Résultats trouvés dans le Tome 69

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-067 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
7 sections trouvées
Tri par date d'édition croissante

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

- search term matches: (1)

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 1
Locuteur: Dupuy
consfl,&énéral de la commune de Montdidier, chef-lieu district et de canton, département de la Somme, arrêtée en sa séance extraordinaire du 7 juillet 1793, tan 11 de la République française. consfl,&énéral de la commune de Montdidier, chef-lieu district et de canton, département de la Somme, arrêtée en sa séance extraordinaire du 7 juillet 1793, tan 11 de la République française.
Locuteur: Dupuy
1° Adresse du conseil général de la commune de Montdidier, département de la ?pnT?Jari knqueIle ïl adhère aux déc... 1° Adresse du conseil général de la commune de Montdidier, département de la ?pnT?Jari knqueIle ïl adhère aux décrets Tt l J *}* ?.onventi°n et transmet l'état
Locuteur: Dupuy
commune de Montdidier vous exprime la sienne aux lois que vous venez de donner au peuple francais. commune de Montdidier vous exprime la sienne aux lois que vous venez de donner au peuple francais.
Locuteur: Dupuy
Il sera rempli par les citoyens de la ville de montdidier, le conseil general en a pou...
...ls ont toujours montre pour le maintien de la tranquillite publique et le triomphe de la loi.
Il sera rempli par les citoyens de la ville de montdidier, le conseil general en a pour garant le zele ardent qu'ils ont toujours montre pour le maintien de la tranquillite publique et le triomphe de la loi.
Locuteur: Dupuy
...aire qui ont ete faits par les citoyens de Montdidier pour les frias de la guerre; ces dons viennent d'etre dep... Vous trouverez, cijoint I'etat des dons en habits, assignats et numeraire qui ont ete faits par les citoyens de Montdidier pour les frias de la guerre; ces dons viennent d'etre deposes au district.
Locuteur: Dupuy
...ls ont toujours montre Pour le maintien de la tranquillité publique et le triomphe de la loi. P garant le zele ardent qu'ils ont toujours montre Pour le maintien de la tranquillité publique et le triomphe de la loi. P
Locuteur: Dupuy
...aire qui ont été faits par les citoyens de Montdidier pour les frais de la guerre j ces dons viennent d'être dé... A IT troVverez, ci-joint l'état des dons en habits, assignats et numéraire qui ont été faits par les citoyens de Montdidier pour les frais de la guerre j ces dons viennent d'être déposés au district.
Locuteur: Dupuy
Montdidier.8» Sénéral de Ia COmmMe d° (Suivent les signatures.) ... Montdidier.8» Sénéral de Ia COmmMe d° (Suivent les signatures.) Ces dons patriotiques sont les suivants (1) :
Locuteur: Dupuy
7 habits de garde nationale, 4 culottes 4vestes, un pantalon, une paire de 7 habits de garde nationale, 4 culottes 4vestes, un pantalon, une paire de
Locuteur: Dupuy
22paires de bas de laine, un habit de couleur, 22paires de bas de laine, un habit de couleur,
Locuteur: Dupuy
8 fusils de munition, Il gibernes, 1 paire pistolets 1 sabre, 1 baril de poudre, 30 balles a fusil. Un volontair... 8 fusils de munition, Il gibernes, 1 paire pistolets 1 sabre, 1 baril de poudre, 30 balles a fusil. Un volontaire a été habillé et équipé. !
2° Adresse des citoyens de la ville de Ncm-tua, chef-heu de district,, département de lAm, par laquelle ils félicitent la Con...
...es des 31 mai et 2 juin der-mers jurent de maintenir la liberté et l'égalité, 1 unité et l'indivisibilité de la République, vouent une haine éternelle aux tyrans et présentent des moyens de responsabilité con- second supplement au Bulletin de la Convention des 15 et 16 juillet 1793.
2° Adresse des citoyens de la ville de Ncm-tua, chef-heu de district,, département de lAm, par laquelle ils félicitent la Convention sur les journees des 31 mai et 2 juin der-mers jurent de maintenir la liberté et l'égalité, 1 unité et l'indivisibilité de la République, vouent une haine éternelle aux tyrans et présentent des moyens de responsabilité con- second supplement au Bulletin de la Convention des 15 et 16 juillet 1793.
PRESIDENCE DE JEAN-BON-SAINT-ANDRÉ Président (1). PRESIDENCE DE JEAN-BON-SAINT-ANDRÉ Président (1).
...^. « C'est ainsi que le conseil général de la ïmet\VrCe été adopté comme signatair...
.... B Lejeuue, Louis (du Bas-Rhin), Pons ?de Verdnn ' Jagot Vouland, secrétaires; alors auec'StbiPn le bureau de.Juillet, composé de Jean-Bon-Saint And^ Président* »upuy, f...
...pt' Levasseur (Sarthe Chabot et Julien (de là Llu ;
Respecter vos decrets, s'y soumettre, veil-et entSre Sfi ° CSt y d°nner P^. « C'est ainsi que le conseil général de la ïmet\VrCe été adopté comme signataire^ Cambon^'fils aîné^rS'rferei* Ramel6 S. B Lejeuue, Louis (du Bas-Rhin), Pons ?de Verdnn ' Jagot Vouland, secrétaires; alors auec'StbiPn le bureau de.Juillet, composé de Jean-Bon-Saint And^ Président* »upuy, fils, Billaud-Varenne R T Lindpt' Levasseur (Sarthe Chabot et Julien (de là Llu ;
...on G 261, dossier 5fil - Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. m d Archives nationales, carton G 261, dossier 5fil - Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. m

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 2
Locuteur: Dupuy
...Adresse des administrateurs du district de Bouviers, département de l'Eure (2). Ils annoncent que la ville de Louviers a reçu l'acte constitutionnel avec le transport du plus pur patriotis...
...neté, ils la sanctionneront et jureront de la sceller de leur sang.
4° Adresse des administrateurs du district de Bouviers, département de l'Eure (2). Ils annoncent que la ville de Louviers a reçu l'acte constitutionnel avec le transport du plus pur patriotisme. Tous les citoyens envient l'époque très prochaine, où exerçant la souveraineté, ils la sanctionneront et jureront de la sceller de leur sang.
Locuteur: Dupuy
...es membres composant le conseil général de la commune de Mâcon, département de Saône-et-Loire, en date du 10 de ce mois. Ils préviennent la Convention que l'acte constitutionnel a été annoncé hier, avec la plus grande...
...mmune,, et que les assemblées primaires de cette ville sont convoquées pour demain...
5° Adresse des membres composant le conseil général de la commune de Mâcon, département de Saône-et-Loire, en date du 10 de ce mois. Ils préviennent la Convention que l'acte constitutionnel a été annoncé hier, avec la plus grande solennité, dans leur commune,, et que les assemblées primaires de cette ville sont convoquées pour demain. A leur adresse est jointe la copie d'une proclamation qu'ils ont jugée nécessa...
Locuteur: Dupuy
« Quelques administrations de départements, longtemps avant cette heu...
...s Le spécieux prétexte des .dissensions de la représentation nationale, prenaient ...
...ation, étiez persuadés que dans le sein de la Convention, il existait une cause de désorganisation, une entrave a la Constitution. Yotre vœu s'exauce ; la source de ces maux politiques n'existe plus, mais vous trouvez de nouveaux moyens. Cruels, avant de répandre le bruit d'une oppression, att...
« Quelques administrations de départements, longtemps avant cette heureuse époque, sous Le spécieux prétexte des .dissensions de la représentation nationale, prenaient des mesures désastreuses ; et après le 31 mai, elles répandaient encore que la s...
...s ou perfides, vous criez au viol et à l'attentat, vous qui,, avant cette arrestation, étiez persuadés que dans le sein de la Convention, il existait une cause de désorganisation, une entrave a la Constitution. Yotre vœu s'exauce ; la source de ces maux politiques n'existe plus, mais vous trouvez de nouveaux moyens. Cruels, avant de répandre le bruit d'une oppression, attendez avec calme, et vous jugerez sans prévention.
Locuteur: Dupuy
3° Adresse du conseil général de la commune de Cluny, district de Mâcon» département de Saône-et-Loire (1); après avoir applaud...
...derniers, il annonce qu'il a reçu Pacte constitutionnel : « c'est, dit-il, le plus beau présent...
...nos ennemis ; vous avez fourni un point de ralliement à tous les républicains, détruit l'anarchie, ramené le règne de la loi, préparé aux Français un moyen sûr d'union et de concorde, et rapproché l'époque de la prospérité publique. »
3° Adresse du conseil général de la commune de Cluny, district de Mâcon» département de Saône-et-Loire (1); après avoir applaudi aux journées des 31 mai et 2 juin derniers, il annonce qu'il a reçu Pacte constitutionnel : « c'est, dit-il, le plus beau présent que vous ayez pu nous faire ; c'est la victoire la plus signalee remportée sur nos ennemis ; vous avez fourni un point de ralliement à tous les républicains, détruit l'anarchie, ramené le règne de la loi, préparé aux Français un moyen sûr d'union et de concorde, et rapproché l'époque de la prospérité publique. »
Locuteur: Dupuy
Adresse des citoyens de Nantua, chef-lieu de district, département de l'Ain, réunis en assemblée générale de communes, à la Convention nationale. Adresse des citoyens de Nantua, chef-lieu de district, département de l'Ain, réunis en assemblée générale de communes, à la Convention nationale.
Locuteur: Dupuy
...ibles : ris savaient que l'unique moyen de rétablir leur sceptre despotique sur les ruines de la liberte et de l'égalité, consistait à répandre de proche en proche le poison fatal du fédéralisme, et à briser le faisceau d'union et de fraternité. ... Ils savaient,, ces tyrans coalisés, que les phalanges républicaines sont invincibles : ris savaient que l'unique moyen de rétablir leur sceptre despotique sur les ruines de la liberte et de l'égalité, consistait à répandre de proche en proche le poison fatal du fédéralisme, et à briser le faisceau d'union et de fraternité.
Locuteur: Dupuy
...tisme, frappa aux portes du département de l'Ain, aux portes d'un département pais...
...te à s'allumer étoufferait-elle la voix de la commune de Nantua1? Non, représentants, fidèle à s...
« La guerre civile, sous le masque du patriotisme, frappa aux portes du département de l'Ain, aux portes d'un département paisible et vierge : la torche du fédéralisme, prête à s'allumer étoufferait-elle la voix de la commune de Nantua1? Non, représentants, fidèle à ses serments, elle les renouvellera entre vos mains.
Locuteur: Dupuy
« Le 31 mai, la commune de Paris, remplie des Droits de l'homme se lève et demande des décrets d'arrestation contre quelques députés de cette commune, que le pinceau de l'aristocratie calomnie journellement s... « Le 31 mai, la commune de Paris, remplie des Droits de l'homme se lève et demande des décrets d'arrestation contre quelques députés de cette commune, que le pinceau de l'aristocratie calomnie journellement sous des couleurs anarchistes et qui respectent néanmoins les personnes et les pr...
Locuteur: Dupuy
...traîtres- et des tyrans,, soldats héros de la République que le flambeau de la discorde n'a pu atteindre^ restez à vos postes ; le champ de la liberté vous est confié anéantissez les tyrans vos frères de l'intérieur se chargent d'éteindre le f... « Et vous, vainqueurs des traîtres- et des tyrans,, soldats héros de la République que le flambeau de la discorde n'a pu atteindre^ restez à vos postes ; le champ de la liberté vous est confié anéantissez les tyrans vos frères de l'intérieur se chargent d'éteindre le flambeau du schisme.
Locuteur: Dupuy
Suit un extrait de cette adresse inséré au Bulletin (4). Suit un extrait de cette adresse inséré au Bulletin (4).
Locuteur: Dupuy
« Les membres du conseil général de la commune de Mâcon ont fait parvenir à la Convention... « Les membres du conseil général de la commune de Mâcon ont fait parvenir à la Convention nationale, # une proclamation qu'ils ont jugée nécessaire dans les circonss-tan...
(2) Journal de la Montagne, n° 48, du mardi 16 juillet 1793, page 259, 2e colonne. (2) Journal de la Montagne, n° 48, du mardi 16 juillet 1793, page 259, 2e colonne.
(4) Premier supplément au Bulletin de la Convention nationale des 14 et 15 juillet 1793. (4) Premier supplément au Bulletin de la Convention nationale des 14 et 15 juillet 1793.
Ils annoncent que la Constitution est arrivée, que les corps constitués o...
...cérémonie qui a été faite avec beaucoup de solennité. L'enthousiasme des citoyens (1) Procès-verbaux de ht Convention, tome 16, p. 160 et Mercu...
Ils annoncent que la Constitution est arrivée, que les corps constitués ont assisté à une cérémonie qui a été faite avec beaucoup de solennité. L'enthousiasme des citoyens (1) Procès-verbaux de ht Convention, tome 16, p. 160 et Mercure universel, tome 29, page 251, 2° colonne.
...oyens représentants, chargés du fardeau de la responsabilité, tout administrateur ...
...unes deviennent le faible dédommagement de leur prévarication! Recevez notre profession de foi. Nous jurons à la face de Ta France^ entière, l'unité et l'indivisibilité de la Répu- v- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 160.
« Citoyens représentants, chargés du fardeau de la responsabilité, tout administrateur qui a pris, ou osera prendre des mesures opposées à vos décrets, que leurs fortunes deviennent le faible dédommagement de leur prévarication! Recevez notre profession de foi. Nous jurons à la face de Ta France^ entière, l'unité et l'indivisibilité de la Répu- v- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 160.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 46, p. 161 et Mercu... (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 46, p. 161 et Mercure universel, tome 29, page 251, 2e colonne.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16 p. 16*. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16 p. 16*.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 3
Locuteur: Dupuy
...puis le 31 mai ; ils applaudissent à la Constitution simple qu'elle vient de présenter à l'acceptation du peuple : mais ils se plaignent de ce que les Bulletins nont point encore ...
...ntion, et qui contenait leur profession de foi sur les événements actuels.
...nt à toutes les, mesures prises,, à tous les décrets rendus par la Convention depuis le 31 mai ; ils applaudissent à la Constitution simple qu'elle vient de présenter à l'acceptation du peuple : mais ils se plaignent de ce que les Bulletins nont point encore rapporté une première adresse qu'ils ont envoyée à la Convention, et qui contenait leur profession de foi sur les événements actuels.
Locuteur: Dupuy
7° Adresse des officiers municipaux de la commune de Saint-Sever, chef-lieu de district, département des Landes (2). I...
...uin derniers, font des vœux pour que la Constitution rallie tous les Français, et félicitent la Convention de l'avoir donnée au peuple.
7° Adresse des officiers municipaux de la commune de Saint-Sever, chef-lieu de district, département des Landes (2). Ils applaudissent aux journées des 31 mai et 2 juin derniers, font des vœux pour que la Constitution rallie tous les Français, et félicitent la Convention de l'avoir donnée au peuple.
Locuteur: Dupuy
... êtes placés à la hauteur des destinées de 1a. France, en afer-missant les principes de la Révolution, heureusement commencée le 14 juillet, époque de la prise de la Bastille, qui nous a donné la liberté, heureusement continuée le 10 août époque de la chute du despotisme et du tyran plus...
...liberté, 1 égalité, en nous donnant une Constitution vraiment populaire.
... d'admirer les decrets que vous avez rendus dans ces temps difficiles. Tous vous êtes placés à la hauteur des destinées de 1a. France, en afer-missant les principes de la Révolution, heureusement commencée le 14 juillet, époque de la prise de la Bastille, qui nous a donné la liberté, heureusement continuée le 10 août époque de la chute du despotisme et du tyran plus heureusement consommée le 31 mai, époque à, jamais mémorable, qui a consacré'la liberté, 1 égalité, en nous donnant une Constitution vraiment populaire.
Locuteur: Dupuy
...tharolles (1), qui écrit * « Vous venez de donner une Constitution républicaine, elle conciliera tous les ...
...nt à tout»ce quelle prescrit; notre eri de ralliement sera toujours : Vive la Conv...
a tharolles (1), qui écrit * « Vous venez de donner une Constitution républicaine, elle conciliera tous les esprits, elle confondra la calomnie : nous l'acceptons avec reconnaissance ; nous obéirons avec empressement à tout»ce quelle prescrit; notre eri de ralliement sera toujours : Vive la Convention! vive la République une et indivisible1 »
Locuteur: Dupuy
...l est probable que l'accept ne fera pas de difficultés. » était général. Les assemblées primaires convoquées ; il est probable que l'accept ne fera pas de difficultés. »
Locuteur: Dupuy
...ion au Bulletin, et le renvoi au comité de correspondance et à la commission des S... (La Convention décrète la mention honorable, l'insertion au Bulletin, et le renvoi au comité de correspondance et à la commission des Six, chacun en oe qui le concerne.)
Locuteur: Dupuy
...sse des membres du tribunal du district de Pontarlier, département du Doubs, par laquelle ils adhèrent à tous les décrets de la Convention ; elle est ainsi conçue (... 8° Adresse des membres du tribunal du district de Pontarlier, département du Doubs, par laquelle ils adhèrent à tous les décrets de la Convention ; elle est ainsi conçue (3) ;
Locuteur: Dupuy
...oyens composant le tribunal du district de Pontarlier département du Doubs. Adresse d'adhésion des citoyens composant le tribunal du district de Pontarlier département du Doubs.
Locuteur: Dupuy
« Sa les troubles de la Vendée étaient étouffés, on verrait ... « Sa les troubles de la Vendée étaient étouffés, on verrait alors tous les partis se rallier a la Convention, Nous resterons invariablement ...
Locuteur: Dupuy
v de la société républicaine séant v de la société républicaine séant
Locuteur: Dupuy
11° Adresse des membres de la société des Amis de la liberté et de l'égalité, et de la, République une et indivisible, séan...
...posée des troupes formant l'avant-garde de l'Armée dès Alpes (3), par laquelle ils protestent de leur inviolable attachement aux lois de la Convention nationale, ils s indignent contre cette poignée de tyrans subalternes qui voudraient donne...
...ance' ils apostrophent surtout la ville de Marseille et la comparent à elle-même d...
11° Adresse des membres de la société des Amis de la liberté et de l'égalité, et de la, République une et indivisible, séant à Ter-rmgnon, composée des troupes formant l'avant-garde de l'Armée dès Alpes (3), par laquelle ils protestent de leur inviolable attachement aux lois de la Convention nationale, ils s indignent contre cette poignée de tyrans subalternes qui voudraient donner un maître j Tvfrance' ils apostrophent surtout la ville de Marseille et la comparent à elle-même d une manière frappante.
Locuteur: Dupuy
...'écrient-ils, les conspirateurs dévorés de la soif de dominer ! notre glaive frappe indistinc...
...ceux qui refusent d'encenser les autels de la divinité que nous adorons. Le sceptr...
...est en cendres ; la féodalité a disparu de nos codes; les castes privilégiées sont...
« Qu'ils tremblent, s'écrient-ils, les conspirateurs dévorés de la soif de dominer ! notre glaive frappe indistinctement tous ceux qui refusent d'encenser les autels de la divinité que nous adorons. Le sceptre est fracassé : le trône est en cendres ; la féodalité a disparu de nos codes; les castes privilégiées sont pour toujours effacées du vocabulaire français, Nous avons juré l'égalité ; l'é...
Locuteur: Dupuy
...tion au Bulletm, et le renvoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète la mention honorable, 1 insertion au Bulletm, et le renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Dupuy
... annoncent, à la date du 14, que hier 1 acte constitutionnel, qu'ils attendaient depuis longtemps, a... ...s membres composant le directoire du district des Andely.s (2), par laquelle ils annoncent, à la date du 14, que hier 1 acte constitutionnel, qu'ils attendaient depuis longtemps, a été reçu avec empressements et accepté avec transports. Il a été lu et publie s...
(2) Bulletin de la Convention du 1S juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 162 — Merc... (2) Bulletin de la Convention du 1S juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 162 — Mercure universel, tome 29, page 251, 2' colonne'
(3) Bulletin de la Convention, du 15 juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 163 _ (3) Bulletin de la Convention, du 15 juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 163 _
...individus peu éclairés sur la nécessité de I insurrection du 31, des génies malvei... « Des individus peu éclairés sur la nécessité de I insurrection du 31, des génies malveillants, se sont elevés ; mais leurs mouvements seront impuissants ; l'esprit pub...
o 1Z0}ïs-verïaux de la Convention, tome 16, p 162 o 1Z0}ïs-verïaux de la Convention, tome 16, p 162
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16 d 162' (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16 d 162'
...esse des administrateurs du département de la Meuse (4), par laquelle ils annon- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 162 12° Adresse des administrateurs du département de la Meuse (4), par laquelle ils annon- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 162
(4) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 163 (4) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 163

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 4
Locuteur: Dupuy
« Vous voyez un des défenseurs de la liberté dans le département de la Vendée. Officier au 19e régiment de dragons, je viens au nom çie tous mes c...
...ie, obeissanoe a,ux lois, fidélité à la Constitution républicaine que vous venez de donner au peuple français.. Nous périrons tous, s'il le faut, plutôt que de souffrir qu'il lui soit porte la moindr...
« Vous voyez un des défenseurs de la liberté dans le département de la Vendée. Officier au 19e régiment de dragons, je viens au nom çie tous mes camarades jurer dans cette auguste enceinte, amour à la patrie, obeissanoe a,ux lois, fidélité à la Constitution républicaine que vous venez de donner au peuple français.. Nous périrons tous, s'il le faut, plutôt que de souffrir qu'il lui soit porte la moindre atteinte. , _ . ,
Locuteur: Dupuy
14° Adresse des citoyens de la commune de Fontainebleau (1), dans laquelle ils ad...
...ge d'une révolution qui lui procure une Constitution républicaine. » Ils lurent de la maintenir et de faire périr quiconque y porterait attei...
14° Adresse des citoyens de la commune de Fontainebleau (1), dans laquelle ils adhèrent aux décrets des 31 mai et jours suivants. « U est principalement depuis cette époque, disent-ils que la nation entière doit sentir tout 1 a-vantage d'une révolution qui lui procure une Constitution républicaine. » Ils lurent de la maintenir et de faire périr quiconque y porterait atteinte.
Locuteur: Dupuy
...ntaires du 1er bataillon du département de Lot-et-Garonne (11,, par laquelle ils i...
...ention a livrer au glaive des lois ceux de ses membres qui sèment le fédéralisme dans les départements, et à suspendre de leurs fonctions les autorités constitué...
...onne, dénoncees par 1© procureur syndic de la commune de tfar-baste. Ils jurent respect aux repr...
... aux factieux, guerre aux tyrans, enfin de vivre libres et de défendre, jusqu'à la mort, l'unité et 1 indivisibilité de la République.
13e Adresse des volontaires du 1er bataillon du département de Lot-et-Garonne (11,, par laquelle ils invitent la Convention a livrer au glaive des lois ceux de ses membres qui sèment le fédéralisme dans les départements, et à suspendre de leurs fonctions les autorités constituées du Lot-et-Garonne, dénoncees par 1© procureur syndic de la commune de tfar-baste. Ils jurent respect aux représentants du souverain, aveugle soumission à leurs décrète, horreur au fédéralisme, haine aux factieux, guerre aux tyrans, enfin de vivre libres et de défendre, jusqu'à la mort, l'unité et 1 indivisibilité de la République.
Locuteur: Dupuy
...tion au Bulletin et le renvoi au oomité de Salut public.) (La Convention décrète la mention honorable, l'insertion au Bulletin et le renvoi au oomité de Salut public.)
Locuteur: Dupuy
...en B. Bouquet, officier cm 19e régiment de dragons, député par ses camarades, est admis à. la barre et donne lecture de 1 a-dresse suivante (2) : Le citoyen B. Bouquet, officier cm 19e régiment de dragons, député par ses camarades, est admis à. la barre et donne lecture de 1 a-dresse suivante (2) :
Locuteur: Dupuy
...eprésentants, depuis les premiers jours de mars le 19e régiment de dragons n'a cessé de combattre les rebelles et plus d'une fo...
... instruits y ont succombe... Les champs de Cholet, Chemille, Yihiers, Coron et Saumur sont teints du sang de nos braves camarades. Cette dernière ville surtout en a vu périr plus de 100. Leur voix retentit au fond de nos cœurs, leur dernier soupir se fait ...
...vons le plus grand besoin ; nous jurons de ne les déposer qu après avoir anéanti t...
...yrans ; qu'après avoir atiermi le règne de la loi, de la liberte et de 1 égalité et fait reconnaître à tous les partis 1 unité, l'indivisibilité de la République.
« Citoyens représentants, depuis les premiers jours de mars le 19e régiment de dragons n'a cessé de combattre les rebelles et plus d'une fois avec quelque avantage. Mais dans les hasards des combats ses pertes ont ete g...
...autant plus funestes et sensibles pour un nouveau corps, que les hommes les plus instruits y ont succombe... Les champs de Cholet, Chemille, Yihiers, Coron et Saumur sont teints du sang de nos braves camarades. Cette dernière ville surtout en a vu périr plus de 100. Leur voix retentit au fond de nos cœurs, leur dernier soupir se fait entendre à notre oreille, ils nous demandent vengeance. C'est à vous, citoyens r...
...us adressons pour nous en procurer les moyens. Donnez-nous des armes dont nous avons le plus grand besoin ; nous jurons de ne les déposer qu après avoir anéanti tous les rebelles, tous les despotes, tous les tyrans ; qu'après avoir atiermi le règne de la loi, de la liberte et de 1 égalité et fait reconnaître à tous les partis 1 unité, l'indivisibilité de la République.
Locuteur: Le Président
...titionnaire ei lui accorde les honneurs de la séance. répond au pétitionnaire ei lui accorde les honneurs de la séance.
Locuteur: Le Président
...procès-verbal et le renvoi au ministère de la guerre.) (La Convention décrète la mention honorable au procès-verbal et le renvoi au ministère de la guerre.)
Locuteur: Dupuy
...fficiers et volontaires du 2e bataillon de la Somme, en garnison à Arras (2) ; ils... 15° Adresse des officiers, sous-officiers et volontaires du 2e bataillon de la Somme, en garnison à Arras (2) ; ils s'expriment ainsi :
Locuteur: Dupuy
« Ils sont rompus, les fils de la trame odieuse ourdie par la scélérat...
...agne chérie ! tu as écrasé les 22 têtes de l'hydre infernale ; ta victoire fut
« Ils sont rompus, les fils de la trame odieuse ourdie par la scélératesse. Il est enfin déchiré le voile épais qui couvrait la. noir- „ ceur des comp...
...nels et sanguinaires tramés contre notre liberté. Grâces te soient rendues, Montagne chérie ! tu as écrasé les 22 têtes de l'hydre infernale ; ta victoire fut
Locuteur: Dupuy
(( Avec quelle joie nous l'avons reçue! De quel enthousiasme nos âmes ont été epri... (( Avec quelle joie nous l'avons reçue! De quel enthousiasme nos âmes ont été eprises en lisant cette charte divine ! Avec quel courage nous la défendrons ! Tremb...
Locuteur: Dupuy
...ans le poste d Orchies, le 2e bataillon de la Somme fit mordre la poussière à 600 de tes vils satellites. ...e autrichien, souviens-toi que, dans la nuit du 14 au 15 juillet dernier, seul dans le poste d Orchies, le 2e bataillon de la Somme fit mordre la poussière à 600 de tes vils satellites.
Locuteur: Dupuy
( Nous jurons de ne quitter les armes qu a-près avoir ex...
...forcés à nous demander la paix, présage de la chute prochaine de leurs trônes.
( Nous jurons de ne quitter les armes qu a-près avoir exterminé les rois, ou les avoir forcés à nous demander la paix, présage de la chute prochaine de leurs trônes.
Locuteur: Dupuy
« Nous jurons de ne reconnaître d autre point de ralliement que la Convention nationale, seul centre de la République française une et indivisible, et de ne reconnaître aucune loi que celles émanées de cet auguste « Nous jurons de ne reconnaître d autre point de ralliement que la Convention nationale, seul centre de la République française une et indivisible, et de ne reconnaître aucune loi que celles émanées de cet auguste
Locuteur: Dupuy
oent qu'ayant reconnu que 1''acte constitutionnelconsacre la liberté et l... oent qu'ayant reconnu que 1''acte constitutionnelconsacre la liberté et l'égalité et qu'il doit faire 1© bonheur du.genre humain, ils l'ont accepté avec ...
Locuteur: Dupuy
...bérations, et bien; tôt tu enfantas une Constitution sublime, qui fera le bonheur des França... « La sagesse au front calme, succédant a l'intrigue, présida tes délibérations, et bien; tôt tu enfantas une Constitution sublime, qui fera le bonheur des Français.
(1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 163. (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 163.
...on C 262, dossier 579s — Procès-vtrbaux de la Convention, tome 16, p. 164. (2) Archives nationales, carton C 262, dossier 579s — Procès-vtrbaux de la Convention, tome 16, p. 164.
...commission des bix.) (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. [164. ...a mention honorable au procès-verbal, l'insertioD au Bulletin et le renvoi à la commission des bix.) (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. [164.
...page 251, 2- colonne, et Procès-verbaux de la Convention, lomc 16, p. lbi. 2 Mercure universel, tome 29, page 251, 2- colonne, et Procès-verbaux de la Convention, lomc 16, p. lbi.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 5
Locuteur: Dupuy
17° Adresse de la société des Amis de la liberté et de l'égalité de Porrentruy, pour applaudir à l'acte constitutionnel et aux décrets du 31 mai dernier et demander que la prévôté de Moutier-Grandval, enlevée injustement a... 17° Adresse de la société des Amis de la liberté et de l'égalité de Porrentruy, pour applaudir à l'acte constitutionnel et aux décrets du 31 mai dernier et demander que la prévôté de Moutier-Grandval, enlevée injustement au département du Mont-Terrible, lui soit rendue ; elle est ainsi conçue (2) :
Locuteur: Ruhl
19° Adresse de la société populaire des Aims de la République une et indivisible séant à La Eoche-Chalais, département de la Dordogne. Elle regarde les mémorable...
..., 1er et 2 juin derniers comme le salut de la France. Elle remercie la Convention de la Constitution sublime qu elle a donnée au peuple (3).
19° Adresse de la société populaire des Aims de la République une et indivisible séant à La Eoche-Chalais, département de la Dordogne. Elle regarde les mémorables journées des 31 mai, 1er et 2 juin derniers comme le salut de la France. Elle remercie la Convention de la Constitution sublime qu elle a donnée au peuple (3).
Locuteur: Dupuy
...1), par laquelle il dénonce les ma ment de l'Aude, campé à Ouatés, près Gar-nœuvre...
...loyées par la commission départementale de l'Aude, fait passer copie de l'adresse qu'il a envoyée à cette commission, et prie la Convention de ne voir, dans cette démarche, que l'att...
16° Adresse du Ie* bataillon du départe rouge (1), par laquelle il dénonce les ma ment de l'Aude, campé à Ouatés, près Gar-nœuvres fédéralistes employées par la commission départementale de l'Aude, fait passer copie de l'adresse qu'il a envoyée à cette commission, et prie la Convention de ne voir, dans cette démarche, que l'attachement du bataillon à la République une et indivisible.
Locuteur: Dupuy
...tion au Bulletin, et renvoi au co-jnité de Salut public.) (La Convention décrète, la mention honorable, insertion au Bulletin, et renvoi au co-jnité de Salut public.)
Locuteur: Dupuy
... ils ne peuvent les altérer, et la cime de leurs rochers reparaît intacte; tels so...
...e leurs paroissiens qu'ils avaient juré de ne jamais •délaisser; c'est en vain que...
...olution ; c'est en vain que les ennemis de la chose publique ont tenté par des adr...
...es déteste ; il a jugé tous les ennemis de la République, et les abhorre ; il vous...
...tteindre les montagnes •du Mont-Terrible, les orages peuvent les assaillir, mais ils ne peuvent les altérer, et la cime de leurs rochers reparaît intacte; tels sont les habitants ; c'est en vain que le fanatisme allume au milieu d'eux ses tor...
...exte que le serment civique blessait leur conscience, ont abandonné sans scrupule leurs paroissiens qu'ils avaient juré de ne jamais •délaisser; c'est en vain que ces prêtres criminels ont espéré qu'une cessation générale des cérémonies relig...
...cessaires, porterait un peuple simple et eredule à la révolte et à la contre-révolution ; c'est en vain que les ennemis de la chose publique ont tenté par des adresses insidieuses a diffamer la Convention nationale et ses décrets. Le peuple d...
...vu passer ces orages sans s'émouvoir; il a jugé les prêtres dans -son cœur, et les déteste ; il a jugé tous les ennemis de la République, et les abhorre ; il vous a jugés, législateurs, et vous bénit.
Locuteur: Dupuy
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Dupuy
« La société des Amis de la liberté et de l'égalité, séant en la maison commune de la ville de Porrentruy. « La société des Amis de la liberté et de l'égalité, séant en la maison commune de la ville de Porrentruy.
Locuteur: Ruhl
(1), à l'occasion de cette pétition, observe que la prévôté de Moutiers-Grandval, ensemble l'abbaye de Bellelag, qui a fait ci-devant partie intérieure de l'évêché de Bâle, aujourd'hui réuni à la République sous le nom de département du Mont-Terrible, ne doit pas être séparée de ce département, d autant plus qu'elle l...
...hée pour toujours. Il demande le renvoi de cette partie de la pétition à la section du comité de Salut public chargée de la diplomatie, où il pourra développer ...
(1), à l'occasion de cette pétition, observe que la prévôté de Moutiers-Grandval, ensemble l'abbaye de Bellelag, qui a fait ci-devant partie intérieure de l'évêché de Bâle, aujourd'hui réuni à la République sous le nom de département du Mont-Terrible, ne doit pas être séparée de ce département, d autant plus qu'elle lui demeure attachée pour toujours. Il demande le renvoi de cette partie de la pétition à la section du comité de Salut public chargée de la diplomatie, où il pourra développer les raisons qui motivent sa proposition, après quoi le comité fera son rapport.
Locuteur: Ruhl
...onvention nationale renvoie la pétition de la société populaire de Porentruy à la section du cpmité de Salut public chargée de la diplomatie, décrète que ce membre y ... (La Convention nationale renvoie la pétition de la société populaire de Porentruy à la section du cpmité de Salut public chargée de la diplomatie, décrète que ce membre y sera entendu, après quoi le comité fera son rapport.)
Locuteur: Ruhl
18® Adresse des quatre sections de la ville de Cambrai (2), dans laquelle elles déclar...
...éré et sur le vœu d© tous les habitants de cette cité, elles ont fait brûler, au pied de l'arbre de la liberté, un paquet d'adresses contre-révolutionnaires venues de Marseille, et en ont envoyé les cendres...
18® Adresse des quatre sections de la ville de Cambrai (2), dans laquelle elles déclarent qu après en avoir délibéré et sur le vœu d© tous les habitants de cette cité, elles ont fait brûler, au pied de l'arbre de la liberté, un paquet d'adresses contre-révolutionnaires venues de Marseille, et en ont envoyé les cendres à leurs auteurs.
Locuteur: Ruhl
...tion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète la mention honorable, l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Ruhl
...tion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.) (La Convention ordonne la mention honorable, 1 insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Ruhl
Suit un extrait de cette adresse inséré au Bulletin (4) : Suit un extrait de cette adresse inséré au Bulletin (4) :
Locuteur: Dupuy
...c ést avec ravissement qu'il voit votre Constitution, qui consolidera à jamais le bonheur 4e... ...avec joie qu'il applaudit à tous vos décrets, à ceux surtout du 31 mai dernier, c ést avec ravissement qu'il voit votre Constitution, qui consolidera à jamais le bonheur 4e la République, une et indivisible.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16 p 166* (i) Bulletin de la Convention des 15 et 16 juillet 1793 (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16 p 166* (i) Bulletin de la Convention des 15 et 16 juillet 1793
« Vous avez bien mérité de la patrie ; nous, le voyons par la Constitution toute républicaine que vous venez de donner aux Français. Elle est le rocher de la liberté et de l'égalité, dont nous a parlé Danton, que la Montagne vient de rouler sur les ennemis de la France libre, et qui portera bientôt...
...page 2. — Voy' également Procès-verbaux de la Convention, tome 16 pBi65
« Vous avez bien mérité de la patrie ; nous, le voyons par la Constitution toute républicaine que vous venez de donner aux Français. Elle est le rocher de la liberté et de l'égalité, dont nous a parlé Danton, que la Montagne vient de rouler sur les ennemis de la France libre, et qui portera bientôt la (1) Journal des Débats et des Décrets, n° 303 p 220 et Auditeur national, n° 298, page 2. — Voy' également Procès-verbaux de la Convention, tome 16 pBi65
...issez-le croître, rendez-lui la prévôté de Moutier-Grandval qui lui a été enle-vee...
...laisance, nous osons le dire, peu digne de la République puissante à laquelle il a le bonheur d'appartenir : c'est de là et de Bellelag que le fanatisme envoie ses émissaires pour tâcher de nous corrompre, et pour nous débaucher nos volontaires. Permettez-lui de s'agrandir et ses montagnes et les cœurs de ses habitants seront des boulevards éternellement impénétrables pour les ennemis de la République. (1) Procès-verbaux de là Convention, tome 16 p 166
...e département du Mont-Terrible est le dernier en date et le plus petit ; mais laissez-le croître, rendez-lui la prévôté de Moutier-Grandval qui lui a été enle-vee injustement et par une complaisance, nous osons le dire, peu digne de la République puissante à laquelle il a le bonheur d'appartenir : c'est de là et de Bellelag que le fanatisme envoie ses émissaires pour tâcher de nous corrompre, et pour nous débaucher nos volontaires. Permettez-lui de s'agrandir et ses montagnes et les cœurs de ses habitants seront des boulevards éternellement impénétrables pour les ennemis de la République. (1) Procès-verbaux de là Convention, tome 16 p 166
...on C 262, dossier 579 — .Proeès-verbaux de la Convention, tome 16 p 165 (2) Archives nationales, carton C 262, dossier 579 — .Proeès-verbaux de la Convention, tome 16 p 165
Porrentruy, le 9 juillet 1793 Porrentruy, le 9 juillet 1793
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 166* (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 166*

