Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-041 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-092 hits on 1791-103 hits on 1791-115 hits on 1791-126 hits on 1792-016 hits on 1792-029 hits on 1792-039 hits on 1792-046 hits on 1792-058 hits on 1792-068 hits on 1792-078 hits on 1792-083 hits on 1792-091 hits on 1792-103 hits on 1792-110 hits on 1792-1211 hits on 1793-010 hits on 1793-026 hits on 1793-0314 hits on 1793-0411 hits on 1793-0522 hits on 1793-0628 hits on 1793-0715 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-021 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 33 volumes
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 3 résultats
    • Séance du mercredi 12 octobre 1791

      - search term matches: (4)

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 182
      Locuteur: Gossuin
      La tranquillité et la prospérité de î’Empire dépendent de la sage-se et de l’activité de nos délibérations, et d’une exacte surv...
      ... que le pouvoir exécutif peut, en vertu de la Constitution, entretenir avec les puissances étrangères. Il vous e-t rés rvé, Messieurs, de statuer sur l’administration et d’ordon...
      ...ion. Les articles 17 et 21 du titre Ier de la loi du 5 novemb e 1790 ne comprennen...
      ...tements n’ont le droit u’exer-cer aucun acte d’administration sur ces biens; ceux qu...
      ...nt en jouissent librement. L’article 18 de la loi que j’ai citée, annonce qu’il se...
      ...ances étrangères et la F ance au suj- t de leurs propriétés respectives sur les di...
      La tranquillité et la prospérité de î’Empire dépendent de la sage-se et de l’activité de nos délibérations, et d’une exacte surveillance sur les relations politiques et la conduite des négociations que le pouvoir exécutif peut, en vertu de la Constitution, entretenir avec les puissances étrangères. Il vous e-t rés rvé, Messieurs, de statuer sur l’administration et d’ordonner l’aliénation des domaines nationaux. Des biens considérables, situés en France, sont possédés par des princes étrangers et ne sont point soumis à notre administration. Les articles 17 et 21 du titre Ier de la loi du 5 novemb e 1790 ne comprennent pas dans les biens nationaux, ceux possédés en France par les puissances étrangères, et les départements n’ont le droit u’exer-cer aucun acte d’administration sur ces biens; ceux qui les possèdent en jouissent librement. L’article 18 de la loi que j’ai citée, annonce qu’il sera proposé un règlement entre les puissances étrangères et la F ance au suj- t de leurs propriétés respectives sur les différents te ritoires.
      Locuteur: Un de MM. les secrétaires
      d mne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 11 octobre. qui est ... d mne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 11 octobre. qui est adopté.
      Locuteur: Un de MM. les secrétaires
      Un membre propose que l’exécution de l’article 11 du chapitre 1er du règleme... Un membre propose que l’exécution de l’article 11 du chapitre 1er du règlement, décrète dans la séance d’hier, soit suspendue jusqu’après la première nomina...
      PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL, VICE-PRÉSIDENT. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL, VICE-PRÉSIDENT.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 183
      Locuteur: Gossuin
      ...crétée aux intervalles prescrits par la Constitution et qu’entre temps il soit demandé du mi...
      ... important dont il s’agit, et en ce cas de nous en rendre compte sans différer.
      ... l’Assemblée que cette affaire soit ajournée à huitaine pour être diseu ée et décrétée aux intervalles prescrits par la Constitution et qu’entre temps il soit demandé du ministre des affaires étrangères s’il a entamé des négociations sur l’objet important dont il s’agit, et en ce cas de nous en rendre compte sans différer.
      Locuteur: Goujon
      ...s qui peuvent tendre à l’affermissement de la Constitution et à l’entretien de l’ordre et de l’harmonie, telle que celle qui vous fut présentée hier par une députation delà ville de Nantes; mais quelle sévérité ne doit-on...
      ...qui ne pourrait avoir d’auire objet que de produire des effets contraires? Aussi e...
      ...rai pas une oéputation, mais une espèce de légion, sous le rom de section de Muucunseil... (Murmures prolongés et qu...
      Un membre: L’Assemblée doit montrer le plus grand désir d’admettre les pétiiions qui peuvent tendre à l’affermissement de la Constitution et à l’entretien de l’ordre et de l’harmonie, telle que celle qui vous fut présentée hier par une députation delà ville de Nantes; mais quelle sévérité ne doit-on pas apporter pour écarter toute pétition qui ne pourrait avoir d’auire objet que de produire des effets contraires? Aussi est-ce avec une grande surprise que plusieurs membres d’entre nous ont vu s’introduire, je ne dirai pas une oéputation, mais une espèce de légion, sous le rom de section de Muucunseil... (Murmures prolongés et quelques applaudissements.)
      Locuteur: Gossuin
      ...ien fondée, conformément à l’article 21 de la loi du 5 novembre, à priver les mais...
      ...énéficias, ut établissements étrangers, de la jouissance des biens qu’ils possèden...
      ...e l’Empereur, en ordunnant le séquestre de nos revenus nationaux dans ses Eta's, ait l’intention de rompre la bonne amitié qui règne depuis...
      ... d’une grande importance pour la nation de donner de 1 activit ¦ à la perception des revenus...
      ... droit des gens et i es propriétés par représailles, l’Assemblée nationale est bien fondée, conformément à l’article 21 de la loi du 5 novembre, à priver les maisons, corps, bénéficias, ut établissements étrangers, de la jouissance des biens qu’ils possèdent, et qu’ils administrent en France à leur gré; mais, Messieurs, pouvons-nous croire que l’Empereur, en ordunnant le séquestre de nos revenus nationaux dans ses Eta's, ait l’intention de rompre la bonne amitié qui règne depuis si longtemps entre les deux puissances; au moins son ordonnance du 14 septembre...
      ...s elle entrave la marche des administrations des départements du Nord, et il est d’une grande importance pour la nation de donner de 1 activit ¦ à la perception des revenus nationaux. (Murmures.)
      Locuteur: Gossuin
      Un membre ; Il est dangereux de continuer cette discussion. Un membre ; Il est dangereux de continuer cette discussion.
      Locuteur: Gossuin
      Je vous prie de m’entendre; il s’agit de démontrer la conduite de M. de Mont-mot in à cet égard. (Murmures.) Je vous prie de m’entendre; il s’agit de démontrer la conduite de M. de Mont-mot in à cet égard. (Murmures.)
      Locuteur: Gossuin
      ...as des intentions hostiles? La conduite de l’Empereur ne doit pas nous rassurer. L...
      ... aux puissances étrangères, par la voie de leurs ambassadeurs et ministres résidant à Paris, la volonté de la nation française, de continuer avec elles la correspondance d’amitié et de bonne intelligence qui a existé jusqu’à...
      Pouvez-vous croire que cette ordonnance n’annonce pas des intentions hostiles? La conduite de l’Empereur ne doit pas nous rassurer. L’Assemnlée nationale constituante a décréié le 21 juin dernier, le roi absent, que le ministre d’s affaires étrangères ferait connaître aux puissances étrangères, par la voie de leurs ambassadeurs et ministres résidant à Paris, la volonté de la nation française, de continuer avec elles la correspondance d’amitié et de bonne intelligence qui a existé jusqu’à présent.
      Locuteur: Gossuin
      Je pense, Messieurs, que M. de Montmorin n’a pas négligé n’exprimer le vœu de la nation et de do ner suite, en son nom, aux négociati...
      ...nnus et qui lui rappelait cette loi. M. de Montmorin dit, dans sa lettre, que la loi du 5 novembre de l’année dernière ne lui a jamais été ad...
      ...l a été et qu’il est encore hors d’état de concourir à
      Je pense, Messieurs, que M. de Montmorin n’a pas négligé n’exprimer le vœu de la nation et de do ner suite, en son nom, aux négociations entaméesavec les puissances; mais ce qui est inconcevable, c’est ce qu’il a ...
      ...septembre dernier à M. Merlin, patriote distingué, d mt les talents vous sont connus et qui lui rappelait cette loi. M. de Montmorin dit, dans sa lettre, que la loi du 5 novembre de l’année dernière ne lui a jamais été adressée officiellement, qu’ainsi il a été et qu’il est encore hors d’état de concourir à
      Locuteur: Gossuin
      ...nt a sur sa longueur 60 lieues au moins de frontières. Les propriétés nationales s...
      ...produit. Il est donc urgent, Messieurs, de négocier promptement avec l’Empereur pour la sûreté de ces proprié és; jus jue-là les intérêts de la France demeurent compromis.
      ...artement du Nord se voit particulièrement entravée dans sa g stion. Ce département a sur sa longueur 60 lieues au moins de frontières. Les propriétés nationales situées sur le territoire auirichien sont nombreuses et d’un grand produit. Il est donc urgent, Messieurs, de négocier promptement avec l’Empereur pour la sûreté de ces proprié és; jus jue-là les intérêts de la France demeurent compromis.
      Locuteur: Gossuin
      ...ais. La Frauce a la généreuse intention de ne rien provoquer qui puisse altérer se...
      ... France au clergé étranger, sont autant de propriétés qu’elle peut, elle u ses age...
      ...sacré, sous condition qu’il en sera usé de même à notre égard.
      Le caractère national ne se démentira jamais. La Frauce a la généreuse intention de ne rien provoquer qui puisse altérer ses relations politiques avec l’extérieur» Les domaines appartenant en France au clergé étranger, sont autant de propriétés qu’elle peut, elle u ses agents, regarder cemme un droit inviolable et sacré, sous condition qu’il en sera usé de même à notre égard.
      Locuteur: Goujon
      (L’Assemblée adopte la motion de M. Goujon.) (L’Assemblée adopte la motion de M. Goujon.)
      Locuteur: Goujon
      Un grand nombre de membres : A l’ordre ! à l’ordre! Un grand nombre de membres : A l’ordre ! à l’ordre!
      Locuteur: Audrein
      La réflexion de l’opinunt est mal-hon mie, impolitique ... La réflexion de l’opinunt est mal-hon mie, impolitique même. Je demande qu’il soit rappelé à l’ordre.
      Locuteur: Basire
      ...ns mes principes et fidèle au règlement de police, je demande que l’opinant soit e... Toujours constant dans mes principes et fidèle au règlement de police, je demande que l’opinant soit entendu jusqu’à la tin. Nous .-a irions mieux s’il mérite ü’ètre rappelé à l’ordr...
      Locuteur: Basire
      ...me la parole en veriu du grand principe de la liberté des opinions. Charnu a la liberté de s’expliquer ici. Que devient-œl e, si a... Un membre : En appuyant la motion du préopinant, je réclame la parole en veriu du grand principe de la liberté des opinions. Charnu a la liberté de s’expliquer ici. Que devient-œl e, si au premier mot on nous rappelle à l’ordre?

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 184
      Locuteur: Fauchet
      Il ne s’asht pas en ce moment de renvoyer a un comité. L’affaire des Inv...
      ...e traiteea fond par le comité militaire de l’As-sembieeconstituante. Le travail de M. Dubois de Lrance sur cet objet est parfait. Celte...
      ...lle s’honorera en la mettant dans ordre de ses premiers travaux. Je demande que 1 objet de cette pétition, rédigé par moi en motio...
      ...d’hui et ajourné à huitaine, d’après la Constitution. Je fais, de plus, la motion que le rapport que M. Dubois de Crancé a fait imprimer soit distribué aux membres de l’Assemblée pour être discuté à huitaine. De cette façon, dans quinze jours, nous au...
      Il ne s’asht pas en ce moment de renvoyer a un comité. L’affaire des Invalides a ete traiteea fond par le comité militaire de l’As-sembieeconstituante. Le travail de M. Dubois de Lrance sur cet objet est parfait. Celte affaire est une des plus importantes qui puisse occuper 1 Assemblée: elle s’honorera en la mettant dans ordre de ses premiers travaux. Je demande que 1 objet de cette pétition, rédigé par moi en motion, soit annoté comme ayant été traité aujourd’hui et ajourné à huitaine, d’après la Constitution. Je fais, de plus, la motion que le rapport que M. Dubois de Crancé a fait imprimer soit distribué aux membres de l’Assemblée pour être discuté à huitaine. De cette façon, dans quinze jours, nous aurons prononcé définitivement sur le sort des Invalides.
      Locuteur: Fauchet
      avant de décider si on passera à l’ordre du jour... avant de décider si on passera à l’ordre du jour.
      Locuteur: Fauchet
      ...eçu avec applaudissements la députation de Mauconseil. Il est impolitique, il est contre touies les convenances de venir aujourd’hui blâmer 1 Assemblée d’... ...illeurs, il est manifeste que Monsieur ne doit pas être entendu. L’Assemblée a reçu avec applaudissements la députation de Mauconseil. Il est impolitique, il est contre touies les convenances de venir aujourd’hui blâmer 1 Assemblée d’une chosequ’elle a approuvéehier.
      Locuteur: Fauchet
      Vorateur de la députation s’exprime ainsi-C’est au nombre de 30,000 vétérans invalides, répandus sur la surface de l’Empire, que nous venons réclamer votre justice. Pleins de confiance an£ La ju?tl(Le’ ‘‘équité et la bienfaisance de M. Dubois de Crancé, notre rapporteur, dans l’As-sem...
      ...fortune. Nous vous apportons le travail de M. Dubois de Crancé, qui, maigre ses malheurs particuliers, n’a cessé de s’occuper de nous; et que c’est avec la vérité des sentiments qui ont toujours animé de vieux soldats, que nous rendons dans le...
      ...déposer sur le bureau, et qui est Celui de membres composant ci-devant le comité m...
      ...er vos premiers regards sur les soldats de la patrie, qui ont epuise leur sang pou...
      ...’hôtel des Invalides, a fait le bonheur de 3,000 individus; mais il a suspendu les espérances de 27,000 autres.
      Vorateur de la députation s’exprime ainsi-C’est au nombre de 30,000 vétérans invalides, répandus sur la surface de l’Empire, que nous venons réclamer votre justice. Pleins de confiance an£ La ju?tl(Le’ ‘‘équité et la bienfaisance de M. Dubois de Crancé, notre rapporteur, dans l’As-semblee constituante, nous attendions avec sû-rete que le pouvoir constituant eût fixé notre sort et adouci notre infortune. Nous vous apportons le travail de M. Dubois de Crancé, qui, maigre ses malheurs particuliers, n’a cessé de s’occuper de nous; et que c’est avec la vérité des sentiments qui ont toujours animé de vieux soldats, que nous rendons dans le sanctuaire des lois un hommage authentique à la pureté des principes dece vertu...
      ... différentes circonstances se sont opposées à ce que le rapport que nous allons déposer sur le bureau, et qui est Celui de membres composant ci-devant le comité militaire, fût mis à l’ordre du jour dans la précédente session, nous espérons que vous voudrez bien tourner vos premiers regards sur les soldats de la patrie, qui ont epuise leur sang pour la servir. Le décret rendu le 22 mars dernier sur l’hôtel des Invalides, a fait le bonheur de 3,000 individus; mais il a suspendu les espérances de 27,000 autres.
      Locuteur: Fauchet
      ...gée, et elle est restée entre les mains de gens qui n’y ont plus aucun intéiêt On ...
      ...e depuis 6 mois nous jette dans un état de perplexité cruelle pour de vieux militaires qui n’aspirent qu’aprè...
      ...ouchions, il y a quinze jours, au terme de nos inquiétudes, nous étions alors à l’...
      ...terons avec soumission. Il appartient à de vieux soldais de donner à leurs concitoyens l’exemple de...
      L’éiat-major a été supprimé, l’administration devait etre changée, et elle est restée entre les mains de gens qui n’y ont plus aucun intéiêt On a supprimé les masses destinées à l’entr. tien et a. l’habillement des soldats i...
      ...teur avaH proposé la réforme des compagnies détachées, et cette question ajournée depuis 6 mois nous jette dans un état de perplexité cruelle pour de vieux militaires qui n’aspirent qu’après le repos et la liberté : qui ne demandent qu’un court intervalle entre les fatigues et la mort Nous touchions, il y a quinze jours, au terme de nos inquiétudes, nous étions alors à l’ordre du jour et sans l’incident qu’à fait naître M. l’abbé Maury, trop habitué ...
      .... Nous attendrons avec confiance ce qu il vousplaira d’ordonner, et nous l’exécuterons avec soumission. Il appartient à de vieux soldais de donner à leurs concitoyens l’exemple des ver-
      Locuteur: Fauchet
      tus civiques et de l’obéissance aux lois de la liberté, après leur avoir tracé le sentier de l’honneur, dans la carrière militaire. tus civiques et de l’obéissance aux lois de la liberté, après leur avoir tracé le sentier de l’honneur, dans la carrière militaire.
      Locuteur: Fauchet
      ...emandons seulement un rapporteur chargé de se consulter avec M. Dubois de Lrance, que ses fonctions d’électeur retiennent encore quelque temps, et de vous faire rendre compte de son travail dans le plus court délai. Nous vous demandons seulement un rapporteur chargé de se consulter avec M. Dubois de Lrance, que ses fonctions d’électeur retiennent encore quelque temps, et de vous faire rendre compte de son travail dans le plus court délai.
      Locuteur: Fauchet
      Nous profitons, Messieurs, de la faveur que vous nous avez accordée de paraître devant vous pour assurer nos législateurs de la reconnaissance et du respect de tous les soldats invalides. (Applaudiss... Nous profitons, Messieurs, de la faveur que vous nous avez accordée de paraître devant vous pour assurer nos législateurs de la reconnaissance et du respect de tous les soldats invalides. (Applaudissements.)
      Locuteur: Le Président
      iiïresl?Znt Braves défenseurs de la patrie ! I Assemblée prendra votre d... iiïresl?Znt Braves défenseurs de la patrie ! I Assemblée prendra votre demande en considération : elle vous invite à assister à sa séance.
      Locuteur: Fauchet
      Un grand nombre de membres .- Le renvoi à un comité 1 Un grand nombre de membres .- Le renvoi à un comité 1
      Locuteur: Garran de Coulon
      ...comités. Il est d’autant plus essentiel de se fixer sur le rapport de M. Dubois de Crancé qu’il est fort incertain que 1 A...
      ...lerS)nde ctue» conformément à la motion de M. Fauchet, nous nous occupions nous-mêmes de celte affaire sans être obligés de passer par la filière des comités.
      Voilà que nous nous accoutumons à ne voir que par des comités. Il est d’autant plus essentiel de se fixer sur le rapport de M. Dubois de Crancé qu’il est fort incertain que 1 As-emblée actuelle ait un comité militaire. Je (lerS)nde ctue» conformément à la motion de M. Fauchet, nous nous occupions nous-mêmes de celte affaire sans être obligés de passer par la filière des comités.
      Locuteur: Basire
      ...mpression et la distribution du rapport de M. Dubois de Crancé et l’ajournement de l’objet de la pétition à trois jours après la dist... J’observe que le rapporta déjà été fait, je demande l’impression et la distribution du rapport de M. Dubois de Crancé et l’ajournement de l’objet de la pétition à trois jours après la distribution du rapport.
      Locuteur: Basire
      ...mblée décrète, conformément à la motion de M. Fauchet, l’impression et la distribution du rapport d3 M. Dubois de Crancé, et l’ajournement à huitaine de la demande des Invalides.) (L’Assemblée décrète, conformément à la motion de M. Fauchet, l’impression et la distribution du rapport d3 M. Dubois de Crancé, et l’ajournement à huitaine de la demande des Invalides.)
      Locuteur: Basire
      ...bres prêtent le serment prescrit par la Constitution. Ce sont : Plusieurs membres prêtent le serment prescrit par la Constitution. Ce sont :

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 185
      Locuteur: Goujon
      Il est important de ne pas laisser dépérir les preuves et de ne pas retarder les décrets qui peuvent être nécessaires contre les auteurs de cette fabrication, et de ne pas prolonger l’état d’accusation ou...
      ...rescrites par les articles 4, 5, 6 et 9 de la section II, chapitre III, titre III de l’acte constitutionnel.
      Il est important de ne pas laisser dépérir les preuves et de ne pas retarder les décrets qui peuvent être nécessaires contre les auteurs de cette fabrication, et de ne pas prolonger l’état d’accusation ou la cantivi é des personnes impliquées dans cette affaire. Le décret définitif à rendre est urgent et doit être exempt des formalités prescrites par les articles 4, 5, 6 et 9 de la section II, chapitre III, titre III de l’acte constitutionnel.
      Locuteur: Taillefer
      ...la poursuite du procès des fabricateurs de faux titres, pour obtenir la croix de Saint-Louis. Cette proposition est contraire aux principes sur lesquels repose notre Constitution. D’abord, que nous propose-t-on? De renouveler ces juridictions d’attributi... la justice, qui consistait à laisser au tribunal du cinquième arrondissement la poursuite du procès des fabricateurs de faux titres, pour obtenir la croix de Saint-Louis. Cette proposition est contraire aux principes sur lesquels repose notre Constitution. D’abord, que nous propose-t-on? De renouveler ces juridictions d’attributions, ces commissions extraordinaires , établissements dieux, qui opprimai eut la...
      Locuteur: Taillefer
      ...ibué à ce même tribunal la connaissance de l’affaire des faux assignats ; mais Messieurs, gardez-vous de vous croire autorisés par un pareil exe...
      ... première législature, l’avait investie de toute la puissance souveraine. J’ajoute...
      ...t jamais exercé ce droit, si l’autorité de Mirabeau
      On m’opposera peut-être que l’Assemblée constituante a attribué à ce même tribunal la connaissance de l’affaire des faux assignats ; mais Messieurs, gardez-vous de vous croire autorisés par un pareil exemple. En effet, le pouvoir constituant, dont était r vêtue la première législature, l’avait investie de toute la puissance souveraine. J’ajouterai que le pouvoir constituant n’eût jamais exercé ce droit, si l’autorité de Mirabeau
      Locuteur: Taillefer
      ...i Mirabeau en avaitété cru.L’obligation de n’y pas porter atteinte est bien plus s...
      ...êtes qu’un pouvoir constitué. La nature de vos fonctions vous défend d’empiéter su...
      ...pouvoir exécutif qu’est dévolu le droit de fixer les attributions.
      ...stituant n’eût jamais exercé ce droit, n’eût jamais touché à l’administration, si Mirabeau en avaitété cru.L’obligation de n’y pas porter atteinte est bien plus sacrée pour vous qui n’êtes qu’un pouvoir constitué. La nature de vos fonctions vous défend d’empiéter sur le pouvoir exécutif, c’est au pouvoir exécutif qu’est dévolu le droit de fixer les attributions.
      Locuteur: Taillefer
      ...ipes, vous déclariez que, sur la motion de M. Hérault de Séchell s, tendant à appuyer la demande du ministre de la justice, il n’y a pas lieu à délibér... Je demande donc, Messieurs, en me résumant, qu’invariables dans vos principes, vous déclariez que, sur la motion de M. Hérault de Séchell s, tendant à appuyer la demande du ministre de la justice, il n’y a pas lieu à délibérer.
      Locuteur: Saladin
      J’appuie la motion de Hérault de Séchelles, et je crois qu’elle est fond...
      ...aux qui ont été appelés pour aider ceux de la capitale. M. Hérault, d’après l’in-d...
      ...ar celui qui a connu l’affaire à partir de la plainte et qui en a vu tous les progrès. Il est pressant de continuer ces procédures. Je demande, attendu que le cas est urgent, que la motion de M. Hérault de Séchelles soit décrétée.
      J’appuie la motion de Hérault de Séchelles, et je crois qu’elle est fondée sur les principes. En effet, les tribunaux criminels établis par la loi du 14...
      ... sont qu’une dérogation à l’ordre ordinaire des juridictions. Ce sont des tribunaux qui ont été appelés pour aider ceux de la capitale. M. Hérault, d’après l’in-dica'ion deM. le Garde drs sceaux, demande, non point une dérogation à l’ordre pu...
      ... un juge qui ne l’a pas commencée, qui ne l’a pas suivie dès son principe, que par celui qui a connu l’affaire à partir de la plainte et qui en a vu tous les progrès. Il est pressant de continuer ces procédures. Je demande, attendu que le cas est urgent, que la motion de M. Hérault de Séchelles soit décrétée.
      Locuteur: Goujon
      J’appuie la motion de M. Saladin, et je me résume en demandan... J’appuie la motion de M. Saladin, et je me résume en demandant que l’on rende un décret préalable qui atteste l’urgence du cas.
      Locuteur: Le Président
      Je mets aux voix la.proposition faite de déclarer l’urgence du cas. Je mets aux voix la.proposition faite de déclarer l’urgence du cas.
      Locuteur: Le Président
      ... L’Assemblée nationale, vu l’importance de ne pas laisser dépérir les preuves relatives à la fabrication des faux brevets, de ne pas retarder les décrets qui peuvent être nécessaires contre les auteurs de cette fabrication, et de ne pas prolonger l’état d’accusation ou... « L’Assemblée nationale, vu l’importance de ne pas laisser dépérir les preuves relatives à la fabrication des faux brevets, de ne pas retarder les décrets qui peuvent être nécessaires contre les auteurs de cette fabrication, et de ne pas prolonger l’état d’accusation ou la captivité des personnes impliquées dans celte affaire, décrète qu’il y a urg...
      Locuteur: Le Président
      La proposition de MM. Hérault de Sechelles et Saladin est adoptée en ces... La proposition de MM. Hérault de Sechelles et Saladin est adoptée en ces termes.
      Locuteur: Le Président
      ... urgent le décret à rendre sur la suite de la procédure instruite au tribunal du 5e arrondissement de Paris contre les fabricateurs de faux brevets, vu l’importance de ne pas laisser dépérir les preuves, de ne pas retarder les décrets qui peuvent être nécessaires et de ne pas prolonger l’état d’accusation ou...
      ...a l’instruction contre les fabricateurs de faux brevets et leurs complices jusqu’a...
      « L’Assemblée nationale, après avoir déclaré urgent le décret à rendre sur la suite de la procédure instruite au tribunal du 5e arrondissement de Paris contre les fabricateurs de faux brevets, vu l’importance de ne pas laisser dépérir les preuves, de ne pas retarder les décrets qui peuvent être nécessaires et de ne pas prolonger l’état d’accusation ou la captivité des personnes impliquées dans cette cause, décrète que le tribunal du 5e arrondissement continuera l’instruction contre les fabricateurs de faux brevets et leurs complices jusqu’au jugement définitif inclusivement, sauf l’appel institué par la loi, dérogeant ...
      Locuteur: Le Président
      ...bjets sont à l’ordre du jour : la suite de la discussion sur l’organisation des comités et la suite de la discussion du règlement de police intérieure. Deux objets sont à l’ordre du jour : la suite de la discussion sur l’organisation des comités et la suite de la discussion du règlement de police intérieure.
      Locuteur: Basire
      Un membre, commissaire chargé de la vérification des archives. Je demand... Un membre, commissaire chargé de la vérification des archives. Je demande la priorité pour la discussion du règlement. Notre rapport sur la vérification...
      Locuteur: Basire
      ... que l’ordre du jour sera la discussion de son règlement.) (L’Assemblée décide que l’ordre du jour sera la discussion de son règlement.)
      Locuteur: Thévenet
      J’ai moins envie de parler, que de dire des choses utiles; ce n’est pas pr... J’ai moins envie de parler, que de dire des choses utiles; ce n’est pas précisément l’ordre du jour qui m’amène à cette tribune.
      Locuteur: Thévenet
      ...remment inséparable des premiers essais de notre apprentissage législatif, je ne suis de rien, Messieurs, aussi profondément alfligé que de nous voir, nous législat- urs, c’est-à-dire sages, n’avoir pas assez de sagesse pour entendre jusqu’à la lin de son discours un orateur à qui le présid... ...ons journalières, oes défauts qui les ont jusqu’ici un peu maculées; défaut apparemment inséparable des premiers essais de notre apprentissage législatif, je ne suis de rien, Messieurs, aussi profondément alfligé que de nous voir, nous législat- urs, c’est-à-dire sages, n’avoir pas assez de sagesse pour entendre jusqu’à la lin de son discours un orateur à qui le président a accordé la parole. Cet usage qui ne fait que naître, a déjà eu dans cette ...
      Locuteur: Thévenet
      ...t. Etouffons dans son principe ce g rme de trouble, j’ai presque osé dire de dissolution. ... devenaient habitude? Je ue sais quel serait le terme des maux qu’elle produirait. Etouffons dans son principe ce g rme de trouble, j’ai presque osé dire de dissolution.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 186
      Locuteur: Thévenet
      ...convénients sont les suites nécessaires de cet abus; il moleste et chagrine le membre qu’il interrompt; il (rouble le calme de l’Assemblée-il écarte de nos délibéraiions la bonne odeur de 1 opinion pubûque. Celui qui interrompt... ...devions nous ennuver, il faudrait consommer notre temps en ennui. Une foule d inconvénients sont les suites nécessaires de cet abus; il moleste et chagrine le membre qu’il interrompt; il (rouble le calme de l’Assemblée-il écarte de nos délibéraiions la bonne odeur de 1 opinion pubûque. Celui qui interrompt, a la plus effrayante responsabilité. Pourquoi, à la fin d un discours qui aura...
      Locuteur: Thévenet
      ...t pas suffisamment dédommagé.des peines de l’ennui, et enfin de quelles raisons peuvent s’étayer ceux qui, de leur propre mouvement ôtent fa parole a...
      ...le serait sans doute déménager le temps de I Assemblée; mais l’expérience n’a-t-el...
      ...ouver une vérité d’une pratique utile au peunle. Je demande alors si on ne serait pas suffisamment dédommagé.des peines de l’ennui, et enfin de quelles raisons peuvent s’étayer ceux qui, de leur propre mouvement ôtent fa parole a celui a qui la loi l’a donnée? Le.motif au moins excusable serait sans doute déménager le temps de I Assemblée; mais l’expérience n’a-t-elle pas abun animent prouvé que ce moyen n’obtient pas son effet, quel est donc l...
      Locuteur: Thévenet
      ...t me mettre dans l’heureuse impuissance de n’v im09, s ParticiP?r» Je. m’6ngage, p...
      ...je désire avoir autant d imitateurs que de collègues. Alors si nous sommes lideles a ce serment, je réponds sur ma tête de la sagesse de vos lois et du bonheur de la France Je desire que mes collègues c...
      Ainsi donc, Messieurs, pour détruire cet abus, et me mettre dans l’heureuse impuissance de n’v im09, s ParticiP?r» Je. m’6ngage, par un serment sobnuel, a ne jamais, sous quelque prétexte que ce soit, interrompre un orateur à qui le président aura accordé la parole; je désire avoir autant d imitateurs que de collègues. Alors si nous sommes lideles a ce serment, je réponds sur ma tête de la sagesse de vos lois et du bonheur de la France Je desire que mes collègues convertissent en M^lment?)^* n’émets(ïue comme vœu. (Applaudi.
      Locuteur: Déliars
      ...e pour remp ir complète-mentl intention de l’Assemblée.que I- sgradinsqui sont a l...
      ...u Président soient également supprimés, de manière que ceux de nous qui seront les plus près du bureau...
      ...assiéger le Président d’observations et de conseils indigestes qui ne tendent qu’à...
      Je propose un article additionnel au chapitre II. Je demande pour remp ir complète-mentl intention de l’Assemblée.que I- sgradinsqui sont a la gauche et à la droite du Président soient également supprimés, de manière que ceux de nous qui seront les plus près du bureau ne paissent parler au président qu’à haute voix. II ne laut pas assiéger le Président d’observations et de conseils indigestes qui ne tendent qu’à troubler 1 ordre.
      Locuteur: Déliars
      Un membre : Je demande le renvoi de cette motion aux commbsaires qui seront nommés pour 1 arrangement de la salle. Un membre : Je demande le renvoi de cette motion aux commbsaires qui seront nommés pour 1 arrangement de la salle.
      Locuteur: Déliars
      ...consultée, adopte l’article additionnel de M. Déliars). (L’Assemblée, consultée, adopte l’article additionnel de M. Déliars).
      Locuteur: Gossuin
      ...mandés à la barre et s’occ. perd’obiets de détail. » r J ...ecture des adresses recevoir les députations, entendre ceux qui pourraient etre mandés à la barre et s’occ. perd’obiets de détail. » r J
      Locuteur: Gossuin
      ..., passe à l’ordre du jour sur la motion de M. Gossuin.) (L'Assemblée, consultée, passe à l’ordre du jour sur la motion de M. Gossuin.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      secrétaire, donne lecture de l article premier du chapitreIII. il es... secrétaire, donne lecture de l article premier du chapitreIII. il est ainsi conçu :
      Locuteur: Gilbert
      de MU fepSîîdenï aUteUP aUn °btenU 13 p3r°... de MU fepSîîdenï aUteUP aUn °btenU 13 p3r°le
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ..., le àrfàimhiA raPPel!?,ra- s’l[ manque de respect ou.sl1 se livre à des personnal... ...pia c ne ^tre interrompu quand il Kïliiorît rn wemh,r,e s’écarte d,‘ la question, le àrfàimhiA raPPel!?,ra- s’l[ manque de respect ou.sl1 se livre à des personnalités, le président le rappëlh ra à l’ordre. »
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...asse des at i rs ?° a article 4, un art de séparé : Un membre: Je âem^nùe que l’on fasse des at i rs ?° a article 4, un art de séparé :
      Locuteur: Saladin
      ïï?ip|p L 3 ¦* nt on a Pr,JP°'é de faire un article séparé, ceux qui suivent : « Si un membre s ecarte de la question, le Président l’y rappel- ïï?ip|p L 3 ¦* nt on a Pr,JP°'é de faire un article séparé, ceux qui suivent : « Si un membre s ecarte de la question, le Président l’y rappel-
      Locuteur: Saladin
      initpiu prescrire à M. le Président de consulter I Assemblée pour rappeler à l... initpiu prescrire à M. le Président de consulter I Assemblée pour rappeler à l’ordie.
      Locuteur: Fauchel
      ...e rappeler à l’ordre puisque s’il abuse de ce droit, Assemblée l’y rappellera hu-m... r»1u-n^ar5ilc,UPou/le nerfdela discipline, il faut que M. le Président puisse rappeler à l’ordre puisque s’il abuse de ce droit, Assemblée l’y rappellera hu-mème. *
      Locuteur: Delacroix
      Je me plains de ce qu’on n’a Je me plains de ce qu’on n’a

