Résultats trouvés dans le Tome 19

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-086 hits on 1790-093 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
9 sections trouvées
Tri par date d'édition croissante

Séance du jeudi 16 septembre 1790, au matin

Séance du jeudi 16 septembre 1790, au matin

page 2 - 18
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PU$Y. Séance du jeudi 16 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Grillet La Jacquemiuière , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du 14 septembre au soir. Le procès-verbal est adopté. M. l'abbé de Lacombe , qui a été admis hier en remplacement de M. de La Queuille, prête serment et prend séanc
...
cheter pour le compte de la nation, et elle recevra en échange, et pour la même somme, des assignats, auxquels sera seulement ajouté l'intérêt acquisaux-dits assignats le l*r juillet dernier, jour auquel est échue le solde revenant à ladite caisse d'escompte. (L'Assemblée ordonne l'impression du rapport et fixe à trois jours la discussion du projet de décreti> (La séance est levée à trois heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PU$Y. Séance du jeudi 16 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Grillet La Jacquemiuière , secrétaire, donne le
...
uel est échue le solde revenant à ladite caisse d'escompte. (L'Assemblée ordonne l'impression du rapport et fixe à trois jours la discussion du projet de décreti> (La séance est levée à trois heures.)

Séance du lundi 4 octobre 1790, au soir

Séance du lundi 4 octobre 1790, au soir

page 433 - 445
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du lundi 4 octobre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. M. Vieillard (de Saint-Lô), secrétaire, donne lecture d'une note de M. le garde des sceaux, qui transmet une réclamation de M. ie bailli de Virieu, chargé des affaires de Malte, relative à la conservation des biens de cet ordre en France. Cette affaire est renvoyé
...
l'Assemblée et réduit l'article aux termes ci-dessous : Article premier. « L'Assemblée nationale décrète qu'elle entend par biens nationaux : « 1» Tous les biens des domaines de la couronne ; « 2° Tous les bien^des apanages ; « 3° Tous les biens du clergé; « 4° Tous les biens des séminaires diocésains. » L'article, ainsi rédigé, est mis aux voix et adopté. La séance est levée à dix heures du soir.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du lundi 4 octobre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. M. Vieillard (de Saint-Lô), secrétaire, donne lecture d'une note
...
s les bien^des apanages ; « 3° Tous les biens du clergé; « 4° Tous les biens des séminaires diocésains. » L'article, ainsi rédigé, est mis aux voix et adopté. La séance est levée à dix heures du soir.

Séance du vendredi 17 septembre 1790

Séance du vendredi 17 septembre 1790

page 23 - 46
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PU$Y. Séance du Vendredi 17 septembre 1790 (1). La séanee est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Dauchy secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. Le procès-verbal est adopté. M. Decretot Messieurs, j'ai demandé Ja parole uniquement pour relever une erreur d'un fait qui a été consigné dans tous les journaux et d
...
enir la cjiprté de l'argent, soit par la publicité et jpi concurrence de son éphange, soit par tous les autres moyens secondaires qui pourront y concourir. (Ce discours est fréquemment interrompu par des applaudissements. L'Assemblée ep ordonne l'impression). M. le Président annonce l'ordre du jour de demain,La première séance sera ouverte à 9 heures dp matin. La séance est levée à trois et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PU$Y. Séance du Vendredi 17 septembre 1790 (1). La séanee est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Dauchy secrétaire, donne lecture du procès-ver
...
des applaudissements. L'Assemblée ep ordonne l'impression). M. le Président annonce l'ordre du jour de demain,La première séance sera ouverte à 9 heures dp matin. La séance est levée à trois et demie.

Séance du dimanche 10 octobre 1790

Séance du dimanche 10 octobre 1790

page 529 - 533
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du dimanche 10 octobre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. le Président fait donner lecture de deux adresses: L'une est du sieur Lombard, par laquelle il fait hommage à l'Assemblée nationale des différents ouvrages qu'il a publiés pour l'instruction de ses élèves dans l'art de guérir, et surtout de celui qui est actuellemen
...
, avec un profond respect, Messieurs, vos très humbles et très obéissants serviteurs, Les maire et officiers municipaux de la ville de Lyon : Signé : Palerne-Saoy ; Nolhac ; Maisonneuve ; André Lagier; Gharmittoy; Vaubec Jacquion Luc Candy ; Vachon aîné; Andrilliat; Vidalin; Courbon; Bruysel; Goudard; Fulchiron. (L'Assemblée décrète l'impression de cette adresse.) (La séance est levée à 2 heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du dimanche 10 octobre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. le Président fait donner lecture de deux adresses: L'une est du si
...
; Gharmittoy; Vaubec Jacquion Luc Candy ; Vachon aîné; Andrilliat; Vidalin; Courbon; Bruysel; Goudard; Fulchiron. (L'Assemblée décrète l'impression de cette adresse.) (La séance est levée à 2 heures.)

