Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-011 hits on 1791-023 hits on 1791-034 hits on 1791-045 hits on 1791-051 hits on 1791-064 hits on 1791-077 hits on 1791-081 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
8 volumes trouvé
  • Tome 22 : Du 3 janvier au 5 février 1791 1 résultat
    • Séance du dimanche 23 janvier 1791

      Séance du dimanche 23 janvier 1791

      page 458 - 466
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du dimanche 23 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin* Un de MM. les Secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. Camus. Les administrateurs du départerrient de la Gôte-d'Or me chargent de vous faire part de ia (1) Cette séance est incompléta au Moniteur. vente du Clos
      ...
      rtement................. 40,094 10 4 A celle de Chartres, même département... 1,764,538 6 11 A celle de Laon, département de l'Aisne.. 1,473,692 » » « Le tout ainsi qu'il est plus au long détaillé dansles décrets de vente et états d'estimations respectifs, annexés à la minute du procès-verbal do ce jour. » M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance 4 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du dimanche 23 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin* Un de MM. les Secrétaires fait lecture du procès-ve
      ...
      sles décrets de vente et états d'estimations respectifs, annexés à la minute du procès-verbal do ce jour. » M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance 4 3 heures.
  • Tome 24 : Du 10 mars au 12 avril 1791 7 résultats
    • Séance du jeudi 24 mars 1791, au matin

      Séance du jeudi 24 mars 1791, au matin

      page 324 - 340
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du jeudi 24 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir, qui est adopté. Un des MM. les secrétaires fait lecture d'une adresse des administrateurs provisoires du département du Bas-Rhin, qui est ainsi conçue : « Monsie
      ...
      oyé au comité. M. Charles de Lameth. Comme un homme n'est pas un homme fait quand son éducation n'est pas finie, je demande que cet article soit renvoyé au travail que le comité doit-présenter sur l'éducation. M. Thouret , rapporteur. Je prie Monsieur le Président de continuer la délibération. (L'Assemblée, consultée, renvoie la suite de la discussion à demain.) La Béance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du jeudi 24 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du proc
      ...
      ducation. M. Thouret , rapporteur. Je prie Monsieur le Président de continuer la délibération. (L'Assemblée, consultée, renvoie la suite de la discussion à demain.) La Béance est levée à trois heures.
    • Séance du mardi 5 avril 1791, au matin

      Séance du mardi 5 avril 1791, au matin

      page 559 - 577
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ, EX-PRÉSIDENT. Séance du mardi 5 avril 1791 , au matin (I)» . La séance est ouverte à midi. Un membre du comité de vérification propose d'accorder un congé pour raison de santé à M. Hernoux, député de la Côte-d'Or. (Ge congé est adopté.) M. Boissy-d'Anglas , secrétaire, fait lecture des procès-verbaux des séances de samedi au soir et d'hier, qui sont a
      ...
      res.) ' Je cqnclus à ce que l'Assemblée nationale étende à tout le royaume le bienfait de la loi romaine ; tous les propriétaires, tous les pères ;de famille applaudiront à votre décret; jamais vous n'aurez porté, jamais vous ne porterez une loi plus favorable à la vertu, à la prospérité publique. M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ, EX-PRÉSIDENT. Séance du mardi 5 avril 1791 , au matin (I)» . La séance est ouverte à midi. Un membre du comité de vérification propose d'accorder un cong
      ...
      'aurez porté, jamais vous ne porterez une loi plus favorable à la vertu, à la prospérité publique. M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures.
    • Séance du mercredi 6 avril 1791