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 187
      Locuteur: Blanchon
      ...tionale constituante pour sou règlement de police intérieure. {Oui! oui!) ...cis. Je demande la lecture des articles additionnels décrétés par l’Assemblée nationale constituante pour sou règlement de police intérieure. {Oui! oui!)
      Locuteur: Blanchon
      Un membre propose l’ajournement de la discussion commencée, jusqu’après la... Un membre propose l’ajournement de la discussion commencée, jusqu’après la distribution des articles additionnels. f
      Locuteur: Blanchon
      ... cette motion et décide que M. François de Neufcbâteau donnera lecture des article... (L’Assemblée adopte cette motion et décide que M. François de Neufcbâteau donnera lecture des articles additionne s.) . .
      Locuteur: Blanchon
      ...ecture sera faite avant ou après la Fin de la discussion sur le règlement. Une discussion s’engage pour savoir si cette lecture sera faite avant ou après la Fin de la discussion sur le règlement.
      Locuteur: Le Président
      ...re réclame contre l’importance donnée à de pareilles minuties. Un membre réclame contre l’importance donnée à de pareilles minuties.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ... les articles additionnels du règlement de l’Assemblée constituante qui concernent l’ordre de la parole. secrétaire. Je vais lire les articles additionnels du règlement de l’Assemblée constituante qui concernent l’ordre de la parole.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...t. 1er. Le président usera, avec autant de fermeté que de sagesse, de toute l’étendue du pouvoir qui lui est ... « Art. 1er. Le président usera, avec autant de fermeté que de sagesse, de toute l’étendue du pouvoir qui lui est confié par le règlement et par les articles qui suivent.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Art. 2. Aucun des membres de l’Assemblee ne se placera aupiè> du siè...
      ...reau des secrétaires, ni dans le milieu de la salle.
      « Art. 2. Aucun des membres de l’Assemblee ne se placera aupiè> du siège du président, du bureau des secrétaires, ni dans le milieu de la salle.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ... seront remplies que par eux, et celles de la barre par les personnes seules auxqu... « Les places des tré-oriers ne seront remplies que par eux, et celles de la barre par les personnes seules auxquelles l’Assemblée l’aura permis.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ée que par l’opinant. Aucun des membres de l’Assemblée, et surtout ceux placés sur les bancs voisins de la tribune, ne pourront lui adresser la parole. Les opinions de quelque étendue y seront toujours prononcées. Les me nb es rie pourront proposer de leur place que de très simples et courtes observations ; ... « Art. 3. La tribune ne sera occupée que par l’opinant. Aucun des membres de l’Assemblée, et surtout ceux placés sur les bancs voisins de la tribune, ne pourront lui adresser la parole. Les opinions de quelque étendue y seront toujours prononcées. Les me nb es rie pourront proposer de leur place que de très simples et courtes observations ; et ils passeront à la tribune lorsqu’ils ne seront pas suffisamment entendus, et...
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...4. Le président est expressément charge de veiller à ce que personne ne parle sans en avoir obtenu de lui la parole, et à ce que jamais plusi... « Art. 4. Le président est expressément charge de veiller à ce que personne ne parle sans en avoir obtenu de lui la parole, et à ce que jamais plusieurs membres ne la prennent à la fois.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...i les appellera ensuite suivant l’ordre de leur inscription. La liste n’aura d’eff... ...ra demandée le premier. Il fera faire une liste des autres par un secrétaire, qui les appellera ensuite suivant l’ordre de leur inscription. La liste n’aura d’effet que pour une seule séance, et les opinants parleront alternativement pour et ...
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...cision du président, concernant l’ordre de la parole, ou sur la liste, l’Assemblée... c Art. 6. Si une réclamation s’élève sur la décision du président, concernant l’ordre de la parole, ou sur la liste, l’Assemblée prononcera.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « 1» Si l’opinant s’écarie de la question, le président l’y rappell r... « 1» Si l’opinant s’écarie de la question, le président l’y rappell ra ;
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...pelé à l’ordre par le président, au nom de l’Assemblée. ...dent la lui aura rendue. Tout membre qui n’aura point obéi à ce signal sera r appelé à l’ordre par le président, au nom de l’Assemblée.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ordre tous ceux qui, par inattention ou de quelque manière que ce soit, t oublerai... «. Il rappellera à l’ordre tous ceux qui, par inattention ou de quelque manière que ce soit, t oubleraient la séance. Ce simple rappel a 1 ordre ne sera pas regardé comme une peine.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...nt par son nom, lui dira : M..., au nom de l’Assemblée, et pour la seconde fois, j... ...trer dans l’ordre le membre auquel il aura été fait, le président, en le désignant par son nom, lui dira : M..., au nom de l’Assemblée, et pour la seconde fois, je vous rappelle à l’ordre.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...me fois à l’ordre, et j’or lonne au nom de l’Assemblée, que votre nom ... s’en sera écarté, le président lui dira : M... je vous rappelle pour la troisième fois à l’ordre, et j’or lonne au nom de l’Assemblée, que votre nom
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...’ordre, l’Assemblée pourra lui ordonner de se retirer, et lui défendre de rentrer pendant le reste de la séance. Cette motion étant faite et appuyée par dix membres, le président sera tenu de la mettre, aux voix. Si elle est adopté... ...-verbal et la censure prononcée, le même membre persiste à ne pas rentrer dans l’ordre, l’Assemblée pourra lui ordonner de se retirer, et lui défendre de rentrer pendant le reste de la séance. Cette motion étant faite et appuyée par dix membres, le président sera tenu de la mettre, aux voix. Si elle est adoptée, le membre obéira sur-le-champ au décret.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...utre, une nouvelle résistance au décret de l’Assemblée, la peine d* la prison pour... « Art. 14. Si le même membre oppose, soit ce jour, soit un autre, une nouvelle résistance au décret de l’Assemblée, la peine d* la prison pour 24 heur, s, ou pour un temps plus long, pourra être prononcée contre lui.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ise aux voix, et le président sera tenu de prendre les moyens qui sont en son pouv... ... Si la motion en est faite et appuyee par 20 membres, elle sera nécessairement mise aux voix, et le président sera tenu de prendre les moyens qui sont en son pouvoir pour faire exécuter le décret. „ „
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...e, mais seulement requérir le président de le faire. Le président fera tenu de mettre aux voix toute motion tendant à ...
      ... lorsqu elle sera appuyée par 4 membres de l’Assemblee.
      « Art. 16. Aucun membre ne pourra en rappeler personnellement un autre à l’ordre, mais seulement requérir le président de le faire. Le président fera tenu de mettre aux voix toute motion tendant à un rappel à lord e, lorsqu elle sera appuyée par 4 membres de l’Assemblee.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 188
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...sieurs dus membres, auteurs du trouble, de déclarer leurs motifs : la parole sera ... nhiTipnre«raH reah,,\J^lors 11 interpellera un ou Plusieurs dus membres, auteurs du trouble, de déclarer leurs motifs : la parole sera accordée à celui qm en aura été le moteur ou l’occasion ; aussitôt qu il aura ét...
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...euvent seuls se placer dans l’intérieur de la salle. Arrf; ^8-,Les Réputés à l’Assemblée nationale peuvent seuls se placer dans l’intérieur de la salle.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      Y serait introduit sera tenu de se retirer aux premiers ordres qui lui en seront inti-5;,î®lecas d’une résistance, et de la nécessite de requérir main-forte, l’étranger sera co... Y serait introduit sera tenu de se retirer aux premiers ordres qui lui en seront inti-5;,î®lecas d’une résistance, et de la nécessite de requérir main-forte, l’étranger sera con-ïn?sonp,T,2^ heures, ou pour un temps plus long srnvant la gravité des circons...
      Locuteur: Garran de Coulon
      ...nde la suppression du second paragraphe de l’article 17 ten- Je demande la suppression du second paragraphe de l’article 17 ten-
      Locuteur: Le Président
      ...totalité des articles avec l’amendement de M. Gar-ran. (Murmures.) ®>r®s,dent- Je vais mettre aux voix la totalité des articles avec l’amendement de M. Gar-ran. (Murmures.)
      Locuteur: Le Président
      ... la question préalable sur 1 amendement de M. Garran. lihïrAssemblée décide qu’il n’y a pas lieu à -liberer sur | amendement de M. Garran et décrète la totalité des ar... Plusieurs membres demandent la question préalable sur 1 amendement de M. Garran. lihïrAssemblée décide qu’il n’y a pas lieu à -liberer sur | amendement de M. Garran et décrète la totalité des articles additionnels.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « 5° Si le président néglige de rappeler à l’ordre, tout membre en aura... « 5° Si le président néglige de rappeler à l’ordre, tout membre en aura le droit.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...sieurs membres demandent la suppression de I'arucle. Plusieurs membres demandent la suppression de I'arucle.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      (L'Assemblée décréte la suppression de l'article.) (L'Assemblée décréte la suppression de l'article.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      Ü!nnm°de de Procéder dans l’affaire en délibéra ion... Ü!nnm°de de Procéder dans l’affaire en délibéra ion, ou pour ramener à la question ceux uui s en écarteraient. Cependant, dans le c...
      Locuteur: Delacroix
      Je demande que l’on ne - Je demande que l’on ne -
      Locuteur: Delacroix
      ...on d’un ministre, a moins que l urgence de l’obiet oré- mSrp01?1 I?ême j0lir sur ,a Proposition d’un ministre, a moins que l urgence de l’obiet oré-
      Locuteur: Delacroix
      ...ent la question préalable sur la motion de M. Delacroix. iahitUSJ?ïf7 mem}>.res demandent la question préalable sur la motion de M. Delacroix.
      Locuteur: Gensonné
      ....s. décrets urgents, ou des décrets qui de- Le ministre ne peut proposer ^eJe.s. décrets urgents, ou des décrets qui de-
      Locuteur: Gensonné
      ...’y a pas lieu a délibérer sur la motion de M. Delacroix. corifultéei décide qu’il n’y a pas lieu a délibérer sur la motion de M. Delacroix.
      Locuteur: Lequinio
      ...consultée, adopte l'article additionnel de M. Lequinio.) (L'Assemblée, consultée, adopte l'article additionnel de M. Lequinio.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...sieurs membres demandent la suppression de 1 article. Plusieurs membres demandent la suppression de 1 article.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      (L’Assemblée décrète la suppression de l’ar-ticie.) (L’Assemblée décrète la suppression de l’ar-ticie.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...rétaire. Voici 1 article 6 du règlement de l’Assemblée constituante qui devient al... secrétaire. Voici 1 article 6 du règlement de l’Assemblée constituante qui devient alors l’article 5 :
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « 5° Le président n’aura pas le droit de parler sur un débat, si ce n’est pour expliquer l’ordre ou le mode de procéder dans l’affaire en dél bé-ratio... « 5° Le président n’aura pas le droit de parler sur un débat, si ce n’est pour expliquer l’ordre ou le mode de procéder dans l’affaire en dél bé-ration, ou pour ramener à la question ceux qui s’en écarteraient. » 4
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...se placer à la tribune. Je vous propose de décider au- le vice-président, dans de semblables hypothèses, remp acera M. le... ... dans uncomité etavait des éclaircissements ou des réponses à donner, il venait se placer à la tribune. Je vous propose de décider au- le vice-président, dans de semblables hypothèses, remp acera M. le président.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...semblée, consultée, adopte l’amendement de M. rrançois de Neufchâteau.) (L’Assemblée, consultée, adopte l’amendement de M. rrançois de Neufchâteau.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Le président n’aüra pas le droit de parler sur un débat si ce n’est pour ex... « Le président n’aüra pas le droit de parler sur un débat si ce n’est pour expliquer l’ordre
      Locuteur: François de Neufchâteau
      membre a droit de proposer une motion. » (Adopte.) membre a droit de proposer une motion. » (Adopte.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...on ne pourra être discutée le jour meme de la seance dans laquelle elle sera propo... « 5° Nulle motion ne pourra être discutée le jour meme de la seance dans laquelle elle sera proposée, sicen est pour une chose urgente,et quand
      Locuteur: François de Neufchâteau
      de^Lartfcle5 ™em^res demandent la suppression ticie'6S)S0ml)^e déCrète la suppre^ion de l’ar- de^Lartfcle5 ™em^res demandent la suppression ticie'6S)S0ml)^e déCrète la suppre^ion de l’ar-
      Locuteur: Gensonné
      neîles fbfnc? dans les formes constitution-1 5 i! Premier cas, on convient qu’il f... neîles fbfnc? dans les formes constitution-1 5 i! Premier cas, on convient qu’il faut

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 189
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...8). Toute motion sur la législation, la Constitution et les finances, sur la-uelle l’Assembl... « 7° (ancien art. 8). Toute motion sur la législation, la Constitution et les finances, sur la-uelle l’Assemblée aura décidé qu’il y a lieu à élibérer, sera donnée à l’impression sur-le-cham...
      Locuteur: Gobel
      évêque de Paris, s’exprime ainsi : Monsieur le Président, Messieurs, c’est à cette Constitution française à laquelle vous venez de rendre l’hommage le plus éclatant, que ... évêque de Paris, s’exprime ainsi : Monsieur le Président, Messieurs, c’est à cette Constitution française à laquelle vous venez de rendre l’hommage le plus éclatant, que nous devons, mon conseil et moi, comme fonctionnaires publics, notre existence.
      Locuteur: Gobel
      Nous ne cesserons donc de défendre, comme nous l’avons fait jusqu’ici, les principes de notre Constitution, de recommander surtout à nos concitoyens l...
      ...e, puisque tel est toujours le penchant de notre cœur, nous n’oublierons jamais que l’esprit de la Constitution française est un esprit de paix , de tolérance et de fraternité, qui laisse surtout à l’homme le libre exercice du droit qu’il tient de la nature de disposer de ses pensées, et de suivre l’impulsion de sa conscience.
      Nous ne cesserons donc de défendre, comme nous l’avons fait jusqu’ici, les principes de notre Constitution, de recommander surtout à nos concitoyens l’obéissance aux lois qu’elle renferme, et nous leur en donnerons à la fois les préceptes et l’exemple. Nous n’oublierons jamais et nous ne nous en faisons point un mérite, puisque tel est toujours le penchant de notre cœur, nous n’oublierons jamais que l’esprit de la Constitution française est un esprit de paix , de tolérance et de fraternité, qui laisse surtout à l’homme le libre exercice du droit qu’il tient de la nature de disposer de ses pensées, et de suivre l’impulsion de sa conscience.
      Locuteur: Gobel
      ... l’hommage qui vous est dû, et réclamer de votre autorité, la seule protection dont nous avons besoin, la protection de la loi ; protection que nous mériierons par notre attachement à la Constitution, par notre zèle à remplir les fonctions de notre ministère, et surtout par l’espri...
      ...cœurs dans un sentiment unique, l’amour de la patrie et de la religion.
      ...islateurs, que nous nous présentons avec confiance devant vous, pour vous offrir l’hommage qui vous est dû, et réclamer de votre autorité, la seule protection dont nous avons besoin, la protection de la loi ; protection que nous mériierons par notre attachement à la Constitution, par notre zèle à remplir les fonctions de notre ministère, et surtout par l’esprit qui nous anime. Puissions-nous contribuer à tourner tous les esprits vers un seul point, vers le bien général, à réunir tous les cœurs dans un sentiment unique, l’amour de la patrie et de la religion.
      Locuteur: Couthon
      ...membres demandent la suppression totale de l’article. Plusieurs membres demandent la suppression totale de l’article.
      Locuteur: Couthon
      (L’Assemblée décrète la suppression de l’article 7.) (L’Assemblée décrète la suppression de l’article 7.)
      Locuteur: Couthon
      Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre du commissaire du roi à la caisse de l’extraordinaire (Brûlement d'assignats... Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre du commissaire du roi à la caisse de l’extraordinaire (Brûlement d'assignats). Elle est ainsi conçue :
      Locuteur: Couthon
      « J’ai l’honneur de vous prévenir qu’il sera brûlé, vendred...
      ...connaissance à l’Assemblée. Cette somme de 11 millions, jointe à celle de 284 millions déjà brûlée, forme un total de 295 millions.
      « J’ai l’honneur de vous prévenir qu’il sera brûlé, vendredi, pour 11 millions d’assignats. Je vous prie d’en vouloir bien donner connaissance à l’Assemblée. Cette somme de 11 millions, jointe à celle de 284 millions déjà brûlée, forme un total de 295 millions.
      Locuteur: Couthon
      M. l’évêque de Paris et son conseil sont admis à la ba... M. l’évêque de Paris et son conseil sont admis à la barre.
      Locuteur: Le Président
      L’amour de l’ordre est une grande vertu religieuse...
      ...citoyen. Votre conduite est le résultat de ce grand principe. Vos sentiments doive...
      L’amour de l’ordre est une grande vertu religieuse et le premier devoir du citoyen. Votre conduite est le résultat de ce grand principe. Vos sentiments doivent plaire aux représentants d’un peuple juste. L’Assemblée reçoit votre hommage,...
      Locuteur: Le Président
      ...ndent une mention honorable du discours de l’évêque de Paris dans le proi ès- verbal. Plusieurs membres demandent une mention honorable du discours de l’évêque de Paris dans le proi ès- verbal.
      Locuteur: Le Président
      ...ention honorable dans le procès-verbal, de l’adresse de M. l’évêque de Paris.) (L’Assemblée décrète une mention honorable dans le procès-verbal, de l’adresse de M. l’évêque de Paris.)
      Locuteur: Fauchet
      La suite de la discussion du règlement est reprise. La suite de la discussion du règlement est reprise.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      secrétaire, donne lectuie de l’ancien article 9 du chapitre IV du règlement de l’Assemblée nationale. Dans iè nouveau ... secrétaire, donne lectuie de l’ancien article 9 du chapitre IV du règlement de l’Assemblée nationale. Dans iè nouveau règlement cet article prendrait le n° 7. Il est ainsi conçu :
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ... selon la forme prescrite, pour l’ordre de la parole, au chap. III. » (Adopté.) « 8° (ancien art. 11). La motion sera discutée selon la forme prescrite, pour l’ordre de la parole, au chap. III. » (Adopté.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...). Aucun membre, sans excepter l’auleur de la motion, ne parlera plus de deux fois sur une motion, sans une permission expresse de l’Assemblée ; et nul ne demandera la pa... « 9° (ancien art. 12). Aucun membre, sans excepter l’auleur de la motion, ne parlera plus de deux fois sur une motion, sans une permission expresse de l’Assemblée ; et nul ne demandera la parole pour la seconde fois qu’après que ceux qui l’auraient demandée avant lui, a...
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...élibération avant la motion; il en sera de même des sous-amendements, par rapport ... « 11? (ancien art. 14). Tout amendement sera mis en délibération avant la motion; il en sera de même des sous-amendements, par rapport aux amendements. » (Adopté.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...taires, réduira sa motion sous la forme de question, pour en être délibéré par oui... « 12° (ancien art. 15). La discussion étant épuisée, l’auteur joint aux secrétaires, réduira sa motion sous la forme de question, pour en être délibéré par oui ou par non. » (Adopté.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ien art. 16). Tout membre aura le droit de demander qu’une question soit divisée l... « 13° (ancien art. 16). Tout membre aura le droit de demander qu’une question soit divisée lorsque le sens l’exigera. » (Adopté.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ien art. 17). Tout membre aura le droit de parler pour dire que la question lui pa... t 14° (ancien art. 17). Tout membre aura le droit de parler pour dire que la question lui paraît mal posée, en expliquant comme il juge qu’elle doit être posée. » (Adopté.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...sieurs membres demandent la suppression de l'article 15. Plusieurs membres demandent la suppression de l'article 15.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      (L’Assemblée décrète la suppression de l’article 15.) (L’Assemblée décrète la suppression de l’article 15.)
      Locuteur: Couthon
      ...e que l’article soit adopté sans le mot Constitution, dont je propose la suppression. Je demande que l’article soit adopté sans le mot Constitution, dont je propose la suppression.
      Locuteur: Couthon
      J’ob-erve que la Constitution y a pourvu. Je demande la question préa... J’ob-erve que la Constitution y a pourvu. Je demande la question préalable sur i’article.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 190
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...graphes sont contenus en substance dans l’acte constitutionnel. Il n y a donc lieu de discuter que le dernier relatif a la manière de voter. Les quatre premiers paragraphes sont contenus en substance dans l’acte constitutionnel. Il n y a donc lieu de discuter que le dernier relatif a la manière de voter.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      secrétaire, donne lecture de Vordre de la discussion d'une question relative à la Constitution ou à la législation,. Ces paragraphes font suite au chapitre IV du règlement de l’Assemblée constituante. Ils sont ains... secrétaire, donne lecture de Vordre de la discussion d'une question relative à la Constitution ou à la législation,. Ces paragraphes font suite au chapitre IV du règlement de l’Assemblée constituante. Ils sont ainsi conçus :
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Toute motion relative à 1a- Constitution, à la législation sera portée trois foi... « Toute motion relative à 1a- Constitution, à la législation sera portée trois fois à la discussion, a des jours différents, dans la forme suivante :
      Locuteur: François de Neufchâteau
      donne lecture de l’article 19 et dernier du règlement de l'Assemblée constituante. Il est ainsi ... donne lecture de l’article 19 et dernier du règlement de l'Assemblée constituante. Il est ainsi conçu :
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...oi qui aura été portée dans une session de l’Assemblée nationale, ne pourra y être agitée de nouveau. » « Toute question qui aura été jugée, toute loi qui aura été portée dans une session de l’Assemblée nationale, ne pourra y être agitée de nouveau. »
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...sieurs membres demandent la suppression de cet article. Plusieurs membres demandent la suppression de cet article.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      (L'Assembléedécrètelasuppression de l’article.) (L'Assembléedécrètelasuppression de l’article.)
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Toute motion de ce genre sera rejetée ou adoptée à la m... « Toute motion de ce genre sera rejetée ou adoptée à la majorité des suffrages, savoir : la moi né des voix et une en sus; et l’on ne pou...
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ité à la liste alphabétique des membres de l’Assemblée). (L’Assemblée, consultée, accorde la priorité à la liste alphabétique des membres de l’Assemblée).
      Locuteur: François de Neufchâteau
      Un membre propose de commencer le premier appel nominal par la lettre A, le second par la lettre B, et ainsi de suite atin de ne pas lire toujours les mêmes membres au commencement de l’appel. Un membre propose de commencer le premier appel nominal par la lettre A, le second par la lettre B, et ainsi de suite atin de ne pas lire toujours les mêmes membres au commencement de l’appel.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      Un membre propose de faire deux colonnes, de placer dans l’une le nom des députés et... Un membre propose de faire deux colonnes, de placer dans l’une le nom des députés et dans l’autre celui des départements.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ... intérêts, nous passions,notre temps en de semblables discussions. ...bre : Je demande l’ordre du jour; il est inouï qu’étant ici pour les plus grands intérêts, nous passions,notre temps en de semblables discussions.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ecueillies par assis et levé et, en cas de doute, on ira aux voix par l’appel nominal sur une liste alphabétique de tous les membres, complète,, vé- « Sur toutes les motions, les voix seront recueillies par assis et levé et, en cas de doute, on ira aux voix par l’appel nominal sur une liste alphabétique de tous les membres, complète,, vé-
      Locuteur: François de Neufchâteau
      rifiée et signée par les secrétaires de TAssem-blee. » rifiée et signée par les secrétaires de TAssem-blee. »
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...ement présentées à l’Assemblée par ceux de ses membres qui en seront chargés. » « 1° Les pétitions, demandes, lettres, requêtes ou adresses seront ordinairement présentées à l’Assemblée par ceux de ses membres qui en seront chargés. »
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...; et les députés conviendront entre eux de celui qui devra porter la parole. » {Ad... ...omposées sur la liste alphabétique, afin que les membres soient députés par tour; et les députés conviendront entre eux de celui qui devra porter la parole. » {Adopté).
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Les comités seront composés de membres nommés au scrutin par listes, e... « Les comités seront composés de membres nommés au scrutin par listes, et dans les bureaux, comme il a été dit des secrétaires.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Personne ne pourra être membre de deux comités. » « Personne ne pourra être membre de deux comités. »
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ...usieurs membres demandent l’ajournement de cet article. Plusieurs membres demandent l’ajournement de cet article.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      (L’Assemblée décrète l’ajournement de l’article relatif aux comités.), (L’Assemblée décrète l’ajournement de l’article relatif aux comités.),
      Locuteur: François de Neufchâteau
      ... prenant le 1er, le 31e le 61e et ainsi de suite. ...nt composés sans choix, mais uniquement selon l’ordre alphabétique delà liste en prenant le 1er, le 31e le 61e et ainsi de suite.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 191
      Locuteur: Tarbé
      ...tituante, en décrétant l’anéantissement de ces impôts trop diversifiés dans leur d...
      ...e tous en opposition avec les principes de liberté dont le caractère doit se retrouver dans tous les actes, tous les devoirs et toutes les obligat...
      ...a non-perception avait devancé l’époque de leur suppression h gale.
      ...nnes impositions indirectes ne subsistent plus : mais l’Assemblée nationale constituante, en décrétant l’anéantissement de ces impôts trop diversifiés dans leur dénomination et dans leurs formes, la plupart désastreux et presque tous en opposition avec les principes de liberté dont le caractère doit se retrouver dans tous les actes, tous les devoirs et toutes les obligations des citoyens; l’Assemblée nationale, dis-je, a décrété en même temps le payement exact des sommes arriérées, ou le remplacement des droits dont la non-perception avait devancé l’époque de leur suppression h gale.
      Locuteur: François de Neufchâteau
      « Ils seront renouvelés chaque mois et de manière que les mêmes députés ne se tro...
      ...us ensemble. Pour cet effet, le premier de la liste sera avec le 32e, le 64°, le 1...
      ... le premier sera reculé d’un nombre; et de lui au 3e, 4e, 5e, etc., jusqu’à 30 on comptera autant de membres qu’il en aura été compté du pre...
      « Ils seront renouvelés chaque mois et de manière que les mêmes députés ne se trouveront plus ensemble. Pour cet effet, le premier de la liste sera avec le 32e, le 64°, le 116e, en sorte que, à chaque renouvellement, le premier sera reculé d’un nombre; et de lui au 3e, 4e, 5e, etc., jusqu’à 30 on comptera autant de membres qu’il en aura été compté du premier au second.
      Locuteur: Guyton-Morveau
      Je demande à présenter un mode de formation des bureaux. Il consiste à prendre l’ordre alphabétique de la liste des départements, et les noms ...
      ...ès-verbaux les indiquent, en numérotant de suite les noms de tous les membres de l’Assemblée et, en suppo-ant qu’il y ai...
      ...nquième, le quarante-neuvième, et ainsi de suite : pour le second bureau, le deuxième, le vingt-sixième, le cinquantième, et ainsi de suite de manière que plusieurs députés d’un même...
      Je demande à présenter un mode de formation des bureaux. Il consiste à prendre l’ordre alphabétique de la liste des départements, et les noms des députés, dans l’ordre que les procès-verbaux les indiquent, en numérotant de suite les noms de tous les membres de l’Assemblée et, en suppo-ant qu’il y ait 24 bureaux, à prendre pour le premier bureau, le premier nom, le vingt-cinquième, le quarante-neuvième, et ainsi de suite : pour le second bureau, le deuxième, le vingt-sixième, le cinquantième, et ainsi de suite de manière que plusieurs députés d’un même département ne se trouvent pas dans le même bureau. (Applaudissements.)
      Locuteur: Guyton-Morveau
      ...essieurs, voici comment je vous propose de rédiger le chapitre Yl, concernant les ... Messieurs, voici comment je vous propose de rédiger le chapitre Yl, concernant les bureaux :
      Locuteur: Guyton-Morveau
      « 2° Ces bureaux seront au nombre de 24, chacun composé de 31 membres, et un seul de 32, alternativement, à commencer par le... « 2° Ces bureaux seront au nombre de 24, chacun composé de 31 membres, et un seul de 32, alternativement, à commencer par le premier;
      Locuteur: Guyton-Morveau
      ...ont composés selon l’ordre alphabétique de la liste des départements, et les noms ...
      ...ès-verbaux les indiquent, en numérotant de suite les noms de tous les membres de l’Assemblée, et prenant pour le premier...
      ...uvième, le soixante-treizième, et ainsi de suite; pour le second bureau, le deuxiè...
      ...ième, le soixante-quatorzième, et ainsi de suite, de manière que plusieurs députés d’un même...
      o 3° Ces bureaux seront composés selon l’ordre alphabétique de la liste des départements, et les noms des députés, dans l’ordre que les procès-verbaux les indiquent, en numérotant de suite les noms de tous les membres de l’Assemblée, et prenant pour le premier bureau, le premier nom, le vingt-cinquième, le quarante-neuvième, le soixante-treizième, et ainsi de suite; pour le second bureau, le deuxième, le vingt-sixième, «le cinqumtième, le soixante-quatorzième, et ainsi de suite, de manière que plusieurs députés d’un même département ne se trouvent pas dans le même bureau;
      Locuteur: Guyton-Morveau
      ...ront renouvelés tous les trois mois, et de manière que les mêmes députés ne se retrouvent plus ensemble; à cet effet, le premier de la liste sera pour la seconde formation...
      ...devra être, pour la première formation, de 24, pour la seconde de 25, pour la troisième de 26, et ainsi successivement;
      « 4° Ces bureaux seront renouvelés tous les trois mois, et de manière que les mêmes députés ne se retrouvent plus ensemble; à cet effet, le premier de la liste sera pour la seconde formation avec le vingt-sixième, le cinquante-unième, le soixante-seizième, etc., la différence entre chaque nombre devra être, pour la première formation, de 24, pour la seconde de 25, pour la troisième de 26, et ainsi successivement;
      Locuteur: Tarbé
      ...ter aujourd’hui à l’Assemblée nationale de premiers aperçus, se compose de tout ce qui forme les revenus de l’Etat, et de tout ce qui peut concourir à leur amélioration et à l’accélération de leur rentrée dans le Trésor public. ...administration dns contributions publiques, sur laquelle j’ai l’honneur Représenter aujourd’hui à l’Assemblée nationale de premiers aperçus, se compose de tout ce qui forme les revenus de l’Etat, et de tout ce qui peut concourir à leur amélioration et à l’accélération de leur rentrée dans le Trésor public.
      Locuteur: Tarbé
      ...e, dans ses immenses détails, une masse de travail devenue plus considérable encor... Elle présente, dans ses immenses détails, une masse de travail devenue plus considérable encore par la complication que les circonstances ont amenée dans tous ses opérations.
      Locuteur: Tarbé
      C’est cette comp'ication de mesures qui peut disparaître aujourd’hui, par le retour succe-sif de l’ordre; de l’ordre qui, une fois établi, coûie si peu de travail pour être entretenu, et dont le... C’est cette comp'ication de mesures qui peut disparaître aujourd’hui, par le retour succe-sif de l’ordre; de l’ordre qui, une fois établi, coûie si peu de travail pour être entretenu, et dont les résultats sont d’une si grande valeur et les effets si énergi tues.
      Locuteur: Tarbé
      J’avais d’abord pris vis-à-vis de vous, Messieurs, Rengagement de ne vous présenter, dans ce premier mome...
      ...ui manquaient à l’organisution complète de mon administration, et par cette raison semblaient demander plus particulièrement de devenir la matière de vos premières délibérations.
      J’avais d’abord pris vis-à-vis de vous, Messieurs, Rengagement de ne vous présenter, dans ce premier moment, que les objets qui manquaient à l’organisution complète de mon administration, et par cette raison semblaient demander plus particulièrement de devenir la matière de vos premières délibérations.
      Locuteur: Tarbé
      ...apide, tous les détails et les ra ports de cette administration, afin que vous puissiez juger par vous-mêmes de ce qui reste à faire pour lui donner co...
      ...éclaircissements nécessaires à la suite de vos travaux.
      ...pensé qu’il valait mieux vous pré-semer sur-le-champ, d’une manière concise et rapide, tous les détails et les ra ports de cette administration, afin que vous puissiez juger par vous-mêmes de ce qui reste à faire pour lui donner complètement l’activité et le mouvement, et discerner les objets sur lesquels vous aurez à rassembler ultérieurement les éclaircissements nécessaires à la suite de vos travaux.
      Locuteur: Tarbé
      ...s qui ont imposé au redevable le devoir de les acquitter, sont présentes à votre m... ...rectes pour 1790 ne sont point encore entièrement recouvrées ; et toutes lés lois qui ont imposé au redevable le devoir de les acquitter, sont présentes à votre mémoire.
      Locuteur: Tarbé
      A compter de 1791, les revenus de l’Etat se composent du produit delà contribution foncière, de la contribution mobilière et des patent... A compter de 1791, les revenus de l’Etat se composent du produit delà contribution foncière, de la contribution mobilière et des patentes;
      Locuteur: Tarbé
      De ceux de la régie nationale, de Venregistrement, domaines et droits réunis, et de la régie nationale des douanes ; De ceux de la régie nationale, de Venregistrement, domaines et droits réunis, et de la régie nationale des douanes ;
      Locuteur: Tarbé
      Enfin, du bénéfice de la fabrication des monnaies et de l’affinage, du revenu des forêts natio-... Enfin, du bénéfice de la fabrication des monnaies et de l’affinage, du revenu des forêts natio-nales, et du produit des salines.
      ...it du produit des nou- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés. — Collection de... ...ttes à* at-tendrej soit des restes à recouvrer sur les anciennes impositions, soit du produit des nou- (1) Bibliothèque de la Chambre des députés. — Collection des affaires du temps Bf, 165, t. CL, n® 16.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 192
      Locuteur: Tarbé
      En exécution de la loi du lor août 1791, le roi a nommé...
      ...r à la liquidation et aux comptes, tant de la ferme générale que des régies qui lu...
      ...ormés et présentés avant le 1er janvier 1793.
      En exécution de la loi du lor août 1791, le roi a nommé, parmi les anciens fermiers généraux, 6 commissaires pour travailler à la liquidation et aux comptes, tant de la ferme générale que des régies qui lui étaient confiées. Cette liquidation devra être terminée, et les comptes formés et présentés avant le 1er janvier 1793.
      Locuteur: Tarbé
      ...ant que l’Assemblée nationale s’occupât de prendre, pour la comptabilité de l’ancienne administration des domaines,...
      ...emblée nationale constituante à l’égard de la comptabilité de la ferme et de la régie générales. Il est naturel de désirer que cette comptabilité soit apurée à la même époque du 1er janvier 1793, et il serait difficile peut-être d’obtenir cet avantage en laissant le soin de former et rédiger ces comptes à la nouvelle régie nationale de l’enregistrement, domaines et droits réunis. La nouvelle régie doit continuer de faire, par ses agents, le recouvrement des ~ restes de l’ancienne administration; mais il impo...
      ...te, pour le plus grand bien du service, de ne point diviser l’attention et l’activ...
      ...ité, le présent qui exige l’application de tous leurs soins et de tous leurs efforts, et l’avenir qui doit intéresser leur zèle par l’espoir de l’amélioration des produits. * ? J’aurai l’honneur de remettre incessamment à l’Assemblée nat...
      ...r ce second objet, et je lui demanderai de peser, avec la plus grande attention, l...
      ...terai à sa sagesse. Enfin, j’aurai soin de rendre compte à l’Assemblée nationale, à la fin de ce mois, de toutes les opérations qui ont eu lieu p...
      Il me paraîtrait également important que l’Assemblée nationale s’occupât de prendre, pour la comptabilité de l’ancienne administration des domaines, des mesures analogues à celles adoptées par l’Assemblée nationale constituante à l’égard de la comptabilité de la ferme et de la régie générales. Il est naturel de désirer que cette comptabilité soit apurée à la même époque du 1er janvier 1793, et il serait difficile peut-être d’obtenir cet avantage en laissant le soin de former et rédiger ces comptes à la nouvelle régie nationale de l’enregistrement, domaines et droits réunis. La nouvelle régie doit continuer de faire, par ses agents, le recouvrement des ~ restes de l’ancienne administration; mais il importe sans doute, pour le plus grand bien du service, de ne point diviser l’attention et l’activité des nouveaux régisseurs entre le passé étranger à leur responsabilité, le présent qui exige l’application de tous leurs soins et de tous leurs efforts, et l’avenir qui doit intéresser leur zèle par l’espoir de l’amélioration des produits. * ? J’aurai l’honneur de remettre incessamment à l’Assemblée nationale un mémoire sur ce second objet, et je lui demanderai de peser, avec la plus grande attention, les considérations que je soumetterai à sa sagesse. Enfin, j’aurai soin de rendre compte à l’Assemblée nationale, à la fin de ce mois, de toutes les opérations qui ont eu lieu pour parvenir dans les différents départements du royaume au remplacement, pour
      Locuteur: Tarbé
      ... et cependant mon intention n’est point de donner à la marche de ce premier développement une telle rapi...
      ...it que le temps ne lui ait point permis de s’en occuper, soit qu’elle ait cru devo...
      ...e les résultats pour adopter, avec plus de sûreté, des mesures définitives.
      ... je vais parcourir eu détail chacun des objets qui composent ces deux divisions; et cependant mon intention n’est point de donner à la marche de ce premier développement une telle rapidité, que vous ne puissiez y distinguer avec précision les objets dont l’Assembl...
      ... qu’à prononcer; et ceux enfin dont elle a laissé l’examen à ses successeurs, soit que le temps ne lui ait point permis de s’en occuper, soit qu’elle ait cru devoir se borner à quelques dispositions préparatoires dont il était nécessaire d’attendre les résultats pour adopter, avec plus de sûreté, des mesures définitives.
      Locuteur: Tarbé
      Aux termes de l’article 11 de la même loi, Aux termes de l’article 11 de la même loi,
      Locuteur: Tarbé
      Par la suppression de la ferme générale, les tabacs existant ...
      ...entrepôts sont devenus à la disposition de la nation, et la vente en a été ordonné...
      ... enchérisseur par les articles 11 et 12 de la loi du 27 mai 1791.
      Par la suppression de la ferme générale, les tabacs existant dans les fabriques et entrepôts sont devenus à la disposition de la nation, et la vente en a été ordonnée au plus offrant et dernier enchérisseur par les articles 11 et 12 de la loi du 27 mai 1791.
      Locuteur: Tarbé
      ... préparatoires pour procéder à la vente de ces tabacs, sont presque partout entièr...
      ...quelques lenteurs, et j’aurai l’honneur de présenter incessamment à l’Assemblée na...
      ...ures qui, sans préjudicier aux intérêts de la nation, paraissent nécessaires pour ...
      Toutes les opérations préparatoires pour procéder à la vente de ces tabacs, sont presque partout entièrement terminées; quelques fabriques sont même déjà louées, et les époques indiqu...
      ... affiches pour la location des autres ; mais la vente même des matières éprouve quelques lenteurs, et j’aurai l’honneur de présenter incessamment à l’Assemblée nationale quelques mesures qui, sans préjudicier aux intérêts de la nation, paraissent nécessaires pour accélérer cette vente.
      Locuteur: Tarbé
      Les articles 14, 15 et 16 de la même loi ont aussi ordonné « la vent...
      ...dépôts et entrepôts dépendant ci-devant de la ferme générale, excepté néanmoins le...
      ...ans les salines des anciennes provinces de Lorraine et Franche-Comté, et les salines de Peccais. » J’aurai l’honneur de vous rendre compte également, Messieurs...
      ...sels étant actuellement entre les mains de la nation, le versement des fouds provenant de leur vente est fait entre les mains des receveurs de district ; qu’ainsi c’est une recette e...
      ...s les commissaires du roi, liquidateurs de la ferme générale.
      Les articles 14, 15 et 16 de la même loi ont aussi ordonné « la vente des sels existant dans les magasins, greniers, dépôts et entrepôts dépendant ci-devant de la ferme générale, excepté néanmoins les sels existant dans les salines des anciennes provinces de Lorraine et Franche-Comté, et les salines de Peccais. » J’aurai l’honneur de vous rendre compte également, Messieurs, des dispositions faites pour procurer cette vente. Je me bornerai à vous observer, dans ce momeut, que les tabacs et les sels étant actuellement entre les mains de la nation, le versement des fouds provenant de leur vente est fait entre les mains des receveurs de district ; qu’ainsi c’est une recette extraordinaire qui ne fait point partie des restes à recouvrer, dont sont chargés les commissaires du roi, liquidateurs de la ferme générale.
      Locuteur: Tarbé
      En exécution de l’article 3 de la loi du 1eraoût 1791, dt a été de même établi 6 commisares pour travailler à la liquidation et aux compb s de la régie générale; et ces commissaires ... En exécution de l’article 3 de la loi du 1eraoût 1791, dt a été de même établi 6 commisares pour travailler à la liquidation et aux compb s de la régie générale; et ces commissaires sont aus-i en activité.
      Locuteur: Tarbé
      ...ée, comme les commissaires liquidateurs de la ferme générale, de vousprésenter à la fin de chaque mois, les états de leurs recouvrements. Ils me mettront à portée, comme les commissaires liquidateurs de la ferme générale, de vousprésenter à la fin de chaque mois, les états de leurs recouvrements.
      Locuteur: Tarbé
      ...e nationale, conformément à l’article 9 de la même loi, « des villes et lieux dans...
      ...année précédente pendant le même espace de temps qu’aura duré la suspensionr pour être, sur le vu de ces états, Par l’Assemblée ce qu’il a' parviendra. » Mais, indépendamment de la ferme et de la régie générales, il existait encore ...
      ...telles que l’ancienne regie des devoirs de Bretagne, de l’équivalent de Languedoc; les régies d’Artois, de la Flandre maritime, de la Flandre Wallonne, du Hainaut, du Cam...
      ...ui, par leur nature et depuis l’instant de leur suppression, sont devenues 1 affaire de la nation.
      Je fais former l’état que je dois remettre à 1 Assemblée nationale, conformément à l’article 9 de la même loi, « des villes et lieux dans lesquels la perception et les exercices avaient été suspendus, et du produit opéré dans les mêmes villes et lieux dans l’année précédente pendant le même espace de temps qu’aura duré la suspensionr pour être, sur le vu de ces états, Par l’Assemblée ce qu’il a' parviendra. » Mais, indépendamment de la ferme et de la régie générales, il existait encore d’autres administrations particulières, telles que l’ancienne regie des devoirs de Bretagne, de l’équivalent de Languedoc; les régies d’Artois, de la Flandre maritime, de la Flandre Wallonne, du Hainaut, du Cambresis, et autres qui, par leur nature et depuis l’instant de leur suppression, sont devenues 1 affaire de la nation.
      Locuteur: Tarbé
      Si chacune de ces administrations particulières^ rest...
      ...s, et qu’en définitive, l’Etat, au lieu de trouver quelque avantage, ne fût chargé...
      Si chacune de ces administrations particulières^ restait dans sa composition originaire jusqu’à la fin des recouvrements et des comptes, il y aurait à craindre sms doute que les frais n excédassent l’objet des recettes, et qu’en définitive, l’Etat, au lieu de trouver quelque avantage, ne fût chargé d’une dépense plus ou moins considérable.
      Locuteur: Tarbé
      ...celles qui composaient l’administration de la régie générale, et j’aurai l’honneur de proposer à l’Assemblée nationale, par u...
      ..., les mesures qu’il me paraîtrait utile de prendre pour unir la liquidation de ces différentes parties à celles de l’ancienne régie générale.
      Toutes ces anciennes perceptions particulières sont analogues à celles qui composaient l’administration de la régie générale, et j’aurai l’honneur de proposer à l’Assemblée nationale, par un mémoire particulier, les mesures qu’il me paraîtrait utile de prendre pour unir la liquidation de ces différentes parties à celles de l’ancienne régie générale.
      Locuteur: Tarbé
      1790, de la gabelle ou des droits de traites sur les sels et autres droits s...
      ...n des recouvrements sur les impositions de 1790.
      1790, de la gabelle ou des droits de traites sur les sels et autres droits supprimés, ainsi que delà situation des recouvrements sur les impositions de 1790.
      Locuteur: Tarbé
      ...ssieurs, parcourir les diverses natures de revenus propres à l’exercice 1791. Je vais actuellement, Messieurs, parcourir les diverses natures de revenus propres à l’exercice 1791.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 193
      Locuteur: Tarbé
      ...des contributions foncière et mobilière de 1791. A cette époque, 40 départements s... ...ée nationale constituante, le 19 septembre dernier, la situation du département des contributions foncière et mobilière de 1791. A cette époque, 40 départements seulement avaient terminé leurs opérations.
      Locuteur: Tarbé
      contributions, est de 300,000,000 contributions, est de 300,000,000
      Locuteur: Tarbé
      ...n’ont point encore envoyé les résultats de leur travail, il ne reste plus à répart... Ainsi, pour les 21 départements qui n’ont point encore envoyé les résultats de leur travail, il ne reste plus à répartir que....................... 55,976,210
      Locuteur: Tarbé
      J ai la certitude que plusieurs de ces 21 direc toires, tels que la Creuse, le Puy-de-Dôme, la Corrèze, le Morbihan et le Hau...
      ...ns; et le tableau que j’aurai 1 honneur de vous remettre, dans 8 jours, présentera...
      J ai la certitude que plusieurs de ces 21 direc toires, tels que la Creuse, le Puy-de-Dôme, la Corrèze, le Morbihan et le Haut-Rhin ont terminé leurs opérations; et le tableau que j’aurai 1 honneur de vous remettre, dans 8 jours, présentera certainement des progrès très marqués.
      Locuteur: Tarbé
      ...e crois devoir vous prévenir que le 1er de ce mois j’ai envoyé aux 83 directoires de département des exemplaires du compte q...
      ...ationale constituante, le 19 septembre, de ll’état des opérations du département.
      Ici, Messieurs, je crois devoir vous prévenir que le 1er de ce mois j’ai envoyé aux 83 directoires de département des exemplaires du compte que j’avais rendu à l’Assemblée nationale constituante, le 19 septembre, de ll’état des opérations du département.
      Locuteur: Tarbé
      ...lamation solennelle qui avait été faite de leurs noms au milieu de l’Assemblée nationale constituante, les... A ceux qui les avaient terminées, je leur ai mandé que la proclamation solennelle qui avait été faite de leurs noms au milieu de l’Assemblée nationale constituante, les avait désignés à la reconnaissance publique, et avait obtenu à leur zèle des ap...
      Locuteur: Tarbé
      ...i marqué, le même jour premier octobre, de prévenir les directoires de district, qu’aussitôt que j’aurais donn...
      ...e la certitude que tous les directoires de département avaient complété la premièr...
      ...même mesure vis-à-vis des représentants de la nation, pour leur faire connaître la...
      A tous, je leur ai marqué, le même jour premier octobre, de prévenir les directoires de district, qu’aussitôt que j’aurais donné à l’Assemblée nationale législative la certitude que tous les directoires de département avaient complété la première opération du département, je suivrais la même mesure vis-à-vis des représentants de la nation, pour leur faire connaître la situation du département des districts.
      Locuteur: Tarbé
      ...ssieurs, le département des directoires de district doit marcher dans le même ordr...
      ...e vous l’aurez été pour les directoires de département de suivre les progrès de leurs opérations.
      Et en effet, Messieurs, le département des directoires de district doit marcher dans le même ordre successif ; et au moyen des dispositions que j’ai projetées, vous serez en état, comme vous l’aurez été pour les directoires de département de suivre les progrès de leurs opérations.
      Locuteur: Tarbé
      ... doivent être faits jusqu’à concurrence de moitié des impositions de 1790, se forment, s’arrê-ientet se reco...
      ...ette opération provisoire est aussi une de celles dont j’aurai à vousprésenterjfétat de situation à !a fin de ce mois.
      En attendant, les rôles d’acompte sur 1791, qui doivent être faits jusqu’à concurrence de moitié des impositions de 1790, se forment, s’arrê-ientet se recouvrent dans l’étendue du royaume. Cette opération provisoire est aussi une de celles dont j’aurai à vousprésenterjfétat de situation à !a fin de ce mois.
      Locuteur: Tarbé
      Quant aux patentes, je m’occupe de compléter outes les mesures relatives à l’exécution du -ret du 27 du mois dernier. La régie nat...
      ...fait imprimer, sans relâche es feuilles de registres à souche, dont elle doit . pp...
      Quant aux patentes, je m’occupe de compléter outes les mesures relatives à l’exécution du -ret du 27 du mois dernier. La régie nationale e l’enregistrement fait imprimer, sans relâche es feuilles de registres à souche, dont elle doit . pprovisionner tous ses bureaux ; et, sous quel-ues jours, je prendrai les ordres d...
      Locuteur: Tarbé
      L’organisation de la régie nationale de l’enre-listrement, domaines et droits réunis, et de tous es droits qui composent cette bran... L’organisation de la régie nationale de l’enre-listrement, domaines et droits réunis, et de tous es droits qui composent cette branche des réveil Série. T. XXXIV.
      Locuteur: Tarbé
      ...ré et distribué un rapport et un projet de décret qui n’ont pu être soumis à la di... ...hypothèques, sur laquelle le comité des contributions publiques avait deja préparé et distribué un rapport et un projet de décret qui n’ont pu être soumis à la discussion.
      Locuteur: Tarbé
      ... que des droits combinés dans l’intérêt de la culture, de l’industrie et de la navigation nationales. ...commerce, les a toutes repoussées jusqu’aux frontières, en ne laissant subsister que des droits combinés dans l’intérêt de la culture, de l’industrie et de la navigation nationales.
      Locuteur: Tarbé
      ...nale constituante s’est ensuite occupée de déterminer le régime de Marseille par un décret du lor août; et il restait à statuer sur la franchise de Bayonne, pour mettre enfin un terme aux...
      ...r cet objet a été distribue aux membres de l’Assemblée constituante, plus d’un mois avant la fin de la session • ç est un des objets les pl...
      LAssemblée nationale constituante s’est ensuite occupée de déterminer le régime de Marseille par un décret du lor août; et il restait à statuer sur la franchise de Bayonne, pour mettre enfin un terme aux abus et aux excès immodérés dont elle est l’occasion. Le rapport du comité he commerce et d’agriculture sur cet objet a été distribue aux membres de l’Assemblée constituante, plus d’un mois avant la fin de la session • ç est un des objets les plus instants, Messieurs* dont vous aurez à vous occuper.
      Locuteur: Tarbé
      Ce rapport devait être suivi de celui sur la franchise de Dunkerque, dont les effets (et il est j...
      ...s à l’Etat par la sagesse et la fermete de sa garde nationale.
      Ce rapport devait être suivi de celui sur la franchise de Dunkerque, dont les effets (et il est juste d’en faire l'observation) ont été bien moins préjudiciables à l’Etat par la sagesse et la fermete de sa garde nationale.
      Locuteur: Tarbé
      . L.e coraité d’agriculture, et de commerce avait également proposé a l’As...
      ...atuer : 1° sur le régime à donner à lue de Corse, quant aux traités;
      . L.e coraité d’agriculture, et de commerce avait également proposé a l’Assemblée nationale cons-J^antede statuer : 1° sur le régime à donner à lue de Corse, quant aux traités;
      Locuteur: Tarbé
      ...moyens d’exécuter, dans le nouvel ordre de choses, le traité avec les cantons suisses relativement a l’acquittement des droits de traite-4° Sur la nécessité de restreindre l’exemption des droits sur ... 3° Sur les moyens d’exécuter, dans le nouvel ordre de choses, le traité avec les cantons suisses relativement a l’acquittement des droits de traite-4° Sur la nécessité de restreindre l’exemption des droits sur les marchandises étrangères destinées pour l’Afrique, à celles absolument indisp...
      Locuteur: Tarbé
      Tous ces rapports et projets de décrets dont ie viens d avoir 1 honneur de vous présenter l’énu-meration, sont déposés dans les archives de I Assemblée, et sont même imprimés. Tous ces rapports et projets de décrets dont ie viens d avoir 1 honneur de vous présenter l’énu-meration, sont déposés dans les archives de I Assemblée, et sont même imprimés.
      Locuteur: Tarbé
      Voilà, Messieurs, des objets dignes de fixer votre attention, sur lesquels il est de mon de-voir, pour l’intérêt de la chose publique d’ar-reter vos premie... Voilà, Messieurs, des objets dignes de fixer votre attention, sur lesquels il est de mon de-voir, pour l’intérêt de la chose publique d’ar-reter vos premiers regards, et dont les travaux préparés par vos prédécesseurs, pourront accélér...
      Locuteur: Tarbé
      L’organisation de la régie des poudres et sal-dernîer com... L’organisation de la régie des poudres et sal-dernîer complètemeilt décrétée le 27septembre

