Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-013 hits on 1792-024 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-052 hits on 1792-061 hits on 1792-071 hits on 1792-081 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-112 hits on 1792-122 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-071 hits on 1793-081 hits on 1793-091 hits on 1793-102 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 15 volumes
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 3 résultats
    • Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      - search term matches: (90)

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 245
      Locuteur: Lejosne
      Je demande la parole pour une motion d'ordre qui tien...
      ...public. Un des ahus les plus scandaleux de l'ancien régime était, sans contredit, de cumuler plusieurs emplois lucratifs sur...
      ...tres, aurait dù rester étouffé sous les ruines du despotisme et de l'inégalité, se reproduit de toutes parts. Je connais un fonctionnaire public qui, à force de ruses et de souplesses, a eu l'impudeur et l'avidit...
      ...ec traitements : et il est une infinité de pères de famille, doués de talents et de vertus, qui attendent modestement et vainement que Ton mette en activité leur désir de servir la patrie. — Outre l'inconvénient d'abandonner à la fois à un seul individu, l'exercice de plusieurs fonctions qu'il ne peut rempl...
      ...tenir un tel abus, ce serait mal servir la chose publique, encourager l'arrogante ...
      ...uer promptement une loi que sollicitent la Justice, l'intérêt public et l'esprit même de la Constitution. Si vous me 1e permettez, je vais vous soumettre un projet de décret qui interdit l'exercice cumulé de plusieurs emplois publics auxquels sont...
      ...ux qui en seraient pourvus d'opter dans la quinzaine.
      Je demande la parole pour une motion d'ordre qui tient essentiellement à l'ordre public. Un des ahus les plus scandaleux de l'ancien régime était, sans contredit, de cumuler plusieurs emplois lucratifs sur une même personne. Cet abus révoltant qui, comme tant d'autres, aurait dù rester étouffé sous les ruines du despotisme et de l'inégalité, se reproduit de toutes parts. Je connais un fonctionnaire public qui, à force de ruses et de souplesses, a eu l'impudeur et l'avidité d'accaparer quatre emplois tous avec traitements : et il est une infinité de pères de famille, doués de talents et de vertus, qui attendent modestement et vainement que Ton mette en activité leur désir de servir la patrie. — Outre l'inconvénient d'abandonner à la fois à un seul individu, l'exercice de plusieurs fonctions qu'il ne peut remplir bien, s'il veut les remplir toutes, il est odieux, il est inconstitutionnel que l'un ait tout et que les autres n'aient rien, -r- Maintenir un tel abus, ce serait mal servir la chose publique, encourager l'arrogante ignorance, et décourager les talents modestes. — Cette observation suffit sans autres développements pour provoquer promptement une loi que sollicitent la Justice, l'intérêt public et l'esprit même de la Constitution. Si vous me 1e permettez, je vais vous soumettre un projet de décret qui interdit l'exercice cumulé de plusieurs emplois publics auxquels sont attachés des traitements et qui enjoint à ceux qui en seraient pourvus d'opter dans la quinzaine.
      Locuteur: Gérardin
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi -4 février, au matin. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi -4 février, au matin.
      Locuteur: Lejosne
      Je ne vois pas la nécessité de désigner la personne : je ne fais pas une dénonciat... Je ne vois pas la nécessité de désigner la personne : je ne fais pas une dénonciation; mais je demande qu'il soit fait une loi générale.
      Locuteur: Basire
      Il n'est pas besoin de nommer la personne, il suffit de vous dénoncer une monstruosité pour que la mesure proposée soit utile. Jj demande le renvoi au comité de législation. Il n'est pas besoin de nommer la personne, il suffit de vous dénoncer une monstruosité pour que la mesure proposée soit utile. Jj demande le renvoi au comité de législation.
      Locuteur: Lejosne
      ...n membre : Il existe une loi qui défend la réunion de plusieurs places sur la même tête, il ne s'agit que de la faire exécuter. Je demande donc le renvoi de l'affaire dont parle le préopinant au p... Un membre : Il existe une loi qui défend la réunion de plusieurs places sur la même tête, il ne s'agit que de la faire exécuter. Je demande donc le renvoi de l'affaire dont parle le préopinant au pouvoir exécutif et qu'on passe à Tordre du jour.
      Locuteur: Basire
      Un membre : J'ai cherché la loi et ne l'ai point trouvée; je n'en connais point de précise. Un membre : J'ai cherché la loi et ne l'ai point trouvée; je n'en connais point de précise.
      Locuteur: Merlin
      J'appuie la demande de renvoi. Je connais dans mon pays un hom...
      ...ier et greffier. On a écrit au ministre de la justice qui a répondu que ces emplois n...
      J'appuie la demande de renvoi. Je connais dans mon pays un homme qui est en même temps huissier et greffier. On a écrit au ministre de la justice qui a répondu que ces emplois n'étaient pas incompatibles.
      Locuteur: Calon
      , l'un des commissaires-inspecteurs de la salle. Messieurs, je viens vous denoncer un abus qui se commet aux portes de l'Assemblée. C'est la vente des billets aes députés. Deux hommes viennent d'être arrêtés pour ce fait par la gendarmerie et ont été conduits au comité d'inspection. 11 n'y a pas de lois pour punir ces par ticuliers . Votre comité dInspection vient vous de... , l'un des commissaires-inspecteurs de la salle. Messieurs, je viens vous denoncer un abus qui se commet aux portes de l'Assemblée. C'est la vente des billets aes députés. Deux hommes viennent d'être arrêtés pour ce fait par la gendarmerie et ont été conduits au comité d'inspection. 11 n'y a pas de lois pour punir ces par ticuliers . Votre comité dInspection vient vous demander ce que vous voulez qu'pn en fasse.
      Locuteur: Belacroix
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 6 février, au matin. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 6 février, au matin.
      Locuteur: Belacroix
      ...lée nationale constituante, dans le but de faciliter la subsistance de tous les pauvres du royaume, décréta qu'il serait payé par les receveurs de chaque district une somme aux hôpitaux ... Un membre : L'Assemblée nationale constituante, dans le but de faciliter la subsistance de tous les pauvres du royaume, décréta qu'il serait payé par les receveurs de chaque district une somme aux hôpitaux qui se trouvent dans le territoire du district. Ces hôpitaux, cependant, ne reço...
      Locuteur: Rouyer
      ...central le mette incessamment à 1 ordre de vos délibérations. Je demande en même temps que le ministre de la guerre ou le sieur Brissac ...di dernier. Je ne sais pourquoi on le recule toujours. Je demande que le comité central le mette incessamment à 1 ordre de vos délibérations. Je demande en même temps que le ministre de la guerre ou le sieur Brissac
      Locuteur: Lejosne
      Je demande à lire mon projet de décret. Je demande à lire mon projet de décret.
      Locuteur: Basire
      cette loi ou qu'on entende le projet de monsieur cette loi ou qu'on entende le projet de monsieur
      Locuteur: Basire
      ...à l'Assemblée que, dans un grand nombre de districts, des fonctionnaires publics c... Un membre dénonce à l'Assemblée que, dans un grand nombre de districts, des fonctionnaires publics cumulent diverses places lucratives.
      Locuteur: Basire
      Plusieurs membres : Le renvoi au comité de législation ! Plusieurs membres : Le renvoi au comité de législation !
      Locuteur: Merlin
      ; (L'Assemblée renvoie l'examen de cette question au comité de législation.) ; (L'Assemblée renvoie l'examen de cette question au comité de législation.)
      Locuteur: Calon
      ...interroger ces particuliers pour savoir de qui ils tiennent les billets qu'ils ven... Un membre : Je propose d'interroger ces particuliers pour savoir de qui ils tiennent les billets qu'ils vendent.
      Locuteur: Bouyer
      ...écieux. C'est indigne, c'est scandaleux de s'occuper de pareilles choses. Je demande qu'on pass... ...ours à faire perdre à l'Assemblée, par des mesures minutieuses, un temps très précieux. C'est indigne, c'est scandaleux de s'occuper de pareilles choses. Je demande qu'on passe à l'ordre du jour.
      Locuteur: Bouyer
      ...n membre : Ce qui est scandaleux, c'est de laisser vendre des billets de tribune. Je demande que l'Assemblée pre... w Un membre : Ce qui est scandaleux, c'est de laisser vendre des billets de tribune. Je demande que l'Assemblée prenne un parti pour prévenir cet abus.
      Locuteur: Bouyer
      Un grand nombre de membres : L'ordre du jour! Un grand nombre de membres : L'ordre du jour!
      Locuteur: Maignet
      Le rapport de votre comité des secours publics est pr... Le rapport de votre comité des secours publics est prêt. J'en demande l'ajournement a ce soir.
      Locuteur: Maignet
      ... ajourne à ce soir le rapport du comité de secours publics sur cet objet.) (L'Assemblée ajourne à ce soir le rapport du comité de secours publics sur cet objet.)
      présidence de m. condorcet. présidence de m. condorcet.
      La séance est ouverte à neuf heures du mat... La séance est ouverte à neuf heures du matin.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 246
      Locuteur: Rouyer
      soient tenus de rendre compte à l'Assemblée, des individus qui composent la garde du roi, soient tenus de rendre compte à l'Assemblée, des individus qui composent la garde du roi,
      Locuteur: Rouyer
      ...que le roi ne pourra choisir les hommes de sa garde que parmi ceux qui sont en activité de service dans tes troupes de ligne ou parmi les citoyens qui ont fait depuis un an le service de garde nationale. Il est incontestable que la surveillance pour l'exécution des lois appartient au Corps législatif. Il est donc de votre devoir de vous faire rendre compte incessamment si le sieur Brissac, le colonel de cette garde, ou celui qui est chargé de cette levée, a exécuté la loi. (Applaudissements.) Je lis dans l'Acte constitutionnel que le roi ne pourra choisir les hommes de sa garde que parmi ceux qui sont en activité de service dans tes troupes de ligne ou parmi les citoyens qui ont fait depuis un an le service de garde nationale. Il est incontestable que la surveillance pour l'exécution des lois appartient au Corps législatif. Il est donc de votre devoir de vous faire rendre compte incessamment si le sieur Brissac, le colonel de cette garde, ou celui qui est chargé de cette levée, a exécuté la loi. (Applaudissements.)
      Locuteur: Rouyer
      ...du compte à l'Assemblée par le ministre de la guerre ou par le sieur Brissac, du nombre de surnuméraires, ainsi que de celui des gardes actuels. (Applaudissem... ...Brissac ou tout autre à nommer des surnuméraires. Je demande donc qu'il soit rendu compte à l'Assemblée par le ministre de la guerre ou par le sieur Brissac, du nombre de surnuméraires, ainsi que de celui des gardes actuels. (Applaudissements.)
      Locuteur: Delacroix
      Je demande la question préalable sur le renvoi au comité militaire et j'appuie la proposition de M. Rouyer tendant à ce que le ministre de la guerre soit chargé de présenter les états de la garde du roi. Je demande la question préalable sur le renvoi au comité militaire et j'appuie la proposition de M. Rouyer tendant à ce que le ministre de la guerre soit chargé de présenter les états de la garde du roi.
      Locuteur: Gensonné
      ...ous ne pouvons pas renvoyer au ministre de la guerre; il ne faut pas oublier que la garde du roi n'est pas un corps militaire. Je demande donc que ce soit le ministre de l'intérieur gui soit chargé de rendre le compte demandé par le préopin... Nous ne pouvons pas renvoyer au ministre de la guerre; il ne faut pas oublier que la garde du roi n'est pas un corps militaire. Je demande donc que ce soit le ministre de l'intérieur gui soit chargé de rendre le compte demandé par le préopinant.
      Locuteur: Rouyer
      ...cutif pour rendre compte, dans 3 jours, de l'exécution de la loi relative à la composition de la garde du roi.) (L'Assemblée décrète le renvoi au pouvoir exécutif pour rendre compte, dans 3 jours, de l'exécution de la loi relative à la composition de la garde du roi.)
      Locuteur: Delacroix
      , secrétaire. Voici une lettre de la municipalité de Paris, qui prie "Assemblée nationale de fixer son attention sur le projet d'un canal par la rivière d'Aube qui serait infiniment ut... , secrétaire. Voici une lettre de la municipalité de Paris, qui prie "Assemblée nationale de fixer son attention sur le projet d'un canal par la rivière d'Aube qui serait infiniment utile sans être onéreux pour l'Etat.
      Locuteur: Basire
      La proposition de mettre à l'ordre du jour le projet sur ... La proposition de mettre à l'ordre du jour le projet sur le séquestre des biens des émigrés est appuyée. Partout on coupe les bois et, lo...
      Locuteur: Delacroix
      , secrétaire. Voici une lettre de M. Moynier, procureur général syndic du...
      ...son département, demande à être admis à la barre dans une séance du soir.
      , secrétaire. Voici une lettre de M. Moynier, procureur général syndic du département des Hautes-Alpes, qui, envoyé par son département, demande à être admis à la barre dans une séance du soir.
      Locuteur: Delacroix
      1° Lettre de plusieurs créanciers et pensionnés de la liste civile qui se plaignent de n être ni liquidés, ni payés. 1° Lettre de plusieurs créanciers et pensionnés de la liste civile qui se plaignent de n être ni liquidés, ni payés.
      Locuteur: Delacroix
      2° Lettre des commissaires de la Trésorerie nationale qui adressent à l'...
      ...ec diverses pièces relatives au service de la guerre sur les frontières méridionales....
      2° Lettre des commissaires de la Trésorerie nationale qui adressent à l'Assemblée un mémoire avec diverses pièces relatives au service de la guerre sur les frontières méridionales. Cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Delacroix
      ... en exécution du décret rendu hier (1), de mettre sous les yeux de l'Assemblée un mémoire qui justifie de notre exactitude à assurer le service de la guerre sur les frontières méridionales.... « Nous avons l'honneur, en exécution du décret rendu hier (1), de mettre sous les yeux de l'Assemblée un mémoire qui justifie de notre exactitude à assurer le service de la guerre sur les frontières méridionales. A ce mémoire sont jointes des pièces qui présentent l'ensemble des dispositions...
      Locuteur: Delacroix
      « Signé ; Les Commissaires de la Trésorerie nationale. » « Signé ; Les Commissaires de la Trésorerie nationale. »
      Locuteur: Cambon
      3° Lettre de M. Amelot, commissaire du roi près la. caisse de l'extraordinaire, qui adresse à l'Assem... 3° Lettre de M. Amelot, commissaire du roi près la. caisse de l'extraordinaire, qui adresse à l'Assemblée le relevé approximatif des domaines nationaux vendus et à vendre au 1er nov...
      Locuteur: Cambon
      « Paris, le 7 février 1792, l'an IV de la liberté. « Paris, le 7 février 1792, l'an IV de la liberté.
      Locuteur: Goujon
      ...e pour savoir si l'Assemblée a le droit de demander des éclaircissements. Le renvoi au comité militaire pour savoir si l'Assemblée a le droit de demander des éclaircissements.
      Locuteur: Rouyer
      ...u comité militaire. Il suffit seulement de nous faire rendre compte des mesures pr... Nous n'avons pas besoin d'un avis du comité militaire. Il suffit seulement de nous faire rendre compte des mesures prises.
      Locuteur: Basire
      C'est la maison domestique du roi. C'est la maison domestique du roi.
      Locuteur: Basire
      ...omité central, je demande que le comité de législation soit tenu de faire très incessamment, et même aujour... En attendant le rapport du comité central, je demande que le comité de législation soit tenu de faire très incessamment, et même aujourd'hui, son rapport sur le séquestre des biens des princes. Je vous annonce que p...
      Locuteur: Basire
      Un grand nombre de membres : Ce n'est pas à l'ordre du jou... Un grand nombre de membres : Ce n'est pas à l'ordre du jour!
      Locuteur: Delacroix
      ...ssemblée renvoie cette lettre au comité de liquidation.) (L'Assemblée renvoie cette lettre au comité de liquidation.)
      Locuteur: Delacroix
      Il résulte de ce mémoire que l'envoi dos fonds destin...
      ...épartement. Les commissaires, instruits de ce retard, avaient déjà fait de nouvelles remises sur Bordeaux, et il e...
      Il résulte de ce mémoire que l'envoi dos fonds destinés aux divers départements du Midi a été fait depuis longtemps. Et si les payeme...
      ...es fonds fussent à Bayonne, c'est parce que le payeur n'était pas arrivé à son département. Les commissaires, instruits de ce retard, avaient déjà fait de nouvelles remises sur Bordeaux, et il est arrivé qu'ils ont fait un double emploi.
      Locuteur: Cambon
      ...ns qui prouvent que les commissaires ae la Trésorerie ont rempli leur devoir avec l'exactitude la plus sévère, et il assure que les payem... donne des explications qui prouvent que les commissaires ae la Trésorerie ont rempli leur devoir avec l'exactitude la plus sévère, et il assure que les payements ont été effrctués partout.
      Locuteur: Cambon
      ...moire et les pièces y jointes au comité de l'extraordinaire des finances.) (L'Assemblée renvoie le mémoire et les pièces y jointes au comité de l'extraordinaire des finances.)
      J'ai l'honneur de vous adresser le relevé (1) Voy. ci-des... J'ai l'honneur de vous adresser le relevé (1) Voy. ci-dessus séance du lundi 5 février, au matin, page 175.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 247
      Locuteur: Cambon
      Nous touchons au moment de connaître les besoins et les moyens de la nation. Il n'y a que 40 districts qui s...
      ...le rapport du comité des domaines, pour la vente des biens nationaux soit pris en ...
      ... à nos assignats. II nous importe aussi de savoir promptement si les forêts nation...
      ...de que le comité des domaines soit tenu de nous présenter, dans le plus court délai, le résultat de son travail.
      Nous touchons au moment de connaître les besoins et les moyens de la nation. Il n'y a que 40 districts qui soient en arrière. Je demande que le rapport du comité des domaines, pour la vente des biens nationaux soit pris en considération par le comité central, comme le seul moyen d'assurer un gage à nos assignats. II nous importe aussi de savoir promptement si les forêts nationales seront aliénées ou non. Je demande que le comité des domaines soit tenu de nous présenter, dans le plus court délai, le résultat de son travail.
      Locuteur: Cambon
      (L'Assemblée renvoie la lettre de M. Amelot et les états y joints au comité de l'extraordinaire des finances.) (L'Assemblée renvoie la lettre de M. Amelot et les états y joints au comité de l'extraordinaire des finances.)
      Locuteur: Broussonnet
      2° Lettre de M. Charles Romme, professeur de mathématiques et d'hydrographie à Roche...
      ...hommage à l'Assemblée d'un dictionnaire de la marine française.
      2° Lettre de M. Charles Romme, professeur de mathématiques et d'hydrographie à Rochefort, qui fait hommage à l'Assemblée d'un dictionnaire de la marine française.
      Locuteur: Broussonnet
      3° Lettre de M. David, peintre, qui annonce que les deux jeunes enfants (1) que la nature semble avoir destinés à être pei... 3° Lettre de M. David, peintre, qui annonce que les deux jeunes enfants (1) que la nature semble avoir destinés à être peintres etdont l'Assemblée lui a confié l'instruction promettent les plus heureux ...
      Locuteur: Broussonnet
      , l'an IV de la liberté. , l'an IV de la liberté.
      Locuteur: Broussonnet
      ...le m'a chargé d'enseigner les principes de mon art à deux jeunes enfants, que la nature semble avoir destinés à être peintres, mais à qui la fortune refusait les moyens d'acquérir ... « L'Assemblée nationale m'a chargé d'enseigner les principes de mon art à deux jeunes enfants, que la nature semble avoir destinés à être peintres, mais à qui la fortune refusait les moyens d'acquérir les connaissances nécessaires pour le devenir.
      Locuteur: Broussonnet
      ...'Assemblée nationale a secondé les vues de la nature, toujours bienfaisante et sage ; elle a renversé les obstacles de la fortune, si souvent injuste et aveugle. « L'Assemblée nationale a secondé les vues de la nature, toujours bienfaisante et sage ; elle a renversé les obstacles de la fortune, si souvent injuste et aveugle.
      Locuteur: Broussonnet
      ...us a perfectionnés, en nous rapprochant de la nature, il était digne des représentants d'une nation libre et généreuse, de réduire enfin en pratique, ce principe ...
      ...à leur.pJace, et leur donner les moyens de développer les talents dont la nature leur a donné les germes. L'Assemblée nationale vient de le faire. Quel exemple elle a donné à l...
      ... été choisi pour le premier instituteur de ces jeunes gens, qu'on pourra justement appeler les enfants de la nation, puisqu'ils lui aevront tout ! Q...
      ...t pénétré, mais il me serait impossible de vous l'exprimer. Mon art ne consiste po...
      ...is sensible au choix„que vous avez fait de moi, j'en ai senti le prix. Et pourquoi...
      ...dront-ils à mes soins ? sont-ils dignes de leur sort? J'ai voulu les étudier, et c'est la raison pour laquelle j'ai différé de me présenter devant vous.
      « Il était réservé à notré heureuse Révolution, qui nous a perfectionnés, en nous rapprochant de la nature, il était digne des représentants d'une nation libre et généreuse, de réduire enfin en pratique, ce principe incontestable, qu'il faut mettre les hommes à leur.pJace, et leur donner les moyens de développer les talents dont la nature leur a donné les germes. L'Assemblée nationale vient de le faire. Quel exemple elle a donné à l'univers ! Quelle gloire pour elle! quel bonheur pour moi, d'avoir été choisi pour le premier instituteur de ces jeunes gens, qu'on pourra justement appeler les enfants de la nation, puisqu'ils lui aevront tout ! Quel bonheur pour moi ! je le répète ; mon cœur le sent vivement il en est pénétré, mais il me serait impossible de vous l'exprimer. Mon art ne consiste point en paroles ; mon zèle est tout en actions. Donnez-moi ,1e temps, et mes soins assidus et leurs effets (je l'espère) vous prouveront combien je suis sensible au choix„que vous avez fait de moi, j'en ai senti le prix. Et pourquoi n'en convien-drai-je pas? j'en suis fier, j'en suis heureux, mais il me restait une inquiétude : ces enfants répondront-ils à mes soins ? sont-ils dignes de leur sort? J'ai voulu les étudier, et c'est la raison pour laquelle j'ai différé de me présenter devant vous.
      Locuteur: Broussonnet
      ...er dans l'histoire des peuples anciens, de quoi exercer nos pinceaux. Les sujets manquaient aux artistes, obligés de se répéter, et maintenant les artistes ...
      ...histoire d'aucun peuple ne m'offre rien de si grand, de si sublime que ce serment du Jeu de Paume, que je dois peindre. Non, je n'aurai pas besoin d'invoquer les dieux de la Fable pour échauffer mon génie. Nation ...
      ...ta gloire que je veux propager. Peuples de l'univers, présents et futurs, c^st une...
      ..., par un exemple unique dans les fastes de l'histoire. Oh ! malheur à l'artiste dont l'âme ne serait pas échauffée, embrasée par de si puissants motifs ! Il ne sera jamais grand ; car l'esprit est bien peu de chose quand il n'est pas dirigé par le ...
      ... O ma patrie! O ma chère patrie! nous ne serons donc plus obligés d'aller chercher dans l'histoire des peuples anciens, de quoi exercer nos pinceaux. Les sujets manquaient aux artistes, obligés de se répéter, et maintenant les artistes manqueraient aux sujets. Nôn, l'histoire d'aucun peuple ne m'offre rien de si grand, de si sublime que ce serment du Jeu de Paume, que je dois peindre. Non, je n'aurai pas besoin d'invoquer les dieux de la Fable pour échauffer mon génie. Nation française! C'est ta gloire que je veux propager. Peuples de l'univers, présents et futurs, c^st une grande leçon que je veux vous donner. Sainte humanité, je veux rappeler tes droits, par un exemple unique dans les fastes de l'histoire. Oh ! malheur à l'artiste dont l'âme ne serait pas échauffée, embrasée par de si puissants motifs ! Il ne sera jamais grand ; car l'esprit est bien peu de chose quand il n'est pas dirigé par le cœur.
      Locuteur: Broussonnet
      ...es, sans aucune prétention, le désordre de mes idées n'est causé que par la surabondance de mes sentiments. Je suis obligé d'en arrêter l'effusion, et je me hâte de vous assurer du profond respect avec le... « C'est le mien, Messieurs, qui a dicté ces lignes, sans aucune prétention, le désordre de mes idées n'est causé que par la surabondance de mes sentiments. Je suis obligé d'en arrêter l'effusion, et je me hâte de vous assurer du profond respect avec lequel je suis, « Messieurs,
      Locuteur: Cambon
      ...eptibles d'une grande augmentation dans la vente à la chaleur des enchères. ...à vendre n'étant portés qu'à 810,501,921 livres, d'après l'estimation, sont susceptibles d'une grande augmentation dans la vente à la chaleur des enchères.
      Locuteur: Broussonnet
      1° Lettre de M. Oberlin,professeur à Vuniversité de Strasbourg, qui offre à l'A semblée un ... 1° Lettre de M. Oberlin,professeur à Vuniversité de Strasbourg, qui offre à l'A semblée un almanach du département du Bas-Rhin.
      Locuteur: Broussonnet
      ...le au procès-verbal et renvoie l'examen de l'ouvrage au comité d'instruction publi... (L'Assemblée accepte cette offre, décrète qu'il en sera fait mention honorable au procès-verbal et renvoie l'examen de l'ouvrage au comité d'instruction publique.)
      Locuteur: Broussonnet
      ...le au procès-verbal et renvoie l'examen de l'ouvrage au comité de marine.) {L'Assemblée accepte l'hommage, décrète qu'il en sera fait mention honorable au procès-verbal et renvoie l'examen de l'ouvrage au comité de marine.)
      Locuteur: Broussonnet
      ... partagez ma joie, vous êtes faits pour sentir, ces, enfants intéressants, qui ...
      ...x des sujets dignes d'être transcrits à la postérité par tous les beaux-arts.
      « Eh bien, Messieurs, partagez ma joie, vous êtes faits pour sentir, ces, enfants intéressants, qui viennent très régulièrement à mon atelier, ont fait déjà des progrès sensibles, ...
      ... puisque vos sages lois, vos vertus, vos actions vont multiplier sous nos -4 yeux des sujets dignes d'être transcrits à la postérité par tous les beaux-arts.
      « Tous les hommes seraient utiles à la société, s'ils étaient tous à leur plac... « Tous les hommes seraient utiles à la société, s'ils étaient tous à leur place. Chacun apporte en naissant des dispositions pour telle ou telle chose; mais i...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 248
      Locuteur: Broussonnet
      ...e diminuer, en quelque sorte, l'honneur de la préférence qu'elle m'a donnée, en m'olf...
      ...les soins que j'apporte à l'instruction de ses deux enfants adoptim. L'amour de l'argent n'a jamais importuné dans mon âme l'amour de la gloire, delà gloire que je mets au-dessus de tout. » ( Vifs applaudissements.)
      nationale veuille diminuer, en quelque sorte, l'honneur de la préférence qu'elle m'a donnée, en m'olfrant un salaire pour les soins que j'apporte à l'instruction de ses deux enfants adoptim. L'amour de l'argent n'a jamais importuné dans mon âme l'amour de la gloire, delà gloire que je mets au-dessus de tout. » ( Vifs applaudissements.)
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...oi, Messieurs, qui ai pris l'initiative de recommander ces deux enfants à la générosité de l'Assemblée. Ils logent rue de Valois et sont dans un dénuement absolu. Je prie l'Assemblée de vouloir bien permettre gue le comité de... G'est moi, Messieurs, qui ai pris l'initiative de recommander ces deux enfants à la générosité de l'Assemblée. Ils logent rue de Valois et sont dans un dénuement absolu. Je prie l'Assemblée de vouloir bien permettre gue le comité des secours publics lui présente incessamment un rapport relativement à ce qu'on p...
      Locuteur: Fauchet
      , au nom du comité de surveillance, fait un rapport et présente un projet de décret sur l'arrestation de M. de Montagudo, dans la ville de Mortagne, département de l'Orne (1) ; il s'exprime ainsi fC , au nom du comité de surveillance, fait un rapport et présente un projet de décret sur l'arrestation de M. de Montagudo, dans la ville de Mortagne, département de l'Orne (1) ; il s'exprime ainsi fC
      Locuteur: Fauchet
      ...à Alençon, a paru suspect en traversant la ville de Mortagne, déguisé en courrier avec un habit de domestique. Il a été arrêté par la garde nationale à la réquisition du peuple. Conduit à la maison commune et interrogé par la municipalité, il s'est trouvé porteur de plusieurs lettres. L'une était adressée à un citoyen de Mortagne. On a fait venir ce citoyen et on lui a demandé s'il trouvait bon que la lettre fût ouverte en sa présence. De l'aveu de la muni cipalité, il y a consenti. Il ne s'est trouvé rien de bien grave dans cette lettre. Messieurs, le sieur Montagudo, ci-devant gentilhomme, domicilié à Alençon, a paru suspect en traversant la ville de Mortagne, déguisé en courrier avec un habit de domestique. Il a été arrêté par la garde nationale à la réquisition du peuple. Conduit à la maison commune et interrogé par la municipalité, il s'est trouvé porteur de plusieurs lettres. L'une était adressée à un citoyen de Mortagne. On a fait venir ce citoyen et on lui a demandé s'il trouvait bon que la lettre fût ouverte en sa présence. De l'aveu de la muni cipalité, il y a consenti. Il ne s'est trouvé rien de bien grave dans cette lettre.
      Locuteur: Fauchet
      ... en avait une autre où il n'y avait pas de nom sur l'adresse. Le peuple a demandé ...
      ...ençon. On leur annonçait qu'il y aurait de grands mouvements dans la capitale. Le peuple a été fort indigné de ces menées des aristocrates ; il a pris...
      ...Paris et aurait trouvé fort mauvais que la municipalité mît en liberté ce; personnage. La municipalité a cru qu'il était de sa prudence de le garder en état d'arrestation et réfé...
      Il y en avait une autre où il n'y avait pas de nom sur l'adresse. Le peuple a demandé que cette lettre fût ouverte; elle l'a été. Il s'y trouvait des renseignements adressés aux aristocrates d'A-lençon. On leur annonçait qu'il y aurait de grands mouvements dans la capitale. Le peuple a été fort indigné de ces menées des aristocrates ; il a pris l'alarme sur des mouvements que l'on disait avoir lieu dans Paris et aurait trouvé fort mauvais que la municipalité mît en liberté ce; personnage. La municipalité a cru qu'il était de sa prudence de le garder en état d'arrestation et référer à l'Assemblée nationale.
      Locuteur: Fauchet
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de surveillance, décrète qu'elle approuve la conduite de la municipalité de Mortagne et cependant qu'il n'y a pas l... « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de surveillance, décrète qu'elle approuve la conduite de la municipalité de Mortagne et cependant qu'il n'y a pas lieu à accusation contre le sieur Montagudo. »
      Locuteur: Fauchet
      L'ordre du jour appelle la seconde lecture du projet de décret des comités de l'ordinaire des finances etdéjiiquidati...
      ...ts faits par les ci-devant pays d'Etats de Languedoc et de Provence (1).
      L'ordre du jour appelle la seconde lecture du projet de décret des comités de l'ordinaire des finances etdéjiiquidation réunis,relatif aupayement des intérêts provenant des emprunts faits par les ci-devant pays d'Etats de Languedoc et de Provence (1).
      Locuteur: Cambon
      , rapporteur. Messieurs, le 20 du mois de janvier je vous ai présenté, au nom du comité de l'ordinaire des finances, un projet de décret ayant pour objet d'exempter de la retenue sur les intérêts de leurs capitaux, les créanciers des ci-devant Etats de Languedoc et de Provence, dont les titres sont constitu...
      ...du conseil, comme en sont exemptés, par la loi du 17 juin, les créanciers des empr...
      ...sés par des lettres patentes. Ce projet de décret est motivé sur ce que le Languedoc et la Provence étaient, en vertu d'usages immémoriaux et d'anciens principes de liberté, régis par de simples arrêts du conseil sanctionnant ...
      ... délai dans votre décision entraînerait la suspension du payement de ces intérêts dus à plus de 4,000 créanciers, je crois devoir vous ...
      , rapporteur. Messieurs, le 20 du mois de janvier je vous ai présenté, au nom du comité de l'ordinaire des finances, un projet de décret ayant pour objet d'exempter de la retenue sur les intérêts de leurs capitaux, les créanciers des ci-devant Etats de Languedoc et de Provence, dont les titres sont constitués par les arrêts du conseil, comme en sont exemptés, par la loi du 17 juin, les créanciers des emprunts autorisés par des lettres patentes. Ce projet de décret est motivé sur ce que le Languedoc et la Provence étaient, en vertu d'usages immémoriaux et d'anciens principes de liberté, régis par de simples arrêts du conseil sanctionnant les délibérations des Etats, tandis que les autres pays d'Etats étaient régis par des lettres patentes enregistrées. Comme tout délai dans votre décision entraînerait la suspension du payement de ces intérêts dus à plus de 4,000 créanciers, je crois devoir vous proposer un décret d'urgence.
      Locuteur: Cambon
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités de liquidation et de l'ordinaire des finances réunis, sur le...
      ...ayement des intérêts dus aux créanciers de la nation, pour les empruuts faits par les ci-devant pays d Etats de Languedoc et de Provence, échus dès le 1er de ce mois, décrète qu'il y a urgence de délibérer sur cet objet.
      « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités de liquidation et de l'ordinaire des finances réunis, sur les difficultés qui retardent le payement des intérêts dus aux créanciers de la nation, pour les empruuts faits par les ci-devant pays d Etats de Languedoc et de Provence, échus dès le 1er de ce mois, décrète qu'il y a urgence de délibérer sur cet objet.
      Locuteur: Cambon
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités de liquidation et de l'ordinaire des finances, et décrété l'...
      ...ts faits par les ci-devant pays d Etats de Languedoc et de Provence, étaient par eux délibérés, et...
      ...s dûment enregistrées ; considérant que la clause de non-retenue des impositions, insérée da...
      ...ts d'emprunt des ci-devant pays d'Etats de Languedoc et ae Provence, fait partie d...
      « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités de liquidation et de l'ordinaire des finances, et décrété l'urgence, considérant que les emprunts faits par les ci-devant pays d Etats de Languedoc et de Provence, étaient par eux délibérés, et ensuite autorisés par des arrêts du conseil, sans lettres patentes dûment enregistrées ; considérant que la clause de non-retenue des impositions, insérée dans les contrats d'emprunt des ci-devant pays d'Etats de Languedoc et ae Provence, fait partie des conditions sous lesquelles les prêteurs ont fourni leurs deniers, et qu'elle ...
      Locuteur: Cambon
      ...ète que les intérêts dus aux créanciers de la nation, provenant des emprunts contractés par les ci-devant pays d'Etats de Languedoc et ae Provence, par contrat portant la stipulation de non-retenué des impositions, continuero... « Décrète que les intérêts dus aux créanciers de la nation, provenant des emprunts contractés par les ci-devant pays d'Etats de Languedoc et ae Provence, par contrat portant la stipulation de non-retenué des impositions, continueront d'être payés comme par le passé. »
      Locuteur: Fauchet
      Le comité de surveillance, auquel ces pièces ont été...
      ...vous propose, en conséquence, le projet de décret suivant :
      Le comité de surveillance, auquel ces pièces ont été renvoyees, n'y a rien trouvé d'assez grave pour motiver une accusation. Il vous propose, en conséquence, le projet de décret suivant :
      Locuteur: Fauchet
      (L'Assemblée adopte ce projet de décret.) (L'Assemblée adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Fauchet
      cernent de MM. Antonelle, Broussonnet et Gérar-din... cernent de MM. Antonelle, Broussonnet et Gérar-din, secrétaires sortants.)
      ... heure dans ses bureaux pour procéder à la nomination d'un vice-président et de trois secrétaires en rempla- (l) Voy. c... (L'Assemblée se retire à une heure dans ses bureaux pour procéder à la nomination d'un vice-président et de trois secrétaires en rempla- (l) Voy. ci-dessus, séance du lundi 6 février 1792, au matin, page 208.
      Je demande que les créanciers de l'ancienne province de Béarn soient compris (1) Ce projet de décret, présenté dans la séance du 28 janvier, au nom du comité de l'ordinaire des finances, avait été renvoyé dans la même séance aux comités de l'ordinaire des finances et de liquidation réunis. Voy. Archives parle... Je demande que les créanciers de l'ancienne province de Béarn soient compris (1) Ce projet de décret, présenté dans la séance du 28 janvier, au nom du comité de l'ordinaire des finances, avait été renvoyé dans la même séance aux comités de l'ordinaire des finances et de liquidation réunis. Voy. Archives parlementaires, 1 " série, t. XXXVII, séance du 20 janvier 1792, page 528.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 249
      Locuteur: Cambon
      , rapporteur. La difficulté existe-t-elle pour le Béarn comme pour le Languedoc et la Provence ? Le Béarn avait-il coutume de faire enregistrer les emprunts au Parle... , rapporteur. La difficulté existe-t-elle pour le Béarn comme pour le Languedoc et la Provence ? Le Béarn avait-il coutume de faire enregistrer les emprunts au Parlement comme ces deux provinces? C'est ce qu'il faut examiner.
      Locuteur: Lostalot
      (L'Assemblée renvoie aux comités de liquidation et de l'ordinaire des finances réunis, la motion de M. Lostalot.) (L'Assemblée renvoie aux comités de liquidation et de l'ordinaire des finances réunis, la motion de M. Lostalot.)
      Locuteur: Amy
      J'observe que le projet de décret qui vous est présenté est une dé...
      ...ernier par lequel l'Assemblée a ordonné la retenue sur les emprunts faits en pays ...
      ... à cet article 3, mais je demande, afin de conserver l'ensemble qui doit régner en...
      ...« dérogeant!, quant à ce, à l'article 3 de la loi du 1er janvier 1792. »
      J'observe que le projet de décret qui vous est présenté est une dérogation à l'article 3 du décret du 27 décembre dernier par lequel l'Assemblée a ordonné la retenue sur les emprunts faits en pays d'Etats. 11 n'est pas douteux, qu'il faut déroger à cet article 3, mais je demande, afin de conserver l'ensemble qui doit régner entre toutes les lois, qu'on ajoute : « dérogeant!, quant à ce, à l'article 3 de la loi du 1er janvier 1792. »
      Locuteur: Charlier
      ...n vous propose une dérogation à une loi de l'Assemblée constituante, rendue en très grande connaissance de cause; cette dérogation serait un privi...
      ...ongerait ainsi l'existence. (Murmures.) La loi est précisé; elle porte que les intérêts de toutes les ' dettes des corps, communautés, etc. aux droits desquels la nation s'est subrogée comme débitrice originaire, supporteront la retenue, excepté les intérêts des dettes contractées par les pays d'Etats, en vertu de lettres patentes enregistres. Si les cr...
      ...tes enregistrées, elle sont dans le cas de la retenue. 11 devient donc important, Mes...
      On vous propose une dérogation à une loi de l'Assemblée constituante, rendue en très grande connaissance de cause; cette dérogation serait un privilège, puisqu'elle ne serait fondée que sur des privilèges anciens, dont elle prolongerait ainsi l'existence. (Murmures.) La loi est précisé; elle porte que les intérêts de toutes les ' dettes des corps, communautés, etc. aux droits desquels la nation s'est subrogée comme débitrice originaire, supporteront la retenue, excepté les intérêts des dettes contractées par les pays d'Etats, en vertu de lettres patentes enregistres. Si les créances dont il s'agit n'ont pas été autorisées par lettres patentes enregistrées, elle sont dans le cas de la retenue. 11 devient donc important, Messieurs, d'examiner attentivement les conditions des emprunts qui ont été faits p...
      Locuteur: Cambon
      , rapporteur. Il ne s'agit pas de déroger à une loi, mais de donner à une exception faite, une exten...
      ... Ce n'est pas un privilège qu'il s'agit de proroger, mais une justice qu'il raut r...
      ...tes par le droit public du pays, et sur la foi des arrêts du conseil, qui équivala...
      , rapporteur. Il ne s'agit pas de déroger à une loi, mais de donner à une exception faite, une extension commandée par un usage local auquel peut-être l'Assemblée constituante n avait pas fait attention. Ce n'est pas un privilège qu'il s'agit de proroger, mais une justice qu'il raut rendre à des créanciers qui ont contracté dans les formes prescrites par le droit public du pays, et sur la foi des arrêts du conseil, qui équivalaient en Languedoc et en Provence à des lettres patentes enregistrées.
      Locuteur: Borie
      La difficulté vient peut-être de ce qu'on n'a pas présenté le véritable point de la cause. 11 ne s'agit pas ici desavoir si l'Assemblée doit prononcer la retenue ou la non-retenue. La loi qui a été portée dit expressément que la non-retenue s'opérera sur tous les cont...
      ... d'ôter toute équivoque. Les créanciers de ces ci-devant pays d'Etats ont prêté leurs capitaux sur des contrats dans lesquels la non-retenue est précisément stipulée. Ce serait violer la bonne foi des créanciers que leur ôter le droit de jouir des avantages qui leur sont garan...
      La difficulté vient peut-être de ce qu'on n'a pas présenté le véritable point de la cause. 11 ne s'agit pas ici desavoir si l'Assemblée doit prononcer la retenue ou la non-retenue. La loi qui a été portée dit expressément que la non-retenue s'opérera sur tous les contrats où elle a été stipulée. Je demande que les dispositions du projet soient changées, alin d'ôter toute équivoque. Les créanciers de ces ci-devant pays d'Etats ont prêté leurs capitaux sur des contrats dans lesquels la non-retenue est précisément stipulée. Ce serait violer la bonne foi des créanciers que leur ôter le droit de jouir des avantages qui leur sont garantis sur les formes reçues, lorsqu'ils ont contracté.
      Locuteur: Lagrévol
      ...ar des lettres patentes. Voilà l'erreur de ceux qui ont parlé avant moi. Les empru...
      ...nt. Quoi! Messieurs, parce que ces gens- auront suivi les formes qui étaient d'u...
      ...omprendre aujourd'hui dans l'exception! La raison pour ceux- est la même que pour les créanciers nationaux. Si la raison est la même, vous ne pouvez pas avoir deux manières de juger. En conséquence, j'appuie le proj...
      les emprunts par des lettres patentes. Voilà l'erreur de ceux qui ont parlé avant moi. Les emprunts se faisaient par des délibérations des pays d'Etats et étaien tautorisés par un arrêt du conseil seulement. Quoi! Messieurs, parce que ces gens- auront suivi les formes qui étaient d'usage, vous ne voulez pas les comprendre aujourd'hui dans l'exception! La raison pour ceux- est la même que pour les créanciers nationaux. Si la raison est la même, vous ne pouvez pas avoir deux manières de juger. En conséquence, j'appuie le projet du comité.
      Locuteur: Boisrot-de-Lacour
      Je demande la question préalable sur le projet de décret et je vais la motiver par une raison bien simple, c'est que la loi est faite à cet égard. Or, ce qu'on...
      ... 27 décembre dernier. Aussi, Messieurs, de deux choses l'une, ou les dettes pour l...
      ...nt pas autorisées par lettres patentes, la retenue doit avoir lieu.
      Je demande la question préalable sur le projet de décret et je vais la motiver par une raison bien simple, c'est que la loi est faite à cet égard. Or, ce qu'on vous demande dans ce moment-ci n'est qu'une exception qui est contraire à votre décret du 27 décembre dernier. Aussi, Messieurs, de deux choses l'une, ou les dettes pour lesquelles on vous demande une exception sont autorisées par une lettre patente, ou elles ne le sont pas. Si elles ne sont pas autorisées par lettres patentes, la retenue doit avoir lieu.
      Locuteur: Boisrot-de-Lacour
      Plusieurs membres : La question préalable sur le projet de décret! Plusieurs membres : La question préalable sur le projet de décret!
      Locuteur: Boisrot-de-Lacour
      (L'Assemblée ferme la discussion et décrète qu'il y a lieu à delibérersur le projet de décret.) (L'Assemblée ferme la discussion et décrète qu'il y a lieu à delibérersur le projet de décret.)
      Locuteur: Besson
      ...s, votre comité d'inspection m'a chargé de mettre sous vos yeux un état des dépens...
      ...ationale pendant le premier t rimes Ire de la législature.
      , au nom du comité d'inspection. Messieurs, votre comité d'inspection m'a chargé de mettre sous vos yeux un état des dépenses faites pour l'Assemblée nationale pendant le premier t rimes Ire de la législature.
      Locuteur: Besson
      (L'Assemblée ordonne l'impression et la distribution de ce rapport (1).) (L'Assemblée ordonne l'impression et la distribution de ce rapport (1).)
      Locuteur: Le Président
      Voici le résultat du scrutin pour la nomination d'un vice-président. Sur 371 votants, la majorité était de 186. Elle ne s'est déclarée en faveur de personne. Voici le résultat du scrutin pour la nomination d'un vice-président. Sur 371 votants, la majorité était de 186. Elle ne s'est déclarée en faveur de personne.
      Locuteur: Lostalot
      C'est la même chose. Je demande que ma motion so... C'est la même chose. Je demande que ma motion soit renvoyée aux comités.
      Locuteur: Lagrévol
      ...i? Parce qu'on n'était pas dans l'usage de faire autoriser ...ttes à retenue. Le principe est le même pour les ci-devant pays d'Etats. Pourquoi? Parce qu'on n'était pas dans l'usage de faire autoriser
      Locuteur: Lecointre
      ...ce n'est pas du tout motivé. Je demande la question préalable sur le décret d urge... Le décret d'urgence n'est pas du tout motivé. Je demande la question préalable sur le décret d urgence et l'ajournement à huitaine.
      Locuteur: Lagrévol
      ...ractants qui se sont conformés aux lois de leur pays. ...juste et sujette à des réclamations fondées une décision qui tromperait les contractants qui se sont conformés aux lois de leur pays.
      Locuteur: Lagrévol
      ... décret d'urgence et ajourne à huitaine la troisième lecture.) (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur le décret d'urgence et ajourne à huitaine la troisième lecture.)
      Locuteur: Besson
      Plusieurs membres : L'impression et la distribution. Plusieurs membres : L'impression et la distribution.
      , au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait un nouveau rapport et présente un nouveau projet de décret concernant une nomi- (1) Voy. ci-après aux annexes de la séance, page 259, le rapport de M. Besson. , au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait un nouveau rapport et présente un nouveau projet de décret concernant une nomi- (1) Voy. ci-après aux annexes de la séance, page 259, le rapport de M. Besson.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 250
      Locuteur: Mallarmé
      Messieurs, votre comité de l'ordinaire des finances,'en exécution de votre décret du. 2 de ce mois, vient soumettre de nouveau à votre examen un projet de décret sur la question de l'augmentation du nombre des visiteurs ...
      ...projet, s'est déterminé à vous proposer de décréter cette augmentation, mais de n'en faire qu'une mesure temporaire, en...
      ...des places vacantes au-dessus du nombre 405, et que le traitement de ces visiteurs ne leur sera payé, par tr...
      ... ont fàit tous les relevés ordonnés par la loi.
      Messieurs, votre comité de l'ordinaire des finances,'en exécution de votre décret du. 2 de ce mois, vient soumettre de nouveau à votre examen un projet de décret sur la question de l'augmentation du nombre des visiteurs des rôles. Votre comité, mettant à profit les observations judicieuses répandues dans cette discussion par divers membres qui ont combattu son premier projet, s'est déterminé à vous proposer de décréter cette augmentation, mais de n'en faire qu'une mesure temporaire, en statuant qu'à compter du 1er avril 1794, il ne sera plus rempli aucune des places vacantes au-dessus du nombre 405, et que le traitement de ces visiteurs ne leur sera payé, par trimestre, que sur des certificats des directoires qui attesteront qu'ils ont fàit tous les relevés ordonnés par la loi.
      Locuteur: Mallarmé
      ...isiteurs des rôles sont chargés du soin de faire rentrer dans le Trésor national l...
      ...ntes, qui est présumé devoir s'élever à la somme de 24,000,000 de francs. L'article 2 de la loi du 9 octobre 1791 leur assigne des ...
      ...sont chargés, dans chaque municipalité, de compenser le nombre des déclarations des patentes et d'aider lesdites municipalités à la formation des matrices de rôles des contributions foncière et mobilière. Ils sont tenus, en outre, de se transporter, à la fin de chaque trimestre, dans les municipalités et districts leur arrondissement pour y faire le relevé des déclarations portées sur les registres de chacune d'elles. Ils concourent avec les directoires aux opérations relatives à la confection des matrices de rôles de la contribution foncière et mobilière, sont tenus de se transporter sur toutes réquisitions ...
      ...onstancié qui doit contenir les détails de leurs opérations et en faire connaître ...
      Les visiteurs des rôles sont chargés du soin de faire rentrer dans le Trésor national le montant total du prix des patentes, qui est présumé devoir s'élever à la somme de 24,000,000 de francs. L'article 2 de la loi du 9 octobre 1791 leur assigne des fonction* bien plus étendues. Ils sont chargés, dans chaque municipalité, de compenser le nombre des déclarations des patentes et d'aider lesdites municipalités à la formation des matrices de rôles des contributions foncière et mobilière. Ils sont tenus, en outre, de se transporter, à la fin de chaque trimestre, dans les municipalités et districts leur arrondissement pour y faire le relevé des déclarations portées sur les registres de chacune d'elles. Ils concourent avec les directoires aux opérations relatives à la confection des matrices de rôles de la contribution foncière et mobilière, sont tenus de se transporter sur toutes réquisitions des officiers municipaux pour le* aider dans leurs travaux. L'inspecteur général doit recevoir chaque mois un état circonstancié qui doit contenir les détails de leurs opérations et en faire connaître le résultat.
      Locuteur: Mallarmé
      Par l'article 13 de la loi du 9 octobre dernier, le roi avait la faculté de nommer les visiteurs des rôles au nombre de 6 au plus par chaque département, le vi...
      ...ncipal compris, ce qui faisait un total de 498. 59 départements ont réclamé contre...
      Par l'article 13 de la loi du 9 octobre dernier, le roi avait la faculté de nommer les visiteurs des rôles au nombre de 6 au plus par chaque département, le visiteur principal compris, ce qui faisait un total de 498. 59 départements ont réclamé contre cet état.
      Locuteur: Mallarmé
      ...t qui vous a été présenté. Mais, jaloux de concilier les moyens avec l'esprit de la Constitution et les principes d'économie qui vous dirigent, il vous propose d'attribuer la nomination de ces employés aux directoires de département. Toute crainte alors doit ê...
      ...nt, loin d'être impolitique, en mettant de nouvelles créatures à la dévotion du pouvoir exécutif, devient, ...
      ...rrait, sans inconvénient, acquiescer aux demandes des directoires, suivant l'état qui vous a été présenté. Mais, jaloux de concilier les moyens avec l'esprit de la Constitution et les principes d'économie qui vous dirigent, il vous propose d'attribuer la nomination de ces employés aux directoires de département. Toute crainte alors doit être nécessairement bannie ; et cet établissement, loin d'être impolitique, en mettant de nouvelles créatures à la dévotion du pouvoir exécutif, devient, au contraire, d'après le nouveau mode qui vous est présenté, d'une utilité génér...
      Locuteur: Mallarmé
      ...els ils annoncent ne pouvoir se charger de la responsabilité de l'impôt. Au sur- ; plus, la dépense ae cette augmentation sera une véritable économie, si elle accélère la rentrée des perceptions, seul moyen de rétablir la confiance publique. Ces visiteurs de rôles, devant remplir des fonctions d'u...
      ...icipalités une assistance que leur doit la société entière, nous paraissent devoir être payés par la natioii.
      et sans lesquels ils annoncent ne pouvoir se charger de la responsabilité de l'impôt. Au sur- ; plus, la dépense ae cette augmentation sera une véritable économie, si elle accélère la rentrée des perceptions, seul moyen de rétablir la confiance publique. Ces visiteurs de rôles, devant remplir des fonctions d'une utilité générale, et prêter aux municipalités une assistance que leur doit la société entière, nous paraissent devoir être payés par la natioii.
      Locuteur: Mallarmé
      « L'Assemblée nationale, ouï le rapport de son comité de l'ordinaire des finances, ayant égard à l'arriéré considérable de quelques départements et au vœu que plu...
      ...ires ont formé pour avoir un supplément de visiteurs des rôles, à l'effet d'accélérer la confection des rôles de patentes et des matrices de contributions foncière et mobilière ; et considérant qu'il importe à la chose publique d'assurer la rentrée prompte des contributions arrié...
      « L'Assemblée nationale, ouï le rapport de son comité de l'ordinaire des finances, ayant égard à l'arriéré considérable de quelques départements et au vœu que plusieurs directoires ont formé pour avoir un supplément de visiteurs des rôles, à l'effet d'accélérer la confection des rôles de patentes et des matrices de contributions foncière et mobilière ; et considérant qu'il importe à la chose publique d'assurer la rentrée prompte des contributions arriérées, décrète qu'il y a urgence. »
      Locuteur: Mallarmé
      ...s des rôles nommés par le roi, en vertu de l'article 13 de la loi du 9 octobre 1791, demeurent fixés ... . Le nombre des visiteurs des rôles nommés par le roi, en vertu de l'article 13 de la loi du 9 octobre 1791, demeurent fixés à 450, non compris les visiteurs principaux, et conformément à l'état annexé au ...
      Locuteur: Mallarmé
      « Art. 2. Les directoires de département dénommés en l'état ci-annexé, coté B, pourront nommer un supplément de visiteurs, jusqu'à concurrence du nombr...
      ...es prescrites par les articles 13 et 14 de ladite loi, et les nouveaux employés jo...
      ... visiteurs en activité par l'article 17 de la même loi.
      « Art. 2. Les directoires de département dénommés en l'état ci-annexé, coté B, pourront nommer un supplément de visiteurs, jusqu'à concurrence du nombre fixé par chacun d'eux audit état; en se conformant pour le choix aux règles prescrites par les articles 13 et 14 de ladite loi, et les nouveaux employés jouiront des mêmes émoluments attribués aux visiteurs en activité par l'article 17 de la même loi.
      Locuteur: Mallarmé
      «Art. 4. La partie du traitement des visiteurs des ...
      ...e sur les certificats des aire c-toires de district qu'ils ont faits pour les relevés ordonnés par l'article 6 de la loi du 9 octobre dernier pour la totalité de leurs arrondissements.
      «Art. 4. La partie du traitement des visiteurs des rôles nommés et à nommer, qui doit être acquittée sur le produit des patentes, ne leur sera payée par quartier que sur les certificats des aire c-toires de district qu'ils ont faits pour les relevés ordonnés par l'article 6 de la loi du 9 octobre dernier pour la totalité de leurs arrondissements.
      Locuteur: Mallarmé
      « Art. 5. La partie du traitement de l'inspecteur lui sera payée par quartie...
      ...tifié ayoïr lait loriner tous les rôles de patentes du département auquel il est a...
      ...té confiés, conformément à l'article 12 de la loi du 9 octobre 1791.
      « Art. 5. La partie du traitement de l'inspecteur lui sera payée par quartier, après qu'il aura justifié ayoïr lait loriner tous les rôles de patentes du département auquel il est attaché, sur les relevés des visiteurs, qui lui auront été confiés, conformément à l'article 12 de la loi du 9 octobre 1791.
      Locuteur: Mallarmé
      nation supplémentaire de visiteurs des rôles (1). Il s'exprime a... nation supplémentaire de visiteurs des rôles (1). Il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Mallarmé
      ...nt nécessaires, ne fût-ce que parce que la belle saison et les travaux agricoles v... ...e a mises dans toutes les anciennes institutions. Ces visiteurs sont momentanément nécessaires, ne fût-ce que parce que la belle saison et les travaux agricoles vont détourner les officiers municipaux des campagnes des occupations auxquelles ...
      Locuteur: Mallarmé
      Voici le projet de décret : Voici le projet de décret :
      ...inconstitutionnel, serait l'institution de pouvoirs intermédiaires, mais qu'on ne ... ...tre les corps administratifs et les municipalités. Je réponds que ce qui serait inconstitutionnel, serait l'institution de pouvoirs intermédiaires, mais qu'on ne peut refuser aux corps administratifs les instruments qui leur sont nécessaires ...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 251
      Locuteur: Mallarmé
      « Art. 6. La partie du traitement des visiteurs, acq...
      ...s ils ne pourront en rien toucher, pour la présente année 1792, qu'après qu'ils au...
      ...ié, par les certificats des directoires de district, que les matrices des rôles des contributions foncière et mobilière de 1791 auront été déposées pour la totalité de leur arrondissement.
      « Art. 6. La partie du traitement des visiteurs, acquittée sur les sous additionnels, leur sera aussi payée par quartier ; mais ils ne pourront en rien toucher, pour la présente année 1792, qu'après qu'ils auront justifié, par les certificats des directoires de district, que les matrices des rôles des contributions foncière et mobilière de 1791 auront été déposées pour la totalité de leur arrondissement.
      Locuteur: Mallarmé
      « Art. 7. La partie du traitement de l'inspecteur, acquittée sur les sous ad...
      ... mais il ne pourra en rien toucher pour la présente année 1792, qu'après qu'il aura justifié que les matrices des rôles de contributions foncière et mobilière pour 1791 ont été déposées pour la totalité du département auquel il est a...
      « Art. 7. La partie du traitement de l'inspecteur, acquittée sur les sous additionnels, lui sera aussi payée par quartier, mais il ne pourra en rien toucher pour la présente année 1792, qu'après qu'il aura justifié que les matrices des rôles de contributions foncière et mobilière pour 1791 ont été déposées pour la totalité du département auquel il est attaché. ,
      Locuteur: Mallarmé
      ...posé leurs matrices, pourront être, sur la demande de l'inspecteur, envoyés dans-les arrondis...
      ... l'inspecteur, soit par les directoires de district, juge que le retard provient de la négligence de ceux-ci, le directoire pourra les priver ae telle partie de leur traitement qu'il jugera convenable...
      ... Les visiteurs dans l'arrondissement desquels toutes les municipalités auront déposé leurs matrices, pourront être, sur la demande de l'inspecteur, envoyés dans-les arrondissements arriérés, pour aider les autres visiteurs ; et sf le directoire," sur le compte qu'il s'en fera rendre, soit par l'inspecteur, soit par les directoires de district, juge que le retard provient de la négligence de ceux-ci, le directoire pourra les priver ae telle partie de leur traitement qu'il jugera convenable.
      Locuteur: Mallarmé
      « Art. 9: Les rôles de contributions foncière et mobilière de 1792 seront expédiés deux mois après la date de la vérification de ceux de 1791 sur les mêmes matrices qui auront servi pour l'expédition de ceux-ci : sauf les seuls changements qu...
      ...n des deux mois, après avoir, à l'égard de la contribution foncière, fait mention sur chaque article des états de section, et avoir annexé le double des états de changement à la minute de la matrice qui est en dépôt au secrétariat de la municipalité, sans que les dispositions...
      ...réjudicier aux droits des contribuables de se pourvoir contre leur cotisation de 1791, dans les délais qui leur sont acc...
      « Art. 9: Les rôles de contributions foncière et mobilière de 1792 seront expédiés deux mois après la date de la vérification de ceux de 1791 sur les mêmes matrices qui auront servi pour l'expédition de ceux-ci : sauf les seuls changements que les municipalités auront délibéré devoir y être faits et dont ils auront déposé l'état signé d'eux au secrétariat du district, avant l'expiration des deux mois, après avoir, à l'égard de la contribution foncière, fait mention sur chaque article des états de section, et avoir annexé le double des états de changement à la minute de la matrice qui est en dépôt au secrétariat de la municipalité, sans que les dispositions du présent article puissent préjudicier aux droits des contribuables de se pourvoir contre leur cotisation de 1791, dans les délais qui leur sont accordés par les lois.
      Locuteur: Mallarmé
      « Art. 10. Les directoires de département ne pourront délibérer pour la présente année aucune gratification en faveur des employés qu'après que la totalité -des rôles pour les contributi... « Art. 10. Les directoires de département ne pourront délibérer pour la présente année aucune gratification en faveur des employés qu'après que la totalité -des rôles pour les contributions foncière, mobilière et des patentes auront été expédiées et mises en recouvr...
      Locuteur: Voisard
      fils. Jeudi dernier on a rèjeté par la question préalable toute augmentation de visiteurs des rôles, et l'Assemblée a chargé le comité de lui présenter un nouveau projet, c'est-à-dire une autre manière d'accélérer la,confection des rôles." Or, que fait vot...
      ...dant, on l'aurait fait. Je demande donc de nouveau la question préalable.
      fils. Jeudi dernier on a rèjeté par la question préalable toute augmentation de visiteurs des rôles, et l'Assemblée a chargé le comité de lui présenter un nouveau projet, c'est-à-dire une autre manière d'accélérer la,confection des rôles." Or, que fait votre comité? Il vient vous présenter le même projet, modifié par quelques amendements. Si on eût voulu admettre jeudi le projet en l'amendant, on l'aurait fait. Je demande donc de nouveau la question préalable.
      Locuteur: Mallarmé
      ...s visiteurs des rôles, mais sur le mode de leur nomination que la question préalable a été adoptée. , rapporteur. Ce n'est point sur l'augmentation des visiteurs des rôles, mais sur le mode de leur nomination que la question préalable a été adoptée.
      Locuteur: Mallarmé
      Plusieurs membres : La question préalable sur le projet de décret! Plusieurs membres : La question préalable sur le projet de décret!
      Locuteur: Lasource
      Au lieu de tous ces projets, je demande que l'on fasse exécuter la loi du 17 juin dernier qui ordonne aux départements de nommer des commissaires temporaires aux frais des administrateurs de district, danse lcas où ceux-ci auraien...
      ...ommer pour aider les municipalités dans la confection des rôles. 11 est bien plus simple, avant de proposer une augmentation de visiteurs des rôles, de demander le maintien de cette loi. Il est clair, en effet, que ...
      ...des commissaires vous n'avez pas besoin de nommer des visiteurs de rôles pour aider les municipalités qui ...
      ...nt que le pouvoir exécutif rende compte de 1 exécution de cette Joi,
      Au lieu de tous ces projets, je demande que l'on fasse exécuter la loi du 17 juin dernier qui ordonne aux départements de nommer des commissaires temporaires aux frais des administrateurs de district, danse lcas où ceux-ci auraient négligé d'en nommer pour aider les municipalités dans la confection des rôles. 11 est bien plus simple, avant de proposer une augmentation de visiteurs des rôles, de demander le maintien de cette loi. Il est clair, en effet, que si les départements sont autorisés à nommer des commissaires vous n'avez pas besoin de nommer des visiteurs de rôles pour aider les municipalités qui sont en retard. Sans donc avoir égard, dans ce moment-ci, au projet du comité, je demande simplement que le pouvoir exécutif rende compte de 1 exécution de cette Joi,
      Locuteur: Lasource
      ...xécutif rendra compte, „ dans huitaine, de l'exécution de la loi du 17 juin 1791. « L'Assemblée nationale décrète ce qui suit : « Art. 1er. Le pouvoir exécutif rendra compte, „ dans huitaine, de l'exécution de la loi du 17 juin 1791.
      Locuteur: Lasource
      ...s des commissaires, que les directoires de district sont chargés de nommer, seront étendues aux procédés qui précèdent la formation des matrices de rôles, et à toutes les opérations relat... « Art. 2. Les fonctions des commissaires, que les directoires de district sont chargés de nommer, seront étendues aux procédés qui précèdent la formation des matrices de rôles, et à toutes les opérations relatives à l'assiette des contributions directes, l'évaluation du revenu net excepté...
      Locuteur: Lasource
      « Art. 3. Si les directoires de district n'exécutaient pas, aussitôt après la réception du présent décret, l'article 8 de la susdite loi du 17 juin, les commissaire...
      ...nt nommés aux frais desaits directoires de district, par les directoires de département ; et, en cas de négligence de la part de ceux-ci, les nominations seront faites ...
      « Art. 3. Si les directoires de district n'exécutaient pas, aussitôt après la réception du présent décret, l'article 8 de la susdite loi du 17 juin, les commissaires nécessaires pour les municipalités en retard, seront nommés aux frais desaits directoires de district, par les directoires de département ; et, en cas de négligence de la part de ceux-ci, les nominations seront faites a leurs frais pàr le pouvoir exécutif. »
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      Je m'oppose à la question préalable proposée par le préopinant. La voie des commissaires nommés par les di...
      ...t un commis qui aura 15 ou 1,800 livres de traitement qui sera sous la surveillance des directoires de district et de département? (Murmures.) Je ne demanderai jamais la parole pour augmenter le pouvoir des agents ministériels, mais je la prendrai toujours pour le bien de la nation.
      Je m'oppose à la question préalable proposée par le préopinant. La voie des commissaires nommés par les districts, pour aider les municipalités, est un procédé infiniment dispendieux pou...
      ...aison peut-on établir entre une sangsue qui s'engraissait des sueurs du peuple et un commis qui aura 15 ou 1,800 livres de traitement qui sera sous la surveillance des directoires de district et de département? (Murmures.) Je ne demanderai jamais la parole pour augmenter le pouvoir des agents ministériels, mais je la prendrai toujours pour le bien de la nation.
      Locuteur: Mallarmé
      ...sent décret sera porté, dans le jour, à la sanction royale. » « Art. 11. Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction royale. »
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      Je demande la parole pour la combattre, Je demande la parole pour la combattre,
      Locuteur: Lasource
      Voici le projet de décret que je vous propose (1) : Voici le projet de décret que je vous propose (1) :
      ... Messieurs, que, dans le moment actuel, la grande difficulté ae l'assiette de la contribution se rencontre dans les dépa...
      ... nombre. Il ne faut pas que les ennemis de la Constitution s'en réjouissent. La volonté des contribuables et des admini...
      ...faibles. Les municipalités sont pleines de zèle, mais elles n'ont pas l'intelligen...
      Je dis donc, Messieurs, que, dans le moment actuel, la grande difficulté ae l'assiette de la contribution se rencontre dans les départements qui ne sont pas cadastrés; même dans les départements cadastrés, on éprouve des obstacles sans nombre. Il ne faut pas que les ennemis de la Constitution s'en réjouissent. La volonté des contribuables et des administrateurs est bonne, mais leurs moyens sont faibles. Les municipalités sont pleines de zèle, mais elles n'ont pas l'intelligence du nouveau mode. Si vous augmentez les yisiteurs des rôles, ils aideront les ...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 252
      Locuteur: Jouffret
      Assurer la perception des contributions publiques,...
      ...oin que doivent avoir les représentants de la nation. Ce soin est plus pressant encor...
      Assurer la perception des contributions publiques, c'est, dans tous les temps, le premier soin que doivent avoir les représentants de la nation. Ce soin est plus pressant encore dans les circonstances actuelles, car nous ne pouvons pas nous dissimuler que ...
      Locuteur: Jouffret
      ... veut fonder votre sécurité sur le vide de lfeur Trésor. Quand le peuple français ...
      ...qu'inventait autrefois le funeste génie de la fiscalité pour en faire la proie d'un régime déprédateur. 11 les paiera avec joie, avec empressement comme le prix de sa liberté, de sa sûreté, de sa propriété et de tous les avantages que lui assure le go...
      ...ici à cette vérité, lursqu'en calculant les moyens des puissances étrangères, on veut fonder votre sécurité sur le vide de lfeur Trésor. Quand le peuple français verra l'emploi que nous ferons des contributions, alors, Messieurs, il ne les 'r...
      ...us comme des impôts odieux, comme des exactions arbitraires, pareilles à celles qu'inventait autrefois le funeste génie de la fiscalité pour en faire la proie d'un régime déprédateur. 11 les paiera avec joie, avec empressement comme le prix de sa liberté, de sa sûreté, de sa propriété et de tous les avantages que lui assure le gouvernement constitutionnel.
      Locuteur: Jouffret
      ...ds services que nous puissions rendre à la nation française pendant notre session et en même temps la plus grande obligation que nous ayion- à remplir, c'est de mettre de 1 ordre dans les finances. Le but que v...
      ...présenter des inconvénients. Le premier de tous, c'est la dépense. Dans l'état où nous sommes et ...
      ...enus, il faut porter dans chaque partie de l'administration la plus sévère économie. Je voudrais que, ...
      ... c'est le peuple lui-même qui s'impose, la rentrée de toutes les contributions publiques devî...
      ...n'annonçât pas toujours l'inquiétude et la contrainte. C'est pourquoi je demande la question préalable sur le projet de décret, et je propose une autre mesure ...
      ...ires publics et le plus grand nom-/ bre de citoyens possible au recouvrement, en d...
      ...nts et pensions ne seront payés que sur la seconde moitié du montant des recettes ...
      ...les frais et les dangers des transports de fonds.
      Les plus grands services que nous puissions rendre à la nation française pendant notre session et en même temps la plus grande obligation que nous ayion- à remplir, c'est de mettre de 1 ordre dans les finances. Le but que vous propose le comité est avantageux en lui-même, mais fl paraît aussi présenter des inconvénients. Le premier de tous, c'est la dépense. Dans l'état où nous sommes et où les dépenses sont infiniment plus fortes que les revenus, il faut porter dans chaque partie de l'administration la plus sévère économie. Je voudrais que, dans l'état où nous vivons actuellement, où c'est le peuple lui-même qui s'impose, la rentrée de toutes les contributions publiques devînt le seul office des administrateurs et qu'une multitude d'employés n'annonçât pas toujours l'inquiétude et la contrainte. C'est pourquoi je demande la question préalable sur le projet de décret, et je propose une autre mesure qui conduira d'une manière beaucoup plus simple au même but;c'est d'intéresser tous les fonctionnaires publics et le plus grand nom-/ bre de citoyens possible au recouvrement, en décrétant que leurs appointements et pensions ne seront payés que sur la seconde moitié du montant des recettes du trimestre. Ce moyen évitera aussi les frais et les dangers des transports de fonds.
      Locuteur: Jouffret
      ... Tout fonctionnaire public, salarié par la nation, recevra tous les trois mois le quart de son traitement du receveur de son district; il sera tenu de justifier du paiement de la contribution jusqu'à cette époque. . Tout fonctionnaire public, salarié par la nation, recevra tous les trois mois le quart de son traitement du receveur de son district; il sera tenu de justifier du paiement de la contribution jusqu'à cette époque.
      Locuteur: Jouffret
      ... ne pourra être payé que sur le produit de la seconde moitié du montant des contribut... « Art. 2.11 ne pourra être payé que sur le produit de la seconde moitié du montant des contributions foncière et mobilière qui doivent être acquittées pendant les trois mois pr...
      Locuteur: Baignoux
      Je demande à lire les articles de la loi du 17 juin qui motivent la question préalable sur le projet qu'on ... Je demande à lire les articles de la loi du 17 juin qui motivent la question préalable sur le projet qu'on vous présente. Si on les exécute, il n'est pas besoin d'un nouveau décret. Les v...
      Locuteur: Baignoux
      ...es privilégiés pour les 6 derniers mois de 1789, ou'sur les revenus des biens comm...
      ...dits fonds, s'il n'en existe point dans la communauté, la somme sera répartie sur elle, et l'avan...
      ...en remboursera sur les premiers deniers de sa recette. »
      ...u département, et le payement sera fait sur les fonds provenus des impositions des privilégiés pour les 6 derniers mois de 1789, ou'sur les revenus des biens communaux, et à défaut des susdits fonds, s'il n'en existe point dans la communauté, la somme sera répartie sur elle, et l'avance faite par le receveur du district, qui s'en remboursera sur les premiers deniers de sa recette. »
      Locuteur: Jollivet
      ...omme le préopinant, qu'il ne faut point de décret, si le premier est exécutable. Mais la mesure du 17 juin a été essayée par les...
      ...oduit aucun effet. L'obstacle au succès de cette mesure, c'est la temporanëité des fonctions des commissa...
      ... en a été cause les uns se sont relirés la besogne à moitié faite, les autres n'on...
      ...munautés. Je demande qu'on n'exhibe pas la loi du 17 juin, et que si l'on ne veut ...
      Je pense, comme le préopinant, qu'il ne faut point de décret, si le premier est exécutable. Mais la mesure du 17 juin a été essayée par les directoires et n'a produit aucun effet. L'obstacle au succès de cette mesure, c'est la temporanëité des fonctions des commissaires qui, ne leur laissant aucune espérance d'obtenir des emplois plus lucratifs, en a été cause les uns se sont relirés la besogne à moitié faite, les autres n'ont pas voulu accepter. Un autre obstacle, ce sont les frais qui ont effrayé les communautés. Je demande qu'on n'exhibe pas la loi du 17 juin, et que si l'on ne veut pas accepter le projet du comité, on en présente un qui puisse être adoptable.
      Locuteur: Jollivet
      ...que, quand bien même il serait possible de tirer parti des commissaires, ils ne re...
      ...ue l'Assemblée se propose, c'est-à-dire la formation des rôles des contributions foncière et mobilière et la formation des rôles des patentes. La loi n'a pas prévu le cas de l'insuffisance du nombre; et il est certain que, dans beaucoup d'endroits, la perception des droits de patente souffrira, si l'Assemblée ne pr...
      J'ajoute que, quand bien même il serait possible de tirer parti des commissaires, ils ne rempliraient pas le double objet que l'Assemblée se propose, c'est-à-dire la formation des rôles des contributions foncière et mobilière et la formation des rôles des patentes. La loi n'a pas prévu le cas de l'insuffisance du nombre; et il est certain que, dans beaucoup d'endroits, la perception des droits de patente souffrira, si l'Assemblée ne prend pas un parti à cet égard.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...inistrateurs. Facilitez-leur les moyens de correspondre avec les contribuables. C'... Aidez donc le zèle, l'intelligence et le patriotisme des administrateurs. Facilitez-leur les moyens de correspondre avec les contribuables. C'est pour les aider que vous devez admettre l'établissement des visiteurs des rôl...
      Locuteur: Jouffret
      Voici mon projet de décret : Voici mon projet de décret :
      Locuteur: Jouffret
      « Art. 3. Il en sera usé de même pour tous les fonctionnaires publi... « Art. 3. Il en sera usé de même pour tous les fonctionnaires publics ecclésiastiques. »
      Locuteur: Jouffret
      Plusieurs membres : La question préalable ! Plusieurs membres : La question préalable !
      Locuteur: Baignoux
      « Les directoires de district nommeront aussi-des commissair...
      ...der les municipalités dont les matrices de rôles sont en retard, et de les parachever.
      « Les directoires de district nommeront aussi-des commissaires qui seront chargés d'aider les municipalités dont les matrices de rôles sont en retard, et de les parachever.
      Locuteur: Charlier
      ... d'accélérer le payement des impôts que de les multiplier. Je demande si c'est un moyen d'accélérer le payement des impôts que de les multiplier.
      Locuteur: Jollivet
      ... soient discutés et que l'on n'applique la question préalable sur l'un d'eux que l... ...es considérations, je demande que les différents projets présentés à l'Assemblée soient discutés et que l'on n'applique la question préalable sur l'un d'eux que lorsque l'on en aura présenté un meilleur.
      Locuteur: Jollivet
      Plusieurs membres : La discussion fermée ! Plusieurs membres : La discussion fermée !
      Locuteur: Vergniaud
      Non! non! La question n'est pas éclaircie ! Non! non! La question n'est pas éclaircie !
      Locuteur: Le Président
      M. Dorizy demande la parole pour un fait. Je crois devoir la lui accorder. M. Dorizy demande la parole pour un fait. Je crois devoir la lui accorder.
      Locuteur: Dorizy
      J'ai demandé la parole pour rappeler à l'Assemblée qu'h... J'ai demandé la parole pour rappeler à l'Assemblée qu'hier le ministre des contributions publiques a demandé à lire deux mémoires, l'un...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 253
      Locuteur: Dorizy
      ...ns relatives à l'effet qu'a pu produire la mise en activité des premiers visiteurs des rôles, l'Assemblée trouverait peut-être des motifs pour ne pas rejeter un proje...
      ...s, je le répète, il me semble que quand la nation a fait une loi, elle doit juger de la bonté de cette loi par son exécution et par son ...
      ...e le ministre avait demandé à le lire, et si ce mémoire contenait des observations relatives à l'effet qu'a pu produire la mise en activité des premiers visiteurs des rôles, l'Assemblée trouverait peut-être des motifs pour ne pas rejeter un projet qui tend à remédier à l'inexécution d'une loi. Je ne crois pas me tromper bien...
      ... par l'effet qu'elles produisent; si je me trompe, je n'ai plus rien à dire; mais, je le répète, il me semble que quand la nation a fait une loi, elle doit juger de la bonté de cette loi par son exécution et par son effet.
      Locuteur: Malus
      Je demande division de la Question préalable. Le projet du comité...
      ...propositions absolument distinctes. Par la première, il demande une augmentation d...
      ... que c'est précisément sur cette partie que l'on demande la question préalable. Mais je ne crois pas que l'intention de l'Assemblée soit de faire porter la question préalable sur les 7 derniers a...
      ...intements des visiteurs et inspecteurs, de telle sorte qu'ils ne soient payés qu'autant qu'ils auront travaillé. Je demande donc la division de la question préalable.
      Je demande division de la Question préalable. Le projet du comité contient deux propositions absolument distinctes. Par la première, il demande une augmentation des visiteurs des rôles, et il me paraît que c'est précisément sur cette partie que l'on demande la question préalable. Mais je ne crois pas que l'intention de l'Assemblée soit de faire porter la question préalable sur les 7 derniers articles du projet, qui consistent à faire distribuer les traitements et appointements des visiteurs et inspecteurs, de telle sorte qu'ils ne soient payés qu'autant qu'ils auront travaillé. Je demande donc la division de la question préalable.
      Locuteur: Inizan
      Vous cherchez les moyens de faire rentrer l'impôt foncier. Rien de plus juste. Tout contribuable doit conn...
      ...es moyens après les avoir cherchés. Or, la Constitution dit : égalité, proportion, et ces deux mots doivent être notre point de départ.
      Vous cherchez les moyens de faire rentrer l'impôt foncier. Rien de plus juste. Tout contribuable doit connaître ce qu'il doit et c'est à nous à lui en fournir les moyens après les avoir cherchés. Or, la Constitution dit : égalité, proportion, et ces deux mots doivent être notre point de départ.
      Locuteur: Inizan
      ...son décret sur l'impôt foncier, du mois de novembre 1790, si je ne me trompe, avai...
      ...'elle le proportionnât à l'intelligence de nos campagnes qui ont toujours conservé la bonne volonté de faire le bien. Au moins faudrait-il les mettre à même de connaître ce qu'elles doivent et leur d...
      L'Assemblée constituante, par son décret sur l'impôt foncier, du mois de novembre 1790, si je ne me trompe, avait des vues excellentes ; mais elle n'avait pas prévu qu'il y avait trop d'esprit dans ce décret et qu'il fallait qu'elle le proportionnât à l'intelligence de nos campagnes qui ont toujours conservé la bonne volonté de faire le bien. Au moins faudrait-il les mettre à même de connaître ce qu'elles doivent et leur dire que l'égalité dans 1 impôt doit exister entre tous les citoyens.
      Locuteur: Inizan
      l'exemple, cherchent à se dégager par de belles phrases et à faire refluer sur cette simplicité la cote qu'ils devraient supporter. Le meilleur moyen de faciliter l'assiette des contributions et leur recouvrement serait de substituer à toutes les belles phrases ...
      ... parmi les habitants, les plus capables de la commune.
      l'exemple, cherchent à se dégager par de belles phrases et à faire refluer sur cette simplicité la cote qu'ils devraient supporter. Le meilleur moyen de faciliter l'assiette des contributions et leur recouvrement serait de substituer à toutes les belles phrases que l'on a faites'aux habitants des campagnes sur cet objet, une loi bien claire...
      ...es municipalités à choisir elles-mêmes des commissaires pris dans leur sein, ou, parmi les habitants, les plus capables de la commune.
      Locuteur: Inizan
      On accuse les petites municipalités de la lenteur du recouvrement. Selon moi, c'est la mauvaise foi, qui abuse de la simplicité, et un nouvel établissement de visiteurs servira aux ennemis du bien public à égarer de bons citoyens à qui l'on avait fait espérer l'abolition de la fiscalité, tandis que l'on ne fait que la placer dans d'autres mains. On accuse les petites municipalités de la lenteur du recouvrement. Selon moi, c'est la mauvaise foi, qui abuse de la simplicité, et un nouvel établissement de visiteurs servira aux ennemis du bien public à égarer de bons citoyens à qui l'on avait fait espérer l'abolition de la fiscalité, tandis que l'on ne fait que la placer dans d'autres mains.
      Locuteur: Inizan
      La nouvelle Constitution nous a tous éclai...
      ...s avantages, mais nous sentons bien que la Constitution n'a pas pulvérisé tous les dangers de l'aristocratie. Qu'on fournisse aux paysans l'exemple de l'équité, de la justice, de l'égalité et à coup sûr ils ne resteron...
      La nouvelle Constitution nous a tous éclairés sur nos droits. Nous ne sentons pas encore tous nos avantages, mais nous sentons bien que la Constitution n'a pas pulvérisé tous les dangers de l'aristocratie. Qu'on fournisse aux paysans l'exemple de l'équité, de la justice, de l'égalité et à coup sûr ils ne resteront pas en arrière.
      Locuteur: Inizan
      Je demande donc que la question soit renvoyée à huitaine pour que chacun puisse présenter un projet de décret qui soit si clair, si précis qu'il soit à la portée de tout le monde et qu'un chacun puisse en...
      ...rouvera le mode d'égalité. Voilà ce que la nation attend de vous, Messieurs. (.Applaudissements.)
      Je demande donc que la question soit renvoyée à huitaine pour que chacun puisse présenter un projet de décret qui soit si clair, si précis qu'il soit à la portée de tout le monde et qu'un chacun puisse en juger. Je suis persuadé que l'Assemblée, avec ce mot : simplicité, trouvera le mode d'égalité. Voilà ce que la nation attend de vous, Messieurs. (.Applaudissements.)
      Locuteur: Thévenet
      Messieurs (1), votre comité de l'ordinaire des finances, vous propose un supplément de visiteurs des rôles ; et il vous rend s...
      ...sager cet établissement comme une chose de la plus grande utilité.
      Messieurs (1), votre comité de l'ordinaire des finances, vous propose un supplément de visiteurs des rôles ; et il vous rend sa proposition d'une manière propre à vous faire envisager cet établissement comme une chose de la plus grande utilité.
      Locuteur: Thévenet
      ...ux pas examiner les vues qui ont dirigé la marche de voire comité ; mais je dirai seulement que s'il est de bonne foi, il aurait dû être plus lacon...
      ...es : il ne fallait seulement qu'exposer la pure vérité.
      Je ne veux pas examiner les vues qui ont dirigé la marche de voire comité ; mais je dirai seulement que s'il est de bonne foi, il aurait dû être plus laconique dans ses expressions, et qu'il ne fallait pas tant nous sillonner des phrases chimériques et mensongères : il ne fallait seulement qu'exposer la pure vérité.
      Locuteur: Thévenet
      2° Celui de prouver la suite des dangers et des maux qu'il ent... 2° Celui de prouver la suite des dangers et des maux qu'il entraînerait après lui.
      Locuteur: Thévenet
      ...ns très palpables prouvent efficacement la neutralité de cet établissement. Dans le premier cas, trois raisons très palpables prouvent efficacement la neutralité de cet établissement.
      Locuteur: Dorizy
      Plusieurs membres : La discussion fermée ! Plusieurs membres : La discussion fermée !
      Locuteur: Dorizy
      (L'Assemblée ferme la discussion.) (L'Assemblée ferme la discussion.)
      Locuteur: Guyton-Morveau
      ...ejeter ce projet puisqu'il ne donne que la faculté d'avoir des visiteurs des rôles... Il est impossible que l'on ait entendu rejeter ce projet puisqu'il ne donne que la faculté d'avoir des visiteurs des rôles à ceux qui en réclament avec instance.
      Locuteur: Thévenet
      ...thousiasme pour détruire son assertion; la seule vérité me suffit; je n'invoque qu... ...ur des questions inutiles, mais sur des faits réels, et je n'emploierai aucun enthousiasme pour détruire son assertion; la seule vérité me suffit; je n'invoque que deux moyens très simples, et qui seront sans réplique • :
      Locuteur: Thévenet
      1° Celui de prouver l'utilité d'un tel établissemen... 1° Celui de prouver l'utilité d'un tel établissement;
      Locuteur: Thévenet
      La première, votre comité vous dit que les visiteurs des rôles feront accélérer la répartition des contributions, et moi j... La première, votre comité vous dit que les visiteurs des rôles feront accélérer la répartition des contributions, et moi je dis le contraire, et je le prouve; 498 visiteurs déjà créés par décret du 17 s...
      ...n vous dit, il faut des visiteurs, avec de belles phrases pour capter les cœurs. O...
      ...teurs des rôles que l'on propose, comme la renaissance des anciens contrôleurs des vingtièmes, comme de véritables pressoirs pour les contribua...
      Aujourd'hui, on vous dit, il faut des visiteurs, avec de belles phrases pour capter les cœurs. On y a été pris. (Applaudissements dans l Assemblée et dans les tribunes.) Pour moi, je regarde les visiteurs des rôles que l'on propose, comme la renaissance des anciens contrôleurs des vingtièmes, comme de véritables pressoirs pour les contribuables. Nos campagnes, avec leur simplicité, leur bonne foi, sauront toujours serv...
      Je ne veux pas même entrer dans la question de savoir si 1 Assemblée constituante a Di... Je ne veux pas même entrer dans la question de savoir si 1 Assemblée constituante a Dien ou mal fait dans cette délibération. Vous savez toute (1) Bibliothèque nation...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 254
      Locuteur: Thévenet
      l'espèce de scission, de divisibilité qui s'était introduite dan...
      ...u'il n'a pas été impossible aux ennemis de la chose publique d avoir, dans certaines ...
      ...pendre quelques décrets, et l'inutilité de celui du 17 septembre me laisse la présomption de croire qu'il est de ce nombre ; et je dis qu'un acte digne ...
      ...ner le rapport, et qu'aux lieu et place de visiteurs des rôles, ils fussent transm...
      l'espèce de scission, de divisibilité qui s'était introduite dans son sein, les trois derniers mois; ce qui me laisse/croire qu'il n'a pas été impossible aux ennemis de la chose publique d avoir, dans certaines circonstances, pu suspendre quelques décrets, et l'inutilité de celui du 17 septembre me laisse la présomption de croire qu'il est de ce nombre ; et je dis qu'un acte digne ae notre législature serait celui d en ordonner le rapport, et qu'aux lieu et place de visiteurs des rôles, ils fussent transmis comme commissaires à temps.
      Locuteur: Thévenet
      ...a fait 552 personnes chargées des rôles de toute la France. Ensuite, le comité vous dit -r « II faudra distribuer le travail de chacun à raison de tant de lieues carrées. » ... Messieurs, que 405 visiteurs déjà en place, 147 que le comité vous propose, cela fait 552 personnes chargées des rôles de toute la France. Ensuite, le comité vous dit -r « II faudra distribuer le travail de chacun à raison de tant de lieues carrées. »
      Locuteur: Thévenet
      ...e est impraticable, à cause des nuances de la population, qui varient horizontalement...
      ... par elle-même; il n'est pas nécessaire de la combattre; mais il faut prouver que, d'...
      Mais comme cette base est impraticable, à cause des nuances de la population, qui varient horizontalement sur notre globe, elle se détruit assez par elle-même; il n'est pas nécessaire de la combattre; mais il faut prouver que, d'aucune autre manière, cela ne peut être ni suffisant ni utile.
      Locuteur: Thévenet
      ...ue les visiteurs des rôles seront tenus de compulser dans chaque municipalité le n...
      ...atentes, et d'aider les municipalités à la formation des matrices de rôles des contributions foncière et mobilière, et de les parachever.
      Suivant l article 11 du décret du 17 septembre dernier, il est dit que les visiteurs des rôles seront tenus de compulser dans chaque municipalité le nombre des déclarations des patentes, et d'aider les municipalités à la formation des matrices de rôles des contributions foncière et mobilière, et de les parachever.
      Locuteur: Thévenet
      Dans l'article 12 de la même loi, il est dit : les visiteurs fe...
      ...t à l'inspecteur général, qui sera tenu de faire former le rôle.
      Dans l'article 12 de la même loi, il est dit : les visiteurs feront un relevé des rôles et Venverront à l'inspecteur général, qui sera tenu de faire former le rôle.
      Locuteur: Thévenet
      ...ous a dit que ces visiteurs apporteront la plus parfaite égalité entre les individ...
      ...orter ses premières vues au secrétariat de la municipalité, compulser les déclarations, mettre les registres et les matrices de rôles en ordre, faire un relevé et peut...
      ...ndre tout le travail qui a été fait par la municipalité; vous prétendez dire qu'il...
      ...é-entre les individus ne connaissant ni la valeur locative, ni les productions du ...
      ...ités. Sera-ce sur les déclarations dont la plus grande partie ne porte que la moitié, d'autres les deux tiers de la contenance des propriétés ? Non, Messie...
      ...utres lumières que celles indiquées par la plume;-et lorsqu'elle argue de Taux, si le censeur n'a ni la pratique ni "expérience théorique de l'art, je lui défie de connaître ni de relever le faux.
      En troisième lieu, votre comité vous a dit que ces visiteurs apporteront la plus parfaite égalité entre les individus : ou je me trompe, où votre comité vous trompe. Vous voulez que cet étranger, sans connaissances, arrivant dans une paroisse, qui doit porter ses premières vues au secrétariat de la municipalité, compulser les déclarations, mettre les registres et les matrices de rôles en ordre, faire un relevé et peut-être refondre tout le travail qui a été fait par la municipalité; vous prétendez dire qu'il établira l'égalité-entre les individus ne connaissant ni la valeur locative, ni les productions du lieu. Quelles seront donc les lumières qu'il pourra se procurer ? sera-ce sur le...
      ...'a encore été complet? et ceux qui paraissent l'être, présentent mille irrégularités. Sera-ce sur les déclarations dont la plus grande partie ne porte que la moitié, d'autres les deux tiers de la contenance des propriétés ? Non, Messieurs, dans le cabinet, on ne peut puiser d'autres lumières que celles indiquées par la plume;-et lorsqu'elle argue de Taux, si le censeur n'a ni la pratique ni "expérience théorique de l'art, je lui défie de connaître ni de relever le faux.
      Locuteur: Thévenet
      ...s productions territoriales, s'il était de l'état, en un mot, si votre homme avait de la pratique et de la théorie rurales. Il ne s'agit pas ici d...
      ...our additionner les pages des rôles, ni de peindre des phrases, mais d'un travail ...
      ...s dirai même que ce parti serait excellent si votre homuie était instruit sur les productions territoriales, s'il était de l'état, en un mot, si votre homme avait de la pratique et de la théorie rurales. Il ne s'agit pas ici d'arithmétique seulement pour additionner les pages des rôles, ni de peindre des phrases, mais d'un travail mécanique, d'un travail géométrique, mathématique et agricole.
      Locuteur: Thévenet
      ... vous choisissez des hommes étrangers à la chose, des hommes dont les talents Ont toujours été incompatibles et opposés à la culture. Comment pour-riez-vous donc croire que celui qui a abhorré toute sa vie la manutention rurale, soit parvenu à acqu...
      ... n'est pas présumé académicien ni homme de cabinet, et ceux-ci non plus ne sont pa...
      En fixant vos regards sur les employés, vous choisissez des hommes étrangers à la chose, des hommes dont les talents Ont toujours été incompatibles et opposés à la culture. Comment pour-riez-vous donc croire que celui qui a abhorré toute sa vie la manutention rurale, soit parvenu à acquérir des lumières sur cet art si difficile ? Que les intrigants ne nous répètent...
      ...il faut encore avoir forgé longtemps, il faut une théorie pratique. Le laboureur n'est pas présumé académicien ni homme de cabinet, et ceux-ci non plus ne sont pas présumés cultivateurs.
      Locuteur: Thévenet
      ...t est inutile puisque, loin d'accélérer la répartition, il la prolongerait excessivement; et, quant à l'égalité d'impôt, si désirée, leur défaut de connaissance nous jetterait infaillible...
      ...gime. Ce ne sont donc pas des visiteurs de rôles qu'il faut, mais bien plutôt des visiteurs de propriétés, pour réprimer les opulents ...
      Je soutiens donc que votre établissement est inutile puisque, loin d'accélérer la répartition, il la prolongerait excessivement; et, quant à l'égalité d'impôt, si désirée, leur défaut de connaissance nous jetterait infailliblement dans le plus grand désordre qui ait jamais pu subsister sous l'ancien régime. Ce ne sont donc pas des visiteurs de rôles qu'il faut, mais bien plutôt des visiteurs de propriétés, pour réprimer les opulents oppresseurs des malaisés, et préparer un travail succinct et complet : vous aure...
      Locuteur: Thévenet
      Il y a en France plus de 45,300communautés; divisez leur travail...
      ...2 rôles; et, en ne supposant le travail de chaque communauté qu'à le journées les ...
      ...la fait 1476 journées, qui portent plus de trois années. Je dis plus; ne supposez ...
      ...nées par commune, cela fait encore plus de deux années. Mais il ne faut pas croire...
      Il y a en France plus de 45,300communautés; divisez leur travail entre les 552 visiteurs, cela fait chacun 82 rôles; et, en ne supposant le travail de chaque communauté qu'à le journées les unes dans les autres, cela fait 1476 journées, qui portent plus de trois années. Je dis plus; ne supposez le travail q.u'à 9 journées par commune, cela fait encore plus de deux années. Mais il ne faut pas croire que le travail d'une communauté puisse être fait en 9 années, ni peut-être en 1...
      Locuteur: Thévenet
      ...pérations exigent un travail ; au moins de 18 à 24 journées par communauté; jugez ...
      ...lle époque vous pourrez avoir vos rôles de 91 et 92.
      Vous voyez donc que toutes ces opérations exigent un travail ; au moins de 18 à 24 journées par communauté; jugez à présent à quelle époque vous pourrez avoir vos rôles de 91 et 92.
      Locuteur: Thévenet
      ...ieurs, doit suffire pour vous persuader de l'inutilité de cet établissement, et pour vous faire voir qu'au lieu de visiteurs de rôles, il faut des .visiteurs de fonds, il faut des commissaires en nomb... Cette seule réflexion, Messieurs, doit suffire pour vous persuader de l'inutilité de cet établissement, et pour vous faire voir qu'au lieu de visiteurs de rôles, il faut des .visiteurs de fonds, il faut des commissaires en nombre suffisant pour faire le travail dans le plus bref délai.
      Locuteur: Thévenet
      ...lis pour vaquer avec elles aux matrices de rôles, elles suspendront leur travail par plusieurs raisons : 1° celle de ne pas s'exposer à iaire un travail inu...
      ...s'il faut le dire, le mal commun, celui de laisser frayer le chemin à leurs voisins, afin de pouvoir apprendre, par l'expérience des...
      ...s avantageuse pour s'alléger le fardeau de l'impôt; soit encore parce que celles qui ont envie de
      ...t que, sitôt que les municipalités seront instruites qu'il y a des préposés établis pour vaquer avec elles aux matrices de rôles, elles suspendront leur travail par plusieurs raisons : 1° celle de ne pas s'exposer à iaire un travail inutile, que sans doute le visiteur réformera, quand même il devrait le faire plus ...
      ...certain que ces sortes d'agents veulent toujours mettre du leur; 2° soit enfin, s'il faut le dire, le mal commun, celui de laisser frayer le chemin à leurs voisins, afin de pouvoir apprendre, par l'expérience des paroisses les plus précoces, les moyens les plus sûrs, et les détours qu'elles pourront invoquer pour faire leur évaluation d une manière plus avantageuse pour s'alléger le fardeau de l'impôt; soit encore parce que celles qui ont envie de
      Locuteur: Thévenet
      ... et des rôles inexacts auront bien plus de facilités lorsque ces rôles seront fait... faire des déclarations et des rôles inexacts auront bien plus de facilités lorsque ces rôles seront faits par un préposé ou sous ses yeux, que si elles les eussent faits elles-mêmes.
      Locuteur: Thévenet
      ...ctions territoriales, qu'arrivera-t-il? la même chose que ...osés ne seront pas des hommes instruits sur les valeurs locatives, sur les productions territoriales, qu'arrivera-t-il? la même chose que

