Résultats trouvés dans le Tome 56

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-111 hits on 1792-125 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
6 sections trouvées
Tri par date d'édition croissante

Séance du samedi 5 janvier 1793

- search term matches: (7)

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 222
Locuteur: Salle
,1° Lettre de. Roland, ministre de l'intérieur, qui fait passer à la Convention une demande que le département de Seine-Inférieure lui fait, à l'effet d'obtenir de nouveau secours en blé, ou en fonds d'a...
...é confiés, et qu'il lui est' impossible de faire davantage, à moins que la Convent...
,1° Lettre de. Roland, ministre de l'intérieur, qui fait passer à la Convention une demande que le département de Seine-Inférieure lui fait, à l'effet d'obtenir de nouveau secours en blé, ou en fonds d'avance pour s'en procurer. 11 observe que ce département a été favorisé dans la répartition des fonds qui lui ont été confiés, et qu'il lui est' impossible de faire davantage, à moins que la Convention ne l'ordonne.
Locuteur: Salle
...nvoquent l'ordre du jour sur la demande de ces nouveaux secours. Plusieurs membres invoquent l'ordre du jour sur la demande de ces nouveaux secours.
Locuteur: Salle
2° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui demande que la Conventio...
...es secours que la lpi a promis à nombre de soldats volontaires ou de la ligne* réformés pour cause d'infirmités ou de blessures- reçues à la guerre, et qui arrivent chaque jour de l'armée.
2° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui demande que la Convention accorde des secours que la lpi a promis à nombre de soldats volontaires ou de la ligne* réformés pour cause d'infirmités ou de blessures- reçues à la guerre, et qui arrivent chaque jour de l'armée.
Locuteur: Salle
...Convention renvoie la lettre au coniité de la guerre réuni à la commission des Dou... (La Convention renvoie la lettre au coniité de la guerre réuni à la commission des Douze, pour eft faire un prompt rapport.)
Locuteur: Salle
.... Lettre du citoyen Lefèvré, secrétaire de la trésorerie nationale, qui annonce â la Convention nationale qu'il vient de verser à ia caisse de l'extraordinaire une somme de 2,900 livres, montant des 5°, 6e et 7e paiements de la contribution que les employés à la trésorerie ont offerte pour les frais de la guerre ; lesquels joints " 3°. Lettre du citoyen Lefèvré, secrétaire de la trésorerie nationale, qui annonce â la Convention nationale qu'il vient de verser à ia caisse de l'extraordinaire une somme de 2,900 livres, montant des 5°, 6e et 7e paiements de la contribution que les employés à la trésorerie ont offerte pour les frais de la guerre ; lesquels joints
PRÉSIDENCE DE TRElLHAlRD, président. PRÉSIDENCE DE TRElLHAlRD, président.

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 223
Locuteur: Salle
« Paris, le 5 janvier 1793, l'an IIe de la République. « Paris, le 5 janvier 1793, l'an IIe de la République.
Locuteur: Salle
à une somme déjà versée de 6,055 livres, forment celle de 8,955 livrés. à une somme déjà versée de 6,055 livres, forment celle de 8,955 livrés.
Locuteur: Salle
Suit la teneur de cette lettre : Suit la teneur de cette lettre :
Locuteur: Salle
la République. la République.
Locuteur: Salle
J'ai l'honneur de "vous prévenir, au nom des employés de la trésorerie nationale, qu'ils ont versé dans mes mains, et que j'ai remis à la caisse de l'extraordinaire, une somme de 2,900 liv. montant des 5°, 6e et 7e paiements de la contribution qu'ils ont offerte au mois de mai dernier pour les dépenses de la guerre. J'ai l'honneur de "vous prévenir, au nom des employés de la trésorerie nationale, qu'ils ont versé dans mes mains, et que j'ai remis à la caisse de l'extraordinaire, une somme de 2,900 liv. montant des 5°, 6e et 7e paiements de la contribution qu'ils ont offerte au mois de mai dernier pour les dépenses de la guerre.
Locuteur: Salle
« Cette somme, jointe à celle de 6,055vlîvres précédëmment versée, forme... « Cette somme, jointe à celle de 6,055vlîvres précédëmment versée, forme un total de8,9o5 liv. payé. sUr cette contribution.
Locuteur: Salle
« Les employés de la trésorerie nationale attachent peu d... « Les employés de la trésorerie nationale attachent peu d'importance à cette offrande qui ne coûte rien à leur civisme; mais il désirerai...
Locuteur: Salle
« Le secrétaire de la trésorerie nationale, « Le secrétaire de la trésorerie nationale,
Locuteur: Salle
...cès-ver bal, du zèle civique des commis de la trésorerie nationale./ ( La Convention décrète la mention hônOrable, dans son procès-ver bal, du zèle civique des commis de la trésorerie nationale./
Locuteur: Salle
4° Lettre de Monge, ministre' de la-marine, qui demande que la Convention enjoigne aux directoires des départements de permettre à ses préposés de tirer les parchemins inutiles dés chamb... 4° Lettre de Monge, ministre' de la-marine, qui demande que la Convention enjoigne aux directoires des départements de permettre à ses préposés de tirer les parchemins inutiles dés chambres des comptes, pour en fairè des gar-gousses.
Locuteur: Salle
Suit la teneur cette lettre : Suit la teneur cette lettre :
Locuteur: Salle
...remettront à la disposition du ministre de la guerre et de celui de la marine, les parchemins et sacs dont ils auront besoin pour le service de l'artillerie- ...rimés, porte à l'article 4 que les commissaires chargés" des dites suppressions remettront à la disposition du ministre de la guerre et de celui de la marine, les parchemins et sacs dont ils auront besoin pour le service de l'artillerie-
Locuteur: Salle
... s'élèvent à environ 700,000 gargousses de différents calibres, lesquelles, suppos... ...nomiser à la République des sommes assez considérables car les besoins des ports s'élèvent à environ 700,000 gargousses de différents calibres, lesquelles, supposées seulement à; 10 sous pièce, prix moyen monteront au moins à 350,000 livres »...
Locuteur: Salle
« Il est donc de toute nécessité, citoyén Président, que...
...s", des départements qui ont des dépôts de papiers et de parchemins dans leur arrondissement de laisser à mes préposés toute liberté po...
... sans délai au triage et à l'enlèvement de ceux qu'ils jugeront propres au service de l'artillerie, ou qu'elle m'autorise à .passer des marchés pour ces sortes de fournitures en raison du déficit que ch...
« Il est donc de toute nécessité, citoyén Président, que, par un décret, la Convention nationale enjoigne aux directoires", des départements qui ont des dépôts de papiers et de parchemins dans leur arrondissement de laisser à mes préposés toute liberté pour procéder sans délai au triage et à l'enlèvement de ceux qu'ils jugeront propres au service de l'artillerie, ou qu'elle m'autorise à .passer des marchés pour ces sortes de fournitures en raison du déficit que chaque port présente.
Locuteur: Salle
...n nationale, sûr la demande du ministre de la marine, convertie en motion par un m...
...res des départements qui ont des dépôts de papiers et de parchemins dans leur arrondissement, la...
... sans délai au triage et à l'enlèvement ceux qu'ils jugeront propres au service de l'artillerie V
. (La Convention nationale, sûr la demande du ministre de la marine, convertie en motion par un membre, décrète que les directoires des départements qui ont des dépôts de papiers et de parchemins dans leur arrondissement, laisse-ront aux préposés du ministre toute liberté pour procéder sans délai au triage et à l'enlèvement ceux qu'ils jugeront propres au service de l'artillerie V
Locuteur: Salle
5° Lettre der Pache, ministre de la guerre, qu ènvoie à la Convention tr...
...t les chirurgiens-majors des bataillons de volontaires nationaux employés aux armé...
...rs employés dans les h régiments formés de la garde nationale parisienne soldée, ayant pour objet de réclamer le traitement de guerre accordé, par la loi du 4 septemb...
5° Lettre der Pache, ministre de la guerre, qu ènvoie à la Convention trois mémoires concernant les chirurgiens-majors des bataillons de volontaires nationaux employés aux armées, et des chirurgiens aides-majors employés dans les h régiments formés de la garde nationale parisienne soldée, ayant pour objet de réclamer le traitement de guerre accordé, par la loi du 4 septembre dernier, aux chirurgiens-major? employés aux armées.
Locuteur: Salle
6° Lettre, de Pache, ministre de la'guerre, qui fait pâssér à la Convention copié de la pétition de la part de nos soldats prisonniers de guerre à Luxembourg, qui viennent d'êtr... 6° Lettre, de Pache, ministre de la'guerre, qui fait pâssér à la Convention copié de la pétition de la part de nos soldats prisonniers de guerre à Luxembourg, qui viennent d'être échangés, let qui se plaignent des vexations qu'ils ont éprouvées dans leur ca...
Locuteur: Salle
Suit la teneur de ces pièces : Suit la teneur de ces pièces :
Locuteur: Salle
Lettre du ministre de la guerre (sans date). Lettre du ministre de la guerre (sans date).
Locuteur: Salle
...opie d'une pétition qui m'a été envoyée de la part de nos frères d'armes qui étaient prisonniers de guerre à Luxembourg, et qui vién-nent d...
...ar des soldats du despotisme, autorisés de leurs chefs, contre les défenseurs de la liberté. J'écris circulairement aux généraux des armées de la République, pour qu'ils rappellent à ceux de nos ennemis, que leur propre intérêt ex...
c J'ai l'honneur d'adresser à la Convention nationale copie d'une pétition qui m'a été envoyée de la part de nos frères d'armes qui étaient prisonniers de guerre à Luxembourg, et qui vién-nent d'être échangés. Elle n'entendra pas sans la plus vive indignation le récit des cruâiités 'exercées par des soldats du despotisme, autorisés de leurs chefs, contre les défenseurs de la liberté. J'écris circulairement aux généraux des armées de la République, pour qu'ils rappellent à ceux de nos ennemis, que leur propre intérêt exige qu'ils aient pour nos prisonniers l'humanité dont nous .leur donnons l'exemp...
Paris, le 4 janvier 1793, Paris, le 4 janvier 1793,
« En conséquence de cette loi, j'ai nommé un officier d'art...
...s, qui existent à Paris dans les dépôts de la ci-devant Chambre des comptes, et j'ai, chargé les commissaires de la mariné à Toulon, à Nantes et à Rouen de faire la même opération dans les dépôts...
... ont faites ont éprouvé des oppositions la part ceux qui sont chargés de la délivrance de ces objets. Je me plais à croire que ce...
« En conséquence de cette loi, j'ai nommé un officier d'artillerie pour procéder au choix des parchemins, propres à employer en gargousses, qui existent à Paris dans les dépôts de la ci-devant Chambre des comptes, et j'ai, chargé les commissaires de la mariné à Toulon, à Nantes et à Rouen de faire la même opération dans les dépôts que a voisinent ces pohs r mais sous différents motifs,. les démarches qu'ils ont faites ont éprouvé des oppositions la part ceux qui sont chargés de la délivrance de ces objets. Je me plais à croire que ces oppositions sont foiidëes; mais il n'en résulte pas moihs pour moi des incerti...

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 224
Locuteur: Salle
...res ultérieures qu'il serait convenable de prendre à cet égard. sa sagesse les mesures ultérieures qu'il serait convenable de prendre à cet égard.
Locuteur: Salle
Pétition des soldats prisonniers de guerre à Luxembourg. Pétition des soldats prisonniers de guerre à Luxembourg.
Locuteur: Salle
...sons à vous pour obtenir justice auprès de nos législateurs, de toutes les horreurs qui ont été commise...
...s d'empire, contre les citoyens soldats de la République française. Faits prisonni...
...s combats, nous avions droit d'attendre de ces hommes féroces les égards que tous ...
... d'homme est nul à leurs yeux. Accablés de fatigue et mourant de misère, les coups de bâton et de sabre étaient lés moyens qu'ils employa...
...our toute nourriture, un faible morceau de pain pourri et deux sous seulement par jour. Jamais de secours pour les malades. Nous nous som...
«Nous nous adressons à vous pour obtenir justice auprès de nos législateurs, de toutes les horreurs qui ont été commises par les esclaves d'empire, contre les citoyens soldats de la République française. Faits prisonniers par le sort des combats, nous avions droit d'attendre de ces hommes féroces les égards que tous les Français accordent aux satellites des despotes : mais à peine fûmes-nous en marche pour Luxembourg, que nous avons été convaincus que le nom d'homme est nul à leurs yeux. Accablés de fatigue et mourant de misère, les coups de bâton et de sabre étaient lés moyens qu'ils employaient pour nous traîner en captivité. A notre arrivée à Luxembourg, les mêmes traitements nous étaient prodigués par ordre des généraux, et il nous était accordé, pour toute nourriture, un faible morceau de pain pourri et deux sous seulement par jour. Jamais de secours pour les malades. Nous nous sommes vus cinq cents accumulés les uns sur les autres dans un petit espace, respir...
Locuteur: Salle
..., et les soldats français sont accablés de fers, d'opprobre, de misère et de coups : ce que des esclaves n'auraient ...
...s, à vous, qui devez être le protecteur de l'armée; à nos législateurs, les pères de la patrie. Vengeance, non pas pour nous...
...ie, et nous nous vengerons sur le champ de bataille : mais vengeance pour nos frères encore prisonniers; la dignité de la nation, l'humanité, le salut de la République exigent qu'elle soit prom...
... Officiers et soldats, ils trouvent en France secours, subsistance et fraternité, et les soldats français sont accablés de fers, d'opprobre, de misère et de coups : ce que des esclaves n'auraient osé faire, lorsque nous étions accablés par le despotisme, ils se le permettent lorsque la France est libre. Citoyen, nous en appelons à la dignité du nom français, à vous, qui devez être le protecteur de l'armée; à nos législateurs, les pères de la patrie. Vengeance, non pas pour nous, car nous sommes rendus à notre patrie, et nous nous vengerons sur le champ de bataille : mais vengeance pour nos frères encore prisonniers; la dignité de la nation, l'humanité, le salut de la République exigent qu'elle soit prompte et éclatante.
Locuteur: Bréard
Nous avons de quoi rendre à nos ennemis. Je demande q...
...cer nos dispositions à prendre sur ceux de leurs officiers, qui seront nos prisonn...
Nous avons de quoi rendre à nos ennemis. Je demande que les comités réunis nous présentent sans délai les moyens d'arracher nos frère...
...'Alger. Il faut rédiger une notification aux puissances ennemies pour leur annoncer nos dispositions à prendre sur ceux de leurs officiers, qui seront nos prisonniers, les représailles des mauvais traitements qu'elles font essuyer à nos solda...
Locuteur: Bréard
...'impression dans le Bulletin et l'envoi de la pétition aux armées. Plusieurs membres: Nous demandons, en outre, l'impression dans le Bulletin et l'envoi de la pétition aux armées.
Locuteur: Bréard
ministre, aux comités réunis de la guerre et diplomatique). ministre, aux comités réunis de la guerre et diplomatique).
Locuteur: Bréard
7° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui annonce, que pour satisf...
...ert un concours aux artistes, à l'effet de procurer aux hôpitaux ambulants des voi...
...vertes; que ce concours n'a pas produit de résultat satisfaisant et qu'il croit né...
7° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui annonce, que pour satisfaire au décret du 11 novembre dernier, il a ouvert un concours aux artistes, à l'effet de procurer aux hôpitaux ambulants des voitures suspendues et couvertes; que ce concours n'a pas produit de résultat satisfaisant et qu'il croit nécessaire d'en ouvrir un second; cette lettre est ainsi conçue :
Locuteur: Bréard
de la République. de la République.
Locuteur: Bréard
... Dès que j'ai eu connaissance du décret de la Convention nationale du 11 novembre ...
...er leur émulation, j'ai annoncé un prix de la somme de 2,000 livres pour l'auteur du modèle qu...
« Dès que j'ai eu connaissance du décret de la Convention nationale du 11 novembre dernier qui ordonne l'établissement des voitures couvertes et suspendues pour le...
...publier un avis pour inviter les artistes à présenter des modèles; et pour exciter leur émulation, j'ai annoncé un prix de la somme de 2,000 livres pour l'auteur du modèle qui serait préféré et qui devait être adjugé le 6 décembre.
Locuteur: Bréard
« J'ai chargé de l'examen de ces modèles, le conseil de santé des hôpitaux militaires auquel ont été adjoints quatre commissaires de la commune, un de l'académie des sciences et de chaque société savante^ « J'ai chargé de l'examen de ces modèles, le conseil de santé des hôpitaux militaires auquel ont été adjoints quatre commissaires de la commune, un de l'académie des sciences et de chaque société savante^
Locuteur: Bréard
« Je prie la Convention nationale de vouloir bien prendre cet objet en consi... « Je prie la Convention nationale de vouloir bien prendre cet objet en considération.
Locuteur: Bréard
« Le ministre de la guerre, « Signé : Pache. » « Le ministre de la guerre, « Signé : Pache. »
Locuteur: Bréard
8° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer à la Convention les mémoires de trois officiers de santé, qui réclament des indemnités pou... 8° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer à la Convention les mémoires de trois officiers de santé, qui réclament des indemnités pour les soins extraordinaires qu'ils ont donnés à nos soldats blessés ou malades.
Locuteur: Bréard
...ttre aux comités des secours publics et de la guerre réunis.) (La Convention renvoie la lettre aux comités des secours publics et de la guerre réunis.)
Locuteur: Bréard
9° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui demande une dérogation à la loi qui l'oblige de ne choisir les inspecteurs des manufactures d'armes que dans le corps de l'artillerie, en faveur du citoyen Bart...
...n ingénieur en chef dans le département de la Corrèze.
9° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui demande une dérogation à la loi qui l'oblige de ne choisir les inspecteurs des manufactures d'armes que dans le corps de l'artillerie, en faveur du citoyen Barthelemi, ancien ingénieur en chef dans le département de la Corrèze.
Locuteur: Bréard
... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre, pour en faire un prompt rapp... (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre, pour en faire un prompt rapport.)
Locuteur: Bréard
10° Lettre des membres du tribunal de police correctionnelle et municipale de Paris, qui demandent que le rapport con... 10° Lettre des membres du tribunal de police correctionnelle et municipale de Paris, qui demandent que le rapport concernant leur traitement, et qu'ils savent être prêt, soit rais à l'ordre du jour...
Locuteur: Bréard
...vention renvoie la lettre au rapporteur de cette affaire.) (La Convention renvoie la lettre au rapporteur de cette affaire.)
« Paris, le 2 janvier 1793, « Paris, le 2 janvier 1793,
110 Lettre des volontaires de la compagnie franche de Béziers, qui se plaignent de l'état de dénuement dans lequel on les laisse (1)... 110 Lettre des volontaires de la compagnie franche de Béziers, qui se plaignent de l'état de dénuement dans lequel on les laisse (1) Archives nationales. Carton C 244, feuille 31, chemise 319.

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 225
Locuteur: Bréard
... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre réuni à la commission des Dou... (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre réuni à la commission des Douze.) :
Locuteur: Bréard
12° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui demande à la Convention ce qu'il doit faire des fournitures de mauvaise qualité qui ont pu être reçues dans les magasins militaires de la République depuis l'ouverture de la campagne; cette lettre est ainsi con... 12° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui demande à la Convention ce qu'il doit faire des fournitures de mauvaise qualité qui ont pu être reçues dans les magasins militaires de la République depuis l'ouverture de la campagne; cette lettre est ainsi conçue :
Locuteur: Bréard
de la République trançaise. de la République trançaise.
Locuteur: Bréard
Pache, ministre de la guerre, au Président de la | Convention nationale (1). ; Pache, ministre de la guerre, au Président de la | Convention nationale (1). ;
Locuteur: Bréard
« Depuis l'ouverture de la campagne, sur le grand nombre d'effe...
...dans les magasins des effets militaires de la République, il se trouve des marchan...
...ées à l'usage des troupes; je vous prie de faire déterminer par la Convention nati...
« Depuis l'ouverture de la campagne, sur le grand nombre d'effets qui ont été reçus dans les magasins des effets militaires de la République, il se trouve des marchandises qui, par leur mauvaise qualité, ne peuvent être employées à l'usage des troupes; je vous prie de faire déterminer par la Convention nationale ce que je dois en faire.
Locuteur: Bréard
te minisire de la guerre-, Signé : Pache te minisire de la guerre-, Signé : Pache
Locuteur: Bréard
13° Lettre de Roland, ministre de VIntérieur, qui fait passer à la Conven...
...eux artistes Anglais, qui . ont établi, de l'agrément du gouvernement, dans le château de la Muette, des magasins pour la filature du coton, contre les acquéreurs de cet édifice, qui leur demandent aujourd...
13° Lettre de Roland, ministre de VIntérieur, qui fait passer à la Convention la réclamation des deux artistes Anglais, qui . ont établi, de l'agrément du gouvernement, dans le château de la Muette, des magasins pour la filature du coton, contre les acquéreurs de cet édifice, qui leur demandent aujourd'hui un loyer.
Locuteur: Bréard
...onvention renvoie la lettre aux comités de commerce et dea. finances réunis.) 'S (La Convention renvoie la lettre aux comités de commerce et dea. finances réunis.) 'S
Locuteur: Bréard
14° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer à la Convent... 14° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer à la Convention les états des effets d'habillement et d'équipement délivrés des magasins d'h...
Locuteur: Bréard
... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.) . (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.) .
Locuteur: Bréard
...ttre des citoyens Lasource) Goupillèau (de Fontenay) et Çollot d'Herbois, commissaires de la Convention à Nice, qui font passer à... 15° Lettre des citoyens Lasource) Goupillèau (de Fontenay) et Çollot d'Herbois, commissaires de la Convention à Nice, qui font passer à L'Assemblée des renseignements sur la conduite du général Anselme. 7
Locuteur: Bréard
Suit la teneur de cètte lettre : Suit la teneur de cètte lettre :
Locuteur: Bréard
...ris, nous devons à la Convention compte de notre conduite à l'égard de ce général, afin de prévenir les interprétations trompeuses...
...tre faites pour surprendre la bonne foi de la représentation nationale.
« Lé général Anselme étant parti pour Paris, nous devons à la Convention compte de notre conduite à l'égard de ce général, afin de prévenir les interprétations trompeuses qui pourraient être faites pour surprendre la bonne foi de la représentation nationale.
Locuteur: Bréard
...faiblesse, à l'insouciance et au défaut de mesures de la part du général Anselme* Nous vîmes ... la faiblesse, à l'insouciance et au défaut de mesures de la part du général Anselme* Nous vîmes dans sa conduite une abnégation totale des principes, d'où résultèrent les procé...
Locuteur: Bréard
« Dès lors nous résolûmes de suspendre ce général. Nous allions pron...
...apprîmes, du général même, qu'il venait de recevoir des instructions relatives à u...
« Dès lors nous résolûmes de suspendre ce général. Nous allions prononcer la suspension, lorsque nous apprîmes, du général même, qu'il venait de recevoir des instructions relatives à une prompte expédition.
Locuteur: Bréard
... Cette nouvelle dut arrêter l'exécution de notre projet. Sa suspension, prononcée ... « Cette nouvelle dut arrêter l'exécution de notre projet. Sa suspension, prononcée dans un semblable moment, pouvait avoir les conséquences les plus désastreuses e...
Locuteur: Bréard
...dition : il avait manifesté l'intention de ne pas l'entreprendre encore ; si elle ... ...s après, nous , allions porter le coup. Le général n'avait rien fait pour l'expédition : il avait manifesté l'intention de ne pas l'entreprendre encore ; si elle manquait, ce n'était pas la suspension du général qui eri était cause : ce n'éta...
Locuteur: Bréard
...er l'ordre qu'il avait reçu du ministre de la guerre de se rendre sur-le-champ à Paris, et de laisser le commandement au plus ancien ...
...ors, nous l'envisageâmes comme suspendu de fait.
...expédier notre courrier, Anselme vint lui-même le lundi matin 25, nous communiquer l'ordre qu'il avait reçu du ministre de la guerre de se rendre sur-le-champ à Paris, et de laisser le commandement au plus ancien officier général. Dès Lors, nous l'envisageâmes comme suspendu de fait.
Locuteur: Bréard
« Nous croyons de notre justice de ne pas ' laisser plus longtemps l'honneur de l'armée du Var compromis: la très grande majorité de cette armée a toujours été bonne, les crimes commis ne sont pas les siens; loin de s'y livrer, elle en a gémi; elle en a été indignée: ces crimes ne sont l'ouvrage que de quelques scélérats qui n'osaient tout, ... « Nous croyons de notre justice de ne pas ' laisser plus longtemps l'honneur de l'armée du Var compromis: la très grande majorité de cette armée a toujours été bonne, les crimes commis ne sont pas les siens; loin de s'y livrer, elle en a gémi; elle en a été indignée: ces crimes ne sont l'ouvrage que de quelques scélérats qui n'osaient tout, que parce que lé général n'empêchait rien.
Locuteur: Bréard
...nisent avecles Français, et'comraencent de croire à la liberté ; d'un autre côté, ...
...Anselme,. se livre avec zèle aux moyens de pourvoir, et à l'ordre intérieur de l'armée, et à la défense extérieure. Il multiplie tes postes : il établit de nouvelles batteries, se donne tout autr...
...édécesseur, et prend toutes les mesures de sûreté que celui-ci avait négligées. Nous n'avons que. des augures favorahles à tirer de la disposition actuelle des esprits et des choses. L'amour de la liberté prendra, de l'ordre rétabli, un caractère plus vif ...
...oire que là comme en France, les droits de l'homme triompheront des passions et de...
... tranquillité règne, les propriétés sont respectées, les citoyens du pays fraternisent avecles Français, et'comraencent de croire à la liberté ; d'un autre côté, le général Brunet, qui remplace provisoirement Anselme,. se livre avec zèle aux moyens de pourvoir, et à l'ordre intérieur de l'armée, et à la défense extérieure. Il multiplie tes postes : il établit de nouvelles batteries, se donne tout autre mouvement que son prédécesseur, et prend toutes les mesures de sûreté que celui-ci avait négligées. Nous n'avons que. des augures favorahles à tirer de la disposition actuelle des esprits et des choses. L'amour de la liberté prendra, de l'ordre rétabli, un caractère plus vif et plus capable d'imposer silénce aux intrigues, aux menées et aux suggestions perfides des ennemis du nouveau régime, et déjà tout porte à croire que là comme en France, les droits de l'homme triompheront des passions et des intérêts individuels.
Locuteur: Bréard
...pilleau, collot d'Herbois, commissaires de la î Convention nationale à l'armée du ... Signé : lasource, goupilleau, collot d'Herbois, commissaires de la î Convention nationale à l'armée du Var,
Paris, le 4 janvier 1793, Paris, le 4 janvier 1793,
...ts les plus exacts, et qui nous vinrent de toutes parts, que tous les désordres dont le pays de Nice avait été le théâtre, n'étaiênt du... ... après notre arrivée, nous fûmes fermement convaincus,- d'après les renseignements les plus exacts, et qui nous vinrent de toutes parts, que tous les désordres dont le pays de Nice avait été le théâtre, n'étaiênt dus qu'à (1) Archives nationales, Carton C 244, feuille 30, chemise 319.

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 226
Locuteur: Bréard
16li Lettre de Pache, ministre de La guerre, qui annonce à la Convention que le second régiment d'artillerie â différé de mettre à exécution la loi du 28 novembre dernier, qui ordonne que les fleurs de lys des drapeaux seront ôtées pour le 1...
...aient parsemés pour le récompenser d'un acte de bravoure; il demande s'il ne serait pas convenable de donner à ce régiment un autre emblème,
16li Lettre de Pache, ministre de La guerre, qui annonce à la Convention que le second régiment d'artillerie â différé de mettre à exécution la loi du 28 novembre dernier, qui ordonne que les fleurs de lys des drapeaux seront ôtées pour le 15 janvier, parce qu'il avait obtenu que les siens en seraient parsemés pour le récompenser d'un acte de bravoure; il demande s'il ne serait pas convenable de donner à ce régiment un autre emblème,
Locuteur: Bréard
...ion renvoie cette lettre à son Go--mité de la guerre.) : (La Convention renvoie cette lettre à son Go--mité de la guerre.) :
Locuteur: Bréard
« Suit la teneur de cette lettré « Suit la teneur de cette lettré
Locuteur: Bréard
de la République française. de la République française.
Locuteur: Bréard
Paeher ministre de la guerre, au Président de la Convention nationale. Paeher ministre de la guerre, au Président de la Convention nationale.
Locuteur: Bréard
« Le 2e régiment d'artillerie vient de me marquer qu'il a différé de mettre à exécution la loi du 28 novembre dernier qui ordonne que les fleurs de lys des drapeaux seraient ôtées pour le... « Le 2e régiment d'artillerie vient de me marquer qu'il a différé de mettre à exécution la loi du 28 novembre dernier qui ordonne que les fleurs de lys des drapeaux seraient ôtées pour le 15 janvier, parce qu'il avait obtenu que les siens en seraient parsemés pour le...
Locuteur: Bréard
« Je prie la Convention de déterminer s'il serait convenable de donner à ce corps un autre emblème sur ses drapeaux, ,et dans ce cas de me faire connaître celui qui devra lui ... « Je prie la Convention de déterminer s'il serait convenable de donner à ce corps un autre emblème sur ses drapeaux, ,et dans ce cas de me faire connaître celui qui devra lui être substitué.
Locuteur: Bréard
Le ministre de la guerre, Signé : Pache. Le ministre de la guerre, Signé : Pache.
Locuteur: Bréard
...cureur général des ci-devant chevaliers de Malte, qui demande à l'Assemblée- si le... 17° Lettre du citoyen d'Hannonville, procureur général des ci-devant chevaliers de Malte, qui demande à l'Assemblée- si le décret qui réunit au domaine national les biénsde cet ordre situé en France, pe...
Locuteur: Bréard
...rdre Souverain étranger, qu'on â privés de leurs biens, malgré les liens qui' les ...
... décret du lu septembre a mis les biens de Malte sous la main de la nation française; mais elle n'a sûre...
...que tous les départements ; nos revenus de l'année courante sont saisis, les arriérés même ; et, au mépris de la loi, Messieurs les receveurs des dis...
...pas qu'elles soient violées, vous rendrez justice à des citoyens affiliés à un ordre Souverain étranger, qu'on â privés de leurs biens, malgré les liens qui' les unissaient à la France, et la fidélité avec laquelle Malte s'est toujours conduite avec cette nation. Le décret du lu septembre a mis les biens de Malte sous la main de la nation française; mais elle n'a sûrement pas entendu donner un effet* rétroactif à cette loi, et c'est cèpendant ce qui se passe dans presque tous les départements ; nos revenus de l'année courante sont saisis, les arriérés même ; et, au mépris de la loi, Messieurs les receveurs des districts et biens nationaux prétendent percevoir ce qui nous est si légitimement d...
Locuteur: Bréard
...igne : D'lîANNONVlLLE,prdcurewr général de Vordre souverain de Malte. ; Signe : D'lîANNONVlLLE,prdcurewr général de Vordre souverain de Malte.
Locuteur: Mallarmé
Je demande à là Convention de charger son comité des domaines de faire incessamment un rapport sur cette... Je demande à là Convention de charger son comité des domaines de faire incessamment un rapport sur cette lettre.
Locuteur: Mallarmé
...fasse également un rapport sur le point de savoir si la nation française doit cont... Un autre membre : Je propose que le comité fasse également un rapport sur le point de savoir si la nation française doit continuer à payer à Malte les respofisions qu'y envoyaient les ci-devant chevaliers.
Locuteur: Gasparin
remet sur le bureau de la Convention nationale une somme de six cents livres pour les frais de la guerre, de la part du citoyen Morin (1 ), - négociant de Dieii-le-fit, département de la Drôme, qui a envoyé pareille somme au mois de juillet. Il eù demande la mention honor... remet sur le bureau de la Convention nationale une somme de six cents livres pour les frais de la guerre, de la part du citoyen Morin (1 ), - négociant de Dieii-le-fit, département de la Drôme, qui a envoyé pareille somme au mois de juillet. Il eù demande la mention honorable.
Locuteur: Osselin
...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 3 janvier 1792, dans...
...tion des plaintes portées par la lettre de Custine contre le ministre de la guerre.
, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 3 janvier 1792, dans lequel il est question des plaintes portées par la lettre de Custine contre le ministre de la guerre.
Locuteur: Dufriche-Valazé
...rbal, et faisant observer que le comité de la guerre, qui devait présenter un rapp...
... ne l'a point fait, reproduit sa motion de le décréter d'accusation.
, obtenant la parole sur le procès-verbal, et faisant observer que le comité de la guerre, qui devait présenter un rapport relatif aux opérations du ministre Pache, ne l'a point fait, reproduit sa motion de le décréter d'accusation.
Locuteur: Prieur
...emblée qui comme Valazé ne sort affligé de l'état de -nument oùse trouvent nos armées, mais il tfest personne aussi qui ne doive être étonné de voir Valazé venir demander un décret d'...
... comité militaire et par une commission de douze membres.
11 n'est personne dans l'Assemblée qui comme Valazé ne sort affligé de l'état de -nument oùse trouvent nos armées, mais il tfest personne aussi qui ne doive être étonné de voir Valazé venir demander un décret d'accusation contre le ministre Pache sur un fait isolé. Je demande que nous passi...
...a .Convention ayant décrété que la conduite du ministre serait surveillée par le comité militaire et par une commission de douze membres.
Locuteur: Prieur
Un membre : Mais le Comité la guerre ne peut rien faire à cet égard, le décret de la Convention.no lui a pas encore éié r... Un membre : Mais le Comité la guerre ne peut rien faire à cet égard, le décret de la Convention.no lui a pas encore éié remis.
Locuteur: Thuriot
...pas lieu à délibérér-Sur la proposition de Dufricné-Valazé, puis adopte la rédacti... (La Convention décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérér-Sur la proposition de Dufricné-Valazé, puis adopte la rédaction présentée par Osse-fl|j
Paris, le 4 janvier 1793, Paris, le 4 janvier 1793,
...e secrétaire donne lecture d'une lettre de Monge, ministre de la marine, qui demande d'être autorisé ...
...n canons, pour le service des vaisseaux de la République, toutes les matières de cuivre qui sont dans les arsenaux; cett...
Le même secrétaire donne lecture d'une lettre de Monge, ministre de la marine, qui demande d'être autorisé à faire "Couler en canons, pour le service des vaisseaux de la République, toutes les matières de cuivre qui sont dans les arsenaux; cette lettre est ainsi conçue : (1) Archives nationales,, Carton C 244, feuille 29, ...

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 227
Locuteur: Osselin
...a défense, l'inviolabilité qu'il tenait de la Constitution, a cru devoir, cômmé il l'a dit, s'imposer la tâché surabondante de répondre à tous ' les faits cjul lui étaient imputés dans l'acte d'accusation du 11 décembre. « Louis, après avoir réclamé, dans sa défense, l'inviolabilité qu'il tenait de la Constitution, a cru devoir, cômmé il l'a dit, s'imposer la tâché surabondante de répondre à tous ' les faits cjul lui étaient imputés dans l'acte d'accusation du 11 décembre.
Locuteur: Osselin
...ette défehse, quoique rédigée avec bien de là précipitation, qu'une seule imputation particulière, qu'il îlOUs était impossible de prévoir, puisque l'acte d'accusatiôu né l'énonce même pas. , , « Jusqu'ici, ofl n'a encore opposé, dans la Convention, à cette défehse, quoique rédigée avec bien de là précipitation, qu'une seule imputation particulière, qu'il îlOUs était impossible de prévoir, puisque l'acte d'accusatiôu né l'énonce même pas. , ,
Locuteur: Osselin
...ême n'a pas cru devoir en faire un chef son acte, et qu'ellea bien prouvé, par là, qu'el...
... sur laquelle on l'appuie comme capable de servir de fondement à une accusation contre Louis...
...pourrions, sans doute, nous dispenser d'y répondre, puisque la Convention elle-même n'a pas cru devoir en faire un chef son acte, et qu'ellea bien prouvé, par là, qu'elle né regardait pas la pièce sur laquelle on l'appuie comme capable de servir de fondement à une accusation contre Louis.
Locuteur: Thuriot
Fan H0 de la République. Fan H0 de la République.
Locuteur: Thuriot
Le ministre de la marine âu Président du Comité milita... Le ministre de la marine âu Président du Comité militaire (1).
Locuteur: Thuriot
...i lui sont faites tant par le ministère de la guerre, que par les corps administra...
...senti, notamment à ce que les fonderies de Rochefoft et de Toulon soient employées à couler des pièces de campagne pour l'Usage des gardes nationales ; mais la nécessité de pourvoir à l'armement des vaisseaux de la République aussi promptement que les...
...es pourraient l'exiger, me fait une loi de m'occuper, sans délai, dés moyens d'app...
...quence, comme leurs magasins présentent de grandes ressources pour la fonte des différentes bouchés à feù de bronze dont on fait usage à bord, tels ...
...t des matières nécessaires aux ouvrages de garnitures, il y-existe 392,731 kilogs....
...ait aux corps administratifs la faculté de recourir à aucuns des établissements affectés à la marine, et notamment aux fonderies de Rochefort et de Toulon, pour se procurer les canons don...
... se procurer ce qui manqué à l'armement de sês vaisseaux, elle se livrerait a la fabrication des canons de siège èt de campagne nécessaires, soit pour les col...
« Depuis longtemps la marine accède à toutes les demandes d'armes qui lui sont faites tant par le ministère de la guerre, que par les corps administratifs. Elle a consenti, notamment à ce que les fonderies de Rochefoft et de Toulon soient employées à couler des pièces de campagne pour l'Usage des gardes nationales ; mais la nécessité de pourvoir à l'armement des vaisseaux de la République aussi promptement que les circonstances pourraient l'exiger, me fait une loi de m'occuper, sans délai, dés moyens d'approvisionner les ports des objets dont ils sont dépourvûs; en conséquence, comme leurs magasins présentent de grandes ressources pour la fonte des différentes bouchés à feù de bronze dont on fait usage à bord, tels que Caronadés, Périers et Espingoles. puisque, ainsi que le constate l'Etat ci-joint indépendamment des matières nécessaires aux ouvrages de garnitures, il y-existe 392,731 kilogs.de vieux cuivres propres â être employés en refonte, il serait à désirer que la Convention nationale rendît un décret par lequel elle interdirait aux corps administratifs la faculté de recourir à aucuns des établissements affectés à la marine, et notamment aux fonderies de Rochefort et de Toulon, pour se procurer les canons dont ils peuvent avoir besoin; âiorg la marine trouverait un moyen d'employèr utilement les matières qu'elle a dans sës magasins, et lorsqu'elle serait parvenue à se procurer ce qui manqué à l'armement de sês vaisseaux, elle se livrerait a la fabrication des canons de siège èt de campagne nécessaires, soit pour les colonies, soit pour le département delà guerre si ses besoins l'exigeaient -
Locuteur: Thuriot
» Je vous prie donc, citoyen Président, de soumettre cette demande à l'examen du c...
...t, si elle n'éprouve aucune opposition, de vouloir bien mettre la Convention natio...
» Je vous prie donc, citoyen Président, de soumettre cette demande à l'examen du comité militaire, et, si elle n'éprouve aucune opposition, de vouloir bien mettre la Convention nationale en état des prononcer le plus promptement possible.
Locuteur: Laurent Lecointre
... Convention nationale, après la lecture de la lettre du ministre de la marine, et sur la proposition d'un de ses membres, décrète que le ministre est autorisé â faire fondre les matières de cuivre en canons de calibre nécessaire, et qu'il sera mis à Sa disposition une somme de 400,000 livres. » ...it en motion la demande du ministre. La Convention rend le décret suivant : « La Convention nationale, après la lecture de la lettre du ministre de la marine, et sur la proposition d'un de ses membres, décrète que le ministre est autorisé â faire fondre les matières de cuivre en canons de calibre nécessaire, et qu'il sera mis à Sa disposition une somme de 400,000 livres. »
Locuteur: Le Président
...yens Làmoignon-Malesherbes, Tronchet et de Seze, défenseurs de Louis Capet, qu'accompagnent quelques o... Je suis saisi d'une lettre des citoyens Làmoignon-Malesherbes, Tronchet et de Seze, défenseurs de Louis Capet, qu'accompagnent quelques observations par eux présentées sur une imputation particulière qui a été faite à...
Locuteur: Bourdon
rien à ajouter aux moyens de défense allégués pâr ses conseilSi (iWi... rien à ajouter aux moyens de défense allégués pâr ses conseilSi (iWitmar^fl "
Locuteur: Bourdon
Un grand nombre membres : Pas du tout, -Mous demandons ... Un grand nombre membres : Pas du tout, -Mous demandons la lecture !
Locuteur: Osselin
, secrétaire, fait lecture de ces différentes pièces qui sont ainsi c... , secrétaire, fait lecture de ces différentes pièces qui sont ainsi conçues :
Locuteur: Osselin
Lettre des défenseurs de Louis Capet au président de la Convention nationale (1). Lettre des défenseurs de Louis Capet au président de la Convention nationale (1).
Locuteur: Osselin
...t nous avons, en conséquence, l'honneur de vous faire passer des observations qui ... ...Cependant, nous n'avons pas cru devoir laisser cette imputation sans réponse ; et nous avons, en conséquence, l'honneur de vous faire passer des observations qui l'éclaircissent èt qui la réfutent. .
Locuteur: Osselin
« Nous vous prions, citoyen président, de mettre ces observations sous les yeux de la Convention nationale, et nous sommes... « Nous vous prions, citoyen président, de mettre ces observations sous les yeux de la Convention nationale, et nous sommes avec respect, |g|J.'11 ;
Locuteur: Osselin
« LeÈ Conseils de Louis, « LeÈ Conseils de Louis,
Locuteur: Osselin
Observations des défenseurs Louis, sur une imputation particulière ... Observations des défenseurs Louis, sur une imputation particulière qui lui a été faite dans là
Locuteur: Osselin
Un membre de la Convention a dit, dans son opinion p... Un membre de la Convention a dit, dans son opinion particulière, que Louis avait eu constamment deux ministères, l'un chargé des ord...
Locuteur: Osselin
...e avoir été faite à Louis dans le cours de? différentes opinions qui ont été prono... Cet imputation est, jusqu'ici, la seule qui paraisse avoir été faite à Louis dans le cours de? différentes opinions qui ont été prononcées-dans la Convention.
Locuteur: Osselin
...pendant, il Suffit à Louis qu'un membre de la Convention ait pu manifester quelque...
...tentions, pour qu'il se fasse un dévoir de s'empresser d'éclaircir le fait qui a été le motif ou l'occasion de ces doutes.
Cependant, il Suffit à Louis qu'un membre de la Convention ait pu manifester quelques doutes sur sés véritables intentions, pour qu'il se fasse un dévoir de s'empresser d'éclaircir le fait qui a été le motif ou l'occasion de ces doutes.
À Paris, le 5 janvier 1793, À Paris, le 5 janvier 1793,
(de l'Oise). Je m'oppose à cette Jecture, a... (de l'Oise). Je m'oppose à cette Jecture, attendu que Louis a dit qu'il n'avait Archives nationales. Carton C 244, feuille ...
Paris, ce 4 janvier 1793. Paris, ce 4 janvier 1793.

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 228
Locuteur: Osselin
...que, est même antérieur à l'acceptation de la Constitution; c'est que Bouillé n'y dit rien d'où l'... ...d'abord une chose bien importante à remarquer sur cet article, qui, pour son époque, est même antérieur à l'acceptation de la Constitution; c'est que Bouillé n'y dit rien d'où l'ou. puisse induire que ce fût le roi qui lui eût donné l'ordre d'envoyer l'offic...
Locuteur: Osselin
...'Assemblée nationale sur les intentions de Louis, disait dans la lettre qui renfer...
... était « spécialement chargé par le roi de témoigner à l'Assemblée combien il était affligé de cette nouvelle démarche de la part des princes français, et combie...
...re aux exhortations qu'il n'avait cessé de leur faire. » L On sé rappelle égalemen...
...re des* affaires étrangèrès, un emprunt de 8 millions, que les princes ses frères avaient chargé Harel Lavertu, armateur de Lorient, de faire pour eux en Hollande, et qu'ils couvraient aussi du nom de Louis, ét qu'à cette occasion Louis fit...
...ne proclamation à toutes les puissances de l'Europe, pour leur notifier qu'il désavouait formellement tous les actes privés et publics", faits en son nom pa...
...oublié que le ministre, qu'on ne peut pas suspecter d'avoir voulu en imposer à l'Assemblée nationale sur les intentions de Louis, disait dans la lettre qui renfermait cetté dénonciation, qu'il était « spécialement chargé par le roi de témoigner à l'Assemblée combien il était affligé de cette nouvelle démarche de la part des princes français, et combien elle était opposée à ses sentiments et contraire aux exhortations qu'il n'avait cessé de leur faire. » L On sé rappelle également què, le 5 juillet, Louis fit dénoncer encore à l'Assemblée, par son ministre des* affaires étrangèrès, un emprunt de 8 millions, que les princes ses frères avaient chargé Harel Lavertu, armateur de Lorient, de faire pour eux en Hollande, et qu'ils couvraient aussi du nom de Louis, ét qu'à cette occasion Louis fit adresser une proclamation à toutes les puissances de l'Europe, pour leur notifier qu'il désavouait formellement tous les actes privés et publics", faits en son nom par lés princes français, ét par les autres émigrés rebelles aux lois de_leur, pay...
Locuteur: Osselin
...se rappeler les circonstances du voyage de Montmédy. tive à l'officier Heyman, mais, pour bien entendre cette réponse, il faut se rappeler les circonstances du voyage de Montmédy.
Locuteur: Osselin
...sser au général Bouillé, pour les frais de ce voyage, une somme de 993j000 livres, et ndn pas celle de 6,000,000 livres comme l'a dit, dans so...
...ait observer dans sà déclaration, datée de Londres, un reçu de 6 millions, qui avait un objet absolume...
Louis avait fait passer au général Bouillé, pour les frais de ce voyage, une somme de 993j000 livres, et ndn pas celle de 6,000,000 livres comme l'a dit, dans son rapport, le citoyen Dufriche-Valazé, en appliquant, par méprise, à ce voyage, ainsi que SepteuilTa fait observer dans sà déclaration, datée de Londres, un reçu de 6 millions, qui avait un objet absolument différent.
Locuteur: Osselin
Le voyage de Montmédy n'ayant pas été consommé, la plus grande partie de la somme que Louis avait remise à Bouil...
...consacrée, était restée entre les mains de ce général.
Le voyage de Montmédy n'ayant pas été consommé, la plus grande partie de la somme que Louis avait remise à Bouillé, et qui devait y être consacrée, était restée entre les mains de ce général.
Locuteur: Osselin
...sieur arrivait alors lui-même, dépourvu de toutes ressources. ... dans cet état que Bouillé quitta le royaume, et se réfugia à Luxembourg, où Monsieur arrivait alors lui-même, dépourvu de toutes ressources.
Locuteur: Osselin
... détermina à se saisir, entre les mains de Bouillé, d'une somme de 670,000 livres, faisant partie de celle que Bouillé avait à Louis. Le besoin où se trouvait Monsieur*, le détermina à se saisir, entre les mains de Bouillé, d'une somme de 670,000 livres, faisant partie de celle que Bouillé avait à Louis.
Locuteur: Osselin
Bouille se servit aussi de la même somme pour payer les frais du v...
...se à 1 officier Ileymàn pour le service-de Monsieur ét des autres princes.
Bouille se servit aussi de la même somme pour payer les frais du voyage qu'il fit faire en Prusse à 1 officier Ileymàn pour le service-de Monsieur ét des autres princes.
Locuteur: Osselin
...l'emploi qui avait été fait par Bouillé de la somme qu'il lui avait remise. Louis cependant voulut connaître l'emploi qui avait été fait par Bouillé de la somme qu'il lui avait remise.
Locuteur: Osselin
.... :: Bouillé envoya alors indirectement de Mayence, au mois de décembre dernier, au trésorier de la liste civile, le compte qui a été trouvé dans les papiers ce trésorier, et qui retrace les dépens... Il lui en fit demander le compte. :: Bouillé envoya alors indirectement de Mayence, au mois de décembre dernier, au trésorier de la liste civile, le compte qui a été trouvé dans les papiers ce trésorier, et qui retrace les dépenses que Bouillé dit avoir faites.
Locuteur: Osselin
... livres remises par Bouillé a Monsieur, de l'ordre de lui Monsieur, et les 3,400 livres pour ... ...azé, et qu'il n'a même arrêté à aucune autre époque, que se trouvent les 670,000 livres remises par Bouillé a Monsieur, de l'ordre de lui Monsieur, et les 3,400 livres pour le voyage d'Hey-man en Prusse.
Locuteur: Osselin
Quel genre de réclamation aurait-il pu employer, qui ... Quel genre de réclamation aurait-il pu employer, qui eût pu devenir utile?
Locuteur: Osselin
...Voici comment est conçu,.dans le compte de Bouillé, ^article qui le regarde ; ...s étranger?. 1 Quoiqu'il en soit, pour en venir maintenant à l'officier Heyman, Voici comment est conçu,.dans le compte de Bouillé, ^article qui le regarde ;
Locuteur: Osselin
...étail même qu'on lui demandait exigeait de lut. iïlaiiïs étrangères, il a dû s'exprimer avec toute la franchise que le détail même qu'on lui demandait exigeait de lut.
Locuteur: Osselin
...st évident que ce n'est là qu'une suite de l'habitude, bien étrange sans doute, ma...
... d'em-plôyer toujours le nom du roi, et de supposer que foutes les démarches qu'ils se croyaient obligés de faire dans leur propre intérêt, il ne l...
... l'égard du motif donné à Fenvoi d'Heyman en Prusse pour le service du roi, il est évident que ce n'est là qu'une suite de l'habitude, bien étrange sans doute, mais qui n'en était pas moins réelle, où ont toujours été Tes émigrés, entre autres les princes, et ceux qui étaient directement sous leurs ordres, d'em-plôyer toujours le nom du roi, et de supposer que foutes les démarches qu'ils se croyaient obligés de faire dans leur propre intérêt, il ne les faisaient, au contraire, que" pour le sien même.
Locuteur: Osselin
...es, ou les autres émigrés, n'abusassent de son nom. Louis ne pouvait pas empêcher que les princes ses frères, ou les autres émigrés, n'abusassent de son nom.
Locuteur: Osselin
Tout ce qu'il pouvait faire, était de dénoncer lui-même ce genre d'abus à l'A... Tout ce qu'il pouvait faire, était de dénoncer lui-même ce genre d'abus à l'Assemblée nationale, quand il venait à en avoir connaissance.
Locuteur: Osselin
Aussi en a-t-on vu de sa part plusieurs exemples. Aussi en a-t-on vu de sa part plusieurs exemples.
Locuteur: Osselin
... prince Hohenlohe et les princes frères de Louis. ...lée nationale, le 31 mars, par le ministre Dumouriez, d'un traité passé entre le prince Hohenlohe et les princes frères de Louis.
Locuteur: Osselin
...ait à fournir aux princes émigrés ; et, de leur côté, les princes émigrés s'oblige...
...ratifier tous les brevets des officiers de ce régiment, et le traité lui-même, par...
...mme on sait, pour .objet la levée d'un régiment que le prince Hohenlohe s'engageait à fournir aux princes émigrés ; et, de leur côté, les princes émigrés s'obligeaient à faire ratifier tous les brevets des officiers de ce régiment, et le traité lui-même, par le roi leur frère.
Locuteur: Osselin
... toutes les précautions qui dépendaient de lui pour bien faire connaître ses vérit... . Louis prenait donc toutes les précautions qui dépendaient de lui pour bien faire connaître ses véritables intentions à l'égard des émigrés, et des vues qu'ils manifestaient.
Locuteur: Osselin
...inistère secret, il* eût été impossible de n'en pas trouver quelque trace dans ses... C'est que, si en effet Louis avait eu un ministère secret, il* eût été impossible de n'en pas trouver quelque trace dans ses papiers, lorsqu'on

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 229
Locuteur: Osselin
s^en est emparé dans l'invasion de son domicile. s^en est emparé dans l'invasion de son domicile.
Locuteur: Osselin
...ers qui ont été trouvés, soit au moment de cette invasion, soit depuis, qu'il était dans l'usage de conserver tous ceux qu'il avait. On voit même, par tous les papiers qui ont été trouvés, soit au moment de cette invasion, soit depuis, qu'il était dans l'usage de conserver tous ceux qu'il avait.
Locuteur: Osselin
Croit-on que, s'il eût existé en effet, de sa part, une relation de ce genre avec cette puissance étrangère... Croit-on que, s'il eût existé en effet, de sa part, une relation de ce genre avec cette puissance étrangère/il n'en serait pas resté quelque trace dans ses papiers ? Et en a-t-On découver...
Locuteur: Osselin
...est bien évident qu'il né dépendait pas de Louis d'empêcher que Bouillé, dont les ...
... avait cru devoir quitter le territoire de la France pour servir la cause des princes, ne qualifiât le service de ces mêmes princes de service du roi, comme ils -le qualifiai...
En un" mot, il est bien évident qu'il né dépendait pas de Louis d'empêcher que Bouillé, dont les opinions sur la Révolution ont été assez publiques, et qui avait cru devoir quitter le territoire de la France pour servir la cause des princes, ne qualifiât le service de ces mêmes princes de service du roi, comme ils -le qualifiaient eux-mêmes.
Locuteur: Osselin
...s membres : Nous demandons l'impression de la iettrç dès défenseurs de Capet et son annexion aux autres pièces... Plusieurs membres : Nous demandons l'impression de la iettrç dès défenseurs de Capet et son annexion aux autres pièces du procès.
Locuteur: Osselin
J'observe à l'Assemblée, à propos de cette lettre, que la discussion des défenses de Louis est entièrement oubliée par les o...
... supposant cet accusé coupable et digne-de mort ou de toute autre peine, ne parlent que pour ...
J'observe à l'Assemblée, à propos de cette lettre, que la discussion des défenses de Louis est entièrement oubliée par les orateurs, qui, supposant cet accusé coupable et digne-de mort ou de toute autre peine, ne parlent que pour ou contre l'appel au peuple. Je demande à être entendu sûr les faits imputés à L...
Locuteur: Charlier
...t qu'il est nécessaire d'examiner avant de descendre à la discussion détaillée de la justification de l'accusé. Cette question est la suivant...
...u non, appel au peuple dans le jugement de Louis Capet? Je demande que la Conventi...
Il est une question qui prime toutes les autres et qu'il est nécessaire d'examiner avant de descendre à la discussion détaillée de la justification de l'accusé. Cette question est la suivante : Y aura-t-il, .oui ou non, appel au peuple dans le jugement de Louis Capet? Je demande que la Convention décrète cette question.
Locuteur: Salle
..., proposée par Charlier qu'il n'y a pas de doute que Louis ne soit coupable. - J'appuie d'autant mieux la question , proposée par Charlier qu'il n'y a pas de doute que Louis ne soit coupable.
Locuteur: Bentabole
Osselin vous propose de ne fermer la discussion que lorsque tou...
...endus. Nous ne savons pas encore le nom de ceux qui ont à parler ; continuons donc plutôt l'ordre de parole suivi jusqu'à présent. Je demand...
Osselin vous propose de ne fermer la discussion que lorsque tous ceux qui auront à parler sur des faits auront été entendus. Nous ne savons pas encore le nom de ceux qui ont à parler ; continuons donc plutôt l'ordre de parole suivi jusqu'à présent. Je demande l'ordre du jour.
Locuteur: Le Président
La municipalité de Paris, qui doit aujourd'hui, en conséquence de votre décret du 24 décembre dernier, vous rendré compte de la situation de cette ville, attend les ordres de la Convention. La municipalité de Paris, qui doit aujourd'hui, en conséquence de votre décret du 24 décembre dernier, vous rendré compte de la situation de cette ville, attend les ordres de la Convention.
Locuteur: Le Président
Chambon, maire de Paris, assisté de 12 officiers municipaux, dont l'un s'ap... Chambon, maire de Paris, assisté de 12 officiers municipaux, dont l'un s'appuie sur des béquilles, paraît à la barre.
Locuteur: Le Président
...e, que vous viendriez lui rendre compte de l'état de Paris, et de sa force publique. Vous avez la parole. La Convention nationale a ordonné, par son décret du 24 décembre, que vous viendriez lui rendre compte de l'état de Paris, et de sa force publique. Vous avez la parole.
Locuteur: Le Président
Chambon, maire de Paris. Législateurs, la municipalité de Paris vient se conformer au décret qui ordonne de vous rendre compte de l'état actuel de cette ville. Nous ne .croirions pas remplir l'esprit de la loi à laquelle nous obéissons si nous nous contentions de vous faire part des dispositions que nous remarquons dans l'esprit de quelques citoyens-, des bruits qu'on ch...
...s à ces considérations le tableau moral de cette grande cité. Plusieurs membres : On n'entend rien ! Chambon, maire de Paris. Une des causes les plus actives de la fermentation actuelleést le procès de Louis Capet : beau-coup de personnes en attendent impatiemment la ...
... doit périr ; cependant un grand nombre de citoyens affirment qu'ils, se soumettro...
...noncé sur ses crimes; il n'est pas aisé de dire quelle sera l'issue de ces fermentations. p
Chambon, maire de Paris. Législateurs, la municipalité de Paris vient se conformer au décret qui ordonne de vous rendre compte de l'état actuel de cette ville. Nous ne .croirions pas remplir l'esprit de la loi à laquelle nous obéissons si nous nous contentions de vous faire part des dispositions que nous remarquons dans l'esprit de quelques citoyens-, des bruits qu'on cherche à répandre, des "haines qu'on cherche à exciter contre les amis du bien public. Nous ajouterons à ces considérations le tableau moral de cette grande cité. Plusieurs membres : On n'entend rien ! Chambon, maire de Paris. Une des causes les plus actives de la fermentation actuelleést le procès de Louis Capet : beau-coup de personnes en attendent impatiemment la fin. On dit hautement que Louis Capet doit périr ; cependant un grand nombre de citoyens affirment qu'ils, se soumettront à la loi qui aura prononcé sur ses crimes; il n'est pas aisé de dire quelle sera l'issue de ces fermentations. p
Locuteur: Le Président
Les billets de la Maison de secours sont aussi une source de désordres toujours renaissants ; ils so...
...r, leur subsistance même, sont un sujet de discorde interminable. Paris .en est ac...
...et il paie encore, lui seul, des débris de son ancienne fortune, le montant onéreux de la banqueroute scandaleuse de la Maison de secours. Des réclamations s'élèvent sans cesse contre le ministre de l'intérieur, et appellent sa destitutio...
Les billets de la Maison de secours sont aussi une source de désordres toujours renaissants ; ils sont répartis dans la classe la pliis indigente ; c'est la portion la plus respect...
...st précieux. Les - contrariétés qu'ils éprouvent pour se procurer, avec cè papier, leur subsistance même, sont un sujet de discorde interminable. Paris .en est accablé par les départements, et il paie encore, lui seul, des débris de son ancienne fortune, le montant onéreux de la banqueroute scandaleuse de la Maison de secours. Des réclamations s'élèvent sans cesse contre le ministre de l'intérieur, et appellent sa destitution. >
Locuteur: Le Président
... d'alarmes, quoique l'approvisionnement de Paris soit concerté d'une manière capable de tranquilliser les habitants; mais les craintes se répandent avec activité sur un objet de nécessité première, et les malveillants profitent de Ces dispo? sitiôns, pour égarer ceux qu...
...mûre, cesserait bientôt d'être un sujet de discorde, si la conduite que les.corps ...
Les subsistances sont toujours un objet d'alarmes, quoique l'approvisionnement de Paris soit concerté d'une manière capable de tranquilliser les habitants; mais les craintes se répandent avec activité sur un objet de nécessité première, et les malveillants profitent de Ces dispo? sitiôns, pour égarer ceux qui ne réfléchissent point. On blâme généralement les primes accordées aux boulangers; mais cet objét, qui fait maintenant le sujet d'une délibération mûre, cesserait bientôt d'être un sujet de discorde, si la conduite que les.corps administratifs ont tenue avec les boulangers était aussi généralement connue qu'...
Locuteur: Le Président
...a classe qui ne subsiste que du produit de ses sueurs. Les hommes, inquiets sur les be-'soins de la vie, oublient quelquefois ce qu'ils ... ...est un double malheur pour la République. 1511e appauvrit, elle rend misérable la classe qui ne subsiste que du produit de ses sueurs. Les hommes, inquiets sur les be-'soins de la vie, oublient quelquefois ce qu'ils doivent à la tranquillité publique, et cependant

