Résultats trouvés dans le Tome 15

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-021 hits on 1790-033 hits on 1790-049 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 13 résultats
Tri par date d'édition croissante

Séance du mercredi 28 avril 1790

Séance du mercredi 28 avril 1790

page 314 - 323
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le marquis de boxnay, ex-président, Séance du mercredi 28 avril 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin par M. le marquis de Bonnay, ex-président. Un de MM. les sècrétaires lit les extraits des adresses suivantes : Adresse de félicitation, adhésion et dévouement de la garde nationale de la ville de Thouars ; elle supplie l'Assemblée de décréter que
...
des autres provinces du royaume sous la sauvegarde de la loi. 8° Et des lettres-patentes sur le déeret des 2G; 23 mars ét 19 de ce mois, contenant diverses dispositions relatives aux administrations de département et de district, çt à l'exercice de la police. M. le Président invite l'Assemblée "à se retirer dans ses bureaux pour l'élection du président. La séance est levée à deux heures et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le marquis de boxnay, ex-président, Séance du mercredi 28 avril 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin par M. le marquis de Bonnay, ex-président. Un d
...
de département et de district, çt à l'exercice de la police. M. le Président invite l'Assemblée "à se retirer dans ses bureaux pour l'élection du président. La séance est levée à deux heures et demie.

Séance du lundi 3 mai 1790, au matin

Séance du lundi 3 mai 1790, au matin

page 362 - 371
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GOUTTES. Séance du lundi 3 mai 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le comte de Crillon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Ce procès-verbal est adopté. M. le comte de Mazancourt , suppléant de M. le comte de Barbançon, démissionnaire, est admis à la place de ce dernier, en qualité de député
...
nion publique, que l'homme dont le suffrage est pour ainsi dire une loi, parce qu'il a gagné la confiance publique: tel est l'homme dont M. Garat à présenté le tableau. (On ferme la discussion.) L 'J^UTt Après quelques débats sur là manière de poser la question, tin délibère: t( L'Assemblée nationale décrète que les juges peuvent être réélus sans intervalle. » (La séance est levée à trois heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GOUTTES. Séance du lundi 3 mai 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le comte de Crillon , secrétaire, donne lecture du proc
...
UTt Après quelques débats sur là manière de poser la question, tin délibère: t( L'Assemblée nationale décrète que les juges peuvent être réélus sans intervalle. » (La séance est levée à trois heures.)

Séance du jeudi 22 avril 1790, au matin

Séance du jeudi 22 avril 1790, au matin

page 245 - 250
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le marquis de bonnay. Séance du jeudi 22 avril 1790 , au matin (Y). M. la Poule , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance de mardi soir, 20 avril. M. Muguet de Nanthou , secrétaire, lit le procès-verbal de la séance d'hier. Ces deux procès-verbaux sont adoptés. Un de MM. les secrétaires lit ensuite une adresse, dans laquelle la municipalité de F
...
détruire aucune espèce de gibier dans les forêts appartenant aù roi, et dans les parcs, attenant aux maisons royales dg Versailles, Marly, Rambouijlet, Saint-Cloud, Saint-Germain, Fontainebleau, Çompiègne, Meudon, Bois de Boulogne, Vincennes et ville-neuve-ie-Roù M. le vicomte de Panat demande à s'absenter pour raison de santé- L'Assemblée le lui permet. M. le président lève la séanee à 4 heures*
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le marquis de bonnay. Séance du jeudi 22 avril 1790 , au matin (Y). M. la Poule , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance de mardi soir, 20 avril.
...
iègne, Meudon, Bois de Boulogne, Vincennes et ville-neuve-ie-Roù M. le vicomte de Panat demande à s'absenter pour raison de santé- L'Assemblée le lui permet. M. le président lève la séanee à 4 heures*