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 255
      Locuteur: Thévenet
      du temps des inspecteurs de vingtième, lorsque ceux-ci se transport...
      ...des vérifications r Les individus, loin de les éclairer, au contraire les jetèrent dans de plus grandes erreurs, par de fausses et tortueuses déclarations, de fausses indications et évaluations, qu'ils ne craignaient pas de taire, parce qu'ils étaient bien assurés que [ inspecteur n'était pas en état de les relever, dès qu'il n'était pas nanti des connaissances nécessaires à l'état rural : de sorte que les rôles qui ont été faits d'après les opérations de ces inspecteurs, se spnt trouvés dix fo...
      .... Le fait est certain, et j'en donnerai la preuve toutes les fois qu'il sera nécessaire. Voilà le résultat des opérations de celui qui est étranger à la chose.
      du temps des inspecteurs de vingtième, lorsque ceux-ci se transportèrent dans les paroisses pour y l'aire des vérifications r Les individus, loin de les éclairer, au contraire les jetèrent dans de plus grandes erreurs, par de fausses et tortueuses déclarations, de fausses indications et évaluations, qu'ils ne craignaient pas de taire, parce qu'ils étaient bien assurés que [ inspecteur n'était pas en état de les relever, dès qu'il n'était pas nanti des connaissances nécessaires à l'état rural : de sorte que les rôles qui ont été faits d'après les opérations de ces inspecteurs, se spnt trouvés dix fois plus irréguliers et plus défectueux que ceux qui ont été faits parles habitants. Le fait est certain, et j'en donnerai la preuve toutes les fois qu'il sera nécessaire. Voilà le résultat des opérations de celui qui est étranger à la chose.
      Locuteur: Thévenet
      ...ond lieu, nous allons anéantir le droit de responsabilité, que la Constitution nous a donné contre les co...
      ...ipalités, districts et départements, et de plus, nous , les déchargeons d'un trava...
      ... salaries pour le faire... (Ici lecture de la dernière page du titre II de l'instruction (1) sur Vassiette de la contribution foncière, du 23 novembre 1...
      En second lieu, nous allons anéantir le droit de responsabilité, que la Constitution nous a donné contre les corps administratifs, municipalités, districts et départements, et de plus, nous , les déchargeons d'un travail qu'ils doivent faire, puisque les deux derniers sont créés, établis et salaries pour le faire... (Ici lecture de la dernière page du titre II de l'instruction (1) sur Vassiette de la contribution foncière, du 23 novembre 1790).
      Locuteur: Thévenet
      ...e abhorre avec tant d'aversion les abus de l'ancien régime, nous cherchons à les rétablir plus que jamais par la multiplicité des agents inutiles dont nous allons couvrir la surface de ses champs. En troisième lieu, dans ce moment où le peuple abhorre avec tant d'aversion les abus de l'ancien régime, nous cherchons à les rétablir plus que jamais par la multiplicité des agents inutiles dont nous allons couvrir la surface de ses champs.
      Locuteur: Thévenet
      Qu'était-il donc nécessaire de supprimer les intendants, les élections; de créer des districts et des départements...
      ...lège que vous voulez rétablir en faveur de ce corps, ou plutôt la résurrection des intendants non pas sur la tête d'un seul despote, mais de plusieurs.
      Qu'était-il donc nécessaire de supprimer les intendants, les élections; de créer des districts et des départements pour administrer les provinces, si aujourd'hui vous leur substituez des subalternes pour remplir leurs fonctions? c'est donc un privilège que vous voulez rétablir en faveur de ce corps, ou plutôt la résurrection des intendants non pas sur la tête d'un seul despote, mais de plusieurs.
      Locuteur: Thévenet
      Ne devrions-nous pas craindre de porter nos campagnes au désespoir? Gomm...
      ...voir triplé les frais d'administration, de plus que sous l'ancien régime? la chose est inconcevable.
      Ne devrions-nous pas craindre de porter nos campagnes au désespoir? Gomment est-il possible, je le répète, que des législateurs, les délégués du peuple,...
      ...er une augmentation d'agents, par conséquent d'impôts sur le peuple, après lui avoir triplé les frais d'administration, de plus que sous l'ancien régime? la chose est inconcevable.
      Locuteur: Thévenet
      ...inion publique ne se manifeste qu'après de sérieuses réflexions, voilà en général la conduite du peuple. De toute part l'on vous demande une égalité proportionnelle dans la répartition des impôts, et je ne vois p... 11 sent ses forces, il connaît son besoin : jamais l'opinion publique ne se manifeste qu'après de sérieuses réflexions, voilà en général la conduite du peuple. De toute part l'on vous demande une égalité proportionnelle dans la répartition des impôts, et je ne vois prendre aucune mesure pour y parvenir.
      Locuteur: Thévenet
      ... parjures à notre serment et traîtres à la patrie, oublier d'un instant les. droit...
      ...nous fermer l'œil, lorsque des milliers de citoyens nous crient sans cesse que ce ...
      ... est, lisons les articles 1, 2 et 13 ae la loi du 23 novembre 1790, l'article 2 du titre Ier de la Constitution, nous verrons s'il est per...
      ...ires pour procurer dans tout le royaume la même et proportionnelle égalité en cont...
      Pourrions-nous donc, sans nous déclarer parjures à notre serment et traîtres à la patrie, oublier d'un instant les. droits sacrés d'égalité, tribut commun à tous les citoyens? Pourrions-nous fermer l'œil, lorsque des milliers de citoyens nous crient sans cesse que ce droit leur est blessé, que ce droit leur est enlevé? Avons-nous oublié ce que l'Acte constitutionnel nous a prescrit? Si cela est, lisons les articles 1, 2 et 13 ae la loi du 23 novembre 1790, l'article 2 du titre Ier de la Constitution, nous verrons s'il est permis d'oppresser les uns pour favoriser les autres, comme il a été fait et que nous faisons encore, en ne prenant pas les mesures nécessaires pour procurer dans tout le royaume la même et proportionnelle égalité en contributions.
      Locuteur: Thévenet
      ...mble en ce moment que j'entends au fond de nos provinces, nos frères et ceux du pè...
      ...pacifiques et respectables, si utiles à la patrie, réduits dans leur chaumière au sein de leur famille, s'écrier : pourquoi l'Ass...
      ...tant d'arpents et il n'en a déclaré que la moitié; celui d'un tel rend 2,000 livre...
      ... ne possède pour tout bien qu'une terre de la contenance de quatre arpents, qui est arrosée tous les jours de la sueur de mes bras, qui cependant ne me rend qu'un revenu de 100 livres, on l'a porté à 125 livres. C'est donc toujours le comble des injustices de l'ancien régime qui fera supporter au pauvre une partie de l'impôt des riches. Voilà le langage, M...
      Ah! il me semble en ce moment que j'entends au fond de nos provinces, nos frères et ceux du père Gérard, ces citoyens pacifiques et respectables, si utiles à la patrie, réduits dans leur chaumière au sein de leur famille, s'écrier : pourquoi l'Assemblée nationale n'ordonne-t-elle pas un cadastre général? Pourquoi l'Assemblée ...
      ...ns par les faussés déclarations qu'ils ont faites? Le domaine d'un tel contient tant d'arpents et il n'en a déclaré que la moitié; celui d'un tel rend 2,000 livres, on ne l'a porté qu'à 1,200 livres : tandis que je ne possède pour tout bien qu'une terre de la contenance de quatre arpents, qui est arrosée tous les jours de la sueur de mes bras, qui cependant ne me rend qu'un revenu de 100 livres, on l'a porté à 125 livres. C'est donc toujours le comble des injustices de l'ancien régime qui fera supporter au pauvre une partie de l'impôt des riches. Voilà le langage, Messieurs, n'en doutez pas, d'une grande partie du peuple.
      Locuteur: Thévenet
      ...il faut pour perfectionner et accélérer répartition, mais des visiteurs des fon...
      ...nistratifs soient tenus, conformément à la loi, de remplir leurs fonctions, sous peine de responsabilité : en conséquence, vu que l'état de nos finances ne nous permet pas d'attendre près de trois années, pour avoir nos rôles de 1791 et 1792 en recouvrement, ni de faire aucune augmentation d'impôt sur le peuple, je demande la question préalable sur le projet du com...
      ...se le décret suivant : « Art. 1er. Dans la huitaine à compter de la
      Vous voyez donc, Messieurs, que ce ne sont pas des visiteurs des rôles qu'il faut pour perfectionner et accélérer répartition, mais des visiteurs des fonds, des commissaires en nombre suffisant, pour que le tout soit terminé au moins avant deux mois ; et que les corps administratifs soient tenus, conformément à la loi, de remplir leurs fonctions, sous peine de responsabilité : en conséquence, vu que l'état de nos finances ne nous permet pas d'attendre près de trois années, pour avoir nos rôles de 1791 et 1792 en recouvrement, ni de faire aucune augmentation d'impôt sur le peuple, je demande la question préalable sur le projet du comité, et je propose le décret suivant : « Art. 1er. Dans la huitaine à compter de la
      Locuteur: Thévenet
      ...corps administratifs qui, sous prétexte de nous manifester le vœu du peuple, n'ont, au contraire, manifesté que celui de leur corps et l'abjuration secrète au t... ...alaire atta hé aux places que non par le travail, ni par les sollicitations des corps administratifs qui, sous prétexte de nous manifester le vœu du peuple, n'ont, au contraire, manifesté que celui de leur corps et l'abjuration secrète au travail qui leur a été confié, pour le transmettre à des subalternes.
      Locuteur: Thévenet
      teurs de rôles, mais bien plutôt des visiteurs de fonds. Et, pourquoi donc, nous qui somm...
      ...u peuple, porterions-nous, dans le sein de cette Assemblée, d'autrés vues et d'aut...
      teurs de rôles, mais bien plutôt des visiteurs de fonds. Et, pourquoi donc, nous qui sommes les mandataires du peuple, porterions-nous, dans le sein de cette Assemblée, d'autrés vues et d'autres intentions que les siennes, lorsqu'elles sont justes?
      Pour nous convaincre un instant de la grande distance qu'il y a eutre l'opinion de ceux- et l'opinion publique, il ne faut que les écarter un moment avec toute la prêtraille, la ci-devant noblesse, la magistrature, la postulation, ce qui ne forme qu'une trè...
      ...de majorité dans notre département, sur la création dont il s'agit, sans cloute qu...
      Pour nous convaincre un instant de la grande distance qu'il y a eutre l'opinion de ceux- et l'opinion publique, il ne faut que les écarter un moment avec toute la prêtraille, la ci-devant noblesse, la magistrature, la postulation, ce qui ne forme qu'une très petite minorité, et ensuite, disons-nous à nous-mêmes, chacun dans notre particulier, si nous consultions le surplus du peuple, cette grande majorité dans notre département, sur la création dont il s'agit, sans cloute qu'il ne les trouverait pas à propos ; sans doute qu il ne nous demanderait par de...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 256
      Locuteur: Thévenet
      ...tion du présent décret, les directoires de district nommeront provisoirement, si fait n'a été, deux commissaires par chaque canton de leur ressort, pour travailler de concert avec les municipalités, à compulser les déclarations, soit des patentes, soit de l'imposition foncière et mobilière, l'é...
      ... les matrices des rôles, conformément à la loi du 23 novembre 1790.
      publication du présent décret, les directoires de district nommeront provisoirement, si fait n'a été, deux commissaires par chaque canton de leur ressort, pour travailler de concert avec les municipalités, à compulser les déclarations, soit des patentes, soit de l'imposition foncière et mobilière, l'évaluation du revenu net, et pour former les matrices des rôles, conformément à la loi du 23 novembre 1790.
      Locuteur: Thévenet
      ...r rectifier les déclarations inexactes, de les faire mesurer par un arpenteur; ce ...
      ...si l'erreur excède d'un vingt-quatrième la contenance de la propriété.
      « Art. 3. Les municipalités et commissaires sont autorisés pour rectifier les déclarations inexactes, de les faire mesurer par un arpenteur; ce qui se fera aux frais du déclarant, si l'erreur excède d'un vingt-quatrième la contenance de la propriété.
      Locuteur: Thévenet
      ... ne porte textuellement en suite du nom de la section, celui du territoire où le fond... « Art. 4. Aucune déclaration, à l'avenir, ne sera valable, si elle ne porte textuellement en suite du nom de la section, celui du territoire où le fonds est assis, et au moins le nom des deux confins.
      Locuteur: Thévenet
      ...ne coalition secrète dans leur commune, la matrice des rôles et autre travail rela...
      ... foncière et mobilière et patentes aura la plus grande publicité; en conséquence, il sera libre, non seulement aux contribuables de la commune, mais à tous contribuables fran...
      ..., Pour obvier aux abus que quelques municipalités entretiennent sourdement par une coalition secrète dans leur commune, la matrice des rôles et autre travail relatif aux contributions foncière et mobilière et patentes aura la plus grande publicité; en conséquence, il sera libre, non seulement aux contribuables de la commune, mais à tous contribuables français d'en prendre telle notice, connaissance et éclaircissement qu'ils jugeront ...
      Locuteur: Moreau
      ...les connaîtront en état et. capables, à la charge par les contribuables de payer ce qui conviendra et sera raisonnable à ces commissaires,, au marc la livre de leurs contributions; faute par les municipalités de finir et de mettre les contributions en recouvremen...
      ...u 15 mars prochain; elles seront tenues de faire l'avance du tiers du restant des impositions de 1791, sauf à elles à retirer ce qu'elle...
      ...les seront en plein recouvrement. C'est le moyen le plus efficace pour y parven...
      ...ans son sein, soit dans les habitants du lieu ou partout ailleurs, lorsqu'elles les connaîtront en état et. capables, à la charge par les contribuables de payer ce qui conviendra et sera raisonnable à ces commissaires,, au marc la livre de leurs contributions; faute par les municipalités de finir et de mettre les contributions en recouvrement, d'ici au 15 mars prochain; elles seront tenues de faire l'avance du tiers du restant des impositions de 1791, sauf à elles à retirer ce qu'elles auront avancé lorsque les rôles seront en plein recouvrement. C'est le moyen le plus efficace pour y parvenir.
      Locuteur: Moreau
      ... aux municipalités le prix des journées de travail des commissaires, elles sauront sur cela prendre l'intérêt de leurs communes. Je connais lés municipa...
      ...oins des salaires, que le dédommagement de la perte de leur temps.
      Je ne suis point d'avis qu'on fixe aux municipalités le prix des journées de travail des commissaires, elles sauront sur cela prendre l'intérêt de leurs communes. Je connais lés municipalités des campagnes, elles demandent moins des salaires, que le dédommagement de la perte de leur temps.
      Locuteur: Moreau
      ...ous citerai aussi le greffier municipal de ma paroisse, qui a fait ce qui restait à faire des opérations préliminaires, et fini la matrice du rôle; c'est un manouvrier, q...
      ...roire, comme l'ont dit quelques membres de cette Assemblée, que les municipalités des campagnes ne sont point en état de faire des opérations.
      Je vous citerai aussi le greffier municipal de ma paroisse, qui a fait ce qui restait à faire des opérations préliminaires, et fini la matrice du rôle; c'est un manouvrier, qui aurait fini plutôt s'il avait eu l'espoir d'une modique rétribution, ne pouvant laisser sa famille sans subsistance. Cela prouve qu'il ne faut pas croire, comme l'ont dit quelques membres de cette Assemblée, que les municipalités des campagnes ne sont point en état de faire des opérations.
      Locuteur: Moreau
      ...es du procureur-syndic et du secrétaire de mon district, qui m'annoncent en même temps que le recouvrement de l'acompte de 1791 est presque finiMans ce district e...
      ... les contributions ; notez que • e sont de grosses paroisses et petites villes, pour la plupart chèfs-lieux de canton.
      Ces faits me sont attestés par des lettres du procureur-syndic et du secrétaire de mon district, qui m'annoncent en même temps que le recouvrement de l'acompte de 1791 est presque finiMans ce district et qu'il n'y a que six municipalités en retard dans les opérations à faire pour les contributions ; notez que • e sont de grosses paroisses et petites villes, pour la plupart chèfs-lieux de canton.
      Locuteur: Moreau
      De , je pense que les principales causes du retard sont la négligence de certains corps administratifs et munici... De , je pense que les principales causes du retard sont la négligence de certains corps administratifs et municipalités, qui, sous l'apparence du patriotisme, sont encore gangrenés d'aristocra...
      Locuteur: Moreau
      ..., ne laissent pas d'effrayer les gens à la vué des impôts. Ils disent aux propriét...
      ...ttention qu'ils seront répartis au marc la livre des contributions. Il n'y aura qu...
      ...à cela. J'en parle savamment, parce que de semblables propos m'ont été tenus et qu...
      ...es que pour obtenir des places ; qui, en dédaignant en apparence l'ancien régime, ne laissent pas d'effrayer les gens à la vué des impôts. Ils disent aux propriétaires cultivateurs : on a supprimé les aides, gabelles, etc., qu'est-ce que vous gagnez à cela? vous les payerez bien cner ! faites attention qu'ils seront répartis au marc la livre des contributions. Il n'y aura que le pauvre qui gagnera à cela. J'en parle savamment, parce que de semblables propos m'ont été tenus et que je les ai rejetés avec indignation.
      Locuteur: Moreau
      ... au manouvrier ou artisan, ils changent de langage et ne leur font apercevoir que ...
      ...êner, et non 1 avantage qu'ils retirent de la Révolution.
      S'ils parlent au manouvrier ou artisan, ils changent de langage et ne leur font apercevoir que ce-: qui peut les gêner, et non 1 avantage qu'ils retirent de la Révolution.
      Locuteur: Moreau
      ... district leur a fait passer le montant de leur contribution. La municipalité prudeute a fait convoquer ...
      ...; et dans le détail qu'elle leur a fait de ce que payait cette paroisse, d'impôts ...
      ...ts aux suppressions, ils gagnaient près de moitié, sans compter (leur a-t-elle dit) la liberté qu'ils ont recouvrée et la dissolution d'un tas de commis qui fouillaient jusque dans l'intérieur de leurs maisons. Tous ont été satisfaits,...
      ...à des faits certains, et ce dernier est de la paroisse de Sergines.
      ...voisine, où quelques malveillants avaient jeté l'alarme lorsque le directoire du district leur a fait passer le montant de leur contribution. La municipalité prudeute a fait convoquer une assemblée extraordinaire, où elle a fait voir aux habitants qu'ils étaient trompés ; et dans le détail qu'elle leur a fait de ce que payait cette paroisse, d'impôts tant directs qu'indirects, joints aux suppressions, ils gagnaient près de moitié, sans compter (leur a-t-elle dit) la liberté qu'ils ont recouvrée et la dissolution d'un tas de commis qui fouillaient jusque dans l'intérieur de leurs maisons. Tous ont été satisfaits, et s'en sont retournés chez eux contents. Voilà des faits certains, et ce dernier est de la paroisse de Sergines.
      Locuteur: Thévenet
      ...l sera choisi des commissaires, en état de connaissancè requise et du travail qu'ils se diviseront par égale portion, de manière à ce qu'ils puissent terminer le tout dans l'espace de deux mois. « Art. 2. Il sera choisi des commissaires, en état de connaissancè requise et du travail qu'ils se diviseront par égale portion, de manière à ce qu'ils puissent terminer le tout dans l'espace de deux mois.
      Locuteur: Moreau
      (de l'Yonne). Messieurs, je viens à cette t... (de l'Yonne). Messieurs, je viens à cette tribune pour vous présenter des moyens pour accélérer les contributions.
      Locuteur: Moreau
      Ces municipalités verraient de mauvais œil des visiteurs ou commissair...
      ...pourraient rien faire sans elles, avoir de grosses journées ou appointements, en n...
      Ces municipalités verraient de mauvais œil des visiteurs ou commissaires, qui ne pourraient rien faire sans elles, avoir de grosses journées ou appointements, en ne faisant souvent guère d'ouvrage, tandis qu'elles n'auraient aucune rétribution...
      Locuteur: Moreau
      6 matrices de rôles, tant dans sa paroisse que dans 5... 6 matrices de rôles, tant dans sa paroisse que dans 5 voisines, et ce, dans des moments où il n'était pas absolument nécessaire chez ...
      Locuteur: Moreau
      ...semblée nationale ne doit point hésiter de donner aux municipalités des campagnes des marques de confiance et adopter les mesures que j'ai l'honneur de lui proposer. Endemandantla question préalable sur le projet de décret du comité, je demande : Ainsi, Messieurs, je crois que l'Assemblée nationale ne doit point hésiter de donner aux municipalités des campagnes des marques de confiance et adopter les mesures que j'ai l'honneur de lui proposer. Endemandantla question préalable sur le projet de décret du comité, je demande :
      Pour vous assurer de ce que j'ai l'honneur de vous avancer, je vous citerai, pour exemple, la paroisse de Grange-le-Bocage, district de Sens, où un cultivateur (1) a fait, pen... Pour vous assurer de ce que j'ai l'honneur de vous avancer, je vous citerai, pour exemple, la paroisse de Grange-le-Bocage, district de Sens, où un cultivateur (1) a fait, pendant cet hiver-ci, (1) Edme Manjeon.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 257
      Locuteur: Moreau
      du lieu, ou ailleurs, à la charge par les contribuables de payer au marc la livre de leurs contributions , le prix dont la municipalité sera convenue avec les com...
      ...n faire part sur-le-champ au directoire de leur district;
      du lieu, ou ailleurs, à la charge par les contribuables de payer au marc la livre de leurs contributions , le prix dont la municipalité sera convenue avec les commissaires, et les municipalités seront tenues d'en faire part sur-le-champ au directoire de leur district;
      Locuteur: Moreau
      ...rant le grand avantage que peut retirer la nation du recouvrement des contribution...
      ...l'accélérer c'est faire le bien général de l'Etat, décrète qu'il y a urgence.
      « L'Assemblée nationale, considérant le grand avantage que peut retirer la nation du recouvrement des contributions, et que l'accélérer c'est faire le bien général de l'Etat, décrète qu'il y a urgence.
      Locuteur: Moreau
      ...ssaires, soit dans leur sein, soit hors la paroisse, à la charge par les contribuables de payer, au marc la livre des impositions, le prix (font le...
      ...unicipaux d'en faire part au directoire de leur district, sous huitaine au plus ta...
      ...r leurs travaux sur les contributions foncière et mobilière, à prendre des commissaires, soit dans leur sein, soit hors la paroisse, à la charge par les contribuables de payer, au marc la livre des impositions, le prix (font les officiers municipaux seront convenus avec les commissaires, et seront tenus lesdits officiers municipaux d'en faire part au directoire de leur district, sous huitaine au plus tard.
      Locuteur: Moreau
      ...t l'impression du discours et du projèt de décret de M. Moreau et l'ajournement de la discussion de ce projet de décret à quatre jours. Plusieurs membres demandent l'impression du discours et du projèt de décret de M. Moreau et l'ajournement de la discussion de ce projet de décret à quatre jours.
      Locuteur: Moreau
      ...e l'impression du discours et du projet de décret de M. Moreau et en ajourne la discussion à quatre jours.) (L'Assemblée ordonne l'impression du discours et du projet de décret de M. Moreau et en ajourne la discussion à quatre jours.)
      Locuteur: Moreau
      Plusieurs membres demandent la division de la question préalable sur le projet de décret du comité. Plusieurs membres demandent la division de la question préalable sur le projet de décret du comité.
      Locuteur: Moreau
      (L'Assemblée ordonne la division de la question préalable, décrète qu'il n'y a...
      ...ion des visiteurs des rôles, et ajourne la discussion des autres articles à huitai...
      (L'Assemblée ordonne la division de la question préalable, décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'article 1er au projet du comité tendant à une augmentation des visiteurs des rôles, et ajourne la discussion des autres articles à huitaine.)
      Locuteur: Le Président
      Voici le résultat du scrutin pour la nomination de trois secrétaires : MM. Char-lier, Aube... Voici le résultat du scrutin pour la nomination de trois secrétaires : MM. Char-lier, Aubert-Dubayet et Ducos sont élus.
      Locuteur: De Narbonne
      , ministre de la guerre, lit un mémoire relatif à quelqu...
      ...donnés sur les 20 millions accordés par la loi du 1er janvier 1792, pour préparatifs de guerre. Il s'exprime ainsi :
      , ministre de la guerre, lit un mémoire relatif à quelques payements ordonnés sur les 20 millions accordés par la loi du 1er janvier 1792, pour préparatifs de guerre. Il s'exprime ainsi :
      Locuteur: De Narbonne
      ...ensées sur les 20 millions accordés par la loi du 1er janvier 1792, pour les préparatifs de guerre. Cette somme se monte Messieurs, je viens rendre compte à l'Assemblée des sommes dépensées sur les 20 millions accordés par la loi du 1er janvier 1792, pour les préparatifs de guerre. Cette somme se monte
      Locuteur: De Narbonne
      ...ssemblée renvoie le mémoire du ministre de la guerre et les pièces qui y sont jointes au comité de l'extraordinaire des finances.) (L'Assemblée renvoie le mémoire du ministre de la guerre et les pièces qui y sont jointes au comité de l'extraordinaire des finances.)
      Locuteur: De Narbonne
      , ministre de la guerre, lit un mémoire relatif aux mesures prises pour la défense des frontières, et particulièrement pour celles d'Espagne; il fait de nouvelles observations et prie l'Assemblée de prononcer, dans le plus court délai pos... , ministre de la guerre, lit un mémoire relatif aux mesures prises pour la défense des frontières, et particulièrement pour celles d'Espagne; il fait de nouvelles observations et prie l'Assemblée de prononcer, dans le plus court délai possible, sur neuf autres mémoires qu'il dépose sur le bureau; il s'exprime ainsi :
      Locuteur: De Narbonne
      ...ncé à l'Assemblée que je m'étais occupé de la défense de toutes les frontières du royaume et que...
      ... rendu par les commissaires inspecteurs de l'artillerie et du génie, et d'après les décrets de l'Assemblée nationale, ordres ont été d...
      J'ai annoncé à l'Assemblée que je m'étais occupé de la défense de toutes les frontières du royaume et que celles d'Espagne ont particulière ment attiré mon attention, malgré ce qu'il a fallu faire pour les frontières du Rhin. D'après le compte qui en a été rendu par les commissaires inspecteurs de l'artillerie et du génie, et d'après les décrets de l'Assemblée nationale, ordres ont été donnés pour approvisionner ces places en munitions et attirails d'artillerie dont...
      Locuteur: De Narbonne
      ...tions ne se font que difficilement dans la plupart des places de cette frontière, ce qui n'a pas permis de continuer les travaux avec l'activité désirable à la fin de la campagne dernière. Les approvisionnements et les matériaux nécessaires pour les fortifications ne se font que difficilement dans la plupart des places de cette frontière, ce qui n'a pas permis de continuer les travaux avec l'activité désirable à la fin de la campagne dernière.
      Locuteur: De Narbonne
      ...réparer à reprendre les travaux dès que la saison le permettra, non seulement pour...
      ...es ouvrages, et les exécuter avec toute la rapidité nécessaire, ce qui produira le double effet d'ajouter des forces réelles et de satisfaire l'opinion.
      ...s les frontières opposées, j'ai donné des ordres et-je les ai réitérés pour se préparer à reprendre les travaux dès que la saison le permettra, non seulement pour perfectionner les défenses actuelles, mais pour les renforcer encore par d'autres ouvrages, et les exécuter avec toute la rapidité nécessaire, ce qui produira le double effet d'ajouter des forces réelles et de satisfaire l'opinion.
      Locuteur: De Narbonne
      ...Pyrénées, ne connaissent pas sans doute la valeur d'une telle barrière, et les ressources que les montagnes présentent pour la guerre défensive. Les habitants de ces pays y ont toujours été employés av...
      ...ocales des gardes nationales. Déjà plus de 11,000 volontaires nationaux sont répan...
      ...ions avec 13 bataillons et 10 escadrons de l'armée de ligne qui s'augmenteront journellement,...
      Ceux qui conçoivent le plus d'inquiétudes sur les frontières des Pyrénées, ne connaissent pas sans doute la valeur d'une telle barrière, et les ressources que les montagnes présentent pour la guerre défensive. Les habitants de ces pays y ont toujours été employés avec succès, et l'on doit compter beaucoup sur le zèle, l'activité et les connaissances locales des gardes nationales. Déjà plus de 11,000 volontaires nationaux sont répandus dans les 10e et 11e divisions avec 13 bataillons et 10 escadrons de l'armée de ligne qui s'augmenteront journellement, en se portant au complet.
      Locuteur: De Narbonne
      Les départements des Hautes-Pyrénées et de la Haute-Garonne ont encore chacun 3 batai...
      ..., par celles des 8° et 9° divisions, et de l'autre, par celles des divisions des c...
      ...incursion, sans rien changer au système de défense préparé sur les frontières oppo...
      Les départements des Hautes-Pyrénées et de la Haute-Garonne ont encore chacun 3 bataillons à former. Ces troupes renforcées, s'il était nécessaire d'un côté, par celles des 8° et 9° divisions, et de l'autre, par celles des divisions des côtes, doivent paraître suffisantes pour s'opposer à une incursion, sans rien changer au système de défense préparé sur les frontières opposées.
      Locuteur: De Narbonne
      ...es dans des cantonnements qui donneront la possibilité d'en former une armée au pr...
      ...tions défensives et je leur ai prescrit de m'instruire tous les huit jours de leurs progrès (ce sont les termes du décret de l'Assemblée). Je ne pense pas que dans ...
      Toutes ces troupes, d'ailleurs, vont être rassemblées dans des cantonnements qui donneront la possibilité d'en former une armée au premier besoin. J'ai réitéré les ordres aux différents chefs militaires, pour hâter les dispositions défensives et je leur ai prescrit de m'instruire tous les huit jours de leurs progrès (ce sont les termes du décret de l'Assemblée). Je ne pense pas que dans des termes aussi courts, je puisse présenter
      Locuteur: Moreau
      ...u 15 mars prochain, elles soient tenues de faire l'avance du tiers du restant des contributions 1791, sauf à elles à retirer ce qu'elle... 2° Que faute par les municipalités d'y satisfaire d'ici au 15 mars prochain, elles soient tenues de faire l'avance du tiers du restant des contributions 1791, sauf à elles à retirer ce qu'elles auront avancé lorsque les rôles seront en recouvrement. (Applaudissements.)
      Locuteur: Moreau
      .... Les officiers municipaux seront tenus de satisfaire à l'exécution et confection des rôles de l'imposition foncière et mobilière d'ic...
      ...x d'y avoir satisfait, ils seront tenus de faire l'avance du tiers restant à payer des contributions de l'année 1791, sauf à eux à retirer leur...
      « Art. 2. Les officiers municipaux seront tenus de satisfaire à l'exécution et confection des rôles de l'imposition foncière et mobilière d'ici au 1er avril prochain; faute par eux d'y avoir satisfait, ils seront tenus de faire l'avance du tiers restant à payer des contributions de l'année 1791, sauf à eux à retirer leurs avances lorsque les rôles seront en recouvrement. »
      Locuteur: De Narbonne
      pour la dernière quinzaine à 605,400 livres, so... pour la dernière quinzaine à 605,400 livres, soit pour les vivres, soit pour les équipages d'artillerie ou pour les dépenses ex...
      Locuteur: De Narbonne
      ...ccorde 20 millions pour les préparatifs de guerre. Le tout se monte à 2,267,500 livres depuis le décret qui accorde 20 millions pour les préparatifs de guerre.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 258
      Locuteur: De Narbonne
      ...blée des avancements sensibles; mais je la mettrai à même de juger de mes efforts pour la sûreté de l'Empire. à l'Assemblée des avancements sensibles; mais je la mettrai à même de juger de mes efforts pour la sûreté de l'Empire.
      Locuteur: De Narbonne
      ...ompris dans l'état géméral des dépenses de la guerre pour 1792, et j en fournis ici l... Ces objets sont compris dans l'état géméral des dépenses de la guerre pour 1792, et j en fournis ici le détail particulier.
      Locuteur: De Narbonne
      ... d'ordonner les dépenses d'après celles de l'année dernière; mais ces dispositions applicables aux dépenses courantes de la solde des troupes et de l'administration militaire, ne peuvent ...
      ...s précautions extraordinaires prises, à la fois, sur toutes les frontières du roya...
      ...décret au 20 septembre 1791 me permet bien, en attendant le rapport des comités, d'ordonner les dépenses d'après celles de l'année dernière; mais ces dispositions applicables aux dépenses courantes de la solde des troupes et de l'administration militaire, ne peuvent suffire pour les précautions extraordinaires prises, à la fois, sur toutes les frontières du royaume.
      Locuteur: De Narbonne
      ...illerie, les travaux pour les attirails de guerre exigent des marchés et des ordre...
      ...ntières, discutés et mûris par les gens de l'art. Ces projets étant arrêtés par des ordres positifs, et la connaissance des fonds qui lui sont des...
      ...été donnée, on ne peut s'approvisionner de matériaux, et faire toutes les disposit...
      Les fournitures pour l'artillerie, les travaux pour les attirails de guerre exigent des marchés et des ordres dont je puisse répondre à l'avance. Les travaux des fortifications ne peuvent être que le résultat des projets sur l'ensemble des frontières, discutés et mûris par les gens de l'art. Ces projets étant arrêtés par des ordres positifs, et la connaissance des fonds qui lui sont destinés ne m'ayant point été donnée, on ne peut s'approvisionner de matériaux, et faire toutes les dispositions préliminaires qu'au préalable les fonds n'aient été décrétés. Mon incertitu...
      Locuteur: De Narbonne
      3ue Sa Majesté leur a permis de placer à intérêt, ans différentes caisses publiques, et enfin dans celle de M. Sérilly, l'un des derniers trésoriers du département de la guerre. Cette opération a été adoptée a...
      ...t journellement et qu'il m'a paru utile de laisser entre les mains des trésoriers en activité, les fonds qui n'avaient pas de destination pour le moment, et dont on ...
      ...litaires. Mais comme les remboursements de ces finances ont été renvoyés à la direction générale de liquidation, par un décret de l'Assemblée nationale, le roi m'a chargé de demander à l'Assemblée dans quelle
      3ue Sa Majesté leur a permis de placer à intérêt, ans différentes caisses publiques, et enfin dans celle de M. Sérilly, l'un des derniers trésoriers du département de la guerre. Cette opération a été adoptée alors, parce que les nouveaux dépôts qui se faisaient journellement et qu'il m'a paru utile de laisser entre les mains des trésoriers en activité, les fonds qui n'avaient pas de destination pour le moment, et dont on devait tirer parti un jour ; les .capitaux et les intérêts, ont été effectivemen...
      ...ent,, soit conformément aux ordres du roi, soit au remboursement des finances militaires. Mais comme les remboursements de ces finances ont été renvoyés à la direction générale de liquidation, par un décret de l'Assemblée nationale, le roi m'a chargé de demander à l'Assemblée dans quelle
      Locuteur: De Narbonne
      L'Assemblée nationale a ajourné la proposition qui lui a été faite par son...
      ...e existant. Elle n'a point délibéré sur la proposition du roi, d'attacher 2 aides de camp au ministre de la gnerre, pour hâter et faciliter la correspondance avec les généraux de l'armée. Si nous pouvons espérer la paix, si l'Assemblée est décidée à la vouloir, je conçois très bien que la crainte de multiplier les agents et les dépenses, ...
      ...e j'éprouverais comme ministre; mais si la guerre nous menace, les intérêts d'une ...
      ...yens nécessaires pour assurer le succès de nos armes, reculer ainsi l'époque où l'...
      ...er en campagne ? Je ne doute pas que si la guerre est déclarée, l'Assemblée se pénétrant de l'idée qu'il ne s'agira plus de disputer contre quelques agents du pouvoir exécutif, mais de triompher dansune guerre dont dépendra le sort de la liberté de la France et du monde ; je ne doute pas, d...
      ...que le roi lui proposera pour augmenter la force de l'armée.
      L'Assemblée nationale a ajourné la proposition qui lui a été faite par son comité militaire, d'ajouter 6 adjudants au nombre existant. Elle n'a point délibéré sur la proposition du roi, d'attacher 2 aides de camp au ministre de la gnerre, pour hâter et faciliter la correspondance avec les généraux de l'armée. Si nous pouvons espérer la paix, si l'Assemblée est décidée à la vouloir, je conçois très bien que la crainte de multiplier les agents et les dépenses, puisse l'arrêter; et je ne me découragerai point d'une décision inspirée par un tel motif, qui me ferait gagner, comme Français, au refus que j'éprouverais comme ministre; mais si la guerre nous menace, les intérêts d'une nation doivent-ils être calculés par Fespace d'un seul jour ? faut-il retarder les moyens nécessaires pour assurer le succès de nos armes, reculer ainsi l'époque où l'on devrait entrer en campagne ? Je ne doute pas que si la guerre est déclarée, l'Assemblée se pénétrant de l'idée qu'il ne s'agira plus de disputer contre quelques agents du pouvoir exécutif, mais de triompher dansune guerre dont dépendra le sort de la liberté de la France et du monde ; je ne doute pas, dis-je, qu'à cette époque, l'Assemblée n'accepte tout ce que le roi lui proposera pour augmenter la force de l'armée.
      Locuteur: De Narbonne
      On ne saurait douter que la connaissance des militaires ne pouvant appartenir à la majorité des députés qui composent l'Assemblée, elle ne peut se charger de responsabilité des événements de la guerre. Mais il est dangereux peut-être de renvoyer jusqu'à la veille d'un manifeste ce qui importe au service de l'armée. On ne saurait douter que la connaissance des militaires ne pouvant appartenir à la majorité des députés qui composent l'Assemblée, elle ne peut se charger de responsabilité des événements de la guerre. Mais il est dangereux peut-être de renvoyer jusqu'à la veille d'un manifeste ce qui importe au service de l'armée.
      Locuteur: De Narbonne
      ...ministration ; mais on peut enlever par la déduction de quelques maximes générales, des décrets destructeurs de tous nos moyens militaires. Le temps aide à réparer les fautes en législation et en administration ; mais on peut enlever par la déduction de quelques maximes générales, des décrets destructeurs de tous nos moyens militaires.
      Locuteur: De Narbonne
      ...n et lui répète qu'il est indispensable de prononcer, dans le plus court délai pos...
      ...ages ; 2° sur le traitement en campagne de toutes les troupes; 3° sur le commandement entre les officiers des troupes de ligne et ceux des gardes nationales ; 4° sur les fournitures de la viande dans les villes de garnison ; 5° sur l'augmentation de 8 commissaires des guerres ; 6° sur les reconnaissances de fourrages, pailles et voitures, à faire...
      ...tuer sur les réclamations des officiers de troupes à cheval, pour être nommés aux ...
      ...s laquelle je ne puis aviser aux moyens de servir les hôpitaux ambulants.
      J'ose donc demander à l'Assemblée toute son attention et lui répète qu'il est indispensable de prononcer, dans le plus court délai possible : 1° sur les avances à faire aux officiers et autres agents militaires pour former leurs équipages ; 2° sur le traitement en campagne de toutes les troupes; 3° sur le commandement entre les officiers des troupes de ligne et ceux des gardes nationales ; 4° sur les fournitures de la viande dans les villes de garnison ; 5° sur l'augmentation de 8 commissaires des guerres ; 6° sur les reconnaissances de fourrages, pailles et voitures, à faire par les corps administratifs ; 7° décider si l'on crééra des légions et à quel nombre ; 8° statuer sur les réclamations des officiers de troupes à cheval, pour être nommés aux deux premières compagnies vacantes dans les régiments; 9° enfin, l'organisation ...
      ...nt le plan a été adressé à l'Assemblée nationale le 15 nq-vembre dernier, et sans laquelle je ne puis aviser aux moyens de servir les hôpitaux ambulants.
      Locuteur: De Narbonne
      ...ni-quementaujourd'hui des délibérations de l'Assemblée. C'est a elle à juger s'il ne nous conviendrait pas mieux de prévenir les ennemis que de les attendre. Mon devoir est de lui déclarer qu'il faudra au moins un m...
      ...u roi, pour que l'armée soit prête pour la guerre. C'est
      ...ssitôt qu'il serait nécessaire. L'engagement que j'ai pris à cet égard, dépend uni-quementaujourd'hui des délibérations de l'Assemblée. C'est a elle à juger s'il ne nous conviendrait pas mieux de prévenir les ennemis que de les attendre. Mon devoir est de lui déclarer qu'il faudra au moins un mois à dater du jour où l'Assemblée nationale rendra ces décrets militaires conformément aux propositions du roi, pour que l'armée soit prête pour la guerre. C'est
      Locuteur: De Narbonne
      ...s particulières, relatives à des moyens de défense sur les frontières d'Espagne. J...
      ...es auxquels l'Assemblée jugera à propos de les confier.
      ...e elle pourrait désirer des détails plus circonstanciés Je joins des observations particulières, relatives à des moyens de défense sur les frontières d'Espagne. J'ai séparé ce travail comme devant être examiné attentivement par les commissaires auxquels l'Assemblée jugera à propos de les confier.
      Locuteur: De Narbonne
      Je ne puis entretenir l'Assemblée de dispositions défensives, sans lui demander en même temps de faire connaître le plus tôt possible le... Je ne puis entretenir l'Assemblée de dispositions défensives, sans lui demander en même temps de faire connaître le plus tôt possible les fonds
      Locuteur: De Narbonne
      ...pprimés en 1777, ils étaient comptables de sommes déposées en leurs mains, des emp...
      ...e sont trouvés dépositaires d'une somme de 848,556 livres qu'ils ont fait verser, de l'agrément du roi, dans une caisse part...
      Autre objet. Lorsque les trésoriers des dépenses des guerres furent supprimés en 1777, ils étaient comptables de sommes déposées en leurs mains, des emplois militaires qui étaient destinés à rembourser les officiers qui se retireraient. Mes prédécesseurs les ont fait compter, et ils se sont trouvés dépositaires d'une somme de 848,556 livres qu'ils ont fait verser, de l'agrément du roi, dans une caisse particulière du département, et

