Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-102 hits on 1792-112 hits on 1792-127 hits on 1793-0114 hits on 1793-028 hits on 1793-030 hits on 1793-043 hits on 1793-0510 hits on 1793-0613 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-051 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 13 volumes
  • Tome 53 : Du 27 octobre au 30 novembre 1792 2 résultats
    • Séance du lundi 20 novembre 1792

      - search term matches: (10)

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 486
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Lebrun, ministre des affaires étrangère...
      ... Convention une note remise au ministre de France à Londres par Malouet, qui se présente comme défenseur officieux de Louis Capet.
      , secrétaire, donne lecture d'une lettre de Lebrun, ministre des affaires étrangères, qui transmet à la Convention une note remise au ministre de France à Londres par Malouet, qui se présente comme défenseur officieux de Louis Capet.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Suit un extrait de cette noté : Suit un extrait de cette noté :
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Sorti de Paris lé 17 septembre dernier, ainsi qu...
      ..., et produit à Londres à M. le ministre de France, occupé ici à réparer mes établissements à Saint-Oomingue par les avances de fonds qui me sont nécessaires, je ne pe...
      ..., si un intérêt plus pressant que celui de mes propres affaires ne me faisait désirer de rentrer en France le plus tôt possible....
      ...u'il est question d'instruirè le procès de Louis XVI.
      « Sorti de Paris lé 17 septembre dernier, ainsi que cela est constaté par mon passeport, visé à Amiens le 18, et produit à Londres à M. le ministre de France, occupé ici à réparer mes établissements à Saint-Oomingue par les avances de fonds qui me sont nécessaires, je ne peux, sous aucun rapport, être compris dans la classe des émigrés, et j'attendrais sans inquiétude l'explication du dernier décret, si un intérêt plus pressant que celui de mes propres affaires ne me faisait désirer de rentrer en France le plus tôt possible. J'apprends par les papiers puplics qu'il est question d'instruirè le procès de Louis XVI.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...elles qu'elles soient, mais indépendant toute considération dans le sentiment de mes devoirs et la déclaration de mes opinions, je me crois obligé de me proposer comme défenseur officieux d...
      ...oré les vertus, et dont il m'est permis de déplorer l'infortune. J'ai l'honneur de prier M. le ministre de France de soumettre ma demande au conseil, à l'ef...
      ...astres à Saint-Domingue et la situation de nos correspondants en France ne permettent plus aux colons de trouver dans l'intérieur du royaume. Lo...
      « Soumis au gouvernement et aux lois établies, quelles qu'elles soient, mais indépendant toute considération dans le sentiment de mes devoirs et la déclaration de mes opinions, je me crois obligé de me proposer comme défenseur officieux d'un prince dont j'ai .toujours honoré les vertus, et dont il m'est permis de déplorer l'infortune. J'ai l'honneur de prier M. le ministre de France de soumettre ma demande au conseil, à l'effet d'en obtenir un passeport qui me. mette à l'abri des difficultés qu'éprouven...
      ...bre pour se dérober au fer des assassins, et chercher des ressources que nos désastres à Saint-Domingue et la situation de nos correspondants en France ne permettent plus aux colons de trouver dans l'intérieur du royaume. Londres,, le 8 octobre 1792.
      Locuteur: Birotteau
      ...département. Je demande que le ministre de l'intérieur soit chargé de réparer cette omission et fasse porter ... 11 est possible que le, citoyen Malouet ne soit pas connu comme émigré dans son département. Je demande que le ministre de l'intérieur soit chargé de réparer cette omission et fasse porter son nom sur la liste des émigrés.
      Locuteur: Treilhard
      Il suffit de renvoyer la lettre au comité d'aliénati... Il suffit de renvoyer la lettre au comité d'aliénation, où il y a un registre ouvert
      Locuteur: Treilhard
      sur lequel sont portés tous les noms de ceux dont on apprend l'émigration. > sur lequel sont portés tous les noms de ceux dont on apprend l'émigration. >
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      de la République. de la République.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... le conseil exécutif pour rendre compte de ma conduite dans cette campagne, au mom... « Citoyens législateurs, mandé par le conseil exécutif pour rendre compte de ma conduite dans cette campagne, au moment où je conduisais une armée victorieuse à la poursuite des ennemis, j'ai obéi...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...'être éclairé sur les moindres détails, de la conduite d'un fonctionnaire public, ...
      ...eprésentants du peuple, l'exacte vérité de tout ce qu'il contient. Chacun a pu y voir si j'ai démérité de ma patrie, ou si au contraire je n'ai p...
      ...uvoir à Chasser les armées des despotes de la terre sacrée de la liberté. Le poste de Biesnes, où j'ai constamment arrêté les...
      ... d'Autrecourt qui a! déterminé la fuite de 20,000 Autrichiens où Hessois ; mon camp offensif de Sivrey-la-Perche,avec moins de 16,000hommes contre 50,000; et enfin la reprise de Verdun sans effusion de sang : voilà des faits que je pourrais ...
      ...nt relatifs; persuadé que dans un gouvernement libre chaque citoyen à le droit d'être éclairé sur les moindres détails, de la conduite d'un fonctionnaire public, j'ai dû, en me justifiant auprès du conseil exécutif, soumettre à mes concitoyen...
      ...ndu, et en conséquence je 1 ai livré à l'impression. J'affirme ici, devant les représentants du peuple, l'exacte vérité de tout ce qu'il contient. Chacun a pu y voir si j'ai démérité de ma patrie, ou si au contraire je n'ai pas coopéré ae tout mon pouvoir à Chasser les armées des despotes de la terre sacrée de la liberté. Le poste de Biesnes, où j'ai constamment arrêté les armées combinées et repoussé leurs attaques; l'heureuse affaire d'Autrecourt qui a! déterminé la fuite de 20,000 Autrichiens où Hessois ; mon camp offensif de Sivrey-la-Perche,avec moins de 16,000hommes contre 50,000; et enfin la reprise de Verdun sans effusion de sang : voilà des faits que je pourrais opposer à une injuste prévention.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « J'avais lieu de me flatter, citoyens législateurs, qu'avant de retourner aux combats, il me serait permis, en vous rendant mes hommages, de renouveler dans votre sein le serment gravé dans l'àme de tout soldat français, celui de combattre jusqu'à la mort les despotes....
      ...serve qui ressemble fort à l'arbitraire de l'ancien régime; il m'a déclaré qu'il n...
      ...nt l'expectative d'une honteuse pension de retraite. Cette décision me voue à l'in...
      ...oment où la République a besoin du bras de chacun de ces soldats, et elle m'attaque jusque d...
      « J'avais lieu de me flatter, citoyens législateurs, qu'avant de retourner aux combats, il me serait permis, en vous rendant mes hommages, de renouveler dans votre sein le serment gravé dans l'àme de tout soldat français, celui de combattre jusqu'à la mort les despotes. Mais le conseil exécutif; dont je n'ai pu savoir les motifs, s'est tenu à mon égard dans une réserve qui ressemble fort à l'arbitraire de l'ancien régime; il m'a déclaré qu'il ne me rétablissait pas dans mon commandement, en m'offrant l'expectative d'une honteuse pension de retraite. Cette décision me voue à l'inactivité, au moment où la République a besoin du bras de chacun de ces soldats, et elle m'attaque jusque dans mon honneur.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Çitoyens législateurs, l'estime de mes compatriotes est le premier besoin de mon cœur, et la justice est le premier bienfait d'un gouver nement libre, j'ai le droit de la réclamer, on pourrait me croire coup... « Çitoyens législateurs, l'estime de mes compatriotes est le premier besoin de mon cœur, et la justice est le premier bienfait d'un gouver nement libre, j'ai le droit de la réclamer, on pourrait me croire coupable si je ne la sollicitais pas vivement. C'est à vous que je m'adresse, vous à...
      présidence de grégoire, président. présidence de grégoire, président.
      ...verte à dix heures du matin. Lepeletier de Saint-Fargeau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche, 18 novembre 1792... La séance est ouverte à dix heures du matin. Lepeletier de Saint-Fargeau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche, 18 novembre 1792.
      ...e secrétaire donne lecture d'une lettre de Roland, ministre'de l'intérieur, qui annonce à la Convention que la somme de 1,200 livres accordée à Girardin, pour une dénonciation de fabrication de faux assignats, avait déjà été remise à... Le mime secrétaire donne lecture d'une lettre de Roland, ministre'de l'intérieur, qui annonce à la Convention que la somme de 1,200 livres accordée à Girardin, pour une dénonciation de fabrication de faux assignats, avait déjà été remise à la femme du citoyen Girardin, lorsqu'il donna des ordres pour en arrêter le pay...

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 487
      Locuteur: Rühl
      ...nom du comité des décrets, fait lecture de l'acte d'accusation rédigé sur les nouveaux fa...
      ...nel du département au Bas-Rhin ^1); cet acte d'accusation est ainsi conçu :
      , au nom du comité des décrets, fait lecture de l'acte d'accusation rédigé sur les nouveaux faits articulés par lui contre Frédéric Diétrich, renvoyé devant le tribunal criminel du département au Bas-Rhin ^1); cet acte d'accusation est ainsi conçu :
      Locuteur: Rühl
      Acte d'accusation contre Frédéric Diétrich, ci-devant maire de Strasbourg. Acte d'accusation contre Frédéric Diétrich, ci-devant maire de Strasbourg.
      Locuteur: Rühl
      ...lée nationale, signée d'un grand nombre de citoyens de Strasbourg, dont la plupart n'ont pas l'usage de la langue française, où il leur fait di...
      ...'on conserve au roi les pouvoirs que la Constitution lui a délégués et que, le jour où la Constitution sera violée, leurs liens seront brisés ...
      « Par une adresse à l'Assemblée nationale, signée d'un grand nombre de citoyens de Strasbourg, dont la plupart n'ont pas l'usage de la langue française, où il leur fait dire qu'ils demandent que l'on conserve au roi les pouvoirs que la Constitution lui a délégués et que, le jour où la Constitution sera violée, leurs liens seront brisés et leurs droits leur Seront rendus ;
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « C'est l'exécution de ce décret que je viens réclamer aujourd'hui ; qu'il me soit permis surtout de connaître toutes les inculpations, et j...
      ...e victorieusement. Je vous supplie donc de décréter que l'examen de ma conduite sera renvoyé à vos comités, ainsi que cet exemplaire de mon compte rendu, que je signe comme pièce authentique, et que je demande la permission de déposer sur le bureau.
      « C'est l'exécution de ce décret que je viens réclamer aujourd'hui ; qu'il me soit permis surtout de connaître toutes les inculpations, et je suis assuré d'y répondre victorieusement. Je vous supplie donc de décréter que l'examen de ma conduite sera renvoyé à vos comités, ainsi que cet exemplaire de mon compte rendu, que je signe comme pièce authentique, et que je demande la permission de déposer sur le bureau.
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ...admission. J'insiste pour que lé comité de la guerre rende compte incessamment à la Convention nationale, de la pétition et du compte rendu de ce général, dont le rapport imprimé ins...
      ...erribles circonstances dont nous venons de sortir glorieusement.
      ...ndu dimanche dernier; mais que l'affaire du commissaire Vincent a empêché cette admission. J'insiste pour que lé comité de la guerre rende compte incessamment à la Convention nationale, de la pétition et du compte rendu de ce général, dont le rapport imprimé inspire le plus vif intérêt, et prouve les services qu'il a rendus à la patrie dans les terribles circonstances dont nous venons de sortir glorieusement.
      Locuteur: Sillery
      Je m'empresse de rendre justice aux talents et à la cond...
      ... ait pris sa place dans le commandement de cette armée, attendu que le général Dil...
      Je m'empresse de rendre justice aux talents et à la conduite courageuse du général Dillon; si j'ai quelques regrets dans cette affaire, c'est que le général Valence, mon gendre, ait pris sa place dans le commandement de cette armée, attendu que le général Dillon s'est conduit avec un patriotisme et une bravoure qui méritent les plus gran...
      Locuteur: Sillery
      ... le rapport du général Dillon au comité de la guerre, et charge le comité de lui en rendre compte incessamment.) (La Convention nationale renvoie la pétition et le rapport du général Dillon au comité de la guerre, et charge le comité de lui en rendre compte incessamment.)
      Locuteur: Rühl
      ... est dit encore que le vœu des citoyens de Strasbourg est que l'Assemblée national...
      ...trice et anarchiste, connue sous le nom de Jacobins ;
      mondes, et où il est dit encore que le vœu des citoyens de Strasbourg est que l'Assemblée nationale porte enfin une loi sévère contre cette corporation conspiratrice et anarchiste, connue sous le nom de Jacobins ;
      Locuteur: Rühl
      ...n Champy, où il recommande l'impression de cette adresse en placards en grande profusion,où il le prie de la faire afficher dans tout Paris, puis...
      ...lle n'est signée que du conseil général de la commune, en ajoutant qu'il lui enver...
      « Par une lettre signée Diétrich, du 27 juin dernier, adressée au citoyen Champy, où il recommande l'impression de cette adresse en placards en grande profusion,où il le prie de la faire afficher dans tout Paris, puisque selon lui elle fera un excellent effet,et où il avoue cependant qu'elle n'est signée que du conseil général de la commune, en ajoutant qu'il lui enverra demain le nombre des signatures que la journée pourra produire ;
      Locuteur: Rühl
      ...lée, puissante, la clef et le boulevard de la France, ressent profondément les att...
      ...s Parisiens l'ont empêché d'afficher et de placarder l'adresse dont il est questio...
      ...arisiens, du citoyen Champy, qui porte: que Strasbourg, ville forte, riche, peuplée, puissante, la clef et le boulevard de la France, ressent profondément les atteintes portées à ses droits, en ce que les Parisiens l'ont empêché d'afficher et de placarder l'adresse dont il est question ;
      Locuteur: Rühl
      ...let dernier, où il approuve les menaces de Champy, faites aux Parisiens, en disant...
      ...et où il dit : J'ai disposé les esprits de manière à n'être étonnés d'aucun événem...
      « Par une lettre signée Diétrich, du 16 juillet dernier, où il approuve les menaces de Champy, faites aux Parisiens, en disant qu'il engagera le corps municipal à y donner son acquiescement formel, et où il dit : J'ai disposé les esprits de manière à n'être étonnés d'aucun événement et à montrer les dents ;
      Locuteur: Rühl
      ... d'avoir défendu à la Société populaire de Strasbourg de s'assembler et d'avoir fait apposer le ... « Par une dénonciation d'avoir défendu à la Société populaire de Strasbourg de s'assembler et d'avoir fait apposer le scellé sur ses livres, papiers et correspondance, sans y être légalement autoris...
      Locuteur: Rühl
      « Par une dénonciation de Philibert Simon, vicaire épiscopal, auj...
      ... du Bas-Rhin à la Convention nationale, de l'avoir banni et exilé de Strasbourg, lui et plusieurs autres cit...
      « Par une dénonciation de Philibert Simon, vicaire épiscopal, aujourd'hui député du département du Bas-Rhin à la Convention nationale, de l'avoir banni et exilé de Strasbourg, lui et plusieurs autres citoyens, sans aucune forme égale, sous peine d'emprisonnement s'ils ne quittaient ...
      Locuteur: Rühl
      ...nonciation faite contre lui au district de Strasbourg, fondée sur ce qu'il a accordé de sa propre autorité un passeport signé de sa main à la femme de Nadal, directeur de l'arsenal de cette ville, qui avait émigré en emport...
      ..., pouvoir suivre son mari avéc le reste de ses effets ;
      « Par une dénonciation faite contre lui au district de Strasbourg, fondée sur ce qu'il a accordé de sa propre autorité un passeport signé de sa main à la femme de Nadal, directeur de l'arsenal de cette ville, qui avait émigré en emportant plusieurs effets précieux, pour, pouvoir suivre son mari avéc le reste de ses effets ;
      Locuteur: Rühl
      ...icier municipal, et notable ae la ville de Strasbourg, du 20 août dernier, où il e...
      ...n désapprouvant le parti qu'elle a pris de la suspension au roi.
      « Par une lettre du citoyen Laquiante, ancien officier municipal, et notable ae la ville de Strasbourg, du 20 août dernier, où il expose : qu'il a empêché la rédaction et la publication ae deux adresses, qui ne ...
      ... séparer Strasbourg du centre d'union qui réside dans l'Assemblée législative, en désapprouvant le parti qu'elle a pris de la suspension au roi.
      Locuteur: Rühl
      « Par la minute d'une de ces adresses, qui paraît de la main même de Diétrich, où il dit entre autres au conseil général de la commune de Strasbourg : Citoyens, nous remplissons...
      ... un devoir pénible ; c'est d'une erreur de vos représentants que nous allons vous entretenir : mais il s'agit de votre salut, et toute démarche qui a ce...
      « Par la minute d'une de ces adresses, qui paraît de la main même de Diétrich, où il dit entre autres au conseil général de la commune de Strasbourg : Citoyens, nous remplissons aujourd'hui un devoir pénible ; c'est d'une erreur de vos représentants que nous allons vous entretenir : mais il s'agit de votre salut, et toute démarche qui a cet objet est justiflëe.La Cons-
      ... que Frédéric Diétrich, ci-devant maire de Strasbourg, fait présenter à l'Assemblé...
      ...afayette, il est dit : que les citoyens de Strasbourg ont trouvé dans la lettre du département de Paris du 12 juin au ministre de l'intérieur et dans celle du général Lafayette l'expression de leurs sentiments et de leurs vœux, qu'ils ont reconnu dans la dernière l'émule de Washington et le héros de la liberté des deux (1) Voy. ci-dessus, séance du 11 novembre 1793, page 364, la dénonciation portée par R...
      « Par une adresse que Frédéric Diétrich, ci-devant maire de Strasbourg, fait présenter à l'Assemblée nationale législative^ la suite d'une conférence qu'il eut à Strasbourg avec le général Lafayette, il est dit : que les citoyens de Strasbourg ont trouvé dans la lettre du département de Paris du 12 juin au ministre de l'intérieur et dans celle du général Lafayette l'expression de leurs sentiments et de leurs vœux, qu'ils ont reconnu dans la dernière l'émule de Washington et le héros de la liberté des deux (1) Voy. ci-dessus, séance du 11 novembre 1793, page 364, la dénonciation portée par Riilh contre Frédéric Diétrich.

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 488
      Locuteur: Rühl
      ..., et, devançant l'époque déterminée par l'Acte constitutionnel pour la revision, elle a ordonné la con...
      ...nale qui doit s'occuper, dès à présent, de cette réforme ;
      ...jurée vient d'être violée : l'Assemblée nationale a suspendu le pouvoir exécutif, et, devançant l'époque déterminée par l'Acte constitutionnel pour la revision, elle a ordonné la convocation d'une Convention nationale qui doit s'occuper, dès à présent, de cette réforme ;
      Locuteur: Rühl
      ...rps administratifs réunis dans la ville de Strasbourg, où il est dit : Des commissaires de l'Assemblée nationale sont attendus, pe...
      ...pides apparitions dans plusieurs villes de leur route, tout autorise à craindre qu...
      ...ce dont ils jouissent n'est qu'un titre de plus à la proscription. Et où il est di...
      ...i vous commander peut-être au nom d'une Constitution qu'ils ont anéantie, n'ont aucun droit ...
      « Par une pétition aux corps administratifs réunis dans la ville de Strasbourg, où il est dit : Des commissaires de l'Assemblée nationale sont attendus, peut-être arrivés en cette ville. Le mystère qui enveloppe leur marche, leurs rapides apparitions dans plusieurs villes de leur route, tout autorise à craindre que leur mission annoncée comme ayant l'armée seule pour objet n'ait dans le fait ...
      ... craindre la suspension, la destitution même des magistrats, pour qui la confiance dont ils jouissent n'est qu'un titre de plus à la proscription. Et où il est dit encore : Citoyens, ces hommes qui viennent ici vous commander peut-être au nom d'une Constitution qu'ils ont anéantie, n'ont aucun droit à votre obéissance et ne peuvent prétendre à votre acquiescement aux proposition...
      Locuteur: Rühl
      ...ir séduit et égaré un très grand nombre de citoyens, en leur faisant signer une adresse, où ils disent que le jour où la Constitution sera violée, en ne conservant pas au ro... « D'avoir séduit et égaré un très grand nombre de citoyens, en leur faisant signer une adresse, où ils disent que le jour où la Constitution sera violée, en ne conservant pas au roi les pouvoirs qui lui sont délégués, leurs liens seront brisés et leurs droits ...
      Locuteur: Rühl
      ...nséquence, elle l'accuse par le présent acte devant le tribunal criminel du départem...
      ...u du crime indiqué dans le paragraphe 4 de l'article 1er, section 1", titre Ier de la seconde partie du Gode pénal, parce ...
      ...nté d'ébranler la fidélité des citoyens de Strasbourg envers la nation française, ...
      « En conséquence, elle l'accuse par le présent acte devant le tribunal criminel du département du Ras-Rhin, comme prévenu du crime indiqué dans le paragraphe 4 de l'article 1er, section 1", titre Ier de la seconde partie du Gode pénal, parce qu'il a tenté d'ébranler la fidélité des citoyens de Strasbourg envers la nation française, en leur faisant signer qu'ils briseront leurs liens et reprendront leurs droits,...
      Locuteur: Rühl
      ... composant le conseil général permanent de la commune de Gray, datée du 21 août dernier, qui dén...
      ... et quelques membres du conseil général de la commune de Strasbourg de leur avoir envoyé des adresses licencieuses et qui demandent la punition de leurs auteurs ;
      « Par une lettre des membres composant le conseil général permanent de la commune de Gray, datée du 21 août dernier, qui dénonce Diétrich et quelques membres du conseil général de la commune de Strasbourg de leur avoir envoyé des adresses licencieuses et qui demandent la punition de leurs auteurs ;
      Locuteur: Rühl
      ...trich a prêté gratuitement à la commune de Strasbourg des sentiments et des vœux q... ... ces adresses, lettres, minutes et dénonciations, H est annoncé que Frédéric Diétrich a prêté gratuitement à la commune de Strasbourg des sentiments et des vœux qu'elle n'a jamais émis, et dont l'effet devait être la proscription des sociétés...
      Locuteur: Rühl
      « D'avoir disposé les esprits de manière à n'être étonnés d'aucun événem... « D'avoir disposé les esprits de manière à n'être étonnés d'aucun événement et à montrer les dents ;
      Locuteur: Rühl
      « D'avoir porté atteinte à la liberté de ses concitoyens en leur défendant de s'assembler paisiblement et sans armes ... « D'avoir porté atteinte à la liberté de ses concitoyens en leur défendant de s'assembler paisiblement et sans armes ;
      Locuteur: Rühl
      ...autorité, en exilant plusieurs citoyens de leurs foyers sans aucune forme légale ; « D'avoir fait un abus d'autorité, en exilant plusieurs citoyens de leurs foyers sans aucune forme légale ;
      Locuteur: Rühl
      « D'avoir tenté de soulever les départements et les principales municipalités de la République contre l'Assemblée nation... « D'avoir tenté de soulever les départements et les principales municipalités de la République contre l'Assemblée nationale législative, en leur envoyant des adresses licencieuses ;
      Locuteur: Rühl
      « De s'être élevé contre la suspension du ci... « De s'être élevé contre la suspension du ci-devant roi ;
      Locuteur: Rühl
      ...it des efforts pour détacher la commune de Strasbourg du centre de l'union qui réside dans l'Assemblée nat... « D'avoir fait des efforts pour détacher la commune de Strasbourg du centre de l'union qui réside dans l'Assemblée nationale ;
      Locuteur: Rühl
      « D'avoir provoqué la désobéissance de ses concitoyens aux propositions que pourraient leur faire les commissaires de l'Assemblée nationale; « D'avoir provoqué la désobéissance de ses concitoyens aux propositions que pourraient leur faire les commissaires de l'Assemblée nationale;
      Locuteur: Rühl
      ... du crime désigné dans le paragraphe 2, de l'article 1er, section 2, de la seconde partie du Code pénal, parce qu'il a, de son propre aveu, disposé les esprits à ... « Comme prévenu du crime désigné dans le paragraphe 2, de l'article 1er, section 2, de la seconde partie du Code pénal, parce qu'il a, de son propre aveu, disposé les esprits à montrer les dents, selon son expression, et à demander la punition et la suppres...
      Locuteur: Rühl
      ...oir travaillé d'avance à la dissolution de la Convention nationale, en excitant le... ...s le paragraphe 4, article 1er, section 3, partie seconde du Code pénal, pour avoir travaillé d'avance à la dissolution de la Convention nationale, en excitant les citoyens contre elle et contre la réforme dont elle devait s'occuper;
      Locuteur: Rühl
      ... du crime désigné dans le paragraphe 19 de l'article 1er, section 3, partie second...
      ...ttentats contre la liberté individuelle de plusieurs citoyens, en les exilant et b...
      ...'emprisonnement, s'ils ne sortaient pas de la ville de Strasbourg dans les vingt-quatre heures...
      « Gomme prévenu du crime désigné dans le paragraphe 19 de l'article 1er, section 3, partie seconde du Code pénal, en ce qu'il s'est permis des attentats contre la liberté individuelle de plusieurs citoyens, en les exilant et banissant ae leurs foyers, sous peine d'emprisonnement, s'ils ne sortaient pas de la ville de Strasbourg dans les vingt-quatre heures;
      Locuteur: Rühl
      ...le paragraphe 5, article 1er, section 5 de la seconde partie du Code pénal, en ce ... « Gomme prévenu enfin du crime dont il est fait mention dans le paragraphe 5, article 1er, section 5 de la seconde partie du Code pénal, en ce qu'il a provoqué les citoyens à désobéir aux autorités légitimes. »
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      3° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui envoie à la Convention...
      ...aires qui combattent contre les ennemis de la patrie ; il annonce de semblables réclamations faites par plus...
      3° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui envoie à la Convention les réclamations des administrateurs du département du Calvados, relative aux besoins des femmes et des enfants des volontaires qui combattent contre les ennemis de la patrie ; il annonce de semblables réclamations faites par plusieurs autres départements.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...n charge son comité des secours publics de lui faire au plus tôt son rapport sur c... (La Convention charge son comité des secours publics de lui faire au plus tôt son rapport sur cet objet.)
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      4° Lettre de Clavière, ministre des contributions pu... 4° Lettre de Clavière, ministre des contributions publiques, qui demande à la Convention qu'elle statue incessamment sur un régime f...

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 489
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...nvention charge son comité des domaines de lui faire un rapport incessamment sur l... (La Convention charge son comité des domaines de lui faire un rapport incessamment sur le régime forestier.)
      Locuteur: Becker
      demande le renvoi au comité de législation d'une pétition de la commune de Saint-Avold qui sollicite une amnistie en faveur des citoyens de cette commune qui sont détenus dans les fers pour avoir ravagé, dans le cours de la Révolution, un jardin de plaisance. demande le renvoi au comité de législation d'une pétition de la commune de Saint-Avold qui sollicite une amnistie en faveur des citoyens de cette commune qui sont détenus dans les fers pour avoir ravagé, dans le cours de la Révolution, un jardin de plaisance.
      Locuteur: Mallarmé
      ...comité des finances, présente Un projet de décret relatif au paiement à faire dans les chefs lieux de département, des créances de sommes die trois cents livres et au-des...
      ...tiques et laïques, supprimés; le projet de décret est ainsi conçu :
      , au nom du comité des finances, présente Un projet de décret relatif au paiement à faire dans les chefs lieux de département, des créances de sommes die trois cents livres et au-dessous, dues aux fournisseurs, et autres créanciers des ci-devant corps et communautés ecclésiastiques et laïques, supprimés; le projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Mallarmé
      ...3 septembre 1791, qui ont eu pour objet de faciliter laliquidation et le payement, dans les départements, des créances de 300 livres et au-dessous, dues aux four... « La Convention nationale, conformément à l'esprit des lois des 11 avril et 13 septembre 1791, qui ont eu pour objet de faciliter laliquidation et le payement, dans les départements, des créances de 300 livres et au-dessous, dues aux fournisseurs, ouvriers et autres créanciers des ci-devant corps et communautés ecclé...
      Locuteur: Mallarmé
      « Les reconnaissances de liquidation définitives de ces créances, et de toutes celles qui n'excéderont pas le montant de 800 livres, (la Convention nationale étend jusqu'à ladite somme de 800 livres les dispositions des lois de...
      ...ui seront délivrées par les directoires de département, conformément à ladite loi ...
      ...onds qui lui seront faits par la caisse de l'extraordinaire, d'après les états aes...
      ...ont adressés doubles à l'administrateur de cette caisse par les directoires.
      « Les reconnaissances de liquidation définitives de ces créances, et de toutes celles qui n'excéderont pas le montant de 800 livres, (la Convention nationale étend jusqu'à ladite somme de 800 livres les dispositions des lois des 11 avril et 13 septembre dernier) et qui seront délivrées par les directoires de département, conformément à ladite loi du 13 septembre, seront ac- quittées par le receveur du district du chef-lieu u département, sur les fonds qui lui seront faits par la caisse de l'extraordinaire, d'après les états aesdites reconnaissances, qui seront adressés doubles à l'administrateur de cette caisse par les directoires.
      Locuteur: Mallarmé
      « Il en sera de même des reconnaissances de supplément, délivrées pour intérêts des... « Il en sera de même des reconnaissances de supplément, délivrées pour intérêts desdites créances, à ceux desdits créanciers qui n'auraient précédemment obtenu des...
      Locuteur: Mallarmé
      « Les ordonnances ou reconnaissances de liquidation qui auraient été délivrées ...
      ...fait un fonds a cet effet par la caisse de l'extraordinaire, aussi d'après des éta...
      « Les ordonnances ou reconnaissances de liquidation qui auraient été délivrées antérieurement au 1er décembre prochain, seront payées par les receveurs du district du domicile des parties, auxquels receveurs il sera fait un fonds a cet effet par la caisse de l'extraordinaire, aussi d'après des états particuliers qui seront adressés doubles à l'administrateur par les directoir...
      Locuteur: Mallarmé
      ...itions , des contributions directes, et de la contribution patriotique. » positions , des contributions directes, et de la contribution patriotique. »
      Locuteur: Mallarmé
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Le Président
      Hier au soir, un courrier arrivant de Lyon, est venu chez moi, et m'a remis u...
      ...Boissy-d'Anglas et Vitet, qui dévoilent de grandes friponneries.
      Hier au soir, un courrier arrivant de Lyon, est venu chez moi, et m'a remis un paquet renfermant une lettré des commissaires Alquier, Boissy-d'Anglas et Vitet, qui dévoilent de grandes friponneries.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ,^cr^m fait lecture de cette lettre; elle est ainsi conçue (1)... ,^cr^m fait lecture de cette lettre; elle est ainsi conçue (1) :
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      de la République. de la République.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...isiront d'une main plus ferme les rênes de l'administration, et que les lois seron...
      ...nivence la plus criminelle. Nous venons de découvrir des faits graves ; nous récla...
      ...istratifs et judiciaires. Nous espérons que les nouveaux magistrats du peuple saisiront d'une main plus ferme les rênes de l'administration, et que les lois seront enfin respectées dans cette ville, Où depuis si longtemps elles sont méconnues...
      ...ster, et que les plus grands désordres y ont été tolérés ou favorisés par la connivence la plus criminelle. Nous venons de découvrir des faits graves ; nous réclamons toute votre attentiou pour la dénonciation que vous allez entendre, et nous...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...t dès lors nous avons pensé qu'il était de notre devoir de surveiller ce dépôt, et d'y vérifier le...
      ...st développé sous nos yeux le spectacle de toutes les délapidations, de tous les brigandages qui peuvent souill...
      ...u que des fournitures militaires étaient déposées à Lyon pour l'armée du midi; et dès lors nous avons pensé qu'il était de notre devoir de surveiller ce dépôt, et d'y vérifier les abus qui vous ont été dénoncés. Sans avoir prévenu personne, et sans être attendus, nous nous sommes donc transportés au magasin militaire. C'est là que s'est développé sous nos yeux le spectacle de toutes les délapidations, de tous les brigandages qui peuvent souiller une administration et ruiner un Etat.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Le magasin est rempli de fournitures faites par Renjamin, d'aprè...
      ... fournisseurs; et vous jugerez aisément de l'énormité du vol commis par Benjamin e...
      ...lles nous avons pris les quatres paires de souliers que nous vous faisons passer, ...
      ...par un sieur Lajard, cousin du ministre de ce nom, qui de société avec le sieur Lebrun, négociant de Montpellier, a été chargé par le ministre Laiard, de fournir 200,000 paires de souliers et 200,000 chemises.
      « Le magasin est rempli de fournitures faites par Renjamin, d'après le marché passé entre lui et Vincent, et approuvé par Montesquion. Nous vous f...
      ...u Midi. D'après le marché, les chemises doivent être payées 7 livres 10 sols aux fournisseurs; et vous jugerez aisément de l'énormité du vol commis par Benjamin et ses complices. Nous nous sommes fait représenter les fournitures des souliers ...
      ...t violé sans pudeur toutes les conditions du marché. Les fournitures dans lesquelles nous avons pris les quatres paires de souliers que nous vous faisons passer, ont été faites par un sieur Lajard, cousin du ministre de ce nom, qui de société avec le sieur Lebrun, négociant de Montpellier, a été chargé par le ministre Laiard, de fournir 200,000 paires de souliers et 200,000 chemises.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Vous vous étonnerez sans doute que de pareils souliers aient été acceptés dan...
      ... à être expédiés, ne nous ont pas parus de meilleure qualité.
      « Vous vous étonnerez sans doute que de pareils souliers aient été acceptés dans un magasin militaire ; mais cet étonnement cessera lorsque vous saurez que les...
      ...r les fournisseurs eux-mêmes. Les autres objets contenus dansle magasin,et prêts à être expédiés, ne nous ont pas parus de meilleure qualité.
      ...nnés au présent décret seront dispensés de la justification, prescrite par les loi...
      ... 29 juillet, 23 septembre derniers «t 9 de ce mois, concernant la résidence, le payement des im- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collée- tion Portiez (de l'Oise), tome 537, n° 35.
      « Les propriétaires des créances mentionnés au présent décret seront dispensés de la justification, prescrite par les lois des 24 juin, 29 juillet, 23 septembre derniers «t 9 de ce mois, concernant la résidence, le payement des im- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collée- tion Portiez (de l'Oise), tome 537, n° 35.

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 490
      Locuteur: Defermon
      ... jdonnés aux commissaires pour la ville de Lyon soient étendus pour tous, les départements du Midi et qu'ils aient la facilité de suspendre du leurs fonctions et de faire arrêter, s'il y a lieu, les délinquants et fauteurs de malversations dans les approvisionnements et fournitures de l'armée des Alpes. Je propose également le renvoi au comité militaire et de législation pour rédiger l'acte d'accusation'contre tous les fournisseu... Je demande que les pouvoirs jdonnés aux commissaires pour la ville de Lyon soient étendus pour tous, les départements du Midi et qu'ils aient la facilité de suspendre du leurs fonctions et de faire arrêter, s'il y a lieu, les délinquants et fauteurs de malversations dans les approvisionnements et fournitures de l'armée des Alpes. Je propose également le renvoi au comité militaire et de législation pour rédiger l'acte d'accusation'contre tous les fournisseurs infidèles..
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      faible; une partie d'une fourniture de chapeaux est hors d'état de servir. Enfin, et ce que vous concevrez difficilement, un grand nombre de pièces de draps ont été acceptées sâns que l'au-nage ait été vérifié ; il n'y a de comparable à cette prévarication que ce...
      ...écifié la largeur du drap. Vous jugerez de la légèreté avec laquelle ces gens-là v...
      ...é passé le 3 septembre dernier, au camp de Cessieux, entre Vincent et Benjamin : la soumission de Benjamin est datée du 6 septembre, et Vacceptation de Vincent, ainsi que Vapprobation de Montesquiou, sont datées du 3 au même mois. Nous n'avons pas besoin de faire à l'Assemblée des observations su...
      faible; une partie d'une fourniture de chapeaux est hors d'état de servir. Enfin, et ce que vous concevrez difficilement, un grand nombre de pièces de draps ont été acceptées sâns que l'au-nage ait été vérifié ; il n'y a de comparable à cette prévarication que celle du commissaire Vincent, qui, dans le marché passé avec Benjamin, n'a pas spécifié la largeur du drap. Vous jugerez de la légèreté avec laquelle ces gens-là volent la République, lorsque vous connaîtrez cette particularité du marché passé le 3 septembre dernier, au camp de Cessieux, entre Vincent et Benjamin : la soumission de Benjamin est datée du 6 septembre, et Vacceptation de Vincent, ainsi que Vapprobation de Montesquiou, sont datées du 3 au même mois. Nous n'avons pas besoin de faire à l'Assemblée des observations sur cette singularité, les réflexions et les sentiments d'indignation se présenten...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...s à l'instant suspendu ce prévaricateur de, toutes fonctions attachées à son grade... ...ripon; ce commissaire-là est le sieur Vast, attaché à l'armée du Midi. Nous avons à l'instant suspendu ce prévaricateur de, toutes fonctions attachées à son grade; nous avons aussi interdit le sieur Delaunay, faisant les fonctions d'ordonnate...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...ans le magasin une très grande quantité de tonneaux et de ballots remplis de fournitures et prêts à être expédiés à ...
      ...vons pensé, d'après ce que nous venions de voir, que les objets renfermés dans les...
      ... ordonné une nouvelle visite, ainsi que de tous les objets acceptés qui se trouven...
      ...s trois quarts d'une immense fourniture de souliers, acceptée comme bonne par le c...
      ... vraisemblablement encore qu'un repaire de brigandages, fût examiné par des yeux s...
      « Nous avons vu dans le magasin une très grande quantité de tonneaux et de ballots remplis de fournitures et prêts à être expédiés à la première demande; nous avons pensé, d'après ce que nous venions de voir, que les objets renfermés dans les tonneaux avaient été fournis et acceptés aussi frauduleusement, et nous en avons ordonné une nouvelle visite, ainsi que de tous les objets acceptés qui se trouvent dans le magasin. Nous nous sommes félicités ce matin du parti que nous avons pris, en apprenant que plus des trois quarts d'une immense fourniture de souliers, acceptée comme bonne par le commissaire Vast, ont été mis au rebut par les experts nommés d'après nos ordres ...
      ...rd en a un immense à Montpellier : il serait à souhaiter que ce dépôt, qui n'est vraisemblablement encore qu'un repaire de brigandages, fût examiné par des yeux sévères.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Quelque pénible qu'il fût de retrouver toutes les ramifications de friponneries dont nous apercevons la ma...
      ...r mois, d'après le sieur Vast lui-même, de 12,000 à 14,000 livres. C'est ainsi que...
      ...ent en décourager les braves défenseurs de la liberté, ou les faire périr de misère au milieu des triomphes. Nous os...
      « Quelque pénible qu'il fût de retrouver toutes les ramifications de friponneries dont nous apercevons la masse, nous nous y livrerons avec zèle si vous l'ordonnez; ce n'est pas seulement ...
      ...l'Etat onéreux jusqu'à l'excès ; celui des charrettes, par exemple, qui coûte par mois, d'après le sieur Vast lui-même, de 12,000 à 14,000 livres. C'est ainsi que que la République est indignement trahie par des fonctionnaires publics prévari...
      ...on, en effet, c'est une trahison contre l'Etat que le crime dont les effets doivent en décourager les braves défenseurs de la liberté, ou les faire périr de misère au milieu des triomphes. Nous oserons vous le dire afin
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...ie militaire ne présente qu'une échelle de crimes : fournisseur général, fournisse...
      ... qui a mérite le plus. Voilà le tableau de votre état militaire pour la partie des...
      ...nnements; voilà quelle est la situation de vos soldats.
      ... nous en avons la preuve, que dans,chaque marché, chaque fourniture, la hiérarchie militaire ne présente qu'une échelle de crimes : fournisseur général, fournisseur en second, visiteur, garde -magasin, commissaire, commissaire ordonnateur, ét...
      ... la nation paie des prévaricateurs; et est presque toujours injuste envers celui qui a mérite le plus. Voilà le tableau de votre état militaire pour la partie des approvisionnements; voilà quelle est la situation de vos soldats.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...qu'au scandale dans l'hôpital militaire de Lyon; nous les recherchons, et elles seront l'objet de notre première lettre. ...uire à découvrir d'autres friponneries encore. 11 en existe qui sont portées jusqu'au scandale dans l'hôpital militaire de Lyon; nous les recherchons, et elles seront l'objet de notre première lettre.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... prions d'en faire prévenir le ministre de la guerre. ...x commissaires des guerres par deux autres qui se sont trouvés à Lyon. Nous vous prions d'en faire prévenir le ministre de la guerre.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Les commissaires de la Convention nationale à Lyon, « Les commissaires de la Convention nationale à Lyon,
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...naître ses intentions, et par le retour de notre courrier. P. S. Nous désirons que la Convention nationale nous fasse promptement connaître ses intentions, et par le retour de notre courrier.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... Convention renvoie la lettre au comité de correspondance.) (La Convention renvoie la lettre au comité de correspondance.)
      Locuteur: Merlin
      (de Thionville). Il y a deux mois qu'on a dénoncé les fournitures de souliers pour l'armée du Nord, aujourd'...
      ...sur-le-champ, et vous présenter un mode de remplacer les commissaires de guerre, et les fournisseursquisesontenrichis aux dépens de la nation. Il est affreux que sous le régime de la liberté il se commette des dilapidat...
      ...mps que le ministre nous donne la liste de tous les commissaires de guerre et fournisseurs des armées, afin...
      (de Thionville). Il y a deux mois qu'on a dénoncé les fournitures de souliers pour l'armée du Nord, aujourd'hui on vous dénonce les fournitures pour l'armée du Midi; je demande le renvoi au comité militaire, pour en faire son rapport sur-le-champ, et vous présenter un mode de remplacer les commissaires de guerre, et les fournisseursquisesontenrichis aux dépens de la nation. Il est affreux que sous le régime de la liberté il se commette des dilapidations, qui n'existaient pas sous l'aûcien régime. Il est temps que le ministre nous donne la liste de tous les commissaires de guerre et fournisseurs des armées, afin que l'on connaisse les prévaricateurs et qu'on en fasse justice.
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      ...toyens qui vont combattre pour le salut de la République» et affermir notre libert... Lorsque nous voyons les citoyens qui vont combattre pour le salut de la République» et affermir notre liberté

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 491
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      ...repos ; lorsque nous les voyons manquer de tout, victimes de la friponnerie de fournisseurs et commissaires des guerre...
      ...a que l'échafaud. qui nous fera justice de ces hommes qui ont la barbarie de s'enrichir aux dépens des malheureux soldats de la République. Je demande le décret d'a...
      ... Benjamin, et que le ministre soit tenu de les faire mettre en état d'arrestation....
      et notre repos ; lorsque nous les voyons manquer de tout, victimes de la friponnerie de fournisseurs et commissaires des guerres, nous ne devons pas balancer à prononcer le décret d'accusation. Ce ne sera que l'échafaud. qui nous fera justice de ces hommes qui ont la barbarie de s'enrichir aux dépens des malheureux soldats de la République. Je demande le décret d'accusation contre les citoyens Vincent et Benjamin, et que le ministre soit tenu de les faire mettre en état d'arrestation. Je demande aussi le décret d'accusation contre les commissaires des guerres ; j...
      Locuteur: Bréard
      Je demande que le ministre de la guerre mette sous les yeux de la Convention le tableau de tous les commissaires des guerres. L'incivisme de plusieurs n'est pas douteux. On a nommé à la place de commissaire des guerres, un èx-député à... Je demande que le ministre de la guerre mette sous les yeux de la Convention le tableau de tous les commissaires des guerres. L'incivisme de plusieurs n'est pas douteux. On a nommé à la place de commissaire des guerres, un èx-député à l'Assemblée législative, dont l'aristocratie nous est bien connue.
      Locuteur: Cambon
      Vous avez chargé votre comité de vous faire un rapport sur les peines à ...
      ...ont, excusés, et vous leur avez ordonné de garderies arrêts dans leur maison, au lieu d'être dans les prisons de l'Abbaye. Depuis, j'avais sollicité le ministre de la guerre de me donner communication de tous les marchés, pour en prendre conna...
      Vous avez chargé votre comité de vous faire un rapport sur les peines à infliger aux fournisseurs qui auraient volé la nation. Vous avez fait amener à votre barre, Jacob Benjamin et Vincent. Ces deux particuliers se sont, excusés, et vous leur avez ordonné de garderies arrêts dans leur maison, au lieu d'être dans les prisons de l'Abbaye. Depuis, j'avais sollicité le ministre de la guerre de me donner communication de tous les marchés, pour en prendre connaissance. Je croyais ensuite vous dénoncer |e citoyen Maréchal, que je sais avoir...
      Locuteur: Cambon
      ...ire ordonnateur, accusé d'avoir retardé de 24 heures les hôpitaux ambulants, de manière que nos malades ont été 24 heur...
      ...Nous avions chàrgé le pouvoir, exécutif de nous dénoncer tous les commissaires ord...
      ...vérifier tous les marchés passés au nom de la nation; que les membres de cette commission soient renouvelés souv...
      ...que les agioteurs, n'aient pas le temps de les attendrir par leurs plaintes.
      J'ai aussi à faire une dénonciation Contre Malus, commissaire ordonnateur, accusé d'avoir retardé de 24 heures les hôpitaux ambulants, de manière que nos malades ont été 24 heures sans être pansés. Nous avions chàrgé le pouvoir, exécutif de nous dénoncer tous les commissaires ordonnateurs et fournisseurs qui auraient prë-variqué, et le pouvoir exécutif n'en a rien fait. Je propose qu il soit nommé une commission pour vérifier tous les marchés passés au nom de la nation; que les membres de cette commission soient renouvelés souvent, afin que les agioteurs, n'aient pas le temps de les attendrir par leurs plaintes.
      Locuteur: Treilhard
      ... Quand on nous présente l'état éxcessif de nos dépenses, nous nous consolons par l...
      ... lorsqu'il apprend que les trois quarts de ces dépenses passent dans des mains inf...
      ... delà du Rhin, ils sont aussi au milieu de nous, nous leur donnons notre confiance. J'appuie donc la proposition de Cambon, et je demande que les membres de cette Commission soient parmi les membres de la Convention qui ne sont d'aucun comit...
      Je voulais vous faire la même proposition que Cambon. Quand on nous présente l'état éxcessif de nos dépenses, nous nous consolons par la persuasion qu'elles sont utiles à la République. Mais quel est celui dont le sang ne bouillonne pas lorsqu'il apprend que les trois quarts de ces dépenses passent dans des mains infidèles?... Les conspirateurs ne sont pas seulement au delà du Rhin, ils sont aussi au milieu de nous, nous leur donnons notre confiance. J'appuie donc la proposition de Cambon, et je demande que les membres de cette Commission soient parmi les membres de la Convention qui ne sont d'aucun comité.
      Locuteur: Treilhard
      Un grand nombre de membres : La clôture ! la Un grand nombre de membres : La clôture ! la
      Locuteur: Le Président
      ...e formulée, tout d'abord, par Defermon, de charger ses commissaires envoyés à Lyon de visiter les magasins des approvisionnements de l'armée des Alpes établis à Montpellier... rappelle les "propositions et met aux voix celle formulée, tout d'abord, par Defermon, de charger ses commissaires envoyés à Lyon de visiter les magasins des approvisionnements de l'armée des Alpes établis à Montpellier.
      Locuteur: Julien
      (de Toulouse). Je propose de nommer de nouveaux commissaires pour se rendre à ... (de Toulouse). Je propose de nommer de nouveaux commissaires pour se rendre à Montpellier.
      Locuteur: Julien
      ...charge ses commissaires envoyés à Lyon, de visiter les magasins des approvisionnements de l'armée des Alpes établis à Montpellier, et leur donne les pouvoirs de suspendre de leurs fonctions, et faire arrêter, s'il y a lieu, les délinquants et fauteurs de malversations dans les approvisionnements et fournitures de l'arméei) (La Convention repousse cette proposition ; charge ses commissaires envoyés à Lyon, de visiter les magasins des approvisionnements de l'armée des Alpes établis à Montpellier, et leur donne les pouvoirs de suspendre de leurs fonctions, et faire arrêter, s'il y a lieu, les délinquants et fauteurs de malversations dans les approvisionnements et fournitures de l'arméei)
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...onvention nationale, d'après la lecture de la lettre de ses commissaires à Lyon, du 17 de ce mois, et sur la motion qui a été fai...
      ...contre Vincent, commissaire ordonnateur de l'armée du Midi ; Jacob Benjamin, fournisseur de la même armée ; Vast, commissaire des g...
      « La Convention nationale, d'après la lecture de la lettre de ses commissaires à Lyon, du 17 de ce mois, et sur la motion qui a été faite, décrète qu'il y a lieu à accusation contre Vincent, commissaire ordonnateur de l'armée du Midi ; Jacob Benjamin, fournisseur de la même armée ; Vast, commissaire des guerres à Lyon ; Lajard, fournisseur; Lebrun, négociant à Montpellier; et Delauna...
      Locuteur: Laurent Lecointre
      ...ettre que les visiteurs des fournitures de souliers ont été bien payés par les fou... Il est dit dans la lettre que les visiteurs des fournitures de souliers ont été bien payés par les fournisseurs. Si le fait est vrai, je demande le décret d'accusation contre les vis...
      Locuteur: Cambon
      ...eompte, séance tenante, par le ministre de la guerre, de tous les marchés passés par les commiss...
      ...troupes. Si nous pouvons obtenir l'état de ces marchés, je vous dénoncerai ensuite...
      ...bé a passé un marché pour la fourniture de mulets et chevaux, à raison de 5 liv, 15 sous, à la charge par la nation de nourrir l'homme et le cheval. J'annonce...
      ...e marché a été affermé à loyer à raison de 50 sous pour l'armée du Rhin.
      ...ependant que pour rendre le décret d'accusation, la Convention se fasse rendre jeompte, séance tenante, par le ministre de la guerre, de tous les marchés passés par les commissaires ordonnateurs des troupes. Si nous pouvons obtenir l'état de ces marchés, je vous dénoncerai ensuite un abbé qui est devenu fournisseur. C'est l'abbé d'Espagnac, voulant absolument être fonctionnaire public; cet abbé a passé un marché pour la fourniture de mulets et chevaux, à raison de 5 liv, 15 sous, à la charge par la nation de nourrir l'homme et le cheval. J'annonce que le même marché a été affermé à loyer à raison de 50 sous pour l'armée du Rhin.
      Locuteur: Cambon
      ... demande donc que le ministre soit tenu de nous apporter tous ces marchés, parce q... Je demande donc que le ministre soit tenu de nous apporter tous ces marchés, parce que peut-être découvrirons-nous que Lajard était d'accord avec l'abbé d'Espagnac....

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 492
      Locuteur: Thuriot
      Qu'importe que l'acte d'accusation soit rédigé ou non ? Cet acte ne regarde que la procédure et non l'arrestation de l'accusé. Qu'importe que l'acte d'accusation soit rédigé ou non ? Cet acte ne regarde que la procédure et non l'arrestation de l'accusé.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...que la Convention ordonne aussi que les actes d'accusation soient renvoyés au comité des décrets de la législation pour être rédigés. Je demande que la Convention ordonne aussi que les actes d'accusation soient renvoyés au comité des décrets de la législation pour être rédigés.
      Locuteur: Bréard
      ... une commission extraordinaire composée de 24 membres, qui ne seront d'aucune comm...
      ... mois ; laquelle commission est chargée de se faire représenter et de vérifier tous les différents marchés qui ont été passés, et de faire le rapport des abus et malversati...
      ...ts et fournitures des armées, ainsi que de la conduite des préposés à ces approvis...
      (La Convention décrète qu'il sera nommé une commission extraordinaire composée de 24 membres, qui ne seront d'aucune commission, et qui seront renouvelés par moitié chaque mois ; laquelle commission est chargée de se faire représenter et de vérifier tous les différents marchés qui ont été passés, et de faire le rapport des abus et malversations qui auront été commis dans les approvisionnements et fournitures des armées, ainsi que de la conduite des préposés à ces approvisionnements.)
      Locuteur: Thuriot
      ... cest-à-dire qu'on enjoigne au ministre de la guerre de rendre compte, séance tenante, des marc... ...t été argués par Cambon, je demande qu'on mette aux voix sa seconde proposition, cest-à-dire qu'on enjoigne au ministre de la guerre de rendre compte, séance tenante, des marchés passés par Maréchal et d'Espagnac.
      Locuteur: Thuriot
      ...ntion nationale décrète que le ministre de la guerre fournira, séance tenante, le ...
      ...ommissaire des guerres, pour fourniture de lard salé et fumé, ainsi que celui pass...
      (La Convention nationale décrète que le ministre de la guerre fournira, séance tenante, le marché passé le 28 juillet dernier, par Maréchal, commissaire des guerres, pour fourniture de lard salé et fumé, ainsi que celui passé avec l'abbé d'Espagnac, pour des mulets et chevaux pour l'armée du Midi. Il jo...
      Locuteur: Brissot de Warville
      C'est le ministre de la justice. C'est le ministre de la justice.
      Locuteur: Le Président
      (La Convention décrète que le ministre de la justice lui rendra compte, séance tenante, des causes de l'inexécution du décret d'accusation re... (La Convention décrète que le ministre de la justice lui rendra compte, séance tenante, des causes de l'inexécution du décret d'accusation rendu contre l'ex-ministre Lacoste.)
      Locuteur: Defermon
      ... jugement des accusations qu'elle vient de prononcer. fixe le tribunal devant lequel sera porté le jugement des accusations qu'elle vient de prononcer.
      Locuteur: Defermon
      ...ion renvoie cette proposition au comité de législation.) (La Convention renvoie cette proposition au comité de législation.)
      Locuteur: Lanjuinais
      (La Convention décrète la" proposition de Lajuinais.) (La Convention décrète la" proposition de Lajuinais.)
      Locuteur: Buzot
      Citoyens, permettez-moi de vous soumettre quelques réflexions relatives aux décrets d'accusation que vous venez de rendre. (Murmures.) Citoyens, permettez-moi de vous soumettre quelques réflexions relatives aux décrets d'accusation que vous venez de rendre. (Murmures.)
      Locuteur: Le Président
      ...Convention une autre lettre du ministre de la guerre que je reçois à l'instant : c... Je vais faire lire à la Convention une autre lettre du ministre de la guerre que je reçois à l'instant : c'est un supplément à la confusion générale des fripons.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      , secrétaire, donne lecture de cette lettre qui est ainsi conçue : , secrétaire, donne lecture de cette lettre qui est ainsi conçue :
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      de la République française. de la République française.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      M. Pache, ministre de la guerre, à la Convention nationale. M. Pache, ministre de la guerre, à la Convention nationale.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...e fais passer à la Convention une paire de souliers, une chemise et plusieurs paires de bas fournis au magasin de Strasbourg par Jacob Benjamin. « Je fais passer à la Convention une paire de souliers, une chemise et plusieurs paires de bas fournis au magasin de Strasbourg par Jacob Benjamin.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...nt été apportés par Vieusseux, maréchal de camp, employé dans l'armée du Rhin, et ils avaient été refusés dans les màgasins de Strasbourg par Thierry, commissaire des guerres de la même armée. « Ces trois objets m'ont été apportés par Vieusseux, maréchal de camp, employé dans l'armée du Rhin, et ils avaient été refusés dans les màgasins de Strasbourg par Thierry, commissaire des guerres de la même armée.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... Convention verra que les souliers sont de la plus mauvaise qualité, que la chemis... « La Convention verra que les souliers sont de la plus mauvaise qualité, que la chemise est faite d'une toile presque aussi grosse que la toile d'emballage, tandis qu...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...Les bas ne sont qu'à deux brins au lieu de l'être à trois. « Les bas ne sont qu'à deux brins au lieu de l'être à trois.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...par Vieusseux et Thierry, que le cachet de la guerre était apposé sur le bas, que Renjamin a donné au magasin de Strasbourg, comme ayant été accepté par...
      ... pour être apposé sur le bas ; la bande de papier que l'on aperçoit entre le bas e...
      « Mais, ce qui étonnera la Convention, c'est la découverte faite par Vieusseux et Thierry, que le cachet de la guerre était apposé sur le bas, que Renjamin a donné au magasin de Strasbourg, comme ayant été accepté par le ministre et que ce cachet paraît avoir été détaché d'une lettre pour être apposé sur le bas ; la bande de papier que l'on aperçoit entre le bas et le cachet semble le prouver d'une manière positive.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Il est de mon devoir de dénoncer ce nouveau genre de concussion à la Convention afin qu'elle... « Il est de mon devoir de dénoncer ce nouveau genre de concussion à la Convention afin qu'elle avise sur les moyens qu'elle prendra pour faire punir les fournisseurs infidèle...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Le ministre de la guerre, « Le ministre de la guerre,
      Locuteur: Lanjuinais
      ... les expédie : il faut qu'il rédige les actes d'accusation. Pour que vos décrets s'exécutent, il faut que votre comité les expédie : il faut qu'il rédige les actes d'accusation.

