Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-012 hits on 1791-022 hits on 1791-033 hits on 1791-049 hits on 1791-057 hits on 1791-069 hits on 1791-077 hits on 1791-083 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
9 volumes trouvé
  • Tome 23 : Du 6 février au 9 mars 1791 2 résultats
    • Séance du mercredi 16 février 1791

      Séance du mercredi 16 février 1791

      page 212 - 220
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du mercredi 16 février 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Pétion de Villeneuve secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier, au matin, qui est adopté. Un de MM. les secrétaires annonce à l'Assemblée que M. Rodât d'Olemps, qui avait obtenu, le 2 octobre dernier, un congé, est de retour. Plusieurs
      ...
      eliers occupés par ceux qui les demanderont, et dans les proportions suivantes : « 2 sous pour livre du prix du loyer jusqu'à 400 1.; 2 8. 6 d.pour livre depuis 400 livres jusqu'à 800 livres, et 3 sols pour livre au-dessus de 800 livres. » (La suite de la discussion est renvoyée à la prochaine séance.) M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du mercredi 16 février 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Pétion de Villeneuve secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      s pour livre au-dessus de 800 livres. » (La suite de la discussion est renvoyée à la prochaine séance.) M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures.
    • Séance du dimanche 27 février 1791

      Séance du dimanche 27 février 1791

      page 551 - 556
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 27 février 1791 (l). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, au matin, qui est adopté. M. Duport cède le fauteuil à M. de Noailles, nouveau président. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une p& tition de la section des Quatre-Nations,
      ...
      fait demain; mais la discussion ajournée à mardi prochain. Un membre demande qu'avant la loi sur les émigrants, on s'occupe d'un projet de décret sur le respect dû à la loi. (L'Assemblée décrète que le projet de décret sur les émigrants restera à l'ordre du jour de demain et qu'on s'occupera auparavant du projet de décret sur le respect dû à la loi.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 27 février 1791 (l). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      le projet de décret sur les émigrants restera à l'ordre du jour de demain et qu'on s'occupera auparavant du projet de décret sur le respect dû à la loi.) M. le Président lève la séance à trois heures.
  • Tome 24 : Du 10 mars au 12 avril 1791 3 résultats
    • Séance du mercredi 30 mars 1791

      Séance du mercredi 30 mars 1791

      page 462 - 471
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du mercrredi 30 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des pro-eès-verbaux des séances d'hier au matin et au soir, qui sont adoptés. M. de Delley , au nom du comité d'aliénation, propose plusieurs ventes de domaines nationaux à diverses municipalités et présente Je projet de
      ...
      e douter, lorsque nos maîtres en doctrine, les évêques de France, et le chef de l'Eglise ont proclamé leur décision. Je déclare donc que je remets entre les mains de mes commettants les pouvoirs qu'ils m'avaient fait l'honneur de me confier, et que de ce moment je cesse d'avoir l'avantage d'être leur représentant. De Grosbois, député de la noblesse du bailliage de Besançon. Paris ce 30 mars 1791 .
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du mercrredi 30 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des pro-eès-verbaux d
      ...
      s m'avaient fait l'honneur de me confier, et que de ce moment je cesse d'avoir l'avantage d'être leur représentant. De Grosbois, député de la noblesse du bailliage de Besançon. Paris ce 30 mars 1791 .
    • Séance du jeudi 31 mars 1791, au matin

      Séance du jeudi 31 mars 1791, au matin

      page 471 - 484
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du jeudi 31 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Prugnon , au nom du comité d'emplacement. Une vérité que chaque jour vient manifester, c'est qu'il faut très difficilement permettre d'acquérir aux petits districts ; je les considère comme des voyageurs qui doivent se loger comme on se loge en passa
      ...
      ette aux voix la proposition de M. Rœderer dans les termes suivants: « Tout propriétaire de brevet d'invention sera soumis au droit de patente annuel, établi par la loi du 2 mars, pour l'exercice de toute profession d'arts et métiers. » (Cette proposition est décrétée.) L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à la séance de samedi soir. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du jeudi 31 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Prugnon , au nom du comité d'emplacement. Une véri
      ...
      oute profession d'arts et métiers. » (Cette proposition est décrétée.) L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à la séance de samedi soir. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du dimanche 10 avril 1791, au matin

      Séance du dimanche 10 avril 1791, au matin

      page 683 - 694
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD. Séance du dimanche 10 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séancp du vendredi 8 avril, qui est adopté. M. Regnaud (de Saint-Jean*d Angély). Messieurs, en excluant les membres des législatures des places dépendant du pouvoir exécutif, vous avez ex
      ...
      s que ne pas décréter cet article, ou toute autre disposition équivalente, c'est vouloir paralyser les tribunaux dans tout le royaume. Je conclus à l'ajournement. Un membre demande la question préalable sur l'ajournement. (L'Assemblée décrète qu'il y a lieu à délibérer sur l'ajournement et renvoie ensuite la discussion à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD. Séance du dimanche 10 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-
      ...
      le sur l'ajournement. (L'Assemblée décrète qu'il y a lieu à délibérer sur l'ajournement et renvoie ensuite la discussion à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
  • Tome 25 : Du 13 avril au 11 mai 1791 4 résultats
    • Séance du jeudi 21 avril 1791