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 6
Locuteur: Ruhl
...t d'Autun, séance publique du 8 juillet 1793, l'an II de la République française une et indivisible, à 6 heures de relevée. Extrait du registre des délibérations du directoire du district d'Autun, séance publique du 8 juillet 1793, l'an II de la République française une et indivisible, à 6 heures de relevée.
Locuteur: Ruhl
...'Autun, par laquelle ils envoient copie de la circulaire qu'ils ont adressée à leu...
...eurs vœux sur la Déclaration des droits de l'homme et l'acte constitutionnel. Cette circulaire est ainsi conçue (1) ...
20° Lettre des administrateurs du district d'Autun, par laquelle ils envoient copie de la circulaire qu'ils ont adressée à leurs commettants pour les inviter à se réunir en assemblées primaires à l'effet d'émettre leurs vœux sur la Déclaration des droits de l'homme et l'acte constitutionnel. Cette circulaire est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Ruhl
(( Le moment si désiré de tous les bons •Français est enfin arrivé : la Constitution est faite ; le cri de victoire a retenti jusqu'aux extrémités de l'Europe; il a consterné la tyrannie et...
...x yeux des peuples opprimés l'espérance de la chute prochaine de leurs fers ; aux actes arbitraires de l'anarchie va succéder le règne de la loi.
(( Le moment si désiré de tous les bons •Français est enfin arrivé : la Constitution est faite ; le cri de victoire a retenti jusqu'aux extrémités de l'Europe; il a consterné la tyrannie et les vils satellites ; il a fait luire aux yeux des peuples opprimés l'espérance de la chute prochaine de leurs fers ; aux actes arbitraires de l'anarchie va succéder le règne de la loi.
Locuteur: Ruhl
...sur le bureau la Déclaration des droits de l'homme et l'acte constitutionnel présentés à l'acceptation du peuple fra...
...lées primaires, et le rapport du comité de Salut public, en date dudit jour 27 jui...
...extraordinaire, expédié par le ministre de l'intérieur, a demandé que l'administra...
« Le citoyen Lambert, procureur syndic, ayant déposé sur le bureau la Déclaration des droits de l'homme et l'acte constitutionnel présentés à l'acceptation du peuple français, par la Convention nationale, qui viennent d'arriver à l'instant, avec les décrets des 26 et 27 juin dernier sur la convocation des assemblées primaires, et le rapport du comité de Salut public, en date dudit jour 27 juin: le tout envoyé par un courrier extraordinaire, expédié par le ministre de l'intérieur, a demandé que l'administration prenne sur-le-champ les mesures les plus actives pour faire émettre le vœu ...
Locuteur: Ruhl
:« 2° Le dimanche, 21 de ce mois, à 7 heures du matin, les citoyens de chaque commune se réuniront en assemblées primaires en la forme accoutumée au chef-lieu de leurs cantons respectifs, pour y émettre leur vœu sur la Déclaration des droits et de l'acte constitutionnel, et ensuite choisir un citoyen chargé de porter une expédition du procès-verbal de l'assemblée à la Convention nationale, et de s s trouver à Paris le 10 août prochain, à la fête de l'unité indivisible de la République ; :« 2° Le dimanche, 21 de ce mois, à 7 heures du matin, les citoyens de chaque commune se réuniront en assemblées primaires en la forme accoutumée au chef-lieu de leurs cantons respectifs, pour y émettre leur vœu sur la Déclaration des droits et de l'acte constitutionnel, et ensuite choisir un citoyen chargé de porter une expédition du procès-verbal de l'assemblée à la Convention nationale, et de s s trouver à Paris le 10 août prochain, à la fête de l'unité indivisible de la République ;
Locuteur: Ruhl
c 3° Les municipalités du chef-lieu de canton seront tenues d'envoyer à chaque...
...missaires, la Déclaration des droits et l'acte constitutionnel, ainsi que les décrets des 26 et 27 jui...
c 3° Les municipalités du chef-lieu de canton seront tenues d'envoyer à chaque assemblée primaire, par un ou plusieurs commissaires, la Déclaration des droits et l'acte constitutionnel, ainsi que les décrets des 26 et 27 juin dernier, avec l'instruction et modèle du procès-verbal étant à la suite et le
Locuteur: Ruhl
encore quelques-uns ; mais la Constitution acceptée va les faire évanouir, comme le soleil du matin chasse les ombres de la nuit, elle servira de préliminaire à la paix que les tyrans confondus seront bientôt contraints de nous demander ; et ses ennemis de l'intérieur, glacés d'effroi à son aspect comme à celui d'une autre tête de Méduse, iront cacher leur rage et leur désespoir au fond de leurs repaires ténébreux; déjà les victoires de nos légions républicaines, sur nos fron...
...lites du despotisme ; déjà les rebelles de la Vendée fuient devant nos phalanges c...
...des hommes libres, conduits par l'amour de la patrie et éclairés par la raison.
encore quelques-uns ; mais la Constitution acceptée va les faire évanouir, comme le soleil du matin chasse les ombres de la nuit, elle servira de préliminaire à la paix que les tyrans confondus seront bientôt contraints de nous demander ; et ses ennemis de l'intérieur, glacés d'effroi à son aspect comme à celui d'une autre tête de Méduse, iront cacher leur rage et leur désespoir au fond de leurs repaires ténébreux; déjà les victoires de nos légions républicaines, sur nos frontières, ont semé l'épouvante et la mort au milieu des hordes mercenaires des satellites du despotisme ; déjà les rebelles de la Vendée fuient devant nos phalanges courageuses et éprouvent que l'aveugle fanatisme et les esclaves ne peuvent résister à des hommes libres, conduits par l'amour de la patrie et éclairés par la raison.
Locuteur: Ruhl
...strict, lecture faite 4e ces différents actes, empressé de transmettre à ses commettants le gage de leur bonheur, arrête ce qui suit : (c Le directoire du district, lecture faite 4e ces différents actes, empressé de transmettre à ses commettants le gage de leur bonheur, arrête ce qui suit :
Locuteur: Ruhl
« 1° Les dites municipalités de ce district sont invitées à proclamer a...
...olennité, dans les places publiques, la Constitution etla Déclaration des droits de l'homme, apTès en avoiT annonce à leurs...
...es illuminations, cette heureuse époque de la prospérité publique ;
« 1° Les dites municipalités de ce district sont invitées à proclamer avec pompe et solennité, dans les places publiques, la Constitution etla Déclaration des droits de l'homme, apTès en avoiT annonce à leurs concitoyens l'arrivée par le son des cloches ou le bruit du canon, enfin à célébrer, par une fête civique et des illuminations, cette heureuse époque de la prospérité publique ;
Locuteur: Ruhl
...a sagesse sur les bases indestructibles de la raison et de la justice, où tous les droits du peupl...
...onceptions humaines, fruit des lumières de vingt siècles, fait briller dans tout s...
...ité, unissant, par le nœud indissoluble de l'unité, toutes les parties de la République ; il fait de tous les Français un -peuple de frères; il établit un gouvernement Cont...
...er tous les efforts combinés des tyrans de l'univers ; il assure les propriétés, l...
...cultes, la sûreté, l'égalité des droits de chacun, et le bonheur de -tous ; il étouffe l'hydre vorace de la chicane et le monstre de l'anarchie ; il extirpe les dernières racines de l'arbre féodal, dont l'ombre mortifère ...
...our nous d'avoir à offrir à votre acceptation cet immortel monument, élevé par la sagesse sur les bases indestructibles de la raison et de la justice, où tous les droits du peuple sont consacres avec une simplicité majestueuse! ce chef-d'œuvre des conceptions humaines, fruit des lumières de vingt siècles, fait briller dans tout son éclat la sainte égalité, unissant, par le nœud indissoluble de l'unité, toutes les parties de la République ; il fait de tous les Français un -peuple de frères; il établit un gouvernement Contre lequel viendront se briser tous les efforts combinés des tyrans de l'univers ; il assure les propriétés, les jouissances du riche, des secours et du travail à l'indigent, le libre exercice des différents cultes, la sûreté, l'égalité des droits de chacun, et le bonheur de -tous ; il étouffe l'hydre vorace de la chicane et le monstre de l'anarchie ; il extirpe les dernières racines de l'arbre féodal, dont l'ombre mortifère a si longtemps avili la France.
Locuteur: Ruhl
...ouvrage aussi parfait, et ne-s'empresse de lui imprimer, par son acceptation solennelle, le caractère auguste qui en fera l'idole de tous les Français dignes de ce nom. « Il est impossible que le peuple souverain n'accueille avec transport un ouvrage aussi parfait, et ne-s'empresse de lui imprimer, par son acceptation solennelle, le caractère auguste qui en fera l'idole de tous les Français dignes de ce nom.
Locuteur: Ruhl
...a République et le bonheur impérissable de l'espèce humaine. Eteignons toutes les ...
...molons toutes les divisions sur l'autel de la patrie], et désormais soyons étroitement unis par les liens de la douce fraternité.
...r commence à embellir notre horizon. Empressons-nous d'en jouir, en consacrant la République et le bonheur impérissable de l'espèce humaine. Eteignons toutes les haines, immolons toutes les divisions sur l'autel de la patrie], et désormais soyons étroitement unis par les liens de la douce fraternité.
...dant un long trajet contre les vents et de violentes tempêtes, réjouissons-nous de...
...t arrachés notre constance, et le génie de la liberté qui veille aux destinées de cet empire. A la vérité, il en existe (1) Premier supplément au Bulletin de la Convention nationale des 14 et. 15 juillet 1193. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 166.
...époque, semblable au voyageur nouvellement arrivé au port, après avoir lutté pendant un long trajet contre les vents et de violentes tempêtes, réjouissons-nous des dangers innombrables auxquels nous ont arrachés notre constance, et le génie de la liberté qui veille aux destinées de cet empire. A la vérité, il en existe (1) Premier supplément au Bulletin de la Convention nationale des 14 et. 15 juillet 1193. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 166.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 7
Locuteur: Ruhl
6° Le procureur syndic demeure chargé de faire parvenir, dans le plus bref délai...
...pulaires et à toutes les municipalités' de l'arrondissement l'acte constitutionnel et autres énoncés dans l'article 3 ci-d...
6° Le procureur syndic demeure chargé de faire parvenir, dans le plus bref délai, par des exprès, aux différentes sociétés populaires et à toutes les municipalités' de l'arrondissement l'acte constitutionnel et autres énoncés dans l'article 3 ci-dessus, afin que la promulgation et l'affiche en soient faites sur-le-champ, le d...
Locuteur: Ruhl
« 7° in exécution de l'article 13 du décret du 27 juin derni...
...r, à Autun, une proclamation solennelle de la Constitution, et le commandant de ia garde nationale sera requis d'y faire assister un détachement. Dans le même délai, l'acte constitutionnel et les déerets envoyés par le ministre de l'intérieur seront affichés dans la mêm...
...iligence du procureur-syndic. L'arrivée de l'acte constitutionnel sera sur-le-champ annoncée aux citoyens par plusieurs coups de canon et par le son des cloches ;
« 7° in exécution de l'article 13 du décret du 27 juin dernier, le directoire fera ce soir, à Autun, une proclamation solennelle de la Constitution, et le commandant de ia garde nationale sera requis d'y faire assister un détachement. Dans le même délai, l'acte constitutionnel et les déerets envoyés par le ministre de l'intérieur seront affichés dans la même ville, à la diligence du procureur-syndic. L'arrivée de l'acte constitutionnel sera sur-le-champ annoncée aux citoyens par plusieurs coups de canon et par le son des cloches ;
Locuteur: Ruhl
...Adresse Ses administrateurs du district de la Tour-chi-Pin, département de llsère (1), par laquelle ils félicitent...
...tion nationale sur l'heureux achèvement de la.-Constitution, et adhèrent à tous les décrets, notamm...
...2 juin derniers ; mais ils se plaignent de l'oubli dans lequel sont restés 1ers ar...
...t pris contre tes autorités constituées de Grenoble, et envoyés à la Convention le...
21° Adresse Ses administrateurs du district de la Tour-chi-Pin, département de llsère (1), par laquelle ils félicitent la Convention nationale sur l'heureux achèvement de la.-Constitution, et adhèrent à tous les décrets, notamment à ceux des Sl mai, Ie? et 2 juin derniers ; mais ils se plaignent de l'oubli dans lequel sont restés 1ers arrêtés qu'ils ont pris contre tes autorités constituées de Grenoble, et envoyés à la Convention le 14 juin.
Locuteur: Ruhl
rapport du comité de Salut public dudit jour 27, avec le pré... rapport du comité de Salut public dudit jour 27, avec le présent arrêté ;
Locuteur: Ruhl
... qui seront désignés pour porter le vœu de leur canton à la Convention nationale, ...
...ecensement général qui sera fait du vœu de la France entière sur l'autel de la p atrie ;
«. 4° Le directoire recommande aux citoyens qui seront désignés pour porter le vœu de leur canton à la Convention nationale, d'avoir soin d'être arrivés à Paris au plus tard le 8 août prochain, afin qu'ils se trouvent prêts pour paraître le 10 au recensement général qui sera fait du vœu de la France entière sur l'autel de la p atrie ;
Locuteur: Ruhl
...utun, Le 10 du mois prochain, le nombre de citoyens qu'elles jugeront à propos pour y célébrer la destruction de la tyrannie et la fête de l'unité et l'indivisibilité de la République française ...décret du 27 juin dernier, toutes les communes sont invitées à faire trouver à Autun, Le 10 du mois prochain, le nombre de citoyens qu'elles jugeront à propos pour y célébrer la destruction de la tyrannie et la fête de l'unité et l'indivisibilité de la République française
Locuteur: Ruhl
... forme ordinaire, précédé d'une adresse de l'administration à ses commettants. » « 8° Le présent arrête sera imprimé, affiché et publié en la forme ordinaire, précédé d'une adresse de l'administration à ses commettants. »
Locuteur: Ruhl
...tion au Bulletin et le renvoi au comité de Sûreté générale .et à la commission des... f(La Convention décrète la mention honorable, l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Sûreté générale .et à la commission des Six.)
Locuteur: Ruhl
...ettre du conseil général du département de la Haute-Loire, réuni au directoire de district et autres autorités constituées de la ville du Puy., chef-lieu du départem... '22° Lettre du conseil général du département de la Haute-Loire, réuni au directoire de district et autres autorités constituées de la ville du Puy., chef-lieu du département,
Locuteur: Ruhl
...uelle il transmet à la Convention copie de l'adresse envoyée à tous les départements de la République par ces «corps constitués... par laquelle il transmet à la Convention copie de l'adresse envoyée à tous les départements de la République par ces «corps constitués, pour :les inviter à l'union et à la fraternité. L'adresse est ainsi conçue (1)...
Locuteur: Ruhl
Adresse des corps constitués de la ville du Adresse des corps constitués de la ville du
Locuteur: Ruhl
Puy,, chef-lieu du département de la Haute- Puy,, chef-lieu du département de la Haute-
Locuteur: Ruhl
aux départements de la République. aux départements de la République.
Locuteur: Ruhl
« Maintenir l'unité et l'indivisibilité de la République, jurer une haine implacable aux rois, aux dictateurs, aux protecteurs de quelque genre qu'ils puissent être, rés...
...ressions, c'est le devoir le plus sacré de tout Français qu'embrase le saint amour de la liberté. Mais armer des bataillons, ...
...eurtrier des combats contre une portion de nos frères non encore jugés coupables, ...
...nner dans toute la République le signal de la guerre cavile ?
« Maintenir l'unité et l'indivisibilité de la République, jurer une haine implacable aux rois, aux dictateurs, aux protecteurs de quelque genre qu'ils puissent être, résister ^toutes les tyrannies et .à toutes les oppressions, c'est le devoir le plus sacré de tout Français qu'embrase le saint amour de la liberté. Mais armer des bataillons, diriger le feu meurtrier des combats contre une portion de nos frères non encore jugés coupables, n'est-ce pas corrompre l'unité? N'est-ce pas donner dans toute la République le signal de la guerre cavile ?
Locuteur: Ruhl
...ns, si votre département est .du nombre de ceux qui marchent sur Paris, nous osons...
...on d'alarme, l'arrestation d'une partie de vos députés? Quelques autres de vos mandataires ont-ils conçu des proje...
...ez-nous .: qu est-il besoin d'armées et de batailles pour retirer des mains de nos délégués les pouvoirs que nous leur...
...e rentrer dans le néant ? Et les moyens de réduire à l^état le pi us desespérant u...
...ls jamais lorsque, après avoir triomphé de nos ennemis extérieurs et dissipé les r...
« Citoyens, si votre département est .du nombre de ceux qui marchent sur Paris, nous osons vous faire ce reproche.: mais dites-nous quelles causes ont enflammé votre cour...
...nt qu'on vînt lui dicter des lois, et lui demander, au bruit du tocsin et du canon d'alarme, l'arrestation d'une partie de vos députés? Quelques autres de vos mandataires ont-ils conçu des projets funestes à la liberté ? Est-il des factieux qui veuillent vous asservir et de...
...r la souveraine puissance ? Si ce sont là les raisons qui vous font agir, .écoutez-nous .: qu est-il besoin d'armées et de batailles pour retirer des mains de nos délégués les pouvoirs que nous leur avons donnés ? Un mot ne suffit-il pas pour les faire rentrer dans le néant ? Et les moyens de réduire à l^état le pi us desespérant une cité trop .ambitieuse, nous manqueraient-ils jamais lorsque, après avoir triomphé de nos ennemis extérieurs et dissipé les rebelles qui désolent nos campagnes, lorsque, toujours unis, nous présenterions u...
Locuteur: Ruhl
...atie, .comme elle .sourit à vos projets de .guerre civile ! comme elle nous compte... « Ah! vous ne voyez donc pas l'insolente, 1 hypocrite aristocratie, .comme elle .sourit à vos projets de .guerre civile ! comme elle nous compte déjà parmi les victimes;!
...a main ! vous favoriseriez les complots de nos modernes Catilinas, dont l'audace, dont la toroe s accroît au milieu de l'anarchie et de ru 5,rfU-rrs ! 70us auriez donc renoncé à la iiberte ! La douce égalité n'aurait plus de charmes pour vous ! Quatre ans de peines, de travaux, de privations et de sacrifices!... Le sang de nos frères aurait donc coulé en vain ! ...
...tes les furies semblent-s'agiter autour de nous; et de nous-mêmes nous allons achever de nous entre-dévorer ! (1) Procèsiverbaux de la 'Convention, tome 16,$. '167.
« Et vous aussi, vous lui donneriez donc la main ! vous favoriseriez les complots de nos modernes Catilinas, dont l'audace, dont la toroe s accroît au milieu de l'anarchie et de ru 5,rfU-rrs ! 70us auriez donc renoncé à la iiberte ! La douce égalité n'aurait plus de charmes pour vous ! Quatre ans de peines, de travaux, de privations et de sacrifices!... Le sang de nos frères aurait donc coulé en vain ! Les torches du fanatisme ne sont pas encore eteintes ! Toutes les furies semblent-s'agiter autour de nous; et de nous-mêmes nous allons achever de nous entre-dévorer ! (1) Procèsiverbaux de la 'Convention, tome 16,$. '167.
..., carton C dossier 568 — frrmès-verbaux de la Convention, tome 16, page 167. (1) Archives nationales,, carton C dossier 568 — frrmès-verbaux de la Convention, tome 16, page 167.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 8
Locuteur: Ruhl
..., dans l'assemblée des corps constitués de ladite ville, réunis en surveillance permanente, le 29 juin 1793, l'an II de la République. « Fait et arrêté au Puy, dans l'assemblée des corps constitués de ladite ville, réunis en surveillance permanente, le 29 juin 1793, l'an II de la République.
Locuteur: Ruhl
... à Metz, par laquelle ils annoncent que l'acte constitutionnel a mérité leur assentiment unanime, qu'e...
...nt, la Convention nationale a rempli un de ses plus importante devoirs ; mais que,...
...r les machinations perfides des ennemis de l'égalité, les vrais sans-culottes de Metz se disposent à partir et vont, dan...
23° Adresse des membres composant la société populaire séant à Metz, par laquelle ils annoncent que l'acte constitutionnel a mérité leur assentiment unanime, qu'en le formant, la Convention nationale a rempli un de ses plus importante devoirs ; mais que, pour prévenir les machinations perfides des ennemis de l'égalité, les vrais sans-culottes de Metz se disposent à partir et vont, dans les contrées
Locuteur: Ruhl
« La société populaire de Metz, les citoyens des tribunes, tous unis comme des frères, viennent de discuter la Constitution que vous venez de présenter à la sanction du peuple souve...
...t qu'en la formant, vous avez rempli un de vos plus grands devoirs ; mais, pour pr...
...ouvelle machination perfide des ennemis de l'égalité, tous les vrais sans-culottes de Metz vont être les apôtres de cet acte sublime et se disposent à partir pour a...
« La société populaire de Metz, les citoyens des tribunes, tous unis comme des frères, viennent de discuter la Constitution que vous venez de présenter à la sanction du peuple souverain. Nous vous déclarons qu'elle a mérité notre assentiment unanime, et qu'en la formant, vous avez rempli un de vos plus grands devoirs ; mais, pour prévenir une nouvelle machination perfide des ennemis de l'égalité, tous les vrais sans-culottes de Metz vont être les apôtres de cet acte sublime et se disposent à partir pour aller dans toutes les contrées en propager les grands principes et la bonté. »
Locuteur: Ruhl
...ultitude d'innocents. Arrêtez la marche de vos bataillons, détournez leur course de Paris ; qu'ils aillent plutôt dans les départements maritimes de l'ouest ; que l'airain y vomisse la fou...
...erminent ces brigands, ennemis déclarés de notre liberté : et pendant qu'ils se ba...
...toyens, jetons les yeux sur . le projet de Constitution qui nous est présenté, examinons-le san...
...aussitôt les pouvoirs tombent des mains de nos représentants. Nous convenons qu'il leur serait difficile de faire le bien ; qu'ils soient donc remp...
...ement nous mettent, désormais, à l'abri de l'ambition et de l'intrigue.
...njurons, suspendez votre vengeance, elle envelopperait parmi les coupables une multitude d'innocents. Arrêtez la marche de vos bataillons, détournez leur course de Paris ; qu'ils aillent plutôt dans les départements maritimes de l'ouest ; que l'airain y vomisse la foudre ; que- leurs glaives exterminent ces brigands, ennemis déclarés de notre liberté : et pendant qu'ils se battront pour une cause aussi belle,, nous, citoyens, jetons les yeux sur . le projet de Constitution qui nous est présenté, examinons-le sans passion, sans prévention ; quelle que soit la main qui nous le donne, s'il peu...
...nce politique, s'il assure nos droits et notre souveraineté, adoptons-le, et qu'aussitôt les pouvoirs tombent des mains de nos représentants. Nous convenons qu'il leur serait difficile de faire le bien ; qu'ils soient donc remplacés, et que des choix faits avec discernement nous mettent, désormais, à l'abri de l'ambition et de l'intrigue.
Locuteur: Ruhl
^ « Une Constitution, la fin de la Convention, la formation d'un nouvea...
...atif, tel doit être notre cri d'un bout de la République à l'autre ; et bientôt to...
^ « Une Constitution, la fin de la Convention, la formation d'un nouveau Corps législatif, tel doit être notre cri d'un bout de la République à l'autre ; et bientôt tous nos maux finissent : unis et partout victorieux, nous voilà libres, indépenda...
Locuteur: Ruhl
...s occuper, aussitôt après l'acceptation de la Constitution, de la formatio-n des arrondissements, pour...
...ntion qu'elle en fixe l'époque, à cause de la nécessité d'établir un mode uniforme...
« P.-S. Nous vous invitons à vous occuper, aussitôt après l'acceptation de la Constitution, de la formatio-n des arrondissements, pour que les nouvelles assemblées primaires puissent avoir lieu incessamment. Demandons et parlons en souverain, demandons à la Convention qu'elle en fixe l'époque, à cause de la nécessité d'établir un mode uniforme dans toute la République.
Locuteur: Ruhl
...dministrateur du directoire du district de Lesparre, département de la Gironde (3), député par les autorités constituées de cette ville à la commission populaire de salut public établie à Bordeaux, et rap...
...e les démarches qu'il a faites en vertu de sa mission, et prie la Convention de recevoir le serment qu il fait de maintenir de tout son pouvoir l'unité et l'indivisibilité de la République, ainsi que la nouvelle Constitution.
24° Lettre du citoyen Constant, administrateur du directoire du district de Lesparre, département de la Gironde (3), député par les autorités constituées de cette ville à la commission populaire de salut public établie à Bordeaux, et rappelé ensuite par les mêmes autorités, par laquelle il proteste contre les démarches qu'il a faites en vertu de sa mission, et prie la Convention de recevoir le serment qu il fait de maintenir de tout son pouvoir l'unité et l'indivisibilité de la République, ainsi que la nouvelle Constitution.
Locuteur: Ruhl
...ministratifs et judiciaires du district de Louvèze, réunis aux autorités constituées et cmx chefs de la garde nationale cle Carpentras (4), ...
... ils remercient la Convention nationale de leur avoir donné une Constitution simple et sublime, qui offre aux França...
... n'a pas fait l'homme pour être esclave de l'homme et la proie d'une poignée de tyrans.
25° Adresse des corps administratifs et judiciaires du district de Louvèze, réunis aux autorités constituées et cmx chefs de la garde nationale cle Carpentras (4), par laquelle ils remercient la Convention nationale de leur avoir donné une Constitution simple et sublime, qui offre aux Français le point central autour duquel ils n'ont qu'à se rallier pour être invincibles, et à l'univers un monument impérissable élevé à son auteur, qui n'a pas fait l'homme pour être esclave de l'homme et la proie d'une poignée de tyrans.
Locuteur: Ruhl
... ces scènes d'horreur, qui prendra soin de nos frères combattant sur les frontière...
...ira à leurs besoins? où sera leur point de ralliement?
...eur, la soif du sang... nous noue égorgerons jusque dans nos foyers : et pendant ces scènes d'horreur, qui prendra soin de nos frères combattant sur les frontières? qui pourvoira à leurs besoins? où sera leur point de ralliement?
Locuteur: Ruhl
...rter partout l'emblème du despotisme et de l'esclavage, un joug et des fers ; qui ... ...ritoire envahi, nos propriétés dévastées, les farouches satellites des tyrans porter partout l'emblème du despotisme et de l'esclavage, un joug et des fers ; qui s'opposera à leur rage sanguinaire ?
Locuteur: Ruhl
...Convention décrète la mention honorable de cette adresse, l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète la mention honorable de cette adresse, l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Ruhl
Suit un extrait de cette adresse inséré au Bulletin (2) : Suit un extrait de cette adresse inséré au Bulletin (2) :
Locuteur: Ruhl
« On a fait lecture de la lettre suivante de la société populaire de Metz, du 10 juillet. « On a fait lecture de la lettre suivante de la société populaire de Metz, du 10 juillet.
Locuteur: Ruhl
... Convention renvoie la lettre au comité de Salut public.) (La Convention renvoie la lettre au comité de Salut public.)
(2) Bulletin de la Convention des 15 et 16 juillet 1793. (Second supplément). (2) Bulletin de la Convention des 15 et 16 juillet 1793. (Second supplément).
(3) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 851, 3* colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 167. (3) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 851, 3* colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 167.
...ue l'on ne nous parle plus, disent-ils, de vos longs débats ; ils ont dû sans dout...
...ire connaître les vrais amis du peuple, de ce peuple si souvent et si indignement trompé. Ce trait de lumière, porté dans nos âmes, vous assu...
...ffrirons jamais le spectacle affligeant de magistrats révoltés contre ses oracles. » (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 168,
« Que l'on ne nous parle plus, disent-ils, de vos longs débats ; ils ont dû sans doute nous attrister, mais ils ont enfin servi à nous faire connaître les vrais amis du peuple, de ce peuple si souvent et si indignement trompé. Ce trait de lumière, porté dans nos âmes, vous assure à jamais notre reconnaissance et notre amour. Poursuivez, législateurs, vos immortels travaux ; pour nous, inébranlable au poste où la loi nous a placés, nous n'offrirons jamais le spectacle affligeant de magistrats révoltés contre ses oracles. » (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 168,
...page 252, lr* colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 168. (4) Mercure universel, tome 29, page 252, lr* colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 168.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 9
Locuteur: Ruhl
...ttre des administrateurs du département de la Somme (1), par laquelle ils envoient copie du procès-verbal de la proclamation qu'ils ont faite de l'acte constitutionnel, qui a été accepté à l'unanimité. Toutes les autorités constituées de la ville d'Amiens, le commandant de la place, le chef de la garde nationale, la société populaire et une foule immense de citoyens ont assisté à cette cérémonie. 26° Lettre des administrateurs du département de la Somme (1), par laquelle ils envoient copie du procès-verbal de la proclamation qu'ils ont faite de l'acte constitutionnel, qui a été accepté à l'unanimité. Toutes les autorités constituées de la ville d'Amiens, le commandant de la place, le chef de la garde nationale, la société populaire et une foule immense de citoyens ont assisté à cette cérémonie.
Locuteur: Ruhl
...laquelle ils annoncent .qu'ils viennent de recevoir l'acte constitutionnel ; ils le regardent comme une source inépuisable de bonheur pour la nation française, comme le berceau de l'union fraternelle, comme le point de ralliement des vrais amis de la liberté et de l'égalité, comme l'écueil contre lequel...
...Autrichiens, disent-ils, c'est à la vue de leur camp, c'est sous les coups de leurs carabines, même à la veille d'avo...
...ous avez tenu à votre poste avec autant de courage que de confiance; nous suivons votre exemple, ...
... •esse des administrateurs du district du Quesnoy, département du Nord (2), par laquelle ils annoncent .qu'ils viennent de recevoir l'acte constitutionnel ; ils le regardent comme une source inépuisable de bonheur pour la nation française, comme le berceau de l'union fraternelle, comme le point de ralliement des vrais amis de la liberté et de l'égalité, comme l'écueil contre lequel viendront se briser les projets insensés des despotes; mais l'éducation publiqu...
...demandent une, telle qu'elle puisse former des Brutus. s. « C'est au milieu des Autrichiens, disent-ils, c'est à la vue de leur camp, c'est sous les coups de leurs carabines, même à la veille d'avoir toutes nos communications coupées, que nous vous écrivons. Vous avez tenu à votre poste avec autant de courage que de confiance; nous suivons votre exemple, et nous sommes prêts à prouver à la ligue des tyrans ce qu'ils doivent attendre ...
Locuteur: Ruhl
27° Adresse des membres de la société populaire séant au Montcenis... 27° Adresse des membres de la société populaire séant au Montcenis, par laquelle ils écrivent (2) :
Locuteur: Ruhl
« Grâce aux rochers imperturbables de la Montagne et à l'énergie parisienne, ...
...et 2 juin feront epoque dans les fastes de la République française ; elles diront ...
« Grâce aux rochers imperturbables de la Montagne et à l'énergie parisienne, la France sera sauvée; les journées des 31 mai et 2 juin feront epoque dans les fastes de la République française ; elles diront aux races futures, ces journées immortelles, que, dans ces jours memes, le peupl...
Locuteur: Ruhl
... est ^ que vont être gravées les tables de la loi, qui doit à jamais rendre heureu... ...re nos vrais amis. Rallions-nous tous sur ce mont sacré, c'est là + Uui j0nt ' c est ^ que vont être gravées les tables de la loi, qui doit à jamais rendre heureuse l'humanité. »
Locuteur: Ruhl
...ion au Bulletin, et le renvoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète la mention honorable au procès-verbal, l'insertion au Bulletin, et le renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Ruhl
...teur clu district d'Evreux, département de l hure (3), par laquelle il expose qu'étant dans sa commune à la suite de ses affaires, il a eu connaissance de l'arrêté pris le 6 juin par le département de l'Eure; qu'avant de retourner a son poste, il a cru devoir s'informer de l'opinion de ses collègues sur cet arrêté; qu'il a a... 28° Lettre du citoyen Levaigneur, administrateur clu district d'Evreux, département de l hure (3), par laquelle il expose qu'étant dans sa commune à la suite de ses affaires, il a eu connaissance de l'arrêté pris le 6 juin par le département de l'Eure; qu'avant de retourner a son poste, il a cru devoir s'informer de l'opinion de ses collègues sur cet arrêté; qu'il a appris avec douleur que tous y avaient donné leur adhésion. Cette circonstance lu...
Locuteur: Ruhl
... Convention renvoie la lettre au comité de Sûreté générale.) (La Convention renvoie la lettre au comité de Sûreté générale.)
Locuteur: Ruhl
...amer le même jour à Clermont, chef-lieu de département, avec toute la solennité po...
...té tous les corps constitués, les juges de paix, la société populaire et la garde ...
tionnel; qu'ils l'ont fait proclamer le même jour à Clermont, chef-lieu de département, avec toute la solennité possible; que le citoyen Méaulle, représentant du peuple, a été présent à cette cérémonie, à laquelle ont assisté tous les corps constitués, les juges de paix, la société populaire et la garde nationale.
Locuteur: Ruhl
...° Lettre des membres du conseil général de la commune de Montreuil-sur-Mer (1), pour faire conna...
...ant sur un arrêté du département du Pas-de-Calais, relatif aux événements des 31 m...
30° Lettre des membres du conseil général de la commune de Montreuil-sur-Mer (1), pour faire connaître à la Convention que, délibérant sur un arrêté du département du Pas-de-Calais, relatif aux événements des 31 mai dernier et jours suivants, ils reconnaissent dans cet arrêté les principes du...
Locuteur: Ruhl
...sertion au Bulletin et renvoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète la mention honorable au procès-verbal, insertion au Bulletin et renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Ruhl
32° Lettre des représentants Merlin (de Douai) et Gillet (3), commissaires à Varmée des^ côtes de Brest, par laquelle ils font connaître à la Convention que les communications de Nantes à Rennes et à Vannes sont rétabl...
...rès avoir provoqué l'entière évacuation de la ville de Nort, paraît avoir mis l'armée des rebe...
32° Lettre des représentants Merlin (de Douai) et Gillet (3), commissaires à Varmée des^ côtes de Brest, par laquelle ils font connaître à la Convention que les communications de Nantes à Rennes et à Vannes sont rétablies et que la journée du 29 juin, après avoir provoqué l'entière évacuation de la ville de Nort, paraît avoir mis l'armée des rebelles en déroute complète.
...s administrateurs du département du Puy-de-Dôme (4), par laquelle ils écrivent qu'ils ont reçu le 7 l'acte constitu- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16. p. 169. 29° Adresse des administrateurs du département du Puy-de-Dôme (4), par laquelle ils écrivent qu'ils ont reçu le 7 l'acte constitu- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16. p. 169.
(2) Procès-verbaux de la Convention,toma 16, p. 169, (2) Procès-verbaux de la Convention,toma 16, p. 169,
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 169. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 169.
(4) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 170. (4) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 170.
Suit la teneur de cette lettre (4) : (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 170. Suit la teneur de cette lettre (4) : (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 170.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 170, (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 170,
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 171. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 171.
(4) Ministère de la guerre, Armées des Côtes de Brest, carton C 5/12, liasse 1, pièce n... (4) Ministère de la guerre, Armées des Côtes de Brest, carton C 5/12, liasse 1, pièce na 4.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 10
Locuteur: Gossuin
...ès avoir assuré la Convention nationale de l'adhésion de la commune d'Eïbeuf à l'acte constitutionnel qui jure de maintenir l'égalité, l'unité et l'indivisibilité de la République, ils réitèrent la demande que cette commune a déjà faite de secours en nature ou d'être autorisée à...
...hes, par forme d'emprunt forcé la somme de 30,000 livres, pour acheter des subsist...
Après avoir assuré la Convention nationale de l'adhésion de la commune d'Eïbeuf à l'acte constitutionnel qui jure de maintenir l'égalité, l'unité et l'indivisibilité de la République, ils réitèrent la demande que cette commune a déjà faite de secours en nature ou d'être autorisée à lever sur les riches, par forme d'emprunt forcé la somme de 30,000 livres, pour acheter des subsistances (2).
Locuteur: Ruhl
...tte 2249, pièce n° 61. — Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 172. — On li...
...bal : a Les mêmes représentants (Merlin de Douai et Gillet), auxquels s'est.joint ...
...ur. La lettre ne porte pas la signature de Gillet. Elle n'est pas mentionnée dans le Recueil des actes et Correspondance du comité de Salut public de M. Aulard.
(1) Archives nationales, carton AFii n° 267, plaquette 2249, pièce n° 61. — Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 172. — On lit dans le Procès-verbal : a Les mêmes représentants (Merlin de Douai et Gillet), auxquels s'est.joint le citoyen Cavaignac observent, etc » C'est une erreur. La lettre ne porte pas la signature de Gillet. Elle n'est pas mentionnée dans le Recueil des actes et Correspondance du comité de Salut public de M. Aulard.
Locuteur: Ruhl
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Ruhl
« Nous nous empressons de vous annoncer que les communications de Nantes à Rennes et à Vannes sont entièrement rétablies. La partie de l'armée des rebelles qui s'était repliée par la route de Rennes a évacué entièrement la ville de Nort. Celle qui se disposait à nous att...
... en avons vu hier des pelotons à portée de fusil, s'est aussi retirée cette nuit. ...
...selon les rapports qui nous parviennent de toutes parts, ils font eux-mêmes monter...
...s d'hommes. Nous faisons part au comité de Salut public dés dispositions ultérieur...
...pouvons vous assurer que, si les armées de Tours, de Niort et des Sables agissent en même temps de leurs côtés, les rebelles seront totale...
« Nous nous empressons de vous annoncer que les communications de Nantes à Rennes et à Vannes sont entièrement rétablies. La partie de l'armée des rebelles qui s'était repliée par la route de Rennes a évacué entièrement la ville de Nort. Celle qui se disposait à nous attaquer encore du côté' des ponts, où nous en avons vu hier des pelotons à portée de fusil, s'est aussi retirée cette nuit. La journée du 29 juin paraît les avoir mis dans une déroute complète et, selon les rapports qui nous parviennent de toutes parts, ils font eux-mêmes monter leurs pertes à plusieurs milliers d'hommes. Nous faisons part au comité de Salut public dés dispositions ultérieures du général Canclaux et nous pouvons vous assurer que, si les armées de Tours, de Niort et des Sables agissent en même temps de leurs côtés, les rebelles seront totalement dissipés dans huit jours.
Locuteur: Ruhl
...u peuple, envoyés j à l'armée des côtes de Brest. « Les représentants du peuple, envoyés j à l'armée des côtes de Brest.
Locuteur: Ruhl
... au Bul- \ letin et le renvoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète l'insertion au Bul- \ letin et le renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Ruhl
.33° Lettre des représentants Merlin (de Douai) et Gavaignac, commissaires à l'armée \ des côtes de Brest, par laquelle ils prient la Convention d'accepter leur démission de eom- ; missaires et de leur permettre de rentrer dans .son sein : elle est ainsi... .33° Lettre des représentants Merlin (de Douai) et Gavaignac, commissaires à l'armée \ des côtes de Brest, par laquelle ils prient la Convention d'accepter leur démission de eom- ; missaires et de leur permettre de rentrer dans .son sein : elle est ainsi conçue (1) x
Locuteur: Ruhl
...u peuple envoyés près l'armée des côtes de Brest, à la Convention nationale. Les représentants du peuple envoyés près l'armée des côtes de Brest, à la Convention nationale.
Locuteur: Ruhl
, l'an II de la République. , l'an II de la République.
Locuteur: Ruhl
« Depuis plus de deux mois, nous remplissons, avec tout ...
... pensé à nous en faire décharger ; loin de là, nous avons volé de Lorient à Nantes au moment où cette der...
... nous nous y sommes enfermés pour aider de tout notre pouvoir à .repousser les reb...
« Depuis plus de deux mois, nous remplissons, avec tout le zèle possible, la pénible et importante mission dont vous nous avez chargés p...
...>30 avril. Tant qu'elle nous a présenté des dangers personnels, nous n'avons pas pensé à nous en faire décharger ; loin de là, nous avons volé de Lorient à Nantes au moment où cette dernière ville s'est vue menacée d'une attaque formidable., et nous nous y sommes enfermés pour aider de tout notre pouvoir à .repousser les rebelles. Mais aujourd'hui que les périls sont passés et que les préparatifs concer...
Locuteur: Ruhl
... qui n'occupent plus que la rive gauche de la Loire, il nous est permis, sans doute! de vous représenter que nous avons rempli ...
...it fixé à notre mission, et que excédés de veilles, de courses et de travaux de tout genre, nous ne pouvons plus vous p...
gands qui n'occupent plus que la rive gauche de la Loire, il nous est permis, sans doute! de vous représenter que nous avons rempli au delà du maximum du terme que le décret du 30 avril avait fixé à notre mission, et que excédés de veilles, de courses et de travaux de tout genre, nous ne pouvons plus vous promettre cette grande activité qui est nécessaire dans nos opérations et dont se...
Locuteur: Ruhl
...ous prions jd'accepter notre démission, de nous autoriser à rentrer dans le sein de la Convention nationale, et de nous envoyer promptement des successeur... « Nous vous prions jd'accepter notre démission, de nous autoriser à rentrer dans le sein de la Convention nationale, et de nous envoyer promptement des successeurs.
Locuteur: Gossuin
...la demande des commissaires ; le comité de législation est occupé du Code civil, M... (1). J'appuie la demande des commissaires ; le comité de législation est occupé du Code civil, Merlin lui sera d'un grand secours dans ce travail.
Locuteur: Gossuin
... Convention renvoie la lettre au comité de Salut public pour en faire son rapport ... (La Convention renvoie la lettre au comité de Salut public pour en faire son rapport séance tenante.)
Locuteur: Gossuin
Les citoyens Désiré Murison, procureur de la commune d'Eïbeuf et Jean Lambert, no... Les citoyens Désiré Murison, procureur de la commune d'Eïbeuf et Jean Lambert, notable, sont admis à la barre.
Locuteur: Gossuin
...n extrait du registre des délibérations de la commune d'Eïbeuf (3). Suit un extrait du registre des délibérations de la commune d'Eïbeuf (3).
Locuteur: Gossuin
...t cent quatre-vingt-treize, l'an second de la République française, en l'assemblée du conseil général de la commune convoquée par billets en la ...
...x, le citoyen Désiré Murison, procureur de la commune, les citoyens J.-L. Fosse, g...
« Aujourd'hui mercredi trois juillet mil sept cent quatre-vingt-treize, l'an second de la République française, en l'assemblée du conseil général de la commune convoquée par billets en la manière accoutumée, en permanence et séance publique, présidée par le citoyen Saillant, maire, où étaient les citoyens Beranger, Morin, Toly, Duval, officiers municipaux, le citoyen Désiré Murison, procureur de la commune, les citoyens J.-L. Fosse, greffier, Mouton, Miège-Dubuc, Chérel, Bailly, Duchemin, Osmont, Lambert, Jamay, ...
Locuteur: Gossuin
...la commune à percevoir un emprunt forcé de 30,000 livres sur la classe des citoyens aisés. Après avoir rendu compte de leur mission^ le procureur a pris la pa... ...onale, tant pour obtenir des subsistances provisoires, que pour faire autoriser la commune à percevoir un emprunt forcé de 30,000 livres sur la classe des citoyens aisés. Après avoir rendu compte de leur mission^ le procureur a pris la parole et a dit :
...toyens, nous devons applaudir au zèle « de nos collègues, quoique le résultat ne s...
... lutaire que nous puissions prendre est de (1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, page 850, 3® colonne.
( Citoyens, nous devons applaudir au zèle « de nos collègues, quoique le résultat ne soit « point aussi avantageux que nous pouvions « l'espérer et je crois que le parti le plus sa-c lutaire que nous puissions prendre est de (1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, page 850, 3® colonne.
« Nantes, 2 juillet 1793 « Nantes, 2 juillet 1793
« Ancenis, 10 juillet 1793 « Ancenis, 10 juillet 1793
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p, 172. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p, 172.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 11
Locuteur: Gossuin
...énéral, mémoratif du choix qu'il a fait de deux de ses membres pour aller à la Convention ...
...e adopté pour s'en procurer, a délibéré de donner pareillement pouvoirs auxdits députés d'exprimer à la Convention de la manière la plus énergique les sentim...
... attachement inébranlable aux principes de la liberté et de l'égalité, à l'unité et à l'indivisibilité de la République, comme aussi leur reconnaissance et adhésion à l'acte constitutionnel qui vient de paraître comme l'aurore d'un beau jour ...
« En l'assemblée du lundi huit juillet, le conseil général, mémoratif du choix qu'il a fait de deux de ses membres pour aller à la Convention nationale y solliciter des subsistances, ou plutôt son autorisation sur le mode adopté pour s'en procurer, a délibéré de donner pareillement pouvoirs auxdits députés d'exprimer à la Convention de la manière la plus énergique les sentiments qui animent toute la commune et leur attachement inébranlable aux principes de la liberté et de l'égalité, à l'unité et à l'indivisibilité de la République, comme aussi leur reconnaissance et adhésion à l'acte constitutionnel qui vient de paraître comme l'aurore d'un beau jour qui luit sur tous les1 Français.
Locuteur: Desgrouas
...ture à la Convention d'une lettre datée de Mortagne, le 18 juillet, et à lui adres...
...t, dans laquelle ce dernier annonce que l'acte constitutionnel a été proclamé dans cette ville jeudi d...
donne lecture à la Convention d'une lettre datée de Mortagne, le 18 juillet, et à lui adressée par le citoyen Pizet, dans laquelle ce dernier annonce que l'acte constitutionnel a été proclamé dans cette ville jeudi dernier, que les assemblées primaires sont convoquées pour demain, que peut-être ...
Locuteur: Dupin
...essée par le citoyen Péchars, procureur de la commune de Château-Thierry, pour lui annoncer qu'un même esprit a réuni les citoyens de cette ville dans leurs assemblées primaires et que l'acte constitutionnel a été accepté à l'unanimité ; elle est ... le jeune, donne également lecture d'une lettre à lui adressée par le citoyen Péchars, procureur de la commune de Château-Thierry, pour lui annoncer qu'un même esprit a réuni les citoyens de cette ville dans leurs assemblées primaires et que l'acte constitutionnel a été accepté à l'unanimité ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Desgrouas
« Les trois autres sont, l'une de Soissons, l'autre de Bernay et l'autre de la Côte-d'Or ; celles-là nous les avons...
...i nous nous sommes fait un vrai plaisir de les communiquer à la société. Elles ten...
...jours un vrai plaisir d'aller au-devant de tout ce qui leur sera agréable. Nous ai...
...leurs traces; non, jamais les habitants de Mortagne ne méconnaîtront la Convention ; ils se soumettront toujours à la Constitution, ils ne reconnaîtront jamais d'autre au...
« Les trois autres sont, l'une de Soissons, l'autre de Bernay et l'autre de la Côte-d'Or ; celles-là nous les avons reçues avec plaisir.; aussi nous nous sommes fait un vrai plaisir de les communiquer à la société. Elles tendent à nous rallier aux Parisiens, et nous nous ferons toujours un vrai plaisir d'aller au-devant de tout ce qui leur sera agréable. Nous aimons les Parisiens, c'est avec satisfaction que nous marcherons sur leurs traces; non, jamais les habitants de Mortagne ne méconnaîtront la Convention ; ils se soumettront toujours à la Constitution, ils ne reconnaîtront jamais d'autre autorité que la loi. »
Locuteur: Dupin
(( Vous savez sans doute qu'ici la Constitution est acceptée unanimement. Pas un seul n...
... à voix haute, toute l'assemblée à fait de même, nous avons ouvert un registre à l...
(( Vous savez sans doute qu'ici la Constitution est acceptée unanimement. Pas un seul non ne s'est manifesté. Un même esprit nous a réunis. J'ai, le quatrième, prononcé mon acceptation à voix haute, toute l'assemblée à fait de même, nous avons ouvert un registre à la maison commune où chacun s'empresse d'aller exprimer et signer son vœu.
Locuteur: Gossuin
« puiser le contingent de secours qui nous est « accordé par l'in...
...onde députa-« tion pour obtenir l'effet de notre pétition « sur l'emprunt forcé ; ...
« puiser le contingent de secours qui nous est « accordé par l'intermède du district et qu'il « soit envoyé derechef une seconde députa-« tion pour obtenir l'effet de notre pétition « sur l'emprunt forcé ; nous l'obtiendrons •« d'autant plus aisément que les voies sont « déjà préparées...
Locuteur: Gossuin
... les citoyens Désiré Murison, procureur de la commune et Jean Lambert, notable, po...
... la Convention à l'effet d'y solliciter de nouveau l'autorisation dudit emprunt forcé sur la classe des citoyens les plus aisés de cette commune.
« Sur quoi, délibérantj le conseil général a nommé les citoyens Désiré Murison, procureur de la commune et Jean Lambert, notable, pour commissaires et députés vers la Convention à l'effet d'y solliciter de nouveau l'autorisation dudit emprunt forcé sur la classe des citoyens les plus aisés de cette commune.
Locuteur: Gossuin
... municipal ; Désiré Mtjrison, procureur de la commune ; Jamay ; Cherel ; Le Bailly... « Signé : Saillant, maire ; Joly, officier municipal ; Désiré Mtjrison, procureur de la commune ; Jamay ; Cherel ; Le Bailly ; J. Lambert, l'ainé ; Nicolas Osmont, Dujbuc, Mouton, P. Hayet, notables. »
Locuteur: Le Président
...tionnaires et leur accorde les honneurs de la séance. répond aux pétitionnaires et leur accorde les honneurs de la séance.
Locuteur: Le Président
« Sur la pétition de la commune d'Elbeuf-sur-Seine, qui réclame des secours en nature ©u l'autorisation de faire un emprunt, sur la caisse des contributions de 1791 et 1792, d'une somme de 30,000 livres, la Convention décrète le renvoi de la pétition aux comités d'agriculture et de commerce pour en faire un prompt rappor... « Sur la pétition de la commune d'Elbeuf-sur-Seine, qui réclame des secours en nature ©u l'autorisation de faire un emprunt, sur la caisse des contributions de 1791 et 1792, d'une somme de 30,000 livres, la Convention décrète le renvoi de la pétition aux comités d'agriculture et de commerce pour en faire un prompt rapport. »
Locuteur: Desgrouas
l'une était de la commune d'Avallon et deux autres de la société populaire et des sections de Saint-Quentin. Après nous avoir présenté la non-liberté de la Convention, ils nous engagent à marc...
...le réponse que nous leur faisons, c'est de leur renvoyer leur lettre et de leur mander que tout le regret que nous...
l'une était de la commune d'Avallon et deux autres de la société populaire et des sections de Saint-Quentin. Après nous avoir présenté la non-liberté de la Convention, ils nous engagent à marcher sur Paris. La seule réponse que nous leur faisons, c'est de leur renvoyer leur lettre et de leur mander que tout le regret que nous avons, c'est le port qui nous en a coûté.
Locuteur: Desgrouas
...ion au Bulletin, et le renvoi au comité de 'Salut public.) (La Convention décrète la mention honorable, l'insertion au Bulletin, et le renvoi au comité de 'Salut public.)
Locuteur: Dupin
« Tout mon pays vous comble de bénédiction, la suspension de l'effet de la réquisition comble ici les vœux. J'ai rendu compte de ce que vous avez fait en assemblée prim... « Tout mon pays vous comble de bénédiction, la suspension de l'effet de la réquisition comble ici les vœux. J'ai rendu compte de ce que vous avez fait en assemblée primaire et tout le monde vous a voté des remerciements.
Locuteur: Dupin
« Notre intérêt est de rester dans l'état où nous sommes, ainsi il est inutile de presser le rapport. Il est même avantag... « Notre intérêt est de rester dans l'état où nous sommes, ainsi il est inutile de presser le rapport. Il est même avantageux qu'il n'en soit pas fait.
Locuteur: Dupin
« Agréez l'hommage de votre ami et corépublicain, « Agréez l'hommage de votre ami et corépublicain,
Locuteur: Dupin
« Le procureur de la commune de Château-Thierry. « Le procureur de la commune de Château-Thierry.
(3) Premier supplément au Bulletin de la Convention des 14 et 15 juillet 1793. (3) Premier supplément au Bulletin de la Convention des 14 et 15 juillet 1793.
...n, tome 31, page 102, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 172. « Nous avons reçu six lettres, dit-il (3) ; (1) Collection Baudouin, tome 31, page 102, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 172.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 175. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 175.
(( Château-Thierry, 12 juillet 1793 (( Château-Thierry, 12 juillet 1793
...on G 262, dossier 579. — Procès-verbaux de la Convention, lome 16, page 175. ...à la Convention, rue Sainte-Anne, n° 105, Paris. » (1) Archives nationales, carton G 262, dossier 579. — Procès-verbaux de la Convention, lome 16, page 175.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 12
Locuteur: Dupuy
« Avesnes, le 11 juillet 1793, l'an II de la Republique. « Avesnes, le 11 juillet 1793, l'an II de la Republique.
Locuteur: Prost
(2) annonce que la ville de Dôle, département du Jura, la seule vil...
... partagé les crimes des administrateurs de ce département, a sanctionné, le 11, à l'unanimité, l'acte constitutionnel.
(2) annonce que la ville de Dôle, département du Jura, la seule ville qui n'a point partagé les crimes des administrateurs de ce département, a sanctionné, le 11, à l'unanimité, l'acte constitutionnel.
Locuteur: Dupuy
...s officiers et volontaires du bataillon de la Meurthe, par laquelle ils félicitent la Convention de l'achèvement de la Constitution et jurent de défendre la République une et indivisib... 34° Adresse des officiers et volontaires du bataillon de la Meurthe, par laquelle ils félicitent la Convention de l'achèvement de la Constitution et jurent de défendre la République une et indivisible ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Dupuy
« Nous avons entendu hier la lecture de cette Constitution tant désirée et qui doit faire à jamais notre bonheur, nos cris spontanés de : Vive la République! périssent les roy...
...e, nos chapeaux étaient levés au-dessus de nos épées et de nos baïonnettes, les bras qui portaient ces armes semblaient vouloir se rapprocher de l'Etre Suprême pour le remercier ue ce grand ouvrage, chef-d'œuvre de la raison et de la philosophie, des larmes d'attendrissement coulaient de nos yeux ; « il est donc vrai, disions-...
...i que nos représentants se sont occupés de notre sort; ce n'est point en vain qu'ils ont banni de leur sein ceux qui, en entravant leurs ...
« Nous avons entendu hier la lecture de cette Constitution tant désirée et qui doit faire à jamais notre bonheur, nos cris spontanés de : Vive la République! périssent les royalistes, les tyrans et les fédéralistes! se sont fait entendre, nos chapeaux étaient levés au-dessus de nos épées et de nos baïonnettes, les bras qui portaient ces armes semblaient vouloir se rapprocher de l'Etre Suprême pour le remercier ue ce grand ouvrage, chef-d'œuvre de la raison et de la philosophie, des larmes d'attendrissement coulaient de nos yeux ; « il est donc vrai, disions-nous, il est donc vrai que nos représentants se sont occupés de notre sort; ce n'est point en vain qu'ils ont banni de leur sein ceux qui, en entravant leurs opérations pour en retarder ou pour en prédétruire les heureux effets, déchiraie...
Locuteur: Dupuy
« La Constitution par vous proposée, la République une et...
...ntaires du 1er bataillon du département de la Meurthe.
« La Constitution par vous proposée, la République une et indivisible, ou la mort, tel est le vœu, tel est le serment des officiers, sous-officiers et volontaires du 1er bataillon du département de la Meurthe.
Locuteur: Dupuy
...s avez donné, citoyens, la table sacrée de la loi ; eh bien ! nous la porterons au milieu des combats, nous la ferons respecter de nos ennemis, elle appuiera puissamment ...
...intérieur pour achever l'anéantissement de la horde des rebelles ; mais si le dépa...
..., nous ne reconnaissons d'amis que ceux de la loi, et de fédéralistes que ceux qui s'unissent à vous, les drapeaux de la République et l'arbre de la liberté seront notre ralliement constant; les trahisons de Lafayette et de Dumouriez nous ont frappés, mais elles ...
« Vous nous avez donné, citoyens, la table sacrée de la loi ; eh bien ! nous la porterons au milieu des combats, nous la ferons respecter de nos ennemis, elle appuiera puissamment nos armes, elle nous conduira par des victoires à la paix ; les phalanges étrangères détruites, nous rentrerons dans l'intérieur pour achever l'anéantissement de la horde des rebelles ; mais si le département dans lequel nous avons pris naissance n'a point encore reconnu sôn erreu...
...quitter un instant notre poste, ordonnez... à votre voix nous irons le combattre, nous ne reconnaissons d'amis que ceux de la loi, et de fédéralistes que ceux qui s'unissent à vous, les drapeaux de la République et l'arbre de la liberté seront notre ralliement constant; les trahisons de Lafayette et de Dumouriez nous ont frappés, mais elles n'ont fait qu'accroître notre courage, et n'ont servi qu'à nous mettre en garde,...
Locuteur: Dupuy
leurs satellites l'arbre de la liberté, il est dans le cœur des Fra...
...la discipline règne, la victoire suivra de près, il répondra par ses actions aux c...
...gage d'un républicain jaloux du bonheur de sa patrie, il ne balancera point entre ...
leurs satellites l'arbre de la liberté, il est dans le cœur des Français décidés à le défendre jusqu'à la mort. Custine est à notre tête, la discipline règne, la victoire suivra de près, il répondra par ses actions aux calomnies lancées contre lui par des désorganisa-teurs; à son passage dans notre cantonnement, il nous a tenu le langage d'un républicain jaloux du bonheur de sa patrie, il ne balancera point entre l'honneur et l'opprobre, il a notre confiance ; mais qu'il n'oublie jamais qu'el...
Locuteur: Dupuy
^ Des députés dil canton de Taverny, district de Pontoise, sont admis dans l'intérieur de la salle (1). ^ Des députés dil canton de Taverny, district de Pontoise, sont admis dans l'intérieur de la salle (1).
Locuteur: Dupuy
L'orateur de la députation donne lecture du procès-verbal de l'assemblée primaire de ce canton, en date du 7 juillet. L'orateur de la députation donne lecture du procès-verbal de l'assemblée primaire de ce canton, en date du 7 juillet.
Locuteur: Le Président
...tionnaires et leur accorde les honneurs de la séance. répond aux pétitionnaires et leur accorde les honneurs de la séance.
Locuteur: Dupuy
...a composaient ont accepté à l'unanimité l'acte constitutionnel. Vive la République une et indivisible ! vive la Constitution ! puisse cette Constitution vraiment digne d'un peuple libre, anéan... « Les citoyens qui la composaient ont accepté à l'unanimité l'acte constitutionnel. Vive la République une et indivisible ! vive la Constitution ! puisse cette Constitution vraiment digne d'un peuple libre, anéantir toutes les dissensions, rallier tous les Français ; tels ont été leurs cris,...
(-) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 174, et Moniteur universel, 2» semestre de 1793, page 851, 2° colonne. — Le nom de Prost nous a éié fourni par le sommaire de la séance qui se trouve aux Archives na... (-) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 174, et Moniteur universel, 2» semestre de 1793, page 851, 2° colonne. — Le nom de Prost nous a éié fourni par le sommaire de la séance qui se trouve aux Archives nationales.
..., l'ennemi marchera sur nos corps avant de pénétrer dans l'intérieur, nous servirons de bouclier à nos parents et amis, la mort...
...on C 262, dossier 578. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 173.
« Oui, citoyens représentants, l'ennemi marchera sur nos corps avant de pénétrer dans l'intérieur, nous servirons de bouclier à nos parents et amis, la mort ne nous effraie point et avant qu'elle nous frappe nous dirons comme Guillaume ...
...on, les despotes coalisés n'arracheront point avec (1) Archives nationales, carton C 262, dossier 578. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 173.
... page 850, 3* colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 174. (1) Moniteur universel, 2" semestre, page 850, 3* colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 174.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 13
Locuteur: Dupuy
-« Présentée le 15 juillet 1793, l'an II de la Republique une et indivisible. -« Présentée le 15 juillet 1793, l'an II de la Republique une et indivisible.
Locuteur: Dupuy
36° Adresse^ des habitants du district de Laigle, département de l'Orne, par laquelle ils félicitent la Convention de l'achèvement de l'acte constitutionnel et sollicitent une avance de 80,000 livres pour remédier aux maux do... 36° Adresse^ des habitants du district de Laigle, département de l'Orne, par laquelle ils félicitent la Convention de l'achèvement de l'acte constitutionnel et sollicitent une avance de 80,000 livres pour remédier aux maux dont ils sont accablés depuis quelques années. Elle est ainsi conçue (2) :
Locuteur: Dupuy
quees, et, nous en répondons, l'acte constitutionnel a été sanctionné par acclamation universelle. Mais des sentiments de tristesse viennent, malgré nous, troubl...
... nous jouisses. La malheureuse position de nos concitoyens nous cause la plus vive douleur. Oui, législateurs, il n'est point de fléau funeste que le district de Laigle n'ait ressenti depuis quelques années ; la guerre des brigands autour de ses foyers, des inondations affreuses o...
...ait dans les maisons jusqu'à la hauteur de trois pieds ; le renchérissement excessif dans les matières premières du commerce de notre ville. Le fil de laiton qui coûtait 130 livres il y a tr...
...00 livres, et il est presque impossible de s'en procurer. La disette la plus cruel...
...is près d'un mois réduits a cinq livres de pain par semaine délivrées à chaque ind...
...s demander à titre d'emprunt une avance de 80,000 livres, dont le remboursement se...
...ous ferez renaître Pespoir dans le cœur de nos concitoyens.
quees, et, nous en répondons, l'acte constitutionnel a été sanctionné par acclamation universelle. Mais des sentiments de tristesse viennent, malgré nous, troubler le plaisir dont nous jouisses. La malheureuse position de nos concitoyens nous cause la plus vive douleur. Oui, législateurs, il n'est point de fléau funeste que le district de Laigle n'ait ressenti depuis quelques années ; la guerre des brigands autour de ses foyers, des inondations affreuses où l'eau renversait tout et pénétrait dans les maisons jusqu'à la hauteur de trois pieds ; le renchérissement excessif dans les matières premières du commerce de notre ville. Le fil de laiton qui coûtait 130 livres il y a trois ans, se paye aujourd'hui 500 livres, et il est presque impossible de s'en procurer. La disette la plus cruelle, puisque nous sommes depuis près d'un mois réduits a cinq livres de pain par semaine délivrées à chaque individu. Les frais excessifs qu'il nous a fallu faire çour nous procurer cette méd...
... convaincus que vous nous tendrez une main secourable. Nous nous bornerons à vous demander à titre d'emprunt une avance de 80,000 livres, dont le remboursement sera imputé sur les sols additionnels des contributions et divisé en plusieurs années. Alors vous ferez renaître Pespoir dans le cœur de nos concitoyens.
Locuteur: Dupuy
« Vous venez d'assurer le bonheur de la République entière. Une Constitution dictée par la philosophie la plus subli...
...la liberté et l'égalité qui lui servent de base, va pour jamais anéantir les ennemis intérieurs et extérieurs de la France, et bientôt nous verrons les ...
...ue ce soit, recouvrer les droits sacrés de l'homme. Il est des vérités éternelles ...
... disparaître un instant sous les nuages de l'erreur, mais ces nuages se brisent, quelquefois avec l'explosion de la foudre. Un jour plus pur, plus serei...
« Vous venez d'assurer le bonheur de la République entière. Une Constitution dictée par la philosophie la plus sublime, impérissable comme la liberté et l'égalité qui lui servent de base, va pour jamais anéantir les ennemis intérieurs et extérieurs de la France, et bientôt nous verrons les nations étrangères mieux éclairées sur la véritable félicité nous envier celle dont nous jouirons et finir par vouloir, à quelque prix que ce soit, recouvrer les droits sacrés de l'homme. Il est des vérités éternelles qui peuvent bien disparaître un instant sous les nuages de l'erreur, mais ces nuages se brisent, quelquefois avec l'explosion de la foudre. Un jour plus pur, plus serein que jamais brille à nos yeux reconnaissants envers ceux à qui nous devons ce b...
Locuteur: Dupuy
35° Lettre de la citoyenne Clémentine Carpentier, par...
...smet à la Convention un don patriotique de 10 livres ; elle est ainsi conçue (1) :
35° Lettre de la citoyenne Clémentine Carpentier, par laquelle elle transmet à la Convention un don patriotique de 10 livres ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Dupuy
...émentine Carpentier, écrit au Président de la Convention : Je ne suis qu'une simpl...
...c'est avec sa permission que je dispose de deux corsets, faisant la somme de 10 livres pour contribuer aux frais de la guerre.
( La citoyenne Clémentine Carpentier, écrit au Président de la Convention : Je ne suis qu'une simple fileuse, c'est un état qui nous fait vivre avec ma mère ; c'est avec sa permission que je dispose de deux corsets, faisant la somme de 10 livres pour contribuer aux frais de la guerre.
Locuteur: Dupuy
...don à la nation : elle reçoit le denier de la veuve comme l'or du riche. « Veuillez, citoyen Président, en faire en mon nom don à la nation : elle reçoit le denier de la veuve comme l'or du riche.
Locuteur: Dupuy
Lzs habitants du district de Laigle, peur l'organe des procureur syndic et procureur de la commune nommes commissaires par déli... Lzs habitants du district de Laigle, peur l'organe des procureur syndic et procureur de la commune nommes commissaires par délibération des corps administratifs réunis, à la Convention nationale.
Locuteur: Dupuy
« Signé : Mali-tourné, procureur de la commune de Laigle ; Aury, procureur èyndic du district de Laigle. » « Signé : Mali-tourné, procureur de la commune de Laigle ; Aury, procureur èyndic du district de Laigle. »
Locuteur: Dupuy
...ttre des administrateurs du département de police de Paris, par laquelle ils transmettent à ...
...nnes détenues dans les diverses prisons de la capitale, à la date du 13 juillet ; ...
37° Lettre des administrateurs du département de police de Paris, par laquelle ils transmettent à la Convention l'état numérique des personnes détenues dans les diverses prisons de la capitale, à la date du 13 juillet ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Dupuy
, l'an II de la République une et indivisible. , l'an II de la République une et indivisible.
« Commune de Paris, le 10 juillet 1793 « Commune de Paris, le 10 juillet 1793
( Citoyens législateurs, le district de Laigle n'a pas été le dernier à sentir le prix de la Constitution que vous avez présentée au souverain. S...
...carton C, dossier 561 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 175.
( Citoyens législateurs, le district de Laigle n'a pas été le dernier à sentir le prix de la Constitution que vous avez présentée au souverain. Si elle lui eût été offerte le premier^ il l'eût acceptée le premier ; oe n'est q...
...ns reçue; hier les assemblées primaires ont été convo- (1) Archives nationales, carton C, dossier 561 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 175.
...on C 261, dossier 568. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 175, (2) Archivées nationales, carton C 261, dossier 568. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 175,
« Les administrateurs du département de police nous font passer le total journalier des détenus dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention, du département de Paris, à l'époque du 13 juillet. Parmi ... « Les administrateurs du département de police nous font passer le total journalier des détenus dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention, du département de Paris, à l'époque du 13 juillet. Parmi les individus (1) Archives nationales carton G 261, dossier 568._
Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 176. Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 176.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 14
Locuteur: Dupuy
... renfermés, il y en a qui sont prévenu® de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution,,, délits de police municipale, correctionnelle, mil... qui y sont renfermés, il y en a qui sont prévenu® de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution,,, délits de police municipale, correctionnelle, militaire, et d'autres pour délits légers.
Locuteur: Dupuy
... remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris. « Certifié conforme aux feuilles journalières à nous remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris.
Locuteur: Dupuy
crétariat du district de Neuf château, département des Vosges, a...
...il n'a pas été au pouvoir du secrétaire de prévenir ce vol, sollicitent auprès de lui le rétablissement de cette somme ; mais, n'ayant point de fonds affectés aux événements de cette nature, il demande que la Convent...
crétariat du district de Neuf château, département des Vosges, a été forcé; que l'o® y à volé 5,300 livres, dont 4,600 f aisaient partie des fon...
...ances des troupes ; que les administrateurs du district, après avoir attesté qu'il n'a pas été au pouvoir du secrétaire de prévenir ce vol, sollicitent auprès de lui le rétablissement de cette somme ; mais, n'ayant point de fonds affectés aux événements de cette nature, il demande que la Convention autorise la Trésorerie nationale à la verser dans la caisse spoliée.
Locuteur: Dupuy
40° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (1), par laquelle il prévie...
..., les administra-' teurs du département de la Meurthe ont traité avec plusieurs négociants de Saint-Etienne, pour une fourniture de 10,000 piques ; qu'une des dispositions de leur traité porte que les fournisseurs seront payés au fur et à mesure de chaque livraison ; qu'un envoi leur est annoncé, mais qu'ils manquent de fonds pour satisfaire à leur engagement. Il prévoit que beaucoup de départements ne tarderont pas à lui écr...
...orme quelconque applicable à ces sortes de fabrications.
40° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (1), par laquelle il prévient la Convention que, conformément à la loi du 27 mars dernier, qui ordonne que chaque citoyen sera armé au moins d'une pique, les administra-' teurs du département de la Meurthe ont traité avec plusieurs négociants de Saint-Etienne, pour une fourniture de 10,000 piques ; qu'une des dispositions de leur traité porte que les fournisseurs seront payés au fur et à mesure de chaque livraison ; qu'un envoi leur est annoncé, mais qu'ils manquent de fonds pour satisfaire à leur engagement. Il prévoit que beaucoup de départements ne tarderont pas à lui écrire sur le même objet. En conséquence, il demande que la Convention veuille bien mettre à sa disposition une forme quelconque applicable à ces sortes de fabrications.
Locuteur: Dupuy
...e la lettre aux comités des finances et de la guerre.) (La Convention renvoie la lettre aux comités des finances et de la guerre.)
Locuteur: Dupuy
41° Lettre de Garat„ ministre de l'intérieur (2), par laquelle il rappel...
... juin dernier, un arrêté du département de l'Aisne, relatif à l'autorisation demandée par la commune de Saint-Quentin, de transférer hors de cette ville les 9 cimetières qu'elle renferme; il ajoute que le receveur du district de Saint-Quentin vient de lui faire passer l'expédition certifiée...
...rtant autorisation du conseil permanent de oe district, de faire avancer par son receveur la somme de 27,000 livres nécessaires à cet objet, ...
...eil exécutif à ordonner le remplacement de cette somme dans la caisse du district, par qui de droit. Il prie la Convention nationale de vouloir bien prendre à cet égard une dé...
41° Lettre de Garat„ ministre de l'intérieur (2), par laquelle il rappelle à la Convention qu'il lui a adressé,, le 11 juin dernier, un arrêté du département de l'Aisne, relatif à l'autorisation demandée par la commune de Saint-Quentin, de transférer hors de cette ville les 9 cimetières qu'elle renferme; il ajoute que le receveur du district de Saint-Quentin vient de lui faire passer l'expédition certifiée des représentants du peuple, envoyés près l'armée du Nord, portant autorisation du conseil permanent de oe district, de faire avancer par son receveur la somme de 27,000 livres nécessaires à cet objet, sauf au Conseil exécutif à ordonner le remplacement de cette somme dans la caisse du district, par qui de droit. Il prie la Convention nationale de vouloir bien prendre à cet égard une détermination prompte.
Locuteur: Dupuy
...s assemblées primaires pour accepter la Constitution ; que le meilleur esprit règne dans l'a... ...nt, dans le département du Haut-Rhin ; que l'on n'y attend que la convocation des assemblées primaires pour accepter la Constitution ; que le meilleur esprit règne dans l'armée, que l'instruction y est suivie avec zèle et assiduité ; que les revues tou...
39° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (2), par laquelle il expose que le se- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 176, — M. Aulard, dans son Recueil des actes du comité de Salut public, tome 5 page 232, indique ...
...cote indiquée ci-dessus, qu'une analyse de cette lettre. Cependant on trouve dans ...
39° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (2), par laquelle il expose que le se- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 176, — M. Aulard, dans son Recueil des actes du comité de Salut public, tome 5 page 232, indique que cette lettre se trouve aux Archives nationales dans la cote AFn, n° 247, plaquette 2109. Il n'existe aux Archives nationales, à la cote indiquée ci-dessus, qu'une analyse de cette lettre. Cependant on trouve dans le même carton et la même plaquette une seconde lettre du même représentant, dat...
...1° Qu'il est presqu'à la fin des revues de cette armée : 2° Que la plupart des recrues sujettes à la réforme sont de la dernière levée; 3° Que plusieurs mun...
...u scrutin, il serait peut-être à propos de les forcer à les rappeler et à en fourn...
...volontaires réclament contre la retenue de 3 sols par jour pour leur habillement, ...
« Il annonce : 1° Qu'il est presqu'à la fin des revues de cette armée : 2° Que la plupart des recrues sujettes à la réforme sont de la dernière levée; 3° Que plusieurs municipalités les ayant élues au scrutin, il serait peut-être à propos de les forcer à les rappeler et à en fournir d'autres ; 4° D'autres difficultés sur des réclamations des capitaines devenus adjudants-majors ; 54 Que plusieurs volontaires réclament contre la retenue de 3 sols par jour pour leur habillement, attendu, disent-ils, qu'ils se sont équipées eux-mêmes.
... savoir, en outre : 6° Que le magistrat de Bàle réclame l'exportation des denrées,...
... en France : 7° Qu'ils ont fait l'achat de 200 fusils à raison de 27 livres pièce. »
» Il fait savoir, en outre : 6° Que le magistrat de Bàle réclame l'exportation des denrées, crues sur les propriétés des citoyens, saisies en France : 7° Qu'ils ont fait l'achat de 200 fusils à raison de 27 livres pièce. »
...ucun journal ni dans les Procès-verbaux de la Convention, nous nous bornons à l'an... Nous ne donnons pas cettte lettre, puisqu'elle n'est mentionnée par aucun journal ni dans les Procès-verbaux de la Convention, nous nous bornons à l'analyser ci-dessus.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 176. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 176.
42° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (3), par laquelle il prie le Président de mettre sous les yeux de la Convention un arrêté du département de l'Yonne, qui ordonne que le citoyen Maigret ne pourra disposer en aueune manière de 1,417 pieds d'ormes, plantés par ses ancêtres, sur la route nationale de Paris à Lyon,, sous les peines portées au Code (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 177. 42° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (3), par laquelle il prie le Président de mettre sous les yeux de la Convention un arrêté du département de l'Yonne, qui ordonne que le citoyen Maigret ne pourra disposer en aueune manière de 1,417 pieds d'ormes, plantés par ses ancêtres, sur la route nationale de Paris à Lyon,, sous les peines portées au Code (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 177.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 177. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 177.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 177. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 177.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 15
Locuteur: Dupuy
de la police rurale, et ce, jusqu'à^ ce qu...
...cé,, par une loi formelle, sur ce genre de plantation.
de la police rurale, et ce, jusqu'à^ ce que la Convention nationale ait prononcé,, par une loi formelle, sur ce genre de plantation.
Locuteur: Manuel
...u comité des décrets, propose un projet de décret, pour appeler sans délai à siége... , au no m du comité des décrets, propose un projet de décret, pour appeler sans délai à siéger les suppléants des députés déclarés démis, que la Convention adopte ainsi qu'i...
Locuteur: Manuel
...ing aîné, Lesage (Eure-et-Loir), Duval (de la Seine-Inférieure), Delahaye (de la Seine-Inférieure), Louvet (du Loiret... « Gorsas, Guadet, Bergoeing aîné, Lesage (Eure-et-Loir), Duval (de la Seine-Inférieure), Delahaye (de la Seine-Inférieure), Louvet (du Loiret), Giroust, Cussy, Pétion, Barbaroux, Birotteau, Kervelegan, Chambon, Lanjuinais...
Locuteur: Dupuy
...ecture d'une lettre du citoyen Bertrand de La Hos-dinière, membre de là Convention (2), par laquelle il dema... , fils-, s-ecrétaire, donne lecture d'une lettre du citoyen Bertrand de La Hos-dinière, membre de là Convention (2), par laquelle il demande un congé.
Locuteur: Dupuy
...é demandé par le citoyen Bertrand, l'un de ses membres, lui sera accordé, pour qui... (La Convention, après quelques débats, décrète que le congé demandé par le citoyen Bertrand, l'un de ses membres, lui sera accordé, pour quinze jours seulement, après lesquels il se rendra à son poste à la Convention.)
Locuteur: Chabot
(3). La liberté est menacée de toutes parts, ses défenseurs ne sauraie...
..." sans un rapport préalable des comités de Sûreté générale.
(3). La liberté est menacée de toutes parts, ses défenseurs ne sauraient être trop vigilants ; je demande qu'aucun congé ne soit accordé" sans un rapport préalable des comités de Sûreté générale.
Locuteur: Chabot
(La Convention décrète que lorsqu'un de ses membres demandera un congé, sa proposition sera renvoyée au comité de Sûreté générale.) (La Convention décrète que lorsqu'un de ses membres demandera un congé, sa proposition sera renvoyée au comité de Sûreté générale.)
Locuteur: Le Carpentier
, au nom du comité de la guerre, fait un rapport et présente un projet de décret pour ordonner au ministre de la guerre de faire payer à la citoyenne Duval, à com...
...ril dernier, le tiers des appointements de son mari, le citoyen Sam-son, quartier-...
...osges, enfermé dans Mayence ; le projet de décret est ainsi conçu (4) :
, au nom du comité de la guerre, fait un rapport et présente un projet de décret pour ordonner au ministre de la guerre de faire payer à la citoyenne Duval, à compter du 1er avril dernier, le tiers des appointements de son mari, le citoyen Sam-son, quartier-maître dans le bataillon des Vosges, enfermé dans Mayence ; le projet de décret est ainsi conçu (4) :
Locuteur: Le Carpentier
...btenir un acompte sur les appointements de son mari, décrète que le ministre de la guerre fera payer à la citoyenne Duval le tiers des appointements de son mari-, à compter du ïe? avril derni...
...on avec Mayence soit rétablie, à charge de retenue sur lesdits appointements, ou s...
...on que le pétitionnaire aurait le droit de prétendre. »
Mayence, tendant à obtenir un acompte sur les appointements de son mari, décrète que le ministre de la guerre fera payer à la citoyenne Duval le tiers des appointements de son mari-, à compter du ïe? avril dernier, jusqu'à ce que la communication avec Mayence soit rétablie, à charge de retenue sur lesdits appointements, ou sur la pension que le pétitionnaire aurait le droit de prétendre. »
Locuteur: Le Carpentier
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Dupuy
...Lindet, commissaire dans le département de l'Eure, par laquelle il rend compte, au Président de la Convention, que les rebelles de l'Eure se sont retirés sur Evreux, que les révoltés ont tiré quatre ou cinq coups de canon et que le chef de brigade Imbert, qui avait le commandeme... 1° Lettre du représentant Robert Lindet, commissaire dans le département de l'Eure, par laquelle il rend compte, au Président de la Convention, que les rebelles de l'Eure se sont retirés sur Evreux, que les révoltés ont tiré quatre ou cinq coups de canon et que le chef de brigade Imbert, qui avait le commandement en l'absence du général, a fait les plus sages dispositions ; cette lettre es...
Locuteur: Dupuy
de l'Eure, au Président de la Convention de l'Eure, au Président de la Convention
Locuteur: Dupuy
, Fan II de la République. , Fan II de la République.
Locuteur: Dupuy
« Les rebelles, qui s'étaient approché^ de Yernon le 12 et qui avaient été repouss...
...L'armée* a été au-devant d'eux. Le chef de brigade Imbert, qui avait le commandement de l'armée en l'absence du général, a fait...
... révoltés ont tiré quatre ou cinq coups de canon ; l'armée de la^ République, qui n'avait jusqu'alors...
« Les rebelles, qui s'étaient approché^ de Yernon le 12 et qui avaient été repoussés, ont reparu le 13. L'armée* a été au-devant d'eux. Le chef de brigade Imbert, qui avait le commandement de l'armée en l'absence du général, a fait les plus sages dispositions : il a déployé les forces qu'il commandait, avec un avantage qui en a imposé. Les révoltés ont tiré quatre ou cinq coups de canon ; l'armée de la^ République, qui n'avait jusqu'alors opposé que des évolutions, des marches et des mouvements, attendait Pordre du g...
Locuteur: Dupuy
Le général a ordonné aux canonniers de tirer. 30 à 40 coups, tirés avec une extrême vivacité avec 2 pièces de 4, ont forcé les révoltés à quitter le champ de bataille et faire une retraite assez prompte du côté de la ville d'Evreux. Pacy se trouve évacu... Le général a ordonné aux canonniers de tirer. 30 à 40 coups, tirés avec une extrême vivacité avec 2 pièces de 4, ont forcé les révoltés à quitter le champ de bataille et faire une retraite assez prompte du côté de la ville d'Evreux. Pacy se trouve évacué.
Locuteur: Dupuy
« Quelques citoyens de l'armée de la République ont été légèrement blessé...
...e, une grande confiance dans la justice de la cause qu'ils défendent et dans le ch...
« Quelques citoyens de l'armée de la République ont été légèrement blessés, tous ont montré le plus grand courage, une grande confiance dans la justice de la cause qu'ils défendent et dans le choix des officiers qui les commandent.
(3) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 850, lrr colonne. (3) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 850, lrr colonne.
...ult, Regnault et Buffar-din,_ officiers de I'état-major, ont reçu ce matin, en vis...
... n° 15. — Second supplément au Bulletin de laConvention des 15 et 16 juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 180.
« Les citoyens Enault, Regnault et Buffar-din,_ officiers de I'état-major, ont reçu ce matin, en visitant les postes, en reconnais- (1) Archives nationales, carton AFii, 168, plaquette 1378, pièce n° 15. — Second supplément au Bulletin de laConvention des 15 et 16 juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 180.
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de la guerre,, sur la demande de la citoyenne Duval, épouse du citoyen S...
..., tome 31,, page 102, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 118. — Le ...
...rteur nous a été fourni par le sommaire de la séance qui se trouve aux Archives na...
« La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de la guerre,, sur la demande de la citoyenne Duval, épouse du citoyen Samson, quartier-maître dans le 1er bataillon des Vosges, en garnison à (1) Collection Baudouin, tome 31,, page 102, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 118. — Le nom du rapporteur nous a été fourni par le sommaire de la séance qui se trouve aux Archives nationales
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 178. — Ces procès-verbaux ne disent pas s'il s'agit de Bertrand, député du Cantal, ou de Bertrand de la Hosdi-niére député de l'Orne. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 178. — Ces procès-verbaux ne disent pas s'il s'agit de Bertrand, député du Cantal, ou de Bertrand de la Hosdi-niére député de l'Orne.
...in, tome 31, page 102 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 178. ~ Le ...
...rteur nous a été fourni par le sommaire de la séance qui se trouve aux Archives na...
(4) Collection Baudouin, tome 31, page 102 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 178. ~ Le nom du rapporteur nous a été fourni par le sommaire de la séance qui se trouve aux Archives nationales.
« "Vérhon, le 14 juillet 1793 « "Vérhon, le 14 juillet 1793