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 230
Locuteur: Le Président
On se plaint gravement de l'infidélité^ des agents de la poste, et les plaintes qu'on porte s... On se plaint gravement de l'infidélité^ des agents de la poste, et les plaintes qu'on porte sur leur conduite méritent un examen sévère. Le défaut d'armes à feu irrite tous ...
Locuteur: Le Président
...ours accordés aux femmes et aux enfants de nos-frères d'armes qui ont volé aux fro...
...t lentement, et sont en-* core un sujet de mécontentement.
Les secours accordés aux femmes et aux enfants de nos-frères d'armes qui ont volé aux frontières se distribuent lentement, et sont en-* core un sujet de mécontentement.
Locuteur: Le Président
Les maisons de jeu, celles des femmes pu-. bliques rec...
...ous parviendrons à les chasser sous peu de temps. Des maisons particulières leur s...
Les maisons de jeu, celles des femmes pu-. bliques recèlent nos ennemis; nos ennemis! les traîtres qui ont porté les armes contre leur...
...ndant ces repaires dangereux ne sont point inaccessibles à notre surveillancé; nous parviendrons à les chasser sous peu de temps. Des maisons particulières leur servent d'asile ; mais nos concitoyens connaîtront bientôt les dangers auxquels i...
Locuteur: Le Président
Le département de police, formé récemment, travaille avec...
... des malfaiteurs qu'ii soumet au glaive de la loi reste impuni; un tribunal composé d'un petit nombre de magistrats ne suffit pas à la tranquillité de cette ville immense. Cette Considératio...
...passés, avertit assez les législateurs, de donner un prompt accroissement à son ac...
...ablissant un tribunal criminel, composé de plusieurs sections. Le peuple se plaint de ce qu'on ne punit "point les coupables; il invoque l'exercice de la loi, et la justice est sourde a sa v...
... à vous, législateurs, qu'il appartient de calmer sa sollicitude.
Le département de police, formé récemment, travaille avec nne activité infatigable ; mais le grand nombre des malfaiteurs qu'ii soumet au glaive de la loi reste impuni; un tribunal composé d'un petit nombre de magistrats ne suffit pas à la tranquillité de cette ville immense. Cette Considération, appuyée des événements passés, avertit assez les législateurs, de donner un prompt accroissement à son activité. On y parviendrait en établissant un tribunal criminel, composé de plusieurs sections. Le peuple se plaint de ce qu'on ne punit "point les coupables; il invoque l'exercice de la loi, et la justice est sourde a sa voix. C'est à vous, législateurs, qu'il appartient de calmer sa sollicitude.
Locuteur: Le Président
...'un service perpétuel, est plus occupée de la garde des caisses publiques et d'une famille de conspirateurs que de la défense des propriétés. Elle n'en mo... La force armée, accablée d'un service perpétuel, est plus occupée de la garde des caisses publiques et d'une famille de conspirateurs que de la défense des propriétés. Elle n'en motive pas moins un grand zèle dans les circonstances difficiles.
Locuteur: Le Président
...'après les états donnés par le ministre de. la guerre et le général Santerre, voici le résultat de son contingent à Paris : D'après les états donnés par le ministre de. la guerre et le général Santerre, voici le résultat de son contingent à Paris :
Locuteur: Le Président
...ntion et aux "tribunaux, les vainqueurs de la Bastille sont au . nombre de 2,423 hommes. Les fédérés sont au nombre de 5,601 hommes. La cavalerie, y compris celle de l'école militaire,est de 2,603 hommes. Total général, 127,079 ho...
...nt-Germain, à Rambouillet; 3,850 hommes de gardes nationales, tant infanterie que cavalerie. Les états, certifiés par le ministre de la guerre, seront remis sur le bureau.
...a garde nationale consiste en 116,452 hommes. La gendarmerie attachée à la Convention et aux "tribunaux, les vainqueurs de la Bastille sont au . nombre de 2,423 hommes. Les fédérés sont au nombre de 5,601 hommes. La cavalerie, y compris celle de l'école militaire,est de 2,603 hommes. Total général, 127,079 hommes. Il y a en outre cela, à Compiègne, à Saint-Germain, à Rambouillet; 3,850 hommes de gardes nationales, tant infanterie que cavalerie. Les états, certifiés par le ministre de la guerre, seront remis sur le bureau.
Locuteur: Le Président
Les citoyens qui possèdent de grandes fortunes ne s'assujettissent point aux fonctions monter la garde. Il semble que la garde de leurs propriétés doit faire l'unique sollicitude de ces hommes utiles, à qui ils laissent toutes les charges de la Révolution, comme pour leur faire ha... Les citoyens qui possèdent de grandes fortunes ne s'assujettissent point aux fonctions monter la garde. Il semble que la garde de leurs propriétés doit faire l'unique sollicitude de ces hommes utiles, à qui ils laissent toutes les charges de la Révolution, comme pour leur faire haïr la liberté.
Locuteur: Le Président
...les circonstances" ne permettraient pas de prévoir» ...me nous le demandons. Les nouvelles dispositions, préviendront des malheurs que les circonstances" ne permettraient pas de prévoir»
Locuteur: Le Président
...tion sourde qui règne parmi nous mérite de notre part la plus grande surveillance....
... emploient pour corrompre les habitants de Paris, l'esprit républicain est celui la majorité, de la presque totalité de ses habitants; et les assurances que nous avons de leur respect pour les lois ne nous lais...
En général, la fermentation sourde qui règne parmi nous mérite de notre part la plus grande surveillance. Nous serons secondés par le zèle et l'ardeur des véritables Parisiens. Malgré les moyens que les malveillants emploient pour corrompre les habitants de Paris, l'esprit républicain est celui la majorité, de la presque totalité de ses habitants; et les assurances que nous avons de leur respect pour les lois ne nous laissent aucun doute sur leurs excellentes intentions. -
Locuteur: Le Président
...i causent sa ruine, trouvé un défenseur de ses droits. Surchargé d'impôts, épuisé par la continuité de ses sacrifices, personne n'a pris ses i...
...e, nous ne lui connaissons point encore de soutien; cependant l'esprit de justice qui l'anime n'a jamais dégénéré...
...né aux principeet à l'observanep exacte de ses devoirs. Si nous remontons à l'origine de toutes les causes qui: troublent la tra...
... nous n'y apercevons que les agitations de quelques hommes corrompus ou séduits qu...
Le Parisien .n'a pas, dans,}es pertes qui causent sa ruine, trouvé un défenseur de ses droits. Surchargé d'impôts, épuisé par la continuité de ses sacrifices, personne n'a pris ses intérêts ni dans l'Assemblée constituante, ni même dans l'Assemblée législative. Aujourd'hui même, à la Convention nationale, nous ne lui connaissons point encore de soutien; cependant l'esprit de justice qui l'anime n'a jamais dégénéré ; car la réfléxion et je temps l'ont toujours ramené aux principeet à l'observanep exacte de ses devoirs. Si nous remontons à l'origine de toutes les causes qui: troublent la tranquillité publique, nous n'y apercevons que les agitations de quelques hommes corrompus ou séduits qui Veulent que les autres partagent leurs crimes ou leurs erreurs. " '' . -
Locuteur: Le Président
Pour vous donner la preuve de cette assertion, il nous suffira de vous exposer sommairement le récit de quelques événements arrivés ces jours d... Pour vous donner la preuve de cette assertion, il nous suffira de vous exposer sommairement le récit de quelques événements arrivés ces jours derniers.
Locuteur: Le Président
- Le conseil général de la Commune, craignant que les églises ouvertes pour la-messe de minuit ne servissent de retraite aux malveillants, et pour prév...
...d traître divisait les esprits, ordonna de tenir les portes exactement fermées.
- Le conseil général de la Commune, craignant que les églises ouvertes pour la-messe de minuit ne servissent de retraite aux malveillants, et pour prévenir les désordres que cette réunion pouvait entraîner dans des circonstances où le procès d'un grand traître divisait les esprits, ordonna de tenir les portes exactement fermées.
Locuteur: Le Président
...ette mesure, sage et politique, a servi de prétexte à quelques agitateurs, pour porter l'alarme dans les différents quartiers de la cité, en la regardant comme un despo...
...uite passéé. Vous connaissez les causes de la mort d'un de ces agitateurs; il a perdu la vie dans ...
...es boulangers, excités par les clameurs de quelques-uns d'entre eux, ont donné de l'inquiétude au conseil général sur les...
...oncertées pour assurer les subsistances de Paris.
Cette mesure, sage et politique, a servi de prétexte à quelques agitateurs, pour porter l'alarme dans les différents quartiers de la cité, en la regardant comme un despotisme exercé sur les opinions. On a peut-être égaré quelques esprits inquiets ; ...
... culte étaient, des agitateurs ou des hommes punis par la justice pour leur conduite passéé. Vous connaissez les causes de la mort d'un de ces agitateurs; il a perdu la vie dans le faubourg Saint-Antoine, où il avait excité plusieurs séditions. Dans le même jour, des boulangers, excités par les clameurs de quelques-uns d'entre eux, ont donné de l'inquiétude au conseil général sur les mesures que le corps municipal avait concertées pour assurer les subsistances de Paris.
Locuteur: Le Président
Le peuple de Paris, loin de se porter sans cesse à l'insurrection, et de fomenter les désordres constamment reno...
...mbreuse, celle dès hommes qui jouissent de quelque fortune, restent nonchalamment ...
Le peuple de Paris, loin de se porter sans cesse à l'insurrection, et de fomenter les désordres constamment renouvelés, devrait être accusé d'indolenee sur ses vrais intérêts. Ce que nous diso...
...'hui, nous l'avons répété dans les assemblées publiques. En effet, une classe nombreuse, celle dès hommes qui jouissent de quelque fortune, restent nonchalamment dans leurs foyers, comme s'ils devaient être l'objet

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 231
Locuteur: Le Président
Tout ce qu'il y a de mauvais dans les départements afflue ic...
...vous verrez les conspirateurs replongés de nouveau dans les ténèbres comme au 10 a...
...int d'état social sans lois* On affecte de méconnaître celles qui existent, déà ge...
...onnés disent au peuple qu'il a juré une Constitution monarchique; il semble d'autre part à q...
...s que le mot République soit la rupture de tous les liens qui attachent les citoye...
Tout ce qu'il y a de mauvais dans les départements afflue ici; nous les recevons avec bonté et ce sont eux qui ont causé tous ces désordres-...
...nts, mais aujourd'hui ce moment est passé. Que les bons citoyens se rallient et vous verrez les conspirateurs replongés de nouveau dans les ténèbres comme au 10 août. - Mais pour nous rendre la tranquillité, citoyené, il nous faut des lois. Nous vous le répétons, il n'y a point d'état social sans lois* On affecte de méconnaître celles qui existent, déà gens mal intentionnés disent au peuple qu'il a juré une Constitution monarchique; il semble d'autre part à quelques hommes que le mot République soit la rupture de tous les liens qui attachent les citoyens à l'état social. *
Locuteur: Le Président
...nale a entendu le compte que vpu§ venez de lui rendre ; ellç s'ep occupera avec to...
..., soumission sans laquelle il n'y a pas de gouvernement. Les autres sections de l'Empire sont animées du même esprit, et nous verrons sous peu de temps, n'en doutez pas, s'élever une Constitution républicaine, maigre lès efforts des ennemis du dehors et de quelques factieux du dedans.
La Convention nationale a entendu le compte que vpu§ venez de lui rendre ; ellç s'ep occupera avec toute l'attention que mérite un objet si important; elle sait qiie Paris voudra toujours, se distinguer par son attachement poiir la République, par sa soumission à la loi, soumission sans laquelle il n'y a pas de gouvernement. Les autres sections de l'Empire sont animées du même esprit, et nous verrons sous peu de temps, n'en doutez pas, s'élever une Constitution républicaine, maigre lès efforts des ennemis du dehors et de quelques factieux du dedans.
Locuteur: Le Président
de la seule, sollicitude des patriotes, qui, toujours ftccablés de missions et de fonctions publiques, succombent à leurs...
...les autres se reposent sur eux du soin- de leur conservation. Une classe toujours ...
... plus républicaine, est eelle des pères famille qui ne vivent que du travail de leurs mains ; telle est encore celle qu...
...s riches, au contraire, toujours jaloux de la domination ou des prérogatives dont ...
...eux qui ont un besoin constant du fruit leurs travaux. Ils semblent s'attacher ...
de la seule, sollicitude des patriotes, qui, toujours ftccablés de missions et de fonctions publiques, succombent à leurs fatigues, tandis que1 les autres se reposent sur eux du soin- de leur conservation. Une classe toujours plus fidèle à ses devoirs, toujours plus pure et plus républicaine, est eelle des pères famille qui ne vivent que du travail de leurs mains ; telle est encore celle qui remplit le plus dignement les fonctions qui nous sont confiées. Les hommes riches, au contraire, toujours jaloux de la domination ou des prérogatives dont le règne est passé, en se refusant a toutes les fonctions civiles et militaires, en font retomber le poids sur ceux qui ont un besoin constant du fruit leurs travaux. Ils semblent s'attacher opiniâtrément à les fatiguer chaque jour, et affaiblir l'amour qu'ils ont voué à...
Locuteur: Le Président
...nt les autres, réveillent dans le coeur de ceux-ci des inimitiés perfides, arment ...
...dire la vérité, législateurs, plusieurs de ceux qui ont d'abord annoncé le plus de patriotisme, n'ont voulu que des places...
...trer tout entières/ il n'est pas permis de taire aucune pensée Utile à la Républiq...
...es prêtres réfrac-taires que les menées de ces pontifes, qui, dans les assemblées ...
Les prêtres nous travaillent sourdement; ils intimident les uns, égarent les autres, réveillent dans le coeur de ceux-ci des inimitiés perfides, arment ceux-là d'une fureur qu'on croit sainte. Il faut dire la vérité, législateurs, plusieurs de ceux qui ont d'abord annoncé le plus de patriotisme, n'ont voulu que des places lucratives ; et puisque dans un récit o.u la franchise et if loyauté doivent se montrer tout entières/ il n'est pas permis de taire aucune pensée Utile à la République, nous ajouterons, sans balancer, que nous avons moins craint les prêtres réfrac-taires que les menées de ces pontifes, qui, dans les assemblées publiques, proféraient des serments démentis par leur conscience.
Locuteur: Le Président
...s les assemblées, et fomentent l'esprit de sédition,; ilségarent les bons citoyens...
...sant des moyens barbares, sous prétexte de détourner les dangers qui nous environn...
...chez lesquels ils demandent les secours de l'hospitalité- C'est dans ces demeures,...
Des émigrés se travestissent sous toutes les formes, circulent dans les assemblées, et fomentent l'esprit de sédition,; ilségarent les bons citoyens, en leur proposant des moyens barbares, sous prétexte de détourner les dangers qui nous environnent; ils séduisent ceux chez lesquels ils demandent les secours de l'hospitalité- C'est dans ces demeures, que la probité rend respectables, qu'ils méditent en secret leurs complots sédi...
Locuteur: Le Président
Tel est, citoyens, l'état de cette cité illustre, mais malheureuse, qui a soutenu tout le poids de la Révolution, et qui est l'objet de la calomnie et de la haine dans les"départements. Tel est, citoyens, l'état de cette cité illustre, mais malheureuse, qui a soutenu tout le poids de la Révolution, et qui est l'objet de la calomnie et de la haine dans les"départements.
Locuteur: Le Président
...lterait le peuple . dans les assemblées de ses représentants. ...bles. Peut-être serait-il nécessaire d'infliger une peine à l'audacieux qui insulterait le peuple . dans les assemblées de ses représentants.
Locuteur: Le Président
...slateurs, c'est à vous qu'il appartient de faire cesser la lutte dangereuse qui ex... Législateurs, c'est à vous qu'il appartient de faire cesser la lutte dangereuse qui existé entre les corps constitués. Il est temps que les républi-
Locuteur: Le Président
...embres demandent l'impression du compte de la municipalité de Paris et' l'envoi aux départements et a... Plusieurs membres demandent l'impression du compte de la municipalité de Paris et' l'envoi aux départements et aux armées.
Locuteur: Dusaulx
...uvait pas dans-la Convention le soutien de ses droits. La Convention, :î voyant avec là même attention toutes les sec- 1 lions de la République, il est-impossible de consacrer 6e fiait, en envoyant ce comp... ...le a prétendu qu'on ne travaillait pas à seconder ses efforts, et qu'elle ne trouvait pas dans-la Convention le soutien de ses droits. La Convention, :î voyant avec là même attention toutes les sec- 1 lions de la République, il est-impossible de consacrer 6e fiait, en envoyant ce compte dans tous les départements.
Locuteur: Lanjuinais
...'est que depuis la Révolution, la ville de Paris coûte à l'Etat 110 millions. Je s...
...faire renvoyer un ministre aimé, estimé de la France entière. (Murmures.) Je deman...
...'ai écrit dans le procès-verbal une remarque faite par le comité dés finances, c'est que depuis la Révolution, la ville de Paris coûte à l'Etat 110 millions. Je sais aussi que quelques hommes factieux se tourmentent sans cesse pour faire renvoyer un ministre aimé, estimé de la France entière. (Murmures.) Je demande l'impression et l'ordre du jour sur l'envoi.
Locuteur: Chabot
...avait des faits inexacts dans le compte-de la municipalité : 1° la commune de Paris ne trouve point de soutien dans la Convention; 2° la ville...
... sacrifice peut coûter, quand il s'agit de liberté! Si l'on entend le peuple de Paris, je ne partage point l'opinion de Lanjuinais. Je dis au contraire que Par...
...es n'prtt point baissé* Les dettes même de Paris ont été contractées pour l'ancien...
...ustrieuse. Ce peuple a eu la générosité de sacrifier ses intérêts au rétablissement de la sainte égalité, depuis" longtemps bannie du milieu de nous. Que reproche-t-on à èette ville? ...
...u pain à un prix supérieur même à celui de l'ancien gouverneméht? Est-ce une compe...
...rtain bureau des? ' tiné à la formation de l'esprit public, pour s'opposer â"cé qu...
...temenls, et pour favoriser les complots de la plus infernale faction; on calomnie la ville la plus pure de la République. Je pourrais citer
, Les deux préopinants vous ont dit, pour s'opposèr à l'envoi, qu'il y avait des faits inexacts dans le compte-de la municipalité : 1° la commune de Paris ne trouve point de soutien dans la Convention; 2° la ville Paris, depuis la Révolution, coûte 110 millions à l'Etat. Si l'on entend, par ce discours, la Révolution, je dis qu'elle nous çoûte davantage, Eh! quel sacrifice peut coûter, quand il s'agit de liberté! Si l'on entend le peuple de Paris, je ne partage point l'opinion de Lanjuinais. Je dis au contraire que Paris a été oublié dans la ^Révolution. La sup-r pression des entrées, avec lesquel...
...ses dettes, a toûrné au profit des cultivateurs des départements, Mais les denrées n'prtt point baissé* Les dettes même de Paris ont été contractées pour l'ancien gouvernement. Paris était habité, par les princes, les nobles, les riches qui faisaient circuler leur fortune dans la classe industrieuse. Ce peuple a eu la générosité de sacrifier ses intérêts au rétablissement de la sainte égalité, depuis" longtemps bannie du milieu de nous. Que reproche-t-on à èette ville? Le maintien du pain à un prix supérieur même à celui de l'ancien gouverneméht? Est-ce une compensation à tous les sacrifices qu'elle a faits? Il y a des sacrifices faits par certain bureau des? ' tiné à la formation de l'esprit public, pour s'opposer â"cé que l'esprit public se répande dans les départemenls, et pour favoriser les complots de la plus infernale faction; on calomnie la ville la plus pure de la République. Je pourrais citer

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 232
Locuteur: Salle
du 4janvier 1793, Van Ier de la République (1). du 4janvier 1793, Van Ier de la République (1).
Locuteur: Salle
... pris lecture et délibéré sur un arrêté de l'administration du département de la Haute-Loire remis sur le bureau par le citoyen Ronchon, de la section de Bonne-Nouvelle, a arrêté qu'elle nommer...
...eux commissaires, pour porter au comité de sûreté générale de la Convention nationale, ledit arrêté de l'administration du département de la Haute-Loire et. le dénonce comme un acte de délibération de guerre, et après avoir laissé copie dudit arrêté au comité de sûreté, lés commissaires rapporteront l...
... à la commune et aux 47 autres sections de Paris, et pour l'exécution du présent a...
« vL'Assemblée générale, après avoir pris lecture et délibéré sur un arrêté de l'administration du département de la Haute-Loire remis sur le bureau par le citoyen Ronchon, de la section de Bonne-Nouvelle, a arrêté qu'elle nommerait à l'instant deux commissaires, pour porter au comité de sûreté générale de la Convention nationale, ledit arrêté de l'administration du département de la Haute-Loire et. le dénonce comme un acte de délibération de guerre, et après avoir laissé copie dudit arrêté au comité de sûreté, lés commissaires rapporteront l'original dudit arrêté pour être également communiqué à la commune et aux 47 autres sections de Paris, et pour l'exécution du présent arrêté elle a nommé pour ses commissaires les citoyens Grimont et Dubler.
Locuteur: Salle
ï « Citoyens, les agitateurs de Paris et les ennemis de la Révolution, conspirent tous les jours contre elle en flagornant le peuple de cette ville, en lui persuadant qu'il est le souverain presque exclusivement de la République, dont il n'est que la quatre-vingt-quatrième partie; il s'est permis de dicter à la Convention des décrets à sa convenance, et l'empêche ainsi de nous donner une bonne Constitution. Le seul moyen de remédier à ces abus est d'organiser une...
...loi. Nous avons arrêté un rassemblement de bons citoyens pour environner la Conven...
...extrême gauche>) -Hâtez-vous, citoyens, de souscrire l'enrôlement momentané que nous vous proposons pour dissoudre ^une horde de brigands qui veut usurper les fruits d'une Révolution qui a coûté tant de sacrifices à tous les. citoyens. (Nouve...
ï « Citoyens, les agitateurs de Paris et les ennemis de la Révolution, conspirent tous les jours contre elle en flagornant le peuple de cette ville, en lui persuadant qu'il est le souverain presque exclusivement de la République, dont il n'est que la quatre-vingt-quatrième partie; il s'est permis de dicter à la Convention des décrets à sa convenance, et l'empêche ainsi de nous donner une bonne Constitution. Le seul moyen de remédier à ces abus est d'organiser une force départementale qui puisse protéger nos législateurs, et donner force à la loi. Nous avons arrêté un rassemblement de bons citoyens pour environner la Convention, et l'escorter vers la ville qu'elle choisira pour son séjour, si elle juge cette démarche nécessaire. ( Vifs murmures à l'extrême gauche>) -Hâtez-vous, citoyens, de souscrire l'enrôlement momentané que nous vous proposons pour dissoudre ^une horde de brigands qui veut usurper les fruits d'une Révolution qui a coûté tant de sacrifices à tous les. citoyens. (Nouveaux murmures à l'extrême gauche.)
Locuteur: Birotteau
...ques factieux que le peuple a fait tant de sacrifices pour conquérir la liberté,' ...
...isser ce soin à la sagesse des citoyens de Paris. Hâtez-vous de nous donner une bonne Constitution républicaine qui ramène l'ordre; nous l...
...nerons si elle vous paraît l'expression de la volonté générale et non le vœu d'un seul département. Chassez de votre sein les désorganisateurs (Murmur...
...aris 6i c'est nécessaire. Si la commune de Paris continue d'être rebelle à la loi,...
« Législateurs, ce n'est pas pour devenir le jouet d4e quelques factieux que le peuple a fait tant de sacrifices pour conquérir la liberté,' il veut en jouir. Les scélérats qui veulent la lui ravir sont démasqués : leurs crimes sont connus ; déjà ils seraient punis si les départements n'avaient voulu laisser ce soin à la sagesse des citoyens de Paris. Hâtez-vous de nous donner une bonne Constitution républicaine qui ramène l'ordre; nous la sanctionnerons si elle vous paraît l'expression de la volonté générale et non le vœu d'un seul département. Chassez de votre sein les désorganisateurs (Murmures à gauche)-, -enfin quittez Paris (Ah! ah! au fond à gauche), quittez Paris 6i c'est nécessaire. Si la commune de Paris continue d'être rebelle à la loi, nous irons vous aider à la soumettre ; faites triompher la loi.
Locuteur: Chabot
...es funestes impressions. Le département de la Haute-Loire vient de faire une proclamation pour engager ses... un dépàrtement qui a reçu ces funestes impressions. Le département de la Haute-Loire vient de faire une proclamation pour engager ses administrés à se porter en armes à Pans.
Locuteur: Reynaud
Je suis membre de la'.députation de la Haute-Loire, et j'atteste le fait. Il arrive un membre de l'administration pour le dénoncer, il p...
... encore que cette réclamation est venue de la part d'hommes qui sont dans les bureaux de Roland.
Je suis membre de la'.députation de la Haute-Loire, et j'atteste le fait. Il arrive un membre de l'administration pour le dénoncer, il paraîtra demain à la barre. J'atteste encore que cette réclamation est venue de la part d'hommes qui sont dans les bureaux de Roland.
Locuteur: Chabot
...départements, et y a fait circuler plus de 100,000 exemplaires de la diatribe de Louvet; je demande, dis-je, en réparation, l'envoi aux départements du compté de la municipalité. ...nion sur Roland, qui, comme on sait, répand à grands frais la calomnie dans les départements, et y a fait circuler plus de 100,000 exemplaires de la diatribe de Louvet; je demande, dis-je, en réparation, l'envoi aux départements du compté de la municipalité.
Locuteur: Chabot
Plusieurs membres demandent la lecture de cet arrêté dont a parlé Chabot. ; ~ Plusieurs membres demandent la lecture de cet arrêté dont a parlé Chabot. ; ~
Locuteur: Chabot
... Convention décrète que cet arrêté sera ^ posé sur le bureau et qu'il sera lu pa... (La Convention décrète que cet arrêté sera ^ posé sur le bureau et qu'il sera lu par un secrétaire.)
Locuteur: Birotteau
... deux poids et deux mesures. Elle vient de décider que lecture lui serait faite de l'arrêté pris par le département de la Haute-Loire, elle doit entendre également l'adresse de ce département à la Convention concerna... La Convention ne saurait avoir deux poids et deux mesures. Elle vient de décider que lecture lui serait faite de l'arrêté pris par le département de la Haute-Loire, elle doit entendre également l'adresse de ce département à la Convention concernant cet arrêté et en ordonner le dépôt sur son bureau.
Locuteur: Salle
...taire, donne lecture d'une délibération de la section de Bonne-Nouvelle, qui dénonce à la Convention un arrêté pris par le département de la Haute-Loire. A cette dénonciation est jointe copie d'un affiche imprimée par ordre de ce département. , secrétaire, donne lecture d'une délibération de la section de Bonne-Nouvelle, qui dénonce à la Convention un arrêté pris par le département de la Haute-Loire. A cette dénonciation est jointe copie d'un affiche imprimée par ordre de ce département.
Locuteur: Salle
Suit la teneur de ces pièces. Suit la teneur de ces pièces.
Locuteur: Salle
Extrait dçs délibérations de rassemblée générale Extrait dçs délibérations de rassemblée générale
Locuteur: Salle
et permanente de la section de- Bonne-Nouvelle, et permanente de la section de- Bonne-Nouvelle,
Locuteur: Salle
Arrêté du, département de la Haute-Loire. Arrêté du, département de la Haute-Loire.
Locuteur: Birotteau
...it lecture d'une adresse du département de la Hauté-Loire, dont voici un extrait : fait lecture d'une adresse du département de la Hauté-Loire, dont voici un extrait :
Locuteur: Birotteau
« Voilà le vœu de vos commettants, ils vous l'ordonnent par notre organe. Ayez le courage de le remplir, ils auront celui de se faire respecter et de vous faire obéir. ». « Voilà le vœu de vos commettants, ils vous l'ordonnent par notre organe. Ayez le courage de le remplir, ils auront celui de se faire respecter et de vous faire obéir. ».
Locuteur: Birotteau
..., où est dans cette adresse l'intention de porter le fer et la flamme dans Paris. Je demande, citoyens, où est dans cette adresse l'intention de porter le fer et la flamme dans Paris.
Locuteur: Thuriot
Parfaitement, et je demande le renvoi de l'arrêté au conseil exécutif. Parfaitement, et je demande le renvoi de l'arrêté au conseil exécutif.
Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
C'est un àmi de la Rèpubliqûe qui monte à cette tribune. L'ami de la République n'est pas plus attaché à ...
... pas douteux que nous avons tous à cœur de maintenir le serment que nous avons fait, je crois voir dans l'orage qui vient de se passer un moyen utile pour .dissiper...
C'est un àmi de la Rèpubliqûe qui monte à cette tribune. L'ami de la République n'est pas plus attaché à Paris qu'aux 83 autres départemënts, parce que la République est indivisible. Comme il n'est pas douteux que nous avons tous à cœur de maintenir le serment que nous avons fait, je crois voir dans l'orage qui vient de se passer un moyen utile pour .dissiper tous les nuages ; il y a des torts ae part et d'autre, je vais le prouver.

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 233
Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
d'après lesquels des sections de Paris se disaient en élat d'insurrectio...
... état d'insurrection n'était qu'un état de vigilance plus active? N'a-t-on pas ent...
...n pas eu même quelques motifs légitimes de le craindre? Ne nous laissons point étonner de ces inconvénients, ils sont attachés à la Révolution. Il n'est pas de puissance humaine qui puisse dire d'une...
...asser à l'ordre du jour sur les erreurs de quelques sections de Paris, ainsi que sur celles de quelques départements, en convenant de bonne foi que les uns et les autres veu...
...re sont, bien compensés par la conquête de la, liberté. A l'égard du pain, n'est-i...
...he dans cette ville que dans la plupart de nos départements ? N'est-il pas -vrai q...
...alité, pour maintenir cette infériorité de prix, dépense 12 à 13,000 livres par mo...
...dre du jour sur l'arrêté du département la Haute-Loire, et à cet égard j'observ...
...t impossibles à calculer. Je profiterai de cette occasion pour vous présenter quelques idées sur la nécessité de ramener l'esprit public vers le point c...
d'après lesquels des sections de Paris se disaient en élat d'insurrection permanente ?-N'avons-ndus pas vu ces sections venir nous dire le lendemain que cet état d'insurrection n'était qu'un état de vigilance plus active? N'a-t-on pas entendu dire hautement que les représentants du peuple n'étaient pas en sûreté dans cette ville?-Na-t-on pas eu même quelques motifs légitimes de le craindre? Ne nous laissons point étonner de ces inconvénients, ils sont attachés à la Révolution. Il n'est pas de puissance humaine qui puisse dire d'une révolution : elle s'arrêtera là. Il faut passer à l'ordre du jour sur les erreurs de quelques sections de Paris, ainsi que sur celles de quelques départements, en convenant de bonne foi que les uns et les autres veulent la République, et que les reproches qu'on peut leur faire sont, bien compensés par la conquête de la, liberté. A l'égard du pain, n'est-il pas évident qu'il est à beaucoup meilleur marche dans cette ville que dans la plupart de nos départements ? N'est-il pas -vrai que la municipalité, pour maintenir cette infériorité de prix, dépense 12 à 13,000 livres par mois? J'ai demandé l'ordre du jour sur l'arrêté du département la Haute-Loire, et à cet égard j'observe qu'il ne parle que d'agitateurs; mais tout à l'heure la municipalité nous a di...
... laissent trop épouvanter par les suites d'une révolution dont les effets étaient impossibles à calculer. Je profiterai de cette occasion pour vous présenter quelques idées sur la nécessité de ramener l'esprit public vers le point central.
Locuteur: Thuriot
...s demandent que l'arrêté du département de la Haute-Loire soit renvoyé au pouvoir ... Plusieurs membres demandent que l'arrêté du département de la Haute-Loire soit renvoyé au pouvoir exécutif.
Locuteur: Marat
Je renouvelle ma demande de parler après lui. Je renouvelle ma demande de parler après lui.
Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
...ouvoir exécutif l'arrêté du département de la Haute-Loire, il faudrait qu'elle, y renvoyât aussi les arrêtés des sections de Paris; mais comme la Convention, lorsqu'elle a eu connaissance de ces derniers, n'a pas jugé à propos de les renvoyer, elle montrerait une espèce de partialité, si elle renvoyait aujourd'hui celui de. la Haute-Loire. Je demande donc très p...
...tres, cependant je ne suis point d'avis de cette seconde proposition. A l'égard de l'envoi du compte de la municipalité, puisqu'il est vrai que...
Si la Convention renvoyait au pouvoir exécutif l'arrêté du département de la Haute-Loire, il faudrait qu'elle, y renvoyât aussi les arrêtés des sections de Paris; mais comme la Convention, lorsqu'elle a eu connaissance de ces derniers, n'a pas jugé à propos de les renvoyer, elle montrerait une espèce de partialité, si elle renvoyait aujourd'hui celui de. la Haute-Loire. Je demande donc très précisément que l'on passe à l'ordre du jour, ou que l'on renvoie les uns et les autres, cependant je ne suis point d'avis de cette seconde proposition. A l'égard de l'envoi du compte de la municipalité, puisqu'il est vrai que ce rapport a été parmi nous l'occasion d'une querelle, lui donner la préférence...
Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
espèce de partialité. Sans doute il est dans l'intention de la Convention de ne pas laisser croire que nous vouions entretenir les départements de nos débats ; au contraire, elle doit ch...
...n caractère d'impartialité parfaite. Je de m ande donc l'ordre du jour pur et simple sur la seconde par? tie la proposition.
espèce de partialité. Sans doute il est dans l'intention de la Convention de ne pas laisser croire que nous vouions entretenir les départements de nos débats ; au contraire, elle doit chercher à terminer toutes ces discussions et à garder son caractère d'impartialité parfaite. Je de m ande donc l'ordre du jour pur et simple sur la seconde par? tie la proposition.
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
...ai pas les services rendus par la ville de Paris à la patrie; la France les connaî...
...urs qui souillèrent la première.semaine de septembre, elles ne doivent pas être im...
...demande l'ordre du jour sur le compte rendu par la municipalité. Je ne rappellerai pas les services rendus par la ville de Paris à la patrie; la France les connaît et l'univers les admire. Je ne parlerai pas aussi des horreurs qui souillèrent la première.semaine de septembre, elles ne doivent pas être imputées aux Parisiens. (Murmures prolongés.)
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
... que tous les yeux veulent se détourner de ce( horrible tableau, de ce tableau effrayant. Je ne considérera...
...ourquoi la Convention nationale a exigé de Paris que la municipalité lui rendît co...
...nvention nationale n'avait pour.but que de s'éclairer sur l'état de Paris ;les uns disaient qu'il régnait d...
Citoyens, le frémissement qui se manifeste montre assez que tous les yeux veulent se détourner de ce( horrible tableau, de ce tableau effrayant. Je ne considérerai donc en ce moment que le-compte en lui-même, et d'abord je vous demanderai pourquoi la Convention nationale a exigé de Paris que la municipalité lui rendît compte, et certes par ce décret, elle n'entendait pas recevoir une pièce qui dût parvenir dans les départements. La Convention nationale n'avait pour.but que de s'éclairer sur l'état de Paris ;les uns disaient qu'il régnait dans Paris une fermentation sourde dont on devait redouter les effets,..
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
Un membre : Président, je vous prie de faire dégager la tribune. Un membre : Président, je vous prie de faire dégager la tribune.
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
...ient partagées que sur l'état politique de Paris et-sur la situation des esprits. Dans l'incertitude, l'intention de la Convention, en demandant ce compte à la municipalité, a été de s'éclairer elle-même sur l'état de cette ville. Ce rapport, par sa nature,... Je disais^ citoyens, que les opinions n'étaient partagées que sur l'état politique de Paris et-sur la situation des esprits. Dans l'incertitude, l'intention de la Convention, en demandant ce compte à la municipalité, a été de s'éclairer elle-même sur l'état de cette ville. Ce rapport, par sa nature, est-il propre à être envoyé dans les départements?
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
...ent-elles être considérées comme celles de la Convention? Je dis que le rapport n'...
...'un tableau pur et simple pour la ville de Paris, il est inutile de le faire passer aux départements.
...a municipalité sont-ils vrais ? Toutes les opinions q/ii y sont manifestées doivent-elles être considérées comme celles de la Convention? Je dis que le rapport n'est pas en état d'être'envoyé aux départements; car, si vous n'y trouvez qu'un tableau pur et simple pour la ville de Paris, il est inutile de le faire passer aux départements.
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
...évoir quelles en seront les suites lors la décision du jugement de Louis. On y marque donc des incertitude...
...tements, parce qu'il y pourrait exciter de la fermentation. Il est dit dans ce compte que le peuple de Paris n'a point de défenseurs dans la Convention. Soyons de bonne foi : la ville de Pàris se Croit-elle, comprise dans la dénomination "générale-de peuple? Et qui oserait dire que le peuple n'a point ici de défenseurs? Si, au contraire, elle ne s...
...en effet, annonce que les esprits sont dans la fermentation, et qu'on ne peut prévoir quelles en seront les suites lors la décision du jugement de Louis. On y marque donc des incertitudes sur la conduite que tiendront lés citoyens lorsque la Convention aura prononcé. Par cela même ce compte n'est point propre à être mis sous les yeux des départements, parce qu'il y pourrait exciter de la fermentation. Il est dit dans ce compte que le peuple de Paris n'a point de défenseurs dans la Convention. Soyons de bonne foi : la ville de Pàris se Croit-elle, comprise dans la dénomination "générale-de peuple? Et qui oserait dire que le peuple n'a point ici de défenseurs? Si, au contraire, elle ne s'y croit pas comprise, si elle veut s'isoler, qu'elle le dise...(Nombreux murmur...

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 234
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
La municipalité de Paris descend des bancs qu'elle occupe ... La municipalité de Paris descend des bancs qu'elle occupe et se représente à la barre.
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
...'ai déjà énoncée, savoir : que la ville de Paris était fortement attachée aux inté... ... une très grande différence entre l'opinion qu'on me suppose, et l'opinion que j'ai déjà énoncée, savoir : que la ville de Paris était fortement attachée aux intérêts généraux. Je disais que le compte rendu produirait, à coup sûr, des effets ...
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
Citoyens, sans calomnier les intentions de ceux qui m'ont précédé ici, je dirai qu'un conspirateur, qu'un ennemi de la chose publique, qui se serait mépris sur les intentions du peuple de Paris, qui aurait méconnu les dispositi...
... pu agir différemment, s'il se fût mêlé de porter le désordre, que de dire aux uns que la suppression des droits onéreux n'avait rien fait sur eux, et de dire que les autres s'armaient pour y v...
Citoyens, sans calomnier les intentions de ceux qui m'ont précédé ici, je dirai qu'un conspirateur, qu'un ennemi de la chose publique, qui se serait mépris sur les intentions du peuple de Paris, qui aurait méconnu les dispositions où il est pour maintenir la loi et pour fraterniser avec les habitants des départements, n'aurait pu agir différemment, s'il se fût mêlé de porter le désordre, que de dire aux uns que la suppression des droits onéreux n'avait rien fait sur eux, et de dire que les autres s'armaient pour y venir apporter la flamme et le fer.
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
...yens des départements avec les citoyens de Paris; nous devons nous empresser de serrer, le plus fortement possible, les...
...ent ; nous devons éloigner toute espèce de piège qui serait dans le cas, de quelque part qu'il vienne, d'allumer de...
...ient l'incendie dans toutes les parties de la République.
... ne sont pas là les dispositions dans lesquelles nous devons entretenir les citoyens des départements avec les citoyens de Paris; nous devons nous empresser de serrer, le plus fortement possible, les liens qui les unissent ; nous devons éloigner toute espèce de piège qui serait dans le cas, de quelque part qu'il vienne, d'allumer des torches qui porteraient l'incendie dans toutes les parties de la République.
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
... représentants du peuple s'empresseront de se lever pour leur accorder ce qui leur... ...ils les présentent à la Convention, et non seulement un défenseur, mais tous les représentants du peuple s'empresseront de se lever pour leur accorder ce qui leur est dû.. (Applaudissements.)
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
Vous voyez qu'on a énoncé au sein de la Convention nationale que la ville de Paris n'y doit pas trouver de défenseurs ; eh bien, citoyens, quelle ... Vous voyez qu'on a énoncé au sein de la Convention nationale que la ville de Paris n'y doit pas trouver de défenseurs ; eh bien, citoyens, quelle conséquence devez-vous en tirez? Elle est toute naturelle, dirait le malveillant...
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
...ulpations sans fondement, et des germes de guerre civile. ... politiques qu'il serait dangereux d'y répandre;, parce qu'il s'y trouve des inculpations sans fondement, et des germes de guerre civile.
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
...uittant la tribune, abandonne les bancs de la Montagne pour aller siéger au centre... (L'orateur, en quittant la tribune, abandonne les bancs de la Montagne pour aller siéger au centre.)
Locuteur: Lecointe-Puyraveau
Plusieurs membres demandent la clôture de la discussion. Plusieurs membres demandent la clôture de la discussion.
Locuteur: David
Je ne viens vous proposer que des vues de paix et de conciliation. (Ah! ah!) Pères conscrits, les enfants de chaque département sont également vos fils. Vous avez décrété que Lille a bien mérité de la patrie, et vous avez bien fait; vous... Je ne viens vous proposer que des vues de paix et de conciliation. (Ah! ah!) Pères conscrits, les enfants de chaque département sont également vos fils. Vous avez décrété que Lille a bien mérité de la patrie, et vous avez bien fait; vous avez décrété que Thionville a
Locuteur: David
bien mérité de la patrie, et vous avez bien fait. Tout le monde dit que Paris a bien mérité de la patrie; eh bien, rendez donc un pare... bien mérité de la patrie, et vous avez bien fait. Tout le monde dit que Paris a bien mérité de la patrie; eh bien, rendez donc un pareil décret.
Locuteur: Thuriot
...res (à l'extrême gauche). C'est le tour de Marat, il faut qu'il soit entendu. Plusieurs membres (à l'extrême gauche). C'est le tour de Marat, il faut qu'il soit entendu.
Locuteur: Marat
...ur la motion particulière qu'on a faite de fermer la discussion, je lui cède la pa... Thuriot me fait savoir qu'il désire seulement parler sur la motion particulière qu'on a faite de fermer la discussion, je lui cède la parole.
Locuteur: Thuriot
..., qu'il faut adopter toutes les mesures de sagesse pour étouffer les haines et fai...
...naître' des inquiétudes sur l'existence de Paris. Qu'avez-vous désiré? De connaître l'état de Paris et non point les opinions de ses officiers municipaux. Ce tableau vous a été présenté ; il n'y a pas de raison qui puisse empêcher de faire parvenir aux départements un tabl...
Je pense, comme Rabaut, qu'il faut adopter toutes les mesures de sagesse pour étouffer les haines et faire,régner la'bonne harmonie dans toute la République. En passant à l'ordre du jo...
...arrêté dont on a fait lecture, c'est qu'on a donné des impressions qui ont fait naître' des inquiétudes sur l'existence de Paris. Qu'avez-vous désiré? De connaître l'état de Paris et non point les opinions de ses officiers municipaux. Ce tableau vous a été présenté ; il n'y a pas de raison qui puisse empêcher de faire parvenir aux départements un tableau qui vous a rassurés vous-mêmes.
Locuteur: Thuriot
... des mesures pour empêcher que l'arrêté de la Haute Loire ne soit imité, et qu'ell... ...me bornant à l'impression et à l'envoi du compte rendu, que la Convention prenne des mesures pour empêcher que l'arrêté de la Haute Loire ne soit imité, et qu'elle en suspende provisoirement l'exécution. (Murmures.)
Locuteur: Thuriot
... membre : Je pense qu'il est nécessaire de décréter la force armée. lin membre : Je pense qu'il est nécessaire de décréter la force armée.
Locuteur: Marat
Un grand nombre de membres : La clôture! la clôture! Un grand nombre de membres : La clôture! la clôture!
Locuteur: Marat
descend de la tribune. descend de la tribune.
Locuteur: Rebecquy et Barbaroux
...autres membres, au contraire, proposent de mettre aux voix l'impression et l'envoi du compte rendu de la municipalité, toujours présente à la... D'autres membres, au contraire, proposent de mettre aux voix l'impression et l'envoi du compte rendu de la municipalité, toujours présente à la barre.
Locuteur: Tallien
...on décrète l'impression du compte rendu de la municipalité de Paris.) (Vifs applaudissements des trib... (La Convention décrète l'impression du compte rendu de la municipalité de Paris.) (Vifs applaudissements des tribunes.)''
Locuteur: Le Président
Je prie les citoyens des tribunes de ne pas m'obliger à sévir contre eux ; t... Je prie les citoyens des tribunes de ne pas m'obliger à sévir contre eux ; toute manifestation est interdite, et si elle se renouvelait, [je me verrais forc...

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 235
Locuteur: Le Président
Je mets aux voix ia question de l'envoi aux départements. Je mets aux voix ia question de l'envoi aux départements.
Locuteur: Le Président
...passe à l'ordre du jour sur la question de l'envoi aux départements.) (La Convention passe à l'ordre du jour sur la question de l'envoi aux départements.)
Locuteur: Carra
...mpression, c'est d'ajouter la cassation de l'arrêté du département de la Haute-Loire. (Vives interruptions au... Je demande à faire un amendement au décret rendu sur l'impression, c'est d'ajouter la cassation de l'arrêté du département de la Haute-Loire. (Vives interruptions au centre.)
Locuteur: Julien
...renne des mesures contre le département de la Haute-Loire, qui a usurpé le pouvoir législatif en provoquant une levée de volontaires de sa propre autorité. (Nouveaux murmures ... , Jean. Carra a raison et j'appuie sa motion. Je demande que la Convention prenne des mesures contre le département de la Haute-Loire, qui a usurpé le pouvoir législatif en provoquant une levée de volontaires de sa propre autorité. (Nouveaux murmures au centre.)
Locuteur: Marat
Un grand nombre de membres réclament l'ordre du jour. Un grand nombre de membres réclament l'ordre du jour.
Locuteur: Marat
D'autres membres demandent le renvoi de l'arrêté au pouvoir exécutif. D'autres membres demandent le renvoi de l'arrêté au pouvoir exécutif.
Locuteur: Lidon
...ses infernales qui sortent des sections de Paris. Il faut donc aussi y renvoyer les adresses infernales qui sortent des sections de Paris.
Locuteur: Turreau-Linières
Autoriser la conduite de l'administration du département de la Haute-Loire, c'est créer 84 ministres de la guerre. Autoriser la conduite de l'administration du département de la Haute-Loire, c'est créer 84 ministres de la guerre.
Locuteur: Chabot
...is agitateurs...les vrais organisateurs de la guerre civile, les vrais anarchistes... ...lle d'un autre département qu'ils calomnient, voilà les vrais traîtres...les vrais agitateurs...les vrais organisateurs de la guerre civile, les vrais anarchistes, les voilà... (Vives interruptions au
Locuteur: Choudieu
Je défie - Delahaye de motiver l'ordre du jour et je me charge de répondre après. Je défie - Delahaye de motiver l'ordre du jour et je me charge de répondre après.
Locuteur: Delahaye
...êté au conseil exécutif; et en essayant de ramener l'Assemblée à l'ordre du jour, je ne serai ni un organisateur de la guerre civile, ni un anarchiste. C'est d'après les lois de l'égalité que je vais motiver Y ordre du jour. On vous demande de casser l'arrêté du département de la Haute-Loire. Mais, je vous le demand...
...connu? Il doit venir demain des députés de ce département vous lire une adresse; n...
...s, si un tel arrêté avait quelque chose de coupable, il sont bien plus coupables e...
... parole pour combattre les propositions qui sont faites d'envoyer tel ou tel arrêté au conseil exécutif; et en essayant de ramener l'Assemblée à l'ordre du jour, je ne serai ni un organisateur de la guerre civile, ni un anarchiste. C'est d'après les lois de l'égalité que je vais motiver Y ordre du jour. On vous demande de casser l'arrêté du département de la Haute-Loire. Mais, je vous le demande, cet arrêté vous est-il officiellement connu? Il doit venir demain des députés de ce département vous lire une adresse; ne prononcez donc pas avant que vous les ayez entendus. D'ailleurs, serait-ce un crime, quand un département-aurait délibéré d'envoyer des fédérés à Paris? Certes, si un tel arrêté avait quelque chose de coupable, il sont bien plus coupables encore ces
Locuteur: Delahaye
arrêtés insolents dont les murs de Paris sont placardés et où l'on voit de...
...en état d'insurrection; je ne parle pas de mille autres productions de cette nature, sur lesquelles vous n'ave...
arrêtés insolents dont les murs de Paris sont placardés et où l'on voit des sections entières se déclarer en état d'insurrection; je ne parle pas de mille autres productions de cette nature, sur lesquelles vous n'avez encore rien prononcé.
Locuteur: Lesage
J'appuie la motion de Delahaye; l'Assemblée ne peut prendre aucune détermination avant de connaître officiellement cet arrêté. J'appuie la motion de Delahaye; l'Assemblée ne peut prendre aucune détermination avant de connaître officiellement cet arrêté.
Locuteur: Génissieu
...ain deux administrateurs du département de la Haute-Loire doivent se présenter à l... Parfaitement, puisque demain deux administrateurs du département de la Haute-Loire doivent se présenter à la barre pour le soumettre à la Convention nationale et en expliquer les motifs.
Locuteur: Génissieu
Un grand nombre de membres : L'ordre du jour! Un grand nombre de membres : L'ordre du jour!
Locuteur: Le Président
consulte l'Assemblée sur la proposition de passer à l'ordre du jour. consulte l'Assemblée sur la proposition de passer à l'ordre du jour.
Locuteur: Le Président
...'affirmative. Une rumeur subite partant de l'une des extrémités, interrompt sa dél... (La majorité se lève pour l'affirmative. Une rumeur subite partant de l'une des extrémités, interrompt sa délibération. ............... Une cinquantaine des membres s'écrient : L'appel nomi...
Locuteur: Marat
descend de la tribune. descend de la tribune.
Locuteur: Choudieu
...t que ceux qui nous accusent sans cesse de provoquer l'anarchie soient au contrair...
... c'est donner un exemple bien dangereux de fédéralisme; car il ne faut pas oublier que c'est nous qu'on accuse de fédéralisme..
Il est bien étonnant que ceux qui nous accusent sans cesse de provoquer l'anarchie soient au contraire les premiers à soutenir des administrateurs qui ont voulu violer toutes les lois, et c'est donner un exemple bien dangereux de fédéralisme; car il ne faut pas oublier que c'est nous qu'on accuse de fédéralisme..
Locuteur: Chambon
De quel régiment êtes-vous? (Violents murm... De quel régiment êtes-vous? (Violents murmures.)
Locuteur: Choudieu
Je suis de la Montagne. (Les murmures continuent.) Je suis de la Montagne. (Les murmures continuent.)
Locuteur: Choudieu
... cesse,.qui nous avaient accusés d'être de la faction de la Montagne. ...que l'on connût ceux qui, par des apostrophes indécentes, nous provoquaient sans cesse,.qui nous avaient accusés d'être de la faction de la Montagne.
Locuteur: Choudieu
Oui, j'en suis de la Montagne, puisque c'est ainsi qu'on ... Oui, j'en suis de la Montagne, puisque c'est ainsi qu'on appelle le côté gauche.
Locuteur: Choudieu
... des fédéralistes, viennent aujourd'hui de se faire connaître, et je le prouve. ...x-là qui nous accusent sans cesse d'être des désorganisateurs, et par conséquent des fédéralistes, viennent aujourd'hui de se faire connaître, et je le prouve.
Locuteur: Choudieu
... les lois, qui vient vous parler au nom de ses administrés, qui vient vous Ils se font connaître, en soutenant un département qui a violé toutes les lois, qui vient vous parler au nom de ses administrés, qui vient vous

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 236
Locuteur: Choudieu
dire, qu'il exprime le vœu de ses administrés. Je le demande.. dire, qu'il exprime le vœu de ses administrés. Je le demande..
Locuteur: Birotteau
...urd'hui que les interruptions, qui sont de la tactique, pour m'empê-cher d'établir...
...s, .et surtout lorsqu'on m'a interpellé de déclarer de quel parti j'étais.
...si je ne les énonce pas, je demande qu'on me rappelle à l'ordre. Je déclare aujourd'hui que les interruptions, qui sont de la tactique, pour m'empê-cher d'établir les principes, rie me troubleront pas. (Murmures.) L on ne dira pas aujourd'hui...
...uis pas être dans la question, lorsqu'on m'interrompt sans cesse par des clameurs, .et surtout lorsqu'on m'a interpellé de déclarer de quel parti j'étais.
Locuteur: Birotteau
...loi qui défend aux corps administratifs de se mêler de toute autre fonction que de celles déterminées par la loi; c'est-à-...
... à l'administration. La loi leur défend de prendre en aucune manière le caractère de représentation. Or, je dis que lé département de la Haute-Loire a pris un caractère de représentation, en vous disant qu'il ex...
...ous ordonnait (ce sont ses expressions) de prendre un autre'caractère,
Je dis qu'il existé une loi qui défend aux corps administratifs de se mêler de toute autre fonction que de celles déterminées par la loi; c'est-à-dire, toutes celles qui sont relatives à l'administration. La loi leur défend de prendre en aucune manière le caractère de représentation. Or, je dis que lé département de la Haute-Loire a pris un caractère de représentation, en vous disant qu'il exprimait le vœu des administrés; qu'il vous ordonnait (ce sont ses expressions) de prendre un autre'caractère,
Locuteur: Birotteau
...ement a donné un exemple bien dangereux de fédéralisme, lorsqu'il compose que forc... Je dis que ce département a donné un exemple bien dangereux de fédéralisme, lorsqu'il compose que force armée dans son département. -
Locuteur: Birotteau
...urs, je mets en fait que le département de la fïaute-Loireaviolé, non seulement le...
...e vous avez consacrés, d'indivisibilité de la République. Il vous donne un grand exemple de fédéralisme, et je. suis bien étonné qu...
...e département ; voilà son vœu. Il veut encore la conduire à Paris. Ainsi, Messieurs, je mets en fait que le département de la fïaute-Loireaviolé, non seulement les lois existantes, mais encore les principes que vous avez consacrés, d'indivisibilité de la République. Il vous donne un grand exemple de fédéralisme, et je. suis bien étonné qu'il soit soutenu par des gens qui, naguère, nous en accusaient.
Locuteur: Birotteau
... loi. Je demande donc qu'il soit chargé de vous en rendre compte ; car passer à l'... Le pouvoir exécutif doit réprimer toutes les. atteintes portées à la loi. Je demande donc qu'il soit chargé de vous en rendre compte ; car passer à l'ordre du jour, ce serait'consacrer l'anarchie et le fédéralisme.
Locuteur: Guadet
Citoyens, on avait fait la proposition de Casser l'arrêté pris par les administrateurs du département de la Haute-Loire, on avait joint à cette proposition celle de renvoyer cet arrêté au conseil exécutif...
... avait été invoqué sur l'une et l'autre de ces propositions; on a demandé, on a co...
...e premier fait. L'arrêté du département de la Haute-Loire ne peut pas vous être co...
Citoyens, on avait fait la proposition de Casser l'arrêté pris par les administrateurs du département de la Haute-Loire, on avait joint à cette proposition celle de renvoyer cet arrêté au conseil exécutif; l'ordre du jour avait été invoqué sur l'une et l'autre de ces propositions; on a demandé, on a combattu l'ordre du jour, et cependant qu'a-ton dit pour empêcher que l'Assemblée ne le décrète? Rien, absolument, car on n'a pas répondu à ce premier fait. L'arrêté du département de la Haute-Loire ne peut pas vous être connu, n'ayant pas été envoyé, par les administrateurs ni par le conseil, exécutif...
Locuteur: Guadet
...ve que c'est une très grande erreur que de croire que la Convention nationale doiv...
...olument intervertir l'ordre établi, que de renvoyer au pouvoir exécutif un arrêté ...
...er vous ne pouvez pas non plus le renvoyer au pouvoir exécutif. Sur quoi j'observe que c'est une très grande erreur que de croire que la Convention nationale doive renvoyer ainsi au- pouvoir exécutif des pièces même qui lui seraient apportées; car remarquez, citoyens, que c'est absolument intervertir l'ordre établi, que de renvoyer au pouvoir exécutif un arrêté qu il doit vous apporter, après en avoir pris connaissance. Ainsi, dans aucun ca...
Locuteur: Guadet
... en avoir connaissance (Mur-mures^ afin de savoir si le conseil en a eu communicat... ...ler dans son sein les ministres, ou celui dans le département duquel on pourrait en avoir connaissance (Mur-mures^ afin de savoir si le conseil en a eu communication..
Locuteur: Guadet
...ent beaucoup plus à la forme qu'au fond de la question, que je veux m'arrêter. On prétend que le département de La Haute-Loire a violé tous les princip...
...t les principes, lorsque, pour le salut de la chose publique, ils envoyèrent dès f...
Mais, citoyens, ce n'est pâs seulement à ces principes, qui tiennent beaucoup plus à la forme qu'au fond de la question, que je veux m'arrêter. On prétend que le département de La Haute-Loire a violé tous les principes. J'observe d'abord qu'on est devenu bien rigoureux là-dessus tout d'un coup [Murmures) ; car -on ne disait pas que les départements viplaiènt les principes, lorsque, pour le salut de la chose publique, ils envoyèrent dès fédérés à Paris.
Locuteur: Guadet
, Plusieurs membres : Ils y sont venus de leur propre mouvement. , Plusieurs membres : Ils y sont venus de leur propre mouvement.
Locuteur: Guadet
...éprouva, comme elle devait en éprouver, de bien fortes critiqués. ...er les fédérés qui venaient à Paris. Proclamation, pour le dire en passant, qui éprouva, comme elle devait en éprouver, de bien fortes critiqués.
Locuteur: Guadet
...n des principes, lorsque, pour le salut de la République, les départements ont arm... J'observe qu'on ne s'est pas récrié sur la violation des principes, lorsque, pour le salut de la République, les départements ont armé les citoyens et ont envoyé des légions vers les frontières; en excédani, à cet...
Locuteur: Guadet
...tre saisi, lorsqu'on parle des citoyens de nos'départements, à moins que.vous ne v...
...lomniateurs des sentiments des citoyens de divers départements de la République ; vous devez convenir que...
...ésir ne les appelait à Paris, que Celui de fraterniser avec les bons citoyens de cette ville. Si vous pensez autrement s...
...concevrais bien difficilement ce que c'est que cette terreur dont on affecte d'être saisi, lorsqu'on parle des citoyens de nos'départements, à moins que.vous ne vouliez vous avouer vous-mêmes les calomniateurs des sentiments des citoyens de divers départements de la République ; vous devez convenir que nul autre désir ne les appelait à Paris, que Celui de fraterniser avec les bons citoyens de cette ville. Si vous pensez autrement sur leur compté, vous montrerez alors què vous ne voulez pas que les bons citoyen...
Locuteur: Guadet
...oup d'hommes ici qui ne se soucient pas de le partager. J'ajoute, citoyens, qu'on a l'air de s'étonner sans cesse des causes qui peu...
...tes ; mais "j'en appelle à la bonne foi de tous ceux qui m'écoutent : est-il possible de se dissimuler que si jamais il y eût du...
...uvertement méprisée, lorsqu'une section de Paris..
...terait ici sur les brigands mêmes ; éh bien, citoyens, cet intérêt, il y a beaucoup d'hommes ici qui ne se soucient pas de le partager. J'ajoute, citoyens, qu'on a l'air de s'étonner sans cesse des causes qui peuvent exciter ainsi le zèle des bons patriotes ; mais "j'en appelle à la bonne foi de tous ceux qui m'écoutent : est-il possible de se dissimuler que si jamais il y eût du péril pour la chose publique, c'est .certainement lorsque la Convention nationale est ouvertement méprisée, lorsqu'une section de Paris..

