Résultats trouvés dans le Tome 28

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-0614 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 14 résultats
Tri par date d'édition croissante

Séance du mercredi 6 juillet 1791

Séance du mercredi 6 juillet 1791

page 1 - 14
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 6 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture à l'Assemblée d'une lettre de M. Jean-Germain Dumesnil, citoyen de Paris, qui supplie l'Assemblée nationale de recevoir sa soumission de fournir à la paye d'un volontaire tant qu'il servira; il regrette que la nature de
...
amena dans les prisons de Garcassonne. La procédure sera continuée en toute diligence, on en enverra un extrait pour savoir quels seront les ordres que l'Assemblée nationale pourra donner à ce sujet. » (L'Assemblée décrète le renvoi aux comités des recherches et des rapports réunis.) M. le Président fait connaître l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 6 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture à l'Assemblée d'une
...
» (L'Assemblée décrète le renvoi aux comités des recherches et des rapports réunis.) M. le Président fait connaître l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures et demie.

Séance du mercredi 13 juillet 1791

Séance du mercredi 13 juillet 1791

page 222 - 251
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 13 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la.séanced'hier au matin,qui est adopté. M. de Montesquiou , au nom du comité des contributions publiques. Messieurs, vous avez renvoyé hier à votre comité des contributions publiques pour la rédacti
...
l'Assemblée nationale ayant posé en principe l'inviolabilité du monarque, je me crois dispensé de la démontrer. M. Muguet de Nanthou, au nom des 7 comités, réunis, a fait ce matin son rapport à l'Assemblée, et posé les principes constitutionnels et invariables qui doivent nous guider dans le jugement de celte grande affaire, p me Téunis à ses conclusions et j'adopte le projet de décret du comité.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 13 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de
...
emblée, et posé les principes constitutionnels et invariables qui doivent nous guider dans le jugement de celte grande affaire, p me Téunis à ses conclusions et j'adopte le projet de décret du comité.

Séance du samedi 16 juillet 1791, au soir

Séance du samedi 16 juillet 1791, au soir

page 374 - 379
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Le Bois Desguays. Je ne vois pas qu'il soit question dans le procès-verbal d'une disposition adoptée sauf rédaction et relative au cas où le roi conspirerait contre l'Etat.
...
nistratifs sur les moyens de rétablir l'ordre et d'assurer la tranquillité publique; lesdits commissaires seront autorisés à requérir, toutes les fois qu'ils le jugeront convenable, les secours des gardes nationales et des troupes de ligne, tant dans le département de la Vendée que dans les départements voisins. » (Ce décret est mis aux voix et adopté.) M. le Président lève la séance à dix heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-ver
...
rdes nationales et des troupes de ligne, tant dans le département de la Vendée que dans les départements voisins. » (Ce décret est mis aux voix et adopté.) M. le Président lève la séance à dix heures.

Séance du lundi 18 juillet 1791

Séance du lundi 18 juillet 1791

page 395 - 414
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du lundi 18 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance* de samedi 16 juillet au matin, qui est adopté. M. de Sillery. Messieurs, dans toutes les villes du monde, lorsque la générale bat, tous les citoyens se rendent à leur poste pour la défense co
...
protéger le commerce, en maintenant les cuivres à un prix tel que nos manufactures puissent soutenir la concurrence avec l'étranger. La, les grands établissements achèteraient le cuivre brut en gros, et comme ils le tirent du dehors. Si cette opinion est accueillie, je la développerai, en ménageant tous les intérêts particuliers, et surtout en respectant celui de la nation. Signé : Auguste, fils.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du lundi 18 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
...
et comme ils le tirent du dehors. Si cette opinion est accueillie, je la développerai, en ménageant tous les intérêts particuliers, et surtout en respectant celui de la nation. Signé : Auguste, fils.

Séance du mardi 19 juillet 1791, au matin

Séance du mardi 19 juillet 1791, au matin

page 415 - 435
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mardi 19 juillet 1791 » au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charles de Lameth occupe le fauteuil de la présidence. M. Bouche. Messieurs, dans la séance du 23 juin dernier, l'Assemblée a rendu le décret suivant : « L'Assemblée nationale, éprouvant la plus vive satisfaction de l'ordre et de la tranquillité qui ont ré
...
Adopté.) Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Rodier, qui a exercé, pendant 15 ans, la recette générale du tabac à Marseille, et qui envoie un assignat de 300 livres, pour servir aux dépenses des frères d'armes qui se rendent aux frontières pour défendre la patrie. (L'Assemblée applaudit aux marques de patriotisme de ce généreux citoyen.) (La séance est levée à trois neures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mardi 19 juillet 1791 » au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charles de Lameth occupe le fauteuil de la présidence. M
...
aux dépenses des frères d'armes qui se rendent aux frontières pour défendre la patrie. (L'Assemblée applaudit aux marques de patriotisme de ce généreux citoyen.) (La séance est levée à trois neures.)