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 493
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...n cachetée par lui et déposée au bureau de la guerre. contient la chemise d'échantillon cachetée par lui et déposée au bureau de la guerre.
      Locuteur: Anthoine
      Voici une lettre des membres de la société populaire de Metz. Ils vous dénoncent que les soulie...
      ...par les fournisseurs sont faits en cuir de cheval pour les semelles, en basane pou...
      ..., et que pour leur donner une apparence de force au tact, ils sont garnis de sapin, d'écorces d'arbre et de carton entre les deux semelles.
      Voici une lettre des membres de la société populaire de Metz. Ils vous dénoncent que les souliers délivrés par les fournisseurs sont faits en cuir de cheval pour les semelles, en basane pour l'empeigne, et que pour leur donner une apparence de force au tact, ils sont garnis de sapin, d'écorces d'arbre et de carton entre les deux semelles.
      Locuteur: Anthoine
      ...nt livré des souliers pour les magasins de Saint-Denis, et notamment le citoyen Ge...
      ... 11 novembre faits par les commissaires de la section de Paris, dite des gardes françaises, qui ...
      ...transporter dans la chambre cotée n° 50 de ce magasin, des souliers fendus en deda...
      ...n en entredeux. (L'opinant fait lecture de ce procès-verbal, ainsi que d'une attestation du garde-magasin, des commissaires de la municipalité et d'un officier inspec...
      ... garde-magasin des souliers hors d'état de servir, je demande qu'il soit décrété d...
      Un membre : Je vous dénonce les deux fournisseurs qui ont livré des souliers pour les magasins de Saint-Denis, et notamment le citoyen Gerdret. Je vais vous lire le procès-verbal du 9 et celui du 11 novembre faits par les commissaires de la section de Paris, dite des gardes françaises, qui constatent que ce fournisseur a fait transporter dans la chambre cotée n° 50 de ce magasin, des souliers fendus en dedans et doublés eu carton en entredeux. (L'opinant fait lecture de ce procès-verbal, ainsi que d'une attestation du garde-magasin, des commissaires de la municipalité et d'un officier inspecteur.) La fraude étant évidente, d'après ces procès-verbaux et ces attestations authentiques qui constatent que Gerdret avait fait recevoir par l ancien garde-magasin des souliers hors d'état de servir, je demande qu'il soit décrété d'accusation.
      Locuteur: Tallien
      ...obité la plus intacte; étant commandant de l'un des bataillons de l'ancienne garde nationale dans Paris, ...
      ...l'ac-. cuse d'avoir fait une fourniture de soutiers défectueuse. Lui soutient, dan...
      Gerdret a toujours joui d'une excellente réputation ; il a toujours montré la probité la plus intacte; étant commandant de l'un des bataillons de l'ancienne garde nationale dans Paris, il a été persécuté par Lafayette. On l'ac-. cuse d'avoir fait une fourniture de soutiers défectueuse. Lui soutient, dans un mémoire qu'il a publié, que ses souliers ont été échangés, douze autres fou...
      Locuteur: Defermon
      Un membre : J'appuie la motion de Defermon. Le 5 octobre et jours suivants, des commissaires ont, dans le magasin de Gerdret, vérifié avec soin paire par pa...
      ...oyé. Il peut être résulté mille erreurs de ces transports. Examinez que Gerdret es...
      Un membre : J'appuie la motion de Defermon. Le 5 octobre et jours suivants, des commissaires ont, dans le magasin de Gerdret, vérifié avec soin paire par paire les souliers; ils emportaient la clef du magasin chaque séance; Ces souliers...
      ... celte chambre, il y a des souliers d'un nommé Maury, que Gerdret n'a point employé. Il peut être résulté mille erreurs de ces transports. Examinez que Gerdret est un républicain qui a servi la Révolution avec constance et courage; l'Assemblé...
      Locuteur: Defermon
      Un membre : J'ai lu le mémoire de Gerdret, j'ai lu les procès-verbaux et ... Un membre : J'ai lu le mémoire de Gerdret, j'ai lu les procès-verbaux et je demande que vous le mettiez en état d'accusation.
      Locuteur: Laurent Lecointre
      ...e plutôt sous la surveillance du comité de sûreté générale. Mettez-le plutôt sous la surveillance du comité de sûreté générale.
      Locuteur: Dartigoeyte
      ... il établit le fait sur ce que les clés de la chambre dans laquelle ils ont été dé...
      ...s ; et d'ailleurs peut-on détruire, par de simples allégations, des faits constaté...
      ...accusation. Gerdret prétend que les souliers qu'il a fournis ont été changés, et il établit le fait sur ce que les clés de la chambre dans laquelle ils ont été déposés sont restées entre les mains des commissaires qui ont fait un rapport cont...
      ...e est contredite par les procès-verbaux, par les attestations des gardes magasins ; et d'ailleurs peut-on détruire, par de simples allégations, des faits constatés par des procès-verbaux? D'ailleurs, c'est aux tribunaux qu'il âp-
      Locuteur: Dartigoeyte
      partiendra de juger ces moyens de justification; votre devoir est de décréter d'accusation un homme aussi fortement prévenu d'avoir lésé les intérêts de la République, et le mezze termine que ... partiendra de juger ces moyens de justification; votre devoir est de décréter d'accusation un homme aussi fortement prévenu d'avoir lésé les intérêts de la République, et le mezze termine que vous propose Tallien est absolument inadmissible.
      Locuteur: Tallien
      ...ion refuse la priorité à la proposition de Tallien.) (La Convention refuse la priorité à la proposition de Tallien.)
      Locuteur: Tallien
      ...une.) Je demande la parole pour un père de famille qui a onze enfants. (Murmures p... (se précipitant vers la tribune.) Je demande la parole pour un père de famille qui a onze enfants. (Murmures prolongés.)
      Locuteur: Le Président
      (La Convention repousse la proposition de Defermon et prononce le décret d'accusa... (La Convention repousse la proposition de Defermon et prononce le décret d'accusation contre Gerdret.)
      Locuteur: Le Président
      ...tionale, après avoir entendu la lecture de l'extrait des délibérations de la section des gardes françaises, des 9 et 11 de ce mois, et sur la motion qui en a été ...
      ...rète d'accusation. Gerdret, fournisseur de souliers au magasin de Saint-Denis pour les armées de la République. »
      « La Convention nationale, après avoir entendu la lecture de l'extrait des délibérations de la section des gardes françaises, des 9 et 11 de ce mois, et sur la motion qui en a été faite, décrète d'accusation. Gerdret, fournisseur de souliers au magasin de Saint-Denis pour les armées de la République. »
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ...tive à l'appui du décret que vous venez de rendre ; ordonnez, au moins, que le ministre de la guerre les communique au comité. Vous n'avez aucune pièce justificative à l'appui du décret que vous venez de rendre ; ordonnez, au moins, que le ministre de la guerre les communique au comité.
      Locuteur: Buzot
      ...s au décret d'accusation que vous venez de rendre. (Murmures.) ...e demande une seconde fois la parole pour présenter quelques réflexions relatives au décret d'accusation que vous venez de rendre. (Murmures.)
      Locuteur: Buzot
      Un grand nombre de membres: L'ordre du jour! Un grand nombre de membres: L'ordre du jour!
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Blanchelande, détenu dans les prisons de l'Abbaye. qui demande à être entendu un... , secrétaire, donne lecture d'une lettre de Blanchelande, détenu dans les prisons de l'Abbaye. qui demande à être entendu un seul instant a la barre.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Roland, ministre de l'intérieur, entre dans la salle et dem... Roland, ministre de l'intérieur, entre dans la salle et demande la parole. (Papiers découverts aux Tuileries.)
      Locuteur: Le Président
      La parole est au ministre de l'intérieur. La parole est au ministre de l'intérieur.
      Locuteur: Le Président
      Roland, ministre de l'intérieur. Je viens apporter à la Convention nationale plusieurs cartons remplis de papiers qui, par leur nature, et par le...
      ...é le plus grand rôle. Plusieurs membres de l'Assemblée constituante et de l'Assemblée législative paraissent y êt...
      ...is ; ils renferment des correspondances de M. Laporte et de plusieurs autres personnes attachées au...
      ...ales du ci-devant roi, et une immensité de projets sur sa garde, sur sa îhaison, sur les armées, et de combinaisons de toute espèce, relatives à|la Révolution...
      Roland, ministre de l'intérieur. Je viens apporter à la Convention nationale plusieurs cartons remplis de papiers qui, par leur nature, et par le lieu où ils ont été trouvés, m'ont paru d'une très grande importance. Je crois ...
      ...ents du 10 août, sur la Révolution entière, et sur les personnages qui y ont joué le plus grand rôle. Plusieurs membres de l'Assemblée constituante et de l'Assemblée législative paraissent y être compromis ; ils renferment des correspondances de M. Laporte et de plusieurs autres personnes attachées au roi ; il y a même des lettres originales du ci-devant roi, et une immensité de projets sur sa garde, sur sa îhaison, sur les armées, et de combinaisons de toute espèce, relatives à|la Révolution.

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 494
      Locuteur: Le Président
      que si la seule personne de Paris qui en avait connaissance ne l'eût indiqué, il eût été impossible de les découvrir. Elles étaient derrière un panneau de lambris, dans un trou pratiqué dans le mur, et fermé par une porte de fer; c'est l'ouvrier qui l'avait fait q... que si la seule personne de Paris qui en avait connaissance ne l'eût indiqué, il eût été impossible de les découvrir. Elles étaient derrière un panneau de lambris, dans un trou pratiqué dans le mur, et fermé par une porte de fer; c'est l'ouvrier qui l'avait fait qui m'en a fait la déclaration. J'ai fait ouvrir ce matin cette armoire, et j'ai ...
      Locuteur: Goupilleau
      Je ne me plains pas du ministre de l'intérieur, en ce que sa vigilante act...
      ...e d'une conspiration; mais je me plains de ce qu'ayant fait la découverte des papi...
      ...pait, dans un appartement sous le sien, de l'examen important dont elle est chargée, il ne lui ait cependant fait aucune part de sa découverte.
      Je ne me plains pas du ministre de l'intérieur, en ce que sa vigilante activité lui a fait découvrir des papiers qui peuvent nous mener peut-être à la connaissance d'une conspiration; mais je me plains de ce qu'ayant fait la découverte des papiers dont il s agit au château des Tuileries, les y ayant fait enlever et ne pouvant ignorer que votre commission des Vingt-Quatre s'y occupait, dans un appartement sous le sien, de l'examen important dont elle est chargée, il ne lui ait cependant fait aucune part de sa découverte.
      Locuteur: Tallien
      ...inistre a fait dresser un procès-verbal de ces pièces. Je demande si le ministre a fait dresser un procès-verbal de ces pièces.
      Locuteur: Cambon
      ...ue la commission* qui doit être chargée de l'examen des pièces apportées par le mi...
      ...la dit, je pense que Roland a eu raison de s'empresser d'apporter ces pièces directement à la Convention nationale. Je suis encore de son avis pour la nomination d'une commission spéciale prise dans le sein de cette Assemblée.
      Je demande que la commission* qui doit être chargée de l'examen des pièces apportées par le ministre, soit nommée sur-le-champ et que son rapport soit fait demain, que nous s...
      ...nous et que la Convention en fasse une éclatante justice. (Applaudissements.) Gela dit, je pense que Roland a eu raison de s'empresser d'apporter ces pièces directement à la Convention nationale. Je suis encore de son avis pour la nomination d'une commission spéciale prise dans le sein de cette Assemblée.
      Locuteur: Goupilleau
      ...osés sur le bureau du Président, achève de compliquer le tumulte.) (Ventrée des papiers, qui sont portés par les huissiers et déposés sur le bureau du Président, achève de compliquer le tumulte.)
      Locuteur: Léonard Bourdon
      J'appuie la demande de nomination d'une commission spéciale et ie propose que cette commission soit formée de 12 membres. J'appuie la demande de nomination d'une commission spéciale et ie propose que cette commission soit formée de 12 membres.
      Locuteur: Léonard Bourdon
      ...ande, par amendement, que la nomination de cette commission se fasse par appel nominal, auquel ne concourront ni les membres de l'Assemblée constituante, ni ceux de l'Assemblée législative. Un membre : Je demande, par amendement, que la nomination de cette commission se fasse par appel nominal, auquel ne concourront ni les membres de l'Assemblée constituante, ni ceux de l'Assemblée législative.
      Locuteur: Gaston
      ...lle ne pourront assister ni les membres de l'Assemblée constituante, ni ceux l'Assemblée législative, hors desquels,... Je propose une séance extraordinaire du soir, à laquelle ne pourront assister ni les membres de l'Assemblée constituante, ni ceux l'Assemblée législative, hors desquels, en présence du public, cette commission sera élue à haute voix... (Violentsmurm...
      Locuteur: Gaston
      ...out s'attacher à demeurer pure aux yeux de ses commettants, et si César... (On rit...
      ...iste des coupables, tant que le rapport de la commission que vous allez nommer, ne...
      l'opinion, doit surtout s'attacher à demeurer pure aux yeux de ses commettants, et si César... (On rit... — Gaston parle dans le tumulte...). Les Français qui nous écoutent^ et l'Europe qui nous envisage, croiront toujours que parmi nous il existe des coupables, tant que le rapport de la commission que vous allez nommer, ne sera point fait; et si vous êtes soupçonnés, comment voter pour la nomination.....
      Locuteur: Gaston
      Mon amendement?... Je suis de l'Assemblée législative ; eh bien, je d... Mon amendement?... Je suis de l'Assemblée législative ; eh bien, je demande que vous ayez ce soir une séance extraordinaire, où se rendraient les mem...
      Locuteur: Goyre-Laplanche
      ...nale. Mettez 83 noms dans l'urne; celui de chaque département : les douze premiers... Cette proposition est attentatoire à la représentation nationale. Mettez 83 noms dans l'urne; celui de chaque département : les douze premiers qui sortiront, indiqueront les membres des départements qui éliront les commiss...
      Locuteur: Chabot
      ... à d'autres commissions, car le travail de la Convention doit être partagé entre t...
      ...es qui la composent. Je profiterai même de ce que jè suis à la tribune pour présen...
      ...qu'on choisisse, lors du renouvellement de tous les comités, les divers membres qu...
      ...is que l'on exceptât ceux des membres employés, soit dans d'autres comités, soit à d'autres commissions, car le travail de la Convention doit être partagé entre tous les membres qui la composent. Je profiterai même de ce que jè suis à la tribune pour présenter une autre motion. Je propose qu'on choisisse, lors du renouvellement de tous les comités, les divers membres qui les composent, par la voie du sort. (Murmures prolongés.)
      Locuteur: Chabot
      ...rmures ; vous êtes, après tout, l'élite de la République; nous sommes envoyés tous ici avec la confiance de la nation, et le sort ne peut tomber qu... Je ne m'explique pas ces murmures ; vous êtes, après tout, l'élite de la République; nous sommes envoyés tous ici avec la confiance de la nation, et le sort ne peut tomber que sur des hommes dignes des missions qui leur sont confiées. (Nouveaux murmures....
      Locuteur: Féraud
      ... tour un amendement plus simple ; c'est de mettre indistinctement aans une urne les noms de 746 députés à la Convention, et que l'o... Je propose à mon tour un amendement plus simple ; c'est de mettre indistinctement aans une urne les noms de 746 députés à la Convention, et que l'on agrée, pour former la Commission, les douze membres dont les noms sortiront le...
      Locuteur: Tallien
      ...d a bien certainement fait dresser lors de la découverte des papiers. ...it avant tout faire lecture à l'Assemblée du procès-verbal que le ministre Roland a bien certainement fait dresser lors de la découverte des papiers.
      Locuteur: Camille Desmoulins
      ...e voulez-vous, en effet, que l'on pense de vous, lorsque nous sommes si longtemps pour la nomination de douze membres, pour examiner des papier... Je trouve que Tallien a raison. Que voulez-vous, en effet, que l'on pense de vous, lorsque nous sommes si longtemps pour la nomination de douze membres, pour examiner des papiers, quand nous n'avons pas trouvé étrange qu un seul homme les examinât avant nou...
      Locuteur: Roger Ducos
      (de sa place). Je suis représentant. du peuple, j'ai fait partie de la Législative, je suis aujourd'hui membre de la Convention, j'ai des droits, je veux... (de sa place). Je suis représentant. du peuple, j'ai fait partie de la Législative, je suis aujourd'hui membre de la Convention, j'ai des droits, je veux les exercer. (Applaudissements.) '

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 495
      Locuteur: Marat
      ...mp, par la voix du sort, une commission de douze membres, choisis parmi les membre...
      ...n cbmité et sur la totalité des députés de la Convention, dont les noms seront dép...
      (La Convention nationale décrète qu'il sera nommé sur-le-champ, par la voix du sort, une commission de douze membres, choisis parmi les membres qui ne sont d'aucun cbmité et sur la totalité des députés de la Convention, dont les noms seront déposés dans une urne.)
      Locuteur: Chabot
      fait à nouveau la proposition de choisir, lors du renouvellement ae. tou... fait à nouveau la proposition de choisir, lors du renouvellement ae. tous les comités, les divers membres qui les composent, par la voix du sort.
      Locuteur: Treilhard
      H est impossible de présenter une motion plus destructive d...
      ... public. Si vous votiez la proposition' de Chabot, il arriverait qu'un agriculteur...
      H est impossible de présenter une motion plus destructive dans l'intérêt public. Si vous votiez la proposition' de Chabot, il arriverait qu'un agriculteur pourrait f^tire partie du comité diplomatique, tandis qu'un publiciste serait d...
      Locuteur: Treilhard
      ...pas lieu à délibérer sur la proposition de Chabot.) (La Convention décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la proposition de Chabot.)
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ...des fraudes; je demande à la Convention de décréter que sur-le-champ les pièces déposées sur lé bureau par le ministre de l'intérieur seront numérotées et signée...
      ...re et par deux secrétaires, en présence de quatre commissaires.
      ...e dernière Révolution que le scellé ne suffit pas malheureusement pour garantir des fraudes; je demande à la Convention de décréter que sur-le-champ les pièces déposées sur lé bureau par le ministre de l'intérieur seront numérotées et signées par le ministre et par deux secrétaires, en présence de quatre commissaires.
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      (La Convention décrète la proposition de Barère de Vieuz'ic.) (La Convention décrète la proposition de Barère de Vieuz'ic.)
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      , secrétaire, fait lecture des lettres de Pache, ministre de la guerre, et du général Dumouriez, envoyées avec la capitulation proposée par de Clair fait, général autrichien, et avec l'état des approvisionnements d'armes et de vivres trouvés dans les magasins de Matines. Suit la teneur de ces pièces : , secrétaire, fait lecture des lettres de Pache, ministre de la guerre, et du général Dumouriez, envoyées avec la capitulation proposée par de Clair fait, général autrichien, et avec l'état des approvisionnements d'armes et de vivres trouvés dans les magasins de Matines. Suit la teneur de ces pièces :
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Le ministre de la guerre au président de la Convention nationale. Le ministre de la guerre au président de la Convention nationale.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      de la République. de la République.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « J'adresse de plus à la Convention nationale copie de la capitulation de Malines, qui m'a été transmise par le ministre des affaires- étrangères, de la part de ce général. « J'adresse de plus à la Convention nationale copie de la capitulation de Malines, qui m'a été transmise par le ministre des affaires- étrangères, de la part de ce général.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Copie de la lettre du général Dumouriez au ministre de la guerre. Copie de la lettre du général Dumouriez au ministre de la guerre.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Je viens de recevoir un parlementaire de la « Je viens de recevoir un parlementaire de la
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Iiart du duc de Saxe-Teschen, qui m'a apporté es propos... Iiart du duc de Saxe-Teschen, qui m'a apporté es propositions ci-jointes.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « J'y ai répondu de bouche qu'étant le général d'une Républ...
      ...l qui pouvait me faire des propositions de la part
      « J'y ai répondu de bouche qu'étant le général d'une République, j'étais assujetti à des ordres encore plus stricts que le général qui pouvait me faire des propositions de la part
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...envoyer cette pièce au pouvoir exécutif de la République, et que je continuerais les opérations de la campagne. ...use; mais que, malgré mes sentiments particuliers à cet égard, je ne pouvais qu'envoyer cette pièce au pouvoir exécutif de la République, et que je continuerais les opérations de la campagne.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Je vous prie, citoyen ministre, de rendre compte à la Convention nationale de ma réponse verbale à cette proposition ...
      ... faibles*. La prise des grands magasins de Malines complète la victoire ae Jemmape...
      ...ère que bientôt celle d'Anvers achèvera de leur ôter toutes les ressources militai...
      « Je vous prie, citoyen ministre, de rendre compte à la Convention nationale de ma réponse verbale à cette proposition qui prouve que les Autrichiens se sentent bien faibles*. La prise des grands magasins de Malines complète la victoire ae Jemmapes, dont elle est le résultat. J'espère que bientôt celle d'Anvers achèvera de leur ôter toutes les ressources militaires pour une campagne prochaine. (Applaudissements.)
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Propositions faites parle duc de Saxe-Teschen aux généraux de la République. Propositions faites parle duc de Saxe-Teschen aux généraux de la République.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...r du repos; le Rassemblement d'ailleurs de ces armées ne servant qu'à ruiner le pa...
      ... du cultivateur, il paraît qu'il serait de l'intérêt des deux armées opposées de convenir d'une suspension d'armes pour ...
      ...ciproques pourraient entrer en quartier de cantonnement et d'hiver. Cette suspension d'armes comprendrait également la province de Luxembourg et le corps de M. le prince de Hohenlohe.
      ...continuer la campagne, et les deux armées souffrant également pour ne pas désirer du repos; le Rassemblement d'ailleurs de ces armées ne servant qu'à ruiner le pays au détriment du cultivateur, il paraît qu'il serait de l'intérêt des deux armées opposées de convenir d'une suspension d'armes pour un temps limité, pendant laquelle les armées réciproques pourraient entrer en quartier de cantonnement et d'hiver. Cette suspension d'armes comprendrait également la province de Luxembourg et le corps de M. le prince de Hohenlohe.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « A cet effet, M. le major comte de Meerrelot, de l'approbation de S. A. R. Mgr. le duc Albert de Saxe-Teschen, est chargé de se rendre au quartier général de M. le général Dumouriez, à Bruxelles, e... « A cet effet, M. le major comte de Meerrelot, de l'approbation de S. A. R. Mgr. le duc Albert de Saxe-Teschen, est chargé de se rendre au quartier général de M. le général Dumouriez, à Bruxelles, et d'entamer avec lui une négociation en conséquence, d'après laquelle on convien...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Signé : le prince de Saxe-Teschen, commandant l'armée autrichienne. » « Par ordre de Son Altesse Royale, « Signé : de clairfait, général. » « Signé : le prince de Saxe-Teschen, commandant l'armée autrichienne. » « Par ordre de Son Altesse Royale, « Signé : de clairfait, général. »
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Copie de la capitulation accordée à la garnison de Malines. Copie de la capitulation accordée à la garnison de Malines.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « 1° La garnison, composée de 1,300 hommes environ d'infanterie des régiments François Kinski et de ligne, et en cavalerie, de deux pelotons de Saxe-Cobourg, et d'un peloton des hussards de Blanckeristein, et d'un corps de 70 hommes de l'artillerie, et généralement toutes les personnes du militaire au service de Sa Majesté Impériale, devront quitter demain 17 novembre fa ville de Malines, pour se rendre par la route de Louvain à l'armée du général Glairfait. Les troupes conserveront leurs armes et pièces de bataillon. Les officiers et soldats, ou...
      ...leur retraite et celle d'un détachèment de 20 hommes environ venant d'Anvers.
      « 1° La garnison, composée de 1,300 hommes environ d'infanterie des régiments François Kinski et de ligne, et en cavalerie, de deux pelotons de Saxe-Cobourg, et d'un peloton des hussards de Blanckeristein, et d'un corps de 70 hommes de l'artillerie, et généralement toutes les personnes du militaire au service de Sa Majesté Impériale, devront quitter demain 17 novembre fa ville de Malines, pour se rendre par la route de Louvain à l'armée du général Glairfait. Les troupes conserveront leurs armes et pièces de bataillon. Les officiers et soldats, ou familles militaires, pourront emporter leurs équipages. Le général français garantit leur retraite et celle d'un détachèment de 20 hommes environ venant d'Anvers.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...° L'arsenal, l'artillerie, les magasins de tout genre, munitions et vivres, et gén... « 2° L'arsenal, l'artillerie, les magasins de tout genre, munitions et vivres, et généralement tous les effets appartenant à Sa Majesté l'Empereur, seront livres aux...

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 496
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...utenant - colonel Rarrois, par le baron de Braudenstein, lieutenant-colonel, et commandant l'arsenal de Malines. taire sommaire en sera fidèlement remis au lieutenant - colonel Rarrois, par le baron de Braudenstein, lieutenant-colonel, et commandant l'arsenal de Malines.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Les magistrats et citoyens de Malines seront responsables, si les eff... « Les magistrats et citoyens de Malines seront responsables, si les effets sont détériorés ou égarés.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Les portes de Bruxelles et d'Anvers seront livrées ce... « Les portes de Bruxelles et d'Anvers seront livrées ce soir aux troupes françaises.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...n ordonnera ce qu'il jugera convenable, de concert avec le général des troupes imp... ...'état d'être transportés, resteront à Malines, et le général en chef Dumouriez en ordonnera ce qu'il jugera convenable, de concert avec le général des troupes impériales.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...alades et blessés recevront, à l'époque de leur guérison, des passeports pour rejo... ...t blesses resteront à Malines, et sont recommandés aux soins des Français. Ces malades et blessés recevront, à l'époque de leur guérison, des passeports pour rejoindre leur corps.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...s magistrats à faire fournir 36 chevaux de trait, un cheval de selle pour le transport des effets militaires de la garnison : il sera fourni, au même usage, un charriot attelé de 4 chevaux. » « Le général français consent qu'on fournisse, et engagera les magistrats à faire fournir 36 chevaux de trait, un cheval de selle pour le transport des effets militaires de la garnison : il sera fourni, au même usage, un charriot attelé de 4 chevaux. »
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      , l'an 1er de la République. , l'an 1er de la République.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Le général commandant l'avant-garde de l'armée commandée par le général Dumour... « Le général commandant l'avant-garde de l'armée commandée par le général Dumouriez.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Signé : Pache, ministre de la guerre. » « Signé : Pache, ministre de la guerre. »
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...provisionnements pris dans les magasins de Malines. Etat des approvisionnements pris dans les magasins de Malines.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « 4 pièces de canon de 24, 3 pièces de 12, 9 pièces de 4, bonnes ; 11 mortiers mis hors de service devant Lille ; 68 canons de différents calibres, de 48, 36, 2ô, 18, etc., hors de service ; 200 ou environ petits canons ...
      ...c leurs baïonnettes, bons; 2,400 canons de fusils neufs ; 4,000 fusils à réparer ;...
      ... ; 300 carabines rayees ; 60,000 livres de plomb ; 1,300,000 livres de poudre, en baril de 200 livres, avec des chappes ; les bari...
      ...nt 16 rations du pays; 1,600,000 livres de foin; 2,000 bottes de paille ; 50,000 livres de charbon de terre ; 600 matelas ; 1,200 aunes de toile grise ; 1,000 sacs de seigle, ou de farine de seigle ; le sac pesant 150 livres ; 10,...
      « 4 pièces de canon de 24, 3 pièces de 12, 9 pièces de 4, bonnes ; 11 mortiers mis hors de service devant Lille ; 68 canons de différents calibres, de 48, 36, 2ô, 18, etc., hors de service ; 200 ou environ petits canons pris sur les Belges; 15,000 fusils avec leurs baïonnettes, bons; 2,400 canons de fusils neufs ; 4,000 fusils à réparer ; 600 pistolets ; 300 mousquetons ; 300 carabines rayees ; 60,000 livres de plomb ; 1,300,000 livres de poudre, en baril de 200 livres, avec des chappes ; les barils sont en chêne, bien conditionnés ; 80,000 sacs d'avoine, contenant 16 rations du pays; 1,600,000 livres de foin; 2,000 bottes de paille ; 50,000 livres de charbon de terre ; 600 matelas ; 1,200 aunes de toile grise ; 1,000 sacs de seigle, ou de farine de seigle ; le sac pesant 150 livres ; 10,000 sacs vides..
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Un magasin très considérable de poudre, à 5 quarts de lieues de Malines, sur le chemin de Louvain, qu'on ne peut encore apprécier...
      ... nombre d'affûts neufs, d'avant-trains, de caissons, d'autres voitures d'artilleri...
      « Un magasin très considérable de poudre, à 5 quarts de lieues de Malines, sur le chemin de Louvain, qu'on ne peut encore apprécier; une fonderie à canon, une machine à forer; un arsenal, un grand nombre d'affûts neufs, d'avant-trains, de caissons, d'autres voitures d'artillerie, et 600 roues neuves.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Un magasin de plusieurs pièces, pleines de cartouches à fusil, à canon, et d'artifices de guerre ; 20 drapeaux pris sur les Belge... « Un magasin de plusieurs pièces, pleines de cartouches à fusil, à canon, et d'artifices de guerre ; 20 drapeaux pris sur les Belges.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... cuivre ne valant à Malines que 22 sols de France. ...Thouvenot pense que l'on pourrait faire travailler la fonderie avec avantage, le cuivre ne valant à Malines que 22 sols de France.
      Locuteur: Osselin
      ...pouvoir exécutif se fasse rendre compte de quelle fabrique sont les 1,500 fusils réunis à Malines, et qu'elle renvoie au comité de la guerre la proposition faite par le lieutenant général Thouvenot, de fondre les canons qu'on y a trouvés. Je demande que le pouvoir exécutif se fasse rendre compte de quelle fabrique sont les 1,500 fusils réunis à Malines, et qu'elle renvoie au comité de la guerre la proposition faite par le lieutenant général Thouvenot, de fondre les canons qu'on y a trouvés.
      Locuteur: Merlin
      (de Thionville). Je propose que les 20 drap...
      ...és à Malines, leur soient rendus par un de nos généraux.
      (de Thionville). Je propose que les 20 drapeeux pris sur les Belges et qu'on a trouvés à Malines, leur soient rendus par un de nos généraux.
      Locuteur: Dubois-Crancé
      ...e du jour sur les propositions d'Albert de Saxe. (On rit.) . Je fais la motion que la Convention déclare qu'elle passe à l'ordre du jour sur les propositions d'Albert de Saxe. (On rit.) .
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...re d'une lettre du citoyen Faye, député de la Haute-Vienne, qui demande à la Convention nationale un congé de six semaines pour affaires urgentes. , secrétaire, donne lecture d'une lettre du citoyen Faye, député de la Haute-Vienne, qui demande à la Convention nationale un congé de six semaines pour affaires urgentes.
      Locuteur: Garat
      , ministre de la justice, entre dans la salle et dema... , ministre de la justice, entre dans la salle et demande la parole.
      Locuteur: Garat
      , ministre de la justice. Un décret de la Convention (1) vient de m'appeler pour lui rendre compte du déc... , ministre de la justice. Un décret de la Convention (1) vient de m'appeler pour lui rendre compte du décret d'accusation rendu contre Lacoste.
      Locuteur: Garat
      ...s passent ensuite dans ceux du ministre de l'intérieur; de là ils sont envoyés aux corps administr... ...'usage établi est que les décrets d'accusation soient remis dans mes bureaux, ils passent ensuite dans ceux du ministre de l'intérieur; de là ils sont envoyés aux corps administratifs.
      Locuteur: Garat
      ...espèce, ce décret fut apporté au bureau de la justice le 9. Il y avait dans l'énoncé des erreurs de nom; je les ai fait réformer par le com...
      ...5 novembre, je le soumis à la signature de Roland, alors président du conseil exéc...
      ...nistres. Voilà le récépissé du ministre de l'intérieur; voilà celui du ministre de la marine; c'est tout ce qui concerne m...
      En l'espèce, ce décret fut apporté au bureau de la justice le 9. Il y avait dans l'énoncé des erreurs de nom; je les ai fait réformer par le comité des décrets. Le 15 novembre, je le soumis à la signature de Roland, alors président du conseil exécutif. Ce décret a été envoyé à tous les ministres. Voilà le récépissé du ministre de l'intérieur; voilà celui du ministre de la marine; c'est tout ce qui concerne mon ministère. Je dépose ces récépissés sur le bureau.
      Locuteur: Léonard Bourdon
      ... convenable. Je demande que le ministre de l'intérieur, présent à cette heure à la séance, rende compte sur-le-champ de l'exécution du décret contre Lacoste. ... 9, et qui n'est exécuté que le 15, prouve évidemment que l'ordre établi est peu convenable. Je demande que le ministre de l'intérieur, présent à cette heure à la séance, rende compte sur-le-champ de l'exécution du décret contre Lacoste.
      Locuteur: Roland
      , ministre de l'intérieur. Je reçois par jour 6 pu 70...
      ...se, dans cette situation, rendre compte de mémoire. Je m'expliquerai demain sur ce...
      , ministre de l'intérieur. Je reçois par jour 6 pu 700 lettres; les affaires sont étrangement multipliées et je ne crois pas qu'il y ait un homme qui puisse, dans cette situation, rendre compte de mémoire. Je m'expliquerai demain sur cette affaire devant la Convention.
      Locuteur: Louis Legendre
      Faut-il laisser aux coupables le temps de se sauver? c'est une prévarication dans les fonctions de ministre. Faut-il laisser aux coupables le temps de se sauver? c'est une prévarication dans les fonctions de ministre.
      Locuteur: Louis Legendre
      ...: La nation n'a pas enjoint au ministre de répondre, lorsque sa mémoire ne peut le... Un membre : La nation n'a pas enjoint au ministre de répondre, lorsque sa mémoire ne peut le servir.
      ...essus, même séance, page -492, le texte de ce décret. (1) Voy. ci-dessus, même séance, page -492, le texte de ce décret.

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 497
      Locuteur: Genissieu
      (La Convention décrète que le ministre de l'intérieur rendra compte le lendemain de l'exécution du décret d'accusation port... (La Convention décrète que le ministre de l'intérieur rendra compte le lendemain de l'exécution du décret d'accusation porté contre Lacoste.)
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Pache, ministre de la guerre, qui transmet à la Convention... , secrétaire, donne lecture d'une lettre de Pache, ministre de la guerre, qui transmet à la Convention les marchés passés avec Maréchal, d'Espagnac et Richer frères.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...re des pièces apportées par le ministre de l'intérieur). ...choix des quatre commissaires qui doivent assister au numérotage et à la signature des pièces apportées par le ministre de l'intérieur).
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...aires Carra et Defermon, et le ministre de Vintérieur ne désem-mrent pas la séance...
      ...ent Hé signées et numérotées, au nombre de 625, à une heure après minuit).
      (Les commissaires, les deux secrétaires Carra et Defermon, et le ministre de Vintérieur ne désem-mrent pas la séance jusqu'à ce que les pièces aient Hé signées et numérotées, au nombre de 625, à une heure après minuit).
    • Séance du jeudi 22 novembre 1792

      - search term matches: (2)

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 541
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...oyen Cavoty, qui fait également hommage de quelques réflexions manuscrites sur la nécessité de la liberté du commerce des grains. 2° Lettre du citoyen Cavoty, qui fait également hommage de quelques réflexions manuscrites sur la nécessité de la liberté du commerce des grains.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...onne lecture d'une adresse des citoyens de Sheffield, en Angleterre, qui est ainsi... Le même secrétaire donne lecture d'une adresse des citoyens de Sheffield, en Angleterre, qui est ainsi conçue (1) :
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Nous nous empressons de vous saluer de cet honnête, honorable et doux nom, quo...
      ...llement inconnus les uns aux autres, et de vous prier de recevoir nos très sincères félicitations sur le brillant aspect des affaires de France dans_ce moment. Trop longtemps o...
      ...nature, un blasphème contre le Créateur de l'univers, le Dieu de la paix et de le concorde, de supposer qu'il aurait créé deux grandes nations et les aurait placées l'une près de l'autre sur ce globe, dans la seule vue...
      Nous nous empressons de vous saluer de cet honnête, honorable et doux nom, quoique nous soyons individuellement inconnus les uns aux autres, et de vous prier de recevoir nos très sincères félicitations sur le brillant aspect des affaires de France dans_ce moment. Trop longtemps on a fait croire aux Anglais- que la nation française était leur ennemie naturell...
      ...e sur la fausseté et sur la tromperie ; que c'est une calomnie atroce contre la nature, un blasphème contre le Créateur de l'univers, le Dieu de la paix et de le concorde, de supposer qu'il aurait créé deux grandes nations et les aurait placées l'une près de l'autre sur ce globe, dans la seule vue cruelle qu'elles vivraient dans une perpétuelle inimitié.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...der vos nobles efforts dans la conquête de la liberté, dont l'amour enflamme nos c... ment nous aurions volé à votre secours pour seconder vos nobles efforts dans la conquête de la liberté, dont l'amour enflamme nos cœurs dans ce moment !
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Au milieu de toutes les vicissitudes de la fortune auxquelles cette grande et u...
      ..., dans chaque grand événement, le doigt de la Providence en tracer le vaste plan, ...
      ...ous garantir des coups qu'on ne cessait de porter à vos vertueux et patriotiques e...
      ...es intérieurs et les prétendus amis, au-de-dans, nous avons considéré votre situat...
      ...voir suivi d'un œil inquiet le vaisseau de l'Etat dans sa course dangereuse, craignant sans cesse qu'en évitant le gouffre de Scylla, il ne vînt se briser sur les rochers de Carybde,-nous l'avons vu, avec une joie...
      ...ns l'heureux moment qui nous a délivrés de nos craintes à votre égard.
      « Au milieu de toutes les vicissitudes de la fortune auxquelles cette grande et unique révolution devait naturellement être exposée, l'espérance ne nous a jamais abandonnés. Nous croyions voir, dans chaque grand événement, le doigt de la Providence en tracer le vaste plan, et son bras tout-puissant étendu pour vous garantir des coups qu'on ne cessait de porter à vos vertueux et patriotiques efforts. Menacés par une armée redoutable d'ennemis au dehors; travaillés, agités par une foule d'ennemis encore plus redoutables, encore plus destructeurs, les traîtres intérieurs et les prétendus amis, au-de-dans, nous avons considéré votre situation avec la plus vive, la plus compatissante sensibilité; et après avoir suivi d'un œil inquiet le vaisseau de l'Etat dans sa course dangereuse, craignant sans cesse qu'en évitant le gouffre de Scylla, il ne vînt se briser sur les rochers de Carybde,-nous l'avons vu, avec une joie indicible, échapper à l'un et à l'autre, et nous bénissons l'heureux moment qui nous a délivrés de nos craintes à votre égard.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...equel il s'agissait du sort, des droits de tant de millions d'hommes (car nous regardons la cause des Français comme celle de l'humanité entière), nous avons rougi e...
      ...s Anglais assez dégénérés des principes de leurs ancêtres, pour oser défendre publiquement l'injuste-invasion de notre pays par le matamore Brunswick et...
      ...me qui ait jamais déshonoré les annales de l'histoire et de la justice; attaque dans laquelle les agresseurs n'avaient pas plus de droit de leur côté que n'en a le voleur de grand chemin, quand il présente son pis...
      « Pendant tout le temps si. intéressant, dans lequel il s'agissait du sort, des droits de tant de millions d'hommes (car nous regardons la cause des Français comme celle de l'humanité entière), nous avons rougi en pensant qu'il a pu se trouver des Anglais assez dégénérés des principes de leurs ancêtres, pour oser défendre publiquement l'injuste-invasion de notre pays par le matamore Brunswick et les autres satellites du despotisme, et surtout pour calomnier et chercher à av...
      ... et pour repousser 1 attaque la plus révoltante, la plus injuste et la plus infâme qui ait jamais déshonoré les annales de l'histoire et de la justice; attaque dans laquelle les agresseurs n'avaient pas plus de droit de leur côté que n'en a le voleur de grand chemin, quand il présente son pistolet au voyageur surpris, tremblant et fatigué. — Leur seul droit est la force.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...ts du peuple anglais : nous vous prions de le croire. Cette opinion impie est l'ouvrage de ces malheureux libellistes, qui vendraient leur liberté et celle de tous les nommes à toute puissance qui p...
      ...ls répandent les mêmes poisons sur ceux de leurs compatriotes qui ont le courage de parler ou d'écrire en faveur de la liberté et contre les procédés infâm...
      ...es éloges : enfin, ce sont les prôneurs de Burke.
      « Mais, citoyens et frères, ce ne sont pas là les sentimènts du peuple anglais : nous vous prions de le croire. Cette opinion impie est l'ouvrage de ces malheureux libellistes, qui vendraient leur liberté et celle de tous les nommes à toute puissance qui payerait le mieux... leur voix. Chaque jour, à chaque instant, ils répandent les mêmes poisons sur ceux de leurs compatriotes qui ont le courage de parler ou d'écrire en faveur de la liberté et contre les procédés infâmes des Cours. Nbus les connaissons et nous les méprisons. Nous vous prions d'en ...
      ...ont les plus vils reptiles. Leur courage sont des outrages, et leurs calomnies des éloges : enfin, ce sont les prôneurs de Burke.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...er et vous assurer, généreuse Assemblée de patriotes, que nous conserve la nouvell...
      ...ut tendre à votre avantage ou au succès de vos mesures, et qui, si nous étions actuellement engagés dans la même cause, au lieu de l'être
      ...'élever dans l'esprit d'une grande et généreuse nation, nous venons nous disculper et vous assurer, généreuse Assemblée de patriotes, que nous conserve la nouvelle d'un événement, quel qu'il soit, qui peut tendre à votre avantage ou au succès de vos mesures, et qui, si nous étions actuellement engagés dans la même cause, au lieu de l'être
      présidence de guadet, ex -président. présidence de guadet, ex -président.
      ... suivi, et avec inquiétude, les progrès de votre glorieuse Révolution depuis la pr... « C'est avec la plus vive satisfaction que nous vous déclarons que nous avons suivi, et avec inquiétude, les progrès de votre glorieuse Révolution depuis la première assemblée des notables jusqu'à présent ; que nous avons été constamment e...

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 542
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...ns devant eux, et ils ont noirci du nom de séditieux tous les Anglais qui n'ont pa...
      ...eur fausseté, parce qu'elle leur venait de la part d'un ambassadeur qui semble avoir été aussi dupe qu'eux. Mais ces actes sont ceux d'une faction sans principes,...
      ...nt. La foi qu'ils ont engagée est celle de la nation, et nous espérons, nous somme...
      ...dre des événements qui ne dépendent pas de nous, cette société composée de plusieurs milliers de négociants, d artisans, de manufacturiers et d'ouvriers de toute espèce,' qui savent qu'ils compos...
      ... le plus nombreux, et forment avec ceux de la même classe la force et la puissance...
      ...pue par perfidie^ nous regarderions cet acte comme une déclaration de guerre contre nos propres libertés, et ...
      ...riers qui les Composent, chassaient leurs téméraires assaillants comme des moutons devant eux, et ils ont noirci du nom de séditieux tous les Anglais qui n'ont pas mis une confiance implicite dans leur fausseté, parce qu'elle leur venait de la part d'un ambassadeur qui semble avoir été aussi dupe qu'eux. Mais ces actes sont ceux d'une faction sans principes, et non ceux du peuple anglais. Citoyens et frères, regardez-les avec le mépris qu'ils méritent. La foi qu'ils ont engagée est celle de la nation, et nous espérons, nous sommes bien persuadés qu'ils n'oseut pas badiner avec elle. Cependant, comme nous ne pouvons répondre des événements qui ne dépendent pas de nous, cette société composée de plusieurs milliers de négociants, d artisans, de manufacturiers et d'ouvriers de toute espèce,' qui savent qu'ils composent le corps le plus utile et le plus nombreux, et forment avec ceux de la même classe la force et la puissance d'un Etat, vous prient d'être assurés que si cette foi ainsi solennellement engagée venait à être rompue par perfidie^ nous regarderions cet acte comme une déclaration de guerre contre nos propres libertés, et nous emploierions toute l'influence que nous avons et tous les moyens légaux qui...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...éger vos armées, et les faire triompher de tous vos ennemis ! Puisse le Dieu de la sagesse, de la raison, de la vérité et de la justice, éclairer Vos esprits, ô Sénateurs! et donner à vos cœurs le vrai sentiment de vos devoirs envers vous, envers, votre ...
      ... noms devenir immortels, en formant une Constitution qui doit être éternellement l'admiration et lenvie de toutes les natiops ! (Vifs applaudissem...
      ...s vous saluons et vous disons adieu. Puisse le Dieu des batailles guider et protéger vos armées, et les faire triompher de tous vos ennemis ! Puisse le Dieu de la sagesse, de la raison, de la vérité et de la justice, éclairer Vos esprits, ô Sénateurs! et donner à vos cœurs le vrai sentiment de vos devoirs envers vous, envers, votre pays, envers la pros-térité; et puissent vos noms devenir immortels, en formant une Constitution qui doit être éternellement l'admiration et lenvie de toutes les natiops ! (Vifs applaudissements.)
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Vous avez déjà la promesse de notre cœur qu'elle gardera la plus exac...
      ... et trop positives du parjure des rois, de la duplicité et de l'intrigue des favoris qui les environnent, pour mettre trop de confiance dans leurs promesses, ou pour...
      « Vous avez déjà la promesse de notre cœur qu'elle gardera la plus exacte neutralité tant que durera la guerre à laquelle vous avez été si injustement ...
      ...épendante. Vous avez eu cependant, et tout récemment, des preuves trop réitérées et trop positives du parjure des rois, de la duplicité et de l'intrigue des favoris qui les environnent, pour mettre trop de confiance dans leurs promesses, ou pour être surpris quand ils y manquent. L'histoire prouve que les rois et leurs mini...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Nos directeurs ont eu la folie de nous montrer les dents, quoiqu'ils n'os...
      ...t pour inquiéter les amants et les fils de la Liberté chez nous.—Les hommes par le...
      ...ns leurs bouches, qu'ils avaient besoin de se débarrasser d'un venin qui les aurait tués, s'ils n'avaient trouvé moyen de l'évacuer.
      « Nos directeurs ont eu la folie de nous montrer les dents, quoiqu'ils n'osent pas mordre; mais ce n'était probablement que pour contrarier et pour inquiéter les amants et les fils de la Liberté chez nous.—Les hommes par lesquels nous apprenons chaque jour des nouvelles, évidemment à leurs gages, sont ...
      ...e peu méritée. La calomnie, la méchanceté sont devenues d'autant plus atroces dans leurs bouches, qu'ils avaient besoin de se débarrasser d'un venin qui les aurait tués, s'ils n'avaient trouvé moyen de l'évacuer.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Ces sentiments étant la suite de la plus vive sensibilité et du patriotisme le plus ardent, seront reçues de votre part, nous l'espérons, avec le pl... « Ces sentiments étant la suite de la plus vive sensibilité et du patriotisme le plus ardent, seront reçues de votre part, nous l'espérons, avec le plaisir que nous vous les offrons, et que chacune des deux nations ne visera qu'à ...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...vantageuse à l'une et l'autre. Le voile de l'erreur une fois déchiré, nous ne pouv...
      ... entretenues par la fraude. — Eloignons de nous d'aussi vils v instruments d'inimitié et de malheurs pour l'humanité, et soyons dorénavant les fils unis de la liberté et de la candeur, et les fermes et déterminés défendeurs des droits de l'homme.
      union d'intérêt qui doit être un jour avantageuse à l'une et l'autre. Le voile de l'erreur une fois déchiré, nous ne pouvons rester plus longtemps aveugles sur nos vrais intérêts. Nous avons trop [longtemps souffert tous les deux des ani-mosités excitées par sa perfidie, et entretenues par la fraude. — Eloignons de nous d'aussi vils v instruments d'inimitié et de malheurs pour l'humanité, et soyons dorénavant les fils unis de la liberté et de la candeur, et les fermes et déterminés défendeurs des droits de l'homme.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Signé, par ordre de la Société ; « Signé, par ordre de la Société ;
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...artements, ainsi qu'à toutes les armées de la République et que le Président y fer... ... Convention décrète que cette adresse sera imprimée et envoyée dans tous les départements, ainsi qu'à toutes les armées de la République et que le Président y fera réponse.) ~
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      4° Adresse des citoyens de la section de la Fraternité', qui demandent que les officiers municipaux de la commune de Paris soient nommés avant le maire. 4° Adresse des citoyens de la section de la Fraternité', qui demandent que les officiers municipaux de la commune de Paris soient nommés avant le maire.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... Convention renvoie l'adresse au comité de législation pour en faire son rapport l... (La Convention renvoie l'adresse au comité de législation pour en faire son rapport le samedi suivant.) -
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      5° Adresse dès républicains de la ville d'Auxerre, qui engagent les dé...
      ...ux et à cesser entre eux toute question de personne.
      5° Adresse dès républicains de la ville d'Auxerre, qui engagent les députés à la [Convention à presser leurs travaux et à cesser entre eux toute question de personne.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...disent-ils, occupez-vous beaucoup moins de vous et plus de nous;; ne discutez pas les personnes, mais les choses; il nous importe plus de connaître nos députés en général qu'en particulier; les patriotes sont sûrs de trouver a leur retour au milieu de nous, des couronnes civiques ; les traî... « Législateurs, disent-ils, occupez-vous beaucoup moins de vous et plus de nous;; ne discutez pas les personnes, mais les choses; il nous importe plus de connaître nos députés en général qu'en particulier; les patriotes sont sûrs de trouver a leur retour au milieu de nous, des couronnes civiques ; les traîtres y trouveront la mort. (Applaudissements).
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      6° Lettre, du citoyen Brunei, député de l'Hérault y qui demande un congé de deux jours. 6° Lettre, du citoyen Brunei, député de l'Hérault y qui demande un congé de deux jours.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      7° Pétition des invalides et vétérans de la ville du Mans, qui demandent l'augmentation de leur pension ae retraite et l'amélioration de leur sort. 7° Pétition des invalides et vétérans de la ville du Mans, qui demandent l'augmentation de leur pension ae retraite et l'amélioration de leur sort.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...onvention renvoie la pétition au comité de la guerre.) (La Convention renvoie la pétition au comité de la guerre.)
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Un membrer au nom du comité de législation, présente un projet de décret pour établir la formule qui sera employée à l'avenir, lors de la promulgation des lois; ce projet de décret est ainsi .conçu : Un membrer au nom du comité de législation, présente un projet de décret pour établir la formule qui sera employée à l'avenir, lors de la promulgation des lois; ce projet de décret est ainsi .conçu :