      Séance du mercredi 6 avril 1791

      page 597 - 619
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du mercredi 6 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui ést adopté. M. de Cernon , au nom du comité d'agriculture et de commerce, parle sur la nécessité d'accélérer la reddition du compte général des anciens droits de traites,
      ...
      excèdent pas le nombre de 3 au delà du quart de tous ses biens, tant meubles qu'immeubles, quelle que soit leur origine et déduction faite du montant de ses dettes, il pourra léguer cette part d'enfant ou un quart, soit à un, soit à plusieurs de ses enfants, soit à toute autre personne capable. Art 3. L'usage des substitutions fidei-commis-saris est aboli, il ne pourra en être fait par aucun acte.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du mercredi 6 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      t ou un quart, soit à un, soit à plusieurs de ses enfants, soit à toute autre personne capable. Art 3. L'usage des substitutions fidei-commis-saris est aboli, il ne pourra en être fait par aucun acte.
    • Séance du mardi 7 avril 1791, au matin

      Séance du mardi 7 avril 1791, au matin

      page 619 - 630
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du mardi 7 avril 1791 , au matin (1). (La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin.) M. Bouche , au nom du comité chargé de l'inspection des procès-verbaux et de l'envoi des décrets. Messieurs, il est nécessaire que le décret relatif à l'égalité de partage des successions ab intestat ne soit porté à la sanction du roi que (1) Cette sé
      ...
      ontre les ministres coupables, seront déterminés dans le Gode pénal. » (Adopté.) Un membre demande que la suite de la discussion soit renvoyée à demain. (Ce renvoi est décrété.) M. le Président aononcequeM. de Talleyrand-Périgord, ci-dévant évêque d'Autun, a réuni la majorité des suffrages pour remplacer M. Riquetti de Mirabeau au comité diplomatique. M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du mardi 7 avril 1791 , au matin (1). (La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin.) M. Bouche , au nom du comité chargé de l'inspection
      ...
      equeM. de Talleyrand-Périgord, ci-dévant évêque d'Autun, a réuni la majorité des suffrages pour remplacer M. Riquetti de Mirabeau au comité diplomatique. M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 694 - 708
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD. Séance du lundi 11 avril 1791 , au matin. La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de samedi 9 avril au soir, qui est adopté. M. Bouche , au nom,du comité de vérification. Messieurs, votre comité de vérification est d'avis que les congés demandés par MM. Charrier, évêqu
      ...
      a plus modérée doit être remboursé sur ce pied et non pas au prix qu'il a coûté il y a un siècle. Le dédommagement doit être proportionné à la perte; c'est une obligation de droit; elle est stricte, naturelle et juste; vous avez promis de la remplir envers tout le monde; la justice, le respect dû aux propriétés, l'humanité, les droits de l'homme et vos décrets vous en imposent également le devoir.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD. Séance du lundi 11 avril 1791 , au matin. La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      aturelle et juste; vous avez promis de la remplir envers tout le monde; la justice, le respect dû aux propriétés, l'humanité, les droits de l'homme et vos décrets vous en imposent également le devoir.
    • Séance du lundi 14 mars 1791

      Séance du lundi 14 mars 1791

      page 74 - 82
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du lundi 14 mars 1791 {1}, La séance est ouverte & neuf heures et demie du matin. M. Leleu de la Ville-aux-Bois demande que l'Assemblée riationàle veuille bién faire insérer dans sfm prbcès^véfbal, qu'én ordôUpapt, par son décret du 10 février dernier, la restitution dés pîâstreé et sommes d'argent saisies fi Gavalaiïé, près Saint-Trôpe'z
      ...
      endus, les renvoyer si on le juge à propos ; mais il faut exécuter le décret. Je demande donc qu'ils soient admis demain soir à la barre. (L'Assemblée décrète que les présidents et commissaires de Nimes et d'Uzès comparaîtront à la séance de demain soir.) M. le Président annonce l'ordre du travail de la semaine et l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du lundi 14 mars 1791 {1}, La séance est ouverte & neuf heures et demie du matin. M. Leleu de la Ville-aux-Bois demande que l'Assemblée riat
      ...
      es et d'Uzès comparaîtront à la séance de demain soir.) M. le Président annonce l'ordre du travail de la semaine et l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures et demie.
    • Séance du mardi 15 mars 1791, au matin