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 237
Locuteur: Guadet
Je demande de quel droit certains membres veulent des...
...us entendîtes le substitut du procureur de la commune de Paris, vous dire que la France n'avait fait que changer de tyrans ; qu'il fallait assembler les sections de Paris, et leur dénoncer le souverain. V...
... oublié cet arrêté pris par une section de Paris,
Je demande de quel droit certains membres veulent despotiser lés autres?-Vous avez donc oublié que vous entendîtes le substitut du procureur de la commune de Paris, vous dire que la France n'avait fait que changer de tyrans ; qu'il fallait assembler les sections de Paris, et leur dénoncer le souverain. Vous avez donc oublié cet arrêté pris par une section de Paris,
Locuteur: Guadet
...res répètent ironiquement l'exclamation de Guadet. Plusieurs membres répètent ironiquement l'exclamation de Guadet.
Locuteur: Guadet
Les braves citoyens de nos départements ne souffriront pas que... Les braves citoyens de nos départements ne souffriront pas que cet exécrable vœu s'accomplisse; ils ne souffriront pas qu'on donne un défenseu...
Locuteur: Guadet
...ès convaincus que pour avoir des hommes de cette espèce, il fallait dicter leurs v... ...ux qui ont demandé cet appel à haute voix, ils ont bien prouvé qu'ils étaient très convaincus que pour avoir des hommes de cette espèce, il fallait dicter leurs volontés avec des bourreaux, leurs ordres avpc des assassins..
Locuteur: Guadet
...oyez pas, au reste, que, quand je parle de cet état pénible, de cet état véritablement douloureux pour le salut de la République, dans lequel la chose pub...
...tende "accuser la majorité des sections de Paris. Consultez-les, elles vous diront...
... qui jettent l'épouvante dans les cœurs de tous les bons citoyens, qui les obligen...
...libérations les plus importantes au vœu de quelques factieux et de quelques brigands. Voilà ce qu'elles vo...
...es choses i Accusez alors le zèle des administrateurs dès départements, et ne croyez pas, au reste, que, quand je parle de cet état pénible, de cet état véritablement douloureux pour le salut de la République, dans lequel la chose publique pourrait se trouver maintenant, je prétende "accuser la majorité des sections de Paris. Consultez-les, elles vous diront que dans toutes leurs sections, cette faction désorganisatrice et anarchiste a des émissaires qui les excitent, qui jettent l'épouvante dans les cœurs de tous les bons citoyens, qui les obligent à abandonner leur section, et à livrer ainsi les délibérations les plus importantes au vœu de quelques factieux et de quelques brigands. Voilà ce qu'elles vous diront.
Locuteur: Guadet
Leur vœu est celui de s'unir (car les hommes de bien s'entendent toujours) à tous les b... Leur vœu est celui de s'unir (car les hommes de bien s'entendent toujours) à tous les bons citoyens des départements, pour faire cesser enfin cet-état d'anarchie qui d...
...e : « Rillaud-Varenne oublie son traite de là cépkacratie ou le. gouvernement fédé...
...d nous a remis lui-même. Nous refusâmes de l'annoncer commo dangereux. » Voy. Bibliothèque de la Chambre des députés, Es78, (Mercure ...
...s lettres suivantes (1) A cet égard, le Mercure Universel publie la note suivante : « Rillaud-Varenne oublie son traite de là cépkacratie ou le. gouvernement fédératif imprime, qui e*t dans nos maius et que Rillaud nous a remis lui-même. Nous refusâmes de l'annoncer commo dangereux. » Voy. Bibliothèque de la Chambre des députés, Es78, (Mercure Universel, tome 22-23, séance du 5 janvier 1792 page 95.), ' ' '

Séance du samedi 5 janvier 1793

page 238
Paris, le 5 janvier 1793, Paris, le 5 janvier 1793,
4 janvier 1793, 4 janvier 1793,
5 janvier 1793, 5 janvier 1793,
Adjoint aux adjudants généraux de camp de Meaux. (1 et 2) Archives nationales. Ca... Adjoint aux adjudants généraux de camp de Meaux. (1 et 2) Archives nationales. Carton C 244, chemise 319, n» 35.
La Convention ordonna à sa commission de faire un rapport sur cet objet; et pour satisfaire le désir manifeste de l'Assemblée, elle s'empressa de faire part du résultat de ses recherches, Le rapporteur fit, à cette tribune, la lecture de plusieurs lettres et mémoires dans les- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collec- tion P... La Convention ordonna à sa commission de faire un rapport sur cet objet; et pour satisfaire le désir manifeste de l'Assemblée, elle s'empressa de faire part du résultat de ses recherches, Le rapporteur fit, à cette tribune, la lecture de plusieurs lettres et mémoires dans les- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collec- tion Portiez, [de'l'Oise), tome 213, n° 33,

Séance du mardi 8 janvier 1793

- search term matches: (1)

Séance du mardi 8 janvier 1793

page 592
Locuteur: Dufriche-Valazé
...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du 6 janvier 1793. - (Cette lecture soulève de vives réclamations quant à la rédaction... , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du 6 janvier 1793. - (Cette lecture soulève de vives réclamations quant à la rédaction.)
Locuteur: Creuzé-Latouche
...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du LUNDI 7 JANVIER 1793, AU MATIN. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du LUNDI 7 JANVIER 1793, AU MATIN.
Locuteur: Julien
...rais au rédacteur du Journal des Débals de donner un récit aussi infidèle des séances de la Convention ; mais qu'un secrétaire nous présente un acte virulent, aussi diffamatoire, un libell... (Jean)-. Je passerais au rédacteur du Journal des Débals de donner un récit aussi infidèle des séances de la Convention ; mais qu'un secrétaire nous présente un acte virulent, aussi diffamatoire, un libelle semblable au prpcès-verbal qui vient d'être lu, cela est indigne. Je demande q...
Locuteur: Julien
... que le procès-vérbal dont Valazé vient de nous donner lecture est un récit très fidèle de ce qui s'est passé; car, parffii toutes celles de vos séances qui ont été orageuses, c el... Un membre (du centre). Je soutiens, moi, que le procès-vérbal dont Valazé vient de nous donner lecture est un récit très fidèle de ce qui s'est passé; car, parffii toutes celles de vos séances qui ont été orageuses, c elle dont ilfait le tableau tient certainement une place distinguée ; et s'il vous...
Locuteur: Julien
... a donc fait son devoir, en disant ijue de tel , a donc fait son devoir, en disant ijue de tel
Locuteur: Julien
...ns membres, que c'est le plus sûr moyen de rendre à vos délibérations le calme etl...
...a question préalable sur la proposition de Julien.
...dre avec censure, etc.. Je m'aperçois même, par le dépit que cela cause à certains membres, que c'est le plus sûr moyen de rendre à vos délibérations le calme etla dignité qui leur conviennent. Je demande la question préalable sur la proposition de Julien.
Locuteur: Bréard
...es procès-verbaux n'ont pas été rédigés de la sorte et que la loi, si elle s établ...
...équence, je demande que les expressions de ce procès-verbal soient admises.
Parfaitement, et j'observe sur ce point que jusqu'à présent du moins, les procès-verbaux n'ont pas été rédigés de la sorte et que la loi, si elle s établit, ne doit pas avoir d'effet rétroactif. En conséquence, je demande que les expressions de ce procès-verbal soient admises.
Locuteur: Bréard
..., on inscrira au procès-verbal les noms de ceux qui s'y seraient livrés. » ...nalités qu'on se serait permises y seront exactement rapportées, et qu'en ce cas, on inscrira au procès-verbal les noms de ceux qui s'y seraient livrés. »
Locuteur: Dufriche-Valazé
Un grand nombre de membres : Non ! rton ! Vous n'êtes pas ... Un grand nombre de membres : Non ! rton ! Vous n'êtes pas inculpé ; l'ordre du jour," nous réclamons l'ordre du jour !
Locuteur: Creuzé-Latouche
... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Roland, ministre, de l'intérieur, qui consulte l'Assemblée s...
... qui a décidé que les lois prohibitives de l'exportation des grains ne seraient point applicables au duché de Bouillon ; cette lettre est ainsi conçu...
Le même secrétaire, donne lecture d'une lettre de Roland, ministre, de l'intérieur, qui consulte l'Assemblée sur le décret qui a décidé que les lois prohibitives de l'exportation des grains ne seraient point applicables au duché de Bouillon ; cette lettre est ainsi conçue :
Locuteur: Creuzé-Latouche
l'an II0 de la République française. » l'an II0 de la République française. »
Locuteur: Creuzé-Latouche
Le ministre de l'intérieur au président de la Convention nationale (1). Le ministre de l'intérieur au président de la Convention nationale (1).
Locuteur: Creuzé-Latouche
...nstituante a prohiber toute exportation de grains et légumes secs hors du territoi... ...e témoigne relativement à sa subsistance, déterminèrent l'Assemblée nationale constituante a prohiber toute exportation de grains et légumes secs hors du territoire français.
PRÉSIDENCE DE TREILHARD, président. PRÉSIDENCE DE TREILHARD, président.
« Paris, le 8 janvier 1793, « Paris, le 8 janvier 1793,
j Le duché de Bouillon, dont le sol infertile n'a jamais pu fournir à ses habitants assez de grains pour les nourrir fit valoir l'an...
...l fut décrété que les lois prohibitives de l'exportation des grains ne seraient pas applicables au duché de Bouillon ; qu'en temps de non exportation il pourrait se pourvoir...
...essaires à ses besoins dans les marchés de Sedan, ou en cas d'insuffisance dans te...
j Le duché de Bouillon, dont le sol infertile n'a jamais pu fournir à ses habitants assez de grains pour les nourrir fit valoir l'ancienne amitié qui Punissait à la France, pour obtenir une exception à cette règle générale, et le 11 août 1790 il fut décrété que les lois prohibitives de l'exportation des grains ne seraient pas applicables au duché de Bouillon ; qu'en temps de non exportation il pourrait se pourvoir chaque année des grains nécessaires à ses besoins dans les marchés de Sedan, ou en cas d'insuffisance dans tels cantons du territoire du département des Ardénnès, que le directoire jugerait...

Séance du mardi 8 janvier 1793

page 593
Locuteur: Creuzé-Latouche
En exécution de cette loi l'administration de ce département qu'elle autorisait a fixer les quantités de grains a extraire par les Bouillonnais,...
...isa, à enlever, chaque année, du marché de Sedan, 11,000 sacs, tant froment que seigle; 800 sacs d'orge, 4,000 sacs d'avoine et de légumes secs.
En exécution de cette loi l'administration de ce département qu'elle autorisait a fixer les quantités de grains a extraire par les Bouillonnais, prit le 15 décembre 1790, un arrêté qui lés autorisa, à enlever, chaque année, du marché de Sedan, 11,000 sacs, tant froment que seigle; 800 sacs d'orge, 4,000 sacs d'avoine et de légumes secs.
Locuteur: Creuzé-Latouche
Au mois de janvier 1792, des besoins ayant commenc...
...aient dus à ses administrés, prit le 15 de ce même mois, un autre arrêté, par lequel elle réduisit à 200 sacs de froment et meteil par semaine, les enlèvements que le duché de Bouillon et ses dépendances feraient-sur le marché de Sedan.
Au mois de janvier 1792, des besoins ayant commencé à se faire sentir dans le département des Ardennés, l'Administration, persuadée que* ses premiers soins étaient dus à ses administrés, prit le 15 de ce même mois, un autre arrêté, par lequel elle réduisit à 200 sacs de froment et meteil par semaine, les enlèvements que le duché de Bouillon et ses dépendances feraient-sur le marché de Sedan.
Locuteur: Creuzé-Latouche
... elle autorisait les habitants du duché de Bouillon, vu l'insuffisance du marché de Sedan, à s'approvisionner sur ceux de Vouzières et Charleville pour 175 sacs par semaine et 76 pour celui de Sedan. ...olue, l'Administration a pris, le 23 juin dernier un troisième arrêté par lequel elle autorisait les habitants du duché de Bouillon, vu l'insuffisance du marché de Sedan, à s'approvisionner sur ceux de Vouzières et Charleville pour 175 sacs par semaine et 76 pour celui de Sedan.
Locuteur: Creuzé-Latouche
Cependant les Bouillonnais n'ont cessé de réclamer, et avec des instances d'autan...
...française, ils ne pouvaient espérer que de nous les grains nécessaires à leur subs...
Cependant les Bouillonnais n'ont cessé de réclamer, et avec des instances d'autant plus vives que considérés comme ennemis par les. étrangers, qui les avoisinent, à cause ae leur attachement à la Piévolution française, ils ne pouvaient espérer que de nous les grains nécessaires à leur subsistance.
Locuteur: Creuzé-Latouche
...n nationale, après avoir prononcé, le 8 de ce mois, la peine de mort contre ceux qui exporteront des gr...
... sur la proposition qui lui a été faite de décréter que cette peine s'étendit a ce...
...ns les pays enclavés dans le territoire de la République, passé àTôrdre du jour motivé sur les dispositions de décret qui ne contenait aucune exceptio...
...ettre leurs réclamations sous les yeux du Conseil exécutif, lorsque la Convention nationale, après avoir prononcé, le 8 de ce mois, la peine de mort contre ceux qui exporteront des grains à l'étranger, a, dans la même séance, sur la proposition qui lui a été faite de décréter que cette peine s'étendit a ceux qui en feront entrer dans les pays enclavés dans le territoire de la République, passé àTôrdre du jour motivé sur les dispositions de décret qui ne contenait aucune exception en faveur d'aucun pays étranger à la République, quoique enclavé dans son/terr...
Locuteur: Creuzé-Latouche
Quoique ce décret ne porte pas de dérogation expresse à la loi rendue le 10-,août 1790 en faveur du duché de Bouillon, on pourrait la regarder comme...
...liquer si Jes Bouillonnais continueront de jouir de la faculté de s'approvisionner dans le département des Ardennes. J'ai donc l'honneur de vous adresser le mémoire qui m'a été remis par des députés de leur assemblée législative, ainsi que l...
Quoique ce décret ne porte pas de dérogation expresse à la loi rendue le 10-,août 1790 en faveur du duché de Bouillon, on pourrait la regarder comme implicitement comprise dans ces mots : Qui ne contient aucune exception en fave...
...ue, dans le doute, c'était à la Convention natib............... nale seule à expliquer si Jes Bouillonnais continueront de jouir de la faculté de s'approvisionner dans le département des Ardennes. J'ai donc l'honneur de vous adresser le mémoire qui m'a été remis par des députés de leur assemblée législative, ainsi que les~pièces qu'ils y ont jointe.
Locuteur: Creuzé-Latouche
... puissants paraissent militer en faveur de ces respectables étrangers. Ils ont pou...
...t le plus- vrai; depuis le commencement de la guerre ils ont fourni toutes les provisions de leur sol pour l'approvisionnement de nos armées; ils leur ont donné tous les...
...s en ennemis par les habitants du duché de Luxembourg, à cause de leurs liaisons intimes avec la France. Je prie donc la Convention nationale de prendre "très promptement en considérat...
Des motifs puissants paraissent militer en faveur de ces respectables étrangers. Ils ont pour la nation française l'attachement le plus- vrai; depuis le commencement de la guerre ils ont fourni toutes les provisions de leur sol pour l'approvisionnement de nos armées; ils leur ont donné tous les secours qui dépendaient d'eux, nous entretenons chez eux unç garnison assez nombreuse, et comme je l'ai déjà observé, ils sont traités en ennemis par les habitants du duché de Luxembourg, à cause de leurs liaisons intimes avec la France. Je prie donc la Convention nationale de prendre "très promptement en considération la position dans laquelle ils se trouvent.
Locuteur: Bréard
II. me paraît que les. citoyens de Bouillon, qui n'ont jamais été considér...
.... Je propose, en conséquence, le projet de décret suivant:
II. me paraît que les. citoyens de Bouillon, qui n'ont jamais été considérés'comme étrangers à la France,"ne doivent pas être privés des subsistances que ...
... passage dans ce pays, y ont été traitées avec le même empressement qu'en France. Je propose, en conséquence, le projet de décret suivant:
Locuteur: Bréard
« Sur la proposition-du ministre de L'Intérieur,.' convertie en motion, la ...
...grains, n'est point applicable au duché de Bouillon^ et qu'elle ne peut empêcher l...
« Sur la proposition-du ministre de L'Intérieur,.' convertie en motion, la Convention nationale décrète que la loi du 8 décembre dernier, prohibitive dp l'exportation des grains, n'est point applicable au duché de Bouillon^ et qu'elle ne peut empêcher l'exécution du décret rendu en sa faveur le 11 août 1790 ».
Locuteur: Bréard
(La Convention adopte ce' projet de décret.) (La Convention adopte ce' projet de décret.)
Locuteur: Creuzé-Latouche
...mus, Delacroix et Gossuin, commissaires de la~ Convention nationale à Varmée:de-Belgique, qui se plaignent du défaut de fourrages à Aix-la-Chapelle et des diff...
...s éprouvent pour les approvisionnements de farine et de grains; cette lettre est ainsi conçue (...
,secrétaire, donne "lecture d'une lettre des citoyens Danton, Camus, Delacroix et Gossuin, commissaires de la~ Convention nationale à Varmée:de-Belgique, qui se plaignent du défaut de fourrages à Aix-la-Chapelle et des difficultés qu'ils éprouvent pour les approvisionnements de farine et de grains; cette lettre est ainsi conçue (1) ;
Locuteur: Creuzé-Latouche
Aix-la-Chapelle,ie 5 janvier 1793. Aix-la-Chapelle,ie 5 janvier 1793.
Locuteur: Creuzé-Latouche
...e, avant-hier, au soir, nous ne cessons de rechercher ce qui a rapport à la conduite de l'officier-général^'dont on nous avait ...
...était également plaint, et qui vous ont -' terminés à décréter un fonds d'indemnités de 60,000 livres; à l'état de l'esprit public dans ce pays, état sur ...
...matique, ainsi que sur les dispositions de la Belgique ; enfin, sur les besoins de l'armée en vivres, fourrages, et habits : la situation de ces derniers objets ne nous a pas permis de différer à vous écrire^ elle nous, a mê...
«Citoyens nos collègues, depuis notre arrivée en cette ville, avant-hier, au soir, nous ne cessons de rechercher ce qui a rapport à la conduite de l'officier-général^'dont on nous avait porté des plaintes; aux pillages dont on s'était également plaint, et qui vous ont -' terminés à décréter un fonds d'indemnités de 60,000 livres; à l'état de l'esprit public dans ce pays, état sur lequel nous adressons quelques détails particuliers au Comité diplomatique, ainsi que sur les dispositions de la Belgique ; enfin, sur les besoins de l'armée en vivres, fourrages, et habits : la situation de ces derniers objets ne nous a pas permis de différer à vous écrire^ elle nous, a même déterminés à vous envoyer un -courrier extraordinaire.
Locuteur: Creuzé-Latouche
« Sur la route de Liège à Aix-la-Chapelle, nous avons vis...
...oin assez forte pour la petite quantité de chevaux qui s'y trouve. Mais, à Aix-la-Chapelle, nous avons reconnu l'exacte vérité de toutce qu'on nous avait rapporté sur le défaut de fourrages, le peu d'abondance du pain e...
« Sur la route de Liège à Aix-la-Chapelle, nous avons visité les magasins d'Herve, que le dernier état fourni par le Cerf-Beer annonçait être abondamment pourvus, et nous y avons "effectivement vu une provision d« foin assez forte pour la petite quantité de chevaux qui s'y trouve. Mais, à Aix-la-Chapelle, nous avons reconnu l'exacte vérité de toutce qu'on nous avait rapporté sur le défaut de fourrages, le peu d'abondance du pain et la nudité des soldats.
...rs lettres écrites depuis peu au comité de la guerre, manquent presque absolument,...
...t attesté qu'il n'y avait pas une botte de foin en magasin ; qu'on vivait au jour ...
...e, surtout dans le cas où les paiements de celles qui avaient, été faites d'abord ...
...asion, avant hier au soir, d'une remise de fonds qui lui avait été faite par Cerf-Beer, de Liège, et qui lui était indispensable p...
... le paiement des bons pour (1) Bulletin de la Convention du 8 janvier 1793.
« Les fourrages, du besoin desquels nous avons parlé, dans plusieurs lettres écrites depuis peu au comité de la guerre, manquent presque absolument, les généraux, les commissaires des guerres nous J'ont assuré. Le citoyen Lagraye, qui est ici pour le directoire des achats, nous a positivement attesté qu'il n'y avait pas une botte de foin en magasin ; qu'on vivait au jour le jour sur des réquisitions et des promesses qui' pouvaient manquer d'un instant à l'autre, surtout dans le cas où les paiements de celles qui avaient, été faites d'abord ne s'exécuteraient pas ; il nous parla à cette occasion, avant hier au soir, d'une remise de fonds qui lui avait été faite par Cerf-Beer, de Liège, et qui lui était indispensable pour faire le lendemain le paiement des bons pour (1) Bulletin de la Convention du 8 janvier 1793.

Séance du mardi 8 janvier 1793

page 594
Locuteur: Creuzé-Latouche
...lui disait: quant à des fonds, il m'est de toute impossibilité de trouver à vous en envoyer; j'en attends de Paris ; voilà trois courriers de suite que j.'y ai envoyés pour en deman...
...on ami. Lagraye se plaint que ce manque de fonds le met dans le plus grand embarra...
...é pareille; ment, dans Un mémoire signé de lui, qu'il y avait beaucoup à craindre ...
...reçu aucun fonds.de Cerf-Beer, mais seulement une lettre dans Laquelle celui-ci lui disait: quant à des fonds, il m'est de toute impossibilité de trouver à vous en envoyer; j'en attends de Paris ; voilà trois courriers de suite que j.'y ai envoyés pour en demander, et j'en attends sous trois jours": aussitôt que j'en aurai, je vous eh ferai part ; ne vous impatientez pas, mon ami. Lagraye se plaint que ce manque de fonds le met dans le plus grand embarras pour se procurer des foins dans le pays, où l'on devait déjà pour cette denrée 269,200 livres à la date du 3 janvier; il nous a déclaré pareille; ment, dans Un mémoire signé de lui, qu'il y avait beaucoup à craindre pour -les approvisionnements en farines et pain.
Locuteur: Creuzé-Latouche
...s marches qu'il pourrait être essentiel de faire faire dans ce moment à l'avant-garde de l'armée- ...é unanimement ce matin, que le défaut d'approvisionnements mettait obstacle à des marches qu'il pourrait être essentiel de faire faire dans ce moment à l'avant-garde de l'armée-
Locuteur: Creuzé-Latouche
...er que vous fassiez un examen rigoureux de la conduite du directoire des achats. S...
...eur promet pOur entretenir le service,- De quelque part que viénne la disette des ...
...sur lès lieux, lorsqu'il est impossible de faire arriver des fourrages? D'ailleurs, le salut de la République exige un exemple sévère s...
...s, dans des circonstances aussi graves, de crime ou de négligence.
« Nous devons dans cette position, citoyens nos collègues, vous demander que vous fassiez un examen rigoureux de la conduite du directoire des achats. Ses fournitures devraient être en pleine activité; il ne fournit riert et il n'envoie pas même à ses agents les fonds qu'il leur promet pOur entretenir le service,- De quelque part que viénne la disette des fourrages, il est certain qu'elle peut avoir lés conséquences les plus funestes....
... négligence infiniment coupable. Pourquoi ne pas envoyer des fonds pour acheter sur lès lieux, lorsqu'il est impossible de faire arriver des fourrages? D'ailleurs, le salut de la République exige un exemple sévère sur ceux qui* seront convaincus, dans des circonstances aussi graves, de crime ou de négligence.
Locuteur: Creuzé-Latouche
« Pour. subvenir de toutes les manières possibles aux besoins de l'armée, nous^ avons requis hiér màtin les trois commissairesHes guerres qui sont .ici, de prendre tous les moyens possibles de pourvoir à ia subsistance des armées; même de passer les marchés et accepter les soum...
...ont venus nous apporter le soir la note de quelques marchés passés et de quelques soumissions acceptées, mais l'...
« Pour. subvenir de toutes les manières possibles aux besoins de l'armée, nous^ avons requis hiér màtin les trois commissairesHes guerres qui sont .ici, de prendre tous les moyens possibles de pourvoir à ia subsistance des armées; même de passer les marchés et accepter les soumissions, en opérant tous trois collectivement et conjointement. Ils sont venus nous apporter le soir la note de quelques marchés passés et de quelques soumissions acceptées, mais l'objet en est peu considérable ; ils continueront ànous rendre compte chaque jour...
Locuteur: Creuzé-Latouche
« A l'égard de la nudité des soldats, elle est d'autan...
...'hui |on fera une première distribution deux mille capotes ; lundi on en fera u...
...er à Liège pour qu'on envoyât la moitié de ce qui s'y trouverait prêt en capotes e...
... les besoins des soldats et les assurer de l'activité que nous mettrons à y pourvo...
« A l'égard de la nudité des soldats, elle est d'autant plus terrible pour ceux des avant-postes, que la plupart sont souvent la nuit ...
...r pied, à cause des alertes fréquentes que les Autrichiens leur donnent. Aujourd'hui |on fera une première distribution deux mille capotes ; lundi on en fera une seconde. Nous- avons écrit hier à Liège pour qu'on envoyât la moitié de ce qui s'y trouverait prêt en capotes et en culottes; aujourd'hui nous allons visiter les avant-postes pour connaître par nous-mêmes les besoins des soldats et les assurer de l'activité que nous mettrons à y pourvoir.
Locuteur: Creuzé-Latouche
« A notre départ de Liège, le directeur de la poste de l'armée nous avait remis un mémoire contenant l'exposé de plaintes graves formées contre Lopez,'directeur de la poste de Bruxelles, qu'on accuse d'infidélité da...
...le général Moreton et par le contrôleur de la poste ; nous-mêmes nous avons reçu d...
« A notre départ de Liège, le directeur de la poste de l'armée nous avait remis un mémoire contenant l'exposé de plaintes graves formées contre Lopez,'directeur de la poste de Bruxelles, qu'on accuse d'infidélité dans le secret des lettres : les plaintes étaient faites par le général Moreton et par le contrôleur de la poste ; nous-mêmes nous avons reçu dernièrement une lettre
Locuteur: Creuzé-Latouche
...le mémoire et les lettres du contrôleur de la poste, apostilléës par le général Mo...
...ue Lopez serait'provisoirement suspendu de ses fonctions, lesquelles seraient remplies par le contrôleur, nous nous réservons de faire nn examen plus particulier la conduite de Lopez, lors de notre premier voyage à Bruxelles.
qui était décachetée. Après avoir examiné ici le mémoire et les lettres du contrôleur de la poste, apostilléës par le général Moreton, nous avons arrêté que Lopez serait'provisoirement suspendu de ses fonctions, lesquelles seraient remplies par le contrôleur, nous nous réservons de faire nn examen plus particulier la conduite de Lopez, lors de notre premier voyage à Bruxelles.
Locuteur: Creuzé-Latouche
" « Les commissaires de la Convention nationale à l'armée de Belgique, " « Les commissaires de la Convention nationale à l'armée de Belgique,
Locuteur: Lidon
...tats sont démentis par les instructions de vos commissaires; peut-être serait-il u... ...ien dangereuse ; sans cesse on nous présente en son nom des états dont les résultats sont démentis par les instructions de vos commissaires; peut-être serait-il utile d'employer contre eux le décret d'accusation.
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
Je demande que le comité de défense générale fasse sous quatre jour...
...lissement d'une nouvelle administration de la guerre ; rien n'est plus urgent que ...
Je demande que le comité de défense générale fasse sous quatre jours un rapport sur l'établissement d'une nouvelle administration de la guerre ; rien n'est plus urgent que cela.
Locuteur: Defermon
Il vaut mieux, avant de prendre une décision, attendre des détails. L'un de vos commissaires dans la Belgique est m...
...'on pourrait faire pour l'instant c'est de décréter que le comité de la guerre, réuni à la commission des marchés, présenteront incessamment un mode constater les pertes occasionnées à la ...
...poursuivre la réparation par devant qui de droit.
Il vaut mieux, avant de prendre une décision, attendre des détails. L'un de vos commissaires dans la Belgique est mandé ici, il nous en apprendra davantage sur cette matière què toutes les lettres qui nous sont écrites. Tout CeLqu'on pourrait faire pour l'instant c'est de décréter que le comité de la guerre, réuni à la commission des marchés, présenteront incessamment un mode constater les pertes occasionnées à la République par les différents fournisseurs et commissaires atlx achats pour les armées et d'en poursuivre la réparation par devant qui de droit.
Locuteur: Defermon
... la lettre des commissaires aux comités de la guerre, des Douze et des finances ré... (La Convention adopte cette motion, puis renvoie la lettre des commissaires aux comités de la guerre, des Douze et des finances réunis, pour qu'ils fassent incessamment leur rapport.)
Locuteur: Lacroix
...exiger contre l'ancienne administration de la guerre pour les pertes qu'elle lui a... ...il soit fait aussi un rapport sur les indemnités què la République a le droit d'exiger contre l'ancienne administration de la guerre pour les pertes qu'elle lui a fait causer par sa négligence. ;
Locuteur: Lacroix
(La Convention décrète le renvoi de cette motion aux comités de la guerre, des Douze et des finances ré... (La Convention décrète le renvoi de cette motion aux comités de la guerre, des Douze et des finances réunis.)
Locuteur: Creuzé-Latouche
.1° Lettre, de Pache, ministre de la guerre, qui écrit pour savoir si les... .1° Lettre, de Pache, ministre de la guerre, qui écrit pour savoir si les gendarmes qui partent sans congé sous prétexte qu'ils n'ont pas souscrit d'enga...
Locuteur: Creuzé-Latouche
... Convention renvoie la lettre au comité de là guerre.) (La Convention renvoie la lettre au comité de là guerre.)
Locuteur: Creuzé-Latouche
2° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui écrit que les entrepreneurs de Tulle manquent de platiné. 2° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui écrit que les entrepreneurs de Tulle manquent de platiné.
Locuteur: Creuzé-Latouche
...sés à asser marcher avec l'entrepreneur de Saint-tienne. > - Un membre demande qu'ils soient autorisés à asser marcher avec l'entrepreneur de Saint-tienne. > -
Locuteur: Creuzé-Latouche
... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre pour faire un rapport sur cel... (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre pour faire un rapport sur celui des commissaires envoyés à Saint-Etienne.)
Locuteur: Creuzé-Latouche
3° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, qui instruit la Convention qu'à cause de la situation 3° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, qui instruit la Convention qu'à cause de la situation

Séance du mardi 8 janvier 1793

page 595
Locuteur: Creuzé-Latouche
où se trouvent les départements de l'Indre et du Gers, il leur a envoyé de... où se trouvent les départements de l'Indre et du Gers, il leur a envoyé des secours, quoiqu'ils n'eussent pas envoyé leurs domptes.
Locuteur: Creuzé-Latouche
4° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui indique l'hôtel d'Uzès comme un local très convenable à l'établissement de différentes administrations. 4° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui indique l'hôtel d'Uzès comme un local très convenable à l'établissement de différentes administrations.
Locuteur: Baraillon
...tout récemment; mais je me-çontenterai. de vous parler de l'abus qu'elle se permet de vôtre décret, qui attribue aux assemblées électorales la nomination. de ses agents subalternes, directéurs et contrôleurs. Il est de ma parfaite connaissance i|m\ quoique p...
...istrateurs généraux et le procès-verbal leur élection, et la soumission du cautionnement exigé, cependant ils se permettent de garder lè^ plus profond silence, et de ne point leur envoyer^ la commission, s...
...ration. Je pourrais citer les torts que plusieurs particuliers. en ont éprouvés tout récemment; mais je me-çontenterai. de vous parler de l'abus qu'elle se permet de vôtre décret, qui attribue aux assemblées électorales la nomination. de ses agents subalternes, directéurs et contrôleurs. Il est de ma parfaite connaissance i|m\ quoique plusieurs des nouveaux élus aient envoyé aux administrateurs généraux et le procès-verbal leur élection, et la soumission du cautionnement exigé, cependant ils se permettent de garder lè^ plus profond silence, et de ne point leur envoyer^ la commission, sans laquelle ils*ne peuvent entrer en exercicè.
Locuteur: Baraillon
...e des contributions publiques sera tend de veiller à l'exécution de votre décret,.et à ce qu'il soit délivr...
...les administrateurs généraux des postes de France, des commissions aux directeurs ...
Je demande que la Convention nationale décrète que le ministre des contributions publiques sera tend de veiller à l'exécution de votre décret,.et à ce qu'il soit délivré, le plus promp-tement possible, par les administrateurs généraux des postes de France, des commissions aux directeurs et contrôleurs des postes nouvellement élus, et qui ont satisfait aux formalités...
Locuteur: Creuzé-Latouche
...ecrétaire, donne lecture ^ d'une lettre Roland, ministre. de l'intérieur-. qui transmet à la Convention la pétition d'une société Quakers qui offre d'acquérir la maison et le parc de Chambord, et d'y élever, sous certaines... , secrétaire, donne lecture ^ d'une lettre Roland, ministre. de l'intérieur-. qui transmet à la Convention la pétition d'une société Quakers qui offre d'acquérir la maison et le parc de Chambord, et d'y élever, sous certaines conditions, des établissements utiles. La pétition est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Creuzé-Latouche
...M) livres pour le parc et lés bâtiments Chambord, aux conditions suivantes : ... Plusieurs membres'dé la Société des Amis offrent à la nation française 1,200,(KM) livres pour le parc et lés bâtiments Chambord, aux conditions suivantes :
Locuteur: Creuzé-Latouche
« 1° De payer la. somme de" 300,(100' livres en prenant possession...
... 100,000 livres deux ans après la prise de possession, eL 100,000 la troisième ann...
« 1° De payer la. somme de" 300,(100' livres en prenant possession des objéts, 100,0t)0 livres un an après, 100,000 livres deux ans après la prise de possession, eL 100,000 la troisième année ;
Locuteur: Creuzé-Latouche
...nfants, en les y ^recevant depuis l'âge de 8 ans jusqu'à 10, les instruire dans là...
...tte . époque les. enfants seront libres de retourner chez léurs parents ou de commencer un apprentissage dans nos mai...
... art manuel, soit dans le commerce ; et de même j'a Société sera libre de les accepter "ou de les refuser â cette époque.
« 2° D'habiller, loger, nourrir et soigner 150 enfants, en les y ^recevant depuis l'âge de 8 ans jusqu'à 10, les instruire dans là morale, la lecture, l'écriture, le calcul et les travaux relatifs à l'agriculture, aux arts ou au commerce, jusqu'à 15 ans révolus ; à cette . époque les. enfants seront libres de retourner chez léurs parents ou de commencer un apprentissage dans nos maisons, spit dans un art manuel, soit dans le commerce ; et de même j'a Société sera libre de les accepter "ou de les refuser â cette époque.
Locuteur: Creuzé-Latouche
...cé, apprendront leur état jusqu'à l'âge de 21 ans ; à cette époque, ils seront libres, ainsi que nous, de se retirer où ils voudront, ou de s'établir parmi nous. ... enfants qui-entreront en, apprentissage, soit dans un art," soit dans le commercé, apprendront leur état jusqu'à l'âge de 21 ans ; à cette époque, ils seront libres, ainsi que nous, de se retirer où ils voudront, ou de s'établir parmi nous.
Locuteur: Creuzé-Latouche
...udront se retirer recevront, à l'époque de leur mariage; ou à 25 ans accomplis, la somme de 500 livres comptant à la caisse de la Société des Amis. . « Ceux qui voudront se retirer recevront, à l'époque de leur mariage; ou à 25 ans accomplis, la somme de 500 livres comptant à la caisse de la Société des Amis.
Locuteur: Creuzé-Latouche
...i bous, recevront également, à l'ëpôque de leur mariage, ou à :vingt-cinq ans acco...
...uivre depuis plus d'un an les principes de, la Société des Amis (vulgairement appe...
...Amis résidant en France, seront exempts de tout service militaire, dispensés de tout serment judiciaire, sans^néanhioins qu'il en résulte pour eux-mêmes dispense concourir à la prospérité générale par ...
« Ceux qui préféreront fixer leur établissement parmi bous, recevront également, à l'ëpôque de leur mariage, ou à :vingt-cinq ans accompli^ 500 livres corhptant ; et en outre la jouissance d'une maisoii, ,çour ou j...
...ndant dix ans. - « 5,° Tods ceux qui déclareront solennellement reconnaître et suivre depuis plus d'un an les principes de, la Société des Amis (vulgairement appelés Quakers), et qui seront reconnus tels par la Société des Amis résidant en France, seront exempts de tout service militaire, dispensés de tout serment judiciaire, sans^néanhioins qu'il en résulte pour eux-mêmes dispense concourir à la prospérité générale par la juste proportioii des contributions publiques, déterminées par la h nation.
Locuteur: Creuzé-Latouche
...ous les cas où des enfants, avant l'âge de quinze ans révolus, seraient enclins à ...
...rimer^ nous serons libres en tout temps de les exclure de l'institution, en donnant au Directoire du département avis de leurèxçlu-sioh huit jodrs auparavant, pour les remplacer par un noiîibrê égal nouvèaux sujets, ( -
6° Dans tous les cas où des enfants, avant l'âge de quinze ans révolus, seraient enclins à dès crimes où à des vices réitérés que nous né pourrions réprimer^ nous serons libres en tout temps de les exclure de l'institution, en donnant au Directoire du département avis de leurèxçlu-sioh huit jodrs auparavant, pour les remplacer par un noiîibrê égal nouvèaux sujets, ( -
Locuteur: Creuzé-Latouche
...er continuellement.aux écoles le-nombfé de cent cinquante élèves instruits sans au... ... avis au département pour les remplacer par un nombre égal d'ehfants, et compléter continuellement.aux écoles le-nombfé de cent cinquante élèves instruits sans aucun frais pour leurs familles.
Locuteur: Creuzé-Latouche
...tudes relatives au commerce, 500 livres de dot et jouissance de nos maisons, pendant dix ans, sans aucu...
..., que nous estimons valoir bien au-delà la somme de 600,200 livres en raison des "obligatio...
...ous sollicitons là Convention nationale de France d'a^réèr la déduction de cette somme sur le prix capital jïucjue...
...cation morale et physique, habillement, nourriture, travaux,-métiers, ^arts ou études relatives au commerce, 500 livres de dot et jouissance de nos maisons, pendant dix ans, sans aucun frais pour cent cinquante enfants, renouvelés et portés continuellement au complet, que nous estimons valoir bien au-delà la somme de 600,200 livres en raison des "obligations ci-dessus, nous sollicitons là Convention nationale de France d'a^réèr la déduction de cette somme sur le prix capital jïucjuel Chambord pourra être porté aux enchères.
Locuteur: Creuzé-Latouche
... entier, le gouvernement aura le .droit de réclamer en-t'otalité le,second paiement 600,000 livres en trois paiements égaux de 200,000 livres chacun par année, et l'institution n'en sera pas moins obligée de continuer jusqu'à quinze ans l'éducatio...
...ui s'y trouveraient placés* et en outre de payer, à tous ceux qui "auront tra-r vaillé au delà de l'âge de 15 ans, leur portion dotale de 500 livres. ;
...'espace d'un an les conditions ci-dessus énoncées ne sont pas remplies dans leur entier, le gouvernement aura le .droit de réclamer en-t'otalité le,second paiement 600,000 livres en trois paiements égaux de 200,000 livres chacun par année, et l'institution n'en sera pas moins obligée de continuer jusqu'à quinze ans l'éducation des enfants qui s'y trouveraient placés* et en outre de payer, à tous ceux qui "auront tra-r vaillé au delà de l'âge de 15 ans, leur portion dotale de 500 livres. ;
Locuteur: Creuzé-Latouche
...s qui ont visité le parc et le bâtiment de Chambord, offrent également d'y recevoi... « Les Amis qui ont visité le parc et le bâtiment de Chambord, offrent également d'y recevoir trois
... 120 seront choisis dans lé département de Loir-et-Cher sur la présentation dû con...
..., parmi des enfants nés en (1) Bulletin de la Convention du 9 janvier 1793."
« 3° Sur les 150 enfants, 120 seront choisis dans lé département de Loir-et-Cher sur la présentation dû conseil xlu département, et 30 à la volonté des Amis, parmi des enfants nés en (1) Bulletin de la Convention du 9 janvier 1793."

Séance du mardi 8 janvier 1793

page 596
Locuteur: Salle
...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du LUNDI 7 JANVIER 1793, au soir. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du LUNDI 7 JANVIER 1793, au soir.
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
...omme qui sera décrétée pour l'entretien de cet établissement pendant l'année 1793. « Cette dépense sera imputée sur la somme qui sera décrétée pour l'entretien de cet établissement pendant l'année 1793.
Locuteur: Creuzé-Latouche
...ts enfants des autres bons citoyens, et de les faire participer à tous les avantag...
...riture, etc, moyennant la modique somme de 200 livres par an, qu'ils espèrent ne p...
cents enfants des autres bons citoyens, et de les faire participer à tous les avantages moraux et physiques, des arts, commerce, nourriture, etc, moyennant la modique somme de 200 livres par an, qu'ils espèrent ne pas augmenter ; mais ils ne recevront ni l'habillement, ni la portion dotale.
Locuteur: Creuzé-Latouche
...monter à Ghambord divers établissements de manufactures premières, qui prouveraien... « Les Amis désirent monter à Ghambord divers établissements de manufactures premières, qui prouveraient à la France ce que la morale, les travaux utiles et l'économie peuvent opérer ...
Locuteur: Creuzé-Latouche
...mandent l'impression et la distribution de la pétition des Quakers, et le renvoi a... Plusieurs membres demandent l'impression et la distribution de la pétition des Quakers, et le renvoi aux comités des domaines, d'agriculture et d'instruction publique réunis, pour en...
Locuteur: Deville
...mandé la parole pour obtenir le rapport de quatre décrets rendus dans cette séance...
...e c'était être traître à la patrie, que de mettre en délibération si Louis est cou...
Citoyens représentants, j?ai demandé la parole pour obtenir le rapport de quatre décrets rendus dans cette séance, au moment où elle fut désertée par les trois quarts des membres, et où il n'en...
...a forme. Voici pour le fond : une adresse des Bouches-du-Rhône a mis en thèse que c'était être traître à la patrie, que de mettre en délibération si Louis est coupable, s'il doit être jugé. Là" Convention l'a mis en question, donc elle est, a...
Locuteur: Deville
Un grand nombre de membres : L'ordre du jour ! Un grand nombre de membres : L'ordre du jour !
Locuteur: Deville
...se à l'ordre du jour sur la proposition de Deville, puis adopte la rédaction prése... (La Convention passe à l'ordre du jour sur la proposition de Deville, puis adopte la rédaction présentée par Salle.)
Locuteur: Mallarmé
...comité des finances, présente un projet de décret relatif au paiement à faire uùx ...
...tionaux aux municipalités, en exécution de la loi du 29 août 1791 ; ce projet de décret est ainsi conçu :
, au nom du comité des finances, présente un projet de décret relatif au paiement à faire uùx commis employés pour les expéditions, états et relevés des décrets qui concernent l'aliénation des biens nationaux aux municipalités, en exécution de la loi du 29 août 1791 ; ce projet de décret est ainsi conçu :
Locuteur: Mallarmé
...ationale, après avoirentendu le rapport de son comité des finances sur la lettre du ministre de la justice, relative au paiement à fair...
...tionaux aux municipalités, en exécution de la loi du 29 août 1791;
« La Convention nationale, après avoirentendu le rapport de son comité des finances sur la lettre du ministre de la justice, relative au paiement à faire aux commis employés pour les expéditions, états et relevés des décrets qui concernent l'aliénation des biens nationaux aux municipalités, en exécution de la loi du 29 août 1791;
Locuteur: Mallarmé
...le tiendra à la disposition du ministre de la justice': 1° la somme de 1,188 liv. 10 s. pour frais d'expéditio...
...extraordinairemeht à ce travail;2°celle de 2,800 livres pour les expéditions de 5,600 rôles qui restent à faire pour te...
« Décrète que la trésorerie nationale tiendra à la disposition du ministre de la justice': 1° la somme de 1,188 liv. 10 s. pour frais d'expéditions faites depuis le 4 septembre dernier, par les cinq expéditionnaires employés extraordinairemeht à ce travail;2°celle de 2,800 livres pour les expéditions de 5,600 rôles qui restent à faire pour terminer la collection ordonnée par la loi du 29 août. »
Locuteur: Mallarmé
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
, au nom du comité de la guerre et des finances réunis, fait un rapport et présente un projet de décret tendant à mettre à la disposition du ministre de l'intérieur une somme de 400,000 livres pour fournir aux dépenses de l'Hôtel national des militaires invalides : ce projet de décret est ainsi conçu : N , au nom du comité de la guerre et des finances réunis, fait un rapport et présente un projet de décret tendant à mettre à la disposition du ministre de l'intérieur une somme de 400,000 livres pour fournir aux dépenses de l'Hôtel national des militaires invalides : ce projet de décret est ainsi conçu : N
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités de la guerre et des finances, réunis, décr... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités de la guerre et des finances, réunis, décrète ce qui suit :
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
...le tiendra à la disposition du ministre de l'intérieur la somme de 400,000 livres, pour fournir aux dépenses de l'Hôtel national des militaires invalid... « La trésorerie nationale tiendra à la disposition du ministre de l'intérieur la somme de 400,000 livres, pour fournir aux dépenses de l'Hôtel national des militaires invalides.
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
« Le ministre de l'intérieur rendra compte à la Convention nationale, dans le plus bref délai, de la totalité des dépenses faites dans to... « Le ministre de l'intérieur rendra compte à la Convention nationale, dans le plus bref délai, de la totalité des dépenses faites dans toute la République pendant l'année 1792, pour solde et entretien des invalides, s...
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
« Le ministre "rendra compte, en outre, de l'exécution du décret du 16 mai 1792, d... « Le ministre "rendra compte, en outre, de l'exécution du décret du 16 mai 1792, dans toutes ses parties. «
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
(La Convention adopte cè projet de décret.) (La Convention adopte cè projet de décret.)
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
..., fait un rapport et présente un projet de décret tendant à réprimer Uexploitation...
...t faire des bacs nationaux ; ce proj et de décret est ainsi conçu : -
Un membre, au nom du comité des domaines, fait un rapport et présente un projet de décret tendant à réprimer Uexploitation illicite que les fermiers généraux" des messageries ont faits ou fait faire des bacs nationaux ; ce proj et de décret est ainsi conçu : -
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
...tionale, après avoir, ouï le le rapport de son Comité des domaines, décrète ce qui... « La Convention nationale, après avoir, ouï le le rapport de son Comité des domaines, décrète ce qui suit :
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
...acs dans la réunion prononcée au profit de la ferme générale des messageries, par ... ...la proclamation du 10 avril 1791, en ce que frauduleusement on y a compris les bacs dans la réunion prononcée au profit de la ferme générale des messageries, par le décret des 6 ^t 7 janvier 1791.
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
...stitutions dues àla République à raison de l'exploitation illicite que les fermier...
... intérêts dans lesquels entrera le coût de l'impression et enyoi du présent décret...
...énonciations des proposés à la régie des domaines nationaux, poursuivront les restitutions dues àla République à raison de l'exploitation illicite que les fermiers généraux des messageries ont fait ou faite faire des bacs nationaux : le tout avec dépens, dommages, et intérêts dans lesquels entrera le coût de l'impression et enyoi du présent décret.
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
« Le directoire de chaque département fera faire par des commissaires^ en présence de deux membres de la municipalité du lieu et du receveur de la régie nationale des domaines, un éta...
... agrès, cordages, bâtiments et ouvrages de ports.
« Le directoire de chaque département fera faire par des commissaires^ en présence de deux membres de la municipalité du lieu et du receveur de la régie nationale des domaines, un état et inventaire des bacs, trailles, agrès, cordages, bâtiments et ouvrages de ports.
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
« Les procureurs généraux syndics de chaque département enverront dans le mois, à compter du jour de la réception du présent décret, au mini...
..."la régie nationale des domaines, copie de ces états et inventaires. »
« Les procureurs généraux syndics de chaque département enverront dans le mois, à compter du jour de la réception du présent décret, au ministre des contributions, et à"la régie nationale des domaines, copie de ces états et inventaires. »