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 543
      Locuteur: Defermon
      « Art. 17. Le remboursement de la somme de 400,000 livres avancée par le Trésor public au département et à la municipalité de Paris, pour échanger des billets de parchemin ou de la Maison de secours, sera fait par le produit d'une contribution additionnelle aux rôles de contribution foncière et mobilière de 1791, 1792 et 1793. « Art. 17. Le remboursement de la somme de 400,000 livres avancée par le Trésor public au département et à la municipalité de Paris, pour échanger des billets de parchemin ou de la Maison de secours, sera fait par le produit d'une contribution additionnelle aux rôles de contribution foncière et mobilière de 1791, 1792 et 1793.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Au nom de la République, le conseil exécutif prov...
      ...rtement et ressorts respectifs ; en foi de quoi nous y avons apposé notre signature et le sceau de la République. A Paris, ce..... »
      « Au nom de la République, le conseil exécutif provisoire mande et ordonne à tous les corps administratifs et tribunaux que la prés...
      ...nsigner dans leurs registres, lire, publier, afficher et exécuter dans leur département et ressorts respectifs ; en foi de quoi nous y avons apposé notre signature et le sceau de la République. A Paris, ce..... »
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Defermon
      ...comité des finances, présente un projet de décret pour parvenir à Vexécution du dé...
      ... sur Vavance dun million au départemeat de Paris, dans le but de retirer les billets de secours et de procurer le remboursement tant de cette avance, que de celles précédemment faites pour le. même objet ; le projet de décret est ainsi conçu :
      , au nom du comité des finances, présente un projet de décret pour parvenir à Vexécution du décret du 8 novembre 1792, sur Vavance dun million au départemeat de Paris, dans le but de retirer les billets de secours et de procurer le remboursement tant de cette avance, que de celles précédemment faites pour le. même objet ; le projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Defermon
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, sur les compte...
      ...s par le département et la municipalité de Paris, desquels il résulte que la maison de secours a mis en émission pour 10,213,500 livres de billets; que déjà il en a été retiré po...
      ...l en reste en circulation pour la somme de 2,986,063 livres, pour le paiement de laquelle il n'y a qu'un actif présumé de 1,267,052 livres 7 sols 6 deniers, de sorte qu'il manquerait la somme de 1,719,-010 livres 12 sols 6 deniers pou...
      ...ues au Trésor public par le département de Paris, et qui ont été employées au reti...
      ...-valeurs que pourra éprouver la rentrée de l'actif, le déficit s'élèvera à environ...
      ...elle avance d'un million au département de Paris, et que cette avance, ainsi que l...
      ...cit, seraient levées sur le département de Paris par une contribution extraordinai...
      « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, sur les comptes qui lui ont été rendus par le département et la municipalité de Paris, desquels il résulte que la maison de secours a mis en émission pour 10,213,500 livres de billets; que déjà il en a été retiré pour 7,227,437 livres; qu'il en reste en circulation pour la somme de 2,986,063 livres, pour le paiement de laquelle il n'y a qu'un actif présumé de 1,267,052 livres 7 sols 6 deniers, de sorte qu'il manquerait la somme de 1,719,-010 livres 12 sols 6 deniers pour opérer leur entier retirement ; qu'en joignant à cette somme: 1° les 3,030,000 dues au Trésor public par le département de Paris, et qui ont été employées au retirement desdits billets ; 2° les non-valeurs que pourra éprouver la rentrée de l'actif, le déficit s'élèvera à environ 5.200,000 livres ; que, pour arrêter entièrement la circulation desaits billets...
      ... les citoyens pauvres aient à en souffrir, la Convention a déjà décrété une nouvelle avance d'un million au département de Paris, et que cette avance, ainsi que les précédentes, et la somme nécessaire pour couvrir le déficit, seraient levées sur le département de Paris par une contribution extraordinaire, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Defermon
      . Dans le jour de la publication du présent décret, il se...
      ...érieur, à la disposition du département de Paris, une somme de 400,000 livres sur le million accordé par le décret du 8 de ce mois.
      . Dans le jour de la publication du présent décret, il sera remis par le ministre ae l'intérieur, à la disposition du département de Paris, une somme de 400,000 livres sur le million accordé par le décret du 8 de ce mois.
      Locuteur: Defermon
      « Art. 2. Il sera remis, de suite, par les ordres du département, à chacun des seize receveurs des contributions de Paris, une somme de 25,000 livres pour échanger les billets de parchemin ou de la Maison de secours. « Art. 2. Il sera remis, de suite, par les ordres du département, à chacun des seize receveurs des contributions de Paris, une somme de 25,000 livres pour échanger les billets de parchemin ou de la Maison de secours.
      Locuteur: Defermon
      ... par le département, sur la proposition de la municipalité, et ne pourra excéder 2... ...der, un contrôleur sous sa responsabilité. L'indemnité du contrôleur sera réglée par le département, sur la proposition de la municipalité, et ne pourra excéder 200 livres par mois.
      Locuteur: Defermon
      ... Art. 4. Lesdits receveurs seront tenus de tenir leurs bureaux ouverts, et de faire lesdits échanges depuis 8 heures ...
      ...6 heures après midi. Le Conseil général de la commune ae Paris nommera des commiss...
      « Art. 4. Lesdits receveurs seront tenus de tenir leurs bureaux ouverts, et de faire lesdits échanges depuis 8 heures du matin jusqu'à 6 heures après midi. Le Conseil général de la commune ae Paris nommera des commissaires en nombre suffisant ; à l'effet que chaque rece-
      Locuteur: Defermon
      ...ra réglée par le département sur l'avis de la municipalité, et ne pourra excéder u... « Art. 5. Il sera accordé une indemnité à chaque receveur, laquelle sera réglée par le département sur l'avis de la municipalité, et ne pourra excéder un denier pour livre sur l'échange effectif.
      Locuteur: Defermon
      ...hanger ne pourra s'adresser au receveur de son arrondissement, et sera tenu, à cet effet, de représenter un certificat de la section de son domicile. « Art. 6. Aucun porteur des billets à échanger ne pourra s'adresser au receveur de son arrondissement, et sera tenu, à cet effet, de représenter un certificat de la section de son domicile.
      Locuteur: Defermon
      « Art. 7. Tout porteur de billets à échanger ne pourra exiger à chaque fois un échange au-dessous de 25 livres. « Art. 7. Tout porteur de billets à échanger ne pourra exiger à chaque fois un échange au-dessous de 25 livres.
      Locuteur: Defermon
      « Art. 8. Pour accélérer l'échange de billets de secours dans les départements voisins de Paris, il sera nommé six commissaires, lesquels seront tenus de se rendre à Versailles, Laon, Châlons, Melun, Chartres etBeauvais; d'y ouvrir de suite des bureaux d'échange, et de les tenir ouverts au moins huit heures ... « Art. 8. Pour accélérer l'échange de billets de secours dans les départements voisins de Paris, il sera nommé six commissaires, lesquels seront tenus de se rendre à Versailles, Laon, Châlons, Melun, Chartres etBeauvais; d'y ouvrir de suite des bureaux d'échange, et de les tenir ouverts au moins huit heures par jour.
      Locuteur: Defermon
      ...issaires sont nommés par le département de Paris, et leur traitement réglé par lui... « Art. 9. Les &i± commissaires sont nommés par le département de Paris, et leur traitement réglé par lui. Leurs fonctions ne pourront être prolongées au delà du premier janvier prochai...
      Locuteur: Defermon
      « Art. 10. Il sera remis à chacun de ces commissaires, par les ordres du dép... « Art. 10. Il sera remis à chacun de ces commissaires, par les ordres du département, une somme suffisante pour commencer les échanges.
      Locuteur: Defermon
      ...nnulés par une croix au fur et à mesure de leur remboursement. Seront de même barrés par les receveurs et commis... « Art. 11. Les billets seront annulés par une croix au fur et à mesure de leur remboursement. Seront de même barrés par les receveurs et commissaires, et rendus aux porteurs, les billets reconnus faux.
      Locuteur: Defermon
      « Art. 13. Aussitôt que chaque receveur de Paris et chacun des commissaires envoyé...
      ...s billets ; les premiers pour une somme de 5,000, les secondes pour celle de 10,000, ils les remettront par voie sûre au département de Paris, où, en présence de deux commissaires nommés par la municip...
      ... comptage et vérification, pour en être de suite donné décharge au receveur ou com...
      « Art. 13. Aussitôt que chaque receveur de Paris et chacun des commissaires envoyés dans les six départements, auront échangédes billets ; les premiers pour une somme de 5,000, les secondes pour celle de 10,000, ils les remettront par voie sûre au département de Paris, où, en présence de deux commissaires nommés par la municipalité, et d'un commissaire nommé par le directoire du département, il sera procédé à leur comptage et vérification, pour en être de suite donné décharge au receveur ou commissaire, qui resteront responsables des faux billets.
      Locuteur: Defermon
      « Art. 14. Il sera dressé procès-verbal de cette opération. Le brûlement des bille... « Art. 14. Il sera dressé procès-verbal de cette opération. Le brûlement des billets ainsi vérifiés sera fait chaque dimanche à une heure indiquée, sur la place p...
      Locuteur: Defermon
      « Art. 15. Le ministre de l'intérieur remettra successivement à la disposition du département de Paris, au fur et à mesure du brûlement ... « Art. 15. Le ministre de l'intérieur remettra successivement à la disposition du département de Paris, au fur et à mesure du brûlement des billets, le surplus du million décrété pour l'échange.
      Locuteur: Defermon
      « Art. 16. Au moyen de l'ouverture de l'échange desdits billets, ils ne seron... « Art. 16. Au moyen de l'ouverture de l'échange desdits billets, ils ne seront plus reçus dans les caisses publiques.
      Locuteur: Defermon
      Mode de recouvrement. Mode de recouvrement.
      Locuteur: Defermon
      .... La contribution additionnelle au rôle de la contribution foncière sera 1 sou 6 de- « Art. 18. La contribution additionnelle au rôle de la contribution foncière sera 1 sou 6 de-

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 544
      Locuteur: Defermon
      ...21. Ils prendront, d'ici au 1er janvier 1793, en payement desdites contributions additionnelles, les billets de parchemin ou de la Maison de secours, sous leur responsabilité pour ... « Art. 21. Ils prendront, d'ici au 1er janvier 1793, en payement desdites contributions additionnelles, les billets de parchemin ou de la Maison de secours, sous leur responsabilité pour les faux billets.
      Locuteur: Defermon
      ...iers pour livre du montant du principal de cette contribution. niers pour livre du montant du principal de cette contribution.
      Locuteur: Defermon
      « Art. 19. Il sera imposé sur le rôle de la contribution mobilière, diaprés la cote d'habitation de chaque contribuable dont le loyer est évalué au-dessus de 300 livres et sans déduction, une cote ... « Art. 19. Il sera imposé sur le rôle de la contribution mobilière, diaprés la cote d'habitation de chaque contribuable dont le loyer est évalué au-dessus de 300 livres et sans déduction, une cote additionnelle, comme suit pendant lesdites trois années.
      Locuteur: Defermon
      Celui dontle loyer est évalué de 310 à 1,000 livres, sera taxé au trois-centième de son revenu présumé ; sa taxe sera légal... Celui dontle loyer est évalué de 310 à 1,000 livres, sera taxé au trois-centième de son revenu présumé ; sa taxe sera légale à sa cote d'habitation.
      Locuteur: Defermon
      Celui dont le loyer est évalué de 1,000 à 1,500 livres sera taxé à trois huit-centièmes de son revenu présumé, sa taxe sera de sa cote d'habitation, plus un huitième. Celui dont le loyer est évalué de 1,000 à 1,500 livres sera taxé à trois huit-centièmes de son revenu présumé, sa taxe sera de sa cote d'habitation, plus un huitième.
      Locuteur: Defermon
      Celui dont le loyer est évalué de 1,500 à 2,000 livres sera taxé à un deux cent quarantième de son revenu; sa taxe sera de sa cote d'habitation, plus deux huitièm... Celui dont le loyer est évalué de 1,500 à 2,000 livres sera taxé à un deux cent quarantième de son revenu; sa taxe sera de sa cote d'habitation, plus deux huitièmes.
      Locuteur: Defermon
      Celui dont le loyer est évalué de 2,000 à 2,500 livres aura une taxe égal... Celui dont le loyer est évalué de 2,000 à 2,500 livres aura une taxe égale à sa taxe d'habitation ; plus, trois huitièmes.
      Locuteur: Defermon
      De 2,500 à 3,000 livres, un deux-centième,... De 2,500 à 3,000 livres, un deux-centième, ou une cote d'habitation ; plus quatre huitièmes.
      Locuteur: Defermon
      De 3,000 à 3,500 livres, une cote d'habita... De 3,000 à 3,500 livres, une cote d'habitation ; plus cinq huitièmes.
      Locuteur: Defermon
      De 4,000 à 5,000 livres, — un cent soixant... De 4,000 à 5,000 livres, — un cent soixantième ounne cote d'habitation; plus sept huitièmes.
      Locuteur: Defermon
      De 5,000 à 6,000 livres, — un cent cinquan... De 5,000 à 6,000 livres, — un cent cinquantième. ou-deux cotes d'habitation.
      Locuteur: Defermon
      De 6,000 à 7,000 livres, — deux cotes; plu... De 6,000 à 7,000 livres, — deux cotes; plus un huitième.
      Locuteur: Defermon
      De 7,000 à 8,000 livres, trois quatre cent... De 7,000 à 8,000 livres, trois quatre centièmes ou deux cotes ; plus deux huitièmes.
      Locuteur: Defermon
      De 8,000 à 9,000 livres, — deux côtes; plu... De 8,000 à 9,000 livres, — deux côtes; plus trois huitièmes.
      Locuteur: Defermon
      De 9,000 à 10,000 livres, — deux cotes; pl... De 9,000 à 10,000 livres, — deux cotes; plus quatre huitièmes.
      Locuteur: Defermon
      De 10,000 à 11,000 livres, — deux cotes; p... De 10,000 à 11,000 livres, — deux cotes; plus cinq huitièmes.
      Locuteur: Defermon
      De 11,000 à 12,000 livres, — deux cotes; p... De 11,000 à 12,000 livres, — deux cotes; plus six huitièmes,
      Locuteur: Defermon
      De 12,000 à 15,000 livres, — deux cotes; p... De 12,000 à 15,000 livres, — deux cotes; plus sept huitièmes.
      Locuteur: Defermon
      De 15,000 à 50,000 livres, — un centième o... De 15,000 à 50,000 livres, — un centième ou trois côt6S«
      Locuteur: Defermon
      De 50,000 à 100,000 livres, - un soixante-... De 50,000 à 100,000 livres, - un soixante-quinzième ou quatre cotes.
      Locuteur: Defermon
      De 100,000 livres et au-dessus,— un soixan... De 100,000 livres et au-dessus,— un soixantième ou cinq cotes.
      Locuteur: Defermon
      ...ps que le surplus des contributions, et de faire mention, tant sur leurs quittances qu'à la marge de leurs rôles, de ce qu'ils auront reçu. ...utions seront tenusde percevoir les contributions addition-. nelles, en même temps que le surplus des contributions, et de faire mention, tant sur leurs quittances qu'à la marge de leurs rôles, de ce qu'ils auront reçu.
      Locuteur: Defermon
      ...t. 22. Ils joindront à leurs bordereaux de recettes ordinaires, un bordereau particulier de l'état du recouvrement des contribution... « Art. 22. Ils joindront à leurs bordereaux de recettes ordinaires, un bordereau particulier de l'état du recouvrement des contributions additionnelles.
      Locuteur: Defermon
      ...contributions directes ; le département de Paris y fera verser, de même les recouvrements de l'actif des Maisons de secours ou des billets de parchemin, qui doivent être faits par l...
      ... à la requête et diligence du procureur de la commune. Les pre-
      ...ites contributions additionnelles, seront versés à la caisse publique, avec les contributions directes ; le département de Paris y fera verser, de même les recouvrements de l'actif des Maisons de secours ou des billets de parchemin, qui doivent être faits par la municipalité, à la requête et diligence du procureur de la commune. Les pre-
      Locuteur: Defermon
      ...dits recouvrements, jusqu'à concurrence de. . . . . . . miers deniers qui rentreront, tant des contributions additionnelles que desdits recouvrements, jusqu'à concurrence de. . . . . . .
      Locuteur: Defermon
      seront tenus, par les commissaires de la trésoe rerie nationale, à la disposi...
      ...au remboursement du restant des billets de parchemin, ou de la Maison de secours, ou jusqu'à ce qu'ils aient été...
      seront tenus, par les commissaires de la trésoe rerie nationale, à la disposition du ministre d-l'intérieur, pour être, par lui, remis à la dispo- -sition du...
      ...esdits billets après l'épuisement du dernier million d'avance, et être employés au remboursement du restant des billets de parchemin, ou de la Maison de secours, ou jusqu'à ce qu'ils aient été retirés.
      Locuteur: Defermon
      « Art. 24. Le ministre de l'intérieur rendra compte, dans le mois, à la Convention nationale, de l'état des échanges, de la rentrée du recouvrement de l'actif les Maisons de secours et des billets de parchemin, et des contributions additio... « Art. 24. Le ministre de l'intérieur rendra compte, dans le mois, à la Convention nationale, de l'état des échanges, de la rentrée du recouvrement de l'actif les Maisons de secours et des billets de parchemin, et des contributions additionnelles : il rendra compte en même temps des mesures prises contre les entrepren...
      Locuteur: Defermon
      ...c par le département et la municipalité de Paris, ledit excédent sera remplacé en ... ... recouvrements, il se trouverait un excédent du remboursement dû au Trésor public par le département et la municipalité de Paris, ledit excédent sera remplacé en moins-imposé au profit des contribuables. »
      Locuteur: Defermon
      ...e demande l'impression et l'ajournement de la discussion à samedi prochain. Un membre : Je demande l'impression et l'ajournement de la discussion à samedi prochain.
      Locuteur: Defermon
      ...ajourne au samedi suivant la discussion de ce projet de décret.) (La Convention ordonne l'impression et ajourne au samedi suivant la discussion de ce projet de décret.)
      Locuteur: Rabaut-Pomier
      , au nom de la commission des Douze chargée d'examiner les papiers trouvés dans l'armoire de- fer aux Tuileries. Citoyens, votre commission des Douze, chargée de l'examen des papiers trouvés aux Tuiler...
      ...désemparé jusqu'à ce moment. La lecture de quelques-unes de ces pièces l'a convaincue qu'elle devai...
      ... Il est encore arrêté. Il est essentiel de le remplacer dans ses fonctions publiques. Mathieu, juge de paix de sa section, nous a annoncé qu'il s'étai...
      ...ui tout appartenait, ce qui l'a empêché de procéder à l'apposition des scellés, l'...
      ...d'apposer ces scellés, et a chargé deux de ses membres d'y assister. Comme Dufresn...
      , au nom de la commission des Douze chargée d'examiner les papiers trouvés dans l'armoire de- fer aux Tuileries. Citoyens, votre commission des Douze, chargée de l'examen des papiers trouvés aux Tuileries, s'est assemblée hier au soir pour cet objet; elle n'a pas désemparé jusqu'à ce moment. La lecture de quelques-unes de ces pièces l'a convaincue qu'elle devait lancer un mandat d'arrêt contre Dufresne-Saint-Léon, commissaire liquidateur, et faire mettre les scéllés sur ses effets. Dufresne a comparu devant la commission. Il est encore arrêté. Il est essentiel de le remplacer dans ses fonctions publiques. Mathieu, juge de paix de sa section, nous a annoncé qu'il s'était transporté chez Dufresne-Saint-Léon, qui lui a dit qu'il était chez sa femme, à qui tout appartenait, ce qui l'a empêché de procéder à l'apposition des scellés, l'ordre qu'il a reçu ne le portant pas positivement. La commission a ordonné itérativement d'apposer ces scellés, et a chargé deux de ses membres d'y assister. Comme Dufresne-Saint-Léon est fonctionnaire public, la commission a cru devoir s'en référer à...
      Locuteur: Cambon
      ...on étaient fondées ; il est temps enfin de nettoyer ses bureaux, qui ont été une v...
      ... conseil exécutif en corps, soit chargé de nommer provisoirement, à la place de Saint-Léon, le commissaire liquidateur.
      11 est donc prouvé que les plaintes portées contre Saint-Léon étaient fondées ; il est temps enfin de nettoyer ses bureaux, qui ont été une vache à lait pour tant d'individus; il est temps que cela cesse. Je propose donc, puisqu'il faut un patriote éprouvé, que le conseil exécutif en corps, soit chargé de nommer provisoirement, à la place de Saint-Léon, le commissaire liquidateur.
      Locuteur: Cambon
      ...ention nationale accepte la proposition de Cambon.) (La Convention nationale accepte la proposition de Cambon.)
      Locuteur: Cambon
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de sa commission des Douze, sur le mandat ... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de sa commission des Douze, sur le mandat d'arrêt qu'elle a décerné contre le citoyen Dufresne-Saint-Léon, directeur génér...

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 545
      Locuteur: Cambon
      de la liquidation, charge le conseil exécutif provisoire de nommer dans le jour un citoyen pour exe...
      ...aient exercées par le directeur général de la liquidation, et d'en rendre compte a...
      de la liquidation, charge le conseil exécutif provisoire de nommer dans le jour un citoyen pour exercer provisoirement les fonctions qui étaient exercées par le directeur général de la liquidation, et d'en rendre compte a la Convention. »
      Locuteur: Rabaut-Pomier
      ...rte que Vous entendiez avant la lecture de deux ou trois pièces intéressantes. Plu...
      ...s : Non, non! Legendre (Louis). Le juge de paix Mathieu n'a pas fait son devoir; il importe qu'il soit mandé pour rendre compte de sa conduite.
      ...Saint-Léon demande à paraître à la barre, mais votre commission croit qu'il importe que Vous entendiez avant la lecture de deux ou trois pièces intéressantes. Plusieurs membres : Non, non! Legendre (Louis). Le juge de paix Mathieu n'a pas fait son devoir; il importe qu'il soit mandé pour rendre compte de sa conduite.
      Locuteur: Lanjuinais
      Mathieu n'est point homme de loi; c'est un des Gitoyens choisis prov... Mathieu n'est point homme de loi; c'est un des Gitoyens choisis provisoirement par son patriotisme. La chose publique n'a point souffert, il n'a péc...
      Locuteur: Saladin
      , au nom du comité de législation, fait un rapport et présente un projet de décret sur la réclamation du citoyen Ph... , au nom du comité de législation, fait un rapport et présente un projet de décret sur la réclamation du citoyen Philippe Egalité, relative aux citoyennes Egalité, Sillery, Pamela Seymour et Henr...
      Locuteur: Saladin
      ...uissants l'avaient déterminé à éloigner de lui une liile chérie ; rappelée dans sa...
      ...émigrés, il a craint que la disposition de cette loi ne s'étendît sur des enfants,...
      ...re est venu déposer dans votre sein ses inquiétudes et ses alarmes. Des motifs puissants l'avaient déterminé à éloigner de lui une liile chérie ; rappelée dans sa patrie au moment où. une loi sévère frappe tous ceux qui, -absents jusqu'alors, pouvaient être regardés comme émigrés, il a craint que la disposition de cette loi ne s'étendît sur des enfants, sur une institutrice dont l'absence ne pouvait être suspectée.
      Locuteur: Saladin
      ...a plus scrupuleuse attention à l'examen de cette pétition. lia cru que, si des mot...
      ... se conciliant avec les principes mêmes de la loi, elle n'en dérangerait point l'h...
      Citoyens, votre comité a apporté la plus scrupuleuse attention à l'examen de cette pétition. lia cru que, si des motifs particuliers commandaient une exception, elle ne saurait être admise qu'autant que, se conciliant avec les principes mêmes de la loi, elle n'en dérangerait point l'harmonie et n'ouvrirait point la porte à une foule d'abus propres à rendre la loi...
      Locuteur: Saladin
      ... a dû considérer l'époque et les motifs de l'absence. Dans l'espèce qui yous est proposée, votre comité a dû considérer l'époque et les motifs de l'absence.
      Locuteur: Saladin
      ... du royaume. Les causes, c'est le désir de perfectionner une éducation à laquelle ...
      ...les soins les plus inquiets ; le besoin de fortifier par l'usage des eaux une santé faible; le besoin, plus impérieux peutrêtre, de soustraire un jeune cœur à l'influence de principes désavoués par la raison.
      ...t au mois d'octobre 1791 ; aucun obstacle ne s'opposait en ce moment à la sortie du royaume. Les causes, c'est le désir de perfectionner une éducation à laquelle avaient été consacrés les soins les plus inquiets ; le besoin de fortifier par l'usage des eaux une santé faible; le besoin, plus impérieux peutrêtre, de soustraire un jeune cœur à l'influence de principes désavoués par la raison.
      Locuteur: Saladin
      ...aussi légitimes que celles qui viennent de la justifier. Les causes qui ont prolongé l'absence sont aussi légitimes que celles qui viennent de la justifier.
      Locuteur: Saladin
      ...écueils également re- -doutables, celui de donner trop de latitude à des exceptions qui auraient-favorisé les coupables ou de les restreindre de manière à envelopper des innocents, vot... vères. Placés entre deux écueils également re- -doutables, celui de donner trop de latitude à des exceptions qui auraient-favorisé les coupables ou de les restreindre de manière à envelopper des innocents, votre justice a parlé plus haut aue cette politique barbare qui érigeait en spécula...
      Locuteur: Saladin
      ...ens, et la loi qui proclamait le danger de la patrie n'existait pas encore. Eût-el...
      ...ait pas àux enfants, à qui la faiblesse de leur âge interdisait d'utiles efforts p...
      ...ait seconder que par ses vœux le succès de nos armes.
      ...dmis cette exception. La loi du 8 avril offrait une garantie assurée à ces citoyens, et la loi qui proclamait le danger de la patrie n'existait pas encore. Eût-elle parlé, elle ne s'adressait pas àux enfants, à qui la faiblesse de leur âge interdisait d'utiles efforts pour la défense commune; elle ne s'adressait pas à ce sexe timide, que ne lie pas le contrat social et qui, privé des droits politiques, ne pouvait seconder que par ses vœux le succès de nos armes.
      Locuteur: Saladin
      ...ir le conserver jusqu'à la promulgation de la nouvelle loi. ... ou tacitement révoquée, elle conserve son empire ; celle du 8 avril paraît devoir le conserver jusqu'à la promulgation de la nouvelle loi.
      Locuteur: Saladin
      ...ition que je vais vous proposer, au nom de votre comité, remplit l'Objet que vous ...
      ...ion personnelle, qui ne serait ni digne de cette Assemblée, ni conforme aux princi...
      ...icitude, elle fait partager le bienfait de la loi à tous ceux qui méritent la même...
      La disposition que je vais vous proposer, au nom de votre comité, remplit l'Objet que vous lui avez renvoyé, et évitant une exception personnelle, qui ne serait ni digne de cette Assemblée, ni conforme aux principes du citoyen qui vous a soumis sa sollicitude, elle fait partager le bienfait de la loi à tous ceux qui méritent la même justice.
      Locuteur: Saladin
      Voici le projet de décret : Voici le projet de décret :
      Locuteur: Saladin
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de législation sur la réclamation du citoy...
      ... que ceux qui sont sortis du territoire de la République, pour commencer ou perfectionner leur éducation, et acquérir de nouvelles connaissances, ou se livrer à...
      ...t fui en haine des lois, ni dans la vue de conspirer contre la liberté publique, e...
      « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de législation sur la réclamation du citoyen Egalité, relative aux citoyennes Egalité, Sillery, Pamela Seymour et Henriette Sercey ; considérant que ceux qui sont sortis du territoire de la République, pour commencer ou perfectionner leur éducation, et acquérir de nouvelles connaissances, ou se livrer à l'étude des sciences, arts ou métiers, ainsi que leurs instituteurs et institutrices, notoirement connus, n'ont point fui en haine des lois, ni dans la vue de conspirer contre la liberté publique, et ne peuvent être considérés comme émigrés, passe à l'ordre du jour sur la propo...
      Locuteur: Camus
      ...nde la question préalable sur ce projet de décret. En effet le rapport de Saladin n'est basé sur aucune pièce jus...
      ...as voulu admettre l'exception en faveur de ceux qui prétendent être sortis pour le...
      ...n; mais vous vous êtes réservé le droit de faire les exceptions qu'exige la justic...
      ...ne Egalité est, sans doute, dans le cas de ces exceptions ; il est juste qu'elle r...
      ...emblée, en rejetant le projet du comité de législation, le charge de présenter un mode suivant lequel on pro...
      Je demande la question préalable sur ce projet de décret. En effet le rapport de Saladin n'est basé sur aucune pièce justificative et il en faut pour vous déterminer. Vous n'avez pas voulu admettre l'exception en faveur de ceux qui prétendent être sortis pour leur éducation; mais vous vous êtes réservé le droit de faire les exceptions qu'exige la justice. La citoyenne Egalité est, sans doute, dans le cas de ces exceptions ; il est juste qu'elle réclame ; mais il est juste aussi quelle soit jugée comme tous les autres citoyens. Je demande que la loi soit uniforme pour tous, et que l'Assemblée, en rejetant le projet du comité de législation, le charge de présenter un mode suivant lequel on prononcera sur toutes les réclamations. (Applaudissements.)
      ...ie donc parfaitement avec les principes de justice •qui distinguent vos décrets, m... La réclamation du citoyen Egalité se concilie donc parfaitement avec les principes de justice •qui distinguent vos décrets, même les plus sé- (1) Voy. ci-dessus, séance du 21 novembre 1792, page 30, la réc...
      ... et Egalité. Je pense, (1) Bibliothèquo de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 208, n° 63. ...s pénales du décret sur les émigrés s'appliquent, ou non, aux citoyennes Sillery et Egalité. Je pense, (1) Bibliothèquo de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 208, n° 63.

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 546
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ...omme Camus, que vous ne devez pas faire de lois particulières, et que celle que vouspropose le comité de législation est une distinction dont nu...
      ... pour tous. Mais comme les réclamations de ce genre vont se multiplier et qu'il es...
      ...ne mesure qui peut concilier la rigueur de la loi avec la justice qui est due aux ...
      comme Camus, que vous ne devez pas faire de lois particulières, et que celle que vouspropose le comité de législation est une distinction dont nul ne doit jouir dans la République, et que vous ne devez faire droit sur la pétition que d'après une forme légalement établie pour tous. Mais comme les réclamations de ce genre vont se multiplier et qu'il est impossible que la Convention nationale s'occupe des affaires particulières, lo...
      ...acrer tout son temps aux affaires générales, je viens soumettre à votre examen une mesure qui peut concilier la rigueur de la loi avec la justice qui est due aux réclamations individuelles, dans les cas légitimes d'exception.
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ..., comme toutes celles où l'on est forcé de considérer des hommes dans un état de guerre, devait renfermer des dispositions rigoureuses : or, il est de la nature de ces lois d'offrir dans les applications...
      ...quelques injustices; et l'impossibilité de comprendre dans des articles généraux t...
      Une loi sur les émigrés, comme toutes celles où l'on est forcé de considérer des hommes dans un état de guerre, devait renfermer des dispositions rigoureuses : or, il est de la nature de ces lois d'offrir dans les applications particulières quelques injustices; et l'impossibilité de comprendre dans des articles généraux toutes les exceptions véritablement justes semble obliger le législateur à ne pas...
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ...er des remèdes auxquels le consentement de l'Europe entière attribue une efficacit...
      ...u chimérique ; les femmes et les filles de citoyens restés au milieu de nous, et servant la République, soit da...
      ...es, qui voyagent pour faire l'éducation de leurs enfants ; des nommes qui, appelés...
      ... et n'avaient pas même excédé l'étendue de deux mois accordée à un certificat de résidence, et qui ont été retenus par la discussion de la loi nouvelle : telles sont les princ...
      ...e d'un simple voyage, ont été retenus malgré eux; des malades qui ont été chercher des remèdes auxquels le consentement de l'Europe entière attribue une efficacité réelle ou chimérique ; les femmes et les filles de citoyens restés au milieu de nous, et servant la République, soit dans les armées, soit dans des fonctions civiles, qui voyagent pour faire l'éducation de leurs enfants ; des nommes qui, appelés dans un pays étranger par des motifs personnels, n'avaient projeté qu'une courte absence et n'avaient pas même excédé l'étendue de deux mois accordée à un certificat de résidence, et qui ont été retenus par la discussion de la loi nouvelle : telles sont les principales exceptions qui se présentent.
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ...es armes contre elle, aurait la faculté de rentrer librement, faculté d'une justic... ...erme pendant lequel tout émigré qui n'aurait pas, ou trahi la patrie, ou porté les armes contre elle, aurait la faculté de rentrer librement, faculté d'une justice rigoureuse à l'égard des personnes qui ne s'étaient pas cru comprises dans la ...
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ...est donc très difficile que l'exécution de la loi générale ne soit pas accompagnée de quelques injustices particulières ; par conséquent il est nécessaire de s'occuper des moyens de les prévenir. Ces injustices nous serai...
      ...as se le dissimuler ; ces exemples sont de nature à frapper tous ,les esprits, tan...
      Il est donc très difficile que l'exécution de la loi générale ne soit pas accompagnée de quelques injustices particulières ; par conséquent il est nécessaire de s'occuper des moyens de les prévenir. Ces injustices nous seraient amèrement reprochées ; elles jetteraient une teinte odieuse sur la juste sévérité des mesures générales; et il ne faut pas se le dissimuler ; ces exemples sont de nature à frapper tous ,les esprits, tandis que les hautes considérations d'intérêt général échappent souvent au grand n...
      Locuteur: Joseph Delaunay
      Tout homme a le droit de sortir du territoire de sa patrie ; mais vous avez dit : Ce dro...
      ...que la patrie avait besoin des services de tous, mais parce que des traîtres qui l...
      Tout homme a le droit de sortir du territoire de sa patrie ; mais vous avez dit : Ce droit a cessé d'exister, non pas seulement parce que la patrie avait besoin des services de tous, mais parce que des traîtres qui l'avaient abandonnée, qui avaient
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ...cessaires, n'ont pas commis cette faute de se confondre volontairement avec des co...
      ...l motif qui puisse justifier la rigueur de la loi.
      ...é notoirement involontaire et absolument innocente, ou appuyée sur des motifs nécessaires, n'ont pas commis cette faute de se confondre volontairement avec des coupables, seul motif qui puisse justifier la rigueur de la loi.
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ...lique ? Je n'en vois qu'un seul : c'est de former un juré spécial qui,, sur les de...
      ...unal, soit au résident français du pays de leur retraite, qui en référera au tribu...
      ...s eu des motifs personnels et légitimes de sortir de France ou de n'y pas rentrer à temps.
      Quel moyen reste-t-il donc pour être juste, sans exposer la sûreté publique ? Je n'en vois qu'un seul : c'est de former un juré spécial qui,, sur les demandes présentées dans l'espace d'un mois pour l'Europe, soit au tribunal, soit au résident français du pays de leur retraite, qui en référera au tribunal, prononce si l'émigré a eu ou n'a pas eu des motifs personnels et légitimes de sortir de France ou de n'y pas rentrer à temps.
      Locuteur: Joseph Delaunay
      Ce juré serait formé de cent membres. Sur dix-huit tirés au sor... Ce juré serait formé de cent membres. Sur dix-huit tirés au sort, l'émigré ou son défenseur pourrait en récuser six; les douze autres prononcer...
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ...més par la Convention et seraient tenus de communiquer aux comités de législation et de surveillance les demandes des émigrés. Ces jurés, les juges du tribunal, des commissaires nationaux ad hoc seraient nommés par la Convention et seraient tenus de communiquer aux comités de législation et de surveillance les demandes des émigrés.
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ...ès grand et qu'il y ait lieu à beaucoup de jugements. ...es il ne faut pas croire que le nombre des demandes légitimes et fondées soit très grand et qu'il y ait lieu à beaucoup de jugements.
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ...décideraient d'abord si la question'est de nature à être portée au tribunal; et il suffirait de la voix d'un seul, pour qu'elle y fût p...
      ...ement les demandes absurdes, évidemment de mauvaise foi, et dénuées de toute espèce de preuve.
      ...re : trois des juges tirés au sort, après avoir appelé un commissaire national, décideraient d'abord si la question'est de nature à être portée au tribunal; et il suffirait de la voix d'un seul, pour qu'elle y fût portée. Je propose ce moyen pour écarter promptement les demandes absurdes, évidemment de mauvaise foi, et dénuées de toute espèce de preuve.
      Locuteur: Joseph Delaunay
      « Art. 3. Les jurés seront au nombre de cent, parmi lesquels on en choisira dix... « Art. 3. Les jurés seront au nombre de cent, parmi lesquels on en choisira dix-huit au sort, dont l'émigré ou son défenseur pourra en récuser six.
      Locuteur: Joseph Delaunay
      « Art. 4. Il faudra la pluralité de huit contre quatre pour décider que l'a... « Art. 4. Il faudra la pluralité de huit contre quatre pour décider que l'absence est légitime.
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ...uré sera formé sur une liste indicative de cent vingt noms, qui sera présentée à la Convention nationale par ses comités de législation et de surveillance générale. Chacun de ceux qui y seront inscrits sera accepté... « Art. 5. Le juré sera formé sur une liste indicative de cent vingt noms, qui sera présentée à la Convention nationale par ses comités de législation et de surveillance générale. Chacun de ceux qui y seront inscrits sera accepté ou rejeté par assis et levé.
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ...s et six commissaires nationaux chargés de veiller aux intérêts de la République. « Art. 7. Il sera nommé, suivant la même forme, six juges et six commissaires nationaux chargés de veiller aux intérêts de la République.

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 547
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ... jury, sera présentée à un bureau formé de trois juges pris au sort, qui l'examine... à un jury, sera présentée à un bureau formé de trois juges pris au sort, qui l'examineront en présence d'up commissaire national, aussi pris au sort; et la demande ne...
      Locuteur: Joseph Delaunay
      .... 10. Le commissaire national sera tenu de communiquer les demandes des émigrés qui doivent être portées au jury, aux comités de législation et de sûreté générale. Si, après le jugement rendu en faveur de l'émigré, il déclare qu'il y a lieu à l...
      ...a déclaration, l'émigré ne pourra jouir de l'exception prononcée en sa faveur, qu après s'être légalement purgé de ces délits.
      « Art. 10. Le commissaire national sera tenu de communiquer les demandes des émigrés qui doivent être portées au jury, aux comités de législation et de sûreté générale. Si, après le jugement rendu en faveur de l'émigré, il déclare qu'il y a lieu à le poursuivre pour des délits particuliers que le commissaire spécifiera dans sa déclaration, l'émigré ne pourra jouir de l'exception prononcée en sa faveur, qu après s'être légalement purgé de ces délits.
      Locuteur: Joseph Delaunay
      ...donné aux émigrés qu'un mois, à compter de la publication au présent décret, pour ... « Art. 11. 11 ne sera donné aux émigrés qu'un mois, à compter de la publication au présent décret, pour présenter leur demande, soit devant le tribunal, soit devant un résident françai...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...tion du comité est contraire à l'esprit de justice et d'impartialité qui doit sans... ... la réclamation du citoyen Egalité est juste, mais je pense aussi que la proposition du comité est contraire à l'esprit de justice et d'impartialité qui doit sans cesse animer des législateurs! Cependant, il faut que justice soit faite. Il se...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...i rendue contre les émigrés est une loi de guerre et de circonstance; elle aura toujours une tr...
      ...itimes. Je propose d'imprimer le projet de décret de ûelaunay (d'Angers) et de le renvoyer au comité de législation, avec mission de nous faire promptement un rapport à cet...
      La loi rendue contre les émigrés est une loi de guerre et de circonstance; elle aura toujours une très grande rigueur. Elle a besoin d'exceptions pour être juste ; mais il faut trouver un mode pour juger les réclamations légitimes. Je propose d'imprimer le projet de décret de ûelaunay (d'Angers) et de le renvoyer au comité de législation, avec mission de nous faire promptement un rapport à cet égard.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...r, motivé sur ce que vous vous réservez de faire à la loi les exceptions que comma... ...crois que, sur la demande du citoyen Egalité, vous devez passer à l'ordre du jour, motivé sur ce que vous vous réservez de faire à la loi les exceptions que commandent la justice et l'humanité.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...nne l'impression etleren* voi au comité de législation des observations et du projet de décret présenté par Delaunay'(d'An-gers... (La Convention Ordonne l'impression etleren* voi au comité de législation des observations et du projet de décret présenté par Delaunay'(d'An-gers). Elle passe à l'ordre du jour, ainsi motivé, sur la demande du citoyen Egalité...
      Locuteur: Le Président
      ...d'une lettre du général Biron en faveur de sa femme, qui est en pays étranger. Le cas est de tous points analogue à celui du citoyen...
      ...ugera; je vais lui faire donner lecture de cette lettre.
      Le bureau vient d'être saisi à l'instant d'une lettre du général Biron en faveur de sa femme, qui est en pays étranger. Le cas est de tous points analogue à celui du citoyen Egalité; la Convention, d'ailleurs, jugera; je vais lui faire donner lecture de cette lettre.
      Locuteur: Mailhe
      , secrétaire, donne lecture de la lettre du général Biron, qui es(t ai... , secrétaire, donne lecture de la lettre du général Biron, qui es(t ainsi conçue :
      Locuteur: Mailhe
      de la République. de la République.
      Locuteur: Mailhe
      ...ous demander avec la plus vive instance de mettre sous les yeux de la Convention nationale la note ci-join... « J'ose vous demander avec la plus vive instance de mettre sous les yeux de la Convention nationale la note ci-jointe.
      Locuteur: Mailhe
      « Un fidèle soldat de la République ose demander aux représentants du peuple de fixer leurs regards sur l'affreuse position d'une femme qu'un instant de délire, dont elle peut administrer les ... « Un fidèle soldat de la République ose demander aux représentants du peuple de fixer leurs regards sur l'affreuse position d'une femme qu'un instant de délire, dont elle peut administrer les preuves, expose au malheur d'être reje-
      Locuteur: Mailhe
      tée du sein de sa patrie. Citoyens, cette femme est la mienne. Séparé de biens, éloigné d'elle depuis 15 ans, je sens pour la première fois, avec de douloureux remords, que sans la distanc...
      ...ibre d'être généreux plutôt que sévère; de pardonner à la faiblesse d'une femme plutôt que de la punir : terrible dans ses efforts, dans ses jugements pour le maintien de la liberté, il est indulgent dès qu'il ...
      ... vous m'avez confié; j'ai donc le droit de dire, sans me permettre un choix : « Citoyens, qu'un de vous se lève et serve le défenseur à ma...
      tée du sein de sa patrie. Citoyens, cette femme est la mienne. Séparé de biens, éloigné d'elle depuis 15 ans, je sens pour la première fois, avec de douloureux remords, que sans la distance mise entre nous par les circonstances, plus confiante, plus rassurée, fière pe...
      ...mais mérité d'attirer sur elle la sévérité des lois. Il appartient à un peuple libre d'être généreux plutôt que sévère; de pardonner à la faiblesse d'une femme plutôt que de la punir : terrible dans ses efforts, dans ses jugements pour le maintien de la liberté, il est indulgent dès qu'il peut l'être. Citoyens, je vous demande pour ma femme plus que justice, je vous d...
      ...nt d'in-iérêt sur la terre qui puisse me faire abandonner le poste honorable que vous m'avez confié; j'ai donc le droit de dire, sans me permettre un choix : « Citoyens, qu'un de vous se lève et serve le défenseur à ma femme, puisque je ne la puis défendre moi-même. » Ce droit, je le réclame, je l...
      Locuteur: Osselin
      Si vous faites grâce à la femme de Biron, pourquoi ne feriez-vous pas grâc... Si vous faites grâce à la femme de Biron, pourquoi ne feriez-vous pas grâce à tous les émigrés.
      Locuteur: Treilhard
      ...otre comité pour vous présenter le mode de juger les exceptions; ainsi je crois que l'on peut adopter sur la lettre de Biron l'ordre du jour pur et simple. ...e Biron se croyait, non émigrée, mais dans les exceptions. Vous avez renvoyé à votre comité pour vous présenter le mode de juger les exceptions; ainsi je crois que l'on peut adopter sur la lettre de Biron l'ordre du jour pur et simple.
      Locuteur: Treilhard
      ...dre du jour pur et simple sur la lettre de Biron.) (La Convention passe à l'ordre du jour pur et simple sur la lettre de Biron.)
      Locuteur: Treilhard
      ...ot soit entendu et demandent la clôture de la discussion. et plusieurs autres membres s'opposent à ce que Buzot soit entendu et demandent la clôture de la discussion.
      Locuteur: Buzot
      ...de le rapport du décret rendu en faveur de la citoyenne Egalité. Je demande le rapport du décret rendu en faveur de la citoyenne Egalité.
      Locuteur: Buzot
      ... du jour motivé; pour l'autre, l'épouse de Biron, vous venez d'adopter l'ordre du ... ...deux poids et deux mesures. Pour la citoyenne Egalité, vous êtes passé à l'ordre du jour motivé; pour l'autre, l'épouse de Biron, vous venez d'adopter l'ordre du jour pur et simple. Cependant, la fille d'Egalité est à Londres......

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 548
      Locuteur: Buzot
      ...ue le général Biron a aussi bien mérité de la patrie qu'Egalité, (Applaudissements... que le général Biron a aussi bien mérité de la patrie qu'Egalité, (Applaudissements.) ;
      Locuteur: Buzot
      ...ne Egalité, ni la citoyenne Biron n'ont de droit à votre faveur particulière. ...er ou perfectionner leur éducation ; vous l'avez rejeté. Dès lors, ni la citoyenne Egalité, ni la citoyenne Biron n'ont de droit à votre faveur particulière.
      Locuteur: Buzot
      ...constater qu'il n'y a plus d'égalité et de justice dans les décisions que vous pre... ...sons. 11 faut rapporter votre premier décret, sans quoi je me verrais obligé ae constater qu'il n'y a plus d'égalité et de justice dans les décisions que vous prenez.
      Locuteur: Osselin
      Je crois nécessaire de répondre en quelques mots à Buzot. 11 s...
      ...tion en a renvoyé l'examen à son comité de législation. Biron demande une faveur pour sa femme et la Convention vient de passer à l'ordre du jour.
      Je crois nécessaire de répondre en quelques mots à Buzot. 11 semble présenter la Convention en contradiction avec elle-même; cependant il n'en...
      ...tions qu'elle a prises. Egalité a demandé une exception pour sa fille, la Convention en a renvoyé l'examen à son comité de législation. Biron demande une faveur pour sa femme et la Convention vient de passer à l'ordre du jour.
      Locuteur: Osselin
      ...rande différence entre la signification de ces deux mots; c'est pourquoi je conclu... ...exorables pour être rigoureusement justes ; mais j'estime qu'il faut faire une grande différence entre la signification de ces deux mots; c'est pourquoi je conclus au maintien des décrets que vous avez rendus.
      Locuteur: Osselin
      (La Convention décrète la continuation de la discussion.) (La Convention décrète la continuation de la discussion.)
      Locuteur: Lepeletier de Satnt-Fargeau
      Je demande la parole sur la position de la question. Si vous avez renvoyé à votre comité, c'est pour vous présenter le mode de juger des exceptions et non pour faire ... Je demande la parole sur la position de la question. Si vous avez renvoyé à votre comité, c'est pour vous présenter le mode de juger des exceptions et non pour faire une exception en faveur du citoyen Egalité.
      Locuteur: Lepeletier de Satnt-Fargeau
      ...e propose l'ordre du jour sur la motion de Buzot, ...z rien fait pour un individu et que vouS n'aviez statué que sur des principes. Je propose l'ordre du jour sur la motion de Buzot,
      Locuteur: Lepage
      Je demande aussi le rapport de votre décret; mais par un motif étranger à la fille d'Egalité et à la femme de Biron. Ce sont des individus que la Con...
      ...apercevoir. Je ne vous parlerai donc ni de l'une ni de l'autre. Mais je vous dirai que votre premier décret détruit absolument l'effet de la loi générale sur les émigrés. En effet, il ne doit exister de tribunaux que ceux qui sont chargés de l'application de la loi ; or, par Votre décret, vous éta...
      ...uel vous accordez la faculté dangereuse de faire des lois nouvelles... (Vives inte...
      Je demande aussi le rapport de votre décret; mais par un motif étranger à la fille d'Egalité et à la femme de Biron. Ce sont des individus que la Convention ne peut, ne doit pas apercevoir. Je ne vous parlerai donc ni de l'une ni de l'autre. Mais je vous dirai que votre premier décret détruit absolument l'effet de la loi générale sur les émigrés. En effet, il ne doit exister de tribunaux que ceux qui sont chargés de l'application de la loi ; or, par Votre décret, vous établissez un tribunal particulier auquel vous accordez la faculté dangereuse de faire des lois nouvelles... (Vives interruptions)... Oui des lois nouvelles! (Nouveaux murmures).
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...faits : l'Assemblée a renvoyé le projet de décret présenté par Delaunay au comité de législation, mais elle a passé simpleme...
      ...ur la demande d'Egalité comme sur celle de Biron.
      Une fois encore on cherche à dénaturer les faits : l'Assemblée a renvoyé le projet de décret présenté par Delaunay au comité de législation, mais elle a passé simplement à l'ordre du jour sur la demande d'Egalité comme sur celle de Biron.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      Un grand nombre de membres : C'est cela ! c'est cela ! Un grand nombre de membres : C'est cela ! c'est cela !
      Locuteur: Camus
      ...'appli-quer rigoureusement les premices de l'égalité sur toutes les têtes. ...tre parjures à tous nos serments, c'est d'être justes pour tousles individus etd'appli-quer rigoureusement les premices de l'égalité sur toutes les têtes.
      Locuteur: Camus
      (La Convention adopte la proposition de Camus.) (La Convention adopte la proposition de Camus.)
      Locuteur: Camus
      ...relativement aux pétitions d'Egalité et de Biron, et ah renvoi des propositions ae Delaunay, (d'Angers), au comité de législation, décrète ce qui suit : « La Convention nationale rapportant les décrets par elle précédemment rendus, relativement aux pétitions d'Egalité et de Biron, et ah renvoi des propositions ae Delaunay, (d'Angers), au comité de législation, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Camus
      ... concernant les émigrés, et sur le mode de les déterminer, sont toutes renvoyées au comité de législation. «Les propositions faites sur les exceptions qui peuvent être ajoutées à la loi concernant les émigrés, et sur le mode de les déterminer, sont toutes renvoyées au comité de législation.
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ...secrétaire, donne lecture d'une adresse de la commune de Marseille, qui, pour prévenir le plus g...
      ...sette, a fait dans le Levant des achats de grains pour 4,000,000 de livres; une souscription a produit 1,80...
      , secrétaire, donne lecture d'une adresse de la commune de Marseille, qui, pour prévenir le plus grand des fléaux, la disette, a fait dans le Levant des achats de grains pour 4,000,000 de livres; une souscription a produit 1,800,000 livres, reste à payer 2,200,000 livres. Marseille demande que cette somme ...
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      Suit la teneur de cette adresse : Suit la teneur de cette adresse :
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      de la République française. de la République française.
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ...la lettre la plus pressante au ministre de l'intérieur, par laquelle, en lui rappe...
      ...re combien il est instant pour le salut de Marseille et des départements méridiona...
      « Nous avons écrit, le 31 du mois d'octobre dernier, la lettre la plus pressante au ministre de l'intérieur, par laquelle, en lui rappelant nos demandes précédentes et réitérées, nous lui faisions connaître combien il est instant pour le salut de Marseille et des départements méridionaux, qu'il nous soit accordé, le plus prompte-ment possible, un secours d'environ...
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ... à y faire droit, mais que l'importance de l'objet devait nécessairement déterminer une autorisation de la part de la Convention nationale, à laquelle il ...
      ...tranger des commissions pour des achats de blé, pour une somme de plus de 4 millions; nous n'avons pour y faire f...
      ...r l'établissement salutaire d'un bureau de subsistances à Marseille, composé d'un nombre conséquent de citoyens très habiles dans ce genre de spéculation. Cet établissement a produi...
      ...dre : il a déjoué les sinistres projets de diverses petites Cours d'Italie, qui av...
      ...i avaient dicté notre demande, nous répondit avec exactitude qu'il était disposé à y faire droit, mais que l'importance de l'objet devait nécessairement déterminer une autorisation de la part de la Convention nationale, à laquelle il disait avoir écrit, et qu'il attendait sa décision ultérieure. Pressés par les b...
      ...es qui nous avaient été faites par le ministre Roland, nous avons donné dans l'étranger des commissions pour des achats de blé, pour une somme de plus de 4 millions; nous n'avons pour y faire face que le produit d'une souscription qui a été ouverte, et qui ne monte qu'à 1,...
      ...te importante somme que par la confiance qui a été inspirée à nos commerçants par l'établissement salutaire d'un bureau de subsistances à Marseille, composé d'un nombre conséquent de citoyens très habiles dans ce genre de spéculation. Cet établissement a produit l'effet que nous devions en attendre : il a déjoué les sinistres projets de diverses petites Cours d'Italie, qui avaient résolu d'affamer nos départements : et déjà nous pouvons espérer

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 549
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      que nous aurons la quantité de subsistances nécessaires, si la Convent... que nous aurons la quantité de subsistances nécessaires, si la Convention nationale vient à notre secours.
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      « Le mémoire que nous adressons, de la part du président et des membres du ...
      ...us instruira d'une manière plus étendue de la position où se trouvent les abitants du midi de la France, en faveur desquels nous récl...
      ...us verrez par ce mémoire que le secours de 1,500,000 livres que nous avons demandé...
      ...ant, et qu'il doit s'étendre à la somme de 2,200,000 livres. Il vous sera facile de concevoir, citoyen Président, que ce n'...
      ...gueur, pourrait par son commerce, aidée de quelques secours, fournira ses propres besoins; mais cette grande ville a été de tout temps le magasin des lieux qui l'a...
      ...il pas des refus qu'elle serait obligée de faire, si elle n'était considérablement...
      « Le mémoire que nous adressons, de la part du président et des membres du bureau des subsistances à Marseille, vous instruira d'une manière plus étendue de la position où se trouvent les abitants du midi de la France, en faveur desquels nous réclamons la justice des législateurs, et vous verrez par ce mémoire que le secours de 1,500,000 livres que nous avons demandé, n'est pas même suffisant, et qu'il doit s'étendre à la somme de 2,200,000 livres. Il vous sera facile de concevoir, citoyen Président, que ce n'est pas pour Marseille seule que nous sollicitons une somme aussi grande ; Marseille à la rigueur, pourrait par son commerce, aidée de quelques secours, fournira ses propres besoins; mais cette grande ville a été de tout temps le magasin des lieux qui l'avoisinent à une certaine distance : et aujourd'hui que les récoltes ont été mauvaises dans ces mêmes lieux, quel funeste inconvénient ne résulterait-il pas des refus qu'elle serait obligée de faire, si elle n'était considérablement approvisionnée !
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ...ns réserve, dans un moment où il s'agit de l'existence d'un nombre infini de Français et de frères. Pleins de confiance en vous, livrés sans cesse au... ...lateurs ; mais c'est à vous surtout, citoyen Président, que nous les confions sans réserve, dans un moment où il s'agit de l'existence d'un nombre infini de Français et de frères. Pleins de confiance en vous, livrés sans cesse aux occupations mul* tipliées occasionnées par les divers intérêts du peuple qui n...
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ...aire, officiers municipaux et procureur de la commune de Marseille. » « Signé : les maire, officiers municipaux et procureur de la commune de Marseille. »
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ...eurs membres : Nous demandons le renvoi de cette lettre aux comités d'agriculture ... Plusieurs membres : Nous demandons le renvoi de cette lettre aux comités d'agriculture et des finances réunis.
      Locuteur: Defermon
      ...s avez mis à la disposition du ministre de l'intérieur 24 millions pour les achats de grains, c'est à lui que cette lettre do...
      ...oit rembourser les officiers municipaux de Marseille de l'avance qu'ils ont faite. S'il n'a point suffisamment de fonds il vous en demandera; s'il en éta...
      ...istre étant autorisé à faire des achats de grains chez l'étranger, et Marseille se...
      ...rrence entre les différents mandataires de la République, et c'est ce que nous dev...
      Je m'oppose au renvoi parce que je le crois inutile. Vous avez mis à la disposition du ministre de l'intérieur 24 millions pour les achats de grains, c'est à lui que cette lettre doit être renvoyée ; lui seul doit rembourser les officiers municipaux de Marseille de l'avance qu'ils ont faite. S'il n'a point suffisamment de fonds il vous en demandera; s'il en était autrement, le ministre étant autorisé à faire des achats de grains chez l'étranger, et Marseille se permettant d'en faire, il s'établirait une concurrence entre les différents mandataires de la République, et c'est ce que nous devons particulièrement éviter.
      Locuteur: Barbaroux
      ...le a-t-elle fait des approvisionnements de grains dont elle vous demande aujourd'h...
      ...chaient sur Paris ; lorsque les regards de tous les patriotes se tournaient vers l...
      ...gne la lettre répond suffisamment à ce que dit Defermon. Dans quel temps Marseille a-t-elle fait des approvisionnements de grains dont elle vous demande aujourd'hui le remboursement ? Lorsque les Prussiens marchaient sur Paris ; lorsque les regards de tous les patriotes se tournaient vers le Midi, et qu'il devenait chaque jour d'une indispensable nécessité d'y avoir de...
      Locuteur: Barbaroux
      ...fait cet approvisionnement considérable de grains. ...arseille seule que pour ceux des départements qui en peuvent manquer, qu'elle a fait cet approvisionnement considérable de grains.
      Locuteur: Barbaroux
      ...le, à la charge, si elle le juge ainsi, de faire répartir de la manière la plus utile à la République, les grains qui excéderont les besoins de Marseille. ...vention nationale décrète à l'instant le secours qui lui est demandé par Marseille, à la charge, si elle le juge ainsi, de faire répartir de la manière la plus utile à la République, les grains qui excéderont les besoins de Marseille.
      Locuteur: Cambon
      ...livrer ainsi à laisser faire des achats de grains par les communes, elles le ferai... ...n donne ainsi 2 ou 3 millions pour faire des accaparements. Il ne faut pas nous livrer ainsi à laisser faire des achats de grains par les communes, elles le feraient augmenter à notre détriment chez l'étranger.
      Locuteur: Delcher
      La commune de Rrioude était sur le point de manquer de blé, et, bien convaincue que les grenie...
      ...s le recensement des grains. A la suite de cette mesure le blé a baissé de 7 francs par septier.
      La commune de Rrioude était sur le point de manquer de blé, et, bien convaincue que les greniers étaient pleins, elle a fait chez les particuliers le recensement des grains. A la suite de cette mesure le blé a baissé de 7 francs par septier.
      Locuteur: Delcher
      ...cite ce fait pour montrer que l'absence de grains vient souvent de ce quelle particulier, comptant sur un bénéfice plus grand, refuse de le vendre. Je cite ce fait pour montrer que l'absence de grains vient souvent de ce quelle particulier, comptant sur un bénéfice plus grand, refuse de le vendre.
      Locuteur: Laurens
      La commune de Marseille a fait des achats qui ont app...
      ...mande qui vous est faite par la commune de Marseille.
      La commune de Marseille a fait des achats qui ont approvisionné les communes voisines. Sans cette mesure, les département des Alpes e...
      ... la disette. Le pain y a valu jusqu'à 8 sous la livre. N'ajournez donc pas la demande qui vous est faite par la commune de Marseille.
      Locuteur: Pellissier
      ...t encore en Italie, ils sont au pouvoir de l'ennemi et vous perdrez ces blés si vo...
      ...chés faits par les officiers municipaux de Marseille. Subrogez, si vous le voulez, le ministre de l'intérieur à ces marchés, mais ne priv...
      Ces blés sont encore en Italie, ils sont au pouvoir de l'ennemi et vous perdrez ces blés si vous ne venez au secours des marchés faits par les officiers municipaux de Marseille. Subrogez, si vous le voulez, le ministre de l'intérieur à ces marchés, mais ne privez pas la France d'un approvisionnement considérable.
      Locuteur: Prieur
      (de la Marné). Nous sommes tous d'accord sur l'excellence de l'opération des officiers municipaux de Marseille. Renvoyez aux comités pour en... (de la Marné). Nous sommes tous d'accord sur l'excellence de l'opération des officiers municipaux de Marseille. Renvoyez aux comités pour en faire le rapport demain matin.
      Locuteur: Prieur
      ...e le renvoi aux comités des finances et de commerce réunis, pour en faire demain le rapport, de la pétition de la commune de Marseille.) (La Convention décrète le renvoi aux comités des finances et de commerce réunis, pour en faire demain le rapport, de la pétition de la commune de Marseille.)
      Locuteur: Le Président
      Les citoyens : Chrétien, de Périgueux, Coroller, ex-constituant, Je... Les citoyens : Chrétien, de Périgueux, Coroller, ex-constituant, Jeannet, ex-législateur. Antonelle ex-législateur.
      Locuteur: Rabaut-Pomier
      ...ossible sur une tête innocente. Le juge de paix Mathieu a fait son devoir. Voici l'un de nos collègues qui va nous en rendre com... Le soupçon doit rester le moins possible sur une tête innocente. Le juge de paix Mathieu a fait son devoir. Voici l'un de nos collègues qui va nous en rendre compte.

