Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-041 hits on 1791-051 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-091 hits on 1791-101 hits on 1791-112 hits on 1791-122 hits on 1792-012 hits on 1792-020 hits on 1792-034 hits on 1792-041 hits on 1792-050 hits on 1792-063 hits on 1792-074 hits on 1792-081 hits on 1792-091 hits on 1792-102 hits on 1792-110 hits on 1792-123 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-039 hits on 1793-0410 hits on 1793-0511 hits on 1793-0615 hits on 1793-079 hits on 1793-0810 hits on 1793-096 hits on 1793-107 hits on 1793-113 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 36 volumes
  • Tome 27 : Du 6 juin au 5 juillet 1791 1 résultat
    • Séance du samedi 11 juin 1791, au soir

      - search term matches: (3)

      Séance du samedi 11 juin 1791, au soir

      page 139
      Locuteur: Gossuin
      donne lecture de deux adresses de la société des amis de la Constitution du Quesnoy. donne lecture de deux adresses de la société des amis de la Constitution du Quesnoy.
      Locuteur: Gossuin
      (Cette adresse est renvoyée au comité de Constitution.) (Cette adresse est renvoyée au comité de Constitution.)
      Locuteur: Gossuin
      Un membrè, député du département de l'Isère, représente que le tribunal du district de Grenoble demande d'être autorisé à pren...
      ...res à, l'accélération d'un grand nombre de procès criminels délaissés par le ci-devant parlement de cette ville. Il conclut au renvoi de cette pétition au comité de Constitution pour en rendre compte à l'Assemblée.
      Un membrè, député du département de l'Isère, représente que le tribunal du district de Grenoble demande d'être autorisé à prendre des mesures propres à, l'accélération d'un grand nombre de procès criminels délaissés par le ci-devant parlement de cette ville. Il conclut au renvoi de cette pétition au comité de Constitution pour en rendre compte à l'Assemblée.
      Locuteur: Lanjuinais
      « L'Assemblée nationale, sur le rapport de ses comités ecclésiastique et d'aliénation, qui ont vu et examiné les actes et pièces concernant la circonscription...
      ...e, sur l'avis du directoire du district de ladite ville, et de concert avec l'évêque dudit départ' men...
      ...xistantes dans la ville et son faubourg de Trinquetaille, seront réduites à 3, sav...
      « L'Assemblée nationale, sur le rapport de ses comités ecclésiastique et d'aliénation, qui ont vu et examiné les actes et pièces concernant la circonscription nouvelle des paroisses et églises succursales et oratoires dans la ville d'Arle...
      ...urgs et territoire, arrêtée nar le directoire du département des Bouches-du-Rhône, sur l'avis du directoire du district de ladite ville, et de concert avec l'évêque dudit départ' ment, décrète que les 8 paroisses actuellement existantes dans la ville et son faubourg de Trinquetaille, seront réduites à 3, savoir :
      Locuteur: Gossuin
      ...s dénoncent qu'une quantité innombrable de Français déserte le royaume ; il% supplient l'Assemblée de prendre des mesures pour arrêter les progrès effrayants de cette émigration. Par la première, ils dénoncent qu'une quantité innombrable de Français déserte le royaume ; il% supplient l'Assemblée de prendre des mesures pour arrêter les progrès effrayants de cette émigration.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...ique et d'aliénation, propose un projet de décret relatif à la circonscription des paroisses, églises succursales et oratoires de la ville d'Arles, département des Bouch... , au nom des comités ecclésiastique et d'aliénation, propose un projet de décret relatif à la circonscription des paroisses, églises succursales et oratoires de la ville d'Arles, département des Bouches-du-Rhône.
      Locuteur: Lanjuinais
      Ce projet de décret est ainsi conçu : Ce projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Lanjuinais
      ... dans l'église ci-devant métropolitaine de Saint-Trophime. ...La paroisse Notre-Dame-la-Principale, dont l'église ou le service sera transféré dans l'église ci-devant métropolitaine de Saint-Trophime.
      Locuteur: Lanjuinais
      « La paroisse de Sainte-Croix, dont le service sera tran... « La paroisse de Sainte-Croix, dont le service sera transféré dans l'église des ci-devant augus-tins.
      Locuteur: Lanjuinais
      « La paroisse de Saint-Julien, qui aura pour succursale l'église de Notre-Dame-la-Major, dont la paroisse e... « La paroisse de Saint-Julien, qui aura pour succursale l'église de Notre-Dame-la-Major, dont la paroisse est supprimée.
      Locuteur: Lanjuinais
      « Il y aura dans la paroisse de Sainte-Croix, pour église de secours ou oratoire, l'église de Saint-Laurent, dont la paroisse est sup... « Il y aura dans la paroisse de Sainte-Croix, pour église de secours ou oratoire, l'église de Saint-Laurent, dont la paroisse est supprimée.
      Locuteur: Lanjuinais
      « Dans la paroisse de Saint-Trophime, il y aura, pour église de secours ou oratoire, l'église des pénitents bleus, si la confrérie de ces pénitents vient à être supprimée; il y aura de plus, dans cette paroisse, une église s...
      ...r le service, des habitants du faubourg de Trinquetaille, qui se fera dans l'églis...
      ...apucins, l'église ci-devant puroissiale de Saint-Pierre, audit faubourg, se trouva...
      « Dans la paroisse de Saint-Trophime, il y aura, pour église de secours ou oratoire, l'église des pénitents bleus, si la confrérie de ces pénitents vient à être supprimée; il y aura de plus, dans cette paroisse, une église succursale à l'usage, pour le service, des habitants du faubourg de Trinquetaille, qui se fera dans l'église des ci-devant capucins, l'église ci-devant puroissiale de Saint-Pierre, audit faubourg, se trouvant supprimée. »
      Locuteur: Lanjuinais
      « Et nu moyen de ce que le service paroissial est ainsi ...
      ...par le présent décret, dans les églises de Saint-Trophime, des augustins et des ca...
      ...lises succursales, dont une au quartier de Moulés, dans la dépendance du curé de Saint-Julien, et une autre à Galignan, dans la dépendance du curé de Sainte-Croix.
      « Et nu moyen de ce que le service paroissial est ainsi transféré, par le présent décret, dans les églises de Saint-Trophime, des augustins et des capucins, il sera pris, dans les bâtiments claustraux y contigus, tous les logemen...
      ...oire d'Arles, elles subsisteront Mies qu'elles sont; mais il sera établi deux églises succursales, dont une au quartier de Moulés, dans la dépendance du curé de Saint-Julien, et une autre à Galignan, dans la dépendance du curé de Sainte-Croix.
      Locuteur: Lanjuinais
      ...omité ecclésiastique, propose un projet de décret relatif à la circonscription des... , au nom du comité ecclésiastique, propose un projet de décret relatif à la circonscription des paroisses, vicairies et oratoires
      PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD, EX-PRÉSIDENT. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD, EX-PRÉSIDENT.
      Un MM. les secrétaires donne lecture d'une adresse de 200 citoyens de la ville de Dôle qui (1) Cette séance est incomplèt... Un MM. les secrétaires donne lecture d'une adresse de 200 citoyens de la ville de Dôle qui (1) Cette séance est incomplète au Moniteur.

      Séance du samedi 11 juin 1791, au soir

      page 140
      Locuteur: Le Président
      ...s travaux était d'accélérer l'exécution de vos décrets, et que la prospérité publi...
      ...ère en donna la preuve, et les citoyens de Brest ont pu se féliciter plus d'une fo...
      ...-à-dire Français, nos frères les hommes de couleur. Des extrémités du royaume nous...
      ...ement ceux qui ne sont pas à la hauteur de vos principes, voudraient-ils rendre la nature complice du nouveau système de tyrannie qu'ils cherchaient à conserver : la voix de la raison, l'autorité des nouvelles loi...
      ...s ces nuances d'esclavage que le prisme de l'aristocratie faisait apercevoir, pour...
      ...que vous avez rendu malgré les murmures de la cupidité et de quelques passions viles, fera tressaillir de joie tous les hommes bons et généreux, tous les amis de l'humanité, tous les amis de notre Constitution. Nous nous hâtions de vous en apporter l'assurance; mais,
      « Nous avons toujours cru que la meilleure manière d'applaudir à vos travaux était d'accélérer l'exécution de vos décrets, et que la prospérité publique en était l'apologie la plus convaincante. Le département du Finistère en donna la preuve, et les citoyens de Brest ont pu se féliciter plus d'une fois d'avoir contribué à hâter cet heureux résultat. Le même succès couronnera le décret qui déclare citoyens, qui déclare hommes libres, c'est-à-dire Français, nos frères les hommes de couleur. Des extrémités du royaume nous accourons pour vous le garantir. Vainement ceux qui ne sont pas à la hauteur de vos principes, voudraient-ils rendre la nature complice du nouveau système de tyrannie qu'ils cherchaient à conserver : la voix de la raison, l'autorité des nouvelles lois feront disparaître toutes ces nuances d'esclavage que le prisme de l'aristocratie faisait apercevoir, pour dégrader l'espèce humaine. Le décret que vous avez rendu malgré les murmures de la cupidité et de quelques passions viles, fera tressaillir de joie tous les hommes bons et généreux, tous les amis de l'humanité, tous les amis de notre Constitution. Nous nous hâtions de vous en apporter l'assurance; mais,
      Locuteur: Le Président
      ... été notre empressement, déjà nos rères de Bordeaux et de plusieurs autres villes maritimes nous ont prévenus : c'est une certitude de plus que notre patriotisme ne nous avai...
      ...s du même zèle, pour solliciter l'envoi de gardes nationaux en Amérique, non pour ...
      ...nt égarés sur les véritables intentions de l'Assemblée nationale. Des citoyens éprouvés peuvent seuls être chargés de cette honorable mission. Nous le disons...
      ...onfié jusqu'à présent dans cette partie de l'Empire, les intérêts de la chose publique. Plusieurs officiers ...
      ...blâmés ; ils sont plus ou moins ennemis de la Constitution; et ce sont ses vrais amis, ses plus zé...
      ?[uel qu'ait été notre empressement, déjà nos rères de Bordeaux et de plusieurs autres villes maritimes nous ont prévenus : c'est une certitude de plus que notre patriotisme ne nous avait pas trompés. Nous venons, animés du même zèle, pour solliciter l'envoi de gardes nationaux en Amérique, non pour y faire la guerre, sans doute, mais pour resserrer les liens qui unissent plus p...
      ...t les villes maritimes à nos colonies, mais pour convaincre tous ceux qui seraient égarés sur les véritables intentions de l'Assemblée nationale. Des citoyens éprouvés peuvent seuls être chargés de cette honorable mission. Nous le disons avec franchise. Messieurs, il faut peu compter sur ceux auxquels on a confié jusqu'à présent dans cette partie de l'Empire, les intérêts de la chose publique. Plusieurs officiers qui ont commandé méritent plus ou moin3 d'être blâmés ; ils sont plus ou moins ennemis de la Constitution; et ce sont ses vrais amis, ses plus zélés défenseurs, qu'il faut envoyer dans les colonies. Voilà pourquoi nous désign...
      Locuteur: Lanjuinais
      Ce projet de décret est ainsi conçu : Ce projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Lanjuinais
      « L'Assemblée, sur le rapport de son comité ecclésiastique, approuve et ...
      ...ur l'avis du directoire dudit district, de concert avec l'évêque dudit département...
      « L'Assemblée, sur le rapport de son comité ecclésiastique, approuve et décrète la circonscription nouvelle des paroisses, vicairies et oratoires dans l...
      ...ment du Gard, telle qu'elle a été arrêtée par le directoire dudit département, sur l'avis du directoire dudit district, de concert avec l'évêque dudit département. »>
      Locuteur: Le Président
      Une députation des citoyens de la ville de Brest, département du Finistère, demand... Une députation des citoyens de la ville de Brest, département du Finistère, demande à être admise à la barre, pour présenter une pétition à l'Assemblée.
      Locuteur: Le Président
      Vorateur de la députation s'exprime ainsi : Vorateur de la députation s'exprime ainsi :
      Locuteur: Le Président
      ... c'est là le 'seul éloge qui soit digne de vous, et pour être heureux, les Français n'ont besoin que de rester ce que vous les avez faits. (App... ... vous devez être fatigués : 1rs nations étrangères s'ébranlent pour nous imiter; c'est là le 'seul éloge qui soit digne de vous, et pour être heureux, les Français n'ont besoin que de rester ce que vous les avez faits. (Applaudissements.)
      Locuteur: Le Président
      « Signé : Thomas Gorjy, fondé de procuration des citoyens actifs de la ville de Brest; Thomas Raby, fondé de procuration des citoyens actifs de la ville de Brest. » « Signé : Thomas Gorjy, fondé de procuration des citoyens actifs de la ville de Brest; Thomas Raby, fondé de procuration des citoyens actifs de la ville de Brest. »
      Locuteur: Le Président
      « Les sentiments connus des citoyens de l'ancienne province de Bretagne et ceux de la ville de Brest en particulier, nous sont de sûrs garants des efforts dont ils serai...
      ...t avec intérêt les nouveaux témoignages de votre dévouement; elle prendra votre pé...
      ...idération, et vous accorde les honneurs de sa séance. »
      « Les sentiments connus des citoyens de l'ancienne province de Bretagne et ceux de la ville de Brest en particulier, nous sont de sûrs garants des efforts dont ils seraient capables pour ramener et maintenir la paix dans les colonies. L'Assemblée nationale reçoit avec intérêt les nouveaux témoignages de votre dévouement; elle prendra votre pétition en considération, et vous accorde les honneurs de sa séance. »
      Locuteur: Le Président
      ... le discours prononcé par la députation de Brest soit inséré dans le procès-verbal... Un membre demande que le discours prononcé par la députation de Brest soit inséré dans le procès-verbal et que la pétition, avec les pièces justificatives y jointes, soit renvoyée au ...
      Locuteur: Merlin
      ... un projet d'instruction sur les droits de champart, terrâget agrier, arraqe, tier... , au nom du comité féodal, présente un projet d'instruction sur les droits de champart, terrâget agrier, arraqe, tierce, foété, comptant, cens, rentes seigneuriales, lods et ventes, reliefs, et aut...
      Locuteur: Merlin
      ...t l'avait chargée la volonté souveraine de la nation française; mais ni la nation ...
      ...par là les droits sacrés et inviolables de la propriété.
      ..., prononcée dans sa séance du 4 août 1789, une des plus importantes missions dont l'avait chargée la volonté souveraine de la nation française; mais ni la nation française ni ses représentants n'ont eu la pensée d'enfreindre par là les droits sacrés et inviolables de la propriété.
      Locuteur: Merlin
      ...ue l'un s'était arrogés sur la personne de l'autre n'avaient jamais pu devenir une...
      ...mier, l'Assemblée nationale a maintenu, de la manière la plus précise, tous les droits et devoirs utiles auxquels des concessions de fonds avaient donné l'être, et elle a seulement permis de les racheter.
      ...mais pu devenir propriétaire d'un autre homme, et qu'en conséquence les droits que l'un s'était arrogés sur la personne de l'autre n'avaient jamais pu devenir une propriété pour le premier, l'Assemblée nationale a maintenu, de la manière la plus précise, tous les droits et devoirs utiles auxquels des concessions de fonds avaient donné l'être, et elle a seulement permis de les racheter.
      Locuteur: Merlin
      ...s la tranquillité qu'y avaient troublée de fausses interprétations de celui du 4 août 1789. ...e décret du 15 mars 1790 paraissaient devoir rétablir à jamais dans les campagnes la tranquillité qu'y avaient troublée de fausses interprétations de celui du 4 août 1789.

      Séance du samedi 11 juin 1791, au soir

      page 141
      Locuteur: Merlin
      ... extrêmement affligeantes pour les amis de la Constitution et par conséquent de l'ordre public, ont favorisé et favoris... ...s cantons du royaume, ou méconnues ou altérées; et, il faut le dire, deux causes extrêmement affligeantes pour les amis de la Constitution et par conséquent de l'ordre public, ont favorisé et favorisent encore le progrès des erreurs qui se sont répandues sur cet objet important.
      Locuteur: Merlin
      « La seconde, c'est la conduite de certains corps administratifs. Chargés par la Constitution d'assurer le recouvrement des droits de terrage, de champart, de cens, ou autres, dus à la nation, plusieurs de ces corps ont apporté dans cette partie de leurs fonctions, une insouciance et une faiblesse qui ont amené et multiplié les refus de payement de la part des redevables de l'Etat, et ont, par l'influence d'un au...
      ...articuliers l'esprit d'insubordination, de cupidité, d'injustice.
      « La seconde, c'est la conduite de certains corps administratifs. Chargés par la Constitution d'assurer le recouvrement des droits de terrage, de champart, de cens, ou autres, dus à la nation, plusieurs de ces corps ont apporté dans cette partie de leurs fonctions, une insouciance et une faiblesse qui ont amené et multiplié les refus de payement de la part des redevables de l'Etat, et ont, par l'influence d'un aussi funeste exemple, propagé chez les redevables des particuliers l'esprit d'insubordination, de cupidité, d'injustice.
      Locuteur: Merlin
      « En effet, ou par le résultat de cette preuve le droit se trouverait être le prix d'une somme d'argent fournie à titre de prêt ou de constitution, ou bien on ne lui verrait d'autre orig... « En effet, ou par le résultat de cette preuve le droit se trouverait être le prix d'une somme d'argent fournie à titre de prêt ou de constitution, ou bien on ne lui verrait d'autre origine que l'usurpation et la loi du plus fort
      Locuteur: Merlin
      ...xquels les ont excités les ennemis même de la Révolution, bien persuadés qu'il ne peut pas y avoir de liberté là où les lois sont sans force, et qu'ainsi on est toujours sûr de conduire le peuple à l'esclavage, quand on à l'art de l'emporter au delà des bornes établies ... ...laquelle les habitants des campagnes se sont laissé entraîner dans les écarts auxquels les ont excités les ennemis même de la Révolution, bien persuadés qu'il ne peut pas y avoir de liberté là où les lois sont sans force, et qu'ainsi on est toujours sûr de conduire le peuple à l'esclavage, quand on à l'art de l'emporter au delà des bornes établies par les lois.
      Locuteur: Merlin
      ...la condition cCune concession primitive de fonds. ...tué, tous les droits et devoirs féodaux ou censuels utiles, qui font le prix et la condition cCune concession primitive de fonds.
      Locuteur: Merlin
      ...our tout le monde, c'est la désignation de ces droits, telle qu'elle est faite par... « Mais ce qui, quoique très clair par soi-même, ne paraît pas l'être également pour tout le monde, c'est la désignation de ces droits, telle qu'elle est faite par l'article suivant du même titre. Cet article e8t ainsi conçu :
      Locuteur: Merlin
      ... volailles, cires, den-« rées ou fruits de la terre, servis sous la aéno-« mination de cens, censives, surcens, capcasal, « re...
      ...-« priétaire ou possesseur, et à raison de la durée « de la possession.
      « 1° Toutes les redevances seigneuriales an-« nuelles, en argent, grains, volailles, cires, den-« rées ou fruits de la terre, servis sous la aéno-« mination de cens, censives, surcens, capcasal, « rentes féodales, seigneuriales et emphytéoti-« ques, champart, tasque, terrage, ar...
      ... sont dus que par le propriétaire « ou possesseur d'un fonds, tant qu'il est pro-« priétaire ou possesseur, et à raison de la durée « de la possession.
      Locuteur: Merlin
      ...s les droits casuels qui, sous le nom « de quint, treizième, lods et treizains, lo... « 2° Tous les droits casuels qui, sous le nom « de quint, treizième, lods et treizains, lods et « ventes, issues, milods, rachats, venterolles, « reliefs, relevoisons, pl...
      Locuteur: Merlin
      ...e cet article a pour objet trois sortes de droits; savoir : les droits fixes, les ... « On voit que cet article a pour objet trois sortes de droits; savoir : les droits fixes, les droits casuels dus à la mutation des propriétaires, et les droits casuels dus ta...
      Locuteur: Merlin
      « On voit encore que ces trois espèces de droits ont cela de commun, qu'ils ne sont jamais dus à rai... « On voit encore que ces trois espèces de droits ont cela de commun, qu'ils ne sont jamais dus à raison des personnes, mais uniquement à raison des fonds, et parce qu'on possède le...
      Locuteur: Merlin
      ...ère, qu'ils sont présumés, dans la main de celui qui les possède, être le prix d'une concession primitive de fonds; « La première, qu'ils sont présumés, dans la main de celui qui les possède, être le prix d'une concession primitive de fonds;
      Locuteur: Merlin
      ...e faire cesser par la seule restitution de la somme anciennement reçue; et si c'ét...
      ...lle, on ne pourrait plus, aux mutations de l'héritage qui en est greve, en conclur...
      « Dans le premier cas, le droit ne serait pas éteint; mais on pourrait le faire cesser par la seule restitution de la somme anciennement reçue; et si c'était une rente réputée jusque-là seigneuriale ou censuelle, on ne pourrait plus, aux mutations de l'héritage qui en est greve, en conclure que cet héritage fût soumis, soit aux lods et ventes, soit au relief, soit à t...
      Locuteur: Merlin
      ..., c'est-à-dire, lorsque par le résultat de la preuve entreprise par le redevable d...
      ...droit n'est le prix ni d'une concession de fonds, ni d'une somme d'argent anciennement reçue, mais le seul fruit de la violence ou de l'usurpation, ou, ce qui revient au mêm...
      « Dans le second cas, c'est-à-dire, lorsque par le résultat de la preuve entreprise par le redevable d'un des droits énoncés dans l'article dont il s'agit, il paraît que ce droit n'est le prix ni d'une concession de fonds, ni d'une somme d'argent anciennement reçue, mais le seul fruit de la violence ou de l'usurpation, ou, ce qui revient au même, le rachat d'une ancienne servitude personnelle, il n'y a nul doute qu'il ne d...
      Locuteur: Merlin
      ...ce ou la mauvaise foi qui ait pu abuser de l'article 2 du titre III, au point d'en...
      ...devant seigneur qui était en possession de les percevoir ne prouvait pas, dans la ...
      ...II, qu'ils avaient été créés pour cause de concession de fonds, ou, en d'autres termes, s'il ne rapportait pas, à défaut de titre primitif, deux reconnaissances én...
      ...s ancienne, et faisant mention expresse de la concession pour laquelle ces droits ...
      ...s, remar-guons-le bien, elle ne l'est que dans ce cas, et il n'y a que l'ignorance ou la mauvaise foi qui ait pu abuser de l'article 2 du titre III, au point d'en conclure que tous les droits dont il fait l'énumé-ration devaient être abolis, si le ci-devant seigneur qui était en possession de les percevoir ne prouvait pas, dans la forme prescrite par l'article 29 du titre II, qu'ils avaient été créés pour cause de concession de fonds, ou, en d'autres termes, s'il ne rapportait pas, à défaut de titre primitif, deux reconnaissances énonciatives d'une plus ancienne, et faisant mention expresse de la concession pour laquelle ces droits avaient été stipulés.
      Locuteur: Merlin
      ...eut pas voir périr dans son berceau une Constitution dont ils troublent et arrêtent la march... « Il est temps enfin que ces désordres cessent ; et si l'on ne veut pas voir périr dans son berceau une Constitution dont ils troublent et arrêtent la marche, il est temps que les citoyens dont l'industrie féconde les champs et nourrit ...

      Séance du samedi 11 juin 1791, au soir

      page 142
      Locuteur: Merlin
      ...le 11 juillet 1790, presque à la veille de se lier à la Constitution par le serment le plus solennel et le p...
      ...par les lois, et dont le bonheur dépend de leur exacte observation. Français I con...
      ...écution ponctuelle; et jugez après cela de quel œil vous devez regarder ces hommes...
      ... cherchent par des menaces et des voies de fait à vous empêcher d'y obéir. Ces hom...
      ...eux, et il est du devoir, non seulement de tout bon citoyen, mais de tout individu qui pense sérieusement à sa propre conservation, de les dénoncer aux tribunaux, de les livrer à toute la rigueur de la justice.
      « Voilà comment a parlé, au nom des lois, le 11 juillet 1790, presque à la veille de se lier à la Constitution par le serment le plus solennel et le plus imposant, ce roi qui ne veut et ne peut plus régner que par les lois, et dont le bonheur dépend de leur exacte observation. Français I contemplez cet accord entre vos représentants qui expriment votre volonté générale, et votre roi qui en presse l'exécution ponctuelle; et jugez après cela de quel œil vous devez regarder ces hommes pervers qui, par des discours ou des écrits coupables, vous prêchent la désobéissance aux lois, ou qui cherchent par des menaces et des voies de fait à vous empêcher d'y obéir. Ces hommes, n'en doutèz pas, sont vos ennemis les plus dangereux, et il est du devoir, non seulement de tout bon citoyen, mais de tout individu qui pense sérieusement à sa propre conservation, de les dénoncer aux tribunaux, de les livrer à toute la rigueur de la justice.
      Locuteur: Merlin
      ... immédiatement dans le titre III, celui de l'examen duquel il s'agit en ce moment ...
      ...d'exiger pour les droits présumés venir de concession de fonds les preuves très difficiles dont ...
      ...sent autrement, l'enclave puisse servir de h prétexte pour assujettir un héritage ...
      qui suit immédiatement dans le titre III, celui de l'examen duquel il s'agit en ce moment ; ils y auraient vu que l'Assemblée nationale, loin d'exiger pour les droits présumés venir de concession de fonds les preuves très difficiles dont il est parlé dans l'article 29 du titre II, a formellement déclaré qu'il ne sera...
      ...observées jusqu'à présent, « sans néanmoins que hors des coutumes qui en « disposent autrement, l'enclave puisse servir de h prétexte pour assujettir un héritage à des pres-« tations qui ne sont point énoncées dans les « titres directement ap...
      Locuteur: Merlin
      « Il est bien clair que par la partie de cet article, qui se termine aux mots : ...
      ...pêcher que, par une application erronée de l'article 29 du titre II, aux droits én...
      ...daux et cen-suels ordinaires, des modes de preuves qui n'avaient été établis que pour des droits extraordinaires, odieux de leur nature, et portant toutes les marques extérieures de l'ancienne servitude personnelle.
      « Il est bien clair que par la partie de cet article, qui se termine aux mots : observés jusqu'à présent, l'Assemblée nationale a voulu empêcher que, par une application erronée de l'article 29 du titre II, aux droits énoncés dans l'article 2 du titre III, on n'étendît aux droits féodaux et cen-suels ordinaires, des modes de preuves qui n'avaient été établis que pour des droits extraordinaires, odieux de leur nature, et portant toutes les marques extérieures de l'ancienne servitude personnelle.
      Locuteur: Merlin
      ...ée nationale fût, par rapport aux modes de preuves, plus difficile pour cette seconde espèce de droit que pour la première; et.c'est ce...
      ...i du 11 juillet 1790, portant cassation de plusieurs délibérations des municipalité de Marsangy, Termancy, Angely et Buisson. ...
      ... seigneuriaux supprimés sans indemnité, de « ceux qui sont rachetables; que les pr...
      ...écution a pour « origine une concession de fonds; que c'est « par rapport à ceux-l...
      ...re III exige des ci-devant seigneurs, à -« faut de titre primitif, la représentation de deux « reconnaissances, et la possessio...
      ...s « 40 ans ; que cette précaution était de justice, « parce que si, dans l'organisation du système « féodal, les droits de fouage, bourgeoisie, garde, « banalité,...
      ...res, étaient le « plus souvent le fruit de l'usurpation, il avait « pu le faire et...
      ...èurs, tant qu'ils ne rapporteraient pas de « titres capables de la détruire ; et qu'aussi on « leur avait imposé la nécessité de les représen-« ter, par rapport à ces sortes de droits seulé-« ment, quand ils prétendr...
      « Il était naturel, il était juste que l'Assemblée nationale fût, par rapport aux modes de preuves, plus difficile pour cette seconde espèce de droit que pour la première; et.c'est ce qu'a parfaitement développé la proclamation du roi du 11 juillet 1790, portant cassation de plusieurs délibérations des municipalité de Marsangy, Termancy, Angely et Buisson. Il y est dit que : « par son « décret du 15 mars, sanctionné par sa Majesté, f l'Assemblée nationale a distingué les droits « seigneuriaux supprimés sans indemnité, de « ceux qui sont rachetables; que les premiers « sont énoncés dans le titre II ; mais que néan-« moins quelques-uns d'entre eux peuvent donner « lieu à une indemnité, si leur exécution a pour « origine une concession de fonds; que c'est « par rapport à ceux-là que l'article 29 du « titre III exige des ci-devant seigneurs, à -« faut de titre primitif, la représentation de deux « reconnaissances, et la possession d'au moins « 40 ans ; que cette précaution était de justice, « parce que si, dans l'organisation du système « féodal, les droits de fouage, bourgeoisie, garde, « banalité, banvin, corvée et autres, étaient le « plus souvent le fruit de l'usurpation, il avait « pu le faire et il était en effet arrivé quelque-« fois que, sous la même dénomination, il avai...
      ...lus généralement, la prête somption naturelle était contre les ci-devant « seignèurs, tant qu'ils ne rapporteraient pas de « titres capables de la détruire ; et qu'aussi on « leur avait imposé la nécessité de les représen-« ter, par rapport à ces sortes de droits seulé-« ment, quand ils prétendraient à un rembour-« sement quelconque ; mais que le titre III du
      Locuteur: Merlin
      ...est consacré à fournir l'énu-« mération de droits seigneuriaux qui ne « peuvent s'...
      ...emboursement effectif; « que les termes de l'article 1er du titre 111 ne « laissent point de doute, en disant : Seront siM-« plement...
      ...la condition d'une concession primitive de « fonds. Que l'article II ajoute aussit...
      ...s, en argent, grains, denrées ou fruits de « la terre, servies sous la dénomination de cens, « censives, surcens.champarts, terrages, etc. Il « résulte évidemment de cette disposition, que « loin d'avoir rien à prouver pour conserver « leurs possessions de cens, terrages, champarts, « etc., jusq...
      ...lir « qu'il n'est pas la représentation de la conces-« sion primitive. »
      « même décret est consacré à fournir l'énu-« mération de droits seigneuriaux qui ne « peuvent s'éteindre que par rachat et doivent « être servis jusqu'au remboursement effectif; « que les termes de l'article 1er du titre 111 ne « laissent point de doute, en disant : Seront siM-« plement rachetables et continueront d'être « payés jusqu'au rachat effectué, tous les droits « et devoirs féodaux, ou censuels, qui sont le prix « et la condition d'une concession primitive de « fonds. Que l'article II ajoute aussitôt : et sont «présumées telles, sadf la preuve cgn-« traire, toutes les redevances seigneuriales an-« nuelles, en argent, grains, denrées ou fruits de « la terre, servies sous la dénomination de cens, « censives, surcens.champarts, terrages, etc. Il « résulte évidemment de cette disposition, que « loin d'avoir rien à prouver pour conserver « leurs possessions de cens, terrages, champarts, « etc., jusqu'au rachat, c'est, au contraire, à « celui qui refuse le service du droit, à établir « qu'il n'est pas la représentation de la conces-« sion primitive. »
      Locuteur: Merlin
      ... décret du 15 mars 1790 ; qu'on renonce de bonne foi à cet esprit de caviliation qui tes a défigurés dans l'...
      ... leur pouvoir, à l'égard des redevables de droits nationaux ; et alors, l'Assemblée nationale a droit de s'y attendre, alors tout rentrera dans ...
      ...ultés sur l'existence ou sur la quotité de quelques droits, les juges les décidero...
      ... 3 du titre III du décret dont on vient de parler leur en fournit les moyens; et l'article 3 de celui du 18 juin suivant, les avertit q...
      « Que chacun se pénètre donc bien des véritables dispositions du décret du 15 mars 1790 ; qu'on renonce de bonne foi à cet esprit de caviliation qui tes a défigurés dans l'esprit du peuple; que les corps administratifs donnent l'exemple en les faisant exécuter par tous les moyens qui sont en leur pouvoir, à l'égard des redevables de droits nationaux ; et alors, l'Assemblée nationale a droit de s'y attendre, alors tout rentrera dans l'ordre. S'il reste des difficultés sur l'existence ou sur la quotité de quelques droits, les juges les décideront; l'article 3 du titre III du décret dont on vient de parler leur en fournit les moyens; et l'article 3 de celui du 18 juin suivant, les avertit que, conformément au principe éternel du respect dû à la possession, ils doivent ...
      Locuteur: Merlin
      ...a raison la plus pure, c'est qu'en fait de droits fonciers, la possession de l'année précédente doit régler provisoirement celle de l année actuelle. Mais, comme cette règle n'a lieu que lorsque la possession de recevoir ou de ne pas ...axime générale qu'a éta -fitie depuis des siècles une jurisprudence fondée sur la raison la plus pure, c'est qu'en fait de droits fonciers, la possession de l'année précédente doit régler provisoirement celle de l année actuelle. Mais, comme cette règle n'a lieu que lorsque la possession de recevoir ou de ne pas

      Séance du samedi 11 juin 1791, au soir

      page 143
      Locuteur: Merlin
      payer n'est pas l'effet de la violence, et que, très mal-heureusement, la violence employée de fait, ou annoncée par des menaces, a seule, depuis deux ans, exempté un grand nombre de personnes du payement des droits de ehampart, de terrage> et autres ci-devant seigneuria...
      ...tionale man-uerait aux premiers devoirs de justice, si elle ne éclarait pas, comme...
      ... a précédé 1789, ou en 1789 même, ou en 1793. En conséquenee, tout redevable qui, étant poursuivi en payement de droits échus en 1791, sera prouvé les avoir payés à l'une des trois époques qu'on vient de rappeler, devra, par cela seul, être condamné et contraint de les payer provisoirement cette année et les suivantes, sous la réserve de tous ses moyens au pétitoire.
      payer n'est pas l'effet de la violence, et que, très mal-heureusement, la violence employée de fait, ou annoncée par des menaces, a seule, depuis deux ans, exempté un grand nombre de personnes du payement des droits de ehampart, de terrage> et autres ci-devant seigneuriaux ou simplement fonciers; l'Assemblée nationale man-uerait aux premiers devoirs de justice, si elle ne éclarait pas, comme elle le fait ici, qu'on doit considérer comme accoutumés d'être payés, dans le ...
      ...tous les droits qui ont été acquittés et servis, ou dans l'année d'emblavure qui a précédé 1789, ou en 1789 même, ou en 1793. En conséquenee, tout redevable qui, étant poursuivi en payement de droits échus en 1791, sera prouvé les avoir payés à l'une des trois époques qu'on vient de rappeler, devra, par cela seul, être condamné et contraint de les payer provisoirement cette année et les suivantes, sous la réserve de tous ses moyens au pétitoire.
      Locuteur: Merlin
      ...titoire, comme l'on sait, ne dépend pas de la possession des dernières années, mais de la légitimité du droit ; et c'est préci...
      ...es observées jusqu'à présent en matière de preuves sur l'existence ou la quotité d...
      « Le pétitoire, comme l'on sait, ne dépend pas de la possession des dernières années, mais de la légitimité du droit ; et c'est précisément pour établir, ou que le droit est légitimé, ou qu'il est illégitimé, que l'article 13 du titre III du décret du 15 mars 1790, renvoie aux règles observées jusqu'à présent en matière de preuves sur l'existence ou la quotité des droits seigneuriaux ordinaires.
      Locuteur: Merlin
      11 serait aussi long qu'inutile de retracer ici toutes ces règles, qui d'a...
      ...pas les mêmes dans les diverses parties de l'Empire. Ici, la seule possession de 20, 30 ou 40 ans, forme un titre pour l...
      ...e cette reconnaissance soit accompagnée de certaines conditions plus ou-moins difficiles à remplir, et de certaines formalités plus ou moins simp...
      ... l'Assemblée nationale se croit obligée de lever les doutes qu'une foule de vassaux ou censitaires lui ont manifest...
      11 serait aussi long qu'inutile de retracer ici toutes ces règles, qui d'ailleurs ne sont pas les mêmes dans les diverses parties de l'Empire. Ici, la seule possession de 20, 30 ou 40 ans, forme un titre pour le ci-devant seigneur ; là, il faut que cette possession soit fortifiée par la reconnaissance du ci-devant vassal. Ailleurs, il faut encore que cette reconnaissance soit accompagnée de certaines conditions plus ou-moins difficiles à remplir, et de certaines formalités plus ou moins simples. Ce n'est pas ici le lieu d'enu-mérer toutes ces variations qui dépendent uniquement des localités ; mais l'Assemblée nationale se croit obligée de lever les doutes qu'une foule de vassaux ou censitaires lui ont manifestés; sur la manière dont ils peuvent parvenir à la preuve contraire qui leur est ...
      Locuteur: Merlin
      ...s qu'ils auraient le plus grand intérêt de supprimer ; ...qu'on dût leur remettre en mains propres, et confier à leur bonne foi, des titres qu'ils auraient le plus grand intérêt de supprimer ;
      Locuteur: Merlin
      ...s relatifs à ses cens, rentes et droits de fonds, les communique, sans déplacer, d... ...i peut être demandé à cet égard, c'est que le ci-devant seigneur qui a des titres relatifs à ses cens, rentes et droits de fonds, les communique, sans déplacer, dans son
      Locuteur: Merlin
      ...aire, soit dans tout autre lieu convenu de gré à gré, pour en être pris communicat... ... un certain temps, soit dans le greffe d'un tribunal, soit dans l'étude d'un notaire, soit dans tout autre lieu convenu de gré à gré, pour en être pris communication par les ci-devant vassaux, tenanciers ou censitaires.
      Locuteur: Merlin
      ... moins les registres connus sous le nom de papiers cueilloirs, cueillerets, chasse...
      ...s ; car ce n'est que par rapport à ceux de ces registres qui-se feront à l'avenir,...
      ...12 janvier 1791 leur a ôté toute espèce de foi ; et il est certain que ceux qui on...
      ...ment ou la prestation : il ne peut pas même en excepter les simples baux, encore moins les registres connus sous le nom de papiers cueilloirs, cueillerets, chassereaux ou lièvres ; car ce n'est que par rapport à ceux de ces registres qui-se feront à l'avenir, que le décret du 12 janvier 1791 leur a ôté toute espèce de foi ; et il est certain que ceux qui ont été faits précédemment, conservent, même pour les contestations non encore jug...
      Locuteur: Merlin
      « Avant de terminer cette instruction, il est du devoir de l'Assemblée nationale d'éclairer encore...
      ...les préposés à la perception des droits de ehampart ou terrage, pour calculer et arrêter la quantité de la récolte ae chacun des héritages qui ...
      ... est portable, ils ne sont plus obligés de voiturer dans les granges ou dans les p...
      « Avant de terminer cette instruction, il est du devoir de l'Assemblée nationale d'éclairer encore les citoyens des campagnes sur une prétention élevée par plusieurs d'entre eux, relativement au ehampart ou terrage. A les entendre, ils ne sont plus tenus d'avertir les préposés à la perception des droits de ehampart ou terrage, pour calculer et arrêter la quantité de la récolte ae chacun des héritages qui en sont chargés ; et dans les lieux où ce droit est portable, ils ne sont plus obligés de voiturer dans les granges ou dans les pressoirs du propriétaire du ehampart, la portion des fruits qui lui appartient.
      Locuteur: Merlin
      ...'elle-habite un certain lieu. Or, aucun de cës caractères ne convient à l'assujett...
      ...e d'y être soumis du moment qu'on cesse de posséder le fonds sujet à ehampart.
      ...t à laquelle la personne est obligée d obéir, par cela seul qu'elle existe ou qu'elle-habite un certain lieu. Or, aucun de cës caractères ne convient à l'assujettissement contre lequel s'élèvent les injustes réclamations dont il vient d'être ...
      ... la personne qui en est grevée, c'est le fonds ; et cela est si vrai, qu'on cesse d'y être soumis du moment qu'on cesse de posséder le fonds sujet à ehampart.
      Locuteur: Merlin
      ...l n'a ni cessé ni dû cesser par l'effet de l'abolition des servitudes personnelles... ...tude personnelle, mais une charge réelle ; et, par une conséquence nécessaire, il n'a ni cessé ni dû cesser par l'effet de l'abolition des servitudes personnelles.
      Locuteur: Merlin
      ...ns doute pour faire cesser toute espèce de difficulté sur le sens et l'objet des l...
      ...i, par leur nature, sont présumés venir de la concession des fonds. Ainsi, plus de prétexte aux injustes refus de payement ; et il faut que celui qui fer...
      « Ces développements suffiront sans doute pour faire cesser toute espèce de difficulté sur le sens et l'objet des lois, par lesquelles l'Assemblée nationale a déclaré rachetables et conservés jusqu'au rachat effectué, les droits qui, par leur nature, sont présumés venir de la concession des fonds. Ainsi, plus de prétexte aux injustes refus de payement ; et il faut que celui qui fera un semblable refus s'attende à passer, dans tous les

      Séance du samedi 11 juin 1791, au soir

      page 144
      Locuteur: Merlin
      ... pour rebelle à la loi, pour usurpateur de la propriété d'autrui, pour mauvais citoyen, pour l'ennemi de tous ; il faut, par conséquent, qu'il s...
      ...se réunir contre lui toutes les classes de propriétaires, justement fondées à craindre que le contre-coup de l'atteinte portée à la propriété des do...
      ... par le plus invraisemblable des effets de sa coupable audace, il parvenait à mett...
      ... téméraires pour troubler par des voies de fait, par des menaces, ou autrement, la...
      ... ce cas, les corps chargés des pouvoirs de la nation n'oublieront pas les devoirs ...
      ...te perception », l'article 3 du premier de ces deux derniers décrets leur ordonne de « mettre à exécution les articles 3, 4 et 5: du -« cret du 23 février, concernant la sûr...
      esprits, pour rebelle à la loi, pour usurpateur de la propriété d'autrui, pour mauvais citoyen, pour l'ennemi de tous ; il faut, par conséquent, qu'il s'attende à voir se réunir contre lui toutes les classes de propriétaires, justement fondées à craindre que le contre-coup de l'atteinte portée à la propriété des domaines incorporels, ne vienne, un jour ou l'autre, frapper celle des domaines fonciers. Et si, par le plus invraisemblable des effets de sa coupable audace, il parvenait à mettre dans son parti des gens assez téméraires pour troubler par des voies de fait, par des menaces, ou autrement, la perception des droits non supprimés ; dans ce cas, les corps chargés des pouvoirs de la nation n'oublieront pas les devoirs qui leur sont imposés par les décrets des 18 juin et 13 juillet 1790. Les municipalités se rappelleront qu' « en cas d'attroupement pour empê-« cher ladite perception », l'article 3 du premier de ces deux derniers décrets leur ordonne de « mettre à exécution les articles 3, 4 et 5: du -« cret du 23 février, concernant la sûreté des « personnes, celle des propriétés, et la percep-« tion des impôts, sous ...
      Locuteur: Merlin
      ... partiendrait. » Enfin, les directoires de département et de district n'oublieront pas que c'est sur...
      ...« aux commandants des troupes réglées « de seconder les gardes nationales pour le réta-« blissement de rordre dans les lieux où il au-« rait é...
      ...i leur sont confiées, sauf à • statuer à l'égard desdits officiers ce qu'il ap-« partiendrait. » Enfin, les directoires de département et de district n'oublieront pas que c'est sur leurs réquisitions, aussi bien que sur celles des municipalités, qu'il est enjoint par le même décret, « aux commandants des troupes réglées « de seconder les gardes nationales pour le réta-« blissement de rordre dans les lieux où il au-« rait été troublé. »
      Locuteur: Merlin
      , rapporteur, propose à la suite de cette instruction le projet de décret suivant : , rapporteur, propose à la suite de cette instruction le projet de décret suivant :
      Locuteur: Merlin
      ...demandent l'impression et l'ajournement de ce projet d'instruction. Plusieurs membres demandent l'impression et l'ajournement de ce projet d'instruction.
      Locuteur: Regnault d'Epercy
      , au nom du comité de commerce et d'agriculture. Messieurs, il est instant de compléter les décrets que vous avez déj...
      ...s et minières. Je demande à l'Assemblée de vouloir bien fixer une séance extraordinaire pour que je lui présente la suite de ces décrets.
      , au nom du comité de commerce et d'agriculture. Messieurs, il est instant de compléter les décrets que vous avez déjà rendus sur les mines et minières. Je demande à l'Assemblée de vouloir bien fixer une séance extraordinaire pour que je lui présente la suite de ces décrets.
      Locuteur: Regnault d'Epercy
      ...aordinaire mercredi soir pour s'occuper de cet objet.) (L'Assemblée consultée décide qu'elle tiendra une séance extraordinaire mercredi soir pour s'occuper de cet objet.)
      Locuteur: De Talleyrand-Périgord
      ...vêque d'Autun. Je demande à l'Assemblée de m'accoraer dans la semaine prochaine un...
      ...rtante pour la fortune publique ; c'est de l'état actuel des changes. Je veux exposer quelle est la cause de l'avilissement dans lequel ils sont tom...
      ...remédier. Je demande pour jeudi l'ordre de deux heures.
      , ancien évêque d'Autun. Je demande à l'Assemblée de m'accoraer dans la semaine prochaine un instant pour l'occuper d'une question infiniment importante pour la fortune publique ; c'est de l'état actuel des changes. Je veux exposer quelle est la cause de l'avilissement dans lequel ils sont tombés, et vous soumettre quelques moyens d'y remédier. Je demande pour jeudi l'ordre de deux heures.
      Locuteur: De Menonville de Villiers
      ...Assemblée législative ne peut pas faire de lois pour les étrangers. Je demande donc la question préalable sur la motion de M. de Périgord. L'autorité publique ne peut rien sur les. changes, et une Assemblée législative ne peut pas faire de lois pour les étrangers. Je demande donc la question préalable sur la motion de M. de Périgord.
      Locuteur: Couppé
      ...u'il y a lieu à délibérer sur la motion de M. de Talleyrand-Périgord, et décide que ses ...
      ... changes seront mises à l'ordre du jour de jeudi prochain, deux heures.)
      (L'Assemble?, consultée, décrète qu'il y a lieu à délibérer sur la motion de M. de Talleyrand-Périgord, et décide que ses observations sur la caisse-des changes seront mises à l'ordre du jour de jeudi prochain, deux heures.)
      Locuteur: Lebrun
      ...is chargé par votre comité des finances de vous proposer plusieurs articles ad-dit... , au nom du comité des finances. Messieurs, je suis chargé par votre comité des finances de vous proposer plusieurs articles ad-ditionnels à la loi du 19 janvier dernier sur les ponts et chaussées ; les voici :
      Locuteur: Lebrun
      ...génieur en chef restera attaché au pont de Louis XVI jusqu'à ce que la constructio... « Art. 2. Un ingénieur en chef restera attaché au pont de Louis XVI jusqu'à ce que la construction en soit achevée.
      Locuteur: Lebrun
      ...lement un . attaché aux travaux du port de Dunkerque, jusqu'à ce qu'il en ait été ... « Art. 3. Il en restera pareillement un . attaché aux travaux du port de Dunkerque, jusqu'à ce qu'il en ait été autrement ordonné.
      Locuteur: Lebrun
      « Le pont de Louis XVI n'est point une dépense de département et un ouvrage de cette nature ne peut être confié à un i... « Le pont de Louis XVI n'est point une dépense de département et un ouvrage de cette nature ne peut être confié à un ingénieur ordinaire, qui n'a ni la connaissance ni l'expérience qu'il demande.
      Locuteur: Lebrun
      ...énieur en chef attaché aux départements de la Somme, du Nord et du Pas-de-Calais, aura sa résidence à Arras. C'es...
      ...a convenance des trois départements, et de là il est impossible qu'il surveille des ouvrages qui demandent une surveillance de tous les jours.
      « L'ingénieur en chef attaché aux départements de la Somme, du Nord et du Pas-de-Calais, aura sa résidence à Arras. C'est là que le demande la convenance des trois départements, et de là il est impossible qu'il surveille des ouvrages qui demandent une surveillance de tous les jours.
      Locuteur: Lebrun
      ...ours prêts ; que des ingénieurs occupés de les abandonner pour courir à ceux-ci ; ... ...les digues sont rompues ; que des inondations subites demandent des secours toujours prêts ; que des ingénieurs occupés de les abandonner pour courir à ceux-ci ; que les travaux hydrauliques demandent des connaissances

      Séance du samedi 11 juin 1791, au soir

      page 145
      Locuteur: De Cernon
      ... a pris une mesure qui remplit les vues de l'Assemblée : il n'est passé en compte ...
      ...les pensions payées sur des certificats de vie et de domicile, et il n'est rien payé à ceux qui ne peuvent pas rapporter un acte de résidence dans une municipalité.
      ...entrer ou sortir du royaume d'un instant à l'autre. Mais j'observe que le comité a pris une mesure qui remplit les vues de l'Assemblée : il n'est passé en compte aux agents du Trésor public que les pensions payées sur des certificats de vie et de domicile, et il n'est rien payé à ceux qui ne peuvent pas rapporter un acte de résidence dans une municipalité.
      Locuteur: Lebrun
      « Art. 6. Le temps de l'école sera compté pour la pension aux... « Art. 6. Le temps de l'école sera compté pour la pension aux élèves qui resteront attachés sans interruption au service des ponts et chaussé...
      Locuteur: Lebrun
      ...ois, en sus du traitement qu'ils auront de l'école. a Art. T. Les élèves qui seront envoyés sur les travaux auront 100 livres par mois, en sus du traitement qu'ils auront de l'école.
      Locuteur: Lebrun
      ...nvoyer avec l'approbation du directoire de district. « Art. 8. Ils seront subordonnés aux ingénieurs ordinaires, qui pourront les renvoyer avec l'approbation du directoire de district.
      Locuteur: Lebrun
      ...11. Il sera établi un second inspecteur de l'école, aux appointements de 4,200 livres. « Art. 11. Il sera établi un second inspecteur de l'école, aux appointements de 4,200 livres.
      Locuteur: Lebrun
      Art. 12. L'établissement de l'école des ponts et chaussées restera ... Art. 12. L'établissement de l'école des ponts et chaussées restera provisoirement fixé rue Saint-Lazare. »
      Locuteur: Lebrun
      ...les ponts et chaussées, une entre autre de 1,000 livres, fondée par M. Berda ; des... « Il existait quelques pensions dans les ponts et chaussées, une entre autre de 1,000 livres, fondée par M. Berda ; des élèves en demandent la conservation ; le comité a pensé qu'il fallait s'en teni...
      Locuteur: Lebrun
      ...èves demandent à y être admis au nombre de dix. Les élèves demandent à y être admis au nombre de dix.
      Locuteur: Gaultier-Biauzat
      Je ne puis m'empêcher de témoigner ma surprise de ce que le comité des finances n'a pas osé toucher la corde de la suppression de l'intendant des ponts et chaussées : ce... Je ne puis m'empêcher de témoigner ma surprise de ce que le comité des finances n'a pas osé toucher la corde de la suppression de l'intendant des ponts et chaussées : cet homme me paraît tout au moins inutile.
      Locuteur: D'Aubergeon-Murinais
      , s'élève contre les paroles de M. Gaultier-Biauzat. , s'élève contre les paroles de M. Gaultier-Biauzat.
      Locuteur: Le Chapelier
      M. Lamillière est un homme de talents qui mérite d'être conservé. M. Lamillière est un homme de talents qui mérite d'être conservé.
      Locuteur: Delavigne
      ...et en ajourne la discussion à la séance de jeudi soir.) ...'Assemblée, consultée, décrète l'impression des articles proposés par M. Lebrun et en ajourne la discussion à la séance de jeudi soir.)
      Locuteur: Camus
      , au nom des commissaires de la caisse de l'extraordinaire. J'ai l'honneur d'anno...
      ... se faire vendredi prochain à la caisse de l'extraordinaire, sera de 13 millions. (Applaudissements.)
      , au nom des commissaires de la caisse de l'extraordinaire. J'ai l'honneur d'annoncer à l'Assemblée que le brûlement des assignats qui doit se faire vendredi prochain à la caisse de l'extraordinaire, sera de 13 millions. (Applaudissements.)
      Locuteur: Camus
      ...'est au comité des finances que le soin de faire cette liste a été confié. C'est au comité des finances que le soin de faire cette liste a été confié.
      Locuteur: De Cernon
      ...'on peut faire ; mais il est impossible de donner l'état des absents, parce qu'on ... Voilà tout ce qu'on peut faire ; mais il est impossible de donner l'état des absents, parce qu'on ne les connaît pas.
      Locuteur: Boutteville-Dumetz
      Au lieu de certificats de municipalité, on pourrait exiger, pour ...
      ...nsions et traitements, des attestations de district.
      Au lieu de certificats de municipalité, on pourrait exiger, pour le payement des pensions et traitements, des attestations de district.

      Séance du samedi 11 juin 1791, au soir

      page 146
      Locuteur: Gombert
      ...nage. Est-il juste qu'il ait le montant de cet apanage ? M. d'Artois a un apanage. Est-il juste qu'il ait le montant de cet apanage ?
      Locuteur: Gombert
      ...'un arrêté au directoire du département de Seine-et-Oise, qui a suspendu de leurs fonctions le maire, 3 officiers municipaux et le commandant de la garde nationale de Mennecy, chef-lieu de canton du même département (1). ...pports. Messieurs, je viens vous rendre compte, au nom du comité des rapports, d'un arrêté au directoire du département de Seine-et-Oise, qui a suspendu de leurs fonctions le maire, 3 officiers municipaux et le commandant de la garde nationale de Mennecy, chef-lieu de canton du même département (1).
      Locuteur: Gombert
      M. de Neufville, ci-devant duc de Villeroi, était seigneur de la paroisse de Mennecy et y exerçait, dit-on, cette au...
      ...sporter les terres; plusieurs individus de la paroisse avaient souffert de ses vexations.
      M. de Neufville, ci-devant duc de Villeroi, était seigneur de la paroisse de Mennecy et y exerçait, dit-on, cette autorité usurpée à laquelle vous avez mis un terme. On lui impute différentes atte...
      ...rs en avaient été détruits; qu'il s'était emparé des pierres, en avait fait transporter les terres; plusieurs individus de la paroisse avaient souffert de ses vexations.
      Locuteur: Gombert
      A l'époque de l'assemblée primaire, le curé combattit les prétentions que M. de Neufville avait mises en avant par le ministère de son procureur fiscal: cette conduite du curé, en lui attirant l'animadversion de plusieurs individus, lui avait donné la faveur du peuple. Au commencement de la Révolution, il a été nommé maire de Mennecy, et encore depuis électeur. A l'époque de l'assemblée primaire, le curé combattit les prétentions que M. de Neufville avait mises en avant par le ministère de son procureur fiscal: cette conduite du curé, en lui attirant l'animadversion de plusieurs individus, lui avait donné la faveur du peuple. Au commencement de la Révolution, il a été nommé maire de Mennecy, et encore depuis électeur.
      Locuteur: Gombert
      Une de ses premières fonctions, concurremment avec les ofnciers municipaux, fut de réclamer contre M. de Neufville les droits tant de la commune de Mennecy, que des différents particuliers qui avaient à se plaindre de quelques usurpations. Ces plaintes ne sont point encore jugées, mais M. de Neufville a été déjà forcé de payer, par forme de provision, une somme de 70,000 livres, en nature d'indemnité, à... Une de ses premières fonctions, concurremment avec les ofnciers municipaux, fut de réclamer contre M. de Neufville les droits tant de la commune de Mennecy, que des différents particuliers qui avaient à se plaindre de quelques usurpations. Ces plaintes ne sont point encore jugées, mais M. de Neufville a été déjà forcé de payer, par forme de provision, une somme de 70,000 livres, en nature d'indemnité, à différents individus plaignants.
      Locuteur: Gombert
      Il existait dans la paroisse de Mennecy un sieur Le Blanc, vicaire opposé au curé de ia paroisse et aux officiers municipaux... Il existait dans la paroisse de Mennecy un sieur Le Blanc, vicaire opposé au curé de ia paroisse et aux officiers municipaux ; il n'en fallait
      Locuteur: Gombert
      Sas davantage pour le rendre créature de M. de eufville, qui le logea dans une maison ...
      ... un arrêté du directoire du département de Seine-et-Oise, en date du 8 novembre 1790, que les habitants de Mennecy avaient eu déjà a cette époque ...
      Sas davantage pour le rendre créature de M. de eufville, qui le logea dans une maison à lui appartenant. Il est prouvé, par un arrêté du directoire du département de Seine-et-Oise, en date du 8 novembre 1790, que les habitants de Mennecy avaient eu déjà a cette époque des
      Locuteur: Gombert
      ...s fondées à porter tant contre les gens de [. de Neufville que contre le vicaire. Le conseil général de la commune de Mennecy provoqua alors auprès des supér... Slaintes fondées à porter tant contre les gens de [. de Neufville que contre le vicaire. Le conseil général de la commune de Mennecy provoqua alors auprès des supérieurs ecclésiastiques un successeur au sieur Le Blanc, et obtint à sa place le S...
      Locuteur: Gombert
      à la fabrique. L'objet de la municipalité et des marguilliers était de réclamer ces meubles pour les remettre ... à la fabrique. L'objet de la municipalité et des marguilliers était de réclamer ces meubles pour les remettre à son successeur.
      Locuteur: Gombert
      ...anc feignit d'être extrêmement effrayée de l'apparition de la municipalité et des marguilliers de la paroisse; elle se présenta aux portes de la maison occupée par son frère, et y c...
      ...nt bientôt suivies par plusieurs hommes de la paroisse. Les officiers municipaux f...
      ...altraités et obligés, pour leur sûreté, de se retirer au presbytère qui servait de maison commune. Ils parvinrent a s'y re...
      ... crut qu'il n'y avait pas d'autre moyen de sauver ses collègues, que de faire sonner le tocsin pour rassembler ...
      La sœur du sieur Le Blanc feignit d'être extrêmement effrayée de l'apparition de la municipalité et des marguilliers de la paroisse; elle se présenta aux portes de la maison occupée par son frère, et y cria à l'assassinat. Des femmes s'attroupèrent aussitôt, et furent bientôt suivies par plusieurs hommes de la paroisse. Les officiers municipaux furent insultés, maltraités et obligés, pour leur sûreté, de se retirer au presbytère qui servait de maison commune. Ils parvinrent a s'y rendre; mais les murs furent escaladés pàr quelques hommes qui déclarèrent au mair...
      ...n effet ses jours en danger. Un des officiers muhicipaux, parvenu à se détacher, crut qu'il n'y avait pas d'autre moyen de sauver ses collègues, que de faire sonner le tocsin pour rassembler tous les bons citoyens. Le tocsin attira en effet plusieurs personnes.
      Locuteur: Gombert
      ...a foule une femme fut blessée d'un coup de baïonnette à la cuisse : cet événement ...
      ... carnage. On entendit une voix qui cria de faire feu. Alors plusieurs coups de fusil partirent d'une fenêtre et renver...
      ...n père, dont le sang se mêle avec celui de son fils.
      ...ent en danger, paraît avec un fusil armé d'une baïonnette. On prétend que dans la foule une femme fut blessée d'un coup de baïonnette à la cuisse : cet événement fut le signal du carnage. On entendit une voix qui cria de faire feu. Alors plusieurs coups de fusil partirent d'une fenêtre et renversèrent ce jeune homme, et bientôt son père, dont le sang se mêle avec celui de son fils.
      Locuteur: Gombert
      ... pendant ce désordre chez le commandant de la garde nationale. Ils en forcèrent les portes, s'emparèrent du drapeau ainsi que de plusieurs armes. Le commandant sort du ...
      ...emparé, et le remet à l'officier chargé de le porter. Cet officier reçut aussitôt un coup de fusil qui lui cassa les deux jambes. Ce...
      Les particuliers qui avaient poursuivi la municipalité s'étaient rendus pendant ce désordre chez le commandant de la garde nationale. Ils en forcèrent les portes, s'emparèrent du drapeau ainsi que de plusieurs armes. Le commandant sort du presbytère, réclame le drapeau, parvient à l'arracher à celui qui s'en était emparé, et le remet à l'officier chargé de le porter. Cet officier reçut aussitôt un coup de fusil qui lui cassa les deux jambes. Cependant les bons citoyens se rallièrent, et le désordre eut enfin un terme.
      Locuteur: Gombert
      Le lendemain, le conseil général de la commune encore effrayé se rassembla secrètement, s'occupa de rédiger une adresse à l'Assemblée natio...
      ...arti opposé à la municipalité, prévenus de cette démarche, se rendirent à Paris le...
      ...unicipalité, qu'ils avaient eu beaucoup de torts dans cette affaire, et que surtou...
      ...Le comité des rapports donna des moyens de pacification ; mais, l'adininistration ...
      ...à; il renvoya les parties au directoire de département.
      Le lendemain, le conseil général de la commune encore effrayé se rassembla secrètement, s'occupa de rédiger une adresse à l'Assemblée nationale, et nomma des députés pour lui porter sa réclamation. Les chefs du parti opposé à la municipalité, prévenus de cette démarche, se rendirent à Paris le même jour que les députés du conseil général ; les uns et les autres comparuren...
      ... on parvint presque à convaincre et le vicaire et le chef du parti opposé à la municipalité, qu'ils avaient eu beaucoup de torts dans cette affaire, et que surtout les violences qui avaient été commises après la retraite des officiers ne pouvaient être excusées par aucune raison. Le comité des rapports donna des moyens de pacification ; mais, l'adininistration étant alors organisée, il ne crut pas pouvoir aller au delà; il renvoya les parties au directoire de département.
      Locuteur: Gombert
      ...re le directoire? Charger les tribunaux de poursuivre. Au lieu de cela, il nomma des commissaires chargés de prendre, sur les lieux, des information...
      ...rendirent à Mennecy vers la fin du mois de décembre. Ils prirent le parti d'appele...
      Que devait faire le directoire? Charger les tribunaux de poursuivre. Au lieu de cela, il nomma des commissaires chargés de prendre, sur les lieux, des informations tendant à connaître les auteurs des excès commis à Mennecy, le 22 novembre. Ces commissaires se rendirent à Mennecy vers la fin du mois de décembre. Ils prirent le parti d'appeler auprès d'eux tous ceux qui pourraient leur fournir des renseignements; mais no...
      Les lettres de vicariat étant parvenues à Mennecy, la municipalité, le 22 du mois de novembre, se transporta avec le commandant de la garde nationale et les marguilliers ...
      ... occupée par le sieur Le Blanc. L'objet de la municipalité et des marguilliers n'était point de l'expulser de cette maison qui appartenait à M. de Neufville, et sur laquelle la paroisse ...
      ...; mais le sieur Le Blanc, en sa qualité de vicaire, jouissait de quelques meubles qui appartenaient (1) ...
      Les lettres de vicariat étant parvenues à Mennecy, la municipalité, le 22 du mois de novembre, se transporta avec le commandant de la garde nationale et les marguilliers dans la maison qui était occupée par le sieur Le Blanc. L'objet de la municipalité et des marguilliers n'était point de l'expulser de cette maison qui appartenait à M. de Neufville, et sur laquelle la paroisse ni la municipalité ne pouvaient avoir aucun droit; mais le sieur Le Blanc, en sa qualité de vicaire, jouissait de quelques meubles qui appartenaient (1) Le Moniteur ne publie pas ce rapport.

