Résultats trouvés dans le Tome 11

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-121 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-126 hits on 1790-0115 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 22 résultats
Tri par date d'édition croissante

Séance du mardi 5 janvier 1790

Séance du mardi 5 janvier 1790

page 103 - 110
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 5 janvier 1790 (2) La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. M. Duport , l'un de MM, les ^secrétaires, donne ficturs du procès-verbal de la veille. M. Bouche. Je demande une explication sur 1 es pensions, à propos de l'article 4 : je voudrais savoir si l'Assemblée a compris Les ecclésiastiques dans la dénomination de
...
n séquestre. » Il est près de cinq heures. M. le Président consulte l'Assemblée pour savoir s'il y aurait encore une séance le soir; l'Assemblée juge la chose impossible. Elle est easuite consultée pour savoir s'il y en aurait encore une le lendemain jour des Rois, et il est de même déclaré qu'il n'y en aurait point. M. le Président lève la séance, renvoyée au surlendemain à 9 heures 1/2 du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 5 janvier 1790 (2) La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. M. Duport , l'un de MM, les ^secrétaires, donne ficturs du
...
ur savoir s'il y en aurait encore une le lendemain jour des Rois, et il est de même déclaré qu'il n'y en aurait point. M. le Président lève la séance, renvoyée au surlendemain à 9 heures 1/2 du matin.

Séance du 15 janvier 1790

Séance du 15 janvier 1790

page 186 - 204
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DÉMEUNIER, ANCIEN PRÉSIDENT. Séance du 15 janvier 1790 (1). M. Démeunier , ex-président, ouvre la séance en informant l'Assemblée que la santé de M. l'abbé de Montesquiou, président, quoique en meilleur état, ne lui permet pas encore de présider. M. Barrère de Vieuzac , l'un de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance de la veille. M. Fr
...
5 février prochain. L'Assemblée nationale se réserve de distinguer, dans les articles de son décret relatif aux assemblées représentatives et aux corps administratifs, les articles constitutionnels de ceux qui ne sont que réglementaires. Signé : l'abbé be Mon'tesquiou, président, duc d'Aiguillon, Duport, Treilhard, le chevalier de Bocfflers, Barrère de Yieuzac, Massieu, curé de Gercy, secrétaires.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DÉMEUNIER, ANCIEN PRÉSIDENT. Séance du 15 janvier 1790 (1). M. Démeunier , ex-président, ouvre la séance en informant l'Assemblée que la santé de M. l'abbé de Mont
...
ceux qui ne sont que réglementaires. Signé : l'abbé be Mon'tesquiou, président, duc d'Aiguillon, Duport, Treilhard, le chevalier de Bocfflers, Barrère de Yieuzac, Massieu, curé de Gercy, secrétaires.

Séance du mardi 19 janvier 1790, au matin

Séance du mardi 19 janvier 1790, au matin

page 233 - 254
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. Séance du mardi 19 janvier 1790 , au matin (1). M. le chevalier de Boufflers ,l'tm de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Goupil de Préfeln demande la parole à ce sujet. Il demande que M. le Président, dans la lettre qu'il est expressément chargé d'écrire sur l'affairé de Toulon, s'exprime à l'égard de M. le comte
...
re soumission à ses décrets, non plus que di| dévouement patriotique dont vous avez donné de si éclatants exemples. Le courage, le patriotisme et l'obéissance religieuse aux lois sont des qualités toujours unies, et .qui ont dû diriger la conduite d'une commune faite pour être le modèle de toutes les autres. » M. le Président indique l'ordre du jour de la réunion du soir et lève ensuite la séanpe.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. Séance du mardi 19 janvier 1790 , au matin (1). M. le chevalier de Boufflers ,l'tm de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hi
...
jours unies, et .qui ont dû diriger la conduite d'une commune faite pour être le modèle de toutes les autres. » M. le Président indique l'ordre du jour de la réunion du soir et lève ensuite la séanpe.

