Camus
L'admission de cet article amènera une économie d'envi... L'admission de cet article amènera une économie d'environ 40,000 écus.
Locuteur: Camus
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité d'aliénation, décrète ; L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de son comité d'aliénation, décrète ;
Locuteur: Camus
...es règles et conditions prescrites pour la validité des adjudications, et indiquer... ...ommissaire du roi surveillera toutes les opérations, maintiendra l'observation des règles et conditions prescrites pour la validité des adjudications, et indiquera aux adjudicataires les moyens d'exécuter les lois.
Locuteur: Camus
seil, le ministre de l'intérieur en 4opqer$ connaissance off... seil, le ministre de l'intérieur en 4opqer$ connaissance officielle avi commissaire du rtyï.
Locuteur: Camus
...u roi s'adressera également au ministre de l'intérieur^ toutes les Tojs que l'exéc... « Le commissaire du roi s'adressera également au ministre de l'intérieur^ toutes les Tojs que l'exécution des |pis tpjatives à l'aliénation des domaines nationaux lui paraîtra exlg...
Locuteur: Camus
...des êtafà jojpts auxdits 4écrets, *soi$ de ceux uni ont été réqdn's jusqu'à ce jour, et gui n'ont pas enèb]$ étq é?pé4fés, ^oit de ceux qui je seront & l'avenir ; mais, a...
...édition en parchemin, concernant l'état de toutes lès municipalités adjudicataires de domaines nationaux, a laquelle expèditîçih le scpau de l'Etat sera appose, et e^le sera remise...
...parchemin des décrets d'aliénation des domaines nationaux aux mùnmipaiitiés, pi des êtafà jojpts auxdits 4écrets, *soi$ de ceux uni ont été réqdn's jusqu'à ce jour, et gui n'ont pas enèb]$ étq é?pé4fés, ^oit de ceux qui je seront & l'avenir ; mais, ap^s due lesdites aliénations seftmt terminées, il sera fait une expédition en parchemin, concernant l'état de toutes lès municipalités adjudicataires de domaines nationaux, a laquelle expèditîçih le scpau de l'Etat sera appose, et e^le sera remise aux archives nationales. |
Locuteur: Brevet de Beaujour, Garnier et Régnier
, membres de ce comité, prient l'Assemblée de vouloir hiea recevoir leur démission. , membres de ce comité, prient l'Assemblée de vouloir hiea recevoir leur démission.
...t pas éligibles aux places et emplois à la nomination du peuple. . (I) Voy- ci-des... 2° Qu'ils ne seraient pas éligibles aux places et emplois à la nomination du peuple. . (I) Voy- ci-dessus, séanôe du 25 août 1791, p. 108.

Séance du vendredi 26 août 1791

page 728
Locuteur: Démeunier
3° Si les membres de ia famille du roi seront éligibles aux places et emplois qui sont à la nomination du pouvoir exécutif; 3° Si les membres de ia famille du roi seront éligibles aux places et emplois qui sont à la nomination du pouvoir exécutif;
Locuteur: Démeunier
4° Si les membres de la famille du roi auront une dénomination ... 4° Si les membres de la famille du roi auront une dénomination particulière;
Locuteur: Démeunier
Avant de reprendre la troisième question, il est bon de faire à l'Assemblée quelques observations très courtes que la discussion d'hier a rendues nécessaires...
... erreur, je demande à le relever en peu de mots. On vous a dit qu'en Angleterre, les membres de famille du roi n'étaient pas distingués...
...plètement faux : tous les membres mâles de la famille du roi sont pairs-nés; ils entrent dans la Chambre des pairs et jouissent du droit de pairie, privilège unique qui leur est s...
...tes, les vicomtes, marquis et barons, à la suite du régime féodal. Cette Constitut...
...ément sur les droits des fils des pairs de la Grande-Bretagne : le fils aîné du pair, qui est duc, entre dans la Chambre des pairs ; tous les autres fil...
...barons, ne peuvent y entrer que lorsque la pairie leur survient par droit d'hérédi...
...re, par un privilège spécial inhérent à la royauté, conséquence immédiate de la succession héréditaire, les parents mâles de la famille du roi forment une classe tellement particulière que chacun de ces enfants mâles entrent de plein droit dans la Chambre des pairs.
Avant de reprendre la troisième question, il est bon de faire à l'Assemblée quelques observations très courtes que la discussion d'hier a rendues nécessaires. Les deux comités ne sont allés chercher dans aucun pays l'exemple qu'ils vous ...
...n a articulé nettement un fait d'une fausseté manifeste, qui pourrait induire en erreur, je demande à le relever en peu de mots. On vous a dit qu'en Angleterre, les membres de famille du roi n'étaient pas distingués des autres citoyens. Le fait est complètement faux : tous les membres mâles de la famille du roi sont pairs-nés; ils entrent dans la Chambre des pairs et jouissent du droit de pairie, privilège unique qui leur est spécialement réservé; en effet-, les autres pairs sont divisés en 5 classes, les ducs, les comtes, les vicomtes, marquis et barons, à la suite du régime féodal. Cette Constitution anglaise a imaginé des bizarreries, nommément sur les droits des fils des pairs de la Grande-Bretagne : le fils aîné du pair, qui est duc, entre dans la Chambre des pairs ; tous les autres fils, marquis, vicomtes ou barons, ne peuvent y entrer que lorsque la pairie leur survient par droit d'hérédité. Ainsi, en Angleterre, par un privilège spécial inhérent à la royauté, conséquence immédiate de la succession héréditaire, les parents mâles de la famille du roi forment une classe tellement particulière que chacun de ces enfants mâles entrent de plein droit dans la Chambre des pairs.
Locuteur: Démeunier
... voulu que détruire un fait et rétablir la vérité; il faut maintenant examiner les...
...ns qui restent à résoudre : les membres de la famille du roi peuvent-ils être éligibles aux emplois et places à la nomination du pouvoir exécutif, faut-il...
Je n'ai voulu que détruire un fait et rétablir la vérité; il faut maintenant examiner les seules questions qui restent à résoudre : les membres de la famille du roi peuvent-ils être éligibles aux emplois et places à la nomination du pouvoir exécutif, faut-il leur donner une dénomination, et enfin, quelle sera cette dénomination ? Je ser...
Locuteur: Démeunier
...as d'inconvénient à laisser les membres de la famille du roi exercer ces sortes d'emplois, tels que ceux de l'armée, par exemple, s'ils y ont du goût. Ainsi un membre de la branche d'Orléans (le duc de Chartres) se distingue déjà par une con...
...ge dans tous les sens ; il serait cruel de lui faire abandonner ia carrière dans l...
...que appelé éventuellement au trône ou à la régence, d'après l'organisation militai...
...ntenant ; il ne pourra devenir maréchal de camp et officier général qu'après avoir...
...s citoyens, par un temps d'exercices et de grades. Il est donc évident qtfun membre de la dynastie sera désormais obligé de commencer, comme le dernier de tous les citoyens, par le dernier des
...e marche constitutionnelle dont on ne peut s'écarter. Nous pensons qu'il n'y a pas d'inconvénient à laisser les membres de la famille du roi exercer ces sortes d'emplois, tels que ceux de l'armée, par exemple, s'ils y ont du goût. Ainsi un membre de la branche d'Orléans (le duc de Chartres) se distingue déjà par une conduite non seulement héroïque, mais patriotique et sage dans tous les sens ; il serait cruel de lui faire abandonner ia carrière dans laquelle il est entré et qui semble lui être destinée ; car le même citoyen, quoique appelé éventuellement au trône ou à la régence, d'après l'organisation militaire et les décrets que vous avez rendus ne peut jamais monter en grade qu'à son tour : il se trouve colonel maintenant ; il ne pourra devenir maréchal de camp et officier général qu'après avoir passé, comme tous les autres citoyens, par un temps d'exercices et de grades. Il est donc évident qtfun membre de la dynastie sera désormais obligé de commencer, comme le dernier de tous les citoyens, par le dernier des
Locuteur: Démeunier
grades, de parcourir tous les grades et d'y arriver à son tour. Il y a, à la vérité, des places dans l'armée qui sont à la nomination du roi; mais, rappelez-vous,...
...donne c^s emplois qu'à un certain degré de l'échelle, et qu'alors même son choix s...
...des inférieurs. Il ne peut donc y avoir de danger pour la liberté publique, et la justice et l'équité paraissent demander que vous laissiez les membres de la famille royale courir la carrière des armes.
grades, de parcourir tous les grades et d'y arriver à son tour. Il y a, à la vérité, des places dans l'armée qui sont à la nomination du roi; mais, rappelez-vous, Messieurs, que le pouvoir exécutif ne donne c^s emplois qu'à un certain degré de l'échelle, et qu'alors même son choix sera restreint parmi ceux qui auront passé par les grades inférieurs. Il ne peut donc y avoir de danger pour la liberté publique, et la justice et l'équité paraissent demander que vous laissiez les membres de la famille royale courir la carrière des armes.
Locuteur: Démeunier
...coup plus délicate, mais si les membres de la famille du roi ne peuvent arriver aux grades d'officiers généraux, soit de maréchal de camp, soit de lieutenant général ou de maréchal de France, que comme tous les autres citoy...
...r aux grades conformément aux principes de la Constitution.
...rront-ils commander en chef les armées? Cette question au premier abord est beaucoup plus délicate, mais si les membres de la famille du roi ne peuvent arriver aux grades d'officiers généraux, soit de maréchal de camp, soit de lieutenant général ou de maréchal de France, que comme tous les autres citoyens, après avoir parcouru tous les grades, on ne peut pas craindre qu'il y ait u...
...ans ia classe des citoyens actifs, rien ne s'oppose à ce qu'ils puissent parvenir aux grades conformément aux principes de la Constitution.
Locuteur: Démeunier
Le point le plus difficile est la place au ministère. Par une fiction de la loi, le roi est irresponsable; la responsabilité qu'on n'a pas pu placer sur la tête du roi est placée sur la tête des ministres ; le roi est censé f...
...contresigné par un ministre, qui répond de toutes les actions du roi, il s'agit de voir si la responsabilité des membres de la famille du roi qui occuperaient le mini...
...ens ; auraient-ils assez d'influence ou de prépondérance pour se soustraire à l'ac...
...e eux? C'est le point le plus difficile de la question. Vos comités ont pensé que cet...
...e pour exclure du ministère les membres de la famille royale.
Le point le plus difficile est la place au ministère. Par une fiction de la loi, le roi est irresponsable; la responsabilité qu'on n'a pas pu placer sur la tête du roi est placée sur la tête des ministres ; le roi est censé faire pour le bien du peuple ce qui est le plus convenable; il est censé toujours...
...mais, comme il ne peut donner un ordre ou du moins le faire exécuter s'il n'est contresigné par un ministre, qui répond de toutes les actions du roi, il s'agit de voir si la responsabilité des membres de la famille du roi qui occuperaient le ministère serait aussi sûre que celle des autres citoyens ; auraient-ils assez d'influence ou de prépondérance pour se soustraire à l'action du pouvoir législatif instruit contre eux? C'est le point le plus difficile de la question. Vos comités ont pensé que cette raison était plus que déterminante pour exclure du ministère les membres de la famille royale.
Locuteur: Démeunier
La question relative aux ambassades ne pré...
...r qu'après une certaine époque, lorsque la Révolution sera affermie, la France n'aura que des alliés dans la plupart des cours de l'Europe. Si les membres de la famille royale ont, à l'avenir, des sen...
...irconstances du moment, quand il s'agit de faire une Constitution pour des siècles...
La question relative aux ambassades ne présente pas le même degré d'intérêt que celle relative aux ministres. On ne peut se dissimuler qu'après une certaine époque, lorsque la Révolution sera affermie, la France n'aura que des alliés dans la plupart des cours de l'Europe. Si les membres de la famille royale ont, à l'avenir, des sentiments patriotiques, comme probablement ils en auront, il n'y aura pas encore d...
...iques. (Murmures.) Je suis étonné, qu'en général, on ne veuille pas sortir des circonstances du moment, quand il s'agit de faire une Constitution pour des siècles. Si 1 on veut arrêter l'acte constitutionnel relativement aux circonstances où ...
Locuteur: Démeunier
Quant à la dernière question qui, seule, a donné l...
...e peut craindre qu'un trop grand nombre de membres de la famille du roi, portant une dénomination particulière, ne forme une sorte de bigarrure; cela ne présente aucune sorte de danger, au milieu de l'égalité politique de tous les autres citoyens. On vous a démontré, je crois, que la conséquence imrné-
Quant à la dernière question qui, seule, a donné lieu à toute cette discussion, les comités se sont assez expliqués; je n'ai plus qu'un mot à dire. On ne peut craindre qu'un trop grand nombre de membres de la famille du roi, portant une dénomination particulière, ne forme une sorte de bigarrure; cela ne présente aucune sorte de danger, au milieu de l'égalité politique de tous les autres citoyens. On vous a démontré, je crois, que la conséquence imrné-