Séance du 11 mai 1790, au matin

Séance du 11 mai 1790, au matin

page 476 - 482
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du 11 mai 1790 , au matin (1). M. Defermon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir. Ce procès-verbal est adopté. M. le comte de Toustain de Viray demande à s'absenter pour affaires pendant trois semaines. M. le baron de Nedonchelle fait une demande semblable pour douze ou quinze jours. Ces congés sont aceordès. M
...
té , ët décrète que ïa Caisse d'esccmbtë délivrera au Trésor public la somme de 20 millions en billètà, portant promesse de lournir assignats, dans la même forme qui a eu lieu le mois dernier, en présence des commissaires Chargés par l'Assemblée d'inspecter les opérations de la Caisse d'escompte. » M. le Président lève la séance à trois heures et demie, ët la renvoie à cë soir à l'heure ordinaire.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du 11 mai 1790 , au matin (1). M. Defermon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir. Ce procès-verbal est adopté. M
...
ence des commissaires Chargés par l'Assemblée d'inspecter les opérations de la Caisse d'escompte. » M. le Président lève la séance à trois heures et demie, ët la renvoie à cë soir à l'heure ordinaire.

Séance du jeudi 13 mai 1790, au matin

Séance du jeudi 13 mai 1790, au matin

page 501 - 503
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du jeudi 13 mai 1790 , au matin ,(1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un secrétaire donne lecture d'une adresse de la société des frères cordonniers de la paroisse Sainu-Eustache, contenant l'offre dè remettrè à la nation les biens acquis par cette société, qui s'élèvent par aperçu à 115,700 livres, avec prière d'accorder à chacun
...
se trouver dans les lieux où se tiendraient les assemblées primaires et celles de districts ou de départements. La demande de M. de Viefville est contraire à cette défense. M. de Menou. Je dois à la vérité de déclarer que M. de Viefville m'a communiqué ce matin la lettre de ses commettants, et m'a prié de parler contre leur demande. (On ne délibère pas.) La séance est levée à deux heures et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du jeudi 13 mai 1790 , au matin ,(1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un secrétaire donne lecture d'une adresse de la société des frè
...
érité de déclarer que M. de Viefville m'a communiqué ce matin la lettre de ses commettants, et m'a prié de parler contre leur demande. (On ne délibère pas.) La séance est levée à deux heures et demie.

Séance du samedi 15 mai 1790, au matin

Séance du samedi 15 mai 1790, au matin

page 514 - 521
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du samedi 15 mai 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de La Réveillière de Lépeaux , secrétaire, donne lecture des deux adresses suivantes : 1°. Celle des bas-officiers et soldats du régiment de Provence, en garnison à Douai, qui protestent de maintenir de tout leur pouvoir la nouvelle Constitution du royaume, et d'
...
sitôt que lee assemblées de département et de district seront formées, il sera nommé dans chaque directoire des commissaires chargés de vérifier les erreurs qui auraient été commises dans la répartition proportionnelle entre les communautés, d'en faire le rapport au directoire, et de lui proposer le genre d'indemnités qu'ils croiront leur être dues. » M. le Président lève la séance à trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du samedi 15 mai 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de La Réveillière de Lépeaux , secrétaire, donne lecture des de
...
on proportionnelle entre les communautés, d'en faire le rapport au directoire, et de lui proposer le genre d'indemnités qu'ils croiront leur être dues. » M. le Président lève la séance à trois heures.

Séance du samedi 15 mai 1790, au soir

Séance du samedi 15 mai 1790, au soir

page 521 - 525
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du samedi 15 mai 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à 6 heures et demie du soir. M. Gillet de La Jacqueminière offre en don patriotique, au nom de la ville de Joigny, une somme de 5,200 livres montant des quittances de finances de la part des officiers municipaux de la ville, laquelle somme appartient à la municipalité. Dans son adresse,
...
e nuit sections, résultant de la majorité des voix recueillies dans une assemblée de chaque section, composée de cent citoyens actifs, au moins, et convoquée par le commissaire de la section, se sera réuni pour la demander. « Le commissaire de la section sera tenu de convoquer l'assemblée lorsque cinquante citoyens actifs se réuniront pour la demander. » (La séance est levée à dix heures du soir.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du samedi 15 mai 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à 6 heures et demie du soir. M. Gillet de La Jacqueminière offre en don patriotique, au
...
réuni pour la demander. « Le commissaire de la section sera tenu de convoquer l'assemblée lorsque cinquante citoyens actifs se réuniront pour la demander. » (La séance est levée à dix heures du soir.)