Séance du mardi 8 janvier 1793

page 597
Locuteur: Génissieu
... le vingt-huit décembre, première année de la République françàise, la Société des amis de la liberté et de l'égalité de la ville libre de Bruges, profondément pénétrée des senti...
...lité qui doivent asseoir les fondements de sa Constitution, pleine d'estime et d'amitié pour les Français amis, alliés et frères de tout le peuple belge, et voulant donner à la Convention nationale une preuve de son attachement à ses décrets en généra...
...décembre dernier concernant l'abolition de tous les droits féodaux et la suppressi...
L'an mil sept cent quatre-vingt-douze, le vingt-huit décembre, première année de la République françàise, la Société des amis de la liberté et de l'égalité de la ville libre de Bruges, profondément pénétrée des sentiments d'indépendance et d'égalité qui doivent asseoir les fondements de sa Constitution, pleine d'estime et d'amitié pour les Français amis, alliés et frères de tout le peuple belge, et voulant donner à la Convention nationale une preuve de son attachement à ses décrets en général, et en particulier à celui du 15 décembre dernier concernant l'abolition de tous les droits féodaux et la suppression des maisons religieuses, a arrêté qu'elle prendrait toutes les mesures nécess...
Locuteur: Cambon
...prévaricateurs pour dilapider les fonds de l'Etat. ...ci je vois les fermiers des messageries qui se sont entendus avec des ministres prévaricateurs pour dilapider les fonds de l'Etat.
Locuteur: Cambon
Le comité se contente de demander des comptes à des voleurs; ils... Le comité se contente de demander des comptes à des voleurs; ils nous en présenteront, desquels il résultera que nous leur devons encore des rem...
Locuteur: Cambon
Je ne connais pas de transaction avec les voleurs de la nation, il faut leur faire rendre co... Je ne connais pas de transaction avec les voleurs de la nation, il faut leur faire rendre compte avec la plus grande sévérité.
Locuteur: Génissieu
... se sont emparés des bacs, soient tenus de restituer leur estimation, sous peine d... Je demande que tous ceux qui se sont emparés des bacs, soient tenus de restituer leur estimation, sous peine d'être poursuivis.
Locuteur: Génissieu
...tion des fruits. Je demande l'exécution de cette loi et qu'on n'en fasse pas une n... ... décrété que les usurpateurs des domainesnationaux seraient poursuivis en réparation des fruits. Je demande l'exécution de cette loi et qu'on n'en fasse pas une nouvelle.
Locuteur: Génissieu
...s fruits. Elle adopte ensuite le projet de décret du comité.) ...attendu que c'est aux tribunaux à sta tuer sur les intérêts et la restitution des fruits. Elle adopte ensuite le projet de décret du comité.)
Locuteur: Génissieu
Quatre citoyens belges, députés de la société des amis de la liberté et de l'égalité, séant à Bruges, sont admis à... Quatre citoyens belges, députés de la société des amis de la liberté et de l'égalité, séant à Bruges, sont admis à la barre.
Locuteur: Génissieu
L'un d'eux donne lecture de l'adresse suivante : L'un d'eux donne lecture de l'adresse suivante :
Locuteur: Génissieu
l'an 1er de la liberté et de l'égalité. l'an 1er de la liberté et de l'égalité.
Locuteur: Génissieu
... pour nous rendre heureux, d'établir et de soutenir dans notre patrie les bases de l'égalité, dont pour notre malheur il se trouve ici de puissants et furieux ennemis. ...entants nous a rendu à la liberté; nous vous devons beaucoup; mais il vous reste pour nous rendre heureux, d'établir et de soutenir dans notre patrie les bases de l'égalité, dont pour notre malheur il se trouve ici de puissants et furieux ennemis.
Locuteur: Génissieu
...ons avec impatience les bénignes effets de votre décret du 15 de ce mois, lorsque nous avons appris avec indignation qu'une petite majorité de nos administrateurs provisoires dont la...
...ndre sur lui, sans consulter le peuple, de vous faire parvenir des réclamations sur le susdit décret que nous vous prions de vouloir faire mettre promptement en exé...
" Nous attendions avec impatience les bénignes effets de votre décret du 15 de ce mois, lorsque nous avons appris avec indignation qu'une petite majorité de nos administrateurs provisoires dont la plupart sont-du nombre des ci-devant privilégiés, ait osé prendre sur lui, sans consulter le peuple, de vous faire parvenir des réclamations sur le susdit décret que nous vous prions de vouloir faire mettre promptement en exécution.
Locuteur: Génissieu
...oit exécuté, parce qu'il est nécessaire de détruire les intrigues scandaleuses des... « Nous vous ajoutons qu'il est urgent que ce décret soit exécuté, parce qu'il est nécessaire de détruire les intrigues scandaleuses des prêtres et les cabales des nobles. Nous disons franchement que jamais la libert...
Locuteur: Génissieu
...vons, législateurs, que nos concitoyens de Bruges veulent la liberté et l'égalité et qu'ils ont juré de sacrifier et leur vie et leur fortune p... observons, législateurs, que nos concitoyens de Bruges veulent la liberté et l'égalité et qu'ils ont juré de sacrifier et leur vie et leur fortune pour faire exécuter ce décret.
Locuteur: Génissieu
...s organisateurs et défenseurs officieux de notre liberté, pour nous instruire, nou... ...s ; conséquemment nous prions la Convention d'envoyer parmi nous des commissaires organisateurs et défenseurs officieux de notre liberté, pour nous instruire, nous prémunir contre les impressions des malveillants et nous aider dans les mesure...
Locuteur: Génissieu
... qui a été pris par la Société des amis de la liberté et de l'égalité de la ville de Bruges et que j'ai reçu mission de vous lire (1) : « Voici d'ailleurs l'arrêté qui a été pris par la Société des amis de la liberté et de l'égalité de la ville de Bruges et que j'ai reçu mission de vous lire (1) :
Locuteur: Génissieu
« 1° Que le vœu de la Société des amis de la liberté et de l'égalité pour adopter le régime de la France est bien prononcé ; qu'elle c...
...le vœu le plus sincère est que la ville de Bruges soit réunie à la France et compr...
...un 85e département; qu'elle ne veut pas de distinctions d'ordres, ni de communautés religieuses; qu'elle ne s'a...
« 1° Que le vœu de la Société des amis de la liberté et de l'égalité pour adopter le régime de la France est bien prononcé ; qu'elle cherche la lumière et veut devenir libre ; qu'en conséquence elle déclare volontairement que le vœu le plus sincère est que la ville de Bruges soit réunie à la France et comprise sous dénomination et l'arrondissement d'un 85e département; qu'elle ne veut pas de distinctions d'ordres, ni de communautés religieuses; qu'elle ne s'armera plus pour ses prêtres lâches et fanatiques, mais pour la raison universell...
Locuteur: Génissieu
...n nationale à Paris pour lui faire part de la résolution invariable du peuple belg... « 2° Qu'une pétition serait adressée à la Convention nationale à Paris pour lui faire part de la résolution invariable du peuple belge, et la prier d'accepter cetté déclaration. Le citoyen Casbuk s'est offert volo...
...asbuk serait invité, en allant à Paris, de passer par Tournay pour demander au gén...
...toyen Sta, procureur syndic du district de Lille, dont les talents, le patriotisme...
...cellents principes sont connus et aimés de tous les bons citoyens de Bruges par les premiers services qu'il ...
...ernier et organiser les administrations de la dite ville libre promettant de s'unir intimement et de cœur pour propager l'esprit de lumière nécessaire aux (1) Archives nat...
... dans l'exécution du décret du 15 décembre, la Société a arrêté que le citoyen Gasbuk serait invité, en allant à Paris, de passer par Tournay pour demander au général français commandant dans la Belgique, qu'il veuille bien autoriser provisoirement et demander à la Convention nationale et au conseil exécutif provisoire que le citoyen Sta, procureur syndic du district de Lille, dont les talents, le patriotisme et les excellents principes sont connus et aimés de tous les bons citoyens de Bruges par les premiers services qu'il a déjà rendus à cette ville libre, vienne avec un pouvoir imposant mettre à exécution le décret du 15 décembre dernier et organiser les administrations de la dite ville libre promettant de s'unir intimement et de cœur pour propager l'esprit de lumière nécessaire aux (1) Archives nationales~ Carton G 245, chemise 331,

Séance du mardi 8 janvier 1793

page 598
Locuteur: Cambon
Citoyens, l'intention de la Convention ne peut pas être douteuse...
... rendus d'une voix unanime. Les députés de la ci-devant province du Ilainaut vinre...
... aviez prononcés et demander le rapport de ces décrets. Appelés à votre comité, ils furent comme forcés de convenir que ces décrets étaient la seu...
...attendiez : ils ont été la vraie pierre de touche des partis qui restaient dans la...
...crates et les démocrates ont été forcés de se prononcer, v Les uns ont demandé de prêter le serment: les autres ont été d...
...maires, et dans ces assemblées, au lieu de prêter le serment de liberté et d'égalité, les aristocrates ont prêté le serment à leur ancienne Constitution, au maintien des trois ordres et à la conservation de la sainte religion catholique, apostoli...
...tre décret nous n'y parlons pas du tout de religion. A la vérité nous parlons des ...
...ermes, et perpétuellement ils se jouent de notre intérêt.
Citoyens, l'intention de la Convention ne peut pas être douteuse sur les décrets des 15 et 17 décembre : ils furent rendus d'une voix unanime. Les députés de la ci-devant province du Ilainaut vinrent réclamer contre les principes que vous aviez prononcés et demander le rapport de ces décrets. Appelés à votre comité, ils furent comme forcés de convenir que ces décrets étaient la seule mesure que nous puissions adopter; en conséquence, d'après le rapport du comi...
...e en rapport des décrets. Cependant ces décrets ont produit l'effet que vous en attendiez : ils ont été la vraie pierre de touche des partis qui restaient dans la Belgique. Dès que ces décrets ont 'paru, les aristocrates et les démocrates ont été forcés de se prononcer, v Les uns ont demandé de prêter le serment: les autres ont été dans les assemblées primaires, et dans ces assemblées, au lieu de prêter le serment de liberté et d'égalité, les aristocrates ont prêté le serment à leur ancienne Constitution, au maintien des trois ordres et à la conservation de la sainte religion catholique, apostolique et romaine (On rit), pour faire croire au peuple que nous voulions toucher à la sainte religion ; tandis que dans notre décret nous n'y parlons pas du tout de religion. A la vérité nous parlons des biens ecclésiastiques; mais les biens ecclésiastiques ne sont pas la religion, e...
...ours soulever le peuple, pour conserver leurs riches abbayes, leurs huit cents fermes, et perpétuellement ils se jouent de notre intérêt.
Locuteur: Génissieu
Ainsi arrêté en la Société des amis de la liberté et de l'égalité de la ville de Bruges, les jours, mois et an que dessus de la République belge. Ainsi arrêté en la Société des amis de la liberté et de l'égalité de la ville de Bruges, les jours, mois et an que dessus de la République belge.
Locuteur: Le Président
... dans les citoyens qui vous ont députés de vrais républicains, de constants amis de la liberté et de l'égalité. Ces sentiments seront bientôt ceux de tous vos concitoyens. Il faut bien qu'e...
... éternels des hommes et les prétentions de quelques individus. Si vous voulez être...
... intérêt l'expression des sentiments qui vous animent. Elle reconnaît en vous et dans les citoyens qui vous ont députés de vrais républicains, de constants amis de la liberté et de l'égalité. Ces sentiments seront bientôt ceux de tous vos concitoyens. Il faut bien qu'elle finisse, cette lutte scandaleuse entre les préjugés et la raison, entre les droits éternels des hommes et les prétentions de quelques individus. Si vous voulez être libres, vous le serez; jamais nation ne voulut inutilement sa liberté. La Conve...
Locuteur: Cambon
...17 décembre. Je vois un désir manifesté de l'Assemblée, de faire exécuter ce décret. Aujourd'hui, qu'est-ce que je vois, depuis les décrets des 15 et 17 décembre. Je vois un désir manifesté de l'Assemblée, de faire exécuter ce décret.
Locuteur: Cambon
...ns tous les pays occupés par les armées de la République. Nous ordonnâmes que ce décret serait envoyé, sans perdre de temps, dans la Relgique. Qu'est-il arri...
...eton a donné le temps à tous les partis de former des factions. Je ne comprends pa...
...e économique, doit nous mettre à portée de
Nous avons décrété qu'il serait envoyé des commissaires nationaux dans tous les pays occupés par les armées de la République. Nous ordonnâmes que ce décret serait envoyé, sans perdre de temps, dans la Relgique. Qu'est-il arrivé? Qu'on a envoyé ce décret seul, sans y envoyer aucun commissaire, eton a donné le temps à tous les partis de former des factions. Je ne comprends pas comment on a pu retarder l'envoi et l'exécution d'un décret qui règle la conduite à tenir pa*1 tous les généraux; et qui quoique économique, doit nous mettre à portée de
Locuteur: Cambon
soutenir et de faire* la guerre, parce que nous avons,...
...sauver notre liberté, et voilà la terre de Chanaan qu'il a promise à tous les peuples. (On rit dans toutes les parties de la salle.)
soutenir et de faire* la guerre, parce que nous avons, sur toute la terre, une puissance et un pouvoir, qui sont des biens territoriaux que Dieu nous a conservés pour sauver notre liberté, et voilà la terre de Chanaan qu'il a promise à tous les peuples. (On rit dans toutes les parties de la salle.)
Locuteur: Cambon
...ec des fusils, et veulent nous empêcher de la faire manger aux autres peuples. (On... ...alité des peuples. Hé! bien, ceux qui mangeaient cette manne céleste sont là, avec des fusils, et veulent nous empêcher de la faire manger aux autres peuples. (On rit.)
Locuteur: Cambon
...e tous les peuples, tous les vrais amis de la liberté; on ne cesse de leur dire quë vous rapporterez ce décret. Le moi? de mars, le mois d'avril viendront, et nou...
...es dispositions; nous serons à la merci de tous nos ennemis, et encore le peuple n...
... exécutés. Vous voyez que le retard qu'on met à l'envoi des commissaires, effraie tous les peuples, tous les vrais amis de la liberté; on ne cesse de leur dire quë vous rapporterez ce décret. Le moi? de mars, le mois d'avril viendront, et nous n'aurons fait aucunes dispositions; nous serons à la merci de tous nos ennemis, et encore le peuple n'aura pas vu la liberté-
Locuteur: Cambon
... donc que le conseil exécutif soit tenu de nous rendre compte demain de ce qu'ont fait les commissaires nationa...
...ne sont pas partis, il faut nous passer de beaucoup de personnes qui ne veulent pas, sous prétexte de quelque idée systématique de gouvernement, obéir au vœu national, qui veut que tous les peuples soient un peuple de frères, qui veut que nous ne fassions q...
Je demande donc que le conseil exécutif soit tenu de nous rendre compte demain de ce qu'ont fait les commissaires nationaux ; et s'ils ne sont pas partis, il faut nous passer de beaucoup de personnes qui ne veulent pas, sous prétexte de quelque idée systématique de gouvernement, obéir au vœu national, qui veut que tous les peuples soient un peuple de frères, qui veut que nous ne fassions qu'un avec toutes les nations qui veulent être libres, et que nous déclarions la ...
Locuteur: Louvet
Citoyens, j'appuie la proposition de Cambon; mais je représenteà l'Assemblée...
...e viennent lui faire les pétitionnaires de Bruges.
Citoyens, j'appuie la proposition de Cambon; mais je représenteà l'Assemblée qu'elle n'a qu'un rapport indirect à la demande que viennent lui faire les pétitionnaires de Bruges.
Locuteur: Louvet
...bles et les prêtres ne manqueraient pas de perdre ce masque du patriotisme qu'ils ... . Vous aviez senti que cet article était nécessaire, parce que les nobles et les prêtres ne manqueraient pas de perdre ce masque du patriotisme qu'ils savent si bien usurper, afin d'entrer dans les administrations pour les corrompr...
Locuteur: Louvet
... plus heureuse; elle demanda le rapport de cet article du délai qui excluait les m... ...crets des 15 et 17 décembre. Vous passâtes à l'ordre du jour; mais une autre fut plus heureuse; elle demanda le rapport de cet article du délai qui excluait les membres |des anciens corps privilégiés, des anciennes administrations provisoires...
Locuteur: Louvet
...eurs nobles entrent dans la composition de leurs administrations provisoires, pour... ...emander les véritables patriotes ; eux qui ne veulent pas que leurs prêtres et leurs nobles entrent dans la composition de leurs administrations provisoires, pour étouffer leur liberté dans sa naissance. (Murmures.) C'est donc l'objet sur leq...

Séance du mardi 8 janvier 1793

page 599
Locuteur: Estadens
...e le rapport demain matin à l'ouverture de la séance. ...ux pétitions qui vous a été présentée, soit renvoyée au comité pour vous en.faire le rapport demain matin à l'ouverture de la séance.
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
...mande qu'on n'oublie pas la proposition de Cambon, et que le conseil rende compte de l'exécution du décret. Je demande qu'on n'oublie pas la proposition de Cambon, et que le conseil rende compte de l'exécution du décret.
Locuteur: Cambon
...vait besoin d'instruction, je ni'oblige de lui en- donner. Toutes les fois que nou...
...xécutif dans les comités, je n'ai cessé de demander l'exécution du décret, et je n...
Si l'Assemblée avait besoin d'instruction, je ni'oblige de lui en- donner. Toutes les fois que nous avons eu conférence avec le pouvoir exécutif dans les comités, je n'ai cessé de demander l'exécution du décret, et je ne vois pas pourquoi on s'oppose au vœu national évidemment manifesté. Je demande...
Locuteur: Osselin
Il n'y a rien de plus simple et de plus facile à faire que ce qué vous demandent les députés de la Belgique. Il est consant qu'on a rap...
...cle très précieux, qu'il est nécessaire de ré-^ tablir dans la loi.
Il n'y a rien de plus simple et de plus facile à faire que ce qué vous demandent les députés de la Belgique. Il est consant qu'on a rapporté, je ne sais pourquoi et comment, un article très précieux, qu'il est nécessaire de ré-^ tablir dans la loi.
Locuteur: Osselin
...il exécutif n'a pas encore rendu compte de l'exécution de votre décret. J'appuie la proposition de Cambon. Mais on demande pourquoi le conseil exécutif n'a pas encore rendu compte de l'exécution de votre décret. J'appuie la proposition de Cambon.
Locuteur: Osselin
...es partissent avant le jugement définif de Louis Capet. La Convention na pas permis que ces commissaires partissent avant le jugement définif de Louis Capet.
Locuteur: Louis Legendre
...c'est que le conseil exécutif soit tenu de donner à la Convention le tableau des c... Je demande la parole pour un article additionnel : c'est que le conseil exécutif soit tenu de donner à la Convention le tableau des commissaires nationaux nommés, car il faut envoyer là des hommes à principes, des...
Locuteur: Ducos
Je m'oppose à la proposition de Le-gendre. Quel peut être votre dessein...
...re ni l'un ni l'autre. L'une ou l'autre de ces mesures ferait passer sur vos têtes...
Je m'oppose à la proposition de Le-gendre. Quel peut être votre dessein, en effet, en demandant cette liste? Est-ce pour l'imprimer? Est-ce pour l'approuver? Vous ne devez faire ni l'un ni l'autre. L'une ou l'autre de ces mesures ferait passer sur vos têtes la responsabilité du ministère ce cela ne doit pas être.
Locuteur: Barbaroux
...en ce sens j'appuie fortement la motion de Cambon. Je n'en appuie pas moins la pro... ... pas été faite, il n'en est pas moins vrai que le décret a dû être exécuté; et, en ce sens j'appuie fortement la motion de Cambon. Je n'en appuie pas moins la proposition faite par jLouvet, du rapport du décret qui concerne les nobles et les
Locuteur: Barbaroux
...sés pour ou contre le décret à la barre de la Convention nationale, que nous devon...
...utif soit mandé pour vous rendre compte de l'exécution de la loi; 2° que le comité diplomatique soit chargé de vous faire un rapport demain sur l'affa...
Je dis, Président, que ce n'est pas par les faits exposés pour ou contre le décret à la barre de la Convention nationale, que nous devons nous décider, mais bien par les principes qui nous apprennent que la noblesse ...
...loigner des administrations. En conséquence, je demande : 1° que le conseil exécutif soit mandé pour vous rendre compte de l'exécution de la loi; 2° que le comité diplomatique soit chargé de vous faire un rapport demain sur l'affaire dont il s'agit.
Locuteur: Thuriot
...a question préalable sur la proposition de Louvet et je démontre que Louvet est en... Je demande la question préalable sur la proposition de Louvet et je démontre que Louvet est en contradiction avec lui-même.
Locuteur: Couthon
...e la motion qui a été faite par Cambon, de mander le ministre pour savoir quelles ...
...her le ministère d'exercer cette espèce de veto.
J'appuie la motion qui a été faite par Cambon, de mander le ministre pour savoir quelles ont été les mesures qu'on a prises pour faire exécuter le décret que vous avez rendu; car il faut bien empêcher le ministère d'exercer cette espèce de veto.
Locuteur: Couthon
J'observe, sur la proposition de Louvet^ que l'article additionnel du dé...
...tre décret, et je demandé que le décret de rapport que vous avez rendu soit mainte...
J'observe, sur la proposition de Louvet^ que l'article additionnel du décret attaquait essentiellement la souveraineté du peuple ; c'est par cette raison que vous avez rapporté votre décret, et je demandé que le décret de rapport que vous avez rendu soit maintenu.
Locuteur: Couthon
...s pour rendre raison du motif du retard de l'envoi du décret. ...t qui rapporte l'article additionnel et qu'au surplus les ministres soient mandés pour rendre raison du motif du retard de l'envoi du décret.
Locuteur: Carra
J'ajouterai à ce que vient de dire Couthon, que les prêtres et les nobles ont refusé de prêter le -serment de l'égalité et que par là ils sont bannis...
...x prêtres : vous n'avez pas voulu faire de serment, vous êtes donc exclus des asse...
J'ajouterai à ce que vient de dire Couthon, que les prêtres et les nobles ont refusé de prêter le -serment de l'égalité et que par là ils sont bannis des assemblées; c'est ce qu'il faut que les généraux soutiennent, c'est-à-dire qu'ils disent aux nobles et aux prêtres : vous n'avez pas voulu faire de serment, vous êtes donc exclus des assemblées du peuple.
Locuteur: Estadens
...comités ^diplomatique, des finances, et de la guerre, pour en faire leur rapport d... (Quant aux demandes contenues dans la péti-tion> la Convention les renvoie aux comités ^diplomatique, des finances, et de la guerre, pour en faire leur rapport demain.)

Séance du mardi 8 janvier 1793

page 600
Locuteur: Defermon
..., fait un rapport et présente un projet de décret pour autoriser les citoyens qui ...
... des domaines nationaux dans le courant de l'année 1793, à effectuer leur paiement en douze ann...
...us antérieurement à ce sujet; le projet de décret est ainsi conçu :
, au nom du comité des finances, fait un rapport et présente un projet de décret pour autoriser les citoyens qui acquerront des domaines nationaux dans le courant de l'année 1793, à effectuer leur paiement en douze années et douze termes, conformément aux décrets rendus antérieurement à ce sujet; le projet de décret est ainsi conçu :
Locuteur: Defermon
... des domaines nationaux dans le courant de l'année 1793, jouiront de la faculté d'effectuer leur paiement en... « Les citoyens qui acquerront des domaines nationaux dans le courant de l'année 1793, jouiront de la faculté d'effectuer leur paiement en douze années et douze termes, conformément aux décrets rendus antérieurement à ...
Locuteur: Defermon
...es acquisitions faites pendant le cours de l'année 1793, et la première vente ou cession qu'en ...
...pourvu que ce soit dans les cinq années de leur acquisition, ne seront assujetties qu'au droit d'enregistrement de 15 sols. »
Lesdites acquisitions faites pendant le cours de l'année 1793, et la première vente ou cession qu'en feront les acquéreurs, pourvu que ce soit dans les cinq années de leur acquisition, ne seront assujetties qu'au droit d'enregistrement de 15 sols. »
Locuteur: Le Président
...iez depuis longtemps perdu la confiance de l'équipage du vaisseau que vous command... époque vous aviez depuis longtemps perdu la confiance de l'équipage du vaisseau que vous commandiez et des bâtiments sous vos ordres.
Locuteur: Le Président
...irardin. Je n'ai pas perdu la confiance de l'équipage du vaisseau que je commandai... Girardin. Je n'ai pas perdu la confiance de l'équipage du vaisseau que je commandais, ni des bâtiments sous mes ordres; mais celles des derniers arrivés. J'en igno...
Locuteur: Le Président
(La voix de Vinterrogê est si faible qu'on a de la peine à l'entendre.) (La voix de Vinterrogê est si faible qu'on a de la peine à l'entendre.)
Locuteur: Le Président
Pourquoi avez-vous favorisé le cabotage de quelques embarquements nocturnes, chargés de munitions de guerre? Pourquoi avez-vous favorisé le cabotage de quelques embarquements nocturnes, chargés de munitions de guerre?
Locuteur: Le Président
...ieurs, notamment ceux qui n'avaient pas de permission de l'assemblée coloniale. Je ne l'ai permis que pour la pêche; j'ai la réquisition de l'assemblée coloniale à cet égard. .... Gela est faux; je n'ai pas protégé les embarcations. J'en ai fait arrêter plusieurs, notamment ceux qui n'avaient pas de permission de l'assemblée coloniale. Je ne l'ai permis que pour la pêche; j'ai la réquisition de l'assemblée coloniale à cet égard.
Locuteur: Le Président
Girardin. Je n'ai point eu de relation avec Behague autre que d'avoir... Girardin. Je n'ai point eu de relation avec Behague autre que d'avoir passé avec lui.
Locuteur: Le Président
...ns les moments critiques, la permission de partir en France et à la Martinique, s'... Pourquoi avez-vous demandé aux commissaires nationaux avec persévérance dans les moments critiques, la permission de partir en France et à la Martinique, s'ils le jugeaient à propos, ou pour mieux dire à la Martinique pour opérer une co...
Locuteur: Le Président
...le soulèvement. Ma santé a été la cause de la demande que j'ai faite de revenir; il y avait vingt-deux mois que... ...ndé aux commissaires d'aller à la Martinique, mais seulement au ministre, avant le soulèvement. Ma santé a été la cause de la demande que j'ai faite de revenir; il y avait vingt-deux mois que j'étais dans un élément contraire.
Locuteur: Le Président
... faites par "les commissaires nationaux de former un jury et un conseil de justice, afin de punir une troupe de déserteurs et de complices contre la nation, qu'ils avai... Pourquoi avez-vous refusé d'obéir aux réquisitions qui vous étaient faites par "les commissaires nationaux de former un jury et un conseil de justice, afin de punir une troupe de déserteurs et de complices contre la nation, qu'ils avaient fait mettre à votre disposition?
Locuteur: Le Président
Girardin. Je n'ai jamais reçu de réquisitions des commissaires à cet eff...
...équisitions qui m'ont été faites, celle de former le juré dont vous me parlez ne d...
Girardin. Je n'ai jamais reçu de réquisitions des commissaires à cet effet : j'ai eu un seul avertissement qu'il y avait un déserteur sur un bâtiment, et que j'eusse à envoyer ceux qui étaient sur mes vaisseaux. Parmi les réquisitions qui m'ont été faites, celle de former le juré dont vous me parlez ne doit pas se trouver.
Locuteur: Le Président
...ai fait cette demande à la municipalité de Nantes, aussitôt mon arrivée. J'ai dema... Girardin. J'ai fait cette demande à la municipalité de Nantes, aussitôt mon arrivée. J'ai demandé qu'on ouvrît la malle dont il s'agit, parce qu'on y trouvera ma justificatio...
Locuteur: Le Président
...i.a été remise hier au comité colonial, de la part de la municipalité de Nantes, sera ouverte demain en présence...
...u citoyen Berthes, ci-devant secrétaire de la majorité de la station ; et au surplus, il sera pro...
« La malle qui.a été remise hier au comité colonial, de la part de la municipalité de Nantes, sera ouverte demain en présence des membres du comité colonial, du citoyen Girardin et du citoyen Berthes, ci-devant secrétaire de la majorité de la station ; et au surplus, il sera procédé à l'inventaire des papiers que cette malle peut contenir.
Locuteur: Le Président
« Ceux de ces papiers qui seront relatifs aux aff...
...s, resteront au comité colonial, chargé de faire un rapport général sur les nouveaux troubles de Saint-Domingue. Les autres seront remis...
« Ceux de ces papiers qui seront relatifs aux affaires publiques, resteront au comité colonial, chargé de faire un rapport général sur les nouveaux troubles de Saint-Domingue. Les autres seront remis à Girardin.
Locuteur: Le Président
...station provisoire jusqu'après l'examen de ses papiers par le comité colonial, et le rapport de ce comité. » « Le citoyen Girardin restera en état d'arrestation provisoire jusqu'après l'examen de ses papiers par le comité colonial, et le rapport de ce comité. »
Locuteur: Defermon
...Là Convention nationale, sur le rapport de son comité des tinances, décrète : « Là Convention nationale, sur le rapport de son comité des tinances, décrète :
Locuteur: Defermon
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Richard
, au nom du comité de liquidation, présente un projet de décret de liquidation d'offices de judicature et ministériels ; ce projet de décret est ainsi conçu : , au nom du comité de liquidation, présente un projet de décret de liquidation d'offices de judicature et ministériels ; ce projet de décret est ainsi conçu :
Locuteur: Richard
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation, qui lui a rendu compte des opérations du commissaire directeur général de la liquidation nommé provisoirement; « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation, qui lui a rendu compte des opérations du commissaire directeur général de la liquidation nommé provisoirement;
Locuteur: Richard
...it résultat, il sera payé par la caisse de l'extraordinaire la somme "de 8,318,882 liv, 5 s. 5 deniers, à l'effet de quoi les reconnaissances définitives de liquidation seront expédiées aux offici... « Décrète que conformément audit résultat, il sera payé par la caisse de l'extraordinaire la somme "de 8,318,882 liv, 5 s. 5 deniers, à l'effet de quoi les reconnaissances définitives de liquidation seront expédiées aux officiers dénommés

Séance du mardi 8 janvier 1793

page 601
Locuteur: Richard
Résultat des procès-verbaux de liquidation d'offices de judicature et ministériels, présenté à ... Résultat des procès-verbaux de liquidation d'offices de judicature et ministériels, présenté à la Convention nationale en exécution du décret du M décembre 1791.
Locuteur: Richard
... Deux mille trois cent quarante offices de judicature et ministériels, liquidés à la somme de 8,318,882 liv, 5 s. 5 d. « Deux mille trois cent quarante offices de judicature et ministériels, liquidés à la somme de 8,318,882 liv, 5 s. 5 d.
Locuteur: Richard
...ion demeure chargée, montent à la somme de 521,404 liv, 16 s. 11 deniers. « Les dettes passives dont la nation demeure chargée, montent à la somme de 521,404 liv, 16 s. 11 deniers.
Locuteur: Richard
...s actives dont elle profite ne sont que de 110,819 liv, 6 s. « Les dettes actives dont elle profite ne sont que de 110,819 liv, 6 s.
Locuteur: Richard
... Partant il y a différence, à là charge de la nation, de la somme de 410,585 liv, 10 s. 11 deniers. » « Partant il y a différence, à là charge de la nation, de la somme de 410,585 liv, 10 s. 11 deniers. »
Locuteur: Richard
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Richard
, au nom du comité de liquidation, présente un projet de décret de liquidation des offices de barbiers et perruquiers de diverses communautés ; ce projet de décret est ainsi conçu : « La Convention nationale, après avoir entendu son comité de liquidation, qui lui a rendu compte des opérations du commissaire directeur général de la liquidation provisoirement nommé; , au nom du comité de liquidation, présente un projet de décret de liquidation des offices de barbiers et perruquiers de diverses communautés ; ce projet de décret est ainsi conçu : « La Convention nationale, après avoir entendu son comité de liquidation, qui lui a rendu compte des opérations du commissaire directeur général de la liquidation provisoirement nommé;
Locuteur: Richard
...it résultat, il sera payé par la caisse de l'extraordinaire la somme de 413,874 liv, 5 s. 7 deniers: à l'effet de quoi les reconnaissances définitives de... « Décrète que, conformément audit résultat, il sera payé par la caisse de l'extraordinaire la somme de 413,874 liv, 5 s. 7 deniers: à l'effet de quoi les reconnaissances définitives des liquidations seront expédiées aux officiers dénommés dans les procès-verbaux, ...
Locuteur: Richard
Résultat des rapports de liquidation des offices de barbiers-perruquiers, des communautés c... Résultat des rapports de liquidation des offices de barbiers-perruquiers, des communautés ci-après :
Locuteur: Richard
...rente-une charges, liquidées à la somme de 413,874 liv, 5 s. 7 deniers. » « Trois cent trente-une charges, liquidées à la somme de 413,874 liv, 5 s. 7 deniers. »
Locuteur: Richard
RÉSULTAT des rapports de liquidation des offices de barbiers-perruquiers des communautés ci-après, remis au comité de liquidation de la Convention nationale par le directeur général de la liquidation, le 15 décembre 1792, l'an Ier de la République. RÉSULTAT des rapports de liquidation des offices de barbiers-perruquiers des communautés ci-après, remis au comité de liquidation de la Convention nationale par le directeur général de la liquidation, le 15 décembre 1792, l'an Ier de la République.
Locuteur: Richard
331 ci. 331 charges dont le montant de la liquidation est de la somme de 413,874 liv. j S. 7 d. Ci.. 413,874 5 7 331 ci. 331 charges dont le montant de la liquidation est de la somme de 413,874 liv. j S. 7 d. Ci.. 413,874 5 7
Locuteur: Génissieu
Je demande à la Convention de vouloir renvoyer au Comité de liquidation, l'examen de la proposition qui a été faite d'enjoindre au commissaire-liquidateur de faire déposer au comité de liquidation de la Convention, dans trois jours, les li...
...chacune des divisions et sous-divisions de ses bureaux, lesquelles seront
Je demande à la Convention de vouloir renvoyer au Comité de liquidation, l'examen de la proposition qui a été faite d'enjoindre au commissaire-liquidateur de faire déposer au comité de liquidation de la Convention, dans trois jours, les listes par notices des réclamations, avec les numéros assignés à chaque partie réclamante dans chacune des divisions et sous-divisions de ses bureaux, lesquelles seront
Locuteur: Génissieu
signées ; en second lieu de lui enjoindre de mettre sur chaque procès-verbal de liquidation le n°. correspondant à la liste de chaque série de réclamations, lesquelles listes seront faites de manière à exécuter les lois antérieures...
...ortées par celles des mois d'octobre et de décembre derniers.
signées ; en second lieu de lui enjoindre de mettre sur chaque procès-verbal de liquidation le n°. correspondant à la liste de chaque série de réclamations, lesquelles listes seront faites de manière à exécuter les lois antérieures, avec les modifications portées par celles des mois d'octobre et de décembre derniers.

Séance du mardi 8 janvier 1793

page 602
Locuteur: Génissieu
...nne, il ne faudrait pas qu'il fut donné de l'argent pour passer avant son tour. faudrait pas faire la maille trop bonne, il ne faudrait pas qu'il fut donné de l'argent pour passer avant son tour.
Locuteur: Richard
, au nom du comité de liquidation, présente un projet de décret de liquidation de divers offices supprimés antérieurement au Ier mai 1789; ce projet de décret est ainsi conçu : , au nom du comité de liquidation, présente un projet de décret de liquidation de divers offices supprimés antérieurement au Ier mai 1789; ce projet de décret est ainsi conçu :
Locuteur: Richard
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation, qui lui a rendu compte des opérations attribuées aux commissaires de la trésorerie nationale, par les décret... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation, qui lui a rendu compte des opérations attribuées aux commissaires de la trésorerie nationale, par les décrets des 21 septembre 1791 et 14 février 1792, relativement à la liquidation des of...
Locuteur: Richard
...qu'il sera expédié par les commissaires de la trésorerie nationale, aux officiers ...
...it au comptant, par les édits ou arrêts de suppression qui les concernent, des reconnaissances définitives de liquidation, jusqu'à concurrence de la somme de 692 livres, laquelle somme sera payée par la caisse de l'extraordinaire, dans les valeurs et p...
« Décrète qu'il sera expédié par les commissaires de la trésorerie nationale, aux officiers dénommés au premier résultat, et dont le remboursement a été ordonné devoir être fait au comptant, par les édits ou arrêts de suppression qui les concernent, des reconnaissances définitives de liquidation, jusqu'à concurrence de la somme de 692 livres, laquelle somme sera payée par la caisse de l'extraordinaire, dans les valeurs et proportions résultant des décrèts des 15 mai et 12 juin 1792.
Locuteur: Richard
...été ordonnée remboursable en quittances de finance, par les édits ou arrêts de suppression qni les concernent, il sera...
...esdits offices, par le payeur principal de la dette publique, a la trésorerie nationale, des quittances de finance jusqu'à concurrence de lasomme de 24,3001ivres,. du montant desquelles quittances de finance les intérêts seront exigibles, ...
...oques indiquées par les édits et arrêts de suppression, relatés dans les procès-verbaux de liquidation des commissaires de la trésorerie nationale. »
« A l'égard des offices compris au même résultat, dont la liquidation a été ordonnée remboursable en quittances de finance, par les édits ou arrêts de suppression qni les concernent, il sera délivré au propriétaire desdits offices, par le payeur principal de la dette publique, a la trésorerie nationale, des quittances de finance jusqu'à concurrence de lasomme de 24,3001ivres,. du montant desquelles quittances de finance les intérêts seront exigibles, et commenceront à courir, aux époques indiquées par les édits et arrêts de suppression, relatés dans les procès-verbaux de liquidation des commissaires de la trésorerie nationale. »
Locuteur: Richard
...iquidations faites par les commissaires de la trésorerie nationale, en exécution d... Résultat des liquidations faites par les commissaires de la trésorerie nationale, en exécution des décrets des 21 septembre 1791 et 14 février 1792.
Locuteur: Richard
Le citoyen Thiébault, office de juré-priseur à Le citoyen Thiébault, office de juré-priseur à
Locuteur: Richard
...sentants Etienne Bonnet, pour un office de maire ancien de Connas, la somme de..... ~ 572 » Et les représentants Etienne Bonnet, pour un office de maire ancien de Connas, la somme de..... ~ 572 »
Locuteur: Richard
d'Alençon, la somme de......1,000liv. d'Alençon, la somme de......1,000liv.
Locuteur: Richard
Joseph Guillemardet, pour un office de trésorier des mortes-payes de Bourgogne et Bresse, la somme de.................. 2,500 Joseph Guillemardet, pour un office de trésorier des mortes-payes de Bourgogne et Bresse, la somme de.................. 2,500
Locuteur: Richard
...ul, receveur des amendes en la maîtrise de Rennes.. 800 Louis Boudesseul, receveur des amendes en la maîtrise de Rennes.. 800
Locuteur: Richard
...présentants Pierre Sei-gneury, essayeur de la monnaie de Caen, la somme de...................... 2,800 Et les représentants Pierre Sei-gneury, essayeur de la monnaie de Caen, la somme de...................... 2,800
Locuteur: Richard
offices remboursables en quittames de offices remboursables en quittames de
Locuteur: Richard
Les représentants le citoyen Renard de Chaves, pour un office de capitaine Châtelain de Trévoux, la somme de........If............4,600 liv. Les représentants le citoyen Renard de Chaves, pour un office de capitaine Châtelain de Trévoux, la somme de........If............4,600 liv.
Locuteur: Cambon
demande l'ajournement de cette deuxième partie du résultat des l...
...les offices remboursables en quittances de finance et en demande le renvoi, pour plus ample examen, au comité de liquidation et des finances réunies.
demande l'ajournement de cette deuxième partie du résultat des liquidations concernant les offices remboursables en quittances de finance et en demande le renvoi, pour plus ample examen, au comité de liquidation et des finances réunies.
Locuteur: Cambon
...mandé par Cambon, puis adopte le projet de décret ainsi modifié.) (La Convention décrète l'ajournement demandé par Cambon, puis adopte le projet de décret ainsi modifié.)
Locuteur: Defermon
...ment en ce qui concerne la municipalité de Grenoble, que le rapporteur avait porté dans son second projet de décret an nombre des communautés comprises daus la liquidation des offices de barbiers perruquiers. Il demande, en ou...
...des municipalités jusqu'à ce que l'état de ces municipalités, en actif et en passi...
...venir à cette vérification, les comités de liquidation et des finances soient chargés de présenter un projet de décret.
propose l'ajournement en ce qui concerne la municipalité de Grenoble, que le rapporteur avait porté dans son second projet de décret an nombre des communautés comprises daus la liquidation des offices de barbiers perruquiers. Il demande, en outre, qu'il soit sursis à toutes les liquidations au profit des municipalités jusqu'à ce que l'état de ces municipalités, en actif et en passif, soit vérifié : Il propose que pour parvenir à cette vérification, les comités de liquidation et des finances soient chargés de présenter un projet de décret.
Locuteur: Carra
On vient de découvrir une des causes de la disette factice des grains. . On vient de découvrir une des causes de la disette factice des grains. .
Locuteur: Carra
...fermiers des émigrés n'étant pas forcés de verser le prix de leurs baux dans les caisses nationales ... Les fermiers des émigrés n'étant pas forcés de verser le prix de leurs baux dans les caisses nationales ne vendent pas leur blé et attendent le renchérissement.
Locuteur: Carra
...ande : 1° que ces fermiers soient tenus de verser, dans deux mois au plus tard, le prix de leurs baux, avec les arrérages, dans le...
... leur seront délivrés par les receveurs de ces caisses, à peine de vingt livres d'amende sur chaque cent livres du prix de leurs baux.
Je demande : 1° que ces fermiers soient tenus de verser, dans deux mois au plus tard, le prix de leurs baux, avec les arrérages, dans les caisses nationales, sur des récépissés qui leur seront délivrés par les receveurs de ces caisses, à peine de vingt livres d'amende sur chaque cent livres du prix de leurs baux.
Locuteur: Carra
... percepteurs des impôts, les régisseurs de droit d'enregistrement soient tenus de faire les poursuites nécessaires à l'éc... 2° Que les percepteurs des impôts, les régisseurs de droit d'enregistrement soient tenus de faire les poursuites nécessaires à l'échéance des délais.
Locuteur: Carra
...on renvoie ces propositions aux comités de législation, d'aliénation et d'agricult... (La Convention renvoie ces propositions aux comités de législation, d'aliénation et d'agriculture réunis.)
Locuteur: Lidon
, au nom du comité de la guerre, présente un projet de décret tendant à ordonner la suppression"du traitement de tous les officiers, de quelque grade qu'Us soient, qui ont été suspendus par les commissaires de la Convention, ou par le Corps législatif ou par le Pouvoir exécutif. Ce projet de décret est ainsi conçu : . , au nom du comité de la guerre, présente un projet de décret tendant à ordonner la suppression"du traitement de tous les officiers, de quelque grade qu'Us soient, qui ont été suspendus par les commissaires de la Convention, ou par le Corps législatif ou par le Pouvoir exécutif. Ce projet de décret est ainsi conçu : .

Séance du mardi 8 janvier 1793

page 603
Locuteur: Lidon
compter de ce jour; tous les officiers (1), de quelque grade qu'ils soient, qui ont été suspendus par les commissaires de la Convention, ou parle Corps législati...
...ouvoir exécutif, cesseront d'être payés de leurs traitements de guerre et place," et de fourrage ;
compter de ce jour; tous les officiers (1), de quelque grade qu'ils soient, qui ont été suspendus par les commissaires de la Convention, ou parle Corps législatif ou par le Pouvoir exécutif, cesseront d'être payés de leurs traitements de guerre et place," et de fourrage ;
Locuteur: Lidon
...ous ceux qui seront suspendus cesseront de recevoir leurs traitements du jour de leur suspension; « 2° Qu'à l'avenir tous ceux qui seront suspendus cesseront de recevoir leurs traitements du jour de leur suspension;
Locuteur: Lidon
... prétendre à aucune indemnité, à raison de la suspension de son traitement de guerre, à moins que le décret ne le por... ...en place qu'après un décret du Corps législatif et, dans aucun cas, il ne pourra prétendre à aucune indemnité, à raison de la suspension de son traitement de guerre, à moins que le décret ne le porte expressément ;
Locuteur: Lidon
...par amendement, une exception en faveur de Luckner et qu'il lui soit permis de se retirer où bon lui semblera. Un membre : Je demande, par amendement, une exception en faveur de Luckner et qu'il lui soit permis de se retirer où bon lui semblera.
Locuteur: Lidon
...e cet amendement, puis adopte ce projet de décret ainsi modifié.) (La Convention décrète cet amendement, puis adopte ce projet de décret ainsi modifié.)

Séance du mercredi 9 janvier 1793

- search term matches: (1)

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 603
Locuteur: Osselin
..., qui offre à la Convention deux pièces de monnaie, frappées par un procédé plus p... 1° Lettre du citoyen Brezit, qui offre à la Convention deux pièces de monnaie, frappées par un procédé plus parfait et plus prompt que celui dont on s'est servi jusqu'ici.
Locuteur: Osselin
3° Lettre d'Amelot Vadministrateur de la caisse de l'extraordinaire, qui envoie l'état des...
...t des revenus des biens des émigrés, et de la vente de leur mobilier, pendant le mois décembre dernier. Ce versement est de 1,621,698 1. 1 s. 3 d.
3° Lettre d'Amelot Vadministrateur de la caisse de l'extraordinaire, qui envoie l'état des versements, faits à cette caisse, du produit des revenus des biens des émigrés, et de la vente de leur mobilier, pendant le mois décembre dernier. Ce versement est de 1,621,698 1. 1 s. 3 d.
Locuteur: Osselin
...envoyés dans les divers arrondissements de la Belgique et des autres pays où la Ré... ...provisoire, dans laquelle est joint l'état nominatif des commissaires nationaux envoyés dans les divers arrondissements de la Belgique et des autres pays où la République a porté ses armes.
Locuteur: Osselin
...orté et portera ses armes, s'est occupé de l'exécution de ce décret qui doit avoir de si grandes influences sur les destinées de la France et sur celles de l'Europe. ... destinées à achever la Révolution dans les pays ou la République "française a porté et portera ses armes, s'est occupé de l'exécution de ce décret qui doit avoir de si grandes influences sur les destinées de la France et sur celles de l'Europe.
Locuteur: Osselin
...s instructions ont été rédigées : avant de les adopter définitivement, le conseil ...
...é communication aux membres des comités de la guerre, diplomatique et des finances...
Les instructions ont été rédigées : avant de les adopter définitivement, le conseil exécutif en a donné communication aux membres des comités de la guerre, diplomatique et des finances.
Locuteur: Osselin
Sur les observations des membres de ces comités, il a été convenu qu'il ser... Sur les observations des membres de ces comités, il a été convenu qu'il serait fait des changements importants, et des additions assez considérables aux in...
Locuteur: Osselin
...nt déjà partis, tous le seront sous peu de jours. Plusieurs des commissaires sont déjà partis, tous le seront sous peu de jours.
Locuteur: Osselin
pays occupés par les armées de la République, en pays occupés par les armées de la République, en
PRÉSIDENCE DE TREILHARD, président. PRÉSIDENCE DE TREILHARD, président.
Suit la teneur de cette lettre : (1) A la séance du lende...
...ier le décret-aété étendu aux officiers de marine.
Suit la teneur de cette lettre : (1) A la séance du lendemain 9 janvier le décret-aété étendu aux officiers de marine.
..., ci-après ces instructions aux Annexes de la séance. (2) Voy, ci-après ces instructions aux Annexes de la séance.

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 604
Locuteur: Boyer-Fonfrède
6° Lettre de Pache, ministre de la guerre, datée du 6 janvier 1793, qui envoie Copie d'une lettre des dépu... 6° Lettre de Pache, ministre de la guerre, datée du 6 janvier 1793, qui envoie Copie d'une lettre des députés du département des Basses-Alpes,
Locuteur: Boyer-Fonfrède
7° Lettré de Pache, ministre de la guerre, datée du .5 janvier 1793, relative à la demande d'une somme quelconque que demande le commandant de Sarrelouis, pour subvenir aux dépenses extraordinaires qu'exige la position de cette ville. 7° Lettré de Pache, ministre de la guerre, datée du .5 janvier 1793, relative à la demande d'une somme quelconque que demande le commandant de Sarrelouis, pour subvenir aux dépenses extraordinaires qu'exige la position de cette ville.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
9° Lettre du 6 janvier 1793, par laquelle le citoyen Âncelet-Day, o...
...cret qui ordonne que tous les officiers de ce régiment, déportés de Saint-Domingue, seront transférés à l'A...
9° Lettre du 6 janvier 1793, par laquelle le citoyen Âncelet-Day, officier du régiment du Cap, informe la Convention qu'il se constitue volontairement prisonnier à l'Abbaye, pour obéir au décret qui ordonne que tous les officiers de ce régiment, déportés de Saint-Domingue, seront transférés à l'Abbaye.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
11° Lettre de Pache, ministre la guerre, dajée du 7 janvier 1793, qui met sous les yeux de la Convention la réclamation que font p... 11° Lettre de Pache, ministre la guerre, dajée du 7 janvier 1793, qui met sous les yeux de la Convention la réclamation que font plusieurs anciens canonniers, tendant à être payés, pour le temps qui leur reste ...
Locuteur: Boyer-Fonfrède
12° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, datée du 8 janvier 1793, portant envoi d'un arrêté du conseil du département de la Loire-Inférieure, qui ordonne le paiement 1,200 livres aux députés de la Guadeloupe, à la Convention nationale, pour frais de voyage de Nantes à Paris. 12° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, datée du 8 janvier 1793, portant envoi d'un arrêté du conseil du département de la Loire-Inférieure, qui ordonne le paiement 1,200 livres aux députés de la Guadeloupe, à la Convention nationale, pour frais de voyage de Nantes à Paris.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
13° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, datée du 8 janvier 1793, portant envoi d'une lettre des adminis... 13° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, datée du 8 janvier 1793, portant envoi d'une lettre des administrateurs du département des Deux-Sèvres, qui demandent que la loi du 28 mars der...
Locuteur: Boyer-Fonfrède
14° Lettre de Pache, ministre de la guerre, datée du 5 janvier 1793, par laquelle il envoie une lettre du l...
...nt des-Alpes, et celle des, commandants de Briançdh et du bataillon des gardes nationales de cette ville; ces commandants demandent ...
...ptembre dernier, en faveur des citoyens de ce bataillon, qui ont si bien défendu l...
14° Lettre de Pache, ministre de la guerre, datée du 5 janvier 1793, par laquelle il envoie une lettre du lieutenant général Dornac, commandant des-Alpes, et celle des, commandants de Briançdh et du bataillon des gardes nationales de cette ville; ces commandants demandent un paiement à compter du 28 septembre dernier, en faveur des citoyens de ce bataillon, qui ont si bien défendu la frontière.
Locuteur: Lehardy
Les mêmes membres de gauche insistent de nouveau. Les mêmes membres de gauche insistent de nouveau.
Locuteur: Lehardy
„ Un grand nombre de membres : Non ! non ! L'ordre du jour ! „ Un grand nombre de membres : Non ! non ! L'ordre du jour !
Locuteur: Osselin
5° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, datée du 7 janvier, pour fa...
...abbé Sicard, successeur du célèbre abbé de t'Epée, instituteur des sourds-muets, demande la jouissance de la pension de 10,000 livres, attachée au Gahonicat qu...
5° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, datée du 7 janvier, pour faire savoir à la Convention que l'abbé Sicard, successeur du célèbre abbé de t'Epée, instituteur des sourds-muets, demande la jouissance de la pension de 10,000 livres, attachée au Gahonicat qu'il avait à Bordeaux.
Locuteur: Osselin
...ier, je ne peux prétendre à la totalité de cette pension, mais; j'aime à croire qu... « Je sais, porte la lettre du pétitionnaire, qu'ayant un traitement particulier, je ne peux prétendre à la totalité de cette pension, mais; j'aime à croire que les fonctions que j'exerce me donnent lés mêmes droits que celui dont jouissen...
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...Sicard est un Citoyen qui a bien mérité de la patrie ; il est juste qu'on prenne e... L'abbé Sicard est un Citoyen qui a bien mérité de la patrie ; il est juste qu'on prenne en considération sa demande.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...e la lettre aux comités des finances et de législation réunis.) (La Convention renvoie la lettre aux comités des finances et de législation réunis.)
Locuteur: Boyer-Fonfrède
qui demandent, pour les habitants de Sistéron, assujettis au service de la citadelle de la ville, le traitement accordé aux bat... qui demandent, pour les habitants de Sistéron, assujettis au service de la citadelle de la ville, le traitement accordé aux bataillons organisés.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...nvention renvoie cette lettre au comité de la guerre.) (La Convention renvoie cette lettre au comité de la guerre.)
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...ention renvoie cette lettre aux comités de la guerre et des.finances réunis.) (La Convention renvoie cette lettre aux comités de la guerre et des.finances réunis.)
Locuteur: Boyer-Fonfrède
... date, du citoyen Blackwood, lieutenant de vaisseau de la marine anglaise, qui se plaint de la violation faite en sa personne du droit des gens, par le comité de surveillance. 8° Lettre, sans date, du citoyen Blackwood, lieutenant de vaisseau de la marine anglaise, qui se plaint de la violation faite en sa personne du droit des gens, par le comité de surveillance.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...nvention renvoie cette lettre au comité de sûreté générale.) (La Convention renvoie cette lettre au comité de sûreté générale.)
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...lontaire du 2e bataillon du département de l'Oise, par laquelle' il demande des se...
...ur laquelle il s'est sacrifié ; un coup de feu lui a emporté la main gauche.
10° Lettre du citoyen Courtois, volontaire du 2e bataillon du département de l'Oise, par laquelle' il demande des secours à la patrie pour laquelle il s'est sacrifié ; un coup de feu lui a emporté la main gauche.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...ention renvoie celte lettre aux comités de la guerre et des secours réunis.) (La Convention renvoie celte lettre aux comités de la guerre et des secours réunis.)
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...vention renvoie cette lettre àu .comité de législation, pour en faire son rapport ... (La Convention renvoie cette lettre àu .comité de législation, pour en faire son rapport sous trois jours.)
R...............de. ..gï,. Malmedy .. j Rolland! . R...............de. ..gï,. Malmedy .. j Rolland! .
Un membre : Je demande l'impression de la liste des commissaires dans le Bulletin, afin de faire passer à la censure les citoyens ... Un membre : Je demande l'impression de la liste des commissaires dans le Bulletin, afin de faire passer à la censure les citoyens qui y sont désignés.
Un grand nombre de membresH Non 1 non ! Un grand nombre de membresH Non 1 non !