      Séance du jeudi 21 avril 1791

      page 230 - 238
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chabroud. Séance du jeudi 21 avril 1791 (1). La séance est ouverte à quatre heures du soir. M. de Sillery. Messieurs, vous avez accordé, dans un des articles du décret sur l'organisation de la marine, aux officiers, commandant les escadres dans les parages éloignés, le pouvoir de destituer les officiers qui seront sous leurs ordres. Je propose de dire qu'ils ne
      ...
      ter un Te Beum après l'assassinat qu'il vient de rapporter. M. le Président. Je Vais mettre aux voix la proposition de M. de La Tour-Maubourg. M. de Folleville. J'appuie la motion de M. l'abbé de Bruges. (L'Assemblée décrète que l'affaire concernant la réunion à la France d'Avignon et du Comtat Venaissin, sera mise à l'ordre du jour de mardi prochain.) M. le Président lève la séance à neuf heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chabroud. Séance du jeudi 21 avril 1791 (1). La séance est ouverte à quatre heures du soir. M. de Sillery. Messieurs, vous avez accordé, dans un des articles du dé
      ...
      es. (L'Assemblée décrète que l'affaire concernant la réunion à la France d'Avignon et du Comtat Venaissin, sera mise à l'ordre du jour de mardi prochain.) M. le Président lève la séance à neuf heures.
    • Séance du samedi 30 avril 1791, au soir

      Séance du samedi 30 avril 1791, au soir

      page 472 - 479
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du samedi 30 avril 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. d'Estourmel donne lecture d'une adresse des maîtres perruquiers de la ville de Cambrai, département du Nord, qui demandent la conservation de leurs charges. (L'Assemblée en ordonne le renvoi au comité de la liquidation.) Un de MM. les secrétaires donne lecture
      ...
      u droit ; et cette pension ou demi-solde leur sera payée jusqu'à I âge de 14 ans accomplis. » (Adopté.) Art. 10. « Lesdites pensions ou demi-soldes et accessoires réunis ne pourront jamais excéder la somme de 600 livres fixée pour le maximum des pensions sur la caisse des Invalides. » (Adopté.) M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à neuf heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du samedi 30 avril 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. d'Estourmel donne lecture d'une adresse des maîtres perruquie
      ...
      somme de 600 livres fixée pour le maximum des pensions sur la caisse des Invalides. » (Adopté.) M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à neuf heures et demie.
    • Séance du samedi 7 mai 1791, au soir

      Séance du samedi 7 mai 1791, au soir

      page 653 - 660
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du samedi 7 mai 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses suivantes: Adresse de la société des amis de la Constitution, séant à Civray, qui, dès l'instant de sa formation, présente à l'Assemblée nationale le tribut de son admiration et de son dévouement. Adresse de la soci
      ...
      ieurs à 20,000 livres recevront cette dernière somme en remboursement. « Décrète, en outre, que tous ceux dont les prix des contrats excèdent 20,000 livres seront assujettis à la déduction d'un huitième sur le montant de leur remboursement, pour raison des recouvrements présumés compris dans les ventes qui leur ont été faites. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à neuf heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du samedi 7 mai 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses suivantes: Adre
      ...
      me sur le montant de leur remboursement, pour raison des recouvrements présumés compris dans les ventes qui leur ont été faites. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à neuf heures.
    • Séance du mardi 10 mai 1791, au matin

      Séance du mardi 10 mai 1791, au matin

      page 686 - 708
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mardi 10 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. M. le Président. M. Prioreau faßÁit hommage à l'Assemblée d'un ouvrage intitulé : Plan de géographie en relief. (Cet ouvrage est renvoyé au comité d agriculture et de comme
      ...
      arre, nous sommes assurés du succès. Mais, avant toutes choses, nous professons hautement, Messieurs, que, quel que soit le sort qui nous est préparé, rien ne pourra refroidir notre amour pour la Constitution sainte que nous avons tous juré, et que nous jurons de maintenir aux dépens de nos fortunes et de notre rang, et qui chaque jour retrouve plus particulièrement en vous de si zélés défenseurs.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mardi 10 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la sé
      ...
      titution sainte que nous avons tous juré, et que nous jurons de maintenir aux dépens de nos fortunes et de notre rang, et qui chaque jour retrouve plus particulièrement en vous de si zélés défenseurs.
  • Tome 26 : Du 12 mai au 5 juin 1791 10 résultats
    • Séance du jeudi 12 mai 1791

      Séance du jeudi 12 mai 1791

      page 1 - 29
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du jeudi 12 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neufheures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances d'avant-hier soir et d'hier au matin, qui sont adoptés. M. Bouche demande que l'Assemblée charge son comité militaire de vérifier s'il est dû à la garde de la prévôté de l'hôtel quelque habit d'uniforme* et
      ...
      'intérêt de l'État. Les uns et les autres veulent substituer aux alarmes qui ont troublé les colonies les craintes d'une subversion prochaine et inévitable. Ils veulent altérer les liens naturels qui unissent les colons à la métropole; liensque les colons chérissent, qu'ils ont défendus au prix de leur sang et de leur fortune, et qui sont les seuls sur lesquels la justice vous permette de compter.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du jeudi 12 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neufheures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances d'avan
      ...
      unissent les colons à la métropole; liensque les colons chérissent, qu'ils ont défendus au prix de leur sang et de leur fortune, et qui sont les seuls sur lesquels la justice vous permette de compter.
    • Séance du samedi 21 mai 1791, au matin