      Séance du samedi 11 juin 1791, au soir

      page 147
      Locuteur: Malouet
      ...ne peut pas, sur un simple exposé dénué de pièces, prononcer dans une affaire aussi importante et d'après un récit de faits qui donneraient lieu à une instru...
      ...se. On vous propose d'annuler seulement l'acte du département. (Murmures.) Si les pièc...
      Ceci vous apprend que l'on ne peut pas, sur un simple exposé dénué de pièces, prononcer dans une affaire aussi importante et d'après un récit de faits qui donneraient lieu à une instruction criminelle très sérieuse. On vous propose d'annuler seulement l'acte du département. (Murmures.) Si les pièces sont à l'appui du rapport, il est certain que les commissaires du départe-
      Locuteur: Gombert
      ...ils ont entendu en témoignage une foule de personnes attachées à M. de Neufville, dont l'opposition contre la municipalité était alors très notoire; de l'autre, ils ont entendu toutes les personnes que l'adresse du conseil général de la commune à l'Assemblée nationale dési...
      ...s la journée du 22 novembre. L'intitulé de chacune des dépositions porte : est com...
      ...u porte-drapeau ou d'avoir tiré un coup de fusil au nls de l'officier municipal, et ainsi du reste...
      une partialité révoltante : d'une part, ils ont entendu en témoignage une foule de personnes attachées à M. de Neufville, dont l'opposition contre la municipalité était alors très notoire; de l'autre, ils ont entendu toutes les personnes que l'adresse du conseil général de la commune à l'Assemblée nationale désigne .comme les auteurs des excès commis dans la journée du 22 novembre. L'intitulé de chacune des dépositions porte : est comparu un tel, accusé par le conseil d'avoir cassé les deux jambes au porte-drapeau ou d'avoir tiré un coup de fusil au nls de l'officier municipal, et ainsi du reste.
      Locuteur: Gombert
      ...épositions. Les commissaires refusèrent de les recevoir. On leur représenta que le...
      ...t l'air d'une coalition. On se contenta de leur faire une interpellation générale ...
      ...e curé parut avec environ 50 personnes qui demandaient aussi qu'on reçût leurs dépositions. Les commissaires refusèrent de les recevoir. On leur représenta que leur présence avec le curé avait l'air d'une coalition. On se contenta de leur faire une interpellation générale à laquelle ils ne répondirent autre chose, si ce n'est que leur curé était un ho...
      Locuteur: Gombert
      ...ers municipaux, ainsi que le commandant de la garde nationale, leur ont paru les seuls instigateurs de l'insurrection qui a eu lieu, et des dé...
      ...és dans la paroisse, en ce que le curé, de son chef, dit-on, et sans cause légitim...
      ...est présentée au nom du conseil général de la commune.
      ...des dépositions qu'ils avaient reçues, ils ont déclaré que le curé et les officiers municipaux, ainsi que le commandant de la garde nationale, leur ont paru les seuls instigateurs de l'insurrection qui a eu lieu, et des désordres arrivés dans la paroisse, en ce que le curé, de son chef, dit-on, et sans cause légitime, avait demandé la destitution du vicaire; mais ce fait est faux, car la demande est présentée au nom du conseil général de la commune.
      Locuteur: Gombert
      Le directoire du département de Seine-et-Oise, auquel le tout a été rapporté, a pris un arrêté par lequel il a suspendu de toutes fonctions le maire, trois officiers municipaux et le commandant de la garde nationale. Votre comité, Messi...
      ...aucun motif. D'après cela il m'a chargé de vous présenter le décret suivant :
      Le directoire du département de Seine-et-Oise, auquel le tout a été rapporté, a pris un arrêté par lequel il a suspendu de toutes fonctions le maire, trois officiers municipaux et le commandant de la garde nationale. Votre comité, Messieurs, a pensé que cet arrêté ne pouvait être justifié par aucun motif. D'après cela il m'a chargé de vous présenter le décret suivant :
      Locuteur: Gombert
      ...u l'arrêté du directoire du département de Seine-et-Oise, du 3 février dernier, ai...
      ...été faites dans le tribunal du district de Gorbeil, en exécution de cet arrêté;
      ...nale, après avoir entendu son comité des rapports, déclare nul et comme non avenu l'arrêté du directoire du département de Seine-et-Oise, du 3 février dernier, ainsi que les procédures qui pourraient avoir été faites dans le tribunal du district de Gorbeil, en exécution de cet arrêté;
      Locuteur: Gombert
      « Décrète qu'à la diligence de l'accusateur public près le même tribunal de Gorbeil, il sera -procédé à une nouvell...
      ...rs, fauteurs, instigateurs et complices de la sédition, des violences et des excès...
      ...re dernier, et que cependant les sieurs de Lanney, maire; Pater, Houbloux, de Muillières, officiers municipaux, et Siaquy, commandant de la garde nationale dudit Mennecy, sont ...
      « Décrète qu'à la diligence de l'accusateur public près le même tribunal de Gorbeil, il sera -procédé à une nouvelle information contre tous auteurs, fauteurs, instigateurs et complices de la sédition, des violences et des excès qui ont eu lieu à Mennecy le 22 novembre dernier, et que cependant les sieurs de Lanney, maire; Pater, Houbloux, de Muillières, officiers municipaux, et Siaquy, commandant de la garde nationale dudit Mennecy, sont réintégrés dans leurs fonctions respectives.
      Locuteur: Gombert
      « Décrète pareillement que les lettres de vicariat accordées au sieur Combe, le 2...
      ...a demande du curé et du conseil général de la commune de Mennecy, auront leur exécution, sauf au...
      ...en vicaire, à se pourvoir par les voies de droit, s'il croit avoir à le faire.
      « Décrète pareillement que les lettres de vicariat accordées au sieur Combe, le 22 novembre dernier, par les supérieurs ecclésiastiques alors en fonction, et dans les formes usitées à cette époque, et sur la demande du curé et du conseil général de la commune de Mennecy, auront leur exécution, sauf au sieur Le Blanc, ancien vicaire, à se pourvoir par les voies de droit, s'il croit avoir à le faire.
      Locuteur: Gombert
      « Charge son président de prier le roi de donner les ordres nécessaires pour l'ex... « Charge son président de prier le roi de donner les ordres nécessaires pour l'exécution du présent décret. »
      Locuteur: Malouet
      ...er l'instruction criminelle pour raison de la sédition, il faut en commencer une aussi, pour raison de la prévarication, et voilà ce que je de... commencer l'instruction criminelle pour raison de la sédition, il faut en commencer une aussi, pour raison de la prévarication, et voilà ce que je demande.
      Locuteur: De Folleville
      Je ne sais pas si le département de Seine-et-Oise a examiné cette affaire avec autant de légèreté que nous le faisons; mais il e...
      ... qu'il fallait en conclure le contraire de ce qu'elles contenaient. Or, certes, vo...
      ...de la question préalable sur son projet de décret, et l'exécution de l'arrêté du département, rendu en connaissance de cause, à ce qu'il paraît, et sur l'avis...
      Je ne sais pas si le département de Seine-et-Oise a examiné cette affaire avec autant de légèreté que nous le faisons; mais il est certain que nous ne devons pas le présumer. M. le rapporteur nous a dit qu'il existait des pièces, mais qu'il fallait en conclure le contraire de ce qu'elles contenaient. Or, certes, voilà bien la foi la plus aveugle. Je demande la question préalable sur son projet de décret, et l'exécution de l'arrêté du département, rendu en connaissance de cause, à ce qu'il paraît, et sur l'avis des commissaires.
      Locuteur: De Folleville
      ...tre présence tous leurs torts, au point de convenir qu'ils étaient dignes du derni... ...parties sont venues au comité, ceux qui tenaient pour le vicaire ont avoué en notre présence tous leurs torts, au point de convenir qu'ils étaient dignes du dernier supplice. (Rires à droite.) J'affirme cela, Messieurs, et cela ne doit pas vo...
      Locuteur: Prieur
      ... commissaires; peut-être n'y a-t il pas de prévarication. Il y a bien une preuve de partialité, parce Je ne veux pas juger ici ces commissaires; peut-être n'y a-t il pas de prévarication. Il y a bien une preuve de partialité, parce
      Locuteur: Prieur
      ...oupables. Je demandé donc que le projet de décret soit mis aux voix. (Applaudissem... ...-verbal des commissaires du département est insuffisant pour nous indiquer ces coupables. Je demandé donc que le projet de décret soit mis aux voix. (Applaudissements.)
      Locuteur: Prieur
      ...ferme la discussion et adopte le projet de décret du comité des rapports.) (L'Assemblée ferme la discussion et adopte le projet de décret du comité des rapports.)
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 1 résultat
    • Séance du mercredi 12 octobre 1791

      - search term matches: (4)

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 182
      Locuteur: Gossuin
      La tranquillité et la prospérité de î’Empire dépendent de la sage-se et de l’activité de nos délibérations, et d’une exacte surv...
      ... que le pouvoir exécutif peut, en vertu de la Constitution, entretenir avec les puissances étrangères. Il vous e-t rés rvé, Messieurs, de statuer sur l’administration et d’ordon...
      ...ion. Les articles 17 et 21 du titre Ier de la loi du 5 novemb e 1790 ne comprennen...
      ...tements n’ont le droit u’exer-cer aucun acte d’administration sur ces biens; ceux qu...
      ...nt en jouissent librement. L’article 18 de la loi que j’ai citée, annonce qu’il se...
      ...ances étrangères et la F ance au suj- t de leurs propriétés respectives sur les di...
      La tranquillité et la prospérité de î’Empire dépendent de la sage-se et de l’activité de nos délibérations, et d’une exacte surveillance sur les relations politiques et la conduite des négociations que le pouvoir exécutif peut, en vertu de la Constitution, entretenir avec les puissances étrangères. Il vous e-t rés rvé, Messieurs, de statuer sur l’administration et d’ordonner l’aliénation des domaines nationaux. Des biens considérables, situés en France, sont possédés par des princes étrangers et ne sont point soumis à notre administration. Les articles 17 et 21 du titre Ier de la loi du 5 novemb e 1790 ne comprennent pas dans les biens nationaux, ceux possédés en France par les puissances étrangères, et les départements n’ont le droit u’exer-cer aucun acte d’administration sur ces biens; ceux qui les possèdent en jouissent librement. L’article 18 de la loi que j’ai citée, annonce qu’il sera proposé un règlement entre les puissances étrangères et la F ance au suj- t de leurs propriétés respectives sur les différents te ritoires.
      Locuteur: Un de MM. les secrétaires
      d mne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 11 octobre. qui est ... d mne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 11 octobre. qui est adopté.
      Locuteur: Un de MM. les secrétaires
      Un membre propose que l’exécution de l’article 11 du chapitre 1er du règleme... Un membre propose que l’exécution de l’article 11 du chapitre 1er du règlement, décrète dans la séance d’hier, soit suspendue jusqu’après la première nomina...
      PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL, VICE-PRÉSIDENT. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL, VICE-PRÉSIDENT.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 183
      Locuteur: Gossuin
      ...crétée aux intervalles prescrits par la Constitution et qu’entre temps il soit demandé du mi...
      ... important dont il s’agit, et en ce cas de nous en rendre compte sans différer.
      ... l’Assemblée que cette affaire soit ajournée à huitaine pour être diseu ée et décrétée aux intervalles prescrits par la Constitution et qu’entre temps il soit demandé du ministre des affaires étrangères s’il a entamé des négociations sur l’objet important dont il s’agit, et en ce cas de nous en rendre compte sans différer.
      Locuteur: Goujon
      ...s qui peuvent tendre à l’affermissement de la Constitution et à l’entretien de l’ordre et de l’harmonie, telle que celle qui vous fut présentée hier par une députation delà ville de Nantes; mais quelle sévérité ne doit-on...
      ...qui ne pourrait avoir d’auire objet que de produire des effets contraires? Aussi e...
      ...rai pas une oéputation, mais une espèce de légion, sous le rom de section de Muucunseil... (Murmures prolongés et qu...
      Un membre: L’Assemblée doit montrer le plus grand désir d’admettre les pétiiions qui peuvent tendre à l’affermissement de la Constitution et à l’entretien de l’ordre et de l’harmonie, telle que celle qui vous fut présentée hier par une députation delà ville de Nantes; mais quelle sévérité ne doit-on pas apporter pour écarter toute pétition qui ne pourrait avoir d’auire objet que de produire des effets contraires? Aussi est-ce avec une grande surprise que plusieurs membres d’entre nous ont vu s’introduire, je ne dirai pas une oéputation, mais une espèce de légion, sous le rom de section de Muucunseil... (Murmures prolongés et quelques applaudissements.)
      Locuteur: Gossuin
      ...ien fondée, conformément à l’article 21 de la loi du 5 novembre, à priver les mais...
      ...énéficias, ut établissements étrangers, de la jouissance des biens qu’ils possèden...
      ...e l’Empereur, en ordunnant le séquestre de nos revenus nationaux dans ses Eta's, ait l’intention de rompre la bonne amitié qui règne depuis...
      ... d’une grande importance pour la nation de donner de 1 activit ¦ à la perception des revenus...
      ... droit des gens et i es propriétés par représailles, l’Assemblée nationale est bien fondée, conformément à l’article 21 de la loi du 5 novembre, à priver les maisons, corps, bénéficias, ut établissements étrangers, de la jouissance des biens qu’ils possèdent, et qu’ils administrent en France à leur gré; mais, Messieurs, pouvons-nous croire que l’Empereur, en ordunnant le séquestre de nos revenus nationaux dans ses Eta's, ait l’intention de rompre la bonne amitié qui règne depuis si longtemps entre les deux puissances; au moins son ordonnance du 14 septembre...
      ...s elle entrave la marche des administrations des départements du Nord, et il est d’une grande importance pour la nation de donner de 1 activit ¦ à la perception des revenus nationaux. (Murmures.)
      Locuteur: Gossuin
      Un membre ; Il est dangereux de continuer cette discussion. Un membre ; Il est dangereux de continuer cette discussion.
      Locuteur: Gossuin
      Je vous prie de m’entendre; il s’agit de démontrer la conduite de M. de Mont-mot in à cet égard. (Murmures.) Je vous prie de m’entendre; il s’agit de démontrer la conduite de M. de Mont-mot in à cet égard. (Murmures.)
      Locuteur: Gossuin
      ...as des intentions hostiles? La conduite de l’Empereur ne doit pas nous rassurer. L...
      ... aux puissances étrangères, par la voie de leurs ambassadeurs et ministres résidant à Paris, la volonté de la nation française, de continuer avec elles la correspondance d’amitié et de bonne intelligence qui a existé jusqu’à...
      Pouvez-vous croire que cette ordonnance n’annonce pas des intentions hostiles? La conduite de l’Empereur ne doit pas nous rassurer. L’Assemnlée nationale constituante a décréié le 21 juin dernier, le roi absent, que le ministre d’s affaires étrangères ferait connaître aux puissances étrangères, par la voie de leurs ambassadeurs et ministres résidant à Paris, la volonté de la nation française, de continuer avec elles la correspondance d’amitié et de bonne intelligence qui a existé jusqu’à présent.
      Locuteur: Gossuin
      Je pense, Messieurs, que M. de Montmorin n’a pas négligé n’exprimer le vœu de la nation et de do ner suite, en son nom, aux négociati...
      ...nnus et qui lui rappelait cette loi. M. de Montmorin dit, dans sa lettre, que la loi du 5 novembre de l’année dernière ne lui a jamais été ad...
      ...l a été et qu’il est encore hors d’état de concourir à
      Je pense, Messieurs, que M. de Montmorin n’a pas négligé n’exprimer le vœu de la nation et de do ner suite, en son nom, aux négociations entaméesavec les puissances; mais ce qui est inconcevable, c’est ce qu’il a ...
      ...septembre dernier à M. Merlin, patriote distingué, d mt les talents vous sont connus et qui lui rappelait cette loi. M. de Montmorin dit, dans sa lettre, que la loi du 5 novembre de l’année dernière ne lui a jamais été adressée officiellement, qu’ainsi il a été et qu’il est encore hors d’état de concourir à
      Locuteur: Gossuin
      ...nt a sur sa longueur 60 lieues au moins de frontières. Les propriétés nationales s...
      ...produit. Il est donc urgent, Messieurs, de négocier promptement avec l’Empereur pour la sûreté de ces proprié és; jus jue-là les intérêts de la France demeurent compromis.
      ...artement du Nord se voit particulièrement entravée dans sa g stion. Ce département a sur sa longueur 60 lieues au moins de frontières. Les propriétés nationales situées sur le territoire auirichien sont nombreuses et d’un grand produit. Il est donc urgent, Messieurs, de négocier promptement avec l’Empereur pour la sûreté de ces proprié és; jus jue-là les intérêts de la France demeurent compromis.
      Locuteur: Gossuin
      ...ais. La Frauce a la généreuse intention de ne rien provoquer qui puisse altérer se...
      ... France au clergé étranger, sont autant de propriétés qu’elle peut, elle u ses age...
      ...sacré, sous condition qu’il en sera usé de même à notre égard.
      Le caractère national ne se démentira jamais. La Frauce a la généreuse intention de ne rien provoquer qui puisse altérer ses relations politiques avec l’extérieur» Les domaines appartenant en France au clergé étranger, sont autant de propriétés qu’elle peut, elle u ses agents, regarder cemme un droit inviolable et sacré, sous condition qu’il en sera usé de même à notre égard.
      Locuteur: Goujon
      (L’Assemblée adopte la motion de M. Goujon.) (L’Assemblée adopte la motion de M. Goujon.)
      Locuteur: Goujon
      Un grand nombre de membres : A l’ordre ! à l’ordre! Un grand nombre de membres : A l’ordre ! à l’ordre!
      Locuteur: Audrein
      La réflexion de l’opinunt est mal-hon mie, impolitique ... La réflexion de l’opinunt est mal-hon mie, impolitique même. Je demande qu’il soit rappelé à l’ordre.
      Locuteur: Basire
      ...ns mes principes et fidèle au règlement de police, je demande que l’opinant soit e... Toujours constant dans mes principes et fidèle au règlement de police, je demande que l’opinant soit entendu jusqu’à la tin. Nous .-a irions mieux s’il mérite ü’ètre rappelé à l’ordr...
      Locuteur: Basire
      ...me la parole en veriu du grand principe de la liberté des opinions. Charnu a la liberté de s’expliquer ici. Que devient-œl e, si a... Un membre : En appuyant la motion du préopinant, je réclame la parole en veriu du grand principe de la liberté des opinions. Charnu a la liberté de s’expliquer ici. Que devient-œl e, si au premier mot on nous rappelle à l’ordre?

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 184
      Locuteur: Fauchet
      Il ne s’asht pas en ce moment de renvoyer a un comité. L’affaire des Inv...
      ...e traiteea fond par le comité militaire de l’As-sembieeconstituante. Le travail de M. Dubois de Lrance sur cet objet est parfait. Celte...
      ...lle s’honorera en la mettant dans ordre de ses premiers travaux. Je demande que 1 objet de cette pétition, rédigé par moi en motio...
      ...d’hui et ajourné à huitaine, d’après la Constitution. Je fais, de plus, la motion que le rapport que M. Dubois de Crancé a fait imprimer soit distribué aux membres de l’Assemblée pour être discuté à huitaine. De cette façon, dans quinze jours, nous au...
      Il ne s’asht pas en ce moment de renvoyer a un comité. L’affaire des Invalides a ete traiteea fond par le comité militaire de l’As-sembieeconstituante. Le travail de M. Dubois de Lrance sur cet objet est parfait. Celte affaire est une des plus importantes qui puisse occuper 1 Assemblée: elle s’honorera en la mettant dans ordre de ses premiers travaux. Je demande que 1 objet de cette pétition, rédigé par moi en motion, soit annoté comme ayant été traité aujourd’hui et ajourné à huitaine, d’après la Constitution. Je fais, de plus, la motion que le rapport que M. Dubois de Crancé a fait imprimer soit distribué aux membres de l’Assemblée pour être discuté à huitaine. De cette façon, dans quinze jours, nous aurons prononcé définitivement sur le sort des Invalides.
      Locuteur: Fauchet
      avant de décider si on passera à l’ordre du jour... avant de décider si on passera à l’ordre du jour.
      Locuteur: Fauchet
      ...eçu avec applaudissements la députation de Mauconseil. Il est impolitique, il est contre touies les convenances de venir aujourd’hui blâmer 1 Assemblée d’... ...illeurs, il est manifeste que Monsieur ne doit pas être entendu. L’Assemblée a reçu avec applaudissements la députation de Mauconseil. Il est impolitique, il est contre touies les convenances de venir aujourd’hui blâmer 1 Assemblée d’une chosequ’elle a approuvéehier.
      Locuteur: Fauchet
      Vorateur de la députation s’exprime ainsi-C’est au nombre de 30,000 vétérans invalides, répandus sur la surface de l’Empire, que nous venons réclamer votre justice. Pleins de confiance an£ La ju?tl(Le’ ‘‘équité et la bienfaisance de M. Dubois de Crancé, notre rapporteur, dans l’As-sem...
      ...fortune. Nous vous apportons le travail de M. Dubois de Crancé, qui, maigre ses malheurs particuliers, n’a cessé de s’occuper de nous; et que c’est avec la vérité des sentiments qui ont toujours animé de vieux soldats, que nous rendons dans le...
      ...déposer sur le bureau, et qui est Celui de membres composant ci-devant le comité m...
      ...er vos premiers regards sur les soldats de la patrie, qui ont epuise leur sang pou...
      ...’hôtel des Invalides, a fait le bonheur de 3,000 individus; mais il a suspendu les espérances de 27,000 autres.
      Vorateur de la députation s’exprime ainsi-C’est au nombre de 30,000 vétérans invalides, répandus sur la surface de l’Empire, que nous venons réclamer votre justice. Pleins de confiance an£ La ju?tl(Le’ ‘‘équité et la bienfaisance de M. Dubois de Crancé, notre rapporteur, dans l’As-semblee constituante, nous attendions avec sû-rete que le pouvoir constituant eût fixé notre sort et adouci notre infortune. Nous vous apportons le travail de M. Dubois de Crancé, qui, maigre ses malheurs particuliers, n’a cessé de s’occuper de nous; et que c’est avec la vérité des sentiments qui ont toujours animé de vieux soldats, que nous rendons dans le sanctuaire des lois un hommage authentique à la pureté des principes dece vertu...
      ... différentes circonstances se sont opposées à ce que le rapport que nous allons déposer sur le bureau, et qui est Celui de membres composant ci-devant le comité militaire, fût mis à l’ordre du jour dans la précédente session, nous espérons que vous voudrez bien tourner vos premiers regards sur les soldats de la patrie, qui ont epuise leur sang pour la servir. Le décret rendu le 22 mars dernier sur l’hôtel des Invalides, a fait le bonheur de 3,000 individus; mais il a suspendu les espérances de 27,000 autres.
      Locuteur: Fauchet
      ...gée, et elle est restée entre les mains de gens qui n’y ont plus aucun intéiêt On ...
      ...e depuis 6 mois nous jette dans un état de perplexité cruelle pour de vieux militaires qui n’aspirent qu’aprè...
      ...ouchions, il y a quinze jours, au terme de nos inquiétudes, nous étions alors à l’...
      ...terons avec soumission. Il appartient à de vieux soldais de donner à leurs concitoyens l’exemple de...
      L’éiat-major a été supprimé, l’administration devait etre changée, et elle est restée entre les mains de gens qui n’y ont plus aucun intéiêt On a supprimé les masses destinées à l’entr. tien et a. l’habillement des soldats i...
      ...teur avaH proposé la réforme des compagnies détachées, et cette question ajournée depuis 6 mois nous jette dans un état de perplexité cruelle pour de vieux militaires qui n’aspirent qu’après le repos et la liberté : qui ne demandent qu’un court intervalle entre les fatigues et la mort Nous touchions, il y a quinze jours, au terme de nos inquiétudes, nous étions alors à l’ordre du jour et sans l’incident qu’à fait naître M. l’abbé Maury, trop habitué ...
      .... Nous attendrons avec confiance ce qu il vousplaira d’ordonner, et nous l’exécuterons avec soumission. Il appartient à de vieux soldais de donner à leurs concitoyens l’exemple des ver-
      Locuteur: Fauchet
      tus civiques et de l’obéissance aux lois de la liberté, après leur avoir tracé le sentier de l’honneur, dans la carrière militaire. tus civiques et de l’obéissance aux lois de la liberté, après leur avoir tracé le sentier de l’honneur, dans la carrière militaire.
      Locuteur: Fauchet
      ...emandons seulement un rapporteur chargé de se consulter avec M. Dubois de Lrance, que ses fonctions d’électeur retiennent encore quelque temps, et de vous faire rendre compte de son travail dans le plus court délai. Nous vous demandons seulement un rapporteur chargé de se consulter avec M. Dubois de Lrance, que ses fonctions d’électeur retiennent encore quelque temps, et de vous faire rendre compte de son travail dans le plus court délai.
      Locuteur: Fauchet
      Nous profitons, Messieurs, de la faveur que vous nous avez accordée de paraître devant vous pour assurer nos législateurs de la reconnaissance et du respect de tous les soldats invalides. (Applaudiss... Nous profitons, Messieurs, de la faveur que vous nous avez accordée de paraître devant vous pour assurer nos législateurs de la reconnaissance et du respect de tous les soldats invalides. (Applaudissements.)
      Locuteur: Le Président
      iiïresl?Znt Braves défenseurs de la patrie ! I Assemblée prendra votre d... iiïresl?Znt Braves défenseurs de la patrie ! I Assemblée prendra votre demande en considération : elle vous invite à assister à sa séance.
      Locuteur: Fauchet
      Un grand nombre de membres .- Le renvoi à un comité 1 Un grand nombre de membres .- Le renvoi à un comité 1
      Locuteur: Garran de Coulon
      ...comités. Il est d’autant plus essentiel de se fixer sur le rapport de M. Dubois de Crancé qu’il est fort incertain que 1 A...
      ...lerS)nde ctue» conformément à la motion de M. Fauchet, nous nous occupions nous-mêmes de celte affaire sans être obligés de passer par la filière des comités.
      Voilà que nous nous accoutumons à ne voir que par des comités. Il est d’autant plus essentiel de se fixer sur le rapport de M. Dubois de Crancé qu’il est fort incertain que 1 As-emblée actuelle ait un comité militaire. Je (lerS)nde ctue» conformément à la motion de M. Fauchet, nous nous occupions nous-mêmes de celte affaire sans être obligés de passer par la filière des comités.
      Locuteur: Basire
      ...mpression et la distribution du rapport de M. Dubois de Crancé et l’ajournement de l’objet de la pétition à trois jours après la dist... J’observe que le rapporta déjà été fait, je demande l’impression et la distribution du rapport de M. Dubois de Crancé et l’ajournement de l’objet de la pétition à trois jours après la distribution du rapport.
      Locuteur: Basire
      ...mblée décrète, conformément à la motion de M. Fauchet, l’impression et la distribution du rapport d3 M. Dubois de Crancé, et l’ajournement à huitaine de la demande des Invalides.) (L’Assemblée décrète, conformément à la motion de M. Fauchet, l’impression et la distribution du rapport d3 M. Dubois de Crancé, et l’ajournement à huitaine de la demande des Invalides.)
      Locuteur: Basire
      ...bres prêtent le serment prescrit par la Constitution. Ce sont : Plusieurs membres prêtent le serment prescrit par la Constitution. Ce sont :

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 185
      Locuteur: Goujon
      Il est important de ne pas laisser dépérir les preuves et de ne pas retarder les décrets qui peuvent être nécessaires contre les auteurs de cette fabrication, et de ne pas prolonger l’état d’accusation ou...
      ...rescrites par les articles 4, 5, 6 et 9 de la section II, chapitre III, titre III de l’acte constitutionnel.
      Il est important de ne pas laisser dépérir les preuves et de ne pas retarder les décrets qui peuvent être nécessaires contre les auteurs de cette fabrication, et de ne pas prolonger l’état d’accusation ou la cantivi é des personnes impliquées dans cette affaire. Le décret définitif à rendre est urgent et doit être exempt des formalités prescrites par les articles 4, 5, 6 et 9 de la section II, chapitre III, titre III de l’acte constitutionnel.
      Locuteur: Taillefer
      ...la poursuite du procès des fabricateurs de faux titres, pour obtenir la croix de Saint-Louis. Cette proposition est contraire aux principes sur lesquels repose notre Constitution. D’abord, que nous propose-t-on? De renouveler ces juridictions d’attributi... la justice, qui consistait à laisser au tribunal du cinquième arrondissement la poursuite du procès des fabricateurs de faux titres, pour obtenir la croix de Saint-Louis. Cette proposition est contraire aux principes sur lesquels repose notre Constitution. D’abord, que nous propose-t-on? De renouveler ces juridictions d’attributions, ces commissions extraordinaires , établissements dieux, qui opprimai eut la...
      Locuteur: Taillefer
      ...ibué à ce même tribunal la connaissance de l’affaire des faux assignats ; mais Messieurs, gardez-vous de vous croire autorisés par un pareil exe...
      ... première législature, l’avait investie de toute la puissance souveraine. J’ajoute...
      ...t jamais exercé ce droit, si l’autorité de Mirabeau
      On m’opposera peut-être que l’Assemblée constituante a attribué à ce même tribunal la connaissance de l’affaire des faux assignats ; mais Messieurs, gardez-vous de vous croire autorisés par un pareil exemple. En effet, le pouvoir constituant, dont était r vêtue la première législature, l’avait investie de toute la puissance souveraine. J’ajouterai que le pouvoir constituant n’eût jamais exercé ce droit, si l’autorité de Mirabeau
      Locuteur: Taillefer
      ...i Mirabeau en avaitété cru.L’obligation de n’y pas porter atteinte est bien plus s...
      ...êtes qu’un pouvoir constitué. La nature de vos fonctions vous défend d’empiéter su...
      ...pouvoir exécutif qu’est dévolu le droit de fixer les attributions.
      ...stituant n’eût jamais exercé ce droit, n’eût jamais touché à l’administration, si Mirabeau en avaitété cru.L’obligation de n’y pas porter atteinte est bien plus sacrée pour vous qui n’êtes qu’un pouvoir constitué. La nature de vos fonctions vous défend d’empiéter sur le pouvoir exécutif, c’est au pouvoir exécutif qu’est dévolu le droit de fixer les attributions.
      Locuteur: Taillefer
      ...ipes, vous déclariez que, sur la motion de M. Hérault de Séchell s, tendant à appuyer la demande du ministre de la justice, il n’y a pas lieu à délibér... Je demande donc, Messieurs, en me résumant, qu’invariables dans vos principes, vous déclariez que, sur la motion de M. Hérault de Séchell s, tendant à appuyer la demande du ministre de la justice, il n’y a pas lieu à délibérer.
      Locuteur: Saladin
      J’appuie la motion de Hérault de Séchelles, et je crois qu’elle est fond...
      ...aux qui ont été appelés pour aider ceux de la capitale. M. Hérault, d’après l’in-d...
      ...ar celui qui a connu l’affaire à partir de la plainte et qui en a vu tous les progrès. Il est pressant de continuer ces procédures. Je demande, attendu que le cas est urgent, que la motion de M. Hérault de Séchelles soit décrétée.
      J’appuie la motion de Hérault de Séchelles, et je crois qu’elle est fondée sur les principes. En effet, les tribunaux criminels établis par la loi du 14...
      ... sont qu’une dérogation à l’ordre ordinaire des juridictions. Ce sont des tribunaux qui ont été appelés pour aider ceux de la capitale. M. Hérault, d’après l’in-dica'ion deM. le Garde drs sceaux, demande, non point une dérogation à l’ordre pu...
      ... un juge qui ne l’a pas commencée, qui ne l’a pas suivie dès son principe, que par celui qui a connu l’affaire à partir de la plainte et qui en a vu tous les progrès. Il est pressant de continuer ces procédures. Je demande, attendu que le cas est urgent, que la motion de M. Hérault de Séchelles soit décrétée.
      Locuteur: Goujon
      J’appuie la motion de M. Saladin, et je me résume en demandan... J’appuie la motion de M. Saladin, et je me résume en demandant que l’on rende un décret préalable qui atteste l’urgence du cas.
      Locuteur: Le Président
      Je mets aux voix la.proposition faite de déclarer l’urgence du cas. Je mets aux voix la.proposition faite de déclarer l’urgence du cas.
      Locuteur: Le Président
      ... L’Assemblée nationale, vu l’importance de ne pas laisser dépérir les preuves relatives à la fabrication des faux brevets, de ne pas retarder les décrets qui peuvent être nécessaires contre les auteurs de cette fabrication, et de ne pas prolonger l’état d’accusation ou... « L’Assemblée nationale, vu l’importance de ne pas laisser dépérir les preuves relatives à la fabrication des faux brevets, de ne pas retarder les décrets qui peuvent être nécessaires contre les auteurs de cette fabrication, et de ne pas prolonger l’état d’accusation ou la captivité des personnes impliquées dans celte affaire, décrète qu’il y a urg...
      Locuteur: Le Président
      La proposition de MM. Hérault de Sechelles et Saladin est adoptée en ces... La proposition de MM. Hérault de Sechelles et Saladin est adoptée en ces termes.
      Locuteur: Le Président
      ... urgent le décret à rendre sur la suite de la procédure instruite au tribunal du 5e arrondissement de Paris contre les fabricateurs de faux brevets, vu l’importance de ne pas laisser dépérir les preuves, de ne pas retarder les décrets qui peuvent être nécessaires et de ne pas prolonger l’état d’accusation ou...
      ...a l’instruction contre les fabricateurs de faux brevets et leurs complices jusqu’a...
      « L’Assemblée nationale, après avoir déclaré urgent le décret à rendre sur la suite de la procédure instruite au tribunal du 5e arrondissement de Paris contre les fabricateurs de faux brevets, vu l’importance de ne pas laisser dépérir les preuves, de ne pas retarder les décrets qui peuvent être nécessaires et de ne pas prolonger l’état d’accusation ou la captivité des personnes impliquées dans cette cause, décrète que le tribunal du 5e arrondissement continuera l’instruction contre les fabricateurs de faux brevets et leurs complices jusqu’au jugement définitif inclusivement, sauf l’appel institué par la loi, dérogeant ...
      Locuteur: Le Président
      ...bjets sont à l’ordre du jour : la suite de la discussion sur l’organisation des comités et la suite de la discussion du règlement de police intérieure. Deux objets sont à l’ordre du jour : la suite de la discussion sur l’organisation des comités et la suite de la discussion du règlement de police intérieure.
      Locuteur: Basire
      Un membre, commissaire chargé de la vérification des archives. Je demand... Un membre, commissaire chargé de la vérification des archives. Je demande la priorité pour la discussion du règlement. Notre rapport sur la vérification...
      Locuteur: Basire
      ... que l’ordre du jour sera la discussion de son règlement.) (L’Assemblée décide que l’ordre du jour sera la discussion de son règlement.)
      Locuteur: Thévenet
      J’ai moins envie de parler, que de dire des choses utiles; ce n’est pas pr... J’ai moins envie de parler, que de dire des choses utiles; ce n’est pas précisément l’ordre du jour qui m’amène à cette tribune.
      Locuteur: Thévenet
      ...remment inséparable des premiers essais de notre apprentissage législatif, je ne suis de rien, Messieurs, aussi profondément alfligé que de nous voir, nous législat- urs, c’est-à-dire sages, n’avoir pas assez de sagesse pour entendre jusqu’à la lin de son discours un orateur à qui le présid... ...ons journalières, oes défauts qui les ont jusqu’ici un peu maculées; défaut apparemment inséparable des premiers essais de notre apprentissage législatif, je ne suis de rien, Messieurs, aussi profondément alfligé que de nous voir, nous législat- urs, c’est-à-dire sages, n’avoir pas assez de sagesse pour entendre jusqu’à la lin de son discours un orateur à qui le président a accordé la parole. Cet usage qui ne fait que naître, a déjà eu dans cette ...
      Locuteur: Thévenet
      ...t. Etouffons dans son principe ce g rme de trouble, j’ai presque osé dire de dissolution. ... devenaient habitude? Je ue sais quel serait le terme des maux qu’elle produirait. Etouffons dans son principe ce g rme de trouble, j’ai presque osé dire de dissolution.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 186
      Locuteur: Thévenet
      ...convénients sont les suites nécessaires de cet abus; il moleste et chagrine le membre qu’il interrompt; il (rouble le calme de l’Assemblée-il écarte de nos délibéraiions la bonne odeur de 1 opinion pubûque. Celui qui interrompt... ...devions nous ennuver, il faudrait consommer notre temps en ennui. Une foule d inconvénients sont les suites nécessaires de cet abus; il moleste et chagrine le membre qu’il interrompt; il (rouble le calme de l’Assemblée-il écarte de nos délibéraiions la bonne odeur de 1 opinion pubûque. Celui qui interrompt, a la plus effrayante responsabilité. Pourquoi, à la fin d un discours qui aura...
      Locuteur: Thévenet
      ...t pas suffisamment dédommagé.des peines de l’ennui, et enfin de quelles raisons peuvent s’étayer ceux qui, de leur propre mouvement ôtent fa parole a...
      ...le serait sans doute déménager le temps de I Assemblée; mais l’expérience n’a-t-el...
      ...ouver une vérité d’une pratique utile au peunle. Je demande alors si on ne serait pas suffisamment dédommagé.des peines de l’ennui, et enfin de quelles raisons peuvent s’étayer ceux qui, de leur propre mouvement ôtent fa parole a celui a qui la loi l’a donnée? Le.motif au moins excusable serait sans doute déménager le temps de I Assemblée; mais l’expérience n’a-t-elle pas abun animent prouvé que ce moyen n’obtient pas son effet, quel est donc l...
      Locuteur: Thévenet
      ...t me mettre dans l’heureuse impuissance de n’v im09, s ParticiP?r» Je. m’6ngage, p...
      ...je désire avoir autant d imitateurs que de collègues. Alors si nous sommes lideles a ce serment, je réponds sur ma tête de la sagesse de vos lois et du bonheur de la France Je desire que mes collègues c...
      Ainsi donc, Messieurs, pour détruire cet abus, et me mettre dans l’heureuse impuissance de n’v im09, s ParticiP?r» Je. m’6ngage, par un serment sobnuel, a ne jamais, sous quelque prétexte que ce soit, interrompre un orateur à qui le président aura accordé la parole; je désire avoir autant d imitateurs que de collègues. Alors si nous sommes lideles a ce serment, je réponds sur ma tête de la sagesse de vos lois et du bonheur de la France Je desire que mes collègues convertissent en M^lment?)^* n’émets(ïue comme vœu. (Applaudi.
      Locuteur: Déliars
      ...e pour remp ir complète-mentl intention de l’Assemblée.que I- sgradinsqui sont a l...
      ...u Président soient également supprimés, de manière que ceux de nous qui seront les plus près du bureau...
      ...assiéger le Président d’observations et de conseils indigestes qui ne tendent qu’à...
      Je propose un article additionnel au chapitre II. Je demande pour remp ir complète-mentl intention de l’Assemblée.que I- sgradinsqui sont a la gauche et à la droite du Président soient également supprimés, de manière que ceux de nous qui seront les plus près du bureau ne paissent parler au président qu’à haute voix. II ne laut pas assiéger le Président d’observations et de conseils indigestes qui ne tendent qu’à troubler 1 ordre.
      Locuteur: Déliars
      Un membre : Je demande le renvoi de cette motion aux commbsaires qui seront nommés pour 1 arrangement de la salle. Un membre : Je demande le renvoi de cette motion aux commbsaires qui seront nommés pour 1 arrangement de la salle.
      Locuteur: Déliars
      ...consultée, adopte l’article additionnel de M. Déliars). (L’Assemblée, consultée, adopte l’article additionnel de M. Déliars).
      Locuteur: Gossuin
      ...mandés à la barre et s’occ. perd’obiets de détail. » r J ...ecture des adresses recevoir les députations, entendre ceux qui pourraient etre mandés à la barre et s’occ. perd’obiets de détail. » r J
      Locuteur: Gossuin
      ..., passe à l’ordre du jour sur la motion de M. Gossuin.) (L'Assemblée, consultée, passe à l’ordre du jour sur la motion de M. Gossuin.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      secrétaire, donne lecture de l article premier du chapitreIII. il es... secrétaire, donne lecture de l article premier du chapitreIII. il est ainsi conçu :
      Locuteur: Gilbert
      de MU fepSîîdenï aUteUP aUn °btenU 13 p3r°... de MU fepSîîdenï aUteUP aUn °btenU 13 p3r°le
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ..., le àrfàimhiA raPPel!?,ra- s’l[ manque de respect ou.sl1 se livre à des personnal... ...pia c ne ^tre interrompu quand il Kïliiorît rn wemh,r,e s’écarte d,‘ la question, le àrfàimhiA raPPel!?,ra- s’l[ manque de respect ou.sl1 se livre à des personnalités, le président le rappëlh ra à l’ordre. »
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...asse des at i rs ?° a article 4, un art de séparé : Un membre: Je âem^nùe que l’on fasse des at i rs ?° a article 4, un art de séparé :
      Locuteur: Saladin
      ïï?ip|p L 3 ¦* nt on a Pr,JP°'é de faire un article séparé, ceux qui suivent : « Si un membre s ecarte de la question, le Président l’y rappel- ïï?ip|p L 3 ¦* nt on a Pr,JP°'é de faire un article séparé, ceux qui suivent : « Si un membre s ecarte de la question, le Président l’y rappel-
      Locuteur: Saladin
      initpiu prescrire à M. le Président de consulter I Assemblée pour rappeler à l... initpiu prescrire à M. le Président de consulter I Assemblée pour rappeler à l’ordie.
      Locuteur: Fauchel
      ...e rappeler à l’ordre puisque s’il abuse de ce droit, Assemblée l’y rappellera hu-m... r»1u-n^ar5ilc,UPou/le nerfdela discipline, il faut que M. le Président puisse rappeler à l’ordre puisque s’il abuse de ce droit, Assemblée l’y rappellera hu-mème. *
      Locuteur: Delacroix
      Je me plains de ce qu’on n’a Je me plains de ce qu’on n’a

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 187
      Locuteur: Blanchon
      ...tionale constituante pour sou règlement de police intérieure. {Oui! oui!) ...cis. Je demande la lecture des articles additionnels décrétés par l’Assemblée nationale constituante pour sou règlement de police intérieure. {Oui! oui!)
      Locuteur: Blanchon
      Un membre propose l’ajournement de la discussion commencée, jusqu’après la... Un membre propose l’ajournement de la discussion commencée, jusqu’après la distribution des articles additionnels. f
      Locuteur: Blanchon
      ... cette motion et décide que M. François de Neufcbâteau donnera lecture des article... (L’Assemblée adopte cette motion et décide que M. François de Neufcbâteau donnera lecture des articles additionne s.) . .
      Locuteur: Blanchon
      ...ecture sera faite avant ou après la Fin de la discussion sur le règlement. Une discussion s’engage pour savoir si cette lecture sera faite avant ou après la Fin de la discussion sur le règlement.
      Locuteur: Le Président
      ...re réclame contre l’importance donnée à de pareilles minuties. Un membre réclame contre l’importance donnée à de pareilles minuties.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ... les articles additionnels du règlement de l’Assemblée constituante qui concernent l’ordre de la parole. secrétaire. Je vais lire les articles additionnels du règlement de l’Assemblée constituante qui concernent l’ordre de la parole.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...t. 1er. Le président usera, avec autant de fermeté que de sagesse, de toute l’étendue du pouvoir qui lui est ... « Art. 1er. Le président usera, avec autant de fermeté que de sagesse, de toute l’étendue du pouvoir qui lui est confié par le règlement et par les articles qui suivent.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Art. 2. Aucun des membres de l’Assemblee ne se placera aupiè> du siè...
      ...reau des secrétaires, ni dans le milieu de la salle.
      « Art. 2. Aucun des membres de l’Assemblee ne se placera aupiè> du siège du président, du bureau des secrétaires, ni dans le milieu de la salle.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ... seront remplies que par eux, et celles de la barre par les personnes seules auxqu... « Les places des tré-oriers ne seront remplies que par eux, et celles de la barre par les personnes seules auxquelles l’Assemblée l’aura permis.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ée que par l’opinant. Aucun des membres de l’Assemblée, et surtout ceux placés sur les bancs voisins de la tribune, ne pourront lui adresser la parole. Les opinions de quelque étendue y seront toujours prononcées. Les me nb es rie pourront proposer de leur place que de très simples et courtes observations ; ... « Art. 3. La tribune ne sera occupée que par l’opinant. Aucun des membres de l’Assemblée, et surtout ceux placés sur les bancs voisins de la tribune, ne pourront lui adresser la parole. Les opinions de quelque étendue y seront toujours prononcées. Les me nb es rie pourront proposer de leur place que de très simples et courtes observations ; et ils passeront à la tribune lorsqu’ils ne seront pas suffisamment entendus, et...
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...4. Le président est expressément charge de veiller à ce que personne ne parle sans en avoir obtenu de lui la parole, et à ce que jamais plusi... « Art. 4. Le président est expressément charge de veiller à ce que personne ne parle sans en avoir obtenu de lui la parole, et à ce que jamais plusieurs membres ne la prennent à la fois.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...i les appellera ensuite suivant l’ordre de leur inscription. La liste n’aura d’eff... ...ra demandée le premier. Il fera faire une liste des autres par un secrétaire, qui les appellera ensuite suivant l’ordre de leur inscription. La liste n’aura d’effet que pour une seule séance, et les opinants parleront alternativement pour et ...
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...cision du président, concernant l’ordre de la parole, ou sur la liste, l’Assemblée... c Art. 6. Si une réclamation s’élève sur la décision du président, concernant l’ordre de la parole, ou sur la liste, l’Assemblée prononcera.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « 1» Si l’opinant s’écarie de la question, le président l’y rappell r... « 1» Si l’opinant s’écarie de la question, le président l’y rappell ra ;
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...pelé à l’ordre par le président, au nom de l’Assemblée. ...dent la lui aura rendue. Tout membre qui n’aura point obéi à ce signal sera r appelé à l’ordre par le président, au nom de l’Assemblée.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ordre tous ceux qui, par inattention ou de quelque manière que ce soit, t oublerai... «. Il rappellera à l’ordre tous ceux qui, par inattention ou de quelque manière que ce soit, t oubleraient la séance. Ce simple rappel a 1 ordre ne sera pas regardé comme une peine.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...nt par son nom, lui dira : M..., au nom de l’Assemblée, et pour la seconde fois, j... ...trer dans l’ordre le membre auquel il aura été fait, le président, en le désignant par son nom, lui dira : M..., au nom de l’Assemblée, et pour la seconde fois, je vous rappelle à l’ordre.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...me fois à l’ordre, et j’or lonne au nom de l’Assemblée, que votre nom ... s’en sera écarté, le président lui dira : M... je vous rappelle pour la troisième fois à l’ordre, et j’or lonne au nom de l’Assemblée, que votre nom
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...’ordre, l’Assemblée pourra lui ordonner de se retirer, et lui défendre de rentrer pendant le reste de la séance. Cette motion étant faite et appuyée par dix membres, le président sera tenu de la mettre, aux voix. Si elle est adopté... ...-verbal et la censure prononcée, le même membre persiste à ne pas rentrer dans l’ordre, l’Assemblée pourra lui ordonner de se retirer, et lui défendre de rentrer pendant le reste de la séance. Cette motion étant faite et appuyée par dix membres, le président sera tenu de la mettre, aux voix. Si elle est adoptée, le membre obéira sur-le-champ au décret.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...utre, une nouvelle résistance au décret de l’Assemblée, la peine d* la prison pour... « Art. 14. Si le même membre oppose, soit ce jour, soit un autre, une nouvelle résistance au décret de l’Assemblée, la peine d* la prison pour 24 heur, s, ou pour un temps plus long, pourra être prononcée contre lui.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ise aux voix, et le président sera tenu de prendre les moyens qui sont en son pouv... ... Si la motion en est faite et appuyee par 20 membres, elle sera nécessairement mise aux voix, et le président sera tenu de prendre les moyens qui sont en son pouvoir pour faire exécuter le décret. „ „
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...e, mais seulement requérir le président de le faire. Le président fera tenu de mettre aux voix toute motion tendant à ...
      ... lorsqu elle sera appuyée par 4 membres de l’Assemblee.
      « Art. 16. Aucun membre ne pourra en rappeler personnellement un autre à l’ordre, mais seulement requérir le président de le faire. Le président fera tenu de mettre aux voix toute motion tendant à un rappel à lord e, lorsqu elle sera appuyée par 4 membres de l’Assemblee.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 188
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...sieurs dus membres, auteurs du trouble, de déclarer leurs motifs : la parole sera ... nhiTipnre«raH reah,,\J^lors 11 interpellera un ou Plusieurs dus membres, auteurs du trouble, de déclarer leurs motifs : la parole sera accordée à celui qm en aura été le moteur ou l’occasion ; aussitôt qu il aura ét...
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...euvent seuls se placer dans l’intérieur de la salle. Arrf; ^8-,Les Réputés à l’Assemblée nationale peuvent seuls se placer dans l’intérieur de la salle.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      Y serait introduit sera tenu de se retirer aux premiers ordres qui lui en seront inti-5;,î®lecas d’une résistance, et de la nécessite de requérir main-forte, l’étranger sera co... Y serait introduit sera tenu de se retirer aux premiers ordres qui lui en seront inti-5;,î®lecas d’une résistance, et de la nécessite de requérir main-forte, l’étranger sera con-ïn?sonp,T,2^ heures, ou pour un temps plus long srnvant la gravité des circons...
      Locuteur: Garran de Coulon
      ...nde la suppression du second paragraphe de l’article 17 ten- Je demande la suppression du second paragraphe de l’article 17 ten-
      Locuteur: Le Président
      ...totalité des articles avec l’amendement de M. Gar-ran. (Murmures.) ®>r®s,dent- Je vais mettre aux voix la totalité des articles avec l’amendement de M. Gar-ran. (Murmures.)
      Locuteur: Le Président
      ... la question préalable sur 1 amendement de M. Garran. lihïrAssemblée décide qu’il n’y a pas lieu à -liberer sur | amendement de M. Garran et décrète la totalité des ar... Plusieurs membres demandent la question préalable sur 1 amendement de M. Garran. lihïrAssemblée décide qu’il n’y a pas lieu à -liberer sur | amendement de M. Garran et décrète la totalité des articles additionnels.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « 5° Si le président néglige de rappeler à l’ordre, tout membre en aura... « 5° Si le président néglige de rappeler à l’ordre, tout membre en aura le droit.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...sieurs membres demandent la suppression de I'arucle. Plusieurs membres demandent la suppression de I'arucle.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      (L'Assemblée décréte la suppression de l'article.) (L'Assemblée décréte la suppression de l'article.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      Ü!nnm°de de Procéder dans l’affaire en délibéra ion... Ü!nnm°de de Procéder dans l’affaire en délibéra ion, ou pour ramener à la question ceux uui s en écarteraient. Cependant, dans le c...
      Locuteur: Delacroix
      Je demande que l’on ne - Je demande que l’on ne -
      Locuteur: Delacroix
      ...on d’un ministre, a moins que l urgence de l’obiet oré- mSrp01?1 I?ême j0lir sur ,a Proposition d’un ministre, a moins que l urgence de l’obiet oré-
      Locuteur: Delacroix
      ...ent la question préalable sur la motion de M. Delacroix. iahitUSJ?ïf7 mem}>.res demandent la question préalable sur la motion de M. Delacroix.
      Locuteur: Gensonné
      ....s. décrets urgents, ou des décrets qui de- Le ministre ne peut proposer ^eJe.s. décrets urgents, ou des décrets qui de-
      Locuteur: Gensonné
      ...’y a pas lieu a délibérer sur la motion de M. Delacroix. corifultéei décide qu’il n’y a pas lieu a délibérer sur la motion de M. Delacroix.
      Locuteur: Lequinio
      ...consultée, adopte l'article additionnel de M. Lequinio.) (L'Assemblée, consultée, adopte l'article additionnel de M. Lequinio.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...sieurs membres demandent la suppression de 1 article. Plusieurs membres demandent la suppression de 1 article.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      (L’Assemblée décrète la suppression de l’ar-ticie.) (L’Assemblée décrète la suppression de l’ar-ticie.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...rétaire. Voici 1 article 6 du règlement de l’Assemblée constituante qui devient al... secrétaire. Voici 1 article 6 du règlement de l’Assemblée constituante qui devient alors l’article 5 :
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « 5° Le président n’aura pas le droit de parler sur un débat, si ce n’est pour expliquer l’ordre ou le mode de procéder dans l’affaire en dél bé-ratio... « 5° Le président n’aura pas le droit de parler sur un débat, si ce n’est pour expliquer l’ordre ou le mode de procéder dans l’affaire en dél bé-ration, ou pour ramener à la question ceux qui s’en écarteraient. » 4
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...se placer à la tribune. Je vous propose de décider au- le vice-président, dans de semblables hypothèses, remp acera M. le... ... dans uncomité etavait des éclaircissements ou des réponses à donner, il venait se placer à la tribune. Je vous propose de décider au- le vice-président, dans de semblables hypothèses, remp acera M. le président.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...semblée, consultée, adopte l’amendement de M. rrançois de Neufchâteau.) (L’Assemblée, consultée, adopte l’amendement de M. rrançois de Neufchâteau.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Le président n’aüra pas le droit de parler sur un débat si ce n’est pour ex... « Le président n’aüra pas le droit de parler sur un débat si ce n’est pour expliquer l’ordre
      Locuteur: François de Neufchâteau
      membre a droit de proposer une motion. » (Adopte.) membre a droit de proposer une motion. » (Adopte.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...on ne pourra être discutée le jour meme de la seance dans laquelle elle sera propo... « 5° Nulle motion ne pourra être discutée le jour meme de la seance dans laquelle elle sera proposée, sicen est pour une chose urgente,et quand
      Locuteur: François de Neufchâteau
      de^Lartfcle5 ™em^res demandent la suppression ticie'6S)S0ml)^e déCrète la suppre^ion de l’ar- de^Lartfcle5 ™em^res demandent la suppression ticie'6S)S0ml)^e déCrète la suppre^ion de l’ar-
      Locuteur: Gensonné
      neîles fbfnc? dans les formes constitution-1 5 i! Premier cas, on convient qu’il f... neîles fbfnc? dans les formes constitution-1 5 i! Premier cas, on convient qu’il faut

