Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-081 hits on 1792-090 hits on 1792-101 hits on 1792-110 hits on 1792-128 hits on 1793-016 hits on 1793-026 hits on 1793-030 hits on 1793-041 hits on 1793-058 hits on 1793-0615 hits on 1793-078 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 15 volumes
  • Tome 49 : Du 26 août au 15 septembre 1792 1 résultat
    • Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      - search term matches: (4)

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 252
      Locuteur: Rougier la Bergerie
      ...néral Biron ayant requis le département de l’Yonne de fournir 300 hommes, il s’en est présent... annonce que M. le général Biron ayant requis le département de l’Yonne de fournir 300 hommes, il s’en est présenté 975.
      Locuteur: Masuyer
      ...taillon des volontaires du départe-ment de Saône-et-Loire qui demande des armes po... donne lecture d'une adresse du quatrième bataillon des volontaires du départe-ment de Saône-et-Loire qui demande des armes pour marcher à l’ennemi.
      Locuteur: Choudieu
      ...latifs à des mouvements excités à cause de l'accaparement des grains dans les marc... ...crétaire, donne lecture d'une lettre d'un citoyen détenu en prison pour faits relatifs à des mouvements excités à cause de l'accaparement des grains dans les marchés, qui demande que l’Assemblée statue sur son sort.
      Locuteur: Marant
      observe que la section de Marseille a déjà sollicité à cet égard la décision de l’Assemblée. observe que la section de Marseille a déjà sollicité à cet égard la décision de l’Assemblée.
      Locuteur: Thuriot
      demande l’abolition et suppression de tous procès relatifs à ceux qui ont été...
      ...me temps que tous ceux qui auront donné de l’argent et ceux qui en auront reçu ne ...
      demande l’abolition et suppression de tous procès relatifs à ceux qui ont été compromis dans les mouvements excités à cause des grains. Il propose en même temps que tous ceux qui auront donné de l’argent et ceux qui en auront reçu ne participent point à l’amnistie.
      Locuteur: Thuriot
      ...lesquels des prétentions à la propriété de biens communaux ont donné lieu à des in... ...er à la libre circulation et vente des grains, et en faveur des citoyens contre lesquels des prétentions à la propriété de biens communaux ont donné lieu à des instructions criminelles, décrète qu’il y a urgence.
      Locuteur: Thuriot
      ...epuis le 14 juillet 1789, sous prétexte de violation des lois relatives à la libre... « Tous procès criminels et jugements contre des citoyens, depuis le 14 juillet 1789, sous prétexte de violation des lois relatives à la libre circulation et vente des grains, demeurent éteints et abolis.
      Locuteur: Thuriot
      « Sont exceptés de l’extinction et de l’abolition les procès et jugements contre les personnes qui ont donné ou reçu de l’argent pour s’opposer à la libre circ... « Sont exceptés de l’extinction et de l’abolition les procès et jugements contre les personnes qui ont donné ou reçu de l’argent pour s’opposer à la libre circulation ou vente des grains.
      Locuteur: Thuriot
      .... Boucher, juge au tribunal du district de Clermont, département de VOise/ est admis à la barre. M. Boucher, juge au tribunal du district de Clermont, département de VOise/ est admis à la barre.
      Locuteur: Thuriot
      ... citoyen armé et équipé pour la défense de la patrie et exprime ses regrets de ne pouvoir aller combattre avec lui les ennemis de la liberté. (Applaudissements.) 11 présente un citoyen armé et équipé pour la défense de la patrie et exprime ses regrets de ne pouvoir aller combattre avec lui les ennemis de la liberté. (Applaudissements.)
      Locuteur: Le Président
      ...le donateur et lui accorde les honneurs de la séance. remercie le donateur et lui accorde les honneurs de la séance.
      Locuteur: Haussmann
      donne lecture d'une adresse de dix-huit paroisses du canton de Magny, portant adhésion à tous les décrets de l’Assemblée nationale rendus depuis le ... donne lecture d'une adresse de dix-huit paroisses du canton de Magny, portant adhésion à tous les décrets de l’Assemblée nationale rendus depuis le 10 août.
      Locuteur: Chabot
      au nom des citoyens de la ville et canton de Blois, réunis en assemblées primaires, prête le serment de soutenir la liberté et Légalité jusau’à... au nom des citoyens de la ville et canton de Blois, réunis en assemblées primaires, prête le serment de soutenir la liberté et Légalité jusau’à la mort et adhère aux décrets rendus depuis le 10 août par l’Assemblée.
      Locuteur: Chabot
      ...s volontaires nationaux dii département de Mayenne-et-Loire est introduite à la ba... Une députation des volontaires nationaux dii département de Mayenne-et-Loire est introduite à la barre.
      Suite de la séance permanente. Suite de la séance permanente.
      PRÉSIDENCE DE MM. FRANÇAIS (DE NANTES) ET DE FRANÇOIS (DE NEüFCHATEAü), anciens présidents. PRÉSIDENCE DE MM. FRANÇAIS (DE NANTES) ET DE FRANÇOIS (DE NEüFCHATEAü), anciens présidents.
      PRÉSIDENCE DE M. FRANÇAIS (DE NANTES). PRÉSIDENCE DE M. FRANÇAIS (DE NANTES).
      ... est reprise à sept heures du soir.) Un de MM. les secrétaires donne lecture des p... (La séance est reprise à sept heures du soir.) Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances des21 et 24 août 1792. (L’Assemblée en adopte la rédac...

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 253
      Locuteur: Chabot
      il/. Cordier, d'Angers, orateur de la députation, s’exprime ainsi : il/. Cordier, d'Angers, orateur de la députation, s’exprime ainsi :
      Locuteur: Chabot
      Le commandant de la ville de Verdifn et du bataillon de Mayenne-et-Loire a juré de ne rendre cette place qu’à la mort. Ce ...
      ...r. Nous aussi, nous sommes du bataillon de Mayenne-et-Loire, et nous demandons de rejoindre nos camarades et de combattre avec eux jusqu’à la mort. (Ap...
      Le commandant de la ville de Verdifn et du bataillon de Mayenne-et-Loire a juré de ne rendre cette place qu’à la mort. Ce serment a retenti jusqu’à notre cœur. Nous aussi, nous sommes du bataillon de Mayenne-et-Loire, et nous demandons de rejoindre nos camarades et de combattre avec eux jusqu’à la mort. (Applaudissements.)
      Locuteur: Chabot
      ..., législateurs, des armes ! Nous jurons de ne revenir qu’après avoir triomphé des ennemis de la liberté et de l’égalité (Nouveaux applaudissements.) Des armes, législateurs, des armes ! Nous jurons de ne revenir qu’après avoir triomphé des ennemis de la liberté et de l’égalité (Nouveaux applaudissements.)
      Locuteur: Le Président
      ...ur et invite la députation aux honneurs de la séance. répond à l’orateur et invite la députation aux honneurs de la séance.
      Locuteur: Le Président
      il/. Cordier, orateur de la députation, reprenant la parole: Qua...
      ...s sera bien doux d’obtenir les honneurs de votre séance ; mais dans ce moment notre premier objet est d’avoir des armes et de partir.
      il/. Cordier, orateur de la députation, reprenant la parole: Quand nous aurons vaincu l’ennemi, sans doute il nous sera bien doux d’obtenir les honneurs de votre séance ; mais dans ce moment notre premier objet est d’avoir des armes et de partir.
      Locuteur: Choudleu
      Qu’il me soit permis de profiter de cette occasion pour faire connaître à l...
      ...élicatesse des volontaires du bataillon de Mayenne-et-Loire. Ils m’ont fait parvenir le fruit de leurs épargnes; ils m’ont chargé de les faire passer à leurs parents, de les consoler, en leur disant u’ils étai...
      Qu’il me soit permis de profiter de cette occasion pour faire connaître à l’Assemblée le dévouement et la généreuse délicatesse des volontaires du bataillon de Mayenne-et-Loire. Ils m’ont fait parvenir le fruit de leurs épargnes; ils m’ont chargé de les faire passer à leurs parents, de les consoler, en leur disant u’ils étaient morts pour la patrie. (Vifs applau-issements.)
      Locuteur: Choudleu
      ...e l’Assemblée ordonne mention honorable de l’héroïsme des volontaires de Mayenne-et-Loire, et qu’elle charge le pouvoir exécutif de donner des armes à ceux qui viennent de se présenter à la barre, de manière qu’ils puissent partir demain. Je demande que l’Assemblée ordonne mention honorable de l’héroïsme des volontaires de Mayenne-et-Loire, et qu’elle charge le pouvoir exécutif de donner des armes à ceux qui viennent de se présenter à la barre, de manière qu’ils puissent partir demain.
      Locuteur: Choudleu
      ...ale applaudit au dévouement patriotique de ces jeunes citoyens, décrète la mention... (L’Assemblée nationale applaudit au dévouement patriotique de ces jeunes citoyens, décrète la mention honorable et renvoie au pouvoir exécutif pour les armer.)
      Locuteur: Jacob Dupont
      au nom du comité de l'ordinaire des finances, présente un projet de décret tendant à faire payer, sans ordre de numéro, à tous ceux qui partentpour les...
      ...leur sont dues par la nation; ce projet de décret est ainsi conçu :
      au nom du comité de l'ordinaire des finances, présente un projet de décret tendant à faire payer, sans ordre de numéro, à tous ceux qui partentpour les frontières, les arrérages des rentes qui leur sont dues par la nation; ce projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Jacob Dupont
      ... nationale, considérant qu’il est juste de donner promptement des facilités aux ci... « L’Assemblée nationale, considérant qu’il est juste de donner promptement des facilités aux citoyens qui ont des rentes sur l’Etat et qui partent pour les frontières, décrète...
      Locuteur: Jacob Dupont
      ...es citoyens qui partiront dans le cours de cette semaine pour les frontières, et a...
      ... payés, à toutes lettres et sans délai, de tout ce qui est échu jusqu’au 1er juill...
      ...tificats des sections, qui justifieront de l’enrôlement desdits citoyens, lesquels...
      ...écrète l’urgence, puis adopte le projet de décret.)
      « Les citoyens qui partiront dans le cours de cette semaine pour les frontières, et auxquels il est dû des rentes par la nation, seront payés, à toutes lettres et sans délai, de tout ce qui est échu jusqu’au 1er juillet dernier. Les payeurs des rentes se feront représenter les certificats des sections, qui justifieront de l’enrôlement desdits citoyens, lesquels seront joints aux autres pièces exigées par les lois précédentes. » (L’Assemblée décrète l’urgence, puis adopte le projet de décret.)
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      présente un projet de décret (1) sur les droits d’enregistrem... présente un projet de décret (1) sur les droits d’enregistrement ; il s’exprime ainsi :
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Messieurs, je viens, au nom de votre comité de l’ordinaire des finances, vous entreten... Messieurs, je viens, au nom de votre comité de l’ordinaire des finances, vous entretenir d’un objet important, et dans ses rapports avec la fortune nationale et dans ...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...’a point assez fait sentir la nécessité de diviser une somme considérable de contributions en impôts directs et en i... Lorsque l’Assemblée nationale constituante a parlé des impôts en général, elle n’a point assez fait sentir la nécessité de diviser une somme considérable de contributions en impôts directs et en impôts indirects; elle n’a point assez fait connaître les avantages et les inconv...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Toutes choses provenant de la terre, il ne faut qu’un seul impôt. Telle est l’opinion de quelques-uns ; elle serait fondée, sans doute, si les terres de l’Empire étaient toutes de même qualité, divisées par égale portion entre chaque individu, de sorte qu’aucjwi des membres de la grande famille ne fût plus riche qu’un autre; mais, s’il est vrai de dire qu’en dernière analyse tous les im...
      ...ment sur les propriétaires. 11 est aisé de voir, par exemple, que l’impôt territorial n’atteint nullement la fortune de l’armateur, du négociant, du marchand d...
      ...iner ici quel est le genre et l’étendue de commerce qui conviennent dans un pays l...
      ...véritablement le nombre des jouissances de leurs concitoyens; que, par cette raiso...
      ...vernement sur la nécessité ou l’utilité de leur com^ inerce*
      Toutes choses provenant de la terre, il ne faut qu’un seul impôt. Telle est l’opinion de quelques-uns ; elle serait fondée, sans doute, si les terres de l’Empire étaient toutes de même qualité, divisées par égale portion entre chaque individu, de sorte qu’aucjwi des membres de la grande famille ne fût plus riche qu’un autre; mais, s’il est vrai de dire qu’en dernière analyse tous les impôts proviennent des productions, il serait faux d’en conclure qu’ils portent tous également sur les propriétaires. 11 est aisé de voir, par exemple, que l’impôt territorial n’atteint nullement la fortune de l’armateur, du négociant, du marchand dont le commerce consiste en objets d’un autre climat; car, comme les hommes indu...
      ...ayeraient aucune contribution sur les bénéfices qu’il font; et sans vouloir examiner ici quel est le genre et l’étendue de commerce qui conviennent dans un pays libre, je dis que les négociants dont je parle accroissent véritablement le nombre des jouissances de leurs concitoyens; que, par cette raison, le fisc doit les atteindre, et qu’il doit peser plus ou moins sur eux d’après les principes du gouvernement sur la nécessité ou l’utilité de leur com^ inerce*
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...ue la classe des citoyens dont je viens de vous entretenir, échapperait totalement... ...e voudraient qu’un seul impôt, l’impôt territorial, puisqu’ils n’ont pas prévu que la classe des citoyens dont je viens de vous entretenir, échapperait totalement à la contribution.
      au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait un rappo... au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait un rapport (1) et (1) Bibliothèque nationale : Assemblée législative, Contributions publ...
      ...enant je les suis dans les conséquences de leurs abstractions métaphysiques, je ne...
      ...e, qui d’un principe incontestable tire de fausses conséquences. En effet, Messieurs, la régularité du recouvrement de l’impôt territorial suppose au moins des récoltes communes et de l’économie dans les redevables; or, une mauvaise année, une mortalité de bestiaux, des maladies, les dépenses et la perte de temps qu’exige une famille naissante et...
      ...tement pressés par les premiers besoins de la vie, auraient toujours la possibilité de faire ou (1) Bibliothèque nationale : A...
      Si maintenant je les suis dans les conséquences de leurs abstractions métaphysiques, je ne vois que les procédés d’une imagination systématique, qui d’un principe incontestable tire de fausses conséquences. En effet, Messieurs, la régularité du recouvrement de l’impôt territorial suppose au moins des récoltes communes et de l’économie dans les redevables; or, une mauvaise année, une mortalité de bestiaux, des maladies, les dépenses et la perte de temps qu’exige une famille naissante et nombreuse, sont autant d’obstacles à l’aisance du propriétaire ; et peut-on cro...
      ... vieillards accablés sous le poids des ans, que des infirmes, que des hommes fortement pressés par les premiers besoins de la vie, auraient toujours la possibilité de faire ou (1) Bibliothèque nationale : Assemblée législative, J Contributions publiques, n0 24.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 254
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...té des droits pour l’enregistrement des actes civils el judiciaires, des droits sur l...
      ...leur passage aux frontières, des droits de timbre et des droits de patentes. Ces quatre especes d’impôts s...
      L’Assemblée nationale constituante a décrété des droits pour l’enregistrement des actes civils el judiciaires, des droits sur les marchandises a leur passage aux frontières, des droits de timbre et des droits de patentes. Ces quatre especes d’impôts sont les seuls indirects qui, dans ce moment, aient lieu. .. .
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Tous les actes de la société doivent etre soumis à la formalité de l’enregistrement : ils doivent être pas... Tous les actes de la société doivent etre soumis à la formalité de l’enregistrement : ils doivent être passibles des droits relatifs à la nature et a leur objet. La loi du 19 décembre 17...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      « La première comprendra les actes dont les objets ont une valeur détermin... « La première comprendra les actes dont les objets ont une valeur déterminée, dont il resuite immédiatement transmission, attribution, obligation ou libér...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      « La troisième comprendra tous les actes de formalité ou de précaution, les actes préparatoires, ceux qui ne contiennent ...
      ...ution, le complément ou la consommation de conventions antérieures passées en form...
      ...les droits auront été payés sur le pied de la première classe, les donations évent...
      ...ets déterminés et généralement tous les actes non compris dans les deux classes prece...
      « La troisième comprendra tous les actes de formalité ou de précaution, les actes préparatoires, ceux qui ne contiennent que l’exécution, le complément ou la consommation de conventions antérieures passées en forme d’actes publics, dont les droits auront été payés sur le pied de la première classe, les donations éventueljes d’objets déterminés et généralement tous les actes non compris dans les deux classes prece-
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      de conserver la somme à laquelle ils serai...
      ...ue dans une petite République, à l’abri de toute invasion, sans commerce, sans art...
      ...ainsi que je l’ai dit plusi haut serait de même nature, de meme valeur, et dont chaque individu au...
      de conserver la somme à laquelle ils seraient imposés? Il en résulterait donc un déficit considérable pour le Trésor natio...
      ...sieurs, le projet d’une seule contribution sur les terres ne serait admissible que dans une petite République, à l’abri de toute invasion, sans commerce, sans arts, sans industrie, exclusivement et universellement agricole, dont la totalité du sol, ainsi que je l’ai dit plusi haut serait de même nature, de meme valeur, et dont chaque individu aurait une portion égalé. Cette mnceDtion indigeste est donc une véritable chimère...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ... grand inteiet, pour tous les citoyens, de pouvoir la discuter dans ses principes ... ...u sur cette matière, parce que, dans les circonstances actuelles, il est du plus grand inteiet, pour tous les citoyens, de pouvoir la discuter dans ses principes et dans ses rapports avec les divers gouvernements/ .
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Si je cherche la cause de l’aversion bien prononcée que le public... Si je cherche la cause de l’aversion bien prononcée que le public avait naguère pour^ les impôts indirects, je la trouve toute entière uans le pr...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...ne que les dilapidations des princes et de leurs courtisans. Les trois derniers rois de la monarchie française particulièrement...
      ...é fort éclairée leur inspirait le désir de faire créer des impôts indirects qu ils...
      ...eur seraient allouées sur des excédents de fixation. Ces vampires faisaient des lo...
      ...s, volés, ne voyaient pas meme le moyen de se plaindre, tant les lois bursales éta...
      Les impôts indirects que le despotisme avait établis, n’ont eu d’autre origine que les dilapidations des princes et de leurs courtisans. Les trois derniers rois de la monarchie française particulièrement, fonctionnaires infidèles dun peuple confiant et généreux, prodiguant, sans mes...
      ...rables, se mettre, par conséquent, à la discrétion des usuriers, dont la rapacité fort éclairée leur inspirait le désir de faire créer des impôts indirects qu ils régiraient; sur lesquels ils sauraient faire d énormes bénéfices, tant par les traitements qui leur seraient accordés sur des produits fixes, que par les remises qui leur seraient allouées sur des excédents de fixation. Ces vampires faisaient des lois fiscales sur lesquelles ils fondaient leurs fortunes ; aussi ressemblaient-el...
      ... tirait à volonté des significations opposées ; et les citoyens tourmentés, vexés, volés, ne voyaient pas meme le moyen de se plaindre, tant les lois bursales étaient obscures et arbitraires.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...c était exposé, fussent les seuls vices de ces régies. Les tarifs de ces perceptions étaient rédigés dans de...
      ...riche. Enfin, les Français sont revenus de cette léthargie profonde dans laquelle ...
      ...entants ont fait disparaître ces œuvres de ténèbres et de rapines.
      ...u surplus, Messieurs, que les gênes, les exactions, les procès auxquels le public était exposé, fussent les seuls vices de ces régies. Les tarifs de ces perceptions étaient rédigés dans des considérations vraiment criminelles ; car la quotité des droits était ordinair...
      ...n gouvernement tyrannique le pauvre est constamment courbélsousles iniquités du riche. Enfin, les Français sont revenus de cette léthargie profonde dans laquelle ils sont restés depuis Charles VII, le premier des rois qui ait usurpé le souverain en matière d’impôts ; enfin, le peuple a voulu, et ses représentants ont fait disparaître ces œuvres de ténèbres et de rapines.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...st certain, Messieurs, et il est facile de concevoir que les impôts indirects étab...
      ... le receveur ; il a toujours la faculté de payer, puisqu’il n’est mû. que par sa volonté, et les produits de ces perceptions répondent plus sûrement...
      ...pplication des principes d’une part, et de l’autre, dans le mécanisme de régies peu dispendieu-
      11 est certain, Messieurs, et il est facile de concevoir que les impôts indirects établis avec discernement, offrent le moyen le plus convenable et le plus doux d’atteindre les citoyens aisés. Le redevable se porte naturellement vers le receveur ; il a toujours la faculté de payer, puisqu’il n’est mû. que par sa volonté, et les produits de ces perceptions répondent plus sûrement aux besoins des gouvernements que 1 impôt direct. Les seules difficultés consistent dans 1 application des principes d’une part, et de l’autre, dans le mécanisme de régies peu dispendieu-
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ... droits d’enregistrement, j’ai (honneur de vous exposer, Messieurs, que la loi du ...
      ...actériser : 1° parce qu’un grand nombre de cas ne sont pas prévus; 2° parce qu’il prete a l’arbitraire dans une infinité de circonstances,
      Comme je ne dois vous entretenir par ce rapport que des droits d’enregistrement, j’ai (honneur de vous exposer, Messieurs, que la loi du 19 décembre 1790, rédigée d’après un plan bien conçu, bien développé, est cepend...
      ...ais que le tarif qui y est annexé ne remplit pas le triple objet qui doit le caractériser : 1° parce qu’un grand nombre de cas ne sont pas prévus; 2° parce qu’il prete a l’arbitraire dans une infinité de circonstances,
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...sieurs, je suis chargé par votre comité de l'ordinaire des finances de vous présenter un travail nouveau, dont... ...s droits n’a pas ete fixée dans des proportions convenables. En conséquence, Messieurs, je suis chargé par votre comité de l'ordinaire des finances de vous présenter un travail nouveau, dont ie vais vous faire connaitre les principes, le plan et les principaux motifs. ....
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...ur l’enregistrement des acies et titres de propriété ou d’usufruit de la première classe, un droit proportion...
      ...s. Cette perception suivra chaque série de 100 livres inclusivement et sans fracti...
      « Il sera payé pour l’enregistrement des acies et titres de propriété ou d’usufruit de la première classe, un droit proportionnel à la valeur des objets qui y seront désignés. Cette perception suivra chaque série de 100 livres inclusivement et sans fraction. .

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 255
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      « Le droit d’enregistrement des actes de la seconde classe sera payé à raison du...
      ..., sans que le droit puisse être moindre de 1 livre 10 sols. Mais, dans le cas où un acte de la seconde classe ne transmettrait que ...
      ...s immobiliaires, il sera fait déduction de la somme payée pour l’enregistrement de cet acte, sur celle que le propriétaire acquittera lors de la déclaration qu’il sera tenu de faire pour raison de ces immeubles.
      « Le droit d’enregistrement des actes de la seconde classe sera payé à raison du quinzième du revenu des contractants ou testateurs, et leur revenu sera évalué d’après leur cote d’habitation dans la contribution personnelle, sans que le droit puisse être moindre de 1 livre 10 sols. Mais, dans le cas où un acte de la seconde classe ne transmettrait que des propriétés immobiliaires, il sera fait déduction de la somme payée pour l’enregistrement de cet acte, sur celle que le propriétaire acquittera lors de la déclaration qu’il sera tenu de faire pour raison de ces immeubles.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      « Le droit d’enregistrement des actes de la troisième classe consistera dans une...
      ...t conformément aux différentes sections de la troisième partie du tarif.
      « Le droit d’enregistrement des actes de la troisième classe consistera dans une somme fixe pour chaque espèce, depuis 5 sols jusqu’à 12 livres, suivant le degré d’utilité qui en résulte, et conformément aux différentes sections de la troisième partie du tarif.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...ifficulté reconnue d’appliquer tous les actes de la société aux trois classes que présen...
      ...décembre 1790, a déterminé votre comité de l’ordinaire des finances à fixer les droits d’après une nomenclature générale des actes. Ces taxations particulières pour chacun d’eux, offrent une simplicité de perception bien récieuse pour l’enregis...
      ...t l’arbitraire est le seul inconvénient de cette branche importante du revenu publ...
      La difficulté reconnue d’appliquer tous les actes de la société aux trois classes que présente la loi du 19 décembre 1790, a déterminé votre comité de l’ordinaire des finances à fixer les droits d’après une nomenclature générale des actes. Ces taxations particulières pour chacun d’eux, offrent une simplicité de perception bien récieuse pour l’enregistreur et pour le public, otre comité a pensé, Messieurs, que cet ordre était le seul à l’aide duquel on pût enchaîner l’arbitraire, et l’arbitraire est le seul inconvénient de cette branche importante du revenu public.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Que s’il est des actes translatifs de propriété et des mutations qui doivent ... Que s’il est des actes translatifs de propriété et des mutations qui doivent être assujettis à des droits égaux dans leur quotité, il en est d’autres qui, pa...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...est, disait le rapporteur, le mécanisme de l’opération que votre comité vous propo...
      ... est annexé, rassemblent, dans un corps de lois, dont l’intelligence et l’exécution sont également faciles, tous les objets épars de cette obscure et volumineuse législatio...
      ...vera sans cesse dans la loi les limites de ses prétentions, et le contribuable, so...
      «. Tel est, disait le rapporteur, le mécanisme de l’opération que votre comité vous propose. Un petit nombre d’articles, et le tarif qui y est annexé, rassemblent, dans un corps de lois, dont l’intelligence et l’exécution sont également faciles, tous les objets épars de cette obscure et volumineuse législation. Si ce nouvel ordre laissait, dans le premier moment, quelque prétexte à l’inc...
      ...ives, ces erreurs ne pourraient être que momentanées, puisque le percepteur trouvera sans cesse dans la loi les limites de ses prétentions, et le contribuable, son protecteur et son juge. »
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...iment variée, l’on ne peut se promettre de succès qu’à l’aide de ses leçons; que si le génie invente, l’... ... sans appel, a déjà fourni des preuves sans nombre que, dans cette matière infiniment variée, l’on ne peut se promettre de succès qu’à l’aide de ses leçons; que si le génie invente, l’expérience perfectionne; que si la théorie conçoit, l’expérience découvre les di...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...fait sentir à votre comité la nécessité de retoucher la loi du 19 décembre 1790, et de recomposer le tarif. Jaloux de vous présenter un travail précieux par-...
      ...e et sa clarté, il a réuni les lumières de tous les employés de l’Empire. Il s’est approprié toutes leu...
      ...contributions et que des particuliers ont soumises à l’Assemblée nationale, ont fait sentir à votre comité la nécessité de retoucher la loi du 19 décembre 1790, et de recomposer le tarif. Jaloux de vous présenter un travail précieux par-son exactitude et sa clarté, il a réuni les lumières de tous les employés de l’Empire. Il s’est approprié toutes leurs idées, et il croit, par cela seul, avoir répondu dignement à votre confiance.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...ution personnelle, s’éloigne absolument de la justice distributive, puisque, par l...
      ...e répartition, il est souvent trop fort de moitié, et quelquefois de plus; que pour les immeubles réels Comp...
      ...claration que les parties seront tenues de faire de ce que ces immeubles payent de contribution foncière, et dans le rappo...
      ... chacun payerait ce qu’il doit, et rien de plus; mais il résulte de cette base qu’un redevable surchargé à ...
      ...actants ou des testateurs, évalué d’après leur cote d’habitation dans la contribution personnelle, s’éloigne absolument de la justice distributive, puisque, par l’effet d’une mauvaise répartition, il est souvent trop fort de moitié, et quelquefois de plus; que pour les immeubles réels Compris dans la pre mière classe, la loi ordonne que le droit sera réglé d’après la déclaration que les parties seront tenues de faire de ce que ces immeubles payent de contribution foncière, et dans le rapport du principal au denier 25 du revenu desdits biens. Si les terres étaient cadastrées, chacun payerait ce qu’il doit, et rien de plus; mais il résulte de cette base qu’un redevable surchargé à la contribution foncière paye le droit d’enregistrement en raison; ce qui donne ...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...es auront, par ce procédé, la certitude de ne pas payer plus quelles ne doivent; et pour mettre un frein au parjure de ceux qui voudraient se soustraire à la ...
      ...mission ou d’insuffisance, avec prières de leur fournir les preuves ou les renseig...
      ...t la clarté. A ces bases fautives il a substitué la déclaration des parties; elles auront, par ce procédé, la certitude de ne pas payer plus quelles ne doivent; et pour mettre un frein au parjure de ceux qui voudraient se soustraire à la juste quotité des droits, les receveurs enverront aux municipalités copies des déclarations qu’ils suspecteront d’omission ou d’insuffisance, avec prières de leur fournir les preuves ou les renseignements qu’elles auront. Cette faculté consultative sera d’autant plus puissante...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ... et donnera, je crois, une augmentation de revenu de 30 millions. Oui, Messieurs, les produi...
      ...ouanes et des postes, couvriront, à peu de chose près, les dépenses du gouvernemen...
      ...ible seront faites, lorsque les troupes de ligne seront réduites au moindre nombre possible, et lorsqu’en conformité de la déclaration des droits, le culte cessera d’être aux frais de l’Etat.
      ...r la cupidité des receveurs. 11 frappe l’homme aisé, soulage d’autant le pauvre, et donnera, je crois, une augmentation de revenu de 30 millions. Oui, Messieurs, les produits des droits d’enregistrement, du timbre, des hypothèques, des douanes et des postes, couvriront, à peu de chose près, les dépenses du gouvernement, lorsque les réformes dont l’administration est susceptible seront faites, lorsque les troupes de ligne seront réduites au moindre nombre possible, et lorsqu’en conformité de la déclaration des droits, le culte cessera d’être aux frais de l’Etat.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      PROJET DE DÉCRET. PROJET DE DÉCRET.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...tributions directes données pour servir de bases en différents cas à la fixation d... Que les contributions directes données pour servir de bases en différents cas à la fixation des droits, ont souvent déterminé des perceptions excessives, ces contributions n...

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 256
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      La formalité de l’insinuation sera donnée aux actes qui exigent la publicité, ainsi qu ü est prescrit par l’article 24 du décret de 1 Assemblée nationale des 6 et 7 septem...
      ...registrement établis près les tribunaux de district, mais au greffe desdits tribunaux, ou de ceux qui pourraient les remplacer, tant du domicile des donateurs, que de la situation des biens, sous les peines portées par la déclaration et 1 ordonnance de 1731 ; pour lequel enregistrement il sera navé à chaque greffier un droit fixe de 20 sous, indépendamment des autres droi...
      La formalité de l’insinuation sera donnée aux actes qui exigent la publicité, ainsi qu ü est prescrit par l’article 24 du décret de 1 Assemblée nationale des 6 et 7 septembre 1790,, non, comme ci-devant, aux bureaux d enregistrement établis près les tribunaux de district, mais au greffe desdits tribunaux, ou de ceux qui pourraient les remplacer, tant du domicile des donateurs, que de la situation des biens, sous les peines portées par la déclaration et 1 ordonnance de 1731 ; pour lequel enregistrement il sera navé à chaque greffier un droit fixe de 20 sous, indépendamment des autres droits qui auront été perçus sur les minutes.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Les actes des notaires, et les exploits des huiss...
      ... d’être assujettis, dans toute letendue de l’Etat, à un enregistrement, pour assur...
      Les actes des notaires, et les exploits des huissiers et autres ayant droit d’en faire, continueront d’être assujettis, dans toute letendue de l’Etat, à un enregistrement, pour assurer leur existence, et constater leur date.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Les actes judiciaires recevront la meme formalité... Les actes judiciaires recevront la meme formalité, soit sur la minute, soit sur 1 expédition, ainsi qu’il sera expliqué ci-après.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Les actes sous signature privée, dans les cas pré... Les actes sous signature privée, dans les cas prévus par l’article 8. .
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      A raison de cette formalité, il sera paye un droit,...
      ...ci: après, relativement à la nature des actes et a celle des mutations.
      A raison de cette formalité, il sera paye un droit, suivant les proportions déterminées ci: après, relativement à la nature des actes et a celle des mutations.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Le premier comprendra les actes publics et Le premier comprendra les actes publics et
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Le troisième, les actes des huissiers et autres ayant pouvoir d... Le troisième, les actes des huissiers et autres ayant pouvoir d’en faire.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Le quatrième, les actes judiciaires. Le quatrième, les actes judiciaires.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Il sera payé, pour les actes publics et privés, un droit fixe ou pro... Il sera payé, pour les actes publics et privés, un droit fixe ou proportionnel, suivant leur na-
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...el sera perçu sur le prix porté par les actes et le montant des charges, ou, à défaut de prix, sur l’évaluation que les parties seront tenues de faire. Le droit proportionnel sera perçu sur le prix porté par les actes et le montant des charges, ou, à défaut de prix, sur l’évaluation que les parties seront tenues de faire.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...éserve d’usufruit étant une des charges de l’acte, elle sera ajoutée, tant au prix qu aux autres charges, sur le pied de la moitié du tout Pour les mutations de propriété ou d usufruit, par décès ou a...
      ...sur la déclaration détaillée et précise de tous les objets : savoir, pour les meub...
      ...; et, pour les immeubles réels, à celui de leur situation.
      La réserve d’usufruit étant une des charges de l’acte, elle sera ajoutée, tant au prix qu aux autres charges, sur le pied de la moitié du tout Pour les mutations de propriété ou d usufruit, par décès ou autre événement, un droit proportionnel et relatif à leur qualité, perceptible sur la déclaration détaillée et précise de tous les objets : savoir, pour les meubles et effets mobiliers, pour les rentes constituées, pour les rentes viagères, et autres immeubles fictifs, au bureau du domicile du dernier possesseur; et, pour les immeubles réels, à celui de leur situation.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Pour les actes des huissiers, et autres, un Pour les actes des huissiers, et autres, un
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Et pour les actes judiciaires, un droit proportionnel ou ... Et pour les actes judiciaires, un droit proportionnel ou fixe, aussi suivant leur nature.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...le cas d’une fausse estimation dans les actes, U sera payé deux fois le montant du dr...
      ...ux lois le montant du droit sur l’objet de l’insuffisance.
      ...tous les objets sur lesquels elle doit s’étendre, ou leur juste valeur, ou dans le cas d’une fausse estimation dans les actes, U sera payé deux fois le montant du droit sur la valeur des objets omis, ou deux lois le montant du droit sur l’objet de l’insuffisance.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...contexte, toutes les dispositions que 1 acte civil ou judiciaire contiendra; la somm... ...se fera en rappelant sur le registre à ce destiné, par extrait, et dans un même contexte, toutes les dispositions que 1 acte civil ou judiciaire contiendra; la somme du droit sera réglée suivant les différents articles du tarif auxquels se rapp...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Tout acte de notaire sera présenté à l’enregistrement dans les dix jours qui suivront celui de la date, lorsque le notaire résidera da... Tout acte de notaire sera présenté à l’enregistrement dans les dix jours qui suivront celui de la date, lorsque le notaire résidera dans le lieu où le bureau sera établi, et dans les 20 jours, lorsqu’il résidera ai...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Si le notaire délivre un acte, soit en brevet, soit par expédition, avant l’enregistrement, il sera tenu de la restitution des droits et du double,...
      ...rdit, s’il y a récidive; et dans le cas de fausse mention d’enregistrement, il ser...
      Si le notaire délivre un acte, soit en brevet, soit par expédition, avant l’enregistrement, il sera tenu de la restitution des droits et du double, ainsi qu’il est prescrit par l’article suivant. IL sera interdit, s’il y a récidive; et dans le cas de fausse mention d’enregistrement, il sera condamné aux peines prononcées pour le faux matériel.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      et autres, un droit au-dessus de la fixation faite et autres, un droit au-dessus de la fixation faite
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      déAvantPsenti la nécessité de retoucher ces deux lois? et de refondre le tarif, après avoir entendu ...
      ...pres_ av°ir deciete qu’elle est en étal de rendre un décret définitif, décrète ce ...
      déAvantPsenti la nécessité de retoucher ces deux lois? et de refondre le tarif, après avoir entendu les trois lectures faites, et apres_ av°ir deciete qu’elle est en étal de rendre un décret définitif, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Enfin, le titre de toute propriété ou usufruit de biens immeubles, tant réels que fictifs... Enfin, le titre de toute propriété ou usufruit de biens immeubles, tant réels que fictifs.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Dans tous les cas de mutation par deces, ou autre événement, il sera fait enregistrement de la déclaration que le nouveau propriétaire ou usufruitier sera tenu de fournir sur le registre a ce destiné, de la consistance, nature et juste valeur ...
      ...ts, que des meubles et effets mobiliers de toute espece.
      Dans tous les cas de mutation par deces, ou autre événement, il sera fait enregistrement de la déclaration que le nouveau propriétaire ou usufruitier sera tenu de fournir sur le registre a ce destiné, de la consistance, nature et juste valeur tant des immeubles réels et fictits, que des meubles et effets mobiliers de toute espece.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      11 n’y aura point de fraction pour la perception des droits réglés par le tarif, dans les sériés de 100 livres, de manière que de 100 livres et au-dessous, le droit sera le même, excepte pour les baux de 50 livres et au-dessous. 11 n’y aura point de fraction pour la perception des droits réglés par le tarif, dans les sériés de 100 livres, de manière que de 100 livres et au-dessous, le droit sera le même, excepte pour les baux de 50 livres et au-dessous.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ... que les préposés ne pourront s’assurer de la sincérité des déclarations, ils pour...
      ...s renseignements nécessaires, a l’eflet de faire procéder ensuite, s’il y a lieu, ...
      Toutes les fois que les préposés ne pourront s’assurer de la sincérité des déclarations, ils pourront s’adresser aux officiers municipaux pour avoir les renseignements nécessaires, a l’eflet de faire procéder ensuite, s’il y a lieu, a l’estimation par experts.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      11 sera fait mention de la formalité dans les expéditions par transcription littérale de la quittance du receveur. 11 sera fait mention de la formalité dans les expéditions par transcription littérale de la quittance du receveur.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 257
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Cependant l’acte ayant reçu la formalité omise, acquerra la fixité de la date et l’hypothèque, à compter du jour de l’enregistrement; et en cas de retard du notaire, sur la demande qui l...
      ... notaire pour le second droit résultant de sa contravention.
      Cependant l’acte ayant reçu la formalité omise, acquerra la fixité de la date et l’hypothèque, à compter du jour de l’enregistrement; et en cas de retard du notaire, sur la demande qui lui en aurait été faite, les parties pourront elles-mêmes requérir cet enregistre...
      ... le notaire à qui elles l’auraient déjà payé, et sauf au préposé à poursuivre le notaire pour le second droit résultant de sa contravention.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Les notaires seront obligés de payer comptant, lors de la présentation et enregistrement de leurs actes, les droits demandés par les préposés, ...
      ...n différer le payement sous le prétexte de contestation sur la quotité, ni pour qu...
      Les notaires seront obligés de payer comptant, lors de la présentation et enregistrement de leurs actes, les droits demandés par les préposés, et ils ne pourront en différer le payement sous le prétexte de contestation sur la quotité, ni pour quelque cause que ce soit, sauf à se pourvoir en restitution, s’il y a lieu, parde...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...re homme public, ne pourra passer aucun acte ou contrat en conséquence d’un acte privé, ni en recevoir le dépôt, sans qu’il ait été préalablement enregistré, à peine de payer deux fois le montant des droits de l’acte qui n’aura pas reçu la formalité de l’enregistrement. Aucun notaire, aucun greffier ou autre homme public, ne pourra passer aucun acte ou contrat en conséquence d’un acte privé, ni en recevoir le dépôt, sans qu’il ait été préalablement enregistré, à peine de payer deux fois le montant des droits de l’acte qui n’aura pas reçu la formalité de l’enregistrement.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Et si un notaire fait dans un acte des ratures, changements ou renvois qui...
      ...ies pourront faire contre lui, aux fins de leurs dommages et intérêts.
      Et si un notaire fait dans un acte des ratures, changements ou renvois qui n’auront pas été approuvés par les parties, il sera condamné à 50 livres d’amende, sans préjudice des poursuites que lesdites parties pourront faire contre lui, aux fins de leurs dommages et intérêts.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ... ministériel, qui passera ou recevra un acte, et tout huissier qui fera un exploit en conséquence d’un contrat ou acte privé, sera tenu de faire mention de la date de l’enregistrement, du nom de l’enregistreur, et de celui du bureau, à peine de 50 livres d’amende pour chaque contrave... Tout notaire ou autre officier ministériel, qui passera ou recevra un acte, et tout huissier qui fera un exploit en conséquence d’un contrat ou acte privé, sera tenu de faire mention de la date de l’enregistrement, du nom de l’enregistreur, et de celui du bureau, à peine de 50 livres d’amende pour chaque contravention.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Tous les actes sous seing privé, en conséquence desque...
      ...elque demande principale, incidente, ou de toute autre manière, seront enregistrés...
      Tous les actes sous seing privé, en conséquence desquels il sera formé quelque demande principale, incidente, ou de toute autre manière, seront enregistrés au bureau du domicile du demandeur, ou à celui établi près la juridiction où il...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...s et significations faites au préjudice de cette disposition, seront nulles; les j...
      ...ont rendre aucun jugement avant que ces actes aient été enregistrés.
      Toutes poursuites et significations faites au préjudice de cette disposition, seront nulles; les juges n’y auront aucun égard, et ne pourront rendre aucun jugement avant que ces actes aient été enregistrés.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Tout acte privé, qui contiendra mutation de propriété ou d’usufruit d’immeubles rée...
      ...ans les trois mois, non compris le jour de la date, ni celui de l’échéance.
      Tout acte privé, qui contiendra mutation de propriété ou d’usufruit d’immeubles réels ou fictifs, sera soumis à la formalité dans les trois mois, non compris le jour de la date, ni celui de l’échéance.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Un acte sous seing privé non enregistré pourra être énoncé dans un autre acte sous seing privé fait en conséquence ; mais si cet autre acte devient ensuite public par le dépôt qui en aura été fait, ledit acte énoncé, sera préalablement enregistré, à peine de 50 livres d’amende contre le notaire ou...
      ...n aura reçu le dépôt, et sans préjudice de la restitution des droits et du double d’iceux, s’il y a lieu; de tous lesquels droits l’officier dépositaire sera tenu de faire l’avance, sauf son recours contre...
      Un acte sous seing privé non enregistré pourra être énoncé dans un autre acte sous seing privé fait en conséquence ; mais si cet autre acte devient ensuite public par le dépôt qui en aura été fait, ledit acte énoncé, sera préalablement enregistré, à peine de 50 livres d’amende contre le notaire ou autre officier qui en aura reçu le dépôt, et sans préjudice de la restitution des droits et du double d’iceux, s’il y a lieu; de tous lesquels droits l’officier dépositaire sera tenu de faire l’avance, sauf son recours contre les parties.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Les redevables des droits résultant des actes sous seing privé, contenant mutation de pro-riété ou d’usufruit de fonds et d’immeubles • ctifs, pourront ...
      ... faire le payement, lorsque l’existence de ces actes aura été constatée par leur énonciation...
      ...il y aura eu mutation par le changement de propriétaire ou d’usufruitier autrement qu’à titre successif, sans que la date desdits actes sous seing privé puisse être opposée pour preuve de prescription contre la demande desdits ...
      Les redevables des droits résultant des actes sous seing privé, contenant mutation de pro-riété ou d’usufruit de fonds et d’immeubles • ctifs, pourront être contraints à en faire le payement, lorsque l’existence de ces actes aura été constatée par leur énonciation, ou lorsqu’il sera établi qu’il y aura eu mutation par le changement de propriétaire ou d’usufruitier autrement qu’à titre successif, sans que la date desdits actes sous seing privé puisse être opposée pour preuve de prescription contre la demande desdits droits.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Les transactions et autres actes faits aux bureaux de paix, étant des actes privés, ni les secrétaires-greffiers ni...
      ...duplicata avant u’ils aient été revêtus de la formalité, à peine e 50 livres d’ame...
      Les transactions et autres actes faits aux bureaux de paix, étant des actes privés, ni les secrétaires-greffiers ni les membres desdits bureaux ne pourront en délivrer des duplicata avant u’ils aient été revêtus de la formalité, à peine e 50 livres d’amende contre celui ou ceux qui auront délivré ces duplicata.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Les actes passés en pays étrangers ou dans les co...
      ...étant considérés enFrance que comme des actes sous seing privé, ils seront sujets à la formalité de l’enregistrement dans tous les cas où les actes de cette nature y sont assujettis, et sous...
      Les actes passés en pays étrangers ou dans les colonies, n’étant considérés enFrance que comme des actes sous seing privé, ils seront sujets à la formalité de l’enregistrement dans tous les cas où les actes de cette nature y sont assujettis, et sous la même peine, avant qu’on puisse en faire aucun usage.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Les exploits et actes des huissiers et autres, ayant droit d’...
      ...ans les quatre jours qui suivront celui de leur date, soit au bureau de la résidence des huissiers, soit au bureau du lieu où les actes auront été faits.
      Les exploits et actes des huissiers et autres, ayant droit d’en faire, seront enregistrés dans les quatre jours qui suivront celui de leur date, soit au bureau de la résidence des huissiers, soit au bureau du lieu où les actes auront été faits.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Ces actes seront nuls à défaut de la formalité dans le délai ci-dessus pr...
      ...ponsables envers les parties des suites de cette nullité ; ils seront, en outre, contraints à payer personnellement une amende de 10 livres pour chaque exploit qu’ils auront omis de faire enregistrer, sans être tenus d’aucun droit, vu la nullité de l’acte, et soumis aux mêmes peines que les notaires, en cas de fausse mention d’enregistrement.
      Ces actes seront nuls à défaut de la formalité dans le délai ci-dessus prescrit, et les juges n’y auront aucun égard ; ceux qui les auront faits seront responsables envers les parties des suites de cette nullité ; ils seront, en outre, contraints à payer personnellement une amende de 10 livres pour chaque exploit qu’ils auront omis de faire enregistrer, sans être tenus d’aucun droit, vu la nullité de l’acte, et soumis aux mêmes peines que les notaires, en cas de fausse mention d’enregistrement.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      pourront résulter de l’omission, et contraint, sur la demand... pourront résulter de l’omission, et contraint, sur la demande du préposé, à payer deux fois le montant des droits, dont l’un sera à sa charg...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...alement, dont on demandera l’exécution, de quelque manière que ce soit, sera assuj...
      ...par le présent tarif, suivant la nature de la convention, sans que les juges puiss...
      ...iceux, qui sera quittancé sur l’exploit de demande, et indépendamment du droit de l’exploit; et dans le cas où il résulte...
      Toute convention prétendue faite verbalement, dont on demandera l’exécution, de quelque manière que ce soit, sera assujettie aux droits réglés par le présent tarif, suivant la nature de la convention, sans que les juges puissent y avoir aucun égard avant le payement d’iceux, qui sera quittancé sur l’exploit de demande, et indépendamment du droit de l’exploit; et dans le cas où il résulterait du jugement que la convention n’a eu aucune exécution, les droits perçus se...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Les traités de mariage sous seing privé seront enregistrés dans les trois mois, à compter du jour de leur date, sous peine du double des dro...
      ...érés par les lois, qu’à compter du jour de l’enregistrement.
      Les traités de mariage sous seing privé seront enregistrés dans les trois mois, à compter du jour de leur date, sous peine du double des droits en résultant qui seront réglés d’après le chapitre Ier du tarif; et si l’un ...
      ...rois mois, le survivant ne pourra profiter d’aucun des avantages stipulés ou déférés par les lois, qu’à compter du jour de l’enregistrement.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 258
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...rront ddivrer aucune expédition desdits actes avant qu üs aient été enregistrés, sous peine d’être contraints a payer de leurs deniers deux fois le montant des ...its d’enregistrement, ne seront point tenus d’en taire l’avance; mais ils ne pourront ddivrer aucune expédition desdits actes avant qu üs aient été enregistrés, sous peine d’être contraints a payer de leurs deniers deux fois le montant des
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ... là somme des droits, ils seront tenus; de Omettre aux préposes, dans le délai a un mois, un extrait certifié des actes mentionnes en la première section de cet article; et sur cet extra”après trois mois du jour de ,1a date de l’acte, les parties seront contraintes a payer... ^Lorsque les greffiers n’auront pas reçu des parties là somme des droits, ils seront tenus; de Omettre aux préposes, dans le délai a un mois, un extrait certifié des actes mentionnes en la première section de cet article; et sur cet extra”après trois mois du jour de ,1a date de l’acte, les parties seront contraintes a payer pareillement deux fois le montant des droits.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ... autres cas, les seules expéditions des actes judiciaires seront soumises a la formal... Dan” tous les autres cas, les seules expéditions des actes judiciaires seront soumises a la formalité par les greffiers, avant qu elles puissent être délivrées, sous la même pein...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      1 es actes iudiciaires portant transmission de 1 es actes iudiciaires portant transmission de
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...ès-verbaux, délibérations, et _ au très actes faits et ordonnés par les corps municip...
      ...te ment ou immédiatement,^a 1 exercice; de la
      Les procès-verbaux, délibérations, et _ au très actes faits et ordonnés par les corps municipaux et administratifs, qui seront passes à. leurs greffes et secrétariats, et qui tendront, directe ment ou immédiatement,^a 1 exercice; de la
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      des répertoires de tous les actes volontaires dans les lieux où ils sont dans l’usage d’en recevoir, et de ceux dont il résultera transmission de pro-nriété ou de jouissance de biens immeubles. des répertoires de tous les actes volontaires dans les lieux où ils sont dans l’usage d’en recevoir, et de ceux dont il résultera transmission de pro-nriété ou de jouissance de biens immeubles.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...pareillement des répertoiresdS tous les actes et exploits sous peine d une somme de 10 livres pour chaque omission; et au moyen de ces dispositions les pre posés ne pourr...
      ... répertoires a toutes requisi tions, et de leur communiquer seulement les actes passés dans l’année antérieure, a c°™P\er du jour où cette communication auia ete de-
      1 es huissiers tiendront pareillement des répertoiresdS tous les actes et exploits sous peine d une somme de 10 livres pour chaque omission; et au moyen de ces dispositions les pre posés ne pourront faire aucune ^«^domiciliaire ou recherche generale, dans les dépôts des officiers publics, qui ne serPf W8 2?^^! leur exhiber leurs répertoires a toutes requisi tions, et de leur communiquer seulement les actes passés dans l’année antérieure, a c°™P\er du jour où cette communication auia ete de-
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      H^Pégàrd des actes plus anciens, les préposés ne pourront ...
      ...t ou rôle d expédition, outre les frais de papier timbré.
      H^Pégàrd des actes plus anciens, les préposés ne pourront en requérir la lecture qu en indiquant leur date et les noms des parties contrac...
      ...expéditions, elles leurs seront délivrées en payant 2 s. 6 d .pour chaque extrait ou rôle d expédition, outre les frais de papier timbré.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ..., des bureaux pour l’enregistrement des actes et déclarations, et pour la perception ...
      ... cnei neu d’administration, ou tribunal de district, et, en outre, dans les chefs-lieux de cantons ou ils seront jugés nécessaires...
      Usera établi, si fait n’a été, des bureaux pour l’enregistrement des actes et déclarations, et pour la perception des droits ‘W1 ve£ cSieJ rnnt dans toutes les villes ou il y a cnei neu d’administration, ou tribunal de district, et, en outre, dans les chefs-lieux de cantons ou ils seront jugés nécessaires par la régie, d aprèsi lavis des corps administratifs : aucun notaire, avoue> g...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      A l'égard de tous les autres actes ci-devant assujettis aux droits de contrôle et d enregistrement et qui pou...
      ...ns d entreprises et auties objets, baux de biens nationaux et communaux, cautionne...
      ...atifs, ds seront soumis _a la formalité de l’enregistrement dans le délai d un mois, à peine de 50 livres d’amende, pour chaque contrav...
      ... faire inscrire sur les registres aucun acte que ceux ci-dessus désignés, sous parei...
      A l'égard de tous les autres actes ci-devant assujettis aux droits de contrôle et d enregistrement et qui pourront etre passes par lesdits corps municipaux et administratifs, tels que les marchés, adjudications d entreprises et auties objets, baux de biens nationaux et communaux, cautionnements y relatifs, ds seront soumis _a la formalité de l’enregistrement dans le délai d un mois, à peine de 50 livres d’amende, pour chaque contravention, contre les ;8ecretai^8“fl®?j„® ’ et lesdits secrétaires-greffiers ne pourront ms-crire ni faire inscrire sur les registres aucun acte que ceux ci-dessus désignés, sous pareille peine.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...ls seront faits devant notaires, et les actes de dépôt des testaments olographes, seront...
      ...ire, sans autres indications que celles de la date de 1 acte, et du nom du testateur, et sans qu aucun préposé puisse prendre communication de ces actes, m aucunes notes qui y soient relatives...
      Les testaments, tant qu’ils auront lieu, ou lorsqu’ils seront faits devant notaires, et les actes de dépôt des testaments olographes, seront aussi inscrits sur leur répertoire, sans autres indications que celles de la date de 1 acte, et du nom du testateur, et sans qu aucun préposé puisse prendre communication de ces actes, m aucunes notes qui y soient relatives,, avant le décès des testateurs. A
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...rront, sous âucun pré-texte même en cas de contravention, diflerei 1 enregistrement des actes dont es droits leur auront été payés ; ...
      ...cours des procédures, en jetenant aucun acte ou exploit; mais si un acte dont il n’y a pas de minute, ou un exploit conAleaail rensei...
      ...osé aura la faculté d’en forerune^op^et de la faire certifier conforme a 1 origina...
      ... à ses frais, sauf la répétition en cas de droit, le tout dans les vingt-quatre heures de la pre sentation de l’acte au bureau.
      Les préposés ne pourront, sous âucun pré-texte même en cas de contravention, diflerei 1 enregistrement des actes dont es droits leur auront été payés ; ils ne pourront suspendre m arrêter le cours des procédures, en jetenant aucun acte ou exploit; mais si un acte dont il n’y a pas de minute, ou un exploit conAleaail renseignements dont l’extrait peut etre utile, le préposé aura la faculté d’en forerune^op^et de la faire certifier conforme a 1 original par l’officier qui l’aurait présentée ; et surierefusde l’officier, il s’en procurera la collation en forme, à ses frais, sauf la répétition en cas de droit, le tout dans les vingt-quatre heures de la pre sentation de l’acte au bureau.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...ande et action tendante à un supplément de droit sur un acte ou contrat, sera prescrite après le dél... Toute demande et action tendante à un supplément de droit sur un acte ou contrat, sera prescrite après le délai d une annee, a compter
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      tiendront transmission de propriété ou d’usu-fruit d’immeubles ré... tiendront transmission de propriété ou d’usu-fruit d’immeubles réels ou fictits.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...fs, auront hypothèque, a c°mpter du pur de leur date, lorsqu’ils seront enregistre... fictifs, auront hypothèque, a c°mpter du pur de leur date, lorsqu’ils seront enregistres dans le
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ..., ils n auront 1lypo thèque que du jour de l’enregistrement de 1 expédition. Dans tous les autres cas, ils n auront 1lypo thèque que du jour de l’enregistrement de 1 expédition.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      d Lesepréposésn|i la perception de ce droit seront tenus, comme ci-devant, de prêter le serment prescrit par les lois... d Lesepréposésn|i la perception de ce droit seront tenus, comme ci-devant, de prêter le serment prescrit par les lois : savoir, les receveuis, ment prebciH pd bureau se
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      de ^.formalité et de?.d™tSJenwsUem^. | de ^.formalité et de?.d™tSJenwsUem^. |
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      qu’à ceux du timbre de l’expédition. qu’à ceux du timbre de l’expédition.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...taires seronttenus, à peine d’une somme de 50 livres pour chaque omission, d inscr... Les notaires seronttenus, à peine d’une somme de 50 livres pour chaque omission, d inscrire jour par jour, sur leurs répertoires, les.actes et contrats qu’ils recevront...
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      du jour de l’enregistrement. du jour de l’enregistrement.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 259
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...osés à la perception des droits sur les actes, continueront de faire la recette des amendes et peines pécuniaires de toute nature, qui auront été prononcées... Les préposés à la perception des droits sur les actes, continueront de faire la recette des amendes et peines pécuniaires de toute nature, qui auront été prononcées par les tribunaux.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...ra pareillement prescrite après le laps de trois années. ...iers, des donataires et autres nouveaux possesseurs généralement quelconques, sera pareillement prescrite après le laps de trois années.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      Enfin, toute demande de droits, résultants des successions directes ou collatérales, ou de donations éventuelles, ou mutations en vertu de dispositions pour raison des biens meub...
      ... usufruit, sera prescrite après le laps de cinq années, à compter du jour de l’ouverture des droits.
      Enfin, toute demande de droits, résultants des successions directes ou collatérales, ou de donations éventuelles, ou mutations en vertu de dispositions pour raison des biens meubles et effets mobiliers, immeubles féels ou fictifs, échus en propriété ou en usufruit, sera prescrite après le laps de cinq années, à compter du jour de l’ouverture des droits.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...es désdites contributions, seront tenus de donner communication de ces rôles aux préposés à la perception des droits d’enregistrement, même de leur en laisser prendre des extraits à toute réquisition, sur papier libre, et de les certifier sans frais. ... contributions directes, personnelles ou foncières, et tous dépositaires des rôles désdites contributions, seront tenus de donner communication de ces rôles aux préposés à la perception des droits d’enregistrement, même de leur en laisser prendre des extraits à toute réquisition, sur papier libre, et de les certifier sans frais.
      Locuteur: Chaubry-de-Laroche
      ...yer le ministère d’aucun avoué ou homme de loi, dont les écritures n’entreront point en taxe ; il en sera de même des instances relatives à la régie... ...ions des jugements interlocutoires et définitifs, sans qu’il soit besoin d’employer le ministère d’aucun avoué ou homme de loi, dont les écritures n’entreront point en taxe ; il en sera de même des instances relatives à la régie des biens et domaines nationaux.
      Acte et contrat d’assurance, ou obligation à la grosse aventure, et celle pour retour de voyage, 5 sous 0/0. Acte et contrat d’assurance, ou obligation à la grosse aventure, et celle pour retour de voyage, 5 sous 0/0.
      ...r l’exécution d’un contrat, sur le pied de l’objet du cautionnement, soit qu’il soit contenu dans le même acte, ou consenti par un acte séparé, 10 sous 0/0. Cautionnement pour l’exécution d’un contrat, sur le pied de l’objet du cautionnement, soit qu’il soit contenu dans le même acte, ou consenti par un acte séparé, 10 sous 0/0.
      ...e pourra, dans aucun cas, excéder celui de l’acte pour raison duquel il aura été fait. Ce droit ne pourra, dans aucun cas, excéder celui de l’acte pour raison duquel il aura été fait.
      ...ité, entreprise, adjudication et autres actes dont l’objet est indéterminé, le même droit que celui résultant de la convention qui y aura donné lieu. Cautionnement pour marché, traité, entreprise, adjudication et autres actes dont l’objet est indéterminé, le même droit que celui résultant de la convention qui y aura donné lieu.
      Abandonnement de biens par un débiteur à ses créanciers,... Abandonnement de biens par un débiteur à ses créanciers, pour être vendus en direction, 20 sous.
      ...ment pour cause d’assurance, 5 sous 0/0 de la valeur de la prime. Abandonnement pour cause d’assurance, 5 sous 0/0 de la valeur de la prime.
      Acceptation de succession] ou de communauté, 20 sous. Acceptation de succession] ou de communauté, 20 sous.
      Acceptation de transport, comme cession. Acceptation de transport, comme cession.
      Acceptation de délégation, comme délégation. Acceptation de délégation, comme délégation.
      ... sera payé pour Tusufruit que la moitié de ces droits. Il ne sera payé pour Tusufruit que la moitié de ces droits.
      Accroissement d’usufruit ou de rentes viagères. Le droit sera payé à l... Accroissement d’usufruit ou de rentes viagères. Le droit sera payé à l’événement. (Renvoyé à l’article des successions.)
      ...pour la levée des impositions, à raison de l’objet de la remise, 1 livre 0/0 Adjudication de coupes de bois nationaux, taillis ou futaies, à raison de ce qui en forme le prix et les charges,... Adjudication pour la levée des impositions, à raison de l’objet de la remise, 1 livre 0/0 Adjudication de coupes de bois nationaux, taillis ou futaies, à raison de ce qui en forme le prix et les charges, 5 sous 0/0.
      ... le montant des sommes qu’il s’obligera de payer, 1 livre 0/0. ...d entre un débiteur et ses créanciers, soit qu’ils lui fassent remise ou non sur le montant des sommes qu’il s’obligera de payer, 1 livre 0/0.
      ...n mari à sa femme, 20 sous. Attribution de sommes ou valeurs, 1 livre 0/0. Autorisation par un mari à sa femme, 20 sous. Attribution de sommes ou valeurs, 1 livre 0/0.
      Bail à loyer ou à ferme de neuf ans, et au-dessous, 1 1. 10 s. 0/0... Bail à loyer ou à ferme de neuf ans, et au-dessous, 1 1. 10 s. 0/0.
      Sur le prix d’une année, et au-dessous de 50 1. 10 s. Sur le prix d’une année, et au-dessous de 50 1. 10 s.
      ...il à moitié ou par tiers, sur la valeur de ce qui doit revenir au bailleur, même p... Bail à moitié ou par tiers, sur la valeur de ce qui doit revenir au bailleur, même prix que ci-dessus.
      ...on-Bail à cheptel, croît et décroît, ou de pâturage, ...également payés pour le sous-bail, cession, transport, rétrocession ou subrogation-Bail à cheptel, croît et décroît, ou de pâturage,
      Bail au-dessus de neuf ans et jusqu’à dix-huit, Bail au-dessus de neuf ans et jusqu’à dix-huit,
      Bail au-dessus de dix-huit ans, et celui à vie sur une ou... Bail au-dessus de dix-huit ans, et celui à vie sur une ou plusieurs têtes, à raison du capital au denier 10, tant du capital que des char...
      Billet simple ou promesse de payer, 1 livre 0/0. Billet à ordre, et ... Billet simple ou promesse de payer, 1 livre 0/0. Billet à ordre, et chaque endossement d’icelui,
      Certification de caution, 1 livre. Certification de caution, 1 livre.
      Certificat de vie, par quelques officiers qu’il soit ... Certificat de vie, par quelques officiers qu’il soit donné, 1 livre. . .
      Compte, précompte, de tutelle et autres, sur le reliquat, ou sur l’excédent de la dépense, 1 livre 0/0. . . Compte, précompte, de tutelle et autres, sur le reliquat, ou sur l’excédent de la dépense, 1 livre 0/0. . .
      . Acte pur et simple, 20 sous. . Acte pur et simple, 20 sous.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 260
      ...t ou partie d’un contrat d’acquisition, constitution, obligation de bail, ou autres actes, les mêmes droits que pour 1 acte qui en fera 1 objet. Dédit, sur le pied... Déclaration au profit d’un tiers pour le tout ou partie d’un contrat d’acquisition, constitution, obligation de bail, ou autres actes, les mêmes droits que pour 1 acte qui en fera 1 objet. Dédit, sur le pied des sommes convenues,
      Constitution de rente perpétuelle ou viagère Constitution de rente perpétuelle ou viagère
      ...ue sur 1 évaluation qui sera faite dans l’acte de tous les biens changés ; comme pour acq... Echange ou vente réciproque sur 1 évaluation qui sera faite dans l’acte de tous les biens changés ; comme pour acquisition. uiAniiAn d’ami nn déclarati
      ...é des bmns appartenant aux futurs, tant de leur chef que provenant des pères et me... SUContratXde mariage, sur la totalité des bmns appartenant aux futurs, tant de leur chef que provenant des pères et meres, ou autres ascendants dont il sera fait estimation et évaluation,
      ..., sans que le droit puisse etre moindre de 3 livres, outre les droits a percevoir ... 10 soùs 0/0, sans que le droit puisse etre moindre de 3 livres, outre les droits a percevoir sut les donations par les collatéraux ou étrangers, conformément à l’article des...
      ...a que des dispositions préparatoires ou de formalité, 20 sous» ...laration pure et simple qui n a,ura rapport à aucun contrat, ou qui ne contiendra que des dispositions préparatoires ou de formalité, 20 sous»
      Démission ou donation entre vifs de biens meubles et immeubles, en ligne di... Démission ou donation entre vifs de biens meubles et immeubles, en ligne directe ou collatérale, ou entre étrangers ; meme droit que pour les successions, ...
      Donation de rente viagère, sur le capital, au denie... Donation de rente viagère, sur le capital, au denier 10, comme pour succession.
      Dissolution de société ou de communauté pure et simple, 20 sous. Dissolution de société ou de communauté pure et simple, 20 sous.
      Endossement de tous effets publics au porteur, suivant le décret du 27 août 1792, et en conformité de ses dispositions. . Endossement de tous effets publics au porteur, suivant le décret du 27 août 1792, et en conformité de ses dispositions. .
      Engagement de matelot, et autres, pour 1 équipage des...
      ...dans les vingt jours, à compter du jour de la clôture d’iceluî, qui sera aite au p...
      Engagement de matelot, et autres, pour 1 équipage des navires armés, soit pour le négoce ou pour la course, le cahier-sera enregistre dans les vingt jours, à compter du jour de la clôture d’iceluî, qui sera aite au plus tard le jour du départ du bâtiment ; à raison, pour chaque ma-
      Extrait de livres des marchands, 20 sous. Extrait de livres des marchands, 20 sous.
      Et lorsqu’il contiendra reconnaissance de la vente et livraison de marchandises, comme pour Et lorsqu’il contiendra reconnaissance de la vente et livraison de marchandises, comme pour
      C6Inventair e°^ ap rè s décès, de meubles, effets mobiliers, titres ou pa... C6Inventair e°^ ap rè s décès, de meubles, effets mobiliers, titres ou papiers, 20 sols.
      Inventaire de commerce entre associes, 1 il Inventaire de commerce entre associes, 1 il
      VI>Legs de meubles ou immeubles, tant que la faculté de léguer aura lieu; comme pour succession, en suivant la dlffé/ence,des Lettre de voiture, à raison du nomb e des personn... VI>Legs de meubles ou immeubles, tant que la faculté de léguer aura lieu; comme pour succession, en suivant la dlffé/ence,des Lettre de voiture, à raison du nomb e des personnes à qui les envois sont faits, et pour
      ... autres ; comme acquisition sur le prix de 1 objet ^Licitation entre cohéritiers, ^oac9JJé,r^,rAh-01} autres ; comme acquisition sur le prix de 1 objet
      Main-levée de saisie ou .d’opposition, iqui ne contie...
      ...sposition, 20 sols. Mandat ou mandement de payer, 1 livrei 0/0. Marché, société, t...
      Main-levée de saisie ou .d’opposition, iqui ne contiendra aucune autre disposition, 20 sols. Mandat ou mandement de payer, 1 livrei 0/0. Marché, société, traite, sous-traite, pour quelque cause que ce soit, sur toutes les sommes qui en
      ierEtndor°squ’Vn^sera pas possible de fixer les ierEtndor°squ’Vn^sera pas possible de fixer les
      Nomination de tuteur ou curateur , poui rhaaue nunill... Nomination de tuteur ou curateur , poui rhaaue nunille ou mineur, 1 livre.
      Obligation ou promesse de payer des sommes déterminées, 1 livre 0... Obligation ou promesse de payer des sommes déterminées, 1 livre 0/0.
      ...e et simple qui ne contiendra que refus de recevoir, ou protestation, 1 livre. Le même droit pour la cession ou transport. Offre ‘pure et simple qui ne contiendra que refus de recevoir, ou protestation, 1 livre.
      Offre suivie de payement, soit que lacté soit fait par ... Offre suivie de payement, soit que lacté soit fait par un notaire, greffier, huissier, ou autre personne publique, 1 livre 0/0. i„Ilûpa...
      Prise de possession, 20 sols. Prise de possession, 20 sols.
      Procès-verbal de rapport d’experts, d arpentage, mesurag... Procès-verbal de rapport d’experts, d arpentage, mesurage et estimation, et autres sem-
      Promesse de garder succession, 20 sols. Protestatio... Promesse de garder succession, 20 sols. Protestation ou protêt, autrement que pai
      ...ntre-lettre d’un contrat d acquisition, constitution, obligation d’un bail ou autre acte, comme pour le contrat ou acte pour raison duquel elle sera faite, quand meme ^ contrat ou acte ne subsisterait qu en partie, tant pour... Contre-lettre d’un contrat d acquisition, constitution, obligation d’un bail ou autre acte, comme pour le contrat ou acte pour raison duquel elle sera faite, quand meme ^ contrat ou acte ne subsisterait qu en partie, tant pour la chose que pour le prix, sans qu il puisse etre tenu aucun compte du droit pa...
      mier acte. mier acte.
      ou actes, comme pour l’acte à raison duquel elle ou actes, comme pour l’acte à raison duquel elle
      ...e qui n’aura rapport à aucun contrat ou acte, pour quelque cause que aUIndemnitéSpure et simple qui n’aura rapport à aucun contrat ou acte, pour quelque cause que