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 259
      Locuteur: De Narbonne
      la seule vérité sur laquelle il me soit permis et possible de prononcer. la seule vérité sur laquelle il me soit permis et possible de prononcer.
      Locuteur: De Narbonne
      ... l'honneur d'observer à l'Assemblée que la frontière de Savoie mérite autant d'attention que ce...
      ... ; on les fouille et on limite le temps de leur séjour. Le district vient de m'écrire, qu'au premier jour, il doit p...
      ...taillon en garnison dans le département de l'Ain, les forts ne sont pas en état de défense ni capables de se soutenir longtemps contre les effort...
      ...l'Assemblée d'ordonner à M. le ministre de la guerre de prendre les renseignements nécessaires sur l'état de la frontière en cette partie et d'en rendr...
      Un membre : J'ai l'honneur d'observer à l'Assemblée que la frontière de Savoie mérite autant d'attention que celle d'Espagne. Les citoyens français qui passent en Savoie y sont traités d'une manière hostile ; on les fouille et on limite le temps de leur séjour. Le district vient de m'écrire, qu'au premier jour, il doit passer 12,000 Suisses en Savoie. Il n'y a cependant qu'un bataillon en garnison dans le département de l'Ain, les forts ne sont pas en état de défense ni capables de se soutenir longtemps contre les efforts des ennemis. Je prie l'Assemblée d'ordonner à M. le ministre de la guerre de prendre les renseignements nécessaires sur l'état de la frontière en cette partie et d'en rendre compte.dans trois jours.
      Locuteur: Lecointre
      (L'Assemblée décrète que le ministre de la guerre lui rendra compte sous trois jours de Fétat des frontières du côté de la Savoie.) (L'Assemblée décrète que le ministre de la guerre lui rendra compte sous trois jours de Fétat des frontières du côté de la Savoie.)
      Locuteur: Le Président
      M. le ministre de la guerre demande à rendre compte sur-le-champ de Y état des frontières du côté de la Savoie. (Oui ! oui!) M. le ministre de la guerre demande à rendre compte sur-le-champ de Y état des frontières du côté de la Savoie. (Oui ! oui!)
      Locuteur: De Narbonne
      , ministre de la guerre. J'ai l'honneur de représenter à l'Assemblée qu'il est imp...
      ...s ne pouvons pas appliquer à cet usage, de mettre sur un pied respectable toutes l...
      ...nt 1 Empire français. J'aurai l'honneur de lui assurer que les mesures ont été prises pour que cette frontière soit en état de défense, soit par les troupes qui reste...
      ...ôté des (Pyrénées on peut s'assurer que la défense de la France sera sur un pied plus respectable que si on disséminait tous nos moyens, soit de forces, soit d'argent, pour mettre en état de défense extrêmement précaire. Parmi les...
      ...ar leur situation, qu'il est impossible de penser qu'on les attaquera. J'ai llionneur d'observer d'après la nouvelle qu'a donnée l'opinant, qu'il m...
      ...éserteur, qui est venu dire qu'il avait la certitude que 12,000 Suisses passeraient en Savoie. Je représenterai que les alliances, loyauté des Suisses, depuis qu'ils sont...
      , ministre de la guerre. J'ai l'honneur de représenter à l'Assemblée qu'il est impossible, à moins d'employer une immensité d'argent que nous ne pouvons pas appliquer à cet usage, de mettre sur un pied respectable toutes les places qui entourent 1 Empire français. J'aurai l'honneur de lui assurer que les mesures ont été prises pour que cette frontière soit en état de défense, soit par les troupes qui restent en Dauphiné et en Provence,- dont on fera passer une partie du côté des Pyrénées. Cependant du côté des (Pyrénées on peut s'assurer que la défense de la France sera sur un pied plus respectable que si on disséminait tous nos moyens, soit de forces, soit d'argent, pour mettre en état de défense extrêmement précaire. Parmi les petites places qui sont sur cette frontière, [il \ en a qui sont si respectables par leur situation, qu'il est impossible de penser qu'on les attaquera. J'ai llionneur d'observer d'après la nouvelle qu'a donnée l'opinant, qu'il me paraît difficile que l'on puisse ajouter foi au témoignage d'un seul déserteur, qui est venu dire qu'il avait la certitude que 12,000 Suisses passeraient en Savoie. Je représenterai que les alliances, loyauté des Suisses, depuis qu'ils sont nos alliés, doit pour nous être un garant plus sûr que le témoignage d'un déser...
      Locuteur: Crublier-d'Optère
      ...aitements à donner aux troupes en temps de guerre. ...ande que l'Assemblée ajourne à ce soir le rapport du comité militaire sur les traitements à donner aux troupes en temps de guerre.
      Locuteur: Le Président
      Monsieur le ministre, vous avez la parole. Monsieur le ministre, vous avez la parole.
      Locuteur: De Narbonne
      ...que j'ai invoqué, il n'est pas question de Suisses au service des Suisses, mais de Suisses au service dir roi de Sardaigne, qui sont en Piémont. ...ts : Ce n'est pas le témoignage du déserteur, c'est le témoignage du directoire que j'ai invoqué, il n'est pas question de Suisses au service des Suisses, mais de Suisses au service dir roi de Sardaigne, qui sont en Piémont.
      Locuteur: De Narbonne
      Plusieurs membres : Le roi de Sardaigne n'a pas de Suisses à son service., (L'incident est... Plusieurs membres : Le roi de Sardaigne n'a pas de Suisses à son service., (L'incident est cïos.)
      Locuteur: De Narbonne
      (La séance est levée à trois heures et demi... (La séance est levée à trois heures et demie.)
      A LA SÉANCE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE DÛ MA... A LA SÉANCE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE DÛ MARDI 7 FÉVRIER 1792
      ...sur les dépenses faites pour le service de l'Assemblée nationale, pendant le premier trimestre de la législature, par Alexandre Besson, dépu... Rapport du comité d'inspection sur les dépenses faites pour le service de l'Assemblée nationale, pendant le premier trimestre de la législature, par Alexandre Besson, député du département du Doubs (1).
      Les objets de dépenses fixes, telles que les indemnit...
      ...s des commis et employés sont payés par la Trésorerie nationale, sur aes mandats s...
      ...cépissé; à ce moyen, il ne peut y avoir de doubles emplois ni autres abus dans cet...
      Les objets de dépenses fixes, telles que les indemnités, les appointements des commis et employés sont payés par la Trésorerie nationale, sur aes mandats signés d'un commissaire du comité d'inspection, enregistrés au bureau des mandats, et délivrés moyennant récépissé; à ce moyen, il ne peut y avoir de doubles emplois ni autres abus dans cette partie.
      A la fin du trimestre, chaque fournisseur présente' son mémoire appuyé de tous les bons, en vertu desquels il a f...
      ...rôlé par M. Vacquer, qui tient registre de tous les bons et de tous les objets livres; en conséquence, le registre de Vacquer peut être contrôlé à son tour p...
      A la fin du trimestre, chaque fournisseur présente' son mémoire appuyé de tous les bons, en vertu desquels il a fourni. Le mémoire est contrôlé par M. Vacquer, qui tient registre de tous les bons et de tous les objets livres; en conséquence, le registre de Vacquer peut être contrôlé à son tour par celui que cnaqtse comité tient des bons qu'il expédie. Ces mémoires certifiés...
      ...s, votre comité d'inspection m'a chargé de mettre sous vos yeux ttn état des dépenses faites pour le service de l'Assemblée nationale, pendant le premi... Messieurs, votre comité d'inspection m'a chargé de mettre sous vos yeux ttn état des dépenses faites pour le service de l'Assemblée nationale, pendant le premier trimestre. J'ai apporté à pet examen toute l'attention dont Je suis capable; ...
      L'Assemblée nationale fait des dépenses de plusieurs espèces; les unes ordinaires,...
      ...sonnes qu'elle emploie, les fournitures de tous les objets qui lu sont nécessaires...
      L'Assemblée nationale fait des dépenses de plusieurs espèces; les unes ordinaires, telles que les indemnités pâmées aux députés, les appointements des commis et autres personnes qu'elle emploie, les fournitures de tous les objets qui lu sont nécessaires, et les frais d'impression qu'elle ordonne.
      ...tions, réparations, changements, achats de meubles et effets. Les dépenses extraordinaires sont les constructions, réparations, changements, achats de meubles et effets.
      ...té, et en dépenses pour l'usage général de l'Assemblée nationale. ...aires variables se distinT guent encore en dépenses particulières, à chaque comité, et en dépenses pour l'usage général de l'Assemblée nationale.
      ...bons signés des président et secrétaire de chaque comité, porté sur le registre qu'ils en doivent tenir, et sur celui de M. Vacquer, inspecteur des travaux de l'Asàemblée nationale, chargé de faire parvenir les bons aux fournisseurs, d'en recevoir les objets demandés, de les enregistrer, et les faire tenir aux... ...ils ont besoin, papier, plumes, écritoires, bougies, etc. Elles se font sur des bons signés des président et secrétaire de chaque comité, porté sur le registre qu'ils en doivent tenir, et sur celui de M. Vacquer, inspecteur des travaux de l'Asàemblée nationale, chargé de faire parvenir les bons aux fournisseurs, d'en recevoir les objets demandés, de les enregistrer, et les faire tenir aux comités qjui ont délivré les bons.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 260
      ...u'il y a lieu, par N. Paris, architecte de l'Assemblée nationale, sont payés par la Trésorerie «nationale sur un mandat sig... Vacquer, modérés, lorsqu'il y a lieu, par N. Paris, architecte de l'Assemblée nationale, sont payés par la Trésorerie «nationale sur un mandat signé par le commissaire du comité d'inspection qui en est chargé.
      Il paraît qu'au moyen de cet ordre établi par votre comité d'ins...
      ...ri des abus qui peuvent se glisser dans la consommation, surtout dans les comités nombreux ; cette espèce d'abus échappe à la surveillance des inspecteurs de la salle. Je pense que le seul moyen de l'éviter, serait de nommer dans chaque comité un des membre...
      ...déjà dans quelques-uns qui en ont senti la nécessité.
      Il paraît qu'au moyen de cet ordre établi par votre comité d'inspection, il ne peut y avoir d'abus dans cette partie. Cependant, je suis forcé d'avouer que toutes ces précautions ne mettent pas à l'abri des abus qui peuvent se glisser dans la consommation, surtout dans les comités nombreux ; cette espèce d'abus échappe à la surveillance des inspecteurs de la salle. Je pense que le seul moyen de l'éviter, serait de nommer dans chaque comité un des membres pour surveiller remploi des différentes fournitures, ainsi qu'il se pratique déjà dans quelques-uns qui en ont senti la nécessité.
      ..., consistent dans l'entretien du bureau de l'Assemblée, l'illumination de la salle, la fourniture de bois à brûler, d'huile pour éclairer les corridors de la salle, des deux maisons des Feuillants ...
      ...registre, les fournisseurs présentent à la fin de chaque trimestre, leurs mémoires; ils s...
      Les dépenses ordinaires variables pour l'usage général ae l'Assemblée, consistent dans l'entretien du bureau de l'Assemblée, l'illumination de la salle, la fourniture de bois à brûler, d'huile pour éclairer les corridors de la salle, des deux maisons des Feuillants et des Capucins, et autres objets d'utilité générale ; toutes ces fournitures sont faites au sieur Vacquer, qui en tient registre, les fournisseurs présentent à la fin de chaque trimestre, leurs mémoires; ils sont certifiés par Vacquer, modérés et arrêtés par N. Paris, architecte, visés au...
      ...té d'inspection a enjoint à l'imprimeur de présenter son mémoire à la fin de chaque trimestre, il est contrôlé par les procès-verbaux de l'Assemblée nationale, visé au comité e... ... aussi une dépense ordinaire, qui peut varier suivant les circonstances. Le comité d'inspection a enjoint à l'imprimeur de présenter son mémoire à la fin de chaque trimestre, il est contrôlé par les procès-verbaux de l'Assemblée nationale, visé au comité et payé comme les autres dépenses sur un mandat.
      La feuille in-8°, caractère petit romain, tirée sur 770 exemplaires, coûte 78 livres, la demi-feuille, 39 livres, le quart de feuille, 27 livres, c et les trois quar... La feuille in-8°, caractère petit romain, tirée sur 770 exemplaires, coûte 78 livres, la demi-feuille, 39 livres, le quart de feuille, 27 livres, c et les trois quarts 75 livres.
      ...s ; mais lorsque l'imprimeur est obligé de faire travailler pendant la nuit, les prix ci-des- (1) Le comité d'...
      ...s qu'il aura adoptés dans chaque partie la dépense qui lui en aura paru susceptibl...
      ...ans ce moment l'inventaire, par comité, de tous les meubles et effets qui appartie...
      ...en constater l'existence et en prévenir la dispersion.
      Woilà le détail des frais ordinaires d'impressions ; mais lorsque l'imprimeur est obligé de faire travailler pendant la nuit, les prix ci-des- (1) Le comité d'inspection donnera incessamment le détail des moyens qu'il aura adoptés dans chaque partie la dépense qui lui en aura paru susceptible; il fait faire dans ce moment l'inventaire, par comité, de tous les meubles et effets qui appartiennent à l'Assemblée, pour en constater l'existence et en prévenir la dispersion.
      ...x tiers en sus ; l'imprimeur est obligé de faire imprimer pendant la nuit, lorsque les objets mis à l'ordre ...
      ...lée nationale doit en conséquence avoir la plus grande attention de ne pas ajourner à un délai trop court l...
      ...'est pas démontrée, et MM. les orateurs de remettre leurs discours à l'imprimeur l...
      ...t juste d'observer que le procès-verbal de l'Assemblée est imprimé gratis, jusqu'à...
      sus augmentent au moins des deux tiers en sus ; l'imprimeur est obligé de faire imprimer pendant la nuit, lorsque les objets mis à l'ordre du jour sont trop volumineux, ou le jour indiqué trop rapproché. L'Assemblée nationale doit en conséquence avoir la plus grande attention de ne pas ajourner à un délai trop court les objets dont elle a ordonné l'impression, lorsque 1 urgence n'est pas démontrée, et MM. les orateurs de remettre leurs discours à l'imprimeur le pluspromp-tement possible. Il est juste d'observer que le procès-verbal de l'Assemblée est imprimé gratis, jusqu'à ce jour il contient 70 feuilles in-8°, caractère petit romain, qui valent, au p...
      11 est à observer ici que la plus grande partie des meubles et effets qui étaient à l'usage de l'Assemblée constituante, appartenaient au garde-meuble de la couronne, et aux menus-plaisirs du roi ... 11 est à observer ici que la plus grande partie des meubles et effets qui étaient à l'usage de l'Assemblée constituante, appartenaient au garde-meuble de la couronne, et aux menus-plaisirs du roi ; et que l'Assemblée nationale ayant décrété qu'ils seraient rendus, on a été fo...
      ...parlé et les fournisseurs présentent, à la fin de chaque trimestre, leurs mémoires, qui s... Les ouvriers employés aux ouvrages dont nous avons parlé et les fournisseurs présentent, à la fin de chaque trimestre, leurs mémoires, qui sont certifiés, modérés, arrêtés, visés et payés comme nous l'avons dit plus haut...
      Avant de vous présenter le montant des différents objets de dépense, je dois vous observer que l'Assemblée constituante a arrêté l'état de ses dépenses le 20 septembre, et que de...
      ...s les registres qui en ont été tenus, à la somme de 7,688 1. 7 s. 11 d., y compris les four...
      ...ier du sieur David, d'après les décrets de l'Assemblée constituante ; ainsi cette somme, quoique étrangère à la dépense de l'Assemblée législative, se trouve dans...
      Avant de vous présenter le montant des différents objets de dépense, je dois vous observer que l'Assemblée constituante a arrêté l'état de ses dépenses le 20 septembre, et que depuis ce jour jusqu'au 1er octobre, les fournitures qui ont été faites à ses différents comités, montent, d'après les registres qui en ont été tenus, à la somme de 7,688 1. 7 s. 11 d., y compris les fournitures et dépenses faites pour l'atelier du sieur David, d'après les décrets de l'Assemblée constituante ; ainsi cette somme, quoique étrangère à la dépense de l'Assemblée législative, se trouve dans cet état............... 7,688 1. 7 s. 11 d.
      ...s présents à l'Assemblée nationale vers la fin d'octobre était de 721, le montant de leurs frais de voyage de 182.666 1. 5 s., ci....................... Le nombre des députés présents à l'Assemblée nationale vers la fin d'octobre était de 721, le montant de leurs frais de voyage de 182.666 1. 5 s., ci...................... 182,6661. 5s. Id.
      Le nombre des députés présents à la fin de novembre était de 731, le montant de leurs indemnités de 385,345 1. 385,345 » » Le nombre des députés présents à la fin de novembre était de 731, le montant de leurs indemnités de 385,345 1. 385,345 » »
      A la fin de décembre,"le nombre des députés présents était de 739 et le montant de leurs indemnités pour le mois (1) Le co...
      ...ns le plus équitablement possible, mais de manière à ce que rien ne soit imprimé g...
      A la fin de décembre,"le nombre des députés présents était de 739 et le montant de leurs indemnités pour le mois (1) Le comité d'inspection arrêtera par écrit, avec l'imprimeur, le prix des différentes impressions le plus équitablement possible, mais de manière à ce que rien ne soit imprimé gratis.
      ...'inspection a pensé qu'il était prudent de conserver, pour le premier trimestre, les fournisseurs aux prix convenus, afin de pouvoir agir ensuite avec plus de connaissance ; mais il pense actuelleme...
      ...geux d'établir une nouvelle concurrence de fournisseurs et adopter d'autres soumis...
      ...sont arrêtés d'après les soumissions des différents fournisseurs. Votre comité d'inspection a pensé qu'il était prudent de conserver, pour le premier trimestre, les fournisseurs aux prix convenus, afin de pouvoir agir ensuite avec plus de connaissance ; mais il pense actuellement qu'il est avantageux d'établir une nouvelle concurrence de fournisseurs et adopter d'autres soumissions (1).
      La feuille d'impression in-8° caractère ci... La feuille d'impression in-8° caractère cicero, tirée sur 770 exemplaires, coûte à l'Assemblée nationale.....................
      La demi-feuille............. 31 11 » La demi-feuille............. 31 11 »
      Le quart de feuille.......... 18 » » Le quart de feuille.......... 18 » »
      Les dépenses extraordinaires de ce trimestre ont été occasionnées par l...
      ...l'établissement des comités, les achats de meubles et effets, tels-que tables, chaises, tapis, tentures, et lits pour les garçons de bureaux, les pompiers et les corps de garde.
      Les dépenses extraordinaires de ce trimestre ont été occasionnées par les constructions et réparations faites dans les maisons dites des Capucins et des Feuillants, pour l'établissement des comités, les achats de meubles et effets, tels-que tables, chaises, tapis, tentures, et lits pour les garçons de bureaux, les pompiers et les corps de garde.
      ...s délivrés aux députés pour le payement de leurs frais de voyage, des indemnités qui leur sont du... ...présenterai d'abord à l'Assemblée nationale l'état des sommes portées aux mandats délivrés aux députés pour le payement de leurs frais de voyage, des indemnités qui leur sont dues.
      ...es porte le nombre des députés présents de chaque département, le montant des frais de voyage et des indemnités. Cet état à colonnes porte le nombre des députés présents de chaque département, le montant des frais de voyage et des indemnités.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 261
      ...uante ayant décrété que tous les commis de ses bureaux recevraient leurs appointem...
      ...mployés sur les ordonnances du ministre de l'intérieur, pour le mois d'octobre ; e...
      ...orterai ici que pour mémoire le montant de leurs appointements qui s'élève à la somme de pour commis
      L'Assemblée nationale constituante ayant décrété que tous les commis de ses bureaux recevraient leurs appointements pour le mois d octobre, soit qu'ils fussent employés par 1 Assemblée législ...
      ...t employés par cette Assemblée ont été payés, ainsi que ceux qui n'étaient pas employés sur les ordonnances du ministre de l'intérieur, pour le mois d'octobre ; en conséquence, je ne porterai ici que pour mémoire le montant de leurs appointements qui s'élève à la somme de pour commis
      A la fin de novembre, le nombre des commis des bureaux de l'Assemblée était, de 113, et le montant de leurs appointements de 15,022 1. A la fin de novembre, le nombre des commis des bureaux de l'Assemblée était, de 113, et le montant de leurs appointements de 15,022 1.
      A la fin de décembre, le nombre des commis était de 138, et le montant de leurs appointements de 20,120 1. ci. 20,120 » » A la fin de décembre, le nombre des commis était de 138, et le montant de leurs appointements de 20,120 1. ci. 20,120 » »
      L'inspecteur des travaux de la salle, le sous-inspecteur, le tapissier, les garçons de la salle et des bureaux au nombre de 33 personnes, les pompiers au nombre de cinq.etun officier, qui sont de service jour et nuit, sont payés de leurs appointements sur un mandat, d'après le mémoire de Vacquer; ils se portent pour le mois d'... L'inspecteur des travaux de la salle, le sous-inspecteur, le tapissier, les garçons de la salle et des bureaux au nombre de 33 personnes, les pompiers au nombre de cinq.etun officier, qui sont de service jour et nuit, sont payés de leurs appointements sur un mandat, d'après le mémoire de Vacquer; ils se portent pour le mois d'octobre à
      ...aites aux différents comités, montent à la somme de 14,555 livres, ci.......... 14,555 » » Les dépenses pour les fournitures faites aux différents comités, montent à la somme de 14,555 livres, ci.......... 14,555 » »
      ...stributions, des scrutins, des mandats, de correspondance, des renvois, des postes...
      ...t-major et les corps ae garde montent à la somme de 4,260 livres, ci. 4,260 » »
      Les fournitures pour les bureaux d'élections, des procès-verbaux, des distributions, des scrutins, des mandats, de correspondance, des renvois, des postes, du contre-seing, des huissiers, pour l'état-major et les corps ae garde montent à la somme de 4,260 livres, ci. 4,260 » »
      Les fournitures pour le bureau de la salle de l'Assemblée (1) Cet état est déposé au comité d'inspection; ceux de ces messieurs qui désireront en prendre... Les fournitures pour le bureau de la salle de l'Assemblée (1) Cet état est déposé au comité d'inspection; ceux de ces messieurs qui désireront en prendre connaissance voudront bien y passer.
      nationale, montent à la somme de 1,3411.8 s., ci........... nationale, montent à la somme de 1,3411.8 s., ci...........
      ...n des comités, l'inspecteur des travaux de la salle a fourni sans bons de la bougie et de la chandelle pour le service de l'Assemblée et des bureaux d'élection, ...
      ...ur Vacquer a continuée à un des bureaux de l'imprimerie, aux corps de garde, etc... montent pour la bougie à la somme de 4,457 1.
      Avant l'organisation des comités, l'inspecteur des travaux de la salle a fourni sans bons de la bougie et de la chandelle pour le service de l'Assemblée et des bureaux d'élection, et des procès-verbaux ; cette fourniture, avec celle que l'inspecteur Vacquer a continuée à un des bureaux de l'imprimerie, aux corps de garde, etc... montent pour la bougie à la somme de 4,457 1.
      Et pour les chandelles et terrines, à la somme de 1,438 1. Et pour les chandelles et terrines, à la somme de 1,438 1.
      La dépense pour le bois à brûler est de 13,454 1.10 s., ci. La dépense pour le bois à brûler est de 13,454 1.10 s., ci.
      La dépense pour l'huile des lustres de la salle est de 8241. La dépense pour l'huile des lustres de la salle est de 8241.
      ...s où il y a deux séances, les corridors de l'Assemblée, et des Feuillants et Capuc...
      ... les' jours où il n'y a qu une séance ; la dépense ae cet objet et de quelques fournitures du ferblantier se ...
      ...émoire modéré par l'architecte Paris, à la somme de
      Les jours où il y a deux séances, les corridors de l'Assemblée, et des Feuillants et Capucins, sont éclairés par 302 lumières, et par 282 les' jours où il n'y a qu une séance ; la dépense ae cet objet et de quelques fournitures du ferblantier se porte, suivant son mémoire modéré par l'architecte Paris, à la somme de
      La dépense pour fourniture dyesprit-de-vin, pour nettoyer les tapis, vinaigre pour arroser la salle, cruches pour les corps de garde, terrines pour les poêles, monte ... La dépense pour fourniture dyesprit-de-vin, pour nettoyer les tapis, vinaigre pour arroser la salle, cruches pour les corps de garde, terrines pour les poêles, monte à 133 1.12 s., ci.
      La fourniture du balancier pour le timbre sec des procès-verbaux, la gravure du sceau à timbre sec, et de 22 autres petits sceaux, coûtent 4201.,... La fourniture du balancier pour le timbre sec des procès-verbaux, la gravure du sceau à timbre sec, et de 22 autres petits sceaux, coûtent 4201., ci.
      La fourniture des carafes et de 5 verres pour les comités, d'un thermom... La fourniture des carafes et de 5 verres pour les comités, d'un thermomètre pour lasalle,
      La dépense des comités de l'Assemblée constituante, depuis le 20 ... La dépense des comités de l'Assemblée constituante, depuis le 20 septembre jusqu'au 1er octobre, d'après les registres qui en ont été tenus s'élè...
      de 402,278 liv. ci............ 402,278 L »... de 402,278 liv. ci............ 402,278 L » s. » d.
      Pour le mois de novembre Pour le mois de novembre
      Pour le mois de décembre à Pour le mois de décembre à
      ...blée nationale l'état des distributions de ces fournitures, divisé par comité, il est utile de lui observer que plusieurs comités paraissent fournis de certains objets pour longtemps (1). En présentant à l'Assemblée nationale l'état des distributions de ces fournitures, divisé par comité, il est utile de lui observer que plusieurs comités paraissent fournis de certains objets pour longtemps (1).
      ... les nuits, entre autres ceux des corps de garde. ...minées et 133 poêles à alimenter, dont une grande partie sont en activité toutes les nuits, entre autres ceux des corps de garde.
      Les fournitures et raccommodages de flambeaux, suivant le mémoire, coûtent ... Les fournitures et raccommodages de flambeaux, suivant le mémoire, coûtent 55 1. 8 s.,
      Le quartier de l'abonnement pour les souricières est de 751., Le quartier de l'abonnement pour les souricières est de 751.,

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 262
      ...mme il restait en magasin divers objets de papeterie, de la valeur de 350 1. 5 s. 6 d. et qu'il a été renvoyé au fournisseur des bouts de bougie pour la valeur de 2141.4 s., ces deux sommes sont à déduire sur celle de 58.060 1.15 s, 3 d. ce qui le réduit à celle de Mais, comme il restait en magasin divers objets de papeterie, de la valeur de 350 1. 5 s. 6 d. et qu'il a été renvoyé au fournisseur des bouts de bougie pour la valeur de 2141.4 s., ces deux sommes sont à déduire sur celle de 58.060 1.15 s, 3 d. ce qui le réduit à celle de
      ...res et extraordinaires, les fournitures de librairie faites par le sieur Baudoin, ...
      ... le 1er octobre jusqu'au 1er janvier, à la somme de 14,8651.
      Les frais d'impressions, ordinaires et extraordinaires, les fournitures de librairie faites par le sieur Baudoin, y compris les frais d'impressions ordinaires, d'après les prix énoncés i>lus haut, s'élèvent depuis le 1er octobre jusqu'au 1er janvier, à la somme de 14,8651.
      ...'impressions occasionnés par le travail de nuit, montent à la somme de 6,2571, Les frais d'impressions occasionnés par le travail de nuit, montent à la somme de 6,2571,
      ...sions qui restaient à finir, a l'époque de la séparation de l'Assemblée constituante,est de la somme de 4,4411. 4 s,,ci*. 4,441 4 » Une partie des frais des impressions qui restaient à finir, a l'époque de la séparation de l'Assemblée constituante,est de la somme de 4,4411. 4 s,,ci*. 4,441 4 »
      ... certifiés par l'inspecteur des travaux de la salle, modérés et arrêtés par N. Paris,... Les mémoires des ouvriers et fournisseurs, pour ces objets, sont certifiés par l'inspecteur des travaux de la salle, modérés et arrêtés par N. Paris, architecte, visés au comité d'inspection, et payés sur mandats, comme il a été ...
      Pour la charpente et la me-. nuiserie, 9.410 1.9 s. 9 d., ci. 9,410 9 9 Pour la serrurerie, tant pour la salle que pour les comités et l'atelier de N. David, Pour la charpente et la me-. nuiserie, 9.410 1.9 s. 9 d., ci. 9,410 9 9 Pour la serrurerie, tant pour la salle que pour les comités et l'atelier de N. David,
      de 48,860 1.13 s. 4 d ci....... 48,8601.13... de 48,860 1.13 s. 4 d ci....... 48,8601.13s.4d.
      tes fournitures de librairie faites aux différents comités... tes fournitures de librairie faites aux différents comités,
      ...primeur sont portées ans son mémoire à. la somme §ar l'imprimeur sont portées ans son mémoire à. la somme
      de 2,061 1. 8 s. 9 d., ci....... 2*061 8 9 de 2,061 1. 8 s. 9 d., ci....... 2*061 8 9
      ...es constructions, réparations et achats de meubles et effets, consistent en maçonnerie, charpente,menuiserie, fournitures de meubles, étoffes, etc. Les dépenses extraordinaires occasionnées par les constructions, réparations et achats de meubles et effets, consistent en maçonnerie, charpente,menuiserie, fournitures de meubles, étoffes, etc.
      Pour la maçonnerie, d'après les mémoires, modér... Pour la maçonnerie, d'après les mémoires, modérés et arrêtés à 2,363 1. 19 s., ci........... 2,363 19 »
      de.1,557 k 12 s. 9 d., ci...... 1,557 12 9 de.1,557 k 12 s. 9 d., ci...... 1,557 12 9
      Pour fournitures de poêles et tuyaux, entretien et nettoyag... Pour fournitures de poêles et tuyaux, entretien et nettoyage Le mémoire du carreleur,
      Celui du marbrier de 120 1., 17 s. 1 d. pour ouvrages et fou... Celui du marbrier de 120 1., 17 s. 1 d. pour ouvrages et fournitures faits depuis le 1er octobre, et 5171.1 s. qui lui restaient dus pour fo...
      Lès frais du vérificateur de bâtiments, employé pour diverses estima... Lès frais du vérificateur de bâtiments, employé pour diverses estimations, montent à
      Les mémoires des fournisseurs de chaises et paillassons pour les comités... Les mémoires des fournisseurs de chaises et paillassons pour les comités, montent à
      ...eaux, verget-tes, et autres fournitures de cette espèce, 364 1. 8 s., ci... Le mémoire du quincaillier, pour balais, plumeaux, verget-tes, et autres fournitures de cette espèce, 364 1. 8 s., ci...
      Fournitures de draps pour les garçons de salle et des comités, toile, coutils, s... Fournitures de draps pour les garçons de salle et des comités, toile, coutils, serviettes, pour -le service des comités,
      Galons de soie et fil vert, 821. Galons de soie et fil vert, 821.
      ...r les garçons, les pompiers et le corps de garde, ci................. Laine et crin pour l'établissement des lits pour les garçons, les pompiers et le corps de garde, ci.................
      Total de cette dépense sur mémoires arrêtés et v... Total de cette dépense sur mémoires arrêtés et visés, ci.
      Dépenses de l'Assemblée constituante, du Dépenses de l'Assemblée constituante, du
      Frais de voyage et indemnités des députes, pour ... Frais de voyage et indemnités des députes, pour le mois
      le mois de novembre..................385,345 » » le mois de novembre..................385,345 » »
      Idem. Pour le mois de décembre..........................402,2... Idem. Pour le mois de décembre..........................402,278 » »
      de voyage................... 1,380,023 5 » de voyage................... 1,380,023 5 »
      ...ntements des commis, huissiers, garçons de bureaux et autres employés au service de l'Assemblee, pour le Les appointements des commis, huissiers, garçons de bureaux et autres employés au service de l'Assemblee, pour le
      fournitures de librairie______ 27,624 14 4 fournitures de librairie______ 27,624 14 4
    • Séance du lundi 13 février 1792

      - search term matches: (211)