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 550
      Locuteur: Gardien
      ...s cette nuit les scellés sur les effets de Dufresne Saint-Léon; mais comme Dufresne est séparé de biens avec sa femme, elle a un domicile particulier. Le juge de paix a mis les scellés chez elle, seule... ...le citoyen Mathieu est innocent. Il a parfaitement rempli son ministère. Il a mis cette nuit les scellés sur les effets de Dufresne Saint-Léon; mais comme Dufresne est séparé de biens avec sa femme, elle a un domicile particulier. Le juge de paix a mis les scellés chez elle, seulement sur une correspondance entre Dufresne et sa femme, avant qu'elle le sût; ce...
      Locuteur: Mailhe
      ... secrétaire, donne lecture d'une lettre de l'officier municipal qui fait les fonctions de maire par intérim, qui informe la Conve...
      ...bre des officiers municipaux est réduit de 48 à 12 ; il expose la nécessité de renouveler sur-le-champ le corps munici...
      , secrétaire, donne lecture d'une lettre de l'officier municipal qui fait les fonctions de maire par intérim, qui informe la Convention que le nombre des officiers municipaux est réduit de 48 à 12 ; il expose la nécessité de renouveler sur-le-champ le corps municipal. Si on emploie le mode ordinaire, les élections ne seront pas faites avant 2...
      Locuteur: Mailhe
      ... Convention renvoie la lettre au comité de législation pour en faire son rapport s... (La Convention renvoie la lettre au comité de législation pour en faire son rapport samedi prochain.)
      Locuteur: Mallarmé
      ...comité des finances, présente un projet de décret tendant à déclarer qu'il n'y a l...
      ... ils demandent à être payés d'une somme de 3,341 livres pour fournitures faites aux deux compagnies de gendarmerie nationale servant près de l'Assemblée ; le projet de décret est ainsi concu :
      , au nom du comité des finances, présente un projet de décret tendant à déclarer qu'il n'y a lieu à délibérer sur la pétition des citoyens Hugot et Chevalier, marchands tapissiers, à Paris, par laquelle ils demandent à être payés d'une somme de 3,341 livres pour fournitures faites aux deux compagnies de gendarmerie nationale servant près de l'Assemblée ; le projet de décret est ainsi concu :
      Locuteur: Mallarmé
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, sur la demande...
      ...rs à Paris, pour être payés d'une somme de 3^341 livres qu'ils prétendent leur être due à raison de différentes fournitures qu'ils ont faites aux deux compagnies de gendarmerie nationale servant près ae l...
      ... en exécution des ordres du département de Paris; considérant que l'article 5 du titre 5 de la loi du 15 mai 1791, relative à la suppression de la compagnie de la prévôté de l'hôtel, n'accorde bue la fourniture du...
      ... aucune loi, elle n'est pas à la charge de la nation, et qu'il n'y a pas lieu à dé...
      « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, sur la demande des citoyens Hugot et Chévalier, marchands tapissiers à Paris, pour être payés d'une somme de 3^341 livres qu'ils prétendent leur être due à raison de différentes fournitures qu'ils ont faites aux deux compagnies de gendarmerie nationale servant près ae l'Assemblée, en exécution des ordres du département de Paris; considérant que l'article 5 du titre 5 de la loi du 15 mai 1791, relative à la suppression de la compagnie de la prévôté de l'hôtel, n'accorde bue la fourniture du casernement en nature à faire aux sous-officiers et gendarmes nationaux, ce qui...
      ...olements et ustensiles, décrète qu'attendu que ladite dépense n'est ordonnée par aucune loi, elle n'est pas à la charge de la nation, et qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la demande des citoyens Hugot et Chevalier. »
      Locuteur: Mallarmé
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Le Président
      L'ordre du jour appelle la suite de la discussion du projet de décret au comité de législation concernant les pénalités en... L'ordre du jour appelle la suite de la discussion du projet de décret au comité de législation concernant les pénalités encourues par les émigrés (1).
      Locuteur: Osselin
      ...pporteur. Il importe que, pour la ville de Paris, les certifiants, pour les émigrés, soient domiciliés dans l'arrondissement de la section. , rapporteur. Il importe que, pour la ville de Paris, les certifiants, pour les émigrés, soient domiciliés dans l'arrondissement de la section.
      Locuteur: Osselin
      ...les registres que dans les certificats, de l'interpellation qui leur [aura été fait de signer, et de la déclaration qu'ils ne savent signer. ...s ou les certifiants ne sauraient pas signer, il serait fait mention, tant dans les registres que dans les certificats, de l'interpellation qui leur [aura été fait de signer, et de la déclaration qu'ils ne savent signer.
      Locuteur: Osselin
      ...enus dans les prisons des frontières et de l'intérieur de la République: ...ticle additionnel suivant pour faire suite à l'article 9 relatif aux émigrés détenus dans les prisons des frontières et de l'intérieur de la République:
      Locuteur: Osselin
      ...Les concierges des prisons seront tenus de remettre aux officiers municipaux des lieux de leur domicile, les procès-verbaux ci-de...
      ...s délai, ces procès-verbaux au ministre de l'intérieur, qui en adressera des expéd...
      ... départements respectifs du domicile ou de l'assise des biens des émigrés, pour qu...
      « Les concierges des prisons seront tenus de remettre aux officiers municipaux des lieux de leur domicile, les procès-verbaux ci-dessus prescrits. Les officiers municipaux enverront, sans délai, ces procès-verbaux au ministre de l'intérieur, qui en adressera des expéditions aux départements respectifs du domicile ou de l'assise des biens des émigrés, pour que ceux qui y seront dénommés soient compris, si fait n'a été, dans les listes de...
      Locuteur: Osselin
      ,rapporteur, donne ensuite lecture de l'article 10 au projet du comité qui es... ,rapporteur, donne ensuite lecture de l'article 10 au projet du comité qui est adopté sans discussion dans les termes suivants :
      Locuteur: Osselin
      « Les voies de fait contre les émigrés sont -» fendues sous les peines portées par l...
      ...Mais sur la dénonciation qui sera faite de tout émigré qui, en contravention à la ...
      « Les voies de fait contre les émigrés sont -» fendues sous les peines portées par le Code pénal. Mais sur la dénonciation qui sera faite de tout émigré qui, en contravention à la loi du bannissement, sera trouvé sur le territoire français, le dénoncé sera pou...
      Locuteur: Osselin
      , rapporteur, donne lecture de l'article 11 du projet du comité, ainsi... , rapporteur, donne lecture de l'article 11 du projet du comité, ainsi conçu :
      Locuteur: Osselin
      « Les pères et mères qui, aux termes de la loi du 12 septembre, sont tenus de fournir l'habillement et la solde de deux hommes par chaque enfant émigré, n...
      ...e fournissement en nature, seront tenus de verser à la caisse du receveur de district de l'arrondissement de leur domicile, et ce, dans la quinzaine de la sommation qui leur en sera faite, à ...
      ..., poursuite et diligence dudit receveur de district, la somme à laquelle sera arbitrée par le directoire du département de l'arrondissement , la valeur desdits remplacements. Le montant de la solde, à raison de 15 sols par jour, par chaque homme sera...
      « Les pères et mères qui, aux termes de la loi du 12 septembre, sont tenus de fournir l'habillement et la solde de deux hommes par chaque enfant émigré, né pourront fournir le remplacement d'homme, ni le fournissement en nature, seront tenus de verser à la caisse du receveur de district de l'arrondissement de leur domicile, et ce, dans la quinzaine de la sommation qui leur en sera faite, à la requête du procureur général syndic, poursuite et diligence dudit receveur de district, la somme à laquelle sera arbitrée par le directoire du département de l'arrondissement , la valeur desdits remplacements. Le montant de la solde, à raison de 15 sols par jour, par chaque homme sera également versé à la caisse du receveur du district par chaque année, et d'avan...
      Locuteur: Osselin
      « Sont exceptés des dispositions de l'article ci-dessus, ceux des pères et mères dont les enfants seraient absents de chez eux avant le 1er juillet 1789, et ... « Sont exceptés des dispositions de l'article ci-dessus, ceux des pères et mères dont les enfants seraient absents de chez eux avant le 1er juillet 1789, et ceux qui,'ayant plusieurs
      ...u dans un port, soit envoyé au ministre de l'intérieur, qui le fera parvenir dans ...
      ... puisse se' présenter à 30 ou 40 lieues de la municipalité où il a été refusé. (I)...
      ...Il importe aussi que le signalement d'un émigré qui se présente à la frontière ou dans un port, soit envoyé au ministre de l'intérieur, qui le fera parvenir dans tous les ports et frontières, afin qu'un émigré ne puisse se' présenter à 30 ou 40 lieues de la municipalité où il a été refusé. (I) Voy: ci-dessus, séance du 19 novembre 1792, page 482.

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 551
      Locuteur: Osselin
      ...u service ae la République, et qu'aucun de leurs enfants n'a porté les armes contr... enfants, pourraient justifier qu'ils en ont un au service ae la République, et qu'aucun de leurs enfants n'a porté les armes contre la patrie._»
      Locuteur: Osselin
      Un membre: Un citoyen patriote de nion département avait trois fils. 1 un est aide de camp, les deux autres étaient dans un r...
      ... rendre ce père responsable des actions de ses fils ? Voulez-vous ajouter à sa dou...
      Un membre: Un citoyen patriote de nion département avait trois fils. 1 un est aide de camp, les deux autres étaient dans un régiment qui a déserté. Je demande si vous pouvez rendre ce père responsable des actions de ses fils ? Voulez-vous ajouter à sa douleur par une amende?
      Locuteur: Rouyer
      ...avoriser l'autre quelle que fût l'issue de la Révolution. C'était une affaire de calcul. ...cadets; au contraire, servaient dans la garde nationale. Un frère devait ainsi favoriser l'autre quelle que fût l'issue de la Révolution. C'était une affaire de calcul.
      Locuteur: Lanjuinais
      ... si vous le voulez même, à 1,500 livres de revenu. ...500 livres par an. Fixez donc la fortune d'un père qui se sera démis. Portez-la, si vous le voulez même, à 1,500 livres de revenu.
      Locuteur: Faye
      (Après de longs débats, la Convention décrète que...
      ...t n'avoir annuellement que 1,000 livres de revenu, et pourront en outre produire un certificat de civisme, attesté par le conseil général de la commune du lieu de résidence.)
      (Après de longs débats, la Convention décrète que sont exceptés dei'articlell, ceux des pères qui justifieront n'avoir annuellement que 1,000 livres de revenu, et pourront en outre produire un certificat de civisme, attesté par le conseil général de la commune du lieu de résidence.)
      Locuteur: Faye
      « Les pères et mères qui, aux termes de la loi du 12 septembre dernier, sont tenus de fournir l'habillement et la solde de deux hommes par chaque enfant émigré, n...
      ...sement en nature; mais ils seront tenus de verser à la caisse du receveur de district de l'arrondissement de leur domicile, et ce dans la quinzaine de la sommation qui leur en sera faite à l...
      ...aquelle sera arbitrée par le direc-toir de département, de l'arrondissement la valeur desdits remplacements ; le montant de la solde, à raison de 15 sols par jour, par chaque homme, sera également versé à la caisse du receveur de district de l'arrondissement, par chaque année et d...
      « Les pères et mères qui, aux termes de la loi du 12 septembre dernier, sont tenus de fournir l'habillement et la solde de deux hommes par chaque enfant émigré, ne pourront fournir le remplacement d'hommes ni le fournissement en nature; mais ils seront tenus de verser à la caisse du receveur de district de l'arrondissement de leur domicile, et ce dans la quinzaine de la sommation qui leur en sera faite à la requête du procureur général syndic du département, poursuite et diligence dudit receveur^ la somme à laquelle sera arbitrée par le direc-toir de département, de l'arrondissement la valeur desdits remplacements ; le montant de la solde, à raison de 15 sols par jour, par chaque homme, sera également versé à la caisse du receveur de district de l'arrondissement, par chaque année et d'avancer tant que fdurera la guerre, à compter du 1er janvier 1792.
      Locuteur: Faye
      « Sont exceptés des dispositions de l'article «i-dessus : 1° ceux des pères et mères dont les •enfants seraient absents de chez lesdits pères et « Sont exceptés des dispositions de l'article «i-dessus : 1° ceux des pères et mères dont les •enfants seraient absents de chez lesdits pères et
      Locuteur: Faye
      ...ceux qui justi fieront n'avoir pas plus de 1,000 livres de revenu, par ménage et non par tête, et qui justifieront en outre d'un certificat de civisme, délivré par le conseil général de la commune de leur résidence. » mères, avant le 1er juillet 1789 ; 2° ceux qui justi fieront n'avoir pas plus de 1,000 livres de revenu, par ménage et non par tête, et qui justifieront en outre d'un certificat de civisme, délivré par le conseil général de la commune de leur résidence. »
      Locuteur: Mailhe
      ...ecrétaire, fait lecture à la Convention de la relation du citoyen Mouthon, transmise par le citoyen Monge, ministre de la marine, pour annoncer son arrivée, à bord de la frégate VAriel, dans le port d'Osten... , secrétaire, fait lecture à la Convention de la relation du citoyen Mouthon, transmise par le citoyen Monge, ministre de la marine, pour annoncer son arrivée, à bord de la frégate VAriel, dans le port d'Ostende ; cette relation est ainsi conçue :
      Locuteur: Mailhe
      Relation du commandant de Vexpédition maritime d'Ostende, à bord de la frégate VAriel, dans le port d'Osten... Relation du commandant de Vexpédition maritime d'Ostende, à bord de la frégate VAriel, dans le port d'Ostende, le 17 novembre.
      Locuteur: Mailhe
      « Législateurs, résolu de périr sous les débris de mon bâtiment, je suis parti de Dunkerque pour forcer le port et la ville d'Ostende à reconnaître l'indépendance de ma nation adoptive. Je me suis présenté...
      ...es en batterie; mon équipage avait juré de s'ensevelir dans le vaisseau, plutôt qu...
      ...ndre dans toutes les parties du port et de la ville, et tous exhalaient leur amour...
      ... et détruisant l'espace qui le séparait de nous, est venu se jeter dans nos^bras, en pleurant du plaisir de presser contre son cœur ceux qu'il appe...
      ...ont eu lieu à bord ; et dans l'effusion de leur âme, éprise du charme naissant de la liberté, des journaliers pauvres, de...
      ...ous n'en avions qu'un, c'était le désir de parler au peuple; mais il était trop ta...
      ...on entendait du vaisseau les transports de la joie qui empêchait les citoyens de se iivrer au sommeil. Le jour a paru, e...
      ...ions du peuple sont venues nous inviter de descendre à terre, pour être témoins de leur joie et pour la partager. Cédant à...
      ...n, commandant la corvette VEveillée, et de plusieurs officiers de nos états-majors, au milieu du peuple, ...
      « Législateurs, résolu de périr sous les débris de mon bâtiment, je suis parti de Dunkerque pour forcer le port et la ville d'Ostende à reconnaître l'indépendance de ma nation adoptive. Je me suis présenté à l'embouchure du port, la mèche allumée et les hommes en batterie; mon équipage avait juré de s'ensevelir dans le vaisseau, plutôt que d'amener le pavillon tricolore qui fait sa gloire; mais cette résolution ne po...
      ... car aussitôt notre entrée dans le port, des cris d'allégresse se sont fait entendre dans toutes les parties du port et de la ville, et tous exhalaient leur amour pour la liberté : ces cris prouvaient aisément que pour conquérir cette cité, d...
      ...canons. Le peuple, amant des Français, s'est jeté dans des canots, des nacelles; et détruisant l'espace qui le séparait de nous, est venu se jeter dans nos^bras, en pleurant du plaisir de presser contre son cœur ceux qu'il appelait ses libérateurs. Les scènes les plus touchantes ont eu lieu à bord ; et dans l'effusion de leur âme, éprise du charme naissant de la liberté, des journaliers pauvres, des hommes opulents, tous voulaient donner leur bourse pour nos besoins, et leurs ...
      ...magistrats sont venus nous offrir les secours dont nous pouvions avoir besoin; nous n'en avions qu'un, c'était le désir de parler au peuple; mais il était trop tard pour le satisfaire. Pendant toute la nuit on entendait du vaisseau les transports de la joie qui empêchait les citoyens de se iivrer au sommeil. Le jour a paru, et plusieurs députations du peuple sont venues nous inviter de descendre à terre, pour être témoins de leur joie et pour la partager. Cédant à des prières si souvent répétées, je suis descendu à terre à 9 heures du matin, accompagné du brave citoyen . Mulon, commandant la corvette VEveillée, et de plusieurs officiers de nos états-majors, au milieu du peuple, nous nous sommes rendus à la maison commune, où j'ai dit :
      Locuteur: Mailhe
      ... ni porter un fer assassin dans le sein de vos timides épouses; nous ne voulons qu...
      ...ux enfers, et les renfermer dans e lieu de supplice d'où la bonté divine n'eût ama...
      « Nous ne sommes point venus pour ravager vos propriétés, ni porter un fer assassin dans le sein de vos timides épouses; nous ne voulons que votre amitié, chasser vos oppresseurs, les conduire jusqu'aux enfers, et les renfermer dans e lieu de supplice d'où la bonté divine n'eût amais dû les laisser sortir. »

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 552
      Locuteur: Mailhe
      ...ait naître dans le cœur et dans là tête de ces hommes. On a bien raison de dire que pour faire voir le jour à l'av...
      ...dre entièrement la vue. Il en est ainsi de la raison, car lorsqu'on la fait connaître trop vite, on doit craindre de perdre le fruit de son ouvrage. J'ai cru, pour un instant,...
      ... a été plus sage et plus religieux lors de la cérémonie qui a suivi notre entrée à...
      ... les citoyens avaient été à deux lieues de leur cité chercher nn arbre superbe : i...
      ...ussent aussi ceux qui eussent la gloire de placer l'arbre autour duquel, en se ser...
      ...nc planté ce chêne respectable, symbole de notre force ; et par son enthousiasme, le peuple a témoigné la ferme résolution de le défendre. J'ai eu, conjointement ave...
      ...laisir d'attacher à cet arbre le bonnet de la liberté. Je suis le premier officier de la marine qui ait joui de cet avantage, et je m'en glorifie avec ...
      ...primerai à mes enfants le louable désir de l'aller placer eux-mêmes. (Applaudissem...
      ...ifficile d'exprimer tous les transports et tout le délire que notre présence a fait naître dans le cœur et dans là tête de ces hommes. On a bien raison de dire que pour faire voir le jour à l'aveugle, il faut le conduire par gradation à la lumière, ou l'on s'expose à lui faire perdre entièrement la vue. Il en est ainsi de la raison, car lorsqu'on la fait connaître trop vite, on doit craindre de perdre le fruit de son ouvrage. J'ai cru, pour un instant, que ce peuple sensible était devenu fou ; mais heureusement que la raison a survécu au délire, èt qu'il a été plus sage et plus religieux lors de la cérémonie qui a suivi notre entrée à la commune. Sur une place vaste on avait déjà creusé le lieu où les racines du chêne sacré devaient nourrir et étendre ses rameaux. Dès la veille, les citoyens avaient été à deux lieues de leur cité chercher nn arbre superbe : il était prêt à se placer daus son berceau ; le peuple a voulu que les premiers Français entrés dans la ville fussent aussi ceux qui eussent la gloire de placer l'arbre autour duquel, en se serrant, il n'aura rien à craindre des efforts des tyrans. Nous avons donc planté ce chêne respectable, symbole de notre force ; et par son enthousiasme, le peuple a témoigné la ferme résolution de le défendre. J'ai eu, conjointement avec le bourgmestre, le plaisir d'attacher à cet arbre le bonnet de la liberté. Je suis le premier officier de la marine qui ait joui de cet avantage, et je m'en glorifie avec plaisir. S'il reste, après ma mort, quelques contrées dans le monde où ce signe sacré du bonheur des peuples soit inconnu, j'imprimerai à mes enfants le louable désir de l'aller placer eux-mêmes. (Applaudissements.)
      Locuteur: Mailhe
      ... mes auspices ; je n'téais jamais entré de ma vie dans aucune de ces associations populaires; mais le désir de montrer à ce peuple la route de son bonheur m'a fait inscrire sur la li... « Il s'est formé un club sous mes auspices ; je n'téais jamais entré de ma vie dans aucune de ces associations populaires; mais le désir de montrer à ce peuple la route de son bonheur m'a fait inscrire sur la liste des membres qui le composent. Puisse son influence concourir à maintenir dan...
      Locuteur: Mailhe
      ...kerque, convoyant des vaisseaux chargés de munitions de guerre, apprenant l'expédition dont j'é...
      ...ice, en recevant mes ordres, au plaisir de rendre à la liberté un peuple qui ne so...
      « Le capitaine Mulon, commandant la corvette l'Eveillée, .arrivée à Dunkerque, convoyant des vaisseaux chargés de munitions de guerre, apprenant l'expédition dont j'étais chargé, demande à me suivre. Il est plus ancien que moi : je devais donc être sous ses ordres; mais, oubliant ses prétentions, il en a fait le sacrifice, en recevant mes ordres, au plaisir de rendre à la liberté un peuple qui ne soupirait que pour elle. (Applaudissements. )
      Locuteur: Mailhe
      ...e n'attends pour poursuivre les ennemis de ma patrie que le reste de la flotte, qui n'a pu sortir de Dunkerque par la continuité des vents c... « Je n'attends pour poursuivre les ennemis de ma patrie que le reste de la flotte, qui n'a pu sortir de Dunkerque par la continuité des vents contraires. Aussitôt son arrivée ici, je partirai pour remplir les vues du généra...
      Locuteur: Mailhe
      ...e secrétaire donne lecture d'une lettre de Lebrun, ministre des affaires étrangère...
      ... la Convention la traduction d'un chant de triomphe, composé parun Danois, en l'ho...
      Le même secrétaire donne lecture d'une lettre de Lebrun, ministre des affaires étrangères, qui adresse à la Convention la traduction d'un chant de triomphe, composé parun Danois, en l'honneur des armées .rançaises ; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Mailhe
      ... la Convention la traduction d'un chant de triomphe, composé par un Danois et impr... « J'ai l'honneur d'adresser à la Convention la traduction d'un chant de triomphe, composé par un Danois et imprimé à Copenhague. L'auteur a célébré l'immortelle journée du 30 septembre et la ...
      Locuteur: Mailhe
      ...r en homme libre et donner, avec l'arme de la raison, des leçons aux peuples et au...
      ...u en devoir l'hommage aux représentants de la nation française,
      « L'Assemblée ne verra pas sans intérêt un habitant du Nord parler en homme libre et donner, avec l'arme de la raison, des leçons aux peuples et aux tyrans. Une douce philosophie règne dans ce petit ouvrage, et, à ce titre, j'ai cru en devoir l'hommage aux représentants de la nation française,
      Locuteur: Mailhe
      ...nvention en ordonne le renvoi au comité de l'instruction publique, pour le lire et... (La Convention en ordonne le renvoi au comité de l'instruction publique, pour le lire et en connaître le vrai sens.)
      Locuteur: Le Président
      Le ministre de la guerre me fait passer à l'instant un...
      ...is faire donner lecture à la Convention de la lettre du ministre.
      Le ministre de la guerre me fait passer à l'instant une lettre du général Dumouriez, qui fait plusieurs demandes et propositions relatives aux marchés à faire et aux approvisionnements pour 80,000 hommes; je vais faire donner lecture à la Convention de la lettre du ministre.
      Locuteur: Mailhe
      Le ministre de la guerre au président de la Convention nationale. Le ministre de la guerre au président de la Convention nationale.
      Locuteur: Mailhe
      ...tre du général Dumouriez, en date du 20 de ce mois, dans laquelle, après-s'être pl...
      ...é des embarras par le retard des envois de substistances, il demande r 1° de l'autoriser à passer seul par le minist...
      ...és nécessaires pour l'approvisionnement de toute espèce des armées qui concourent ou concourront à l'expédition de la Belgique; 2° de l'autoriser à passer pareillement tels ...
      ...spensable pour la solde et les dépenses de l'armée ; 3° de ratifier en conséquence le .marché passé, le 8 de ce mois, par le commissaire en chef Mal...
      ...er aux agents employés dans la Belgique de cesser à l'instant toutes acquisitions de grains et de fourrages, et à la trésorerie nationale de cesser tout versement de numéraire dans les caisses des armées de la Belgique.
      « Je reçois une lettre du général Dumouriez, en date du 20 de ce mois, dans laquelle, après-s'être plaint d'avoir éprouvé des embarras par le retard des envois de substistances, il demande r 1° de l'autoriser à passer seul par le ministère du commissaire en chef Malus tous les marchés nécessaires pour l'approvisionnement de toute espèce des armées qui concourent ou concourront à l'expédition de la Belgique; 2° de l'autoriser à passer pareillement tels traités qui lui paraîtront les plus avantageux pour assurer le service du numéraire indispensable pour la solde et les dépenses de l'armée ; 3° de ratifier en conséquence le .marché passé, le 8 de ce mois, par le commissaire en chef Malus avec le citoyen Simon, quand j'en aurai examiné la condition; 4° d'ordonner aux agents employés dans la Belgique de cesser à l'instant toutes acquisitions de grains et de fourrages, et à la trésorerie nationale de cesser tout versement de numéraire dans les caisses des armées de la Belgique.
      Locuteur: Mailhe
      « 1° Copie de la lettre du général Dumouriez- « 1° Copie de la lettre du général Dumouriez-
      Locuteur: Mailhe
      « 2° Copie de la lettre du commissaire général Malus,, concernant un emprunt de 300,000 livres,, opéré de concert avec le citoyen d'Espagnac, par une traite sur les commissaires de la trésorerie-nationale, dont il demand... « 2° Copie de la lettre du commissaire général Malus,, concernant un emprunt de 300,000 livres,, opéré de concert avec le citoyen d'Espagnac, par une traite sur les commissaires de la trésorerie-nationale, dont il demande que le payement soit autorisé;
      Locuteur: Mailhe
      3° Copie de la commission donné par le général Dumouriez en conséquence de 1 autorisation à lui donnée par la Conv...
      ...ale, aux. citoyens Malus et d'Espagnac, de faire traite sur les commissaires de la trésorerie nationale de la somme de 300,000 livres à l'ordre du citoyen Lys de Meule-Meesser, de Bruxelles, qui en four-
      3° Copie de la commission donné par le général Dumouriez en conséquence de 1 autorisation à lui donnée par la Convention nationale, aux. citoyens Malus et d'Espagnac, de faire traite sur les commissaires de la trésorerie nationale de la somme de 300,000 livres à l'ordre du citoyen Lys de Meule-Meesser, de Bruxelles, qui en four-

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 553
      Locuteur: Mailhe
      nira le produit pour le compte de l'armée française; nira le produit pour le compte de l'armée française;
      Locuteur: Mailhe
      « 4° Le relevé des états de situation des magasins militaires des départements du Nord, du Pas-de-Calais, des Ardennes, de l'Aisne et de la Somme, du 8 au 10 de ee mois, montant à 166,000 quintaux de froment, seigle, méteil et farine, quantité suffisante pour la subsistance d'une armée de 80,000 hommes pendant six mois et huit jours, et à 79 milliers de foin, 160 milliers de paille, 54 mille sacs d'avoine ; « 4° Le relevé des états de situation des magasins militaires des départements du Nord, du Pas-de-Calais, des Ardennes, de l'Aisne et de la Somme, du 8 au 10 de ee mois, montant à 166,000 quintaux de froment, seigle, méteil et farine, quantité suffisante pour la subsistance d'une armée de 80,000 hommes pendant six mois et huit jours, et à 79 milliers de foin, 160 milliers de paille, 54 mille sacs d'avoine ;
      Locuteur: Mailhe
      « 5° Copie de la lettre du citoyen Biderman, directeur du comité d'achat, en daté de ce jour, concernant les achats faits ju...
      ...ns le Brabant ; montant en 100,000 sacs de froment et seigle, 40,000 sacs d'avoine, 50 milliers de foin, 50 milliers de paille, quantité suffisante pour la subsistance d une armée de 80,000 hommes pendant neuf mois.
      « 5° Copie de la lettre du citoyen Biderman, directeur du comité d'achat, en daté de ce jour, concernant les achats faits jusqu'à présent dans le Brabant ; montant en 100,000 sacs de froment et seigle, 40,000 sacs d'avoine, 50 milliers de foin, 50 milliers de paille, quantité suffisante pour la subsistance d une armée de 80,000 hommes pendant neuf mois.
      Locuteur: Mailhe
      « 6° Copie de la déclaration du citoyen Pick, commiss...
      ...ins, paille et avoine, portés au marché de Henri Simon, comparés à la valeur des m...
      « 6° Copie de la déclaration du citoyen Pick, commissaire aux achats dans la Belgique, concernant le prix des foins, paille et avoine, portés au marché de Henri Simon, comparés à la valeur des mêmes denrées.
      Locuteur: Mailhe
      ...ionale veuille bien entendre la lecture de ces pièces. Une détermination qui remet... « Il me paraît nécessaire que la Convention nationale veuille bien entendre la lecture de ces pièces. Une détermination qui remettrait aux généraux des fonctions semblables à celles qui résultent des demandes ...
      Locuteur: Cambon
      Le ministre de la guerre nous annonce par sa lettre qu...
      ... la responsabilité d'un général entouré de toute la force d'opinion que lui auraie...
      ...nts des généraux, mais qui sont obligés de livrer, à leur réquisition, toutes les ...
      ...nt du Nord. On s'en est débarrassé lors de l'entrée de l'armée française dans la Belgique. Mal...
      ...t payeur générait C'est un ancien agent de la trésorerie qui, dans ses comptes de l'année dernière, a été en défaut de 35,000 livres qu'il a volées à la nation. J'ai des procès-verbaux qui font foi de ce fait. Voulez-vous savoir quelle foi ...
      ...l'abbé d'Espagnac un marché pour louage de mulets, d'après lequel chaque mulet rap...
      Le ministre de la guerre nous annonce par sa lettre que le général Dumouriez demande à être autorisé à conclure définitivement par le ...
      ...ucune application particulière ; mais vous devez sentir combien serait illusoire la responsabilité d'un général entouré de toute la force d'opinion que lui auraient données les victoires. D'après les lois actuelles, les marchés ne peuvent être passés que par les commissaires ordonnateurs qui sont indépendants des généraux, mais qui sont obligés de livrer, à leur réquisition, toutes les fournitures nécessaires à la subsistance des troupes. Ces commissaires ordonnate...
      ...ntrôleur et le payeur, nommés par le ministre, ont été laissés dans le département du Nord. On s'en est débarrassé lors de l'entrée de l'armée française dans la Belgique. Malus, Petit-Jean et l'abbé d'Espagnac, qui veut devenir l'ordonnateur général des ...
      ...t suivi l'armée; et voulez-vous savoir quel est ce Petitjean que Dumouriez a fait payeur générait C'est un ancien agent de la trésorerie qui, dans ses comptes de l'année dernière, a été en défaut de 35,000 livres qu'il a volées à la nation. J'ai des procès-verbaux qui font foi de ce fait. Voulez-vous savoir quelle foi on peut donner au commissaire ordonnateur Malus? Il a passé avec l'abbé d'Espagnac un marché pour louage de mulets, d'après lequel chaque mulet rapportera au fournisseur 2,400 livres par an.
      Locuteur: Cambon
      Cet abbé d'Espagnae, non content de ces profits, a fait une autre spéculation. Il s'est engagé à fournir pour la solde de l'armée du numéraire tiré du pays, pour... Cet abbé d'Espagnae, non content de ces profits, a fait une autre spéculation. Il s'est engagé à fournir pour la solde de l'armée du numéraire tiré du pays, pour ne pas épuiser celui qui
      Locuteur: Cambon
      ...position avait sans doute quelque chose de spécieux ; aussi a-t-elle séduit lé gén...
      ...tion? 11 s'est associé avec un banquier de Bruxelles qui lui fournit de l'argent tiré de France, et dont il sait bien faire paye...
      ...cette funeste opération; car, au milieu de nos succès, on ne peut attribuer à une ...
      ... même au général; car plus un générai a de succès, plus il a de prépondérance dans l'opinion, et plus il est important qu'il n'ait point de maniement de finances, et qu'il soit assujetti à des...
      ...al Dumouriez, transmise par le ministre de la guerre, l'Assemblée passe à l'ordre ...
      ...estent sous la surveillance du ministre de la guerre, et l'emploi du numéraire sou...
      reste encore én France. Cette proposition avait sans doute quelque chose de spécieux ; aussi a-t-elle séduit lé général. Mais veut-on savoir à quoi se réduirait cette opération? 11 s'est associé avec un banquier de Bruxelles qui lui fournit de l'argent tiré de France, et dont il sait bien faire payer le prix. L'abbé d'Espagnac est en effet bien connu pour savoir jouer a la hausse et à la baisse; et déjà depuis 2 ou 3 jours on s'aperçoit à la bourse ae cette funeste opération; car, au milieu de nos succès, on ne peut attribuer à une autre cause la baisse ae 2 à 3 0/0 qu'ont éprouvée depuis quelques jours les eff...
      ...que le maniement des deniers publics ne soit confié ni à cet abbé d'Espagnac, ni même au général; car plus un générai a de succès, plus il a de prépondérance dans l'opinion, et plus il est important qu'il n'ait point de maniement de finances, et qu'il soit assujetti à des règles strictes. Je propose donc que, sur la demande du général Dumouriez, transmise par le ministre de la guerre, l'Assemblée passe à l'ordre du jour ; que lès commissaires ordonnateurs des armées restent sous la surveillance du ministre de la guerre, et l'emploi du numéraire sous la surveillance ae la trésorerie nationale.
      Locuteur: Laurent Lecointre
      ... que les marchés passés par Malus, sont de 25 et f|J 0/0 plus cher que les autres ... Il est bon que la Convention sache que les marchés passés par Malus, sont de 25 et f|J 0/0 plus cher que les autres passés avec le ministre.
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      ...me contre lequel le ci-devant parlement de Paris a été sur le point de faire exécuter un décret de prise de corps; un homme qui a participé aux dilapidations de son protecteur Calonne ; celui, enfin, que trois députations de la Convention nationale avaient dénoncé... ...pagnac, un homme dont la mauvaise réputation a couru dans toute l'Europe; un homme contre lequel le ci-devant parlement de Paris a été sur le point de faire exécuter un décret de prise de corps; un homme qui a participé aux dilapidations de son protecteur Calonne ; celui, enfin, que trois députations de la Convention nationale avaient dénoncé au ministre Servan pour des faits très graves. On nous conduirait bientôt au de...
      Locuteur: Thibault
      ... vêtu en uniforme; il se donna la peine de me parler; je lui demandai quel nouveau...
      ...it? J'ai une commission pour le roulage de l'armée du Nord, me dit-il, et il ajout...
      ... Paris, l'abbé d'Espagnac se promenant dans un très brillant cabriolet. Il était vêtu en uniforme; il se donna la peine de me parler; je lui demandai quel nouveau métier il faisait? J'ai une commission pour le roulage de l'armée du Nord, me dit-il, et il ajouta que c'était une très grande spéculation à laquelle il comptait bien faire sa f...
      Locuteur: Cambon
      ...t abbé d'Espagnac ne s'est pas contenté de ce marché. Après avoir joué le patriote...
      ...e donner le maniement général des fonds de l'armée. Il est essentiel qu'on débarrasse le général de ces agioteurs intrigants qui le circonv...
      ... témoins qui attesteront le fait, d'y avoir déjà gagné 1,500,000 livres; mais cet abbé d'Espagnac ne s'est pas contenté de ce marché. Après avoir joué le patriote, après s'être fait nommer président d'un club, il est parvenu à séduire le général Dumouriez, par une proposition spécieuse, pour se faire donner le maniement général des fonds de l'armée. Il est essentiel qu'on débarrasse le général de ces agioteurs intrigants qui le circonviennent.

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 554
      Locuteur: Cambon
      lui accorder le droit de faire des marchés dans le pays ; il est...
      ...tardé la marche des hôpitaux ambulants, de manière que les blessés à la bataille de Jemmapes sont restés 24 heures sans sec...
      lui accorder le droit de faire des marchés dans le pays ; il est accusé notamment d'avoir retardé la marche des hôpitaux ambulants, de manière que les blessés à la bataille de Jemmapes sont restés 24 heures sans secours..
      Locuteur: Cambon
      Un grand nombre de membres. A la barre ! à la barre! Un grand nombre de membres. A la barre ! à la barre!
      Locuteur: Rouyer
      Dans les bureaux de la guerre sont des aristocrates, des fr...
      ...nt la nation. Ordonnez donc au ministre de la guerre de purger ses bureaux.
      Dans les bureaux de la guerre sont des aristocrates, des fripons, qui imprudemment favorisent toutes les déprédations. Pache est un honnête...
      ...s Pyrénées, la plus puante aristocratie; ils ont fait piller et voler imprudemment la nation. Ordonnez donc au ministre de la guerre de purger ses bureaux.
      Locuteur: Tallien
      J'appuie la demande de traduire d'Espagnac, Petitjean et Malus... J'appuie la demande de traduire d'Espagnac, Petitjean et Malus à la barre; mais, comme ce sont tous des intrigants, des agioteurs et des fripo...
      Locuteur: Tallien
      ...néral Dumouriez, et renvoie aux comités de la guerre et des finances réunis, les p... ...barre. Elle passe ensuite à l'ordre du jour sur les demandes formulées par le général Dumouriez, et renvoie aux comités de la guerre et des finances réunis, les pièces jointes a sa lettre.
      Locuteur: Mailhe
      ...ers supérieurs et autres qui ont mérité de Vavancement par leur conduite à la bataille de Jemmapes ; cette lettre est ainsi conçu... ...e, donne lecture d'une lettre du général Dumouriez, contenantla liste des officiers supérieurs et autres qui ont mérité de Vavancement par leur conduite à la bataille de Jemmapes ; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Mailhe
      « Vous me mandez, vertueux ministre, de vous désigner moi-même les récompenses ...
      ...es citoyens qui ont mérité la gratitude de la patrie à la bataille de Jemmapes. Ilest difficile d'accorder le...
      « Vous me mandez, vertueux ministre, de vous désigner moi-même les récompenses convenables à tous les citoyens qui ont mérité la gratitude de la patrie à la bataille de Jemmapes. Ilest difficile d'accorder les décrets qui restreignent infiniment les nominations, avec le désir et la justi...
      Locuteur: Mailhe
      ... et d'état-major que j'avais été obligé de nommer pour organiser l'armée de la Belgique, sans cependant me permettre d'en proportionner le nombre à la force de cette armée. « 1° Celui des officiers généraux, officiers supérieurs et d'état-major que j'avais été obligé de nommer pour organiser l'armée de la Belgique, sans cependant me permettre d'en proportionner le nombre à la force de cette armée.
      Locuteur: Mailhe
      ...us ces officiers ont rempli leur devoir de la manière la plus méritante, dans les ...
      ...un décret a ôté aux généraux la faculté de nommer aux places de leur armée. Tous ont combattu; plusieur...
      « Tous ces officiers ont rempli leur devoir de la manière la plus méritante, dans les grades auxquels je les avais élevés avant l'époque où un décret a ôté aux généraux la faculté de nommer aux places de leur armée. Tous ont combattu; plusieurs ont été tués et blessés dans leur nouveau grade, et cependant presque aucun n'...
      Locuteur: Mailhe
      « 2° L'état de mes aides de camp. Dans le principe, je n'en ai eu q...
      ..., car le commandant en chef d'une armée de plus de 80,000 hommes, divisée en plusieurs cor...
      ...e service ae confiance par quatre aides de camp, et quoique j'en ai eu neuf a la f...
      « 2° L'état de mes aides de camp. Dans le principe, je n'en ai eu que quatre, dont un a quitté et a été remplacé par un autre ; le pouvoir exécutif, sans égard au décret, m'en a donné cinq autres, et il a très bien fait, car le commandant en chef d'une armée de plus de 80,000 hommes, divisée en plusieurs corps, ne peut pas faire faire ce service ae confiance par quatre aides de camp, et quoique j'en ai eu neuf a la fois, si leur zèle n'avait pas été extrême, ils n'auraient pas suffi
      Locuteur: Mailhe
      ...uelles dépendaient souvent !la célérité de mes opérations militaires et leur sûret... aux différentes missions dont je les ai chargés, desquelles dépendaient souvent !la célérité de mes opérations militaires et leur sûreté.
      Locuteur: Mailhe
      ...us étiez obligé sur l'article des aides de camp, de vous en tenir à la stricte règle du décret, la plupart des miens se trouveraient privés de toute récompense, et même de leur état. Dans un genre de guerre aussi vaste que celui que j'ai e...
      ... aussi fatigante, il n'est pas possible de suivre les règles ordinaires : c'est d'...
      ... que plusieurs d'entre eux ont le grade de lieutenant-colonel quoi-, que je ne dusse en avoir qu'un de ce grade. La plupart sont des officiers de la plus grande espérance ; tous mériten...
      ...e à un général d'armée ; tous préfèrent de rester avec moi, plutôt que leur avancement ; et ce serait les punir, que de les placer ailleurs. Soumettez cette qu...
      ...doute pas qu'il ne soit trouvé un moyen de réparer la sécheresse d'un décret qui serait excellent en temps de paix, mais qui ne laisse aucune récompe...
      « Si vous étiez obligé sur l'article des aides de camp, de vous en tenir à la stricte règle du décret, la plupart des miens se trouveraient privés de toute récompense, et même de leur état. Dans un genre de guerre aussi vaste que celui que j'ai entrepris, et dans une campagne aussi extraordinaire et aussi fatigante, il n'est pas possible de suivre les règles ordinaires : c'est d'après cela que vous verrez que plusieurs d'entre eux ont le grade de lieutenant-colonel quoi-, que je ne dusse en avoir qu'un de ce grade. La plupart sont des officiers de la plus grande espérance ; tous méritent ma confiance, ce qui est très nécessaire à un général d'armée ; tous préfèrent de rester avec moi, plutôt que leur avancement ; et ce serait les punir, que de les placer ailleurs. Soumettez cette question à l'équité et aux lumières du comité militaire: entre lui et vous, je ne doute pas qu'il ne soit trouvé un moyen de réparer la sécheresse d'un décret qui serait excellent en temps de paix, mais qui ne laisse aucune récompense possible dans une guerre aussi vive et aussi importante que celle-ci.
      Locuteur: Mailhe
      « 3° L'état des officiers de l'état-major, sur lequel il y a précisé...
      ...mations à faire que sur celui des aides de camp.
      « 3° L'état des officiers de l'état-major, sur lequel il y a précisément les mêmes réclamations à faire que sur celui des aides de camp.
      Locuteur: Mailhe
      « 4° Un état des officiers supérieurs de l'armée, qui Ont mérité de monter au grade d'officiers généraux. J...
      ...e n'ai dans une armée, dont le fond est de soixante mille hommes, que cinq lieutenants généraux, dont un chef de l'état-major, et l'autre de l'artillèrie, et douze maréchaux de camp, dont un d'artillerie.
      « 4° Un état des officiers supérieurs de l'armée, qui Ont mérité de monter au grade d'officiers généraux. J'ai à vous observer qu'en mettant à part cesdeux corps d'armée du général Labour-donnaye et du général Valence, je n'ai dans une armée, dont le fond est de soixante mille hommes, que cinq lieutenants généraux, dont un chef de l'état-major, et l'autre de l'artillèrie, et douze maréchaux de camp, dont un d'artillerie.
      Locuteur: Mailhe
      « Il est impossible de donner aucune récompense par un avancem...
      ...temporaires dans les principales villes de la Belgique qui en ont besoin. J'ai déj...
      ...enants généraux Omoran et Marassé, l'un de Condé et l'autre de Douai, pour les placer, le premier à To...
      ...pas son zèle, et le mettant hors d'état de continuer la campagne d'hiver, sans courir le risque de perdre un excellent officier et un bon ...
      ...ses autres qualités, je prends le parti de lui donner le commandement de Bruxelles et de le remplacer pour la conduite de l'état-major par le colonel Thouvenot pour lequel je vous demande avant tout le grade de maréchal de camp, étant obligé de lui rendre la justice de dire qu'il est l'officier le plus instruit de l'armée et le plus capable de me seconder.
      « Il est impossible de donner aucune récompense par un avancement successif dans les différents corps, sans faire une promotion. Cette promotion devient même nécessaire , pour pouvoir placer des commandants temporaires dans les principales villes de la Belgique qui en ont besoin. J'ai déjà tiré les lieutenants généraux Omoran et Marassé, l'un de Condé et l'autre de Douai, pour les placer, le premier à Tournay, et le second à Anvers. J'avais d'abord destiné le lieutenant général Morassé pour Bruxelles ; mais le comité du général Moraton n'égalant pas son zèle, et le mettant hors d'état de continuer la campagne d'hiver, sans courir le risque de perdre un excellent officier et un bon patriote, qui réunit une profonde théorie révolutionnaire à ses autres qualités, je prends le parti de lui donner le commandement de Bruxelles et de le remplacer pour la conduite de l'état-major par le colonel Thouvenot pour lequel je vous demande avant tout le grade de maréchal de camp, étant obligé de lui rendre la justice de dire qu'il est l'officier le plus instruit de l'armée et le plus capable de me seconder.
      Locuteur: Mailhe
      ...u'après les talents, parce qu'il s'agit de trouver promptement des successeurs aux généraux actuels, pour que le sort de nos armes ne dépende pas de tel ou tel homme. D'ailleurs ce que je ...
      ...qu'il est dans sa vingt-cinquième année de service. Je mets à part les demandes fa...
      ...icain, et dans une armée aussi neuve que la nôtre, l'ancienneté n'est un titre qu'après les talents, parce qu'il s'agit de trouver promptement des successeurs aux généraux actuels, pour que le sort de nos armes ne dépende pas de tel ou tel homme. D'ailleurs ce que je dis à cet égard ne s'applique pas précisément au colonel Thouvenot, puisqu'il est dans sa vingt-cinquième année de service. Je mets à part les demandes faites parle général Harville; son excellente conduite depuis qu'i

      Séance du jeudi 22 novembre 1792

      page 555
      Locuteur: Mailhe
      me seconde, et le trait de noblesse républicaine consigné dans la ...
      ... je vous envoie, me mettant dans le cas de compter sur sa discrétion dans les demandes qu'il fait, et de vous les proposer comme il vous les pro...
      me seconde, et le trait de noblesse républicaine consigné dans la lettre qu'il m'a écrite, et que je vous envoie, me mettant dans le cas de compter sur sa discrétion dans les demandes qu'il fait, et de vous les proposer comme il vous les propose.
      Locuteur: Mailhe
      ...oie pareillement un mémoire du maréchal de camp Dampierre, pour le nommé Jolibois,... » Je vous envoie pareillement un mémoire du maréchal de camp Dampierre, pour le nommé Jolibois, vétéran ; ce trait mérite d'être connu et récompensé.
      Locuteur: Mailhe
      ... joindre ; ce qu'il doit faire sous peu de jours : il serait à désirer que cet exemple servît de leçon pour ne pas ajouter foi si légère...
      ...es délateurs qui la plupart ne sont que de vils calomniateurs.
      ...ns le cas d'en tirer le plus utile parti pour la République dès qu'il viendra me joindre ; ce qu'il doit faire sous peu de jours : il serait à désirer que cet exemple servît de leçon pour ne pas ajouter foi si légèrement aux délations contre des officiers respectables. Il n'est pas possible qu'il reste des royalistes dans l'armée, et on doit se méfier des délateurs qui la plupart ne sont que de vils calomniateurs.
      Locuteur: Mailhe
      « Le maréchal de camp Drouet vient de mourir au Quesnoy de ses Blessures; j'ai placé à Mons le maréchal de camp Ferrand dont le zèle et le courage... « Le maréchal de camp Drouet vient de mourir au Quesnoy de ses Blessures; j'ai placé à Mons le maréchal de camp Ferrand dont le zèle et le courage surpassent les forces.
      Locuteur: Mailhe
      « C'est uniquement par esprit de justice, et pour augmenter le courage et la confiance de l'excellente armée que je commande, que je vous propose des récompenses dignes de ses grands travaux. « C'est uniquement par esprit de justice, et pour augmenter le courage et la confiance de l'excellente armée que je commande, que je vous propose des récompenses dignes de ses grands travaux.
  • Tome 55 : Du 11 au 27 décembre 1792 2 résultats
    • Séance du vendredi 21 décembre 1792

      - search term matches: (9)

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 332
      Locuteur: Cambon
      ...les vertus et doit être soutenu par des actes de civisme. Dans une République naissante,...
      ...oyen ministre, que je vous rends compte de l'acte de dévouement que la République française vient de recevoir des habitants du pays de Nassau, qui ont demandé dernièrement le...
      ... Ayant appris1 que j'avais reçu l'ordre de conduire de Phalsbourg un convoi d'artillerie pour l'armée de Custine, et que je manquais de chevaux, ils sont venus m'en offrir 400...
      ...e la Convention nationale lut instruite de cet acte de patriotisme, espérant sûrement qu'il lu...
      ...en, comme bon citoyen, accomplir le vœu de ces braves habitants de Nassau. Faire connaître leurs sentiment...
      « Un gouvernement républicain doit être fondé sur les vertus et doit être soutenu par des actes de civisme. Dans une République naissante, tout ce qui porte cette empreinte ne saurait être trop publié, et c'est d'après ce principe, citoyen ministre, que je vous rends compte de l'acte de dévouement que la République française vient de recevoir des habitants du pays de Nassau, qui ont demandé dernièrement leur réunion. Ayant appris1 que j'avais reçu l'ordre de conduire de Phalsbourg un convoi d'artillerie pour l'armée de Custine, et que je manquais de chevaux, ils sont venus m'en offrir 400, si j'en avais besoin. (Applaudissements.) Après les avoir remerciés, comme je ...
      ...aires pour le transport du convoi. Ils m'ont paru attacher un grand prix à ce que la Convention nationale lut instruite de cet acte de patriotisme, espérant sûrement qu'il lui rappellerait la pétition qu'ils ont faite pour leur réunion, car ils m'ont ass...
      ...é, citoyen ministre, que je devais vous faire ce rapport et que vous voudriez bien, comme bon citoyen, accomplir le vœu de ces braves habitants de Nassau. Faire connaître leurs sentiments, c'est servir la chose publique. (.Nouveaux applaudissements.)
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi, 17 décembre 1792, a... , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi, 17 décembre 1792, au matin, et celui du même jour, séance du soir.
      Locuteur: Saint-Just
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi, 19 décembre 1792... , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi, 19 décembre 1792.
      Locuteur: Lanjuinais
      Je demande, comme rapporteur du comité de législation, à faire une rectification : c'est celle d'ajouter dans l'article 1er de la section première de la loi additionnelle sur le mode de constater l'état civil des citoyens ces mots : et du décès... ou de décès, et ceux-ci, ou de recèlement du décès (1). Je demande, comme rapporteur du comité de législation, à faire une rectification : c'est celle d'ajouter dans l'article 1er de la section première de la loi additionnelle sur le mode de constater l'état civil des citoyens ces mots : et du décès... ou de décès, et ceux-ci, ou de recèlement du décès (1).
      Locuteur: Lanjuinais
      ... l'addition suivante : Les déclarations de décès seront faites avant Vinhumationy à peine de prison, comme il est dit ci-dessus. Un membre ; Je propose encore l'addition suivante : Les déclarations de décès seront faites avant Vinhumationy à peine de prison, comme il est dit ci-dessus.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...bre dernier pour faire les déclarations de naissance et de (lécès seront tenues de faire ces déclarations au plus tard dans les trois jours de la naissance ou du décès, sous peine de prison qui sera prononcée par voie de police correctionnelle, et ne pourra ex...
      ...ur la première fois, et six mois en cas de récidive, sauf les poursuites criminelles en cas de suppression, d'enlèvement ou de défaut de représentation de l'enfant, ou de récèlement du décès ; les déclarations de décès seront faites avant l'inhumation, à peine de prison, comme il est dit ci-dessus. »
      « Les personnes désignées par la loi du 20 septembre dernier pour faire les déclarations de naissance et de (lécès seront tenues de faire ces déclarations au plus tard dans les trois jours de la naissance ou du décès, sous peine de prison qui sera prononcée par voie de police correctionnelle, et ne pourra excéder deux mois pour la première fois, et six mois en cas de récidive, sauf les poursuites criminelles en cas de suppression, d'enlèvement ou de défaut de représentation de l'enfant, ou de récèlement du décès ; les déclarations de décès seront faites avant l'inhumation, à peine de prison, comme il est dit ci-dessus. »
      Locuteur: Osselin
      1° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui écrit à la Convention que par son décret du 4 de ce mois, prononçant la suppression des payeurs généraux, le service de la guerre se trouve arrêté, et l'invite à se prononcer sur le mode des payements de l'armée qui étaient du ressort de ces agents. 1° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui écrit à la Convention que par son décret du 4 de ce mois, prononçant la suppression des payeurs généraux, le service de la guerre se trouve arrêté, et l'invite à se prononcer sur le mode des payements de l'armée qui étaient du ressort de ces agents.
      Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
      ...es ont été supprimés par le décret du 4 de ce mois ; ils ont, au contraire, été ex... J'observe que le ministre se trompe, en croyant que les payeurs des armées ont été supprimés par le décret du 4 de ce mois ; ils ont, au contraire, été expres sément conservés. Le décret ne s'adresse qu'aux payeurs généraux des départ...
      Locuteur: Doulcet-Pontécoulant
      2° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, qui demande qu'il soit mis à sa disposition une somme de 1 million, pour se subroger à un marché passé par la ville de Nantes, pour achat de grains. 2° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, qui demande qu'il soit mis à sa disposition une somme de 1 million, pour se subroger à un marché passé par la ville de Nantes, pour achat de grains.
      Locuteur: Cambon
      ...n formulée par le ministre. A l'exemple de Marseille, Nantes a commissionné des gr...
      ...ger. Les facilités que les commissaires de cette ville ont trouvées pour leurs achats en Hollande, les ont engagés à dépasser de beaucoup leur commission, persuadés qu'...
      ...use publique. Cependant la souscription de la ville de Nantes ne présente qu'une somme de 200,000 livres et les achats s'élèvent à 2 millions. Le ministre de l'intérieur, qui croit de l'intérêt de l'Etat de subroger à ces marchés, demande qu'à ce...
      J'appuie, comme susceptible d'examen, la. proposition formulée par le ministre. A l'exemple de Marseille, Nantes a commissionné des grains à l'étranger. Les facilités que les commissaires de cette ville ont trouvées pour leurs achats en Hollande, les ont engagés à dépasser de beaucoup leur commission, persuadés qu'ils serviraient la cause publique. Cependant la souscription de la ville de Nantes ne présente qu'une somme de 200,000 livres et les achats s'élèvent à 2 millions. Le ministre de l'intérieur, qui croit de l'intérêt de l'Etat de subroger à ces marchés, demande qu'à cet effet un million soit mis à sa disposition. Je demande le renvoi aux comités r...
      Locuteur: Cambon
      3° Lettre de Pache, mihistre de la guerre, qui envoie à la Convention u... 3° Lettre de Pache, mihistre de la guerre, qui envoie à la Convention une lettre du capitaine Malet, ainsi conçue :
      Locuteur: Cambon
      , l'an Ier de la République française. , l'an Ier de la République française.
      Locuteur: Cambon
      ...l'état le 18 novembre, forment un total de 17,050 hommes, dont la majeure partie est passée à l'armée de Custine. » ...montent à 7,497 hommes, lesquels, joints aux 9,593, dont je vous ai fait passer l'état le 18 novembre, forment un total de 17,050 hommes, dont la majeure partie est passée à l'armée de Custine. »
      présidence de defermon, président. présidence de defermon, président.
      ...te lettre aux co-faités des finances et de la guerre réunis, pour mire son rapport...
      ...u 19 décembre 1792, page 151, le projet de décret présenté par Lanjuinais.
      (La Convention renvoie cette lettre aux co-faités des finances et de la guerre réunis, pour mire son rapport incessamment.) (1) Voy. ci-dessus, séance du 19 décembre 1792, page 151, le projet de décret présenté par Lanjuinais.