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 261
      gaReconstitution de rentes, comme constitution. gaReconstitution de rentes, comme constitution.
      Résolution de tous actes quelconques pour cause de nullité inhérente, lorsqu elle aura ete... Résolution de tous actes quelconques pour cause de nullité inhérente, lorsqu elle aura ete prononcée en justice, 20 sols. ,
      Rétrocession de choses, portée par toutes sortes d'actes, pour quelque cause et de quelque manière que ce soit. Même droit que poui 1 acte rétrocédé» Rétrocession de choses, portée par toutes sortes d'actes, pour quelque cause et de quelque manière que ce soit. Même droit que poui 1 acte rétrocédé»
      Réunion par acte de l’usufruit à la propriété, autrement qu... Réunion par acte de l’usufruit à la propriété, autrement que par cession, 20 sols.
      ... Testament, codicile, donation ou autre acte, à cause de mort, tant que cette manière de disposer subsistera, 2.0 sols. Société, comme pour marché, 20 sols 0/0. Testament, codicile, donation ou autre acte, à cause de mort, tant que cette manière de disposer subsistera, 2.0 sols.
      Vente de meubles, effets mobiliers, bois de haute-futaie et taillis non nationaux, soit qu elle ait lieu par acte devant notaire, ou par proces-verbal d’... Vente de meubles, effets mobiliers, bois de haute-futaie et taillis non nationaux, soit qu elle ait lieu par acte devant notaire, ou par proces-verbal d’huissiers, ou autrement, 20 sols 0/0.
      ...is, codébiteurs, créanciers unis par un acte d’union, associés, séquestres, experts, témoins, gardiens de meubles établis par un meme pro: cès-ve... Les copropriétaires, cohéritiers, parents réunis, codébiteurs, créanciers unis par un acte d’union, associés, séquestres, experts, témoins, gardiens de meubles établis par un meme pro: cès-verbal, mari et femme dans une affaire qui leur sera commune, ou qui concernera la...
      ...quel cas il ne sera paye qua proportion de ...i-dessus, à moins qu il ne soit quittances du surplus auront ete enremstrees, auquel cas il ne sera paye qua proportion de
      *aQuittance “boursement de rentes qui ont toujours été rachetables... *aQuittance “boursement de rentes qui ont toujours été rachetables, 1 livre 0/0. .
      Quittance de remboursement de rentes ci-de-vant non-rachetables, 15 sols. _ Quittance de remboursement de rentes ci-de-vant non-rachetables, 15 sols. _
      Reconnaissance de chargement par mei, comme pour connaiss... Reconnaissance de chargement par mei, comme pour connaissement.
      Reconnaissance de titres ou pièces, 20 s°is-Reconnaissance de sommes, comme pour obli- Reconnaissance de titres ou pièces, 20 s°is-Reconnaissance de sommes, comme pour obli-
      Renonciation ou répudiation de succession, par chaque renonçant ou rép... Renonciation ou répudiation de succession, par chaque renonçant ou répudiant, et pour chaque succession, 20 sols.
      ..., dans le délai stipulé dans le contrat de vente sur le Drix, charges, et loyaux c... CURetrait0de°réméré exercé parle vendeur, dans le délai stipulé dans le contrat de vente sur le Drix, charges, et loyaux coûts, 20 sols 0/0.
      Sauf le payement du droit des legs, et de la mutation, ainsi qu’il est fixé au ch... Sauf le payement du droit des legs, et de la mutation, ainsi qu’il est fixé au chapitre des
      Titre nouveau de rentes constituées ou foncières 20 sols... Titre nouveau de rentes constituées ou foncières 20 sols. . . . ,,
      Union de créanciers, 20 sols. , Union de créanciers, 20 sols. ,
      il aura plus de rapport. , il aura plus de rapport. ,
      Et pour l’usufruit, la moitié de ce qui est fixé pour la propriété. Et pour l’usufruit, la moitié de ce qui est fixé pour la propriété.
      Il sera dû autant de droits qu il y aura de demandeurs ayant un intérêt personnel c... Il sera dû autant de droits qu il y aura de demandeurs ayant un intérêt personnel contre une seule personne, quoique par un meme exploit.
      11 sera pareillement dû autant de droits qu il y aura de personnes auxquelles, chacune en partic... 11 sera pareillement dû autant de droits qu il y aura de personnes auxquelles, chacune en particulier, l’exploit aura été fait.
      Mais en matière de crime, délit ou injure, ou tout est personnel, il sera compte autant de personnes qu’il y aura d’accusés ou dél... Mais en matière de crime, délit ou injure, ou tout est personnel, il sera compte autant de personnes qu’il y aura d’accusés ou délinquants.
      ... contraventions aux règlements généraux de police municipale, correctionnelle et r... ...tions directes ou indirectes, même des contributions locales, et pour toutes les contraventions aux règlements généraux de police municipale, correctionnelle et rurale et d’impôt, tant en action au’en défense, 5 sous.
      ... le même contexte, il sera perçu autant de droits qu’il y aura de ...les délinquants; mais si la signification est faite Dar le procès-verbal et dans le même contexte, il sera perçu autant de droits qu’il y aura de
      ...s significations entre les cie-fenseurs de parties celles qui pourront être valabl... Ne seront réputées significations entre les cie-fenseurs de parties celles qui pourront être valablement faites au domicile des parties.
      ...sposition que celles contenues dans les actes ratifiés, 20 sols. Ratification pure et simple, qui ne contiendra aucune autre disposition que celles contenues dans les actes ratifiés, 20 sols.
      ... expressément résolutoire, insérée dans l’acte, lorsqu eue aura été également prononcé... Résolution en vertu d’une clause expressément résolutoire, insérée dans l’acte, lorsqu eue aura été également prononcée en justice, 20 sols.
      Mais si ces actes contiennent d autres dispositions, les ... Mais si ces actes contiennent d autres dispositions, les droits en seront payés conformément aux articles du présent tarif auxquels elles...
      Ventilation par acte particulier, 20 sols. Ventilation par acte particulier, 20 sols.
      Acte qui ne se trouvera pas expressément dén... Acte qui ne se trouvera pas expressément dénommé dans le présent tarif.
      Acte qui ne pourra recevoir dapplication a c... Acte qui ne pourra recevoir dapplication a ceux compris dans le présent tarif.
      Le même droit que pour acte simple. Le même droit que pour acte simple.
      ...n, déclaration, saisie, signification d acte, ordonnance ou jugement, et généra emen... Chaque exploit contenant assignation, sommation, déclaration, saisie, signification d acte, ordonnance ou jugement, et généra ement tous ceux faits par les huissiers, sergents et autres ayant droit d’en faire, ...

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 262
      Locuteur: Aréna
      ...el du premier bataillon des volontaires de la Meuse, donne une croix de Saint-Louis pour les frais de la guerre. 1° M. Guillot-Delacour, ancien capitaine d'infanterie, lieutenant-colonel du premier bataillon des volontaires de la Meuse, donne une croix de Saint-Louis pour les frais de la guerre.
      Locuteur: Aréna
      2° Mme Martin, de la section des fédérés, offre pour les frais de la guerre un assignat de 100 livres. 2° Mme Martin, de la section des fédérés, offre pour les frais de la guerre un assignat de 100 livres.
      Locuteur: Aréna
      3° Les enfants de la pension de M. Robin, rue Saint-Jean-de-Beauvais, envoient un paquet de gros sols montant à 9 1., 4 s., 6 d. ; ...
      ...contenant 31 1. 17 s.; en tout la somme de 41 1. 1 s., 6 d.
      3° Les enfants de la pension de M. Robin, rue Saint-Jean-de-Beauvais, envoient un paquet de gros sols montant à 9 1., 4 s., 6 d. ; un paquet d’assignats avec un ruban tricolore, contenant 31 1. 17 s.; en tout la somme de 41 1. 1 s., 6 d.
      Tout autre acte judiciaire fait au greffe sans que le m...
      ...sentation, défaut et congé, affirmation de voyage, acte de production et autres de- cette nature, 20 sous.
      Tout autre acte judiciaire fait au greffe sans que le ministère du juge soit nécessaire, comme présentation, défaut et congé, affirmation de voyage, acte de production et autres de- cette nature, 20 sous.
      ...t condamnation provisoire ou définitive de sommes ou valeurs mobilières, condamnat...
      ...nte d’une somme déterminée, collocation de deniers, exécutoire de frais et dépens, et autres semblables, comme s’il s’agissait d’un acte volontaire entre les parties fait devan...
      Tout jugement portant condamnation provisoire ou définitive de sommes ou valeurs mobilières, condamnation principale, incidente, ré-cursoire, condamnation sous contrainte d’une somme déterminée, collocation de deniers, exécutoire de frais et dépens, et autres semblables, comme s’il s’agissait d’un acte volontaire entre les parties fait devant notaire, 20 sous par 100 livres.
      Tout jugement ou acte judiciaire portant adjudication ou envoi en possession de biens meubles et immeubles, tant fictif... Tout jugement ou acte judiciaire portant adjudication ou envoi en possession de biens meubles et immeubles, tant fictifs que réels, comme pour acquisition.
      ...é ou donné par vente, donation ou autre acte de libéralité, transaction ou jugement, en...
      ...ation, et autres établissements publics de bienfaisance ; l’Assemblée nationale se réservant de statuer sur la fixation des droits qui ...
      ...uisitions, à quelque titre que ce soit, de biens immeubles réels ou fictifs, qui p...
      ...fixés par le présent tarif, pour tout ce qui appartiendra et sera délivré, adjugé ou donné par vente, donation ou autre acte de libéralité, transaction ou jugement, en faveur des hôpitaux, écoles d’instruction et d’éducation, et autres établissements publics de bienfaisance ; l’Assemblée nationale se réservant de statuer sur la fixation des droits qui seront payés pour les acquisitions, à quelque titre que ce soit, de biens immeubles réels ou fictifs, qui pourront être faites par les hôpitaux, collèges, académies et autres établissemen...
      Toutes les acquisitions de domaines nationaux faites par les munic...
      ...ations qu’elles en feront, ensemble les actes d’emprunts de deniers pour parvenir auxdites acquisitions, avec affectation de privilèges sur lesdits fonds, soit de la part des municipalités, soit de la part des particuliers, en faisant d’ailleurs la preuve de l’emploi réel et effectif des deniers en acquisition de fonds nationaux, ainsi que les quittanc...
      ...tre assujetties à autre droit que celui de quinze sous, pendant les quinze années ...
      Toutes les acquisitions de domaines nationaux faites par les municipalités, les ventes, reventes, adjudications, subrogations qu’elles en feront, ensemble les actes d’emprunts de deniers pour parvenir auxdites acquisitions, avec affectation de privilèges sur lesdits fonds, soit de la part des municipalités, soit de la part des particuliers, en faisant d’ailleurs la preuve de l’emploi réel et effectif des deniers en acquisition de fonds nationaux, ainsi que les quittances relatives au payement du prix des acquisitions, continueront d’être enregistrées sans être assujetties à autre droit que celui de quinze sous, pendant les quinze années accordées par le décret du 14 mai 1790.
      ...es et cessions qu’ils en feront, et les actes d’emprunt fait pour les causes et aux c...
      ...es ci-dessus, continueront pareillement de jouir de la même faveur pendant les cinq années ...
      ...outes les acquisitions des mêmes domaines, faites par les particuliers, les ventes et cessions qu’ils en feront, et les actes d’emprunt fait pour les causes et aux conditions portées ci-dessus, continueront pareillement de jouir de la même faveur pendant les cinq années accordées par les décrets des 25, 26 et 29 juin 1790.
      Ordonnance sur requête, de quelque tribunal qu’elle émane, mandat, commission, enquête, information, audition de témoins, interlocutoire, prorogation, renvoi de cause, et généralement tout jugement pr...
      ...ntiendra aucune condamnation provisoire de sommes ou objet mobilier, 20 sous.
      Ordonnance sur requête, de quelque tribunal qu’elle émane, mandat, commission, enquête, information, audition de témoins, interlocutoire, prorogation, renvoi de cause, et généralement tout jugement préparatoire ou définitif, qui ne contiendra aucune condamnation provisoire de sommes ou objet mobilier, 20 sous.
      Il en sera de même du jugement par défaut ; mais si l...
      ...l sera rendu en entier, sauf la retenue de vingt sous pour la formalité donnée au ...
      ...nd ne donnera lieu qu’à un pareil droit de 20 sous.
      Il en sera de même du jugement par défaut ; mais si la condamnation est réduite par un jugement subséquent, le droit sera rendu en proportion, et si elle est anéantie, il sera rendu en entier, sauf la retenue de vingt sous pour la formalité donnée au premier jugement, et le second ne donnera lieu qu’à un pareil droit de 20 sous.
      ...portant renvoi en possession pour cause de nullité inhérente dans un contrat de vente, donation ou autres, ou pour caus... Tout jugement portant renvoi en possession pour cause de nullité inhérente dans un contrat de vente, donation ou autres, ou pour cause d’inexécution d’un contrat, comme lorsque l’acquéreur ne sera pas entré en jou...
      ...uête du ministère public, sans jonction de partie civile, soit par un huissier, soit.par un gendarme et autre dépositaire de la force publique, pour la poursuite de...
      ...couvrement du droit et des autres frais de la procédure contre la partie, après le jugement de condamnation.
      Tout exploit et signification à la requête du ministère public, sans jonction de partie civile, soit par un huissier, soit.par un gendarme et autre dépositaire de la force publique, pour la poursuite des crimes et délits, sera enregistré gratis, sauf le recouvrement du droit et des autres frais de la procédure contre la partie, après le jugement de condamnation.
      Tout procès-verbal de délit dans les bois nationaux sera enre... Tout procès-verbal de délit dans les bois nationaux sera enregistré pour mémoire avant que l’affaire puisse être portée à l’audience ; le rec...
      Toutes les quittances de remboursement d offices, dettes arriéré...
      ...le Trésor public, qui ont été exceptées de la formalité et du droit d’enregistreme...
      ...i fixé par la loi, mais au simple droit de 5 sous.
      Toutes les quittances de remboursement d offices, dettes arriérées et autres créances sur le Trésor public, qui ont été exceptées de la formalité et du droit d’enregistrement par le décret du 3 avril 1791, seront enregistrées dans le délai fixé par la loi, mais au simple droit de 5 sous.
      Les lettres de change tirées de place en place et leurs endossements, les mémoires d’avances et frais des officiers de justice, lorsqu’ils ne contiendront pas...
      ...ers publics, les extraits des registres de naissance, mariages et sépultures, et les certificats des bureaux de paix, continueront de jouir de l’exemption du droit d’enregistrement.
      Les lettres de change tirées de place en place et leurs endossements, les mémoires d’avances et frais des officiers de justice, lorsqu’ils ne contiendront pas d’obligation, les passeports délivrés par les officiers publics, les extraits des registres de naissance, mariages et sépultures, et les certificats des bureaux de paix, continueront de jouir de l’exemption du droit d’enregistrement.
      Seront pareillement affranchis de cette formalité, les certificats fie ré...
      ...qu’ils soient purs et simples et conçus de manière à ne pouvoir suppléer à d’autre...
      Seront pareillement affranchis de cette formalité, les certificats fie résidence, pourvu qu’ils soient purs et simples et conçus de manière à ne pouvoir suppléer à d’autres certificats.
      Toutes citations devant les juges de paix, sans distinction de celles faites par les huissiers ou par ... Toutes citations devant les juges de paix, sans distinction de celles faites par les huissiers ou par les greffiers, ne seront assujetties ni au droit d’enregistrement ni à la formal...
      (L’Assemblée ordonne l’impression de ce projet de décret et en ajourne la seconde lecture... (L’Assemblée ordonne l’impression de ce projet de décret et en ajourne la seconde lecture à huitaine.)'
      Actes judiciaires. Actes judiciaires.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 263
      Locuteur: Le Président
      Ils présentent leur adhésion à tous les actes du Gorps législatif formés depuis le 10 août et prêtent le serment de mourir pour la liberté et 1 égalité. (A... Ils présentent leur adhésion à tous les actes du Gorps législatif formés depuis le 10 août et prêtent le serment de mourir pour la liberté et 1 égalité. (Applaudissements.)
      Locuteur: Aréna
      10 livres par mois, pour toute la durée de la guerre. 10 livres par mois, pour toute la durée de la guerre.
      Locuteur: Aréna
      ...e des assignats envoient pour les frais de la guerre 163 livres et pour les veuves et orphelins de la journée du 10 août pareille somme de 163 livres, faisant en tout la somme de 326 livres. 5° Les employés au timbre des assignats envoient pour les frais de la guerre 163 livres et pour les veuves et orphelins de la journée du 10 août pareille somme de 163 livres, faisant en tout la somme de 326 livres.
      Locuteur: Aréna
      6° Le conseil général de la commune de la Fère envoie la somme de 400 livres pour les frais de la guerre. 6° Le conseil général de la commune de la Fère envoie la somme de 400 livres pour les frais de la guerre.
      Locuteur: Aréna
      7° Les élèves du collège de Gray, département de la Haute-Saône font hommage d’un assignat de 200 livres, valeur des prix qu’ils ont mérités à la un de cette année. 7° Les élèves du collège de Gray, département de la Haute-Saône font hommage d’un assignat de 200 livres, valeur des prix qu’ils ont mérités à la un de cette année.
      Locuteur: Aréna
      ...eur Truffant, Pierre, négociant, auteur de plusieurs mémoires sur Vagriculture et ... Le sieur Truffant, Pierre, négociant, auteur de plusieurs mémoires sur Vagriculture et le commerce dont il a fait hommage à l'Assemblée, est admis a la barre.
      Locuteur: Aréna
      ...soulagement des veuves et des orphelins de la journée du 10 août. Jî 9dr?/OC» livres pour le soulagement des veuves et des orphelins de la journée du 10 août.
      Locuteur: Le Président
      ...le donateur et lui accorde les honneurs de la séance. remercie le donateur et lui accorde les honneurs de la séance.
      Locuteur: Le Président
      M. Féline, citoyen de la section de Beaubourg et fournisseur de la marine, se présente à la barre. M. Féline, citoyen de la section de Beaubourg et fournisseur de la marine, se présente à la barre.
      Locuteur: Le Président
      ... marcher en personne contre les ennemis de la patrie, il offre «finna f f6 ^P9’ ne Pouvant marcher en personne contre les ennemis de la patrie, il offre
      Locuteur: Le Président
      ...e l’orateur et lui accorde les honneurs de la séance. ïfc1rësid«»t remercie l’orateur et lui accorde les honneurs de la séance.
      Locuteur: Le Président
      Elles offent un don patriotique de 3,713 1. Elles offent un don patriotique de 3,713 1.
      Locuteur: Le Président
      14 s., pour les veuves et orphelins de ceux qui ont succombe dans la journée d... 14 s., pour les veuves et orphelins de ceux qui ont succombe dans la journée du 10 août: elles déposent aussi, pour le même objet, quatre épau-lettes, une dra...
      Locuteur: Le Président
      ...s remercie et leur accorde les honneurs de la séance. courue les remercie et leur accorde les honneurs de la séance. courue
      Locuteur: Le Président
      ...du théâtre du Palais-Royal barre 9ctl0n de M‘ Beaulieu, sont admis à la Les pensionnaires du théâtre du Palais-Royal barre 9ctl0n de M‘ Beaulieu, sont admis à la
      Locuteur: Le Président
      Ils viennent offrir de travailler à la formation du camp sous Paris et prennent l’engagement de courir aux frontières, si les dangers de la tolaIe des Ils viennent offrir de travailler à la formation du camp sous Paris et prennent l’engagement de courir aux frontières, si les dangers de la tolaIe des
      Locuteur: Le Président
      ...eur répond et leur accorde les honneurs de la séance. e leur répond et leur accorde les honneurs de la séance. e
      Locuteur: Le Président
      Le maire et les officiers municipaux de la commune de Sannois, département de Seine-et-Oise, se présentent à la barre... Le maire et les officiers municipaux de la commune de Sannois, département de Seine-et-Oise, se présentent à la barre.
      Locuteur: Le Président
      ...eur répond et leur accorde les honneurs de la séance. leur répond et leur accorde les honneurs de la séance.
      Locuteur: Morivaux
      dépose sur l’autel de la patrie, ^?9llfr aux ^ra*s Be ^a guer... dépose sur l’autel de la patrie, ^?9llfr aux ^ra*s Be ^a guerre, une somme
      Locuteur: Morivaux
      de 150 livres de la part de M. Renault, ancien major commandant de Cherbourg, à qui l’âge et les infirmités font regretter de ne pouvoir servir en personne la cause de la liberté et de l’égalité. de 150 livres de la part de M. Renault, ancien major commandant de Cherbourg, à qui l’âge et les infirmités font regretter de ne pouvoir servir en personne la cause de la liberté et de l’égalité.
      Locuteur: Dochier
      fait lecture, au nom des habitants de ta ville de Romans, d’une adresse qui renferme 1 adhésion la plus énergique aux décrets de 1 Assemblée nationale rendus depuis le ...
      ...Ces citoyens jurent, par cette adresse, de maintenir la liberté et l’égalité ou de mourir pour leur défense.
      fait lecture, au nom des habitants de ta ville de Romans, d’une adresse qui renferme 1 adhésion la plus énergique aux décrets de 1 Assemblée nationale rendus depuis le 10 août dernier. Ces citoyens jurent, par cette adresse, de maintenir la liberté et l’égalité ou de mourir pour leur défense.
      Locuteur: Pieyre
      ...artement du Gard, qui annonce qu’en peu de jours il a fourni le double de son contingent et que plus de 5,000 citqyens soldats ont marché vers ... fait lecture d’une adresse du département du Gard, qui annonce qu’en peu de jours il a fourni le double de son contingent et que plus de 5,000 citqyens soldats ont marché vers les frontières. (Applaudissements.)
      Locuteur: Moreau
      {Yonne) dépose sur l’autel de la pallie, au nom de la ville de Sens, une somme de 3,785 livres, 3 sols, dont 346 livres, ... {Yonne) dépose sur l’autel de la pallie, au nom de la ville de Sens, une somme de 3,785 livres, 3 sols, dont 346 livres, 10 sols en espèces.
      Locuteur: Moreau
      Une députation de jeunes citoyens de différents départements, réunis sous la dénomination de Can-iabres de la liberté, au nombre de cinq cents se présentent à la barre. Une députation de jeunes citoyens de différents départements, réunis sous la dénomination de Can-iabres de la liberté, au nombre de cinq cents se présentent à la barre.
      Locuteur: Moreau
      ...otisme nous vaincrons sous les drapeaux de la liberté et de l’égalité. ... partir vers la frontière. Si les Can-tabres, disent-ils, ont servi sous le despotisme nous vaincrons sous les drapeaux de la liberté et de l’égalité.
      Locuteur: Le Président
      ...tionnaires et leur accorde les honneurs de la séance. répond aux pétitionnaires et leur accorde les honneurs de la séance.
      Locuteur: Le Président
      (L’Assemblée décrète le renvoi de la pétition au pouvoir exécutif.) (L’Assemblée décrète le renvoi de la pétition au pouvoir exécutif.)
      Locuteur: Le Président
      Quarante citoyens de la commune de Yanves district de Bourg-la-Reine, se présentent à la barr... Quarante citoyens de la commune de Yanves district de Bourg-la-Reine, se présentent à la barre.
      Locuteur: Le Président
      ...ndent, après avoir renouvelé le serment de maintenir la liberté et l’égalité ou de mourir en les défendant, de défiler au sein de l’Assemblée. Ils se présentent armés et équipés, prêts à partir, et demandent, après avoir renouvelé le serment de maintenir la liberté et l’égalité ou de mourir en les défendant, de défiler au sein de l’Assemblée.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 264
      Locuteur: Le Président
      Les citoyens témoins de cette scène y répondent par des applaud... Les citoyens témoins de cette scène y répondent par des applaudissements réitérés.
      Locuteur: Duhem
      ...s citoyens qui se dévouent à la défense de la patrie doivent, pour que leurs effor...
      ...s infirmités, seraient jugés incapables de servir. (Applaudissements.)
      observe que ces braves citoyens qui se dévouent à la défense de la patrie doivent, pour que leurs efforts soient profitables, être commandés par des chefs qui aient la confiance publi...
      ...ons politiques, n’auraient pas mérité la confiance, ou qui, par leur âge ou leurs infirmités, seraient jugés incapables de servir. (Applaudissements.)
      Locuteur: Mathieu Dumas
      demande que pendant la durée de la guerre toutes les lois d’avancement ...
      ...ient suspendues, et que depuis le grade de général d’armée jusqu’à celui de maréchal de camp inclusivement, les places soient a...
      ...if seulement, sans égard à l’ancienneté de service.
      demande que pendant la durée de la guerre toutes les lois d’avancement aux places soient suspendues, et que depuis le grade de général d’armée jusqu’à celui de maréchal de camp inclusivement, les places soient au choix du pouvoir exécutif seulement, sans égard à l’ancienneté de service.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Depuis le grade de général d’armée, jusqu’à celui de maréchal de camp inclusivement, les places seront d...
      ... égard à l’ancienneté, pendant la durée de la guerre.
      « Depuis le grade de général d’armée, jusqu’à celui de maréchal de camp inclusivement, les places seront données seulement au choix du pouvoir exécutif, sans avoir égard à l’ancienneté, pendant la durée de la guerre.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...rouveraient devoir être promus au grade de maréchal de camp, et cependant ne seraient pas choi...
      ... dont ils sont susceptibles, aux termes de la loi, toute disposition contraire, pendant la durée de la guerre, demeurant suspendue. »
      « Les officiers supérieurs qui, par leur rang d’ancienneté, se trouveraient devoir être promus au grade de maréchal de camp, et cependant ne seraient pas choisis par le pouvoir exécutif, obtiendront la retraite dont ils sont susceptibles, aux termes de la loi, toute disposition contraire, pendant la durée de la guerre, demeurant suspendue. »
      Locuteur: Charlier
      Un grand nombre de membres : Adopté ! adopté ! (L’Assemblée décrète la proposition de M. Charlier). Un grand nombre de membres : Adopté ! adopté ! (L’Assemblée décrète la proposition de M. Charlier).
      Locuteur: Charlier
      ...ionale, considérant qu’il est important de porter un œil sévère sur la conduite de... « L’Assemblée nationale, considérant qu’il est important de porter un œil sévère sur la conduite des commissaires des guerres, et que les circonstances exigent que le nombre en so...
      Locuteur: Charlier
      ... connaissances nécessaires, à la charge de rendre compte de ses opérations au Corps législatif. » ... nécessaire, et les choisir parmi tous les citoyens qui lui paraîtront avoir les connaissances nécessaires, à la charge de rendre compte de ses opérations au Corps législatif. »
      Locuteur: Charlier
      ...en soulage ment aux veuves et orphelins de la journée du 10 août. Elles offrent 1Q livres pour venir en soulage ment aux veuves et orphelins de la journée du 10 août.
      Locuteur: Le Président
      ...s remercie et leur accorde les honneurs de la séance. les remercie et leur accorde les honneurs de la séance.
      Locuteur: Le Président
      Ils présentent, au nom de la section de Marseille, un don patriotique de 252 livres pour les frais de la guerre. Ils présentent, au nom de la section de Marseille, un don patriotique de 252 livres pour les frais de la guerre.
      Locuteur: Le Président
      Une députation de la 29e division de la gendarmerie nationale se présente à ... Une députation de la 29e division de la gendarmerie nationale se présente à la barre.
      Locuteur: Le Président
      M. Depêret, orateur de la députation, s’exprime ainsi : M. Depêret, orateur de la députation, s’exprime ainsi :
      Locuteur: Le Président
      ... demander encore, comme hier, l’honneur de voler à la défense des frontières. Nous demandons aussi qu'il nous soit permis de porter une aiguillette aux trois couleu...
      ...ée, nous viendrons la déposer au milieu de vous. Nous demandons qu’il nous soit permis, à la gendarmerie à cheval, de venir offrir ses mousquetons. Nous n’en...
      ...isir d’aller combattre sous la conduite de ce- brave homme qui nous commande, et qui a 43 ans de service. Si nous ne partons pas tous, a...
      ...ahiront pas le serment qu’ils réitèrent de mourir pour la liberté et l’égalité. (N...
      ...’exercice. Nous demandons la permission de le décorer de l’aiguillette. »
      « Nous venons vous demander encore, comme hier, l’honneur de voler à la défense des frontières. Nous demandons aussi qu'il nous soit permis de porter une aiguillette aux trois couleurs. Quand nous l’aurons méritée, nous viendrons la déposer au milieu de vous. Nous demandons qu’il nous soit permis, à la gendarmerie à cheval, de venir offrir ses mousquetons. Nous n’en avons pas besoin. Nos sabres sont bien aiguisés. Nos pistolets ne rateront pas....
      ...r la pétition que nous avons présentée hier, et qu’elle nous procure le doux plaisir d’aller combattre sous la conduite de ce- brave homme qui nous commande, et qui a 43 ans de service. Si nous ne partons pas tous, au moins aurons-nous des représentants aux frontières. Ces représentants seront purs. Ils ne trahiront pas le serment qu’ils réitèrent de mourir pour la liberté et l’égalité. (Nouveaux applaudissements.) Voici notre colonel, homme respectable et par conséquent rebuté par le ci-devant pouvoir exécutif, après quarante ans d’exercice. Nous demandons la permission de le décorer de l’aiguillette. »
      Locuteur: Le Président
      ...et accorde à la députation les honneurs de la séance. répond à l’orateur et accorde à la députation les honneurs de la séance.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      (L’Assemblée adopte les propositions de M. Ma-thieu-Dumas.) (L’Assemblée adopte les propositions de M. Ma-thieu-Dumas.)
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ... dans la gendarmerie nationale à cheval de la 29e division, le nombre de gendarmes qu’il jugera nécessaire à env...
      ...certant pour cet objet; avec la commune de Paris ; décrète, en outre, que les gendarmes sont autorisés à porter, pendant la durée de la guerre, une aiguillette aux trois co...
      ...lée nationale décrète que le pouvoir exécutif provisoire est autorisé à prendre, dans la gendarmerie nationale à cheval de la 29e division, le nombre de gendarmes qu’il jugera nécessaire à envoyer aux frontières, en se concertant pour cet objet; avec la commune de Paris ; décrète, en outre, que les gendarmes sont autorisés à porter, pendant la durée de la guerre, une aiguillette aux trois couleurs. »
      Locuteur: Mathieu Dumas
      M. Louis Aurran, vice-consul de la nation à Salo, en Catalogne, se prés... M. Louis Aurran, vice-consul de la nation à Salo, en Catalogne, se présente à la barre.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 265
      Locuteur: Mathieu Dumas
      de 300 livres et une épée d’argent pour êt...
      ...ite d’avoir été destitué arbitrairement de son emploi de vice-consul en Catalogne, pour y avoir donné des preuves de patriotisme.
      de 300 livres et une épée d’argent pour être remise au premier soldat qui enlèvera un drapeau à l’ennemi. Il se plaint ensuite d’avoir été destitué arbitrairement de son emploi de vice-consul en Catalogne, pour y avoir donné des preuves de patriotisme.
      Locuteur: Le Président
      ...titionnaire et lui accorde les honneurs de la séance. répond au pétitionnaire et lui accorde les honneurs de la séance.
      Locuteur: Le Président
      ...norable. Elle décrète ensuite le renvoi de la pétition au pouvoir exécutif avec mission de lui rendre compte des mesures qu’il aur... ... accepte l’offrande avec les plus vifs applaudissements et ordonne la mention honorable. Elle décrète ensuite le renvoi de la pétition au pouvoir exécutif avec mission de lui rendre compte des mesures qu’il aura prises.)
      Locuteur: Le Président
      ...dévouement du sieur Aurran, vice-consul de la nation française à Salo en Catalogne, renvoie au pouvoir exécutif l’objet de sa pétition, relativement aux persécuti...
      ...riotisme lui a méritées dans l’exercice de ses fonctions publiques, chez une puiss...
      ...té que pour avoir prédit la destruction de la noblesse et de la féodalité, et l’affermissement du règne de la liberté et de l’égalité; charge le pouvoir exécutif de s’occuper promptement des réclamations et des droits du sieur Louis Aurran, et de lui rendre compte des mesures qu’il aur...
      « L’Assemblée nationale applaudit au dévouement du sieur Aurran, vice-consul de la nation française à Salo en Catalogne, renvoie au pouvoir exécutif l’objet de sa pétition, relativement aux persécutions que son patriotisme lui a méritées dans l’exercice de ses fonctions publiques, chez une puissance étrangère, où il. n’a été persécuté que pour avoir prédit la destruction de la noblesse et de la féodalité, et l’affermissement du règne de la liberté et de l’égalité; charge le pouvoir exécutif de s’occuper promptement des réclamations et des droits du sieur Louis Aurran, et de lui rendre compte des mesures qu’il aura prises, soit pour réformer les injustices dont il a à se plaindre, soit pour p...
      Locuteur: Le Président
      ... la compagnie franche dite des Hussards de la Mort, soit organisée en légion et formée de quatre compagnies de 200 hommes chacune. Il faut, disent-ils... Ils demandent que la compagnie franche dite des Hussards de la Mort, soit organisée en légion et formée de quatre compagnies de 200 hommes chacune. Il faut, disent-ils, des hommes intrépides pour être placés devant l’ennemi aux postes les plus exp...
      Locuteur: Le Président
      ...tionnaires et leur accorde les honneurs de la séance. répond aux pétitionnaires et leur accorde les honneurs de la séance.
      Locuteur: Le Président
      ...es pour partir et demandent deux pièces de canon. Ils déclarent attendre des ordres pour partir et demandent deux pièces de canon.
      Locuteur: Le Président
      ...eur répond et leur accorde les honneurs de la séance. leur répond et leur accorde les honneurs de la séance.
      Locuteur: Le Président
      ...se, ingénieur, et Châtelain, professeur de l'école de dessin de Paris, sont admis à la barre. Les sieurs Paroisse, ingénieur, et Châtelain, professeur de l'école de dessin de Paris, sont admis à la barre.
      Locuteur: Le Président
      , l’an IVe de la liberté. , l’an IVe de la liberté.
      Locuteur: Le Président
      ...i attendu : je n’y ai vu que l’occasion de développer des principes dont l’amour de l’humanité fait la base. J’ai dit haute...
      ...er même à la gloire; et quand il s’agit de l’intérêt de tous, je ne vois plus rien qui me soit personnel. La confiance nationale m’a imposé de nouveau le fardeau du ministère, dans u...
      ...ances m’ont porté la première fois dans le ministère que je n’avais ni désiré, ni attendu : je n’y ai vu que l’occasion de développer des principes dont l’amour de l’humanité fait la base. J’ai dit hautement la vérité à un roi que je voyais compromettre le salut do l’Empire, en sé p...
      ...ucune considération n’a influé sur mon courage : j’aime trop mon pays, pour songer même à la gloire; et quand il s’agit de l’intérêt de tous, je ne vois plus rien qui me soit personnel. La confiance nationale m’a imposé de nouveau le fardeau du ministère, dans un temps plus orageux encore : je l’ai reçu sans hésiter, parce que cette confian...
      Locuteur: Le Président
      ...on. La colère du peuple et le mouvement de l’insurrection sont comparables à l’act...
      ...rée depuis longtemps, attendait l’heure de combler toutes ses trahisons, de déployer sur Paris l’étendard de la mort, et d’y régner par la terreur. ...
      ...e ranger sous l’abri des lois, si l’on ne veut qu’il opère une entière dissolution. La colère du peuple et le mouvement de l’insurrection sont comparables à l’action d’un torrent qui renverse des obstacles qu’aucune autre puissance n’aurait a...
      ...it. Sans la journée du 10, il est évident que nous étions perdus. La cour, préparée depuis longtemps, attendait l’heure de combler toutes ses trahisons, de déployer sur Paris l’étendard de la mort, et d’y régner par la terreur. Le sentiment du peuple, toujours juste et prompt quand l’opinion publique n’est ...
      Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre (1) de M. Roland, ministre de l-intérieur, à l'Assemblée nationale, s... Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre (1) de M. Roland, ministre de l-intérieur, à l'Assemblée nationale, sur les circonstances présentes, cette lettre est ainsi conçue : (1) Bibliothèque...