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 189
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...8). Toute motion sur la législation, la Constitution et les finances, sur la-uelle l’Assembl... « 7° (ancien art. 8). Toute motion sur la législation, la Constitution et les finances, sur la-uelle l’Assemblée aura décidé qu’il y a lieu à élibérer, sera donnée à l’impression sur-le-cham...
      Locuteur: Gobel
      évêque de Paris, s’exprime ainsi : Monsieur le Président, Messieurs, c’est à cette Constitution française à laquelle vous venez de rendre l’hommage le plus éclatant, que ... évêque de Paris, s’exprime ainsi : Monsieur le Président, Messieurs, c’est à cette Constitution française à laquelle vous venez de rendre l’hommage le plus éclatant, que nous devons, mon conseil et moi, comme fonctionnaires publics, notre existence.
      Locuteur: Gobel
      Nous ne cesserons donc de défendre, comme nous l’avons fait jusqu’ici, les principes de notre Constitution, de recommander surtout à nos concitoyens l...
      ...e, puisque tel est toujours le penchant de notre cœur, nous n’oublierons jamais que l’esprit de la Constitution française est un esprit de paix , de tolérance et de fraternité, qui laisse surtout à l’homme le libre exercice du droit qu’il tient de la nature de disposer de ses pensées, et de suivre l’impulsion de sa conscience.
      Nous ne cesserons donc de défendre, comme nous l’avons fait jusqu’ici, les principes de notre Constitution, de recommander surtout à nos concitoyens l’obéissance aux lois qu’elle renferme, et nous leur en donnerons à la fois les préceptes et l’exemple. Nous n’oublierons jamais et nous ne nous en faisons point un mérite, puisque tel est toujours le penchant de notre cœur, nous n’oublierons jamais que l’esprit de la Constitution française est un esprit de paix , de tolérance et de fraternité, qui laisse surtout à l’homme le libre exercice du droit qu’il tient de la nature de disposer de ses pensées, et de suivre l’impulsion de sa conscience.
      Locuteur: Gobel
      ... l’hommage qui vous est dû, et réclamer de votre autorité, la seule protection dont nous avons besoin, la protection de la loi ; protection que nous mériierons par notre attachement à la Constitution, par notre zèle à remplir les fonctions de notre ministère, et surtout par l’espri...
      ...cœurs dans un sentiment unique, l’amour de la patrie et de la religion.
      ...islateurs, que nous nous présentons avec confiance devant vous, pour vous offrir l’hommage qui vous est dû, et réclamer de votre autorité, la seule protection dont nous avons besoin, la protection de la loi ; protection que nous mériierons par notre attachement à la Constitution, par notre zèle à remplir les fonctions de notre ministère, et surtout par l’esprit qui nous anime. Puissions-nous contribuer à tourner tous les esprits vers un seul point, vers le bien général, à réunir tous les cœurs dans un sentiment unique, l’amour de la patrie et de la religion.
      Locuteur: Couthon
      ...membres demandent la suppression totale de l’article. Plusieurs membres demandent la suppression totale de l’article.
      Locuteur: Couthon
      (L’Assemblée décrète la suppression de l’article 7.) (L’Assemblée décrète la suppression de l’article 7.)
      Locuteur: Couthon
      Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre du commissaire du roi à la caisse de l’extraordinaire (Brûlement d'assignats... Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre du commissaire du roi à la caisse de l’extraordinaire (Brûlement d'assignats). Elle est ainsi conçue :
      Locuteur: Couthon
      « J’ai l’honneur de vous prévenir qu’il sera brûlé, vendred...
      ...connaissance à l’Assemblée. Cette somme de 11 millions, jointe à celle de 284 millions déjà brûlée, forme un total de 295 millions.
      « J’ai l’honneur de vous prévenir qu’il sera brûlé, vendredi, pour 11 millions d’assignats. Je vous prie d’en vouloir bien donner connaissance à l’Assemblée. Cette somme de 11 millions, jointe à celle de 284 millions déjà brûlée, forme un total de 295 millions.
      Locuteur: Couthon
      M. l’évêque de Paris et son conseil sont admis à la ba... M. l’évêque de Paris et son conseil sont admis à la barre.
      Locuteur: Le Président
      L’amour de l’ordre est une grande vertu religieuse...
      ...citoyen. Votre conduite est le résultat de ce grand principe. Vos sentiments doive...
      L’amour de l’ordre est une grande vertu religieuse et le premier devoir du citoyen. Votre conduite est le résultat de ce grand principe. Vos sentiments doivent plaire aux représentants d’un peuple juste. L’Assemblée reçoit votre hommage,...
      Locuteur: Le Président
      ...ndent une mention honorable du discours de l’évêque de Paris dans le proi ès- verbal. Plusieurs membres demandent une mention honorable du discours de l’évêque de Paris dans le proi ès- verbal.
      Locuteur: Le Président
      ...ention honorable dans le procès-verbal, de l’adresse de M. l’évêque de Paris.) (L’Assemblée décrète une mention honorable dans le procès-verbal, de l’adresse de M. l’évêque de Paris.)
      Locuteur: Fauchet
      La suite de la discussion du règlement est reprise. La suite de la discussion du règlement est reprise.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      secrétaire, donne lectuie de l’ancien article 9 du chapitre IV du règlement de l’Assemblée nationale. Dans iè nouveau ... secrétaire, donne lectuie de l’ancien article 9 du chapitre IV du règlement de l’Assemblée nationale. Dans iè nouveau règlement cet article prendrait le n° 7. Il est ainsi conçu :
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ... selon la forme prescrite, pour l’ordre de la parole, au chap. III. » (Adopté.) « 8° (ancien art. 11). La motion sera discutée selon la forme prescrite, pour l’ordre de la parole, au chap. III. » (Adopté.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...). Aucun membre, sans excepter l’auleur de la motion, ne parlera plus de deux fois sur une motion, sans une permission expresse de l’Assemblée ; et nul ne demandera la pa... « 9° (ancien art. 12). Aucun membre, sans excepter l’auleur de la motion, ne parlera plus de deux fois sur une motion, sans une permission expresse de l’Assemblée ; et nul ne demandera la parole pour la seconde fois qu’après que ceux qui l’auraient demandée avant lui, a...
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...élibération avant la motion; il en sera de même des sous-amendements, par rapport ... « 11? (ancien art. 14). Tout amendement sera mis en délibération avant la motion; il en sera de même des sous-amendements, par rapport aux amendements. » (Adopté.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...taires, réduira sa motion sous la forme de question, pour en être délibéré par oui... « 12° (ancien art. 15). La discussion étant épuisée, l’auteur joint aux secrétaires, réduira sa motion sous la forme de question, pour en être délibéré par oui ou par non. » (Adopté.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ien art. 16). Tout membre aura le droit de demander qu’une question soit divisée l... « 13° (ancien art. 16). Tout membre aura le droit de demander qu’une question soit divisée lorsque le sens l’exigera. » (Adopté.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ien art. 17). Tout membre aura le droit de parler pour dire que la question lui pa... t 14° (ancien art. 17). Tout membre aura le droit de parler pour dire que la question lui paraît mal posée, en expliquant comme il juge qu’elle doit être posée. » (Adopté.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...sieurs membres demandent la suppression de l'article 15. Plusieurs membres demandent la suppression de l'article 15.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      (L’Assemblée décrète la suppression de l’article 15.) (L’Assemblée décrète la suppression de l’article 15.)
      Locuteur: Couthon
      ...e que l’article soit adopté sans le mot Constitution, dont je propose la suppression. Je demande que l’article soit adopté sans le mot Constitution, dont je propose la suppression.
      Locuteur: Couthon
      J’ob-erve que la Constitution y a pourvu. Je demande la question préa... J’ob-erve que la Constitution y a pourvu. Je demande la question préalable sur i’article.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 190
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...graphes sont contenus en substance dans l’acte constitutionnel. Il n y a donc lieu de discuter que le dernier relatif a la manière de voter. Les quatre premiers paragraphes sont contenus en substance dans l’acte constitutionnel. Il n y a donc lieu de discuter que le dernier relatif a la manière de voter.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      secrétaire, donne lecture de Vordre de la discussion d'une question relative à la Constitution ou à la législation,. Ces paragraphes font suite au chapitre IV du règlement de l’Assemblée constituante. Ils sont ains... secrétaire, donne lecture de Vordre de la discussion d'une question relative à la Constitution ou à la législation,. Ces paragraphes font suite au chapitre IV du règlement de l’Assemblée constituante. Ils sont ainsi conçus :
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Toute motion relative à 1a- Constitution, à la législation sera portée trois foi... « Toute motion relative à 1a- Constitution, à la législation sera portée trois fois à la discussion, a des jours différents, dans la forme suivante :
      Locuteur: François de Neufchâteau
      donne lecture de l’article 19 et dernier du règlement de l'Assemblée constituante. Il est ainsi ... donne lecture de l’article 19 et dernier du règlement de l'Assemblée constituante. Il est ainsi conçu :
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...oi qui aura été portée dans une session de l’Assemblée nationale, ne pourra y être agitée de nouveau. » « Toute question qui aura été jugée, toute loi qui aura été portée dans une session de l’Assemblée nationale, ne pourra y être agitée de nouveau. »
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...sieurs membres demandent la suppression de cet article. Plusieurs membres demandent la suppression de cet article.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      (L'Assembléedécrètelasuppression de l’article.) (L'Assembléedécrètelasuppression de l’article.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Toute motion de ce genre sera rejetée ou adoptée à la m... « Toute motion de ce genre sera rejetée ou adoptée à la majorité des suffrages, savoir : la moi né des voix et une en sus; et l’on ne pou...
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ité à la liste alphabétique des membres de l’Assemblée). (L’Assemblée, consultée, accorde la priorité à la liste alphabétique des membres de l’Assemblée).
      Locuteur: François de Neufchâteau
      Un membre propose de commencer le premier appel nominal par la lettre A, le second par la lettre B, et ainsi de suite atin de ne pas lire toujours les mêmes membres au commencement de l’appel. Un membre propose de commencer le premier appel nominal par la lettre A, le second par la lettre B, et ainsi de suite atin de ne pas lire toujours les mêmes membres au commencement de l’appel.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      Un membre propose de faire deux colonnes, de placer dans l’une le nom des députés et... Un membre propose de faire deux colonnes, de placer dans l’une le nom des députés et dans l’autre celui des départements.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ... intérêts, nous passions,notre temps en de semblables discussions. ...bre : Je demande l’ordre du jour; il est inouï qu’étant ici pour les plus grands intérêts, nous passions,notre temps en de semblables discussions.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ecueillies par assis et levé et, en cas de doute, on ira aux voix par l’appel nominal sur une liste alphabétique de tous les membres, complète,, vé- « Sur toutes les motions, les voix seront recueillies par assis et levé et, en cas de doute, on ira aux voix par l’appel nominal sur une liste alphabétique de tous les membres, complète,, vé-
      Locuteur: François de Neufchâteau
      rifiée et signée par les secrétaires de TAssem-blee. » rifiée et signée par les secrétaires de TAssem-blee. »
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ement présentées à l’Assemblée par ceux de ses membres qui en seront chargés. » « 1° Les pétitions, demandes, lettres, requêtes ou adresses seront ordinairement présentées à l’Assemblée par ceux de ses membres qui en seront chargés. »
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...; et les députés conviendront entre eux de celui qui devra porter la parole. » {Ad... ...omposées sur la liste alphabétique, afin que les membres soient députés par tour; et les députés conviendront entre eux de celui qui devra porter la parole. » {Adopté).
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Les comités seront composés de membres nommés au scrutin par listes, e... « Les comités seront composés de membres nommés au scrutin par listes, et dans les bureaux, comme il a été dit des secrétaires.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Personne ne pourra être membre de deux comités. » « Personne ne pourra être membre de deux comités. »
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...usieurs membres demandent l’ajournement de cet article. Plusieurs membres demandent l’ajournement de cet article.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      (L’Assemblée décrète l’ajournement de l’article relatif aux comités.), (L’Assemblée décrète l’ajournement de l’article relatif aux comités.),
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ... prenant le 1er, le 31e le 61e et ainsi de suite. ...nt composés sans choix, mais uniquement selon l’ordre alphabétique delà liste en prenant le 1er, le 31e le 61e et ainsi de suite.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 191
      Locuteur: Tarbé
      ...tituante, en décrétant l’anéantissement de ces impôts trop diversifiés dans leur d...
      ...e tous en opposition avec les principes de liberté dont le caractère doit se retrouver dans tous les actes, tous les devoirs et toutes les obligat...
      ...a non-perception avait devancé l’époque de leur suppression h gale.
      ...nnes impositions indirectes ne subsistent plus : mais l’Assemblée nationale constituante, en décrétant l’anéantissement de ces impôts trop diversifiés dans leur dénomination et dans leurs formes, la plupart désastreux et presque tous en opposition avec les principes de liberté dont le caractère doit se retrouver dans tous les actes, tous les devoirs et toutes les obligations des citoyens; l’Assemblée nationale, dis-je, a décrété en même temps le payement exact des sommes arriérées, ou le remplacement des droits dont la non-perception avait devancé l’époque de leur suppression h gale.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Ils seront renouvelés chaque mois et de manière que les mêmes députés ne se tro...
      ...us ensemble. Pour cet effet, le premier de la liste sera avec le 32e, le 64°, le 1...
      ... le premier sera reculé d’un nombre; et de lui au 3e, 4e, 5e, etc., jusqu’à 30 on comptera autant de membres qu’il en aura été compté du pre...
      « Ils seront renouvelés chaque mois et de manière que les mêmes députés ne se trouveront plus ensemble. Pour cet effet, le premier de la liste sera avec le 32e, le 64°, le 116e, en sorte que, à chaque renouvellement, le premier sera reculé d’un nombre; et de lui au 3e, 4e, 5e, etc., jusqu’à 30 on comptera autant de membres qu’il en aura été compté du premier au second.
      Locuteur: Guyton-Morveau
      Je demande à présenter un mode de formation des bureaux. Il consiste à prendre l’ordre alphabétique de la liste des départements, et les noms ...
      ...ès-verbaux les indiquent, en numérotant de suite les noms de tous les membres de l’Assemblée et, en suppo-ant qu’il y ai...
      ...nquième, le quarante-neuvième, et ainsi de suite : pour le second bureau, le deuxième, le vingt-sixième, le cinquantième, et ainsi de suite de manière que plusieurs députés d’un même...
      Je demande à présenter un mode de formation des bureaux. Il consiste à prendre l’ordre alphabétique de la liste des départements, et les noms des députés, dans l’ordre que les procès-verbaux les indiquent, en numérotant de suite les noms de tous les membres de l’Assemblée et, en suppo-ant qu’il y ait 24 bureaux, à prendre pour le premier bureau, le premier nom, le vingt-cinquième, le quarante-neuvième, et ainsi de suite : pour le second bureau, le deuxième, le vingt-sixième, le cinquantième, et ainsi de suite de manière que plusieurs députés d’un même département ne se trouvent pas dans le même bureau. (Applaudissements.)
      Locuteur: Guyton-Morveau
      ...essieurs, voici comment je vous propose de rédiger le chapitre Yl, concernant les ... Messieurs, voici comment je vous propose de rédiger le chapitre Yl, concernant les bureaux :
      Locuteur: Guyton-Morveau
      « 2° Ces bureaux seront au nombre de 24, chacun composé de 31 membres, et un seul de 32, alternativement, à commencer par le... « 2° Ces bureaux seront au nombre de 24, chacun composé de 31 membres, et un seul de 32, alternativement, à commencer par le premier;
      Locuteur: Guyton-Morveau
      ...ont composés selon l’ordre alphabétique de la liste des départements, et les noms ...
      ...ès-verbaux les indiquent, en numérotant de suite les noms de tous les membres de l’Assemblée, et prenant pour le premier...
      ...uvième, le soixante-treizième, et ainsi de suite; pour le second bureau, le deuxiè...
      ...ième, le soixante-quatorzième, et ainsi de suite, de manière que plusieurs députés d’un même...
      o 3° Ces bureaux seront composés selon l’ordre alphabétique de la liste des départements, et les noms des députés, dans l’ordre que les procès-verbaux les indiquent, en numérotant de suite les noms de tous les membres de l’Assemblée, et prenant pour le premier bureau, le premier nom, le vingt-cinquième, le quarante-neuvième, le soixante-treizième, et ainsi de suite; pour le second bureau, le deuxième, le vingt-sixième, «le cinqumtième, le soixante-quatorzième, et ainsi de suite, de manière que plusieurs députés d’un même département ne se trouvent pas dans le même bureau;
      Locuteur: Guyton-Morveau
      ...ront renouvelés tous les trois mois, et de manière que les mêmes députés ne se retrouvent plus ensemble; à cet effet, le premier de la liste sera pour la seconde formation...
      ...devra être, pour la première formation, de 24, pour la seconde de 25, pour la troisième de 26, et ainsi successivement;
      « 4° Ces bureaux seront renouvelés tous les trois mois, et de manière que les mêmes députés ne se retrouvent plus ensemble; à cet effet, le premier de la liste sera pour la seconde formation avec le vingt-sixième, le cinquante-unième, le soixante-seizième, etc., la différence entre chaque nombre devra être, pour la première formation, de 24, pour la seconde de 25, pour la troisième de 26, et ainsi successivement;
      Locuteur: Tarbé
      ...ter aujourd’hui à l’Assemblée nationale de premiers aperçus, se compose de tout ce qui forme les revenus de l’Etat, et de tout ce qui peut concourir à leur amélioration et à l’accélération de leur rentrée dans le Trésor public. ...administration dns contributions publiques, sur laquelle j’ai l’honneur Représenter aujourd’hui à l’Assemblée nationale de premiers aperçus, se compose de tout ce qui forme les revenus de l’Etat, et de tout ce qui peut concourir à leur amélioration et à l’accélération de leur rentrée dans le Trésor public.
      Locuteur: Tarbé
      ...e, dans ses immenses détails, une masse de travail devenue plus considérable encor... Elle présente, dans ses immenses détails, une masse de travail devenue plus considérable encore par la complication que les circonstances ont amenée dans tous ses opérations.
      Locuteur: Tarbé
      C’est cette comp'ication de mesures qui peut disparaître aujourd’hui, par le retour succe-sif de l’ordre; de l’ordre qui, une fois établi, coûie si peu de travail pour être entretenu, et dont le... C’est cette comp'ication de mesures qui peut disparaître aujourd’hui, par le retour succe-sif de l’ordre; de l’ordre qui, une fois établi, coûie si peu de travail pour être entretenu, et dont les résultats sont d’une si grande valeur et les effets si énergi tues.
      Locuteur: Tarbé
      J’avais d’abord pris vis-à-vis de vous, Messieurs, Rengagement de ne vous présenter, dans ce premier mome...
      ...ui manquaient à l’organisution complète de mon administration, et par cette raison semblaient demander plus particulièrement de devenir la matière de vos premières délibérations.
      J’avais d’abord pris vis-à-vis de vous, Messieurs, Rengagement de ne vous présenter, dans ce premier moment, que les objets qui manquaient à l’organisution complète de mon administration, et par cette raison semblaient demander plus particulièrement de devenir la matière de vos premières délibérations.
      Locuteur: Tarbé
      ...apide, tous les détails et les ra ports de cette administration, afin que vous puissiez juger par vous-mêmes de ce qui reste à faire pour lui donner co...
      ...éclaircissements nécessaires à la suite de vos travaux.
      ...pensé qu’il valait mieux vous pré-semer sur-le-champ, d’une manière concise et rapide, tous les détails et les ra ports de cette administration, afin que vous puissiez juger par vous-mêmes de ce qui reste à faire pour lui donner complètement l’activité et le mouvement, et discerner les objets sur lesquels vous aurez à rassembler ultérieurement les éclaircissements nécessaires à la suite de vos travaux.
      Locuteur: Tarbé
      ...s qui ont imposé au redevable le devoir de les acquitter, sont présentes à votre m... ...rectes pour 1790 ne sont point encore entièrement recouvrées ; et toutes lés lois qui ont imposé au redevable le devoir de les acquitter, sont présentes à votre mémoire.
      Locuteur: Tarbé
      A compter de 1791, les revenus de l’Etat se composent du produit delà contribution foncière, de la contribution mobilière et des patent... A compter de 1791, les revenus de l’Etat se composent du produit delà contribution foncière, de la contribution mobilière et des patentes;
      Locuteur: Tarbé
      De ceux de la régie nationale, de Venregistrement, domaines et droits réunis, et de la régie nationale des douanes ; De ceux de la régie nationale, de Venregistrement, domaines et droits réunis, et de la régie nationale des douanes ;
      Locuteur: Tarbé
      Enfin, du bénéfice de la fabrication des monnaies et de l’affinage, du revenu des forêts natio-... Enfin, du bénéfice de la fabrication des monnaies et de l’affinage, du revenu des forêts natio-nales, et du produit des salines.
      ...it du produit des nou- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés. — Collection de... ...ttes à* at-tendrej soit des restes à recouvrer sur les anciennes impositions, soit du produit des nou- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés. — Collection des affaires du temps Bf, 165, t. CL, n® 16.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 192
      Locuteur: Tarbé
      En exécution de la loi du lor août 1791, le roi a nommé...
      ...r à la liquidation et aux comptes, tant de la ferme générale que des régies qui lu...
      ...ormés et présentés avant le 1er janvier 1793.
      En exécution de la loi du lor août 1791, le roi a nommé, parmi les anciens fermiers généraux, 6 commissaires pour travailler à la liquidation et aux comptes, tant de la ferme générale que des régies qui lui étaient confiées. Cette liquidation devra être terminée, et les comptes formés et présentés avant le 1er janvier 1793.
      Locuteur: Tarbé
      ...ant que l’Assemblée nationale s’occupât de prendre, pour la comptabilité de l’ancienne administration des domaines,...
      ...emblée nationale constituante à l’égard de la comptabilité de la ferme et de la régie générales. Il est naturel de désirer que cette comptabilité soit apurée à la même époque du 1er janvier 1793, et il serait difficile peut-être d’obtenir cet avantage en laissant le soin de former et rédiger ces comptes à la nouvelle régie nationale de l’enregistrement, domaines et droits réunis. La nouvelle régie doit continuer de faire, par ses agents, le recouvrement des ~ restes de l’ancienne administration; mais il impo...
      ...te, pour le plus grand bien du service, de ne point diviser l’attention et l’activ...
      ...ité, le présent qui exige l’application de tous leurs soins et de tous leurs efforts, et l’avenir qui doit intéresser leur zèle par l’espoir de l’amélioration des produits. * ? J’aurai l’honneur de remettre incessamment à l’Assemblée nat...
      ...r ce second objet, et je lui demanderai de peser, avec la plus grande attention, l...
      ...terai à sa sagesse. Enfin, j’aurai soin de rendre compte à l’Assemblée nationale, à la fin de ce mois, de toutes les opérations qui ont eu lieu p...
      Il me paraîtrait également important que l’Assemblée nationale s’occupât de prendre, pour la comptabilité de l’ancienne administration des domaines, des mesures analogues à celles adoptées par l’Assemblée nationale constituante à l’égard de la comptabilité de la ferme et de la régie générales. Il est naturel de désirer que cette comptabilité soit apurée à la même époque du 1er janvier 1793, et il serait difficile peut-être d’obtenir cet avantage en laissant le soin de former et rédiger ces comptes à la nouvelle régie nationale de l’enregistrement, domaines et droits réunis. La nouvelle régie doit continuer de faire, par ses agents, le recouvrement des ~ restes de l’ancienne administration; mais il importe sans doute, pour le plus grand bien du service, de ne point diviser l’attention et l’activité des nouveaux régisseurs entre le passé étranger à leur responsabilité, le présent qui exige l’application de tous leurs soins et de tous leurs efforts, et l’avenir qui doit intéresser leur zèle par l’espoir de l’amélioration des produits. * ? J’aurai l’honneur de remettre incessamment à l’Assemblée nationale un mémoire sur ce second objet, et je lui demanderai de peser, avec la plus grande attention, les considérations que je soumetterai à sa sagesse. Enfin, j’aurai soin de rendre compte à l’Assemblée nationale, à la fin de ce mois, de toutes les opérations qui ont eu lieu pour parvenir dans les différents départements du royaume au remplacement, pour
      Locuteur: Tarbé
      ... et cependant mon intention n’est point de donner à la marche de ce premier développement une telle rapi...
      ...it que le temps ne lui ait point permis de s’en occuper, soit qu’elle ait cru devo...
      ...e les résultats pour adopter, avec plus de sûreté, des mesures définitives.
      ... je vais parcourir eu détail chacun des objets qui composent ces deux divisions; et cependant mon intention n’est point de donner à la marche de ce premier développement une telle rapidité, que vous ne puissiez y distinguer avec précision les objets dont l’Assembl...
      ... qu’à prononcer; et ceux enfin dont elle a laissé l’examen à ses successeurs, soit que le temps ne lui ait point permis de s’en occuper, soit qu’elle ait cru devoir se borner à quelques dispositions préparatoires dont il était nécessaire d’attendre les résultats pour adopter, avec plus de sûreté, des mesures définitives.
      Locuteur: Tarbé
      Aux termes de l’article 11 de la même loi, Aux termes de l’article 11 de la même loi,
      Locuteur: Tarbé
      Par la suppression de la ferme générale, les tabacs existant ...
      ...entrepôts sont devenus à la disposition de la nation, et la vente en a été ordonné...
      ... enchérisseur par les articles 11 et 12 de la loi du 27 mai 1791.
      Par la suppression de la ferme générale, les tabacs existant dans les fabriques et entrepôts sont devenus à la disposition de la nation, et la vente en a été ordonnée au plus offrant et dernier enchérisseur par les articles 11 et 12 de la loi du 27 mai 1791.
      Locuteur: Tarbé
      ... préparatoires pour procéder à la vente de ces tabacs, sont presque partout entièr...
      ...quelques lenteurs, et j’aurai l’honneur de présenter incessamment à l’Assemblée na...
      ...ures qui, sans préjudicier aux intérêts de la nation, paraissent nécessaires pour ...
      Toutes les opérations préparatoires pour procéder à la vente de ces tabacs, sont presque partout entièrement terminées; quelques fabriques sont même déjà louées, et les époques indiqu...
      ... affiches pour la location des autres ; mais la vente même des matières éprouve quelques lenteurs, et j’aurai l’honneur de présenter incessamment à l’Assemblée nationale quelques mesures qui, sans préjudicier aux intérêts de la nation, paraissent nécessaires pour accélérer cette vente.
      Locuteur: Tarbé
      Les articles 14, 15 et 16 de la même loi ont aussi ordonné « la vent...
      ...dépôts et entrepôts dépendant ci-devant de la ferme générale, excepté néanmoins le...
      ...ans les salines des anciennes provinces de Lorraine et Franche-Comté, et les salines de Peccais. » J’aurai l’honneur de vous rendre compte également, Messieurs...
      ...sels étant actuellement entre les mains de la nation, le versement des fouds provenant de leur vente est fait entre les mains des receveurs de district ; qu’ainsi c’est une recette e...
      ...s les commissaires du roi, liquidateurs de la ferme générale.
      Les articles 14, 15 et 16 de la même loi ont aussi ordonné « la vente des sels existant dans les magasins, greniers, dépôts et entrepôts dépendant ci-devant de la ferme générale, excepté néanmoins les sels existant dans les salines des anciennes provinces de Lorraine et Franche-Comté, et les salines de Peccais. » J’aurai l’honneur de vous rendre compte également, Messieurs, des dispositions faites pour procurer cette vente. Je me bornerai à vous observer, dans ce momeut, que les tabacs et les sels étant actuellement entre les mains de la nation, le versement des fouds provenant de leur vente est fait entre les mains des receveurs de district ; qu’ainsi c’est une recette extraordinaire qui ne fait point partie des restes à recouvrer, dont sont chargés les commissaires du roi, liquidateurs de la ferme générale.
      Locuteur: Tarbé
      En exécution de l’article 3 de la loi du 1eraoût 1791, dt a été de même établi 6 commisares pour travailler à la liquidation et aux compb s de la régie générale; et ces commissaires ... En exécution de l’article 3 de la loi du 1eraoût 1791, dt a été de même établi 6 commisares pour travailler à la liquidation et aux compb s de la régie générale; et ces commissaires sont aus-i en activité.
      Locuteur: Tarbé
      ...ée, comme les commissaires liquidateurs de la ferme générale, de vousprésenter à la fin de chaque mois, les états de leurs recouvrements. Ils me mettront à portée, comme les commissaires liquidateurs de la ferme générale, de vousprésenter à la fin de chaque mois, les états de leurs recouvrements.
      Locuteur: Tarbé
      ...e nationale, conformément à l’article 9 de la même loi, « des villes et lieux dans...
      ...année précédente pendant le même espace de temps qu’aura duré la suspensionr pour être, sur le vu de ces états, Par l’Assemblée ce qu’il a' parviendra. » Mais, indépendamment de la ferme et de la régie générales, il existait encore ...
      ...telles que l’ancienne regie des devoirs de Bretagne, de l’équivalent de Languedoc; les régies d’Artois, de la Flandre maritime, de la Flandre Wallonne, du Hainaut, du Cam...
      ...ui, par leur nature et depuis l’instant de leur suppression, sont devenues 1 affaire de la nation.
      Je fais former l’état que je dois remettre à 1 Assemblée nationale, conformément à l’article 9 de la même loi, « des villes et lieux dans lesquels la perception et les exercices avaient été suspendus, et du produit opéré dans les mêmes villes et lieux dans l’année précédente pendant le même espace de temps qu’aura duré la suspensionr pour être, sur le vu de ces états, Par l’Assemblée ce qu’il a' parviendra. » Mais, indépendamment de la ferme et de la régie générales, il existait encore d’autres administrations particulières, telles que l’ancienne regie des devoirs de Bretagne, de l’équivalent de Languedoc; les régies d’Artois, de la Flandre maritime, de la Flandre Wallonne, du Hainaut, du Cambresis, et autres qui, par leur nature et depuis l’instant de leur suppression, sont devenues 1 affaire de la nation.
      Locuteur: Tarbé
      Si chacune de ces administrations particulières^ rest...
      ...s, et qu’en définitive, l’Etat, au lieu de trouver quelque avantage, ne fût chargé...
      Si chacune de ces administrations particulières^ restait dans sa composition originaire jusqu’à la fin des recouvrements et des comptes, il y aurait à craindre sms doute que les frais n excédassent l’objet des recettes, et qu’en définitive, l’Etat, au lieu de trouver quelque avantage, ne fût chargé d’une dépense plus ou moins considérable.
      Locuteur: Tarbé
      ...celles qui composaient l’administration de la régie générale, et j’aurai l’honneur de proposer à l’Assemblée nationale, par u...
      ..., les mesures qu’il me paraîtrait utile de prendre pour unir la liquidation de ces différentes parties à celles de l’ancienne régie générale.
      Toutes ces anciennes perceptions particulières sont analogues à celles qui composaient l’administration de la régie générale, et j’aurai l’honneur de proposer à l’Assemblée nationale, par un mémoire particulier, les mesures qu’il me paraîtrait utile de prendre pour unir la liquidation de ces différentes parties à celles de l’ancienne régie générale.
      Locuteur: Tarbé
      1790, de la gabelle ou des droits de traites sur les sels et autres droits s...
      ...n des recouvrements sur les impositions de 1790.
      1790, de la gabelle ou des droits de traites sur les sels et autres droits supprimés, ainsi que delà situation des recouvrements sur les impositions de 1790.
      Locuteur: Tarbé
      ...ssieurs, parcourir les diverses natures de revenus propres à l’exercice 1791. Je vais actuellement, Messieurs, parcourir les diverses natures de revenus propres à l’exercice 1791.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 193
      Locuteur: Tarbé
      ...des contributions foncière et mobilière de 1791. A cette époque, 40 départements s... ...ée nationale constituante, le 19 septembre dernier, la situation du département des contributions foncière et mobilière de 1791. A cette époque, 40 départements seulement avaient terminé leurs opérations.
      Locuteur: Tarbé
      contributions, est de 300,000,000 contributions, est de 300,000,000
      Locuteur: Tarbé
      ...n’ont point encore envoyé les résultats de leur travail, il ne reste plus à répart... Ainsi, pour les 21 départements qui n’ont point encore envoyé les résultats de leur travail, il ne reste plus à répartir que....................... 55,976,210
      Locuteur: Tarbé
      J ai la certitude que plusieurs de ces 21 direc toires, tels que la Creuse, le Puy-de-Dôme, la Corrèze, le Morbihan et le Hau...
      ...ns; et le tableau que j’aurai 1 honneur de vous remettre, dans 8 jours, présentera...
      J ai la certitude que plusieurs de ces 21 direc toires, tels que la Creuse, le Puy-de-Dôme, la Corrèze, le Morbihan et le Haut-Rhin ont terminé leurs opérations; et le tableau que j’aurai 1 honneur de vous remettre, dans 8 jours, présentera certainement des progrès très marqués.
      Locuteur: Tarbé
      ...e crois devoir vous prévenir que le 1er de ce mois j’ai envoyé aux 83 directoires de département des exemplaires du compte q...
      ...ationale constituante, le 19 septembre, de ll’état des opérations du département.
      Ici, Messieurs, je crois devoir vous prévenir que le 1er de ce mois j’ai envoyé aux 83 directoires de département des exemplaires du compte que j’avais rendu à l’Assemblée nationale constituante, le 19 septembre, de ll’état des opérations du département.
      Locuteur: Tarbé
      ...lamation solennelle qui avait été faite de leurs noms au milieu de l’Assemblée nationale constituante, les... A ceux qui les avaient terminées, je leur ai mandé que la proclamation solennelle qui avait été faite de leurs noms au milieu de l’Assemblée nationale constituante, les avait désignés à la reconnaissance publique, et avait obtenu à leur zèle des ap...
      Locuteur: Tarbé
      ...i marqué, le même jour premier octobre, de prévenir les directoires de district, qu’aussitôt que j’aurais donn...
      ...e la certitude que tous les directoires de département avaient complété la premièr...
      ...même mesure vis-à-vis des représentants de la nation, pour leur faire connaître la...
      A tous, je leur ai marqué, le même jour premier octobre, de prévenir les directoires de district, qu’aussitôt que j’aurais donné à l’Assemblée nationale législative la certitude que tous les directoires de département avaient complété la première opération du département, je suivrais la même mesure vis-à-vis des représentants de la nation, pour leur faire connaître la situation du département des districts.
      Locuteur: Tarbé
      ...ssieurs, le département des directoires de district doit marcher dans le même ordr...
      ...e vous l’aurez été pour les directoires de département de suivre les progrès de leurs opérations.
      Et en effet, Messieurs, le département des directoires de district doit marcher dans le même ordre successif ; et au moyen des dispositions que j’ai projetées, vous serez en état, comme vous l’aurez été pour les directoires de département de suivre les progrès de leurs opérations.
      Locuteur: Tarbé
      ... doivent être faits jusqu’à concurrence de moitié des impositions de 1790, se forment, s’arrê-ientet se reco...
      ...ette opération provisoire est aussi une de celles dont j’aurai à vousprésenterjfétat de situation à !a fin de ce mois.
      En attendant, les rôles d’acompte sur 1791, qui doivent être faits jusqu’à concurrence de moitié des impositions de 1790, se forment, s’arrê-ientet se recouvrent dans l’étendue du royaume. Cette opération provisoire est aussi une de celles dont j’aurai à vousprésenterjfétat de situation à !a fin de ce mois.
      Locuteur: Tarbé
      Quant aux patentes, je m’occupe de compléter outes les mesures relatives à l’exécution du -ret du 27 du mois dernier. La régie nat...
      ...fait imprimer, sans relâche es feuilles de registres à souche, dont elle doit . pp...
      Quant aux patentes, je m’occupe de compléter outes les mesures relatives à l’exécution du -ret du 27 du mois dernier. La régie nationale e l’enregistrement fait imprimer, sans relâche es feuilles de registres à souche, dont elle doit . pprovisionner tous ses bureaux ; et, sous quel-ues jours, je prendrai les ordres d...
      Locuteur: Tarbé
      L’organisation de la régie nationale de l’enre-listrement, domaines et droits réunis, et de tous es droits qui composent cette bran... L’organisation de la régie nationale de l’enre-listrement, domaines et droits réunis, et de tous es droits qui composent cette branche des réveil Série. T. XXXIV.
      Locuteur: Tarbé
      ...ré et distribué un rapport et un projet de décret qui n’ont pu être soumis à la di... ...hypothèques, sur laquelle le comité des contributions publiques avait deja préparé et distribué un rapport et un projet de décret qui n’ont pu être soumis à la discussion.
      Locuteur: Tarbé
      ... que des droits combinés dans l’intérêt de la culture, de l’industrie et de la navigation nationales. ...commerce, les a toutes repoussées jusqu’aux frontières, en ne laissant subsister que des droits combinés dans l’intérêt de la culture, de l’industrie et de la navigation nationales.
      Locuteur: Tarbé
      ...nale constituante s’est ensuite occupée de déterminer le régime de Marseille par un décret du lor août; et il restait à statuer sur la franchise de Bayonne, pour mettre enfin un terme aux...
      ...r cet objet a été distribue aux membres de l’Assemblée constituante, plus d’un mois avant la fin de la session • ç est un des objets les pl...
      LAssemblée nationale constituante s’est ensuite occupée de déterminer le régime de Marseille par un décret du lor août; et il restait à statuer sur la franchise de Bayonne, pour mettre enfin un terme aux abus et aux excès immodérés dont elle est l’occasion. Le rapport du comité he commerce et d’agriculture sur cet objet a été distribue aux membres de l’Assemblée constituante, plus d’un mois avant la fin de la session • ç est un des objets les plus instants, Messieurs* dont vous aurez à vous occuper.
      Locuteur: Tarbé
      Ce rapport devait être suivi de celui sur la franchise de Dunkerque, dont les effets (et il est j...
      ...s à l’Etat par la sagesse et la fermete de sa garde nationale.
      Ce rapport devait être suivi de celui sur la franchise de Dunkerque, dont les effets (et il est juste d’en faire l'observation) ont été bien moins préjudiciables à l’Etat par la sagesse et la fermete de sa garde nationale.
      Locuteur: Tarbé
      . L.e coraité d’agriculture, et de commerce avait également proposé a l’As...
      ...atuer : 1° sur le régime à donner à lue de Corse, quant aux traités;
      . L.e coraité d’agriculture, et de commerce avait également proposé a l’Assemblée nationale cons-J^antede statuer : 1° sur le régime à donner à lue de Corse, quant aux traités;
      Locuteur: Tarbé
      ...moyens d’exécuter, dans le nouvel ordre de choses, le traité avec les cantons suisses relativement a l’acquittement des droits de traite-4° Sur la nécessité de restreindre l’exemption des droits sur ... 3° Sur les moyens d’exécuter, dans le nouvel ordre de choses, le traité avec les cantons suisses relativement a l’acquittement des droits de traite-4° Sur la nécessité de restreindre l’exemption des droits sur les marchandises étrangères destinées pour l’Afrique, à celles absolument indisp...
      Locuteur: Tarbé
      Tous ces rapports et projets de décrets dont ie viens d avoir 1 honneur de vous présenter l’énu-meration, sont déposés dans les archives de I Assemblée, et sont même imprimés. Tous ces rapports et projets de décrets dont ie viens d avoir 1 honneur de vous présenter l’énu-meration, sont déposés dans les archives de I Assemblée, et sont même imprimés.
      Locuteur: Tarbé
      Voilà, Messieurs, des objets dignes de fixer votre attention, sur lesquels il est de mon de-voir, pour l’intérêt de la chose publique d’ar-reter vos premie... Voilà, Messieurs, des objets dignes de fixer votre attention, sur lesquels il est de mon de-voir, pour l’intérêt de la chose publique d’ar-reter vos premiers regards, et dont les travaux préparés par vos prédécesseurs, pourront accélér...
      Locuteur: Tarbé
      L’organisation de la régie des poudres et sal-dernîer com... L’organisation de la régie des poudres et sal-dernîer complètemeilt décrétée le 27septembre

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 194
      Locuteur: Tarbé
      Le Constitution, en admettant les ministres dans le lieu de vos séances, a jugé que ces relations d...
      ...mes collègues et moi ne perdront jamais de vue.
      Le Constitution, en admettant les ministres dans le lieu de vos séances, a jugé que ces relations devaient être utiles à la chose publique; et voilà le but que mes collègues et moi ne perdront jamais de vue.
      Locuteur: Tarbé
      ...ionale constituante, sur l'organisation de la loterie royale de France, et sur la marque d’or et d’arge...
      ...ts ont été renvoyés par elle à l’examen de la législature actuelle. Tous les trava...
      Le comité des contributions publiques avait présenté ses vues à l’Assemblée nationale constituante, sur l'organisation de la loterie royale de France, et sur la marque d’or et d’argent. Ces objets ont été renvoyés par elle à l’examen de la législature actuelle. Tous les travaux préparés sur ces objets existent dans vos archives.
      Locuteur: Tarbé
      ...point décrété; le rapport sur le projet de décret, concerté entre le comité monéta...
      ...tionale constituante a regretté le plus de ne pouvoir terminer, et sur lequel j’ap...
      ...onctionnaires sont en exercice; mais le traitement dont ils doivent jouir n’est point décrété; le rapport sur le projet de décret, concerté entre le comité monétaire et celui des finances, avait été plusieurs fois mis à l’ordre. C’est même un des objets que l’Assemblée nationale constituante a regretté le plus de ne pouvoir terminer, et sur lequel j’appelle, Messieurs, votre attention. Il est indispensable que ces traitements qui ...
      Locuteur: Tarbé
      J’ai l’honneur de remettre à l’Assemblée deux états du produit de la fabrication des espèces de cuivre ou de métal de cloches, dans les divers hôtels des monnaies, dont Tun présente la fabrication au 2 de ce mois, et le second au 9. Ces deux états font suite aux états de huitaine que j’ai adressés à l’Assemblé...
      ...constituante, et dont je dois continuer de faire les envois tous les huit jours à ...
      J’ai l’honneur de remettre à l’Assemblée deux états du produit de la fabrication des espèces de cuivre ou de métal de cloches, dans les divers hôtels des monnaies, dont Tun présente la fabrication au 2 de ce mois, et le second au 9. Ces deux états font suite aux états de huitaine que j’ai adressés à l’Assemblée nationale constituante, et dont je dois continuer de faire les envois tous les huit jours à TAssemhlée, conformément à la loi du 6 avril.
      Locuteur: Tarbé
      ...our exécuter la fabrication des espèces de métal de cloches et pour augmenter les moyens de... ...nnaître à l’Assemblée, par un mémoire détaillé, les mesures qui ont été prises pour exécuter la fabrication des espèces de métal de cloches et pour augmenter les moyens des divers hôtels des monnaies.
      Locuteur: Tarbé
      ...uante a achevé, dans les derniers jours de ses séances, l’organisation de Vadministration forestière. Un grand tr...
      ...on des salines. Le rapport et le projet de décret avaient même été distribués, et ...
      ...is, malgré l’importance et la nécessité de prendre une prompte détermination, l’As...
      ...ionale constituante a encore été forcée de le renvoyer à la prochaine législature.
      L’Assemblée nationale constituante a achevé, dans les derniers jours de ses séances, l’organisation de Vadministration forestière. Un grand travail avait aussi été préparé sur l’administration des salines. Le rapport et le projet de décret avaient même été distribués, et l’objet mis à la discussion ; mais, malgré l’importance et la nécessité de prendre une prompte détermination, l’Assemblée nationale constituante a encore été forcée de le renvoyer à la prochaine législature.
      Locuteur: Tarbé
      ...ssieurs, la somme destinée à la dépense de mes bureaux, ayant été décrétée le 29 septembre dernier, je me suis occupé sur-le-champ de leur organisation : elle est terminée. ...
      ...ques formera son établissement et celui de ses bureaux.
      Enfin, Messieurs, la somme destinée à la dépense de mes bureaux, ayant été décrétée le 29 septembre dernier, je me suis occupé sur-le-champ de leur organisation : elle est terminée. Il s’agit actuellemen t d’arrêter le local où le ministre des contributions publiques formera son établissement et celui de ses bureaux.
      Locuteur: Tarbé
      ...emblée nationale constituante, dans une de ses dernières séances, avait ajourné à ... L’Assemblée nationale constituante, dans une de ses dernières séances, avait ajourné à la prochaine législature les dispositions relatives à cet emplacement et à plusi...
      Locuteur: Tarbé
      ...ire qu’il vous fût possible, Messieurs, de prendre cet objet en considération dès les premiers jours de vos séances. Aussi, je me suis hâté d’i...
      ...nale constituante, le 30 septembre jour de la clôture, de la détermination provisoire à laquelle ...
      ...e nombre des travaux urgents dont vous auriez à vous occuper, je n’ai pas dû croire qu’il vous fût possible, Messieurs, de prendre cet objet en considération dès les premiers jours de vos séances. Aussi, je me suis hâté d’informer 1 Assemblée nationale constituante, le 30 septembre jour de la clôture, de la détermination provisoire à laquelle me forçaient l’approche ae l’hiver et le bien du service.
      Locuteur: Tarbé
      ...ation publique, doit être aliéné au nom de la nation par les corps administratifs,...
      ...né à loyer par les régisseurs nationaux de l’enregistrement, domaines et droits ré...
      ...en conséquence, décidé pour la location de l’hôtel de la mairie. La question de savoir par qui le loyer sera payé, est ...
      ...que l’Assemblée nationale soit à portée de prononcer définitivement sur l’emploi le plus convenable de cet immeuble national.
      Tout immeuble national qui n’a point reçu par la loi une destination publique, doit être aliéné au nom de la nation par les corps administratifs, et, en attendant, doit être donné à loyer par les régisseurs nationaux de l’enregistrement, domaines et droits réunis. Je me suis, en conséquence, décidé pour la location de l’hôtel de la mairie. La question de savoir par qui le loyer sera payé, est indifférente dans ce moment. J’en ferai l’avance jusqu’à ce que l’Assemblée nationale soit à portée de prononcer définitivement sur l’emploi le plus convenable de cet immeuble national.
      Locuteur: Tarbé
      ...er aperçu général que j’ai eu l’honneur de vous annoncer sur les diverses parties ...
      ...ibutions publiques; je me suis empressé de vous le présenter, dans l’espoir qu’apr...
      ...tion sur la formation et la distinction de vos comités, et sur la distribution de vos premiers travaux.
      Ici, Messieurs, je terminerai ce premier aperçu général que j’ai eu l’honneur de vous annoncer sur les diverses parties dont se compose l’administration des contributions publiques; je me suis empressé de vous le présenter, dans l’espoir qu’après l’avoir entendu, vous seriez peut-être satisfaits qu’il eût précédé votre délibération sur la formation et la distinction de vos comités, et sur la distribution de vos premiers travaux.
      Locuteur: Tarbé
      Je viens de fixer moi-même votre attention sur les divers états de situation que le ministre des contributions publiques doit remettre, à la fin de chaque mois, à l’Assemblée nationale: o...
      ...e l'on a bien l’intention et la volonté de remplir.
      Je viens de fixer moi-même votre attention sur les divers états de situation que le ministre des contributions publiques doit remettre, à la fin de chaque mois, à l’Assemblée nationale: on ne dissimule point des obligations que l'on a bien l’intention et la volonté de remplir.
      Locuteur: Tarbé
      ...le à l’Assemblée nationale constituante de ses droits et de la liberté. Elle attend de vous, Messieurs,la paix et le bonheur: et combien est grand ce lot de gloire qui vous est réservé ! La nation est redevable à l’Assemblée nationale constituante de ses droits et de la liberté. Elle attend de vous, Messieurs,la paix et le bonheur: et combien est grand ce lot de gloire qui vous est réservé !
      Locuteur: Tarbé
      ... sera en moi pour me tenir à la hauteur de cette pensée ; et en suivant votre exem... Je ferai tout ce qui sera en moi pour me tenir à la hauteur de cette pensée ; et en suivant votre exemple, nous devons tous avoir sans cesse devant les yeux la nation qui voit, l’Eur...
      Locuteur: Tarbé
      TABLEAU des produits de fabrication des espèces de cuivre dont les états sont parvenus au ... TABLEAU des produits de fabrication des espèces de cuivre dont les états sont parvenus au ministre des contributions publiques avant le % octobre 1791.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 195
      Locuteur: Tarbé
      TABLEAU des produits de la fabrication des espèces de cuivre dont les états sont parvenus au ... TABLEAU des produits de la fabrication des espèces de cuivre dont les états sont parvenus au ministre des contributions publiques, avant le 9 octobre 1791.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 196
      Locuteur: Tarbé
      ...ements 'qui ont terminé le répar-tement de leurs contributions foncière et mobi-. ... Etat des départements 'qui ont terminé le répar-tement de leurs contributions foncière et mobi-. Hère, pour Vannée 1791.
  • Tome 35 : Du 11 novembre au 10 décembre 1791 1 résultat
    • Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 321
      ... est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 23 novembre. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 23 novembre.

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 322
      Locuteur: Cambon
      ...être très circonspects, très sobres sur de nouvelles émissions d'assignats ; . ce serait un moyen bien commode sans doute de faire face à tous les besoins, mais il ...
      ...tre la fortune publique et par suite la Constitution. Un papier-monnaie est par lui-même san...
      ...il est émis. Voilà pourquoi les billets de banque de 1720 sont devenus la plus désastreuse d...
      ...e une nouvelle émission d'assignats, et je m'oppose à cette mesure. Nous devons être très circonspects, très sobres sur de nouvelles émissions d'assignats ; . ce serait un moyen bien commode sans doute de faire face à tous les besoins, mais il n'est pas dans les principes d'une sage administration, il pourrait compromettre la fortune publique et par suite la Constitution. Un papier-monnaie est par lui-même sans valeur effective; il n'en a •que par les propriétés foncières sur lesquelles i...
      ... des valeurs reelles et disponibles doit tôt ou tard causer la ruine du pays où il est émis. Voilà pourquoi les billets de banque de 1720 sont devenus la plus désastreuse des ressources (Murmures), et voilà pourquoi les assignats ont une valeur réelle ...
      Locuteur: Gossuin
      Il vient de s'élever dans un conseil de district un doute sur la question de savoir si les maisons situées dans les ...
      ...es à la contribution foncière, à raison de leur valeur locative, ou à raison de 1 étendue qu'elles occupent...
      Il vient de s'élever dans un conseil de district un doute sur la question de savoir si les maisons situées dans les villages sont sujettes à la contribution foncière, à raison de leur valeur locative, ou à raison de 1 étendue qu'elles occupent...
      Locuteur: Le Président
      . Permettez-moi de vous interrompre pour faire observer à l'Assemblée que je viens de faire compter par un huissier lès membr...
      ... la séance, qu'ils ne sont qu'au nombre de 161; cependant il est 11 heures passées...
      . Permettez-moi de vous interrompre pour faire observer à l'Assemblée que je viens de faire compter par un huissier lès membres présents à la séance, qu'ils ne sont qu'au nombre de 161; cependant il est 11 heures passées.
      Locuteur: Le Président
      ...On a déjà plusieurs fois fait la motion de fixer l'heure où les membres doivent se... Un membre : On a déjà plusieurs fois fait la motion de fixer l'heure où les membres doivent se rendre à l'Assemblée. Cette négligence nous fait perdre la. confiance publiqûe....
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...Uaient. Par conséquent, le petit nombre de députés qui se trouve en ce moment dans l'Assemblée, ne vient point de leur négligence, mais au contraire de l'activité avec la-queUe ils travaiUent... ...: ils ont travaillé bien avant dans la nuit; ce matin encore quelques-uns travaiUaient. Par conséquent, le petit nombre de députés qui se trouve en ce moment dans l'Assemblée, ne vient point de leur négligence, mais au contraire de l'activité avec la-queUe ils travaiUent. Je demande la question préalable sur l'appel nominal.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      Un de MM. les secrétaires procède à l'appel n... Un de MM. les secrétaires procède à l'appel nominal et appelle environ un tiers des départements.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      Un membre : Nous sommes plus de 200 à présent; je demande qu'on suspend... Un membre : Nous sommes plus de 200 à présent; je demande qu'on suspende l'appel nominal et qu'on passe à l'ordre du jour.
      Locuteur: Le Président
      Il suffit de rappeler à des législateurs pénétrés de leur devoir, que sur 700 que le bien pu... Il suffit de rappeler à des législateurs pénétrés de leur devoir, que sur 700 que le bien public appelle à l'Assemblée dès 9 heures du matin, le quart au plus était arrivé ...
      Locuteur: Le Président
      ...efuse la parole ; l'Assemblée a décrété de passer à Y ordre du jour qui est la discussion divers objets relatifs aux finances. Mo... Je vous refuse la parole ; l'Assemblée a décrété de passer à Y ordre du jour qui est la discussion divers objets relatifs aux finances. Monsieur Gossuin, vous avez la parole.
      Locuteur: Gossuin
      ... on ne peut, par conséquent, l'exempter de la contribution foncière à laquelle elle. est assujettie, à raison de cette valeur locative. Il s'est élevé, ...
      ...des contributions publiques soit chargé de commenter ces lois et de faire incessamment un rapport sur cet o...
      ...e j'avais à faire. Dans tous les villages, chaque maison a une valeur locative ; on ne peut, par conséquent, l'exempter de la contribution foncière à laquelle elle. est assujettie, à raison de cette valeur locative. Il s'est élevé, dans plusieurs districts, des difficultés sur le véritable sens des lois relativ...
      ...autres bâtiments quelconques situés dans les villages. Je demande que le comité des contributions publiques soit chargé de commenter ces lois et de faire incessamment un rapport sur cet objet, afin que l'Assemblée soit à
      Locuteur: Gossuin
      même de donner aux corps constitués une explica...
      ...llement être assujetties, soit à raison de leur valeur locative, ou de l'etendue du terrain qu'elles occupent....
      même de donner aux corps constitués une explication précise sur le mode à suivre pour la taxe des maisons à laquelle elles doivent réellement être assujetties, soit à raison de leur valeur locative, ou de l'etendue du terrain qu'elles occupent. Cette précaution est d'autant plus urgente a prendre, (pie dans toute l'étendue...
      Locuteur: Gossuin
      ...Assemblée, consultée, décrète la motion de M. Gossuin.) (L'Assemblée, consultée, décrète la motion de M. Gossuin.)
      Locuteur: Haussmann
      , au nom des comités réunis de la dette publique, de la caisse de Vextraordinaire et des assignats et mon...
      ...é le premier article dont l'objet était de faire une nouvelle émission'd'assignats de 300 'millions, ce qui porterait à 1,600...
      ...t cet article que'nous allons soumettre de nouveau à vos délibérations; le voici :
      , au nom des comités réunis de la dette publique, de la caisse de Vextraordinaire et des assignats et monnaies. Vous avez statué sur les 3 derniers articles du projet qui vous a été présenté le 1er (novembre (1), et vous avez ajourné le premier article dont l'objet était de faire une nouvelle émission'd'assignats de 300 'millions, ce qui porterait à 1,600 millions les 1,300 décrétés par l'Assemblée nationale constituante. C'est cet article que'nous allons soumettre de nouveau à vos délibérations; le voici :
      Locuteur: Haussmann
      ...en circulation qui, d'après les décrets de l'Assemblée nationale constituante, ne ... « La somme des assignats à mettre en circulation qui, d'après les décrets de l'Assemblée nationale constituante, ne s'élève qu'à 1,300 millions sera portée à 1,600 millions. »
      Locuteur: Cambon
      ...e, vous avez dit que cette augmentation de 3,000 miUions se trouverait liée avec l...
      ... soit mis à l'ordre du jour. Mais avant de décréter cet article, en y joignant lès...
      ...e dans la discussion qui va s'ouvrir et de n'être point forcés de prenare des mesures provisoires. (Appuy...
      ...e liée à une mesure générale. Par le renvoi que vous avez décrété le 1er novembre, vous avez dit que cette augmentation de 3,000 miUions se trouverait liée avec les moyens à prendre pour connaître, l'état des finances. Vous avez ajourné cet a...
      ...te par votre comité est indispensable. En conséquence, je réclame que ce rapport soit mis à l'ordre du jour. Mais avant de décréter cet article, en y joignant lès mesures proposées par le comité et que vous avez adoptées par deux décrets sépa...
      ...er un plan général sur les finances, afin d'avoir une marche exacte et déterminée dans la discussion qui va s'ouvrir et de n'être point forcés de prenare des mesures provisoires. (Appuyé! appuyé!)
      ...l; elle ne saurait surpasser le montant de l'hypothèque qui en est le principe. On... Cette valeur a cependant un terme, passé lequel son crédit deviendrait nul; elle ne saurait surpasser le montant de l'hypothèque qui en est le principe. On vous a dit que les biens nationaux s'élevaient à 2 milliards 800 millions ; (1)...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 323
      Locuteur: Brissot de Warville
      ...semblée ne peut différer plus longtemps de prendre un parti a cet égard. La discus...
      ...tes, tous les gens d'affaires ont droit de témoigner le plus profond étonnement du...
      ...ement le bien public et la tranquillité de l'Empire. Je demande donc que ce rappor...
      ...Il est temps que nous répondions au vœu de la nation française et qu un objet, si essentiel au succès de la Constitution, soit discuté sans relâche jusqu'à ce q...
      L'Assemblée ne peut différer plus longtemps de prendre un parti a cet égard. La discussion sur l'émission des assignats a été ajournée plusieurs fois. Tous les" capitalistes, tous les gens d'affaires ont droit de témoigner le plus profond étonnement du peu d'importance que paraît mettre l'Assemblée à un objet qui intéresse aussi particulièrement le bien public et la tranquillité de l'Empire. Je demande donc que ce rapport trop longtemps attendu, puisqu'il l'est depuis 20 jours, soit discuté le plus tôt possible. Il est temps que nous répondions au vœu de la nation française et qu un objet, si essentiel au succès de la Constitution, soit discuté sans relâche jusqu'à ce que la lumière soit faite dans toutes ses parties.
      Locuteur: Dorizy
      Nos prédécesseurs ont fait une Constitution, et nous la verrons s'anéantir, si nous...
      ...s bientôt l'administration des finances de l'Etat. Pour peu qu'on ait de connaissances en cette matière, il est impossible de n'être pas convaincu que l'organisation des divers comités de l'Assemblée, chargés de cette
      Nos prédécesseurs ont fait une Constitution, et nous la verrons s'anéantir, si nous n'organisons bientôt l'administration des finances de l'Etat. Pour peu qu'on ait de connaissances en cette matière, il est impossible de n'être pas convaincu que l'organisation des divers comités de l'Assemblée, chargés de cette
      Locuteur: Cambon
      ...n intime; mais gardons-nous d'approcher de trop près le but de peur de le passer. Depuis longtemps les ennemis de la patrie, dans l'intention perverse de discréditer les assignats, ont annoncé,...
      ...ons sans compte ni mesure. Gardons-nous de réaliser leurs affreux pronostics. Le d...
      ... la liberté ; mais dans les beaux jours de la- liberté, il mènerait à l'anarchie. ...
      j'en ai la conviction intime; mais gardons-nous d'approcher de trop près le but de peur de le passer. Depuis longtemps les ennemis de la patrie, dans l'intention perverse de discréditer les assignats, ont annoncé, comme vous le savez, ou qu'onneles brûlerait pas, ou qu'on en ferait des émissions sans compte ni mesure. Gardons-nous de réaliser leurs affreux pronostics. Le désordre des finances donne toujours à un Etat des secousses terribles. Sous l'empire du despotisme, il peut conduire à la liberté ; mais dans les beaux jours de la- liberté, il mènerait à l'anarchie. .
      Locuteur: Cambon
      ...qu'il faut satisfaire les. créant ciers de l'Etat. La caisse de l'extraordinaire n'a point été créée po...
      ...face, et déjà trop longtemps, la caisse de l'extraordinaire a servi à cette fausse...
      ...butions publiques sont le grand ressort de la machine politique; il faut instammen...
      ...e en plein mouvement. Lorsque la caisse de l'extraordinaire fournira peu à la trés...
      ...ra intéressant pour tous les créanciers de l'Etat, de voir payer les contributions publiques,...
      ...lus d'inquiétudes pour le remboursement de leurs créances.
      ...payer , toutes les dettes et ne pas même les suspendre, mais ce n'est pas ainsi qu'il faut satisfaire les. créant ciers de l'Etat. La caisse de l'extraordinaire n'a point été créée pour toujours prêter au Trésor, public, ni pour fournir aux dépenses ordinaires,. C'est aux contributions publiques à y faire face, et déjà trop longtemps, la caisse de l'extraordinaire a servi à cette fausse destination. Les contributions publiques sont le grand ressort de la machine politique; il faut instamment prendre des mesures efficaces pour les mettre en plein mouvement. Lorsque la caisse de l'extraordinaire fournira peu à la trésorerie nationale, alors il sera intéressant pour tous les créanciers de l'Etat, de voir payer les contributions publiques, parce qu'alors ils n'auront plus d'inquiétudes pour le remboursement de leurs créances.
      Locuteur: Brissot de Warville
      ...ièrement, vous devez entendre le comité de la dette publique qui vous présentera u... Un membre : Pour procéder plus régulièrement, vous devez entendre le comité de la dette publique qui vous présentera un plan général.
      Locuteur: Dorizy
      ...artiels et isolés, et les comités, loin de nous être utiles, ne feront que retarder la marche de nos opérations. Rapportons le décret de leur création, et occupons-nous d'une o... ...tre le véritable état des finances, puisqu'elle n'aura jamais que des rapports partiels et isolés, et les comités, loin de nous être utiles, ne feront que retarder la marche de nos opérations. Rapportons le décret de leur création, et occupons-nous d'une organisation qui puisse les faire servir à hâter nos travaux.
      Locuteur: Guyton-Morveau
      de M. Dorizy et je demandé que les divers comités de finances se réunissent et se concertent... de M. Dorizy et je demandé que les divers comités de finances se réunissent et se concertent pour vous présenter une nouvelle organisation, soit en un seul comité, soit en ...
      Locuteur: Tarbé
      Nous ne sommes pas à nous apercevoir de l'imperfection des comités de finances; mais dans ce moment il n'est pas question de nous en occuper. Nous ne sommes pas à nous apercevoir de l'imperfection des comités de finances; mais dans ce moment il n'est pas question de nous en occuper.
      Locuteur: Tarbé
      ...onds nécessaires pour le service actuel de la Trésorerie nationale^ et ne pas conf...
      ... la liquidation etl'extinction générale de la dette publique. Si vous entamez la g...
      ... demande donc que les membres du comité de la caisse de l'extraordinaire soient consultés pour ...
      ...bien distinguer le provisoire d'avec le fond ; il faut examiner quels sont les fonds nécessaires pour le service actuel de la Trésorerie nationale^ et ne pas confondre l'objet en délibération avec les mesures générales à prendre pour la liquidation etl'extinction générale de la dette publique. Si vous entamez la grande question des finances, cette discussion pourra se prolonger 8 jours, peut-...
      ...peut-être 3 semaines, et vous exposeriez le service public à être interrompu; Je demande donc que les membres du comité de la caisse de l'extraordinaire soient consultés pour savoir dans quelle situation se trouve cette caisse et pour nous dire si l'émiss...
      Locuteur: Jollivet
      J'appuie la motion de M. Dorizy i et je demande que le comité... J'appuie la motion de M. Dorizy i et je demande que le comité des domaines soit adjoint aux divers comités des finances.
      Locuteur: Jollivet
      Un membre : D'après les réflexions de M. Tarbé, je crois qu'il est indispensable de décréter provisoirement l'émission prop... Un membre : D'après les réflexions de M. Tarbé, je crois qu'il est indispensable de décréter provisoirement l'émission proposée.
      Locuteur: Cambon
      ...nats, a été arrêté par tous les comités de finances réunis. Ainsi, Messieurs, la r...
      ...ssité des circonstances. Il est instant de s'occuper de cette nouvelle émission. D'après le rapport du comité de la Trésorerie nationale, il reste un déficit à la fin de l'année pour les besoins extraordinaire...
      ...vous observer que le projet qui vous est présenté d'une nouvelle émission ^assignats, a été arrêté par tous les comités de finances réunis. Ainsi, Messieurs, la réunion des comités s'est opérée par la nécessité des circonstances. Il est instant de s'occuper de cette nouvelle émission. D'après le rapport du comité de la Trésorerie nationale, il reste un déficit à la fin de l'année pour les besoins extraordinaires ; mais adopterez-vous cette émission telle qu'elle vous est proposée par votre...
      Locuteur: Cambon
      ... : Je propose un amendement à la motion de M. Dorizy. Au lieu de réunir tous lea membres des comités, je...
      ...que chaque comité des finances nommât 6 de ses membres pour former un comité centr...
      ..., car il,est certain qu'avec la réunion de tous les membres dès comités vous n'auriez pas de travail d'ici à 15 jours. (Appuyé! appu...
      Un membre : Je propose un amendement à la motion de M. Dorizy. Au lieu de réunir tous lea membres des comités, je pense qu'il vaudrait mieux que chaque comité des finances nommât 6 de ses membres pour former un comité central qui proposera un plan d'organisation générale, car il,est certain qu'avec la réunion de tous les membres dès comités vous n'auriez pas de travail d'ici à 15 jours. (Appuyé! appuyé!)
      Locuteur: Dorizy
      .Voici, en tenant compte- de cet amendement et de l'amendement de M. Jollivet, comment je propose de rédiger ma motion : .Voici, en tenant compte- de cet amendement et de l'amendement de M. Jollivet, comment je propose de rédiger ma motion :
      Locuteur: Dorizy
      ...ée nationale décrète que 6 commissaires de chacun des comités ae finances, ensemble de celui dès domaines se réuniront demain au soir, à cinq heures, dans le lieu des séances de l'Assemblée, arrêteront un nouveau plan d'organisation des comités de finances, et le « L'Assemblée nationale décrète que 6 commissaires de chacun des comités ae finances, ensemble de celui dès domaines se réuniront demain au soir, à cinq heures, dans le lieu des séances de l'Assemblée, arrêteront un nouveau plan d'organisation des comités de finances, et le