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 333
      Locuteur: Cambon
      ...opinion sur le ci-devant roi, plusieurs de nos confrères pourraient convaincre le ...
      ...n'aurait pas renvoyé à la Convention un acte de justice que l'humanité outragée et les droits de l'homme foulés aux pieds réclament auss...
      « Quant à mon opinion sur le ci-devant roi, plusieurs de nos confrères pourraient convaincre le comité que si on l'eût suivie, la législature n'aurait pas renvoyé à la Convention un acte de justice que l'humanité outragée et les droits de l'homme foulés aux pieds réclament aussi impérieusement.
      Locuteur: Cambon
      ...onorable des dispositions des habitants de Nassau, dans le procès-verbal, et renvo... (La Convention décrète qu'il sera fait mention honorable des dispositions des habitants de Nassau, dans le procès-verbal, et renvoie ladite lettre au comité diplomatique.)
      Locuteur: Cambon
      ... citoyen Clauzel, député du département de VAriège, par laquelle il sdemande une prorogation de congé jusqu'au 14 janvier prochain; ell... 5° Lettre du citoyen Clauzel, député du département de VAriège, par laquelle il sdemande une prorogation de congé jusqu'au 14 janvier prochain; elle est ainsi conçue (1) :
      Locuteur: Cambon
      Le citoyen Clauzel, membre de la Gonvention na-nationale au citoyen p... Le citoyen Clauzel, membre de la Gonvention na-nationale au citoyen président du comité des décrets.
      Locuteur: Cambon
      ... par Mirepoix, le 12 décembre, l'an Ier de la République. « Lavelanet, par Mirepoix, le 12 décembre, l'an Ier de la République.
      Locuteur: Cambon
      ... rendu par la Convention nationale le 4 de ce mois que je ne connais que par les f...
      ...s suppléants pour remplacer les membres de la Convention qui, sous quinzaine, ne s...
      « Un décret, rendu par la Convention nationale le 4 de ce mois que je ne connais que par les feuilles publiques, autorise le comité à appeler les suppléants pour remplacer les membres de la Convention qui, sous quinzaine, ne seraient pas dans son sein.
      Locuteur: Cambon
      « Je prie le comité de demander pour moi un délai jusqu'au 14 du mois de janvier prochain, temps qui m'est nécessaire pour achever de rétablir ma santé et faire une route de plus de cent postes. « Je prie le comité de demander pour moi un délai jusqu'au 14 du mois de janvier prochain, temps qui m'est nécessaire pour achever de rétablir ma santé et faire une route de plus de cent postes.
      Locuteur: Cambon
      c L'exposé suivant ne lui permettra pas de taxer ma demande d'indiscrétion. c L'exposé suivant ne lui permettra pas de taxer ma demande d'indiscrétion.
      Locuteur: Cambon
      ...'avais eu aussi l'honneur d'être membre de la Législature; pendant sa durée, je me... « Elu député à la Convention nationale, j'avais eu aussi l'honneur d'être membre de la Législature; pendant sa durée, je me suis assis à la Montagne : les appels nominaux ont attesté mon attachement inva...
      Locuteur: Cambon
      «La nuit du9août, je venais de prendre une purgation pour me débarrass...
      ... dit l'Assemblée est menacée, j'y cours de grand matin, j'y reste toute l'immortel...
      ...e pensant qu'au salut public, j'oubliai de boire pour me rafraîchir; un grand fiel survient à ma gorge, à ma poitrine, les fibres de ma tête se relâchent. Rien ne pouvant m...
      ...s en danger pour demander un congé afin de venir rétablir ma santé dans le sein de ma famille. La Convention me l'accorda ...
      .... Il m'a fallu faire environ 200 lieues de chemin : j'en suis à l'usage du petit l...
      «La nuit du9août, je venais de prendre une purgation pour me débarrasser des fièvres qui me minaient. Avant l'effet du remède, le tocsin sonne. On me dit l'Assemblée est menacée, j'y cours de grand matin, j'y reste toute l'immortelle journée du 10 et la nuit suivante. Ne pensant qu'au salut public, j'oubliai de boire pour me rafraîchir; un grand fiel survient à ma gorge, à ma poitrine, les fibres de ma tête se relâchent. Rien ne pouvant me délivrer, mon médecin m'ordonne le repos et l'air natal. J'attendis néanmoins que la patrie ne fût plus en danger pour demander un congé afin de venir rétablir ma santé dans le sein de ma famille. La Convention me l'accorda indéfini, le 16 octobre; néanmoins je ne pus commencer à en faire usage que le 1er novembre. Il m'a fallu faire environ 200 lieues de chemin : j'en suis à l'usage du petit lait depuis deux à trpis jours ; les médecins m'observent que je m'exposerais à p...
      Locuteur: Cambon
      ...remet à votre équité en espérant un mot de réponse. ...té des décrets, vous êtes hommes libres, des hommes justes. Votre confrère s'en remet à votre équité en espérant un mot de réponse.
      Locuteur: Cambon
      vembre dernier, je n'ai pas sorti de Paris un seul jour. » vembre dernier, je n'ai pas sorti de Paris un seul jour. »
      Locuteur: Cambon
      5° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, relativement à la manufacture de Sèvres. 5° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, relativement à la manufacture de Sèvres.
      Locuteur: Cambon
      ...tenu à VAbbaye, qui demande, pour motif de santé, à sortir de la prison, pour se tenir dans son domic... 6° Lettre du citoyen Malus, détenu à VAbbaye, qui demande, pour motif de santé, à sortir de la prison, pour se tenir dans son domicile en état d'arrestation et sous sûre garde.
      Locuteur: Lecointre
      ...pelle à l'Assemblée que ce mauvais état de santé est dû surtout aux fatigues d'une...
      ...elles est venue s'ajouter une détention de douze jours à l'Abbaye, pendant lesquels le pétitionnaire a été obligé de travailler encore avec le rapporteur de son affaire.
      J'appuie la pétition présentée par Malus, et je rappelle à l'Assemblée que ce mauvais état de santé est dû surtout aux fatigues d'une campagne très pénible et très longue accomplie dans l'intérêt et pour le service des armées, auxquelles est venue s'ajouter une détention de douze jours à l'Abbaye, pendant lesquels le pétitionnaire a été obligé de travailler encore avec le rapporteur de son affaire.
      Locuteur: Bréard
      ...rcéré pour le même objet. Il est facile de concilier, en cette circonstance, les intérêts de la justice et nos sentiments d'humanité...
      ... d'Espagnac seront mis hors des prisons de l'Abbaye pour se tenir dans leur domicile en état d'arrestation, sous la garde de deux citoyens-soldats pour chacun, qui ...
      ...accompagnera auprès des comités chargés de leur affaire, quand lesdits Malus et d'...
      ...je demande qu'on en étende également le bénéfice àd'Espagnac, qui se trouve incarcéré pour le même objet. Il est facile de concilier, en cette circonstance, les intérêts de la justice et nos sentiments d'humanité en décrétant que Malus et d'Espagnac seront mis hors des prisons de l'Abbaye pour se tenir dans leur domicile en état d'arrestation, sous la garde de deux citoyens-soldats pour chacun, qui leur sera donnée par Santerre; laquelle garde les accompagnera auprès des comités chargés de leur affaire, quand lesdits Malus et d'Espagnac en seront requis. Je fais cette proposition.
      Locuteur: Bréard
      (La Convention adopte la proposition de Bréard.) (La Convention adopte la proposition de Bréard.)
      Locuteur: Bréard
      ... d'Espagnac seront mis hors des prisons de l'Abbaye pour se tenir dans leur domicile en état d'arrestation, sous la garde de deux citoyens-soldats pour chacun, qui leur sera donnée par le commandant de la garde nationale de Paris, laquelle garde les accompagnera auprès des comités de leur affaire, quand lesdits d'Espagnac ...
      ...ret sera porté dans le jour au ministre de la justice, pour être mis à exécution. ...
      « La Gonvention nationale décrète que Malus et d'Espagnac seront mis hors des prisons de l'Abbaye pour se tenir dans leur domicile en état d'arrestation, sous la garde de deux citoyens-soldats pour chacun, qui leur sera donnée par le commandant de la garde nationale de Paris, laquelle garde les accompagnera auprès des comités de leur affaire, quand lesdits d'Espagnac et Malus en seront requis ; le présent décret sera porté dans le jour au ministre de la justice, pour être mis à exécution. »
      Locuteur: Bréard
      7° Lettre de Clavière, ministre des contribution pub...
      ...t à mesure qu'ils recevraient eux-mêmes de la caisse de l'extraordinaire les remboursements de leurs fonds.
      7° Lettre de Clavière, ministre des contribution publiques, qui demande que les prêteurs des anciens fermiers généraux ne puissent exiger le remboursement des sommes qu'ils leur ont prêtées qu'au fur et à mesure qu'ils recevraient eux-mêmes de la caisse de l'extraordinaire les remboursements de leurs fonds.
      Locuteur: Bréard
      8° Adresse des citoyens de Sézanne, qui supplient la Convention nationale de hâter le jugement de Louis Capet; cette adresse est ainsi co... 8° Adresse des citoyens de Sézanne, qui supplient la Convention nationale de hâter le jugement de Louis Capet; cette adresse est ainsi conçue :
      Locuteur: Bréard
      ...ins mille fois exprimé vous avait forcé de juger Louis Capet et vous avez décrété longuement si cet homme était jugeable. Pressés de nouveau, vous avez décrété que, deux fois par semaine, vous vous occuperiez du procès de ce grand coupable... comme si ce scélér... « Mandataires du peuple, le vœu des Français républicains mille fois exprimé vous avait forcé de juger Louis Capet et vous avez décrété longuement si cet homme était jugeable. Pressés de nouveau, vous avez décrété que, deux fois par semaine, vous vous occuperiez du procès de ce grand coupable... comme si ce scélérat sur le irône ne s'occupait et ne préparait que deux fois
      ...is le commencement d'octobre 1791, jour de mon entrée à la Législature jusqu'au 1e... « Depuis le commencement d'octobre 1791, jour de mon entrée à la Législature jusqu'au 1er no- (1) Archives nationales. Carton C 242, chemise 298,

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 334
      Locuteur: Bréard
      ... ses deux conseils, quiconque tenterait de soustraire Louis Capet au glaive des lo...
      ...et voué, en conséquence, à l'exécration de tous les peuples. (Applaudissements.)
      « Délégués des peuples, décrétez sur-le-champ, qu'excepté ses deux conseils, quiconque tenterait de soustraire Louis Capet au glaive des lois, sera déclaré ennemi du genre humain et voué, en conséquence, à l'exécration de tous les peuples. (Applaudissements.)
      Locuteur: Bréard
      ...uppé, Lehardy et Ma-thieuy commissaires de la Convention dans le -parlement de la Sarthe, par laquelle ils informent cette Assemblée du rétablissement de l'ordre ^t de la tranquillité publique dans ce départ...
      ...s qu'ils ont pris pour arriver à ce but de leur mission.
      Lettre des citoyens Couppé, Lehardy et Ma-thieuy commissaires de la Convention dans le -parlement de la Sarthe, par laquelle ils informent cette Assemblée du rétablissement de l'ordre ^t de la tranquillité publique dans ce département et des moyens qu'ils ont pris pour arriver à ce but de leur mission.
      Locuteur: Bréard
      Suit la teneur de cette lettre : Suit la teneur de cette lettre :
      Locuteur: Bréard
      , l'an Ier de la République. , l'an Ier de la République.
      Locuteur: Bréard
      Nous avons différé jusqu'à ce jour de vous instruire de nos opérations dans le département de la Sarthe afin de pouvoir vous transmettre des résultats plus satisfaisants. Il nous est agréable de vous annoncer que cette partie de la République, après avoir été le théât...
      ...ans lesquels ont été entraînés beaucoup de ses habitants. C'est un orage qui a pas...
      ...ersé; formé sans doute par les passions de quelques individus, grossi nar la faibl...
      ...demeurés fidèles à la loi. La «conduite de ces derniers devient actuellement le ^modèle de tous.
      Nous avons différé jusqu'à ce jour de vous instruire de nos opérations dans le département de la Sarthe afin de pouvoir vous transmettre des résultats plus satisfaisants. Il nous est agréable de vous annoncer que cette partie de la République, après avoir été le théâtre des troubles et des agitations, reconnaît aujourd'hui et répare les écarts dans lesquels ont été entraînés beaucoup de ses habitants. C'est un orage qui a passé sur ce malheureux pays et qui a tout renversé; formé sans doute par les passions de quelques individus, grossi nar la faiblesse ou par l'erreur du :grand nombre, le torrent n'a été arrêté que par quelques districts demeurés fidèles à la loi. La «conduite de ces derniers devient actuellement le ^modèle de tous.
      Locuteur: Bréard
      ...ents, la taxe y avait passé et menaçait de toutes les horreurs de la disette. ...n, une grande partie des citoyens sans armes, et les marchés sans approvisionnements, la taxe y avait passé et menaçait de toutes les horreurs de la disette.
      Locuteur: Bréard
      ...e, n'avait point saisi encore les rênes de l'autorité; consultant plus les circons...
      ...lois, elle donnait le dangereux exemple de modifier une taxe qu'il était de son devoir de supprimer. Cette modification publique,...
      ...ne indemnité secrète pour les marchands de grains, était un moyen coûteux de mettre les subsistances à bon ^marché. ...
      ...it guérir et caressait l'erreur au lieu de la ^dissiper.
      ... au comble; la nouvelle administration du département, installée plutôt qu'assise, n'avait point saisi encore les rênes de l'autorité; consultant plus les circonstances que les lois, elle donnait le dangereux exemple de modifier une taxe qu'il était de son devoir de supprimer. Cette modification publique,soutenue d'une indemnité secrète pour les marchands de grains, était un moyen coûteux de mettre les subsistances à bon ^marché. Un pareil remède palliait le mal qu'il fallait guérir et caressait l'erreur au lieu de la ^dissiper.
      Locuteur: Bréard
      ...eil général c^u département, avec ordre de transmettre notre arrêté à tous les dis...
      ... commencèrent alors à parler le langage de la loi, dans une instruction qu'ils joi...
      ...rêté; et au même instant le département de la Sarthe commença à reprendre son rang...
      ...second jour après notre arrivée, la taxe fut par nous cassée en présence du conseil général c^u département, avec ordre de transmettre notre arrêté à tous les districts et à toutes les municipalités; cet ordre fut exécuté; les administrateurs commencèrent alors à parler le langage de la loi, dans une instruction qu'ils joignirent à notre arrêté; et au même instant le département de la Sarthe commença à reprendre son rang dans la République.
      Locuteur: Bréard
      ...gnons ici, sous le ii° 2, un exemplaire de notre arrêté, suivi de l'instruction des administrateurs. Nous joignons ici, sous le ii° 2, un exemplaire de notre arrêté, suivi de l'instruction des administrateurs.
      Locuteur: Bréard
      Informés que deux compagnies de volontaires en station à la Ferté-Berna...
      ...soire portait préjudice à la discipline de ces deux corps, nous avons requis, du département de la Sarthe, leur départ pour celui de Seine-et-Marne où, suivant les renseign...
      ...vaient été donnés, plusieurs compagnies de volontaires attendaient d'être complété...
      .... Nous avons, en même temps, donné avis de cette mesure au ministre de la guerre.
      Informés que deux compagnies de volontaires en station à la Ferté-Bernard, avaient partagé les derniers mouvements, et que leur état provisoire portait préjudice à la discipline de ces deux corps, nous avons requis, du département de la Sarthe, leur départ pour celui de Seine-et-Marne où, suivant les renseignements qui nous avaient été donnés, plusieurs compagnies de volontaires attendaient d'être complétées en bataillon. Nous avons, en même temps, donné avis de cette mesure au ministre de la guerre.
      Locuteur: Bréard
      ...s, et pour tout le district, le service de la gendarmerie; il en était à peu près de même dans la plupart des autres distric...
      ...nt du département 'la prompte formation de la gendarmerie de remplacement conformément au dernier dé...
      Un seul gendarme faisait, dans la ville du Mans, et pour tout le district, le service de la gendarmerie; il en était à peu près de même dans la plupart des autres districts; c'est vous dire que la loi y était sans glaive; vos commissaires requirent du département 'la prompte formation de la gendarmerie de remplacement conformément au dernier décret; le travail en est aujourd'hui fort avancé.
      Locuteur: Bréard
      ...nt été faits prisonniers. Les districts de Sablé, de Mamers et de la Flèche avaient résisté au torrent et... ...t tumultueusement marché pour établir la taxe, un grand nombre d'individus avaient été faits prisonniers. Les districts de Sablé, de Mamers et de la Flèche avaient résisté au torrent et manifesté le zèle le plus décidé pour l'exécution des lois.
      Locuteur: Bréard
      Deux cents citoyens environ, la plupart de la ville du Mans, étaient détenus à la ... Deux cents citoyens environ, la plupart de la ville du Mans, étaient détenus à la Flèche : nous étions assurés que, dans le nombre, il en était beaucoup qui n'ava...
      Locuteur: Bréard
      ...é individuelle nous faisaient un devoir de nous rendre promptement dans la ville de la Flèche. En deux jours, tous les pris...
      ...ravail le jour et la nuit. Ils n'eurent de la plupart de ces détenus qu'une réponse ; on nous a forcés de marcher par ordre de la souveraineté du peuple, et sous peine de pillage de nos propriétés et de cinquante livres d'amende. Il paraît qu...
      ...publié au son du tambour. Il fut facile de reconnaître que beaucoup n'étaient aucu...
      ...e marche pour les détenus dans la ville de Mamers : tous, hors deux, furent mis en...
      Nous crûmes que l'humanité et le respect pour la liberté individuelle nous faisaient un devoir de nous rendre promptement dans la ville de la Flèche. En deux jours, tous les prisonniers furent interrogés et entendus. Vos commissaires consacrèrent à ce travail le jour et la nuit. Ils n'eurent de la plupart de ces détenus qu'une réponse ; on nous a forcés de marcher par ordre de la souveraineté du peuple, et sous peine de pillage de nos propriétés et de cinquante livres d'amende. Il paraît que cet ordre a été effectivement publié au son du tambour. Il fut facile de reconnaître que beaucoup n'étaient aucunement coupables. Cinq seulement furent chargés. Vos commissaires ordonnèrent qu...
      ...état d'arrestation et que tous les autres seraient élargis. Ils suivirent la même marche pour les détenus dans la ville de Mamers : tous, hors deux, furent mis en liberté.
      Locuteur: Bréard
      Avant notre départ de la Flèche, nous nou3 assurâmes d'un détachement de cavalerie que nous crûmes devoir requérir pour le maintien de la tranquillité dans la ville du Mans. Avant notre départ de la Flèche, nous nou3 assurâmes d'un détachement de cavalerie que nous crûmes devoir requérir pour le maintien de la tranquillité dans la ville du Mans.
      ...nte des troubles qui avaient eu lieu et de la malheureuse division qui régnait dan...
      ...r l'instruction les citoyens aux divers actes d'autorité que notre (1) Archives /nati...
      ...irs au département en conseil général, après avoir pris une connaissance suffisante des troubles qui avaient eu lieu et de la malheureuse division qui régnait dans les ^esprits, nous crûmes, devoir calmer d'abord l'agitation et préparer, par l'instruction les citoyens aux divers actes d'autorité que notre (1) Archives /nationales. Carton C 242, chemise 294, pièce n° 24.

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 335
      Locuteur: Bréard
      ...violence avec laquelle on avait arraché de l'ancienne administration du département la confirmation de la taxe pour donner une apparence de régularité à l'acte le plus illégal et le plus informe; com...
      ...traire le canon avait été tiré en signe de réjouissance, vos commissaires ont rega...
      ...taire qu'indispensable, le licenciement de la garde nationale.
      par la violence avec laquelle on avait arraché de l'ancienne administration du département la confirmation de la taxe pour donner une apparence de régularité à l'acte le plus illégal et le plus informe; comme la garde nationale n'avait opposé aucune résistance aux attroupements armés et qu'au contraire le canon avait été tiré en signe de réjouissance, vos commissaires ont regardé comme une mesure aussi salutaire qu'indispensable, le licenciement de la garde nationale.
      Locuteur: Bréard
      Ce licenciement fut effectué le 8 de ce mois, tous les bataillons étant rass...
      ...aux, des administrateurs du district et de ceux du département et là le licenciement de la garde nationale lui fut signifiée ap...
      ...ne proclamation qui exposait les motifs de cet acte de sévérité auquel vos commissaires, pénétrés de vos principes, se sont efforcés de donner les formes les plus adoucies et ...
      ...ns; la garde nationale entendit l'ordre de son licenciement avec la dignité calme ...
      ...t espérer, par sa contenance, le retour de l'ordre et au respect pour les lois. Vi...
      ...nt remises qu'aux citoyens qui jureront de maintenir la liberté, l'égalité et les lois de la République, et de veiller à la sûreté des personnes et de...
      ...ment l'infraction à la loi n'aura point de part à cette nouvelle distribution. Not...
      Ce licenciement fut effectué le 8 de ce mois, tous les bataillons étant rassemblés et sous les armes sur la place des Jacobins, vos commissaires s'y sont rendus accompagnés des officiers municipaux, des administrateurs du district et de ceux du département et là le licenciement de la garde nationale lui fut signifiée après la lecture d'une proclamation qui exposait les motifs de cet acte de sévérité auquel vos commissaires, pénétrés de vos principes, se sont efforcés de donner les formes les plus adoucies et les plus propres à relever le courage des citoyens; la garde nationale entendit l'ordre de son licenciement avec la dignité calme du repentir et nous fit espérer, par sa contenance, le retour de l'ordre et au respect pour les lois. Vingt-quatre heures furent données pour le désarmement; le dépôt des armes fut volontairement effectué; elles ne seront remises qu'aux citoyens qui jureront de maintenir la liberté, l'égalité et les lois de la République, et de veiller à la sûreté des personnes et des propriétés. Tout homme accusé d'avoir provoqué ouvertement l'infraction à la loi n'aura point de part à cette nouvelle distribution. Notre proclamation relative au licenciement est ici jointe sous le n° 3.
      Locuteur: Bréard
      ...Convention nationale a suspendu l'effet de nos mesures et ne nous a plus laissé que les moyens de persuasion pour vaincre la cupidité de ceux des fermiers et des propriétaires qui, peu sensibles à la voix de l'humanité, se refusent à l'approvision... ...t avait pris, à ce sujet, des mesures fort sages; la loi nouvelle rendue par la Convention nationale a suspendu l'effet de nos mesures et ne nous a plus laissé que les moyens de persuasion pour vaincre la cupidité de ceux des fermiers et des propriétaires qui, peu sensibles à la voix de l'humanité, se refusent à l'approvisionnement des marchés.
      Locuteur: Bréard
      ...aintenant à visiter plusieurs districts de ce département. Nous ne négligeons aucun moyen de ranimer le patriotisme des citoyens et ...
      ...es espérances favorables pour le retour de la tranquillité dans ce département. 11...
      ...espoir, par le règne paisible des lois, de la liberté et de l'égalité ; cette perspective seule peu...
      ... que nous éprouvons, citoyen Président, de n'être point parmi nos collègues à l'instant où la Convention nationale de France, en jugeant Louis le dernier, va...
      Il nous reste maintenant à visiter plusieurs districts de ce département. Nous ne négligeons aucun moyen de ranimer le patriotisme des citoyens et des fonctionnaires publics: nous concevons des espérances favorables pour le retour de la tranquillité dans ce département. 11 ne manquera rien à notre satisfaction lorsque nous verrons d'une manière plus positive se réaliser ce consolant espoir, par le règne paisible des lois, de la liberté et de l'égalité ; cette perspective seule peu adoucir le regret que nous éprouvons, citoyen Président, de n'être point parmi nos collègues à l'instant où la Convention nationale de France, en jugeant Louis le dernier, va donner un grand exemple au monde.
      Locuteur: Bréard
      Les commissaires de la Convention nationale dans le département de la Sarthe. Les commissaires de la Convention nationale dans le département de la Sarthe.
      Locuteur: Bréard
      10° Lettre de Clavière, ministre des Contributions pu...
      ...ecouvrements des revenus des émigrés et de la vente de leur mobilier et
      10° Lettre de Clavière, ministre des Contributions publiques, par laquelle il donne à la Convention le total des recouvrements des revenus des émigrés et de la vente de leur mobilier et
      Locuteur: Bréard
      Suit la teneur de cette lettre ; Suit la teneur de cette lettre ;
      Locuteur: Bréard
      , Tan Ier de la République française. , Tan Ier de la République française.
      Locuteur: Bréard
      ...evenu des biens versés dans les caisses de district, depuis juin jusques et y comp...
      ...,534 liv. 17 s., 2 d. ; le recouvrement de ces revenus s'accroît rapidement de mois en mois ; celui de juin était de 81,000 livres, celui d'octobre est de 2,300,000 livres.
      ...n 500 mille livres. On a voulu parler du mobilier vendu jusqu'à présent car le revenu des biens versés dans les caisses de district, depuis juin jusques et y compris le mois d'octobre, s'élève à 4,391,534 liv. 17 s., 2 d. ; le recouvrement de ces revenus s'accroît rapidement de mois en mois ; celui de juin était de 81,000 livres, celui d'octobre est de 2,300,000 livres.
      Locuteur: Bréard
      ...té des recouvrements confiés à la régie de l'enregistrement, s'élève, tant pour le Trésor public que pour la Caisse de l'extraordinaire et les bureaux de paix et municipalités à 94,320,518 liv....
      ..., pour 10 mois ; ils s'élèveront à plus de 113 millions pour l'année, si les deux ...
      « La totalité des recouvrements confiés à la régie de l'enregistrement, s'élève, tant pour le Trésor public que pour la Caisse de l'extraordinaire et les bureaux de paix et municipalités à 94,320,518 liv., 17 s., 3 deniers, pour 10 mois ; ils s'élèveront à plus de 113 millions pour l'année, si les deux derniers mois sont dans la proportion des précédents.
      Locuteur: Bréard
      ...ons qui sont à cette heure sous la main de la nation. On en enlève les parquets, l...
      ...meubles : et le moindre mal qui résulte de ces dévastations, c'est que ces maisons ne peuvent pas être louées, et que la valeur de la vente sera de beaucoup diminuée.
      ...noncer à la Convention les abus plus que criants qui se commettent dans les maisons qui sont à cette heure sous la main de la nation. On en enlève les parquets, les fenêtres, sous le prétexte que ces objets sont dans la catégorie des meubles : et le moindre mal qui résulte de ces dévastations, c'est que ces maisons ne peuvent pas être louées, et que la valeur de la vente sera de beaucoup diminuée.
      Locuteur: Bréard
      ...qui y sont commises; il attend un texte de loi sur cet objet. Malheureusement, pen...
      ...tifs, paraissent s'autoriser du silence de la Convention nationale. Ils osent dire...
      ...bois et forêts ; le pouvoir exécutif n'a aucun moyen d'arrêter les déprédations qui y sont commises; il attend un texte de loi sur cet objet. Malheureusement, pendant ce temps, les dévastateurs, soit qu'ils sachent se faire craindre, soit qu'ils aient des complices dans le sein des corps administratifs, paraissent s'autoriser du silence de la Convention nationale. Ils osent dire, dans plusieurs cantons, qu'ils ne se retireront que par ses ordres.
      Locuteur: Bréard
      ...arde provisoire ; je prie la Convention de s'occuper de cet objet, qui rapporterait au Trésor p... ...ts et leur assigner sur le produit des ventes, les frais qu'occasionneront une garde provisoire ; je prie la Convention de s'occuper de cet objet, qui rapporterait au Trésor public des sommes considérables.
      Locuteur: Bréard
      ...ionale renvoie cette lettre aux comités de législation et des domaines, réunis, po... (La Convention nationale renvoie cette lettre aux comités de législation et des domaines, réunis, pour la partie qui concerne l'administration iorestiere, et au comité d'aliénation...
      Locuteur: Bréard
      Un membre observe que beaucoup de directoires et d'administrations, qui n...
      ... lois relatives aux émigrés, et propose de décréter la revision de toutes les opérations
      Un membre observe que beaucoup de directoires et d'administrations, qui n'étaient pas dans les vrais principes, peuvent avoir favorisé les émigrés par leur négligence dans l'exécution des lois relatives aux émigrés, et propose de décréter la revision de toutes les opérations

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 336
      Locuteur: Bréard
      ...publiques rende compte dans trois jours de l'exécution des lois relatives aux bien...
      ...lièrement du nombre des listes et états de ces biens qui ont dû lui être adressés,...
      Un autre membre demandé que le ministre des contributions publiques rende compte dans trois jours de l'exécution des lois relatives aux biens des émigrés, et particulièrement du nombre des listes et états de ces biens qui ont dû lui être adressés, conformément à la loi du 8 avril 1792, par les administrations des départements...
      Locuteur: Mallarmé
      , au nom des comités des finances et de la guerre réunis, fait un rapport (1) et présente un projet de décret (1) sur le mode de paiement des troupes de la République, à compter du 1er avril j... , au nom des comités des finances et de la guerre réunis, fait un rapport (1) et présente un projet de décret (1) sur le mode de paiement des troupes de la République, à compter du 1er avril jusqu'au 31 décembre 1792; il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Mallarmé
      ..., ni une plus brillante issue que celle de cette année, il ne faut pas se dissimul... ...ai qu'aucune guerre entreprise par le peuple français n'a eu un plus grand objet, ni une plus brillante issue que celle de cette année, il ne faut pas se dissimuler qu'aucune campagne n'a été plus coûteuse.
      Locuteur: Mallarmé
      Les menées perfides de nos ennemis et les défiances qu'ils ont...
      ...ssemblée nationale à violer le principe de leur création, en déterminant la portio...
      Les menées perfides de nos ennemis et les défiances qu'ils ont semées ont causé une fluctuation continuelle dans la valeur des assignats, qui a forcé l'Assemblée nationale à violer le principe de leur création, en déterminant la portion d'espèces et d'assignats à payer aux troupes, selont les différents lieux ou s...
      Locuteur: Mallarmé
      La plupart des lois sur le mode de paiement de l'armée, ayant été faites dans des mome...
      ...moindre erreur peut causer des millions de dépenses.
      La plupart des lois sur le mode de paiement de l'armée, ayant été faites dans des moments urgents, n'ont pas été rédigées avec toute la maturité qu'exigeait un objet aussi important où la moindre erreur peut causer des millions de dépenses.
      Locuteur: Mallarmé
      Plusieurs de ces lois ne fixent pas l'époque où on doit commencer un nouveau mode de paiement, d'autres manquent de prévision, d'autres enfin sont contradi... Plusieurs de ces lois ne fixent pas l'époque où on doit commencer un nouveau mode de paiement, d'autres manquent de prévision, d'autres enfin sont contradictoires.
      Locuteur: Mallarmé
      ...raves ; mais ceux qui étaient à la tête de l'administration de la guerre, lors du commencement de la campagne, laissaient quelquefois pas...
      ...ant d'en donner connaissance aux corps, de façon que les troupes étaient quelquefo...
      ... été promulguées et exécutées à temps, les inconvénients n'auraient pas été si graves ; mais ceux qui étaient à la tête de l'administration de la guerre, lors du commencement de la campagne, laissaient quelquefois passer des mois entiers avant d'en donner connaissance aux corps, de façon que les troupes étaient quelquefois payées pendant deux mois d'après un mode interdit par la loi. Comment faire d...
      Locuteur: Mallarmé
      ...n intentionnés, mais encore neufs, loin de les diminuer, laissent les difficultés ... ...mis du nouveau régime et habituésaux anciennes formes, et en partie d'hommes bien intentionnés, mais encore neufs, loin de les diminuer, laissent les difficultés s'accroître, les uns par incurie, les autres par ignorance.
      Locuteur: Mallarmé
      ...s lois auxquelles il lui est impossible de répondre; ...yeurs font incessamment à l'administration des questions sur l'interprétation des lois auxquelles il lui est impossible de répondre;
      Locuteur: Mallarmé
      sommé beaucoup plus de numéraire qu'il ne leur en revenait; sommé beaucoup plus de numéraire qu'il ne leur en revenait;
      Locuteur: Mallarmé
      ...ans entamer avec chaque corps une suite de discussions que rien ne pourrait termin... ...t arrêter aucun décompte d'après les différentes lois actuellement existantes, sans entamer avec chaque corps une suite de discussions que rien ne pourrait terminer.
      Locuteur: Mallarmé
      Cet ordre de choses jetterait la comptabilité de la guerre dans un labyrinthe inextricab... Cet ordre de choses jetterait la comptabilité de la guerre dans un labyrinthe inextricable.
      Locuteur: Mallarmé
      Le seul moyen de débrouiller ce chaos est : Le seul moyen de débrouiller ce chaos est :
      Locuteur: Mallarmé
      De faire" une loi générale qui embrasse to...
      ...qui ont été faites en 1792, sur le mode de paiement des troupes, depuis le commencement de la campagne, et qui serve pour ainsi dire de moyenne proportionnelle entre ce qui s'...
      De faire" une loi générale qui embrasse toutes celles qui ont été faites en 1792, sur le mode de paiement des troupes, depuis le commencement de la campagne, et qui serve pour ainsi dire de moyenne proportionnelle entre ce qui s'est fait et ce qui aurait dû se faire;
      Locuteur: Mallarmé
      ...n moyen accessoire et indispensable est de faire établir tous les décomptes à Pari... 3° Un moyen accessoire et indispensable est de faire établir tous les décomptes à Paris.
      Locuteur: Mallarmé
      Ce n'est qu'au centre de l'administration et dans un travail général que l'on pourra mettre de l'uniformité dans la manière d'opérer, et solliciter, soitkiu ministre de la guerre, soit de la Convention nationale, la solution de questions extraordinaires qu'il est impossible de prévoir ; d'ailleurs les mouvements con...
      ...st arrivé jusqu'à dix envois et renvois de ce genre, pendant ce temps le corps touche de l'argent partout, les comptes ne sont p...
      ...la République paye finalement les frais de ce mauvais ordre de choses.
      Ce n'est qu'au centre de l'administration et dans un travail général que l'on pourra mettre de l'uniformité dans la manière d'opérer, et solliciter, soitkiu ministre de la guerre, soit de la Convention nationale, la solution de questions extraordinaires qu'il est impossible de prévoir ; d'ailleurs les mouvements continuels des corps occasionnent des délais ruineux, parce qu'il arriverait très s...
      ...n département les pièces gui concernent un corps, il en serait déjà parti : il est arrivé jusqu'à dix envois et renvois de ce genre, pendant ce temps le corps touche de l'argent partout, les comptes ne sont pas arrêtés et la République paye finalement les frais de ce mauvais ordre de choses.
      Locuteur: Mallarmé
      C'est ce qui résulte du projet de loi suivant que les comités des finances et de guerre ont l'honneur de vous présenter. C'est ce qui résulte du projet de loi suivant que les comités des finances et de guerre ont l'honneur de vous présenter.
      Locuteur: Mallarmé
      Projet de décret sur le mode de paiement des Projet de décret sur le mode de paiement des
      Locuteur: Mallarmé
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités des finances et de la guerre, réunis, décrète ce qui suit ... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités des finances et de la guerre, réunis, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Mallarmé
      CHAPITRE PREMIER. — Troupes de ligne. CHAPITRE PREMIER. — Troupes de ligne.
      Locuteur: Mallarmé
      ...t sous-lieutenants, du quatrième en sus de leurs appointements. ..., à compter du 1er avril, une indemnité du sixième en sus ; et les lieutenants et sous-lieutenants, du quatrième en sus de leurs appointements.
      Locuteur: Mallarmé
      » Dans les garnisons de Givet, Huninguet Landau, Philippeville, Mariembourg, Bouillon, Monaco et l'île de Corse, les officiers recevront les deux tiers de leurs appointements en nu. méraire, le ... » Dans les garnisons de Givet, Huninguet Landau, Philippeville, Mariembourg, Bouillon, Monaco et l'île de Corse, les officiers recevront les deux tiers de leurs appointements en nu. méraire, le reste en assignats, sans indemnité.
      ...surtout ceux qui étaient aux frontières de terre, ont con- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collec- tion Portiez (de l'Oise), tome 151, n# 3. 3° Que presque tous les corps, surtout ceux qui étaient aux frontières de terre, ont con- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collec- tion Portiez (de l'Oise), tome 151, n# 3.

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 337
      Locuteur: Mallarmé
      ...intements pour les indemniser des frais de campagne. ... dans leurs garnisons et quartiers, les officiers recevront un supplément d'appointements pour les indemniser des frais de campagne.
      Locuteur: Mallarmé
      « Les lieutenants et sous-lieutenants, de la moitié en sus de leurs appointements ordinaires. « Les lieutenants et sous-lieutenants, de la moitié en sus de leurs appointements ordinaires.
      Locuteur: Mallarmé
      ...commissaires des guerres faisant partie de l'état-major des armées, recevront leur supplément de campagne du moment qu'ils seront attach... ...nels, du tiers en sus. « Les officiers supérieurs, du quart. « Les officiers et commissaires des guerres faisant partie de l'état-major des armées, recevront leur supplément de campagne du moment qu'ils seront attachés à une armée.
      Locuteur: Mallarmé
      « La totalité de ce traitement sera payée en assignats j... « La totalité de ce traitement sera payée en assignats jusqu'au 1er juillet, avec une indemnité du sixième pour les capitaines, et du qu...
      Locuteur: Mallarmé
      ...ont, sur leurs appointements, une somme de 50 livres par mois en numéraire, quel q... « A compter du 1er juillet,les officiers campés ou cantonnés recevront, sur leurs appointements, une somme de 50 livres par mois en numéraire, quel que soit leur grade.
      Locuteur: Mallarmé
      « Le supplément de campagne est conservé aux officiers en ...
      ...réglée pour les capitaines et officiers de grades inférieurs.
      « Le supplément de campagne est conservé aux officiers en route, mais payable en assignats avec l'indemnité ci-dessus réglée pour les capitaines et officiers de grades inférieurs.
      Locuteur: Mallarmé
      ...res des guerres, aumôniers et officiers de santé sont traités comme les officiers,... « Les officiers sans troupes, quelles que soient leurs fonctions, les commissaires des guerres, aumôniers et officiers de santé sont traités comme les officiers, chacun selon le grade auquel on l'assimile, tant pour le numéraire que pour les...
      Locuteur: Mallarmé
      ...nison recevront en numéraire la portion de la solde affectée au prêt et à la poche... « A compter du 1er avril, les troupes en garnison recevront en numéraire la portion de la solde affectée au prêt et à la poche : celle affectée aux hautes paies et au 1 nge et chaussure sera payée en assign...
      Locuteur: Mallarmé
      « A compter de la même époque la totalité de la solde sera payée en numéraire aux troupes en garnison à moins de vingt lieues de poste des frontières du Nord, de l'Est et du Midi, ou dans des places en état de guerre à une plus grande distance, ainsi que dans l'île de Corse ; la Convention nationale exceptant de cette disposition les frontières mariti... « A compter de la même époque la totalité de la solde sera payée en numéraire aux troupes en garnison à moins de vingt lieues de poste des frontières du Nord, de l'Est et du Midi, ou dans des places en état de guerre à une plus grande distance, ainsi que dans l'île de Corse ; la Convention nationale exceptant de cette disposition les frontières maritimes sur l'Océan.
      Locuteur: Mallarmé
      vront la totalité de leur solde en numéraire dans quelque lieu qu'elles se trouvent, déduction faite de la retenue de 18 deniers par homme, ordonnée pour la ... vront la totalité de leur solde en numéraire dans quelque lieu qu'elles se trouvent, déduction faite de la retenue de 18 deniers par homme, ordonnée pour la viande lorsqu'elle est fournie.
      Locuteur: Mallarmé
      « La portion de masse destinée à l'habillement et au re... « La portion de masse destinée à l'habillement et au recrutement qui est laissée à la disposition des corps, sera payée en assignats av...
      Locuteur: Mallarmé
      « Celle affectée à l'hôpital, de 9 livres par homme, payée en assignats ... « Celle affectée à l'hôpital, de 9 livres par homme, payée en assignats sans indemnité.
      Locuteur: Mallarmé
      « Dans les places de Givet, Huningue, Landau, Philippeville, Mariembourg, Bouillon, Monaco et l'île de Corse, le tiers de toutes les masses laissées à la disposi... « Dans les places de Givet, Huningue, Landau, Philippeville, Mariembourg, Bouillon, Monaco et l'île de Corse, le tiers de toutes les masses laissées à la disposition des régiments, sera payé en numéraire, le reste en assignats sans indemnité...
      Locuteur: Mallarmé
      ... dans les mêmes lieux comme les troupes de ligne en garnison, tant pour le numérai... « Les compagnies d'invalides détachés seront traitées dans les mêmes lieux comme les troupes de ligne en garnison, tant pour le numéraire que pour les indemnités.
      Locuteur: Mallarmé
      « Toutes les troupes de nouvelles levées, autres que les bataillons de volontaires nationaux, seront traitées ...
      ... dans les mêmes lieux comme les troupes de ligne, tant pour le supplément de campagne des officiers, que pour le num...
      « Toutes les troupes de nouvelles levées, autres que les bataillons de volontaires nationaux, seront traitées dans les mêmes cas et dans les mêmes lieux comme les troupes de ligne, tant pour le supplément de campagne des officiers, que pour le numéraire.
      Locuteur: Mallarmé
      « Dans les garnisons de Givet, Huninsrue, Landau, Philippeville, Mariembourg, Bouillon, Monaco et rîle de Corse, les officiers recevront les deux tiers de leurs appointements en numéraire, le re... « Dans les garnisons de Givet, Huninsrue, Landau, Philippeville, Mariembourg, Bouillon, Monaco et rîle de Corse, les officiers recevront les deux tiers de leurs appointements en numéraire, le reste en assignats sans indemnité.
      Locuteur: Mallarmé
      ...intements pour les indemniser des frais de campagne. ... dans leurs garnisons et quartiers, les officiers recevront un supplément d'appointements pour les indemniser des frais de campagne.

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 338
      Locuteur: Mallarmé
      ...s et sous-lieutenants, la moitié en sus de leurs appointements ordinaires. « Les lieutenants et sous-lieutenants, la moitié en sus de leurs appointements ordinaires.
      Locuteur: Mallarmé
      ...mpter du premier juillet, les officiers de volontaires campés ou cantonnés recevront sur leurs appointements 50 livres de numéraire par mois; les capitaines, lie... « A compter du premier juillet, les officiers de volontaires campés ou cantonnés recevront sur leurs appointements 50 livres de numéraire par mois; les capitaines, lieutenants, sous-lieu-tenants, recevront en outre l'indemnité ci-dessus réglée, su...
      Locuteur: Mallarmé
      « En route, leur supplément de campage sera conservé comme aux officiers de ligne, et en pays étranger, la totalité de leur traitement sera payée en numéraire... « En route, leur supplément de campage sera conservé comme aux officiers de ligne, et en pays étranger, la totalité de leur traitement sera payée en numéraire.
      Locuteur: Mallarmé
      ...ls 10 deniers par jour sans distinction de grade ; le restant de la solde payé en assignats avec une ind... ... A compter du 1er avril, les volontaires en garnison recevront en numéraire 5 sols 10 deniers par jour sans distinction de grade ; le restant de la solde payé en assignats avec une indemnité du quart en sus sur la portion d'assignats qui reviendra à chacun d'eux.
      Locuteur: Mallarmé
      v A compter de la m me époque, ceux en garnison à moins de vingt lieues de poste des frontières du Nord, de l'Est et du Midi, ou dans une place en état de guerre, à une plus grande distance, et dans l'île de Corse (la Convention nationale exceptant de cette disposition les frontières mariti... v A compter de la m me époque, ceux en garnison à moins de vingt lieues de poste des frontières du Nord, de l'Est et du Midi, ou dans une place en état de guerre, à une plus grande distance, et dans l'île de Corse (la Convention nationale exceptant de cette disposition les frontières maritimes sur l'Océan) recevront par solde 10 sous en numéraire, ce qui fera pour le v...
      Locuteur: Mallarmé
      * Le restant de la somme, affecté au linge et chaussure... * Le restant de la somme, affecté au linge et chaussure et à l'habillement, sera payé en assignats sans indemnité.
      Locuteur: Mallarmé
      ...ampés ou cantonnés dans toute l'étendue de la France, ainsi que ceux en pays étran...
      ...r solde, comme ceux en garnison à moins de vingt lieues des frontières.
      « Les volontaires campés ou cantonnés dans toute l'étendue de la France, ainsi que ceux en pays étranger, recevront en numéraire 10 sous par solde, comme ceux en garnison à moins de vingt lieues des frontières.
      Locuteur: Mallarmé
      ...is à chacun d'eux, on retiendra le prix de la viande et du pain, lorsqu'ils sont f... « Sur le numéraire remis à chacun d'eux, on retiendra le prix de la viande et du pain, lorsqu'ils sont fournis, faisant 4 sous 2 deniers par homme.
      Locuteur: Mallarmé
      | « Le restant de la solde sera payé en assignats sans au... | « Le restant de la solde sera payé en assignats sans aucune indemnité.
      Locuteur: Mallarmé
      « Les appointements des officiers de la gendarmerie nationale résidant dans ... « Les appointements des officiers de la gendarmerie nationale résidant dans les départements, continueront d'être payés en assignats dans toute l'étendue du...
      Locuteur: Mallarmé
      « Dans les places de Givet, Huningue, Landau, Philippeville, Mariembourg, Bouillon, Monaco et l'île de Corse, ils recevront les deux tiers de leurs appointements en numéraire. « Dans les places de Givet, Huningue, Landau, Philippeville, Mariembourg, Bouillon, Monaco et l'île de Corse, ils recevront les deux tiers de leurs appointements en numéraire.
      Locuteur: Mallarmé
      « Les officiers de la gendarmerie, campés ou cantonnés, recevront, du moment de leur départ de leur résidence pour se rendre dans les ...
      ...ements, les suppléments d'appointements de campagne réglés pour les officiers de ligne.
      « Les officiers de la gendarmerie, campés ou cantonnés, recevront, du moment de leur départ de leur résidence pour se rendre dans les camps ou cantonnements, les suppléments d'appointements de campagne réglés pour les officiers de ligne.
      Locuteur: Mallarmé
      ...vront sur leurs appointements 50 livres de numéraire par mois. « Ils recevront sur leurs appointements 50 livres de numéraire par mois.
      Locuteur: Mallarmé
      ... les mêmes indemnités que les officiers de ligne. « Ils recevront dans les mêmes grades les mêmes indemnités que les officiers de ligne.
      Locuteur: Mallarmé
      « En pays étranger, la totalité de leurs appointements sera payée en numér... « En pays étranger, la totalité de leurs appointements sera payée en numéraire.
      Locuteur: Mallarmé
      Solde des sous-officiers et soldats de la gendarmerie Solde des sous-officiers et soldats de la gendarmerie
      Locuteur: Mallarmé
      ...tout l'Empire français, sur la totalité de leur traitement, le dixième en numérair... ...r du 1er avril jusqu'au 31 décembre, les gendarmes en résidence recevront, dans tout l'Empire français, sur la totalité de leur traitement, le dixième en numéraire, le reste sera payé en assignats sans indemnité.
      Locuteur: Mallarmé
      « A compter du 1er septembre, à moins de vingt lieues de poste des frontières du Nord, de l'Est et du Midi, ou dans une place forte en état de guerre à une plus grande distance, et dans l'île de Corse (la Convention nationale exceptant les frontières maritimes de l'Océan) les gendarmes de tout grade recevront en numéraire le tiers de leur solde, déduction faite de 300 livres par homme, destinées au four... « A compter du 1er septembre, à moins de vingt lieues de poste des frontières du Nord, de l'Est et du Midi, ou dans une place forte en état de guerre à une plus grande distance, et dans l'île de Corse (la Convention nationale exceptant les frontières maritimes de l'Océan) les gendarmes de tout grade recevront en numéraire le tiers de leur solde, déduction faite de 300 livres par homme, destinées au fourrage.
      Locuteur: Mallarmé
      « Le restant de la totalité de leur traitement sera payé en assignats ... « Le restant de la totalité de leur traitement sera payé en assignats sans indemnité.

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 339
      Locuteur: Mallarmé
      , au nom des comités des finances et de la guerre réunis, fait un rapport (1) et présente un projet de décret sur le mode de paiement des troupes de la République, à compter du 1er janvier 1793'; il s'exprime ainsi : , au nom des comités des finances et de la guerre réunis, fait un rapport (1) et présente un projet de décret sur le mode de paiement des troupes de la République, à compter du 1er janvier 1793'; il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Mallarmé
      ... en pays étranger, recevront, du moment de leur départ de leur résidence, jusqu'au 31 décembre, l...
      ...ci-dessus qui sont en résidence à moins de vingt lieues des frontières.
      « Les gendarmes employés aux armées, soit en France, soit en pays étranger, recevront, du moment de leur départ de leur résidence, jusqu'au 31 décembre, la même portion en numéraire que ceux ci-dessus qui sont en résidence à moins de vingt lieues des frontières.
      Locuteur: Mallarmé
      ...au 31 décembre seulement, un supplément de paie en espèces, « Les gendarmes employés à la force publique des armées recevront, jusqu'au 31 décembre seulement, un supplément de paie en espèces,
      Locuteur: Mallarmé
      « Les troupes de toutes les armes, qui auront reçu des fournitures accordées sur le pied de campagne, en vertu de la loi du 19 août, rapportée par celle du 31 octobre suivant, ne seront pas tenues de payer le montant de celles qui ont été faites en nature dans l'intervalle du 19 août au jour de la promulgation de la loi du 31 octobre. « Les troupes de toutes les armes, qui auront reçu des fournitures accordées sur le pied de campagne, en vertu de la loi du 19 août, rapportée par celle du 31 octobre suivant, ne seront pas tenues de payer le montant de celles qui ont été faites en nature dans l'intervalle du 19 août au jour de la promulgation de la loi du 31 octobre.
      Locuteur: Mallarmé
      Décomptes de 1792. Décomptes de 1792.
      Locuteur: Mallarmé
      « Les troupes de toutes les armes qui, à leur passage à ... « Les troupes de toutes les armes qui, à leur passage à Paris, ont touché leur solde entièrement en assignats, ne pourront pas réclamer ...
      Locuteur: Mallarmé
      « En conséquence, les reçus d'acompte de solde, datés de Paris, leur seront imputés comme espèce... « En conséquence, les reçus d'acompte de solde, datés de Paris, leur seront imputés comme espèces.
      Locuteur: Mallarmé
      ...Les commissaires des guerres sont tenus de déterminer sur leurs revues le temps qu...
      ... en pays étranger, «oit dans les places de Givet, Huniogue, Landau, Philippeville, Ma-riembourg, Bouillon, Monaco et dans l'île de Corse, soit dans les lieux déterminés pour les différents modes de paiements.
      « Les commissaires des guerres sont tenus de déterminer sur leurs revues le temps que chaque officier sans troupe et chaque corps, aura passé, soit en pays étranger, «oit dans les places de Givet, Huniogue, Landau, Philippeville, Ma-riembourg, Bouillon, Monaco et dans l'île de Corse, soit dans les lieux déterminés pour les différents modes de paiements.
      Locuteur: Mallarmé
      « Ils seront responsables de tous les paiements faits sur de fausses déterminations de leur part. « Ils seront responsables de tous les paiements faits sur de fausses déterminations de leur part.
      Locuteur: Mallarmé
      ...Dans les places et lieux où le ministre de la « Dans les places et lieux où le ministre de la
      Locuteur: Mallarmé
      ...saires en chef (tant pour le supplément de campagne des officiers, que pour le num...
      ...aura jugé que, par l'effet du voisinage de l'ennemi, le service était aussi actif que dans les camps ou cantonnements, les troupes de toute arme seront traitées de la même manière que les troupes campées...
      guerre, sur la demande des généraux visée par les commissaires en chef (tant pour le supplément de campagne des officiers, que pour le numéraire)1, aura jugé que, par l'effet du voisinage de l'ennemi, le service était aussi actif que dans les camps ou cantonnements, les troupes de toute arme seront traitées de la même manière que les troupes campées ou cantonnées.
      Locuteur: Mallarmé
      ...onnera à la trésorerie nationale l'état de tous les corps et officiers sans troupes, qui ont dû jouir du traitement de campagne en 1792, en déterminant les ép... « Pour cet effet, il donnera à la trésorerie nationale l'état de tous les corps et officiers sans troupes, qui ont dû jouir du traitement de campagne en 1792, en déterminant les époques où ce traitement a dû commencer et cesser.
      Locuteur: Mallarmé
      ...s le 1er avril 1792, pour la confection de tous les décomptes de la campagne de cette année, conformément aux dispositi...
      ...t, la Convention nationale se réservant de statuer sur l'organisation de ce bureau central. >
      ...ra établi à Paris un bureau central, où seront envoyées toutes les revues, depuis le 1er avril 1792, pour la confection de tous les décomptes de la campagne de cette année, conformément aux dispositions du présent décret, la Convention nationale se réservant de statuer sur l'organisation de ce bureau central. >
      Locuteur: Mallarmé
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Mallarmé
      Après avoir mis de l'ordre dans la comptabilité de 1792, il est urgent de déterminer d'une manière précise le mode de paiement des troupes pour l'année prochaine, et de profiter de l'expérience des vices des lois de cette année pour tes éviter à l'avenir. Après avoir mis de l'ordre dans la comptabilité de 1792, il est urgent de déterminer d'une manière précise le mode de paiement des troupes pour l'année prochaine, et de profiter de l'expérience des vices des lois de cette année pour tes éviter à l'avenir.
      Locuteur: Mallarmé
      Le vice essentiel de ces lois était de déterminer le mode de paiement en espèces et en assignats, d'après l'état de garnison ou de campagne d'une troupe, pendant que c'es...
      ...qui est en compagne; d'ailleurs, l'état de campagne ou de garnison n'ayant jamais été déterminé d...
      Le vice essentiel de ces lois était de déterminer le mode de paiement en espèces et en assignats, d'après l'état de garnison ou de campagne d'une troupe, pendant que c'est le lieu où elle se trouve qui doit en être le principe, car un assignat perd autant pour l'officier ou le soldat en garnison, que pour celui qui est en compagne; d'ailleurs, l'état de campagne ou de garnison n'ayant jamais été déterminé d'une manière précise, il en est résulté d'interminables discussions entre les pa...
      Locuteur: Mallarmé
      L'avantage qu'il est indispensable de donner aux troupes campées ou cantonnée...
      ... que des fournitures, et jamais du mode de paiement : c'est ce principe qu'on a suivi dans le projet de loi ci-après.
      L'avantage qu'il est indispensable de donner aux troupes campées ou cantonnées ne doit être, pour les officiers, que du supplément d'appoin-tement, et, pour les soldats, que des fournitures, et jamais du mode de paiement : c'est ce principe qu'on a suivi dans le projet de loi ci-après.
      Locuteur: Mallarmé
      ...ond vice qu'on a évité, c'est le manque de fixation des époques où doivent commencer les divers modes de paiement; le projet de loi suivant étant pour toute l'année, à... Un second vice qu'on a évité, c'est le manque de fixation des époques où doivent commencer les divers modes de paiement; le projet de loi suivant étant pour toute l'année, à compter du 1er janvier.
      ...ème vice qu'on a évité, c'est le manque de progression et de nuances dans les modes de paiement, selon les divers lieux où se ...
      ...l'intérieur, tout sera (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collec- tion Portiez (de l'Oise), tome 43, n° 9.
      Enfin le quatrième vice qu'on a évité, c'est le manque de progression et de nuances dans les modes de paiement, selon les divers lieux où se trouvent les corps : dans l'intérieur, tout sera (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collec- tion Portiez (de l'Oise), tome 43, n° 9.