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 266
      Locuteur: Le Président
      ...e pas destructeur; et elle nous prépare de grands maux, si elle tarde encore à se ... ...é d’un pouvoir révolutionnaire, qui ne doit jamais être que momentané pour n’être pas destructeur; et elle nous prépare de grands maux, si elle tarde encore à se renfermer dans ses justes limites : voilà un autre témoignage que je rends aussi...
      Locuteur: Le Président
      L’Assemblée a rendu de sages décrets, qui conservent en consei...
      ...et plus vive : c’est lui qui est chargé de l’exécution, c’est par lui qu elle doit être faite. Le maire doit jouir de l’influence qui lui est attribuée par l...
      ...s ordres se croisent; on ignore souvent de qui ils émanent, et la responsabilité d...
      ...is sur notre territoire; ils s’emparent de quelques villes; ils menacent la capita...
      ... dissoudre le gouvernement, et profiter de leurs avantages. Sans doute l’énergie d...
      ...isément pour cette direction qu’il faut de l’ensemble et de l’activité; l’une et l’autre sont impos...
      ...(Applaudissements.) J’ai vu le ministre de la guerre gémir des lenteurs qu’apporta...
      ... zélée, mais étrangère aux dispositions de cette nature.
      L’Assemblée a rendu de sages décrets, qui conservent en conseil général les commissaires auxquels les sections continuent d’accorder leur conf...
      ...ns; 1 action doit être concentrée dans le corps munici: pal, pour être plus une et plus vive : c’est lui qui est chargé de l’exécution, c’est par lui qu elle doit être faite. Le maire doit jouir de l’influence qui lui est attribuée par la loi. ( Applaudissements.) Cependant les limites respectives continuent d’être oubliées ou méconnues ; les ordres se croisent; on ignore souvent de qui ils émanent, et la responsabilité du ministre et? du maire devient illusoire ou cruelle, puisqu’elle tombe sur des ...
      ...ité d’action ne fut plus nécessaire. Des ennemis aguerris et nombreux sont établis sur notre territoire; ils s’emparent de quelques villes; ils menacent la capitale; c’est vers elle que se dirigent leur rage et leur désespoir; c’est là qu’ils ont à exercer des vengeances; cest là qu’ils espèrent dissoudre le gouvernement, et profiter de leurs avantages. Sans doute l’énergie du peuple, bien dirigée, leur opposera des barrières insurmontables : mais c'est précisément pour cette direction qu’il faut de l’ensemble et de l’activité; l’une et l’autre sont impossibles, lorsque tout le monde commande. (Applaudissements.) J’ai vu le ministre de la guerre gémir des lenteurs qu’apportait à la formation du camp l’intervention d’une commission ardente et zélée, mais étrangère aux dispositions de cette nature.
      Locuteur: Le Président
      ...ais il doit le laisser agir, sous peine de périr au milieu de ses propres débats. Car, de deux choses l’une : les personnes chargées de ce pouvoir jouissent de sa confiance, ou ne l’ont pas; dans cet...
      ...nistres responsables pussent avoir rien de commun avec ce qu’était un roi inviolab...
      ...nne ou par ses commissaires, pourvoir ce que fait le pouvcnr exécutif : soit ; mais il doit le laisser agir, sous peine de périr au milieu de ses propres débats. Car, de deux choses l’une : les personnes chargées de ce pouvoir jouissent de sa confiance, ou ne l’ont pas; dans cette dernière supposition, il faut qu’elles se retirent; dans la première, elles d...
      ...t réparti ; comme si l’identité des noms faisait celle des choses, et que des ministres responsables pussent avoir rien de commun avec ce qu’était un roi inviolable ! (Applaudissements.)
      Locuteur: Le Président
      Hier, au sein même de la maison commune, on dénonçait les min...
      ...ent quant au fond, parce qu’on manquait de sujets de reproches, mais avec cette chaleur et c...
      Hier, au sein même de la maison commune, on dénonçait les ministres, vaguement quant au fond, parce qu’on manquait de sujets de reproches, mais avec cette chaleur et cette force d’assertion qui frappe l’imagination, la séduit un moment, qui égare ...
      Locuteur: Le Président
      ...core, dans une assemblée des présidents de toutes les sections, convoquée par les ministres chez M. le maire, dans l’intention de concilier les esprits, de s’éclairer mutuellement, j’ai reconnu c... Hier encore, dans une assemblée des présidents de toutes les sections, convoquée par les ministres chez M. le maire, dans l’intention de concilier les esprits, de s’éclairer mutuellement, j’ai reconnu cette méfiance qui suspecte, inte roge, entretient le trouble et entrave les opér...
      Locuteur: Le Président
      ... sa vengeance, y porte encore une sorte de justice ; il ne prend pas pour victime ...
      ...é trop longtemps épargnés par le glaive de la loi, et que le péril des circonstanc...
      ...des scélérats, à des traîtres, d abuser de cette effervescence, et qu’il faut l’ar...
      ...tés constituées d'y mettre un terme, ou de se regarder comme anéanties.
      ... duquel il faut peut-être laisser un voile. Je sais que le peuple, terrible dans sa vengeance, y porte encore une sorte de justice ; il ne prend pas pour victime tout ce qui se présente à sa fureur; il la dirige sur ceux qu’il croit avoir été trop longtemps épargnés par le glaive de la loi, et que le péril des circonstances lui persuade devoir être immolés sans délai. Mais je sais qu’il est facile à des scélérats, à des traîtres, d abuser de cette effervescence, et qu’il faut l’arrêter; je sais que nous devons à la France entière la déclaration, que le pouvoir exécutif n’a pu prévoir ni empêcher ces excès : je sais qu’il est du devoir des autorités constituées d'y mettre un terme, ou de se regarder comme anéanties.
      Locuteur: Le Président
      ...ue cette déclaration m'expose à la rage de quelques agitateurs. Eb bien ! qu’ils p... (Vifs applaudissements.) Je sais encore que cette déclaration m'expose à la rage de quelques agitateurs. Eb bien ! qu’ils prennent ma vie; je ne veux la conserver que pour la liberté, l’égalité : si elle...
      Locuteur: Le Président
      Le salut de Paris exige que tous les pouvoirs rentr...
      ... intérêts. J’ai dû lui peindre cet état de choses, afin que sa sagesse prît aussit...
      ...’eussent point l’effet désiré, la perte de la capitale n’entraînât point celle de l’empire.
      Le salut de Paris exige que tous les pouvoirs rentrent à l’instant dans leurs bornes respectives : l’approche des ennemis, les gran...
      ...rononcer a cet égard avec l’élévation et la vigueur que reclament d’aussi grands intérêts. J’ai dû lui peindre cet état de choses, afin que sa sagesse prît aussitôt les déterminations convenables; et que, dans la supposition affligeante, mais gratuite, que ces déterminations n’eussent point l’effet désiré, la perte de la capitale n’entraînât point celle de l’empire.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 267
      Locuteur: Le Président
      ...cata, lorsque les biens compris dans un acte d’aliénation se trouveront situés dans l’arrondissement de plusieurs bureaux : le receveur en donn... ...nregistrement dans l’arrondissement duquel les biens seront situés, et pro duplicata, lorsque les biens compris dans un acte d’aliénation se trouveront situés dans l’arrondissement de plusieurs bureaux : le receveur en donnera son récépissé.
      Locuteur: Le Président
      ...s enveloppent hien (( jjg seront; tenus de justifier de cette remise, ...dans l^quell b;ent5t l’homme I publication du présent décret, sions particulières enveloppent hien (( jjg seront; tenus de justifier de cette remise,
      Locuteur: Le Président
      « Cette remise tiendra lieu de consentement à la dépossession. « Cette remise tiendra lieu de consentement à la dépossession.
      Locuteur: Le Président
      ...j que le peuple écoute, et que le règne de la 10 ... tempS enCore, mais il n’est plus un moment à perdre : que les législateurs Par^j que le peuple écoute, et que le règne de la 10
      Locuteur: Le Président
      Le ministre de l'intérieur, Le ministre de l'intérieur,
      Locuteur: Fauchet
      Je demande le renvoi de cette lettre à la commission extraordin... Je demande le renvoi de cette lettre à la commission extraordinaire.
      Locuteur: Lagrevol
      ... l’extrait du procès-verba aux sections de Paris, à la municipalité et aux 83 de partements. J’en demande l’impression et l’envoi avec l’extrait du procès-verba aux sections de Paris, à la municipalité et aux 83 de partements.
      Locuteur: Lagrevol
      L'Assemblée ordonne l’impression de la lettre avec l’extrait du proces-verbal et en .décrété l’envoi aux sections de Paris, à la municipalité et aux 83 dépa... L'Assemblée ordonne l’impression de la lettre avec l’extrait du proces-verbal et en .décrété l’envoi aux sections de Paris, à la municipalité et aux 83 départements.)
      Locuteur: Crestin
      ...s, soumet à la discussion (1) un projet de décret; su-la révocation des aliénation...
      ...r la loi du 1 décembre 1790 ; ce projet de décret est ainsi conçu .
      au nom du comité des domaines, soumet à la discussion (1) un projet de décret; su-la révocation des aliénations des domaines nationaux déclarées révocables par la loi du 1 décembre 1790 ; ce projet de décret est ainsi conçu .
      Locuteur: Crestin
      ...nationale, considérant que les intérêts de la nation commandent sa plus pronjPjf r... « L’Assemblée nationale, considérant que les intérêts de la nation commandent sa plus pronjPjf réintégration dans les biens considérables abusivement concédés, a titre d engage...
      Locuteur: Crestin
      ...e nationale, après avoir ouï le rapport de son comité des domaines, et décrété l’u... g6!?CL’Assemblée nationale, après avoir ouï le rapport de son comité des domaines, et décrété l’urgence, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Crestin
      ... que celles faites en vertu des décrets de l’Assemblée nationale, sont et demeuren... ... la loi du 1er décembre 1790 sur la législation domaniale, autres par conséquent que celles faites en vertu des décrets de l’Assemblée nationale, sont et demeurent révoquées par le présent décret.
      Locuteur: Crestin
      ...ons ; la régie des domaines est chargée de la poursuivre, et, pour cet effet, elle... ... sera incessamment procédé à la réunion des biens compris dans lesdites aliénations ; la régie des domaines est chargée de la poursuivre, et, pour cet effet, elle se conformera a ce qui est prescrit ci-après.
      Locuteur: Crestin
      ...réalablement reçu ou été mis en demeure de recevoir les sommes auxquelles leur fin...
      ...uits et produits des biens, a la charge de les entretenir en bon état, et d en acq...
      ...ui est prescrit par l’article précédent ne pourront être dépossédés sans avoir préalablement reçu ou été mis en demeure de recevoir les sommes auxquelles leur finance, et ses accessoires, auront été liquidés ; ils percevront jusqu a cette époque les fruits et produits des biens, a la charge de les entretenir en bon état, et d en acquitter les charges et contributions.
      Locuteur: Crestin
      ...ns quelque cas d’exception, et en droit de se faire déclarer propriétaires incommu...
      ... la législation domaniale, seront tenus de se P°^v°ir, dans le même délai de trois mois, devant le tribunal du district de la situation des biens, pour taire stat...
      « Les détenteurs qui se croiront dans quelque cas d’exception, et en droit de se faire déclarer propriétaires incommutables, conformément a la loi du 1er décembre 1790 sur la législation domaniale, seront tenus de se P°^v°ir, dans le même délai de trois mois, devant le tribunal du district de la situation des biens, pour taire statuer ce qu’il appartiendra, contradictoiremenr avec la régie, en présence du proc...
      Locuteur: Crestin
      ...s, autres que ceux du papier timbré, et de signification des jugements interlocuto... ...ces aura lieu par simples mémoires, respectivement communiqués, sans aucuns frais, autres que ceux du papier timbré, et de signification des jugements interlocutoires et définitifs. .
      Locuteur: Crestin
      ...ugements rendus par le premier tu-bunal de district seront sujets à l’appel. « Les jugements rendus par le premier tu-bunal de district seront sujets à l’appel.
      Locuteur: Crestin
      ... les détenteur» résidant au delà du cap de Bonne-Espérance. 7. Et à deux années pour les détenteur» résidant au delà du cap de Bonne-Espérance.
      Locuteur: Crestin
      ...ribunaux, seront dépossédés a 1 instant de l’expiration des délais fixés par les a... ...t par 1 article 3 du présent décret, ou qui ne se seront paspourvusde-vant les tribunaux, seront dépossédés a 1 instant de l’expiration des délais fixés par les articles 3,
      Locuteur: Crestin
      ° ? Us seront'tenus de rendre compte des fruits depuis le jour de la publication du présent de- ° ? Us seront'tenus de rendre compte des fruits depuis le jour de la publication du présent de-
      Locuteur: Crestin
      Cr«^La même restitution de fruits sera ordonnée contre ceux dont l... Cr«^La même restitution de fruits sera ordonnée contre ceux dont la maintenue sera rejetee.
      ...s détenteurs desdits biens seront tenus de remettre leurs contrats, quittances de finances, et autres titres relatifs à l...
      ...commissaire national, directeur général de la li (1) Voy. ci-dessus, séanco du 30 août 1792 au soir, page 124, la présentation de ce projet de décret.
      « Les détenteurs desdits biens seront tenus de remettre leurs contrats, quittances de finances, et autres titres relatifs à leur remboursement au commissaire national, directeur général de la li (1) Voy. ci-dessus, séanco du 30 août 1792 au soir, page 124, la présentation de ce projet de décret.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 268
      Locuteur: Crestin
      « Les détenteurs des biens seront tenus de remettre aux experts, lorsqu’ils feront...
      ...nées par un officier public, des titres de leurs engagements, des procès-verbaux q...
      ... en vertu desdits titres, et en général de tous les actes et rensei gnements qui pourront en cons...
      « Les détenteurs des biens seront tenus de remettre aux experts, lorsqu’ils feront la visite des lieux, des copies sur papier libre, collation-nées par un officier public, des titres de leurs engagements, des procès-verbaux qui ont dû précéder l’entrée en jouissance en vertu desdits titres, et en général de tous les actes et rensei gnements qui pourront en constater la consistance, la valeur et le produit, et faire connaître le montant des...
      Locuteur: Crestin
      de paix du canton de la'situation des biens. de paix du canton de la'situation des biens.
      Locuteur: Crestin
      ...ont situés; elle sera pareillementtenue de lui donner connaissance du consentement ou de l’opposition des détenteurs à leur dépo... ... qui suivront, au directoire du district dans le territoire duquel les biens seront situés; elle sera pareillementtenue de lui donner connaissance du consentement ou de l’opposition des détenteurs à leur dépossession.
      Locuteur: Crestin
      « Dans le même délai de huitaine, la régie fera publier le procès-verbal de sa prise de possession dans toutes les municipalité... « Dans le même délai de huitaine, la régie fera publier le procès-verbal de sa prise de possession dans toutes les municipalités sur le territoire desquelles lesdits biens, ou partie, se trouveront situés.
      Locuteur: Crestin
      ...cette époque, les fermiers seront tenus de verser entre les mains des receveurs particuliers des droits d’enregistrement le prix de leurs baux; et les intendants, ou régis...
      ...ont confiés, et qui échéront, à compter de la prise de possession.
      « Dès cette époque, les fermiers seront tenus de verser entre les mains des receveurs particuliers des droits d’enregistrement le prix de leurs baux; et les intendants, ou régisseurs, le produit des biens qui leur sont confiés, et qui échéront, à compter de la prise de possession.
      Locuteur: Crestin
      ... les quinze jours qui suivront la prise de possession, ou le consentement donné pa... « Dans les quinze jours qui suivront la prise de possession, ou le consentement donné par les détenteurs, conformément à l’article 3 du présent décret, la Régie fera vé...
      Locuteur: Crestin
      ...° des droits incorporels ; 4° des biens de toute autre nature. ...nt d’articles séparés, l’état : 1° des fonds d’héritages ; 2°. des bâtiments ; 3° des droits incorporels ; 4° des biens de toute autre nature.
      Locuteur: Crestin
      « Pour l’exécution de l’article précédent, la régie fera noti...
      ...ceux résidant en France, et au domicile de la personne chargée de la percep tion des revenus pour ceux ré...
      ...n expert, avec sommation d’en nommer un de leur part dans le délai de huitaine ; ce délai sera augmenté d’un ...
      ...s pour ceux qui sont domiciliés au delà de cette distance au tribunal ci-après ind...
      « Pour l’exécution de l’article précédent, la régie fera notifier aux détenteurs, et à leur domicile pour ceux résidant en France, et au domicile de la personne chargée de la percep tion des revenus pour ceux résidant hors du royaume, la personne qu’elle aura choisie pour son expert, avec sommation d’en nommer un de leur part dans le délai de huitaine ; ce délai sera augmenté d’un jour par dix lieues pour ceux qui sont domiciliés au delà de cette distance au tribunal ci-après indiqué.
      Locuteur: Crestin
      « Faute par les détenteurs de nommer leur expert dans le délai ci-des... « Faute par les détenteurs de nommer leur expert dans le délai ci-dessus, il sera nommé d’office par le tribunal du district, sur le territoire duque...
      Locuteur: Crestin
      ...ervations sur les articles susceptibles de difficultés; et le tribunal nommera un ... ...raient partagés dans leurs avis, chacun d’eux fera dans le procès-verbal ses observations sur les articles susceptibles de difficultés; et le tribunal nommera un troisième expert pour les départager.
      Locuteur: Crestin
      « Tous les experts prêteront serment de procéder en leur âme et conscience aux ... « Tous les experts prêteront serment de procéder en leur âme et conscience aux visites et estimations dont ils seront chargés, et ils déposeront leurs procès-v...
      Locuteur: Crestin
      « Et faute par eux de faire ladite remise, ils seront condamn... « Et faute par eux de faire ladite remise, ils seront condamnés en 300 livres d amende, et a la restitution des frais, à compter du jour indi...
      Locuteur: Crestin
      ...ines nationaux, qui seront responsables de leur négligence à cet égard. ...ipal manoir des biens se trouvera situe, et à la requête des régisseurs des domaines nationaux, qui seront responsables de leur négligence à cet égard.
      Locuteur: Crestin
      ...ion du présent décret, les dispositions de celui du 19 juillet 1791, concernant le... « Seront observées, en tout ce qui peut être relatif à l’exécution du présent décret, les dispositions de celui du 19 juillet 1791, concernant le remboursement des droits supprimés sans indemnité.
      Locuteur: Crestin
      ...arties réclamantes devant les tribunaux de district ...ve des contestations sur la consistance des biens, elles seront portées parles parties réclamantes devant les tribunaux de district
      Locuteur: Crestin
      de la situation des biens, pour y etre jug... de la situation des biens, pour y etre jugees en la forme déterminée par l’article 5 du présent décret.
      Locuteur: Crestin
      ...urs qui auront poursuivi la liquidation de leur remboursement, dans les 3 mois pre...
      ... présent décret, recevront les intérêts de leur capital, a compter du jour que les fruits auront cessé de leur appar-
      « Les détenteurs qui auront poursuivi la liquidation de leur remboursement, dans les 3 mois prescrits par l’article 3 du présent décret, recevront les intérêts de leur capital, a compter du jour que les fruits auront cessé de leur appar-
      Locuteur: Crestin
      ... leur être alloués qu’à compter du jour de la remise de leurs titres au commissaire national, directeur général de la liquidation. ...s en maintenue auraient ete rejetées par les tribunaux, les intérêts ne pourront leur être alloués qu’à compter du jour de la remise de leurs titres au commissaire national, directeur général de la liquidation.
      Locuteur: Crestin
      ...tous les détenteurs, sont fixés à 4 0/0 de leurs capitaux, sans retenue. « Les intérêts qui seront alloues a tous les détenteurs, sont fixés à 4 0/0 de leurs capitaux, sans retenue.
      Locuteur: Crestin
      ... l’attestation, donnée par le directeur de la régie des biens nationaux, de l’existence en bon état des biens dont il sont détenteurs, et de la remise des titres et papiers terrier...
      ...ces dues pour les deux dernières années de sa jouissance. L attestation du préposé de la régie, et les quittances des contrib...
      ...nt visees par le directoire du district de la situation des biens.
      « Nul détenteur ne pourra recevoir son remboursement qu’en rapportant l’attestation, donnée par le directeur de la régie des biens nationaux, de l’existence en bon état des biens dont il sont détenteurs, et de la remise des titres et papiers terriers relatifs auxdits biens ; 2° les quittances des contributions et des redevances dues pour les deux dernières années de sa jouissance. L attestation du préposé de la régie, et les quittances des contributions seront visees par le directoire du district de la situation des biens.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 269
      Locuteur: Crestin
      ...ssionnaires, ou la direction du montant de l’estimation, et la première affiche le...
      ...crite par l’article 3; et faute par eux de s’être pourvus avant l’adjudication, et d’avoir donné connaissance de leurs diligences au directoire du distr...
      ... avec les intérêts échus depuis le jour de la demande, et la faculté d’exercer leurs droits pour recevoir le payement de ce qui sera dû par les adjudicataires, ou leur ayant-cause, dans les termes fixés par 1 acte de leur adjudication.
      ...t consenti ou contesté en justice leur dépossession, la première offre des soumissionnaires, ou la direction du montant de l’estimation, et la première affiche leur seront notifiées dans la forme prescrite par l’article 3; et faute par eux de s’être pourvus avant l’adjudication, et d’avoir donné connaissance de leurs diligences au directoire du district par devant lequel la vente devra être faite, ils ne pourront plus obtenir que la restitution des sommes reçues par la nation avec les intérêts échus depuis le jour de la demande, et la faculté d’exercer leurs droits pour recevoir le payement de ce qui sera dû par les adjudicataires, ou leur ayant-cause, dans les termes fixés par 1 acte de leur adjudication.
      Locuteur: Crestin
      ...en maintenue postérieurement à la prise de possession de la régie, ils ne pourront plus obtenir ...
      ...n des biens, tels qu’ils seront au jour de leur demande; et celle des fruits, à co...
      « Si les détenteurs se pourvoient en maintenue postérieurement à la prise de possession de la régie, ils ne pourront plus obtenir que la restitution des biens, tels qu’ils seront au jour de leur demande; et celle des fruits, à compter delà même époque.
      Locuteur: Crestin
      ...commissaire national, directeur général de la liquidation ; et les rapports sur ce... ...ux détenteurs des biens engagés, il sera établi un bureau particulier auprès du commissaire national, directeur général de la liquidation ; et les rapports sur ces objets seront soumis à l’Assemblée nationale par son comité des domaines.
      Locuteur: Crestin
      ...généraux comprendraient plusieurs corps de ferme, ou des biens epars dans plusieur...
      ...ait, par experts, une ventilation, afin de déterminer la somme pour laquelle chaque corps de ferme, ou les biens epars, situés dans ...
      « Dans le cas où les baux généraux comprendraient plusieurs corps de ferme, ou des biens epars dans plusieurs paroisses, que les fermiers généraux feront valoir par eux-mêmes, ou par des colons partiaires, il sera fait, par experts, une ventilation, afin de déterminer la somme pour laquelle chaque corps de ferme, ou les biens epars, situés dans chaque paroisse, sont entrés dans le prix total du bail.
      Locuteur: Crestin
      ...rocès-verbal d’évaluation; chaque corps de ferme sera mis en vente séparément, et l’adjudicataire recevra du fermier le lover de son objet, suivant qu’il aura ete fixe ... « L’estimation desdits biens sera faite d’après le produit déterminé par le procès-verbal d’évaluation; chaque corps de ferme sera mis en vente séparément, et l’adjudicataire recevra du fermier le lover de son objet, suivant qu’il aura ete fixe par la ventilation.
      Locuteur: Crestin
      ...ublication du présent décret, ou suivis de prise de possession avant le 1er janvier dernier, les prix des sous-baux feront la base de l’estimation desdits biens. ...as où les fermiers généraux auraient passé des sous-baux authentiques avant la publication du présent décret, ou suivis de prise de possession avant le 1er janvier dernier, les prix des sous-baux feront la base de l’estimation desdits biens.
      Locuteur: Crestin
      ...sous-baux généraux, à la charge par eux de laisser annuellement le dixième de leur produit au fermier principal pour lui tenir lieu de toute indemnité. « Les adjudicataires jouiront du prix entier des sous-baux généraux, à la charge par eux de laisser annuellement le dixième de leur produit au fermier principal pour lui tenir lieu de toute indemnité.
      Locuteur: Crestin
      ...et les procureurs-syndics des districts de la situation des biens, à l’estimation des fermages qui devront être payés pour raison de cette partie. ...ons partiaires, il sera procédé, par des experts que nommeront lesdits preneurs et les procureurs-syndics des districts de la situation des biens, à l’estimation des fermages qui devront être payés pour raison de cette partie.
      Locuteur: Crestin
      « A compter de la publication du présent décret, les d...
      ...x, par devant le directoire du district de la situation des biens, à la requête de...
      « A compter de la publication du présent décret, les détenteurs des biens engagés ne pourront passer aucun bail desdits biens; il sera procédé à l’adjudication desdits baux, par devant le directoire du district de la situation des biens, à la requête des détenteurs auxquels la jouis sance des fruits est conservée par le présent déc...
      Locuteur: Crestin
      « L’Assemblée nationale se réserve de confirmer ou de révoquer les sous-aliénations et accen-...
      ...ngagistes des biens nationaux, en vertu de contrats d’inféoda-tion, baux à cens ou...
      « L’Assemblée nationale se réserve de confirmer ou de révoquer les sous-aliénations et accen-sements faits par les détenteurs engagistes des biens nationaux, en vertu de contrats d’inféoda-tion, baux à cens ou à rente, autres que ceux des terres situées dans les forêts ou à 100 perches d’...
      Locuteur: Crestin
      ...dant les sous-aliénataires continueront de jouir des objets à eux aliénés, à la charge par eux de payer entre les mains du receveur du di... « Et cependant les sous-aliénataires continueront de jouir des objets à eux aliénés, à la charge par eux de payer entre les mains du receveur du district, les cens et rentes dont ils sont affectés.
      Locuteur: Crestin
      « Demeurent exceptés de la réserve ci-dessus, les sous-aliénati... « Demeurent exceptés de la réserve ci-dessus, les sous-aliénations et accensements faits par les seigneurs engagistes.
      Locuteur: Crestin
      ... Des terres vaines et vagues au-dessous de 10 arpents, mesure de roi, « Des terres vaines et vagues au-dessous de 10 arpents, mesure de roi,
      Locuteur: Crestin
      ...urgs dont la population est au- dessous de 10,000 âmes, sur lesquels les sous-alié... « Des fossés et des terrains situés dans les villes et bourgs dont la population est au- dessous de 10,000 âmes, sur lesquels les sous-aliénataires ont fait un établissement quelconque.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 270
      Locuteur: Crestin
      ...arge par lesdits sous-alienataires : 1° de remettre, dans les trois mois, a compter du jour de la publication du présent décret, une c...
      ...ol-lationnee par un notaire, au préposé de la régie dans 1 arrondissement duquel l...
      ...seconde copie au directoire du district de la situation desdits biens, devant lequ...
      ..., sous le sceau du serment, que lesdits actes contiennent exactement toutes les somme...
      ...sommes qu’ils ont données, soit à titre de pot-de-vin ou deniers d entree, ne seraient point portées dans les actes, ils en feront leurs déclarations, et v...
      ...es, en vertu décret, pourvu qu’ils soient antérieurs au 1 décembre 1790, à la charge par lesdits sous-alienataires : 1° de remettre, dans les trois mois, a compter du jour de la publication du présent décret, une copie sur papier timbré, col-lationnee par un notaire, au préposé de la régie dans 1 arrondissement duquel les biens seront situes ; une seconde copie au directoire du district de la situation desdits biens, devant lequel ils affirmeront, sous le sceau du serment, que lesdits actes contiennent exactement toutes les sommes qu ils ont données pour lesdites acquisitions; et dans le cas où les sommes qu’ils ont données, soit à titre de pot-de-vin ou deniers d entree, ne seraient point portées dans les actes, ils en feront leurs déclarations, et v joindront les pièces justificatives qui seront en leur pouvoir; r
      Locuteur: Crestin
      ...° A la charge par les sous-aliénataires de faire dans le même délai de trois mois leur soumission de rembourser dans dix années, et en six p...
      ...ation; dans ce cas la nation justifiera de ces droits par les titres primitifs de concession.
      « 2° A la charge par les sous-aliénataires de faire dans le même délai de trois mois leur soumission de rembourser dans dix années, et en six payements égaux, les droits incorporels, fixes ou casuels, dont lesdits biens, par eux acquis, peuvent etre tenus envers la nation; dans ce cas la nation justifiera de ces droits par les titres primitifs de concession.
      Locuteur: Crestin
      ...vré dépositaire des archives du Louvre, de faire le releve desdits engagements d’a... ...ceux qui ont été faits jusqu’à ce jour 1 Assemblée nationale charge le sieur Chevré dépositaire des archives du Louvre, de faire le releve desdits engagements d’après les minutes des contrats, arrêts du conseil^ titres et pièces qui sont en s...
      Locuteur: Crestin
      ...ésor public audit sieur Cheyre la somme de 4,500 livres de gratification pour raison des renseigne...
      ...omaines; et, en outre, une augmentation de trai-
      « 11 sera payé par le Trésor public audit sieur Cheyre la somme de 4,500 livres de gratification pour raison des renseignements et états par lui fournis pendant trois années au comité des domaines; et, en outre, une augmentation de trai-
      Locuteur: Crestin
      ment des frais de commis aux écritures au’il pourra emplo...
      ...les salaires seront taxés en proportion de leurs travaux. Lesdits commis seront, a...
      ment des frais de commis aux écritures au’il pourra employer à la formation desdits états et dont les salaires seront taxés en proportion de leurs travaux. Lesdits commis seront, au surplus,
      Locuteur: Crestin
      ...nce’ puis adop,e le M. Servan, ministre de la guerre, accompagné detofet éCrè*e rUrgence’ puis adop,e le M. Servan, ministre de la guerre, accompagné
      Locuteur: Crestin
      de M. Roland, ministre de l’intérieur, se présente a l’Assemblée ... de M. Roland, ministre de l’intérieur, se présente a l’Assemblée et demande la parole.
      Locuteur: Crestin
      ...re qui lui est parvenue par un courrier de Châlons; eJle annonce que la ville de Verdun, après avoir soutenu quatre assa... 11 fait lecture d’une lettre qui lui est parvenue par un courrier de Châlons; eJle annonce que la ville de Verdun, après avoir soutenu quatre assauts, a été prise. Les citoyens se sont retirés dans le château, qu’ils se dispos...
      Locuteur: Crestin
      ... quelques observations sur la situation de la France et sur la position actuelle de Paris. M. Servan présente ensuite quelques observations sur la situation de la France et sur la position actuelle de Paris.
      Locuteur: Crestin
      ...dangers les plus imminents. Les ennemis de notre liberté n’ont pas seulement compt...
      ... les plus victorieux contre nous serait de les désunir. Aussi devons-nous leur att...
      ...tuellement? Ici ce sont des signataires de certaines pétitions qui sont désignés à...
      ... que le duc d’Yorck est appelé au trône de France, on répand dans Paris que Louis XVI, de par la volonté de l’Assemblée, doit y remonter. Paris seconde les suggestions des ennemis de la liberté. Il est donc essentiel den a...
      J’aime trop sincèrement ma patrie, dit-il, pour ne pas Réclamer sur les dangers les plus imminents. Les ennemis de notre liberté n’ont pas seulement compté sur leurs forces, ils savent que le courage des Français peut les dissiper; mais ils ont pensé que leurs moyens les plus victorieux contre nous serait de les désunir. Aussi devons-nous leur attribuer les désunions, les défiances, les désordres qui nous font gémir chaque jo...
      ... pas pour nous égarer; quels moyens ne met-on pas en usage pour nous détruire mutuellement? Ici ce sont des signataires de certaines pétitions qui sont désignés à la vengeance du peuple; là ce sont des propriétés menacées. Tandis que l’on répand dans les départements frontières que le duc d’Yorck est appelé au trône de France, on répand dans Paris que Louis XVI, de par la volonté de l’Assemblée, doit y remonter. Paris seconde les suggestions des ennemis de la liberté. Il est donc essentiel den arrêter promptement les progrès et d’en prévenir les résultats.
      Locuteur: Crestin
      Je propose donc à l’Assemblée : 1° de faire une adresse au peuple pour le dét... Je propose donc à l’Assemblée : 1° de faire une adresse au peuple pour le détromper sur toutes ces assertions mensongères et que des commissaires du Pouvoir ...

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 271
      au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait un rapport (1) et présente un projet de décret concernant les digues de l’île de Ré; il s’exprime ainsi : (1) Bibliothèq... au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait un rapport (1) et présente un projet de décret concernant les digues de l’île de Ré; il s’exprime ainsi : (1) Bibliothèque nationale : Assemblée législative. Le31, n° 185. 6

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 272
      au nom du comité de l'ordi (inr-7nn’èl^h-VeS Parlementaires, lr* série, t. XL\ ce ““j et de S,1.’92’ P'1*' la sec0"de au nom du comité de l'ordi (inr-7nn’èl^h-VeS Parlementaires, lr* série, t. XL\ ce ““j et de S,1.’92’ P'1*' la sec0"de

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 273
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de sou comité de l’ordinaire des finances, considérant : 1° qu’aux termes de l’article 1er du titre Ier de la loi du 1er décembre 1790, la contrib...
      ...utes les propriétés foncières, à raison de leur revenu net, et qu’il ne peut être ...
      ...ue celles déterminées pour les intérêts de l’agriculture; que les dispositions de l’article 11 du titre II de la même loi, relatives aux maisons situ...
      ...incipe général, et qu’il n’existe point de motifs suffisants pour admettre l’excep...
      ...août 1792, page 449, la seconde lecture de ce projet de décret.
      « L’Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de sou comité de l’ordinaire des finances, considérant : 1° qu’aux termes de l’article 1er du titre Ier de la loi du 1er décembre 1790, la contribution foncière doit être répartie par égalité proportionnelle sur toutes les propriétés foncières, à raison de leur revenu net, et qu’il ne peut être établi d’exceptions que celles déterminées pour les intérêts de l’agriculture; que les dispositions de l’article 11 du titre II de la même loi, relatives aux maisons situées hors des villes, lorsqu’elles seront habitées par leurs propriétaires, et sans valeur locative, s’éloignent du principe général, et qu’il n’existe point de motifs suffisants pour admettre l’exception que (1) Voy. Archives parlementaires, lr* série, t. XLVII, séance du 3 août 1792, page 449, la seconde lecture de ce projet de décret.
      ...juin 1792, page 325, la seconde lecture de ce projet de décret. (2) Voy. Archives parlementaires, lro série, t. XLV, séance du 17 juin 1792, page 325, la seconde lecture de ce projet de décret.
      2° Le rapport qui lui a été fait, de l’avis donné sur ce projet le 12 octobr...
      ...istrateurs du directoire du département de l’Ain; (1) Voy. Archives parlementaires...
      ...llet 1792, page 325, la seconde lecture de ce projet de décret.
      2° Le rapport qui lui a été fait, de l’avis donné sur ce projet le 12 octobre 1790, par les administrateurs du directoire du département de l’Ain; (1) Voy. Archives parlementaires, lra série, tome XLVI, séance du 11 juillet 1792, page 325, la seconde lecture de ce projet de décret.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 275
      ..., même séance, page 270, la proposition de M. Servan. ...tionale, après avoir décrété 1 urgence, décrète ce qui suit : (1) Voy. ci-dessus, même séance, page 270, la proposition de M. Servan.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 277
      ...vous remercier du décret que vous venez de rendre. Je venais le solliciter. On aur...
      ...-dessus même séance, page 276. le texte de ce décret.
      Je viens vous remercier du décret que vous venez de rendre. Je venais le solliciter. On aurait immolé peut-être des citoyens qui ne sont point coupables. J’ai entendu ce s...
      ...cants, les mettre à contribution et les faire partir. Je ne suis pas (1) Yoy. ci-dessus même séance, page 276. le texte de ce décret.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 278
      ...oût 1792, page 431, la première lecture de ce projet de décret. ...qui suit : (1) Voy.Archives parlementaires, lro série, t. XLVIII, séance du 21 août 1792, page 431, la première lecture de ce projet de décret.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 324
      « Il sera créé des établissements de postes aux chevaux à Castres, Rodez, Mende, le Puy, Privas, Gap, Digne, Mont-de-Marsan, Foix et (1) Voy. Archives parle... « Il sera créé des établissements de postes aux chevaux à Castres, Rodez, Mende, le Puy, Privas, Gap, Digne, Mont-de-Marsan, Foix et (1) Voy. Archives parlementaires, lre série, t. XLVIII, séance du 11 août 1792, page 13, la précédente ...
      (2) Voy. ci-après, aux annexes de la séance, page 330, la pétition des sieurs Bailly et Verdier , maîtres de poste à Versailles contre la suppression de la poste double. (2) Voy. ci-après, aux annexes de la séance, page 330, la pétition des sieurs Bailly et Verdier , maîtres de poste à Versailles contre la suppression de la poste double.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 327
      ...primées; la troisième présentera l’état de l’argenterie, des cloches, vases et ustensiles de métal des communautés et paroisses supp...
      ...llet 1792, page 112 la deuxième lecture de ce projet de décret.
      ...bre 1790; dans la seconde seront compris les ornements et effets des églises supprimées; la troisième présentera l’état de l’argenterie, des cloches, vases et ustensiles de métal des communautés et paroisses supprimées; la quatrième, enfin, sera composée des (1) Voy. Archives parlementaires, 1™ série, t. XL VII, seance du 24 juillet 1792, page 112 la deuxième lecture de ce projet de décret.

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 329
      « Le ministre de l’intérieur est autorisé à faire payer,... « Le ministre de l’intérieur est autorisé à faire payer, sur les fonds destinés aux dépenses ex (1) Voy. ci-dessus, p. 134, la précédent...

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 330
      A LA SÉANCE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE DU LU... A LA SÉANCE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE DU LUNDI 3 SEPTEMBRE 1792
      ...r les sieurs Bailly et Verdier, maîtres de postes à Versailles, pour protester con...
      ...la suppression du privilège des maîtres de poste et à la réglementation de la poste royale ou poste double.
      Pétition (2) adressée à VAssemblée nationale, par les sieurs Bailly et Verdier, maîtres de postes à Versailles, pour protester contre le décret tendant à la suppression du privilège des maîtres de poste et à la réglementation de la poste royale ou poste double.
      Le maître de la poste de Versailles, qui se voit menacé du sort le plus désastreux par la suppression de la double poste, supplie l’Assemblée nationale de lui permettre d’avoir recours à sa just... Le maître de la poste de Versailles, qui se voit menacé du sort le plus désastreux par la suppression de la double poste, supplie l’Assemblée nationale de lui permettre d’avoir recours à sa justice en lui soumettant les représentations sui-, vantes.
      La position où se trouve la poste de Versailles est bien différente de celle des autres postes des environs de Paris, qui n’ont la poste double ou poste royale que pour l’entrée de Paris seulement, lorsque Versailles a l...
      ..., Orçai, etc. Le préjudice que la poste de Versailles éprouverait par cette suppre...
      La position où se trouve la poste de Versailles est bien différente de celle des autres postes des environs de Paris, qui n’ont la poste double ou poste royale que pour l’entrée de Paris seulement, lorsque Versailles a la poste double pour Pontchartrain, Trappes, Saint-Germain, Bernis, Orçai, etc. Le préjudice que la poste de Versailles éprouverait par cette suppression est inexprimable.
      La suppression de la poste royale ou poste double diminue...
      ...n tiers. Gomment lui sera-t-il possible de supporter cette perte énorme quand tout...
      ...uellement, suffit à peine aux dépenses! de sa poste et à lui procurer l’intérêt le...
      ...et ces fonds, qui composent le mobilier de la poste, faisant son unique patrimoine...
      La suppression de la poste royale ou poste double diminuera d’un seul coup sa recette d’un tiers. Gomment lui sera-t-il possible de supporter cette perte énorme quand toute sa recette, telle qu’elle est actuellement, suffit à peine aux dépenses! de sa poste et à lui procurer l’intérêt le plus modique des fonds considérables qu’il y a mis : et ces fonds, qui composent le mobilier de la poste, faisant son unique patrimoine, courent journellement les plus grands risques dans les hasards des événements ...
      ... continuelles font qu’il est impossible de retirer le plus petit bénéfice pour déd...
      ... des soins que nécessite l’exploitation de cette entreprise.
      ...lles en est trop près pour les avoir à meilleur marché), les charges, les pertes continuelles font qu’il est impossible de retirer le plus petit bénéfice pour dédommager des peines et des soins que nécessite l’exploitation de cette entreprise.
      Pour convaincre de cette vérité,le maître delà poste de Versailles est prêt à donner la commu-cation de ses registres, la connaissance la plus détaillée et la plus scrupuleuse de sa recette et de sa dépense depuis trois ou qnatre ans, ...
      ...nscience s’il est possible que la poste de Versailles se soutienne sans le payement de la double poste, ou du moins sans une indemnité équivalente. Il verra qu’au lieu de pouvoir éprouver une aussi forte réduct...
      Pour convaincre de cette vérité,le maître delà poste de Versailles est prêt à donner la commu-cation de ses registres, la connaissance la plus détaillée et la plus scrupuleuse de sa recette et de sa dépense depuis trois ou qnatre ans, à tout homme juste et impartial, nommé à cet effet (3), qui jugera dans sa conscience s’il est possible que la poste de Versailles se soutienne sans le payement de la double poste, ou du moins sans une indemnité équivalente. Il verra qu’au lieu de pouvoir éprouver une aussi forte réduction, sa recette aurait plutôt besoin d’être augmentée.
      ...-dessus, même séance page 324, le texte de ce projet de décret. (1) Voy. ci-dessus, même séance page 324, le texte de ce projet de décret.
      ... plus douter que la Poste est bien loin de pouvoir le rendre riche, qu’il n’y a ja... ...l jugera convenable pour cet examen. Il est bien essentiel que l’on sache à n’en plus douter que la Poste est bien loin de pouvoir le rendre riche, qu’il n’y a jamais gagné un sou, et qu’au contraire il y a beaucoup perdu, comme on le verra p...

      Séance du mardi 3 septembre 1792, au soir

      page 331
      On dit que la suppression de la poste double donnera plus d’ouvrage, plus de courriers ; alors ne faudra-t-il pas aussi une augmentation proportionnée de dépenses tant de chevaux que de fourrages, de cuir, de fer, etc. Car si, par exemple, la poste de Versailles, pour ne faire absolument qu...
      ...0 chevaux, est obligée, par la quantité de courriers, d’en avoir 100, il est évident (ces 100 chevaux ne donnant pas plus de recette que les 80, ce qui arriverait, ...
      ...0 chevaux et, par conséquent, les frais de leur nourriture et de tout leur entretien seront à sa perte. ...
      ...l juste que le public voyage aux dépens de celui qui le conduit, au détriment de celui qui est obligé à des frais immens...
      ...le et utile? D’ailleurs, la suppression de la poste double écrasera la poste de Versailles sans faire un grand bien. Au...
      ...r, les ens riches et aisés ont le moyen de payer la ouble poste. Personne au surpl...
      ... la trouve trop chère ; on on est libre de voyager par telle autre voiture qui con...
      On dit que la suppression de la poste double donnera plus d’ouvrage, plus de courriers ; alors ne faudra-t-il pas aussi une augmentation proportionnée de dépenses tant de chevaux que de fourrages, de cuir, de fer, etc. Car si, par exemple, la poste de Versailles, pour ne faire absolument que la même recette qu’elle faisait avec 80 chevaux, est obligée, par la quantité de courriers, d’en avoir 100, il est évident (ces 100 chevaux ne donnant pas plus de recette que les 80, ce qui arriverait, la poste royale étant supprimée) que l’achat des 20 chevaux et, par conséquent, les frais de leur nourriture et de tout leur entretien seront à sa perte. 11 est très beau d’agir pour le bien et l’aisance du public, mais est-il juste que le public voyage aux dépens de celui qui le conduit, au détriment de celui qui est obligé à des frais immenses pour l’entretien d’une entreprise considérable et utile? D’ailleurs, la suppression de la poste double écrasera la poste de Versailles sans faire un grand bien. Aujourd’hui que la liberté existe, aujourd’hui qu’il y a mille facilités pour voya...
      ...primée. Il n’y aura donc que les gens riches et aisés qui prendront la poste : or, les ens riches et aisés ont le moyen de payer la ouble poste. Personne au surplus n’est forcé d’aller en poste, si on la trouve trop chère ; on on est libre de voyager par telle autre voiture qui convient : on en a à choisir et à tout prix.
      L’augmentation de 5 sous par cheval qui, encore, ne doit ...
      ...ardée comme une indemnité pour la poste de Versailles, qui, par la suppression de la poste double, verra sa recette (déjà...
      ... veut substituer aux 30 livres par tête de cheval, fixées par l’Assemblée constituante, est-il juste de donner le même traitement à toutes les ...
      ...rd pour leur nombre plus ou moins grand de chevaux ? Plus une poste est forte, plus elle a de chevaux, plus aussi elle a de frais de loyer, de dépenses, de charges ; plus elle a de pertes à craindre et de risques à courir, plus enfin elle a besoin de secours. Est-il juste de ne pas donner plus à celles qui ont des...
      ...nt point? En un mot, cette augmentation de 5 sous par cheval, ce traitement de 450 livres peuvent être avantageux aux ...
      ...n loin d’indemniser celles des environs de Paris, surtout si elles perdent la post...
      L’augmentation de 5 sous par cheval qui, encore, ne doit avoir lieu qu’un an, peut-elle être regardée comme une indemnité pour la poste de Versailles, qui, par la suppression de la poste double, verra sa recette (déjà trop modique) diminuée d’un tiers. Ce sera la même chose que si l’on donnait 2,...
      ...Quant aux 450 livres annuelles, traitement extraordinairement médiocre, que l’on veut substituer aux 30 livres par tête de cheval, fixées par l’Assemblée constituante, est-il juste de donner le même traitement à toutes les postes indistinctement, sans égard pour leur nombre plus ou moins grand de chevaux ? Plus une poste est forte, plus elle a de chevaux, plus aussi elle a de frais de loyer, de dépenses, de charges ; plus elle a de pertes à craindre et de risques à courir, plus enfin elle a besoin de secours. Est-il juste de ne pas donner plus à celles qui ont des malles à mener (service très onéreux), qu’à celles qui n’en ont point? En un mot, cette augmentation de 5 sous par cheval, ce traitement de 450 livres peuvent être avantageux aux postes petites et éloignées, mais ils sont bien loin d’indemniser celles des environs de Paris, surtout si elles perdent la poste double?
      En quel temps encore la poste de Versailles se voit-elle même menacée d’...
      ...t dans le moment où le prix des chevaux de poste est presque doublé, dans le momen...
      ...ues augmentent considérablement le prix de leurs marchandises ; où tous les artisans et ouvriers doublent celui de leur main-d’œuvre et de leurs journées ; dans le moment en un m...
      En quel temps encore la poste de Versailles se voit-elle même menacée d’une forte réduction? c’est dans le moment où le prix des chevaux de poste est presque doublé, dans le moment où le fer, le cuir, le charbon, tous les objets qui concernent la poste sont d’une cherté excessive dans le moment où tous les marchands quelconques augmentent considérablement le prix de leurs marchandises ; où tous les artisans et ouvriers doublent celui de leur main-d’œuvre et de leurs journées ; dans le moment en un mot où tout ce qui est relatif à l’entretien et à la vie est monté à un taux exor...
      ... a toujours été si reconnu que la poste de Versailles avait besoin de secours pour se soutenir, qu’elle jouissait d’une gratification annuelle de 2,000 livres, et cela dans un temps bea...
      ...squ’au moment où les 30 livres par tête de cheval ont remplacé les privilèges. Ce ...
      Il a toujours été si reconnu que la poste de Versailles avait besoin de secours pour se soutenir, qu’elle jouissait d’une gratification annuelle de 2,000 livres, et cela dans un temps beaucoup plus heureux et plus lucratif pour elle que celui-ci, qu’elle a toujours touché cette gratification jusqu’au moment où les 30 livres par tête de cheval ont remplacé les privilèges. Ce remplacement, qui équivalait environ les2,000 livres ci-dessus, peut-il être réd...
      Quant au service des malles, la poste de Versailles ne peut le faire à un moindr...
      ...jours frais, qu’il est trop susceptible de peine et de soins et trop fatigant pour les chevaux...
      Quant au service des malles, la poste de Versailles ne peut le faire à un moindre prix que celui qui lui est payé actuellement; si on diminuait encore sur ce pr...
      ...nsidérer que ce service est trop onéreux, exigeant des chevaux plus forts et toujours frais, qu’il est trop susceptible de peine et de soins et trop fatigant pour les chevaux (1).
      Il est bien douloureux pour le maître de la poste de Versailles que les pertes considérables...
      ...t été prises en considération. Quand M. de Polignac, en 1786, lui ôta sa poste pour la donner à un de ses protégés, il fut obligé de céder tous ses chevaux, estimés
      Il est bien douloureux pour le maître de la poste de Versailles que les pertes considérables qu’il a faites, que sa situation particulière, si critique et si malheureuse depuis l’absence du roi, n’aient point été prises en considération. Quand M. de Polignac, en 1786, lui ôta sa poste pour la donner à un de ses protégés, il fut obligé de céder tous ses chevaux, estimés
      ...our 13,000 livres (2); à la retraite M. de Polignac, quand M. Dogni lui rendit sa ...
      ...es, l’un dans l’autre, tous les chevaux de la poste, bons, mauvais, jeunes, vieux,...
      ...indistinctement. Ces chevaux, au nombre de 148, (parmi lesquels se trouvaient les ...
      ..., lui occasionnèrent une nouvelle perte de plus de
      30.000 livres, pour 13,000 livres (2); à la retraite M. de Polignac, quand M. Dogni lui rendit sa poste, l’Administration le força, pour la ravoir, à payer 400 livres, l’un dans l’autre, tous les chevaux de la poste, bons, mauvais, jeunes, vieux, usés sur la litière, indistinctement. Ces chevaux, au nombre de 148, (parmi lesquels se trouvaient les siens qu’il avait cédés au plus bas prix, par force) montant à 59,200 livres, lui occasionnèrent une nouvelle perte de plus de
      .... Après le départ du roi il a été forcé de se défaire de 50 chevaux et de les vendre 150 livres l’un dans l’autre...
      ...ui lui a fait encore souffrir une perte de 10 à 12,000 livres. Après tant de calamités devait-il s’attendre au coup ...
      20.000 livres. Après le départ du roi il a été forcé de se défaire de 50 chevaux et de les vendre 150 livres l’un dans l’autre, quoiqu’ils valussent 3, 4 et 500 livres : ce qui lui a fait encore souffrir une perte de 10 à 12,000 livres. Après tant de calamités devait-il s’attendre au coup qui le menace?
      Le maître de la poste de Versailles, père de famille, ayant une femme et trois enfan...
      ... C’est son patrimoine, le seul héritage de ses enfants. Il supplie l’Assemblée nationale, au nom de la justice et de l’humanité qui la dirigent toujours, de vouloir bien jeter un regard favorable ...
      ...acer la double poste, si sa volonté est de la supprimer, une indemnité qui en soit l’équivalent ou moins d’alléger le poids de son malheur, en traitant la poste de Versailles, comme celle de Paris.
      Le maître de la poste de Versailles, père de famille, ayant une femme et trois enfants, n’a point d’autre fortune que sa poste. C’est son patrimoine, le seul héritage de ses enfants. Il supplie l’Assemblée nationale, au nom de la justice et de l’humanité qui la dirigent toujours, de vouloir bien jeter un regard favorable sur sa position, et s’intéresser à son sort en lui accordant pour remplacer la double poste, si sa volonté est de la supprimer, une indemnité qui en soit l’équivalent ou moins d’alléger le poids de son malheur, en traitant la poste de Versailles, comme celle de Paris.
      A Versailles, de l’imprimerie de Cosson, pavillon Royal, avenue de Saint-Cloud, n° 41, 1792. A Versailles, de l’imprimerie de Cosson, pavillon Royal, avenue de Saint-Cloud, n° 41, 1792.
      ...st qu’alors il existait pour les postes de très grands avantages. Il y en avait do...
      ...tre remplacés. Il y en avait alors plus de ressources, plus de rapport à la poste; on y perdait beauco...
      (1) Si l’on faisait anciennement ce service très lourd au plus bas prix, c’est qu’alors il existait pour les postes de très grands avantages. Il y en avait dont les privilèges étaient si lucratifs, qu’ils n’ont point été et ne peuvent jamais être remplacés. Il y en avait alors plus de ressources, plus de rapport à la poste; on y perdait beaucoup encore, mais on était forcé à faire ce service.
      (2) Ce qui fut ponr lui une perte de 17,000 livres. (2) Ce qui fut ponr lui une perte de 17,000 livres.
  • Tome 53 : Du 27 octobre au 30 novembre 1792 1 résultat
    • Séance du lundi 20 novembre 1792

      - search term matches: (10)

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 486
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Lebrun, ministre des affaires étrangère...
      ... Convention une note remise au ministre de France à Londres par Malouet, qui se présente comme défenseur officieux de Louis Capet.
      , secrétaire, donne lecture d'une lettre de Lebrun, ministre des affaires étrangères, qui transmet à la Convention une note remise au ministre de France à Londres par Malouet, qui se présente comme défenseur officieux de Louis Capet.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Suit un extrait de cette noté : Suit un extrait de cette noté :
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Sorti de Paris lé 17 septembre dernier, ainsi qu...
      ..., et produit à Londres à M. le ministre de France, occupé ici à réparer mes établissements à Saint-Oomingue par les avances de fonds qui me sont nécessaires, je ne pe...
      ..., si un intérêt plus pressant que celui de mes propres affaires ne me faisait désirer de rentrer en France le plus tôt possible....
      ...u'il est question d'instruirè le procès de Louis XVI.
      « Sorti de Paris lé 17 septembre dernier, ainsi que cela est constaté par mon passeport, visé à Amiens le 18, et produit à Londres à M. le ministre de France, occupé ici à réparer mes établissements à Saint-Oomingue par les avances de fonds qui me sont nécessaires, je ne peux, sous aucun rapport, être compris dans la classe des émigrés, et j'attendrais sans inquiétude l'explication du dernier décret, si un intérêt plus pressant que celui de mes propres affaires ne me faisait désirer de rentrer en France le plus tôt possible. J'apprends par les papiers puplics qu'il est question d'instruirè le procès de Louis XVI.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...elles qu'elles soient, mais indépendant toute considération dans le sentiment de mes devoirs et la déclaration de mes opinions, je me crois obligé de me proposer comme défenseur officieux d...
      ...oré les vertus, et dont il m'est permis de déplorer l'infortune. J'ai l'honneur de prier M. le ministre de France de soumettre ma demande au conseil, à l'ef...
      ...astres à Saint-Domingue et la situation de nos correspondants en France ne permettent plus aux colons de trouver dans l'intérieur du royaume. Lo...
      « Soumis au gouvernement et aux lois établies, quelles qu'elles soient, mais indépendant toute considération dans le sentiment de mes devoirs et la déclaration de mes opinions, je me crois obligé de me proposer comme défenseur officieux d'un prince dont j'ai .toujours honoré les vertus, et dont il m'est permis de déplorer l'infortune. J'ai l'honneur de prier M. le ministre de France de soumettre ma demande au conseil, à l'effet d'en obtenir un passeport qui me. mette à l'abri des difficultés qu'éprouven...
      ...bre pour se dérober au fer des assassins, et chercher des ressources que nos désastres à Saint-Domingue et la situation de nos correspondants en France ne permettent plus aux colons de trouver dans l'intérieur du royaume. Londres,, le 8 octobre 1792.
      Locuteur: Birotteau
      ...département. Je demande que le ministre de l'intérieur soit chargé de réparer cette omission et fasse porter ... 11 est possible que le, citoyen Malouet ne soit pas connu comme émigré dans son département. Je demande que le ministre de l'intérieur soit chargé de réparer cette omission et fasse porter son nom sur la liste des émigrés.
      Locuteur: Treilhard
      Il suffit de renvoyer la lettre au comité d'aliénati... Il suffit de renvoyer la lettre au comité d'aliénation, où il y a un registre ouvert
      Locuteur: Treilhard
      sur lequel sont portés tous les noms de ceux dont on apprend l'émigration. > sur lequel sont portés tous les noms de ceux dont on apprend l'émigration. >
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      de la République. de la République.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... le conseil exécutif pour rendre compte de ma conduite dans cette campagne, au mom... « Citoyens législateurs, mandé par le conseil exécutif pour rendre compte de ma conduite dans cette campagne, au moment où je conduisais une armée victorieuse à la poursuite des ennemis, j'ai obéi...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...'être éclairé sur les moindres détails, de la conduite d'un fonctionnaire public, ...
      ...eprésentants du peuple, l'exacte vérité de tout ce qu'il contient. Chacun a pu y voir si j'ai démérité de ma patrie, ou si au contraire je n'ai p...
      ...uvoir à Chasser les armées des despotes de la terre sacrée de la liberté. Le poste de Biesnes, où j'ai constamment arrêté les...
      ... d'Autrecourt qui a! déterminé la fuite de 20,000 Autrichiens où Hessois ; mon camp offensif de Sivrey-la-Perche,avec moins de 16,000hommes contre 50,000; et enfin la reprise de Verdun sans effusion de sang : voilà des faits que je pourrais ...
      ...nt relatifs; persuadé que dans un gouvernement libre chaque citoyen à le droit d'être éclairé sur les moindres détails, de la conduite d'un fonctionnaire public, j'ai dû, en me justifiant auprès du conseil exécutif, soumettre à mes concitoyen...
      ...ndu, et en conséquence je 1 ai livré à l'impression. J'affirme ici, devant les représentants du peuple, l'exacte vérité de tout ce qu'il contient. Chacun a pu y voir si j'ai démérité de ma patrie, ou si au contraire je n'ai pas coopéré ae tout mon pouvoir à Chasser les armées des despotes de la terre sacrée de la liberté. Le poste de Biesnes, où j'ai constamment arrêté les armées combinées et repoussé leurs attaques; l'heureuse affaire d'Autrecourt qui a! déterminé la fuite de 20,000 Autrichiens où Hessois ; mon camp offensif de Sivrey-la-Perche,avec moins de 16,000hommes contre 50,000; et enfin la reprise de Verdun sans effusion de sang : voilà des faits que je pourrais opposer à une injuste prévention.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « J'avais lieu de me flatter, citoyens législateurs, qu'avant de retourner aux combats, il me serait permis, en vous rendant mes hommages, de renouveler dans votre sein le serment gravé dans l'àme de tout soldat français, celui de combattre jusqu'à la mort les despotes....
      ...serve qui ressemble fort à l'arbitraire de l'ancien régime; il m'a déclaré qu'il n...
      ...nt l'expectative d'une honteuse pension de retraite. Cette décision me voue à l'in...
      ...oment où la République a besoin du bras de chacun de ces soldats, et elle m'attaque jusque d...
      « J'avais lieu de me flatter, citoyens législateurs, qu'avant de retourner aux combats, il me serait permis, en vous rendant mes hommages, de renouveler dans votre sein le serment gravé dans l'àme de tout soldat français, celui de combattre jusqu'à la mort les despotes. Mais le conseil exécutif; dont je n'ai pu savoir les motifs, s'est tenu à mon égard dans une réserve qui ressemble fort à l'arbitraire de l'ancien régime; il m'a déclaré qu'il ne me rétablissait pas dans mon commandement, en m'offrant l'expectative d'une honteuse pension de retraite. Cette décision me voue à l'inactivité, au moment où la République a besoin du bras de chacun de ces soldats, et elle m'attaque jusque dans mon honneur.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Çitoyens législateurs, l'estime de mes compatriotes est le premier besoin de mon cœur, et la justice est le premier bienfait d'un gouver nement libre, j'ai le droit de la réclamer, on pourrait me croire coup... « Çitoyens législateurs, l'estime de mes compatriotes est le premier besoin de mon cœur, et la justice est le premier bienfait d'un gouver nement libre, j'ai le droit de la réclamer, on pourrait me croire coupable si je ne la sollicitais pas vivement. C'est à vous que je m'adresse, vous à...
      présidence de grégoire, président. présidence de grégoire, président.
      ...verte à dix heures du matin. Lepeletier de Saint-Fargeau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche, 18 novembre 1792... La séance est ouverte à dix heures du matin. Lepeletier de Saint-Fargeau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche, 18 novembre 1792.
      ...e secrétaire donne lecture d'une lettre de Roland, ministre'de l'intérieur, qui annonce à la Convention que la somme de 1,200 livres accordée à Girardin, pour une dénonciation de fabrication de faux assignats, avait déjà été remise à... Le mime secrétaire donne lecture d'une lettre de Roland, ministre'de l'intérieur, qui annonce à la Convention que la somme de 1,200 livres accordée à Girardin, pour une dénonciation de fabrication de faux assignats, avait déjà été remise à la femme du citoyen Girardin, lorsqu'il donna des ordres pour en arrêter le pay...