      Séance du mardi 15 mars 1791, au matin

      page 82 - 107
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 15 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. Voici, Messieurs, le bulletin du roi de ce matiu ; (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. « Mardi 15 mars 1791, 8 heures du matin. « Le meilleur état du roi se soutient ; la nuit a été très bonne ; l'enrouement subsiste enco
      ...
      naient au profit du Trésor public. La contribution de ta ville de Paris était donc d'un cinquième environ, tant en contribution foncière que personnelle, et en droits sur les consommations. . . Cette somme paraîtra bien considérable, surtout si l'on considère qu'une partie des revenus de la ville de Paris ne parvient à ses habitants qu'après avoir acquitté l'imposition foncière dans les provinces.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 15 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. Voici, Messieurs, le bulletin
      ...
      somme paraîtra bien considérable, surtout si l'on considère qu'une partie des revenus de la ville de Paris ne parvient à ses habitants qu'après avoir acquitté l'imposition foncière dans les provinces.
  • Tome 25 : Du 13 avril au 11 mai 1791 1 résultat
    • Séance du mardi 3 mai 1791

      Séance du mardi 3 mai 1791

      page 510 - 550
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mardi 3 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne connaissance à l'Assemblée : 1° D'une lettre adressée 4 M. le Président par M. de Fleurieu, ministre de la marine, qui contient l'envoi d'un mémoire que ce ministre a rédigé sur l'établissement des élèves entretenus, aux frais de l'Etat, au col
      ...
      culté sur la question de priorité et a décrété qu'on ferait l'appel nominal sur le premier article du comité. (Murmures et bruit.) Plusieurs membres : Non I non I à demain ' à demain I Un membre : La séance est beaucoup trop avancée il vaudrait mieux renvoyer la délibération a demain. (L'Assemblée consultée décrète le renvoi à demain.) M. le Président lève la séance à neuf heures et demie du soir.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mardi 3 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne connaissance à l'Assemblée : 1° D'une lettre
      ...
      séance est beaucoup trop avancée il vaudrait mieux renvoyer la délibération a demain. (L'Assemblée consultée décrète le renvoi à demain.) M. le Président lève la séance à neuf heures et demie du soir.
  • Tome 26 : Du 12 mai au 5 juin 1791 4 résultats
    • Séance du jeudi 12 mai 1791

      Séance du jeudi 12 mai 1791

      page 1 - 29
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du jeudi 12 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neufheures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances d'avant-hier soir et d'hier au matin, qui sont adoptés. M. Bouche demande que l'Assemblée charge son comité militaire de vérifier s'il est dû à la garde de la prévôté de l'hôtel quelque habit d'uniforme* et
      ...
      'intérêt de l'État. Les uns et les autres veulent substituer aux alarmes qui ont troublé les colonies les craintes d'une subversion prochaine et inévitable. Ils veulent altérer les liens naturels qui unissent les colons à la métropole; liensque les colons chérissent, qu'ils ont défendus au prix de leur sang et de leur fortune, et qui sont les seuls sur lesquels la justice vous permette de compter.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du jeudi 12 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neufheures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances d'avan
      ...
      unissent les colons à la métropole; liensque les colons chérissent, qu'ils ont défendus au prix de leur sang et de leur fortune, et qui sont les seuls sur lesquels la justice vous permette de compter.
    • Séance du vendredi 13 mai 1791

      Séance du vendredi 13 mai 1791

      page 29 - 63
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 13 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. le Président donne lecture d'une lettre du ministre de l'intérieur ainsi conçue : « Monsieur le président, « Le roi m'a chargé de faire connaître à l'Assemblée nationale que, e
      ...
      ! (Bruit.) A Vextrême droite : En place l en place 1 nommons un président et continuons la séance I Les membres du côté gauche restent au milieu de la salle. M. Lucas. Allez, Messieurs, la séance est levée. A ly extrême droite : En place l en place I un exprésident 1 Plusieurs membres du côté droit sortent de la salle et sont bientôt suivis du reste de l'Assemblée. (Il est six heures dix minutes.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 13 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'h
      ...
      levée. A ly extrême droite : En place l en place I un exprésident 1 Plusieurs membres du côté droit sortent de la salle et sont bientôt suivis du reste de l'Assemblée. (Il est six heures dix minutes.)
    • Séance du mercredi 25 mai 1791