Séance du vendredi 26 août 1791

page 729
Locuteur: Démeunier
diate de la royauté héréditaire que vous avez déclarée, qui est ia base fondamentale de la Constitution représentative et du gouve...
...bres appelés successivement au trône, à la régence, à la garde du roi mineur, une classe séparée dans l'Etat; que les membres de cette famille, avec leurs droits politiques inhérents à leur naissance, indépendamment de leurs mérites, deieursvertu8,nep0uvaien...
...au-tres citoyens; que le meilleur moven de maintenir l'égalité, de la consacrer par la Constitution, était de leur réserver une dénomination particul...
...nctions si, pour calmer les inquiétudes de quelques personnes, on veut fixer le mode par lequel les membres de la famille du roi auront quelque titre, et...
...oyen d'extirper ces distinctions, c'est de les réserver aux seuls membres de cette famille.
diate de la royauté héréditaire que vous avez déclarée, qui est ia base fondamentale de la Constitution représentative et du gouvernement monarchique que vous avez établie, faisait des membres appelés successivement au trône, à la régence, à la garde du roi mineur, une classe séparée dans l'Etat; que les membres de cette famille, avec leurs droits politiques inhérents à leur naissance, indépendamment de leurs mérites, deieursvertu8,nep0uvaientêtre assimilés auxau-tres citoyens; que le meilleur moven de maintenir l'égalité, de la consacrer par la Constitution, était de leur réserver une dénomination particulière. Et, il faut le dire encore aujourd'hui, que l'on ne craigne pas que cette ...
...distinctions abusives; on ne peut pas croire que l'on veuille rétablir les distinctions si, pour calmer les inquiétudes de quelques personnes, on veut fixer le mode par lequel les membres de la famille du roi auront quelque titre, et le vrai moyen d'extirper ces distinctions, c'est de les réserver aux seuls membres de cette famille.
Locuteur: Démeunier
Je reviens, Messieurs, à la troisième question qui doit actuellement faire l'objet de votre délibération et qui consiste à savoir si les membres de la famille du roi seront éligibles aux places et emplois, à la nomination du pouvoir executif. Les com... Je reviens, Messieurs, à la troisième question qui doit actuellement faire l'objet de votre délibération et qui consiste à savoir si les membres de la famille du roi seront éligibles aux places et emplois, à la nomination du pouvoir executif. Les comités, je le répète, sont d'avis qu'ils doivent être exclus du ministère et qu'on...
Locuteur: Babey
1° Les membres de la famille du roi pourront-ils être minist... 1° Les membres de la famille du roi pourront-ils être ministres ?
Locuteur: Rewbell
On reprochait hier aux comités de Constitution et de revision qu'ils trouvaient la Constitution bien faible, puisqu'ils craignaient de la compromettre en admettant les membres de la famille royale aux places qui sont à la nomination du peuple, auxquelles ils se...
... Aujourd'hui ces mêmes comités trouvent la liberté bien robuste, puisqu'ils ne la croient pas en danger, quand même 1 arm...
On reprochait hier aux comités de Constitution et de revision qu'ils trouvaient la Constitution bien faible, puisqu'ils craignaient de la compromettre en admettant les membres de la famille royale aux places qui sont à la nomination du peuple, auxquelles ils seraient parvenus fort rarement. Aujourd'hui ces mêmes comités trouvent la liberté bien robuste, puisqu'ils ne la croient pas en danger, quand même 1 armée nationale serait commandée par un des ci-devant princes du sang, actuellement...
Locuteur: Rewbell
J'ai entendu dire autour de moi que la nation pouvait déclarer, par l'organe d...
...if n'a constitutionnellement le pouvoir de faire cette déclaration que pour les mi...
...siste, il est évident qu'il n'y a point de loi dan3 la Constitution qui puisse vaincre sa rési...
J'ai entendu dire autour de moi que la nation pouvait déclarer, par l'organe du Corps législatif qu'un général a perdu sa confiance. Je réponds que le Corps législatif n'a constitutionnellement le pouvoir de faire cette déclaration que pour les ministres : secondement que ce n'est qu'un avertissement. Si le pouvoir exécutif persiste, il est évident qu'il n'y a point de loi dan3 la Constitution qui puisse vaincre sa résistauce.
Locuteur: Rewbell
...z rendu hier, vous avez mis les membres de la famille du roi dans une classe absolument distincte et séparée de celle des autres citoyens de l'Empire. II ne faut pas les comparer à de simples particuliers qui seraient revêt...
...ui s'appelle une garantie qui les lie à la nation et qui est de nature à rassurer celle-ci, garantie qu...
...es parents du roi. En effet, Messieurs, la situation est toute différente : tout individu, agent de pouvoir exécutif,si celui-ci commet vis...
Par le décret que vous avez rendu hier, vous avez mis les membres de la famille du roi dans une classe absolument distincte et séparée de celle des autres citoyens de l'Empire. II ne faut pas les comparer à de simples particuliers qui seraient revêtus d'une commission du pouvoir exécutif ; ces derniers ont ce qui s'appelle une garantie qui les lie à la nation et qui est de nature à rassurer celle-ci, garantie qui n'existe pas chez les parents du roi. En effet, Messieurs, la situation est toute différente : tout individu, agent de pouvoir exécutif,si celui-ci commet vis-
Locuteur: Rewbell
à-vis de lui une injustice quelconque, ou si les...
...i, y renoncer pour s'attacher à mériter la confiance publique et obtenir une de ces places qui sont à ia nomination et ...
...ce que ne peuvent pas faire les membres de la famille royale qui ne tiennent à la nation par aucun lien et que vous avez déclarés inéligibles aux places et emplois à la nomination du peuple. La nation n'a donc aucune espèce de garantie vis-à-vis d'eux.
à-vis de lui une injustice quelconque, ou si les fonctions qu'il en a reçues lui déplaisent, peut abdiquer son emploi, y renoncer pour s'attacher à mériter la confiance publique et obtenir une de ces places qui sont à ia nomination et au choix du peuple ; or, c'est ce que ne peuvent pas faire les membres de la famille royale qui ne tiennent à la nation par aucun lien et que vous avez déclarés inéligibles aux places et emplois à la nomination du peuple. La nation n'a donc aucune espèce de garantie vis-à-vis d'eux.
Locuteur: Rewbell
...t que vous avéz déclaré que les membres de la famille royale sont des pensionnaires de la nation, ils ne peuvent naturellement ob...
...d'après vos décrets, on ne peut avoir à la fois pensions et traitements.
Je vous rappellerai, d'ailleurs, que du moment que vous avéz déclaré que les membres de la famille royale sont des pensionnaires de la nation, ils ne peuvent naturellement obtenir aucune place, parce qu'on sait bien qu'à ces places sont attachés des traitements et que, d'après vos décrets, on ne peut avoir à la fois pensions et traitements.
Locuteur: Rewbell
...ous ne vouliez compromettre entièrement la liberté, que vous adoptiez toutes les c...
...ment séparé les parents du roi du reste de la nation, vous leur confiiez une place aussi importante que celle de commandant de l'armée nationale. Ils ont déjà une fonction que la Constitution leur donne; elle est trop ...
...ous a dit qu'en Angleterre, ils siègent de droit dans la Chambre des pairs. En ce cas, mettez-le...
...t je consens à ce qu'ils aient le titre de princes.
Il est impossible, à moins que vous ne vouliez compromettre entièrement la liberté, que vous adoptiez toutes les conséquences du décret que vous avez rendu hier ; il est impossible, qu'après avoir tellement séparé les parents du roi du reste de la nation, vous leur confiiez une place aussi importante que celle de commandant de l'armée nationale. Ils ont déjà une fonction que la Constitution leur donne; elle est trop belle; ils en sont trop bien salariés pour en désirer une autre. On vous a dit qu'en Angleterre, ils siègent de droit dans la Chambre des pairs. En ce cas, mettez-les dans le conseil du roi, qu'ils y aient voix consultative, qu'ils y déjouent le...
...dangereux, je ne serai pas plus chiche qu'un autre à leur donner des qualités, et je consens à ce qu'ils aient le titre de princes.
Locuteur: Rewbell
...onclus, Messieurs, à ce que les membres de la famille royale ne puissent obtenir aucune place à la nomination du roi. Je conclus, Messieurs, à ce que les membres de la famille royale ne puissent obtenir aucune place à la nomination du roi.
Locuteur: Démeunier
, rapporteur. Donner aux membres de la famille royale voix dans le conseil, ce serait la destruction entière de l'organisation du ministère, et, selon moi, la chose la plus dangereuse. , rapporteur. Donner aux membres de la famille royale voix dans le conseil, ce serait la destruction entière de l'organisation du ministère, et, selon moi, la chose la plus dangereuse.
Locuteur: Prieur
Les comités proposent en délibération la question générale de savoir : si les parents du mi seront éligibles aux places, à la nomination du pouvoir exécutif. Les uns...
... coii>me on l'a demandé tout a l'heure, de consulter l'Assemblée pour savoir: 1° s...
...t être ambassadeurs. Voilà, à mon sens, la seule manière d'arriver promptement à u...
Les comités proposent en délibération la question générale de savoir : si les parents du mi seront éligibles aux places, à la nomination du pouvoir exécutif. Les uns veulent qu'ils puissent être commandants d'armée; moi, je ne le veux pas. Je suis d'avis, coii>me on l'a demandé tout a l'heure, de consulter l'Assemblée pour savoir: 1° s'ils peuvent être ministres; 2? s'ils peuvent être généraux ; 3° s'ils peuvent être ambassadeurs. Voilà, à mon sens, la seule manière d'arriver promptement à une décision.
Locuteur: Boutteville-Dumetz
Je demande la parole pour la disposition de l'article proposé par les comités. Je v...
...oivent être envisagées sous deux points de vue. Je crois donc qu'il est impossible «te présenter plus sagement un autre ordre de discussion, que de réunir la question comme l'a fait le rapporteur d...
Je demande la parole pour la disposition de l'article proposé par les comités. Je vous prie, Messieurs, d'observer que les questions qui se présentent doivent être envisagées sous deux points de vue. Je crois donc qu'il est impossible «te présenter plus sagement un autre ordre de discussion, que de réunir la question comme l'a fait le rapporteur des comités.
Locuteur: Boutteville-Dumetz
Plusieurs membres : La question préalable sur la motion de M. Boutteville-Dumetz. Plusieurs membres : La question préalable sur la motion de M. Boutteville-Dumetz.
Locuteur: Babey
...lle veuille bien subdiviser en 3 points la proposition actuellement soumise à la délibération et qu'elle aille aux voix ... Je demande à l'Assemblée qu'elle veuille bien subdiviser en 3 points la proposition actuellement soumise à la délibération et qu'elle aille aux voix sur les questions ainsi posées :