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 487
      Locuteur: Rühl
      ...nom du comité des décrets, fait lecture de l'acte d'accusation rédigé sur les nouveaux fa...
      ...nel du département au Bas-Rhin ^1); cet acte d'accusation est ainsi conçu :
      , au nom du comité des décrets, fait lecture de l'acte d'accusation rédigé sur les nouveaux faits articulés par lui contre Frédéric Diétrich, renvoyé devant le tribunal criminel du département au Bas-Rhin ^1); cet acte d'accusation est ainsi conçu :
      Locuteur: Rühl
      Acte d'accusation contre Frédéric Diétrich, ci-devant maire de Strasbourg. Acte d'accusation contre Frédéric Diétrich, ci-devant maire de Strasbourg.
      Locuteur: Rühl
      ...lée nationale, signée d'un grand nombre de citoyens de Strasbourg, dont la plupart n'ont pas l'usage de la langue française, où il leur fait di...
      ...'on conserve au roi les pouvoirs que la Constitution lui a délégués et que, le jour où la Constitution sera violée, leurs liens seront brisés ...
      « Par une adresse à l'Assemblée nationale, signée d'un grand nombre de citoyens de Strasbourg, dont la plupart n'ont pas l'usage de la langue française, où il leur fait dire qu'ils demandent que l'on conserve au roi les pouvoirs que la Constitution lui a délégués et que, le jour où la Constitution sera violée, leurs liens seront brisés et leurs droits leur Seront rendus ;
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « C'est l'exécution de ce décret que je viens réclamer aujourd'hui ; qu'il me soit permis surtout de connaître toutes les inculpations, et j...
      ...e victorieusement. Je vous supplie donc de décréter que l'examen de ma conduite sera renvoyé à vos comités, ainsi que cet exemplaire de mon compte rendu, que je signe comme pièce authentique, et que je demande la permission de déposer sur le bureau.
      « C'est l'exécution de ce décret que je viens réclamer aujourd'hui ; qu'il me soit permis surtout de connaître toutes les inculpations, et je suis assuré d'y répondre victorieusement. Je vous supplie donc de décréter que l'examen de ma conduite sera renvoyé à vos comités, ainsi que cet exemplaire de mon compte rendu, que je signe comme pièce authentique, et que je demande la permission de déposer sur le bureau.
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ...admission. J'insiste pour que lé comité de la guerre rende compte incessamment à la Convention nationale, de la pétition et du compte rendu de ce général, dont le rapport imprimé ins...
      ...erribles circonstances dont nous venons de sortir glorieusement.
      ...ndu dimanche dernier; mais que l'affaire du commissaire Vincent a empêché cette admission. J'insiste pour que lé comité de la guerre rende compte incessamment à la Convention nationale, de la pétition et du compte rendu de ce général, dont le rapport imprimé inspire le plus vif intérêt, et prouve les services qu'il a rendus à la patrie dans les terribles circonstances dont nous venons de sortir glorieusement.
      Locuteur: Sillery
      Je m'empresse de rendre justice aux talents et à la cond...
      ... ait pris sa place dans le commandement de cette armée, attendu que le général Dil...
      Je m'empresse de rendre justice aux talents et à la conduite courageuse du général Dillon; si j'ai quelques regrets dans cette affaire, c'est que le général Valence, mon gendre, ait pris sa place dans le commandement de cette armée, attendu que le général Dillon s'est conduit avec un patriotisme et une bravoure qui méritent les plus gran...
      Locuteur: Sillery
      ... le rapport du général Dillon au comité de la guerre, et charge le comité de lui en rendre compte incessamment.) (La Convention nationale renvoie la pétition et le rapport du général Dillon au comité de la guerre, et charge le comité de lui en rendre compte incessamment.)
      Locuteur: Rühl
      ... est dit encore que le vœu des citoyens de Strasbourg est que l'Assemblée national...
      ...trice et anarchiste, connue sous le nom de Jacobins ;
      mondes, et où il est dit encore que le vœu des citoyens de Strasbourg est que l'Assemblée nationale porte enfin une loi sévère contre cette corporation conspiratrice et anarchiste, connue sous le nom de Jacobins ;
      Locuteur: Rühl
      ...n Champy, où il recommande l'impression de cette adresse en placards en grande profusion,où il le prie de la faire afficher dans tout Paris, puis...
      ...lle n'est signée que du conseil général de la commune, en ajoutant qu'il lui enver...
      « Par une lettre signée Diétrich, du 27 juin dernier, adressée au citoyen Champy, où il recommande l'impression de cette adresse en placards en grande profusion,où il le prie de la faire afficher dans tout Paris, puisque selon lui elle fera un excellent effet,et où il avoue cependant qu'elle n'est signée que du conseil général de la commune, en ajoutant qu'il lui enverra demain le nombre des signatures que la journée pourra produire ;
      Locuteur: Rühl
      ...lée, puissante, la clef et le boulevard de la France, ressent profondément les att...
      ...s Parisiens l'ont empêché d'afficher et de placarder l'adresse dont il est questio...
      ...arisiens, du citoyen Champy, qui porte: que Strasbourg, ville forte, riche, peuplée, puissante, la clef et le boulevard de la France, ressent profondément les atteintes portées à ses droits, en ce que les Parisiens l'ont empêché d'afficher et de placarder l'adresse dont il est question ;
      Locuteur: Rühl
      ...let dernier, où il approuve les menaces de Champy, faites aux Parisiens, en disant...
      ...et où il dit : J'ai disposé les esprits de manière à n'être étonnés d'aucun événem...
      « Par une lettre signée Diétrich, du 16 juillet dernier, où il approuve les menaces de Champy, faites aux Parisiens, en disant qu'il engagera le corps municipal à y donner son acquiescement formel, et où il dit : J'ai disposé les esprits de manière à n'être étonnés d'aucun événement et à montrer les dents ;
      Locuteur: Rühl
      ... d'avoir défendu à la Société populaire de Strasbourg de s'assembler et d'avoir fait apposer le ... « Par une dénonciation d'avoir défendu à la Société populaire de Strasbourg de s'assembler et d'avoir fait apposer le scellé sur ses livres, papiers et correspondance, sans y être légalement autoris...
      Locuteur: Rühl
      « Par une dénonciation de Philibert Simon, vicaire épiscopal, auj...
      ... du Bas-Rhin à la Convention nationale, de l'avoir banni et exilé de Strasbourg, lui et plusieurs autres cit...
      « Par une dénonciation de Philibert Simon, vicaire épiscopal, aujourd'hui député du département du Bas-Rhin à la Convention nationale, de l'avoir banni et exilé de Strasbourg, lui et plusieurs autres citoyens, sans aucune forme égale, sous peine d'emprisonnement s'ils ne quittaient ...
      Locuteur: Rühl
      ...nonciation faite contre lui au district de Strasbourg, fondée sur ce qu'il a accordé de sa propre autorité un passeport signé de sa main à la femme de Nadal, directeur de l'arsenal de cette ville, qui avait émigré en emport...
      ..., pouvoir suivre son mari avéc le reste de ses effets ;
      « Par une dénonciation faite contre lui au district de Strasbourg, fondée sur ce qu'il a accordé de sa propre autorité un passeport signé de sa main à la femme de Nadal, directeur de l'arsenal de cette ville, qui avait émigré en emportant plusieurs effets précieux, pour, pouvoir suivre son mari avéc le reste de ses effets ;
      Locuteur: Rühl
      ...icier municipal, et notable ae la ville de Strasbourg, du 20 août dernier, où il e...
      ...n désapprouvant le parti qu'elle a pris de la suspension au roi.
      « Par une lettre du citoyen Laquiante, ancien officier municipal, et notable ae la ville de Strasbourg, du 20 août dernier, où il expose : qu'il a empêché la rédaction et la publication ae deux adresses, qui ne ...
      ... séparer Strasbourg du centre d'union qui réside dans l'Assemblée législative, en désapprouvant le parti qu'elle a pris de la suspension au roi.
      Locuteur: Rühl
      « Par la minute d'une de ces adresses, qui paraît de la main même de Diétrich, où il dit entre autres au conseil général de la commune de Strasbourg : Citoyens, nous remplissons...
      ... un devoir pénible ; c'est d'une erreur de vos représentants que nous allons vous entretenir : mais il s'agit de votre salut, et toute démarche qui a ce...
      « Par la minute d'une de ces adresses, qui paraît de la main même de Diétrich, où il dit entre autres au conseil général de la commune de Strasbourg : Citoyens, nous remplissons aujourd'hui un devoir pénible ; c'est d'une erreur de vos représentants que nous allons vous entretenir : mais il s'agit de votre salut, et toute démarche qui a cet objet est justiflëe.La Cons-
      ... que Frédéric Diétrich, ci-devant maire de Strasbourg, fait présenter à l'Assemblé...
      ...afayette, il est dit : que les citoyens de Strasbourg ont trouvé dans la lettre du département de Paris du 12 juin au ministre de l'intérieur et dans celle du général Lafayette l'expression de leurs sentiments et de leurs vœux, qu'ils ont reconnu dans la dernière l'émule de Washington et le héros de la liberté des deux (1) Voy. ci-dessus, séance du 11 novembre 1793, page 364, la dénonciation portée par R...
      « Par une adresse que Frédéric Diétrich, ci-devant maire de Strasbourg, fait présenter à l'Assemblée nationale législative^ la suite d'une conférence qu'il eut à Strasbourg avec le général Lafayette, il est dit : que les citoyens de Strasbourg ont trouvé dans la lettre du département de Paris du 12 juin au ministre de l'intérieur et dans celle du général Lafayette l'expression de leurs sentiments et de leurs vœux, qu'ils ont reconnu dans la dernière l'émule de Washington et le héros de la liberté des deux (1) Voy. ci-dessus, séance du 11 novembre 1793, page 364, la dénonciation portée par Riilh contre Frédéric Diétrich.

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 488
      Locuteur: Rühl
      ..., et, devançant l'époque déterminée par l'Acte constitutionnel pour la revision, elle a ordonné la con...
      ...nale qui doit s'occuper, dès à présent, de cette réforme ;
      ...jurée vient d'être violée : l'Assemblée nationale a suspendu le pouvoir exécutif, et, devançant l'époque déterminée par l'Acte constitutionnel pour la revision, elle a ordonné la convocation d'une Convention nationale qui doit s'occuper, dès à présent, de cette réforme ;
      Locuteur: Rühl
      ...rps administratifs réunis dans la ville de Strasbourg, où il est dit : Des commissaires de l'Assemblée nationale sont attendus, pe...
      ...pides apparitions dans plusieurs villes de leur route, tout autorise à craindre qu...
      ...ce dont ils jouissent n'est qu'un titre de plus à la proscription. Et où il est di...
      ...i vous commander peut-être au nom d'une Constitution qu'ils ont anéantie, n'ont aucun droit ...
      « Par une pétition aux corps administratifs réunis dans la ville de Strasbourg, où il est dit : Des commissaires de l'Assemblée nationale sont attendus, peut-être arrivés en cette ville. Le mystère qui enveloppe leur marche, leurs rapides apparitions dans plusieurs villes de leur route, tout autorise à craindre que leur mission annoncée comme ayant l'armée seule pour objet n'ait dans le fait ...
      ... craindre la suspension, la destitution même des magistrats, pour qui la confiance dont ils jouissent n'est qu'un titre de plus à la proscription. Et où il est dit encore : Citoyens, ces hommes qui viennent ici vous commander peut-être au nom d'une Constitution qu'ils ont anéantie, n'ont aucun droit à votre obéissance et ne peuvent prétendre à votre acquiescement aux proposition...
      Locuteur: Rühl
      ...ir séduit et égaré un très grand nombre de citoyens, en leur faisant signer une adresse, où ils disent que le jour où la Constitution sera violée, en ne conservant pas au ro... « D'avoir séduit et égaré un très grand nombre de citoyens, en leur faisant signer une adresse, où ils disent que le jour où la Constitution sera violée, en ne conservant pas au roi les pouvoirs qui lui sont délégués, leurs liens seront brisés et leurs droits ...
      Locuteur: Rühl
      ...nséquence, elle l'accuse par le présent acte devant le tribunal criminel du départem...
      ...u du crime indiqué dans le paragraphe 4 de l'article 1er, section 1", titre Ier de la seconde partie du Gode pénal, parce ...
      ...nté d'ébranler la fidélité des citoyens de Strasbourg envers la nation française, ...
      « En conséquence, elle l'accuse par le présent acte devant le tribunal criminel du département du Ras-Rhin, comme prévenu du crime indiqué dans le paragraphe 4 de l'article 1er, section 1", titre Ier de la seconde partie du Gode pénal, parce qu'il a tenté d'ébranler la fidélité des citoyens de Strasbourg envers la nation française, en leur faisant signer qu'ils briseront leurs liens et reprendront leurs droits,...
      Locuteur: Rühl
      ... composant le conseil général permanent de la commune de Gray, datée du 21 août dernier, qui dén...
      ... et quelques membres du conseil général de la commune de Strasbourg de leur avoir envoyé des adresses licencieuses et qui demandent la punition de leurs auteurs ;
      « Par une lettre des membres composant le conseil général permanent de la commune de Gray, datée du 21 août dernier, qui dénonce Diétrich et quelques membres du conseil général de la commune de Strasbourg de leur avoir envoyé des adresses licencieuses et qui demandent la punition de leurs auteurs ;
      Locuteur: Rühl
      ...trich a prêté gratuitement à la commune de Strasbourg des sentiments et des vœux q... ... ces adresses, lettres, minutes et dénonciations, H est annoncé que Frédéric Diétrich a prêté gratuitement à la commune de Strasbourg des sentiments et des vœux qu'elle n'a jamais émis, et dont l'effet devait être la proscription des sociétés...
      Locuteur: Rühl
      « D'avoir disposé les esprits de manière à n'être étonnés d'aucun événem... « D'avoir disposé les esprits de manière à n'être étonnés d'aucun événement et à montrer les dents ;
      Locuteur: Rühl
      « D'avoir porté atteinte à la liberté de ses concitoyens en leur défendant de s'assembler paisiblement et sans armes ... « D'avoir porté atteinte à la liberté de ses concitoyens en leur défendant de s'assembler paisiblement et sans armes ;
      Locuteur: Rühl
      ...autorité, en exilant plusieurs citoyens de leurs foyers sans aucune forme légale ; « D'avoir fait un abus d'autorité, en exilant plusieurs citoyens de leurs foyers sans aucune forme légale ;
      Locuteur: Rühl
      « D'avoir tenté de soulever les départements et les principales municipalités de la République contre l'Assemblée nation... « D'avoir tenté de soulever les départements et les principales municipalités de la République contre l'Assemblée nationale législative, en leur envoyant des adresses licencieuses ;
      Locuteur: Rühl
      « De s'être élevé contre la suspension du ci... « De s'être élevé contre la suspension du ci-devant roi ;
      Locuteur: Rühl
      ...it des efforts pour détacher la commune de Strasbourg du centre de l'union qui réside dans l'Assemblée nat... « D'avoir fait des efforts pour détacher la commune de Strasbourg du centre de l'union qui réside dans l'Assemblée nationale ;
      Locuteur: Rühl
      « D'avoir provoqué la désobéissance de ses concitoyens aux propositions que pourraient leur faire les commissaires de l'Assemblée nationale; « D'avoir provoqué la désobéissance de ses concitoyens aux propositions que pourraient leur faire les commissaires de l'Assemblée nationale;
      Locuteur: Rühl
      ... du crime désigné dans le paragraphe 2, de l'article 1er, section 2, de la seconde partie du Code pénal, parce qu'il a, de son propre aveu, disposé les esprits à ... « Comme prévenu du crime désigné dans le paragraphe 2, de l'article 1er, section 2, de la seconde partie du Code pénal, parce qu'il a, de son propre aveu, disposé les esprits à montrer les dents, selon son expression, et à demander la punition et la suppres...
      Locuteur: Rühl
      ...oir travaillé d'avance à la dissolution de la Convention nationale, en excitant le... ...s le paragraphe 4, article 1er, section 3, partie seconde du Code pénal, pour avoir travaillé d'avance à la dissolution de la Convention nationale, en excitant les citoyens contre elle et contre la réforme dont elle devait s'occuper;
      Locuteur: Rühl
      ... du crime désigné dans le paragraphe 19 de l'article 1er, section 3, partie second...
      ...ttentats contre la liberté individuelle de plusieurs citoyens, en les exilant et b...
      ...'emprisonnement, s'ils ne sortaient pas de la ville de Strasbourg dans les vingt-quatre heures...
      « Gomme prévenu du crime désigné dans le paragraphe 19 de l'article 1er, section 3, partie seconde du Code pénal, en ce qu'il s'est permis des attentats contre la liberté individuelle de plusieurs citoyens, en les exilant et banissant ae leurs foyers, sous peine d'emprisonnement, s'ils ne sortaient pas de la ville de Strasbourg dans les vingt-quatre heures;
      Locuteur: Rühl
      ...le paragraphe 5, article 1er, section 5 de la seconde partie du Code pénal, en ce ... « Gomme prévenu enfin du crime dont il est fait mention dans le paragraphe 5, article 1er, section 5 de la seconde partie du Code pénal, en ce qu'il a provoqué les citoyens à désobéir aux autorités légitimes. »
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      3° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui envoie à la Convention...
      ...aires qui combattent contre les ennemis de la patrie ; il annonce de semblables réclamations faites par plus...
      3° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, qui envoie à la Convention les réclamations des administrateurs du département du Calvados, relative aux besoins des femmes et des enfants des volontaires qui combattent contre les ennemis de la patrie ; il annonce de semblables réclamations faites par plusieurs autres départements.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...n charge son comité des secours publics de lui faire au plus tôt son rapport sur c... (La Convention charge son comité des secours publics de lui faire au plus tôt son rapport sur cet objet.)
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      4° Lettre de Clavière, ministre des contributions pu... 4° Lettre de Clavière, ministre des contributions publiques, qui demande à la Convention qu'elle statue incessamment sur un régime f...

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 489
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...nvention charge son comité des domaines de lui faire un rapport incessamment sur l... (La Convention charge son comité des domaines de lui faire un rapport incessamment sur le régime forestier.)
      Locuteur: Becker
      demande le renvoi au comité de législation d'une pétition de la commune de Saint-Avold qui sollicite une amnistie en faveur des citoyens de cette commune qui sont détenus dans les fers pour avoir ravagé, dans le cours de la Révolution, un jardin de plaisance. demande le renvoi au comité de législation d'une pétition de la commune de Saint-Avold qui sollicite une amnistie en faveur des citoyens de cette commune qui sont détenus dans les fers pour avoir ravagé, dans le cours de la Révolution, un jardin de plaisance.
      Locuteur: Mallarmé
      ...comité des finances, présente Un projet de décret relatif au paiement à faire dans les chefs lieux de département, des créances de sommes die trois cents livres et au-des...
      ...tiques et laïques, supprimés; le projet de décret est ainsi conçu :
      , au nom du comité des finances, présente Un projet de décret relatif au paiement à faire dans les chefs lieux de département, des créances de sommes die trois cents livres et au-dessous, dues aux fournisseurs, et autres créanciers des ci-devant corps et communautés ecclésiastiques et laïques, supprimés; le projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Mallarmé
      ...3 septembre 1791, qui ont eu pour objet de faciliter laliquidation et le payement, dans les départements, des créances de 300 livres et au-dessous, dues aux four... « La Convention nationale, conformément à l'esprit des lois des 11 avril et 13 septembre 1791, qui ont eu pour objet de faciliter laliquidation et le payement, dans les départements, des créances de 300 livres et au-dessous, dues aux fournisseurs, ouvriers et autres créanciers des ci-devant corps et communautés ecclé...
      Locuteur: Mallarmé
      « Les reconnaissances de liquidation définitives de ces créances, et de toutes celles qui n'excéderont pas le montant de 800 livres, (la Convention nationale étend jusqu'à ladite somme de 800 livres les dispositions des lois de...
      ...ui seront délivrées par les directoires de département, conformément à ladite loi ...
      ...onds qui lui seront faits par la caisse de l'extraordinaire, d'après les états aes...
      ...ont adressés doubles à l'administrateur de cette caisse par les directoires.
      « Les reconnaissances de liquidation définitives de ces créances, et de toutes celles qui n'excéderont pas le montant de 800 livres, (la Convention nationale étend jusqu'à ladite somme de 800 livres les dispositions des lois des 11 avril et 13 septembre dernier) et qui seront délivrées par les directoires de département, conformément à ladite loi du 13 septembre, seront ac- quittées par le receveur du district du chef-lieu u département, sur les fonds qui lui seront faits par la caisse de l'extraordinaire, d'après les états aesdites reconnaissances, qui seront adressés doubles à l'administrateur de cette caisse par les directoires.
      Locuteur: Mallarmé
      « Il en sera de même des reconnaissances de supplément, délivrées pour intérêts des... « Il en sera de même des reconnaissances de supplément, délivrées pour intérêts desdites créances, à ceux desdits créanciers qui n'auraient précédemment obtenu des...
      Locuteur: Mallarmé
      « Les ordonnances ou reconnaissances de liquidation qui auraient été délivrées ...
      ...fait un fonds a cet effet par la caisse de l'extraordinaire, aussi d'après des éta...
      « Les ordonnances ou reconnaissances de liquidation qui auraient été délivrées antérieurement au 1er décembre prochain, seront payées par les receveurs du district du domicile des parties, auxquels receveurs il sera fait un fonds a cet effet par la caisse de l'extraordinaire, aussi d'après des états particuliers qui seront adressés doubles à l'administrateur par les directoir...
      Locuteur: Mallarmé
      ...itions , des contributions directes, et de la contribution patriotique. » positions , des contributions directes, et de la contribution patriotique. »
      Locuteur: Mallarmé
      (La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Le Président
      Hier au soir, un courrier arrivant de Lyon, est venu chez moi, et m'a remis u...
      ...Boissy-d'Anglas et Vitet, qui dévoilent de grandes friponneries.
      Hier au soir, un courrier arrivant de Lyon, est venu chez moi, et m'a remis un paquet renfermant une lettré des commissaires Alquier, Boissy-d'Anglas et Vitet, qui dévoilent de grandes friponneries.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ,^cr^m fait lecture de cette lettre; elle est ainsi conçue (1)... ,^cr^m fait lecture de cette lettre; elle est ainsi conçue (1) :
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      de la République. de la République.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...isiront d'une main plus ferme les rênes de l'administration, et que les lois seron...
      ...nivence la plus criminelle. Nous venons de découvrir des faits graves ; nous récla...
      ...istratifs et judiciaires. Nous espérons que les nouveaux magistrats du peuple saisiront d'une main plus ferme les rênes de l'administration, et que les lois seront enfin respectées dans cette ville, Où depuis si longtemps elles sont méconnues...
      ...ster, et que les plus grands désordres y ont été tolérés ou favorisés par la connivence la plus criminelle. Nous venons de découvrir des faits graves ; nous réclamons toute votre attentiou pour la dénonciation que vous allez entendre, et nous...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...t dès lors nous avons pensé qu'il était de notre devoir de surveiller ce dépôt, et d'y vérifier le...
      ...st développé sous nos yeux le spectacle de toutes les délapidations, de tous les brigandages qui peuvent souill...
      ...u que des fournitures militaires étaient déposées à Lyon pour l'armée du midi; et dès lors nous avons pensé qu'il était de notre devoir de surveiller ce dépôt, et d'y vérifier les abus qui vous ont été dénoncés. Sans avoir prévenu personne, et sans être attendus, nous nous sommes donc transportés au magasin militaire. C'est là que s'est développé sous nos yeux le spectacle de toutes les délapidations, de tous les brigandages qui peuvent souiller une administration et ruiner un Etat.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Le magasin est rempli de fournitures faites par Renjamin, d'aprè...
      ... fournisseurs; et vous jugerez aisément de l'énormité du vol commis par Benjamin e...
      ...lles nous avons pris les quatres paires de souliers que nous vous faisons passer, ...
      ...par un sieur Lajard, cousin du ministre de ce nom, qui de société avec le sieur Lebrun, négociant de Montpellier, a été chargé par le ministre Laiard, de fournir 200,000 paires de souliers et 200,000 chemises.
      « Le magasin est rempli de fournitures faites par Renjamin, d'après le marché passé entre lui et Vincent, et approuvé par Montesquion. Nous vous f...
      ...u Midi. D'après le marché, les chemises doivent être payées 7 livres 10 sols aux fournisseurs; et vous jugerez aisément de l'énormité du vol commis par Benjamin et ses complices. Nous nous sommes fait représenter les fournitures des souliers ...
      ...t violé sans pudeur toutes les conditions du marché. Les fournitures dans lesquelles nous avons pris les quatres paires de souliers que nous vous faisons passer, ont été faites par un sieur Lajard, cousin du ministre de ce nom, qui de société avec le sieur Lebrun, négociant de Montpellier, a été chargé par le ministre Laiard, de fournir 200,000 paires de souliers et 200,000 chemises.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Vous vous étonnerez sans doute que de pareils souliers aient été acceptés dan...
      ... à être expédiés, ne nous ont pas parus de meilleure qualité.
      « Vous vous étonnerez sans doute que de pareils souliers aient été acceptés dans un magasin militaire ; mais cet étonnement cessera lorsque vous saurez que les...
      ...r les fournisseurs eux-mêmes. Les autres objets contenus dansle magasin,et prêts à être expédiés, ne nous ont pas parus de meilleure qualité.
      ...nnés au présent décret seront dispensés de la justification, prescrite par les loi...
      ... 29 juillet, 23 septembre derniers «t 9 de ce mois, concernant la résidence, le payement des im- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collée- tion Portiez (de l'Oise), tome 537, n° 35.
      « Les propriétaires des créances mentionnés au présent décret seront dispensés de la justification, prescrite par les lois des 24 juin, 29 juillet, 23 septembre derniers «t 9 de ce mois, concernant la résidence, le payement des im- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collée- tion Portiez (de l'Oise), tome 537, n° 35.

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 490
      Locuteur: Defermon
      ... jdonnés aux commissaires pour la ville de Lyon soient étendus pour tous, les départements du Midi et qu'ils aient la facilité de suspendre du leurs fonctions et de faire arrêter, s'il y a lieu, les délinquants et fauteurs de malversations dans les approvisionnements et fournitures de l'armée des Alpes. Je propose également le renvoi au comité militaire et de législation pour rédiger l'acte d'accusation'contre tous les fournisseu... Je demande que les pouvoirs jdonnés aux commissaires pour la ville de Lyon soient étendus pour tous, les départements du Midi et qu'ils aient la facilité de suspendre du leurs fonctions et de faire arrêter, s'il y a lieu, les délinquants et fauteurs de malversations dans les approvisionnements et fournitures de l'armée des Alpes. Je propose également le renvoi au comité militaire et de législation pour rédiger l'acte d'accusation'contre tous les fournisseurs infidèles..
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      faible; une partie d'une fourniture de chapeaux est hors d'état de servir. Enfin, et ce que vous concevrez difficilement, un grand nombre de pièces de draps ont été acceptées sâns que l'au-nage ait été vérifié ; il n'y a de comparable à cette prévarication que ce...
      ...écifié la largeur du drap. Vous jugerez de la légèreté avec laquelle ces gens-là v...
      ...é passé le 3 septembre dernier, au camp de Cessieux, entre Vincent et Benjamin : la soumission de Benjamin est datée du 6 septembre, et Vacceptation de Vincent, ainsi que Vapprobation de Montesquiou, sont datées du 3 au même mois. Nous n'avons pas besoin de faire à l'Assemblée des observations su...
      faible; une partie d'une fourniture de chapeaux est hors d'état de servir. Enfin, et ce que vous concevrez difficilement, un grand nombre de pièces de draps ont été acceptées sâns que l'au-nage ait été vérifié ; il n'y a de comparable à cette prévarication que celle du commissaire Vincent, qui, dans le marché passé avec Benjamin, n'a pas spécifié la largeur du drap. Vous jugerez de la légèreté avec laquelle ces gens-là volent la République, lorsque vous connaîtrez cette particularité du marché passé le 3 septembre dernier, au camp de Cessieux, entre Vincent et Benjamin : la soumission de Benjamin est datée du 6 septembre, et Vacceptation de Vincent, ainsi que Vapprobation de Montesquiou, sont datées du 3 au même mois. Nous n'avons pas besoin de faire à l'Assemblée des observations sur cette singularité, les réflexions et les sentiments d'indignation se présenten...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...s à l'instant suspendu ce prévaricateur de, toutes fonctions attachées à son grade... ...ripon; ce commissaire-là est le sieur Vast, attaché à l'armée du Midi. Nous avons à l'instant suspendu ce prévaricateur de, toutes fonctions attachées à son grade; nous avons aussi interdit le sieur Delaunay, faisant les fonctions d'ordonnate...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...ans le magasin une très grande quantité de tonneaux et de ballots remplis de fournitures et prêts à être expédiés à ...
      ...vons pensé, d'après ce que nous venions de voir, que les objets renfermés dans les...
      ... ordonné une nouvelle visite, ainsi que de tous les objets acceptés qui se trouven...
      ...s trois quarts d'une immense fourniture de souliers, acceptée comme bonne par le c...
      ... vraisemblablement encore qu'un repaire de brigandages, fût examiné par des yeux s...
      « Nous avons vu dans le magasin une très grande quantité de tonneaux et de ballots remplis de fournitures et prêts à être expédiés à la première demande; nous avons pensé, d'après ce que nous venions de voir, que les objets renfermés dans les tonneaux avaient été fournis et acceptés aussi frauduleusement, et nous en avons ordonné une nouvelle visite, ainsi que de tous les objets acceptés qui se trouvent dans le magasin. Nous nous sommes félicités ce matin du parti que nous avons pris, en apprenant que plus des trois quarts d'une immense fourniture de souliers, acceptée comme bonne par le commissaire Vast, ont été mis au rebut par les experts nommés d'après nos ordres ...
      ...rd en a un immense à Montpellier : il serait à souhaiter que ce dépôt, qui n'est vraisemblablement encore qu'un repaire de brigandages, fût examiné par des yeux sévères.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Quelque pénible qu'il fût de retrouver toutes les ramifications de friponneries dont nous apercevons la ma...
      ...r mois, d'après le sieur Vast lui-même, de 12,000 à 14,000 livres. C'est ainsi que...
      ...ent en décourager les braves défenseurs de la liberté, ou les faire périr de misère au milieu des triomphes. Nous os...
      « Quelque pénible qu'il fût de retrouver toutes les ramifications de friponneries dont nous apercevons la masse, nous nous y livrerons avec zèle si vous l'ordonnez; ce n'est pas seulement ...
      ...l'Etat onéreux jusqu'à l'excès ; celui des charrettes, par exemple, qui coûte par mois, d'après le sieur Vast lui-même, de 12,000 à 14,000 livres. C'est ainsi que que la République est indignement trahie par des fonctionnaires publics prévari...
      ...on, en effet, c'est une trahison contre l'Etat que le crime dont les effets doivent en décourager les braves défenseurs de la liberté, ou les faire périr de misère au milieu des triomphes. Nous oserons vous le dire afin
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...ie militaire ne présente qu'une échelle de crimes : fournisseur général, fournisse...
      ... qui a mérite le plus. Voilà le tableau de votre état militaire pour la partie des...
      ...nnements; voilà quelle est la situation de vos soldats.
      ... nous en avons la preuve, que dans,chaque marché, chaque fourniture, la hiérarchie militaire ne présente qu'une échelle de crimes : fournisseur général, fournisseur en second, visiteur, garde -magasin, commissaire, commissaire ordonnateur, ét...
      ... la nation paie des prévaricateurs; et est presque toujours injuste envers celui qui a mérite le plus. Voilà le tableau de votre état militaire pour la partie des approvisionnements; voilà quelle est la situation de vos soldats.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...qu'au scandale dans l'hôpital militaire de Lyon; nous les recherchons, et elles seront l'objet de notre première lettre. ...uire à découvrir d'autres friponneries encore. 11 en existe qui sont portées jusqu'au scandale dans l'hôpital militaire de Lyon; nous les recherchons, et elles seront l'objet de notre première lettre.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... prions d'en faire prévenir le ministre de la guerre. ...x commissaires des guerres par deux autres qui se sont trouvés à Lyon. Nous vous prions d'en faire prévenir le ministre de la guerre.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Les commissaires de la Convention nationale à Lyon, « Les commissaires de la Convention nationale à Lyon,
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...naître ses intentions, et par le retour de notre courrier. P. S. Nous désirons que la Convention nationale nous fasse promptement connaître ses intentions, et par le retour de notre courrier.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... Convention renvoie la lettre au comité de correspondance.) (La Convention renvoie la lettre au comité de correspondance.)
      Locuteur: Merlin
      (de Thionville). Il y a deux mois qu'on a dénoncé les fournitures de souliers pour l'armée du Nord, aujourd'...
      ...sur-le-champ, et vous présenter un mode de remplacer les commissaires de guerre, et les fournisseursquisesontenrichis aux dépens de la nation. Il est affreux que sous le régime de la liberté il se commette des dilapidat...
      ...mps que le ministre nous donne la liste de tous les commissaires de guerre et fournisseurs des armées, afin...
      (de Thionville). Il y a deux mois qu'on a dénoncé les fournitures de souliers pour l'armée du Nord, aujourd'hui on vous dénonce les fournitures pour l'armée du Midi; je demande le renvoi au comité militaire, pour en faire son rapport sur-le-champ, et vous présenter un mode de remplacer les commissaires de guerre, et les fournisseursquisesontenrichis aux dépens de la nation. Il est affreux que sous le régime de la liberté il se commette des dilapidations, qui n'existaient pas sous l'aûcien régime. Il est temps que le ministre nous donne la liste de tous les commissaires de guerre et fournisseurs des armées, afin que l'on connaisse les prévaricateurs et qu'on en fasse justice.
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      ...toyens qui vont combattre pour le salut de la République» et affermir notre libert... Lorsque nous voyons les citoyens qui vont combattre pour le salut de la République» et affermir notre liberté

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 491
      Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
      ...repos ; lorsque nous les voyons manquer de tout, victimes de la friponnerie de fournisseurs et commissaires des guerre...
      ...a que l'échafaud. qui nous fera justice de ces hommes qui ont la barbarie de s'enrichir aux dépens des malheureux soldats de la République. Je demande le décret d'a...
      ... Benjamin, et que le ministre soit tenu de les faire mettre en état d'arrestation....
      et notre repos ; lorsque nous les voyons manquer de tout, victimes de la friponnerie de fournisseurs et commissaires des guerres, nous ne devons pas balancer à prononcer le décret d'accusation. Ce ne sera que l'échafaud. qui nous fera justice de ces hommes qui ont la barbarie de s'enrichir aux dépens des malheureux soldats de la République. Je demande le décret d'accusation contre les citoyens Vincent et Benjamin, et que le ministre soit tenu de les faire mettre en état d'arrestation. Je demande aussi le décret d'accusation contre les commissaires des guerres ; j...
      Locuteur: Bréard
      Je demande que le ministre de la guerre mette sous les yeux de la Convention le tableau de tous les commissaires des guerres. L'incivisme de plusieurs n'est pas douteux. On a nommé à la place de commissaire des guerres, un èx-député à... Je demande que le ministre de la guerre mette sous les yeux de la Convention le tableau de tous les commissaires des guerres. L'incivisme de plusieurs n'est pas douteux. On a nommé à la place de commissaire des guerres, un èx-député à l'Assemblée législative, dont l'aristocratie nous est bien connue.
      Locuteur: Cambon
      Vous avez chargé votre comité de vous faire un rapport sur les peines à ...
      ...ont, excusés, et vous leur avez ordonné de garderies arrêts dans leur maison, au lieu d'être dans les prisons de l'Abbaye. Depuis, j'avais sollicité le ministre de la guerre de me donner communication de tous les marchés, pour en prendre conna...
      Vous avez chargé votre comité de vous faire un rapport sur les peines à infliger aux fournisseurs qui auraient volé la nation. Vous avez fait amener à votre barre, Jacob Benjamin et Vincent. Ces deux particuliers se sont, excusés, et vous leur avez ordonné de garderies arrêts dans leur maison, au lieu d'être dans les prisons de l'Abbaye. Depuis, j'avais sollicité le ministre de la guerre de me donner communication de tous les marchés, pour en prendre connaissance. Je croyais ensuite vous dénoncer |e citoyen Maréchal, que je sais avoir...
      Locuteur: Cambon
      ...ire ordonnateur, accusé d'avoir retardé de 24 heures les hôpitaux ambulants, de manière que nos malades ont été 24 heur...
      ...Nous avions chàrgé le pouvoir, exécutif de nous dénoncer tous les commissaires ord...
      ...vérifier tous les marchés passés au nom de la nation; que les membres de cette commission soient renouvelés souv...
      ...que les agioteurs, n'aient pas le temps de les attendrir par leurs plaintes.
      J'ai aussi à faire une dénonciation Contre Malus, commissaire ordonnateur, accusé d'avoir retardé de 24 heures les hôpitaux ambulants, de manière que nos malades ont été 24 heures sans être pansés. Nous avions chàrgé le pouvoir, exécutif de nous dénoncer tous les commissaires ordonnateurs et fournisseurs qui auraient prë-variqué, et le pouvoir exécutif n'en a rien fait. Je propose qu il soit nommé une commission pour vérifier tous les marchés passés au nom de la nation; que les membres de cette commission soient renouvelés souvent, afin que les agioteurs, n'aient pas le temps de les attendrir par leurs plaintes.
      Locuteur: Treilhard
      ... Quand on nous présente l'état éxcessif de nos dépenses, nous nous consolons par l...
      ... lorsqu'il apprend que les trois quarts de ces dépenses passent dans des mains inf...
      ... delà du Rhin, ils sont aussi au milieu de nous, nous leur donnons notre confiance. J'appuie donc la proposition de Cambon, et je demande que les membres de cette Commission soient parmi les membres de la Convention qui ne sont d'aucun comit...
      Je voulais vous faire la même proposition que Cambon. Quand on nous présente l'état éxcessif de nos dépenses, nous nous consolons par la persuasion qu'elles sont utiles à la République. Mais quel est celui dont le sang ne bouillonne pas lorsqu'il apprend que les trois quarts de ces dépenses passent dans des mains infidèles?... Les conspirateurs ne sont pas seulement au delà du Rhin, ils sont aussi au milieu de nous, nous leur donnons notre confiance. J'appuie donc la proposition de Cambon, et je demande que les membres de cette Commission soient parmi les membres de la Convention qui ne sont d'aucun comité.
      Locuteur: Treilhard
      Un grand nombre de membres : La clôture ! la Un grand nombre de membres : La clôture ! la
      Locuteur: Le Président
      ...e formulée, tout d'abord, par Defermon, de charger ses commissaires envoyés à Lyon de visiter les magasins des approvisionnements de l'armée des Alpes établis à Montpellier... rappelle les "propositions et met aux voix celle formulée, tout d'abord, par Defermon, de charger ses commissaires envoyés à Lyon de visiter les magasins des approvisionnements de l'armée des Alpes établis à Montpellier.
      Locuteur: Julien
      (de Toulouse). Je propose de nommer de nouveaux commissaires pour se rendre à ... (de Toulouse). Je propose de nommer de nouveaux commissaires pour se rendre à Montpellier.
      Locuteur: Julien
      ...charge ses commissaires envoyés à Lyon, de visiter les magasins des approvisionnements de l'armée des Alpes établis à Montpellier, et leur donne les pouvoirs de suspendre de leurs fonctions, et faire arrêter, s'il y a lieu, les délinquants et fauteurs de malversations dans les approvisionnements et fournitures de l'arméei) (La Convention repousse cette proposition ; charge ses commissaires envoyés à Lyon, de visiter les magasins des approvisionnements de l'armée des Alpes établis à Montpellier, et leur donne les pouvoirs de suspendre de leurs fonctions, et faire arrêter, s'il y a lieu, les délinquants et fauteurs de malversations dans les approvisionnements et fournitures de l'arméei)
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...onvention nationale, d'après la lecture de la lettre de ses commissaires à Lyon, du 17 de ce mois, et sur la motion qui a été fai...
      ...contre Vincent, commissaire ordonnateur de l'armée du Midi ; Jacob Benjamin, fournisseur de la même armée ; Vast, commissaire des g...
      « La Convention nationale, d'après la lecture de la lettre de ses commissaires à Lyon, du 17 de ce mois, et sur la motion qui a été faite, décrète qu'il y a lieu à accusation contre Vincent, commissaire ordonnateur de l'armée du Midi ; Jacob Benjamin, fournisseur de la même armée ; Vast, commissaire des guerres à Lyon ; Lajard, fournisseur; Lebrun, négociant à Montpellier; et Delauna...
      Locuteur: Laurent Lecointre
      ...ettre que les visiteurs des fournitures de souliers ont été bien payés par les fou... Il est dit dans la lettre que les visiteurs des fournitures de souliers ont été bien payés par les fournisseurs. Si le fait est vrai, je demande le décret d'accusation contre les vis...
      Locuteur: Cambon
      ...eompte, séance tenante, par le ministre de la guerre, de tous les marchés passés par les commiss...
      ...troupes. Si nous pouvons obtenir l'état de ces marchés, je vous dénoncerai ensuite...
      ...bé a passé un marché pour la fourniture de mulets et chevaux, à raison de 5 liv, 15 sous, à la charge par la nation de nourrir l'homme et le cheval. J'annonce...
      ...e marché a été affermé à loyer à raison de 50 sous pour l'armée du Rhin.
      ...ependant que pour rendre le décret d'accusation, la Convention se fasse rendre jeompte, séance tenante, par le ministre de la guerre, de tous les marchés passés par les commissaires ordonnateurs des troupes. Si nous pouvons obtenir l'état de ces marchés, je vous dénoncerai ensuite un abbé qui est devenu fournisseur. C'est l'abbé d'Espagnac, voulant absolument être fonctionnaire public; cet abbé a passé un marché pour la fourniture de mulets et chevaux, à raison de 5 liv, 15 sous, à la charge par la nation de nourrir l'homme et le cheval. J'annonce que le même marché a été affermé à loyer à raison de 50 sous pour l'armée du Rhin.
      Locuteur: Cambon
      ... demande donc que le ministre soit tenu de nous apporter tous ces marchés, parce q... Je demande donc que le ministre soit tenu de nous apporter tous ces marchés, parce que peut-être découvrirons-nous que Lajard était d'accord avec l'abbé d'Espagnac....

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 492
      Locuteur: Thuriot
      Qu'importe que l'acte d'accusation soit rédigé ou non ? Cet acte ne regarde que la procédure et non l'arrestation de l'accusé. Qu'importe que l'acte d'accusation soit rédigé ou non ? Cet acte ne regarde que la procédure et non l'arrestation de l'accusé.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...que la Convention ordonne aussi que les actes d'accusation soient renvoyés au comité des décrets de la législation pour être rédigés. Je demande que la Convention ordonne aussi que les actes d'accusation soient renvoyés au comité des décrets de la législation pour être rédigés.
      Locuteur: Bréard
      ... une commission extraordinaire composée de 24 membres, qui ne seront d'aucune comm...
      ... mois ; laquelle commission est chargée de se faire représenter et de vérifier tous les différents marchés qui ont été passés, et de faire le rapport des abus et malversati...
      ...ts et fournitures des armées, ainsi que de la conduite des préposés à ces approvis...
      (La Convention décrète qu'il sera nommé une commission extraordinaire composée de 24 membres, qui ne seront d'aucune commission, et qui seront renouvelés par moitié chaque mois ; laquelle commission est chargée de se faire représenter et de vérifier tous les différents marchés qui ont été passés, et de faire le rapport des abus et malversations qui auront été commis dans les approvisionnements et fournitures des armées, ainsi que de la conduite des préposés à ces approvisionnements.)
      Locuteur: Thuriot
      ... cest-à-dire qu'on enjoigne au ministre de la guerre de rendre compte, séance tenante, des marc... ...t été argués par Cambon, je demande qu'on mette aux voix sa seconde proposition, cest-à-dire qu'on enjoigne au ministre de la guerre de rendre compte, séance tenante, des marchés passés par Maréchal et d'Espagnac.
      Locuteur: Thuriot
      ...ntion nationale décrète que le ministre de la guerre fournira, séance tenante, le ...
      ...ommissaire des guerres, pour fourniture de lard salé et fumé, ainsi que celui pass...
      (La Convention nationale décrète que le ministre de la guerre fournira, séance tenante, le marché passé le 28 juillet dernier, par Maréchal, commissaire des guerres, pour fourniture de lard salé et fumé, ainsi que celui passé avec l'abbé d'Espagnac, pour des mulets et chevaux pour l'armée du Midi. Il jo...
      Locuteur: Brissot de Warville
      C'est le ministre de la justice. C'est le ministre de la justice.
      Locuteur: Le Président
      (La Convention décrète que le ministre de la justice lui rendra compte, séance tenante, des causes de l'inexécution du décret d'accusation re... (La Convention décrète que le ministre de la justice lui rendra compte, séance tenante, des causes de l'inexécution du décret d'accusation rendu contre l'ex-ministre Lacoste.)
      Locuteur: Defermon
      ... jugement des accusations qu'elle vient de prononcer. fixe le tribunal devant lequel sera porté le jugement des accusations qu'elle vient de prononcer.
      Locuteur: Defermon
      ...ion renvoie cette proposition au comité de législation.) (La Convention renvoie cette proposition au comité de législation.)
      Locuteur: Lanjuinais
      (La Convention décrète la" proposition de Lajuinais.) (La Convention décrète la" proposition de Lajuinais.)
      Locuteur: Buzot
      Citoyens, permettez-moi de vous soumettre quelques réflexions relatives aux décrets d'accusation que vous venez de rendre. (Murmures.) Citoyens, permettez-moi de vous soumettre quelques réflexions relatives aux décrets d'accusation que vous venez de rendre. (Murmures.)
      Locuteur: Le Président
      ...Convention une autre lettre du ministre de la guerre que je reçois à l'instant : c... Je vais faire lire à la Convention une autre lettre du ministre de la guerre que je reçois à l'instant : c'est un supplément à la confusion générale des fripons.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      , secrétaire, donne lecture de cette lettre qui est ainsi conçue : , secrétaire, donne lecture de cette lettre qui est ainsi conçue :
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      de la République française. de la République française.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      M. Pache, ministre de la guerre, à la Convention nationale. M. Pache, ministre de la guerre, à la Convention nationale.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...e fais passer à la Convention une paire de souliers, une chemise et plusieurs paires de bas fournis au magasin de Strasbourg par Jacob Benjamin. « Je fais passer à la Convention une paire de souliers, une chemise et plusieurs paires de bas fournis au magasin de Strasbourg par Jacob Benjamin.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...nt été apportés par Vieusseux, maréchal de camp, employé dans l'armée du Rhin, et ils avaient été refusés dans les màgasins de Strasbourg par Thierry, commissaire des guerres de la même armée. « Ces trois objets m'ont été apportés par Vieusseux, maréchal de camp, employé dans l'armée du Rhin, et ils avaient été refusés dans les màgasins de Strasbourg par Thierry, commissaire des guerres de la même armée.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... Convention verra que les souliers sont de la plus mauvaise qualité, que la chemis... « La Convention verra que les souliers sont de la plus mauvaise qualité, que la chemise est faite d'une toile presque aussi grosse que la toile d'emballage, tandis qu...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...Les bas ne sont qu'à deux brins au lieu de l'être à trois. « Les bas ne sont qu'à deux brins au lieu de l'être à trois.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...par Vieusseux et Thierry, que le cachet de la guerre était apposé sur le bas, que Renjamin a donné au magasin de Strasbourg, comme ayant été accepté par...
      ... pour être apposé sur le bas ; la bande de papier que l'on aperçoit entre le bas e...
      « Mais, ce qui étonnera la Convention, c'est la découverte faite par Vieusseux et Thierry, que le cachet de la guerre était apposé sur le bas, que Renjamin a donné au magasin de Strasbourg, comme ayant été accepté par le ministre et que ce cachet paraît avoir été détaché d'une lettre pour être apposé sur le bas ; la bande de papier que l'on aperçoit entre le bas et le cachet semble le prouver d'une manière positive.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Il est de mon devoir de dénoncer ce nouveau genre de concussion à la Convention afin qu'elle... « Il est de mon devoir de dénoncer ce nouveau genre de concussion à la Convention afin qu'elle avise sur les moyens qu'elle prendra pour faire punir les fournisseurs infidèle...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Le ministre de la guerre, « Le ministre de la guerre,
      Locuteur: Lanjuinais
      ... les expédie : il faut qu'il rédige les actes d'accusation. Pour que vos décrets s'exécutent, il faut que votre comité les expédie : il faut qu'il rédige les actes d'accusation.