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 465
      Locuteur: Delacroix
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 12 février. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 12 février.
      Locuteur: Delacroix
      ...ire, donne ensuite lecture d'une lettre de M. Robbé qui fait hommage à l'Assemblée de deux poèmes intitulés, le premier : Les victimes du despotisme épiscopal ; le second : La France libre, et qui réclame la conservation d'une pension obtenue pour...
      ...t que MM. Laplace et Goldoni, étant âgé de 79 ans (2).
      , secrétaire, donne ensuite lecture d'une lettre de M. Robbé qui fait hommage à l'Assemblée de deux poèmes intitulés, le premier : Les victimes du despotisme épiscopal ; le second : La France libre, et qui réclame la conservation d'une pension obtenue pour n'avoir pas imprimé ses, écrits, et à laquelle il prétend avoir le même droit que MM. Laplace et Goldoni, étant âgé de 79 ans (2).
      Locuteur: Laureau
      La convention faite avec M. Robbé ne peut ...
      ...t à contribution, en menaçant les mœurs de la dépravation à laquelle conduisent ses écrits ; 2° parce qu'il n'a pas mérité de l'Etat en composant des écrits licencieux et immoraux ; 3° parpe qu'il a publié de bouche ces écrits, dont l'oubli devait ...
      ... les a fait circuler dans le public par la voie sourde des manuscrits ; 4° parce que la liberté de la presse lui assure la faculté de profiter du mérite de ses ouvrages, et de faire ae sa propriété tout ce qu'il vou...
      ...indemnité pour un bien dont il a encore la possession. Je demande que, sur cette p...
      La convention faite avec M. Robbé ne peut plus exister aujourd'hui, et par conséquent sa pension : 1° parce qu'il pouvait mettre le gouvernement à contribution, en menaçant les mœurs de la dépravation à laquelle conduisent ses écrits ; 2° parce qu'il n'a pas mérité de l'Etat en composant des écrits licencieux et immoraux ; 3° parpe qu'il a publié de bouche ces écrits, dont l'oubli devait faire le motif d'une pension, et qu'il les a fait circuler dans le public par la voie sourde des manuscrits ; 4° parce que la liberté de la presse lui assure la faculté de profiter du mérite de ses ouvrages, et de faire ae sa propriété tout ce qu'il voudra ; ainsi il ne lui est pas dû d'indemnité pour un bien dont il a encore la possession. Je demande que, sur cette pétition, on passe à l'ordre du jour.
      Locuteur: Laureau
      (L'Assemblée agrée l'hommage et renvoie la pétition de M. RoDbé au comité de liquidation.) (L'Assemblée agrée l'hommage et renvoie la pétition de M. RoDbé au comité de liquidation.)
      Locuteur: Laureau
      Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 11 février, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 11 février, au matin.
      Locuteur: Laureau
      « J'avoue que, par l'entremise de feu M. Mirabeau, M. Brémond et autres, à la considération et sollicitation de la dame épouse du soi-dîsant Créqui, laquelle il vient de répudier, j'ai mis tout en usage, à l'Assemblée constituante, pour obtenir la liberté de ce dernier, le croyant tel qu'il le dis...
      ...clare formellement que, depuis l'époque de la liberté accordée, je n'ai eu aucune par...
      ...dit sieur Créqui, que je ne connais que de réputation, et ne désire point le connaître autrement. Je prie M. le Président de rendre cette déclaration publique, comme un hommage dû à la vérité, comme intéressant la sûreté d'un citoyen, et par suite la tranquillité publique. « Je suis avec r...
      « J'avoue que, par l'entremise de feu M. Mirabeau, M. Brémond et autres, à la considération et sollicitation de la dame épouse du soi-dîsant Créqui, laquelle il vient de répudier, j'ai mis tout en usage, à l'Assemblée constituante, pour obtenir la liberté de ce dernier, le croyant tel qu'il le disait ; mais je déclare formellement que, depuis l'époque de la liberté accordée, je n'ai eu aucune part aux motions faites par ledit sieur Créqui, que je ne connais que de réputation, et ne désire point le connaître autrement. Je prie M. le Président de rendre cette déclaration publique, comme un hommage dû à la vérité, comme intéressant la sûreté d'un citoyen, et par suite la tranquillité publique. « Je suis avec respect, etc.
      Locuteur: Laureau
      « Je ne puis m'empêcher de relever les assertions de quelques personnes trop crédules qui se...
      ...s terreurs ou des soupçons injustes sur la conduite de la nation espagnole sur nos frontières. Je...
      ...quels nous vivons du meilleur accord et de la meilleure intelligence. Ils ne partagent point du tout la malveillance de leur souverain à notre égard et i'ai été témoin de la franchise avec laquelle plusieurs habitants de l'Aragon se sont rendus dans notre cant...
      ...eur avons donné pour réponse les Droits de l'homme et notre Constitution ; ils se ...
      « Je ne puis m'empêcher de relever les assertions de quelques personnes trop crédules qui se plaisent à propager des terreurs ou des soupçons injustes sur la conduite de la nation espagnole sur nos frontières. Je ne pense pas que les Navarrais, autrefois Français, différent en sentiment des Aragonnais nos voisins avec lesquels nous vivons du meilleur accord et de la meilleure intelligence. Ils ne partagent point du tout la malveillance de leur souverain à notre égard et i'ai été témoin de la franchise avec laquelle plusieurs habitants de l'Aragon se sont rendus dans notre canton pour nous assurer que si les souverains avaient des discussions, ils n en par...
      ...es ni les haines. (Applaudissements.) En nous invitant d'en faire autant, nous leur avons donné pour réponse les Droits de l'homme et notre Constitution ; ils se sont retirés en en bénissant les auteurs.
      Locuteur: Laureau
      « A la vérité, leurs prêtres emploient leurs faibles talents à exciter la commisération sur l'état de la religion en France ; mais, comme ailleurs, ils n'abusent plus que ...
      ...t, pas même en Espagne, ne forment plus la majorité de la nation. J'ai cru devoir vous donner cet...
      ...mblée nationale, trop souvent détournée de ses importants travaux par des avis dic...
      ...niques ou des imaginations brûlantes. A la porte de la frontière, je veille et fais veiller co...
      ...ous les mouvements ; j'ai voué ma vie à la Constitution, je saurai la perdre sans regret, pour la maintenir ; dans ce moment, je n'ai pas...
      « A la vérité, leurs prêtres emploient leurs faibles talents à exciter la commisération sur l'état de la religion en France ; mais, comme ailleurs, ils n'abusent plus que les bonnes femmes et les ignorants qui, nulle part, pas même en Espagne, ne forment plus la majorité de la nation. J'ai cru devoir vous donner cet avis, Monsieur le Président, pour en donner connaissance, si vous le jugez utile, à l'Assemblée nationale, trop souvent détournée de ses importants travaux par des avis dictés par des terreurs paniques ou des imaginations brûlantes. A la porte de la frontière, je veille et fais veiller constamment sur tous les mouvements ; j'ai voué ma vie à la Constitution, je saurai la perdre sans regret, pour la maintenir ; dans ce moment, je n'ai pas même le mérite du courage. « J'ai l'honneur d'être avec respect,
      Locuteur: Laureau
      Plusieurs membres : Le renvoi au comité de liquidation ! Plusieurs membres : Le renvoi au comité de liquidation !
      Locuteur: Laureau
      2° Lettre de M. Dupont [de Bigorre), ancien député à l'Assemblée constituante, et actuellement juge de paix, pour dissiper les craintes mal fondées de quelques personnes sur les sentiments d... 2° Lettre de M. Dupont [de Bigorre), ancien député à l'Assemblée constituante, et actuellement juge de paix, pour dissiper les craintes mal fondées de quelques personnes sur les sentiments des Espagnols à notre égard; cette lettre est ainsi conçue :
      ... l'omission faite dans le procès-verbal de la séance du 5 février de la seconde lecture d'un projet de décret, présenté par le comité de l'ordinaire des finances sur l'acompte demandé par les entrepreneurs des églises de Saint-Sulpice, Saint-Philippe-du-Roule et des capucins de la Chaussée-d'Antin (1). Un membre relève l'omission faite dans le procès-verbal de la séance du 5 février de la seconde lecture d'un projet de décret, présenté par le comité de l'ordinaire des finances sur l'acompte demandé par les entrepreneurs des églises de Saint-Sulpice, Saint-Philippe-du-Roule et des capucins de la Chaussée-d'Antin (1).
      (L'Assemblée ordonne l'insertion de ce projet de décret dans le procès-verbal de la séance de ce jour.) (L'Assemblée ordonne l'insertion de ce projet de décret dans le procès-verbal de la séance de ce jour.)
      ...us, séance du 5 février 1792, page 189, la seconde lecture de ce projet de décret. ...i, né Bourbon-Montmorency (3) ; cette lettre est ainsi conçue : (1) Voy. ci-dessus, séance du 5 février 1792, page 189, la seconde lecture de ce projet de décret.
      ...sus, séance du 29 janvier 1792, page 8, la pétition de M. Alexandre Créqui. (3) Voy. ci-dessus, séance du 29 janvier 1792, page 8, la pétition de M. Alexandre Créqui.
      « Signé : Dupont de Bigorre, ci-devant député (1) Le procès...
      ...ogographe et l'Auditeur i national, qui la reproduisent presque entièrement donnent la signature Daniel.
      « Signé : Dupont de Bigorre, ci-devant député (1) Le procès-verbal, tome V, page 172, attribue cette lettre au sieur Paquet; mais le Logographe et l'Auditeur i national, qui la reproduisent presque entièrement donnent la signature Daniel.
      présidence de m. condorcet. présidence de m. condorcet.
      La séance est ouverte à neuf heures du mat... La séance est ouverte à neuf heures du matin.
      ...us, séance du 5 février 1792, page 183, la pétition des sieurs Laplace et Goldoni. (2) Voy. ci-dessus, séance du 5 février 1792, page 183, la pétition des sieurs Laplace et Goldoni.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 466
      Locuteur: Laureau
      (L'Assemblée décrète la mention honorable et l'insertion au procès-verbal de la lettre de M. Dupont de Bigorfe.) (L'Assemblée décrète la mention honorable et l'insertion au procès-verbal de la lettre de M. Dupont de Bigorfe.)
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samèdi 11 février au soir. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samèdi 11 février au soir.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      1° Lettre d'un grand nombre de citoyens de la ville de Metz, qui se plaignent de ce que, dans une ville exposée, comme la leur, aux premières attaques de l'ennemi, la garde nationale n'est pas encore organi...
      ...les corps administratifs du département de la Moselle, les généraux, les municipalité...
      1° Lettre d'un grand nombre de citoyens de la ville de Metz, qui se plaignent de ce que, dans une ville exposée, comme la leur, aux premières attaques de l'ennemi, la garde nationale n'est pas encore organisée, tandis qu'elle l'est dans tous les départements. Ils dénoncent les ministres, les corps administratifs du département de la Moselle, les généraux, les municipalités, qui tous,, disent-ils, ont prévariqué, les uns parce qu'ils n'ont pas agi, le...
      Locuteur: Merlin
      Je demande le renvoi de cette adresse au pouvoir exécutif, non pas pour qu'il fasse justice de ses agents qui y sont inculpés ; mais p...
      ...s causes qui ont empêché l'organisation de la garde nationale dans une ville exposée aux premières incursions de l'ennemi.
      Je demande le renvoi de cette adresse au pouvoir exécutif, non pas pour qu'il fasse justice de ses agents qui y sont inculpés ; mais pour qu'il se procure et qu'il donne dans le plus court délai, par écrit, à l'Assemblée, des renseignements sur les causes qui ont empêché l'organisation de la garde nationale dans une ville exposée aux premières incursions de l'ennemi.
      Locuteur: Merlin
      (L'Assemblée adopte la motion de M. Merlin.) (L'Assemblée adopte la motion de M. Merlin.)
      Locuteur: Delmas
      ...qui empêchent l'organisation définitive de la garde nationale dans plusieurs départem... Je demande que le pouvoir exécutif rende également compte des obstacles qui empêchent l'organisation définitive de la garde nationale dans plusieurs départements du royaume.
      Locuteur: Delmas
      (L'Assemblée adopte également la motion de M. Delmas. et décrète, en conséquence, que le ministre de la guerre rendra compte, dans le plus bref...
      ...s dans tout le royaume, et spécialement de celle de Metz.)
      (L'Assemblée adopte également la motion de M. Delmas. et décrète, en conséquence, que le ministre de la guerre rendra compte, dans le plus bref délai, des causes qui ont retardé 1 organisation des gardes nationales dans tout le royaume, et spécialement de celle de Metz.)
      Locuteur: Delmas
      ...istrateurs du directoire du département de Paris, qui expose la demande formée par les deux divisions de la gendarmerie nationale, d'un secrétaire-... 2° Lettre des administrateurs du directoire du département de Paris, qui expose la demande formée par les deux divisions de la gendarmerie nationale, d'un secrétaire-greffier pour chaque division.
      Locuteur: Delmas
      vres, est forcée de suspendre les lois nécessaires pour statuer définitivement sur l'état des fils de famille et celui des femmes qui est plu...
      ...santes, familiarisées avec le sentiment de la crainte, comme avec l'action du caprice...
      ...iront pas que nous établissons le règne de la liberté et de l égalité, si la puissance paternelle et celle maritale gardent le caractère du despotisme, et si la majorité de l'espèce humaine reste soumise, contradictoirement aux principes, à la volonté arbitraire de ceux auxquels la féodalité accordait les titres de seigneurs et maîtres. »
      vres, est forcée de suspendre les lois nécessaires pour statuer définitivement sur l'état des fils de famille et celui des femmes qui est plus dépendant et plus servile que jamais. L'état du mariage mérité une attention s...
      ...uvons nous faire considérer comme une race d'hommes libres. Les générations naissantes, familiarisées avec le sentiment de la crainte, comme avec l'action du caprice, ne seront ni valeureuses, ni raisonnables. Considérez que les nations étrangères ne croiront pas que nous établissons le règne de la liberté et de l égalité, si la puissance paternelle et celle maritale gardent le caractère du despotisme, et si la majorité de l'espèce humaine reste soumise, contradictoirement aux principes, à la volonté arbitraire de ceux auxquels la féodalité accordait les titres de seigneurs et maîtres. »
      Locuteur: Delmas
      « Nous croyons utile de rendre une loi provisoire qui protège les femmes et les enfants contre la tyrannie des méchants pères et des méchants époux, une loi qui fasse disparaître de l'intérieur des maisons, le régime des ...
      ..., qui avertisse les pères et les maris- de respecter les droits de l'égalité et les droits de la nature et qui avertisse la femme de sa propre dignité.
      « Nous croyons utile de rendre une loi provisoire qui protège les femmes et les enfants contre la tyrannie des méchants pères et des méchants époux, une loi qui fasse disparaître de l'intérieur des maisons, le régime des prisons d'Etat, qui avertisse les pères et les maris- de respecter les droits de l'égalité et les droits de la nature et qui avertisse la femme de sa propre dignité.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      , au nom des comités d'agriculture et de commerce réunis, fait un rapport et présente un projet de décret sur les trour bles qui se sont élevés à Pont-VEvêque, district de Noyon, département de l'Oise, relativement à la circulation des grains; il s'exprime ai... , au nom des comités d'agriculture et de commerce réunis, fait un rapport et présente un projet de décret sur les trour bles qui se sont élevés à Pont-VEvêque, district de Noyon, département de l'Oise, relativement à la circulation des grains; il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ... renvoyé à vos comités d'agriculture et de commerce des adresses et délibérations des directoires du département de l'Oise et du district de Noyon, relatives aux troubles qui y existent pour des transports de grEfins (1) ; voici les laits : Messieurs, vous avez renvoyé à vos comités d'agriculture et de commerce des adresses et délibérations des directoires du département de l'Oise et du district de Noyon, relatives aux troubles qui y existent pour des transports de grEfins (1) ; voici les laits :
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      Les premiers jours de ce mois, le peuple d'un très grand nombre de paroisses fut instruit qu'on avait embarqué une quantité considérable de grains sur la rivière d'Oise. Il parait que ceux qui s'étaient chargés de l'avertir, n'ont rien négligé: car, le 7, plus de 5,000 citoyens se-réunirent a heure fixe au port de Pont-l'Evêque, ayant presque tous des f... Les premiers jours de ce mois, le peuple d'un très grand nombre de paroisses fut instruit qu'on avait embarqué une quantité considérable de grains sur la rivière d'Oise. Il parait que ceux qui s'étaient chargés de l'avertir, n'ont rien négligé: car, le 7, plus de 5,000 citoyens se-réunirent a heure fixe au port de Pont-l'Evêque, ayant presque tous des fusils, des fourches, hallebardes et piques.
      Locuteur: Laureau
      à l'Assemblée nationale, juge de paix du canton de Lusan, département des Hautes-Pyrénées.... à l'Assemblée nationale, juge de paix du canton de Lusan, département des Hautes-Pyrénées. (,Applaudissements.)
      Locuteur: Laureau
      3° Lettre de M. Papin qui fait hommage à l'Assemblée d'un ouvrage sur les Banques de secours.' 3° Lettre de M. Papin qui fait hommage à l'Assemblée d'un ouvrage sur les Banques de secours.'
      Locuteur: Laureau
      (L'Assemblée renvoie l'ouvrage M. Papin au comité des assignats et mon... (L'Assemblée renvoie l'ouvrage M. Papin au comité des assignats et monnaies.)
      Locuteur: Delmas
      3° Lettre de plusieurs citoyens et citoyennes du département de Paris tendant à solliciter, de l'Assemblée, des lois provisoires sur le divorce et sur le sort des fils de famille, des filles et des femmes dans ... 3° Lettre de plusieurs citoyens et citoyennes du département de Paris tendant à solliciter, de l'Assemblée, des lois provisoires sur le divorce et sur le sort des fils de famille, des filles et des femmes dans tout le royaume et mettre des bornes au despotisme paternel et conjugal ; cette ...
      Locuteur: Delmas
      ...mblée législative, sans cesse détournée de ses travaux par d'artificieuses manœu- « L'Assemblée législative, sans cesse détournée de ses travaux par d'artificieuses manœu-
      Locuteur: Delmas
      Plusieurs membres: Le renvoi au comité de législation ! Plusieurs membres: Le renvoi au comité de législation !
      Locuteur: Delmas
      ...ssemblée renvoie cette lettre au comité de législation.) (L'Assemblée renvoie cette lettre au comité de législation.)
      Dès que le directoire du district de Noyon fut instruit d'un tel rassembleme...
      ...-champ un commissaire pour en connaître la cause et les desseins ; il trouva un grand nombre de citoyens en route, précédés de tambours; le plus grand ordre s'observa...
      ...ctère. Chaque citoyen se justifiait par la crainte d'éprouver la famine, ou de ne pouvoir fournir des grains à notre a...
      Dès que le directoire du district de Noyon fut instruit d'un tel rassemblement, il y envoya sur-le-champ un commissaire pour en connaître la cause et les desseins ; il trouva un grand nombre de citoyens en route, précédés de tambours; le plus grand ordre s'observait dans leur marche ; le cômmissaire se fit connaître; oh l'écouta avec docilité ; on respecta sa mission et son caractère. Chaque citoyen se justifiait par la crainte d'éprouver la famine, ou de ne pouvoir fournir des grains à notre armée sur nos frontières : l'expli- (1) Voy. ci-dessus, séance du jeudi 9 février...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 467
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      cation devint, peu de temps après,-plus authentique; le peuple pria les maires de chaque municipalité présente (sans dout...
      ...êcher qu'il n'arrivât aucuns malheurs), de conférer avec le commissaire, lorsque c...
      cation devint, peu de temps après,-plus authentique; le peuple pria les maires de chaque municipalité présente (sans doute pour empêcher qu'il n'arrivât aucuns malheurs), de conférer avec le commissaire, lorsque celui-ci demanda
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...nt prononcée, qu'ils ne voulaient faire de tort ni mal à personne ; mais qu'ils cr...
      ...pour les émigrés : ils exprimèrent avec la même unanimité qu'ils voulaient, qu'ils...
      ...nt; mais qu'on ne leur faisait pas voir de lettres de voiture. Le commissaire leur lut une pr...
      ...u'elle ne les persuada pas; le souvenir de l'année 1789, le sentiment cruel de la famine, la crainte d'être encore trompés, l'emport...
      ...on déchargerait les quatre bateaux dans la ci-devant abbaye d'Ourscamps, pour mett...
      ..., les grains en sûreté, et en faciliter la vente à ceux qui en auraient besoin.
      ...ssein d'un telrassemblement armé, ous s'écrièrent d'une voix unanime, et fortement prononcée, qu'ils ne voulaient faire de tort ni mal à personne ; mais qu'ils croyaient, et qu'on leur assurait que leurs grains se transportaient hors du royaume pour les émigrés : ils exprimèrent avec la même unanimité qu'ils voulaient, qu'ils désiraient partager leurs subsistances avec leurs frères des départements, qui en manquaient; mais qu'on ne leur faisait pas voir de lettres de voiture. Le commissaire leur lut une proclamation du roi en date du 27 novembre 1791 (1). Ils l'écoutèrent avec respect; mais il paraît qu'elle ne les persuada pas; le souvenir de l'année 1789, le sentiment cruel de la famine, la crainte d'être encore trompés, l'emportèrent ; une résolution unanime fut prise : que, par provision, et en attendant, on déchargerait les quatre bateaux dans la ci-devant abbaye d'Ourscamps, pour mettre, est-il dit, les grains en sûreté, et en faciliter la vente à ceux qui en auraient besoin.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...nements, le 8 février, dans le district de Noyon ; le bruit de l'arrestation des bateaux à Ourscamps se répandit avec rapidité dans le district de Compiègne ; le 9 février, les paroisses du canton de Rethondes sonnèrent le tocsin, et firent battre la générale; 3,000 personnes se transportèrent,armées de fusils, .de piques et de hallebardes, au lieu de Choisy-au-Bac, sur la rivière d'Aisne, où on a arrêté un bateau chargé de 342 sacst de farine, destinés pour Paris, d'après les lettres de voitures, dont copie certifiée a été en... Tel était l'état des événements, le 8 février, dans le district de Noyon ; le bruit de l'arrestation des bateaux à Ourscamps se répandit avec rapidité dans le district de Compiègne ; le 9 février, les paroisses du canton de Rethondes sonnèrent le tocsin, et firent battre la générale; 3,000 personnes se transportèrent,armées de fusils, .de piques et de hallebardes, au lieu de Choisy-au-Bac, sur la rivière d'Aisne, où on a arrêté un bateau chargé de 342 sacst de farine, destinés pour Paris, d'après les lettres de voitures, dont copie certifiée a été envoyée aux députés extraordinaires. Le peuple ne s'est livré à aucun désordre, et...
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      qu'il prescrit pour s'assurer de la véritable destination des grains. Ils o...
      ...ns tous regardé encore comme une mesure de sagesse de proposera l'Assemblée nationale d'adresser, avec la loi du 3 février, une instruction .au p...
      ...nt, parce que, en manifestant avec plus de détails, en donnant plus de développement à vos principes, à votre sollicitude, vous fixerez davantage la confiance du peuple en l'éclairant, et ...
      ...par conséquent ies complots des ennemis de la liberté. Lorsqu'il sera plus instruit sur ses véritables intérêts et les suites de ses démarches, tout cédera à ses sentiments de liberté et de fraternité; ses besoins même ne feront ...
      ...s des ci-devant nobles? Voici le projet de décret :
      qu'il prescrit pour s'assurer de la véritable destination des grains. Ils ont assuré vos comités que le peuple avait manifesté une entière obéissance à 1 Assemblée nationale, si elle ordonnait le départ. Nous avons tous regardé encore comme une mesure de sagesse de proposera l'Assemblée nationale d'adresser, avec la loi du 3 février, une instruction .au peuple sur cet objet important, parce que, en manifestant avec plus de détails, en donnant plus de développement à vos principes, à votre sollicitude, vous fixerez davantage la confiance du peuple en l'éclairant, et vous déjouerez par conséquent ies complots des ennemis de la liberté. Lorsqu'il sera plus instruit sur ses véritables intérêts et les suites de ses démarches, tout cédera à ses sentiments de liberté et de fraternité; ses besoins même ne feront que redoubler son courage et agrandir ses vertus civiques. N'en avons-nous pas u...
      ...r, et où, néanmoins, il sait résister aux cabales des prêtres et aux insinuations des ci-devant nobles? Voici le projet de décret :
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités d'agriculture et de commerce, décrète : l°que le ministre de l'intérieur remettra dans le jour aux administrateurs, députés du département de l'Oise, un exemplaire en forme légale d...
      ... et adresse .au peuple fran-' çais, sur la libre circulation des grains qui vient ...
      ...onner Inexécution ; 3° que le président de l'Assemblée natiopale remettra aux dépu...
      ...ois ; 4° l'Assemblée nationale approuve la conduite des corps administratifs, et r...
      ...ux troubles arrivés dans le département de l'Oise au pouvoir exécutif, pour rendre compte des suites de ces événements. >»
      « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités d'agriculture et de commerce, décrète : l°que le ministre de l'intérieur remettra dans le jour aux administrateurs, députés du département de l'Oise, un exemplaire en forme légale du décret du 28 janvier 1792; 2° que l'instruction et adresse .au peuple fran-' çais, sur la libre circulation des grains qui vient d'être lue et approuvée, sera présentée dans le jour au roi pour en ordonner Inexécution ; 3° que le président de l'Assemblée natiopale remettra aux députés extraordinaires une lettre pour inviter les citoyens réunis à Ourscamps et a Cboisy à respecter les lois ; 4° l'Assemblée nationale approuve la conduite des corps administratifs, et renvoie, au surplus, tous les procès-verbaux et pièces relatives aux troubles arrivés dans le département de l'Oise au pouvoir exécutif, pour rendre compte des suites de ces événements. >»
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...ité ae législation qui nous a fait part de ses réflexions et qu'il trouve égalemen... ...s, l'instruction que votre comité vous propose ; nous l'avons communiquée au comité ae législation qui nous a fait part de ses réflexions et qu'il trouve également utile :
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      « Citoyens, la libre circulation des grains et farines est essentiellement nécessaire à la tranquillité publique, à la prospérité de l'agriculture et du commerce j elle est...
      ... que les citoyens portent aux lois et à la liberté. Ceux donc qui la troublent se rendent coupables d'un grand crime; ils outragent la Constitution, les lois, et la sainte fraternité qui lie et honore les...
      « Citoyens, la libre circulation des grains et farines est essentiellement nécessaire à la tranquillité publique, à la prospérité de l'agriculture et du commerce j elle est un signe certain du respect que les citoyens portent aux lois et à la liberté. Ceux donc qui la troublent se rendent coupables d'un grand crime; ils outragent la Constitution, les lois, et la sainte fraternité qui lie et honore les peuples libres.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...l avait méconnu les magistrats, organes de la loi. ...ans doute égaré par des factieux, s'était livré à des excès répréhensibles, qu'il avait méconnu les magistrats, organes de la loi.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      « Le devoir des législateurs est de veiller avec la plus scrupuleuse exactitude à ce que le...
      ...es du peuple soient assurées. Le Trésor de la nation ne peut avoir une destination pl...
      ...récautions ont été prises pour empêcher la fraude; mais, en
      « Le devoir des législateurs est de veiller avec la plus scrupuleuse exactitude à ce que les subsistances du peuple soient assurées. Le Trésor de la nation ne peut avoir une destination plus juste et plus rigoureuse. Les mesures les plus vastes ont été prises pour cet...
      ...hors du royaume a été sévèrement défendue par plusieurs lois. Les plus grandes précautions ont été prises pour empêcher la fraude; mais, en
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      Instruction et adresse aux Français sur la libre circulation des grains. Instruction et adresse aux Français sur la libre circulation des grains.
      ...stance que le directoire du département de l'Oise et du district de Noyon ont député à l'Assemblçe nationale deux de leurs membres, pour vous prier de les éclairer : l'adresse du district de Noyon est énergique, digne d'administrateurs d'un peuple libre, respire la plus sainte fraternité; ils attribuent ces désordres aux ennemis de la liberté, qui, disent-ils, varieht avec ...
      ...,ne veulent l'acheter, on le jette dans la mer (2). Ces députés vous ont demandé d...
      ... mesures mêmes deviendraient funestes à la subsistance du peuple. Vos comités ne vous proposeront donc aucun projet de loi nouvelle ; ils ont pensé, ainsi que...
      ...istrateurs députés et plusieurs membres de la députation de l'Oise, que le peuple ne se serait pas ...
      ...tel égarement, s'il eût eu connaissance de votre décret du 28 janvier, sanctionné ...
      ...ci-après cette proclamation aux annexes de la séance, page 482.
      C'est dans cette circonstance que le directoire du département de l'Oise et du district de Noyon ont député à l'Assemblçe nationale deux de leurs membres, pour vous prier de les éclairer : l'adresse du district de Noyon est énergique, digne d'administrateurs d'un peuple libre, respire la plus sainte fraternité; ils attribuent ces désordres aux ennemis de la liberté, qui, disent-ils, varieht avec perfidie leurs discours, suivant les personnes; ils tiennent ce langage au peupl...
      ...midi ; mais pour les émigrés, à qui on le vend, et lorsque ceux-ci ne peuvent ou,ne veulent l'acheter, on le jette dans la mer (2). Ces députés vous ont demandé des mesures locales et partielles; il n'a pas fallu un long raisonnement pour les convaincre qu'en législation, .ces mesures mêmes deviendraient funestes à la subsistance du peuple. Vos comités ne vous proposeront donc aucun projet de loi nouvelle ; ils ont pensé, ainsi que les administrateurs députés et plusieurs membres de la députation de l'Oise, que le peuple ne se serait pas livré à un tel égarement, s'il eût eu connaissance de votre décret du 28 janvier, sanctionné le 3 février, et des précautions (1) Voy. ci-après cette proclamation aux annexes de la séance, page 482.
      (2) Voy. ci-après, aux annexes de la séance, page 480, la lettre des administrateurs du départeme...
      ... et l'adresse du directoire du district de Noyon relativement aux accaparements de grains.
      (2) Voy. ci-après, aux annexes de la séance, page 480, la lettre des administrateurs du département do l'Oise et l'adresse du directoire du district de Noyon relativement aux accaparements de grains.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 468
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...n manifestant un respect religieux pour la Constitution et la loi que nous parviendrons à anéantir les horribles projets de tous les conspirés, qui vous menacent de venir reconquérir, par le fer et le feu, leur prétendue noblesse, les droits féodaux, les dîmes, les aid... « C'est en nous unissant, citoyens, en manifestant un respect religieux pour la Constitution et la loi que nous parviendrons à anéantir les horribles projets de tous les conspirés, qui vous menacent de venir reconquérir, par le fer et le feu, leur prétendue noblesse, les droits féodaux, les dîmes, les aides et les gabelles.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ..., dans toutes les occasions, d'ordonner la libre circulation dans l'intérieur du royaume' : les plus grands orages de la Révolution n'ont pu faire varier ses principes, parce qu'ils avaiènt pour base la raison, l'humanité et l'intérêt général... défendant cette exportation, l'Assemblée nationale constituante n a cessé, dans toutes les occasions, d'ordonner la libre circulation dans l'intérieur du royaume' : les plus grands orages de la Révolution n'ont pu faire varier ses principes, parce qu'ils avaiènt pour base la raison, l'humanité et l'intérêt général.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...une égale fermeté, elle s'empresse donc de déclarer à tous les traîtres qui égaren...
      ... ne sacrifiera les principes salutaires de la libre circulation des grains dans l'int...
      ...s abondantes. Si, en effet, les convois de grains pouvaient être arrêtés arbitrairement, la famine et la guerre civile désoleraient bientôt l'Em...
      ...des subsistances. Le peuple des villes, de celles surtout dont la population exige un plus grand approvisionnement annuel, se trouverait dans la dépendance cruelle des municipalités ru...
      ...dées ou imaginaires, le feraient sortir de ses murs pour aller enlever aux cultiva...
      ...ssassinats seraient les suites funestes de ces incursions populaires!
      ...ces vérités, partage les mêmes sentiments, et elle remplira le même devoir avec une égale fermeté, elle s'empresse donc de déclarer à tous les traîtres qui égarent le peuple, que jamais elle ne sacrifiera les principes salutaires de la libre circulation des grains dans l'intérieur du royaume, mais qu'elle défendra avec rigueur toute exportation à l'étranger, tant que les subsistances du peuple ne seront pas abondantes. Si, en effet, les convois de grains pouvaient être arrêtés arbitrairement, la famine et la guerre civile désoleraient bientôt l'Empire ; il faudrait se livrer des combats meurtriers pour obtenir des subsistances. Le peuple des villes, de celles surtout dont la population exige un plus grand approvisionnement annuel, se trouverait dans la dépendance cruelle des municipalités rurales ; ses inquiétudes, ou fondées ou imaginaires, le feraient sortir de ses murs pour aller enlever aux cultivateurs, les grains ; les meurtres, les pillages, les assassinats seraient les suites funestes de ces incursions populaires!
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...on se persuade donc que tout obstacle à la libre circulation des grains fait néces...
      ...s greniers ouverts au débit ; parce que la partie du peuple qui se soulève avertit tous les propriétaires de grains que cette denrée est rare. Dès l...
      ...hausser le prix, qui fut resté modéré ; la commotion se communique rapidement à toutes les parties de l'Empire, et une seule émeute, occasionnée souvent par la seule malveillance, suffit pour faire hausser, dans toute la France, le prix des grains, pour exciter d'horribles spéculations sur la misère des pauvres et des journaliers.
      « Qu'on se persuade donc que tout obstacle à la libre circulation des grains fait nécessairement augmenter le prix dans les marchés et fermer les greniers ouverts au débit ; parce que la partie du peuple qui se soulève avertit tous les propriétaires de grains que cette denrée est rare. Dès lors, l'intérêt particulier, qui ramène tout à lui, fait hausser le prix, qui fut resté modéré ; la commotion se communique rapidement à toutes les parties de l'Empire, et une seule émeute, occasionnée souvent par la seule malveillance, suffit pour faire hausser, dans toute la France, le prix des grains, pour exciter d'horribles spéculations sur la misère des pauvres et des journaliers.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ... qui ne craindra plus pour le transport de ses blés, redoublera d'efforts pour augmenter la masse ae ses récoltes, il fera travailler plus de journaliers et laissera moins de terrain en friche. ...ure commandant impérieusement cette libre circulation, parce que le cultivateur, qui ne craindra plus pour le transport de ses blés, redoublera d'efforts pour augmenter la masse ae ses récoltes, il fera travailler plus de journaliers et laissera moins de terrain en friche.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      La conquête de la liberté n'a-t-elle donc pas rendu tous les Français frères en jurant tous de se confédérer contre les ennemis de la patrie? n'ont-ils pas promis spécialement, à l'époque du serment solennel de la confédération générale, de favoriser la libre circulation des grains, c'est-à-dire de s'aider mutuellement dans leurs besoins, de s'envoyer réciproquement les denrées né...
      ... ou rendues rares dans quelques parties de la France. Ces devoirs sacrés, consignés dans les registres de toutes les municipalités du royaume et ...
      ...casion mémorable, gravés dans les cœurs de tous les bons citoyens, pourraient-ils ...
      La conquête de la liberté n'a-t-elle donc pas rendu tous les Français frères en jurant tous de se confédérer contre les ennemis de la patrie? n'ont-ils pas promis spécialement, à l'époque du serment solennel de la confédération générale, de favoriser la libre circulation des grains, c'est-à-dire de s'aider mutuellement dans leurs besoins, de s'envoyer réciproquement les denrées nécessaires lorsque des intempéries ou calamités les auraient détruites ou rendues rares dans quelques parties de la France. Ces devoirs sacrés, consignés dans les registres de toutes les municipalités du royaume et sur toutes les médailles frappées à cette occasion mémorable, gravés dans les cœurs de tous les bons citoyens, pourraient-ils jamais être oubliés? Celui donc qui s'en écarte ou qui le,conseille, commet un c...
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ... avec un courage digne d'hommes libres, la cherté excessive du pain, ils attendent...
      ...si quelques calamités ou les événements de la guerre, vous réduisaient au besoin qu'i...
      ...nt ils laisseraient au commerce le soin de vous en procurer, mais qu'ils vous en c...
      portent avec un courage digne d'hommes libres, la cherté excessive du pain, ils attendent avec confiance vos secours; croyez que si quelques calamités ou les événements de la guerre, vous réduisaient au besoin qu'ils éprouvent, que non seulement ils laisseraient au commerce le soin de vous en procurer, mais qu'ils vous en conduiraient eux-mêmes.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...e donc tous les bons citoyens, ceux que la confiance du peuple a appelés dans les ...
      ...ns l'exercice des fonctions religieuses de redoubler, dans la circonstance présente, de zèle et de courage pour ramener les citoyens égaré...
      « L'Assemblée nationale conjure donc tous les bons citoyens, ceux que la confiance du peuple a appelés dans les administrations et dans l'exercice des fonctions religieuses de redoubler, dans la circonstance présente, de zèle et de courage pour ramener les citoyens égarés au saint respect qu'ils doivent aux lois et principalement à celles qui concer...
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...té nous anime tous, et nous serons sûrs de triompher de tous les ennemis, de faire régner la liberté à côté de l'abondance, quand tous les despotes du monde nous déclareraient la guerre. ...e constante harmonie règne entre les pouvoirs constitués, qu'une sainte fraternité nous anime tous, et nous serons sûrs de triompher de tous les ennemis, de faire régner la liberté à côté de l'abondance, quand tous les despotes du monde nous déclareraient la guerre.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...raves gardes nationales, braves troupes de ligne, l'Assemblée nationale ne vous dit que des mots dignes de vous, dignes d'elle. « Braves gardes nationales, braves troupes de ligne, l'Assemblée nationale ne vous dit que des mots dignes de vous, dignes d'elle.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      « La défense de la Constitution, des lois et de la patrie vous est confiée. » « La défense de la Constitution, des lois et de la patrie vous est confiée. »
      Locuteur: Jean Debry
      {de Paris.) L'instruction sera peut-être très inutile. Elle ne sera point lue. La seule manière de produire un peu d'effet, c'est que les ...
      ...peuple. Le ministre vous a déjà proposé de faire des acquisitions de grains. Quelqu'abondante que soit votre...
      ...les grains aient manqué dans une partie de l'Empire, pour qu'au moment de la guerre le peuple, se ressouvenant de l'année 1789, conçoive des inquiétudes. C'est à l'instant de la guerre spécialement qu'il faut que les ...
      ...uple aura du pain, ses bras seront pour la loi; mais s'il faut qu il ait à lutter ...
      ...llants, et contre les conseils perfides de la misère, une instruction est une mesure ...
      {de Paris.) L'instruction sera peut-être très inutile. Elle ne sera point lue. La seule manière de produire un peu d'effet, c'est que les administrateurs instruisent le peuple. Le ministre vous a déjà proposé de faire des acquisitions de grains. Quelqu'abondante que soit votre récolte, il suffit que les grains aient manqué dans une partie de l'Empire, pour qu'au moment de la guerre le peuple, se ressouvenant de l'année 1789, conçoive des inquiétudes. C'est à l'instant de la guerre spécialement qu'il faut que les grains abondent dans l'Empire, dussent-ils être superflus, dussiez-vous faire de...
      ...res nations ne l'achètent. Car, Messieurs, ne vous y trompez pas, tant que le peuple aura du pain, ses bras seront pour la loi; mais s'il faut qu il ait à lutter encore contre les suggestions des malveillants, et contre les conseils perfides de la misère, une instruction est une mesure absolument inutile.
      Locuteur: Broussonnet
      Je crois que la mesure qu'on vous propose est absolumen...
      ... produira aucun effet, car le peuple ne la lira pas et qu'il en peut résulter un i...
      ...'inquiéter les habitants des cantons où la circulation est libre. D'ailleurs, celle qu'on vient de vous proposer est très vague, très faible très peu à la portée de la partie la moins éclairée de la nation, et j'en connais plusieurs de différents membres ae cette Assemblée qui me semblent préférables. Gomme la mesure ae l'instruction n est pas très ...
      ...oposés et autoriser ensuite les auteurs de ces instructions à les faire imprimer a...
      ...ropose, celui d'instruire les habitants de la campagne.
      Je crois que la mesure qu'on vous propose est absolument inutile, qu'elle ne produira aucun effet, car le peuple ne la lira pas et qu'il en peut résulter un inconvénient dangereux, celui d'inquiéter les habitants des cantons où la circulation est libre. D'ailleurs, celle qu'on vient de vous proposer est très vague, très faible très peu à la portée de la partie la moins éclairée de la nation, et j'en connais plusieurs de différents membres ae cette Assemblée qui me semblent préférables. Gomme la mesure ae l'instruction n est pas très urgente, vous pourriez décréter d'abord les articles qui vous sont proposés et autoriser ensuite les auteurs de ces instructions à les faire imprimer afin que l'Assemblée pût choisir ensuite celle qui remplira le mieux le but qu'elle se propose, celui d'instruire les habitants de la campagne.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 469
      Locuteur: Broussonnet
      ...ire des instructions, des proclamations de ce genre. La loi est faite; l'Assemblée nationale ne...
      ...tée et c'est aux corps administratifs à la faire exécuter. Ceux qui doivent éclair...
      Dans tous les cas, je ne crois pas que le Corps législatif doive faire des instructions, des proclamations de ce genre. La loi est faite; l'Assemblée nationale ne doit parler que parla loi; elle doit être exécutée et c'est aux corps administratifs à la faire exécuter. Ceux qui doivent éclairer principalement le peuple sont les bons citoyens, les hommes instruits, et l'A...
      Locuteur: Broussonnet
      ...cide à faire une proclamation, il. faut la peser sérieusement, il faut examiner ch...
      ...une longue instruction, que vous pouvez la décréter sur-le-champ, sans 1 examiner, sans l'avoir pesée : je demande la question préalable, sur l'instruction p...
      ...ous les corps administratifs à en faire de particulières, qu'elle invite tous les ...
      Mais si elle se décide à faire une proclamation, il. faut la peser sérieusement, il faut examiner chaque phrase, et ce n'est pas au moment même où I on vient vous proposer une longue instruction, que vous pouvez la décréter sur-le-champ, sans 1 examiner, sans l'avoir pesée : je demande la question préalable, sur l'instruction proposée, et que l'Assemblée engage tous les corps administratifs à en faire de particulières, qu'elle invite tous les bons citoyens à éclairer le peùple qui en a grand besoin.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...udes que pourraient avoir les habitants de certains cantons où la circulation est libre, qu'on peut laisser à la prudence des directoires de district le droit de publier ou de supprimer cette instruction. , rapporteur. Je réponds à M. Broussonnet, en ce qui touche les inquiétudes que pourraient avoir les habitants de certains cantons où la circulation est libre, qu'on peut laisser à la prudence des directoires de district le droit de publier ou de supprimer cette instruction.
      Locuteur: Goujon
      Alors la nouvelle instruction se traînera à la suite de la proclamation faite par le pouvoir exécu...
      ...n cherche à remédier au mal, je propose de renvoyer les pièces au pouvoir exécutif qui sera chargé de faire passer aux administrations du département de l'Oise et du district de Noyon, les ordres nécessaires pour que ...
      Alors la nouvelle instruction se traînera à la suite de la proclamation faite par le pouvoir exécutif, et il est à présumer qu'elle ne réussira pas mieux : elle est donc parfaitement inutile. Comme cependant je désire qu'on cherche à remédier au mal, je propose de renvoyer les pièces au pouvoir exécutif qui sera chargé de faire passer aux administrations du département de l'Oise et du district de Noyon, les ordres nécessaires pour que le décret du 28 janvier dernier soit exécuté.
      Locuteur: Lequinio
      ...is au contraire d'autant plus important de la saisir, que le peuple veut toujours le ...
      ... analyse claire des lois qui concernent la libre circulation des grains, et les principes d'intérêt commercial, de philosophie et de moralité, de manière à en faire une espèce de manuel qui puisse servir dans tous les ...
      ...on aille au voix sur le reste du projet de décret, et que, pour l'instruction, l'A...
      ...présenter une dans le plan que je viens de tracer.
      ...oujours des inconvénients qui nous font écarter les moyens d'instruction, ie crois au contraire d'autant plus important de la saisir, que le peuple veut toujours le bien, et qu'il fait souvent le mal, en croyant faire le bien, et uniquement, par...
      ... circonstances présentes; mais que l'on en rédige à loisir une qui contienne une analyse claire des lois qui concernent la libre circulation des grains, et les principes d'intérêt commercial, de philosophie et de moralité, de manière à en faire une espèce de manuel qui puisse servir dans tous les temps et pour tous les lieux ; je demande donc que 1 on aille au voix sur le reste du projet de décret, et que, pour l'instruction, l'Assemblée renvoie au comité pour vous en présenter une dans le plan que je viens de tracer.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      , rapporteur, donne lecture de l'article 1er du projet décret qui est ainsi conçu : , rapporteur, donne lecture de l'article 1er du projet décret qui est ainsi conçu :
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités d'agriculture et de commerce réunis, décrète : « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités d'agriculture et de commerce réunis, décrète :
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      « 1° Que le ministre de l'intérieur remettra dans le jour aux administrateurs, députés du département de l'Oise, un exemplaire en forme légale d... « 1° Que le ministre de l'intérieur remettra dans le jour aux administrateurs, députés du département de l'Oise, un exemplaire en forme légale du décret du 28 janvier 1792. »
      Locuteur: Goujon
      J'observe que le ministre de l'intérieur a écrit ce matin à la députation de l'Oise que le décret du 28 janvier dern...
      ...aux corps administratifs du département de l'Oise.
      J'observe que le ministre de l'intérieur a écrit ce matin à la députation de l'Oise que le décret du 28 janvier dernier a été adressé aux corps administratifs du département de l'Oise.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      , rapporteur, donne lecture de l'article 2 qui est ainsi conçu : , rapporteur, donne lecture de l'article 2 qui est ainsi conçu :
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...essées par le directoire du département de l'Oise.) . (L'Assemblée ordonne le renvoi au pouvoir exécutif des pièces adressées par le directoire du département de l'Oise.) .
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...emande que les comités d'agriculture et de commerce réunis nous présentent incessamment un rapport sur la proposition faite par le ministre de l'intérieur, d'importer des grains de l'étranger, pour la consommation du royaume; c'est le seul moyen de tranquilliser les départements. Un membre : Je demande que les comités d'agriculture et de commerce réunis nous présentent incessamment un rapport sur la proposition faite par le ministre de l'intérieur, d'importer des grains de l'étranger, pour la consommation du royaume; c'est le seul moyen de tranquilliser les départements.
      Locuteur: Broussonnet
      Le plus sûr moyen de rassurer le peuple et de l'éclairer sur la nécessité de respecter la liberté du commerce des grains, c'est de lui faire connaître l'état général des ...
      ...nse que ce tahleau calmera ses craintes de manquer de vivres. En conséquence, je demande que le ministre de l'intérieur rende un compte de huitaine en huitaine, des différents tr...
      ...eu lieu dans le royaume, relativement a la libre circulation des grains, et fournisse également l'état de l'approvisionnement à Paris et dans le ...
      Le plus sûr moyen de rassurer le peuple et de l'éclairer sur la nécessité de respecter la liberté du commerce des grains, c'est de lui faire connaître l'état général des subsistances dans le royaume. Je pense que ce tahleau calmera ses craintes de manquer de vivres. En conséquence, je demande que le ministre de l'intérieur rende un compte de huitaine en huitaine, des différents troubles qui ont eu lieu dans le royaume, relativement a la libre circulation des grains, et fournisse également l'état de l'approvisionnement à Paris et dans le royaume.
      Locuteur: Charlier
      ...nés par le roi, envoyée par le ministre de la justice ; cette noté est ainsi conçue : , secrétaire, donne lecture d'une liste des décrets sanctionnés par le roi, envoyée par le ministre de la justice ; cette noté est ainsi conçue :
      Locuteur: Charlier
      « Le ministre de la justice a l'honneur d'adresser à M. le Président de l'Assemblée nationale, la note des décrets sanctionnés par le roi... « Le ministre de la justice a l'honneur d'adresser à M. le Président de l'Assemblée nationale, la note des décrets sanctionnés par le roi; ou dont Sa Majesté a ordonné l'exécution.
      Locuteur: Goujon
      ...une proclamation du roi publiée au mois de novembre dernier, et qui me semble beaucoup plus forte que l'instruction dont on vient de vous faire lecture. Il existe une proclamation du roi publiée au mois de novembre dernier, et qui me semble beaucoup plus forte que l'instruction dont on vient de vous faire lecture.
      Locuteur: Lequinio
      Plusieurs membres : La discussion fermée! Plusieurs membres : La discussion fermée!
      Locuteur: Lequinio
      (L'Assemblée ferme la discussion.) (L'Assemblée ferme la discussion.)
      Locuteur: Goujon
      Plusieurs membres : La question préalable sur l'article! Plusieurs membres : La question préalable sur l'article!
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      Plusieurs membres : La question préalable ! Plusieurs membres : La question préalable !

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 470
      Locuteur: Charlier
      ...er, les payeurs des rentes seront tenus de donner aux par- ' ties prenantes, si elles l'exigent, une attestation de la remise des certificats de résidence et quittances d'impositions. ...t portant qu'en interprétation du décret du 13 décembre'' 10 février 1792. dernier, les payeurs des rentes seront tenus de donner aux par- ' ties prenantes, si elles l'exigent, une attestation de la remise des certificats de résidence et quittances d'impositions.
      Locuteur: Charlier
      Décret portant que la caisse de l'extraordinaire ouvrira, sans 10 févri...
      ..., le paiement des capitaux des emprunts de 1782, 1785, 1786, 1787 et 1789, tombés ...
      ...qui ont été faits dans le cours du mois de décembre dernier.
      Décret portant que la caisse de l'extraordinaire ouvrira, sans 10 février 1792. aucun délai, et fera, à bureau ouvert, le paiement des capitaux des emprunts de 1782, 1785, 1786, 1787 et 1789, tombés en remboursement par les tirages qui ont été faits dans le cours du mois de décembre dernier.
      Locuteur: Charlier
      ...élai dans lequel tous les propriétaires de créances déclarées exigibles à la charge de la nation, seront tenus d'en produire les ... Décret qui fixe le délai dans lequel tous les propriétaires de créances déclarées exigibles à la charge de la nation, seront tenus d'en produire les titres.
      Locuteur: Charlier
      Décret qui fixe l'époque de la revue générale de formation des officiers de la marine et détermine les conditions nécessaires pour être compris dans la nouvelle formation. (Applaudissements.) Décret qui fixe l'époque de la revue générale de formation des officiers de la marine et détermine les conditions nécessaires pour être compris dans la nouvelle formation. (Applaudissements.)
      Locuteur: Charlier
      ...que les biens des émigrés sont mis sous la main de la nation et sous la surveillance des corps administratifs. ... Décret portant que les biens des émigrés sont mis sous la main de la nation et sous la surveillance des corps administratifs. ( Vifs applaudissements.)
      Locuteur: Charlier
      Un membre : La date de sanction du décret portant séquestre de... Un membre : La date de sanction du décret portant séquestre des biens des émigrés?
      Locuteur: Le Président
      cier municipal de la ville-de Lyon, chargé d'une adresse du corps mun...
      ...tionale ; il demande à être introduit à la barre, ou du moins à ce qu'on fasse lecture de son adresse.
      cier municipal de la ville-de Lyon, chargé d'une adresse du corps municipal à l'Assemblée nationale ; il demande à être introduit à la barre, ou du moins à ce qu'on fasse lecture de son adresse.
      Locuteur: Le Président
      M. Joseph Gharlier, officier municipal de la M. Joseph Gharlier, officier municipal de la
      Locuteur: Charlier
      ... portant que les 40 soldats du régiment de Château- 42 février 1792. vieux suisse, détenus aux galères de Brest, sont compris dans l'amnistie; qu... 31 décembre 1791. Décret portant que les 40 soldats du régiment de Château- 42 février 1792. vieux suisse, détenus aux galères de Brest, sont compris dans l'amnistie; qu'en conséquence, ils seront mis en liberté. (Vifs applaudissemen ts.)
      Locuteur: Charlier
      4 février 1792. Décret relatif à la fabrication des nouveaux assignats et q... 4 février 1792. Décret relatif à la fabrication des nouveaux assignats et qui 8 février 1792. règle leur forme.
      Locuteur: Charlier
      ...Malvoisin, Gautier et Marc. Non sujet à la 4 février 1792. Acte d'accusation contre les sieurs Malvoisin, Gautier et Marc. Non sujet à la
      Locuteur: Charlier
      ...erit d'infanterie et plusieurs citoyens de Perpignan ...re les sieurs Chollet, Saillant, Félix Adhémar, et autres officiers du 20e régimerit d'infanterie et plusieurs citoyens de Perpignan
      Locuteur: Charlier
      Décret relatif à la liquidation des remboursements des capi... Décret relatif à la liquidation des remboursements des capitaux fournis dans l'emprunt fait à Gênes et autres emprunts publics, mentionnés ...
      Locuteur: Charlier
      Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécuti... Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 8 février.
      Locuteur: Charlier
      Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécuti... Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 8 fevriér.
      Locuteur: Charlier
      ...cret relatif à l'organisation du bureau de -comptabilité. Décret relatif à l'organisation du bureau de -comptabilité.
      Locuteur: Charlier
      ... qui rentreront en France dans Je cours de l'année 1792. (Applaudissements.) ...s et soldats qui ont abandonné leurs drapeaux avant l'époque du 1er juin 1789 et qui rentreront en France dans Je cours de l'année 1792. (Applaudissements.)
      Locuteur: Charlier
      ...êtaire. Je le présume puisqu'il est sur la note. (L'incident est clos.) , sêcrêtaire. Je le présume puisqu'il est sur la note. (L'incident est clos.)
      Locuteur: Le Président
      Plusieurs membres : Qu'il soit admis à la barre! Plusieurs membres : Qu'il soit admis à la barre!
      Locuteur: Le Président
      ...ier municipal sera admis sur-le-champ à la barre.) (L'Assemblée décide que cet officier municipal sera admis sur-le-champ à la barre.)

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 471
      Locuteur: Le Président
      ville de Lyon, est introduit à la barre ; il s'exprime ainsi : ville de Lyon, est introduit à la barre ; il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Le Président
      Le directoire du département de Rhône-et-Loire, accable la municipalité de Lyon, par des arrêtés aussi odieux qu'i...
      ...r les insinuations perfides des ennemis de la Révolution, jusqu'à se persuader qu'il était de son devoir de nous ôter la confiance du peuple?
      Le directoire du département de Rhône-et-Loire, accable la municipalité de Lyon, par des arrêtés aussi odieux qu'injustes; aurait-il été séduit par les insinuations perfides des ennemis de la Révolution, jusqu'à se persuader qu'il était de son devoir de nous ôter la confiance du peuple?
      Locuteur: Le Président
      La ville de Lyon, malheureusement agitée par des conspirateurs ae tous les genres, depuis l'aurore de la liberté française jusqu'à ce moment, n'a résisté à leurs violents efforts, que par la surveillance continuelle des officiers ...
      ...ls ne vous diront pas que, pour obtenir la tranquillité et la sûreté de la seconde ville du royaume, ils ont sans cesse à lutter contre la ruse, la force, le mensonge et la calomnie; qu'ils n'ont pas craint de s'attirer même, aux dépens de leur intérêt particulier, la haine et la colère d'hommes aussi puissants par leu...
      ...entourent le département, et ne cessent de lui représenter la municipalité comme une hydre qu'il faut...
      ...ont-ils été écoutés depuis le moment où la municipalité se vit contrainte de faire mettre en état d'arrestation le s...
      ...r, par des écrits incendiaires, troublé la tranquillité publique; peut-être que l'...
      ...otre tranquillité, a concentré l'esprit de vengeance, dans'tous les bureaux du dép...
      La ville de Lyon, malheureusement agitée par des conspirateurs ae tous les genres, depuis l'aurore de la liberté française jusqu'à ce moment, n'a résisté à leurs violents efforts, que par la surveillance continuelle des officiers municipaux. Ils ne vous diront pas que, pour obtenir la tranquillité et la sûreté de la seconde ville du royaume, ils ont sans cesse à lutter contre la ruse, la force, le mensonge et la calomnie; qu'ils n'ont pas craint de s'attirer même, aux dépens de leur intérêt particulier, la haine et la colère d'hommes aussi puissants par leurs richesses que par les places qu'ils avaient occupées. Ces hommes entourent le département, et ne cessent de lui représenter la municipalité comme une hydre qu'il faut anéantir. Peut-être ont-ils été écoutés depuis le moment où la municipalité se vit contrainte de faire mettre en état d'arrestation le sieur Imbert, membre du département, pour avoir, par des écrits incendiaires, troublé la tranquillité publique; peut-être que l'arrestation du sieur Olivier, secrétaire des bureaux du département, convaincu d'avoir eu une correspondance funeste à notre tranquillité, a concentré l'esprit de vengeance, dans'tous les bureaux du département.
      Locuteur: Le Président
      Èh! comment la municipalité aurait-elle pu agir d'une autre manière, sans compromettre la sûreté et le repos de nos concitoyens? Elle avait les preuves...
      ...és avec les émigrés, et les corrupteurs de l'intérieur du royaume. L'arrestation d...
      ...aire ruisseler notre sang pour anéantir la liberté. Malgré ce terrible exemple, le...
      Èh! comment la municipalité aurait-elle pu agir d'une autre manière, sans compromettre la sûreté et le repos de nos concitoyens? Elle avait les preuves les plus évidentes que plusieurs secrétaires du département étaient coalisés avec les émigrés, et les corrupteurs de l'intérieur du royaume. L'arrestation d'un seul lui fit penser que les. coupables d'un rang plus élevé seraient intimid...
      ...uni, dérobe 246,700 livres, s'enfuit, et porte notre argent à Geux qui veulent faire ruisseler notre sang pour anéantir la liberté. Malgré ce terrible exemple, le sieur Olivier et sa naine restent en fonction dans les bureaux du département.
      Locuteur: Le Président
      La ville est menacée d'une insurrection de la part du peuple, qui se plaignait, avec raison, de la mauvaise qualité du pain, et de la difficulté d'avoir des farines. Aussitôt la municipalité arrête, d'après des essais multipliés sur la panification, que les boulangers ne feront plus qu'une seule espèce de pain; elle en taxe le prix, et le propo...
      ...emps, les mpulins à blé sont rapprochés de l'endroit où le courant de l'eau est plus rapide. Que fait le dire...
      ...n loin d'applaudir à cette conduite, il la blâme hautement, et fait murmurer le pe...
      La ville est menacée d'une insurrection de la part du peuple, qui se plaignait, avec raison, de la mauvaise qualité du pain, et de la difficulté d'avoir des farines. Aussitôt la municipalité arrête, d'après des essais multipliés sur la panification, que les boulangers ne feront plus qu'une seule espèce de pain; elle en taxe le prix, et le proportionne à celui du blé. En même temps, les mpulins à blé sont rapprochés de l'endroit où le courant de l'eau est plus rapide. Que fait le directoire du département? bien loin d'applaudir à cette conduite, il la blâme hautement, et fait murmurer le peuple, et triompher les méchants.
      Locuteur: Le Président
      La municipalité n'a-t-elle pas éprouvé le même blâme, lorsque, pour épargner à la commune un loyer annuel de 606 livres pour un corps de garde, elle en a fait construire un La municipalité n'a-t-elle pas éprouvé le même blâme, lorsque, pour épargner à la commune un loyer annuel de 606 livres pour un corps de garde, elle en a fait construire un
      Locuteur: Le Président
      ...tieux que fanatiques, cherchent, au nom de la religion, a mettre le désordre au milieu des familles et des couvents ; celui de la Propagation est le foyer de la conspiration. Dans ces mêmes temps, des prêtres intéressés, plus factieux que fanatiques, cherchent, au nom de la religion, a mettre le désordre au milieu des familles et des couvents ; celui de la Propagation est le foyer de la conspiration.
      Locuteur: Le Président
      ... directoire du district que le repos et la sûreté étaient sur le point d'être trou...
      ...formé par ses satellites des moyens que la municipalité a pris pour rétablir la paix, qu'il taxe, par un arrêté, ses démarches de vexation et la représente comme l'instrument de la plus affreuse inquisition.
      Avertie par le directoire du district que le repos et la sûreté étaient sur le point d'être troublés, elle nomme des commissaires pour rétablir l'ordre. Le directoire du département, à peine est-il.informé par ses satellites des moyens que la municipalité a pris pour rétablir la paix, qu'il taxe, par un arrêté, ses démarches de vexation et la représente comme l'instrument de la plus affreuse inquisition.
      Locuteur: Le Président
      Une autre espèce de couvent, plus utile à nos concitoyens, ...
      ... dénonciations multipliées apprennent à la municipalité les cruautés qu'on exerce sur les enfants qui ne veulent pas adopter la manière de penser des hypocrites et des religieuse...
      ...général des administrateurs, pour régir la maison de la Providence, maison de chanté et d'éducation gratuite.
      Une autre espèce de couvent, plus utile à nos concitoyens, est au même instant en proie aux fureurs des prêtres acharnés à tout détruire. Des dénonciations multipliées apprennent à la municipalité les cruautés qu'on exerce sur les enfants qui ne veulent pas adopter la manière de penser des hypocrites et des religieuses fanatiques. Le corps municipal nomme des commissaires, et le conseil général des administrateurs, pour régir la maison de la Providence, maison de chanté et d'éducation gratuite.
      Locuteur: Le Président
      La tranquillité commençait à renaître lors...
      ...épartement, enjoint en termes injurieux de ne plus s'immiscer de la règle de cette maison, afin qu'il soit laissé, dit-il, à chaque enfant et religieuse la liberté d'opinion et de culte.
      La tranquillité commençait à renaître lorsqu'un arrêté imprévu du directoire du département, contraire à l'avis du district et dicté par les anciens administrateurs, amis et protégés du département, enjoint en termes injurieux de ne plus s'immiscer de la règle de cette maison, afin qu'il soit laissé, dit-il, à chaque enfant et religieuse la liberté d'opinion et de culte.
      Locuteur: Le Président
      ...nsidieuse où, sous le spécieux prétexte de la défense de la loi, on en assassine les défenseurs? Quelle est donc cette marche insidieuse où, sous le spécieux prétexte de la défense de la loi, on en assassine les défenseurs?
      Locuteur: Le Président
      ... ses actions, lorsqu'il fait un crime à la municipalité d'avoir empêché les prêtres de l'Oratoire de dilapider toute la maison au collège au moment où ils croy...
      ...èvement des meubles qui appartenaient à la ville. Ils mettent les scellés sur la bibliothèque, sur le médailler, sur le cabinet de physique expérimentale; ils en assurent, par cette forme légale, la propriété. Eh bien, ie directoire du dé...
      ... les faire regarder comme perturbateurs de l'ordre social et violateurs des Droits de l'homme, ainsi il cherche à vouer la municipalité au mépris public et à l'in...
      Le même esprit ne dirige-t-il pas le département dans toutes ses actions, lorsqu'il fait un crime à la municipalité d'avoir empêché les prêtres de l'Oratoire de dilapider toute la maison au collège au moment où ils croyaient apprendre leur destruction. Des officiers municipaux s'opposent à l'enlèvement des meubles qui appartenaient à la ville. Ils mettent les scellés sur la bibliothèque, sur le médailler, sur le cabinet de physique expérimentale; ils en assurent, par cette forme légale, la propriété. Eh bien, ie directoire du département censure publiquement leur conduite et fait lever les scellés. Il va même jusqu'à vouloir les faire regarder comme perturbateurs de l'ordre social et violateurs des Droits de l'homme, ainsi il cherche à vouer la municipalité au mépris public et à l'infamie.
      Locuteur: Le Président
      A la vue de cet arrêté, n'est-il pas permis de croire qu'il existe une coalition funes...
      ...verra 3;000 prêtres étrangers s'agitant de mille manières et sous toutes L s formes possibles, pour y faire naître l'esprit de fanatisme et ses fureurs. Toujours lp t...
      ...force pour mettre leur repaire à l'abri de nos recherches ; toujours il a rendu no...
      ..., lorsqu'il a fallu arrêter les progrès de l'incendie, qui ne cesse de s'accroître.
      A la vue de cet arrêté, n'est-il pas permis de croire qu'il existe une coalition funeste entre les prêtres et les membres du directoire? Qu'on se transporte dans no^ murs, on y verra 3;000 prêtres étrangers s'agitant de mille manières et sous toutes L s formes possibles, pour y faire naître l'esprit de fanatisme et ses fureurs. Toujours lp tribunal du district s^est plu à trouver les coupables innocents; toujours le département a déployé sa force pour mettre leur repaire à l'abri de nos recherches ; toujours il a rendu nos efforts inutiles, lorsqu'il a fallu arrêter les progrès de l'incendie, qui ne cesse de s'accroître.
      Locuteur: Le Président
      ...'est toi qui encore a soufflé le poison de la discorde; lorsque, d'après, une délibér...
      ...moiries des ci-devant barons, chanoines de Saint-Juste, placées au-dessus du portail de leur église. Quoi donc ! parce qu'il a ...
      O coalition perfide! c'est toi qui encore a soufflé le poison de la discorde; lorsque, d'après, une délibération du corps municipal, il a fait abattre les armoiries des ci-devant barons, chanoines de Saint-Juste, placées au-dessus du portail de leur église. Quoi donc ! parce qu'il a obéi
      Locuteur: Le Président
      ...ous garantir du coup funeste qui menace la Constitution et la liberté. ... où le despotisme veut nous engloutir, nous venons implorer votre secours pour nous garantir du coup funeste qui menace la Constitution et la liberté.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 472
      Locuteur: Le Président
      à la loi, le directoire du département a l'impudence ae le traiter de Goth et Vendale, et de le faire passer aux yeux du peuple, par...
      ...ncendiaires et multipliés, pour indigne de sa confiance, et capable d'enfreindre toutes les lois. A tant de moyens destructeurs, quelles armes la municipalité a-t-elle opposées? la patience, le courage et l'obéissance.
      à la loi, le directoire du département a l'impudence ae le traiter de Goth et Vendale, et de le faire passer aux yeux du peuple, par des placards incendiaires et multipliés, pour indigne de sa confiance, et capable d'enfreindre toutes les lois. A tant de moyens destructeurs, quelles armes la municipalité a-t-elle opposées? la patience, le courage et l'obéissance.
      Locuteur: Le Président
      Nos ennemis, désespérés de l'impossibilité de nous anéantir tant que nous serions uni...
      ...rent un combat sanglant à chaque membre de la municipalité. Le directoire du département reçoit la plainte du sieur Meynis contre deux off...
      ...d'après une dénonciation, à se rendre à la municipalité, afin de découvrir l'auteur d'un nouveau genre de poignard : comme il devait servir de modèle à plusieurs autres, et qu'il fallait empêcher la fabrication d'une arme aussi meurtrière...
      ...r Meynis et le coutelier sont envoyés à la police correctionnelle; malgré cette ma...
      ...ctoire arrête qu'ii est permis à Meynis de prendre à partie ces deux officiers municipaux; il les traite d'infracteurs de la loi, et les livre à un tribunal qui les...
      Nos ennemis, désespérés de l'impossibilité de nous anéantir tant que nous serions unis, dressent un nouveau plan d'attaque ; ils livrent un combat sanglant à chaque membre de la municipalité. Le directoire du département reçoit la plainte du sieur Meynis contre deux officiers municipaux, pour l'avoir invité, d'après une dénonciation, à se rendre à la municipalité, afin de découvrir l'auteur d'un nouveau genre de poignard : comme il devait servir de modèle à plusieurs autres, et qu'il fallait empêcher la fabrication d'une arme aussi meurtrière, le coutelier et Meynis sont entendus, le procès-verbal est dressé, l'arme est remise au greffe; et, d'après un arrêté du corps municipal le sieur Meynis et le coutelier sont envoyés à la police correctionnelle; malgré cette marche légale, le directoire arrête qu'ii est permis à Meynis de prendre à partie ces deux officiers municipaux; il les traite d'infracteurs de la loi, et les livre à un tribunal qui les attend. •
      Locuteur: Le Président
      Le poignard de Meynis n'était pas la seule arme que l'on devait nous plonger...
      ...pparente, mais plus meurtrière; c'était la suspension injuste d'un officier munici...
      Le poignard de Meynis n'était pas la seule arme que l'on devait nous plonger dans le cœur, il s'en fabriquait d'une autre espèce moins apparente, mais plus meurtrière; c'était la suspension injuste d'un officier municipal, que le directoire du département préparait dans les ténèbres.
      Locuteur: Le Président
      ..., à 10 heures du soir, dénoncer au juge de paix qu'il se fabrique de faux mandats chez les trère et sœur Lac...
      ...ler trouver l'officier municipal chargé de la police. Ge dernier, effrayé des dangers qui menacent la fortune publique, et Connaissant l'invitation du juge de paix, n'hésite pas de satisfaire au désir des dénonciateurs. ...
      ...hez Lacroix, il n'y trouve aucune trace de faux mandats, et le rassure contre toute espèce de soupçon.
      Deux1 honnêtes citoyens vont, à 10 heures du soir, dénoncer au juge de paix qu'il se fabrique de faux mandats chez les trère et sœur Lacroix ; il ne peut s'y transporter : il les invite d'aller trouver l'officier municipal chargé de la police. Ge dernier, effrayé des dangers qui menacent la fortune publique, et Connaissant l'invitation du juge de paix, n'hésite pas de satisfaire au désir des dénonciateurs. Il se rend chez Lacroix, il n'y trouve aucune trace de faux mandats, et le rassure contre toute espèce de soupçon.
      Locuteur: Le Président
      Qui de vous, pères de la patrie, pourrait se persuader qu'une vi...
      ... et où l'officier municipal a développé la plus grande douceur, est l'unique cause de sa suspension.
      Qui de vous, pères de la patrie, pourrait se persuader qu'une visite faite sans bruit, sans scandale, et où l'officier municipal a développé la plus grande douceur, est l'unique cause de sa suspension.
      Locuteur: Le Président
      Il est temps de tout dévoiler. Cette visite n'est qu'un...
      ...pour le directoire du département, dans la vue de satisfaire sa haine et d'assouvir sa ve...
      Il est temps de tout dévoiler. Cette visite n'est qu'un vain prétexte pour le directoire du département, dans la vue de satisfaire sa haine et d'assouvir sa vengeance.
      Locuteur: Le Président
      ...s toujours été le plus ardent défenseur de la Constitution et de la liberté, s'il n'avait constamment joui de l'estime et de l'amitié de tous les patriotes, s'il n'avait jamais...
      ...tement veut des coupables; où est celui de nous qui ne l'est pas à ses yeux? Mais qu'il tremble devant la nation entière; qu'il sache que la municipalité est prête à verser son sang plutôt que de s'avilir et de devenir esclave.
      Si l'officier municipal n'avait pas toujours été le plus ardent défenseur de la Constitution et de la liberté, s'il n'avait constamment joui de l'estime et de l'amitié de tous les patriotes, s'il n'avait jamais déjoué les intrigues ténébreuses et les noirs complots des méchants, le directo...
      ... sa conduite. Une telle action pouvait-elle produire tant d'injustices? Le département veut des coupables; où est celui de nous qui ne l'est pas à ses yeux? Mais qu'il tremble devant la nation entière; qu'il sache que la municipalité est prête à verser son sang plutôt que de s'avilir et de devenir esclave.
      Locuteur: Le Président
      Sages législateurs, détournez de dessus nos têtes le fer homicide du despotisme : vengez la loi offensée, et rétablissez l'harmonie... Sages législateurs, détournez de dessus nos têtes le fer homicide du despotisme : vengez la loi offensée, et rétablissez l'harmonie qui doit exister entre les corps constitués ; un seul ins-
      Locuteur: Le Président
      ...u avec intérêt le compte que vous venez de lui rendre du zèle de la municipalité de la ville de Lyon pour le maintien de l'ordre public. Elle vient d'entendre v...
      ...inera et s'en fera rendre compte par un de ses comités. Elle vous invite à sa séan...
      , répondant au pétitionnaire. L'Assemblée nationale a entendu avec intérêt le compte que vous venez de lui rendre du zèle de la municipalité de la ville de Lyon pour le maintien de l'ordre public. Elle vient d'entendre vos plaintes ; elle les examinera et s'en fera rendre compte par un de ses comités. Elle vous invite à sa séance.
      Locuteur: Fauchet
      ...stème suivi dans le gouvernement. C'est de soutenir les directoires ae département...
      ...pouvoir exécutif l'examen d'une affaire de ce genre. C'est à l'Assemblée nationale qu'appartient la police correctionnelle sur les corps ad...
      ... dans ces circonstances. Le département de Rhône-et-Loire n'est pas seul dans ce c...
      ...ouve dans le même cas. Les départements de la Nièvre, de la Haute-Loire, ae la Drôme, des Bouches-du-Rhône, tous ces directoires de département compromettent essentiellement la chose publique. Je demande le renvoi au comité de surveillance.
      Il y a un système suivi dans le gouvernement. C'est de soutenir les directoires ae départements aristocrates contre les municipalités patriotes. (Applaudissements dans les tribunes.) Vous ne pouvez pas renvoyer au pouvoir exécutif l'examen d'une affaire de ce genre. C'est à l'Assemblée nationale qu'appartient la police correctionnelle sur les corps administratifs. II faut qu'elle prononce essentiellement dans ces circonstances. Le département de Rhône-et-Loire n'est pas seul dans ce cas. Le département du Gers se trouve dans le même cas. Les départements de la Nièvre, de la Haute-Loire, ae la Drôme, des Bouches-du-Rhône, tous ces directoires de département compromettent essentiellement la chose publique. Je demande le renvoi au comité de surveillance.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      J'observe à l'Assemblée que le premier de ses devoirs est de faire exécuter les lois; or, par la marche coutumière qu'invoque M. Fauchet...
      ...if. S'il ne lui rend pas justice, alors la marche prescrite par la loi, c'est d'arriver au Corps législati...
      J'observe à l'Assemblée que le premier de ses devoirs est de faire exécuter les lois; or, par la marche coutumière qu'invoque M. Fauchet, il faut qu'une municipalité plaignante s'adresse au pouvoir exécutif. S'il ne lui rend pas justice, alors la marche prescrite par la loi, c'est d'arriver au Corps législatif. Cette marche n'avait pas été suivie, je demande le renvoi au pouvoir exécutif...
      Locuteur: Caminet
      ...uchet a accusé hautement le département de Rhône-et-Loire d'aristocratie, et de n'être pas fidèle à la loi. Je demande où M. l'abbé a pris les renseignements qu'il a contre le département de Rhône-et-Loire. (Murmures.) Quand on en...
      ...xécutif; mais je m'oppose aux calomnies de M. Fauchet.
      M. Fauchet a accusé hautement le département de Rhône-et-Loire d'aristocratie, et de n'être pas fidèle à la loi. Je demande où M. l'abbé a pris les renseignements qu'il a contre le département de Rhône-et-Loire. (Murmures.) Quand on entend les calomnies, il faut écouter les justifications. Je ne m'oppose pas au renvoi au pouvoir exécutif; mais je m'oppose aux calomnies de M. Fauchet.
      Locuteur: Basire
      J'appuie la motion de M. Fauchet et je demande qu'on accorde un jour au comité de surveillance pour vous donner des rense... J'appuie la motion de M. Fauchet et je demande qu'on accorde un jour au comité de surveillance pour vous donner des renseignements positifs sur cet objet.
      Locuteur: Le Président
      tant de retard peut coûter bien des larmes à ia... tant de retard peut coûter bien des larmes à ia patrie.
      Locuteur: Fauchet
      ...e. Je n'ai point dit que le département de Rhône-et-Loire était aristocrate ; j'ai...
      ...était un système, dans le gouvernement, de soutenir les directoires aristocrates c...
      Je demande que le préopinant soit rappellé à l'ordre. Je n'ai point dit que le département de Rhône-et-Loire était aristocrate ; j'ai dit que c'était un système, dans le gouvernement, de soutenir les directoires aristocrates contre les municipalités patriotes (Applaudissements.)
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ... est aristocrate ou non. Il faut suivre la marche constitutionnelle. Il n'est pas question ici d'examiner si le département ae Rhône-et-Loire est aristocrate ou non. Il faut suivre la marche constitutionnelle.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      Plusieurs membres : La discussion fermée ! Plusieurs membres : La discussion fermée !
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      (L'Assemblée ferme la discussion.) (L'Assemblée ferme la discussion.)
      Locuteur: Basire
      La question préalable sur le renvoi! La question préalable sur le renvoi!