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 16
Locuteur: Dupuy
...milieu des applaudissements et des cris de : « Vive la République » ; ils ont prép...
... prennent le plus vif intérêt au succès de ces mouvements, ils veulent tous combattre pour la Constitution et pour l'affermissement de vos lois. (Applaudis s emen t s. )
« Le général Sepher et l'adjudant général Boullanger ont été reçus au milieu des applaudissements et des cris de : « Vive la République » ; ils ont préparé à Mantes les dispositions nécessaires à l'exécution du plan. Les habitants des campagnes prennent le plus vif intérêt au succès de ces mouvements, ils veulent tous combattre pour la Constitution et pour l'affermissement de vos lois. (Applaudis s emen t s. )
Locuteur: Dupuy
aant le terrain, des témoignages de cette confiance. aant le terrain, des témoignages de cette confiance.
Locuteur: Dupuy
« Le département de Seine-et-Oise a envoyé ce matin des car...
...vent être remplacées par le département de la guerre.
« Le département de Seine-et-Oise a envoyé ce matin des cartouches et des gargousses que nous lui avions demandées et qui doivent être remplacées par le département de la guerre.
Locuteur: Dupuy
« Le service se fait avec autant de zèle que d'exactitude, il est essentiel de profiter de la disposition des esprits. On veut étouffer promptement un germe de guerre civile apporté dans ce départeme...
...nt séduit et égaré quelques jeunes gens de div&rs départements. Puisaye comman...
« Le service se fait avec autant de zèle que d'exactitude, il est essentiel de profiter de la disposition des esprits. On veut étouffer promptement un germe de guerre civile apporté dans ce département par quelques rebelles réfugiés dans le Calvados qui ont séduit et égaré quelques jeunes gens de div&rs départements. Puisaye commandait le 13, le corps des révoltés.
Locuteur: Dupuy
« Si le contingent de Paris, si le bataillon et l'escadron de Seine-et-Oise s'empressent de voler à la défense de leurs frères d'armes, ou si la seule compagnie des canonniers de la Halle au blé veut se rendreaû camp, le département de l'Eure sera bientôt délivré de l'oppression et du joug qu'il n'a suppo... « Si le contingent de Paris, si le bataillon et l'escadron de Seine-et-Oise s'empressent de voler à la défense de leurs frères d'armes, ou si la seule compagnie des canonniers de la Halle au blé veut se rendreaû camp, le département de l'Eure sera bientôt délivré de l'oppression et du joug qu'il n'a supporté quelques jours, que parce qu'il n'avait plus d'armes et qu'il avait confié t...
Locuteur: Dupuy
« Nous prions la Convention nationale de continuer de donner son attention à la répression en... « Nous prions la Convention nationale de continuer de donner son attention à la répression entière des troubles excités par les rebelles réfugiés dans le Calvados et d'augme...
Locuteur: Dupuy
(La Convention décrète l'insertion de cette lettre au Bulletin et son renvoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète l'insertion de cette lettre au Bulletin et son renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Dupuy
...Lindet, commissaire dans le département de l'Eure, par laquelle il rend compte que les rebelles de ce département se sont retirés sur Evreux et demande qu'on lui envoie la compagnie de canonniers de la section de la Halle ; elle est ainsi conçue (1) : 2° Lettre du représentant Robert Lindet, commissaire dans le département de l'Eure, par laquelle il rend compte que les rebelles de ce département se sont retirés sur Evreux et demande qu'on lui envoie la compagnie de canonniers de la section de la Halle ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Dupuy
...onvention nationale dans le département de l'Eure, aux représentants du peuple composant le comité de Salut public. Les représentants du peuple députés par la Convention nationale dans le département de l'Eure, aux représentants du peuple composant le comité de Salut public.
Locuteur: Dupuy
de la République. de la République.
Locuteur: Dupuy
au-devant d'eux, a essuyé 5 coups de canon dont quelques citoyens ont été lé... au-devant d'eux, a essuyé 5 coups de canon dont quelques citoyens ont été légèrement blesses et a attendu avec constance et avec courage l'ordre du général.
Locuteur: Dupuy
« Les canonniers ont enfin reçu l'ordre de tirer. 30 ou 40 coups de canon tirés avec 2 pièces faisant un fe...
...eux en laissant un caisson sur le champ de bataille.
« Les canonniers ont enfin reçu l'ordre de tirer. 30 ou 40 coups de canon tirés avec 2 pièces faisant un feu très vif ont obligé les rebelles a faire leur retraite vers la ville d'E-vreux en laissant un caisson sur le champ de bataille.
Locuteur: Dupuy
« Le département de Seine-et-Oise nous a envoyé 3,000 cartouches et 100 gargousses que nous vous prions de faire remplacer par le département de la guerre. « Le département de Seine-et-Oise nous a envoyé 3,000 cartouches et 100 gargousses que nous vous prions de faire remplacer par le département de la guerre.
Locuteur: Dupuy
...tés pris pour la défense du département de 1 Eure et vous faire rendre compte de leur execution. Ordonnez le plus prompt...
...s à nous envoyer, au lieu du contingent de Paris, la compagnie des canonniers de la section de la Halle.
« Veuillez bien faire exécuter les arrêtés pris pour la défense du département de 1 Eure et vous faire rendre compte de leur execution. Ordonnez le plus prompt départ des forces promises à ce département, ou plutôt bornez-vous à nous envoyer, au lieu du contingent de Paris, la compagnie des canonniers de la section de la Halle.
Locuteur: Dupuy
...upart des citoyens égares par le Donjon de Caen n'attendent que 1 occasion de pouvoir avec sûreté se détacher de la conspiration ou du sysîeme de révolte. Les habitants des campagnes s'arment avec enthousiasme et brûlent de se signaler dans une occasion où ils pé... « Comptez que la plupart des citoyens égares par le Donjon de Caen n'attendent que 1 occasion de pouvoir avec sûreté se détacher de la conspiration ou du sysîeme de révolte. Les habitants des campagnes s'arment avec enthousiasme et brûlent de se signaler dans une occasion où ils pénètrent bien que la force des armes est l'appareil et que la raison est le moyen...
Locuteur: Dupuy
...qu'au lieu d'insister sur le contingent de Paris, vous chargeassiez le ministre de la guerre d'adresser une réquisition aux canonniers de la section de la Halle. Cette compagnie, très instrui... « Pour assurer le succès des opérations il serait nécessaire qu'au lieu d'insister sur le contingent de Paris, vous chargeassiez le ministre de la guerre d'adresser une réquisition aux canonniers de la section de la Halle. Cette compagnie, très instruite, ne partira pas sans une réquisition, mais elle partira si elle est requise.
Locuteur: Dupuy
...seul et nous appellera pour le délivrer de l'oppression. Nous remplirons vos engagements : nous vous remercions de nous avoir mis à portée de les remplir par la nature des instructi... « Evreux restera bientôt seul et nous appellera pour le délivrer de l'oppression. Nous remplirons vos engagements : nous vous remercions de nous avoir mis à portée de les remplir par la nature des instructions données aux généraux. Nous ferons en sorte que cette guerre ne coûte ni larm...
« Vernon, le 14 juillet 1793 « Vernon, le 14 juillet 1793
...rebelles se sont présentés le 13 auprès de Yernon. L'armée de la République a été (1) Archives nation... « Les rebelles se sont présentés le 13 auprès de Yernon. L'armée de la République a été (1) Archives nationales,carton AFn 46, plaquette 361, pièce 42. — Cette pièce n'est pas mentionnée ...
3° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre (1), par laquelle il fait pas...
...'une lettre du même représentant, datée de Mantes, le 15; cette lettre renferme le...
...énéraux Sepher et Boullanger sont allés de Mantes à Yernon, d'où ils doivent, dans...
...out ils ont reçu des marques éclatantes de la satisfaction générale. (1) Auditeur national, n» 298, page 6 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 180.
3° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre (1), par laquelle il fait passer à la Convention copie d'une lettre du même représentant, datée de Mantes, le 15; cette lettre renferme les mêmes détails, les mêmes observations et^ les mêmes demandes que celle du 14. Le représentant du peuple ajoute seulement que les généraux Sepher et Boullanger sont allés de Mantes à Yernon, d'où ils doivent, dans la soirée, revenir à Mantes ; que les citoyens Enaut, Bussardin et Regnault ont visité tous les postes, reconnu toute® les places, et que partout ils ont reçu des marques éclatantes de la satisfaction générale. (1) Auditeur national, n» 298, page 6 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 180.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 17
Locuteur: Dupuy
Il termine en disant que les bois de Pacy ne sont plus au pouvoir des rebell... Il termine en disant que les bois de Pacy ne sont plus au pouvoir des rebelles et qu'au moment où il écrit sa lettre on y danse la Carmagnole.
Locuteur: Dupuy
(La Convention décrète l'insertion de cette lettre au Bulletin et son renvoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète l'insertion de cette lettre au Bulletin et son renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Dupuy
...une lettre du général Biron au ministre de la guerre, datée d'Angers, le 10 juillet. Le général prie le ministre de présenter à la Convention nationale sa démission du commandement en chef de l'armée des côtes de la Rochelle, que l'épuisement de ses forces ne lui permet plus de conserver utilement ; cette lettre est ... Le mêmet secrétaire donne lecture d'une lettre du général Biron au ministre de la guerre, datée d'Angers, le 10 juillet. Le général prie le ministre de présenter à la Convention nationale sa démission du commandement en chef de l'armée des côtes de la Rochelle, que l'épuisement de ses forces ne lui permet plus de conserver utilement ; cette lettre est ainsi conçue (2) :
Locuteur: Dupuy
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Dupuy
^ « J'ai l'honneur de vous prier de présenter a la Convention nationale ma démission du commandement en chef de l'armée des côtes de La Rochelle, que l'épuisement absolu de mes forces et l'état affreux de ma santé ne me permet plus de conserver utilement pour le service de la République. Je n'ai pas eu un instant de repos depuis le commencement de la guerre et je n'en désirerais pas s'i...
...convaincu que trois semaines ou un mois de tranquillité me rendraient assez de forces pour donner de nouvelles preuves d# mon zèle et de mon dévouement au service de la République. Je vous prie donc instam...
...ovisoire me destinerait un autre poste, de vouloir bien me désigner sur le chemin un endroit quelconque ou il me fût permis de m'arrêter un mms ou trois semaines, moi...
...parfaitement indifférent. Permettez-moi de vous demander avec les plus vives instances de me repondre promptement, car je suis si...
...é à remettre à un autre le commandement de l'armée, ce que je ferai dans huit jour...
^ « J'ai l'honneur de vous prier de présenter a la Convention nationale ma démission du commandement en chef de l'armée des côtes de La Rochelle, que l'épuisement absolu de mes forces et l'état affreux de ma santé ne me permet plus de conserver utilement pour le service de la République. Je n'ai pas eu un instant de repos depuis le commencement de la guerre et je n'en désirerais pas s'il ne m'était indispensable. Je suis convaincu que trois semaines ou un mois de tranquillité me rendraient assez de forces pour donner de nouvelles preuves d# mon zèle et de mon dévouement au service de la République. Je vous prie donc instamment, citoyen ministre dans le cas où le Conseil exécutif provisoire me destinerait un autre poste, de vouloir bien me désigner sur le chemin un endroit quelconque ou il me fût permis de m'arrêter un mms ou trois semaines, moins peut-être, pour soigner un peu ma santé. Le lieu m'est parfaitement indifférent. Permettez-moi de vous demander avec les plus vives instances de me repondre promptement, car je suis si souf-irant et si malade que, d'un moment à l'autre je puis me voir forcé à remettre à un autre le commandement de l'armée, ce que je ferai dans huit jours, si vous ne me répondez pas.
Locuteur: Dupuy
de mœ forces et de mes jours au service de la xtepublique. de mœ forces et de mes jours au service de la xtepublique.
Locuteur: Dupuy
, l'an II de la Kepublique française. , l'an II de la Kepublique française.
Locuteur: Dupuy
« Le citoyen général en chef de l'armée des côtes de La Rochelle. « Le citoyen général en chef de l'armée des côtes de La Rochelle.
Locuteur: Dupuy
...Convention renvoie ces pièces au comité de Salut public.) (La Convention renvoie ces pièces au comité de Salut public.)
Locuteur: Le Carpentier
(1), au nom du comité de la guerre, fait un rapport sur les demandes du ministre de la guerre, relatives aux trouves, tant a pied qu'à cheval, levées dans le département de Jemmapes, et demande à la Convention d ...
...u titre III et l'article 4 du titre Ier de la loi du 21 tévner dernier, sur l'organisation de l'ar-mee.
(1), au nom du comité de la guerre, fait un rapport sur les demandes du ministre de la guerre, relatives aux trouves, tant a pied qu'à cheval, levées dans le département de Jemmapes, et demande à la Convention d autoriser ce ministre à appliquer sur-le-champ, à ces corps, l'article du titre III et l'article 4 du titre Ier de la loi du 21 tévner dernier, sur l'organisation de l'ar-mee.
Locuteur: Roger Ducos
..., fait un rapport et présente un projet de décret tendant à mettre à la disposition du ministre de l'intérieur une somme de 10,195,137 livres pour compléter aux communes des départements de la Marne de La Meuse, de la Moselle et des Ardennes les deux tiers de l'indemnité des pertes qu'elles ont éprouvées par l'invasion et les ravages de l ennemi, le projet de décret est ainsi conçu (2) : , au nom du comité des secours publics, fait un rapport et présente un projet de décret tendant à mettre à la disposition du ministre de l'intérieur une somme de 10,195,137 livres pour compléter aux communes des départements de la Marne de La Meuse, de la Moselle et des Ardennes les deux tiers de l'indemnité des pertes qu'elles ont éprouvées par l'invasion et les ravages de l ennemi, le projet de décret est ainsi conçu (2) :
Locuteur: Roger Ducos
...ionale, après avoir entendu le rajpport de son comité des secours, décrété ce qui ... « La Convention nationale, après avoir entendu le rajpport de son comité des secours, décrété ce qui suit :
Locuteur: Roger Ducos
...l sera mis à la disposition du ministre de 1 intérieur une somme de 10,195,137 livres pour etre distribuée,...
... dernier, aux communes des départements de la Marne, de la Meuse, de la Moselle et des Ardennes, pour leur compléter les deux tiers de l'indemnité des pertes qu'elles ont éprouvées par l'invar-sion et les ravages de l'ennemi.
« Il sera mis à la disposition du ministre de 1 intérieur une somme de 10,195,137 livres pour etre distribuée, d'après le mode prescrit par le decret du 27 février dernier, aux communes des départements de la Marne, de la Meuse, de la Moselle et des Ardennes, pour leur compléter les deux tiers de l'indemnité des pertes qu'elles ont éprouvées par l'invar-sion et les ravages de l'ennemi.
Locuteur: Roger Ducos
...r le produit des contributions directes de l'année 1791 et subséquentes de ces quatre départements. « Cette somme sera prise sur le produit des contributions directes de l'année 1791 et subséquentes de ces quatre départements.
Locuteur: Roger Ducos
...r comptant, les mandats que le ministre de l'intérieur aura tirés sur les receveurs de district desdits départements, et que ceux-ci auront acquittes jusqu'à la concurrence de ladite somme de 10,195,137 livres. » « La Trésorerie nationale recevra, pour comptant, les mandats que le ministre de l'intérieur aura tirés sur les receveurs de district desdits départements, et que ceux-ci auront acquittes jusqu'à la concurrence de ladite somme de 10,195,137 livres. »
« Angers, le 10 juillet 1793 « Angers, le 10 juillet 1793
...aise santé ne pouvant plus me permettre de conserver utilement pour le service de la République le commandement en chef de son armée des côtes de La Rochelle, je remets entre les mains du citoyen ministre de la guerre ma démission dudit commandeme...
...ux et dans tous les grades je dévouerai de bon cœur le reste (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 180 et Ministère de la guerre, Armée des côtes de la Rochelle, carton 5/3, liasse 3, pièc...
« Mes forces épuisées et ma mauvaise santé ne pouvant plus me permettre de conserver utilement pour le service de la République le commandement en chef de son armée des côtes de La Rochelle, je remets entre les mains du citoyen ministre de la guerre ma démission dudit commandement en chef, avec ma déclaration que dans tous les lieux et dans tous les grades je dévouerai de bon cœur le reste (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 180 et Ministère de la guerre, Armée des côtes de la Rochelle, carton 5/3, liasse 3, pièces n° 20 et 21 ?
« A Angers, le 10 juillet 1793 « A Angers, le 10 juillet 1793
(La Convention décrète les propositions de Le Carpentier.) (La Convention décrète les propositions de Le Carpentier.)
(La Convention adopte ce projet de décret.) (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 180 — Le nom ... (La Convention adopte ce projet de décret.) (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 180 — Le nom du rapporteur nous est donné par Je som-
...n, tome 31, page 103 et Pro cès-verbaux de la Convention, tome 16, page 180 — Le nom du rapporteur nous est donné par Je sommaire de Ja seance qui se trouve aux Archives na... (2) Collection Baudouin, tome 31, page 103 et Pro cès-verbaux de la Convention, tome 16, page 180 — Le nom du rapporteur nous est donné par Je sommaire de Ja seance qui se trouve aux Archives nationales

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 18
Locuteur: Couthon
...2) annonce que les assemblées primaires de la ville de Clermont-Ferrand, chef-lieu dit département de Puy-de-Dôme, et celle de la ville d'Aigueperse, du même départem...
...à l'unanimité la Déclaration des droits de l'homme et l'acte con® titutionnel; il demande la mention de cette annonce au procès-verbal, et l'in...
(2) annonce que les assemblées primaires de la ville de Clermont-Ferrand, chef-lieu dit département de Puy-de-Dôme, et celle de la ville d'Aigueperse, du même département, ont accepté à l'unanimité la Déclaration des droits de l'homme et l'acte con® titutionnel; il demande la mention de cette annonce au procès-verbal, et l'insertion au IBulletin.
Locuteur: Couthon
Je demande que lè comité chargé de présenter la rédaction de l'acte d'accusation contre Brissot, soit enten...
...es conspirateurs, il faut que le glaive de la justice le frappe. (Applaudissements...
Je demande que lè comité chargé de présenter la rédaction de l'acte d'accusation contre Brissot, soit entendu aujourd'hui; La conspiration n'est plus douteuse; et puisque nous tenons le chef des conspirateurs, il faut que le glaive de la justice le frappe. (Applaudissements.)
Locuteur: Couthon
... n'y avait à la Montagne que des hommes de sang, des athées, des hommes sans moral...
... qui voulaient la loi agraire, le règne de l'anarchie et le rétablissement de la tyrannie? Eh bien, ces mêmes hommes ...
... à ces calomnies atroces en faisant une Constitution républicaine, qui garantit la sûreté de...
...tre lequel se briseront les entreprises de ceux qui voudraient rétablir la tyranni...
...N'avez-vous pas entendu Guadet proposer de transférer le siège de la Convention d'abord à Bourges et ensuite à Tours, afin de pouvoir corres-
...qui ne soient qu'égarés, qu'ils me répondent. N'avez-vous pas entendu dire qu'il n'y avait à la Montagne que des hommes de sang, des athées, des hommes sans morale, des. hommes qui voulaient la loi agraire, le règne de l'anarchie et le rétablissement de la tyrannie? Eh bien, ces mêmes hommes ont répondu à ces calomnies atroces en faisant une Constitution républicaine, qui garantit la sûreté des propriétés, qui est un roc contre lequel se briseront les entreprises de ceux qui voudraient rétablir la tyrannie. Répondez-moi, dis-je, vous qui êtes dans l'erreur, je ne mésestime que ceux qui commettent le crime avec connaissance. N'avez-vous pas entendu Guadet proposer de transférer le siège de la Convention d'abord à Bourges et ensuite à Tours, afin de pouvoir corres-
Locuteur: Roger Ducos
L'orateur de la dèputation, après avoir exposé les f...
...uffrir par suite des ordres arbitraires de Béhague, se plaint qu'ils n'ont pu obte...
L'orateur de la dèputation, après avoir exposé les faits dont ses camarades et lui ont eu à souffrir par suite des ordres arbitraires de Béhague, se plaint qu'ils n'ont pu obtenir encore l'indemnité des pertes qu'ils ont essuyées dans les colonies et deman...
Locuteur: Le Président
...tionnaires et leur accorde les honneurs de la séance.. répond aux pétitionnaires et leur accorde les honneurs de la séance..
Locuteur: Le Président
fait connaître qu'un grand nombre de pétitionnaires sollicitent encore leur ... fait connaître qu'un grand nombre de pétitionnaires sollicitent encore leur admission à la barre (1).
Locuteur: Couthon
Un membre (3) présente un projet' de décret sur le mode de jugement des prêtres déportés et rentré... Un membre (3) présente un projet' de décret sur le mode de jugement des prêtres déportés et rentrés en France.
Locuteur: Couthon
...nvention en ordonne le renvoi au comité de législation.) (La Convention en ordonne le renvoi au comité de législation.)
Locuteur: Taillefer
...girondisme ; je demande que les comités de Sûreté générale et de législation soient chargés d'examiner la question de savoir si ces agents de l'aristocratie ne doivent pas être rega... ...t ces- commissaires fédéralistes qui parcourent les départements en prêchant Je girondisme ; je demande que les comités de Sûreté générale et de législation soient chargés d'examiner la question de savoir si ces agents de l'aristocratie ne doivent pas être regardés et punis comme des contre-révolutionnaires.
Locuteur: Taillefer
(La Convention décrète le renvoi de la proposition de Taillefer au comité de législation. ) (La Convention décrète le renvoi de la proposition de Taillefer au comité de législation. )
Locuteur: Couthon
...incrédules, que Deperret était complice de la femme qui a enfoncé le poignard dans le sein de l'ami du peuple; rappelez-vous cette séance où Deperret sortit furieux de sa place, et courût le sabre à la main ...
...t lâchement assassiné, si les patriotes de là Montagne ne l'avaient défendu. Ainsi, Deperret voulait faire, de sa propre main, ce que Buzot et Barbaro...
...on dit: qu'il fallait mettre un tonneau de sang au milieu de la Montagne, pour noue désaltérer. Le croirez-vous ; ils ont: dit de moi, moi qui ai horreur du sang, moi qu...
... tuer un pigeon : eh bien ! ils ont dit de moi, un jour que j'avais parlé avec que...
...u peuple, que j'avais besoin d'un verre de sang pour me rafraîchir. Eh quoi l ceux...
...ssins, nous accusent d'être des buveurs de sang! Si j'étais juré du tribunal révol...
... c\j déclarer que Deperret est complice de l'assassinat commis sur le citoyen Mara...
...sements.) Remarquez ce qui m'est échappé hier; et qui doit convaincre les âmesi incrédules, que Deperret était complice de la femme qui a enfoncé le poignard dans le sein de l'ami du peuple; rappelez-vous cette séance où Deperret sortit furieux de sa place, et courût le sabre à la main sur Marat, qu'il aurait lâchement assassiné, si les patriotes de là Montagne ne l'avaient défendu. Ainsi, Deperret voulait faire, de sa propre main, ce que Buzot et Barbaroux ont confié à. une femme. Yoyez, citoyens, jusqu'à quel point ces hommes ont porté l'atrocité. Je sais que quelques-uns ; d'entre eux on dit: qu'il fallait mettre un tonneau de sang au milieu de la Montagne, pour noue désaltérer. Le croirez-vous ; ils ont: dit de moi, moi qui ai horreur du sang, moi qui reculerais à la vue d'un cadavre, si j'avais des jambes, moi qui ne pourrais tuer un pigeon : eh bien ! ils ont dit de moi, un jour que j'avais parlé avec quelque énergie pour les intérêts du peuple, que j'avais besoin d'un verre de sang pour me rafraîchir. Eh quoi l ceux-là qui sont les assassins, nous accusent d'être des buveurs de sang! Si j'étais juré du tribunal révolutionnaire, je n'hésiterais pâs c\j déclarer que Deperret est complice de l'assassinat commis sur le citoyen Marat.
(5). Il devient de jour en jour plus urgent de discuter le rapport sur les députés mis...
.... - (1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793; p. 850,
(5). Il devient de jour en jour plus urgent de discuter le rapport sur les députés mis en état d'arrestation. - (1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793; p. 850,
(5) Moniteur universel, 2* semestre de 1793, page 850, 2? colonne etProoès^verbaux de la Convention, tome 16, page 182. (5) Moniteur universel, 2* semestre de 1793, page 850, 2? colonne etProoès^verbaux de la Convention, tome 16, page 182.
... 190 et Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 850, (6) Journal des Débats et des Décret*, nf 301, p. 190 et Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 850,
...nvention renvoie la demande aux comités de la guerre et la marine réunis.) (La Convention renvoie la demande aux comités de la guerre et la marine réunis.)
lre colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 181. lre colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 181.
(2) Journal de Perlet, n° 299,- page 364. (2) Journal de Perlet, n° 299,- page 364.
...page 251, 2e colonne eti Procès-verbaux de la Convention^ tome 16 page 181. (3) Mercure universel, tome 29, page 251, 2e colonne eti Procès-verbaux de la Convention^ tome 16 page 181.
...écrets, ne 301 p. 189 et Procès verbaux de la Convention, tome 16, p. 182. (4) Journal des Débats et des Décrets, ne 301 p. 189 et Procès verbaux de la Convention, tome 16, p. 182.
...colonne. — Voyi également Procès-verbmx de la Convention, tome 16, page 182. 2e colonne. — Voyi également Procès-verbmx de la Convention, tome 16, page 182.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 19
Locuteur: Couthon
pondre plus aisément avec les révoltés de la Tendée? N'avez- vous pas entendu dir...
...étions tous indistinctement des hommes: de sangj qu'il nous fallait du sang pour n...
pondre plus aisément avec les révoltés de la Tendée? N'avez- vous pas entendu dire- à Yèrgniaûd^à Barbaroux, à Buzot, à Louvet, que nous- étions tous indistinctement des hommes: de sangj qu'il nous fallait du sang pour nous désaltérer. (Murmures prolongés à droite.)
Locuteur: Levasseur
...ssiez condamnés à ramasser sur le champ de bataille, tous les membres épars et encore palpitants des défenseurs de la patrie. Jfe voudrais que vous fussie...
...s larmes? Pour remplii- ce devoir saint de l'humanité, il faut avoir les sentiment...
... vous n avez que ceux d'un tigre altéré de sane (Applaudissements.)
...ous souriez à la guerre civile! ah! je voudrais pour toute punition, que vous fussiez condamnés à ramasser sur le champ de bataille, tous les membres épars et encore palpitants des défenseurs de la patrie. Jfe voudrais que vous fussiez condamnés à les suivre-dans lés hôpitaux, à; être témoins des cruelles opérati...
...t perdu un'mari, un enfant : es^ce vous qui les consoleriez, qui essuyeriez leurs larmes? Pour remplii- ce devoir saint de l'humanité, il faut avoir les sentiments d'un homme, et vous n avez que ceux d'un tigre altéré de sane (Applaudissements.)
Locuteur: Couthon
... avez mis en état d'arrestation, est un de ceux qui ont le plus contribue à soulever les départements de 1 Eure et du, Calvados. L'Assemblée lég...
...ir prêché la loi agraire dans la chaire de vérité parce quelle crut que c'était un...
...r sauver son plus cruel ennemi, est une de ces eapucinades qui sont ordinaires aux hommes de sa sorte Vous avez cru devoir le mettre...
Ce Fàuchet, que vous avez mis en état d'arrestation, est un de ceux qui ont le plus contribue à soulever les départements de 1 Eure et du, Calvados. L'Assemblée législative neut pas égard au mandat d'arrêt lance contre ce prêtre, pour avoir prêché la loi agraire dans la chaire de vérité parce quelle crut que c'était un patriote- qu'elle devait proteger, et elle acquit un homme af-ireux, un^ ennemi...
...sauver le tyran; Cè qu'il dit hier a la barre, qu'il donnerait tout son sang pour sauver son plus cruel ennemi, est une de ces eapucinades qui sont ordinaires aux hommes de sa sorte Vous avez cru devoir le mettre en état d'arrestation; bientôt vous le décréterez d'accusation, et^iLira figure...
Locuteur: Chabot
.../1 la conduisit jeudi dans- la. tribune de JLAssemblee, n? 4, et nous, savons qu'il a otterfc a cette femme l'accompagner avec Beperret, chez- le ministre: de l'intérieur. ...et vous dit hier qu'if n'avait pas vu la femme qjii. a. assassiné Marat, eh f1} /1 la conduisit jeudi dans- la. tribune de JLAssemblee, n? 4, et nous, savons qu'il a otterfc a cette femme l'accompagner avec Beperret, chez- le ministre: de l'intérieur.
Locuteur: Bréard
Nous devons tous désirer de connaître les faits, et de-les faire connaître à la Nous devons tous désirer de connaître les faits, et de-les faire connaître à la
Locuteur: Bréard
Lors de la discussion, je dirai, comme dans I'affaire de CApet, ce que ma conscience me dictera,...
...ande, pare que Billaud nous a dit avour de nouveaux faits a nous faire connaitre.
Lors de la discussion, je dirai, comme dans I'affaire de CApet, ce que ma conscience me dictera, sans craindre ni les assassins, ni la posterite. On a demande que Billaud-Varenne fut entendu dans la seance d'aujour d'hui, k'appuie cette demande, pare que Billaud nous a dit avour de nouveaux faits a nous faire connaitre.
monte a la tribune et dit:(1) L'arbre de la feodalite n'a ete qu'elague, il faut...
...res au vent. J'ai porte I'honorable nom de roturier.Je me souviens du temps ou les...
...eurs. J'ai deja propose a la Convention de decreter le brulement des titres feodau...
monte a la tribune et dit:(1) L'arbre de la feodalite n'a ete qu'elague, il faut I'a battre avec ses racines, le bruler et jeter ses cendres au vent. J'ai porte I'honorable nom de roturier.Je me souviens du temps ou les servitudes opprimaient les cultivateurs. J'ai deja propose a la Convention de decreter le brulement des titres feodaux. Cette motion d'isore, que nous empruntions au journal
Journal de la Montagne, n° 45, page 258, 2? colonn... Journal de la Montagne, n° 45, page 258, 2? colonne.
...ionale, après avoir entendu le' rapport de, son comité de législation, décrète7 a Lat Convention nationale, après avoir entendu le' rapport de, son comité de législation, décrète7
...s,, seront , condamnés, à: deux, années-de tràiArt' « Geux(ïui seront convaincus.- d'en avoir soustrait, aux, flammes,, seront , condamnés, à: deux, années-de
...tes devant- lestri-SailX iP°T recwrc™nt de ces droits- SÇnt-annulées, et les dépen... , a Art' ïf* procédures pendantes devant- lestri-SailX iP°T recwrc™nt de ces droits- SÇnt-annulées, et les dépens seront compensés antre les partie®'. »
Un-membre du comité de féodalité proposait des-articles suppressifs du droit de servitude qui était encore e» vigueur dans plusieurs parties de la France Un-membre du comité de féodalité proposait des-articles suppressifs du droit de servitude qui était encore e» vigueur dans plusieurs parties de la France
...-^ ces et actions intentés à l'occasion de ces droits etredè-vances. Chaque partie... « Art. 3! La Convention.nationale éteint tous les pro-^ ces et actions intentés à l'occasion de ces droits etredè-vances. Chaque partie paiera, ses dépens.
« Arti 5j A Teffèt de quoi; tous les feudistes, terriers^ notaires et autres dépositaires de ces titres, seront te-nus de les-déposer aux municipalités avant* le... « Arti 5j A Teffèt de quoi; tous les feudistes, terriers^ notaires et autres dépositaires de ces titres, seront te-nus de les-déposer aux municipalités avant* le 10 août

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 20
Locuteur: Isoré
Il présent© un projet de décret et, après quelques amendements f... Il présent© un projet de décret et, après quelques amendements faits par Charlier et Delacroix, la Convention nationale décrète le brûlement des...
Locuteur: Isoré
Propositions relatives aux funérailles de Marat. Propositions relatives aux funérailles de Marat.
Locuteur: Drouet
que j'avais prononcé sur la mort de Marat, votre décret n'a pas été exécuté...
...epuis quarante-deux heures, les cendres de notre collègue restent sans sépulture.
que j'avais prononcé sur la mort de Marat, votre décret n'a pas été exécuté. Je demande le renvoi du rédacteur infidele qui a commis cette omission. Je saisis cette occasion, pour annoncer à la Convention nationale, que depuis quarante-deux heures, les cendres de notre collègue restent sans sépulture.
Locuteur: Bentabole
... d'après lequel on fera les funérailles de cet ami du peuple. ... mémoire ; je demande que le comité d'instruction publique nous présente le mode d'après lequel on fera les funérailles de cet ami du peuple.
Locuteur: Bentabole
...discours prononcé hier par Drouët, l'un de ses membres, sur la mort de Marat, sera inséré au Bulletin. Elle or...
...in le procès-verbal rédigé à l'occasion de son assassinat, et les déclarations faites à la Convention nationale par Deperret, l'un de ses membres) (1).
(La Convention nationale décrète que le discours prononcé hier par Drouët, l'un de ses membres, sur la mort de Marat, sera inséré au Bulletin. Elle ordonne également qu'on inscrira au Bulletin le procès-verbal rédigé à l'occasion de son assassinat, et les déclarations faites à la Convention nationale par Deperret, l'un de ses membres) (1).
Locuteur: David
(2). La veille de la mort de Marat, la société des Jacobins nous env... (2). La veille de la mort de Marat, la société des Jacobins nous envoya Maure et moi nous informer
« Art. 4. Les acquéreurs de domaines nationaux, auxquels seraient a...
...à se désister, s'ils le jugent à propos de leurs acquisitions. » (1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 851,
« Art. 4. Les acquéreurs de domaines nationaux, auxquels seraient attachés les droits qui viennent d'être supprimés, en seront privés sans indemnités, sauf aux dits acquéreurs à se désister, s'ils le jugent à propos de leurs acquisitions. » (1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 851,
...1) Voy. ci-dessus, séance du 14 juillet 1793, page 719. le précédent décret rendu à cet égard, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, pages 154 et 15... (1) Voy. ci-dessus, séance du 14 juillet 1793, page 719. le précédent décret rendu à cet égard, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, pages 154 et 155.
...rentes propositions sur les funérailles de Marat, le paiement de ses dettes et la levée des scellés appo...
...ment au Moniteur universel, 2* semestre de 1793, p. 851, 2® et 3e colonne, et Journal d...
(2) Ces différentes propositions sur les funérailles de Marat, le paiement de ses dettes et la levée des scellés apposés sur ses papiers sont empruntées plus particulièrement au Moniteur universel, 2* semestre de 1793, p. 851, 2® et 3e colonne, et Journal des Débats et des Decrets,
Les Révolutions de Paris par Prud'homme, n° 210. page 26. Les Révolutions de Paris par Prud'homme, n° 210. page 26.
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de législation, décrété : La Convention rend ensuite le décret suivant. « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de législation, décrété :
...flammes, seront condamnés à deux années de fers. a Art. 3. Ceux qui seront convaincus d'en avoir soustrait aux flammes, seront condamnés à deux années de fers.
...vant les tribunaux pour le recouvrement de ces droits, sont annulés, et les dépens... « Art. 4. Enfin les procédures pendantes devant les tribunaux pour le recouvrement de ces droits, sont annulés, et les dépens seront compensés entre les parties. »
Le Journal de Perlet, n" 298, page 364. « Après une l...
...s indemnité; et le brûlement des titres de ces droits, le 10 août prochain, dans c...
Le Journal de Perlet, n" 298, page 364. « Après une longue discussion, la Convention nationale décrète la suppression des droits casuels, censuels et féodaux indistinctement, sans indemnité; et le brûlement des titres de ces droits, le 10 août prochain, dans chaque commune.
« Elle prononce la peine de deux années de fers contre ceux qui en garderont; annu...
...t criminelles relatives à la perception de ces droits, et ordonne que les dépens s...
« Elle prononce la peine de deux années de fers contre ceux qui en garderont; annule toutes procédures civiles et criminelles relatives à la perception de ces droits, et ordonne que les dépens seront compensés. »
Un rapporteur du comité de législation a proposé un décret tendant...
...ont pas émigré, à porter au secrétariat de leurs districts respectifs, tous les titres de leur ancienne féodalité pour les faire ...
Un rapporteur du comité de législation a proposé un décret tendant à obliger les ci-devant seigneurs qui n'ont pas émigré, à porter au secrétariat de leurs districts respectifs, tous les titres de leur ancienne féodalité pour les faire brûler.
...et Charlier ont représenté la nécessité de faire disparaître toutes les traces de féodalité conservées par les précédentes Assemblées nationales. De leurs diverses propositions est résulté... ...l s'est élevé sur ce rapport quelques débats au milieu desquels,Lacroix, Mailhe et Charlier ont représenté la nécessité de faire disparaître toutes les traces de féodalité conservées par les précédentes Assemblées nationales. De leurs diverses propositions est résulté un décret, non encore rédigé, dont voici les principales dispositions.
...positaires desdits titres, seront tenus de les déposer au secrétariat de leur district. Ils représenteront aussi... Les feudistes, les notaires, et en général tous les dépositaires desdits titres, seront tenus de les déposer au secrétariat de leur district. Ils représenteront aussi les minutes ou expéditions qui porteraient reconnaissance des dit» droits, ou l...
1" colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 182. 1" colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 182.
... 195. —Voy. également Procès-ver-I baux de la Convention , tome 16, pages 182 et 1... j n* 301, pages 194 et 195. —Voy. également Procès-ver-I baux de la Convention , tome 16, pages 182 et 183.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 21
Uni membre, au nom du comité de surveillance des subsistances militaires, charrois et marchés de l'armée, fait un rapport et pré- (1) Co...
...in, tome 16, page 104 et Procès verbaux de la Convention, tome 16, page 183.
Uni membre, au nom du comité de surveillance des subsistances militaires, charrois et marchés de l'armée, fait un rapport et pré- (1) Collection Baudouin, tome 16, page 104 et Procès verbaux de la Convention, tome 16, page 183.
...n grand jour sur la véritable situation de la Convention nationale, mais encore parce que je vois beaucoup de personnes paraître vouloir se la dissimuler : c'est que, dans une assemblée de législateurs, quand la contrariété des ...
...in, tome 16, page 104 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 183.
...vérité essentielle qu'il faut rappeler ici ; non seulement parce qu'elle jette un grand jour sur la véritable situation de la Convention nationale, mais encore parce que je vois beaucoup de personnes paraître vouloir se la dissimuler : c'est que, dans une assemblée de législateurs, quand la contrariété des opinions ne se réduit pas, ou à quel- (1) Collection Baudouin, tome 16, page 104 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 183.
...ationale Lft3*, n° 337 : — Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez [de l'Oise) ,tome 202, n° 3. (2) Bibliothèque nationale Lft3*, n° 337 : — Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez [de l'Oise) ,tome 202, n° 3.

Séance du lundi 15 juillet 1793, au matin

page 31
...es. (1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 851, 2' colonne. ...entants du peuple ne pourront déléguer aucune des fonctions qui leur sont confiées. (1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 851, 2' colonne.
(23 Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 184 et- Coll... (23 Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 184 et- Collection Baudouin, tome 31 ; page-104 .

