Résultats trouvés dans le Tome 34

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-094 hits on 1791-103 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
7 sections trouvées
Tri par date d'édition croissante

Séance du vendredi 14 octobre 1791

Séance du vendredi 14 octobre 1791

page 216 - 234
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du vendredi 14 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-de-Coulon, secrétaire, donne lec-tobre proces_verbaI deIa séance du jeudi 13 oc- M. Lequinio. Je me.PlaiQS de l’inexactitude avec laquelle plusieurs journaux, qui ont adopté la méthode logographique, dénaturent l’opinion des membres, en substituant
...
és, inhiuî défiance funeste sur les affaires E£eS; m?-s .qui oserait en conserver, lorsque JnnnJÜT/Z dlsslp,é toutes les obscurités? Les vm.a SS se calmeront> quand on saura que vous veillez sans cesse. Et qui pourra nous accuser d enfreindre la Constitution, lorsque nous établissons une sentinelle de plus pour la liberté9 Je pense donc que vous devez former, dès à présent, un comité diplomatique.
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du vendredi 14 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-de-Coulon, secrétaire, donne lec-tobre proces_ve
...
e. Et qui pourra nous accuser d enfreindre la Constitution, lorsque nous établissons une sentinelle de plus pour la liberté9 Je pense donc que vous devez former, dès à présent, un comité diplomatique.

Séance du dimanche 16 octobre 1791

Séance du dimanche 16 octobre 1791

page 244 - 254
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 16 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 15 octobre. Un membre : Il est nécessaire d’éclaircir l’article relatif aux listes décrétées pour la formation des comités. Le comité de division comprenant celui d’emplacem
...
t qu’il n’y a pas lieu à délibérer ni sur la publication de la liste des officiers émigrés, ni sur la motion de l’impression de l’état nominal des officiers remplacés.) M. le Président. Je propose à l’Assemblée de se retirer dans les bureaux, pour procéder à 1 élection d un président, d’un vice-président et de 3 secrétaires. (Cette motion est adoptée.) (La séance est levée à deux heures et demie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 16 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-ver
...
’Assemblée de se retirer dans les bureaux, pour procéder à 1 élection d un président, d’un vice-président et de 3 secrétaires. (Cette motion est adoptée.) (La séance est levée à deux heures et demie.)

Séance du lundi 17 octobre 1791

Séance du lundi 17 octobre 1791

page 254 - 263
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 17 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Condorcet, secrétaire, donne lecture du proces-verbal de la séance du dimanche 16 octobre. Un membre : J’avais cru entendre que PAssern-blee avait décrété hier la suspension provisoire du mode de remplacement des officiers par les examens au lieu de l’ajourn
...
ssion et la distribution des listes d'inscription des candidats. (L’Assembléeadopte cette motion.) M. Coujon. Je demande qu’il y ait séance ce soir pour relire le règlement de police intérieure et pour l’adopter définitivement. Plusieurs membres : La question préalable! (L’Assemblée décrète qu’il n’y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Goujon.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 17 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Condorcet, secrétaire, donne lecture du proces-verbal de l
...
r l’adopter définitivement. Plusieurs membres : La question préalable! (L’Assemblée décrète qu’il n’y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Goujon.) (La séance est levée à trois heures et demie.)

Séance du jeudi 27 octobre 1791, au matin

Séance du jeudi 27 octobre 1791, au matin

page 437 - 452
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 27 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Viénot-Vaublanc, secrétaire, donne lc-ture du procès-verbai des deux séances du mercredi 26 octobre 1791 . Il est adopté. M. Dareau, député suppléant des Hautes-Purè-nées, nommé en remplacement de M. Dumoret, démissionnaire, prête le serment indivi
...
entendu. Un grand nombre de membres : Non ! non ! La question préalable ! (L’Assemblée décide à une grande majorité que M. Chabot ne sera pas entendu.) Plusieurs membres réclament contre cette décision. M. le Président. Vous avez à nommer les membres du comité des secours publics; je crois qu’il est instant de vous retirer dans les bureaux ; je lève la séance. (La séance est levée à trois heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 27 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Viénot-Vaublanc, secrétaire, donne lc-ture du pr
...
n. M. le Président. Vous avez à nommer les membres du comité des secours publics; je crois qu’il est instant de vous retirer dans les bureaux ; je lève la séance. (La séance est levée à trois heures.)

Séance du dimanche 6 novembre 1791

Séance du dimanche 6 novembre 1791

page 658 - 671
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 6 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, Vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 5 novembre, ainsi que des décrets qui n’avaient point été insérés dans le procès-verbal du 4 de ce mois, et dont on avait réclamé l’insertion. Un membre : Le d
...
e va terminer sa séance. (Applaudissements.) (L’Assemblée décrète qu’il sera fait une mention honorable dans le procès-verbal de l’ouvrage de M. Kersaint et renvoie cet ouvrage au comité de marine.) M. le Président annonce que 6 autres pétitionnaires demandent à être admis aujourd’hui à la barre. (L’Assemblée décrète qu’ils seront entendus dimanche prochain.) (La séance est levée à quatre heures,)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 6 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, Vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné, secrétaire, donne lecture
...
. le Président annonce que 6 autres pétitionnaires demandent à être admis aujourd’hui à la barre. (L’Assemblée décrète qu’ils seront entendus dimanche prochain.) (La séance est levée à quatre heures,)

Séance du mercredi 8 novembre 1791

Séance du mercredi 8 novembre 1791

page 688 - 711
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 8 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 7 novembre. M. Lemontey, secrétaire, donne lecture d’une pétition de M. Chevalier, relative à un projet pour rendre le Rhône navigable depuis Genève jusqu’à Lyon. M. Riboud. Je de
...
, en prêtant le serment constitutionnel, et ils recevront en outre une prime proportionnée à la priorité de leur réunion aux drapeaux français. 8° Sera réputé participant, à l’attaque, tout Français émigré pendant cette attaque, et qui ne justifiera pas son absence par des motifs solides autres que prétexte de voyage ou maladie, à moins que son absence n’ait une date antérieure au 14 juillet 1789.
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 8 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey, secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
...
migré pendant cette attaque, et qui ne justifiera pas son absence par des motifs solides autres que prétexte de voyage ou maladie, à moins que son absence n’ait une date antérieure au 14 juillet 1789.

Séance du jeudi 10 novembre 1791

Séance du jeudi 10 novembre 1791

page 725 - 737
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. Séance du jeudi 10 novembre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ducastel occupe le fauteuil pendant l’absence de Vergniaud. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro-cès*verbal de la séance du mercredi 9 novembre. Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre de M. Amelot, commissaire du roi près la caisse
...
usqu’au 1er février prochain, moitié aux sous-officiers des troupes de ligne, et l’autre moitié aux gardes nationales du royaume. » M. Baert veut parler ; des murmures couvrent sa voix. (L’Assemblée, consultée, adopte l’article 2 à la presque unanimité.) M. Goupilleau et quelques autres membres réclament sur la manière dont M. le Président a pose la question. (La séance est levée à quatre heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. Séance du jeudi 10 novembre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ducastel occupe le fauteuil pendant l’absence de Vergnia
...
consultée, adopte l’article 2 à la presque unanimité.) M. Goupilleau et quelques autres membres réclament sur la manière dont M. le Président a pose la question. (La séance est levée à quatre heures.)