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 324
      Locuteur: Tarbé
      ...tte émission dans ce moment. Vous venez de rendre un décret qui ordonne une nouvelle organisation des comités de finances ; il faut connaître auparavant les ressources et les besoins de la Trésorerie nationale. Je demande l'a... On ne peut point décréter cette émission dans ce moment. Vous venez de rendre un décret qui ordonne une nouvelle organisation des comités de finances ; il faut connaître auparavant les ressources et les besoins de la Trésorerie nationale. Je demande l'ajournement. (Appuyé! appuyé !)
      Locuteur: Cambon
      Avant de mettre aux voix l'ajournement, j'observ... Avant de mettre aux voix l'ajournement, j'observe à l'Assemblée que j'ai fait un
      Locuteur: Cambon
      {>etit travail sur l'état présumé de la caisse de 'extraordinaire, état réclamé par M. Ta... {>etit travail sur l'état présumé de la caisse de 'extraordinaire, état réclamé par M. Tarbé. Je demande à l'Assemblée si elle veut en entendre la lecture ; elle pourra,...
      Locuteur: Cambon
      ...esoins ordinaires et aux remboursements de la dette exigible, ou la bor-nerez-vous...
      ...dispensable? C'est ce que je me propose de discuter.
      ... d'v avoir recours. Mais la porterez-vous à 1,600 millions pour faire face aux besoins ordinaires et aux remboursements de la dette exigible, ou la bor-nerez-vous à la somme urgente et indispensable? C'est ce que je me propose de discuter.
      Locuteur: Cambon
      ...ait que 2,500,000 livres dans la caisse de l'extraordinaire. Les besoins du mois de novembre courant se montaient, suivant ...
      ...pour y faire race, vous avez été forcés de décréter que la masse des assignats en circulation serait augmentée de 100 millions. Cette mesure, dont le Cor...
      ...mbarras, a marqué les premiers instants de votre existence politique.
      A la fin du mois d'octobre dernier, il ne restait que 2,500,000 livres dans la caisse de l'extraordinaire. Les besoins du mois de novembre courant se montaient, suivant le rapport du comité, à 119 millions; pour y faire race, vous avez été forcés de décréter que la masse des assignats en circulation serait augmentée de 100 millions. Cette mesure, dont le Corps constituant vous a laissé l'embarras, a marqué les premiers instants de votre existence politique.
      Locuteur: Cambon
      ...e : elle ne peut point parer au déficit de la recette ordinaire et aux besoins particuliers de 1791, qui ont été payés dans ce mois pa...
      ...tre remboursés ou fournis par la caisse de l'extraordinaire. Un simple calcul doit...
      Cette ressource est encore insuffisante : elle ne peut point parer au déficit de la recette ordinaire et aux besoins particuliers de 1791, qui ont été payés dans ce mois par la Trésorerie nationale, et qui, d'après les décrets, doivent être remboursés ou fournis par la caisse de l'extraordinaire. Un simple calcul doit vous en convaincre.
      Locuteur: Cambon
      Il restait dans la caisse de l'extraordinaire, le Il restait dans la caisse de l'extraordinaire, le
      Locuteur: Cambon
      ...culation, que vous avez décrétée le 1er de ce mois, vous a fourni un fonds de. . .100,000,000 L'augmentation d'assignats à mettre en circulation, que vous avez décrétée le 1er de ce mois, vous a fourni un fonds de. . .100,000,000
      Locuteur: Cambon
      Lebrûlement des assignats d?ins le mois de novembre, peut être évalué à 30 million...
      ...'émission nouvelle d'une pareille somme de.........30,000,000
      Lebrûlement des assignats d?ins le mois de novembre, peut être évalué à 30 millions, ce qui, d'après les décrets, a permis l'émission nouvelle d'une pareille somme de.........30,000,000
      Locuteur: Cambon
      dinaire pour le mois de novembre courant se portaient à .......... dinaire pour le mois de novembre courant se portaient à ....... 119.000.0001.
      Locuteur: Cambon
      ... déficit entre la recette et la dépense de la Trésorerie nationale, pour le mois de novembre, peut être évalué.... :.......... Le déficit entre la recette et la dépense de la Trésorerie nationale, pour le mois de novembre, peut être évalué.... :.......... 15,000,000
      Locuteur: Cambon
      Les besoins particuliers de l'année 1791, payés par la Trésorerie n...
      ...fonds doit être remboursé par la caisse de l'extraordinaire, peuvent être estimés....
      Les besoins particuliers de l'année 1791, payés par la Trésorerie nationale, et dont le fonds doit être remboursé par la caisse de l'extraordinaire, peuvent être estimés.................. 20,000,000
      Locuteur: Cambon
      Total des dépenses du mois de Total des dépenses du mois de
      Locuteur: Cambon
      De sorte qu'il existera un déficit de....................... 21,500,000 1. De sorte qu'il existera un déficit de....................... 21,500,000 1.
      Locuteur: Cambon
      ...z encore à pourvoir aux besoins du mois de décembre et aux remboursements. Vous aurez encore à pourvoir aux besoins du mois de décembre et aux remboursements.
      Locuteur: Cambon
      Dans un pareil; état de choses, une nouvelle augmentation dans ... Dans un pareil; état de choses, une nouvelle augmentation dans la circulation des assignats est sans doute indispensable ; mais devons-nous nou...
      Locuteur: Cambon
      ...des ressources que vous offre le projet de votre comité ; comparons-les aux besoins présumés, afin de connaître jusqu'à quelle époque ils peu... Examinons auparavant le résultat des mesures et des ressources que vous offre le projet de votre comité ; comparons-les aux besoins présumés, afin de connaître jusqu'à quelle époque ils peuvent suffire.
      Locuteur: Cambon
      ...lions, et que votre comité vous propose de porter a 1,600 millions, vous procure une ressource de..................... 200,000,000 1. ...n des assignats à mettre en circulation, qui se porte dans ce moment à 1,400 millions, et que votre comité vous propose de porter a 1,600 millions, vous procure une ressource de..................... 200,000,000 1.
      Locuteur: Cambon
      ...me, ce qui vous procurera une ressource de..................... 90,000,000 ... en décembre, janvier et février. Vous pourriez donc en émettre une pareille somme, ce qui vous procurera une ressource de..................... 90,000,000
      Locuteur: Cambon
      Les dépenses des mois de décembre, janvier et février, doivent se monter, savoir : Déficit du mois de novembre, suivant le Les dépenses des mois de décembre, janvier et février, doivent se monter, savoir : Déficit du mois de novembre, suivant le
      Locuteur: Cambon
      Le remboursement de la dette à terme fixe, peut être évalué Le remboursement de la dette à terme fixe, peut être évalué
      Locuteur: Cambon
      ... la Trésorerie nationale, par la caisse de l'extraordinaire, a raison de 5 millions par mois.... 15,000,000 Les frais du culte à fournir à la Trésorerie nationale, par la caisse de l'extraordinaire, a raison de 5 millions par mois.... 15,000,000
      Les besoins présumés de la caisse de l'extraor- fi) Bibliothèque de la Chambre des députés; Collection des ... Les besoins présumés de la caisse de l'extraor- fi) Bibliothèque de la Chambre des députés; Collection des affaires du temps, Bf. in-8» 165, tome 154, n* 18.
      ...liore le déficit entre la recette et la - (1) Les mois de décembre et janvier sont les époques de... En supposant que la perception des contributions s'améliore le déficit entre la recette et la - (1) Les mois de décembre et janvier sont les époques des payements.

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 325
      Locuteur: Cambon
      Votre comité a été pénétré de ces vérités* puisque, par un projet de décret, distribué le 20 au courant, il ...
      ...u'il est impolitique, et même dangereux de faire des lois dont l'exécution serait ...
      ...laisser à chaque administration le soin de remplir les fonctions que la Constitution lui a déléguées ; pourquoi envoyer des commissaires à des directoires de districts, qui, jaloux de remplir leurs devoirs, s'empresseront d...
      Votre comité a été pénétré de ces vérités* puisque, par un projet de décret, distribué le 20 au courant, il vous indique les moyens qu'il a jugés convenables pour vous procurer un état des...
      ...; mais il me paraît que le délai qui y est fixé, n'est pas suffisant. Je crois qu'il est impolitique, et même dangereux de faire des lois dont l'exécution serait impossible. Je pense aussi qu'il faut laisser à chaque administration le soin de remplir les fonctions que la Constitution lui a déléguées ; pourquoi envoyer des commissaires à des directoires de districts, qui, jaloux de remplir leurs devoirs, s'empresseront d'exécuter vos lois?
      Locuteur: Cambon
      pense, qui se monte de 15 à 20 millions par mois, peut être ré... pense, qui se monte de 15 à 20 millions par mois, peut être réduit à 10 millions par mois, et pour 3 mois, ci . .................30,000,000 h
      Locuteur: Cambon
      Les besoins particuliers de 1791 pour lesquels il n'y a aucun fonds affecté, et auxquels la caisse l'extraordinaire doit faire face, peuve... Les besoins particuliers de 1791 pour lesquels il n'y a aucun fonds affecté, et auxquels la caisse l'extraordinaire doit faire face, peuvent être estimés 20 millions par mois, et pour trois mois... 60,000,000
      Locuteur: Cambon
      qui, déduites des 290 millions de ressources proposées par votre comité, offrent un reste de 12,500,000 livres qui sera en caisse à ... qui, déduites des 290 millions de ressources proposées par votre comité, offrent un reste de 12,500,000 livres qui sera en caisse à l'époque du 1er mars.
      Locuteur: Cambon
      ...asse des assignats en circulation, afin de pouvoir satisfaire aux besoins indispen...
      ...e soyiez forcés d'adopter un autre mode de remboursement pour la dette déclarée ex...
      ...siterait, chaque mois, une augmentation de circulation de 90 à 100 millions d'assignats, et peut-être serez vous effrayés du montant de ceux qui auront été émis à la nn du mois de février prochain : je vais vous en prés...
      ...t insuffisante, il ne vous restera d'autre ressource que d'augmenter encore la masse des assignats en circulation, afin de pouvoir satisfaire aux besoins indispensables ; car je ne doute pas qu'à cette époque vous ne soyiez forcés d'adopter un autre mode de remboursement pour la dette déclarée exigible. Celui qui est actuellement employé nécessiterait, chaque mois, une augmentation de circulation de 90 à 100 millions d'assignats, et peut-être serez vous effrayés du montant de ceux qui auront été émis à la nn du mois de février prochain : je vais vous en présenter le résultat.
      Locuteur: Cambon
      1er de ce mois, se montera 1er de ce mois, se montera
      Locuteur: Cambon
      ...votre comité, l'émission sera augmentée de...................................200,0... Si vous adoptez la mesure qui vous est proposée par votre comité, l'émission sera augmentée de...................................200,000,000
      Locuteur: Cambon
      ...e brûlement des assignats dans les mois de décembre, janvier et février, estimé à ...
      ...ar mois, facilitera encore une émission de........ 90,000,000
      Le brûlement des assignats dans les mois de décembre, janvier et février, estimé à 30 millions par mois, facilitera encore une émission de........ 90,000,000
      Locuteur: Cambon
      ... assignats en émission à la fin du mois de février prochain.............. 2,040,00... Total des assignats en émission à la fin du mois de février prochain.............. 2,040,000,000 1.
      Locuteur: Cambon
      ...à si considérable, qu'il me soit permis de vous rappeler quelques vérités fondamen... A l'aspect d'une émission déjà si considérable, qu'il me soit permis de vous rappeler quelques vérités fondamentales sur la théorie des assignats, et sur les conditions qui leur sont imposées...
      Locuteur: Cambon
      ...ls sont affectés aux besoins ordinaires de l'Etat, en supplément de l'impôt, ...tatif du numéraire, leur hypothèque repose sur la valeur des biens nationaux : ils sont affectés aux besoins ordinaires de l'Etat, en supplément de l'impôt,
      Locuteur: Cambon
      et au remboursement de la dette déclarée exigible. Il faut donc que le montant de leur émission n'excède jamais la valeur... et au remboursement de la dette déclarée exigible. Il faut donc que le montant de leur émission n'excède jamais la valeur des biens nationaux, que les liquidations, sagement graduées, n'énervent pas le...
      Locuteur: Cambon
      ...s jeté dans la circulation 290 millions de plus, sans avoir mésuré l'étendue de nos engagements et celle de nos ressources ? Si l'obstination de nos ennemis nous commandé une défense n...
      ...r une émission nouvelle, l'augmentation de nos dépenses, ou la non-perception des ...
      ..., Messieurs, ne livrons point le destin de l'Empire à des mesures provisoires qui ...
      ...ions et des remboursements. La totalité de ces biens est, sans doute, supérieure à celle de nos besoins; mais il faut qu'elle soit ...
      Aurons-nous rempli toutes ces conditions, lorsque nous aurons jeté dans la circulation 290 millions de plus, sans avoir mésuré l'étendue de nos engagements et celle de nos ressources ? Si l'obstination de nos ennemis nous commandé une défense nécessaire, ou des apprêts également ruineux, balancerons-nous encore, par une émission nouvelle, l'augmentation de nos dépenses, ou la non-perception des impôts, lors même que cette ressource offrirait du danger ? Non, Messieurs, ne livrons point le destin de l'Empire à des mesures provisoires qui décèlent et perpétuent la faiblesse du corps politique; embrassons un plan génér...
      ...biens nationaux vendus et à vendre, et sur la masse encore exigible des liquidations et des remboursements. La totalité de ces biens est, sans doute, supérieure à celle de nos besoins; mais il faut qu'elle soit évidemment constatée afin qu'il ne puisse plus exister le moindre doute.
      Locuteur: Cambon
      ...veillants ne pourront plus vous accuser de substituer à des vérités de fait, des aperçus hypothétiques ou des ...
      ... en mettant la dette sous la sauvegarde de la loyauté française, vous assurerez ég...
      ...ôtres, en la mettant sous la sauvegarde de l'ordre, de la publicité et de la surveillance de tous les Français.
      ...portants objets, les renseignements les plus sûrs et les plus détaillés, les malveillants ne pourront plus vous accuser de substituer à des vérités de fait, des aperçus hypothétiques ou des rêves consolateurs ; si l'Assemblée constituante a préparé ses succès en mettant la dette sous la sauvegarde de la loyauté française, vous assurerez également les vôtres, en la mettant sous la sauvegarde de l'ordre, de la publicité et de la surveillance de tous les Français.
      Locuteur: Cambon
      ...s coercitifs contre les administrations de département? N'avons-nous pas l'exemple... ...mme une punition infligée à leur négligence : pourquoi ne pas employer des moyens coercitifs contre les administrations de département? N'avons-nous pas l'exemple que plusieurs d'entre elles ont mis au retard dans l'exécution des lois qui leu...
      Locuteur: Cambon
      Ne perdons pas de vue que tous les administrateurs sont é...
      ...cuter les lois, et que, s'ils négligent de remplir leur devoir, il faut qu'ils soi...
      Ne perdons pas de vue que tous les administrateurs sont élus par le peuple, que tous doivent également exécuter les lois, et que, s'ils négligent de remplir leur devoir, il faut qu'ils soient tous également punis.

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 326
      Locuteur: Cambon
      toires de département, l'état des biens nationaux...
      ...ût alloué une somme fixée à 400 livres, de laquelle ils seront tenus de rendre compte au directoire de département qui la vérifiera, et qui, s...
      ...endra, sera acquittée par les receveurs de district, qui l'enverront pour comptant à la caisse de 1 extraordinaire.
      toires de département, l'état des biens nationaux, etc. ; et comme ces états nécessiteront des dépenses extraordinaires, je voudrais qu'il leur fût alloué une somme fixée à 400 livres, de laquelle ils seront tenus de rendre compte au directoire de département qui la vérifiera, et qui, sur l'arrêté qui interviendra, sera acquittée par les receveurs de district, qui l'enverront pour comptant à la caisse de 1 extraordinaire.
      Locuteur: Cambon
      Si les directoires de district ne satisfont pas, dans le déla...
      ...s qu'il fût décrété que les directoires de département fussent tenus d'y envoyer d...
      ...dic en retard, lesquels seraient omigés de terminer leur opération dans un mois du jour de leur nomination, et au plus tard le 15 ...
      Si les directoires de district ne satisfont pas, dans le délai prescrit, à l'envoi des états demandés, je voudrais qu'il fût décrété que les directoires de département fussent tenus d'y envoyer des commissaires aux frais et dépens des. administrateurs et procureur-syndic en retard, lesquels seraient omigés de terminer leur opération dans un mois du jour de leur nomination, et au plus tard le 15 février prochain.
      Locuteur: Cambon
      ... prochain, au commissaire du roi auprès de la caisse de l'extraordinaire, les états qu'ils auraient reçus des directoires de district ou des commissaires qu'ils aur... ...partements fussent tenus d'adresser sans délai et au plus tard d'ici au lor mars prochain, au commissaire du roi auprès de la caisse de l'extraordinaire, les états qu'ils auraient reçus des directoires de district ou des commissaires qu'ils auraient nommés ; et faute
      Locuteur: Cambon
      ...drais que le commissaire du roi, auprès de la caisse de l'extraordinaire, fût tenu d'envoyer de...
      ...ions en retard, lesquels seraient tenus de se procurer et porter les états demandés avant la fin du mois de marsj et les frais qui leur seraient al...
      ...saires départis, dont la Révolution nous a heureusement débarrassés; mais je voudrais que le commissaire du roi, auprès de la caisse de l'extraordinaire, fût tenu d'envoyer des commis auprès des administrations en retard, lesquels seraient tenus de se procurer et porter les états demandés avant la fin du mois de marsj et les frais qui leur seraient alloués seraient supportés par les administrateurs; et procureur général syndic en...
      Locuteur: Cambon
      ...erais que le commissaire du roi, auprès de xla caisse de l'extraordinaire, fût tenu, sous sa responsabilité et sous peine de des-itution de sa place, de présenter, le 15 avril prochain, un éta... Enfin, je demanderais que le commissaire du roi, auprès de xla caisse de l'extraordinaire, fût tenu, sous sa responsabilité et sous peine de des-itution de sa place, de présenter, le 15 avril prochain, un état général, divisé par départements et districts, lequel comprendrait :
      Locuteur: Cambon
      ...es reçues sur les ventes déjà faites et de celles qui restent à recouvrer. 4° L'état des sommes reçues sur les ventes déjà faites et de celles qui restent à recouvrer.
      Locuteur: Cambon
      ...ptables, soit sur les parties arriérées de revenus provenant des années 1790 et an... 1° Des recouvrements à faire, soit sur les comptables, soit sur les parties arriérées de revenus provenant des années 1790 et antérieures;
      Locuteur: Cambon
      ...tions fût tenu, sous sa responsabilité, de vous présenter le 15 janvier prochain les états relatifs à cette partie des richesses de l'Etat. Je désirerais que le ministre des contributions fût tenu, sous sa responsabilité, de vous présenter le 15 janvier prochain les états relatifs à cette partie des richesses de l'Etat.
      Locuteur: Cambon
      Mais if ne suffit pas de connaître ce qui est dû, il faut encore... Mais if ne suffit pas de connaître ce qui est dû, il faut encore en faciliter et procurer la rentrée la plus prompte. Pour y parvenir je demande...
      Locuteur: Cambon
      le bureau de comptabilité fût tenu de vous présenter, sous quinzaine, ses vue...
      ... des comptes arriérés, que votre comité de la Trésorerie vous présentât les moyens...
      ...tions rendît compte, tous les 15 iours, de l'état des rentrées et des causes qui s...
      le bureau de comptabilité fût tenu de vous présenter, sous quinzaine, ses vues sur les moyens d'accélérer la reddition et l'apurement des comptes arriérés, que votre comité de la Trésorerie vous présentât les moyens pour faciliter la rentrée des dettes arriérées, et que le ministre des contributions rendît compte, tous les 15 iours, de l'état des rentrées et des causes qui s'opposent à leurs recouvrements.
      Locuteur: Cambon
      ... une connaissance exacte des ressources de l'Etat ; mais cette connaissànce serait...
      ...constater, à la même époque, le montant de la dette publique. Je vais vous présent...
      Avec des mesures, vous aurez, d'ici au 15 avril prochain, une connaissance exacte des ressources de l'Etat ; mais cette connaissànce serait insuffisante si vous ne preniez des précautions pour constater, à la même époque, le montant de la dette publique. Je vais vous présenter mes vues sur les moyens que je crois convenables.
      Locuteur: Cambon
      ...st connue. Il faut que les commissaires de la Trésorerie nationale soient tenus aussi de vous en présenter l'état sous quinzaine... ...arties divisées, et à différents termes qui se prolongent jusqu'en 1824 ; elle est connue. Il faut que les commissaires de la Trésorerie nationale soient tenus aussi de vous en présenter l'état sous quinzaine, conformément au décret du 18 août dernier.
      Locuteur: Cambon
      ...xième partie est désignée sous le titre de dette arriérée ; le montant doit en êtr...
      ...itres, passé lequel elle déclare déchus de plein droit, de toute répétition sur le Trésor publie, ...
      La deuxième partie est désignée sous le titre de dette arriérée ; le montant doit en être connu, puisque l'Assemblée constituante, par son décret au 1/ juillet 1790, qu...
      ...la liquidation, détermine, par l'article 7, un délai .fatal pour présenter les titres, passé lequel elle déclare déchus de plein droit, de toute répétition sur le Trésor publie, ceux qui n'y auraient pas satisfait.
      Locuteur: Cambon
      ...elle se trouve fondée sur les principes de la justice, la plus rigoureuse. Est-il permis à des particuliers, porteurs de titres anciens, la plupart douteux ou équivoques, de retarder ou empêcher, par leur morosité...
      ...t pas avérés, ou qui datent depuis plus de 30 ans, et qui refusent de faire connaître leur créance ignorée?
      ... mesure doit être exécutée. En vain voudrait-on dire qu'elle est comminatoire ; elle se trouve fondée sur les principes de la justice, la plus rigoureuse. Est-il permis à des particuliers, porteurs de titres anciens, la plupart douteux ou équivoques, de retarder ou empêcher, par leur morosité, la libération, qu'une grande nation a déterminée? et si la loi- civile admet l...
      ...ne peut-elle adopter la même mesure envers des créanciers dont les titres ne sont pas avérés, ou qui datent depuis plus de 30 ans, et qui refusent de faire connaître leur créance ignorée?
      Locuteur: Cambon
      ... du 17 juillet 1790, que les créanciers de la dette arriérée qui ne se seront pas ...
      ...lais indiqués, sont et demeurent déchus de toute répétition envers le Trésor publi...
      ...tater d'une manière certaine le montant de cette créance, je désirerais qu'il fût décrété que le commissaire liquidateur fût tenu de vous présenter, d'ici au 15 décembre prochain, l'état de la dette arriérée qui a été liquidée, e...
      Vous devez donc ordonner, conformément au décret du 17 juillet 1790, que les créanciers de la dette arriérée qui ne se seront pas présentés ou ne se présenteront pas dans les délais indiqués, sont et demeurent déchus de toute répétition envers le Trésor public ; et pour constater d'une manière certaine le montant de cette créance, je désirerais qu'il fût décrété que le commissaire liquidateur fût tenu de vous présenter, d'ici au 15 décembre prochain, l'état de la dette arriérée qui a été liquidée, et des demandes qui lui ont été faites en exécution du

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 327
      Locuteur: Cambon
      ...té que les propriétaires et possesseurs de ces divers titres et créances fussent tenus de les présenter au commissaire liquidateu...
      ...itent dans les colonies, en deçà du cap de Bonne-Espérance, d'ici au 1er mars 1793 ; et ceux qui habitent au delà du cap de Bonne-Espé-rance, d'ici au 1er mars 179...
      ... que des données incertaines sur l'état de la dette ; l'avenir restera toujours ch...
      Je voudrais donc qu'il fût décrété que les propriétaires et possesseurs de ces divers titres et créances fussent tenus de les présenter au commissaire liquidateur; savoir : ceux qui habitent en Europe, d'ici au 1er mars 1792 ; ceux qui habitent dans les colonies, en deçà du cap de Bonne-Espérance, d'ici au 1er mars 1793 ; et ceux qui habitent au delà du cap de Bonne-Espé-rance, d'ici au 1er mars 1795. Sans cette précaution, vous n'auriez que des données incertaines sur l'état de la dette ; l'avenir restera toujours chargé du fardeau du passé qui sera inconnu : d'ailleurs cette mesure, qui vous a ...
      Locuteur: Cambon
      Il importe cependant au maintien de la Constitution, au crédit des assignats, et. peut-être...
      ... des données certaines sur cette partie de la dette, déclarée exigible.
      Il importe cependant au maintien de la Constitution, au crédit des assignats, et. peut-être même à la tranquillité publique, que nous acquérions des données certaines sur cette partie de la dette, déclarée exigible.
      Locuteur: Cambon
      ...des offices, charges, places et emplois de finances, justice, militaire, municipal...
      ...ticipations, des maîtrises et jurandes; de la dette du clergé, des corps et communautés religieuses, et généralement de tous les titres qui ont été déclarés faire partie de la dette publique, qui doit être rembou...
      La troisième partie se trouve composée du montant des offices, charges, places et emplois de finances, justice, militaire, municipalité, etc., qui ont été supprimés ; des créances des propriétaires des dîmes inféodées ; des droits féodaux, des anticipations, des maîtrises et jurandes; de la dette du clergé, des corps et communautés religieuses, et généralement de tous les titres qui ont été déclarés faire partie de la dette publique, qui doit être remboursée d'après les décrets du Corps constituant.
      Locuteur: Cambon
      ...ts exacts sur cette partie intéressante de la dette En vain chercherons-nous des renseignements exacts sur cette partie intéressante de la dette
      Locuteur: Cambon
      ... en retard. Il serait injuste ae priver de leur capital les possesseurs des titres...
      ...les créanciers en retard dans la classe de la dette exigible, mais de déclarer
      ...cret du 17 juillet 1790, ne peuvent pas être appliquées aux personnes qui seront en retard. Il serait injuste ae priver de leur capital les possesseurs des titres constatés d'une manière authentique : la nation ne peut enlever ce qu'elle est ...
      ...e donc la proposition qui vous est faite par votre comité, ae ne point admettre les créanciers en retard dans la classe de la dette exigible, mais de déclarer
      Locuteur: Cambon
      ...ret dû Corps législatif, dans la classe de la dette constituée, en leur allouant un intérêt de 3 0/0. 3u'ils pourront être admis, sur leur pétition, et 'après un décret dû Corps législatif, dans la classe de la dette constituée, en leur allouant un intérêt de 3 0/0.
      Locuteur: Cambon
      ...e par les décrets du Corps constituant, de se présenter, dans le délai indiqué, po...
      ...a classe des créances remboursables, ou de laisser leurs fonds ès mains de la nation, qui qui s'engage de leur en payer un intérêt fixé à 3 0/0.
      ...es, dont le capital n'était pas remboursable, et qui n'a été déclaré exigible que par les décrets du Corps constituant, de se présenter, dans le délai indiqué, pour être admis dans la classe des créances remboursables, ou de laisser leurs fonds ès mains de la nation, qui qui s'engage de leur en payer un intérêt fixé à 3 0/0.
      Locuteur: Cambon
      ...reste encore à vous parler d'une partie de la dette publique, qui n'est pas portée dans le mémoire de M. de Montesquiou; sans doute, parce qu'elle ...
      ...rise qu'éventuellement parmi les dettes de l'Etat; elle est composée de dettes des municipalités.
      Il me reste encore à vous parler d'une partie de la dette publique, qui n'est pas portée dans le mémoire de M. de Montesquiou; sans doute, parce qu'elle ne doit être comprise qu'éventuellement parmi les dettes de l'Etat; elle est composée de dettes des municipalités.
      Locuteur: Cambon
      ...s et communes affecteraient au payement de leurs dettes: L'Assemblée nationale, par son décret du 5 août dernier, a ordonné que les villes et communes affecteraient au payement de leurs dettes:
      Locuteur: Cambon
      2f Le produit de leurs biens patrimoniaux, créances et i... 2f Le produit de leurs biens patrimoniaux, créances et immeubles réels et fictifs ;
      Locuteur: Cambon
      ...ion a pris en même temps l'enga^ gement de prendre à sa charge la partie de cette dette, qui pourrait être acquitté... Mais la nation a pris en même temps l'enga^ gement de prendre à sa charge la partie de cette dette, qui pourrait être acquittée par les fonds qui y sont affectés j ou pour laquelle les sols additionnels soi...
      Locuteur: Cambon
      IL est possible que cette partie de la dette soit peu conséquente, mais if. importe de la connaître. , - IL est possible que cette partie de la dette soit peu conséquente, mais if. importe de la connaître. , -
      Locuteur: Cambon
      ...ain, au commissaire-liquidateur, l'état de leur dette et des ressources affectées ...
      ...'il fût décrété qu'elles seront déchues de l'avantage qui leur est promis par l'ar...
      ...is que les villes et communes fussent tenues d'adresser, d'ici au lor mars prochain, au commissaire-liquidateur, l'état de leur dette et des ressources affectées à leur remboursement par le décret du 5 août dernier ; faute par elles d'y satisfaire, je désirerais qu'il fût décrété qu'elles seront déchues de l'avantage qui leur est promis par l'article 5 du décret du 5 août dernier, sauf leurs recours contre les maires et off...
      Locuteur: Cambon
      Appuyé de vos décrets, le commissaire liquidateur...
      ...s pourriez décréter alors que le Gomité de liquidation vous ferait chaque semaine ...
      ...ur serait tenu, sous sa responsabilité, de vous présenter, le 1er avril prochain, un tableau de la dette de l'Etat qui aurait été liquidée, ou dont...
      Appuyé de vos décrets, le commissaire liquidateur pourra, dès lors, accéler ses opérations ; vous pourriez décréter alors que le Gomité de liquidation vous ferait chaque semaine le rapport des titres qui auraient été vérifiés, et que le commissaire liquidateur serait tenu, sous sa responsabilité, de vous présenter, le 1er avril prochain, un tableau de la dette de l'Etat qui aurait été liquidée, ou dont les titres lui auraient été présentés.
      Locuteur: Cambon
      ...ochement des créances et des ressources de ITEtat ranimera la confiance publique, et trompera les calculs de la haine. Les assignats seront recherchés, et leur valeur n'éprouvera presque plus de différence dans leur échange contre le ... ... à cette époque, nous verrons se développer un nouvel ordre ae choses ; le rapprochement des créances et des ressources de ITEtat ranimera la confiance publique, et trompera les calculs de la haine. Les assignats seront recherchés, et leur valeur n'éprouvera presque plus de différence dans leur échange contre le numéraire.
      Locuteur: Cambon
      ...oque hèureuse, en attendant le résultat de cet important examen, suivrons-nous enc...
      ...ées, et dont il est peut-être - instant de s'affranchir ? Ferons-nous marcher de front les besoins journaliers de l'administration, et les nombreux rembo...
      ...sor public ? Ici se présente .une foule de considérations qu'il faut mettre en bal...
      Mais en attendant cette époque hèureuse, en attendant le résultat de cet important examen, suivrons-nous encore les mesures que l'intérêt du moment a peut-être commandées, et dont il est peut-être - instant de s'affranchir ? Ferons-nous marcher de front les besoins journaliers de l'administration, et les nombreux remboursements qui peuvent tàrir dans un instant, les fonds du Trésor public ? Ici se présente .une foule de considérations qu'il faut mettre en balance avec les engagements contractés par le Corps constituant.
      Locuteur: Cambon
      ...embre 1790, que la dette non constituée de l'Etat serait remboursée en assignats ;...
      ...pourrait y avoir en circulation au delà de 1,200 millions d'assignats.
      L'Assemblée constituante décréta, le 29 septembre 1790, que la dette non constituée de l'Etat serait remboursée en assignats ; elle décréta aussi qu'il ne pourrait y avoir en circulation au delà de 1,200 millions d'assignats.
      Locuteur: Cambon
      ...és le 29 septembre dernier, au payement de la dette déclarée exigible : elle annon...
      ...boursements se feraient alors par ordre de numéros, suivant l'indication publique ...
      Par son décret du 7 novembre 1790, elle affecta 600 millions dès assignats créés le 29 septembre dernier, au payement de la dette déclarée exigible : elle annonce,par ce même décret, que lorsque ce fonds serait épuisé,, les remboursements se feraient alors par ordre de numéros, suivant l'indication publique qui en serait donnée, condition qu'elle avait déjà annoncée par l'article 7 du d...
      Locuteur: Cambon
      ..., qui autorise une nouvelle fabrication de 600 millions d'assignats, il est expres...
      ...e proportion des rentrées et brûlements de ceux qui avaient déjà été émis.
      Enfin, par le décret du 19 juin 1791, qui autorise une nouvelle fabrication de 600 millions d'assignats, il est expressément dit qu'ils ne pourront être mis en circulation que dans la même proportion des rentrées et brûlements de ceux qui avaient déjà été émis.

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 328
      Locuteur: Cambon
      ...ésirerais aussi que les reconnaissances de liquidation ne portassent aucun intérêt...
      ...es fussent acquittées à vue a la caisse de l'extraordinaire, en rescriptions au porteur, dont le terme serait fixé au 1er janvier 1793. d'après l'ordre et le mode de remboursement qui seraient déterminés dès que le résultat des besoins et des ressources de l'Etat serait connu.
      Je désirerais aussi que les reconnaissances de liquidation ne portassent aucun intérêt, qu'elles ne fussent plus admissibles dans le payement des biens nationaux : mais en même temps, ie désirerais qu'elles fussent acquittées à vue a la caisse de l'extraordinaire, en rescriptions au porteur, dont le terme serait fixé au 1er janvier 1793. d'après l'ordre et le mode de remboursement qui seraient déterminés dès que le résultat des besoins et des ressources de l'Etat serait connu.
      Locuteur: Cambon
      Il résulte bien clairement de ces dispositions, que la somme d'assign...
      ...devaient être affectés au remboursement de la dette déclarée exigible, et que, pou...
      ...es remboursements se feraient par ordre de numéros, et dans la même proportion que...
      Il résulte bien clairement de ces dispositions, que la somme d'assignats à mettre en circulation était fixée à 1,200 millions; que 600 millions devaient être affectés au remboursement de la dette déclarée exigible, et que, pour ne pas surpasser les 1,200 millions, les remboursements se feraient par ordre de numéros, et dans la même proportion que les brûlements s'effectueraient, lorsque la somme qui était affectée serait épu...
      Locuteur: Cambon
      ...ns le rapport du comité, à 60 millions; de sorte qu'au l*r décembre prochain, vous aurez surpassé de 14 millions l'obligation contractée par... ...bre à 554 millions ; ceux qui devaient se faire dans ce mois ont été évalués, dans le rapport du comité, à 60 millions; de sorte qu'au l*r décembre prochain, vous aurez surpassé de 14 millions l'obligation contractée par nos prédécesseurs.
      Locuteur: Cambon
      ...ume peuvent employer une pareille masse de papier? Ne devons-nous pas veiller à ce...
      ...ans les mains du peuple qui a été forcé de la recevoir en payement de son salaire?
      ...ande attention. Pouvons-nous l'adopter sans avoir examiné si les besoins du royaume peuvent employer une pareille masse de papier? Ne devons-nous pas veiller à ce que les assignats aient un gage bien avéré : et avant d'acquitter des sommes qu...
      ...ment, ne devons-nous pas porter notre sollicitude sur la créance qui se trouve dans les mains du peuple qui a été forcé de la recevoir en payement de son salaire?
      Locuteur: Cambon
      ...in voudrait-on tirer avantage du décret de l'Assemblée constituante qui a dérogé à ses principes, en augmentant de 100 millions la masse des assignats en ... En vain voudrait-on tirer avantage du décret de l'Assemblée constituante qui a dérogé à ses principes, en augmentant de 100 millions la masse des assignats en circulation.
      Locuteur: Cambon
      ...cussion, puisqu'ils étaient à la veille de nous abandonner la suite des affaires. ...poque à laquelle nos prédécesseurs ne pouvaient point se livrer à une longue discussion, puisqu'ils étaient à la veille de nous abandonner la suite des affaires.
      Locuteur: Cambon
      ...embre courant; mais il était impossible de pourvoir, par d'autres mesures, aux bes...
      ...ns qui avaient été affectés au payement de la dette exigible n'étaient pas encore ...
      ...si nous reprocher d'avoir augmente cette circulation par notre décret du 1er novembre courant; mais il était impossible de pourvoir, par d'autres mesures, aux besoins du lendemain. D'ailleurs, les 600 millions qui avaient été affectés au payement de la dette exigible n'étaient pas encore employés.
      Locuteur: Cambon
      ...erait injuste d'adopter un nouveau mode de remboursement, sans connaître l'étendue des ressources et des besoins de l'Etat, en se fondant sur le payement f...
      ...a prévu ce cas, en accordant un intérêt de 5 0/0 au créancier liquidé qui éprouver...
      On pourrait encore objecter qu'il serait injuste d'adopter un nouveau mode de remboursement, sans connaître l'étendue des ressources et des besoins de l'Etat, en se fondant sur le payement fait hier à un créancier, payement que nous voulons refuser à celui qui se présen...
      ...s forcés d'exécuter les dispositions adoptées par l'Assemblée constituante, qui a prévu ce cas, en accordant un intérêt de 5 0/0 au créancier liquidé qui éprouverait un retard.
      Locuteur: Cambon
      ...l en vue d'acquitter les 1,200 millions de créance exigibles, à fur et mesure qu'e...
      ...isque tous les créanciers seront forcés de se présenter dans les deux mois de rigueur qu'il a déterminés, et qu'il ne vous propose de faire un fonds de 290 millions.
      ...oyen pour forcer les créanciers a présenter leurs titres à la liquidation, a-t-il en vue d'acquitter les 1,200 millions de créance exigibles, à fur et mesure qu'elles serontjliquidées ; alors les moyens qu'il vous offre sont insuffisants, puisque tous les créanciers seront forcés de se présenter dans les deux mois de rigueur qu'il a déterminés, et qu'il ne vous propose de faire un fonds de 290 millions.
      Locuteur: Cambon
      ... liquidée qui sera préférée a la caisse de l'extraordinaire, puisqu'il ne vous propose pas d'adopter le mode de remboursement par ordre de numéros, indiqué par les décrets. qu&le sera la créance liquidée qui sera préférée a la caisse de l'extraordinaire, puisqu'il ne vous propose pas d'adopter le mode de remboursement par ordre de numéros, indiqué par les décrets.
      Locuteur: Cambon
      ...ces motifs, on joint les considérations de politique, il ne restera aucun doute su... Si, à ces motifs, on joint les considérations de politique, il ne restera aucun doute sur l'insuffisance du projet du comité.
      Locuteur: Cambon
      ...t sans doute permis d'espérer du retour de l'ordre et des progrès de l'esprit public, une perception d'impôt...
      ...eut-être présumable ? Serait-il prudent de cesser les préparatifs qui exigent des ...
      ...inaires, pour lesquelles il n'y a point de fonds affectés, et qui ne peuvent être ...
      Il est sans doute permis d'espérer du retour de l'ordre et des progrès de l'esprit public, une perception d'impôts plus abondante et plus régulière ; mais il est encore des obstacles dans les e...
      ...toutes les ressources qui peuvent être nécessaires, pour suppléer à un déficit peut-être présumable ? Serait-il prudent de cesser les préparatifs qui exigent des dépenses extraordinaires, pour lesquelles il n'y a point de fonds affectés, et qui ne peuvent être acquittées que par l'aliénation des capitaux ?
      Locuteur: Cambon
      S'il existe encore au mois de mars des combinaisons hostiles, si la F...
      ...ervoirs du Trésor public ? Je suis loin de redouter une invasion ; mais ce serait ...
      ...ns donc la prévenir pour être dispensés de la craindre.
      S'il existe encore au mois de mars des combinaisons hostiles, si la France est attaquée, ou si elle doit également s'épuiser pour se préparer à la guerre, ou bien pour la soutenir, laisserons-nous s'épancher à la fois tous les réservoirs du Trésor public ? Je suis loin de redouter une invasion ; mais ce serait peut-être la provoquer, que d'atténuer nos ressources : nous devons donc la prévenir pour être dispensés de la craindre.
      Locuteur: Cambon
      ...ous devions avoir, soit pour la défense de l'Empire, soit pour ne pas augmenter la...
      ...lidité, il serait cependant impolitique de ne pas presser la liquidation, et nous ...
      Mais quelque prévoyance que nous devions avoir, soit pour la défense de l'Empire, soit pour ne pas augmenter la masse des assignats, ou pour ne pas affaiblir la valeur du gage qui fait leur solidité, il serait cependant impolitique de ne pas presser la liquidation, et nous commettrions une injustice si nous ne fournissions pas une valeur disponible au ...
      Locuteur: Cambon
      Je vous propose donc de presser les liquidations ; et pour faire cesser l'existence de l'ancien titre, qui pourrait entretenir un espoir de retour dans l'âme des possesseurs, je voudrais que le commissaire-liquidateur continuât de délivrer des reconnaissances de liquidation, qui comprendraient l'entie...
      ...t du 30 octobre 1790, a compter du jour de la présentation des titres jusqu'au jour de la délivrance de la reconnaissance.
      Je vous propose donc de presser les liquidations ; et pour faire cesser l'existence de l'ancien titre, qui pourrait entretenir un espoir de retour dans l'âme des possesseurs, je voudrais que le commissaire-liquidateur continuât de délivrer des reconnaissances de liquidation, qui comprendraient l'entier montant au capital, et l'intérêt qui a été alloué par le décret du 30 octobre 1790, a compter du jour de la présentation des titres jusqu'au jour de la délivrance de la reconnaissance.
      Locuteur: Cambon
      ...décret, aux propriétaires non liquidés, de faire recevoir la moitié de leur office dans le payement ' des bien...
      ...quence il ne pourrait plus être expédié de reconnaissances provisoires de liquidation.
      ...n liquidés. Je désirerais donc que la faculté accordée par l'article 10 du même décret, aux propriétaires non liquidés, de faire recevoir la moitié de leur office dans le payement ' des bien nationaux, fût supprimée à compter du jour du décret, et qu'en conséquence il ne pourrait plus être expédié de reconnaissances provisoires de liquidation.
      Locuteur: Cambon
      ...utoriser les commissaires du roi auprès de la Pour favoriser le propriétaire, je proposerais d'autoriser les commissaires du roi auprès de la

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 329
      Locuteur: Cambon
      caisse de l'extraordinaire à diviser les rescript...
      ...u'elles ne pourraient pas être moindres de 1,000 livres.
      caisse de l'extraordinaire à diviser les rescriptions à la volonté du porteur, en déterminant, cependant, qu'elles ne pourraient pas être moindres de 1,000 livres.
      Locuteur: Cambon
      ... fournirait aux besoins des possesseurs de titres. Il serait hypothéqué sur les biens nationaux; il aurait l'avantage de ne point augmenter la circulation et l'...
      ...en- portefeuille, jouirait d'un intérêt de 4 0/0 que je vous propose de lui allouer, en lui faisant expédier à la caisse de l'extraordinaire, lors de la présentation de la reconnaissance, un coupon d'intérêt ...
      ...s ordinaires, et acquitté par la caisse de la Trésorerie nationale.
      Ce papier, qu'on doit considérer comme des assignats non forcés, fournirait aux besoins des possesseurs de titres. Il serait hypothéqué sur les biens nationaux; il aurait l'avantage de ne point augmenter la circulation et l'émission des assignats ; et le créancier qui le garderait- en- portefeuille, jouirait d'un intérêt de 4 0/0 que je vous propose de lui allouer, en lui faisant expédier à la caisse de l'extraordinaire, lors de la présentation de la reconnaissance, un coupon d'intérêt qui serait compris dans les dépenses ordinaires, et acquitté par la caisse de la Trésorerie nationale.
      Locuteur: Cambon
      ...-rez-vous à ces rescriptions la faculté de concourir au payement des biens nationaux? Je n'aurai besoin que de rappeler les motifs sur lesquels j'ai établi la nécessité d'adopter un nouveau mode de remboursement : vous ne perdrez pas de vue que les assignats sont le signe rep...
      ...nt que des rescriptions. Dès lors, plus de Drulement d'assignats ; les ressources,...
      ...uriez favorisé une créance au préjudice de celle qui doit être privilégiée. Le terme de la non-jouissance, que vous devez exige...
      ... temps nécessaire pour connaître l'état de situation des finances allouant aux créanciers retardés un intérêt de 4 0/0; d'ailleurs, si vous adoptiez le mode de remboursement indiqué par l'Assemblée c...
      Ici se présente une grande question : accorde-rez-vous à ces rescriptions la faculté de concourir au payement des biens nationaux? Je n'aurai besoin que de rappeler les motifs sur lesquels j'ai établi la nécessité d'adopter un nouveau mode de remboursement : vous ne perdrez pas de vue que les assignats sont le signe représentatif du numéraire ; qu'ils sont le titre d'une créance forcée ; que vous n...
      ... nationaux, votre but serait manqué, puisque vous pourriez ne recevoir en payement que des rescriptions. Dès lors, plus de Drulement d'assignats ; les ressources, pour subvenir aux besoins ordinaires, serait épuisées, et vous auriez favorisé une créance au préjudice de celle qui doit être privilégiée. Le terme de la non-jouissance, que vous devez exiger, est fort court, puisque vous devez le borner au temps nécessaire pour connaître l'état de situation des finances allouant aux créanciers retardés un intérêt de 4 0/0; d'ailleurs, si vous adoptiez le mode de remboursement indiqué par l'Assemblée constituante, le retard aurait été plus considérable et le remboursement serait p...
      Locuteur: Cambon
      ...te époque, vous aurez des données sûres de l'étendue de vos besoins et de vos ressources ; à cette époque, vous a...
      ...ter aucun doute sur la solidité du gage de vos assignats, et je ne doute point que...
      A cette époque, vous aurez des données sûres de l'étendue de vos besoins et de vos ressources ; à cette époque, vous aurez prouvé à l'univers qu'il ne peut exister aucun doute sur la solidité du gage de vos assignats, et je ne doute point que le décret qui interviendra n'autorise cette admission.
      Locuteur: Cambon
      Il serait cependant juste de ne pas comprendre dans cet ajournement le créancier de bonne foi, qui, comptant sur la rentrée de ses fonds, a acquis des domaines nationaux dans l'espoir d'y employer le montant de sa créance. Il serait cependant juste de ne pas comprendre dans cet ajournement le créancier de bonne foi, qui, comptant sur la rentrée de ses fonds, a acquis des domaines nationaux dans l'espoir d'y employer le montant de sa créance.
      Locuteur: Cambon
      ... propose donc d'autoriser les receveurs de district de recevoir en payement des termes qui écherront d'ici à la décision de l'ajournement proposé, des propriétaire...
      ...tifieront avoir reçues en remboursement de leur créance-
      Je vous propose donc d'autoriser les receveurs de district de recevoir en payement des termes qui écherront d'ici à la décision de l'ajournement proposé, des propriétaires d'offices, etc., acquéreurs des domaines nationaux avant le présent décret, les inscriptions qu'ils justifieront avoir reçues en remboursement de leur créance-
      Locuteur: Cambon
      ...ent contre au numéraire, avec une perte de 5 à 10 0/0 r serait-il possible qu'une masse de 1,500 millions devînt de suite insuffisante, surtout lorsque la ... ... qu'à 800 millions ou un milliard, dans une époque où ce papier se vendait aisément contre au numéraire, avec une perte de 5 à 10 0/0 r serait-il possible qu'une masse de 1,500 millions devînt de suite insuffisante, surtout lorsque la perte est portée jusqu'à 20 0/0?
      Locuteur: Cambon
      D'ailleurs, comme il importe de conserver le haut prix de la vente, vous pourriez examiner le vœu... D'ailleurs, comme il importe de conserver le haut prix de la vente, vous pourriez examiner le vœu qui vous a été manifesté par M. Clavière, tendant à augmenter, d'un quart ou d'...
      Locuteur: Cambon
      ... mouvance et des droits féodaux; nature de biens estimée, par M. de Montesquiou, à 300 millions. ... des rescriptions, en décrétant qu'elles seront reçues en payement des droits ae mouvance et des droits féodaux; nature de biens estimée, par M. de Montesquiou, à 300 millions.
      Locuteur: Cambon
      Je n'excepterai point du mode de remboursement que je vous propose, la d...
      ...'établirai- point, entre les créanciers de l'Etat, une semblante différence. Les t...
      ...angés sur la même ligne par les décrets de l'Assemblée ; et s'il fallait de nouveau les partager en deux classes, i...
      ...grevé d'hypothèques, et qui â été privé de son état par les effets de la Révolution.
      Je n'excepterai point du mode de remboursement que je vous propose, la dette exigible à tehne fixe ; je n'établirai- point, entre les créanciers de l'Etat, une semblante différence. Les titulaires d'office et les propriétaires des effets payables à terme fixe ont été rangés sur la même ligne par les décrets de l'Assemblée ; et s'il fallait de nouveau les partager en deux classes, il serait peut-être permis ae favoriser, avant le porteur d'effets à terme, auque...
      ...alloué des intérêts peut-être usuraires, le titulaire d'offices, etc., souvent "grevé d'hypothèques, et qui â été privé de son état par les effets de la Révolution.
      Locuteur: Cambon
      ...vidus dont les créances sont au-dessous de 1,000 livres, les anciens propriétaires...
      ... des jurandes et maîtrises, des offices de perruquiers. On peut excepter de pareils remboursements, qui, sans exiger de forts capitaux, deviennent le salut du pauvre et l'aliment de l'industrie. ......
      Une classe plus intéressante, sans doute, est celle des individus dont les créances sont au-dessous de 1,000 livres, les anciens propriétaires des brevets des jurandes et maîtrises, des offices de perruquiers. On peut excepter de pareils remboursements, qui, sans exiger de forts capitaux, deviennent le salut du pauvre et l'aliment de l'industrie. ......
      Locuteur: Cambon
      Je vous propose donc de décréter que les remboursements de ces créances seront continués dans la m... Je vous propose donc de décréter que les remboursements de ces créances seront continués dans la même forme et ayec les mêmes .valeurs actuellement employées.
      Locuteur: Cambon
      11 est encore une créance provenant de l'arriéré des différents départements, ...
      ...du 29 septembre dernier, dans la classe de la dette déclarée exigible, pour laquel...
      11 est encore une créance provenant de l'arriéré des différents départements, pour des sommes dues à des ouvriers, pour fournitures et travaux faits en 1790, ...
      ...es, n'ayant pas été réglés, sont compris, depuis le décret du Corps constituant du 29 septembre dernier, dans la classe de la dette déclarée exigible, pour laquelle il faut se faire liquider.
      Locuteur: Cambon
      ...septembre dernier, par les commissaires de la .Trésorerie nationale, qui étaient remboursés par la caisse de l'extraordinaire sur l'état qu'ils en r...
      ... déjà une calamité pour les possesseurs de ces titres; je vous propose donc de décréter, que les créances continueront d'être acquittées par les commissaires de la Trésorerie nationale, qui dresseront chaque mois, un état, appuyé de pièces justificatives, qui sera remboursé par la caisse de l'extraordinaire.
      Ces créances avaient été acquittées, jusqu'à l'époque du 29 septembre dernier, par les commissaires de la .Trésorerie nationale, qui étaient remboursés par la caisse de l'extraordinaire sur l'état qu'ils en remettaient. Elles proviennent, en grande partie, des fournitures faites en journ...
      ...: les formalités auxquelles on les a assujetties, entraînant des longueurs, sont déjà une calamité pour les possesseurs de ces titres; je vous propose donc de décréter, que les créances continueront d'être acquittées par les commissaires de la Trésorerie nationale, qui dresseront chaque mois, un état, appuyé de pièces justificatives, qui sera remboursé par la caisse de l'extraordinaire.
      Locuteur: Cambon
      ...u déficit des 21,500,000 livres du'mois"de novembre, pour assurer des secours aux ...
      ...te à tous les événements, je suis forcé de vous proposer de décréter que la masse d'assignats a met...
      ...ur atteindre l'époque du rétablissement de l'ordre, puisqu'elle parera à tous les besoins extraordinaires de l'année prochaine; il serait
      Pour faire face à tous ces objets et au déficit des 21,500,000 livres du'mois"de novembre, pour assurer des secours aux villes -et aux hôpitaux, pour subvenir au& dépenses .extraordinaires, et pour opposer une ressource toujours prête à tous les événements, je suis forcé de vous proposer de décréter que la masse d'assignats a mettre en circulation, qui se porte, d'après vos dçcrets, à 1,400 millions, sera po...
      ...s besoins, jointe aux brùlements qui s'opéreront chaque mois en 1792, suffira pour atteindre l'époque du rétablissement de l'ordre, puisqu'elle parera à tous les besoins extraordinaires de l'année prochaine; il serait