Séance du samedi 27 juillet 1793

- search term matches: (15)

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 574
PRÉSIDENCE DE DANTON, président. PRÉSIDENCE DE DANTON, président.
Un membre du cormte de correspondence, donne lecture, au nom de ce comite, de to nomenclature des canton, reums en aj... Un membre du cormte de correspondence, donne lecture, au nom de ce comite, de to nomenclature des canton, reums en ajgj- blees primaries qui out accepte la Constitu- tion (1) ■'
L'assemblee primaire du canton de Do- mart(2;) L'assemblee primaire du canton de Do- mart(2;)
Les cantons du district de Langres>; La commune de Lassay, departement de la M Les cantons du district de Langres>; La commune de Lassay, departement de la M
Laensoci!te populaire de la ville du Puy, chetlipji du dlpartement de la Haute-Loire ; Laensoci!te populaire de la ville du Puy, chetlipji du dlpartement de la Haute-Loire ;
Le canton de Dun-sur-Auron, district de Sancoins. departement du Cher ; . Le canton de Dun-sur-Auron, district de Sancoins. departement du Cher ; .
La ville de Quillebeuf et les 15 paroisses de son canton, reunies en assemble pn- La ville de Quillebeuf et les 15 paroisses de son canton, reunies en assemble pn-
^ians-culottes de la section Saint-An- toine et de la section de Notre-Dame de Bar- SU ^ians-culottes de la section Saint-An- toine et de la section de Notre-Dame de Bar- SU
La sS des Amis de la Republique de Clerval-sur-le-Doubs ; La sS des Amis de la Republique de Clerval-sur-le-Doubs ;
Le district de Chteaumeillant: Le district de Chteaumeillant:
...garde nationale et la societe populaire de ce district; La gendarmerie nataonale, les officierg et le commandant do la garde nationale et la societe populaire de ce district;
La societe populaire de Ligny-sur-Or- n? La societe populaire de Ligny-sur-Or- n?
La garnison de Belle-Isle-sur-Mer ; La garnison de Belle-Isle-sur-Mer ;
L'armee de la reserve, a Tours; L'armee de la reserve, a Tours;
...societe populaire d'Ingouville district de Montivilliers, departement de la beine-Infdneure ; , , . La societe populaire d'Ingouville district de Montivilliers, departement de la beine-Infdneure ; , , .
Lc district de Samt-Hippolyte , Lc district de Samt-Hippolyte ,
La societe populaire de la commune do Gaillac-Toulza, departement de la Haute-Ua- r° La societe populaire de la commune do Gaillac-Toulza, departement de la Haute-Ua- r°
L?ss'emblde primaire de la section de Chan- dai, canton de Laigle j L?ss'emblde primaire de la section de Chan- dai, canton de Laigle j
La garde nationale de Pont-de-Veyle , La garde nationale de Pont-de-Veyle ,
(l) Supplomnt au Bulletin de la Convention, da 27 (l) Supplomnt au Bulletin de la Convention, da 27
(i)'liets"gft probablemenl de Domart-lez-Ponthieu (i)'liets"gft probablemenl de Domart-lez-Ponthieu

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 575
Locuteur: Thirion
3° Adresse de la société des sans-culottes hollandais...
... 1er et 2 juin et demander l'achèvement de la Constitution (1).
3° Adresse de la société des sans-culottes hollandais, séant à Saint-Omer, pour applaudir avec enthousiasme aux journées des 31 mai, 1er et 2 juin et demander l'achèvement de la Constitution (1).
Locuteur: Thirion
1° Lettre de la municipalité de la ville de Charlieu, par laquelle elle annonce qu'...
...olutionnaires prises par le département de Rhône-et-Loire et adhérer aux décrets r...
1° Lettre de la municipalité de la ville de Charlieu, par laquelle elle annonce qu'elle a pris un arrêté pour improuver les mesures contre-révolutionnaires prises par le département de Rhône-et-Loire et adhérer aux décrets rendus depuis le 31 mai et jours suivants (5).
Locuteur: Thirion
...esse des députés des communes du canton de Saint-Rambert, par laquelle ils rejettent à l'unanimité un arrêté du département de l'Ain, qui fait un tableau effrayant de la situation de la Convention, lors des journees des 31... 2° Adresse des députés des communes du canton de Saint-Rambert, par laquelle ils rejettent à l'unanimité un arrêté du département de l'Ain, qui fait un tableau effrayant de la situation de la Convention, lors des journees des 31 mai et jours suivants (1).
Locuteur: Thirion
...dresse du conseil permanent du district de Cambrai, pour adhérer aux travaux de la Convention et l'assurer, pour le présent et 1 avenir de la reconnaissance publique (1). 4° Adresse du conseil permanent du district de Cambrai, pour adhérer aux travaux de la Convention et l'assurer, pour le présent et 1 avenir de la reconnaissance publique (1).
Locuteur: Thirion
5° Adresse des officiers municipaux de la commune de Guiscard, département de l'Oise,. pour adhérer à tous les décrets de la Convention nationale (1). 5° Adresse des officiers municipaux de la commune de Guiscard, département de l'Oise,. pour adhérer à tous les décrets de la Convention nationale (1).
Locuteur: Thirion
6° Adresse de la société populaire et républicaine de Toulouse, pour féliciter les Parisiens ...
...eur fermeté dira qu'ils ont bien mérité de la patrie (1).
6° Adresse de la société populaire et républicaine de Toulouse, pour féliciter les Parisiens des journées des 31 mai, 1er et 2 juin et les assurer que toute la France, en applaudissant à leur fermeté dira qu'ils ont bien mérité de la patrie (1).
Locuteur: Thirion
7° Adresse de la société populaire de Sen-lis, pour adhérer à tous les décrets de la Convention depuis les journées des 3... 7° Adresse de la société populaire de Sen-lis, pour adhérer à tous les décrets de la Convention depuis les journées des 31 mai, 1er et 2 juin et la féliciter sur les sages mesures qu elle a prises pour...
Locuteur: Thirion
8° Adresse des citoyens sans-culottes de Beaune, pour adhérer aux journées des 3...
...adresse envoyée à la Convention, au nom de la commune de Beaune (1).
8° Adresse des citoyens sans-culottes de Beaune, pour adhérer aux journées des 31 mai, 1er et 2 juin et protester contre une adresse envoyée à la Convention, au nom de la commune de Beaune (1).
Locuteur: Thirion
9°Adresse des citoyens de Pierre-Buffière, département de la Haute-Vienne, pour inviter les membres de la Convention à faire leur devoir et ad... 9°Adresse des citoyens de Pierre-Buffière, département de la Haute-Vienne, pour inviter les membres de la Convention à faire leur devoir et adhérer à la Révolution des 31 mai, 1er et 2 juin.
...es officiers, sous-officiers et soldats de la République, à l'hôpital militaire de Bour-bonne-les-Eaux ; Les officiers, sous-officiers et soldats de la République, à l'hôpital militaire de Bour-bonne-les-Eaux ;
Les membres de la société populaire des Amis de la liberté et de l'égalité de Bouque-nom (1), district de Bitche, département de la Moselle ; Les membres de la société populaire des Amis de la liberté et de l'égalité de Bouque-nom (1), district de Bitche, département de la Moselle ;
Le canton de la Peruse, district de Confo-lens, département de la Charente ; Le canton de la Peruse, district de Confo-lens, département de la Charente ;
... organisé à Orléans à l'armée des côtes de la Rochelle, au camp de Saint-Gervais ; Les républicains formant le 9e bataillon organisé à Orléans à l'armée des côtes de la Rochelle, au camp de Saint-Gervais ;
Les administrateurs du département de la Meurthe, au nom de toutes les communes de ce département ; Les administrateurs du département de la Meurthe, au nom de toutes les communes de ce département ;
Le district de Grenade-sur-Garonne, département de la Haute-Garonne ; Le district de Grenade-sur-Garonne, département de la Haute-Garonne ;
Les patriotes de la ville de Saint-Amand-les-Eaux, ceux des communes...
...ignies (3), tous réfugiés dans la ville de Douai ;
Les patriotes de la ville de Saint-Amand-les-Eaux, ceux des communes d'Hasnon, Mil-lonfosse, Bousignies, Raismes, Mortagne-du-Nord, Maulde, Thun-Saint-Amand, Lecelles, Rumegies, Samcom (2), Rosuet, Brillon et Yaudignies (3), tous réfugiés dans la ville de Douai ;
...maires des villes et communes du canton de Saint-Amand, district de Valenciennes, département du Nord ; Les assemblées primaires des villes et communes du canton de Saint-Amand, district de Valenciennes, département du Nord ;
La société des Amis des Droits de l'homme et de l'unité de la République, séant à Ville-sur-Aigeon... La société des Amis des Droits de l'homme et de l'unité de la République, séant à Ville-sur-Aigeon (4), ci-devant Château-Villa in.
La société des Amis de la liberté et de l'égalité de Schlestadt ; La société des Amis de la liberté et de l'égalité de Schlestadt ;
Le district Jussey ; Le district Jussey ;
La ville de Belley, chef-lieu de district du même nom ; La ville de Belley, chef-lieu de district du même nom ;
Le canton de la même ville appelé canton de la campagne ; Le canton de la même ville appelé canton de la campagne ;
La société républicaine de la ville de Saint-Sever, chef-lieu de district, département des Landes ; La société républicaine de la ville de Saint-Sever, chef-lieu de district, département des Landes ;
Le canton de Saint-Pol-de-Léon, district de Morlaix, département du Finistère ; Le canton de Saint-Pol-de-Léon, district de Morlaix, département du Finistère ;
La section de Bricqueville près la mer, canton de Bréhal, district de Coutances, département de la Manche. La section de Bricqueville près la mer, canton de Bréhal, district de Coutances, département de la Manche.
...é dans le Second supplément du Bulletin de la Convention, du 27 juillet, mais ne f... (5) Cette adresse d'adhésion aux événements des 31 mai 1" et 2 juin est inséré dans le Second supplément du Bulletin de la Convention, du 27 juillet, mais ne figure pas au procès-verbal.
...0° Lettre du citoyen Bernier, capitaine de la 7e compagnie du 1? bataillon du Mont...
...s dans le Second supplément au Bulletin de la Convention, du 27 juilles: mais ne f...
10° Lettre du citoyen Bernier, capitaine de la 7e compagnie du 1? bataillon du Mont-Blanc, par laquelle il assure la Convention, (1) Toutes ces adresses d'adhésion aux événenrentt des 31 mai 1" et 2 juin sont insérés dans le Second supplément au Bulletin de la Convention, du 27 juilles: mais ne figurent pas au procès-verbal.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 576
Locuteur: Thirion
13° Adressé de la s-ociélé républicaine séafit ■-à V'à...
...er ïà OohVent^cài ^e l'achèvement âë la Constitution. « Tous ;|6uiriez bien délicieusement, ...
...ne "tranquillité qui ne sera plus celle de l'esclavage (1).
13° Adressé de la s-ociélé républicaine séafit ■-à V'àîtoiilêurs, "pour féliciter ïà OohVent^cài ^e l'achèvement âë la Constitution. « Tous ;|6uiriez bien délicieusement, citoyens, disent-ils, si vous voyiez, comme nous, le bon peuple des campagnes dilater son_-âme à., l'es--perance d'un bonheur prochain et d'une "tranquillité qui ne sera plus celle de l'esclavage (1).
Locuteur: Dubois-Bellegarde
annonce à la Convention jqar© l'Acte cènstitutiônnèl à été âccèpté -à l'unanimité par tout le dépàrteniénft de là dharente, avec les cris répétés de : « Vive là République une et indivisib... annonce à la Convention jqar© l'Acte cènstitutiônnèl à été âccèpté -à l'unanimité par tout le dépàrteniénft de là dharente, avec les cris répétés de : « Vive là République une et indivisible Ct la Sainte-Montagne » (2).
Locuteur: Mailhe
( Tout est tranquille ici. La Charte constitutionnelle fut reçue vendredi dernier, et annoncée...
... d'artillerie. Le soir, il y eut un feu de joie, à l'en tour duquel la municipalit...
( Tout est tranquille ici. La Charte constitutionnelle fut reçue vendredi dernier, et annoncée par une salve d'artillerie. Le soir, il y eut un feu de joie, à l'en tour duquel la municipalité, l'étafc-major -et là société républicaine firent des fàrandoles en chantant d...
Locuteur: Thirion
^u nom -des volontaires de ce bataillon, de leurs serments, pour soutenir l'unité et d'indivisibilité de la République, 4e leur respect aux lois...
...^porter dans les départements la torche de la guerre civile (1).
^u nom -des volontaires de ce bataillon, de leurs serments, pour soutenir l'unité et d'indivisibilité de la République, 4e leur respect aux lois, aux personnes, aux pîroriétés, du Ibonhemr qu'ils auront m répandant leur sang...
...aineté du peuple, ainsi qu'aux députés scélérats qui ont rompu leurs fers polir ^porter dans les départements la torche de la guerre civile (1).
Locuteur: Thirion
...° Adresse des jeunes citoyens, écoliers de ' ■seconde, au collège de Pontoise., par laquelle ils manifestent leurs vœux pour la prospérité -de la République 1). 11° Adresse des jeunes citoyens, écoliers de ' ■seconde, au collège de Pontoise., par laquelle ils manifestent leurs vœux pour la prospérité -de la République 1).
Locuteur: Thirion
12° Adresse du conseil général de Cambrai ■ét de tous les braves Jiafrtâants de cette ville. ÎM font le seî'fetent de s'enterrer plutôt sOUs les débris de tour ville que de se rendre aux -esclaves enregimentés de... 12° Adresse du conseil général de Cambrai ■ét de tous les braves Jiafrtâants de cette ville. ÎM font le seî'fetent de s'enterrer plutôt sOUs les débris de tour ville que de se rendre aux -esclaves enregimentés des despotes coalisés (1).
Locuteur: Thirion
...ce district a dû fournir, en •exécution de la loi du 24 février dernier, et -que tous ces soldats de là pàttié, quittant leurs foyers avec j... ...r laquelle il annonce it la Convention que 803 hommes ont été le contingent que ce district a dû fournir, en •exécution de la loi du 24 février dernier, et -que tous ces soldats de là pàttié, quittant leurs foyers avec joie, sont déjà sut les frontières pour y âgir én hdmkres libres contre "les vils...
Locuteur: Mailhe
donne -1-écture d'une lettre de Toulouse, datée du 18 juillet, dont voi... donne -1-écture d'une lettre de Toulouse, datée du 18 juillet, dont voici l'ex-tVait (1).
Locuteur: Thirion
...ire des ndministrecteurs du département police de la ifille de Paris, 'pfà la-quellé i'M transmettent ...
...nnes détenues dans les diverses priions de la Capitale à la date du 25 juillet ; e...
Ï5° Jjttire des ndministrecteurs du département police de la ifille de Paris, 'pfà la-quellé i'M transmettent à là Convention l'état numérique des personnes détenues dans les diverses priions de la Capitale à la date du 25 juillet ; elle est ainsi conçue (2) :
Locuteur: Thirion
,l'an II. de la République Une et indivisible. ,l'an II. de la République Une et indivisible.
Locuteur: Thirion
« Les administrateurs du département de poliCè Vous font passer le total jôumàïier dés détenus dans lés maisons justice, d'arrêt et de détention, du département de Parié, à l'époque du 25 juillet. Parmi ...
...renfermés, il y en a «jui sont prévenus de fabrication ou distribution fàUfc-àssignàts, assassinats, Contre-réypïu-tion, délits de police mUnicipàlè, Correctionnelle, mil...
« Les administrateurs du département de poliCè Vous font passer le total jôumàïier dés détenus dans lés maisons justice, d'arrêt et de détention, du département de Parié, à l'époque du 25 juillet. Parmi les individus qui y sont renfermés, il y en a «jui sont prévenus de fabrication ou distribution fàUfc-àssignàts, assassinats, Contre-réypïu-tion, délits de police mUnicipàlè, Correctionnelle, militaire^ et d'autres pour délits légers.
Locuteur: Thirion
( Au ci-devant couvent de l'Abbaye. 34 ( Au ci-devant couvent de l'Abbaye. 34
Locuteur: Thirion
... remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris. « Certifié conforme aux feuilles journalières à nous remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris.
« Commune de Paris, le 26 juillet 1793 « Commune de Paris, le 26 juillet 1793
...'aafis lé Secrid supplément au Bulletin de la Convention, du 27 juillet ; mais ne ... "(i)'Totrtie9 cèsïtâ«!gstïs%ôntîn8êl^'èfe'aafis lé Secrid supplément au Bulletin de la Convention, du 27 juillet ; mais ne figurent pas au procès-verbal.
(S) Sechd 'SUpplefnèkt dit Bulletin de la Convention, iflU 27 jûîllët 1193. — 'Cette intervention de Dubois de ^BélWgatde n'est ffiéntîôrtWéè kti pt-o... (S) Sechd 'SUpplefnèkt dit Bulletin de la Convention, iflU 27 jûîllët 1193. — 'Cette intervention de Dubois de ^BélWgatde n'est ffiéntîôrtWéè kti pt-ocès-verbal.
...ulletin 4e la Convention, du 27 juillet 1793-. — Èeï'cutt iïnibëYSèï, ail dfmknèné 26 juillet 1793, t. 29, page 440, 2" colonne. — Cotte l... ...Signé : Michel ; Marinoj Miefioftis; N. FfttwtntffiË ; Soul-ÈS ;Jo-bert. » 11) Bulletin 4e la Convention, du 27 juillet 1793-. — Èeï'cutt iïnibëYSèï, ail dfmknèné 26 juillet 1793, t. 29, page 440, 2" colonne. — Cotte lettre n'est pas mentionnée àïï pftièêS-vérWl.
... C 2êl, .dossier 570, et Procès-VerMuût de là 'Côiivë'nïion, tome 17, page 282. . (I). Archivés nàtïoûdHeè, Gâïtofi C 2êl, .dossier 570, et Procès-VerMuût de là 'Côiivë'nïion, tome 17, page 282.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 577
Locuteur: Thirion
... un décret qui substituât au nom odieux de Dun-le-Roi que porte notre ville, celui de .Dun-sur-Auron pris d'une petite rivièr...
...et 1 égalité ; nous avons mis au nombre de nos jours heureux celui où nous est parvenu lActe constitutionnel, nous l'avons accepté avec joie, en jurant de sacrifier notre vie pour le défendre. Trois cents de nos entants sont aux frontières ; s'ils...
« Il y a dix mois que nous avons demandé un décret qui substituât au nom odieux de Dun-le-Roi que porte notre ville, celui de .Dun-sur-Auron pris d'une petite rivière qui baigne notre enceinte (2). Le décret n'a pas été rendu. Nous réitérons auj...
...le le souvenir: nous reconnaissons la République une et indivisible, la liberte et 1 égalité ; nous avons mis au nombre de nos jours heureux celui où nous est parvenu lActe constitutionnel, nous l'avons accepté avec joie, en jurant de sacrifier notre vie pour le défendre. Trois cents de nos entants sont aux frontières ; s'ils périssent et que la Repubaque française soit encore menacée, nous irons combatt...
Locuteur: Thirion
16° Pétition du conseil général de la commune de Dun-le-Roi, district de Sancoins, département du Cher, pour demander à changer le nom de cette commune en celui de Dun-sur-Auron ; elle est ainsi conçue (... 16° Pétition du conseil général de la commune de Dun-le-Roi, district de Sancoins, département du Cher, pour demander à changer le nom de cette commune en celui de Dun-sur-Auron ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Thirion
Le conseil général de la commune de Dun..., district de Sancoins, département du Cher, aux repr... Le conseil général de la commune de Dun..., district de Sancoins, département du Cher, aux représentants du peuple français.
Locuteur: Thirion
...nton; Bidault ; Périane fils, procureur de la commune ; Remy ; Besle ; Lionnet ; B... ...rin, officier municipal; Gertin; Nuffray, maire; Le Comte; Bureau; Bonnin; Charenton; Bidault ; Périane fils, procureur de la commune ; Remy ; Besle ; Lionnet ; Bau-don ; Hérault ; Lecomte ; Leeèvre ; Bar-dellot ; Lainson , secrétaire »
Locuteur: Thirion
...nale, sur la demande du conseil général de la commune de Dun-le-Roi, district de Sancoins, département du OUer, décrété que cette commune portera désormais le nom de Dun-sur-Auron. » « La Convention nationale, sur la demande du conseil général de la commune de Dun-le-Roi, district de Sancoins, département du OUer, décrété que cette commune portera désormais le nom de Dun-sur-Auron. »
Locuteur: Thirion
...s administrateurs du département du Pas-de-Calais, au sujet d'une veuve fanatique ... i V™™>bre donne lecture d'un arrêté pris le 24 juillet par les administrateurs du département du Pas-de-Calais, au sujet d'une veuve fanatique qui, en accaparant le charbon, exposait le service public à manquer (4).
Locuteur: Thirion
Suit un extrait de cet arrêté inséré au Bulletin (1) : Suit un extrait de cet arrêté inséré au Bulletin (1) :
Locuteur: Thirion
...administrateurs du département du Pas - de - Calais, informés qu'une certaine veuve fanatique tient en magasin 400 rasières de charbon qu'elle voulait vendre 40 livre...
...ployé pour tes réparations des voitures de la République ; considérant que par ce ...
...nquer, ont arrêté, dans la séance du 24 de ce mois, que le conseil général de la commune dArras ferait fournir au citoyen maréchal, des magasins de ladite veuve, 40 rasières de charbon qui seraient réintégrées ou payées en temps et lieu ; ils ont de pius chargé ledit conseil général de la commune d'Arras d'envoyer des commi'...
... connaître le nombre total des rasières de charbon, faire défense à la veuve d'en ...
« Les administrateurs du département du Pas - de - Calais, informés qu'une certaine veuve fanatique tient en magasin 400 rasières de charbon qu'elle voulait vendre 40 livres la rasière; à un citoyen maréchal employé pour tes réparations des voitures de la République ; considérant que par ce prix exorbitant cette femme exposait le service public à manquer, ont arrêté, dans la séance du 24 de ce mois, que le conseil général de la commune dArras ferait fournir au citoyen maréchal, des magasins de ladite veuve, 40 rasières de charbon qui seraient réintégrées ou payées en temps et lieu ; ils ont de pius chargé ledit conseil général de la commune d'Arras d'envoyer des commi'ssajires pour connaître le nombre total des rasières de charbon, faire défense à la veuve d'en vendre sans autorisation, pour empêcher un accaparement nouveau, et rendre compt...
Locuteur: Joseph Lebon
(2). Un ci-devant noble, nommé Flahaut de la Billarderie, condamné a mort le 19 m...
...tribunal criminel du département du Pas-de-Calais, pour avoir sciemment introduit de faux assignats en France, s'évade par u...
... devoir empêcher l'ouverture des portes de la ville dans la journée suivante et or...
(2). Un ci-devant noble, nommé Flahaut de la Billarderie, condamné a mort le 19 mai dernier, par le tribunal criminel du département du Pas-de-Calais, pour avoir sciemment introduit de faux assignats en France, s'évade par une cheminée des prisons d'Arras, dans ia nuit du 22 du présent mois. La municipalité, instruite sur-le-champ, crut devoir empêcher l'ouverture des portes de la ville dans la journée suivante et ordonner les visites domiciliaires les plus exactes. Eile proclama en même temps d...
Locuteur: Joseph Lebon
...res apparemment empêchèrent le coupable de trouver un asile. Vers 11 heures du soi...
...e jours, et il lui donna deux assignats de 5 livres. Le jeune Harpin se doute de l'aventure : « Suivez-moi )>, dit-il à ...
...eux patriote, ii court avertir le corps de garde ; les grenadiers arrivent et le fuyard est remis sous le glaive de la loi.
Ces mesures apparemment empêchèrent le coupable de trouver un asile. Vers 11 heures du soir, il accosta un jeune garçon nommé Harpin, à qui il demanda s'il ne pourrait pas lui indiquer une maison où il serait en sûreté pour trois ou quatre jours, et il lui donna deux assignats de 5 livres. Le jeune Harpin se doute de l'aventure : « Suivez-moi )>, dit-il à Flahaut ; et l'ayant conduit chez le citoyen Vellemetz, fameux patriote, ii court avertir le corps de garde ; les grenadiers arrivent et le fuyard est remis sous le glaive de la loi.
Locuteur: Joseph Lebon
se plaint de la négligence du tribunal de cassation qui n'a pas encore instruit l'affaire de ce Flahaut de la Billarderie, détenu depuis trois moi... se plaint de la négligence du tribunal de cassation qui n'a pas encore instruit l'affaire de ce Flahaut de la Billarderie, détenu depuis trois mois.
... gueurs dans les opérations du tribunal de cassation fassent renaître les abus de l'ancien régime ; il demande que ce tribunal soit tenu de présenter, sous huit jours, le tableau de (1) Bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793. (3) se plaint également que les Ion gueurs dans les opérations du tribunal de cassation fassent renaître les abus de l'ancien régime ; il demande que ce tribunal soit tenu de présenter, sous huit jours, le tableau de (1) Bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793.
(2) Second supplément au Bulletin de la Convention• du 27 juillet 1793. —Procès-verbaux de la Convention. tome 17, page 283. (2) Second supplément au Bulletin de la Convention• du 27 juillet 1793. —Procès-verbaux de la Convention. tome 17, page 283.
...s administrateurs du département du Pas-de-Ca-lais et le regarde comme une nouvelle preuve de leur zele pour le bien public : elle en...
...ton C 261, dossier 570 ~,£r°cès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 282
(La Convention approuve l'arrêté des administrateurs du département du Pas-de-Ca-lais et le regarde comme une nouvelle preuve de leur zele pour le bien public : elle en ordonne la mention honorable.) (1) Archives nationales, Carton C 261, dossier 570 ~,£r°cès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 282
...n, tome 31, page 268. et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 282 (3) Collection Baudouin, tome 31, page 268. et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 282
(4) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 282. (4) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 282.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 578
Locuteur: Thuriot
...ue désormais il soit obligé, sous peine de forfaiture, de prononcer sur une affaire criminelle hu... toutes les affaires tant civiles que criminelles qu'il a à juger, et que désormais il soit obligé, sous peine de forfaiture, de prononcer sur une affaire criminelle huit jours après la réception des pièces.
Locuteur: Thuriot
« Le tribunal de cassation lui enverra, sous huit jourSj le tableau de toutes les affaires civiles et criminel... « Le tribunal de cassation lui enverra, sous huit jourSj le tableau de toutes les affaires civiles et criminelles dont il est saisi.
Locuteur: Thuriot
« Il sera tenu, sous peine de forfaiture, de statuer dans la huitaine de l'envoi des pièces sur toutes les affai... « Il sera tenu, sous peine de forfaiture, de statuer dans la huitaine de l'envoi des pièces sur toutes les affaires criminelles qui sont _ portées par-devant lui. »
Locuteur: Poullain-Grandprey
...st pas exécutée. En effet, des citoyens de Raon-l'Etape, incendiés au nombre de près de 300 en 1790, et ayant obtenu, le 8 avril 1792, un secours de 13,731 liv. 6 sous n'ont pas été payés.... ... loi qui accorde des secours aux malheureux qui ont été incendiés. Cette loi n'est pas exécutée. En effet, des citoyens de Raon-l'Etape, incendiés au nombre de près de 300 en 1790, et ayant obtenu, le 8 avril 1792, un secours de 13,731 liv. 6 sous n'ont pas été payés. La désignation faite par le décret du 23 du même mois d'avril a paru au ministr...
Locuteur: Poullain-Grandprey
...s longtemps., et comme ils m'ont chargé de vous porter leurs "réclamations, je vous demande de mettre à la disposition du ministre des...
...bliques la somme accordée aux incendiés de Raon-l'Etape ; en tout cas, de passer à l'ordre du jour motivé, sur le...
Il est important cependant que ces malheureux ne souffrent pas plus longtemps., et comme ils m'ont chargé de vous porter leurs "réclamations, je vous demande de mettre à la disposition du ministre des contributions publiques la somme accordée aux incendiés de Raon-l'Etape ; en tout cas, de passer à l'ordre du jour motivé, sur les dispositions des décrets des 8 et 33 avril 1792, qui à ce moyen re-cecront leu...
Locuteur: Bréard
Un membre (3) propose de renvoyer au directeur du juré du tribunal de l'Isle-Jour-dain, pour être par ledit d...
...u Gers, contre certains administrateurs de ce département, mis sur leur ordre en é...
Un membre (3) propose de renvoyer au directeur du juré du tribunal de l'Isle-Jour-dain, pour être par ledit directeur procédé conformément à la loi, les procès-verbaux rédigés par les représentants du peuple députés dans le département du Gers, contre certains administrateurs de ce département, mis sur leur ordre en état d'arrestation.
Locuteur: Bréard
...on-Renaud, procureur syndic du district de l'Isle-Jourdain ; d'Andrieux et Arri-vé...
...du Gers, et Larrien, officier municipal de Gi-mon, détenus dans la maison d'arrêt de la ville d'Auch, seront remis par le di...
...u Gers au directeur du juré du tribunal de l'Isle-Jourdain, pour être par ledit di...
Lafite-Bon-Renaud, procureur syndic du district de l'Isle-Jourdain ; d'Andrieux et Arri-vét, membres du directoire du même district ; Linhac, administrateur du département du Gers, et Larrien, officier municipal de Gi-mon, détenus dans la maison d'arrêt de la ville d'Auch, seront remis par le directoire du département du Gers au directeur du juré du tribunal de l'Isle-Jourdain, pour être par ledit directeur procédé contre les détenus, conformément à la loi ;
Locuteur: Bréard
n Charge le ministre de la justice de rendre compte, dans quinzaine, de l'exécution du présent décret. » n Charge le ministre de la justice de rendre compte, dans quinzaine, de l'exécution du présent décret. »
Locuteur: Bréard
Un membre, au nom du comité de division, fait ua rapport et présente un projet de décret pour distraire la commune de Belmont, ancien taillahle, de la commune de Cornac et la rattacher à la commune de Belmont, ancien vicomte de Turenne ; le projet de décret est ainsi conçu (1) : Un membre, au nom du comité de division, fait ua rapport et présente un projet de décret pour distraire la commune de Belmont, ancien taillahle, de la commune de Cornac et la rattacher à la commune de Belmont, ancien vicomte de Turenne ; le projet de décret est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Bréard
...ionale, après avoir entendu son comité "de division, décrète : «"La Convention nationale, après avoir entendu son comité "de division, décrète :
Locuteur: Bréard
« La commune de Belmont, aneien taillable, est séparée de la commune de Cornac, et réunie à la commune de Belmont, ancien vicomté de Turenne. « La commune de Belmont, aneien taillable, est séparée de la commune de Cornac, et réunie à la commune de Belmont, ancien vicomté de Turenne.
Locuteur: Bréard
« Les différents villages de Lavaux, Yer-dier, Felzines sont également distraits de la commune de Cornac et réunis à la commune de Gagnac. « Les différents villages de Lavaux, Yer-dier, Felzines sont également distraits de la commune de Cornac et réunis à la commune de Gagnac.
Locuteur: Bréard
« Le district de Saint-Céré, département du Lot, demeure chargé de faire défalquer des rôles de la commune de Cornac, au prorata des impositions que ...
...n sont distraits, afin que les communes de Belmont et de Gagnac, chacune pour ce qui les concerne, soient chargées de ces sortes d'impositions. »
« Le district de Saint-Céré, département du Lot, demeure chargé de faire défalquer des rôles de la commune de Cornac, au prorata des impositions que doivent supporter tous les objets qui en sont distraits, afin que les communes de Belmont et de Gagnac, chacune pour ce qui les concerne, soient chargées de ces sortes d'impositions. »
Locuteur: Bréard
(La Convention adopte ce projet de décret. ) (La Convention adopte ce projet de décret. )
Locuteur: Bréard
Un membre, au nom du comité de division, fait un rapport et présente un projet de décret pour distraire la commune de Saint-Georges-Èlacaneix, du district de Mussidan et la rattacher au canton de Laforce, district de Bergerac; le projet de décret est ainsi conçu (2) : Un membre, au nom du comité de division, fait un rapport et présente un projet de décret pour distraire la commune de Saint-Georges-Èlacaneix, du district de Mussidan et la rattacher au canton de Laforce, district de Bergerac; le projet de décret est ainsi conçu (2) :
Locuteur: Bréard
...tionale, après avoir entendu son comité de division, décrète ce qui suit : « La Convention nationale, après avoir entendu son comité de division, décrète ce qui suit :
{2) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 892, 2e colonne, et Journal des Déb...
...ets, n° 313, page 545. — Procès-verbaux de la Convention, t. 17, •page 283.
{2) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 892, 2e colonne, et Journal des Débats et des Décrets, n° 313, page 545. — Procès-verbaux de la Convention, t. 17, •page 283.
...n, tome 31, page 268, et Procès-verbaux la Convention, tome 17, page 282. ...ers, et par les administrateurs dudit département, contre (1) Collection Baudouin, tome 31, page 268, et Procès-verbaux la Convention, tome 17, page 282.
• 3) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 283. • 3) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 283.
... tome 31, page 269, et Pro- cès-verbaux de- la Convention, tome 17, page 283. (4) Collection Baudouin, tome 31, page 269, et Pro- cès-verbaux de- la Convention, tome 17, page 283.
« La commune de Saint-Georges-Blanca-neix est distraite du district de Mussidan et réunie au canton de Laforce, district de Bergerac (même département de la Dordogne), qui reste chargé des impo...
...n, tome 31, page 269, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 284.
« La commune de Saint-Georges-Blanca-neix est distraite du district de Mussidan et réunie au canton de Laforce, district de Bergerac (même département de la Dordogne), qui reste chargé des impositions que la com- (1) Collection Baudouin, tome 31, page 269, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 284.
...n, tome 31, page 270, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 285. (2) Collection Baudouin, tome 31, page 270, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 285.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 579
Locuteur: Le Carpentier
...l, qui atteste qu'il est en- Saoa V^tal de Strasbourg le 10 décembre 1/92, et sorti le 15 janvier 1793. capitaine, représente un billet d'hôpital, qui atteste qu'il est en- Saoa V^tal de Strasbourg le 10 décembre 1/92, et sorti le 15 janvier 1793.
Locuteur: Bréard
...e doit supporter, et qu'elle continuera de payer cette année dans le district de Mussidan, si le rôle y est déjà fait. « inune reunie doit supporter, et qu'elle continuera de payer cette année dans le district de Mussidan, si le rôle y est déjà fait. «
Locuteur: Bréard
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Le Carpentier
(Manche), au nom du comité de la guerre, fait un rapport et présente un projet de décret sur la réclamation fl,P. M.T.nil... (Manche), au nom du comité de la guerre, fait un rapport et présente un projet de décret sur la réclamation fl,P. M.T.nilfm.o Whn n'k*™* T\_______j . 1 tt n .\ {,----j oyiubvrii, aa grena a l armée du ...
Locuteur: Le Carpentier
...ier dernier, accusa plusienrs officiers de son armee d'avoir lâchement quitté leurs bataillons, sous prétexte de maladie, au moment ou l'on combattait pour la cause de la liberte ; il provoqua contre eux l'a...
...ven-justement indignée, décréta l'envoi de cette lettre aux départements, aux armées et aux communes de leurs domiciles, pour prononcer leur dé...
...épublique est un crime, et le defenseur de la patrie qui fuit devant son ennemi, est indigne d'être éclairé par le soleil de la liberté.
... le général Custine, dans une lettre écrite a la Convention nationale Te 11 janvier dernier, accusa plusienrs officiers de son armee d'avoir lâchement quitté leurs bataillons, sous prétexte de maladie, au moment ou l'on combattait pour la cause de la liberte ; il provoqua contre eux l'animad-version due à un tel procédé ; et la Conven-justement indignée, décréta l'envoi de cette lettre aux départements, aux armées et aux communes de leurs domiciles, pour prononcer leur dégradation civique. - La lâcheté dans une République est un crime, et le defenseur de la patrie qui fuit devant son ennemi, est indigne d'être éclairé par le soleil de la liberté.
Locuteur: Le Carpentier
...s le poids d'une maladie qui le forçait de rester à l'hôpital. ...geance, et punir comme lâche celui qui, longtemps avant le combat, gémissait sous le poids d'une maladie qui le forçait de rester à l'hôpital.
Locuteur: Le Carpentier
Je vais vous faire l'analyse exacte de toutes les pieees mises sous les yeux d... Je vais vous faire l'analyse exacte de toutes les pieees mises sous les yeux du comité „
Locuteur: Le Carpentier
...a preuve qu'ils sont entres a l'hôpital de Strasbourg le 10 décem- derni U y °nt r... Les citoyens Dumont et Ecoffet, lieutenants représentent la preuve qu'ils sont entres a l'hôpital de Strasbourg le 10 décem- derni U y °nt reSté J'usqu'au 12 février
Locuteur: Le Carpentier
...ns sont entrés le 10 décembre, affectés de maladies dont la nature et les symptômes les obligeaient a s occuper de leur traitement et les empechaient de soutenir plus longtemps les fatigues de la guerre... ...ns et chirurgiens du même hôpital certifient le 25 janvier, que ces trois citoyens sont entrés le 10 décembre, affectés de maladies dont la nature et les symptômes les obligeaient a s occuper de leur traitement et les empechaient de soutenir plus longtemps les fatigues de la guerre...
Locuteur: Le Carpentier
...par le conseil général d'administration de l'hôpital militaire de Strasbourg. v Ce certificat est visé le même jour par le conseil général d'administration de l'hôpital militaire de Strasbourg. v
Locuteur: Le Carpentier
Par la représentation de ces pièces, deux choses essentielles de... Par la représentation de ces pièces, deux choses essentielles demeurent évidemment prouvées :
Locuteur: Le Carpentier
tui les empêchaient de soutenir mpômIT^JH? de la ^rre; ' tui les empêchaient de soutenir mpômIT^JH? de la ^rre; '
Locuteur: Le Carpentier
JLtiv^â'^t de rester constak-S ?anvier etPT9ald? Stra... JLtiv^â'^t de rester constak-S ?anvier etPT9ald? Strasbourg jusqu'aux
Locuteur: Le Carpentier
...it à son départ du regiment hors d'état de soutenir Plus longtemps les faUgues de la guerre, et que ses camarades Vont même pressé de partir pour hâter sa guérison. ...este sa bonne conduite, son civisme et sa bravoure ; il atteste encore qu'il était à son départ du regiment hors d'état de soutenir Plus longtemps les faUgues de la guerre, et que ses camarades Vont même pressé de partir pour hâter sa guérison.
Locuteur: Le Carpentier
...sur 1 honneur, la probité et le courage de ces deux citoyens. K ...corps où ils étaient attachés Somme dontea«^eîilleUtena^t' laissent aucun doute sur 1 honneur, la probité et le courage de ces deux citoyens. K
Locuteur: Le Carpentier
...at des choses qu'ils se voient atteints de la foudre nationale! et ©ouverts d'un déshonneur éternel. Pénétrés du sentiment de leur innocence, certains que 1 erreur s...
...onne, sans cause, le poste d'honneur et de la gloire ; ils ont réclamé auprès de la "S* et f,u ministre de la guerre, pour éloigner d'eux l'opprob...
... concerner, et à être ÎXfef, dTS droits de citoyens français et dans les différent...
C'est dans cet état des choses qu'ils se voient atteints de la foudre nationale! et ©ouverts d'un déshonneur éternel. Pénétrés du sentiment de leur innocence, certains que 1 erreur seule avait guidé la plume du général Custine lorsqu'il les avait compris dans la liste flétrissante des lâches qui avaient abandonne, sans cause, le poste d'honneur et de la gloire ; ils ont réclamé auprès de la "S* et f,u ministre de la guerre, pour éloigner d'eux l'opprobre qui les investit. Ils 2* fraudé le rapport du décret intervenu sur la lettre du général Custine le 11 janvier, en ce qui peut les concerner, et à être ÎXfef, dTS droits de citoyens français et dans les différents grades qu'ils occu-p9/16Ilt,
Locuteur: Le Carpentier
...e du 11 mai annonce la résolution ferme de tenir à sa premiere décision. Voici ses... Mais Custine, dans une lettre du 11 mai annonce la résolution ferme de tenir à sa premiere décision. Voici ses expressiobs •
Locuteur: Le Carpentier
...oyens, parce que vous vous êtes retirés de vot£e poste au Moment ou l armee marchait à l'ennemi. Vous avez eu la force de vous rendre à Strasbourg-vous n'aviez m...
...y a conduits. Si vous étiez hors d'état de marcher aVec votre corps, il fallait re...
« Je vous ai suspendus, citoyens, parce que vous vous êtes retirés de vot£e poste au Moment ou l armee marchait à l'ennemi. Vous avez eu la force de vous rendre à Strasbourg-vous n'aviez m billet d'hôpital, ni aucune permission quelconque qui vous autorisât à iaire ce voyage. C'est donc votre plaisir seul qui vous y a conduits. Si vous étiez hors d'état de marcher aVec votre corps, il fallait rester a 1 ambulance. J'ai prononcé et ne varierai pas, parce que justice sévère a...
Locuteur: Le Carpentier
...ls représentent, il se serait convaincu de l'erreur ou il est tombé, en leur faisant les reproches graves qui ont servi de base à la décision. ...ois citoyens qui réclament ; et s'il avait examine attentivement les pièces qu'ils représentent, il se serait convaincu de l'erreur ou il est tombé, en leur faisant les reproches graves qui ont servi de base à la décision.
...hait à l'ennemi, qu'ils se sont retirés de leur poste, mais bien dès le 10 décembre. (1) Ils sont datés du 18 mars 1793. Jin eûet, ce n a point été au moment oû l armee marchait à l'ennemi, qu'ils se sont retirés de leur poste, mais bien dès le 10 décembre. (1) Ils sont datés du 18 mars 1793.
...t, Dumont et Ihiebert, etaient affectés de maladies dès le de(1|LBriIiO^qU0,nati^a,e' Le"> n°298- —Bi...
... I ^ des d6P,lt6s : Collection Porliez \de Prods verbaux. de la Cor Jen-
rrJ-°uQ(f citoyens Ecoffet, Dumont et Ihiebert, etaient affectés de maladies dès le de(1|LBriIiO^qU0,nati^a,e' Le"> n°298- —Bibliotheque I ^ des d6P,lt6s : Collection Porliez \de Prods verbaux. de la Cor Jen-