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 473
      Locuteur: Rouyer
      Je demande la parole pour un amendement; je demande l...
      ...r exécutif, avec injonction au ministre de l'intérieur d'en rendre compte sous 8 j...
      Je demande la parole pour un amendement; je demande le renvoi au pouvoir exécutif, avec injonction au ministre de l'intérieur d'en rendre compte sous 8 jours.
      Locuteur: Ducos
      J'appuie l'amendement de M.Rou ver. Par ce moyen, nous concilierons ce que la Constitution exige de nous, avec la vigilance que vous devez apporter à poursuivre les corps administratifs qui enfreignent la loi. J'appuie l'amendement de M.Rou ver. Par ce moyen, nous concilierons ce que la Constitution exige de nous, avec la vigilance que vous devez apporter à poursuivre les corps administratifs qui enfreignent la loi.
      Locuteur: Ducos
      Un membre : Je demande la question préalable sur l'amendement de M. Rouyer, parce qu'il n'est pas possib... Un membre : Je demande la question préalable sur l'amendement de M. Rouyer, parce qu'il n'est pas possible que le ministre rende compte dans 8 jours.
      Locuteur: Becquey
      Messieurs, j'ai demandé la ques-. tion préalable sur l'amendement de M. Rouyer, parce que le renvoi que vous...
      ...e que l'avertissement que vous donnez à la municipalité de Lyon que ce n'était point à vous, mais ...
      Messieurs, j'ai demandé la ques-. tion préalable sur l'amendement de M. Rouyer, parce que le renvoi que vous faites au pouvoir exécutif n'est autre chose que l'avertissement que vous donnez à la municipalité de Lyon que ce n'était point à vous, mais bien au pouvoir exécutif qu'elle devait s'adresser pour avoir justice des griefs...
      Locuteur: Daverhoult
      La marche, que l'on vous propose tendrait à soustraire les ministres à la responsabilité. Car du moment que c'est aux ministres à faire exécuter la loi, si vous leur renvoyez sans qu'ils ...
      ...vous le juge. C'est le moyen que jamais la responsabilité ne puisse avoir lieu. Si...
      ...punir. Mais un renvoi pur et simple est la seule marche que vous devez suivre, est la seule digne de vous.
      La marche, que l'on vous propose tendrait à soustraire les ministres à la responsabilité. Car du moment que c'est aux ministres à faire exécuter la loi, si vous leur renvoyez sans qu'ils l'aient fait, alors le ministre ne devient que le rapporteur et vous le juge. C'est le moyen que jamais la responsabilité ne puisse avoir lieu. Si le ministre ne fait pas son devoir, vous aurez alors et le corps administratif et le ministre à punir. Mais un renvoi pur et simple est la seule marche que vous devez suivre, est la seule digne de vous.
      Locuteur: Blanchon
      L'ordre du jour appelle la discussion du projet de décret du comité ae législation sur le mode et la formule du serment à prêter par la garde soldée du roi (1). L'ordre du jour appelle la discussion du projet de décret du comité ae législation sur le mode et la formule du serment à prêter par la garde soldée du roi (1).
      Locuteur: Tardiveau
      projet de décret que je vous présentai samedi, sur le mode et la formule du serment à prêter par la garde du roi, et dont vous avez ajourné la discussion à aujourd'hui. projet de décret que je vous présentai samedi, sur le mode et la formule du serment à prêter par la garde du roi, et dont vous avez ajourné la discussion à aujourd'hui.
      Locuteur: Tardiveau
      « Art. 1. Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi ; de maintenir de tout leur pouvoir l.a Constitution du r...
      ...tituante aux années 1789,1790 et 1791 ; de veiller avec fidélité à la sûreté de la personne du roi, et de n'obéir à aucunes réquisitions ni ordres étrangers au service de sa garde.
      « Art. 1. Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi ; de maintenir de tout leur pouvoir l.a Constitution du royaume, décrétée-par l'Assemblée nationale constituante aux années 1789,1790 et 1791 ; de veiller avec fidélité à la sûreté de la personne du roi, et de n'obéir à aucunes réquisitions ni ordres étrangers au service de sa garde.
      Locuteur: Tardiveau
      ...té en présence des officiers municipaux de la ville où réside le roi. « Art. 2. Ce serment sera public et prêté en présence des officiers municipaux de la ville où réside le roi.
      Locuteur: Tardiveau
      « Art. 3. La formule du serment sera lue à haute voi...
      ...emier, et recevra le serment individuel de chaque officier; ensuite chacun des gardes le prêtera en levant la main, et en prononçant : Je le jure.
      « Art. 3. La formule du serment sera lue à haute voix, par l'officier commandant, qui jurera le premier, et recevra le serment individuel de chaque officier; ensuite chacun des gardes le prêtera en levant la main, et en prononçant : Je le jure.
      Locuteur: Vergniaud
      ... principes. 11 est en effet certain que la garde du roi ne fait point partie de la force publique. Ceux qui la composent, sont extraits des gardes nat...
      ...uis pour aucun autre service public que la garaé du roi. Ce qui le prouve d'autant plus, c'est qu'il n'est pas soldé par la nation, mais par la liste civile ; en sorte qu'il est bien ...
      ...itaire serait une infraction évidente à la Constitution.
      ...re à l'article 1er du décret du comité qui, d'ailleurs, paraît très conforme aux principes. 11 est en effet certain que la garde du roi ne fait point partie de la force publique. Ceux qui la composent, sont extraits des gardes nationales et des troupes de'ligne. Mais ensuite ils forment un corps entièrement isolé et tellement distinct, qu'il ne peut être requis pour aucun autre service public que la garaé du roi. Ce qui le prouve d'autant plus, c'est qu'il n'est pas soldé par la nation, mais par la liste civile ; en sorte qu'il est bien évident que c'est une maison domestique armée. D'après cela, Messieurs, il paraîtrait d'abord qu'on ne peut pas les assujettir à prêter un serment. Exiger le serment militaire serait une infraction évidente à la Constitution.
      Locuteur: Vergniaud
      Le serment militaire consiste dans la promesse des militaires d!obéir aux réquisitions qui leur seront faites. Or, la Constitution porte expressément qu'il ne pourra être fait aucune réquisition à la garde du roi. Leur fera-t-on prêter le serment civique? Mais il paraît par la Constitution qu'ils doivent avoir prêté ce serment pour entrer dans la garde du roi. Ainsi, sous ce premier aspect, il semblerait qu'on devrait demander la question préalable sur tout serment. Cependant, d'un autre côté, la garde du roi a une existence légale, puisqu'elle a été créée par la Constitution. De plus, c'est un corps armé qui pourrait ... Le serment militaire consiste dans la promesse des militaires d!obéir aux réquisitions qui leur seront faites. Or, la Constitution porte expressément qu'il ne pourra être fait aucune réquisition à la garde du roi. Leur fera-t-on prêter le serment civique? Mais il paraît par la Constitution qu'ils doivent avoir prêté ce serment pour entrer dans la garde du roi. Ainsi, sous ce premier aspect, il semblerait qu'on devrait demander la question préalable sur tout serment. Cependant, d'un autre côté, la garde du roi a une existence légale, puisqu'elle a été créée par la Constitution. De plus, c'est un corps armé qui pourrait peut-être devenir un moyen d'oppression entre les mains d'un roi despote, et il ...
      Locuteur: Basire
      ...e. Monsieur Basire ; vous parlez contre la Constitution ! Plusieurs membres : A l'ordre. Monsieur Basire ; vous parlez contre la Constitution !
      Locuteur: Rouyer
      Plusieurs membres : La question préalable sur l'amendement! Plusieurs membres : La question préalable sur l'amendement!
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...rt à un ministre. J'appuie l'amendement de M. Rouyer. ...ignements sur une affaire qui a été présentée à rassemblée, et demander un rapport à un ministre. J'appuie l'amendement de M. Rouyer.
      Locuteur: Blanchon
      Le pétitionnaire vient de me dire qu'il s'était adressé au pouvoir exécutif avant de venir à l'Assemblée; il n'est venu présenter une expédition de sa pétition que pour qu'elle soit remise au comité de surveillance. (Ah! ah!) Le pétitionnaire vient de me dire qu'il s'était adressé au pouvoir exécutif avant de venir à l'Assemblée; il n'est venu présenter une expédition de sa pétition que pour qu'elle soit remise au comité de surveillance. (Ah! ah!)
      Locuteur: Tardiveau
      ...nationale voulant déterminer le mode et la formule du serment à prêter par la garde soldée du roi, et faire cesser le... « L'Assemblée nationale voulant déterminer le mode et la formule du serment à prêter par la garde soldée du roi, et faire cesser les difficultés qui se sont élevées, ou pourraient naître à ce sujet, décrète qu'i...
      Locuteur: Tardiveau
      ...ur que celui où il aura été prêté, pour la première fois. « Art. 4. Ce serment sera renouvelé chaque année, le même jour que celui où il aura été prêté, pour la première fois.
      Locuteur: Tardiveau
      ...sent décret sera porté, dans le jour, à la sanction du roi. « Art. 5. Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction du roi.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 474
      Locuteur: Vergniaud
      ...rrait dire : le serment ne garantit pas la fidélité des hommes ; il n'est pas néce...
      ...d'appliquer cette maxime dans des temps de révolution où l'on peut avoir quelque d...
      ...mpu pour violer le serment qu'on a fait de leur être fidèle; je crois d'ailleurs q...
      pourrait dire : le serment ne garantit pas la fidélité des hommes ; il n'est pas nécessaire pour les gens honnêtes, et il est inutile pour les scélérats. Mais peut-être il serait dangereux d'appliquer cette maxime dans des temps de révolution où l'on peut avoir quelque dissentiment d'opinion sur les lois nouvelles, sans néanmoins être assez corrompu pour violer le serment qu'on a fait de leur être fidèle; je crois d'ailleurs qu'il y a une grande différence entre le serment qu'on prête isolément et le serm...
      Locuteur: Vergniaud
      Il faut que leserment que la garde du roi prêtera soit tel qu'il lui...
      ...mées ses fonctions. Je demande donc que la garde du roi prête d'abord le serment civique; qu'ensuite elle prête le serment de veiller avec fidélité à la sûreté de la personne du roi, et de n'obéir à aucune réquisition étrangère au service de sa garde.
      Il faut que leserment que la garde du roi prêtera soit tel qu'il lui indique en même temps les bornes dans lesquelles doivent être renfermées ses fonctions. Je demande donc que la garde du roi prête d'abord le serment civique; qu'ensuite elle prête le serment de veiller avec fidélité à la sûreté de la personne du roi, et de n'obéir à aucune réquisition étrangère au service de sa garde.
      Locuteur: Vergniaud
      ...n'en doivent pas moins être respectées. La garde du roi ne pourra pas obéir à des ...
      ...ant que le roi ne pourra pas s'éloigner de plus de 20 lieues du lieu où le Corps législati...
      ...prêté, à favoriser cette infraction par la force. La garde du roi pourrait encore sous un despote et sous prétexte de veiller à la sûreté de ce despote, attenter à la libérté individuelle des citoyens : il ...
      ...e une addition à ce serment. Il est des lois qui, sans être constitutionnelles, n'en doivent pas moins être respectées. La garde du roi ne pourra pas obéir à des réquisitions qui pourraient être contraires à ces lois. Par exemple, il existe une loi portant que le roi ne pourra pas s'éloigner de plus de 20 lieues du lieu où le Corps législatif tient ses séances. Je suppose qu'un jour un roi veuille enfreindre cette loi. Il ne faut pas que sa garde se croie autorisée, par le serment qu'elle a prêté, à favoriser cette infraction par la force. La garde du roi pourrait encore sous un despote et sous prétexte de veiller à la sûreté de ce despote, attenter à la libérté individuelle des citoyens : il faut encore prévenir ces cas; et d'après ces observations, je propose le serment...
      Locuteur: Vergniaud
      « Je jure, etc., de veiller à la sûreté de la personne du roi, et de n'obéir à aucunes réquisitions ni ordres étrangers au service de la garde, ou qui pourrait porter atteinte, soit aux lois existantes, soit à la sûreté individuelle des citoyens. » « Je jure, etc., de veiller à la sûreté de la personne du roi, et de n'obéir à aucunes réquisitions ni ordres étrangers au service de la garde, ou qui pourrait porter atteinte, soit aux lois existantes, soit à la sûreté individuelle des citoyens. »
      Locuteur: Jean Debry
      (de Paris). J'aurai peu de choses à ajouter à la formule du serment proposé par M. Vergn...
      ...ions qui doivent nécessiter une formule de serment plus précise que celle de votre comité.
      (de Paris). J'aurai peu de choses à ajouter à la formule du serment proposé par M. Vergniaud; je pense cependant que fa question est assez importante pour que vous entendiez quelques observations qui doivent nécessiter une formule de serment plus précise que celle de votre comité.
      Locuteur: Jean Debry
      Quoique la demande du roi ne change rien aux motif...
      ...iner, je pense cependant qu'elle écarte de votre route une difficulté déplus et qu...
      ...ince lui-même convienne que l'existence de sa garde particulière ne saurait être i...
      ...oute autre initiative, vous demander si la garde soldée par le roi doit être astre...
      ... vous, Messieurs, comme étant organes à la fois de la volonté nationale sur la loi à faire et des réclamations des citoyens sur la loi qui manque.
      Quoique la demande du roi ne change rien aux motifs qui doivent vous déterminer, je pense cependant qu'elle écarte de votre route une difficulté déplus et qu'il est bon que le prince lui-même convienne que l'existence de sa garde particulière ne saurait être indifférente à l'intérêt public. Vous auriez pu, vous auriez dû, peut-être, mettant à part toute autre initiative, vous demander si la garde soldée par le roi doit être astreinte à un serment public et auquel vous devriez prendre part; je dis, vous, Messieurs, comme étant organes à la fois de la volonté nationale sur la loi à faire et des réclamations des citoyens sur la loi qui manque.
      Locuteur: Jean Debry
      ...'il n'est aucunes dispositions dérivant de ses droits que vous ne deviez surveiller quand elles importent à la tranquillité publique qui n'est pas un vain mot et que les privilèges comme les sujets de défiance altèrent également. ...ncore par les droits qui lui sont accordés, même pour sa vie privée et je dis qu'il n'est aucunes dispositions dérivant de ses droits que vous ne deviez surveiller quand elles importent à la tranquillité publique qui n'est pas un vain mot et que les privilèges comme les sujets de défiance altèrent également.
      Locuteur: Jean Debry
      Sous un autre rapport, le nien de l'État veut que, dans tous les temps, la personne du représentant héréditaire so...
      ...te, ils le défendraient, eux qui jurent de lui être fidèles dans le même serment où ils promettent de maintenir leur liberté ; certes, des ci...
      ...nes gens provoquent le retour, l'ont, à la gloire de la garde nationale parisienne, suffisammen...
      Sous un autre rapport, le nien de l'État veut que, dans tous les temps, la personne du représentant héréditaire soit en sûreté, c'est ce qui l'a fait déclarer sacrée, c'est ce qui lui a mit acco...
      ... sa garde d'honneur eussent formé sa garde défensive; car, et eux aussi sans doute, ils le défendraient, eux qui jurent de lui être fidèles dans le même serment où ils promettent de maintenir leur liberté ; certes, des circonstances, dont il semble que certaines gens provoquent le retour, l'ont, à la gloire de la garde nationale parisienne, suffisamment prouvé.
      Locuteur: Jean Debry
      ...le que vous n'attachiez pas à l'intérêt de 1 Etat la conservation de la personne du roi constitutionnel, il l'est de même que vous considériez, avec une cou...
      ...res corps militaires rassemblés au sein de la capitale, sans vous assurer des précaut...
      ...ique; ils ne l'ont pas prêté armés pour la garde du roi, ils ne l'ont pas' prêté m...
      ... particulier qui semble isolé au milieu de la grande famille; et je soutiens que nos ...
      ...rps social varient quand nous changeons de situation sur l'échelle politique ; c'e...
      ...rd du roi ; elle est en moins à l'égard de la nation qui ne peut lui demander les mêm...
      ...it des autres ci-, toyens : les limités de ce plus et de ce moins doivent être pesées ; un serme...
      Quoi qu'il en soit, s'il est impossible que vous n'attachiez pas à l'intérêt de 1 Etat la conservation de la personne du roi constitutionnel, il l'est de même que vous considériez, avec une coupable indifférence, une force armée, un corps armé, modelé dans son organisation sur les autres corps militaires rassemblés au sein de la capitale, sans vous assurer des précautions qui peuvent, qui doivent le lier aux lois et à l'Empire. Je pressens une objection; ils ont prêté, dira-t-on, le serment civique; ils ne l'ont pas prêté armés pour la garde du roi, ils ne l'ont pas' prêté membres d un corps particulier qui semble isolé au milieu de la grande famille; et je soutiens que nos relations avec les membres du corps social varient quand nous changeons de situation sur l'échelle politique ; c'est par cette raison, que passant d'une fonction à une autre, le citoyen doit prê...
      ...ent. Or, c'est ici une véritable fonction qu'on exerce; elle est en plus à l'égard du roi ; elle est en moins à l'égard de la nation qui ne peut lui demander les mêmes services qu elle reçoit des autres ci-, toyens : les limités de ce plus et de ce moins doivent être pesées ; un serment est donc nécessaire.
      Locuteur: Jean Debry
      ...n habile et hardi d'ordonner à sa garde de servir ses vues hostiles contre la liberte, de renouveler une Saint-Barthélémy, de se précipiter per fas et nef as dans l'...
      ...occasion, qu'ils lui fassent un rempart de leurs corps; quelque serrés qu'ils soient, l'égide de la loi et l'amour de ce peuple qui ne s'est jamais démenti, ...
      ...rmer pour les tyrans à venir, une bande de muets, aider la féroce perfidie de leurs cœurs en leur'multipliant les bras; ce n'est pas sans doute quand la liberté a encore toute sa verve que ces...
      ...re? Irait-on bien en effet, jusqu'à soutenir que s'il plaisait un jour à un tyran habile et hardi d'ordonner à sa garde de servir ses vues hostiles contre la liberte, de renouveler une Saint-Barthélémy, de se précipiter per fas et nef as dans l'exécution d'ordres sanguinaires, ils devraient lui obéir aveuglément? Qu'ils fassent au roi, si des jours malheureux en amenaient l'affreuse occasion, qu'ils lui fassent un rempart de leurs corps; quelque serrés qu'ils soient, l'égide de la loi et l'amour de ce peuple qui ne s'est jamais démenti, seront encore plus près qu'eux. Mais l'Acte constitutionnel aurait-il voulu former pour les tyrans à venir, une bande de muets, aider la féroce perfidie de leurs cœurs en leur'multipliant les bras; ce n'est pas sans doute quand la liberté a encore toute sa verve que ces alarmes pourraient être fondées. Mais le cnamp où travaille le législateur n'es...
      Locuteur: Vergniaud
      ...sans courir les risques d'en re-cueilir la honte ; et les mêmes hommes n'oseraient...
      ...ls courraient le risque d'en recueillir la honte sans en avoir le fruit.
      ...sez pervers pour violer le premier, parce qu'ils peuvent en recueillir le fruit sans courir les risques d'en re-cueilir la honte ; et les mêmes hommes n'oseraient peut-être pas violer le second, parce qu'alors ils courraient le risque d'en recueillir la honte sans en avoir le fruit.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 475
      Locuteur: Jean Debry
      ...er comme arrivé. Vous déterminerez donc la formule de ce serment, non seulement parce qu'elle importe à la salutaire défiance d un régime d'égalit...
      ...core, parce que les relations positives de la garde royale avec le prince et ses relations avec la nation forment une situation à part, un...
      au présent; et ce qu'il regarde comme possible, il doit le traiter comme arrivé. Vous déterminerez donc la formule de ce serment, non seulement parce qu'elle importe à la salutaire défiance d un régime d'égalité, mais encore, parce que les relations positives de la garde royale avec le prince et ses relations avec la nation forment une situation à part, une fonction particulière dans l'état civil dont vous seuls, comme législateurs, d...
      Locuteur: Jean Debry
      ...onditions s'expliquent d'elles-mêmes et la formule du serment que le roi lui-même ...
      ... donc pas le serment militaire; séparée l'Etat, le serment doit rappeler à cett...
      ...s qui l'y ramènent; unie à l'Etat dajis la personne du roi, le serment doit lui tr...
      ...ns que je crois combiner dans le projet de décret suivant :
      Après les princi pes que j'ai succinctement posés, ces conditions s'expliquent d'elles-mêmes et la formule du serment que le roi lui-même a cru nécessaire devient facile à rédiger. Cette garde ne peut être commandée ni requise pour aucun service public. Son serment ne sera donc pas le serment militaire; séparée l'Etat, le serment doit rappeler à cette garde les liens qui l'y ramènent; unie à l'Etat dajis la personne du roi, le serment doit lui tracer ses devoirs, ses fonctions. Ce sont ces deux dispositions que je crois combiner dans le projet de décret suivant :
      Locuteur: Jean Debry
      ...érant qu'il ne peut exister dans l'Etat de force armée indépendante^ qui ne donne pas aux pouvoirs constitués la garantie qu'ils ont droit d'exiger; « L'Assemblée nationale, considérant qu'il ne peut exister dans l'Etat de force armée indépendante^ qui ne donne pas aux pouvoirs constitués la garantie qu'ils ont droit d'exiger;
      Locuteur: Jean Debry
      ...e les droits qui lui sont attribués par la Constitution sont différents; qu'ainsi l'intérêt des citoyens d'une part et de 1 autre le droit de l'Etat a la personne du roi, veulent que la garde particulière créée pour lé roi pa...
      ...13 du titre III (chap. il, section lre) de 1 Acte constitutionnel, assure par un s...
      ...e du roi des Français ne peut être assimilée à celle des autres citoyens, puisque les droits qui lui sont attribués par la Constitution sont différents; qu'ainsi l'intérêt des citoyens d'une part et de 1 autre le droit de l'Etat a la personne du roi, veulent que la garde particulière créée pour lé roi par Partrcle 13 du titre III (chap. il, section lre) de 1 Acte constitutionnel, assure par un serment, détermine ses fonctions et ses devoirs;
      Locuteur: Jean Debry
      . Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront publiquement et en présence des officiers municipaux de la ville où réside le roi, un serment conçu en ces termes : Je jure d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, de respecter les pouvoirs établis par la Constitution décrétée par l Assemblée nationale et acceptée par le roi, de ne jamais tourner mes armes contre les citoyens, de veiller avec fidélité à la garde du roi et de n'obéir à aucunes réquisitions ni ordre... . Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront publiquement et en présence des officiers municipaux de la ville où réside le roi, un serment conçu en ces termes : Je jure d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, de respecter les pouvoirs établis par la Constitution décrétée par l Assemblée nationale et acceptée par le roi, de ne jamais tourner mes armes contre les citoyens, de veiller avec fidélité à la garde du roi et de n'obéir à aucunes réquisitions ni ordres étrangers à cette garde. » [Applaudissements.)
      Locuteur: Daverhoult
      Savais proposé la formule du serment qui a été adoptée par lé comité de législation; mais après avoir entendu celui de M. Debry, je dois dire que je lui donne la préférence. Savais proposé la formule du serment qui a été adoptée par lé comité de législation; mais après avoir entendu celui de M. Debry, je dois dire que je lui donne la préférence.
      Locuteur: Mouysset
      ...divers projets vous sont présentés pour la formule de serment à prêter par la gardq du roi; je demande la priorité pour celui du comité. M. Vergniaud demande que la garde du roi prête le serment que jamais elle ne consentira à passer la distance qui est marquée pour la résidence du roi ; mais, Mes -sieurs, la garde du roi, d'après le projet du comité, prête serment d'être fidèle à la Constitution et à la loi. Or, prêter le serment d'être fidèle à la loi, c'est, je crois, prêter serment d'... Messieurs, divers projets vous sont présentés pour la formule de serment à prêter par la gardq du roi; je demande la priorité pour celui du comité. M. Vergniaud demande que la garde du roi prête le serment que jamais elle ne consentira à passer la distance qui est marquée pour la résidence du roi ; mais, Mes -sieurs, la garde du roi, d'après le projet du comité, prête serment d'être fidèle à la Constitution et à la loi. Or, prêter le serment d'être fidèle à la loi, c'est, je crois, prêter serment d'exécuter
      Locuteur: Mouysset
      Je viens a celle de M. Debry. Ce projet a séduit l'Assemblé...
      ...erverai, Messieurs, qu'il est important de ne pas multiplier les formules de serment. Cependant si vous adoptiez la proposition de M. Debry, vous changeriez le serment civique, vous adopteriez deux formes de serment civique. Du reste, la rédaction proposée par votre comité renferme, de point en point, tout ce que vous a prop...
      ...t-être bien davantage. Ainsi je demande la question préalable sur tout ce projet, et la priorité pour celui du comité.
      Je viens a celle de M. Debry. Ce projet a séduit l'Assemblée; mais je vous observerai, Messieurs, qu'il est important de ne pas multiplier les formules de serment. Cependant si vous adoptiez la proposition de M. Debry, vous changeriez le serment civique, vous adopteriez deux formes de serment civique. Du reste, la rédaction proposée par votre comité renferme, de point en point, tout ce que vous a proposé M. Debry, et peut-être bien davantage. Ainsi je demande la question préalable sur tout ce projet, et la priorité pour celui du comité.
      Locuteur: Guadet
      ...pé, lorsqu'il a'prétendu que le serment de rester fidèle à la loi renfermait et embrassait implicitem...
      ...iaud. S'il y avait unlôi qui défendît à la garde du roi de lui rester fidèle après qu'il serait sorti des bornes que lui prescrit la loi du 18 août dernier, je conviendrais, avec M. Mouysset, qu'alors jurer de rester fidèle à la loi, ce serait jurer de ne pas suivre le roi, et de lui obéir àu delà des bornes que la loi que je viens de citer lui prescrit. Mais, Messieurs, il n'y a pas de ]oi portant cette disposition; de sorte que s'il arrivait qu'un roi des Français s'éloignât au delà de 20 lieues du.lieu où le Corps législati...
      ...n n'empêcherait, malgré ce serment, que la garde du roi aurait fait de rester fidèle à la loi, elle ne se crût encore obligée et de le suivre et de lui rester fidèle, et de veiller à la sûreté de sa personne : voilà l'inconvénient qui est sauvé par l'amendement de M. Vergniaud, et j'appuie cet amendement en le réduisant à ces termes : de n'obéir à aucun réquisitoire étranger au service de sa garde, non plus qu'à aucuns ordres
      Je crois que M. Mouysset s'est trompé, lorsqu'il a'prétendu que le serment de rester fidèle à la loi renfermait et embrassait implicitement l'amendement proposé par M. Vergniaud. S'il y avait unlôi qui défendît à la garde du roi de lui rester fidèle après qu'il serait sorti des bornes que lui prescrit la loi du 18 août dernier, je conviendrais, avec M. Mouysset, qu'alors jurer de rester fidèle à la loi, ce serait jurer de ne pas suivre le roi, et de lui obéir àu delà des bornes que la loi que je viens de citer lui prescrit. Mais, Messieurs, il n'y a pas de ]oi portant cette disposition; de sorte que s'il arrivait qu'un roi des Français s'éloignât au delà de 20 lieues du.lieu où le Corps législatif tient se« séances, rien n'empêcherait, malgré ce serment, que la garde du roi aurait fait de rester fidèle à la loi, elle ne se crût encore obligée et de le suivre et de lui rester fidèle, et de veiller à la sûreté de sa personne : voilà l'inconvénient qui est sauvé par l'amendement de M. Vergniaud, et j'appuie cet amendement en le réduisant à ces termes : de n'obéir à aucun réquisitoire étranger au service de sa garde, non plus qu'à aucuns ordres
      Locuteur: Guadet
      e la loi du 18 août dernier, ou à la liberté de quelques citoyens. e la loi du 18 août dernier, ou à la liberté de quelques citoyens.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      La formule de serment proposée par le comité de législation renferme et envers la nation et envers son représentant héréd... La formule de serment proposée par le comité de législation renferme et envers la nation et envers son représentant héréditaire, tout ce qu'on peut exiger pour leur sûreté réciproque. Je demande qu on ...
      Locuteur: Romme
      Je demande la question préalable sur tout projet de serment, et je demande à la motiver. Je demande la question préalable sur tout projet de serment, et je demande à la motiver.
      Locuteur: Romme
      La question préalable est tout à fait dans la lettrede la Constitution. La Constitution demande que la garde du roi soit choisie parmi les gardes nationales et parmi les troupes ligne, pourvu que les individus qui la composent soient résidants dansleroyaum...
      ...préalablement prêté le serment civique. La Constitution dit encore qu'ils ne pourr...
      ...un serment particulier, autre que celui de la Constitution, qui d'ailleurs renferme t...
      La question préalable est tout à fait dans la lettrede la Constitution. La Constitution demande que la garde du roi soit choisie parmi les gardes nationales et parmi les troupes ligne, pourvu que les individus qui la composent soient résidants dansleroyaumedepuisunan, et qu'ils aient préalablement prêté le serment civique. La Constitution dit encore qu'ils ne pourront être commandés ni requis pour aucun autre service public, mais elle a exigé ...
      ... g^rde ne fût considérée qu'isolément comme une garde domestique. Or, préscrire un serment particulier, autre que celui de la Constitution, qui d'ailleurs renferme tous les devoirs, c'est ici donner une existence collective à des hommes qui ne p...
      Locuteur: Mouysset
      ...dans votre rédaction, si vous admettiez la question proposée par M. Vergniaud, et je la repousse, parce que vous ne devez pas faire des lois dont la secondé partie énerve la première. les lois existantes. Ainsi ce serait un pléonasme dans votre rédaction, si vous admettiez la question proposée par M. Vergniaud, et je la repousse, parce que vous ne devez pas faire des lois dont la secondé partie énerve la première.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      Plusieurs membres : Fermez la discussion ! Plusieurs membres : Fermez la discussion !