Séance du vendredi 26 août 1791

page 730
Locuteur: Goupil-Préfeln
...et d'hier, vous ave? séparé les membres de ]a famille royale de la nation, je ne suppose point qu'on ait voulu, par , faire une critique indirecte de ce décret, dont il serait bien facile et infiniment superflu de justifier la sagesse ; car je vous prie d'observer, ...
...vuus n'avez pas plus séparé les membres de la famille royale de la nation, que yous n'en avez séparé le ro...
à prouver que, par votre décret d'hier, vous ave? séparé les membres de ]a famille royale de la nation, je ne suppose point qu'on ait voulu, par , faire une critique indirecte de ce décret, dont il serait bien facile et infiniment superflu de justifier la sagesse ; car je vous prie d'observer, Messieurs, que vuus n'avez pas plus séparé les membres de la famille royale de la nation, que yous n'en avez séparé le roi lui-même.
Locuteur: Goupil-Préfeln
... à quelques réflexions sur les places à la nomination du pouvoir exécutif. Certainement, Messieurs, les membres de la famille royale doivent être susceptible...
...seil lorsque, par leuis lumières et par la sagesse de leur conduite, le roi trouvera qu'ils m...
... grands obstacles à l'exercice précieux de la responsabilité. Une autre raison non mo...
...ants, les défenseurs et les conseillers de couronne ; mais personne de nous ne prétepdra sans doute que le roi doive être forcé par la Constitution de donner sa confiance aux membres de sa famille. Le gouvernement français est monarchique ; or, il n'est pas compatible avec la Constitution monarchique que le roi ait...
...soient pas à son choix. Que les membres de sa famille cherchent donc à mériter d'ê...
...es défenseurs du trône. Je demande donc la question préalable sur l'amendèrent de M. Kewbell.
Je passe maintenant à quelques réflexions sur les places à la nomination du pouvoir exécutif. Certainement, Messieurs, les membres de la famille royale doivent être susceptibles d'être appelés par le roi dans son conseil lorsque, par leuis lumières et par la sagesse de leur conduite, le roi trouvera qu'ils méritent sa confiance; mais ils ne peuvent pas être ministres signataires et responsables, çe serait présenter les plus grands obstacles à l'exercice précieux de la responsabilité. Une autre raison non moins importante, c'est cette vocation politique que leur donne leur naissance, d'être les assistants, les défenseurs et les conseillers de couronne ; mais personne de nous ne prétepdra sans doute que le roi doive être forcé par la Constitution de donner sa confiance aux membres de sa famille. Le gouvernement français est monarchique ; or, il n'est pas compatible avec la Constitution monarchique que le roi ait des conseillers qui ne soient pas à son choix. Que les membres de sa famille cherchent donc à mériter d'être choisis pour les assistants, les conseillers intimes, les défenseurs du trône. Je demande donc la question préalable sur l'amendèrent de M. Kewbell.
Locuteur: Goupil-Préfeln
...adeur, je vous prie d'observer que, par la nature même des choses, cela est presqu...
...s nécessairement enveloppé et du secret de sa cour, et du secret de sa négociation, en sorte qu'à moins de la maladresse inconcevable d'avoir donné preuve matérielle contre lui) par la signature d'un traité contenant une conspiration contre la nation, dans tous les autres pas, il n'...
...ise sur un ambassadeur. Je vous supplie de considérer encore que si malheureusemen...
...f avec des puissances étrangères contre la liberté nationale, et qu'on voulût empl...
...ui aurait un semblable objet, un membre de la famille royale, on ne prendrait pas le parti de l'envoyer avec ce grand caractère d'amb...
... les grandes conspirations; ainsi point de motif pour l'écart des fonctions d'amba...
Quant aux fonctions d'ambassadeur, je vous prie d'observer que, par la nature même des choses, cela est presque impraticable, parce qu'un ambassadeur est toujours nécessairement enveloppé et du secret de sa cour, et du secret de sa négociation, en sorte qu'à moins de la maladresse inconcevable d'avoir donné preuve matérielle contre lui) par la signature d'un traité contenant une conspiration contre la nation, dans tous les autres pas, il n'est guère possible d'avoir prise sur un ambassadeur. Je vous supplie de considérer encore que si malheureusement il arrivait qu'il fût question d'une conspiration du pouvoir exécutif avec des puissances étrangères contre la liberté nationale, et qu'on voulût employer^ l'ai freuse négociation qui aurait un semblable objet, un membre de la famille royale, on ne prendrait pas le parti de l'envoyer avec ce grand caractère d'ambassadeur, mais il serait chargé d'une mission secrète et particulière; voilà comment s'ourdissent les grandes conspirations; ainsi point de motif pour l'écart des fonctions d'ambassadeur.
Locuteur: Goupil-Préfeln
...uant au commandement en chef des armées de terre et de mer, si vous croyez qu'il y ait en cela quelque chose d'inquiétant pour la tranquillité publique, je proposerai, p...
...oir le commandement en chef d'une armée de terre et de mer, sans y avoir été autorisés par un décret du Corps législatif rendu sur la proposition du roi (Murmures.), comme dans la matière de la paix et de la guerre, où vous lui avez donné l'initia...
Quant au commandement en chef des armées de terre et de mer, si vous croyez qu'il y ait en cela quelque chose d'inquiétant pour la tranquillité publique, je proposerai, par amendement,'que les membres delà famille du roi ne puissent avoir le commandement en chef d'une armée de terre et de mer, sans y avoir été autorisés par un décret du Corps législatif rendu sur la proposition du roi (Murmures.), comme dans la matière de la paix et de la guerre, où vous lui avez donné l'initiative.
Locuteur: Pétion de Villeneuve
Les comités demandent que les membres de la famille du roi puissent être appelés pa...
...au ministère. Rappelez-vous, Messieurs, la discussion d'hier,
Les comités demandent que les membres de la famille du roi puissent être appelés par le roi aux emplois qu'il a à nommer, si ce n'est cependant au ministère. Rappelez-vous, Messieurs, la discussion d'hier,
Locuteur: Pétion de Villeneuve
et de quelle manière elle p'est engagée : vous avez cru que les membres de la famille royale n'étaient pas susceptibles d'être admis aux places et emplois à la nomination du peuple. Une conséquence q...
...en que, quoiqu'ils ne parviennent pas à la place de général, qu'uniquement par leur ancienn...
...au choix du chef du pouvoir exécutif. A la vérité, il serait obligé de choisir parmi ceux qui, parleur ancienneté, par leur grade, se trouveraient dans la position d'y être appelés, mais c'çst t...
...rs je vous demandé s'il est sans danger de laisser au rqi la liberté de mettre à la tête des armées un membre de sa famille; s'il ne serait pas possible, en admettant la double opération qui lut faite hier relativement à la nomination des emplois du peuple, que le membre de la famille royale fût également dangereux ...
...e commandement en chef des armées, soit de terre, soit de mer.
et de quelle manière elle p'est engagée : vous avez cru que les membres de la famille royale n'étaient pas susceptibles d'être admis aux places et emplois à la nomination du peuple. Une conséquence qui paraissait assez nécessaire, c'est qu'ils ne pouvaient pas être également investis d'autres fonctions; car, remarquez bien que, quoiqu'ils ne parviennent pas à la place de général, qu'uniquement par leur ancienneté, ces plaças sont cependant au choix du chef du pouvoir exécutif. A la vérité, il serait obligé de choisir parmi ceux qui, parleur ancienneté, par leur grade, se trouveraient dans la position d'y être appelés, mais c'çst toujours à lui à choisir ; et alors je vous demandé s'il est sans danger de laisser au rqi la liberté de mettre à la tête des armées un membre de sa famille; s'il ne serait pas possible, en admettant la double opération qui lut faite hier relativement à la nomination des emplois du peuple, que le membre de la famille royale fût également dangereux dans les deux hypothèses. Ainsi il me semble que vous ne pouvez pas, sous aucun prétexte, admettre l'article des comités pour ce qui concerne le commandement en chef des armées, soit de terre, soit de mer.
Locuteur: Pétion de Villeneuve
M. Groupil vient de vous proposer un amendement qui a paru ...
...orité, quand ses avis n'obtiendront pas la majorité, il en arrivera comme dans Je ...
...'assurer préalablement du succès et que la fréquente intervention des ministres po...
M. Groupil vient de vous proposer un amendement qui a paru frapper l'Assemblée. J'avoue que cet amendement présente des avantages; il y a c...
... ciue, quand un ministre aura été plusieurs fois dans le Corps législatif en minorité, quand ses avis n'obtiendront pas la majorité, il en arrivera comme dans Je Parlement d'Angleterre. Nous pouvons croire à cet égard que ce que nous voyons s...
...is que le roi aura des propositions à faire au Corps législatif, il ne veuille s'assurer préalablement du succès et que la fréquente intervention des ministres pour exercer une initiative sur l'Assemblée nationale, ne parvienne à corrompre ce...
Locuteur: Pétion de Villeneuve
...upil, en ce qu'il donnerait au roi pour la nomination des membres de sa famille au commandement des armées u...
...roi indistinctement à tous les postes à la nomination du pouvoir exécutif. (Applau...
...onc que nous ne pouvons pas admettre l'amendement qui nous est proposé par M. Goupil, en ce qu'il donnerait au roi pour la nomination des membres de sa famille au commandement des armées une initiative qu'il ne peut exercer sans danger, et je rejette l'article des comités en ce qui concerne le point d'appeler les parents du roi indistinctement à tous les postes à la nomination du pouvoir exécutif. (Applaudissements à l'extrême gauche.)
Locuteur: Delandine
Les membres de la famille royale, admis au rang de citoyen actif, ont été cependant privés des places qui sont à la nomination du peuple; dès lors, ils me ...
...oit incontestable aux places qui sont à la nomination du pouvoir exécutif : sans c...
...lièrement le droit qu'ils peuvent avoir de suivre l'avancement militaire et d'être à la tête des armées, je me demande pourquoi...
Les membres de la famille royale, admis au rang de citoyen actif, ont été cependant privés des places qui sont à la nomination du peuple; dès lors, ils me paraissent évidemment avoir un droit incontestable aux places qui sont à la nomination du pouvoir exécutif : sans cela, au lieu d'être citoyens actifs, ils seront les personnages les plus inactifs, les plus passifs du royaume. Et, en ce qui concerne particulièrement le droit qu'ils peuvent avoir de suivre l'avancement militaire et d'être à la tête des armées, je me demande pourquoi, si le roi