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 580
Locuteur: Le Carpentier
...éjà disparaissent les principaux motifs de l'arrêté de Custine, et la défaveur qu'ils produisa... Déjà disparaissent les principaux motifs de l'arrêté de Custine, et la défaveur qu'ils produisaient nécessairement contre ces trois citoyens. \
Locuteur: Le Carpentier
...t qui puisse mériter le reproche. C'est de n'avoir pas resté à l'ambulance plutôt ... Il ne reste conséquemment qu un point qui puisse mériter le reproche. C'est de n'avoir pas resté à l'ambulance plutôt que d aller a Strasbourg, sans permission.
Locuteur: Le Carpentier
...is ils avouènt que ce tort est le fruit de leur inexpérience : ils croyaient pouvo... Ici il faut convenir qu'il y a un tort reel ; mais ils avouènt que ce tort est le fruit de leur inexpérience : ils croyaient pouvoir se rendre à l'endroit où les secours leur seraient plus efficacement donnés, ...
Locuteur: Le Carpentier
...x une peine aussi terrible que la perte de l'honneur et la privation d'être utiles... ...érience, cette ignorance dune règle extraordinaire, peuvent-elles attirer sur eux une peine aussi terrible que la perte de l'honneur et la privation d'être utiles à la patrie ?... . ,
Locuteur: Le Carpentier
...es les pièces,^ a pensé que la décision de Custine, confirmée par la Convention, d...
...it être rapporté ; que le titre auguste de citoyen devait leur être rendu, en les admettant à servir sous les drapeaux de la République.
"Votre comité, après avoir examine scrupuleusement toutes les pièces,^ a pensé que la décision de Custine, confirmée par la Convention, devait subsister quant au remplacement aux grades des trois citoyens Ecoffet, Dumont et Thiebert, mais que le surplus jdes dispositions qui les concernent, devait être rapporté ; que le titre auguste de citoyen devait leur être rendu, en les admettant à servir sous les drapeaux de la République.
Locuteur: Le Carpentier
... conséquence, je vous propose le projet de décret suivant : . En conséquence, je vous propose le projet de décret suivant : .
Locuteur: Le Carpentier
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de la guerre, sur la demande des citoyens ...
...t et Thiebert, officiers du 2e régiment de grenadiers tirés du 3e bataillon du Haut-Rhin, et du 2e bataillon des Yosges, de l'armée du Rhin, tendant à obtenir en c...
...pport du décret intervenu sur la lettre de Custine, du 11 janvier^ dernier, et à être réintégrés dans leurs droits de citoyens français et dans les différent...
« La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de la guerre, sur la demande des citoyens Ecoffet, Dumont et Thiebert, officiers du 2e régiment de grenadiers tirés du 3e bataillon du Haut-Rhin, et du 2e bataillon des Yosges, de l'armée du Rhin, tendant à obtenir en ce qui les concerne, le rapport du décret intervenu sur la lettre de Custine, du 11 janvier^ dernier, et à être réintégrés dans leurs droits de citoyens français et dans les différents grades qu'ils occupaient, décrète ce qui suit :
Locuteur: Le Carpentier
...bert, sont réintégrés dans leurs droits de citoyens français, et seront admis à porter les armes dans les armées de la République. » « Les citoyens Ecoffet, Dumont et Thiebert, sont réintégrés dans leurs droits de citoyens français, et seront admis à porter les armes dans les armées de la République. »
Locuteur: Le Carpentier
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Le Carpentier
Un membre, au nom du comité de la guerre, fait un rapport et présente un projet de décret sur la pétition des citoyens Bou...
...capitaine et lieutenant du 4e bataillon de la Haute-Saône, suspendus provisoiremen...
...laux, commissaire dans les départements de la Meurthe et du Bas-Rhin, tendant à être réintégrés dans leurs fonctions ; le projet de décret est ainsi conçu (1) :
Un membre, au nom du comité de la guerre, fait un rapport et présente un projet de décret sur la pétition des citoyens Bouil-lerot et Lépine, capitaine et lieutenant du 4e bataillon de la Haute-Saône, suspendus provisoirement par le représentant Blaux, commissaire dans les départements de la Meurthe et du Bas-Rhin, tendant à être réintégrés dans leurs fonctions ; le projet de décret est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Le Carpentier
...uple, commissaire dans les départements de la Meurthe et du Bas-Rhin, le 21 avril ... présentant du peuple, commissaire dans les départements de la Meurthe et du Bas-Rhin, le 21 avril dernier, tendant à être réinté* grés dans leurs fonctions, décrète que toutes le...
Locuteur: Thirion
... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Garat, ministre de l'intérieur (1), par laquelle il écrit ... , secrétaire, donne lecture d'une lettre de Garat, ministre de l'intérieur (1), par laquelle il écrit à la Convention, pour solliciter une décision relative au payement des encourage...
Locuteur: Grégoire
... l'espèce humaine 1 Montrez-vous dignes de ce que vous avez toujours été, qu'il ne...
...nger, où on les emploie comme des bêtes de somme. Je demande que vous décrétiez à l'instant qu'il ne sera plus accordé de prime aux vaisseaux négriers.
... Jusques à quand accorderez-vous des encouragements pour un trafic qui déshonore l'espèce humaine 1 Montrez-vous dignes de ce que vous avez toujours été, qu'il ne soit plus permis à aucun Français d'aller chercher des hommes, qui sont nos sem...
... couleur différente, sur leur terre natale, pour les transporter sur un sol étranger, où on les emploie comme des bêtes de somme. Je demande que vous décrétiez à l'instant qu'il ne sera plus accordé de prime aux vaisseaux négriers.
Locuteur: Jean-Bon-Saint- André
... importante. En attendant que le comité de commerce vous fasse un rapport sur cet objet, je demande que tout paiement de primes en général soit suspendu. La question des primes est une question importante. En attendant que le comité de commerce vous fasse un rapport sur cet objet, je demande que tout paiement de primes en général soit suspendu.
Locuteur: Jean-Bon-Saint- André
...re du jour, motivé sur ce que le comité de commerce est chargé de faire incessamment un rapport général s... (La Convention passe à l'ordre du jour, motivé sur ce que le comité de commerce est chargé de faire incessamment un rapport général sur cette matière.)
Locuteur: Jean-Bon-Saint- André
Un membre propose de statuer définitivement sur la traite de... Un membre propose de statuer définitivement sur la traite des nègres, il en demande l'abolition.
Locuteur: Jean-Bon-Saint- André
... la situation des colonies, et qu'avant de prendre une détermination sur les trait...
...ndre les mesures qu'exigeront l'intérêt de la République en général et celui des c...
... l'ordre du^ jour, motivé sur ce qu'elle a ordonné qu'il fût fait un rapport sur la situation des colonies, et qu'avant de prendre une détermination sur les traites, il est nécessaire que cette situation lui soit parfaitement connue, pour prendre les mesures qu'exigeront l'intérêt de la République en général et celui des colonies en particulier.)
(1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 892, 2® colonne, et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 286. (1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 892, 2® colonne, et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 286.
...ionale,_ après avoir entendu le rapport de son comité de la guerre, sur la pétition des citoyens...
...capitaine et lieutenant au 4® bataillon de la Haute-Saône, suspendus provisoirement de leurs fonctions par le citoyen Blaux, r...
... tome 31, page 270, et Pro- cès-verbaux de la Convention, tome 17, page 285.
« La Convention nationale,_ après avoir entendu le rapport de son comité de la guerre, sur la pétition des citoyens Bouillerot et Lépine, capitaine et lieutenant au 4® bataillon de la Haute-Saône, suspendus provisoirement de leurs fonctions par le citoyen Blaux, re- (1) Collection Baudouin, tome 31, page 270, et Pro- cès-verbaux de la Convention, tome 17, page 285.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 581
Locuteur: Sergent
... nom d comité d'instruction fmblique et de la commission des monuments, ait ufi rapport et présente un projet de décret pour organiser le musée de la République dans la galerie qui joint le Louvre^ au Palais national; le projet de décret est ainsi conçu (1) : ; au nom d comité d'instruction fmblique et de la commission des monuments, ait ufi rapport et présente un projet de décret pour organiser le musée de la République dans la galerie qui joint le Louvre^ au Palais national; le projet de décret est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Sergent
...La Convention nationale, sur le rapport de ses comités d'instruction publique et d... . « La Convention nationale, sur le rapport de ses comités d'instruction publique et des monuments, décrète ce qui suit :
Locuteur: Sergent
« Le ministre de l'intérieur donnera les ordres nécessaires pour que le Musée de la République soit ouvert le 10 août pr... « Le ministre de l'intérieur donnera les ordres nécessaires pour que le Musée de la République soit ouvert le 10 août prochain dans la galerie qui joint le Louvre au Palais national.
Locuteur: Sergent
... que renferment actuellement le château de Versailles, les jardins, les deux Trian... ...ci-devant royales, tous autres monuments publics et dépôts nationaux, excepté ce que renferment actuellement le château de Versailles, les jardins, les deux Trianons, qui est conservé par un décret spécial dans ce département.
Locuteur: Sergent
...rie nationale, provisoirement une somme de 100,000 livres par an, pour faire achet...
...statues qu'il importera à la République de ne pas laisser passer en pays étrangers, et qui seront déposés au Musée sur la demande de la commission des monuments.
« Il sera mis à la disposition du ministre, par la Trésorerie nationale, provisoirement une somme de 100,000 livres par an, pour faire acheter dans les ventes particulières les tableaux ou statues qu'il importera à la République de ne pas laisser passer en pays étrangers, et qui seront déposés au Musée sur la demande de la commission des monuments.
Locuteur: Sergent
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Sergent
teau-Lfindon, département de Seine-et-Marne. le projet de décret est ainsi conçu (1) : teau-Lfindon, département de Seine-et-Marne. le projet de décret est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Sergent
...tionale, après avoir entendu son comité de division, décrète que 1 oratoire fixé dans la ville de Château-Lan-don, district de Nemours, département de beme-et-Marne, sera transféré dans le village de Nérouville. » « La Convention nationale, après avoir entendu son comité de division, décrète que 1 oratoire fixé dans la ville de Château-Lan-don, district de Nemours, département de beme-et-Marne, sera transféré dans le village de Nérouville. »
Locuteur: Sergent
Un membre, au nom du comité de division, fait un rapport et présente un projet de décret pour confirmer l'arrêté du département de Seine-et-Marne, rendu le 6 février dernier et relatif à la municipalité de Signets (2) ; le projet de décret est ainsi conçu (3) : Un membre, au nom du comité de division, fait un rapport et présente un projet de décret pour confirmer l'arrêté du département de Seine-et-Marne, rendu le 6 février dernier et relatif à la municipalité de Signets (2) ; le projet de décret est ainsi conçu (3) :
Locuteur: Sergent
...tionale, après avoir entendu son comité de division, confirme l'arrêté du département de Seine-et-Marne, en date du 6 février dernier, rendu au sujet de la municipalité de Signet, district de Meaux, département de Seine-et-Marne. » « La Convention nationale, après avoir entendu son comité de division, confirme l'arrêté du département de Seine-et-Marne, en date du 6 février dernier, rendu au sujet de la municipalité de Signet, district de Meaux, département de Seine-et-Marne. »
Locuteur: Sergent
(La Convention adopte ce projet de décret. ) (La Convention adopte ce projet de décret. )
« A Nérouville, le 1er juillet 1793, l'an II de la République française. « A Nérouville, le 1er juillet 1793, l'an II de la République française.
(4) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, p. 892, 3e colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 288. (4) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, p. 892, 3e colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 288.
Un membre, au nom du comité de division, fait un rapport et présente un projet de décret pour transférer dans le village de Nérouville l'oratoire fixé dans la ville de Ghâ- (1) Collection Baudouin, tome 31, page 271, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 287. — Le ...
...é fourni par la minute du procès-verbal de la séance qui se trouve aux Archives na...
Un membre, au nom du comité de division, fait un rapport et présente un projet de décret pour transférer dans le village de Nérouville l'oratoire fixé dans la ville de Ghâ- (1) Collection Baudouin, tome 31, page 271, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 287. — Le ■nom du rapporteur nous a été fourni par la minute du procès-verbal de la séance qui se trouve aux Archives nationales.
... sont renvoyés tous les jours au comité de Salut public, qui par là se trouve surc...
...gardent pas directement. Je suis chargé de vous proposer de décréter que la section du comité de (t) Collection Baudouin, tome 31, page 272, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 288.
(4). Une foule d'objets sont renvoyés tous les jours au comité de Salut public, qui par là se trouve surchargé d?, travail; tous ces objets ne le regardent pas directement. Je suis chargé de vous proposer de décréter que la section du comité de (t) Collection Baudouin, tome 31, page 272, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 288.
... la pétition qui donne lieu à ce projet de décret : La voici : ...ons découvert aux Archives nationales, (Carton Divb, n° 106. — (Seine-et-Marne), la pétition qui donne lieu à ce projet de décret : La voici :
« La commune de Nérouville demande depuis 2 ans à conserver sa paroisse comme succursale de celle de Châ-leau-Landon, sauf à supprimer l'Ora...
...t conservé dans cette ville. La commune de Nérouville a obtenu l'avis du district de Nemours et du département de Seine-et-Marne, favorable à sa demande. Cet avis est au Comité de division depuis six mois et la commune attend de jour' en jour la décision de l'Assemblée à cet égard.
« La commune de Nérouville demande depuis 2 ans à conserver sa paroisse comme succursale de celle de Châ-leau-Landon, sauf à supprimer l'Oratoire, qu'on avait inutilement conservé dans cette ville. La commune de Nérouville a obtenu l'avis du district de Nemours et du département de Seine-et-Marne, favorable à sa demande. Cet avis est au Comité de division depuis six mois et la commune attend de jour' en jour la décision de l'Assemblée à cet égard.
...ez pas détruire la religion, vous venez de décréter que ses ministres seraient payés irrévocablement par la nation. La commune de Nérouville serait-elle la seule qui fût privée de l'exercice de sa religion, éloignée de toutes les paroisses voisines d'une lie... « Citoyens, vous ne voulez pas détruire la religion, vous venez de décréter que ses ministres seraient payés irrévocablement par la nation. La commune de Nérouville serait-elle la seule qui fût privée de l'exercice de sa religion, éloignée de toutes les paroisses voisines d'une lieue et demie, séparée par la rivière et par le canal? Jamais succursale n'a été p...
La commune de Nérouville, citoyens, vous demande en grâce de prononcer sur sa demande; elle attend avec confiance de votre justice le succès de sa demande. La commune de Nérouville, citoyens, vous demande en grâce de prononcer sur sa demande; elle attend avec confiance de votre justice le succès de sa demande.
...in, tome 31, page 272 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 288. (3) Collection Baudouin, tome 31, page 272 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 288.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 582
Locuteur: Taveau
..., fait un rapport et présente un projet de décret pour confirmer la proclamation du pouvoir exécutif, du 12 avril 1793, relative à la ferme nationale de Malmaison, district de Momtreuil, département du Pas-de-Calais ; le projet de déçret est Ainsi conçu (2) : TJn membre, au nom du comité d'aliénation, fait un rapport et présente un projet de décret pour confirmer la proclamation du pouvoir exécutif, du 12 avril 1793, relative à la ferme nationale de Malmaison, district de Momtreuil, département du Pas-de-Calais ; le projet de déçret est Ainsi conçu (2) :
Locuteur: Taveau
...mation du pouvoir exécutif, du 12 avril 1793, relative à la ferme nationale de Malmaison, située dans le district de Montreuil, département du Pas-de-Calais ; et passe à l'ordre du jour sur la proposition de maintenir le nouveau bail de eette ferme. » « La Convention nationale confirme la proclamation du pouvoir exécutif, du 12 avril 1793, relative à la ferme nationale de Malmaison, située dans le district de Montreuil, département du Pas-de-Calais ; et passe à l'ordre du jour sur la proposition de maintenir le nouveau bail de eette ferme. »
Locuteur: Billaud-Varenne
...ccupe des objets militaires, sera tenue de se concerter, au moins une fois par semaine, avec le comité de la guerre. Salut public, qui s'occupe des objets militaires, sera tenue de se concerter, au moins une fois par semaine, avec le comité de la guerre.
Locuteur: Billaud-Varenne
(La Convention décrète que le comité de Salut public organisera, sans délai, la division occupée des détails de la guerre, et que les membres de cette division travailleront une fois chaque semaine avec le comité de la guerre.) (La Convention décrète que le comité de Salut public organisera, sans délai, la division occupée des détails de la guerre, et que les membres de cette division travailleront une fois chaque semaine avec le comité de la guerre.)
Locuteur: Thuriot
(1). Je demande que le comité de Salut public soit autorisé à renvoyer a... (1). Je demande que le comité de Salut public soit autorisé à renvoyer aux divers comités les objets dont il croira ne pas devoir s'occuper.
Locuteur: Thuriot
...vention nationale décrète que le comité de Salut public présentera demain le table... (La Convention nationale décrète que le comité de Salut public présentera demain le tableau général des travaux dont il croira pouvoir s'occuper, et que tous les autres ...
Locuteur: Bentabole
... votre attention. Les travaux du comité de Salut public sont immenses ; si les membres qui le composent veulent se rendre dignes de la confiance que la nation leur a donné...
...it ee qu'on attendait d'eux. Cela vient de ce qu'ils sont distraits. Ils sont obliges d'aller de chez eux au comité, de là a la Convention, de la Convention chez eux. Je demande qu'i...
(2). J'ai une observation à faire' qui me paraît mériter votre attention. Les travaux du comité de Salut public sont immenses ; si les membres qui le composent veulent se rendre dignes de la confiance que la nation leur a donnée, ils doivent, pour ainsi dire, travailler jour et nuit. Il est certain qu ils n'ont pas fait ee qu'on attendait d'eux. Cela vient de ce qu'ils sont distraits. Ils sont obliges d'aller de chez eux au comité, de là a la Convention, de la Convention chez eux. Je demande qu'il leur soit assigné un local dans le palais national, où ils fixeront leur demeu...
Locuteur: Bréard
...ui, dit-il, se rapproche singulièrement de celle de Manuel, lequel voulait que le Président de la Convention fût logé au Palais nation... s'élève vivement contre cette proposition, qui, dit-il, se rapproche singulièrement de celle de Manuel, lequel voulait que le Président de la Convention fût logé au Palais national.
Locuteur: Battellier
...er le traitement des commis des bureaux de la Convention, attendu le renchérisseme... (3) propose d'augmenter le traitement des commis des bureaux de la Convention, attendu le renchérissement des den-rees.
Locuteur: Taveau
, au nom du comité de marine, fait un rapport et présente un projet de décret pour passer à Vordre du jour sur...
... La Dame-Charlotte, relative à la prise de ce navire par un corsaire de Boulogne-sur-Mer * le projet de décret est ainsi conçu (4) :
, au nom du comité de marine, fait un rapport et présente un projet de décret pour passer à Vordre du jour sur la pétition des capitaines hambourgeois du navire La Dame-Charlotte, relative à la prise de ce navire par un corsaire de Boulogne-sur-Mer * le projet de décret est ainsi conçu (4) :
Locuteur: Taveau
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Taveau
,'m nom du comité de marine, fait un rapport et présente un projet de décret sur la pétition des armateurs et de Véquipage du corsaire le Sans-Culotte, ...
... du décret du 9 mai dernier ; le projet de décret est ainsi conçu (1) :
,'m nom du comité de marine, fait un rapport et présente un projet de décret sur la pétition des armateurs et de Véquipage du corsaire le Sans-Culotte, tendant à obtenir le maintien du décret du 9 mai dernier ; le projet de décret est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Taveau
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de marine, sur la pétition des armateurs et de l'équipage du corsaire le Sans-Culotte, de Hon-fleur, tendant à obtenir que le déc...
...ier relatif aux navires neutres chargés de comestibles ou de marchandises appartenant aux puissances...
« La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de marine, sur la pétition des armateurs et de l'équipage du corsaire le Sans-Culotte, de Hon-fleur, tendant à obtenir que le décret du 9 mai dernier soit maintenu, décrète qu'elle maintient les dispositions du décret du 9 mai dernier relatif aux navires neutres chargés de comestibles ou de marchandises appartenant aux puissances ennemies, qu'il aura sa pleine et entière exécution et qu'en conséquence toutes...
(3) Moniteur universel, 2» semestre de 1793, p. 892, 3» colonne et Procès-verbaux de la Convention» t. 17. page 288. (3) Moniteur universel, 2» semestre de 1793, p. 892, 3» colonne et Procès-verbaux de la Convention» t. 17. page 288.
. (3) Le rapport de Jean-Ron-Saint-André et la discussion q...
...untés au Moniteur universel 2« semestre de 1793, page 898, 2» colonne et Journal des Dé...
...— Le Mercure universel, les Bévolutions de Paris, de Pru~ dhomme, le Journal de Perlet, et l'Auditeur national ne donne...
. (3) Le rapport de Jean-Ron-Saint-André et la discussion qui l'accompagne sont empruntés au Moniteur universel 2« semestre de 1793, page 898, 2» colonne et Journal des Débats et des Décrets, n» 313, page 347. — Le Mercure universel, les Bévolutions de Paris, de Pru~ dhomme, le Journal de Perlet, et l'Auditeur national ne donnent qu'une version identique on plutôt mieux détaillée que les deux premiers. — N...
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de marine, (1) Journal des débats et des décrets, n° 313, p. 347 et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, p. 288. « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de marine, (1) Journal des débats et des décrets, n° 313, p. 347 et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, p. 288.
...ouin, t. 31, p. 272 et Procès-ver- baux de la Convention, tome 17, page 289. sur l...
...tte, et des intéressés à la manufacture de Romilly, relative à la prise de ce navire par un corsaire de Boulogne-sur-Mer, décrète qu'elle passe...
(4) Collection Baudouin, t. 31, p. 272 et Procès-ver- baux de la Convention, tome 17, page 289. sur la pétition des capitaines hambourgeois du navire la Dame-Charlotte, et des intéressés à la manufacture de Romilly, relative à la prise de ce navire par un corsaire de Boulogne-sur-Mer, décrète qu'elle passe à l'ordre du jour, motivé sur ce que l'affaire dont il s agit est soumise aux t...
, au nom du comité de Salut public, fait un rapport et pré-sente un projet de décret, pour punir de mort tout individu qui, dans les armées françaises, aura fait sauter les caissons de l'artillerie ou se rendra coupable de viol ou de pillage : il s'exprime ainsi (3) : (1) ...
...in, tome 31, page 273 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 289. — Le nom du rapporteur de ce projet de décret et du précédent, nous a été fourni par la minute du procès-verbal de la séance qui se trouve aux Archives na...
, au nom du comité de Salut public, fait un rapport et pré-sente un projet de décret, pour punir de mort tout individu qui, dans les armées françaises, aura fait sauter les caissons de l'artillerie ou se rendra coupable de viol ou de pillage : il s'exprime ainsi (3) : (1) Collection Baudouin, tome 31, page 273 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 289. — Le nom du rapporteur de ce projet de décret et du précédent, nous a été fourni par la minute du procès-verbal de la séance qui se trouve aux Archives nationales.
...in, tome 31, page 273 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 289. (2) Collection Baudouin, tome 31, page 273 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 289.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 583
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...mi en apprenant que dans les bataillons de la République il se trouvait des traîtr...
...; qu'ils expient leur crime en présence de toute l'armée ; il faut que les héros de 500 livres n'osent plus lâcher le pied ...
.... XApplaudissements.) La majeure partie de l'armée est composée de défenseurs braves, courageux et fidèles...
...t glissé , dans les bataillons des amis de la royauté, des partisans de l'aristocratie. Vous rendrez service à ...
...rès ces considérations, je vous propose de prononcer la peine de mort contre ceux qui mettraient des mèc...
... que tous vos efforts devenaient inutiles, à cause des trahisons ; vous avez frémi en apprenant que dans les bataillons de la République il se trouvait des traîtres qui donnaient à nos ennemis le signal du combat. Votre comité a pensé qu'il f...
...e pour arrêter ces trahisons. Faisons un exemple qui intimide tous les traîtres ; qu'ils expient leur crime en présence de toute l'armée ; il faut que les héros de 500 livres n'osent plus lâcher le pied devant l'ennemi ; il faut que les hommes achetés pour servir le parti contre-rév...
...ntrent dans le néant, d'où, leur existence criminelle n'aurait jamais dû. sortir. XApplaudissements.) La majeure partie de l'armée est composée de défenseurs braves, courageux et fidèles à la discipline ; mais il s'est glissé , dans les bataillons des amis de la royauté, des partisans de l'aristocratie. Vous rendrez service à l'armée et à la République en chassant les désorganisa-teurs, les lâches et les traîtres. D'après ces considérations, je vous propose de prononcer la peine de mort contre ceux qui mettraient des mèches artificielles sous les caissons pour les faire sauter, et contre ceux qui co...
Locuteur: Bentabole
...tres. La loi.que vous propose le comité de Salut public est inutile, il serait même dangereux de l'adopter, car ce serait dire qu'il fau... ...es lois contre les traîtres, et ceux qui font sauter, les caissons sont des traîtres. La loi.que vous propose le comité de Salut public est inutile, il serait même dangereux de l'adopter, car ce serait dire qu'il faut que fous les criminels soient désignés dans le Jode pénal.
Locuteur: Grénissieu
Les observations de Bentabole sont justes, il y a une peine...
...seulement que cette peine sera infligée de telle manière. J'ajoute une observation. Le comité propose la peine de mort contre ceux qui commettront le vio...
...ois pas qu'il soit dans votre intention de permettre ces crimes dans les villes re...
Les observations de Bentabole sont justes, il y a une peine contre les traîtres ; voue devez dire seulement que cette peine sera infligée de telle manière. J'ajoute une observation. Le comité propose la peine de mort contre ceux qui commettront le viol ou le pillage dans les lieux qui ne se sont pas révoltés. Je ne crois pas qu'il soit dans votre intention de permettre ces crimes dans les villes rebelles. Je demande donc que la proposition soit différemment rédigée.
Locuteur: Garnier
teurs de l'artillerie. II y en a qui abandonnent...
... endroits éloignés. Je demande la peine de mort contre tout conducteur qui prendra...
teurs de l'artillerie. II y en a qui abandonnent les canons et prennent la fuite avec leurs chevaux, qu'ils vont vendre dans d'autres endroits éloignés. Je demande la peine de mort contre tout conducteur qui prendra la fuite et emmènera ses chevaux,
Locuteur: Garnier
(La Convention adopte le projet de décret présenté par Jean-Bon-Saint-André avec l'article additionnel de Garnier, de Saintes.) (La Convention adopte le projet de décret présenté par Jean-Bon-Saint-André avec l'article additionnel de Garnier, de Saintes.)
Locuteur: Garnier
...tionale, après avoir entendu son comité de Salut public, décrète : « La Convention nationale, après avoir entendu son comité de Salut public, décrète :
Locuteur: Garnier
...convaincu d'avoir mis sous les caissons de l'artillerie des mèches artificielles, ...
...plosion destinée à servir en même temps de signal aux ennemis et à répandre la terreur dans l'armée de la République, sera soumis à la peine de mort portée par la loi et fusillé à la tête de l'armée, d'après la déclaration d'un ju...
« Tout individu qui dans les armées françaises sera convaincu d'avoir mis sous les caissons de l'artillerie des mèches artificielles, pour produire une explosion destinée à servir en même temps de signal aux ennemis et à répandre la terreur dans l'armée de la République, sera soumis à la peine de mort portée par la loi et fusillé à la tête de l'armée, d'après la déclaration d'un jury civil nommé à cet effet.
Locuteur: Garnier
...tre ceux qui se seront rendus coupables de viol ou de pillage sur les propriétés des citoyens... « La même peine sera appliquée contre ceux qui se seront rendus coupables de viol ou de pillage sur les propriétés des citoyens.
Locuteur: Garnier
« Les conducteurs d'artillerie, de charrois, de vivres, d'hôpitaux ambulants, et autres...
...t caissons, et d'avoir coupé les traits de leurs cheVaux pour fuir, ou de les avoir vendus ou livrés à l'ennemi, seront punis de la même peine. »
« Les conducteurs d'artillerie, de charrois, de vivres, d'hôpitaux ambulants, et autres qui, pouvant sauver leurs voitures et leurs chevaux, seront convaincus d'avoir abandonné ces mêmes voitures, leurs canons et caissons, et d'avoir coupé les traits de leurs cheVaux pour fuir, ou de les avoir vendus ou livrés à l'ennemi, seront punis de la même peine. »
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
, au nom du comité de Salut public, fait un rapport et présente un projet de décret pour autoriser le ministre de la marine à faire marquer dans les forê...
...es faire exploiter à mesure des besoins de la République; il s'exprime ainsi (2) :
, au nom du comité de Salut public, fait un rapport et présente un projet de décret pour autoriser le ministre de la marine à faire marquer dans les forêts nationales et les biens ci-devant appartenant aux émigrés, les bois propres à la construction des vaisseaux et à les faire exploiter à mesure des besoins de la République; il s'exprime ainsi (2) :
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
Citoyens, la nécessité de vous défendre doit vous engager à rendr...
...e. Nous avons dans l'intérieur beaucoup de richesses qui n'ont pas été employées avec assez d'activité. Le comité de Salut public croit devoir vous proposer le projet de décret suivant (3) i
Citoyens, la nécessité de vous défendre doit vous engager à rendre votre marine formidable. Nous avons dans l'intérieur beaucoup de richesses qui n'ont pas été employées avec assez d'activité. Le comité de Salut public croit devoir vous proposer le projet de décret suivant (3) i
(de Saintes). Vous voulez sévir contre les ...
...et présenté par le rapporteur du comité de Salut public. Il est probable qu'il ne ...
... les deux premiers articles. Il ressort de la discussion que l'article 3 du décret...
... partie tout d'abord, puisqu'elle émane de l'initiative de Garnier (de Saintes) qui en avait fait l'objet d'un...
(de Saintes). Vous voulez sévir contre les soldats qui, par leurs trahisons, amènent des défaites ; mais il y a d'autres ho...
...ent fixer votre attention. Je veux parler des conduc- retrouver le texte du projet présenté par le rapporteur du comité de Salut public. Il est probable qu'il ne comportait que les deux premiers articles. Il ressort de la discussion que l'article 3 du décret définitif n'en faisait pas partie tout d'abord, puisqu'elle émane de l'initiative de Garnier (de Saintes) qui en avait fait l'objet d'un article additionnel.
...tionale, après avoir entendu son comité de Salut public, décrète que le ministre de la marine est autorisé à faire marquer ...
...in, tome 31, page 273 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 289.
« La Convention nationale, après avoir entendu son comité de Salut public, décrète que le ministre de la marine est autorisé à faire marquer dans les forêts nationales et les (1) Collection Baudouin, tome 31, page 273 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 289.
(2) Bévolutions de Paris de Prudhomme, n' 211, page 75. (2) Bévolutions de Paris de Prudhomme, n' 211, page 75.
...in, tome 31, page 274 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 290. (3) Collection Baudouin, tome 31, page 274 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 290.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 584
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...-houart, au citoyen Dalbarade, ministre la marine, datée de Saint-Malo le 1$ juillet 1793 (3). 1° Extrait d'une lettre du citoyen Tré-houart, au citoyen Dalbarade, ministre la marine, datée de Saint-Malo le 1$ juillet 1793 (3).
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
..., vous avez entendu les adresses sur la Constitution qui vous ont été envoyées par les armées de terre et de mer. Les soldats français vous ont fait...
...Une grande fête se prépare, c'est celle de la République. Le comité a pensé que les soldats de la patrie devaient y participer, mais i...
... canon tire, qu'au même moment les cris de : Vive la République une et indivisible...
...endra invincibles. Le comité m'a chargé de vous proposer de rendre commune aux armées de terre et de mer la fête nationale, qui sera célébré...
Citoyens, vous avez entendu les adresses sur la Constitution qui vous ont été envoyées par les armées de terre et de mer. Les soldats français vous ont fait voir qu'ils savaient se soumettre aux lois et vaincre les ennemis qui menacent la liberté. Une grande fête se prépare, c'est celle de la République. Le comité a pensé que les soldats de la patrie devaient y participer, mais ils ne peuvent venir à Paris, _ il faut qu'ils s'opposent aux armées ennemies ; eh bien ! que dans les camps, que sur les vaisseaux le canon tire, qu'au même moment les cris de : Vive la République une et indivisible sé répètent partout, que tous les Français s'embrassent - pour ne former tous ensemble qu'un seul faisceau qui les rendra invincibles. Le comité m'a chargé de vous proposer de rendre commune aux armées de terre et de mer la fête nationale, qui sera célébrée à Paris, le 10 août.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
... je vous annonce l'heureuse acceptation de la Constitution dans les villes de Saint-Malo et de Saint-Servan ; bientôt les campagnes vo...
... à ce vœu prononcé à l'unanimité, moins de 15 voix; elles avaient suspendu leur décision, jusqu'à connaître celle de ces deux cités importantes. Jamais les ...
« C'est avec une joie bien vive que je vous annonce l'heureuse acceptation de la Constitution dans les villes de Saint-Malo et de Saint-Servan ; bientôt les campagnes voisines vont se conformer à ce vœu prononcé à l'unanimité, moins de 15 voix; elles avaient suspendu leur décision, jusqu'à connaître celle de ces deux cités importantes. Jamais les patriotes ne se sont serrés si étroitement et n'ont formé une masse plus imposan...
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...temps convenables, à mesure des besoins de la République. » ...bois propres à la construction des vaisseaux, et à les faire exploiter dans les temps convenables, à mesure des besoins de la République. »
Locuteur: Bréard
...ais je demande qu'on le renvoie à celui de la marine, pour qu'il en présente, sous... J'appuie le projet du comité, mais je demande qu'on le renvoie à celui de la marine, pour qu'il en présente, sous trois jours, un mode d'exécution.
Locuteur: Bréard
(La Convention adopte la proposition de Bréard et le projet de décret présenté par Jean-Bon-Saint-Andr... (La Convention adopte la proposition de Bréard et le projet de décret présenté par Jean-Bon-Saint-André.)
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
, au nom du comité de Salut public, fait un rapport et présente un projet de décret pour ordonner que la fête de l'unité et de l'indivisibilité de la République sera célébrée par les armées de terre et de mer ; il s'exprime ainsi (1) : , au nom du comité de Salut public, fait un rapport et présente un projet de décret pour ordonner que la fête de l'unité et de l'indivisibilité de la République sera célébrée par les armées de terre et de mer ; il s'exprime ainsi (1) :
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
(La Convention accepte le projet de décret avec la modification présentee.) (La Convention accepte le projet de décret avec la modification présentee.)
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...tionale, après avoir entendu son comité de Salut public, décrète ce qui suit : . « La Convention nationale, après avoir entendu son comité de Salut public, décrète ce qui suit :
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
« La fête de l'unité et de l'indivisibilité de la République, indiquée pour la journée...
... prochain, sera célébrée par les armées de terre et de mer de la République.
« La fête de l'unité et de l'indivisibilité de la République, indiquée pour la journée du ■ 10 août prochain, sera célébrée par les armées de terre et de mer de la République.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...ée dans toutes les assemblées primaires de la République. « Cette fête sera aussi célébrée dans toutes les assemblées primaires de la République.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
... fixée pour sa célébration sera celle ■ de 2 heures après-midi, et sera annoncé « L'heure fixée pour sa célébration sera celle ■ de 2 heures après-midi, et sera annoncé
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
proposer de faire remplacer Gaspârin par Robespierr... proposer de faire remplacer Gaspârin par Robespierre aîné.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...bespierre, l'aîné, remplacera au comité de Salut public le citoyen Gasparin, qui, à raison de sa mauvaise santé, a donné sa démission... (La Convention nationale décrète que le citoyen Robespierre, l'aîné, remplacera au comité de Salut public le citoyen Gasparin, qui, à raison de sa mauvaise santé, a donné sa démission.)
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
, au nom du comité de Salut public, ajoute encore (1) : Le ci...
... croyant nommé commissaire près l'armée de la Moselle, s'est rendu à ce poste avec un mandat de 6,000 livres. (Rires.) Votre comité vous propose de réparer cette erreur, én décrétant que ce dernier retournera à son poste au sein de la Convention, alors que le véritable t...
, au nom du comité de Salut public, ajoute encore (1) : Le citoyen Harmand, se croyant nommé commissaire près l'armée de la Moselle, s'est rendu à ce poste avec un mandat de 6,000 livres. (Rires.) Votre comité vous propose de réparer cette erreur, én décrétant que ce dernier retournera à son poste au sein de la Convention, alors que le véritable titulaire, le citoyen Ehrmann, se rendra incessamment à sa destination.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...n nationale décrète qu'attendu l'erreur de nom qui s'est glissée dans la nominatio...
...igné pour représentant du peuple auprès de 1' armée de la Moselle, le citoyen Harmand retournera à son poste au sein de la Convention, et que le citoyen Ehrman...
« La Convention nationale décrète qu'attendu l'erreur de nom qui s'est glissée dans la nomination du citoyen Ehrmann, et qui a fait croire au citoyen Harmand qu'il était désigné pour représentant du peuple auprès de 1' armée de la Moselle, le citoyen Harmand retournera à son poste au sein de la Convention, et que le citoyen Ehrmann se rendra incessamment à sa destination. »
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
, au nom du comité de Salut public, donne enfin lecture d'une lettre de Dalbarade, ministre de la marine, qui transmet copie des deux ... , au nom du comité de Salut public, donne enfin lecture d'une lettre de Dalbarade, ministre de la marine, qui transmet copie des deux lettres suivantes :
, au nom du comité de Salut public, poursuit (3) : La mauvaise santé de notre collègue Gasparin l'a obligé de sortir du comité de Salut public. Les travaux du comité ne permettent pas de le laisser incomplet. Je suis chargé de vous (i) Moniteur universel, 2« semestre de 1793, p. 898, " colonne. , au nom du comité de Salut public, poursuit (3) : La mauvaise santé de notre collègue Gasparin l'a obligé de sortir du comité de Salut public. Les travaux du comité ne permettent pas de le laisser incomplet. Je suis chargé de vous (i) Moniteur universel, 2« semestre de 1793, p. 898, " colonne.
(3/ Moniteur universel, 2» semestre de 1793, page 898, 2» colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 17 , J page 291. (3/ Moniteur universel, 2» semestre de 1793, page 898, 2» colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 17 , J page 291.
(3) Supplément au Bulletin de la Convention du y juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 292. (3) Supplément au Bulletin de la Convention du y juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 292.
...in, tome 31, page 274 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 291. (2) Collection Baudouin, tome 31, page 274 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 291.
...égnent enfin dans une ville où l'esprit de division et de haine, il y a peu de jours, présageait les plus grands malhe...
...di le peuple, les autorités constituées de tous les corps se sont réunis sur la place de la Révolution, vis-à-vis le château : là au bruit de toute l'artillerie des remparts, des forts environnants et de la rade, on a chanté (1) Mercure univer...
... Saint-Malo y avait envoyés. La joie est universelle, l'union et la fraternité régnent enfin dans une ville où l'esprit de division et de haine, il y a peu de jours, présageait les plus grands malheurs ; hier l'a-près-midi le peuple, les autorités constituées de tous les corps se sont réunis sur la place de la Révolution, vis-à-vis le château : là au bruit de toute l'artillerie des remparts, des forts environnants et de la rade, on a chanté (1) Mercure universel, tome 29, page 443, i™ colonne.
...in, tome 31, page 273 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 291. (2) Collection Baudouin, tome 31, page 273 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 291.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 585
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...e la Convention, les drapeaux rouges et de vieilles armoiries ont été Consumés ; les cris de : Vive la République une et indivisible, la Convention et la Constitution se faisaient entendre de toutes parts, et pour terminer cette fê... ... le feu à un bûcher sur lequel les papiers du bureau central, les libelles contre la Convention, les drapeaux rouges et de vieilles armoiries ont été Consumés ; les cris de : Vive la République une et indivisible, la Convention et la Constitution se faisaient entendre de toutes parts, et pour terminer cette fête à jamais mémorable pour ma cité, on a dansé toute la nuit. (Applaudissements....
Locuteur: Sevestre
...annonce à la Convention que le district de Vitré a accepté la Constitution. Les citoyens de ce district demandent que les frais occasionnés par la levée de la force départementale soient à la cha... (2). J'annonce à la Convention que le district de Vitré a accepté la Constitution. Les citoyens de ce district demandent que les frais occasionnés par la levée de la force départementale soient à la charge des administrateurs.
Locuteur: Gossuin
(1), au nom de la commission des Six. La commission que vous avez chargée de recueillir les procès-verbaux de l'acceptation de la Constitution a cru qu'il était important d'adresser ... (1), au nom de la commission des Six. La commission que vous avez chargée de recueillir les procès-verbaux de l'acceptation de la Constitution a cru qu'il était important d'adresser un avis à tous les citoyens pour qu'au 10 août tous les procès-verbaux vous aien...
Locuteur: Gossuin
« Dans tous les points de la République, la Constitution fut reçue avec enthousiasme et est acceptée à l'unanimité. Une quantité considérable de lettres officielles qui parviennent jou...
... 10 août à Paris. La commission chargée de recueillir et réunir ces procès-verbaux...
« Dans tous les points de la République, la Constitution fut reçue avec enthousiasme et est acceptée à l'unanimité. Une quantité considérable de lettres officielles qui parviennent journellement à la Convention nationale, lui en donnent l'assurance. Les procès-ver...
...œu du peuple souverain, librement exprimé, devra être solennellement proclamé le 10 août à Paris. La commission chargée de recueillir et réunir ces procès-verbaux invite :
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...y, commandant la Capricieuse (1), datée de Mindin, du 25 de ce mois, qui renferme différents rensei... 2° Lettre du citoyen Savary, commandant la Capricieuse (1), datée de Mindin, du 25 de ce mois, qui renferme différents renseignements relatifs au commerce et à la marine.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...on renvoie la lettre aux comités réunis de commerce et de Salut public.) (La Convention renvoie la lettre aux comités réunis de commerce et de Salut public.)
Locuteur: Gaston
Ce n'est pas assez de faire payer aux administrateurs les dépenses qu'a occasionnées la levée de la force départementale ; ils se sont r... Ce n'est pas assez de faire payer aux administrateurs les dépenses qu'a occasionnées la levée de la force départementale ; ils se sont révoltés, leurs biens doivent être confisqués. Je demande que ma proposition soit...
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
... que les frais occasionnés par la levée de la force départementale seront payés pa... Le comité fera lundi un rapport sur l'exécution du décret qui porte que les frais occasionnés par la levée de la force départementale seront payés par les administrateurs.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...u jour motivé sur le fait que le comité de Salut public fera lundi un rapport sur ...
...'insertion au Bulletin du procès-verbal de l'assemblée primaire du canton de Vitré et son renvoi à la commission des...
(La Convention passe à l'ordre du jour motivé sur le fait que le comité de Salut public fera lundi un rapport sur l'exécution du décret rendu à cet égard. Elle décrète ensuite l'insertion au Bulletin du procès-verbal de l'assemblée primaire du canton de Vitré et son renvoi à la commission des Six.)
Locuteur: Gossuin
...à la commission, ces procès-verbaux, et de leur rappeler qu'un décret du 19 de ce mois et leur amour pour la chose pub... ...et secrétaires des assemblées primaires, pour adresser, sans le moindre retard, à la commission, ces procès-verbaux, et de leur rappeler qu'un décret du 19 de ce mois et leur amour pour la chose publique leur en font un devoir ;
Locuteur: Gossuin
...icts, les municipalités des chefs-lieux de cantons et les sociétés populaires sont également invitées de donner aussitôt connaissance à la commission du nombre exact de sections et d'assemblées primaires qui ... « 2° Les administrations des districts, les municipalités des chefs-lieux de cantons et les sociétés populaires sont également invitées de donner aussitôt connaissance à la commission du nombre exact de sections et d'assemblées primaires qui existent dans chaque cité, dans chaque canton, et du lieu où elles se tiennent;
Locuteur: Gossuin
...r se réunir à Paris à la fête nationale de l'unité et de l'indivisibilité de la République donneront une grande preuve de civisme, s'ils s'y rendent avant le 8 a...
..., porteurs d'un double du procès-verbal de leur assemblée primaire.
« 3° Les citoyens nommés pour se réunir à Paris à la fête nationale de l'unité et de l'indivisibilité de la République donneront une grande preuve de civisme, s'ils s'y rendent avant le 8 août prochain, et si, aussitôt leur arrivée, ils se présentent à la commission, porteurs d'un double du procès-verbal de leur assemblée primaire.
Locuteur: Gossuin
Un citoyen, député du canton de Bu, district de Dreux, département d'Eure-et-Loir, ést admis dans l'intérieur de la salle et s'exprime ainsi (2) : Un citoyen, député du canton de Bu, district de Dreux, département d'Eure-et-Loir, ést admis dans l'intérieur de la salle et s'exprime ainsi (2) :
(2) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 898, 3e colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 293. (2) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 898, 3e colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 293.
(4) Moniteur universel, 2» semestre de 1793, p. 898, 2" colonne. — Cette motion de Rillaud-Varenne n'est pas mentionnée au... (4) Moniteur universel, 2» semestre de 1793, p. 898, 2" colonne. — Cette motion de Rillaud-Varenne n'est pas mentionnée au procès-ver bal.
...s sans-culottes et révolu- (1) Bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 29J. Les républicains sans-culottes et révolu- (1) Bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 29J.
(2) Second supplément au Bulletin de la Convention. du 27 juillet 1793. — Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 291. (2) Second supplément au Bulletin de la Convention. du 27 juillet 1793. — Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 291.
... code pénal militaire prononce la peine de mort contre le soldat qui, se trouvant en présence de l'ennemi, abandonne son poste et prend la fuite avec ses armes, et la peine de dix années de fers contre celui qui ne prend la fuite...
...e suis chargé, par le comité militaire, de vous proposer de rendre commune au soldat qui abandonne son poste et jette (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 293.
(4) Le code pénal militaire prononce la peine de mort contre le soldat qui, se trouvant en présence de l'ennemi, abandonne son poste et prend la fuite avec ses armes, et la peine de dix années de fers contre celui qui ne prend la fuite qu'après avoir jeté ses^ armes. Certainement le soldat, dans le dernier cas, est aussi coupable que dans le premier. Je suis chargé, par le comité militaire, de vous proposer de rendre commune au soldat qui abandonne son poste et jette (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 293.
...) Voyez ci-dessus, séance du 23 juillet 1793, page 364, la discussion à cet égard. (3) Voyez ci-dessus, séance du 23 juillet 1793, page 364, la discussion à cet égard.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 586
Locuteur: Gossuin
tionnaires de la commune et du canton de Bu, district de Dreux, département d Eure-et-Loir m'ont...
... vous pour vous ottrir le procès-verbal de leur acceptation unanime de l'Acte constitutionnel ; ils ont juré, et ils jureront le 10 août, de la maintenir, par tous les moyens qui s...
tionnaires de la commune et du canton de Bu, district de Dreux, département d Eure-et-Loir m'ont député vers vous pour vous ottrir le procès-verbal de leur acceptation unanime de l'Acte constitutionnel ; ils ont juré, et ils jureront le 10 août, de la maintenir, par tous les moyens qui sont en leur pouvoir, envers et contre tous.
Locuteur: Le Président
...à l'orateur. Citoyens qui faites partie de la portion la plus intéressante des Fra...
...i nous donnent du pain et des bras pour fendre la patrie ; aussi, en brisant le...
...ux qui voulaient entraver sa marche, et de l'autre elle a présenté au peuple l'Acte constitutionnel. Je ne vous invite point aux honneurs de la séance, vous êtes dans la maison commune de la nation.
, répondant à l'orateur. Citoyens qui faites partie de la portion la plus intéressante des Français, la Convention n'a pas oublié que ce sont les cultivateurs qui nous donnent du pain et des bras pour fendre la patrie ; aussi, en brisant le sceptre, a-t-elle rendu à la charrue sa dignité primitive, pour ennoblir le pre...
...riculture. La Convention n'a pas manqué d'audace : d'une main elle a terrassé ceux qui voulaient entraver sa marche, et de l'autre elle a présenté au peuple l'Acte constitutionnel. Je ne vous invite point aux honneurs de la séance, vous êtes dans la maison commune de la nation.
Locuteur: Thirion
...i signé Earrêté pris par le département de l'Eure le 6 juin; mais à cette époque l...
... du même mois m'était présenté comme un acte arraché par la force des baïonnettes et qui causerait infailliblement la ruine de la République si le peuple en masse ne volait au secours de la Convention, devenue victime d'une fa...
sa patrie, ne peut devenir un traître envers elle. J'ai signé Earrêté pris par le département de l'Eure le 6 juin; mais à cette époque le décret du 2 du même mois m'était présenté comme un acte arraché par la force des baïonnettes et qui causerait infailliblement la ruine de la République si le peuple en masse ne volait au secours de la Convention, devenue victime d'une faction scélérate qui voulait faire courber nos têtes sous le joug d'un nouveau ty...
Locuteur: Thirion
( Depuis ce temps je ne cesse de réfléchir sur les suites funestes d'un ...
...'offre plus d'autre caractère que celui de la révolte ; la raison me reproche d'y ...
... me rallie à la Convention, seul garant de l'indivisibilité de la République : elle nous a donné une Constitution, je l'accepte, et -je jure de mourir pour la défendre.
( Depuis ce temps je ne cesse de réfléchir sur les suites funestes d'un arrêté qui n'offre plus d'autre caractère que celui de la révolte ; la raison me reproche d'y avoir participé ; je rétracte donc la signature que j'y ai apposée et je voue une haine implacable aux fédéralistes et aux contre-révolutionnaires qui m'ont trompé ; je me rallie à la Convention, seul garant de l'indivisibilité de la République : elle nous a donné une Constitution, je l'accepte, et -je jure de mourir pour la défendre.
Locuteur: Thirion
18° Adresse de la société des Amis de la Constitution séant à Grenade-sur-Garonne, pour adhér...
...et 2 juin et accepter avec transport la Constitution populaire que la Convention nationale vient de donner à la France (1).
18° Adresse de la société des Amis de la Constitution séant à Grenade-sur-Garonne, pour adhérer aux salutaires journées des 31 mai, Ie1' et 2 juin et accepter avec transport la Constitution populaire que la Convention nationale vient de donner à la France (1).
Locuteur: Thirion
19° Adresse du conseil général de la commune et de la société populaire du chef-lieu de canton de Gaillac-Toulza pour féliciter la Convention sur l'achèvement de la Constitution. «c Elle ne peut être renversée, disent... 19° Adresse du conseil général de la commune et de la société populaire du chef-lieu de canton de Gaillac-Toulza pour féliciter la Convention sur l'achèvement de la Constitution. «c Elle ne peut être renversée, disent-ils, car elle assure le bonheur du genre humain (1).
Locuteur: Gossuin
...lateurs, les campagnes sont le quartier de réserve de la. révolution : c'est là que vous trou...
...vraiment libres, des républicains amis- de leurs devoirs autant que de leurs droits. Parlez, nous sommes prêts...
...es - des 31 mai et 2 juin, les sauveurs de la patrie. Marchons à la Vendée ; délivrons Mayence et Valenciennes ; vengeons la mort de nos deux représentants, Marat et Lepele...
...es traîtres ; étouffons jusqu'à l'ombre de la guerre civile; hâtons-nous de recueillir la double moisson que nous o...
... une époque plus éloignée le complément de vos travaux et de nos efforts ; prenez de grandes mesures ; que votre courage ail...
Parlez, citoyens législateurs, les campagnes sont le quartier de réserve de la. révolution : c'est là que vous trouverez des bras nerveux et endurcis au travail, des hommes vraiment libres, des républicains amis- de leurs devoirs autant que de leurs droits. Parlez, nous sommes prêts à nous lever en masse et à frapper un grand coup. Vous, mtrepides montagnards, ...
...ition, après avoir été, avec nos freres les Parisiens dans les journées mémorables - des 31 mai et 2 juin, les sauveurs de la patrie. Marchons à la Vendée ; délivrons Mayence et Valenciennes ; vengeons la mort de nos deux représentants, Marat et Lepele-tier ; exterminons les traîtres ; étouffons jusqu'à l'ombre de la guerre civile; hâtons-nous de recueillir la double moisson que nous offre la nature et votre génie révolutionnaire. Ne remettez pas à une époque plus éloignée le complément de vos travaux et de nos efforts ; prenez de grandes mesures ; que votre courage aille jusqu'à l'audace j par notre confiance tout vous est permis, rien ne vous est...
Locuteur: Le Président
...ne l'insertion au -Bulletin du discours de ce citoyen, ainsi que de la réponse du Président, et lui accorde les honneurs de la séance.) (La Convention ordonne l'insertion au -Bulletin du discours de ce citoyen, ainsi que de la réponse du Président, et lui accorde les honneurs de la séance.)
Locuteur: Thirion
...dèvant administrateur _ du^ département de l'Eure, par laquelle il rétracte la sig...
... par )es administrateurs du département de l'Eure; elle est ainsi conçue (1) :
•17° Adresse, clu citoyen Robert-François Leroy, ci-dèvant administrateur _ du^ département de l'Eure, par laquelle il rétracte la signature qu'il a apposée à l'arrêté pris le 6 juin dernier par )es administrateurs du département de l'Eure; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Thirion
...ci-devant administrateur du département de l'Eure, à la Convention nationale. Robert-François Leroy, ci-devant administrateur du département de l'Eure, à la Convention nationale.
Locuteur: Thirion
...commettants, tandis qu'ils avaient juré de ne rien faire sans leur aveu. A ces traits j'ai reconnu les ennemis de la chose publique, j'ai reconnu les tra... ...ateurs déterminés à suivre l'exécution d'un arrêté réprouvé par la loi et leurs commettants, tandis qu'ils avaient juré de ne rien faire sans leur aveu. A ces traits j'ai reconnu les ennemis de la chose publique, j'ai reconnu les traîtres qui voulaient m'entraîner avec eux dans le précipice qu'ils avaient creusé...
Locuteur: Thirion
...e met en état d'arrestation et j'espère de la justice de la Convention qu'elle ne confondra pas avec de vils criminels, un républicain qui ne f... « Je demande le rapport du décret du 13 juin qui me met en état d'arrestation et j'espère de la justice de la Convention qu'elle ne confondra pas avec de vils criminels, un républicain qui ne fut coupable que d'une er-reur- i T
Locuteur: Thirion
l'an II de la République une et indivisible. » l'an II de la République une et indivisible. »
...figurent dans le Supplément au Bulletin de la Convention,- du 27 juillet 1793. ...ue qui a (1) Tontes ces adresses, qui ne sont pas mentionnees au procès-verbal, figurent dans le Supplément au Bulletin de la Convention,- du 27 juillet 1793.
« Celui qui s'est toujours montré l'ami de (1) Archives nationales, Carton C 260, dossier 554. — Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 292. « Celui qui s'est toujours montré l'ami de (1) Archives nationales, Carton C 260, dossier 554. — Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 292.
( Pont-Audemer, le 18 juillet 1793 ( Pont-Audemer, le 18 juillet 1793

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 587
Locuteur: Thirion
« Les officiers de santé de l'ambulance de l'armée du Rhin détachés à l'hôpital militaire de Luxeuil acceptent la Constitution du peuple français présentée par la Convention nationale le 26 juin 1793, an II de la République française une et indivisi... « Les officiers de santé de l'ambulance de l'armée du Rhin détachés à l'hôpital militaire de Luxeuil acceptent la Constitution du peuple français présentée par la Convention nationale le 26 juin 1793, an II de la République française une et indivisible.
Locuteur: Thirion
... Lettre des administrateurs du district de Niort, département des Deux-Sèvres (2), par laquelle ils annoncent que lorsque la Constitution fut connue dans cette ville, une allégr...
...ent aussitôt convoquées ; à l'unanimité l'Acte constitutionnel fut accepté.
25° Lettre des administrateurs du district de Niort, département des Deux-Sèvres (2), par laquelle ils annoncent que lorsque la Constitution fut connue dans cette ville, une allégresse générale se manifesta. Les assemblées primaires furent aussitôt convoquées ; à l'unanimité l'Acte constitutionnel fut accepté.
Locuteur: Thirion
...nergie et le calme nécessaires au salut de la République et à l'achèvement de la Constitution. Ces citoyens s'étudient à éclairer le peuple sur la sanction qu'il s'empressa de donner à cette Constitution républicaine qui doit être le ralliement de tous les bons Français. donné à la Convention l'énergie et le calme nécessaires au salut de la République et à l'achèvement de la Constitution. Ces citoyens s'étudient à éclairer le peuple sur la sanction qu'il s'empressa de donner à cette Constitution républicaine qui doit être le ralliement de tous les bons Français.
Locuteur: Thirion
21° Adresse du conseil général de la commune de Samadet, district de Saint-Sever, département des Landes, pa...
...et attendre avec impatience la nouvelle Constitution (1).
21° Adresse du conseil général de la commune de Samadet, district de Saint-Sever, département des Landes, par laquelle il déclare adhérer à la nouvelle Révolution et attendre avec impatience la nouvelle Constitution (1).
Locuteur: Thirion
22° Adresse des officiers de santé de Vambulance de Varmée du Rhin, détachés à l'hôpital militaire de Luxeuil, et du citoyen Tardieux, chirur...
...n d'infanterie légère, pour accepter la Constitution ; cette adresse est ainsi conçue (2) :
22° Adresse des officiers de santé de Vambulance de Varmée du Rhin, détachés à l'hôpital militaire de Luxeuil, et du citoyen Tardieux, chirurgien-major du 6e bataillon d'infanterie légère, pour accepter la Constitution ; cette adresse est ainsi conçue (2) :
Locuteur: Thirion
...Convention ordonne la mention honorable de toutes ces adresses, l'insertion au Bul... (La Convention ordonne la mention honorable de toutes ces adresses, l'insertion au Bulletin et le renvoi à la commission des Six.)
Locuteur: Thirion
, l'an II de la République une et indivisible. , l'an II de la République une et indivisible.
Locuteur: Thirion
...ère et actuellement. malade à l'hôpital de Luxeuil, réunit son vœu à celui desdits officiers de santé. « Le citoyen Tardieux, chirurgien-major du 6e bataillon d'infanterie légère et actuellement. malade à l'hôpital de Luxeuil, réunit son vœu à celui desdits officiers de santé.
Locuteur: Thirion
Paris au commencement de juin. Ils invitent les citoyens de ce département à se méfier de semblables rapports et des manœuvres que les ennemis de la République pourraient employer pour les égarer, à exécuter les lois et décrets de la Convention nationale, à avoir de plus en plus confiance en elle et à s'y... Paris au commencement de juin. Ils invitent les citoyens de ce département à se méfier de semblables rapports et des manœuvres que les ennemis de la République pourraient employer pour les égarer, à exécuter les lois et décrets de la Convention nationale, à avoir de plus en plus confiance en elle et à s'y rallier.
Locuteur: Thirion
...ils annoncent que, forcés par une armée de Marseillais, qui occupait leur ville, de prêter le serment de ne plus reconnaître la Convention, ils ... ...strateurs du district cV Orange, département des Bouches-du-Rhône, par laquelle ils annoncent que, forcés par une armée de Marseillais, qui occupait leur ville, de prêter le serment de ne plus reconnaître la Convention, ils i'ont rétracté aussitôt que cette armée fut retirée (1).
Locuteur: Thirion
26° Adresse de la société populaire de Metz, pour exprimer les regrets que lui cause la mort de Marat; elle est ainsi conçue (3) : 26° Adresse de la société populaire de Metz, pour exprimer les regrets que lui cause la mort de Marat; elle est ainsi conçue (3) :
Locuteur: Thirion
...é l'une des plus vigilantes sentinelles de la Révolution. La représentation nation...
...trois fois d'être violée ; il est temps de mettre un frein à ces crimes. C'est en rendant hommage à la mémoire de ces victimes de la liberté, de l'égalité, que nous demandons à venger ...
...iste plus. Une main sacrilège a terminé ses jours; un monstre femelle a assassiné l'une des plus vigilantes sentinelles de la Révolution. La représentation nationale vient trois fois d'être violée ; il est temps de mettre un frein à ces crimes. C'est en rendant hommage à la mémoire de ces victimes de la liberté, de l'égalité, que nous demandons à venger leur mort.
Locuteur: Thirion
« Oui, législateurs, la déportation de tous les aristocrates du territoire de la République. Yoilà la mesure qu'exige... « Oui, législateurs, la déportation de tous les aristocrates du territoire de la République. Yoilà la mesure qu'exige depuis longtemps le salut public.
Locuteur: Thirion
« Ordonnez à votre comité de Sûreté générale de vous présenter, dans le plus bref délai...
...rter la tranquillité, assurer le succès de nos armes dans toute la République une ...
« Ordonnez à votre comité de Sûreté générale de vous présenter, dans le plus bref délai, un plan d'exécution. Nous sommes prêts à faire marcher cette loi salutaire qui, seule, peut apporter la tranquillité, assurer le succès de nos armes dans toute la République une et indivisible.
Locuteur: Thirion
...isième, quatrième et cinquième sections de la ville de Metz ont adhéré à cette adresse. » « Les première, seconde, troisième, quatrième et cinquième sections de la ville de Metz ont adhéré à cette adresse. »
23° Lettre de l'administration du département du Cant...
...verbal des séances du conseil permanent de ce département, constatant qu'il a été ...
...séance du 20 juin relativement à l'état de la Convention, la partie du procès-verb...
...l figure dans le Supplément au Bulletin de la Convention du 27 juillet 1793.
23° Lettre de l'administration du département du Cantal (3) par laquelle elle transmet à la Convention l'extrait du procès-verbal des séances du conseil permanent de ce département, constatant qu'il a été arrêté à l'unanimité que l'adresse votée à la séance du 20 juin relativement à l'état de la Convention, la partie du procès-verbal et l'arrêté qui y sont relatifs, sont rapportés et rétractés. Les administrat...
...nts qui ont eu lieu à (1) Cette adresse qni n'est pas mentionnée au procès-verbal figure dans le Supplément au Bulletin de la Convention du 27 juillet 1793.
..., dossier 586 et Supplément au Bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793. Cette adresse n'est pas mentionnée au ... (2) Archives nationales, Carton C. 262, dossier 586 et Supplément au Bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793. Cette adresse n'est pas mentionnée au procès-verbal.
(3) Supplément au Bulletin de la Convention, du 22-juillet 1793.— Cette lettre n'est pas mentionnée au ... (3) Supplément au Bulletin de la Convention, du 22-juillet 1793.— Cette lettre n'est pas mentionnée au procès-verbal.
... honorable.) (1) Supplément au Bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793. — Cette adresse n'est pas mentionnée a... (La Convention ordonne la mention honorable.) (1) Supplément au Bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793. — Cette adresse n'est pas mentionnée au procès-verbal.
(3) Supplément au bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793. — Cette adresse n'est pas mentionnée a... (3) Supplément au bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793. — Cette adresse n'est pas mentionnée au procès-verbal.
« A Luxeuil, le 14 juillet 1793 « A Luxeuil, le 14 juillet 1793