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 605
Locuteur: Boyer-Fonfrède
1-5° Lettre de Clavière, ministre des contributions publiques, datée du 9 janvier 1793, portant envoi d'un mémoire sur les ass... 1-5° Lettre de Clavière, ministre des contributions publiques, datée du 9 janvier 1793, portant envoi d'un mémoire sur les assignats, qui lui a été adressé par le conseil du département du Nord.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
16° Lettre de Clavière, ministre des contributions publiques, datée du 7 janvier 1793, par laquelle il met sous les yeux de la Convention nationale trois états rel... 16° Lettre de Clavière, ministre des contributions publiques, datée du 7 janvier 1793, par laquelle il met sous les yeux de la Convention nationale trois états relatifs à la fabrication des monnaies, au 30 décembre dernier.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
Extrait d'une lettre écrite au ministre de l'intérieur par les sieurs Bourdieu-Chollet et Bour-dieu, négociants de Londres, le 1er janvier 1793. Extrait d'une lettre écrite au ministre de l'intérieur par les sieurs Bourdieu-Chollet et Bour-dieu, négociants de Londres, le 1er janvier 1793.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...re avec les pièces y jointes, au comité de la guerre.) (La Convention renvoie cette lettre avec les pièces y jointes, au comité de la guerre.)
Locuteur: Boyer-Fonfrède
17° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, par laquelle il annonce qu...
...itannique ne veut pas laisser embarquer de grains pourla France; cette lettre est ...
...it arrêter dans la Tamise une cargaison de blé étranger qui était destinée pour le port de Bayonne, sans vouloir expliquer les motifs de cette arrestation. Je m'empresse aujourd'hui de mettre sous les yeux de l'Assemblée l'extrait d'une lettre du 1" de ce mois, par laquelle les sieurs Bourdi...
...annique ne veut pas qu'aucune cargaison de blé étranger soit chargée dans les port...
17° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, par laquelle il annonce que le conseil britannique ne veut pas laisser embarquer de grains pourla France; cette lettre est ainsi conçue (1) : « J'ai informé la Convention nationale, par ma lettre du 30 décembre dernier, que le gouvernement anglais avait fait arrêter dans la Tamise une cargaison de blé étranger qui était destinée pour le port de Bayonne, sans vouloir expliquer les motifs de cette arrestation. Je m'empresse aujourd'hui de mettre sous les yeux de l'Assemblée l'extrait d'une lettre du 1" de ce mois, par laquelle les sieurs Bourdieu-Chollet et Bour-dieu, négociants à Londres, m'annoncent que le conseil britannique ne veut pas qu'aucune cargaison de blé étranger soit chargée dans les ports d'Angletèrre, sans qu'on donne caution que cette denrée ne sera point portée e...
Locuteur: Boyer-Fonfrède
Nous sommes, Messieurs, très mortifiés de vous dire que la décision du conseil est de ne pas permettre aucune cargaison de froment étranger d'êlre chargée dans no...
...rts neutres toujours sous cautionnement de rapporter un certificat de décharges auxdils ports. Votre cargaison par la Thamises pour Bayonne, de 547 quartiers, chargée ici, va être déc...
...ns que le gouvernement nous indemnisera de la perte qui en résultera.
Nous sommes, Messieurs, très mortifiés de vous dire que la décision du conseil est de ne pas permettre aucune cargaison de froment étranger d'êlre chargée dans nos ports sans qu'on donne caution qu'elles ne seront point déchargées en France; mais il -peut contiuer à être exporté pour les ports neutres toujours sous cautionnement de rapporter un certificat de décharges auxdils ports. Votre cargaison par la Thamises pour Bayonne, de 547 quartiers, chargée ici, va être déchargée. Nous comprenons que le gouvernement nous indemnisera de la perte qui en résultera.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...nseil soit tenu d'inscrire les opinions de chacun des membres. 11 remet les mémoires particuliers de son'administration (1). ...olidarité morale entre tous les membres du conseil exécutif, le secrétaire du conseil soit tenu d'inscrire les opinions de chacun des membres. 11 remet les mémoires particuliers de son'administration (1).
Locuteur: Boyer-Fonfrède
Suit la teneur de cette lettre : Suit la teneur de cette lettre :
Locuteur: Boyer-Fonfrède
l'an II de la République. l'an II de la République.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...imposaient la tolérance, sont un devoir de l'énergie, et où il faut substituer au ...
...ût été facile d'y obtenir la parole, ou de la conserver sans efforts.
Il vient enfin un moment où les mêmes considérations du bien public qui imposaient la tolérance, sont un devoir de l'énergie, et où il faut substituer au courage qui sait se taire, le courage qui fait parler; ce moment est venu pour m...
...ai les exprimer. Je les aurais dites dans cette séance, aujourd'hui même, s'il eût été facile d'y obtenir la parole, ou de la conserver sans efforts.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...férent pour les affaires que les hommes de la République chargés des plus importan...
...ils se présentent en vertu d'un décret, de passer quatre heures à entendre d'affli...
Je n'examinerai pas s'il est indifférent pour les affaires que les hommes de la République chargés des plus importantes fonctions, soient tenus, lorsqu'ils se présentent en vertu d'un décret, de passer quatre heures à entendre d'affligeants débats ou d'absurdes dénonciations.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...euvent agir utilement, et s'il convient de les laisser avilir par d'atroces calomn...
...ux; que sa personne, placée comme celle de tout citoyen sous la sauvegarde des loi...
...ions auxquelles est attachée une partie de l'ordre public.
...oient maintenus, lorsqu'ils le méritent dansMa confiance, sans laquelle ils ne peuvent agir utilement, et s'il convient de les laisser avilir par d'atroces calomnies, lorsqu'on peut, s'ils sont coupables, les accuser et les juger. Peut-être s...
...ale, qu'on doit respecter d'autant plus qu'on peut en demander un compte rigoureux; que sa personne, placée comme celle de tout citoyen sous la sauvegarde des lois, doit êUe encore moins qu'aucune exposée à des vexations qui retombent sur la nation même en dégradant des fonctions auxquelles est attachée une partie de l'ordre public.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...importantes sur le décret qu'elle vient de rendre. Son objet, sans doute, en demandant au conseil exécutif un compte général de la République et des divers départements du ministère, est de bien connaître notre situation, nos rap...
...J'ignore si elle a cru mieux s'asssurer de cette connaissance en exigeant que le compte qu'elle attend soit signé de tous les ministres; je ne puis penser q...
...enchaîner les six ministres aux erreurs de l'un d'entre eux; mais je lui déclare q...
...fermera que des objets également connus de tous,et dont l'exactitude soit démontré...
Je crois devoir à la Convention nationale des observations qui me semblent importantes sur le décret qu'elle vient de rendre. Son objet, sans doute, en demandant au conseil exécutif un compte général de la République et des divers départements du ministère, est de bien connaître notre situation, nos rapports, nos forces et nos moyens. J'ignore si elle a cru mieux s'asssurer de cette connaissance en exigeant que le compte qu'elle attend soit signé de tous les ministres; je ne puis penser que personne ait eu l'idée, en faisant adopter cette mesure, d'enchaîner les six ministres aux erreurs de l'un d'entre eux; mais je lui déclare que le mode est infaillible pour avoir un compte imparfait, car si tous les ministres le signent, ce sera dans le cas où le compte ne renfermera que des objets également connus de tous,et dont l'exactitude soit démontrée à chacun, or cela n'est ainsi que d'un petit nombre.
18° Lettre de Roland, 'ministre de l'intérieur, datée du 6 janvier 1793, par laquelle il expose qu'un compte général de ia République ne peut être signé par to...
...rmerait que des objets également connus de tous, et dont l'exactitude serait démontrée à chacun, et il n'en est (1) Bulletin de la Convention du 9 janvier 1793.
18° Lettre de Roland, 'ministre de l'intérieur, datée du 6 janvier 1793, par laquelle il expose qu'un compte général de ia République ne peut être signé par tous les ministres, que dans le cas où ce compte ne renfermerait que des objets également connus de tous, et dont l'exactitude serait démontrée à chacun, et il n'en est (1) Bulletin de la Convention du 9 janvier 1793.
Paris, le 6 janvier 1793, Paris, le 6 janvier 1793,
...ent étranger aux opérations des bureaux de la guerre ; que la marche des troupes, ...
...y. ci-après ce compte rendu aux Annexes de la séance.
Je déclare, quant à moi, que je suis entièrement étranger aux opérations des bureaux de la guerre ; que la marche des troupes, quelques lettres des généraux, et autre choses semblables, ont été seules soumises au conseil; mais que l'état des armées, leurs fournitures, etc, me (1) Voy. ci-après ce compte rendu aux Annexes de la séance.

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 606
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...nnus, et que jamais je ne signerai rien de ce qui leur serait relatif, parce que j...
... attester à cet égard. C'est aepuis peu de jours seulement qu'il a été remis au conseil uu état des subsistances et achats de ce genre pour le département de la guerre, encore présente-t-il des par...
sont inconnus, et que jamais je ne signerai rien de ce qui leur serait relatif, parce que je ne saurais rien attester à cet égard. C'est aepuis peu de jours seulement qu'il a été remis au conseil uu état des subsistances et achats de ce genre pour le département de la guerre, encore présente-t-il des parties confuses et incertaines.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...x autres ministres, qui ont à s'occuper de subsistances, afin de leur donner des renseignements utiles, ...
...ance dans leurs agents, et me suis hâté de me retirer; je ne saurais rien signer des résultats de leurs opérations. Sans doute d'après le...
...t l'authenticité. 11 peut en être ainsi de quelques autres départements; mais la m...
...rectoire général des vivres, je les lui ai exposés; elle sait que, réuni aux deux autres ministres, qui ont à s'occuper de subsistances, afin de leur donner des renseignements utiles, je n'ai pu établir ma confiance dans leurs agents, et me suis hâté de me retirer; je ne saurais rien signer des résultats de leurs opérations. Sans doute d'après les communications régulières faites au conseil par le ministre des atfaires étran...
... relations extérieures pourra offrir un ensemble dont tout le conseil attesterait l'authenticité. 11 peut en être ainsi de quelques autres départements; mais la marine, ainsi que la guerre, renferment une foule d'opérations administratives im...
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...ec cette franchise qui ne connaît point de ménagements, lorsque le bien public exi... ...ls, on ne pourrait donner à cette loi un effet rétroactif. Je déclare encore, avec cette franchise qui ne connaît point de ménagements, lorsque le bien public exigé qu'on la déploie, que jamais 1a. Convention n obtiendra collectivement du con...
Locuteur: Boyer-Fonfrède
... à la Convention un état du département de l'intérieur, que je lui aurais offert l...
...'en eut pas fait la demande; jë la prie de se le faire lire, si elle veut prendre une connaissance profonde de cètte partie, et juger celui qu'elle a Chargé de l'administrer. Je puis chaque jour lui rendre les comptes qui lui plaira de me demander; rien n'est en retard dans ...
...ui ont tant examiné mon administration, de pouvoir fairé autre chose contre elle q...
...ent sans cesse avec fureur, et ce genre de persécution finit par indigner.
J'envoie à la Convention un état du département de l'intérieur, que je lui aurais offert lors même qu'elle n'en eut pas fait la demande; jë la prie de se le faire lire, si elle veut prendre une connaissance profonde de cètte partie, et juger celui qu'elle a Chargé de l'administrer. Je puis chaque jour lui rendre les comptes qui lui plaira de me demander; rien n'est en retard dans mon département; et je défie més détracteurs, qui ont tant examiné mon administration, de pouvoir fairé autre chose contre elle que des calomnies. Ils ne lés épargnent pas, il est vrai ; elles se renouvellent sans cesse avec fureur, et ce genre de persécution finit par indigner.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
De quel front osé-t-on me représenter comm...
...aux représentants, au public, le compte de dépense de cet intervalle ? Que signifie ce pouvoi...
...ose revêtu ? En ai-je d'autre que cèlui de remplir des devoirs nombreux et pénible...
De quel front osé-t-on me représenter comme le dispensateur des deniers publics ? En est-il un seul dont je puisse disposer sàns décret, et dont je ne justifie l'emploi? Ai-jè paâsé Un sèui mois sans fournir aux représentants, au public, le compte de dépense de cet intervalle ? Que signifie ce pouvoir dont on me suppose revêtu ? En ai-je d'autre que cèlui de remplir des devoirs nombreux et pénibles, pour lesquels je suis responsable? Si j'ai quelque confiance, si j'ai des enn...
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...t des propriétés, à l'amour des lois et de l'égalité ? ...on courageuse des crimes et des désordres-, par l'éternelle invitation au respect des propriétés, à l'amour des lois et de l'égalité ?
Locuteur: Boyer-Fonfrède
... je répands d'autres principes que ceux de l'ordre et du bonheur social. J'ambitionne le pouvoir suprême 1 moi, qui ne cesse de me mettre en garde contre les dangers de l'abandonner à un trop petit nombre d'i...
...es accusateurs, qu'ils suivent l'emploi de mes journées; qu'ils voient dans cette ...
...ls apprennent quel a dû être le travail de celui qui peut offrir le résultat que j...
...lic ! Consultez les départements, faites fouiller ma correspondance, et voyez si je répands d'autres principes que ceux de l'ordre et du bonheur social. J'ambitionne le pouvoir suprême 1 moi, qui ne cesse de me mettre en garde contre les dangers de l'abandonner à un trop petit nombre d'individus. On parle d'intrigues ! eh ! qu'ils viennent ces lâches accusateurs, qu'ils suivent l'emploi de mes journées; qu'ils voient dans cette continuité d'affaires qui les remplissent, dans cette activité qui me les fait d...
...vent je n'en trouve point même pour ma famille. Qu'ils lisent seulement, et qu'ils apprennent quel a dû être le travail de celui qui peut offrir le résultat que je donne..
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...t dans son sein, elle doit me permettre de les démentir solennellement devant elle...
...e n'ai pas plus le temps que la volonté de les caresser pour me les attacher.
...per les faibles ;. et puisque la Convention souffre qu'on les rappelle si souvent dans son sein, elle doit me permettre de les démentir solennellement devant elle. Je sais à quoi elles tendent. N'ayant pu m'accuser avec preuves, on veut m'abr...
... les surveille; aux faibles qui me.redoutent, parce qu'on les inquiète, et que je n'ai pas plus le temps que la volonté de les caresser pour me les attacher.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...mon dévouement est un retour nécessaire de la confiance qui m'a fait nommer; je re...
... ; si je la perds, je n'aurai pas cessé de travailler à la mériter, et je me livre...
...ans remords. Je laisse à l'impartialité de juger si une vie aussi laborieuse et au...
...ner ma démission pour des dégoûts, ou quelques injusticès sérait une faiblesse; mon dévouement est un retour nécessaire de la confiance qui m'a fait nommer; je resterai jusqu'à ce qu'on me la retire ; si je la perds, je n'aurai pas cessé de travailler à la mériter, et je me livrerai au repos sans remords. Je laisse à l'impartialité de juger si une vie aussi laborieuse et aussi agitée peut être soutenue par un autre sentiment que celui du plus pur civis...
Locuteur: Boyer-Fonfrède
P. S. Je prie instamment la Convention de vouloir bien remarquer que je n'entends...
...par délibérations, lorsque les opinions de chacun sont relatées dans la délibérati...
... Par exemple (car il importe, je crois, de bien éclairer ce point), les ministres répondent solidairement de la délibération prise de poster une armée.sur telle frontière, comme sur celle d'Espagne ; mais de l'état de cette armée et de ses moyens d'agir, l'ordonnateur du département de la guerre peut seul répondre; car, tout...
...istre ne pourrait connaître l'intérieur de ce
P. S. Je prie instamment la Convention de vouloir bien remarquer que je n'entends pas me soustraire à la "responsabilité solidaire des mesures générales du conseil, prises par délibérations, lorsque les opinions de chacun sont relatées dans la délibération même; responsabilité que refusaient injustement les anciens ministres qu'on a cités; mais on doit distinguer les mesures générales des moyens d'exécution. Par exemple (car il importe, je crois, de bien éclairer ce point), les ministres répondent solidairement de la délibération prise de poster une armée.sur telle frontière, comme sur celle d'Espagne ; mais de l'état de cette armée et de ses moyens d'agir, l'ordonnateur du département de la guerre peut seul répondre; car, tout autre ministre ne pourrait connaître l'intérieur de ce

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 607
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...les opinions, puisqu'il y aurait encore de l'injustice à faire un crime à un homme...
...egistre du conseil devrait être la base de la responsabilité du pouvoir exécutif, et le monument historique de ses opérations ; il ne sera tel qu'avec...
...s, et qu'en présentant le procès-verbal de chaque séance.
... généralités; voilà pourquoi j'insiste si fortement sur la nécessité d'inscrire les opinions, puisqu'il y aurait encore de l'injustice à faire un crime à un homme, d'une délibération passée contre son avis, et qu'il n'aurait signée que pour se soumettre à la majorité. Le registre du conseil devrait être la base de la responsabilité du pouvoir exécutif, et le monument historique de ses opérations ; il ne sera tel qu'avec des formes exactes, et qu'en présentant le procès-verbal de chaque séance.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
J'observe que l'envoi de cette lettre à la Convention, a été retardé d'un jour, dans l'idée de devoir communiquer de son objet avec mes collègues. Je l'ai fait. Il leur aurait été difficile de penser différemment de moi; ils n'ont rien pu arrêter sur la manière de se conformer littéralement au décret, b...
...été que plus confirmé dans la nécessité de donner à mes mémoires leurs cours natur...
...ptes; car les subsistances, les secours de charité, les travaux publics, les routes surtout qui sont dans un état de délabrement épouvantable, l'état des bi...
...mportants et si pressés, que tout délai de ma part serait un crime. Je puis croire...
J'observe que l'envoi de cette lettre à la Convention, a été retardé d'un jour, dans l'idée de devoir communiquer de son objet avec mes collègues. Je l'ai fait. Il leur aurait été difficile de penser différemment de moi; ils n'ont rien pu arrêter sur la manière de se conformer littéralement au décret, bien moins sur l'époque à fixer pour en réaliser le vœu. Je n'en ai été que plus confirmé dans la nécessité de donner à mes mémoires leurs cours naturels. Ils sont très particuliers à l'administration qui m'est confiée. Ils nécessitent en plus grande partie des décisions promptes; car les subsistances, les secours de charité, les travaux publics, les routes surtout qui sont dans un état de délabrement épouvantable, l'état des biens des émigrés, quant au séquestre, l'esprit public enfin, par lequel tout se modifie, sont des objets si importants et si pressés, que tout délai de ma part serait un crime. Je puis croire qu'il mettrait la chose publique en péril.
Locuteur: Boyer-Fonfrède
(La lecture de cette lettre a été deux fois interrompue par les murmures de quelques membres.) (La lecture de cette lettre a été deux fois interrompue par les murmures de quelques membres.)
Locuteur: Osselin
...ls expliquent que pour remplir les vues de la Convention, relativement au compte q... ... 8 janvier, des membres composant le conseil exécutif provisoire, par laquelle ils expliquent que pour remplir les vues de la Convention, relativement au compte qu'elle exige que les ministres rendent collectivement, il est nécessaire qu'elle...
Locuteur: Osselin
« Par votre décret du 6 de ce mois, vous avez accordé un délai de quatre jours aux ministres pour rendre ... « Par votre décret du 6 de ce mois, vous avez accordé un délai de quatre jours aux ministres pour rendre leurs comptes. Ce délai ne suffit pas pour présenter des comptes tels que semble...
Locuteur: Bréard
...tions que vous a présentées le ministre de l'intérieur, sont fort justes. Un minis...
...seil exécutif, et le compte particulier de chaque ministre. Le compte collectif doit être signé de tous les ministres, et lu à la Convention : c'est à eux à le faire, de manière que les intérêts de la République ne soient point compromis...
...nseil exécutif collectivement, et point de détail. Quant aux comptes particuliers de chaque ministre, il est instant de les connaître; mais ils ne doivent poin...
...des détails qu'il faut avoir grand soin de
Les observations que vous a présentées le ministre de l'intérieur, sont fort justes. Un ministre ne peut suivre toutes les opérations qu'embrasse le ministère entier. Il faut distinguer entre Je compte collectif que doit présenter le conseil exécutif, et le compte particulier de chaque ministre. Le compte collectif doit être signé de tous les ministres, et lu à la Convention : c'est à eux à le faire, de manière que les intérêts de la République ne soient point compromis par la publicité. Ce compte ne doit contenir que des moyens généraux, que les ordres qui auront été donnés par le conseil exécutif collectivement, et point de détail. Quant aux comptes particuliers de chaque ministre, il est instant de les connaître; mais ils ne doivent point être rendus publics, parce qu'ils contiennent des détails qu'il faut avoir grand soin de
Locuteur: Bréard
...des ministres soient renvoyés au comité de défense générale. cacher à nos ennemis. Je demande que les comptes particuliers des ministres soient renvoyés au comité de défense générale.
Locuteur: Thuriot
appuie la proposition de Bréard, mais il veut que la distinction...
...omme ordonnateur, doit être responsable de toutes les opérations relatives au dépa...
appuie la proposition de Bréard, mais il veut que la distinction soit encore mieux marquée. Les ministres, selon lui, doivent être solidairement responsables comme membres du Conseil exécutif; et chacun d'eux, considéré comme ordonnateur, doit être responsable de toutes les opérations relatives au département qui lui est confié.
Locuteur: Mellinet
demande que l'on charge les comités de recevoir tous ces comptes et de publier ceux qui pourront l'être sans d... demande que l'on charge les comités de recevoir tous ces comptes et de publier ceux qui pourront l'être sans danger pour la République.
Locuteur: Lehardy
...): Je demande que le compte du ministre de l'intérieur soit lu à l'instant ; sa pu...
...ien qui puisse nous alarmer : il en est de même des comptes du ministre des-contributions. Il est instant de connaître ces comptés, parce que les mi...
...l serait injuste d'ailleurs et ridicule de rendre un ministre responsable des opér...
(Pierre): Je demande que le compte du ministre de l'intérieur soit lu à l'instant ; sa publicité n'a rien qui puisse nous alarmer : il en est de même des comptes du ministre des-contributions. Il est instant de connaître ces comptés, parce que les ministres nous présentent des objets urgents sur lesquels vous aurez à statuer. Il serait injuste d'ailleurs et ridicule de rendre un ministre responsable des opérations d'un autre.
Locuteur: Birotteau
...sur la responsabilité des ministres est de toute absurdité, parce que le ministre de l'intérieur ne doit pas plus certifier les opérations du ministre de la marine, que le général Dumouriez peu...
...ns d'un chef d'escadre. Il est ridicule de rendre un homme responsable d'une parti...
...port un piège tendu à la responsabilité de certains hommes qu'on voudrait écarter....
Lehardy a raison je mets en fait que le décret que la Convention a rendu sur la responsabilité des ministres est de toute absurdité, parce que le ministre de l'intérieur ne doit pas plus certifier les opérations du ministre de la marine, que le général Dumouriez peut certifier les opérations d'un chef d'escadre. Il est ridicule de rendre un homme responsable d'une partie qu'il n'a jamais gérée. Je vois sous ce rapport un piège tendu à la responsabilité de certains hommes qu'on voudrait écarter. (Murmures à l'extrême gauche.)
Locuteur: Boussion
...missions combinées et qu'il est instant de connaître ces abus et leurs auteurs. C'...
...bon que le compte détaillé' du ministre de l'intérieur soit présenté à l'Assemblée...
... que dans quelques administrations, des hommes mal intentionnés ont donné des démissions combinées et qu'il est instant de connaître ces abus et leurs auteurs. C'est pourquoi il est bon que le compte détaillé' du ministre de l'intérieur soit présenté à l'Assemblée.
Locuteur: Rouyer
assure qu'il serait dangereux de rendre publics les comptes importants que les ministres de la guerre et de la marine ont déjà mis sous les yeux du comité de défense générale. assure qu'il serait dangereux de rendre publics les comptes importants que les ministres de la guerre et de la marine ont déjà mis sous les yeux du comité de défense générale.
Locuteur: Prieur
voit dans la motion de Bréard tous les avantages que l'on cher... voit dans la motion de Bréard tous les avantages que l'on cherche à réunir, il demande qu'elle obtienne la priorité.
Locuteur: Fockedey
combat cette idée de Thuriot que si le compte collectif des ...
...sponsabilité solidaire, il ne faut plus de pouvoir exécutif. Il développe les idée...
combat cette idée de Thuriot que si le compte collectif des ministres n'entraîne pas leur responsabilité solidaire, il ne faut plus de pouvoir exécutif. Il développe les idées déjà émisés par Birotteau et conclut, que si on avait voulu que la responsabil...
Locuteur: Bréard
...llectivement. Mais laissant cette thèse de côté, j'estime qu'on doit entendre sans retard le rapport du ministre de l'intérieur et ceux des ministres de la justice et des contributions publiqu... Le pouvoir exécutif ordonne collectivement et il est responsable collectivement. Mais laissant cette thèse de côté, j'estime qu'on doit entendre sans retard le rapport du ministre de l'intérieur et ceux des ministres de la justice et des contributions publiques.
Locuteur: Bréard
Quant aux ministres de la guerre,, de la marine Quant aux ministres de la guerre,, de la marine

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 608
Locuteur: Bréard
...re la sûreté générale ; c'est au comité de défense qu'il faut les lire. ...dans l'état où ils sont ne peuvent pas pas être lus publiquement sans compromettre la sûreté générale ; c'est au comité de défense qu'il faut les lire.
Locuteur: Bréard
...utif, pour présenter le tableau général de la situation politique de la République, et décrète que les comptes des ministres de l'intérieur, des contributions et de la justice seront imprimés et distribué...
... avaient été préparés par les ministres de la guerre de la marine, et des affaires étrangères, seront déposés au comité de défense générale. »
« La Convention nationale accorde le délai demandé par le conseil exécutif, pour présenter le tableau général de la situation politique de la République, et décrète que les comptes des ministres de l'intérieur, des contributions et de la justice seront imprimés et distribués, et que les comptes particuliers qui avaient été préparés par les ministres de la guerre de la marine, et des affaires étrangères, seront déposés au comité de défense générale. »
Locuteur: Estadens
Je demande l'impression de la lettre du ministre de l'Intérieur. Je demande l'impression de la lettre du ministre de l'Intérieur.
Locuteur: Thuriot
...; elle n'a d'autre objet, en effet, que de provoquer encore des haines et des calo... Je m'y oppose ; elle n'a d'autre objet, en effet, que de provoquer encore des haines et des calomnies. (Interruptions et murmures.)
Locuteur: Prieur
...les à la République, mais que la lettre de Roland n'en renfermant aucune et n'ayant d'autre objet que de provoquer un décret qui vient d'être re... Je pense qu'on doit imprimer toutes les idées utiles à la République, mais que la lettre de Roland n'en renfermant aucune et n'ayant d'autre objet que de provoquer un décret qui vient d'être rendu, il est superflu d'en ordonner l'impression.
Locuteur: Fockedey
J'observe qu'un ministre de la République, qui pour faire le bien, a besoin d'être environné de la confiance générale, ayant été publiq...
...une des inculpations faites au ministre de l'intérieur n'a encore été prouvée et i...
J'observe qu'un ministre de la République, qui pour faire le bien, a besoin d'être environné de la confiance générale, ayant été publiquement inculpé, la Convention nationale doit ou le condamner, ou publier sa justification. Or, aucune des inculpations faites au ministre de l'intérieur n'a encore été prouvée et il a conservé toute notre confiance. Je demande que l'Assemblée ordonne l'impress...
Locuteur: Louis Legendre
Je dois l'avoir comme les défenseurs de Roland. (Nouveaux murmures.) Je dois l'avoir comme les défenseurs de Roland. (Nouveaux murmures.)
Locuteur: Le Carpentier
... rendu justice aux lumières du ministre de l'intérieur; mais, en examinant attenti...
...importants : le premier est une censure de la Convention nationale; le second, une
J'ai déjà rendu justice aux lumières du ministre de l'intérieur; mais, en examinant attentivement sa lettre, j'y remarque trois points importants : le premier est une censure de la Convention nationale; le second, une
Locuteur: Le Carpentier
sorte de veto sur ses décrets ; le troisième, est une apologie de Roland lui-même. Vous ne pouvez pas fai... sorte de veto sur ses décrets ; le troisième, est une apologie de Roland lui-même. Vous ne pouvez pas faire imprimer une pareille lettre, je demande l'ordre du jour.
Locuteur: Le Carpentier
(La Convention ordonne l'impression de la lettre du ministre.) (La Convention ordonne l'impression de la lettre du ministre.)
Locuteur: Le Carpentier
« 1°. Que les ministres de l'intérieur, de la justice et des contributions publiques feront imprimer les comptes' de leurs administrations respectives, pour être distribués aux membres de la Convention ; « 1°. Que les ministres de l'intérieur, de la justice et des contributions publiques feront imprimer les comptes' de leurs administrations respectives, pour être distribués aux membres de la Convention ;
Locuteur: Le Carpentier
« 2°. Que les ministres de la guerre, de la marine et des affaires étrangères seront tenus de déposer leurs comptes au comité de défense générale; « 2°. Que les ministres de la guerre, de la marine et des affaires étrangères seront tenus de déposer leurs comptes au comité de défense générale;
Locuteur: Le Carpentier
« 4°. Que la lettre du ministre de l'intérieur sera imprimée et distribuée aux membres de la Convention .» « 4°. Que la lettre du ministre de l'intérieur sera imprimée et distribuée aux membres de la Convention .»
Locuteur: Sillery
Représentants de la nation, éloigné par mon caractère de toute espèce de dénonciation qui ne portant que sur que...
...ien public, je ne viens ici me plaindre de personne ; mais j'ai à remplir un devoi...
Représentants de la nation, éloigné par mon caractère de toute espèce de dénonciation qui ne portant que sur quelques individus semble plutôt témoigner l'aversion que l'on a pour eux, que l'amour du bien public, je ne viens ici me plaindre de personne ; mais j'ai à remplir un devoir qu'exigent impérieusement les fonctions dont je suis honoré.
Locuteur: Sillery
De toute part l'on vous porte des plaintes sur le dénùment total de vos armées; chaque mois vous met à portée de connaître, par l'état des dépenses qui ...
...qui s'engloutissent dans le département de la guerre. Il est évident pour tout homme de bonne foi qu'il y a de grands abus à réprimer, de grandes prévarications à punir, et qu'i...
...n moment à perdre pour venir au secours de la chose publique. Je n'attaque point personnellement le ministre de la guerre en ce moment; je ne connais n...
... sa place, je vais examiner le résultat de son administration.
De toute part l'on vous porte des plaintes sur le dénùment total de vos armées; chaque mois vous met à portée de connaître, par l'état des dépenses qui sont mises sous vos yeux, les fonds énormes qui s'engloutissent dans le département de la guerre. Il est évident pour tout homme de bonne foi qu'il y a de grands abus à réprimer, de grandes prévarications à punir, et qu'il n'y a pas un moment à perdre pour venir au secours de la chose publique. Je n'attaque point personnellement le ministre de la guerre en ce moment; je ne connais ni sa personne ni ses entours : je lui crois la meilleure volonté du monde d'opérer le bien, et en lui supposant les talents nécessaire pour occuper sa place, je vais examiner le résultat de son administration.
Locuteur: Sillery
...n Doumer était le chef. On vous a porté de grandes plaintes contre ce régisseur ; ...
...dées; mais ce qui est à la connaissance de tout le monde, c'est que Doumer, pour l...
...si compliquée, est peut-être le citoyen de France qui a le plus d'intelligence. Co...
... sur sa tête, il avait placé à la suite de chaque armée des préposés si intelligents* que vous n'avez reçu aucune plainte de la manière dont ces armées ont été appr...
...ces. Je citerai avec éloge les préposés de cette compagnie qui fournissaient l'arm...
...arrois et les distributions étaient régis par une seule compagnie dont le citoyen Doumer était le chef. On vous a porté de grandes plaintes contre ce régisseur ; j'ignore si elles sont bien ou mal fondées; mais ce qui est à la connaissance de tout le monde, c'est que Doumer, pour les détails d'une administration aussi étendue et aussi compliquée, est peut-être le citoyen de France qui a le plus d'intelligence. Connaissant toutes les difficultés d'un service dont.il était responsable sur sa tête, il avait placé à la suite de chaque armée des préposés si intelligents* que vous n'avez reçu aucune plainte de la manière dont ces armées ont été approvisionnées pendant la dernière campagne, quoique les nombreux mouvements que nos armées ont faits, aient rendu très compliqué et très difficile le service des subsistances. Je citerai avec éloge les préposés de cette compagnie qui fournissaient l'armée aux ordres du général Keller-

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 609
Locuteur: Sillery
...ent faites, et il y avait toujours plus de 80 mille rations d'avance pour les cas ... ...ins entièrement rompus, les distributions en tout genre ont été toujours exactement faites, et il y avait toujours plus de 80 mille rations d'avance pour les cas pressés.
Locuteur: Sillery
...ablesqu'elle fesait.Entièrement chargée de se pourvoir des farines et des fourrage...
...é considérables; mais l'objet essentiel de la nation était rempli; et si la République avait à se plaindre de quelques infidélités, au moins il était consolant pour elle de savoir que ses braves défenseurs étaien...
...ous avait si utilement servis. Sans doute, on s'est plaint des dépenses considérablesqu'elle fesait.Entièrement chargée de se pourvoir des farines et des fourrages nécessaires à l'armée, il est possible que les dépenses aient été considérables; mais l'objet essentiel de la nation était rempli; et si la République avait à se plaindre de quelques infidélités, au moins il était consolant pour elle de savoir que ses braves défenseurs étaient bien approvisionnés.
Locuteur: Sillery
...tinuer pendant l'hiver, que le ministre la guerre a osé changer une administrat...
...tile était reconnu, et courir le hasard de confier à un comité, sans aucune expérience, le sort de nos armées entières. Nous devons attrib...
...armées se sont trouvées pendant le mois de décembre, aux contrariétés mutuelles qu...
...son marché, devait fournir jusqu'au 1er de janvier; mais le comité des subsistance...
...r par le ministre à la compagnie Doumer de cesser tous ses achats; et toutes les c...
...résulté que la compagnie Doumer a cessé de faire un service si-actif, n'ayant plus...
... indispensables par les marches rapides de nos armées victorieuses.
C'est pendant le cours d'une campagne aussi fatigante et qui devait se continuer pendant l'hiver, que le ministre la guerre a osé changer une administration dont le service utile était reconnu, et courir le hasard de confier à un comité, sans aucune expérience, le sort de nos armées entières. Nous devons attribuer sans doute la première disette dans laquelle nos armées se sont trouvées pendant le mois de décembre, aux contrariétés mutuelles que ces deux compagnies rivales se sont occasionnées. Doumer, suivant son marché, devait fournir jusqu'au 1er de janvier; mais le comité des subsistances faisant ses approvisionnements, avait fait ordonner par le ministre à la compagnie Doumer de cesser tous ses achats; et toutes les caisses d'approvisionnements avaient été supprimées. Il en est résulté que la compagnie Doumer a cessé de faire un service si-actif, n'ayant plus les moyens d'alimenter ses convois par les achats faits dans le pays, qui devenaient indispensables par les marches rapides de nos armées victorieuses.
Locuteur: Sillery
...exister maintenant dans le nouvel ordre de choses, tel qu'il est établi. Le comité...
...ions. Le ministre a conservé une partie de l'ancienne administration qui se trouve...
...ne était chargée des achats, et l'autre de la distribution. Il prétend qu'il n'y a rien de changé dans la forme du service, puisqu...
... existaient autrefois; mais il est aisé de lui en faire observer la différence. La compagnie Doumer étant à la tête de deux sections, il était d'un égal intér...
...n résultera nécessairement des embarras de service qui préjudicieront. à l'armée.
... n'étant point divisés, il régnaitdans tout ce service une harmonie qui ne peut exister maintenant dans le nouvel ordre de choses, tel qu'il est établi. Le comité des achats n'est uniquement chargé que d'acheter les vivres et les fourrages, et ces objets réalisés, ilcroitavoir rempli toutes ses obligations. Le ministre a conservé une partie de l'ancienne administration qui se trouve chargée seulement des charrois et des distributions. Le ministre prétend que dans l'ancienne compagnie Doumer il y avait deux sections, dont l'une était chargée des achats, et l'autre de la distribution. Il prétend qu'il n'y a rien de changé dans la forme du service, puisque effectivement il n'aperçoit dans le comité des achats, et les charrois actuels, que deux sections, telles qu'elles existaient autrefois; mais il est aisé de lui en faire observer la différence. La compagnie Doumer étant à la tête de deux sections, il était d'un égal intérêt pour elle que le service fut fait avec exactitude ; au lieu que suivant le régime actuel, Ces deux compagnies rivalisant continuellement, il en résultera nécessairement des embarras de service qui préjudicieront. à l'armée.
Locuteur: Sillery
...xpérience qui me l'a prouvé. Le service de l'approvisionnement de vos armées ne peut être con^- Je vous le dis, citoyens, et c'est une longue expérience qui me l'a prouvé. Le service de l'approvisionnement de vos armées ne peut être con^-
Locuteur: Sillery
...ants. Sans doute, il faut le surveiller de près, pour que les deniers de la République ne soient point dilapidés... ...t dans sa tête toutes les ressources nécessaires pour subvenir aux besoins pressants. Sans doute, il faut le surveiller de près, pour que les deniers de la République ne soient point dilapidés; mais il faut lui donner la latitude la plus entière sur tous les moyens. Ce co...
Locuteur: Sillery
...que. Au moment actuel, les commissaires de la Convention nationale qui sont dans l...
... plaindre du manque d'approvisionnement de nos armées.
...onfiance et l'estime que nous devons tous avoir pour les ministres ae la République. Au moment actuel, les commissaires de la Convention nationale qui sont dans la Belgique, nous écrivent lettres sur lettres pour se plaindre du manque d'approvisionnement de nos armées.
Locuteur: Sillery
...nous présente un état très-considérable de ses achats; de tous les côtés il a, dit-il, fait des a...
...onclus pour pourvoir à tous les besoins de nos armées; et au milieu de cette abondance, dont je n'ai d'autre p...
...n des commissaires, nos armées manquent de tout. Vous observerez facilement, citoy...
...point dirigés sur les points principaux de communication avec nos armées, il n'a rien fait pour le service public. En effet, [de quoi peuvent servir des vivres et des f...
... à Liège? Il est évident qu'une voiture de fourrage qui partirait d'Ostende pour L...
...erait dans la route presque la totalité de sa charge pour la nourriture ae ses chevaux. Ce sont ces défauts de prévoyance qui vous occasionnent chaque...
...s marchés qui assuraient la subsistance de son armée. Le ministre a paru désapprouver ce projet : il s'est plaint de l'extensiou de pouvoir que Dumouriez semblait prendre;...
...u général qu'une prévoyance qu'il était de son devoir impérieux d'avoir.
Et cependant le comité des achats nous présente un état très-considérable de ses achats; de tous les côtés il a, dit-il, fait des approvisionnements, il a des marchés conclus pour pourvoir à tous les besoins de nos armées; et au milieu de cette abondance, dont je n'ai d'autre preuve que l'assertion d'un des commissaires, nos armées manquent de tout. Vous observerez facilement, citoyens, que, quels que soient les approvisionnements que le comité des achats ait pu faire, s'il ne les a point dirigés sur les points principaux de communication avec nos armées, il n'a rien fait pour le service public. En effet, [de quoi peuvent servir des vivres et des fourrages rassemblés à Ostende, à Lille, à Valenciennes, pour approvisionner nos armées qui sont à Liège? Il est évident qu'une voiture de fourrage qui partirait d'Ostende pour Liège, consommerait dans la route presque la totalité de sa charge pour la nourriture ae ses chevaux. Ce sont ces défauts de prévoyance qui vous occasionnent chaque mois des "dépenses aussi exorbitantes. Dumouriez, en habile général, avait bien...
... campagne si glorieusement commencée, qu'il s'était déterminé à conclure quelques marchés qui assuraient la subsistance de son armée. Le ministre a paru désapprouver ce projet : il s'est plaint de l'extensiou de pouvoir que Dumouriez semblait prendre; et cependant, citoyens, si vous examinez le fait sans partialité, vous ne trouverez dans la conduite du général qu'une prévoyance qu'il était de son devoir impérieux d'avoir.
Locuteur: Sillery
... été conclus au milieude la concurrence de deux compagnies ; par conséquent que le... ...vous a pas fait observer,-c'est que les marchés faits par cet administrateur ont été conclus au milieude la concurrence de deux compagnies ; par conséquent que le prix devait être plus considérable. Mais ces marchés étant faits sur les lieux,...

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 610
Locuteur: Louvet
...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 8 janvier.1793. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 8 janvier.1793.
Locuteur: Sillery
...des achats, elles ont manqué absolument de tout ; et noùs ne pouvons attribuer qu'...
... ies retards qui ont empêché nos armées de terminer leur campagne:
...limenté nos armées, et qu'avec le bon marché des denrées achetées par le comité des achats, elles ont manqué absolument de tout ; et noùs ne pouvons attribuer qu'à cette faute ies retards qui ont empêché nos armées de terminer leur campagne:
Locuteur: Sillery
...que où heureusement il est encore temps de remédier aux maux que nous occasionnera...
... prochaine. Je demande que votre comité de défense extérieure vous présente, d'ici à trois jours, un projet de décret pour la suppression du comité dè...
...irigée par des administrateurs capables de conduire une aussi grande machine, et q...
...vivres, des fourrages, des fabrications de pain, des charrois, des distributions, ...
Nous sommes, citoyens, à une époque où heureusement il est encore temps de remédier aux maux que nous occasionnerait une plus longue imprévoyance, je ne balance point à vôus déclarer nettement que si le comité des achats subsiste, vous, manquerez votre campagne prochaine. Je demande que votre comité de défense extérieure vous présente, d'ici à trois jours, un projet de décret pour la suppression du comité dès achats, et pour l'organisation d'une compagnie des vivres, dirigée par des administrateurs capables de conduire une aussi grande machine, et que l'universalité des achats des vivres, des fourrages, des fabrications de pain, des charrois, des distributions, soit entièrement confiée à la même compagnie, afin que toutes les parties du ser...
Locuteur: Sillery
...ns, dans la motion d'ordre que je viens de vous faire, j'ignore quelles sont les p...
...é, ce travail, examiné par votre comité de défense extérieure, sera rectifié des e...
Citoyens, dans la motion d'ordre que je viens de vous faire, j'ignore quelles sont les passions que je vais mettre en jeu. Je n'ai consulté que 1 intérêt public;si je me suis trompé, ce travail, examiné par votre comité de défense extérieure, sera rectifié des erreurs que j'aurai pu commettre.
Locuteur: Sillery
...nvention renvoie cette motion au comité de défense générale pour en faire rapport ... (La Convention renvoie cette motion au comité de défense générale pour en faire rapport incessamment.)
Locuteur: Osselin
...re, Jagot, Philibert, Simond et Hérault de Séchelles, commissaires de la Convention nationale au département ... , secrétaire, donne lecture d'une lettre des citoyens Grégoire, Jagot, Philibert, Simond et Hérault de Séchelles, commissaires de la Convention nationale au département du Mont-Blanc, par laquelle ils demandent des fusils et des piques
Locuteur: Osselin
attre les troupes de Sardaigne; cette lettre est ainsi conçu... attre les troupes de Sardaigne; cette lettre est ainsi conçue :
Locuteur: Osselin
l'an II de la. République. l'an II de la. République.
Locuteur: Osselin
...anc, elle nous a Chargés en même- temps de prendre connaissance des "dispositions militaires de l'armée des Alpes. En effet, ce ne sera...
...d'organiser un pays, si l'on négligeait de le défendre.
...que la Convention nationale nous a chargés d'organiser le département du Mont-Rlanc, elle nous a Chargés en même- temps de prendre connaissance des "dispositions militaires de l'armée des Alpes. En effet, ce ne serait pas là peine d'organiser un pays, si l'on négligeait de le défendre.
Locuteur: Osselin
... pays, les (prêtres, les agents obscurs de la cour de Turin; les émigrés Savoisiens, trop fav...
...es; les émigrés français, que le défaut de publication de notre loi empêche d'expulser : tous ces...
...rs fermentent sourdement. La révolution de Genève, à mesure qu'elle se consomme, a...
...tient en suspens. Le Piémont se remplit de soldats, et essaye de s'armer lui-même; jaloux de suivre les traces du roi Prusse, lé roi de Sardaigne laisse croire déjà qu'il comm...
...'esclaves ramasseront toutes les forces de leurs agonie.
pour la liberté française. Les aristocrates du pays, les (prêtres, les agents obscurs de la cour de Turin; les émigrés Savoisiens, trop favorisés à leur retour par l'indulgente loi des Allo-broges; les émigrés français, que le défaut de publication de notre loi empêche d'expulser : tous ces citoyens pervers fermentent sourdement. La révolution de Genève, à mesure qu'elle se consomme, appelle nécessairement l'attention des suisses, et les tient en suspens. Le Piémont se remplit de soldats, et essaye de s'armer lui-même; jaloux de suivre les traces du roi Prusse, lé roi de Sardaigne laisse croire déjà qu'il commandera sa milice en personne, Le printemps prochain sera l'époque d'une dernière lutte, où. des légions d'esclaves ramasseront toutes les forces de leurs agonie.
Locuteur: Osselin
...terrassées, si la Convention s'empresse de donner des ordres pour qu'il soit envoyé des fusils et des modèles de piques à la brave garde nationale du Mo...
...reconnaît également l'urgente nécessité de compléter l'armée de Kellermann, qui n'a hérité de Montesquiou que du délabrement et du do...
...éduiront bientôt, pour eux, à rembarras de se défendre. Un succès marqué, un seul ...
Elles seront bientôt terrassées, si la Convention s'empresse de donner des ordres pour qu'il soit envoyé des fusils et des modèles de piques à la brave garde nationale du Mont Blanc, à ces soldats robustes et valeureux qui viennent s'inscrire en loule, ...
...cri: des armes et la Liberté! elles seront bientôt terrassées, si la Convention reconnaît également l'urgente nécessité de compléter l'armée de Kellermann, qui n'a hérité de Montesquiou que du délabrement et du dommage à réparer; alors tous ces projets d'attaque, toutes ces menaces des despotes. voisins se réduiront bientôt, pour eux, à rembarras de se défendre. Un succès marqué, un seul succès ouvrira l'Italie à la liberté.
Locuteur: Osselin
Les commissaires la Convention nationale pour l'organisa... Les commissaires la Convention nationale pour l'organisation du département du Mont-Blanc.
Locuteur: Osselin
Signé : PHILIBERT, SlMOND, HÉRAULT DE SÉCHELLES, JAGOT, GRÉGOIRE. » Signé : PHILIBERT, SlMOND, HÉRAULT DE SÉCHELLES, JAGOT, GRÉGOIRE. »
Locuteur: Osselin
...loyer dans l'armée du Midi un bataillon de Nantes actuellement à Carcassonne, qui ... Vn membre propose d'employer dans l'armée du Midi un bataillon de Nantes actuellement à Carcassonne, qui demande avec instance d'être employé, -
Locuteur: Osselin
... et la proposition y relative au comité de défense générale.) - é (La Convention renvoie cette lettre et la proposition y relative au comité de défense générale.) - é
Locuteur: Osselin
...entzel, Ruhl et Couturier, commissaires de la Convention nationale dans les départements de la Meurthe, de la Moselle et du Bas-Rhin, qui rendent compte des mesures par eux prises pour le salut de l'Etat. Le même secrétaire donne lecture d'une lettre des citoyens Bentzel, Ruhl et Couturier, commissaires de la Convention nationale dans les départements de la Meurthe, de la Moselle et du Bas-Rhin, qui rendent compte des mesures par eux prises pour le salut de l'Etat.
Locuteur: Osselin
Suit l'extrait de cette lettre : Suit l'extrait de cette lettre :
Locuteur: Osselin
l'an II de la République française. l'an II de la République française.
Locuteur: Osselin
...es données par les corps administratifs de Toul, les citoyens de cette ville sont soumis à la loi, respe...
...ssent point les avantages qui résultent de l'abolition de la royauté : mais les émigrés rentrés s...
...nt dévouées au ci-devant grand chapitre de la cathédrale, aux ci-devant grands cor...
...e décidé. Les citoyens sont à la veille de manquer de tous moyens de subsistance; et à la perte qu'ils éprouvent sur les assignats, se joint la crainte de se voir sans défense en cas d'attaque.
Ils annoncent que d'après les assurances données par les corps administratifs de Toul, les citoyens de cette ville sont soumis à la loi, respectent les autorités constituées, et ne méconnaissent point les avantages qui résultent de l'abolition de la royauté : mais les émigrés rentrés sous différents prétextes y trament sourdement des projets liberticides. Les prêtres non sermentés y agitent les torches du fanatisme. Les femmes, singulièrement dévouées au ci-devant grand chapitre de la cathédrale, aux ci-devant grands cordeliers, capucins et jacobins, y entretiennent un esprit d'anticivisme décidé. Les citoyens sont à la veille de manquer de tous moyens de subsistance; et à la perte qu'ils éprouvent sur les assignats, se joint la crainte de se voir sans défense en cas d'attaque.
Chambéry, ce 4 janvier 1793, Chambéry, ce 4 janvier 1793,
Nancy, le 2 janvier 1793, Nancy, le 2 janvier 1793,

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 611
Locuteur: Osselin
...ux du calme qui règne dans cette ville, de l'abondance des subsistances, de l'extinction du fanatisme, de la disparution des émigrés, le tout joint à des observations sur le devoir de la Convention de donner bientôt une constitution à la France, sur la nécessité d'étouffe...
...pondu que les malveillants se servaient de ce prétexte pour détacher les départements éloignés du centre, de l'union qui réside dans Paris et dans l...
...rendre que le calme dans le département de la Meurthe n'est pas si profond qu'on a...
... prussien s'était fait voir à une lieue de Nancy ;. que les subsistances ne sont rien moins qu'abondantes, que le peuple de Nancy manque souvent de pain, ou que la corporation encore existante des 24 boulangers lui en donne de détestable; que le fanatisme est sur so...
...s jours clandestinement un grand nombre de messes par des prêtres réfractaires ; q...
..., très mal disposé pour le nouvel ordre de choses, ainsi que le citoyen Dumas, com...
Arrivés à Nancy, ils reçurent des corps administratifs un panégyrique pompeux du calme qui règne dans cette ville, de l'abondance des subsistances, de l'extinction du fanatisme, de la disparution des émigrés, le tout joint à des observations sur le devoir de la Convention de donner bientôt une constitution à la France, sur la nécessité d'étouffer lès factions qui agitent Paris, et qui font craindre qu'on ne tombe dans une anarchie parfaite. Les commissaires ont répondu que les malveillants se servaient de ce prétexte pour détacher les départements éloignés du centre, de l'union qui réside dans Paris et dans la Convention nationale. Mais ils n'ont pas été peu surpris d'apprendre que le calme dans le département de la Meurthe n'est pas si profond qu'on avait voulu le faire croire, qu'iL est rempli d'aristocrates, qu'un détachement prussien s'était fait voir à une lieue de Nancy ;. que les subsistances ne sont rien moins qu'abondantes, que le peuple de Nancy manque souvent de pain, ou que la corporation encore existante des 24 boulangers lui en donne de détestable; que le fanatisme est sur son trône à Nancy ; qu'il s'y dit tous les jours clandestinement un grand nombre de messes par des prêtres réfractaires ; que plusieurs églises sont desservies par des prêtres non sermèntés; que l'esprit des soldats malades à l'hôpital militaire est perverti par le citoyen Jacquemin, très mal disposé pour le nouvel ordre de choses, ainsi que le citoyen Dumas, commissaire des guerres, etc. |
Locuteur: Osselin
Les commissaires ont en la douleur de voir la grande route presque couverte de volontaires nationaux venant de l'armée de Beurnonville, non dénués d'habillements, mais pourvus au contraire de deux à trois paires de~ souliers, qu'ils se sont faits délivre... Les commissaires ont en la douleur de voir la grande route presque couverte de volontaires nationaux venant de l'armée de Beurnonville, non dénués d'habillements, mais pourvus au contraire de deux à trois paires de~ souliers, qu'ils se sont faits délivrer par les commissaires des guerres, sous prétexte qu'ils étaient pieds nus.
Locuteur: Osselin
...nvention renvoie cette lettre au comité de défense générale.) (La Convention renvoie cette lettre au comité de défense générale.)
Locuteur: Osselin
Je rappelle à propos de cette lettre que les émigrés emploient toutessortes de moyens pour rentrer en France et se sou...
...ds coupables, soient au moins précisées de manière à ne pas donner lieu à des inte...
Je rappelle à propos de cette lettre que les émigrés emploient toutessortes de moyens pour rentrer en France et se soustraire à la proscription dont la loi les a frappés. Je demande que cette loi, n...
...ue les exceptions,-qui, à mon avis, ne sont qu'un moyen d'impunité pour les grands coupables, soient au moins précisées de manière à ne pas donner lieu à des interprétations trop exclusives.
Locuteur: Osselin
...cette question j usqu'après le jugement de Louis Capet;) (La Convention renvoie la discussion sur cette question j usqu'après le jugement de Louis Capet;)
Locuteur: Tallien
...usieurs membres demandent que le Comité de législation soit chargé de présènter une loi pénale contre ce genre de délit. Plusieurs membres demandent que le Comité de législation soit chargé de présènter une loi pénale contre ce genre de délit.
Locuteur: Tallien
(La Convention renvoie au. comité de législa- (La Convention renvoie au. comité de législa-
Locuteur: Tallien
tion la proposition, et le charge de lqi présenter un projet de loi pénale contre ceux qui auront trafi... tion la proposition, et le charge de lqi présenter un projet de loi pénale contre ceux qui auront trafiqué par argent ou autrement des places à la disposition du ministre,)
Locuteur: Lidon
...fficiers suspendus par les commissaires de l'Assemblée législative et de la Convention nationale. ...du mardi 8 janvier, a rendu un décret ainsi conçu touchant le remplacement des officiers suspendus par les commissaires de l'Assemblée législative et de la Convention nationale.
Locuteur: Lidon
...n nationale décrète : « 1° Qu'à compter de ce jour, tous les officiers de quelque grade qu'ils soient, qui ont été suspendus par les commissaires de la Convention, ou par le Corps législat...
...ouvoir exécutif, cesseront d'être pavés de leur traitement de guerre et place et de fourrage ;
La Convention nationale décrète : « 1° Qu'à compter de ce jour, tous les officiers de quelque grade qu'ils soient, qui ont été suspendus par les commissaires de la Convention, ou par le Corps législatif ou par le pouvoir exécutif, cesseront d'être pavés de leur traitement de guerre et place et de fourrage ;
Locuteur: Lidon
...ous ceux qui seront Suspendus cesseront de recevoir leur traitement du jour de leur suspension; -2° Qu'à l'avenir tous ceux qui seront Suspendus cesseront de recevoir leur traitement du jour de leur suspension;
Locuteur: Lidon
... prétendre à aucune indemnité, à raison de la suspension de son traitement de guerre, à moins que le décret ne le por... ...n place qu'après un décret du Corps législatif, et, dans aucun cas, il ne pourra prétendre à aucune indemnité, à raison de la suspension de son traitement de guerre, à moins que le décret ne le porte expressément.
Locuteur: Lidon
...r le pouvoir exécutif. » -.Vôtre comité de la guerre, sur l'initiative duquel: ce projet de déeret avait été voté, s'est aperçu qu'il existait une lacune, et il vous propose de la combler aujourd'hui en ajoutant aux dispositions de ce décret qu'elles s'étendront aux officiers de marine. . {La Convention décrète cette ... 4° Tout officier suspendu sera remplacé provisoirement par le pouvoir exécutif. » -.Vôtre comité de la guerre, sur l'initiative duquel: ce projet de déeret avait été voté, s'est aperçu qu'il existait une lacune, et il vous propose de la combler aujourd'hui en ajoutant aux dispositions de ce décret qu'elles s'étendront aux officiers de marine. . {La Convention décrète cette addition.)
Locuteur: Mallarmé
..., fait un rapport et présente un projet de décret tendant à faire un recensement général des billets de la Maison de secours actuellement en circulation; il... , au nom du comité des finances, fait un rapport et présente un projet de décret tendant à faire un recensement général des billets de la Maison de secours actuellement en circulation; il s'exprime ainsi :
Locuteur: Mallarmé
... entretenir encore une fois des billets de parchemin et de ceux de la Maison de secours. Dès le mois de novembre, vous avez cru "qu'il était instant de faire des lois pour en empêcher de nouvelles émissions ; vous avez prolongé l'époque de leur circulation jusqu'au 1er janvier; ...
...ière envers les citoyens du département de Paris et de ceux dans lesquels la circulation a eu lieu. Vous êtes venus au secours de l'administration ; vous avez décrété des sommes à titre de prêts; vous avez décrété un million dans le mois de novembre, ce million a été distribué. L...
...dant payer le lendèmain un grand nombre de billets, que des marchands et des boula...
... ; vous avez décrété un nouveau secours de la somme de 500,000 livres ; en sorte que yoilà 1,5...
Citoyens, votre comité des finances yient vous entretenir encore une fois des billets de parchemin et de ceux de la Maison de secours. Dès le mois de novembre, vous avez cru "qu'il était instant de faire des lois pour en empêcher de nouvelles émissions ; vous avez prolongé l'époque de leur circulation jusqu'au 1er janvier; vous n'avez pas voulu être en arrière envers les citoyens du département de Paris et de ceux dans lesquels la circulation a eu lieu. Vous êtes venus au secours de l'administration ; vous avez décrété des sommes à titre de prêts; vous avez décrété un million dans le mois de novembre, ce million a été distribué. Le 29 décembre, on est venu vous dire qu'il ne restait plus un sol, et qu'il fallait cependant payer le lendèmain un grand nombre de billets, que des marchands et des boulangers avaient à retirer. Vous avez écouté ces représentations ; vous avez décrété un nouveau secours de la somme de 500,000 livres ; en sorte que yoilà 1,500,000 livres que vous avez prêtées à la municipalité pour retirer tous ces bill...
... nous sommes obligés, au nom du. comité de finances, de vous présenter dans peu les mesures néc...
...bus qui se glissent dans la circulation de ces billets, dont on ne connaît pas le ...
Lorsque nous vous avons demandé, le 21 décembre, un nouveau secours, nous nous sommes obligés, au nom du. comité de finances, de vous présenter dans peu les mesures nécessaires pour arrêter toute contrefaçon et pour prévenir les abus qui se glissent dans la circulation de ces billets, dont on ne connaît pas le terme ; car plus on en fait, plus on en voit revenir. (1) Voy. ci-dessus, séance...