Séance du samedi 18 septembre 1790, au matin

Séance du samedi 18 septembre 1790, au matin

page 46 - 62
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PU$Y. Séance du samedi 18 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Goupilleau secrétaire, donne lecture du Êrocès-verbal de la séance d'hier. Le proeès-ve^ al est adopté. M. Cottin député du département de la Loire-Inférieure, obtient un congé d'un mois. M. Castaiguède député du département des Landes, demande u
...
regret avec lequel elle verrait Sa Majesté en faire le sacrifice. » M. le Président indique le nom des douze membres qui doivent composer la députation qui se rendra près du roi. Ce sont : MM. Fréteau, Durget, Huot de Goncourt, Long, Pain, Décretot, de Sarrazin, Lousmeau-Dupont, Dillon (Arthur), de Bonnal, évéque de Clermont, de Maulette, de Châteauneuf-Randon. La séance est levée à quatre heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PU$Y. Séance du samedi 18 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Goupilleau secrétaire, donne lecture du Êrocès
...
, Durget, Huot de Goncourt, Long, Pain, Décretot, de Sarrazin, Lousmeau-Dupont, Dillon (Arthur), de Bonnal, évéque de Clermont, de Maulette, de Châteauneuf-Randon. La séance est levée à quatre heures.

Séance du mardi 12 octobre 1790, au soir

Séance du mardi 12 octobre 1790, au soir

page 578 - 584
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN ET DE M. TREILHARD, PRÉSIDENT, Séance du mardi 12 octobre 1790 , au soir (i). La séance est ouverte à six heures du soir, M. le Président fait donner lecture des adresses suivantes : Adresse des administrateurs des districts d'U-zès, de Vihiers,de Jauvilleetde Sarre-Louis, qui, au premier moment de leur réqnipni expriment avec énergie les sentiments d'ad
...
ceux qui veulent justifier l'assassinat affreux des mulâtres, la violation du greffe, sont ceux qui ont élevé d'informidables débats, sont enfin les députés de cette municipalité qui a mis le trouble dans celte île, et qui, après avoir laissé traîner ignominieusement daus des cachots deux innocents, les poursuivent encore jusqu'à Paris pour les perdre. Quels hommes 1 Signé : Du Boulet et Malherbe.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN ET DE M. TREILHARD, PRÉSIDENT, Séance du mardi 12 octobre 1790 , au soir (i). La séance est ouverte à six heures du soir, M. le Président fait donner lectur
...
dans celte île, et qui, après avoir laissé traîner ignominieusement daus des cachots deux innocents, les poursuivent encore jusqu'à Paris pour les perdre. Quels hommes 1 Signé : Du Boulet et Malherbe.

Séance du samedi 18 septembre 1790, au soir

Séance du samedi 18 septembre 1790, au soir

page 62 - 67
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ, EX-PRÉSIDENT. Séance du samedi 18 septembre 1790 , au soir (1), au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. Un de MM. les secrétaires fait lecture de différentes adresses, parmi lesquelles l'Assemblée a distingué: celle de la garde nationale de Vin-cennes, qui est venue déposer sur le bureau une somme de soixante-treize livres seize sols
...
our la fin de la présente année, par les directoires de département, sur l'avis des directoires de district et d'après la demande des municipalités, des secours aux maisons qui ne jouissent d'aucun revenu, ou dont les revenus sont notoirement insuffisants pour l'entretien des membres qui les composent, et sauf à compter conformément à l'article 1er ci-dessus. » (La séance est levée à onze heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ, EX-PRÉSIDENT. Séance du samedi 18 septembre 1790 , au soir (1), au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. Un de MM. les secrétaires fait
...
venu, ou dont les revenus sont notoirement insuffisants pour l'entretien des membres qui les composent, et sauf à compter conformément à l'article 1er ci-dessus. » (La séance est levée à onze heures.)

Séance du dimanche 19 septembre 1790

Séance du dimanche 19 septembre 1790

page 67 - 82
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX. Séance du, dimanche 19 septembre 1790 . (1) La séance est ouverte à onze heures et demie du matin . M. l'abbé Oudot, député de Chalon-sur-Saône, demande à s'absenter pour quinze jours * M. Darnaudat demande un congé pour affaires pressantes. M. de Chambrai , député cFÉvreux, demande également la permission de se rendre dans son département pour ses aff
...
fs, pour y servir aous les ordres de l'administration qui leur ferait payer les mêmes appointements dont ils jouissaient ci-devant ; 6* Que dans le cas où des ennemis, soit du dehors, soit de l'intérieur, agiraient hostilement contre un ou plusieurs départements, chacun des autres serait dans l'obligation d'envoyer à leur secours un corps de troupe qui devrait être au moins de quatre mille hommes.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX. Séance du, dimanche 19 septembre 1790 . (1) La séance est ouverte à onze heures et demie du matin . M. l'abbé Oudot, député de Chalon-sur-Saône, demande à
...
eur, agiraient hostilement contre un ou plusieurs départements, chacun des autres serait dans l'obligation d'envoyer à leur secours un corps de troupe qui devrait être au moins de quatre mille hommes.

Séance du lundi 20 septembre 1790, au matin

Séance du lundi 20 septembre 1790, au matin

page 82 - 90
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX. Séance du lundi 20 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. l'abbé Bourdon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du 18 septembre au soir. M. Grillet La Jacqueminière , secrétairer lit le procès-verbal de la séance d'hier. Ces procès-yerbaux sont adop
...
érentes. « Art. 15. Sur trois places de lieutenanls-colonels, vacantes dans une arme, deux seront données aux plus anciens capitaines en activité de l'arme, et la troisième par le choix du roi, à un capitaine en activité dans cette arme depuis deux ans au moins. » M. le Président rappelle à l'Assemblée qu'elle aura ce soir une séance extraordinaire à six heures. La séance est levée à trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX. Séance du lundi 20 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. l'abbé Bou
...
apitaine en activité dans cette arme depuis deux ans au moins. » M. le Président rappelle à l'Assemblée qu'elle aura ce soir une séance extraordinaire à six heures. La séance est levée à trois heures.