Séance du samedi 23 janvier 1790, au matin

Séance du samedi 23 janvier 1790, au matin

page 288 - 292
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. présidence de m. target. Séance du samedi 23 janvier 1790 , au matin (i) M. l'abbé d'Expilly , l'un de MM. les secrétaires, donné lecture du procès-verbal de la séance de la veille. M. Duport demande la parole et fait une motion pour que l'Assemblée s'occupe d'un règlement de discipline qui détermine les peines à infliger aux membres de l'Assemblée qui
...
rmé- ment au dernier décret de l'Assemblée sur cet objet; 2°. D'un comité pour la liquidation de la dette publique, lequel doit être composé de douze membres choisis à cet effet dans le comité des finances. 3° Enfin, d'un comité de quatre membres chargés de recevoir les secours de charité en faveur des pauvres, et de proposer à l'Assemblée des moyens de subvenir à l'indigence. La séance est levée.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. présidence de m. target. Séance du samedi 23 janvier 1790 , au matin (i) M. l'abbé d'Expilly , l'un de MM. les secrétaires, donné lecture du procès-verbal
...
ances. 3° Enfin, d'un comité de quatre membres chargés de recevoir les secours de charité en faveur des pauvres, et de proposer à l'Assemblée des moyens de subvenir à l'indigence. La séance est levée.

Séance du mercredi 2 janvier 1790

Séance du mercredi 2 janvier 1790

page 349 - 354
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. .Séance du mercredi 2 janvier 1790 (1). M. Barrère de Vieuzac , Vun de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Leleu de La Ville-Aux-Bois demande une modification dans le décret concernant le département du Soissonnais et du Vermandois, où il est dit que la première assemblée de département se tiendra à Cbauny. Il pen
...
celles qu'ils ont employées j car avec du numéraire on a du pain, à quelque prix qu'il soit, mais sans argent il faut mourir de faim, voilà le but des ennpmis de la patrie. Ils y parviendront si on n'y porte le plus prompt obstacle en rétablissant la circulation. Je suis avec un respect mêlé de la plus grande vénération, Monsieur, votre très humble serviteur. Boileux de Beauueu. 25 janvier 1790 .
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. .Séance du mercredi 2 janvier 1790 (1). M. Barrère de Vieuzac , Vun de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Leleu de
...
'y porte le plus prompt obstacle en rétablissant la circulation. Je suis avec un respect mêlé de la plus grande vénération, Monsieur, votre très humble serviteur. Boileux de Beauueu. 25 janvier 1790 .

Séance du vendredi 29 janvier 1790

Séance du vendredi 29 janvier 1790

page 373 - 394
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU, EX-PRÉSIDENT. Séance du vendredi 29 janvier 1790 (1). M. l'abbé de Montesquiou , dernier président, ouvre la séance, en annonçant que la santé de M. Target ne lui permettant pas de présider, il va le remplacer, suivant le règlement. M. Barrère de Vieuzac , l'un de MM. les secrétaires, fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M.
...
ite une rédaction qui est décrétée ainsi qu'il suit : « L'Assemblée nationale décrète que les dépenses des haras sont supprimées à compter du 1er janvier courant et qu'il sera pourvu à la dépense et entretien des chevaux, en la forme accoutumée, jusqu'à ce que les assemblées de département y aient pourvu ». M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de demain pour 9 heures du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU, EX-PRÉSIDENT. Séance du vendredi 29 janvier 1790 (1). M. l'abbé de Montesquiou , dernier président, ouvre la séance, en annonçant que la san
...
ntretien des chevaux, en la forme accoutumée, jusqu'à ce que les assemblées de département y aient pourvu ». M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de demain pour 9 heures du matin.