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 194
      Locuteur: Tarbé
      Le Constitution, en admettant les ministres dans le lieu de vos séances, a jugé que ces relations d...
      ...mes collègues et moi ne perdront jamais de vue.
      Le Constitution, en admettant les ministres dans le lieu de vos séances, a jugé que ces relations devaient être utiles à la chose publique; et voilà le but que mes collègues et moi ne perdront jamais de vue.
      Locuteur: Tarbé
      ...ionale constituante, sur l'organisation de la loterie royale de France, et sur la marque d’or et d’arge...
      ...ts ont été renvoyés par elle à l’examen de la législature actuelle. Tous les trava...
      Le comité des contributions publiques avait présenté ses vues à l’Assemblée nationale constituante, sur l'organisation de la loterie royale de France, et sur la marque d’or et d’argent. Ces objets ont été renvoyés par elle à l’examen de la législature actuelle. Tous les travaux préparés sur ces objets existent dans vos archives.
      Locuteur: Tarbé
      ...point décrété; le rapport sur le projet de décret, concerté entre le comité monéta...
      ...tionale constituante a regretté le plus de ne pouvoir terminer, et sur lequel j’ap...
      ...onctionnaires sont en exercice; mais le traitement dont ils doivent jouir n’est point décrété; le rapport sur le projet de décret, concerté entre le comité monétaire et celui des finances, avait été plusieurs fois mis à l’ordre. C’est même un des objets que l’Assemblée nationale constituante a regretté le plus de ne pouvoir terminer, et sur lequel j’appelle, Messieurs, votre attention. Il est indispensable que ces traitements qui ...
      Locuteur: Tarbé
      J’ai l’honneur de remettre à l’Assemblée deux états du produit de la fabrication des espèces de cuivre ou de métal de cloches, dans les divers hôtels des monnaies, dont Tun présente la fabrication au 2 de ce mois, et le second au 9. Ces deux états font suite aux états de huitaine que j’ai adressés à l’Assemblé...
      ...constituante, et dont je dois continuer de faire les envois tous les huit jours à ...
      J’ai l’honneur de remettre à l’Assemblée deux états du produit de la fabrication des espèces de cuivre ou de métal de cloches, dans les divers hôtels des monnaies, dont Tun présente la fabrication au 2 de ce mois, et le second au 9. Ces deux états font suite aux états de huitaine que j’ai adressés à l’Assemblée nationale constituante, et dont je dois continuer de faire les envois tous les huit jours à TAssemhlée, conformément à la loi du 6 avril.
      Locuteur: Tarbé
      ...our exécuter la fabrication des espèces de métal de cloches et pour augmenter les moyens de... ...nnaître à l’Assemblée, par un mémoire détaillé, les mesures qui ont été prises pour exécuter la fabrication des espèces de métal de cloches et pour augmenter les moyens des divers hôtels des monnaies.
      Locuteur: Tarbé
      ...uante a achevé, dans les derniers jours de ses séances, l’organisation de Vadministration forestière. Un grand tr...
      ...on des salines. Le rapport et le projet de décret avaient même été distribués, et ...
      ...is, malgré l’importance et la nécessité de prendre une prompte détermination, l’As...
      ...ionale constituante a encore été forcée de le renvoyer à la prochaine législature.
      L’Assemblée nationale constituante a achevé, dans les derniers jours de ses séances, l’organisation de Vadministration forestière. Un grand travail avait aussi été préparé sur l’administration des salines. Le rapport et le projet de décret avaient même été distribués, et l’objet mis à la discussion ; mais, malgré l’importance et la nécessité de prendre une prompte détermination, l’Assemblée nationale constituante a encore été forcée de le renvoyer à la prochaine législature.
      Locuteur: Tarbé
      ...ssieurs, la somme destinée à la dépense de mes bureaux, ayant été décrétée le 29 septembre dernier, je me suis occupé sur-le-champ de leur organisation : elle est terminée. ...
      ...ques formera son établissement et celui de ses bureaux.
      Enfin, Messieurs, la somme destinée à la dépense de mes bureaux, ayant été décrétée le 29 septembre dernier, je me suis occupé sur-le-champ de leur organisation : elle est terminée. Il s’agit actuellemen t d’arrêter le local où le ministre des contributions publiques formera son établissement et celui de ses bureaux.
      Locuteur: Tarbé
      ...emblée nationale constituante, dans une de ses dernières séances, avait ajourné à ... L’Assemblée nationale constituante, dans une de ses dernières séances, avait ajourné à la prochaine législature les dispositions relatives à cet emplacement et à plusi...
      Locuteur: Tarbé
      ...ire qu’il vous fût possible, Messieurs, de prendre cet objet en considération dès les premiers jours de vos séances. Aussi, je me suis hâté d’i...
      ...nale constituante, le 30 septembre jour de la clôture, de la détermination provisoire à laquelle ...
      ...e nombre des travaux urgents dont vous auriez à vous occuper, je n’ai pas dû croire qu’il vous fût possible, Messieurs, de prendre cet objet en considération dès les premiers jours de vos séances. Aussi, je me suis hâté d’informer 1 Assemblée nationale constituante, le 30 septembre jour de la clôture, de la détermination provisoire à laquelle me forçaient l’approche ae l’hiver et le bien du service.
      Locuteur: Tarbé
      ...ation publique, doit être aliéné au nom de la nation par les corps administratifs,...
      ...né à loyer par les régisseurs nationaux de l’enregistrement, domaines et droits ré...
      ...en conséquence, décidé pour la location de l’hôtel de la mairie. La question de savoir par qui le loyer sera payé, est ...
      ...que l’Assemblée nationale soit à portée de prononcer définitivement sur l’emploi le plus convenable de cet immeuble national.
      Tout immeuble national qui n’a point reçu par la loi une destination publique, doit être aliéné au nom de la nation par les corps administratifs, et, en attendant, doit être donné à loyer par les régisseurs nationaux de l’enregistrement, domaines et droits réunis. Je me suis, en conséquence, décidé pour la location de l’hôtel de la mairie. La question de savoir par qui le loyer sera payé, est indifférente dans ce moment. J’en ferai l’avance jusqu’à ce que l’Assemblée nationale soit à portée de prononcer définitivement sur l’emploi le plus convenable de cet immeuble national.
      Locuteur: Tarbé
      ...er aperçu général que j’ai eu l’honneur de vous annoncer sur les diverses parties ...
      ...ibutions publiques; je me suis empressé de vous le présenter, dans l’espoir qu’apr...
      ...tion sur la formation et la distinction de vos comités, et sur la distribution de vos premiers travaux.
      Ici, Messieurs, je terminerai ce premier aperçu général que j’ai eu l’honneur de vous annoncer sur les diverses parties dont se compose l’administration des contributions publiques; je me suis empressé de vous le présenter, dans l’espoir qu’après l’avoir entendu, vous seriez peut-être satisfaits qu’il eût précédé votre délibération sur la formation et la distinction de vos comités, et sur la distribution de vos premiers travaux.
      Locuteur: Tarbé
      Je viens de fixer moi-même votre attention sur les divers états de situation que le ministre des contributions publiques doit remettre, à la fin de chaque mois, à l’Assemblée nationale: o...
      ...e l'on a bien l’intention et la volonté de remplir.
      Je viens de fixer moi-même votre attention sur les divers états de situation que le ministre des contributions publiques doit remettre, à la fin de chaque mois, à l’Assemblée nationale: on ne dissimule point des obligations que l'on a bien l’intention et la volonté de remplir.
      Locuteur: Tarbé
      ...le à l’Assemblée nationale constituante de ses droits et de la liberté. Elle attend de vous, Messieurs,la paix et le bonheur: et combien est grand ce lot de gloire qui vous est réservé ! La nation est redevable à l’Assemblée nationale constituante de ses droits et de la liberté. Elle attend de vous, Messieurs,la paix et le bonheur: et combien est grand ce lot de gloire qui vous est réservé !
      Locuteur: Tarbé
      ... sera en moi pour me tenir à la hauteur de cette pensée ; et en suivant votre exem... Je ferai tout ce qui sera en moi pour me tenir à la hauteur de cette pensée ; et en suivant votre exemple, nous devons tous avoir sans cesse devant les yeux la nation qui voit, l’Eur...
      Locuteur: Tarbé
      TABLEAU des produits de fabrication des espèces de cuivre dont les états sont parvenus au ... TABLEAU des produits de fabrication des espèces de cuivre dont les états sont parvenus au ministre des contributions publiques avant le % octobre 1791.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 195
      Locuteur: Tarbé
      TABLEAU des produits de la fabrication des espèces de cuivre dont les états sont parvenus au ... TABLEAU des produits de la fabrication des espèces de cuivre dont les états sont parvenus au ministre des contributions publiques, avant le 9 octobre 1791.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 196
      Locuteur: Tarbé
      ...ements 'qui ont terminé le répar-tement de leurs contributions foncière et mobi-. ... Etat des départements 'qui ont terminé le répar-tement de leurs contributions foncière et mobi-. Hère, pour Vannée 1791.
    • Séance du mardi 1er octobre 1791

      - search term matches: (7)

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 560
      Locuteur: Viénot-Vaublanc
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 31 octobre. secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 31 octobre.
      Locuteur: Brival
      ...eurs, les musiciens, prêtres et enfants de chœur du ci-devant chapitre de Tulle et des collégiales de Privas et du... département de la Corrèze, réclament la fixation et le...
      ...ent qui leur est assuré par les décrets de l’Assemblée constituante. Je demande le renvoi de leur demande au comité de3 pétitions po...
      Messieurs, les musiciens, prêtres et enfants de chœur du ci-devant chapitre de Tulle et des collégiales de Privas et du... département de la Corrèze, réclament la fixation et le payement du traitement qui leur est assuré par les décrets de l’Assemblée constituante. Je demande le renvoi de leur demande au comité de3 pétitions pour en faire incessamment le rapport.
      Locuteur: Brival
      Un de MM. les secrétaires donne lecture de la lettre suivante : Un de MM. les secrétaires donne lecture de la lettre suivante :
      Locuteur: Brival
      « Plusieurs pétitions des membres de la Société des « Victimes du pouvoir ar...
      ...ls je suis, furent renvoyées par décret de l’Assemblée nationale du 23 décembre d rnier au comité des lettres de cachet pour s’en occuper et en faire le rapport (l).En vain, avec plusieurs de nos collègues, j’ai sollicité ce rapport, il ne nous a pas été possible de l’obtenir. Gomme je suis dans les souffrances, et qu’il m’importe de voir terminer ma peine, j’ose vous supplier de nommer, sans différer, les députés que vous voulez charger de l’exécution de tous les décrets qui regardent ces lettres de cachet. Je vous avouerai aussi que mes ...
      « Plusieurs pétitions des membres de la Société des « Victimes du pouvoir arbitraire, » du nombre desquels je suis, furent renvoyées par décret de l’Assemblée nationale du 23 décembre d rnier au comité des lettres de cachet pour s’en occuper et en faire le rapport (l).En vain, avec plusieurs de nos collègues, j’ai sollicité ce rapport, il ne nous a pas été possible de l’obtenir. Gomme je suis dans les souffrances, et qu’il m’importe de voir terminer ma peine, j’ose vous supplier de nommer, sans différer, les députés que vous voulez charger de l’exécution de tous les décrets qui regardent ces lettres de cachet. Je vous avouerai aussi que mes compagnous d’infortune attendent la même faveur avec une vive reconnaissance. . ...
      Locuteur: Brival
      ...emblée décide qu elle nommera a l’issue de la séance les quatie commissaires qui, ...
      ...apiers remis aux archives par le comité de lettres de cachet de l’Assemblée constituante.)
      (L’Assemblée décide qu elle nommera a l’issue de la séance les quatie commissaires qui, en vertu d’une décision du 13 octobre 1791, doivent prendre connaissance des papiers remis aux archives par le comité de lettres de cachet de l’Assemblée constituante.)
      Locuteur: Goupilleau
      ...tre humanité et votre justice en faveur de gens qui étaient dignes d’un meilleur soit. Il n’est personne de nous, il n’est personne dans le royaume...
      ...ort malheureux qu’éprouvent aux galères de Brest, 41 soldats suisses du régiment de Château vieux. C’est de ces malheureux que j’ai à vous parler e...
      ...rs corps militaires qui sont au service de la France. Aussi l’Assemblée nationale ...
      ...le pas compris positivement les Suisses de Ghâteauvieux dans l’amnistie. C'est en conséquence de ces traités que, lorsque cette question...
      Je viens réclamer votre humanité et votre justice en faveur de gens qui étaient dignes d’un meilleur soit. Il n’est personne de nous, il n’est personne dans le royaume qui n’ait été vivement affecté du sort malheureux qu’éprouvent aux galères de Brest, 41 soldats suisses du régiment de Château vieux. C’est de ces malheureux que j’ai à vous parler en ce moment. Nous savons qu’aux termes des traites passés entre la France et les cantons helvétiques, les suisses ont conservé toujours une police sur leurs corps militaires qui sont au service de la France. Aussi l’Assemblée nationale constituante n’a-t-elle pas compris positivement les Suisses de Ghâteauvieux dans l’amnistie. C'est en conséquence de ces traités que, lorsque cette question fut agitée devant le Corps constituant, l Assemblée rendit, le 15 septembre 179...
      Locuteur: Goupilleau
      cipent aux bienfaits de l’amnistie accordée à tous les citoyens... cipent aux bienfaits de l’amnistie accordée à tous les citoyens français. »
      Locuteur: Goupilleau
      ...oi, Messieurs, dictée par les principes de la plus stricte ju-tice, est demeurée s...
      ...tmorin, qui, hier, a donné sa démission de ministre des affaires étrangères, qui e...
      ...entamer des négociations a\ec le canton de Soleure, pour obtenir leur pardon. Ce m...
      Cette loi, Messieurs, dictée par les principes de la plus stricte ju-tice, est demeurée sans exécution, et même, j’ose le dire, c’est M. Montmorin, qui, hier, a donné sa démission de ministre des affaires étrangères, qui en est la seule cause. M. Montmorin avait été chargé d’entamer des négociations a\ec le canton de Soleure, pour obtenir leur pardon. Ce ministre vous a rendu
      Locuteur: Goupilleau
      ...es qui m’ont été remises par lis éputés de la municipalité de Brest, et que je compte déposer sur le bureau en descendant de la tribune, et dont je vais demander le... Slusieurs pièces qui m’ont été remises par lis éputés de la municipalité de Brest, et que je compte déposer sur le bureau en descendant de la tribune, et dont je vais demander le renvoi au comité diplomatique, pour en faire son rapport.
      Locuteur: Goupilleau
      ...es, que M. Montmo rin a leurré l’espoir de ces malheureux ; que, sous prétexte de condescendre à la volonté des citoyens de Brest qui ont offert d’aller volontairement faire ie voyage de Soleure, pour obtenir la liberté de ces malheureux, il les a exposés à péri...
      ...ont, dans ce moment, aucun représentant de la nation française. Il est prouvé, par ces pièces, que M. de Vérac, ci- levant ambassadeur dans ces cantons, a envoyé, depuis plus de 4 mois, sa démission en France, et que ...
      ...re que M. Blache, qui, sur la démission de M. de Vérac, devait être chargé des affaires de France, n’a point eu de caractère pour se présenter; de façon que, non seulement nos affaires g...
      ...ys-là, mais que les Suissts du régiment de Châteauvieux, n’ont pu trouver de protection pour faire écouter leur dema...
      Il est prouvé, par ces pièces, que M. Montmo rin a leurré l’espoir de ces malheureux ; que, sous prétexte de condescendre à la volonté des citoyens de Brest qui ont offert d’aller volontairement faire ie voyage de Soleure, pour obtenir la liberté de ces malheureux, il les a exposés à périr, ou du moins à perdre leur liberté. Les cantons helvétiques n’ont, dans ce moment, aucun représentant de la nation française. Il est prouvé, par ces pièces, que M. de Vérac, ci- levant ambassadeur dans ces cantons, a envoyé, depuis plus de 4 mois, sa démission en France, et que cette démission n’a pas été notifiée aux cantons helvétiques. Il est prouvé encore que M. Blache, qui, sur la démission de M. de Vérac, devait être chargé des affaires de France, n’a point eu de caractère pour se présenter; de façon que, non seulement nos affaires générales périclitent dans ce pays-là, mais que les Suissts du régiment de Châteauvieux, n’ont pu trouver de protection pour faire écouter leur demande dans le pays. Ce silence coupable prive 41 malheureux d’un bienfait qui s'es...
      Locuteur: Goupilleau
      ..., nous lasse un rapport qui fixe l’état de ces malheureux dont le patriotisme est ... tique, dans le plus bref délai possible, nous lasse un rapport qui fixe l’état de ces malheureux dont le patriotisme est le seul crime. Je suis sûr que ces infortunés, pour lesquels j’invoque votre jus...
      Locuteur: Audrein
      Messieurs, il serait indigne (ie nous de laisser subsister plus longtemps iette ...
      ... que le comité diplomatique soit chargé de traiter cette alfaire avec le corps hel...
      Messieurs, il serait indigne (ie nous de laisser subsister plus longtemps iette exécrable vengeance d’un homme trop coupable. Je demande que le comité diplomatique soit chargé de traiter cette alfaire avec le corps helvétique. (Murmures.)
      Locuteur: Jean Debry
      ... que le comité diplomatique soit chargé de faire rapport à l’Assemblée de la part que le ministre a eue dans l’af... Je demande que le comité diplomatique soit chargé de faire rapport à l’Assemblée de la part que le ministre a eue dans l’affaire dont il s’agit, afin que la responsabilité du ministre ne soit plus un sim...
      Locuteur: Jean Debry
      ...que lui fera un rapport sur les Suisses de Cha-teauvieux détenus à Brest). (Applau... (L^Assemblée décrète que le comité diplomatique lui fera un rapport sur les Suisses de Cha-teauvieux détenus à Brest). (Applaudissements dans les tribunes.)
      PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 561
      Locuteur: Delacroix
      ...ient le serment civique, j’ai l’honneur de vous remettre, ci-inclus, l’acte authentique qui contient le mien et celui de mon épouse. Oserai-je espérer que cette preuve de civisme de sa part ne sera point trouvée déplacée? ...ssemblée nationale ayant sagement décrété que les fonctionnaires publics prêteraient le serment civique, j’ai l’honneur de vous remettre, ci-inclus, l’acte authentique qui contient le mien et celui de mon épouse. Oserai-je espérer que cette preuve de civisme de sa part ne sera point trouvée déplacée?
      Locuteur: Audoy
      ..., le département du Tarn faisait partie de la ci-devaut province de Languedoc. Les habitants étaient accabl...
      ...it tellement inégale que le terme moyen de nos charges égalait les deux tiers des revenus de nos biens. Or, d’après la nouvelle répa...
      ...mes : d’où il résulte une impossibilité de payer de la part des contribuables. Plusieurs le...
      ...ays la rage des méchants et des ennemis de la patrie. Des réclamations avaient été...
      ...ion. Je propose à l’Assemblée le projet de décret suivant :
      Messieurs, le département du Tarn faisait partie de la ci-devaut province de Languedoc. Les habitants étaient accablés par des impôts rapidement augmentés sous un régime arbitraire, oppressif et déprédateur. La répartition était tellement inégale que le terme moyen de nos charges égalait les deux tiers des revenus de nos biens. Or, d’après la nouvelle répartition ue l’Assemblée nationale a décrétée pour les 3 départements, il y a une ...
      ...op onéreuses souffrent dans plusieurs cantons une augmentation des trois cinquièmes : d’où il résulte une impossibilité de payer de la part des contribuables. Plusieurs lettres m’annoncent que l’énormité des impositions sert merveilleusement dans ce pays la rage des méchants et des ennemis de la patrie. Des réclamations avaient été adressées à l’Assemblée constituante, qui en avait ordonné le renvoi à son comité d'imposition. Je propose à l’Assemblée le projet de décret suivant :
      Locuteur: Audoy
      ...s publiques, pour en faire rapport lors de son rapport général sur la répartition des fonds de degrèvement pour 1791. » ... nationale renvoie la pétition du département du Tarn au comité des contributions publiques, pour en faire rapport lors de son rapport général sur la répartition des fonds de degrèvement pour 1791. »
      Locuteur: Audoy
      ...qu’on ne pouvait pas atteindre le degré de justice auquel paraît tendre M. Audoy. Le comité des contributions ne peut faire de travail sur cette partie, sans connaître auparavant la contribution proportionnelle de tous les départements, et dans ce momen... ...tre adoptée. Quand l’Assemblée nationale a décrété les impositions, elle savait qu’on ne pouvait pas atteindre le degré de justice auquel paraît tendre M. Audoy. Le comité des contributions ne peut faire de travail sur cette partie, sans connaître auparavant la contribution proportionnelle de tous les départements, et dans ce moment la répartition n’est pas encore achevée.
      Locuteur: Lagrévol
      ...ois qu’il serait impolitique et injuste de ne pas renvoyer au comité des contribut...
      ...t. D’ailleurs à quoi servirait le fonds de 12 millions qu’elle a mis à notre dispo...
      ...’il n’y en avait pas à faire. Au dessus de toutes les considérations, il est un pr...
      ...s ne pouvez vous départir : c’est celui de la justice. J’appuie le renvoi au comit...
      Et moi, je crois qu’il serait impolitique et injuste de ne pas renvoyer au comité des contributions publiques, la pétition du département du Tarn. Il est, n’en doutons pas, de...
      ...des connaissances très imparfaites des bases sur lesquelles elle a établi l’impôt. D’ailleurs à quoi servirait le fonds de 12 millions qu’elle a mis à notre disposition pour le dégrèvement, s’il n’y en avait pas à faire. Au dessus de toutes les considérations, il est un principe dont vous ne pouvez vous départir : c’est celui de la justice. J’appuie le renvoi au comité.
      Locuteur: Delacroix
      ...dement, qu’on ajoute ces mots au décret de renvoi : « sans que le présent renvoi p... Je demaude, par amendement, qu’on ajoute ces mots au décret de renvoi : « sans que le présent renvoi puisse retarder sous aucun prétexte la répartition et le recouvrement des contrib...
      Locuteur: Delacroix
      (L’Assemblée adopte le projet de décret de M. Audoy et l’amendement de M. Delacroix.) (L’Assemblée adopte le projet de décret de M. Audoy et l’amendement de M. Delacroix.)
      Locuteur: Delacroix
      ...s publiques, pour en faire rapport lors de son rapport général sur la répartition des fonds de dégrèvement pour 1791, sans que le prés... ... nationale renvoie la pétition du département du Tarn au comité des contributions publiques, pour en faire rapport lors de son rapport général sur la répartition des fonds de dégrèvement pour 1791, sans que le présent renvoi puisse retarder, sous aucun prétexte, la répartition et le recouvreme...
      Locuteur: Delacroix
      (Cette motion n’a pas de suite.) (Cette motion n’a pas de suite.)
      Locuteur: Delacroix
      Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre du ministre de là marine qui adresse à l’Assemblée nat... Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre du ministre de là marine qui adresse à l’Assemblée nationale les serments envoyés depuis le 8 août dernier par les consuls, vice-consu...
      Locuteur: Delacroix
      ...ctitude à vous adresser ceux des agents de France en Amérique et dans le Levant, lorsqu’ils me seront parvenus. J’ai l’honneur de vous envoyer aussi un paquet que m’a fa... ...ice-consuls et employés français dans les pays étrangers. Je mettrai la même exactitude à vous adresser ceux des agents de France en Amérique et dans le Levant, lorsqu’ils me seront parvenus. J’ai l’honneur de vous envoyer aussi un paquet que m’a fait passer, Monsieur le Président, M. Toscan, vice-consul à Portsmoutb, dans l’Am...
      Locuteur: Delacroix
      Plasson, vice-consul à Sainte-Croix de Téné riffe. Plasson, vice-consul à Sainte-Croix de Téné riffe.
      Locuteur: Delacroix
      De Bourville, vice-consul à Latakieh. De Bourville, vice-consul à Latakieh.
      Locuteur: Delacroix
      Pellegrin, consul général à Tripoli de Barbarie. Pellegrin, consul général à Tripoli de Barbarie.
      Locuteur: Delacroix
      Romegas, chancelier du consulat de Tripoli de Barbarie. Romegas, chancelier du consulat de Tripoli de Barbarie.
      Locuteur: Delacroix
      De Crèvecœur, consul à New-York. De Crèvecœur, consul à New-York.
      Locuteur: Delacroix
      De Letombe, consul à Boston. De Letombe, consul à Boston.
      Locuteur: Delacroix
      Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre adressée au président de l'Assemblée nationale par M. Toscan f vice-consul de France près l’Etat de New-Hampshire, résidant à Portsmouth, d... Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre adressée au président de l'Assemblée nationale par M. Toscan f vice-consul de France près l’Etat de New-Hampshire, résidant à Portsmouth, dans l’Amérique septentionale; cette lettre est ainsi conçue:

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 562
      Locuteur: Faure
      ...ayant prêté le serment le 4 octobre sur l’acte constitutionnel avec ses collègues, réclame contre l’omission de son nom dans le procès-verbal. député des Hautes-Alpes, ayant prêté le serment le 4 octobre sur l’acte constitutionnel avec ses collègues, réclame contre l’omission de son nom dans le procès-verbal.
      Locuteur: Delacroix
      A cet e lettre est joint l’acte de prestation de serment de M. Toscan et de lad-meElisa Toscan, son épouse qui, suivant les termes de l’acte de prestati on, n’ayant qu’un sentiment avec son mari et bien convaincue de l’importance de l’influence materm lie -ur les familles... A cet e lettre est joint l’acte de prestation de serment de M. Toscan et de lad-meElisa Toscan, son épouse qui, suivant les termes de l’acte de prestati on, n’ayant qu’un sentiment avec son mari et bien convaincue de l’importance de l’influence materm lie -ur les familles naissantes, ose espérer que l’As>emblée nationale ne désapprouvera pis qu’elle ...
      Locuteur: Brissot de Warville
      ...parti du Cap, le 14 août, sur un navire de Bordeaux, capitaine Casteignier. J’arrivai à Bordeaux le 20 octobre, après 67 jours de traversée. Lors de mon dénart du Cap, tout était tranquille entre les hommes de couleur, les nègres et les blancs. S’il...
      ...ques troubles dans cette ville, c’était de blanc a blanc, c’est-à-dire entre les amis de la Constitution française qui ne sont malheureusement pas nombreux en cette ville, et les suppôts de l’ancien régime.
      « Je suis parti du Cap, le 14 août, sur un navire de Bordeaux, capitaine Casteignier. J’arrivai à Bordeaux le 20 octobre, après 67 jours de traversée. Lors de mon dénart du Cap, tout était tranquille entre les hommes de couleur, les nègres et les blancs. S’il y avait eu, à cette époque, quelques troubles dans cette ville, c’était de blanc a blanc, c’est-à-dire entre les amis de la Constitution française qui ne sont malheureusement pas nombreux en cette ville, et les suppôts de l’ancien régime.
      Locuteur: Delacroix
      pour le don patriotique de mon épouse, 105 livres qu’elle économis...
      ...onnellts. Elle ne possède aucune espèce de bijoux, pas même un simple anneau d’or,...
      ...ière fois qu’eile regrette la privation de ces objets de parure, qu’elle aurait, à l’exemple de tint d’autres bonnes patriotes, fait déposer sur l'autel de la pairie. (Applaudissements.)
      pour le don patriotique de mon épouse, 105 livres qu’elle économisait pour cet effet, depuis quelque temp- et à mon insu, sur ses dépenses personnellts. Elle ne possède aucune espèce de bijoux, pas même un simple anneau d’or, et c’est la première fois qu’eile regrette la privation de ces objets de parure, qu’elle aurait, à l’exemple de tint d’autres bonnes patriotes, fait déposer sur l'autel de la pairie. (Applaudissements.)
      Locuteur: Delacroix
      (L'Assemblée décrète l’insertion de cette lettre au pro ès-verbal avec ment... (L'Assemblée décrète l’insertion de cette lettre au pro ès-verbal avec mention honorable.)
      Locuteur: Turpetin
      ... seront rétablies dans le procès-verbal de ce jour.) (L’Assemblée décrète que ces deux omissions seront rétablies dans le procès-verbal de ce jour.)
      Locuteur: Turpetin
      ... monnaies, expos - que ce comité, privé de trois de ses membri s, se trouve réduit à 21 ; i... Un membre du comité des assignats et monnaies, expos - que ce comité, privé de trois de ses membri s, se trouve réduit à 21 ; il demande que fA'Semblée veuille bien s’occuper du remplacement des trois membre...
      Locuteur: Guyton-Morveau
      Voix diverses : D ¦ suite ! de suite ! — Ce soir ! ce soir ! Voix diverses : D ¦ suite ! de suite ! — Ce soir ! ce soir !
      Locuteur: Guyton-Morveau
      ...ent la question préalable sur la motion de tenir une séance le soir. Plusieurs membres demandent la question préalable sur la motion de tenir une séance le soir.
      Locuteur: Guyton-Morveau
      ...stion préalable et déc-èie qu’à l’issue de la séance, à t ois heures, elle -e reti... (L’A semblée rejette la question préalable et déc-èie qu’à l’issue de la séance, à t ois heures, elle -e retirera dans les bureaux pour ces différences é eetions.)
      Locuteur: Jaucourt
      député de Seine-et-Marne, nommé au comi é des con... député de Seine-et-Marne, nommé au comi é des contributions publiques et au comiié diplomatique, déclare opter pour ce dernier co...
      Locuteur: Jaucourt
      Un de MM. les secrétaires donne lect ure d’un...
      ...qui, ayant été privé, dès sa naissance, de l’usage de ses bras, est parvenu à écrire avec sa ...
      Un de MM. les secrétaires donne lect ure d’une lettre du sieur Fay qui, ayant été privé, dès sa naissance, de l’usage de ses bras, est parvenu à écrire avec sa bou> h et demande à être employé d ms les bureaux do l'Assemblée*
      Locuteur: Jaucourt
      ... renvoie cette pétition aux Inspecteurs de la salle et des bureaux.) (L’Assemblée renvoie cette pétition aux Inspecteurs de la salle et des bureaux.)
      Locuteur: Brissot de Warville
      ...à rassurer l'Assemblée sur les troubles de Saint-Domingue. ...ecture d’une lettre d'un ancien soldat au régiment du Cap-Français, qui cherche à rassurer l'Assemblée sur les troubles de Saint-Domingue.
      Locuteur: Brissot de Warville
      ...e les bruits alarmants qui se répandent de toute part sur l’état de la colonie de Saint-Domingue paraissaient s’accrédite... « J’ai vu avec peine, en arrivant dans cette ville, que les bruits alarmants qui se répandent de toute part sur l’état de la colonie de Saint-Domingue paraissaient s’accréditer dans l’opinion publique.
      Locuteur: Brissot de Warville
      ...Président, se pourrait-il qu’il existât de semblables malheurs sans que les agents...
      ... l’Assemblée? Ils manquent, disent-ils, de moyens. Je demanderais ce qu’auraf nt p...
      ... la Favorite que j’ai vues, si ce n’est de se transporter en France de la part de M. Blanchi lande. Les noirs et gens de couleur sont entièrement désarmés; et d...
      ...ngtemps les localités ne permettent pas de rassemblements si publics à des hommes qui n’ont pas de défense.
      « D’ailleurs, Monsieur le Président, se pourrait-il qu’il existât de semblables malheurs sans que les agents du pouvoir exécutif en aient donné conn ihsanee à l’Assemblée? Ils manquent, disent-ils, de moyens. Je demanderais ce qu’auraf nt pu faire au Gap la frégate la Surveillante,etfo corvette la Favorite que j’ai vues, si ce n’est de se transporter en France de la part de M. Blanchi lande. Les noirs et gens de couleur sont entièrement désarmés; et déjà depuis longtemps les localités ne permettent pas de rassemblements si publics à des hommes qui n’ont pas de défense.
      Locuteur: Brissot de Warville
      « J’observemi en dernier lieu que lors de mon arrivée à Bordeaux, 45 navires étaient au bord de la rivière, et que celui sur lequel j étais embarqué, avait, en très peu de jours, fait la même traversée; plusieur...
      ...s parages d’où je suis parti pour venir de Saint-Domingue.
      « J’observemi en dernier lieu que lors de mon arrivée à Bordeaux, 45 navires étaient au bord de la rivière, et que celui sur lequel j étais embarqué, avait, en très peu de jours, fait la même traversée; plusieurs navires ayant en 9U et yd jours, les vents d’est cinglant dans les parages d’où je suis parti pour venir de Saint-Domingue.
      Locuteur: Brissot de Warville
      Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre de M. Bailly, maire de Paris, qui adresse à l’Assemblée l’état... Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre de M. Bailly, maire de Paris, qui adresse à l’Assemblée l’état des adjudications définitives auxquelles la municipalité a procédé pendant ta s...
      Locuteur: Haussmann
      au nom des comités réunis de la Dette publique, de la caisse de Vextraordinaire et des assignats et mon...
      ...e nationale un mémoire sur la situation de la caisse de l’extraordinaire. _
      au nom des comités réunis de la Dette publique, de la caisse de Vextraordinaire et des assignats et monnaies. Messieurs, le 21 octobre, M. Amelot, d’après les ordres du roi, a adressé à l’Assemblée nationale un mémoire sur la situation de la caisse de l’extraordinaire. _
      Locuteur: Haussmann
      ...émoire a été renvoyé aux comités réunis de la dette publique, et de la caisse de 1 extraordinaire, et à celui des assign... Ce mémoire a été renvoyé aux comités réunis de la dette publique, et de la caisse de 1 extraordinaire, et à celui des assignats et monnaies.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 563
      Locuteur: Haussmann
      ...s du commissaire du roi, administrateur de la caisse de P* xtraordinaire, il y avait, au 30 sep... D’après les états signés du commissaire du roi, administrateur de la caisse de P* xtraordinaire, il y avait, au 30 sepiembre, 32,524,952 livres.
      Locuteur: Haussmann
      ...ssemblée constituante, complétait celle de 1,200 millions qui devait être mise en ...
      ...ent alors à échanger contre les billets de la cai-se d’escompte ou promesses d’ass...
      ...émission des assignats serait augmentée de 100 millions. Cette mesure était indispensable pour assurer le service de septembre et d’octobre; mais elle ne po...
      ...nt remplir le but annoncé par le décret de l’Assemblée constituante et qui devait ...
      ...es finances, des besoins et des revenus de l’Etat, pût lui être connu.
      CeLe somme, d-accord avec le compte présenté le 30 septembre à l’Assemblée constituante, complétait celle de 1,200 millions qui devait être mise en circulation; mais il faut observer qu’on aurait dû en déduire les 30,843,099 livres qui restaient alors à échanger contre les billets de la cai-se d’escompte ou promesses d’assignat% qui n’avaient pas encore été présentés à l’échange. Le 28 septembre, l’Assemblée constituante décréta que l’émission des assignats serait augmentée de 100 millions. Cette mesure était indispensable pour assurer le service de septembre et d’octobre; mais elle ne pouvait nullement remplir le but annoncé par le décret de l’Assemblée constituante et qui devait tendre à préparer à la législature actuelle un fonds suffisant pour atteindre l’époque à laquelle l’ensemble des finances, des besoins et des revenus de l’Etat, pût lui être connu.
      Locuteur: Haussmann
      ...ise en réserve pour échange des billets de la caisse d’escompte, de plus le remplacement des 28 millions d’assignats provenant de la vente des biens nationaux et brûlés ... ...vres restant au 30, septembre, et dont nous déduisons 30,843,099 livres, somme mise en réserve pour échange des billets de la caisse d’escompte, de plus le remplacement des 28 millions d’assignats provenant de la vente des biens nationaux et brûlés dans le mois d’octobre, toutes ces ressources ensemble ne font qu’une somme
      Locuteur: Haussmann
      de 129,681,853 liv. de 129,681,853 liv.
      Locuteur: Haussmann
      à opposer à celle de............. 126,265,314 liv. à opposer à celle de............. 126,265,314 liv.
      Locuteur: Haussmann
      ...mbre au 28 octobre en vertu des décrets de l’Assemblée constituante et d’après le ... qui a été acquitiée du 30 septembre au 28 octobre en vertu des décrets de l’Assemblée constituante et d’après le détail suivant :
      Locuteur: Haussmann
      Complément du mois de septembre............................ 2... Complément du mois de septembre............................ 21,500,000
      Locuteur: Haussmann
      Frais de culte du mois d’octobre................... Frais de culte du mois d’octobre............................. 5,000,000
      Locuteur: Haussmann
      Les billets de caisse et promesses d’assignats échangé... Les billets de caisse et promesses d’assignats échangés.. 3,241,096
      Locuteur: Haussmann
      ...il y avait encore à payer divers objets de dépenses, de manière qu’au 1er novembre il ne restera de disponible et pour solde des 1,300 mill... Depuis cette époque jusqu’au 1er novembre, il y avait encore à payer divers objets de dépenses, de manière qu’au 1er novembre il ne restera de disponible et pour solde des 1,300 millions qui pouvaient être en circulationque.. 2,759,000 liv.
      Locuteur: Haussmann
      ...par contre, l’état des dépenses du mois de novembre, établies par les décrets de l’Assemblée constituante : Voici, par contre, l’état des dépenses du mois de novembre, établies par les décrets de l’Assemblée constituante :
      Locuteur: Haussmann
      gages de 1789........................ 304,558 gages de 1789........................ 304,558
      Locuteur: Haussmann
      Fonds à faire pour gages de 1790.............................. 13,9... Fonds à faire pour gages de 1790.............................. 13,965,819
      Locuteur: Haussmann
      Remboursement d’effets aux porteurs et de reconnaissances Remboursement d’effets aux porteurs et de reconnaissances
      Locuteur: Haussmann
      de liquidations................... 50,000,... de liquidations................... 50,000,000
      Locuteur: Haussmann
      ...évaluent par aperçu, et par comparaison de ce à quoi se sont élevés ces remboursem... Nota. Ces deux objets s’évaluent par aperçu, et par comparaison de ce à quoi se sont élevés ces remboursements pendant les mois précédents.
      Locuteur: Haussmann
      ...t des fonds d’avances et cautionnements de finances....................... 10,000,... A quoi il faut ajouter, comme extraordinaire aux autres mois pour remboursement des fonds d’avances et cautionnements de finances....................... 10,000,010
      Locuteur: Haussmann
      En déduisant de cette somme celle restant au 1er novemb... En déduisant de cette somme celle restant au 1er novembre,
      Locuteur: Haussmann
      ...ut supposer devoir provenir en uovembre de la vente des biens nationaux, de ............................ 28,000,000 Et celle qu on peut supposer devoir provenir en uovembre de la vente des biens nationaux, de ............................ 28,000,000
      Locuteur: Haussmann
      ...ur satisfaire à ces dépenses, une somme de................. 88,822,010 liv. Il manquera toujours, pour satisfaire à ces dépenses, une somme de................. 88,822,010 liv.
      Locuteur: Haussmann
      ...s, ne peuvent pas encore vous présenter de système de finaipés. Vos comités, nouvellement organisés, ne peuvent pas encore vous présenter de système de finaipés.
      Locuteur: Haussmann
      ...des finances, il leur faut l’état exact de la dette publique exigible et non exigi...
      ...ux, vendus, à vendre et réservés; celui de toutes les dépenses et du produit de toutes les impositions; enfin il leur faut la connaissance de tout ce qui peut contribuer à assurer e...
      ...racer des mesures vastes et solides, pour présenter dans toute sa clarté l’état des finances, il leur faut l’état exact de la dette publique exigible et non exigible; le tableau bien calculé des biens nationaux, vendus, à vendre et réservés; celui de toutes les dépenses et du produit de toutes les impositions; enfin il leur faut la connaissance de tout ce qui peut contribuer à assurer et à consolider les bases d’une bonne administration des deniers publics.
      Locuteur: Haussmann
      En effet, Messieurs, il existe de fortes liquidations terminées, dont le ...
      ...rdent encore la rentrée des impositions de 1791 et la trésorerie nationale aura besoin du secours de la caisse de l’extraordinaire, jusqu’à ce que la ren...
      En effet, Messieurs, il existe de fortes liquidations terminées, dont le payement est décrété, et que l’Assemblée constituante aurait peut-être dû propor...
      ...épartements à faire, les nombreux cadastres à former, la nouveauté du mode, retardent encore la rentrée des impositions de 1791 et la trésorerie nationale aura besoin du secours de la caisse de l’extraordinaire, jusqu’à ce que la rentrée des impositions puisse s’effectuer.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 564
      Locuteur: Haussmann
      ...enir le service des différentes caisses de l’Etat pendant l’interruption da la rén...
      ...élais des ajournements prescrits par la Constitution, de pourvoir à temps aux besoins du moment et de préparer la fabrication des assignats, ...
      donner, ei qu eue n eu u «unv, maintenir le service des différentes caisses de l’Etat pendant l’interruption da la rénovation du Corps législatif; que, dans cette position, il serait impossible d’obœrver les délais des ajournements prescrits par la Constitution, de pourvoir à temps aux besoins du moment et de préparer la fabrication des assignats, décrète qu’il y a urgence.
      Locuteur: Haussmann
      Une nouvelle émission de 300 millions d assignats ne peut et ne doit donner aucune inquiétude aux créanciers de l’Etat, leur gage est certain. Les état...
      ...squ’au 28 octobre, présentent une somme de 974,944,907 livres de bruis nationaux vendus; mais, suivant l...
      ...our, il lui manquait encore 1,471 états de mois. Il y a tout lieu de croire que nos prédécesseurs n ont poin...
      ...nnonce même que leur produit surpassera de beaucoup cette somme.
      Une nouvelle émission de 300 millions d assignats ne peut et ne doit donner aucune inquiétude aux créanciers de l’Etat, leur gage est certain. Les états parvenus jusqu’au 28 octobre, présentent une somme de 974,944,907 livres de bruis nationaux vendus; mais, suivant le rapport lait au comité par M. Amelot le ineme jour, il lui manquait encore 1,471 états de mois. Il y a tout lieu de croire que nos prédécesseurs n ont point fait erreur en évaluant à 2,324,723,138 livres le montant des biens nationaux dont la vente a ete décrétée. Tout annonce même que leur produit surpassera de beaucoup cette somme.
      Locuteur: Haussmann
      Cette masse de biens ne forme pas toute t ny-pothèque des créanciers de l’Etat : il en est d’autres suffisammen... Cette masse de biens ne forme pas toute t ny-pothèque des créanciers de l’Etat : il en est d’autres suffisamment connus par les différents rapports faits à l’Assemblée constituante et notamme...
      Locuteur: Haussmann
      Il ne faut pas non plus perdre de vue que ta trésorerie nationale fera, à l’époque de la rentree des contributions, le rembou...
      ...atisfaisante pour les nombreux porteurs de titres liquides fusqu’à ce jour; elle f...
      ...e augmentation des signes représentants de la richesse nationale; elle donnera une nouvelle vigueur aux travaux de l'agriculture et du commerce, qui ont t...
      ...elle émission. Entm nous vous proposons de décréter que celte somme de 300 millions ne sera fabriquée qu|en assignats de 5 livres afin d’anéantir d'une manière ...
      Il ne faut pas non plus perdre de vue que ta trésorerie nationale fera, à l’époque de la rentree des contributions, le rembouisement des sommes considérables qui lui ont été versées à titre d a-vances. Ain...
      ...artie des intérêts que fait supporter a la nation la dette publique; elle sera satisfaisante pour les nombreux porteurs de titres liquides fusqu’à ce jour; elle fournira un nouvel aliment à la vente des biens nationaux; elle facilitera le pay...
      ...olation dans le cœur des malheureux, par le reflux que produit jusque sur eux une augmentation des signes représentants de la richesse nationale; elle donnera une nouvelle vigueur aux travaux de l'agriculture et du commerce, qui ont toujours éprouvé un grand accroissement à chaque nouvelle émission. Entm nous vous proposons de décréter que celte somme de 300 millions ne sera fabriquée qu|en assignats de 5 livres afin d’anéantir d'une manière certaine l’agiotage affreux qui s'est fait jusqu’a ce jour sur les différentes e...
      Locuteur: Haussmann
      ...commerce avant l’émission des assignats de 50 a 100 livres et ensuite de 5 livres faisaient une masse très consi...
      ...plus petites transactions, il est juste de dire que la somme totale à laquelle se ...
      ...i existait alors, et sur la circulation de laquelle comptait le corps constituant ...
      ...e grande circulaticm d’espèces, et effectivement celles qui circulaient dans le commerce avant l’émission des assignats de 50 a 100 livres et ensuite de 5 livres faisaient une masse très considérable. Mais aujourd hui que la circulation des espèces est nulle, que le papier s’emploie même aux plus petites transactions, il est juste de dire que la somme totale à laquelle se porterait l’émission des assignats d après notre demande, sera toujours inférieure à la somme réunie des espèces et des assignats qui existait alors, et sur la circulation de laquelle comptait le corps constituant en fixant à 1,200 millions l’émission des assignats.
      Locuteur: Haussmann
      ...n, sans les efforts constants et réunis de la minorité et d’une partie craintive de i’Acsemblée dont les prédictions sinist... ...rs que l’Assemblee constituante aurait elle-même ordonné une plus grande émission, sans les efforts constants et réunis de la minorité et d’une partie craintive de i’Acsemblée dont les prédictions sinistres ne se sont heureusement jamais accomplies. _
      Locuteur: Haussmann
      ...lation que doit être attribué le retour de l’activité dans les manufactures, dans ... ...sans prévention, que cest a Paugmentation progressive des assignats mis en circulation que doit être attribué le retour de l’activité dans les manufactures, dans les ateliers et dans l’agriculture.
      Locuteur: Haussmann
      ...onstituant et par la rénovation entière de l’Assemblée nationale : mais ils espe-r...
      ...t qui tiendront à un système approfondi de toutes les parties de finances.
      ...tent une mesure provisoire, nécessitée par les différentes opérations du corps constituant et par la rénovation entière de l’Assemblée nationale : mais ils espe-rent qu’elle sera la seule, et que dorénavant vous n’aurez à prononcer que sur des mesures grandes,, et qui tiendront à un système approfondi de toutes les parties de finances.
      Locuteur: Haussmann
      PROJET DE DÉCRET. PROJET DE DÉCRET.
      Locuteur: Haussmann
      ...ée nationale, considérant que la caisse de l’extraordinaire ne peut subvenir aux d...
      ...re mis en circulation, ne sont plus que de 2,759,000 livres; que lecorpscon-stitua...
      ...nt, le 28 septembre dernier, l’émi-siou de 100 millions seulement, a eu pour
      « L’Assemblée nationale, considérant que la caisse de l’extraordinaire ne peut subvenir aux différents services dont elle est chargée, et notamment au payement des liquidati...
      ...que les fonds libres, dont elle peut disposer sur les assignais qui pouvaient être mis en circulation, ne sont plus que de 2,759,000 livres; que lecorpscon-stituant, en décrétant, le 28 septembre dernier, l’émi-siou de 100 millions seulement, a eu pour
      Locuteur: Haussmann
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités de la dette publique et caisse de l’extraordinaire, et des assignats et monnaies, sur l’état actuel de la caisse de l’extraordinaire et sur les besoins urgents de ladite caisse et de la trésorerie nationale, considérant qu...
      ...numéraire exige une plus forte émission de petits assignats, après avoir décrété q...
      « L’Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités de la dette publique et caisse de l’extraordinaire, et des assignats et monnaies, sur l’état actuel de la caisse de l’extraordinaire et sur les besoins urgents de ladite caisse et de la trésorerie nationale, considérant que la disparution du numéraire exige une plus forte émission de petits assignats, après avoir décrété qu’il y avait urgence, décrète ce qui
      Locuteur: Haussmann
      « Art. 2. Il sera procédé de suite à la fabrication de 300 millions d’assignats de 5 livres, sous les ordres et la respons... « Art. 2. Il sera procédé de suite à la fabrication de 300 millions d’assignats de 5 livres, sous les ordres et la responsabilité du ministre des contributions publiques, et sous la surveillance des com...
      Locuteur: Haussmann
      « Art. 3. Les 100 millions d’assignats de 5 livres, dont la fabrication a été ord...
      ...ront employé' à l’échange des assignats de 2,000 livres, 1,000 livres et 500 livre...
      « Art. 3. Les 100 millions d’assignats de 5 livres, dont la fabrication a été ordonnée par les décrets des 6, 21 et22 mai, 19 juin et 24 juillet 1791' seront employé' à l’échange des assignats de 2,000 livres, 1,000 livres et 500 livres, qui sont
      Locuteur: Haussmann
      ...omité des assignats et monnaies chargés de celte surveillance. ...llement en circulation, lesquels seront brûles en présence des commissaires du comité des assignats et monnaies chargés de celte surveillance.
      Locuteur: Haussmann
      « Art. 4. Le comité de la dette publique se-concertera avec le...
      ...présenter incessamment un plan' général de fiuances. »
      « Art. 4. Le comité de la dette publique se-concertera avec les autres comités relatifs aux. finances, pour présenter incessamment un plan' général de fiuances. »