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 476
      Locuteur: Romme
      dis que si les individus qui composent la garde du roi, n'ont pas prêté individue...
      ...t civique, c'est leur demander plus que la Constitution n'exige d'eux; c'est comme...
      ...un serment civique collectif des valets de chambre du roi. Je demande que la question préalable soit mise aux voix; ...
      dis que si les individus qui composent la garde du roi, n'ont pas prêté individuellement le serment civique, ils sont exclus. Leur demander encore un serment civique, c'est leur demander plus que la Constitution n'exige d'eux; c'est comme si vous exigiez un serment civique collectif des valets de chambre du roi. Je demande que la question préalable soit mise aux voix; elle est appuyée.
      Locuteur: Tardiveau
      ...er l'argument du préopinant en très peu de mots. Il vous a dit que chacun des individus composant la garde du roi a été antérieurement assuj...
      ... Or, ne puis-je pas répondre que chacun de nous avait prêté le serment civique, et...
      ...nt particulier relatif à nos fonctions. La garde du roi a des fonctions publiques à remplir; les deVoirs sont fixés par la Constitution, et son existence reconnue par elle. On ne dira pas qu'une agrégation de 1,800 hommes ne soit que 1,800 isolemen...
      , rapporteur. Je puis rétorquer l'argument du préopinant en très peu de mots. Il vous a dit que chacun des individus composant la garde du roi a été antérieurement assujetti au serment civique. Or, ne puis-je pas répondre que chacun de nous avait prêté le serment civique, et que cependant nous avons été assujettis à un serment particulier relatif à nos fonctions. La garde du roi a des fonctions publiques à remplir; les deVoirs sont fixés par la Constitution, et son existence reconnue par elle. On ne dira pas qu'une agrégation de 1,800 hommes ne soit que 1,800 isolements.
      Locuteur: Tardiveau
      ... Article 1er. Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution du royaume, décrétée par V...
      ...constituante auarannées 1789,1790, 1791,de veiller avec fidélité à la sûreté de la personne du roi et de n'obéir à aucunes réquisitions, ni ordres étrangers au service de sa garde. »
      « Article 1er. Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution du royaume, décrétée par VAssemblée nationale constituante auarannées 1789,1790, 1791,de veiller avec fidélité à la sûreté de la personne du roi et de n'obéir à aucunes réquisitions, ni ordres étrangers au service de sa garde. »
      Locuteur: Choudieu
      Je demande la division du premier article, afin qu'il soit réduit à la seule obligation du serment civique. J'invoquerai en ma laveur les principes mêmes et la devise de ceux que'je combats : « Nous voulons la Constitution, toute la Constitution, rien que la Constitution. » (Applaudissements.) Vou...
      ...ue je parle votre langage. L'amendement de M. Vergniâud et le projet de M. Debry ont été écartés par la raison qu'un serment particulier est un pléonasme à côté de celui de maintenir la Constitution ; que du moment où l'on vo...
      Je demande la division du premier article, afin qu'il soit réduit à la seule obligation du serment civique. J'invoquerai en ma laveur les principes mêmes et la devise de ceux que'je combats : « Nous voulons la Constitution, toute la Constitution, rien que la Constitution. » (Applaudissements.) Vous devriez, Messieurs, m'é-couter en silence puisque je parle votre langage. L'amendement de M. Vergniâud et le projet de M. Debry ont été écartés par la raison qu'un serment particulier est un pléonasme à côté de celui de maintenir la Constitution ; que du moment où l'on vous présentait...
      Locuteur: Choudieu
      I'urer de garder fidèlement la personne du rôi. )u moment que, dans l'...
      ...itutionnel, vous jurez d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, vous jurez d'être fidèle...
      ...tés constituées; vous n'avez pas besoin de dire que vous garderez la personne du roi. (Murmures.) C'est une ...
      ...e constitutionnel tout seul; je demande la revision de l'article, l'adoption de la sec'onde partie à partir des mots : « et de n'obéir, etc... » et le rejet de la première. (Applaudissements.)
      I'urer de garder fidèlement la personne du rôi. )u moment que, dans l'Acte constitutionnel, vous jurez d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, vous jurez d'être fidèles à toutes les autorités constituées; vous n'avez pas besoin de dire que vous garderez la personne du roi. (Murmures.) C'est une espèce d'idolâtrie que l'on veut ressusciter. (Applaudissements dans les tribunes.) Je veux l'Acte constitutionnel tout seul; je demande la revision de l'article, l'adoption de la sec'onde partie à partir des mots : « et de n'obéir, etc... » et le rejet de la première. (Applaudissements.)
      Locuteur: Vergniaud
      ...mots : « ni ordres étrangers au service de sa garde » ceux-ci : « ou qui seraient contraires à la loi sur la résidence des fonctionnaires publics ou à la liberté individuelle des citoyens. » ...on amendement réduit à ses plus simples termes. Il consiste à ajouter après les mots : « ni ordres étrangers au service de sa garde » ceux-ci : « ou qui seraient contraires à la loi sur la résidence des fonctionnaires publics ou à la liberté individuelle des citoyens. »
      Locuteur: Vergniaud
      Un membre: La lecture de la loi du 28 mars! Un membre: La lecture de la loi du 28 mars!
      Locuteur: Quinette
      Il est nécessaire de retracer à ceux qui ont des fonctions p...
      ...nt même qu'ils ont prêté, les individus de la garde du roi, afin qu'on ne puisse jama...
      ...rs armes contre les citoyens, et contre la souveraineté nationale. Je demande que l'amendement de M. Vergniâud soit adopté, mais je propose de le rédiger ainsi : « et de n'obéir à aucunes réquisitions qui pourraient porter atteinte à la liberté individuelle des citoyens, ou à la souveraineté nationale. »
      Il est nécessaire de retracer à ceux qui ont des fonctions publiques quelconques à remplir, les lois qu'ils sont particulièrement chargés d'exécuter. Vous devrez éclairer sur leur devoir, par le serment même qu'ils ont prêté, les individus de la garde du roi, afin qu'on ne puisse jamais les égarer pour tourner leurs armes contre les citoyens, et contre la souveraineté nationale. Je demande que l'amendement de M. Vergniâud soit adopté, mais je propose de le rédiger ainsi : « et de n'obéir à aucunes réquisitions qui pourraient porter atteinte à la liberté individuelle des citoyens, ou à la souveraineté nationale. »
      Locuteur: Carez
      Je propose de transformer l'amendement de M. Vergniâud en un article précis qui dira que la garde du roi ne pourra outrepasser les limites qui ont été tracées au roi par la Constitution. (Murmures.) Il sera fait lecture de la loi du 28 mars en présence de toute l'Assemblée avant de prêter serment. De cette façon, le serment proposé par le ... Je propose de transformer l'amendement de M. Vergniâud en un article précis qui dira que la garde du roi ne pourra outrepasser les limites qui ont été tracées au roi par la Constitution. (Murmures.) Il sera fait lecture de la loi du 28 mars en présence de toute l'Assemblée avant de prêter serment. De cette façon, le serment proposé par le comité sera bon, sera juste, et vous éviterez tous les inconvénients en faisant ...
      Locuteur: Lagrévol
      J'appuie la proposition de M. Carez, et je demande qu'on en fasse un article qui sera inséré dans la loi. La loi du 28 mars porte, à la vérité, que le roi ne peut, pendant que...
      ...législatif est assemblé, résider à plus de 20 lieues de la ville où il tient ses séances; mais cet...
      ... ne l'est pas pour sa garde. Il importe de lui faire prêter spécialement le serment de ne jamais faire de service auprès de la personne du roi, au delà des limites posées par la Constitution. Je propose donc que la motion soit ainsi rédigée :
      J'appuie la proposition de M. Carez, et je demande qu'on en fasse un article qui sera inséré dans la loi. La loi du 28 mars porte, à la vérité, que le roi ne peut, pendant que le Corps législatif est assemblé, résider à plus de 20 lieues de la ville où il tient ses séances; mais cette loi obligatoire pour le roi, ne l'est pas pour sa garde. Il importe de lui faire prêter spécialement le serment de ne jamais faire de service auprès de la personne du roi, au delà des limites posées par la Constitution. Je propose donc que la motion soit ainsi rédigée :
      Locuteur: Lagrévol
      « La garde du roi ne sera pas tenue de le suivre lorsqu'il s'éloignera du Corps législatif au delà de la distance prescrite par la loi du 28 mars. » « La garde du roi ne sera pas tenue de le suivre lorsqu'il s'éloignera du Corps législatif au delà de la distance prescrite par la loi du 28 mars. »
      Locuteur: Ducos
      Je demande qu'avant de prendre aucune détermination on fasse lecture ae la loi du 28 mars. Je demande qu'avant de prendre aucune détermination on fasse lecture ae la loi du 28 mars.
      Locuteur: Henry-Larivière
      ...ation déterminée pour qu'on soit obligé de s'y soumettre. Quel est le serment qu'on demande à la garde du roi? C'est d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi. Or, qu'entend-on par la loi ? C'est la collection de tous les décrets. Et j'observe à l'Asse...
      ...nifeste plus l'impuissance des lois que de les multiplier inutilement. Il faut éga...
      . Messieurs, les lois n'ont pas besoin d'une désignation déterminée pour qu'on soit obligé de s'y soumettre. Quel est le serment qu'on demande à la garde du roi? C'est d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi. Or, qu'entend-on par la loi ? C'est la collection de tous les décrets. Et j'observe à l'Assemblée que rien ne manifeste plus l'impuissance des lois que de les multiplier inutilement. Il faut également
      Locuteur: Tardiveau
      (L'Assemblée ferme la discussion sur la question préalable, décrète qu'il y a l...
      ...er sur le projet du comité, lui accorde la priorité et décrète l'urgence.)
      (L'Assemblée ferme la discussion sur la question préalable, décrète qu'il y a liéu à délibérer sur le projet du comité, lui accorde la priorité et décrète l'urgence.)
      Locuteur: Tardiveau
      , rapporteur, donne lecture de l'article 1er qui est ainsi conçu : , rapporteur, donne lecture de l'article 1er qui est ainsi conçu :
      Locuteur: Choudieu
      Plusieurs membres : La discussion est fermée ! Plusieurs membres : La discussion est fermée !
      Locuteur: Choudieu
      ...u moment où vous jurez d'être fidèles à la Constitution, vous jurez d'être fidèles à la loi, et que toute addition à ce serment... Je dis que du moment où vous jurez d'être fidèles à la Constitution, vous jurez d'être fidèles à la loi, et que toute addition à ce serment me paraît contraire à l'Acte constitutionnel. Vous prétendez qu'il faut actuell...
      Locuteur: Choudieu
      Plusieurs membres : La question préalable sur la division! Plusieurs membres : La question préalable sur la division!
      Locuteur: Choudieu
      ...te qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la division ae l'article 1er.) (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la division ae l'article 1er.)
      Locuteur: Vergniaud
      Plusieurs membres : La question préalable ! Plusieurs membres : La question préalable !
      Locuteur: Quinette
      ...t dans notre droit public deux formules de serment : l'une est le serment civique ...
      ...'individu qui doit le prêter, et le but de ce serment particulier n'est pas indiff...
      11 s'est introduit dans notre droit public deux formules de serment : l'une est le serment civique ; l'autre se modifie selon les circonstances et selon les différentes fonctions confiées à l'individu qui doit le prêter, et le but de ce serment particulier n'est pas indifférent.
      Locuteur: Carez
      La loi est faite pour le roi, mais non pou... La loi est faite pour le roi, mais non pour sa garde.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 477
      Locuteur: Henry-Larivière
      s'abstenir de les distinguer mal à propos. Je demande donc la question préalable sur l'amendement de M. Lagrévol. s'abstenir de les distinguer mal à propos. Je demande donc la question préalable sur l'amendement de M. Lagrévol.
      Locuteur: Voisard
      Un membre : J'appuie la question préalable. Je ne conçois pas c...
      ...le cas où le roi voudrait aller au delà de 20 lieues du lieu où le Corps législati...
      Un membre : J'appuie la question préalable. Je ne conçois pas ce qu'on entend par une loi particulière pour le roi. Les lois sont obligatoires pour tous les citoyens : Et je vous demande, dans le cas où le roi voudrait aller au delà de 20 lieues du lieu où le Corps législatif est assemblé et où des citoyens quelconques se prêteraient à sa fuite, si vous...
      Locuteur: Merlet
      Il est impossible de ne pas admettre la proposition de M. Lagrévol. Ce serait intervertir tous les principes et fouler aux pieds la Constitution. Il est impossible de ne pas admettre la proposition de M. Lagrévol. Ce serait intervertir tous les principes et fouler aux pieds la Constitution.
      Locuteur: Le Président
      Je mets maintenant aux voix la proposition de M. Lagrévol. Je mets maintenant aux voix la proposition de M. Lagrévol.
      Locuteur: Le Président
      (L'Assemblée décrète la proposition de M. Lagrévol, sauf rédaction, puis adopt... (L'Assemblée décrète la proposition de M. Lagrévol, sauf rédaction, puis adopte l'article 1er.)
      Locuteur: Tardiveau
      ...té en présence des officiers municipaux de la ville où réside le roi. » « Ce serment sera public et prêté en présence des officiers municipaux de la ville où réside le roi. »
      Locuteur: Tardiveau
      « La formule du serment sera lue à haute voi...
      ...émier, et recevra le serment individuel de chaque officier; ensuite, chacun des gardes le prêtera, en levant la main, et en prononçant les mots : Je le...
      « La formule du serment sera lue à haute voix par l'officier commandant, qui jurera le prémier, et recevra le serment individuel de chaque officier; ensuite, chacun des gardes le prêtera, en levant la main, et en prononçant les mots : Je le jure.
      Locuteur: Basire
      J'ai la certitude que plusieurs des gardes du r...
      ...ions qu'après avoir justifié par devant la municipalité du lieu où réside le roi de la prestation du serment civique. Voici en...
      J'ai la certitude que plusieurs des gardes du roi n'ont pas prêté le serment civique avant leur nomination. Je demande donc qu ils ne soient admis à prêter le serment particulier relatif à leurs fonctions qu'après avoir justifié par devant la municipalité du lieu où réside le roi de la prestation du serment civique. Voici en conséquence l'article additionnel que je propose :
      Locuteur: Basire
      « La garde soldée du roi ne pourra être admi...
      ... fonctions, que lorsque les membres qui la composent auront justifié, à la municipalité du lieu où réside le roi, de la prestation antérieure de leur serment civique. » (Applaudissemen...
      « La garde soldée du roi ne pourra être admise à prêter le serment relatif à ses fonctions, que lorsque les membres qui la composent auront justifié, à la municipalité du lieu où réside le roi, de la prestation antérieure de leur serment civique. » (Applaudissements.)
      Locuteur: Basire
      ...rticle proposé par M. Basire, il suffit de vous rappeler que vous avez décrété dernièrement qu'on vous présenterait une espèce de contrôle de la composition des gardes du roi. Vous sau... Un membre : Pour combattre l'article proposé par M. Basire, il suffit de vous rappeler que vous avez décrété dernièrement qu'on vous présenterait une espèce de contrôle de la composition des gardes du roi. Vous saurez, dès lors, où ils ont été pris, et s'ils ont prêté le serment civique.
      Locuteur: Carnot-Feuleins
      , le jeune. Je combats la question préalable. Lorsque l'Assemblée...
      ... voulu s'assurer que tous les officiers de l'armée avaient prêté le serment civiqu...
      ...nné que les procès-verbaux des serments de ces officiers seraient déposés sur le bureau et seraient de renvoyés à son comité militaire pour lu...
      ...serment devant les officiers municipaux de la ville où réside le roi, sans constater ...
      ...e officiers ou soldats dans les troupes de ligne, vous manquez absolument votre but. Je demande donc que la motion de M. Basire soit adoptée, mais qu'au lieu de justifier que le serment a été prêté par devant les officiers municipaux de la ville où réside le roi, elle soit justi...
      ...onséquence on envoie les procès-verbaux de la prestation du serment à 1 Assemblée nat...
      , le jeune. Je combats la question préalable. Lorsque l'Assemblée nationale a voulu s'assurer que tous les officiers de l'armée avaient prêté le serment civique, elle a ordonné que les procès-verbaux des serments de ces officiers seraient déposés sur le bureau et seraient de renvoyés à son comité militaire pour lui en faire le rapport. Je dis. Messieurs, que si vous admettez aujourd'hui les officiers et soldats gardes du roi a prêter le serment devant les officiers municipaux de la ville où réside le roi, sans constater qu'ils ont précédemment prêté le serment aux termes des décrets antérieurs, comme officiers ou soldats dans les troupes de ligne, vous manquez absolument votre but. Je demande donc que la motion de M. Basire soit adoptée, mais qu'au lieu de justifier que le serment a été prêté par devant les officiers municipaux de la ville où réside le roi, elle soit justifiée devant l'Assemblée nationale, et qu'en conséquence on envoie les procès-verbaux de la prestation du serment à 1 Assemblée nationale. (Murmures.)
      Locuteur: Basire
      , Cette opération- est une opération de détail que vous devez laisser au corps ... , Cette opération- est une opération de détail que vous devez laisser au corps qui doit recevoir le serment des gardes du roi.
      Locuteur: Mouysset
      ...et je vous affirme que si vous admettez la proposition de M. Basire, vous allez rendre loi inéxecutable. Le roi a pu choisir sa garde parmi les troupes de ligne et parmi les gardes nationales. Pour ce qui est des soldats de ligne, je sais bien qu'ils pourraient r...
      ...es nationales apportent des certificats de leur prestation de serment civique?
      Il ne faut pas faire une loi qui ne puisse être exécutée et je vous affirme que si vous admettez la proposition de M. Basire, vous allez rendre loi inéxecutable. Le roi a pu choisir sa garde parmi les troupes de ligne et parmi les gardes nationales. Pour ce qui est des soldats de ligne, je sais bien qu'ils pourraient rapporter les certificats, mais comment voulez-vous que les gardes nationales apportent des certificats de leur prestation de serment civique?
      Locuteur: Voisard
      ...ement que lorsque le roi ne suivra plus la loi, la garde ne devra plus le suivre. Il faut qu'il y ait une loi qui prononce positivement que lorsque le roi ne suivra plus la loi, la garde ne devra plus le suivre.
      Locuteur: Merlet
      Plusieurs membres : La discussion fermée sur les amendements 1 Plusieurs membres : La discussion fermée sur les amendements 1
      Locuteur: Merlet
      (L'Assemblée ferme la discussion sur les amendements.) (L'Assemblée ferme la discussion sur les amendements.)
      Locuteur: Le Président
      Je mets aux voix l'amendement de M. Vergniaud, amendé par M. Quinette. Je mets aux voix l'amendement de M. Vergniaud, amendé par M. Quinette.
      Locuteur: Le Président
      Plusieurs membres : La question préalable I Plusieurs membres : La question préalable I
      Locuteur: Le Président
      ...as lieu a délibérer sur les amendements de MM. Vergniaud et Quinette.) L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu a délibérer sur les amendements de MM. Vergniaud et Quinette.)
      Locuteur: Tardiveau
      , rapporteur. Par le fait de l'article de M. Lagrévol, que . vous venez d'adopter... , rapporteur. Par le fait de l'article de M. Lagrévol, que . vous venez d'adopter, l'article 1er devient l'article 2.
      Locuteur: Tardiveau
      , rapporteur, donne lecture de l'article 2, qui devient article 3, et ... , rapporteur, donne lecture de l'article 2, qui devient article 3, et qui est ainsi conçu :
      Locuteur: Tardiveau
      , rapporteur, donne lecture de l'article 3, qui devient article 4, et ... , rapporteur, donne lecture de l'article 3, qui devient article 4, et qui est ainsi conçu :
      Locuteur: Briche
      ...le serment comme ont fait les officiers de l'armée de ligne. Je demande que les officiers signent le serment comme ont fait les officiers de l'armée de ligne.
      Locuteur: Tardiveau
      , rapporteur. Voici comment je propose de rédiger l'amendement de M. Briche: , rapporteur. Voici comment je propose de rédiger l'amendement de M. Briche:
      Locuteur: Tardiveau
      ...ur que celui où il aura été prêté, pour la première fois. » « Ce serment sera renouvelé chaque année, le même jour que celui où il aura été prêté, pour la première fois. »
      Locuteur: Tardiveau
      ...ent décret sera, porté, dans le jour, à la sanction du roi. » « Le présent décret sera, porté, dans le jour, à la sanction du roi. »
      Locuteur: Basire
      Plusieurs membres : La question préalable ! Plusieurs membres : La question préalable !
      ...ée adopte l'article 4 avec l'amendement de M. Briche (1). (1) Dans le décret définitif, l'amendement de M. Rriche forme un article particulier. '(L'Assemblée adopte l'article 4 avec l'amendement de M. Briche (1). (1) Dans le décret définitif, l'amendement de M. Rriche forme un article particulier.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 478
      Locuteur: Mouysset
      Plusieurs membres : La question préalable sur l'article additionnel de M. Basire. Plusieurs membres : La question préalable sur l'article additionnel de M. Basire.
      Locuteur: Le Président
      Avant de mettre aux voix l'article additionnel de M. Basire, je vais mettre aux voix l'amendement de M. Carnot le jeune, tendant à ce que les procès-verbaux de la prestation de serment soient envoyés à l'Assemblée na... Avant de mettre aux voix l'article additionnel de M. Basire, je vais mettre aux voix l'amendement de M. Carnot le jeune, tendant à ce que les procès-verbaux de la prestation de serment soient envoyés à l'Assemblée nationale.
      Locuteur: Jaucourt
      Vous savez que, par la lettre du ministre de l'intérieur, la première 'division seule est formée et ...
      ...er le serment. Je propose à l'Assemblée de décréter que, pour cette année seulemen...
      ...isions pourront prêter serment à mesure de leur formation, si d'ailleurs elles rem...
      Vous savez que, par la lettre du ministre de l'intérieur, la première 'division seule est formée et seule pourra prêter le serment. Je propose à l'Assemblée de décréter que, pour cette année seulement, lès divisions pourront prêter serment à mesure de leur formation, si d'ailleurs elles remplissent toutes les formalités requises.
      Locuteur: Le Président
      Je mets aux voix l'article de M. Jaucourt, à moins que quelqu'un ne demande la question préalable. Je mets aux voix l'article de M. Jaucourt, à moins que quelqu'un ne demande la question préalable.
      Locuteur: Le Président
      Alors, je mets aux voix la question préalable sur l'article de M. Jaucourt. Alors, je mets aux voix la question préalable sur l'article de M. Jaucourt.
      Locuteur: Le Président
      (L'Assemblée rejette la question préalable et adopte l'article de M. Jaucourt;) (L'Assemblée rejette la question préalable et adopte l'article de M. Jaucourt;)
      Locuteur: Tardiveau
      , rapporteur. Voici la rédaction de l'article de M. Lagrévol, qui est l'article 1er de la loi : , rapporteur. Voici la rédaction de l'article de M. Lagrévol, qui est l'article 1er de la loi :
      Locuteur: Tardiveau
      ...sque le Corps législatif sera assemblé, la garde soldée du roi ne pourra le suivre, s'il établit sa résidence à plus de 20 lieues de distance de la ville Où l'Assemblée nationale tiendra ... « Lorsque le Corps législatif sera assemblé, la garde soldée du roi ne pourra le suivre, s'il établit sa résidence à plus de 20 lieues de distance de la ville Où l'Assemblée nationale tiendra ses séances ; dans aucun cas, elle ne pourra le suivre hors du royaume. »
      Locuteur: Masuyer
      La garde du roi ne fait partie ni de la troupe de ligne, ni de la garde nationale. Cependant, elle forme ...
      ...1 faut qu il y ait une tête qui réponde de tous ses mouvements. Je demande que le ministre de l'intérieur soit responsable de tous les ordres qui pourraient lui être donnés contraires à la Constitution et aux devoirs du roi.
      La garde du roi ne fait partie ni de la troupe de ligne, ni de la garde nationale. Cependant, elle forme un corps imposant. 11 faut qu il y ait une tête qui réponde de tous ses mouvements. Je demande que le ministre de l'intérieur soit responsable de tous les ordres qui pourraient lui être donnés contraires à la Constitution et aux devoirs du roi.
      Locuteur: Masuyer
      (L'Assemblée ajourne la proposition de M. Ma-suver.) (L'Assemblée ajourne la proposition de M. Ma-suver.)
      Locuteur: Masuyer
      Suit la teneur de ce décret tel qu'il a été porté à la sanction : Suit la teneur de ce décret tel qu'il a été porté à la sanction :
      Locuteur: Masuyer
      ...sque le Corps législatif sera assemblé, la garde soldée du roi ne pourra le suivre s'il établit sa résidence à plus de 20 lieues de distance de la ville où l'Assemblée nationale tiendra ... « Lorsque le Corps législatif sera assemblé, la garde soldée du roi ne pourra le suivre s'il établit sa résidence à plus de 20 lieues de distance de la ville où l'Assemblée nationale tiendra ses séances : dans aucun cas elle ne pourra le suivre hors du royaume.
      Locuteur: Masuyer
      « Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi; de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution du royaume, décrétée par l...
      ...tituante auxannées 1789, 1790 et 1791 ; de veiller avec fidélité à la sûreté de la personne du roi, et de n'obéir à aucunes réquisitions ni ordres étrangers au service de sa garde.
      « Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi; de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution du royaume, décrétée par l'Assemblée nationale constituante auxannées 1789, 1790 et 1791 ; de veiller avec fidélité à la sûreté de la personne du roi, et de n'obéir à aucunes réquisitions ni ordres étrangers au service de sa garde.
      Locuteur: Masuyer
      ...té en présence des officiers municipaux de la ville où réside le roi. « Ce serment sera public, et prêté en présence des officiers municipaux de la ville où réside le roi.
      Locuteur: Masuyer
      « La formule du serment sera lue à haute voi...
      ...emier, et recevra le serment individuel de chaque officier : ensuite, chacun des gardes le prêtera en levant la main, et en prononçant les mots : Je le...
      « La formule du serment sera lue à haute voix, par l'officier commandant, qui jurera le premier, et recevra le serment individuel de chaque officier : ensuite, chacun des gardes le prêtera en levant la main, et en prononçant les mots : Je le jure.
      Locuteur: Masuyer
      « La formule du serment sera souscrite par t...
      ... prêter séparément le* serment à mesure de leur formation.
      « La formule du serment sera souscrite par tous les officiers. Pour cette année seulement, les divisions pourront prêter séparément le* serment à mesure de leur formation.
      Locuteur: Masuyer
      « La garde soldée ne pourra être admise à pr...
      ... fonctions, que lorsque les membres qui la composent auront justifié à la municipalité dû lieu ou réside le roi, de la prestation antérieure de leur serment civique, aux termes de l'article 12 du chapitre II du titre II de l'Acte constitutionnel.
      « La garde soldée ne pourra être admise à prêter ie serment relatif à ses fonctions, que lorsque les membres qui la composent auront justifié à la municipalité dû lieu ou réside le roi, de la prestation antérieure de leur serment civique, aux termes de l'article 12 du chapitre II du titre II de l'Acte constitutionnel.
      Locuteur: Mouysset
      D'autres membres : La discussion fermée ! • D'autres membres : La discussion fermée ! •
      Locuteur: Mouysset
      (L'Assemblée ferme la discussion.) (L'Assemblée ferme la discussion.)
      Locuteur: Mouysset
      ...u à délibérer sur l'article additionnel de M. Basire.) (L'Assemblée décrète qu'il y a lieu à délibérer sur l'article additionnel de M. Basire.)
      Locuteur: Mouysset
      ...: Je demande seulement crue les soldats de troupes de ligne qui ont prêté le serment soient t... Un membre : Je demande seulement crue les soldats de troupes de ligne qui ont prêté le serment soient tenus d'exhiber leurs cartouches.
      Locuteur: Le Président
      Plusieurs membres : La question préalable! Plusieurs membres : La question préalable!
      Locuteur: Le Président
      ...a pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Garnot-Feuleins, le jeune.) (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Garnot-Feuleins, le jeune.)
      Locuteur: Le Président
      Je mets aux voix l'article additionnel de M. Basire. Je mets aux voix l'article additionnel de M. Basire.
      Locuteur: Lecointe-Puyravau
      On veut renverser la hiérarchie des pouvoirs! On veut renverser la hiérarchie des pouvoirs!
      Locuteur: Le Président
      ...Assemblée décrète l'article additionnel de M. Basire.) (L'Assemblée décrète l'article additionnel de M. Basire.)
      Locuteur: Le Président
      Un membre : Je demande la question préalable. Un membre : Je demande la question préalable.
      Locuteur: Tardiveau
      (L'Assemblée adopte la rédaction proposée.) (L'Assemblée adopte la rédaction proposée.)
      Locuteur: Masuyer
      ...ationale, voulant déterminer le mode et la formule du serment à prêter parla garde... « L'Assemblée nationale, voulant déterminer le mode et la formule du serment à prêter parla garde soldée du roi, et faire cesser les difficultés qui se sont élevées, ou pourraie...
      Locuteur: Masuyer
      ...ême jour que celui où il aura été prêté la première fois. Ce serment sera renouvelé chaque année, le même jour que celui où il aura été prêté la première fois.
      Locuteur: Masuyer
      ...sent décret sera porté, dans le jour; à la sanction du roi. » « Le présent décret sera porté, dans le jour; à la sanction du roi. »
      Locuteur: Le Président
      La parole est à M. le ministre des affaire... La parole est à M. le ministre des affaires étrangères pour donner quelques éclaircissements sur l'état actuel des Fran* ç...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 479
      Locuteur: Delessart
      ...ernement général des provinces y a tenu la main avec beaucoup d'exactitude. Par une note du 6 de ce mois, à M. de La Gravière, ministre de France à Bruxelles, le gouvernement général a fait connaître de nouveau aux émigrés français qu'ayant remarqué, par des nouvelles officielles venues de Coblentz, que les rapports qui ont été ...
      ...ales ne voulant laisser aucun doute sur la stabilité des principes adoptés à cet é...
      ...e invitât les émigrés à ne point perdre de vue les différenles notes qu'il leur a ...
      ... bien prononcée du gouvernement général de ne tolérer aucun rassemblement ou armement, de la part des émigrés français, dans les Pay...
      ...armements et recrutements dans les Pays-Bas autrichiens. Jusqu'à présent le gouvernement général des provinces y a tenu la main avec beaucoup d'exactitude. Par une note du 6 de ce mois, à M. de La Gravière, ministre de France à Bruxelles, le gouvernement général a fait connaître de nouveau aux émigrés français qu'ayant remarqué, par des nouvelles officielles venues de Coblentz, que les rapports qui ont été faits ont accrédité 1 opinion que, dans les Pays-Bas, les rassemblements des émi...
      ... et qu'ils s'y formaient même en compagnies et par provinces. Leurs Altesses Royales ne voulant laisser aucun doute sur la stabilité des principes adoptés à cet égard, ont pensé qu'il était nécessaire que le ministre plénipotentiaire invitât les émigrés à ne point perdre de vue les différenles notes qu'il leur a fait passer en réponse aux mémoires et représentations donnés par eux, relativem...
      ... toutes dispositions nécessaires pour qu'il ne reste aucun doute sur l'intention bien prononcée du gouvernement général de ne tolérer aucun rassemblement ou armement, de la part des émigrés français, dans les Pays-Bas.
      Locuteur: Delessart
      ...t à Ath, j ai écrit successivement à M. de La Gravière, en le chargeant de prendre, sur ces objets, les éclaircissements les plus précis, afin de mettre le roi à portée de réclamer pour eux sa justice qui peut l...
      ...ue. J'ai déjà reçu une première réponse de M. de La Gravière ; il me marque qu'il a dénoncé...
      ... et qu'il donnera à cette affaire toute la suite qu'elle mérite.
      ...ens français, relativement aux traitements par eux éprouvés, soit à Tournay, soit à Ath, j ai écrit successivement à M. de La Gravière, en le chargeant de prendre, sur ces objets, les éclaircissements les plus précis, afin de mettre le roi à portée de réclamer pour eux sa justice qui peut leur être due. J'ai déjà reçu une première réponse de M. de La Gravière ; il me marque qu'il a dénoncé les faits dont il s'agit au gouvernement général et qu'il donnera à cette affaire toute la suite qu'elle mérite.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      1° Lettre de M. Amelot, commissaire du roi près la caisse de Vextraordinaire, qui rend compte à l'Assemblée de l'état approximatif des biens nationaux... 1° Lettre de M. Amelot, commissaire du roi près la caisse de Vextraordinaire, qui rend compte à l'Assemblée de l'état approximatif des biens nationaux dans 6 districts; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      • Plusieurs membres demandent la lecture de la liste des districts en retard pour l'estimation de leurs biens nationaux. • Plusieurs membres demandent la lecture de la liste des districts en retard pour l'estimation de leurs biens nationaux.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      (L'Assemblée renvoie la lettre de M. Amelot au comité de l'extraordinaire des finances.) (L'Assemblée renvoie la lettre de M. Amelot au comité de l'extraordinaire des finances.)
      Locuteur: Cambon
      , au nom du comité de l'ordinaire des finances. Sur la demande d'un membre de l'Assemblée, j'ai fait tirer un état de l'achat du numéraire et ae sonemploMl r...
      ...upes et 884,115 livres pour le payement de la marine. Le surplus des l4 millions a ét...
      , au nom du comité de l'ordinaire des finances. Sur la demande d'un membre de l'Assemblée, j'ai fait tirer un état de l'achat du numéraire et ae sonemploMl résulte que, depuis le 1er novembre jusqu'au 1er février, on a acheté 20 millions, qu'on en a dépensé 14,813,343 livres, dont 12,387,000 livres au payement des troupes et 884,115 livres pour le payement de la marine. Le surplus des l4 millions a été employé pour divers autres objets indiqués dans le compte-rendu.
      Locuteur: Cambon
      MM. de la trésorerie ont joint l'état de ce qu'ont coûté ces divers achats. MM. de la trésorerie ont joint l'état de ce qu'ont coûté ces divers achats.
      Locuteur: Cambon
      ...pendant obligés, pour faire le service, de les continuer aussi sans décret. Cependant, aujourd'hui,.l'achat de l'argent est une chose très considérable et les commissaires de la trésorerie renouvellent la prière qu'ils vous avaient déjà faite de nommer des commissaires pour suivre l'e...
      ..., c'est-à-dire en surveiller l'achat et de la dépense (1).
      ...s observer que ces divers achats n'étant autorisés par aucun décret, ils sont cependant obligés, pour faire le service, de les continuer aussi sans décret. Cependant, aujourd'hui,.l'achat de l'argent est une chose très considérable et les commissaires de la trésorerie renouvellent la prière qu'ils vous avaient déjà faite de nommer des commissaires pour suivre l'emploi du numéraire, c'est-à-dire en surveiller l'achat et de la dépense (1).
      Locuteur: Cambon
      ...dois vous observer que les commissaires de la trésorerie prouvent, par leur état, que...
      ...ainsi tout ce qu'on a pu leur attribuer de malveillance à cet égard est mal fondé,...
      Je dois vous observer que les commissaires de la trésorerie prouvent, par leur état, que, depuis le 1er février, ils n'ont point acheté d'argent; ainsi tout ce qu'on a pu leur attribuer de malveillance à cet égard est mal fondé, d'après l'état qu'ils vous présentent.
      Locuteur: Cambon
      (L'Assemblée ajourne à demain la discussion de cette motion.) (L'Assemblée ajourne à demain la discussion de cette motion.)
      Locuteur: Delessart
      ...avoir éprouvé à Ath. Le roi m'a ordonné de satisfaire l'Assemblée. ...es Pays-Bas autrichiens et sur le traitement gu'un citoyen français se plaint d'avoir éprouvé à Ath. Le roi m'a ordonné de satisfaire l'Assemblée.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      « J'ai l'honneur de vous adresser le relevé approximatif de... « J'ai l'honneur de vous adresser le relevé approximatif des domaines nationaux vendus et à vendre au 1er novembre dernier, dans 6 district...
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...,234,351,286 livres, restés en compte à la même époque, d'après l'estimation, pour...
      ...,407 livres. Les biens immobiliers dont la vente est ajournée, non compris les boi...
      ...ceptibles d'une grande augmentation sur la vente.
      vent à 1,234,351,286 livres, restés en compte à la même époque, d'après l'estimation, pour 399,158,923 livres. Les droits incorporels dont l'aliénation est prohibée, mais dont le rachat est permis à 186,477,407 livres. Les biens immobiliers dont la vente est ajournée, non compris les bois et forêts, à 433,480,145 livres. Total: 2,253,467,761 livres. Les trois derniers articles n'étant portés à 819,116,475 livres, que d'après l'estimation, sont susceptibles d'une grande augmentation sur la vente.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      « J'ai l'honneur de vous adresser en même temps l'état des ... « J'ai l'honneur de vous adresser en même temps l'état des districts en retard.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      M. le Secrétaire fait lecture de cette liste. M. le Secrétaire fait lecture de cette liste.
      Locuteur: Cambon
      ...telle dépense, ceux-ci doivent demander de numéraire ou d'assignats. En conséquenc... ... les ordonnances des ministres, car vous ne fixez jamais combien, pour telle ou telle dépense, ceux-ci doivent demander de numéraire ou d'assignats. En conséquence, votrecomité vous propose ae nommer 4 commissaires dont les fonctions ne durer...
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      , secrétaire; continuant la lecture des lettres : , secrétaire; continuant la lecture des lettres :
      3° Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, relative à l'emplacement à donner au cabinet de physique de M. Charles; cette lettre est ainsi conç... 3° Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, relative à l'emplacement à donner au cabinet de physique de M. Charles; cette lettre est ainsi conçue : (1) Voy. ci-dessus, séance du 9 février 1792» page 324.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 480
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      « L'Assemblée nationale désire de connaître ce que j'ai fait pour l'exécution de son décret du 15 Janvier dernier, par l...
      ...cepté l'offre que lui a fait M. Charles de son cabinet de physique, et elle a décrété hier que je...
      « L'Assemblée nationale désire de connaître ce que j'ai fait pour l'exécution de son décret du 15 Janvier dernier, par lequel elle a accepté l'offre que lui a fait M. Charles de son cabinet de physique, et elle a décrété hier que je lui rendrais compte aujourd'hui des obstacles qui auraient
      «• L'assemblée générale de la Guadeloupe, par (1) Voy. ci-dessus séan... «• L'assemblée générale de la Guadeloupe, par (1) Voy. ci-dessus séance du 12 février 1792, p. 454.
      (2) Voy. ci-après aux annexes de la séance, page 485, une lettre du ministre de l'intérieur qui adresse à l'Assemblée diverses pièces des corps administratifs de . Charente-Inférieure pour demander la conservation de cette tour... Cette lettre datée du 3 f... (2) Voy. ci-après aux annexes de la séance, page 485, une lettre du ministre de l'intérieur qui adresse à l'Assemblée diverses pièces des corps administratifs de . Charente-Inférieure pour demander la conservation de cette tour... Cette lettre datée du 3 février 1792, a été envoyée à l'Assemblée, mais n'a pas été mentionnée au procès-...
      a la séance de l'assemblée nationale législative du lu... a la séance de l'assemblée nationale législative du lundi 13 février 1792
      ...istrateurs du directoire du département de VOise à l'Assemblée nationale, au sujet d'une arrestation de bateaux chargés de grains sur la rivière d'Oise. Adresse des administrateurs du directoire du département de VOise à l'Assemblée nationale, au sujet d'une arrestation de bateaux chargés de grains sur la rivière d'Oise.
      ...té prévenus que le passage des blés sur la rivière d Oise excitait des murmures et même des mouvements parmi les habitants de quelques communautés voisines de Noyon, et riveraines de l'Oise. Nous nous sommes empressés d'écrire au directoire de ce district pour lui rappeler vos lois sur la libre circulation des grains, lui en ex... « Nous avions été prévenus que le passage des blés sur la rivière d Oise excitait des murmures et même des mouvements parmi les habitants de quelques communautés voisines de Noyon, et riveraines de l'Oise. Nous nous sommes empressés d'écrire au directoire de ce district pour lui rappeler vos lois sur la libre circulation des grains, lui en exposer les motifs et les principes, et l'engager à les faire observer dans toute ...
      « Nous avons été peinés et surpris de voir que cette administration, au lieu de députer un ou deux de ses membres vers le rassemblement d'hom...
      ...re. Nous n'avons pas été moins affligés de la délibération prise par cette administration, sur le rapport de son secrétaire, délibération qui semble...
      ...n qui avait fait réunir ce grand nombre de communautés pour s'opposer au passage d...
      « Nous avons été peinés et surpris de voir que cette administration, au lieu de députer un ou deux de ses membres vers le rassemblement d'hommes qui se formait, se fût contentée d'envoyer son secrétaire, qui, dans une cir...
      ...ave, ne pouvait avoir un caractère suffisant pour prévenir ou réprimer le désordre. Nous n'avons pas été moins affligés de la délibération prise par cette administration, sur le rapport de son secrétaire, délibération qui semble consacrer l'opinion qui avait fait réunir ce grand nombre de communautés pour s'opposer au passage des bateaux.
      ...ous avons été informés, par le ministre de l'intérieur, que des bateaux chargés de blé et destinés par Rouen , et Bordeaux venaient d'être arrêtés à leur passage près de Noyon. « Quelques jours après. Messieurs, nous avons été informés, par le ministre de l'intérieur, que des bateaux chargés de blé et destinés par Rouen , et Bordeaux venaient d'être arrêtés à leur passage près de Noyon.
      « Le directoire du district de cette ville nous a fait passer hier div... « Le directoire du district de cette ville nous a fait passer hier divers procès-verbaux et délibérations relatifs à cet événement.
      ..., un arrêté pour indiquer au directoire de Noyon les ressources qu il pouvait avoi... « Nous avons pris, en conséquence, un arrêté pour indiquer au directoire de Noyon les ressources qu il pouvait avoir dans cette occasion, et lui recommander d'en faire usage.
      « Nous avons fait partir la délibération par un exprès. (1) Archive... « Nous avons fait partir la délibération par un exprès. (1) Archives nationales, G, 144, pièce C1, 170.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 481
      « Il devient urgent d'arrêter et de réprimer ces entreprises. Les bruits qu...
      ...illeurs. Les peuples sont persuadés que la récolte dernière est insuffisante, et n...
      ...e opinion et cette volonté, les ennemis de tout genre sont parvenus à faire croire que toutes les lois relatives à la circulation des grains opèrent sa ruine, et ne sont favorables qu'aux émigrés ;...
      ... le rendre plus frappant que celui même de leur intérêt personnel, et, bientôt, il ne pourra plus sortir d une ferme une voiture de blé qu'elle ne soit destinée pour Goble...
      « Il devient urgent d'arrêter et de réprimer ces entreprises. Les bruits qui y ont donné lieu se sèment partout, et le succès qui pourrait couronner cette première infraction en occasionnerait ailleurs. Les peuples sont persuadés que la récolte dernière est insuffisante, et ne veulent pas supporter le moindre renchérissement dans les grains et le prix du pain. D'après cette opinion et cette volonté, les ennemis de tout genre sont parvenus à faire croire que toutes les lois relatives à la circulation des grains opèrent sa ruine, et ne sont favorables qu'aux émigrés ; on a réussi à fixer ce dernier obj et dans l'esprit des habitants des campagnes et des villes, et à le rendre plus frappant que celui même de leur intérêt personnel, et, bientôt, il ne pourra plus sortir d une ferme une voiture de blé qu'elle ne soit destinée pour Goblentz.
      ...es procès-verbaux qui nous arrivent par la poste et qu'un exprès vient également de nous remettre, que les bateaux ont été conduits à la ci-devant abbaye d'Ourscamp,queles blés...
      ...iments, qu'un commissaire du directoire de district a été présent à1 toutes ces op...
      ...élivré sur son receveur, une ordonnance de 1,200 livres pour payer les frais que c...
      « Aujourd'hui, nous apprenons, par d'autres procès-verbaux qui nous arrivent par la poste et qu'un exprès vient également de nous remettre, que les bateaux ont été conduits à la ci-devant abbaye d'Ourscamp,queles blés ont été.déchargés, mesurés et transportés dans les bâtiments, qu'un commissaire du directoire de district a été présent à1 toutes ces opérations, et que le directoire a même délivré sur son receveur, une ordonnance de 1,200 livres pour payer les frais que ce déchargement et ce transport devaient occasionner.
      ' « Un escadron de chasseurs en garnison à Compiègne et to...
      ...s insuffisantes contre un rassemblement de 6,0U0 hommes armés, si la peur n'a pas grossi ce nombre ; mais la garnison ae la Fère peut offrir une ressource utile,
      ' « Un escadron de chasseurs en garnison à Compiègne et toutes les brigades ae gendarmerie nationale des environs réunies sont des forces insuffisantes contre un rassemblement de 6,0U0 hommes armés, si la peur n'a pas grossi ce nombre ; mais la garnison ae la Fère peut offrir une ressource utile,
      ...plus tranquille, des renseignements sur la conduite d'un juge de paix de Garlepont, d'un maire de Pontoise, et de plusieurs officiers municipaux. « Nous nous réservons à nous procurer, dans un moment plus tranquille, des renseignements sur la conduite d'un juge de paix de Garlepont, d'un maire de Pontoise, et de plusieurs officiers municipaux.
      ... directoire et des officiers municipaux de la ville de Noyon au sujet dune [arrestation de bateaux chargés de grains sur la rivière d'Oise. Adresse des administrateurs du directoire et des officiers municipaux de la ville de Noyon au sujet dune [arrestation de bateaux chargés de grains sur la rivière d'Oise.
      « A Messieurs les Représentants de la nation. « A Messieurs les Représentants de la nation.
      « Les maires et officiers municipaux de l'arrondissement du directoire de la ville de Noyon, pour et au nom du peuple, regard... « Les maires et officiers municipaux de l'arrondissement du directoire de la ville de Noyon, pour et au nom du peuple, regardent comme un
      des plus essentiels de leurs devoirs, de vous instruire de la marche qu'ils ont cru devoir tenir dans l'arrestation de 5 bateaux chargés de blé trouvés au port de Pont-l'Evêque, près ladite ville de Noyon. des plus essentiels de leurs devoirs, de vous instruire de la marche qu'ils ont cru devoir tenir dans l'arrestation de 5 bateaux chargés de blé trouvés au port de Pont-l'Evêque, près ladite ville de Noyon.
      « Requis par la rumeur publique, ils se sont transportés audit lieu au nombre de 26 municipalités accompagnées des gardes nationaux de leurs villages, auxquels ils ont donné l'ordre le plus précis de se comporter avec la plus grande prudence, de se bien donner de garde d'exercer aucune violence sous peine d'être arrêtés sur-le-champ, et livrés à la rigueur des lois, démarche qui n'a été ...
      ...ient détachés pour prévenir le district de Noyon.
      « Requis par la rumeur publique, ils se sont transportés audit lieu au nombre de 26 municipalités accompagnées des gardes nationaux de leurs villages, auxquels ils ont donné l'ordre le plus précis de se comporter avec la plus grande prudence, de se bien donner de garde d'exercer aucune violence sous peine d'être arrêtés sur-le-champ, et livrés à la rigueur des lois, démarche qui n'a été cependant faite qu'après que préalablement plusieurs d'entre eux se seraient détachés pour prévenir le district de Noyon.
      « Arrivés audit port de Pont-l'Evêque le 6 du présent mois de février, sur les 11 heures du matin, et trouvé 5 bateaux chargés de bon blé, ils ont sommé les mariniers chargés de la garde et conduite desdits bateaux de leur représenter les lettres de voiture qui constatassent la destination pour qui et par qui était f... « Arrivés audit port de Pont-l'Evêque le 6 du présent mois de février, sur les 11 heures du matin, et trouvé 5 bateaux chargés de bon blé, ils ont sommé les mariniers chargés de la garde et conduite desdits bateaux de leur représenter les lettres de voiture qui constatassent la destination pour qui et par qui était formé cet énorme chargement, à quoi les mariniers présents ont répondu qu'ils n'é...
      âu'ils n'avaient aucune lettre de voiture à pro-uire, qu'ils ignoraient quels étaient les propriétaires de ladite marchandise ainsi que le lieu po...
      ...it une destination qui se changeait sur la route-
      âu'ils n'avaient aucune lettre de voiture à pro-uire, qu'ils ignoraient quels étaient les propriétaires de ladite marchandise ainsi que le lieu pour lequel elle était destinée, plusieurs ajoutant que souvent on leur donnait une destination qui se changeait sur la route-
      Le peuple des villages abondait de toutes parts, la prudence des officiers municipaux secondés de leurs gardes nationaux s'est montrée da...
      ...t produire; nul n'a paru disposé à user de voies de fait, et le cri unanime de ce peuple désolé s'est borné à demander que la marche des bateaux fût arrêtée, et les ...
      ...s les officiers municipaux, en présence de M. Sézille, secrétaire du district de Noyon, ont témoigné consentir, vu le dé...
      ...objet auSsi essentiel; et par une suite prudence desdits officiers, il a été ar...
      ...raient, pour ce jour, en cet état, afin de donner tout le temps aux marchands propriétaires et maîtres de bateaux de se laver de l'inculpation que les apparences vicieu...
      ...t former contre eux, jugeant nécessaire de laisser tant pour le jour que pour la nuit une garde suffisante de chaque village pour empêcher toute irru...
      Le peuple des villages abondait de toutes parts, la prudence des officiers municipaux secondés de leurs gardes nationaux s'est montrée dans tout son jour pour faire les plus sages représentations au peuple éploré qui s'écriait prévoir une famine procbaine qu'un pareil accaparement allait produire; nul n'a paru disposé à user de voies de fait, et le cri unanime de ce peuple désolé s'est borné à demander que la marche des bateaux fût arrêtée, et les Iblés mis en réserve en l'abbaye d'Ourscamps, à quoi tous les officiers municipaux, en présence de M. Sézille, secrétaire du district de Noyon, ont témoigné consentir, vu le défaut d'éclaircissement sur un objet auSsi essentiel; et par une suite prudence desdits officiers, il a été arrêté que les choses demeureraient, pour ce jour, en cet état, afin de donner tout le temps aux marchands propriétaires et maîtres de bateaux de se laver de l'inculpation que les apparences vicieuses, le cri du peuple, faisaient former contre eux, jugeant nécessaire de laisser tant pour le jour que pour la nuit une garde suffisante de chaque village pour empêcher toute irruption : alors le peuple satisfait s'est retiré dans le plus grand ordre.
      ... sont présentés tant pour faire relever la garde que pour puiser de nouveaux éclaircissements, qui n'ont pa...
      ...e le jour précédent ; alors est arrivée de toutes parts une plus grande affluenee de peuple que la veille, tous descendus d'environ 24 paroisses, accompagnés de leurs officiers municipaux, qui, alarmé...
      ...encore bornés à laisser des gardes pour la conservation de la marchandise, et employant toujours la voie de (1) Archives nationales, Carton 144, C„...
      « Le lendemain, 7, les officiers municipaux se sont présentés tant pour faire relever la garde que pour puiser de nouveaux éclaircissements, qui n'ont pas été plus fructueux que le jour précédent ; alors est arrivée de toutes parts une plus grande affluenee de peuple que la veille, tous descendus d'environ 24 paroisses, accompagnés de leurs officiers municipaux, qui, alarmés d'un pareil enlèvement, demandaient arrestation et dépôt en ladite abbaye jusq...
      ...on eût instruit l'Assemblée nationale. Dans cette circonstance nous nous sommes encore bornés à laisser des gardes pour la conservation de la marchandise, et employant toujours la voie de (1) Archives nationales, Carton 144, C„ 170.
      « Nous nous abstiendrons, Messieurs, de toute réflexion sur de' pareilles mesures; il nous est impossible, dans l'éloignement où nous sommes, de juger jusqu'à quel point les circonstances peuvent faire excuser des dispositions de ce genre. « Nous nous abstiendrons, Messieurs, de toute réflexion sur de' pareilles mesures; il nous est impossible, dans l'éloignement où nous sommes, de juger jusqu'à quel point les circonstances peuvent faire excuser des dispositions de ce genre.
      « Il devient urgent d'arrêter et de réprimer de pareilles entreprises. « Il devient urgent d'arrêter et de réprimer de pareilles entreprises.
      « Un bataillon des volontaires de l'Yonne en station dans Noyon, n'a pas de munitions de guerre. « Un bataillon des volontaires de l'Yonne en station dans Noyon, n'a pas de munitions de guerre.
      ...e exécution, nous députons vers vous un de nos collègues, pour recourir à vos lumi... ...ns ces conjonctures, Messieurs, et craignant que notre arrêté d'hier n'ait aucune exécution, nous députons vers vous un de nos collègues, pour recourir à vos lumières, à votre autorité, et pour prendre vos ordres.
      ... composant le directoire du département l'Oise. « Les administrateurs composant le directoire du département l'Oise.
      « Signé: Dauchy, Simon, Le Grand, De Laon, « Signé: Dauchy, Simon, Le Grand, De Laon,

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 482
      ...s nous sommes transportés au directoire de Noyon à l'effet de leur demander deuxcommissaires pour être, tant vérificateurs décharge, que pour apaiser le cri publi... « Et le 9 nous nous sommes transportés au directoire de Noyon à l'effet de leur demander deuxcommissaires pour être, tant vérificateurs décharge, que pour apaiser le cri public, et après une délibération prise entre eux, ces Messieurs ont enfin conclu à n...
      ...paux rassemblés avoir fait divorce avec la raison, forma les plaintes les plus amè...
      ...s dans lequel il avait placé une partie de sa fortune, ce qu entendant nous l'ayons prié de se taire pour éviter un malheur, que to...
      ...Q hommes, pris dans chaque municipalité de travailler à la décharge desdits blés, et en faire le dépôt dans la vaste église de ladite abbaye d'Ourscamps, ce qui s'exécute depuis,ce jour et continue de se faire alternativement par les villag...
      « Le 10, ce M. Levasseur, qui parut aux officiers municipaux rassemblés avoir fait divorce avec la raison, forma les plaintes les plus amères, se disant propriétaire d'une partie aesdits blés dans lequel il avait placé une partie de sa fortune, ce qu entendant nous l'ayons prié de se taire pour éviter un malheur, que toute notre prudence et nos forces mêmes n'auraient pu parer. Et, d'après cette judicieuse observation, nous avons ordonné à environ 2QQ hommes, pris dans chaque municipalité de travailler à la décharge desdits blés, et en faire le dépôt dans la vaste église de ladite abbaye d'Ourscamps, ce qui s'exécute depuis,ce jour et continue de se faire alternativement par les villages circonvoisins.
      ...s propriétaires desdits blés et à force de soins ils croient devoir vous instruire qu'un sieùr Lalouétte, maître de la poste aux chevapx, ledit sieur Levasseu...
      ...l'un et l'autre officiers du directoire de la ville de Noyon, en outre les sieurs Michaux, Richard, Peuche, Malata et Sauvellé, habitants de ladite ville, sont fort suspectés être ...
      ... les officiers municipaux n'ont rien négligé pour découvrir qui peu vent être les propriétaires desdits blés et à force de soins ils croient devoir vous instruire qu'un sieùr Lalouétte, maître de la poste aux chevapx, ledit sieur Levasseur et le Sueur, l'un et l'autre officiers du directoire de la ville de Noyon, en outre les sieurs Michaux, Richard, Peuche, Malata et Sauvellé, habitants de ladite ville, sont fort suspectés être coopérateurs dudit accaparement.
      « Lesdits accaparements dans la ville de Noyon sont d'autant plus notoires que p...
      ...sont transportés sur le bruit public en la maison de trois aubergistes de ladite ville, savoir chez le nommé Lambin où ils ont trouvé dix-huit sacs de blé sur vingt qui y avaient été déposés, chez la dame Desmaisons vingt sacs, et chez le ...
      ... des marchands qui les avaient empêchés de les porter sur le marché et étaient sur...
      « Lesdits accaparements dans la ville de Noyon sont d'autant plus notoires que plusieurs desdits maires et membres se sont transportés sur le bruit public en la maison de trois aubergistes de ladite ville, savoir chez le nommé Lambin où ils ont trouvé dix-huit sacs de blé sur vingt qui y avaient été déposés, chez la dame Desmaisons vingt sacs, et chez le sieur Bœuve, vingt sacs, lesquels lui ont déclaré avoir reçu en dépôt ce blé par des blatiers, lesquels avaient été prévenus par des marchands qui les avaient empêchés de les porter sur le marché et étaient sur-le-champ retournés chez eux à vide par ordre des acquéreurs, laquelle déclarati...
      ... vous plaise nous donner des ordres sur la conduite que nous devons invariablement...
      ...vos ordres une partie desdjts blés pour la subsistance de la mèrè patrie. Persuadés que vous ne souf...
      ... un épuisement total qui les mette dans la si affreuse disette que des gens malintentionnés semblent leur préparer, vous suppliant de les autoriser à prélever sur la vente desdits blés les frais qui résultent de la décharge et autres dépenses indispensab...
      ...; dans cette confiance ils ne cesseront de former des vœux! pour votre précieuse c...
      « Ce considéré, Méssieurs, il vous plaise nous donner des ordres sur la conduite que nous devons invariablement tenir dans cette douloureuse circonstance, vous assurant qu'il ne sera fait auc...
      ...ement disposé à faire tous les sacrifices nécessairès en faisant partir d'après vos ordres une partie desdjts blés pour la subsistance de la mèrè patrie. Persuadés que vous ne souffrirez pas un épuisement total qui les mette dans la si affreuse disette que des gens malintentionnés semblent leur préparer, vous suppliant de les autoriser à prélever sur la vente desdits blés les frais qui résultent de la décharge et autres dépenses indispensablement nécessaires; dans cette confiance ils ne cesseront de former des vœux! pour votre précieuse conservation.
      « Les maires et officiers municipaux de l'arrondissement du directoire de la ville de Noyon. » (Suit un grand, nombre de signatures). « Les maires et officiers municipaux de l'arrondissement du directoire de la ville de Noyon. » (Suit un grand, nombre de signatures).
      a la séance de l'assemblée nationale législative du lu... a la séance de l'assemblée nationale législative du lundi 13 février 1792
      ...des lois précédemment rendues en faveur de la libre circulation et de la vente des grains et subsistances dans V... proclamation du roi (1) qui ordonne Vexécution des lois précédemment rendues en faveur de la libre circulation et de la vente des grains et subsistances dans Vintérieur du royaume.
      ...lois précédemment rendues pour ordonner la libre .circulation des grains et des su...
      ...i ont eu le malheur d'avoir cette année de mauvaises récoltes, et qui1 sont obligés de faire faire des achats de grains dans les départements mieux favorisés, éprouvent de grandes difficultés pour l'extraction e...
      ... sont destinés à satisfaire aux besoins de leurs habitants. SaMajestéaété instruit...
      ...ont été dans plusieurs endroits suivies de voies de fait, et même de violences, et que le peuple, méconnaiss...
      ...ateurs, et n'écoutant- plus les organes de la loi, s'est livré à des excès coupables....
      ...différer d'employer tous les moyens que la Constitution lui donné pour assurer, autant qu'il est en elle, l'exécution des lois et la soumission de tous les citoyens aux réquisitions des ...
      ...appeler les lois déjà rendues en faveur de la libre circulation, afin de faire connaître combien l'Assemblée nat...
      ...l'objet d'une attention particulière et la matière de plusieurs décrets.
      Le roi est informé que malgré les différentes lois précédemment rendues pour ordonner la libre .circulation des grains et des subsistances dans l'intérieur du royaume, les départements qui ont eu le malheur d'avoir cette année de mauvaises récoltes, et qui1 sont obligés de faire faire des achats de grains dans les départements mieux favorisés, éprouvent de grandes difficultés pour l'extraction et le transport des grains qu'ils, ont donné commission d'acheter, et qui sont destinés à satisfaire aux besoins de leurs habitants. SaMajestéaété instruite que ces difficultés 'ont été dans plusieurs endroits suivies de voies de fait, et même de violences, et que le peuple, méconnaissant ses administrateurs, et n'écoutant- plus les organes de la loi, s'est livré à des excès coupables. Sa Majesté, justement alarmée des conséquences fâcheuses qui pourraient résulter des progrès d'une infraction aussi formelle aux lois, ne veut pas différer d'employer tous les moyens que la Constitution lui donné pour assurer, autant qu'il est en elle, l'exécution des lois et la soumission de tous les citoyens aux réquisitions des corps administratifs chargés d'en maintenir l'observation. Sa Majesté veut, avant tout, rappeler les lois déjà rendues en faveur de la libre circulation, afin de faire connaître combien l'Assemblée nationale constituante a jugé cette libre circulation nécessaire pour l'intérêt du peuple, puisqu'elle en a fait l'objet d'une attention particulière et la matière de plusieurs décrets.
      ... nationale constituante a décrété « que la vente et la circulation des grains et farines serai...
      ...et que ceux qui feraient des transports de grains ou farines par mer seraient assujettis à des déclarations,.et à justifier de leur arrivée au lieu de leur destination, èt l'exportation à l'...
      ...ationale constituante, çonvaincue « que la sûreté et la sécurité du peuple étaient essentiellem...
      ...édent, a ordonné que toute opposition à la vente et à la libre circulation des grains dans l'int...
      ...ait considérée comme un attentat contre la sûreté et la sécurité du peuple, et que ceux qui s'e...
      Le 29 août 1789, l'Assemblée nationale constituante a décrété « que la vente et la circulation des grains et farines seraient libres dans toute l'étendue du royaume, et que ceux qui feraient des transports de grains ou farines par mer seraient assujettis à des déclarations,.et à justifier de leur arrivée au lieu de leur destination, èt l'exportation à l'étranger a été défendue. » Le 18 septembre 1789, l'Assemblée nationale constituante, çonvaincue « que la sûreté et la sécurité du peuple étaient essentiellement attachées à l'exécution rigoureuse du décret du 29 août précédent, a ordonné que toute opposition à la vente et à la libre circulation des grains dans l'intérieur du royaume serait considérée comme un attentat contre la sûreté et la sécurité du peuple, et que ceux qui s'en rendraient coupables' seraient poursuivis extraordinairement comme perturbateu...
      ...s commis dans plusieurs départements, « la liberté si nécessaire, est-il dit, de la vente et de la circulation des grains avait été troubl...
      ...excès, s'ils n'étaient (1) Ribliothèque de la Chambre des Députés: Collection des loi...
      Le 2 juin 1790, l'Assemblée nationale constituante, informée que par des excès commis dans plusieurs départements, « la liberté si nécessaire, est-il dit, de la vente et de la circulation des grains avait été troublée, et que ces excès, s'ils n'étaient (1) Ribliothèque de la Chambre des Députés: Collection des lois, Rf" 6 tome, VI, page 783.
      la douceur, avons temporisé jusqu'au 9 inc... la douceur, avons temporisé jusqu'au 9 inclusivement.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 483
      réprimés, amèneraient promptement la famine, a déclaré ennemis de la Constitution, de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi, tous ceux qui excitent le peuple à des voies de fait et à des violences contre la .liberté de vente et de circulation des denrées et subsistances. Elle met sous la protection et sauvegarde de la loi, de la Constitution, de l'Assemblée nationale et du roi, tous l...
      ... métayers, les commerçants et marchands grains et subsistances. Elle ordonne qu...
      ...és par les honnêtes gens, comme ennemis de la Constitution et des travaux de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi. Elle ordonne en même ...
      ...toyens actifs eux-mêmes, et aux troupes de ligne, de déférer sans délai à toutes les réquisi...
      réprimés, amèneraient promptement la famine, a déclaré ennemis de la Constitution, de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi, tous ceux qui excitent le peuple à des voies de fait et à des violences contre la .liberté de vente et de circulation des denrées et subsistances. Elle met sous la protection et sauvegarde de la loi, de la Constitution, de l'Assemblée nationale et du roi, tous les citoyens, les laboureurs, fermiers et métayers, les commerçants et marchands grains et subsistances. Elle ordonne que les contrevenants seront reconnus et dénoncés par les honnêtes gens, comme ennemis de la Constitution et des travaux de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi. Elle ordonne en même temps aux gardes nationales, qui sont les citoyens actifs eux-mêmes, et aux troupes de ligne, de déférer sans délai à toutes les réquisitions qui leur seront faites par les corps administratifs et municipaux. »
      ...ée nationale constituante a ordonné sur la pétiton du conseil général du département du Pas-de-Calais, que la loi du 29 août 1789 et les articles 3 et 4 de celle du 18 septembre suivant, sur la libre circulation intérieure seraient e...
      ... lieues frontières, pour les transports de grains par les Canaux et rivières, lors...
      ...ements excéderaient 30 quintaux, et que de quelques lieux que les grains fussent p...
      ...nt pris ou visés dans les municipalités de la route des 10 lieues frontières.
      Le 7 décembre 1790, l'Assemblée nationale constituante a ordonné sur la pétiton du conseil général du département du Pas-de-Calais, que la loi du 29 août 1789 et les articles 3 et 4 de celle du 18 septembre suivant, sur la libre circulation intérieure seraient exécutés dans les 10 lieues frontières, pour les transports de grains par les Canaux et rivières, lorsque les chargements excéderaient 30 quintaux, et que de quelques lieux que les grains fussent partis, les acquits-à-cau-tion seraient pris ou visés dans les municipalités de la route des 10 lieues frontières.
      ...blée nationale constituante, convaincue de la nécessité de réprimer efficacement toute atteinte,qui pourrait être portée à la libre circulation des grains, et d'en p...
      ...urs, a rendu graduellement responsables de la valeur des grains, les départements, le...
      ...il se serait commis quelque violation à la loi de la libre circulation, de manière que cette responsabilité pût retomber en définitive sur les auteurs de la violation et du désordre.
      Enfin, le 26 septembre dernier, l'Assemblée nationale constituante, convaincue de la nécessité de réprimer efficacement toute atteinte,qui pourrait être portée à la libre circulation des grains, et d'en punir les auteurs, a rendu graduellement responsables de la valeur des grains, les départements, les districts et les municipalités où il se serait commis quelque violation à la loi de la libre circulation, de manière que cette responsabilité pût retomber en définitive sur les auteurs de la violation et du désordre.
      ...contentée d'ordonner aussi formellement la libre circulation; l'exacte et scrupule...
      ...faire un article particulier du serment de la fédération. Et c'est au nom de toutes les gardes nationalesdu royaume que leurs députés à la fédération générale ont jurq, le 14 juillet 1790, d'être à jamais fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et acceptée par le roi; de protéqer la sûreté des personnes et des propriétés et la circulation des grains et des subsistan...
      L'Assemblée nationale constituante ne s'est pas contentée d'ordonner aussi formellement la libre circulation; l'exacte et scrupuleuse obéissance aux lois déjà rendues sur cette matière, lui a paru si nécessaire et d'une si haute importance, qu'elle a voulu en faire un article particulier du serment de la fédération. Et c'est au nom de toutes les gardes nationalesdu royaume que leurs députés à la fédération générale ont jurq, le 14 juillet 1790, d'être à jamais fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et acceptée par le roi; de protéqer la sûreté des personnes et des propriétés et la circulation des grains et des subsistances dans l'intérieur du royaume.
      Comment la promulgation de lois aussi positives n'a-t-elle pas encore prémuni le peuple contre de fausses alarmes? Comment l'évidence des...
      ...is, lorsqu'ils ne lui parlent qu'au nom de la loi, ïorsqu'en voulant la faire exécuter, ils remplissent un devo...
      ..., sans trahir leur serment, sans mettre la Constitution même en danger, puisque c'est par la soumission seule aux
      Comment la promulgation de lois aussi positives n'a-t-elle pas encore prémuni le peuple contre de fausses alarmes? Comment l'évidence des principes sur lesquels ces lois sont fondées n'a-t-elle pas éclairé sa raison? ...
      ...êts? Comment refuse-t-il sa confiance aux administrateurs qu'il a lui-même choisis, lorsqu'ils ne lui parlent qu'au nom de la loi, ïorsqu'en voulant la faire exécuter, ils remplissent un devoir qu'ils ne pourraient négliger sans se rendre coupables, sans trahir leur serment, sans mettre la Constitution même en danger, puisque c'est par la soumission seule aux
      ...été porté des atteintes particulières à la libre circulation des grains, a donné l...
      ...ultiplier les instructions sur ce sujet de tant de fausses opinions, de tant d'inquiétudes mal fondées, et c est par une suite de ce sentiment de bonté qui la porte toujours à ne voir que des citoye...
      ...upables d'une désobéissance réfléchie à la loi, qu'elle veut encore aujourd'hui essayer de les faire revenir de leur erreur avant de les livrer à la poursuite des tribunaux.
      Le r.oi, dans toutes les occasions où il a été porté des atteintes particulières à la libre circulation des grains, a donné les ordres les plus précis pour les faire cesser. Sa Majesté a cherché à multiplier les instructions sur ce sujet de tant de fausses opinions, de tant d'inquiétudes mal fondées, et c est par une suite de ce sentiment de bonté qui la porte toujours à ne voir que des citoyens trompés par leurs propres craintes sur leurs besoins, plutôt que des hommes coupables d'une désobéissance réfléchie à la loi, qu'elle veut encore aujourd'hui essayer de les faire revenir de leur erreur avant de les livrer à la poursuite des tribunaux.
      ...enfin, qu'en même temps qu'il s'efforce de maintenir, conformément aux lois, la libre circulation intérieure, il a fait...
      ... fasse aucune exportation à l'étranger. La même surveillance a été recommandée dans tous les ports et sur toutes les côtes. La formalité des acquits-à-caution sous laquelle il est permis, par la loi du 29 août 1789, et par celle du 7 décembre 1790, de faire des transports de grains par mer et par les canaux et riv...
      ...du royaume, est exigée et observée avec la plus grande exactitude. Il ne peut donc...
      ...ns claires et précises ne laissent plus de prétexte à la résistance. La justice, la raison, 1 intérêt même bien entendu du peuple lui font maintenant un devoir de ne plus apporter d'obstacles au libre p...
      ... grande disette, ne peuvent se procurer de subsistances qu'en faisant faire pour l...
      ...ent-ils pas craindre que s'ils refusent de secourir du superflu de leurs besoins leurs concitoyens, leurs ...
      ...ux mêmes obstacles, sans avoir le droit de réclamer une réciprocité à laquelle ils...
      Le roi répète à tous enfin, qu'en même temps qu'il s'efforce de maintenir, conformément aux lois, la libre circulation intérieure, il a fait donner les ordres les plus précis sur toutes les frontières, pour empêcher qu'il ne se fasse aucune exportation à l'étranger. La même surveillance a été recommandée dans tous les ports et sur toutes les côtes. La formalité des acquits-à-caution sous laquelle il est permis, par la loi du 29 août 1789, et par celle du 7 décembre 1790, de faire des transports de grains par mer et par les canaux et rivières pour les autres ports du royaume, est exigée et observée avec la plus grande exactitude. Il ne peut donc y avoir aucune inquiétude raisonnable sur les expéditions des grains qui se fon...
      ...péditions n'ont et ne peuvent avoir aucune destination étrangère. Ces explications claires et précises ne laissent plus de prétexte à la résistance. La justice, la raison, 1 intérêt même bien entendu du peuple lui font maintenant un devoir de ne plus apporter d'obstacles au libre passage des grains ; car il ne peut plus ignorer qu'ils sont destinés à secourir les départements du royaume, qui, ayant eu le malheur d'éprouver une grande disette, ne peuvent se procurer de subsistances qu'en faisant faire pour leur compte des achats dans les départements dont le produit des récoltes est sup...
      ...eur tour le malheur qui affligé aujourd'hui quelques parties du royaume? Né doivent-ils pas craindre que s'ils refusent de secourir du superflu de leurs besoins leurs concitoyens, leurs frères, ils ne soient exposés aux mêmes obstacles, sans avoir le droit de réclamer une réciprocité à laquelle ils se seraient imprudemment refusés.
      ...temps pourvoir, par tous les moyens que la Constitution lui donne, à ce que la loi soit observée et exécutée par tous;...
      ...regret que Sa Majesté se verrait forcée de provoquer la sévérité de la justice contre
      ...ce qui est en son pouvoir pour dissiper les inquiétudes du peuple, veut en même temps pourvoir, par tous les moyens que la Constitution lui donne, à ce que la loi soit observée et exécutée par tous; mais c'est à regret que Sa Majesté se verrait forcée de provoquer la sévérité de la justice contre
      ... Les citoyens qui se sont inscrits dans la garde nationale ont-ils donc oublié qu'...
      ...opre honneur, lorsqu'ils trompent ainsi la confiance que les administrateurs doivent avoir dans leur attachement pour la Constitution, et dans leur zèle à se dé...
      lois qu'elle peut être inébranlable. Les citoyens qui se sont inscrits dans la garde nationale ont-ils donc oublié qu'ils ont été armés pour assurer l'exécution des lois? que leur premier devoir est...
      ...eur responsabilité, et que cette responsabilité retombe tout entière sur leur propre honneur, lorsqu'ils trompent ainsi la confiance que les administrateurs doivent avoir dans leur attachement pour la Constitution, et dans leur zèle à se dévouer pour assurer l'exécution des lois.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 484
      ...s précédemment rendues et qui ordonnent la circulation des grains dans l'intérieur...
      ...s expressément aux corps administratifs de les faire observer exactement et de requérir au besoin la force publique ; ordonne aux gardes nationales, à la gendarmerie nationale, aux troupes de ligne d'obéir aux réquisitions qui leur seront faites, à peine de demeurer responsables sur leur honneur des conséquences qui pourraient résulter de leur refus de prêter assistance à la loi. Ordonne Sa Majesté que la responsabilité graduelle établie par le...
      ...dernier pour garantir aux propriétaires la valeur de leurs denrées, sera exercée conformément audit décret contre ceux qui encourront la peine de ladite responsabilité. Ordonne aux accusateurs publics de dénoncer, et aux tribunaux de poursuivre extraor-dinairement ceux qui s'opposeront encore à la libre circulation et a la vente des grains dans le royaume. Ordonne, en outre, Sa Majesté, que la présente proclamation sera imprimée, pu...
      En conséquence, le roi ordonne que les lois précédemment rendues et qui ordonnent la circulation des grains dans l'intérieur du royaume seront exécutées selon leur forme et teneur. Enjoint Sa Majesté très expressément aux corps administratifs de les faire observer exactement et de requérir au besoin la force publique ; ordonne aux gardes nationales, à la gendarmerie nationale, aux troupes de ligne d'obéir aux réquisitions qui leur seront faites, à peine de demeurer responsables sur leur honneur des conséquences qui pourraient résulter de leur refus de prêter assistance à la loi. Ordonne Sa Majesté que la responsabilité graduelle établie par le décret du 26 septembre dernier pour garantir aux propriétaires la valeur de leurs denrées, sera exercée conformément audit décret contre ceux qui encourront la peine de ladite responsabilité. Ordonne aux accusateurs publics de dénoncer, et aux tribunaux de poursuivre extraor-dinairement ceux qui s'opposeront encore à la libre circulation et a la vente des grains dans le royaume. Ordonne, en outre, Sa Majesté, que la présente proclamation sera imprimée, publiée et affichée, et envoyée à tous les corps administratifs et tribunaux charg...
      a la séance de l'assemrlée nationale législative du lu... a la séance de l'assemrlée nationale législative du lundi 13 février 1792
      lettre de m. cahier de gerville, ministre de l'intérieur, qui transmet à l'Assemblée...
      ...des corps administratifs du département de la Charente-Inférieure pour demander la conservation de la tour de la ci-devant église paroissiale de Roche fort (2).
      lettre de m. cahier de gerville, ministre de l'intérieur, qui transmet à l'Assemblée nationale plusieurs pièces (1) des corps administratifs du département de la Charente-Inférieure pour demander la conservation de la tour de la ci-devant église paroissiale de Roche fort (2).
      « J'ai l'honneur de vous envoyer une lettre du directoire du département de la Charente-Inférieure, avec copie de celle qui lui avait été écrite par le directoire du district de Rochefort et les observations de M. Tonfaire, ingénieur de la marine, relativement à la démolition de l'église paroissiale de cette ville. L'Assemblée nationale verr...
      ... ces corps administratifs et le rapport de l'ingénieur présentent pour conserver la tour, en démolissant l'église, et pour ...
      « J'ai l'honneur de vous envoyer une lettre du directoire du département de la Charente-Inférieure, avec copie de celle qui lui avait été écrite par le directoire du district de Rochefort et les observations de M. Tonfaire, ingénieur de la marine, relativement à la démolition de l'église paroissiale de cette ville. L'Assemblée nationale verra les puissants motifs que ces corps administratifs et le rapport de l'ingénieur présentent pour conserver la tour, en démolissant l'église, et pour obtenir une prompte décision sur cet objet qui paraît mériter l'attention du Cor...
      ... composant le directoire du département de la Charente-Inférieure. Lettre des administrateurs composant le directoire du département de la Charente-Inférieure.
      L'an IV de la Liberté. L'an IV de la Liberté.
      « Nous avons l'honneur, Monsieur, de vous adresser copie d'une lettre que no...
      ...servations du sieur Tonfaire, ingénieur de la marine, relativement à la démolition de l'église paroissiale de cette ville. Les avantages qui résultent manifestement de la conservation de la tour de cette église, dont la démolition, aux termes du décret, ne paraît point exceptée de celle de l'église même, seront, nous ne pouvons en douter, pris dans la plus sérieuse considération par l'Assem...
      « Nous avons l'honneur, Monsieur, de vous adresser copie d'une lettre que nous avons reçue du district ae Rochefort avec les observations du sieur Tonfaire, ingénieur de la marine, relativement à la démolition de l'église paroissiale de cette ville. Les avantages qui résultent manifestement de la conservation de la tour de cette église, dont la démolition, aux termes du décret, ne paraît point exceptée de celle de l'église même, seront, nous ne pouvons en douter, pris dans la plus sérieuse considération par l'Assemblée nationale.
      « Nous vous prions, Monsieur, de lui soumettre le plus tôt possible les ...
      ...u desquelles nous ne pouvons que donner la plus formelle adhésion, bien persuadés ...
      ... vous solliciterez une prompte décision de sa part sur cet objet important.
      « Nous vous prions, Monsieur, de lui soumettre le plus tôt possible les pièces que nous vous transmettons et au contenu desquelles nous ne pouvons que donner la plus formelle adhésion, bien persuadés d'ailleurs que vous solliciterez une prompte décision de sa part sur cet objet important.
      ... composant le directoire du département de la Charente-Inférieure, « Signé : Eschasse...
      ...udry, Renoulleau. » M. Cahier, ministre de l'intérieur.
      « Les administrateurs composant le directoire du département de la Charente-Inférieure, « Signé : Eschasseriaux, Duchesne, Baudry, Renoulleau. » M. Cahier, ministre de l'intérieur.
      Copie de la lettre écrite par le district de Rochefort à MM. du département de la Charente-Inférieure, du 1er janvier 179... Copie de la lettre écrite par le district de Rochefort à MM. du département de la Charente-Inférieure, du 1er janvier 1792.
      « Nous nous empressons de vous faire passer les observations ae l'ingénieur en chef de la marine, qui nous ont été adressés par M. l'intendant, sur le projet de démolition de l'ancienne église de Saint-Louis. « Nous nous empressons de vous faire passer les observations ae l'ingénieur en chef de la marine, qui nous ont été adressés par M. l'intendant, sur le projet de démolition de l'ancienne église de Saint-Louis.
      ...z que si rien ne s'oppose à l'exécution de ce projet, pour ce qui concerne l'église même, il n'en est pas ainsi quant à la tour qui lui servait de clocher; les motifs les plus pressants d'intérêt public viennent solliciter la conservation de cette tour qui sert de vigie aux bâtiments, tant de l'Etat que du commerce, qui entrent dan...
      ...; elle sert aussi pour les signaux, par la correspondance avec la tour de Fouras, et le Vergeron et vous savez co...
      ...onnu essentiel et nécessaire; il s'agit de l'horloge à établir pour les ouvriers d...
      ...i ne peut l'être convenablement que sur la tour dont il s'agit, parce qu'elle i centre et à portée de l'arsenal et qu'en
      « Vous y verrez que si rien ne s'oppose à l'exécution de ce projet, pour ce qui concerne l'église même, il n'en est pas ainsi quant à la tour qui lui servait de clocher; les motifs les plus pressants d'intérêt public viennent solliciter la conservation de cette tour qui sert de vigie aux bâtiments, tant de l'Etat que du commerce, qui entrent dans les rades ou en rivière ; elle sert aussi pour les signaux, par la correspondance avec la tour de Fouras, et le Vergeron et vous savez comme nous qu'elle ne peut être suppléée dans ces deux objets d'utilité par aucun ...
      ... même en remplir un troisième, qui, sans être aussi important, est cependant reconnu essentiel et nécessaire; il s'agit de l'horloge à établir pour les ouvriers du port et qui ne peut l'être convenablement que sur la tour dont il s'agit, parce qu'elle i centre et à portée de l'arsenal et qu'en
      ...n public ne manquera pas d'apprécier et de faire valoir, nous nous persuadons que vous vous déciderez à ordonner la conservation de cette tour qu'il faudrait remplacer si on venait à la démolir; vous sentirez sûrement que ce ...
      ...e qu'il serait très onéreux pour l'Etat de démolir cet édifice dont les
      ...r. D'après ces différentes considérations, Messieurs, que votre zèle pour le bien public ne manquera pas d'apprécier et de faire valoir, nous nous persuadons que vous vous déciderez à ordonner la conservation de cette tour qu'il faudrait remplacer si on venait à la démolir; vous sentirez sûrement que ce serait une opération infiniment vicieuse en ce qu'il serait très onéreux pour l'Etat de démolir cet édifice dont les
      ...ent à opposer une résistance coupable à la libre circulation des grains dans l'int... ceux qui continueraient à opposer une résistance coupable à la libre circulation des grains dans l'intérieur du royaume.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 485
      « Les observations de l'ingénieur en chef de la marine et celles de l'intendant, dont nous vous rendons com...
      ... nous n'avons pas cru devoir exécuter à la lettre ce que vous nous marquez au sujet de la démolition de l'église de Saint-Louis avant de connaître vos intentions ultérieures au sujet de la tour qui en dépend et dont l'intérêt de la marine nationale et commerçante réclame si puissamment la conservation.
      « Les observations de l'ingénieur en chef de la marine et celles de l'intendant, dont nous vous rendons compte, nous ont paru d'une telle importance que nous n'avons pas cru devoir exécuter à la lettre ce que vous nous marquez au sujet de la démolition de l'église de Saint-Louis avant de connaître vos intentions ultérieures au sujet de la tour qui en dépend et dont l'intérêt de la marine nationale et commerçante réclame si puissamment la conservation.
      ... composant le directoire du département de la Charente-Inférieure. * Les administrateurs composant le directoire du département de la Charente-Inférieure.
      Observations de M. Tonfaire, ingénieur de la marine, relativement à la démolition de l'église paroissiale de la ville de Rochefort. Observations de M. Tonfaire, ingénieur de la marine, relativement à la démolition de l'église paroissiale de la ville de Rochefort.
      « La gêne qui résulte pour les ouvrages des formes de la trop grande proximité de cette église fait désirer depuis longte...
      ... ordonner et que le district se propose de faire mettre incessamment à exécution ;...
      ...e opération, tendant au plus grand bien de la marine, ne nuise pas à quelques égards ...
      ... trouve jointe une tour qui lui servait de clocher, laquelle (située sur l'alignement de la rue Saint-Paul) est trop éloignée des f...
      ...mement utile au port en ce qu'elle sert de vigie pour l'entrée et la sortie des vaisseaux et qu'encore sa la...
      ...s signaux très utiles, surtout en temps de guerre, pour signaler les vaisseaux qui mouillent dans la rade ou qui en ap-pareillént (établisse...
      ...ait se procurer sur aucun autre édifice de Rochefort) ; enfin cette tour est de plus intéressante pour le placement de l'horloge du port, qui, dans cette position, pourra se faire entendre de toute la ville.
      « La gêne qui résulte pour les ouvrages des formes de la trop grande proximité de cette église fait désirer depuis longtemps cette démolition que le département vient d ordonner et que le district se propose de faire mettre incessamment à exécution ; mais afin que cette opération, tendant au plus grand bien de la marine, ne nuise pas à quelques égards à son service, il est nécessaire d'observer au directoire du département qu'à l'église se trouve jointe une tour qui lui servait de clocher, laquelle (située sur l'alignement de la rue Saint-Paul) est trop éloignée des formes, pour pouvoir gêner les constructions qui s'y font et est extrêmement utile au port en ce qu'elle sert de vigie pour l'entrée et la sortie des vaisseaux et qu'encore sa largeur a permis d'établir sur sa plate-forme, des signaux très utiles, surtout en temps de guerre, pour signaler les vaisseaux qui mouillent dans la rade ou qui en ap-pareillént (établissement que l'on ne pourrait se procurer sur aucun autre édifice de Rochefort) ; enfin cette tour est de plus intéressante pour le placement de l'horloge du port, qui, dans cette position, pourra se faire entendre de toute la ville.
      « On nuirait donc, en effet, à la marine que l'on veut servir, et même à la nation, en démolissant cette tour, qui ...
      ...nstruire une autre et que les matériaux de l'ancienne ne payeraient pas le dixième des frais de la nouvelle.
      « On nuirait donc, en effet, à la marine que l'on veut servir, et même à la nation, en démolissant cette tour, qui est fort bonne; puisque, pour remplir les mêmes objets, on serait obligé d'en construire une autre et que les matériaux de l'ancienne ne payeraient pas le dixième des frais de la nouvelle.
      ...ime, d'après cet exposé, qu'il convient de ne pas comprendre cette tour dans la vente qui sera faite des matériaux de l'église, et on observe, en outre, que le chevet de cette église appuyé sur le mur de clôture du port dont il fait partie, ne doit pas non plus être compris dans la vente, mais bien être conservé comme clôture à l'arsenal jusqu'à ce que la marine ait statué sur le meilleur parti à tirer de l'emplacement de l'église. « A Rochefort, 30 décembre 17... « On estime, d'après cet exposé, qu'il convient de ne pas comprendre cette tour dans la vente qui sera faite des matériaux de l'église, et on observe, en outre, que le chevet de cette église appuyé sur le mur de clôture du port dont il fait partie, ne doit pas non plus être compris dans la vente, mais bien être conservé comme clôture à l'arsenal jusqu'à ce que la marine ait statué sur le meilleur parti à tirer de l'emplacement de l'église. « A Rochefort, 30 décembre 1791.
      ...vres, pour en construire une autre dont la dépense s'élèverait, d'après les calcul... matériaux ne produiront vraisemblablement que 2,000 à 2,40() livres, pour en construire une autre dont la dépense s'élèverait, d'après les calculs les plus modérés, à 25 ou 30,000 livres.
      t Nous vous prions de nous faire une prompte réponse sur l'objet de cette lettre. t Nous vous prions de nous faire une prompte réponse sur l'objet de cette lettre.
      ...nier, a décidé que l'église paroissiale de Rochefort, située près les nouvelles formes de construction de. vaisseaux, sera démolie pour remplacem... « L'Assemblée nationale, par son décret du 12 mars dernier, a décidé que l'église paroissiale de Rochefort, située près les nouvelles formes de construction de. vaisseaux, sera démolie pour remplacement en être réuni à l'arsenal.
    • Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      - search term matches: (352)