Séance du mercredi 20 juillet 1791

Séance du mercredi 20 juillet 1791

page 448 - 459
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mercredi 20 juillet 1791 (1). La séaoce est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. L'ordre du jour est la suite de la discussion du projet de lois rurales. M. Heurtault-Lamerville rapporteur, propose 2 a
...
ois. Art. 11. Les gazons, les terres, ou les pierres des chemins publics, ni les terres des lieux appartenant aux communautés, ne pourront être enlevés par personne. Celui qui commettra oe délit sera condamné, suivant la gravité du dommage et des circonstances, à une amende dont le maximum sera 1 louis, et le minimum 3 livres ; il pourra, de plus, être condamné à la détention de police municipale.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mercredi 20 juillet 1791 (1). La séaoce est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séanc
...
condamné, suivant la gravité du dommage et des circonstances, à une amende dont le maximum sera 1 louis, et le minimum 3 livres ; il pourra, de plus, être condamné à la détention de police municipale.

Séance du dimanche 24 juillet 1791

Séance du dimanche 24 juillet 1791

page 583 - 593
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du dimanche 24 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Bouche donne lecture à l'Assemblée d'une lettre des curés de la partie allemande du district de Belfort. Ces fonctionnaires publics rendent compte des entreprises fanatiques que font journellement les ecclésiastiques réfractaires, et des dangers auxquels la vie de
...
ui concerne les régies de l'enregistrement et des douanes, en décrétant le code des douanes, les hypothèques, et quelques dispositions relatives à la mise en possession de la régie nationale de l'enregistrement, dans la perception des revenus des domaines nationaux corporels. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre au comité des contributions.) M. le Président lève la séance à trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du dimanche 24 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Bouche donne lecture à l'Assemblée d'une lettre des curés de la
...
gistrement, dans la perception des revenus des domaines nationaux corporels. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre au comité des contributions.) M. le Président lève la séance à trois heures.

Séance du lundi 25 juillet 1791

Séance du lundi 25 juillet 1791

page 593 - 636
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du lundi 25 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances du vendredi 22 juillet et du samedi 23 juillet au matin, qui smt adoptés. M. Lanjuinais donne lecture d'une adresse des communes de Saint-Aubin-du-Cormier et Oosné, district de Fougères, département d
...
........ D'après le projet de décret, elle coûtera........................ Différence en moins des dépenses. Dépenses. 1781. livres. 915,857 696,850 219,007 1788. livres. 1,346,277 696,850 649,427 Le nombre d'individus était...... U sera, d'après le projet de décret, de............................. Différence en moins, Employés et servants. 1781. livres. 1,216 787 429 1788. livres. 2,269 787 1,482
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du lundi 25 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances
...
nombre d'individus était...... U sera, d'après le projet de décret, de............................. Différence en moins, Employés et servants. 1781. livres. 1,216 787 429 1788. livres. 2,269 787 1,482

Séance du mardi 26 juillet 1791, au soir

Séance du mardi 26 juillet 1791, au soir

page 678 - 682
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mardi 26 juillet 1791 , au soir ( 1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-verbal de la séance du samedi 23 juillet au soir, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. le Président fait donner lecture des adresses suivantes : Adresse de la garde nationale de Valenc
...
r. Cette demande avait été faite au comité qui l'a examinée ; et le comité, pénétré de la justice de cette demande, m'a chargé de l'appuyer. (L'Assemblée décrète que. M. d'Espagnac sera entendu à la barre, et qu'à cet effet il y aura, demain soir, une séance extraordinaire.) M. le Président lève là séance à neuf heures et demie. (1) Voyez ci-dessus ce document, séance du 23 juillet 4791, page §51.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mardi 26 juillet 1791 , au soir ( 1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-verbal de l
...
arre, et qu'à cet effet il y aura, demain soir, une séance extraordinaire.) M. le Président lève là séance à neuf heures et demie. (1) Voyez ci-dessus ce document, séance du 23 juillet 4791, page §51.

Séance du mercredi 27 juillet 1791, au matin

Séance du mercredi 27 juillet 1791, au matin

page 683 - 711
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mercredi 27 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramel-Nogaret , secrétaire, donne lecture à l'Assemblée des adresses suivantes : Adresses des administrateurs composant les directoires des départements de la Vienne, des Deux-Sèvres, de la Nièvre, de Loir-et-Cher, d'Indre-et-Loire, des directoires des
...
par l'article précédent, avant d'être, inscrits sur le rôle des citoyens actifs. «Art. 8. Toute réquisition des autorités civiles qui ne voudra faire marcher que la première classe des gardes nationales, sera pure et simple ; si elle demande le service de la seconde classe en concurrence avec la première, elle l'exprimera formellement : il en sera de même si elle appelle la totalité de la garde. »
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mercredi 27 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramel-Nogaret , secrétaire, donne lecture à l'Assembl
...
es, sera pure et simple ; si elle demande le service de la seconde classe en concurrence avec la première, elle l'exprimera formellement : il en sera de même si elle appelle la totalité de la garde. »