      Séance du samedi 21 mai 1791, au matin

      page 261 - 281
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du samedi 21 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Hell , au nom du comité de commerce et d'agriculture, présente un projet de décret relatif à Varrosement des vallées d'Arc, Marignane et Marseille. Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants : « L'Assemblée nationale, après avoir ouï le rapp
      ...
      ont la mienne, je me contente de leur observer que leurs arguments sont précisément contraires à leur système, et qu'adopter leurs propositions, nous qui avons notre Chambre ministérielle et un veto royal, ce serait précisément dénaturer la ressem- blance que peut avoir notre gouvernement avec celui d'Amérique. Je conclus, Messieurs, qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la proposition de M. Buzot.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du samedi 21 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Hell , au nom du comité de commerce et d'agriculture, présen
      ...
      oyal, ce serait précisément dénaturer la ressem- blance que peut avoir notre gouvernement avec celui d'Amérique. Je conclus, Messieurs, qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la proposition de M. Buzot.
    • Séance du vendredi 13 mai 1791

      Séance du vendredi 13 mai 1791

      page 29 - 63
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 13 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. le Président donne lecture d'une lettre du ministre de l'intérieur ainsi conçue : « Monsieur le président, « Le roi m'a chargé de faire connaître à l'Assemblée nationale que, e
      ...
      ! (Bruit.) A Vextrême droite : En place l en place 1 nommons un président et continuons la séance I Les membres du côté gauche restent au milieu de la salle. M. Lucas. Allez, Messieurs, la séance est levée. A ly extrême droite : En place l en place I un exprésident 1 Plusieurs membres du côté droit sortent de la salle et sont bientôt suivis du reste de l'Assemblée. (Il est six heures dix minutes.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 13 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'h
      ...
      levée. A ly extrême droite : En place l en place I un exprésident 1 Plusieurs membres du côté droit sortent de la salle et sont bientôt suivis du reste de l'Assemblée. (Il est six heures dix minutes.)
    • Séance du mercredi 25 mai 1791

      Séance du mercredi 25 mai 1791

      page 436 - 461
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET, EX-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 25 mai 1791 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui est adopté. M. Goupil-Préfeln. Messieurs, Vous avez rendu hier un décret très important sur la ville d'Avignon; plus ce décret est important plus il est nécessaire de pre
      ...
      une proclamation qui fixe un délai et assure une amnistie aux militaires français qui; rentreront dans le délai préserit, et qui déclare déserteurs à l'étranger ceux qui ne rentreraient pas ; « 4° De faire poursuivre et punir comme em-baucheur tout homme qui ferait en France des recrues, soit pour un parti, soit pour l'autre. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET, EX-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 25 mai 1791 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de l
      ...
      faire poursuivre et punir comme em-baucheur tout homme qui ferait en France des recrues, soit pour un parti, soit pour l'autre. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du dimanche 29 mai 1791

      Séance du dimanche 29 mai 1791

      page 595 - 609
      ASSEMBLÉE NATIONALE PRÉSIDENCE DE M. MERLIN, EX-PRÉSIDENT. Séance du dimanche 29 mai 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui est adopté. M. le Président donne connaissance à l'Assemblée d'une adresse du sieur Domergue, ci-devant receveur des décimes à Narbonne, place qu'il a remplie pendant 46
      ...
      ger le Président de se retirer par devers le roi pour le prier de faire parvenir le plus tôt possible aux colonies l'instruction dont M. Dupont vient de donner lecture. (L'Assemblée, consultée, décrète qu'il y a lieu à délibérer sur la motion de M. Regnaud, qui est ensuite mise aux voix et adoptée.) M. le Président indiqué l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE PRÉSIDENCE DE M. MERLIN, EX-PRÉSIDENT. Séance du dimanche 29 mai 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de l
      ...
      e qu'il y a lieu à délibérer sur la motion de M. Regnaud, qui est ensuite mise aux voix et adoptée.) M. le Président indiqué l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du mercredi 1 juin 1791, au matin

      Séance du mercredi 1 juin 1791, au matin

      page 677 - 692
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. séance du mercredi 1er juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin, Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, 31 mai, au matin, qui est adopté. M. Defermon , au nom du comité d'imposition. Messieurs, le 18 du mois dernier, à propos de l'organisation de la régie des domaines et des dr
      ...
      nde; Si le Moniteur,après le défi de M. de Montmorin, ne le nomme pas, si des preuves ne sont pas données, il passera aux yeux du public pour un calomniateur. (Applaudissements.) M. de Montlosier. Oui, mais le calomniateur ne sera pas puni. Plusieurs mmèm. Fermez la discussion ! (L'Assemblée ferme la discussion et décrète qu'elle passe à l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. séance du mercredi 1er juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin, Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-ve
      ...
      , mais le calomniateur ne sera pas puni. Plusieurs mmèm. Fermez la discussion ! (L'Assemblée ferme la discussion et décrète qu'elle passe à l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
    • Séance du samedi 4 juin 1791, au matin

      Séance du samedi 4 juin 1791, au matin

      page 731 - 743
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du samedi 4 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les secrétaires, d'une lettre du ministre de la guerre, ainsi conçue : « Monsieur le Président, « Les instances qui me sont faites chaque jour en faveur du nommé Muscar, sous-officiér du 71° régiment d'in
      ...
      onstitution et des rapports.) M. le Président invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour procéder à la nomination d'uji président, de trois secrétaires, de douze commissaires Ghargés de rendre compte de l'organisation de la caisse de l'extraordinaire et de cinq commissaires chargés de veiller à la fabrication des assignats. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du samedi 4 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les
      ...
      commissaires Ghargés de rendre compte de l'organisation de la caisse de l'extraordinaire et de cinq commissaires chargés de veiller à la fabrication des assignats. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du dimanche 5 juin 1791