Séance du vendredi 26 août 1791

page 731
Locuteur: Delandine
lui-même a, comme chef suprême de l'armée, le droit de la commander en p^rsqnqe, il pe pourrait pas la faire commander car les membres de sa famille. J'adopte toutefois, à cet égard, l'amendement de M. Qoupil et je conclus à l'adoption du projet des comités, avec la modification contenue dans pet amendeme... lui-même a, comme chef suprême de l'armée, le droit de la commander en p^rsqnqe, il pe pourrait pas la faire commander car les membres de sa famille. J'adopte toutefois, à cet égard, l'amendement de M. Qoupil et je conclus à l'adoption du projet des comités, avec la modification contenue dans pet amendement.
Locuteur: Salle
Je demande la question préalable sur j'amendement de M, Goupil. Le général d'armée doit être...
...l'Asspmbléé nationale était dans le cas de sanctionner ce choix, de le confirmer, j^ çU* qu'elle participerait jusqu'à un certain point à la nomination et qu'elle prendrait sur elle, par cela même, une payiiede la responsabilité, ce qui ne p ut pas être...
Je demande la question préalable sur j'amendement de M, Goupil. Le général d'armée doit être responsable; si, lorsque le roi aura nommé un commandant en chef, l'Asspmbléé nationale était dans le cas de sanctionner ce choix, de le confirmer, j^ çU* qu'elle participerait jusqu'à un certain point à la nomination et qu'elle prendrait sur elle, par cela même, une payiiede la responsabilité, ce qui ne p ut pas être- (Ap-. plaudissements à Vextrême gauche.)
Locuteur: Démeunier
...ur. Voici comme je prie M. le Président de poser la question ; " ? rapporteur. Voici comme je prie M. le Président de poser la question ; "
Locuteur: Démeunier
... départements du ministère, le§ membres de la famille (Ju roi seront-ils éligibles aux places et emplois à la nomination du roi? !) (Murmures à l'ext... « A l'exception des divers départements du ministère, le§ membres de la famille (Ju roi seront-ils éligibles aux places et emplois à la nomination du roi? !) (Murmures à l'extrême gauche.)
Locuteur: Rewbell
D'après la décision que l'Assemblée vient de prendre, je propose par amendement à Ja...
...mités d'excepter également des places à la nomination du roi auxquelles pourront prétendre les membres de la famille royale, les commandements en ch...
D'après la décision que l'Assemblée vient de prendre, je propose par amendement à Ja proposition des ç mités d'excepter également des places à la nomination du roi auxquelles pourront prétendre les membres de la famille royale, les commandements en chef et les ambassades,
Locuteur: Lavie
Je demande la question préalable sur l'amendement de M, Rewbell. Je demande la question préalable sur l'amendement de M, Rewbell.
Locuteur: Lavie
Plusieurs membres ; La division de la question préalable I Plusieurs membres ; La division de la question préalable I
Locuteur: Le Président
On demande la diyision de la question préalable. Je la mets aux vpix sur la première partie de l'amendement de M. ftew bell tendant à excepter des pla...
...les pourront être éligibles les membres de la famille royale, celles de commandants en cbef.
On demande la diyision de la question préalable. Je la mets aux vpix sur la première partie de l'amendement de M. ftew bell tendant à excepter des places auxquelles pourront être éligibles les membres de la famille royale, celles de commandants en cbef.
Locuteur: Le Président
... décrète qu'il y a lieu à délibérer sur la première partie de l'amendement.) (L'Assemblée, consultée, décrète qu'il y a lieu à délibérer sur la première partie de l'amendement.)
Locuteur: De Croix
...roposition, je demande qqe ce soit pour la rejeter formellement. J'ai l'honneur de vous rappeler qu'à l'époque de minorité de Louis XIV, le prince de Condé sauva la France d'qne invasion étrangère. Si l'Assemblée délibère sur cette proposition, je demande qqe ce soit pour la rejeter formellement. J'ai l'honneur de vous rappeler qu'à l'époque de minorité de Louis XIV, le prince de Condé sauva la France d'qne invasion étrangère.
Locuteur: Démeunier
, rapporteur. Les membres de la famille du roi.,,.. , rapporteur. Les membres de la famille du roi.,,..
Locuteur: Le Président
vidus ne sont pas la volonté de l'Assemblée. Je vais la consulter pour savoir si la discussion sera ouverte sur l'amendemen... vidus ne sont pas la volonté de l'Assemblée. Je vais la consulter pour savoir si la discussion sera ouverte sur l'amendement.
Locuteur: Démeunier
...ités croient avoir prouvé que l'intérêt de la liberté publique exige de prononcer l'exception à l'égard du mini...
...tive à" l'égard du commandement en chef de l'armée. Remarquez que le roi ne pourra élever un membre de sa famille au grade de colonel que lorsqu'il aura parcouru les...
...ne faut pas craindre devoir des membres de la famille dp roi arriver sitôt aux places de maréchal de camp ou de lieutenant général. Il est évident ensuite qu'à l'avenir le nombre de ceuxqui seront susceptibles de commander les armées sera très peu cons...
...onction, que ceux qui, comme un rejeton la branche d'Orléans, se trouvent en ce mo...
...ouvez redouter qu'urt ou deux individus de cette famille susceptibles du grade de commandant en chef, comment l'imérêt na...
...uler les circonstances à venir, à faire la Joi qu'on vous propose. D'ailleurs, si ...
...mmencée, il est clair qu'il aura autant de patriotisme qu'au^ cun des citoyens qui...
...laudissements.) Si j'examine maintenant la marche des passions humaines, qui certe...
...yens, comment pourriez-vous leur ouvrir la carrière militaire, et les arrêter par ...
... Certes, ou vous devriez leur interdire la carrière militaire, ce qu'on n'a pas pr...
... survenir, et comment nous propose-t-on de mettre dans la Constitution, en l'année 1791, dans un temps de révolution, un décret qui, dans telle circonstance donnée, peut priver la nation des plus grands avantages possib...
...és et des fugitifs? Je conclus à ce que la proposition qui vous a été faite soit rejetée et qu'on adopte la disposition des comités.
, rapporteur. Les comités croient avoir prouvé que l'intérêt de la liberté publique exige de prononcer l'exception à l'égard du ministère. Voyons si l'intérêt national exige également que vous prononciez d'une manière positive à" l'égard du commandement en chef de l'armée. Remarquez que le roi ne pourra élever un membre de sa famille au grade de colonel que lorsqu'il aura parcouru les grades subalternes, et le tempsfixépour tous les autres citoyens. Il est évident, d'une part,qu'il ne faut pas craindre devoir des membres de la famille dp roi arriver sitôt aux places de maréchal de camp ou de lieutenant général. Il est évident ensuite qu'à l'avenir le nombre de ceuxqui seront susceptibles de commander les armées sera très peu considérable. Je n'entrevois même, pour arriver à cette haute fonction, que ceux qui, comme un rejeton la branche d'Orléans, se trouvent en ce moment-ci colonels. Eh bien, lorsque vous ne pouvez redouter qu'urt ou deux individus de cette famille susceptibles du grade de commandant en chef, comment l'imérêt national, avec les précautions que vous avez prises avec les lois militaires que vous avez établies, pourrait-il vous déterminer sans calculer les circonstances à venir, à faire la Joi qu'on vous propose. D'ailleurs, si celui dont j'ai parlé continue sa carrière comme il l'a commencée, il est clair qu'il aura autant de patriotisme qu'au^ cun des citoyens qui sont dans l'armée. (Applaudissements.) Si j'examine maintenant la marche des passions humaines, qui certes sont les mêmes pour les princes, que pour les autres citoyens, comment pourriez-vous leur ouvrir la carrière militaire, et les arrêter par un décret? Certes, ou vous devriez leur interdire la carrière militaire, ce qu'on n'a pas proposé et ce qu'on n'a pu proposer, ou, si vous |eur ouvrez cette carrière, il fa...
... plus étendue. Comment peut-on ne pas tenir compte des circonstances qui peuvent survenir, et comment nous propose-t-on de mettre dans la Constitution, en l'année 1791, dans un temps de révolution, un décret qui, dans telle circonstance donnée, peut priver la nation des plus grands avantages possibles, le tout en considération des circonstances qui nous environnent, en considération des émigrés et des fugitifs? Je conclus à ce que la proposition qui vous a été faite soit rejetée et qu'on adopte la disposition des comités.
Locuteur: Barrère de Vieuzac
J'avais vu, ce me semble, l'opinion de l'Assemblée se diriger vers l'amendement de,M.Goupilqueje voulais appuyer parce qu'...
... fraterniser les pouvoirs et à détruire la nullité des membres de la famille royale en les rendant sensibles...
J'avais vu, ce me semble, l'opinion de l'Assemblée se diriger vers l'amendement de,M.Goupilqueje voulais appuyer parce qu'il me paraissait propre à faire fraterniser les pouvoirs et à détruire la nullité des membres de la famille royale en les rendant sensibles à l'opinion Applaudissements.)
Locuteur: Barrère de Vieuzac
...lequel elle a écarté cet amendement par la question préalable, je terminerais mon opinion ; sinon, je demande que l'amendement de M. Rewbell soit adopté et je suis décidé à m'é-lever de toutes mes forces contre l'opinion des ... Si l'Assemblée voulait ordonner le rapport du décret par lequel elle a écarté cet amendement par la question préalable, je terminerais mon opinion ; sinon, je demande que l'amendement de M. Rewbell soit adopté et je suis décidé à m'é-lever de toutes mes forces contre l'opinion des comités dans laquelle j'aperçois mille fois plus d'inconvénients que d'avantages...
Locuteur: Delandine
(L'Assemblée ferme la discussion.) (L'Assemblée ferme la discussion.)
Locuteur: Salle
...a pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Goupil-Préfeln.) (L'Assemblée, consultée, décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Goupil-Préfeln.)
Locuteur: Le Président
Les cris de quelques indi- Les cris de quelques indi-
Locuteur: Le Président
(L'Assemhlée, consultée, décrète que la diseuse sion est ouverte sur l'amendeme... (L'Assemhlée, consultée, décrète que la diseuse sion est ouverte sur l'amendement,)
Locuteur: De Saint-Martin
Je demande qu'on rapporte l'amendement M- jSoupil, Je demande qu'on rapporte l'amendement M- jSoupil,