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 493
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...n cachetée par lui et déposée au bureau de la guerre. contient la chemise d'échantillon cachetée par lui et déposée au bureau de la guerre.
      Locuteur: Anthoine
      Voici une lettre des membres de la société populaire de Metz. Ils vous dénoncent que les soulie...
      ...par les fournisseurs sont faits en cuir de cheval pour les semelles, en basane pou...
      ..., et que pour leur donner une apparence de force au tact, ils sont garnis de sapin, d'écorces d'arbre et de carton entre les deux semelles.
      Voici une lettre des membres de la société populaire de Metz. Ils vous dénoncent que les souliers délivrés par les fournisseurs sont faits en cuir de cheval pour les semelles, en basane pour l'empeigne, et que pour leur donner une apparence de force au tact, ils sont garnis de sapin, d'écorces d'arbre et de carton entre les deux semelles.
      Locuteur: Anthoine
      ...nt livré des souliers pour les magasins de Saint-Denis, et notamment le citoyen Ge...
      ... 11 novembre faits par les commissaires de la section de Paris, dite des gardes françaises, qui ...
      ...transporter dans la chambre cotée n° 50 de ce magasin, des souliers fendus en deda...
      ...n en entredeux. (L'opinant fait lecture de ce procès-verbal, ainsi que d'une attestation du garde-magasin, des commissaires de la municipalité et d'un officier inspec...
      ... garde-magasin des souliers hors d'état de servir, je demande qu'il soit décrété d...
      Un membre : Je vous dénonce les deux fournisseurs qui ont livré des souliers pour les magasins de Saint-Denis, et notamment le citoyen Gerdret. Je vais vous lire le procès-verbal du 9 et celui du 11 novembre faits par les commissaires de la section de Paris, dite des gardes françaises, qui constatent que ce fournisseur a fait transporter dans la chambre cotée n° 50 de ce magasin, des souliers fendus en dedans et doublés eu carton en entredeux. (L'opinant fait lecture de ce procès-verbal, ainsi que d'une attestation du garde-magasin, des commissaires de la municipalité et d'un officier inspecteur.) La fraude étant évidente, d'après ces procès-verbaux et ces attestations authentiques qui constatent que Gerdret avait fait recevoir par l ancien garde-magasin des souliers hors d'état de servir, je demande qu'il soit décrété d'accusation.
      Locuteur: Tallien
      ...obité la plus intacte; étant commandant de l'un des bataillons de l'ancienne garde nationale dans Paris, ...
      ...l'ac-. cuse d'avoir fait une fourniture de soutiers défectueuse. Lui soutient, dan...
      Gerdret a toujours joui d'une excellente réputation ; il a toujours montré la probité la plus intacte; étant commandant de l'un des bataillons de l'ancienne garde nationale dans Paris, il a été persécuté par Lafayette. On l'ac-. cuse d'avoir fait une fourniture de soutiers défectueuse. Lui soutient, dans un mémoire qu'il a publié, que ses souliers ont été échangés, douze autres fou...
      Locuteur: Defermon
      Un membre : J'appuie la motion de Defermon. Le 5 octobre et jours suivants, des commissaires ont, dans le magasin de Gerdret, vérifié avec soin paire par pa...
      ...oyé. Il peut être résulté mille erreurs de ces transports. Examinez que Gerdret es...
      Un membre : J'appuie la motion de Defermon. Le 5 octobre et jours suivants, des commissaires ont, dans le magasin de Gerdret, vérifié avec soin paire par paire les souliers; ils emportaient la clef du magasin chaque séance; Ces souliers...
      ... celte chambre, il y a des souliers d'un nommé Maury, que Gerdret n'a point employé. Il peut être résulté mille erreurs de ces transports. Examinez que Gerdret est un républicain qui a servi la Révolution avec constance et courage; l'Assemblé...
      Locuteur: Defermon
      Un membre : J'ai lu le mémoire de Gerdret, j'ai lu les procès-verbaux et ... Un membre : J'ai lu le mémoire de Gerdret, j'ai lu les procès-verbaux et je demande que vous le mettiez en état d'accusation.
      Locuteur: Laurent Lecointre
      ...e plutôt sous la surveillance du comité de sûreté générale. Mettez-le plutôt sous la surveillance du comité de sûreté générale.
      Locuteur: Dartigoeyte
      ... il établit le fait sur ce que les clés de la chambre dans laquelle ils ont été dé...
      ...s ; et d'ailleurs peut-on détruire, par de simples allégations, des faits constaté...
      ...accusation. Gerdret prétend que les souliers qu'il a fournis ont été changés, et il établit le fait sur ce que les clés de la chambre dans laquelle ils ont été déposés sont restées entre les mains des commissaires qui ont fait un rapport cont...
      ...e est contredite par les procès-verbaux, par les attestations des gardes magasins ; et d'ailleurs peut-on détruire, par de simples allégations, des faits constatés par des procès-verbaux? D'ailleurs, c'est aux tribunaux qu'il âp-
      Locuteur: Dartigoeyte
      partiendra de juger ces moyens de justification; votre devoir est de décréter d'accusation un homme aussi fortement prévenu d'avoir lésé les intérêts de la République, et le mezze termine que ... partiendra de juger ces moyens de justification; votre devoir est de décréter d'accusation un homme aussi fortement prévenu d'avoir lésé les intérêts de la République, et le mezze termine que vous propose Tallien est absolument inadmissible.
      Locuteur: Tallien
      ...ion refuse la priorité à la proposition de Tallien.) (La Convention refuse la priorité à la proposition de Tallien.)
      Locuteur: Tallien
      ...une.) Je demande la parole pour un père de famille qui a onze enfants. (Murmures p... (se précipitant vers la tribune.) Je demande la parole pour un père de famille qui a onze enfants. (Murmures prolongés.)
      Locuteur: Le Président
      (La Convention repousse la proposition de Defermon et prononce le décret d'accusa... (La Convention repousse la proposition de Defermon et prononce le décret d'accusation contre Gerdret.)
      Locuteur: Le Président
      ...tionale, après avoir entendu la lecture de l'extrait des délibérations de la section des gardes françaises, des 9 et 11 de ce mois, et sur la motion qui en a été ...
      ...rète d'accusation. Gerdret, fournisseur de souliers au magasin de Saint-Denis pour les armées de la République. »
      « La Convention nationale, après avoir entendu la lecture de l'extrait des délibérations de la section des gardes françaises, des 9 et 11 de ce mois, et sur la motion qui en a été faite, décrète d'accusation. Gerdret, fournisseur de souliers au magasin de Saint-Denis pour les armées de la République. »
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ...tive à l'appui du décret que vous venez de rendre ; ordonnez, au moins, que le ministre de la guerre les communique au comité. Vous n'avez aucune pièce justificative à l'appui du décret que vous venez de rendre ; ordonnez, au moins, que le ministre de la guerre les communique au comité.
      Locuteur: Buzot
      ...s au décret d'accusation que vous venez de rendre. (Murmures.) ...e demande une seconde fois la parole pour présenter quelques réflexions relatives au décret d'accusation que vous venez de rendre. (Murmures.)
      Locuteur: Buzot
      Un grand nombre de membres: L'ordre du jour! Un grand nombre de membres: L'ordre du jour!
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Blanchelande, détenu dans les prisons de l'Abbaye. qui demande à être entendu un... , secrétaire, donne lecture d'une lettre de Blanchelande, détenu dans les prisons de l'Abbaye. qui demande à être entendu un seul instant a la barre.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Roland, ministre de l'intérieur, entre dans la salle et dem... Roland, ministre de l'intérieur, entre dans la salle et demande la parole. (Papiers découverts aux Tuileries.)
      Locuteur: Le Président
      La parole est au ministre de l'intérieur. La parole est au ministre de l'intérieur.
      Locuteur: Le Président
      Roland, ministre de l'intérieur. Je viens apporter à la Convention nationale plusieurs cartons remplis de papiers qui, par leur nature, et par le...
      ...é le plus grand rôle. Plusieurs membres de l'Assemblée constituante et de l'Assemblée législative paraissent y êt...
      ...is ; ils renferment des correspondances de M. Laporte et de plusieurs autres personnes attachées au...
      ...ales du ci-devant roi, et une immensité de projets sur sa garde, sur sa îhaison, sur les armées, et de combinaisons de toute espèce, relatives à|la Révolution...
      Roland, ministre de l'intérieur. Je viens apporter à la Convention nationale plusieurs cartons remplis de papiers qui, par leur nature, et par le lieu où ils ont été trouvés, m'ont paru d'une très grande importance. Je crois ...
      ...ents du 10 août, sur la Révolution entière, et sur les personnages qui y ont joué le plus grand rôle. Plusieurs membres de l'Assemblée constituante et de l'Assemblée législative paraissent y être compromis ; ils renferment des correspondances de M. Laporte et de plusieurs autres personnes attachées au roi ; il y a même des lettres originales du ci-devant roi, et une immensité de projets sur sa garde, sur sa îhaison, sur les armées, et de combinaisons de toute espèce, relatives à|la Révolution.

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 494
      Locuteur: Le Président
      que si la seule personne de Paris qui en avait connaissance ne l'eût indiqué, il eût été impossible de les découvrir. Elles étaient derrière un panneau de lambris, dans un trou pratiqué dans le mur, et fermé par une porte de fer; c'est l'ouvrier qui l'avait fait q... que si la seule personne de Paris qui en avait connaissance ne l'eût indiqué, il eût été impossible de les découvrir. Elles étaient derrière un panneau de lambris, dans un trou pratiqué dans le mur, et fermé par une porte de fer; c'est l'ouvrier qui l'avait fait qui m'en a fait la déclaration. J'ai fait ouvrir ce matin cette armoire, et j'ai ...
      Locuteur: Goupilleau
      Je ne me plains pas du ministre de l'intérieur, en ce que sa vigilante act...
      ...e d'une conspiration; mais je me plains de ce qu'ayant fait la découverte des papi...
      ...pait, dans un appartement sous le sien, de l'examen important dont elle est chargée, il ne lui ait cependant fait aucune part de sa découverte.
      Je ne me plains pas du ministre de l'intérieur, en ce que sa vigilante activité lui a fait découvrir des papiers qui peuvent nous mener peut-être à la connaissance d'une conspiration; mais je me plains de ce qu'ayant fait la découverte des papiers dont il s agit au château des Tuileries, les y ayant fait enlever et ne pouvant ignorer que votre commission des Vingt-Quatre s'y occupait, dans un appartement sous le sien, de l'examen important dont elle est chargée, il ne lui ait cependant fait aucune part de sa découverte.
      Locuteur: Tallien
      ...inistre a fait dresser un procès-verbal de ces pièces. Je demande si le ministre a fait dresser un procès-verbal de ces pièces.
      Locuteur: Cambon
      ...ue la commission* qui doit être chargée de l'examen des pièces apportées par le mi...
      ...la dit, je pense que Roland a eu raison de s'empresser d'apporter ces pièces directement à la Convention nationale. Je suis encore de son avis pour la nomination d'une commission spéciale prise dans le sein de cette Assemblée.
      Je demande que la commission* qui doit être chargée de l'examen des pièces apportées par le ministre, soit nommée sur-le-champ et que son rapport soit fait demain, que nous s...
      ...nous et que la Convention en fasse une éclatante justice. (Applaudissements.) Gela dit, je pense que Roland a eu raison de s'empresser d'apporter ces pièces directement à la Convention nationale. Je suis encore de son avis pour la nomination d'une commission spéciale prise dans le sein de cette Assemblée.
      Locuteur: Goupilleau
      ...osés sur le bureau du Président, achève de compliquer le tumulte.) (Ventrée des papiers, qui sont portés par les huissiers et déposés sur le bureau du Président, achève de compliquer le tumulte.)
      Locuteur: Léonard Bourdon
      J'appuie la demande de nomination d'une commission spéciale et ie propose que cette commission soit formée de 12 membres. J'appuie la demande de nomination d'une commission spéciale et ie propose que cette commission soit formée de 12 membres.
      Locuteur: Léonard Bourdon
      ...ande, par amendement, que la nomination de cette commission se fasse par appel nominal, auquel ne concourront ni les membres de l'Assemblée constituante, ni ceux de l'Assemblée législative. Un membre : Je demande, par amendement, que la nomination de cette commission se fasse par appel nominal, auquel ne concourront ni les membres de l'Assemblée constituante, ni ceux de l'Assemblée législative.
      Locuteur: Gaston
      ...lle ne pourront assister ni les membres de l'Assemblée constituante, ni ceux l'Assemblée législative, hors desquels,... Je propose une séance extraordinaire du soir, à laquelle ne pourront assister ni les membres de l'Assemblée constituante, ni ceux l'Assemblée législative, hors desquels, en présence du public, cette commission sera élue à haute voix... (Violentsmurm...
      Locuteur: Gaston
      ...out s'attacher à demeurer pure aux yeux de ses commettants, et si César... (On rit...
      ...iste des coupables, tant que le rapport de la commission que vous allez nommer, ne...
      l'opinion, doit surtout s'attacher à demeurer pure aux yeux de ses commettants, et si César... (On rit... — Gaston parle dans le tumulte...). Les Français qui nous écoutent^ et l'Europe qui nous envisage, croiront toujours que parmi nous il existe des coupables, tant que le rapport de la commission que vous allez nommer, ne sera point fait; et si vous êtes soupçonnés, comment voter pour la nomination.....
      Locuteur: Gaston
      Mon amendement?... Je suis de l'Assemblée législative ; eh bien, je d... Mon amendement?... Je suis de l'Assemblée législative ; eh bien, je demande que vous ayez ce soir une séance extraordinaire, où se rendraient les mem...
      Locuteur: Goyre-Laplanche
      ...nale. Mettez 83 noms dans l'urne; celui de chaque département : les douze premiers... Cette proposition est attentatoire à la représentation nationale. Mettez 83 noms dans l'urne; celui de chaque département : les douze premiers qui sortiront, indiqueront les membres des départements qui éliront les commiss...
      Locuteur: Chabot
      ... à d'autres commissions, car le travail de la Convention doit être partagé entre t...
      ...es qui la composent. Je profiterai même de ce que jè suis à la tribune pour présen...
      ...qu'on choisisse, lors du renouvellement de tous les comités, les divers membres qu...
      ...is que l'on exceptât ceux des membres employés, soit dans d'autres comités, soit à d'autres commissions, car le travail de la Convention doit être partagé entre tous les membres qui la composent. Je profiterai même de ce que jè suis à la tribune pour présenter une autre motion. Je propose qu'on choisisse, lors du renouvellement de tous les comités, les divers membres qui les composent, par la voie du sort. (Murmures prolongés.)
      Locuteur: Chabot
      ...rmures ; vous êtes, après tout, l'élite de la République; nous sommes envoyés tous ici avec la confiance de la nation, et le sort ne peut tomber qu... Je ne m'explique pas ces murmures ; vous êtes, après tout, l'élite de la République; nous sommes envoyés tous ici avec la confiance de la nation, et le sort ne peut tomber que sur des hommes dignes des missions qui leur sont confiées. (Nouveaux murmures....
      Locuteur: Féraud
      ... tour un amendement plus simple ; c'est de mettre indistinctement aans une urne les noms de 746 députés à la Convention, et que l'o... Je propose à mon tour un amendement plus simple ; c'est de mettre indistinctement aans une urne les noms de 746 députés à la Convention, et que l'on agrée, pour former la Commission, les douze membres dont les noms sortiront le...
      Locuteur: Tallien
      ...d a bien certainement fait dresser lors de la découverte des papiers. ...it avant tout faire lecture à l'Assemblée du procès-verbal que le ministre Roland a bien certainement fait dresser lors de la découverte des papiers.
      Locuteur: Camille Desmoulins
      ...e voulez-vous, en effet, que l'on pense de vous, lorsque nous sommes si longtemps pour la nomination de douze membres, pour examiner des papier... Je trouve que Tallien a raison. Que voulez-vous, en effet, que l'on pense de vous, lorsque nous sommes si longtemps pour la nomination de douze membres, pour examiner des papiers, quand nous n'avons pas trouvé étrange qu un seul homme les examinât avant nou...
      Locuteur: Roger Ducos
      (de sa place). Je suis représentant. du peuple, j'ai fait partie de la Législative, je suis aujourd'hui membre de la Convention, j'ai des droits, je veux... (de sa place). Je suis représentant. du peuple, j'ai fait partie de la Législative, je suis aujourd'hui membre de la Convention, j'ai des droits, je veux les exercer. (Applaudissements.) '

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 495
      Locuteur: Marat
      ...mp, par la voix du sort, une commission de douze membres, choisis parmi les membre...
      ...n cbmité et sur la totalité des députés de la Convention, dont les noms seront dép...
      (La Convention nationale décrète qu'il sera nommé sur-le-champ, par la voix du sort, une commission de douze membres, choisis parmi les membres qui ne sont d'aucun cbmité et sur la totalité des députés de la Convention, dont les noms seront déposés dans une urne.)
      Locuteur: Chabot
      fait à nouveau la proposition de choisir, lors du renouvellement ae. tou... fait à nouveau la proposition de choisir, lors du renouvellement ae. tous les comités, les divers membres qui les composent, par la voix du sort.
      Locuteur: Treilhard
      H est impossible de présenter une motion plus destructive d...
      ... public. Si vous votiez la proposition' de Chabot, il arriverait qu'un agriculteur...
      H est impossible de présenter une motion plus destructive dans l'intérêt public. Si vous votiez la proposition' de Chabot, il arriverait qu'un agriculteur pourrait f^tire partie du comité diplomatique, tandis qu'un publiciste serait d...
      Locuteur: Treilhard
      ...pas lieu à délibérer sur la proposition de Chabot.) (La Convention décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la proposition de Chabot.)
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      ...des fraudes; je demande à la Convention de décréter que sur-le-champ les pièces déposées sur lé bureau par le ministre de l'intérieur seront numérotées et signée...
      ...re et par deux secrétaires, en présence de quatre commissaires.
      ...e dernière Révolution que le scellé ne suffit pas malheureusement pour garantir des fraudes; je demande à la Convention de décréter que sur-le-champ les pièces déposées sur lé bureau par le ministre de l'intérieur seront numérotées et signées par le ministre et par deux secrétaires, en présence de quatre commissaires.
      Locuteur: Barère de Vieuzac
      (La Convention décrète la proposition de Barère de Vieuz'ic.) (La Convention décrète la proposition de Barère de Vieuz'ic.)
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      , secrétaire, fait lecture des lettres de Pache, ministre de la guerre, et du général Dumouriez, envoyées avec la capitulation proposée par de Clair fait, général autrichien, et avec l'état des approvisionnements d'armes et de vivres trouvés dans les magasins de Matines. Suit la teneur de ces pièces : , secrétaire, fait lecture des lettres de Pache, ministre de la guerre, et du général Dumouriez, envoyées avec la capitulation proposée par de Clair fait, général autrichien, et avec l'état des approvisionnements d'armes et de vivres trouvés dans les magasins de Matines. Suit la teneur de ces pièces :
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Le ministre de la guerre au président de la Convention nationale. Le ministre de la guerre au président de la Convention nationale.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      de la République. de la République.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « J'adresse de plus à la Convention nationale copie de la capitulation de Malines, qui m'a été transmise par le ministre des affaires- étrangères, de la part de ce général. « J'adresse de plus à la Convention nationale copie de la capitulation de Malines, qui m'a été transmise par le ministre des affaires- étrangères, de la part de ce général.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Copie de la lettre du général Dumouriez au ministre de la guerre. Copie de la lettre du général Dumouriez au ministre de la guerre.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Je viens de recevoir un parlementaire de la « Je viens de recevoir un parlementaire de la
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Iiart du duc de Saxe-Teschen, qui m'a apporté es propos... Iiart du duc de Saxe-Teschen, qui m'a apporté es propositions ci-jointes.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « J'y ai répondu de bouche qu'étant le général d'une Républ...
      ...l qui pouvait me faire des propositions de la part
      « J'y ai répondu de bouche qu'étant le général d'une République, j'étais assujetti à des ordres encore plus stricts que le général qui pouvait me faire des propositions de la part
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...envoyer cette pièce au pouvoir exécutif de la République, et que je continuerais les opérations de la campagne. ...use; mais que, malgré mes sentiments particuliers à cet égard, je ne pouvais qu'envoyer cette pièce au pouvoir exécutif de la République, et que je continuerais les opérations de la campagne.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Je vous prie, citoyen ministre, de rendre compte à la Convention nationale de ma réponse verbale à cette proposition ...
      ... faibles*. La prise des grands magasins de Malines complète la victoire ae Jemmape...
      ...ère que bientôt celle d'Anvers achèvera de leur ôter toutes les ressources militai...
      « Je vous prie, citoyen ministre, de rendre compte à la Convention nationale de ma réponse verbale à cette proposition qui prouve que les Autrichiens se sentent bien faibles*. La prise des grands magasins de Malines complète la victoire ae Jemmapes, dont elle est le résultat. J'espère que bientôt celle d'Anvers achèvera de leur ôter toutes les ressources militaires pour une campagne prochaine. (Applaudissements.)
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Propositions faites parle duc de Saxe-Teschen aux généraux de la République. Propositions faites parle duc de Saxe-Teschen aux généraux de la République.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...r du repos; le Rassemblement d'ailleurs de ces armées ne servant qu'à ruiner le pa...
      ... du cultivateur, il paraît qu'il serait de l'intérêt des deux armées opposées de convenir d'une suspension d'armes pour ...
      ...ciproques pourraient entrer en quartier de cantonnement et d'hiver. Cette suspension d'armes comprendrait également la province de Luxembourg et le corps de M. le prince de Hohenlohe.
      ...continuer la campagne, et les deux armées souffrant également pour ne pas désirer du repos; le Rassemblement d'ailleurs de ces armées ne servant qu'à ruiner le pays au détriment du cultivateur, il paraît qu'il serait de l'intérêt des deux armées opposées de convenir d'une suspension d'armes pour un temps limité, pendant laquelle les armées réciproques pourraient entrer en quartier de cantonnement et d'hiver. Cette suspension d'armes comprendrait également la province de Luxembourg et le corps de M. le prince de Hohenlohe.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « A cet effet, M. le major comte de Meerrelot, de l'approbation de S. A. R. Mgr. le duc Albert de Saxe-Teschen, est chargé de se rendre au quartier général de M. le général Dumouriez, à Bruxelles, e... « A cet effet, M. le major comte de Meerrelot, de l'approbation de S. A. R. Mgr. le duc Albert de Saxe-Teschen, est chargé de se rendre au quartier général de M. le général Dumouriez, à Bruxelles, et d'entamer avec lui une négociation en conséquence, d'après laquelle on convien...
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Signé : le prince de Saxe-Teschen, commandant l'armée autrichienne. » « Par ordre de Son Altesse Royale, « Signé : de clairfait, général. » « Signé : le prince de Saxe-Teschen, commandant l'armée autrichienne. » « Par ordre de Son Altesse Royale, « Signé : de clairfait, général. »
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      Copie de la capitulation accordée à la garnison de Malines. Copie de la capitulation accordée à la garnison de Malines.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « 1° La garnison, composée de 1,300 hommes environ d'infanterie des régiments François Kinski et de ligne, et en cavalerie, de deux pelotons de Saxe-Cobourg, et d'un peloton des hussards de Blanckeristein, et d'un corps de 70 hommes de l'artillerie, et généralement toutes les personnes du militaire au service de Sa Majesté Impériale, devront quitter demain 17 novembre fa ville de Malines, pour se rendre par la route de Louvain à l'armée du général Glairfait. Les troupes conserveront leurs armes et pièces de bataillon. Les officiers et soldats, ou...
      ...leur retraite et celle d'un détachèment de 20 hommes environ venant d'Anvers.
      « 1° La garnison, composée de 1,300 hommes environ d'infanterie des régiments François Kinski et de ligne, et en cavalerie, de deux pelotons de Saxe-Cobourg, et d'un peloton des hussards de Blanckeristein, et d'un corps de 70 hommes de l'artillerie, et généralement toutes les personnes du militaire au service de Sa Majesté Impériale, devront quitter demain 17 novembre fa ville de Malines, pour se rendre par la route de Louvain à l'armée du général Glairfait. Les troupes conserveront leurs armes et pièces de bataillon. Les officiers et soldats, ou familles militaires, pourront emporter leurs équipages. Le général français garantit leur retraite et celle d'un détachèment de 20 hommes environ venant d'Anvers.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...° L'arsenal, l'artillerie, les magasins de tout genre, munitions et vivres, et gén... « 2° L'arsenal, l'artillerie, les magasins de tout genre, munitions et vivres, et généralement tous les effets appartenant à Sa Majesté l'Empereur, seront livres aux...

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 496
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...utenant - colonel Rarrois, par le baron de Braudenstein, lieutenant-colonel, et commandant l'arsenal de Malines. taire sommaire en sera fidèlement remis au lieutenant - colonel Rarrois, par le baron de Braudenstein, lieutenant-colonel, et commandant l'arsenal de Malines.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Les magistrats et citoyens de Malines seront responsables, si les eff... « Les magistrats et citoyens de Malines seront responsables, si les effets sont détériorés ou égarés.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Les portes de Bruxelles et d'Anvers seront livrées ce... « Les portes de Bruxelles et d'Anvers seront livrées ce soir aux troupes françaises.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...n ordonnera ce qu'il jugera convenable, de concert avec le général des troupes imp... ...'état d'être transportés, resteront à Malines, et le général en chef Dumouriez en ordonnera ce qu'il jugera convenable, de concert avec le général des troupes impériales.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...alades et blessés recevront, à l'époque de leur guérison, des passeports pour rejo... ...t blesses resteront à Malines, et sont recommandés aux soins des Français. Ces malades et blessés recevront, à l'époque de leur guérison, des passeports pour rejoindre leur corps.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...s magistrats à faire fournir 36 chevaux de trait, un cheval de selle pour le transport des effets militaires de la garnison : il sera fourni, au même usage, un charriot attelé de 4 chevaux. » « Le général français consent qu'on fournisse, et engagera les magistrats à faire fournir 36 chevaux de trait, un cheval de selle pour le transport des effets militaires de la garnison : il sera fourni, au même usage, un charriot attelé de 4 chevaux. »
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      , l'an 1er de la République. , l'an 1er de la République.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Le général commandant l'avant-garde de l'armée commandée par le général Dumour... « Le général commandant l'avant-garde de l'armée commandée par le général Dumouriez.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Signé : Pache, ministre de la guerre. » « Signé : Pache, ministre de la guerre. »
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...provisionnements pris dans les magasins de Malines. Etat des approvisionnements pris dans les magasins de Malines.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « 4 pièces de canon de 24, 3 pièces de 12, 9 pièces de 4, bonnes ; 11 mortiers mis hors de service devant Lille ; 68 canons de différents calibres, de 48, 36, 2ô, 18, etc., hors de service ; 200 ou environ petits canons ...
      ...c leurs baïonnettes, bons; 2,400 canons de fusils neufs ; 4,000 fusils à réparer ;...
      ... ; 300 carabines rayees ; 60,000 livres de plomb ; 1,300,000 livres de poudre, en baril de 200 livres, avec des chappes ; les bari...
      ...nt 16 rations du pays; 1,600,000 livres de foin; 2,000 bottes de paille ; 50,000 livres de charbon de terre ; 600 matelas ; 1,200 aunes de toile grise ; 1,000 sacs de seigle, ou de farine de seigle ; le sac pesant 150 livres ; 10,...
      « 4 pièces de canon de 24, 3 pièces de 12, 9 pièces de 4, bonnes ; 11 mortiers mis hors de service devant Lille ; 68 canons de différents calibres, de 48, 36, 2ô, 18, etc., hors de service ; 200 ou environ petits canons pris sur les Belges; 15,000 fusils avec leurs baïonnettes, bons; 2,400 canons de fusils neufs ; 4,000 fusils à réparer ; 600 pistolets ; 300 mousquetons ; 300 carabines rayees ; 60,000 livres de plomb ; 1,300,000 livres de poudre, en baril de 200 livres, avec des chappes ; les barils sont en chêne, bien conditionnés ; 80,000 sacs d'avoine, contenant 16 rations du pays; 1,600,000 livres de foin; 2,000 bottes de paille ; 50,000 livres de charbon de terre ; 600 matelas ; 1,200 aunes de toile grise ; 1,000 sacs de seigle, ou de farine de seigle ; le sac pesant 150 livres ; 10,000 sacs vides..
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Un magasin très considérable de poudre, à 5 quarts de lieues de Malines, sur le chemin de Louvain, qu'on ne peut encore apprécier...
      ... nombre d'affûts neufs, d'avant-trains, de caissons, d'autres voitures d'artilleri...
      « Un magasin très considérable de poudre, à 5 quarts de lieues de Malines, sur le chemin de Louvain, qu'on ne peut encore apprécier; une fonderie à canon, une machine à forer; un arsenal, un grand nombre d'affûts neufs, d'avant-trains, de caissons, d'autres voitures d'artillerie, et 600 roues neuves.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      « Un magasin de plusieurs pièces, pleines de cartouches à fusil, à canon, et d'artifices de guerre ; 20 drapeaux pris sur les Belge... « Un magasin de plusieurs pièces, pleines de cartouches à fusil, à canon, et d'artifices de guerre ; 20 drapeaux pris sur les Belges.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... cuivre ne valant à Malines que 22 sols de France. ...Thouvenot pense que l'on pourrait faire travailler la fonderie avec avantage, le cuivre ne valant à Malines que 22 sols de France.
      Locuteur: Osselin
      ...pouvoir exécutif se fasse rendre compte de quelle fabrique sont les 1,500 fusils réunis à Malines, et qu'elle renvoie au comité de la guerre la proposition faite par le lieutenant général Thouvenot, de fondre les canons qu'on y a trouvés. Je demande que le pouvoir exécutif se fasse rendre compte de quelle fabrique sont les 1,500 fusils réunis à Malines, et qu'elle renvoie au comité de la guerre la proposition faite par le lieutenant général Thouvenot, de fondre les canons qu'on y a trouvés.
      Locuteur: Merlin
      (de Thionville). Je propose que les 20 drap...
      ...és à Malines, leur soient rendus par un de nos généraux.
      (de Thionville). Je propose que les 20 drapeeux pris sur les Belges et qu'on a trouvés à Malines, leur soient rendus par un de nos généraux.
      Locuteur: Dubois-Crancé
      ...e du jour sur les propositions d'Albert de Saxe. (On rit.) . Je fais la motion que la Convention déclare qu'elle passe à l'ordre du jour sur les propositions d'Albert de Saxe. (On rit.) .
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...re d'une lettre du citoyen Faye, député de la Haute-Vienne, qui demande à la Convention nationale un congé de six semaines pour affaires urgentes. , secrétaire, donne lecture d'une lettre du citoyen Faye, député de la Haute-Vienne, qui demande à la Convention nationale un congé de six semaines pour affaires urgentes.
      Locuteur: Garat
      , ministre de la justice, entre dans la salle et dema... , ministre de la justice, entre dans la salle et demande la parole.
      Locuteur: Garat
      , ministre de la justice. Un décret de la Convention (1) vient de m'appeler pour lui rendre compte du déc... , ministre de la justice. Un décret de la Convention (1) vient de m'appeler pour lui rendre compte du décret d'accusation rendu contre Lacoste.
      Locuteur: Garat
      ...s passent ensuite dans ceux du ministre de l'intérieur; de là ils sont envoyés aux corps administr... ...'usage établi est que les décrets d'accusation soient remis dans mes bureaux, ils passent ensuite dans ceux du ministre de l'intérieur; de là ils sont envoyés aux corps administratifs.
      Locuteur: Garat
      ...espèce, ce décret fut apporté au bureau de la justice le 9. Il y avait dans l'énoncé des erreurs de nom; je les ai fait réformer par le com...
      ...5 novembre, je le soumis à la signature de Roland, alors président du conseil exéc...
      ...nistres. Voilà le récépissé du ministre de l'intérieur; voilà celui du ministre de la marine; c'est tout ce qui concerne m...
      En l'espèce, ce décret fut apporté au bureau de la justice le 9. Il y avait dans l'énoncé des erreurs de nom; je les ai fait réformer par le comité des décrets. Le 15 novembre, je le soumis à la signature de Roland, alors président du conseil exécutif. Ce décret a été envoyé à tous les ministres. Voilà le récépissé du ministre de l'intérieur; voilà celui du ministre de la marine; c'est tout ce qui concerne mon ministère. Je dépose ces récépissés sur le bureau.
      Locuteur: Léonard Bourdon
      ... convenable. Je demande que le ministre de l'intérieur, présent à cette heure à la séance, rende compte sur-le-champ de l'exécution du décret contre Lacoste. ... 9, et qui n'est exécuté que le 15, prouve évidemment que l'ordre établi est peu convenable. Je demande que le ministre de l'intérieur, présent à cette heure à la séance, rende compte sur-le-champ de l'exécution du décret contre Lacoste.
      Locuteur: Roland
      , ministre de l'intérieur. Je reçois par jour 6 pu 70...
      ...se, dans cette situation, rendre compte de mémoire. Je m'expliquerai demain sur ce...
      , ministre de l'intérieur. Je reçois par jour 6 pu 700 lettres; les affaires sont étrangement multipliées et je ne crois pas qu'il y ait un homme qui puisse, dans cette situation, rendre compte de mémoire. Je m'expliquerai demain sur cette affaire devant la Convention.
      Locuteur: Louis Legendre
      Faut-il laisser aux coupables le temps de se sauver? c'est une prévarication dans les fonctions de ministre. Faut-il laisser aux coupables le temps de se sauver? c'est une prévarication dans les fonctions de ministre.
      Locuteur: Louis Legendre
      ...: La nation n'a pas enjoint au ministre de répondre, lorsque sa mémoire ne peut le... Un membre : La nation n'a pas enjoint au ministre de répondre, lorsque sa mémoire ne peut le servir.
      ...essus, même séance, page -492, le texte de ce décret. (1) Voy. ci-dessus, même séance, page -492, le texte de ce décret.

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 497
      Locuteur: Genissieu
      (La Convention décrète que le ministre de l'intérieur rendra compte le lendemain de l'exécution du décret d'accusation port... (La Convention décrète que le ministre de l'intérieur rendra compte le lendemain de l'exécution du décret d'accusation porté contre Lacoste.)
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Pache, ministre de la guerre, qui transmet à la Convention... , secrétaire, donne lecture d'une lettre de Pache, ministre de la guerre, qui transmet à la Convention les marchés passés avec Maréchal, d'Espagnac et Richer frères.
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...re des pièces apportées par le ministre de l'intérieur). ...choix des quatre commissaires qui doivent assister au numérotage et à la signature des pièces apportées par le ministre de l'intérieur).
      Locuteur: Lepeletier de Saint-Fargeau
      ...aires Carra et Defermon, et le ministre de Vintérieur ne désem-mrent pas la séance...
      ...ent Hé signées et numérotées, au nombre de 625, à une heure après minuit).
      (Les commissaires, les deux secrétaires Carra et Defermon, et le ministre de Vintérieur ne désem-mrent pas la séance jusqu'à ce que les pièces aient Hé signées et numérotées, au nombre de 625, à une heure après minuit).
  • Tome 56 : Du 28 décembre 1792 au 11 janvier 1793 2 résultats
    • Séance du samedi 5 janvier 1793

      - search term matches: (7)

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 222
      Locuteur: Salle
      ,1° Lettre de. Roland, ministre de l'intérieur, qui fait passer à la Convention une demande que le département de Seine-Inférieure lui fait, à l'effet d'obtenir de nouveau secours en blé, ou en fonds d'a...
      ...é confiés, et qu'il lui est' impossible de faire davantage, à moins que la Convent...
      ,1° Lettre de. Roland, ministre de l'intérieur, qui fait passer à la Convention une demande que le département de Seine-Inférieure lui fait, à l'effet d'obtenir de nouveau secours en blé, ou en fonds d'avance pour s'en procurer. 11 observe que ce département a été favorisé dans la répartition des fonds qui lui ont été confiés, et qu'il lui est' impossible de faire davantage, à moins que la Convention ne l'ordonne.
      Locuteur: Salle
      ...nvoquent l'ordre du jour sur la demande de ces nouveaux secours. Plusieurs membres invoquent l'ordre du jour sur la demande de ces nouveaux secours.
      Locuteur: Salle
      2° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui demande que la Conventio...
      ...es secours que la lpi a promis à nombre de soldats volontaires ou de la ligne* réformés pour cause d'infirmités ou de blessures- reçues à la guerre, et qui arrivent chaque jour de l'armée.
      2° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui demande que la Convention accorde des secours que la lpi a promis à nombre de soldats volontaires ou de la ligne* réformés pour cause d'infirmités ou de blessures- reçues à la guerre, et qui arrivent chaque jour de l'armée.
      Locuteur: Salle
      ...Convention renvoie la lettre au coniité de la guerre réuni à la commission des Dou... (La Convention renvoie la lettre au coniité de la guerre réuni à la commission des Douze, pour eft faire un prompt rapport.)
      Locuteur: Salle
      .... Lettre du citoyen Lefèvré, secrétaire de la trésorerie nationale, qui annonce â la Convention nationale qu'il vient de verser à ia caisse de l'extraordinaire une somme de 2,900 livres, montant des 5°, 6e et 7e paiements de la contribution que les employés à la trésorerie ont offerte pour les frais de la guerre ; lesquels joints " 3°. Lettre du citoyen Lefèvré, secrétaire de la trésorerie nationale, qui annonce â la Convention nationale qu'il vient de verser à ia caisse de l'extraordinaire une somme de 2,900 livres, montant des 5°, 6e et 7e paiements de la contribution que les employés à la trésorerie ont offerte pour les frais de la guerre ; lesquels joints
      PRÉSIDENCE DE TRElLHAlRD, président. PRÉSIDENCE DE TRElLHAlRD, président.

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 223
      Locuteur: Salle
      « Paris, le 5 janvier 1793, l'an IIe de la République. « Paris, le 5 janvier 1793, l'an IIe de la République.
      Locuteur: Salle
      à une somme déjà versée de 6,055 livres, forment celle de 8,955 livrés. à une somme déjà versée de 6,055 livres, forment celle de 8,955 livrés.
      Locuteur: Salle
      Suit la teneur de cette lettre : Suit la teneur de cette lettre :
      Locuteur: Salle
      la République. la République.
      Locuteur: Salle
      J'ai l'honneur de "vous prévenir, au nom des employés de la trésorerie nationale, qu'ils ont versé dans mes mains, et que j'ai remis à la caisse de l'extraordinaire, une somme de 2,900 liv. montant des 5°, 6e et 7e paiements de la contribution qu'ils ont offerte au mois de mai dernier pour les dépenses de la guerre. J'ai l'honneur de "vous prévenir, au nom des employés de la trésorerie nationale, qu'ils ont versé dans mes mains, et que j'ai remis à la caisse de l'extraordinaire, une somme de 2,900 liv. montant des 5°, 6e et 7e paiements de la contribution qu'ils ont offerte au mois de mai dernier pour les dépenses de la guerre.
      Locuteur: Salle
      « Cette somme, jointe à celle de 6,055vlîvres précédëmment versée, forme... « Cette somme, jointe à celle de 6,055vlîvres précédëmment versée, forme un total de8,9o5 liv. payé. sUr cette contribution.
      Locuteur: Salle
      « Les employés de la trésorerie nationale attachent peu d... « Les employés de la trésorerie nationale attachent peu d'importance à cette offrande qui ne coûte rien à leur civisme; mais il désirerai...
      Locuteur: Salle
      « Le secrétaire de la trésorerie nationale, « Le secrétaire de la trésorerie nationale,
      Locuteur: Salle
      ...cès-ver bal, du zèle civique des commis de la trésorerie nationale./ ( La Convention décrète la mention hônOrable, dans son procès-ver bal, du zèle civique des commis de la trésorerie nationale./
      Locuteur: Salle
      4° Lettre de Monge, ministre' de la-marine, qui demande que la Convention enjoigne aux directoires des départements de permettre à ses préposés de tirer les parchemins inutiles dés chamb... 4° Lettre de Monge, ministre' de la-marine, qui demande que la Convention enjoigne aux directoires des départements de permettre à ses préposés de tirer les parchemins inutiles dés chambres des comptes, pour en fairè des gar-gousses.
      Locuteur: Salle
      Suit la teneur cette lettre : Suit la teneur cette lettre :
      Locuteur: Salle
      ...remettront à la disposition du ministre de la guerre et de celui de la marine, les parchemins et sacs dont ils auront besoin pour le service de l'artillerie- ...rimés, porte à l'article 4 que les commissaires chargés" des dites suppressions remettront à la disposition du ministre de la guerre et de celui de la marine, les parchemins et sacs dont ils auront besoin pour le service de l'artillerie-
      Locuteur: Salle
      ... s'élèvent à environ 700,000 gargousses de différents calibres, lesquelles, suppos... ...nomiser à la République des sommes assez considérables car les besoins des ports s'élèvent à environ 700,000 gargousses de différents calibres, lesquelles, supposées seulement à; 10 sous pièce, prix moyen monteront au moins à 350,000 livres »...
      Locuteur: Salle
      « Il est donc de toute nécessité, citoyén Président, que...
      ...s", des départements qui ont des dépôts de papiers et de parchemins dans leur arrondissement de laisser à mes préposés toute liberté po...
      ... sans délai au triage et à l'enlèvement de ceux qu'ils jugeront propres au service de l'artillerie, ou qu'elle m'autorise à .passer des marchés pour ces sortes de fournitures en raison du déficit que ch...
      « Il est donc de toute nécessité, citoyén Président, que, par un décret, la Convention nationale enjoigne aux directoires", des départements qui ont des dépôts de papiers et de parchemins dans leur arrondissement de laisser à mes préposés toute liberté pour procéder sans délai au triage et à l'enlèvement de ceux qu'ils jugeront propres au service de l'artillerie, ou qu'elle m'autorise à .passer des marchés pour ces sortes de fournitures en raison du déficit que chaque port présente.
      Locuteur: Salle
      ...n nationale, sûr la demande du ministre de la marine, convertie en motion par un m...
      ...res des départements qui ont des dépôts de papiers et de parchemins dans leur arrondissement, la...
      ... sans délai au triage et à l'enlèvement ceux qu'ils jugeront propres au service de l'artillerie V
      . (La Convention nationale, sûr la demande du ministre de la marine, convertie en motion par un membre, décrète que les directoires des départements qui ont des dépôts de papiers et de parchemins dans leur arrondissement, laisse-ront aux préposés du ministre toute liberté pour procéder sans délai au triage et à l'enlèvement ceux qu'ils jugeront propres au service de l'artillerie V
      Locuteur: Salle
      5° Lettre der Pache, ministre de la guerre, qu ènvoie à la Convention tr...
      ...t les chirurgiens-majors des bataillons de volontaires nationaux employés aux armé...
      ...rs employés dans les h régiments formés de la garde nationale parisienne soldée, ayant pour objet de réclamer le traitement de guerre accordé, par la loi du 4 septemb...
      5° Lettre der Pache, ministre de la guerre, qu ènvoie à la Convention trois mémoires concernant les chirurgiens-majors des bataillons de volontaires nationaux employés aux armées, et des chirurgiens aides-majors employés dans les h régiments formés de la garde nationale parisienne soldée, ayant pour objet de réclamer le traitement de guerre accordé, par la loi du 4 septembre dernier, aux chirurgiens-major? employés aux armées.
      Locuteur: Salle
      6° Lettre, de Pache, ministre de la'guerre, qui fait pâssér à la Convention copié de la pétition de la part de nos soldats prisonniers de guerre à Luxembourg, qui viennent d'êtr... 6° Lettre, de Pache, ministre de la'guerre, qui fait pâssér à la Convention copié de la pétition de la part de nos soldats prisonniers de guerre à Luxembourg, qui viennent d'être échangés, let qui se plaignent des vexations qu'ils ont éprouvées dans leur ca...
      Locuteur: Salle
      Suit la teneur de ces pièces : Suit la teneur de ces pièces :
      Locuteur: Salle
      Lettre du ministre de la guerre (sans date). Lettre du ministre de la guerre (sans date).
      Locuteur: Salle
      ...opie d'une pétition qui m'a été envoyée de la part de nos frères d'armes qui étaient prisonniers de guerre à Luxembourg, et qui vién-nent d...
      ...ar des soldats du despotisme, autorisés de leurs chefs, contre les défenseurs de la liberté. J'écris circulairement aux généraux des armées de la République, pour qu'ils rappellent à ceux de nos ennemis, que leur propre intérêt ex...
      c J'ai l'honneur d'adresser à la Convention nationale copie d'une pétition qui m'a été envoyée de la part de nos frères d'armes qui étaient prisonniers de guerre à Luxembourg, et qui vién-nent d'être échangés. Elle n'entendra pas sans la plus vive indignation le récit des cruâiités 'exercées par des soldats du despotisme, autorisés de leurs chefs, contre les défenseurs de la liberté. J'écris circulairement aux généraux des armées de la République, pour qu'ils rappellent à ceux de nos ennemis, que leur propre intérêt exige qu'ils aient pour nos prisonniers l'humanité dont nous .leur donnons l'exemp...
      Paris, le 4 janvier 1793, Paris, le 4 janvier 1793,
      « En conséquence de cette loi, j'ai nommé un officier d'art...
      ...s, qui existent à Paris dans les dépôts de la ci-devant Chambre des comptes, et j'ai, chargé les commissaires de la mariné à Toulon, à Nantes et à Rouen de faire la même opération dans les dépôts...
      ... ont faites ont éprouvé des oppositions la part ceux qui sont chargés de la délivrance de ces objets. Je me plais à croire que ce...
      « En conséquence de cette loi, j'ai nommé un officier d'artillerie pour procéder au choix des parchemins, propres à employer en gargousses, qui existent à Paris dans les dépôts de la ci-devant Chambre des comptes, et j'ai, chargé les commissaires de la mariné à Toulon, à Nantes et à Rouen de faire la même opération dans les dépôts que a voisinent ces pohs r mais sous différents motifs,. les démarches qu'ils ont faites ont éprouvé des oppositions la part ceux qui sont chargés de la délivrance de ces objets. Je me plais à croire que ces oppositions sont foiidëes; mais il n'en résulte pas moihs pour moi des incerti...

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 224
      Locuteur: Salle
      ...res ultérieures qu'il serait convenable de prendre à cet égard. sa sagesse les mesures ultérieures qu'il serait convenable de prendre à cet égard.
      Locuteur: Salle
      Pétition des soldats prisonniers de guerre à Luxembourg. Pétition des soldats prisonniers de guerre à Luxembourg.
      Locuteur: Salle
      ...sons à vous pour obtenir justice auprès de nos législateurs, de toutes les horreurs qui ont été commise...
      ...s d'empire, contre les citoyens soldats de la République française. Faits prisonni...
      ...s combats, nous avions droit d'attendre de ces hommes féroces les égards que tous ...
      ... d'homme est nul à leurs yeux. Accablés de fatigue et mourant de misère, les coups de bâton et de sabre étaient lés moyens qu'ils employa...
      ...our toute nourriture, un faible morceau de pain pourri et deux sous seulement par jour. Jamais de secours pour les malades. Nous nous som...
      «Nous nous adressons à vous pour obtenir justice auprès de nos législateurs, de toutes les horreurs qui ont été commises par les esclaves d'empire, contre les citoyens soldats de la République française. Faits prisonniers par le sort des combats, nous avions droit d'attendre de ces hommes féroces les égards que tous les Français accordent aux satellites des despotes : mais à peine fûmes-nous en marche pour Luxembourg, que nous avons été convaincus que le nom d'homme est nul à leurs yeux. Accablés de fatigue et mourant de misère, les coups de bâton et de sabre étaient lés moyens qu'ils employaient pour nous traîner en captivité. A notre arrivée à Luxembourg, les mêmes traitements nous étaient prodigués par ordre des généraux, et il nous était accordé, pour toute nourriture, un faible morceau de pain pourri et deux sous seulement par jour. Jamais de secours pour les malades. Nous nous sommes vus cinq cents accumulés les uns sur les autres dans un petit espace, respir...
      Locuteur: Salle
      ..., et les soldats français sont accablés de fers, d'opprobre, de misère et de coups : ce que des esclaves n'auraient ...
      ...s, à vous, qui devez être le protecteur de l'armée; à nos législateurs, les pères de la patrie. Vengeance, non pas pour nous...
      ...ie, et nous nous vengerons sur le champ de bataille : mais vengeance pour nos frères encore prisonniers; la dignité de la nation, l'humanité, le salut de la République exigent qu'elle soit prom...
      ... Officiers et soldats, ils trouvent en France secours, subsistance et fraternité, et les soldats français sont accablés de fers, d'opprobre, de misère et de coups : ce que des esclaves n'auraient osé faire, lorsque nous étions accablés par le despotisme, ils se le permettent lorsque la France est libre. Citoyen, nous en appelons à la dignité du nom français, à vous, qui devez être le protecteur de l'armée; à nos législateurs, les pères de la patrie. Vengeance, non pas pour nous, car nous sommes rendus à notre patrie, et nous nous vengerons sur le champ de bataille : mais vengeance pour nos frères encore prisonniers; la dignité de la nation, l'humanité, le salut de la République exigent qu'elle soit prompte et éclatante.
      Locuteur: Bréard
      Nous avons de quoi rendre à nos ennemis. Je demande q...
      ...cer nos dispositions à prendre sur ceux de leurs officiers, qui seront nos prisonn...
      Nous avons de quoi rendre à nos ennemis. Je demande que les comités réunis nous présentent sans délai les moyens d'arracher nos frère...
      ...'Alger. Il faut rédiger une notification aux puissances ennemies pour leur annoncer nos dispositions à prendre sur ceux de leurs officiers, qui seront nos prisonniers, les représailles des mauvais traitements qu'elles font essuyer à nos solda...
      Locuteur: Bréard
      ...'impression dans le Bulletin et l'envoi de la pétition aux armées. Plusieurs membres: Nous demandons, en outre, l'impression dans le Bulletin et l'envoi de la pétition aux armées.
      Locuteur: Bréard
      ministre, aux comités réunis de la guerre et diplomatique). ministre, aux comités réunis de la guerre et diplomatique).
      Locuteur: Bréard
      7° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui annonce, que pour satisf...
      ...ert un concours aux artistes, à l'effet de procurer aux hôpitaux ambulants des voi...
      ...vertes; que ce concours n'a pas produit de résultat satisfaisant et qu'il croit né...
      7° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui annonce, que pour satisfaire au décret du 11 novembre dernier, il a ouvert un concours aux artistes, à l'effet de procurer aux hôpitaux ambulants des voitures suspendues et couvertes; que ce concours n'a pas produit de résultat satisfaisant et qu'il croit nécessaire d'en ouvrir un second; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Bréard
      de la République. de la République.
      Locuteur: Bréard
      ... Dès que j'ai eu connaissance du décret de la Convention nationale du 11 novembre ...
      ...er leur émulation, j'ai annoncé un prix de la somme de 2,000 livres pour l'auteur du modèle qu...
      « Dès que j'ai eu connaissance du décret de la Convention nationale du 11 novembre dernier qui ordonne l'établissement des voitures couvertes et suspendues pour le...
      ...publier un avis pour inviter les artistes à présenter des modèles; et pour exciter leur émulation, j'ai annoncé un prix de la somme de 2,000 livres pour l'auteur du modèle qui serait préféré et qui devait être adjugé le 6 décembre.
      Locuteur: Bréard
      « J'ai chargé de l'examen de ces modèles, le conseil de santé des hôpitaux militaires auquel ont été adjoints quatre commissaires de la commune, un de l'académie des sciences et de chaque société savante^ « J'ai chargé de l'examen de ces modèles, le conseil de santé des hôpitaux militaires auquel ont été adjoints quatre commissaires de la commune, un de l'académie des sciences et de chaque société savante^
      Locuteur: Bréard
      « Je prie la Convention nationale de vouloir bien prendre cet objet en consi... « Je prie la Convention nationale de vouloir bien prendre cet objet en considération.
      Locuteur: Bréard
      « Le ministre de la guerre, « Signé : Pache. » « Le ministre de la guerre, « Signé : Pache. »
      Locuteur: Bréard
      8° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer à la Convention les mémoires de trois officiers de santé, qui réclament des indemnités pou... 8° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer à la Convention les mémoires de trois officiers de santé, qui réclament des indemnités pour les soins extraordinaires qu'ils ont donnés à nos soldats blessés ou malades.
      Locuteur: Bréard
      ...ttre aux comités des secours publics et de la guerre réunis.) (La Convention renvoie la lettre aux comités des secours publics et de la guerre réunis.)
      Locuteur: Bréard
      9° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui demande une dérogation à la loi qui l'oblige de ne choisir les inspecteurs des manufactures d'armes que dans le corps de l'artillerie, en faveur du citoyen Bart...
      ...n ingénieur en chef dans le département de la Corrèze.
      9° Lettre de Monge, ministre de la marine, qui demande une dérogation à la loi qui l'oblige de ne choisir les inspecteurs des manufactures d'armes que dans le corps de l'artillerie, en faveur du citoyen Barthelemi, ancien ingénieur en chef dans le département de la Corrèze.
      Locuteur: Bréard
      ... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre, pour en faire un prompt rapp... (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre, pour en faire un prompt rapport.)
      Locuteur: Bréard
      10° Lettre des membres du tribunal de police correctionnelle et municipale de Paris, qui demandent que le rapport con... 10° Lettre des membres du tribunal de police correctionnelle et municipale de Paris, qui demandent que le rapport concernant leur traitement, et qu'ils savent être prêt, soit rais à l'ordre du jour...
      Locuteur: Bréard
      ...vention renvoie la lettre au rapporteur de cette affaire.) (La Convention renvoie la lettre au rapporteur de cette affaire.)
      « Paris, le 2 janvier 1793, « Paris, le 2 janvier 1793,
      110 Lettre des volontaires de la compagnie franche de Béziers, qui se plaignent de l'état de dénuement dans lequel on les laisse (1)... 110 Lettre des volontaires de la compagnie franche de Béziers, qui se plaignent de l'état de dénuement dans lequel on les laisse (1) Archives nationales. Carton C 244, feuille 31, chemise 319.