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 565
      Locuteur: Ballet
      ...es dangers, Messieurs, peuvent résulter de la circulation d’une trop grande foule de ces billets dits de confiance, leur possibilité doit d’auta...
      ...ller notre sollicitude, que les ennemis de la Révolution peuvent fonder sur eux l’espoir de renverser la Constitution ; et dans un temps où leur activité ann...
      ...ssein hostile, on ne saurait avoir trop de prévoyance.
      Si tous ces dangers, Messieurs, peuvent résulter de la circulation d’une trop grande foule de ces billets dits de confiance, leur possibilité doit d’autant plus éveiller notre sollicitude, que les ennemis de la Révolution peuvent fonder sur eux l’espoir de renverser la Constitution ; et dans un temps où leur activité annonce quelque dessein hostile, on ne saurait avoir trop de prévoyance.
      Locuteur: Ballet
      ...table d’une révolution opérée au milieu de tant d’obstacles, nécessitait un rempla... La disparution du numéraire, effet inévitable d’une révolution opérée au milieu de tant d’obstacles, nécessitait un remplacement; l’Assemblée constituante y a opposé des palliatifs, mais le mal, parvenu...
      Locuteur: Ballet
      ...nats ; mais dans la formation numérique de ce panier, elle a eu pour objet, moins de remplacer le numéraire, que de remplir le vide du Trésor national : le...
      ...es capitaux, ont contribué à la disette de la monnaie au lieu de la suppléer; c’est ce que vous reconnaîtrez, Messieurs, dans le cours de mes obser-vations. . .
      L’Assemblée constituante a créé des assignats ; mais dans la formation numérique de ce panier, elle a eu pour objet, moins de remplacer le numéraire, que de remplir le vide du Trésor national : les assignats, en représentant des capitaux, ont contribué à la disette de la monnaie au lieu de la suppléer; c’est ce que vous reconnaîtrez, Messieurs, dans le cours de mes obser-vations. . .
      Locuteur: Ballet
      ...éraire, qui comprend depuis cette pièce de cuivre qu’on appelle liard jusqu’au louis d’or de 24 livres ou de 48 livres, était gradué sur les besoins...
      ...ès grande partie n’excède pas la valeur de notre plus forte pièce de monnaie : dès lors, les signes représentatifs avaient un rapport de fraction analogue aux objets qui composent le commerce de détail.
      Notre numéraire, qui comprend depuis cette pièce de cuivre qu’on appelle liard jusqu’au louis d’or de 24 livres ou de 48 livres, était gradué sur les besoins du commerce, car dans cette multitude d’échanges qui se font journellement, la très grande partie n’excède pas la valeur de notre plus forte pièce de monnaie : dès lors, les signes représentatifs avaient un rapport de fraction analogue aux objets qui composent le commerce de détail.
      Locuteur: Ballet
      ...le eut décrété la formation d’assignats de 2,000 livres jusqu’à 200 livres seulement, il en résulta que, loin de suppléer au défaut du numéraire, elle e...
      ...our échanger et diviser la forte valeur de ces assignats, il fallait un plus grand nombre de pièces de monnaie, et leur accaparement s’accrut ...
      Mais lorsque l’Assemblée nationale eut décrété la formation d’assignats de 2,000 livres jusqu’à 200 livres seulement, il en résulta que, loin de suppléer au défaut du numéraire, elle en rendit le besoin plus sensible; en effet, pour échanger et diviser la forte valeur de ces assignats, il fallait un plus grand nombre de pièces de monnaie, et leur accaparement s’accrut du surcroît d’utilité que leur donnaient les assignats.
      Locuteur: Ballet
      Alors l’Assemblée sentit le besoin de créer des assignats de valeurs plus rapprochées des besoins us...
      ... depuis 100 livres avec une progression de 10 livres décroissante jusqu’à 50 livres, dernier terme de leur division ; mais ces assignats de 50 livres étaient d’une valeur encore trop forte pour faire l’office de monnaie; ils ne portèrent qu’un très fa...
      ...aire, et toutes ces mesures successives de l’Assemblée nationale, ne détruisant ja...
      ...’Assemblée fut forcée d’aborder le nœud de la difficulté, en créant des assignats de 5 livres propres à diviser tous les aut...
      ...os sols propres à diviser les assignats de 5 livres.
      Alors l’Assemblée sentit le besoin de créer des assignats de valeurs plus rapprochées des besoins usuels, elle en mit en circulation depuis 100 livres avec une progression de 10 livres décroissante jusqu’à 50 livres, dernier terme de leur division ; mais ces assignats de 50 livres étaient d’une valeur encore trop forte pour faire l’office de monnaie; ils ne portèrent qu’un très faible soulagement à la disette du numéraire, et toutes ces mesures successives de l’Assemblée nationale, ne détruisant jamais la difficulté des échanges, ne servirent qu’à rassurer les spéculations des...
      ...agiotage; il en résulta une gêne alarmante dans les opérations du commerce, et l’Assemblée fut forcée d’aborder le nœud de la difficulté, en créant des assignats de 5 livres propres à diviser tous les autres, et en ordonnant la fabrication d- gros sols propres à diviser les assignats de 5 livres.
      Locuteur: Ballet
      ...e trop négligées. Puisque les assignats de 5 livres et les gros sous devaient serv...
      ...n, d’abord par rapport au défaut absolu de numéraire, et en second lieu par rappor...
      ...tion. Il paraît évident que la quantité de ces petits assignats, dont l’émission a...
      ...elle était susceptible, il y avait des précautions à prendre que l’on a peut-être trop négligées. Puisque les assignats de 5 livres et les gros sous devaient servir à diviser les assignats d’une valeur plus considérable, il fallait en proportionner l’émission, d’abord par rapport au défaut absolu de numéraire, et en second lieu par rapport à la masse entière des gros assignats mis en circulation. Il paraît évident que la quantité de ces petits assignats, dont l’émission a été faite, était inférieure aux besoins réels du commerce, et trop peu considér...
      Locuteur: Ballet
      ...numéraire, et comme lui ils ont disparu de la circulation. Ils n’ont donc pas remplacé le numéraire, et comme lui ils ont disparu de la circulation.
      Locuteur: Ballet
      ...onstituante d’avoir remplacé les pièces de monnaie par des petits billets, des particuliers l’ont entrepris; diverses sections de Paris, diverses caisses ont jeté dans le commerce une foule de billets de toutes les formes, de toutes les couleurs, qui font véritablement la fonction de monnaie sans en avoir le caractère. Faute par l’Assemblée constituante d’avoir remplacé les pièces de monnaie par des petits billets, des particuliers l’ont entrepris; diverses sections de Paris, diverses caisses ont jeté dans le commerce une foule de billets de toutes les formes, de toutes les couleurs, qui font véritablement la fonction de monnaie sans en avoir le caractère.
      Locuteur: Ballet
      ...ent du numéraire qui soutient le crédit de tous ces billets; ils ont donné une grande activité au commerce de détail, parce que chacun s’empresse de les transmettre en d’autres mains, pour... ..., ne nous y trompons pas, c’est moins la confiance que la nécessité d’un supplément du numéraire qui soutient le crédit de tous ces billets; ils ont donné une grande activité au commerce de détail, parce que chacun s’empresse de les transmettre en d’autres mains, pour éviter que leur dépérissement n’arrive dans les siennes.
      Locuteur: Ballet
      Le gage de tous ces billets repose plus dans la probité des agents de toutes ces caisses que dans les dépôts ...
      ... l’émission ne surpassera pas la valeur de ces nantissements.
      Le gage de tous ces billets repose plus dans la probité des agents de toutes ces caisses que dans les dépôts que quelques-unes ont faites à la municipalité, parce que rien ne garantit que l’émission ne surpassera pas la valeur de ces nantissements.
      Locuteur: Ballet
      ...laise que je veuille atténuer le crédit de tous ces billets qui suppléent si efficacement au défaut de numéraire; mais, Messieurs, je pense qu’il est du devoir des législateurs de prévoir les abus qui pourraient résulter d’une émission sans bornes de ces billets qui ont plutôt le caractère... A Dieu ne plaise que je veuille atténuer le crédit de tous ces billets qui suppléent si efficacement au défaut de numéraire; mais, Messieurs, je pense qu’il est du devoir des législateurs de prévoir les abus qui pourraient résulter d’une émission sans bornes de ces billets qui ont plutôt le caractère d’un papier-monnaie que celui d’un signe représentatif.
      Locuteur: Ballet
      ...inaison, on peut opérer le triple effet de ruiner le peuple, de l’affamer, et de le forcer à reprendre ses fers pour rec... ...avec les assignats, on peut accaparer les subsistances, et par cette fatale combinaison, on peut opérer le triple effet de ruiner le peuple, de l’affamer, et de le forcer à reprendre ses fers pour recouvrer des aliments.
      Locuteur: Ballet
      ... taries ; si, au contraire, ces billets de confiance sont reçus dans le Trésor public, le sort de l’État dépend des directeurs de ces banques particulières, et de la fidélité de quelques individus dépendrait l’acquittement des dépenses publiques; car la banqueroute de quelques-unes de ces caisses particulières jetterait un ...
      ...uneste? et peut-on espérer qu’au milieu de l’avilissement de tous ces papiers en circulation le peup...
      ...rs si les caisses publiques ne les reçoivent pas, les recettes nationales seront taries ; si, au contraire, ces billets de confiance sont reçus dans le Trésor public, le sort de l’État dépend des directeurs de ces banques particulières, et de la fidélité de quelques individus dépendrait l’acquittement des dépenses publiques; car la banqueroute de quelques-unes de ces caisses particulières jetterait un discrédit sur toutes, et alors n’est-il pas à craindre que les assignats n’en éprouvent un contre coup funeste? et peut-on espérer qu’au milieu de l’avilissement de tous ces papiers en circulation le peuple séparerait la cause des assignats?
      Locuteur: Ballet
      ...rais ajouter, Messieurs, que l’émission de toute espèce de monnaie étant un attribut essentiel de la souveraineté, il est du devoir de la puissance publique de pourvoir elle-même à la disette du numéraire, et de ne pas laisser usurper, par des particu... Je pourrais ajouter, Messieurs, que l’émission de toute espèce de monnaie étant un attribut essentiel de la souveraineté, il est du devoir de la puissance publique de pourvoir elle-même à la disette du numéraire, et de ne pas laisser usurper, par des particuliers, un droit qui n’appartient qu’à elle.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 566
      Locuteur: Ballet
      ...qu’elle a mis en circulation manquaient de diviseurs* et qu’il n’y avait pas assez de pièces de monnaie pour en servir; tous les assignais qu’elle a mis en circulation manquaient de diviseurs* et qu’il n’y avait pas assez de pièces de monnaie pour en servir;
      Locuteur: Ballet
      2° Que les billets de caisses particulières ne doivent point ...
      ...e, et qu’il serait du plus grand danger de leur en laisser faire la fonction ; .
      2° Que les billets de caisses particulières ne doivent point remplacer le numéraire, et qu’il serait du plus grand danger de leur en laisser faire la fonction ; .
      Locuteur: Ballet
      3° Que les 300 millions d’assignats de 5 livres lont Je comité de la caisse de l’extraordinaire nous propose la format... 3° Que les 300 millions d’assignats de 5 livres lont Je comité de la caisse de l’extraordinaire nous propose la formation, ne parviendraient pas à remplacer le numéraire, et rendrai, nt encore plus ...
      Locuteur: Ballet
      ...fet, il est évident que, pour 1 échangé de ces assignats de 5 livres, il faut ou de la petite monnaie ou des petits billets : or, il est constant qu’il n’existe pas assez de petite monnaie; à la vérité, il s’établira assez de caisses pour lourmr des petits billets en échange de ces assignats, mais c’est positivement ... En effet, il est évident que, pour 1 échangé de ces assignats de 5 livres, il faut ou de la petite monnaie ou des petits billets : or, il est constant qu’il n’existe pas assez de petite monnaie; à la vérité, il s’établira assez de caisses pour lourmr des petits billets en échange de ces assignats, mais c’est positivement là qu’est le danger.
      Locuteur: Ballet
      ... ces caisses accapareront les assignats de 5 livres en substituant dans la circulation leurs billets de fraction, et au bout de quelque temps vous ne verrez que leurs ... Toutes ces caisses accapareront les assignats de 5 livres en substituant dans la circulation leurs billets de fraction, et au bout de quelque temps vous ne verrez que leurs billets et point d as-
      Locuteur: Ballet
      ...pas par les petites fractions. L’erreur de l’Assemblée constituante vient, ainsi q...
      ...é plus haut, d’avoir, par des assignats de forte valeur, rendu le numéraire plus n...
      S1LeÜremplacement du numéraire ne s’effectuera jamais, tant qu’on ne commencera pas par les petites fractions. L’erreur de l’Assemblée constituante vient, ainsi que je l’ai démontré plus haut, d’avoir, par des assignats de forte valeur, rendu le numéraire plus nécessaire : en suivant la marche inverse et faisant fabriquer, dès le principe, ...
      Locuteur: Ballet
      ...i nous décrétions seulement la création de 300 millions d’assignats de 5 livres. ...ous ne porterions qu’un secours faible et momentané à la disette du numéraire, si nous décrétions seulement la création de 300 millions d’assignats de 5 livres.
      Locuteur: Ballet
      Je propose de rendre 30 millions d’assignats de livres divisibles en dix portions de 10 sols cha- Je propose de rendre 30 millions d’assignats de livres divisibles en dix portions de 10 sols cha-
      Locuteur: Ballet
      tenu de vous présenter le projet du mode de cette division. . tenu de vous présenter le projet du mode de cette division. .
      Locuteur: Ballet
      Ces coupons de 10 sols empêcheront une plus grande émi... Ces coupons de 10 sols empêcheront une plus grande émission des billets des caisses particulières parce qu’on les préféreracommme offr...
      Locuteur: Ballet
      ...èce d’agiotage, et l’on n’épouvera plus de perte pour convertir les assignats en p... ...meront un véritable remplacements du numéraire ; ils détruiront par là toute espèce d’agiotage, et l’on n’épouvera plus de perte pour convertir les assignats en petite monnaie.
      Locuteur: Ballet
      Le succès de ces coupons ne peut faire le moindre do...
      ...ue nous avons l'exemple que les coupons de 4 1. 10 s., de 3 I. 30 s., attachés aux premiers assig...
      ...ets des caisses particulières triompher de l’objection que l’on faisait à l’émissi...
      Le succès de ces coupons ne peut faire le moindre doute, lorsque nous avons l'exemple que les coupons de 4 1. 10 s., de 3 I. 30 s., attachés aux premiers assignats, ont circulé sans inconvénient, et lorsque nous voyons les billets des caisses particulières triompher de l’objection que l’on faisait à l’émission d’une petite monnaie en papier.
      Locuteur: Ballet
      Si l’on m’oppose que ces coupons de 10 sols inonderont la circulation, je r... Si l’on m’oppose que ces coupons de 10 sols inonderont la circulation, je répondrai :
      Locuteur: Ballet
      ...e le besoin seul forcera à les détacher de l’assignat ; que dès lors la quantité q... 1° Que le besoin seul forcera à les détacher de l’assignat ; que dès lors la quantité qui sera en circulation ne pourra excéder les besoins du commerce ;
      Locuteur: Ballet
      ...il vaut mieux que ces coupons au timbre de l’état fassent l’office de monnaie que ces billets des caisses par... 2* Qu’il vaut mieux que ces coupons au timbre de l’état fassent l’office de monnaie que ces billets des caisses particulières qui n’ont aucun gage assuré; „
      Locuteur: Ballet
      ...sera moins facile que celle des billets de confiance. 3° Que la contrefaçon en sera moins facile que celle des billets de confiance.
      Locuteur: Ballet
      Ges coupons de 10 sols seraient peut-être encore insuffisants s’il n’existait pas assez de gros sols peur les échanger ; j’aurai l’honneur de vous proposer en conséquence, de pourvoir, par votre décret, à ce que la fabrication de ces sols soit toujours en activité, pou... Ges coupons de 10 sols seraient peut-être encore insuffisants s’il n’existait pas assez de gros sols peur les échanger ; j’aurai l’honneur de vous proposer en conséquence, de pourvoir, par votre décret, à ce que la fabrication de ces sols soit toujours en activité, pour fournir aux besoinsde la circulation ; la matière des cloches peut suffire à a...
      Locuteur: Ballet
      ...uverait toujours à échanger les coupons de 10 sols contre des gros sols. ...aîtrait aussi convenable d’établir dans les départements des bureaux où l’on trouverait toujours à échanger les coupons de 10 sols contre des gros sols.
      Locuteur: Ballet
      Telles sont les bases de l’amendement que je propose au projet de décret du comité. Telles sont les bases de l’amendement que je propose au projet de décret du comité.
      Locuteur: Condorcet
      ...tre le rapport qui vous a été lu au nom de vos comités. Je me contenterai de faire quelques observations. On vous pr...
      ...rter ce décret d’urgence sur l’émission de 300 millions de nouveaux assignats. Ce décret d’urgence...
      ...t consiant que, pour le service du mois de novembre, 90 millions suffiront. En por...
      ...ce pour le mois, et yous aurez le temps de réfléchir sur les mesures qui sont à pr...
      ...pour ce qui excéderait le besoin absolu de l'Etat serait impolitique .
      Je ne parlerai pas sur le fond des grandes questions que peut faire naître le rapport qui vous a été lu au nom de vos comités. Je me contenterai de faire quelques observations. On vous propose un décret d’urgence, et on fait porter ce décret d’urgence sur l’émission de 300 millions de nouveaux assignats. Ce décret d’urgence ne peut être motivé que sur les besoins instants du Trésor pub.ic ; or, d’après le rapport même, il est consiant que, pour le service du mois de novembre, 90 millions suffiront. En poriant à 100 millions la nouvelle émission d’assignats, vous aurez assuré le service pour le mois, et yous aurez le temps de réfléchir sur les mesures qui sont à prendre. Un décret d’urgence pour ce qui excéderait le besoin absolu de l'Etat serait impolitique .
      Locuteur: Condorcet
      ...lité des 300 millions sera en assignats de 5 livres: il est sûr que nous avons besoin d’assignats de 5 livres ; mais on pourrait mettre en question s il convient de fabriquer à la fois pour 300 millions de ces assignats. Pour moi, je pense que v...
      ...’émission des 100 millions en assignats de 5 livres.
      D’un autre côté, le décret porte que la totalité des 300 millions sera en assignats de 5 livres: il est sûr que nous avons besoin d’assignats de 5 livres ; mais on pourrait mettre en question s il convient de fabriquer à la fois pour 300 millions de ces assignats. Pour moi, je pense que vous devez vous borner à décréter l’émission des 100 millions en assignats de 5 livres.
      Locuteur: Condorcet
      ...s ces considérations, je proposerai: 1° de prier M. le rapporteur de bien vouloir nous dire quelle est la so...
      ...ment nécessaire pour le service du mois de novembre, parce qu’il ne faut pas que le service manque ; 2° de décréter l’émission de cette somme d’assignats ; 3° d’ajourner...
      ...maturité la distribution qu’il convient de faire des 300 millions qu’on vous deman...
      ...pectives des assignats qu’il conviendra de mettre en circulation, et que nous pour...
      ... les maux qui naissent, etde l’agiotage de billets contre billets, et de la mauvaise distribution des assignats de différentes valeurs. Yous savez que le ...
      D’après ces considérations, je proposerai: 1° de prier M. le rapporteur de bien vouloir nous dire quelle est la somme absolument et rigoureusement nécessaire pour le service du mois de novembre, parce qu’il ne faut pas que le service manque ; 2° de décréter l’émission de cette somme d’assignats ; 3° d’ajourner le reste en ordonnant l’impression du rapport et en indiquant en même temps un jour fixe pour l’examiner et discuter avec maturité la distribution qu’il convient de faire des 300 millions qu’on vous demande. G’estainsi que nous arriverons à la proportion tant désirée entre les valeurs respectives des assignats qu’il conviendra de mettre en circulation, et que nous pourrons réparer et prévenir les maux qui naissent, etde l’agiotage de billets contre billets, et de la mauvaise distribution des assignats de différentes valeurs. Yous savez que le trop grand nombre des gros assignats et le trop petit nombre des petits favorise...
      Locuteur: Condorcet
      ... accélérer la fabrication des assignats de 5 livres; on n’en peut faire que pour u... Un membre : J’ajoute à la proposition du M. Condorcet, qu’il faut accélérer la fabrication des assignats de 5 livres; on n’en peut faire que pour un million par jour, et cela ne suffit pas pour les besoins du mois.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 567
      Locuteur: Haussmann
      ment de 86,800,000 livres environ; mais je vous...
      ...ur le reste, suivre le marche ordinaire de l’ajournement, vos comités seront obligés de venir de rechef, dans 8 jours, pour vous demander de nouveaux fonds. Il faut au moins 3 ou 4...
      ...corniiés pour connaître toute l’étendue de la situation des finances et de cette dette exigible.
      ment de 86,800,000 livres environ; mais je vous prie, Messieurs, d’observer que si vous ne décrétiez pas une plus forte somme, et que vous vouliez, pour le reste, suivre le marche ordinaire de l’ajournement, vos comités seront obligés de venir de rechef, dans 8 jours, pour vous demander de nouveaux fonds. Il faut au moins 3 ou 4 mois à vos corniiés pour connaître toute l’étendue de la situation des finances et de cette dette exigible.
      Locuteur: Haussmann
      Un membre : Je serais de l’avis deM. Gondorcet, i dans n mois ou...
      ...es finances. Mais ce travail exige plus de temps, et à cette époque nous ne pourri...
      ...décret proposé par le comité soit admis de confiance. {Murmures.)
      Un membre : Je serais de l’avis deM. Gondorcet, i dans n mois ou six semaines nous pouvions donner un état des finances. Mais ce travail exige plus de temps, et à cette époque nous ne pourrions vous donner que des états hypothétiques, comme a fait l'Assemblée constituante. Je demande donc que le décret proposé par le comité soit admis de confiance. {Murmures.)
      Locuteur: Lecointre
      ...dont il est question ? Vous avez besoin de remettre le commerce en activité, c’est pourquoi, en appuyant le décret de vos co-miiés réunis, je propose pour amendement de porter non pas à 300, mais à 600 millio...
      ...urmures.) Aux bonnes et solides raisons de M. le rapporteur, j’ajouterai que les c...
      ...nt^, les banquiers et tous les vampires de l’Etat, les agioteurs surtout, ne verro...
      ...tte augmentation du signe représentatif de la richesse nationale, qu’un moyen de diminuer leurs profits usuraires. Ils s...
      ...n des assignats est forte, plus le taux de l’argent diminue ; mais, Messieurs, c’e...
      ...s aujourd’hui 300 millions par urgence ? Bornerez-vous à 100 millions le décret dont il est question ? Vous avez besoin de remettre le commerce en activité, c’est pourquoi, en appuyant le décret de vos co-miiés réunis, je propose pour amendement de porter non pas à 300, mais à 600 millions la somme à décréter. {Murmures.) Aux bonnes et solides raisons de M. le rapporteur, j’ajouterai que les circonstances où nous nous trouvons nécessitent d’adopter le décret d’urgence qu’...
      ...lions que je demande. Mon projet trouvera des contradicteurs, les riches négociant^, les banquiers et tous les vampires de l’Etat, les agioteurs surtout, ne verront, dans cette augmentation du signe représentatif de la richesse nationale, qu’un moyen de diminuer leurs profits usuraires. Ils sentent bien que plus l’émission des assignats est forte, plus le taux de l’argent diminue ; mais, Messieurs, c’est justement cette baisse d’intérêt que l’Assemblée nationale doit chercher. C’e...
      Locuteur: Lecointre
      ...ulagé qu’autant qu’il lui sera possible de trouver des fonds à un taux modéré. L’é...
      ...cet agiotage dévorant, dont depuis plus de deux ans nous sommes la proie, et empêc...
      ...nger plus avantageuses pour nous. L’artisan ne se relèvera, le pauvre ne sera soulagé qu’autant qu’il lui sera possible de trouver des fonds à un taux modéré. L’émission que je propose remplira ce but. Elle préparera le payement des liquidations qui ne doivent pas souffrir. Elle détruira cet agiotage dévorant, dont depuis plus de deux ans nous sommes la proie, et empêchera qu’on accapare notre argent pour le porter à l’étranger.
      Locuteur: Lecointre
      ...dus billets patriotiques, qui font tant de mal à la circulation en la facilitant e...
      ...les ouvriers. Si oneût adopté l’opinion de Mirabeau qui avait proposé une émission de 2 milliard-, on eût épargné à l’Etat les intérêts immenses de la dette exigible, accéléré la vente en...
      ...ue des assignats, ce qui les eût sauvés de la diminution qui les décrie.
      Elle fera disparaître tous ces prétendus billets patriotiques, qui font tant de mal à la circulation en la facilitant en apparence et en accaparant, par un échange malheureux, les petits assignats que l’on ose vendre publiquement. Voila ce qui met la gêne parmi les ouvriers. Si oneût adopté l’opinion de Mirabeau qui avait proposé une émission de 2 milliard-, on eût épargné à l’Etat les intérêts immenses de la dette exigible, accéléré la vente entière des biens nationaux et réalisé l’hypothèque des assignats, ce qui les eût sauvés de la diminution qui les décrie.
      Locuteur: Lecointre
      Je propose donc, par amendement, de décréter une émission de 600 millions, d’en décréter Je propose donc, par amendement, de décréter une émission de 600 millions, d’en décréter
      Locuteur: Lecointre
      ...mettre 100 millions en petits assignats de 50 sols, et d’ajourner l’émission des a... 300 par urgence, sur ces 300 millions d’en émettre 100 millions en petits assignats de 50 sols, et d’ajourner l’émission des autres 300 millions.
      Locuteur: Couthon
      ...s qui sont nécessaires pour les besoins de l’Etat, et que, sur le surplus, l’Assem... Je demande que l’on décrète l’émission d s 100 millions qui sont nécessaires pour les besoins de l’Etat, et que, sur le surplus, l’Assemblée ajourne à huitaine. {Oui! oui!)
      Locuteur: Viénot-Vaublane
      Le rapport qui vient de vous être lait des besoins du Trésor public doit vous convaincre, de plus en plus, que la vraie maladie du c...
      ...l est ab-olument nécessaire, Messieurs, de vous occuper de ce retard, de chercher quelques mesures fortes, qui fassent rentrer avec plus de promptitude les contributions.
      Le rapport qui vient de vous être lait des besoins du Trésor public doit vous convaincre, de plus en plus, que la vraie maladie du corps politique est le retard des impositions. Il est ab-olument nécessaire, Messieurs, de vous occuper de ce retard, de chercher quelques mesures fortes, qui fassent rentrer avec plus de promptitude les contributions.
      Locuteur: Viénot-Vaublane
      ... qu’un moyen d’exciter le zèle l’espuir de la gloire, la crainte de la honte. Je demande que ce moyen, déjà...
      ... tableaux des départements en retard et de ceux qui sont en règle, soit médité par...
      ...’il examine s’il ne serait pas possible de vous proposer des mesures telles que nous vissions enfin, et plus d’activité, et plus de zèle dans la rentrée des contributions ...
      Je ne connais qu’un moyen d’exciter le zèle l’espuir de la gloire, la crainte de la honte. Je demande que ce moyen, déjà employé dans l’Assamblée constituante et dans celle-ci par le mini-tre des contributions publiques, qui a présenté les tableaux des départements en retard et de ceux qui sont en règle, soit médité par votre comité des contributions publiques;qu’il examine s’il ne serait pas possible de vous proposer des mesures telles que nous vissions enfin, et plus d’activité, et plus de zèle dans la rentrée des contributions publiques.
      Locuteur: Cambon
      ...u’il y a une caisse établie, où, contre de g os assignats de 2,000, 1,000 et 500 livres, on en donne de petits. Tous les départements ontrecour...
      ...rétiez que les 500 millions d’assignats de 5 livres, déjà décrétés par l’Assemblée...
      ...caisse, pour y être changés contre ceux de plus forte somme; et je vous observe qu...
      Vous savez, Messieurs, qu’il y a une caisse établie, où, contre de g os assignats de 2,000, 1,000 et 500 livres, on en donne de petits. Tous les départements ontrecour* à cette caisse; elle n’est alimentée, dans ce moment, que par 5à6 millions. Il est donc impoitant que vous décrétiez que les 500 millions d’assignats de 5 livres, déjà décrétés par l’Assemblée constituante, seront versés dans cet'e caisse, pour y être changés contre ceux de plus forte somme; et je vous observe que cette précaution n’augmente pas l’émission, puisque les gros assignats seront ...
      Locuteur: Cambon
      ... en même temp- une fabrication nouvelle de 300 millions d’assignats de 5 livres; mais il n’en faut ordonner l’...
      ... mesure des besoins, et après un deciet de l’Assemblée. Les 100 millions réclamés ...
      .... Gondorcet, je demande que l’on décrète l’impression du rapport des comités, et en même temp- une fabrication nouvelle de 300 millions d’assignats de 5 livres; mais il n’en faut ordonner l’émission que successivement, à mesure des besoins, et après un deciet de l’Assemblée. Les 100 millions réclamés par les besoins actuels seraient fabriqués et émis à l’instant.
      Locuteur: Cambon
      En conséquence, voici le projet de décret que je propose : En conséquence, voici le projet de décret que je propose :
      Locuteur: Cambon
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités de la dette publique, de la caisse de l’extraordinaire et des as ignats et monnaies, sur l’état actuel de la caisse ne l’extraordinaire et sur les besoins urgents de ladite caisse et de la trésorerie nationale; considérant qu...
      ...ge une nouvelle fabrication et émission de petits assignats de 5 livres; après avoir décrété l’urgence...
      « L’Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités de la dette publique, de la caisse de l’extraordinaire et des as ignats et monnaies, sur l’état actuel de la caisse ne l’extraordinaire et sur les besoins urgents de ladite caisse et de la trésorerie nationale; considérant que la disparition du numéraire exige une nouvelle fabrication et émission de petits assignats de 5 livres; après avoir décrété l’urgence,décrète ce qui suit :
      Locuteur: Cambon
      ...n circulation, qui, d’après des décrets de l’Assemblée nationale constituante, s’é... « Art. 1er. La somme d’assignats à mettre en circulation, qui, d’après des décrets de l’Assemblée nationale constituante, s’élèvent à 1,300 millions, sera portée à 1,400 millions.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 568
      Locuteur: Cambon
      ... archives nationales au fur et à mesure de la fabrication, et ne pourra en sortir ... gnatsde 5 livre?, lequel sera déposé aux archives nationales au fur et à mesure de la fabrication, et ne pourra en sortir qu’en vertu des décrets du Corps législatif. .
      Locuteur: Cambon
      c Art. 3. Les 100 millions d’assigna's de 5 livres dont la fabrication et l’impre...
      ...eront employés a rechange des assignats de 2,000 livres, de 1,000 livres et 500 livres actuellement...
      ...quels seront annulés au fur et à mesure de la rentrée, et brûlés en présence des c...
      ...mité des assignats et monnaies, chargés de celte surveillance.
      c Art. 3. Les 100 millions d’assigna's de 5 livres dont la fabrication et l’impression ont été ordonnées par les décrets des 6,21 et 22 mai, 19 juin et 24 juillet 1791, seront employés a rechange des assignats de 2,000 livres, de 1,000 livres et 500 livres actuellement en circulation, lesquels seront annulés au fur et à mesure de la rentrée, et brûlés en présence des commissaires du comité des assignats et monnaies, chargés de celte surveillance.
      Locuteur: Cambon
      ...tionale décrété 1 impression du rapport de ses comités de la dette publique, caisse de l’extraordinaire et des assignats et mo...
      ... huitaine la seconde lecture du surplus de son projet de décret. »
      « Art. 4. L’Assemblée nationale décrété 1 impression du rapport de ses comités de la dette publique, caisse de l’extraordinaire et des assignats et monnaies, et ajourne à huitaine la seconde lecture du surplus de son projet de décret. »
      Locuteur: Guyton-Morveau
      ...ffrayé d’abord, comme plusieurs membres de l’Assemblée, de la mesure que vous propose votre comité...
      ...lume à la main, j’ai vu que les besoins de ce mois sont de 119 millions, qu’il faudra rembourser les cautionnements de finance et de nombreuses liquidations. Les rôles des ...
      ...es impositions; et qu’on ne craigne pas de mettre simultanément une trop grande quantité de papier en circulatiou. Pour fabriquer pour 300 millions d’assignats de 5 livres, il faut 300 jours ; il rentre...
      ...z peine à remplacer ce que vous relirez de la circulation, et il n’y aura jamais e...
      ...z pas craindre d’alarmer les créanciers de l’Etat, car l’émission que vous allez o...
      J’ai été effrayé d’abord, comme plusieurs membres de l’Assemblée, de la mesure que vous propose votre comité; je l’ai fortement combattue; mai?, la plume à la main, j’ai vu que les besoins de ce mois sont de 119 millions, qu’il faudra rembourser les cautionnements de finance et de nombreuses liquidations. Les rôles des contributions ne sont pas encore faits dans plusieurs parties; il faudra donc suppléer au retard des impositions; et qu’on ne craigne pas de mettre simultanément une trop grande quantité de papier en circulatiou. Pour fabriquer pour 300 millions d’assignats de 5 livres, il faut 300 jours ; il rentre à peu près 28 millions par mois provenant des ventes : ainsi vous aurez peine à remplacer ce que vous relirez de la circulation, et il n’y aura jamais en même temps 1,400 millions en émission. Vous ne devez pas craindre d’alarmer les créanciers de l’Etat, car l’émission que vous allez ordonner aura pour hyuothèque certaine la rentrée des contributions.
      Locuteur: Dorizy
      appuie les observations de M. Con-dorcet. Il propose cependant de décréter l’urgence pour 150 millions. appuie les observations de M. Con-dorcet. Il propose cependant de décréter l’urgence pour 150 millions.
      Locuteur: Chabot
      Je suis bien loin de croire qu’une forte émission d’assignat...
      ... ni blesser la confiance des créanciers de l’Etat. Il s’en faut bien, Messieurs, c...
      ...itutionnel que vous avez détruit, celui de Malte. Je ne crois pas aussi qu’une forte émission puisse faire baisser le taux de l’argent; car il est en principe éviden...
      ...onc faire rehausser l’argent, ce serait de multiplier les petits assignats. Il faut donc aller avec beaucoup de mesure dans l’émission de ces petits assignats. Je demande que vo...
      Je suis bien loin de croire qu’une forte émission d’assignats puisse nuire au crédit public, ni blesser la confiance des créanciers de l’Etat. Il s’en faut bien, Messieurs, car, outre les biens nationaux dont nous connaissons l’évaluation, vous ne tarderez pas sans doute à mettre en vente les biens d’un ordre inconstitutionnel que vous avez détruit, celui de Malte. Je ne crois pas aussi qu’une forte émission puisse faire baisser le taux de l’argent; car il est en principe évident que lorsque vous multipliez une denrée, celle qui lui sert d’échange diminue. Alors la denrée diminuante est celle qui est plus chère. Si vous vouliez donc faire rehausser l’argent, ce serait de multiplier les petits assignats. Il faut donc aller avec beaucoup de mesure dans l’émission de ces petits assignats. Je demande que vous ne décrétiez l’urgence que pour les besoins très urgents, et que, pour le res...
      Locuteur: Garran-de-Coulon
      ...s les autres motions, sauf l’amendement de M. Cambon relatif à l’échange des petit...
      ...urs, qne nous ne pouvons user avec trop de circonspection de l’opulente et très opulente ressource d...
      ...é. Nous ne sommes point tellement sûrs, de ne point avoir aucune espèce d’attaques...
      ..., Messieurs, si vous émettiez une somme de 300 millions, cela retarderait le recouvrement de l’impôt, au lieu que si vous ne décréte...
      ...moment, on sentira qu’il est nécessaire de presser l’impôt.
      ...a question préalable sur l’urgence des deux cents autres millions. Quant à toutes les autres motions, sauf l’amendement de M. Cambon relatif à l’échange des petits assignats, mon avis est, Messieurs, qne nous ne pouvons user avec trop de circonspection de l’opulente et très opulente ressource des assignats, si nous voulons effectivement maintenir la confiance publique dans son intégrité. Nous ne sommes point tellement sûrs, de ne point avoir aucune espèce d’attaques exté rieures qu’il ne faille bien ménager nos ressources futures. D’ailleurs, Messieurs, si vous émettiez une somme de 300 millions, cela retarderait le recouvrement de l’impôt, au lieu que si vous ne décrétez que ce qui est nécessaire pour les besoins du moment, on sentira qu’il est nécessaire de presser l’impôt.
      Locuteur: Garran-de-Coulon
      ...ussion et accorde la priorité au projet de décret de M. Cambon ) (L’Assemblée adopte ensuite... Plusieurs membres : La discussion fermée ! (L’Assemblée ferme la discussion et accorde la priorité au projet de décret de M. Cambon ) (L’Assemblée adopte ensuite, sauf rédaction, le décret d’urgence présenté par les comités.)
      Locuteur: Cambon
      donne lecture de l’article premier de son projet de décret qui est ainsi conçu : donne lecture de l’article premier de son projet de décret qui est ainsi conçu :
      Locuteur: Cambon
      ...n circulation, qui, d’après les décrets de l’Assemblée nationale constituante, s’é... « La somme d’assignats à mettre en circulation, qui, d’après les décrets de l’Assemblée nationale constituante, s’élèvent à 1,300 millions, sera portée à 1,400 millions. »
      Locuteur: Cambon
      « Il sera procédé de suite, sous les ordres et la responsabi...
      ... pour trois cents millions en assignats de cinq livres, lequel sera dépose aux archives nationales au fur et à mesure de la fabrication, et ne pourra en sortir ...
      « Il sera procédé de suite, sous les ordres et la responsabilité du ministre des contributions publiques, à la fabrication et à l’impression du papier nécessaire pour trois cents millions en assignats de cinq livres, lequel sera dépose aux archives nationales au fur et à mesure de la fabrication, et ne pourra en sortir qu’en vertu des décrets du Corps législatif. »
      Locuteur: Cambon
      ...t sous la surveillance des commissaires de l'Assemblée nationale et du commissaire... ...la responsabilité du ministre des contributions publiques, on ajoute ceux-ci : et sous la surveillance des commissaires de l'Assemblée nationale et du commissaire du roi déjà nommé à cet effet.
      Locuteur: Cambon
      « Les cent millions d’assignats de cinq livres dont la fabrication et l’im...
      ...ront emptoyés à l’échangé des assignats de 2,000 livres, de 1,000 livres et 500 livres actuellement...
      ...quels seront annulés au fur et à mesure de la rentrée, et brûlés en présence des c...
      ...omité des assignats et monnaies chargés de cette surveillance. »
      « Les cent millions d’assignats de cinq livres dont la fabrication et l’impression ont été ordonnées par les décrets des 6, 21 et 22 mai, 19 juin et 24 juillet 1791 seront emptoyés à l’échangé des assignats de 2,000 livres, de 1,000 livres et 500 livres actuellement en circulation, lesquels seront annulés au fur et à mesure de la rentrée, et brûlés en présence des commissaires du comité des assignats et monnaies chargés de cette surveillance. »
      Locuteur: Cambon
      ...pas entrer dans l’échange les assignats de 500 livres. Un membre : Je demande que l’on ne fasse pas entrer dans l’échange les assignats de 500 livres.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 569
      Locuteur: Le Breton
      Dans le courant dudit mois, M. de Damas, gouverneur général de la Martinique, avait abandonné son régi...
      ...tâcher d’anéantir le parti des citoyens de Saint-Pierre et du Forl-Roval qui étaient attachés de tout leur cœur à la constitution de France. Les patriotes étaient en très p...
      ... dangers par les nègres esclaves que M. de Damas et les planteurs avaient amenés p...
      ...-Royal crut devoir forcer les étrangers de prendre les armes pour défendre leurs p...
      ... armes et j’ai combattu sous l’étendard de votre liberté; car je ne suis point enn...
      Dans le courant dudit mois, M. de Damas, gouverneur général de la Martinique, avait abandonné son régiment et le gouvernement, pour aller avec les nobles planteurs du pays tâcher d’anéantir le parti des citoyens de Saint-Pierre et du Forl-Roval qui étaient attachés de tout leur cœur à la constitution de France. Les patriotes étaient en très petit nombre, et couraient mille dangers par les nègres esclaves que M. de Damas et les planteurs avaient amenés pour repousser ce dernier. La municipalité du Fort-Royal crut devoir forcer les étrangers de prendre les armes pour défendre leurs propriétés. J’ai pris les armes et j’ai combattu sous l’étendard de votre liberté; car je ne suis point ennemi d’un peuple libre.
      Locuteur: Cambon. Voici l’article 4
      ...tionale décrète l’impression du rapport de ses comités de la dette publique, caisse de l’extraordinaire et des assignats et mo...
      ... huitaine la seconde lecture du surplus de son projet de décret.
      « L’Assemblée nationale décrète l’impression du rapport de ses comités de la dette publique, caisse de l’extraordinaire et des assignats et monnaies, et ajourne à huitaine la seconde lecture du surplus de son projet de décret.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...lement droit à l’avantage qui résultera de la fabrication d’assignats de 5 livres au’oo vous a proposé de décréter. Cependant les Habitants éloignés de Paris n’en reçoivent que difficilement ...
      ...é ne se fait qu’à Paris. J’ai l’honneur de proposer à l’Assemblée que le nouvel échange de 100 millions ait lieu dans chaque chef-lieu de département, auquel on enverra un million d assignats de cinq livres, entre les mains du receveur de district, sous la surveillance du directoire de département, et avec toutes les précautions nécessaires, pour que les assignats de 2,000 livres, de 1,000 livres et de 500 livres ne soient pas perdus. {Oui! ...
      Toutes les parties du royaume ont également droit à l’avantage qui résultera de la fabrication d’assignats de 5 livres au’oo vous a proposé de décréter. Cependant les Habitants éloignés de Paris n’en reçoivent que difficilement et lentement, parce que l échangé ne se fait qu’à Paris. J’ai l’honneur de proposer à l’Assemblée que le nouvel échange de 100 millions ait lieu dans chaque chef-lieu de département, auquel on enverra un million d assignats de cinq livres, entre les mains du receveur de district, sous la surveillance du directoire de département, et avec toutes les précautions nécessaires, pour que les assignats de 2,000 livres, de 1,000 livres et de 500 livres ne soient pas perdus. {Oui! oui!)
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...urs, à l’Assemblée nationale, un projet de décret pour régler le mode d’échange desdits assignats de cinq livres dans les départements et di... « Le comité des assignats et monnaies présentera, sous trois jours, à l’Assemblée nationale, un projet de décret pour régler le mode d’échange desdits assignats de cinq livres dans les départements et districts du royaume. »
      Locuteur: Le Breton
      ...able à un étranger, quand il a le droit de la réclamer. ...u peuple français; mais cette loi, aussi salutaire qu’elle est, doit être applicable à un étranger, quand il a le droit de la réclamer.
      Locuteur: Le Breton
      ...à l’étranger, en se soumettant aux lois de votre commerce et pour le bien de l’Empire français; eh bien,Messieurs, a...
      ...e 1790, pour aller vendre une cargaison de morue à la Martinique, n’ayant aucune c...
      L’Assemblée constituante avait décrété en 1789 que vos ports étaient libres à l’étranger, en se soumettant aux lois de votre commerce et pour le bien de l’Empire français; eh bien,Messieurs, assurez donc le bonheur d’un étranger, qui n’a suivi que votre loi et vos sages décrets. Je suis parti du Canada, le 26 décembre 1790, pour aller vendre une cargaison de morue à la Martinique, n’ayant aucune connaissance des troubles qui agitaient les îles. En arrivant, j’ai débarqué ma m...
      Locuteur: Le Breton
      ...l, j’ai été fait prisonnier par l’armée de M. de Damas. J’étais le seul Anglais; mais pl...
      ...uleurs, et avoir marché sous l’étendard de la liberté. Après avoir été gardé 5 mois en prison et maltraité de la manière la plus féroce, on m’a fait ...
      Le 25 septembre 1790, dans le combat le plus cruel, j’ai été fait prisonnier par l’armée de M. de Damas. J’étais le seul Anglais; mais plusieurs Français furent aussi faits prisonniers, et 15 furent fusillés sous mes yeux pour avoir porté la cocarde aux 3 couleurs, et avoir marché sous l’étendard de la liberté. Après avoir été gardé 5 mois en prison et maltraité de la manière la plus féroce, on m’a fait passer en France avec 120 Français patriotes comme moi, pour y périr si la contr...
      Locuteur: Le Breton
      ... étions à Saiui-Malo; nous avons obtenu de venir à Pans pour nous faire rendre jus...
      ...e suis adressé à M. Thévenard, ministre de la marine. Après m’avoir fait attendre très longtemps, il m’a dit que j’accusais M. de Damas et que je n’aurais rien du tout. M. de Gretel, chef des bureaux des colonies, ...
      ... du 21 avril dernier, nous avait mis en état d’arrestation dans le royaume; nous étions à Saiui-Malo; nous avons obtenu de venir à Pans pour nous faire rendre justice. Je me suis adressé à M. Thévenard, ministre de la marine. Après m’avoir fait attendre très longtemps, il m’a dit que j’accusais M. de Damas et que je n’aurais rien du tout. M. de Gretel, chef des bureaux des colonies, m’en a dit autant.
      Locuteur: Le Breton
      ... sa famille qui depuis long-temDS gémit de son absence. La perte que j’ai faite dans cette malheureuse circonstance est de 18,406 livres. Mes ressources sont perd... ..., peser mes maux dans votre sagesse. Rendez un citoyen à sa patrie, et un père à sa famille qui depuis long-temDS gémit de son absence. La perte que j’ai faite dans cette malheureuse circonstance est de 18,406 livres. Mes ressources sont perdues deuuis que je gémis dans cet état d’arrestation.
      Locuteur: Le Breton
      ...me suis adressé à M. Bertrand, ministre de la marine, pour obtenir les indemnités ...
      ...me fût rendue. Il m’a accordé une somme de 250 livres pour ma subsistance; mais c’est de vous seuls, Messieurs, que je dois attendre la réparation de ce qui m’est dû. M. l’ambassadeur d’Ang...
      Je me suis adressé à M. Bertrand, ministre de la marine, pour obtenir les indemnités que je pouvais réclamer jusqu’à ce que justice me fût rendue. Il m’a accordé une somme de 250 livres pour ma subsistance; mais c’est de vous seuls, Messieurs, que je dois attendre la réparation de ce qui m’est dû. M. l’ambassadeur d’Angleterre, après avoir considéré la perte que j’ai faite dans les colonies, espère...
      Locuteur: Le Breton
      ... François Léonard, que vous voy> z près de moi, natif de Gênes, âgé de 38 ans, demeurant en l’île de la Martinique depuis plusieurs années, ...
      ...Fort-Royal, par les esclaves aux ordres de M. de Damas.
      Le sieur François Léonard, que vous voy> z près de moi, natif de Gênes, âgé de 38 ans, demeurant en l’île de la Martinique depuis plusieurs années, y faisait le cabotage sur une goélette du port, d’environ 80 tonneaux, dont il é...
      ...tout son tempe au service des patriotes relégués, dans l’ils Saint-Pierre et au Fort-Royal, par les esclaves aux ordres de M. de Damas.
      Locuteur: Couget
      ...e le serment individuel prescrit par la Constitution. député des Hautes-Pyrénées, prête le serment individuel prescrit par la Constitution.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 570
      Locuteur: Duport
      ministre de la justice. La forme de la proclamation relative à Monsieur, fr...
      ...ai eu l’honneur, il y a quelques jours, de la cons Iter sur le mode d’exécution des décrets non susceptibles de sanction. Or, le décret relatif à la pr...
      ...dans la classe des décrets susceptibles de sanction, ni dans la classe des décrets...
      ...sième classe, puisque, aux termes mêmes de l’acte constitutionnel, il paraît susceptible de l’exécu-tiun immédiate du Corps législa...
      ...rociaraaiion, c’est lui qui, aux termes de la Constitution, est exécuteur. Je sens parfaitement qu...
      ...lui-même; mais je demande à l’Assemblée de vouloir bien décider dans quel mode le ...
      ministre de la justice. La forme de la proclamation relative à Monsieur, frère du roi, me paraît devoir donner lieu à une discussion très instante. L’Assemblée se rappelle que j’ai eu l’honneur, il y a quelques jours, de la cons Iter sur le mode d’exécution des décrets non susceptibles de sanction. Or, le décret relatif à la proclamation n’étant ni dans la classe des décrets susceptibles de sanction, ni dans la classe des décrets qui n’en sont pas susceptibles, et qui cependant doivent être promulgués et exécutés par le pouvoir exécutif, se trouve dans une troisième classe, puisque, aux termes mêmes de l’acte constitutionnel, il paraît susceptible de l’exécu-tiun immédiate du Corps législatif. En ef et, c’est le Corps législatif lui-même qui requiert et qui fait la prociaraaiion, c’est lui qui, aux termes de la Constitution, est exécuteur. Je sens parfaitement que le Corps législatif ne peut pas exécuter par lui-même; mais je demande à l’Assemblée de vouloir bien décider dans quel mode le pouvoir1 exécutif doit exécuter un pareil décret.
      Locuteur: Ducos
      lusieurs dép ités du département de la Gironde sont personnellement instruits des actes de courage et de patriotisme dont ces généreux étrangers se sont rendus coupables aux yeux de M. Damas, et de la peine qu’ils ont encourue. Ils sont dignes d’obtenir une autre récompense auprès de l’Assemblée nationale. Je demande le renvoi de leurs réclamations au comité colonial. lusieurs dép ités du département de la Gironde sont personnellement instruits des actes de courage et de patriotisme dont ces généreux étrangers se sont rendus coupables aux yeux de M. Damas, et de la peine qu’ils ont encourue. Ils sont dignes d’obtenir une autre récompense auprès de l’Assemblée nationale. Je demande le renvoi de leurs réclamations au comité colonial.
      Locuteur: Delessart
      ministre de l’intérieur. Messieurs (1), le jour où ...
      ...erver que mon département étant comppsé de diverses parties qui, pour la plupart, ...
      ...êire formé que des comptes particuliers de chacune de ces parties séparées, et n’était par conséquent pas susceptible de produire un résultat simple et unique. En effet, le département de l’intérieur embrasse le régime constitutionnel, l’éducation publique, le culte, les po...
      ...ôpitaux, les établissements et ateliers de charité, la mendicité, le commerce de terre et de mer, les pêches, les arts et inventions...
      ...a tranquillité et la sûreté intérieures de l’Eiat. Il m’eût été bien difficile, et il serait en même temps inutile de traiter tous ces objets en une seule sé...
      ...c à l’Assemblée nationale la permission de les lui présenter successivement, en co...
      ministre de l’intérieur. Messieurs (1), le jour où pour la première fois je suis venu prendre place dans cette Assemblée, j’ai eu l’honneur d’observer que mon département étant comppsé de diverses parties qui, pour la plupart, n’avaient entre ellesaucune liaison ni am un rapport, le compte général que j’avais à rendre ne pouvait êire formé que des comptes particuliers de chacune de ces parties séparées, et n’était par conséquent pas susceptible de produire un résultat simple et unique. En effet, le département de l’intérieur embrasse le régime constitutionnel, l’éducation publique, le culte, les ponts et chaussées, les mines, les bâtiments et édifices publics, les hôpitaux, les établissements et ateliers de charité, la mendicité, le commerce de terre et de mer, les pêches, les arts et inventions, et en général, ce qui intéresse la tranquillité et la sûreté intérieures de l’Eiat. Il m’eût été bien difficile, et il serait en même temps inutile de traiter tous ces objets en une seule séance; je demanderai donc à l’Assemblée nationale la permission de les lui présenter successivement, en commençant aujourd’hui par ce qui concerne les ponts et chaussées, les mines et le...
      Locuteur: Le Breton
      ...emblée coloniale; il a été enfin chargé de port' r des ordres aux citoyens que la ...
      ...téressante expédition par les chaloupes de M. Duvivier. Son t.âiiment a été déclaré de bonne prise par le tribunal d’amirauté,...
      ...près avoir vu tuer ou blesser plusieurs de ses matelots, il a éprouvé les plus ind...
      ... t’arrivée des forces commandées par M. de Béhague, mais pour être employé dans les travaux publics avec 3 matelots qui restaient de son équipage. Bi nlôt, sans respect pou...
      ... iégés avec les patriotes, sans avoir pu faire admettre leur proposition à l’assemblée coloniale; il a été enfin chargé de port' r des ordres aux citoyens que la famine allait réduire à la dernière extrémité au Fort-Royal; et il a eu le malheur d’être pris dans cette intéressante expédition par les chaloupes de M. Duvivier. Son t.âiiment a été déclaré de bonne prise par le tribunal d’amirauté, dirigé par l’assemblée coloniale; il a été constitué prisonnier. Après avoir vu tuer ou blesser plusieurs de ses matelots, il a éprouvé les plus indignes traitements auxquels o i a joint des promesses mensongères ou des menace ,...
      ...rcer dans ses réponses ; il est resté 3 mois dans les fers, d’où il a été tiré à t’arrivée des forces commandées par M. de Béhague, mais pour être employé dans les travaux publics avec 3 matelots qui restaient de son équipage. Bi nlôt, sans respect pour le décret du 29 octobre, qui devait arrêter toutes hostilités, il a été embarq...
      Locuteur: Le Breton
      ...son arrivée à Lorient, il a fait auprès de l’amirauté, sa déclaration, et il s’est ensuite présenté au ministre de la marine, et il en a obtenu la modique somme de 250 livrer pour sa subsistance, mais il...
      ...es marchandises, et cela s’élève à plus de 20,000 livres. Il a été mis dans l’impossibilité de travailler. Il supplie l’Assemblée nationale de jeter les yeux sur sa pétition, et d’ordonner qu’il sera remboursé de toutes les pertes que son patriotisme l...
      ...ionnées. Il joint sept pièces à l’appui de sa réclamation.
      A son arrivée à Lorient, il a fait auprès de l’amirauté, sa déclaration, et il s’est ensuite présenté au ministre de la marine, et il en a obtenu la modique somme de 250 livrer pour sa subsistance, mais il a perdu sa gë lotte, son gré-ment, tous ses effets, ses marchandises, et cela s’élève à plus de 20,000 livres. Il a été mis dans l’impossibilité de travailler. Il supplie l’Assemblée nationale de jeter les yeux sur sa pétition, et d’ordonner qu’il sera remboursé de toutes les pertes que son patriotisme lui a occasionnées. Il joint sept pièces à l’appui de sa réclamation.
      Locuteur: Le Président
      ...rrompus qui se piostiiuent à la défense de la tyrannie. Vos pétitions seront exami...
      ...s vosplamtes, attendez, avec confiance, de l’Assemblée, la justice à laque le ont droit tous les hommes, sans distinction de patrie, et l’intérêt qu’on doit aux mal...
      ...ui servent sa cause sont frères ; il n’y a d’étrangers que les hommes vils et corrompus qui se piostiiuent à la défense de la tyrannie. Vos pétitions seront examinées avec la plus scrupuleuse attention ; si vous êtes fondés dans vosplamtes, attendez, avec confiance, de l’Assemblée, la justice à laque le ont droit tous les hommes, sans distinction de patrie, et l’intérêt qu’on doit aux malheureux, partout où l’on respecte l’humanité. (Applaudissements.)
      Locuteur: Le Président
      M. le ministre de la justice a la parole au sujet de la 'proclamation relative à Monsieur, f... M. le ministre de la justice a la parole au sujet de la 'proclamation relative à Monsieur, frère du roi.
      Locuteur: Duport
      ...ssemblée renvoie cet objet à son comité de législation pour en faire le rapport de... (L’Assemblée renvoie cet objet à son comité de législation pour en faire le rapport demain.)
      Locuteur: Duport
      ...lée, qui avait décidé au com nence-ment de la séance qu’elle se retirait à 3 heure...
      ...’elle entendra sur-le-champ le ministre de l’interieur, pour lui rendre un compte ...
      (L’Assemblée, qui avait décidé au com nence-ment de la séance qu’elle se retirait à 3 heures dans les bureaux, décrète néanmoins à cette heure, qu’elle entendra sur-le-champ le ministre de l’interieur, pour lui rendre un compte général sur les ponts et chaussées, les mines et les subsistances.)
      Locuteur: Delessart
      Ce n’est point au milieu de l’Assemblée nationale qu’il est nécessa...
      ...certaines circonstances, par les moyens de subsistance qu’ils offrent à la classe ...
      Ce n’est point au milieu de l’Assemblée nationale qu’il est nécessaire n’établir l’utilité des travaux publics : il n’existe pas un département où ...
      ... ces travaux si intéressants par eux-mêmes, le deviennent encore davantage dans certaines circonstances, par les moyens de subsistance qu’ils offrent à la classe indigente; et c’est cette impôt tante considération qui, dans ces derniers temps...
      Locuteur: Delessart
      ...ssemblée constituante, quoique pénétrée de cette vérité, n’a pu porter son attenti... L’Assemblée constituante, quoique pénétrée de cette vérité, n’a pu porter son attention sur cet objet aussitôt qu’elle l’eût sans doute désiré; et quoique qu’elle s’...
      ...lerai sur l’un et sur l’autre point, et de ce qui a été fait, et plus encore de ce qui reste à faire. Cette exposition,...
      ...ce premier instant, ce (1) Bibliothèque de la Chambre des députés. — Collection de...
      ...istration des ponts et chaussées, et sur les agents qui en sont chargés ; je parlerai sur l’un et sur l’autre point, et de ce qui a été fait, et plus encore de ce qui reste à faire. Cette exposition, au surplus, sera très rapide; car je me persuade que, dans ce premier instant, ce (1) Bibliothèque de la Chambre des députés. — Collection des affaires du temps, tome CXXÎX, u° 34.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 571
      Locuteur: Delessart
      serait mal employer les moments de l’Assemblée nationale que de les remplir par des détruis. serait mal employer les moments de l’Assemblée nationale que de les remplir par des détruis.
      Locuteur: Delessart
      ... des navigations et des ports maritimes de commerce. ...travaux dont la conduite est conûee aux ponts et chaussées sont ceux des rouies, des navigations et des ports maritimes de commerce.
      Locuteur: Delessart
      ... exécution, cet ensemble et cette unité de principes si désirables dans toutes les circonstances, maisqui,pour des opérations de ce genre, est d’une absolue nécessité. ... ...e surveillance pouvait seule mettre dans la conception des projets, et dans leur exécution, cet ensemble et cette unité de principes si désirables dans toutes les circonstances, maisqui,pour des opérations de ce genre, est d’une absolue nécessité. Une loi du 19 janvier dernier a établi, en conséquence, une administration centr...
      Locuteur: Delessart
      ...rer, pour la présente annee, la reprise de tous les travaux qui, dans le cours de la précédente, avaient été, pour la plu...
      ...t circulairement, des le28 du même mois de janvier, à tous les départements pour connaître les ouvrages de différente nature dont ils jugeraient nécessaire de s’occuper en 1791. ,
      ...ment même où cette loi a été rendue, j’ai cru devoir m’occuper des moyens d’assurer, pour la présente annee, la reprise de tous les travaux qui, dans le cours de la précédente, avaient été, pour la plupart, interrompus, ou du moins fort ralentis. J’ai écrit circulairement, des le28 du même mois de janvier, à tous les départements pour connaître les ouvrages de différente nature dont ils jugeraient nécessaire de s’occuper en 1791. ,
      Locuteur: Delessart
      ...1, a proposé, en 3 articles différents, de destiner une somme de 8,031,200 livres pour les dépenses des ports maritimes, des canaux de navigation, et des turcies et levées, a... ...rt du 6 février suivant, sur l’état des dépenses publiques pour ladite année 1791, a proposé, en 3 articles différents, de destiner une somme de 8,031,200 livres pour les dépenses des ports maritimes, des canaux de navigation, et des turcies et levées, ainsi que pour les frais d administration. r
      Locuteur: Delessart
      Par ce même rapport, il a ete propose de comprendre par évaluations, pour une somme de 20 millions, les dépenses des chemins p... Par ce même rapport, il a ete propose de comprendre par évaluations, pour une somme de 20 millions, les dépenses des chemins parmi celles à supporter par les départements, au moyen des sols additionnels. r
      Locuteur: Delessart
      ...adoptées par une loi du 25 du même mois de février; et 2 autres des 6 avril et 17 ...
      ...s, jusqu’au 15 du mois d’octobre, celle de 3,827,722 livres ; et les grands travaux des ports de mer, des navigations, et des turcies et levées, ainsi que les constructions de ponts d’une certaineimportance, ont déj...
      Ces différentes dispositions ont été adoptées par une loi du 25 du même mois de février; et 2 autres des 6 avril et 17 juillet ont autorisé à employer 5 millions sur les fonds du Trésor public destinés aux travaux. Sur cette somme, j’ai fait verser dans divers départements, jusqu’au 15 du mois d’octobre, celle de 3,827,722 livres ; et les grands travaux des ports de mer, des navigations, et des turcies et levées, ainsi que les constructions de ponts d’une certaineimportance, ont déjà, depuis quelque temps, repris toute leur activi té.
      Locuteur: Delessart
      Il n’en est pas de même, à beaucoup près, des travaux des ...
      ... départements, souffrent tous du défaut de fonds, résultant de ce que les impositions commencent à pei...
      Il n’en est pas de même, à beaucoup près, des travaux des routes, qui devant être exécutés sur les sols additionnels, et conséquemment se trouver à la charge des départements, souffrent tous du défaut de fonds, résultant de ce que les impositions commencent à peine à être mises en recouvrement.
      Locuteur: Delessart
      ...grands inconvénients. Un certain nombre de directoires, d’après cette espérance, e... ...ceux relatifs aux entretiens qui ne pouvaient plus être suspendus sans les plus grands inconvénients. Un certain nombre de directoires, d’après cette espérance, et pour ne pas perdre d’ailleurs les moments favorables aux travaux, a fait passe...
      Locuteur: Delessart
      Il est de toute justice de le leur accorder, et il y aurait d’aill... Il est de toute justice de le leur accorder, et il y aurait d’ailleurs le plus grand inconvénient à leur laisser congédier leurs ateliers. Il est ...
      Locuteur: Delessart
      ... destinât, pour cette avance, une somme de 3 millions, dont moitié pourrait être p...
      ...s consommée en totalité, d’ici à la fin de l’année : pour le surplus, les départem...
      ...des contributions foncière et mobilière de 1791.
      Je pense qu’il suffirait qu’elle destinât, pour cette avance, une somme de 3 millions, dont moitié pourrait être prise sur les 8,031,200 livres que j’ai déjà dit avoir éié assignés par le décret...
      ...ive à laquelle la plupart des travaux ont ete commencés, ne sera certainement pas consommée en totalité, d’ici à la fin de l’année : pour le surplus, les départements pourraient être autorisés à expédier des mandats sur la portion du produit des rôles d’acomptes qui représentent les sols additionnels des contributions foncière et mobilière de 1791.
      Locuteur: Delessart
      ...cette mesure, dont il semble convenable de s’occuper avant tout, aura été adoptée,...
      ...pport du 6 février dernier la nécessité de poser des bases certaines a cet égard ; je l’ai invité à mettre de nouveau cet objet sous les yeux de l’Assemblée constituante; mais ses autres occupations ne lui ont pas permis de le faire. L’incertitude dans laquelle j...
      ...’Assemblée nationale se hâtera sûrement de faire cesser. Si ce second objet n’est ...
      ...re qu’il soit déterminé dans le courant de l’hiver, et avant d arrêter les ouvrage...
      Quand cette mesure, dont il semble convenable de s’occuper avant tout, aura été adoptée, il sera nécessaire que l’Assemblée veuille bien déterminer, d’une manière préci...
      ...porter. Le comité des finances avait senti lui-même, et avait annoncé par son rapport du 6 février dernier la nécessité de poser des bases certaines a cet égard ; je l’ai invité à mettre de nouveau cet objet sous les yeux de l’Assemblée constituante; mais ses autres occupations ne lui ont pas permis de le faire. L’incertitude dans laquelle je suis resté sur ce point, m’a porté à concerter au moins avec ce comité la marc...
      ...s elle l’a été arbiiratrement à certains égards ; et c’est un inconvénient que l’Assemblée nationale se hâtera sûrement de faire cesser. Si ce second objet n’est pas aussi urgent que celui des avances à faire aux départements, il est au moins bien nécessaire qu’il soit déterminé dans le courant de l’hiver, et avant d arrêter les ouvrages à exécuter en 1792.
      Locuteur: Delessart
      ... qui l’ont fait passer également à ceux de tous les districts. Par cette instructi...
      ...vités à faire connaître, d’ici à la tin de l’année, leurs observations sur les cha...
      ...seule réclamation, et sur un seul point de cette instruction, m’est parvenue jusqu...
      ...ique encore, en ce moment, la nécessité de la revoir et de la retoucher.
      ...nstituante, a été adressée par ordre du roi aux directoires des 83 départements, qui l’ont fait passer également à ceux de tous les districts. Par cette instruction même, les directoires des départements ont été invités à faire connaître, d’ici à la tin de l’année, leurs observations sur les changements dont ils auraient pu la juger susceptible. Une seule réclamation, et sur un seul point de cette instruction, m’est parvenue jusqu a présent : je peux donc dire qu’elle a ete généralement adoptée, et que rien n’indique encore, en ce moment, la nécessité de la revoir et de la retoucher.
      Locuteur: Delessart
      ... qui restent encore en souffrance faute de jusiification suffisante, a été liquidé...
      ...urs payements. On s occupe en ce moment de l'arriéré de cette dernière année, qui ne tardera pa...
      ...n observant que tout l’arriéré des ponts et chaussées, à quelques articles près, qui restent encore en souffrance faute de jusiification suffisante, a été liquidé jusqu’au 1er janvier 1790 et que les entrepreneurs ont reçu leurs payements. On s occupe en ce moment de l'arriéré de cette dernière année, qui ne tardera pas à être liquidé.
      Locuteur: Delessart
      ...ent à ce qui regarde les agents chargés de la conduite des travaux. Je passe actuellement à ce qui regarde les agents chargés de la conduite des travaux.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 572
      Locuteur: Delessart
      ...onstituante s’est beaucoup plus occupée de cette partie que de la précédente, et elle a été presque entièrement l’objet de 2 lois, l’une du 19 janvier, que j’ai déjà eu lieu de citer, et l’autre du 18 août suivant. Ces lois, dont je crois superflu de retracer les dispositions, ne laissent ... L’Assemblée constituante s’est beaucoup plus occupée de cette partie que de la précédente, et elle a été presque entièrement l’objet de 2 lois, l’une du 19 janvier, que j’ai déjà eu lieu de citer, et l’autre du 18 août suivant. Ces lois, dont je crois superflu de retracer les dispositions, ne laissent actuellement presque plus rien à désirer à cet égard.
      Locuteur: Delessart
      Depuis l’époque de la dernière de ces 2 lois, l’administration centrale d... Depuis l’époque de la dernière de ces 2 lois, l’administration centrale des ponts et chaussées est en pleine activité et est entrée dans la correspondanc...
      Locuteur: Delessart
      ...rgée sous cette administration centrale de l’examen et de la discussion des projets, a été formée...
      ...le cours des tournées qu’il est d’usage de leur faire faire, tous les ans dans cet...
      L’Assemblée des ponts et chaussés qui est chargée sous cette administration centrale de l’examen et de la discussion des projets, a été formée suivant le nouveau mode adopté. Les arrondissements des inspecteurs généraux qui la composent, ont été déterminés; et ces inspecteurs généraux sont actuellement dans le cours des tournées qu’il est d’usage de leur faire faire, tous les ans dans cette saison, pour visiter les différents travaux.
      Locuteur: Delessart
      ...rent à tous les départements les moyens de concourir pour l’élection des sujets qu... ...du 19 janvier dernier, laquelle contient en même temps des dispositions qui assurent à tous les départements les moyens de concourir pour l’élection des sujets qui doivent y être admis.
      Locuteur: Delessart
      ...stration centrale proposerait un projet de règlement pour l’école, après avoir con...
      ...mblée des ponts et chaussées. Un projet de règlement a été fait conformément à cet...
      ...is à l’Assemblée constituante, dans une de ses dernières séances; mais elle n’a pa...
      Par la loi du 18 août dernier, il a été ordonné que l’administration centrale proposerait un projet de règlement pour l’école, après avoir consulté l’Assemblée des ponts et chaussées. Un projet de règlement a été fait conformément à cette disposition. Il a été imprimé et soumis à l’Assemblée constituante, dans une de ses dernières séances; mais elle n’a pas eu le temps d’en prendre connaissance.
      Locuteur: Delessart
      ...ole, tels que celui concernant le local de son établissement, et celui relatif aux représentations de quelques sujets qui prétendent avoir acquis des droits pour y être admis. Au nombre de ces sujets se trouvent notamment plusieurs de ceux qui composaient les écoles des ci-devant provinces de Bretagne et de Languedoc. Leurs réclamations seront so...
      ...mblée nationale, lorsqu’elle s’occupera de ce qui concerne l’école, et elle trouve...
      ...en même temps quelques autres articles qui restent encore à décider quant à l’école, tels que celui concernant le local de son établissement, et celui relatif aux représentations de quelques sujets qui prétendent avoir acquis des droits pour y être admis. Au nombre de ces sujets se trouvent notamment plusieurs de ceux qui composaient les écoles des ci-devant provinces de Bretagne et de Languedoc. Leurs réclamations seront soumises à l’Assemblée nationale, lorsqu’elle s’occupera de ce qui concerne l’école, et elle trouvera probablement juste d’y avoir égard.
      Locuteur: Delessart
      ...us susceptible d’autres changements que de ceux dont l’expérience fera par la suit... ...publics se trouvera parfaitement organisée dans tout son ensemble, et ne sera plus susceptible d’autres changements que de ceux dont l’expérience fera par la suite reconnaître la nécessité.
      Locuteur: Delessart
      ...t être à la charge du Trésor public, et de ceux dont la dépense doit être supporté... 2° Les bases à poser pour la distinction des ouvrages qui doivent être à la charge du Trésor public, et de ceux dont la dépense doit être supportée par les départements;
      Locuteur: Delessart
      3° Le règlement de l’école des ponts et chaussées, et autr... 3° Le règlement de l’école des ponts et chaussées, et autres objets relatifs à cette école.
      Locuteur: Delessart
      ...à indiquer seulement, sont susceptibles de développements que je leur donnerai par différents mémoires que je me propose de soumettre successivement et incessammen... ...t, que tous ces articles qu’ici je me suis borné, ainsi que je l’avais annoncé, à indiquer seulement, sont susceptibles de développements que je leur donnerai par différents mémoires que je me propose de soumettre successivement et incessamment à l’Assemblée nationale.
      Locuteur: Delessart
      Le comité d’agriculture et de commerce, qui était chargé du rapport de tout ce qui concernait les mines, a méd...
      ...il a proposé à l’Assemblée constituante de rendre une loi qu’elle a adoptée et qui...
      Le comité d’agriculture et de commerce, qui était chargé du rapport de tout ce qui concernait les mines, a médité longtemps cet objet, et ce n’est qu’après le plus mûr examen qu’il a proposé à l’Assemblée constituante de rendre une loi qu’elle a adoptée et qui est datée du 28 juillet demier.
      Locuteur: Delessart
      ...resse aussi essentiellement le commerce de la France et qui influe aussi directeme... ...propriétés avec les encouragements et les facilités qu’exige une partie qui intéresse aussi essentiellement le commerce de la France et qui influe aussi directement sur les relations avec l’étranger.
      Locuteur: Delessart
      ...et a été envoyée à tous les directoires de département; et comme jusqu’à présent, elle n’a excité de réclamations ni de la part des concessionnaires, ni de la part des propriétaires, ni enfin de celle des corps administratifs, on a li... La loi du 28 juillet a été envoyée à tous les directoires de département; et comme jusqu’à présent, elle n’a excité de réclamations ni de la part des concessionnaires, ni de la part des propriétaires, ni enfin de celle des corps administratifs, on a lieu d’espérer que cette loi produira les heureux effets que l’Assemblée constitua...
      Locuteur: Delessart
      Le comité d’agriculture et de commerce se proposait de soumettre également à cette Assemblée s...
      ...tions multipliées ne lui ont pas permis de s’en occuper avant la fin de la sessiou.
      Le comité d’agriculture et de commerce se proposait de soumettre également à cette Assemblée ses vues sur l’organisation des ingénieurs des mines ; mais ses occupations multipliées ne lui ont pas permis de s’en occuper avant la fin de la sessiou.
      Locuteur: Delessart
      ... avait indiqué en même temps les moyens de la diminuer de beaucoup. ...t fourni au comité des finances, des renseignements sur cette dépense, et on lui avait indiqué en même temps les moyens de la diminuer de beaucoup.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 573
      Locuteur: Delessart
      comité d’agriculture et de commerce, de concert avec celui des finances, eût do... comité d’agriculture et de commerce, de concert avec celui des finances, eût donné «r,«» qui tendait à faire payer ces empjoyés jusquau mo ment où il serait pr...
      Locuteur: Delessart
      egLaquestion de la conservation oudes la. sup-nression ...
      ...lée nationale trouvera sûrement qui est de sa justice comme de sa prudence de décréter que ces employés seront payés de ce qui leur est dû, et continueront à jouir de leur traitement jus-; qu'au moment où i...
      egLaquestion de la conservation oudes la. sup-nression des ingénieurs des mines étant im}™-Et intéressante, il est vraisemblable queilA...
      ...les déterminer a porter ail leurs leurs connaissances et leurs talents, 1 Assemblée nationale trouvera sûrement qui est de sa justice comme de sa prudence de décréter que ces employés seront payés de ce qui leur est dû, et continueront à jouir de leur traitement jus-; qu'au moment où il aura été définitivement statue sur leur sort.
      Locuteur: Delessart
      ...e rendre compte à l’Assemblée nationale de la situation du royaume sous e rapport des subsistances. Cet objet de la sollicitude continuelle du roi appelle aussi 1 attention particulière de l’Assemblée nationale. Je dois encore rendre compte à l’Assemblée nationale de la situation du royaume sous e rapport des subsistances. Cet objet de la sollicitude continuelle du roi appelle aussi 1 attention particulière de l’Assemblée nationale.
      Locuteur: Delessart
      ...plusieurs départements, fort au-dessous de leurs besoins. Ces premiers avis parure...
      ...cha d’abord à s’éclairer sur la réalité de ces avis- et dès le mois d’août, j écri...
      ...andai des renseignements sur le produit de Jeurs récoltés.
      A l’approche du temps ordinaire des recolles, on annonça qu’elles seraient dans plusieurs départements, fort au-dessous de leurs besoins. Ces premiers avis parurent dune trop grande importance pour être négligés; l’administration chercha d’abord à s’éclairer sur la réalité de ces avis- et dès le mois d’août, j écrivis circulaire-men’t aux départements et je leur demandai des renseignements sur le produit de Jeurs récoltés.
      Locuteur: Delessart
      ...e successiyemen des demandes pressantes de secours de la part de plusieurs départements du centre et du midi, et j’ai été bientôt à portée de reconnaître, ayant d’avoir reçu aucun d...
      ...abondantes dans toute la partie du nord de la France ; qu’elles étaient médiocres ...
      ...lus grande detresse, si l’on ne prenait de promptes mesures pour venir à leur seco...
      ...ifficultés que la circulation éprouvait de toutes parts, rendaient cette vie très incertaine. Les départements affligés de la disette étaient encore prives de moyens pécuniaires pour se procurer des...
      ... recours a 1 administration ; l’urgence de leurs besoins me détermina à les faire ...
      ...nationale, et je la priai en même temps de faire assurer efficacement la liberté de la circulation, en décrétant un mode graduel de responsabilité dans les lieux où il se ...
      Cependant il m’a été adresse successiyemen des demandes pressantes de secours de la part de plusieurs départements du centre et du midi, et j’ai été bientôt à portée de reconnaître, ayant d’avoir reçu aucun des renseignements positifs que j’avais demandés, que les récoltes avaient été abondantes dans toute la partie du nord de la France ; qu’elles étaient médiocres dans les départements qui approchaient du centre ; que graduellement, elles étai...
      ... une telle insuffisance, qu’il était à craindre qu ils ne fussent exposés à la plus grande detresse, si l’on ne prenait de promptes mesures pour venir à leur secours. La ressource des approvisionnements dans h s départements mieux favorises paraissait simple à employer ; mais les difficultés que la circulation éprouvait de toutes parts, rendaient cette vie très incertaine. Les départements affligés de la disette étaient encore prives de moyens pécuniaires pour se procurer des subsistances ; ils eurent donc recours a 1 administration ; l’urgence de leurs besoins me détermina à les faire connaître à 1 Assemblée nationale, et je la priai en même temps de faire assurer efficacement la liberté de la circulation, en décrétant un mode graduel de responsabilité dans les lieux où il se commettrait quelque atteinte à ta libre circulation des grains.
      Locuteur: Delessart
      ...e, qui mit à la disposition du ministre de l’intérieur, une somme de 12 millions, pour être employée, sous l...
      ...connus nécessaires, à la charge par eux de rembourser dans 2 ans, avec les intérêt...
      ...aites, et à la charge, par le ministre, de justifier de l’emploi à la prochaine législature, to...
      .... Le même décret ordonna que la liberté de la circulation serait partout protégée,...
      ...ion; et sur le rapport qui lui en fut fait, elle rendit un décret le 26 septembre, qui mit à la disposition du ministre de l’intérieur, une somme de 12 millions, pour être employée, sous l’autorité du roi, et sur la responsabilité du ministre, à prêter progressivement aux départements les secours qui seraient reconnus nécessaires, à la charge par eux de rembourser dans 2 ans, avec les intérêts, les avances qui leur seraient faites, et à la charge, par le ministre, de justifier de l’emploi à la prochaine législature, toutes les fois qu’il en serait requis. Le même décret ordonna que la liberté de la circulation serait partout protégée, et que lorsque les grains seraient exposés à quelque pillage, la valeur en sera...
      Locuteur: Delessart
      En conséquence de ce décret, le roi s est empressé de me donner l’ordre d’envoyer ses secours...
      .... Ces secours s’élèvent déjà a la somme de
      En conséquence de ce décret, le roi s est empressé de me donner l’ordre d’envoyer ses secours pécuniaires et provisoires aux départements dont la situation l’exigeait îndispendable-ment. Ces secours s’élèvent déjà a la somme de
      Locuteur: Delessart
      A celui de la Correze.................. înn'nnn A celui de la Correze.................. înn'nnn
      Locuteur: Delessart
      A celui de Lot-et-Garonne 100.000 A celui de Lot-et-Garonne 100.000
      Locuteur: Delessart
      A celui de la Lozère................ A celui de la Lozère................
      Locuteur: Delessart
      A celui du Puy-de-Dôme............ A celui du Puy-de-Dôme............
      Locuteur: Delessart
      A celui de Paris .................. ïïin’ana A celui de Paris .................. ïïin’ana
      Locuteur: Delessart
      A celui de la Haute-Vienne 200.000 A celui de la Haute-Vienne 200.000
      Locuteur: Delessart
      ...ci 1,200,000 livres pour le département de Paris, je dois néanmoins dire que cette... Quoique je porte ici 1,200,000 livres pour le département de Paris, je dois néanmoins dire que cette somme ne lui a pas encore eteremise; mais elle lui est accordée et elle est a s...
      Locuteur: Delessart
      ...er à l’Assemblée nationale, qu’au moyen de toutes les précautions prises par la municipalité de Paris, et d après la connaissance qu’elle m’a donnée de ce qu elle possède en grains et en fari...
      ...aintenant certaine, l’approvisionnement de cette capitale paraît assurée pour cet ...
      ...c raison, que le moyen le plus efficace de calmer les inquiétudes du peuple était de porter les approvisionnements au-dessus...
      ...tout ce qu’il était possible d attendre de son zèle, et j’ose dire qu’elle a mérité la reconnaissance de tous les habitants de la capitale. Mais si elle a pu les mettre à l’abri de la disette, et les garantir de tous les malheurs qui en sont la suite, il n’était pas de même en son pouvoir d’empêcher l’augmen...
      ...augmentation était une suite inévitable de la rareté de la denrée dans une partie du rovaume, p...
      81 C’est ici le lieu d’observer à l’Assemblée nationale, qu’au moyen de toutes les précautions prises par la municipalité de Paris, et d après la connaissance qu’elle m’a donnée de ce qu elle possède en grains et en farines, et des ressources dont elle est maintenant certaine, l’approvisionnement de cette capitale paraît assurée pour cet hiver. On a pensé, avec raison, que le moyen le plus efficace de calmer les inquiétudes du peuple était de porter les approvisionnements au-dessus plutôt qu’au-dessous des besoins. La municipalité a fait tout ce qu’il était possible d attendre de son zèle, et j’ose dire qu’elle a mérité la reconnaissance de tous les habitants de la capitale. Mais si elle a pu les mettre à l’abri de la disette, et les garantir de tous les malheurs qui en sont la suite, il n’était pas de même en son pouvoir d’empêcher l’augmentation du prix du pain ; cette augmentation était une suite inévitable de la rareté de la denrée dans une partie du rovaume, parce que les départements les plus favorisés par l’abondance ont dû éprouver eux...
      Locuteur: Delessart
      ...parties du royaume les plus souffrantes de la disette, les secours provisoires que... Les premières mesures ordonnées par le roi ont donc assuré aux parties du royaume les plus souffrantes de la disette, les secours provisoires que les circonstances permettaient.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 574
      Locuteur: Delessart
      les plus convenables de distribuer, dans une juste proportion, ce qui restait à employer sur le fonds de 12 millions entre les 21 départements q... les plus convenables de distribuer, dans une juste proportion, ce qui restait à employer sur le fonds de 12 millions entre les 21 départements qui ont demandé des secours.
      Locuteur: Delessart
      ...s pourraient faire isolément, le danger de la concurrence, qui pourrait s’établir ...
      ...l était à craindre que l’exécution même de ces achats particuliers n’éprouvât des ...
      ...eurs qu’ils seraient dans l’impuissance de vaincre. Je leur ai fait envisager, au ...
      ...t à conduire au juste succès que le roi -ire.
      ...tements. Le 6 octobre, je leur ai fait connaître l’inconvénient des achats qu’ils pourraient faire isolément, le danger de la concurrence, qui pourrait s’établir e itre leurs divers commissionnaires; je leur ai exposé encore qu’il était à craindre que l’exécution même de ces achats particuliers n’éprouvât des difficultés et des lenteurs qu’ils seraient dans l’impuissance de vaincre. Je leur ai fait envisager, au contraire, une chance plus favorable dans une opération combinée sur la connaiss...
      ...ter un moyen qui rn’a i aru le plus propre à leur inspirer une juste confiance et à conduire au juste succès que le roi -ire.
      Locuteur: Delessart
      ... les ai donc engagés à nommer un m mbre de leur députation à la législature, et de lui Je les ai donc engagés à nommer un m mbre de leur députation à la législature, et de lui