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 588
Locuteur: Thirion
27° Adresse des membres de la société populaire de Bar-sur Ornain (1), par laquelle ils félicitent la Convention et adhèrent à l'Acte constitutionnel. 27° Adresse des membres de la société populaire de Bar-sur Ornain (1), par laquelle ils félicitent la Convention et adhèrent à l'Acte constitutionnel.
Locuteur: Thirion
...es propositions contre-révolutionnaires de ces vils détracteurs dont la honte et l'ignominie sont l'apanage et que vous venez de confondre par l'Acte constitutionnel. ennemis du genre humain, nous ont fait repousser avec audace les propositions contre-révolutionnaires de ces vils détracteurs dont la honte et l'ignominie sont l'apanage et que vous venez de confondre par l'Acte constitutionnel.
Locuteur: Thirion
28° Adresse des officiers municipaux de la commune de Tulle (2), par laquelle ils font passer le- procès-verbal de l'assemblée, primaire contenant l'acceptation de la Constitution dans cette ville. 28° Adresse des officiers municipaux de la commune de Tulle (2), par laquelle ils font passer le- procès-verbal de l'assemblée, primaire contenant l'acceptation de la Constitution dans cette ville.
Locuteur: Thirion
L'assemblée était composée de 500 citoyens ; tous ont. voté pour l'acceptation de la Constitution. L'assemblée était composée de 500 citoyens ; tous ont. voté pour l'acceptation de la Constitution.
Locuteur: Thirion
« Et nous, les vrais amis de la Constitution ; nous, dont les principes n'ont pas varié depuis 89 ; nous qui avons fait le serment vivre libres ou de mourir, pourriez-vous croire que nous ayons adhéré aux adresses incendiaires de ces départements induits en erreur ou t...
...ous n'étiez pas libres parmi nos frères de Paris, ils ont eu le désagrément de nous voir aussi inébranlables qu'un rocher battu par les flots. Enfants de cette République que nous avons reconnue et juré de maintenir une et indivisible, soutiens ...
... nous n'entrevîmes dans les invitations de quelques départements que des adresses ...
« Et nous, les vrais amis de la Constitution ; nous, dont les principes n'ont pas varié depuis 89 ; nous qui avons fait le serment vivre libres ou de mourir, pourriez-vous croire que nous ayons adhéré aux adresses incendiaires de ces départements induits en erreur ou traîtres à la patrie? Non, représentants, si nos administrateurs nous ont invités...
...onnaître vos décrets depuis le 31 mai, s'ils ont voulu nous faire entendre que vous n'étiez pas libres parmi nos frères de Paris, ils ont eu le désagrément de nous voir aussi inébranlables qu'un rocher battu par les flots. Enfants de cette République que nous avons reconnue et juré de maintenir une et indivisible, soutiens des lois qui en font la base, et près à mourir mille fois pour les défendre, nous n'entrevîmes dans les invitations de quelques départements que des adresses incendiaires, des frères prêts à s'en-tr'égorger et la République sur le bord du...
Locuteur: Thirion
... vertueux et incorruptibles, vous venez de nous donner une Constitution républicaine, une Constitution qui va faire le bonheur de tous les Français, une Constitution qui va faire rentrer dans le néant la horde des esclaves, une Constitution dans laquelle nous avons reconnu les vr...
...esse. Oui, nous la voulons, nous jurons de la maintenir au prix de tout notre sang; oui, nous jurons d'être ralliés autour de la Convention: oui, nous jurons de respecter et maintenir les lois émanées de son sein, et nous avons dit la vérité.
et Croyez-nous, législateurs, notre langage est celui des frères vertueux et incorruptibles, vous venez de nous donner une Constitution républicaine, une Constitution qui va faire le bonheur de tous les Français, une Constitution qui va faire rentrer dans le néant la horde des esclaves, une Constitution dans laquelle nous avons reconnu les vrais principes des hommes libres, dictés par votre sagesse. Oui, nous la voulons, nous jurons de la maintenir au prix de tout notre sang; oui, nous jurons d'être ralliés autour de la Convention: oui, nous jurons de respecter et maintenir les lois émanées de son sein, et nous avons dit la vérité.
Locuteur: Thirion
29° Adresse de la société républicaine de Castanet, par laquelle elle improuve ha...
...strations et ne reconnaît d'autre point de ralliement que la Convention nationale ...
29° Adresse de la société républicaine de Castanet, par laquelle elle improuve hautement les mesures liberticides prises par certaines administrations et ne reconnaît d'autre point de ralliement que la Convention nationale ; cette adresse est ainsi conçue (3) :
Locuteur: Thirion
Extrait du registre des séances de la société populaire du canton de Castanet. Adresse des Amis de la liberté et de l'égalité rédigée par le citoyen Bornier, membre de la société. Extrait du registre des séances de la société populaire du canton de Castanet. Adresse des Amis de la liberté et de l'égalité rédigée par le citoyen Bornier, membre de la société.
Locuteur: Thirion
, i'an II de la République, une et indivisible. , i'an II de la République, une et indivisible.
Locuteur: Thirion
30° Lettre du Jf bataillon de la Marne, en garnison à Givet, par laquelle il se plaint de rester oisif et de n'avoir pas encore vu l'ennemi. Il dema... 30° Lettre du Jf bataillon de la Marne, en garnison à Givet, par laquelle il se plaint de rester oisif et de n'avoir pas encore vu l'ennemi. Il dema-nde à être employé où on le croira plus utile, à Yalencienne, en Yendée, à Maye...
Locuteur: Thirion
...procureur général syndic du département de la Corrèze, aux citoyens composant le c...
...procureur général syndic du département de la Gironde pour les conjurer de ne pas se révoiter contre la Convention et de ne pas marcher sur Paris ; elle est ain...
31° Adresse des administrateurs composant le conseil général et du procureur général syndic du département de la Corrèze, aux citoyens composant le conseil général et procureur général syndic du département de la Gironde pour les conjurer de ne pas se révoiter contre la Convention et de ne pas marcher sur Paris ; elle est ainsi conçue (2) :
Locuteur: Thirion
...al, le procureur général du département de la Corrèze, aux citoyens composant le c...
...procureur général syndic du département de la Gironde.
Les administrateurs composant le conseil général, le procureur général du département de la Corrèze, aux citoyens composant le conseil général et procureur général syndic du département de la Gironde.
( District de Toulouse, canton de Castanet, le 13 juillet 1793 ( District de Toulouse, canton de Castanet, le 13 juillet 1793
c Eh quoi ! vous avez dès le berceau de la Révolution conduit vos administrés d...
...souffrez que Chambon et Lidon, échappés de la maison où ils avaient été consignés,...
...territoire la révolte et le déchirement de ia République, et présentent à vos (1) Supplément au Bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793. — Cette adresse n'est pas mentionnée a...
c Eh quoi ! vous avez dès le berceau de la Révolution conduit vos administrés d'une manière exemplaire, et vous souffrez que Chambon et Lidon, échappés de la maison où ils avaient été consignés, se soient retirés parmi vous ! Yous souffrez que jadis représentants du peuple,...
... agitateurs et vraisemblablement traîtres à leur patrie, ils prêchent sur votre territoire la révolte et le déchirement de ia République, et présentent à vos (1) Supplément au Bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793. — Cette adresse n'est pas mentionnée aa procès-verbal.
(2) Bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793. — Cette adresse n'est pas mentionnée a... (2) Bulletin de la Convention, du 27 juillet 1793. — Cette adresse n'est pas mentionnée au procés-verbal.
... ait adopté le système des destructeurs de la liberté ? Oh ! non, sans doute, l'ég...
... l'horreur que nous inspire la férocité de ces tyrans, de1 ces anthropophages (1) ...
...urs, que notre société, recommandable par ses vertus civiques et par son énergie ait adopté le système des destructeurs de la liberté ? Oh ! non, sans doute, l'égalité que nous voulons, la sainte liberté que nous chérissons, la patrie que nous adorons, et l'horreur que nous inspire la férocité de ces tyrans, de1 ces anthropophages (1) Mercure universel, tome 29, page 440,2e colonne.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 589
Locuteur: Thirion
...rémonie civique et funèbre en l'honneur de Marat a exécuter à Langres le dimanche 21 juillet 1793 (exécutée ledit jour). Cérémonie civique et funèbre en l'honneur de Marat a exécuter à Langres le dimanche 21 juillet 1793 (exécutée ledit jour).
Locuteur: Thirion
...ions et ses intrigues a l'impossibilité de sauver la Jaepublique, a une Convention qui vient de donner a la France une Constitution que tous les bons citoyens s'empressent... « Dites si vous préférez une Convention avilie, paralysee, reduite par ses passions et ses intrigues a l'impossibilité de sauver la Jaepublique, a une Convention qui vient de donner a la France une Constitution que tous les bons citoyens s'empressent d'accepter : le 10 août nest pas éloigné, le vœu du souverain vous apprendra la...
Locuteur: Thirion
concitoyens la torche de la guerre civile, pour aller brûler Par... concitoyens la torche de la guerre civile, pour aller brûler Paris et la Convention nationale !
Locuteur: Thirion
...citoyens et frères, déchirez le bandeau de 1 erreur ; abjurez quelques affections particulières; de vrais républicains ne s'attachent qu au salut de la patrie ; repoussez loin de vous ces hommes, ils sont des lâches et... « Ah ! citoyens et frères, déchirez le bandeau de 1 erreur ; abjurez quelques affections particulières; de vrais républicains ne s'attachent qu au salut de la patrie ; repoussez loin de vous ces hommes, ils sont des lâches et des conspirateurs ; faites-les conduire où ils doivent être ; là ils seront inn...
Locuteur: Thirion
...artial les travaux antérieurs au 31 mai de la Convention nationale que vous reconn...
...ravaux depuis le 3 juin jusqu'à ce jour de la Convention nationale que vous refusez de reconnaître.
« Examinez, si vous le pouvez, d'un œil impartial les travaux antérieurs au 31 mai de la Convention nationale que vous reconnaissez, et les travaux depuis le 3 juin jusqu'à ce jour de la Convention nationale que vous refusez de reconnaître.
Locuteur: Thirion
..., et nous aussi ; mais sous le prétexte de la réclamer, n armez pas les citoyens c...
...citoyens ; ne portez pas le feu au cœur de la République, ou nous vous regardons c...
...res, ou nous nous précipitons au-devant de vous pour arrêter vos pas par la persua...
« vous désirez qu'ils obtiennent justice, et nous aussi ; mais sous le prétexte de la réclamer, n armez pas les citoyens contre les citoyens ; ne portez pas le feu au cœur de la République, ou nous vous regardons comme des incendiaires, ou nous nous précipitons au-devant de vous pour arrêter vos pas par la persuasion, et, si vous êtes encore sourds, par la résistance.
Locuteur: Thirion
...cevoir dans nos bras, jurer le maintien de l'égalité et de la liberté, l'unité et 1 indivisibilité de la République, périr ensemble pour elle... ...r Paris, vous les trouverez tous à votre passage, et nous à leur tete... Vous recevoir dans nos bras, jurer le maintien de l'égalité et de la liberté, l'unité et 1 indivisibilité de la République, périr ensemble pour elle ou nous plonger le poignard dans le sein, ce sera votre alternative.
Locuteur: Thirion
...ons hautement que nous n avons pas plus de prédilection pour Paris que pour le département de la Gironde ; nous voulons fraterniser e...
...is nous aimons et nous voulons le salut de la patrie par-dessus tout. Maintenant p...
« Nous vous déclarons hautement que nous n avons pas plus de prédilection pour Paris que pour le département de la Gironde ; nous voulons fraterniser et ne faire qu'un avec 1 un et avec l'autre ; mais nous aimons et nous voulons le salut de la patrie par-dessus tout. Maintenant parlez... mais écoutez... »
Locuteur: Thirion
d^SH^T de 1Wé et de l'indivisibilité de la République nous avons contribué, sans dft bZr;âU-T^U1, de 06 nous avions de bons patriotes dans notre ville. 30 de nos volontaires sont partis pour grossi...
...épartementale et délivrer la Convention de la servitude r ces 30 victimes ne recev...
...islateurs nous Vous en conjurons au nom de la probité : ou exceptez de l'anathème général nos 30 compatriotes ...
d^SH^T de 1Wé et de l'indivisibilité de la République nous avons contribué, sans dft bZr;âU-T^U1, de 06 nous avions de bons patriotes dans notre ville. 30 de nos volontaires sont partis pour grossir la force départementale et délivrer la Convention de la servitude r ces 30 victimes ne recevront pas votre décret; et votre décret tombât-il entre eurs mams^ ils ne pourront y obéir sans s exposer a être égorgés. Législateurs nous Vous en conjurons au nom de la probité : ou exceptez de l'anathème général nos 30 compatriotes ou faites retomber l'ana-tneme sur nos tetes ; nous avons abjuré notre erreur, n...
Locuteur: Thirion
...nvention renvoie cette lettre au comité de Sûreté générale. (La Convention renvoie cette lettre au comité de Sûreté générale.
Locuteur: Thirion
...citoVens composant la société Populaire de Langres, va,r laquelle ils adressent a ...
...ont célébrée le 21 juillet en l'honneur de Marat, martyr de la liberté ; elle est ainsi conçue (1) ...
^e'ttreider citoVens composant la société Populaire de Langres, va,r laquelle ils adressent a la Convention le détail d'une cérémo-^Sf et funèbre qu'ils ont célébrée le 21 juillet en l'honneur de Marat, martyr de la liberté ; elle est ainsi conçue (1) ;
Locuteur: Thirion
« Il sera dressé sur la place de la Révolution un amphithéâtre de 6 pieds de haut, assez large pour que l'on puisse ...
...riangulaire surmontée d'un crêpe-au bas de cette pyramide, il y aura un autel qui représentera l'autel de la patrie, et à hauteur de la base de la pyramide, cet autel sera couvert d'u...
« Il sera dressé sur la place de la Révolution un amphithéâtre de 6 pieds de haut, assez large pour que l'on puisse y élever la pyramide triangulaire surmontée d'un crêpe-au bas de cette pyramide, il y aura un autel qui représentera l'autel de la patrie, et à hauteur de la base de la pyramide, cet autel sera couvert d'un tapis.
Locuteur: Thirion
^lS"rirun des.côtés de la pyramide qui fera lace a la rue de la République sera tracée 1 inscription suivante : Aux mânes de Ma-le véritable ami du peuple ; sur un autre cote : Citoyennes, vous avez l'honneur de votre sexe et la Republique à venger: sur la troisième, les dernières paroles de Marat • l'Tchafaud ' iU porteront tête ... ^lS"rirun des.côtés de la pyramide qui fera lace a la rue de la République sera tracée 1 inscription suivante : Aux mânes de Ma-le véritable ami du peuple ; sur un autre cote : Citoyennes, vous avez l'honneur de votre sexe et la Republique à venger: sur la troisième, les dernières paroles de Marat • l'Tchafaud ' iU porteront tête sur
Locuteur: Thirion
« Dans la grande salle de l'hôtel commun, se trouvera placee l'urne fatale qui sera cen-see contenir les cendres de Marat, avec cette inscription : Marat, martyr de la liberté. Uette urne lacrymatoire ser...
...t le tout couvert d'un crêpe et entoure de branches de cyprès
« Dans la grande salle de l'hôtel commun, se trouvera placee l'urne fatale qui sera cen-see contenir les cendres de Marat, avec cette inscription : Marat, martyr de la liberté. Uette urne lacrymatoire sera ornée d'un ruban aux trois couleurs, semblable à ceux des membres du district, surmontée d'un bonnet rouge et le tout couvert d'un crêpe et entoure de branches de cyprès
...e des membres des autorités constituées de la ville de Redon, par laquelle ils rétractent l'ap...
...ance des représentants du peuple sur 30 de leurs concitoyens qui sont allés grossi...
...lle est ainsi conçue (1) : (1) Bulletin de la Convention du 27 juillet 1793. — Cette lettre n'est pas mentionnée au...
32° Lettre des membres des autorités constituées de la ville de Redon, par laquelle ils rétractent l'approbation qu'ils ont donnée à 1 arrêté qui leur assurait que la Convention n était pas libre, et appelle la bienveillance des représentants du peuple sur 30 de leurs concitoyens qui sont allés grossir la force départementale, destinée à marcher contre Paris ; elle est ainsi conçue (1) : (1) Bulletin de la Convention du 27 juillet 1793. — Cette lettre n'est pas mentionnée au procès-verbal.
lAna!rande 6aiie de I'h6"tel commun sera le lieu du rassemb... lAna!rande 6aiie de I'h6"tel commun sera le lieu du rassemblement général. ciii^r!Vnl^ati0nàleS' -Carton G 262' dossier 586. Cette lettre n...

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 590
Locuteur: Pressavin
... à la Convention que dans les districts de Ville-franche et de Beaujeu, département de Rbône-et-Loire, l'Acte constitutionnel a été sanctionné. (Nouveaux applaudisse... (2). J'annonce également à la Convention que dans les districts de Ville-franche et de Beaujeu, département de Rbône-et-Loire, l'Acte constitutionnel a été sanctionné. (Nouveaux applaudissements.)
Locuteur: Thirion
Un membre (1) : J'annonce que la ville de Sens a accepté la Constitution. (Applaudissements.) Un membre (1) : J'annonce que la ville de Sens a accepté la Constitution. (Applaudissements.)
Locuteur: Thirion
...VHaine (4), appelé pour le remplacement de l'ex-député Lan-juinais, par laquelle i...
...onne sa démission et proteste néanmoins de son zèle pour maintenir la Constitution qu'il accepte.
...cture d'une lettre du citoyen Gilbert, second suppléant du département d'Ule-et-VHaine (4), appelé pour le remplacement de l'ex-député Lan-juinais, par laquelle il annonce à la Convention qu'il donne sa démission et proteste néanmoins de son zèle pour maintenir la Constitution qu'il accepte.
Locuteur: Thirion
...remplir mon poste ; mais j'ai adopté la Constitution, je la défendrai au péril de ma vie. » t( Je ne puis, écrit-il, venir remplir mon poste ; mais j'ai adopté la Constitution, je la défendrai au péril de ma vie. »
Locuteur: Thirion
...dministratifs et judiciaires, les chefs de légion, les commandants de bataillons, la garde nationale, la musi...
...ités à se trouver dimanche et à l'heure de 4 pour 5 de 1 après-midi, à l'hôtel commun, pour de la commencer la cérémonie qui se fera de la maniéré suivante : . , ,
« Les corps administratifs et judiciaires, les chefs de légion, les commandants de bataillons, la garde nationale, la musique et les tambours sont invités à se trouver dimanche et à l'heure de 4 pour 5 de 1 après-midi, à l'hôtel commun, pour de la commencer la cérémonie qui se fera de la maniéré suivante : . , ,
Locuteur: Thirion
...uvriront la marche et ensuite un piquet de la garde nationale. , . ,.v J « Les tambours et la musique ouvriront la marche et ensuite un piquet de la garde nationale. , . ,.v J
Locuteur: Thirion
« Marcheront ensuite les jeunes eleves de la patrie sur deux colonnes. « Marcheront ensuite les jeunes eleves de la patrie sur deux colonnes.
Locuteur: Thirion
...tués, les tribunaux, une représentation de la société marcheront ensuite dans l'or...
...oite ; ceux imposant le conseil général de la commune à gauche ; en arrière et en face de l'intervalle que laisseront ces deux corps constitués, six membres de la société porteront sur un brancard l'...
te Les corps constitués, les tribunaux, une représentation de la société marcheront ensuite dans l'ordre suivant : les membres composant le district à droite ; ceux imposant le conseil général de la commune à gauche ; en arrière et en face de l'intervalle que laisseront ces deux corps constitués, six membres de la société porteront sur un brancard l'urne
Locuteur: Thirion
« A la suite de ce convoi et en serre-file de deux premiers corps constitués, marcher...
...unaux du district, du commerce, du juge de paix et de conciliation à droite; la représentation de la société, le président à la tête, à g...
« A la suite de ce convoi et en serre-file de deux premiers corps constitués, marcheront, savoir : les tribunaux du district, du commerce, du juge de paix et de conciliation à droite; la représentation de la société, le président à la tête, à gauche, en bonnets rouges, les frères se tenant par le bras deux â deux, pour mar...
Locuteur: Thirion
« Un piquet de la garde nationale fermera lâ» marche « Un piquet de la garde nationale fermera lâ» marche
Locuteur: Thirion
« Au sortir de l'hôtel commun, dans l'ordre ci-dessus, le cortège passera par la rue de Nice, descendra la Grand'rue, prendra la rue de Bruxelles, la rue Saint-Martin et viendra le long de la rue de la République jusque sur la place de la Révolution. « Au sortir de l'hôtel commun, dans l'ordre ci-dessus, le cortège passera par la rue de Nice, descendra la Grand'rue, prendra la rue de Bruxelles, la rue Saint-Martin et viendra le long de la rue de la République jusque sur la place de la Révolution.
Locuteur: Thirion
« Le cortège, arrivé à la place de la Révolution, les quatre présidents se placeront aux quatre coins de l'autel, entourés des membres qui les a... « Le cortège, arrivé à la place de la Révolution, les quatre présidents se placeront aux quatre coins de l'autel, entourés des membres qui les accompagneront.
Locuteur: Thirion
« Les six membres de la société porteurs de l'urne la déposeront sur l'autel élevé pour la recevoir ; ensuite le président de la société prononcera une oraison funèbre à la louange de Marat; les autres présidents sont aussi... « Les six membres de la société porteurs de l'urne la déposeront sur l'autel élevé pour la recevoir ; ensuite le président de la société prononcera une oraison funèbre à la louange de Marat; les autres présidents sont aussi invités à en prononcer au nom des corps qu'ils représentent.
Locuteur: Thirion
... le même ordre que dessus dans la salle de là société républicaine, pour y être dé...
...estrade placée à cet effet à la hauteur de la balustrade qui entoure la statue de la liberté, comme un monument éternel du patriotisme et de la surveillance de Marat. ^
« L'urne sera ensuite apportée dans le même ordre que dessus dans la salle de là société républicaine, pour y être déposée sur une estrade placée à cet effet à la hauteur de la balustrade qui entoure la statue de la liberté, comme un monument éternel du patriotisme et de la surveillance de Marat. ^
Locuteur: Thirion
... Le citoyen Pierre Jacquinot, trésorier de la société, demeure charge de l'exécution des préparatifs et d'en pay... « Le citoyen Pierre Jacquinot, trésorier de la société, demeure charge de l'exécution des préparatifs et d'en payer tous les frais.
Locuteur: Thirion
« La municipalité^ sera invitée de faire fairp une proclamation dimanche m... « La municipalité^ sera invitée de faire fairp une proclamation dimanche matin à
Locuteur: Thirion
l'effet d'inviter les citoyens de la ville et des campagnes à se trouver ... l'effet d'inviter les citoyens de la ville et des campagnes à se trouver à la cérémonie.
Locuteur: Le Bon
...nts pourraient bien profiter pour jeter de la défaveur sur la Convention. Je demandai dans la séance du 26 de ce mois que la Convention nommât une co...
... que le comité des secours était occupé de cet objet. Comme ce décret fut rendu da...
(3). Il s'est glissé une erreur dans plusieurs journaux, dont les malveillants pourraient bien profiter pour jeter de la défaveur sur la Convention. Je demandai dans la séance du 26 de ce mois que la Convention nommât une commission pour présenter les moyens d'abolir entièrement la mendicité. L'Assemblée passa à l'ordre du jour, motivé sur ce que le comité des secours était occupé de cet objet. Comme ce décret fut rendu dans le bruit, on ne put entendre les motifs. J'ai pris la parole pour les faire c...
Locuteur: Sevestre
Ce Gilbert est à la tête de l'administration d'Ille-et-Vilaine ; c'...
...isième suppléant, Courné, est à la tête de la force départementale qui a été envoy...
...-houart, qui est un adjoint du ministre de la marine, soit appelé.
Ce Gilbert est à la tête de l'administration d'Ille-et-Vilaine ; c'est lui qui a soulevé tout le département, et qui a fait des libelles contre la Convention. Le troisième suppléant, Courné, est à la tête de la force départementale qui a été envoyée à Caen. Je demande que ces deux hommes soient décrétés d'arrestation, et je demande que le quatrième suppléant, le citoyen Tre-houart, qui est un adjoint du ministre de la marine, soit appelé.
(1) Moniteur universel, 28 semestre de 1793, page 898, 3® colonne. — Ce fait n'est ... (1) Moniteur universel, 28 semestre de 1793, page 898, 3® colonne. — Ce fait n'est pas mentionné au procès- verbal. „
(3) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 898, 3* colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 293. (3) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 898, 3* colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 293.
(4) Moniteur universel, 2" semestre de 1793, page 898, 2e colonne et Mercure univer... (4) Moniteur universel, 2" semestre de 1793, page 898, 2e colonne et Mercure universel, tome 29, p. 443,1" co-lonne-

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 591
Locuteur: Billaud-Varenne
...mait avec Lan-juinais et Defermon, deux de nos membres qui se sont soustraits à la vengeance de la Convention. Je propose le renvoi au comité de Sûreté générale de la ^proposition faite de mettre en état d'arrestation le citoyen... ...s le 31 mai ; il était venu ici pour se concerter sur la conspiration qui se tramait avec Lan-juinais et Defermon, deux de nos membres qui se sont soustraits à la vengeance de la Convention. Je propose le renvoi au comité de Sûreté générale de la ^proposition faite de mettre en état d'arrestation le citoyen Gilbert, ainsi que toutes les pièces qui le concernent, pour être compris dans ...
Locuteur: Billaud-Varenne
...ilbert fût ici le 31 mai ; je lui défie de le prouver- En second lieu, je dis que Gilbert n'a pas assez de talent pour avoir soulevé le département et y avoir allumé le feu de la guerre civile. Un membre : Je réponds à Billaud qu'il est faux que Gilbert fût ici le 31 mai ; je lui défie de le prouver- En second lieu, je dis que Gilbert n'a pas assez de talent pour avoir soulevé le département et y avoir allumé le feu de la guerre civile.
Locuteur: Duval
... citoyen Trehouart, quatrième suppléant de ce département, sera appelé à remplacer... ...sera mis en état d'arrestation et traduit au tribunal révolutionnaire, et que le citoyen Trehouart, quatrième suppléant de ce département, sera appelé à remplacer Lanjuinais.
Locuteur: Duval
« Elle renvoie au comité de Sûreté générale la proposition faite de mettre en état d'arrestation le citoyen... « Elle renvoie au comité de Sûreté générale la proposition faite de mettre en état d'arrestation le citoyen Gilbert, ainsi que toutes les^ pièces qui le concernent, pour être compris dans...
Locuteur: Duval
« Décrète en outre que le comité de Sûreté générale sera seul chargé du rap...
...tituées, et qu'en conséquence le comité de Salut public lui fera passer sur-le-cha...
« Décrète en outre que le comité de Sûreté générale sera seul chargé du rapport relatif aux arrêtés liberticides pris par les administrations et autres autorisés constituées, et qu'en conséquence le comité de Salut public lui fera passer sur-le-champ toutes les pièces relatives à cet objet qui lui ont été adressées directement...
Locuteur: Thirion
, l'an II de la République une et indivisible. , l'an II de la République une et indivisible.
Locuteur: Thirion
...ignée les soldats que j'ai eu l'honneur de commander, à mes concitoyens, à l'univers, de prouver que je méritais cette honorable... ...ais je dois à la confiance dont la Convention m'a honoré- à celle que m'ont témoignée les soldats que j'ai eu l'honneur de commander, à mes concitoyens, à l'univers, de prouver que je méritais cette honorable confiance.
Locuteur: Thirion
« Tout citoyen inculpé a le droit de se justifier, et cependant je suis arrê... « Tout citoyen inculpé a le droit de se justifier, et cependant je suis arrêté depuis lundi, sans avoir pu obtenir d'être interrogé.
Locuteur: Thirion
...ibelles contre moi dans toutes les rues de Paris. « Pendant ce temps, on distribue des libelles contre moi dans toutes les rues de Paris.
Locuteur: Thirion
...e je puisse confondre les calomniateurs de mauvaise foi et convaincre ceux qui ne ... ...usation et qu'on me communique la procédure qui sera dressée contre moi, afin que je puisse confondre les calomniateurs de mauvaise foi et convaincre ceux qui ne sont qu'abusés.
Locuteur: Thuriot
...n objèt militaire. Je demande le renvoi de la lettre de Custine au comité militaire. Il ne faut point surcharger ce comité : il s'agit ici d'un objèt militaire. Je demande le renvoi de la lettre de Custine au comité militaire.
Locuteur: Maximilien Robespierre
... contre la patrie, et non pas seulement de mesures militaires :• ceci intéresse le... Il est question d'un général qui est accusé d'avoir tramé une conspiration contre la patrie, et non pas seulement de mesures militaires :• ceci intéresse le salut public.
Locuteur: Maximilien Robespierre
...ention renvoie cette lettre aux comités de^ Salut public, de la guerre et de Sure te générale.) (La Convention renvoie cette lettre aux comités de^ Salut public, de la guerre et de Sure te générale.)
Locuteur: Laignelot
(1), au nom du comité de Sûreté générale, fait un rapport sur le...
...strateurs du Jura et présente un projet de décret tendant à traduire à la barre divers membres du directoire de ce département ; il s'exprime ainsi (2)...
(1), au nom du comité de Sûreté générale, fait un rapport sur les complots contre-révolutionnaires des administrateurs du Jura et présente un projet de décret tendant à traduire à la barre divers membres du directoire de ce département ; il s'exprime ainsi (2) :
Locuteur: Laignelot
Législateurs, votre comité de Sûreté générale a été saisi d'une lettr...
...onvention, qu'ils sont réunis avec ceux de Lyon, et qu'ils comptent aussi sur la force de leurs montagnards pour combattre l'anar...
Législateurs, votre comité de Sûreté générale a été saisi d'une lettre dans laquelle il est dit que les administrateurs du département du J ura ne reconnaissent plus la Convention, qu'ils sont réunis avec ceux de Lyon, et qu'ils comptent aussi sur la force de leurs montagnards pour combattre l'anarehie.
« Paris, à la prison de l'Abbaye, 26 juillet 1793 « Paris, à la prison de l'Abbaye, 26 juillet 1793
(2) Moniteur universel, 2* semestre de 1793, p. 898, '2® colonne et Journal de Perlet, n° 310, page 459. — Voy. également Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 294.. (2) Moniteur universel, 2* semestre de 1793, p. 898, '2® colonne et Journal de Perlet, n° 310, page 459. — Voy. également Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 294..
... it) Le Moniteur universel, 26 semestre de 1793, le Journal des Débats et des Décrets, ...
...e 351 et Prudhomme dans ses Dévolutions de Paris, n» 211, page 73, donnent Dugné d...
...d'autre part la minute du procès-verbal de la séance qui se trouve aux Archives na...
...jet. Laignelot faisait partie du comité de surveillance et de sûreté générale, tandis qu'aucun texte n'indique Dugné d'Assé comme ayant fait partie de ce comité. Dans ces conditions, nous av...
...e, Laignelot comme rapporteur du projet de décret.
A la nouvelle du 2 juin, ces administra- it) Le Moniteur universel, 26 semestre de 1793, le Journal des Débats et des Décrets, n° 313, page 351 et Prudhomme dans ses Dévolutions de Paris, n» 211, page 73, donnent Dugné d'Àssé comme rapporteur ; d'autre part la minute du procès-verbal de la séance qui se trouve aux Archives nationales, porte Laignelot, comme auteur du projet. Laignelot faisait partie du comité de surveillance et de sûreté générale, tandis qu'aucun texte n'indique Dugné d'Assé comme ayant fait partie de ce comité. Dans ces conditions, nous avons préféré tenir pour vraie la version du procès-verbal, et c'est pourquoi nous donnons, en texte, Laignelot comme rapporteur du projet de décret.
...yen Président, - « Je ne parlerai point de la surprise que . (1) Collection Baudouin, tome 29, page 276, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 294. « Citoyen Président, - « Je ne parlerai point de la surprise que . (1) Collection Baudouin, tome 29, page 276, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 294.
...s membres proposent le renvoi au comité de Salut public. Plusieurs membres proposent le renvoi au comité de Salut public.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 592
Locuteur: Laignelot
... et Favre, procureur syndic du district de Lons-le-Saunier, seront traduite à la b...
...artements environnants qui refuseraient de donner secours pour l'exécution du décr...
...es qu'ils ont prises pour s'opposer aux actes liberticides du conseil général du dépa...
...ident ; Jeannot, membre du directoire du département ; Saillard, vice-président, et Favre, procureur syndic du district de Lons-le-Saunier, seront traduite à la barre. Les autorités constituées et celles des départements environnants qui refuseraient de donner secours pour l'exécution du décret seront déclarées rebelles à la République et traitées comme telles. Les procu...
...istricts du département seront mandés à la barre, pour y rendre compte des mesures qu'ils ont prises pour s'opposer aux actes liberticides du conseil général du département, ou des motifs qui les ont» déterminés à y adhérer.
Locuteur: Laignelot
teurs se réunirent en un comité, dit de salut oublie, et déclarèrent à leurs ad...
...ouveraineté nationale par l'arrestation de ce quii y avait de plus convenable dans la Convention, qu'...
teurs se réunirent en un comité, dit de salut oublie, et déclarèrent à leurs administres Sue la justice était violée, que des crimes venaient d'être commis contre la souveraineté nationale par l'arrestation de ce quii y avait de plus convenable dans la Convention, qu'ils sauraient défendre cette souveramete qu'on outrage. . , ,
Locuteur: Laignelot
...et, dans lequel il est dit que la ville de Lons-le-baul-nier s'est fait la réunion de la Plaine et de la Montagne, que cette réunion combattra a outrance la Montagne indigne d'un reste de Convention plus indigne encore, tant qu... Us ont pris un arrête, le 5 juillet, dans lequel il est dit que la ville de Lons-le-baul-nier s'est fait la réunion de la Plaine et de la Montagne, que cette réunion combattra a outrance la Montagne indigne d'un reste de Convention plus indigne encore, tant quelle conservera dans son sein des scélérats anarchistes, des Marat. des Robespie...
Locuteur: Laignelot
Ils fermèrent le club, siège de la société populaire. déchirèrent ses r... Ils fermèrent le club, siège de la société populaire. déchirèrent ses registres et déclarèrent qu'ils ne reconnaissaient que les députes restés fidèles...
Locuteur: Laignelot
...in, après avoir fait arrêter bon nombre de patriotes, leurs concitoyens, de faire arrêter les représentants du peup... Us eurent l'audace, enfin, après avoir fait arrêter bon nombre de patriotes, leurs concitoyens, de faire arrêter les représentants du peuple délégués par la Convention nationale. Ceux-ci étant entrés dans l'assemblée d...
Locuteur: Laignelot
, rapporteur, poursuit : Voici la fin de cette lettre : , rapporteur, poursuit : Voici la fin de cette lettre :
Locuteur: Laignelot
« Une avant-garde de 1,200 hommes doit partir ce soir pour P...
...s, citoyens, nous disons tous : « Amour de la h-« berté, haine de Vanarchie » ; nous marchons tous, nous nous armons tous pour l'intérêt de la République, une et indivisible. L'on ne veut plus de vos commissaires et 20 patriotes, préve...
« Une avant-garde de 1,200 hommes doit partir ce soir pour Paris. Ici, sociétés, citoyens, nous disons tous : « Amour de la h-« berté, haine de Vanarchie » ; nous marchons tous, nous nous armons tous pour l'intérêt de la République, une et indivisible. L'on ne veut plus de vos commissaires et 20 patriotes, prévenus d'anarchie, sont dans les prisons, la corde au col, l'échafaud est dressé et...
Locuteur: Laignelot
Votre comité vous propose ie projet de décret suivant (1) : Votre comité vous propose ie projet de décret suivant (1) :
Locuteur: Laignelot
...ntendu le rapport fait au nom du comité de Sûreté générale, décrète ce qui suit : « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport fait au nom du comité de Sûreté générale, décrète ce qui suit :
Locuteur: Laignelot
« Les membres du comité de salut public établi le 2 juin dernier à...
...eu du département du Jura, seront tenus de se séparer immédiatement après la notification du présent décret, et de cesser toutes fonctions sous peine de mort.
« Les membres du comité de salut public établi le 2 juin dernier à Lons-le-Saunier, chef-lieu du département du Jura, seront tenus de se séparer immédiatement après la notification du présent décret, et de cesser toutes fonctions sous peine de mort.
Locuteur: Laignelot
...par ordre du conseil général, du comité de salut public et du directoire du départ...
...eurant chargées sur leur responsabilité de l'exécution du présent décret.
« Tous les individus détenus et poursuivis par ordre du conseil général, du comité de salut public et du directoire du département du Jura seront, sans délai, remis en liberté, les autorités constituées demeurant chargées sur leur responsabilité de l'exécution du présent décret.
Locuteur: Laignelot
« Les membres de la société populaire de Lons-le-Saunier seront réintégres dans le lç>-cal de leur séance, et maintenus dans le droit de s'assembler paisiblement, aux termes de... « Les membres de la société populaire de Lons-le-Saunier seront réintégres dans le lç>-cal de leur séance, et maintenus dans le droit de s'assembler paisiblement, aux termes des décrets.
Locuteur: Laignelot
...s juges du district, du bris des portes de la salle, de l'enlèvement des meubles, archives et papiers, de l'arrestation des membres de cette société, et de tous autres dete-nus, et contre tous auteurs et complices de ces excès. L'information sera envoyée au comité de Sûreté générale, qui sera chargé d'en f... « Il sera informé, par commissaires pris parmi les juges du district, du bris des portes de la salle, de l'enlèvement des meubles, archives et papiers, de l'arrestation des membres de cette société, et de tous autres dete-nus, et contre tous auteurs et complices de ces excès. L'information sera envoyée au comité de Sûreté générale, qui sera chargé d'en faire son rapport.
Locuteur: Laignelot
« Les commissions de gendarmes nationaux, données par le dép...
...t pourvus les feront parvenir au comité de Sûreté générale ; ils cesseront toutes ...
« Les commissions de gendarmes nationaux, données par le département depuis le 24 mai, sont déclarées nulles. Ceux qui en sont pourvus les feront parvenir au comité de Sûreté générale ; ils cesseront toutes fonctions à la publication ou affiche du présent décret, à peine d'être punis co...
Locuteur: Laignelot
« Le juge de paix, les assesseurs, officiers municip... « Le juge de paix, les assesseurs, officiers municipaux et notables qui étaient en fonctions au leT juin y seront réintégrés.
Locuteur: Laignelot
« Tous les actes faits par ce comité, depuis son install... « Tous les actes faits par ce comité, depuis son installation, sont déclarés nuls.
« Tous autres actes postérieurs à la notification du présen...
... tome 31, page 276, et Pro- cès-verbaux de la Convention, tome 17, page 296.
« Tous autres actes postérieurs à la notification du présent décret seront poursuivis (1) Collection Baudouin, tome 31, page 276, et Pro- cès-verbaux de la Convention, tome 17, page 296.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 593
Locuteur: Thirion
...oncent à la Convention que les citoyens de ce canton ont unanimement accepté la Constitution, et que le 106e régiment, qui forme la garnison, a reçu avec enthousiasme, et aux cris de : Vive la République, la notification qui lui a été faite, sous les armes, de cet heureux résultat du vœu légal des c... partement du Finistère (1), par laquelle ik annoncent à la Convention que les citoyens de ce canton ont unanimement accepté la Constitution, et que le 106e régiment, qui forme la garnison, a reçu avec enthousiasme, et aux cris de : Vive la République, la notification qui lui a été faite, sous les armes, de cet heureux résultat du vœu légal des citoyens.
Locuteur: Thirion
2° Adresse des citoyens de Bricqueville-près-la-Mer, district de Coutances, département de la Manche (2), par laquelle ils annoncent leur adhésion unanime à la Constitution et déclarent qu'ils ont juré de défendre jusqu'à la mort l'unité et l'indivisibilité de la République. 2° Adresse des citoyens de Bricqueville-près-la-Mer, district de Coutances, département de la Manche (2), par laquelle ils annoncent leur adhésion unanime à la Constitution et déclarent qu'ils ont juré de défendre jusqu'à la mort l'unité et l'indivisibilité de la République.
Locuteur: Laignelot
« La Convention charge Je ministre de la justice de faire notifier le présent décret dans le plus court délai, et de l'adresser aux autorités du Jura par un... « La Convention charge Je ministre de la justice de faire notifier le présent décret dans le plus court délai, et de l'adresser aux autorités du Jura par un courrier extraordinaire. »
Locuteur: Léonard-Bourdon
...e connaître la part que Vernier, membre de la Convention, eb Jeannot, neveu de ce député, ont prise à ces mouvements. ...
...it ligué avec Dumouriez et les rebelles de la "Vendée, et il pressait la levée d'une force départementale. Jeannot, administrateur de ce département, a osé faire l'apologie des assassins d'Orléans et de celui de Marat. Il a osé présenter la Convention comme un assemblage de tigres, qui ont été insensibles aux larmes des meres et épouses de ces assassins. J'appuie le projet de décretl du comité.
...s administrateurs avaient commencé la contre-révolution. Je dois aussi vous faire connaître la part que Vernier, membre de la Convention, eb Jeannot, neveu de ce député, ont prise à ces mouvements. Vernier a écrit dans ce département que Paris était ligué avec Dumouriez et les rebelles de la "Vendée, et il pressait la levée d'une force départementale. Jeannot, administrateur de ce département, a osé faire l'apologie des assassins d'Orléans et de celui de Marat. Il a osé présenter la Convention comme un assemblage de tigres, qui ont été insensibles aux larmes des meres et épouses de ces assassins. J'appuie le projet de décretl du comité.
Locuteur: Léonard-Bourdon
(La Convention adopte le projet de décret présenté par Laignelot.) (La Convention adopte le projet de décret présenté par Laignelot.)
Locuteur: Jard-Panvillier
...subsistance des patriotes des districts de Thouars, Bressuire et Parthenay, qui ont été obligés de quitter leurs foyers pour se soustraire... ...ent des Deux-Sèvres, tendant à obtenir un secours provisoire pour subvenir à la subsistance des patriotes des districts de Thouars, Bressuire et Parthenay, qui ont été obligés de quitter leurs foyers pour se soustraire à la fureur des rebelles.
Locuteur: Jard-Panvillier
Il propose de mettre à la disposition du ministre de l'intérieur une somme de 300,000 livres afin de subvenir à la subsistance des patriotes de ces départements. Il propose de mettre à la disposition du ministre de l'intérieur une somme de 300,000 livres afin de subvenir à la subsistance des patriotes de ces départements.
Locuteur: Jard-Panvillier
...le tiendra à la disposition du ministre de l'intérieur la somme de 300,000 livres, pour être distribuée au...
...tions des départements des Deux-Sè-vres de la Yendée et de la Loire-Inférieure, afin de subvenir à la subsistance des patriotes de ces départements qui ont été obligés de quitter leurs foyers pour se soustraire...
« La Convention nationale décrète que la Trésorerie nationale tiendra à la disposition du ministre de l'intérieur la somme de 300,000 livres, pour être distribuée aux administrations des départements des Deux-Sè-vres de la Yendée et de la Loire-Inférieure, afin de subvenir à la subsistance des patriotes de ces départements qui ont été obligés de quitter leurs foyers pour se soustraire à la xureur des rebelles. »
Locuteur: Thirion
...s un département égaré, donné l'exemple de l'obéissance aux lois et d'un attacheme...
...pes : nous avons déjà été inquiétés par de perfides insinuations, et nous serons p...
... avons juré l'unité et l'indivisibilité de la République, et rien ne nous fera vio...
...ute, ajoutent-ils, on ne nous pardonnera pas aisément d'avoir les premiers, 'dans un département égaré, donné l'exemple de l'obéissance aux lois et d'un attachement inviolable aux principes : nous avons déjà été inquiétés par de perfides insinuations, et nous serons peut-être dans l'oppression quand vous recevrez notre dépêche ; mais nous avons juré l'unité et l'indivisibilité de la République, et rien ne nous fera violer nos serments. »
Locuteur: Thirion
...vention ordonne l'insertion au Bulletin de l'une et de l'autre, et la mention honorable au pro... (La Convention ordonne l'insertion au Bulletin de l'une et de l'autre, et la mention honorable au procès-verbal du zèle et du civisme des administrateurs et des citoyens.)
Locuteur: Laignelot
Un membre (1) : J'observe que la Constitution a été acceptée dans le département du J... Un membre (1) : J'observe que la Constitution a été acceptée dans le département du Jura. C'est là le vœu du peuple ; le crime est celui des administrateurs.
P. Adresse des officiers municipaux de oatnt-Pol-de-Léon, district de Morlaix, - (1) La courte discussion qui accompagne ce proiet de decret est empruntée au Mercure univers...
..., et au Moniteur universel, 2° semestre de 1793, page 900, 1" colonne. '
P. Adresse des officiers municipaux de oatnt-Pol-de-Léon, district de Morlaix, - (1) La courte discussion qui accompagne ce proiet de decret est empruntée au Mercure universel, tome 29, page 444, 1" colonne, et au Moniteur universel, 2° semestre de 1793, page 900, 1" colonne. '
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 298. — Voy. ci-dessus, séance du 26 juillet 1793, le rapport de Collot d'Herbois sur les accapareurs et la discussion du projet de décret qui en est la conséquence. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 298. — Voy. ci-dessus, séance du 26 juillet 1793, le rapport de Collot d'Herbois sur les accapareurs et la discussion du projet de décret qui en est la conséquence.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 17 p 297. L® n°m de Jard-Panvillier nous a été fourni par là minute du proces-verbal de la séance qui se trouve aux Archives na... (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 17 p 297. L® n°m de Jard-Panvillier nous a été fourni par là minute du proces-verbal de la séance qui se trouve aux Archives nationales.
, au nom de la commission chargée de poursuivre Vagiotage, donne lecture de la rédaction du décret adopté dans la s...
...les accapareurs (3). (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 298.
, au nom de la commission chargée de poursuivre Vagiotage, donne lecture de la rédaction du décret adopté dans la séance d'hier sur les accapareurs (3). (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 298.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 17 page 298. ' (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 17 page 298. '
...n'avons pu rétrouver le texte du projet de décret présenté par Collot d'Herbois, m... Comme nous l'avons indiqué plus haut, à la séance du 26 juillet, nous n'avons pu rétrouver le texte du projet de décret présenté par Collot d'Herbois, mais nous avons découvert à la Ribliothèque nationale, sous la cote Le38, n° 348,...
Extrait du projet de décret présenté à U Convention nationale au nom de la Commission des Six. — Nomenclature des objets soumis à la loi de l'accaparement. (Imprimée par ordre de la Convention nationale). Extrait du projet de décret présenté à U Convention nationale au nom de la Commission des Six. — Nomenclature des objets soumis à la loi de l'accaparement. (Imprimée par ordre de la Convention nationale).
...s, les légumes, les fruits, les pommes, de terre, le beurre, le vinaigre, le cidre, la bière, l'eau-de-vie, le charbon de bois et de terre, le suif, la chandelle, le bois, ...
...umés, salés ou marinés, la rogue (appât de pêche), le miel, le sucre, le chanvre, ...
...ine, les brais et goudron, les chapeaux de laine ou de poil, le chanvre, le lin, les sabots, l...
« Le pain, le riz, la viande, les grains, les farines, les légumes, les fruits, les pommes, de terre, le beurre, le vinaigre, le cidre, la bière, l'eau-de-vie, le charbon de bois et de terre, le suif, la chandelle, le bois, l'huile, la soude, le savon, le sel, les viandes et poissons secs, fumés, salés ou marinés, la rogue (appât de pêche), le miel, le sucre, le chanvre, le café, le tabac, le papier blanc, les laines ouvrées et non ouvrées, les cuirs...
...ivre, le plomb et l'étain, les draps, la toile, le coton brut, la tourbe, la résine, les brais et goudron, les chapeaux de laine ou de poil, le chanvre, le lin, les sabots, les châtaignes sèches et vertes, et généralement toutes les étoffes, ainsi que le...
La discussion, ouverte au moment de la lecture de la rédaction définitive, est empruntéeà...
.... 444, 2* colonne et aux Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 298.
La discussion, ouverte au moment de la lecture de la rédaction définitive, est empruntéeà l'Auditeur national, n® 310, page 6; au Mercure universel, tome 29, p. 444, 2* colonne et aux Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 298.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 594
Locuteur: Collot-d'Herbois
...dans lequel sont détaillées les denrees de première nécessité, le beurre, la soude... Il propose d'ajouter à l'article d'hier, dans lequel sont détaillées les denrees de première nécessité, le beurre, la soude, le vinaigre, le sel les viandes et poissons et toutes les matières servant à l...
Locuteur: Maximilien Robespierre
est fâché de nV pas voir le sucre. Il faut, dit-il, ... est fâché de nV pas voir le sucre. Il faut, dit-il, maigre que l'on soit républicain, avoir égard aux habitudes du peuple.
Locuteur: Raffron du Trouillet
...utile, et qu'il faut que 1 accaparement de toute espèce de denree soit détendu et puni? H faut, av...
...été institué, mais pour le biea général de la société. Il s'agit de fonder une République : vous avez été chargé de cet auguste travail ; ce n'est que par ...
...ider. Je demande contre les accapareurs de sucre, comme contre tous les autres accapareurs, la peine de mort. (Murmures et applaudissements. )
... transiger avec le crime S Vous ne voyez donc pas -que cette nomenclature est inutile, et qu'il faut que 1 accaparement de toute espèce de denree soit détendu et puni? H faut, avant tout, rappeler le commerce à sa primitive institution : ce n est point pour enrichir quelques individus qu il a été institué, mais pour le biea général de la société. Il s'agit de fonder une République : vous avez été chargé de cet auguste travail ; ce n'est que par la vertu qu elle peut se consolider. Je demande contre les accapareurs de sucre, comme contre tous les autres accapareurs, la peine de mort. (Murmures et applaudissements. )
Locuteur: Le Bon
...tient qu'on ne doit pas regarder, comme de première nécessité, une production qui ... soutient qu'on ne doit pas regarder, comme de première nécessité, une production qui ne se recueille point en France.
Locuteur: Boussion
observe que le premier de tous les biens est la santé et que le s...
...ppuie,-par cette considération, l'avis .de Robespierre.
observe que le premier de tous les biens est la santé et que le sucre est utile pour la santé, surtout pour les soldats, tout le monde sait que le sucre entre dans les médicaments. Il appuie,-par cette considération, l'avis .de Robespierre.
Locuteur: Fabre
...n ne laisse aucun moyen à l'homme riche de placer ses assignats. U faut, dit-il, que ces assignats, gage heureux de la Révolution, restent dans ses mains m... (sans désignation), veut que l'on ne laisse aucun moyen à l'homme riche de placer ses assignats. U faut, dit-il, que ces assignats, gage heureux de la Révolution, restent dans ses mains malgré lui.
Locuteur: Billaud-Varenne
...es viandes et poissons sont des denrées de première necessite. Le beurre, la soude...
...tières premières sont reconnues denrees de première nécessité et décrétées ainsi.)
(La Convention décrète que le sucre, le papier, le vinaigre, le sel, les viandes et poissons sont des denrées de première necessite. Le beurre, la soude, le miel et toutes les matières premières sont reconnues denrees de première nécessité et décrétées ainsi.)
Locuteur: Raffron du Trouillet
demande de nou-que l'on déclare accapareurs tous c...
...ent des magasins considérables en temps de disette.
demande de nou-que l'on déclare accapareurs tous ceux qui auraient des magasins considérables en temps de disette.
Locuteur: Taillefer
...ssemblée charge également sa commission de lui présenter un projet de loi propre à éviter cet inconvénient. ...res pourraient être facilement confondus avec les accapareurs et demande que l'Assemblée charge également sa commission de lui présenter un projet de loi propre à éviter cet inconvénient.
Locuteur: Taillefer
(La Convention décrète la proposition de Taillefer.) (La Convention décrète la proposition de Taillefer.)
Locuteur: Le Bon
propose également de charger la commission des Six de lui présenter une loi qui puisse mettre...
...ades, à l'abri du soupçon et des peines de l'accaparement.
propose également de charger la commission des Six de lui présenter une loi qui puisse mettre les négociants, qui font loyalement le commerce avec les colonies et qui importent en France des sucres et des cassonades, à l'abri du soupçon et des peines de l'accaparement.
Locuteur: Le Bon
...urtneres sur les plus pressants besoins de la vie, et sur la misère publique, décr... ...rant tous les maux que les accapareurs font a la société par des spéculations meurtneres sur les plus pressants besoins de la vie, et sur la misère publique, décrète ce qui suit :
Locuteur: Le Bon
...irculation, des marchandises ou denrées de première necessite, qu'ils achètent et ... « Sont déclarés coupables d'accaparement ceux qui dérobent à la circulation, des marchandises ou denrées de première necessite, qu'ils achètent et tiennent enfermées dans un lieu quelconque, sans les mettre en vente journelleme...
...huit jours qui suivront la proclamation de la présente loi, _ ceux qui tiennent en dépôt, dans quelque lieu que ce soit de la République, quelques-unes des marcha... ( Pendant les huit jours qui suivront la proclamation de la présente loi, _ ceux qui tiennent en dépôt, dans quelque lieu que ce soit de la République, quelques-unes des marchandises ou denrées désignées dans l'article précédent, seront tenus d'en faire la...

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 596
« Eloignés de vous depuis plusieurs mois, c'est avec ...
...ous rapporterons dans votre sein le peu de connaissances administratives et milita...
... nous devons vous observer qu'une armée de 120,000 hommes répandue sur 60 lieues de frontière, que plus ae 20 places fortes à surveiller exigent un plus grand nombre de commissaires. Nous croyons donc que vous devez ordonner à Car-not de rester à Lille avec un des nouveaux mem...
...e nous sommes convaincus par expérience de sa nécessité, et nous vous engageons fo...
...ibn et à croire que. c'est l'amour seul de la patrie qui nous y porté. D'ailleurs, Lille étant le boulevard de la République, et sa grande population ...
...33, plaquette 2004, pièce 2 et Bulletin de la Convention du 27 juillet 1793. — Cette lettre n'est pas mentionnée au...
« Eloignés de vous depuis plusieurs mois, c'est avec plaisir que nous rapporterons dans votre sein le peu de connaissances administratives et militaires qu'une pénible expérience nous a procurées et nous soupirons tous les jours après notre retour. Mais, citoyens nos collègues, nous devons vous observer qu'une armée de 120,000 hommes répandue sur 60 lieues de frontière, que plus ae 20 places fortes à surveiller exigent un plus grand nombre de commissaires. Nous croyons donc que vous devez ordonner à Car-not de rester à Lille avec un des nouveaux membres, Delbrel resterait à Cambrai avec trois autres, ce serait six pour toute l'...
... affaires n'en souffrirait point. Nous insistons sur cette augmentation parce que nous sommes convaincus par expérience de sa nécessité, et nous vous engageons fortement à prendre nos motifs en considératibn et à croire que. c'est l'amour seul de la patrie qui nous y porté. D'ailleurs, Lille étant le boulevard de la République, et sa grande population servant • (1) Archives nationales, Carton AFii 233, plaquette 2004, pièce 2 et Bulletin de la Convention du 27 juillet 1793. — Cette lettre n'est pas mentionnée au procès-verbal.
« Lille, le 24 juillet 1793 « Lille, le 24 juillet 1793
« Fait à Lille, le 23 juillet 1793 « Fait à Lille, le 23 juillet 1793
« Le poste de Commines a, d après les or- (1) Archive... « Le poste de Commines a, d après les or- (1) Archives nationales, CartonAF«233,plaquette2004, pièces n° 3, 4, 8 et 6.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 598
« Fait à Lille, le 23 juillet 1793 « Fait à Lille, le 23 juillet 1793
1° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il transmet à l...
...d'une lettre du général Vouilland, chef de brigade à Varmée des Pyrénées-Orientale...
... garnison du Mont-Libre sur les ennemis de la République le 23 du présent mais ; c...
1° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il transmet à la Convention copie d'une lettre du général Vouilland, chef de brigade à Varmée des Pyrénées-Orientales, qui annonce un avantage remporté par la garnison du Mont-Libre sur les ennemis de la République le 23 du présent mais ; ces pièces sont ainsi conçues (1) : (.1) Archives nationales, Carton C 280, dossi...
« Paris, le 27 juillet 1793 « Paris, le 27 juillet 1793
Mont-Libre, le 15 juillet 1793 Mont-Libre, le 15 juillet 1793

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 599
...is quatre ans vous endurez les fatigues de la guerre ; depuis quatre ans, vous (1)...
...ton C 260 dossier 580 et Procès-verbaux de la Convention, tome 1T, page 299.
Depuis quatre ans vous endurez les fatigues de la guerre ; depuis quatre ans, vous (1); Archives nationales, Carton C 260 dossier 580 et Procès-verbaux de la Convention, tome 1T, page 299.
(2)' Second supplément au Bulletin de la Convention, du 27 |mllet $793. — Cet... (2)' Second supplément au Bulletin de la Convention, du 27 |mllet $793. — Cette proclamation n'est pas mentionnée a» procès-verbal.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 600
« Tu dis que, ralliés autour de leurs premiers trophées, les vainqueurs...
...Vanarchie dans ces mêmes champs témoins de leurs exploits. Les vainqueurs du 10 ao...
...x qui (1) Second supplément au Bulletin de la Convention. du 27 juillet 1793 ; — Cette proclamation n'est pas mentio...
« Tu dis que, ralliés autour de leurs premiers trophées, les vainqueurs du 10 août vont combattre et renverser Vanarchie dans ces mêmes champs témoins de leurs exploits. Les vainqueurs du 10 août sont-ils ceux qui (1) Second supplément au Bulletin de la Convention. du 27 juillet 1793 ; — Cette proclamation n'est pas mentionnée au procès-verbal.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 601
...) Voyez ci-dessus, séanee du 23 juillet 1793,page 376. la proposition de Ramel-Nogaret. (2) Voyez ci-dessus, séanee du 23 juillet 1793,page 376. la proposition de Ramel-Nogaret.
(3) Moniteur universel, 2° semestre, de 1793, page 899. 2e (3) Moniteur universel, 2° semestre, de 1793, page 899. 2e
(2) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 899, 3e (2) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 899, 3e
Metz, le 23 juillet 1793, l'an II* de la République une et indivisible. Metz, le 23 juillet 1793, l'an II* de la République une et indivisible.
« Fait à Grenoble, le 7 juillet 1793 « Fait à Grenoble, le 7 juillet 1793
...ve qu'il serait important, quand on met de pareilles sommes à la disposition d'un ...
...e vous venez d'y ajouter font une somme de 175 millions. Il en peut résulter de grands inconvénients : car, avec ces fo...
...a motion se réduit à demander le compte de ces administrations, pour savoir au moi...
Je ne me suis point opposé à cette mesure, mais j'observe qu'il serait important, quand on met de pareilles sommes à la disposition d'un administrateur, d'exiger des comptes. Elle a déjà reçu 155 millions ; les 20 millions que vous venez d'y ajouter font une somme de 175 millions. Il en peut résulter de grands inconvénients : car, avec ces fonds, l'administration peut faire augmenter considérablement les denrées. Ma motion se réduit à demander le compte de ces administrations, pour savoir au moins ce que (1) Auditeur national, n° 310, page 7 et Mercure universel, tome 29, p...
...n, tome 31, page 278, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 299. (La Convention approuve l'arrêté.) (1) Collection Baudouin, tome 31, page 278, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 299.
...), la lettre des commissaires à l'armée de la Moselle, qui donna lieu au décret présenté par Thuriot au nom du comité de Salut public. La voici : ...ns retrouvé aux Archives nationales (Carton AFn 148, plaquette 1197, pièce n* 35), la lettre des commissaires à l'armée de la Moselle, qui donna lieu au décret présenté par Thuriot au nom du comité de Salut public. La voici :
...es représentants du peuple, près Formée de la Moselle, à la Convention nationale. Les représentants du peuple, près Formée de la Moselle, à la Convention nationale.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 602
...vement qu'il a éprouvé. Nous avons plus de courage que lui. Noos allons vous faire... ... adresse ainsi conçue (3) : dénoncé un grand crime, s'il eût cédé au premier mouvement qu'il a éprouvé. Nous avons plus de courage que lui. Noos allons vous faire connaître- le délit et les coupables.
...ns fatrtr il faut le dire, le sacrifice de tout ce qui nous était personnel ; nous n'avons vu que l'armée, le désir de fa sauver nous a. fait braver toute res...
...qu'il fût d'occasion plus intéressante, de «soin plus impérieux pour ouvrir le tré...
... trouvons que des sourds ou des malveillants. : « Réduits à nous-mêmes, nous avons fatrtr il faut le dire, le sacrifice de tout ce qui nous était personnel ; nous n'avons vu que l'armée, le désir de fa sauver nous a. fait braver toute responsabilité. Nous n'avons pas u croire qu'il fût d'occasion plus intéressante, de «soin plus impérieux pour ouvrir le trésoe publie, pour en retirer du numéraire, seul moyen d'obtenir des grains dans l...
Copie de la lettre écrite aux représentants du peuple près Varmée de ta Moselle par les membres du comité êe... Copie de la lettre écrite aux représentants du peuple près Varmée de ta Moselle par les membres du comité êes finances, fArchives nationales : Carton AFn, n° l'48, plaquette fî97, pièce n°...
« Paris, 20 juillet 1793* l'an IIe ae la République. « Paris, 20 juillet 1793* l'an IIe ae la République.
...inistrateur des subsistances, une somme de trois cent mille livres en numéraire. N...
...onale d'annuler cet arrêté, mais, avant de le faire, nous avons voulu connaître vo...
...la Trésorerie nationale que vous avez mis à la disposition du citoyen Gigot, administrateur des subsistances, une somme de trois cent mille livres en numéraire. Notre premier mouvement •était die proposer à la, Convention nationale d'annuler cet arrêté, mais, avant de le faire, nous avons voulu connaître vos motifs et vous engager à le révoquer vous-mêmes.
...ooforme à l'original par le secrétaire •de fa Commission des représentants du peuple près 4'armée de la Moselle, soussigné. « CoHatronné cooforme à l'original par le secrétaire •de fa Commission des représentants du peuple près 4'armée de la Moselle, soussigné.
...in, tome 31, page279T et Procès-verbaux de la Convention, tome 1.7, page 299. (1) Collection Baudouin, tome 31, page279T et Procès-verbaux de la Convention, tome 1.7, page 299.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 603
semestre de 1793, p. 898, 3e semestre de 1793, p. 898, 3e
...mblée des autorités constituées réunies de la ville de Caen, ce 25 juil- (1) Archives national... « Arrêté en l'assemblée des autorités constituées réunies de la ville de Caen, ce 25 juil- (1) Archives nationales, Carton C. 260, dossier §§4.
(2) Procès-verbaux de la Convention, t. 17, p. 300, et Mercur... (2) Procès-verbaux de la Convention, t. 17, p. 300, et Mercure universel, tome 29, page 446, 1re
On parle avec raison de deux parties qui seront toujours essent...
...dite, et l'administration matérielle ou de finances. On ne disconviendra point de la vérité de cette distinction. Elle s'offre d'abord...
...rets, n» 343, page 357, donnent Hérault de Sc-cbeUes comme rapporteur de ce projet.
On parle avec raison de deux parties qui seront toujours essentiellement distinctes ; l'administration militaire proprement dite, et l'administration matérielle ou de finances. On ne disconviendra point de la vérité de cette distinction. Elle s'offre d'abord à qui- (1) Certains journaux, dont le Jrnrnal des Débats et des Décrets, n» 343, page 357, donnent Hérault de Sc-cbeUes comme rapporteur de ce projet.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 604
...uin, t. 31, p. 276, et Procès-ver' baux de la Convention, tome 17, page 300. (La Convention adopte ces articles additionnels.) (1) Collection Baudouin, t. 31, p. 276, et Procès-ver' baux de la Convention, tome 17, page 300.