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 714
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      1°. Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de Vintérieur, relative aux dépenses extraordinaires de la gendarmerie nationale, pour la translation de quelques accusés dans les prisons de la haute cour nationale. 1°. Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de Vintérieur, relative aux dépenses extraordinaires de la gendarmerie nationale, pour la translation de quelques accusés dans les prisons de la haute cour nationale.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      (L'Assemblée renvoie cette lettre et la réclamation qui y est jointe aux comités des décrets et de l'ordinaire des finances réunis, pour e... (L'Assemblée renvoie cette lettre et la réclamation qui y est jointe aux comités des décrets et de l'ordinaire des finances réunis, pour en faire leur rapport incessamment.)
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      2° Lettre ae M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, en réponse au décret de l'Assemblée nationale, qui renvoie au p... 2° Lettre ae M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, en réponse au décret de l'Assemblée nationale, qui renvoie au pouvoir exécutif pour les mesures à prendre contre l'insurrection qui
      présidence de m. mathieu dumas. présidence de m. mathieu dumas.
      La séance est ouverte à neuf heures du mat... La séance est ouverte à neuf heures du matin.

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 715
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ... pour rétablir le bon ordre et prévenir la nouvelle insurrection dont on est menac...
      ...oir exécutif est chargé, en même temps, de rendre compte à l'Assemblée des mesures qu'il aura prises et de leur effet.
      ...ret renvoie au pouvoir exécutif pour qu'il ait à prendre les mesures nécessaires pour rétablir le bon ordre et prévenir la nouvelle insurrection dont on est menacé. Le pouvoir exécutif est chargé, en même temps, de rendre compte à l'Assemblée des mesures qu'il aura prises et de leur effet.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...d'hui 20 février je reçois l'expédition de ce décret dont la collation a été faite également ce jour... « Il est deux heures sonnées et c'est à cet instant seulement qu'aujourd'hui 20 février je reçois l'expédition de ce décret dont la collation a été faite également ce jourd'hui par MM. les secrétaires.
      Locuteur: Ducos
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 19 février. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 19 février.
      Locuteur: Ducos
      « Messieurs, les Espagnols viennent de se permettre une entreprise sur les fro...
      ...s ont saisi les troupeaux des habitants de la vallée de Baigorry, district de Saint-Palais ; ils ont enlevé 3 hommes ...
      ...sur le territoire français. Les détails de cette incursion sont consignés dans les lettres que nous avons l'honneur de vous adresser. Les bourgeois dans leur ...
      ... fait connaître l'obligation d'attendre la décision du Corps législatif. Ils deman...
      « Messieurs, les Espagnols viennent de se permettre une entreprise sur les frontières. Ils ont saisi les troupeaux des habitants de la vallée de Baigorry, district de Saint-Palais ; ils ont enlevé 3 hommes dans leurs cabanes sur le territoire français. Les détails de cette incursion sont consignés dans les lettres que nous avons l'honneur de vous adresser. Les bourgeois dans leur premier mouvement voulaient entrer en Espagne. On a calmé leur ressentiment; on leur a fait connaître l'obligation d'attendre la décision du Corps législatif. Ils demandent justice et crieht vengeance.
      Locuteur: Ducos
      « Dans la nuit du 5 au 6 du courant, l'alcade de Roncevaux, accompagné de plûsieurs habitants du même lieu et des...
      ...ant ledit cordon, se sont transportés à la montagne ap-pellée Courdin-Savoyin, dont le pâturage appartient de tout temps à la vallée'de Baigorry, ont arrêté 3 pasteu...
      ... iour, ces mêmes personnages ont enlevé de la même montagne plus de 500 têtes de brebis, moutons et chèvres, appartenant...
      ...raie hostilité à laquelle il est urgent de porter remède, parce que le reste des troupeaux de nos vallées, qui fait notre principale ...
      ...r au lendemain. Nous nous sommes servis de notre autorité pour arrêter l'ardeur de nos gardes nationales et du reste des h...
      ...ter en Espagne pour se venger du vol et de l'affront fait à des frontaliers tranqu...
      « Dans la nuit du 5 au 6 du courant, l'alcade de Roncevaux, accompagné de plûsieurs habitants du même lieu et des soldats formant ledit cordon, se sont transportés à la montagne ap-pellée Courdin-Savoyin, dont le pâturage appartient de tout temps à la vallée'de Baigorry, ont arrêté 3 pasteurs Baigoriens dans leurs propres cabanes, et les ont menés prisonniers en Espagne. Ce n'est pas tout; à l'aube du iour, ces mêmes personnages ont enlevé de la même montagne plus de 500 têtes de brebis, moutons et chèvres, appartenant à 4 particuliers d'Ascarat, et mené le tout en Espagne. Vous envisagerez sans doute, Messieurs, cette entreprise, comme une vraie hostilité à laquelle il est urgent de porter remède, parce que le reste des troupeaux de nos vallées, qui fait notre principale ressource, est exposé à être enlevé au soir au lendemain. Nous nous sommes servis de notre autorité pour arrêter l'ardeur de nos gardes nationales et du reste des habitants qui, quoique privés d'armes voulaient à toutes forces se transporter en Espagne pour se venger du vol et de l'affront fait à des frontaliers tranquilles.
      Locuteur: Ducos
      ...ieurs, recours à vous, pour hous tracer la conduite que nous devons tenir, et pour implorer votre secours, afin d'obtenir la restitution de notre bien enlevé, et une satisfaction éclatante de l'affront fait à notre nation. Nous esp...
      ...té, et que vous nous honorerez d'un mot de réponse par le retour du présent exprès...
      « Dans ces circonstances critiques, nous avons, Messieurs, recours à vous, pour hous tracer la conduite que nous devons tenir, et pour implorer votre secours, afin d'obtenir la restitution de notre bien enlevé, et une satisfaction éclatante de l'affront fait à notre nation. Nous espérons que, pénétrés des mêmes sentiments, vous accueillerez notre demande avec bonté, et que vous nous honorerez d'un mot de réponse par le retour du présent exprès.
      Locuteur: Ducos
      Copie de la lettre du directoire du district de Saint-Palais, à celui du département de... Copie de la lettre du directoire du district de Saint-Palais, à celui du département des Basses-Pyrénées.
      Locuteur: Ducos
      L'unique richesse des habitants de Baigorry consiste dans leurs troupeaux,...
      ...ntagnes qui leur fournissent les moyens de les nourrir : ces deux peuples ont, jus...
      ...r cette union; il paraît qu'ils veulent la guerre, il faut la leur donner : c'est la dignité delà nation et notre intérêt particulier qui l'exigent. Si la Constitution française éloigne toute idée de conquêtes, elle garantit aussi le droit...
      ...nviolabilité des propriétés ; elle veut la résistance à l'agression ; l'agression est évidente de la part des Espagnols.
      L'unique richesse des habitants de Baigorry consiste dans leurs troupeaux, et ce sont les montagnes qui leur fournissent les moyens de les nourrir : ces deux peuples ont, jusqu'à présent, respecté leurs propriétés respectives; mais il semble que les Espagnols cherchent à troubler cette union; il paraît qu'ils veulent la guerre, il faut la leur donner : c'est la dignité delà nation et notre intérêt particulier qui l'exigent. Si la Constitution française éloigne toute idée de conquêtes, elle garantit aussi le droit des gens* et rinviolabilité des propriétés ; elle veut la résistance à l'agression ; l'agression est évidente de la part des Espagnols.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...r les secours demandés par les citoyens de Montlhéry relativement à l'insurrection... ...semblée nationale a rendu, le vendredi soir 17 du présent mois (2), un décret sur les secours demandés par les citoyens de Montlhéry relativement à l'insurrection populaire qui a eu lieu dans cette municipalité le lundi 13 février; au sujet d...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      « Le ministre de l'intérieur, « Signé : B.-C. Cahier. « Le ministre de l'intérieur, « Signé : B.-C. Cahier.
      Locuteur: Ducos
      Unît de MM. les secrétaires, donne, lecture d'u...
      ...nt le directoire des Basses-Pyrénées et de diverses adresses de plusieurs municipalités frontières de VEspagne, qui dénoncent diverses atteintes portées au bon voisinage et des enlèvements de Détes à laine; ces pièces sont ainsi co...
      Unît de MM. les secrétaires, donne, lecture d'une lettre des administrateurs composant le directoire des Basses-Pyrénées et de diverses adresses de plusieurs municipalités frontières de VEspagne, qui dénoncent diverses atteintes portées au bon voisinage et des enlèvements de Détes à laine; ces pièces sont ainsi conçues :
      Locuteur: Ducos
      nicipalités de Baigorry, Saint-Etienne-de-Bai-gorry, Ascarat, Anhaux, Irouligny e... nicipalités de Baigorry, Saint-Etienne-de-Bai-gorry, Ascarat, Anhaux, Irouligny et Lasse.
      Locuteur: Ducos
      ...lement des brebis et moutons, par forme de pignoration. Nous avons souffert ces pe... ...oldats qui forment le cordon espagnol s'unissent à eux pour nous enlever journellement des brebis et moutons, par forme de pignoration. Nous avons souffert ces pertes avec patience, afin d'entretenir l'union entre les deux nations; mais aujou...
      Locuteur: Ducos
      Nous avons l'honneur de Vous envoyer copie d'une lettre que nous ont adressée les maires d'Ascarat, de Baigorry et de Saint-Etienne-de-Bai-gorry. Ils se plaignent des entrepr...
      ...agnols, qui leur ont enlevé une' partie de leurs troupeaux.
      Nous avons l'honneur de Vous envoyer copie d'une lettre que nous ont adressée les maires d'Ascarat, de Baigorry et de Saint-Etienne-de-Bai-gorry. Ils se plaignent des entreprises commises dans leurs communaux par les Espagnols, qui leur ont enlevé une' partie de leurs troupeaux.
      Copie de la lettre écrite le 7 février 1792, au directoire de discrit de Saint-Palais par les mu- (1) Archives n... Copie de la lettre écrite le 7 février 1792, au directoire de discrit de Saint-Palais par les mu- (1) Archives nationales. Carton, C. 143, C4 165.

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 716
      Locuteur: Ducos
      ...que les Espagnols le sont d'eux ; et si la représaille est de droit commun, les Basques, forts de leur bravoure naturelle, et forts de l'influence de la liberté française, ne négligeront rien pour soutenir l'honneur de leur nom. ... vengeance peut-être légitime, car ils ne sont pas plus éloignés des Espagnols, que les Espagnols le sont d'eux ; et si la représaille est de droit commun, les Basques, forts de leur bravoure naturelle, et forts de l'influence de la liberté française, ne négligeront rien pour soutenir l'honneur de leur nom.
      Locuteur: Ducos
      « Nous vous prions, Messieurs, de fixer votre attention sur les motifs de notre sollicitude. Nous craignons que la patience de nos frontaliers soit poussée à bout; il...
      ...e que d'après les règles consacrées par la loi. Daignez, Messieurs, faire Connaîtr...
      ...és qui nous ont adressé leurs plaintes, de les faire parvenir par votre organe tan...
      « Nous vous prions, Messieurs, de fixer votre attention sur les motifs de notre sollicitude. Nous craignons que la patience de nos frontaliers soit poussée à bout; ils pourraient devancer les intentions du gouvernement en allumant une guerre sans doute nécessaire, mais qui ne doit être déclarée que d'après les règles consacrées par la loi. Daignez, Messieurs, faire Connaître notre position à l'Assemblée nationale et au roi. Nous avons promis aux municipalités qui nous ont adressé leurs plaintes, de les faire parvenir par votre organe tant à l'Assemblée nationale qu au roi. »
      Locuteur: Ducos
      ...rtement des Basses-Pyrénées. Des droits de pacages indivis, des propriétés incertaines ont été souvent la cause des rixes entre les bergers voisins de l'un et'de l'autre royaume. De la nomination des commissaires nommés pour régler les droits de l'un et de l'autre, et en même temps marquer la ligne de démarcation des pâturages. Cependant le...
      ...l'Assemblée ne peut être indifférente à de tels actes; elle trouvera qu'il est de sa justice d'en connaître la cause, d'en réclamer justice. Or, Messi...
      ...temps le comité diplomatique est chargé de vous faire un rapport relativement à l'Espagne. Je demanderai donc le renvoi de ces pièces au comité diplomatique, avec ordre au comité central de porter ce rapport à l'un des jours de la semaine prochaine. Je demanderai en mêm...
      ...qu'il obtienne du gouvernement espagnol la satisfaction qu'on a droit d'en exiger.
      Un membre, député du département des Basses-Pyrénées. Des droits de pacages indivis, des propriétés incertaines ont été souvent la cause des rixes entre les bergers voisins de l'un et'de l'autre royaume. De la nomination des commissaires nommés pour régler les droits de l'un et de l'autre, et en même temps marquer la ligne de démarcation des pâturages. Cependant le fait qui vous est dénoncé est très grave : l'Assemblée ne peut être indifférente à de tels actes; elle trouvera qu'il est de sa justice d'en connaître la cause, d'en réclamer justice. Or, Messieurs, vous savez que déjà depuis longtemps le comité diplomatique est chargé de vous faire un rapport relativement à l'Espagne. Je demanderai donc le renvoi de ces pièces au comité diplomatique, avec ordre au comité central de porter ce rapport à l'un des jours de la semaine prochaine. Je demanderai en même temps le renvoi au pouvoir exécutif, afin qu'il obtienne du gouvernement espagnol la satisfaction qu'on a droit d'en exiger.
      Locuteur: Lostalot
      Je vois dans la démarche de l'alcade de Roncevaux, une violation manifeste du d...
      ...gnoles. Vous savez tous, comme moi, que la neige couvre lës montagnes, que les tro...
      ...us ne sortent pas pendant les cinq mois de l'hiver. Il n'est donc pas possible que ce soit un prétexte de partage. Je maintiens que le gouvernement espagnol est celui de tous les gouvernements qui conserve contre notre Constitution l'animosité la
      Je vois dans la démarche de l'alcade de Roncevaux, une violation manifeste du droit des gens. Il n'est pas possible que dans le temps où nous sommes il y ait eu des rixes entre les pasteurs qui avoisinent les frontières espagnoles. Vous savez tous, comme moi, que la neige couvre lës montagnes, que les troupeaux sont enfermés dans les cabanes, et qu'us ne sortent pas pendant les cinq mois de l'hiver. Il n'est donc pas possible que ce soit un prétexte de partage. Je maintiens que le gouvernement espagnol est celui de tous les gouvernements qui conserve contre notre Constitution l'animosité la
      Locuteur: Daverhoult
      ...ffaire actuelle il y a deux objets : 1° la violation du territoire français ; 2° le dommage fait à des citoyens français. Quant à la première partie, je demande que les let...
      ...istre des affaires étrangères soit tenu de vous rendre compte, par écrit, des déma...
      ... du gouvernement espagnol, pour obtenir la réparation de cette violation ciu droit des gens. Si ...
      ...particulières qu'on empêche les guerres de nation à nation.
      Il me paraît que dans l'affaire actuelle il y a deux objets : 1° la violation du territoire français ; 2° le dommage fait à des citoyens français. Quant à la première partie, je demande que les lettres soient renvoyées au pouvoir exécutif; que le ministre des affaires étrangères soit tenu de vous rendre compte, par écrit, des démarches qu'il aura faites près du gouvernement espagnol, pour obtenir la réparation de cette violation ciu droit des gens. Si elle est avouée par le gouvernement espagnol, c'est une hostilité ; si elle est ...
      ...age. J'estime que c'est en dëmandant une réparation préalable pour des insultes particulières qu'on empêche les guerres de nation à nation.
      Locuteur: Delacroix
      ...ée a, sans doute, vu avec satisfaction, la modération des Basques, quoique leurs p...
      ... aux corps administratifs, et ont suivi la marche indiquée par la Constitution. Je crois donc, Messieurs, que c'est le moment de faire mention honorable. (Applaudisseme...
      Un membre, député du département des BaSses-Pyrénées. L'Assemblée a, sans doute, vu avec satisfaction, la modération des Basques, quoique leurs propriétés aient été violées et leurs compagnons entraînés en Espagne. Elle a vu ...
      ...eur génie guerrier, aux autorités constituées. Ces gens offensés se sont plaints aux corps administratifs, et ont suivi la marche indiquée par la Constitution. Je crois donc, Messieurs, que c'est le moment de faire mention honorable. (Applaudissements.)
      Locuteur: Delacroix
      ...fait mention honorable au procès-verbal de la modération et du respect pour la loi, dont ont donné l'exemple les citoy...
      ...alités d'Ascarat,d'Anhaux, d'Irouligny, de Lasse, de Saint- Etienne-de-Bai-gorry, des administrateurs du district de Saint-Palais et du directoire des Basse...
      (L'Assemblée décrète qu'il sera fait mention honorable au procès-verbal de la modération et du respect pour la loi, dont ont donné l'exemple les citoyens des municipalités d'Ascarat,d'Anhaux, d'Irouligny, de Lasse, de Saint- Etienne-de-Bai-gorry, des administrateurs du district de Saint-Palais et du directoire des Basses-Pyrénées et
      Locuteur: Lostalot
      tard, s'il est instruit du procédé de l'alcade de Roncevaux. tard, s'il est instruit du procédé de l'alcade de Roncevaux.
      Locuteur: Daverhoult
      ...ne nation qui a été injuriée a le droit de prendre sur une autre. ...ne, soit à l'amiable, soit en prenant sur l'Espagne les justes représailles qu une nation qui a été injuriée a le droit de prendre sur une autre.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      J'avais demandé la parole pour faire la même proposition que M. Daverhoult et j... J'avais demandé la parole pour faire la même proposition que M. Daverhoult et je l'appuie.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      Plusieurs membres : La discussion fermée ! Plusieurs membres : La discussion fermée !
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      (L'Assemblée ferme la discussion.) (L'Assemblée ferme la discussion.)
      Locuteur: Delacroix
      (L'Assemblée décrète les propositions de M. Daverhoult et l'amendement de M. Delacroix sauf rédaction.) (L'Assemblée décrète les propositions de M. Daverhoult et l'amendement de M. Delacroix sauf rédaction.)
      ... vous ai dénoncé les intentions ostiles de la cour d'Espagne (1). Depuis, j'ai appris...
      ... clandestinement dans certaines maisons de la ville Saint-Sébastien, et que, dans ce moment, ils sont chargés de fers. Je fais la motion expresse de renvoyer au pouvoir exécutif toutes les pièces que l'on vient de vous communiquer, afin que le ministre ...
      Elus marquée. Je vous ai dénoncé les intentions ostiles de la cour d'Espagne (1). Depuis, j'ai appris, par ma correspondance, que plusieurs Français domiciliés à Saint-Sébastien viennent d'être arrêtés, mis en prison, pour avoir lu les papiers qu'ils reçoivent clandestinement dans certaines maisons de la ville Saint-Sébastien, et que, dans ce moment, ils sont chargés de fers. Je fais la motion expresse de renvoyer au pouvoir exécutif toutes les pièces que l'on vient de vous communiquer, afin que le ministre rende compte à l'Assemblée, aujourd'hui ou demain, au plus (1) Voy. ci-dessus, s...

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 717
      Locuteur: Lemontey
      ...(1) votre juste sollicitude. Un citoyen de Marseille m'a remis ce matin une pièce ...
      ...té et qui peut éclairer l'Assemblée sur la situation des esprits dans ce département, et sur le genre de désordre qu'il faut y prévenir. Vous avez su, sans doute, que plusieurs magasins de Cette ville avaient été menacés; que le...
      ...emmes et leurs enfants dans les maisons de négociants en déclarant qu'ils les défe...
      ...enaces contre certains citoyens accusés de fomenter les troublés et les avaient menacés de lès rendre personnellement responsables...
      Les troubles qui agitent le département des Bouches-du-Rhône ont excité hier (1) votre juste sollicitude. Un citoyen de Marseille m'a remis ce matin une pièce qui a une certaine authenticité et qui peut éclairer l'Assemblée sur la situation des esprits dans ce département, et sur le genre de désordre qu'il faut y prévenir. Vous avez su, sans doute, que plusieurs magasins de Cette ville avaient été menacés; que les portefaix s'étaient assemblés; qu'ils avaient transporté leurs femmes et leurs enfants dans les maisons de négociants en déclarant qu'ils les défendraient envers et contre tous les factieux. Ces portefaix s'étaient même portés à des menaces contre certains citoyens accusés de fomenter les troublés et les avaient menacés de lès rendre personnellement responsables du pillage des magasins s'il avait lieu.....
      Locuteur: Lemontey
      J'ai à vous rendre compte de la pièce à laquelle a donné lieu le fait dont je viens de vous parler : J'ai à vous rendre compte de la pièce à laquelle a donné lieu le fait dont je viens de vous parler :
      Locuteur: Lemontey
      Extrait des registres des délibérations de la Société des frères antipolitiques de la ville d'Aix, tous aimant bien la Constitution, séance du dimanche 5 février 1792, l'an IVe de liberté, adressé à la Société des amis de la Constitution de Marseille. Extrait des registres des délibérations de la Société des frères antipolitiques de la ville d'Aix, tous aimant bien la Constitution, séance du dimanche 5 février 1792, l'an IVe de liberté, adressé à la Société des amis de la Constitution de Marseille.
      Locuteur: Lemontey
      « La Société des frères antipolitiques, c'est-à-dire des hommes vrais et justes, et utiles à la patrie, unis de cœur, d'âme et de sentiments, par un serment solennel, à la Société des amis delà Constitution de Marseille, ayant été informée qu'une bande de gens trompés par belles paroles, ou séduits par l'appât de l'argent, avaient porté leur téméraire audace au point de menacer et d'inquiéter son affiliée de Marseille; sachant aussi qu'une partie du corps des portefaix de cette ville, qui s était si bien compor... « La Société des frères antipolitiques, c'est-à-dire des hommes vrais et justes, et utiles à la patrie, unis de cœur, d'âme et de sentiments, par un serment solennel, à la Société des amis delà Constitution de Marseille, ayant été informée qu'une bande de gens trompés par belles paroles, ou séduits par l'appât de l'argent, avaient porté leur téméraire audace au point de menacer et d'inquiéter son affiliée de Marseille; sachant aussi qu'une partie du corps des portefaix de cette ville, qui s était si bien comportée jusqu'à ce jour, n'a point encore abjuré son erreur, et les projets sinistre...
      Locuteur: Lemontey
      ...t que les liens du serment nous lient à la Constitution, à tous ses amis et défenseurs, et notamment à ceux de Marseille, qu'on n'a pu insulter ces derniers.sans nous faire injure, de même qu'à tous les vrais défenseurs séd... « Considérant que les liens du serment nous lient à la Constitution, à tous ses amis et défenseurs, et notamment à ceux de Marseille, qu'on n'a pu insulter ces derniers.sans nous faire injure, de même qu'à tous les vrais défenseurs séduits ;
      Locuteur: Lemontey
      ...é aucune atteinte aux Sociétés des amis de la Constitution de l'Empire, a unanimement délibéré : et que nous ne devons jamais souffrir qu'il soit porté aucune atteinte aux Sociétés des amis de la Constitution de l'Empire, a unanimement délibéré :
      Locuteur: Lemontey
      « 1° Que les frères de la société de Marseille seront invités à renouveler le serment de rester unis avec les sociétés affiliées... « 1° Que les frères de la société de Marseille seront invités à renouveler le serment de rester unis avec les sociétés affiliées ;
      Locuteur: Lemontey
      « 4° Que la société de Marseille pourra les poursuivre en répa...
      ... reçues et qu'elle peut compter, eh cas de besoin,, sur l'assistance de 6,000 patriotes agriculteurs des environs d'Aix, prêts à soutenir les Amis de la Constitution et à s'opposer à toute espèce d'entreprise de la part des ennemis du bien public quels q...
      « 4° Que la société de Marseille pourra les poursuivre en réparation des injures qu'elle en a reçues et qu'elle peut compter, eh cas de besoin,, sur l'assistance de 6,000 patriotes agriculteurs des environs d'Aix, prêts à soutenir les Amis de la Constitution et à s'opposer à toute espèce d'entreprise de la part des ennemis du bien public quels qu'ils soient ;
      Locuteur: Lemontey
      « 5° Qu'ils seront priés de donner au présent arrêté la plus grande publicité;. « 5° Qu'ils seront priés de donner au présent arrêté la plus grande publicité;.
      Locuteur: Lemontey
      « 6°. Que le président de la société et d'autres membres seront chargés de porter cet arrêté à Marseille- « 6°. Que le président de la société et d'autres membres seront chargés de porter cet arrêté à Marseille-
      Locuteur: Daverhoult
      ...vez renvoyé à votre comité diplomatique la rédaction du décret,que vous avez rendu tout à l'heure. Vous venez de décréter l'urgence. Voici, en Conséquence, la rédaction que je suis chargé de vous présenter : Vous avez renvoyé à votre comité diplomatique la rédaction du décret,que vous avez rendu tout à l'heure. Vous venez de décréter l'urgence. Voici, en Conséquence, la rédaction que je suis chargé de vous présenter :
      Locuteur: Daverhoult
      ...léenationale,considéranque l'enlèvement de 500 bêtes à laine, commis par l'alcade de Roncevaux, et autres Espagnols, sur les hahi-tants de Lasse, district de Saint-Palais, est un acte de brigandage, dont la perte doit être supportée par la nation entière, ainsi que la réparation en doit être exigée par elle...
      ...tant que tous les citoyens se pénètrent de ce principe, qu'une partie du corps politique ne saurait être attaquée sans que la totalité ne courre le plus grand danger...
      «L'Assembléenationale,considéranque l'enlèvement de 500 bêtes à laine, commis par l'alcade de Roncevaux, et autres Espagnols, sur les hahi-tants de Lasse, district de Saint-Palais, est un acte de brigandage, dont la perte doit être supportée par la nation entière, ainsi que la réparation en doit être exigée par elle, et qu'il est instant que tous les citoyens se pénètrent de ce principe, qu'une partie du corps politique ne saurait être attaquée sans que la totalité ne courre le plus grand danger, décrète l'urgence.
      Locuteur: Daverhoult
      ...es renseignements les plus positifs sur la nature de la plàinte, ainsi que sur la qualité de la perte soufferte par les habitants de Lasse, district de Saint-Palais, pour, sur4e compte qui en...
      ...u à l'Assemblée nationale, être décrété la quotité de l'indemnité qui leur est due.
      « Et, après avoir décrété l'urgence, décrète que le pouvoir exécutif prendra les renseignements les plus positifs sur la nature de la plàinte, ainsi que sur la qualité de la perte soufferte par les habitants de Lasse, district de Saint-Palais, pour, sur4e compte qui en sera rendu à l'Assemblée nationale, être décrété la quotité de l'indemnité qui leur est due.
      Locuteur: Delacroix
      renvoie la rédaction du décret rendu au comité dip... renvoie la rédaction du décret rendu au comité diplomatique.)
      Locuteur: Delacroix
      ...sera ou ne sera pas entendu ; l'opinion de quelques individus n'est pas celle de l'Assemblée. Je demande que l'Assemblée soit consultée pour savoir si M. Lemontey sera ou ne sera pas entendu ; l'opinion de quelques individus n'est pas celle de l'Assemblée.
      Locuteur: Lemontey
      « Considérant qu'il est urgent de faire connaître aux traîtres qui égaren... « Considérant qu'il est urgent de faire connaître aux traîtres qui égarent ces portefaix, ce que peuvent notre union et notre force patriotique contre le...
      Locuteur: Lemontey
      ...° Que les frères anfipolitiques blâment la conduite des portefaix.trompés; « 2° Que les frères anfipolitiques blâment la conduite des portefaix.trompés;
      Locuteur: Lemontey
      « 3° Que nos frères de Marseille sont invités à prévenir toute espèce de violence contre eux ; « 3° Que nos frères de Marseille sont invités à prévenir toute espèce de violence contre eux ;
      Locuteur: Lemontey
      Je demande le renvoi de cette pièce au comité des pétitions, ch... Je demande le renvoi de cette pièce au comité des pétitions, chargé du rapport sur les troubles du département des Bouches-du-Rhône.
      Locuteur: Dumolard
      Vous venez de décréter une indemnité en faveur des ha... Vous venez de décréter une indemnité en faveur des habitants du département des Basses-Pyrénées (1). Il faut nécessairement le décret...
      ...coupable sur l'arbitraire d'une poignée de gens séduits, qui sont sans doute appuyés de gens plus nombreux, (41) Voy. ci-dessus... « Considérant enfin que nous serions inexcusables si nous tenions un silence coupable sur l'arbitraire d'une poignée de gens séduits, qui sont sans doute appuyés de gens plus nombreux, (41) Voy. ci-dessus, séance du 20 février 1792, page 681.
      ... les plaintes portées par les habitants de Lasse, district de Saint-Palais, département des (1) Voy. ... « L'Assemblée nationale renvoie au pouvoir exécutif les plaintes portées par les habitants de Lasse, district de Saint-Palais, département des (1) Voy. ci-dessus, même séance, page 716.

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 718
      Locuteur: Daverhoult
      ...éponses qu'il aura reçues, pour obtenir la réparation de la violation au droit des gens, la liberté des trois citoyens français dét...
      ...e pour les dommages faits aux habitants de Lasse. »
      ..., des démarches qu il aura faites près du gouvernement espagnol, ainsi que des réponses qu'il aura reçues, pour obtenir la réparation de la violation au droit des gens, la liberté des trois citoyens français détenus, ainsi que l'indemnité due pour les dommages faits aux habitants de Lasse. »
      Locuteur: Bouestard
      ...pitaines pour ^transporter sur'la terre de la liberté, les hommes-qui veulent fuir celle de la servitude. Un capitaine a fait ce marché avec le consul de France en Espagne. Il m'en envoie copie...
      ...demande que cela soit renvoyé au comité de marine et au comité ordinaire des finan...
      ... avez autorisé les consuls français en Espagne, à passer des marchés avec les capitaines pour ^transporter sur'la terre de la liberté, les hommes-qui veulent fuir celle de la servitude. Un capitaine a fait ce marché avec le consul de France en Espagne. Il m'en envoie copie. Rendu à Marseille avec 137 Français qu'il a transportés, il éprouve des difficultés pour le payement du passage. Je demande que cela soit renvoyé au comité de marine et au comité ordinaire des finances, pour faire exécuter le marché que cet homme a passé.
      Locuteur: Bouestard
      (L'Assemblée décrète la motion de :M. Boues-tard.) (L'Assemblée décrète la motion de :M. Boues-tard.)
      Locuteur: Charlier
      (L'Assemblée décrète la mention honorable de l'hommage au procès-verbal et renvoie l... (L'Assemblée décrète la mention honorable de l'hommage au procès-verbal et renvoie l'ouvrage aux comités des finances et des assignats et monnaies1.)
      Locuteur: Charlier
      a Nous avons l'honneur de vous adresser copie certifiée d'une lettre écrite à l'un de nous par M. Lartigues, vicaire constitutionnel de la paroisse de Saint-Cirgues, qui fait don à la nation de son trimestre (1) de janvier 1792 pour fournir aux frais de la guerre contre les ennemis de la patrie. (Applaudissements.) a Nous avons l'honneur de vous adresser copie certifiée d'une lettre écrite à l'un de nous par M. Lartigues, vicaire constitutionnel de la paroisse de Saint-Cirgues, qui fait don à la nation de son trimestre (1) de janvier 1792 pour fournir aux frais de la guerre contre les ennemis de la patrie. (Applaudissements.)
      Locuteur: Charlier
      5° Lettre des grands procurateurs de la nation près de la haute cour nationale qui attendent de la sagesse de l'Assemblée un décret qui autorise le ministre de la justice à faire remplacer le commissair...
      ...sse se livrer en entier aux affaires ae la haute cour nationale; cette lettrevest ...
      5° Lettre des grands procurateurs de la nation près de la haute cour nationale qui attendent de la sagesse de l'Assemblée un décret qui autorise le ministre de la justice à faire remplacer le commissaire du roi du tribunal du district pour qu'il puisse se livrer en entier aux affaires ae la haute cour nationale; cette lettrevest ainsi conçue (2) :
      Locuteur: Charlier
      ...océdures des divers détenus aux prisons de la haute cour. M. le commissaire du roi n'...
      ...yauté, Filly et Mayé, il est impossible de procéder à l'audition de ces détenus. Nous avons commencé hieF, ...
      ...s divers aiccusés. Mais les occupations de M. le commissaire du roi, qui l'est à la fois au tribunal de district et à la haute cour, et qui ne peut se trouver e...
      ...pérations ; il y a plusieurs jours dans la semaine, où il n'est libre qu'une partie de la journée, d'autres où il ne l'est pas du tout; sa présence étant nécessaire aux séances de la haute cour, elle est réduite à en calculer la tenue et la durée sur les moments où M. le commissaire du roi n'est pas occupé ailleurs, de sorte que le cours de la justice n'est pas aussi libre qu'on dev...
      ...us a assuré l'avoir demandé au ministre de la justice, à se faire remplacer au tribun...
      ...e toujours libre d'assister aux séances de la haute cour? Telle est la question dont nous croyons pouvoir laisser la solution à la sagesse de l'Assemblée nationale et à votre zèle p...
      ... pièces annoncées dans les diveçs états qui y étaient joints et relatives aux procédures des divers détenus aux prisons de la haute cour. M. le commissaire du roi n'ayant pas encore reçu l'acte d'a.ccusation contre MM. Loyauté, Filly et Mayé, il est impossible de procéder à l'audition de ces détenus. Nous avons commencé hieF, nous continuons aujourd'hui, et nous continuerons à entendre les divers aiccusés. Mais les occupations de M. le commissaire du roi, qui l'est à la fois au tribunal de district et à la haute cour, et qui ne peut se trouver en même temps présent à deux tribunaux, entravent singulièrement nos opérations ; il y a plusieurs jours dans la semaine, où il n'est libre qu'une partie de la journée, d'autres où il ne l'est pas du tout; sa présence étant nécessaire aux séances de la haute cour, elle est réduite à en calculer la tenue et la durée sur les moments où M. le commissaire du roi n'est pas occupé ailleurs, de sorte que le cours de la justice n'est pas aussi libre qu'on devrait le désirer; n'y aurait-il pas moyen d'obliger M. le commissaire du roi, qui, d'ailleurs, nous a assuré l'avoir demandé au ministre de la justice, à se faire remplacer au tribunal du district, pour être toujours libre d'assister aux séances de la haute cour? Telle est la question dont nous croyons pouvoir laisser la solution à la sagesse de l'Assemblée nationale et à votre zèle pour le bien public.
      Locuteur: Charlier
      « Les grands procurateurs de la nation, « Signé : Henri Pellicot, Garra... « Les grands procurateurs de la nation, « Signé : Henri Pellicot, Garran. »
      Locuteur: Charlier
      (^'Assemblée décrète le renvoi de cet ouvrage au comité des assignats et ... (^'Assemblée décrète le renvoi de cet ouvrage au comité des assignats et monnaies.)
      Locuteur: Charlier
      2° Lettre de M. Buzot, président du tribunal criminel du département de l'Eure, qui se plaint de n'avoir pas de maison d'arrêt et qui adresse à l'Assem... 2° Lettre de M. Buzot, président du tribunal criminel du département de l'Eure, qui se plaint de n'avoir pas de maison d'arrêt et qui adresse à l'Assemblée le procès-verbal d'installation du tribunal.
      Locuteur: Charlier
      ... procès-verbal d'installation au comité de l'ordinaire des finances.) (L'Assemblée renvoie cette lettre et le procès-verbal d'installation au comité de l'ordinaire des finances.)
      Locuteur: Charlier
      3* Lettre de M. Louis Boislandry, ci-devant débouté de l'Assemblée nationale constituante, qui... 3* Lettre de M. Louis Boislandry, ci-devant débouté de l'Assemblée nationale constituante, qui fait nommage à l'Assemblée d'un mémoire imprimé (1) sur le discrédit des assign...
      Locuteur: Charlier
      « J'ai l'honneur de vous envoyer un ouvrage sur le discrédit des assignats, dont je prie l'Assemblée de vouloir bien recevoir l'hommage. « J'ai l'honneur de vous envoyer un ouvrage sur le discrédit des assignats, dont je prie l'Assemblée de vouloir bien recevoir l'hommage.
      Locuteur: Charlier
      député de l'Assemblée nationale constituante. » député de l'Assemblée nationale constituante. »
      Locuteur: Charlier
      ...ministrateurs du directoire du district de Figeac. » « Signé : Les administrateurs du directoire du district de Figeac. »
      Locuteur: Charlier
      ...norable au procès-verbal du patriotisme de ce citoyen.) (L'Assemblée accepte l'offre et décrète qu'il sera fait mention honorable au procès-verbal du patriotisme de ce citoyen.)
      ... Lettre des administrateurs du district de Figeac, à laquelle est jointe une copie certifiée d'une lettre de M. Lartiyues, vicaire de la paroisse de Saint-Cirgues, qui fait don à la nation du montant du trimestre de son traitement de janvier 1792, pour servir aux frais de la guérre contre les ennemis de la patrie ; cette lettre est ainsi conçue : (1) Voy. ci-après ce mémoire aux annexes de la séance, page 729. 4° Lettre des administrateurs du district de Figeac, à laquelle est jointe une copie certifiée d'une lettre de M. Lartiyues, vicaire de la paroisse de Saint-Cirgues, qui fait don à la nation du montant du trimestre de son traitement de janvier 1792, pour servir aux frais de la guérre contre les ennemis de la patrie ; cette lettre est ainsi conçue : (1) Voy. ci-après ce mémoire aux annexes de la séance, page 729.
      ...omité des décrets a examiné, Messieurs, la demande des grands procurateurs de la nation, tendant à autoriser le commissa...
      ...auprès (1) 140 livres en deux assignats de chacun 70 livres.
      , au nom du comité des décrets. Le comité des décrets a examiné, Messieurs, la demande des grands procurateurs de la nation, tendant à autoriser le commissaire du roi auprès (1) 140 livres en deux assignats de chacun 70 livres.

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 719
      Locuteur: Mouysset
      ... du commissaire du roi près le tribunal de district établi dans la même ville, les fonctions de commissaire du roi auprès de la haute cour nationale. Il m'a chargé de vous présenter le projet de -cret (1) suivant : du tribunal criminel d1 Orléans, à exercer, à défaut du commissaire du roi près le tribunal de district établi dans la même ville, les fonctions de commissaire du roi auprès de la haute cour nationale. Il m'a chargé de vous présenter le projet de -cret (1) suivant :
      Locuteur: Mouysset
      ...u commissaire du roi auprès du tribunal de district d'Orléans, retardent son service auprès de la haute cour nationale, et que, néanmoins, la justice et le bien public exigent que l... « L'Assemblée nationale, considérant que les occupations du commissaire du roi auprès du tribunal de district d'Orléans, retardent son service auprès de la haute cour nationale, et que, néanmoins, la justice et le bien public exigent que les personnes poursuivies- devant cette cour soient incessamment punies, si elles...
      Locuteur: Mouysset
      ...s, est autorisé à exercer les fonctions de commissaire du roi auprès de la haute cour nationale, à défaut du commissaire du roi près le tribunal de district établi dans la même ville, « Art. 1er. Le commissaire du roi auprès du tribunal criminel d'Orléans, est autorisé à exercer les fonctions de commissaire du roi auprès de la haute cour nationale, à défaut du commissaire du roi près le tribunal de district établi dans la même ville,
      Locuteur: Mouysset
      ...présent décret sera imprimé et envoyé à la haute cour nationale, au département et au tribunal de district d'Orléans, pour être publié da... « Art. 2. Le présent décret sera imprimé et envoyé à la haute cour nationale, au département et au tribunal de district d'Orléans, pour être publié dans l'étendue du district seulement. »
      Locuteur: Mouysset
      (L'Assemblée ordonne l'impression de ce projet de décret et en ajourne la discussion.) (L'Assemblée ordonne l'impression de ce projet de décret et en ajourne la discussion.)
      Locuteur: Blanchard
      , au nom des comités militaire et de l'ordinaire des finances réunis, soumet à la discussion un projet de décret (2) sur une fourniture de viande à faire aux troupes qui sont sou...
      ...ner et du général Lafayette-, ce projet de décret est ainsi conçu :
      , au nom des comités militaire et de l'ordinaire des finances réunis, soumet à la discussion un projet de décret (2) sur une fourniture de viande à faire aux troupes qui sont sous les commandements des maréchaux Rochambeau et Luckner et du général Lafayette-, ce projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Blanchard
      ... considérant qu'il importe aux intérêts de la nation et du Trésor public, de ménager le numéraire; et voulant d un autre côté quaucun obstacle ne puisse nuire à la subsistance et au bien-être du soldat, ... « L'Assemblée nationale, considérant qu'il importe aux intérêts de la nation et du Trésor public, de ménager le numéraire; et voulant d un autre côté quaucun obstacle ne puisse nuire à la subsistance et au bien-être du soldat, a décrété l'urgence.
      Locuteur: Blanchard
      ...lée nationale, ayant entendu le rapport de ses comités militaire et de l'ordinaire des finances réunis, sur la proposition du ministre de la guerre, de faire délivrer de la viande aux troupes dans plusieurs garni... « L'Assemblée nationale, ayant entendu le rapport de ses comités militaire et de l'ordinaire des finances réunis, sur la proposition du ministre de la guerre, de faire délivrer de la viande aux troupes dans plusieurs garnisons-frontières, a décrété et décrète ce qui suit :
      Locuteur: Blanchard
      ...chain, il sera fourni, tant aux troupes de ligne, qu'aux gardes nationales, formant les garnisons-frontières, qui sont sous la commandement des maréchaux Rochambeau e...
      ...al Lafayette, une ration d'un quarteron de viande fraîche par jour.
      « Art. 1er. A compter au l8r mars prochain, il sera fourni, tant aux troupes de ligne, qu'aux gardes nationales, formant les garnisons-frontières, qui sont sous la commandement des maréchaux Rochambeau et Luckner et du lieutenant-général Lafayette, une ration d'un quarteron de viande fraîche par jour.
      Locuteur: Merlin
      (L'Assemblée décide qu'avant de rendre le décret d'urgence, on discutera' d'abord la question su fond.) (L'Assemblée décide qu'avant de rendre le décret d'urgence, on discutera' d'abord la question su fond.)
      Locuteur: Duhem
      La raison qui semble avoir déterminé le comité à prendre la mesuré proposée, c'est la perte que fait le soldat sur les assignats. Cependant, si on lui accorde cet avantage de la manière que vous propose le comité, on ...
      ...ue vous propose-t-on? On - vous propose de mettre ses subsistances dans les mains des entrepreneurs, de faire faire des distributions. Je ne m'attacherai point à la phrase inconstitutionnelle qui se trouve dans le préambule, sur la proposition du ministre de la guerre, parce que l'Assemblée ne peut p...
      ...le doit délibérer sur une motion ou sur la proposition formelle du roi, contre-signée du ministre. Je ne considère que la,proposition en elle-même. Vous voulez a...
      ...dat une gratification pour l'indemniser de la perte sur les assignats, et en même tem...
      ...mbien les hommes sont attachés au droit de disposer eux-mêmes de ce qui leur appartient. Le soldat veut manger de la viande aujourd'hui, demain il n'en veut...
      La raison qui semble avoir déterminé le comité à prendre la mesuré proposée, c'est la perte que fait le soldat sur les assignats. Cependant, si on lui accorde cet avantage de la manière que vous propose le comité, on lui fait plutôt du tort que du bien; car, que vous propose-t-on? On - vous propose de mettre ses subsistances dans les mains des entrepreneurs, de faire faire des distributions. Je ne m'attacherai point à la phrase inconstitutionnelle qui se trouve dans le préambule, sur la proposition du ministre de la guerre, parce que l'Assemblée ne peut pas délibérer sur les propositions du ministre, mais qu'elle doit délibérer sur une motion ou sur la proposition formelle du roi, contre-signée du ministre. Je ne considère que la,proposition en elle-même. Vous voulez accorder au soldat une gratification pour l'indemniser de la perte sur les assignats, et en même temps vous lui ôtez 15 deniers par jour. Cependant vous savez combien les hommes sont attachés au droit de disposer eux-mêmes de ce qui leur appartient. Le soldat veut manger de la viande aujourd'hui, demain il n'en veut pas mangeril aime à faire ce qu'il veut. (Murmures.)
      Locuteur: Duhem
      ...omme essentielle et principale, je vous la donne comme accessoire; mais-1 objet principal, c'est de ne point mettre les subsistances du sol...
      ...preneurs. En consé-r quence, je demande la question préalable sur tout le projet de décret, et que l'on accorde au soldat une augmentation de paye dont il disposera à sa fantaisie. ...
      Je ne vous donne pas cette considération comme essentielle et principale, je vous la donne comme accessoire; mais-1 objet principal, c'est de ne point mettre les subsistances du soldat entre les mains des entrepreneurs. En consé-r quence, je demande la question préalable sur tout le projet de décret, et que l'on accorde au soldat une augmentation de paye dont il disposera à sa fantaisie. (Applaudissements.)
      Locuteur: Blanchard
      ...teur. Je dois observer à /Assemblée que la demande qu'on a faite de donner de la viande aux troupes, vient de ce que, dans plusieurs villes-frontière...
      ...isés pour ne point recevoir d'assignats de la part des troupes.
      , rapporteur. Je dois observer à /Assemblée que la demande qu'on a faite de donner de la viande aux troupes, vient de ce que, dans plusieurs villes-frontières, les bouchers se sont coalisés pour ne point recevoir d'assignats de la part des troupes.
      Locuteur: Blanchard
      ...u'en prenânt ce parti, ils obligeraient la nation à payer le soldat en numéraire. ...
      ...r ménager le numéraire, on vous propose de leur accorder une fourniture de viande. Je crois donc que c'est contribuer au bien-être des soldats, que d'adopter la mesure proposée.
      Ils ont pensé qu'en prenânt ce parti, ils obligeraient la nation à payer le soldat en numéraire. Or, vous savez combien on est embarrassé pour fournir aux troupes le prêt en numéraire ; pour ménager le numéraire, on vous propose de leur accorder une fourniture de viande. Je crois donc que c'est contribuer au bien-être des soldats, que d'adopter la mesure proposée.
      Locuteur: Mouysset
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité des décrets et décrété l'urg... « L Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de son comité des décrets et décrété l'urgence, décrète :
      Locuteur: Blanchard
      ...era fmputée sur le fonds extraordinaire de 20 millions décrété le 20 décembre dern... « Art. 5. Cette dépense, qui n'aura lieu que jusqu'à nouvel ordre, sera fmputée sur le fonds extraordinaire de 20 millions décrété le 20 décembre dernier.
      Locuteur: Blanchard
      ...sent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. » « Art. 6. Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. »
      Locuteur: Merlin
      J'observe que la délibération sur le fond doit précéder ... J'observe que la délibération sur le fond doit précéder le décret d'urgence. 11 ne faut pas que l'Assemblée s'expose a, retirer un décre...
      Locuteur: Duhem
      ...e préparer eux-mêmes leurs aliments que de les voir passer par les mains des entre... ...ons, .achètent des bestiaux et les tuent ; ces soldats airtient beaucoup mieux se préparer eux-mêmes leurs aliments que de les voir passer par les mains des entre-
      « Art. 4. Le ministre de la guerre est autorisé à faire les marchés... « Art. 4. Le ministre de la guerre est autorisé à faire les marchés nécessaires à cet effet. (1) Bibliothèque nationale : Assemblée législative, Lé...
      4e rapport de M. Blanchard. 4e rapport de M. Blanchard.