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 330
      Locuteur: Cambon
      ...ntes qui se feront d'ici au 1er janvier 1793 s'élevaient à 800 millions, nous aurions réalisé un capital de 2,300 millions, qui servirait et pourra... Si les ventes qui se feront d'ici au 1er janvier 1793 s'élevaient à 800 millions, nous aurions réalisé un capital de 2,300 millions, qui servirait et pourrait être affecté d'une manière particulière (1) au payement des assignats qui aur...
      Locuteur: Cambon
      Je vais établir la vérité de mes assertions. Je vais établir la vérité de mes assertions.
      Locuteur: Cambon
      un fonds de.................. un fonds de..................
      Locuteur: Cambon
      Le déficit du mois de novembre se monte à............... Le déficit du mois de novembre se monte à...............
      Locuteur: Cambon
      Les brevets de maîtrises et jurandes, les offices de perruquiers sont estimés par M. de Montesquiou, à 40 millions, sur lesquel... Les brevets de maîtrises et jurandes, les offices de perruquiers sont estimés par M. de Montesquiou, à 40 millions, sur lesquels il en a été remboursé
      Locuteur: Cambon
      ...que, le montant des créances au-dessous de 1,000 liv. ; je les évalue. On ne peut apprécier (rue par un aperçu très hypothétique, le montant des créances au-dessous de 1,000 liv. ; je les évalue.
      Locuteur: Cambon
      Il resterait donc un capital de 375,500,000 livres, qui serait disponib... Il resterait donc un capital de 375,500,000 livres, qui serait disponible à fur et mesure des brûlements, et qui servirait au supplément du déficit des...
      Locuteur: Cambon
      ...reçus par le commissaire du roi, auprès de la caisse de l'extraordinaire, à la fin du mois d'oc... Les biens nationaux vendus se montaient, d'après les états reçus par le commissaire du roi, auprès de la caisse de l'extraordinaire, à la fin du mois d'octobre dernier, à 983,000,0001.
      Locuteur: Cambon
      ...tant des ventes ; mais il y a tout lieu de penser que celles qui ne sont pas connu... ...istricts en retard ; on ne peut donc pas apprécier d'une manière précise, le montant des ventes ; mais il y a tout lieu de penser que celles qui ne sont pas connues s'élèvent à................... 517,000,000
      Locuteur: Cambon
      Les ventes du département de Seine-et-Oise se montent à 35 millions,...
      ...dans les états, qu'à 5,947,564 livres ; de pareilles différences autoriseraient à ...
      Les ventes du département de Seine-et-Oise se montent à 35 millions, d'après les avis donnés par M. Le Cointre, cependant elles ne sont portées, dans les états, qu'à 5,947,564 livres ; de pareilles différences autoriseraient à porter à un taux plus élevé l'estimation des ventes déjà faites.
      Locuteur: Cambon
      ...u à vendre s'élève, suivant les calculs de M. Montesquiou, à 3,500 millions, les c...
      ...s en rescriptions auront une hypothèque de 1,260 millions sur les biens nationaux,...
      ...ines aliénés, etc., excédera le montant de leur créance.
      Si la masse des biens nationaux vendus ou à vendre s'élève, suivant les calculs de M. Montesquiou, à 3,500 millions, les créanciers qui seront payés en rescriptions auront une hypothèque de 1,260 millions sur les biens nationaux, laquelle étant jointe aux entrées des impôts arriérés, au bénéfice qu'on nous annonce sur les domaines aliénés, etc., excédera le montant de leur créance.
      Locuteur: Cambon
      ... nécessaire pour l'émission d'assignats de 10 et 50 sous ; 10 et 25 livres. Cette ...
      ...d'un papier ae forte somme contre celui de plus petite valeur.
      ...ats à mettre en circulation, il conviendrait d'ordonner la fabrication du papier nécessaire pour l'émission d'assignats de 10 et 50 sous ; 10 et 25 livres. Cette mesure me paraît indispensable ; elle est réclamée par tous les départements ; elle anéantirait cet agiotage odieux qui se fait dans l'échange d'un papier ae forte somme contre celui de plus petite valeur.
      Locuteur: Cambon
      Dès qu'une grande masse de papier a été mise en circulation, que s...
      ...eint le journalier. Il aurait été forcé de vendre à perte le papier qu'il avait reçu en payement de son salaire, si des particuliers ne lui avaient pas offert la ressource de l'échange. Dès lors, le besoin a favorisé l'établissement de plusieurs caisses appelées patriotiques...
      ...des particuliers ont fourni des billets de toutes les couleurs et de toutes les sommes. Ces papiers échangés...
      ... puisque les assignats qui leur servent de gage ont été employés dans diverses ent...
      Dès qu'une grande masse de papier a été mise en circulation, que sa division a été portée à 5 livres, il doit nécessairement faire les fonctions du numéraire ; dès lors, le besoin des petites valeurs a atteint le journalier. Il aurait été forcé de vendre à perte le papier qu'il avait reçu en payement de son salaire, si des particuliers ne lui avaient pas offert la ressource de l'échange. Dès lors, le besoin a favorisé l'établissement de plusieurs caisses appelées patriotiques. Des départements, des municipalités, des sociétés et des particuliers ont fourni des billets de toutes les couleurs et de toutes les sommes. Ces papiers échangés contre des assignats nationaux par des spéculateurs, ont augmenté la masse des papiers en circulation, puisque les assignats qui leur servent de gage ont été employés dans diverses entreprises.
      ...1) Les ventes faites par le département de la Côte-d'Or se montent, d'après les no...
      ... millions 600,000 livres dans les états de M. Amelot.
      Total des ventes (1) fai-tes ou présumées............. 1,500,000,000 1. (1) Les ventes faites par le département de la Côte-d'Or se montent, d'après les notes fournies par M. Guit-ton, à 35 millions, et ne sont portées qu'à 14 millions 600,000 livres dans les états de M. Amelot.
      Il n'est donc plus temps de discuter s'il est convenable de diviser en petites sommes les assignats...
      ...e problème, il faut seulement s'occuper de procurer le plus tôt possible cette ressource aux habitants des campagnes qui, obligés de vendre aux villes leurs denrées, reçoiv...
      ...ge. Cette mesure favorisera le payement de l'impôt du pauvre, qui ne s'élevant pas...
      ... d'échanger avec perte contre le papier de (1) On pourrait décréter les négociatio...
      Il n'est donc plus temps de discuter s'il est convenable de diviser en petites sommes les assignats nationaux; la nécessité a décidé ce problème, il faut seulement s'occuper de procurer le plus tôt possible cette ressource aux habitants des campagnes qui, obligés de vendre aux villes leurs denrées, reçoivent en payement des valeurs qui n'ont pas cours dans leur village. Cette mesure favorisera le payement de l'impôt du pauvre, qui ne s'élevant pas à 5 livres ne peut être payé qu'avec du numéraire qu'il est obligé d'échanger avec perte contre le papier de (1) On pourrait décréter les négociations des annuités, ou fournir des délégations, en allouant l'intérêt qu'on reçoit ...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 331
      Locuteur: Cambon
      Je proposerais donc de décréter la fabrication de 100 millions en assignats de 10 sous; 100millions en assignats de 50 sous ; 300 millions en assignats de 10 livres ; 300 millions en assignats de 2o livres ; par ce moyen, la somme qui se trouverait en circulation le premier janvier 1793, serait composée de 100 millions ae 10 sous, 100 millions de 50 sous, 500 millions de 5 livres , 300 millions de 10 livres, 300 millions de 25 livres, et 200 millions de 50 livres ; ceux de plus forte somme, qui sont actuellement...
      ...nt annulés et remplacés à fur et mesure de la fabrication.
      Je proposerais donc de décréter la fabrication de 100 millions en assignats de 10 sous; 100millions en assignats de 50 sous ; 300 millions en assignats de 10 livres ; 300 millions en assignats de 2o livres ; par ce moyen, la somme qui se trouverait en circulation le premier janvier 1793, serait composée de 100 millions ae 10 sous, 100 millions de 50 sous, 500 millions de 5 livres , 300 millions de 10 livres, 300 millions de 25 livres, et 200 millions de 50 livres ; ceux de plus forte somme, qui sont actuellement en circulation, seraient annulés et remplacés à fur et mesure de la fabrication.
      Locuteur: Cambon
      confiance, prix de son salaire, et que le receveur ne peut... confiance, prix de son salaire, et que le receveur ne peut point recevoir.
      Locuteur: Cambon
      Peut-être s'écriera-t-on de la proposition que je fais de fabriquer des assignats de ÎQ et 25 livres ; mais cette mesure me ...
      ...s ; elle permet d'abord l'établissement de 4 nouvelles fabriques, puisque la fabrication décrétée comprendrait 4 sortes de valeurs; elle procurerait plutôt l'anéantissement des assignats de plus forte somme : enfin, si cette divi...
      ...subdiviser, et peut-être est-il prudent de renouveler souvent la nature et la forme des assignats. Mon projet de décret est le résultat des vues que je viens de développer :
      Peut-être s'écriera-t-on de la proposition que je fais de fabriquer des assignats de ÎQ et 25 livres ; mais cette mesure me paraît réunir plusieurs avantages ; elle permet d'abord l'établissement de 4 nouvelles fabriques, puisque la fabrication décrétée comprendrait 4 sortes de valeurs; elle procurerait plutôt l'anéantissement des assignats de plus forte somme : enfin, si cette division est jugée insuffisante, on pourra encore la subdiviser, et peut-être est-il prudent de renouveler souvent la nature et la forme des assignats. Mon projet de décret est le résultat des vues que je viens de développer :
      Locuteur: Cambon
      PROJET DE DÉCRET. PROJET DE DÉCRET.
      Locuteur: Cambon
      ...ce exacte des besoins et des ressources de l'Etat, afin d'établir un ordre immuabl...
      ...et du 7 novembre 1790, au remboursement de la dette exigible, y ont été employés ;
      L'Assemblée nationale, voulant se procurer une connaissance exacte des besoins et des ressources de l'Etat, afin d'établir un ordre immuable dans les finances; considérant que la somme d'assignats, actuellement en circu...
      ...e par le décret du 29 septembre 1790 ; que les 600 millions affectés par le décret du 7 novembre 1790, au remboursement de la dette exigible, y ont été employés ;
      Locuteur: Cambon
      Qu'il est de son devoir, d'après les décrets des 30 ...
      ...oursements; qu'il est d'ailleurs urgent de pourvoir aux besoins du Trésor public, ...
      Qu'il est de son devoir, d'après les décrets des 30 octobre et 7 novembre 1790, d'établir un ordre dans les remboursements; qu'il est d'ailleurs urgent de pourvoir aux besoins du Trésor public, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Cambon
      . Les directoires de district enverront, d'ici au 15 janvier prochain, aux directoires de département, un état qui comprendra : . Les directoires de district enverront, d'ici au 15 janvier prochain, aux directoires de département, un état qui comprendra :
      Locuteur: Cambon
      « Art. 2. Les directoires de district pourront nommer une ou plusieu...
      ...les ils rendront compte aux directoires de département, et qui seront acquittées p...
      ...era reçu pour comptant par le trésorier de la caisse de l'extraordinaire.
      « Art. 2. Les directoires de district pourront nommer une ou plusieurs personnes pour se procurer les renseignements nécessaires,^ pour dresser les états qui leur sont demandés; ils sont autorisés à dépenser jusqu'à 400 livres desquelles ils rendront compte aux directoires de département, et qui seront acquittées par le receveur du district, sur l'arrêté du département, qui sera reçu pour comptant par le trésorier de la caisse de l'extraordinaire.
      Locuteur: Cambon
      « Art. 3. Les directoires de département enverront, le 15 janvier pr...
      ...urs commissaires auprès des directoires de district qui seraient en retard; lesque...
      « Art. 3. Les directoires de département enverront, le 15 janvier prochain, un ou plusieurs commissaires auprès des directoires de district qui seraient en retard; lesquels seront autorisés
      Locuteur: Cambon
      à prendre tel nombre de commis qu'ils jugeront convenable, afin de terminer et d'envoyer dans un mois, du jour de leur nomination et au plus tard le 15 fevrier prochain, aux directoires de département, les états qui sont demandé... à prendre tel nombre de commis qu'ils jugeront convenable, afin de terminer et d'envoyer dans un mois, du jour de leur nomination et au plus tard le 15 fevrier prochain, aux directoires de département, les états qui sont demandés.
      Locuteur: Cambon
      ... et à leurs commis, par les directoires de département seront supportées et payées... « Art. 4. Les dépenses et indemnités qui seront allouées aux commissaires et à leurs commis, par les directoires de département seront supportées et payées par les administrateurs et procureur-syndic en retard.
      Locuteur: Cambon
      « Art. 5. Les directoires de département enverront au plus tard, d'i...
      ...ochain, aux commissaires du roi. auprès de la caisse de l'extraordinaire, les états qu ils auront reçus des directoires de district ou des commissaires qu'ils aur...
      « Art. 5. Les directoires de département enverront au plus tard, d'ici au Ie* mars prochain, aux commissaires du roi. auprès de la caisse de l'extraordinaire, les états qu ils auront reçus des directoires de district ou des commissaires qu'ils auront nommés, après néanmoins qu'ils les auront vérifiés; ils y joindront leurs av...
      Locuteur: Cambon
      ...plusieurs commis auprès des directoires de département, en retard; ils seront autorisés à prendre tel nombre de personnes qui leur seront nécessaires, afin de se procurer et porter dans un mois, et ...
      ... prochain, au commissaire du roi auprès de la caisse de l'extraordinaire, les états qui sont de...
      « Art. 6. Le commissaire du roi enverra, le 10 mars prochain, un ou plusieurs commis auprès des directoires de département, en retard; ils seront autorisés à prendre tel nombre de personnes qui leur seront nécessaires, afin de se procurer et porter dans un mois, et au plus tard le 10 avril prochain, au commissaire du roi auprès de la caisse de l'extraordinaire, les états qui sont demandés.
      Locuteur: Cambon
      ... Art. 8. Tous greffiers et dépositaires de titres relatifs aux biens nationaux, seront tenus de les remettre à la première réquisition,...
      ...ts états; faute d'y satisfaire, le juge de paix du canton décernera contre eux la ...
      « Art. 8. Tous greffiers et dépositaires de titres relatifs aux biens nationaux, seront tenus de les remettre à la première réquisition, et sur le chargement des personnes nommées ou choisies pour dresser lesdits états; faute d'y satisfaire, le juge de paix du canton décernera contre eux la contrainte par corps.
      Locuteur: Cambon
      ...aciliter les opérations des directoires de district, commissaires ou commis, et qu'ils coopèrent de tout leur pouvoir à l'exécution du prés... ...ation forestière, afin qu'ils fournissent tous les renseignements qui pourront faciliter les opérations des directoires de district, commissaires ou commis, et qu'ils coopèrent de tout leur pouvoir à l'exécution du présent décret.
      Locuteur: Cambon
      « Art. 10. Le commissaire du roi auprès de la caisse de l'extraordinaire présentera a l'Assemblée, le 15 avril prochain, sous peine de responsabilité et de destitution de sa place, un état général divisé par di... « Art. 10. Le commissaire du roi auprès de la caisse de l'extraordinaire présentera a l'Assemblée, le 15 avril prochain, sous peine de responsabilité et de destitution de sa place, un état général divisé par districts et départements, lequel comprendra :
      Locuteur: Cambon
      ...semblée, l'état expositif et le montant de toutes les recettes arriérées, avec l'i... .... 11. Le ministre des contributions publiques présentera, sous quinzaine, à l'Assemblée, l'état expositif et le montant de toutes les recettes arriérées, avec l'indication des départements, la nature des impôts non perçus jusques et compris l...
      Locuteur: Cambon
      ...ui resteront à rentrer, avec les motifs de leur retard. ...ributions et revenus publics affectés à l'année 1791, et le montant des sommes qui resteront à rentrer, avec les motifs de leur retard.

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 332
      Locuteur: Cambon
      ...itent dans les colonies, en deçà du cap de Bonne-Espérance, d'ici au premier mars 1793 ; «2° Ceux qui habitent dans les colonies, en deçà du cap de Bonne-Espérance, d'ici au premier mars 1793 ;
      Locuteur: Cambon
      ...rt. 28. Le payement des reconnaissances de liquidation se fera à la caisse de l'extraordinaire, en rescriptions au porteur, dont le terme sera fixé au 1er janvier 1793 ; lesquelles seront remboursées d'après...
      ...lis par l'Assemblée, lorsque le montant de la dette exigible sera connu ; elles se...
      ... mais elles ne pourront être au-dessous de 1,000 livres.
      « Art. 28. Le payement des reconnaissances de liquidation se fera à la caisse de l'extraordinaire, en rescriptions au porteur, dont le terme sera fixé au 1er janvier 1793 ; lesquelles seront remboursées d'après le mode et Tordre qui seront établis par l'Assemblée, lorsque le montant de la dette exigible sera connu ; elles seront divisées suivant le désir dès porteurs, mais elles ne pourront être au-dessous de 1,000 livres.
      Locuteur: Cambon
      ...aissances, un coupon d'intérêt à raison de 4 0/0 l'an, du jour de sa présentation à la caisse de l'extraordinaire, jusqu'au terme fixé p...
      ...ons; lequel sera payable le 1er janvier 1793 à la caisse de la Trésorerie nationale, et dont le mon...
      « Art. 29. Il sera expédié au porteur des reconnaissances, un coupon d'intérêt à raison de 4 0/0 l'an, du jour de sa présentation à la caisse de l'extraordinaire, jusqu'au terme fixé pour les rescriptions; lequel sera payable le 1er janvier 1793 à la caisse de la Trésorerie nationale, et dont le montant sera compris dans les dépenses ordinaires.
      Locuteur: Cambon
      « Art. 12. Les commissaires de la Trésorerie nationale présenteront, s...
      ...des débiteurs, le montant et les motifs de leur dette, les causes du retard de payement, et des annotations sur leur v...
      « Art. 12. Les commissaires de la Trésorerie nationale présenteront, sous quinzaine, à l'Assemblée. la liste des reprises du Trésor national sur les débiteurs arriérés ou à échoir, laquelle contiendra le nom des débiteurs, le montant et les motifs de leur dette, les causes du retard de payement, et des annotations sur leur valeur.
      Locuteur: Cambon
      ... commissaires du roi, formant le bureau de comptabilité, présenteront, sous quinza... « Art. 13. Les commissaires du roi, formant le bureau de comptabilité, présenteront, sous quinzaine, à l'Assemblée, leurs vues sur les moyens à prendre pour accélérer la reddit...
      Locuteur: Cambon
      « Art. 14. Le comité de la Trésorerie nationale fera incessamme...
      ...Trésor national; il proposera un projet de décret pour en procurer la rentrée.
      « Art. 14. Le comité de la Trésorerie nationale fera incessamment, son rapport sur les créances arriérées et les reprises à exercer par le Trésor national; il proposera un projet de décret pour en procurer la rentrée.
      Locuteur: Cambon
      • « Art. 15. Les commissaires de la Trésorerie nationale présenteront, sous quinzaine, à l'Assemblée, l'état de la dette publique qu'ils ont dû dresser... • « Art. 15. Les commissaires de la Trésorerie nationale présenteront, sous quinzaine, à l'Assemblée, l'état de la dette publique qu'ils ont dû dresser conformément à l'article 8 du décret du 8 août dernier.
      Locuteur: Cambon
      ..., d'ici au 15 décembre prochain, l'état de la dette qui a été liquidée, et des dem... « Art 16. Le commissaire-liquidateur présentera aussi, d'ici au 15 décembre prochain, l'état de la dette qui a été liquidée, et des demandes qui lui ont été faites en exécution du décret du 17 juillet 1790, ainsi qu...
      Locuteur: Cambon
      « Art. 17. L'état de la dette arriérée, dont la liquidation ...
      ... ou avant le 15 décembre, seront déchus de toute répétition envers le Trésor publi...
      « Art. 17. L'état de la dette arriérée, dont la liquidation avait été ordonnée par le décret du 17 juillet 1790, sera clôturé le 15 décembre prochain, et les créanciers qui ne se seront pas présentés dans les délais prescrits, ou avant le 15 décembre, seront déchus de toute répétition envers le Trésor public, conformément à l'article 7 dudit décret.
      Locuteur: Cambon
      ...t les titres sont déclarés faire partie de la dette exigible, présenteront leurs t... ...des dîmes inféodées, des droits féodaux, et généralement tous les créanciers dont les titres sont déclarés faire partie de la dette exigible, présenteront leurs titres au commissaire-liquidateur; savoir :
      Locuteur: Cambon
      « 3° Ceux qui habitent au delà du cap de Bonne-Espérance, d ici au premier mars ... « 3° Ceux qui habitent au delà du cap de Bonne-Espérance, d ici au premier mars 1795.
      Locuteur: Cambon
      ...atif, auquel ils s'adresseront par voie de pétition, laquelle sera lue dans l'Asse... ...ne pourront faire liquider leurs créances, que d'après un décret du Corps législatif, auquel ils s'adresseront par voie de pétition, laquelle sera lue dans l'Assemblée nationale.
      Locuteur: Cambon
      ...ront liquidées d'après les dispositions de l'article ci-dessus, ne pourront être comprises dans l'état de la dette déclarée exigible ; mais elles seront portées dans l'état de la dette constituée, et il leur sera al... « Art. 20. Les créances qui seront liquidées d'après les dispositions de l'article ci-dessus, ne pourront être comprises dans l'état de la dette déclarée exigible ; mais elles seront portées dans l'état de la dette constituée, et il leur sera alloué un intérêt annuel, fixé à 3 0/0.
      Locuteur: Cambon
      ...leur être délivré aucune reconnaissance de liquidation, qu'après qu'ils auront justifié de l'acquit et apurement définitifs de leurs comptes. ...ptables sont soumis aux dispositions des articles ci-dessus ; mais il ne pourra leur être délivré aucune reconnaissance de liquidation, qu'après qu'ils auront justifié de l'acquit et apurement définitifs de leurs comptes.
      Locuteur: Cambon
      ...ain, au commissaire-liquidateur, l'état de situation de leurs créances et de leurs ressources : faute par elles d'y satisfaire, elles seront déchues de l'avantage qui leur est promis par le d... « Art. 22. Les villes et communes enverront, d'ici au premier mars prochain, au commissaire-liquidateur, l'état de situation de leurs créances et de leurs ressources : faute par elles d'y satisfaire, elles seront déchues de l'avantage qui leur est promis par le décret du 5 août dernier, les
      Locuteur: Cambon
      ...'ici au 15 mars .prochain; et le comité de liquidation fera chaque semaine le rapp... ...ment chargé d'accélérer le travail qui lui est confié, afin qu'il soit terminé d'ici au 15 mars .prochain; et le comité de liquidation fera chaque semaine le rapport des créances qui auront été liquidées.
      Locuteur: Cambon
      ...ril prochain, à l'Assemblée, sous peine de responsabilité, un état des titres qui auront été liquidés ou présentés, afin de constater, d'une manière positive et immuable, le montant de la dette de ITïtat déclarée exigible. « Art. 24. Le commissaire-liquidateur présentera, le premier avril prochain, à l'Assemblée, sous peine de responsabilité, un état des titres qui auront été liquidés ou présentés, afin de constater, d'une manière positive et immuable, le montant de la dette de ITïtat déclarée exigible.
      Locuteur: Cambon
      « Il y joindra l'aperçu des états de situation des villes et communes qu'il ... « Il y joindra l'aperçu des états de situation des villes et communes qu'il aura reçus.
      Locuteur: Cambon
      ...ursèment des titres liquidés continuera de se faire en reconnaissance de liquidation ; mais il ne pourra plus êt... « Art. 25. Le remboursèment des titres liquidés continuera de se faire en reconnaissance de liquidation ; mais il ne pourra plus être expédié des reconnaissances provisoires pour les titres non liquidés.
      Locuteur: Cambon
      « Art. 26. Les reconnaissances de liquidation comprendront le montant du capital du titre liquide et de l'intérêt alloué par les précédents dét... « Art. 26. Les reconnaissances de liquidation comprendront le montant du capital du titre liquide et de l'intérêt alloué par les précédents détation sance sera expé'diéé.
      Locuteur: Cambon
      « Art 27. Les reconnaissances de liquidation ne porteront aucun intérêt;...
      ...elles seront payables à vue à la caisse de l'extraordinaire.
      « Art 27. Les reconnaissances de liquidation ne porteront aucun intérêt; elles ne seront point reçues dans le payement des biens nationaux, mais elles seront payables à vue à la caisse de l'extraordinaire.
      Locuteur: Cambon
      ...des mouvances féodales, tant du domaine de la Couronne que de celui du clergé et des rentes dues au domaine ; l'Assemblée se réservant de statuer, le 1er mai prochain, si elles ... « Art. 30. Les rescriptions au porteur seront admises au payement du rachat des mouvances féodales, tant du domaine de la Couronne que de celui du clergé et des rentes dues au domaine ; l'Assemblée se réservant de statuer, le 1er mai prochain, si elles seront reçues au payement des autres biens nationaux.
      Locuteur: Cambon
      .... Seront cependant admis les créanciers de l'Etat qui auront reçu des rescriptions en remboursement leurs offices, etc., à les affecter au ... « Art. 31. Seront cependant admis les créanciers de l'Etat qui auront reçu des rescriptions en remboursement leurs offices, etc., à les affecter au payement des annuités, échéant dans l'année 1792, pour les biens nationaux qu'il...
      Locuteur: Cambon
      ...ront d'être remboursés dans la forme èt de la même manière actuellement usitées. ...es perruquiers à quelque somme qu'ils puissent monter ; lesquels objets continueront d'être remboursés dans la forme èt de la même manière actuellement usitées.
      Locuteur: Cambon
      ...en l'article 28, les créances provenant de l'arriéré des différents départements de l'année 1790, pour fournitures faites p... « Art. 33. Sont aussi exceptées des dispositions contenues en l'article 28, les créances provenant de l'arriéré des différents départements de l'année 1790, pour fournitures faites par des ou-

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 333
      Locuteur: Cambon
      ...lles seront payées par les commissaires de la Trésorerie nationale, qui en dresser...
      ...ra présenté au commissaire ae la caisse de l'extraordinaire, qui en remboursera le...
      vriers; lesquelles seront payées par les commissaires de la Trésorerie nationale, qui en dresseront chaque mois un état; lequel, appuyé des pièces justificatives, sera présenté au commissaire ae la caisse de l'extraordinaire, qui en remboursera le montant.
      Locuteur: Cambon
      ... Art. 34. Le remboursement des capitaux de la dette exigible à terme fixe, se fera à la caisse de l'extraordinaire, ainsi et de la même manière qu'il est déterminé par... « Art. 34. Le remboursement des capitaux de la dette exigible à terme fixe, se fera à la caisse de l'extraordinaire, ainsi et de la même manière qu'il est déterminé par les articles 28, 29 ét 30
      Locuteur: Cambon
      ...ur le remboursement des reconnaissances de iquidation. {iour le remboursement des reconnaissances de iquidation.
      Locuteur: Cambon
      « Art. 35. Le commissaire du roi auprès de la caisse de l'extraordinaire, présentera a l'Assemb... « Art. 35. Le commissaire du roi auprès de la caisse de l'extraordinaire, présentera a l'Assemblée, le 1er avril prochain, rétat des sommes qu'il aura payées, celui des rescri...
      Locuteur: Cambon
      ...culation, qui se monte à 1,400 millions de livres, sera portée à 1,500 millions de livres à fur et mesure des besoins du T... « Art. 36. La somme d'assignats en circulation, qui se monte à 1,400 millions de livres, sera portée à 1,500 millions de livres à fur et mesure des besoins du Trésor public.
      Locuteur: Cambon
      « Art 37. Les assignats provenant de l'augmentation ci-dessus, et ceux qui seront mis en émission en remplacement de ceux qui seront brûlés, seront employés... « Art 37. Les assignats provenant de l'augmentation ci-dessus, et ceux qui seront mis en émission en remplacement de ceux qui seront brûlés, seront employés :
      Locuteur: Cambon
      ...e, qui en sera remboursée par la caisse de l'extraordinaire, d'après un décret du ... ...et au supplément des impôts, dont l'avance sera faite par la Trésorerie nationale, qui en sera remboursée par la caisse de l'extraordinaire, d'après un décret du Corps législatif.
      Locuteur: Cambon
      « Art. 39. Il sera procédé de suite à la fabrication et impression du papier nécessaire pour 100 millions de livres en assignats de 10 sous, 100 millions de livres en assignats de 50 sous, 300 millions de livres en assignats de 10 livres et 300 millions en assignats de 25 livres, lesquels ne pourront être mi... « Art. 39. Il sera procédé de suite à la fabrication et impression du papier nécessaire pour 100 millions de livres en assignats de 10 sous, 100 millions de livres en assignats de 50 sous, 300 millions de livres en assignats de 10 livres et 300 millions en assignats de 25 livres, lesquels ne pourront être mis en circulation qu'en échange ou remplacement des assignats actuellement en émi...
      Locuteur: Cambon
      ...: L'impression du discours et du projet de décret! Plusieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret!
      Locuteur: Cambon
      Quelques membres : La division de la motion! Quelques membres : La division de la motion!
      Locuteur: Cambon
      ...e l'impression du discours et du projet de décret de M. Cambon.) (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la division et ordonne l'impression du discours et du projet de décret de M. Cambon.)
      Locuteur: Le Président
      ... une lettre du roi, contresignée par M. de Bertrand, ministre de la marine; on va vous en donner lecture... Voici une lettre du roi, contresignée par M. de Bertrand, ministre de la marine; on va vous en donner lecture.
      Locuteur: Isnard
      , secrétaire. Lettre du ministre de la marine : , secrétaire. Lettre du ministre de la marine :
      « En déterminant de la manière la plus précise les différen...
      ...ons du roi avec le Corps législatif, la Constitution a essentiellement attaché à la prérogative royale le droit de proposer des lois sur certains objets, ...
      ...à en prendre d'autres en considération. L'acte par lequel le roi juge à propos d'exercer l'un ou l'autre de ces droits, étant toujours un acte purement royal, de la même nature que la sanction, n'exige...
      ...esponsa-blité; au lieu que les demandes de fonds pour les dépenses ordinaires ou e...
      ...s du gouvernement, étant évidemment des actes purement exécutifs, doivent toujours ém...
      ...inistres du roi; pour avoir la garantie de leur responsabilité.
      « En déterminant de la manière la plus précise les différentes relations du roi avec le Corps législatif, la Constitution a essentiellement attaché à la prérogative royale le droit de proposer des lois sur certains objets, et celui d'inviter le Corps législatif à en prendre d'autres en considération. L'acte par lequel le roi juge à propos d'exercer l'un ou l'autre de ces droits, étant toujours un acte purement royal, de la même nature que la sanction, n'exige, comme elle, le contre-seing d'un ministre que pour attester la signature du roi, et n'emporte aucune responsa-blité; au lieu que les demandes de fonds pour les dépenses ordinaires ou extraordinaires du gouvernement, étant évidemment des actes purement exécutifs, doivent toujours émaner directement des ministres du roi; pour avoir la garantie de leur responsabilité.
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité diplomatique sur la proposition contenue dans la lettre du ministre de la marine, en date du 31 octobre dernie...
      ...ment ordonné à Toulon, a décrété, le 15 de ce mois, qu'il n'y avait lieu à délibér...
      ...tendu qu'elle n'était pas dans la forme constitutionnelle.
      « Je suis informé, Monsieur le Président, que l'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de son comité diplomatique sur la proposition contenue dans la lettre du ministre de la marine, en date du 31 octobre dernier, concernant les démandes du dey d'Alger, et les sommes à voter pour l'armement ordonné à Toulon, a décrété, le 15 de ce mois, qu'il n'y avait lieu à délibérer, quant à présent, sur cette proposition, attendu qu'elle n'était pas dans la forme constitutionnelle.
      ...er des secours à Saint-Domingue, que la Constitution ne prescrivait pas une forme différente de celle que le ministre de la marine avait suivie, en faisant, par mon ordre, la demande de ces fonds sous sa responsabilité; mais ...
      ... se renouvelle aujourd'hui à l'occasion de l'armement de prévoyance sollicité par le commerce de Marseille, l'obligation que j'ai contra...
      ...pouvoir qui m'est confié à maintenir la Constitution, m'impose le devoir d'en rappeler ici l...
      ... extraordinaires destinés à la dépénse qu'exigent les armements qui doivent porter des secours à Saint-Domingue, que la Constitution ne prescrivait pas une forme différente de celle que le ministre de la marine avait suivie, en faisant, par mon ordre, la demande de ces fonds sous sa responsabilité; mais puisque la même difficulté se renouvelle aujourd'hui à l'occasion de l'armement de prévoyance sollicité par le commerce de Marseille, l'obligation que j'ai contractée d'employer tout le pouvoir qui m'est confié à maintenir la Constitution, m'impose le devoir d'en rappeler ici les principes.
      ... Tel est l'esprit et le système général de la Constitution; les dispositions suivantes en ont posé... « Tel est l'esprit et le système général de la Constitution; les dispositions suivantes en ont posé les bases :
      « J'ai l'honneur de vous adresser une lettre du roi que Sa Majesté m'a chargé de vous faire parvenir. « J'ai l'honneur de vous adresser une lettre du roi que Sa Majesté m'a chargé de vous faire parvenir.
      « Signé : De bertrand. » « Signé : De bertrand. »
      Lettre du roi au Président de l'Assemblée nationale (1). Lettre du roi au Président de l'Assemblée nationale (1).
      ...in, section Ire, article 1er.) J'userai de cette faculté toutes les fois que la gloire, le bonheur ou les intérêts de la nation l'exigeront. ...ment inviter le Corps législatif à prendre un objet en considération. (Chapitre in, section Ire, article 1er.) J'userai de cette faculté toutes les fois que la gloire, le bonheur ou les intérêts de la nation l'exigeront.
      ...le délègue au Corps législatif le droit de statuer annuellement, après la proposition du roi, sur le nombre d'hommes et de vaisseaux dont les armées de terre et de mer seront composées, sur la solde et le nombre d'individus de chaque grade, etc., etc. Je me conforme...
      ...éraux que j'adresserai, au commencement de chaque année, au Corps législatif, et dans les propositions particulières de la même nature, que des circonstances extraordinaires pourraient exiger dans le cours de l'année.
      « Le paragraphe 8 du même article délègue au Corps législatif le droit de statuer annuellement, après la proposition du roi, sur le nombre d'hommes et de vaisseaux dont les armées de terre et de mer seront composées, sur la solde et le nombre d'individus de chaque grade, etc., etc. Je me conformerai à cet article dans les états généraux que j'adresserai, au commencement de chaque année, au Corps législatif, et dans les propositions particulières de la même nature, que des circonstances extraordinaires pourraient exiger dans le cours de l'année.

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 334
      Locuteur: Delacroix
      ... l'Assemblée nationale a cru nécessaire de renvoyer la lettre du roi à son comité de législation pour en faire un rapport, i...
      ...nt qu'avant ce rapport tous les membres de cette Assemblée soient en état, par un ...
      ...incipes contenus dans la lettre du roi, de venir discuter ces mêmes principes, que je regarde dès à présent comme des hérésies constitutionnelles ; Il faut que l'Assemblée soit à portée de Se décider et de discuter, en connaissance de cause,le jour où le rapport.sera fait. La lecture rapide qui vient de vous en être faite ne vous a laissé que de légères impressions. Une seconde lecture qui vous serait donnée par le comité de législation, lôrs de son rapport, serait encore insuffisante. Il faut donc, dans l'intérêt de, la discussion, que la lettre soit imprimée et distribuée afin que chaque membre de l'Assemblée soit à même de combattre les principes qui y sont rela...
      Dès lors que l'Assemblée nationale a cru nécessaire de renvoyer la lettre du roi à son comité de législation pour en faire un rapport, il faut nécessairement qu'avant ce rapport tous les membres de cette Assemblée soient en état, par un examen réfléchi et particulier qu'ils auront fait des principes contenus dans la lettre du roi, de venir discuter ces mêmes principes, que je regarde dès à présent comme des hérésies constitutionnelles ; Il faut que l'Assemblée soit à portée de Se décider et de discuter, en connaissance de cause,le jour où le rapport.sera fait. La lecture rapide qui vient de vous en être faite ne vous a laissé que de légères impressions. Une seconde lecture qui vous serait donnée par le comité de législation, lôrs de son rapport, serait encore insuffisante. Il faut donc, dans l'intérêt de, la discussion, que la lettre soit imprimée et distribuée afin que chaque membre de l'Assemblée soit à même de combattre les principes qui y sont relatés. :
      Locuteur: Carnot-Feuleins
      le jeune. Je demande l'impression de cette lettre. le jeune. Je demande l'impression de cette lettre.
      Locuteur: Carnot-Feuleins
      D'autres membres : Le renvoi au comité de législation !' D'autres membres : Le renvoi au comité de législation !'
      Locuteur: Ducos
      Il serait très dangereux de passer à l'Ordre du jour. Il peut y avoir dans les précédentes décisions de l'Assemblée, ou dans la lettre du roi, de graves erreurs; il faut qu'elles soient...
      ...'avenir. Je demande le renvoi au comité de lé^ gislation et l'impression de la lettré, afin qu'après avoir été bien...
      Il serait très dangereux de passer à l'Ordre du jour. Il peut y avoir dans les précédentes décisions de l'Assemblée, ou dans la lettre du roi, de graves erreurs; il faut qu'elles soient éclaircies pour qu'elles n'arrivent plus à l'avenir. Je demande le renvoi au comité de lé^ gislation et l'impression de la lettré, afin qu'après avoir été bien méditée, l'Assemblée puisse rendre une décision.
      Locuteur: Crestin
      (L'Assemblée décrète le renvoi de la lettre du roi au comité de législation.) (L'Assemblée décrète le renvoi de la lettre du roi au comité de législation.)
      Locuteur: Blanchon
      ...aut que tout le mondé la connaisse afin de pouvoir la discuter. Je demande que la lettre soit imprimée dès aujourd'hui ; ,ÏL faut que tout le mondé la connaisse afin de pouvoir la discuter.
      Locuteur: Couthon
      ...se. Puisque vous avez décrété le renvoi de la lettre au comité de législation, je crois ...e à la confiance que mérite votre décision, avant que l'on connaisse votre réponse. Puisque vous avez décrété le renvoi de la lettre au comité de législation, je crois
      Locuteur: Couthon
      Sarfaitement inutile de l'imprimer dès à présent. Sarfaitement inutile de l'imprimer dès à présent.
      Locuteur: Couthon
      ... la question préalable sur l'impression de la lettre, et je me borne au renvoi pur et simple au comité de législation. ... lettre, et c'est sur ce rapport que vous statuerez. Je demande, en conséquence, la question préalable sur l'impression de la lettre, et je me borne au renvoi pur et simple au comité de législation.
      Locuteur: Gérardin
      Je demande que l'impression de Je demande que l'impression de
      ...n; IV, chapitre III, porte que tous les actes de la correspondance du roi avec le Corps ...
      ...un ministre. Mais ce serait donner à la Constitution l'interprétation la plus contraire aux principes qui, en sont la base, que de conclure de cet article qu'aucune des fonctions ess...
      ...if, doivent nécessairement être l'objet de la correspondance personnelle du roi, a...
      ...ées dans cette classe, un défaut entier de responsabilité et une inaction absolue dans la marche de l'administration, toutes les fois qu'il plairait au roi de garder le silence. La Constitution, sans déterminer le cas où la correspon...
      ...essaire, a voulu seulement que tous lès actes de cette correspondance fussent contresign...
      « L'article 9, section; IV, chapitre III, porte que tous les actes de la correspondance du roi avec le Corps législatif, doivent être contresignés par un ministre. Mais ce serait donner à la Constitution l'interprétation la plus contraire aux principes qui, en sont la base, que de conclure de cet article qu'aucune des fonctions essentielles confiées au pouvoir exécutif, doivent nécessairement être l'objet de la correspondance personnelle du roi, avec le Corps législatif, parce qu'il en résulterait évidemment, pour toutes les fonctions qui seraient rangées dans cette classe, un défaut entier de responsabilité et une inaction absolue dans la marche de l'administration, toutes les fois qu'il plairait au roi de garder le silence. La Constitution, sans déterminer le cas où la correspondance personnelle du roi avec le Corps législatif serait nécessaire, a voulu seulement que tous lès actes de cette correspondance fussent contresignés par un ministre ; elle n'a pas été plus loin; je dois m'arrêter avec elje, pa...
      ...trême circonspection qu'exige l'intérêt de l'Etat. Ce serait s'en écarter d'une manière bien dangereuse, que de notifier au Corps législatif comme hostilités imminentes de simples doutes sur les dispositions d'u...
      ...la prévenir. Il suffit, en pareil cas,, de prendre les mesures de prévoyance qu'exige la sûreté extérieure du royaume, et c est au roi que la Constitution a exclusivement délégué ce soip importa...
      ... connaître les motifs. Je me conformerai toujours à cette disposition, avec l'extrême circonspection qu'exige l'intérêt de l'Etat. Ce serait s'en écarter d'une manière bien dangereuse, que de notifier au Corps législatif comme hostilités imminentes de simples doutes sur les dispositions d'une puissance étrangère. Cette notification inconsidérée, serait bien plus propre à déterminer une rupture qu'à la prévenir. Il suffit, en pareil cas,, de prendre les mesures de prévoyance qu'exige la sûreté extérieure du royaume, et c est au roi que la Constitution a exclusivement délégué ce soip important. (Chap. II, art. Ie*).
      ... différents armements et les mouvements de troupes que j'ai jugés nécessaires, ont...
      ...nés sur la simple demande des ministres de la guerre et de la marine, faite par mes ordres, parce qu'au terme de la Constitution, (chap. II, sect. IV, art. 7), -c'est s...
      ...nses ordinaires, mais il est impossible de ne point l'appliquer aux dépenses extra...
      ... la plus active et les fonds extraordinaires qu'ont exigés jusqu'à ce moment les différents armements et les mouvements de troupes que j'ai jugés nécessaires, ont toujours été ordonnés sur la simple demande des ministres de la guerre et de la marine, faite par mes ordres, parce qu'au terme de la Constitution, (chap. II, sect. IV, art. 7), -c'est sur l'aperçu des dépenses à faire dans leurs départements respectifs que le Corps législatif ; doit en ordonner les fonds. Cet article ne fait mention que des (dépenses ordinaires, mais il est impossible de ne point l'appliquer aux dépenses extraordinaires ae la même nature.
      « La Constitution ne me prescrivant pas une forme différe...
      ... la même responsabilité par l'article 5 de la même section; ce qui ne pourrait pas...
      « La Constitution ne me prescrivant pas une forme différente relativement à ces dépenses, les a nécessairement rangées dans la même classe, en leur assurant la même responsabilité par l'article 5 de la même section; ce qui ne pourrait pas être, si elles émanaient immédiatement du roi, au lieu d'être faites par ses mi...
      ... La paix est trop nécessaire au honneur de la France pour que je n'emploie pas. à ...
      ...ui pourront se concilier avec l'honneur de la nation.
      ...rai jamais dans le cas d'adresser une semblable proposition au Corps législatif. La paix est trop nécessaire au honneur de la France pour que je n'emploie pas. à la maintenir , tous fes moyens qui pourront se concilier avec l'honneur de la nation.
      constitués le droit de la changer dans son ensemble ni dans se... constitués le droit de la changer dans son ensemble ni dans ses parties.
      Et plus bas : * Par le roi : De Bertrand. » Et plus bas : * Par le roi : De Bertrand. »
      ...se font entendre dans la partie gauche, de rAssembléë.) (Des murmures se font entendre dans la partie gauche, de rAssembléë.)
      Sui sont les agents que la Constitution lui a onnés pour tous les actes purement exécutifs. Sui sont les agents que la Constitution lui a onnés pour tous les actes purement exécutifs.

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 335
      Locuteur: Gérardin
      ...stion préalable et décrète l'impression de la lettre du roi.) (L'Assemblée, consultée, rejette la question préalable et décrète l'impression de la lettre du roi.)
      Locuteur: Chabot
      (Cette motion n'a pas de suite.) (Cette motion n'a pas de suite.)
      Locuteur: Isnard
      ...e celle écrite hier en son nom au sujet de l'affaire Varnier;elle est ainsi conçue... , secrétaire.yoici une lettre du sieur Poupari Beaubourg qui désavoue celle écrite hier en son nom au sujet de l'affaire Varnier;elle est ainsi conçue :
      Locuteur: Isnard
      « On vient de m'apporter à reconnaître une prétendue ...
      ... le Président, lue à l'Assemblée par un de MM. les secrétaires, insérée dans le Mo...
      ...int du tout celle que j'ai eu l'honneur de vous adresser; elle est tronquée, altér...
      « On vient de m'apporter à reconnaître une prétendue lettre écrite par moi à vous, Monsieur le Président, lue à l'Assemblée par un de MM. les secrétaires, insérée dans le Moniteur et dans toutes les feuilles publiques, Cette lettre n'est point du tout celle que j'ai eu l'honneur de vous adresser; elle est tronquée, altérée en tous .sens, décomposée entièrement; et je proteste à la face des nations, ...
      Locuteur: Isnard
      « Je réclame, au nom tout ce quMl y a de plus sacré, comme citoyen français accu...
      ...- entendu par deux commissaires membres de l'Assemblée ; et je ypus supplie de lui manifester mon vœu. Le mépris est d...
      ...age. Eh quoi ! au règne dés lumières et de l'humanité, un citoyen désespéré en ser...
      ...aits? Le crime seui-a-t-il le privilège de fixer l'attention publique?...
      « Je réclame, au nom tout ce quMl y a de plus sacré, comme citoyen français accusé, mais non condamné, d'être - entendu par deux commissaires membres de l'Assemblée ; et je ypus supplie de lui manifester mon vœu. Le mépris est dur et la haine est cruelle dans ses jugements, Monsieur le Président; et comme l...
      ... plaît qu'autant qu'elle est odieuse, elle devient aussi oien rarement leur partage. Eh quoi ! au règne dés lumières et de l'humanité, un citoyen désespéré en serait donc réduit, pour venger la loi indignement outragée, à n'avoir plus que la liberté dans le choix des forfaits? Le crime seui-a-t-il le privilège de fixer l'attention publique?...
      Locuteur: Isnard
      ...qui demande à l'Assemblée la permission de se procurer les papiers publics; cette ... , secrétaire. Voici une lettre du sieur Varnier, qui demande à l'Assemblée la permission de se procurer les papiers publics; cette lettre ést ainsi conçue :
      Locuteur: Isnard
      ...tionale la lettre que j'ai eu l'honneur de vous écrire le 19, pour vous prier de me faire interroger. Mes sollicitations...
      ...qu'à ce jour, sans effet, permettez-moi de vous les renouveler. Le secret où suis ...
      ...ésident, un adoucissement? Le concierge de l'Abbaye refuse de me donner les papiers publics, je les a...
      ...piers publics m'ont appris que vous avez bien voulu communiquer à 1 Assemblée nationale la lettre que j'ai eu l'honneur de vous écrire le 19, pour vous prier de me faire interroger. Mes sollicitations étant restées jusqu'à ce jour, sans effet, permettez-moi de vous les renouveler. Le secret où suis toujours gardé me jette dans un désœuvrement que je ne puis plus soutenir. Ne pourrai-je pas espérer, Monsieur le Président, un adoucissement? Le concierge de l'Abbaye refuse de me donner les papiers publics, je les ai déjà demandés plusieurs fois sans avoir pu les obtenir. J'avais aussi sollicit...
      Locuteur: Isnard
      ...archives. (L'Assemblée décide le renvoi de ces deux let- Un membre : Je demande que ces deux lettres soient portées aux archives. (L'Assemblée décide le renvoi de ces deux let-
      Locuteur: Le Président
      ...r a la nomination du second procurateur de la nation. ... du jour vous appelle, Messieurs, dans vos bureaux, séance tenante, pour procéder a la nomination du second procurateur de la nation.
      Locuteur: Isnard
      , secrétaire. Voici une lettre de M. Amelot, ; commissaire du roi près la caisse -de Vextraordinaire, qui annonce un nouveau... , secrétaire. Voici une lettre de M. Amelot, ; commissaire du roi près la caisse -de Vextraordinaire, qui annonce un nouveau brûle-ment d'assignats; elle est ainsi conçue ;
      Locuteur: Guyton-Morveau
      Le comité de la Tréso-rie nationale, conformément au...
      ...cédé hier au tirage au sort des membres de ce comité qui doivent' sortir à la fin ...
      ... les bureaux pour procéder à l'élection de 6 membres qui doivent compléter ce comi...
      Le comité de la Tréso-rie nationale, conformément au règlement, a procédé hier au tirage au sort des membres de ce comité qui doivent' sortir à la fin du mois. Je propose en conséquence à l'Assemblée d'ordonner qu'on se retirera dans les bureaux pour procéder à l'élection de 6 membres qui doivent compléter ce comité.
      Locuteur: Guyton-Morveau
      Un membre : Je demande l'ajournement de cette motion jusqu'après le rapport des... Un membre : Je demande l'ajournement de cette motion jusqu'après le rapport des comités des finances sur leur nouvelle organisation.
      Locuteur: Guyton-Morveau
      (L'Assemblée ajourne la motion de Guyton-Morveau et décrète cependant que...
      ...continueront jusqu'à leur remplacement, de faire partie du comité de la Trésorerie nationale.)
      (L'Assemblée ajourne la motion de Guyton-Morveau et décrète cependant que les membres désignés par le sort pour sortir-, continueront jusqu'à leur remplacement, de faire partie du comité de la Trésorerie nationale.)
      Locuteur: Chabot
      J'appuie la motion de M. Albitte. J'appuie la motion de M. Albitte.
      Locuteur: Chabot
      Un de MM. les secrétaires, fait lecture de cette adresse : Un de MM. les secrétaires, fait lecture de cette adresse :
      ...ret contre les émigrants vous a couvert de gloire. Nous ne réclamons pas contre le veto apposé par le roi, puisque la Constitution permet à un seul homme de paralyser la volonté de 25 millions d'individus. (Murmures à dr...
      ... aient porté leur assentiment à une loi de circonstance, et qui alors n'aura plus d'objet par là même, il se charge de la responsabilité la plus terrible, et ...
      ...ouble se perpétue dans quelques parties de l'Empire, par les manœuvres ténébreuses de cette horde errante sur la rive
      « Votre décret contre les émigrants vous a couvert de gloire. Nous ne réclamons pas contre le veto apposé par le roi, puisque la Constitution permet à un seul homme de paralyser la volonté de 25 millions d'individus. (Murmures à droite. Applaudissements à gauche et dans les tribunes). Puisqu'il plaît au pouvoir exécutif d'attendre que 3 législatures consécutives aient porté leur assentiment à une loi de circonstance, et qui alors n'aura plus d'objet par là même, il se charge de la responsabilité la plus terrible, et il sera coupablê si le trouble se perpétue dans quelques parties de l'Empire, par les manœuvres ténébreuses de cette horde errante sur la rive
      « J'ai l'honneur de vous prévenir qu'il sera brûlé demain 10 millions sur les 40 millions de l'échange de 100 milions d'assignats de 5 livres; ce qui, joint aux 60 millions déjà brûlés, forme la somme de 70 millions. J'ai l'honneur de vous prévenir, en outre, que le brûlemé...
      ...ntrées sur les domaines nationaux, sera de 7 millions au lieu de 6 que portait ma lettre du 21 de ce mois, ce qui élèvera la totalité du ...
      « J'ai l'honneur de vous prévenir qu'il sera brûlé demain 10 millions sur les 40 millions de l'échange de 100 milions d'assignats de 5 livres; ce qui, joint aux 60 millions déjà brûlés, forme la somme de 70 millions. J'ai l'honneur de vous prévenir, en outre, que le brûlemént provenant des rentrées sur les domaines nationaux, sera de 7 millions au lieu de 6 que portait ma lettre du 21 de ce mois, ce qui élèvera la totalité du brûlement sur cet objet a 337 millions.
      Lettre des commissaires de la comptabilité qui font demander à l'A... Lettre des commissaires de la comptabilité qui font demander à l'Assemblée d'être admis pour présenter leurs hommages.