      Séance du mercredi 25 mai 1791

      page 436 - 461
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET, EX-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 25 mai 1791 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui est adopté. M. Goupil-Préfeln. Messieurs, Vous avez rendu hier un décret très important sur la ville d'Avignon; plus ce décret est important plus il est nécessaire de pre
      ...
      une proclamation qui fixe un délai et assure une amnistie aux militaires français qui; rentreront dans le délai préserit, et qui déclare déserteurs à l'étranger ceux qui ne rentreraient pas ; « 4° De faire poursuivre et punir comme em-baucheur tout homme qui ferait en France des recrues, soit pour un parti, soit pour l'autre. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET, EX-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 25 mai 1791 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de l
      ...
      faire poursuivre et punir comme em-baucheur tout homme qui ferait en France des recrues, soit pour un parti, soit pour l'autre. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du lundi 30 mai 1791, au matin

      Séance du lundi 30 mai 1791, au matin

      page 609 - 623
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du lundi 30 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances d'avant-hier 28 au soir et d'hier 29 au matin, qui sont adoptés, M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les secrétaires, d'une note du ministre de la justice ainsi conçue : «
      ...
      ons nous présente sans délai uu rapport sur cet objet. M. Emmery. jë demande que ce rapport soit fait, samedi soif au plus tard. (L'Assemblée ordonne que son comité des pensions sera tenu dç. lui faire, samedi soir* le rapport dés récompenses à accorder aux veu.ves et enfants dont les tparis ou les pères sont morts à Nancy pour ia, défense dë là loi.) M. le Président fève ia séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du lundi 30 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbau
      ...
      e, samedi soir* le rapport dés récompenses à accorder aux veu.ves et enfants dont les tparis ou les pères sont morts à Nancy pour ia, défense dë là loi.) M. le Président fève ia séance à trois heures.
  • Tome 27 : Du 6 juin au 5 juillet 1791 1 résultat
    • Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 358 - 397
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 21 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, prend le fauteuil en l'absence du président. Un de MM. les secrétaires commence la lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Un membre, entrant dans la salle : 11 est bien question de lire le procès-verbal ! M. Alexa
      ...
      Delley d'Agier). Monsieur le Président, indiquez l'heure à laquelle il faudra se rendre à l'Assemblée. M. le Président. Messieurs, vous sentez que cela est impossible, parce, que des nouvelles peuvent arriver d'un moment à l'autre. En conséquence, je ne puis pas indiquer l'heure. Je ne l^ve pas la séance. L'a délibération seulement est suspendue. (La séance est suspendue à quatre heures du matin.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 21 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, prend le fauteuil en
      ...
      arriver d'un moment à l'autre. En conséquence, je ne puis pas indiquer l'heure. Je ne l^ve pas la séance. L'a délibération seulement est suspendue. (La séance est suspendue à quatre heures du matin.)
  • Tome 28 : Du 6 au 28 juillet 1791 4 résultats
    • Séance du mercredi 6 juillet 1791

      Séance du mercredi 6 juillet 1791

      page 1 - 14
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 6 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture à l'Assemblée d'une lettre de M. Jean-Germain Dumesnil, citoyen de Paris, qui supplie l'Assemblée nationale de recevoir sa soumission de fournir à la paye d'un volontaire tant qu'il servira; il regrette que la nature de
      ...
      amena dans les prisons de Garcassonne. La procédure sera continuée en toute diligence, on en enverra un extrait pour savoir quels seront les ordres que l'Assemblée nationale pourra donner à ce sujet. » (L'Assemblée décrète le renvoi aux comités des recherches et des rapports réunis.) M. le Président fait connaître l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 6 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture à l'Assemblée d'une
      ...
      » (L'Assemblée décrète le renvoi aux comités des recherches et des rapports réunis.) M. le Président fait connaître l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures et demie.
    • Séance du jeudi 7 juillet 1791, au matin