      Séance du dimanche 5 juin 1791

      page 755 - 768
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MENOU, EX-PRÉSIDENT. Séance du dimanche 5 juin 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de vendredi au matin, qui est adopté. M. Le Pelletier-Saint-Fargeau , au nom des comités de Constitution et de législation criminelle, propose d'ajouter à l'article 2 du titre du Code pénal sur la
      ...
      r MM. Paré et Legras, membres du tribunal de Saint-Germain en Laye, sera renvoyé au comité des rapports pour dresser procès-verbal des pièces qu'il contient et lui rendre compte incessamment de l'affaire.) Un membre : Les honneurs de la séance ! (Mouvement.) MM. Paré et Legras sortent de la salle. M. le Président lève la séance à trois heures. (1) Le cardinal de La Rochefoucauld. FIN DU TOME XXVI.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MENOU, EX-PRÉSIDENT. Séance du dimanche 5 juin 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séan
      ...
      ire.) Un membre : Les honneurs de la séance ! (Mouvement.) MM. Paré et Legras sortent de la salle. M. le Président lève la séance à trois heures. (1) Le cardinal de La Rochefoucauld. FIN DU TOME XXVI.
    • Séance du samedi 14 mai 1791, au soir

      Séance du samedi 14 mai 1791, au soir

      page 75 - 87
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD, EX-PRÉSIDENT. Séance du samedi 14 mai 1791 , au soir (2). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture de l'extrait des adresses suivantes , Adresse des représentants..de, la commuté de Toulouse, par laquelle ils célèbrent le patriotisme de MM. Douziech et Del mas, commandants de la garde nationale' de .cette vil
      ...
      dits offices aux termes du présent décret. >» M. Goupil-Préfeln. Il est impossible d'obliger les personnes qui ont acquis des ci-devant seigneuries depuis 3 ou 4 ans de rembourser des offices acquis depuis 60 ou 100 ans. (Cette motion n'a pas de suite.) L'Assemblée décrète l'impression du rapport et du projet dé décret présentés par M. Jouye-des-Roches. M. le Président lève la séance à dix heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD, EX-PRÉSIDENT. Séance du samedi 14 mai 1791 , au soir (2). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture de l'extrai
      ...
      epuis 60 ou 100 ans. (Cette motion n'a pas de suite.) L'Assemblée décrète l'impression du rapport et du projet dé décret présentés par M. Jouye-des-Roches. M. le Président lève la séance à dix heures.
    • Séance du dimanche 15 mai 1791

      Séance du dimanche 15 mai 1791

      page 87 - 97
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du dimanche 15 mai 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin . Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir. (Ces procès-verbaux, sont adoptés,) M. de Folleville. Dans le procès-verbal d'avant-hier, qui concer
      ...
      Président. Je vais consulter l'Assemblée pour savoir s'il y a du doute et s'il faut procéder à l'appel nominal, (L'Assemblée, consultée, décide à une grande majorité qu'il n'y a pas de doute et qu'il n'y a pas lieu de procéder a l'appel nominal.) (Applaudissements prolongés à gauche et dans les tribunes.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain et lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du dimanche 15 mai 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'h
      ...
      n'y a pas lieu de procéder a l'appel nominal.) (Applaudissements prolongés à gauche et dans les tribunes.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain et lève la séance à trois heures et demie.
  • Tome 27 : Du 6 juin au 5 juillet 1791 4 résultats
    • Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 358 - 397
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 21 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, prend le fauteuil en l'absence du président. Un de MM. les secrétaires commence la lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Un membre, entrant dans la salle : 11 est bien question de lire le procès-verbal ! M. Alexa
      ...
      Delley d'Agier). Monsieur le Président, indiquez l'heure à laquelle il faudra se rendre à l'Assemblée. M. le Président. Messieurs, vous sentez que cela est impossible, parce, que des nouvelles peuvent arriver d'un moment à l'autre. En conséquence, je ne puis pas indiquer l'heure. Je ne l^ve pas la séance. L'a délibération seulement est suspendue. (La séance est suspendue à quatre heures du matin.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 21 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, prend le fauteuil en
      ...
      arriver d'un moment à l'autre. En conséquence, je ne puis pas indiquer l'heure. Je ne l^ve pas la séance. L'a délibération seulement est suspendue. (La séance est suspendue à quatre heures du matin.)
    • Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      page 534 - 544
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DÊ BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791. La séance est reprise lé dimanche 26 juin à neuf heures du matin. M. l'abbé Grégoire , ex-présidentj occupe le fauteuil. M. de La Reveiltère-Lepeaux prête le sér-merit décrété lé 22 de ce mois. MM. Anselme , maréchal de camp t,g et L^ Chiche, brigadier des armées^ nationale
      ...
      consultée, décrète que la séance sera levée.) M. le Président. Voici le résultat du scrutin pour la nomination des commissaires chargés de recevoir les déclarations du roi et de la reine. Sur 599 votants, la majorité absolue est de 300 voix. M. Tronchet en a obtenu 433 ; M. d'André 354 et M. Duport 351. En conséquence, ces trois membres sont nommés commissaires. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DÊ BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791. La séance est reprise lé dimanche 26 juin à neuf heures du matin. M. l'abb
      ...
      nts, la majorité absolue est de 300 voix. M. Tronchet en a obtenu 433 ; M. d'André 354 et M. Duport 351. En conséquence, ces trois membres sont nommés commissaires. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du mardi 7 juin 1791, au matin