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 575
      ...ts et monnaies présen (1) Voir la suite de ce rapport aux Annexes de la séance, p. 57S. « Le comité des assignats et monnaies présen (1) Voir la suite de ce rapport aux Annexes de la séance, p. 57S.
      séance de l’Assemblée nationale législative DU MA... séance de l’Assemblée nationale législative DU MARDI 1er
      Suite du Rapport de M. Delessart, ministre de l’intérieur, à VAssemblée nationale, sur les diverses parties de l’administration dans son département (... Suite du Rapport de M. Delessart, ministre de l’intérieur, à VAssemblée nationale, sur les diverses parties de l’administration dans son département (1).
      ...ants d’une nation généreuse et sensible de s’occuper de soulager l’ind'gence et de préserver l’Etat du fléau de ia mendicité. Lj comité que l’Assemblée nationale constituante avait chargé, de cet objet, s’est livré à no travail imm...
      ...urs lois, dont je vais être dans le cas de rapp 1er les dispositions e.-scn-tieile...
      ...a présenté un dernier rapport ou résumé de tout Sun travail, avec un projet de décret; mais comme cette assemblée touchait au t rme de sa session, elle sest vue forcée d’ajou...
      Il é'ait digne d s représentants d’une nation généreuse et sensible de s’occuper de soulager l’ind'gence et de préserver l’Etat du fléau de ia mendicité. Lj comité que l’Assemblée nationale constituante avait chargé, de cet objet, s’est livré à no travail immense, t a successivement soumis à l’Assemblée divers rapports sur lesquels sont intervenues plusieurs lois, dont je vais être dans le cas de rapp 1er les dispositions e.-scn-tieiles : enfin, il lui a présenté un dernier rapport ou résumé de tout Sun travail, avec un projet de décret; mais comme cette assemblée touchait au t rme de sa session, elle sest vue forcée d’ajourner à lap octiaine législature cet objet important.
      ...l est à cr ire que le travail du comité de mendicité de 1 Assemblée constituante sera inces-sam...
      ...le l’analyse succincie et l’état actuel de chacune des branches de cette partie de l’administration générale; quatre objet...
      Il est à cr ire que le travail du comité de mendicité de 1 Assemblée constituante sera inces-sammentrepris; néanmoi s je vais metiresous les y uxdel’Assemblée nationale l’analyse succincie et l’état actuel de chacune des branches de cette partie de l’administration générale; quatre objets la composent, sav ir :
      Les dépôts de mendicité, Les dépôts de mendicité,
      Les travaux de secours. Les travaux de secours.
      ...rt étant devenue insuffisante, à raison de l’accroissement progressif du nombre de...
      ...t secours; mais la sup (1) Bibliothèque de la Chambre des Députés, Collection des ...
      ...sus page 570.) Il n’existe aucune trace de la lecture de ce travail à une séance ultérieure ; ma...
      ...es revenus qu’ils tiennent delabienfai-san eei delacharité;ladot lion delà plupart étant devenue insuffisante, à raison de l’accroissement progressif du nombre des pauvres, il y avait été pourvu successivement par des concessions d’oc-tiois, et auires dons et secours; mais la sup (1) Bibliothèque de la Chambre des Députés, Collection des Affaires du temps, tome CXXIX, n° 35.Ce document fait suite au rapport lu par M. Delessart à l’Assemblée le 1er novembre 1791 (Voir ci-dessus page 570.) Il n’existe aucune trace de la lecture de ce travail à une séance ultérieure ; mais comme dans les divers recueils parlementaires, il figure à la suite du rappor...