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 225
      Locuteur: Bréard
      ... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre réuni à la commission des Dou... (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre réuni à la commission des Douze.) :
      Locuteur: Bréard
      12° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui demande à la Convention ce qu'il doit faire des fournitures de mauvaise qualité qui ont pu être reçues dans les magasins militaires de la République depuis l'ouverture de la campagne; cette lettre est ainsi con... 12° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui demande à la Convention ce qu'il doit faire des fournitures de mauvaise qualité qui ont pu être reçues dans les magasins militaires de la République depuis l'ouverture de la campagne; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Bréard
      de la République trançaise. de la République trançaise.
      Locuteur: Bréard
      Pache, ministre de la guerre, au Président de la | Convention nationale (1). ; Pache, ministre de la guerre, au Président de la | Convention nationale (1). ;
      Locuteur: Bréard
      « Depuis l'ouverture de la campagne, sur le grand nombre d'effe...
      ...dans les magasins des effets militaires de la République, il se trouve des marchan...
      ...ées à l'usage des troupes; je vous prie de faire déterminer par la Convention nati...
      « Depuis l'ouverture de la campagne, sur le grand nombre d'effets qui ont été reçus dans les magasins des effets militaires de la République, il se trouve des marchandises qui, par leur mauvaise qualité, ne peuvent être employées à l'usage des troupes; je vous prie de faire déterminer par la Convention nationale ce que je dois en faire.
      Locuteur: Bréard
      te minisire de la guerre-, Signé : Pache te minisire de la guerre-, Signé : Pache
      Locuteur: Bréard
      13° Lettre de Roland, ministre de VIntérieur, qui fait passer à la Conven...
      ...eux artistes Anglais, qui . ont établi, de l'agrément du gouvernement, dans le château de la Muette, des magasins pour la filature du coton, contre les acquéreurs de cet édifice, qui leur demandent aujourd...
      13° Lettre de Roland, ministre de VIntérieur, qui fait passer à la Convention la réclamation des deux artistes Anglais, qui . ont établi, de l'agrément du gouvernement, dans le château de la Muette, des magasins pour la filature du coton, contre les acquéreurs de cet édifice, qui leur demandent aujourd'hui un loyer.
      Locuteur: Bréard
      ...onvention renvoie la lettre aux comités de commerce et dea. finances réunis.) 'S (La Convention renvoie la lettre aux comités de commerce et dea. finances réunis.) 'S
      Locuteur: Bréard
      14° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer à la Convent... 14° Lettre de Pache, ministre de la guerre, qui fait passer à la Convention les états des effets d'habillement et d'équipement délivrés des magasins d'h...
      Locuteur: Bréard
      ... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.) . (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.) .
      Locuteur: Bréard
      ...ttre des citoyens Lasource) Goupillèau (de Fontenay) et Çollot d'Herbois, commissaires de la Convention à Nice, qui font passer à... 15° Lettre des citoyens Lasource) Goupillèau (de Fontenay) et Çollot d'Herbois, commissaires de la Convention à Nice, qui font passer à L'Assemblée des renseignements sur la conduite du général Anselme. 7
      Locuteur: Bréard
      Suit la teneur de cètte lettre : Suit la teneur de cètte lettre :
      Locuteur: Bréard
      ...ris, nous devons à la Convention compte de notre conduite à l'égard de ce général, afin de prévenir les interprétations trompeuses...
      ...tre faites pour surprendre la bonne foi de la représentation nationale.
      « Lé général Anselme étant parti pour Paris, nous devons à la Convention compte de notre conduite à l'égard de ce général, afin de prévenir les interprétations trompeuses qui pourraient être faites pour surprendre la bonne foi de la représentation nationale.
      Locuteur: Bréard
      ...faiblesse, à l'insouciance et au défaut de mesures de la part du général Anselme* Nous vîmes ... la faiblesse, à l'insouciance et au défaut de mesures de la part du général Anselme* Nous vîmes dans sa conduite une abnégation totale des principes, d'où résultèrent les procé...
      Locuteur: Bréard
      « Dès lors nous résolûmes de suspendre ce général. Nous allions pron...
      ...apprîmes, du général même, qu'il venait de recevoir des instructions relatives à u...
      « Dès lors nous résolûmes de suspendre ce général. Nous allions prononcer la suspension, lorsque nous apprîmes, du général même, qu'il venait de recevoir des instructions relatives à une prompte expédition.
      Locuteur: Bréard
      ... Cette nouvelle dut arrêter l'exécution de notre projet. Sa suspension, prononcée ... « Cette nouvelle dut arrêter l'exécution de notre projet. Sa suspension, prononcée dans un semblable moment, pouvait avoir les conséquences les plus désastreuses e...
      Locuteur: Bréard
      ...dition : il avait manifesté l'intention de ne pas l'entreprendre encore ; si elle ... ...s après, nous , allions porter le coup. Le général n'avait rien fait pour l'expédition : il avait manifesté l'intention de ne pas l'entreprendre encore ; si elle manquait, ce n'était pas la suspension du général qui eri était cause : ce n'éta...
      Locuteur: Bréard
      ...er l'ordre qu'il avait reçu du ministre de la guerre de se rendre sur-le-champ à Paris, et de laisser le commandement au plus ancien ...
      ...ors, nous l'envisageâmes comme suspendu de fait.
      ...expédier notre courrier, Anselme vint lui-même le lundi matin 25, nous communiquer l'ordre qu'il avait reçu du ministre de la guerre de se rendre sur-le-champ à Paris, et de laisser le commandement au plus ancien officier général. Dès Lors, nous l'envisageâmes comme suspendu de fait.
      Locuteur: Bréard
      « Nous croyons de notre justice de ne pas ' laisser plus longtemps l'honneur de l'armée du Var compromis: la très grande majorité de cette armée a toujours été bonne, les crimes commis ne sont pas les siens; loin de s'y livrer, elle en a gémi; elle en a été indignée: ces crimes ne sont l'ouvrage que de quelques scélérats qui n'osaient tout, ... « Nous croyons de notre justice de ne pas ' laisser plus longtemps l'honneur de l'armée du Var compromis: la très grande majorité de cette armée a toujours été bonne, les crimes commis ne sont pas les siens; loin de s'y livrer, elle en a gémi; elle en a été indignée: ces crimes ne sont l'ouvrage que de quelques scélérats qui n'osaient tout, que parce que lé général n'empêchait rien.
      Locuteur: Bréard
      ...nisent avecles Français, et'comraencent de croire à la liberté ; d'un autre côté, ...
      ...Anselme,. se livre avec zèle aux moyens de pourvoir, et à l'ordre intérieur de l'armée, et à la défense extérieure. Il multiplie tes postes : il établit de nouvelles batteries, se donne tout autr...
      ...édécesseur, et prend toutes les mesures de sûreté que celui-ci avait négligées. Nous n'avons que. des augures favorahles à tirer de la disposition actuelle des esprits et des choses. L'amour de la liberté prendra, de l'ordre rétabli, un caractère plus vif ...
      ...oire que là comme en France, les droits de l'homme triompheront des passions et de...
      ... tranquillité règne, les propriétés sont respectées, les citoyens du pays fraternisent avecles Français, et'comraencent de croire à la liberté ; d'un autre côté, le général Brunet, qui remplace provisoirement Anselme,. se livre avec zèle aux moyens de pourvoir, et à l'ordre intérieur de l'armée, et à la défense extérieure. Il multiplie tes postes : il établit de nouvelles batteries, se donne tout autre mouvement que son prédécesseur, et prend toutes les mesures de sûreté que celui-ci avait négligées. Nous n'avons que. des augures favorahles à tirer de la disposition actuelle des esprits et des choses. L'amour de la liberté prendra, de l'ordre rétabli, un caractère plus vif et plus capable d'imposer silénce aux intrigues, aux menées et aux suggestions perfides des ennemis du nouveau régime, et déjà tout porte à croire que là comme en France, les droits de l'homme triompheront des passions et des intérêts individuels.
      Locuteur: Bréard
      ...pilleau, collot d'Herbois, commissaires de la î Convention nationale à l'armée du ... Signé : lasource, goupilleau, collot d'Herbois, commissaires de la î Convention nationale à l'armée du Var,
      Paris, le 4 janvier 1793, Paris, le 4 janvier 1793,
      ...ts les plus exacts, et qui nous vinrent de toutes parts, que tous les désordres dont le pays de Nice avait été le théâtre, n'étaiênt du... ... après notre arrivée, nous fûmes fermement convaincus,- d'après les renseignements les plus exacts, et qui nous vinrent de toutes parts, que tous les désordres dont le pays de Nice avait été le théâtre, n'étaiênt dus qu'à (1) Archives nationales, Carton C 244, feuille 30, chemise 319.

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 226
      Locuteur: Bréard
      16li Lettre de Pache, ministre de La guerre, qui annonce à la Convention que le second régiment d'artillerie â différé de mettre à exécution la loi du 28 novembre dernier, qui ordonne que les fleurs de lys des drapeaux seront ôtées pour le 1...
      ...aient parsemés pour le récompenser d'un acte de bravoure; il demande s'il ne serait pas convenable de donner à ce régiment un autre emblème,
      16li Lettre de Pache, ministre de La guerre, qui annonce à la Convention que le second régiment d'artillerie â différé de mettre à exécution la loi du 28 novembre dernier, qui ordonne que les fleurs de lys des drapeaux seront ôtées pour le 15 janvier, parce qu'il avait obtenu que les siens en seraient parsemés pour le récompenser d'un acte de bravoure; il demande s'il ne serait pas convenable de donner à ce régiment un autre emblème,
      Locuteur: Bréard
      ...ion renvoie cette lettre à son Go--mité de la guerre.) : (La Convention renvoie cette lettre à son Go--mité de la guerre.) :
      Locuteur: Bréard
      « Suit la teneur de cette lettré « Suit la teneur de cette lettré
      Locuteur: Bréard
      de la République française. de la République française.
      Locuteur: Bréard
      Paeher ministre de la guerre, au Président de la Convention nationale. Paeher ministre de la guerre, au Président de la Convention nationale.
      Locuteur: Bréard
      « Le 2e régiment d'artillerie vient de me marquer qu'il a différé de mettre à exécution la loi du 28 novembre dernier qui ordonne que les fleurs de lys des drapeaux seraient ôtées pour le... « Le 2e régiment d'artillerie vient de me marquer qu'il a différé de mettre à exécution la loi du 28 novembre dernier qui ordonne que les fleurs de lys des drapeaux seraient ôtées pour le 15 janvier, parce qu'il avait obtenu que les siens en seraient parsemés pour le...
      Locuteur: Bréard
      « Je prie la Convention de déterminer s'il serait convenable de donner à ce corps un autre emblème sur ses drapeaux, ,et dans ce cas de me faire connaître celui qui devra lui ... « Je prie la Convention de déterminer s'il serait convenable de donner à ce corps un autre emblème sur ses drapeaux, ,et dans ce cas de me faire connaître celui qui devra lui être substitué.
      Locuteur: Bréard
      Le ministre de la guerre, Signé : Pache. Le ministre de la guerre, Signé : Pache.
      Locuteur: Bréard
      ...cureur général des ci-devant chevaliers de Malte, qui demande à l'Assemblée- si le... 17° Lettre du citoyen d'Hannonville, procureur général des ci-devant chevaliers de Malte, qui demande à l'Assemblée- si le décret qui réunit au domaine national les biénsde cet ordre situé en France, pe...
      Locuteur: Bréard
      ...rdre Souverain étranger, qu'on â privés de leurs biens, malgré les liens qui' les ...
      ... décret du lu septembre a mis les biens de Malte sous la main de la nation française; mais elle n'a sûre...
      ...que tous les départements ; nos revenus de l'année courante sont saisis, les arriérés même ; et, au mépris de la loi, Messieurs les receveurs des dis...
      ...pas qu'elles soient violées, vous rendrez justice à des citoyens affiliés à un ordre Souverain étranger, qu'on â privés de leurs biens, malgré les liens qui' les unissaient à la France, et la fidélité avec laquelle Malte s'est toujours conduite avec cette nation. Le décret du lu septembre a mis les biens de Malte sous la main de la nation française; mais elle n'a sûrement pas entendu donner un effet* rétroactif à cette loi, et c'est cèpendant ce qui se passe dans presque tous les départements ; nos revenus de l'année courante sont saisis, les arriérés même ; et, au mépris de la loi, Messieurs les receveurs des districts et biens nationaux prétendent percevoir ce qui nous est si légitimement d...
      Locuteur: Bréard
      ...igne : D'lîANNONVlLLE,prdcurewr général de Vordre souverain de Malte. ; Signe : D'lîANNONVlLLE,prdcurewr général de Vordre souverain de Malte.
      Locuteur: Mallarmé
      Je demande à là Convention de charger son comité des domaines de faire incessamment un rapport sur cette... Je demande à là Convention de charger son comité des domaines de faire incessamment un rapport sur cette lettre.
      Locuteur: Mallarmé
      ...fasse également un rapport sur le point de savoir si la nation française doit cont... Un autre membre : Je propose que le comité fasse également un rapport sur le point de savoir si la nation française doit continuer à payer à Malte les respofisions qu'y envoyaient les ci-devant chevaliers.
      Locuteur: Gasparin
      remet sur le bureau de la Convention nationale une somme de six cents livres pour les frais de la guerre, de la part du citoyen Morin (1 ), - négociant de Dieii-le-fit, département de la Drôme, qui a envoyé pareille somme au mois de juillet. Il eù demande la mention honor... remet sur le bureau de la Convention nationale une somme de six cents livres pour les frais de la guerre, de la part du citoyen Morin (1 ), - négociant de Dieii-le-fit, département de la Drôme, qui a envoyé pareille somme au mois de juillet. Il eù demande la mention honorable.
      Locuteur: Osselin
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 3 janvier 1792, dans...
      ...tion des plaintes portées par la lettre de Custine contre le ministre de la guerre.
      , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 3 janvier 1792, dans lequel il est question des plaintes portées par la lettre de Custine contre le ministre de la guerre.
      Locuteur: Dufriche-Valazé
      ...rbal, et faisant observer que le comité de la guerre, qui devait présenter un rapp...
      ... ne l'a point fait, reproduit sa motion de le décréter d'accusation.
      , obtenant la parole sur le procès-verbal, et faisant observer que le comité de la guerre, qui devait présenter un rapport relatif aux opérations du ministre Pache, ne l'a point fait, reproduit sa motion de le décréter d'accusation.
      Locuteur: Prieur
      ...emblée qui comme Valazé ne sort affligé de l'état de -nument oùse trouvent nos armées, mais il tfest personne aussi qui ne doive être étonné de voir Valazé venir demander un décret d'...
      ... comité militaire et par une commission de douze membres.
      11 n'est personne dans l'Assemblée qui comme Valazé ne sort affligé de l'état de -nument oùse trouvent nos armées, mais il tfest personne aussi qui ne doive être étonné de voir Valazé venir demander un décret d'accusation contre le ministre Pache sur un fait isolé. Je demande que nous passi...
      ...a .Convention ayant décrété que la conduite du ministre serait surveillée par le comité militaire et par une commission de douze membres.
      Locuteur: Prieur
      Un membre : Mais le Comité la guerre ne peut rien faire à cet égard, le décret de la Convention.no lui a pas encore éié r... Un membre : Mais le Comité la guerre ne peut rien faire à cet égard, le décret de la Convention.no lui a pas encore éié remis.
      Locuteur: Thuriot
      ...pas lieu à délibérér-Sur la proposition de Dufricné-Valazé, puis adopte la rédacti... (La Convention décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérér-Sur la proposition de Dufricné-Valazé, puis adopte la rédaction présentée par Osse-fl|j
      Paris, le 4 janvier 1793, Paris, le 4 janvier 1793,
      ...e secrétaire donne lecture d'une lettre de Monge, ministre de la marine, qui demande d'être autorisé ...
      ...n canons, pour le service des vaisseaux de la République, toutes les matières de cuivre qui sont dans les arsenaux; cett...
      Le même secrétaire donne lecture d'une lettre de Monge, ministre de la marine, qui demande d'être autorisé à faire "Couler en canons, pour le service des vaisseaux de la République, toutes les matières de cuivre qui sont dans les arsenaux; cette lettre est ainsi conçue : (1) Archives nationales,, Carton C 244, feuille 29, ...

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 227
      Locuteur: Osselin
      ...a défense, l'inviolabilité qu'il tenait de la Constitution, a cru devoir, cômmé il l'a dit, s'imposer la tâché surabondante de répondre à tous ' les faits cjul lui étaient imputés dans l'acte d'accusation du 11 décembre. « Louis, après avoir réclamé, dans sa défense, l'inviolabilité qu'il tenait de la Constitution, a cru devoir, cômmé il l'a dit, s'imposer la tâché surabondante de répondre à tous ' les faits cjul lui étaient imputés dans l'acte d'accusation du 11 décembre.
      Locuteur: Osselin
      ...ette défehse, quoique rédigée avec bien de là précipitation, qu'une seule imputation particulière, qu'il îlOUs était impossible de prévoir, puisque l'acte d'accusatiôu né l'énonce même pas. , , « Jusqu'ici, ofl n'a encore opposé, dans la Convention, à cette défehse, quoique rédigée avec bien de là précipitation, qu'une seule imputation particulière, qu'il îlOUs était impossible de prévoir, puisque l'acte d'accusatiôu né l'énonce même pas. , ,
      Locuteur: Osselin
      ...ême n'a pas cru devoir en faire un chef son acte, et qu'ellea bien prouvé, par là, qu'el...
      ... sur laquelle on l'appuie comme capable de servir de fondement à une accusation contre Louis...
      ...pourrions, sans doute, nous dispenser d'y répondre, puisque la Convention elle-même n'a pas cru devoir en faire un chef son acte, et qu'ellea bien prouvé, par là, qu'elle né regardait pas la pièce sur laquelle on l'appuie comme capable de servir de fondement à une accusation contre Louis.
      Locuteur: Thuriot
      Fan H0 de la République. Fan H0 de la République.
      Locuteur: Thuriot
      Le ministre de la marine âu Président du Comité milita... Le ministre de la marine âu Président du Comité militaire (1).
      Locuteur: Thuriot
      ...i lui sont faites tant par le ministère de la guerre, que par les corps administra...
      ...senti, notamment à ce que les fonderies de Rochefoft et de Toulon soient employées à couler des pièces de campagne pour l'Usage des gardes nationales ; mais la nécessité de pourvoir à l'armement des vaisseaux de la République aussi promptement que les...
      ...es pourraient l'exiger, me fait une loi de m'occuper, sans délai, dés moyens d'app...
      ...quence, comme leurs magasins présentent de grandes ressources pour la fonte des différentes bouchés à feù de bronze dont on fait usage à bord, tels ...
      ...t des matières nécessaires aux ouvrages de garnitures, il y-existe 392,731 kilogs....
      ...ait aux corps administratifs la faculté de recourir à aucuns des établissements affectés à la marine, et notamment aux fonderies de Rochefort et de Toulon, pour se procurer les canons don...
      ... se procurer ce qui manqué à l'armement de sês vaisseaux, elle se livrerait a la fabrication des canons de siège èt de campagne nécessaires, soit pour les col...
      « Depuis longtemps la marine accède à toutes les demandes d'armes qui lui sont faites tant par le ministère de la guerre, que par les corps administratifs. Elle a consenti, notamment à ce que les fonderies de Rochefoft et de Toulon soient employées à couler des pièces de campagne pour l'Usage des gardes nationales ; mais la nécessité de pourvoir à l'armement des vaisseaux de la République aussi promptement que les circonstances pourraient l'exiger, me fait une loi de m'occuper, sans délai, dés moyens d'approvisionner les ports des objets dont ils sont dépourvûs; en conséquence, comme leurs magasins présentent de grandes ressources pour la fonte des différentes bouchés à feù de bronze dont on fait usage à bord, tels que Caronadés, Périers et Espingoles. puisque, ainsi que le constate l'Etat ci-joint indépendamment des matières nécessaires aux ouvrages de garnitures, il y-existe 392,731 kilogs.de vieux cuivres propres â être employés en refonte, il serait à désirer que la Convention nationale rendît un décret par lequel elle interdirait aux corps administratifs la faculté de recourir à aucuns des établissements affectés à la marine, et notamment aux fonderies de Rochefort et de Toulon, pour se procurer les canons dont ils peuvent avoir besoin; âiorg la marine trouverait un moyen d'employèr utilement les matières qu'elle a dans sës magasins, et lorsqu'elle serait parvenue à se procurer ce qui manqué à l'armement de sês vaisseaux, elle se livrerait a la fabrication des canons de siège èt de campagne nécessaires, soit pour les colonies, soit pour le département delà guerre si ses besoins l'exigeaient -
      Locuteur: Thuriot
      » Je vous prie donc, citoyen Président, de soumettre cette demande à l'examen du c...
      ...t, si elle n'éprouve aucune opposition, de vouloir bien mettre la Convention natio...
      » Je vous prie donc, citoyen Président, de soumettre cette demande à l'examen du comité militaire, et, si elle n'éprouve aucune opposition, de vouloir bien mettre la Convention nationale en état des prononcer le plus promptement possible.
      Locuteur: Laurent Lecointre
      ... Convention nationale, après la lecture de la lettre du ministre de la marine, et sur la proposition d'un de ses membres, décrète que le ministre est autorisé â faire fondre les matières de cuivre en canons de calibre nécessaire, et qu'il sera mis à Sa disposition une somme de 400,000 livres. » ...it en motion la demande du ministre. La Convention rend le décret suivant : « La Convention nationale, après la lecture de la lettre du ministre de la marine, et sur la proposition d'un de ses membres, décrète que le ministre est autorisé â faire fondre les matières de cuivre en canons de calibre nécessaire, et qu'il sera mis à Sa disposition une somme de 400,000 livres. »
      Locuteur: Le Président
      ...yens Làmoignon-Malesherbes, Tronchet et de Seze, défenseurs de Louis Capet, qu'accompagnent quelques o... Je suis saisi d'une lettre des citoyens Làmoignon-Malesherbes, Tronchet et de Seze, défenseurs de Louis Capet, qu'accompagnent quelques observations par eux présentées sur une imputation particulière qui a été faite à...
      Locuteur: Bourdon
      rien à ajouter aux moyens de défense allégués pâr ses conseilSi (iWi... rien à ajouter aux moyens de défense allégués pâr ses conseilSi (iWitmar^fl "
      Locuteur: Bourdon
      Un grand nombre membres : Pas du tout, -Mous demandons ... Un grand nombre membres : Pas du tout, -Mous demandons la lecture !
      Locuteur: Osselin
      , secrétaire, fait lecture de ces différentes pièces qui sont ainsi c... , secrétaire, fait lecture de ces différentes pièces qui sont ainsi conçues :
      Locuteur: Osselin
      Lettre des défenseurs de Louis Capet au président de la Convention nationale (1). Lettre des défenseurs de Louis Capet au président de la Convention nationale (1).
      Locuteur: Osselin
      ...t nous avons, en conséquence, l'honneur de vous faire passer des observations qui ... ...Cependant, nous n'avons pas cru devoir laisser cette imputation sans réponse ; et nous avons, en conséquence, l'honneur de vous faire passer des observations qui l'éclaircissent èt qui la réfutent. .
      Locuteur: Osselin
      « Nous vous prions, citoyen président, de mettre ces observations sous les yeux de la Convention nationale, et nous sommes... « Nous vous prions, citoyen président, de mettre ces observations sous les yeux de la Convention nationale, et nous sommes avec respect, |g|J.'11 ;
      Locuteur: Osselin
      « LeÈ Conseils de Louis, « LeÈ Conseils de Louis,
      Locuteur: Osselin
      Observations des défenseurs Louis, sur une imputation particulière ... Observations des défenseurs Louis, sur une imputation particulière qui lui a été faite dans là
      Locuteur: Osselin
      Un membre de la Convention a dit, dans son opinion p... Un membre de la Convention a dit, dans son opinion particulière, que Louis avait eu constamment deux ministères, l'un chargé des ord...
      Locuteur: Osselin
      ...e avoir été faite à Louis dans le cours de? différentes opinions qui ont été prono... Cet imputation est, jusqu'ici, la seule qui paraisse avoir été faite à Louis dans le cours de? différentes opinions qui ont été prononcées-dans la Convention.
      Locuteur: Osselin
      ...pendant, il Suffit à Louis qu'un membre de la Convention ait pu manifester quelque...
      ...tentions, pour qu'il se fasse un dévoir de s'empresser d'éclaircir le fait qui a été le motif ou l'occasion de ces doutes.
      Cependant, il Suffit à Louis qu'un membre de la Convention ait pu manifester quelques doutes sur sés véritables intentions, pour qu'il se fasse un dévoir de s'empresser d'éclaircir le fait qui a été le motif ou l'occasion de ces doutes.
      À Paris, le 5 janvier 1793, À Paris, le 5 janvier 1793,
      (de l'Oise). Je m'oppose à cette Jecture, a... (de l'Oise). Je m'oppose à cette Jecture, attendu que Louis a dit qu'il n'avait Archives nationales. Carton C 244, feuille ...
      Paris, ce 4 janvier 1793. Paris, ce 4 janvier 1793.

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 228
      Locuteur: Osselin
      ...que, est même antérieur à l'acceptation de la Constitution; c'est que Bouillé n'y dit rien d'où l'... ...d'abord une chose bien importante à remarquer sur cet article, qui, pour son époque, est même antérieur à l'acceptation de la Constitution; c'est que Bouillé n'y dit rien d'où l'ou. puisse induire que ce fût le roi qui lui eût donné l'ordre d'envoyer l'offic...
      Locuteur: Osselin
      ...'Assemblée nationale sur les intentions de Louis, disait dans la lettre qui renfer...
      ... était « spécialement chargé par le roi de témoigner à l'Assemblée combien il était affligé de cette nouvelle démarche de la part des princes français, et combie...
      ...re aux exhortations qu'il n'avait cessé de leur faire. » L On sé rappelle égalemen...
      ...re des* affaires étrangèrès, un emprunt de 8 millions, que les princes ses frères avaient chargé Harel Lavertu, armateur de Lorient, de faire pour eux en Hollande, et qu'ils couvraient aussi du nom de Louis, ét qu'à cette occasion Louis fit...
      ...ne proclamation à toutes les puissances de l'Europe, pour leur notifier qu'il désavouait formellement tous les actes privés et publics", faits en son nom pa...
      ...oublié que le ministre, qu'on ne peut pas suspecter d'avoir voulu en imposer à l'Assemblée nationale sur les intentions de Louis, disait dans la lettre qui renfermait cetté dénonciation, qu'il était « spécialement chargé par le roi de témoigner à l'Assemblée combien il était affligé de cette nouvelle démarche de la part des princes français, et combien elle était opposée à ses sentiments et contraire aux exhortations qu'il n'avait cessé de leur faire. » L On sé rappelle également què, le 5 juillet, Louis fit dénoncer encore à l'Assemblée, par son ministre des* affaires étrangèrès, un emprunt de 8 millions, que les princes ses frères avaient chargé Harel Lavertu, armateur de Lorient, de faire pour eux en Hollande, et qu'ils couvraient aussi du nom de Louis, ét qu'à cette occasion Louis fit adresser une proclamation à toutes les puissances de l'Europe, pour leur notifier qu'il désavouait formellement tous les actes privés et publics", faits en son nom par lés princes français, ét par les autres émigrés rebelles aux lois de_leur, pay...
      Locuteur: Osselin
      ...se rappeler les circonstances du voyage de Montmédy. tive à l'officier Heyman, mais, pour bien entendre cette réponse, il faut se rappeler les circonstances du voyage de Montmédy.
      Locuteur: Osselin
      ...sser au général Bouillé, pour les frais de ce voyage, une somme de 993j000 livres, et ndn pas celle de 6,000,000 livres comme l'a dit, dans so...
      ...ait observer dans sà déclaration, datée de Londres, un reçu de 6 millions, qui avait un objet absolume...
      Louis avait fait passer au général Bouillé, pour les frais de ce voyage, une somme de 993j000 livres, et ndn pas celle de 6,000,000 livres comme l'a dit, dans son rapport, le citoyen Dufriche-Valazé, en appliquant, par méprise, à ce voyage, ainsi que SepteuilTa fait observer dans sà déclaration, datée de Londres, un reçu de 6 millions, qui avait un objet absolument différent.
      Locuteur: Osselin
      Le voyage de Montmédy n'ayant pas été consommé, la plus grande partie de la somme que Louis avait remise à Bouil...
      ...consacrée, était restée entre les mains de ce général.
      Le voyage de Montmédy n'ayant pas été consommé, la plus grande partie de la somme que Louis avait remise à Bouillé, et qui devait y être consacrée, était restée entre les mains de ce général.
      Locuteur: Osselin
      ...sieur arrivait alors lui-même, dépourvu de toutes ressources. ... dans cet état que Bouillé quitta le royaume, et se réfugia à Luxembourg, où Monsieur arrivait alors lui-même, dépourvu de toutes ressources.
      Locuteur: Osselin
      ... détermina à se saisir, entre les mains de Bouillé, d'une somme de 670,000 livres, faisant partie de celle que Bouillé avait à Louis. Le besoin où se trouvait Monsieur*, le détermina à se saisir, entre les mains de Bouillé, d'une somme de 670,000 livres, faisant partie de celle que Bouillé avait à Louis.
      Locuteur: Osselin
      Bouille se servit aussi de la même somme pour payer les frais du v...
      ...se à 1 officier Ileymàn pour le service-de Monsieur ét des autres princes.
      Bouille se servit aussi de la même somme pour payer les frais du voyage qu'il fit faire en Prusse à 1 officier Ileymàn pour le service-de Monsieur ét des autres princes.
      Locuteur: Osselin
      ...l'emploi qui avait été fait par Bouillé de la somme qu'il lui avait remise. Louis cependant voulut connaître l'emploi qui avait été fait par Bouillé de la somme qu'il lui avait remise.
      Locuteur: Osselin
      .... :: Bouillé envoya alors indirectement de Mayence, au mois de décembre dernier, au trésorier de la liste civile, le compte qui a été trouvé dans les papiers ce trésorier, et qui retrace les dépens... Il lui en fit demander le compte. :: Bouillé envoya alors indirectement de Mayence, au mois de décembre dernier, au trésorier de la liste civile, le compte qui a été trouvé dans les papiers ce trésorier, et qui retrace les dépenses que Bouillé dit avoir faites.
      Locuteur: Osselin
      ... livres remises par Bouillé a Monsieur, de l'ordre de lui Monsieur, et les 3,400 livres pour ... ...azé, et qu'il n'a même arrêté à aucune autre époque, que se trouvent les 670,000 livres remises par Bouillé a Monsieur, de l'ordre de lui Monsieur, et les 3,400 livres pour le voyage d'Hey-man en Prusse.
      Locuteur: Osselin
      Quel genre de réclamation aurait-il pu employer, qui ... Quel genre de réclamation aurait-il pu employer, qui eût pu devenir utile?
      Locuteur: Osselin
      ...Voici comment est conçu,.dans le compte de Bouillé, ^article qui le regarde ; ...s étranger?. 1 Quoiqu'il en soit, pour en venir maintenant à l'officier Heyman, Voici comment est conçu,.dans le compte de Bouillé, ^article qui le regarde ;
      Locuteur: Osselin
      ...étail même qu'on lui demandait exigeait de lut. iïlaiiïs étrangères, il a dû s'exprimer avec toute la franchise que le détail même qu'on lui demandait exigeait de lut.
      Locuteur: Osselin
      ...st évident que ce n'est là qu'une suite de l'habitude, bien étrange sans doute, ma...
      ... d'em-plôyer toujours le nom du roi, et de supposer que foutes les démarches qu'ils se croyaient obligés de faire dans leur propre intérêt, il ne l...
      ... l'égard du motif donné à Fenvoi d'Heyman en Prusse pour le service du roi, il est évident que ce n'est là qu'une suite de l'habitude, bien étrange sans doute, mais qui n'en était pas moins réelle, où ont toujours été Tes émigrés, entre autres les princes, et ceux qui étaient directement sous leurs ordres, d'em-plôyer toujours le nom du roi, et de supposer que foutes les démarches qu'ils se croyaient obligés de faire dans leur propre intérêt, il ne les faisaient, au contraire, que" pour le sien même.
      Locuteur: Osselin
      ...es, ou les autres émigrés, n'abusassent de son nom. Louis ne pouvait pas empêcher que les princes ses frères, ou les autres émigrés, n'abusassent de son nom.
      Locuteur: Osselin
      Tout ce qu'il pouvait faire, était de dénoncer lui-même ce genre d'abus à l'A... Tout ce qu'il pouvait faire, était de dénoncer lui-même ce genre d'abus à l'Assemblée nationale, quand il venait à en avoir connaissance.
      Locuteur: Osselin
      Aussi en a-t-on vu de sa part plusieurs exemples. Aussi en a-t-on vu de sa part plusieurs exemples.
      Locuteur: Osselin
      ... prince Hohenlohe et les princes frères de Louis. ...lée nationale, le 31 mars, par le ministre Dumouriez, d'un traité passé entre le prince Hohenlohe et les princes frères de Louis.
      Locuteur: Osselin
      ...ait à fournir aux princes émigrés ; et, de leur côté, les princes émigrés s'oblige...
      ...ratifier tous les brevets des officiers de ce régiment, et le traité lui-même, par...
      ...mme on sait, pour .objet la levée d'un régiment que le prince Hohenlohe s'engageait à fournir aux princes émigrés ; et, de leur côté, les princes émigrés s'obligeaient à faire ratifier tous les brevets des officiers de ce régiment, et le traité lui-même, par le roi leur frère.
      Locuteur: Osselin
      ... toutes les précautions qui dépendaient de lui pour bien faire connaître ses vérit... . Louis prenait donc toutes les précautions qui dépendaient de lui pour bien faire connaître ses véritables intentions à l'égard des émigrés, et des vues qu'ils manifestaient.
      Locuteur: Osselin
      ...inistère secret, il* eût été impossible de n'en pas trouver quelque trace dans ses... C'est que, si en effet Louis avait eu un ministère secret, il* eût été impossible de n'en pas trouver quelque trace dans ses papiers, lorsqu'on

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 229
      Locuteur: Osselin
      s^en est emparé dans l'invasion de son domicile. s^en est emparé dans l'invasion de son domicile.
      Locuteur: Osselin
      ...ers qui ont été trouvés, soit au moment de cette invasion, soit depuis, qu'il était dans l'usage de conserver tous ceux qu'il avait. On voit même, par tous les papiers qui ont été trouvés, soit au moment de cette invasion, soit depuis, qu'il était dans l'usage de conserver tous ceux qu'il avait.
      Locuteur: Osselin
      Croit-on que, s'il eût existé en effet, de sa part, une relation de ce genre avec cette puissance étrangère... Croit-on que, s'il eût existé en effet, de sa part, une relation de ce genre avec cette puissance étrangère/il n'en serait pas resté quelque trace dans ses papiers ? Et en a-t-On découver...
      Locuteur: Osselin
      ...est bien évident qu'il né dépendait pas de Louis d'empêcher que Bouillé, dont les ...
      ... avait cru devoir quitter le territoire de la France pour servir la cause des princes, ne qualifiât le service de ces mêmes princes de service du roi, comme ils -le qualifiai...
      En un" mot, il est bien évident qu'il né dépendait pas de Louis d'empêcher que Bouillé, dont les opinions sur la Révolution ont été assez publiques, et qui avait cru devoir quitter le territoire de la France pour servir la cause des princes, ne qualifiât le service de ces mêmes princes de service du roi, comme ils -le qualifiaient eux-mêmes.
      Locuteur: Osselin
      ...s membres : Nous demandons l'impression de la iettrç dès défenseurs de Capet et son annexion aux autres pièces... Plusieurs membres : Nous demandons l'impression de la iettrç dès défenseurs de Capet et son annexion aux autres pièces du procès.
      Locuteur: Osselin
      J'observe à l'Assemblée, à propos de cette lettre, que la discussion des défenses de Louis est entièrement oubliée par les o...
      ... supposant cet accusé coupable et digne-de mort ou de toute autre peine, ne parlent que pour ...
      J'observe à l'Assemblée, à propos de cette lettre, que la discussion des défenses de Louis est entièrement oubliée par les orateurs, qui, supposant cet accusé coupable et digne-de mort ou de toute autre peine, ne parlent que pour ou contre l'appel au peuple. Je demande à être entendu sûr les faits imputés à L...
      Locuteur: Charlier
      ...t qu'il est nécessaire d'examiner avant de descendre à la discussion détaillée de la justification de l'accusé. Cette question est la suivant...
      ...u non, appel au peuple dans le jugement de Louis Capet? Je demande que la Conventi...
      Il est une question qui prime toutes les autres et qu'il est nécessaire d'examiner avant de descendre à la discussion détaillée de la justification de l'accusé. Cette question est la suivante : Y aura-t-il, .oui ou non, appel au peuple dans le jugement de Louis Capet? Je demande que la Convention décrète cette question.
      Locuteur: Salle
      ..., proposée par Charlier qu'il n'y a pas de doute que Louis ne soit coupable. - J'appuie d'autant mieux la question , proposée par Charlier qu'il n'y a pas de doute que Louis ne soit coupable.
      Locuteur: Bentabole
      Osselin vous propose de ne fermer la discussion que lorsque tou...
      ...endus. Nous ne savons pas encore le nom de ceux qui ont à parler ; continuons donc plutôt l'ordre de parole suivi jusqu'à présent. Je demand...
      Osselin vous propose de ne fermer la discussion que lorsque tous ceux qui auront à parler sur des faits auront été entendus. Nous ne savons pas encore le nom de ceux qui ont à parler ; continuons donc plutôt l'ordre de parole suivi jusqu'à présent. Je demande l'ordre du jour.
      Locuteur: Le Président
      La municipalité de Paris, qui doit aujourd'hui, en conséquence de votre décret du 24 décembre dernier, vous rendré compte de la situation de cette ville, attend les ordres de la Convention. La municipalité de Paris, qui doit aujourd'hui, en conséquence de votre décret du 24 décembre dernier, vous rendré compte de la situation de cette ville, attend les ordres de la Convention.
      Locuteur: Le Président
      Chambon, maire de Paris, assisté de 12 officiers municipaux, dont l'un s'ap... Chambon, maire de Paris, assisté de 12 officiers municipaux, dont l'un s'appuie sur des béquilles, paraît à la barre.
      Locuteur: Le Président
      ...e, que vous viendriez lui rendre compte de l'état de Paris, et de sa force publique. Vous avez la parole. La Convention nationale a ordonné, par son décret du 24 décembre, que vous viendriez lui rendre compte de l'état de Paris, et de sa force publique. Vous avez la parole.
      Locuteur: Le Président
      Chambon, maire de Paris. Législateurs, la municipalité de Paris vient se conformer au décret qui ordonne de vous rendre compte de l'état actuel de cette ville. Nous ne .croirions pas remplir l'esprit de la loi à laquelle nous obéissons si nous nous contentions de vous faire part des dispositions que nous remarquons dans l'esprit de quelques citoyens-, des bruits qu'on ch...
      ...s à ces considérations le tableau moral de cette grande cité. Plusieurs membres : On n'entend rien ! Chambon, maire de Paris. Une des causes les plus actives de la fermentation actuelleést le procès de Louis Capet : beau-coup de personnes en attendent impatiemment la ...
      ... doit périr ; cependant un grand nombre de citoyens affirment qu'ils, se soumettro...
      ...noncé sur ses crimes; il n'est pas aisé de dire quelle sera l'issue de ces fermentations. p
      Chambon, maire de Paris. Législateurs, la municipalité de Paris vient se conformer au décret qui ordonne de vous rendre compte de l'état actuel de cette ville. Nous ne .croirions pas remplir l'esprit de la loi à laquelle nous obéissons si nous nous contentions de vous faire part des dispositions que nous remarquons dans l'esprit de quelques citoyens-, des bruits qu'on cherche à répandre, des "haines qu'on cherche à exciter contre les amis du bien public. Nous ajouterons à ces considérations le tableau moral de cette grande cité. Plusieurs membres : On n'entend rien ! Chambon, maire de Paris. Une des causes les plus actives de la fermentation actuelleést le procès de Louis Capet : beau-coup de personnes en attendent impatiemment la fin. On dit hautement que Louis Capet doit périr ; cependant un grand nombre de citoyens affirment qu'ils, se soumettront à la loi qui aura prononcé sur ses crimes; il n'est pas aisé de dire quelle sera l'issue de ces fermentations. p
      Locuteur: Le Président
      Les billets de la Maison de secours sont aussi une source de désordres toujours renaissants ; ils so...
      ...r, leur subsistance même, sont un sujet de discorde interminable. Paris .en est ac...
      ...et il paie encore, lui seul, des débris de son ancienne fortune, le montant onéreux de la banqueroute scandaleuse de la Maison de secours. Des réclamations s'élèvent sans cesse contre le ministre de l'intérieur, et appellent sa destitutio...
      Les billets de la Maison de secours sont aussi une source de désordres toujours renaissants ; ils sont répartis dans la classe la pliis indigente ; c'est la portion la plus respect...
      ...st précieux. Les - contrariétés qu'ils éprouvent pour se procurer, avec cè papier, leur subsistance même, sont un sujet de discorde interminable. Paris .en est accablé par les départements, et il paie encore, lui seul, des débris de son ancienne fortune, le montant onéreux de la banqueroute scandaleuse de la Maison de secours. Des réclamations s'élèvent sans cesse contre le ministre de l'intérieur, et appellent sa destitution. >
      Locuteur: Le Président
      ... d'alarmes, quoique l'approvisionnement de Paris soit concerté d'une manière capable de tranquilliser les habitants; mais les craintes se répandent avec activité sur un objet de nécessité première, et les malveillants profitent de Ces dispo? sitiôns, pour égarer ceux qu...
      ...mûre, cesserait bientôt d'être un sujet de discorde, si la conduite que les.corps ...
      Les subsistances sont toujours un objet d'alarmes, quoique l'approvisionnement de Paris soit concerté d'une manière capable de tranquilliser les habitants; mais les craintes se répandent avec activité sur un objet de nécessité première, et les malveillants profitent de Ces dispo? sitiôns, pour égarer ceux qui ne réfléchissent point. On blâme généralement les primes accordées aux boulangers; mais cet objét, qui fait maintenant le sujet d'une délibération mûre, cesserait bientôt d'être un sujet de discorde, si la conduite que les.corps administratifs ont tenue avec les boulangers était aussi généralement connue qu'...
      Locuteur: Le Président
      ...a classe qui ne subsiste que du produit de ses sueurs. Les hommes, inquiets sur les be-'soins de la vie, oublient quelquefois ce qu'ils ... ...est un double malheur pour la République. 1511e appauvrit, elle rend misérable la classe qui ne subsiste que du produit de ses sueurs. Les hommes, inquiets sur les be-'soins de la vie, oublient quelquefois ce qu'ils doivent à la tranquillité publique, et cependant

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 230
      Locuteur: Le Président
      On se plaint gravement de l'infidélité^ des agents de la poste, et les plaintes qu'on porte s... On se plaint gravement de l'infidélité^ des agents de la poste, et les plaintes qu'on porte sur leur conduite méritent un examen sévère. Le défaut d'armes à feu irrite tous ...
      Locuteur: Le Président
      ...ours accordés aux femmes et aux enfants de nos-frères d'armes qui ont volé aux fro...
      ...t lentement, et sont en-* core un sujet de mécontentement.
      Les secours accordés aux femmes et aux enfants de nos-frères d'armes qui ont volé aux frontières se distribuent lentement, et sont en-* core un sujet de mécontentement.
      Locuteur: Le Président
      Les maisons de jeu, celles des femmes pu-. bliques rec...
      ...ous parviendrons à les chasser sous peu de temps. Des maisons particulières leur s...
      Les maisons de jeu, celles des femmes pu-. bliques recèlent nos ennemis; nos ennemis! les traîtres qui ont porté les armes contre leur...
      ...ndant ces repaires dangereux ne sont point inaccessibles à notre surveillancé; nous parviendrons à les chasser sous peu de temps. Des maisons particulières leur servent d'asile ; mais nos concitoyens connaîtront bientôt les dangers auxquels i...
      Locuteur: Le Président
      Le département de police, formé récemment, travaille avec...
      ... des malfaiteurs qu'ii soumet au glaive de la loi reste impuni; un tribunal composé d'un petit nombre de magistrats ne suffit pas à la tranquillité de cette ville immense. Cette Considératio...
      ...passés, avertit assez les législateurs, de donner un prompt accroissement à son ac...
      ...ablissant un tribunal criminel, composé de plusieurs sections. Le peuple se plaint de ce qu'on ne punit "point les coupables; il invoque l'exercice de la loi, et la justice est sourde a sa v...
      ... à vous, législateurs, qu'il appartient de calmer sa sollicitude.
      Le département de police, formé récemment, travaille avec nne activité infatigable ; mais le grand nombre des malfaiteurs qu'ii soumet au glaive de la loi reste impuni; un tribunal composé d'un petit nombre de magistrats ne suffit pas à la tranquillité de cette ville immense. Cette Considération, appuyée des événements passés, avertit assez les législateurs, de donner un prompt accroissement à son activité. On y parviendrait en établissant un tribunal criminel, composé de plusieurs sections. Le peuple se plaint de ce qu'on ne punit "point les coupables; il invoque l'exercice de la loi, et la justice est sourde a sa voix. C'est à vous, législateurs, qu'il appartient de calmer sa sollicitude.
      Locuteur: Le Président
      ...'un service perpétuel, est plus occupée de la garde des caisses publiques et d'une famille de conspirateurs que de la défense des propriétés. Elle n'en mo... La force armée, accablée d'un service perpétuel, est plus occupée de la garde des caisses publiques et d'une famille de conspirateurs que de la défense des propriétés. Elle n'en motive pas moins un grand zèle dans les circonstances difficiles.
      Locuteur: Le Président
      ...'après les états donnés par le ministre de. la guerre et le général Santerre, voici le résultat de son contingent à Paris : D'après les états donnés par le ministre de. la guerre et le général Santerre, voici le résultat de son contingent à Paris :
      Locuteur: Le Président
      ...ntion et aux "tribunaux, les vainqueurs de la Bastille sont au . nombre de 2,423 hommes. Les fédérés sont au nombre de 5,601 hommes. La cavalerie, y compris celle de l'école militaire,est de 2,603 hommes. Total général, 127,079 ho...
      ...nt-Germain, à Rambouillet; 3,850 hommes de gardes nationales, tant infanterie que cavalerie. Les états, certifiés par le ministre de la guerre, seront remis sur le bureau.
      ...a garde nationale consiste en 116,452 hommes. La gendarmerie attachée à la Convention et aux "tribunaux, les vainqueurs de la Bastille sont au . nombre de 2,423 hommes. Les fédérés sont au nombre de 5,601 hommes. La cavalerie, y compris celle de l'école militaire,est de 2,603 hommes. Total général, 127,079 hommes. Il y a en outre cela, à Compiègne, à Saint-Germain, à Rambouillet; 3,850 hommes de gardes nationales, tant infanterie que cavalerie. Les états, certifiés par le ministre de la guerre, seront remis sur le bureau.
      Locuteur: Le Président
      Les citoyens qui possèdent de grandes fortunes ne s'assujettissent point aux fonctions monter la garde. Il semble que la garde de leurs propriétés doit faire l'unique sollicitude de ces hommes utiles, à qui ils laissent toutes les charges de la Révolution, comme pour leur faire ha... Les citoyens qui possèdent de grandes fortunes ne s'assujettissent point aux fonctions monter la garde. Il semble que la garde de leurs propriétés doit faire l'unique sollicitude de ces hommes utiles, à qui ils laissent toutes les charges de la Révolution, comme pour leur faire haïr la liberté.
      Locuteur: Le Président
      ...les circonstances" ne permettraient pas de prévoir» ...me nous le demandons. Les nouvelles dispositions, préviendront des malheurs que les circonstances" ne permettraient pas de prévoir»
      Locuteur: Le Président
      ...tion sourde qui règne parmi nous mérite de notre part la plus grande surveillance....
      ... emploient pour corrompre les habitants de Paris, l'esprit républicain est celui la majorité, de la presque totalité de ses habitants; et les assurances que nous avons de leur respect pour les lois ne nous lais...
      En général, la fermentation sourde qui règne parmi nous mérite de notre part la plus grande surveillance. Nous serons secondés par le zèle et l'ardeur des véritables Parisiens. Malgré les moyens que les malveillants emploient pour corrompre les habitants de Paris, l'esprit républicain est celui la majorité, de la presque totalité de ses habitants; et les assurances que nous avons de leur respect pour les lois ne nous laissent aucun doute sur leurs excellentes intentions. -
      Locuteur: Le Président
      ...i causent sa ruine, trouvé un défenseur de ses droits. Surchargé d'impôts, épuisé par la continuité de ses sacrifices, personne n'a pris ses i...
      ...e, nous ne lui connaissons point encore de soutien; cependant l'esprit de justice qui l'anime n'a jamais dégénéré...
      ...né aux principeet à l'observanep exacte de ses devoirs. Si nous remontons à l'origine de toutes les causes qui: troublent la tra...
      ... nous n'y apercevons que les agitations de quelques hommes corrompus ou séduits qu...
      Le Parisien .n'a pas, dans,}es pertes qui causent sa ruine, trouvé un défenseur de ses droits. Surchargé d'impôts, épuisé par la continuité de ses sacrifices, personne n'a pris ses intérêts ni dans l'Assemblée constituante, ni même dans l'Assemblée législative. Aujourd'hui même, à la Convention nationale, nous ne lui connaissons point encore de soutien; cependant l'esprit de justice qui l'anime n'a jamais dégénéré ; car la réfléxion et je temps l'ont toujours ramené aux principeet à l'observanep exacte de ses devoirs. Si nous remontons à l'origine de toutes les causes qui: troublent la tranquillité publique, nous n'y apercevons que les agitations de quelques hommes corrompus ou séduits qui Veulent que les autres partagent leurs crimes ou leurs erreurs. " '' . -
      Locuteur: Le Président
      Pour vous donner la preuve de cette assertion, il nous suffira de vous exposer sommairement le récit de quelques événements arrivés ces jours d... Pour vous donner la preuve de cette assertion, il nous suffira de vous exposer sommairement le récit de quelques événements arrivés ces jours derniers.
      Locuteur: Le Président
      - Le conseil général de la Commune, craignant que les églises ouvertes pour la-messe de minuit ne servissent de retraite aux malveillants, et pour prév...
      ...d traître divisait les esprits, ordonna de tenir les portes exactement fermées.
      - Le conseil général de la Commune, craignant que les églises ouvertes pour la-messe de minuit ne servissent de retraite aux malveillants, et pour prévenir les désordres que cette réunion pouvait entraîner dans des circonstances où le procès d'un grand traître divisait les esprits, ordonna de tenir les portes exactement fermées.
      Locuteur: Le Président
      ...ette mesure, sage et politique, a servi de prétexte à quelques agitateurs, pour porter l'alarme dans les différents quartiers de la cité, en la regardant comme un despo...
      ...uite passéé. Vous connaissez les causes de la mort d'un de ces agitateurs; il a perdu la vie dans ...
      ...es boulangers, excités par les clameurs de quelques-uns d'entre eux, ont donné de l'inquiétude au conseil général sur les...
      ...oncertées pour assurer les subsistances de Paris.
      Cette mesure, sage et politique, a servi de prétexte à quelques agitateurs, pour porter l'alarme dans les différents quartiers de la cité, en la regardant comme un despotisme exercé sur les opinions. On a peut-être égaré quelques esprits inquiets ; ...
      ... culte étaient, des agitateurs ou des hommes punis par la justice pour leur conduite passéé. Vous connaissez les causes de la mort d'un de ces agitateurs; il a perdu la vie dans le faubourg Saint-Antoine, où il avait excité plusieurs séditions. Dans le même jour, des boulangers, excités par les clameurs de quelques-uns d'entre eux, ont donné de l'inquiétude au conseil général sur les mesures que le corps municipal avait concertées pour assurer les subsistances de Paris.
      Locuteur: Le Président
      Le peuple de Paris, loin de se porter sans cesse à l'insurrection, et de fomenter les désordres constamment reno...
      ...mbreuse, celle dès hommes qui jouissent de quelque fortune, restent nonchalamment ...
      Le peuple de Paris, loin de se porter sans cesse à l'insurrection, et de fomenter les désordres constamment renouvelés, devrait être accusé d'indolenee sur ses vrais intérêts. Ce que nous diso...
      ...'hui, nous l'avons répété dans les assemblées publiques. En effet, une classe nombreuse, celle dès hommes qui jouissent de quelque fortune, restent nonchalamment dans leurs foyers, comme s'ils devaient être l'objet