      Séance du mardi 7 juin 1791, au matin

      page 19 - 54
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mardi 7 juin 1791 , au matin (t). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche , au nom du comité des décrets. Messieurs, je crois devoir prévenir l'Assemblée que les procès-verbaux des séances tenues sous la présidence de M. Riquetti dû Mirabeau, l'alné9 ne sont pas signés de lui. Je demande que l'Assem- (1) Cette séance est incomp
      ...
      forcé de suspendre une partie des nominations, attendu que si des personnes accusées se trouvaient n'y avoir point de part, elles pourraient si* plaindre qu'on a préjugé leur affaire, ou du moins établir contre elles des préventions défavorables. « le suis, etc. « Signé : DUPORTAlL » (L'Assemblée décrète le renvoi de cette lettre au comité militaire.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mardi 7 juin 1791 , au matin (t). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche , au nom du comité des décrets. Messieurs, je crois dev
      ...
      lir contre elles des préventions défavorables. « le suis, etc. « Signé : DUPORTAlL » (L'Assemblée décrète le renvoi de cette lettre au comité militaire.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      page 562 - 578
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 28 juin 1791 , au matin (1)» La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président. Voici une lettre des commissaires envoyés dans les départements du Nordt du Pas-de-Calais et de l'Aisne t « Douai, le 27 juin 1791 . « Messieurs, « Nous nous étions proposé de commencer à Arras l'exercice des fonctions dont l'Ass
      ...
      'ordre ae l'Assemblée, avec un cachet portant ces mots : Assemblée nationale, la loi et le roi, 1789, et au bas du frontispice, ces mots : de l'imprimerie nationale, sera remis, après avoir été paraphé par le président et les secrétaires de l'Assemblée, à l'accusateur public de l'arrondissement, qui sera chargé de faire toutes poursuites nécessaires.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 28 juin 1791 , au matin (1)» La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président. Voici une lettre des commissa
      ...
      é par le président et les secrétaires de l'Assemblée, à l'accusateur public de l'arrondissement, qui sera chargé de faire toutes poursuites nécessaires.) M. le Président lève la séance à trois heures.
  • Tome 28 : Du 6 au 28 juillet 1791 8 résultats
    • Séance du mercredi 6 juillet 1791

      Séance du mercredi 6 juillet 1791

      page 1 - 14
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 6 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture à l'Assemblée d'une lettre de M. Jean-Germain Dumesnil, citoyen de Paris, qui supplie l'Assemblée nationale de recevoir sa soumission de fournir à la paye d'un volontaire tant qu'il servira; il regrette que la nature de
      ...
      amena dans les prisons de Garcassonne. La procédure sera continuée en toute diligence, on en enverra un extrait pour savoir quels seront les ordres que l'Assemblée nationale pourra donner à ce sujet. » (L'Assemblée décrète le renvoi aux comités des recherches et des rapports réunis.) M. le Président fait connaître l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 6 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture à l'Assemblée d'une
      ...
      » (L'Assemblée décrète le renvoi aux comités des recherches et des rapports réunis.) M. le Président fait connaître l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures et demie.
    • Séance du samedi 16 juillet 1791, au matin

      Séance du samedi 16 juillet 1791, au matin

      page 354 - 374
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Camus , au nom du comité central de liquidation, présente un projet de décret concernant la liquidation et le remboursement de diverses parties de la dette de l'Etat. Ce projet de décret est ainsi conçu : « L'Assemblée nationale, ouï le rapport d
      ...
      mise aux voix et adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. M. Lavie. J'insiste pour que le comité fasse au plus tôt son rapport en ce qui regarde le comité de Sancerre, afin que nous sachions où nous en sommes avec M. d'Espagnac. Je fais profession de foi ici, que je le poursuivrai jusqu'à ce qu'il soit jugé. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Camus , au nom du comité central de liquidatio
      ...
      e, afin que nous sachions où nous en sommes avec M. d'Espagnac. Je fais profession de foi ici, que je le poursuivrai jusqu'à ce qu'il soit jugé. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du dimanche 17 juillet 1791

      Séance du dimanche 17 juillet 1791

      page 380 - 395
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du dimanche 17 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du malin. M. Duport , ex-président, occupe le fauleuil. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin qui est adopté. M. le Président. Le commis du sceau paraît douter si les décrets que vous avez ordonné hier devoir être envoyés
      ...
      i à M. d'André qu'il y a déjà 500,000 livres de petite monnaie fabriquée et prête à être mise en émission; j'ajoute que M. de Gernon doit faire demain à l'Assemblée un rapport et présenter quelques dispositions à cet égard. M. le Président avertit l'Assemblée qu'elle doit se retirer dans les bureaux pour procéder à la nomination du président et de 3 secrétaires. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du dimanche 17 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du malin. M. Duport , ex-président, occupe le fauleuil. Un de MM. le
      ...
      spositions à cet égard. M. le Président avertit l'Assemblée qu'elle doit se retirer dans les bureaux pour procéder à la nomination du président et de 3 secrétaires. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du lundi 18 juillet 1791

      Séance du lundi 18 juillet 1791

      page 395 - 414
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du lundi 18 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance* de samedi 16 juillet au matin, qui est adopté. M. de Sillery. Messieurs, dans toutes les villes du monde, lorsque la générale bat, tous les citoyens se rendent à leur poste pour la défense co
      ...
      protéger le commerce, en maintenant les cuivres à un prix tel que nos manufactures puissent soutenir la concurrence avec l'étranger. La, les grands établissements achèteraient le cuivre brut en gros, et comme ils le tirent du dehors. Si cette opinion est accueillie, je la développerai, en ménageant tous les intérêts particuliers, et surtout en respectant celui de la nation. Signé : Auguste, fils.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du lundi 18 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      et comme ils le tirent du dehors. Si cette opinion est accueillie, je la développerai, en ménageant tous les intérêts particuliers, et surtout en respectant celui de la nation. Signé : Auguste, fils.
    • Séance du vendredi 22 juillet 1791