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 720
      Locuteur: Duhem
      ...al, les pillent. En effet, si on adopte la mesure proposée, il y aura_des marchés secrets, de l'argent donné ; et qui payera tout ? ce sera le soldat ; je persiste à demander la question préalable. preneurs qui, en général, les pillent. En effet, si on adopte la mesure proposée, il y aura_des marchés secrets, de l'argent donné ; et qui payera tout ? ce sera le soldat ; je persiste à demander la question préalable.
      Locuteur: Louis Hébert
      La mesure qui vous est proposée par votre comité est très simple, parce que, dans le fond de l'Alsace, le soldat éprouve beaucoup de difficulté à se procurer de la viande. M. Duhem a fort bien parlé ; ma...
      ...ans le temps présent, parce qu'au moyen de cet arrangement le soldat ne payera la viande que 5 sols, et il en aura de bonne. Les officiers et les sous-officiers qui vont à la distribution, y veilleront; en conséquence, j'appuie de toutes mes forces le projet du comité.
      La mesure qui vous est proposée par votre comité est très simple, parce que, dans le fond de l'Alsace, le soldat éprouve beaucoup de difficulté à se procurer de la viande. M. Duhem a fort bien parlé ; mais comme j'ai fait le métier 36 ans, et que je me fais honneur d'être encore sol...
      ... cet égard. Messieurs, jé puis vous assurer que cette mesure est indispensable dans le temps présent, parce qu'au moyen de cet arrangement le soldat ne payera la viande que 5 sols, et il en aura de bonne. Les officiers et les sous-officiers qui vont à la distribution, y veilleront; en conséquence, j'appuie de toutes mes forces le projet du comité.
      Locuteur: Merlin
      ...litaire, ont tiré leurs grandes raisons de ce que le soldat était obligé d'acheter de la viande, avec des assignats, à des bouch...
      ...oir des assignats, parce que, étant sur la frontière, ils étaient obligés d'achete...
      ...signat du soldat, ne refuse ra-t-on pas de même l'assignat du gouvernement? (Murmu...
      ...ir es yeux sur le système qui précipite la liberté au tombeau; ce n'est point asse...
      ...oir exécutif, on vous propose hardiment de confier au ministre, aux états-majors, grand Dieu !,.. la subsistance de l'armée. (Ah! ah!) Ne vous souvient-il ...
      ...gime des hôpitaux régimentaires, source de malheurs ; et vous voulez adopter un ré...
      ...uis le premier à rendre hommage, obligé de tout tenir des ministres, et jusqu'à sa subsistance que l'on aura soin de lui donner mauvaise et à moitié, ne s'é...
      ...et ; vous verrez bientôt le soldat dans la dépendance d'une cour qui,se montre l'e...
      ... les soldats ne seront plus les soldats de la patrie. (Murmures.)
      Le rapporteur du comité militaire et célui qui a appuyé le projet du comité militaire, ont tiré leurs grandes raisons de ce que le soldat était obligé d'acheter de la viande, avec des assignats, à des bouchers qui ne pouvaient pas recevoir des assignats, parce que, étant sur la frontière, ils étaient obligés d'acheter leurs bestiaux chez l'étranger, qui ne reçoit que du numéraire. Je répondrai, ...
      ... d'acheter du numéraire pour faire ces mêmes fournitures; car, si on refuse l'assignat du soldat, ne refuse ra-t-on pas de même l'assignat du gouvernement? (Murmures.) S'il faut leur payer un escompte, pourquoi ,ne as en gratifier les soldats? Il est temps d ouvrir es yeux sur le système qui précipite la liberté au tombeau; ce n'est point assez que l'armée soit abandonnée au seul pouvoir exécutif, on vous propose hardiment de confier au ministre, aux états-majors, grand Dieu !,.. la subsistance de l'armée. (Ah! ah!) Ne vous souvient-il plus du régime des hôpitaux régimentaires, source de malheurs ; et vous voulez adopter un régime pareil pour alimenter l'armée ? craignez que le soldat français auquel je suis le premier à rendre hommage, obligé de tout tenir des ministres, et jusqu'à sa subsistance que l'on aura soin de lui donner mauvaise et à moitié, ne s'élève contre ceux qui auront fait un pareil décret ; vous verrez bientôt le soldat dans la dépendance d'une cour qui,se montre l'ennemi du système actuel, prendre les armes contre ceux qu'il devrait défendre : bientôt les soldats ne seront plus les soldats de la patrie. (Murmures.)
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      J'appuie la proposition. Avant de passer à aucune autre discussion, il est de la loyauté de l'Assemblée de faire justice aux soldats de cette injure. J'appuie la proposition. Avant de passer à aucune autre discussion, il est de la loyauté de l'Assemblée de faire justice aux soldats de cette injure.
      Locuteur: Le Président
      ...appellera à l'ordre; j'ai considéré que la supposition de M. Merlin était un manque de respect à l'Assemblée, et c'est pour cela (Murmures dans une -partie de l'Assamblée) et c'est pour cela que je ... ...emblée, ou au président, ou s'il se livre à des personnalités, le président ie rappellera à l'ordre; j'ai considéré que la supposition de M. Merlin était un manque de respect à l'Assemblée, et c'est pour cela (Murmures dans une -partie de l'Assamblée) et c'est pour cela que je l'ai rappelé simplement à l'ordre.
      Locuteur: Merlin
      ..., et je le répète, que, si' vous mettez la subsistance dés soldats dans les mains d'un système qui se déclare contre la patrie, les soldats ne seront bientôt plus les soldats la patrie; et je l'ai dit dans la supposition où l'Assemblée se porterait à mettre les vivres, les subsistances, la vie du soldat, entre les mains d'un système qui n'est pas celui de la patrie. J'ai dit, Messieurs, et je le répète, que, si' vous mettez la subsistance dés soldats dans les mains d'un système qui se déclare contre la patrie, les soldats ne seront bientôt plus les soldats la patrie; et je l'ai dit dans la supposition où l'Assemblée se porterait à mettre les vivres, les subsistances, la vie du soldat, entre les mains d'un système qui n'est pas celui de la patrie.
      Locuteur: Merlin
      ... dans les mains desquels vous confierez la subsistance de l'armée? Mais la preuve de la perfidie, la voilà : Pourquoi le ministre de l'interieur vous a-t-il dit qu'il avait acheté 3 millions de numéraire pour le prêt des troupes? Pou...
      ... prêt des troupes? Pourquoi le ministre de la guerre vous a-t-il demandé de l'argent comptant pour le prêt des troupes? Pourquoi M. La-fayette, et M. Luckner et M. de Rochambeau vous ont-ils demandé de l'argent pour le prêt des troupes? Part...
      ... que l'on choisit pour demander, au nom de MM. Rochambeau, Luckner et Lafayette, de payer toujours les troupes en argent et cependant de leur fournir la viande et de mettre les subsistances dans les mains du ministre de la guerre, dans les mains des agents milit...
      ...inistre, ne lui faudra-t-il pas plus d'assignats, pour trouver des entrepreneurs dans les mains desquels vous confierez la subsistance de l'armée? Mais la preuve de la perfidie, la voilà : Pourquoi le ministre de l'interieur vous a-t-il dit qu'il avait acheté 3 millions de numéraire pour le prêt des troupes? Pourquoi donc ces 800,000 li-' vres arrêtées à Chagny, et qui étaient destinées au prêt des troupes? Pourquoi le ministre de la guerre vous a-t-il demandé de l'argent comptant pour le prêt des troupes? Pourquoi M. La-fayette, et M. Luckner et M. de Rochambeau vous ont-ils demandé de l'argent pour le prêt des troupes? Partout le numéraire s'écoule pour payer le soldat et c'èst le moment que l'on choisit pour demander, au nom de MM. Rochambeau, Luckner et Lafayette, de payer toujours les troupes en argent et cependant de leur fournir la viande et de mettre les subsistances dans les mains du ministre de la guerre, dans les mains des agents militaires.
      Locuteur: Le Président
      (M. Merlin monte à la tribune.) (M. Merlin monte à la tribune.)
      Locuteur: Merlin
      Si ceux qui craignent la vérité ne m'avaient pas interrompu, on ... Si ceux qui craignent la vérité ne m'avaient pas interrompu, on aurait vu où mon argument,portait, et on ne m'aurait pas rappelé à l'ordre. (A V...
      Locuteur: Le Président
      Je vous ai retiré la parole, et je ne vous la rendrai que lorsque l'Assemblée aura pr... Je vous ai retiré la parole, et je ne vous la rendrai que lorsque l'Assemblée aura prononcé. Je consulte l'Assemblée pour savoir si M. Merlin sera rappelé à l'ordre.
      Locuteur: Le Président
      ...umis, pourra, s'il l'a demandé, obtenir la parole, pour se justifier avec modération et décence; je la donne à M. Merlin. ...èglement porte que tout membre qui aura été rappelé à Tordre, et qui s'y sera soumis, pourra, s'il l'a demandé, obtenir la parole, pour se justifier avec modération et décence; je la donne à M. Merlin.
      Locuteur: Merlin
      Le règlement permet au président de rappeler à l'ordre un membre qui s'est ... Le règlement permet au président de rappeler à l'ordre un membre qui s'est écarté du respect qu'il doit à l'Assemblée, ou qui se serait permis quelque pers...
      Locuteur: Merlin
      ...nances relatives au prêt des troupes, à la subsistance du soldat, soient exécutées et que la question préalable fasse justice d'un s... ... aux autres machinations d'un projet pervers. Je demande que les anciennes ordonnances relatives au prêt des troupes, à la subsistance du soldat, soient exécutées et que la question préalable fasse justice d'un système in-, sidieux.

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 721
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...que je pense opposer à M. Merlin, c'est la boune subsistance des troupes française...
      ...des autres troupes. J'ai vu des soldats de l'armée espagnole. Ils étaient payés en...
      ...ers pour lesquels on n'avait pas autant de soin. Ces soldats, au lieu de manger deux fois la soupe, ne faisaient qu'un seul repas, e...
      ...our des anges; quen conséquence, il est de votre sagesse d'éviter le désordre dans les mœurs, et de circonscrire plus étroitement les homme dans le cercle de leurs devoirs. Vous devez donc prévenir...
      ...moyens que pourraient avoir les soldats de détériorer leur sort.
      Une des raisons triomphantes que je pense opposer à M. Merlin, c'est la boune subsistance des troupes françaises comparée à celle des autres troupes. J'ai vu des soldats de l'armée espagnole. Ils étaient payés en argent et cependant ils étaient dix fois plus mal nourris que nos troupes, bien...
      ...avons pu v>ir journellement en France les soldats des régiments ci-devant étrangers pour lesquels on n'avait pas autant de soin. Ces soldats, au lieu de manger deux fois la soupe, ne faisaient qu'un seul repas, et ce repas partiel ne valait pas chacun des repas dçs soldats français, parce qu...
      ...s, dans cette discussion, que vous faites des lois pour des hommes, et non pas pour des anges; quen conséquence, il est de votre sagesse d'éviter le désordre dans les mœurs, et de circonscrire plus étroitement les homme dans le cercle de leurs devoirs. Vous devez donc prévenir tous les moyens que pourraient avoir les soldats de détériorer leur sort.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ... Merlin, que l'expérience a prouvé qu'à la guerre le soldat n'est jamais content d...
      ...d'une bonne politique d'être débarrassé de la nourriture du soldat. D'ailleurs, le pouvoir exécutif, chargé jusqu'ici du soin de cette nourriture, n'a pas eu sur l'armé...
      ... qu'on donnera aux soldats une facilité de plus
      Je ferai observer à l'Assemblée, en répondant à M. Merlin, que l'expérience a prouvé qu'à la guerre le soldat n'est jamais content des fournitures; on lui fournit du pain excellent, il est mécontent quand on le l...
      ...haud; cependant on ne peut pas toujours prévenir cet inconvénient : il est donc d'une bonne politique d'être débarrassé de la nourriture du soldat. D'ailleurs, le pouvoir exécutif, chargé jusqu'ici du soin de cette nourriture, n'a pas eu sur l'armée une influence bien désastreuse ; il ne l'aura pas, parce qu'on donnera aux soldats une facilité de plus
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      D'après cela, Messieurs, puisque la faculté que l'on donnera au pouvoir executif de faire des marchés avec des entrepreneurs quelconques, pour la livraison de la viande, n'a absolument rien de dangereux, puisque déjà le pouvoir exécutif a la partie essentielle de la subsistance, qui est le pain, je demand...
      ...rrait s'arrêter sur une simple fraction de subsistance, quand lé principal est dans la main du pouvoir exécutif; j'appuie donc...
      D'après cela, Messieurs, puisque la faculté que l'on donnera au pouvoir executif de faire des marchés avec des entrepreneurs quelconques, pour la livraison de la viande, n'a absolument rien de dangereux, puisque déjà le pouvoir exécutif a la partie essentielle de la subsistance, qui est le pain, je demande comment on pourrait s'arrêter sur une simple fraction de subsistance, quand lé principal est dans la main du pouvoir exécutif; j'appuie donc le projet du comité.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      Un grand nombre de membres : Aux voixj aux voix! La discussion fermée! Un grand nombre de membres : Aux voixj aux voix! La discussion fermée!
      Locuteur: Le Président
      Je mets aux voix la clôture de la discussion. Je mets aux voix la clôture de la discussion.
      Locuteur: Blanchard
      ... considérant'qu'il importe aux intérêts de la nation et du Trésor public, de ménager le numéraire ; et voulant d'un autre côté qu'aucun obstacle ne puisse nuire à la subsistance et au bien-être du soldat, ... . « L'Assemblée nationale, considérant'qu'il importe aux intérêts de la nation et du Trésor public, de ménager le numéraire ; et voulant d'un autre côté qu'aucun obstacle ne puisse nuire à la subsistance et au bien-être du soldat, a décrété l'urgence. »
      Locuteur: Blanchard
      ...lée nationale, ayant entendu le rapport de ses comités militaire et de l'ordinaire des finances réunis, sur la proposition du ministre de la guerre, de faire délivrer de la viande aux troupes dans plusieurs garni... « L'Assemblée nationale, ayant entendu le rapport de ses comités militaire et de l'ordinaire des finances réunis, sur la proposition du ministre de la guerre, de faire délivrer de la viande aux troupes dans plusieurs garnisons-frontières, a décrété et décrète ce qui suit :
      Locuteur: Duhem
      ...e préambule porte que l'on délibère sur la proposition du ministre de la guerre : cette forme est inconstitutionnelle. Je demandé que les mots:.« Sur la proposition du ministre de la guerre » soient remplacés par ceux-ci : « Sur la motion faite par un de ses membres. » Le préambule porte que l'on délibère sur la proposition du ministre de la guerre : cette forme est inconstitutionnelle. Je demandé que les mots:.« Sur la proposition du ministre de la guerre » soient remplacés par ceux-ci : « Sur la motion faite par un de ses membres. »
      Locuteur: Delaporte
      J'ai toujours habité une ville de garnison. J'y ai vu des régiments franç...
      ...t un privilège : c était l'entrée libre de la viande.
      J'ai toujours habité une ville de garnison. J'y ai vu des régiments français, et j'y ai vu des régiments suisses. Ceux-ci avaient un privilège : c était l'entrée libre de la viande.
      Locuteur: Cambon
      ...nt que des incertitudes sur le résultat de ceux qui seraient chargés de fournir le prêt des troupes, empêchera nécessairement de conclure aucun marché. J'observe que le système actuel, en ne laissant que des incertitudes sur le résultat de ceux qui seraient chargés de fournir le prêt des troupes, empêchera nécessairement de conclure aucun marché.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      Sour avoir de bonne viande. Les craintes de Sour avoir de bonne viande. Les craintes de
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...ument à faux. Le soldat français chérit la liberté autant que qui que ce soit qui vienne la préconiser ici. [. Martin portent donc absolument à faux. Le soldat français chérit la liberté autant que qui que ce soit qui vienne la préconiser ici.
      Locuteur: Le Président
      On demande que la discussion soit fermée. Je consulte... On demande que la discussion soit fermée. Je consulte...
      Locuteur: Le Président
      (L'Assemblée ferme la discussion.) (L'Assemblée ferme la discussion.)
      Locuteur: Le Président
      Je mets aux voix la question préalable demandée par M. Merl... Je mets aux voix la question préalable demandée par M. Merlin sur le projet du comité.
      Locuteur: Le Président
      ...Quatre membres seulement se lèvent pour la question préalable.) (L'Assemblée décrète qu'il y a lieu à délibérer sur le-projet du comité. Quatre membres seulement se lèvent pour la question préalable.)
      Locuteur: Blanchard
      ...pporteur, donne lecture du préambule et de l'article 1er du décret définitif qui s... , rapporteur, donne lecture du préambule et de l'article 1er du décret définitif qui sont ainsi conçus :
      Locuteur: Blanchard
      ...chain, il sera fourni, tant aux troupes de ligne qu'aux gardes nationales, formant...
      ...al Lafavette, une ration d'un quarteron de viande fraîche par jour. »
      . A compter du 1er mars prochain, il sera fourni, tant aux troupes de ligne qu'aux gardes nationales, formant les garnisons-frontières, qui sont sous le commandement des maréchaux Rochambeau et Luckner et du lieutenant général Lafavette, une ration d'un quarteron de viande fraîche par jour. »
      Locuteur: Duhem
      (L'Assemblée adopte l'amendement de M. Du-hem.) (L'Assemblée adopte l'amendement de M. Du-hem.)
      Locuteur: Carez
      ...ce soient les conseils d'administration de chaque régiment, qui fassent les marché... Je demande, pour éviter les dilapidations, que ce soient les conseils d'administration de chaque régiment, qui fassent les marchés pour les régiments en particulier.
      Locuteur: Bezanson-Perrier
      ...membre: Je demande que les dispositions de l'article 1er soient étendues aux régim... Un membre: Je demande que les dispositions de l'article 1er soient étendues aux régiments du Midi pour les dispositions d'approvisionnements proposées pour les troup...
      Locuteur: Merlin
      ...emande que les régiments aient l'option de s'adresser aux entrepreneurs ou de prendre lç prix que proposera le minist... Je demande que les régiments aient l'option de s'adresser aux entrepreneurs ou de prendre lç prix que proposera le ministre.

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 722
      Locuteur: Lacuée
      ... dans les mêmes garnisons, j'appuierais de toutes mes forces la proposition qui vous est faite ; mais l...
      ...es, ceux qu'elles devront faire encore, la séparation des régiments dans différent...
      ...s considérations font que je m'y oppose de toutes mes forces.
      ... étions dans un temps parfaitement calme, si un régiment devait rester longtemps dans les mêmes garnisons, j'appuierais de toutes mes forces la proposition qui vous est faite ; mais les mouvements journaliers que font les troupes, ceux qu'elles devront faire encore, la séparation des régiments dans différents quartiers, toutes ces considérations font que je m'y oppose de toutes mes forces.
      Locuteur: Delaporte
      En adoptant la mesure que j'ai proposée, je demanderai...
      ... serait employé à mire diminuer le prix de la viande.
      En adoptant la mesure que j'ai proposée, je demanderais qu'on accordât à chaque régiment un secours, qui serait employé à mire diminuer le prix de la viande.
      Locuteur: Thuriot
      On suppose, par la rédaction de l'article, que nous serons en état de guerre au 1er mars, ce qui est impoliti... On suppose, par la rédaction de l'article, que nous serons en état de guerre au 1er mars, ce qui est impolitique.
      Locuteur: Delacroix
      ...'article proposé. Il n'est question que de décréter le principe. C'est lors de l'article 4 que vous décréterez les moy...
      ...us sûrs pour faire parvenir aux soldats la quantité de viande que vous accordez, sans qu'ils s...
      ...1er l'amendement du préopinant, qui est de l'étendre à d'autres garnisons qu'à celles qui sont sous le commandement de MM. Luckner, Ro-chambeau et Lafayette. ...
      Je demande qu'on mette aux voix l'article proposé. Il n'est question que de décréter le principe. C'est lors de l'article 4 que vous décréterez les moyens les plus sûrs pour faire parvenir aux soldats la quantité de viande que vous accordez, sans qu'ils soient friponés. Je propose seulement qu'on ajoute à l'article 1er l'amendement du préopinant, qui est de l'étendre à d'autres garnisons qu'à celles qui sont sous le commandement de MM. Luckner, Ro-chambeau et Lafayette. Je demande donc qu'on décrète ce principe, et qu'on passe aux autres articles.
      Locuteur: Delacroix
      (L'Assemblée décrète que la disposition du premier article sera étendue aux troupes de toute l'armée.) (L'Assemblée décrète que la disposition du premier article sera étendue aux troupes de toute l'armée.)
      Locuteur: Duhem
      On se sert du mot quarteron dans la rédaction : j'observe qu'il y a des livres de différentes espèces; dans mon pays, par exemple, la livre est de 14 onces. Je demande qu'on mette 4 onces. Plusieurs voix : Poids de marc. M. Duhem, Oui, poids de marc. (L'Assemblée adopte l'amendement de M. Duhem, puis décrète l'article 1er sa... On se sert du mot quarteron dans la rédaction : j'observe qu'il y a des livres de différentes espèces; dans mon pays, par exemple, la livre est de 14 onces. Je demande qu'on mette 4 onces. Plusieurs voix : Poids de marc. M. Duhem, Oui, poids de marc. (L'Assemblée adopte l'amendement de M. Duhem, puis décrète l'article 1er sauf rédaction.)
      Locuteur: Duhem
      Suit en conséquence la teneur du préambule et de l'article 1er tels qu'ils ont été adoptés lors de la lecture du procès-verbal : Suit en conséquence la teneur du préambule et de l'article 1er tels qu'ils ont été adoptés lors de la lecture du procès-verbal :
      Locuteur: Duhem
      ...lée nationale, ayant entendu le rapport de ses comités militaire et de l'ordinaire des finances réunis, sur la motion faite par un de ses membres de faire délivrer de la viande aux troupes dans leur garnison, ... « L'Assemblée nationale, ayant entendu le rapport de ses comités militaire et de l'ordinaire des finances réunis, sur la motion faite par un de ses membres de faire délivrer de la viande aux troupes dans leur garnison, après avoir décrété l'urgence, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Blanchard
      « Le ministre de la guerre est autorisé à faire les marchés... « Le ministre de la guerre est autorisé à faire les marchés nécessaires à cet effet. »
      Locuteur: Louis Hébert
      Si vous adoptez la mesure qui vous est proposée, vous alle...
      ...aient imposés sur les boeufs ; au moyen de quoi ils cédaient à leurs soldats la viande à meilleur marché; mais malgré c...
      ...ler prendre leur viande chez le boucher de leur régiment. Conséquemment, on ne peu...
      Si vous adoptez la mesure qui vous est proposée, vous allez vous jeter dans un labyrinthe; d'abord, il faudra faire des marchés avec tous ...
      ... faire entrer des bestiaux dans les garnisons sans payer les droits qui alors étaient imposés sur les boeufs ; au moyen de quoi ils cédaient à leurs soldats la viande à meilleur marché; mais malgré cela, les soldats n'étaient pas assujettis à aller prendre leur viande chez le boucher de leur régiment. Conséquemment, on ne peut pas citer cette raison. Je crois que l'entreprise générale est absolument néce...
      Locuteur: Carez
      Il résultera, de la proposition qui vous est faite, une dép...
      ... l'Etat; car si vous faites une retenue de 15 deniers sur les soldats, il est poss...
      ...nt nous n'avons vu que trop d'exemples, la viande revienne peut-être à 10 ou 12 sols à la nation, qui n'aura qu'une retenue de 5 sols sur le soldat. J'appuie donc, Messieurs, la proposition faite d'autoriser les régiments à faire leurs marchés de viande.
      Il résultera, de la proposition qui vous est faite, une dépense incalculable pour l'Etat; car si vous faites une retenue de 15 deniers sur les soldats, il est possible que, par les marchés, toujours ruineux, sujets à toutes les dilapidations, dont nous n'avons vu que trop d'exemples, la viande revienne peut-être à 10 ou 12 sols à la nation, qui n'aura qu'une retenue de 5 sols sur le soldat. J'appuie donc, Messieurs, la proposition faite d'autoriser les régiments à faire leurs marchés de viande.
      Locuteur: Lacuée
      ...ation du département, au rabais, et que la distribution en soit surveillée par les chefs de corps. Je demande que les adjudications soient faites publiquement, par l'administration du département, au rabais, et que la distribution en soit surveillée par les chefs de corps.
      Locuteur: Delacroix
      Il n'est plus question de discuter l'article proposé par le comit...
      ...r que l'Assemblée nationale décrète que la fourniture sera faite à chaque régiment...
      ...us voulez, cet entrepreneur, aux termes de son adjudication, sera tenu de faire passer la quantité de viande nécessaire dans les endroits où ...
      ...e pourriez pas trouver, si vous confiez la distribution et l'acquisition de la viande aux régiments eux-mêmes. Je demande donc la priorité pour l'entrepreneur par distri...
      Il n'est plus question de discuter l'article proposé par le comité militaire, il faut choisir entre les deux amendements qui sont proposés, celui qui paraît le plus avantageux, et je me détermine pour que l'Assemblée nationale décrète que la fourniture sera faite à chaque régiment ou à chaque garnison, par un entrepreneur pris dans chaque district, et qui sera surveillé par le conseil d administration des régiments et par les municipalités. Si vous voulez, cet entrepreneur, aux termes de son adjudication, sera tenu de faire passer la quantité de viande nécessaire dans les endroits où il y aura garnison ; avantage que vous ne pourriez pas trouver, si vous confiez la distribution et l'acquisition de la viande aux régiments eux-mêmes. Je demande donc la priorité pour l'entrepreneur par district.
      Locuteur: Delaporte
      ...r mettre les régiments suisses à portée de jouir de ce droit, ils avaient leurs propres bou...
      ...était le régiment qui s'approvisionnait de viande. Or, Messieurs, ce qu'on a fait ...
      ..., je demande s'il serait très difficile de l'introduire dans les régiments nouveau...
      Pour mettre les régiments suisses à portée de jouir de ce droit, ils avaient leurs propres boucheries, et c'était le régiment qui s'approvisionnait de viande. Or, Messieurs, ce qu'on a fait dans l'ancien régime pour faciliter aux soldats une nourriture convenable, je demande s'il serait très difficile de l'introduire dans les régiments nouveaux.
      Locuteur: Crublier-d'Optère
      Au lieu de mettre au premier mars prochain, je demande qu'on mette en temps de paix; car nous avons décrété Au lieu de mettre au premier mars prochain, je demande qu'on mette en temps de paix; car nous avons décrété
      Locuteur: Crublier-d'Optère
      3n'en temps ae guerre la fourniture serait faite 'une autre mani...
      ...mbres : Au 15 mars! (L'Assemblée adopte la date du 15 mars.)
      3n'en temps ae guerre la fourniture serait faite 'une autre manière. Plusieurs membres : Au 15 mars! (L'Assemblée adopte la date du 15 mars.)
      Locuteur: Duhem
      ...us-officier et soldat, tant des troupes de ligne que des bataillons de gardes « ,A compter du 15 mars prochain, il sera fourni à chaque sous-officier et soldat, tant des troupes de ligne que des bataillons de gardes
      Locuteur: Duhem
      ...ales, actuellement sur pied, une ration de 4 onces de viande fraîche par jour. » nationales, actuellement sur pied, une ration de 4 onces de viande fraîche par jour. »
      Locuteur: Blanchard
      , rapporteur, donne lecture de l'article 2, qui est ainsi conçu : , rapporteur, donne lecture de l'article 2, qui est ainsi conçu :
      Locuteur: Blanchard
      , rapporteur, donne lecture de l'article 3, qui est adopté sans discus... , rapporteur, donne lecture de l'article 3, qui est adopté sans discussion dans les termes suivants :
      Locuteur: Blanchard
      , rapporteur, donne lecture de l'article 4, qui est ainsi conçu : , rapporteur, donne lecture de l'article 4, qui est ainsi conçu :
      Locuteur: Blanchard
      , rapporteur. J'adopte les observations de M. Lacuée. , rapporteur. J'adopte les observations de M. Lacuée.

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 723
      Locuteur: Crublier-d'Optère
      Je demande la question préalable sur la proposition de M. Delacroix, et je propose que les dép... Je demande la question préalable sur la proposition de M. Delacroix, et je propose que les départements soient autorisés à faire des fournitures en les payant en assignats.
      Locuteur: Guadet
      Le préopinant prétend que la mesure proposée de faire faire les adjudications devant les administrations de département, est une mesure impraticabl... Le préopinant prétend que la mesure proposée de faire faire les adjudications devant les administrations de département, est une mesure impraticable ; il me semble, au contraire; que r^en n'est plus praticable. Vous remarquerez...
      Locuteur: Guadet
      ...onc l'amendement proposé par M. Lacuée, de faire faire des adjudications devant les diverses administrations de département, et je crois que, par cette...
      ...nale adoptera sans doute, elle déjouera la cupidité et 1 intrigue.
      J'appuie donc l'amendement proposé par M. Lacuée, de faire faire des adjudications devant les diverses administrations de département, et je crois que, par cette mesure, que l'Assemblée nationale adoptera sans doute, elle déjouera la cupidité et 1 intrigue.
      Locuteur: Guadet
      Plusieurs membres : La priorité pour la motion de M. Lacuée ! Plusieurs membres : La priorité pour la motion de M. Lacuée !
      Locuteur: Guadet
      (L'Assemblée accorde la priorité à la proposition de M. Lacuée, puis la décrète.) (L'Assemblée accorde la priorité à la proposition de M. Lacuée, puis la décrète.)
      Locuteur: Guadet
      ...crets des 21 avril 1791 et 20 septembre de la même année. » ...istrateurs du directoire dudit département, conformément aux dispositions des décrets des 21 avril 1791 et 20 septembre de la même année. »
      Locuteur: Blanchard
      (Suit la teneur de cet article :) (Suit la teneur de cet article :)
      Locuteur: Blanchard
      (Suit la teneur de ce décret, tel qu'il a été porté à la sanction :) (Suit la teneur de ce décret, tel qu'il a été porté à la sanction :)
      Locuteur: Blanchard
      ... considérant qu'il importe aux intérêts de la nation de lever tous les obstacles qui pourraient nuire à la subsistance et au bien-être du soldat, ... « L'Assemblée nationale, considérant qu'il importe aux intérêts de la nation de lever tous les obstacles qui pourraient nuire à la subsistance et au bien-être du soldat, décrète qu'il y a urgence.
      Locuteur: Blanchard
      ...lée nationale, ayant entendu le rapport de ses comités militaire et de l'ordinaire des finances réunis, sur la motion faite par un de ses membres, de faire délivrer de la viande aux troupes dans leur garnison, ... « L'Assemblée nationale, ayant entendu le rapport de ses comités militaire et de l'ordinaire des finances réunis, sur la motion faite par un de ses membres, de faire délivrer de la viande aux troupes dans leur garnison, après avoir décrété l'urgence, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Blanchard
      ...crets des 21 avril 1791 et 20 septembre de la même année. ...istrateurs du directoire dudit département, conformément aux dispositions des décrets des 21 avril 1791 et 20 septembre de la même année.
      Locuteur: Caminet
      ...ropositions vous sont faites je demande la question préalable sur les fournitures ... Trois propositions vous sont faites je demande la question préalable sur les fournitures par département; cette mesure est impraticable, et je demande le renvoi au comit...
      Locuteur: Guadet
      Plusieurs membres : La discussion fermée! Plusieurs membres : La discussion fermée!
      Locuteur: Guadet
      (L'Assemblée ferme la discussion.) (L'Assemblée ferme la discussion.)
      Locuteur: Blanchard
      , rapporteur, donne lecture de l'article 2 qui avait été réservé et qu... , rapporteur, donne lecture de l'article 2 qui avait été réservé et qui est adopté, sans discussion, dans les termes suivants :
      Locuteur: Blanchard
      , rapporteur, donne lecture de l'article 5, qui est ainsi conçu : , rapporteur, donne lecture de l'article 5, qui est ainsi conçu :
      Locuteur: Blanchard
      ...era imputée sur le fonds extraordinaire de 20 millions décrété le 20 décembre dern... « .Cette dépense, qui n'aura lieu que jusqu'à nouvel ordre, sera imputée sur le fonds extraordinaire de 20 millions décrété le 20 décembre dernier. »
      Locuteur: Duhem
      ...rticle 2, occasionnera une augmentation de dépense. II faudrait donc dire : « L'excédent de dépense, etc...» L'article 5, combiné avec l'article 2, occasionnera une augmentation de dépense. II faudrait donc dire : « L'excédent de dépense, etc...»
      Locuteur: Blanchard
      ...ée adopte l'article 5 avec l'amendement de M. Duhem.) (L'Assemblée adopte l'article 5 avec l'amendement de M. Duhem.)
      Locuteur: Blanchard
      « L'excédent des dépenses provenant de ces fournitures, qui n'auront lieu que ...
      ...r l'Assemblée nationale, qui se réserve de prononcer à cet égard, lorsqu'il y aura lieu, sera imputé sur le fonds extraordinaire de 20 millions, décrété le 20 décembre der...
      « L'excédent des dépenses provenant de ces fournitures, qui n'auront lieu que jusqu'à ce qu'il ait été autrement statué par l'Assemblée nationale, qui se réserve de prononcer à cet égard, lorsqu'il y aura lieu, sera imputé sur le fonds extraordinaire de 20 millions, décrété le 20 décembre dernier.»
      Locuteur: Blanchard
      , rapporteur, donne lecture de l'article 6 qui est adopté, sans discus... , rapporteur, donne lecture de l'article 6 qui est adopté, sans discussion, dans les termes suivants :
      Locuteur: Blanchard
      ...sent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. » « Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. »
      Locuteur: Blanchard
      ...us-officier et soldat, tant des troupes de ligne que des bataillons de gardes nationales, actuellement sur pied, une ration de 4 onces de viande fraîche par jour. « A compter du 15 mars prochain, il sera fourni à chaque sous-officier et soldat, tant des troupes de ligne que des bataillons de gardes nationales, actuellement sur pied, une ration de 4 onces de viande fraîche par jour.
      Locuteur: Blanchard
      « L'excédent des dépenses provenant de ces fournitures, qui n'auront lieu que ...
      ...r 1 Assemblée nationale, qui se réserve de prononcer à cet égard, lorsqu'il y aura lieu, sera imputé sur le fonds extraordinaire de 20 millions, décrété le 20 décembre der...
      « L'excédent des dépenses provenant de ces fournitures, qui n'auront lieu que jusqu'à ce qu'il ait été autrement statué par 1 Assemblée nationale, qui se réserve de prononcer à cet égard, lorsqu'il y aura lieu, sera imputé sur le fonds extraordinaire de 20 millions, décrété le 20 décembre dernier.
      Locuteur: Blanchard
      ...ent décret sera porté, dans le jour, à: la sanction. » « Le présent décret sera porté, dans le jour, à: la sanction. »

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 724
      Locuteur: Blanchard
      1° Lettre de M. Dusaulx, électeur de 1789 et député suppléant du département de Paris, par laquelle il demande à être admis à la barre. 1° Lettre de M. Dusaulx, électeur de 1789 et député suppléant du département de Paris, par laquelle il demande à être admis à la barre.
      Locuteur: Blanchard
      2° Lettre de M. Gouy-d'Arsy, par laquelle cet officier général, chargé par le roi de faire exécuter la loi sur la libre circulation des grains dans le département de l'Oise, demande à i'Assemblée nationale la permission de lui rendre compte de sa mission et de mettre sous ses yeux une pièce intéressante que le directoire de ce département lui a confiée; cette let... 2° Lettre de M. Gouy-d'Arsy, par laquelle cet officier général, chargé par le roi de faire exécuter la loi sur la libre circulation des grains dans le département de l'Oise, demande à i'Assemblée nationale la permission de lui rendre compte de sa mission et de mettre sous ses yeux une pièce intéressante que le directoire de ce département lui a confiée; cette lettre (1) est ainsi conçue : '
      Locuteur: Blanchard
      « Une réquisition du département de l'Oise m'ayant prescrit de me rendre à Paris sans délai, je demande à l'Assemblée nationale la permission de lui présenter une pièce intéressante qu... « Une réquisition du département de l'Oise m'ayant prescrit de me rendre à Paris sans délai, je demande à l'Assemblée nationale la permission de lui présenter une pièce intéressante que le directoire du département m'a confiée.
      Locuteur: Blanchard
      ...ffrir à l'Assemblée nationale l'hommage de mon respect, et de la satisfaction que j'éprouve de m'être constamment refusé, pendant le cours de ma mission, à toute mesure de rigueur qui aurait pu entraîner l'effus... «. Je saisirai cette occasion d'offrir à l'Assemblée nationale l'hommage de mon respect, et de la satisfaction que j'éprouve de m'être constamment refusé, pendant le cours de ma mission, à toute mesure de rigueur qui aurait pu entraîner l'effusion du sang.
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...d'une réquisition légale du département de l'Oise, je me suis rendu hier à Paris. ...
      ...onnera, je crois, connaissance sous peu de jours à l'Assemblée. Elle tendait à réc...
      ..., nécessaires pour donner l'exécution à la loi du 18. Le directoire m'avait chargé en même temps d'un procès-verbal, qui peut être de quelque importance dans cette circonsta...
      Monsieur le Président, en vertu d'une réquisition légale du département de l'Oise, je me suis rendu hier à Paris. J'ai été trouver le ministre à qui j'ai remis une pièce, suivant que j'en étais chargé, et dont il donnera, je crois, connaissance sous peu de jours à l'Assemblée. Elle tendait à réclamer les forces, nécessaires pour donner l'exécution à la loi du 18. Le directoire m'avait chargé en même temps d'un procès-verbal, qui peut être de quelque importance dans cette circonstance, parce qu'il donnera à l'Assemblée nationale une connaissance parfaite des f...
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...mblée le permet jé vais avoir l'honneur de lui en faire la lecture. (Oui! oui!) Voici le procès-verbal. Si l'Assemblée le permet jé vais avoir l'honneur de lui en faire la lecture. (Oui! oui!)
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...t, le matin par un courrier du ministre de l'intérieur, de l'arrivée prochaine de M. de Gouy, officier général envoyé par le roi pour faire exécuter la loi sur la libre circulation des grains et dissipe... « Le directoire du département, instruit, le matin par un courrier du ministre de l'intérieur, de l'arrivée prochaine de M. de Gouy, officier général envoyé par le roi pour faire exécuter la loi sur la libre circulation des grains et dissiper les attroupements qui s'y opposaient en vertu des réquisitions dudit directoir...
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      « Messieurs, le roi m'a ordonné de me rendre auprès de vous pour agir d'après vos réquisitions...
      ...per les rassemblements qui s'opposent à la libre circulation dés grains, et donner force à la loi, après avoir toutefois essayé de toutes les voies de douceur et de conciliation pour éviter l'effusion du sang, j'obéis à cette injonction de Sa Majesté ; mais avant de recevoir les ordres du directoire, je crois convenable de lui communiquer ceux que j'ai reçus du ministre de la guerre et de mettre sous vos yeux djvers autres obje...
      « Messieurs, le roi m'a ordonné de me rendre auprès de vous pour agir d'après vos réquisitions, commander les forces que vous remettrez en mes mains, dissiper les rassemblements qui s'opposent à la libre circulation dés grains, et donner force à la loi, après avoir toutefois essayé de toutes les voies de douceur et de conciliation pour éviter l'effusion du sang, j'obéis à cette injonction de Sa Majesté ; mais avant de recevoir les ordres du directoire, je crois convenable de lui communiquer ceux que j'ai reçus du ministre de la guerre et de mettre sous vos yeux djvers autres objets qui sont propres, je crois, à éclairer votre discussion.
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      « Lecture faite, M. de Gouy a donné communication : 1° des ordres du roi à lui adressés par le ministre de la guerre, du 12 du courant, qui lui enjoignait de se rendre à Noyon le 15 dudit mois, pou...
      ...t et que le ministre lui avait prescrit de se rendre le 13 à Noyon, pour faire mar...
      ...'avis et les réquisitions du directoire de cette ville, de manière à ce qu'elles pussent toujours ...
      ...° Il a raconté comment un rassemblement de 10 à 12,000 hommes, placés entre Compiè...
      ...ance délicate, avec les administrateurs de ce district.
      « Lecture faite, M. de Gouy a donné communication : 1° des ordres du roi à lui adressés par le ministre de la guerre, du 12 du courant, qui lui enjoignait de se rendre à Noyon le 15 dudit mois, pour y prendre le commandement des troupes qui devaient s'y réunir le 16 et agir le 17; 2° Il a observé que ces ordres avaient été changés verbalement et que le ministre lui avait prescrit de se rendre le 13 à Noyon, pour faire marcher les troupes d'après l'avis et les réquisitions du directoire de cette ville, de manière à ce qu'elles pussent toujours agir le 17 du courant ; 3° Il a raconté comment un rassemblement de 10 à 12,000 hommes, placés entre Compiègne et Noyon, avait mis obstacle à son arrivée dans cette ville, l'avait déterminé à se replier vers Compiègne, à se concerter en tous points, dans cette circonstance délicate, avec les administrateurs de ce district.
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...vec des troupes et en courant le risque de répandre du sang, ce qui répugnait à so...
      ... vers le pouvoir exécutif pour recevoir de lui la confirmation des anciens ordres et en prendre de nouveaux, et, à l'appui de ce récit, M. de Gouy a présenté au directoire de ce département le procès-verbal dû directoire du district de Compiègne dont le département avait déj...
      ..., il avait reçu une lettre particulière de de M. Guibout, administrateur du directoire de Compiègne, lequel s'étant rendu furtivement à Noyon, pendant la nuit, lui peignait le triste état de cette ville, ses inquiétudes et les démarches que le directoire Noyon avait été obligé de faire pour se soustraire aux menaces violentes de la multitude attroupée à Ourscamps.
      ..., persuadé comme eux qu'il ne pourrait entrer à Noyon qu'en forçant le passage avec des troupes et en courant le risque de répandre du sang, ce qui répugnait à son cœur, il avait pris le parti ae se retirer vers le pouvoir exécutif pour recevoir de lui la confirmation des anciens ordres et en prendre de nouveaux, et, à l'appui de ce récit, M. de Gouy a présenté au directoire de ce département le procès-verbal dû directoire du district de Compiègne dont le département avait déjà reçu une expédition; il nous a ajouté qu'en arrivant à Paris, lé 14 au matin, il avait reçu une lettre particulière de de M. Guibout, administrateur du directoire de Compiègne, lequel s'étant rendu furtivement à Noyon, pendant la nuit, lui peignait le triste état de cette ville, ses inquiétudes et les démarches que le directoire Noyon avait été obligé de faire pour se soustraire aux menaces violentes de la multitude attroupée à Ourscamps.
      Locuteur: Blanchard
      Un de MM. les secrétaires donne lecture des l... Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes :
      Locuteur: Blanchard
      ...lée décrète que M. Dusaulx sera admis à la séance du soir.) (L'Assemblée décrète que M. Dusaulx sera admis à la séance du soir.)
      Locuteur: Blanchard
      ...is été l'objet, il deviendrait superflu de protester à l'Assemblée, qu'aUcune expression de ma part ne sera capable de blesser ceux mêmes de ses membres qui, sans me connaître, se ... ... les faits et ma conduite neutralisent ainsi les imputations cruelles dont j'avais été l'objet, il deviendrait superflu de protester à l'Assemblée, qu'aUcune expression de ma part ne sera capable de blesser ceux mêmes de ses membres qui, sans me connaître, se sont montrés les plus rigoureux à mon égard.
      Locuteur: Blanchard
      Signé : Général de Gouy, ex-député. » Signé : Général de Gouy, ex-député. »
      Locuteur: Blanchard
      ...ends, Monsieur le Président, les ordres de l'Assemblée. » « J'attends, Monsieur le Président, les ordres de l'Assemblée. »
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      , introduit à la barre, s'exprime ainsi : , introduit à la barre, s'exprime ainsi :
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...ibérations du directoire du département de VOise, du mercredi Extrait (2) des registres des délibérations du directoire du département de VOise, du mercredi
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...l'on traitait, à l'Assemblée nationale, la même affaire. jour et l'heure : c'était le mercredi 15 février, dans l'instant même où l'on traitait, à l'Assemblée nationale, la même affaire.
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      « M. de Gouy, maréchal de camp, est entré et a dit : « M. de Gouy, maréchal de camp, est entré et a dit :
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...dit : « Nous étions prévenus, Monsieur, de votre arrivée, par une lettre du ministre de l'intérieur, dont je vais vous donner l... « Aussitôt, M. le procureur général syndic du département a dit : « Nous étions prévenus, Monsieur, de votre arrivée, par une lettre du ministre de l'intérieur, dont je vais vous donner lecture, » ce qu'il a fait.
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      « A l'appui de cette lettre privée, le général a produ... « A l'appui de cette lettre privée, le général a produit une pièce authentique dont le directoire du département n'avait pas connaissa...

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 725
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...à Noyon, le 13 courant, par le district de cette ville, qui confirmait les faits a...
      ... Guibout et ne laissait aucun doute sur la défection d'une partie du bataillon des volontaires de l'Yonne cantonnés dans ladite ville, le...
      ...ellé, par le rassemblement d'Ourscamps, de lui donner des éclaircissements sur les...
      ...siper, avait été contraint, pour éviter la suite des menaces faites à la ville de Noyon par ledit rassemblement, de déclarer authentiquement et par écrit q...
      ...oupes, qu'il n'avait nulle connaissance de leur arrivée, et que c'était un faux br...
      tait un procès-verbal dressé à Noyon, le 13 courant, par le district de cette ville, qui confirmait les faits avancés par M. Guibout et ne laissait aucun doute sur la défection d'une partie du bataillon des volontaires de l'Yonne cantonnés dans ladite ville, lesquels avaient été se réunir à l'attroupement, sans aucune réquisition légale, s...
      ...nir l'ordre. Il était encore constaté, par cette pièce, que le directoire interpellé, par le rassemblement d'Ourscamps, de lui donner des éclaircissements sur les troupes qui devaient, disait-on, s'avancer pour le dissiper, avait été contraint, pour éviter la suite des menaces faites à la ville de Noyon par ledit rassemblement, de déclarer authentiquement et par écrit qu'il n'avait requis l'assistance d'aucunes troupes, qu'il n'avait nulle connaissance de leur arrivée, et que c'était un faux bruit, etc.
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      « Sur quoi M. de Gouy nous a observé qu'il se félicitait...
      ...lus du parti prudent qu'il avait adopté de ne pas entrer à Noyon, que s'il eût per...
      ...tablement annoncé une réunion prochaine de troupes et eût enlevé au directoire du district la ressource qu'il avait employée, pour se soustraire aux menaces, de dénier absolument qu'aucune force publi...
      « Sur quoi M. de Gouy nous a observé qu'il se félicitait d'autant plus du parti prudent qu'il avait adopté de ne pas entrer à Noyon, que s'il eût persisté à pénétrer dans cette ville, sa présence eût incontestablement annoncé une réunion prochaine de troupes et eût enlevé au directoire du district la ressource qu'il avait employée, pour se soustraire aux menaces, de dénier absolument qu'aucune force publique eût été réclamée par lui.
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...rté ,ses conversations avec le ministre de la guerre et avec cèlui de l'intérieur;*il ne nous a pas caché qu'il avait représenté à l'un et à 1 autre que la mission dont il était chargé était extr...
      ...e le rassemblement, s'étant porté, dans la journée du 13, à 30,000 hommes vers Ourscamps, et à 10,000 hommes vers Choisy, méritait la plus sérieuse attention du gouvernèment...
      ...tre employées sans un grand danger, que la loi devait toujours être respectée, mais que la force ne devait jamais être compromise, qu'il était presque défendu à un général de calculer le nombre de ses ennemis quand il avait ordre de les combattre, mais que cet adage milit...
      ... cas présent où il n'était question que de remettre dans les justes limites du dev...
      ...'on ne fut pas obligé d'en faire usage, de sorte que leur simple développement effrayât assez la multitude pour la contraindre à se diviser et à obéir à la loi sans effusion de sang ; qu'en conséquence, il avait représenté si fortement le danger de persister a rassembler des troupes à No...
      ...nation et 4ui avait fait expédier, dans la soirée d'hier, l'ordre de se rendre à Beauvais, près du directoire du département de l'Oise, pour se concerter avec le corps...
      ...nner tous éclaircissements, en recevoir de lui, et agir en tous points d'après sa réquisition, et, à l'instant, M. de Gouy nous a exhibé les derniers ordres du roi, et la réponse qu'il avait faite au ministre de la guerre après les avoir reçus,
      « M. Gouy nous a rapporté ,ses conversations avec le ministre de la guerre et avec cèlui de l'intérieur;*il ne nous a pas caché qu'il avait représenté à l'un et à 1 autre que la mission dont il était chargé était extrêmement délicate, que le rassemblement, s'étant porté, dans la journée du 13, à 30,000 hommes vers Ourscamps, et à 10,000 hommes vers Choisy, méritait la plus sérieuse attention du gouvernèment, que des demi-mesures ne pouvaient être employées sans un grand danger, que la loi devait toujours être respectée, mais que la force ne devait jamais être compromise, qu'il était presque défendu à un général de calculer le nombre de ses ennemis quand il avait ordre de les combattre, mais que cet adage militaire ne pouvait s'appliquer au cas présent où il n'était question que de remettre dans les justes limites du devoir les citoyens égarés : que, dans un cas semblable, il ne fallait pas songer à renverser les obstacles, mais sèulement à déployer des forces tellement imposantes qu'on ne fut pas obligé d'en faire usage, de sorte que leur simple développement effrayât assez la multitude pour la contraindre à se diviser et à obéir à la loi sans effusion de sang ; qu'en conséquence, il avait représenté si fortement le danger de persister a rassembler des troupes à Noyon, que Sa Majesté s'était déterminée à changer sa destination et 4ui avait fait expédier, dans la soirée d'hier, l'ordre de se rendre à Beauvais, près du directoire du département de l'Oise, pour se concerter avec le corps administratif, lui donner tous éclaircissements, en recevoir de lui, et agir en tous points d'après sa réquisition, et, à l'instant, M. de Gouy nous a exhibé les derniers ordres du roi, et la réponse qu'il avait faite au ministre de la guerre après les avoir reçus,
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      « D'après ce £écit complet de tout ce qui pouvait mettre le directoire à même de prendre un parti, le général lui a déclaré qu'il le priait de délibérer sur les objets importants qu'il venait de lui soumettre, qu'il le priait aussi de peser, dans sa sagesse, s'il n'était pas des circonstances où la lettre de la loi et la rigueur des décrets constitutionnels de... « D'après ce £écit complet de tout ce qui pouvait mettre le directoire à même de prendre un parti, le général lui a déclaré qu'il le priait de délibérer sur les objets importants qu'il venait de lui soumettre, qu'il le priait aussi de peser, dans sa sagesse, s'il n'était pas des circonstances où la lettre de la loi et la rigueur des décrets constitutionnels devaient fléchir devant l'intérêt
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      qu'inspire une portion considérable de peuple auquel on ne peut reprocher, jusqu'ici, aucune espèce de violence et qui ne s'oppose à l'exécuti...
      ...résulter; que d'après ce qu'il avait vu de ses propres yeux à Compiègne, et ce qu'...
      ...pés à Choisy, il serait coupable envers la vérité, s'il n'attestait
      qu'inspire une portion considérable de peuple auquel on ne peut reprocher, jusqu'ici, aucune espèce de violence et qui ne s'oppose à l'exécution des règlements que parce qu'il n'est pas assez éclairé sur le bien général qui doit en résulter; que d'après ce qu'il avait vu de ses propres yeux à Compiègne, et ce qu'il avait entendu aire lui-même aux individus attroupés à Choisy, il serait coupable envers la vérité, s'il n'attestait
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...s au directoire qu'il n'était question, et à urscamps, ni d'aristocratie, ni de fanatisme, ni de brigands ; que c'étaient tout bonnement de bons habitants ae ia campagne, égarés s...
      ...qui, dans leur simplicité, et craignant la famine, préféraient le certain à l'ince...
      ... leurs mains, que d'en attendre d'autre de la sollicitude paternelle du gouvernement;...
      ..., dont il était porteur et qu'il venait de leur communiquer, ne prescrivaient la force qu'après avoir essayé tous les moyens possibles de conciliation ; qu'il pensait, dans sa c...
      ... en lui parlant son propre langage, que la liberté exigeait le sacrifice de l'intérêt personnel, et pour fournir un...
      ...le à employer dans une proclamation, M. de Gouy a déposé sur le bureau un tableau ...
      ... le roi et confié à lui par le ministre de l'intérieur d'après lequel il compte, qu'au 31 janvier, le prix moyen du septier de Paris, dans tout le royaume, s'élève à la somme de 28 liv. 3 s., tandis qu'il ne coûtait à...
      8as au directoire qu'il n'était question, et à urscamps, ni d'aristocratie, ni de fanatisme, ni de brigands ; que c'étaient tout bonnement de bons habitants ae ia campagne, égarés sans doute, mais qui, dans leur simplicité, et craignant la famine, préféraient le certain à l'incertain et aimaient mieux garder le blé qui se trouvait dans leurs mains, que d'en attendre d'autre de la sollicitude paternelle du gouvernement; qu'il osait donc représenter aux membres du directoire que les ordres du roi, dont il était porteur et qu'il venait de leur communiquer, ne prescrivaient la force qu'après avoir essayé tous les moyens possibles de conciliation ; qu'il pensait, dans sa conscience, que ces derniers et précieux moyens n'étaient pas tous essayés quand ...
      ...ne lui avaient pas encore parlé directement et ne lui avaient pas lait entendre, en lui parlant son propre langage, que la liberté exigeait le sacrifice de l'intérêt personnel, et pour fournir un argument irrésistible à employer dans une proclamation, M. de Gouy a déposé sur le bureau un tableau du prix des grains dans tout le royaume destiné pour le roi et confié à lui par le ministre de l'intérieur d'après lequel il compte, qu'au 31 janvier, le prix moyen du septier de Paris, dans tout le royaume, s'élève à la somme de 28 liv. 3 s., tandis qu'il ne coûtait à Noyon que 22 1. 4 s., et qu'on le payait, dans le département des Hautes-Alpes,...
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...t pas temps encore d'employer les voies de rigueur quand, l'Assemblée des représentants de la nation pouvait si facilement calmer la fermentation des esprits en adoptant un...
      ... général ae département lui déclarerait la nécessité d'une telle démarche; qu'alors seulement le choix de ces commissaires serait bien important,...
      ... contre les insinuations conciliatrices de MM. Ba-zire, Fauchet, Chabot et Merlin, tous membres du comité de surveillance auxquels l'affaire des troubles de Noyon a déjà été envoyée; qu'il n'avait...
      ...comme le témoigneraient sans doute deux de MM. les administrateurs qui, nommés com...
      ...s cesse à ses côtés pendant l'exécution de l'opération militaire confiée à ses soi...
      ... se retirait pour laisser au directoire la faculté de délibérer.
      Qu'enfin, il n'était pas temps encore d'employer les voies de rigueur quand, l'Assemblée des représentants de la nation pouvait si facilement calmer la fermentation des esprits en adoptant une mesure conciliatoire qui, jusqu'ici, n'avait jamais manqué son but, c est-a-di...
      ...qui, sans doute, ne serait pas refusé par le Corps législatif, lorsqu'un conseil général ae département lui déclarerait la nécessité d'une telle démarche; qu'alors seulement le choix de ces commissaires serait bien important, qu'il fallait les choisir parmi les plus éclairés et les plus populaires, et qu...
      ...à 3 heures après midi — qu'aucun attroupement, aucune sédition ne pourrait tenir contre les insinuations conciliatrices de MM. Ba-zire, Fauchet, Chabot et Merlin, tous membres du comité de surveillance auxquels l'affaire des troubles de Noyon a déjà été envoyée; qu'il n'avait rien à ajouter à cette ouverture, et que quand le département aurait une fois p...
      ...meté dont ses serments lui faisaient une loi, et qui ne l'abandonnerait jamais, comme le témoigneraient sans doute deux de MM. les administrateurs qui, nommés commissaires par le directoire et munis des plus amples pouvoirs, seraient sans cesse à ses côtés pendant l'exécution de l'opération militaire confiée à ses soins; qu'il requérait formellement leur présence et se retirait pour laisser au directoire la faculté de délibérer.
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      « M. de Gouy a requis expressément qu'il lui fût donné acte de la conférence qu'il venait « M. de Gouy a requis expressément qu'il lui fût donné acte de la conférence qu'il venait

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 726
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      d'avoir avec le directoire, et de la disposition où il était de mettre à exécution toutes les réquisiti...
      ... quoiqu'il eût paru préférer les moyens de conciliation.
      d'avoir avec le directoire, et de la disposition où il était de mettre à exécution toutes les réquisitions qui lui seront légalement faites, quoiqu'il eût paru préférer les moyens de conciliation.
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...rtant d'apporter, dans une circonstance de cette nature, toute la prudence et la réserve convenables; 2° qu'il ne peut p...
      ...toire pour se rendre dans les districts de Compiègne et Noyon;
      ...e directoire, après en avoir mûrement délibéré, considérant : 1° qu'il est -important d'apporter, dans une circonstance de cette nature, toute la prudence et la réserve convenables; 2° qu'il ne peut prendre aucune résolution qu'après s'être procuré tous les renseignements ultérieurs qui pourraient lui être fournis par M. Dauchy, commissaire nommé par le directoire pour se rendre dans les districts de Compiègne et Noyon;
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...r, un projet d'instruction aux citoyens de ce département,, pour les éclairer et les ramener, par les voies ae la persuasion, à l'obéissance à la loi; « 1? Qu'il sera rédigé, dans le jour, un projet d'instruction aux citoyens de ce département,, pour les éclairer et les ramener, par les voies ae la persuasion, à l'obéissance à la loi;
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...rité assez remarquable, au même jour, à la même heure, je faisais précisément ce qu'on m'accusait de ne vouloir pas faire : avide de sang, disait-on, je cherchais à en arrêter l'effusion, je conseillais la conciliation et je votais pour la proclamation qui a été faite; je fourni... Ainsi, par une singularité assez remarquable, au même jour, à la même heure, je faisais précisément ce qu'on m'accusait de ne vouloir pas faire : avide de sang, disait-on, je cherchais à en arrêter l'effusion, je conseillais la conciliation et je votais pour la proclamation qui a été faite; je fournissais des arguments irrésistibles, je proposais des mesures qu'il eût été inutil...
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      J étais ici un homme décrié et perdu de réputation, et, j'ose dire que je méritais dans ce moment la confiance d'un peuple égaré, en défenda...
      ...ent où on me donna les ordres à l'hôtel de la guerre, en présence de l'administrateur du département ae l'Oi...
      ...is faire Ce que bon me semblerait, dans la circonstance, pour porter les ordres au...
      ...ont accrus considérablement en très peu de temps ; ainsi, il est faux que ce soit ...
      J étais ici un homme décrié et perdu de réputation, et, j'ose dire que je méritais dans ce moment la confiance d'un peuple égaré, en défendant sa cause, en excusant ses erreurs; c'était ma présence, aisait-on, qui avait ...
      ... qui les avait envoyés, mais c'est à tort; mais je déclare le contraire ; au moment où on me donna les ordres à l'hôtel de la guerre, en présence de l'administrateur du département ae l'Oise, on me présenta deux courriers, et l'on me dit que j'en pourrais faire Ce que bon me semblerait, dans la circonstance, pour porter les ordres aux troupes. Je déclarai que ces courriers devaient m'accompagner; un officier sup...
      ...stantj le tocsin a Sonné, et environ 1,000 hommes qui gardaient les grains, se sont accrus considérablement en très peu de temps ; ainsi, il est faux que ce soit ma présence individuelle qui ait occasionné l'augmentation du rassemblement; d'a...
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      ...échir le principe, et sans me permettre de désigner personne avec aucune espèce d'...
      ..., sans doute, dans ce moment, est fâché de m'avoir calomnié, que pendant qu'il me dénonçait lui-même à la nation, au peuple et à l'armée, je disa...
      vrai, que l'Assemblée nationale fît, dans cette circonstance, fléchir le principe, et sans me permettre de désigner personne avec aucune espèce d'amertume, je dirai à M. Bazire, qui, sans doute, dans ce moment, est fâché de m'avoir calomnié, que pendant qu'il me dénonçait lui-même à la nation, au peuple et à l'armée, je disais : puisse l'Assemblée nationale choisir pour conciliateur M. Bazire.
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      C'est moi, dit-il, qui « suis la cause des troubles de Saint-Domingue »; cette assertion n'est...
      ...combien je devais craindre les troubles de Saint-Domingue, que c'est injustement qu'on croit que j'en ai été la cause, je dirai que celui qui en a été ...
      ...s le prophète et qui en est aujourd'hui la victime, ne doit pas être présumé en avoir été l'instigateur : de la vérité de cette assertion, je pourrais conclure par analogie de la fausseté des autres.
      C'est moi, dit-il, qui « suis la cause des troubles de Saint-Domingue »; cette assertion n'est pas prouvée, et jusqurà,ce qu'elle le soit, les personnes sans prévention verront, qu'après avoir annoncé sans cesse et manifesté combien je craignais, et combien je devais craindre les troubles de Saint-Domingue, que c'est injustement qu'on croit que j'en ai été la cause, je dirai que celui qui en a été constamment pendant deux ans le prophète et qui en est aujourd'hui la victime, ne doit pas être présumé en avoir été l'instigateur : de la vérité de cette assertion, je pourrais conclure par analogie de la fausseté des autres.
      Locuteur: Gouy-d'Arsy
      Au surplus, après avoir eu le bonheur de coopérer pendant 30 mois à l'œuvre de la Constitution ; après avoir siégé pendant 30 mois de ce côté (montrant la gauche), poursuivi par le parti contraire, la calomnie ne saurait produire aucun effet sur mon âme; il n'y a que la vérité qui offense. Mais j'observe à l'Assemblée qu'en ma qualité d'homme, de citoyen, de père^de famille, je tiens nécessairement à tout...
      ...les autres ont été cruellement menacés. La Vie de ma femme, de mes enfants, l'a été publiquement à Par...
      ...ille. Qu'eût-ce été donc si, aùx termes de "la loi, si, requis par les administrateurs...
      Au surplus, après avoir eu le bonheur de coopérer pendant 30 mois à l'œuvre de la Constitution ; après avoir siégé pendant 30 mois de ce côté (montrant la gauche), poursuivi par le parti contraire, la calomnie ne saurait produire aucun effet sur mon âme; il n'y a que la vérité qui offense. Mais j'observe à l'Assemblée qu'en ma qualité d'homme, de citoyen, de père^de famille, je tiens nécessairement à tout ce qui intéresse les hommes, ma famille et mes propriétés; eh bien! les uns et les autres ont été cruellement menacés. La Vie de ma femme, de mes enfants, l'a été publiquement à Paris. Et, pourquoi ? parce que j'étais chargé d'ordres que 1 on soupçonnait rigoureux, et je n'en avais exécuté aucun. Je les ai tous dans mon portefeuille. Qu'eût-ce été donc si, aùx termes de "la loi, si, requis par les administrateurs du département, j'avais exécuté les ordres.