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 336
      Locuteur: Gossuin
      ...rité constituée, attaque ouvertement la Constitution. Les administrateurs des départements s...
      ...ratives, et cependant ils se sont mêlés de critiquer l'usage que le pouvoir exécutif a fait d'un droit qui lui est assuré par la Constitution. Je repousse la motion qui a été faite.
      Un membre : Cette adresse, émanée d'une autorité constituée, attaque ouvertement la Constitution. Les administrateurs des départements sont limités à des fonctions purement administratives, et cependant ils se sont mêlés de critiquer l'usage que le pouvoir exécutif a fait d'un droit qui lui est assuré par la Constitution. Je repousse la motion qui a été faite.
      Locuteur: Lecointre
      Je demande l'insertion de cette adresse au procès-verbal, avec me... Je demande l'insertion de cette adresse au procès-verbal, avec mention honorable.
      Locuteur: Thuriot
      Je demande l'impression de l'adresse et l'envoi d'une copie à m. D... Je demande l'impression de l'adresse et l'envoi d'une copie à m. Delessart.
      Locuteur: Jaucourt
      (1). Je demande l'impression de l'adresse parce qu'elle fixera très attentivement l'attention de la nation entière sur ses représentants...
      ...e moment-ci, ont plus besoin que jamais de toute la surveillance des bons citoyens, pour pouvoir se prémunir contre l'esprit de faction qui se développe, et contre cet...
      ...vrent astucieusement du masque imposant de l'intérêt public. (Applaudissements à d...
      (1). Je demande l'impression de l'adresse parce qu'elle fixera très attentivement l'attention de la nation entière sur ses représentants, qui, dans ce moment-ci, ont plus besoin que jamais de toute la surveillance des bons citoyens, pour pouvoir se prémunir contre l'esprit de faction qui se développe, et contre cet esprit d'intérêts particuliers qui se couvrent astucieusement du masque imposant de l'intérêt public. (Applaudissements à droite.)
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...mais je m'oppose à la mention honorable de l'adresse, ce serait ici le moment de déclarer publiquement quelles sont nos ... (2). J'appuie la demande d'impression, mais je m'oppose à la mention honorable de l'adresse, ce serait ici le moment de déclarer publiquement quelles sont nos opinions. Nous sommes placés au côté droit, il est vrai... (Murmures à gauche.) ...
      Locuteur: Merlin
      On n'entend que les professions de foi des hérétiques. Je demande que la d... On n'entend que les professions de foi des hérétiques. Je demande que la discussion soit fermée.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...l n'y a pas d'aristocrates dans le sein de l'Assemblée nationale. (Les murmures couvrent la voix de Vorateur.) ... nous sommes aussi patriotes que vous. Il est important que la France sache qu'il n'y a pas d'aristocrates dans le sein de l'Assemblée nationale. (Les murmures couvrent la voix de Vorateur.)
      Locuteur: Delacroix
      Si l'on entend la profession de foi de M. Dubayet, il faudra aussi entendre celles de tous les autres membres du côté droit. ...
      ...e Président. Laissez-moi établir l'état de la délibération. M. Lecointre a demandé l'insertion de l'adresse au procès-verbal avec mention...
      Si l'on entend la profession de foi de M. Dubayet, il faudra aussi entendre celles de tous les autres membres du côté droit. Je demande que la discussion soit fermée. (L'Assemblée, consultée, ferme la discussion.) M. le Président. Laissez-moi établir l'état de la délibération. M. Lecointre a demandé l'insertion de l'adresse au procès-verbal avec mention honorable. M. Thuriot a proposé l'impression. Ënfin, on a demandé la question p...
      Locuteur: Le Président
      ...oix la question préalable sur la motion de l'insertion de l'adresse au procès-verbal avec mention... Je mets aux voix la question préalable sur la motion de l'insertion de l'adresse au procès-verbal avec mention honorable.
      Locuteur: Le Président
      ...r Vélection du second grand procurateur de la nation. Sur 396 votants, M. Pellicot...
      ...uence, je le proclame grand procurateur de la nation.
      Voici le résultat du scrutin pour Vélection du second grand procurateur de la nation. Sur 396 votants, M. Pellicot a réuni 326 suffrages, ce qui lui donne la majorité absolue. En conséquence, je le proclame grand procurateur de la nation.
      « Votre sagesse vient de se signaler encore en adoptant des mesu...
      ...ne religion sainte, et au nom d'un Dieu de paix, aiguisent les poignards, appellen...
      ... le ferait présager, cest la circulaire de M. Delessart, en date du 31 octobre, et...
      ...es esprits, sur ce qui est relatif à la constitution civile* du clergé. Le motif de cette demande ne nous a pas paru problé...
      ...sont encore moins; car déjà le district de Blois nous prévient que, d'après la lettre du ministre, des émissaires se transportent de maison en maison pour y mendier des signatures, à l'effet de présenter une certaine masse d'individu...
      ...pirateurs. Mais si, après avoir refusé, de tarir la source du mal, le pouvoir exéc...
      ...e proclamation inconstitutionnelle, cet acte appellera votre sévérité.
      « Votre sagesse vient de se signaler encore en adoptant des mesures contre des séditieux qui, sous le masque d'une religion sainte, et au nom d'un Dieu de paix, aiguisent les poignards, appellent la guerre pour noyer leur patrie dans le sang. Ce décret sera-t-il encore. frappé du veto fatal? Ce qui nous le ferait présager, cest la circulaire de M. Delessart, en date du 31 octobre, et dont nousyous adressons copie collationnée, par laquelle, entre autres choses, il demande des renseignements particuliers sur les dispositions des esprits, sur ce qui est relatif à la constitution civile* du clergé. Le motif de cette demande ne nous a pas paru problématique : les effets qui doivent en résulter le sont encore moins; car déjà le district de Blois nous prévient que, d'après la lettre du ministre, des émissaires se transportent de maison en maison pour y mendier des signatures, à l'effet de présenter une certaine masse d'individus opposant au culte conformiste, et déjà sans doute ils calculent l'étendue des troubles qui pourraient seconder leurs desseins conspirateurs. Mais si, après avoir refusé, de tarir la source du mal, le pouvoir exécutif hasarde encore une proclamation inconstitutionnelle, cet acte appellera votre sévérité.
      « Le ministre de l'intérieur demande quelles sont parmi ...
      ...rs, nos dispositions inébranlables sont de seconder vos travaux par tous les efforts de notre zèle, d'observer et de faire chérir les décrets émanés de votre sagesse, d'allier toujours avec l...
      ... la fierté qui convient à des Français, de surveiller tous les ennemis du bien public, de déjouer leurs complots, de démasquer les traîtres, de faire pâlir les tyrans, de défendre la Constitution et la liberté ou de périr avec elle. « Nous sommes, etc.
      « Le ministre de l'intérieur demande quelles sont parmi nous les dispositions des esprits? Législateurs, nos dispositions inébranlables sont de seconder vos travaux par tous les efforts de notre zèle, d'observer et de faire chérir les décrets émanés de votre sagesse, d'allier toujours avec la soumission due à la loi, la fierté qui convient à des Français, de surveiller tous les ennemis du bien public, de déjouer leurs complots, de démasquer les traîtres, de faire pâlir les tyrans, de défendre la Constitution et la liberté ou de périr avec elle. « Nous sommes, etc.
      ...uvent choisir. Qu'on ne nous accuse pas de nourrir des défiances funestes : c'est ... ... sur la plupart des agents du pouvoir exécutif : insouciance ou perfidie, ils peuvent choisir. Qu'on ne nous accuse pas de nourrir des défiances funestes : c'est leur conduite qui les alimente; et nous dirons, avec un d'entre vous : que le ro...
      ...osant le conseil général du département de Loir-et-Cher. » « Signé : Les Administrateurs composant le conseil général du département de Loir-et-Cher. »

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 337
      Locuteur: Brissot de Warville
      ...us voulez donc enfin porter le flambeau de la discussion dans ce labyrinthe ténébr...
      ...et en se fiant aveuglément aux rapports de guides, que leur habileté ne devait pas...
      ...utres, et par conséquent c'est le moyen de maintenir le crédit
      Messieurs (l),vous voulez donc enfin porter le flambeau de la discussion dans ce labyrinthe ténébreux des finances, où jusqu'à présent l'on n'a marché qu'à tâtons, et en se fiant aveuglément aux rapports de guides, que leur habileté ne devait pas cependant soustraire à un examen rigoureux. Vous voulez voir par vous-mêmes ; c...
      ...iance au peuple, qui ne vous a pas délégué ses intérêts, pour les déléguer à d'autres, et par conséquent c'est le moyen de maintenir le crédit
      Locuteur: Brissot de Warville
      ... précédente était chargée, la nécessité de donner presque toute son attention à la reconstruction de la machine politique, a pu la forcer souvent à adopter de confiance les calculs et les opérations de ses comités de finances : mais malheur à nous, si ce s...
      ...ouvait aussi nous endormir! Cet abandon de confiance entraînerait une défiance uni...
      ...e mépris. Des législateurs qui adoptent de confiance, sont indignes de leur mission ; car adopter de confiance, c'est adopter aveuglément, l...
      ...r les yeux, lorsqu on a fait le serment de les tenir ouverts sur tout'; c'est prov...
      ...i n'avons plus qu'à préserver l'édifice de toute attaque, nous devons tout examine...
      ...us ferons mieux. La nation n'attend pas de nous des volumes de lois, mais de bonne loisr et de bonnes lois ne sont jamais l'ouvrage, ni de la précipitation, ni de la confiance aveugle. Ce peu de mots doit servir de réponse à nos détracteurs, qui, dans la disette de prétextes pour nous décrier, calomnient jusqu'à la sage lenteur de nos décisions.
      {rnblic. La pénible et délicate entreprise dont 'Assemblée précédente était chargée, la nécessité de donner presque toute son attention à la reconstruction de la machine politique, a pu la forcer souvent à adopter de confiance les calculs et les opérations de ses comités de finances : mais malheur à nous, si ce système imprudent, accueilli par la paresse, pouvait aussi nous endormir! Cet abandon de confiance entraînerait une défiance universelle, qui réfléchirait sur toutes nos opérations, et nous plongerait dans le mépris. Des législateurs qui adoptent de confiance, sont indignes de leur mission ; car adopter de confiance, c'est adopter aveuglément, lorsqu'on doit n'adopter que par conviction ; c'est fermer les yeux, lorsqu on a fait le serment de les tenir ouverts sur tout'; c'est provoquer les erreurs, les abus, les friponneries ; c'est s'exposer à laisser gaspiller l'argent, les sueurs, le sang du peuple. Nous devons, Messieurs, nous qui n'avons plus qu'à préserver l'édifice de toute attaque, nous devons tout examiner et très scrupuleusement. Nous ferons moins, je le sais, mais nous ferons mieux. La nation n'attend pas de nous des volumes de lois, mais de bonne loisr et de bonnes lois ne sont jamais l'ouvrage, ni de la précipitation, ni de la confiance aveugle. Ce peu de mots doit servir de réponse à nos détracteurs, qui, dans la disette de prétextes pour nous décrier, calomnient jusqu'à la sage lenteur de nos décisions.
      Locuteur: Brissot de Warville
      ...la chose publique souffre, ce n'est pas de cette lenteur, mais bien de la lenteur de l'exécution de vos lois et des obstacles, ou secrets, ...
      ...our méconnaître la source et les motifs de ces lenteurs et de ces obstacles ; il est trop juste pour ...
      Ah ! si la chose publique souffre, ce n'est pas de cette lenteur, mais bien de la lenteur de l'exécution de vos lois et des obstacles, ou secrets, ou manifestes qu'on élève contre elle; le peuple français est trop clairvoyant pour méconnaître la source et les motifs de ces lenteurs et de ces obstacles ; il est trop juste pour vous les imputer. (Applaudissements.)
      Locuteur: Brissot de Warville
      ...t jproposé le 1er novembre une création de 300 millions de nouveaux assignats de 5 livres, vous avez seulement ordonné une émission de 100 millions et ajourné les autres prop...
      ...ort à la présentation d'un plan général de finances.
      Vos divers comités vous ont jproposé le 1er novembre une création de 300 millions de nouveaux assignats de 5 livres, vous avez seulement ordonné une émission de 100 millions et ajourné les autres propositions, et surtout celle qui a rapport à la présentation d'un plan général de finances.
      Locuteur: Brissot de Warville
      Depuis vous avez admis à la barre un de ces hommes que les amis du patriotisme et de la prospérité publique regretteront toujours de ne pas voir dans le sein de cette assemblée, un de ces hommes qui, ayant consumé toute sa ... Depuis vous avez admis à la barre un de ces hommes que les amis du patriotisme et de la prospérité publique regretteront toujours de ne pas voir dans le sein de cette assemblée, un de ces hommes qui, ayant consumé toute sa vie dans
      ...nde que le comité militaire soit chargé de faire le rapport de l'affaire des soldats de Châteauvieux. Un membre : Je demande que le comité militaire soit chargé de faire le rapport de l'affaire des soldats de Châteauvieux.
      (L'Assemblée fixe l'ajournement de ce rapport à mardi prochain.) (L'Assemblée fixe l'ajournement de ce rapport à mardi prochain.)
      La discussion du projet de décret sur Vémission de nouveaux assignats est reprise. La discussion du projet de décret sur Vémission de nouveaux assignats est reprise.
      ... j'ose l'affirmer, est attaché le salut de l'Empire ; question conséquemment dont ... ...fixer votre attention; car M. Clavière élève une question importante à laquelle, j'ose l'affirmer, est attaché le salut de l'Empire ; question conséquemment dont la décision doit essentiellement précéder les propositions qui vous ont été soum...
      Il vous a prouvé que l'état de la dette exigible et contentieuse était, environné de ténèbres, que le produit des biens nati... Il vous a prouvé que l'état de la dette exigible et contentieuse était, environné de ténèbres, que le produit des biens nationaux, destiné à rembourser cette dette, devait être considéré comme incertain.
      ...au degré le plus favorable 1 estimation de ce produit, qu'en suivant les calculs de M. Montesquiou même, qu'en adoptant sa plus-value de 565 millions, on ne pouvait pas se flatter d'avoir plus de 100 millions au delà du total présumé par lui de la dette exigible et contentieuse ; car...
      ...é, comme pour mémoire, des expectatives de rentrées qui grossiront le Trésor natio...
      Il vous a prouvé qu'en portant au degré le plus favorable 1 estimation de ce produit, qu'en suivant les calculs de M. Montesquiou même, qu'en adoptant sa plus-value de 565 millions, on ne pouvait pas se flatter d'avoir plus de 100 millions au delà du total présumé par lui de la dette exigible et contentieuse ; car, s'il a laissé, comme pour mémoire, des expectatives de rentrées qui grossiront le Trésor national, il n'a pu nous promettre d'en avoir dévoilé toutes les charges.
      M. Clavière a tiré de ces faits incontestables la juste conséquence qu'il fallait dès à présent, et avant de jeter dans la circulation de nouveaux assignats, suspendre le payement de toute créance liquidée, jusqu'à ce que ... M. Clavière a tiré de ces faits incontestables la juste conséquence qu'il fallait dès à présent, et avant de jeter dans la circulation de nouveaux assignats, suspendre le payement de toute créance liquidée, jusqu'à ce que le total en fût parfaitement connu. (Murmures.)
      Ce syllogisme m'a paru de la dernière évidence et devoir guider v... Ce syllogisme m'a paru de la dernière évidence et devoir guider vos premiers pas.
      ...signat? la représentation d'une portion de biens nationaux. Car, enfin, qu'est-ce qu'un assignat? la représentation d'une portion de biens nationaux.
      ... représentent, il en résulte qu'à moins de vouloir discréditer les assignats, il ne faut pas en frapper au delà de la valeur des biens nationaux ; il en r... ... pour inspirer ae la confiance, être en nombre corrélatif avec les objets qu'ils représentent, il en résulte qu'à moins de vouloir discréditer les assignats, il ne faut pas en frapper au delà de la valeur des biens nationaux ; il en résulte qu'il faut connaître cette valeur. Premier point.
      ...ue si l'on ne fixe pas d'abord le total de cette dette, on s'expose à frapper des assignats au delà de la valeur des biens nationaux, ou à ces...
      ...s comme étrangers aux premières notions de l'ordre, de la justice et de la prudence.
      ...ivent servir successivement à rembourser la dette contentieuse, il en résulte, que si l'on ne fixe pas d'abord le total de cette dette, on s'expose à frapper des assignats au delà de la valeur des biens nationaux, ou à cesser tout à coup des remboursements, en montrant un épuisement qui nous dénoncerait à l'univers comme étrangers aux premières notions de l'ordre, de la justice et de la prudence.
      ...aux assignats le crédit qu'ils méritent de connaître : 1° le produit des biens nat...
      ...ls doivent représenter ; et 2° le total de la dette contentieuse qu ils doivent pa...
      Il importe donc, si l'on veut conserver aux assignats le crédit qu'ils méritent de connaître : 1° le produit des biens nationaux qu'ils doivent représenter ; et 2° le total de la dette contentieuse qu ils doivent payer.
      ...us sûre pour approcher le plus possible de la vérité. C'est une règle de trois qui détermine ses calculs, et cet...
      ... le remboursement dans le ciel. Partant de cette donnée, il a cru pouvoir conclure...
      ... le produit probable des biens nationaux, suivi la règle la plus simple et la plus sûre pour approcher le plus possible de la vérité. C'est une règle de trois qui détermine ses calculs, et cette règle repose sur une base assez naturelle. Il a supposé que les gens d'église...
      ...té partout la même dextérité pour s'emparer des meilleurs biens, en en proposant le remboursement dans le ciel. Partant de cette donnée, il a cru pouvoir conclure du connu à l'inconnu, juger des biens à estimer par ceux qui étaient déjà estim...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 338
      .... Montesquiou parvient à fixer le total de l'estimation des biens nationaux. Il en...
      ...probable, en élevant dans la proportion de 5 à 8 le produit de la vente par delà l'estimation ; et l'e...
      ...ès ces calculs qu'il présente un compte de recette, montant à 3,500 millions, pour...
      ...rtionnel aux 414 déjà connus, et c est en s'appuyant sur cette probabilité que M. Montesquiou parvient à fixer le total de l'estimation des biens nationaux. Il en fixe ensuite la valeur probable, en élevant dans la proportion de 5 à 8 le produit de la vente par delà l'estimation ; et l'expérience des ventes précédentes l'y autorise. C'est d'après ces calculs qu'il présente un compte de recette, montant à 3,500 millions, pour faire face à des remboursements qu'il élève à 3,400 millions.
      ...qui pourraientse manifester à la charge de nos finances, puisque son compte présente dans les biens nationaux 100 millions au delà de la dette, on peut, sans être accusé de démenti, croire que le gage des assigna...
      ...nécessaires ; on peut croire que l'état de nos finances est loin de ce désordre supposé par les ennemis de la Révolution.
      ..., pour faire face à toutes les omissions involontaires, et à tous les accidents qui pourraientse manifester à la charge de nos finances, puisque son compte présente dans les biens nationaux 100 millions au delà de la dette, on peut, sans être accusé de démenti, croire que le gage des assignats Tépondra toujours aux créations nécessaires ; on peut croire que l'état de nos finances est loin de ce désordre supposé par les ennemis de la Révolution.
      ...quelle que soit la justesse des calculs de M. Montesquiou et la bonté de ses bases présomptives, comme elles son...
      ...rder uniquement d'après elles le destin de l'Empire ; car ce destin est dans le sort de nos finances et de nos assignats. Sans doute, ses calculs ...
      ...ive des assignats ; il serait imprudent de continuer à les prodiguer à l'extinctio...
      Cependant, quelle que soit la justesse des calculs de M. Montesquiou et la bonté de ses bases présomptives, comme elles sont hypothétiques, on ne doit point hasarder uniquement d'après elles le destin de l'Empire ; car ce destin est dans le sort de nos finances et de nos assignats. Sans doute, ses calculs sont très propres à rassurer les esprits inquiets, à nous inspirer une grande confiance ; mais -il serait imprudent d'y assujettir aveuglément l'émission successive des assignats ; il serait imprudent de continuer à les prodiguer à l'extinction d'une dette encore plus inconnue que ne l'est le produit des biens nationaux.
      ... espérances que la nation avait conçues de lui, s'est attaché à décrier dans son o... ... autre côté les terreurs chimériques ou feintes d'un écrivain, qui démentant les espérances que la nation avait conçues de lui, s'est attaché à décrier dans son origine même la mesure des assignats, à laquelle la Révolution doit cependant son...
      ...ans des calculs fondés sur des ouï-dire de commis inconnus, sur des déclarations n...
      ...écrie les assignats au moment même, où, de son aveu, leur nombre est encore bien i...
      ...ne lui-même à leur hypothéqué, qui fixe de faux revenus, pour avoir un bas produit...
      ... et envenimé à un tableau vraisemblable de notre situation ?
      Eh! quelle confiance avoir dans des calculs fondés sur des ouï-dire de commis inconnus, sur des déclarations nécessairement inexactes, faites par des prêtres irrités, sur dés défalcations ex...
      ...es assignats, en soustrait des domaines considérables, qui en font partie, qui décrie les assignats au moment même, où, de son aveu, leur nombre est encore bien inférieur à la valeur qu'il donne lui-même à leur hypothéqué, qui fixe de faux revenus, pour avoir un bas produit du capital, qui, multipliant enfin les fausses estimations, les omissions et les mécomptes, ne substitue qu'un tableau faux et envenimé à un tableau vraisemblable de notre situation ?
      ...divers comités des finances 'à se hâter de les détruire, en présentant un tableau Sévère et de la valeur des biens nationaux et de la dette côù-tentieuse. ... d'autres doutes du public qui n'est pas encore éclairé, qu'il faut inviter les divers comités des finances 'à se hâter de les détruire, en présentant un tableau Sévère et de la valeur des biens nationaux et de la dette côù-tentieuse.
      ...u'ils vengeront la précédente Assemblée de toutes les calomnies qu'on a répandues contre elle, qu'ils la vengeront de cette accusation de n'avoir pas, par impuissance, voulu rendre de comptes, et, par crainte, permettre qu'... C'est ainsi qu'ils vengeront la précédente Assemblée de toutes les calomnies qu'on a répandues contre elle, qu'ils la vengeront de cette accusation de n'avoir pas, par impuissance, voulu rendre de comptes, et, par crainte, permettre qu'on examinât les comptes rendus par ses comités. Tous ses moments étaient comptés...
      bien public exigeait la clôture de ses séances, et lui commandait de ne pas les absorber dans une discussion que les ennemis de la Révolution, qui souillaient son sein... bien public exigeait la clôture de ses séances, et lui commandait de ne pas les absorber dans une discussion que les ennemis de la Révolution, qui souillaient son sein, auraient prolongée et empoisonnée pour égarer le peuple. Heureusement ce parti...
      ...t où vos comités vous mettront a portée de connaître et le total de la dette et le total des biens nationaux, devez-vous continuer de payer les liquidations ? devez-vous éme...
      ...s répéterai point les arguments, pleins de solidité, que M. Clavière vous a dévelo...
      Mais jusqu'à ce moment, Messieurs, jusqu'au moment où vos comités vous mettront a portée de connaître et le total de la dette et le total des biens nationaux, devez-vous continuer de payer les liquidations ? devez-vous émettre des assignats au fur et à mesure qu'on vous présente ces liquidations à acquitter? Non, Messieurs, je ne vous répéterai point les arguments, pleins de solidité, que M. Clavière vous a développés.
      ...e manière irrésistible que le bon ordre de vos finances, que la nécessité de maintenir le crédit des assignats, la n...
      ... envers tous les créanciers, exigeaient de les connaître toutes avant d'en payer u...
      Il me semble qu'il vous a démontré d'une manière irrésistible que le bon ordre de vos finances, que la nécessité de maintenir le crédit des assignats, la nécessité d'être juste envers tous les créanciers, exigeaient de les connaître toutes avant d'en payer une seule.
      ...uelques-uns, puisés dans la nature même de la liquidation, dans l'intérêt du peuple et de ses créanciers. A ces motifs, je me permettrai d'en ajouter quelques-uns, puisés dans la nature même de la liquidation, dans l'intérêt du peuple et de ses créanciers.
      La liquidation de la dette publique est le plus beau trait de la régénération politique d'un peuple q...
      ...t rien, ils gémissaient sous le joug ou de créanciers qui prêtaient à leurs tyrans...
      ...ang leur serait affermé, ou d'officiers de toute couleur, qui payaient aussi le droit de le pressurer. Les 20 millions d'hommes ...
      ...ulager leur misère, à diminuer la somme de leurs impôts? Non, c'est à payer les dettes de leurs tyrans, dettes que ce peuple n'av...
      ...a terreur, tantôt pour acheter, au prix de son sang et de sa misère, des triomphes qu'il ne pouva...
      ...e trône, consentirait-il jamais à payer de son sang les frais de la prison? Ce n'est pas, Messieurs, et il ne faut cesser de le répéter à ceux qui blâmeraient notre...
      ...es, pour y trouver où forger des titres de créances illégitimes. Non, l'homme du peuple n'a pas même de paperasses; il a fait la Révolution, et content de se voir libre, il en laisse les fruits ...
      La liquidation de la dette publique est le plus beau trait de la régénération politique d'un peuple qui redevient libre, et par le mot peuple, j'entends ici la partie pauvre au peup...
      ... la plus étrangère aux propriétés et aux capitaux. 20 millions d'hommes n'avaient rien, ils gémissaient sous le joug ou de créanciers qui prêtaient à leurs tyrans, sous la condition que son sang leur serait affermé, ou d'officiers de toute couleur, qui payaient aussi le droit de le pressurer. Les 20 millions d'hommes regagnent leur liberté, reconquièrent leurs biens. A quoi les emploient-ils? est-ce à soulager leur misère, à diminuer la somme de leurs impôts? Non, c'est à payer les dettes de leurs tyrans, dettes que ce peuple n'avait point contractées, dettes contractées, tantôt pour river ses fers et enchaîner sa langue par la terreur, tantôt pour acheter, au prix de son sang et de sa misère, des triomphes qu'il ne pouvait célébrer que par ses pleurs. Ici, je le demande aux détracteurs du peuple : un tyran qui remonterait sur le trône, consentirait-il jamais à payer de son sang les frais de la prison? Ce n'est pas, Messieurs, et il ne faut cesser de le répéter à ceux qui blâmeraient notre économie, notre marche mesurée et graduelle dans le payement des liquidations ; ce n'est pas l'homme du peuple qui va fouillant dans des paperasses centenaires, pour y trouver où forger des titres de créances illégitimes. Non, l'homme du peuple n'a pas même de paperasses; il a fait la Révolution, et content de se voir libre, il en laisse les fruits même à ceux qui la détestent.
      C'est, en effet, dans la liquidation de la dette contentieuse. que la contre-révolution a eu le plus de succès.t)n l'avait créée, cette liquida...
      ...vec laquelle on a remboursé les brevets de retenue, ces contrats odieux par lesque...
      ...ur qu'on lui retirait, vendait le droit de piller et de s'enrichir, dont il avait profondément
      C'est, en effet, dans la liquidation de la dette contentieuse. que la contre-révolution a eu le plus de succès.t)n l'avait créée, cette liquidation, pour la Révolution, elle a tourné contre eile ; on l'avait créée pour la j...
      ...'a profité qu'aux grands ou aux riches.Eh! peut-on excuser cette précipitation avec laquelle on a remboursé les brevets de retenue, ces contrats odieux par lesquels un homme vendait une faveur qu'on lui retirait, vendait le droit de piller et de s'enrichir, dont il avait profondément

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 339
      ...relle ne pouvait entendre? La stabilité de la Constitution était-elle essentiellement attachée à la précipitation de liquidations ténébreuses? devait-elle être renversee, si l'on n'eût pas remboursé de leurs brevets de retenue, de leurs offices, quelques courtisans dont...
      ...ce pas, au contraire, le plus sûr moyen de consolider la Constitution, que d'examiner scrupuleusement les réclamations et de respecter les deniers du peuple?
      ...mbre des calculs. Eh ! quelle urgence y avait-il donc à lui faire décréter ce qirelle ne pouvait entendre? La stabilité de la Constitution était-elle essentiellement attachée à la précipitation de liquidations ténébreuses? devait-elle être renversee, si l'on n'eût pas remboursé de leurs brevets de retenue, de leurs offices, quelques courtisans dont les forfanteries n'étaient que ridicules? N'était-ce pas, au contraire, le plus sûr moyen de consolider la Constitution, que d'examiner scrupuleusement les réclamations et de respecter les deniers du peuple?
      ...e, vendait à son successeur la facilité de s'en gorger à son tour:contrats contre lesquels la nation n'a cessé de réclamer, et dont les notables de 1617 avaient demandé la destruction par...
      ...ontrats ténébreux montaient à une somme de plus de 80 millions! Et ils appartenaient presque tous à des ennemis implacables de la Révolution ! (Applaudissements.)
      abusé ; contrats par lesquels un courtisan saturé du sang du peuple, vendait à son successeur la facilité de s'en gorger à son tour:contrats contre lesquels la nation n'a cessé de réclamer, et dont les notables de 1617 avaient demandé la destruction par une loi fondamentale ; et ces contrats ténébreux montaient à une somme de plus de 80 millions! Et ils appartenaient presque tous à des ennemis implacables de la Révolution ! (Applaudissements.)
      ... n'a-t-on pas senti qu'il était absurde de payer, aux dépens du peuple, cette simo...
      ... qu'il était impolitique, en la payant, de fournir des moyens à ceux qui ne soupir...
      ...-t-on pas vu dans ce payement, et celui de ces grands offices, dont le même motif ...
      ...orté la tendresse à leur égard au point de déclarer, par un décret particulier, qu...
      ...ayerait trois millions pour les brevets de retenue?
      Comment n'a-t-on pas senti qu'il était absurde de payer, aux dépens du peuple, cette simonie ministérielle; qu'il était impolitique, en la payant, de fournir des moyens à ceux qui ne soupiraient qu'après sa destruction? On voulait donc acheter, à tout prix, la paix ave...
      ... vu que cette faiblesse les rendait plus insolents, plus téméraires? Gomment n'a-t-on pas vu dans ce payement, et celui de ces grands offices, dont le même motif a dicté le remboursement, comment n'y a-t-on pas vu l'exportation infaillible d'...
      ...evait, à Worms ou à Bruxelles, servir au complot des réfugiés ? Comment a-t-on porté la tendresse à leur égard au point de déclarer, par un décret particulier, que, chaque mois, on payerait trois millions pour les brevets de retenue?
      Comment, au lieu de cette étrange sollicitude pour des liar...
      ...r rembourser promptement les créanciers de l'Etat, peu aisés, et qui ne réclamaient que de petites sommes, et pour ne pas rembours...
      Comment, au lieu de cette étrange sollicitude pour des liarpies qui, depuis 12 siècles, rongeaient la France, n'a-t-on pas, au contraire, établi des règles pour rembourser promptement les créanciers de l'Etat, peu aisés, et qui ne réclamaient que de petites sommes, et pour ne pas rembourser si lestement des créances énormes, et souvent illégitimes à nos plus cruels e...
      Comment, au mépris de toutes les règles de la justice, a-t-on entouré d'entraves l... Comment, au mépris de toutes les règles de la justice, a-t-on entouré d'entraves les créanciers populaires, tandis qu'on aplanissait la voie aux créances patricie...
      ...é éternel, composé, je veux le' croire, de patriotes intègres, mais que l'ennui, l...
      ...et qui prêtaient cependant la puissance de leur nom a des liquidations qu'ils n'av...
      Comment en abandonnait-on l'examen à un comité éternel, composé, je veux le' croire, de patriotes intègres, mais que l'ennui, l'impatience, d'autres devoirs, d autres affaires devaient distraire sans cesse, et qui prêtaient cependant la puissance de leur nom a des liquidations qu'ils n'avaient pas examinées et souvent même pas vues?
      Comment décrétait-on en masse, et de confiance, des sommes prodigieuses aprè...
      ...ue dis-je? un volume entier à la veille de la dissolution de l'Assemblée, a été décrété sur la montr...
      Comment décrétait-on en masse, et de confiance, des sommes prodigieuses après une lecture rapide des noms et des dates sans faire connaître les motifs, sans ouvrir, sans provoquer aucune discussion? Que dis-je? un volume entier à la veille de la dissolution de l'Assemblée, a été décrété sur la montre simple du volume.
      Oui, le cœur de tout bon patriote a saigné plus d'une f... Oui, le cœur de tout bon patriote a saigné plus d'une fois, en voyant ainsi dilapider dans l'obscurité les ressources d'un peuplé aussi...
      Je veux, par impossible, qu'il y ait eu de la sévérité dans les examens au comité....
      ...s yeux ; car le public aussi a le droit de suivre partout ses deniers. Toutes les ...
      ...ret qui ordonnait que tous les rapports de liquidations seraient imprimés et distr...
      Je veux, par impossible, qu'il y ait eu de la sévérité dans les examens au comité. La présomption était-elle suffisante pour prodiguer ainsi l'argent du peuple? n...
      ...'Assemblée vît aussi par ses propres yeux? je (Es plus, que le public vît par ses yeux ; car le public aussi a le droit de suivre partout ses deniers. Toutes les liquidations n'ont-elles pas été couvertes des plus profondes ténèbres, malgré le décret qui ordonnait que tous les rapports de liquidations seraient imprimés et distribués huitaine avant d'être mis à l'ordre du jour?
      ...vait-on plus à redouter les suggestions de la cupidité et les faiblesses de l'intérêt vivement tenté? Dans quelle p...
      ...de célérité dans le jugement des motifs de la liquidation ; lenteur dans la partie...
      ... lenteur dans la partie, qui, maîtresse de l'initiative, pouvait plus impunément p...
      ...nés ; célérité dans celle qui, accablée de trop de rapports à la fois, ne pouvait entendre...
      ...aient frapper les yeux, tout s'adoptait de confiance, soit aux degréspréliminaires...
      ...dant quelle partie méritait plus l'examen sévère du public? Dans quelle partie avait-on plus à redouter les suggestions de la cupidité et les faiblesses de l'intérêt vivement tenté? Dans quelle partie devait-on être plus en garde contre les jugements préparatoires du pouvoir...
      ...essein! On mettait une grande lenteur dans la liquidation préparatoire, une grande célérité dans le jugement des motifs de la liquidation ; lenteur dans la partie dont on payait les commis, célérité dans celle où l'on ne payait pas ; lenteur dans la partie, qui, maîtresse de l'initiative, pouvait plus impunément par les délais martyriser les infortunés ; célérité dans celle qui, accablée de trop de rapports à la fois, ne pouvait entendre personne ; lenteur dans la liquidation qui ne décidait pas, célérité dans celle...
      ... des préparations souvent suspectes. Et malgré toutes ces contradictions qui devaient frapper les yeux, tout s'adoptait de confiance, soit aux degréspréliminaires, soit au degré définitif!
      Ainsi l'agent supérieur de la liquidation, écrasé d'un énorme fardeau, adoptait de confiance le rapport de ses subalternes. Le comité estampait de confiance le rapport de liquidation, et 1 Assemblée sanctionnait le tout de confiance ; et 750 millions ont été ainsi liquidés dans un court espace de temps ! 660 millions en sont déjà payés ! combien de déprédations a pu causer une pareille c... Ainsi l'agent supérieur de la liquidation, écrasé d'un énorme fardeau, adoptait de confiance le rapport de ses subalternes. Le comité estampait de confiance le rapport de liquidation, et 1 Assemblée sanctionnait le tout de confiance ; et 750 millions ont été ainsi liquidés dans un court espace de temps ! 660 millions en sont déjà payés ! combien de déprédations a pu causer une pareille confiance, ou plutôt une pareille insouciance ?
      ...Mi Clavière vous a citée, cette créance de 1,500,000 livres, qui date presque du commencement de ce siècle, et où tout est scandaleux : ...
      ...nement et payement; comme il est facile de le démontrer, en lisant seulement les p...
      J'en atteste celle que Mi Clavière vous a citée, cette créance de 1,500,000 livres, qui date presque du commencement de ce siècle, et où tout est scandaleux : réclamation, liquidation, vérification, sanctionnement et payement; comme il est facile de le démontrer, en lisant seulement les pièces.
      Dans ce torrent de liquidations qui se précipitaient les unes sur les autres, précisément à l'époque de la solitude des séances, à peine a-t-on vu la résistance arrêter quelques-unes de ces créances que l'opinion publique avait'frappées de son anathème. Dans ce torrent de liquidations qui se précipitaient les unes sur les autres, précisément à l'époque de la solitude des séances, à peine a-t-on vu la résistance arrêter quelques-unes de ces créances que l'opinion publique avait'frappées de son anathème.
      Je le répète, ce fut un faux principe de générosité qui entraîna l'Assemblée nationale dans ce système de confiance. Entourée de débris, étonnée peut-être de tant de destructions, assiégée de plaintes, elle crut que la loyauté l'ob...
      ...t à se plaindre. Tel a même été l'excès de la complaisance, que des comptables ont reçu le prix de leurs charges sur un bref aperçu de leur situation envers le Trésor public,...
      Je le répète, ce fut un faux principe de générosité qui entraîna l'Assemblée nationale dans ce système de confiance. Entourée de débris, étonnée peut-être de tant de destructions, assiégée de plaintes, elle crut que la loyauté l'obligeait à rembourser promptement ceux qui avaient à se plaindre. Tel a même été l'excès de la complaisance, que des comptables ont reçu le prix de leurs charges sur un bref aperçu de leur situation envers le Trésor public, et en demeurant reliquataires.
      ...is qu'un décret défendait aux receveurs de deniers, d'en retenir aucun en compensation de finance, de leur charge, on leur remboursait cette ... Ainsi, tandis qu'un décret défendait aux receveurs de deniers, d'en retenir aucun en compensation de finance, de leur charge, on leur remboursait cette finance, sans retenir aucun denier ! tandis qu'on déployait tous les moyens poss...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 340
      ...r ce qui était légitimement dû était un acte de justice ; rembourser avec célérité et s...
      ... avec fidélité était donc le seul moyen de concilier l'intérêt des créanciers et c...
      Sans doute, rembourser ce qui était légitimement dû était un acte de justice ; rembourser avec célérité et sans examen, ce qui peut-être n'était pas légitimement dû, était une injustice envers le peuple. Examiner avec soin et payer avec fidélité était donc le seul moyen de concilier l'intérêt des créanciers et celui du peuple.
      Ainsi l'intérêt des créanciers de l'Etat, l'intérêt du peuple en général, le devoir de conserver la Constitution commandent impérieusement la suspension...
      ...es continuer sans connaître et la somme de la dette et la somme du produit des bie...
      ...e banqueroute, ou condamner le peuple à de nouveaux malheurs.
      Ainsi l'intérêt des créanciers de l'Etat, l'intérêt du peuple en général, le devoir de conserver la Constitution commandent impérieusement la suspension momentanée ou provisoire des liquidations. Vouloir les continuer sans connaître et la somme de la dette et la somme du produit des biens nationaux, c'est vouloir créer un nouveau déficit, exposer les créanciers arriérés à une banqueroute, ou condamner le peuple à de nouveaux malheurs.
      ...ndue, on laissait en paix les débiteurs de la nation ! elle n'en connaît encore, n... pour hâter des remboursements dont on ignorait l'étendue, on laissait en paix les débiteurs de la nation ! elle n'en connaît encore, ni le nombre, ni la somme — déplorable erreur ! funeste complaisance !
      ...ons du corps constituant et l'immensité de ses travaux ne lui permettaient pas de fixer ses regards sur la dette contenti...
      ...dale, puisqu'il ne pouvait que décréter de confiance, il devait abandonner a une l...
      Mais puisque la nature des fonctions du corps constituant et l'immensité de ses travaux ne lui permettaient pas de fixer ses regards sur la dette contentieuse, d'en parcourir le dédale, puisqu'il ne pouvait que décréter de confiance, il devait abandonner a une législature occupée ae travaux moins considérables une liquidation qu'il lui étai...
      Loin de nous l'idée de critiquer dans des intentions malignes (Murmures.) les travaux de nos Loin de nous l'idée de critiquer dans des intentions malignes (Murmures.) les travaux de nos
      ...né à ses plus cruels ennemis des moyens de lui nuire;si la célérité des liquidatio... ...été contractées, ni par lui, ni pour lui ; si la facilité des liquidations a donné à ses plus cruels ennemis des moyens de lui nuire;si la célérité des liquidations a fait glisser, parmi les créances légitimes, des créances qui ne le sont pas...
      ...ne feriez le bien qu'à demi. Qu'importe de suspendre, si en définitive vous devez encore sanctionner aveuglément une foule de créances inconnues? en arrêtant le paye... Car, Messieurs, en suspendant le payement des liquidations, vous ne feriez le bien qu'à demi. Qu'importe de suspendre, si en définitive vous devez encore sanctionner aveuglément une foule de créances inconnues? en arrêtant le payement des objets liquidés, il faut donc éclairer la vérification des objets à liq...
      ... du liquidateur; vérification du comité de liquidation ; jugement de l'Assemblée nationale. De ces trois degrés, deux seulement dépendent de vous. Le premier aussi aurait pu en dép... Toute liquidation parcourt trois degrés : examen du liquidateur; vérification du comité de liquidation ; jugement de l'Assemblée nationale. De ces trois degrés, deux seulement dépendent de vous. Le premier aussi aurait pu en dépendre^ si le corps constituant, au moment où il s'était saisi detousles pouvoirs...
      ...etenus dans la droiture, iais cet ordre de choses que le bon sens réclame, n'exist...
      ...orps législatif, et dès lors il n'olfre de prise'que par une vaine responsabilité,...
      ...être sévère dans les deux autres degrés de liquidation, qui sont sous votre influe...
      Sortés à la célérité et retenus dans la droiture, iais cet ordre de choses que le bon sens réclame, n'existe pas encore. Le liquidateur est indépendant, quant au choix, du Corps législatif, et dès lors il n'olfre de prise'que par une vaine responsabilité, facile à éluder. Et, dès lors, il en résulte un devoir impérieux, d'être sévère dans les deux autres degrés de liquidation, qui sont sous votre influence immédiate. Il en résulte la nécessité d'assujettir les liqui-
      dations à des principes inflexibles; de ne plus allouer des sommes énormes, pour des créances surannées, sur de simples certificats des agents du Tréso...
      ...tion, qu'iJ n'est pas à la connaissance de tel ministre ou administrateur, que tel...
      dations à des principes inflexibles; de ne plus allouer des sommes énormes, pour des créances surannées, sur de simples certificats des agents du Trésor public; certificats ou insignifiants ou jésuitiques. Car, Messieurs, le croirez-vous? sur une simple attestation, qu'iJ n'est pas à la connaissance de tel ministre ou administrateur, que telle somme ait été payée, on la liquide, comme si elle était légitimement due... I...
      ...été bien exécutée, et jamais il n'y eut de discussion, excepté sur deux ou trois réclamations. Lorsque les membres de cette assemblée auront sous les yeux le... ...Assemblée constituante avait bien décrété cette publicité; mais jamais elle n'a été bien exécutée, et jamais il n'y eut de discussion, excepté sur deux ou trois réclamations. Lorsque les membres de cette assemblée auront sous les yeux les notices des diverses créances liquidées ; lorsqu'à des époques fixes la lectur...
      ... somme qui aurait pu suffire ; beaucoup de créances resteraient en arrière ; et co...
      ...s cette triste pénurie, que les ennemis de la liberté ne manqueraient pas de tourner contre elle.
      ...uit des biens nationaux s'absorberait enfin, sans même nous laisser connaître la somme qui aurait pu suffire ; beaucoup de créances resteraient en arrière ; et comme il y aurait une injustice évidente à traiter ceux qui n'auraient pas eu le b...
      ...é-cèsseurs, il faudrait augmenter la charge des nouveaux impôts, et retomber dans cette triste pénurie, que les ennemis de la liberté ne manqueraient pas de tourner contre elle.
      Une foule de réponses se présente contre cette objec...
      ...n fixe le terme au moment où le montant de la dette et de la valeur des biens nationaux seront co...
      Une foule de réponses se présente contre cette objection, et d'abord je dois remarquer que la suspension ne durera pas longtemps, puisque j'en fixe le terme au moment où le montant de la dette et de la valeur des biens nationaux seront connus, et une année ne s'écoulera pas avant que l'un et l'autre puissent être fix...
      ...s en trois classes : 1° Les possesseurs de brevets de retenue des grands offices supprimés, des dîmes inféodées, de grandes commissions de finances; On peut distinguer tous ces créanciers en trois classes : 1° Les possesseurs de brevets de retenue des grands offices supprimés, des dîmes inféodées, de grandes commissions de finances;

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 341
      ...qui, jusqu'à présent, a éprouvé le plus de difficultés ; le créancier de 100 Livres sur une communauté, dans un ...
      ... à peine la moitié, et il est obligé ou de venir ou de charger quelqu'un à Paris pour recouvre...
      ...isés, qui attendent après leur remboursement... Et cependant c'est cette classe qui, jusqu'à présent, a éprouvé le plus de difficultés ; le créancier de 100 Livres sur une communauté, dans un département, en touchait à peine la moitié, et il est obligé ou de venir ou de charger quelqu'un à Paris pour recouvrer l'autre moitié, et là quel froid accueil lui était réservé ! car ce n'est pas ...
      ...t être maintenant payé, par préférence, de son capital ; c'est pour 1 homme au peu... ...à le désordre que nous devons réformer. C'est l'homme du peuple mal aisé qui doit être maintenant payé, par préférence, de son capital ; c'est pour 1 homme au peuple que nous réclamons l'exception à la suspension générale. C'est en faveur des...
      Sourrait-fl se plaindre de ce retard ? Le décret Sourrait-fl se plaindre de ce retard ? Le décret
      ...cette propriété contre une valeur égale de biens nationaux ? faveur injuste ; car ...
      ...a jamais la proportion des assignats et de ces biens. Mais enfin, cette faveur prouve combien l'on s'est occupé de favoriser les riches, tandis que, jusqu...
      ..., par exemple, on a fait un grand bruit de l'arriéré des bâtiments, partie dans la...
      ...reliquats, qui ne prouvent pas la dette de l'artisan? ni la justice qu'on veut lui...
      ...rent peut-être une spéculation nouvelle de dilapidation, sous le nom des artisans,...
      u 5 mars 1791 ne lui accorde-t-il pas la faveur d'échanger cette propriété contre une valeur égale de biens nationaux ? faveur injuste ; car pourquoi ne l'étendrait-on pas aux autres créanciers? faveur dangereuse, car, co...
      ...connaissances doivent s échanger contre les biens nationaux, ou l'on ne connaîtra jamais la proportion des assignats et de ces biens. Mais enfin, cette faveur prouve combien l'on s'est occupé de favoriser les riches, tandis que, jusqu'aux faveurs apparentes accordées aux artisans, tout était contre la nation. Car, par exemple, on a fait un grand bruit de l'arriéré des bâtiments, partie dans laquelle on produit aujourd'hui des piles énormes d'anciens reliquats, qui ne prouvent pas la dette de l'artisan? ni la justice qu'on veut lui rendre, mais qui couvrent peut-être une spéculation nouvelle de dilapidation, sous le nom des artisans, sur les deniers nationaux.
      ...sieurs, c'est pour défendrè ces deniers de l'invasion de ces réclamations surannées ; c'est pour...
      ...imes, que nous réclamons la suspension. De ce qu'il est nécessaire de mettre de l'ordre dans les remboursements, et de porter l'esprit de discernement de justice et d'humanité dans le classemen...
      ...moyen d'assurer leur remboursement, que de rejeter des mesures sages qui circonscr...
      ...ux recettes? diminuions-nous les moyens de payer, en nous tenant dans un tel rappo...
      ...désordre cesserait-il d'être une source de ruine et de pauvreté? Depuis quand, au contraire, l...
      Messieurs, c'est pour défendrè ces deniers de l'invasion de ces réclamations surannées ; c'est pour défendre des créanciers suspects, les créances légitimes, que nous réclamons la suspension. De ce qu'il est nécessaire de mettre de l'ordre dans les remboursements, et de porter l'esprit de discernement de justice et d'humanité dans le classement des créances, s'ensuit-il qu'on sera des malheureux? est-ce le moyen d'assurer leur remboursement, que de rejeter des mesures sages qui circonscrivent la dette et proportionnent leur remboursement aux recettes? diminuions-nous les moyens de payer, en nous tenant dans un tel rapport avec les liquidations que nous puissions obtenir le plus grand produit possible des domaines nationaux ? Enfin, depuis quand le désordre cesserait-il d'être une source de ruine et de pauvreté? Depuis quand, au contraire, l'ordre et la régularité ne seraient-ils plus une source d'économie, un agrandiss...
      Aurons-nous fait beaucoup pour le bien de ceux qui seront remboursés, si notre pr... Aurons-nous fait beaucoup pour le bien de ceux qui seront remboursés, si notre précipita-
      tion ne nous laisse plus de choix des mesures, dans le cas où viend... tion ne nous laisse plus de choix des mesures, dans le cas où viendrait à se déclarer un grand déficit?
      Il ne faut donc pas appréhender de faire des malheureux en suspendant actuellement les remboursements de la dette contentieuse ; mais il faut la...
      ...tement. La connaissance que chacun aura de son sort, dans un bon système de remboursement, peut seule dissiper tout...
      Il ne faut donc pas appréhender de faire des malheureux en suspendant actuellement les remboursements de la dette contentieuse ; mais il faut la liquider promptement. La connaissance que chacun aura de son sort, dans un bon système de remboursement, peut seule dissiper toutes les inquiétudes, tant des créanciers, que du public.
      ...ntenant entre le malaise très momentané de quelques milliers d'individus et le salut de l'Empire ? Car enfin, il est démontré q...
      ...abandonnait toujours à ces liquidations de confiance, ténébreuses, illimitées, les...
      ...le discrédit. Alors même ces créanciers de l'Etat qui ne seraient pas payés, ne se...
      Balancerions-nous maintenant entre le malaise très momentané de quelques milliers d'individus et le salut de l'Empire ? Car enfin, il est démontré que, si l'on s'abandonnait toujours à ces liquidations de confiance, ténébreuses, illimitées, les biens nationaux courraient le risque d'être promptement engloutis, la ressource...
      ...t tarie, et nous serions alors menacés ae toutes les calamités qui accompagnent le discrédit. Alors même ces créanciers de l'Etat qui ne seraient pas payés, ne seraient-ils pas frappés d'un malheur bien plus grand que celui d'une suspension m...
      ...5 millions d'hommes à quelques milliers de créanciers ; c'est préférer l'universal...
      ...honnêtes gens ; c'est conserver le gage de tous au lieu de le laisser dilapider par quelques-uns ;...
      ...ts liquidés, jusqu'à ce qu'on les connaisse tous, c est préférer momentanément 25 millions d'hommes à quelques milliers de créanciers ; c'est préférer l'universalité des créanciers à quelques créanciers favorisés; c'est déclarer avec succès la guerre aux fripons en faveur des honnêtes gens ; c'est conserver le gage de tous au lieu de le laisser dilapider par quelques-uns ; c'est sauver la nation d'un nouveau déficit.
      Combien donc sont éloignés de la vérité ceux qui prétendent assimiler...
      ...nqueroute, est une sauvegarde en faveur de la nation et contre la banqueroute.
      Combien donc sont éloignés de la vérité ceux qui prétendent assimiler cette suspension à une banqueroute 1 La suspension qu'on propose, loin donc d'être une banqueroute, est une sauvegarde en faveur de la nation et contre la banqueroute.
      ...rimés ; c'était pour les voler, au lieu de les mieux payer. Mais qui ordonnait cet...
      ..., et cette suspension n'est qu'un moyen de répandre la clarté la plus grande sur la situation de nos financés. On cherche à connaître l'...
      ...e recherche les intérêts ne cessent pas de courir au profit des créanciers dont le...
      ...à ses engagements? Est-ce y manquer que de s'éclairer pour mieux paver?
      ...anqueroute à lui-même. Ainsi, en 1614, on suspendit le payement des offices supprimés ; c'était pour les voler, au lieu de les mieux payer. Mais qui ordonnait cette suspension injuste? Le conseil d'une reine despote et dissipatrice. Ici, c'est une Assemblée nationale, et cette suspension n'est qu'un moyen de répandre la clarté la plus grande sur la situation de nos financés. On cherche à connaître l'inconnu, pour ne payer que ce qui doit être payé. Et, puisque dans cette recherche les intérêts ne cessent pas de courir au profit des créanciers dont les droits sont constatés, puisque la nation s'engage à payer les capitaux lorsque la totalité en sera connue, peut-on dire qu'elle manque à ses engagements? Est-ce y manquer que de s'éclairer pour mieux paver?
      ...ivie les Etats-Unis dans la liquidation de leur dette. Elle était immense, compliquée à l'excès, divisée en une foule de détails qui avaient dû se multiplier dans le cours d'une guerre désastreuse de 7 ans. Les commissaires délégués par le congrès ont bientôt eu terminé les comptes de chaque Etat. Le maximum de la dette a été connu, on l'a constituée... Telle est, Messieurs, la marche qu'ont suivie les Etats-Unis dans la liquidation de leur dette. Elle était immense, compliquée à l'excès, divisée en une foule de détails qui avaient dû se multiplier dans le cours d'une guerre désastreuse de 7 ans. Les commissaires délégués par le congrès ont bientôt eu terminé les comptes de chaque Etat. Le maximum de la dette a été connu, on l'a constituée ; depuis, les intérêts en étant bien placés, elle est montée jusqu'au pair, apr...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 342
      Que de motifs s'élèvent de tous les côtés pour économiser religieu...
      ...distribuer avec intelligence le produit de nos biens nationaux, pour ne pas l'engl...
      ...uidations imprudentes ! — G est le gage de notre sécurité, si le déficit entre la dépense et la recette, frappe encore l'année 1793. — C'est le gage de nos consolations, si nous devons éprouv...
      ...possessions lointaines. — C'est le gage de nos succès, si nous devons être attaqués par des ennemis dont la faiblesse de notre ministère a jusqu'à ce iour enhar...
      Que de motifs s'élèvent de tous les côtés pour économiser religieusement, et distribuer avec intelligence le produit de nos biens nationaux, pour ne pas l'engloutir dans des liquidations imprudentes ! — G est le gage de notre sécurité, si le déficit entre la dépense et la recette, frappe encore l'année 1793. — C'est le gage de nos consolations, si nous devons éprouver des malheurs dans nos possessions lointaines. — C'est le gage de nos succès, si nous devons être attaqués par des ennemis dont la faiblesse de notre ministère a jusqu'à ce iour enhardi les efforts. — C'est le pain ae nos frères indigents, jusqu'à ce que nous ayo...
      ...nc, à plus forte raison, nous pardonner de prendre des précautions pour connaître ...
      ...ée dans l'obscurité par un longue série de désordres.
      ...pital, les créanciers liquidés auront une obligation portant intérêt. On doit donc, à plus forte raison, nous pardonner de prendre des précautions pour connaître eette dette, formée dans l'obscurité par un longue série de désordres.
      ...ée ne peut être nuisible aux créanciers de l'Etat : Je crois donc vous avoir démontré que cette suspension momentanée ne peut être nuisible aux créanciers de l'Etat :
      ...elle ne frappera pas sur les créanciers de sommes au-dessous de 3,000 livres ; 2° Parce qu'elle ne frappera pas sur les créanciers de sommes au-dessous de 3,000 livres ;
      ...sieurs, une pareille mesure ne trouvera de contradicteurs que parmi les hommes qui ont spéculé sur les embarras de notre Révolution, sur la difficulté de distinguer dans les chaos les dettes il...
      ...ute. Le peuplé doit apprendre la valeur de ce langage. Ce sont des voleurs qui se ...
      ...n éclairé les chemins, qu'on les garnit de gendarmerie. (Applaudissements.)
      J'ose le prédire, Messieurs, une pareille mesure ne trouvera de contradicteurs que parmi les hommes qui ont spéculé sur les embarras de notre Révolution, sur la difficulté de distinguer dans les chaos les dettes illégitimes des légitimes, sur l'assurance ou sur les faiblesses des liquidateurs,...
      ...richissent des désordres et des turpitudes, crieront à l'anathème, à la banqueroute. Le peuplé doit apprendre la valeur de ce langage. Ce sont des voleurs qui se plaignent qu'on perce les forêts, qu'on éclairé les chemins, qu'on les garnit de gendarmerie. (Applaudissements.)
      ...honnêtes et patriotes se garderont bien de tenir un pareil langage : gémissant sur...
      ...dentes liquidations, ils s'applaudiront de voir mettre enfin lin terme au briganda...
      Les créanciers honnêtes et patriotes se garderont bien de tenir un pareil langage : gémissant sur la précipitation des précédentes liquidations, ils s'applaudiront de voir mettre enfin lin terme au brigandage des réclamations surannées.
      Ils se féliciteront de ne plus voir ces jours de deuil où des dettes déshonorées, même c... Ils se féliciteront de ne plus voir ces jours de deuil où des dettes déshonorées, même chez les agioteurs, rèjetées depuis un siècle par les ministres même les plus cor...
      Messieurs, si le règne de la sévérité ne venait pas enfin et n'ac...
      ...us verriez bientôt reparaître les temps de la république romaine où les dissipateu...
      ... où un Lentulus Sura présentait le gras de sa jambe en payement des sommes énormes...
      Messieurs, si le règne de la sévérité ne venait pas enfin et n'accompagnait pas notre régénération, vous verriez bientôt reparaître les temps de la république romaine où les dissipateurs interrogés sur leurs déprédations, s'en vantaient eux-mêmes en plein sénat, où un Lentulus Sura présentait le gras de sa jambe en payement des sommes énormes qu'il avait volées. Un peuple libre doit être sévère, parce qu'il veut toujours...
      ...encore acquis la certitude que le total de nos besoins en assignats, pour faire fa...
      ...t extraordinaires. ne montera pas àplus de 1,100 millions. Car, Messieurs, malgré ...
      ...pour nos dépenses et pour nos liquidations ? dans un moment où nous n'avons pas encore acquis la certitude que le total de nos besoins en assignats, pour faire face à nos dépenses ordinaires et extraordinaires. ne montera pas àplus de 1,100 millions. Car, Messieurs, malgré la bonne volonté du peuple, si cruellement calomnié, le système des impositions ...
      ...que nous serons complètement au pair en 1793. bien prouvé, quoi qu'en dise M. Montesquiou, que nous serons complètement au pair en 1793.
      ...rdinaires, en nous privant d'une partie de leur produit fiscal, en haussant nos de...
      ...n moment ou des menaces, des agressions de la part des pirates et des petits princ...
      ...edoutables, qui cachent leur haine sous de fausses démonstrations amicales; dans un moment, dis-ie, où tant de circonstances réunies nous font la loi de prendre une attitude redoutable, mais coûteuse, et qui peut absorber une partie de nos ressources; dans un moment, enfin, ...
      ...nte agonie des tombeaux appelés maisons de force, où par conséquent elle doit se ménager de grandes ressources pour bannir cette lèpre de son sein. Eh ! combien elles lui devien...
      ...élever, pour maintenir le vaste édifice de l'éducation nationale !
      ...oment où le volcan qui semble menacer nos îles, nous force à des dépenses extraordinaires, en nous privant d'une partie de leur produit fiscal, en haussant nos denrées ; dans un moment ou des menaces, des agressions de la part des pirates et des petits princes, et des rebelles excités, ou par l'impunité que vous avez si sagement voulu réprimer, ou par des puissances plus redoutables, qui cachent leur haine sous de fausses démonstrations amicales; dans un moment, dis-ie, où tant de circonstances réunies nous font la loi de prendre une attitude redoutable, mais coûteuse, et qui peut absorber une partie de nos ressources; dans un moment, enfin, où devenue libre, une grande nation ne peut condamner, comme sous le régime barb...
      ...res que le sort a fait naître indigents, à l'inanition, a la longue et désespérante agonie des tombeaux appelés maisons de force, où par conséquent elle doit se ménager de grandes ressources pour bannir cette lèpre de son sein. Eh ! combien elles lui deviennent encore nécessaires pour élever, pour maintenir le vaste édifice de l'éducation nationale !
      ...urs, qu'à cette condition indispensable de la suppression momentanée du payement d...
      ...ue vous pourrez tenir la promesse faite de n'en plus émettre pendant votre session...
      ...oblique trop favorisée par l'indulgence de la précédente Assemblée, n'annonce jama...
      ... les remplir, pour ne pas laisser celui de délibérer. — Crest alors que vos assign...
      ..., en les voyant s'écouler, la nécessité de presser le recouvrement des impôts.
      Ce n'est. Messieurs, qu'à cette condition indispensable de la suppression momentanée du payement des liquidations, que vous devez consentir à l'émission successive des 200 millions d'assignats proposés par votre comité. C'est alors que vous pourrez tenir la promesse faite de n'en plus émettre pendant votre session, promesse imprudente et bientôt violée, si les payements des objets liquidés de...
      ... pas harcelés chaque mois par les demandes d'une caisse, qui, suivant la marche oblique trop favorisée par l'indulgence de la précédente Assemblée, n'annonce jamais des besoins qu'au moment où il faut les remplir, pour ne pas laisser celui de délibérer. — Crest alors que vos assignats ne servant plus qu'à combler le vide des recettes, vous sentirez plus fortement, en les voyant s'écouler, la nécessité de presser le recouvrement des impôts.
      ... après vous avoir démontré la nécessité de suspendre le payement de liquidations. Me permettrez-vous d'ajouter de courtes réflexions sur une autre mesure... Je devrais m'arrêter ici après vous avoir démontré la nécessité de suspendre le payement de liquidations. Me permettrez-vous d'ajouter de courtes réflexions sur une autre mesure très pressante que vous a présentée M. Clavière ?
      11 vous a proposé de créer des assignats de 10 sous, et c est une autre mesure que ... 11 vous a proposé de créer des assignats de 10 sous, et c est une autre mesure que vous devez