Séance du vendredi 26 août 1791

page 732
Locuteur: Duport
...n d'ordre sur l'embarras où nous sommes de ce que la question n'a pas été placée dans les termes où elle devait l'être, car, avant de décider la question de savoir si le Corps législatif statuera sur la proposition du roi d'accorder aux princes le commandement en chef de l'armée, il aurait fallu mettre aux voi...
... est actuellement en question, le point de savoir si le prince pourra commander l'...
Je demande à faire une motion d'ordre sur l'embarras où nous sommes de ce que la question n'a pas été placée dans les termes où elle devait l'être, car, avant de décider la question de savoir si le Corps législatif statuera sur la proposition du roi d'accorder aux princes le commandement en chef de l'armée, il aurait fallu mettre aux voix d'abord, ce qui est actuellement en question, le point de savoir si le prince pourra commander l'armée en chef.
Locuteur: Démeunier
, rapporteur. Ce que vient de dire M. Duport est si vrai, que je n avais considéré la proposition de M. Goupil que comme un article addition... , rapporteur. Ce que vient de dire M. Duport est si vrai, que je n avais considéré la proposition de M. Goupil que comme un article additionnel.
Locuteur: Démeunier
, rapportetir. Voici, avec l'amendement de M. Goupil-Préfeln, la proposition des comités : , rapportetir. Voici, avec l'amendement de M. Goupil-Préfeln, la proposition des comités :
Locuteur: Démeunier
... départements du ministère, les membres de la famille royale sont susceptibles des places et emplois à la nomination du roi. « A l'exception des départements du ministère, les membres de la famille royale sont susceptibles des places et emplois à la nomination du roi.
Locuteur: Le Président
...e au bureau qu'il y a dans l'amendement de M. Rewbell une seconde partie qui n'a p...
... et qui consiste à déclarer les membres de la famille du roi inéligibles aux fonction...
On m'observe au bureau qu'il y a dans l'amendement de M. Rewbell une seconde partie qui n'a pas été rappelée et qui consiste à déclarer les membres de la famille du roi inéligibles aux fonctions d'ambassadeurs.
Locuteur: Merlin
...x fonctions d'ambassadeurs l'amendement de M. Goupil que vous venez de décréter relativement aux fonctions de commandant en chef de l'armée. Le grand motif qui nous a porté à admettre l'amendement de M. Goupil, c'est qu'il importe infiniment d'attacher les membres de la famille du roi, non seulement au roi, mais encore à la nation; c'est de les exciter à se rendre dignes, parleurs travaux et leurs vertus, de l'estime publique. Et, comme il est certain que la carrière diplomatique sera une de celbsdâns laquelle ils chercheront à se distinguer, attendu la grande distinction qui sera attachée à ...
...dement. Remarquez, Messieurs, que c'est que l'on peut nous faire le plus de mal : une guerre ne peut pas nous nuire...
...racasseries politiques et des intrigues de cabinet ; et,certes, nous ne serions pa...
Je demande que, par un article additionnel, vous déclariez commun aux fonctions d'ambassadeurs l'amendement de M. Goupil que vous venez de décréter relativement aux fonctions de commandant en chef de l'armée. Le grand motif qui nous a porté à admettre l'amendement de M. Goupil, c'est qu'il importe infiniment d'attacher les membres de la famille du roi, non seulement au roi, mais encore à la nation; c'est de les exciter à se rendre dignes, parleurs travaux et leurs vertus, de l'estime publique. Et, comme il est certain que la carrière diplomatique sera une de celbsdâns laquelle ils chercheront à se distinguer, attendu la grande distinction qui sera attachée à leur qualité dans les paye étrangers; je crois, Messieurs qu'il importe infiniment d'adopter cet amendement. Remarquez, Messieurs, que c'est que l'on peut nous faire le plus de mal : une guerre ne peut pas nous nuire autant que des tracasseries politiques et des intrigues de cabinet ; et,certes, nous ne serions pas dans une position aussi embarrassante si nous n'avions eu que des ambassadeurs...
Locuteur: Regnaud
(de Saint-Jean d'Angély). Je m'oppose à l'a...
...je crois qu'il n'y a aucun inconvénient de laisser au roi la faculté d'envoyer un membre de la dynastie chez une puissance étrangère. ...
...les puissances voisines ne peut engager la nation française sans la ratification du Corps législatif ; tout...
(de Saint-Jean d'Angély). Je m'oppose à l'amendement. D'abord je crois qu'il n'y a aucun inconvénient de laisser au roi la faculté d'envoyer un membre de la dynastie chez une puissance étrangère. Nous savons tous que nul traité avec les puissances voisines ne peut engager la nation française sans la ratification du Corps législatif ; tout le monde sait qu'il n'est
Locuteur: Regnaud
...re d'ambassadeur, et il intriguera dans la cour étrangère. Enfin, il y a une autre...
...puissante : vous voulez que les membres de la famille royale puissent être employés c...
...ensez qu'il peut quelquefois être utile de choisir un membre de la dynastie pour employer ses talents util...
...tantes ont besoin du secret, et non pas de l'éclat d'un décret du Corps législatif...
..., qu'un prince ne sera pas ambassadeur, on l'enverra malgré vous dans ce caractère d'ambassadeur, et il intriguera dans la cour étrangère. Enfin, il y a une autre considération qui me paraît extrêmement puissante : vous voulez que les membres de la famille royale puissent être employés chez une nation avec l'aveu du Corps législatif, donc vous pensez qu'il peut quelquefois être utile de choisir un membre de la dynastie pour employer ses talents utilement. Eh bien I tout le monde sait que souvent ies missions les plus importantes ont besoin du secret, et non pas de l'éclat d'un décret du Corps législatif.
Locuteur: Regnaud
Je conclus à la question préalable sur le sous-amendement de M. Merlin. Je conclus à la question préalable sur le sous-amendement de M. Merlin.
Locuteur: Boutteville-Dumetz
...rtus et les talents, et que les membres de la famille royale apprennentà tout rapporter à l'estime de leurs concitoyens. ...rand intérêt que les places diplomatiques ne soient plus acquises que par les vertus et les talents, et que les membres de la famille royale apprennentà tout rapporter à l'estime de leurs concitoyens.
Locuteur: Boutteville-Dumetz
...lieu à délibérer sur le sous-amendement de M. Merlin qui est ensuite mis aux voix et adopté avec la seconde partie de l'amendement de M. Rewbell.) (L'Assemblée, consultée, décrète qu'il y a lieu à délibérer sur le sous-amendement de M. Merlin qui est ensuite mis aux voix et adopté avec la seconde partie de l'amendement de M. Rewbell.)
Locuteur: Démeunier
... départements du ministère, tes membres de la famille royale sont susceptibles des places et emplois à la nomination du roi. « A l'exception des départements du ministère, tes membres de la famille royale sont susceptibles des places et emplois à la nomination du roi.
Locuteur: Démeunier
...pourront commander en chef aucune armée de terre ni de mer, ni remplir les fonctions d'ambassa...
...tement du Corps législatif, accordé sur la proposition du roi, »
« Néanmoins, ils ne pourront commander en chef aucune armée de terre ni de mer, ni remplir les fonctions d'ambassadeurs, qu'avec le consentement du Corps législatif, accordé sur la proposition du roi, »
Locuteur: Démeunier
...d ux questions à résoudre : les membres de la famille du roi auront-ils une dénominat...
...mités ont déjà exposé leurs motifs dans la séance d'hier et dans la séance d'aujourd'hui. J'avertis l'Assemblée que, dans notre intention, nous écartons de la famille du roi les membres qui sont ill...
...es femmes; il ne peut être question que de ceux qui ont un droit éventuel au trône et qui sont appelés constitutionnellement à la régence et à la garde du roi mineur. Nous avons dit et nous soutenons encore que le moyen le plus sûr de prévenir le retour des distinctions est de renverser pour les membres de la famille du roi appelés à la succession au trône une qualification d...
...n'en avons pas trouvé d'autre que celle de prince.
, rapporteur. Pour terminer cette discussion, il n'y a plus que d ux questions à résoudre : les membres de la famille du roi auront-ils une dénomination particulière? Et quelle sera cette dénomination ? Les deux comités ont déjà exposé leurs motifs dans la séance d'hier et dans la séance d'aujourd'hui. J'avertis l'Assemblée que, dans notre intention, nous écartons de la famille du roi les membres qui sont illégitimes ou qui ne sont parents que du côté des femmes; il ne peut être question que de ceux qui ont un droit éventuel au trône et qui sont appelés constitutionnellement à la régence et à la garde du roi mineur. Nous avons dit et nous soutenons encore que le moyen le plus sûr de prévenir le retour des distinctions est de renverser pour les membres de la famille du roi appelés à la succession au trône une qualification distincte et que nous n'en avons pas trouvé d'autre que celle de prince.
Locuteur: Démeunier
« Les membres de la famille royale, appelés à la succession au trône, porteront seuls le titre de prince. » « Les membres de la famille royale, appelés à la succession au trône, porteront seuls le titre de prince. »
Locuteur: Démeunier
...t pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Goupil-Préfeln, lequel est ensuite m... ...consultée, ordonne le rapport du décret par lequel elle a déclaré qu'il n'y avait pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Goupil-Préfeln, lequel est ensuite mis aux voix et adopté.)
Locuteur: Démeunier
...pourront commander en chef aucune armée de terre ou de mer qu'avec le consentement du Corps lé... « Néanmoins, ils ne pourront commander en chef aucune armée de terre ou de mer qu'avec le consentement du Corps législatif, accordé sur le proposition du roi. »
Locuteur: Démeunier
...ci, en conséquence, comme je rédigerais la disposition : , rapporteur. Voici, en conséquence, comme je rédigerais la disposition :
Locuteur: Démeunier
Nous vous proposons donc la disposition suivante : Nous vous proposons donc la disposition suivante :
Locuteur: Démeunier
Voix diverses : Aux voixl aux voix! La question préalablel Voix diverses : Aux voixl aux voix! La question préalablel