Séance du samedi 30 janvier 1790, au matin

Séance du samedi 30 janvier 1790, au matin

page 394 - 398
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. Séance du samedi 30 janvier 1790 , au matin (1), M. l'abbé d'Expilly , l'un de M. M. les secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Mougins de Roquefort présente quelques observations au sujet du décret concernant la ville de Saint-Paul et la ville d'Antibes. Il demande qu'il soit bien expliqué que la ville d'Antibes ne sera poin
...
qui aura lieu à 6 heures. Il invite ensuite l'Assemblée à se retirer dans ses bureaux pour y procéder à lanomination d'un président et de trois nouveaux secrétaires. M. le Président donne connaissance du résultat du scrutin pour la nomination du comité de mendicité. Les membres élus sont : MM. le duc de Lianconrt. de Coulmiers, abbé d'Abbecourt. Prieur. Massieu, curé de Sergy. La séance est levée.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. Séance du samedi 30 janvier 1790 , au matin (1), M. l'abbé d'Expilly , l'un de M. M. les secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M.
...
du résultat du scrutin pour la nomination du comité de mendicité. Les membres élus sont : MM. le duc de Lianconrt. de Coulmiers, abbé d'Abbecourt. Prieur. Massieu, curé de Sergy. La séance est levée.

Séance du mardi 2 février 1790

Séance du mardi 2 février 1790

page 415 - 419
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mardi 2 février 1790 (1). M. Target ouvre la séance en donnant lecture du résultat du scrutin pour l'élection du Président. M. Bureaux de Pusy a obtenu 397 voix ; M. le baron de Menou 318 ; en conséquence, M. Bureaux de Pusy est proclamé Président. M. Target , ancien président, dit : « Si l'honneur de présider cette auguste Assemblée,
...
ne pouvons suffire à ce travail. Il faut donc remplacer M. Bureaux de Puzy. S'il nous était permis de diriger votre choix, nous vous indiquerions M. de Phéline. M. de Phéline , est admis à remplacer M. Bureaux de Puzy comme adjoint au comité de constitution, pour la division du royaume. M. le Président lève la séance après avoir indiqué celle de demain, 3 février, pour 9 heures et demie du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mardi 2 février 1790 (1). M. Target ouvre la séance en donnant lecture du résultat du scrutin pour l'élection du Président. M. Bureaux d
...
M. Bureaux de Puzy comme adjoint au comité de constitution, pour la division du royaume. M. le Président lève la séance après avoir indiqué celle de demain, 3 février, pour 9 heures et demie du matin.

Séance du jeudi 4 février 1790

Séance du jeudi 4 février 1790

page 427 - 435
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 4 février 1790 (1). M.l'abbé d'Expilly , l'un de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la dernière séance. M. le Président annonce qu'il a présenté hier au soir, à l'acceptation du Roi, les nouveaux décrets de l'Assemblée sur les municipalités, et celui qui établit à Rennes une nouvelle chambre de vacations, com
...
doivent composer la députation décrétée pour porter au Roi une adresse de remerciements et se sert des expressions ordinaires qui désignent les qualités de nobles. M. Lanjuinais demande que, pour être fidèle à la constitution et au serment qu'on vient de prêter, les noms de baron, comte, etc., ne soient jamais employés dans l'Asssemblée. Il n'est rien statuer sur cette motion. La séance est levée.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 4 février 1790 (1). M.l'abbé d'Expilly , l'un de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la dernière séance. M. le
...
fidèle à la constitution et au serment qu'on vient de prêter, les noms de baron, comte, etc., ne soient jamais employés dans l'Asssemblée. Il n'est rien statuer sur cette motion. La séance est levée.

Séance du vendredi 5 février 1790

Séance du vendredi 5 février 1790

page 435 - 440
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE U. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 5 février 1790 (1). M. Laborde de Méréville , l'un des MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la dernière séance. Ensuite plusieurs membres de l'Assemblée, qui, à raison de leur absence, n'ont pas prêté, à la séance d'hier, le serment civique, le prêtent aujourd'hui successivement à la tribune. M. le Président
...
me dépendant essentiellement du rétablissement du crédit public et d'un /ordre constant dans les finances, l'Assemblée nationale ordonne à son comité des linances de lui rendre compte incessamment du déficit constaté dans la recette des impositions pendant les six derniers mois de 1789, et des moyens préparés pour-assurer la balance des recettes et des dépenses. » 5 février 1790 . Signé : Malouet.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE U. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 5 février 1790 (1). M. Laborde de Méréville , l'un des MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la dernière séanc
...
déficit constaté dans la recette des impositions pendant les six derniers mois de 1789, et des moyens préparés pour-assurer la balance des recettes et des dépenses. » 5 février 1790 . Signé : Malouet.