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 612
Locuteur: Mallarmé
... et que les contribuants du département de Paris ne soient pas victimes d'une conf... ...résor public ne soit, relativement à cette circulation, le tonneau des Danaïdes, et que les contribuants du département de Paris ne soient pas victimes d'une confiance particulière.
Locuteur: Mallarmé
Votre comité de finances a entendu hier le département de Paris, qui a arrêté ces mesures de sûreté pour empêcher cette circulation;...
... certain délai à tous les propriétaires de ces billets, de déposer, ou aux comités de leurs sections, ou aux municipalités, o...
..., tous les billets qui sont devant eux, de les signer, et qu'on leur en donnerait ...
Votre comité de finances a entendu hier le département de Paris, qui a arrêté ces mesures de sûreté pour empêcher cette circulation; il a pensé qu'il était absolument indispensable d'en arrêter la circulation, d'ordonner dans un certain délai à tous les propriétaires de ces billets, de déposer, ou aux comités de leurs sections, ou aux municipalités, ou à leurs sections respectives, tous les billets qui sont devant eux, de les signer, et qu'on leur en donnerait un récépissé.
Locuteur: Mallarmé
...e résultat, l'enverront aux chefs-lieux de départements; les départements l'enverront au ministre de l'intérieur; le ministre de l'intérieur en fera former dans les vin...
...u plutôt quelle somme les contribuables de Paris auront à payer, car il ne faut pa...
...blic doive être responsable des billets de la maison de secours et de parchemins ; quand nous saurons le montant de l'émission actuelle, alors nous prnedro...
... que nous allons vous proposer entraîne de longs délais, et qu'il existe des personnes qui ont besoin de toucner le montant de leurs billets, notamment à Paris, et qu...
...ut pas laisser dans cette ville immense de nouveaux prétextes de fermentation dans les circonstances act...
...accorder un nouveau secours d'une somme de 500,000 livres pour remettre entre les ...
... été faite, toutes les sections, les districts, les municipalités en prendront le résultat, l'enverront aux chefs-lieux de départements; les départements l'enverront au ministre de l'intérieur; le ministre de l'intérieur en fera former dans les vingt-quatre heures un résultat général; alors nous saurons quelle somme nous avons à payer, ou plutôt quelle somme les contribuables de Paris auront à payer, car il ne faut pas se figurer que le Trésor public doive être responsable des billets de la maison de secours et de parchemins ; quand nous saurons le montant de l'émission actuelle, alors nous prnedrons des mesures définitives pour payer ces billets. Mais cependant comme cette opération que nous allons vous proposer entraîne de longs délais, et qu'il existe des personnes qui ont besoin de toucner le montant de leurs billets, notamment à Paris, et qu'ils ne faut pas laisser dans cette ville immense de nouveaux prétextes de fermentation dans les circonstances actuelles, votre comité a pensé qu'il fallait eneore accorder un nouveau secours d'une somme de 500,000 livres pour remettre entre les mains du département.
Locuteur: Mallarmé
Nous nous croyons obligés de vous dire que l'administration de Paris, répond on ne peut pas mieux, à l...
...nnées avec toutes les mesures possibles de sagesse; et dans Paris même, et dans le...
.... Je vais vous donner lecture du projet de décret suivant qui a été arrêté dans votre comité de finances en présence du département.
Nous nous croyons obligés de vous dire que l'administration de Paris, répond on ne peut pas mieux, à la confiance que le peuple lui a donnée; elle a distribué les 150,000 livres que vous lui avez données avec toutes les mesures possibles de sagesse; et dans Paris même, et dans les départements adjacents, elle a envoyé des commissaires et a fait tout son poss...
...empêcher des réclamations. Ce département fait tant pour attirer votre confiance. Je vais vous donner lecture du projet de décret suivant qui a été arrêté dans votre comité de finances en présence du département.
Locuteur: Mallarmé
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, décrète ce qui... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, décrète ce qui suit :
Locuteur: Mallarmé
« Art. lor. Dans la ville de Paris, les propriétaires de billets, dits de parchemin et de la Maison de «secours, seront tenus de les déposer au comité de leur section, pour le 15 de ce mois, moyennant récépissé. « Art. lor. Dans la ville de Paris, les propriétaires de billets, dits de parchemin et de la Maison de «secours, seront tenus de les déposer au comité de leur section, pour le 15 de ce mois, moyennant récépissé.
Locuteur: Mallarmé
« Art. 2. Dans le département de Paris, les citoyens seront tenus, dans le même délai, de remettre, sous un reçu, à leur municipalité, lesdits billets de la Maison de secours et de parchemin. « Art. 2. Dans le département de Paris, les citoyens seront tenus, dans le même délai, de remettre, sous un reçu, à leur municipalité, lesdits billets de la Maison de secours et de parchemin.
Locuteur: Mallarmé
...ttront, huit jours après la publication de la présente loi, à leur district respectif, lesdits billets de parchemin et de la Maison de secours, et il leur en sera délivré reç... « Art. 3. Les citoyens des départements remettront, huit jours après la publication de la présente loi, à leur district respectif, lesdits billets de parchemin et de la Maison de secours, et il leur en sera délivré reçu.
Locuteur: Mallarmé
...propriétaires desdits billets sera tenu de les signer; et dans le cas qu'il ne sache signer, le commissaire de la section, de la municipalité ou du district, qui rec... « Art. 4. Chacun des propriétaires desdits billets sera tenu de les signer; et dans le cas qu'il ne sache signer, le commissaire de la section, de la municipalité ou du district, qui recevra le dépôt, inscrira le nom du dépositaire.
Locuteur: Mallarmé
...onné par la présente loi, seront privés de tout remboursement. ...5. Les délais ci-dessus écoulés, les citoyens qui n'auront pas fait le dépôt ordonné par la présente loi, seront privés de tout remboursement.
Locuteur: Mallarmé
...ons, les municipalités, les directoires de district ou les dépôts auront eu lieu, un état de leur montant, qui sera sur-le-champ adressé au département de leur arrondissement. ...'expiration des délais ci-dessus énoncés, il sera dressé par le comité des sections, les municipalités, les directoires de district ou les dépôts auront eu lieu, un état de leur montant, qui sera sur-le-champ adressé au département de leur arrondissement.
Locuteur: Mallarmé
« Art. 7. Les directoires de département enverront, sans délai, leurs états au ministre de l'intérieur, qui prendra telles mesures...
...il écherra, concernant le remboursement de ces billets.
« Art. 7. Les directoires de département enverront, sans délai, leurs états au ministre de l'intérieur, qui prendra telles mesures ultérieures et définitives, qu'il écherra, concernant le remboursement de ces billets.
Locuteur: Mallarmé
...sans délai à la disposition du ministre de l'intérieur, une somme de 500,000 livres, pour être distribuée au... ... ,8. En attendant qu'il soit statué définitivement sur cet objet, il sera remis sans délai à la disposition du ministre de l'intérieur, une somme de 500,000 livres, pour être distribuée au directoire du département, qui procédera au remboursement desdits billets, le t...
Locuteur: Mallarmé
...présenter pour remédier aux grands abus de l'émissisn et de la circulation desdits billets. Je dema...
...que la discussion s'ouvre sur ce projet de décret.
Telles sont les mesures sages que votre comité des finances a pensé devoir vous présenter pour remédier aux grands abus de l'émissisn et de la circulation desdits billets. Je demande, Président, que la discussion s'ouvre sur ce projet de décret.
Locuteur: Souhait
...s que les sections tinssent un registre de dépôt afin de faire signer aux propriétaires chaque article de dépôt. Je désirerais que les sections tinssent un registre de dépôt afin de faire signer aux propriétaires chaque article de dépôt.
Locuteur: Louis Legendre
...e cela ne se contenteront pas d'un reçu de la section. J'observe que les citoyens qui n'ont que cela ne se contenteront pas d'un reçu de la section.
Locuteur: Mallarmé
...e Trésor public a déjà avancé une somme de 1,500,000 livres aux citoyens de Paris, pour pourvoir à leurs besoins le...
...n ae ne les répandre qu'entre les mains de ceux qui en avaient le plus besoin et q...
...ns encore distribuer une nouvelle somme de 500,000 livres.
, rapporteur. J'observerai au citoyen Legendre que le Trésor public a déjà avancé une somme de 1,500,000 livres aux citoyens de Paris, pour pourvoir à leurs besoins les plus urgents; que cette administration a eu la sage précaution ae ne les répandre qu'entre les mains de ceux qui en avaient le plus besoin et que nous allons encore distribuer une nouvelle somme de 500,000 livres.
Locuteur: Mallarmé
... doute, en la distribuant, on aura soin de payer ceux qui n'auront que quelques billets; car ce projet de décret qu'on vous présente est pour ceu... Sans doute, en la distribuant, on aura soin de payer ceux qui n'auront que quelques billets; car ce projet de décret qu'on vous présente est pour ceux qui en ont pour des sommes considérables ou qui les reprennent tous par des mo...
Locuteur: Souhait
Je demande à propos de l'article 4, à faire une motion qui vie...
...it comme article additionnel. Il s'agit de l'observation dont j'ai parlé tout à l'heure et que j'ai formulée de la manière suivante :
Je demande à propos de l'article 4, à faire une motion qui viendra soit comme amendement soit comme article additionnel. Il s'agit de l'observation dont j'ai parlé tout à l'heure et que j'ai formulée de la manière suivante :
Locuteur: Souhait
... paraphés, sur lesquels seront inscrits de suite, et ...u par les commissaires des sections et des municipalités, des registres cotés et paraphés, sur lesquels seront inscrits de suite, et

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 613
Locuteur: Souhait
... billets, la qualité, quotité et espèce de chaque billet, ainsi que le montant total, et fera l'acte du dépôt signé par le particulier faisa... par les commissaires, le nom du propriétaire faisant le dépôt desdits billets, la qualité, quotité et espèce de chaque billet, ainsi que le montant total, et fera l'acte du dépôt signé par le particulier faisant le dépôt, et par le commissaire. Il sera fait mention si les particuliers ne ...
Locuteur: Thomas
... paraphés, sur lesquels seront inscrits de suite, et par les commissaires, le nom ...
...s billes, la qualité, quotité et espèce de chaque billet, ainsi que le montant total ; et sera l'acte de dépôt signé par le particulier faisant ...
..., par les commissaires des sections et des municipalités, des registres cotés et paraphés, sur lesquels seront inscrits de suite, et par les commissaires, le nom du propriétaire faisant le dépôt desdits billes, la qualité, quotité et espèce de chaque billet, ainsi que le montant total ; et sera l'acte de dépôt signé par le particulier faisant le dépôt et par les commissaires; il sera fait mention si les particuliers ne sa...
Locuteur: Louis Legendre
, au sujet de l'article 7, propose, comme amendement, de décréter que les états envoyés par les départements au ministre de l'intérieur seront réunis par ce dernie... , au sujet de l'article 7, propose, comme amendement, de décréter que les états envoyés par les départements au ministre de l'intérieur seront réunis par ce dernier pour former un état général qui sera présenté à la Convention nationale.
Locuteur: Mallarmé
, rapporteur, donne lecture de l'ar^ ticle 8. , rapporteur, donne lecture de l'ar^ ticle 8.
Locuteur: Mallarmé
...t à passer, disent-ils, et les citoyens de Paris donneront cette nouvelle preuve de leur patriotisme. D'autres membres- demandent l'ajournement. C'est un moment à passer, disent-ils, et les citoyens de Paris donneront cette nouvelle preuve de leur patriotisme.
Locuteur: Thomas
...z-vous, vous-mêmes, si comme eux, pères de famille et dans l'indigence, on vous pr... ... N'oubliez pas que ce moment à passer va peser sur 100,000 infortunés. Que diriez-vous, vous-mêmes, si comme eux, pères de famille et dans l'indigence, on vous proposait d'attendre? La faim ne sait point calculer.
Locuteur: Thomas
...ux, comme un exemple, que les marchands de charbon de Paris, qui, dans ce moment, ont entre les mains pour 80,000 livres de billets et qui ne peuvent retirer leurs effets, quoiqu'ils aient en billets de parchemin des sommes plus que suffisant... Je n'en veux, comme un exemple, que les marchands de charbon de Paris, qui, dans ce moment, ont entre les mains pour 80,000 livres de billets et qui ne peuvent retirer leurs effets, quoiqu'ils aient en billets de parchemin des sommes plus que suffisantes.
Locuteur: Thomas
Je demande le vote immédiat de l'article 8. Je demande le vote immédiat de l'article 8.
Locuteur: Thomas
...Convention adopte l'article 8 du projet de décret.) (La Convention adopte l'article 8 du projet de décret.)
Locuteur: Thomas
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, décrète ce qui... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, décrète ce qui suit :
Locuteur: Thomas
« Dans la ville de Paris, les propriétaires de billets dits de parchemin et de la Maison de secours, seront tenus de les déposer au comité de leur section pour le 15 de ce mois, moyennant récépissé. « Dans la ville de Paris, les propriétaires de billets dits de parchemin et de la Maison de secours, seront tenus de les déposer au comité de leur section pour le 15 de ce mois, moyennant récépissé.
Locuteur: Thomas
« Dans les départements de Paris, les citoyens seront tenns, dans le même délai, de remettre, sous un reçu, à leur municipalité, lesdits billets de la Maison de secours et de parchemin. « Dans les départements de Paris, les citoyens seront tenns, dans le même délai, de remettre, sous un reçu, à leur municipalité, lesdits billets de la Maison de secours et de parchemin.
Locuteur: Thomas
...ttront, huit jours après la publication de la présente loi, à leurs districts respectifs, lesdits billets de parchemin et de la Maison de secours, et il leur en sera délivré un ... « Les citoyens des départements remettront, huit jours après la publication de la présente loi, à leurs districts respectifs, lesdits billets de parchemin et de la Maison de secours, et il leur en sera délivré un reçu.
Locuteur: Thomas
...propriétaires desdits billets sera tenu de les signer; et dans le cas qu'il ne sache signer, le commissaire de la section, de la municipalité, ou du district qui rec... « Chacun des propriétaires desdits billets sera tenu de les signer; et dans le cas qu'il ne sache signer, le commissaire de la section, de la municipalité, ou du district qui recevra le dépôt, inscrira le nom du dépositaire.
Locuteur: Thomas
...onné par la présente loi, seront privés de tout remboursement. « Les délais ci-dessus écoulés, les citoyens qui n'auront pas fait le dépôt ordonné par la présente loi, seront privés de tout remboursement.
Locuteur: Thomas
...ons, les municipalités, les directoires de district où les dépôts auront eu lieu, un état de leur montant, qui sera sur-le-champ adressé au département de leur arrondissement. ...expiration des délais ci-dessus énoncés, il sera dressé parles comités des sections, les municipalités, les directoires de district où les dépôts auront eu lieu, un état de leur montant, qui sera sur-le-champ adressé au département de leur arrondissement.
Locuteur: Thomas
« Les directoires de département enverront sans délai lesdits états au ministre de l'intérieur, qui en fera former un résu... « Les directoires de département enverront sans délai lesdits états au ministre de l'intérieur, qui en fera former un résultat général, pour être remis aussitôt à la Convention nationale, qui prendra te...
Locuteur: Thomas
...sans délai à la disposition du ministre de l'intérieur une somme de 500,000 livres pour être par lui distri... « En attendant qu'il soit statué définitivemènt sur cet objet il sera mis sans délai à la disposition du ministre de l'intérieur une somme de 500,000 livres pour être par lui distribuée au directoire du département, qui procédera au remboursement desaits billet...
Locuteur: Rouyer
, au nom du comité de marine, fait un rapport et présente un projet de décret (1) sur la destitution et le remplacemant des officiers de marine qui se sont montrés rebelles à l... , au nom du comité de marine, fait un rapport et présente un projet de décret (1) sur la destitution et le remplacemant des officiers de marine qui se sont montrés rebelles à la loi; il s'exprime ainsi :
Le comité de la marine a des objets bien importants ...
...t la faculté d'introduire dans le corps de la marine, ci-devant royale, des offici...
...peaux du. despotisme. Le troisième, est de rayer de la liste des officiers de marine, tous ceux qui, ayant pris des congés sous l'ex-ministre Ber- (1) Ribliothèque de la Chambre des députés : Collec-tion Portiez (de l'Oise), tome 53, n* 32.
Le comité de la marine a des objets bien importants à soumettre à votre discussion : le 1er est l'application d'une loi déjà rendue pour les officiers ; la 2®, c'est la faculté d'introduire dans le corps de la marine, ci-devant royale, des officiers marchands, pour remplacer les officiers aristocrates qui se sont rangés sous les drapeaux du. despotisme. Le troisième, est de rayer de la liste des officiers de marine, tous ceux qui, ayant pris des congés sous l'ex-ministre Ber- (1) Ribliothèque de la Chambre des députés : Collec-tion Portiez (de l'Oise), tome 53, n* 32.

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 614
Locuteur: Rouyer
...point rendus; c'est un objet d'économie de 50,000 livres qui provient d'une classe d'officiers qui étaient parvenus au grade de sous-lieutenants de vaisseau, et qui étaient auparavant officiers de commerce, réformés par l'aristocratie d... trand, ne se sont point rendus; c'est un objet d'économie de 50,000 livres qui provient d'une classe d'officiers qui étaient parvenus au grade de sous-lieutenants de vaisseau, et qui étaient auparavant officiers de commerce, réformés par l'aristocratie des ministres qui leur faisaient payer.
Locuteur: Rouyer
...emier point: la désertion des officiers de marine ayant été considérable, l'Assemb...
...venir à un autre, comme on était obligé de le faire dans l'ancien régime, parce qu...
...t pas en assez grand nombre, il fallait de touté nécessité observer les formalités...
...emande la même faculté pour le ministre de la marine, cependant dans des bornes pl...
... la même instruction pour les officiers de mer que ceux de terre, et qu'on n'apprend pas sitôt l'art de la navigation que celui de conduire un bataillon, où le zèle et le...
Je viens au premier point: la désertion des officiers de marine ayant été considérable, l'Assemblée législative a rendu un décret que vous avez confirmé, sans avoir égard aux f...
...ire sans regarder un officier dans son grade, depuis quatre ou cinq ans pour parvenir à un autre, comme on était obligé de le faire dans l'ancien régime, parce que les places des officiers n'étant pas en assez grand nombre, il fallait de touté nécessité observer les formalités. Mais comme la nécessité est la suprême loi, je demande la même faculté pour le ministre de la marine, cependant dans des bornes plus resserrées, parce qu'il faut toujours la même instruction pour les officiers de mer que ceux de terre, et qu'on n'apprend pas sitôt l'art de la navigation que celui de conduire un bataillon, où le zèle et le courage servent assèz pour le succès.
Locuteur: Rouyer
...tocrates, dans la classe des capitaines de vaisseau, les capitaines de vaisseau suffisent à peine dans ce mome...
...ns les ports, ou à la voile dans la mer de la Méditerranée. Cependant le ministre ...
A la place des aristocrates, dans la classe des capitaines de vaisseau, les capitaines de vaisseau suffisent à peine dans ce moment pour le commandement des escadres et des ports. A peine restera-t-il un nombre suffisant pour l'armement des vaisseaux qui se trouvent en rade ou dans les ports, ou à la voile dans la mer de la Méditerranée. Cependant le ministre doit prendre des précautions pour armer ceux qui ont été mis en commission.
Locuteur: Rouyer
Il lui manque un très grand nombre de capitaines, mais encore plus de lieutenants de vaisseau. Il lui manque un très grand nombre de capitaines, mais encore plus de lieutenants de vaisseau.
Locuteur: Rouyer
...stre Bertrand, vous avez entendu parler de différents officiers qui avaient reçu d...
...er à Malte, et cela pour avoir le temps de pouvoir venir; c'est-à-dire pour voir, ...
...ti le plus fort. Aujourd'hui, plusieurs de ces messieurs, se présentent, et voyant que la cause de la liberté triomphe, et voyânt que la force de la liberté l'a emporté sur celle du des...
...ois, Messieurs, que vous ne serez point de cet avis-là, et que vous rejetterez avec indignation de pareils offices. Vous sentez que le civisme de ces gens-là n'est pas fait pour être em...
Le troisième. Vous savez que du temps del'ex-rainistre Bertrand, vous avez entendu parler de différents officiers qui avaient reçu des passeports, l'un pour aller en Russie, l'autre pour aller aux colonies, d'autres pour aller à Malte, et cela pour avoir le temps de pouvoir venir; c'est-à-dire pour voir, quel serait le parti le plus fort. Aujourd'hui, plusieurs de ces messieurs, se présentent, et voyant que la cause de la liberté triomphe, et voyânt que la force de la liberté l'a emporté sur celle du despotisme, ils viennent et veulent reprendre leur place. Je Crois, Messieurs, que vous ne serez point de cet avis-là, et que vous rejetterez avec indignation de pareils offices. Vous sentez que le civisme de ces gens-là n'est pas fait pour être employé dans la République.
Locuteur: Rouyer
Le quatrième. J'ai eu l'honneur de vous l'annoncer, c'est celui des officiers de marine. Les places d'officiers marchand...
...ernière guerre, avaient obtenu le grade de sous-lieute-nant de vaisseau ; les officiers de marine sentant que le ministre serait obligé de choisir nécessairement des enseignes, des lieutenants de vaisseaux imaginèrent ae renvoyer chez ...
Le quatrième. J'ai eu l'honneur de vous l'annoncer, c'est celui des officiers de marine. Les places d'officiers marchands depuis la dernière guerre, avaient obtenu le grade de sous-lieute-nant de vaisseau ; les officiers de marine sentant que le ministre serait obligé de choisir nécessairement des enseignes, des lieutenants de vaisseaux imaginèrent ae renvoyer chez eux, ceux qui étaient en activité avec les deux tiers
Locuteur: Rouyer
de leurs appointements, imaginant bien qu'ils n'auraient rien à faire, et ce, afin de conserver la noblesse pure dans tous se... de leurs appointements, imaginant bien qu'ils n'auraient rien à faire, et ce, afin de conserver la noblesse pure dans tous ses grades.
Locuteur: Rouyer
...aves gens furent pourvus des deux tiers de leurs appointements, qu'ils ne demandai...
...r la plupart d'entre eux nous accablent de lettres pour leur donner du service.
Le ministre. adopta cette méthode, et ces braves gens furent pourvus des deux tiers de leurs appointements, qu'ils ne demandaient sûrement pas; car la plupart d'entre eux nous accablent de lettres pour leur donner du service.
Locuteur: Rouyer
Voici le projet de décret : Voici le projet de décret :
Locuteur: Rouyer
Art. 1er. Le nombre des capitaines de vaisseau,^antérieur à la formation du 1...
...ontre-amiraux parmi tous les capitaines de vaisseau actuellement à leur poste ou en activité de service, et nommés capitaines avant lé ...
Art. 1er. Le nombre des capitaines de vaisseau,^antérieur à la formation du 1er janvier 1792, se trouvant réduit, par la désertion, à un nombre insuffisant, le ministre pourra choisir les contre-amiraux parmi tous les capitaines de vaisseau actuellement à leur poste ou en activité de service, et nommés capitaines avant lé Ier décembre dernier.
Locuteur: Rouyer
Art. 2. Le ministre de la marine sera tenu de suspendre ou destituer les officiers de màrine employés aux colonies ou ailleur...
...leur rentrée au service ou des pensions de retraite que d'après les conditions exi...
Art. 2. Le ministre de la marine sera tenu de suspendre ou destituer les officiers de màrine employés aux colonies ou ailleurs, qui se sont montrés rebelles à la loi, lesquels ne pourront obtenir leur rentrée au service ou des pensions de retraite que d'après les conditions exigées par la loi du 31 décembre dernier.
Locuteur: Rouyer
Art. 3; Le ministre de ia marine sera aussi ténu de destituer tous les officiers de la marine qui se sont absentés par congé de ses prédécesseurs, soit pour aller à Ma...
... qui ne sont pas rentrés dans les ports de France aux termes de la loi sur les dangers de la patrie.
Art. 3; Le ministre de ia marine sera aussi ténu de destituer tous les officiers de la marine qui se sont absentés par congé de ses prédécesseurs, soit pour aller à Malte ou dans nos colonies, soit pour aller en xpays étranger, et qui ne sont pas rentrés dans les ports de France aux termes de la loi sur les dangers de la patrie.
Locuteur: Rouyer
Art. 4. La moitié des capitaines de vaisseau à remplacer sera donnée à l'an...
...ir l'autre moitié parmi les lieutenants de vaisseau, quel que soit leur temps de navigation dans ce dernier grade, et parmi les capitaines du commerce ayant cinq années de commandement en course ou en long cours...
...d'âge,-qui rapporteront dés certificats de civisme, pour cette fois seulement.
Art. 4. La moitié des capitaines de vaisseau à remplacer sera donnée à l'ancienneté ; le ministre pourra choisir l'autre moitié parmi les lieutenants de vaisseau, quel que soit leur temps de navigation dans ce dernier grade, et parmi les capitaines du commerce ayant cinq années de commandement en course ou en long cours, et sans distinction d'âge,-qui rapporteront dés certificats de civisme, pour cette fois seulement.
Locuteur: Rouyer
...rt. 5. Les lieutenants faits capitaines de vaisseau au choix, prendront rang après...
...es pris aux choix parmi les lieutenants de vaisseau seront fixés en raison de leur navigation comme pilote, premier maître ou officier ; les rangs des capitaines de vaisseau, choisis parmi les capitaines de navires marchands, seront également réglés entre eux suivant la totalité de leur navigation, en y comprenant celle de matelot ; ils ne seront placés qu'après tous les autres capitaines de vaisseau.
Art. 5. Les lieutenants faits capitaines de vaisseau au choix, prendront rang après ceux faits à l'ancienneté, lesquels conserveront celui qu'ils ont entre eux; les rangs des capitaines pris aux choix parmi les lieutenants de vaisseau seront fixés en raison de leur navigation comme pilote, premier maître ou officier ; les rangs des capitaines de vaisseau, choisis parmi les capitaines de navires marchands, seront également réglés entre eux suivant la totalité de leur navigation, en y comprenant celle de matelot ; ils ne seront placés qu'après tous les autres capitaines de vaisseau.
Locuteur: Rouyer
Art. 6. Le nombre d'années de navigation pour le grade de lieutenant de vaisseau demeurera fixé à six, dont une au moins sur les bâtiments de la République comme officier entretenu ...
...les autres seront comptées par le temps de commandement des navires du commerce, qui sera compté en entier, et celui de premier lieutenant surlesdits bâtiments, qui ne sera que de moitié. Le ministre de la marine sera tenu de donner la préférence à ceux qui auront ...
Art. 6. Le nombre d'années de navigation pour le grade de lieutenant de vaisseau demeurera fixé à six, dont une au moins sur les bâtiments de la République comme officier entretenu ou auxiliaire, premier maître, élève et volontaire ; les autres seront comptées par le temps de commandement des navires du commerce, qui sera compté en entier, et celui de premier lieutenant surlesdits bâtiments, qui ne sera que de moitié. Le ministre de la marine sera tenu de donner la préférence à ceux qui auront commandé.
Locuteur: Rouyer
Art. 7. Le service à bord des bâtiments de l'ancienne Compagnie. des Indes, jusqu'... Art. 7. Le service à bord des bâtiments de l'ancienne Compagnie. des Indes, jusqu'en 1790, comme pilote, premier maître et officier, sera compté comme celui pour ...
Locuteur: Rouyer
...792, prendront rang entre eux en raison de la durée de la totalité de leur navigation, en y comprenant celle de matelot. Art. 8. Les lieutenants nommés depuis le 1er janvier 1792, prendront rang entre eux en raison de la durée de la totalité de leur navigation, en y comprenant celle de matelot.
Locuteur: Rouyer
»5Art. 9. Les officiers de ports supprimés, entrés au service des ... »5Art. 9. Les officiers de ports supprimés, entrés au service des vaissseaux, ou qui rentre-

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 615
Locuteur: Rouyer
« Art. 10. Le temps de navigation pour être enseigne entretenu...
...es, dont une au moins sur les bâtiments de l'Etat, comme officier, pilote, élève o...
...les autres seront comptées par le temps de commandement des navires du commerce, qui sera compté en entier, et celui de premier et second lieutenant à bord des...
« Art. 10. Le temps de navigation pour être enseigne entretenu demeurera fixé à quatre années, dont une au moins sur les bâtiments de l'Etat, comme officier, pilote, élève ou volontaire; les autres seront comptées par le temps de commandement des navires du commerce, qui sera compté en entier, et celui de premier et second lieutenant à bord desdits bâtiments, qui le sera pour moitié.
Locuteur: Rouyer
« Art. 11. Les anciens sous-lieutenants de vaisseau qui n'auront pas été jugés sus...
... seront pris en remplacement, en raison de la totalité de leur navigation.
« Art. 11. Les anciens sous-lieutenants de vaisseau qui n'auront pas été jugés susceptibles d'être faits lieutenants, seront faits enseignes entretenus; ils prendront rang avec ceux des enseignes qui n'auront point été avancés et ceux qui seront pris en remplacement, en raison de la totalité de leur navigation.
Locuteur: Rouyer
« Art. 12. Les états de service des lieutenants et enseignes seront arrêtés et calculés au 1er janvier de cette année et on ne pourra réclamer co... « Art. 12. Les états de service des lieutenants et enseignes seront arrêtés et calculés au 1er janvier de cette année et on ne pourra réclamer contre la fixation des rangs que lorsque la liste aura été imprimée et rendue publ...
Locuteur: Rouyer
... pour la discussion immédiate en raison de l'urgence qui s'attache au vote de ce projet. , rapporteur, insiste pour la discussion immédiate en raison de l'urgence qui s'attache au vote de ce projet.
Locuteur: Rouyer
...vention nationale décrète que le projet de décret sera imprimé et ajourne la discussion au lendemain du jour de la distribution du projet.) (La Convention nationale décrète que le projet de décret sera imprimé et ajourne la discussion au lendemain du jour de la distribution du projet.)
Locuteur: Garat
, ministre de la justice, entre dans la salle et dema... , ministre de la justice, entre dans la salle et demande la parole.
Locuteur: Le Président
La parole est au ministre de la justice. La parole est au ministre de la justice.
Locuteur: Garat
, ministre de la justice. Citoyens, un décret du 3 janvier renvoie au pouvoir exécutif la pétition de deux détenus à l'Abbaye, les citoyens Gautier et Lafage et le charge de rendre compte sous trois jours la nature et des motifs de leur arrestation. Les citoyens Gautier ...
... en vertu d'un mandat d'arrêt du comité de sûreté générale de la Convention et signé Rovère, Ingrande...
...t signalé depuis longtemps comme auteur de différents écrits contre la Révolution. Avant le 10 août, Gautier rédigeait le Journal de la Cour et de la Ville et c'est par ce journal qu'il ...
...qu'il était en lui, l'esprit corrupteur de la Cour. L'Avertisseur semblait d'abord...
...dé ne pouvait pas avoir un grand nombre de souscripteurs; cependant ce journal éta...
, ministre de la justice. Citoyens, un décret du 3 janvier renvoie au pouvoir exécutif la pétition de deux détenus à l'Abbaye, les citoyens Gautier et Lafage et le charge de rendre compte sous trois jours la nature et des motifs de leur arrestation. Les citoyens Gautier (surnommé le petit Gautier) et Lafage, sont détenus en vertu d'un mandat d'arrêt du comité de sûreté générale de la Convention et signé Rovère, Ingrande, Chabot, Gouppé, Tallien, Bar-don. Avant que ce mandat ait été décerné, ils ont...
...que temps un journal par affiches, intitulé l'Avertisseur; l'autre était connu et signalé depuis longtemps comme auteur de différents écrits contre la Révolution. Avant le 10 août, Gautier rédigeait le Journal de la Cour et de la Ville et c'est par ce journal qu'il répandait dans le public, autant qu'il était en lui, l'esprit corrupteur de la Cour. L'Avertisseur semblait d'abord destiné à annoncer les effets perdus, les maisons et les chevaux à vendre, etc....
..., destinées à corrompre l'opinion et à dénigrer la Révolution. Un journal placardé ne pouvait pas avoir un grand nombre de souscripteurs; cependant ce journal était placardé avec profusion et distribué gratis dans les cafés, dans les auberges...
Locuteur: Garat
...isibles faisaient agir. Voici l'article de l'Avertisseur qui paraît avoir déterminé particulièrement le mandat d'arrêt du comité de surveillance; il vous fera connaître ce que les ennemis-de la République ont l'audace de tenter, pour rendre la liberté odieuse ... qu'un instrument que des mains invisibles faisaient agir. Voici l'article de l'Avertisseur qui paraît avoir déterminé particulièrement le mandat d'arrêt du comité de surveillance; il vous fera connaître ce que les ennemis-de la République ont l'audace de tenter, pour rendre la liberté odieuse à ceux qui l'adorent et engager lé peuple à relever un trône dont les débris ne ...
Locuteur: Garat
Extrait de l'Avertisseur. Adresse de 150 communes de la Normandie à la Convention nationale, sur le jugement de Louis XVI. Ces 150 communes contestent à la Convention le droit de juger Louis XVI. Elles prétendent qu'el...
...pouvoir du peuple; elles lui reprochent de n'avoir pas fait punir les horribles as...
...ois, ne recherchez-vous pas les auteurs de tant de meurtres? Ah! ce silence ne prouve que ...
... Eloignés du tumulte des passions, loin de la ville où les brigands vous dictent d...
...ec invitation à tous les vrais Français de se soustraire à la domination d'infâmes...
Extrait de l'Avertisseur. Adresse de 150 communes de la Normandie à la Convention nationale, sur le jugement de Louis XVI. Ces 150 communes contestent à la Convention le droit de juger Louis XVI. Elles prétendent qu'elle n'en a pas reçu le pouvoir du peuple; elles lui reprochent de n'avoir pas fait punir les horribles assassinats du 2 septembre. « Pourquoi, disent-elles, depuis trois mois, ne recherchez-vous pas les auteurs de tant de meurtres? Ah! ce silence ne prouve que trop que les meurtriers siègent parmi vous; que vos bras sont armés contre votre souverain. Eloignés du tumulte des passions, loin de la ville où les brigands vous dictent des lois, nous ne connaissons notre roi que par ses malheurs. Fidèles à notre ser...
...us demandons à notre adresse, c'est notre roi. Nous allons la faire imprimer, avec invitation à tous les vrais Français de se soustraire à la domination d'infâmes régicides. Nous irons chercher notre souverain, le soustraire à ses bourreaux; ...
Locuteur: Garat
A la suite de cette annonce, est celle d'une brochute qui soutient le principe de l'inviolabilité des rois. L'auteur, à l'appui de son opinion, écrit « qu'il y a eu des r...
...vant qu'il y ait eu des peuples (Eclats de rire dans l'Assemblée), les rois n'étan...
A la suite de cette annonce, est celle d'une brochute qui soutient le principe de l'inviolabilité des rois. L'auteur, à l'appui de son opinion, écrit « qu'il y a eu des rois auparavant qu'il y ait eu des peuples (Eclats de rire dans l'Assemblée), les rois n'étant autre chose que les premiers chefs qui ont réuni les hommes en société, et que...
Locuteur: Garat
J'ai eu de la peine à vous faire entendre par ma voix quelques parties de ce recueil de blasphèmes politiques, mais cela était ...
... faire distinguer deux choses : le fait de l'auteur des brochures, et celui de l'auteur de l'analyse.
J'ai eu de la peine à vous faire entendre par ma voix quelques parties de ce recueil de blasphèmes politiques, mais cela était nécessaire pour vous faire distinguer deux choses : le fait de l'auteur des brochures, et celui de l'auteur de l'analyse.
Locuteur: Garat
...ux, en intitulant son ouvrage : Adresse de 150 communes de Normandie. Il n'existe pas de semblable adresse, et les brochures pub...
...; et si par un hasard, que je suis loin de présumer, il était dans la République quelque commune assez abjecte, assez ennemie de ses propres droits et de sa liberté, pour vouloir les sacrifier ...
...né par les habitants d'une autre partie de la République ?
Quant au premier, il a commis un faux, en intitulant son ouvrage : Adresse de 150 communes de Normandie. Il n'existe pas de semblable adresse, et les brochures publiées sous ce titre ne sont revêtues d'aucune signature. Ce faux, qui est par lu...
...du ressentiment des autres départemênts les 150 communes prétendues signataires ; et si par un hasard, que je suis loin de présumer, il était dans la République quelque commune assez abjecte, assez ennemie de ses propres droits et de sa liberté, pour vouloir les sacrifier .à un tyran ; ne serait-elle pas enhardie par un exemple qu'elle se croirait donné par les habitants d'une autre partie de la République ?
Locuteur: Garat
...urnaliste, si on le traduit au tribunal de l'opinion, le seul qui puisse connaître... Quant au journaliste, si on le traduit au tribunal de l'opinion, le seul qui puisse connaître d'un délit contre lequel il n'existe aucune loi, il

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 616
Locuteur: Garat
... calomnie; d'avoir publié, comme le vœu de 150 communes de France, un libelle qui n'est revêtu d'a...
...ne l'avait pas lui-même fait ressortir; de l'avoir mis sous tous les yeux, en le placardant avec profusion. Il est coupable de l'avoir reproduit et multiplié avec une...
... dans lesquelles il reproche à l'auteur de l'adresse son emportement; mais la mani...
...chire, il demeure à nu ; et il est aisé de voir que les ' phrases artificieuses dont il se sert, ont pour but de le voiler devant les autorités, et de le laisser à ses lecteurs.
y sera jugé coupable d'avoir aidé à répandre l'imposture et la calomnie; d'avoir publié, comme le vœu de 150 communes de France, un libelle qui n'est revêtu d'aucune signature ; d'avoir choisi, avec un soin curieux; et mis, pour ainsi dire,...
...dans un cadre étroit, ce qui serait perdu, et n'aurait été d'aucun danger, s'il ne l'avait pas lui-même fait ressortir; de l'avoir mis sous tous les yeux, en le placardant avec profusion. Il est coupable de l'avoir reproduit et multiplié avec une complaisance qui prouve l'adoption qu'il en avait laite. Il est vrai qu'il croit se couvrir d'un voile, en insérant quelques lignes dans lesquelles il reproche à l'auteur de l'adresse son emportement; mais la manière avec laquelle il lui représente que cet emportement est inutile, est aussi coupable que l'emportement lui-même; là, le voile dont l'auteur s'était couvert, se déchire, il demeure à nu ; et il est aisé de voir que les ' phrases artificieuses dont il se sert, ont pour but de le voiler devant les autorités, et de le laisser à ses lecteurs.
Locuteur: Garat
... former sur l'arrestation et les motifs de la détention des deux particuliers en question ; telle est celle qui a dicté l'ordre de votre comité de surveillance. Telle est l'opinion qui a dù se former sur l'arrestation et les motifs de la détention des deux particuliers en question ; telle est celle qui a dicté l'ordre de votre comité de surveillance.
Locuteur: Garat
...ment contre-révolutionnaire, corrupteur de l'opinion publique ; mais lorsque le jour fut venu de rendre compte à la nation, non pas seulement de ce qu'on avait fait, mais aussi de ce qu'on avait pensé, lev peuple, dans des moments qui ne pouvaient être de clémence, se contenta de briser les armes de ses ennemis; des presses furent brisées...
..., ses semblables et lui ont-ils profité de l'impunité ? c'est qu'aucune loi n'a porté les limites de la liberté de la presse, ni fixé la peine à infliger contre ceux qui se permettraient de les franchir; c'est que depuis la Révol...
...ous les dangers d'une liberté illimitée de la presse, à ne pas en recueillir tous ...
...r? Mettrez-vous des bornes à la liberté de la presse ou continuerez-vous à suivre ...
...ière, et la liberté qu'elle avait jurée. La presse alors était devenue un instrument contre-révolutionnaire, corrupteur de l'opinion publique ; mais lorsque le jour fut venu de rendre compte à la nation, non pas seulement de ce qu'on avait fait, mais aussi de ce qu'on avait pensé, lev peuple, dans des moments qui ne pouvaient être de clémence, se contenta de briser les armes de ses ennemis; des presses furent brisées, des papiers brûlés, des caractères enlevés; mais aucun journaliste ne fût arrê...
...'a été que pour d'autres faits. Le petit Gautier ne l'a pas été-Pourquoi, depuis, ses semblables et lui ont-ils profité de l'impunité ? c'est qu'aucune loi n'a porté les limites de la liberté de la presse, ni fixé la peine à infliger contre ceux qui se permettraient de les franchir; c'est que depuis la Révolution, la France et? ses représentants ont préféré éprouver tous les dangers d'une liberté illimitée de la presse, à ne pas en recueillir tous les avantagés Cette détermination, peut-être plus magnanime que sage, doit-elle subsister? Mettrez-vous des bornes à la liberté de la presse ou continuerez-vous à suivre la marche tenue jusqu'à ce jour?
Locuteur: Garat
...s verrez ce que vous aevez à la liberté de la presse, et ce que vous devez à la ve...
...'un et à l'autre le secours des lois et de la justice; vous verrez s'il n'est pas nécessaire que la puissance de la loi s'élève aU-dessus de cette puissance de la pensée, qui n'a rien de matériel et ne relève d'aucune autorité...
C'est à vous, citoyens, à prononcer sur cette question importante; vous verrez ce que vous aevez à la liberté de la presse, et ce que vous devez à la vertu calomniée, aux lois méconnues, aux représentants du peuple, à la République ...
... vertu peut, par elle-même, se défendre contre la calomnie, ou si vous devez à l'un et à l'autre le secours des lois et de la justice; vous verrez s'il n'est pas nécessaire que la puissance de la loi s'élève aU-dessus de cette puissance de la pensée, qui n'a rien de matériel et ne relève d'aucune autorité.
Locuteur: Garat
Votre comité de sûreté générale a donc pu faire arrêter... Votre comité de sûreté générale a donc pu faire arrêter Gautier et Lafage : ils sont devant les tribunaux; mais puisqu'il n'existe cont...
Locuteur: Garat
...e remis en liberté. Déjà une correction de police les a frappés de la peine de quelques jours de détention : aucune loi n'en détermine d...
...c'est celle d'avoir été cités au milieu de vous comme dés ennemis de la liberté, et des détracteurs du plus beau résultat de la raison humaine, le gouvernement répu...
...onnaissance des faits dont ils se sont rendus coupables, et ils doivent donc être remis en liberté. Déjà une correction de police les a frappés de la peine de quelques jours de détention : aucune loi n'en détermine d'autres jusqu'à ce moment; mais il en est une qu'ils éprouveront éternellement, et dont l'empreinte ne s'éffacera jamais, c'est celle d'avoir été cités au milieu de vous comme dés ennemis de la liberté, et des détracteurs du plus beau résultat de la raison humaine, le gouvernement républicain.
Locuteur: Garat
...nne que le compte rendu par le ministre de la justice, des motifs de l'arrestation de Gautier et Lafage, sera imprimé et distribué; et Je renvoie au comité de législation, pour en être fait rapport ... (La Convention nationale ordonne que le compte rendu par le ministre de la justice, des motifs de l'arrestation de Gautier et Lafage, sera imprimé et distribué; et Je renvoie au comité de législation, pour en être fait rapport incessamment.)
Locuteur: Gillet
...it un rapport (1) et présente un projet de décret tendajit à mettre à la disposition du ministre de l'intérieur une somme de 1,500,000 livres pour l'entretien des e... , au nom du comité des finances et des secours publics réunis, fait un rapport (1) et présente un projet de décret tendajit à mettre à la disposition du ministre de l'intérieur une somme de 1,500,000 livres pour l'entretien des enfants trouvés pendant l'année 1791 ; il s'exprime ainsi :
Locuteur: Gillet
... secours publics la demande du ministre de l'intérieur, a'un supplément de fonds pour l'entretion des enfants trou...
...'après un aperçu fourni par le ministre de l'intérieur. On n'avait compris dans ce...
... les remboursements qu'il était d'usage de faire sur le Trésor public et sur les d...
... hôpitaux ayant été privés, par l'effet de cette supression, de la majeure partie de leurs revenus, se sont trouvés hors d'état de frayer à cette dépense, et des réclamations se sont élevées de toutes parts pour obtenir des secours. Un décret de l'Assemblée législative, du 15 août der...
...hôpitaux le remboursement delà totalité de leurs avances pour les années 1791 et 1...
...fieront se trouver dans l'impossibilité de fournir à l'entretien des enfants aband...
Citoyens, vous avez renvoyé à vos comités des finances et des secours publics la demande du ministre de l'intérieur, a'un supplément de fonds pour l'entretion des enfants trouvés pendant l'année 1791. Les fonds destinés à acquitter cette dépense furent fixés, par la loi du 3 avril 1791, à 1,960,000 livres, d'après un aperçu fourni par le ministre de l'intérieur. On n'avait compris dans cet état que les remboursements qu'il était d'usage de faire sur le Trésor public et sur les domaines, et les parties qui étaient ci-devant acquittées par les provinces et pa...
... chargés; mais les octrois furentsupprimésàl'époquedulermai 1791. La plupart des hôpitaux ayant été privés, par l'effet de cette supression, de la majeure partie de leurs revenus, se sont trouvés hors d'état de frayer à cette dépense, et des réclamations se sont élevées de toutes parts pour obtenir des secours. Un décret de l'Assemblée législative, du 15 août dernier, accorde à plusieurs hôpitaux le remboursement delà totalité de leurs avances pour les années 1791 et 1792 ; et cette disposition est étendue à tous les hôpitaux qui justifieront se trouver dans l'impossibilité de fournir à l'entretien des enfants abandonnés. Presque tous les hôpitaux se sont trouvés dans le cas prévu parce décret,...
...ont fait rendre compte, par le ministre de l'intérieur, de l'emploi de ces fonds ; il se sont fait représenter...
... a été pavé, jusqu'à ce jour, une somme de 1,959,370 liv. 4 s. ; qu'ainsi, il ne r...
...et n'ont encore pu être liquidées faute de renseignements suffisants ; mais on peut calculer que la plupart de ces demandes seront susceptibles d'être admises (1) Bibliothèque de la Chambre des ; députés : Collec-tion Portiez (de l'Oise), tome 41, n* 43.
Vos comités se sont fait rendre compte, par le ministre de l'intérieur, de l'emploi de ces fonds ; il se sont fait représenter l'état des dépenses restant à acquitter; il en résulte : 1° que sur 1,960,000 livres, il a été pavé, jusqu'à ce jour, une somme de 1,959,370 liv. 4 s. ; qu'ainsi, il ne reste disponible que 29 liv. 16 s.; 2° que lés états non payés, fournis jusqu'à c...
... s'élèvent à 1,060,515 livres; 3° enfin, que plusieurs demandes ont été faites, et n'ont encore pu être liquidées faute de renseignements suffisants ; mais on peut calculer que la plupart de ces demandes seront susceptibles d'être admises (1) Bibliothèque de la Chambre des ; députés : Collec-tion Portiez (de l'Oise), tome 41, n* 43.

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 617
Locuteur: Gillet
...ont été rectifiés; aussi, un supplément de 1,500,000 livres a paru à vos comités nécessaire pour solder la dépense de l'année 1791. lorsque les états auront été rectifiés; aussi, un supplément de 1,500,000 livres a paru à vos comités nécessaire pour solder la dépense de l'année 1791.
Locuteur: Gillet
projet de decret. projet de decret.
Locuteur: Gillet
...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités des finances et des secours publics, sur la demande du ministre de l'intérieur, décrète: « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités des finances et des secours publics, sur la demande du ministre de l'intérieur, décrète:
Locuteur: Gillet
...le tiendra à la disposition du ministre de l'intérieur jusqu'à concurrence' de la somme de 1,500,000 livres, pour suppléments au fonds de 1,960,000 livres accordé, par la loi du... « La trésorerie nationale tiendra à la disposition du ministre de l'intérieur jusqu'à concurrence' de la somme de 1,500,000 livres, pour suppléments au fonds de 1,960,000 livres accordé, par la loi du 3 avril 1791, pour l'entretien des enfants trouvés pendant ladite année 1791.
Locuteur: Gillet
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Charbonnier
, au nom du comité de marine, présente un projet de décret tendant à révoquer le décret du ...
... nomination du citoyen Butot à la place de capitaine de port de ta ville de Boulogne ; ce projet de décret est ainsi conçu : - « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de marine, révoque le décret du 9 septembr...
...nomination du. citoyen Butot à la place de capitaine de port de la ville de Boulogne ; et en conséquence décrète qu'il lui sera délivré par le ministre de la marine la commission nécessaire, si fait n'a été ; renvoie au comité de marine l'examen de la question de savoir si les capitaines et lieutenants de port ne doivent pas être nommés à l'ave...
, au nom du comité de marine, présente un projet de décret tendant à révoquer le décret du 9 septembre 1792 qui a déclaré nulle et illégale la nomination du citoyen Butot à la place de capitaine de port de ta ville de Boulogne ; ce projet de décret est ainsi conçu : - « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de marine, révoque le décret du 9 septembre dernier, qui avait déclaré nulle et illégale la nomination du. citoyen Butot à la place de capitaine de port de la ville de Boulogne ; et en conséquence décrète qu'il lui sera délivré par le ministre de la marine la commission nécessaire, si fait n'a été ; renvoie au comité de marine l'examen de la question de savoir si les capitaines et lieutenants de port ne doivent pas être nommés à l'avenir par les assemblées primaires. »
Locuteur: Charbonnier
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Lanjuinais
, au nom du comité de législation, présente un projet de décret pour ordonner que le cinquième tribunal criminel provisoire de Paris ne pourra se séparer avant d'avoi...
...e procès du sieur Dubreuilk ; ce projet de décret est ainsi conçu :
, au nom du comité de législation, présente un projet de décret pour ordonner que le cinquième tribunal criminel provisoire de Paris ne pourra se séparer avant d'avoir terminé le procès du sieur Dubreuilk ; ce projet de décret est ainsi conçu :
Locuteur: Lanjuinais
...La Convention nationale, ouï le rapport de son comité de législation, décrète que les officiers du cinquième tribunal criminel provisoire de Paris ne pourront se séparer avant d'av...
...e le commissaire national, seront payés de leur traitement à la trésorerie nationa...
...compris le dernier jour du présent mois de janvier. »
« La Convention nationale, ouï le rapport de son comité de législation, décrète que les officiers du cinquième tribunal criminel provisoire de Paris ne pourront se séparer avant d'avoir définitivement jugé les procès commencés à rapporter concernant le citoyen Dubreuilh, accusé ; ordonne, en conséquence, que lesdits officiers, même le commissaire national, seront payés de leur traitement à la trésorerie nationale, jusque et compris le dernier jour du présent mois de janvier. »
Locuteur: Lanjuinais
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Osselin
, secrétaire, fait lecture de la liste des membres et suppléants qui doivent former lé comité de sûreté générale. , secrétaire, fait lecture de la liste des membres et suppléants qui doivent former lé comité de sûreté générale.
Locuteur: Osselin
(La lecture de cette liste excite quelques rumeurs à l... (La lecture de cette liste excite quelques rumeurs à l'extrême gauche.)
Locuteur: Duhem
Reconnaissez-vous les intrigues de la faction?.. (Nouveaux murmures.) Reconnaissez-vous les intrigues de la faction?.. (Nouveaux murmures.)
Locuteur: Chabot
Ce ne sera plus un comité de sûreté générale, ce sera un comité de contre-révolu-tion. Ce ne sera plus un comité de sûreté générale, ce sera un comité de contre-révolu-tion.
Locuteur: Lidon
, hu nom du comité de la guerre, présente un projet de décret relatif aux congés à accorder aux soldats de la Bêpublique, pour cause de maladie. Ce projet de décret est ainsi conçu : , hu nom du comité de la guerre, présente un projet de décret relatif aux congés à accorder aux soldats de la Bêpublique, pour cause de maladie. Ce projet de décret est ainsi conçu :
Locuteur: Lidon
...res nationaux malades qui auront besoin de prendre l'air natal pour leur parfait r...
...ertificat des deux principaux officiers de santé, attachés à l'hôpital où aura été...
...onseils d'administration sont autorisés à donner des congés limités aux volontaires nationaux malades qui auront besoin de prendre l'air natal pour leur parfait rétablissement, sur le certificat des deux principaux officiers de santé, attachés à l'hôpital où aura été traité le volontaire malade; ce certificat fixera le temps jugé nécessaire pour...
Locuteur: Lidon
...ministration donneront avis au ministre de la guerre des congés qu'ils expédieront en vertu de la présente loi, et lui adresseront les certificats des officiers de santé, d'après lesquels ils auront été ... « Les conseils d'administration donneront avis au ministre de la guerre des congés qu'ils expédieront en vertu de la présente loi, et lui adresseront les certificats des officiers de santé, d'après lesquels ils auront été accordés,
Locuteur: Lidon
« Dans les compagnies de chasseurs nationaux, les trois principa... « Dans les compagnies de chasseurs nationaux, les trois principaux officiers réunis remplaceront le conseil d'administration.

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 618
Locuteur: Lidon
« Le ministre de la guerre sera autorisé à prolonger le ...
...unicipalités, visés )ar lés directoires de district, qui constateront a' nécessité de cette prolongation. (La Convention adopte ce projet de décret.)
« Le ministre de la guerre sera autorisé à prolonger le terme fixé par ces eongés pour maladies, sur les certificats des municipalités, visés )ar lés directoires de district, qui constateront a' nécessité de cette prolongation. (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Cavaignac
, au nom des comités de sûreté généraleet de- surveillance réunis, fait un rapport (1) et présente un projet de décret (1) sur .(a reddition de Verdun; il s'exprime ainsi : , au nom des comités de sûreté généraleet de- surveillance réunis, fait un rapport (1) et présente un projet de décret (1) sur .(a reddition de Verdun; il s'exprime ainsi :
Locuteur: Cavaignac
Représentants de la nation, le rapport que votre comité de sûreté générale et de surveillance m'a chargé de vous faire, intéresse l'honneur et l'ét...
...re. Vous avez à décider si les citovens de Verdun ont mérité le titre infâme de lâches et de traîtres à leur patrie ; ou si, au cont...
... les malheureuses victimes d'un système de trahison et de perfidie,.concerté entre le pouvoir exé...
Représentants de la nation, le rapport que votre comité de sûreté générale et de surveillance m'a chargé de vous faire, intéresse l'honneur et l'état-civil des habitants d'une ville entière. Vous avez à décider si les citovens de Verdun ont mérité le titre infâme de lâches et de traîtres à leur patrie ; ou si, au contraire, ils n'ont été que les malheureuses victimes d'un système de trahison et de perfidie,.concerté entre le pouvoir exécutif, Lafayette et les émigrés. .
...pour les rendre parfaits ; et bien loin de pouvoir s'en servir contre l'enrtemi dans le Courant de la campagne, ils lui Offraient des moyens sûrs de (1) Bibliothèque de la Chambre des ; députés : -Collec-tion Portiez (de l'Oise), tome 41, n* 43. ...ité d'ouvrages Importants étaient commencés. Plusieurs mois étaient nécessaires pour les rendre parfaits ; et bien loin de pouvoir s'en servir contre l'enrtemi dans le Courant de la campagne, ils lui Offraient des moyens sûrs de (1) Bibliothèque de la Chambre des ; députés : -Collec-tion Portiez (de l'Oise), tome 41, n* 43.

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 620
...tain. Chaque coup portait; chaque éclat de bombe allait incendier une maison. (1) ... ... dss obus et des pots à feu sur les hauteurs, rendait leur effet terrible et certain. Chaque coup portait; chaque éclat de bombe allait incendier une maison. (1) Voyez n° 1 des pièces justificatives.