Séance du vendredi 26 août 1791

page 733
Locuteur: Le Président
« Cette dénomination de prince désignera uniquement b ur titre de prééminence à la couro me et ne pourra jamais êtr.e regardée comme un titre de prééminence féodale ni de noblesse héréditaire. » « Cette dénomination de prince désignera uniquement b ur titre de prééminence à la couro me et ne pourra jamais êtr.e regardée comme un titre de prééminence féodale ni de noblesse héréditaire. »
Locuteur: Boussion
... que l'Assemblée n'a pas voulu rétablir la noblesse et que vous n'avez pas le dessein de faire des tribus de princes; en conséquence, je demande que l'Assemblée veuille bien déterminer le degré de progéniture au delà duquel il ne sera plus permis de prendre le titre de prince. Je suis persuadé que l'Assemblée n'a pas voulu rétablir la noblesse et que vous n'avez pas le dessein de faire des tribus de princes; en conséquence, je demande que l'Assemblée veuille bien déterminer le degré de progéniture au delà duquel il ne sera plus permis de prendre le titre de prince.
Locuteur: Le Président
Un membre qui a la voix faible me prie de lire son avis : Un membre qui a la voix faible me prie de lire son avis :
Locuteur: Robespierre
...es ce que vous avez fait, j'ai le droit de réclamer ce décret: mais j'ai aussi le droit de dire que les plus sages de vos décrets no sont pas ceux que vous a...
...ue antérieure à celle-ci; j'ai le droit de demander à vous, qui voulez rétracter c...
...lus pur, plus ardent pour les principes de la Constitution qu'autrefois; j'ai le droit de vous demander si vous êtes moins divisé...
... et tout le comité qu'il est impossible de donner ce titre distinctif aux parents du roi sans violer tous les principes de votre Constitution. Ou bien les distinc...
...nes.) Pourquoi donnerait-on aux membres de la famille royale d'autre titre que celui de leur parenté? Une première violation au...
...nous accoutumer à dire : « M. le prince de Condé, M. le princè de Conti : » etc., pourquoi ne dirions-nous pas ainsi encore, « M. le prince de Brogiiè, M. Je Comte de Lameth? (.Applaudissements dans les tri...
...euvent cependant être adoptées par elle; à moins que vous ne détruisiez vous-mêmes ce que vous avez fait, j'ai le droit de réclamer ce décret: mais j'ai aussi le droit de dire que les plus sages de vos décrets no sont pas ceux que vous avez faits à une époque antérieure à celle-ci; j'ai le droit de demander à vous, qui voulez rétracter ce décret ou tout autre, si vous avez maintenant un zèle plus pur, plus ardent pour les principes de la Constitution qu'autrefois; j'ai le droit de vous demander si vous êtes moins divisés que vous le fûtes autrefois; si les factions sont moins fortes ou moins active...
...ler encore sur cette question ; jè trouve encore par ce qu'a du M. le rapporteur et tout le comité qu'il est impossible de donner ce titre distinctif aux parents du roi sans violer tous les principes de votre Constitution. Ou bien les distinctions qui consistent à donner des dénominations honorifiques sont différentes pa...
...t une famille des autres mérite d'être examiné. (Applaudissements dans les tribunes.) Pourquoi donnerait-on aux membres de la famille royale d'autre titre que celui de leur parenté? Une première violation aux principes n'en autorise-t-elle pas beaucoup d'autres? S'il faut encore nous accoutumer à dire : « M. le prince de Condé, M. le princè de Conti : » etc., pourquoi ne dirions-nous pas ainsi encore, « M. le prince de Brogiiè, M. Je Comte de Lameth? (.Applaudissements dans les tribunes.)
Locuteur: Prieur
Oui, la question préalable sur le tout pour l'honneur de l'Assemblée ! (Murmures.) Oui, la question préalable sur le tout pour l'honneur de l'Assemblée ! (Murmures.)
Locuteur: Camus
...faire un amendement. Cetie dénomination de « prince », que je crois contraire à nos décrets et aux dro.ts de citoyen actif (Applaudissements.), peut, par la suite, être nuisible et entraîner à des...
...emande qu'il soit nettement exprimé que de cette dénomination il ne résultera aucun privilège et que les membres de la famillé du roi seront d'ailleurs soumis...
Je demande à faire un amendement. Cetie dénomination de « prince », que je crois contraire à nos décrets et aux dro.ts de citoyen actif (Applaudissements.), peut, par la suite, être nuisible et entraîner à des conséquences dangereuses. Puur éviter cela je demande qu'il soit nettement exprimé que de cette dénomination il ne résultera aucun privilège et que les membres de la famillé du roi seront d'ailleurs soumis aux lois communes à tous les citoyens. (Applaudissements.)
Locuteur: D'André
La proposition qui vient d'être faite est ...
...s je vais encore plus loin. Les membres de la famille royale s'étant divisés en diffé...
... pour tous ; elles rappellent des idées de féodalité, et d'ailleurs il n'y a plus de principauté ni d'Artois, ni de Condé, ni de Conti (Applaudissements.), et les parents du roi ne peuvent être seigneurs de principautés qui n'existent plus. (Appl...
La proposition qui vient d'être faite est très bonne ; mais je vais encore plus loin. Les membres de la famille royale s'étant divisés en différentes branches ont placé le titre « princes » avant le nom d'une possession féodale ; il faut, aujourd'hui, que ces dénominations cessent pour tous ; elles rappellent des idées de féodalité, et d'ailleurs il n'y a plus de principauté ni d'Artois, ni de Condé, ni de Conti (Applaudissements.), et les parents du roi ne peuvent être seigneurs de principautés qui n'existent plus. (Applaudissements.)
Locuteur: D'André
Je pensé donc que les membres de la famille du roi ne doivent avoir aucun n...
...u'ils doivent seulement porter leur nom de baptême suivi de la qualification de « prince français. » Ils ne s'appellent pas plus Bourbon que Cupet. Si leur nom de baptême est Louis, Jacques, Henry, eh b...
... amendement que je consens à l'adoption de l'article.
Je pensé donc que les membres de la famille du roi ne doivent avoir aucun nom patronymique, qu'ils doivent seulement porter leur nom de baptême suivi de la qualification de « prince français. » Ils ne s'appellent pas plus Bourbon que Cupet. Si leur nom de baptême est Louis, Jacques, Henry, eh bien 1 on les nommera, Louis Jacquës, Henry, prince français. C'est avec cet amendement que je consens à l'adoption de l'article.
Locuteur: Prieur
J'insiste pour la question préalable sur le tout. (Bruit.... J'insiste pour la question préalable sur le tout. (Bruit.)
Locuteur: L'abbé Monéro
...nt donner aux parents du roi,, le titre de « princes », je demande qu'ils le porte...
...; ainsi que l'on dise. : « Louis-Joseph de Condé, prince « et non : « le prince de Condé. » (Rires et applaudissements.)
(1). Puisqu'on veut absolument donner aux parents du roi,, le titre de « princes », je demande qu'ils le portent après leur nom et non pas avant ; ainsi que l'on dise. : « Louis-Joseph de Condé, prince « et non : « le prince de Condé. » (Rires et applaudissements.)
Locuteur: Salle
...amendement du préopinant, Il n'y a plus de principauté de Condé, de Conti, etc... ; les princes ne sont que... J'appuie l'amendement du préopinant, Il n'y a plus de principauté de Condé, de Conti, etc... ; les princes ne sont que des princes français.
Locuteur: Démeunier
...semblée, consultée, adopte l'amendement de M. d'André.) (L'Assemblée, consultée, adopte l'amendement de M. d'André.)
Locuteur: Boussion
Plusieurs membres : La question préalable I Plusieurs membres : La question préalable I
Locuteur: Goupil-Préfeln
...ne sait pas que Henri IV n'était parent de Henri III qu'au 22® degré. M. Boussion ne sait pas que Henri IV n'était parent de Henri III qu'au 22® degré.
Locuteur: Goupil-Préfeln
... .pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Boussion.) (L'Assemblée, consultée, décrète qu'il n'y a .pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Boussion.)
...e Point-du-Jour, n'est pas compris dans la liste des députés. (1) Ce nom, qui se trouve au Moniteur et dans le Point-du-Jour, n'est pas compris dans la liste des députés.