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 343
      ...vez, Messieurs, inspirér une haute idée de vos opérations et à la France et aux na...
      ...dre et la clarté dans vos finances, et, de l'autre, une inébranlable fermeté dans ...
      ...omités des finances doivent s'empresser de mettre sous vos yeux le tableau général de votre situation et les moyens de 1 améliorer. Ainsi l'on doit vous présenter un bilan exact que n'altère point l'esprit de parti ou la nécessité de masquer des déprédations révoltantes ; un autre doit vous indiquer la manière de réformer une comptabilité dont la défec...
      ...ions qui doivent ou sauver ou perdre la Constitution, qui servent de prétexte à la calomnie, et peuvent servir de cause aux agitations, et dont il importe de reconsidérer les bases, de rectifier peut-être les applications ; ...
      ... tiennent trop encore des fausses idées de rancien régime. L'agrégat de ces lumières vous conduira bientôt à ce...
      ...e cette économie sera le vrai fondement de votre force extérieure, de votre crédit et de la sécurité de tous vos créanciers.
      Vous devez, Messieurs, inspirér une haute idée de vos opérations et à la France et aux nations /étrangères, et vous ne l'inspirerez qu'en portant, d'un côté, l'ordre et la clarté dans vos finances, et, de l'autre, une inébranlable fermeté dans Vos relations extérieures. Mais pour porter cette clarté partout, vos divers comités des finances doivent s'empresser de mettre sous vos yeux le tableau général de votre situation et les moyens de 1 améliorer. Ainsi l'on doit vous présenter un bilan exact que n'altère point l'esprit de parti ou la nécessité de masquer des déprédations révoltantes ; un autre doit vous indiquer la manière de réformer une comptabilité dont la défectuosité ne doit point surprendre, quand on se rappelle la tactique qui l'a fait décréter ; un troisième doit vous éclairer sur ces contributions qui doivent ou sauver ou perdre la Constitution, qui servent de prétexte à la calomnie, et peuvent servir de cause aux agitations, et dont il importe de reconsidérer les bases, de rectifier peut-être les applications ; un autre enfin, doit porter la lumière la plus vive et la plus salutaire sur vos dépenses, qui tiennent trop encore des fausses idées de rancien régime. L'agrégat de ces lumières vous conduira bientôt à cette économie qui en est le principal but, auquel vous devez tendre, parce que cette économie sera le vrai fondement de votre force extérieure, de votre crédit et de la sécurité de tous vos créanciers.
      vous empresser de consacrer. Il faut regretter profondéme...
      ...s et cette mesure feront encore justice de tous ces établissements fondés sur la d...
      ...é est inquiétante, dont un seul, frappé de discrédit par quelque accident, pourrai...
      ...atastrophe générale. Ayez des assignats de petites sommes de 10, de 20, de 30 sous; et les billets, cédant à la su...
      vous empresser de consacrer. Il faut regretter profondément que l'Assemblée constituante né l'ait pas adoptée dès lé premier moment qu'el...
      ...s des patriotes, dont l'oeil clairvoyant anticipait la pénurie actuelle. Le temps et cette mesure feront encore justice de tous ces établissements fondés sur la disette des petits assignats nationaux, établissements qui n'ont pas ae bases solides, dont la multiplicité est inquiétante, dont un seul, frappé de discrédit par quelque accident, pourrait entraîner une catastrophe générale. Ayez des assignats de petites sommes de 10, de 20, de 30 sous; et les billets, cédant à la supériorité des assignats nationaux, rentreront bientôt dans le néant, d'où jamais...
      ...nt la monnaie du peuple; c'est le moyen de lui éviter l'échange contre le numérair...
      ...aissances pour se reconnaître au milieu de la bigarrure des billets ; il lui faut ...
      ...te à toutes les chances des marchés, et de besoins ; assignat modique, et par cela...
      ...du contrefacteur, qui exige le concours de tant de mains, et de mains habiles, ne peut s'exercer que sur de gros assignats de forte somme.
      Ces petits assignats sont la monnaie du peuple; c'est le moyen de lui éviter l'échange contre le numéraire, l'impôt sur l'échange, et les sollicitudes. Le peuple n'a ni le loisir ni les connaissances pour se reconnaître au milieu de la bigarrure des billets ; il lui faut un assignat simple, uniforme, modique, qui, par sa valeur, se prête à toutes les chances des marchés, et de besoins ; assignat modique, et par cela se prêtant difficilement à la contrefaçon ; car l'art perfide du contrefacteur, qui exige le concours de tant de mains, et de mains habiles, ne peut s'exercer que sur de gros assignats de forte somme.
      C'est donc de l'assignat de 10 et 20 sols que votre comité doit mai...
      ...ment, soit en multipliant les fabriques de papier, et en ne se bornant pas à celle...
      ..., ou que la contrefaçon frappe les yeux de l'homme le moins instruit ; et ce doubl...
      ...areil type sera le plus sûr préservatif de la contrefaçon, le plus sûr garant de la tranquillité du peuple ; car c'est de lui, surtout, qu'il faut s'occuper à présent. Mettons-le donc à 1 abri? et de cet agiotage qui a renchéri ces petits billets pour lui jusqu'à 8 et 9 0/0, et de ces inquiétudes qui viennent encore le ...
      C'est donc de l'assignat de 10 et 20 sols que votre comité doit maintenant s'occuper par prédilection; tous ses soins doivent tendre à les multiplier très rapidement, soit en multipliant les fabriques de papier, et en ne se bornant pas à celles qu'une faveur, peut-être injuste, a fait préférer, soit en écartant les abus s...
      ...ir ces petits assignats d'une empreinte telle que l'art ne puisse la contrefaire, ou que la contrefaçon frappe les yeux de l'homme le moins instruit ; et ce double problème est loin d'être insoluble, et il sera résolu, si l'on ne veut pas toujours dedaigner les découvertes les plus simples. Un pareil type sera le plus sûr préservatif de la contrefaçon, le plus sûr garant de la tranquillité du peuple ; car c'est de lui, surtout, qu'il faut s'occuper à présent. Mettons-le donc à 1 abri? et de cet agiotage qui a renchéri ces petits billets pour lui jusqu'à 8 et 9 0/0, et de ces inquiétudes qui viennent encore le tourmenter, lorsqu'il a payé le tribut à l'agiotage.
      ...français est si confiant! il offre tant de ressources pour ces opérations qui ont besoin de la confiance! voyez les billets de caisse patriotique, ces billets qui ne portent pas le sceau de la nation, faciliter les échanges au se...
      ...s campagnes éloignées à 20 ou 30 lieues de Paris, reçus sans difficulté par ceux m...
      Le peuple français est si confiant! il offre tant de ressources pour ces opérations qui ont besoin de la confiance! voyez les billets de caisse patriotique, ces billets qui ne portent pas le sceau de la nation, faciliter les échanges au sein même des campagnes éloignées à 20 ou 30 lieues de Paris, reçus sans difficulté par ceux mêmes qui
      ...e bien que le peuple français est digne de la liberté! caria droiture d intention, qui repousse jusqu'au • soupçon,! est l'arme de la liberté (Applaudissements), et comme...
      ...partient qu'à eux, la mine intarissable de la confiance publique î
      ...l trésor que cette simplicité, que cette confiance! Comme cette simplicité'prouve bien que le peuple français est digne de la liberté! caria droiture d intention, qui repousse jusqu'au • soupçon,! est l'arme de la liberté (Applaudissements), et comme avec cette confiance on peut facilement suppléer au numéraire métallique, qui, ...
      ... libres doivent chercher à diminuer le besoin, en exploitant cette mine qui n'appartient qu'à eux, la mine intarissable de la confiance publique î
      ... dans la pratique des finances, le soin de vous indiquer des moyens d'exécuter, de descendre dans ces détails qui m'échapp...
      ...que c'est à elle que j'attache le salut de nos finances, et par conséquent le salut de l'Etat, i
      Je laisse, Messieurs, à des hommes plus habiles, plus exercés que moi dans la pratique des finances, le soin de vous indiquer des moyens d'exécuter, de descendre dans ces détails qui m'échappent. J'ai dû me borner à vous présenter des vues générales sur la nécessité d'adopter l'indispensable suspension que vous a proposée M. Clavière, parce que c'est à elle que j'attache le salut de nos finances, et par conséquent le salut de l'Etat, i
      ...d'un peuple libre est dans le bon ordre de ses finances, dans l'économie de ses dépenses, dans le payement et à jour fixe de ses rentes, dont la mesquinerie ou une ...
      ...ère prolonge encore, malgré l'abondance de nos assignats, la lenteur ignominieuse....
      ...t la splendeur pour un élément nécessaire d'un gouvernement libre. La splendeur d'un peuple libre est dans le bon ordre de ses finances, dans l'économie de ses dépenses, dans le payement et à jour fixe de ses rentes, dont la mesquinerie ou une infidélité meurtrière prolonge encore, malgré l'abondance de nos assignats, la lenteur ignominieuse. Car ces lettres stationnaires accusent la misère secrète et tuent le crédit.
      ... indépendant, et surtout dans l'aisance de chaque individu. L'habit de drap qui couvre le campagnard ou l'arti... ...encore dans la multiplication des manufactures, dans la prospérité d'un commerce indépendant, et surtout dans l'aisance de chaque individu. L'habit de drap qui couvre le campagnard ou l'artisan, même les jours ouvrables, prouve plus la splendeur d'un pays, que les riche...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 344
      ...censure impitoyable sur ^administration de vos finances, lorsque les agents partic...
      ...une plus grande dépendance du peuple ou de ses représentants, par un mode que la Constitution laisse à votre décision ; lorsque pas un écu ne sortira de votre Trésor, qu'il ne soit facile de le suivre, par toutes les filières, jus...
      ...lorsque vos ministres seront environnés de tant delumières, que la dilapidation deviendra impossible ; lorsqu'ils seront forcés de vous rendre compte, jusque dans les plus petits détails, de leurs dépenses annuelles, ce qu'ils aur...
      ...écies d'après l'immortelle renonciation de la France aux conquêtes et aux tracasse...
      ...vous aurez supprimé cet article honteux de dépenses secrètes, qui ne peut alimente...
      ...n des écrivains si propre à l'enchaîner de nouveau ; lorsqu'enfin, rappelant sans ...
      ...tres à leur devoir, vous les empêcherez de porter atteinte à la Constitution et de censurer la législature, dans des procl...
      ...e protégera plus les coupables, au lieu de les punir—
      Ces heureux jours arriveront, Messieurs, lorsque vous exercerez une censure impitoyable sur ^administration de vos finances, lorsque les agents particuliers du Trésor national seront ramenés à une plus grande dépendance du peuple ou de ses représentants, par un mode que la Constitution laisse à votre décision ; lorsque pas un écu ne sortira de votre Trésor, qu'il ne soit facile de le suivre, par toutes les filières, jusqu'à sa destination; lorsque vos ministres seront environnés de tant delumières, que la dilapidation deviendra impossible ; lorsqu'ils seront forcés de vous rendre compte, jusque dans les plus petits détails, de leurs dépenses annuelles, ce qu'ils auraient déjà dû faire aux termes des décrets, ce qu'ils n'ont pas encore fait ; lo...
      ...ue vous aurez réduit ces 6 millions prodigués à des affaires étrangères, si rétrécies d'après l'immortelle renonciation de la France aux conquêtes et aux tracasseries diplomatiques; lorsque vous aurez supprimé cet article honteux de dépenses secrètes, qui ne peut alimenter qu'un espionnage indigne a'un peuple libre, ou que la corruption des écrivains si propre à l'enchaîner de nouveau ; lorsqu'enfin, rappelant sans cesse les ministres à leur devoir, vous les empêcherez de porter atteinte à la Constitution et de censurer la législature, dans des proclamations inconstitutionnelles (Applaudissements) ; lorsque leur responsabilité, qui n'est qu'un vain mot, sera fixée par vous, et ne protégera plus les coupables, au lieu de les punir—
      jours ailleurs des milliers de cabanes misérables. jours ailleurs des milliers de cabanes misérables.
      ...bilité réelle, efficace, voilà le moyen de rendre le pouvoir exécutif populaire, e... Messieurs, une responsabilité réelle, efficace, voilà le moyen de rendre le pouvoir exécutif populaire, et d'unir à jamais les deux pouvoirs.
      ...nt partout le poison lent; et le secret de sa conservation est dans ces deux mots ...
      ...tre situation est précisément l'inverse de cet axiome. Notre gouvernement est trop...
      ...us n'aurons eu que l'inquiétant frisson de la liberté. Heureusement, ce déplacemen...
      ...uvent être le résultat a'un bon système de finance populaire, et son exécution est...
      ...llicitent votre zèle, si vous voulez maintenir votre liberté. Les finances en sont partout le poison lent; et le secret de sa conservation est dans ces deux mots : gouvernement pauvre et citoyens aisés. (Applaudissements.) Or, notre situation est précisément l'inverse de cet axiome. Notre gouvernement est trop riche, et le peuple est trop peu aisé. Si donc nous ne parvenons pas à déplacer, à diviser insensiblement la richesse, nous n'aurons eu que l'inquiétant frisson de la liberté. Heureusement, ce déplacement, cette division peuvent être le résultat a'un bon système de finance populaire, et son exécution est dans votre pouvoir.
      Voici le projet de décret : Voici le projet de décret :
      ...re des finances nationales et la sûreté de tous les créanciers de dettes exigibles et contentieuses, de connaître et fixer le total de ces dettes avant de continuer à les acquitter sur le produi... ...Assemblée nationale, considérant qu'il est essentiel et indispensable pour l'ordre des finances nationales et la sûreté de tous les créanciers de dettes exigibles et contentieuses, de connaître et fixer le total de ces dettes avant de continuer à les acquitter sur le produit des biens nationaux, décrète ce qui suit :
      « Art. lor. Le payement à la caisse de l'extraordinaire demeure suspendu, quan...
      ...ore liquidés ou payés; savoir : brevets de retenue, office de judicature, charges et emplois militair...
      ...utionnement des charges, et commissions de finances, droits féodaux, dîmes inféodé...
      « Art. lor. Le payement à la caisse de l'extraordinaire demeure suspendu, quant à présent, pour tous les articles suivants, qui ne sont pas encore liquidés ou payés; savoir : brevets de retenue, office de judicature, charges et emplois militaires, dettes ecclésiastiques, arriéré ae la marine et des colonies, fonds d'avance et cautionnement des charges, et commissions de finances, droits féodaux, dîmes inféodées, indemnités prétendues, et en général pour tous les objets dénommés dans le d...
      « Art. 3. Seront exceptés de la suspension de payement tous les comptes de fournitures, liquidations de maîtrises et jurandes, et autres objets qui n'excéderont pas la somme, de 3,000 livres, lesquels continueront d'être payés au fur et à mesure de la liquidation. « Art. 3. Seront exceptés de la suspension de payement tous les comptes de fournitures, liquidations de maîtrises et jurandes, et autres objets qui n'excéderont pas la somme, de 3,000 livres, lesquels continueront d'être payés au fur et à mesure de la liquidation.
      « Art. 4. Nonobstant la suspension de payement des objets liquidés, le commissaire-liquidateur continuera de faire son rapport au comité de liquidation, lequel en rendra compte ré...
      ...ale, et l'intérêt en sera payé à raison de 4 0/0, aux créanciers des objets liquidés, à dater du décret de liquidation, sur des obligations qui le...
      « Art. 4. Nonobstant la suspension de payement des objets liquidés, le commissaire-liquidateur continuera de faire son rapport au comité de liquidation, lequel en rendra compte régulièrement à l'Assemblée nationale, et l'intérêt en sera payé à raison de 4 0/0, aux créanciers des objets liquidés, à dater du décret de liquidation, sur des obligations qui leur seront délivrées.
      ...ue trois lectures n'en aient été faites de huitaine en huitaine. Les notices de ces articles ci-devant liquidés, mais n...
      ...istribuées. H y aura toujours au bureau de liquidation un registre ouvert au publi...
      ...e ne pourra être liquidé que la notice n'en ait été imprimée et distribuée, et que trois lectures n'en aient été faites de huitaine en huitaine. Les notices de ces articles ci-devant liquidés, mais non acquittés, seront pareillement imprimées et distribuées. H y aura toujours au bureau de liquidation un registre ouvert au public, dans lequel il pourra s'instruire des liquidations qui auront été faites.
      ...lais qui avait été fixés aux créanciers de l'Etat, pour leurs réclamations, par le...
      ... un an pour les colonies en deçà du cap de Bonne-Espérance; et 2 ans pour celles a...
      « Art. 7. Les délais qui avait été fixés aux créanciers de l'Etat, pour leurs réclamations, par le décret du 17 juillet 1790, sont prorogés, mais irrévocablement fixés, savoir : a 3 mois pour ceux qui demeurent dans l'étendue du royaume; un an pour les colonies en deçà du cap de Bonne-Espérance; et 2 ans pour celles au delà, à dater du présent décret ; passé lequel terme, toutes réclamations sero...
      ... aussitôt après la fixation irrévocable de toutes les créances réclamées en France...
      ...les des colonies, et lorsque le montant de la valeur des biens nationaux aura été fixé d'après l'estimation de tous les districts.
      « Art. 8. Le payement des liquidations sera repris aussitôt après la fixation irrévocable de toutes les créances réclamées en France, et sans attendre celles des colonies, et lorsque le montant de la valeur des biens nationaux aura été fixé d'après l'estimation de tous les districts.
      .... Le comité des liquidations est chargé de mettre le plus promptement possible sous les yeux de l'Assemblée nationale : « Art. 9. Le comité des liquidations est chargé de mettre le plus promptement possible sous les yeux de l'Assemblée nationale :
      ...iorations qu'on peut faire dans le mode de liquidation. ...ui restent à liquider, des principes qu'on suit dans la liquidation, et des améliorations qu'on peut faire dans le mode de liquidation.
      ...sera incessamment créé pour 50 millions de livres d'assignats de 10, 20 et 30 sols, à prendre sur la som...
      ...; et le comité des assignats est chargé de présenter un mode pour en faire la répa...
      « Art. 10. Il sera incessamment créé pour 50 millions de livres d'assignats de 10, 20 et 30 sols, à prendre sur la somme d'assignats qui doit être mise en circulation ; et le comité des assignats est chargé de présenter un mode pour en faire la répartition prompte et égale entre les divers départements :
      ...: L'impression du discours et du projet de décret! Plusieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret!
      ...e l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville. (L'Assemblée décrète l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville.
  • Tome 36 : Du 11 décembre 1791 au 1er janvier 1792 2 résultats
    • Séance du lundi 12 décembre 1791

      - search term matches: (7)

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 24
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...nts ne sont pas les seuls qui aiment la Constitution. Nous périrons aussi pour la défendre; ...
      ...ment que nous devons tous avoir pour la Constitution doit aussi nous apprendre que cette même Constitution accorde a tous les citoyens la permission de censurer les actes des autorités constituées. (Murmures.)
      Les préopinants ne sont pas les seuls qui aiment la Constitution. Nous périrons aussi pour la défendre; mais l'attachement que nous devons tous avoir pour la Constitution doit aussi nous apprendre que cette même Constitution accorde a tous les citoyens la permission de censurer les actes des autorités constituées. (Murmures.)
      Locuteur: Fauchet
      ... le veto comme absolu et contraire à la Constitution. (Murmures.) Plusieurs membres ont demandé qu'il fût fait mention honorable de cette adresse, d'autres ont invoqué la ...
      ...été qu'il serait fait mention honorable de cette adresse. »
      ...si conçue : « Cette adresse contient plusieurs observations sur le veto, regarde le veto comme absolu et contraire à la Constitution. (Murmures.) Plusieurs membres ont demandé qu'il fût fait mention honorable de cette adresse, d'autres ont invoqué la question préalable qui a été rejetée, et l'Assemblée a décrété qu'il serait fait mention honorable de cette adresse. »
      Locuteur: Quatremère-Quincy
      Je prétends que, de tous les moyens indirects, car, certes,...
      ...flatter, dans l'instant où nous sommes, de pouvoir en employer d'autres pour détruire la Constitution, je prétends, dis-je, que de tous les moyens indirects que les ennemis de la Constitution pourraient employer pour parvenir à la ...
      ...n aurait pas un plus efficace que celui de faire passer insensiblement, par l'approbation de l'Assemblée nationale, toutes les Adresses qui porteraient atteinte à des articles constitutionnels et à la Constitution elle-même. Le droit de pétition est sacré, mais l'excitation à...
      ...ec raison que tout homme avait le droit de censurer même les lois faites,
      Je prétends que, de tous les moyens indirects, car, certes, on ne pourrait se flatter, dans l'instant où nous sommes, de pouvoir en employer d'autres pour détruire la Constitution, je prétends, dis-je, que de tous les moyens indirects que les ennemis de la Constitution pourraient employer pour parvenir à la miner sourdement, il n'y en aurait pas un plus efficace que celui de faire passer insensiblement, par l'approbation de l'Assemblée nationale, toutes les Adresses qui porteraient atteinte à des articles constitutionnels et à la Constitution elle-même. Le droit de pétition est sacré, mais l'excitation à la désobéissance est un sacrilège, et si l'un des préopinants a pu dire avec raison que tout homme avait le droit de censurer même les lois faites,
      Locuteur: Quatremère-Quincy
      ...crer l'opinion publique et pour appuyer de tout son pouvoir l'idée que l'on doit avoir de la Constitution, et celle que l'on doit prendre des loi... ...rine que l'Assemblée nationale législative, qui est faite pour exprimer et consacrer l'opinion publique et pour appuyer de tout son pouvoir l'idée que l'on doit avoir de la Constitution, et celle que l'on doit prendre des lois, dût être la première à faire des mentions honorables, ou, pour mieux dire, de...
      Locuteur: Fauchet
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 décembre au soir... , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 décembre au soir.
      Locuteur: Jollivet
      ... l'Assemblée n'a fait mention honorable de Y Adresse des citoyens de la Halle aux blés, que parce qu'elle co...
      ...voue que si j'étais condamné à entendre de semblables adresses et de semblables mentions honorables, j'aimerais encore mieux le séjour de l'Abbaye. Il ne faut point rappeler dan...
      ...s-verbal qu'une adresse a eu pour objet de mettre obstacle à l'émission du veto : ...
      ...recom-mandables, et c'est sous ce point de vue qu'elle mérite d'être rappelée.
      Il y a dans le procès-verbal des expressions qui tendent à faire croire que l'Assemblée n'a fait mention honorable de Y Adresse des citoyens de la Halle aux blés, que parce qu'elle contient une discussion inconstitutionnelle sur le veto. J'avoue que si j'étais condamné à entendre de semblables adresses et de semblables mentions honorables, j'aimerais encore mieux le séjour de l'Abbaye. Il ne faut point rappeler dans le procès-verbal qu'une adresse a eu pour objet de mettre obstacle à l'émission du veto : elle renferme d'ailleurs des objets très recom-mandables, et c'est sous ce point de vue qu'elle mérite d'être rappelée.
      Locuteur: Quesnay
      ...urs, ie mourrai plutôt sur la place que de souffrir de pareilles mentions honorables. Et moi, Messieurs, ie mourrai plutôt sur la place que de souffrir de pareilles mentions honorables.
      Locuteur: Quatremère-Quincy
      Que penserait-on si l'on tentait de faire sanctionner, par l'Assemblée, des... Que penserait-on si l'on tentait de faire sanctionner, par l'Assemblée, des adresses qui cherchent à égarer le peuple, à exciter à la désobéissance à la lo...
      Locuteur: Quatremère-Quincy
      Je demande non seulement la radiation de cette mention honorable, mais je demand... Je demande non seulement la radiation de cette mention honorable, mais je demande encore que dans le procès-verbal allier, dont M. le secrétaire va vous faire l...
      Locuteur: Chéron-La-Bruyère
      ... manqué à un membre, M. Delacroix vient de manquer à l'Assemblée entière; je deman... J'ai été rappelé hier à l'ordre pour avoir manqué à un membre, M. Delacroix vient de manquer à l'Assemblée entière; je demande... (Bruit.)
      Locuteur: Delacroix
      ...le Président, qu'on propose aujourd'hui de décréter le contraire de ce qui a été décrété hier. C'est une coalition de la minorité qui reproduit ce qui a été ... Je dis, Monsieur le Président, qu'on propose aujourd'hui de décréter le contraire de ce qui a été décrété hier. C'est une coalition de la minorité qui reproduit ce qui a été rejeté par la majorité...
      Locuteur: Delacroix
      Ainsi, s'il était possible, lors de la lecture du procès-verbal, que cette ... Ainsi, s'il était possible, lors de la lecture du procès-verbal, que cette minorité se trouvât la majorité, par l'effet d'une coalition et d'une convention...
      Locuteur: Ducastel
      ... doivent s'unir pour maintenir les lois constitutionnelles. .... On cherche sans cesse à avilir les pouvoirs constitués; tous les bons citoyens doivent s'unir pour maintenir les lois constitutionnelles.
      PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY.

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 25
      Locuteur: Mouysset
      ...rès juste. Il est certain qu'il résufte de la rédaction du procès-verbal que l'Ass...
      ...ntre le veto apposé par le roi sur l'un de vos décrets. Je sais, et je conviens av...
      ...il ne convient pas à un corps constitué de faire mention honorable de la Censure des actes d'un autre corps constitué, surtout des actes d'un pouvoir contre lequel on veut nous...
      La réclamation qui est faite est très juste. Il est certain qu'il résufte de la rédaction du procès-verbal que l'Assemblée a fait mention honorable d'une adresse, et que ce qui l'a principalement fixée dans cette affaire, c'est qu'on y parlait contre le veto apposé par le roi sur l'un de vos décrets. Je sais, et je conviens avec un des préopinants, que la censure sur toutes les opérations des corps constitués est permise aux citoyens, mais je sais aussi et je crois qu'il ne convient pas à un corps constitué de faire mention honorable de la Censure des actes d'un autre corps constitué, surtout des actes d'un pouvoir contre lequel on veut nous faire établir une lutte.
      Locuteur: Fauchet
      ... le veto comme absolu et contraire à la Constitution. Plusieurs membres ont demandé qu'il fût fait mention honorable de cette adresse, d'autres ont invoqué la ...
      ...été qu'il serait fait mention honorable de cette adresse. »
      ...e passage : « Cette adresse contient plusieurs observations sur le veto, regarde le veto comme absolu et contraire à la Constitution. Plusieurs membres ont demandé qu'il fût fait mention honorable de cette adresse, d'autres ont invoqué la question préalable, qui a été rejetée, et l'Assemblée a décrété qu'il serait fait mention honorable de cette adresse. »
      Locuteur: Dumolard
      ... vous semblerez approuver les principes de cette adresse. Je demande donc qu'on la...
      ...on, en rayant seulement les expressions de l'analyse, qui disent que les pétitionn...
      ... comme un veto absolu et contraire à la Constitution.
      ...position, parce que si vous adoptez purement et simplement la mention honorable, vous semblerez approuver les principes de cette adresse. Je demande donc qu'on laisse subsister la rédaction, en rayant seulement les expressions de l'analyse, qui disent que les pétitionnaires ont regardé le veto du roi comme un veto absolu et contraire à la Constitution.
      Locuteur: Le Président
      ...e que sur la rédaction au proces-verbal de samedi soir. Je vous rappelle que ce n'est point là la question : on ne délibère que sur la rédaction au proces-verbal de samedi soir.
      Locuteur: Delacroix
      ... que s'il était permis à cette minorité de défaire ce qui a été fait la veille à une très grande majorité, il n'y aurait plus rien de certain dans l'Assemblée. Hier, les décrets qu'on propose de rapporter ont été rendus à une si grand... Je vous demande pardon, et je dis que s'il était permis à cette minorité de défaire ce qui a été fait la veille à une très grande majorité, il n'y aurait plus rien de certain dans l'Assemblée. Hier, les décrets qu'on propose de rapporter ont été rendus à une si grande majorité, qu'on pourrait dire qu'ils ont été rendus à l'unanimité, car ceux qu...
      Locuteur: Léopold
      Tout ce que vient de dire M. Delacroix est dans le Patriote français. Or, lorsque l'ouverture de la séance est fixée à dix heures, on ne... Tout ce que vient de dire M. Delacroix est dans le Patriote français. Or, lorsque l'ouverture de la séance est fixée à dix heures, on ne peut pas dire qu'une proposition faite à midi est le résultat d'une coalition.
      Locuteur: Daverhoult
      On est sorti tout à fait de la question. Un membre a proposé que, d...
      ...tremère ensuite a parlé et s'est écarté de la question. M. Delacroix s'en est écar...
      ...bal on dise uniquement : « Les citoyens de Paris ont adressé une pétition ayant te...
      On est sorti tout à fait de la question. Un membre a proposé que, dans la rédaction du procès-verbal, on ne nt pas mention d'une des parties que contenait la pétition. M. Quatremère ensuite a parlé et s'est écarté de la question. M. Delacroix s'en est écarté après lui. Kn somme, la proposition faite se réduit à demander la radiation d...
      ...it du veto. J'appuie cette proposition et je conclus à ce que dans le procès-verbal on dise uniquement : « Les citoyens de Paris ont adressé une pétition ayant tel Dut et l'Assemblée en a décrété la mention honorable. Voilà, je crois, tout ce...
      Locuteur: Mouysset
      cun de nous. Nous devons le respecter, parce q...
      ...ction du procès-verbal, qu'on l'arrange de manière qu'il ne paraisse pas que nous ...
      cun de nous. Nous devons le respecter, parce que, par la même raison qu'il y a un Corps législatif, il doit y avoir un pouvoir...
      ...à l'avenir à accorder des mentions honorables. Je demande donc , quant à la rédaction du procès-verbal, qu'on l'arrange de manière qu'il ne paraisse pas que nous ayons fait mention honorable d'une adresse précisément parce que le roi a apposé...
      Locuteur: Dumolard
      ...Assemblée, consultée, décrète la motion de M. Dumolard.) (L'Assemblée, consultée, décrète la motion de M. Dumolard.)
      Locuteur: Fauchet
      , secrétaire. Voici comment je propose de rédiger ce passage du procès-verbal : , secrétaire. Voici comment je propose de rédiger ce passage du procès-verbal :
      Locuteur: Fauchet
      « Adresse de plusieurs citoyens de Paris sur les projets insidieux et les perfides combinaisons de ceux qui n'aiment ni la nation, ni le r...
      ...ative, en encourageant tous les ennemis de la liberté publique.
      « Adresse de plusieurs citoyens de Paris sur les projets insidieux et les perfides combinaisons de ceux qui n'aiment ni la nation, ni le roi, ni même les ministres; mais qui n'aiment que le ministère, qui cherchent à avilir l'Assemblée nationale et à paralyser la puissance législative, en encourageant tous les ennemis de la liberté publique.
      Locuteur: Fauchet
      ...cture d'une adresse des anciens députés de VInde à l'Assemblée constituante, charg...
      ...u'elle prononce l'admission ou le refus de leurs suppléants et qu'elle s'occupe de prendre les mesures qu'exige l'état d'agitation des colonies au delà du cap de Bonne-Espérance.
      , secrétaire, fait lecture d'une adresse des anciens députés de VInde à l'Assemblée constituante, chargés des intérêts des établissements français en Asie. Ils demandent que l'Assemblée statue sur la représentation des colonies, qu'elle prononce l'admission ou le refus de leurs suppléants et qu'elle s'occupe de prendre les mesures qu'exige l'état d'agitation des colonies au delà du cap de Bonne-Espérance.
      Locuteur: Grangeneuve
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 11 décembre. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 11 décembre.
      Locuteur: Mouysset
      ... qui appartient aux citoyens d'après la Constitution; mais que l'Assemblee nationale fasse m... ...s deux choses. La censure des opérations et des pouvoirs constitués est un droit qui appartient aux citoyens d'après la Constitution; mais que l'Assemblee nationale fasse mention honorable d'une censure contre un pouvoir constitué, on pourrait regarder...

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 26
      Locuteur: Chéron-La-Bruyère
      ...Ta fait le secrétaire : Un grand nombre de citoyens. Cette expression est très impropre et rend illusoire les termes de la Constitution. J'observe d'ailleurs qu'elle est relat... ...s lorsqu il est fait mentton des pétitions, et que l'on ne doit pas dire, comme Ta fait le secrétaire : Un grand nombre de citoyens. Cette expression est très impropre et rend illusoire les termes de la Constitution. J'observe d'ailleurs qu'elle est relative, car, si 200 personnes sont un grand nombre pour un village, 3,000 personnes...
      Locuteur: Chéron-La-Bruyère
      On m'observe que c'estau nom de la Constitution qu'on me répondra, et moi c'est au nom de la Constitution que je dis que le terme de pétition, individuelle serait illusoire...
      ... procès-verbaux, dire : Un grand nombre de citoyens. Je demande donc, et je fais l...
      On m'observe que c'estau nom de la Constitution qu'on me répondra, et moi c'est au nom de la Constitution que je dis que le terme de pétition, individuelle serait illusoire, si l'on pouvait, au gré des rédacteurs des procès-verbaux, dire : Un grand nombre de citoyens. Je demande donc, et je fais la motion expresse que l'on mette toujours au procès-ver-bal le nombre des signat...
      Locuteur: Chabot
      ...ret. Or, rien n'est plus contraire à la Constitution, que nous avons juré de maintenir, que cette manière de connaître le vœu de la nation.. Il est connu par ses représ...
      ...âtre-Français, ouvrir le grand registre de la guerre civile et de la contre-révolution. Je demande donc q...
      ...ue pour connaître s'il y a ou non une majorité dans la nation en faveur d'un décret. Or, rien n'est plus contraire à la Constitution, que nous avons juré de maintenir, que cette manière de connaître le vœu de la nation.. Il est connu par ses représentants, et, en dernière analyse, par deux législatures. Aussi, quand on demande...
      ...es pour et contre, c'est évidemment, comme vous le disait hier la section du Théâtre-Français, ouvrir le grand registre de la guerre civile et de la contre-révolution. Je demande donc que, sur cette motion, on passe à l'ordre du jour, ou la question préalable.
      Locuteur: Ramond
      ...sitive qui peut servir à interpréter la Constitution. Le droit de pétition serait absolument illusoire, il deviendrait une source affreuse de tromperies, si un certain nombre de citoyens pouvaient se cacher derrière u...
      ...es pétitionnairés soient apposés au bas de la pétition, car, dans quelque assemblée de pétitionnaires que se soit, la minorité a le droit incontestable de faire une péti-
      Il y a une loi positive qui peut servir à interpréter la Constitution. Le droit de pétition serait absolument illusoire, il deviendrait une source affreuse de tromperies, si un certain nombre de citoyens pouvaient se cacher derrière un plus grand nombre, prendre un nom qui ne leur appartient pas et vous présenter...
      ...et que celui qui demande né demande que pour lui. Or, la loi veut que les noms des pétitionnairés soient apposés au bas de la pétition, car, dans quelque assemblée de pétitionnaires que se soit, la minorité a le droit incontestable de faire une péti-
      Locuteur: Ramond
      ...s qu'il soit nécessaire en ce moment-ci de s'appuyer sur la Constitution, de l'interpréter théologiquement... (Appla... Or, Messieurs,; je ne vois pas qu'il soit nécessaire en ce moment-ci de s'appuyer sur la Constitution, de l'interpréter théologiquement... (Applaudissements à droite.)
      Locuteur: Thuriot
      ...pe avancé par M. Ramond. Sans doute, la Constitution porte que toute pétition doit être sign...
      ...taires qui doit déterminer l'expression de la volonté générale...
      L'Assemblée nationale ne peut être divisée sur le principe avancé par M. Ramond. Sans doute, la Constitution porte que toute pétition doit être signée individuellement: mais en conclure que c'est le nombre des signataires qui doit déterminer l'expression de la volonté générale...
      Locuteur: Thuriot
      ...(Murmures.) Sans doute, dans le système de M. Ramond, il veut conclure que si le nombre des signataires de la capitale est inférieur à celui des c...
      ...où l'on vous présenterait aes pétitions de toutes les sections ae Paris, voudrait ...
      ...! oui!) Si M. Ramond avait lu l'article de la Constitution qu'il a invoqué, il aurait vu que la Constitution n exige point que, dans les pétitions, ...
      ...es membres du directoire du département de Paris. Je propose de passer à l'ordre du jour.
      ...t connaître le nombre des, pétitionnaires, si ce nombre vous était indifférent? (Murmures.) Sans doute, dans le système de M. Ramond, il veut conclure que si le nombre des signataires de la capitale est inférieur à celui des citoyens non-signataires (Murmures.), il en résultera que la capitale, au lieu d'...
      ... être développé dans cette Assemblée. Je demande si M. Ramond, dans l'hypothèse où l'on vous présenterait aes pétitions de toutes les sections ae Paris, voudrait passer la nuit, comme secrétaire, à calculer tous les noms des signataires, pour reporter les nombres au procès-verbal. (Rires. Oui! oui!) Si M. Ramond avait lu l'article de la Constitution qu'il a invoqué, il aurait vu que la Constitution n exige point que, dans les pétitions, on énonce le nombre des signataires ; elle dit seulement qu'elles seront signées...
      ..., voilà tout. Il semble que l'on veuille appuyer ici indirectement la pétition des membres du directoire du département de Paris. Je propose de passer à l'ordre du jour.
      Locuteur: Ramond
      tion contraire à celle de la majorité. Eh bien, Messieurs, n'est-...
      ...n nous présente, comme dans la pétition de la section ae l'Arser nal, Comme dans la pétition la section des Quinze-Vingts, une pétition de dix, vingt, trente quarante individus, comme le vœu de la section entière ; et ce n'est pas sa...
      tion contraire à celle de la majorité. Eh bien, Messieurs, n'est-il pas vrai que ce droit est illusoire, si, dans ce moment-ci, l'on nous présente, comme dans la pétition de la section ae l'Arser nal, Comme dans la pétition la section des Quinze-Vingts, une pétition de dix, vingt, trente quarante individus, comme le vœu de la section entière ; et ce n'est pas sans raison que je dis, dix, vingt, trente ou quarante individus.
      Locuteur: Ramond
      ...le nombre des pétitionnaires soit connu de 1 Assemblée nationale. ...tent leurs noms au bas des pétitions qu'ils présentent. J'insiste donc pour que le nombre des pétitionnaires soit connu de 1 Assemblée nationale.
      Locuteur: Grangeneuve
      ...cès-verbal porte : « Plusieurs citoyens de différentes sections de Paris se présentent ; etc. » ...taire. Il n'est pas dit que telle ou telle section soit venue à la barre; le procès-verbal porte : « Plusieurs citoyens de différentes sections de Paris se présentent ; etc. »
      Locuteur: Le Président
      Je consulte l'Assemblée sur la motion de passer à l'ordre du jour. Je consulte l'Assemblée sur la motion de passer à l'ordre du jour.
      Locuteur: Merlin
      ...ndé la question préalable sur la motion de Monsieur le Président, on a demandé la question préalable sur la motion de
      Locuteur: Chabot
      ...et pour lui prouver qu'il est contre la Constitution. Je demande la parole pour répondre à l'opinant et pour lui prouver qu'il est contre la Constitution.
      Locuteur: Ramond
      ...il est assez singulier qu'on invoque la Constitution... (Murmures.) Certes, il est assez singulier qu'on invoque la Constitution... (Murmures.)

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 27
      Locuteur: Guadet
      ...nde la question préalable sur la motion de M. Chéron, parce que je ne me persuade pas que les membres de cette Assemblée qui aiment la Constitution, qui la connaissent, et qui ne veulent ... Deux épreuves ayant paru douteuses sur l'ordre du jour, je demande la question préalable sur la motion de M. Chéron, parce que je ne me persuade pas que les membres de cette Assemblée qui aiment la Constitution, qui la connaissent, et qui ne veulent pas changer le gouvernement représentatif..... (Murmures prolongés.)
      Locuteur: Guadet
      ...Messieurs, ie dis que nous n'avons plus de Constitution ; je dis que vous la violez, que vous l...
      ...des pétitionnaires ; c'est dénaturer la Constitution... (Murmures prolongés.) que d'aller au delà de ce qu'elle prescrit.
      Oui, Messieurs, ie dis que nous n'avons plus de Constitution ; je dis que vous la violez, que vous la renversez, vous tous qui demandez que, lorsque des pétitions sont présentées à l'Assemblée nationale, l'on compte les signatures des pétitionnaires ; c'est dénaturer la Constitution... (Murmures prolongés.) que d'aller au delà de ce qu'elle prescrit.
      Locuteur: Lasource
      ...l'Assemblée, pour opérer la dissolution de l'Empire français, pour nous perdre nou...
      ...lut public. (Rires à l'extrémité gauche de la salle.)
      ...blique. On se demande si quelque génie malfaisant n'a pas semé la division dans l'Assemblée, pour opérer la dissolution de l'Empire français, pour nous perdre nous-mêmes et avec nous le salut public. (Rires à l'extrémité gauche de la salle.)
      Locuteur: Lasource
      ...ne conduite franche et loyale, et celle de l'univers par des lois marquées au coin de la sagesse et de la justice. (Applaudissements.) Existe-...
      ...ien ! qu'ils s'habituent à penser avant de suivre les impulsions d'un cœur qui bouillonne ; en existe-t-il de trop tièdes, qu'ils fassent un pas en a...
      ...ns la carrière, et nous marcherons tous de concert vers le but vraiment national, ...
      ...ue les législateurs s'honorent aux yeux de la France; je demande qu'on dépose l'esprit de parti...
      Si nous sommes unis, Messieurs, nous ferons la conquête des cœurs par une conduite franche et loyale, et celle de l'univers par des lois marquées au coin de la sagesse et de la justice. (Applaudissements.) Existe-t-il des esprits trop ardents : eh bien ! qu'ils s'habituent à penser avant de suivre les impulsions d'un cœur qui bouillonne ; en existe-t-il de trop tièdes, qu'ils fassent un pas en avant, et nous nous rencontrerons dans la carrière, et nous marcherons tous de concert vers le but vraiment national, celui vers lequel nous devons diriger toutes nos vues, l'intérêt général et le bien public. (Applaudissements,) Je demande donc que les législateurs s'honorent aux yeux de la France; je demande qu'on dépose l'esprit de parti...
      Locuteur: Lasource
      ... fassions tous à la patrie le sacrifice de nos préjugés et de nos passions, que nous marchions de concert ; et en conséquence, comme l'As...
      ...rès fâcheuses, je demande l'ajournement de la motion de M. Ché-ron. (Murmures.)
      Je demande que l'on se réunisse. (Murmures.) Je demande que nous fassions tous à la patrie le sacrifice de nos préjugés et de nos passions, que nous marchions de concert ; et en conséquence, comme l'Assemblée dans ce moment est dans une agitation qui peut nous conduire à des conséquences très fâcheuses, je demande l'ajournement de la motion de M. Ché-ron. (Murmures.)
      Locuteur: Léopold
      J'appuie la motion de M. Lasource et je demande le renvoi de la question au comité de législation. J'appuie la motion de M. Lasource et je demande le renvoi de la question au comité de législation.
      Locuteur: Delacroix
      Il n'y a plus de difficultés, Monsieur le Président ; il... Il n'y a plus de difficultés, Monsieur le Président ; il n'y a plus rien à prononcer; l'ordre du jour!
      Locuteur: Delacroix
      Je vous prie, Monsieur le Président, de dire à M. Gentil que vous m'avez accordé la parole sur la proposition de M. Chéron. (Murmures.) Je vous prie, Monsieur le Président, de dire à M. Gentil que vous m'avez accordé la parole sur la proposition de M. Chéron. (Murmures.)
      Locuteur: Delacroix
      ...à l'ordre du jour.M. le Président vient de vous dire qu'il n'y avait pas de doute et que l'Assemblée avait passé à ... ...deux épreuves ont été faites ; le bureau est a'avis que par la seconde on passe à l'ordre du jour.M. le Président vient de vous dire qu'il n'y avait pas de doute et que l'Assemblée avait passé à l'ordre du jour.
      Locuteur: Jaucourt
      ...ion; il est très important qu'il achève de développer ses idées, afin que l'on pui... Je demande que M. Guadet finisse son opinion; il est très important qu'il achève de développer ses idées, afin que l'on puisse lui répondre. (Oui! oui!)
      Locuteur: Laureau
      ...véritable aspect ; il ne s'agit pas ici de pétitions individuelles faites par diff...
      ...mais d'un vœu que l'on donne pour celui de diverses sections de Paris, tandis qu'il n'est que celui de quelques hommes poussés par quelques au...
      M. Guadet ne vous présente pas la question sous son véritable aspect ; il ne s'agit pas ici de pétitions individuelles faites par différents particuliers en noms propres, mais d'un vœu que l'on donne pour celui de diverses sections de Paris, tandis qu'il n'est que celui de quelques hommes poussés par quelques autres...
      Locuteur: Le Président
      Un grand nombre de membres : L'ordre du jour ! — La discus... Un grand nombre de membres : L'ordre du jour ! — La discussion fermée!
      Locuteur: Chéron-La-Bruyère
      Je demande l'ajournement de ma motion. Je demande l'ajournement de ma motion.
      Locuteur: Chéron-La-Bruyère
      ...'y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Chéron-La-Bruyère.) (L'Assemblée, consultée, décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Chéron-La-Bruyère.)

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 28
      Locuteur: Chéron-La-Bruyère
      ... le procès-verbal et je prie l'Assemblé de m'accorder toute son attention, car cec... la parole sur le procès-verbal et je prie l'Assemblé de m'accorder toute son attention, car ceci est très intéressant. Vous avez rendu hier un décret... (Murmures et exclamati...
      Locuteur: Chéron-La-Bruyère
      ...bruit. L'ordre du jour est certainement de parler sur la rédaction du procès-verba... , au milieu du bruit. L'ordre du jour est certainement de parler sur la rédaction du procès-verbal.
      Locuteur: Chéron-La-Bruyère
      , descendant de la tribune. Je cède mon droit à celui q... , descendant de la tribune. Je cède mon droit à celui qui a la parole après moi.
      Locuteur: Thuriot
      ... faire des motions qui sont des redites de ce qui s'est passé la veille. (Quelques... ...al avant d'en entendre la lecture ne veulent point parler sur la rédaction, mais faire des motions qui sont des redites de ce qui s'est passé la veille. (Quelques applaudissements.)
      Locuteur: Grangeneuve
      ...re du procès-verbal n'a pas l'intention de parler sur la rédaction, et qu'il est à...
      ...blée. En conséquence, il n'y a pas lieu de lui accorder la parole. Si nous étions ...
      ...re, nous ne mériterions pas que le sort de l'Empire nous fût confié.
      Il est évident que celui qui s'est fait inscrire avant la lecture du procès-verbal n'a pas l'intention de parler sur la rédaction, et qu'il est à présumer qu'il veut seulement parler contre les décisions prises la veille par l'Assemblée. En conséquence, il n'y a pas lieu de lui accorder la parole. Si nous étions les dupes d'une ruse aussi grossière, nous ne mériterions pas que le sort de l'Empire nous fût confié.
      Locuteur: Gossuin
      Monsieur le Président, armez-vous de courage ; la France vous regarde. Ramen... Monsieur le Président, armez-vous de courage ; la France vous regarde. Ramenez donc la paix. (Murmures.) Avertissez l'Assemblée que la chose publique est en...
      Locuteur: Jaucourt
      Dans le doute, il est de règle que la discussion soit continuée. Dans le doute, il est de règle que la discussion soit continuée.
      Locuteur: Delacroix
      Je fais la motion de passer à l'ordre du jour et de tenir une séance du soir aujourd'hui, p... Je fais la motion de passer à l'ordre du jour et de tenir une séance du soir aujourd'hui, pour entendre la lecture du procès-verbal et les observations qu'on aura à faire ...
      Locuteur: Delacroix
      ...motiver ma motion. (Bruit.) L'intention de l'Assemblée n'est pas de laisser son procès-verbal tel qu'il est, si les réclamations qu'on se propose de faire sont fondées ; car je ne conçois pas qu'on puisse ôter aux membres de l'Assemblée le droit ae proposer des ob...
      ...utre côtéj je dis qu'il n'est pas digne de l'Assemblée de passer trois heures entières sur la dis...
      Je demande à motiver ma motion. (Bruit.) L'intention de l'Assemblée n'est pas de laisser son procès-verbal tel qu'il est, si les réclamations qu'on se propose de faire sont fondées ; car je ne conçois pas qu'on puisse ôter aux membres de l'Assemblée le droit ae proposer des observations et des corrections sur la rédaction du procès-verbal. Mais, d'un autre côtéj je dis qu'il n'est pas digne de l'Assemblée de passer trois heures entières sur la discussion d'un procès-verbal qui n'est pas encore lu. Depuis dix heures que nous s...
      Locuteur: Mayerne
      J'appuie la proposition de Monsieur, mais je demande que ce soit p... J'appuie la proposition de Monsieur, mais je demande que ce soit pour demain matin.
      Locuteur: Crestin
      ...ue nous pouvons juger, par ce qui vient de se passer, combien une séance du soir s... ...nce du matin, puisque le décret a été rendu dans une séance au matin. J'ajoute que nous pouvons juger, par ce qui vient de se passer, combien une séance du soir serait tumultueuse.
      Locuteur: Lacuée
      ...anchise, Messieurs, qu il ne s'agit pas de savoir si la discussion sera ouverte ou...
      ...mêmes. Je parle franchement ; il s'agit de savoir si les mentions honorables dont ...
      ...e. Ne dissimulons pas. Il ne s'agit pas de savoir, comme je l'ai dit, si la discussion sera fermée, mais de savoir si le procès-verbal restera tel ...
      ...er au nom du bien public. Mon caractère de patriotisme est bien connu...
      jeune. Avouons tous avec franchise, Messieurs, qu il ne s'agit pas de savoir si la discussion sera ouverte ou ne le sera pas sur la rédaction du procès-verbal. On sait bien qu'elle ne péut pas être fermée. Nous ne devons pas nous en imposer à nous-mêmes. Je parle franchement ; il s'agit de savoir si les mentions honorables dont l'insertion au procès-verbal a été ordonnée hier seront retirées ou non... .(Mur...
      ...toute autre impulsion qu'à celle du patriotisme, je n'emprunterai que son langage. Ne dissimulons pas. Il ne s'agit pas de savoir, comme je l'ai dit, si la discussion sera fermée, mais de savoir si le procès-verbal restera tel qu'il est et si les décrets qui ont ordonné des mentions honorables seront rapportés. (Nouveaux murmures Ji l'extrême gauche.) Je réclame l'attention : j'ose la demander au nom du bien public. Mon caractère de patriotisme est bien connu...

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 29
      Locuteur: Duhem
      ... en outre, que nous ne devons pas faire de comité général pour cet objet, car la Constitution ne Ta réservé que pour les mesures extr...
      ...al, pour une rédaction, pour un rapport de décret, ce ne sera point remplir le vœu de la Constitution . Nos débats ont été publics, et il est tout à fait inutile de garder le secret sur ce que nous pouvon...
      ...ntre nous. D'ailleurs, sous le prétexte de. la rédaction, on nous a dit tout ce qu...
      ...s à la question préalable sur la motion de nous former en comité général, et je de...
      Je dis, en outre, que nous ne devons pas faire de comité général pour cet objet, car la Constitution ne Ta réservé que pour les mesures extraordinaires. Il ne doit être employé que rarement et pour les grandes questions. Si nous nous formons en comité général pour un procès-verbal, pour une rédaction, pour un rapport de décret, ce ne sera point remplir le vœu de la Constitution . Nos débats ont été publics, et il est tout à fait inutile de garder le secret sur ce que nous pouvons bien dire entre nous. D'ailleurs, sous le prétexte de. la rédaction, on nous a dit tout ce qu'on avait à dire sur le rapport du décret. Je conclus à la question préalable sur la motion de nous former en comité général, et je demande qu'on passe à l'ordre du jour. (Murmures.)
      Locuteur: Vergniaud
      S'il est question de demander le rapport des décrets rendus ...
      ...ation s'il y aura, ou s'il n'y aura pas de comité général. Nous devons être fidèles aux principes ; cette faculté ne dépend pas de l'Assemblée, la Constitution lui interdit ce droit ; car si 50 membr...
      ...s alors, Messieurs, je m'adresse au nom de la patrie, à ceux qui ont formé le projet de ce comité général, et puisque nous n'avons pas le droit de leur empêcher de faire cette motion, je m'adresse à eux parla voix de la prière, et je leur demande d'abord à...
      ...maginent-ils qu'on délibérera avec plus de tranquillité ? (Oui ! oui !) Ne serons-...
      S'il est question de demander le rapport des décrets rendus hier, discutera-t-on, ou ajour-nera-t-on, ou se formera-t-on en comité général ? Relativement à ce comité, je dis que nous ne pouvons pas mettre en délibération s'il y aura, ou s'il n'y aura pas de comité général. Nous devons être fidèles aux principes ; cette faculté ne dépend pas de l'Assemblée, la Constitution lui interdit ce droit ; car si 50 membres signent, il faut que leur demande soit accueillie. Mais alors, Messieurs, je m'adresse au nom de la patrie, à ceux qui ont formé le projet de ce comité général, et puisque nous n'avons pas le droit de leur empêcher de faire cette motion, je m'adresse à eux parla voix de la prière, et je leur demande d'abord à quoi servira le comité général ? S'imaginent-ils qu'on délibérera avec plus de tranquillité ? (Oui ! oui !) Ne serons-nous pas les mêmes hommes ? (Non I non /). On demande un comité général pour qu'...
      Locuteur: Tarbé
      M. Vergniaud fait la censure de la Constitution. M. Vergniaud fait la censure de la Constitution.
      Locuteur: Lacuée
      ... mentons pas à nous-mêmes pour un objet de cette importance. Demander une séance d...
      ....) Que là, Messieurs, les représentants de la nation française parlent comme ils lé doivent, abandonnent toute espèce de parti pris,, et que I on discute la question froidement. Nous terminerons en très peu de temps une discussion qui, j'ose le dire...
      ...'inconstitutionnelles, et l'Assemblée se compromettrait en les envoyant. Ne nous mentons pas à nous-mêmes pour un objet de cette importance. Demander une séance du soir, ce serait peut-être nous exposer à des troubles encore plus grands que c...
      ...s, il se trouve un comité général. (Applaudissements à droite, murmures à gauche.) Que là, Messieurs, les représentants de la nation française parlent comme ils lé doivent, abandonnent toute espèce de parti pris,, et que I on discute la question froidement. Nous terminerons en très peu de temps une discussion qui, j'ose le dire, déshonore l'Assemblée, et la séance sera ouverte à onze heures.
      Locuteur: Duhem
      Puisqu'on vient de nous avouer la véritable cause de tout le tumulte qui vient d'avoir lieu,...
      ...et, ce qu'ils n'avaient point osé faire de suite; je dis que ce serait perdre encore du temps que de remettre cette discussion à demain. On pourrait d'ici là préparer de nouvelles batteries. (Applaudissements ...
      Puisqu'on vient de nous avouer la véritable cause de tout le tumulte qui vient d'avoir lieu, puisqu'on nous a montré des discours préparés sur le procès-verbal, puisqu'il n...
      ...s ne demandaient à parler sur la rédaction, que pour proposer le rapport du décret, ce qu'ils n'avaient point osé faire de suite; je dis que ce serait perdre encore du temps que de remettre cette discussion à demain. On pourrait d'ici là préparer de nouvelles batteries. (Applaudissements à gauche.) Il faut en finir aujourd'hui.
      Locuteur: Vergniaud
      Si c'est l'amour de la patrie, comme j'aime à le croire, qu...
      ...e procès-verbal; si c'est le même amour de la patrie, .comme je n'en doute pas, qu...
      ...tous doivent être profondément affligés de voir que ce choc d'opinions a donné lie...
      Si c'est l'amour de la patrie, comme j'aime à le croire, qui a porté plusieurs membres à demander la parole pour faire des observations sur le procès-verbal; si c'est le même amour de la patrie, .comme je n'en doute pas, qui a porté d'autres membres à demander que la discussion fût fermée, tous doivent être profondément affligés de voir que ce choc d'opinions a donné lieu à une scène si contraire à leurs intentions. (Murmures.)
      Locuteur: Vergniaud
      ...-t-on demandé la parole pour le rapport de plusieurs décrets qui ont été rendus da... ...u'on a mites ? Portent-elles sur la simple rédaction du procès-verbal, ou bien a-t-on demandé la parole pour le rapport de plusieurs décrets qui ont été rendus dans la séance d'hier ?
      Locuteur: Vergniaud
      ...édaction du procès-verbal, sur l'emploi de quelques expressions, on devrait être bien honteux d'avoir fait perdre tant de temps à l'Assemblée. Il faut donc avoue...
      ...ue si, dès le principe, au commencement de la séance, on se fût inscrit franchemen...
      ...er la parole, afin d'obtenir le rapport de ces décrets, la scène tumultueuse qui s...
      ..., et c'est chercher à la surprendre que de proposer le rapport de décrets, sous prétexte d'observations s...
      Si les observations ne portent que sur une simple rédaction du procès-verbal, sur l'emploi de quelques expressions, on devrait être bien honteux d'avoir fait perdre tant de temps à l'Assemblée. Il faut donc avouer la vérité, et peut-être que si, dès le principe, au commencement de la séance, on se fût inscrit franchement pour demander la parole, afin d'obtenir le rapport de ces décrets, la scène tumultueuse qui s'est passée n'aurait pas eu lieu ; on aurait délibéré pour savoir si l'on ouvrir...
      ...ée a toujours le droit d'être indignée contre ceux qui cherchent à la surprendre, et c'est chercher à la surprendre que de proposer le rapport de décrets, sous prétexte d'observations sur le procès-verbal. (Applaudissements.)
      Locuteur: Vergniaud
      ...ion du procès-verbal, et qui se servira de cette ruse pour attaquer un décret, soi...
      ...mploieront pas ces subterfuges indignes de législateurs. (Applaudissements.)
      ... motion d'ordre, que désormais tout membre qui demandera la parole sur la rédaction du procès-verbal, et qui se servira de cette ruse pour attaquer un décret, soit rappelé à l'ordre et que son nom soit inscrit sur le procès-verbal. Alors ceux qui voudront demander le rapport d'un décret s y prendront d'une manière directe et n'emploieront pas ces subterfuges indignes de législateurs. (Applaudissements.)
      Locuteur: Vergniaud
      M'étant adressé par voix de prière et d'invitation, à ceux qui récl...
      ...r ai bien solennellement donné le droit de demander ce comité, mais je crois qu'il ne peut avoir d'autre utilité que celle de nous soustraire aux regards du peuple (...
      ...availler d'une manière efficace au bien de la patrie, nous ne craindrons jamais se...
      ...ut courir la liberté, il est impossible de discuter avec froideur, et en applaudis...
      M'étant adressé par voix de prière et d'invitation, à ceux qui réclament, je leur ai bien solennellement donné le droit de demander ce comité, mais je crois qu'il ne peut avoir d'autre utilité que celle de nous soustraire aux regards du peuple (Murmures à droite.) ; et tant que nous serons animés d'un bon esprit, tant que nous apporterons des intentions pures, tant que nous voudrons travailler d'une manière efficace au bien de la patrie, nous ne craindrons jamais ses regards. Si nous avons quelques scènes un peu orageuses, le peuple sait que, quand il s'agit des risques que peut courir la liberté, il est impossible de discuter avec froideur, et en applaudissant à notre zèle, il aura pour nous l'indulgence

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 30
      Locuteur: Vergniaud
      On se propose de demander le rapport du décret rendu nie...
      ...titutionnels. Je crois que c'est le mit de la demande. Je suis assez attaché aux principes de la Constitution, je suis assez jaloux de la gloire de l'Assemblée, pour ne pas vouloir qu'ell...
      ..., et même demain, elle donnerait lieu à de nouveaux orages. Mais je demande que le...
      ...les pétitions soient renvoyés au comité de législation pour qu'il examine s'il y a...
      On se propose de demander le rapport du décret rendu nier (Oui! oui/.) parce quon prétend que l'Assemblée nationale ayant décrété l'envo...
      ...ns quelques-unes des pétitions qui ont été lues, il y avait des principes inconstitutionnels. Je crois que c'est le mit de la demande. Je suis assez attaché aux principes de la Constitution, je suis assez jaloux de la gloire de l'Assemblée, pour ne pas vouloir qu'elle se compromette. G est pourquoi je demande, non qu'il s'ouvre une discussion à cet égard, parce que s'il s'en ouvrait une, on ne peut se dissimuler que dans ce moment, et même demain, elle donnerait lieu à de nouveaux orages. Mais je demande que le procès-verbal et les pétitions soient renvoyés au comité de législation pour qu'il examine s'il y a des principes inconstitutionnels et qu'il vous en fasse son rapport... (Applaud...
      Locuteur: Cambon
      ...voi serait dangereux. N'avons pas l'air de mendier des vœux et des applaudissements pour les actes qui émanent de nous. Il est de notre dignité d'attendre l'opinion publique et non de la forcer. Nous avons fait un procès-ve... ...le des adresses a été décrétée ainsi que l'envoi aux 83 départements. Or, cet envoi serait dangereux. N'avons pas l'air de mendier des vœux et des applaudissements pour les actes qui émanent de nous. Il est de notre dignité d'attendre l'opinion publique et non de la forcer. Nous avons fait un procès-verbal ; différentes sections ont manifesté leur vœu, nous en avons ordonné la men...
      Locuteur: Fauchet
      ...ttre l'Assemblée à la censure au comité de législation ; c'est à l'Assemblée à se ... On ne peut pas soumettre l'Assemblée à la censure au comité de législation ; c'est à l'Assemblée à se juger elle-même.
      Locuteur: Fauchet
      Un grand nombre de membres : La discussion fermée ! Un grand nombre de membres : La discussion fermée !
      Locuteur: Fauchet
      ...ssion ne peut être fermée sur la motion de M. Vergniaud puisqu'elle n'a pas été ou... Un membre: La discussion ne peut être fermée sur la motion de M. Vergniaud puisqu'elle n'a pas été ouverte.
      Locuteur: Merlin
      ...demande si l'on peut renvoyer l'ouvrage de l'Assemblée à l'examen d'un comité.... Je demande si l'on peut renvoyer l'ouvrage de l'Assemblée à l'examen d'un comité....
      Locuteur: Merlin
      La motion de M. Vergniaud contrarie tous les princip... La motion de M. Vergniaud contrarie tous les principes et tend à déshonorer l'Assemblée, je demande la question préalable.
      Locuteur: Thuriot
      ...e à la décision d'un comité la question de savoir si... (Les murmures couvrent la voix de Vorateur.) ...is relativement à la seconde proposition, je prétends qu'on ne peut pas soumettre à la décision d'un comité la question de savoir si... (Les murmures couvrent la voix de Vorateur.)
      Locuteur: Thuriot
      Plusieurs membres : Aux voix la motion de M. Vergniaud! Plusieurs membres : Aux voix la motion de M. Vergniaud!
      Locuteur: Thuriot
      D'autres membres : La division de la motion de M. Vergniaud ! D'autres membres : La division de la motion de M. Vergniaud !
      Locuteur: Vergniaud
      ...eulement pour objet le renvoi au comité de législation du procès-verbal dans leque... Ma motion n'est pas divisible. Elle a seulement pour objet le renvoi au comité de législation du procès-verbal dans lequel on a inscrit les adresses lues hier pour savoir s'il y a quelque chose d'incon...
      Locuteur: Le Président
      Je mets aux voix le renvoi au comité de législation. Je mets aux voix le renvoi au comité de législation.
      Locuteur: Le Président
      ...L'Assemblée décrète le renvoi au comité de législation.) (L'Assemblée décrète le renvoi au comité de législation.)
      Locuteur: Delacroix
      ...ndé la question préalable sur la motion de M. Vergniaud ; elle est appuyée, mettez... Monsieur le Président, j'ai demandé la question préalable sur la motion de M. Vergniaud ; elle est appuyée, mettez-la aux voix.
      Locuteur: Le Président
      ...oix la question préalable sur la motion de M. Vergniaud. ...qu'il y a des réclamations, je vais recommencer l'épreuve. Je mets d'abord aux voix la question préalable sur la motion de M. Vergniaud.
      Locuteur: Gérardin
      ...demande à proposer un amendement, c'est de rapporter le décret qui ordonne que le ...
      ...es lues hier. Je crois que c'est le vœu de la très grande majorité de l'Assemblée, Il faut agir avec franchis...
      ...ion expresse et je prie M. le Président de la mettre aux voix.
      Je demande à proposer un amendement, c'est de rapporter le décret qui ordonne que le procès-vernal d'hier sera envoyé dans les 83 départements et celui qui ordonne la mention honorable des adresses lues hier. Je crois que c'est le vœu de la très grande majorité de l'Assemblée, Il faut agir avec franchise et loyauté ; j'en ferai la motion expresse et je prie M. le Président de la mettre aux voix.
      Locuteur: Lasource
      ...ent, M. Gérardin détruit la proposition de M. Vergniaud. En effet, si vous convenez de, renvoyer au comité de législation le procès-verbal et les adresses, il est contradictoire de demander le rapport du décret, puisque ...
      ...ement et simplement au renvoi au comité de législation.
      J'observe à l'Assemblée que, sous prétexte d'un amendement, M. Gérardin détruit la proposition de M. Vergniaud. En effet, si vous convenez de, renvoyer au comité de législation le procès-verbal et les adresses, il est contradictoire de demander le rapport du décret, puisque si le décret est rapporté, la chose est jugée et le renvoi est inutile. Je crois donc que dans ce moment-ci, l'Assemblée doit se borner purement et simplement au renvoi au comité de législation.
      Locuteur: Tarbé
      ...st moins un amendement qu'un changement de proposition. M. Vergniaua demande le re...
      ...d pas, sans doute, s'interdire le droit de juger si ces insertions seront retirées...
      C'est moins un amendement qu'un changement de proposition. M. Vergniaua demande le renvoi au comité pour examiner le procès-verbal, et juger d'après les adresses si ...
      ...on être retirées. Le comité ne fera que proposer son avis. L'Assemblée ne prétend pas, sans doute, s'interdire le droit de juger si ces insertions seront retirées ou non. Je demande qu'elle décide à l'instant.