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 625
A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU MERCREDI 9 JANVIER 1793 A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU MERCREDI 9 JANVIER 1793
...démolir avec méthode toutes les parties de l'ancienne constitution sociale, qui, remplaçant momentanément ... ...visoire qui ordonne ses mouvements désorganisaièurs, qui fasse en quelque sorte démolir avec méthode toutes les parties de l'ancienne constitution sociale, qui, remplaçant momentanément les autorités ren-versées, empêche que la hideuse anarchie ne s'empare du temps ...
...seil exécutif, en. conformité du décret de la Convention nationalei du 15 décembre... Instructions générales pour les commissaires fiationaux nommés par le conseil exécutif, en. conformité du décret de la Convention nationalei du 15 décembre 1792 (2).
...'est en vain que norennemis tenteraient de faire prendre le change à l'Europe enti...
...lique française à porter la guerre hors de son territoire. Leur calomnie est aussi...
...e n'est pas même (comme ils ont affecté de le répandre), ce n'est pas la passion téméraire, de propager au delà de nos limites nos principes et nos lois, ...
...tisme est en horreur, fût-ce même celui de la philosophie.
C'est en vain que norennemis tenteraient de faire prendre le change à l'Europe entière sur les motifs qui ont entraîné la République française à porter la guerre hors de son territoire. Leur calomnie est aussi manifeste que nôtre conduite. Il est évident que nous ne sommes point guidés pa...
...rvir aucun peuple. Plus que jamais nous respectons l'indépendance des nations. Ce n'est pas même (comme ils ont affecté de le répandre), ce n'est pas la passion téméraire, de propager au delà de nos limites nos principes et nos lois, qui précipita nos armées dans les contrées environnantes; l'aveuglement d'un ent...
...nation à qui la raison humaine doit ses plus rapides progrès, chez qui tout fanatisme est en horreur, fût-ce même celui de la philosophie.
... contre la France, est la seule origine de la guerre légitime et sacrée que nous p...
...ssurer notre indépendance et d'empêcher de nouvelles aggressions.
...onnaîtront ; la guerre injuste que les despotes ligués ont les premiers préparée contre la France, est la seule origine de la guerre légitime et sacrée que nous poursuivons contre eux, dans la seule vue d'assurer notre indépendance et d'empêcher de nouvelles aggressions.
...spotes eussent respecté la souveraineté de la nation, s'ils n'eussent pas rassembl...
...a liberté, ne se fût reposée du progrès de la vérité autour d'elle, sur le temps, sur l'efficacité de son exemple, sur l'avancement des conna...
Si ces despotes eussent respecté la souveraineté de la nation, s'ils n'eussent pas rassemblé leurs armées pour envahir la terre libre; et comme le prouvent leurs manifeste...
...ge, qui pourrait douter que la République, française, conteste d'avoir affermi sa liberté, ne se fût reposée du progrès de la vérité autour d'elle, sur le temps, sur l'efficacité de son exemple, sur l'avancement des connaissances humaines, sur la dépravation toujours croissante, et l'intolérable tyra...
...ar la foree, il n'a plus suffi pour eux de vaincre et de disperser leurs ennemis à travers les pays même de leur domination; ils.ont dû encore inviter les habitants de ces pays à s'affranchir commè eux-mêmes...
...ent universel et conforme aux principes de l'égalité et de la liberté. Autrement les Français eussent été forcés de les traiter en ennemis véritables, en s...
Mais du moment que les Français ont été réduits à repousser la violence par la foree, il n'a plus suffi pour eux de vaincre et de disperser leurs ennemis à travers les pays même de leur domination; ils.ont dû encore inviter les habitants de ces pays à s'affranchir commè eux-mêmes, à se donner, én légitimes souverains, un gouvernement , libre, à se régénérer enfin par un changement universel et conforme aux principes de l'égalité et de la liberté. Autrement les Français eussent été forcés de les traiter en ennemis véritables, en satellites volontaires, en complices des tyrans. Et d'ailleurs la plupart des peu...
(2); Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez [de l'Oise), in-4°, tome 15, n° 17, _ (2); Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez [de l'Oise), in-4°, tome 15, n° 17, _
...ble révolution : et à qui appartient-il de la faciliter et de l'accélérer en faveur de ces peuples, si ce n'est à la Républiqu... ...emps aujourd'hui que cette libération se consolide : Et comment ? Par une véritable révolution : et à qui appartient-il de la faciliter et de l'accélérer en faveur de ces peuples, si ce n'est à la République française.
Malheur au peuple qui essaiera de s'affranchir, s'il ne rompt au même ins...
...point en effet rentré dans la propriété de son doinairié naturel. En un mot, pour ...
...éliè pu s'asseoir parmi nous que teinte de sang et entourée de discordés ? Pourquoi les tyrans de l'Europe eurent-ils le temps et l'audace de conjurer, de s'armer contre la nation libre? Pourquo...
Malheur au peuple qui essaiera de s'affranchir, s'il ne rompt au même instant toutes ses chaînes! Tous les droits sortent d'une seule, et môme souche : qui n'en saisit que les branches, ne possède qu'un usufruit précaire, et n'est point en effet rentré dans la propriété de son doinairié naturel. En un mot, pour qu'une révolution politique soit salutaire et durable, il la faut rapide et comp...
...urs au remède violent et périlleux des insurrections? Pourquoi la liberté n'a-t-éliè pu s'asseoir parmi nous que teinte de sang et entourée de discordés ? Pourquoi les tyrans de l'Europe eurent-ils le temps et l'audace de conjurer, de s'armer contre la nation libre? Pourquoi le crédib le commerce et la prospérité publique ont-ils reçu des blessures si ...
...ecoussé générale. C'est parce qu'à côté de la souveraineté nationale subsistèrent ...
...s serviteurs du despotisme les ouvriers de la liberté naissante. C'est parce qu'en...
...s funestes révoquer en doute ia réalité de la volonté nationale, l'existence de la nation elle-même.
...e laissait à plusieurs tyrannies des points d'appui qui les soutinrent dans la secoussé générale. C'est parce qu'à côté de la souveraineté nationale subsistèrent des autorités usurpatrices qui l'avaient longtemps foulée aux pieds. C'est parce que notre confiance imprudente voulut faire des anciens serviteurs du despotisme les ouvriers de la liberté naissante. C'est parce qu'enfiu nous laissâmes par des ménagements et des conciliations funestes révoquer en doute ia réalité de la volonté nationale, l'existence de la nation elle-même.
... cette vaste expérience que nous venons de faire à nos périls et au profit du genr... ...d'organiser ies révolutions est du moins plus avancé. Grâces en soient rendues à cette vaste expérience que nous venons de faire à nos périls et au profit du genre humain.
...Français, dans les pays où la poursuite de leurs ennemis entraîna leurs armes? Pou... A qui peut-il appartenir, si ce n'est aux Français, dans les pays où la poursuite de leurs ennemis entraîna leurs armes? Pouvaient-ils avec sécurité le laisser exercer à d'autres?
...publique française a donc dû se charger de cette sorte de tutelle des peuples qu'elle Fait naître... La République française a donc dû se charger de cette sorte de tutelle des peuples qu'elle Fait naître à la liberté, tutelle temporaire, et dont la Convention nationale a elle-même f...

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 626
... peuples. N'eussent-ils pas même besoin de la liberté, ils ont besoin de la paix. Or, la paix ne peut arriver qu...
...errassent les despotes; et ce qui vient de se passer annonce qu'on peut ainsi accé...
La guerre que nous avons entreprise, intéresse tous les peuples. N'eussent-ils pas même besoin de la liberté, ils ont besoin de la paix. Or, la paix ne peut arriver que par notre destruction entière, et dans ce cas, la guerre peut durer longtemps; ou par des victoires successives et des mesures qui désarment à jamais et terrassent les despotes; et ce qui vient de se passer annonce qu'on peut ainsi accélérer le terme du fléau.
...sent à nos efforts ; qu'ils nous aident de leurs moyens ; ils partagent nos risque...
...es pour l'intérêt précieux et universel de la liberté des hommes.
...République française, s'ils veulent rappeler promptement la paix ; qu'ils s'unissent à nos efforts ; qu'ils nous aident de leurs moyens ; ils partagent nos risques; ils partageront nos avantages, qu'ils partagent donc nos sacrifices ; qu'ils entrent du moins en quelque compensation des avances ruineuses que nous avons faites pour l'intérêt précieux et universel de la liberté des hommes.
...ret du 15 décembre établit-il les bases de cette communauté d'intérêts, de secours et de dédommagements entre la République fran... Aussi le décret du 15 décembre établit-il les bases de cette communauté d'intérêts, de secours et de dédommagements entre la République française et les peuples affranchis par ses armes.
...t, tels sont les principes élémentaires de la loi ; c'est sur ces principes que le...
...utif provisoire, relativement à chacune de ses dispositions, achèveront d'éclairer et de guider leur marche.
Tel est l'esprit, tels sont les principes élémentaires de la loi ; c'est sur ces principes que le-çommissaires nationaux doivent en diriger Texés cution. Les instructions qui vont l£ur être données par le conseil exécutif provisoire, relativement à chacune de ses dispositions, achèveront d'éclairer et de guider leur marche.
... les mesures à prendre pour l'exécution de chaque article du décret du 15 décembre... Sur les mesures à prendre pour l'exécution de chaque article du décret du 15 décembre.
...i sont ou seront occupés par les armées de la République, les généraux proclameront sur-le-cnamp, au nom de la nation française, là souveraineté du peuple, la suppression de toutes les autorités établies des impôts ou contributions existants, l'abolition de la dîme, de la féodalité, des droits seigneuriaux, ...
...e ou^ personnelle, des droits exclusifs de chasse et pêche, des corvées, de la noblesse, et généralement de tous les privilèges.
Dans les pays qui sont ou seront occupés par les armées de la République, les généraux proclameront sur-le-cnamp, au nom de la nation française, là souveraineté du peuple, la suppression de toutes les autorités établies des impôts ou contributions existants, l'abolition de la dîme, de la féodalité, des droits seigneuriaux, tant féodaux que censuels, fixés on çasuels, des banalités, ae la servitude réelle ou^ personnelle, des droits exclusifs de chasse et pêche, des corvées, de la noblesse, et généralement de tous les privilèges.
...aires nationaux arriveront dans le lieu de leur mission, les généraux devront avoi... Cet article donne lieu à plusieurs observations : 1° Lorsque les commissaires nationaux arriveront dans le lieu de leur mission, les généraux devront avoir déjà fait la proclamation dont il 's'agit. Mais elle serait insuffisante ; 2° ...
...t on a vu par des menaces secrètes, par de sourdes vexations, par tous les moyens de la force et de la ruse, les ci-devant, propriétaires féodàux ou les avides déeimateurs, extorquer de ...plus perçue; qu'aucune des exactions proscrites ne continue. à s'exercer. Souvent on a vu par des menaces secrètes, par de sourdes vexations, par tous les moyens de la force et de la ruse, les ci-devant, propriétaires féodàux ou les avides déeimateurs, extorquer de
la faiblesse où de l'ignorance des redevables les mêmes dr... la faiblesse où de l'ignorance des redevables les mêmes droits dont la loi les affranchissait.
...uple la jouissance prompte et immédiate de la liberté que les Français lui auront ...
...lavage. Il ne faut pas que l'ombre même de ces autorités subsiste. Autrement elles...
Un des moyens d'assurer au peuple la jouissance prompte et immédiate de la liberté que les Français lui auront apportée, et des soulagements que la Convention nationale a voulu lui procurer, ...
...er réellement la dissolution complète des autorités qui le retenaient dans l'esclavage. Il ne faut pas que l'ombre même de ces autorités subsiste. Autrement elles domineraient encore par le souvenir et par la terreur.
...uisse se réunir ni exercer aucune sorte de fonctions. ...ui composaient les différents corps dont se formaient l'ancien gouvernement ne puisse se réunir ni exercer aucune sorte de fonctions.
...nt s'opposer non seulement à la réunion tous les anciens fonctionnaires, mais m...
...t être concentrée entre les priviligiés de toute espèce. Les commissaires répondent tout à la fois et de la sûreté des troupes françaises, et de la liberté du peuple au milieu duquel e...
...es, et empêcher surtout que la trahison de Francfort ne se renouvelle.
Mais ils devront s'opposer non seulement à la réunion tous les anciens fonctionnaires, mais même à celle qui pourrait être concentrée entre les priviligiés de toute espèce. Les commissaires répondent tout à la fois et de la sûreté des troupes françaises, et de la liberté du peuple au milieu duquel elles vivent; et, sous ce rapport ils ont le droit et le devoir d'user des précau...
...ions semblables à celles que nous avons vu si souvent tramées par nos aristocrates, et empêcher surtout que la trahison de Francfort ne se renouvelle.
... Un peuple ignorant n'est souverain que de droit et de nom ; mais il est esclave de fait, esclave nécessaire. Les hommes qu...
...nt difficilement qu'ils puissent cesser de l'être; même lorsque le despotisme a di...
...s proclamations qui leur annoncent tant de biens ne sont point de vaines paroles; que. ces biens leur son...
...mmissaires. Sans cette instruction, tous les autres moyens seraient inefficaces. Un peuple ignorant n'est souverain que de droit et de nom ; mais il est esclave de fait, esclave nécessaire. Les hommes qui -ont été longtemps opprimés conçoivent difficilement qu'ils puissent cesser de l'être; même lorsque le despotisme a disparu, ils croient toujours le voir; rien ne doit être négligé pour persuader aux peuples affranchis par nos armes que les proclamations qui leur annoncent tant de biens ne sont point de vaines paroles; que. ces biens leur sont garantis, qu'ils n'ont qu'à les connaître pour les recueillir ; qu'ils peuvent...
...eront avec une sollicitude particulière de rendre sensibles, évidentes pour le peu...
...ablissements consacrés à la propagation de la liberté, mais encore ils communiquer...
Les commissaires nationaux s'occuperont avec une sollicitude particulière de rendre sensibles, évidentes pour le peuple les dispositions du décret qui a réglé leur mission. Non seulement ils encouragent les écrits destinés à cette instruction, les sociétés patriotiques et tous les établissements consacrés à la propagation de la liberté, mais encore ils communiqueront eux-mêmes avec le peuple; ils préviendront par des explications fréquentes l...
...mmissaires dans cette partie importante de leur ministère, que le conseil a cru de... Enfin c'est pour seconder les commissaires dans cette partie importante de leur ministère, que le conseil a cru devoir leur adjoindre un certain

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 627
... impôts existants, proclamée avec celle de tous les droits oppressifs, cette mesur...
...ion absolue du système social, dont les Constitutions sont une base essentielle, pour signale...
2°"Pour ce qui concerne la suppression des impôts existants, proclamée avec celle de tous les droits oppressifs, cette mesure est semblable à celle que prirent les représentants du peuple français, au mom...
...tionale en 1789. Cette mesure était indispensable pour caractériser la régénération absolue du système social, dont les Constitutions sont une base essentielle, pour signaler la rentrée du peuple dans ses droits souverains, dont le droit d'imposer est u...
...elges, "des administrations provisoires de la nature de celles qui sont indiquées par cet artic...
...ions étaient composées en grande partie de ces mêmes privilégiés qui ne peuvent exercer les premiers actes de la souveraineté du peuple, sans avoir p...
...uns des pays occupés par les armées françaises et notamment dans les provinces belges, "des administrations provisoires de la nature de celles qui sont indiquées par cet article. Mais elles ont été formées irrégulièrement; leurs membres -ont été élus par ...
... suffrages libres .et éclairés. Les: premières assemblées qui ont fait ces élections étaient composées en grande partie de ces mêmes privilégiés qui ne peuvent exercer les premiers actes de la souveraineté du peuple, sans avoir préalablement déclaré leur renonciation solennelle à leurs privilèges.
...cations instructives avec les habitants de ces pays. Il leur sera, en outre, remis des listes de citoyens des divers'pays où ils seront ...
...ments patriotiques et ies plus capables de concourir à la mission des commissaires...
nombre d'agents destinés plus particulièrement à ces communications instructives avec les habitants de ces pays. Il leur sera, en outre, remis des listes de citoyens des divers'pays où ils seront envoyés, connus pour leurs sentiments patriotiques et ies plus capables de concourir à la mission des commissaires.
...mieux observer le progrès ou les écarts de l'esprit public, correspondront sans ce... Les commissaires nationaux, placés dans un centre d'où ils peuvent mieux observer le progrès ou les écarts de l'esprit public, correspondront sans cesse avec ces agents, soit pôùr en recevoir des lumières, soit pour les répandre ...
...saires pour l'entretien des services et de l'établissement public. L'article 5 du décret a pourvu aux remplacements nécessaires pour l'entretien des services et de l'établissement public.
...berté et égalité et ils le convoqueront de suite en assemblées primaires et commun... Ils annonceront au peuple qu'ils lui apportent paix, secours, fraternité, liberté et égalité et ils le convoqueront de suite en assemblées primaires et communales, pour créer et organiser une administration et une justicé provisoires, ils...
...premières élections, tous les habitants de l'arrondissement dans lequel devra s'ét...
...ement sera déterminé, d'après les bases de la population, afin de
...ges provisoires, enfin ils feront Concourir, autant qu'il sera possible,, à ces premières élections, tous les habitants de l'arrondissement dans lequel devra s'étendre chaque administration. Cet arrondissement sera déterminé, d'après les bases de la population, afin de
...consulteront surtout dans l'application de ces bases les convenances et lés habitu...
...anisation, les commissaires se hâteront de profiter des dispositions favorables qu...
...rande commune et une administration provisoire. Mais les commissaires nationaux consulteront surtout dans l'application de ces bases les convenances et lés habitudes locales."L'essentiel étant aussi d'accélérer l'organisation, les commissaires se hâteront de profiter des dispositions favorables que montreront les habitants dans les divers lieux, sans attendre qu'ils forment u...
... prononcée par les décrets des 15 et 17 de ce mois et dont il pourrait avoir joui. ...ans avoir renoncé par écrit aux privilèges et prérogatives, dont l'abolition est prononcée par les décrets des 15 et 17 de ce mois et dont il pourrait avoir joui.
Il ne suffira point aux commissaires de maintenir cette disposition? par laquel...
...ment appelés à exercer le premier droit de la souveraineté, le droit d'élection. I...
...tion qui aurait pour agents des ennemis de l'égalité et qui n'aurait point pour effet la destruction de tous les privilèges, ne deviendrait bie...
..., qu'une source d'agitation ruineuse et de discordes sanglantes ; qu'ainsi la Répu...
... n'aura jamais mieux rempli ses devoirs de protectricé et tutrice temporaire, des peuples affranc...
Il ne suffira point aux commissaires de maintenir cette disposition? par laquelle 10 législateur a montré tout à la fois sa fidélité aux principes et sa modération conciliante. Ils doivent encore en faire connaître l'esprit à ces hommes récemment appelés à exercer le premier droit de la souveraineté, le droit d'élection. Il faut les convaincre que toute révolution qui aurait pour agents des ennemis de l'égalité et qui n'aurait point pour effet la destruction de tous les privilèges, ne deviendrait bientôt qu'une vaine convulsion politique, qu'une source d'agitation ruineuse et de discordes sanglantes ; qu'ainsi la République française n'aura jamais mieux rempli ses devoirs de protectricé et tutrice temporaire, des peuples affranchis par ses armes, que lorsqu'elle leur trace cette marche judicieuse et salutai...
Les généraux mettront de suite sous la sauvegarde et protection la République française tous les biens ... Les généraux mettront de suite sous la sauvegarde et protection la République française tous les biens meubles et immeubles appartenant au fisc, au prince, à ses fauteurs, adhérents e...
...geront les circonstances. L'application de la loi, en ce qui concerne les personnes désignées sous le nom de fauteurs, adhérents et satellites volontaires du prince, exige de la part des commissaires nationaux une ... ...ourront faire aux commandants et chefs militaires toutes les réquisitions qu'exigeront les circonstances. L'application de la loi, en ce qui concerne les personnes désignées sous le nom de fauteurs, adhérents et satellites volontaires du prince, exige de la part des commissaires nationaux une attention particulière, soit pour que sa rigueur ne donne pas lieu à des confisc...

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 628
En conséquence^ au nombre de ces fauteurs de la tyrannie, les commissaires devront c...
...nfin conspirerait contre l'indépendance de son pays et tramerait l'asservissement ...
...tiques ou monarchiques : c'est l'esprit de l'article 11 du même décret, suivant le...
En conséquence^ au nombre de ces fauteurs de la tyrannie, les commissaires devront comprendre quiconque serait convaincu d'entretenir des correspondances avec l'ancien gouvernement, ou avec-sés agents ; quiconque enfin conspirerait contre l'indépendance de son pays et tramerait l'asservissement du peuple, soit à quelque despote étranger, soit à quelques chefs aristocratiques ou monarchiques : c'est l'esprit de l'article 11 du même décret, suivant lequel la nation française regarde comme ennemi, même un peuple entier, si, refusa...
De là résulte pour les commissaires nationaux la nécessité de ne rien négliger pour connaître tous les individus suspects. De là résulte le devoir d'écouter et de recevoir toutes les dénonciations qui leur seront faites ; mais aussi de les vérifier scrupuleusement, et de* rte point permettre qu'elles donnent j...
...is être avouées par le conseil exécutif de la République française.
De là résulte pour les commissaires nationaux la nécessité de ne rien négliger pour connaître tous les individus suspects. De là résulte le devoir d'écouter et de recevoir toutes les dénonciations qui leur seront faites ; mais aussi de les vérifier scrupuleusement, et de* rte point permettre qu'elles donnent jamais lieu à des inquisitions et à des prescriptions qui souilleraient la liberté naissante, et ne pourraient jamais être avouées par le conseil exécutif de la République française.
...saires nationaux doit être la formation de l'état de tous les biens mis sous la sauvegarde de la République française. Pour ce tjui c...
...des états avaient été dressés par ordre de Fempereur Joseph, de tous les biens appartenant alors aux ma...
...gers à ce détail, et d'ailleurs occupés de tant d'autres soins, n'auront pu consom...
... compte sur la célérité et la précision de leurs mesures pour satisfaire au plutôt...
...ales sur ce sujet, .et même des modèles de ces états, pour établir l'uniformité nécessaire dans les opérations séparées de chaque commissaire.
L'un des premiers soins des commissaires nationaux doit être la formation de l'état de tous les biens mis sous la sauvegarde de la République française. Pour ce tjui concerne la Belgique, des états avaient été dressés par ordre de Fempereur Joseph, de tous les biens appartenant alors aux maisons religieuses et aux corporations ecclésiastiques. Les commissaires en feron...
...n servir pour leur opération. Il est infiniment probable que les généraux, étrangers à ce détail, et d'ailleurs occupés de tant d'autres soins, n'auront pu consommer cette opéràtion. C'est aux commissaires nationaux à les en décharger. Le "conseil exécutif compte sur la célérité et la précision de leurs mesures pour satisfaire au plutôt à;ce mandat important. Il leur sera remis des instructions spéciales sur ce sujet, .et même des modèles de ces états, pour établir l'uniformité nécessaire dans les opérations séparées de chaque commissaire.
1° Une grande partie de ces établissements sont consacrés au soulagement de l'indigence, au secours de l'humanité souffrante ; tels sont les hôpitaux et les maisons de charité. L'intention de la. République française n'est point que ces établissements puissent jamais souffrir de l'exécution d'une loi inspirée par l'am...
...s revenus sont suffisants à l'entretien de ces asiles du malheureux. En effet, il ...
...r que parmi les droits, abolis en vertu de la proclamation prescrite par l'article...
...était le résultat bizarre et affligeant de l'excessive corruption des institutions...
1° Une grande partie de ces établissements sont consacrés au soulagement de l'indigence, au secours de l'humanité souffrante ; tels sont les hôpitaux et les maisons de charité. L'intention de la. République française n'est point que ces établissements puissent jamais souffrir de l'exécution d'une loi inspirée par l'amour éclairé du genre humain. Au contraire, les commissaires-nationaux non seulem...
...ours appliqués à cet emploi sacré ; mars encore ils se feront rendre compte srces revenus sont suffisants à l'entretien de ces asiles du malheureux. En effet, il n'est pas inutile d'observer que parmi les droits, abolis en vertu de la proclamation prescrite par l'article premier, plusieurs formaient une partie des ressources dont s'entretenaient ces établissements ; car tel était le résultat bizarre et affligeant de l'excessive corruption des institutions sociales, la multitude
...e trouvait intéressé dans les bénéfices de l'oppression, parce que les classes opp... opprimée se trouvait intéressé dans les bénéfices de l'oppression, parce que les classes opprimantes avaient bien voulu en consacrer une faible partie à son soulagement.
...mentanément occasionné dans les caisses de ces établissements publics, par l'effet...
...missaires nationaux ne manqueront point de le constater, et d'en faire promptement...
...ent par des fonds du Trésor public ; et de signaler à jamais la fraternité secoura...
Or, s'il était vrai que quelque déficit eût été momentanément occasionné dans les caisses de ces établissements publics, par l'effet des suppressions proclamées, les commissaires nationaux ne manqueront point de le constater, et d'en faire promptement connaître la véritable étendue, afin qu'en attendant que les revenus taris aien...
...e conseil puisse mettre la Convention nationale en état d'y suppléer provisoirement par des fonds du Trésor public ; et de signaler à jamais la fraternité secourable-que la République française voue aux peuples chez qui les despotes ont attir...
...ns le même cas; à l'exception néanmoins de ceux qui, tels que les séminaires, ont ... Les maisons et établissements, consacrés à l'éducation des citoyens, sont dans le même cas; à l'exception néanmoins de ceux qui, tels que les séminaires, ont pour objet l'instruction ecclésiastique.
Earticulièrement les administrations de ces éta-lissements, Ils n'ignorent pas ...
...ls s'informeront avec soin du caractère ces individus, Ils jngeront s'il ne convient pas de faire renouveler, par les administratio...
...es, toutes les places, et ils tâcheront de les faire conférer à des citoyens amis de la liberté et connus par des sentiments...
Earticulièrement les administrations de ces éta-lissements, Ils n'ignorent pas combien peut avoir d'influence, pour les progrès du patriotisme, le choix des individus qui les dirigent. Ils s'informeront avec soin du caractère ces individus, Ils jngeront s'il ne convient pas de faire renouveler, par les administrations provisoires, toutes les places, et ils tâcheront de les faire conférer à des citoyens amis de la liberté et connus par des sentiments conformes à ceux qui animent les républicains français.
...ire, nommée par le peuple, sera chargée de la surveillance.et de la régie des objets mis sous la sauvegarde et la protection de la République française, elle veillera ...
... la sûreté publique ; elle sera chargée de régler et de faire payer les dépenses locales et cel...
L'administration provisoire, nommée par le peuple, sera chargée de la surveillance.et de la régie des objets mis sous la sauvegarde et la protection de la République française, elle veillera à la sûreté des personnes et des propriétés ; elle fera exécuter les lois en vigueur relatives au jugement des procès civils et criminels, à la police et à la sûreté publique ; elle sera chargée de régler et de faire payer les dépenses locales et celles qui seront nécessaires pour la défense commune. Elle pourra établir des cont...
...ires pour l'intelligence et l'exécution de la loi, il convient de faire une observation générale. Avant d'entrer dans quelques développements nécessaires pour l'intelligence et l'exécution de la loi, il convient de faire une observation générale.
Le procédé de la République française porte ici une empreinte de généreuse-confiance, bien propre à lui ...
... le gage des indemnités qu'elle a droit de réclamer. Elle pourrait légitimement les régir elle-même, mais craignant de blesser, même en apparence, les droits de la nation qu'elle protège, elle remet le soin de ses propres intérêts dans les mains des agents de cette même nation; elle leur donne tout...
Le procédé de la République française porte ici une empreinte de généreuse-confiance, bien propre à lui concilier celle des peuples dont il s'agit. Les biens mis sous sa sauvegarde sont la conquête ou au moins le gage des indemnités qu'elle a droit de réclamer. Elle pourrait légitimement les régir elle-même, mais craignant de blesser, même en apparence, les droits de la nation qu'elle protège, elle remet le soin de ses propres intérêts dans les mains des agents de cette même nation; elle leur donne toute l'action immédiate; elle ne veut exercer qu'une autorité indirecte. - '

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 629
...lle puisse être, fournirait aux ennemis de la République française et de la liberté du genre humain des prétexte...
...Il est différents, moyens d'asseoir ces Constitutions, de manière à remplir l'intention bienfaisa...
..., sentiront que cette mesure, quelque indispensable, quelque équitable même qu'elle puisse être, fournirait aux ennemis de la République française et de la liberté du genre humain des prétextes trop spéciaux pour indisposer les peuples, si elle n'était dirigée avec une extrême sagesse. Il est différents, moyens d'asseoir ces Constitutions, de manière à remplir l'intention bienfaisante du législateur.
...pour avertir les commissaires nationaux de ce qu'ils ont à faire relativement au maintien des lois de police et de sûreté publique, prescrit par l'article...
...ernement despotique et sous l'influence de l'aristocratie, la plupart de ces lois sont contraires aux Droits de l'homme, attentatoires à la dignité du ...
...ondées sur un système d'inquisitions et de vexation, qui, dans des circonstances r...
...er les peuples aux généreuses habitudes de la liberté civile et politique.
Un seul mot est nécessaire pour avertir les commissaires nationaux de ce qu'ils ont à faire relativement au maintien des lois de police et de sûreté publique, prescrit par l'article 5. Chez les peuples longtemps rabaissés sous un gouvernement despotique et sous l'influence de l'aristocratie, la plupart de ces lois sont contraires aux Droits de l'homme, attentatoires à la dignité du peuple, et fondées sur un système d'inquisitions et de vexation, qui, dans des circonstances révolutionnaires, troublerait plutôt qu'il n'entretiendrait la tranquillité publi...
...eux accommodés aux circonstances et aux localités, plus propres surtout à préparer les peuples aux généreuses habitudes de la liberté civile et politique.
...ortant, et n'oublieront jamais que rien de^ce qui peut blesser les vrais intérêts ...
...oyés ne peut être conforme aux intérêts de la République qui les envoie.
...lteront d'après les ressources locales, proposeront leurs idées sur ce sujet important, et n'oublieront jamais que rien de^ce qui peut blesser les vrais intérêts des peuples vers lesquels ils sont envoyés ne peut être conforme aux intérêts de la République qui les envoie.
Quant à la partie de ces opérations nécessaires, pour assure... Quant à la partie de ces opérations nécessaires, pour assurer les indemnités auxquelles la République a des droits légitimes, le conseil ren...
...pourront exister entre les commissaires de la Convention et les commissaires natio...
...cutif charge ces derniers non seulement de seconder, mais même de préparer cette mission de fraternité. Il les charge surtout de veiller à ce que les représentants de la nation soient accueillis et traités ...
...r leur donner une connaissance parfaite de la disposition des esprits et de l'état des affaires. Ils devront les consulter, s'aider de leurs conseils, s'appuyer surtout de leur influence, la plus puissante de toutes, puisqu'elle est fondée sur l'opinion qui doit donner de leurs vertus et * de leurs lumières l'honorable choix d'un peuple' déjà consommé dans l'exercice de la liberté." ol
Cependant, quoique les rapports qui pourront exister entre les commissaires de la Convention et les commissaires nationaux ne soient point déterminés par la loi, le conseil exécutif charge ces derniers non seulement de seconder, mais même de préparer cette mission de fraternité. Il les charge surtout de veiller à ce que les représentants de la nation soient accueillis et traités partout avec les égards dus à leur caractère. Enfin, les commissaires nationaux devront aussi leur communiquer tous les éclaircissements nécessaires pour leur donner une connaissance parfaite de la disposition des esprits et de l'état des affaires. Ils devront les consulter, s'aider de leurs conseils, s'appuyer surtout de leur influence, la plus puissante de toutes, puisqu'elle est fondée sur l'opinion qui doit donner de leurs vertus et * de leurs lumières l'honorable choix d'un peuple' déjà consommé dans l'exercice de la liberté." ol
...commissaires nationaux, qui se rendront de suite sur les lieux pour se concerter a... Le conseil exécutif nommera aussi des commissaires nationaux, qui se rendront de suite sur les lieux pour se concerter avec les généraux et l'administration provisoire, nommée par le peuple, sur les m...
...s ont des ennemis communs. Leurs moyens de défenses doivent se lier et se combiner. Sous ce point de vue, la mission des commissaires nation...
...upes qui peut être fourni par le peuple de chaque arrondissement pour servir dans ...
...outenir contre les adversaires obstinés de la liberté générale.
...ise et les peuples qu'elle a délivrés ne peuvent plus séparer leurs intérêts. Ils ont des ennemis communs. Leurs moyens de défenses doivent se lier et se combiner. Sous ce point de vue, la mission des commissaires nationaux doit s'étendre à mesurer, d'après le travail des administrations provisoires, le contingent des troupes qui peut être fourni par le peuple de chaque arrondissement pour servir dans la guerre qui reste encore à soutenir contre les adversaires obstinés de la liberté générale.
...r les levées d'hommes et l'organisation de ces nouvelles forces, préparer ou projeter tous les autres moyens de défense, faire ordonner les travaux de fortifications, enfin pourvoir à toutes...
...pays d'une nouvelle invasion des armées de leurs despotes; tels sont encore les so...
Presser les levées d'hommes et l'organisation de ces nouvelles forces, préparer ou projeter tous les autres moyens de défense, faire ordonner les travaux de fortifications, enfin pourvoir à toutes les mesures qui peuvent garantir ces pays d'une nouvelle invasion des armées de leurs despotes; tels sont encore les soins confiés à l'activité vigilante des commissaires nationaux, et pour lesquels ...
Tout ce qui a rapport à l'entretien de nos ar-; mées sera également l'objet de leurs sollicitudes. Tout ce qui a rapport à l'entretien de nos ar-; mées sera également l'objet de leurs sollicitudes.
On se plaint de toutes parts du dénuement général des t... On se plaint de toutes parts du dénuement général des troupes. Il eut pour origine la malveillance des hommes perfides qui, sous le gou...
...e fût «encore agi que du projet éloigné de la campagne. Que l'on réfléchisse aux e...
...faits en un moment sur toute la surface de la France; qu'on se rappelle qu'en moins d'un mois, on a réuni une armée capable de faire rétrograder plus de 100,000 hommes, déjà maîtres d'une vaste étendue de notre territoire ; qu'on songe enfin que peu de temps après plusieurs grands corps d'armées ont été mis en état de franchir victorieusement nos frontières...
...défaut d'ordre n'a pas, comme on a lieu de le craindre, favorisé les dilapi'dàtîô'n's,' :hbû-J feux trafics'ot dés abus dont latéforme ëst indïs-' pensable'pour le sûccè^'de"hpÉ j.rthes et la cbn-î fuisibn 'noé"ënnei±tig. Y 1 1 \Enfin; Tien eh '...
...t pourvoir toutes nos armées au moment où l'ennemi s'approchait, comme s'il ne se fût «encore agi que du projet éloigné de la campagne. Que l'on réfléchisse aux efforts prodigieux qui se sont faits en un moment sur toute la surface de la France; qu'on se rappelle qu'en moins d'un mois, on a réuni une armée capable de faire rétrograder plus de 100,000 hommes, déjà maîtres d'une vaste étendue de notre territoire ; qu'on songe enfin que peu de temps après plusieurs grands corps d'armées ont été mis en état de franchir victorieusement nos frontières. Après ces réflexions on s'étonnera moins si dans ce moment l'activité des agen...
...sage pour constater la livraison des fournitures n'ont pas été négligées, si ce défaut d'ordre n'a pas, comme on a lieu de le craindre, favorisé les dilapi'dàtîô'n's,' :hbû-J feux trafics'ot dés abus dont latéforme ëst indïs-' pensable'pour le sûccè^'de"hpÉ j.rthes et la cbn-î fuisibn 'noé"ënnei±tig. Y 1 1 \Enfin; Tien eh 'Ce' 'qni1 cônceWé.'n'o'â armées 'hé ' doit! êtréétFangef aux obsérvatro'rtà des ...

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 630
...res nationaux sont Spécialement chargés de suivre habituellement tous les actes des administrations provisoires. Les re...
...ment suivre le recouvrement et l'emploi de tous les deniers. S'ils rencontraient de la part de quelques administrations des résistance...
...sure ,et les égards con-. formes au vœu de la Conventio^natiqnale^etde; l^jpatiôft...
Cela posé, les commissaires nationaux sont Spécialement chargés de suivre habituellement tous les actes des administrations provisoires. Les registres qui devront'être tenus, leur seront toujours ouverts, ils pourront en tout temps vérifier l'état des caisses, et généralement suivre le recouvrement et l'emploi de tous les deniers. S'ils rencontraient de la part de quelques administrations des résistances dangereuses-, les commissaires les dénonceraient au conseil exécutif, qui; en;...
...nationale; Cependant, ils n'exerceront cette autorité inspectrice qu'âyéc, la mesure ,et les égards con-. formes au vœu de la Conventio^natiqnale^etde; l^jpatiôft ejlp-même, qui n'entend,exercer qu'un ministère d'amie t . vis-à-vis, ,des agen...
...clajrer le soldat français sur l'esprit de la loi, dont l'exécution leur est confi... ...es et des amis. Les commissaires nationaux devront même autant qu'il se pourra éclajrer le soldat français sur l'esprit de la loi, dont l'exécution leur est confiée; car dans ses communications habituelles avec les citoyens du pays, le soldat...
...commissaires nationaux ne jsont chargés de ces détails qu'occasionnellement, à titre d'observateurs et non de contrôleurs. Le conseil ne leur demande...
... dans ces limites, que les commissaires de la Convention ont été envoyés aux armées avec le mandat spécial de pourvoir à ces objets.
Cependant lés commissaires nationaux ne jsont chargés de ces détails qu'occasionnellement, à titre d'observateurs et non de contrôleurs. Le conseil ne leur demande que à cet égard, des renseignements réservés pour lui seul, et ne prétend leur donner aucune autorité active. Ils doivent d'autant plus se renfermer dans ces limites, que les commissaires de la Convention ont été envoyés aux armées avec le mandat spécial de pourvoir à ces objets.
Il convient de déterminer ici la nature des relations ...
...t et d'après le texte qui leur prescrit de se concerter avec ces administrations.
Il convient de déterminer ici la nature des relations que les commissaires nationaux doivent avoir avec les administrations provi-soires, d'après l'esprit du décret et d'après le texte qui leur prescrit de se concerter avec ces administrations.
...r le peuple, dont il s'agit, les agents de la République française ont la directio...
...ions provisoires j urant que les arméés de la République sont établies sur ce territoire, et chargées de sa protection, tout le pouvoir nécessai...
...appartient essentiellement aux délégués de la République/Ainsi, il est indispensab...
...ticle 7, et surtout par les expressions de l'article 9 qui déclare que les fonctio...
...eur mission, doivent suppléer au défaut ce gouvernement, tant qu'il n'existe pa...
...'il n'existe pas d'administration centrale et le gouvernement commun institué par le peuple, dont il s'agit, les agents de la République française ont la direction principale et la surveillance tutélaire des administrations provisoires j urant que les arméés de la République sont établies sur ce territoire, et chargées de sa protection, tout le pouvoir nécessaire/pour garantir leur sûreté et rendre leur assistance efficace, appartient essentiellement aux délégués de la République/Ainsi, il est indispensable que les administrations provisoires soumettent journellement aux commissaires...
...onfiées. Tel est l'esprit du décret, suffisamment indiqué par les termes'de l'article 7, et surtout par les expressions de l'article 9 qui déclare que les fonctions des commissaires nationaux, cesseront aussitôt que le gouvernement aura été o...
...il résulte que les commissaires, nationaux, ét tes pouvoirs -dont ils ont reçu leur mission, doivent suppléer au défaut ce gouvernement, tant qu'il n'existe pas.
La dernière partie de l'article 7 prescrit aux commissaires n...
...ns important. Elle indique la nécessité de pourvoir à une partie des dépenses de nos armées, par les ressources que pour...
... des opérations relatives à cet article de la loi, les renseignements ultérieurs q...
La dernière partie de l'article 7 prescrit aux commissaires nationaux 4in devoir non moins important. Elle indique la nécessité de pourvoir à une partie des dépenses de nos armées, par les ressources que pourra fournir le pays dans lequel elles seront étahlies. Le conseil exécutif attendra, pour tracer le plan des opérations relatives à cet article de la loi, les renseignements ultérieurs que pourront lui donner ses commissaires. Il se contentera d'indiquer le but vers...
La ressource de nos biens nationaux, convertis en assignats, qui font l'office de monnaie, a déjoué les espérances de nos ennemis. Elle nous à rendu presque insensible l'inconvénient de la disparition du numéraire, effet natu... La ressource de nos biens nationaux, convertis en assignats, qui font l'office de monnaie, a déjoué les espérances de nos ennemis. Elle nous à rendu presque insensible l'inconvénient de la disparition du numéraire, effet naturel qui ne peut manquer d'arriver pendant le travail des grandes révolutions, et...
Aussi n'est-il point de complots et de perfidies, qui n'aient été mis en œuvre...
...nœuvres sont vaines, la solidité réelle de cette monnaie brave toutes les conspirations de la tyrannie et de l'agiotage. Le monde entier serait renversé plutôt que le gage de nos assignats rentrât dans les mains d'...
... desquels ils sont destinés. La lenteur de cette extinction prouve tout à la fois ...
... cette vigilance peut les réprimer hors de nos frontières, l'effet des contrefaçons devient nui, et ce fléau s'anéantit de lui-même. .
Aussi n'est-il point de complots et de perfidies, qui n'aient été mis en œuvre pour discréditer notre monnaie révolutionnaire. Mais ces manœuvres sont vaines, la solidité réelle de cette monnaie brave toutes les conspirations de la tyrannie et de l'agiotage. Le monde entier serait renversé plutôt que le gage de nos assignats rentrât dans les mains d'où nous l'avons tiré. Ils s'éteignent journellement par le paiement des biens à l'achat desquels ils sont destinés. La lenteur de cette extinction prouve tout à la fois et la confiance qu'ils conservent, et leur utilité dans la Circulation du commer...
...résent que leurs auteurs, line vigilance extrême les poursuit, et maintenant que cette vigilance peut les réprimer hors de nos frontières, l'effet des contrefaçons devient nui, et ce fléau s'anéantit de lui-même. .
...ntièrement l'effet, qu'est la nécessité de payer en numéraire métalliqué une parti...
...séquent, le trafic des échanges à perte de ce numéraire avec l'assignat.
...des 6ont intéressés a leur dépréciation, qu'on ne peut _ espérer d'en empêcher entièrement l'effet, qu'est la nécessité de payer en numéraire métalliqué une partie des dépenses et, par con^-' séquent, le trafic des échanges à perte de ce numéraire avec l'assignat.
...'avoir besoin momentanément des secours de la République française, les commissair... Les administrations provisoires, pourront être dans le cas d'avoir besoin momentanément des secours de la République française, les commissaires, feront connaître ces besoins, afin que sur lès demandes transmises par le co...
...sentir aux administrateurs provisoires "de quelle importance serait que la circula...
...u'elle est établie dans toute l'étendue de la République.
...pas un cours général dans les pays dont il s'agit. Les commissaires feront donc sentir aux administrateurs provisoires "de quelle importance serait que la circulation fût dans ces pays, telleiqu'elle est établie dans toute l'étendue de la République.

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 631
Il les presseront de lever tous Tes obstacles qui pourraient...
...ls informeront soigneusement le conseil de la hature de ëes obstacles, éoit (juHls résultent de la force des choses, soit qu'ils proviennent de la malveillance des hommes.
Il les presseront de lever tous Tes obstacles qui pourraient s'y opposer ; ils informeront soigneusement le conseil de la hature de ëes obstacles, éoit (juHls résultent de la force des choses, soit qu'ils proviennent de la malveillance des hommes.
...es assignats. Les commissaires jugeront de la nécessité et de l'a-propos de cétte mesure propre à rassurer les peuples sur les inconvénients de là falsification. . Ils examineront s'i...
...res procurassent des échanges par forme de contributions, qui seraient exigées des...
...ter la confiance, peut-être conviéndra-t-il d'établir des commis Vérificateurs des assignats. Les commissaires jugeront de la nécessité et de l'a-propos de cétte mesure propre à rassurer les peuples sur les inconvénients de là falsification. . Ils examineront s'il ne serait-pas possible que les administrations provisoires procurassent des échanges par forme de contributions, qui seraient exigées des riches particuliers.
Une contribution de cette nature s'allégerait bientôt; car l'intérêt -de voir l'assignat se rapprocher du pair a...
...u numéraire diminuerait, les ressources de la République s'étendraient en proporti...
Une contribution de cette nature s'allégerait bientôt; car l'intérêt -de voir l'assignat se rapprocher du pair agirait efficacement, et chacun concourant à diminuer la dépréciation, la consommation du numéraire diminuerait, les ressources de la République s'étendraient en proportion, et sa protection deviendrait d'autant plus puissante.
...s les pays où il ne serait pas possible de les" lever en argent. De cette manière, ces administrations pourraient-plus aisément procurer les objets de toute espèce, nécessaires à l'entretien de nos armées, soit en subsistances, soit ... ...res les dispositions à prendre pour faire payer les contributions en nature, dans les pays où il ne serait pas possible de les" lever en argent. De cette manière, ces administrations pourraient-plus aisément procurer les objets de toute espèce, nécessaires à l'entretien de nos armées, soit en subsistances, soit en habillement et équipement. Si même ils apercevaient des facilités pour faire ...
... Parmi leg biens mis sous la sauvegarde de la République, il en est sans doute don...
...en grains, fourrages et en toutè nature de fruits et denrées. Les isommis-saires prendront une connaissance particulière de cette sorte de rentrées, et ils requerront les administrations provisoires de faire verser dans les magasins militaires de nos armées tous les produits de ces biens qui peuvent servir à la subsi...
...t des armées françaises, et que les commissaires nationaux ménageront avec soin. Parmi leg biens mis sous la sauvegarde de la République, il en est sans doute dont les revenus'consistent en redevances, qui, suivant les clauses mêmes des baux, doivent se payer en grains, fourrages et en toutè nature de fruits et denrées. Les isommis-saires prendront une connaissance particulière de cette sorte de rentrées, et ils requerront les administrations provisoires de faire verser dans les magasins militaires de nos armées tous les produits de ces biens qui peuvent servir à la subsistance des hommes ou des chevaux.
...nçaises par des délégations sur le prix de la portion des biens mis sous la sauvegarde de la République, qui sera dans le cas d'ê...
...es à la nation française pour les frais de la défense commune. Les commissaires s'occuperont particulièrement des moyens de joindre cette nouvelle ressource à celles que la République réunit de toutes parts pour soutenir la plus just...
..., au besoin acquitter le prix des fournitures qui seraient faites aux armées françaises par des délégations sur le prix de la portion des biens mis sous la sauvegarde de la République, qui sera dans le cas d'être vendue pour solder les indemnités dues à la nation française pour les frais de la défense commune. Les commissaires s'occuperont particulièrement des moyens de joindre cette nouvelle ressource à celles que la République réunit de toutes parts pour soutenir la plus juste des guerres et la plus noble des causes.
...ux commissaires nationaux dans l'emploi de ces moyens. La République française doi... Au surplus, la plus grande réserve est expressément recommandée aux commissaires nationaux dans l'emploi de ces moyens. La République française doit d'autant moins forcer la confiance qu'elle la mérite d'avantage, et que sa con...
...i rendront compte tous les quinze jours de leurs opérations; le conseil executif l... Les .commissaires nationaux, nommés par le conseil exécutif, lui rendront compte tous les quinze jours de leurs opérations; le conseil executif les approuvera, modifiera ou rejettera, et en rendra compte 4e faire à la Convent...
...enir avec lui la correspondance la plus -* taillée. 11 conviendra, pour l'ordre et la clarté de ses relations, que les commissaires distribuent les comptes qu'ils rendront en autant de dépêches séparées (1) que ces comptes p...
...politique, affaires particulières, etc. De cette manière, le ministre des affaires...
...acun des ministres, que la connaissance de ces objets pourra intéresser plus parti...
Le conseil prescrit à ses commissaires d'entretenir avec lui la correspondance la plus -* taillée. 11 conviendra, pour l'ordre et la clarté de ses relations, que les commissaires distribuent les comptes qu'ils rendront en autant de dépêches séparées (1) que ces comptes pourront embrasser d'objets divers, tels que administration, guerre, politique, affaires particulières, etc. De cette manière, le ministre des affaires étrangères à qui ces dépêches seront directement adressées, pourra en les recevant, en faire la répartition et l'envoi à chacun des ministres, que la connaissance de ces objets pourra intéresser plus particulièrement, afin qu'il en fasse le rapport au conseil, et propose les détermina...
...le conséil, chaque commission, composée de deux membres* exercera ses fonctions da...
...dans un même pays, comme il y aura lieu de le faire pour la Belgique, leur autorit...
Suivant 'l'organisation réglée par le conséil, chaque commission, composée de deux membres* exercera ses fonctions dans l'arrondissement qui lui sera tracé; et dans lé cas où plusieurs commissions auraient été établies dans un même pays, comme il y aura lieu de le faire pour la Belgique, leur autorité sera circonscrite dans leurs limites respectives.
...arrangements convenables pour le succès de ces opérations, eiiles soumettant toujo... ...x ou plusieurs commissions^ .pourront se concerter entre elles, et prendre tels arrangements convenables pour le succès de ces opérations, eiiles soumettant toujours à l'approbation du conseil.
...et l'égalité, auront organisé une forme de gouvernement libre et populaire. ...s, après, avoir déclaré la souveraineté et l'indépendance du pëuple, la liberté et l'égalité, auront organisé une forme de gouvernement libre et populaire.
... moiiidre nuagé pouvait rêtré élevé par de malintentionnés sur lès Vues désintéressées de la République française, cette disposit... Si le moiiidre nuagé pouvait rêtré élevé par de malintentionnés sur lès Vues désintéressées de la République française, cette disposition suffirait pour le dissiper. Là Convention nationale veut que le pouVdir qu'e...
... en accélérant l'élection et la réuhidn de la Convention nâti0-tionâle qui sera No... Les commissaires hatidnàux, peuvent mani-fèster. encore mieux ces vues en accélérant l'élection et la réuhidn de la Convention nâti0-tionâle qui sera Nommée par les peuples dont il s'agit, pour organiser leur gouvernement.
...é dupays, l'union même en la fraternité de ce peuple avéc ...mmandée plus expressément encore. La destinée du peuple, la paix et la prospérité dupays, l'union même en la fraternité de ce peuple avéc

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 632
...se, dépendront du choix qu'il aura fait de ces représentants conventionnels. la République française, dépendront du choix qu'il aura fait de ces représentants conventionnels.
...ntérêt commun exigerait que les troupes de la République restassent encore à cette... ... qui sera établi des arrangements pour ce qui pourra être dû ; et au cas que l'intérêt commun exigerait que les troupes de la République restassent encore à cette époque sur le territoire étranger, elle prendra ses mesures convenables pour le...
L'époque où les dispositions de cet article devront être exécutés ne pa...
...e devoir des commissaires nationaux est de veiller à ce que chaque administration ...
...ant des sommes qu'elle aura pu recevoir de la République à titre de prêt, secours ou avances, que de celles qui auront été fournies par elle, soit en nature, en objets de subsistance, d'armement, d'habillement ...
... en assignats, soit en espèces, à titre de contributions pour la défense commune et pour l'entretien de nos armées. Ces enregistrements deviend...
...reté et pour la garantie des intérêts ' de leurs commettants, tenir ces registres ...
... commissaires nationaux, pour l'honneur de la loyauté française, sont intéressés à...
L'époque où les dispositions de cet article devront être exécutés ne parait pas encore très prochaine, et le conseil exécutif provisoire croit devoir différer jusqu'à ce moment les développements dont il est susceptible. Cependant, le devoir des commissaires nationaux est de veiller à ce que chaque administration provisoire tienne exactement registre, tant des sommes qu'elle aura pu recevoir de la République à titre de prêt, secours ou avances, que de celles qui auront été fournies par elle, soit en nature, en objets de subsistance, d'armement, d'habillement ou d'équipement, soit en assignats, soit en espèces, à titre de contributions pour la défense commune et pour l'entretien de nos armées. Ces enregistrements deviendront les bases du compte respectif et général qui sera fait entre le nouveau gou...
...publique française. Les administrations provisoires doivent, pour leur propre sûreté et pour la garantie des intérêts ' de leurs commettants, tenir ces registres avec la plus scrupuleuse exactitude; et en même temps les commissaires nationaux, pour l'honneur de la loyauté française, sont intéressés à maintenir cet ordre essentiel.
... privilégiées ; elle promet et s'engage de ne souscrire aucun traité, et de ne poser les armes ... renonçant, voudront conserver, rappeler ou traiter avec le prince et les castes privilégiées ; elle promet et s'engage de ne souscrire aucun traité, et de ne poser les armes
au'après l'affermissement de la souveraineté et au'après l'affermissement de la souveraineté et
...le sur le territoire duquel les troupes de la République seront entrées, qui aura adopté les principes de l'égalité et établi un gouvernement lib... e l'indépendance du peuple sur le territoire duquel les troupes de la République seront entrées, qui aura adopté les principes de l'égalité et établi un gouvernement libre et populaire.
...au contraire, des conséquences directes de tous les principes desquels dérive la l... ...cet article ne sont ni une vaine menace, ni une promesse illusoire; elles sont, au contraire, des conséquences directes de tous les principes desquels dérive la loi juste et salutaire décrétée par la Convention nationale.
...est évident qu'un peuple assez amoureux de ses fers, assez entêté de son abrutissement pour refuser la restauration de tous ses droits, est le complice, non seulement de ses propres despotes, mais même de tous les usurpateurs couronnés qui se partagent le domaine de la terre et des nommes ; que ce peuple servile est l'ennemi déclaré non seulement de la République française, mais même de toutes les autres nations; qu'ainsi la ...
...s ne doit point être observée en faveur de celui-ci; qu'en un mot le droit de la
D'un côté, il est évident qu'un peuple assez amoureux de ses fers, assez entêté de son abrutissement pour refuser la restauration de tous ses droits, est le complice, non seulement de ses propres despotes, mais même de tous les usurpateurs couronnés qui se partagent le domaine de la terre et des nommes ; que ce peuple servile est l'ennemi déclaré non seulement de la République française, mais même de toutes les autres nations; qu'ainsi la distinction si justement établie par nous entre les gouvernements et les peuples ne doit point être observée en faveur de celui-ci; qu'en un mot le droit de la
...lle le devoir d'assurer la conservation de notre liberté et le succès de nos armes, l'intérêt universel de rendre à l'Europe une paix qu'elle ne p...
...ue par l'anéantissement des despotes et de leurs satellites, tout nous fait une loi de traiter un tel peuple suivant la vigueur des usages de la guerre et de la conquête, et conséquemment de le désarmer de toutes ses ressources, qui laissées dan...
défense naturelle le devoir d'assurer la conservation de notre liberté et le succès de nos armes, l'intérêt universel de rendre à l'Europe une paix qu'elle ne peut obtenir que par l'anéantissement des despotes et de leurs satellites, tout nous fait une loi de traiter un tel peuple suivant la vigueur des usages de la guerre et de la conquête, et conséquemment de le désarmer de toutes ses ressources, qui laissées dans ses mains, serviraient tôt ou tard l'inimitié des puissances qui nous font une...
...ngers et à leurs espérances ; il marche de front avec eux vers un but commun ; le ... ...nt, devient dès ce moment même leur allié ; par là même, il s'associe à leurs dangers et à leurs espérances ; il marche de front avec eux vers un but commun ; le peuple et la nation française désormais combattront, mourront, ou vaincront soli...
...'est celle que fait la nation française de considérer l'indépendance de ce peuple comme la sienne propre, et de tout sacrifier pour la préserver à jamais des atteintes du despotisme et de l'aristocratie. Ainsi donc, s'il fut jamais un engagement certain, une promesse irrévocable, c'est celle que fait la nation française de considérer l'indépendance de ce peuple comme la sienne propre, et de tout sacrifier pour la préserver à jamais des atteintes du despotisme et de l'aristocratie.
...i dans les pays occupés par les troupes de la République, que nul ne puisse révoquer en doute l'accomplissement de cette promesse; que chacun s'y abandonne avec confiance et ne songe plus qu'à servir de tous ses efforts l'intérêt sublime de la liberté générale. Ainsi dans les pays occupés par les troupes de la République, que nul ne puisse révoquer en doute l'accomplissement de cette promesse; que chacun s'y abandonne avec confiance et ne songe plus qu'à servir de tous ses efforts l'intérêt sublime de la liberté générale.
Le souvenir de la perfidie, avec laquelle les tyrans de Prusse et d'Autriche se sont sacrifié d...
... n'est pas même uniquement le caractère de la nation qui cautionne cette mémorable...
Le souvenir de la perfidie, avec laquelle les tyrans de Prusse et d'Autriche se sont sacrifié des hommes généreux qu'ils avaient eux-mêmes poussés vers la liberté, ne saurait ...
...'engage, et une nation-dont la loyauté est reconnue autant que sa puissance ; ce n'est pas même uniquement le caractère de la nation qui cautionne cette mémorable déclaration; c'est son propre intérêt, son intérêt durable qui la met en commun...
...énétrer dans toutes les âmes. Le succès de leur mission en dépend, et à ce succès tient en grande partie le salut de la République. ...elles sont les vérités que les commissaires nationaux doivent publier et faire pénétrer dans toutes les âmes. Le succès de leur mission en dépend, et à ce succès tient en grande partie le salut de la République.
...cent quatre-vingt-treize, l'an deuxième de la République française. Fait et arrêté en conseil le huit janvier mil sept cent quatre-vingt-treize, l'an deuxième de la République française.