Séance du vendredi 26 août 1791

page 734
Locuteur: Démeunier
(L'Assemblée, consultée, adopte la motion de M. Goupil.) (L'Assemblée, consultée, adopte la motion de M. Goupil.)
Locuteur: Démeunier
, rapporteur. Je vais lire la disposition que nous présentons avec les amendements de MM. d'André et Goupil qui ont été adopt... , rapporteur. Je vais lire la disposition que nous présentons avec les amendements de MM. d'André et Goupil qui ont été adoptés :
Locuteur: Démeunier
« Les membres de la famille du rui, appelés à la succession éventuelle au trône, ne porteront que leur nom baptême suivi de la dénomination de prince français ».... « Les membres de la famille du rui, appelés à la succession éventuelle au trône, ne porteront que leur nom baptême suivi de la dénomination de prince français »....
Locuteur: Démeunier
...ue est le nom ae famille; on n'a jâmais igné ainsi le hoha de baptême. AU reste, on peut mettre que les membres de la famille du roi porteront le hom qui leur aura été donné dans l'acte de leur naissance. (Oui! oui!) , rapporteur. Le nom patronymique est le nom ae famille; on n'a jâmais igné ainsi le hoha de baptême. AU reste, on peut mettre que les membres de la famille du roi porteront le hom qui leur aura été donné dans l'acte de leur naissance. (Oui! oui!)
Locuteur: Lanjuinais
Vous laissez ainsi la plus grande latitude de leiir donner dans l'acte de leur naissance tel nom qu'on voudra; aU... Vous laissez ainsi la plus grande latitude de leiir donner dans l'acte de leur naissance tel nom qu'on voudra; aUssï, je demande que le nom patronymique subsiste. {fton! non !)
Locuteur: Démeunier
« Lés membres de famille dû roi, àppelés à la succession éventuelle âu trône, ne port...
...tate leur naissance; fcé nom sera suivi de la dénomination de prince français.
« Lés membres de famille dû roi, àppelés à la succession éventuelle âu trône, ne porteront que le nom qui leur aura été riOriné dans l'acte civil qui constate leur naissance; fcé nom sera suivi de la dénomination de prince français.
Locuteur: Camus
J'ai proposé de décréter que la dénomination de prince ne pourra attribuer aux membres de la famille royale aucun privilège ni les e... J'ai proposé de décréter que la dénomination de prince ne pourra attribuer aux membres de la famille royale aucun privilège ni les empêcher d'être soumis aux lois communes à tous les citoyens.
Locuteur: Démeunier
...omités adoptent t-n entier l'amendement de M. Camus; mais la moitié de cet amendement se trouve fondue dans celui de M. d'André. L'autre partie consiste à d...
...e constitutionnel qu'il n'y aurait plus de privilège ni d'exception, en aucune man...
, rapporteur. Les comités adoptent t-n entier l'amendement de M. Camus; mais la moitié de cet amendement se trouve fondue dans celui de M. d'André. L'autre partie consiste à dire que les princes français ne jouiront" d'aucun privilège ; eh bien, vous avez dit dans l'acte constitutionnel qu'il n'y aurait plus de privilège ni d'exception, en aucune manière, pour aucun iudividU dans l'Empire français.
Locuteur: Démeunier
...'article relatif aux décrets en matière de contribution exempts de sanction. Voici la disposition que nous vous proposons : , rapporteur. Par l'ordre du travail,nous arrivons à l'article relatif aux décrets en matière de contribution exempts de sanction. Voici la disposition que nous vous proposons :
Locuteur: Démeunier
...législatif, concernant l'établissement, la prorogation et la perception des contributions publiques, porteront le nom et l'intitulé de lois, et seront promulgués et exécutés sans être sujets à la sanction. Lë Gorps législatif ne pourra... « Les décrets du Gorps législatif, concernant l'établissement, la prorogation et la perception des contributions publiques, porteront le nom et l'intitulé de lois, et seront promulgués et exécutés sans être sujets à la sanction. Lë Gorps législatif ne pourra insérer dans ses décrets aucune disposition étrangère à leur objet; »
Locuteur: Pison du Galand
... des contributions doivent être exempts de sanction ; maié je pense ({de Cette exemption doit porter sur ceux qui sont Relatifs à la fixation des dépenses publiques, au nom...
... lorsqu'après avoir été portées au pied de guerre, elles seront ramenées àu pied de paix. Je demande la question préalable sur l'article du com...
Je ne Crois pas que les décrets sur l'établissement des contributions doivent être exempts de sanction ; maié je pense ({de Cette exemption doit porter sur ceux qui sont Relatifs à la fixation des dépenses publiques, au nombred'hommesetdevaisseaux, des armées; enfin au licenciement des troupes, lorsqu'après avoir été portées au pied de guerre, elles seront ramenées àu pied de paix. Je demande la question préalable sur l'article du comité.
Locuteur: Briois-Beaumetz
Il n'y à point de lois qui tiennent de plus près à la liberté publique, à l'intérêt privé des...
...nc important que ces lois soient faites de la manière qui doit les rendre meill ures, pins utiles et plus conformes à la liberté. Lorsque Vous avez établi dans la manière de faire les loié Une sorté de concours par la sanction rOyàle, vous avez sans doute pënsé que ce serait un moyen de les rendre meilleures; si Cela est vrai, pourquoi la sanction né s'appliquerait-elle pas à cet ordre de lois qui concerne l'établissement des impositions? Eh la refusant, vous avez craint que, dans le cas où le roi voudrait attaquer et détruire Constitution, il n'eût un moyen trop puissant pour la faire crouler : je conviens de cette difficulté; mais il me semble qu'il y aurait un moyen de concilier les principes et les ihcon-vé...
...uvoir illimité dans le Corps législatif de faire les lois sur les impositions sàhs...
...'infraction des lois constitutionnelles de l'Etat 1 II s'agit done de trouver un moyen pour que des lois qui intéressent notre liberté acquièrent toute la perfection dont elles sont susceptibles, et pour qu'en aucun temps, la machine du gouvernement ne puisse jamais être arrêtée par un refus sanction ; je propose, pour atteindre c...
...naître et vos besoins et vos ressources de même que la proposition du budget vient toujours de sa part d'après vos décrets et alors il...
...loi dont il aurait été le promoteur, si la proposi-
Il n'y à point de lois qui tiennent de plus près à la liberté publique, à l'intérêt privé des citoyens que les lois fiscales, il est donc important que ces lois soient faites de la manière qui doit les rendre meill ures, pins utiles et plus conformes à la liberté. Lorsque Vous avez établi dans la manière de faire les loié Une sorté de concours par la sanction rOyàle, vous avez sans doute pënsé que ce serait un moyen de les rendre meilleures; si Cela est vrai, pourquoi la sanction né s'appliquerait-elle pas à cet ordre de lois qui concerne l'établissement des impositions? Eh la refusant, vous avez craint que, dans le cas où le roi voudrait attaquer et détruire Constitution, il n'eût un moyen trop puissant pour la faire crouler : je conviens de cette difficulté; mais il me semble qu'il y aurait un moyen de concilier les principes et les ihcon-vénients. Je vous prie d'examiner queltes seraient les conséquences d'un pouvoir illimité dans le Corps législatif de faire les lois sur les impositions sàhs obstacle, sans surveillancë; combien il serait dangereux que le Gorps législati...
...exemple, établir, sans sanction, un impôt qui nécessiterait pour sa perception l'infraction des lois constitutionnelles de l'Etat 1 II s'agit done de trouver un moyen pour que des lois qui intéressent notre liberté acquièrent toute la perfection dont elles sont susceptibles, et pour qu'en aucun temps, la machine du gouvernement ne puisse jamais être arrêtée par un refus sanction ; je propose, pour atteindre ce double but, que l'initiative des lois fiscales soit remise au pouvoir exécutif par qui vous pouvez connaître et vos besoins et vos ressources de même que la proposition du budget vient toujours de sa part d'après vos décrets et alors il serait trop absurde que lé pouvoir exécutif refusât sa sanction à une loi dont il aurait été le promoteur, si la proposi-
Locuteur: Castellanet
Il ne faut pas dire : « nom de baptême », mais « nom patronymique »* Il ne faut pas dire : « nom de baptême », mais « nom patronymique »*
Locuteur: Démeunier
, rapporteur. Voici la disposition modifiée : , rapporteur. Voici la disposition modifiée :
Locuteur: Démeunier
, rapporteur. Je déclare de nouveau que les comités adoptent l'amen... , rapporteur. Je déclare de nouveau que les comités adoptent l'amendement.
Locuteur: Démeunier
Décrets en matière de contribution exempts de sanction. Décrets en matière de contribution exempts de sanction.
Locuteur: Bouchotte
...imple amendement; c'est qu'aux mots : * la prorogàtiod ët la perception », on ajoute ceux-ci : « la suspension et la suppression », qui sont les seules arme... Jë propose un simple amendement; c'est qu'aux mots : * la prorogàtiod ët la perception », on ajoute ceux-ci : « la suspension et la suppression », qui sont les seules armes qui nous restent entre les mains pour nous garantir du despotisme.

Séance du vendredi 26 août 1791

page 735
Locuteur: Briois-Beaumetz
...t public ; rien be pourra alors arrêter la marche du gouvernement; les impôts sero...
... vous fereiî assurer qu'ils seront dans la meilleure forme possible, puisqu'ils se...
...stitués, dés deux pouvoirs dépositaires de la félicité publique.
C'est ainsi que vous concilierez tout cè que yous devez à l'intérêt public ; rien be pourra alors arrêter la marche du gouvernement; les impôts seront toujours décrétés sans délai, et vous vous fereiî assurer qu'ils seront dans la meilleure forme possible, puisqu'ils seront le résultat du concours des deux pouvoirs que vous avez institués, dés deux pouvoirs dépositaires de la félicité publique.
Locuteur: De La Rochefoucauld
...é profondément discuté dans les comités de Constitution, de revision et dés Contributions publiques...
...és avkient déjà l'assentiment préalable de l'Assembléé à la doctrine sur laquelle il est fondé, pui...
...crets qiie votis avez rendus en matière contributions n'ont point été portés à la sanction, mais qd'ilsont été, comme déc...
... l'acceptation. Nous avons donc discuté la quéstion ; nous avons pesé les avantage...
...et c'est après nous être convaincus que la disposition qur vous est soumise contenait une sauvegarde de l'intérêt du, peuple que nôus l'avons a...
L'article qui vous est soumis a été profondément discuté dans les comités de Constitution, de revision et dés Contributions publiques réunis. Lorsqu'ils ont forûié cet article, les comités avkient déjà l'assentiment préalable de l'Assembléé à la doctrine sur laquelle il est fondé, puisque tous les décrets qiie votis avez rendus en matière contributions n'ont point été portés à la sanction, mais qd'ilsont été, comme décrets constitutionnels, présentés seulement à l'acceptation. Nous avons donc discuté la quéstion ; nous avons pesé les avantages et les inconvénients du parti qui pouvait être proposé et c'est après nous être convaincus que la disposition qur vous est soumise contenait une sauvegarde de l'intérêt du, peuple que nôus l'avons adoptée !
Locuteur: Duport
...tés ont été effectivement assemblés, et la vérité est que le comité de l'imposition a fait majorité pour l'article. Sur:cèt article, les comités ont été effectivement assemblés, et la vérité est que le comité de l'imposition a fait majorité pour l'article.
Locuteur: Rewbell
La principale des choses pour lesquelles l...
...atif est institué, c'est 1a répartition de l'impôt et cependant on veut donner cel...
La principale des choses pour lesquelles le Corps législatif est institué, c'est 1a répartition de l'impôt et cependant on veut donner cela aux ministres.
Locuteur: Le Président
...nt à Vextrème gauche). Messieurs, c'est la seconde fôis de la journée que vous voulez faire la loi ; vous ne la ferez pas plus cette fois que la première. (Applaudissements au centre ;... (s'adressant à Vextrème gauche). Messieurs, c'est la seconde fôis de la journée que vous voulez faire la loi ; vous ne la ferez pas plus cette fois que la première. (Applaudissements au centre ; murmures à Vextrème gauche.)
Locuteur: Le Président
Monsieur de Sillery, vous n'avez pas la parole. Monsieur de Sillery, vous n'avez pas la parole.
Locuteur: Regnaud
( Sain t-Jeab-d'Angêly). M. le président n'a pas le droit d'acCordër la pàrol â quelqu'un malgré l'Assemblée, j...
...e droit non plus d'empêcher les membres de l'Assemblée d'énoncer leur opinion, et ...
...t moment les opinants pour les empêcher parler;
( Sain t-Jeab-d'Angêly). M. le président n'a pas le droit d'acCordër la pàrol â quelqu'un malgré l'Assemblée, je le sàis ; mais un pètit nombre d'individus n'ont pas le droit non plus d'empêcher les membres de l'Assemblée d'énoncer leur opinion, et i^uand M. Sillery se permet d'interrompre... (Murmures à Vextrème gauche.) je dis que c'est un très gfcand àbhs que celui par lequel on se permet d'interrompre à tout moment les opinants pour les empêcher parler;
Locuteur: Duport
j'ai dit, Messieurs, que la majorité du comité de revision était d'un avis différent dù décret qui vous est soumis ; et l'expérience de la délibération vous lê prouve. Maintenant, je dis que ce déCrét, à la différencë de presque tous ceux que vous avez délibér...
...ifs qui pèuvènt engager, indépendamment l'iaiportàncè de matière» à exàûiiher avec attention les...
j'ai dit, Messieurs, que la majorité du comité de revision était d'un avis différent dù décret qui vous est soumis ; et l'expérience de la délibération vous lê prouve. Maintenant, je dis que ce déCrét, à la différencë de presque tous ceux que vous avez délibérés, est un article entièrement neuf, sur lequel rien n'a été,, ni jugé, ni préjugé encore par l'Assemblée nationale. Voici divers motifs qui pèuvènt engager, indépendamment l'iaiportàncè de matière» à exàûiiher avec attention les divers objets que porte ce décret.
Locuteur: Duport
M. de Beaumetz vous a fait observer iu'e dans...
...if, sur toutes les autres matières, sur la conrectioû de la loi, Une confiance indéfinie ët illimit...
... autre pouvoir qui mît lç peuple à mémé de cOhnaltré la maniéré dont il est représenté, et d'ob...
... autres objets une volonté plus directe de Ce même peuple.
M. de Beaumetz vous a fait observer iu'e dans votre gouvernement vous avez cru nécessaire, non pas d'accorder, à un des deiix pouvoirs, au pouvoir législatif, sur toutes les autres matières, sur la conrectioû de la loi, Une confiance indéfinie ët illimitée, màis vous avez cru qu'il fallait le ressérrer par l'action d'un autre pouvoir qui mît lç peuple à mémé de cOhnaltré la maniéré dont il est représenté, et d'obtenir aussi sur les lois et sur les autres objets une volonté plus directe de Ce même peuple.
Locuteur: Duport
Je conviens de cetté différéhce, puisque, sans cela il n'y aurait point d'article à proposer; mais la question est celle-ci : doit-on laisser...
...sse, ni par ses membres,d'aucune espèce de responsabilité, pas même moralement, pu...
...atif imposer et répartir les impôts sur la nation? Voilà la vraie et
Je conviens de cetté différéhce, puisque, sans cela il n'y aurait point d'article à proposer; mais la question est celle-ci : doit-on laisser à un Corps législatif, qui n'est susceptible, ni én masse, ni par ses membres,d'aucune espèce de responsabilité, pas même moralement, puisqu'il disparaît à chaque législature, doit-on laisser sans auCun frein le Corps législatif imposer et répartir les impôts sur la nation? Voilà la vraie et
Locuteur: Briois-Beaumetz
...e convient pas au Corjis législatif, il la rejettera, et eh adoptera une àutre pour laquellë la sanctionne sera pas nécessaire. tion qui sera faité ne convient pas au Corjis législatif, il la rejettera, et eh adoptera une àutre pour laquellë la sanctionne sera pas nécessaire.
Locuteur: Duport
On a bien accordé trois jours à la discussion sur le mot '- prince », (Mur... On a bien accordé trois jours à la discussion sur le mot '- prince », (Murmures à Vextrème gauche.)... Monsieur le Président, faites donc faire silence à ...
Locuteur: Le Président
... Dupotft à drjthméncë Soft opinion ; il la Unira. M. Dupotft à drjthméncë Soft opinion ; il la Unira.
Locuteur: Duport
...'est pas possible d'appliquer à l'impôt la forme des autres lois, en ce que l'action du pouvoir exécutif qui suspend la loi laissé les choses dans l'état où elles étaient auparavant, jusqu'à cë que la volonté nationale ait pu s'expnmér pour que la loi soit faite, au lieu que relativement à l'impôt, il est nécessaire que la loi soit établie tous les ans. ...st que 1 impôt doit êtré étahli chaque année : on en conclut avéc raison qu'il n'est pas possible d'appliquer à l'impôt la forme des autres lois, en ce que l'action du pouvoir exécutif qui suspend la loi laissé les choses dans l'état où elles étaient auparavant, jusqu'à cë que la volonté nationale ait pu s'expnmér pour que la loi soit faite, au lieu que relativement à l'impôt, il est nécessaire que la loi soit établie tous les ans.