      Séance du jeudi 7 juillet 1791, au matin

      page 14 - 31
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du jeudi 7 juillet 1791 , au matin {1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-vetbal de la séance du samedi, 2 juillet, au matin » Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mardi, 5 juillet, au matin. Un d
      ...
      la liberté. « De semblables souvenirs sont en même temps et si utiles et si doux à retracer que les électeurs de 89 sollicitent et espèrent la môme bienveillance dans le moment où la France entière montre le même esprit qui nous animait alors. « Nous sommes avec respect, etc. (L'Assemblée décide qu'une députation assistera à cette cérémonie.) M. le Président lève la séance à huit heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du jeudi 7 juillet 1791 , au matin {1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de
      ...
      ontre le même esprit qui nous animait alors. « Nous sommes avec respect, etc. (L'Assemblée décide qu'une députation assistera à cette cérémonie.) M. le Président lève la séance à huit heures et demie.
    • Séance du mercredi 27 juillet 1791, au matin

      Séance du mercredi 27 juillet 1791, au matin

      page 683 - 711
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mercredi 27 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramel-Nogaret , secrétaire, donne lecture à l'Assemblée des adresses suivantes : Adresses des administrateurs composant les directoires des départements de la Vienne, des Deux-Sèvres, de la Nièvre, de Loir-et-Cher, d'Indre-et-Loire, des directoires des
      ...
      par l'article précédent, avant d'être, inscrits sur le rôle des citoyens actifs. «Art. 8. Toute réquisition des autorités civiles qui ne voudra faire marcher que la première classe des gardes nationales, sera pure et simple ; si elle demande le service de la seconde classe en concurrence avec la première, elle l'exprimera formellement : il en sera de même si elle appelle la totalité de la garde. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mercredi 27 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramel-Nogaret , secrétaire, donne lecture à l'Assembl
      ...
      es, sera pure et simple ; si elle demande le service de la seconde classe en concurrence avec la première, elle l'exprimera formellement : il en sera de même si elle appelle la totalité de la garde. »
    • Séance du lundi 11 juillet 1791

      Séance du lundi 11 juillet 1791

      page 112 - 205
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du lundi 11 juillet 1791 (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires annonce le retour de MM. de Bousmard de Ghantereino, député du département de la Meuse, et Mourot, député du département des Basses-Pyrénées, qui étaient absents par congé. M. le Président fait donner hcture d'une lettre de M. Boussieu
      ...
      ferait perdre un temps précieux à Messieurs de l'Assemblée nationale. Je terminerai donc ici, en répétant que j'offre de fournir les preuves et les éclaircissements que je pourrais avoir omis, tant pour satisfaire aux représentants delà nation, que pour justifier devant les tribunaux tous les jugements rendus à Tabago, sous l'administration de MM. deDdlon et Roume. Le 15 juin 1791 . Signé : Roume.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du lundi 11 juillet 1791 (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires annonce le retour de MM. de Bousmar
      ...
      ur satisfaire aux représentants delà nation, que pour justifier devant les tribunaux tous les jugements rendus à Tabago, sous l'administration de MM. deDdlon et Roume. Le 15 juin 1791 . Signé : Roume.
  • Tome 29 : Du 29 juillet au 27 août 1791 7 résultats
    • Séance du mercredi 10 août 1791