      Séance du vendredi 22 juillet 1791

      page 503 - 527
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du vendredi 22 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 20 juillet, qui est adopté. M. de Lareveillère-Lépeaux fait lecture : 1° D'une adresse de la société des amis de la Constitution d'Angers : « Nous vous avons envoyés, disent-ils, pour re
      ...
      ls, vous pouvez en nommer un à qui vous donnerez la même attribution que vous voulez donner à ces 12 tyrans (Murmures.)-, mais surtout qu'il y ait la voie de l'appel. Sans cela, nous sommes sous un gouvernement tyrannique. Plusieurs membres : A demain 1 à demain ! (L'Assemblée renvoie à demain la suite de la discussion du projet de décret de M. Salles.) La séance est levée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du vendredi 22 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séanc
      ...
      uvernement tyrannique. Plusieurs membres : A demain 1 à demain ! (L'Assemblée renvoie à demain la suite de la discussion du projet de décret de M. Salles.) La séance est levée à trois heures et demie.
    • Séance du mardi 26 juillet 1791, au matin

      Séance du mardi 26 juillet 1791, au matin

      page 637 - 678
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mardi 26 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du lundi 25 juillet, qui est adopté. M. Meynier de Salinelles , au nom du comité d'agriculture et de commerce, fait un rapport sur le régime à donner au port et au territoire de Marseille, q
      ...
      desdits ports, comme sardines nationales, pour d'autres ports du royaume où elles y seraient traitées comme étrangères. « Art. 3. Le roi sera prié de donner les ordres les plus prompts pour assurer l'exécution du présent décret, et notamment pour empêcher l'introduction en fraude dans le royaume, des marchandises étrangères qui existent en ce moment à Bayonne et dans le ci-devant pays de Lahour.»
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mardi 26 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de
      ...
      'exécution du présent décret, et notamment pour empêcher l'introduction en fraude dans le royaume, des marchandises étrangères qui existent en ce moment à Bayonne et dans le ci-devant pays de Lahour.»
    • Séance du mercredi 27 juillet 1791, au matin

      Séance du mercredi 27 juillet 1791, au matin

      page 683 - 711
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mercredi 27 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramel-Nogaret , secrétaire, donne lecture à l'Assemblée des adresses suivantes : Adresses des administrateurs composant les directoires des départements de la Vienne, des Deux-Sèvres, de la Nièvre, de Loir-et-Cher, d'Indre-et-Loire, des directoires des
      ...
      par l'article précédent, avant d'être, inscrits sur le rôle des citoyens actifs. «Art. 8. Toute réquisition des autorités civiles qui ne voudra faire marcher que la première classe des gardes nationales, sera pure et simple ; si elle demande le service de la seconde classe en concurrence avec la première, elle l'exprimera formellement : il en sera de même si elle appelle la totalité de la garde. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mercredi 27 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramel-Nogaret , secrétaire, donne lecture à l'Assembl
      ...
      es, sera pure et simple ; si elle demande le service de la seconde classe en concurrence avec la première, elle l'exprimera formellement : il en sera de même si elle appelle la totalité de la garde. »
    • Séance du mercredi 27 juillet 1791, au soir

      Séance du mercredi 27 juillet 1791, au soir

      page 711 - 719
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mercredi 27 juillet 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soùy M. le Président fait donner lecture d'une lettre de M. de La Roche, commandant du bataillon des Feuillants, qui fait part à l'Assemblée des (!) Cette séance est incomplète au Moniteur. actes de patriotisme de quelques volontaires de son bataillon, dont les aff
      ...
      là jouissance. M. Fricot , rapporteur. Le Comité n'a rien entendu proposer sur cet objet, et a dû rigoureusement se renfermer dans les décrets sur la législation générale des domaines. Cependant j'adopte le renvoi au comité de la proposition de M. Turpin. (L'Assemblée consultée adopte l'amendement de M. Turpin et le renvoie au comité pour la rédaction.) M. le Président lève la séance à dix heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mercredi 27 juillet 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soùy M. le Président fait donner lecture d'une lettre de M. de La
      ...
      pte le renvoi au comité de la proposition de M. Turpin. (L'Assemblée consultée adopte l'amendement de M. Turpin et le renvoie au comité pour la rédaction.) M. le Président lève la séance à dix heures.
  • Tome 29 : Du 29 juillet au 27 août 1791 8 résultats
    • Séance du vendredi 5 août 1791

      Séance du vendredi 5 août 1791

      page 192 - 222
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 5 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture : 1° Du procès-verbal de la séance du mardi 2 aoûj-au soir, qui est adopté; 2° D'une adresse des volontaires de la garde nationale de Poitiers, qui témoignent leur douleur de n'être pas compris dans le nombre de ceux
      ...
      ats civils seront chargés de la confection de ces actes. Toute loi devant être exécutée jusqu'à ce qu'elle ait été abrogée, il me paraît essentiel de terminer ce titre par cet article sur lequel tout le monde est d'accord. C'est en abrogeant expressément de pareilles lois, qu'on inspire plus de respect pour celles qui doivent encore être exécutées jusqu'à ce qu'une nouvelle loi les ait remplacées.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 5 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture : 1° Du procès-v
      ...
      le monde est d'accord. C'est en abrogeant expressément de pareilles lois, qu'on inspire plus de respect pour celles qui doivent encore être exécutées jusqu'à ce qu'une nouvelle loi les ait remplacées.
    • Séance du mercredi 10 août 1791