Séance du vendredi 26 août 1791

page 736
Locuteur: Duport
... est évident qu'un comité, qu'un membre de l'Assemblée pourrait proposer une Joi qui serait destructive de l'agriculture et du commerce, et par conséquent ruiner nation. Je dis qii'un comité qui va bie...
... me passe ce terme, ou du moins avertir la nation que l'impôt qu'on lui propose n'...
unique question. Ce ne peut pas être parce qu'il est évident qu'un comité, qu'un membre de l'Assemblée pourrait proposer une Joi qui serait destructive de l'agriculture et du commerce, et par conséquent ruiner nation. Je dis qii'un comité qui va bientôt se dissoudre pourrait proposer ia plus mauvaise loi sans crainte d'être inq...
...reste aucun pouvoir supérieur au Corps législatif qui puisse le contrôler, qu'on me passe ce terme, ou du moins avertir la nation que l'impôt qu'on lui propose n'est pas bon.
Locuteur: Duport
...ensuite, qu'il est évident que les lois de l'impôt ne sont pas seulement le consen...
...andées ; si l'on pouvait réduire à cela la fonction du pouvoir législatif, je ne virais point de difficulté à ce que sans sanction il établit l'impôt qui est nécessaire pour la dépense publique ; mais, dans la manière dont cet impôt est établi, dans ses formes, il peut renfermer une infinité de choses législatives, et bien plus impor...
...ait, sans aucun contrôle, sans sanction de la part du pouvoir exécutif, établir cette...
Je dis, ensuite, qu'il est évident que les lois de l'impôt ne sont pas seulement le consentement des sommes demandées ; si l'on pouvait réduire à cela la fonction du pouvoir législatif, je ne virais point de difficulté à ce que sans sanction il établit l'impôt qui est nécessaire pour la dépense publique ; mais, dans la manière dont cet impôt est établi, dans ses formes, il peut renfermer une infinité de choses législatives, et bien plus importantes que toutes les lois. Par exemple, vous avez proscrit les visites domicili...
...e imposition dont le résultat serait qu'il y eût des visites domiciliaires pourrait, sans aucun contrôle, sans sanction de la part du pouvoir exécutif, établir cette imposition ; or, je demande si une pareille loi ne renverserait pas votre Const...
Locuteur: Duport
...bitions; or, il n'y a rien certainement de plus législatif que l'établissement des peines contre les citoyens et la manière dont elles seront appliquées : ...
...sentant du peuple ; il n'a pas le droit de faire les lois qu'il voudrait ; mais la Constitution lui a donné un contrôle nécessaire, le pouvoir exécutif, afin que la nation puisse toujours conserver la véritable souveraineté, qui serait alié...
On doit joindre souvent aux impôts indirects des peines, des prohibitions; or, il n'y a rien certainement de plus législatif que l'établissement des peines contre les citoyens et la manière dont elles seront appliquées : cela me paraît vous conduire à détruire entièrement votre Constitution ; car enfin le Corps législatif n'est pas le seul représentant du peuple ; il n'a pas le droit de faire les lois qu'il voudrait ; mais la Constitution lui a donné un contrôle nécessaire, le pouvoir exécutif, afin que la nation puisse toujours conserver la véritable souveraineté, qui serait aliénée indéfiniment si elle était confiée à un seul corps.
Locuteur: Duport
... d'autres moins importantes qui ont été la cause de leur opposition au décret; c'est la rédaction qui dit que l'établissement d...
...concernent porteront le nom et le titre de loi, et seront promulgués sans être sujets à la sanction. Il a paru à un grand nombre de membres des comités qu'on ne pouvait pa...
...pays dont le gouvernement consi-te dans la division des pouvoirs; dans le contrôle et la sanction nécessaire du pouvoir exécutif...
...s citoyens, sans qu'elle soit sujette à la sanction. Nous avons pensé qu'il y avait un cas prévu par la Constitution; c'est lorsque deux législ...
...u décret; mais alors nous avons cru que la sanction s'était jointe en vertu de la Constitution même.
...bservations ont paru fort importantes à plusieurs membres des comités. Il y en a d'autres moins importantes qui ont été la cause de leur opposition au décret; c'est la rédaction qui dit que l'établissement des contributions, les décrets qui les concernent porteront le nom et le titre de loi, et seront promulgués sans être sujets à la sanction. Il a paru à un grand nombre de membres des comités qu'on ne pouvait pas, dans un pays dont le gouvernement consi-te dans la division des pouvoirs; dans le contrôle et la sanction nécessaire du pouvoir exécutif établir une loi portant l'intitulé « loi », qui soit exécutée directement sur les citoyens, sans qu'elle soit sujette à la sanction. Nous avons pensé qu'il y avait un cas prévu par la Constitution; c'est lorsque deux législatures ont persisté dans les mêmes termes du décret; mais alors nous avons cru que la sanction s'était jointe en vertu de la Constitution même.
Locuteur: Duport
...pouvoir législatif aurait à décider sur la formation de l'armée ne le serait que sur la proposition du roi : eh bien, relativement à l'impôt, il devrait en être de même. que le pouvoir législatif aurait à décider sur la formation de l'armée ne le serait que sur la proposition du roi : eh bien, relativement à l'impôt, il devrait en être de même.
Locuteur: Duport
Mais il est encore facile de trouver un moyen d'échapper au danger de cette proposition en étab issant que l'impôt, dans sa manhe et dans son mode de perception, sera proposé par le pouvoir...
...outer que le Corps législatif, à défaut de la proposition du roi, pourrait alors étab...
...es différents modes, et que dans ce cas- les impôts ne seraient pas soumis à la sanction.
Mais il est encore facile de trouver un moyen d'échapper au danger de cette proposition en étab issant que l'impôt, dans sa manhe et dans son mode de perception, sera proposé par le pouvoir exécutif, pour y être statué par le Corps législatif : on pourrait ajouter que le Corps législatif, à défaut de la proposition du roi, pourrait alors établir l'impôt et ses différents modes, et que dans ce cas- les impôts ne seraient pas soumis à la sanction.
Locuteur: Duport
...concourront également à l'établissement de l'impôt; et je maintiens que pour qu'il y ait un mode de perception qui puisse lier les citoyens...
...é des contributions, soient prises dans la plus grande considération, et que si l'...
...que toutes les dispositions relatives à la perception ne puissent jamais être étab...
Par ce moyen, les deux puissances législatrice et exécutrice concourront également à l'établissement de l'impôt; et je maintiens que pour qu'il y ait un mode de perception qui puisse lier les citoyens, il ne faut pas que ce soit un des deux pouvoirs qui seul l'établisse. Je deman...
...e ces diverses dispositions, dont plusieurs semblent être accordées par le comité des contributions, soient prises dans la plus grande considération, et que si l'Assemblée détermine que le vote du Corps législatif sera fait sans proposition elle décrète au moins que toutes les dispositions relatives à la perception ne puissent jamais être établies sans sanction.
Locuteur: Dupont
(de Nemours). Je demande le renvoi de la suite de la discussion à demain attendu qu'il s'agit de la liberté et de la propriété nationales, dans leurs points... (de Nemours). Je demande le renvoi de la suite de la discussion à demain attendu qu'il s'agit de la liberté et de la propriété nationales, dans leurs points les plus importants.
Locuteur: De La Rochefoucauld
(L'Assemblée, consultée, renvoie la suite de la discussion à la séance de demain.) (L'Assemblée, consultée, renvoie la suite de la discussion à la séance de demain.)
Locuteur: Duport
Quant au remède, c'est-à-dire au moyen de parer à ces inconvénients, M. Beaumetz ...
...oyen ; c'est que le roi propose le mode de l'im, ôt. »
Quant au remède, c'est-à-dire au moyen de parer à ces inconvénients, M. Beaumetz a présenté le véritable moyen ; c'est que le roi propose le mode de l'im, ôt. »
Locuteur: Le Président
lève la séance àtroisheures. lève la séance àtroisheures.