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 231
      Locuteur: Le Président
      Tout ce qu'il y a de mauvais dans les départements afflue ic...
      ...vous verrez les conspirateurs replongés de nouveau dans les ténèbres comme au 10 a...
      ...int d'état social sans lois* On affecte de méconnaître celles qui existent, déà ge...
      ...onnés disent au peuple qu'il a juré une Constitution monarchique; il semble d'autre part à q...
      ...s que le mot République soit la rupture de tous les liens qui attachent les citoye...
      Tout ce qu'il y a de mauvais dans les départements afflue ici; nous les recevons avec bonté et ce sont eux qui ont causé tous ces désordres-...
      ...nts, mais aujourd'hui ce moment est passé. Que les bons citoyens se rallient et vous verrez les conspirateurs replongés de nouveau dans les ténèbres comme au 10 août. - Mais pour nous rendre la tranquillité, citoyené, il nous faut des lois. Nous vous le répétons, il n'y a point d'état social sans lois* On affecte de méconnaître celles qui existent, déà gens mal intentionnés disent au peuple qu'il a juré une Constitution monarchique; il semble d'autre part à quelques hommes que le mot République soit la rupture de tous les liens qui attachent les citoyens à l'état social. *
      Locuteur: Le Président
      ...nale a entendu le compte que vpu§ venez de lui rendre ; ellç s'ep occupera avec to...
      ..., soumission sans laquelle il n'y a pas de gouvernement. Les autres sections de l'Empire sont animées du même esprit, et nous verrons sous peu de temps, n'en doutez pas, s'élever une Constitution républicaine, maigre lès efforts des ennemis du dehors et de quelques factieux du dedans.
      La Convention nationale a entendu le compte que vpu§ venez de lui rendre ; ellç s'ep occupera avec toute l'attention que mérite un objet si important; elle sait qiie Paris voudra toujours, se distinguer par son attachement poiir la République, par sa soumission à la loi, soumission sans laquelle il n'y a pas de gouvernement. Les autres sections de l'Empire sont animées du même esprit, et nous verrons sous peu de temps, n'en doutez pas, s'élever une Constitution républicaine, maigre lès efforts des ennemis du dehors et de quelques factieux du dedans.
      Locuteur: Le Président
      de la seule, sollicitude des patriotes, qui, toujours ftccablés de missions et de fonctions publiques, succombent à leurs...
      ...les autres se reposent sur eux du soin- de leur conservation. Une classe toujours ...
      ... plus républicaine, est eelle des pères famille qui ne vivent que du travail de leurs mains ; telle est encore celle qu...
      ...s riches, au contraire, toujours jaloux de la domination ou des prérogatives dont ...
      ...eux qui ont un besoin constant du fruit leurs travaux. Ils semblent s'attacher ...
      de la seule, sollicitude des patriotes, qui, toujours ftccablés de missions et de fonctions publiques, succombent à leurs fatigues, tandis que1 les autres se reposent sur eux du soin- de leur conservation. Une classe toujours plus fidèle à ses devoirs, toujours plus pure et plus républicaine, est eelle des pères famille qui ne vivent que du travail de leurs mains ; telle est encore celle qui remplit le plus dignement les fonctions qui nous sont confiées. Les hommes riches, au contraire, toujours jaloux de la domination ou des prérogatives dont le règne est passé, en se refusant a toutes les fonctions civiles et militaires, en font retomber le poids sur ceux qui ont un besoin constant du fruit leurs travaux. Ils semblent s'attacher opiniâtrément à les fatiguer chaque jour, et affaiblir l'amour qu'ils ont voué à...
      Locuteur: Le Président
      ...nt les autres, réveillent dans le coeur de ceux-ci des inimitiés perfides, arment ...
      ...dire la vérité, législateurs, plusieurs de ceux qui ont d'abord annoncé le plus de patriotisme, n'ont voulu que des places...
      ...trer tout entières/ il n'est pas permis de taire aucune pensée Utile à la Républiq...
      ...es prêtres réfrac-taires que les menées de ces pontifes, qui, dans les assemblées ...
      Les prêtres nous travaillent sourdement; ils intimident les uns, égarent les autres, réveillent dans le coeur de ceux-ci des inimitiés perfides, arment ceux-là d'une fureur qu'on croit sainte. Il faut dire la vérité, législateurs, plusieurs de ceux qui ont d'abord annoncé le plus de patriotisme, n'ont voulu que des places lucratives ; et puisque dans un récit o.u la franchise et if loyauté doivent se montrer tout entières/ il n'est pas permis de taire aucune pensée Utile à la République, nous ajouterons, sans balancer, que nous avons moins craint les prêtres réfrac-taires que les menées de ces pontifes, qui, dans les assemblées publiques, proféraient des serments démentis par leur conscience.
      Locuteur: Le Président
      ...s les assemblées, et fomentent l'esprit de sédition,; ilségarent les bons citoyens...
      ...sant des moyens barbares, sous prétexte de détourner les dangers qui nous environn...
      ...chez lesquels ils demandent les secours de l'hospitalité- C'est dans ces demeures,...
      Des émigrés se travestissent sous toutes les formes, circulent dans les assemblées, et fomentent l'esprit de sédition,; ilségarent les bons citoyens, en leur proposant des moyens barbares, sous prétexte de détourner les dangers qui nous environnent; ils séduisent ceux chez lesquels ils demandent les secours de l'hospitalité- C'est dans ces demeures, que la probité rend respectables, qu'ils méditent en secret leurs complots sédi...
      Locuteur: Le Président
      Tel est, citoyens, l'état de cette cité illustre, mais malheureuse, qui a soutenu tout le poids de la Révolution, et qui est l'objet de la calomnie et de la haine dans les"départements. Tel est, citoyens, l'état de cette cité illustre, mais malheureuse, qui a soutenu tout le poids de la Révolution, et qui est l'objet de la calomnie et de la haine dans les"départements.
      Locuteur: Le Président
      ...lterait le peuple . dans les assemblées de ses représentants. ...bles. Peut-être serait-il nécessaire d'infliger une peine à l'audacieux qui insulterait le peuple . dans les assemblées de ses représentants.
      Locuteur: Le Président
      ...slateurs, c'est à vous qu'il appartient de faire cesser la lutte dangereuse qui ex... Législateurs, c'est à vous qu'il appartient de faire cesser la lutte dangereuse qui existé entre les corps constitués. Il est temps que les républi-
      Locuteur: Le Président
      ...embres demandent l'impression du compte de la municipalité de Paris et' l'envoi aux départements et a... Plusieurs membres demandent l'impression du compte de la municipalité de Paris et' l'envoi aux départements et aux armées.
      Locuteur: Dusaulx
      ...uvait pas dans-la Convention le soutien de ses droits. La Convention, :î voyant avec là même attention toutes les sec- 1 lions de la République, il est-impossible de consacrer 6e fiait, en envoyant ce comp... ...le a prétendu qu'on ne travaillait pas à seconder ses efforts, et qu'elle ne trouvait pas dans-la Convention le soutien de ses droits. La Convention, :î voyant avec là même attention toutes les sec- 1 lions de la République, il est-impossible de consacrer 6e fiait, en envoyant ce compte dans tous les départements.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...'est que depuis la Révolution, la ville de Paris coûte à l'Etat 110 millions. Je s...
      ...faire renvoyer un ministre aimé, estimé de la France entière. (Murmures.) Je deman...
      ...'ai écrit dans le procès-verbal une remarque faite par le comité dés finances, c'est que depuis la Révolution, la ville de Paris coûte à l'Etat 110 millions. Je sais aussi que quelques hommes factieux se tourmentent sans cesse pour faire renvoyer un ministre aimé, estimé de la France entière. (Murmures.) Je demande l'impression et l'ordre du jour sur l'envoi.
      Locuteur: Chabot
      ...avait des faits inexacts dans le compte-de la municipalité : 1° la commune de Paris ne trouve point de soutien dans la Convention; 2° la ville...
      ... sacrifice peut coûter, quand il s'agit de liberté! Si l'on entend le peuple de Paris, je ne partage point l'opinion de Lanjuinais. Je dis au contraire que Par...
      ...es n'prtt point baissé* Les dettes même de Paris ont été contractées pour l'ancien...
      ...ustrieuse. Ce peuple a eu la générosité de sacrifier ses intérêts au rétablissement de la sainte égalité, depuis" longtemps bannie du milieu de nous. Que reproche-t-on à èette ville? ...
      ...u pain à un prix supérieur même à celui de l'ancien gouverneméht? Est-ce une compe...
      ...rtain bureau des? ' tiné à la formation de l'esprit public, pour s'opposer â"cé qu...
      ...temenls, et pour favoriser les complots de la plus infernale faction; on calomnie la ville la plus pure de la République. Je pourrais citer
      , Les deux préopinants vous ont dit, pour s'opposèr à l'envoi, qu'il y avait des faits inexacts dans le compte-de la municipalité : 1° la commune de Paris ne trouve point de soutien dans la Convention; 2° la ville Paris, depuis la Révolution, coûte 110 millions à l'Etat. Si l'on entend, par ce discours, la Révolution, je dis qu'elle nous çoûte davantage, Eh! quel sacrifice peut coûter, quand il s'agit de liberté! Si l'on entend le peuple de Paris, je ne partage point l'opinion de Lanjuinais. Je dis au contraire que Paris a été oublié dans la ^Révolution. La sup-r pression des entrées, avec lesquel...
      ...ses dettes, a toûrné au profit des cultivateurs des départements, Mais les denrées n'prtt point baissé* Les dettes même de Paris ont été contractées pour l'ancien gouvernement. Paris était habité, par les princes, les nobles, les riches qui faisaient circuler leur fortune dans la classe industrieuse. Ce peuple a eu la générosité de sacrifier ses intérêts au rétablissement de la sainte égalité, depuis" longtemps bannie du milieu de nous. Que reproche-t-on à èette ville? Le maintien du pain à un prix supérieur même à celui de l'ancien gouverneméht? Est-ce une compensation à tous les sacrifices qu'elle a faits? Il y a des sacrifices faits par certain bureau des? ' tiné à la formation de l'esprit public, pour s'opposer â"cé que l'esprit public se répande dans les départemenls, et pour favoriser les complots de la plus infernale faction; on calomnie la ville la plus pure de la République. Je pourrais citer

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 232
      Locuteur: Salle
      du 4janvier 1793, Van Ier de la République (1). du 4janvier 1793, Van Ier de la République (1).
      Locuteur: Salle
      ... pris lecture et délibéré sur un arrêté de l'administration du département de la Haute-Loire remis sur le bureau par le citoyen Ronchon, de la section de Bonne-Nouvelle, a arrêté qu'elle nommer...
      ...eux commissaires, pour porter au comité de sûreté générale de la Convention nationale, ledit arrêté de l'administration du département de la Haute-Loire et. le dénonce comme un acte de délibération de guerre, et après avoir laissé copie dudit arrêté au comité de sûreté, lés commissaires rapporteront l...
      ... à la commune et aux 47 autres sections de Paris, et pour l'exécution du présent a...
      « vL'Assemblée générale, après avoir pris lecture et délibéré sur un arrêté de l'administration du département de la Haute-Loire remis sur le bureau par le citoyen Ronchon, de la section de Bonne-Nouvelle, a arrêté qu'elle nommerait à l'instant deux commissaires, pour porter au comité de sûreté générale de la Convention nationale, ledit arrêté de l'administration du département de la Haute-Loire et. le dénonce comme un acte de délibération de guerre, et après avoir laissé copie dudit arrêté au comité de sûreté, lés commissaires rapporteront l'original dudit arrêté pour être également communiqué à la commune et aux 47 autres sections de Paris, et pour l'exécution du présent arrêté elle a nommé pour ses commissaires les citoyens Grimont et Dubler.
      Locuteur: Salle
      ï « Citoyens, les agitateurs de Paris et les ennemis de la Révolution, conspirent tous les jours contre elle en flagornant le peuple de cette ville, en lui persuadant qu'il est le souverain presque exclusivement de la République, dont il n'est que la quatre-vingt-quatrième partie; il s'est permis de dicter à la Convention des décrets à sa convenance, et l'empêche ainsi de nous donner une bonne Constitution. Le seul moyen de remédier à ces abus est d'organiser une...
      ...loi. Nous avons arrêté un rassemblement de bons citoyens pour environner la Conven...
      ...extrême gauche>) -Hâtez-vous, citoyens, de souscrire l'enrôlement momentané que nous vous proposons pour dissoudre ^une horde de brigands qui veut usurper les fruits d'une Révolution qui a coûté tant de sacrifices à tous les. citoyens. (Nouve...
      ï « Citoyens, les agitateurs de Paris et les ennemis de la Révolution, conspirent tous les jours contre elle en flagornant le peuple de cette ville, en lui persuadant qu'il est le souverain presque exclusivement de la République, dont il n'est que la quatre-vingt-quatrième partie; il s'est permis de dicter à la Convention des décrets à sa convenance, et l'empêche ainsi de nous donner une bonne Constitution. Le seul moyen de remédier à ces abus est d'organiser une force départementale qui puisse protéger nos législateurs, et donner force à la loi. Nous avons arrêté un rassemblement de bons citoyens pour environner la Convention, et l'escorter vers la ville qu'elle choisira pour son séjour, si elle juge cette démarche nécessaire. ( Vifs murmures à l'extrême gauche>) -Hâtez-vous, citoyens, de souscrire l'enrôlement momentané que nous vous proposons pour dissoudre ^une horde de brigands qui veut usurper les fruits d'une Révolution qui a coûté tant de sacrifices à tous les. citoyens. (Nouveaux murmures à l'extrême gauche.)
      Locuteur: Birotteau
      ...ques factieux que le peuple a fait tant de sacrifices pour conquérir la liberté,' ...
      ...isser ce soin à la sagesse des citoyens de Paris. Hâtez-vous de nous donner une bonne Constitution républicaine qui ramène l'ordre; nous l...
      ...nerons si elle vous paraît l'expression de la volonté générale et non le vœu d'un seul département. Chassez de votre sein les désorganisateurs (Murmur...
      ...aris 6i c'est nécessaire. Si la commune de Paris continue d'être rebelle à la loi,...
      « Législateurs, ce n'est pas pour devenir le jouet d4e quelques factieux que le peuple a fait tant de sacrifices pour conquérir la liberté,' il veut en jouir. Les scélérats qui veulent la lui ravir sont démasqués : leurs crimes sont connus ; déjà ils seraient punis si les départements n'avaient voulu laisser ce soin à la sagesse des citoyens de Paris. Hâtez-vous de nous donner une bonne Constitution républicaine qui ramène l'ordre; nous la sanctionnerons si elle vous paraît l'expression de la volonté générale et non le vœu d'un seul département. Chassez de votre sein les désorganisateurs (Murmures à gauche)-, -enfin quittez Paris (Ah! ah! au fond à gauche), quittez Paris 6i c'est nécessaire. Si la commune de Paris continue d'être rebelle à la loi, nous irons vous aider à la soumettre ; faites triompher la loi.
      Locuteur: Chabot
      ...es funestes impressions. Le département de la Haute-Loire vient de faire une proclamation pour engager ses... un dépàrtement qui a reçu ces funestes impressions. Le département de la Haute-Loire vient de faire une proclamation pour engager ses administrés à se porter en armes à Pans.
      Locuteur: Reynaud
      Je suis membre de la'.députation de la Haute-Loire, et j'atteste le fait. Il arrive un membre de l'administration pour le dénoncer, il p...
      ... encore que cette réclamation est venue de la part d'hommes qui sont dans les bureaux de Roland.
      Je suis membre de la'.députation de la Haute-Loire, et j'atteste le fait. Il arrive un membre de l'administration pour le dénoncer, il paraîtra demain à la barre. J'atteste encore que cette réclamation est venue de la part d'hommes qui sont dans les bureaux de Roland.
      Locuteur: Chabot
      ...départements, et y a fait circuler plus de 100,000 exemplaires de la diatribe de Louvet; je demande, dis-je, en réparation, l'envoi aux départements du compté de la municipalité. ...nion sur Roland, qui, comme on sait, répand à grands frais la calomnie dans les départements, et y a fait circuler plus de 100,000 exemplaires de la diatribe de Louvet; je demande, dis-je, en réparation, l'envoi aux départements du compté de la municipalité.
      Locuteur: Chabot
      Plusieurs membres demandent la lecture de cet arrêté dont a parlé Chabot. ; ~ Plusieurs membres demandent la lecture de cet arrêté dont a parlé Chabot. ; ~
      Locuteur: Chabot
      ... Convention décrète que cet arrêté sera ^ posé sur le bureau et qu'il sera lu pa... (La Convention décrète que cet arrêté sera ^ posé sur le bureau et qu'il sera lu par un secrétaire.)
      Locuteur: Birotteau
      ... deux poids et deux mesures. Elle vient de décider que lecture lui serait faite de l'arrêté pris par le département de la Haute-Loire, elle doit entendre également l'adresse de ce département à la Convention concerna... La Convention ne saurait avoir deux poids et deux mesures. Elle vient de décider que lecture lui serait faite de l'arrêté pris par le département de la Haute-Loire, elle doit entendre également l'adresse de ce département à la Convention concernant cet arrêté et en ordonner le dépôt sur son bureau.
      Locuteur: Salle
      ...taire, donne lecture d'une délibération de la section de Bonne-Nouvelle, qui dénonce à la Convention un arrêté pris par le département de la Haute-Loire. A cette dénonciation est jointe copie d'un affiche imprimée par ordre de ce département. , secrétaire, donne lecture d'une délibération de la section de Bonne-Nouvelle, qui dénonce à la Convention un arrêté pris par le département de la Haute-Loire. A cette dénonciation est jointe copie d'un affiche imprimée par ordre de ce département.
      Locuteur: Salle
      Suit la teneur de ces pièces. Suit la teneur de ces pièces.
      Locuteur: Salle
      Extrait dçs délibérations de rassemblée générale Extrait dçs délibérations de rassemblée générale
      Locuteur: Salle
      et permanente de la section de- Bonne-Nouvelle, et permanente de la section de- Bonne-Nouvelle,
      Locuteur: Salle
      Arrêté du, département de la Haute-Loire. Arrêté du, département de la Haute-Loire.
      Locuteur: Birotteau
      ...it lecture d'une adresse du département de la Hauté-Loire, dont voici un extrait : fait lecture d'une adresse du département de la Hauté-Loire, dont voici un extrait :
      Locuteur: Birotteau
      « Voilà le vœu de vos commettants, ils vous l'ordonnent par notre organe. Ayez le courage de le remplir, ils auront celui de se faire respecter et de vous faire obéir. ». « Voilà le vœu de vos commettants, ils vous l'ordonnent par notre organe. Ayez le courage de le remplir, ils auront celui de se faire respecter et de vous faire obéir. ».
      Locuteur: Birotteau
      ..., où est dans cette adresse l'intention de porter le fer et la flamme dans Paris. Je demande, citoyens, où est dans cette adresse l'intention de porter le fer et la flamme dans Paris.
      Locuteur: Thuriot
      Parfaitement, et je demande le renvoi de l'arrêté au conseil exécutif. Parfaitement, et je demande le renvoi de l'arrêté au conseil exécutif.
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      C'est un àmi de la Rèpubliqûe qui monte à cette tribune. L'ami de la République n'est pas plus attaché à ...
      ... pas douteux que nous avons tous à cœur de maintenir le serment que nous avons fait, je crois voir dans l'orage qui vient de se passer un moyen utile pour .dissiper...
      C'est un àmi de la Rèpubliqûe qui monte à cette tribune. L'ami de la République n'est pas plus attaché à Paris qu'aux 83 autres départemënts, parce que la République est indivisible. Comme il n'est pas douteux que nous avons tous à cœur de maintenir le serment que nous avons fait, je crois voir dans l'orage qui vient de se passer un moyen utile pour .dissiper tous les nuages ; il y a des torts ae part et d'autre, je vais le prouver.

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 233
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      d'après lesquels des sections de Paris se disaient en élat d'insurrectio...
      ... état d'insurrection n'était qu'un état de vigilance plus active? N'a-t-on pas ent...
      ...n pas eu même quelques motifs légitimes de le craindre? Ne nous laissons point étonner de ces inconvénients, ils sont attachés à la Révolution. Il n'est pas de puissance humaine qui puisse dire d'une...
      ...asser à l'ordre du jour sur les erreurs de quelques sections de Paris, ainsi que sur celles de quelques départements, en convenant de bonne foi que les uns et les autres veu...
      ...re sont, bien compensés par la conquête de la, liberté. A l'égard du pain, n'est-i...
      ...he dans cette ville que dans la plupart de nos départements ? N'est-il pas -vrai q...
      ...alité, pour maintenir cette infériorité de prix, dépense 12 à 13,000 livres par mo...
      ...dre du jour sur l'arrêté du département la Haute-Loire, et à cet égard j'observ...
      ...t impossibles à calculer. Je profiterai de cette occasion pour vous présenter quelques idées sur la nécessité de ramener l'esprit public vers le point c...
      d'après lesquels des sections de Paris se disaient en élat d'insurrection permanente ?-N'avons-ndus pas vu ces sections venir nous dire le lendemain que cet état d'insurrection n'était qu'un état de vigilance plus active? N'a-t-on pas entendu dire hautement que les représentants du peuple n'étaient pas en sûreté dans cette ville?-Na-t-on pas eu même quelques motifs légitimes de le craindre? Ne nous laissons point étonner de ces inconvénients, ils sont attachés à la Révolution. Il n'est pas de puissance humaine qui puisse dire d'une révolution : elle s'arrêtera là. Il faut passer à l'ordre du jour sur les erreurs de quelques sections de Paris, ainsi que sur celles de quelques départements, en convenant de bonne foi que les uns et les autres veulent la République, et que les reproches qu'on peut leur faire sont, bien compensés par la conquête de la, liberté. A l'égard du pain, n'est-il pas évident qu'il est à beaucoup meilleur marche dans cette ville que dans la plupart de nos départements ? N'est-il pas -vrai que la municipalité, pour maintenir cette infériorité de prix, dépense 12 à 13,000 livres par mois? J'ai demandé l'ordre du jour sur l'arrêté du département la Haute-Loire, et à cet égard j'observe qu'il ne parle que d'agitateurs; mais tout à l'heure la municipalité nous a di...
      ... laissent trop épouvanter par les suites d'une révolution dont les effets étaient impossibles à calculer. Je profiterai de cette occasion pour vous présenter quelques idées sur la nécessité de ramener l'esprit public vers le point central.
      Locuteur: Thuriot
      ...s demandent que l'arrêté du département de la Haute-Loire soit renvoyé au pouvoir ... Plusieurs membres demandent que l'arrêté du département de la Haute-Loire soit renvoyé au pouvoir exécutif.
      Locuteur: Marat
      Je renouvelle ma demande de parler après lui. Je renouvelle ma demande de parler après lui.
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      ...ouvoir exécutif l'arrêté du département de la Haute-Loire, il faudrait qu'elle, y renvoyât aussi les arrêtés des sections de Paris; mais comme la Convention, lorsqu'elle a eu connaissance de ces derniers, n'a pas jugé à propos de les renvoyer, elle montrerait une espèce de partialité, si elle renvoyait aujourd'hui celui de. la Haute-Loire. Je demande donc très p...
      ...tres, cependant je ne suis point d'avis de cette seconde proposition. A l'égard de l'envoi du compte de la municipalité, puisqu'il est vrai que...
      Si la Convention renvoyait au pouvoir exécutif l'arrêté du département de la Haute-Loire, il faudrait qu'elle, y renvoyât aussi les arrêtés des sections de Paris; mais comme la Convention, lorsqu'elle a eu connaissance de ces derniers, n'a pas jugé à propos de les renvoyer, elle montrerait une espèce de partialité, si elle renvoyait aujourd'hui celui de. la Haute-Loire. Je demande donc très précisément que l'on passe à l'ordre du jour, ou que l'on renvoie les uns et les autres, cependant je ne suis point d'avis de cette seconde proposition. A l'égard de l'envoi du compte de la municipalité, puisqu'il est vrai que ce rapport a été parmi nous l'occasion d'une querelle, lui donner la préférence...
      Locuteur: Rabaut-Saint-Etienne
      espèce de partialité. Sans doute il est dans l'intention de la Convention de ne pas laisser croire que nous vouions entretenir les départements de nos débats ; au contraire, elle doit ch...
      ...n caractère d'impartialité parfaite. Je de m ande donc l'ordre du jour pur et simple sur la seconde par? tie la proposition.
      espèce de partialité. Sans doute il est dans l'intention de la Convention de ne pas laisser croire que nous vouions entretenir les départements de nos débats ; au contraire, elle doit chercher à terminer toutes ces discussions et à garder son caractère d'impartialité parfaite. Je de m ande donc l'ordre du jour pur et simple sur la seconde par? tie la proposition.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...ai pas les services rendus par la ville de Paris à la patrie; la France les connaî...
      ...urs qui souillèrent la première.semaine de septembre, elles ne doivent pas être im...
      ...demande l'ordre du jour sur le compte rendu par la municipalité. Je ne rappellerai pas les services rendus par la ville de Paris à la patrie; la France les connaît et l'univers les admire. Je ne parlerai pas aussi des horreurs qui souillèrent la première.semaine de septembre, elles ne doivent pas être imputées aux Parisiens. (Murmures prolongés.)
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ... que tous les yeux veulent se détourner de ce( horrible tableau, de ce tableau effrayant. Je ne considérera...
      ...ourquoi la Convention nationale a exigé de Paris que la municipalité lui rendît co...
      ...nvention nationale n'avait pour.but que de s'éclairer sur l'état de Paris ;les uns disaient qu'il régnait d...
      Citoyens, le frémissement qui se manifeste montre assez que tous les yeux veulent se détourner de ce( horrible tableau, de ce tableau effrayant. Je ne considérerai donc en ce moment que le-compte en lui-même, et d'abord je vous demanderai pourquoi la Convention nationale a exigé de Paris que la municipalité lui rendît compte, et certes par ce décret, elle n'entendait pas recevoir une pièce qui dût parvenir dans les départements. La Convention nationale n'avait pour.but que de s'éclairer sur l'état de Paris ;les uns disaient qu'il régnait dans Paris une fermentation sourde dont on devait redouter les effets,..
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      Un membre : Président, je vous prie de faire dégager la tribune. Un membre : Président, je vous prie de faire dégager la tribune.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...ient partagées que sur l'état politique de Paris et-sur la situation des esprits. Dans l'incertitude, l'intention de la Convention, en demandant ce compte à la municipalité, a été de s'éclairer elle-même sur l'état de cette ville. Ce rapport, par sa nature,... Je disais^ citoyens, que les opinions n'étaient partagées que sur l'état politique de Paris et-sur la situation des esprits. Dans l'incertitude, l'intention de la Convention, en demandant ce compte à la municipalité, a été de s'éclairer elle-même sur l'état de cette ville. Ce rapport, par sa nature, est-il propre à être envoyé dans les départements?
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...ent-elles être considérées comme celles de la Convention? Je dis que le rapport n'...
      ...'un tableau pur et simple pour la ville de Paris, il est inutile de le faire passer aux départements.
      ...a municipalité sont-ils vrais ? Toutes les opinions q/ii y sont manifestées doivent-elles être considérées comme celles de la Convention? Je dis que le rapport n'est pas en état d'être'envoyé aux départements; car, si vous n'y trouvez qu'un tableau pur et simple pour la ville de Paris, il est inutile de le faire passer aux départements.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...évoir quelles en seront les suites lors la décision du jugement de Louis. On y marque donc des incertitude...
      ...tements, parce qu'il y pourrait exciter de la fermentation. Il est dit dans ce compte que le peuple de Paris n'a point de défenseurs dans la Convention. Soyons de bonne foi : la ville de Pàris se Croit-elle, comprise dans la dénomination "générale-de peuple? Et qui oserait dire que le peuple n'a point ici de défenseurs? Si, au contraire, elle ne s...
      ...en effet, annonce que les esprits sont dans la fermentation, et qu'on ne peut prévoir quelles en seront les suites lors la décision du jugement de Louis. On y marque donc des incertitudes sur la conduite que tiendront lés citoyens lorsque la Convention aura prononcé. Par cela même ce compte n'est point propre à être mis sous les yeux des départements, parce qu'il y pourrait exciter de la fermentation. Il est dit dans ce compte que le peuple de Paris n'a point de défenseurs dans la Convention. Soyons de bonne foi : la ville de Pàris se Croit-elle, comprise dans la dénomination "générale-de peuple? Et qui oserait dire que le peuple n'a point ici de défenseurs? Si, au contraire, elle ne s'y croit pas comprise, si elle veut s'isoler, qu'elle le dise...(Nombreux murmur...

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 234
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      La municipalité de Paris descend des bancs qu'elle occupe ... La municipalité de Paris descend des bancs qu'elle occupe et se représente à la barre.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...'ai déjà énoncée, savoir : que la ville de Paris était fortement attachée aux inté... ... une très grande différence entre l'opinion qu'on me suppose, et l'opinion que j'ai déjà énoncée, savoir : que la ville de Paris était fortement attachée aux intérêts généraux. Je disais que le compte rendu produirait, à coup sûr, des effets ...
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      Citoyens, sans calomnier les intentions de ceux qui m'ont précédé ici, je dirai qu'un conspirateur, qu'un ennemi de la chose publique, qui se serait mépris sur les intentions du peuple de Paris, qui aurait méconnu les dispositi...
      ... pu agir différemment, s'il se fût mêlé de porter le désordre, que de dire aux uns que la suppression des droits onéreux n'avait rien fait sur eux, et de dire que les autres s'armaient pour y v...
      Citoyens, sans calomnier les intentions de ceux qui m'ont précédé ici, je dirai qu'un conspirateur, qu'un ennemi de la chose publique, qui se serait mépris sur les intentions du peuple de Paris, qui aurait méconnu les dispositions où il est pour maintenir la loi et pour fraterniser avec les habitants des départements, n'aurait pu agir différemment, s'il se fût mêlé de porter le désordre, que de dire aux uns que la suppression des droits onéreux n'avait rien fait sur eux, et de dire que les autres s'armaient pour y venir apporter la flamme et le fer.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...yens des départements avec les citoyens de Paris; nous devons nous empresser de serrer, le plus fortement possible, les...
      ...ent ; nous devons éloigner toute espèce de piège qui serait dans le cas, de quelque part qu'il vienne, d'allumer de...
      ...ient l'incendie dans toutes les parties de la République.
      ... ne sont pas là les dispositions dans lesquelles nous devons entretenir les citoyens des départements avec les citoyens de Paris; nous devons nous empresser de serrer, le plus fortement possible, les liens qui les unissent ; nous devons éloigner toute espèce de piège qui serait dans le cas, de quelque part qu'il vienne, d'allumer des torches qui porteraient l'incendie dans toutes les parties de la République.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ... représentants du peuple s'empresseront de se lever pour leur accorder ce qui leur... ...ils les présentent à la Convention, et non seulement un défenseur, mais tous les représentants du peuple s'empresseront de se lever pour leur accorder ce qui leur est dû.. (Applaudissements.)
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      Vous voyez qu'on a énoncé au sein de la Convention nationale que la ville de Paris n'y doit pas trouver de défenseurs ; eh bien, citoyens, quelle ... Vous voyez qu'on a énoncé au sein de la Convention nationale que la ville de Paris n'y doit pas trouver de défenseurs ; eh bien, citoyens, quelle conséquence devez-vous en tirez? Elle est toute naturelle, dirait le malveillant...
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...ulpations sans fondement, et des germes de guerre civile. ... politiques qu'il serait dangereux d'y répandre;, parce qu'il s'y trouve des inculpations sans fondement, et des germes de guerre civile.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...uittant la tribune, abandonne les bancs de la Montagne pour aller siéger au centre... (L'orateur, en quittant la tribune, abandonne les bancs de la Montagne pour aller siéger au centre.)
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      Plusieurs membres demandent la clôture de la discussion. Plusieurs membres demandent la clôture de la discussion.
      Locuteur: David
      Je ne viens vous proposer que des vues de paix et de conciliation. (Ah! ah!) Pères conscrits, les enfants de chaque département sont également vos fils. Vous avez décrété que Lille a bien mérité de la patrie, et vous avez bien fait; vous... Je ne viens vous proposer que des vues de paix et de conciliation. (Ah! ah!) Pères conscrits, les enfants de chaque département sont également vos fils. Vous avez décrété que Lille a bien mérité de la patrie, et vous avez bien fait; vous avez décrété que Thionville a
      Locuteur: David
      bien mérité de la patrie, et vous avez bien fait. Tout le monde dit que Paris a bien mérité de la patrie; eh bien, rendez donc un pare... bien mérité de la patrie, et vous avez bien fait. Tout le monde dit que Paris a bien mérité de la patrie; eh bien, rendez donc un pareil décret.
      Locuteur: Thuriot
      ...res (à l'extrême gauche). C'est le tour de Marat, il faut qu'il soit entendu. Plusieurs membres (à l'extrême gauche). C'est le tour de Marat, il faut qu'il soit entendu.
      Locuteur: Marat
      ...ur la motion particulière qu'on a faite de fermer la discussion, je lui cède la pa... Thuriot me fait savoir qu'il désire seulement parler sur la motion particulière qu'on a faite de fermer la discussion, je lui cède la parole.
      Locuteur: Thuriot
      ..., qu'il faut adopter toutes les mesures de sagesse pour étouffer les haines et fai...
      ...naître' des inquiétudes sur l'existence de Paris. Qu'avez-vous désiré? De connaître l'état de Paris et non point les opinions de ses officiers municipaux. Ce tableau vous a été présenté ; il n'y a pas de raison qui puisse empêcher de faire parvenir aux départements un tabl...
      Je pense, comme Rabaut, qu'il faut adopter toutes les mesures de sagesse pour étouffer les haines et faire,régner la'bonne harmonie dans toute la République. En passant à l'ordre du jo...
      ...arrêté dont on a fait lecture, c'est qu'on a donné des impressions qui ont fait naître' des inquiétudes sur l'existence de Paris. Qu'avez-vous désiré? De connaître l'état de Paris et non point les opinions de ses officiers municipaux. Ce tableau vous a été présenté ; il n'y a pas de raison qui puisse empêcher de faire parvenir aux départements un tableau qui vous a rassurés vous-mêmes.
      Locuteur: Thuriot
      ... des mesures pour empêcher que l'arrêté de la Haute Loire ne soit imité, et qu'ell... ...me bornant à l'impression et à l'envoi du compte rendu, que la Convention prenne des mesures pour empêcher que l'arrêté de la Haute Loire ne soit imité, et qu'elle en suspende provisoirement l'exécution. (Murmures.)
      Locuteur: Thuriot
      ... membre : Je pense qu'il est nécessaire de décréter la force armée. lin membre : Je pense qu'il est nécessaire de décréter la force armée.
      Locuteur: Marat
      Un grand nombre de membres : La clôture! la clôture! Un grand nombre de membres : La clôture! la clôture!
      Locuteur: Marat
      descend de la tribune. descend de la tribune.
      Locuteur: Rebecquy et Barbaroux
      ...autres membres, au contraire, proposent de mettre aux voix l'impression et l'envoi du compte rendu de la municipalité, toujours présente à la... D'autres membres, au contraire, proposent de mettre aux voix l'impression et l'envoi du compte rendu de la municipalité, toujours présente à la barre.
      Locuteur: Tallien
      ...on décrète l'impression du compte rendu de la municipalité de Paris.) (Vifs applaudissements des trib... (La Convention décrète l'impression du compte rendu de la municipalité de Paris.) (Vifs applaudissements des tribunes.)''
      Locuteur: Le Président
      Je prie les citoyens des tribunes de ne pas m'obliger à sévir contre eux ; t... Je prie les citoyens des tribunes de ne pas m'obliger à sévir contre eux ; toute manifestation est interdite, et si elle se renouvelait, [je me verrais forc...

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 235
      Locuteur: Le Président
      Je mets aux voix ia question de l'envoi aux départements. Je mets aux voix ia question de l'envoi aux départements.
      Locuteur: Le Président
      ...passe à l'ordre du jour sur la question de l'envoi aux départements.) (La Convention passe à l'ordre du jour sur la question de l'envoi aux départements.)
      Locuteur: Carra
      ...mpression, c'est d'ajouter la cassation de l'arrêté du département de la Haute-Loire. (Vives interruptions au... Je demande à faire un amendement au décret rendu sur l'impression, c'est d'ajouter la cassation de l'arrêté du département de la Haute-Loire. (Vives interruptions au centre.)
      Locuteur: Julien
      ...renne des mesures contre le département de la Haute-Loire, qui a usurpé le pouvoir législatif en provoquant une levée de volontaires de sa propre autorité. (Nouveaux murmures ... , Jean. Carra a raison et j'appuie sa motion. Je demande que la Convention prenne des mesures contre le département de la Haute-Loire, qui a usurpé le pouvoir législatif en provoquant une levée de volontaires de sa propre autorité. (Nouveaux murmures au centre.)
      Locuteur: Marat
      Un grand nombre de membres réclament l'ordre du jour. Un grand nombre de membres réclament l'ordre du jour.
      Locuteur: Marat
      D'autres membres demandent le renvoi de l'arrêté au pouvoir exécutif. D'autres membres demandent le renvoi de l'arrêté au pouvoir exécutif.
      Locuteur: Lidon
      ...ses infernales qui sortent des sections de Paris. Il faut donc aussi y renvoyer les adresses infernales qui sortent des sections de Paris.
      Locuteur: Turreau-Linières
      Autoriser la conduite de l'administration du département de la Haute-Loire, c'est créer 84 ministres de la guerre. Autoriser la conduite de l'administration du département de la Haute-Loire, c'est créer 84 ministres de la guerre.
      Locuteur: Chabot
      ...is agitateurs...les vrais organisateurs de la guerre civile, les vrais anarchistes... ...lle d'un autre département qu'ils calomnient, voilà les vrais traîtres...les vrais agitateurs...les vrais organisateurs de la guerre civile, les vrais anarchistes, les voilà... (Vives interruptions au
      Locuteur: Choudieu
      Je défie - Delahaye de motiver l'ordre du jour et je me charge de répondre après. Je défie - Delahaye de motiver l'ordre du jour et je me charge de répondre après.
      Locuteur: Delahaye
      ...êté au conseil exécutif; et en essayant de ramener l'Assemblée à l'ordre du jour, je ne serai ni un organisateur de la guerre civile, ni un anarchiste. C'est d'après les lois de l'égalité que je vais motiver Y ordre du jour. On vous demande de casser l'arrêté du département de la Haute-Loire. Mais, je vous le demand...
      ...connu? Il doit venir demain des députés de ce département vous lire une adresse; n...
      ...s, si un tel arrêté avait quelque chose de coupable, il sont bien plus coupables e...
      ... parole pour combattre les propositions qui sont faites d'envoyer tel ou tel arrêté au conseil exécutif; et en essayant de ramener l'Assemblée à l'ordre du jour, je ne serai ni un organisateur de la guerre civile, ni un anarchiste. C'est d'après les lois de l'égalité que je vais motiver Y ordre du jour. On vous demande de casser l'arrêté du département de la Haute-Loire. Mais, je vous le demande, cet arrêté vous est-il officiellement connu? Il doit venir demain des députés de ce département vous lire une adresse; ne prononcez donc pas avant que vous les ayez entendus. D'ailleurs, serait-ce un crime, quand un département-aurait délibéré d'envoyer des fédérés à Paris? Certes, si un tel arrêté avait quelque chose de coupable, il sont bien plus coupables encore ces
      Locuteur: Delahaye
      arrêtés insolents dont les murs de Paris sont placardés et où l'on voit de...
      ...en état d'insurrection; je ne parle pas de mille autres productions de cette nature, sur lesquelles vous n'ave...
      arrêtés insolents dont les murs de Paris sont placardés et où l'on voit des sections entières se déclarer en état d'insurrection; je ne parle pas de mille autres productions de cette nature, sur lesquelles vous n'avez encore rien prononcé.
      Locuteur: Lesage
      J'appuie la motion de Delahaye; l'Assemblée ne peut prendre aucune détermination avant de connaître officiellement cet arrêté. J'appuie la motion de Delahaye; l'Assemblée ne peut prendre aucune détermination avant de connaître officiellement cet arrêté.
      Locuteur: Génissieu
      ...ain deux administrateurs du département de la Haute-Loire doivent se présenter à l... Parfaitement, puisque demain deux administrateurs du département de la Haute-Loire doivent se présenter à la barre pour le soumettre à la Convention nationale et en expliquer les motifs.
      Locuteur: Génissieu
      Un grand nombre de membres : L'ordre du jour! Un grand nombre de membres : L'ordre du jour!
      Locuteur: Le Président
      consulte l'Assemblée sur la proposition de passer à l'ordre du jour. consulte l'Assemblée sur la proposition de passer à l'ordre du jour.
      Locuteur: Le Président
      ...'affirmative. Une rumeur subite partant de l'une des extrémités, interrompt sa dél... (La majorité se lève pour l'affirmative. Une rumeur subite partant de l'une des extrémités, interrompt sa délibération. ............... Une cinquantaine des membres s'écrient : L'appel nomi...
      Locuteur: Marat
      descend de la tribune. descend de la tribune.
      Locuteur: Choudieu
      ...t que ceux qui nous accusent sans cesse de provoquer l'anarchie soient au contrair...
      ... c'est donner un exemple bien dangereux de fédéralisme; car il ne faut pas oublier que c'est nous qu'on accuse de fédéralisme..
      Il est bien étonnant que ceux qui nous accusent sans cesse de provoquer l'anarchie soient au contraire les premiers à soutenir des administrateurs qui ont voulu violer toutes les lois, et c'est donner un exemple bien dangereux de fédéralisme; car il ne faut pas oublier que c'est nous qu'on accuse de fédéralisme..
      Locuteur: Chambon
      De quel régiment êtes-vous? (Violents murm... De quel régiment êtes-vous? (Violents murmures.)
      Locuteur: Choudieu
      Je suis de la Montagne. (Les murmures continuent.) Je suis de la Montagne. (Les murmures continuent.)
      Locuteur: Choudieu
      ... cesse,.qui nous avaient accusés d'être de la faction de la Montagne. ...que l'on connût ceux qui, par des apostrophes indécentes, nous provoquaient sans cesse,.qui nous avaient accusés d'être de la faction de la Montagne.
      Locuteur: Choudieu
      Oui, j'en suis de la Montagne, puisque c'est ainsi qu'on ... Oui, j'en suis de la Montagne, puisque c'est ainsi qu'on appelle le côté gauche.
      Locuteur: Choudieu
      ... des fédéralistes, viennent aujourd'hui de se faire connaître, et je le prouve. ...x-là qui nous accusent sans cesse d'être des désorganisateurs, et par conséquent des fédéralistes, viennent aujourd'hui de se faire connaître, et je le prouve.
      Locuteur: Choudieu
      ... les lois, qui vient vous parler au nom de ses administrés, qui vient vous Ils se font connaître, en soutenant un département qui a violé toutes les lois, qui vient vous parler au nom de ses administrés, qui vient vous

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 236
      Locuteur: Choudieu
      dire, qu'il exprime le vœu de ses administrés. Je le demande.. dire, qu'il exprime le vœu de ses administrés. Je le demande..
      Locuteur: Birotteau
      ...urd'hui que les interruptions, qui sont de la tactique, pour m'empê-cher d'établir...
      ...s, .et surtout lorsqu'on m'a interpellé de déclarer de quel parti j'étais.
      ...si je ne les énonce pas, je demande qu'on me rappelle à l'ordre. Je déclare aujourd'hui que les interruptions, qui sont de la tactique, pour m'empê-cher d'établir les principes, rie me troubleront pas. (Murmures.) L on ne dira pas aujourd'hui...
      ...uis pas être dans la question, lorsqu'on m'interrompt sans cesse par des clameurs, .et surtout lorsqu'on m'a interpellé de déclarer de quel parti j'étais.
      Locuteur: Birotteau
      ...loi qui défend aux corps administratifs de se mêler de toute autre fonction que de celles déterminées par la loi; c'est-à-...
      ... à l'administration. La loi leur défend de prendre en aucune manière le caractère de représentation. Or, je dis que lé département de la Haute-Loire a pris un caractère de représentation, en vous disant qu'il ex...
      ...ous ordonnait (ce sont ses expressions) de prendre un autre'caractère,
      Je dis qu'il existé une loi qui défend aux corps administratifs de se mêler de toute autre fonction que de celles déterminées par la loi; c'est-à-dire, toutes celles qui sont relatives à l'administration. La loi leur défend de prendre en aucune manière le caractère de représentation. Or, je dis que lé département de la Haute-Loire a pris un caractère de représentation, en vous disant qu'il exprimait le vœu des administrés; qu'il vous ordonnait (ce sont ses expressions) de prendre un autre'caractère,
      Locuteur: Birotteau
      ...ement a donné un exemple bien dangereux de fédéralisme, lorsqu'il compose que forc... Je dis que ce département a donné un exemple bien dangereux de fédéralisme, lorsqu'il compose que force armée dans son département. -
      Locuteur: Birotteau
      ...urs, je mets en fait que le département de la fïaute-Loireaviolé, non seulement le...
      ...e vous avez consacrés, d'indivisibilité de la République. Il vous donne un grand exemple de fédéralisme, et je. suis bien étonné qu...
      ...e département ; voilà son vœu. Il veut encore la conduire à Paris. Ainsi, Messieurs, je mets en fait que le département de la fïaute-Loireaviolé, non seulement les lois existantes, mais encore les principes que vous avez consacrés, d'indivisibilité de la République. Il vous donne un grand exemple de fédéralisme, et je. suis bien étonné qu'il soit soutenu par des gens qui, naguère, nous en accusaient.
      Locuteur: Birotteau
      ... loi. Je demande donc qu'il soit chargé de vous en rendre compte ; car passer à l'... Le pouvoir exécutif doit réprimer toutes les. atteintes portées à la loi. Je demande donc qu'il soit chargé de vous en rendre compte ; car passer à l'ordre du jour, ce serait'consacrer l'anarchie et le fédéralisme.
      Locuteur: Guadet
      Citoyens, on avait fait la proposition de Casser l'arrêté pris par les administrateurs du département de la Haute-Loire, on avait joint à cette proposition celle de renvoyer cet arrêté au conseil exécutif...
      ... avait été invoqué sur l'une et l'autre de ces propositions; on a demandé, on a co...
      ...e premier fait. L'arrêté du département de la Haute-Loire ne peut pas vous être co...
      Citoyens, on avait fait la proposition de Casser l'arrêté pris par les administrateurs du département de la Haute-Loire, on avait joint à cette proposition celle de renvoyer cet arrêté au conseil exécutif; l'ordre du jour avait été invoqué sur l'une et l'autre de ces propositions; on a demandé, on a combattu l'ordre du jour, et cependant qu'a-ton dit pour empêcher que l'Assemblée ne le décrète? Rien, absolument, car on n'a pas répondu à ce premier fait. L'arrêté du département de la Haute-Loire ne peut pas vous être connu, n'ayant pas été envoyé, par les administrateurs ni par le conseil, exécutif...
      Locuteur: Guadet
      ...ve que c'est une très grande erreur que de croire que la Convention nationale doiv...
      ...olument intervertir l'ordre établi, que de renvoyer au pouvoir exécutif un arrêté ...
      ...er vous ne pouvez pas non plus le renvoyer au pouvoir exécutif. Sur quoi j'observe que c'est une très grande erreur que de croire que la Convention nationale doive renvoyer ainsi au- pouvoir exécutif des pièces même qui lui seraient apportées; car remarquez, citoyens, que c'est absolument intervertir l'ordre établi, que de renvoyer au pouvoir exécutif un arrêté qu il doit vous apporter, après en avoir pris connaissance. Ainsi, dans aucun ca...
      Locuteur: Guadet
      ... en avoir connaissance (Mur-mures^ afin de savoir si le conseil en a eu communicat... ...ler dans son sein les ministres, ou celui dans le département duquel on pourrait en avoir connaissance (Mur-mures^ afin de savoir si le conseil en a eu communication..
      Locuteur: Guadet
      ...ent beaucoup plus à la forme qu'au fond de la question, que je veux m'arrêter. On prétend que le département de La Haute-Loire a violé tous les princip...
      ...t les principes, lorsque, pour le salut de la chose publique, ils envoyèrent dès f...
      Mais, citoyens, ce n'est pâs seulement à ces principes, qui tiennent beaucoup plus à la forme qu'au fond de la question, que je veux m'arrêter. On prétend que le département de La Haute-Loire a violé tous les principes. J'observe d'abord qu'on est devenu bien rigoureux là-dessus tout d'un coup [Murmures) ; car -on ne disait pas que les départements viplaiènt les principes, lorsque, pour le salut de la chose publique, ils envoyèrent dès fédérés à Paris.
      Locuteur: Guadet
      , Plusieurs membres : Ils y sont venus de leur propre mouvement. , Plusieurs membres : Ils y sont venus de leur propre mouvement.
      Locuteur: Guadet
      ...éprouva, comme elle devait en éprouver, de bien fortes critiqués. ...er les fédérés qui venaient à Paris. Proclamation, pour le dire en passant, qui éprouva, comme elle devait en éprouver, de bien fortes critiqués.
      Locuteur: Guadet
      ...n des principes, lorsque, pour le salut de la République, les départements ont arm... J'observe qu'on ne s'est pas récrié sur la violation des principes, lorsque, pour le salut de la République, les départements ont armé les citoyens et ont envoyé des légions vers les frontières; en excédani, à cet...
      Locuteur: Guadet
      ...tre saisi, lorsqu'on parle des citoyens de nos'départements, à moins que.vous ne v...
      ...lomniateurs des sentiments des citoyens de divers départements de la République ; vous devez convenir que...
      ...ésir ne les appelait à Paris, que Celui de fraterniser avec les bons citoyens de cette ville. Si vous pensez autrement s...
      ...concevrais bien difficilement ce que c'est que cette terreur dont on affecte d'être saisi, lorsqu'on parle des citoyens de nos'départements, à moins que.vous ne vouliez vous avouer vous-mêmes les calomniateurs des sentiments des citoyens de divers départements de la République ; vous devez convenir que nul autre désir ne les appelait à Paris, que Celui de fraterniser avec les bons citoyens de cette ville. Si vous pensez autrement sur leur compté, vous montrerez alors què vous ne voulez pas que les bons citoyen...
      Locuteur: Guadet
      ...oup d'hommes ici qui ne se soucient pas de le partager. J'ajoute, citoyens, qu'on a l'air de s'étonner sans cesse des causes qui peu...
      ...tes ; mais "j'en appelle à la bonne foi de tous ceux qui m'écoutent : est-il possible de se dissimuler que si jamais il y eût du...
      ...uvertement méprisée, lorsqu'une section de Paris..
      ...terait ici sur les brigands mêmes ; éh bien, citoyens, cet intérêt, il y a beaucoup d'hommes ici qui ne se soucient pas de le partager. J'ajoute, citoyens, qu'on a l'air de s'étonner sans cesse des causes qui peuvent exciter ainsi le zèle des bons patriotes ; mais "j'en appelle à la bonne foi de tous ceux qui m'écoutent : est-il possible de se dissimuler que si jamais il y eût du péril pour la chose publique, c'est .certainement lorsque la Convention nationale est ouvertement méprisée, lorsqu'une section de Paris..

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 237
      Locuteur: Guadet
      Je demande de quel droit certains membres veulent des...
      ...us entendîtes le substitut du procureur de la commune de Paris, vous dire que la France n'avait fait que changer de tyrans ; qu'il fallait assembler les sections de Paris, et leur dénoncer le souverain. V...
      ... oublié cet arrêté pris par une section de Paris,
      Je demande de quel droit certains membres veulent despotiser lés autres?-Vous avez donc oublié que vous entendîtes le substitut du procureur de la commune de Paris, vous dire que la France n'avait fait que changer de tyrans ; qu'il fallait assembler les sections de Paris, et leur dénoncer le souverain. Vous avez donc oublié cet arrêté pris par une section de Paris,
      Locuteur: Guadet
      ...res répètent ironiquement l'exclamation de Guadet. Plusieurs membres répètent ironiquement l'exclamation de Guadet.
      Locuteur: Guadet
      Les braves citoyens de nos départements ne souffriront pas que... Les braves citoyens de nos départements ne souffriront pas que cet exécrable vœu s'accomplisse; ils ne souffriront pas qu'on donne un défenseu...
      Locuteur: Guadet
      ...ès convaincus que pour avoir des hommes de cette espèce, il fallait dicter leurs v... ...ux qui ont demandé cet appel à haute voix, ils ont bien prouvé qu'ils étaient très convaincus que pour avoir des hommes de cette espèce, il fallait dicter leurs volontés avec des bourreaux, leurs ordres avpc des assassins..
      Locuteur: Guadet
      ...oyez pas, au reste, que, quand je parle de cet état pénible, de cet état véritablement douloureux pour le salut de la République, dans lequel la chose pub...
      ...tende "accuser la majorité des sections de Paris. Consultez-les, elles vous diront...
      ... qui jettent l'épouvante dans les cœurs de tous les bons citoyens, qui les obligen...
      ...libérations les plus importantes au vœu de quelques factieux et de quelques brigands. Voilà ce qu'elles vo...
      ...es choses i Accusez alors le zèle des administrateurs dès départements, et ne croyez pas, au reste, que, quand je parle de cet état pénible, de cet état véritablement douloureux pour le salut de la République, dans lequel la chose publique pourrait se trouver maintenant, je prétende "accuser la majorité des sections de Paris. Consultez-les, elles vous diront que dans toutes leurs sections, cette faction désorganisatrice et anarchiste a des émissaires qui les excitent, qui jettent l'épouvante dans les cœurs de tous les bons citoyens, qui les obligent à abandonner leur section, et à livrer ainsi les délibérations les plus importantes au vœu de quelques factieux et de quelques brigands. Voilà ce qu'elles vous diront.
      Locuteur: Guadet
      Leur vœu est celui de s'unir (car les hommes de bien s'entendent toujours) à tous les b... Leur vœu est celui de s'unir (car les hommes de bien s'entendent toujours) à tous les bons citoyens des départements, pour faire cesser enfin cet-état d'anarchie qui d...
      ...e : « Rillaud-Varenne oublie son traite de là cépkacratie ou le. gouvernement fédé...
      ...d nous a remis lui-même. Nous refusâmes de l'annoncer commo dangereux. » Voy. Bibliothèque de la Chambre des députés, Es78, (Mercure ...
      ...s lettres suivantes (1) A cet égard, le Mercure Universel publie la note suivante : « Rillaud-Varenne oublie son traite de là cépkacratie ou le. gouvernement fédératif imprime, qui e*t dans nos maius et que Rillaud nous a remis lui-même. Nous refusâmes de l'annoncer commo dangereux. » Voy. Bibliothèque de la Chambre des députés, Es78, (Mercure Universel, tome 22-23, séance du 5 janvier 1792 page 95.), ' ' '

      Séance du samedi 5 janvier 1793

      page 238
      Paris, le 5 janvier 1793, Paris, le 5 janvier 1793,
      4 janvier 1793, 4 janvier 1793,
      5 janvier 1793, 5 janvier 1793,
      Adjoint aux adjudants généraux de camp de Meaux. (1 et 2) Archives nationales. Ca... Adjoint aux adjudants généraux de camp de Meaux. (1 et 2) Archives nationales. Carton C 244, chemise 319, n» 35.
      La Convention ordonna à sa commission de faire un rapport sur cet objet; et pour satisfaire le désir manifeste de l'Assemblée, elle s'empressa de faire part du résultat de ses recherches, Le rapporteur fit, à cette tribune, la lecture de plusieurs lettres et mémoires dans les- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collec- tion P... La Convention ordonna à sa commission de faire un rapport sur cet objet; et pour satisfaire le désir manifeste de l'Assemblée, elle s'empressa de faire part du résultat de ses recherches, Le rapporteur fit, à cette tribune, la lecture de plusieurs lettres et mémoires dans les- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collec- tion Portiez, [de'l'Oise), tome 213, n° 33,
    • Séance du mercredi 9 janvier 1793

      - search term matches: (1)

      Séance du mercredi 9 janvier 1793

      page 603
      Locuteur: Osselin
      ..., qui offre à la Convention deux pièces de monnaie, frappées par un procédé plus p... 1° Lettre du citoyen Brezit, qui offre à la Convention deux pièces de monnaie, frappées par un procédé plus parfait et plus prompt que celui dont on s'est servi jusqu'ici.
      Locuteur: Osselin
      3° Lettre d'Amelot Vadministrateur de la caisse de l'extraordinaire, qui envoie l'état des...
      ...t des revenus des biens des émigrés, et de la vente de leur mobilier, pendant le mois décembre dernier. Ce versement est de 1,621,698 1. 1 s. 3 d.
      3° Lettre d'Amelot Vadministrateur de la caisse de l'extraordinaire, qui envoie l'état des versements, faits à cette caisse, du produit des revenus des biens des émigrés, et de la vente de leur mobilier, pendant le mois décembre dernier. Ce versement est de 1,621,698 1. 1 s. 3 d.
      Locuteur: Osselin
      ...envoyés dans les divers arrondissements de la Belgique et des autres pays où la Ré... ...provisoire, dans laquelle est joint l'état nominatif des commissaires nationaux envoyés dans les divers arrondissements de la Belgique et des autres pays où la République a porté ses armes.
      Locuteur: Osselin
      ...orté et portera ses armes, s'est occupé de l'exécution de ce décret qui doit avoir de si grandes influences sur les destinées de la France et sur celles de l'Europe. ... destinées à achever la Révolution dans les pays ou la République "française a porté et portera ses armes, s'est occupé de l'exécution de ce décret qui doit avoir de si grandes influences sur les destinées de la France et sur celles de l'Europe.
      Locuteur: Osselin
      ...s instructions ont été rédigées : avant de les adopter définitivement, le conseil ...
      ...é communication aux membres des comités de la guerre, diplomatique et des finances...
      Les instructions ont été rédigées : avant de les adopter définitivement, le conseil exécutif en a donné communication aux membres des comités de la guerre, diplomatique et des finances.
      Locuteur: Osselin
      Sur les observations des membres de ces comités, il a été convenu qu'il ser... Sur les observations des membres de ces comités, il a été convenu qu'il serait fait des changements importants, et des additions assez considérables aux in...
      Locuteur: Osselin
      ...nt déjà partis, tous le seront sous peu de jours. Plusieurs des commissaires sont déjà partis, tous le seront sous peu de jours.
      Locuteur: Osselin
      pays occupés par les armées de la République, en pays occupés par les armées de la République, en
      PRÉSIDENCE DE TREILHARD, président. PRÉSIDENCE DE TREILHARD, président.
      Suit la teneur de cette lettre : (1) A la séance du lende...
      ...ier le décret-aété étendu aux officiers de marine.
      Suit la teneur de cette lettre : (1) A la séance du lendemain 9 janvier le décret-aété étendu aux officiers de marine.
      ..., ci-après ces instructions aux Annexes de la séance. (2) Voy, ci-après ces instructions aux Annexes de la séance.