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 576
      ...iminution dans leurs revenus. Le comité de mendicité de l’Assemblée constituante a pris toutes ...
      ...a-blir que les fonds des établissements de charité et des hôpitaux produisaient, avant 1789, un revenu annuel de plus de 29 millions, et que leurs pertes, depuis la Révolution, forment un objet de plus de 10 millions.
      ...ois, ainsi que des privilèges des hôpitaux a nécessairement apporté une grande diminution dans leurs revenus. Le comité de mendicité de l’Assemblée constituante a pris toutes les mesures praticables pour se procurer une connaissance exacte des revenus don...
      ...étaient nécessaires, il est parvenu, au moyen des rapprochements probables, à éta-blir que les fonds des établissements de charité et des hôpitaux produisaient, avant 1789, un revenu annuel de plus de 29 millions, et que leurs pertes, depuis la Révolution, forment un objet de plus de 10 millions.
      11 a donc paru de la plus urgente nécessité de venir au secours de ces établissements, au moins provisoire... 11 a donc paru de la plus urgente nécessité de venir au secours de ces établissements, au moins provisoirement et pour l’année 1791. .
      ...nce et, par une première loi du 3 avril de cette même année, il a été ordonné que ...
      ...ur les rôles des impositions ordinaires de 1790 et dans les villes tarifées par émargement sur les rôles de la contribution foncière et mobilière p...
      En conséquence et, par une première loi du 3 avril de cette même année, il a été ordonné que les sommes nécessaires auservice des hôpitaux pendant le trimestre d’avril, seraient perçues par émargement sur les rôles des impositions ordinaires de 1790 et dans les villes tarifées par émargement sur les rôles de la contribution foncière et mobilière pour 1791; les villes ont, en outre, été autorisées à faire pour le même objet de...
      Les moyens de venir au secours des hôpitaux n’ayant p...
      ...r laquelle il fut destiné sur les fonds de la caisse de l’extraordinaire une somme de 3 millions pour les secours provisoires...
      ...i serait avancée successivement à titre de prêt sur la demande des directoires de district et de dépariement et des municipalités. Cette...
      ...s pour assurer dans les 6 premiers mois de l’année 1792, la restitution à la caisse de l’extraordinaire des sommes ainsi par elle avancées, et elle ordonne que l’état de distribution de ces avances sera formé par le ministre de l’intérieur.
      Les moyens de venir au secours des hôpitaux n’ayant pas eu le succès qu’on pouvait en attendre, il fut rendu une autre loi, le 25 juillet, par laquelle il fut destiné sur les fonds de la caisse de l’extraordinaire une somme de 3 millions pour les secours provisoires que pourraient exiger les besoins pressants et momentanés des hôpitaux du royaume, somme qui serait avancée successivement à titre de prêt sur la demande des directoires de district et de dépariement et des municipalités. Cette loi prescrit toutes les conditions jugées nécessaires pour assurer dans les 6 premiers mois de l’année 1792, la restitution à la caisse de l’extraordinaire des sommes ainsi par elle avancées, et elle ordonne que l’état de distribution de ces avances sera formé par le ministre de l’intérieur.
      ...itions, il serait délivré sur les fonds de la caisse de l’extraordinaire une somme de 1,500,000 livres. ... du 4 septembre, il a été ordonné que pour la même destination et aux mêmes conditions, il serait délivré sur les fonds de la caisse de l’extraordinaire une somme de 1,500,000 livres.
      ...grands besoins, ont réclamé l’exécution de ces lois et les secours qui leur ont été accordés sur la caisse de l’extraordinaire pour assurer leur serv...
      ...imte année, s’élèvent à la somme totale de 3,298,581 livres.En sorte qu’il reste encore de libre sur les 4,500,000 livres décrétées, celle de 1,201,419 livres.
      ...piiauxles plusconsi ferables duroyaume et qui éprouvaientconséquemment les plus grands besoins, ont réclamé l’exécution de ces lois et les secours qui leur ont été accordés sur la caisse de l’extraordinaire pour assurer leur service pendant la présimte année, s’élèvent à la somme totale de 3,298,581 livres.En sorte qu’il reste encore de libre sur les 4,500,000 livres décrétées, celle de 1,201,419 livres.
      Il paraît nécessaire, pour l’execution, de dire un mot d’un décret particulier ant...
      ...é à l’hôpital général et a l’Hôtel-Dieu de Rouen qui se trouvaient dans la plus grande détresse, un secours de 500,000 livres payable en 12 mois à titre de prêt par la caisse de l’extraordinaire et restituable à lauit...
      ...t sous la garantie du seizième revenant de la municipalité de Rouen dans le produit de la vente des biens nationaux dont elle ...
      Il paraît nécessaire, pour l’execution, de dire un mot d’un décret particulier antérieur à la loi du 25 juillet 1791. Ce décret, en date du 1“ mai précédent, a accordé à l’hôpital général et a l’Hôtel-Dieu de Rouen qui se trouvaient dans la plus grande détresse, un secours de 500,000 livres payable en 12 mois à titre de prêt par la caisse de l’extraordinaire et restituable à lauite caisse pour le produit des sols additionnels et sous la garantie du seizième revenant de la municipalité de Rouen dans le produit de la vente des biens nationaux dont elle est soumissionnaire.
      Les hôpitaux de Paris et celui d’Orléans dont on avait ...
      ...droits d’entrée, jouissaient d’ailleurs de différentes indemnités qui montaient pa...
      Les hôpitaux de Paris et celui d’Orléans dont on avait supprimé les franchises, relativement aux droits d’entrée, jouissaient d’ailleurs de différentes indemnités qui montaient par année à................................ 1-036.231
      Il a paru juste de conserver à ces hôpiiaux pour l’année 1...
      ...taient attribués, et le tiers seulement de leurs indemnités des droits d’entrée, a...
      ...’à compter du 1er mai que la perception de ces droits devait ne plus avoir lieu : la somme de 1,497,047 livres s’est trouvée par là r...
      ...3 avril 1791, dont je serai dans le cas de parler bientôt avec plus de détails en mettant ladite somme de 806,226 livres à la charge des départements conformément à l’article 3 de la loi du 25 février précédent, a voulu...
      Il a paru juste de conserver à ces hôpiiaux pour l’année 1791, la totalité des secours particuliers qui leur étaient attribués, et le tiers seulement de leurs indemnités des droits d’entrée, attendu que ce n’était qu’à compter du 1er mai que la perception de ces droits devait ne plus avoir lieu : la somme de 1,497,047 livres s’est trouvée par là réduite à 806,226 livres; et une loi du 3 avril 1791, dont je serai dans le cas de parler bientôt avec plus de détails en mettant ladite somme de 806,226 livres à la charge des départements conformément à l’article 3 de la loi du 25 février précédent, a voulu qu’elle fût fournie, au fur et mesure et à titre d’avance par le Trésor public ...
      Il n’a été formé à cet égard que peu de demandes et la Trésorerie nationale n’a encore payé à titre d’avance sur ;ia somme de 806.226 Uv. Il n’a été formé à cet égard que peu de demandes et la Trésorerie nationale n’a encore payé à titre d’avance sur ;ia somme de 806.226 Uv.
      que celle de..................... . 67.700 liv. que celle de..................... . 67.700 liv.
      ...nfin, comme divers hôpitaux jouissaient de rentes sur les biens nationaux, possédaient des dîmes et des droits de halage, ménage, et autres de même nature qui se sont trouvés supprim...
      ...ts qui seront présentés par le ministre de l’intérieur à l’Assemblée nationale, à faire provisoirement l’avance pour les hôpitaux, de la moitié des sommes reconnues, d a-prè...
      Enfin, comme divers hôpitaux jouissaient de rentes sur les biens nationaux, possédaient des dîmes et des droits de halage, ménage, et autres de même nature qui se sont trouvés supprimés, il a été rendu le 10 avril 1791, une loi qui ordonne que les rentes continue...
      ... indemnités qui pourront leur être dues à cet égard, seront portées dans des états qui seront présentés par le ministre de l’intérieur à l’Assemblée nationale, à faire provisoirement l’avance pour les hôpitaux, de la moitié des sommes reconnues, d a-près les délibérations des municipalités, districts et départements dues en indemni...
      ...nsi qu’ils le demandent, pour la moitié de leurs indemnités, la somme ae 7,627 liv... ...s conditions prescrites par cette loi, et il leur a été donné provisoirement, ainsi qu’ils le demandent, pour la moitié de leurs indemnités, la somme ae 7,627 liv, 3 s. 3 d.
      Ces fonds s’élèvent à la somme de. 5,306,226 Uv. Ces fonds s’élèvent à la somme de. 5,306,226 Uv.
      Ainsi il reste encore à disposer de la somme de........................ 1,939,945 liv. Ainsi il reste encore à disposer de la somme de........................ 1,939,945 liv.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 577
      ...des provinces. Pour faire cesser l’abus de ces transports, un arrêt du conseil du ...
      ...itaux les plus voisins; et qu’à l’égard de la dépense extraordinaire que cela leur...
      ...vement chargé d’une quantité énorme d’enfants, dont une grande partie provenait des provinces. Pour faire cesser l’abus de ces transports, un arrêt du conseil du 19 janvier 1779 ordonna que les enfants exposés seraient envoyés dans les hôpitaux les plus voisins; et qu’à l’égard de la dépense extraordinaire que cela leur occasionnerait, et à laquelle leurs revenus ne pourraient suffire, il y serait ...
      ...ent chargés des enfants qu’on apportait de Paris, ne tardèrent pas à réclamer le remboursement de la dépense qu’ils leur occasionnaient. ...ansports diminuèrent infiniment : mais les hôpitaux des provinces qui se trouvèrent chargés des enfants qu’on apportait de Paris, ne tardèrent pas à réclamer le remboursement de la dépense qu’ils leur occasionnaient.
      Dès 1780, il y eut quelques demandes de ce genre; elles augmentèrent annuelleme...
      ...e pour le Trésor public. Indépendamment de cette première dépense, le domaine était tenu de celle des enfants exposés dans l’étendu...
      ...fants exposés et abandonnés par la voie de l’imposition ou autrement.
      Dès 1780, il y eut quelques demandes de ce genre; elles augmentèrent annuellement, et bientôt les remboursements, qui en étaient l’objet, devinrent une charge considérable pour le Trésor public. Indépendamment de cette première dépense, le domaine était tenu de celle des enfants exposés dans l’étendue des justices royales, et dans quelques-unes des anciennes généralités, ainsi q...
      ...es ci-devant pays d’Etats. Il était pourvu particulièrement à l’entretien des enfants exposés et abandonnés par la voie de l’imposition ou autrement.
      Le comité de mendicité de l’Assemblée constituante embrassa, dans ces travaux, cette partie intéressante de l’administration; elle fut un des -objets de ses différents rapports, et l’Assemblée reconnut la nécessité de faire acquitter la dépense des enfants ...
      ...ègle les fonds nécessaires aux dépenses de la même année, en contient la dispositi...
      ...t aucun article des dépenses, le comité de mendicité s’occupa de faire rendre une loi particulière, tant...
      ...fit remettre, en conséquence, des états de la dépense de chacun de ces objets.
      Le comité de mendicité de l’Assemblée constituante embrassa, dans ces travaux, cette partie intéressante de l’administration; elle fut un des -objets de ses différents rapports, et l’Assemblée reconnut la nécessité de faire acquitter la dépense des enfants trouvés pendant l’année 1791, sur les fonds du Trésor public ; la loi du 25 février 1791, oui règle les fonds nécessaires aux dépenses de la même année, en contient la disposition. Mais comme cette loi n’autorisait spécialement aucun article des dépenses, le comité de mendicité s’occupa de faire rendre une loi particulière, tant pour les enfants trouvés, que pour la mendicité, et pour les dons et secours dont certains hôpitaux jouissaient sur le Trésor public; il se fit remettre, en conséquence, des états de la dépense de chacun de ces objets.
      ...s insuffisants, attendu l’impossibilité de constater la 'dépense de 1790, et de réunir l’ensemble des dépenses qui s’ac...
      ...erçu, les sommes nécessaires à ce genre de service pour l’année 1791.
      ...eux relatifs aux enfants trouvés ne purent être formés que sur des renseignements insuffisants, attendu l’impossibilité de constater la 'dépense de 1790, et de réunir l’ensemble des dépenses qui s’acquittaient sur les fonds des ci-devant provinces. Cependant ils servirent à fixer, au moins par aperçu, les sommes nécessaires à ce genre de service pour l’année 1791.
      ...miers mois 1789, s’élevaient à la somme de. 788,784 liv. ...ière année, qui ne peut être composée que des 6 derniers mois 1788, et des 6 premiers mois 1789, s’élevaient à la somme de. 788,784 liv.
      ...-devant pays -d'Etats, formait un objet de.... 410,775 Enfin, cette dépense, dans ^.quelques-uns des ci-devant pays -d'Etats, formait un objet de.... 410,775
      Le comité de mendicité adopta ces résultats; et pour...
      ...ent être formées, il y ajouta une somme de. 173,534 -»
      Le comité de mendicité adopta ces résultats; et pour subvenir à la dépense des enfants trouvés qui était supportée par les ci-devant...
      ...é déchargés par la loi du 10 décembre, ainsi qu’aux demandes fondées qui pourraient être formées, il y ajouta une somme de. 173,534 -»
      taie de........................... 1,960,001 li... taie de........................... 1,960,001 liv.
      ...peu près positives; la dépense annuelle de la mendicité fut fixée à 1,291,977 liv. ...t la mendicité et les dons et secours à certains hôpitaux, leurs bases furent à peu près positives; la dépense annuelle de la mendicité fut fixée à 1,291,977 liv.
      de................................ 4 ,058,... de................................ 4 ,058,204 liv.
      Le comité de mendicité s’empressa de faire décréter le payement de cette somme totale par le Trésor public...
      ...ationale, le 29 mars dernier, fut suivi de la loi du 3 avril. Cette loi porte, à l’article 1er, que la somme de 4,058,204 livres destinée à l’entretien des enfants trouvés, des dépôts de mendicité, et aux secours à donner à certains hôpitaux, sera mise au rang des dépenses de l’Etat pour 1791.
      Le comité de mendicité s’empressa de faire décréter le payement de cette somme totale par le Trésor public; et le rapport qu’il fit, à cet égard, à l’Assemblée nationale, le 29 mars dernier, fut suivi de la loi du 3 avril. Cette loi porte, à l’article 1er, que la somme de 4,058,204 livres destinée à l’entretien des enfants trouvés, des dépôts de mendicité, et aux secours à donner à certains hôpitaux, sera mise au rang des dépenses de l’Etat pour 1791.
      Il est dit, par l’article 2, que de cette somme totale, celle de 3,261,977 livres destinée aux enfants trouvés et aux dépôts de mendicité, sera, conformément à l’artic...
      ...public, tant sur les revenus ordinaires de l’Etat, que sur les impositions général...
      Il est dit, par l’article 2, que de cette somme totale, celle de 3,261,977 livres destinée aux enfants trouvés et aux dépôts de mendicité, sera, conformément à l’article 1er du décret du 28 février dernier, payée par le Trésor public, tant sur les revenus ordinaires de l’Etat, que sur les impositions générales et communes.
      ...le 3 veut que le Trésor public continue de rembourser, tous les 3 mois, les dépens...
      ...ulement sur le certificat du directoire de district, visé par le directoire de département.
      Et l’article 3 veut que le Trésor public continue de rembourser, tous les 3 mois, les dépenses faites par les hôpitaux pour les enfants trouvés, mais seulement sur le certificat du directoire de district, visé par le directoire de département.
      En exécution de cette loi, les hôpitaux ont été remboursés, sur la Trésorerie nationale, de leurs dépenses pour les enfants trouvés...
      ...ctobre présent mois, s’élève à la somme de sept cent soixante-quatorze mille neuf ...
      En exécution de cette loi, les hôpitaux ont été remboursés, sur la Trésorerie nationale, de leurs dépenses pour les enfants trouvés pendant la présente année, à mesure des demandes qu’ils en ont formé jusqu’à présent. Le total des pavements jusqu’au 15 octobre présent mois, s’élève à la somme de sept cent soixante-quatorze mille neuf cent cinquante-six livres, ci. 774,926 liv.
      ...rétés pour cet objet particulier, étant de 1,960,001 » Les fonds décrétés pour cet objet particulier, étant de 1,960,001 »
      pour une somme de................... 1,185,075 liv. pour une somme de................... 1,185,075 liv.
      ...s il est bon d’observer qu’il s’en faut de beaucoup que les 6 premiers mois de la dépense des enfants trouvés pendant ... Mais il est bon d’observer qu’il s’en faut de beaucoup que les 6 premiers mois de la dépense des enfants trouvés pendant la présente année, soient soldés.
      Dépôts de mendicité. Dépôts de mendicité.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 578
      ... mu bornerai à indiquer le dernier état de choses. parvenir à ce but. Je mu bornerai à indiquer le dernier état de choses.
      ...vant généralités du royaume, des dépôts de mendicité ; et l’on y renferma les vaga...
      ...68, on y reçut les femmes et les filles de mauvaise vie, arrêtées à la suite des t...
      En vertu d’un arrêt du conseil du 21 octobre 1767, il fut établi dans le3 ci-devant généralités du royaume, des dépôts de mendicité ; et l’on y renferma les vagabonds, lés gens sans aveu et les mendiants. Depuis 1768, on y reçut les femmes et les filles de mauvaise vie, arrêtées à la suite des troupes, pour libertinage.
      Ces dépôts sont au nombre de 34. Ces dépôts sont au nombre de 34.
      La dépense de ces établissements était acquittée, par...
      ...ie des fonds fournis par le département de la guerre, pour les femmes et les filles de mauvaise vie; la totalité de ces fonds, qui faisait annuellement un objet de 1,291,977 livres, continua d’être payée de la même manière j usques et y compris 1...
      ...a loi du 3 avril y pourvut, et la somme de 1,291,977 livres pour le service de la mendicité, se trouve comprise dans celle de 3,261,977 livres, qui, suivant l’article 2 de cette loi et conformément à l’article 1...
      ...public, tant sur les revenus ordinaires de l’Etat que sur les impositions générales et communes. De cette somme de 1,291,977 livres, décrétée pour la prés...
      ...tionale 107,500 livres, pour le service de la mendicité depuis le l9r janvier 1791...
      ...ciobre, novembre et décembre, une somme de 264>477 livres, laquelle suffira pour e...
      La dépense de ces établissements était acquittée, partie des fonds du Trésor public, partie des fonds fournis par les ci-devant pays d’Etats, et par quelques autres provinces, et partie des fonds fournis par le département de la guerre, pour les femmes et les filles de mauvaise vie; la totalité de ces fonds, qui faisait annuellement un objet de 1,291,977 livres, continua d’être payée de la même manière j usques et y compris 1790.11 fut question d’en assurer également le payement pour 1791, la loi du 3 avril y pourvut, et la somme de 1,291,977 livres pour le service de la mendicité, se trouve comprise dans celle de 3,261,977 livres, qui, suivant l’article 2 de cette loi et conformément à l’article 1er du décret du 18 février précédent, doit être payée par le Trésor public, tant sur les revenus ordinaires de l’Etat que sur les impositions générales et communes. De cette somme de 1,291,977 livres, décrétée pour la présente année, il a été payé par la Trésorerie nationale 107,500 livres, pour le service de la mendicité depuis le l9r janvier 1791, jusques et y compris le30septembre dernier; en sorte qu’il reste, pour les mois d’ociobre, novembre et décembre, une somme de 264>477 livres, laquelle suffira pour en acquitter les dépenses.
      Avant de terminer ce qui a rapport à la mendicit...
      ...dues à des fournisseurs pour le service de différents dépôts, et principalement pour celui de Saint-Denis ; mais, d’un autre côté, le département de la guerre et le Trésor public doivent à...
      ...nt a été suspendu, comme faisant partie de l’arriéré; la liquidation ne pourra en souffrir de difficulté, et le montant de Ces ordonnances excédera les dettes; ai...
      ...ur 1792, qu’aux dépenses que le service de la Mendicité exige annuellement.
      Avant de terminer ce qui a rapport à la mendicité, je crois devoir observer qu’il reste, sur l’exercice 1788, à acquitter diverses sommes dues à des fournisseurs pour le service de différents dépôts, et principalement pour celui de Saint-Denis ; mais, d’un autre côté, le département de la guerre et le Trésor public doivent à la Caisse delà mendicité le montant d’ordonnances dont le payement a été suspendu, comme faisant partie de l’arriéré; la liquidation ne pourra en souffrir de difficulté, et le montant de Ces ordonnances excédera les dettes; ainsi l’on n’aura à pourvoir, pour 1792, qu’aux dépenses que le service de la Mendicité exige annuellement.
      Fonds de secours. Fonds de secours.
      ...e plus désirable, pour la prévenir, est de procurer du travail aux pauvres valides...
      ...; et l’Assemblée constituante, pénétrée de cette vérité, a consacré des fonds considérables à l’établissement de travaux de secours dans tous les départements du r...
      Le moyen le plus efficace pour détruire la mendicité et ce qui est encore plus désirable, pour la prévenir, est de procurer du travail aux pauvres valides qui en manquent; et l’Assemblée constituante, pénétrée de cette vérité, a consacré des fonds considérables à l’établissement de travaux de secours dans tous les départements du royaume.
      ... accordé à chaque département une somme de 30,000 livres pour être employée en travaux utiles, ce qui faisait un total de ...in 1790, concernant les mendiants dans Paris ou dans les départements voisins, a accordé à chaque département une somme de 30,000 livres pour être employée en travaux utiles, ce qui faisait un total de
      ...r les fonds du Trésor public, une somme de 15,000,000 de livres pour être distribuée de la manière prescrite par la même loi, d...
      ... pour subvenir aux dépenses des travaux de secours qui y seraient établis.
      Une seconde loi du 19 décembre 1790 a ordonne qu’il serait accordé, sur les fonds du Trésor public, une somme de 15,000,000 de livres pour être distribuée de la manière prescrite par la même loi, dans tous les départements et pour subvenir aux dépenses des travaux de secours qui y seraient établis.
      Sur cette somme de 15,000,000 de livres, il fut dit que celle de 6,640,000 livres serait prélevée' pour ...
      ...té, entre les 8& départements, à raison de 80,000 livres pour chacun; à l’effet par les directoires de ces départements, d’ouvrir dans l’étendue de leurs territoires respectifs, des trava...
      Sur cette somme de 15,000,000 de livres, il fut dit que celle de 6,640,000 livres serait prélevée' pour être répartie avec égalité, entre les 8& départements, à raison de 80,000 livres pour chacun; à l’effet par les directoires de ces départements, d’ouvrir dans l’étendue de leurs territoires respectifs, des travaux capables d’occuper 1& classe indigente et laborieuse, et qui présentassent un...
      ...t qui lui sera présenté par le ministre de l’Intérieur, des mémoires adressés par ... ...’Assemblée constituante en arrêtera définitivement la répartition sur le résultat qui lui sera présenté par le ministre de l’Intérieur, des mémoires adressés par les directoires des départements, auquel il* joindra ses observations et son avi...
      En exécution de ces lois, chaque département a eu à sa disposition les deux sommes de 30,00ff livres et de 80,000 livres qui lui sont accordées ; ...
      ...oires ont fait connaître la répartition de ces fondsentre les districts et les municipalités de leurs territoires, ainsi que la nature ...
      En exécution de ces lois, chaque département a eu à sa disposition les deux sommes de 30,00ff livres et de 80,000 livres qui lui sont accordées ; les directoires ont fait connaître la répartition de ces fondsentre les districts et les municipalités de leurs territoires, ainsi que la nature des travaux, auxquels ils étaient destinés; mais aucun, pour ainsi dire, n’a enc...
      ...ur les observations que j’eus l’honneur de lui soumettre, se détermina à ordonner une première répartition partielle de la somme de 2,600,000 livres entre douze départemen...
      ...és, et veut que ces fonds soient versés de mois en mois par la Trésorerie national...
      ... distribution des 8,360,000 livres restant à répartir. L’Assembléeoonstituante,sur les observations que j’eus l’honneur de lui soumettre, se détermina à ordonner une première répartition partielle de la somme de 2,600,000 livres entre douze départements seulement ; la loi du 19 juin, qui prononce cette répartition, indique les travaux auxquels les fonds seront appliqués, et veut que ces fonds soient versés de mois en mois par la Trésorerie nationale, dans les caisses des receveurs des districts dans l'enceinte desquels se fero...
      ...et d’après les demandes des directoires de départements montant en total à la somme de 873,000 liv. ...’à présent par la Trésorerie nationale, sur les 2,600,000 livres dont il s’agit et d’après les demandes des directoires de départements montant en total à la somme de 873,000 liv.
      ...te donc encore à leur disposition celle de.................... 1,727,000 liv. il reste donc encore à leur disposition celle de.................... 1,727,000 liv.
      ... à celle des 2,600,000 livres, et trois de ceux qui y avaient participé, mais qui ...
      ...mmes suffisantes pour les travaux jugés de nature à être exécutés : le décret qui ...
      ...cembre 1790, il est dit par l’article 2 de ce décret, jusqu'à ce que ces comptes soient rendus,, le ministre de l’intérieur ne devra mettre aucune part...
      ...té la répartition définitive entre 71 départements qui n’avaient point participé à celle des 2,600,000 livres, et trois de ceux qui y avaient participé, mais qui n’avaient pas obtenu des sommes suffisantes pour les travaux jugés de nature à être exécutés : le décret qui prononce sur cette répartition définitive est du 25 septembre dernier ; et pour ...
      ...del’emploides30,000livres accordées en mai, et des 80,000 livres accordées en décembre 1790, il est dit par l’article 2 de ce décret, jusqu'à ce que ces comptes soient rendus,, le ministre de l’intérieur ne devra mettre aucune partie des nouveaux fonds à la disposition des départements.
      Aucun directoire de département n’ayant, jusqu’à présent, formé de demande à cet égard, il n’a encore été ...
      ...ivres formant la répartition définitive de ce qui restait à distribuer des 15,000,000 de livres de fonds de secours accordés par la loi du 19 décem...
      Aucun directoire de département n’ayant, jusqu’à présent, formé de demande à cet égard, il n’a encore été ren payé par la Trésorerie nationale des 5,760,000 livres formant la répartition définitive de ce qui restait à distribuer des 15,000,000 de livres de fonds de secours accordés par la loi du 19 décembre 1790.