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 318 - 335
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Stance du mereredi 10 août 1791 (1). La seance est quverte a neuf heures du matin. M. Camus ex-pr6sident, occupe le fauteuil. M. Savary de Lancosme L'Assemblee ayant d^cret6 lundi dernier que la uiscussion'sur l'acte constitutionnel ne s'ouyrirait que sur les bases et !a ma^che de l'ouvrage, je n'ai point demand^ a parole pour 6noncer
      ...
      at de faillite ou d'insolvabilité. M. Barrère-Vieuzac Il est impossible de laisser à la disposition des législatures une ciiose qui tient à l'état politique des citoyens. L'article peut être modifié, mais tel qu'il sera adopté, il doit entrer en entier dans la Constitution. (L'Assemblée, consultée, décrète le renvoi de l'article aux comités,) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Stance du mereredi 10 août 1791 (1). La seance est quverte a neuf heures du matin. M. Camus ex-pr6sident, occupe le fauteuil. M. Savary d
      ...
      mais tel qu'il sera adopté, il doit entrer en entier dans la Constitution. (L'Assemblée, consultée, décrète le renvoi de l'article aux comités,) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      page 28 - 47
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du samedi 30 juillet 1791 , au matin (1), Un de Messieurs les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 27 juillet au matin, qui est adopté. Un de Messieurs les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mardi 26 juillet au soir, qui est adopté. M. Goudard. Messieurs, le comité d'agriculture et de commerc
      ...
      pas les détruire; et revenant aux considérations importantes que je Vous ai exposées par celle de la justice, de l'honneur et de l'intérêt national, je demande que l'ordre de Malte soit maintenu dans ses propriétés, droits et privilèges, en statuant seulement que les Français qui y sont affiliés, n'auront en leur qualité aucun droit politique à exercer dans l'intérieur du royaume* Signé i MàLOUÉÎ.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du samedi 30 juillet 1791 , au matin (1), Un de Messieurs les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 27 juillet au mat
      ...
      ses propriétés, droits et privilèges, en statuant seulement que les Français qui y sont affiliés, n'auront en leur qualité aucun droit politique à exercer dans l'intérieur du royaume* Signé i MàLOUÉÎ.
    • Séance du vendredi 12 août 1791

      Séance du vendredi 12 août 1791

      page 377 - 396
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 12 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du ma-matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-verbal'de la séance du mardi 9 août au soir, qui est adopté. M. Delavigne , secrétaire, donne lecture de deux lettres relatives aux décrets rendus en faveur de la famille Loiuendal. Par la première, M.
      ...
      islatif, seront remplacés comme dans le cas de mort et de démission. Art. 7. « Les juges seront remplacés, pendant la durée de la législature, par leurs suppléants; et le roi pourvoira par brevet de commission pour le même temps, au remplacement de ses commissaires auprès des tribunaux. » (La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 12 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du ma-matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-v
      ...
      ommission pour le même temps, au remplacement de ses commissaires auprès des tribunaux. » (La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 13 août, au soir

      Séance du samedi 13 août, au soir

      page 414 - 425
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du samedi 13 août au soir, 1791 (1)., La séance est ouverte à six heures du soir. Un de, MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du samedi 6 août, qui èst adopté, ainsi que des adresses suivantes : Adresse des membres composant le conseil général de la commune de Saint-André de Val-borgne en Cèvènes,"dépar
      ...
      ée, adopte le projet de décret proposé par M. Camus.) M. le Président annonce le résultat du scrutin pour la présidence et pour les fonctions de secrétaires : M. Victor de Broglie est élu président. MM. Pougeard du Limbert, Couppé et Mailly-Chàteau-Renaud sont élus secrétaires* en remplacement de MM. Châteauneuf-Randon, Delavigne et Creuzé de Latouche. (La séance est levée à neuf heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du samedi 13 août au soir, 1791 (1)., La séance est ouverte à six heures du soir. Un de, MM. les secrétaires fait lecture du procè
      ...
      M. Pougeard du Limbert, Couppé et Mailly-Chàteau-Renaud sont élus secrétaires* en remplacement de MM. Châteauneuf-Randon, Delavigne et Creuzé de Latouche. (La séance est levée à neuf heures et demie.)
    • Séance du mardi 16 août 1791, au matin

      Séance du mardi 16 août 1791, au matin

      page 451 - 470
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du mardi 16 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture de l'état des adjudications définitives faites par la muni-cipalité de Paris les 8* 9, 10, 11, 12 et 13 du présent mois, des biens nationaux mentionnés audit état; Un de MM. les secrétaires fait lecture : l9 Du pr
      ...
      les anciens né-gociants et banquiers retirés du commerce, éligibles aux places de juges dans les tribunaux de commerce. « A celui du 12, sur les indemnités à accorder à la famille Lowendal. a A celui du 8, concernant le payement d'une somme d,e 100,000 livres pour les dépenses premières du travail relatif à la fixation des poids et mesures. » M. le Président lève la sèàhcé à déùx heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du mardi 16 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture de l'état des
      ...
      du 8, concernant le payement d'une somme d,e 100,000 livres pour les dépenses premières du travail relatif à la fixation des poids et mesures. » M. le Président lève la sèàhcé à déùx heures et demie.
    • Séance du vendredi 19 août 1791

