Résultats trouvés dans le Tome 55

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-118 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
8 sections trouvées
Tri par date d'édition croissante

Séance du mardi 11 décembre 1792

Séance du mardi 11 décembre 1792

page 2 - 17
CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 11 décembre 1792 . présidence de barère, président. La séance est ouverte à huit heures du matin. Mailhe secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche, 9 décembre 1792, au soir. (La Convention en adopte la rédaction.) Le même secrétaire donne lecture d'une lettre des citoyens de la section de Paris, dite de Mirabeau, qui annoncent à la Con
...
causes de ces retards. « Enfin, pour être assuré que les transports ne seront pas arrêtés sur la route, j'ai donné ordre à la direction de l'habillement de nommer quatre inspecteurs ambulants chargés spécialement de parcourir sans cesse les routes de Paris aux diverses armées et d'empêcher que les transports n'éprouvent aucun retard. « Signé : Pache. » (La séance est levée à huit heures du soir.)
CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 11 décembre 1792 . présidence de barère, président. La séance est ouverte à huit heures du matin. Mailhe secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du
...
spécialement de parcourir sans cesse les routes de Paris aux diverses armées et d'empêcher que les transports n'éprouvent aucun retard. « Signé : Pache. » (La séance est levée à huit heures du soir.)

Séance du lundi 24 décembre 1792

Séance du lundi 24 décembre 1792

page 372 - 423
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 24 décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE DEFERMON, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard , secrétaire, donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui envoie copie d'une lettre du chef d'administration à Nantes, par laquelle il marque que, en conséquence des ordres du conseil exécutif, les officiers milit
...
ux qui ont abusé des pouvoirs qui leur étaient confiés pour administrer la chose publique; Enfin, de faire des remerciements publics aux hommes généreux qui, par leur patriotisme, ont ramené la nation à la liberté. L'Assemblée déclare qu'elle ne nomme des électeurs que sous la condition de l'exécution des pouvoirs ci-dessus et qu'ils nommeront les députés aux Etats généraux sous la même condition.
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 24 décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE DEFERMON, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard , secrétaire, donne lecture des lettres suivantes : 1°
...
à la liberté. L'Assemblée déclare qu'elle ne nomme des électeurs que sous la condition de l'exécution des pouvoirs ci-dessus et qu'ils nommeront les députés aux Etats généraux sous la même condition.

Séance du mardi 25 décembre 1792

Séance du mardi 25 décembre 1792

page 423 - 612
CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 25 décembre 1792 . présidence de defermon, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard secrétaire, donne leciure du procès-verbal de la séance du lundi 24 décembre 1792. (La Convention en adopte la rédaction.) Saint-Just , secrétaire, donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de la Société d'histoire naturelle de Paris, qui fait homm
...
août 1792. Signé : engelbach, rocck. Nous avons reçu le montant ci-dessus en mars. 6,416 1. 9 s. de banque de MM. Poppe et Cie de ville, pour compte de MM. de Septeuil et d'Orvil-liers. Signé : Engelbach, rocck. Collationné conforme à Voriginal par nous, membres de la commission des Vingt-Un, soussignés : Signé : Charles Cochon, Dufriche-Valazé, Poullain - Grandprey , Borie , Duprat et Pelissier.
CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 25 décembre 1792 . présidence de defermon, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard secrétaire, donne leciure du procès-verbal de la séanc
...
bach, rocck. Collationné conforme à Voriginal par nous, membres de la commission des Vingt-Un, soussignés : Signé : Charles Cochon, Dufriche-Valazé, Poullain - Grandprey , Borie , Duprat et Pelissier.

Séance du mercredi 26 décembre 1792

Séance du mercredi 26 décembre 1792

page 612 - 702
CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 26 décembre 1792 . présidence de defermon, président, et de barère, ancien président. présidence de defermon, président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Jean-Bon-Saint-André , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche, 23 décembre 1792. (La Convention en adopte la rédaction.) Manuel. Citoyens, toujours fidèle aux princ
...
ées dans l'appartement de la ci-devant reine, et celles jointes aux procès-verbaux de la Commission, lequel inventaire est composé de trois chapitres, contenant 61 feuillets cotés et paraphés par premier et dernier. Fait au local où sont déposés lesdits papiers. A Paris, le vingt-deuxième jour du premier mois de l'an II de la République française, une et indivisible. Signé : Boussion et pélissier.
CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 26 décembre 1792 . présidence de defermon, président, et de barère, ancien président. présidence de defermon, président. La séance est ouverte à neuf heures du
...
ier et dernier. Fait au local où sont déposés lesdits papiers. A Paris, le vingt-deuxième jour du premier mois de l'an II de la République française, une et indivisible. Signé : Boussion et pélissier.