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 633
A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU MERCREDI 9 JANVIER 1793. A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU MERCREDI 9 JANVIER 1793.
...la Convention nationale par le ministre de l'intérieur, le 6 jan- ' vier 1793, l'an II de la République. Notice des pièces et mémoires remis à la Convention nationale par le ministre de l'intérieur, le 6 jan- ' vier 1793, l'an II de la République.
...ité des finances, le compte appréciatif de ces dépenses pour 1793: Le 15 décembre j'ai adressé au député Cambon, membre du comité des finances, le compte appréciatif de ces dépenses pour 1793:
... des dépenses ordinaires du département de' l'intérieur, pour 1793, lequel compte a été envoyé au député C... Récapitulation du compte appréciatif des dépenses ordinaires du département de' l'intérieur, pour 1793, lequel compte a été envoyé au député Cambon, le 15 décembre dernier.
...tionale par Jean-Marie Roland, ministre de l'Intérieur, de toutes les parties de son département, de ses ' vues d'amélioration et de prospérité publique. Compte rendu (1) à la Convention nationale par Jean-Marie Roland, ministre de l'Intérieur, de toutes les parties de son département, de ses ' vues d'amélioration et de prospérité publique.
...le court intervalle qu'il m'a été donné de rendre compte de leur état, ne m'ont pas permis de réduire ce compte à la précision que j'...
... ; cependant la connexité, les rapports de ces mêmes matières m'ont mis dans le cas de les ordonner de manière à mettre sous les yeux de l'Assemblée une exposition des faits et...
...ément connaître le physique et lé moral de la chose publique, si l'on peut s'expri...
La multiplicité des matières, leur variété et le court intervalle qu'il m'a été donné de rendre compte de leur état, ne m'ont pas permis de réduire ce compte à la précision que j'aurais désirée ; cependant la connexité, les rapports de ces mêmes matières m'ont mis dans le cas de les ordonner de manière à mettre sous les yeux de l'Assemblée une exposition des faits et des opinions, telle qu'elle en pourra aisément connaître le physique et lé moral de la chose publique, si l'on peut s'exprimer ainsi.
...ères sont très-diverses, comme je viens de l'exprimer ; mais tout se rapproche enf...
... deux classes,'savoir : l'état matériel de notre situation intérieure, et l'état m...
Mes divisions sont nombreuses parce que les matières sont très-diverses, comme je viens de l'exprimer ; mais tout se rapproche enfin pour se réduire à deux classes,'savoir : l'état matériel de notre situation intérieure, et l'état moral ou l'esprit qui en résulte.
...re des objets, dont il m'a paru suffire de faire apercevoir Tes uns, et dont les a... Voicf la pure et simpler nomenclature des objets, dont il m'a paru suffire de faire apercevoir Tes uns, et dont les autres sont traités avec quelque profondeur :
% lb Dépenses du département de l'intérieur, vues généralement. 2° Dépe... % lb Dépenses du département de l'intérieur, vues généralement. 2° Dépenses du culte.
...ale. 5° Caisses patrioques. 6° Ateliers de charité. 7° Fonds de secours. 8° Hôpitaux. 9°. Mendicité. 10...
...subsistances. 21° Emigrés, et séquestre de leurs biens. 22° Corps administratifs e...
...ublique. 25° Esprit public. Supplément. De L'agriculture. Parmi les objets de la première division, il est surtout un...
...subsistances, mériter toute l'attention de l'Assemblée; c'est le résultat de diverses comparaisons relatives à la co...
...° Pensions, gratifications : hôtel nationa Ides invalides. 4° Gendarmerie nationale. 5° Caisses patrioques. 6° Ateliers de charité. 7° Fonds de secours. 8° Hôpitaux. 9°. Mendicité. 10° Prisons. 11° Subsistances. 12° Commerce et navigation. 13° Récompenses nationa...
...âtiments nationaux. 19° Troubles civils et religieux. 2DQ Troubles relatifs aux subsistances. 21° Emigrés, et séquestre de leurs biens. 22° Corps administratifs et municipaux. Envoi et promulgation des lois. 23° Gardes nationales. 24° Instruction publique. 25° Esprit public. Supplément. De L'agriculture. Parmi les objets de la première division, il est surtout un mémoire qui me paraît, après l'article des subsistances, mériter toute l'attention de l'Assemblée; c'est le résultat de diverses comparaisons relatives à la confection des chemins
...essus, même séance, page 605, la lettre de Roland sur ce même objet. (1) Voy. ci-dessus, même séance, page 605, la lettre de Roland sur ce même objet.
Dépenses du département de l'intérieur, vues généralement. Dépenses du département de l'intérieur, vues généralement.
...(ear le député Cambon n'aura pas manqué de le remettre), je crois devoir y référer...
...cieux à l'Assemblée ; je me contenterai de rapporter ici sa récapitulation, qui do...
... à laquelle il convient que la totalité de la Convention doive s'arrêter.
...ntionnées avec détails et observations. Ce travail étant au comité des finances (ear le député Cambon n'aura pas manqué de le remettre), je crois devoir y référer, pour ne pas faire perdre un temps précieux à l'Assemblée ; je me contenterai de rapporter ici sa récapitulation, qui donnera une idee des masses ; et c'est, je crois, la seule à laquelle il convient que la totalité de la Convention doive s'arrêter.
Corps divers de la gendarmerie..................... Corps divers de la gendarmerie.....................
...oyen Philippe-Joseph d'Orléans. Bureaux de l'intérieur. Tribunal de cassation. Frais de transport d'espèces et d'assignats........ Indemnité au citoyen Philippe-Joseph d'Orléans. Bureaux de l'intérieur. Tribunal de cassation. Frais de transport d'espèces et d'assignats................
Caisse de l'extraordinaire.. ----------.. Caisse de l'extraordinaire.. ----------..
Bureaux la liquidation Bureaux la liquidation
Intérêts de finances d'offices, de fonds de cautionnements, etc...... Intérêts de finances d'offices, de fonds de cautionnements, etc......

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 634
que l'année 1793 nécessitera de ces sortes de dépenses. Dans les temps de calme et de tran- que l'année 1793 nécessitera de ces sortes de dépenses. Dans les temps de calme et de tran-
Cet article qui, un jour, aux termes de la loi du 22 août 1790, ne formera qu'une dépense de 12 millions par année, est aujourd'hui ...
...us grande conséquence, par la multitude de pensions recréées. Cette partie de la dèpetîse publique n'offre encore que...
...pénétrera que lorsque le travail entier de la liquidation étant fini, le tableau complet des pensionnaires de la République sera sous les yeux de la Convention. Il est bon de remarquer que, malgré la réduction des pensions ecclésiastiques au maximum de 1000 livres, et la déportation d'un assez grand nombre de prêtres devenus victimes volontaires de leurs préjugés ultramontains, on présum...
...x et religieuses, s'élèveront encorë en 1793, à environ 60 millions (1),
Cet article qui, un jour, aux termes de la loi du 22 août 1790, ne formera qu'une dépense de 12 millions par année, est aujourd'hui d'une bien plus grande conséquence, par la multitude de pensions recréées. Cette partie de la dèpetîse publique n'offre encore que des ténèbres effrayantes : la lumière n'y pénétrera que lorsque le travail entier de la liquidation étant fini, le tableau complet des pensionnaires de la République sera sous les yeux de la Convention. Il est bon de remarquer que, malgré la réduction des pensions ecclésiastiques au maximum de 1000 livres, et la déportation d'un assez grand nombre de prêtres devenus victimes volontaires de leurs préjugés ultramontains, on présume que les pensions accordées à d'anciens bénéficiers, religieux et religieuses, s'élèveront encorë en 1793, à environ 60 millions (1),
Frais de tirage pour les emprunts Remboursables ... Frais de tirage pour les emprunts Remboursables par la voie du sort....
...ies, Louvre, gârde-meuble, manufactures de la liste civile..... . . Tuileries, Louvre, gârde-meuble, manufactures de la liste civile..... . .
...te présente donc, pour 1.793, une massé de dépenses ordinaires qui s'élève à près de 186 millions. Ce compte présente donc, pour 1.793, une massé de dépenses ordinaires qui s'élève à près de 186 millions.
...e contient rien sur la dette constituée de la République, la trésorerie nationale ... On observera qu'il ne contient rien sur la dette constituée de la République, la trésorerie nationale en ayant dû fournir directement les états et renseignements au comité des financ...
Au resté, én parlant ci-après de quelques objets qui sont surtout intéressants comme articles de dépenses, j'en ferai remarquer le monta... Au resté, én parlant ci-après de quelques objets qui sont surtout intéressants comme articles de dépenses, j'en ferai remarquer le montant en particulier.
...s, on remarquera qu'en 1792, dès achats de grains chez l'étranger; des fonds de secours aux départements, à l'effet d'y...
...oriëiise et indigente; des fabrications de piques ; des sommes accordées aux villes ttienacéèë de siègej pour s'apprdvisîotinèr: de subsistances ; des ihdertinitéfe aux dé...
...nemi a exefcé ses ravages; des dépenses de déplaceineht de force piiblique et d'armémétits contre ...
...urgogne, lé Panthéon français, la salle là GohVéntion nationale aux Tuileries ; la garde de Louis XVI ail Temple, son entretien et celui sà famille; des récompenses pour dénonciation fâbricateurs de faux assignats ; des frâis pour causes d'arrestations ét d'incarcérations de prisonniéfs d'Etat ; des pertes sur le ...
Quant aux dépenses extraordinaires, on remarquera qu'en 1792, dès achats de grains chez l'étranger; des fonds de secours aux départements, à l'effet d'y donner du tfaVail à la classe dii peiîplé laboriëiise et indigente; des fabrications de piques ; des sommes accordées aux villes ttienacéèë de siègej pour s'apprdvisîotinèr: de subsistances ; des ihdertinitéfe aux départements où l'ennemi a exefcé ses ravages; des dépenses de déplaceineht de force piiblique et d'armémétits contre des ennemis intérieurs; le canal devBourgogne, lé Panthéon français, la salle là GohVéntion nationale aux Tuileries ; la garde de Louis XVI ail Temple, son entretien et celui sà famille; des récompenses pour dénonciation fâbricateurs de faux assignats ; des frâis pour causes d'arrestations ét d'incarcérations de prisonniéfs d'Etat ; des pertes sur le change pour remboursements d emprunts faits à l'étranger; des indemnités aux com...
On Sfent (fli'il est impossible de préjuger ee On Sfent (fli'il est impossible de préjuger ee
u département de l'intérieur pourraient ne former qu'un ...
...sures imprévues, des approvisionnements de grains à l'étranger aux frais de la République, en un mot une multitude d'opérations de circonstances, qui ne s'exécutent qu'avec de grands sacrifices d'argent^x
u département de l'intérieur pourraient ne former qu'un article peu considérable ; mais il en sera autrement tant que des inquiétudes et des agitations intestines nécessiteront des mesures imprévues, des approvisionnements de grains à l'étranger aux frais de la République, en un mot une multitude d'opérations de circonstances, qui ne s'exécutent qu'avec de grands sacrifices d'argent^x
...épense est grande ; elle s'élève à près de 62 millions. Cette dépense est grande ; elle s'élève à près de 62 millions.
...antité considérable, parce que beaucoup de fonctionnaires ecclésiastiques ont un t...
...rie fait rien encore sur l'augmentation de dépense à laquelle donneront lieu les t...
...es départements des BOuches-du-Rhône et de la Drômec n'ont pu même fournir rien de précis sur ce qui regarde les nouveaux districts de Yaucluse et de Lou-vëze.
Mais par la suite elle doit se réduire d'une quantité considérable, parce que beaucoup de fonctionnaires ecclésiastiques ont un traitement calculé d'après celui qu'ils avaient précédèm-merit, et non" pas confo...
...e décret du 12 juillet 1790, pour les nouveaux évêques, curés et vicaires. L'on rie fait rien encore sur l'augmentation de dépense à laquelle donneront lieu les traitements des fonctionnaires ecclésiastiques du départemènt du Mont-Blanc. Jusqu'ici les départements des BOuches-du-Rhône et de la Drômec n'ont pu même fournir rien de précis sur ce qui regarde les nouveaux districts de Yaucluse et de Lou-vëze.
...re, on a pu crbirë que la sôtùme totale de ces pensions allait baisser considérabl...
...'augmentent âù contraire. L'élé-vatiori de la masse des pensions des religieuses^ ...
...cclésiastiques, et la réduction des pensiohs prescrites par la loi du 27 septembre, on a pu crbirë que la sôtùme totale de ces pensions allait baisser considérablement ; mais d'autres causes l'augmentent âù contraire. L'élé-vatiori de la masse des pensions des religieuses^ produite par la loi du 16 août, sera très considérable.
...s. Certains rapprochements donnent lieu de penser que la masse de celles qu'on payait avant la lcji'; du 16 août} croîtra dans le rapport de 8 a 13, c'est-à-dire qu'au lieu d'être de 20 millions de livres, elle s'élèvera ... plus du tiers d'es pensions ecclésiastiques; on pouvait les porter à 20 millions. Certains rapprochements donnent lieu de penser que la masse de celles qu'on payait avant la lcji'; du 16 août} croîtra dans le rapport de 8 a 13, c'est-à-dire qu'au lieu d'être de 20 millions de livres, elle s'élèvera

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 635
Or, comme il est difficile de présumer que la déportation de certains ecclésiastiques/ et la réduction des pensions de beaucoup d'autres, opèrent un dégrèveme...
...te dépense è'esî montée en 1792, à plus de 36 millions, on est fondé à croire qu'elle se montera à 60 millions, en 1793.
Or, comme il est difficile de présumer que la déportation de certains ecclésiastiques/ et la réduction des pensions de beaucoup d'autres, opèrent un dégrèvement aussi considérable; comme cette dépense è'esî montée en 1792, à plus de 36 millions, on est fondé à croire qu'elle se montera à 60 millions, en 1793.
...écret du 20 du mois dernier m'a ordonné de rendre compte, sous huitaine, des cause...
...à cette époque, ont retardé l'exécution de la loi du 16 mai 1792, sur l'organisation de Fhôtel national des Invalides.
Un décret du 20 du mois dernier m'a ordonné de rendre compte, sous huitaine, des causes qui, jusqu'à cette époque, ont retardé l'exécution de la loi du 16 mai 1792, sur l'organisation de Fhôtel national des Invalides.
... Ge temps, le directoire du département de Paris, au milieu de la multitude des fonctions diverses que...
...nces ont accumulées sur lui, n'a cesser de s'occuper de la confection du tableau que j'adresse ...
... lettre que j'ai adressée à son comité dès finances, le 3 'novembre 1792. Depuis Ge temps, le directoire du département de Paris, au milieu de la multitude des fonctions diverses que les circonstances ont accumulées sur lui, n'a cesser de s'occuper de la confection du tableau que j'adresse aujourd'hui à la Convention, et dont je parlerait plus amplement ci-après.
...ivait avec soin l'exécution des travaux de l'intérieur de l'hôtel pour préparer des logements sai...
...s les faits relatifs à la non exécution de la loi du 16 mai, ont vu avec la plus g...
... ce qui concernait le régime provisoire de l'hôtel, ont parcouru les lieux, ont en...
...avail à la fin. Ils ont paru satisfaits de ce qu'ils avaient trouvés; et le direct...
... rapport donnerait lieu à la Convention de connaître la pureté de ses intentions, comme de rendre justice aux difficultés qui ont ...
...lus grande expédition dans l'avancement de son travail.
Dans le même temps, il poursuivait avec soin l'exécution des travaux de l'intérieur de l'hôtel pour préparer des logements sains et commodes aux Invalides. Ces travaux très censidérables par leurs détails m...
..., d'Ambermenil et Dol le ville) que la Convention avait nommés pour examiner tous les faits relatifs à la non exécution de la loi du 16 mai, ont vu avec la plus grande attention tout ce qui concernait le régime provisoire de l'hôtel, ont parcouru les lieux, ont entendu les officiers et les soldats, enfin ont reconnu les dispositions du département pour amener son travail à la fin. Ils ont paru satisfaits de ce qu'ils avaient trouvés; et le directoires flattait que leur rapport donnerait lieu à la Convention de connaître la pureté de ses intentions, comme de rendre justice aux difficultés qui ont mis obstacles à une plus grande expédition dans l'avancement de son travail.
...s et à l'emplacement le plus avantageux de la buanderie, j'ai proposé récemnient au ministre de la guerre de déplacer des fédérés casérnés dans une partie dépendant de l'hôtel ; de loger, dans cette partie, les deux comp... ...nts des Invalides, ainsi que d'autres qui tiennent à la salubrité des infirmeries et à l'emplacement le plus avantageux de la buanderie, j'ai proposé récemnient au ministre de la guerre de déplacer des fédérés casérnés dans une partie dépendant de l'hôtel ; de loger, dans cette partie, les deux compagnies détachées d'invalides, qui évacueront le local qu'elles occupent actuelle...
Le directoire s'est également occupé de connaître la vaste étendue de terrain qui appartient à l'hôtel, et do... Le directoire s'est également occupé de connaître la vaste étendue de terrain qui appartient à l'hôtel, et dont la valeur s'élève à plusieurs millions. Il a, sur ce terrain et sur l'usage, ...
.... Ce sera dôn« une charge additionnelle de 12,800,000 livres. à 32,500,000 livres. Ce sera dôn« une charge additionnelle de 12,800,000 livres.
On ne peut guère évaluer à moins de 7,500,000 livres l'autre addition de pensions à faire aux membres des congré... On ne peut guère évaluer à moins de 7,500,000 livres l'autre addition de pensions à faire aux membres des congrégations séculières, que la liji du 18 août a dispersés.
La somme de ces deux additions présente donc -l'expectative d'une nouvelle dépense de 20 millions de livres. La somme de ces deux additions présente donc -l'expectative d'une nouvelle dépense de 20 millions de livres.
Enfin il vient de terminer le tableau des invalides qui, aux termes de la loi du 16 mai dernier, réunissent le...
...pour être admis à l'hôtel. Je vous prie de mettre sous les yeux de la Convention cette liste respectable, et la copie de la lettre du directoire du département....
Enfin il vient de terminer le tableau des invalides qui, aux termes de la loi du 16 mai dernier, réunissent les titres requis pour être admis à l'hôtel. Je vous prie de mettre sous les yeux de la Convention cette liste respectable, et la copie de la lettre du directoire du département. "
Ce tableau contient les noms de 1700 sous-officiers et soldats, dont 95...
...es détachées; le reste sort des troupes de ligne et des invalides retirés dans les...
Ce tableau contient les noms de 1700 sous-officiers et soldats, dont 950- sont déjà à l'hôtel ; 559 sont tirés des compagnies détachées; le reste sort des troupes de ligne et des invalides retirés dans les départements. La liste des officiers contient 235 noms; et parmi ceux-là, 201 s...
...e le prescrit l'article VI du titre 1er de la loi du 16 mai, parce qu'il ne s'est pas présenté un plus grand nombre de postulants dont la demande fût accompag... Le directoire n'a pas élevé le tableau des officiers à 300, ainsi que le prescrit l'article VI du titre 1er de la loi du 16 mai, parce qu'il ne s'est pas présenté un plus grand nombre de postulants dont la demande fût accompagnée des titres requis pour l'admission.
...1791, lesquels n'étant pas dans les cas de l'article 2 du titre 1er ae la loi du 1...
...bleau : cependant comme ils n'ont point de concurrence pour occuper les places qui restent à remplir pour aller jusqu'au nombre de 300; comme il est dur à de vieux militaires de quitter l'hôtel après avoir joui de ses avantages, la Convention se déterminera peut-être, par un mouvement de bienfaisance, à lès y conserver. Jé lui observerai seulement qiie beaucoup de sôus-officiérs et soldats àdmis comme lès officiels: dont on Vient parler, depuis lè 28 mars 1791, et non ...
...tré obligés, malgré là rigueur du fait, de quitter l'hôtel par la raison que plus de 1700 concurrents sè sont trouvés réunir...
...liste particulière des 24 officiers admis seulement à l'hôtel depuis le 28 mars 1791, lesquels n'étant pas dans les cas de l'article 2 du titre 1er ae la loi du 16 mai, ne peuvent suivant l'article 21, rester sur le tableau : cependant comme ils n'ont point de concurrence pour occuper les places qui restent à remplir pour aller jusqu'au nombre de 300; comme il est dur à de vieux militaires de quitter l'hôtel après avoir joui de ses avantages, la Convention se déterminera peut-être, par un mouvement de bienfaisance, à lès y conserver. Jé lui observerai seulement qiie beaucoup de sôus-officiérs et soldats àdmis comme lès officiels: dont on Vient parler, depuis lè 28 mars 1791, et non Susceptibles d'être compris dans les cas ae l'ar-ticlé 2, voiit êtré obligés, malgré là rigueur du fait, de quitter l'hôtel par la raison que plus de 1700 concurrents sè sont trouvés réunir tous des titres nécessaires pour être inscrits sur le tableau, et par conséquen...
...ute pas que la Convention ne s'empresse de confirmer, par son approbation* le travail du département qui s'occupe de suite à former le tableau des deux mille citoyens destinés à la pëhsiôto représentative l'hôtel, et celui de ses suppléants, tant aux places de l'hôtel qu'aux pensions. Ce nouveau trà... Je ne doute pas que la Convention ne s'empresse de confirmer, par son approbation* le travail du département qui s'occupe de suite à former le tableau des deux mille citoyens destinés à la pëhsiôto représentative l'hôtel, et celui de ses suppléants, tant aux places de l'hôtel qu'aux pensions. Ce nouveau tràvàil rtië IÇfS adressé dans le mois.
...leau, est à Paris. D'ailleurs, au terme de l'article 10 du titre 2 de la loi du 16 mai, il faut une résidence...
...laces du conseil d'administration ; et, de plus, suivant l'article 9 du même titre...
...ctions, il faut àil moins une résidence de six : mois : en conséquence, ie pense q...
.... La très grande majorité dës officiel, ions-officiers et soldats, portés au tableau, est à Paris. D'ailleurs, au terme de l'article 10 du titre 2 de la loi du 16 mai, il faut une résidence d'un -an dans l'hôtel, pour être éligible aux places du conseil d'administration ; et, de plus, suivant l'article 9 du même titre, qui assujettit les . assemblées d'élection aux mêmes formes que les assemblées primaires, il semble que pour voter dans les élections, il faut àil moins une résidence de six : mois : en conséquence, ie pense que cette majo-Hté 4êjà résidant à l'hôtel, peut et çlôit même seule nommer ses a...
...emps qu'elle renverra le tableau revêtu de son approbation, d'autoriser fprirtëlle...
...d'éviter toute incertitude sur le ietts de la loi) le département à convoquer sans...
Je propose donc à la Convention nàtionâle, en même temps qu'elle renverra le tableau revêtu de son approbation, d'autoriser fprirtëlleihedt (afin d'éviter toute incertitude sur le ietts de la loi) le département à convoquer sans délai les invalides admis, et actuellement à Paris, poffgf faire leurs élection...

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 636
...ste plus qu'à satisfaire au décret du 8 de ce mois, qui m'ordonne de rendre compte, dans le plus bref délai, de la totalité des dépenses faites dans to... Il ne me reste plus qu'à satisfaire au décret du 8 de ce mois, qui m'ordonne de rendre compte, dans le plus bref délai, de la totalité des dépenses faites dans toute la République, pendant l'année 1792, pour solde et entretien des invalides m...
...nvalides s'est composée jusqu'à présent de deux parties bien différentes : savoir : la dépensé de l'hôtel, et celle des pensions, gratifi...
...rdées à des invalides ou vétérans, hors de l'hôtel.
Ici une observation préalable est indispensable, La dépense générale des invalides s'est composée jusqu'à présent de deux parties bien différentes : savoir : la dépensé de l'hôtel, et celle des pensions, gratifications, soldes et demi-soldes accordées à des invalides ou vétérans, hors de l'hôtel.
Or, je puis rendre compte à l'Assemblée de la dépense de l'hôtel pour 1792- Gomme il est dans mo...
... 18 mai, j'ai demandé tous les éléments de ce compte à ses administrateurs actuels...
...omposé l'état ci-après, qui fait partie de cet envoi. I Quant aux pensions, gratif...
Or, je puis rendre compte à l'Assemblée de la dépense de l'hôtel pour 1792- Gomme il est dans mon département depuis la loi du 18 mai, j'ai demandé tous les éléments de ce compte à ses administrateurs actuels, et j'en ai Composé l'état ci-après, qui fait partie de cet envoi. I Quant aux pensions, gratifications, soldes et demi-soldes, la Trésorerie nationale les fait payer dans les...
vétérans, sur des revues de commissaires des guerres. Elle n'a pas pu me fournir le montant de cette dépense, parce qu'elle n'a pas les états de revue de 1792. Au reste, c'est le ministre de la guerre que cette dépense a regardé jusqu'ici. Ce në sera qu'après l'organisation de l'hôtel, que son administration; déchargera ce ministre du soin de ces payements, et les fera acquitter des fonds de- sa caisse. vétérans, sur des revues de commissaires des guerres. Elle n'a pas pu me fournir le montant de cette dépense, parce qu'elle n'a pas les états de revue de 1792. Au reste, c'est le ministre de la guerre que cette dépense a regardé jusqu'ici. Ce në sera qu'après l'organisation de l'hôtel, que son administration; déchargera ce ministre du soin de ces payements, et les fera acquitter des fonds de- sa caisse.
...ins qu'on ne puisse encore obtenir plus de lumières sur les sommes auxquelles s'él...
...ser dans sa caisse. J'écris au ministre de la guerre, pour l'engager à ordonner à ses commissaires de lui fournir tous les états qu'ils doive...
Il est malheureux néanmoins qu'on ne puisse encore obtenir plus de lumières sur les sommes auxquelles s'élèvent toutes ces pensions, gratifications, soldes et demi-soldes ; car cette con...
...ur les faire acquitter, et à la Convention pour fixer le montant dés fonds à verser dans sa caisse. J'écris au ministre de la guerre, pour l'engager à ordonner à ses commissaires de lui fournir tous les états qu'ils doivent lui envoyer à cet égards
Je finis en suppliant la Convention de presser sa décision sur le tableau dres...
...tement. Je n'attendrai que l'expression de sa volonté, pour le mettre à exécution.
Je finis en suppliant la Convention de presser sa décision sur le tableau dressé par le directoire du département. Je n'attendrai que l'expression de sa volonté, pour le mettre à exécution.
Copie de l'état des dépenses acquittées par le trésorier de l'hôtel en 1792. Copie de l'état des dépenses acquittées par le trésorier de l'hôtel en 1792.
Dépense journalière de bouche....... .... 45,654 12 2 Dépense journalière de bouche....... .... 45,654 12 2
Eau de Seine......................130 10 » Eau de Seine......................130 10 »
Objets de dépenses relatifs au service des tables... Objets de dépenses relatifs au service des tables. .
Blanchissage du linge de table..................................... Blanchissage du linge de table...........................................----------5,590 10 4
Entretien de chevaux et voitures. . Entretien de chevaux et voitures. .
Linge de corps............. $......16,953 6 2 Linge de corps............. $......16,953 6 2
Décompte d'habillement et frais de route.............384 19 . 9 Décompte d'habillement et frais de route.............384 19 . 9

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 637
...rtifié véritable ét conforme au journal de dépense de Tannée 1792; A Paris, le 9 janvier 1793, an II de la République française; Certifié véritable ét conforme au journal de dépense de Tannée 1792; A Paris, le 9 janvier 1793, an II de la République française;
Repassage des instruments de chirurgie ............... '. ............. Repassage des instruments de chirurgie ............... '. ............... . ' ' " 213
Appointements des officiers de santé et employés.....9,579 Appointements des officiers de santé et employés.....9,579
Frais de la sacristie................. 151. 4s. Frais de la sacristie................. 151. 4s.
Entretien de l'horloge.......................540 - » Entretien de l'horloge.......................540 - »
Voitures de sable et de gravois............307 14 » Voitures de sable et de gravois............307 14 »
Appointements de l'architecte, inspecteurs, vérificateur... Appointements de l'architecte, inspecteurs, vérificateurs, etc.......................10,189 10 8
Dépenses relatives dii service de l'hôtel. Dépenses relatives dii service de l'hôtel.
...itures des détachements.. Divers objets de dépensé. ............... Courses des sergènts-majors. Voitures des détachements.. Divers objets de dépensé. ...............
Décompte de linge ét; chaussures des compagnies détachées de Paris et environs. Décompte de linge ét; chaussures des compagnies détachées de Paris et environs.
Appointements de VEtat-major et Administration. Appointements de VEtat-major et Administration.
Ports de lettres.....;...........'2,660 19 » Ports de lettres.....;...........'2,660 19 »
Etablissement de la demoiselle Okewnedi, pour quatre orp... Etablissement de la demoiselle Okewnedi, pour quatre orphelines d'invalides..............:..............
Décompte du détachement de Saint-Denis .. ..............;. Décompte du détachement de Saint-Denis .. ..............;.
Décompte de pensions et frais de route................. Décompte de pensions et frais de route.................
Dépensés acquittées par le trésorier de l'hôtel en 1792... 851,7321. 2s. 11 d. Dépensés acquittées par le trésorier de l'hôtel en 1792... 851,7321. 2s. 11 d.

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 638
...*restaient dues aux divers fournisseurs de l'hôtel, au ter janvier 1793, extrait d'un état arrêté au conseil d'... Aperçu des sommes qui*restaient dues aux divers fournisseurs de l'hôtel, au ter janvier 1793, extrait d'un état arrêté au conseil d'administration, le 28 décembre 1792.
Pourvoirie...................j Fromage de Gruyère.....................29,600 » » Pourvoirie...................j Fromage de Gruyère.....................29,600 » »
( Fromage de Marolles...................3,000 » » ( Fromage de Marolles...................3,000 » »
Dépense journalière de bouche................1,000 » » Dépense journalière de bouche................1,000 » »
Eau de Seine............................150 » ... Eau de Seine............................150 » »
Entretien de la batterie de cuisine, et fourniture de chaudronnerie. Entretien de la batterie de cuisine, et fourniture de chaudronnerie.
Fourniture-de sablon...................... Fourniture-de sablon......................
Fournitures de balais. r..................... Fournitures de balais. r.....................
Linge de table et de cuisine. Linge de table et de cuisine.
Blanchissage du linge de table et de cuisine......... Blanchissage du linge de table et de cuisine.........
ï compris dans l'aperçu de ce qui est dû sur la ) Chandelle.j fo£rniture de fa Yviande........, f ï compris dans l'aperçu de ce qui est dû sur la ) Chandelle.j fo£rniture de fa Yviande........, f
Camisoles... Jambes de bois Camisoles... Jambes de bois
| Entretien du linge de corps........ . ....... 30,649 17 | Entretien du linge de corps........ . ....... 30,649 17
Linge de Corps. Fourniture de linge.......................37,496 15 Linge de Corps. Fourniture de linge.......................37,496 15
Dépense journalière du régisseur. Achat de couverture...... Dépense journalière du régisseur. Achat de couverture......
...ensions, gratifications et demi-sêtiers vin en argent. Pensions, gratifications et demi-sêtiers vin en argent.
Deffii-setiers de vin en argent aux maréchaux des logis, et sergents de divi- Deffii-setiers de vin en argent aux maréchaux des logis, et sergents de divi-

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 639
L'aperçu de celle qui était due au 1er janvier 1793, de...........671,830 L'aperçu de celle qui était due au 1er janvier 1793, de...........671,830
...tionale que quoique par son décret du 8 de pe mois, elle ait statué que le fonds de 400,000 livres mis à ma disposition, se...
...omme qui sera décrétée pour l'entretien de l'hôtel pendant l'année 1793, la plus grande partie de cette somme de 400,000 livres va néanmoins être employée à couvrir des dépenses de 1792, et- cela par la force irrésistibl...
...r ce qui leur est dû : leur demande est de toute justice. L'administrateur de l'hôtel vient d'arrêter, pour ces acomptes, un état de distribution montant à près de 287,000 livres qui vont être prises sur...
... quand il sera-temps, sur les révisions de la nouvelle administration, de solder tout l'arriéré et de mettre ses comptes à jour.
Je dois encore faire remarquer à la Convention nationale que quoique par son décret du 8 de pe mois, elle ait statué que le fonds de 400,000 livres mis à ma disposition, serait imputé sur la" somme qui sera décrétée pour l'entretien de l'hôtel pendant l'année 1793, la plus grande partie de cette somme de 400,000 livres va néanmoins être employée à couvrir des dépenses de 1792, et- cela par la force irrésistible des circonstances. Les fournisseurs répètent des acomptes sur ce qui leur est dû : leur demande est de toute justice. L'administrateur de l'hôtel vient d'arrêter, pour ces acomptes, un état de distribution montant à près de 287,000 livres qui vont être prises sur les 40t),000 livres susdites.' C'est en quelque sorte un avertissement dans l'emploi des fonds; mais il est indispensable, et 11 se rectifiera bien facilement, quand il sera-temps, sur les révisions de la nouvelle administration, de solder tout l'arriéré et de mettre ses comptes à jour.
Entretien et appointements des filles de l'infirmerie........... 1,000 > Entretien et appointements des filles de l'infirmerie........... 1,000 >
Entretien de l'orgue....... ............... ........... Entretien de l'orgue....... ............... ................. ................................120
Appointements, frais de bureau et gages. Appointements, frais de bureau et gages.
Appointements, frais de bureau et gages..... ................ .... Appointements, frais de bureau et gages..... ................ ..: . ................ . ... 31,850
Ports de lettres........................t ^ .. T... Ports de lettres........................t ^ .. T. 450
Décompte du linge de corps et chaussure... ................ ... Décompte du linge de corps et chaussure... ................ ...................,.|... 9,800
...des sommes dues aux divers fournisseurs de l'hôtel, au lar jan---.................... Aperçu des sommes dues aux divers fournisseurs de l'hôtel, au lar jan---................. .,,. . v -.
vier 1793...........................671,8301.14s.... vier 1793...........................671,8301.14s. » d.
La dépense payée pour 1792 est donc de..........i§|§ ................. 851,732 La dépense payée pour 1792 est donc de..........i§|§ ................. 851,732
...e est, à quelque chose près, la dépense de l'hôtel national des Invalides, pendant... Telle est, à quelque chose près, la dépense de l'hôtel national des Invalides, pendant l'année 1792; le résultat n'est pas rigoureusement précis, pour deux causes, qu...
...rnisseurs n'ayant pas remis la totalité de leurs mémoires. ...quartier d'octobre n'ont pu être portées que par un calcul approximatif, les fournisseurs n'ayant pas remis la totalité de leurs mémoires.
...la Convention, que la dépense effective de l'année 1792, est restée bien au-dessous de la somme de deux millions que la loi du 16 mai avai... Mais toujours il résulte du calcul aujourd'hui soumis à la Convention, que la dépense effective de l'année 1792, est restée bien au-dessous de la somme de deux millions que la loi du 16 mai avait affectée pour elle.
...qui va se former, aura reçu les comptes de l'ancienne, c'est-à-dire lorsque l'arriéré des dépenses de 1792, et de la très petite partie de dépense des' années antérieures, aura é...
... sera ' imputable sur les deux millions de 1792, dont j'observe aue 800,000 livres...
Du moment où la nouvelle administration qui va se former, aura reçu les comptes de l'ancienne, c'est-à-dire lorsque l'arriéré des dépenses de 1792, et de la très petite partie de dépense des' années antérieures, aura été débattu et arrêté par cette nouvelle administration, jé ne doute pas que la C...
...décréter le fonds qui sera nécessaire pour couvrir tout cet arriéré; et ce fonds sera ' imputable sur les deux millions de 1792, dont j'observe aue 800,000 livres seulement ont été décrétées depuis la loi du 16 mai.
...lveillance, ne s'était organisé qu'avec de grandes difficultés. La rareté des hommes propres à des fonctions de confiance et en état de se monter, ... si intéressant pour assurer la tranquillité intérieure et pour surveiller la malveillance, ne s'était organisé qu'avec de grandes difficultés. La rareté des hommes propres à des fonctions de confiance et en état de se monter,

Séance du mercredi 9 janvier 1793

page 640
de s'habiller, de s'équiper, avait rais des lenteurs dans...
...es pour former une cavalerie aux armées de la République, a tout rèjeté dans la co...
...armes fait son service avec des chevaux de louage. '
de s'habiller, de s'équiper, avait rais des lenteurs dans sa formation. L'appel des 4/5 des- gendarmes pour former une cavalerie aux armées de la République, a tout rèjeté dans la confusion ::les divisions ont-été entièrement désorganisées. En vain les corps adm...
...erté dés chevaux est un obstacle à leur équipement: Une partie des nouveaux gendarmes fait son service avec des chevaux de louage. '
...a Convention que dans l'année qui vient de finir, les dépenses de gendarmerie ont dépassé considérablement la mesure ordinaire, par les frais l'habillement accordé gratuitement par des décrets de circonstances, aux 31, 32, 33-et'34e6 d...
...hommes du 14 juillet, et des vainqueurs de la Bastille.
Je dois faire remarquer à la Convention que dans l'année qui vient de finir, les dépenses de gendarmerie ont dépassé considérablement la mesure ordinaire, par les frais l'habillement accordé gratuitement par des décrets de circonstances, aux 31, 32, 33-et'34e6 divisions formées des hommes du 14 juillet, et des vainqueurs de la Bastille.
... métallique, la circulation est inondée de papiers de toutes les espèces. L'Assemblée constit...
...étés et rhême des particuliers ont fait de la monnaie de papier pour remplacer les petites pièces d'argent, ainsi que la monnaie de cuivre et de billon. Dans les premiers temps, cette ...
...nsuite. Le commerce est devenu un océan de hasards par les chances désastreuses de la falsification:. Le peuple a tremblé pour la certitude du gage de ses salaires. Chacun a voulu obtenir un...
Depuis que la crainte et l'accaparement ont fait disparaître la monnaie métallique, la circulation est inondée de papiers de toutes les espèces. L'Assemblée constituante n'ayant osé faire descendre l'échelle des assignats jusqu'aux petites vale...
... les comptoirs et sur les marchés, les départements, les municipalités, des sociétés et rhême des particuliers ont fait de la monnaie de papier pour remplacer les petites pièces d'argent, ainsi que la monnaie de cuivre et de billon. Dans les premiers temps, cette mesuré n'a été remarquée que par ses avantages. Les inconvénients ont paru ensuite. Le commerce est devenu un océan de hasards par les chances désastreuses de la falsification:. Le peuple a tremblé pour la certitude du gage de ses salaires. Chacun a voulu obtenir une prime d'assurance en vendant plus Cher sa marchandise ou ses services. Les pri...
...tion a vigoureusement attaqué la source de tous ces maux, en ordonnant que, dans t... Par la loi du 8 novembre, la Convention a vigoureusement attaqué la source de tous ces maux, en ordonnant que, dans toute l'étendue de la République, les billets de confiance seront remboursés et c...

Séance du samedi 29 décembre 1792

- search term matches: (1)

Séance du samedi 29 décembre 1792

page 34
Locuteur: Manuel
...us9. Delacroix et Gossûin, commissaires de la: Convention près Varmée de Belgique, par laquelle:,ils demandent d... 2°. Lettre des citoyens Danton, :Çamus9. Delacroix et Gossûin, commissaires de la: Convention près Varmée de Belgique, par laquelle:,ils demandent des secours pour les habitants 1-es plus pauvres, qui ont souffert dû brigandage,...
Locuteur: Manuel
...a commission que vous avez envoyée près de l'armée de Belgique se trouve réunie en ce moment....
....de ses membres ont fait, à Namur était de la plus grande nécessité; ils y ont malheureusement trouve de nouvelles preuves de dilapidations et du dénûment des choses...
« La commission que vous avez envoyée près de l'armée de Belgique se trouve réunie en ce moment. Le voyage que trois.de ses membres ont fait, à Namur était de la plus grande nécessité; ils y ont malheureusement trouve de nouvelles preuves de dilapidations et du dénûment des choses les plus nécessaires; ce qui nous affligé davantage, citoyens nos collègues, ce...
Locuteur: Manuel
...ns proposé, comme une mesure salutaire, de déterminer une indemnité provisoire pou...
...lheureux qui s'adressent à eux, au lieu de leur faire rendre justice; de refuser les sauvegardes nécessaires ; d...
...ité les citoyens qui ont planté l'arbre de la liberté; d'avoir empêché d'abattre l...
...a-Chapelle, et d'avoir forcé un citoyen de quitter le bonnet rouge qu'il portait.
...-la-Chapelle; nous vous en avons parlé dans notre lettre dû 23, et nous vous avons proposé, comme une mesure salutaire, de déterminer une indemnité provisoire pour les habitants les plus pauvres qui ont souffert des brigandages dont on se pla...
...accuse des officiers généraux, qui sont à Aix-la-Chapelle, d'avoir rebuté les malheureux qui s'adressent à eux, au lieu de leur faire rendre justice; de refuser les sauvegardes nécessaires ; d'avoir maltraité les citoyens qui ont planté l'arbre de la liberté; d'avoir empêché d'abattre l'aigle impérial qui est à Aix-la-Chapelle, et d'avoir forcé un citoyen de quitter le bonnet rouge qu'il portait.
Locuteur: Manuel
...que nous puissions porter aux habitants de la ville et de la campagne des paroles de consolation et de paix, en leur annonçant les indemnités ... ...ovembre; mais nous croyons devoir vous représenter combien il serait avantageux que nous puissions porter aux habitants de la ville et de la campagne des paroles de consolation et de paix, en leur annonçant les indemnités que nous vous avons-proposées dans notre lettre du 23-
Locuteur: Manuel
« Nous nous exprimons de cette manière, parce que vous ne nous a...
...t égard; et autant nous sommes éloignés de passer au delà des bornes que vous avez...
...sion que vous nous aviez commis le soin de les faire exécuter.
« Nous nous exprimons de cette manière, parce que vous ne nous avez donné aucun pouvoir à cet égard; et autant nous sommes éloignés de passer au delà des bornes que vous avez, mises à notre mission, autant nous aurions à nous reprocher que vos intentions manquassent d'être remplies, par.ce que vous seriez dans la fausse persuasion que vous nous aviez commis le soin de les faire exécuter.
Locuteur: Manuel
« Nous vous prions de vous faire relire le décret du 30 novem...
...ois sur les émigrés, et du décret du 15 de ce mois.
« Nous vous prions de vous faire relire le décret du 30 novembre, qui nous envoie ici, vous serez convaincus, comme nous le sommes, qu'il ne ...
... pour ré-, tablir l'ordre à Aix-la-Chapelle, soit pour assurer l'exécution des lois sur les émigrés, et du décret du 15 de ce mois.
Locuteur: Manuel
...pêche ; peut-être jugerez-vous à propos de nous envoyer des ordres relativement à ... ...rier extraordinaire, envoyé ici par le ministre, pour vous faire passer notre dépêche ; peut-être jugerez-vous à propos de nous envoyer des ordres relativement à Aix-la-Chapelle, par la même voie d'un courrier extraordinaire.
Locuteur: Manuel
...ure, la comptabilité et les fournitures de l'armée, s'avance beaucoup; nous l'accé...
...où nous sommes qu'il çst indispensable .de le mettre très in cessa mment sous vos ...
... à l'organisation et à l'administration de l'armée.
« Notre travail sur ce qui regarde l'administration intérieure, la comptabilité et les fournitures de l'armée, s'avance beaucoup; nous l'accélérons d'après la. conviction où nous sommes qu'il çst indispensable .de le mettre très in cessa mment sous vos yeux, pour que vous puissiez rendre, dans un temps utile, les décrets nécessaires à l'organisation et à l'administration de l'armée.
Locuteur: Manuel
« Nous recevons en ce moment de nouvelles lettres qui annoncent que le....
...r, au comité des finances ; nous venons de requérir le commissaire ordonnateur d'e...
...ce n'est qu'un palliatif. Il est urgent de prendre une mesure sur le paiement défi...
« Nous recevons en ce moment de nouvelles lettres qui annoncent que le. service des fourrages et des vivres est prêt à manquer à Aix-la-Chapelle : la c...
... pas ce qui a été précédemment fourni. Nous avons écrit, sur ce sujet, ayant-hier, au comité des finances ; nous venons de requérir le commissaire ordonnateur d'employer tous les moyens légitimes qui sont en son pouvoir pour fournir au besoin pressant;; màisice n'est qu'un palliatif. Il est urgent de prendre une mesure sur le paiement définitif; c'est une nouvelle raison pour vous prier instam-
PRÉSIDENCE DE TREILIIARD, président. PRÉSIDENCE DE TREILIIARD, président.

Séance du samedi 29 décembre 1792

page 35
Locuteur: Manuel
ment de faire la plus prompte réponse à notre d... ment de faire la plus prompte réponse à notre dépêche. »
Locuteur: Manuel
...amus, Delacroix et Danton, commissaires de la Convention nationale à Varmée de Belgique. » « Signé : Gossuin, Camus, Delacroix et Danton, commissaires de la Convention nationale à Varmée de Belgique. »
Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
Je demande que le ministre de la guerre rende compte de l'état des armées quant aux habillement...
... qui sont sur les. lieux aient le droit de faire toutes les réquisitions. et desti...
Je demande que le ministre de la guerre rende compte de l'état des armées quant aux habillements et aux fourrages et que les commissaires qui sont sur les. lieux aient le droit de faire toutes les réquisitions. et destitutions nécessaires. Je demande encore que la lettre des commissaires soit renvo...
Locuteur: Bréard
...lir, il résulte que l'approvisionnement de chaussettes et de bracelets laine pour les soldats coûtera 1,235,00...
...ments m'ont été fournis par le ministre de la guerre. Je propose, en amendement à la motion ae Pontécoulant, qu'au lieu de venir rèndre compte ici de l'état des armées, le ministre soit plu...
Des renseignements que j'ai pu recueillir, il résulte que l'approvisionnement de chaussettes et de bracelets laine pour les soldats coûtera 1,235,000 livres. Ces renseignements m'ont été fournis par le ministre de la guerre. Je propose, en amendement à la motion ae Pontécoulant, qu'au lieu de venir rèndre compte ici de l'état des armées, le ministre soit plutôt tenu d§ faire passer aux comités ses observations par, écrit.
Locuteur: Bréard
Cela dit, je suis partisan à mon tour de décréter une extension illimitée de pouvoirs pour les commissaires envoyés à l'armée de Belgique, et je demandé également le renvoi de leur lettre aux comités diplomatique, de la guerre et des finances réunis. Cela dit, je suis partisan à mon tour de décréter une extension illimitée de pouvoirs pour les commissaires envoyés à l'armée de Belgique, et je demandé également le renvoi de leur lettre aux comités diplomatique, de la guerre et des finances réunis.
Locuteur: Bréard
...sion et décrète une extension illimitée de pouvoirs pour ses commissaires qui sont aux armées. Elle ordonne, en outre, le renvoi de la lettre aux comités réunis des finances de la guerre et di plomatique, avec mission de faire un rapport sur le tout dans la séance du mardi. Elle décide enfin que le ministre de la guerre y fera passer ses observation... (La Convention ferme la discussion et décrète une extension illimitée de pouvoirs pour ses commissaires qui sont aux armées. Elle ordonne, en outre, le renvoi de la lettre aux comités réunis des finances de la guerre et di plomatique, avec mission de faire un rapport sur le tout dans la séance du mardi. Elle décide enfin que le ministre de la guerre y fera passer ses observations par écrit.)
Locuteur: Manuel
... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Monge, ministre de la marine, pour donner connaissance des...
... établi à Gênes, qui a fait à l'escadre de l'amiral Truguet l'avance de 210,693 liv. 2 s, sans en exiger aucun ...
, secrétaire, donne lecture d'une lettre de Monge, ministre de la marine, pour donner connaissance des procédés du négociant Régny, établi à Gênes, qui a fait à l'escadre de l'amiral Truguet l'avance de 210,693 liv. 2 s, sans en exiger aucun intérêt; cette lettre est ainsi conçue ( ï) :
Locuteur: Manuel
l'an de la République française. l'an de la République française.
Locuteur: Manuel
naissance de la nation envers le citoyen Rigny ne se... naissance de la nation envers le citoyen Rigny ne serait pas une récompense à accorder à son patriotisme et un encouragement à donne...
Locuteur: Manuel
« Le ministre de la marine, « Signé : Monge. » « Le ministre de la marine, « Signé : Monge. »
Locuteur: Manuel
...on certaines pièces1, qu'il donne comme de nouvelles preuves de la trahison de Choiseul-Gouffier, qui a employé jusqu'... , secrétaire, ajoute : Le même ministre envoie à la Convention certaines pièces1, qu'il donne comme de nouvelles preuves de la trahison de Choiseul-Gouffier, qui a employé jusqu'aux menaces pour forcer lès négociants français aux Echelles du Levant à le reco...
Locuteur: Manuel
...Convention ordonne la mention honorable de la conduite des citoyens Régny et Novan... (La Convention ordonne la mention honorable de la conduite des citoyens Régny et Novanne et décrète que le procès-verbal leur sera envoyé.)
Locuteur: Manuel
Un membre : Il me paraît impossible de laisser tel que nous venons de le rendre le décret sur nos commissaire...
...ser davantage cette extension illimitée de pouvoirs que nous leur avons accordée, ...
Un membre : Il me paraît impossible de laisser tel que nous venons de le rendre le décret sur nos commissaires aux armées. J'estime que nous devons préciser davantage cette extension illimitée de pouvoirs que nous leur avons accordée, et c'est pourquoi je demande qu'on nous relise ce décret du 30 novembre, auquel ...
Locuteur: Le Président
...novembre 1792, relatif aux commissaires de l'armée de Belgique. Je vais faire donner lecture du décret du 30 novembre 1792, relatif aux commissaires de l'armée de Belgique.
Locuteur: Manuel
...t demain, pour se transporter à l'armée de Du mouriez, prendre des renseignements ...
...c les réponses fournies par le ministre de la guerre et par les commissaires de la trésorerie ; autorise, à cet effet, ...
...dans son sein, dont deux partiront ce soir, avant neuf heures, et, deux partiront demain, pour se transporter à l'armée de Du mouriez, prendre des renseignements et vérifier sur les lieux les faits dénoncés par le général Dumouriez, qui se trouvent en contradiction avec les réponses fournies par le ministre de la guerre et par les commissaires de la trésorerie ; autorise, à cet effet, lesdits commissaires â se faire représenter tous livres, états, registres, corre...
Locuteur: Manuel
...mble, que nos commissaires se plaignent de manquer de pouvoirs pour rétablir l'ordre à Aix-Ia-Gna-pelfe et pour assurer l'exécution de la loi sur les.émigrés, ainsi que du décret rendu par vous le 15 de ce mois. Il est bon certainement qu'ils...
...rge par eux d'en délibérer en commun et de faire parvenir de suite à la Convention les arrêtés qu'il...
Le même membre : C'est avec raison, il semble, que nos commissaires se plaignent de manquer de pouvoirs pour rétablir l'ordre à Aix-Ia-Gna-pelfe et pour assurer l'exécution de la loi sur les.émigrés, ainsi que du décret rendu par vous le 15 de ce mois. Il est bon certainement qu'ils puissent faire toutes réquisitions qu'ils jugeront nécessaires pour le maintien...
...donner tous les remplacements et arrestations qu'ils estimeront justes, à la charge par eux d'en délibérer en commun et de faire parvenir de suite à la Convention les arrêtés qu'ils auront pris.
Locuteur: Manuel
...ent que les commissaires aient le droit de remplacer provisoirement les officiers ... Je demande formellement que les commissaires aient le droit de remplacer provisoirement les officiers civils et militaires qu'ils estimeraient devoir destituer.
« Il est de mon devoir de donner connaissance à la Convention nat...
...'escadre du contre-amiral Truguet, lors de son mouillage dans ce port. Au moment où il était si pressant de fournir aux-divers besoins de cette escadre, Ce négociant a fait, gratuitement l'avance de 210,693 liv, 2 s. sans en exiger aucun intérêt, témoignant qu'il était trop heureux de se rendre utile à la République française. Un trait aussi rare de désintéressement m'a paru digne, citoye...
...era, dans sa sagesse, si un témoignage, de la recon-. (1) Archives nationales, Car...
« Il est de mon devoir de donner connaissance à la Convention nationale des procédés généreux du négociant Régny, établi à Gênes, envers l'escadre du contre-amiral Truguet, lors de son mouillage dans ce port. Au moment où il était si pressant de fournir aux-divers besoins de cette escadre, Ce négociant a fait, gratuitement l'avance de 210,693 liv, 2 s. sans en exiger aucun intérêt, témoignant qu'il était trop heureux de se rendre utile à la République française. Un trait aussi rare de désintéressement m'a paru digne, citoyen Président, d'être mis sous les yeux aë la Convention nationale, qui appréciera, dans sa sagesse, si un témoignage, de la recon-. (1) Archives nationales, Carton C 2i2, chemise 297, pièce n° 16.

Séance du samedi 29 décembre 1792

page 36
Locuteur: Manuel
...te que les commissaires auront le droit de remplacer provisoirement les officiers ...
...commissaires envoyés par elle à l'armée de la Belgique et aux autres armées de la République, ont pouvoir de faire toutes réquisitions, , ordonner p...
...s pour le maintien ou le,rétablissement Eordre public, à la charge par eux d'en délibérer en commun, et de faire parvenir de suite à la Convention les arrêtés qu il...
question préalable et décrète que les commissaires auront le droit de remplacer provisoirement les officiers civils et militaires qu'ils estimeraient devoir destituer.) Suit le texte définitif du décret rendu : « La Convention nationale décrète que les commissaires envoyés par elle à l'armée de la Belgique et aux autres armées de la République, ont pouvoir de faire toutes réquisitions, , ordonner provisoirement toutes destitutions, remplacements et arrestations qu'ils jugeront nécessaires pour le maintien ou le,rétablissement Eordre public, à la charge par eux d'en délibérer en commun, et de faire parvenir de suite à la Convention les arrêtés qu ils auront pris. »
Locuteur: Manuel
... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Pache, ministre de la guerre,: concernant le 8fi bataillon... , secrétaire, donne lecture d'une lettre de Pache, ministre de la guerre,: concernant le 8fi bataillon du département du Calvados; cette lettre est ainsi conçue (1) ;
Locuteur: Manuel
l'an Ier de la République française. l'an Ier de la République française.
Locuteur: Manuel
Pache, ministre de la guerre, au Président de la Convention nationale* ~ Pache, ministre de la guerre, au Président de la Convention nationale* ~
Locuteur: Manuel
" « Je viens de faire rechercher dans mes bureaux: tout... " « Je viens de faire rechercher dans mes bureaux: toutes les demandes relatives à l'habillement qui ont pu être faites pour le 8e bata...
Locuteur: Manuel
... arrêté par le conseil d'administration de ce bataillon, lé 8 de ce mois, des effets que ce bataillon avait reçus et de ceux qui lui manquaient pour son compte... « Il ne s'en ;est pas trouvé d'autres qu'un état arrêté par le conseil d'administration de ce bataillon, lé 8 de ce mois, des effets que ce bataillon avait reçus et de ceux qui lui manquaient pour son compte.
Locuteur: Manuel
« Gomme il ne s'est pas trouvé de lettre d'envoi de cet état, il paraît qu'il a été remis directement au bureau de l'habillement par des officiers de ce bataillon, j'ignore quel jour, mais ...
...le 14 pour lui faire remettre une somme de 15,00(5 livres afin de le mettre en état de se pourvoir d'èffets de petit équipement, et le même jour il a été donné ordre à l'administration de l'habillement des troupes de lui fournir des marchandises et effets nécessaires pour la confection de 505 habitsrô50 vestes, 625 culottes, 534 bonnets de police, 614 casques, 588 gibernes et porte-gibernes, 600 bretelles de fusils, 8 caisses et 8 colliers de tambours.
« Gomme il ne s'est pas trouvé de lettre d'envoi de cet état, il paraît qu'il a été remis directement au bureau de l'habillement par des officiers de ce bataillon, j'ignore quel jour, mais il a été donné des ordres le 14 pour lui faire remettre une somme de 15,00(5 livres afin de le mettre en état de se pourvoir d'èffets de petit équipement, et le même jour il a été donné ordre à l'administration de l'habillement des troupes de lui fournir des marchandises et effets nécessaires pour la confection de 505 habitsrô50 vestes, 625 culottes, 534 bonnets de police, 614 casques, 588 gibernes et porte-gibernes, 600 bretelles de fusils, 8 caisses et 8 colliers de tambours.
Locuteur: Manuel
...r la distribution des étoffes et donner de quoi habiller une compagnie de cànonniers qui n'était point portée dan... ...re l'exécution et rapportant la lettre d'avis, en observant qu'il fallait changer la distribution des étoffes et donner de quoi habiller une compagnie de cànonniers qui n'était point portée dans l'état qu'il avait remis.
Locuteur: Manuel
« C'est le 23 de ce mois que le bataillon a écrit pour f... « C'est le 23 de ce mois que le bataillon a écrit pour faire la demande des objets qui lui étaient nécessaires et le 27 au soir les ordr...
Locuteur: Manuel
« Le ministre de la guerre, « Le ministre de la guerre,
Locuteur: Manuel
de 450 hommes. Je demande qu'il se fasse p... de 450 hommes. Je demande qu'il se fasse présenter des états vrais dés recrues et ne délivre jamais que des fournitures né...
Locuteur: Laurent Lecointre
Ce n'est pas le moment de discuter pareilles propositions qui' entraîneraient de longs développements, mais de s'occuper de la motion spéciale, motivée par la lett...
... le projet ae décret que j'ai l'honneur de vous proposer :
Ce n'est pas le moment de discuter pareilles propositions qui' entraîneraient de longs développements, mais de s'occuper de la motion spéciale, motivée par la lettre du ministre sur la pétition du 8e bataillonv du département du Calvados. Je d...
...ions et j'invoque l'ordre du jour sur Top position générale. Voici, en revanche, le projet ae décret que j'ai l'honneur de vous proposer :
Locuteur: Laurent Lecointre
...ntion nationale décrète que le ministre de la guerre est autorisé à délivrer à l'a...
...ra au bataillon, sous la responsàDilité de l'administration, qui en justifiera, po...
« La Convention nationale décrète que le ministre de la guerre est autorisé à délivrer à l'administration du 8e bataillon du Calvados l'habillement, armement et équipement ...
...être distribué à l'effectif des volontaires qui en ont besoin ; le surplus restera au bataillon, sous la responsàDilité de l'administration, qui en justifiera, pour habiller, armer et équiper les recrues qui compléteront ce bataillon.
Locuteur: Laurent Lecointre
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Manuel
... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui transmet à la Convention une série de pièces émanant de l'administration du département du Gard...
...onvoquer une second