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 318 - 335
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Stance du mereredi 10 août 1791 (1). La seance est quverte a neuf heures du matin. M. Camus ex-pr6sident, occupe le fauteuil. M. Savary de Lancosme L'Assemblee ayant d^cret6 lundi dernier que la uiscussion'sur l'acte constitutionnel ne s'ouyrirait que sur les bases et !a ma^che de l'ouvrage, je n'ai point demand^ a parole pour 6noncer
      ...
      at de faillite ou d'insolvabilité. M. Barrère-Vieuzac Il est impossible de laisser à la disposition des législatures une ciiose qui tient à l'état politique des citoyens. L'article peut être modifié, mais tel qu'il sera adopté, il doit entrer en entier dans la Constitution. (L'Assemblée, consultée, décrète le renvoi de l'article aux comités,) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Stance du mereredi 10 août 1791 (1). La seance est quverte a neuf heures du matin. M. Camus ex-pr6sident, occupe le fauteuil. M. Savary d
      ...
      mais tel qu'il sera adopté, il doit entrer en entier dans la Constitution. (L'Assemblée, consultée, décrète le renvoi de l'article aux comités,) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 396 - 414
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du samedi 13 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche fait lecture d'un mémoire présenté par M. Berthelemot sur les colonies au-delà du cap de Bonne-Espérance et notamment sur celle de Vile de France; il demande que ce mémoire, utile pour l'administration de ces îles, soit renvoyé aux com
      ...
      du 88e régiment; il demande l'autorisation de l'Assemblée. (L'autorisation demandée par M. le ministre de la guerre est mise aux voix et décrétée.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour procéder à la nomination du président et de 3 secrétaires. La séance est levée à trois heures un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du samedi 13 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche fait lecture d'un mémoire présenté
      ...
      de ce soir et invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour procéder à la nomination du président et de 3 secrétaires. La séance est levée à trois heures un quart.
    • Séance du dimanche 14 août 1791

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 425 - 440
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du dimanche 14 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Alexandre de Beauharnais , président sortant, ouvre la séance. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 11 août qui est adopté. M. le Président. Messieurs, une dèputation de citoyens de la section Poissonnière demande à
      ...
      a conduite de l'Assemblée nationale à son égard depuis le 21 juin, que celle qu'elle tiendra à la suite ne puissent être suspectes aux yeux d'aucun Français, qu'on ne puisse regarder aucun acte de son autorité, même aucune proposition énoncée à sa tribune, comme le résultat de quelque traité particulier fait avec lui, comme le prix de quelque promesse de sa part, ou la vengeance de quelque refus ?
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du dimanche 14 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Alexandre de Beauharnais , président sortant, ouvre la séa
      ...
      autorité, même aucune proposition énoncée à sa tribune, comme le résultat de quelque traité particulier fait avec lui, comme le prix de quelque promesse de sa part, ou la vengeance de quelque refus ?
    • Séance du mardi 16 août 1791, au matin

      Séance du mardi 16 août 1791, au matin

      page 451 - 470
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du mardi 16 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture de l'état des adjudications définitives faites par la muni-cipalité de Paris les 8* 9, 10, 11, 12 et 13 du présent mois, des biens nationaux mentionnés audit état; Un de MM. les secrétaires fait lecture : l9 Du pr
      ...
      les anciens né-gociants et banquiers retirés du commerce, éligibles aux places de juges dans les tribunaux de commerce. « A celui du 12, sur les indemnités à accorder à la famille Lowendal. a A celui du 8, concernant le payement d'une somme d,e 100,000 livres pour les dépenses premières du travail relatif à la fixation des poids et mesures. » M. le Président lève la sèàhcé à déùx heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du mardi 16 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture de l'état des
      ...
      du 8, concernant le payement d'une somme d,e 100,000 livres pour les dépenses premières du travail relatif à la fixation des poids et mesures. » M. le Président lève la sèàhcé à déùx heures et demie.
    • Séance du jeudi 25 août 1791

      Séance du jeudi 25 août 1791

      page 704 - 722
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR BROGLIE. Séance du jeudi 25 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 21 août, qui est adopté. M. le Président annonce que, par le résultat du scrutin qui a eu lieu à l'issue de la séance du mardi 23 août, MM. de Tracy, Castellanet, de La Rochefoucauld, Br
      ...
      uel il ést procédé àli recensement des Voix. M. le Président. Vbiéi, MesstéUrs, le résultat de l'appel nominal : il y à 267 vç>ix pour le non ét 180 pour \'é oui"; différence : 87 Voix. En conséquence, l'Assemblée nationale a décrété que les meinbres de la famille du roi ne sont pas éligibles àUx fonctions et emplbié qui sont à la nomination du peuplé. La séance est levée à cinq heurë's et dèrnié.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR BROGLIE. Séance du jeudi 25 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séanc
      ...
      , l'Assemblée nationale a décrété que les meinbres de la famille du roi ne sont pas éligibles àUx fonctions et emplbié qui sont à la nomination du peuplé. La séance est levée à cinq heurë's et dèrnié.
    • Séance du vendredi 26 août 1791