Séance du lundi 1l mai 1790, au matin

Séance du lundi 1l mai 1790, au matin

page 530 - 551
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du lundi 1l mai 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Defermon , secrétaire, fait lecture des adresses suivantes : Lettre de ia municipalité de Rennes en Bretagne ; elle dénonce à l'Assemblée nationale la (1) Cette.séance est incomplète au Moniteur. délibération de plusieurs catholiques de Nîmes ; elle exprime (a plu
...
s non-catholi-ques y soient mis sous la sauvegarde spéciale de la loi. » L'Assemblée nationale déclare qu'elle prendra les mesures les plus sûres pour que justice soit faite de tous ceux qui, par négligence dans leurs fonctions, ou par des manœuvres séditieuses, ont excité et fomenté les désordres. » M. le Président lève la séance à quatre heures et demie, et la renvoie à ce soir, heure ordinaire.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du lundi 1l mai 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Defermon , secrétaire, fait lecture des adresses suivantes : Let
...
igence dans leurs fonctions, ou par des manœuvres séditieuses, ont excité et fomenté les désordres. » M. le Président lève la séance à quatre heures et demie, et la renvoie à ce soir, heure ordinaire.

Séance du lundi 18 mai 1790, au soir

Séance du lundi 18 mai 1790, au soir

page 576 - 583
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GOUTTES. Séance du lundi 18 mai 1790 , au soir (1). M. l'abbé Gouttes , ex-président, occupe le fauteuil en l'absence de M. Thouret et ouvre la séance à 6 heures du soir. M. Chabroud , secrétaire, donne connaissance à l'Assemblée des adresses dont l'énumération suit : (1) Cette séance est incomplète an Moniteur. Adresse des nouvelles municipalités des co
...
aire du sieur Marat, comme oublié. M. Anthoine conclut à ce que la procédure du Châtelet soit anéantie comme contraire à la liberté des opinions dans les assemblées primaires ; il propose un décret en conséquence. Divers membres demandent la question préalable. D'autres membrès proposent l'ajournement. L'ajournement est mis aux voix et prononcé, M. le Président lève la séance à dix heures dù soir.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GOUTTES. Séance du lundi 18 mai 1790 , au soir (1). M. l'abbé Gouttes , ex-président, occupe le fauteuil en l'absence de M. Thouret et ouvre la séance à 6 h
...
conséquence. Divers membres demandent la question préalable. D'autres membrès proposent l'ajournement. L'ajournement est mis aux voix et prononcé, M. le Président lève la séance à dix heures dù soir.

Séance du samedi 24 avril 1790, au matin

Séance du samedi 24 avril 1790, au matin

page 276 - 282
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le marquis de bonnay. Séance du samedi 24 avril 1790 au matin ( 1). M. Brevet de Beaujour , secrétaire, donne lecture du procès-verbai de la séance du jeudi 22 avril au soir et de celui de la séance d'hier. M. Fréteau. Je demande qu'il soit ajouté à l'article 2 du décret rendu hier sur la chasse une disposition propre à empêcher la violation des propriétés d'un
...
avril 1790 . M. le Président annonce à l'Assemblée qu'après la séance, les membres doivent procéder à l'élection d'un président, de trois secrétaires; du comité des rapports, de celui des recherches et de deux inspecteurs des bureaux. La séance de ce soir est indiquée pour six heures. La séance de demain dimanche est fixée à onze heures du matin. La séance est levée à trois heures de l'après-midi.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le marquis de bonnay. Séance du samedi 24 avril 1790 au matin ( 1). M. Brevet de Beaujour , secrétaire, donne lecture du procès-verbai de la séance du jeudi 22 avr
...
t de deux inspecteurs des bureaux. La séance de ce soir est indiquée pour six heures. La séance de demain dimanche est fixée à onze heures du matin. La séance est levée à trois heures de l'après-midi.