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 340
      Locuteur: Mallarmé
      « A compter du 1er janvier 1793, la totalité des appointements des officiers des troupes de ligne, volontaires, gendarmerie nationa... « A compter du 1er janvier 1793, la totalité des appointements des officiers des troupes de ligne, volontaires, gendarmerie nationale et invalides détachés, sera payée en assignats, sans indemnité, dans toute l'...
      Locuteur: Mallarmé
      « Le supplément de campagne sera, en 1793, le même que pour la campagne de 1792. « Le supplément de campagne sera, en 1793, le même que pour la campagne de 1792.
      Locuteur: Mallarmé
      « A compter du Ier janvier 1793, la totalité de la solde des troupes de ligne, gardes nationaux, gendarmes et i... « A compter du Ier janvier 1793, la totalité de la solde des troupes de ligne, gardes nationaux, gendarmes et invalides détachés, sera payée en assignats, sauf les exceptions ci-après détaill...
      Locuteur: Mallarmé
      ...ontières, excepté les côtes sur 'Océan; de 20 lieues jusqu'à 10 lieues, les offici...
      ...es assignats, et les soldats une partie de la solde en numéraire; à 10 lieues des ...
      ...n numéraire, et les soldats la totalité de la solde, sauf les réserves de linge et chaussure awx volontaires, pour les mettre au niveau de l'armée de ligne. Ën pays étranger, les officiers auront la totalité de leurs appointements ordinaires seulemen...
      ayéen assignats, sans indemnité, jusqu'à vingt ieues des frontières, excepté les côtes sur 'Océan; de 20 lieues jusqu'à 10 lieues, les officiers auront une indemnité sur les assignats, et les soldats une partie de la solde en numéraire; à 10 lieues des frontières, et à moins, les officiers toucheront une portion en numéraire, et les soldats la totalité de la solde, sauf les réserves de linge et chaussure awx volontaires, pour les mettre au niveau de l'armée de ligne. Ën pays étranger, les officiers auront la totalité de leurs appointements ordinaires seulement en numéraire.
      Locuteur: Mallarmé
      ... objets ont paru compris dans le projet de décret suivant, que les comités des finances et de la guerre ont l'honneur de vous proposer. Tous ces objets ont paru compris dans le projet de décret suivant, que les comités des finances et de la guerre ont l'honneur de vous proposer.
      Locuteur: Mallarmé
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités des finances et de la guerre réunis, décrète ce qui suit : « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités des finances et de la guerre réunis, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Mallarmé
      ...cantonnements qui se trouveront à moins de 20 lieues de poste des frontières du nord, de l'est et du midi (laConverition nationa...
      ...r l'Océan), les capitaines et officiers de grades inférieurs recevront, sur la totalité de leurs appointements, une indemnité du s...
      « Dans les garnisons, camps ou cantonnements qui se trouveront à moins de 20 lieues de poste des frontières du nord, de l'est et du midi (laConverition nationale exceptant les frontières maritimes sur l'Océan), les capitaines et officiers de grades inférieurs recevront, sur la totalité de leurs appointements, une indemnité du sixième en sus.
      Locuteur: Mallarmé
      « A moins de 10 lieues de poste des frontières susdites, dans l'île de Corse, les capitaines et officiers de grades inférieurs recevroni 50 livres en numéraire par mois; le restant de leurs appointements sera payé en assign... « A moins de 10 lieues de poste des frontières susdites, dans l'île de Corse, les capitaines et officiers de grades inférieurs recevroni 50 livres en numéraire par mois; le restant de leurs appointements sera payé en assignats, sans indemnité.
      Locuteur: Mallarmé
      ...e étranger, les capitaines ei officiers de grades inférieurs recevront en numéraire leurs appointements ordinaires sur le pied de paix; le supplément de campagne leur sera payé en assignats, s... « Du moment où les officiers se trouveront sur le territoire étranger, les capitaines ei officiers de grades inférieurs recevront en numéraire leurs appointements ordinaires sur le pied de paix; le supplément de campagne leur sera payé en assignats, sans indemnité.
      Locuteur: Mallarmé
      ..., recevront en numéraire les deux tiers de leurs appointements ordinaires; le restant, ainsi que le supplément de campagne, sera payé en assignats, sans ... ...ants-colonels et officiers généraux qui se trouveront sur le territoire étranger, recevront en numéraire les deux tiers de leurs appointements ordinaires; le restant, ainsi que le supplément de campagne, sera payé en assignats, sans indemnité.
      Locuteur: Mallarmé
      « Le prix des fournitures de viande, pain et riz, qui pourront leur ... « Le prix des fournitures de viande, pain et riz, qui pourront leur être faites, sera, dans tous les cas, retenu sur les assig nats.
      Locuteur: Mallarmé
      « Le supplément de campagne sera conservé en route aux off... « Le supplément de campagne sera conservé en route aux officiers employés dans les armées.
      Locuteur: Mallarmé
      ...res des guerres, aumôniers et officiers de santé, seront traités comme les officie... « Les officiers sans troupes, quelles que soient leurs fonctions, les commissaires des guerres, aumôniers et officiers de santé, seront traités comme les officiers des corps, tant pour le numéraire que pour les indemnités, chacun selon le gr...
      Locuteur: Mallarmé
      ...ntonnements qui se trouveraient à moins de 20 lieues de poste des frontières du nord, de l'est et du midi (la Convention nationa...
      ...res maritimes sur l'Océan), les troupes de ligne recevront en numéraire la portion...
      « Dans les garnisons, camps ou cantonnements qui se trouveraient à moins de 20 lieues de poste des frontières du nord, de l'est et du midi (la Convention nationale exceptant les frontières maritimes sur l'Océan), les troupes de ligne recevront en numéraire la portion affectée au prêt et à la poche; le linge et chaussure et les hautes paies seron...
      Locuteur: Mallarmé
      ...avoir, 5 s. 10 d. par jour et par homme de tout grade. ... détachés recevront la même portion du numéraire que les troupes d'infanterie, savoir, 5 s. 10 d. par jour et par homme de tout grade.
      Locuteur: Mallarmé
      « Le reste de la solde sera payé en assignats, sans i... « Le reste de la solde sera payé en assignats, sans indemnité.
      Locuteur: Mallarmé
      ...s mêmes lieux, les gendarmes nationaux, de quelque grade qu'ils soient, recevront en numéraire b s. 6 d^ par jour ; le rtstant de leur solde sera payé en assignats, sans... « Dans les mêmes lieux, les gendarmes nationaux, de quelque grade qu'ils soient, recevront en numéraire b s. 6 d^ par jour ; le rtstant de leur solde sera payé en assignats, sans indemnité.
      Locuteur: Mallarmé
      « Dans lesdits lieux, les retenues de tout genre qui seront faites aux troupe... « Dans lesdits lieux, les retenues de tout genre qui seront faites aux troupes, seront exercées sur les assignats.
      Locuteur: Mallarmé
      ...nisons, camps ou cantonnements, à moins de dix lieues de poste des frontières du nord, de l'est et du midi, et dans l'île de Corse (la Convention nationale exceptan...
      ...res maritimes sur l'Océan), les troupes de ligne et invalides détachés recevront la totalité de la solde en numéraire.
      « Dans les garnisons, camps ou cantonnements, à moins de dix lieues de poste des frontières du nord, de l'est et du midi, et dans l'île de Corse (la Convention nationale exceptant les frontières maritimes sur l'Océan), les troupes de ligne et invalides détachés recevront la totalité de la solde en numéraire.
      Locuteur: Mallarmé
      ...ntaires recevront le numéraire à raison de 10 sous par solde; la portion représentant les masses de linge et chaussure et d'habillement, se...
      ...ts, sans aucune indemnité; les retenues de pain et de viande seront faites sur le numéraire a...
      « Dans les mêmes lieux, les volontaires recevront le numéraire à raison de 10 sous par solde; la portion représentant les masses de linge et chaussure et d'habillement, sera payée en assignats, sans aucune indemnité; les retenues de pain et de viande seront faites sur le numéraire aux volontaires, dans les lieux susdits.

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 341
      Locuteur: Mallarmé
      ...onnera à la trésorerie nationale l'état de tous les corps et officiers sans troupes qui devront jouir du traitement de campagne en 1793, en déterminant l'epoque où ce traitement devra commencer. Il lui donnera de même connaissance de l'époque ou il doit cesser pour chacun. » (La Convention adopte ce projet de décret.) « Pour cet effet, il donnera à la trésorerie nationale l'état de tous les corps et officiers sans troupes qui devront jouir du traitement de campagne en 1793, en déterminant l'epoque où ce traitement devra commencer. Il lui donnera de même connaissance de l'époque ou il doit cesser pour chacun. » (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Mallarmé
      Le restant de leur solde sera payé en assignats, sans... Le restant de leur solde sera payé en assignats, sans indemnité.
      Locuteur: Mallarmé
      Les retenues de pain, viande et fourrages, leur seront ... Les retenues de pain, viande et fourrages, leur seront faites sur les assignats.
      Locuteur: Mallarmé
      « Les troupes de ligne, volontaires et gendarmes nationa...
      ...n garnison, campés ou cantonnés à moins de dix lieues de frontières susdites.
      « Les troupes de ligne, volontaires et gendarmes nationaux qui se trouveront sur le territoire étranger, seront traités, pour le numéraire, comme ceux en garnison, campés ou cantonnés à moins de dix lieues de frontières susdites.
      Locuteur: Mallarmé
      « Toutes les troupes de nouvelle levée, autres que les bataillons de volontaires nationaux, seront traitées,...
      ...dans les mêmes lieux, comme les troupes de ligne, tant pour le supplément de campagne des officiers, que pour le num...
      « Toutes les troupes de nouvelle levée, autres que les bataillons de volontaires nationaux, seront traitées, dans les mêmes cas et dans les mêmes lieux, comme les troupes de ligne, tant pour le supplément de campagne des officiers, que pour le numéraire.
      Locuteur: Mallarmé
      ...Dans les places et lieux où le ministre de la guerre, sur la demande des généraux,...
      ...s en chef, jugera que, par le voisinage de l'ennemi, le service était aussi actif que dans les camps ou cantonnements, les troupes de toute arme seront traitées de la même manière que celles campées ou cantonnées, tant pour le supplément de campagne des officiers, que pour le num...
      « Dans les places et lieux où le ministre de la guerre, sur la demande des généraux, visée des commissaires en chef, jugera que, par le voisinage de l'ennemi, le service était aussi actif que dans les camps ou cantonnements, les troupes de toute arme seront traitées de la même manière que celles campées ou cantonnées, tant pour le supplément de campagne des officiers, que pour le numéraire.
      Locuteur: Villers
      ... vous aviez envoyés dans le département de Loir-et-Cher, je demande la parole. Au nom des commissaires que vous aviez envoyés dans le département de Loir-et-Cher, je demande la parole.
      Locuteur: Villers
      ... vous aviez envoyés dans le département de Loir-et-Cher, avant de vous faire un rapport général sur leur mission, se croient obligés de vous instruire d'un fait particulier do... Les commissaires que vous aviez envoyés dans le département de Loir-et-Cher, avant de vous faire un rapport général sur leur mission, se croient obligés de vous instruire d'un fait particulier dont les suites pourraient être dangereuses, si vous ne vous décidiez pas à les ar...
      Locuteur: Villers
      Le 28 novembre dernier, les citoyens de Vendôme et des autres communes Voisines...
      ...commune, où ils aperçurent des vestiges de la féodalité, et surtout des fleurs de lys sur les drapeaux de la garde nationale. Ils ne purent conte...
      ...ent dans un instant. La garde nationale de Mois s'est crue offensée par cette lacé...
      Le 28 novembre dernier, les citoyens de Vendôme et des autres communes Voisines, s'étant transportés à Blois pour y taxer les blés, se rendirent à la maison commune, où ils aperçurent des vestiges de la féodalité, et surtout des fleurs de lys sur les drapeaux de la garde nationale. Ils ne purent contenir leur fureur patriotique, la tapisserie et les drapeaux furent déchirés et disparurent dans un instant. La garde nationale de Mois s'est crue offensée par cette lacération, et a
      Locuteur: Villers
      ...û imiter la garde nationale du district de Châteaudun. Vous avez ignoré ce fait, il mérite de fixer votre attention. Les administrateurs du district et la municipalité de Châteaudun apprennent qu'un attroupemen...
      ... Ils marchent à sa rencontre, à la tête de la garde nationale; ils parlent aux attroupés le langage de la loi; ceux-ci revenus de leur erreur, mettent bas les armes et s...
      ...eurs, devint pour eux le plus beau jour de fête. Ce serait sans doute la garde nationale de Châteaudun, ce seraient celles d'Orléans et de Beaugency qui auraient droit de se plaindre, si quelqu'un eût osé porte...
      ...oint par mépris pour la garde nationale de Blois que ses drapeaux ont été déchirés...
      ... commissaires vous présentent le projet de décret suivant :
      ...ux dans différentes municipalités pour y exercer la même violence. Elle aurait dû imiter la garde nationale du district de Châteaudun. Vous avez ignoré ce fait, il mérite de fixer votre attention. Les administrateurs du district et la municipalité de Châteaudun apprennent qu'un attroupement armé se porte sur leur ville, pour y taxer les denrées. Ils marchent à sa rencontre, à la tête de la garde nationale; ils parlent aux attroupés le langage de la loi; ceux-ci revenus de leur erreur, mettent bas les armes et sont reçus avec joie dans la ville par tous leurs concitoyens ; et le jour qui semblait leur annoncer les plus grands malheurs, devint pour eux le plus beau jour de fête. Ce serait sans doute la garde nationale de Châteaudun, ce seraient celles d'Orléans et de Beaugency qui auraient droit de se plaindre, si quelqu'un eût osé porter une main criminelle sur leurs drapeaux, mais ils n'avaient sûrement pas pour devise : amour du peuple, force des rois. Ce n'est point par mépris pour la garde nationale de Blois que ses drapeaux ont été déchirés, c'est parce qu'ils portaient des emblèmes qui rappelaient au peuple le despotisme et l'esclavage. En conséquence, vos commissaires vous présentent le projet de décret suivant :
      Locuteur: Villers
      ...'elle avait envoyés dans le département de Loir-et-Cher, décrète que la procédure ...
      ...s en la maison commune, et des drapeaux de la garde nationale de Blois, est annulée. »
      « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport des commissaires qu'elle avait envoyés dans le département de Loir-et-Cher, décrète que la procédure commencée au sujet delà lacération des tapisseries en la maison commune, et des drapeaux de la garde nationale de Blois, est annulée. »
      Locuteur: Villers
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Louis Legendre
      ... annule la procédure commencée au sujet de la lacération des tapisseries de la maison commune et des drapeaux de la garde nationale de Blois. J'estime, en effet, que s'il est vrai que les officiers municipaux de cette commune ont refusé, sur la demande des citoyens, de faire disparaître les emhlèmes de la royauté et de la féodalité qui restaient encore à la maison commune et sur les drapeaux de la garde nationale, ce refus a fait ren...
      ...ts et il pouvait faire justice lui-même de cette insulte à la liberté. Mais il y a autre chose à faire à mon avis. La municipalité de Blois paraît avoir écarté les pétitions tendant à l'exécution de la loi qui ordonne que tous les signes de la royauté et de la féodalité disparaissent du territoire de la République. Je demande que la Conven...
      ...utres termes punisse cette municipalité de son mauvais vouloir ou de sa négligence.
      J'ai voté tout à l'heure le décret qui annule la procédure commencée au sujet de la lacération des tapisseries de la maison commune et des drapeaux de la garde nationale de Blois. J'estime, en effet, que s'il est vrai que les officiers municipaux de cette commune ont refusé, sur la demande des citoyens, de faire disparaître les emhlèmes de la royauté et de la féodalité qui restaient encore à la maison commune et sur les drapeaux de la garde nationale, ce refus a fait rentrer le peuple dans ses droits et il pouvait faire justice lui-même de cette insulte à la liberté. Mais il y a autre chose à faire à mon avis. La municipalité de Blois paraît avoir écarté les pétitions tendant à l'exécution de la loi qui ordonne que tous les signes de la royauté et de la féodalité disparaissent du territoire de la République. Je demande que la Convention prononce sur cette façon d'agir, en d'autres termes punisse cette municipalité de son mauvais vouloir ou de sa négligence.
      Locuteur: Thuriot
      J'appuie la motion de Legendre; la loi qui ordonne la suppression de tous les signes de la royauté et de la féodalité aurait dû recevoir son exécution; je demande que le ministre de l'intérieur soit tenu de rendre compte de l'exécution de la loi. J'appuie la motion de Legendre; la loi qui ordonne la suppression de tous les signes de la royauté et de la féodalité aurait dû recevoir son exécution; je demande que le ministre de l'intérieur soit tenu de rendre compte de l'exécution de la loi.
      Locuteur: Thuriot
      ...onvention nationale ordonne au ministre de l'intérieur de lui rendre compte, sous quinzaine, des diligences qu'il a dû faire pour 1 exécution de la loi relative à la suppression des signes de la royauté et de la féodalité.) (La Convention nationale ordonne au ministre de l'intérieur de lui rendre compte, sous quinzaine, des diligences qu'il a dû faire pour 1 exécution de la loi relative à la suppression des signes de la royauté et de la féodalité.)

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 342
      Locuteur: Charlier
      ...ore sur les ordres relatifs aux troupes de ligne : troupes du roi. Je demande l'abandon à jamais de ce style qui ne convient pas à une Répu... Et comment se fait-il aussi qu'on lise encore sur les ordres relatifs aux troupes de ligne : troupes du roi. Je demande l'abandon à jamais de ce style qui ne convient pas à une République.
      Locuteur: Charlier
      (La Convention décrète la motion de Charlier.) (La Convention décrète la motion de Charlier.)
      Locuteur: Charlier
      Un membre, au nom du comité de liquidation, présente un projet de décret tendant à déterminer les divers ... Un membre, au nom du comité de liquidation, présente un projet de décret tendant à déterminer les divers offices pour la liquidation desquels le décret du 22 octobre sera applicable.
      Locuteur: Charlier
      ...mendé en différentes parties, ce projet de décret est adopté dans les termes suiva... Après avoir été amendé en différentes parties, ce projet de décret est adopté dans les termes suivants :
      Locuteur: Charlier
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation, déclare que son décret du ...
      ... des jurés-priseurs, des archers-gardes de la connétablie, des huissiers à cheval;...
      ...ers, des greffes domaniaux, des offices de finance qui peuvent être liquidés indiv...
      ...e toutes les autres parties des travaux de la liquidation seront continuées et sui...
      « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation, déclare que son décret du 22 octobre n'est applicable, et n'aura d'effet à l'avenir, que pour les liquidations des offices des jurés-priseurs, des archers-gardes de la connétablie, des huissiers à cheval; des procureurs, des notaires, des perruquiers, des greffes domaniaux, des offices de finance qui peuvent être liquidés individuellement, et pour l'arriéré des départements, et que toutes les autres parties des travaux de la liquidation seront continuées et suivies suivant l'ordre établi.
      Locuteur: Charlier
      ...re en outre qu'elle autorise son comité de liquidation à lui présenter, au premier...
      ...ouve des créances qui excèdent la somme de 3,000 livres. »
      « La Convention nationale déclare en outre qu'elle autorise son comité de liquidation à lui présenter, au premier jour, tous les travaux qui se trouveront examinés et vérifiés, quoiqu'il s'y trouve des créances qui excèdent la somme de 3,000 livres. »
      Locuteur: Charlier
      Le même membre, au nom du comité de liquidation, présente un projet de décret tendant à autoriser le comité de liquidation à retirer des archives les ...
      ...t relatifs aux liquidations des offices de receveurs des consignations, notaires ou autres; ce projet de décret est ainsi conçu :
      Le même membre, au nom du comité de liquidation, présente un projet de décret tendant à autoriser le comité de liquidation à retirer des archives les pièces, mémoires et renseignements qui y ont été déposés et qui sont relatifs aux liquidations des offices de receveurs des consignations, notaires ou autres; ce projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Charlier
      ...onvention nationale autorise son comité de liquidation à retirer des archives les ...
      ...t relatifs aux liquidations des offices de receveurs des consignations, notaires e...
      « La Convention nationale autorise son comité de liquidation à retirer des archives les pièces, mémoires et renseignements qui y ont été déposés, et qui sont relatifs aux liquidations des offices de receveurs des consignations, notaires et autres. »
      Locuteur: Charlier
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Cambon
      Je demande que le directeur général de la liquidation soit tenu de faire connaître les dépenses nécessaire...
      ...on dont il est chargé, et que le comité de liquidation soit chargé de présenter dans le plus bref délai un projet de décret à ce sujet.
      Je demande que le directeur général de la liquidation soit tenu de faire connaître les dépenses nécessaires pour achever la liquidation dont il est chargé, et que le comité de liquidation soit chargé de présenter dans le plus bref délai un projet de décret à ce sujet.
      Locuteur: Cambon
      ...ionale décrète que le directeur général de la liquidation présentera, sous huitain... « La Convention nationale décrète que le directeur général de la liquidation présentera, sous huitaine, ses vues et l'aperçu des dépenses qu'il croira nécessaires, afin que l'entièr...
      Locuteur: Cambon
      « Charge son comité de liquidation de lui présenter un projet de déerre à ce sujet. « Charge son comité de liquidation de lui présenter un projet de déerre à ce sujet.
      Locuteur: Cambon
      à son comité de législation l'examen de la pétition des nommés Talvande et Fontaine, prévenus de crime et d'assassinat dans le département de la Seine-Inférieure, qui se sont pourvus contre leur jugement confirmé par la Cour de cassation. Votre comité a examiné cette pétition et son rapporteur se tient aux ordres de l'Assemblée. à son comité de législation l'examen de la pétition des nommés Talvande et Fontaine, prévenus de crime et d'assassinat dans le département de la Seine-Inférieure, qui se sont pourvus contre leur jugement confirmé par la Cour de cassation. Votre comité a examiné cette pétition et son rapporteur se tient aux ordres de l'Assemblée.
      Locuteur: Cambon
      (La Convention ordonne à son comité de législation de faire demain le rapport de cette affaire.) (La Convention ordonne à son comité de législation de faire demain le rapport de cette affaire.)
      Locuteur: Cambon
      Un membre propose de s'occuper incessamment des personnes ac... Un membre propose de s'occuper incessamment des personnes accusées devant la ci-devant Haute-Cour nationale, le rapport ayant été distribué ...
      Locuteur: Cambon
      Un autre membre propose de fixer le moment où elle entendra le rapport de son comité de sûreté générale sur l'afiaire de Taboureau d'Orléans. Un autre membre propose de fixer le moment où elle entendra le rapport de son comité de sûreté générale sur l'afiaire de Taboureau d'Orléans.
      Locuteur: Cambon
      ...ention nationale décrète que son comité de sûreté générale lui fera demain le rapport de cette affaire.) (La Convention nationale décrète que son comité de sûreté générale lui fera demain le rapport de cette affaire.)
      Locuteur: Cambon
      Un membre : Il y a beaucoup de militaires qui n'attendent qu'un moyen de rejoindre leur corps, d'autant qu'ils n...
      ... seul les a écartés un moment du chemin de l'honneur. Je fais la proposition de décréter que tout militaire, qui sans congé valable aura quitté son drapeau, sera tenu de rejoindre sous huitaine le corps dont i...
      Un membre : Il y a beaucoup de militaires qui n'attendent qu'un moyen de rejoindre leur corps, d'autant qu'ils ne/Pont quitté que parce qu'ils se trouvaient manquer des choses les plus nécessa...
      ...indulgence des représentants du peuple. Une erreur d'interprétation ou le besoin seul les a écartés un moment du chemin de l'honneur. Je fais la proposition de décréter que tout militaire, qui sans congé valable aura quitté son drapeau, sera tenu de rejoindre sous huitaine le corps dont il faisait partie; il s'adressera à la municipalité qui lui donnera un passeport,...
      Locuteur: Cambon
      ...ion renvoie cette proposition au comité de la guerre pour en faire rapport incessa... (La Convention renvoie cette proposition au comité de la guerre pour en faire rapport incessamment.)
      Locuteur: Gillet
      ...it un rapport (1) et présente un projet de décret sur la comptabilité des anciens ... , au nom du comité des finances, fait un rapport (1) et présente un projet de décret sur la comptabilité des anciens receveurs des finances ; il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Gillet
      ...s'est occupée plusieurs fois des moyens de liquider l'ancienne administration des finances. Un bureau de comptabilité a été établi pour vérifier les comptes des divers agents de cette administration. Leurs fonctions ont dû cesser à l'époque de l'exercice de 1790, et la plupart des receveurs n'ont...
      ... sous différents prétextes, l'apurement de leur comptabilité. Tous sont restés dépositaires de fonds, qu'il est très important de faire rentrer au Trésor public.
      Citoyens législateurs, l'Assemblée nationale s'est occupée plusieurs fois des moyens de liquider l'ancienne administration des finances. Un bureau de comptabilité a été établi pour vérifier les comptes des divers agents de cette administration. Leurs fonctions ont dû cesser à l'époque de l'exercice de 1790, et la plupart des receveurs n'ont pas encore exécuté la foi. Plusieurs sont tombés en faillite, d'autres cherchent à éluder, sous différents prétextes, l'apurement de leur comptabilité. Tous sont restés dépositaires de fonds, qu'il est très important de faire rentrer au Trésor public.
      Locuteur: Gillet
      Les receveurs particuliers de la ville de Paris, et les ci-devant receveurs génér...
      ...pétitions contre plusieurs dispositions de la loi du 19 juillet dernier. Votre com...
      ...nces, auquel vous avez renvoyé l'examen de ces pétitions, vient vous en rendre compte. Il m'a chargé de vous proposer en même temps des mesures...
      ...l a cru propres à faciliter l'exécution de la loi.
      Les receveurs particuliers de la ville de Paris, et les ci-devant receveurs généraux des finances, vous ont présenté des pétitions contre plusieurs dispositions de la loi du 19 juillet dernier. Votre comité des finances, auquel vous avez renvoyé l'examen de ces pétitions, vient vous en rendre compte. Il m'a chargé de vous proposer en même temps des mesures nouvelles qu'il a cru propres à faciliter l'exécution de la loi.
      ...charge les directoires (1) Bibliothèque de la Chambre des députés, Collec- tion Portiez (de l'Oise), tome 533, n° 5. ... dispositions relativement aux receveurs particuliers des finances. La première charge les directoires (1) Bibliothèque de la Chambre des députés, Collec- tion Portiez (de l'Oise), tome 533, n° 5.

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 343
      Locuteur: Gillet
      Les receveurs de Paris demandent que ce délai d'un mois soit prorogé en leur faveur jusqu'au 1er juillet 1793. Pour apprécier les motifs de leur demande, votre comité a voulu s'as...
      ... la recette des anciennes contributions de Paris, et il s'est convaincu que ces re...
      ...evant provinces n'étaient point chargés de la perception immédiate des contributio...
      ... étendusne renfermaientsouvent pas plus de 200 collecteurs; et le compte d'un rece...
      Les receveurs de Paris demandent que ce délai d'un mois soit prorogé en leur faveur jusqu'au 1er juillet 1793. Pour apprécier les motifs de leur demande, votre comité a voulu s'assurer du régime qui avait été adopté dans la recette des anciennes contributions de Paris, et il s'est convaincu que ces receveurs ne peuvent être en effet assimilés à aucun autre. Les receveurs des ci-devant provinces n'étaient point chargés de la perception immédiate des contributions. Des collecteurs faisaient le recouvrement sur les contribuables, et en versaient le produit dans les caisses des receveurs particuliers. Les arrondissements les plus étendusne renfermaientsouvent pas plus de 200 collecteurs; et le compte d'un receveur gui n'a affaire qu'à 200 individus, n'est ni long ni difficile.
      Locuteur: Gillet
      de district de procéder à l'arrêté de leurs registres, pour l'exercice de 1790 et années antérieures. Par la seconde, les receveurs sont tenus de présenter aux receveurs généraux dont ils étaient les préposés, le compte de leur gestion, pour les exercices antérieurs à 1790, dans le mois qui suivrait l'arrêté de leurs registres, à peine de 300 livres d'amende, et de 10 livres par chaque jour de retard. Les comptes de l'exercice de 1790 doivent être présentés au bureau de comptabilité. de district de procéder à l'arrêté de leurs registres, pour l'exercice de 1790 et années antérieures. Par la seconde, les receveurs sont tenus de présenter aux receveurs généraux dont ils étaient les préposés, le compte de leur gestion, pour les exercices antérieurs à 1790, dans le mois qui suivrait l'arrêté de leurs registres, à peine de 300 livres d'amende, et de 10 livres par chaque jour de retard. Les comptes de l'exercice de 1790 doivent être présentés au bureau de comptabilité.
      Locuteur: Gillet
      Les receveurs de Paris, au contraire, étaient chargés de remplir à la fois les fonctions de collecteurs et celles de receveurs. Ils étaient au nombre de six; ils assurent que chacun d'eux avait dans son arrondissement plus de 30,000 contribuables. Ils doivent des c...
      ...st pas d'exercice qui n'ait fourni plus de 3,000 ordonnances de décharge ou modération, dont il faut dr...
      Les receveurs de Paris, au contraire, étaient chargés de remplir à la fois les fonctions de collecteurs et celles de receveurs. Ils étaient au nombre de six; ils assurent que chacun d'eux avait dans son arrondissement plus de 30,000 contribuables. Ils doivent des comptes depuis 1786, et ils ajoutent qu'il n'est pas d'exercice qui n'ait fourni plus de 3,000 ordonnances de décharge ou modération, dont il faut dresser les états pour chaque nature d'imposition. 11 faut former ensuite des bord...
      Locuteur: Gillet
      ...is se sont déjà écoulés depuis l'époque de la loi qui leur prescrivait de rendre ces comptes dans le délai d'un mois. Les receveurs de Paris auraient pu en profiter pour prés...
      ...c'est au contraire après ce long espace de temps qu'ils viennent solliciter un nouveau délai de sept mois. Votre comité n'a pu voir dan...
      ...prochain pour les comptes des exercices de 1786 et 1787.
      ...a été surpris d'apprendre qu'il existe des comptes arriérés depuis 1786. Cinq mois se sont déjà écoulés depuis l'époque de la loi qui leur prescrivait de rendre ces comptes dans le délai d'un mois. Les receveurs de Paris auraient pu en profiter pour présenter au moins ceux des années les plus arriérées, et c'est au contraire après ce long espace de temps qu'ils viennent solliciter un nouveau délai de sept mois. Votre comité n'a pu voir dans cette conduite qu'une négligence inexcusable. Il a cru que si les circonstance...
      ...doit être très rapproché, et il ne pense pas qu'il doive excéder le 1er janvier prochain pour les comptes des exercices de 1786 et 1787.
      Locuteur: Gillet
      ...illet charge égaleraient le département de Paris d'arrêter leurs registres, de se faire remettre les états de leurs caisses sur les différents exercices dont ils n'auraient pas compté, de former les bordereaux des valeurs et effets qui se trouveraient dans les caisses, et de faire verser le tout à la trésorerie na...
      ...tion ordonne à l'agent du Trésor public de décerner des contraintes contre ceux de...
      Pour ce qui concerne les receveurs généraux des finances, la loi du 19 juillet charge égaleraient le département de Paris d'arrêter leurs registres, de se faire remettre les états de leurs caisses sur les différents exercices dont ils n'auraient pas compté, de former les bordereaux des valeurs et effets qui se trouveraient dans les caisses, et de faire verser le tout à la trésorerie nationale, jusqu'à concurrence des débets. Une autre disposition ordonne à l'agent du Trésor public de décerner des contraintes contre ceux des
      Locuteur: Gillet
      ... commissaires nommés par le département de Paris ont déjà arrêté les registres de trente des ci-devant receveurs généraux. Ils se sont fait remettre les états de situation de leurs caisses et ont constaté leur débe...
      ...a fait signifier les contraintes, à fin de paiement du montant des rescriptions no...
      Ces dispositions ont été en partie exécutées. D'un côté, les commissaires nommés par le département de Paris ont déjà arrêté les registres de trente des ci-devant receveurs généraux. Ils se sont fait remettre les états de situation de leurs caisses et ont constaté leur débet apparent d'après la recette et la dépense portées sur leurs registres. D'un autre côté, l'agent du Trésor public a fait signifier les contraintes, à fin de paiement du montant des rescriptions non acquittées.
      Locuteur: Gillet
      ...e peuvent établir contre eux une preuve de débet, qu'autant qu'on justifierait qu'...
      ...t remplis, par leur recette, du montant de ces rescriptions; 2°ils demandent à être admis à compenser avec leur débet le prix de la finance de leurs offices.
      ...eux réclamations: 1° ils prétendent que les rescriptions qu'ils ont souscrites ne peuvent établir contre eux une preuve de débet, qu'autant qu'on justifierait qu'ils se sont remplis, par leur recette, du montant de ces rescriptions; 2°ils demandent à être admis à compenser avec leur débet le prix de la finance de leurs offices.
      Locuteur: Gillet
      ...l en résulte que si on exige le montant de ces rescriptions, les receveurs générau...
      ...rs ; ce qui conduit à éloigner le terme de leur administration au moment où il s'a...
      ...ls n'ont plus dans les mains les moyens de recouvrement qu'ils avaient contre les ...
      ... ou en faillite? Ils avaient la faculté de saisir son office, d'employer la finance à l'acquittement de la dette. Aujourd'hui cette faculté n'e...
      ...er d'eux le montant des rescriptions et de les obliger, par là, payer pour un débi...
      ...andis que leur gage est entre les mains de la nation. Voulez-vous écarter ces diff...
      ...yement des rescriptions, il s'agit : 1° de faire verser directement dans les caisses des receveurs de district les fonds qui existent dans ce...
      ...ront débiteurs, suivant leurs registres de dépenses et recettes. Ils ne peuvent él...
      ...es ; ils ne peuvent éluder l'obligation de s'en dessaisir, j puisqu'ils appartienn...
      ...ue les rescriptions délivrées sur ces mêmes exercices doivent être acquittées. Il en résulte que si on exige le montant de ces rescriptions, les receveurs généraux doivent continuer leurs recouvrements pour tout ce qui reste dû par les receveurs particuliers ; ce qui conduit à éloigner le terme de leur administration au moment où il s'agit d'apurer les comptes. D'ailleurs, les receveurs généraux vous observent qu'ils n'ont plus dans les mains les moyens de recouvrement qu'ils avaient contre les receveurs particuliers, à l'époque où ils ont délivré les rescriptions. Dans ce temps, un receveur était-il en débet ou en faillite? Ils avaient la faculté de saisir son office, d'employer la finance à l'acquittement de la dette. Aujourd'hui cette faculté n'existe plus; l'office est supprimé, et la finance est due par le Trésor public. Ils en concluent qu'il ne serait pas juste d'exiger d'eux le montant des rescriptions et de les obliger, par là, payer pour un débiteur insolvable, tandis que leur gage est entre les mains de la nation. Voulez-vous écarter ces difficultés et conôilier tous les intérêts avec la justice qui vous anime? Au lieu d'ordonner le payement des rescriptions, il s'agit : 1° de faire verser directement dans les caisses des receveurs de district les fonds qui existent dans celles des receveurs particuliers, pour les exercices anté-térieurs à 1790, dont l...
      ...ompteront dès à présent à la trésorerie nationale, des sommes dont ils se trouveront débiteurs, suivant leurs registres de dépenses et recettes. Ils ne peuvent élever contre cette disposition aucune objection fondée. Les fonds sont recouvrés, ils existent dans leurs caisses ; ils ne peuvent éluder l'obligation de s'en dessaisir, j puisqu'ils appartiennent à l'Etat.

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 344
      Locuteur: Gillet
      ...ment dans le bref délai, au département de Paris, les contraintes qu'ils ont visée...
      ...ux-dits receveurs généraux à la requête de l'agent du Trésor public, ensemble les actes et procédures qui ont pu s'ensuivre, po...
      « Ils adresseront pareillement dans le bref délai, au département de Paris, les contraintes qu'ils ont visées et qui ont été signifiées aux-dits receveurs généraux à la requête de l'agent du Trésor public, ensemble les actes et procédures qui ont pu s'ensuivre, pour être, l'effet desdits contraintes, poursuivi à la diligence du procureur géné...
      Locuteur: Gillet
      ...our laquelle le gouvernement soit libre de se procurer des délais; c'est disent-il...
      ...pourservirde gajse d'une administration de deniers. Quand l'administration cesse e...
      ...on voulait cependant exciper contre eux de la loi qui suspend le remboursement des créances au-dessus de 10,000 livres, il est juste au moins de les autoriser à compenser jusqu'à concurrence le montant de leur débet avec celui du cautionnement.
      un prêt fait à l'Etat ; qy'il ne s'agit pas d'une obligation active pour laquelle le gouvernement soit libre de se procurer des délais; c'est disent-ils, un dépôt fait au Trésor public, pourservirde gajse d'une administration de deniers. Quand l'administration cesse et que les comptes s'apurent, il y a une ouverture à la restitution du dépôt, déd...
      ...oi des dépôts, qui n'admet aucun délai pour la restitution. Ils ajoutent que si on voulait cependant exciper contre eux de la loi qui suspend le remboursement des créances au-dessus de 10,000 livres, il est juste au moins de les autoriser à compenser jusqu'à concurrence le montant de leur débet avec celui du cautionnement.
      Locuteur: Gillet
      ...s rendus. Quel était, en effet, l'objet de leur cautionnement? C'était de procurer au Trésor public un gage qui lui répondît de la sûreté des deniers qu'ils étaient chargés de 1 recevoir; ce gage doit donc subsister...
      ... redevables d'un compte, et l'apurement de ce compté peut produire un nouveau débe...
      ...c se dessaisisse du gage qui lui répond de sa créance : et ne serait-ce pas l'anéa...
      ...mettre la compensation avec les deniers de la caisse publique?
      ...la compensation, par cela seul que les comptes des receveurs généraux ne sont pas rendus. Quel était, en effet, l'objet de leur cautionnement? C'était de procurer au Trésor public un gage qui lui répondît de la sûreté des deniers qu'ils étaient chargés de 1 recevoir; ce gage doit donc subsister jusqu'à ce que leur comptabilité soit apurée, et le reliquat payé. Or, les rece...
      ..., même en remettant les fonds qui existent dans leurs caisses; ils seront encore redevables d'un compte, et l'apurement de ce compté peut produire un nouveau débet. Dès lors on ne peut prétendre que le Trésor public se dessaisisse du gage qui lui répond de sa créance : et ne serait-ce pas l'anéantir, que d'en admettre la compensation avec les deniers de la caisse publique?
      Locuteur: Gillet
      ... à cet égard est conforme à l'article 5 de la loi du 3 février 1790. Cette loi déf...
      ...raux des finances et autres comptables, de prendre les deniers de leurs recettes pour opérer des compensa...
      L'opinion du comité à cet égard est conforme à l'article 5 de la loi du 3 février 1790. Cette loi défend expressément « aux receveurs généraux des finances et autres comptables, de prendre les deniers de leurs recettes pour opérer des compensations sur leur finance; elle dispose qu'ils ne pourront en obtenir le remboursem...
      Locuteur: Gillet
      PROJET DE DÉCRET. PROJET DE DÉCRET.
      Locuteur: Gillet
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, décrète : La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, décrète :
      Locuteur: Gillet
      « Les directoires de département adresseront aux commissaires de la trésorerie nationale dans le délai d'un mois, à compter de ce jour, une expédition des procès-verbaux d'arrêté des registres de recettes et dépenses des receveurs part...
      ...ont dû être dressés par les directoires de district, en exécution de la loi du 19 juillet 1792, tant pour l'exercice de 1790 que pour ceux des années antérieur...
      « Les directoires de département adresseront aux commissaires de la trésorerie nationale dans le délai d'un mois, à compter de ce jour, une expédition des procès-verbaux d'arrêté des registres de recettes et dépenses des receveurs particuliers des finances, qui ont dû être dressés par les directoires de district, en exécution de la loi du 19 juillet 1792, tant pour l'exercice de 1790 que pour ceux des années antérieures dont les comptes n'etaient pas définitivement apurés.
      Locuteur: Gillet
      * Les commissaires de la trésorerie nationale instruiront, dans le plus bref délai, les directoires de département du montant des res-cription...
      ...raux; et, sur cet avis, les directoires de département prescriront aux directoires de district de faire décerner, par le procureur syndic...
      ... desdites rescriptions, déduction faite de ce qui aura été payé par les receveurs ...
      * Les commissaires de la trésorerie nationale instruiront, dans le plus bref délai, les directoires de département du montant des res-criptions dues par les anciens receveurs généraux; et, sur cet avis, les directoires de département prescriront aux directoires de district de faire décerner, par le procureur syndic, contre les receveurs particuliers, des contraintes pour le payement des sommes...
      ...s généraux, pour les exercices antérieurs à 1790, jusqu'à concurrence du montant desdites rescriptions, déduction faite de ce qui aura été payé par les receveurs généraux eux-mêmes.
      Locuteur: Gillet
      ...procureur général syndic du département de Paris ne suivra néanmoins, quant à prés...
      ...ui a été ou qui sera fait incessamment, de la recette et de la dépense portées sur leurs registres,...
      ...missaires du département, en exéc ution de l'article 1er du titre 111 de la loi du 19 juillet, sans préjudice des droits de la République contre les comptables, tant pour le payement du surplus du moment de leurs rescriptions que pour l'exercice de toutes autres actions.
      Le procureur général syndic du département de Paris ne suivra néanmoins, quant à présent, l'efïet desdites contraintes que jusqu'à concurrence des sommes dont lesdits receveurs généraux ont été ou seront reconnus débiteurs par l'arrêté qui a été ou qui sera fait incessamment, de la recette et de la dépense portées sur leurs registres, par des commissaires du département, en exéc ution de l'article 1er du titre 111 de la loi du 19 juillet, sans préjudice des droits de la République contre les comptables, tant pour le payement du surplus du moment de leurs rescriptions que pour l'exercice de toutes autres actions.
      Locuteur: Gillet
      ...trouveront redevables, d'après l'arrêté de leurs registres, du montant de leurs gages et taxations. « 11 sera fait déduction auxdits receveurs, sur les sommes dont ils se trouveront redevables, d'après l'arrêté de leurs registres, du montant de leurs gages et taxations.
      Locuteur: Gillet
      « Les directoires de département instruiront tous les mois les commissaires de la trésorerie nationale, de l'état des poursuites qui seront faites... « Les directoires de département instruiront tous les mois les commissaires de la trésorerie nationale, de l'état des poursuites qui seront faites en exécution du présent décret.
      Locuteur: Gillet
      ...ercices antérieurs à 1790, seront tenus de remettre, sans délai, à la trésorerie n... ...totalité des parties prenantes portée sur les ci-devant états du roi pour les exercices antérieurs à 1790, seront tenus de remettre, sans délai, à la trésorerie nationale, un état nominatif des parties non payées sur lesdits états.
      Locuteur: Gillet
      ...roroge, pour les receveurs particuliers de la ville de Paris seulement, le délai d'un mois accordé par l'article 3 du titre 111 de la loi du 19 juillet dernier; savoir : jusqu'au 1er janvier prochain, pour la reddition de leurs comptes des exercices de 1786 et 1789, et jusqu'au 1er mars, pour ceux de 1788 et La Convention nationale proroge, pour les receveurs particuliers de la ville de Paris seulement, le délai d'un mois accordé par l'article 3 du titre 111 de la loi du 19 juillet dernier; savoir : jusqu'au 1er janvier prochain, pour la reddition de leurs comptes des exercices de 1786 et 1789, et jusqu'au 1er mars, pour ceux de 1788 et

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 345
      Locuteur: Gillet
      ...7; jusqu'au 1er mai prochain, pour ceux de l'exercice de l'année 1790. 1787; jusqu'au 1er mai prochain, pour ceux de l'exercice de l'année 1790.
      Locuteur: Gillet
      (La Convention adopte le projet de décret.) (La Convention adopte le projet de décret.)
      Locuteur: Cambon
      ..., fait un rapport et présente un projet de décret tendant à autoriser les ci-devan...
      ...s à compenser avec leurs débet* le prix de la finance de leurs offices ou charges ; ce projet de décret est ainsi conçu :
      , au nom du comité des finances, fait un rapport et présente un projet de décret tendant à autoriser les ci-devants receveurs généraux et particuliers des finances à compenser avec leurs débet* le prix de la finance de leurs offices ou charges ; ce projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Cambon
      ...s à compenser avec leurs débets le prix de la finance de leurs offices ou charges, décrète : ...par les receveurs généraux et particuliers des finances, tendant à être autorisés à compenser avec leurs débets le prix de la finance de leurs offices ou charges, décrète :
      Locuteur: Cambon
      ...compenser le montant au débet provenant de son compte ou dépôt, avec les sommes qu...
      ...e lui être dues par la nation, à raison de la finance de son office, charge ou cautionnement.
      « Aucun comptable ou dépositaire des deniers publics ne sera admis à compenser le montant au débet provenant de son compte ou dépôt, avec les sommes qu'il pourrait prétendre lui être dues par la nation, à raison de la finance de son office, charge ou cautionnement.
      Locuteur: Cambon
      « Tous receveurs ou dépositaires de deniers sont tenus de s'acquitter en mêmes espèces qui avaient cours à l'époque de leur recette. » « Tous receveurs ou dépositaires de deniers sont tenus de s'acquitter en mêmes espèces qui avaient cours à l'époque de leur recette. »
      Locuteur: Cambon
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Cambon
      Un membre, au nom du comité de sûreté générale, fait un rapport et présente un projet de décret sur la réclamation du citoyen Broqua, ancien officier de marine (1) ; le projet de décret est ainsi conçu : Un membre, au nom du comité de sûreté générale, fait un rapport et présente un projet de décret sur la réclamation du citoyen Broqua, ancien officier de marine (1) ; le projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Cambon
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de sûreté générale sur la pétition du cito...
      ...s droits par jugement légal du tribunal de l'amirauté, déclare nuls et comme non a...
      « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de sûreté générale sur la pétition du citoyen Broqua, diffamé injustement et volontairement par trois arrêts des conseils, après avoir été réintégré dans ses droits par jugement légal du tribunal de l'amirauté, déclare nuls et comme non avenus les arrêts du conseil des dépêches des 13 mai 1886, etc. intervenus entre ...
      Locuteur: Lanjuinais
      ...t pas suffisant et je demande le renvoi de l'affaire aux tribunaux. J'estime que ce projet n'est pas suffisant et je demande le renvoi de l'affaire aux tribunaux.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...on honneur pour être employé au service de la patrie. J'estime, en conséquence, qu...
      ... seule doit prononcer et j'ai l'honneur de lui proposer le projet de décret suivant : « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de sou comité de sûreté générale sur la réclamation du citoyen Broqua, ancien officier de marine, décrète ce qui suit :
      ...citoyen n'a plus aucun recours. J'ajoute qu'il a réclamé d'être réintégré dans son honneur pour être employé au service de la patrie. J'estime, en conséquence, que la Convention seule doit prononcer et j'ai l'honneur de lui proposer le projet de décret suivant : « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de sou comité de sûreté générale sur la réclamation du citoyen Broqua, ancien officier de marine, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...gate la Cérès, pourra se faire inscrire de nouveau au rang des volontaires sur les...
      ...ent, comme s'il était resté en activité de service. »
      frégate la Cérès, pourra se faire inscrire de nouveau au rang des volontaires sur les vaisseauxde la République; et le temps qui s'est écoulé depuis qu'il a cessé son service sur ladite frégate, jusqu'à son remplacement, lui sera compté pour son avancement, comme s'il était resté en activité de service. »
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      (La Convention adopte le projet de décret présenté par Lecointe-Puyraveau.... (La Convention adopte le projet de décret présenté par Lecointe-Puyraveau.)
      Locuteur: Lanjuinais
      ...au citoyen Broqua, deux mois, à compter de ce jour, pour se pourvoir en cassation ... Je propose, en outre, qu'il soit accordé au citoyen Broqua, deux mois, à compter de ce jour, pour se pourvoir en cassation des arrêts du ci-devant roi, contre lesquels il voudra se pourvoir.
      Locuteur: Le Président
      L'ordre du jour appelle la suite de la discussion du projet de décret sur Vins-truction publique et le... L'ordre du jour appelle la suite de la discussion du projet de décret sur Vins-truction publique et les écoles primaires (1).
      Locuteur: Joseph-Marie Chénier
      ... à cette question : Combien y aura-t-il de degrés d'instruction publique? Je demande que tous les orateurs soient rappelés à cette question : Combien y aura-t-il de degrés d'instruction publique?
      Locuteur: Lanthenas
      ...'aucune manière on ne limite les moyens de parvenir à la lumière. appuie cette dernière proposition et demande aussi que d'aucune manière on ne limite les moyens de parvenir à la lumière.
      Locuteur: Lanthenas
      ...pas lieu à délibérer sur la proposition de Chénier et maintient son premier décret... (La Convention décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la proposition de Chénier et maintient son premier décret.)
      Locuteur: Lanthenas
      ...parole. Son discours est interrompu par de fréquents murmures, qui ont peu permis de l'entendre. Un membre prend la parole. Son discours est interrompu par de fréquents murmures, qui ont peu permis de l'entendre.
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      Citoyens (2)c'est de l'éducation nationale que je viens vous... Citoyens (2)c'est de l'éducation nationale que je viens vous parler.
      ...t pour les remplacer, on vous a proposé de bonnes idées et des vues saines. La néc...
      ... éclairés, plus ils connaîtront le prix de la liberté, et sauront la conserver; qu...
      ...t. Le Moniteur ne donne que le discours de Rabant-Saint-Etienne: m.iis d'autres jo...
      ...om, a parlé avant lui. (2) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 93, n* 14.
      ...ment exposé les abus des divers modes d'enseignement suivis jusqu'aujourd'hui; et pour les remplacer, on vous a proposé de bonnes idées et des vues saines. La nécessité d'une bonne théorie sur l'enseignement., est fondée sur ces vérités que c...
      ...éclairés, plus les gouvernements se perfectionneront; que plus les hommes seront éclairés, plus ils connaîtront le prix de la liberté, et sauront la conserver; que plus les lumières seront (1) Voy. ci-dessus, séance du 20 décembre 1792, page 186, la discussion à ce sujet. Le Moniteur ne donne que le discours de Rabant-Saint-Etienne: m.iis d'autres journaux indiquent qn'un orateur, dont nous n'avons p i trouver le nom, a parlé avant lui. (2) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 93, n* 14.