      Séance du vendredi 26 août 1791

      page 722 - 736
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR BROGLIE. Séance du vendredi 26 août 1791 (1). La séance est ouverté à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mèrcredi 24 août qui est adopté. Un de MÈ. les secrétaires fait lebture d*uné lettre de M. Vincenty à laquelle est jointe une pétition ; ce citoyen se plaint dè ce que, depuis longtemps, il es
      ...
      ne puissent jamais être établies sans sanction. M. Dupont (de Nemours). Je demande le renvoi de la suite de la discussion à demain attendu qu'il s'agit de la liberté et de la propriété nationales, dans leurs points les plus importants. M. de La Rochefoucauld. J'y consens. (L'Assemblée, consultée, renvoie la suite de la discussion à la séance de demain.) M. le Président lève la séance àtroisheures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR BROGLIE. Séance du vendredi 26 août 1791 (1). La séance est ouverté à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la sé
      ...
      s leurs points les plus importants. M. de La Rochefoucauld. J'y consens. (L'Assemblée, consultée, renvoie la suite de la discussion à la séance de demain.) M. le Président lève la séance àtroisheures.
    • Séance du samedi 27 août 1791, au matin

      Séance du samedi 27 août 1791, au matin

      page 736 - 753
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du samedi 27 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président. Voici, Messieurs, une lettre de M. Baudon, artiste, présent à la barre : « Monsieur le Président, « Plein de respect et d'admiration pour les travaux de l'Assemblée nationale, désirant me rendre utile dans l'art que je professe, j'ai e
      ...
      lui. Je crois avoir fixé précédemment la limite qui séparait le degré de l'éligibilité commun à tous, d'avec celui qui est particulier à quelques-uns, et comment l'un était de droit naturel et l'autre de droit politique. Je conclus, en appuyant la proposition du comité ; elle ne peut exciter que les réclamations de deux classes : des mendiants et de ceux qui ont fait de l'anarchie leur patrimoine.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du samedi 27 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président. Voici, Messieurs, une lettre de M.
      ...
      de droit politique. Je conclus, en appuyant la proposition du comité ; elle ne peut exciter que les réclamations de deux classes : des mendiants et de ceux qui ont fait de l'anarchie leur patrimoine.
  • Tome 31 : Du 17 au 30 septembre 1791 1 résultat
    • Séance du mercredi 28 septembre 1791, au matin

      Séance du mercredi 28 septembre 1791, au matin

      page 424 - 476
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DB M. THOURET. Séan ce du mercredi 28 septembre 1791 ,aumatin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Phélines , au nom du comité militaire, annonce qu'il s'est glissé plusieurs erreurs dans la rédaction du décret sur la composition de Varmée rendu le 18 août 1790 (2) ; il donne lecture des articles à substituer aux articles erronés insérés dans le proc
      ...
      08 livres par aspirant. Ces sommes restantes, réunies, seront employées, sous la surveillance du directoire du département et des directeurs de l'école, à l'achat et entretien des livres, instruments de mathématiques et de physique, cartes géographiques, plans, dessins, crayons, couleurs, papiers, plumes, encre, armes et autres ustensiles nécessaires pour les cours, exercices militaires et jeux. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DB M. THOURET. Séan ce du mercredi 28 septembre 1791 ,aumatin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Phélines , au nom du comité militaire, annonce qu'il
      ...
      de mathématiques et de physique, cartes géographiques, plans, dessins, crayons, couleurs, papiers, plumes, encre, armes et autres ustensiles nécessaires pour les cours, exercices militaires et jeux. »