      Séance du vendredi 19 août 1791

      page 548 - 576
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du vendredi 19 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro- (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. cès-verbal de la séance du mardi 16 août, au matin, qui est adopté. M. le Président. Voici une lettre de M. de Fay, membre de l'Assemblée nationale : « Monsieur le Prési
      ...
      pliqué aux besoins du peuple et être distribué avec la monnaie de cuivre en échange des assignats de 5 livres. Plusieurs membres demandent le renvoi de cette motion au comité pour agir de concert avec le ministre. (L'Assemblée, consultée, ordonne le renvoi de la motion de M. Dupré au comité des monnaies pour en faire le rapport à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du vendredi 19 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro- (1) Cette séan
      ...
      le ministre. (L'Assemblée, consultée, ordonne le renvoi de la motion de M. Dupré au comité des monnaies pour en faire le rapport à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du jeudi 4 août 1791, au matin

      Séance du jeudi 4 août 1791, au matin

      page 146 - 184
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Sèattdé du jeudi 4 aout 1791 , du 'mâtin (î). La séance est ouverte à neuf heures du matin; M. Babey , secrétaire, fait lecture d'une adresse de la commune de Forcalquier, qui, par l'organe de ses officiers municipaux, déclare son adhésion au décret du 15 juillet, et sa ferme résolution de le maintenir, ainsi que tous les autres décret
      ...
      tenir en silence. Je mets aux voix la proposition de M. Le Chapelier qui est le renvoi aux comités de Constitution, des rapports, des recherches, ecclésiastique et de jurisprudence criminelle, des dispositions proposées par M. Legrand. (Ce renvoi est mis aux voix et décrété.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et de celle de demain. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Sèattdé du jeudi 4 aout 1791 , du 'mâtin (î). La séance est ouverte à neuf heures du matin; M. Babey , secrétaire, fait lecture d'une adr
      ...
      spositions proposées par M. Legrand. (Ce renvoi est mis aux voix et décrété.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et de celle de demain. La séance est levée à trois heures.
  • Tome 30 : Du 28 août au 17 septembre 1791 2 résultats
    • Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

      page 230 - 239
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER Séance du lundi 5 septembre 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. le Président fait donner lecture par un de MM. les secrétaires des adresses suivantes : Adresse des volontaires nationaux de la ville de Tournon, par laquelle ils témoignent leurs regrets de ce que le département de l'Ardèche n'est pas compris dans le nombre d
      ...
      cela pour défendre le comité colonial, mais pour rendre hommage à la vérité. Je conclus, vu que la pétition ne contient que des faits faux et des inculpations mal ourdies; qu'elle soit rendue à ceux qui l'ont présentée, avec le mépris qu'elle a inspiré, et qu'on passe à l'ordre du jour. (L'Assemblée, consultée, décrête qu'elle passe à l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à neuf heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER Séance du lundi 5 septembre 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. le Président fait donner lecture par un de MM. les secrétair
      ...
      ui l'ont présentée, avec le mépris qu'elle a inspiré, et qu'on passe à l'ordre du jour. (L'Assemblée, consultée, décrête qu'elle passe à l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à neuf heures.
    • Séance du mercredi 13 septembre 1791

      Séance du mercredi 13 septembre 1791

      page 607 - 626
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du mercredi 13 septembre 1791 (1). La séance e3t ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture Ass procès-verbaux des séances du samedi 10 septembre au soir et du dimanche 11 septembre, qui sont adoptés. M. de Liancourt , au nom des comités des finances et de mendicité, auxquels avait été précédemment reuvoyée une lettre
      ...
      'Assemblée nationale du résultat du compte, d'après lequel elle ordonnera que les assignats do 500 livres^ et au-dessus seront brûlés et qu'il en sera dressé un procès-verbal particulier. Art. 7. « Aussitôt qu'il sera, possible dei faire la* conversion des; anciens assignats en nouveaux, le public en sera informé par des- affiches qui; indiqueront) la somme qui pourra, être délivrée; chaque; jour.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du mercredi 13 septembre 1791 (1). La séance e3t ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture Ass procès-verbaux des séan
      ...
      ssitôt qu'il sera, possible dei faire la* conversion des; anciens assignats en nouveaux, le public en sera informé par des- affiches qui; indiqueront) la somme qui pourra, être délivrée; chaque; jour.
  • Tome 31 : Du 17 au 30 septembre 1791 1 résultat
    • Séance du mercredi 28 septembre 1791, au matin

      Séance du mercredi 28 septembre 1791, au matin

      page 424 - 476
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DB M. THOURET. Séan ce du mercredi 28 septembre 1791 ,aumatin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Phélines , au nom du comité militaire, annonce qu'il s'est glissé plusieurs erreurs dans la rédaction du décret sur la composition de Varmée rendu le 18 août 1790 (2) ; il donne lecture des articles à substituer aux articles erronés insérés dans le proc
      ...
      08 livres par aspirant. Ces sommes restantes, réunies, seront employées, sous la surveillance du directoire du département et des directeurs de l'école, à l'achat et entretien des livres, instruments de mathématiques et de physique, cartes géographiques, plans, dessins, crayons, couleurs, papiers, plumes, encre, armes et autres ustensiles nécessaires pour les cours, exercices militaires et jeux. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DB M. THOURET. Séan ce du mercredi 28 septembre 1791 ,aumatin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Phélines , au nom du comité militaire, annonce qu'il
      ...
      de mathématiques et de physique, cartes géographiques, plans, dessins, crayons, couleurs, papiers, plumes, encre, armes et autres ustensiles nécessaires pour les cours, exercices militaires et jeux. »