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 346
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      ...adolescence, dans l'âge mur, à l'époque de son mariage, à la naissance de ses enfants, dans ses chagrins, dans se...
      ...rtune, dans sa misère, dans l'intérieur de sa conscience, dans tous ses actes civils, dans ses maladies et à sa mort....
      ...opinion, à former aux mêmes usages tant de nations différentes de mœurs, de langage, de lois, de couleur et de structure, malgré l'intervalle des mont...
      ...aient e l'homme dès sa naissance; ils s'en saisissaient dans le bas âge, dans l'adolescence, dans l'âge mur, à l'époque de son mariage, à la naissance de ses enfants, dans ses chagrins, dans ses fautes, dans sa fortune, dans sa misère, dans l'intérieur de sa conscience, dans tous ses actes civils, dans ses maladies et à sa mort. C'est ainsi qu'ils étaient parvenus à jeter dans un même moule, à donner une même opinion, à former aux mêmes usages tant de nations différentes de mœurs, de langage, de lois, de couleur et de structure, malgré l'intervalle des monts et des mers. Législateurs habiles, qui nous parlez au nom du ciel, ne saurions...
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      à la portée de tous, plus l'égalité entre les hommes s...
      ... à les étendre à l'infini. Mais l'effet de ces institutions générales ne se fera s...
      ... élever tout à coup nos mœurs au niveau de nos lois, et faire une révolution dans ...
      ...ement. Existe-t-il un moyen infaillible de communiquer incessamment, tout à l'heur...
      ...niformes et communes, dont l'effet soit de les rendre tous ensemble dignes de la Révolution, de la liberté, ce droit de justice, qui se convertit souvent en iniquité; de l'égalité, ce lien fraternel qui se change si aisément en tyrannie; et de cette élévation simple et noble, où l'e...
      à la portée de tous, plus l'égalité entre les hommes sera maintenue. Ainsi, vous devez aux peuples des lumières, des lumières sûres, et les moyens d'enseignement les. plus propres à les étendre à l'infini. Mais l'effet de ces institutions générales ne se fera sentir qu'à notre postérité, et vous désirez des institutions pour la génération actuelle. Vous voudriez élever tout à coup nos mœurs au niveau de nos lois, et faire une révolution dans les têtes et dans les cœurs, comme elle s'est faite dans les conditions el dans le gouvernement. Existe-t-il un moyen infaillible de communiquer incessamment, tout à l'heure, à tous les Français à la fois, des impressions uniformes et communes, dont l'effet soit de les rendre tous ensemble dignes de la Révolution, de la liberté, ce droit de justice, qui se convertit souvent en iniquité; de l'égalité, ce lien fraternel qui se change si aisément en tyrannie; et de cette élévation simple et noble, où l'espèce humaine a été portée depuis quatre ans, dans le combat à mort qui a été li...
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      ...raisonnement, par tout ce que l'homme a de facultés, et par cet enthousiasme que l'on pourrait appeler la magie de la raison. ...t les mêmes impressions par les sens, par l'imagination, par la mémoire, par le raisonnement, par tout ce que l'homme a de facultés, et par cet enthousiasme que l'on pourrait appeler la magie de la raison.
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      Il suit de cetteobservationqueje crois grande, car elle embrasse tout l'homme, toute la société de Français, toute l'espèce humaine; il suit, dis-je, de cette observation qu'il faut distinguer l'instruction publique de l'éducation nationale; l'instruction pu...
      ... des vertus; la première sera le lustre de la société, la seconde en sera la consi...
      Il suit de cetteobservationqueje crois grande, car elle embrasse tout l'homme, toute la société de Français, toute l'espèce humaine; il suit, dis-je, de cette observation qu'il faut distinguer l'instruction publique de l'éducation nationale; l'instruction publique éclaire et exerce l'esprit, l'éducation nationale doit former le cœur; la première doit donner des lumières et la seconde des vertus; la première sera le lustre de la société, la seconde en sera la consistance et la force. L'instruction publique demande des lycées, des collèges, des...
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      ...fêtes nationales, le concours fraternel de toua les âgés et de tous les sexes, et le spectacle imposant et doux de la société humaine rassemblée. Elle veut un grand espace, le spectacle des champs et de la nature; l'éducation nationale est l'...
      ...; l'instruction publique est le partage de quelques-uns. Elles sont sœurs, mais l'...
      ...înée. Que dis-je! c'est la mère commune de tous les citoyens, qui leur donne à tou...
      ...te en frères, et qui, par la communauté de ses soins, leur donne cet air de ressemblance et de famille qui distingue un peuple ainsi élevé de tous les autres peuples de la terre. Toute sa doctrine consiste donc à s'emparer de l'homme dès le berceau, et même avant s...
      ...artient déjà à la patrie. Elle s'empare de tout l'homme sans le quitter jamais, en...
      cirques, des gymnases, des armes, des jeux publics* des fêtes nationales, le concours fraternel de toua les âgés et de tous les sexes, et le spectacle imposant et doux de la société humaine rassemblée. Elle veut un grand espace, le spectacle des champs et de la nature; l'éducation nationale est l'aliment nécessaire à tous; l'instruction publique est le partage de quelques-uns. Elles sont sœurs, mais l'éducation nationale est l'aînée. Que dis-je! c'est la mère commune de tous les citoyens, qui leur donne à tous le même lait, qui les élève et les traite en frères, et qui, par la communauté de ses soins, leur donne cet air de ressemblance et de famille qui distingue un peuple ainsi élevé de tous les autres peuples de la terre. Toute sa doctrine consiste donc à s'emparer de l'homme dès le berceau, et même avant sa naissance; car l'enfant qui n'est pas né, appartient déjà à la patrie. Elle s'empare de tout l'homme sans le quitter jamais, en sorte que l'éducation nationale n'est pas une institution pour l'enfance, mais ...
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      ...s, des autres peuples Grecs, et surtout de ces Spartiates qui passaient leurs jour...
      ...e était un apprentissage et un exercice de toutes les vertus. Lorsque j'ai voulu méditer sur les moyens de nous appliquer quelque chose de ces institutions antiques, j'avoue que ...
      ...ples et avec leur temps, nous défendent de porter nos vues aussi haut. Des peuples...
      ...ricoles et commerçants, et qui ont fait de si grands progrès dans les sciences et ...
      ...e peuvent être élevés comme ces enfants de la nature, ces soldats de la liberté, ces hommes, dont l'armure comme la monnaie était de fer, qui avaient proscrit les commerces...
      ...ères, devaient finir par cet excès même de la vertu, lequel est toujours un vice.
      Personne n'ignore quelle était à cet égard l'éducation des Crétois, des autres peuples Grecs, et surtout de ces Spartiates qui passaient leurs jours dans une société continuelle, et dont toute la vie était un apprentissage et un exercice de toutes les vertus. Lorsque j'ai voulu méditer sur les moyens de nous appliquer quelque chose de ces institutions antiques, j'avoue que ma pensée s'est allangourie et débilitée. Trop ae différences avec ces peuples et avec leur temps, nous défendent de porter nos vues aussi haut. Des peuples à la fois agricoles et commerçants, et qui ont fait de si grands progrès dans les sciences et dans les arts, ne peuvent être élevés comme ces enfants de la nature, ces soldats de la liberté, ces hommes, dont l'armure comme la monnaie était de fer, qui avaient proscrit les commerces et les sciences, qui laissaient les métiers à exercer aux esclaves, et qui, formés surtout aux vertus guerrières, devaient finir par cet excès même de la vertu, lequel est toujours un vice.
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      Ce qu'il y a de certain, c'est qu'il faut, il faut abso...
      ...doux, la première loi, l'unique bonheur de la société, et dissiper ainsi cette ter...
      ...s effrayés croient apercevoir l'annonce de la tempête.
      Ce qu'il y a de certain, c'est qu'il faut, il faut absolument renouveler la génération présente, en formant en même temps la génération...
      ...actérise, la liberté, l'égalité, la fraternité, surtout ce sentiment aimable et doux, la première loi, l'unique bonheur de la société, et dissiper ainsi cette terreur sombre qui nous enveloppe, et ces nuages obscurs où les spectateurs effrayés croient apercevoir l'annonce de la tempête.
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      J'ai fait une esquisse de décret à cet égard, moins sans doute po...
      ...quel on peut faire entrer toutes sortes de vues utiles.
      J'ai fait une esquisse de décret à cet égard, moins sans doute pour le présenter à votre discussion, car je sens combien il est imparfait, que po...
      ...viter mes collègues à me corriger ou à me perfectionner ; c'est un cadre dans lequel on peut faire entrer toutes sortes de vues utiles.
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      PROJET DE DÉCRET. PROJET DE DÉCRET.

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 347
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      « Les jours de dimanche seront consacrés à la pratique de toutes les institutions publiques que l... « Les jours de dimanche seront consacrés à la pratique de toutes les institutions publiques que la nation aura déterminées.
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      ...Chaque dimanche il sera donné une leçon de morale aux citoyens assemblés. Cette le... « Chaque dimanche il sera donné une leçon de morale aux citoyens assemblés. Cette leçon sera prise dans des livres élémentaires approuvés par le Corps législatif.
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      « Chacun de ces exercices commencera par la lecture alternative de la Déclaration des droits et de celle des devoirs. Les seuls officiers municipaux sont constitués à cet égard officiers de morale ; ils ne pourront se dispenser de ces fonctions. En cas d'absence, de maladie ou d'autre cause valable, et qu... « Chacun de ces exercices commencera par la lecture alternative de la Déclaration des droits et de celle des devoirs. Les seuls officiers municipaux sont constitués à cet égard officiers de morale ; ils ne pourront se dispenser de ces fonctions. En cas d'absence, de maladie ou d'autre cause valable, et qui sera jugée par le peuple, celui-ci pourra nommer des citoyens pour remplir, ce...

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 349
      ... commandant en chef la division du nord de Varmée Belgique, datée du quartier général de Ruremonde, le 15 décembre 1792 Extrait dyune lettre du lieutenant général Miranda, commandant en chef la division du nord de Varmée Belgique, datée du quartier général de Ruremonde, le 15 décembre 1792
      Le ministre de la guerre, Signé : Pache. (1) Archives ... Le ministre de la guerre, Signé : Pache. (1) Archives nationales. Carton C 242, chemise 294, pièce n° 15.

      Séance du vendredi 21 décembre 1792

      page 350
      ...nt où il allait donner le signal du pas de charge, (1) Archives /nationales. Carto... ...te dernière expédition fait d'autant plus d'honneur au général Pully, qu'au moment où il allait donner le signal du pas de charge, (1) Archives /nationales. Carton C 242, chemise 294, pièce n° 17.
    • Séance du samedi 22 décembre 1792

      - search term matches: (3)

      Séance du samedi 22 décembre 1792

      page 351
      Locuteur: Creuzé-Latouche
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 20 décembre 1792. ' ... , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 20 décembre 1792. ' •
      Locuteur: Louvet
      ...Lamarque et Lazare Carnot, commissaires de la Convention nationale à l'armée des P... 1° Lettre des citoyens Lamarque et Lazare Carnot, commissaires de la Convention nationale à l'armée des Pyrénées, qui annoncent que l'armée manque d'une foule d'objets nécessaires et re...
      PRÉSIDENCE DE GUADET, ancien président. PRÉSIDENCE DE GUADET, ancien président.

      Séance du samedi 22 décembre 1792

      page 352
      Locuteur: Louvet
      5° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer le détail de quelques objets qui manquaient à l'état des dépenses pour 1793. 5° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer le détail de quelques objets qui manquaient à l'état des dépenses pour 1793.
      Locuteur: Louvet
      ...pés aux travaux publics sont désespérés de n'etre pas payés. Les marchands qui ont... litaires qu'on leur avait donnés. Les ouvriers qu'on avait occupés aux travaux publics sont désespérés de n'etre pas payés. Les marchands qui ont fourni des denrées ne peuvent en obtenir le paiement. »
      Locuteur: Louvet
      ...a Convention d'interpréter ce décret et de prononcer si les dépenses résultant des... Lamarque et Carnot prient la Convention d'interpréter ce décret et de prononcer si les dépenses résultant des ordres que les commissaires ont donnés doivent être acquittées.
      Locuteur: Louvet
      ...vention renvoie cette lettreaux comités de la guerre et des finances réunis, pour ... (La Convention renvoie cette lettreaux comités de la guerre et des finances réunis, pour qu'ils fassent leur rapport séance tenante) (1).
      Locuteur: Louvet
      2° Lettre de Pache, ministre de la guerre, pour apprendre que Ronsin, commissaire-ordonnateur en chef de l'armée delà Belgique, a pris les mesur... 2° Lettre de Pache, ministre de la guerre, pour apprendre que Ronsin, commissaire-ordonnateur en chef de l'armée delà Belgique, a pris les mesures les plus propres pour pourvoir prompte-ment à l'habillement des troupes.
      Locuteur: Louvet
      ...nvention renvoie cette lettre au comité de la guerre.) (La Convention renvoie cette lettre au comité de la guerre.)
      Locuteur: Louvet
      3° Lettre de Mange, ministre de la marine, pour demander à la Convention quel jour certains déportés de Saint-Domingue, au'il fait conduire à P... 3° Lettre de Mange, ministre de la marine, pour demander à la Convention quel jour certains déportés de Saint-Domingue, au'il fait conduire à Paris sur ses ordres, seront traduits à la barre; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Louvet
      de la République. de la République.
      Locuteur: Louvet
      « Je m'empresse de prévenir la Convention nationale que le citoyen Callary, maréchal des logis de la gendarmerie nationale de Chartres, en vertu d'un arrêté du directoire du département d'fiure-et-Loir, vient de conduire à Paris : « Je m'empresse de prévenir la Convention nationale que le citoyen Callary, maréchal des logis de la gendarmerie nationale de Chartres, en vertu d'un arrêté du directoire du département d'fiure-et-Loir, vient de conduire à Paris :
      Locuteur: Louvet
      ...rard; Adrien Nicolas Calam, et l'épouse de Cambefort. ... Pierre^larie-Louis-Vincent Poitou; Armand Poitou; Philippe Landais; Ambroise Gérard; Adrien Nicolas Calam, et l'épouse de Cambefort.
      Locuteur: Louvet
      « Tous déportés de Saint-Domingue, en vertu des ordres des... « Tous déportés de Saint-Domingue, en vertu des ordres des commissaires civils délégués dans cette colonie.
      Locuteur: Louvet
      ...Le décret du 11 novembre m'ayant chargé de les faire traduire à la barre de la Convention, je vous prie, citoyen-président, de vouloir bien m'indiquer l'heure à laque... « Le décret du 11 novembre m'ayant chargé de les faire traduire à la barre de la Convention, je vous prie, citoyen-président, de vouloir bien m'indiquer l'heure à laquelle ces détenus pourront être présentés.
      Locuteur: Louvet
      « Le ministre de la marine, « Signé : monge. * « Le ministre de la marine, « Signé : monge. *
      Locuteur: Louvet
      3° Lettre de Monge, ministre de la mariney qui fait passer copie de la lettre que Darrot, gouverneur par intérim de la Guadeloupe, écrit en date de 11 octobre dernier, pour annoncer que c...
      ... en France, sur le navire la Demoiselle de Nantes, de 1 officier et 195 soldats du susdit régiment du Forez et de 3 officiers et 11 canonniers du corps royal de l'artillerie. Le calme règne dans l'île...
      3° Lettre de Monge, ministre de la mariney qui fait passer copie de la lettre que Darrot, gouverneur par intérim de la Guadeloupe, écrit en date de 11 octobre dernier, pour annoncer que cette colonie, troublée par la présence d'une partie très indisciplinée du régiment ci-devant Forez, vient d'en être délivrée. Le gouverneur a ordonné le renvoi en France, sur le navire la Demoiselle de Nantes, de 1 officier et 195 soldats du susdit régiment du Forez et de 3 officiers et 11 canonniers du corps royal de l'artillerie. Le calme règne dans l'île; toutes les lois, qui y sont parvenues officiellement, sont observées avec fidé...
      Locuteur: Louvet
      4° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui contient les détails sui... 4° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui contient les détails suivants :
      Locuteur: Louvet
      ...a fait plusieurs voyages et une station de près de huit ans dans la mer des Indes; cet officier a visité les côtes de l'Afrique, de la Perse, de l'Arabie, de la Chine, de la Cochin-chine, etc.; il a levé les plans de ces côtes, et a pris des renseignements... « Roseli a fait plusieurs voyages et une station de près de huit ans dans la mer des Indes; cet officier a visité les côtes de l'Afrique, de la Perse, de l'Arabie, de la Chine, de la Cochin-chine, etc.; il a levé les plans de ces côtes, et a pris des renseignements sur le caractère des habitants et sur leur commerce.
      Locuteur: Louvet
      ...es, et qu'elle augmente son traitement, de façon à lui donner le moyen d'achever à... ...ar Roseli, où beaucoup d'erreurs, jusqu'ici funestes au commence, ont été relevées, et qu'elle augmente son traitement, de façon à lui donner le moyen d'achever à Paris l'ouvrage intéressant qu'il a commencé, et qui, sous plusieurs rapports, ...
      Locuteur: Louvet
      ...voie cette lettre à ses co mités réunis de marine et d'instruction publique.) (La Convention renvoie cette lettre à ses co mités réunis de marine et d'instruction publique.)
      Locuteur: Louvet
      ...vention renvoie la lettre à ses comités de la guerre et des finances réunis.) (La Convention renvoie la lettre à ses comités de la guerre et des finances réunis.)
      Locuteur: Louvet
      6° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui instruit l'Assamblée, qu...
      ...it payé, pour le passage et l'entretien de deux mille et quelques marins, la somme de 115,000 livres. Cependant le trésorier du département de la Côte-d'Or en presse le remboursement. Le département de la Haute-Marne réclame aussi une somme de 9,000 livres. Le ministre demande que la Convention s'occupe de ces objets, que l'Assemblée législative n'a pas eu le temps de décider.
      6° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui instruit l'Assamblée, que son prédécesseur Lacoste a prétendu que mal à propos l'on avait payé, pour le passage et l'entretien de deux mille et quelques marins, la somme de 115,000 livres. Cependant le trésorier du département de la Côte-d'Or en presse le remboursement. Le département de la Haute-Marne réclame aussi une somme de 9,000 livres. Le ministre demande que la Convention s'occupe de ces objets, que l'Assemblée législative n'a pas eu le temps de décider.
      Locuteur: Louvet
      ...nvention renvoie cette lettre au comité de sûreté générale pour constater les faits, et à celui des finances et de marine, réunis, pour faire leur rapport... (La Convention renvoie cette lettre au comité de sûreté générale pour constater les faits, et à celui des finances et de marine, réunis, pour faire leur rapport.)
      Locuteur: Louvet
      7° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui rend compte de la réclamation dés administrateurs du département de Paris, qui sollicitent une gratificatio... 7° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui rend compte de la réclamation dés administrateurs du département de Paris, qui sollicitent une gratification pour la gendarmerie nationale. Le ministre demanda si cette gratification doit...
      ...crète que Des-parbès, ancien gouverneur de Saint-Domingue, Lavilléon, contre-amira...
      ...le Jupiter} Dornemant, adjudant général de Saint-Domingue; Joseph-Augustin-Paul Ca...
      ...Adrien-Nicolas Calam, et enfin l'épouse de Cambefort, tous déportés de Saint- (1) Voy. ci-après même séance, p...
      « La Convention nationale décrète que Des-parbès, ancien gouverneur de Saint-Domingue, Lavilléon, contre-amiral commandant le vaisseau le Jupiter} Dornemant, adjudant général de Saint-Domingue; Joseph-Augustin-Paul Cambefort, Anne-Louis Touzard, Pierre-Marie-Louis-Vincent Poitou, Armand Poitou, Philippe Landais, Ambroise Gérard, Adrien-Nicolas Calam, et enfin l'épouse de Cambefort, tous déportés de Saint- (1) Voy. ci-après même séance, page 360, le décret renrtu à ce sujet.

      Séance du samedi 22 décembre 1792

      page 353
      Locuteur: Louvet
      ...ention renvoie cette lettre aux comités de la guerre et des finances réunis.) (La Convention renvoie cette lettre aux comités de la guerre et des finances réunis.)
      Locuteur: Louvet
      8° Lettre de Clavière, ministre des contributions pu...
      ...rs au ministre des tableaux affligeants de leur situation.
      8° Lettre de Clavière, ministre des contributions publiques, qui fait passer quelques observations sur les moyens d'avancer la fixat...
      ... supprimées. Ces citoyens se trouvent sans ressources et présentent tous les jours au ministre des tableaux affligeants de leur situation.
      Locuteur: Louvet
      ...renvoie cette lettre aux comités réunis de liquidation et des secours publics, pou... (La Convention renvoie cette lettre aux comités réunis de liquidation et des secours publics, pour en faire leur rapport incessamment.)
      Locuteur: Louvet
      9° Lettre de Pache, ministre de la guerre, pour faire savoir à la Conve... 9° Lettre de Pache, ministre de la guerre, pour faire savoir à la Convention que le commissaire Vincent est à Paris et lui demander quel jour elle dési...
      Locuteur: Louvet
      10° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui demande que la Convent...
      ...ien admettre à la barre, dans la séance de dimanche, le citoyen Hue, continuateur ...
      ...ommencées par le célèbre Vernet, chargé de lever les plans des ports, pour lui présenter celui du port de Lorient.
      10° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui demande que la Convention veuille bien admettre à la barre, dans la séance de dimanche, le citoyen Hue, continuateur des marines commencées par le célèbre Vernet, chargé de lever les plans des ports, pour lui présenter celui du port de Lorient.
      Locuteur: Louvet
      110 Lettre des commissaires de la Convention à Varmée de la Belgique, qui écrivent de Liège, en date du 19 décembre, que dive...
      ... émigrés, ont été saisis et mis en lieu de sûreté; quelques objets pourtant ont ét...
      ... que le mobilier appartenant aux agents de la maison d'Autriche, ne soit point pil...
      ...passer à la Convention les réclamations de Henri Simon, qui a passé des marchés av...
      110 Lettre des commissaires de la Convention à Varmée de la Belgique, qui écrivent de Liège, en date du 19 décembre, que divers effets appartenant aux émigrés, ont été saisis et mis en lieu de sûreté; quelques objets pourtant ont été employés à divers usages. Les commissaires ont pris des mesures pour que le mobilier appartenant aux agents de la maison d'Autriche, ne soit point pillé ; ils font passer à la Convention les réclamations de Henri Simon, qui a passé des marchés avec Malus.
      Locuteur: Treilhard
      ...tifiés encore aujourd'hui par la lettre de nos commissaires à l'armée de Belgique et par la lettre, qu'on nous a...
      ...arque et Carnot. Je fais la proposition de décréter que le conseil exécutif enverr...
      ... des émigrés trouvés hors le territoire de la République.
      ...précédente séance le citoyen ministre des contributions publiques, nous sont certifiés encore aujourd'hui par la lettre de nos commissaires à l'armée de Belgique et par la lettre, qu'on nous a lue tout à l'heure, des citoyens Lamarque et Carnot. Je fais la proposition de décréter que le conseil exécutif enverra sans délai aux commissaires ordonnateurs des armées, la loi sur la conservation et la vente du mobilier des émigrés, et celle qui étend vces dispositions aux meubles des émigrés trouvés hors le territoire de la République.
      Locuteur: Treilhard
      (La Convention décrète la proposition de Treilhard. Elle ordonne ensuite qu'il s...
      ...t qui ont été consommées par les armées de la Belgique. Elle renvoie pour le surplus la lettre des commissaires aux comités de la guerre et commission des marchés réu...
      (La Convention décrète la proposition de Treilhard. Elle ordonne ensuite qu'il sera payé provisoirement à Henri Simon la moitié du prix stipulé des denrées par lui fournies et qui ont été consommées par les armées de la Belgique. Elle renvoie pour le surplus la lettre des commissaires aux comités de la guerre et commission des marchés réunis./
      Locuteur: Treilhard
      ...a lecture d'une lettre des commissaires de la « La Convention nationale, après avoir entendu la lecture d'une lettre des commissaires de la
      Locuteur: Treilhard
      ...onvention nationale nommés pour l'armée de la Belgique, et sur la proposition d'un de ses membres, décrète que le conseil exé...
      ... des émigrés trouvés hors le territoire de la République.
      Convention nationale nommés pour l'armée de la Belgique, et sur la proposition d'un de ses membres, décrète que le conseil exécutif enverra sans délai aux commissaires ordonnateurs des armées la loi sur la ...
      ... vente du mobilier des émigrés, et celle cjui étend ces dispositions aux meubles des émigrés trouvés hors le territoire de la République.
      Locuteur: Treilhard
      ...t qui ont été consommées par les armées de la Belgique. Renvoie au surplus la lettre des commissaires aux comités de la guerre et commission des marchés réu... ...ent payé à Henri Simon la moitié du prix stipulé des denrées par lui fournies, et qui ont été consommées par les armées de la Belgique. Renvoie au surplus la lettre des commissaires aux comités de la guerre et commission des marchés réunis. »
      Locuteur: Treilhard
      12° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui invite la Convention à prononcer sur le sort d'un régiment de ligne, renvoyé des colonies en France; 12° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui invite la Convention à prononcer sur le sort d'un régiment de ligne, renvoyé des colonies en France;
      Locuteur: Treilhard
      ...onvention renvoie la lettre aux comités de la guèrre et colonial réunis.) (La Convention renvoie la lettre aux comités de la guèrre et colonial réunis.)
      Locuteur: Treilhard
      13° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer l'état de l'artillerie qui se trouve à Saint-Deni... 13° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer l'état de l'artillerie qui se trouve à Saint-Denis et à Paris.
      Locuteur: Treilhard
      ... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.) (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.)
      Locuteur: Treilhard
      14° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui adresse à l'Assemblée les états des paiements ordonnés sur les fonds de son ministère. 14° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui adresse à l'Assemblée les états des paiements ordonnés sur les fonds de son ministère.
      Locuteur: Treilhard
      ...onvention renvoie la lettre aux comités de la guerre et des finances réunis.) (La Convention renvoie la lettre aux comités de la guerre et des finances réunis.)
      Locuteur: Treilhard
      15° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui envoie la réclamation d'un négociant de Hambourg, qui avait commissionné à deux commerçants de Bayonne, l'achat de 9,900 piastres. La commission avait été...
      ...rtation du numéraire, cependant l'envoi de cet achat est suspendu par ce même décr...
      ...as ordinaires du commerce. Le négociant de Hambourg espère, par ces motifs, une ex...
      15° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui envoie la réclamation d'un négociant de Hambourg, qui avait commissionné à deux commerçants de Bayonne, l'achat de 9,900 piastres. La commission avait été donnée avant le décret qui a défendu l'exportation du numéraire, cependant l'envoi de cet achat est suspendu par ce même décret, et cette suspension expose les trois intéressés à une perte qu ils ne peuvent rejeter sur les aléas ordinaires du commerce. Le négociant de Hambourg espère, par ces motifs, une exception ou une indemnité.
      Locuteur: Treilhard
      ...ette lettre aux comités diplomatique et de commerce réunis.) (La Convention renvoie cette lettre aux comités diplomatique et de commerce réunis.)
      Locuteur: Treilhard
      16° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui réclame pour deux citoyens destitués de leurs emplois dans les colonies en 1789... 16° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui réclame pour deux citoyens destitués de leurs emplois dans les colonies en 1789.
      Locuteur: Treilhard
      ...onvention renvoie la lettre aux comités de marine et colonial réunis.) (La Gonvention renvoie la lettre aux comités de marine et colonial réunis.)
      Locuteur: Guadet
      ...ue le citoyen Gonest, chargé d'affaires de la République près les Etats-Unis d'Amé...
      ...rêt à partir, donne lecture d'un projet de lettre adressée au Président du Congrès, de la part de la Convention ; il est ainsi conçu (1) ...
      , au nom du comité diplomatique, après avoir rappelé que le citoyen Gonest, chargé d'affaires de la République près les Etats-Unis d'Amérique, est prêt à partir, donne lecture d'un projet de lettre adressée au Président du Congrès, de la part de la Convention ; il est ainsi conçu (1) :
      Locuteur: Guadet
      « Président des Etats-Unis de l'Amérique du Nord, « Président des Etats-Unis de l'Amérique du Nord,
      Locuteur: Guadet
      ...l est doux pour la République française de pouvoir communiquer avec des République... « Au milieu des orages qui agitent notre liberté naissante, il est doux pour la République française de pouvoir communiquer avec des Républiques fondées sur les mêmes principes que les siens. Nos frères des Etats-Unis auron...
      ... royauté existait encore; et dans toute Constitution où la royauté existe, il n'est point de vraie liberté. (1) Bulletin de la Convention du 22 décembre 1792. Cette révolution était nécessaire. La royauté existait encore; et dans toute Constitution où la royauté existe, il n'est point de vraie liberté. (1) Bulletin de la Convention du 22 décembre 1792.

      Séance du samedi 22 décembre 1792

      page 354
      Locuteur: Thuriot
      ...écrets, tous vos comités, excepté celui de Constitution, doivent être renouvelés par moitié. Si...
      ...nciez par le renouvellement du . comité de sûreté générale, cette exception semble...
      ...és, et que les commissaires inspecteurs de la salle fassent imprimer la liste des ...
      Conformément à vos décrets, tous vos comités, excepté celui de Constitution, doivent être renouvelés par moitié. Si vous commenciez par le renouvellement du . comité de sûreté générale, cette exception semblerait une inculpation. {Murmures.) Je demande que dans trois jours tous les comités soient renouvelés, et que les commissaires inspecteurs de la salle fassent imprimer la liste des membres que le sort n'aura pas exclus.
      Locuteur: Taillefer
      Je demande que les comités de Constitution, des contributions et d'instruction soi... Je demande que les comités de Constitution, des contributions et d'instruction soient exceptés du renouvellement.
      Locuteur: Guadet
      ...e rencontrer j ensemble : leur état est de conspirer contre elle, contre la souveraineté des peuples. Les Etats-Unis de l'Amérique auront peine à le croire; l'appui que l'ancienne Cour de France leur prêta pour recouvrer leur i...
      ...ent l'ordre criminel d'arrêter le cours de leur prospérité.
      Les rois et l'égalité ne peuvent se rencontrer j ensemble : leur état est de conspirer contre elle, contre la souveraineté des peuples. Les Etats-Unis de l'Amérique auront peine à le croire; l'appui que l'ancienne Cour de France leur prêta pour recouvrer leur indépendance n'était que le fruit d'une vive spéculation. Leur gloir offusquait ses vues ambitieuses, et ses ambassadeurs avaient l'ordre criminel d'arrêter le cours de leur prospérité.
      Locuteur: Guadet
      ...t son appui, ne sera point souillée par de semblables taches; elle sera pure comme... ...mer. La liberté que la République Française veut rendre aux peuples qui réclament son appui, ne sera point souillée par de semblables taches; elle sera pure comme elle.
      Locuteur: Guadet
      ...ce immense qui nous sépare vous empêche de prendre à cette glorieuse regénération de l'Europe, la part que vous y réservaien...
      ...s rois, nous nous sommes montrés dignes de nous dire vos frères, et la retraite ignominieuse de leurs armées combinées, Jem-mappe, Spir...
      « La distance immense qui nous sépare vous empêche de prendre à cette glorieuse regénération de l'Europe, la part que vous y réservaient vos principes et vos combats passés. Seuls contre la coalition des rois, nous nous sommes montrés dignes de nous dire vos frères, et la retraite ignominieuse de leurs armées combinées, Jem-mappe, Spire, la Savoie, la Flandre, tous ces succès doivent vous rappeler Saratoga, Treuto...
      Locuteur: Guadet
      « Quel sera le terme de nos travaux? Nous l'ignorons encore; ma...
      ..., ou nos principes triompheront partout de la ligue des despotes. (Applaudissement...
      ... c'est Urte dette que la reconnaissance de la République française acquitte avec u...
      « Quel sera le terme de nos travaux? Nous l'ignorons encore; mais Américains libres, comptez sur notre courage etsur notre persévérance; pas un Français ne restera, ou tous seront libres. La liberté s'éteindra pour l'Europe, ou nos principes triompheront partout de la ligue des despotes. (Applaudissements.) Ils ont suscité des tempêtes contre nous jusques dans votre hémisphère ; ils...
      ...uvait leur prêter son appui. Grâces vous eh soient rendues, généreux Américains, c'est Urte dette que la reconnaissance de la République française acquitte avec une douce satisfaction.
      Locuteur: Guadet
      ... colonies, loin d'être un sujet éternel de rivalités et de guerres, ne seront qu'un lien de plus entre les nations. Le temps n'est ...
      ...clusifs, mais sur les intérêts combinés de tous et sur la nature des choses; il dé...
      ...et la République Française s'empressera de concourir à tous les efforts qu'il fera...
      ...rer les liens politiques et commerciaux de deux nations qui ne peuvent plus avoir ...
      « Le temps n'est pas éloigné, sans doute, où les colonies, loin d'être un sujet éternel de rivalités et de guerres, ne seront qu'un lien de plus entre les nations. Le temps n'est pas loin, où la saine politique posera les bases du commerce, non sur des intérêts exclusifs, mais sur les intérêts combinés de tous et sur la nature des choses; il dépend du Congrès des Etats-Unis d'accélérer cet heureux moment, et la République Française s'empressera de concourir à tous les efforts qu'il fera pour resserrer les liens politiques et commerciaux de deux nations qui ne peuvent plus avoir qu'un sentiment commun, puisque leurs principes et leurs intérêts sont communs. ...
      Locuteur: Guadet
      Signé : Le président de la Convention nationale de France. » Signé : Le président de la Convention nationale de France. »
      Locuteur: Guadet
      (La Convention adopte la rédaction de cette adresse et en ordonne l'impressio... (La Convention adopte la rédaction de cette adresse et en ordonne l'impression.) v
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ... tous les deux mois; et comme le comité de sûreté générale a été le premier formé,... ...l'exécution du décret qui ordonne que vos comités seront renouvelés, par moitié, tous les deux mois; et comme le comité de sûreté générale a été le premier formé, je demande que ce comité soit le premier renouvelé.
      Locuteur: Goupilleau
      ...iment dangereux ae renouveler le comité de sûreté générale : il faut une exception en faveur de ce comité. (Aîné). À la veille du jugement du roi, il serait infiniment dangereux ae renouveler le comité de sûreté générale : il faut une exception en faveur de ce comité.
      Locuteur: Carpentier
      ...ui n'y ont jamais paru; pour être punis de leur négligence, ils doivent d'abord en... Dans tous les comités, il y a des membres qui n'y ont jamais paru; pour être punis de leur négligence, ils doivent d'abord en être exclus.
      Locuteur: Cambacérès
      Le comité de législation est composé de 48 membres; nous n'avons été jamais plus de 18. La proposition du citoyen Carpentie...
      ...e les comités fissent imprimer la liste de ceux des membres qui ne se rendent pas ...
      ... derniers soient exclus pour être punis de leur négligence.
      Le comité de législation est composé de 48 membres; nous n'avons été jamais plus de 18. La proposition du citoyen Carpentier est juste; il conviendrait que les comités fissent imprimer la liste de ceux des membres qui ne se rendent pas exactement à leur poste, et que ces derniers soient exclus pour être punis de leur négligence.
      Locuteur: Treilhard
      Hier, au comité de liquidation, nous avons voulu procéder ... Hier, au comité de liquidation, nous avons voulu procéder au renouvellement, et le sort a décidé que ceux qui n'y avaient jamais paru, res...
      Locuteur: Buzot
      ...trois jours les comités qui, aux termes de son règlement, doivent être renouvelas ...
      ...résultats seront remis aux commissaires de la salle, qui les feront imprimer sur d...
      ...nne qu'il sera formé une liste générale de candidats, et qu'il sera ensuite procédé au renouvellement par moitié de chaque comité, suivant l'ordre dans leq...
      (La Convention nationale décrète que dans trois jours les comités qui, aux termes de son règlement, doivent être renouvelas tous les deux mois, tireront au sort ; que les résultats seront remis aux commissaires de la salle, qui les feront imprimer sur deux colonnes, celle des membres restants, celle des membres sortis; autorise les...
      ...es sortants ceux qui ne se sont pas rendus avec exactitude à leurs comités; ordonne qu'il sera formé une liste générale de candidats, et qu'il sera ensuite procédé au renouvellement par moitié de chaque comité, suivant l'ordre dans lequel ces comités ont été formés.)
      Locuteur: Rabaut-Pomier
      offre, de la part de Louis Chabrol. né Français et habitant de Livourne depuis environ dix ans, la somme de cent francs en assignats pour les Neuves des braves soldats qui sont morts à la prise de Mons. offre, de la part de Louis Chabrol. né Français et habitant de Livourne depuis environ dix ans, la somme de cent francs en assignats pour les Neuves des braves soldats qui sont morts à la prise de Mons.

      Séance du samedi 22 décembre 1792

      page 355
      Locuteur: Couthon
      ...à la souveraineté des peuples. Je parle de la disposition qui interdit aux peuples...
      ...ire desquels vous avez porté les armes, de choisir où bon leur semblera leurs admi...
      ...eurs fonctionnaires publics. Hâtez-vous de rapporter ce décret liberticide, dites ...
      ...e que vous les invitez à ne pas choisir de représentants nobles ou prêtres, mais n...
      ...andé la parole pour solliciter le rapport d'un décret que je crois attentatoire à la souveraineté des peuples. Je parle de la disposition qui interdit aux peuples sur le territoire desquels vous avez porté les armes, de choisir où bon leur semblera leurs administrateurs et leurs fonctionnaires publics. Hâtez-vous de rapporter ce décret liberticide, dites aux peuples belgiques, dites-leur avec franchise que vous les invitez à ne pas choisir de représentants nobles ou prêtres, mais ne leur en faites pas une loi ; ce doit être l'objet d'une proclamation ou d'une ...
      Locuteur: Treilhard
      Je propose de suspendre l'exécution du décret et d'ordonner aux comités de proposer les changements nécessaires. Je propose de suspendre l'exécution du décret et d'ordonner aux comités de proposer les changements nécessaires.
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      ...dans l'Assemblée; car il serait absurde de dire aux peuples : Nous n'avons porté c...
      ...re. Je demande le rapport eur et simple de l'article.
      ...lesse la souveraineté des peuples, il ne peut y avoir deux opinions différentes dans l'Assemblée; car il serait absurde de dire aux peuples : Nous n'avons porté chez vous nos armes que pour vous rendre la liberté, mais vous ferez cependant to...
      ...et une proclamation me paraissent aussi, danscettecirconstance, une espèce d'ordre. Je demande le rapport eur et simple de l'article.
      Locuteur: Rouyer
      Je propose simplement de rétablir l'article tel qu'il avait été ...
      ...n, avant qu'on eut décrété l'amendement de Buzot.
      Je propose simplement de rétablir l'article tel qu'il avait été proposé par Gambon, avant qu'on eut décrété l'amendement de Buzot.
      Locuteur: Rouyer
      (La Convention adopte la proposition de Rouyer.) (La Convention adopte la proposition de Rouyer.)
      Locuteur: Rouyer
      ...nvention nationale rapporte l'article 3 de son décret des 15 et 17 décembre couran...
      ...gents et officiers civils ou militaires de l'ancien gouvernement, ainsi que les in...
      ...tre élus aux places d'administration et de pouvoir judiciaire provisoire, et elle ...
      « La Convention nationale rapporte l'article 3 de son décret des 15 et 17 décembre courant (1), conçu en ces termes : Tous les agents et officiers civils ou militaires de l'ancien gouvernement, ainsi que les individus ci-devant privilégiés seront, pour cette fois seulement, inadmissibles à voter dans les assemblées primaires ou communales, et ne pourront être élus aux places d'administration et de pouvoir judiciaire provisoire, et elle décrète que nul ne pourra être admis à voter dans les assemblées primaires et co...
      Locuteur: Rouyer
      « Charge le pouvoir exécutif faire imprimer de suite le présent décret et de l'envoyer par des courriers extraordinaires aux commissaires de la Convention et aux généraux des armées de la République. »' « Charge le pouvoir exécutif faire imprimer de suite le présent décret et de l'envoyer par des courriers extraordinaires aux commissaires de la Convention et aux généraux des armées de la République. »'
      Locuteur: Rouyer
      Un membre. Je propose de rapporter l'article qui porte que les anciennes impositions de la Belgique sont abolies. Un membre. Je propose de rapporter l'article qui porte que les anciennes impositions de la Belgique sont abolies.
      Locuteur: Rouyer
      ...our services extraordinaires, deux mois de leurs appointements comme gratification... Convention, pour services extraordinaires, deux mois de leurs appointements comme gratification ; ce projet est ainsi conçu :
      Locuteur: Rouyer
      ...vention, après avoir entendu le rapport de son comité des décrets, décrète une somme de 14,800 livres, montant de deux mois de leurs appointements pour indemnités et ...
      ...taires, commis des bureaux et huissiers de la Convention. »
      « La Convention, après avoir entendu le rapport de son comité des décrets, décrète une somme de 14,800 livres, montant de deux mois de leurs appointements pour indemnités et gratifications à accorder, pour services extraordinaires, aux secrétaires, commis des bureaux et huissiers de la Convention. »
      Locuteur: Rouyer
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (1). (La Convention adopte ce projet de décret.) (1).
      Locuteur: Merlin
      (de Douai), au nom du comité de la guerre, fait un rapport et présente un projet de décret concernant l'indemnité de logement des gendarmes surnuméraires qu...
      ... au renforcement des armées ; le projet de décret est ainsi conçu :
      (de Douai), au nom du comité de la guerre, fait un rapport et présente un projet de décret concernant l'indemnité de logement des gendarmes surnuméraires qui remplaceront pendant la guerre les gendarmes destinés au renforcement des armées ; le projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Merlin
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de la guerre sur l'exécution de son décret du 9 octobre dernier portant révocation de l'article 12 de celui du 5 du même mois, décrète ce qui... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de la guerre sur l'exécution de son décret du 9 octobre dernier portant révocation de l'article 12 de celui du 5 du même mois, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Merlin
      ...ent des armées, recevra en augmentation de traitement, pour lui tenir lieu de logement, une somme de huit livres par mois. ...uméraires qui remplaceront pendant la guerre les gendarmes destinés au renforcement des armées, recevra en augmentation de traitement, pour lui tenir lieu de logement, une somme de huit livres par mois.
      Locuteur: Merlin
      ...r la trésorerie nationale sur les fonds de la guerre, d'après les états qui seront adressés par les directoires de département au ministre ae la guerre, e... « Cette dépense sera acquittée par la trésorerie nationale sur les fonds de la guerre, d'après les états qui seront adressés par les directoires de département au ministre ae la guerre, et ordonnancés par lui.
      Locuteur: Merlin
      « L'augmentation de traitemetit ci-dessus n'aura lieu que p... « L'augmentation de traitemetit ci-dessus n'aura lieu que pour les gendarmes établis dans les villes et bourgs où il sera con?taté, par des...
      Locuteur: Merlin
      ...cipalités, et visés par les directoires de district et de département. » ... procès-verbaux mentionnés dans l'article précédent, seront dressés par les municipalités, et visés par les directoires de district et de département. »
      Locuteur: Merlin
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      ..., fait un rapport et présente un projet de décret tendant à accorder aux commis des bureaux de la (t) Voy. ci-dessus, séance du 17 décembre 1792,page 100, le texte de cet article. Un membre, au nom du comité des décrets, fait un rapport et présente un projet de décret tendant à accorder aux commis des bureaux de la (t) Voy. ci-dessus, séance du 17 décembre 1792,page 100, le texte de cet article.
      C'est un spectacle assez piquant que de voir avec quel e subtilité certains membres de l'Assemblée cherchent à lui escroquer s...
      ... bureaux, aux huissiers et aux gardiens de la salle, pour leurs travaux extraordin...
      ...on a donné dans le piège et je regrette de ne pas m'être trouvé à la séance pour d...
      C'est un spectacle assez piquant que de voir avec quel e subtilité certains membres de l'Assemblée cherchent à lui escroquer ses décrets. On propose : la Convention rejette ; on attend : au bout d'un certai...
      ...es décrets pour faire accorder une gratification aux secrétaires, aux commis des bureaux, aux huissiers et aux gardiens de la salle, pour leurs travaux extraordinaires. La Convention a donné dans le piège et je regrette de ne pas m'être trouvé à la séance pour déconcerter cette trop savante manœuvre. Je demande que le décret en question soi...

      Séance du samedi 22 décembre 1792

      page 356
      Locuteur: Mallarmé
      « L'agent du Trésor public sera tenu de faire toutes les diligences nécessaires pour recouvrer sur la succession de l'ex-ministre Delessart ladite somme de 46,000 livres, attendu qu'il n'est constaté par aucun acte que cet ex-ministre a été autorisé à tr... « L'agent du Trésor public sera tenu de faire toutes les diligences nécessaires pour recouvrer sur la succession de l'ex-ministre Delessart ladite somme de 46,000 livres, attendu qu'il n'est constaté par aucun acte que cet ex-ministre a été autorisé à transférer ses bureaux et à faire les dépenses dont, il s'agit. »
      Locuteur: Cambon
      ...ssources pour les veuves et les enfants de ceux qui étaient morts en défendant la ... ...e la République,déjà chargée d'une guerre très dispendieuse, devait garaerses ressources pour les veuves et les enfants de ceux qui étaient morts en défendant la liberté. Je demande, avec Mallarmé, le rapport du décret.
      Locuteur: Cambon
      ...usieurs membres demandent l'ajournement de cette motion et l'ajournement du projet... Plusieurs membres demandent l'ajournement de cette motion et l'ajournement du projet.
      Locuteur: Louvet
      ...un mémoire pour la formation d'un corps de chasseurs à pied et à cheval dans le département de la Moselle. , secrétaire, donne lecture d'un mémoire pour la formation d'un corps de chasseurs à pied et à cheval dans le département de la Moselle.
      Locuteur: Louvet
      ...ention honorable et le renvoi au comité de la guerre). (La Convention ordonne la mention honorable et le renvoi au comité de la guerre).
      Locuteur: Boilleau
      ...vention, envoyée par le conseil général de la commune iï Aviation, dont voici l'ex... (Jacques) fait lecture d'une adresse à la Convention, envoyée par le conseil général de la commune iï Aviation, dont voici l'extrait :
      Locuteur: Boilleau
      « Les crimes de Louis le dernier méritent la mort. Le conseil général de la commune d'Aval-lon vient de vous faire une adresse pour implorer votre clémence et vous porter à épargner les jours de cet assassin de nos frères. Cette adresse a été arrêtée par un petit nombre de membres du co'isi il. Aussi, nous, répu...
      ... droits, sûrs ae les conserver au péril de nos vies, nous empressons-nous de vous faire parvenir nos protestations c...
      ...et à favoriser les dernières esperances de la horde des scélérats qui, le 10 août,...
      « Les crimes de Louis le dernier méritent la mort. Le conseil général de la commune d'Aval-lon vient de vous faire une adresse pour implorer votre clémence et vous porter à épargner les jours de cet assassin de nos frères. Cette adresse a été arrêtée par un petit nombre de membres du co'isi il. Aussi, nous, républicains, tiers d'avoir recouvré nos droits, sûrs ae les conserver au péril de nos vies, nous empressons-nous de vous faire parvenir nos protestations contre cette adresse, qui ne tend à rien moins qu'à enhardir les tyrans et à favoriser les dernières esperances de la horde des scélérats qui, le 10 août, ont voulu tuer la patrie. Nous promettons fidélité à vos décrets et comptez sur...
      Locuteur: Boilleau
      « Les membre s du conseil général de la commune d'Avallon. » « Les membre s du conseil général de la commune d'Avallon. »
      Locuteur: Boilleau
      ...tion renvoie cette adresse à son comité de sûreté générale.) (La Convention renvoie cette adresse à son comité de sûreté générale.)
      Locuteur: Mallarmé
      ..., fait un rapport et piésente an projet de décret sur la pétition des entrepreneurs de bâtiments employés à Vaménagement des b...
      ...tère des affaires étrangères; le projet de décret est ainsi conçu :
      , au nom du comité des finances, fait un rapport et piésente an projet de décret sur la pétition des entrepreneurs de bâtiments employés à Vaménagement des bureaux du ministère des affaires étrangères; le projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Mallarmé
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances sur la pétition des entrepreneurs de bâtiments employés à l'aménagement des ...
      ...ndant à obtenir le paiement d'une somme de 46,000 livres pour ouvrages faits dans ...
      « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances sur la pétition des entrepreneurs de bâtiments employés à l'aménagement des bureaux des affaires étrangères, tendant à obtenir le paiement d'une somme de 46,000 livres pour ouvrages faits dans lesdits bureaux, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Mallarmé
      ...affaires étrangères jusqu'à concurrence de la somme de 46,000 livres, pour servir à acquitter ... tion du ministre des affaires étrangères jusqu'à concurrence de la somme de 46,000 livres, pour servir à acquitter toutes les dépenses faites pour l'aménagement des bureaux ae ce département.
      Locuteur: Mallarmé
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...secrétaire, donne lecture dtaraé lettre de Pache, ministre de la guerre, qui adresse à la Convention ...
      ... la République est pleinement maîtresse de tout le territoire entre la Sarre et la Moselle, jusqu'au pont de Consarbruck.
      , secrétaire, donne lecture dtaraé lettre de Pache, ministre de la guerre, qui adresse à la Convention une dépêche du général Beurnonville, dans laquelle ce dernier annonce que la République est pleinement maîtresse de tout le territoire entre la Sarre et la Moselle, jusqu'au pont de Consarbruck.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      Suit la teneur de ces deux lettres : Suit la teneur de ces deux lettres :
      Locuteur: J.-B. Louvet
      « Le ministre de la guerre au président de la Convention nationale (1). « Le ministre de la guerre au président de la Convention nationale (1).
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ,l'an 1er de la République. ,l'an 1er de la République.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...le l'extrait d'une dépêche que ie viens de recevoir du général de Beurnonville, datée du quartier général de Mertsick, le 20 de ce mois. « J'adresse à la Convention nationale l'extrait d'une dépêche que ie viens de recevoir du général de Beurnonville, datée du quartier général de Mertsick, le 20 de ce mois.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      , au ministre de la guerre (2). , au ministre de la guerre (2).
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...inistre, est enfin pleinement maîtresse de tout le territoire d'entre Sarre et Moselle, jusqu'au pont de Consarbruck; et si, dans cette pénible ...
      ...e Trêves, j'ai du moins la satisfaction de pouvoir vous annoncer que cette armée a...
      ...ut ce que j'ai cru pouvoir entreprendre de raisonnable.
      « La République française, citoyen ministre, est enfin pleinement maîtresse de tout le territoire d'entre Sarre et Moselle, jusqu'au pont de Consarbruck; et si, dans cette pénible expédition, je n'ai pu obtenir l'inutile Trêves, j'ai du moins la satisfaction de pouvoir vous annoncer que cette armée a été constamment victorieuse dans tout ce que j'ai cru pouvoir entreprendre de raisonnable.
      ...ez vu, par mes dépêches des 15,16 et 17 de ce mois, les prodiges de valeur de nos troupes, gui ont purgé toutle confl...
      ...richiennes, qu'elles ont, à l'imitation de nos braves de Jem-mapes, toujours chargées à la baïonnette, aux cris de : Vivent la nation et la République et qu'elles ont eu de plus à gravir 1e Gibraltar, dans la nei...
      ...u'au 18 elles avaient pris trois pièces de canon, dont une de sept, et causé une perte aux ennemis, en tués, blessés et prisonniers, de plus de 1,200 hommes. J'ai à vous annoncer que,...
      ...ournée, nos troupes ont couronné la fin de cette campagne par une canonnade de sept heures, tant sur le pont de Consarbruck, d'où elles ont chassé le dernier ennemi, que sur la ville de (1) Archives nationales. Carton C 242, ...
      ...cidé à faire passer l'armée sur le territoire d'entre Sarre et Moselle. Vous aurez vu, par mes dépêches des 15,16 et 17 de ce mois, les prodiges de valeur de nos troupes, gui ont purgé toutle confluent des troupes autrichiennes, qu'elles ont, à l'imitation de nos braves de Jem-mapes, toujours chargées à la baïonnette, aux cris de : Vivent la nation et la République et qu'elles ont eu de plus à gravir 1e Gibraltar, dans la neige jusqu'aux reins, et que jusqu'au 18 elles avaient pris trois pièces de canon, dont une de sept, et causé une perte aux ennemis, en tués, blessés et prisonniers, de plus de 1,200 hommes. J'ai à vous annoncer que, dans cette dernière journée, nos troupes ont couronné la fin de cette campagne par une canonnade de sept heures, tant sur le pont de Consarbruck, d'où elles ont chassé le dernier ennemi, que sur la ville de (1) Archives nationales. Carton C 242, chemise 295, pièc* n* 2.

      Séance du samedi 22 décembre 1792

      page 357
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...aker, d'où elles ont chasséune garnison de 3,000 hommes, mis le parc d'artillerie ... Grevenmaker, d'où elles ont chasséune garnison de 3,000 hommes, mis le parc d'artillerie en déroute, et brisé le pont que les ennemis avaient pratiqué sur la Moselle.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ... Landremont, n'ont été que des affaires de position et de coups de canon. L'on ne peut trop estimer la per...
      ...croit être très grande par la précision de notre artillerie, et ce que Ton a vu to...
      ... colonne ennemie sur laquelle on a tiré de très près pendant fort longtemps. La nô...
      ...p bas, à la perte d'un petit doigt d'un de meschasseurs; et enfin, dans toute cett...
      ...res, à 7 tués, 60 blessés, dont 5 morts de leurs blessures; le reste va très bien.
      « Les deux affaires d'hier, dirigées par le brave général Landremont, n'ont été que des affaires de position et de coups de canon. L'on ne peut trop estimer la perte des ennemis, que l'on croit être très grande par la précision de notre artillerie, et ce que Ton a vu tomber et ramasser dans la colonne ennemie sur laquelle on a tiré de très près pendant fort longtemps. La nôtre se réduit, par leur maladresse en tirant trop haut ou trop bas, à la perte d'un petit doigt d'un de meschasseurs; et enfin, dans toute cette expédition, où il y a eu dix à douze affaires, à 7 tués, 60 blessés, dont 5 morts de leurs blessures; le reste va très bien.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...plètement heureuse, sans la gourmandise de vingt-quatre gendarmes nationaux qui on...
      ...ur aise avant d'exécuter, sur la droite de la Sarre, leur ordre de retraite. Une cinquantaine de hussards, sortis des hauteurs de Pellingen pour connaître mon mouvement,...
      « Toute cette dernière journée aurait été complètement heureuse, sans la gourmandise de vingt-quatre gendarmes nationaux qui ont voulu manger la soupe à leur aise avant d'exécuter, sur la droite de la Sarre, leur ordre de retraite. Une cinquantaine de hussards, sortis des hauteurs de Pellingen pour connaître mon mouvement, et conduits par les patriotes habitants, sont venus mal-à-propos troubler leur ...
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ... laquelle ils font part à la Convention de leurs inquiétudes sur la situation actuelle de la ville de Strasbourg; elle est ainsi conçue (1) : ..., donne lecture d'une lettre des administrateurs du département du Bas-Rhin, par laquelle ils font part à la Convention de leurs inquiétudes sur la situation actuelle de la ville de Strasbourg; elle est ainsi conçue (1) :
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...ons pas le péril, nous l'avons affronté de près lorsque bravant, le 10 août, les p...
      ...sé dans notre département les principes de la République. Nous mourrons, s'il le f...
      « Législateurs, nous ne craignons pas le péril, nous l'avons affronté de près lorsque bravant, le 10 août, les poignards et la sédition, nous avons posé dans notre département les principes de la République. Nous mourrons, s'il le faut, à notre poste, mais nous désirons mourir avec utilité pour la patrie.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...Strasbourg, le 17 décembre 1792, an Ier de la République française. « A Strasbourg, le 17 décembre 1792, an Ier de la République française.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      Le maréchal de camp des armées de la Répu-publique et commandant amovible de la place et citadelle de Strasbourg joint ses instances à celles... Le maréchal de camp des armées de la Répu-publique et commandant amovible de la place et citadelle de Strasbourg joint ses instances à celles du conseil général du département et adhère à son vœu.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ... Coustard Saint-Lô, commandant la place de Strasbourg, en l'absence du général Bir... , secrétaire. *A cette lettre est jointe une dépêche du citoyen Guy Coustard Saint-Lô, commandant la place de Strasbourg, en l'absence du général Biron, qui confirme les renseignements donnés par le conseil général du département...
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...ion décrète qu'il lui sera fait lecture de cette nouvelle lettre.) (La Convention décrète qu'il lui sera fait lecture de cette nouvelle lettre.)
      Locuteur: J.-B. Louvet
      , secrétaire, donne lecture de cette lettre qui est ainsi conçue (1) : , secrétaire, donne lecture de cette lettre qui est ainsi conçue (1) :
      Locuteur: J.-B. Louvet
      « de la République française. « de la République française.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      « Je crois qu'il est de mon devoir de donner avis à la Convention nationale de ce qui vient de se passer à mon é^ard au Conseil général de la commune de Strasbourg, dont la plupart des membres... « Je crois qu'il est de mon devoir de donner avis à la Convention nationale de ce qui vient de se passer à mon é^ard au Conseil général de la commune de Strasbourg, dont la plupart des membres, suspendus après la journée du 10 août, viennent d'être réélus dans les assembl...
      Locuteur: J.-B. Louvet
      Dimanche, 16 de ce mois, l'on reçut ici le décret de la Convention nationale qui ordonne que Frédéric Dietrich, ci-devant maire de Strasbourg, serait transféré à Besançon... Dimanche, 16 de ce mois, l'on reçut ici le décret de la Convention nationale qui ordonne que Frédéric Dietrich, ci-devant maire de Strasbourg, serait transféré à Besançon pour y être jugé par le tribunal criminel du département du Doubs.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ... Lundi, deux membres du nouveau conseil de la commune vinrent m'inviter à assister...
      ..., parce qu'outre les devoirs ordinaires de ma place, il y avait ici un colonel adj...
      « Lundi, deux membres du nouveau conseil de la commune vinrent m'inviter à assister à leur assemblée qui devait se tenir le soir. Je leur répondis que je ne croyais pas pouvoir m'y rendre, parce qu'outre les devoirs ordinaires de ma place, il y avait ici un colonel adjudant général avec lequel j'avais des affaires majeures à traiter.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...ent tant d'instances que je leur promis de terminer mes affaires le plus tôt possible, afin de pouvoir me rendre à leur invitation. Après s'être retirés, ils revinrent une seconde fois et me firent tant d'instances que je leur promis de terminer mes affaires le plus tôt possible, afin de pouvoir me rendre à leur invitation.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...ie, je me suis rendu au conseil général de la commune avec mon aide de camp et un officier major de la place. En effet, à cinq heures et demie, je me suis rendu au conseil général de la commune avec mon aide de camp et un officier major de la place.
      « Il est instant de tarir la source des mouvements convulsi...
      ...euvent seuls remédier au mal qui empire de jour en jour. Nous les attendons avec i...
      « Il est instant de tarir la source des mouvements convulsifs dont nous ne pouvons prévoir le terme. Des commissaires, pris dans votre sein, qui fassent un séjour assez long parmi nous, peuvent seuls remédier au mal qui empire de jour en jour. Nous les attendons avec impatience, et malgré les intrigants, malgré les sé- (1) Archives nationales. Car...