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 31
      Locuteur: Lortal
      ,député de l'Aveyron, prête le serment individuel prescrit par la Constitution. ,député de l'Aveyron, prête le serment individuel prescrit par la Constitution.
      Locuteur: Le Président
      Voici 'l'état de la délibération. M. Vergniaud demande le renvoi aU comité de législation du procès-verbal et des adr...
      ...ion honorable des adresses lues hier et de celui qui ordonne l'envoi du procès-ver...
      ...e rapport du décrèt qui ordonne l'envoi de l'adresse aux 83 départements, mais pro...
      Voici 'l'état de la délibération. M. Vergniaud demande le renvoi aU comité de législation du procès-verbal et des adresses. M. Gérardin demande le rapport du décret qui ordonne une mention honorable des adresses lues hier et de celui qui ordonne l'envoi du procès-verbal aux 83 départements. Enfin M. Cambon demande le rapport du décrèt qui ordonne l'envoi de l'adresse aux 83 départements, mais propose d'approuver au surplus la rédaction du procès-vernal.
      Locuteur: Le Président
      ...x diverses : La priorité pour la motion de M. Gérardin! — La priorité pour la motion de M. Cambon ! ^ La priorité pour la motion de M. Vergniaud. Voix diverses : La priorité pour la motion de M. Gérardin! — La priorité pour la motion de M. Cambon ! ^ La priorité pour la motion de M. Vergniaud.
      Locuteur: Le Président
      ...ononce qu'elle est accordée à la motion de i. Gérardin. met la priorité aux voix et rononce qu'elle est accordée à la motion de i. Gérardin.
      Locuteur: Le Président
      ...élève des réclamations, je vais établir de nouveau l'état de la délibération. 11 s'élève des réclamations, je vais établir de nouveau l'état de la délibération.
      Locuteur: Mayerne
      Ce n'est pas assez de décréter le rapport du décret, il faut ...
      ...er le renvoi du procès-verbal au comité de législation, pour, d'après son rapport,...
      Ce n'est pas assez de décréter le rapport du décret, il faut encore ordonner le renvoi du procès-verbal au comité de législation, pour, d'après son rapport, être déterminé sur la rédaction du procès-verbal.
      Locuteur: Couthon
      ...s : La question préalable sur la motion de M. Mayerne ! Plusieurs membres : La question préalable sur la motion de M. Mayerne !
      Locuteur: Couthon
      ...es membres : La priorité pour la motion de M. Cambon! D'autres membres : La priorité pour la motion de M. Cambon!
      Locuteur: Le Président
      établit de nouveau l'état de la délibération et renouvelle l'épreuve sur la question de priorité. établit de nouveau l'état de la délibération et renouvelle l'épreuve sur la question de priorité.
      Locuteur: Le Président
      ...sultée, accorde la priorité à la motion de M. Cambon.) (L'Assemblée, consultée, accorde la priorité à la motion de M. Cambon.)
      Locuteur: Le Président
      Un membre : Je demande la division de la proposition de M. Cambon. Un membre : Je demande la division de la proposition de M. Cambon.
      Locuteur: Cambon
      ...ments; On a joint à eette motion, celle de renvoyer au comité de législation la rédaction du procès-verb...
      ...ons différentes ; la dernière n'est pas de moi, car j'ai proposé d'adopter, pour l...
      ...cfe rapporter le décret qui ordonne l'envoi du procès-verbal dans les 83 départements; On a joint à eette motion, celle de renvoyer au comité de législation la rédaction du procès-verbal. Ce sont deux motions différentes ; la dernière n'est pas de moi, car j'ai proposé d'adopter, pour le surplus, la rédaction du procès-verbal. Ma proposition est unique et, par cons...
      Locuteur: Cambon
      ...ur la division et adopte la proposition de M. Cambon.) (L'Assemblée, consultée* décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la division et adopte la proposition de M. Cambon.)
      Locuteur: Cambon
      ...3 départements est rapporté et le reste de la rédaction du procès-verbal est adopt... (En conséquence, le décret d'envoi du procès-verbal aux 83 départements est rapporté et le reste de la rédaction du procès-verbal est adopté.)
      Locuteur: Le Président
      Avant de passer à l'ordre du jour, j'accorde la parole à M. le ministre de la justice, qui l'a demandée. Avant de passer à l'ordre du jour, j'accorde la parole à M. le ministre de la justice, qui l'a demandée.
      Locuteur: Duport
      , ministre de la justice. Si l'Assemblée, qui paraît ...
      ...erait le plus commode pour l'entretenir de plusieurs objets importants.
      , ministre de la justice. Si l'Assemblée, qui paraît occupée en ce moment, croyait plus utile que je ne fusse entendu que demain, îe la prierais cfe m'indiquer l'heure qui lui serait le plus commode pour l'entretenir de plusieurs objets importants.
      Locuteur: Duport
      Plusieurs membres : Tout de suite. Plusieurs membres : Tout de suite.
      Locuteur: Duport
      , ministre de la justice. Des que l'Assembfec Ycut bi...
      ...te diplomatique, et je prie l'Assemblee de vouloir bien me permettre de lui exposer l'état de la question.
      , ministre de la justice. Des que l'Assembfec Ycut bieu m'accortler la parole, je ferai en sorte d'etre le plus court possible. L'afl'aire dont il est question est d'une grande important : il s'agit d'un renvoi au coinite diplomatique, et je prie l'Assemblee de vouloir bien me permettre de lui exposer l'état de la question.
      Locuteur: Duport
      ... une _ contestation entre la République de Genève d'une part, et le chapitre d'Annecy de Vautre. Cette contestation est relative à des propriétés qui faisaient partie de l'ancien évêché de Genève. Lors de l'établissement de la République, une partie des biens appartenant à l'évêché de Genève a été garantie à la République p...
      ...ès deux siècles, attaquer la République de Genève et demander l'envoi en possession de ces objets ; l'affaire avait été portee au parlement de Dijon, où le chapitre d'Annecy avait ob...
      ...u Conseil, qui défendirent au parlement de Dijon de s'en occuper, et qui cassèrent l'arrêt ...
      Il existe depuis longtemps une _ contestation entre la République de Genève d'une part, et le chapitre d'Annecy de Vautre. Cette contestation est relative à des propriétés qui faisaient partie de l'ancien évêché de Genève. Lors de l'établissement de la République, une partie des biens appartenant à l'évêché de Genève a été garantie à la République par un traité passé entre elle et la France, et par les traités avec les autres puissances. Nonobstant ces traités, le chapitre d'Annecy avait cru devoir, il y a à peu près deux siècles, attaquer la République de Genève et demander l'envoi en possession de ces objets ; l'affaire avait été portee au parlement de Dijon, où le chapitre d'Annecy avait obtenu un arrêt par défaut. Sur cet arrêté intervinrent des arrêts du Conseil, qui défendirent au parlement de Dijon de s'en occuper, et qui cassèrent l'arrêt par défaut. Cette affaire est restée dans la poussière des greffes, à peu près d...
      Locuteur: Duport
      ... s'est présenté au tribunal du district de Gex, et a dit former opposition à l'arr...
      ...ion a paru très étrange à la République de Genève, et son ministre s'est adressé à...
      ...gères, pour demander d'arrêter le cours de cette procédure et réclamer l'exécution...
      ...férai alors avec le comité diplomatique de l'Assemblée constituante, et il fut arr...
      ...ard, j'écrirais au tribunal du district de Gex, pour le prier de surseoir à l'instruction de cette procédure.
      ...e chapitre d'Annecy a cru pouvoir en profiter pour réclamer ces mêmes droits. Il s'est présenté au tribunal du district de Gex, et a dit former opposition à l'arrêt rendu depuis à peu près un siècle. Cette contestation a paru très étrange à la République de Genève, et son ministre s'est adressé à M. le ministre des affaires étrangères, pour demander d'arrêter le cours de cette procédure et réclamer l'exécution des arrêts du Conseil. M. le ministre des affaires étrangères m'en écrivit aussitôt ; j'en conférai alors avec le comité diplomatique de l'Assemblée constituante, et il fut arrêté que jusqu'à ce que l'affaire fût portée à l'Assemblée nationale, et qu'il y eût une mesure politique prise à cet égard, j'écrirais au tribunal du district de Gex, pour le prier de surseoir à l'instruction de cette procédure.
      Locuteur: Duport
      ...t un principe qu'il est assez difficile de méconnaître, le chapitre d'Annecy m'a o... ...s ma lettre. Cependant, le chapitre d'Annecy a cru devoir réclamer ; et invoquant un principe qu'il est assez difficile de méconnaître, le chapitre d'Annecy m'a observé qu'il n'était pas en

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 32
      Locuteur: Duport
      , ministre de la justice. Je demande la permission de donner un éclaircissement à l'Assemblée. Il y a quelques jours qu'un des membres de cette Assemblée a témoigné une sorte d'étonnement de ce que Messieurs les procurateurs génér...
      ...t l'établissement du premier juré étant de la plus haute importance, et tous les actes relatifs à une accusation portée au nom...
      ...ettre le temps nécessaire pour examiner de très près et scrupuleusement tout ce qu...
      , ministre de la justice. Je demande la permission de donner un éclaircissement à l'Assemblée. Il y a quelques jours qu'un des membres de cette Assemblée a témoigné une sorte d'étonnement de ce que Messieurs les procurateurs généraux étaient encore dans l'Assemblée : je dois rendre compte dans ce moment-ci, à...
      ...e la haute cour nationale n'est pas encore rassemblée. La haute cour nationale et l'établissement du premier juré étant de la plus haute importance, et tous les actes relatifs à une accusation portée au nom du Corps législatif ayant nécessairement une grande solennité, j'ai dû, dans une pareille circonstance, d'abord mettre le temps nécessaire pour examiner de très près et scrupuleusement tout ce qui était relatif à un établissement aussi considérable.
      Locuteur: Duport
      ...une connaissance. réellement officielle de leur nomination. Le procès-verbal n'est...
      ...des différentes adresses; car, tous ces actes-là, aux termes des lois, paraissent dev...
      ...orps législatif, ou au moins une partie de ces actes-là.
      ... ordonne d'être un tel jour à Orléans : la raison en est que je n'ai pas encore une connaissance. réellement officielle de leur nomination. Le procès-verbal n'est pas encore signé des commissaires du roi, qui n'ont pas été avertis. Il faudrai...
      ...ands-juges. Il y aurait peut-être même quelques règlements à faire sur la forme des différentes adresses; car, tous ces actes-là, aux termes des lois, paraissent devoir être directement faits par le Corps législatif, ou au moins une partie de ces actes-là.
      Locuteur: Duport
      mon pouvoir de suspendre, par une lettre ministérielle, le cours et l'action de la justice. Je me suis rendu à cette vé...
      ...ffectivement il ne m'était paS possible de l'arrêter plus longtemps, et que l'affa...
      ...n conséquence. Cependant, la République de Genève réclame la jouissance paisible d...
      ...cette affaire soit terminée par la voie de négociations et par la voie de la politique; mais, en même temps, elle...
      ...paraître devant le tribunal du district de Gex.
      mon pouvoir de suspendre, par une lettre ministérielle, le cours et l'action de la justice. Je me suis rendu à cette vérité, et j'ai écrit au tribunal qu'effectivement il ne m'était paS possible de l'arrêter plus longtemps, et que l'affaire pouvait être poursuivie. Le chapitre d'Annecy a agi en conséquence. Cependant, la République de Genève réclame la jouissance paisible d'une propriété qui lui est garantie par les traités, et elle aemanae que cette affaire soit terminée par la voie de négociations et par la voie de la politique; mais, en même temps, elle insiste Beaucoup sur le sursis, et croit ne devoir pas, sur une affaire qui a é...
      ...par des possessions garanties par des traités et par différentes puissances, comparaître devant le tribunal du district de Gex.
      Locuteur: Duport
      ...est dans cette position que le ministre de la République de Genève est venu me voir et a discuté ce...
      ...ouvoirs étaient organisés et distincts, de suspendre encore le cours de la justice ; il m'avait engagé de proposer à l'Assemblée nationale de vouloir bien rendre un décret à cet éga...
      ...che était impossible parce qu'un décret de suspension, même sanctionné par le roi,...
      ...nstitué, dont l'action est indépendante de tous autres pouvoirs, il ne peut jamais...
      C'est dans cette position que le ministre de la République de Genève est venu me voir et a discuté cet objet avec moi. Je lui ai fait sentir qu'il était absolument impossible actuellement, clans un moment où toUs les pouvoirs étaient organisés et distincts, de suspendre encore le cours de la justice ; il m'avait engagé de proposer à l'Assemblée nationale de vouloir bien rendre un décret à cet égard. Je lui ai observé que cette démarche était impossible parce qu'un décret de suspension, même sanctionné par le roi, serait une chose monstrueusement inconstitutionnelle, parce que le pouvoir judiciaire étant un pouvoir constitué, dont l'action est indépendante de tous autres pouvoirs, il ne peut jamais être arrêté par aucune puissance.
      Locuteur: Duport
      ...omatique qui ont senti toute la justice de cette observation ; et, avec eux, j'ai ...
      ... je demanderais conséquemment le renvoi de cette affaire à MM. les membres du comi...
      ...rconstances que j'ai cru devoir en conférer avec quelques membres du comité diplomatique qui ont senti toute la justice de cette observation ; et, avec eux, j'ai avisé à un moyen qui est peut-être bon ; je demanderais conséquemment le renvoi de cette affaire à MM. les membres du comité diplomatique.
      Locuteur: Duport
      ... à peu près semblable ; il est question de réclamations ae M. le prince de Deux-Ponts, d'une part, et de M. Vévèque de Spire de Vautre, relativement à des contestations engagées, soit devant le tribunal du district de Strasbourg, soit devant les tribunaux d... J'ai à entretenir l'Assemblée d'un objet à peu près semblable ; il est question de réclamations ae M. le prince de Deux-Ponts, d'une part, et de M. Vévèque de Spire de Vautre, relativement à des contestations engagées, soit devant le tribunal du district de Strasbourg, soit devant les tribunaux des départemeuts des Haut-Rhin et Bas-Rhin.
      Locuteur: Duport
      ...inces demandent également la suspension de différents procès qui leur ont été inte... Ces princes demandent également la suspension de différents procès qui leur ont été intentés, relativement à leurs possessions dans la ci-devant province d'Alsace, proc...
      Locuteur: Duport
      ...is 3ui intéresse essentieUement la Cour de Vienne, ans ce moment-ci, a une très gr...
      ...it l'impossible, pendant toute la durée de l'Assemblée constituante, pour faire st...
      ...uestion qui tient encore à la diplomatie, qui est d'une nature plus délicate, mais 3ui intéresse essentieUement la Cour de Vienne, ans ce moment-ci, a une très grande importance. J'ai fait l'impossible, pendant toute la durée de l'Assemblée constituante, pour faire statuer sur cette question.
      Locuteur: Duport
      ...ngue. II est accusé d'une falsification de billets d'une banque très accréditée à ... ...ir un nommé Bergomme, qui est détenu depuis plus d'un an dans les prisons d'Huningue. II est accusé d'une falsification de billets d'une banque très accréditée à Vienne. Le
      Locuteur: Duport
      ... plus grande importance à l'extradition de ce prisonnier. Cette même question fut de même portée par moi au comité diplomatique : j'ai eu plusieurs fois occasion de lui en parler. La grande quantité d'affaires de l'Assemblée constituante ne lui a pas permis de s'en occuper. Cependant, cet accusé est...
      ...e à Huningue : il serait très important de donner satisfaction à la Cour de Vienne et de fixer enfin, d'une manière bien précise, les principes de l'extradition entre les différentes pui...
      ministère impérial a mis la plus grande importance à l'extradition de ce prisonnier. Cette même question fut de même portée par moi au comité diplomatique : j'ai eu plusieurs fois occasion de lui en parler. La grande quantité d'affaires de l'Assemblée constituante ne lui a pas permis de s'en occuper. Cependant, cet accusé est depuis longtemps détenu d'une manière arbitraire à Huningue : il serait très important de donner satisfaction à la Cour de Vienne et de fixer enfin, d'une manière bien précise, les principes de l'extradition entre les différentes puissances.
      Locuteur: Duport
      ... extraditions, et qu'en général la Cour de Vienne s'y est prêtée avec beaucoup plus de grâce que nous. ...emblée nationale que, dans ce moment-ci, nous sommes dans le cas ae demander ces extraditions, et qu'en général la Cour de Vienne s'y est prêtée avec beaucoup plus de grâce que nous.
      Locuteur: Duport
      Je prie l'Assemblée de vouloir bien ordonner le renvoi de cette question à son comité, et en même... Je prie l'Assemblée de vouloir bien ordonner le renvoi de cette question à son comité, et en même temps l'engager à lui en faire son rapport le plus tôt possible ; car cela est ...
      Locuteur: Duport
      ...vertis en motion la demande du ministre de la justice et j'en demande le renvoi aux comités diplomatique et de législation réunis. (Appuyé! appuyé!) Un membre : Je convertis en motion la demande du ministre de la justice et j'en demande le renvoi aux comités diplomatique et de législation réunis. (Appuyé! appuyé!)

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 33
      Locuteur: Duport
      ... individus, et je n'ai pas; par la loi, de manière officielle de notifier un decret à un individu. ...ce que les quatre grands-juges soient assemblés et forment un tribunal, ils sont individus, et je n'ai pas; par la loi, de manière officielle de notifier un decret à un individu.
      Locuteur: Duport
      ...éral, à cette époque, il n'existait pas de commissaires du roi, il n'avait pas été...
      ...ire du roi près les tribunaux criminels de chaque département. Ne paraîtrait-il pa...
      ... le commissaire du roi près le tribunal de district qui devient un tribunal pureme...
      ... cour nationale, au moins la délégation de ce pouvoir devrait être plus naturellem...
      ...tabli le grand juré est antérieure à la loi sur l'établissement du juré ; en général, à cette époque, il n'existait pas de commissaires du roi, il n'avait pas été décrété un commissaire du roi précisément affecté au tribunal criminel. Depuis, il est intervenu un décret qui a établi un commissaire du roi près les tribunaux criminels de chaque département. Ne paraîtrait-il pas plus convenable que le commissaire du roi près le tribunal de district qui devient un tribunal purement civil, fît les fonctions et le service près la haute cour nationale qui est u...
      ... croit pas devoir établir un commissaire du roi, ad hoc, et exprès pour la haute cour nationale, au moins la délégation de ce pouvoir devrait être plus naturellement donnée au commissaire du roi près le tribunal criminel du département.
      Locuteur: Duport
      ...ctions. Si l'Assemblée jugeait à propos de déléguer au commissaire du roi près le ...
      ...ions avant le 1er janvier, et au moment de la formation de la naute cour nationale.
      ...mmé, ou qui va l'être, ne peut avoir ses pouvoirs qu'au moment d'exercer ses fonctions. Si l'Assemblée jugeait à propos de déléguer au commissaire du roi près le tribunal criminel du département, il faudrait un décret qui autorisât spécialement ce commissaire du roi à faire ses fonctions avant le 1er janvier, et au moment de la formation de la naute cour nationale.
      Locuteur: Duport
      ...s quatre grands-juges seront-ils saisis de toutes les accusations 2ui peuvent être...
      ...mmés à présent, ne lussent plus en état de composer le tribunal criminel, c est-à-...
      ...ruption entre le service du tribunal et de la haute-cour nationale. L'Assemblée se...
      ...cour nationale formée ? Est-ce une seule accusation dont elle sera saisie, ou les quatre grands-juges seront-ils saisis de toutes les accusations 2ui peuvent être actuellement portées par le orps législatif ? J'avoue que cette question me par...
      ...it une continuité d actions telle que MM. les quatre grands-juges, qui seront nommés à présent, ne lussent plus en état de composer le tribunal criminel, c est-à-dire eussent passé le temps que la loi a nxé à leurs fonctions, avant qu'il y eût une interruption entre le service du tribunal et de la haute-cour nationale. L'Assemblée sent encore combien cette question est importante; d'un autre côté, si la haute-co...
      Locuteur: Duport
      que le tribunal de cassation serait employé à former un tr... que le tribunal de cassation serait employé à former un tribunal criminel.
      Locuteur: Duport
      ...aire un très grand nombre, en examinant de très près la loi ; et j'ai là-dessus qu...
      ...ns que je pourrai communiquer au comité de législation. Je prie l'Assemblée de prendre ces observations en considération, afin que le premier exemple de la belle institution des jurés n'éprouv...
      ...'une partie des difficultés qui se sont élevées : il serait possible même d'en faire un très grand nombre, en examinant de très près la loi ; et j'ai là-dessus quelques observations que je pourrai communiquer au comité de législation. Je prie l'Assemblée de prendre ces observations en considération, afin que le premier exemple de la belle institution des jurés n'éprouve aucune entrave dans sa marche, et serve d'exemple pour tous les tribunaux crim...
      Locuteur: Dalmas
      Vous avez déjà renvoyé au comité de législation divers objets relatifs à la...
      ...mon rapport est prêt. J'aurai l'honneur de le présenter ce soir au comité de législation, et, demain, ie le mettrai sous les yeux de l'Assemblée, si elle le désire. Plusieu...
      ...r, au comité, je prierai M. le ministre de vouloir bien nous faire parvenir, par é...
      Vous avez déjà renvoyé au comité de législation divers objets relatifs à la haute-cour nationale. Sur ces objets mon rapport est prêt. J'aurai l'honneur de le présenter ce soir au comité de législation, et, demain, ie le mettrai sous les yeux de l'Assemblée, si elle le désire. Plusieurs objets dont vous a entretenus le ministre sont compris dans ce rapport, et pour pouvoir examiner les autres, ce soir, au comité, je prierai M. le ministre de vouloir bien nous faire parvenir, par écrit, les questions qu'il a présentées à l'Assemblée.
      Locuteur: Dalmas
      ...en des questions posées par le ministre de la justice au comité de législation.) (L'Assemblée renvoie l'examen des questions posées par le ministre de la justice au comité de législation.)
      Locuteur: Garran-de-Coulon
      ...ssi dans l'esprit des grands procureurs de la nation. Il s'agit de savoir s'ils doivent avoir avec le ministre de la justice quelque espèce de relation que ce soit. En voici un exemp...
      ...e ne sais pas si, d'après l'institution de la haute-cour nationale et des grands procurateurs delà nation, qui sont membres de l'Assemblée, toutes nos relations ne doivent pas partir directement de l'Assemblée nationale. Je crois que nous devons prendre directement, des secrétaires de l'Assemblée, une expédition du décret, et ne rien accuser au ministre de la justice, afin que nous n'ayions sur ...
      ...nds procurateurs généraux. Il y a, Messieurs, une difficulté qui s'est élevée aussi dans l'esprit des grands procureurs de la nation. Il s'agit de savoir s'ils doivent avoir avec le ministre de la justice quelque espèce de relation que ce soit. En voici un exemple. Le ministre nous enverra votre décret, avec prière d'en accuser réception ; je ne sais pas si, d'après l'institution de la haute-cour nationale et des grands procurateurs delà nation, qui sont membres de l'Assemblée, toutes nos relations ne doivent pas partir directement de l'Assemblée nationale. Je crois que nous devons prendre directement, des secrétaires de l'Assemblée, une expédition du décret, et ne rien accuser au ministre de la justice, afin que nous n'ayions sur cela aucune relation avec le pouvoir exécutif.
      Locuteur: Garran-de-Coulon
      Je prie également l'Assemblée de décider si je dois, sur-le-champ, me re... Je prie également l'Assemblée de décider si je dois, sur-le-champ, me rendre, avec mon collègue, à Orléans.
      Locuteur: Duport
      , ministre de la justice. La question posée par M. Ga...
      ...r tenir directement tous leurs pouvoirs de l'Assemblée nationale. D'un autre côté,...
      ...mme tous les autres. A un certain point de vue, il serait difficile que MM. les pr...
      ...s, soumis à la surveillance du ministre de la justice. Il serait possible qu'ils f...
      ...s par le ministre, car c'est une partie de
      , ministre de la justice. La question posée par M. Garran est délicate. MM. les grands procurateurs généraux étant membres du Corps législatif, représentant le Corps législatif qui est accusateur, paraissent devoir tenir directement tous leurs pouvoirs de l'Assemblée nationale. D'un autre côté, il est évident que la haute-cour nationale est un tribunal comme tous les autres. A un certain point de vue, il serait difficile que MM. les procurateurs généraux, faisant fonctions d'accusateurs publics, ne fussent pas, comme tous les autres, soumis à la surveillance du ministre de la justice. Il serait possible qu'ils fissent une chose qui s'écartât des règles et il est clair qu'ils seraient alors sujets à y être rappelés par le ministre, car c'est une partie de

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 34
      Locuteur: Duport
      ...ès épineuses méritent toute l'attention de l'Assemblée. l'exécution qu'il est impossible d'ôter au roi. Ces difficultés très épineuses méritent toute l'attention de l'Assemblée.
      Locuteur: Duport
      (L'Assemblée renvoie également l'examen de ces questions au comité de législation.) (L'Assemblée renvoie également l'examen de ces questions au comité de législation.)
      Locuteur: Guadet
      ...Globe, 12 décembre 1791, l'an troisième de la liberté. « Au chef-lieu du Globe, 12 décembre 1791, l'an troisième de la liberté.
      Locuteur: Guadet
      ...ffrez que je paraisse demain à la barre de l'auguste Sénat des hommes, et je jure,... ... non. (Rires et murmures.) Il s'agit ae terminer cette, guerre heureusement. Souffrez que je paraisse demain à la barre de l'auguste Sénat des hommes, et je jure, par le zèle qui m'éclaire, que l'audience que vous m'accorderez ne sera pas per...
      Locuteur: Gensonné
      ... dans le réparte-ment des contributions de 1791, demande que sa session soit proro... ...ettre du conseil général d Indre-et-Loire, qui, sur le motif qu'il y a eu erreur dans le réparte-ment des contributions de 1791, demande que sa session soit prorogée pour achever et rectifier son travail.
      Locuteur: Gensonné
      Plusieurs membres : Le renvoi au comité de division ! Plusieurs membres : Le renvoi au comité de division !
      Locuteur: Baignoux
      Je m'y oppose et je propose de décréter actuellement une prorogation de huitaine. Je m'y oppose et je propose de décréter actuellement une prorogation de huitaine.
      Locuteur: Gensonné
      ... secrétaire, donne lecture d'une lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, qui donne communication de plusieurs pièces a lui adressées par le...
      ...partement du Haut-Rhin sur la tentative de subordination faite auprès du général de Wimpffen, au moment de la nouvelle répandue faussement d'une é...
      , secrétaire, donne lecture d'une lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, qui donne communication de plusieurs pièces a lui adressées par le directoire du département du Haut-Rhin sur la tentative de subordination faite auprès du général de Wimpffen, au moment de la nouvelle répandue faussement d'une évasion du roi ; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Gensonné
      ...s relatives à la tentative faite auprès de M. de Wimpffen, et au bruit de l'évasion du roi, répandu sur les frontières. J'ai l'honneur de vous envoyer copie « Le conseil général du département du Haut-Rhin m'a adressé différentes pièces relatives à la tentative faite auprès de M. de Wimpffen, et au bruit de l'évasion du roi, répandu sur les frontières. J'ai l'honneur de vous envoyer copie
      Locuteur: Gensonné
      de toutes les pièces dont il me paraît int... de toutes les pièces dont il me paraît intéressant que l'Assemblée nationale ait connaissance.
      Locuteur: Gensonné
      ...nde à faire un rapport sur les troubles de Perpignan ; il est de toute nécessité de ramener l'ordre dans cette ville fronti... Un membre : Je demande à faire un rapport sur les troubles de Perpignan ; il est de toute nécessité de ramener l'ordre dans cette ville frontière.
      Locuteur: Gensonné
      Un membre : Je propose de ne rien faire avant d'avoir entendu le rapport du comité de l'extraordinaire des finances sur la création d'assignats au-dessous de 5 livres. Un membre : Je propose de ne rien faire avant d'avoir entendu le rapport du comité de l'extraordinaire des finances sur la création d'assignats au-dessous de 5 livres.
      Locuteur: Le Président
      ...ordre du jour est un rapport- du comité de Vextraordinaire des finances sur la question de savoir si l'émission d'assignats au-dessous de 5 livres doit avoir lieu ou non. L'ordre du jour est un rapport- du comité de Vextraordinaire des finances sur la question de savoir si l'émission d'assignats au-dessous de 5 livres doit avoir lieu ou non.
      Locuteur: Cartier-Douineau
      , au nom du comité de Vextraordinaire des finances. Messieurs, vous avez chargé votre comité de l'extraordinaire des finances de vous faire un rapport sur le besoin de fabriquer des assignats au-aessous de 5 livres. , au nom du comité de Vextraordinaire des finances. Messieurs, vous avez chargé votre comité de l'extraordinaire des finances de vous faire un rapport sur le besoin de fabriquer des assignats au-aessous de 5 livres.
      Locuteur: Cartier-Douineau
      ...rs effets sont connus, que les lumières de l'expérience ne permettent plus de s'égarer sur leur utilité, comme sur le...
      ...énients, il a été facile à votre comité de prendre un parti sur la question que vo...
      ...e qu'on ne connaissait encore que la théorie des assignats; aujourd'hui, que leurs effets sont connus, que les lumières de l'expérience ne permettent plus de s'égarer sur leur utilité, comme sur leurs inconvénients, il a été facile à votre comité de prendre un parti sur la question que vous lui avez envoyée.
      Locuteur: Cartier-Douineau
      ...-oh voulu faire en créant des assignats de moyenne valeur ? On a voulu suppléer au...
      ...us donnons une monnaie ; mais une pièce de 50 livres n'est pas une monnaie utile a...
      ... commerce en détail et suppléer à l'écu de 6 livres, que la crainte ou l'intérêt personnel avait retiré de la circulation. On s'aperçut alors qu'il fallait des assignats de 5 livres ; mais leur nombre est si infé...
      ...besoins, ils ont été répandus avec tant de désordre qu'ils n'ont ni sup^-pléé aux ...
      Qu'a-t-oh voulu faire en créant des assignats de moyenne valeur ? On a voulu suppléer au numéraire et nous donnons une monnaie ; mais une pièce de 50 livres n'est pas une monnaie utile au peuple; elle ne peut, dans aucun cas, aider le commerce en détail et suppléer à l'écu de 6 livres, que la crainte ou l'intérêt personnel avait retiré de la circulation. On s'aperçut alors qu'il fallait des assignats de 5 livres ; mais leur nombre est si inférieur aux besoins, ils ont été répandus avec tant de désordre qu'ils n'ont ni sup^-pléé aux écus, ni fait d'autre office que celui d'alimenter l'agiotage.
      Locuteur: Cartier-Douineau
      ...contestable aujourd'hui, que l'assignat de 5 livres n'ést pas dans la circulation ...
      ...là où il y a aes travaux il n'y a point de misère, lors même que les denrées sont ...
      C'est un fait incontestable aujourd'hui, que l'assignat de 5 livres n'ést pas dans la circulation égal au dixième des besoins. Vous sentirez, Mes-sieurs, la nécessité d'en décrét...
      ...st la circulation qu'il faut au peuple, puisqu'elle seule crée les travaux; que là où il y a aes travaux il n'y a point de misère, lors même que les denrées sont chères ; c'est une vérité qui a été souvent répétée dans cette enceinte, que dan...
      Locuteur: Cartier-Douineau
      La rareté des assignats de 5 livres a fait disparaître la monnaie ...
      .... On ne supplée à la monnaie au-dessous de 5 livres que par les billets particuliers d'une foule de sociétés éta-
      La rareté des assignats de 5 livres a fait disparaître la monnaie qui était au-dessous ; on est réduit aujourd'hui à regarder comme un bienfait la création des pièces d un sou, dont le poids embarrassant les faisait dédaigner. On ne supplée à la monnaie au-dessous de 5 livres que par les billets particuliers d'une foule de sociétés éta-

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 35
      Locuteur: Cartier-Douineau
      ... zèle a supplééj par des billets dignes de confiance, à la rareté au numéraire, en...
      ...agiotage qui les attend à la porte même de la caisse de l'extraordinaire.
      ...pressant, d'un autre côté, que vous veniez au secours des municipalités, dont le zèle a supplééj par des billets dignes de confiance, à la rareté au numéraire, en mettant dans la circulation une quantité suffisante d'assignats pour remplacer la petite monnaie, et en prenant des précautions pour éviter l'agiotage qui les attend à la porte même de la caisse de l'extraordinaire.
      Locuteur: Cartier-Douineau
      ...ité étant reconnue, il ne peut s'élever de longues discussions sur leur division. ...
      ...son est telle qu'avec 5 sous en monnaie de cuivre on peut faire tous les échanges. Ainsi des billets de 10,15 et 50 sous rempliraient le but de leur création.
      Leur utilité étant reconnue, il ne peut s'élever de longues discussions sur leur division. Les nombres dénaires remplissent tous les besoins, et leur combinaison est telle qu'avec 5 sous en monnaie de cuivre on peut faire tous les échanges. Ainsi des billets de 10,15 et 50 sous rempliraient le but de leur création.
      Locuteur: Cartier-Douineau
      ...ent, soit pour accélérer la fabrication de ces nouveaux assignats et en faire joui...
      ... millions d'assignats dans les coupures de 10, 15 et 50 sous et suivant les divisi...
      Votre comité a pensé que dans le premier moment, soit pour accélérer la fabrication de ces nouveaux assignats et en faire jouir le commerce, soit pour satisfaire réellement aux besoins journaliers les plus pressants du peuple, on doit se borner à décréter la fabrication ae 100 millions d'assignats dans les coupures de 10, 15 et 50 sous et suivant les divisions proportionnelles ci-après.
      Locuteur: Cartier-Douineau
      ... conséquence, votre comité vous propose de fixer à 40 millions la coupure des assignats de 50 sous, à 30 millions celle de 15 sous et à 30 millions également celle de 10 sous. Il pense, au surplus, que cett...
      ...ures, soit pour les besoins journaliers de la classe indigente du peuple, nécessit...
      ...r forme d'échange et aans la proportion de population des 83 départements, en ayan...
      ...lesquels il existe un plus grand nombre de manufactures et par conséquent des besoins plus répétés. Voici le projet de décret du comité, qu'il vous prie de ne considérer que comme première lectur...
      En conséquence, votre comité vous propose de fixer à 40 millions la coupure des assignats de 50 sous, à 30 millions celle de 15 sous et à 30 millions également celle de 10 sous. Il pense, au surplus, que cette nouvelle émission devant être destinée, soit pour le commerce? soit pour les manufactures, soit pour les besoins journaliers de la classe indigente du peuple, nécessite que l'emploi en soit tait par forme d'échange et aans la proportion de population des 83 départements, en ayant égard a ceux dans lesquels il existe un plus grand nombre de manufactures et par conséquent des besoins plus répétés. Voici le projet de décret du comité, qu'il vous prie de ne considérer que comme première lecture (1).
      Locuteur: Cartier-Douineau
      ...upure des assignats mis en circulation, de manière à faciliter les payements dans ...
      ...présentants lui procurassent les moyens de satisfaire à ses dépenses les plus faibles ; considérant encore que le succès de cette nouvelle mesure était d'autant pl...
      ...ue ce vœu est manifesté par le concours de toutes les municipalités qui ont déjà procuré par la création de semblables papiers, les facilités que l...
      ..., en même temps dans toutes les parties de l'Empire, a décrété ce qui suit :
      ...érant que l'expérience avait déterminé l'Assemblée constituante à adopter une coupure des assignats mis en circulation, de manière à faciliter les payements dans toutes les caisses, mais qui ne satisfait pas aux besoins journaliers du commerc...
      ...t que la représentation des assignats nationaux,, combien il désirait que ses représentants lui procurassent les moyens de satisfaire à ses dépenses les plus faibles ; considérant encore que le succès de cette nouvelle mesure était d'autant plus assuré que ce vœu est manifesté par le concours de toutes les municipalités qui ont déjà procuré par la création de semblables papiers, les facilités que la disparition du numéraire avait rendu également nécessaires; et voulant pourvoir à ces besoins d'une manière aussi sûre que favorable aux intérêts du peuple, en même temps dans toutes les parties de l'Empire, a décrété ce qui suit :
      Locuteur: Cartier-Douineau
      ...t sous la surveillance des commissaires de l'Assemblée, à la fabrication de 100 millions d'assignats au-dessous de 5 livres dans les coupures suivantes, s... rection et la responsabilité du ministre des contributions publiques et sous la surveillance des commissaires de l'Assemblée, à la fabrication de 100 millions d'assignats au-dessous de 5 livres dans les coupures suivantes, savoir :
      Locuteur: Cartier-Douineau
      « 40 millions d'assignats de 50 sols : 30 millions de 15 sols, et 30 millions de 10 sols. « 40 millions d'assignats de 50 sols : 30 millions de 15 sols, et 30 millions de 10 sols.
      Locuteur: Cartier-Douineau
      ...semblée, tous les 15 jours, des progrès de la fabrication. « Art. 2. Le ministre des contributions publiques sera tenu d'informerjl'Assemblée, tous les 15 jours, des progrès de la fabrication.
      Locuteur: Cartier-Douineau
      ...lité dans tout le royaume, en observant de proportionner les différentes coupures ...
      ... présenté à l'Assemblée par ses comités de finances dans le délai de huit jours. »
      « Art. 3. L'émission desdits assignats ne pourra être faite qu'en totalité dans tout le royaume, en observant de proportionner les différentes coupures à la somme totale destinée à chaque département, d'après le décret à intervenir sur cette distribution, et dont le projet sera présenté à l'Assemblée par ses comités de finances dans le délai de huit jours. »
      Locuteur: Cartier-Douineau
      Un membre ; Personne de nous n'ignore à quel point est porté l'agiotage : il s'est élevé un cri de toutes les parties de la France qui vous demande de le proscrire. Je pense donc qu'on ne do... Un membre ; Personne de nous n'ignore à quel point est porté l'agiotage : il s'est élevé un cri de toutes les parties de la France qui vous demande de le proscrire. Je pense donc qu'on ne doit pas considérer ce rapport comme première lecture, mais que la discussion doit...
      Locuteur: Cambon
      Il est temps de prendre un parti sur cet objet. J'appui... Il est temps de prendre un parti sur cet objet. J'appuie donc la demande d'urgence, et je demande que la discussion soit ouverte à l'in...
      Locuteur: Dorizy
      J'appuie la proposition de M. Cambon, et je propose de verser dès à présent une somme quelconq...
      ...tion d émettre des assignats au-dessous de 5 livres.
      J'appuie la proposition de M. Cambon, et je propose de verser dès à présent une somme quelconque dans les caisses, sauf à discuter avec réflexion la question d émettre des assignats au-dessous de 5 livres.
      Locuteur: Becquey
      Un membre : J'appuie les observations de M. Becquey,et je demande l'impression du projet de décret. Un membre : J'appuie les observations de M. Becquey,et je demande l'impression du projet de décret.
      Locuteur: Becquey
      ...sieurs membres : L'impression du projet de décret et l'ajournement de la discussion à demain ! Plusieurs membres : L'impression du projet de décret et l'ajournement de la discussion à demain !
      Locuteur: Becquey
      ... ouverte sur-le-champ, et que le projet de décret sera imprimé dans le jour.) (Après quelques débats, l'Assemblée décrète que la discussion sera ouverte sur-le-champ, et que le projet de décret sera imprimé dans le jour.)
      Locuteur: Guadet
      , secrétaire, fait lecture de l'ordre de la parole. , secrétaire, fait lecture de l'ordre de la parole.
      Locuteur: Merlin
      ...ier à la tribune, se trouvant au comité de surveillance, l'orateur inscrit après l... , appelé le premier à la tribune, se trouvant au comité de surveillance, l'orateur inscrit après lui a pris la parole pour appuyer l'émission proposée par le comité.
      . Il sera procédé de suite, sous la di- (1) Bibliothèque nat... . Il sera procédé de suite, sous la di- (1) Bibliothèque nationale : Assemblée législative, Assignats et monnaies, D.
      M. *** (1). Est-il nécessaire de créer des assignats de petites valeurs au-dessous de 5 livres ? (1) Le Moniteur et le Logogr...
      ...a législature ne mentionnent pas le nom de M. Colon. Peut être s'agit-il de M. Colomb-de-Gast ou de M. Calon.
      M. *** (1). Est-il nécessaire de créer des assignats de petites valeurs au-dessous de 5 livres ? (1) Le Moniteur et le Logographe attribuent cette opinion à M. Colon et les antres journaux ne donnent aucune indication à ce sujet. Les listes des dépotés à la législature ne mentionnent pas le nom de M. Colon. Peut être s'agit-il de M. Colomb-de-Gast ou de M. Calon.

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 36
      Locuteur: Merlin
      ...es nécessitent cette mesuré, l'avantage de l'agriculture, l'utilité du commerce et le Besoin impérieux de détruire l'agiotage : c'est sous ces trois points de vue que je me propose, Messieurs, de vous démontrer la nécessité absolue de cette opération. ..., ce me semble, ne doit pas être problématique ; trois considérations essentielles nécessitent cette mesuré, l'avantage de l'agriculture, l'utilité du commerce et le Besoin impérieux de détruire l'agiotage : c'est sous ces trois points de vue que je me propose, Messieurs, de vous démontrer la nécessité absolue de cette opération.
      Locuteur: Merlin
      Je dis en premier lieu que l'intérêt de l'agriculture exige impérieusement cett...
      ...infini, l'agriculture sera dans un état de souffrance. Ce sont les petites ventes qui lui donnent le plus de débit ; et les ventes de cette nature ne peuvent avoir lieu faute de petits signes d'une représentation moné...
      ... cultivateur puisse échanger les fruits de ses sueurs et de son travail ; n'ayez que des signes représentatifs d'une monnaie de grosse valeur, il en résulte qu'il est contraint de livrer sa marchandise à des accapareurs...
      ...re; et quelle est la classe qui souffre de cette diminution de travail ? C'est une classe pour qui le ...
      Je dis en premier lieu que l'intérêt de l'agriculture exige impérieusement cette mesure. En effet, toutes les fois que les ventes ou les échanges ne pourront être faits et sous-divisés à l'infini, l'agriculture sera dans un état de souffrance. Ce sont les petites ventes qui lui donnent le plus de débit ; et les ventes de cette nature ne peuvent avoir lieu faute de petits signes d'une représentation monétaire, contre lesquels le cultivateur puisse échanger les fruits de ses sueurs et de son travail ; n'ayez que des signes représentatifs d'une monnaie de grosse valeur, il en résulte qu'il est contraint de livrer sa marchandise à des accapareurs qui ensuite mettent le peuple à contribution ; et comme les vendeurs sont beauc...
      ...our avoir des petits billets, il diminue d'autant les réparations qu'il veut faire; et quelle est la classe qui souffre de cette diminution de travail ? C'est une classe pour qui le travail est une dette sacrée que lui doit la société.
      Locuteur: Merlin
      Le propriétaire calcule de même les améliorations de ses terres; la culture à bras est la pl...
      ...nats pour les journaliers, on est forcé de l'abandonner.
      Le propriétaire calcule de même les améliorations de ses terres; la culture à bras est la plus productive; mais comme il faut des petits assignats pour les journaliers, on est forcé de l'abandonner.
      Locuteur: Merlin
      ...uis comprendre quelle a été l'intention de l'Assemblée constituante en créant des assignats de grosse valeur. Il eût été à souhaiter qu'elle n'eût pas ignoré que toutes les classes de la société pouvaient user des petits assignats, mais qu'il n'en était pas de même de ceux de grosses valeurs ; que la classe des ban...
      ...été faits, pouvait aussi bien se servir de ceux de 5 livres, mais qu'il fallait au journalier 365 jours de sueurs, de peine et de travail pour en acquérir un ou deux de 200 livres, et que pendant cet espace de temps il avait à nourrir une femme et d...
      ... se font au comptant, et qu'un assignat de 200 livres ne peut jamais cadrer avec l...
      ...omme moins riche acnète pour le service de son petit champ.
      Je ne puis comprendre quelle a été l'intention de l'Assemblée constituante en créant des assignats de grosse valeur. Il eût été à souhaiter qu'elle n'eût pas ignoré que toutes les classes de la société pouvaient user des petits assignats, mais qu'il n'en était pas de même de ceux de grosses valeurs ; que la classe des banquiers, des négociants ou des riches propriétaires pour qui les derniers ont sans doute été faits, pouvait aussi bien se servir de ceux de 5 livres, mais qu'il fallait au journalier 365 jours de sueurs, de peine et de travail pour en acquérir un ou deux de 200 livres, et que pendant cet espace de temps il avait à nourrir une femme et des enfants, et à acheter jourpar jour les objets nécessaires à sa consommation ? que les ventes dans les foires et marchés se font au comptant, et qu'un assignat de 200 livres ne peut jamais cadrer avec le prix des bestiaux que l'homme moins riche acnète pour le service de son petit champ.
      Locuteur: Merlin
      Les billets de petites valeurs auront l'avantage de faciliter la rentrée des impositions. Le petit contribuable ne sera plus obligé de payer en argent, lorsque le riche propriétaire avait la facilité de payer en papier, ou de différer le payement de sa portion contributive. Le gouvernemen... Les billets de petites valeurs auront l'avantage de faciliter la rentrée des impositions. Le petit contribuable ne sera plus obligé de payer en argent, lorsque le riche propriétaire avait la facilité de payer en papier, ou de différer le payement de sa portion contributive. Le gouvernement ne sera plus obligé d'acheter à grands frais des espèces.
      Locuteur: Merlin
      Je viens ae démontrer que l'intérêt de l'agriculture exige des assignats de petites valeurs ; le commerce nécessite...
      ...ion. Le commerce, en effet, est l'agent de l'agriculture : il est le mou-
      Je viens ae démontrer que l'intérêt de l'agriculture exige des assignats de petites valeurs ; le commerce nécessite peut-être encore plus impérieusement cette opération. Le commerce, en effet, est l'agent de l'agriculture : il est le mou-
      Locuteur: Merlin
      ...e première pour la subdiviser en nombre de mains. Chaque opération étant isolée, n...
      ...iculier et qui ne peut se faire qu avec de petites valeurs ; l'ouvrier n'a pas le moyen d'attendre plusieurs jours le salaire de son travail, ce qui nécessite de la part du fabricant, qui ne peut payer...
      ...qu'il diminue, ou il échange avec perte de gros assignats contre des petits, et c'...
      ...qui, en dernière analyse, paye la perte de l'échange ou l'intérêt de l'avance.
      ...nclus que les conséquences doivent être les mêmes. Le négociant achète sa matière première pour la subdiviser en nombre de mains. Chaque opération étant isolée, nécessite un payement particulier et qui ne peut se faire qu avec de petites valeurs ; l'ouvrier n'a pas le moyen d'attendre plusieurs jours le salaire de son travail, ce qui nécessite de la part du fabricant, qui ne peut payer qu'en gros assignats ou des avances, et alors il les calcule sur le prix delà façon qu'il diminue, ou il échange avec perte de gros assignats contre des petits, et c'est toujours le ma-nouvrier qui, en dernière analyse, paye la perte de l'échange ou l'intérêt de l'avance.
      Locuteur: Merlin
      ... pris le parti sage d'acheter du blé et de le donner en échange contre les salaire...
      ...s ; mais ce dernier n'a-t-il besoin que de pain? Et souvent le malheureux a été forcé de vendre le même blé ou de l'échanger avec les autres.
      Je connais plusieurs manufacturiers honnêtes qui ont pris le parti sage d'acheter du blé et de le donner en échange contre les salaires des ma-nouvriers ; mais ce dernier n'a-t-il besoin que de pain? Et souvent le malheureux a été forcé de vendre le même blé ou de l'échanger avec les autres.
      Locuteur: Merlin
      ...à la société cette fraction d'assignats de petites valeurs : c'est l'extirpation, si longtemps désirée, si longtemps éloignée de l'agiotage, de ce chancre dévorant dont Rome eût rougi... ...e me reste, Messieurs, qu'à vous entretenir du troisième avantage que procurera à la société cette fraction d'assignats de petites valeurs : c'est l'extirpation, si longtemps désirée, si longtemps éloignée de l'agiotage, de ce chancre dévorant dont Rome eût rougi, même lorsqu'elle ne rougissait plus.
      Locuteur: Merlin
      ...cnange des petits assignats contre ceux de plus grosse somme, ou contre de l'espèce ; créez beaucoup de petites valeurs et éteignez les grosses...
      ...blit, parce qu'elle naît et est obligée de naître du grand besoin et du grand usage de ce petit numéraire; enfin vous ôtez tout prétexte aux ennemis du bien public de soulever le peuple ; ils ne lui diront ...
      L'agiotage n'est autre chose que le gain qu'on espère et qu'on obtient par l'écnange des petits assignats contre ceux de plus grosse somme, ou contre de l'espèce ; créez beaucoup de petites valeurs et éteignez les grosses, il ne reste plus alors que l'agiotage contre ae l'espèce; mais multipliez les petits assignats, et vous n'avez plus besoin d'espèces, la confiance s'établit, parce qu'elle naît et est obligée de naître du grand besoin et du grand usage de ce petit numéraire; enfin vous ôtez tout prétexte aux ennemis du bien public de soulever le peuple ; ils ne lui diront plus : « Sous l'ancien régime, l'argent était abondant, vous étiez mieux payés, ...
      Locuteur: Merlin
      ...publique ; mais ce qui ajoutera le plus de confiance a cette émission salutaire et contribuera le plus à la destruction de cet agiotage désastreux, ce sera la sagesse de vos décrets et le calme dans vos délibé... ...t peut-être à cette opération simple et prompte que vous devrez la tranquillité publique ; mais ce qui ajoutera le plus de confiance a cette émission salutaire et contribuera le plus à la destruction de cet agiotage désastreux, ce sera la sagesse de vos décrets et le calme dans vos délibérations.
      Locuteur: Merlin
      Je propose donc de décréter qu'il sera émis 100 millions de petits assignats, savoir : 40 millions en assignats de 10 sols, 25 en assignats de 15, 20 en assignats de 25, et 15 en assignats de 50 sols. Je propose donc de décréter qu'il sera émis 100 millions de petits assignats, savoir : 40 millions en assignats de 10 sols, 25 en assignats de 15, 20 en assignats de 25, et 15 en assignats de 50 sols.
      Locuteur: Lafon-Ladebat
      ...on soumise à votre discussion est celle de savoir si vous émettrez des assignats au-dessous de 5 livres. (1). Messieurs, la question soumise à votre discussion est celle de savoir si vous émettrez des assignats au-dessous de 5 livres.
      ...n'existait pas, si, par un abus étrange de la liberté, si par un oubli intolérable de la surveillance que doivent exercer les assemblées administratives, de simples particuliers, sans autorisation...
      ...s arrosé le droit d'émettre des papiers de toutes les valeurs, je vous dirais, (1)...
      Si déjà cette émission n'existait pas, si, par un abus étrange de la liberté, si par un oubli intolérable de la surveillance que doivent exercer les assemblées administratives, de simples particuliers, sans autorisation, sans cautions connues, ne s'étaient pas arrosé le droit d'émettre des papiers de toutes les valeurs, je vous dirais, (1) Bibliothèque nationale. — Assemblée législative, Assignats et monnaies, E.

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 37
      Locuteur: Lafon-Ladebat
      Messieurs, que l'importante nécessité de retenir dans la circulation la petite monnaie et celle de cuivre vous imposerait la loi de ne pas décréter d'assignats au-dessous de & livres ; il me serait facile de prouver que la petite monnaie n'a pas é...
      ...s les départements où l'on n'a pas créé de caisses patriotiques; qu'elle a fui, au contraire, de tous les lieux où ces caisses ont été é...
      Messieurs, que l'importante nécessité de retenir dans la circulation la petite monnaie et celle de cuivre vous imposerait la loi de ne pas décréter d'assignats au-dessous de & livres ; il me serait facile de prouver que la petite monnaie n'a pas été exportée, qu'elle est plus considérable qu'elle n'était avant les assignats et qu'elle est restée en circulation dans les départements où l'on n'a pas créé de caisses patriotiques; qu'elle a fui, au contraire, de tous les lieux où ces caisses ont été établies.
      Locuteur: Lafon-Ladebat
      Il me serait facile ensuite de vous prouver quelle perte immense résulte pour le peuple de l usage des assignats de petite valeur, et l'inquiétude que peuv... Il me serait facile ensuite de vous prouver quelle perte immense résulte pour le peuple de l usage des assignats de petite valeur, et l'inquiétude que peuvent lui causer les falsifications sans nombre dont il serait la victime.
      Locuteur: Lafon-Ladebat
      ...ieurs, qu'il ne me serait pas difficile de vous démontrer que cette émission, si e...
      ... éton-nement que j'ai vu le département de Paris et la municipalité souffrir, non seulement des émissions de papier de toutes les couleurs, sans examiner le g...
      ...s portaient, mais même une introduction de médailles servant de monnaies, comme si le droit de battre monnaie n'était pas un droit sou...
      Je crois enfin, Messieurs, qu'il ne me serait pas difficile de vous démontrer que cette émission, si elle était à faire, serait aussi dangereuse qu'im-politique; mais le mal est fait; cette émission existe; et, je vous l'avoue, ce n'est pas sans éton-nement que j'ai vu le département de Paris et la municipalité souffrir, non seulement des émissions de papier de toutes les couleurs, sans examiner le gage sur lequel ils portaient, mais même une introduction de médailles servant de monnaies, comme si le droit de battre monnaie n'était pas un droit souverain et appartenant à la nation seule !
      Locuteur: Lafon-Ladebat
      Dans le département de la Gironde, dont j'avais l'honneur d'êt...
      ...ssignats qu'elles recevaient en échange de leurs billets de moindres valeurs, nous avons vérifié ré...
      ... pas même quelle est la somme du papier de confiance qu'on s'est permis de mettre en émission.
      Dans le département de la Gironde, dont j'avais l'honneur d'être membre, nous avons permis d'établir des caisses patriotiques, mais nous les avons surveillées, mais nous les avons assujetties à adopter les assignats qu'elles recevaient en échange de leurs billets de moindres valeurs, nous avons vérifié régulièrement les dépôts et les émissions; nous iravons pas permis que la masse du papier circulant fût augmentée. Ici, au contraire, on ne sait pas même quelle est la somme du papier de confiance qu'on s'est permis de mettre en émission.
      Locuteur: Lafon-Ladebat
      Je suis loin, Messieurs, de partager l'inquiétude publique sur le sort de ces caisses ; je crois que le plus gran...
      ...issements ; je sais même que la plupart de ceux qui les ont formés ont demande que...
      ...it qu'ils le fussent, et le département de Paris ne devait pas se dispenser de ce soin.
      Je suis loin, Messieurs, de partager l'inquiétude publique sur le sort de ces caisses ; je crois que le plus grand nombre mérite une entière confiance et que le besoin a nécessité ces établissements ; je sais même que la plupart de ceux qui les ont formés ont demande que leurs dépôts fussent vérifiés et surveillés : mais cela ne suffit pas; il fallait qu'ils le fussent, et le département de Paris ne devait pas se dispenser de ce soin.
      Locuteur: Lafon-Ladebat
      Aujourd'hui, Messieurs, que l'émission de ce petit papier existe, quelles mesures devez-vous prendre ? Si une plus grande masse de monnaie pouvait être fabriquée, je la préférerais, sans balancer, à une émission de petits assignats nationaux. Avant de vous déterminer, vous avez de grandes considérations à examiner, le temps et le prix de cette fabrication; il serait essentiel ...
      ...eriez 1 émission d'assignats au-dessous de 5 livres, je voudrais qu'ils ne fussent pas moindres de 20 sous, et que vous vous borniez à ordonner une fabrication d'assignats de 20, 25 et 30 sous.
      Aujourd'hui, Messieurs, que l'émission de ce petit papier existe, quelles mesures devez-vous prendre ? Si une plus grande masse de monnaie pouvait être fabriquée, je la préférerais, sans balancer, à une émission de petits assignats nationaux. Avant de vous déterminer, vous avez de grandes considérations à examiner, le temps et le prix de cette fabrication; il serait essentiel que votre comité des assignats vous fit, à cet égard, un rapport détaillé ; et dans le cas où vous adopteriez 1 émission d'assignats au-dessous de 5 livres, je voudrais qu'ils ne fussent pas moindres de 20 sous, et que vous vous borniez à ordonner une fabrication d'assignats de 20, 25 et 30 sous.
      Locuteur: Lafon-Ladebat
      Je bornerais la plus petite valeur de ces assignats à 20 sous, afin de retenir en circulation une plus grande masse de monnaie, afin d'émettre une moins grande quantité de papier. Cette coupure de 20, 25 et 30 sous peut, par les échanges, servir au payement de 5, 10, 20, 25, 30 sous, et aux sommes multiples ou composées de celles-ci ;. cette fabrication serait d... Je bornerais la plus petite valeur de ces assignats à 20 sous, afin de retenir en circulation une plus grande masse de monnaie, afin d'émettre une moins grande quantité de papier. Cette coupure de 20, 25 et 30 sous peut, par les échanges, servir au payement de 5, 10, 20, 25, 30 sous, et aux sommes multiples ou composées de celles-ci ;. cette fabrication serait d'ailleurs moins coû-
      Locuteur: Lafon-Ladebat
      teuse que celle des assignats de 10 sous. Si ceux-ci coûtent 1 0/0, ceux de 20 sous ne coûteront qu'un demi pour ce... teuse que celle des assignats de 10 sous. Si ceux-ci coûtent 1 0/0, ceux de 20 sous ne coûteront qu'un demi pour cent.
      Locuteur: Lafon-Ladebat
      Pour le projet de votre comité, 100 millions de livres exigeraient 116 millions d'assig... Pour le projet de votre comité, 100 millions de livres exigeraient 116 millions d'assignats; dans le mien, 74 millions d'assignats donneront la même somme.
      Locuteur: Lafon-Ladebat
      ...ur la somme que vous déterminerez, afin de hâter cette fabrication, et pour que le...
      ...e quart du royaume pourrait être rempli de ce papier falsifié, sans que le peuple qui l'aurait reçu pût se douter de la perte immense dont il serait menacé.
      ...rais aussi que cette fabrication fût faite dans chaque département à, la fois pour la somme que vous déterminerez, afin de hâter cette fabrication, et pour que les falsifications pussent être plus facilement découvertes et arrêtées. Si vous o...
      ...ps considérable avant que ce papier puisse être répandu dans tout l'Empire, et le quart du royaume pourrait être rempli de ce papier falsifié, sans que le peuple qui l'aurait reçu p