Séance du samedi 27 juillet 1793

page 605
Plus, un cachet d'argent, un écusson de hausse-col et 12 décorations militaires... Plus, un cachet d'argent, un écusson de hausse-col et 12 décorations militaires provenant des citoyens Rochon, colonel du 26
..., 500 livres ; le dépôt du 2a bataillon de la Gironde, 168 liv. 15 s. ; le 11e bat...
...es chasseurs francs, (1) Procès-verbaux de la Convention, 1.17, p. 303.
Le général Canolle, 500 livres ; le dépôt du 2a bataillon de la Gironde, 168 liv. 15 s. ; le 11e bataillon des fédérés, 621 liv. 10 s. ; le dépôt du 2e bataillon des chasseurs francs, (1) Procès-verbaux de la Convention, 1.17, p. 303.

Séance du mardi 16 juillet 1793

- search term matches: (16)

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 39
Locuteur: Robert-Thomas Lindet
...ba/tix des séances du jeudi 11 juillet >1793, matin ét soir (1). , secrétaire, donne lecture des procks-verba/tix des séances du jeudi 11 juillet >1793, matin ét soir (1).
Locuteur: Robert-Thomas Lindet
... grains, soient renvoyées » au ministre de l'intérieur, et que la pétition du district de Tonnerre renvoyée, dans le .procès-verbal du 11 juillet au soir (2) dont on vient de donner lecture, au comité de commerce et d'agriculture, soit directement renvoyée au ministre de l'intérieur. ...emande que les pétitions tendant à obtenir des secours, soit en argent, .soit en grains, soient renvoyées » au ministre de l'intérieur, et que la pétition du district de Tonnerre renvoyée, dans le .procès-verbal du 11 juillet au soir (2) dont on vient de donner lecture, au comité de commerce et d'agriculture, soit directement renvoyée au ministre de l'intérieur.
Locuteur: Levasseur
...ïesc-ture d'uwe lettre'des commissaires de Saint-Domingue (3), par laquelle ils an...
...e •cette colonie est devenue le théâtre de nouveaux troubles. L'anarchie y fait ép...
... île, sont accusés 'd'être les -auteurs de ces désastres. Ils vexent -les citoyens qui sent obligés de fuir dans les montagnes, jusqu'alors in...
...ffection avec la métropole, sollicitent de prompts secours.
(ÇSarthe), secrétaire, donne ïesc-ture d'uwe lettre'des commissaires de Saint-Domingue (3), par laquelle ils annoncent que •cette colonie est devenue le théâtre de nouveaux troubles. L'anarchie y fait éprouver tous les maux qu'elle traîne après elle ; 1?ol-verel et SOnthonax, commissaires civils -du •Conseil exécutif dans cette île, sont accusés 'd'être les -auteurs de ces désastres. Ils vexent -les citoyens qui sent obligés de fuir dans les montagnes, jusqu'alors inhabitées. Il paraît, disent-ils dans leur lettre, que leur intention est d'intro...
...et les. Espagnols sur le ^territoire français. Les colons, liés d'intérêt et d'affection avec la métropole, sollicitent de prompts secours.
Locuteur: Bréard
...tion, que vous ordonniez à votre comité de Salut .public de vous rendre compte séance tenante des -flafeeteres -qu'il -prenclra.-pour l'exécution ce décret et que vous le chargiez >cte ... mande que vous les décrétiez d'accusation, que vous ordonniez à votre comité de Salut .public de vous rendre compte séance tenante des -flafeeteres -qu'il -prenclra.-pour l'exécution ce décret et que vous le chargiez >cte vous-'faire un rapfport sur -la situation de1 Saint-Domingue.
Locuteur: Billaud-Varenne
( Le comité de Salut public indiquera dâiis le jour à ... ( Le comité de Salut public indiquera dâiis le jour à la Convention nationale les mesures à prendre pour l'exécution du présent décret...
Locuteur: Billaud-Varenne
« Le comité de Salut public fera dans huitaine Un -rap... « Le comité de Salut public fera dans huitaine Un -rapport sur la situation de'Saiïit-Domingue et sur les moyens à employer pour rétab...
Locuteur: Levasscur
...eprésentant du peuple Marat : le défaut de 'pièces les met dans l'impossibilité de commence roôtto procédure ; ils supplie... ... l%&s&sgi$i ?et complices du'meurtre commis sur la personne du représentant du peuple Marat : le défaut de 'pièces les met dans l'impossibilité de commence roôtto procédure ; ils supplient là Convention que les pièces leur soient apportées sans délai.
Locuteur: Levasscur
...nvention renvoie cette lettre au comité de 'Sûreté générale, qui fera passer sur-l... (La Convention renvoie cette lettre au comité de 'Sûreté générale, qui fera passer sur-le-champ toutes les pièces qui sont à sa disposition.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...taire, donne lecture du prbfcës^vefbdl !de 'ê'érxnce du wtffëédi 6 juillet Ï793 (3... , secrétaire, donne lecture du prbfcës^vefbdl !de 'ê'érxnce du wtffëédi 6 juillet Ï793 (3).
Locuteur: Chabot
...son collègue Claude Bas ire, 'du Comité de /Sûreté ^générale, pour faire signer "à... annonce qu'il s'est transporté hier à l'Abbaye avec son collègue Claude Bas ire, 'du Comité de /Sûreté ^générale, pour faire signer "à Lauzte-Ï)eperret les réponses -faites par lui à l'interrogatoire qu'il a subi d...
Locuteur: Chabot
...ous nous sommes transportés aux prisons de l'Abbaye, où Lauze-Depelrret nous a été présenté. ÎSTous lui avons fait la lecture de l'interrogatoire dont ...nçois Chabot, commissaires pour présenter à Lauze-Deperret son interrogatoire, nous nous sommes transportés aux prisons de l'Abbaye, où Lauze-Depelrret nous a été présenté. ÎSTous lui avons fait la lecture de l'interrogatoire dont
...ge 3 et Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 854, 1" colonne et MerciiM univer... (3) Auditeur national n° 299, page 3 et Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 854, 1" colonne et MerciiM universel,torne £9, page267,S8 colonne.
(4) Journal de U Montagne, n° 46, page â@6, 1« colonne et Second supplément du Bulletin de lu Cmven-tien des 14 et 15 juillet 1793. —• Prooès-verbmx Me l Convention, -tom... (4) Journal de U Montagne, n° 46, page â@6, 1« colonne et Second supplément du Bulletin de lu Cmven-tien des 14 et 15 juillet 1793. —• Prooès-verbmx Me l Convention, -tome î6, page 194.
présidence de jean-bon-saint-andré, Président. présidence de jean-bon-saint-andré, Président.
...envoi. Il existe dans la correspondance de Blanchelande des pièces qui prouvent qu...
... et ne tyranniseraient P®s les citoyens de Saint-Domingue. Je de- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 46, page 't'93.
Je m'oppose au renvoi. Il existe dans la correspondance de Blanchelande des pièces qui prouvent que ces commissaires emploient les forces nationales pour -opérer la contre-révolu...
...spects à nos yeux. 'Si l'on m'en lavait cru, ils seraierit aujourd'hui en France et ne tyranniseraient P®s les citoyens de Saint-Domingue. Je de- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 46, page 't'93.
...uiïïét 17^3, au soir, page 581 le texte de cette pétition. "Vôy- cMesstts, séance fin il juiïïét 17^3, au soir, page 581 le texte de cette pétition.
...tome '31, ..page 10*7 et Procès-verbaux de la CoMêntion, tome 16, page 194. >(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p.ï$4. ffi Càllection Baudoin, tome '31, ..page 10*7 et Procès-verbaux de la CoMêntion, tome 16, page 194. >(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p.ï$4.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 194. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 194.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 40
Locuteur: Gossuin
... que .ses différents comités sont tenus de déposer dans vingt-quatre heures, à la commission chargé© de recueillir et réunir les procès-verbaux d'acceptation de la Constitution, ceux desdita procès-verbaux qui pourra... (La Convention nationale décrète que .ses différents comités sont tenus de déposer dans vingt-quatre heures, à la commission chargé© de recueillir et réunir les procès-verbaux d'acceptation de la Constitution, ceux desdita procès-verbaux qui pourraient leur avoir été remis ou renvoyés jusqu'à ce jour.)
Locuteur: Chabot
...seryé que précédemment à toute question de la part de Chabot, ©t immédiatement après que le d...
...ne voulut la lui accorder qu'à la barre de l'Assemblée; et que, de là, il fit l'historique exact de la manière dont les dépêches de Barbaroux lui furent apportées, et de toutes les relations qu'il pouvait avoi...
« Deperret nous a obseryé que précédemment à toute question de la part de Chabot, ©t immédiatement après que le décret d'arrestation fut prononcé, il demanda la parole, et que l'on ne voulut la lui accorder qu'à la barre de l'Assemblée; et que, de là, il fit l'historique exact de la manière dont les dépêches de Barbaroux lui furent apportées, et de toutes les relations qu'il pouvait avoir eues avec cette femme.
Locuteur: Chabot
« A la seconde lecture de l'interrogatoire, il est convenu qu'il avait dit avoir reçu plusieurs lettres de Barbaroux, datées de Caen, mais qu'il avait ajouté qu'elles étaient dans le sac déposé au comité de Sûreté générale. Il a reconnu le reste de la première page contenir ses réponses. A la première ligne de la seconde, il a observé que ladite dam...
...C'est moi qui vous ai apporté le paquet de Caen : sur cela Deperret lui offrit de s'asseoir ; ce qu'elle refusa, en invitant le citoyen Deperret de passer dans une pièce voisine où elle v...
...res du temps. Il fut chercher la lettre de Barbaroux sur la cheminée ; et, sur la lecture de cette lettre, elle lui proposa, pour en remplir l'objet, de l'accompagner chez Je ministre de l'intérieur. Sur l'article de radresse, Deperret nous a observé qu'il fallait ajouter une adresse imprimée de l'hôtel où elle logeait. Au lieu du mot...
...nts que Deperret lui offrit. A la suite de la ligne, je retournai chez cette dame ...
« A la seconde lecture de l'interrogatoire, il est convenu qu'il avait dit avoir reçu plusieurs lettres de Barbaroux, datées de Caen, mais qu'il avait ajouté qu'elles étaient dans le sac déposé au comité de Sûreté générale. Il a reconnu le reste de la première page contenir ses réponses. A la première ligne de la seconde, il a observé que ladite dame lui avait dit : C'est moi qui vous ai apporté le paquet de Caen : sur cela Deperret lui offrit de s'asseoir ; ce qu'elle refusa, en invitant le citoyen Deperret de passer dans une pièce voisine où elle voulait lui parler. Au lieu d'un quart d'heure, il a dit quelques minutes, s'être entretenu sur les affaires du temps. Il fut chercher la lettre de Barbaroux sur la cheminée ; et, sur la lecture de cette lettre, elle lui proposa, pour en remplir l'objet, de l'accompagner chez Je ministre de l'intérieur. Sur l'article de radresse, Deperret nous a observé qu'il fallait ajouter une adresse imprimée de l'hôtel où elle logeait. Au lieu du mot dîné, il faut dire les rafraîchissements que Deperret lui offrit. A la suite de la ligne, je retournai chez cette dame à 7 heures 1/2, il faut ajouter : je lui observai que je craignais que, les scel...
Locuteur: Chabot
...aut dire : je déclare que les principes de mon département sont les miens. Le citoyen Lauze-Deperret a signé, à cet endroit, de la minute du procès-verbal, ainsi que l... « A la troisième page il faut dire : je déclare que les principes de mon département sont les miens. Le citoyen Lauze-Deperret a signé, à cet endroit, de la minute du procès-verbal, ainsi que les deux commissaires y dénommés.
Locuteur: Chabot
...s-verbal sera ajouté à l'interrogatoire de Deperret.) (La Convention décrète que le présent procès-verbal sera ajouté à l'interrogatoire de Deperret.)
Locuteur: Levasseur
..., par laquelle il demande que le comité de Sûreté générale fasse son rapport, sur ... ... citoyen Michet, député à la Convention nationale, mis en état d'arrestation (1), par laquelle il demande que le comité de Sûreté générale fasse son rapport, sur la vérification des papiers mis sous le scellé.
Locuteur: Levasseur
... Convention renvoie la lettre au comité de Sûreté générale.) (La Convention renvoie la lettre au comité de Sûreté générale.)
Locuteur: Gossuin
...s lesdits procès-ver baux, soient tenus de les remettre, sous vingt-quatre heures,... ...r sans décret. _ En conséquence, il propose que tous les comités, où sont détenus lesdits procès-ver baux, soient tenus de les remettre, sous vingt-quatre heures, à la commission des Six.
Locuteur: Gossuin
...n extrait du registre des délibérations de la municipalité du Bourg-de-l'Unité-sur-l'Isère, dictrict de Romans (1). Un membre donne lecture d'un extrait du registre des délibérations de la municipalité du Bourg-de-l'Unité-sur-l'Isère, dictrict de Romans (1).
Locuteur: Gossuin
« Le conseil général de la commune s'est assemblé pour prendre ...
...quisitoire du citoyen Carteaux, général de brigade, qui demandait une levée de 70 hommes. La générale battue, les cito...
...se sont inscrits pour partir au secours de leurs frères.
« Le conseil général de la commune s'est assemblé pour prendre en considération un réquisitoire du citoyen Carteaux, général de brigade, qui demandait une levée de 70 hommes. La générale battue, les citoyens se sont assemblés, et 93 se sont inscrits pour partir au secours de leurs frères.
Locuteur: Gossuin
...ciers, qui ont déclaré ne vouloir jouir de la paye attachée à leurs grades, que po...
...s volontaires, afin qu'il y ait égalité de paye.
...été formé deux compagnies, et procédé à la nomination des officiers et sous-officiers, qui ont déclaré ne vouloir jouir de la paye attachée à leurs grades, que pour la confondre avec celle des autres volontaires, afin qu'il y ait égalité de paye.
Locuteur: Gossuin
« La municipalité a pourvu de fusils, sabres et gibernes, ceux qui en...
...est enfin terminé par jurer le maintien de la liberté, de l'unité et de l'indivisibilité de la République, l'union avec les Françai...
« La municipalité a pourvu de fusils, sabres et gibernes, ceux qui en manquaient. Les citoyens qui ne partaient pas ont apporté leurs offrandes civiques; et le tout s'est enfin terminé par jurer le maintien de la liberté, de l'unité et de l'indivisibilité de la République, l'union avec les Français qui reconnaissent pour centre unique la Convention nationale, et la guerre à c...
Locuteur: Gossuin
...été donné aux deux capitaines, la somme de 1,200 livres pour fournir la haute paye...
...chaque volontaire pendant tout le temps de son absence, ainsi qu'une malle dans laquelle ont été mis 3 sacs de toile, 40 paires de souliers, 240 cartouches à balle de différents calibres. »
« Sur le produit des libéralités, il a été donné aux deux capitaines, la somme de 1,200 livres pour fournir la haute paye d'une livre par jour, que la municipalité assure à chaque volontaire pendant tout le temps de son absence, ainsi qu'une malle dans laquelle ont été mis 3 sacs de toile, 40 paires de souliers, 240 cartouches à balle de différents calibres. »
Locuteur: Gossuin
...membre ajoute que les citoyens du Bourg-de-l'Unité avaient, depuis la révolution, donné les plus grandes preuves de patriotisme. Le même membre ajoute que les citoyens du Bourg-de-l'Unité avaient, depuis la révolution, donné les plus grandes preuves de patriotisme.
Locuteur: Gossuin
...ntion décrète que les citoyens du Bourg-de-l'Unité ont bien mérité de la patrie, et l'insertion au Bulletin, ... (La Convention décrète que les citoyens du Bourg-de-l'Unité ont bien mérité de la patrie, et l'insertion au Bulletin, par extrait du procès-verbal dont lecture vient d'être faite.)
...pour recueillir tous les procès-verbaux de l'acceptation de la Constitution, ne peut exécuter le décret, vu que ces procès- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16. page 196. (2) expose que la commission des Six, creée pour recueillir tous les procès-verbaux de l'acceptation de la Constitution, ne peut exécuter le décret, vu que ces procès- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16. page 196.
... page 268, 1" colonne #t Proeis-verbaux de la Convention, tome 16, p. 196. (î) Mercure, universel, tome 29 page 268, 1" colonne #t Proeis-verbaux de la Convention, tome 16, p. 196.
...présentait Du Bois Du Bais, commissaire de la Convention près les armées du Nord, ...
...un fait d'armes du général Tourville et de la prise par le colonel Bastia d'une re...
...u lieutenant-colonel (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 196.
1° Lettre du représentait Du Bois Du Bais, commissaire de la Convention près les armées du Nord, par laquelle il fait part à l'Assemblée d'un fait d'armes du général Tourville et de la prise par le colonel Bastia d'une redoute ennemie, que l'incurie du lieutenant-colonel (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 196.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 41
Locuteur: Levasseur
..., disent les repu-blicains du bataillon de l'Yonne, votre tâche est remplie : la Constitution est achevée ; la France entière est lib... « Citoyens représentants, disent les repu-blicains du bataillon de l'Yonne, votre tâche est remplie : la Constitution est achevée ; la France entière est libre.
Locuteur: Levasseur
« Les républicains du 1er bataillon de la Meurthe, en garnison à Avesnes, ont entendu la lecture de cette Constitution tant désirée, et qui doit faire à jamais leur bonheur : leurs cris spontanés de vive la République, périssent les royal...
...fédéralistes, se sont fait entendre. La Constitution ou la mort, tel est le vœu, tel est le ...
...fficiers, sous-officiers et volontaires de oe bataillon. »
« Les républicains du 1er bataillon de la Meurthe, en garnison à Avesnes, ont entendu la lecture de cette Constitution tant désirée, et qui doit faire à jamais leur bonheur : leurs cris spontanés de vive la République, périssent les royalistes, les tyrans et les fédéralistes, se sont fait entendre. La Constitution ou la mort, tel est le vœu, tel est le serment des officiers, sous-officiers et volontaires de oe bataillon. »
Locuteur: Levasseur
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Levasseur
...général Tourville ayant formé le projet de détruire une des redoutes des ennemis la plus proche de la ville fit ses dispositions pour la f...
...ans la nuit du 10 au 11. Six compagnies de grenadiers conduites par le colonel Bas...
...utres détachements devaient être postés de manière à empêcher l'ennemi de porter des secours à la redoute. Les six compagnies de grenadiers arrivées à une certaine distance de cette redoute s© partagèrent afin de la tourner par la droite et par la gauc...
...Bastia prit sou® son commandement trois de ces compagnies et laissa les trois autr...
« Je vous instruis que le général Tourville ayant formé le projet de détruire une des redoutes des ennemis la plus proche de la ville fit ses dispositions pour la faire attaquer dans la nuit du 10 au 11. Six compagnies de grenadiers conduites par le colonel Bastia du 68e régiment d'infanterie et le citoyen Caperon, lieutenant-colonel, furent commandées pour cette attaque pendant que quelques autres détachements devaient être postés de manière à empêcher l'ennemi de porter des secours à la redoute. Les six compagnies de grenadiers arrivées à une certaine distance de cette redoute s© partagèrent afin de la tourner par la droite et par la gauche en même temps ; le colonel Bastia prit sou® son commandement trois de ces compagnies et laissa les trois autres sous celui du lieutenant-colonel Caperon.
Locuteur: Levasseur
... qui le saisirent en entrant ; le reste de sa troupe l'ayant suivi, la redoute fut...
... fit perdre l'avantage que nous venions de remporter et ces trois compagnies aband...
... à parcourir, se précipita le premier dans la redoute, terrassa deux Autrichiens qui le saisirent en entrant ; le reste de sa troupe l'ayant suivi, la redoute fut emportée en un instant avec ce courage qui distingue ordinairement les Français...
...ps que lui. Cette circonstance imprévue et dont on approfondira les causes, nous fit perdre l'avantage que nous venions de remporter et ces trois compagnies abandonnées seules à leur propre courage ne purent résister à une atta-
Locuteur: Levasseur
...en conduites, l'avantage entier restait de notre côté sans perdre un seul homme. T...
...ment n'influe en rien sur les destinées de la République, mais on regrette un petit avantage qu'il était si facile de remporter complètement et la vie de plusieurs de nos braves grenadiers qui avaient enlevé la redoute avec tant de bravoure et même d'audace.
...t attaquer en même temps la redoute et se réunir aux trois autres avaient été bien conduites, l'avantage entier restait de notre côté sans perdre un seul homme. Tel a été le résultat ou d'une erreur inconcevable ou d'une criminelle malveillance. Cet événement n'influe en rien sur les destinées de la République, mais on regrette un petit avantage qu'il était si facile de remporter complètement et la vie de plusieurs de nos braves grenadiers qui avaient enlevé la redoute avec tant de bravoure et même d'audace.
Locuteur: Levasseur
...publicain, a donné le premier l'exemple de la bravoure et de l'intrépide courage et sa conduite méri... vrai républicain, a donné le premier l'exemple de la bravoure et de l'intrépide courage et sa conduite mérite les plus grands éloges. La Convention nationale apprendra avec plaisir que sa...
Locuteur: Levasseur
... à la mort du citoyen Payols, capitaine de grenadiers du 18° régiment, tue à la prise de la redoute et qui, pendant cinquante années de service, a donné dans toutes les occasi... ...ui et sa brave troupe la mention honorable. La République doit aussi des regrets à la mort du citoyen Payols, capitaine de grenadiers du 18° régiment, tue à la prise de la redoute et qui, pendant cinquante années de service, a donné dans toutes les occasions des preuves du plus intrépide courage. Elle doit aussi regretter le citoyen ...
Locuteur: Levasseur
...ux adresses (1), l'une du Ie* bataillon de la Meurthe et l'autre du 6e bataillon de l'Yonne qu'ils m'ont prié de faire passer à la Convention nationale. « Je joins à cette dépêche deux adresses (1), l'une du Ie* bataillon de la Meurthe et l'autre du 6e bataillon de l'Yonne qu'ils m'ont prié de faire passer à la Convention nationale.
Locuteur: Levasseur
... représentant du peuple prés les armées de la République. « Le représentant du peuple prés les armées de la République.
Locuteur: Levasseur
...i que plusieurs grenadiers du bataillon de l'Yonne ont partagé l'honneur de la prise de la redoute et les dangers qui en ont ét... « P. S. L'on m'a assuré aussi que plusieurs grenadiers du bataillon de l'Yonne ont partagé l'honneur de la prise de la redoute et les dangers qui en ont été la suite.
Locuteur: Levasseur
...rait des deux adresses du 1er bataillon de la Meurthe et du 6e bataillon de l'Yonne (2) : Suit un extrait des deux adresses du 1er bataillon de la Meurthe et du 6e bataillon de l'Yonne (2) :
Locuteur: Levasseur
...e jour du 31 mai honore à jamais le nom de Français et nos frères d'armes de Paris. « Le jour du 31 mai honore à jamais le nom de Français et nos frères d'armes de Paris.
Locuteur: Levasseur
« Nous jurons tous en face de l'Etre suprême de ne connaître que l'unité et l'indivisibilité de la République, et de mourir pour elle : que notre ralliement...
...res lois que celles que le peuple vient de sanctionner lui-même. »
« Nous jurons tous en face de l'Etre suprême de ne connaître que l'unité et l'indivisibilité de la République, et de mourir pour elle : que notre ralliement sera la Convention seule, que nous périrons tous, plutôt que d'entendre parler d'un autre gouvernement, et d'autres lois que celles que le peuple vient de sanctionner lui-même. »
Locuteur: Levasseur
...vention nationale décrète l'inser* tion de ces trois pièces au Bulletin, la mentio... (La Convention nationale décrète l'inser* tion de ces trois pièces au Bulletin, la mention honorable des deux adresses, et le renvoi à la commission des Six.)
« Maubeuge, 12 juillet 1793 « Maubeuge, 12 juillet 1793
« Ces compagnies de grenadiers qui se sont si valeureusemen...
... est aussi bon soldat que (1) Ministere de la Guerre. — Armée du Nord et des Ardennes, chemise 13, pièce n° 5 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 197.
« Ces compagnies de grenadiers qui se sont si valeureusement conduites sont la compagnie des volontaires nationaux du Gard et les deux Compagnies du 18e régiment d'infanterie. Le colonel Bastia, qui est aussi bon soldat que (1) Ministere de la Guerre. — Armée du Nord et des Ardennes, chemise 13, pièce n° 5 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 197.
...par laquelle il annonoe que les troupes de la (1) Ces deux adresses manquent aux Archives du ministère de la Guerre. ...ttre du général Gustine, commandant en chef les armées du Nord et des Ardennes, par laquelle il annonoe que les troupes de la (1) Ces deux adresses manquent aux Archives du ministère de la Guerre.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 198. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 198.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 42
Locuteur: Levasseur
...atin, les postes avancés des flanqueurs de droite de l'armée de la République ont été attaqués par les janissaires de la coalitiondes rois, en nombre très .s...
...pes républicaines à se retirer du poste de Lieu-Saint-Amand,; mais bientôt renforc...
... combat qui axduré jusqu'à 6 heures. 1B de nos soldats ont été pris ou i;ués dans ...
« Hier 14, à 4 heures du matin, les postes avancés des flanqueurs de droite de l'armée de la République ont été attaqués par les janissaires de la coalitiondes rois, en nombre très .supérieur ; ils ont forcé les troupes républicaines à se retirer du poste de Lieu-Saint-Amand,; mais bientôt renforcées, elles les ont à leur tour "forcés à la retraite, après un combat qui axduré jusqu'à 6 heures. 1B de nos soldats ont été pris ou i;ués dans cette affaire.
Locuteur: Levasseur
...ien, rayant attendu et manqué d'un coup de son arme, l'a percé de sa baïonnette, renversé de son cheval, et tué sur place le cheval ... ...ire du 3e bataillon du département du Word qui, poursuivi par un hussard autrichien, rayant attendu et manqué d'un coup de son arme, l'a percé de sa baïonnette, renversé de son cheval, et tué sur place le cheval et le hussard.
Locuteur: Levasseur
3° Lèt tre de Custine, datée de Gavibrai., le j 15 juillet (2), par laq...
...nis à Caen,, par -la. société populaire de Bardeaux, ainsi que îpar Félix Wimpfen....
3° Lèt tre de Custine, datée de Gavibrai., le j 15 juillet (2), par laquelle il annonce qu'il se hâte d'envoyer à la Convention plusieurs imprimés et l...
...és constituée® réunies à Bordeaux, par l'assemblée centrale des départements réunis à Caen,, par -la. société populaire de Bardeaux, ainsi que îpar Félix Wimpfen. Custine y joint les réponses qu'il a faites et demande que la plus -grande publ...
Locuteur: Levasseur
Suit un'extrait-de ces différentes.p.ièces(3) : Suit un'extrait-de ces différentes.p.ièces(3) :
Locuteur: Levasseur
...parterrients réunis, assemblée centrale de résistance à l'oppression. Béparterrients réunis, assemblée centrale de résistance à l'oppression.
Locuteur: Levasseur
..., frère et ami, presque tous les tyrans de l'Europe, coalises contre la République française, sont forcés de déplorer le mauvais succès de leurs armes. Une horde de brigands .ne voit d'autre moyen de servir le despotisme,, que celui d'introduire au sein de la République l'anarchie et Je désordre...
... avec .les factions du dehors, viennent de commettre «n dernier attentat. Le 31 ma...
... leurs vertus. A cette' nouvelle un cri de fureur et d'indignation s'est fait ente...
...départements. Des citoyens sont arrivés de toutes parts. Ils veulent la -Républiqu...
... hommes au moins s'y rendront sous ipeu de jours. La société populaire de Bordeaux s'empresse de se réunir à vous. Elle veut la Républiq...
... poste. Combattez au-dehors les ennemis de la liberté, tandis que nous les poursuivrons au dedans. Notre cri de guerre doit être ; à vous : Guerre aux ...
« Général, frère et ami, presque tous les tyrans de l'Europe, coalises contre la République française, sont forcés de déplorer le mauvais succès de leurs armes. Une horde de brigands .ne voit d'autre moyen de servir le despotisme,, que celui d'introduire au sein de la République l'anarchie et Je désordre ; mais ils se trompent, les Français ont juré 'd'être libres .: ils .n'auront pas juré en vain. Les factions «du dedans, liguées avec .les factions du dehors, viennent de commettre «n dernier attentat. Le 31 mai, les 1er -et 2 juin, ces factions, secondées par le canon et .les -poignards, ...
...on contre les membres qui avaient le mieux servi la liberté par leurs talents et leurs vertus. A cette' nouvelle un cri de fureur et d'indignation s'est fait entendre -dans les départements. Des citoyens sont arrivés de toutes parts. Ils veulent la -République' une et indivisible. Une .armée s'organise pour marcher contre Paris ; 80,000 hommes au moins s'y rendront sous ipeu de jours. La société populaire de Bordeaux s'empresse de se réunir à vous. Elle veut la République itne et indivisible. Tous l'avez jurée aussi. Bravez les calomnies ; at-tachez-voius à votre poste. Combattez au-dehors les ennemis de la liberté, tandis que nous les poursuivrons au dedans. Notre cri de guerre doit être ; à vous : Guerre aux tyrans ; ct à nous : Guerre aux royalistes, atix anarchistes et aux tyrans.
Locuteur: Levasseur
Aux merrîbres de -la société populaire de Bordeaux. Aux merrîbres de -la société populaire de Bordeaux.
Locuteur: Levasseur
...ire «n vain l'unité et l'indivisibilité de la République, lorsqu'on :ne lui fait pas le sacrifice de son opinion, lorsqu'une société populai...
...u peuple. Si la loi n'est pas un point 'de ralliement, .nos enae-mis sont invincib...
...rté no-us échappe. Dites aux bataillons de la Gironde qui veulent rentrer dans leurs foyers, que la p«trie les retient auprès de 'leurs drapeaux. A ce prix, je suis att...
...rmées, montrez l'énergie qu'annonce' votre adresse, et écoutez la vérité. On désire «n vain l'unité et l'indivisibilité de la République, lorsqu'on :ne lui fait pas le sacrifice de son opinion, lorsqu'une société populaire prétend qu'on lise la volonté générale dans ses écrits et ses passions ; lorsqu'elle oublie ses serments et ses devoirs, jusqu'à se liguer contre les représentants du peuple. Si la loi n'est pas un point 'de ralliement, .nos enae-mis sont invincibles, -et la liberté no-us échappe. Dites aux bataillons de la Gironde qui veulent rentrer dans leurs foyers, que la p«trie les retient auprès de 'leurs drapeaux. A ce prix, je suis attaché à vons.
Locuteur: Levasseur
Extrait des registres des délibération de fmsômblée ventrale 'des départements ré... Extrait des registres des délibération de fmsômblée ventrale 'des départements réu-wis à XJ&en.
« Je me hâte de vous envoyer .plusieurs lettres et impr...
...été .adressés par la société .populaire de Bordeaux, par la commission centrale de Caen, par Félix Wimpfen 'se disait géné...
...artementales. He vous fais passer copie de mes réponses. Je •'dois -vous "dire -que "le ministre de la 'guerre, ignorant cou coupable, semble marcher sur les traces de ses prédécesseurs. fl -enlève !des bata...
...ette en mouvement sans une autorisation de la Convention. » (1) Bulletin de ta 'Gonveétimi du ï® Juillet 1793 et Procès-'verbmx rte la '.Convention, ...
« Je me hâte de vous envoyer .plusieurs lettres et imprimés qui s m'ont été .adressés par la société .populaire de Bordeaux, par la commission centrale de Caen, par Félix Wimpfen 'se disait général des armées départementales. He vous fais passer copie de mes réponses. Je •'dois -vous "dire -que "le ministre de la 'guerre, ignorant cou coupable, semble marcher sur les traces de ses prédécesseurs. fl -enlève !des bataillons entiers et la cavalerie à l'armée du Word pour -les faire marcher autre c...
...rès ipour -empêcher qu'aucun des corps des deux armées que je commande, .ne se mette en mouvement sans une autorisation de la Convention. » (1) Bulletin de ta 'Gonveétimi du ï® Juillet 1793 et Procès-'verbmx rte la '.Convention, tome 16, \page >198.
(3) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, p. 854, 2* colonne; Auditeur national,...
... 1>° colonne, la version des Débats est de tous points semMable 'à eelio •du Monit...
(3) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, p. 854, 2* colonne; Auditeur national, n° 299, page 4 et Mercure universel, tome â9, page 269, 1>° colonne, la version des Débats est de tous points semMable 'à eelio •du Monitmr..
( Cambrai, le 15 juillet 1793 ( Cambrai, le 15 juillet 1793
...e procès-verbal inscrit Lyon à la place de Bordeaux-, dln'est pas douteux, par 'Ce...
...qnie le ïiège des autorités Constituées de la Gironde était situé dans -cette d«rn...
...idérant que la déclaration des droits a été violée, que la Conv&n- (1) Le procès-verbal inscrit Lyon à la place de Bordeaux-, dln'est pas douteux, par 'Celte lettte, que c'est un® erreur etqnie le ïiège des autorités Constituées de la Gironde était situé dans -cette d«rnière ville.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 43
Locuteur: Levasseur
...resse du conseil général Se la 'commune de M, ;par laquelle il déclare accepter 1 acte constitutionnel -et prie lia Convention de vouloir bien recevoir la rétractation de Ladhesion indirecte qu'il ,a donnée en ... 4° Adresse du conseil général Se la 'commune de M, ;par laquelle il déclare accepter 1 acte constitutionnel -et prie lia Convention de vouloir bien recevoir la rétractation de Ladhesion indirecte qu'il ,a donnée en promulguant l'arrêté du département d'Ille-et-v naine,; elle est ainsi conçue- (...
Locuteur: Levasseur
... il nous le prescrivait, 30 et quelques de nos jeunes gens s'enrôleront avec les i...
...her vers Paris, dans le dessein d'aider de leurs personnes à rétablir le calme dans cette ville immense, >et de laquelle la France tient seule sa liber...
...heureusement induits dans l'erreur, que l'acte constitutionnel s'est avancé, que mous touchons à l'arche, et que désormais cette Constitution va enfin faire le bonheur desi Français...
est parvenu, et que nous avons fait publier solennellement, comme il nous le prescrivait, 30 et quelques de nos jeunes gens s'enrôleront avec les intentions les plus pures, et se joignirent à Rennes aux autres troupes pour marcher vers Paris, dans le dessein d'aider de leurs personnes à rétablir le calme dans cette ville immense, >et de laquelle la France tient seule sa liberté ;; mais le voile qui nous offusquait la vérité, citoyens, est ôté,; mais nous voyons que nous avons été déçus, trompés et malheureusement induits dans l'erreur, que l'acte constitutionnel s'est avancé, que mous touchons à l'arche, et que désormais cette Constitution va enfin faire le bonheur desi Français.
Locuteur: Levasseur
a L'unité, l'indivisibilité de la République française, un centre de pouvoir commun par la représentation ; ...
...donc à la Convention que nous acceptons l'acte constitutionnel, -ce -chef-d'œuvre de raison, et tel que nous l'avons vu entr...
a L'unité, l'indivisibilité de la République française, un centre de pouvoir commun par la représentation ; voilà notre vœu. Nous déclarons donc à la Convention que nous acceptons l'acte constitutionnel, -ce -chef-d'œuvre de raison, et tel que nous l'avons vu entre les mains du commissaire national. La voie indirecte nous l'a transmis sans l'...
Locuteur: Levasseur
...s communique la 'Déclaration des droits de l'homme et l'acte Constitutionnel ; ils sont totalement différents de ceux parvenus au tribunal r .nous vous prions de nous faire passer quelques exemplaires ... ( Aujourd'hui l'on nous communique la 'Déclaration des droits de l'homme et l'acte Constitutionnel ; ils sont totalement différents de ceux parvenus au tribunal r .nous vous prions de nous faire passer quelques exemplaires des véritables, afin que nous ne soyons pas trompés dans nos espérances.
Locuteur: Levasseur
tion 'nationale a cessé de représenter le peuple français au moment où 34 de ses mandataires ont été mis en état d'a...
...are quelle -regarde comme nuls tous les actes de la portion de .représentation national©'depuis le ~27...
tion 'nationale a cessé de représenter le peuple français au moment où 34 de ses mandataires ont été mis en état d'arrestation, déclare quelle -regarde comme nuls tous les actes de la portion de .représentation national©'depuis le ~27 mai, jusqu'à la revision qui en sera faite lorsqu'elle aura recouvré son intégr...
Locuteur: Levasseur
...en, citoyens, recevoir ,1a rétractation de l'adhésion indirecte que nous avons donnée, seulement en promulguant l'arrêté «de l'administration supérieure de l'Ille-et-Vilaine, et ordonner à nos je...
..., ainsi et également, trompés que nous, de revenir d'Evreux dans leurs foyers, pour les défendre 'des attaques des ennemis de la République sur nos côtes menacées. V...
... et ils n'attendent qu'une autorisation de votre part, pour se soustraire "au "pouvoir qui les lie et pour revenir dans le 'sein de leurs familles ; nous espérons, citoyens, cet acte de bienfaisance ; il est digne 'de vrais -générateurs de la liberté.
« Veuillez donc bien, citoyens, recevoir ,1a rétractation de l'adhésion indirecte que nous avons donnée, seulement en promulguant l'arrêté «de l'administration supérieure de l'Ille-et-Vilaine, et ordonner à nos jeunes citoyens, ainsi et également, trompés que nous, de revenir d'Evreux dans leurs foyers, pour les défendre 'des attaques des ennemis de la République sur nos côtes menacées. Votre magnanimité vous .portera à leur faire délivrer une route par :1e Pouvoir exécutif ; ils sollicitent -eux-mêmes leuï retour par des lettres p'arti-culières, et ils n'attendent qu'une autorisation de votre part, pour se soustraire "au "pouvoir qui les lie et pour revenir dans le 'sein de leurs familles ; nous espérons, citoyens, cet acte de bienfaisance ; il est digne 'de vrais -générateurs de la liberté.
Locuteur: Levasseur
Lettre de Félix Wimpfen, se disant général des ar... Lettre de Félix Wimpfen, se disant général des armées départementales, au général Custine.
Locuteur: Levasseur
Je profite de l'occasion, mon cher maître, pour me rappeler à votre souvenir. La nouvelle de la prise de Pacy vous est sans doute parvenue. Plai...
...par vos soins ! Vous avez l'acbniration de toute l'Europe militaire ; vous mériterez la reconnaissance de tous les hommes libres. »
Je profite de l'occasion, mon cher maître, pour me rappeler à votre souvenir. La nouvelle de la prise de Pacy vous est sans doute parvenue. Plaise au Ciel que la cruelle anarchie soit anéantie par vos soins ! Vous avez l'acbniration de toute l'Europe militaire ; vous mériterez la reconnaissance de tous les hommes libres. »
Locuteur: Levasseur
« La nouvelle de la prise de Pacy ne m'est point parvenue ; mais j'a...
... attentat à l'unité et l'indivisibilité de la République. Vous m'avez mal jugé. Du...
...êtu d'une qualité que vous ne tenez pas de ha. loi, je dois vous regarder comme le...
...iment républicain et digne des lauriers de T.hionville.
« La nouvelle de la prise de Pacy ne m'est point parvenue ; mais j'avoue que je la regarde comme un attentat à l'unité et l'indivisibilité de la République. Vous m'avez mal jugé. Du moment que Vous êtes revêtu d'une qualité que vous ne tenez pas de ha. loi, je dois vous regarder comme le chef des factieux. (Vifs applaudissements.) Je romps toute correspondance avec vous, jusqu'à ce que vous vous montriez vraiment républicain et digne des lauriers de T.hionville.
Locuteur: Levasseur
... ordonne le renvoi des pièces au comité de Salut public.) (La Convention ordonne le renvoi des pièces au comité de Salut public.)
Locuteur: Levasseur
Ze conseil général de la corwtmme de Bol, en é'tat de pernwmence, aux représentants du peuple... Ze conseil général de la corwtmme de Bol, en é'tat de pernwmence, aux représentants du peuple français en Convention nationale.
Locuteur: Levasseur
, l'an II de la République une et indivisible. , l'an II de la République une et indivisible.
Locuteur: Levasseur
... «rimineiie j les pojgnards sur te sein de nos dignes représentants ; ,ses délibér...
...e royal ; la liberte bannie entièrement de votre Assemblee ; telle -est l'image, c...
...ions faite, et que l'on nous présentait de la tenue de vos séances : quand 1 arrete du départe...
La Convention sous le joug d'une faction «rimineiie j les pojgnards sur te sein de nos dignes représentants ; ,ses délibérations in-iiuencees par des satellites du despotisme royal ; la liberte bannie entièrement de votre Assemblee ; telle -est l'image, citoyens, «ue nous nous étions faite, et que l'on nous présentait de la tenue de vos séances : quand 1 arrete du département d'Ille-et-Vilaine nous
Locuteur: Levasseur
{i.)Procès^erbmx de la Convention, tome 16 o 199 {i.)Procès^erbmx de la Convention, tome 16 o 199
Locuteur: Levasseur
(La Convention décrète l'insertion de cette lettre au (BuUetm-^t son renvoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète l'insertion de cette lettre au (BuUetm-^t son renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Chabot
(1). -Citoyens, je vous suis obligé de fintérêt qme vous avez pris à la situation de Wâ. famille. Votre décret a été mis à e...
...-révolution s'opère dans le département de l'Aveyron, et que les scellés sont mis sur les papiers de mes amis ; mais ils n'ont pas osé, par crainte du peuple, porter de nouveau la main sur mon père et sur ma mère âgés de «0 ans, et sur ma femme allaitant un enfant de six mois. Charrier est traité à Rodez C...
(1). -Citoyens, je vous suis obligé de fintérêt qme vous avez pris à la situation de Wâ. famille. Votre décret a été mis à exé-'cution. Les nouvelles que je reçois m'annoncent bien que la contre-révolution s'opère dans le département de l'Aveyron, et que les scellés sont mis sur les papiers de mes amis ; mais ils n'ont pas osé, par crainte du peuple, porter de nouveau la main sur mon père et sur ma mère âgés de «0 ans, et sur ma femme allaitant un enfant de six mois. Charrier est traité à Rodez Comme Tétait le ci-devant roi.
(1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, page 85Î, 2e colonne et Auditeur natio... (1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, page 85Î, 2e colonne et Auditeur national, n" 299, page 3. —Mw-cure universel, tome 29, page 268, lre colonne.
« Dol, jeudi 11 juillet 1793 « Dol, jeudi 11 juillet 1793