      Séance du mercredi 9 janvier 1793

      page 604
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      6° Lettre de Pache, ministre de la guerre, datée du 6 janvier 1793, qui envoie Copie d'une lettre des dépu... 6° Lettre de Pache, ministre de la guerre, datée du 6 janvier 1793, qui envoie Copie d'une lettre des députés du département des Basses-Alpes,
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      7° Lettré de Pache, ministre de la guerre, datée du .5 janvier 1793, relative à la demande d'une somme quelconque que demande le commandant de Sarrelouis, pour subvenir aux dépenses extraordinaires qu'exige la position de cette ville. 7° Lettré de Pache, ministre de la guerre, datée du .5 janvier 1793, relative à la demande d'une somme quelconque que demande le commandant de Sarrelouis, pour subvenir aux dépenses extraordinaires qu'exige la position de cette ville.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      9° Lettre du 6 janvier 1793, par laquelle le citoyen Âncelet-Day, o...
      ...cret qui ordonne que tous les officiers de ce régiment, déportés de Saint-Domingue, seront transférés à l'A...
      9° Lettre du 6 janvier 1793, par laquelle le citoyen Âncelet-Day, officier du régiment du Cap, informe la Convention qu'il se constitue volontairement prisonnier à l'Abbaye, pour obéir au décret qui ordonne que tous les officiers de ce régiment, déportés de Saint-Domingue, seront transférés à l'Abbaye.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      11° Lettre de Pache, ministre la guerre, dajée du 7 janvier 1793, qui met sous les yeux de la Convention la réclamation que font p... 11° Lettre de Pache, ministre la guerre, dajée du 7 janvier 1793, qui met sous les yeux de la Convention la réclamation que font plusieurs anciens canonniers, tendant à être payés, pour le temps qui leur reste ...
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      12° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, datée du 8 janvier 1793, portant envoi d'un arrêté du conseil du département de la Loire-Inférieure, qui ordonne le paiement 1,200 livres aux députés de la Guadeloupe, à la Convention nationale, pour frais de voyage de Nantes à Paris. 12° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, datée du 8 janvier 1793, portant envoi d'un arrêté du conseil du département de la Loire-Inférieure, qui ordonne le paiement 1,200 livres aux députés de la Guadeloupe, à la Convention nationale, pour frais de voyage de Nantes à Paris.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      13° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, datée du 8 janvier 1793, portant envoi d'une lettre des adminis... 13° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, datée du 8 janvier 1793, portant envoi d'une lettre des administrateurs du département des Deux-Sèvres, qui demandent que la loi du 28 mars der...
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      14° Lettre de Pache, ministre de la guerre, datée du 5 janvier 1793, par laquelle il envoie une lettre du l...
      ...nt des-Alpes, et celle des, commandants de Briançdh et du bataillon des gardes nationales de cette ville; ces commandants demandent ...
      ...ptembre dernier, en faveur des citoyens de ce bataillon, qui ont si bien défendu l...
      14° Lettre de Pache, ministre de la guerre, datée du 5 janvier 1793, par laquelle il envoie une lettre du lieutenant général Dornac, commandant des-Alpes, et celle des, commandants de Briançdh et du bataillon des gardes nationales de cette ville; ces commandants demandent un paiement à compter du 28 septembre dernier, en faveur des citoyens de ce bataillon, qui ont si bien défendu la frontière.
      Locuteur: Lehardy
      Les mêmes membres de gauche insistent de nouveau. Les mêmes membres de gauche insistent de nouveau.
      Locuteur: Lehardy
      „ Un grand nombre de membres : Non ! non ! L'ordre du jour ! „ Un grand nombre de membres : Non ! non ! L'ordre du jour !
      Locuteur: Osselin
      5° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, datée du 7 janvier, pour fa...
      ...abbé Sicard, successeur du célèbre abbé de t'Epée, instituteur des sourds-muets, demande la jouissance de la pension de 10,000 livres, attachée au Gahonicat qu...
      5° Lettre de Roland, ministre de Vintérieur, datée du 7 janvier, pour faire savoir à la Convention que l'abbé Sicard, successeur du célèbre abbé de t'Epée, instituteur des sourds-muets, demande la jouissance de la pension de 10,000 livres, attachée au Gahonicat qu'il avait à Bordeaux.
      Locuteur: Osselin
      ...ier, je ne peux prétendre à la totalité de cette pension, mais; j'aime à croire qu... « Je sais, porte la lettre du pétitionnaire, qu'ayant un traitement particulier, je ne peux prétendre à la totalité de cette pension, mais; j'aime à croire que les fonctions que j'exerce me donnent lés mêmes droits que celui dont jouissen...
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...Sicard est un Citoyen qui a bien mérité de la patrie ; il est juste qu'on prenne e... L'abbé Sicard est un Citoyen qui a bien mérité de la patrie ; il est juste qu'on prenne en considération sa demande.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...e la lettre aux comités des finances et de législation réunis.) (La Convention renvoie la lettre aux comités des finances et de législation réunis.)
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      qui demandent, pour les habitants de Sistéron, assujettis au service de la citadelle de la ville, le traitement accordé aux bat... qui demandent, pour les habitants de Sistéron, assujettis au service de la citadelle de la ville, le traitement accordé aux bataillons organisés.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...nvention renvoie cette lettre au comité de la guerre.) (La Convention renvoie cette lettre au comité de la guerre.)
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...ention renvoie cette lettre aux comités de la guerre et des.finances réunis.) (La Convention renvoie cette lettre aux comités de la guerre et des.finances réunis.)
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ... date, du citoyen Blackwood, lieutenant de vaisseau de la marine anglaise, qui se plaint de la violation faite en sa personne du droit des gens, par le comité de surveillance. 8° Lettre, sans date, du citoyen Blackwood, lieutenant de vaisseau de la marine anglaise, qui se plaint de la violation faite en sa personne du droit des gens, par le comité de surveillance.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...nvention renvoie cette lettre au comité de sûreté générale.) (La Convention renvoie cette lettre au comité de sûreté générale.)
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...lontaire du 2e bataillon du département de l'Oise, par laquelle' il demande des se...
      ...ur laquelle il s'est sacrifié ; un coup de feu lui a emporté la main gauche.
      10° Lettre du citoyen Courtois, volontaire du 2e bataillon du département de l'Oise, par laquelle' il demande des secours à la patrie pour laquelle il s'est sacrifié ; un coup de feu lui a emporté la main gauche.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...ention renvoie celte lettre aux comités de la guerre et des secours réunis.) (La Convention renvoie celte lettre aux comités de la guerre et des secours réunis.)
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...vention renvoie cette lettre àu .comité de législation, pour en faire son rapport ... (La Convention renvoie cette lettre àu .comité de législation, pour en faire son rapport sous trois jours.)
      R...............de. ..gï,. Malmedy .. j Rolland! . R...............de. ..gï,. Malmedy .. j Rolland! .
      Un membre : Je demande l'impression de la liste des commissaires dans le Bulletin, afin de faire passer à la censure les citoyens ... Un membre : Je demande l'impression de la liste des commissaires dans le Bulletin, afin de faire passer à la censure les citoyens qui y sont désignés.
      Un grand nombre de membresH Non 1 non ! Un grand nombre de membresH Non 1 non !

      Séance du mercredi 9 janvier 1793

      page 605
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      1-5° Lettre de Clavière, ministre des contributions publiques, datée du 9 janvier 1793, portant envoi d'un mémoire sur les ass... 1-5° Lettre de Clavière, ministre des contributions publiques, datée du 9 janvier 1793, portant envoi d'un mémoire sur les assignats, qui lui a été adressé par le conseil du département du Nord.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      16° Lettre de Clavière, ministre des contributions publiques, datée du 7 janvier 1793, par laquelle il met sous les yeux de la Convention nationale trois états rel... 16° Lettre de Clavière, ministre des contributions publiques, datée du 7 janvier 1793, par laquelle il met sous les yeux de la Convention nationale trois états relatifs à la fabrication des monnaies, au 30 décembre dernier.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      Extrait d'une lettre écrite au ministre de l'intérieur par les sieurs Bourdieu-Chollet et Bour-dieu, négociants de Londres, le 1er janvier 1793. Extrait d'une lettre écrite au ministre de l'intérieur par les sieurs Bourdieu-Chollet et Bour-dieu, négociants de Londres, le 1er janvier 1793.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...re avec les pièces y jointes, au comité de la guerre.) (La Convention renvoie cette lettre avec les pièces y jointes, au comité de la guerre.)
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      17° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, par laquelle il annonce qu...
      ...itannique ne veut pas laisser embarquer de grains pourla France; cette lettre est ...
      ...it arrêter dans la Tamise une cargaison de blé étranger qui était destinée pour le port de Bayonne, sans vouloir expliquer les motifs de cette arrestation. Je m'empresse aujourd'hui de mettre sous les yeux de l'Assemblée l'extrait d'une lettre du 1" de ce mois, par laquelle les sieurs Bourdi...
      ...annique ne veut pas qu'aucune cargaison de blé étranger soit chargée dans les port...
      17° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, par laquelle il annonce que le conseil britannique ne veut pas laisser embarquer de grains pourla France; cette lettre est ainsi conçue (1) : « J'ai informé la Convention nationale, par ma lettre du 30 décembre dernier, que le gouvernement anglais avait fait arrêter dans la Tamise une cargaison de blé étranger qui était destinée pour le port de Bayonne, sans vouloir expliquer les motifs de cette arrestation. Je m'empresse aujourd'hui de mettre sous les yeux de l'Assemblée l'extrait d'une lettre du 1" de ce mois, par laquelle les sieurs Bourdieu-Chollet et Bour-dieu, négociants à Londres, m'annoncent que le conseil britannique ne veut pas qu'aucune cargaison de blé étranger soit chargée dans les ports d'Angletèrre, sans qu'on donne caution que cette denrée ne sera point portée e...
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      Nous sommes, Messieurs, très mortifiés de vous dire que la décision du conseil est de ne pas permettre aucune cargaison de froment étranger d'êlre chargée dans no...
      ...rts neutres toujours sous cautionnement de rapporter un certificat de décharges auxdils ports. Votre cargaison par la Thamises pour Bayonne, de 547 quartiers, chargée ici, va être déc...
      ...ns que le gouvernement nous indemnisera de la perte qui en résultera.
      Nous sommes, Messieurs, très mortifiés de vous dire que la décision du conseil est de ne pas permettre aucune cargaison de froment étranger d'êlre chargée dans nos ports sans qu'on donne caution qu'elles ne seront point déchargées en France; mais il -peut contiuer à être exporté pour les ports neutres toujours sous cautionnement de rapporter un certificat de décharges auxdils ports. Votre cargaison par la Thamises pour Bayonne, de 547 quartiers, chargée ici, va être déchargée. Nous comprenons que le gouvernement nous indemnisera de la perte qui en résultera.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...nseil soit tenu d'inscrire les opinions de chacun des membres. 11 remet les mémoires particuliers de son'administration (1). ...olidarité morale entre tous les membres du conseil exécutif, le secrétaire du conseil soit tenu d'inscrire les opinions de chacun des membres. 11 remet les mémoires particuliers de son'administration (1).
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      Suit la teneur de cette lettre : Suit la teneur de cette lettre :
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      l'an II de la République. l'an II de la République.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...imposaient la tolérance, sont un devoir de l'énergie, et où il faut substituer au ...
      ...ût été facile d'y obtenir la parole, ou de la conserver sans efforts.
      Il vient enfin un moment où les mêmes considérations du bien public qui imposaient la tolérance, sont un devoir de l'énergie, et où il faut substituer au courage qui sait se taire, le courage qui fait parler; ce moment est venu pour m...
      ...ai les exprimer. Je les aurais dites dans cette séance, aujourd'hui même, s'il eût été facile d'y obtenir la parole, ou de la conserver sans efforts.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...férent pour les affaires que les hommes de la République chargés des plus importan...
      ...ils se présentent en vertu d'un décret, de passer quatre heures à entendre d'affli...
      Je n'examinerai pas s'il est indifférent pour les affaires que les hommes de la République chargés des plus importantes fonctions, soient tenus, lorsqu'ils se présentent en vertu d'un décret, de passer quatre heures à entendre d'affligeants débats ou d'absurdes dénonciations.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...euvent agir utilement, et s'il convient de les laisser avilir par d'atroces calomn...
      ...ux; que sa personne, placée comme celle de tout citoyen sous la sauvegarde des loi...
      ...ions auxquelles est attachée une partie de l'ordre public.
      ...oient maintenus, lorsqu'ils le méritent dansMa confiance, sans laquelle ils ne peuvent agir utilement, et s'il convient de les laisser avilir par d'atroces calomnies, lorsqu'on peut, s'ils sont coupables, les accuser et les juger. Peut-être s...
      ...ale, qu'on doit respecter d'autant plus qu'on peut en demander un compte rigoureux; que sa personne, placée comme celle de tout citoyen sous la sauvegarde des lois, doit êUe encore moins qu'aucune exposée à des vexations qui retombent sur la nation même en dégradant des fonctions auxquelles est attachée une partie de l'ordre public.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...importantes sur le décret qu'elle vient de rendre. Son objet, sans doute, en demandant au conseil exécutif un compte général de la République et des divers départements du ministère, est de bien connaître notre situation, nos rap...
      ...J'ignore si elle a cru mieux s'asssurer de cette connaissance en exigeant que le compte qu'elle attend soit signé de tous les ministres; je ne puis penser q...
      ...enchaîner les six ministres aux erreurs de l'un d'entre eux; mais je lui déclare q...
      ...fermera que des objets également connus de tous,et dont l'exactitude soit démontré...
      Je crois devoir à la Convention nationale des observations qui me semblent importantes sur le décret qu'elle vient de rendre. Son objet, sans doute, en demandant au conseil exécutif un compte général de la République et des divers départements du ministère, est de bien connaître notre situation, nos rapports, nos forces et nos moyens. J'ignore si elle a cru mieux s'asssurer de cette connaissance en exigeant que le compte qu'elle attend soit signé de tous les ministres; je ne puis penser que personne ait eu l'idée, en faisant adopter cette mesure, d'enchaîner les six ministres aux erreurs de l'un d'entre eux; mais je lui déclare que le mode est infaillible pour avoir un compte imparfait, car si tous les ministres le signent, ce sera dans le cas où le compte ne renfermera que des objets également connus de tous,et dont l'exactitude soit démontrée à chacun, or cela n'est ainsi que d'un petit nombre.
      18° Lettre de Roland, 'ministre de l'intérieur, datée du 6 janvier 1793, par laquelle il expose qu'un compte général de ia République ne peut être signé par to...
      ...rmerait que des objets également connus de tous, et dont l'exactitude serait démontrée à chacun, et il n'en est (1) Bulletin de la Convention du 9 janvier 1793.
      18° Lettre de Roland, 'ministre de l'intérieur, datée du 6 janvier 1793, par laquelle il expose qu'un compte général de ia République ne peut être signé par tous les ministres, que dans le cas où ce compte ne renfermerait que des objets également connus de tous, et dont l'exactitude serait démontrée à chacun, et il n'en est (1) Bulletin de la Convention du 9 janvier 1793.
      Paris, le 6 janvier 1793, Paris, le 6 janvier 1793,
      ...ent étranger aux opérations des bureaux de la guerre ; que la marche des troupes, ...
      ...y. ci-après ce compte rendu aux Annexes de la séance.
      Je déclare, quant à moi, que je suis entièrement étranger aux opérations des bureaux de la guerre ; que la marche des troupes, quelques lettres des généraux, et autre choses semblables, ont été seules soumises au conseil; mais que l'état des armées, leurs fournitures, etc, me (1) Voy. ci-après ce compte rendu aux Annexes de la séance.

      Séance du mercredi 9 janvier 1793

      page 606
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...nnus, et que jamais je ne signerai rien de ce qui leur serait relatif, parce que j...
      ... attester à cet égard. C'est aepuis peu de jours seulement qu'il a été remis au conseil uu état des subsistances et achats de ce genre pour le département de la guerre, encore présente-t-il des par...
      sont inconnus, et que jamais je ne signerai rien de ce qui leur serait relatif, parce que je ne saurais rien attester à cet égard. C'est aepuis peu de jours seulement qu'il a été remis au conseil uu état des subsistances et achats de ce genre pour le département de la guerre, encore présente-t-il des parties confuses et incertaines.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...x autres ministres, qui ont à s'occuper de subsistances, afin de leur donner des renseignements utiles, ...
      ...ance dans leurs agents, et me suis hâté de me retirer; je ne saurais rien signer des résultats de leurs opérations. Sans doute d'après le...
      ...t l'authenticité. 11 peut en être ainsi de quelques autres départements; mais la m...
      ...rectoire général des vivres, je les lui ai exposés; elle sait que, réuni aux deux autres ministres, qui ont à s'occuper de subsistances, afin de leur donner des renseignements utiles, je n'ai pu établir ma confiance dans leurs agents, et me suis hâté de me retirer; je ne saurais rien signer des résultats de leurs opérations. Sans doute d'après les communications régulières faites au conseil par le ministre des atfaires étran...
      ... relations extérieures pourra offrir un ensemble dont tout le conseil attesterait l'authenticité. 11 peut en être ainsi de quelques autres départements; mais la marine, ainsi que la guerre, renferment une foule d'opérations administratives im...
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...ec cette franchise qui ne connaît point de ménagements, lorsque le bien public exi... ...ls, on ne pourrait donner à cette loi un effet rétroactif. Je déclare encore, avec cette franchise qui ne connaît point de ménagements, lorsque le bien public exigé qu'on la déploie, que jamais 1a. Convention n obtiendra collectivement du con...
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ... à la Convention un état du département de l'intérieur, que je lui aurais offert l...
      ...'en eut pas fait la demande; jë la prie de se le faire lire, si elle veut prendre une connaissance profonde de cètte partie, et juger celui qu'elle a Chargé de l'administrer. Je puis chaque jour lui rendre les comptes qui lui plaira de me demander; rien n'est en retard dans ...
      ...ui ont tant examiné mon administration, de pouvoir fairé autre chose contre elle q...
      ...ent sans cesse avec fureur, et ce genre de persécution finit par indigner.
      J'envoie à la Convention un état du département de l'intérieur, que je lui aurais offert lors même qu'elle n'en eut pas fait la demande; jë la prie de se le faire lire, si elle veut prendre une connaissance profonde de cètte partie, et juger celui qu'elle a Chargé de l'administrer. Je puis chaque jour lui rendre les comptes qui lui plaira de me demander; rien n'est en retard dans mon département; et je défie més détracteurs, qui ont tant examiné mon administration, de pouvoir fairé autre chose contre elle que des calomnies. Ils ne lés épargnent pas, il est vrai ; elles se renouvellent sans cesse avec fureur, et ce genre de persécution finit par indigner.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      De quel front osé-t-on me représenter comm...
      ...aux représentants, au public, le compte de dépense de cet intervalle ? Que signifie ce pouvoi...
      ...ose revêtu ? En ai-je d'autre que cèlui de remplir des devoirs nombreux et pénible...
      De quel front osé-t-on me représenter comme le dispensateur des deniers publics ? En est-il un seul dont je puisse disposer sàns décret, et dont je ne justifie l'emploi? Ai-jè paâsé Un sèui mois sans fournir aux représentants, au public, le compte de dépense de cet intervalle ? Que signifie ce pouvoir dont on me suppose revêtu ? En ai-je d'autre que cèlui de remplir des devoirs nombreux et pénibles, pour lesquels je suis responsable? Si j'ai quelque confiance, si j'ai des enn...
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...t des propriétés, à l'amour des lois et de l'égalité ? ...on courageuse des crimes et des désordres-, par l'éternelle invitation au respect des propriétés, à l'amour des lois et de l'égalité ?
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ... je répands d'autres principes que ceux de l'ordre et du bonheur social. J'ambitionne le pouvoir suprême 1 moi, qui ne cesse de me mettre en garde contre les dangers de l'abandonner à un trop petit nombre d'i...
      ...es accusateurs, qu'ils suivent l'emploi de mes journées; qu'ils voient dans cette ...
      ...ls apprennent quel a dû être le travail de celui qui peut offrir le résultat que j...
      ...lic ! Consultez les départements, faites fouiller ma correspondance, et voyez si je répands d'autres principes que ceux de l'ordre et du bonheur social. J'ambitionne le pouvoir suprême 1 moi, qui ne cesse de me mettre en garde contre les dangers de l'abandonner à un trop petit nombre d'individus. On parle d'intrigues ! eh ! qu'ils viennent ces lâches accusateurs, qu'ils suivent l'emploi de mes journées; qu'ils voient dans cette continuité d'affaires qui les remplissent, dans cette activité qui me les fait d...
      ...vent je n'en trouve point même pour ma famille. Qu'ils lisent seulement, et qu'ils apprennent quel a dû être le travail de celui qui peut offrir le résultat que je donne..
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...t dans son sein, elle doit me permettre de les démentir solennellement devant elle...
      ...e n'ai pas plus le temps que la volonté de les caresser pour me les attacher.
      ...per les faibles ;. et puisque la Convention souffre qu'on les rappelle si souvent dans son sein, elle doit me permettre de les démentir solennellement devant elle. Je sais à quoi elles tendent. N'ayant pu m'accuser avec preuves, on veut m'abr...
      ... les surveille; aux faibles qui me.redoutent, parce qu'on les inquiète, et que je n'ai pas plus le temps que la volonté de les caresser pour me les attacher.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...mon dévouement est un retour nécessaire de la confiance qui m'a fait nommer; je re...
      ... ; si je la perds, je n'aurai pas cessé de travailler à la mériter, et je me livre...
      ...ans remords. Je laisse à l'impartialité de juger si une vie aussi laborieuse et au...
      ...ner ma démission pour des dégoûts, ou quelques injusticès sérait une faiblesse; mon dévouement est un retour nécessaire de la confiance qui m'a fait nommer; je resterai jusqu'à ce qu'on me la retire ; si je la perds, je n'aurai pas cessé de travailler à la mériter, et je me livrerai au repos sans remords. Je laisse à l'impartialité de juger si une vie aussi laborieuse et aussi agitée peut être soutenue par un autre sentiment que celui du plus pur civis...
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      P. S. Je prie instamment la Convention de vouloir bien remarquer que je n'entends...
      ...par délibérations, lorsque les opinions de chacun sont relatées dans la délibérati...
      ... Par exemple (car il importe, je crois, de bien éclairer ce point), les ministres répondent solidairement de la délibération prise de poster une armée.sur telle frontière, comme sur celle d'Espagne ; mais de l'état de cette armée et de ses moyens d'agir, l'ordonnateur du département de la guerre peut seul répondre; car, tout...
      ...istre ne pourrait connaître l'intérieur de ce
      P. S. Je prie instamment la Convention de vouloir bien remarquer que je n'entends pas me soustraire à la "responsabilité solidaire des mesures générales du conseil, prises par délibérations, lorsque les opinions de chacun sont relatées dans la délibération même; responsabilité que refusaient injustement les anciens ministres qu'on a cités; mais on doit distinguer les mesures générales des moyens d'exécution. Par exemple (car il importe, je crois, de bien éclairer ce point), les ministres répondent solidairement de la délibération prise de poster une armée.sur telle frontière, comme sur celle d'Espagne ; mais de l'état de cette armée et de ses moyens d'agir, l'ordonnateur du département de la guerre peut seul répondre; car, tout autre ministre ne pourrait connaître l'intérieur de ce

      Séance du mercredi 9 janvier 1793

      page 607
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      ...les opinions, puisqu'il y aurait encore de l'injustice à faire un crime à un homme...
      ...egistre du conseil devrait être la base de la responsabilité du pouvoir exécutif, et le monument historique de ses opérations ; il ne sera tel qu'avec...
      ...s, et qu'en présentant le procès-verbal de chaque séance.
      ... généralités; voilà pourquoi j'insiste si fortement sur la nécessité d'inscrire les opinions, puisqu'il y aurait encore de l'injustice à faire un crime à un homme, d'une délibération passée contre son avis, et qu'il n'aurait signée que pour se soumettre à la majorité. Le registre du conseil devrait être la base de la responsabilité du pouvoir exécutif, et le monument historique de ses opérations ; il ne sera tel qu'avec des formes exactes, et qu'en présentant le procès-verbal de chaque séance.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      J'observe que l'envoi de cette lettre à la Convention, a été retardé d'un jour, dans l'idée de devoir communiquer de son objet avec mes collègues. Je l'ai fait. Il leur aurait été difficile de penser différemment de moi; ils n'ont rien pu arrêter sur la manière de se conformer littéralement au décret, b...
      ...été que plus confirmé dans la nécessité de donner à mes mémoires leurs cours natur...
      ...ptes; car les subsistances, les secours de charité, les travaux publics, les routes surtout qui sont dans un état de délabrement épouvantable, l'état des bi...
      ...mportants et si pressés, que tout délai de ma part serait un crime. Je puis croire...
      J'observe que l'envoi de cette lettre à la Convention, a été retardé d'un jour, dans l'idée de devoir communiquer de son objet avec mes collègues. Je l'ai fait. Il leur aurait été difficile de penser différemment de moi; ils n'ont rien pu arrêter sur la manière de se conformer littéralement au décret, bien moins sur l'époque à fixer pour en réaliser le vœu. Je n'en ai été que plus confirmé dans la nécessité de donner à mes mémoires leurs cours naturels. Ils sont très particuliers à l'administration qui m'est confiée. Ils nécessitent en plus grande partie des décisions promptes; car les subsistances, les secours de charité, les travaux publics, les routes surtout qui sont dans un état de délabrement épouvantable, l'état des biens des émigrés, quant au séquestre, l'esprit public enfin, par lequel tout se modifie, sont des objets si importants et si pressés, que tout délai de ma part serait un crime. Je puis croire qu'il mettrait la chose publique en péril.
      Locuteur: Boyer-Fonfrède
      (La lecture de cette lettre a été deux fois interrompue par les murmures de quelques membres.) (La lecture de cette lettre a été deux fois interrompue par les murmures de quelques membres.)
      Locuteur: Osselin
      ...ls expliquent que pour remplir les vues de la Convention, relativement au compte q... ... 8 janvier, des membres composant le conseil exécutif provisoire, par laquelle ils expliquent que pour remplir les vues de la Convention, relativement au compte qu'elle exige que les ministres rendent collectivement, il est nécessaire qu'elle...
      Locuteur: Osselin
      « Par votre décret du 6 de ce mois, vous avez accordé un délai de quatre jours aux ministres pour rendre ... « Par votre décret du 6 de ce mois, vous avez accordé un délai de quatre jours aux ministres pour rendre leurs comptes. Ce délai ne suffit pas pour présenter des comptes tels que semble...
      Locuteur: Bréard
      ...tions que vous a présentées le ministre de l'intérieur, sont fort justes. Un minis...
      ...seil exécutif, et le compte particulier de chaque ministre. Le compte collectif doit être signé de tous les ministres, et lu à la Convention : c'est à eux à le faire, de manière que les intérêts de la République ne soient point compromis...
      ...nseil exécutif collectivement, et point de détail. Quant aux comptes particuliers de chaque ministre, il est instant de les connaître; mais ils ne doivent poin...
      ...des détails qu'il faut avoir grand soin de
      Les observations que vous a présentées le ministre de l'intérieur, sont fort justes. Un ministre ne peut suivre toutes les opérations qu'embrasse le ministère entier. Il faut distinguer entre Je compte collectif que doit présenter le conseil exécutif, et le compte particulier de chaque ministre. Le compte collectif doit être signé de tous les ministres, et lu à la Convention : c'est à eux à le faire, de manière que les intérêts de la République ne soient point compromis par la publicité. Ce compte ne doit contenir que des moyens généraux, que les ordres qui auront été donnés par le conseil exécutif collectivement, et point de détail. Quant aux comptes particuliers de chaque ministre, il est instant de les connaître; mais ils ne doivent point être rendus publics, parce qu'ils contiennent des détails qu'il faut avoir grand soin de
      Locuteur: Bréard
      ...des ministres soient renvoyés au comité de défense générale. cacher à nos ennemis. Je demande que les comptes particuliers des ministres soient renvoyés au comité de défense générale.
      Locuteur: Thuriot
      appuie la proposition de Bréard, mais il veut que la distinction...
      ...omme ordonnateur, doit être responsable de toutes les opérations relatives au dépa...
      appuie la proposition de Bréard, mais il veut que la distinction soit encore mieux marquée. Les ministres, selon lui, doivent être solidairement responsables comme membres du Conseil exécutif; et chacun d'eux, considéré comme ordonnateur, doit être responsable de toutes les opérations relatives au département qui lui est confié.
      Locuteur: Mellinet
      demande que l'on charge les comités de recevoir tous ces comptes et de publier ceux qui pourront l'être sans d... demande que l'on charge les comités de recevoir tous ces comptes et de publier ceux qui pourront l'être sans danger pour la République.
      Locuteur: Lehardy
      ...): Je demande que le compte du ministre de l'intérieur soit lu à l'instant ; sa pu...
      ...ien qui puisse nous alarmer : il en est de même des comptes du ministre des-contributions. Il est instant de connaître ces comptés, parce que les mi...
      ...l serait injuste d'ailleurs et ridicule de rendre un ministre responsable des opér...
      (Pierre): Je demande que le compte du ministre de l'intérieur soit lu à l'instant ; sa publicité n'a rien qui puisse nous alarmer : il en est de même des comptes du ministre des-contributions. Il est instant de connaître ces comptés, parce que les ministres nous présentent des objets urgents sur lesquels vous aurez à statuer. Il serait injuste d'ailleurs et ridicule de rendre un ministre responsable des opérations d'un autre.
      Locuteur: Birotteau
      ...sur la responsabilité des ministres est de toute absurdité, parce que le ministre de l'intérieur ne doit pas plus certifier les opérations du ministre de la marine, que le général Dumouriez peu...
      ...ns d'un chef d'escadre. Il est ridicule de rendre un homme responsable d'une parti...
      ...port un piège tendu à la responsabilité de certains hommes qu'on voudrait écarter....
      Lehardy a raison je mets en fait que le décret que la Convention a rendu sur la responsabilité des ministres est de toute absurdité, parce que le ministre de l'intérieur ne doit pas plus certifier les opérations du ministre de la marine, que le général Dumouriez peut certifier les opérations d'un chef d'escadre. Il est ridicule de rendre un homme responsable d'une partie qu'il n'a jamais gérée. Je vois sous ce rapport un piège tendu à la responsabilité de certains hommes qu'on voudrait écarter. (Murmures à l'extrême gauche.)
      Locuteur: Boussion
      ...missions combinées et qu'il est instant de connaître ces abus et leurs auteurs. C'...
      ...bon que le compte détaillé' du ministre de l'intérieur soit présenté à l'Assemblée...
      ... que dans quelques administrations, des hommes mal intentionnés ont donné des démissions combinées et qu'il est instant de connaître ces abus et leurs auteurs. C'est pourquoi il est bon que le compte détaillé' du ministre de l'intérieur soit présenté à l'Assemblée.
      Locuteur: Rouyer
      assure qu'il serait dangereux de rendre publics les comptes importants que les ministres de la guerre et de la marine ont déjà mis sous les yeux du comité de défense générale. assure qu'il serait dangereux de rendre publics les comptes importants que les ministres de la guerre et de la marine ont déjà mis sous les yeux du comité de défense générale.
      Locuteur: Prieur
      voit dans la motion de Bréard tous les avantages que l'on cher... voit dans la motion de Bréard tous les avantages que l'on cherche à réunir, il demande qu'elle obtienne la priorité.
      Locuteur: Fockedey
      combat cette idée de Thuriot que si le compte collectif des ...
      ...sponsabilité solidaire, il ne faut plus de pouvoir exécutif. Il développe les idée...
      combat cette idée de Thuriot que si le compte collectif des ministres n'entraîne pas leur responsabilité solidaire, il ne faut plus de pouvoir exécutif. Il développe les idées déjà émisés par Birotteau et conclut, que si on avait voulu que la responsabil...
      Locuteur: Bréard
      ...llectivement. Mais laissant cette thèse de côté, j'estime qu'on doit entendre sans retard le rapport du ministre de l'intérieur et ceux des ministres de la justice et des contributions publiqu... Le pouvoir exécutif ordonne collectivement et il est responsable collectivement. Mais laissant cette thèse de côté, j'estime qu'on doit entendre sans retard le rapport du ministre de l'intérieur et ceux des ministres de la justice et des contributions publiques.
      Locuteur: Bréard
      Quant aux ministres de la guerre,, de la marine Quant aux ministres de la guerre,, de la marine

      Séance du mercredi 9 janvier 1793

      page 608
      Locuteur: Bréard
      ...re la sûreté générale ; c'est au comité de défense qu'il faut les lire. ...dans l'état où ils sont ne peuvent pas pas être lus publiquement sans compromettre la sûreté générale ; c'est au comité de défense qu'il faut les lire.
      Locuteur: Bréard
      ...utif, pour présenter le tableau général de la situation politique de la République, et décrète que les comptes des ministres de l'intérieur, des contributions et de la justice seront imprimés et distribué...
      ... avaient été préparés par les ministres de la guerre de la marine, et des affaires étrangères, seront déposés au comité de défense générale. »
      « La Convention nationale accorde le délai demandé par le conseil exécutif, pour présenter le tableau général de la situation politique de la République, et décrète que les comptes des ministres de l'intérieur, des contributions et de la justice seront imprimés et distribués, et que les comptes particuliers qui avaient été préparés par les ministres de la guerre de la marine, et des affaires étrangères, seront déposés au comité de défense générale. »
      Locuteur: Estadens
      Je demande l'impression de la lettre du ministre de l'Intérieur. Je demande l'impression de la lettre du ministre de l'Intérieur.
      Locuteur: Thuriot
      ...; elle n'a d'autre objet, en effet, que de provoquer encore des haines et des calo... Je m'y oppose ; elle n'a d'autre objet, en effet, que de provoquer encore des haines et des calomnies. (Interruptions et murmures.)
      Locuteur: Prieur
      ...les à la République, mais que la lettre de Roland n'en renfermant aucune et n'ayant d'autre objet que de provoquer un décret qui vient d'être re... Je pense qu'on doit imprimer toutes les idées utiles à la République, mais que la lettre de Roland n'en renfermant aucune et n'ayant d'autre objet que de provoquer un décret qui vient d'être rendu, il est superflu d'en ordonner l'impression.
      Locuteur: Fockedey
      J'observe qu'un ministre de la République, qui pour faire le bien, a besoin d'être environné de la confiance générale, ayant été publiq...
      ...une des inculpations faites au ministre de l'intérieur n'a encore été prouvée et i...
      J'observe qu'un ministre de la République, qui pour faire le bien, a besoin d'être environné de la confiance générale, ayant été publiquement inculpé, la Convention nationale doit ou le condamner, ou publier sa justification. Or, aucune des inculpations faites au ministre de l'intérieur n'a encore été prouvée et il a conservé toute notre confiance. Je demande que l'Assemblée ordonne l'impress...
      Locuteur: Louis Legendre
      Je dois l'avoir comme les défenseurs de Roland. (Nouveaux murmures.) Je dois l'avoir comme les défenseurs de Roland. (Nouveaux murmures.)
      Locuteur: Le Carpentier
      ... rendu justice aux lumières du ministre de l'intérieur; mais, en examinant attenti...
      ...importants : le premier est une censure de la Convention nationale; le second, une
      J'ai déjà rendu justice aux lumières du ministre de l'intérieur; mais, en examinant attentivement sa lettre, j'y remarque trois points importants : le premier est une censure de la Convention nationale; le second, une
      Locuteur: Le Carpentier
      sorte de veto sur ses décrets ; le troisième, est une apologie de Roland lui-même. Vous ne pouvez pas fai... sorte de veto sur ses décrets ; le troisième, est une apologie de Roland lui-même. Vous ne pouvez pas faire imprimer une pareille lettre, je demande l'ordre du jour.
      Locuteur: Le Carpentier
      (La Convention ordonne l'impression de la lettre du ministre.) (La Convention ordonne l'impression de la lettre du ministre.)
      Locuteur: Le Carpentier
      « 1°. Que les ministres de l'intérieur, de la justice et des contributions publiques feront imprimer les comptes' de leurs administrations respectives, pour être distribués aux membres de la Convention ; « 1°. Que les ministres de l'intérieur, de la justice et des contributions publiques feront imprimer les comptes' de leurs administrations respectives, pour être distribués aux membres de la Convention ;
      Locuteur: Le Carpentier
      « 2°. Que les ministres de la guerre, de la marine et des affaires étrangères seront tenus de déposer leurs comptes au comité de défense générale; « 2°. Que les ministres de la guerre, de la marine et des affaires étrangères seront tenus de déposer leurs comptes au comité de défense générale;
      Locuteur: Le Carpentier
      « 4°. Que la lettre du ministre de l'intérieur sera imprimée et distribuée aux membres de la Convention .» « 4°. Que la lettre du ministre de l'intérieur sera imprimée et distribuée aux membres de la Convention .»
      Locuteur: Sillery
      Représentants de la nation, éloigné par mon caractère de toute espèce de dénonciation qui ne portant que sur que...
      ...ien public, je ne viens ici me plaindre de personne ; mais j'ai à remplir un devoi...
      Représentants de la nation, éloigné par mon caractère de toute espèce de dénonciation qui ne portant que sur quelques individus semble plutôt témoigner l'aversion que l'on a pour eux, que l'amour du bien public, je ne viens ici me plaindre de personne ; mais j'ai à remplir un devoir qu'exigent impérieusement les fonctions dont je suis honoré.
      Locuteur: Sillery
      De toute part l'on vous porte des plaintes sur le dénùment total de vos armées; chaque mois vous met à portée de connaître, par l'état des dépenses qui ...
      ...qui s'engloutissent dans le département de la guerre. Il est évident pour tout homme de bonne foi qu'il y a de grands abus à réprimer, de grandes prévarications à punir, et qu'i...
      ...n moment à perdre pour venir au secours de la chose publique. Je n'attaque point personnellement le ministre de la guerre en ce moment; je ne connais n...
      ... sa place, je vais examiner le résultat de son administration.
      De toute part l'on vous porte des plaintes sur le dénùment total de vos armées; chaque mois vous met à portée de connaître, par l'état des dépenses qui sont mises sous vos yeux, les fonds énormes qui s'engloutissent dans le département de la guerre. Il est évident pour tout homme de bonne foi qu'il y a de grands abus à réprimer, de grandes prévarications à punir, et qu'il n'y a pas un moment à perdre pour venir au secours de la chose publique. Je n'attaque point personnellement le ministre de la guerre en ce moment; je ne connais ni sa personne ni ses entours : je lui crois la meilleure volonté du monde d'opérer le bien, et en lui supposant les talents nécessaire pour occuper sa place, je vais examiner le résultat de son administration.
      Locuteur: Sillery
      ...n Doumer était le chef. On vous a porté de grandes plaintes contre ce régisseur ; ...
      ...dées; mais ce qui est à la connaissance de tout le monde, c'est que Doumer, pour l...
      ...si compliquée, est peut-être le citoyen de France qui a le plus d'intelligence. Co...
      ... sur sa tête, il avait placé à la suite de chaque armée des préposés si intelligents* que vous n'avez reçu aucune plainte de la manière dont ces armées ont été appr...
      ...ces. Je citerai avec éloge les préposés de cette compagnie qui fournissaient l'arm...
      ...arrois et les distributions étaient régis par une seule compagnie dont le citoyen Doumer était le chef. On vous a porté de grandes plaintes contre ce régisseur ; j'ignore si elles sont bien ou mal fondées; mais ce qui est à la connaissance de tout le monde, c'est que Doumer, pour les détails d'une administration aussi étendue et aussi compliquée, est peut-être le citoyen de France qui a le plus d'intelligence. Connaissant toutes les difficultés d'un service dont.il était responsable sur sa tête, il avait placé à la suite de chaque armée des préposés si intelligents* que vous n'avez reçu aucune plainte de la manière dont ces armées ont été approvisionnées pendant la dernière campagne, quoique les nombreux mouvements que nos armées ont faits, aient rendu très compliqué et très difficile le service des subsistances. Je citerai avec éloge les préposés de cette compagnie qui fournissaient l'armée aux ordres du général Keller-

      Séance du mercredi 9 janvier 1793

      page 609
      Locuteur: Sillery
      ...ent faites, et il y avait toujours plus de 80 mille rations d'avance pour les cas ... ...ins entièrement rompus, les distributions en tout genre ont été toujours exactement faites, et il y avait toujours plus de 80 mille rations d'avance pour les cas pressés.
      Locuteur: Sillery
      ...ablesqu'elle fesait.Entièrement chargée de se pourvoir des farines et des fourrage...
      ...é considérables; mais l'objet essentiel de la nation était rempli; et si la République avait à se plaindre de quelques infidélités, au moins il était consolant pour elle de savoir que ses braves défenseurs étaien...
      ...ous avait si utilement servis. Sans doute, on s'est plaint des dépenses considérablesqu'elle fesait.Entièrement chargée de se pourvoir des farines et des fourrages nécessaires à l'armée, il est possible que les dépenses aient été considérables; mais l'objet essentiel de la nation était rempli; et si la République avait à se plaindre de quelques infidélités, au moins il était consolant pour elle de savoir que ses braves défenseurs étaient bien approvisionnés.
      Locuteur: Sillery
      ...tinuer pendant l'hiver, que le ministre la guerre a osé changer une administrat...
      ...tile était reconnu, et courir le hasard de confier à un comité, sans aucune expérience, le sort de nos armées entières. Nous devons attrib...
      ...armées se sont trouvées pendant le mois de décembre, aux contrariétés mutuelles qu...
      ...son marché, devait fournir jusqu'au 1er de janvier; mais le comité des subsistance...
      ...r par le ministre à la compagnie Doumer de cesser tous ses achats; et toutes les c...
      ...résulté que la compagnie Doumer a cessé de faire un service si-actif, n'ayant plus...
      ... indispensables par les marches rapides de nos armées victorieuses.
      C'est pendant le cours d'une campagne aussi fatigante et qui devait se continuer pendant l'hiver, que le ministre la guerre a osé changer une administration dont le service utile était reconnu, et courir le hasard de confier à un comité, sans aucune expérience, le sort de nos armées entières. Nous devons attribuer sans doute la première disette dans laquelle nos armées se sont trouvées pendant le mois de décembre, aux contrariétés mutuelles que ces deux compagnies rivales se sont occasionnées. Doumer, suivant son marché, devait fournir jusqu'au 1er de janvier; mais le comité des subsistances faisant ses approvisionnements, avait fait ordonner par le ministre à la compagnie Doumer de cesser tous ses achats; et toutes les caisses d'approvisionnements avaient été supprimées. Il en est résulté que la compagnie Doumer a cessé de faire un service si-actif, n'ayant plus les moyens d'alimenter ses convois par les achats faits dans le pays, qui devenaient indispensables par les marches rapides de nos armées victorieuses.
      Locuteur: Sillery
      ...exister maintenant dans le nouvel ordre de choses, tel qu'il est établi. Le comité...
      ...ions. Le ministre a conservé une partie de l'ancienne administration qui se trouve...
      ...ne était chargée des achats, et l'autre de la distribution. Il prétend qu'il n'y a rien de changé dans la forme du service, puisqu...
      ... existaient autrefois; mais il est aisé de lui en faire observer la différence. La compagnie Doumer étant à la tête de deux sections, il était d'un égal intér...
      ...n résultera nécessairement des embarras de service qui préjudicieront. à l'armée.
      ... n'étant point divisés, il régnaitdans tout ce service une harmonie qui ne peut exister maintenant dans le nouvel ordre de choses, tel qu'il est établi. Le comité des achats n'est uniquement chargé que d'acheter les vivres et les fourrages, et ces objets réalisés, ilcroitavoir rempli toutes ses obligations. Le ministre a conservé une partie de l'ancienne administration qui se trouve chargée seulement des charrois et des distributions. Le ministre prétend que dans l'ancienne compagnie Doumer il y avait deux sections, dont l'une était chargée des achats, et l'autre de la distribution. Il prétend qu'il n'y a rien de changé dans la forme du service, puisque effectivement il n'aperçoit dans le comité des achats, et les charrois actuels, que deux sections, telles qu'elles existaient autrefois; mais il est aisé de lui en faire observer la différence. La compagnie Doumer étant à la tête de deux sections, il était d'un égal intérêt pour elle que le service fut fait avec exactitude ; au lieu que suivant le régime actuel, Ces deux compagnies rivalisant continuellement, il en résultera nécessairement des embarras de service qui préjudicieront. à l'armée.
      Locuteur: Sillery
      ...xpérience qui me l'a prouvé. Le service de l'approvisionnement de vos armées ne peut être con^- Je vous le dis, citoyens, et c'est une longue expérience qui me l'a prouvé. Le service de l'approvisionnement de vos armées ne peut être con^-
      Locuteur: Sillery
      ...ants. Sans doute, il faut le surveiller de près, pour que les deniers de la République ne soient point dilapidés... ...t dans sa tête toutes les ressources nécessaires pour subvenir aux besoins pressants. Sans doute, il faut le surveiller de près, pour que les deniers de la République ne soient point dilapidés; mais il faut lui donner la latitude la plus entière sur tous les moyens. Ce co...
      Locuteur: Sillery
      ...que. Au moment actuel, les commissaires de la Convention nationale qui sont dans l...
      ... plaindre du manque d'approvisionnement de nos armées.
      ...onfiance et l'estime que nous devons tous avoir pour les ministres ae la République. Au moment actuel, les commissaires de la Convention nationale qui sont dans la Belgique, nous écrivent lettres sur lettres pour se plaindre du manque d'approvisionnement de nos armées.
      Locuteur: Sillery
      ...nous présente un état très-considérable de ses achats; de tous les côtés il a, dit-il, fait des a...
      ...onclus pour pourvoir à tous les besoins de nos armées; et au milieu de cette abondance, dont je n'ai d'autre p...
      ...n des commissaires, nos armées manquent de tout. Vous observerez facilement, citoy...
      ...point dirigés sur les points principaux de communication avec nos armées, il n'a rien fait pour le service public. En effet, [de quoi peuvent servir des vivres et des f...
      ... à Liège? Il est évident qu'une voiture de fourrage qui partirait d'Ostende pour L...
      ...erait dans la route presque la totalité de sa charge pour la nourriture ae ses chevaux. Ce sont ces défauts de prévoyance qui vous occasionnent chaque...
      ...s marchés qui assuraient la subsistance de son armée. Le ministre a paru désapprouver ce projet : il s'est plaint de l'extensiou de pouvoir que Dumouriez semblait prendre;...
      ...u général qu'une prévoyance qu'il était de son devoir impérieux d'avoir.
      Et cependant le comité des achats nous présente un état très-considérable de ses achats; de tous les côtés il a, dit-il, fait des approvisionnements, il a des marchés conclus pour pourvoir à tous les besoins de nos armées; et au milieu de cette abondance, dont je n'ai d'autre preuve que l'assertion d'un des commissaires, nos armées manquent de tout. Vous observerez facilement, citoyens, que, quels que soient les approvisionnements que le comité des achats ait pu faire, s'il ne les a point dirigés sur les points principaux de communication avec nos armées, il n'a rien fait pour le service public. En effet, [de quoi peuvent servir des vivres et des fourrages rassemblés à Ostende, à Lille, à Valenciennes, pour approvisionner nos armées qui sont à Liège? Il est évident qu'une voiture de fourrage qui partirait d'Ostende pour Liège, consommerait dans la route presque la totalité de sa charge pour la nourriture ae ses chevaux. Ce sont ces défauts de prévoyance qui vous occasionnent chaque mois des "dépenses aussi exorbitantes. Dumouriez, en habile général, avait bien...
      ... campagne si glorieusement commencée, qu'il s'était déterminé à conclure quelques marchés qui assuraient la subsistance de son armée. Le ministre a paru désapprouver ce projet : il s'est plaint de l'extensiou de pouvoir que Dumouriez semblait prendre; et cependant, citoyens, si vous examinez le fait sans partialité, vous ne trouverez dans la conduite du général qu'une prévoyance qu'il était de son devoir impérieux d'avoir.
      Locuteur: Sillery
      ... été conclus au milieude la concurrence de deux compagnies ; par conséquent que le... ...vous a pas fait observer,-c'est que les marchés faits par cet administrateur ont été conclus au milieude la concurrence de deux compagnies ; par conséquent que le prix devait être plus considérable. Mais ces marchés étant faits sur les lieux,...

      Séance du mercredi 9 janvier 1793

      page 610
      Locuteur: Louvet
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 8 janvier.1793. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 8 janvier.1793.
      Locuteur: Sillery
      ...des achats, elles ont manqué absolument de tout ; et noùs ne pouvons attribuer qu'...
      ... ies retards qui ont empêché nos armées de terminer leur campagne:
      ...limenté nos armées, et qu'avec le bon marché des denrées achetées par le comité des achats, elles ont manqué absolument de tout ; et noùs ne pouvons attribuer qu'à cette faute ies retards qui ont empêché nos armées de terminer leur campagne:
      Locuteur: Sillery
      ...que où heureusement il est encore temps de remédier aux maux que nous occasionnera...
      ... prochaine. Je demande que votre comité de défense extérieure vous présente, d'ici à trois jours, un projet de décret pour la suppression du comité dè...
      ...irigée par des administrateurs capables de conduire une aussi grande machine, et q...
      ...vivres, des fourrages, des fabrications de pain, des charrois, des distributions, ...
      Nous sommes, citoyens, à une époque où heureusement il est encore temps de remédier aux maux que nous occasionnerait une plus longue imprévoyance, je ne balance point à vôus déclarer nettement que si le comité des achats subsiste, vous, manquerez votre campagne prochaine. Je demande que votre comité de défense extérieure vous présente, d'ici à trois jours, un projet de décret pour la suppression du comité dès achats, et pour l'organisation d'une compagnie des vivres, dirigée par des administrateurs capables de conduire une aussi grande machine, et que l'universalité des achats des vivres, des fourrages, des fabrications de pain, des charrois, des distributions, soit entièrement confiée à la même compagnie, afin que toutes les parties du ser...
      Locuteur: Sillery
      ...ns, dans la motion d'ordre que je viens de vous faire, j'ignore quelles sont les p...
      ...é, ce travail, examiné par votre comité de défense extérieure, sera rectifié des e...
      Citoyens, dans la motion d'ordre que je viens de vous faire, j'ignore quelles sont les passions que je vais mettre en jeu. Je n'ai consulté que 1 intérêt public;si je me suis trompé, ce travail, examiné par votre comité de défense extérieure, sera rectifié des erreurs que j'aurai pu commettre.
      Locuteur: Sillery
      ...nvention renvoie cette motion au comité de défense générale pour en faire rapport ... (La Convention renvoie cette motion au comité de défense générale pour en faire rapport incessamment.)
      Locuteur: Osselin
      ...re, Jagot, Philibert, Simond et Hérault de Séchelles, commissaires de la Convention nationale au département ... , secrétaire, donne lecture d'une lettre des citoyens Grégoire, Jagot, Philibert, Simond et Hérault de Séchelles, commissaires de la Convention nationale au département du Mont-Blanc, par laquelle ils demandent des fusils et des piques
      Locuteur: Osselin
      attre les troupes de Sardaigne; cette lettre est ainsi conçu... attre les troupes de Sardaigne; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Osselin
      l'an II de la. République. l'an II de la. République.
      Locuteur: Osselin
      ...anc, elle nous a Chargés en même- temps de prendre connaissance des "dispositions militaires de l'armée des Alpes. En effet, ce ne sera...
      ...d'organiser un pays, si l'on négligeait de le défendre.
      ...que la Convention nationale nous a chargés d'organiser le département du Mont-Rlanc, elle nous a Chargés en même- temps de prendre connaissance des "dispositions militaires de l'armée des Alpes. En effet, ce ne serait pas là peine d'organiser un pays, si l'on négligeait de le défendre.
      Locuteur: Osselin
      ... pays, les (prêtres, les agents obscurs de la cour de Turin; les émigrés Savoisiens, trop fav...
      ...es; les émigrés français, que le défaut de publication de notre loi empêche d'expulser : tous ces...
      ...rs fermentent sourdement. La révolution de Genève, à mesure qu'elle se consomme, a...
      ...tient en suspens. Le Piémont se remplit de soldats, et essaye de s'armer lui-même; jaloux de suivre les traces du roi Prusse, lé roi de Sardaigne laisse croire déjà qu'il comm...
      ...'esclaves ramasseront toutes les forces de leurs agonie.
      pour la liberté française. Les aristocrates du pays, les (prêtres, les agents obscurs de la cour de Turin; les émigrés Savoisiens, trop favorisés à leur retour par l'indulgente loi des Allo-broges; les émigrés français, que le défaut de publication de notre loi empêche d'expulser : tous ces citoyens pervers fermentent sourdement. La révolution de Genève, à mesure qu'elle se consomme, appelle nécessairement l'attention des suisses, et les tient en suspens. Le Piémont se remplit de soldats, et essaye de s'armer lui-même; jaloux de suivre les traces du roi Prusse, lé roi de Sardaigne laisse croire déjà qu'il commandera sa milice en personne, Le printemps prochain sera l'époque d'une dernière lutte, où. des légions d'esclaves ramasseront toutes les forces de leurs agonie.
      Locuteur: Osselin
      ...terrassées, si la Convention s'empresse de donner des ordres pour qu'il soit envoyé des fusils et des modèles de piques à la brave garde nationale du Mo...
      ...reconnaît également l'urgente nécessité de compléter l'armée de Kellermann, qui n'a hérité de Montesquiou que du délabrement et du do...
      ...éduiront bientôt, pour eux, à rembarras de se défendre. Un succès marqué, un seul ...
      Elles seront bientôt terrassées, si la Convention s'empresse de donner des ordres pour qu'il soit envoyé des fusils et des modèles de piques à la brave garde nationale du Mont Blanc, à ces soldats robustes et valeureux qui viennent s'inscrire en loule, ...
      ...cri: des armes et la Liberté! elles seront bientôt terrassées, si la Convention reconnaît également l'urgente nécessité de compléter l'armée de Kellermann, qui n'a hérité de Montesquiou que du délabrement et du dommage à réparer; alors tous ces projets d'attaque, toutes ces menaces des despotes. voisins se réduiront bientôt, pour eux, à rembarras de se défendre. Un succès marqué, un seul succès ouvrira l'Italie à la liberté.
      Locuteur: Osselin
      Les commissaires la Convention nationale pour l'organisa... Les commissaires la Convention nationale pour l'organisation du département du Mont-Blanc.
      Locuteur: Osselin
      Signé : PHILIBERT, SlMOND, HÉRAULT DE SÉCHELLES, JAGOT, GRÉGOIRE. » Signé : PHILIBERT, SlMOND, HÉRAULT DE SÉCHELLES, JAGOT, GRÉGOIRE. »
      Locuteur: Osselin
      ...loyer dans l'armée du Midi un bataillon de Nantes actuellement à Carcassonne, qui ... Vn membre propose d'employer dans l'armée du Midi un bataillon de Nantes actuellement à Carcassonne, qui deman