Séance du jeudi 27 décembre 1792, au matin

Séance du jeudi 27 décembre 1792, au matin

page 703 - 726
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 27 décembre 1792 ; au matin. présidence de barère, ancien président. La séance est ouverte à dix heures du matin* Treilhard , secrétaire, commence la lecture de la rédaction des réponses faites par Cambefort et Desparbès aux interrogatoires qu'ils ont subis à la barre de la Convention nationale le 24 décembre présent mois. Plusieurs membres : Assez, assez! cett
...
se la question préalable et adopte la seconde partie de la proposition de Vergniaud.) Suit le texte définitif rendu : « La Convention nationale décrète que Bentabole est censuré; que mention en sera faite au procès-verbal ; ordonne que dorénavant lorsqu'un membre sera censuré, le décret, en vertu auquel il l'aura été, sera envoyé aux 84 départements. » (La séance est levée à cinq heures un quar t.
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 27 décembre 1792 ; au matin. présidence de barère, ancien président. La séance est ouverte à dix heures du matin* Treilhard , secrétaire, commence la lecture de la
...
aite au procès-verbal ; ordonne que dorénavant lorsqu'un membre sera censuré, le décret, en vertu auquel il l'aura été, sera envoyé aux 84 départements. » (La séance est levée à cinq heures un quar t.

Séance du jeudi 13 décembre 1792, au matin

Séance du jeudi 13 décembre 1792, au matin

page 36 - 43
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 13 décembre 1792 , au matin. présidence de barère, président. La séance est ouverte à dix heures. Lepeletier - Saint - Fargeau , secrétaire , donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 9 décembre 1792. (La Convention en adopte la rédaction.) Mailhe , secrétaire, donne lecture d'une lettre de M. E. de Maulde-Ifordau, ministre de la République en Hol
...
comme secours provisoire. Et je vous observerakjue ce district de Romorantin, l'un des plus fertiles du département, a éprouvé cette année un déficit de 80,000 setiers de blé. (La Convention adopte la proposition de Cou-thon, et renvoie en même temps la lettre du procureur général au ministre de l'intérieur, qui demeure chargé d'envoyer des secours.) (La séance est levée à quatre heures du soir.)
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 13 décembre 1792 , au matin. présidence de barère, président. La séance est ouverte à dix heures. Lepeletier - Saint - Fargeau , secrétaire , donne lecture du proc
...
a proposition de Cou-thon, et renvoie en même temps la lettre du procureur général au ministre de l'intérieur, qui demeure chargé d'envoyer des secours.) (La séance est levée à quatre heures du soir.)

Séance du vendredi 14 décembre 1792

Séance du vendredi 14 décembre 1792

page 45 - 59
CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 14 décembre 1792 . présidence de defermon, président. La séance est ouverte à dix heures du matin Treilhard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi, 10 décembre 1792. (La Convention en adopte la rédaction.) Treilhard , au nom du comité d'aliénation, présente un projet de décret pour transférer le dépôt militaire de Saint-Denis à V
...
, sur la liste civile, pour n'avoir pas obtenu une place à Saint-Domingue. Au reste, la lettre de Lavau contenait des phrases fort énergiques et très républicaines. L'autre paquet renfermait des exemplaires de l'opinion d'un officier sur le jugement du roi ; il demande qu'il soit jugé suivant la rigueur de la loi, mais d'une loi antérieure à son délit. (La séance est levée à cinq heures un quart.)
CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 14 décembre 1792 . présidence de defermon, président. La séance est ouverte à dix heures du matin Treilhard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la s
...
laires de l'opinion d'un officier sur le jugement du roi ; il demande qu'il soit jugé suivant la rigueur de la loi, mais d'une loi antérieure à son délit. (La séance est levée à cinq heures un quart.)

Séance du dimanche 16 décembre 1792

Séance du dimanche 16 décembre 1792

page 76 - 89
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 16 décembre 1792 . présidence de defermon, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Saint-Just , secrétaire, donne lecture des pro-cès-verbaux de la séance du jeudi 13 décembre 1792, au matin, et de celle du jeudi, 14 décembre 1792, au soir. (La Convention adopte ces deux rédactions.) Osselin , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
...
r le sort desquels la Convention doit prononcer, sor- tiront dans trois jours du département de Paris, et dans huit jours du territoire de la République, ainsi que des pays occupés par ses armées. « Elle ajourne à deux jours la question de savoir si Philippe, ci-devant d'Orléans, ayant été nommé représentant du peuple, peut être compris dans le décret. » (La séance est levée à six heures du soir.)
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 16 décembre 1792 . présidence de defermon, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Saint-Just , secrétaire, donne lecture des pro-cès-verbaux de
...
lle ajourne à deux jours la question de savoir si Philippe, ci-devant d'Orléans, ayant été nommé représentant du peuple, peut être compris dans le décret. » (La séance est levée à six heures du soir.)