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 44
Locuteur: Levasseur
...hers concitoyens, que je suis convaincu de l'état d'impuissance où se trouve la Co...
...e jour qu'une grande partie des membres de l'Assemblée continue à la croire dans l...
...quilles et sans inquiétudes sur le sort de notre liberté. Je sais et sens autant que personne le besoin que nous avons d'une Constitution ; je vous ai déjà dit ce que je pense de celle qu'on vous offre, et le désir que...
...oir promptement accepter une ; mais une Constitution en théorie ne fait pas plus marcher un ...
« J'avoue franchement, chers concitoyens, que je suis convaincu de l'état d'impuissance où se trouve la Convention ; que je vois chaque jour qu'une grande partie des membres de l'Assemblée continue à la croire dans l'oppression, et ne prend aucune part à ses délibérations : et je vous laisse à juger si vous pouvez être tranquilles et sans inquiétudes sur le sort de notre liberté. Je sais et sens autant que personne le besoin que nous avons d'une Constitution ; je vous ai déjà dit ce que je pense de celle qu'on vous offre, et le désir que j'ai d'en voir promptement accepter une ; mais une Constitution en théorie ne fait pas plus marcher un gouvernement, que le plan d'une maison ne sert à loger celui qui songe à la fair...
Locuteur: Guffroy
donne lecture d'une adresse de la section de la Liberté de Bordeaux, par laquelle elle annonce qu'elle a unanimement accepté la Constitution et envoie un extrait du registre de ses délibérations où elle invite les au... donne lecture d'une adresse de la section de la Liberté de Bordeaux, par laquelle elle annonce qu'elle a unanimement accepté la Constitution et envoie un extrait du registre de ses délibérations où elle invite les autres sections à imiter son exemple. Cet extrait est ainsi conçu (2) :
Locuteur: Levasseur
...nvention que l'erreur des bons citoyens de Fllle-et-Vilaine n'est pas étonnante, l... (Sarthe), secrétaire. J'observe à la Convention que l'erreur des bons citoyens de Fllle-et-Vilaine n'est pas étonnante, lorsqu'un membre du côté droit leur écrivait le 28 juin (1) :
Locuteur: Levasseur
...de que Defermon soit mandé dans le sein de la Convention et tenu de déclarer si cette lettre est de lui. ...re imprimée a été envoyée à la Convention sous le couvert du Président. Je demande que Defermon soit mandé dans le sein de la Convention et tenu de déclarer si cette lettre est de lui.
Locuteur: Levasseur
...s cette séance, et qui paraît souscrite de son nom, et pour répondre sur oe qui es... ...ns son sein sur-le-champ, pour reconnaître une lettre imprimée qui a été lue dans cette séance, et qui paraît souscrite de son nom, et pour répondre sur oe qui est contenu dans cette lettre.
Locuteur: Levasseur
...fié au citoyen Defermon par un huissier de la Convention. » « Le présent décret sera notifié au citoyen Defermon par un huissier de la Convention. »
Locuteur: Levasseur
... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Fauchet, député détenu à l'A bbaye, qui... (Sarthe), secrétaire, donne lecture d'une lettre de Fauchet, député détenu à l'A bbaye, qui est ainsi conçue (4) :
Locuteur: Levasseur
...lle n'a aucun rapport avec l'assassinat de Marat. Cette lettre dit seulement que les fédérés seront bientôt sous les murs de Paris, et qu'ils se disposent à marcher. Ce fait était déjà connu de tout le monde. Non seulement le fédéral... ...elle ; je n'ai point vu la lettre écrite par Barbaroux à Deperret ; d'ailleurs elle n'a aucun rapport avec l'assassinat de Marat. Cette lettre dit seulement que les fédérés seront bientôt sous les murs de Paris, et qu'ils se disposent à marcher. Ce fait était déjà connu de tout le monde. Non seulement le fédéralisme m'est odieux, mais il me paraît absurde. La République universelle est dans...
Locuteur: Levasseur
...u plus pur-républicanisme, et que, fort de son innocence, il attend avec calme les suites de son arrestation. ... porter à se réunir contre la Convention ; qu'il a toujours prêché le principe du plus pur-républicanisme, et que, fort de son innocence, il attend avec calme les suites de son arrestation.
Locuteur: Guyomar
demande le renvoi de cette lettre au comité de Sûreté générale avec mission de lui faire dès le lendemain un rapport de l'affaire de Fauchet. demande le renvoi de cette lettre au comité de Sûreté générale avec mission de lui faire dès le lendemain un rapport de l'affaire de Fauchet.
Locuteur: Guyomar
(La Convention décrète les propositions de Guyomar. ) (La Convention décrète les propositions de Guyomar. )
Locuteur: Guyomar
Un membre donne lecture de la pièce suivante (1) : Un membre donne lecture de la pièce suivante (1) :
Locuteur: Guyomar
...nquième député suppléant du département de Seine^et-Oise à la Convention nationale, est enregistré, en cette qualité, aux archives de la République française, et qu'il s'y e... « Je soussigné, certifie que le citoyen Henri-Etienne Venard, cinquième député suppléant du département de Seine^et-Oise à la Convention nationale, est enregistré, en cette qualité, aux archives de la République française, et qu'il s'y est présenté en personne oe jour-d'hui.
Locuteur: Guyomar
, l'an II de la République française une et indivisi... , l'an II de la République française une et indivisible.
Locuteur: Guyomar
...ion reconnait le citoyen Venard pour un de ses membres et l'admet en remplacement de Gorsas.) (La Convention reconnait le citoyen Venard pour un de ses membres et l'admet en remplacement de Gorsas.)
Locuteur: Guffroy
Extrait des registres de la section de la Liberté, n° 21, à ses frères des 27 ... Extrait des registres de la section de la Liberté, n° 21, à ses frères des 27 autres sections.
Locuteur: Guffroy
« On nous accuse de professer des principes dangereux. « On nous accuse de professer des principes dangereux.
(3) Moniteur universel, 2« semestre de 1793, page 855, 3* colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16' page 200. ' (3) Moniteur universel, 2« semestre de 1793, page 855, 3* colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16' page 200. '
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 201. — Premier supplément au Bulletin de la Convention des 16 et 17 juillet 1793. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 201. — Premier supplément au Bulletin de la Convention des 16 et 17 juillet 1793.
...reau des mandats depuis le commencement de oe mois, lui sera soumise séance tenant... (La Convention décrète que la liste des membres qui se sont présentés au bureau des mandats depuis le commencement de oe mois, lui sera soumise séance tenante.)
...uve la distance qui sépare les extrêmes de la nature. Quel monstre a pu pousser l'...
... j'étais d'intelligence avec l'assassin de Marat? Je déclare que je n'ai ni vu, ni...
...te femme, ni entendu (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 199 Voy. ci-après aux annexes de la séance, page 56 cette lettre de Defermon que nous avons retrouvée aux A...
« Entre un assassinat et moi se trouve la distance qui sépare les extrêmes de la nature. Quel monstre a pu pousser l'impudence, jusqu'à dire que j'étais d'intelligence avec l'assassin de Marat? Je déclare que je n'ai ni vu, ni connu cette femme, ni entendu (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 199 Voy. ci-après aux annexes de la séance, page 56 cette lettre de Defermon que nous avons retrouvée aux Archives nationales.
...in, tome 31, page 107 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 200. (2) Collection Baudouin, tome 31, page 107 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 200.
...tional n° 299, page 5 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 201. (4) Auditeur national n° 299, page 5 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 201.
« Paris, ce 15 juillet 1793 « Paris, ce 15 juillet 1793
« Est-ce donc un crime de ne pas vouloir le fédéralisme et, la gu...
...as vers le fédéralisme que la formation de ces corps populaires dans une (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 201.
« Est-ce donc un crime de ne pas vouloir le fédéralisme et, la guerre civile, le plus cruel des maux dont la République puisse être accablée! ou peut-être n'est-ce pas le premier pas vers le fédéralisme que la formation de ces corps populaires dans une (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 201.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 45
Locuteur: Guffroy
... dans la séance permanente du 4 juillet 1793, l'an II de la République française, une et indivis... « Délibéré à Bordeaux, dans la séance permanente du 4 juillet 1793, l'an II de la République française, une et indivisible.
Locuteur: Guffroy
...rcher des troupes contre Paris, la mère de la Révolution et le berceau de notre liberté? N'apercevez-vous pas, ci...
...une prétendue résistance à l'oppression de la commune de Paris (ce prétexte n'existe plus, elle ...
...écret) ; ensuite contre la cité entière de Paris, et enfin contre la Convention el...
... nous dissuader d'accepter cette sainte Constitution, qui doit réunir tous les bons et vrais patriotes, cette planche de sar lut qui se présente à nous dans le ...
..., nous trouvant divisés, sans nul point de réunion, sans lois et sans chef, nous soyons forcés de nous livrer à nos ennemis du dedans et ...
...neté qui n'était déléguée qu'à elle, arrêtant les deniers publics, et faisant marcher des troupes contre Paris, la mère de la Révolution et le berceau de notre liberté? N'apercevez-vous pas, citoyens, que l'on vous leurre1? Ce n'était d'abord qu'une prétendue résistance à l'oppression de la commune de Paris (ce prétexte n'existe plus, elle a été réformée en vertu d'un décret) ; ensuite contre la cité entière de Paris, et enfin contre la Convention elle-même que l'on méconnaît, sous prétexte qu'elle n'est pas libre. Ces manœuvres ne seraient-elles pas employées pour favoriser nos ennemis, pour nous dissuader d'accepter cette sainte Constitution, qui doit réunir tous les bons et vrais patriotes, cette planche de sar lut qui se présente à nous dans le naufrage ? Ne serait-ce pas pour que, nous trouvant divisés, sans nul point de réunion, sans lois et sans chef, nous soyons forcés de nous livrer à nos ennemis du dedans et du dehors?
Locuteur: Guffroy
« Laissez tomber Ie; bandeau de l'erreur et de la prévention, qui vous empêche de voir la vérité ; reconnaissez les intentions de la Convention nationale dans la sublime Constitution qu'elle vous présente ; reconnaissez les ennemis de votre liberté en ceux qui vous conseillent de ne pas l'accepter ; car, n'en doutez pa...
... veulent mettre leur volonté à la place de la loi, rétablir le despotisme, et qui voient avec frayeur approcher la fin de leur règne dans l'acceptation de cette sublime Constitution, qui doit réunir diverses factions qui déchirent les entrailles de notre mère commune, la patrie : hâtons-nous donc de l'accepter cette Constitution, c'est l'unique moyen de nous sauver ; mais surtout ne la condamnons pas avant de la connaître.
« Laissez tomber Ie; bandeau de l'erreur et de la prévention, qui vous empêche de voir la vérité ; reconnaissez les intentions de la Convention nationale dans la sublime Constitution qu'elle vous présente ; reconnaissez les ennemis de votre liberté en ceux qui vous conseillent de ne pas l'accepter ; car, n'en doutez pas, ce sont là les vrais anarchistes qui veulent mettre leur volonté à la place de la loi, rétablir le despotisme, et qui voient avec frayeur approcher la fin de leur règne dans l'acceptation de cette sublime Constitution, qui doit réunir diverses factions qui déchirent les entrailles de notre mère commune, la patrie : hâtons-nous donc de l'accepter cette Constitution, c'est l'unique moyen de nous sauver ; mais surtout ne la condamnons pas avant de la connaître.
Locuteur: Guffroy
« La commune de Fontainebleau nous a députés auprès de vous, pour vous exprimer ses sentiments et sa reconnaissance de la Constitution "républicaine que vous lui avez donnée....
...0 citoyens dont elle est composée, plus de 700 sont aux frontières, 592 se sont ré...
...onnée à l'unanimité, aux cris redoublés de : « Vive la République une et indivisib...
...rononçâmes ensemble le serment solennel de défendre la Constitution jusqu'à la mort ; il ne sera pas vain, ...
...s ne nous séparâmes que quand le besoin de nos frères cultivateurs les rappela à l...
...e réitéré le baiser fraternel, au bruit de l'artillerie qui ne cessa qu'à la fin de cette fête républicaine.
« La commune de Fontainebleau nous a députés auprès de vous, pour vous exprimer ses sentiments et sa reconnaissance de la Constitution "républicaine que vous lui avez donnée. Sur environ 1,400 citoyens dont elle est composée, plus de 700 sont aux frontières, 592 se sont réunis dans leurs sections respectives et l'ont sanctionnée à l'unanimité, aux cris redoublés de : « Vive la République une et indivisible ! Vive la Convention nationale. » Les 7 communes environnant la ville se sont réunies à nous après leur acceptation, pour ne faire qu'une même famille; nous prononçâmes ensemble le serment solennel de défendre la Constitution jusqu'à la mort ; il ne sera pas vain, ce serment. Cette scène touchante s'est terminée par une fête civique qui dura toute la nuit, nous ne nous séparâmes que quand le besoin de nos frères cultivateurs les rappela à leurs travaux, après nous être réitéré le baiser fraternel, au bruit de l'artillerie qui ne cessa qu'à la fin de cette fête républicaine.
Locuteur: Guffroy
...vile qui va résulter du choc des forces de quelques départements contre celles de la Convention et des départements qui l... « N'est-ce pas la guerre civile qui va résulter du choc des forces de quelques départements contre celles de la Convention et des départements qui lui restent fidèles?
Locuteur: Guffroy
...t vos pas : vous allez répandre le^sang de vos frères ; votre démarche entraînera infailliblement la perte de cette chère liberté pour laquelle nous avons tant fait de sacrifices, et la ruine entière de votre patrie ! Quel est donc l'aveuglement qui vous détourne d'employer les voies de conciliation avant de vous armer? ...citoyens, réfléchissez ; voyez l'abîme affreux où vos ennemis secrets précipitent vos pas : vous allez répandre le^sang de vos frères ; votre démarche entraînera infailliblement la perte de cette chère liberté pour laquelle nous avons tant fait de sacrifices, et la ruine entière de votre patrie ! Quel est donc l'aveuglement qui vous détourne d'employer les voies de conciliation avant de vous armer?
Locuteur: Guffroy
« Cessez, citoyens, de supposer des intentions perfides à vos frères de la section de la Liberté, parce qu'ils ne veulent ni ...
...e arbitraire et despotique, et refusent de s'y soumettre ; comme vous ils ont juré...
« Cessez, citoyens, de supposer des intentions perfides à vos frères de la section de la Liberté, parce qu'ils ne veulent ni fédéralisme, ni guerre civile ; ils ne veulent reconnaître que les lois, regardent tout ce qui n'en émane pas comme arbitraire et despotique, et refusent de s'y soumettre ; comme vous ils ont juré guerre aux tyrans et aux anarchistes, et respect aux propriétés.
Locuteur: Guffroy
section de la Liberté de Bordeaux, et l'insertion de leur adresse, au Bulletin.) section de la Liberté de Bordeaux, et l'insertion de leur adresse, au Bulletin.)
Locuteur: Guffroy
...a Convention d'inviter le club national de Bordeaux, dispersé par la force armée, ... Je propose à la Convention d'inviter le club national de Bordeaux, dispersé par la force armée, à se réunir et à continuer d'éclairer le peuple.
Locuteur: Guffroy
...Cotte et Martinet, députés des sections de la ville de Fontainebleau, sont introduits dans le sein de la Convention. Les citoyens Cotte et Martinet, députés des sections de la ville de Fontainebleau, sont introduits dans le sein de la Convention.
Locuteur: Guffroy
...posons sur le bureau les procès-verbaux de nos deux sections. (t Nous déposons sur le bureau les procès-verbaux de nos deux sections.
Locuteur: Guffroy
Copie du procès-verbal de l'assemblée primaire de la section du Midi, de la ville de Fontainebleau, département de Seine-et-Marne, district de Mélun. Copie du procès-verbal de l'assemblée primaire de la section du Midi, de la ville de Fontainebleau, département de Seine-et-Marne, district de Mélun.
Locuteur: Guffroy
« Fontainebleau, chef-lieu de canton. « Fontainebleau, chef-lieu de canton.
Locuteur: Guffroy
...t cent quatre-vingt-treize, l'an second de la République française, en exécution du décret de la Convention nationale, du 27 juin der...
...ommé commissaire par le conseil général de la commune ayant fait lecture de l'arrêté qui lui confiait l'ouverture de la séance, le citoyen Gosset, plus anci...
« Ce jourd'hui, quatorze juillet, dix heures du matin, mil sept cent quatre-vingt-treize, l'an second de la République française, en exécution du décret de la Convention nationale, du 27 juin dernier, le citoyen Martinet, nommé commissaire par le conseil général de la commune ayant fait lecture de l'arrêté qui lui confiait l'ouverture de la séance, le citoyen Gosset, plus ancien d'âge, a pris le fauteuil, et le citoyen Senez, comme le plus jeune, a été no...
...verte, l'assemblée suffisamment pourvue de membres, le président a consulté l'asse...
...n commissaire ayant reçu une députation de la seo- (La Convention nationale décrèt...
... tion honorable du civisme des citoyens de la — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 202.
« La séance ouverte, l'assemblée suffisamment pourvue de membres, le président a consulté l'assemblée pour avoir son vœu sur la formation du bureau, et le citoyen commissaire ayant reçu une députation de la seo- (La Convention nationale décrète la men- (1) Archives nationales, Carton C 262, dossier n° 519. tion honorable du civisme des citoyens de la — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 202.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 46
Locuteur: Guffroy
...résident a annoncé aux citoyens l'objet de leur réunion en assemblée primaire, et le secrétaire a fait lecture de l'acte constitutionnel et des Droits; de l'homme et du citoyen, « Le- président a annoncé aux citoyens l'objet de leur réunion en assemblée primaire, et le secrétaire a fait lecture de l'acte constitutionnel et des Droits; de l'homme et du citoyen,
Locuteur: Guffroy
« La lecture de' l'acte constitutionnei achevé©;, le- président...
...on qui vient d'être lue^ aient la bonté de se lever: Dans» l'instant,, et par un. ...
...semblée a été debout^ et un cri général de : Vive la République! vive la Constitution! a terminé laséance.
« La lecture de' l'acte constitutionnei achevé©;, le- président a., consulté l'assemblée pour connaître le mode qu'elle désirait employer pour ...
... a ainsi posé. La question : que ceux: qui sont, d'avis d'accepter la Cbnstitution qui vient d'être lue^ aient la bonté de se lever: Dans» l'instant,, et par un. mouvement spontané;,, tout© l'assemblée a été debout^ et un cri général de : Vive la République! vive la Constitution! a terminé laséance.
Locuteur: Guffroy
tionale l'acceptation de l'acte constitution-I nelr ce qui a été unanimement arrêté ...
...a alloué auxdits commissaires les frais de leur voyage. Le reste de la journée s'est passé et terminé ; par...
tionale l'acceptation de l'acte constitution-I nelr ce qui a été unanimement arrêté et applaudi par la commune, laquelle a alloué auxdits commissaires les frais de leur voyage. Le reste de la journée s'est passé et terminé ; par une- fête civique.
Locuteur: Guffroy
... commissaire chargé par la municipalité de la ville du canton Fontainebleau da porter à l'assemblée, avec les lettres de convocation, l'acte constitutionnel présenté au peuple français par la Conv... ( Le commissaire chargé par la municipalité de la ville du canton Fontainebleau da porter à l'assemblée, avec les lettres de convocation, l'acte constitutionnel présenté au peuple français par la Convention nationale, et le décret du 27- juin dernier-, en a fait- la remise sur le...
Locuteur: Guffroy
...a été ouverte. Le président a nommé une -putation vers la municipalité pour informer si les officiers de la commune avaient fait préparer un bur...
...ections puissent s'y rendre a l'ef~ fat de proclamer solennellement l'acceptation de la Constitution et réunir leur vœu à celui de. leurs frères des sections de la campagne. La députation de. retour a rapporté que tout était prêt.
« Et à 4 heures dudit jour la séance a été ouverte. Le président a nommé une -putation vers la municipalité pour informer si les officiers de la commune avaient fait préparer un bureau à. L'église pour que les citoyens des sections puissent s'y rendre a l'ef~ fat de proclamer solennellement l'acceptation de la Constitution et réunir leur vœu à celui de. leurs frères des sections de la campagne. La députation de. retour a rapporté que tout était prêt.
Locuteur: Guffroy
... témoigné leur- allégresse par le chant de l'Hymne des Marseillais, et les cris de : w Yive la République ! vive la Constitution ! » Un membre a fait la motion que sur-... ...s membres du conseil général s'y sont rendus, tous les citoyens alors réunis ont témoigné leur- allégresse par le chant de l'Hymne des Marseillais, et les cris de : w Yive la République ! vive la Constitution ! » Un membre a fait la motion que sur-le-champ il fût nommé un commissaire par chacune des sections réunies, pour, à l...
Locuteur: Guffroy
...eau se sont rendus à la salle ordinaire de j leurs séances, et aussitôt le président, a or~ i donné de battre un appel pour la réunion des j c...
... générale à l'église pour porter le vœu l'acceptation die l'acte cons^ | titutionnel à la Convention nat...
...ns déroger ni préjudicier à l'exécution de La loi du 27 juin dernier, article 5, q...
...frages et est nommé commissaires chargé de la mission ci-dessus j lequel a accepté...
« Et à 8 heures; du soir, les membres dû bureau se sont rendus à la salle ordinaire de j leurs séances, et aussitôt le président, a or~ i donné de battre un appel pour la réunion des j citoyens, à l'effet d'émettre leur vœu sur la nomination d'un commissaire ainsi qu'il avait | été arrêté en assemblée, générale à l'église pour porter le vœu l'acceptation die l'acte cons^ | titutionnel à la Convention nationale, sans déroger ni préjudicier à l'exécution de La loi du 27 juin dernier, article 5, qui autorise1 chaque assemblée, primaire d'envoyer un commissaire à la fédération du 10 août: Le citoyen Martinet, président, a réuni la majorité des suffrages et est nommé commissaires chargé de la mission ci-dessus j lequel a accepté..
Locuteur: Guffroy
...celle du Midi, qu'elle venait d'arrêter de former le bureau par acclamation. . . r... titrai du Nord, par laquelle l'assemblee du Nord instruisait celle du Midi, qu'elle venait d'arrêter de former le bureau par acclamation. . . r,
Locuteur: Guffroy
...oyen Martinet, qui,, ayant connu le vœu de sas! concitoyens, a accepté et, après un discours préparatoire rempli civisme, le citoyen président d'âge lui... ...d'organiser son bureau. Une acclamation générale a porté à la. présidence le citoyen Martinet, qui,, ayant connu le vœu de sas! concitoyens, a accepté et, après un discours préparatoire rempli civisme, le citoyen président d'âge lui a cédé le fauteuil.
Locuteur: Guffroy
... levée,, et la continuation à 4 heures, de l'après-midi a été indiquée. Le nombre des votants s'est trouvé être de 302. « En conséquence-, La séance a été levée,, et la continuation à 4 heures, de l'après-midi a été indiquée. Le nombre des votants s'est trouvé être de 302.
Locuteur: Guffroy
...pour se rendre; à* l'égLise, laquelle^. de retour, a annoncé quse la section du Nord' était de l'avis de: celle du Midi. ...ion serait envoyée à la section du Nord pour lia prévenir d©r la marche arrêtée pour se rendre; à* l'égLise, laquelle^. de retour, a annoncé quse la section du Nord' était de l'avis de: celle du Midi.
Locuteur: Guffroy
...he; Theondel..;. Gille Db-nisse;Mokeau; De&orï; Joeel.; Gbtïyeb; Gbkgoibe ; De... « Signé : La Roche; Theondel..;. Gille Db-nisse;Mokeau; De&orï; Joeel.; Gbtïyeb; Gbkgoibe ; Debove ; Pautet ; Lan&lois ;. Bïnet ; H alu ; Feigot ; Nabaux; Gos~ sens; Mart...
Locuteur: Guffroy
Département de Seine-et-Marne, district : Melun, canton de la ville de Fontainebleau* Département de Seine-et-Marne, district : Melun, canton de la ville de Fontainebleau*
Locuteur: Guffroy
... cent quatre?-vingt-treize, L'an second de la République' française, les citoyens, du canton, de la ville-de' Fontainebleau ; la section du Nord, disr-trict de Melun, département de Seine-et-Marne, se sont réunis en assemblée primaire.,, en suite de la convocation faite, en exécution, du décret de la Convention nationale, du; vingt-sept... « C© jourd'hui dimanche quatorze juillet,. huit heures du matin, mil sept cent quatre?-vingt-treize, L'an second de la République' française, les citoyens, du canton, de la ville-de' Fontainebleau ; la section du Nord, disr-trict de Melun, département de Seine-et-Marne, se sont réunis en assemblée primaire.,, en suite de la convocation faite, en exécution, du décret de la Convention nationale, du; vingt-sept juin dernier.
Locuteur: Guffroy
..., a, fait provisoirement les fonctions, de président. « Georges-Adam Junker, citoyen le plua-âgé, a, fait provisoirement les fonctions, de président.
Locuteur: Guffroy
...on, d'un président,, d'un secrétaire et de trois citoyens appelésv air bureau,, po... « L'assemblé© a procédé à la nomination, d'un président,, d'un secrétaire et de trois citoyens appelésv air bureau,, pour inscrire lés noms des citoyens présents, et y tenir note dés, suffrages,
Locuteur: Guffroy
w La président a annoncé. L'objet de La réunion des. citoyens en assemblée p... w La président a annoncé. L'objet de La réunion des. citoyens en assemblée primaire.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 47
Locuteur: Guffroy
« Le secrétaire a fait lecture de l'acte constitutionnel. . „ . « Le secrétaire a fait lecture de l'acte constitutionnel. . „ .
Locuteur: Guffroy
C La lecture de l'acte constitutionnel achevée, le président a mis aux. voix l... C La lecture de l'acte constitutionnel achevée, le président a mis aux. voix l'acceptation, et. fait faire l'appel sur la liste des citoyens présents.
Locuteur: Le Président
Les- députés delà commune de Moret; cTvef-lieu de canton, district de Nemours, département, de Seine-et-Marne (l),rsont introduits dan...
...e. la,Convention ;.ils annoncent que la Constitution a été acceptée avec la plus vive allégr...
Les- députés delà commune de Moret; cTvef-lieu de canton, district de Nemours, département, de Seine-et-Marne (l),rsont introduits dans le sein.de. la,Convention ;.ils annoncent que la Constitution a été acceptée avec la plus vive allégresse.
Locuteur: Le Président
...oyens, votre empressement à accepter la Constitution est d',accord avec les mœurs pures et simples des habitants de la campagne. Je vous invite, à assister... , debout'. Citoyens, votre empressement à accepter la Constitution est d',accord avec les mœurs pures et simples des habitants de la campagne. Je vous invite, à assister à la séance.
Locuteur: Le Président
Les administrateurs■ de la commune d'E-tréchy, district d'Etampes^ département de Seine-et-Oise (2), sont admis dans l'intérieur la salle, pour présenter l'acceptation de. la Constitution par les citoyens de cette commune ; la Constitution a été acceptée à l'unanimité. Les administrateurs■ de la commune d'E-tréchy, district d'Etampes^ département de Seine-et-Oise (2), sont admis dans l'intérieur la salle, pour présenter l'acceptation de. la Constitution par les citoyens de cette commune ; la Constitution a été acceptée à l'unanimité.
Locuteur: Guffroy
...it, le nombre des votants s'est trouvé; de 290, lesquels ont voté à l'unanimité po... « L'appel fini et le recensement tait, le nombre des votants s'est trouvé; de 290, lesquels ont voté à l'unanimité pour l'accepta
Locuteur: Guffroy
...s; l'un pour être déposé au secrétariat de la municipalité- du lieu de-1'assemble, l'autre pour être - remis à...
...equel sans-pré jud'icier à l'article' 5 là loi est auto-risé de porter aux frais de la commune le vœu de son acceptation.
« Le présent procès-verbal a efce rédigé en deux doubles; l'un pour être déposé au secrétariat de la municipalité- du lieu de-1'assemble, l'autre pour être - remis à la Convention nationale par le citoyen Cotte, lequel sans-pré jud'icier à l'article' 5 là loi est auto-risé de porter aux frais de la commune le vœu de son acceptation.
Locuteur: Le Président
...end hommage au patriotisme des citoyens de Fontainebleau, et invite les députés à ... , debout', d'ans sa réponse, rend hommage au patriotisme des citoyens de Fontainebleau, et invite les députés à assister à la séance.
Locuteur: Le Président
...end justice au patriotisme des citoyens de la commune d'Etréchy, et;invite: lest d... ' rend justice au patriotisme des citoyens de la commune d'Etréchy, et;invite: lest députés à assister à; la séance.
Locuteur: Le Président
... membres- desdits. comités.;, ce projet de décret est ainsi conçu (1) : chargés commue1 membres- desdits. comités.;, ce projet de décret est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Le Président
...orise ses- comités à faire faire par un leurs membres", chez les députés détenu...
...es desdits comités, et ce, par le juge: de paix: des sections sur lesquelles les députés étaient domiciliés,, à« lfeffiet de quoi ledit juge de paix est. autorisé à lever les scellés ...
...n seront appelés deux membres du comité de Sûreté générale. »
(( La Convention nationale autorise ses- comités à faire faire par un leurs membres", chez les députés détenus ou absents, sans congé, la rechercha des pièces et papiers dont ils- auront été chargés comme membres desdits comités, et ce, par le juge: de paix: des sections sur lesquelles les députés étaient domiciliés,, à« lfeffiet de quoi ledit juge de paix est. autorisé à lever les scellés qui y sont apposés, à faire faire l'ouverture des portes, armoires et secrétaire...
...s qui en seront, retirés, et as réapposer les-dits- scellés, à laquelle opération seront appelés deux membres du comité de Sûreté générale. »
Locuteur: Le Président
(La Convention adopte ce projet de décret.)^ (La Convention adopte ce projet de décret.)^
Locuteur: Le Président
Des députés de la section du Muséum sont admis à la ba... Des députés de la section du Muséum sont admis à la barre (2).
Locuteur: Le Président
L'orateur de la députation s'exprime ainsi : L'orateur de la députation s'exprime ainsi :
Locuteur: Le Président
...uis plusi d'un siècle, le dernier degré de perfection. Cet établissement, admirabl...
...boulèversé : aussi, depuis 1788, époque -la réunion la petite poste-à la grande,, le service de ces deux administrations a-t-il été con...
Le service des postes avait atteint, depuis plusi d'un siècle, le dernier degré de perfection. Cet établissement, admirable par sa. simplicité,.ne pouvait.souffrir aucun changement, sans courir les risques d?être entièrement boulèversé : aussi, depuis 1788, époque -la réunion la petite poste-à la grande,, le service de ces deux administrations a-t-il été constamment entravé. .
Locuteur: Le Président
...ies aux postes; elle vous demande enfin de. rendre à la grande poste» lè degré de perféetion qu'elle, conserva: pendant p... ... ; elle vous demande le rapport du décret qui. réunit les diligences et messageries aux postes; elle vous demande enfin de. rendre à la grande poste» lè degré de perféetion qu'elle, conserva: pendant plus? d'un sièele.
Locuteur: Le Président
...tionnaires et leur acoordé les'honneurs de la séance. répond aux pétitionnaires et leur acoordé les'honneurs de la séance.
Locuteur: Le Président
...comités des finances; d'agriculture, et de, commerce réunis.,), (Las Convention renvoie la pétition aux* comités des finances; d'agriculture, et de, commerce réunis.,),
Locuteur: Leavasseur
...re des* administrateurs du département' de police de Paris, par laquelle* transmettent à la ...
...nes détenues^ dans les diverses prisons de la Gapitalé à la date du 14 juillèt;: e...
(Sarthe)j secrétaire, donne lecture d'une lettre des* administrateurs du département' de police de Paris, par laquelle* transmettent à la Convention l'état numérique * des personnes détenues^ dans les diverses prisons de la Gapitalé à la date du 14 juillèt;: elle est ainsi conçue (3) :
Locuteur: Leavasseur
« Commune de1 Paris, le 15 juillet 1793, l'an II- dfe- la République une et. in... « Commune de1 Paris, le 15 juillet 1793, l'an II- dfe- la République une et. indivisible;.
Un membre, au nom du comité de législation, présente un projet de décret tendant à autoriser les comités de la Convention à faire chez les députés ...
...été (1) Moniteur universel, 2! semestre de 1793, p. 856, 2? colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 202.
Un membre, au nom du comité de législation, présente un projet de décret tendant à autoriser les comités de la Convention à faire chez les députés détenus ou absents sans congé la; recherche des papiers dont ils auraient été (1) Moniteur universel, 2! semestre de 1793, p. 856, 2? colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 202.
(2) Moniteur universel, 2» semestre, de 1793, p- 856,. 28 colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome .16, page 203. (2) Moniteur universel, 2» semestre, de 1793, p- 856,. 28 colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome .16, page 203.
...écrets, n° 302, p. 205, 1Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 202. (2) Journal des Débats et des Décrets, n° 302, p. 205, 1Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 202.
(( Les. administrateurs du département de police vous font passer Iè total journalier des détenus dans les maisons de justice* d'arrêt et de détention du département: de Paris, à l'époque du 14 juillet. Parmi ...
...in, tome'31, page 107~et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 203.
(( Les. administrateurs du département de police vous font passer Iè total journalier des détenus dans les maisons de justice* d'arrêt et de détention du département: de Paris, à l'époque du 14 juillet. Parmi les individus qui y sont renfermés, il y en a qui sont pré- (1) Collection Baudouin, tome'31, page 107~et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 203.
— Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 204. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 204.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 48
Locuteur: Maure
« Les volontaires du 5e bataillon de l'Yonne, au camp de Falise-sur-Maubeuge, présentent à la Convention le procès-verbal de réception de l'acte constitutionnel. A peine le bataillon a-t-il été assemb...
...avec la plus grande attention. Les cris de : Vivent nos représentants / Vive la Ré...
...es volontaires ont renouvelé le serment de défendre jusqu'à la mort la République une et indivisible, de ne jamais abandonner leur poste, de rester unis a la Convention et de la défendre contre tous. »
« Les volontaires du 5e bataillon de l'Yonne, au camp de Falise-sur-Maubeuge, présentent à la Convention le procès-verbal de réception de l'acte constitutionnel. A peine le bataillon a-t-il été assemblé que le plus profond silence a régné. La lecture a été faite et écoutée avec la plus grande attention. Les cris de : Vivent nos représentants / Vive la République! ont retenti dans les airs. Les volontaires ont renouvelé le serment de défendre jusqu'à la mort la République une et indivisible, de ne jamais abandonner leur poste, de rester unis a la Convention et de la défendre contre tous. »
Locuteur: Maure
...annonce à la Convention qu'un bataillon de l'Yonne, pénétré d'admiration pour la Constitution républicaine et de reconnaissance pour ses auteurs, a juré de la défendre jusqu'à la mort (1). (Appla... J'annonce à la Convention qu'un bataillon de l'Yonne, pénétré d'admiration pour la Constitution républicaine et de reconnaissance pour ses auteurs, a juré de la défendre jusqu'à la mort (1). (Applaudissements.)
Locuteur: Leavasseur
venus de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution, délits de police municipale, correctionnelle, mil... venus de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution, délits de police municipale, correctionnelle, militaire, et d'autres pour délits légers.
Locuteur: Leavasseur
... remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris. « Certifié conforme aux feuilles journalières à nous remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris.
Locuteur: Maure
Suit un extrait de l'adresse du 5e bataillon de l'Yonne inséré au Bulletin (2) : Suit un extrait de l'adresse du 5e bataillon de l'Yonne inséré au Bulletin (2) :
Locuteur: Maure
...es citoyennes employées à la confection de l'habillement de se rendre aux ateliers établis par le® ...
...billement, pour qu'il leur soit délivré de l'ouvrage individuellement, et non aux ...
Elles demandent que la Convention, par un décret, autorise les citoyennes employées à la confection de l'habillement de se rendre aux ateliers établis par le® administrateurs dudit habillement, pour qu'il leur soit délivré de l'ouvrage individuellement, et non aux commissaires qui retiennent un douzième.
Locuteur: Maure
Elles se plaignent de ce que le ministre de la guerre, depuis longtemps prévenu, n'... Elles se plaignent de ce que le ministre de la guerre, depuis longtemps prévenu, n'a pas encore fait droit à leur demande.
Locuteur: Le Président
...tionnaires et leur accorde les honneurs de la* séance. répond aux pétitionnaires et leur accorde les honneurs de la* séance.
Locuteur: Le Président
...Convention renvoie la demande au comité de l'examen des marchés.) (La Convention renvoie la demande au comité de l'examen des marchés.)
Locuteur: Le Président
...yens et cavaliers nationaux du district de Dieppe est admise à la barre (1). Une députation des citoyens et cavaliers nationaux du district de Dieppe est admise à la barre (1).
Locuteur: Le Président
... que la Convention suspende l'exécution de l'arrêté pris le 1er mai dernier par le... Elle demande que la Convention suspende l'exécution de l'arrêté pris le 1er mai dernier par les commissaires Defermon, Prieur et Ro-chegude, attendu que, par cet arrêté, si l...
Locuteur: Le Président
...tionnaires et leur accorde les honneurs de la séance. répond aux pétitionnaires et leur accorde les honneurs de la séance.
Locuteur: Le Président
...Convention renvoie la demande au comité de la guerre, pour en faire demain le rapp... (La Convention renvoie la demande au comité de la guerre, pour en faire demain le rapport.)
Locuteur: Simond
...es qui s'introduisent avec dtes. cartes de députés et qui n'ont pas ce' caractère.... (2). Il y a dans cette Assemblée des personnes qui s'introduisent avec dtes. cartes de députés et qui n'ont pas ce' caractère. Comme il est à craindre que ce ne soient des espions des conspirateurs du Nord ...
Locuteur: Simond
...a proposition au comité des inspecteurs de la salle.) (La Convention renvoie la proposition au comité des inspecteurs de la salle.)
Locuteur: Richou
(3) annonce que s'étant transporté de la part du comité de secours, pour vérifier le bruit qui s'é...
...té que ce bruit était entièrement dénué de fondement. Il demande qu'attendu les circonstances qui pourraient résulter de la trop grande chaleur, les malades aie...
(3) annonce que s'étant transporté de la part du comité de secours, pour vérifier le bruit qui s'était répandu que la peste était à l'Hôtel-Dieu ; il a constaté que ce bruit était entièrement dénué de fondement. Il demande qu'attendu les circonstances qui pourraient résulter de la trop grande chaleur, les malades aient la jouissance des jardins environnants.
Locuteur: Thuriot
...ande que les malades les moine infirmes de l'Hôtel-Dieu soient transférés et soign... Ce décret d'humanité doit vous en inspirer un autre. Je demande que les malades les moine infirmes de l'Hôtel-Dieu soient transférés et soignés dans les maisons ci-devant religieuses qui sont inutiles. (Vifs applaudisseme...
Locuteur: Thuriot
...crète que le jardin du ci-devant évêché de Paris sera ouvert aux malades qui sont à l'Hôtel-Dieu, et qu ils seront libres de s'y promener lorsqu'ils le jugeront à p... . « La Convention nationale décrète que le jardin du ci-devant évêché de Paris sera ouvert aux malades qui sont à l'Hôtel-Dieu, et qu ils seront libres de s'y promener lorsqu'ils le jugeront à propos ;
(1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, paee 856 2* colonne. ' (1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, paee 856 2* colonne. '
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 204 — Bulletin de la Convention du 16 juillet 1793. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 204 — Bulletin de la Convention du 16 juillet 1793.
(3)Moniteur universel, ï° semestre de 1793, page 856, (3)Moniteur universel, ï° semestre de 1793, page 856,
...r- (1) Moniteur universel, 2 e semestre de 1793, 2« colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16 page 204. ( Ordonne que l'administration du dépar- (1) Moniteur universel, 2 e semestre de 1793, 2« colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16 page 204.
(3) Moniteur universel, 28 semestre de 1793, p 856 2e colonne et Journal des Débats... (3) Moniteur universel, 28 semestre de 1793, p 856 2e colonne et Journal des Débats et des Décrets, n° 302' page 205. '
£?,ne et Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 204. ' ' £?,ne et Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 204. ' '
...in, tome 31, page 108 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 205. (4) Collection Baudouin, tome 31, page 108 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 205.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 49
Locuteur: Thuriot
tement de Paris fera transférer, sans délai, dans...
...s qui sont dans les différents hospices de Paris, pour y être traités et y recevoi...
tement de Paris fera transférer, sans délai, dans les maisons nationales qu'elle jugera les plus convenables, une partie des malades qui sont dans les différents hospices de Paris, pour y être traités et y recevoir les secours que l'humanité et la fraternité exigent. »
Locuteur: Osselin
(1). Je demande que le ministre de la justice rende compte de l'exécution d'un décret qui lui ordonne de séparer les prisonniers détenus par jugement de la police correctionnelle de ceux qui le sont pour avoir commis des ...
...s punis pour des fautes légères sortent de ces repaires, corrompus par les scéléra...
(1). Je demande que le ministre de la justice rende compte de l'exécution d'un décret qui lui ordonne de séparer les prisonniers détenus par jugement de la police correctionnelle de ceux qui le sont pour avoir commis des crimes. Les jeunes gens punis pour des fautes légères sortent de ces repaires, corrompus par les scélérats. C'est encore là une épidémie morale qu'il est important d'arrêter.
Locuteur: Osselin
...ntion nationale décrète que le ministre de l'intérieur rendra compte incessamment des mesures qu'il a prises pour l'exécution de la loi relative à la tenue intérieure d...
...xes et des personnes détenues! en vertu de jugements de police correctionnelle, d'avec les autr...
(La Convention nationale décrète que le ministre de l'intérieur rendra compte incessamment des mesures qu'il a prises pour l'exécution de la loi relative à la tenue intérieure des prisons, à l'établissement des maisons d'arrêt, et surtout à la séparation des sexes et des personnes détenues! en vertu de jugements de police correctionnelle, d'avec les autres.)
Locuteur: Bentabole
... et qu© les autres n'ont que du pain et de l'eau. Je demande que le ministre rende compte aussi de l'exécution d'une loi qui, abolissant c... ...onniers sont encore différemment nourris, pourquoi les uns ont 40 sous par jour, et qu© les autres n'ont que du pain et de l'eau. Je demande que le ministre rende compte aussi de l'exécution d'une loi qui, abolissant ces différences, ordonnait l'allégement du sort des prisonniers.
Locuteur: Bentabole
...vention nationale décrète que le comité de législation fera, sous trois jours, un ...
...dans les différentes maisons d'arrêt et de prisons.)
(La Convention nationale décrète que le comité de législation fera, sous trois jours, un rapport sur la nourriture fournie aux prisonniers détenus dans les différentes maisons d'arrêt et de prisons.)
Locuteur: David
...section du Théâtre-Français, accompagné de mes deux collègues Maure et Bentabole. Après avoir fait part aux citoyens de cette section de mes premières idées relatives au citoye...
...e me suis assuré, par mes propres yeux, de l'impossibilité de les mettre à exécution : la putréfactio...
...ter dans la baignoire, il a été arrêté, de suite, que, vu la circonstance, il sera...
...llé ; ce qui rendra parfaitement l'idée de la baignoire, et donnera, en outre, la facilité d'empêcher les progrès de la putréfaction, en arrosant le corps de temps en temps.
... du décret que vous avez rendu hier matin, je me suis transporté hier soir à la section du Théâtre-Français, accompagné de mes deux collègues Maure et Bentabole. Après avoir fait part aux citoyens de cette section de mes premières idées relatives au citoyen Marat, les mêmes que je vous ai communiquées dans la matinée d'hier, je me suis assuré, par mes propres yeux, de l'impossibilité de les mettre à exécution : la putréfaction du corps supposant à ce que l'on puisse le- porter dans la baignoire, il a été arrêté, de suite, que, vu la circonstance, il serait simplement exposé à moitié, ou même très peu à découvert et porté sur un brancard, n'ayant sur lui qu'un simple drap mouillé ; ce qui rendra parfaitement l'idée de la baignoire, et donnera, en outre, la facilité d'empêcher les progrès de la putréfaction, en arrosant le corps de temps en temps.
Locuteur: David
...ue la pompe funèbre aurait le caractère de simplicité qui convient aux funérailles... ...tés constituées, la section et les sociétés populaires formeraient le cortège, que la pompe funèbre aurait le caractère de simplicité qui convient aux funérailles d'un républicain incorruptible, et mort au sein d'une honorable indigence.
Locuteur: David
Je n'oublierai pas de faire sentir au peuple la perte qu'il fait dans la personne de Marat, son véritable ami. Je lui représ...
...y retourne ; qu'il sache mieux profiter de la dernière et terrible leçon qu'il lui...
Je n'oublierai pas de faire sentir au peuple la perte qu'il fait dans la personne de Marat, son véritable ami. Je lui représenterai que c'est du fond d'un souterrain qu'il lui faisait connaître ses véritables ennemis ; que, mort, il y retourne ; qu'il sache mieux profiter de la dernière et terrible leçon qu'il lui donne.
Locuteur: David
...brioius et Phocion, et vous tous, sages de l'antiquité, je vous ai admirés, je n'a... Caron, Aristide, Socrate et Timoléon, Fa-brioius et Phocion, et vous tous, sages de l'antiquité, je vous ai admirés, je n'ai jamais entendu vos louanges sans attendrissement. Depuis j'ai réfléchi ; je n'...
Locuteur: David
...le s'assemblera à 5 heures dans le lieu de ses séances, qu'elle partira en corps pour assister aux funérailles de Marat.) (La Convention nationale décrète qu'elle s'assemblera à 5 heures dans le lieu de ses séances, qu'elle partira en corps pour assister aux funérailles de Marat.)
Locuteur: Levasseur
, l'an II de la République française une et indivisi... , l'an II de la République française une et indivisible.
Locuteur: Levasseur
« Je m'empresse de vous témoigner mon zèle pour ma patrie,...
... l'égalité. J'ose vous envoyer la somme de 4 liv. 12 s. 6 d. pour mon don patriotique, en billets de confiance.
« Je m'empresse de vous témoigner mon zèle pour ma patrie, et, en même .tempe, vous prouver mon amour pour la liberté et l'égalité. J'ose vous envoyer la somme de 4 liv. 12 s. 6 d. pour mon don patriotique, en billets de confiance.
Locuteur: Levasseur
« Brigade des grenadiers de l'avant-garde de l'armée du Rhin, compagnie du 1er bataillon des amis dit de la République française. « Brigade des grenadiers de l'avant-garde de l'armée du Rhin, compagnie du 1er bataillon des amis dit de la République française.
Locuteur: Levasseur
( Signé : Michel Guilliard, de ladite compagnie. » ( Signé : Michel Guilliard, de ladite compagnie. »
Locuteur: Levasseur
2° Adresse des administrateurs de la société républicaine du Saint-Esprit près Bayonne (2), qui envoient une somme de 997 liv. 10 s. pour les frais de la gtierre. 2° Adresse des administrateurs de la société républicaine du Saint-Esprit près Bayonne (2), qui envoient une somme de 997 liv. 10 s. pour les frais de la gtierre.
J ai pris congé des citoyens de la section du Théâtre-Français, après a...
... se (1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 856, 2° colonne et Procès-verbaux...
J ai pris congé des citoyens de la section du Théâtre-Français, après avoir arrêté avec eux que Marat serait inhumé aujourd'hui mardi, à 5 heures, sous les arbres où il se (1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 856, 2° colonne et Procès-verbaux dt la Convention, tome 16, page 205.
(2) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 856, 2e colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 205. (2) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 856, 2e colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 205.
« Du cantonnement Peliquaine, ce 9 juillet 1793 « Du cantonnement Peliquaine, ce 9 juillet 1793
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 206. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 206.
...on C 261, dossier 562 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 207 ... la mention honorable et l'insertion au Bulletin.) (1) Archives nationales, Carton C 261, dossier 562 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 207
(2) Procès-verbaux de la Convention, toma 16 ' page 207. r (2) Procès-verbaux de la Convention, toma 16 ' page 207. r

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 50
Locuteur: Levasseur
« Le 1er bataillon de la Vienne, indigné de l'arrêté liberticide des administrateurs de son département, appelle sur la tete de...
...ui ont juré l'unité et 1 indivisibilité de la République ; devant ceux qui, depuis que les chefs de la faotion des hommes d'Etat ne souillent plus le sein de la Convention, nous ont donné une Constitution qu'adopteront les peuples qui voudront ...
« Le 1er bataillon de la Vienne, indigné de l'arrêté liberticide des administrateurs de son département, appelle sur la tete des coupables la plus sévère justice. Que les complices des Brissot, des Barbaroux, des Rebeequi, etc., etc., ne trouvent point grâce devant ceux qui ont juré l'unité et 1 indivisibilité de la République ; devant ceux qui, depuis que les chefs de la faotion des hommes d'Etat ne souillent plus le sein de la Convention, nous ont donné une Constitution qu'adopteront les peuples qui voudront être libres. Continuez à déployer l'energie des 31 mai, 1er et 2 juin, et vous n...
Locuteur: Fabre d'Eglantine
Ce jeu effrayant, au lieu de ne se faire que pendant une heure à la ...
...ant Royal. Telle action qui n'était que de 600 livres a monté tout à coup à 1,200 ...
...a même proportion, puisqu'on est obligé de payer 1,200 livres en assignats pour un effet qui n'a été créé que pour moitié de valeur. Je demande que le® comités des finances et de Sûreté générale prennent tous les renseignements possibles sur les faits que je viens de dénoncer, et que les scellés mis sur les registres et papiers de oes compagnies y restent, afin que l'on vérifie le transfert ; c'est-à-dire les actes, mutations clandestins faits seulement ...
... richesses nationales et toute la foroe de l'opinion s'accumuleraient sur les effe...
...s, au préjudice des effets nationaux et de» assignats. Il en résulte que bientôt o...
Ce jeu effrayant, au lieu de ne se faire que pendant une heure à la Bourse, sefait depuis qu'elle est fermée, pendant la journée entière, au palais ci-devant Royal. Telle action qui n'était que de 600 livres a monté tout à coup à 1,200 livres. Les assignats perdent dans la même proportion, puisqu'on est obligé de payer 1,200 livres en assignats pour un effet qui n'a été créé que pour moitié de valeur. Je demande que le® comités des finances et de Sûreté générale prennent tous les renseignements possibles sur les faits que je viens de dénoncer, et que les scellés mis sur les registres et papiers de oes compagnies y restent, afin que l'on vérifie le transfert ; c'est-à-dire les actes, mutations clandestins faits seulement par transports, pour éviter le droit d'enregistrement. Je demande que ces comité...
...par oet agiotage plutôt que par un commerce public. Il en résulte que toutes les richesses nationales et toute la foroe de l'opinion s'accumuleraient sur les effets des compagnies particulières, au préjudice des effets nationaux et de» assignats. Il en résulte que bientôt on ne donnerait que 24 livres en or pour 200 livres en papier.
Locuteur: Levasseur
Le même secrétaire donne lecture de l'adresse suivante (2) : Le même secrétaire donne lecture de l'adresse suivante (2) :
Locuteur: Levasseur
« Le 1er bataillon de la Vienne fait offrande, pour les frais de la guerre, de la somme de 3,063 livres. » (Vifs applaudissements.... « Le 1er bataillon de la Vienne fait offrande, pour les frais de la guerre, de la somme de 3,063 livres. » (Vifs applaudissements.)
Locuteur: Levasseur
...n honorable du civisme du 1er bataillon de la Vienne, l'insertion au Bulletin de^ leur adresse, et l'envoi de l'extrait du procès-verbal audit batail... (La Convention nationale décrète mention honorable du civisme du 1er bataillon de la Vienne, l'insertion au Bulletin de^ leur adresse, et l'envoi de l'extrait du procès-verbal audit bataillon.)
Locuteur: Delaunay
{d'Angers) ,3). Citoyens; votre comité de Sûreté générale a fait mettre les scell...
...s leurs combinaisons, et il a la mesure de toute leur fortune. Il peut, à l'aide d...
{d'Angers) ,3). Citoyens; votre comité de Sûreté générale a fait mettre les scellés sur les registres des compagnies financières. Il tient aujourd'hui toutes leurs combinaisons, et il a la mesure de toute leur fortune. Il peut, à l'aide d'une simple vérification, vous révéler tout oe qu'elles ont dérobé à l'impôt, et...
Locuteur: Delaunay
... d'elles l'emprunt forcé, soit à raison de 20 0/0 de leurs capitaux, ainsi qu'on vous l'a dé... ... ces compagnies, en les imposant au triple droit, et en répartissant sur chacune d'elles l'emprunt forcé, soit à raison de 20 0/0 de leurs capitaux, ainsi qu'on vous l'a déjà proposé ; soit à un taux plus considérable, si les circonstances l'exigent.
Locuteur: Delaunay
mes dans lesquels il convient de répartir l'emprunt forcé sur les compag... mes dans lesquels il convient de répartir l'emprunt forcé sur les compagnies financières, comme aussi d'assurer la perception du droit d'enregistrement ...
Locuteur: Fabre d'Eglantine
... au porteur, les actions des compagnies de finances ont été soumis au timbre et à ...
...e moyens dont ces compagnies continuent de se servir pour éluder là loi. Elles con...
...es éventuels en remboursements simulés, de manière que vous ne pouvez les atteindr...
...eur et une surhausse factices à chacune de leurs actions, qu'elles discréditent le...
...eant tous les capitalistes à se défaire de leurs assignats pour ces effets. -
(1). Les effets au porteur, les actions des compagnies de finances ont été soumis au timbre et à l'enregistrement. Il est mille moyens dont ces compagnies continuent de se servir pour éluder là loi. Elles convertissent les bénéfices éventuels en remboursements simulés, de manière que vous ne pouvez les atteindre. C'est en donnant une valeur et une surhausse factices à chacune de leurs actions, qu'elles discréditent les assignats, en engageant tous les capitalistes à se défaire de leurs assignats pour ces effets. -
Locuteur: Fabre d'Eglantine
Un navire vient de donner à la Compagnie des Indes 4 millions passés de bénéfice. Au lieu d'en verser le 15e da...
...c, les actionnaires ont trouvé le moyen de ne pas payer un sou. Non seulement ils ...
... capitalistes. Vous n'avez plus à Paris de petit marchand qui ne joue, au jour le jour, les fonds que la guerre ne lui permet pas de placer dans le commerce On place du jou...
Un navire vient de donner à la Compagnie des Indes 4 millions passés de bénéfice. Au lieu d'en verser le 15e dans le Trésor public, les actionnaires ont trouvé le moyen de ne pas payer un sou. Non seulement ils éludent la loi sur les mutations, mais ils les multiplient avec une telle rapidi...
...sse d'échanger à vil prix contre ces effets. Ils entraînent dans ce jeu tous les capitalistes. Vous n'avez plus à Paris de petit marchand qui ne joue, au jour le jour, les fonds que la guerre ne lui permet pas de placer dans le commerce On place du jour au lendemain.
...les petits marchands ne manquent jamais de dire au peuple, quand il se plaint du r...
...s denrées : Demain, elles vaudront tant de plus. Ils font les prix qu'ils veulent,...
...on- fl) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, paga 835, 3' colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 208.-
Remarquez que les petits marchands ne manquent jamais de dire au peuple, quand il se plaint du renchérissement des denrées : Demain, elles vaudront tant de plus. Ils font les prix qu'ils veulent, ils accablent le oon- fl) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, paga 835, 3' colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 208.-
...que. Je demande que vos comités réunis, de finances et de Sûreté générale, vous fassent, sans dél...
...ges, et sur les ter- (1) Procès-verbaux de ta Convention, tome 16, page 207.
...des changes, et anéantir à jamais l'agiotage scandaleux qui tue la fortune publique. Je demande que vos comités réunis, de finances et de Sûreté générale, vous fassent, sans délai, un rapport sur les moyens définitifs à prendre contre l'agiotage des changes, et sur les ter- (1) Procès-verbaux de ta Convention, tome 16, page 207.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page â07. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page â07.
(S) Journal de la Montagne {de Lavaitx) n° 46, p. 266, 3* colonne et A...
...ional, n* 299, page 6. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 208.
(S) Journal de la Montagne {de Lavaitx) n° 46, p. 266, 3* colonne et Auditeur national, n* 299, page 6. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 208.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 51
Locuteur: Fabre d'Eglantine
...otage, ils n'ont qu'une petite quantité de denrées dans leurs magasins, et que, n'étant pas pressés de les vendre, ils en tireDt le parti qu'i... sommateur, parce qu'aimant mieux faire valoir leurs fonds par l'agiotage, ils n'ont qu'une petite quantité de denrées dans leurs magasins, et que, n'étant pas pressés de les vendre, ils en tireDt le parti qu'ils veulent ; ainsi l'agiotage engloutit et vos assignats et les subsistances du ...
Locuteur: Châles
Je demande que le comité de Salut public soit, non seulement autorisé, mais qu'il soit sommé de dissiper tous les rassemblement® d'agio...
...ales ne s© plaignent pas d'une invasion de compétence. Je demande qu'il ne prenne ...
Je demande que le comité de Salut public soit, non seulement autorisé, mais qu'il soit sommé de dissiper tous les rassemblement® d'agioteurs qui se font dans les lieux publics. I! n'est pas un théâtre plus scandaleu...
...rtent des tribunes.) Je demande à expliquer ma pensée pour que les autorités locales ne s© plaignent pas d'une invasion de compétence. Je demande qu'il ne prenne que les expédients que la loi peut lui fournir.
Locuteur: Chabot
...mande Tordre du jour sut !a proposition de Châles. Le comité s'occupe de prendre des mesures, mais elles ne doiv... Je demande Tordre du jour sut !a proposition de Châles. Le comité s'occupe de prendre des mesures, mais elles ne doivent pas être divulguées, celle-ci nous ferait peut-être tarir des sources...
Locuteur: Chabot
...rs membres observent que la proposition de Châles n'est pas appuyée. Plusieurs membres observent que la proposition de Châles n'est pas appuyée.
Locuteur: Chabot
...ationale décrète : « 1° Que les comités de Sûreté générale et des finances réunis s'occuperont, sans délai, de prendre tous les renseignements nécessa...
...ntion sur les abus et les malversations de l'agiotage, et de ■ présenter un projet de loi tendant à répri- ! mer ceis abu® et...
« La Convention nationale décrète : « 1° Que les comités de Sûreté générale et des finances réunis s'occuperont, sans délai, de prendre tous les renseignements nécessaires pour éclairer la Convention sur les abus et les malversations de l'agiotage, et de ■ présenter un projet de loi tendant à répri- ! mer ceis abu® et ces malversations ;
Locuteur: Chabot
...seront apposés sur celles que le comité de Sûreté générale aurait pu excepter ; ...ureront apposés sur les caisses et les registres des compagnies financières, et seront apposés sur celles que le comité de Sûreté générale aurait pu excepter ;
Locuteur: Chabot
... adjoints aux comités des finances ! et de Su net e générale. » ...yens Delacroix, d'Eure-et-Loir, Delaunay, d'Angers, et Fabre d'Eglan-tine seront adjoints aux comités des finances ! et de Su net e générale. »
Locuteur: Chabot
Gossuin (2). Il peut importer de faire connaître le nombre des députés présents à leur poste. Le voici tel qu'il résulte de leurs si- ! g natures sur le registre d...
... constaté par le comité des inspecteurs de la salle.
Gossuin (2). Il peut importer de faire connaître le nombre des députés présents à leur poste. Le voici tel qu'il résulte de leurs si- ! g natures sur le registre des mandats, et tel qu il est constaté par le comité des inspecteurs de la salle.
Locuteur: Chabot
... aujourd'hui 16 juillet sur le registre de® mandats, il résulté que les députés qu... le relevé fait aujourd'hui 16 juillet sur le registre de® mandats, il résulté que les députés qui ont reçu leur indemnité depuis le 1er juillet, et qui en ont donne quittance, ...
Locuteur: Chabot
nombre de........................................... nombre de...................................................71
Locuteur: Chabot
...re reçu leur indemnité, sont au nombre -de 28 Ceux présents à la séance d'aujourd'hui 16 juillet, et qui n'ont pas encore reçu leur indemnité, sont au nombre -de 28
Locuteur: Chabot
...ur attiser dans les départements le feu de la guerre civile, est de................ ©2 ...s, absents sans cause et par congé, ainsi que cenix qui ont quitté teur poste pour attiser dans les départements le feu de la guerre civile, est de................ ©2
Locuteur: Chabot
...mbres se plaignent qu'un certain nombre de membres s'a/bsenteat, soit des séances, -sort de® comité». Plusieurs membres se plaignent qu'un certain nombre de membres s'a/bsenteat, soit des séances, -sort de® comité».
Locuteur: Delacroix
...x qui ne viennent pas aux .séance® sont de mauvais députés. Ils laissent travaille... (Eure-et-LoirCeux qui ne viennent pas aux .séance® sont de mauvais députés. Ils laissent travailler les bons.
Locuteur: Le Président
donne lecture de la note suivante (1) : donne lecture de la note suivante (1) :
Locuteur: Monnot
.... fait un rapport et présente un projet de décret tendant à autoriser la commune d...
...endre, à titre d'avance, sur le montait de ses contributions de 1792, la somme de 130,000 livree pour être employée en achats de grains ; le projet de décret est ainsi conçu 2) :
, au nom du comité des finances. fait un rapport et présente un projet de décret tendant à autoriser la commune d'Orléans à prendre, à titre d'avance, sur le montait de ses contributions de 1792, la somme de 130,000 livree pour être employée en achats de grains ; le projet de décret est ainsi conçu 2) :
Locuteur: Monnot
...dre par titre d'avance., sur le montant de ses contributions de 1792, la somme de 150,900 livres pour être employée en achats de grains destinés à son approvisionnement ; à charge par elle de rendue cette somme dan© six mois : 1° avec te produit de là revente de ses grains ; 2° pour le déficit, par un impôt en sous additionnels sur les citoyens de cette ville dont la cote excède 100 liv... ...t du comité des -finances, décrète que la commune d'Orléans est autorisée à prendre par titre d'avance., sur le montant de ses contributions de 1792, la somme de 150,900 livres pour être employée en achats de grains destinés à son approvisionnement ; à charge par elle de rendue cette somme dan© six mois : 1° avec te produit de là revente de ses grains ; 2° pour le déficit, par un impôt en sous additionnels sur les citoyens de cette ville dont la cote excède 100 livres. »
Locuteur: Monnot
(LaConvention adopte ce projet de décret. ) (LaConvention adopte ce projet de décret. )
Moniteur universel, 2" semestre de 1793, page 8S6. page SOS?6' 6t Procès^erbaux de la ConventionïtomBU, Moniteur universel, 2" semestre de 1793, page 8S6. page SOS?6' 6t Procès^erbaux de la ConventionïtomBU,
...in, tome 31, page 109 et Pm-cès-verbaux de la Convention, tome 16, p 208 .................................................. 595 II) Collection Baudouin, tome 31, page 109 et Pm-cès-verbaux de la Convention, tome 16, p 208
... maire, officiers municipaux, procureur de la commune, conseil-général et habitants delà ville de Châtemmeuf-en-Thimerais, chef dieu de district, département d'Eure-et-Loir (3...
...t .:aux journées des (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 809.
...he)., secrétaire, donne lecture d'une adresse à la Convention nationale, par les maire, officiers municipaux, procureur de la commune, conseil-général et habitants delà ville de Châtemmeuf-en-Thimerais, chef dieu de district, département d'Eure-et-Loir (3) ; ils adhèrent .:aux journées des (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 809.
...ion Baudouin, tome 29 et Procès-verbaux de la Convention, tome i-6, page 809. (2) Collection Baudouin, tome 29 et Procès-verbaux de la Convention, tome i-6, page 809.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 46. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 46.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 52
Locuteur: Mallarmé
... été prononcée par un décret du 30 mars 1793, à la loi du 9 du même mois, qui abolis...
...ur dette civile, et c'est le seul moyen de mettre à couvert les deniers de la nation, qui autrement serait exposée...
...ité des finances vous propose le projet de décret suivant (1) :
Une semblable dérogation a été prononcée par un décret du 30 mars 1793, à la loi du 9 du même mois, qui abolissait la contrainte par corps pour dette civile, et c'est le seul moyen