      Séance du samedi 22 décembre 1792

      page 358
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...ns ces deux places, se leva ainsi qu'un de ses confrères et demanda avec des gestes très véhéments que l'on prît acte de ce que je venais de dire. Tous les membres du conseil l'imi...
      ...blicain, général des armées françaises, de subir un interrogatoire avant que d'avoir été accusé. Si le conseil de la commune, ajoutai-je, a quelque chose à me communiquer pour le bien du service et de la chose publique, je suis prêt à faire tout ce que le zèle et le devoir exigent moi, sinon je me retire. A ces mots, le...
      ..., directeur des droits du timbre et officier municipal, suspendu et réintégré dans ces deux places, se leva ainsi qu'un de ses confrères et demanda avec des gestes très véhéments que l'on prît acte de ce que je venais de dire. Tous les membres du conseil l'imitèrent, et le plus grand tumulte en résulta; je saisis le moment où il fut un pe...
      ... la vérité et non pour subir un interrogatoire; que je croyais indigne d'un républicain, général des armées françaises, de subir un interrogatoire avant que d'avoir été accusé. Si le conseil de la commune, ajoutai-je, a quelque chose à me communiquer pour le bien du service et de la chose publique, je suis prêt à faire tout ce que le zèle et le devoir exigent moi, sinon je me retire. A ces mots, les cris recommencèrent, mais j'ai tiré ma révérence et je me suis retiré avec ceu...
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ... un mois, c'est-à-dire depuis l'arrivée de Frédéric Dietrich dans les prisons de cette ville, ie m'étais aperçu avec cha...
      ...s, des rassemblements armés et un corps de garde particulier, sans ma participatio...
      ... avaient eu lieu pendant la nuit autour de la prison et même jusque dans Y intérieur de la prison du sieur Dietrich, que j'avais été informé que les séances des Amis de la Liberté et de l'Egalité, si tranquilles pendant l'abs...
      ...énoncés nominativement, comme coupables de ces excès, ce qui m'avait engagé à en d...
      ...La Chausse, faisant alors les fonctions de commissaire municipal, lequel avait fai...
      ...tain nombre d'hommes connus sous le nom de Feuillants qui étaient très dangereux p...
      ... des grenadiers et' du second bataillon de l'Aube, plusieurs volontaires dirent : ...
      ...'après ces faits, il m'était impossible de dire que la ville de Strasbourg était dans un état de tranquillité,
      ...gnait dans la ville; je répondis d'après ma conscience et les faits : que depuis un mois, c'est-à-dire depuis l'arrivée de Frédéric Dietrich dans les prisons de cette ville, ie m'étais aperçu avec chagrin que l'esprit public s'était considérablement affaibli, ce que j'attribuai à...
      ... qu'on avait ouvert des souscriptions pour former pendant la nuit des patrouilles, des rassemblements armés et un corps de garde particulier, sans ma participation; que je savais que ces patrouilles et ces rassemblements avaient eu lieu pendant la nuit autour de la prison et même jusque dans Y intérieur de la prison du sieur Dietrich, que j'avais été informé que les séances des Amis de la Liberté et de l'Egalité, si tranquilles pendant l'absence dudit Dietrich, avaient été fréquemment troublées, depuis son relour, par d...
      ...qui voulaient énoncer leurs opinions, que plusieurs particuliers m'avaient été dénoncés nominativement, comme coupables de ces excès, ce qui m'avait engagé à en donner avis au respectable citoyen La Chausse, faisant alors les fonctions de commissaire municipal, lequel avait fait venir les dénommés et avait cru, d'après leurs réponses, devoir leur enjoindre...
      ...rconspects à l'avenir; que je n'ignorais pas qu'il existait dans la ville un certain nombre d'hommes connus sous le nom de Feuillants qui étaient très dangereux pour la chose publique, puisque dernièrement, une insurrection ayant éclaté dans la compagnie des grenadiers et' du second bataillon de l'Aube, plusieurs volontaires dirent : Si les Jacobins ne veulent pas nous soutenir, nous serons soutenus par les Feuillants qui nous tendent les bras. Je finis en déclarant que, d'après ces faits, il m'était impossible de dire que la ville de Strasbourg était dans un état de tranquillité,
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...me dit qu'il m'invitait et me requérait de dire la vérité et de convenir que la commune de Strasbourg n'était composée que d'excel...
      ...licains et que l'esprit public, au lieu de s'affaiblir, y faisait de iour en jour de nouveaux progrès. Je persistai dans ma ...
      « Là-dessus le maire reprit la parole et me dit qu'il m'invitait et me requérait de dire la vérité et de convenir que la commune de Strasbourg n'était composée que d'excellents républicains et que l'esprit public, au lieu de s'affaiblir, y faisait de iour en jour de nouveaux progrès. Je persistai dans ma première déclaration.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      « Le procureur de la commune succéda au maire et voulut me persuader, par un discours, de faire une déclaration contraire à celle que je venais de faire deux fois. Je la répétai une troi... « Le procureur de la commune succéda au maire et voulut me persuader, par un discours, de faire une déclaration contraire à celle que je venais de faire deux fois. Je la répétai une troisième fois.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...ficier municipal, se leva avec beaucoup de vivacité et, s'adressant aux citoyens des tribunes, il leur représenta avec beaucoup de véhémence que j'avais calomnié la commune de Strasbourg et me somma du même ton de fournir les preuves de ce que j'avançais, ce qui fut applaudi ... « Alors le sieur Noisette, officier municipal, se leva avec beaucoup de vivacité et, s'adressant aux citoyens des tribunes, il leur représenta avec beaucoup de véhémence que j'avais calomnié la commune de Strasbourg et me somma du même ton de fournir les preuves de ce que j'avançais, ce qui fut applaudi par les tribunes avec beaucoup d'affectation.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...ter, que je n'avais point eu le dessein de calomnier la commune ae Strasbourg, mais seulement de dire l'exacte vérité; qu'à moins d'être...
      ...ait se dissimuler que, depuis l'arrivée de Frédéric Dietrich, les aristocrates et ...
      ...il y avait à Strasbourg un grand nombre de bons citoyens, que j'étais persuadé, que si l'ennemi seprésentait aux portes de la ville, ils marcheraient tous pour la...
      « Je lui répondis, sans me déconcerter, que je n'avais point eu le dessein de calomnier la commune ae Strasbourg, mais seulement de dire l'exacte vérité; qu'à moins d'être aveugle, on ne pouvait se dissimuler que, depuis l'arrivée de Frédéric Dietrich, les aristocrates et les Feuillants levaient prodigieusement la tête, mais que du reste je savais qu'il y avait à Strasbourg un grand nombre de bons citoyens, que j'étais persuadé, que si l'ennemi seprésentait aux portes de la ville, ils marcheraient tous pour la défendre,
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ... s'il se trouvait quelqu'un qui refusât de le faire, les bons citoyens sauraient b... et que, s'il se trouvait quelqu'un qui refusât de le faire, les bons citoyens sauraient bien l'y engager.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ... qui était assemblé; j'ai fait le récit de ce qui venait de se passer et j'ai eu la satisfaction de voir tous les membres de ce conseil approuver ma conduite et me donner tous le baiser de fraternité et de paix, au milieu des plus vifs applaudis... « Dans l'instant, je me suis transporté au conseil général du département qui était assemblé; j'ai fait le récit de ce qui venait de se passer et j'ai eu la satisfaction de voir tous les membres de ce conseil approuver ma conduite et me donner tous le baiser de fraternité et de paix, au milieu des plus vifs applaudissements des tribunes qui, sûrement, n'étaient point préparées à cette scène.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...e récit fidèle des faits. Je m'abstiens de toute réflexion. Elles viendront naturellement à l'esprit de tous les bons citoyens qui rapprocheron... « Voilà le récit fidèle des faits. Je m'abstiens de toute réflexion. Elles viendront naturellement à l'esprit de tous les bons citoyens qui rapprocheront les faits et pèseront les circonstances.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      « Le citoyen maréchal de camp des armées de la République française et commandant en chef la ville et citadelle de Strasbourg, en l'absence du général Byr... « Le citoyen maréchal de camp des armées de la République française et commandant en chef la ville et citadelle de Strasbourg, en l'absence du général Byron.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      Je joins ici copie du certificat de la municipalité provisoire de Strasbourg, qui maintenant n'est plus e... Je joins ici copie du certificat de la municipalité provisoire de Strasbourg, qui maintenant n'est plus en fonctions.
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...i le certificat delà commune provisoire de Strasbourg, qui donrie une nouvelle authenticité au récit de cet officier; il est ainsi conçu (1) : , secrétaire. Voici le certificat delà commune provisoire de Strasbourg, qui donrie une nouvelle authenticité au récit de cet officier; il est ainsi conçu (1) :
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ...es composant la municipalité provisoire de la commune de Strasbourg, certifions que le citoyen Guy Coustard Saint-Lô, commandant de cette place a veillé avec le zèle le plus soutenu au maintien de la tranquillité et du repos public dans... « Nous, fonctionnaire aux fonctions municipales et membres composant la municipalité provisoire de la commune de Strasbourg, certifions que le citoyen Guy Coustard Saint-Lô, commandant de cette place a veillé avec le zèle le plus soutenu au maintien de la tranquillité et du repos public dans cette ville et a montré en toutes occasions le civisme le plus fort et le plus ...
      Locuteur: J.-B. Louvet
      ... commune, le 10 décembre 1792, l'an 1er de la République française. « Fait à Strasbourg, dans la maison commune, le 10 décembre 1792, l'an 1er de la République française.

      Séance du samedi 22 décembre 1792

      page 359
      Locuteur: Bentabole
      ...urg trois nouveaux commissaires chargés de la mission spéciale d'y rétablir l'ordre, de rechercher les perturbateurs et de suspendre les fonctionnaires publics qu... Je demande qu'on envoie à Strasbourg trois nouveaux commissaires chargés de la mission spéciale d'y rétablir l'ordre, de rechercher les perturbateurs et de suspendre les fonctionnaires publics qui l'auront mérité.
      Locuteur: Couturier
      ... peuple s'agitent ; dans le département de la Moselle, les prêtres travaillent enc...
      ... fanatisme et par toutes les impostures de l'hypo^ crisie. 11 n'est pas jusqu'à ce...
      ...Je propose d'envoyer trois commissaires de la Convention pour aller rétablir le ca...
      ...observe que ce n'est pas dans le seul département du Bas-Rhin que les ennemis du peuple s'agitent ; dans le département de la Moselle, les prêtres travaillent encore les vieilles femmes et lesbonnes gens qu'ils imbécillisent par le fanatisme et par toutes les impostures de l'hypo^ crisie. 11 n'est pas jusqu'à certaines communes qui répandent des écrits séditieux, dans lesquels on prêche la loi agraire et où Ton calomnie la Convention nationale. Je propose d'envoyer trois commissaires de la Convention pour aller rétablir le calme dans ces départements.
      Locuteur: Thuriot
      Lorsque des citoyens sont suspendus de leurs fonctions publiques, ils doivent ...
      ...cune assemblée d'électeurs n'a le droit de les réélire. Il faut que ces citoyens s...
      ...ls sont nommés, ils doivent être déchus de nouveau.
      Lorsque des citoyens sont suspendus de leurs fonctions publiques, ils doivent se faire juger; autrement aucune section du peuple, aucune assemblée d'électeurs n'a le droit de les réélire. Il faut que ces citoyens soient réhabilités ; sans cela, s'ils sont nommés, ils doivent être déchus de nouveau.
      Locuteur: Laurent
      ...ts avant six semaines. 11 faut se hâter de faire juger Diétrich dans le départemen...
      ...à Strasbourg. Si vous ne l'éloignez pas de cette ville, on peut massacrer les cito...
      ...trasbourg que, si vous n'y remédiez, les Autrichiens y seront reçus à bras ouverts avant six semaines. 11 faut se hâter de faire juger Diétrich dans le département du Doubs; car ses complices intriguent pour le juger eux-mêmes à Strasbourg. Si vous ne l'éloignez pas de cette ville, on peut massacrer les citoyens. Je vous engage à prévenir ces rébellions; le danger est pressant, prenez d...
      Locuteur: Amar
      ...isent ; rien n'est plus intéressant que de prendre des mesures pour arrêter l'aris...
      ...ronde, vous ne vous mettez pas à l'abri de l'orage, la foudre tombe, et vous êtes ...
      ...res et que vous leur donniez le pouvoir de faire arrêter tous les officiers civils...
      ...les, déporter les prêtres ; car, au nom de Dieu, il faut délivrer la République de cette vermine (Applaudissements); enfin...
      Diétrich, les aristocrates, prêtres ou nobles et autres se coalisent ; rien n'est plus intéressant que de prendre des mesures pour arrêter l'aristocratie. Aux maux graves, il faut des remèdes prompts et vigoureux, et non des ...
      ... ces circonstances, les formes ordinaires sont funestes. Si, quand le tonnerre gronde, vous ne vous mettez pas à l'abri de l'orage, la foudre tombe, et vous êtes mort avant d'entendre le coup. Cette comparaison s'applique aux agitations dont ...
      ...s calamités qu'elles nous préparent. Je demande que vous nommiez trois commissaires et que vous leur donniez le pouvoir de faire arrêter tous les officiers civils qui leur paraîtront coupables, déporter les prêtres ; car, au nom de Dieu, il faut délivrer la République de cette vermine (Applaudissements); enfin, faire arrêter aussi et même exporter les nobles perturbateurs.
      Locuteur: Laurent
      ...e que la Convention ordonne au ministre de l'intérieur de ne pas confier toutes les fonctions publiques, dans un département de cette importance, à des aristocrates et...
      ...le prétexte que les patriotes n'ont pas de talent.
      Je demande que la Convention ordonne au ministre de l'intérieur de ne pas confier toutes les fonctions publiques, dans un département de cette importance, à des aristocrates et à des Feuillants, sous le prétexte que les patriotes n'ont pas de talent.
      Locuteur: Laurent
      ...ièrement Loisel et Thomassin, partisans de Diétrich, et qui, malgré leur incivisme... ...r l'esprit public dans le département du Bas-Rhin. Je lui dénonçai tout particulièrement Loisel et Thomassin, partisans de Diétrich, et qui, malgré leur incivisme, viennent d'être réélus.
      Locuteur: Laurent
      levée de cette suspension qui les déjouait, et à force d'intrigues et de bassesses, ils l'obtinrent des ministre...
      ...ur parti, les voyant replacés à la tête de l'administration publique, se montra av...
      ...inèrent les élections et voilà la cause de ces mauvais choix et des troubles qu'il...
      ...e demande que ces fonctionnaires soient de nouveau suspendus.
      levée de cette suspension qui les déjouait, et à force d'intrigues et de bassesses, ils l'obtinrent des ministres. Retournés dans le département, ils triomphèrent ; leur parti, les voyant replacés à la tête de l'administration publique, se montra avec audace. Ils influencèrent les assemblées primaires ; ils dominèrent les élections et voilà la cause de ces mauvais choix et des troubles qu'ils occasionnent. Je demande que ces fonctionnaires soient de nouveau suspendus.
      Locuteur: Pétion
      , Je viens d'entendre proposer de donner aux commissaires que vous enverrez dans le département du Bas-Rhin, le pouvoir de faire arrêter et destituer les administ...
      ... Je demande qu'ils n'aient que le droit de suspendre provisoirement, et qu'ils soi...
      , Je viens d'entendre proposer de donner aux commissaires que vous enverrez dans le département du Bas-Rhin, le pouvoir de faire arrêter et destituer les administrateurs suspects. Je demande qu'ils n'aient que le droit de suspendre provisoirement, et qu'ils soient tenus d'en référer à la Convention nationale, qui seule peut prononcer la de...
      Locuteur: Pétion
      Quant aux allégations de Thuriot, je lui répondrai qu'un fonctio...
      ...uspendu conserve encore tous se? droits de citoyen et que rien ne peut empêcher les assemblées primaires de le choisir pour de nouvelles fonctions.
      Quant aux allégations de Thuriot, je lui répondrai qu'un fonctionnaire public qui n'est que suspendu conserve encore tous se? droits de citoyen et que rien ne peut empêcher les assemblées primaires de le choisir pour de nouvelles fonctions.
      Locuteur: Turreau-Linières
      La République ne doit point connaître de prêtres. La République ne doit point connaître de prêtres.
      Locuteur: Charlier
      ...p des prêtres qu'on leur donne beaucoup de consistance. 11 faut se borner aux expressions de perturbateurs de l'ordre public. C'est en parlant beaucoup des prêtres qu'on leur donne beaucoup de consistance. 11 faut se borner aux expressions de perturbateurs de l'ordre public.
      Locuteur: Kersaint
      Je demande que le comité de légis" lation soit chargé de tracer une instruction générale sur la ...
      ... des citoyens. J'ai moi-même été revêtu de pouvoirs illimités, et j'en ai frémi.
      Je demande que le comité de légis" lation soit chargé de tracer une instruction générale sur la conduite à tenir par tous vos commissaires. Cet objet importe à la tranquillité des citoyens. J'ai moi-même été revêtu de pouvoirs illimités, et j'en ai frémi.
      Locuteur: Kersaint
      ...des prêtres; pourquoi? Parce que la loi de la déportation ne les atteint pas tous. Décrétez donc que tout ministre, de quelque culte que ce soit, qu'il en exerce ou non les fonctions, sera tenu de prêter le serment civique, sous peine de déportation. Un membre : Dans tous les troubles il se trouve des prêtres; pourquoi? Parce que la loi de la déportation ne les atteint pas tous. Décrétez donc que tout ministre, de quelque culte que ce soit, qu'il en exerce ou non les fonctions, sera tenu de prêter le serment civique, sous peine de déportation.
      Locuteur: Kersaint
      Plusieurs membres : Point de serment! Plusieurs membres : Point de serment!
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      Ils jurent pour de l'argent! Ils jurent pour de l'argent!
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...La Convention nationale décrète l'envoi de trois commissaires dans les départements du Bas-Rhin et de la Moselle. Elle autorise ces commissai...
      ...t nécessaires et urgentes pour le salut de l'Etat, de suspendre et faire remplacer les fonctionnaires publics, civils et militaires, de faire arrêter les perturbateurs de l'ordre public, lorsqu'ils le trouveron...
      (La Convention nationale décrète l'envoi de trois commissaires dans les départements du Bas-Rhin et de la Moselle. Elle autorise ces commissaires à prendre toutes les mesures qui leur paraîtront nécessaires et urgentes pour le salut de l'Etat, de suspendre et faire remplacer les fonctionnaires publics, civils et militaires, de faire arrêter les perturbateurs de l'ordre public, lorsqu'ils le trouveront juste et convenable ; à la charge par eux d'en rendre compte sans délai à la C...
      Locuteur: Audrein
      Je viens déposer sur le bureau de l'Assemblée cinq clefs qui viennent d'ê...
      ...ne enveloppe, sur laquelle sont écrits, de la main de Thierry, ces mots : clefs que le roi m'...
      Je viens déposer sur le bureau de l'Assemblée cinq clefs qui viennent d'être trouvées par les commissaires chargés d'assister à la levée des scellés mis au garde-meuble, et dans l'appartement même que Thierry y occupait ; elles étaient dans une enveloppe, sur laquelle sont écrits, de la main de Thierry, ces mots : clefs que le roi m'a remises aux Feuillants, le

      Séance du samedi 22 décembre 1792

      page 360
      Locuteur: Audrein
      ... qui vérifiera si ce ne sont pas celles de l'armoire à porte de fer, ou à laquelle des serrures du loca... ...août 1792. Je demande que ces clefs soient remises à la commission des Vingt-Un, qui vérifiera si ce ne sont pas celles de l'armoire à porte de fer, ou à laquelle des serrures du local des Tuileries elles peuvent appartenir.
      Locuteur: Cambon
      , au nom des comités de la guerre et des finances réunis, fait un rapport et présente un projet de décret pour solder les dépenses résulta...
      ...équisitions donnés par les commissaires de la Convention aux frontières des Pyrénées, antérieurement à la publication de la loi du 15 novembre dernier (1); il s...
      , au nom des comités de la guerre et des finances réunis, fait un rapport et présente un projet de décret pour solder les dépenses résultant des ordres ou réquisitions donnés par les commissaires de la Convention aux frontières des Pyrénées, antérieurement à la publication de la loi du 15 novembre dernier (1); il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Cambon
      ...verses ordonnances; les administrateurs de la trésorerie demandent s'ils doivent l...
      ..., indispensables, telles que formations de différents corps de gardes nationales, achat de cuivre, munitions de guerre et de bouche, levée de compagnies franches, etc., pense qu'ell...
      ...re comité vous propose, en conséquence, de faire payer par la trésorerie toutes les fournitures faites sur la réquisition de ces commissaires, mais seulement après ...
      ... vos commissaires à l'armée des Pyrénées ont tiré sur la trésorerie nationale diverses ordonnances; les administrateurs de la trésorerie demandent s'ils doivent les payer. Votre comité, considérant que ces ordonnances n'ont été tirées gue pour subvenir à des dépenses urgentes, indispensables, telles que formations de différents corps de gardes nationales, achat de cuivre, munitions de guerre et de bouche, levée de compagnies franches, etc., pense qu'elles doivent être acquittées; c'est le Corps législatif qui aurait dû autoriser ce...
      ...nce des besoins ont légitimement déterminé les commissaires à les commander. Votre comité vous propose, en conséquence, de faire payer par la trésorerie toutes les fournitures faites sur la réquisition de ces commissaires, mais seulement après qu'ils vous en auront fourni des états, afin que la trésorerie sache quelle somm...
      Locuteur: Cambon
      Voici le projet de décret : Voici le projet de décret :
      Locuteur: Cambon
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités des finances et de la guerre, décrète : « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités des finances et de la guerre, décrète :
      Locuteur: Cambon
      ... Les ordres donnés par les commissaires de a Convention pationale aux frontières des Pyrénées, antérieurement à la publication de la loi du 15 novembre dernier, seront exécutés, et les dépenses résultant de ces ordres ou réquisitions seront acqui... « Les ordres donnés par les commissaires de a Convention pationale aux frontières des Pyrénées, antérieurement à la publication de la loi du 15 novembre dernier, seront exécutés, et les dépenses résultant de ces ordres ou réquisitions seront acquittées.
      Locuteur: Cambon
      ...chés ou ordonné des dépenses, enverront de suite au ministre delà guerre les march... ..., en vertu des ordres et réquisitions desdits commissaires, auront passé des marchés ou ordonné des dépenses, enverront de suite au ministre delà guerre les marchés qu'ils auront passés et le montant des fonds dont ils pourront avoir besoin.
      Locuteur: Cambon
      « Le ministre de la guerre fera passer dans les départem...
      ...ordres et réquisitions des commissaires de la Convention aux frontières des Pyréné...
      « Le ministre de la guerre fera passer dans les départements les fonds nécessaires pour acquitter les dépenses exécutées en vertu des ordres et réquisitions des commissaires de la Convention aux frontières des Pyrénées. »
      Locuteur: Cambon
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Dubois-Crancé
      chaussons de laine et une paire de bracelets de laine; le projet de décret est ainsi conçu : chaussons de laine et une paire de bracelets de laine; le projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Dubois-Crancé
      Citoyens, le ministre de la guerre nous a proposé une mesure destinée à soulager les braves aéfenseurs de la République; il suffira à votre comité de vous l'énoncer pour obtenir votre atten...
      ...e bienveillance. Le comité vous propose de faire donner à chacun des soldats employés sur les frontières une paire de chaussons de laine épaisse, afin que, rentrés le soi...
      Citoyens, le ministre de la guerre nous a proposé une mesure destinée à soulager les braves aéfenseurs de la République; il suffira à votre comité de vous l'énoncer pour obtenir votre attention et votre bienveillance. Le comité vous propose de faire donner à chacun des soldats employés sur les frontières une paire de chaussons de laine épaisse, afin que, rentrés le soir dans leurs tentes, ils puissent, en quittant leurs souliers, faire sécher leur...
      Locuteur: Dubois-Crancé
      Un grand nombre de membres : Ce n'est pas une, mais deux p... Un grand nombre de membres : Ce n'est pas une, mais deux paires qu'il leur faut et l'Assemblée votera d'acclamation ces fournitures.
      Locuteur: Dubois-Crancé
      ...mité vous propose encore, vu la rigueur de la saison dans laquelle les victoires se suivent, de donner à chague soldat une paire de bracelets de laine, vulgairement dits mitons ; ces bracelets sont très bons pour empêcher les bras de s'engourdir par le froid, qui ensuite s... , rapporteur. Votre comité vous propose encore, vu la rigueur de la saison dans laquelle les victoires se suivent, de donner à chague soldat une paire de bracelets de laine, vulgairement dits mitons ; ces bracelets sont très bons pour empêcher les bras de s'engourdir par le froid, qui ensuite se communique à tout le corps.
      Locuteur: Dubois-Crancé
      Voici le projet de décret : Voici le projet de décret :
      Locuteur: Dubois-Crancé
      ...ntion nationale décrète que le ministre de la guerre fera livrer dans le plus bref délai, à toutes les troupes de la République française, et à titre de gratification : 1° deux paires de chaussons de laine épaisse ou demi chaussettes dépassant la cheville; 2° une paire de bracelets de laine destinés à leur garantir les poig...
      ...Convention nationale charge le ministre de la guerre de présenter l'aperçu de cette dépense extraordinaire au comité ...
      « La Convention nationale décrète que le ministre de la guerre fera livrer dans le plus bref délai, à toutes les troupes de la République française, et à titre de gratification : 1° deux paires de chaussons de laine épaisse ou demi chaussettes dépassant la cheville; 2° une paire de bracelets de laine destinés à leur garantir les poignets du froid. La Convention nationale charge le ministre de la guerre de présenter l'aperçu de cette dépense extraordinaire au comité des finances. »
      Locuteur: Dubois-Crancé
      (La Convention adopte le projet de décret.) (La Convention adopte le projet de décret.)
      Locuteur: Dubois-Crancé
      ...e s'il doit être permis aux volontaires de quitter leurs bataillons, pour s'incorp...
      ...hes ne doit pas être réglé sur la force de chaque armée.
      Un membre observe qu'il existe un grand abus dans nos armées ; il demande s'il doit être permis aux volontaires de quitter leurs bataillons, pour s'incorporer dans une compagnie franche, et si le nombre des compagnies franches ne doit pas être réglé sur la force de chaque armée.
      Locuteur: Dubois-Crancé
      (La Convention décrète que le comité de la guerre fera très incessamment son ra... (La Convention décrète que le comité de la guerre fera très incessamment son rapport sur ces deux objets.)
      Locuteur: Dubois-Crancé
      Un autre membre propose de renvoyer aussi au comité de marine l'examen de cette question ; s'il ne convient pas que les officiers de marine suspendus ne puissent être compr... Un autre membre propose de renvoyer aussi au comité de marine l'examen de cette question ; s'il ne convient pas que les officiers de marine suspendus ne puissent être compris dans les états, sauf leur retraite.
      Locuteur: Le Président
      L'ordre du jour appelle la suite de la discussion du projet de décret sur Vinstruction publique. La Convention est-elle d'avis de reprendre cette discussion? L'ordre du jour appelle la suite de la discussion du projet de décret sur Vinstruction publique. La Convention est-elle d'avis de reprendre cette discussion?
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      ...ecrétaire soit, à son tour, dépositaire de la liste, reçoive les noms au commencement de la séance et délivre des numéros. demande qu'un mode d'inscription soit désormais fixé; que chaque secrétaire soit, à son tour, dépositaire de la liste, reçoive les noms au commencement de la séance et délivre des numéros.
      , au nom du comité de la guerre, fait un rapport et présente un projet de décret tendant à faire délivrer, à bref délai, à toutes les troupes de la République, deux paires de (1) Voy. ci-dessus, même séance, p. 351, la lettre des commissaires de la Convention aux frontières des Pyréné... , au nom du comité de la guerre, fait un rapport et présente un projet de décret tendant à faire délivrer, à bref délai, à toutes les troupes de la République, deux paires de (1) Voy. ci-dessus, même séance, p. 351, la lettre des commissaires de la Convention aux frontières des Pyrénées.

      Séance du samedi 22 décembre 1792

      page 361
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      ...La Convention nationale, ouï le rapport de son comité des domaines, qui lui a rendu le compte : 1° de l'arrêté du directoire du district de Blois, du 15 septembre dernier, qui fai...
      ... sieur Mesnard, échangiste d'une partie de la forêt domaniale de Blois, de faire aucune coupe ni aucun acte de propriété dans ladite forêt, faute par lui de s'être conformé aux dispositions de.la loi du 22 novembre 1790 ; 2° de la pétition du sieur Mesnard, tendant à être autorisé à faire faire la coupe de bois qui échoit cette année, décrète :
      « La Convention nationale, ouï le rapport de son comité des domaines, qui lui a rendu le compte : 1° de l'arrêté du directoire du district de Blois, du 15 septembre dernier, qui fait défense au sieur Mesnard, échangiste d'une partie de la forêt domaniale de Blois, de faire aucune coupe ni aucun acte de propriété dans ladite forêt, faute par lui de s'être conformé aux dispositions de.la loi du 22 novembre 1790 ; 2° de la pétition du sieur Mesnard, tendant à être autorisé à faire faire la coupe de bois qui échoit cette année, décrète :
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      ..., fait un rapport et présente un projet de décret au sujet d'un différend survenu entre le sieur Mes-nardy échangiste d'une partie de la forêt domaniale de Blois et le directoire du district de cette ville ; le projet de décret est ainsi conçu : . Un membre, au nom .du comité des domaines, fait un rapport et présente un projet de décret au sujet d'un différend survenu entre le sieur Mes-nardy échangiste d'une partie de la forêt domaniale de Blois et le directoire du district de cette ville ; le projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      ...dé par-devant le directoire du district de Blois, sur affiches et publications, po...
      ...snard, ou lui dûment appelé, à la vente de la coupe de bois dont il s'agit.
      « Il sera procédé par-devant le directoire du district de Blois, sur affiches et publications, poursuite et diligence du procureur syndic, en présence du sieur Mesnard, ou lui dûment appelé, à la vente de la coupe de bois dont il s'agit.
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      « Le prix de cette vente sera mis en séquestre entre...
      ...nationale aura prononcé sur la validité de l'échange, d'après la vérification et examen des titres, conformément à l'article 34 de la loi du 22 novembre 1790. »
      « Le prix de cette vente sera mis en séquestre entre les mains du receveur du district, pour être remis, sans frais, à qui sera ordonné, après que la Convention nationale aura prononcé sur la validité de l'échange, d'après la vérification et examen des titres, conformément à l'article 34 de la loi du 22 novembre 1790. »
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
  • Tome 56 : Du 28 décembre 1792 au 11 janvier 1793 1 résultat
    • Séance du mardi 1 janvier 1793

      - search term matches: (10)

      Séance du mardi 1 janvier 1793

      page 105
      Locuteur: Meynard
      Paris, le 1er janvier 1793, l'an IIe de la République française. Paris, le 1er janvier 1793, l'an IIe de la République française.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...riote hollandais qui réclame un secours de la République française pour secouer le... , secrétaire. Le bureau est saisi d'une lettre d'un patriote hollandais qui réclame un secours de la République française pour secouer le joug du despote stadhouder. Cette lettre est anonyme et est datée d'Amsterdam.
      Locuteur: Bréard
      s'oppose et à la lecture de cette lettre et au renvoi au comité dip... s'oppose et à la lecture de cette lettre et au renvoi au comité diplomatique; il demande l'ordre du jour,
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      1° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, qui porte que les administrateurs du département de la Dordogne demandent que, pour un temp...
      ...conseil qui seront spécialement chargés de tout ce qui pourra avoir trait à la ven...
      1° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, qui porte que les administrateurs du département de la Dordogne demandent que, pour un temps limité, il soit adjoint à leur directoire deux membres du conseil qui seront spécialement chargés de tout ce qui pourra avoir trait à la vente des biens des émigrés, et qu'il soit assigné un traitement à ces deux membres...
      Locuteur: Meynard
      (La Convention ordonne le renvoi de cette lettre au comité d'aliénation.) (La Convention ordonne le renvoi de cette lettre au comité d'aliénation.)
      Locuteur: Meynard
      2° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer copie d'une lettre du général Custine, au ministre de l'intérieur, et de celle du procureur syndic du district de Wissembourg à ce général. 2° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer copie d'une lettre du général Custine, au ministre de l'intérieur, et de celle du procureur syndic du district de Wissembourg à ce général.
      Locuteur: Meynard
      Suit la teneur de ces trois pièces : Suit la teneur de ces trois pièces :
      Locuteur: Meynard
      Pache, ministre de la guerre, au président de la Convention nationale. Pache, ministre de la guerre, au président de la Convention nationale.
      Locuteur: Meynard
      « Je mets sous les yeux de la Convention nationale copie de la lettre écrite par le général Custine au ministre de l'intérieur et que ce dernier m'a fait ... « Je mets sous les yeux de la Convention nationale copie de la lettre écrite par le général Custine au ministre de l'intérieur et que ce dernier m'a fait passer.
      Locuteur: Meynard
      ...u patriotisme des habitants du district de Wissembourg; c'est aux législateurs de la France, c'est à la République entière à l'apprécier et à leur payer le juste tribut de reconnaissance que leur a mérité la générosité avec laquelle ils ont pourvu aux besoins de nos braves frères d'armes en leur fourn... « Je ne chercherai point à faire l'éloge du patriotisme des habitants du district de Wissembourg; c'est aux législateurs de la France, c'est à la République entière à l'apprécier et à leur payer le juste tribut de reconnaissance que leur a mérité la générosité avec laquelle ils ont pourvu aux besoins de nos braves frères d'armes en leur fournissant des bas, des chemises, souliers et autres vêtements.
      Locuteur: Meynard
      rait lès engager à imiter le district de Wissembourg. rait lès engager à imiter le district de Wissembourg.
      Locuteur: Meynard
      « Le ministre de la guerre, « Signé : Pache. » (Vifs app... « Le ministre de la guerre, « Signé : Pache. » (Vifs applaudissements ):
      Locuteur: Meynard
      Copie de la lettre du général Custine au ministre de l'intérieur, datée de Mayenne, le 25 décembre 1792, Van I"T de la République française. Copie de la lettre du général Custine au ministre de l'intérieur, datée de Mayenne, le 25 décembre 1792, Van I"T de la République française.
      Locuteur: Meynard
      « 1° Copie de la lettre qui m'a été écrite le 20 de ce mois par le citoyen Grimmer, procureur syndic du district de Wissembourg ; « 1° Copie de la lettre qui m'a été écrite le 20 de ce mois par le citoyen Grimmer, procureur syndic du district de Wissembourg ;
      Locuteur: Meynard
      ...uisition que j'ai adressée aux préposés de la douane nationale du commerce extérieur pour l'exemption des droits de sortie de la République des objets qui forment le don patriotique des citoyens du district de Wissembourg aux soldats de l'armée que je commande. « 3°Et la réquisition que j'ai adressée aux préposés de la douane nationale du commerce extérieur pour l'exemption des droits de sortie de la République des objets qui forment le don patriotique des citoyens du district de Wissembourg aux soldats de l'armée que je commande.
      Locuteur: Meynard
      ... lettre du procureur syndic du district de Wissembourg que les habitants du distri...
      ...rs et autres vêtements pour les soldats de l'armée que je commande. Vous verrez pa...
      ...sentant tout le prix et toute l'utilité de cette action, i'ai répondu aux citoyens du district de Wissembourg que je pressentais que la C...
      ...oposera à l'admiration et à l'imitation de tous les autres districts de la République.
      « Citoyen ministre, vous verrez par la lettre du procureur syndic du district de Wissembourg que les habitants du district ont envoyé au directoire des chemises, l>as, souliers et autres vêtements pour les soldats de l'armée que je commande. Vous verrez par ma lettre que, sentant tout le prix et toute l'utilité de cette action, i'ai répondu aux citoyens du district de Wissembourg que je pressentais que la Convention nationale, dans sa justice, en apprenant cette action, la proposera à l'admiration et à l'imitation de tous les autres districts de la République.
      Locuteur: Meynard
      « Citoyen ministre, cette approbation de la Convention nationale, toute honorabl... « Citoyen ministre, cette approbation de la Convention nationale, toute honorable qu'elle serait, est bien méritée.
      Locuteur: Meynard
      ...ra; elle sauvera la vie à une multitude de soldats, qui, faute de ces secours, périraient infailliblement...
      ...rs fourni par tous les autres districts de la la République, je puis le dire, sauv...
      ...st que plus belle ; et combien elle est précieuse pour les effets qu'elle produira; elle sauvera la vie à une multitude de soldats, qui, faute de ces secours, périraient infailliblement, et un semblable secours fourni par tous les autres districts de la la République, je puis le dire, sauverait une partieconsidérable des armées, en leur épargnant les maladies qu'engen...
      Locuteur: Meynard
      ...e, à proposer à la Convention nationale de décréter que, par cette action aussi be...
      ...le que simple, les citoyens du district de Wissembourg ont bien mérité de la patrie et qu'elle invite tous les citoyens des autres districts à mériter de même en portant à l'envi des uns des au...
      ...bien funeste, nudité des braves soldats de la République.
      « En conséquence, je vous invite, citoyen ministre, à proposer à la Convention nationale de décréter que, par cette action aussi belle et aussi utile que simple, les citoyens du district de Wissembourg ont bien mérité de la patrie et qu'elle invite tous les citoyens des autres districts à mériter de même en portant à l'envi des uns des autres, ce qu'ils pourront en souliers, bas, chemises et autres vêtements.pour couvrir l'honorable mais bien douloureuse et bien funeste, nudité des braves soldats de la République.
      Locuteur: Meynard
      ...stre, à vous concerter avec le ministre de la guerre pour la répartition et l'envo... « Je vous invite, en outre, citoyen ministre, à vous concerter avec le ministre de la guerre pour la répartition et l'envoi le plus prompt aux différentes armées des objets qui leur auront été donnés pa...
      PRÉSIDENCE DE TREILHARD, président. PRÉSIDENCE DE TREILHARD, président.
      « Une marque éclatante de satisfaction de la Convention nationale serait un encouragement aux autres sections de la République qui pour- (1) Archives na... « Une marque éclatante de satisfaction de la Convention nationale serait un encouragement aux autres sections de la République qui pour- (1) Archives nationales, Carton G 244, chemise 309.

      Séance du mardi 1 janvier 1793

      page 106
      Locuteur: Meynard
      Copie de ta lettre, du procureur syndic }du district de Wissembourg au général Custine (1). Copie de ta lettre, du procureur syndic }du district de Wissembourg au général Custine (1).
      Locuteur: Meynard
      « Au nom de là Société des amis de la liberté et de l'égalité, j'ai l'honneur de vous écrire, citoyen général, que pénétrés de ce que souffrent nos braves défenseurs,...
      ...des contributions pour les bons soldats de notre République, qui affrontent tous l...
      « Au nom de là Société des amis de la liberté et de l'égalité, j'ai l'honneur de vous écrire, citoyen général, que pénétrés de ce que souffrent nos braves défenseurs, nous avons clièrché, dans tout notre district, à avoir des contributions pour les bons soldats de notre République, qui affrontent tous les dangers pour la bonne cause française?Une-très grande partie, efrmème la majo...
      Locuteur: Meynard
      « J'ai lihonneur de vous; prévenir, général, et de vous prier en même temps de m'adresser au plus tôt un ordre de votre part, comme quoi tout ceci, passa...
      ...ée pourJlayence, -doit sortir librement de la République, sans que-les gardes et p...
      ...a société dont vous-êtes membre,,désire;de pouvoir faire passer les objets nécessa...
      ...ral ; iet mon vœu ardent et cordial est de vous revoir bientôt, couropné de lauriers contre nos ennemis, comme tous...
      « J'ai lihonneur de vous; prévenir, général, et de vous prier en même temps de m'adresser au plus tôt un ordre de votre part, comme quoi tout ceci, passant à,; 1>'armée pourJlayence, -doit sortir librement de la République, sans que-les gardes et préposés à la douane nationale du commerce extérieur puissent arrêter un tel transport. La société dont vous-êtes membre,,désire;de pouvoir faire passer les objets nécessaires au plus vite à leur destination, d'autant plus que la saison les j rend imp...
      ...nds votre réponse et vos ordres à cet effet, avec le premier courrier, imon général ; iet mon vœu ardent et cordial est de vous revoir bientôt, couropné de lauriers contre nos ennemis, comme tous les bons citoyens vous ont préparés, et tous prépareront pour votre retour trio...
      Locuteur: Meynard
      ...ur syndic et auçc citoyens du district" de' Wissembourg (^.i Copie d'une 'lettre du général Custine au procureur syndic et auçc citoyens du district" de' Wissembourg (^.i
      Locuteur: Meynard
      ...me demandez pour l'exemption des droits de sortie du don patriotique fait par les citoyens de votre district aux^soldats. de l'armée que je commande. Je vous envoie, de plus, un ordre au commandant de Wissembourg de fournir àoe convoi une escorte;, et vou...
      ...don fraternel, citoyens vraiment dignes de-ce nom, ^recevez nos remerciements au nom -de la bonne arméeque je m'honore de commander. Je vous le jure,; elle mérit...
      « Bon citoyen, je vous envoie la réquisition que vous me demandez pour l'exemption des droits de sortie du don patriotique fait par les citoyens de votre district aux^soldats. de l'armée que je commande. Je vous envoie, de plus, un ordre au commandant de Wissembourg de fournir àoe convoi une escorte;, et vous tous, bons citoyens, qui avez fourni le don patriotique, ce don fraternel, citoyens vraiment dignes de-ce nom, ^recevez nos remerciements au nom -de la bonne arméeque je m'honore de commander. Je vous le jure,; elle mérite, par son-courage et «és travaux, le. secours que lui donne votre fraternité, e...
      Locuteur: Meynard
      ... est, par sa simplicité même, au-dessus de tout éloge. Ib n'appartient qu'à la Convention nationale de la louer dignement. Je lui en fais part...
      ...oposera à l'admiration et à l'imitation de tous les autres districts de la République. »
      « Citoyen, votre action bonne et simple est, par sa simplicité même, au-dessus de tout éloge. Ib n'appartient qu'à la Convention nationale de la louer dignement. Je lui en fais part et je pressens que, dans sa justice, en apprenant votre conduite, elle la proposera à l'admiration et à l'imitation de tous les autres districts de la République. »
      Locuteur: Meynard
      ... lettre du général Custine fait mention de la réquisition qu'il a été obligé de faire aux préposés :de la douane nationale du commerce extérieur, pour l'exemption des droits de sortie de la ; République, des objets qui forment le don patriotique du district de Wissembourg. Je demande que l'Assemblée décrète le renvoi de cette lettre au conseil exécutif provis...
      ... mesures afin que des dons patriotiques de ce genre ne soient pas retardés à l'ave...
      Un membre.: La lettre du général Custine fait mention de la réquisition qu'il a été obligé de faire aux préposés :de la douane nationale du commerce extérieur, pour l'exemption des droits de sortie de la ; République, des objets qui forment le don patriotique du district de Wissembourg. Je demande que l'Assemblée décrète le renvoi de cette lettre au conseil exécutif provisoire, pour quMl prenne .des mesures afin que des dons patriotiques de ce genre ne soient pas retardés à l'avenir par la réclamation des préposés des douanes nationales,
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      3° Lettre de,Roland, ministre de l'intérieur, qui annonce ique l'administration du département de la Vienne demande que la connaissance de l'affaire concernant la taxe arbitrairement faite des blés dans le district de Montmorillon, soit attribuée au tribunal du district de Poitiers. 3° Lettre de,Roland, ministre de l'intérieur, qui annonce ique l'administration du département de la Vienne demande que la connaissance de l'affaire concernant la taxe arbitrairement faite des blés dans le district de Montmorillon, soit attribuée au tribunal du district de Poitiers.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...tionale renvoie la demande à son comité de législation, pour en faire un rapport l... (La Convention nationale renvoie la demande à son comité de législation, pour en faire un rapport le lendemain.)
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ... dit-il, par méprise .avecjes officiers de son régiment, déportés par |es commissa... ...oyen Girard, sergent au ci-devant régirent du Cap, détenu à l'Abbaye, et arrêté, dit-il, par méprise .avecjes officiers de son régiment, déportés par |es commissaires civils délégués à Saint-Domingue, qui demande son élargissement.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...Convention renvpie la lettre au comité, de législation pour faire un rapport jeudi... (La Convention renvpie la lettre au comité, de législation pour faire un rapport jeudi sur la demande du citoyen Girard.)'
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ... du Cap, il y avait plusieurs personnes de l'équipage arrêtées sans cause légitime...
      ...s Hè l'Abbaye; je demande que le comité de législation, à propos de cette affaire, nous; fasse un rapport g...
      ... Lettre des citoyens Grégoire,, Hérault de Sé-chelles, Jagot et Simond, commissaires de la Convention pour l'organisation du dé...
      ...cier d'artillerie concernant le service de cette troupe, dans lequel il indique am...
      Un membre : J'obserye que, lors du débarquement des officiers du Cap, il y avait plusieurs personnes de l'équipage arrêtées sans cause légitime avec eux et amenées aux prisons Hè l'Abbaye; je demande que le comité de législation, à propos de cette affaire, nous; fasse un rapport général sur toutes ces détentions injustes. (La Convention adopte cette proposition.) ;5° Lettre des citoyens Grégoire,, Hérault de Sé-chelles, Jagot et Simond, commissaires de la Convention pour l'organisation du département du Mont-Blanc, à ; laquelle est joint un mémoire d'un officier d'artillerie concernant le service de cette troupe, dans lequel il indique amp;ussi des abus et des dilapidations.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...ie ces deux pièces à ses comités réunis de la guerre et des finances.) (La Convention renvoie ces deux pièces à ses comités réunis de la guerre et des finances.)
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      6° Lettre de Ganatrministre de la justice^ relative aux dispositions à ordonner pour le concours aux fins de l'établissement des notaires publics. 6° Lettre de Ganatrministre de la justice^ relative aux dispositions à ordonner pour le concours aux fins de l'établissement des notaires publics.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...oie ces propositions aux comités réunis de législation ét de division.) (La Convention renvoie ces propositions aux comités réunis de législation ét de division.)
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Un membre : Je demande à la Convention de décréter que son comité de liquidation.lui présentera incessamment ûn projet de décret pour lever la suspension apportée à la liquidation des offices de notaires. (I*a Convention décrète cette proposition.) 7° Lettre de Garat, ministre de -ta justice, qui rend compte de l'état de la procédure exercée contre les assassins du citoyen Couses, garde général de la maîtrise des eaux et forêts de Gaudebec. Un membre : Je demande à la Convention de décréter que son comité de liquidation.lui présentera incessamment ûn projet de décret pour lever la suspension apportée à la liquidation des offices de notaires. (I*a Convention décrète cette proposition.) 7° Lettre de Garat, ministre de -ta justice, qui rend compte de l'état de la procédure exercée contre les assassins du citoyen Couses, garde général de la maîtrise des eaux et forêts de Gaudebec.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      8° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, 8° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur,
      ...orable d'un don patriotique du district de Wissembourg fait à l'armée du.général C...
      ...voi du procès-verbal à l'administration de «cê district, et que copie au long de la lettre du procureur syndic sera insérée dans le Bulletin.) (1) Bulletin de la Convention Ju mardi 1er janvier 1793.
      (La Convention décrète la mention honorable d'un don patriotique du district de Wissembourg fait à l'armée du.général Custine; elle ordonne l'envoi du procès-verbal à l'administration de «cê district, et que copie au long de la lettre du procureur syndic sera insérée dans le Bulletin.) (1) Bulletin de la Convention Ju mardi 1er janvier 1793.

      Séance du mardi 1 janvier 1793

      page 107
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      qui demande, en faveur de ceux qu i ont volé à la défense de la patrie et qui pourraient concourir pour des places de notaires,.la prorogation du délai fixé ... qui demande, en faveur de ceux qu i ont volé à la défense de la patrie et qui pourraient concourir pour des places de notaires,.la prorogation du délai fixé par la loi du 31 août dernier.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...Convention renvoie la demande au comité de?législation et de division réunis.) (La Convention renvoie la demande au comité de?législation et de division réunis.)
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      9° Lettre de Clavière, ministre des contributions pu...
      ...lée un mémoire relatif à la liquidation de la ferme et de la régie générales (1).
      9° Lettre de Clavière, ministre des contributions publiques, qui adresse à l'Assemblée un mémoire relatif à la liquidation de la ferme et de la régie générales (1).
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      10Lettre du conseil général de là commune de Lorient, qui expose qu'en conformité du...
      ...nommé Lacarrière,: ci-devant commandant de la flûte la Bienvenue; cette lettre est...
      10Lettre du conseil général de là commune de Lorient, qui expose qu'en conformité du décret du 21 décembre dernier, il. a fait arrêter et conduire à Paris le nommé Lacarrière,: ci-devant commandant de la flûte la Bienvenue; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      Lorient, le 28 décembre 1792, llan Ier de la République française. Lorient, le 28 décembre 1792, llan Ier de la République française.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      « Le citoyen Bruye, lieutenant de vaisseau, commandant la frégate nationa...
      ...ée au port le 20 Jde ce mois, en retour de Saint-Domingue, nous a donné communication du journal de son expédition. Nous y avons remarqué q...
      ...mmandant la flûte ta Bienvenue, au lieu de la suivpe à Saint-Domingue, conformémen...
      « Le citoyen Bruye, lieutenant de vaisseau, commandant la frégate nationale la Semillante, arrivée au port le 20 Jde ce mois, en retour de Saint-Domingue, nous a donné communication du journal de son expédition. Nous y avons remarqué que le citoyen Lacarrière, commandant la flûte ta Bienvenue, au lieu de la suivpe à Saint-Domingue, conformément -au signai qui lui avait été fait, Pavait abandonné, ayant à son bord environ ...
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ..., et s'y étant embarqué avec,une partie de l'équipage de la Binvenuë et des 400 hommes du 44e régiment, a mouillé hier au soir en rade de l'Armor, dans l'intention d'entrer aujourd'hui dans le port de Lorient. ...ristophe,) ayant frété dans son île un bâtiment anglais nommé ia Nouvelle Albion, et s'y étant embarqué avec,une partie de l'équipage de la Binvenuë et des 400 hommes du 44e régiment, a mouillé hier au soir en rade de l'Armor, dans l'intention d'entrer aujourd'hui dans le port de Lorient.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ... ce citoyen, nous avons cru qu'il était de notre devoir de nous assurer de lui et de le faire conduire à Paris, sous bonne et sûre escorte, conformément au décret de la Convention nationale du 11 de ce mois, dont les dispositions nous ont... ...circonstance et attendu le fait que le capitaine Bruys impute dans son journal à ce citoyen, nous avons cru qu'il était de notre devoir de nous assurer de lui et de le faire conduire à Paris, sous bonne et sûre escorte, conformément au décret de la Convention nationale du 11 de ce mois, dont les dispositions nous ont paru applicables au citoyen.Lacarrière.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...unicipaux et membres du conseil général de la commune de Lorient. » «i Les officiers municipaux et membres du conseil général de la commune de Lorient. »
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...nvoie la lettre aux comités colonial et de marine réunis, avec charge d'entendre le nommé Lacarrière et de! faire ensuite à la Convention nationale rapport de ses réponses.) (La Convention renvoie la lettre aux comités colonial et de marine réunis, avec charge d'entendre le nommé Lacarrière et de! faire ensuite à la Convention nationale rapport de ses réponses.)
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      2° Lettre de Roland, ministre de'l'intérieur, re-lative à l'indemnité à accorder-aux administrateurs de département et de district pendant le temps de la permanence. . 2° Lettre de Roland, ministre de'l'intérieur, re-lative à l'indemnité à accorder-aux administrateurs de département et de district pendant le temps de la permanence. .
      Locuteur: Gillet
      Le comité des finances s'est occupé de cette affaire et un rapport a été fait ... Le comité des finances s'est occupé de cette affaire et un rapport a été fait sur la ques-
      Locuteur: Gillet
      ... un rcipport {1 ) et présente un projet de décrét ai) sur l'indemnité à accorder aux membres des conseils généraux de département et de district ; il s'exprime ainsi : , au nom du comité des finances, tait un rcipport {1 ) et présente un projet de décrét ai) sur l'indemnité à accorder aux membres des conseils généraux de département et de district ; il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Gillet
      ...yens, lés membres des conseils généraux de département et de district réclament une indemnité pour leur séjour dans jle chef-lieu de l'administration, depuis l'époque où les dangers de la patrie les ont appelés à leur poste....
      ... Votre comité des finances a été chargé de vous rendre compte des pétitions qui vo...
      Citoyens, lés membres des conseils généraux de département et de district réclament une indemnité pour leur séjour dans jle chef-lieu de l'administration, depuis l'époque où les dangers de la patrie les ont appelés à leur poste. 'Plusieurs corps administratifs se sont déjà alloué cette indemnité, dans la su...
      ...êter ces désordres, en établissant à cet égard une règle uniforme et invariable. Votre comité des finances a été chargé de vous rendre compte des pétitions qui vous ont été adressées par différents corps administratifs.
      Locuteur: Gillet
      Le motif de cette distinction résulte de. la nature de leurs fonctions. Le directoire est cont...
      ...se faire à ses concitoyens le sacrifice de ce temps, et qu'une indemnité qui serait peu .de chose pour chaque administrateur, devie...
      Le motif de cette distinction résulte de. la nature de leurs fonctions. Le directoire est continuellement en activité ; les opérations qui lui sont confiées exigent un travai...
      ...delà d'un*mois. Les législateurs ont pensé qu'il n'est aucun citoyen qui ne puisse faire à ses concitoyens le sacrifice de ce temps, et qu'une indemnité qui serait peu .de chose pour chaque administrateur, deviendrait néanmoins une surcharge considérable pour les administrés.
      Locuteur: Gillet
      ...poque, leurs propres intérêts au «salut de la patrie. Leur séjour dans le chef-lieu de l'administration occasionne des dépense...
      ...nd nombre peut-être ne sont pas en état de supporter.
      Les administrateurs, fidèles à leur devoir, sacrifient, depuis cette époque, leurs propres intérêts au «salut de la patrie. Leur séjour dans le