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 579
      ...l’Assemblée uue connaissance suffisante de l’étatactael-où se: trouvent ces diverses parties de l’administration générale;: elles peuve...
      ...une nouvelle organisation, et le comité de mendicité; de l’Assemblée constituante avait, à cet é...
      ...législative aura à prononcer. Le comité de mendicité, qu’elle vient d’établir, s’empressera sûrement de lui présenter, et son opinion sur ce pl...
      ...s un grand travail qui exigera beaucoup de temps et de discussions : d'ailleurs* la marche des...
      ...s aux. hôpitaux des enfants-trouvé»* et de la mendicité,, aurait les plus grands i...
      ...ive; je les* réduits aux seuls points qui m’ont paru nécessaires pour donner à. l’Assemblée uue connaissance suffisante de l’étatactael-où se: trouvent ces diverses parties de l’administration générale;: elles peuvent, sans-doute, être susceptibles d|une nouvelle organisation, et le comité de mendicité; de l’Assemblée constituante avait, à cet égard; reçu un plan très va-te sur lequel l’Assemblée nationale législative aura à prononcer. Le comité de mendicité, qu’elle vient d’établir, s’empressera sûrement de lui présenter, et son opinion sur ce plan et ses* propres vues; mais il ne pourra cependant le faire, qu’après un grand travail qui exigera beaucoup de temps et de discussions : d'ailleurs* la marche des nouvelles institutions* est naturellement lente et difficile-;,et cer pendant le moindre retard dans les secours indispensables aux. hôpitaux des enfants-trouvé»* et de la mendicité,, aurait les plus grands inconvénients.
      ...dérations fixeront sûrement L'attention de rAssemblée nationale législative; elle reconnaîtra, combien il est urgent de pourvoir à ce: qu’un service aussi esse...
      ...e interruption; et je prends la liberté de la supplier de déterminer très incessamment; des mesur...
      ...e service pendant les six premiers mois de l’année, 1792, et peut-être même pendan...
      Ces considérations fixeront sûrement L'attention de rAssemblée nationale législative; elle reconnaîtra, combien il est urgent de pourvoir à ce: qu’un service aussi essentiel, et qui n’est assuré que pour l’année 1791, dont l’expiration approche, n’éprouve ultérieusement aucune interruption; et je prends la liberté de la supplier de déterminer très incessamment; des mesures;, au moins provisoires, pour maintenir ce service pendant les six premiers mois de l’année, 1792, et peut-être même pendant l’année entière.
      SÉANCE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE, DU M... SÉANCE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE, DU MARDI 1er
      Lorsque j’ai mis sous les yeux de l’Assemblée nationale l’état des financ...
      ...y trouver quelques idées sur les suites de l’opération des assignats;; leur place; semblait marquée dans la troisième partie de ces mémoires, celle où il s’agit des fi...
      ...’accumuler en proportion inverse du peu de moments qu’il était possible de leur consacrer; j’ai pensé, dis-je, que...
      ...iques qui puissent appeler les lumières de la nouvelle législature. Soit que la di...
      Lorsque j’ai mis sous les yeux de l’Assemblée nationale l’état des finances du royaume, dans les trois mémoires dont elle a entendu la lecture et ordonné l’impression, on devait s’attendre A y trouver quelques idées sur les suites de l’opération des assignats;; leur place; semblait marquée dans la troisième partie de ces mémoires, celle où il s’agit des finances après l’Assemblée nationale : j’avais en effet le dessein d’y traiter cet...
      ... mais j’ai pensé qu’à la fin des séances, au moment où les affaires semblaient s’accumuler en proportion inverse du peu de moments qu’il était possible de leur consacrer; j’ai pensé, dis-je, que celle-là était trop importante pour la livrer à un examen précipité. La situati...
      ...r du royaume, relativement aux assignats, est un des plus grauds problèmes politiques qui puissent appeler les lumières de la nouvelle législature. Soit que la disparition du numéraire doive être considérée comme le seul effet des terreurs qu...

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 581
      ... assez naturellement conduit à l’examen de deux autres questions importantes qui tiennent de fort près l’une à l’autre. (1) La Caisse d’escompte de Paris réunit déjà, à quelques égards les avantages d’une banque de virement, et semble placée pour le serv...
      ...is à cet effet, il serait indispensable de proposer quelques changements au régime actuel de cet établissement :
      ...qué leurs causes et les remèdes dont ils paraissent susceptibles, l’on se trouve assez naturellement conduit à l’examen de deux autres questions importantes qui tiennent de fort près l’une à l’autre. (1) La Caisse d’escompte de Paris réunit déjà, à quelques égards les avantages d’une banque de virement, et semble placée pour le service dont il est question ; mais à cet effet, il serait indispensable de proposer quelques changements au régime actuel de cet établissement :
      ...r ses fonds : mais ces comptes courants de la caisse d’escompte opèrent rarement d...
      ...t leurs fonds par mandats ou par acquit de leurs anticipations. Il serait aisé d’a...
      ...es comptes courants, ou toute personne peut, avec sécurité et sans frais, déposer ses fonds : mais ces comptes courants de la caisse d’escompte opèrent rarement des payements par transport, et par simples inscriptions : ce sont pour l’ordinaire les dépositaires eux-mêmes qui retirent leurs fonds par mandats ou par acquit de leurs anticipations. Il serait aisé d’adopter l’une et l’autre manière ;
      2* Les livres de la caisse d’escompte et la signature de ceux qui les tiennent n’ont aucun caractère d’authenticité aux yeux de la loi : mais ici encore il ne serait pas difficile de placer cette gestion en mains d’officie... 2* Les livres de la caisse d’escompte et la signature de ceux qui les tiennent n’ont aucun caractère d’authenticité aux yeux de la loi : mais ici encore il ne serait pas difficile de placer cette gestion en mains d’officiers
      3° Rien n’assure la stabilité de l’établissement de la caisse d’escompte, tel que nous le v...
      ...stration, son existence même, dépendent de la convenance et de la volonté de la majorité de ses actionnaires. Il faudrait fixer sa ...
      3° Rien n’assure la stabilité de l’établissement de la caisse d’escompte, tel que nous le voyons aujourdhui , car des changements plus ou moins importants dans son organisation, dans son administration, son existence même, dépendent de la convenance et de la volonté de la majorité de ses actionnaires. Il faudrait fixer sa permanence sous la volonté législative;
      ...faires : mais, devenant banque publique de virement et de dépôt, elle devrait être sous la garde ...
      ...ondent nécessairement à toute la France de la fidélité d'une gestion aussi importa...
      ...ee par le gouvernement et ne peut être justement genee ou influencée dans ses affaires : mais, devenant banque publique de virement et de dépôt, elle devrait être sous la garde et l’inspection immédiate des autorités légitimes, qui répondent nécessairement à toute la France de la fidélité d'une gestion aussi importante.
      ...le service dont j ai tracé l’idée (Note de M. de Montetqmou). ...tée si heureusement, fût préférable à un éta-blisement tout nouveau, pour faire le service dont j ai tracé l’idée (Note de M. de Montetqmou).

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 584
      ...e. C’est à ceux que la nation a chargés de mettre la dernière main à l’édifice que nous avons eu tant de peine à construire ; c’est aux nouveaux...
      ...on a prétendu que l’on faisait semblant de les brûler. Jamais fait n’a cependant été constaté par plus de formes publiques. Les procès-verbaux en...
      ...primés. L’opération se fait en présence de tout le monde, et des affiches l’ont to...
      ...se y parviennent annulés et hors d’état de servir?
      ...nous a attribué. Cette fois, du moins, personne ne sera juge dans sa propre cause. C’est à ceux que la nation a chargés de mettre la dernière main à l’édifice que nous avons eu tant de peine à construire ; c’est aux nouveaux représentants du peuple français que nous osons dire que les finances du royaume (1) On a cherché aussi à élever des doutes sur les hrûlements des assignats, et l’on a prétendu que l’on faisait semblant de les brûler. Jamais fait n’a cependant été constaté par plus de formes publiques. Les procès-verbaux en sont tous imprimés. L’opération se fait en présence de tout le monde, et des affiches l’ont toujours annoncé plusieurs jours d’avance. Ne sait-on pas d’ailleurs que les assignats qui reviennent à la caisse y parviennent annulés et hors d’état de servir?
      (Note*de M. Montesquiou.) (Note*de M. Montesquiou.)
      SÉANCE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. SÉANCE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE.
      ... finances* ET SUR LES ASSIGNATS, par M. DE MONTES-QUIOU, ci-devant député de Paris à l'Assemblée-nationale. Supplément aux observations sur les finances* ET SUR LES ASSIGNATS, par M. DE MONTES-QUIOU, ci-devant député de Paris à l'Assemblée-nationale.
      ...émission d’assignats, les représentants de la nation voudraient adopter un plan général sur les finances, je me suis hâté de publier quelques observations qui me se...
      ... ; mais le décret qui vient d’augmenter de 100 millions la circulation, éloigne un...
      ... tous-ceux qui croiraient pouvoir aider de leurs pensées une si grande déterminati...
      Persuadé qu’avant d’ordonner une nouvelle émission d’assignats, les représentants de la nation voudraient adopter un plan général sur les finances, je me suis hâté de publier quelques observations qui me semblaient utiles pour la discussion ; mais le décret qui vient d’augmenter de 100 millions la circulation, éloigne un besoin dont l’urgence aurait pu pousser trop précipitamment vers la décision. A...
      ...e temps nécessaire pour délibérer avec maturité, et elle en donne un suffisant à tous-ceux qui croiraient pouvoir aider de leurs pensées une si grande détermination.
      ...et je traiterai séparément des comités, de la dépense, de la recette et des assignats. ... réflexions que je n’ai pas assez étendues , j’en ajouterai que j’avais omises, et je traiterai séparément des comités, de la dépense, de la recette et des assignats.
      ...leurs fonctions aient été désignées. M. de Condorcet les avait indiquées dans son ...
      ... rappelées. Cet oubli peut faire naître de l’embarras.
      Je remarque d’abord que l’existence des comités a été décrétée, sans que leurs fonctions aient été désignées. M. de Condorcet les avait indiquées dans son rapport, mais la loi ne les a pas rappelées. Cet oubli peut faire naître de l’embarras.
      ...teur, qui vraisemblablement a été celle de 1 Assemblée, le comité des assignats de...
      ...énoncé, ne peut-il pas se croire chargé de l’examen de toutes les questions relatives aux assi...
      Dans l’intention du rapporteur, qui vraisemblablement a été celle de 1 Assemblée, le comité des assignats devait être purement matériel; mais cela n’ayant pas été énoncé, ne peut-il pas se croire chargé de l’examen de toutes les questions relatives aux assignats? N’y serait-il pas-d’autant plus fondé, que toutes les fois que ce mot se ...

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 585
      Le département du ministre de 1 intérieur serait composé du régime constitutionnel, de 1 éducation publique, du commerce, des ...
      ...inventions, des établissements publics, de tout ce qui intéresse la sûreté et la t...
      Le département du ministre de 1 intérieur serait composé du régime constitutionnel, de 1 éducation publique, du commerce, des mines, des pêches, des arts et inventions, des établissements publics, de tout ce qui intéresse la sûreté et la tranquillité intérieures.
      qu’au détriment de la chose publique qu’on pourrait les sé... qu’au détriment de la chose publique qu’on pourrait les séparer.
      Il a été sage de former un comité pour la liquidation, u...
      ...r la fabrication des assignats. L objet de chacun d’eux est différent; mais ceux d...
      ...publiques, des contributions publiques, de la trésorerie nationale, de la caisse de 1 extraordinaire, n’ont-ils pas une mêm...
      Il a été sage de former un comité pour la liquidation, un autre pour la comptabilité, un troisième pour la fabrication des assignats. L objet de chacun d’eux est différent; mais ceux des dépenses publiques, des contributions publiques, de la trésorerie nationale, de la caisse de 1 extraordinaire, n’ont-ils pas une même destination, ne rentrent-ils pas forcément les unsdans les autres, et chacun d...
      ...ement connue, si ce n’est par le comité de trésorerie et par celui de la caisse de l’extraordinaire ? ...mment d’ailleurs l’universalité des recettes et des dépenses serait-elle parfaitement connue, si ce n’est par le comité de trésorerie et par celui de la caisse de l’extraordinaire ?
      ...yer les talents, le travail et le temps de 12 députés, à des opérations purement m...
      ... 2 ou 3 commissaires en tussent chargés de temps à autre; mais si ce comité doit perfectionner l’organisation de la trésorerie nationale, faire des rapp...
      ...que les circonstances peuvent commander de faire faire par le Trésor public, être en état de remettre sans cesse sous les regards du...
      ...omités des dépenses, des contributions, de la caisse de l’extraordinaire; celui-ci ne peut être...
      ...né des trois autres payements, car il a de si grands rapports pour fa fixation et l’acquittement de la dette publi-
      ...registres et la situation des caisses? Alors il ne serait pas convenable d’employer les talents, le travail et le temps de 12 députés, à des opérations purement mécaniques, et ce serait assez que 2 ou 3 commissaires en tussent chargés de temps à autre; mais si ce comité doit perfectionner l’organisation de la trésorerie nationale, faire des rapports sur les créances importantes qui sont dues à la nation, prévoir le déficit ...
      ...d’assignats, l’achat des espèces, l’emploi du numéraire, diriger les opérations que les circonstances peuvent commander de faire faire par le Trésor public, être en état de remettre sans cesse sous les regards du corps législatif la balance des rentrées et des paiements : alors il s’unit intimement aux comités des dépenses, des contributions, de la caisse de l’extraordinaire; celui-ci ne peut être plus éloigné des trois autres payements, car il a de si grands rapports pour fa fixation et l’acquittement de la dette publi-
      qU0n ne peut, je crois, s’empêcher de conclure de ces observations, que ces comités se ra... qU0n ne peut, je crois, s’empêcher de conclure de ces observations, que ces comités se rapprochent si nécessairement, que s’ils peuvent être séparés pour les premiers tr...
      Je ne parle point des départements de la guerre, de la marine, des affaires étrangères, qu’...
      ...nistère des finances, remplacé par ceux de l’intérieur et des contributions, sur la caisse de la trésorerie, et sur celle de 1 extraordinaire. Deux exemples peuvent éclairer sur le danger de cette division, surtout telle queJle a ...
      Je ne parle point des départements de la guerre, de la marine, des affaires étrangères, qu’on a laissés, avec raison, tels qu’ils étaient, et dont les fonctions sont trop distinctes pour pouvoir être réunies ; mais l’objection tombe sur la suppression du ministère des finances, remplacé par ceux de l’intérieur et des contributions, sur la caisse de la trésorerie, et sur celle de 1 extraordinaire. Deux exemples peuvent éclairer sur le danger de cette division, surtout telle queJle a été conçue et décrétée.
      A la tin de la session de la dernière Assemblée les commissaires de la trésorerie avaient besoin d’assignats pour le service : il leur suffisait de demander un décret qui, comme à 1 ordinaire, autorisât la caisse de l’extraordinaire a leur en fournir; mais y en avait-il de fabriqués? Ceux de 5 livres, qu’il fallait aux trésoriers,...
      ...s regardait pas, ni même le commissaire de la caisse de l’extraordinaire, encore moins le ministre des contributions, nullement celui de l’intérieur. Cependant tous se réuniren...
      ...ricants; ils prièrent plusieurs députes de vouloir bien assister à leurs conférences, et il résulta de ce concours d’éclaircissements, de volontés et d’efforts, qu’il intervînt un décret qui mit 100 millions de plus en circulation, que la fabrication...
      ...articulièrement appliquée aux assignats de 100 sous.
      A la tin de la session de la dernière Assemblée les commissaires de la trésorerie avaient besoin d’assignats pour le service : il leur suffisait de demander un décret qui, comme à 1 ordinaire, autorisât la caisse de l’extraordinaire a leur en fournir; mais y en avait-il de fabriqués? Ceux de 5 livres, qu’il fallait aux trésoriers, aux départements, au commerce, étaient-ils prêts?L’émission des 1,200 millions était-elle consommée? Tout cela ne les regardait pas, ni même le commissaire de la caisse de l’extraordinaire, encore moins le ministre des contributions, nullement celui de l’intérieur. Cependant tous se réunirent ils appelèrent les commissaires a la fabrication etles fabricants; ils prièrent plusieurs députes de vouloir bien assister à leurs conférences, et il résulta de ce concours d’éclaircissements, de volontés et d’efforts, qu’il intervînt un décret qui mit 100 millions de plus en circulation, que la fabrication fût accélérée, et qu’elle fût particulièrement appliquée aux assignats de 100 sous.
      ...eût fait que son devoir? L imperfection de ce régime se retrouve dans un lait enco... ...que les payements auraient été suspendus, si chacun eût fait son devoir, mais n’eût fait que son devoir? L imperfection de ce régime se retrouve dans un lait encore plus récent.
      ...il aurait dit qu il avait envoyé l’état de distribution aux commissaires de la Trésorerie; ceux-ci, interrogés, aur...
      ...ire, appelé, se serait rejeté sur celui de la fabrication du papier, et ce dernier sur le comité de l’Assemblée constituante. Voyez que de temps perdu, que d’hommes interpellés, et que de mouvements déplaces, lorsque, si l’orga...
      ...ent; mais s’il se fût borné, comme il le pouvait, a ce qui lui était personnel, il aurait dit qu il avait envoyé l’état de distribution aux commissaires de la Trésorerie; ceux-ci, interrogés, auraient repondu qu’ils avaient demandé des assignats au commissaire ds l’extraordinaire, qui n’en avait point donné; ce commissaire, appelé, se serait rejeté sur celui de la fabrication du papier, et ce dernier sur le comité de l’Assemblée constituante. Voyez que de temps perdu, que d’hommes interpellés, et que de mouvements déplaces, lorsque, si l’organisation eût été bien faite, un seul mot et une seule personne eussent suffi pou...
      ...des comités ? Ne seront-ils pas obligés de s’adresser au ministre de 1 intérieur pour les dépenses à faire; ...
      ...es impôts à recouvrer; aux commissaires de la Trésorerie pour constater ce oui a é...
      ...et payé; au commissaire et au trésorier de l’extraordinaire, pour connaître la situation de leurs caisses, sur les fonds qui y sont versés et sur ceux qui en sortent? Combien de recherches à faire, d éclaircissements à prendre, de renseignements a rapprocher, d’états à comparer, avant de parvenir a un ensemble qui eût été form...
      ... sur un plan mieux ordonné et avec plus de connaissance de l’administration? Je vais proposer quel...
      ... pas a chaque occasion, et ne contrarieront-ils pas perpétuellement les travaux des comités ? Ne seront-ils pas obligés de s’adresser au ministre de 1 intérieur pour les dépenses à faire; à celui des contributions pour les impôts à recouvrer; aux commissaires de la Trésorerie pour constater ce oui a été réellement reçu et payé; au commissaire et au trésorier de l’extraordinaire, pour connaître la situation de leurs caisses, sur les fonds qui y sont versés et sur ceux qui en sortent? Combien de recherches à faire, d éclaircissements à prendre, de renseignements a rapprocher, d’états à comparer, avant de parvenir a un ensemble qui eût été formé sans peine , sans erreur et sans délai, s’il y eût eu un ministre des finances, ou au moins si la division avait ete faite sur un plan mieux ordonné et avec plus de connaissance de l’administration? Je vais proposer quelques vues qui me paraissent plus 'conformes à un ordre régulier et aux moyens d ...

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 586
      Les commissaires de la Trésorerie, indépendant ment des opé...
      ...r plan d’organisation, seraient chargés de la correspondance directe avec les dire...
      ... impôts; car tant qu’ils seront obligés de la faire passer par le .ministre des contributions, de lui faire part des difficultés qui s’él...
      ...ivité avec laquelle il est si essentiel de presser le recouvrement. Par la même ra...
      ...es impôts indirects; il convient encore de leur confier la monnaie, puisqu’ils ont...
      ...ment, et que l’on nfest jamais plus sûr de la surveillance, qu’eu la plaçaut à côt...
      Les commissaires de la Trésorerie, indépendant ment des opérations que leur confie leur plan d’organisation, seraient chargés de la correspondance directe avec les directoires des départements et des districts, sur tout ce ^qui intéresse le payement des impôts; car tant qu’ils seront obligés de la faire passer par le .ministre des contributions, de lui faire part des difficultés qui s’élèvent et des retards que l’on éprouve, le temps qui s’écoulera avant que ces avi...
      ...a rentrée ; elle n’avancera pas, et ce sera un des plus grands obstacles à l’activité avec laquelle il est si essentiel de presser le recouvrement. Par la même raison, eux seuls doivent suivre les régies des impôts indirects; il convient encore de leur confier la monnaie, puisqu’ils ont l’emploi du numéraire, ainsi que la fabrication des assignats, puisqu’ils les consomment, et que l’on nfest jamais plus sûr de la surveillance, qu’eu la plaçaut à côté du besoin.
      ...viendrait qu’ils ne fussent pas obligés de faire acquitter les ordonnances, sans p... Pour le plus grand bien, il conviendrait qu’ils ne fussent pas obligés de faire acquitter les ordonnances, sans pouvoir discuter préalablement avec les ministres les époques des payements, la n...
      J’insisterai de nouveau sur la réunion des caisses de la Trésorerie et de l’extraordinaire, sur le faux emploi d’...
      ... des comptes à se rendre. J’observerai, de plus, que cette division surcharge d’une double correspondance les receveurs de districts, dont les occupations sont dé...
      ...eux, au moins faut-il restreindre:celle de l’extraordinaire à neiFece-voir et à me...
      J’insisterai de nouveau sur la réunion des caisses de la Trésorerie et de l’extraordinaire, sur le faux emploi d’hommes et d’argent qu’occasionne cette séparation, sur la confusion qui en résul...
      ...autre; qu’elles ont des répétitions mutuelles à exercer, des renvois à se faire, des comptes à se rendre. J’observerai, de plus, que cette division surcharge d’une double correspondance les receveurs de districts, dont les occupations sont déjà si multipliées, et les émoluments si modiques; tandis que par les registres, ...
      ...clarté, peut s’exécuter avec une seule caisse. Si l’on persiste à en conserver deux, au moins faut-il restreindre:celle de l’extraordinaire à neiFece-voir et à me payer que des capitaux; et l’on aura ainsi une grande et importante caisse d’am...
      ...its et ces réflexions, il est difficile de ne pas reconnaître que l’organisation d... D’après oes faits et ces réflexions, il est difficile de ne pas reconnaître que l’organisation du ministère exige une .refonte, etuqu’elle doit être faite promptement.
      On ne peut distinguer avec trop de soin les dépenses ordinaires, c’est-à-d... On ne peut distinguer avec trop de soin les dépenses ordinaires, c’est-à-dire*celles qui doivent se reproduireitous les ans, des dépenses extraordinaires ...
      ...été lorsque l’on prend sur elle au delà de ce qui est nécessaire pour la conserver... ...t, que c’est un impôt correspondant que l’on établit; que l’on attaque la propriété lorsque l’on prend sur elle au delà de ce qui est nécessaire pour la conserver, et qu’on fuit renaître alors l’un des plus terribles inconvénients du despotis...
      ...une scrupuleuse sévérité chaque article de dépense ; et l’on portera sa principale lattemion sur celles de la guerre et de la marine, non seuh ment parce que ces ...
      ... se faire remettre des états indicatifs de la destination, du montant et de l’époque de chaque nature de payement. lEnsuite il sera nécessaire d’étendre ses recherches sur l’arriéré, de l’approfondir dans tous ses détails, d’...
      ...élève ce qui en est connu; et à l’égard de ce qui ne peut l’être encore, de défendre qu’il en soit rien acquitté sa...
      ...ent un ministre serait le .-maître, par de fausses imputations, de porter sur cet arriéré toutes les dépenses qu’il jugerait à propos de faire.
      On examinera donc avec une scrupuleuse sévérité chaque article de dépense ; et l’on portera sa principale lattemion sur celles de la guerre et de la marine, non seuh ment parce que ces départements consomment nécessairement beaucoup, mais encore tparce que leurs fo...
      ...’abord il faudra régler ceux qu’exigent les dépenses annuelles, et, à cet effet, se faire remettre des états indicatifs de la destination, du montant et de l’époque de chaque nature de payement. lEnsuite il sera nécessaire d’étendre ses recherches sur l’arriéré, de l’approfondir dans tous ses détails, d’arrêter la somme à laquelle s’élève ce qui en est connu; et à l’égard de ce qui ne peut l’être encore, de défendre qu’il en soit rien acquitté sans décrets : autrement un ministre serait le .-maître, par de fausses imputations, de porter sur cet arriéré toutes les dépenses qu’il jugerait à propos de faire.
      ...faut imposer l’intérêt et le principal, de manière que la dette s’amortisse et que... ... ni considérable ni pressant; et dans le cas contraire, par un emprunt, dont il faut imposer l’intérêt et le principal, de manière que la dette s’amortisse et que l’impôt cesse dans un certaia nombre d’années.
      Je viens de dire qu’il faudrait recourir à un empru...
      ...tait pas, et ne pouvait l’être par ceux de ses membres qui connaissaient les finan...
      ...ent il ne serait pas sans danger d’user de cette facilité; le temps n’est plus où ...
      Je viens de dire qu’il faudrait recourir à un emprunt, et je n’ignore pas que cette mesure était réprouvée par l’Assemblée constituante ; mais elle ne Tétait pas, et ne pouvait l’être par ceux de ses membres qui connaissaient les finances d’un grand «Empire, qui prévoyaient des événements où il serait convenable d...
      ...mais ni difficulté ni intervalle entre sa volonté et l’exécution. Mais actuellement il ne serait pas sans danger d’user de cette facilité; le temps n’est plus où l’on pouvait dire à la tribune, q.ue les assignats étaient au pair avec l’argent...

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 587
      ... ce moment, où le but est atteint et la Constitution finie, il faut se rattacher invariable ment à l’ordre, sans lequel ce qui a coûte tant de peine à édifier serait bientôt détruit. impositions. On pouvait Tecevoir et non exiger . mais en ce moment, où le but est atteint et la Constitution finie, il faut se rattacher invariable ment à l’ordre, sans lequel ce qui a coûte tant de peine à édifier serait bientôt détruit.
      cernent de ce qu’ils doivent, c’est bien le moins ... cernent de ce qu’ils doivent, c’est bien le moins qu’ils pourvoient à leurs besoins par un moyen au’ils ont à leur disposition.
      ...dre supérieur; il n eût.pas été prudent de se rendre difficile sur un ?rand nombre de demandes, ni de presser la de5| ...on ne P™vai se décider p >r des vues économiques, on cédait à des motifs d’un ordre supérieur; il n eût.pas été prudent de se rendre difficile sur un ?rand nombre de demandes, ni de presser la de5|
      ...oivent balancer exactement les dépenses de même nature. Cette vérité est démontrée; le comité des contributions de la dernière Assemblée ne le contestait ... Les recettes ordinaires doivent balancer exactement les dépenses de même nature. Cette vérité est démontrée; le comité des contributions de la dernière Assemblée ne le contestait vraisemblablement pas; cependant ibn'est que trop évident qu’elle n’a pas guidé ...
      ...issant ainsi au contribuable la faculté de réduire la taxe par des déductions, don...
      ...rges doivent selever beaucoup au-dessus de l’estimation qu on leur a donnée. , .
      ...a clause qui a établi que l’on ne paierait pas au-dessus du cinquième; car en laissant ainsi au contribuable la faculté de réduire la taxe par des déductions, dont un grand nombre ne peut être soumis a un calcul positif, les décharges doivent selever beaucoup au-dessus de l’estimation qu on leur a donnée. , .
      Secondement, on verra que les droits de patentes, de douanes, et les revenus des forets Secondement, on verra que les droits de patentes, de douanes, et les revenus des forets
      ...es qu’on les présente, et qu’il n’y eût de mécompte sur aucune, en les augmentant encore de celle de la loterie, qu’il aurait été bien plus sage et beaucoup plus moral de détruire, que tant d’autres impôts, on aura 51(8 millions, au lieu de 581 qu’il faudrait pour les dépenses permanentes. Ce vide de;63 millions, le comité a prétendu le co... Au reste, en admettant que ces recettes fussent telles qu’on les présente, et qu’il n’y eût de mécompte sur aucune, en les augmentant encore de celle de la loterie, qu’il aurait été bien plus sage et beaucoup plus moral de détruire, que tant d’autres impôts, on aura 51(8 millions, au lieu de 581 qu’il faudrait pour les dépenses permanentes. Ce vide de;63 millions, le comité a prétendu le combler par la contribution patriotique, [iar plusieurs créances, par divers arrér...
      ...ources passagères, grossies meme encore de l’imposition territoriale de 50 millions, mise en remplacement des d... ... et conséquem-ment inapplicables à des dépenses durables ; j’ajoute que ces ressources passagères, grossies meme encore de l’imposition territoriale de 50 millions, mise en remplacement des droits supprimés, et sur laquelle il n’a été rien pirçu, n’acquitteront pas en en...
      ...i que le pouvoir exécutif peutirépondre de la partie qui lui est confiée. ...voir beaucoup sur les corps.administratifs, et Vest même ainsi et seulement ainsi que le pouvoir exécutif peutirépondre de la partie qui lui est confiée.
      ..., qui ne lest pasnon plus. Celle-ci n’a de droit qu a des pavements aux époques dé... ...i la dette constituée qui n’est pas remboursable,, ni celle qu’on nomme exigible, qui ne lest pasnon plus. Celle-ci n’a de droit qu a des pavements aux époques déterminées par les emprunts; la nation n’est pas tenue d'en solder la totalité, i...
      ...s vil agiotage; car si on avait égard a de semblables demandes, il n y aurait P>us... ...u même genre, rejelees parles plus hardis déprédateurs, et dédaignées par le plus vil agiotage; car si on avait égard a de semblables demandes, il n y aurait P>us j**®* pour les évaluations, ni possibilité pour les
      ...nt ce que notre situation nous présente de certain, et ce qu elle permet de supposer raisonnablement. ,, Examinons actuellement ce que notre situation nous présente de certain, et ce qu elle permet de supposer raisonnablement. ,,
      ...erie nationale, en y comprenant le mois de décembre de cette annee.. 400,000,000 ... une marche active et régulière, que l’on peut supposer qu il faudra à la Trésorerie nationale, en y comprenant le mois de décembre de cette annee.. 400,000,000
      Il faut déduire de cette somme, les biûlements de 13 mois (j’y comprends aussi ceux de décembre) qu’on peut .évaluer à.,......... Il faut déduire de cette somme, les biûlements de 13 mois (j’y comprends aussi ceux de décembre) qu’on peut .évaluer à.,................................. 350,000,000 »

      Séance du mardi 1er octobre 1791

      page 588
      ...ets qui seront employés en acquisitions de biens nationaux, il restera toujours un...
      ...ée à aucun péril; et si seulement, pour 1793, la recette est élevée au niveau de la dépense, et qu’il ne puisse plus y a...
      ...assignats qui peuvent être moindres, si l’on donne, pour la liquidation, des effets qui seront employés en acquisitions de biens nationaux, il restera toujours une hypothèque suffisante; la fortune publique ne sera exposée à aucun péril; et si seulement, pour 1793, la recette est élevée au niveau de la dépense, et qu’il ne puisse plus y avoir d’arrièreinent, le salut du royaume sera assuré.
      ...ons dit que la somme à acquitter serait de 2,550,000,000 » Nous avons dit que la somme à acquitter serait de 2,550,000,000 »
      En conséquence il y a un excédent de.................... 700,000,000 liv. En conséquence il y a un excédent de.................... 700,000,000 liv.
      Mais de ce que l’actif de la nation surpasse son passif, s’ensuit...
      ...,550 millions d’assignats? Je suis loin de le croire; car alors le papier s’avilis...
      ...rme proportion, l’on ne trouverait plus de numéraire a acheter à aucun taux, et to...
      ... un prix qui ne serait plus à la portée de la presque totalité ae la nation.
      Mais de ce que l’actif de la nation surpasse son passif, s’ensuit-il que l’on puisse émettre, sans péril, pour 2,550 millions d’assignats? Je suis loin de le croire; car alors le papier s’avilissant par sa quantité, la défaveur des changes s’accroîtrait dans une énorme proportion, l’on ne trouverait plus de numéraire a acheter à aucun taux, et toutes les consommations s’élèveraient à un prix qui ne serait plus à la portée de la presque totalité ae la nation.
      ...le crédit ne sera pas raffermi, et que, de l’autre, ce n’est que par eux que l’on ...
      ...quidations. Il ne peut être question ni de le faire en effets qui ne seraient pas reçus pour les biens nationaux, ni de le suspendre; ce serait rentrer dans l’...
      ...ntages, et d'une entière libération, et de la cessation d’intérêts onéreux, et de l’amélioration d* s terres, qui ne peuv...
      ...ées à raison d’acquisitions déjà faites de biens nationaux, se verraient dans l’impossibilité d’y satisfaire, ou seraient forcés de laisser faire les reventes à la folle e...
      ...on? il faut, dit-on, que l’objet entier de la liquidation soit connu ; eh pourquoi...
      ... du créancier diligent doit-il dépendre de celui qui diffère? Ah! si l’Assemblée c...
      ... tous les créanciers sous la sauvegarde de l’honneur et de la probité de la nation, il n’est pas à craindre que ...
      ...ts émis sera infructueuse, tant que les impôts ne seront pas au courant, et que le crédit ne sera pas raffermi, et que, de l’autre, ce n’est que par eux que l’on peut aider le Trésor public, les combinaisons ne peuvent se réunir que sur le payement des liquidations. Il ne peut être question ni de le faire en effets qui ne seraient pas reçus pour les biens nationaux, ni de le suspendre; ce serait rentrer dans l’ancien régime par des voies bien odieuses, violer la propriété et attaquer direc...
      ...t essentiellement le gage des créanciers, la vente réunit pour la nation les avantages, et d'une entière libération, et de la cessation d’intérêts onéreux, et de l’amélioration d* s terres, qui ne peuvent que se détériorer journellement en restant invendues. Ehl comment feraient c...
      ...quelle ilsont dû compter pour acquitter, aux échéances, les obligations contractées à raison d’acquisitions déjà faites de biens nationaux, se verraient dans l’impossibilité d’y satisfaire, ou seraient forcés de laisser faire les reventes à la folle enchère? D’ailleurs, quel motif, ou même quel prétexte alléguer pour justifier la suspension? il faut, dit-on, que l’objet entier de la liquidation soit connu ; eh pourquoi? S’il arrive qu’il soit plus considérable qu’on ne l’imagine, le remboursement ...
      ...as encore rapportés, ceux qui ont été produits sont-ils moins sacrés, et le sort du créancier diligent doit-il dépendre de celui qui diffère? Ah! si l’Assemblée constituante, avant d’avoir pu atteindre, même par la pensée, la possibilité d’ob...
      ...e, à l’état le plus prospère, a néanmoins, par une proclamation mémorable, placé tous les créanciers sous la sauvegarde de l’honneur et de la probité de la nation, il n’est pas à craindre que l’Assemblée législative, qui [trouve à sa disposition tant d’immenses richesses,...
      ...n'a pas promis, et il eût été téméraire de promettre aux créanciers de les solder tous et sur-le-champ en espè...
      ...utions. Maintenant, il y a 200 millions de plus; on prévoit même une émission plus...
      ...rès étendue; il ne s’agit donc plus que de chercher à concilier ce que commande le salut de la France, avec ce que l’intérêt des cr...
      Mais on n'a pas promis, et il eût été téméraire de promettre aux créanciers de les solder tous et sur-le-champ en espèces; on leur a mêmes déclaré que, dès qu’il y aurait 1,200 millions en circulati...
      ...e fût moindre, et que les remboursements ne s’opéreraient qu’en raison des diminutions. Maintenant, il y a 200 millions de plus; on prévoit même une émission plus forte, pour les besoins du Trésor public. J’ai prouvé qu’il y aurait une imprudence bien fune-te à excéder une mesure déjà très étendue; il ne s’agit donc plus que de chercher à concilier ce que commande le salut de la France, avec ce que l’intérêt des créanciers sollicite : et voici, sous ce double rapport, quelques vues élémentaire...
      La première condition de ces effets est qu’il soit libre de les conserver en nature, ou de les employer en acquisition de biens nationaux ; car la terre appartie... La première condition de ces effets est qu’il soit libre de les conserver en nature, ou de les employer en acquisition de biens nationaux ; car la terre appartient à la créance et doit servir à l’acquitter lorsqu’elle ne peut l’être d’une au...
      ...t que ces effets rendent un peu au delà de l’intérêt des fonds; car le revenu de ceux-ci a un accroissement progressif, ... La seconde est que ces effets rendent un peu au delà de l’intérêt des fonds; car le revenu de ceux-ci a un accroissement progressif, dont les premiers ne sont pas susceptibles.
      ...rembourser les capitaux et les intérêts de cette dette, et qu’à cette destination ...
      ...e bénéfice qui résultera, chaque année, de l’extinction des rentes viagères, des p...
      La troisième, qu’il y ait des époques graduelles pour rembourser les capitaux et les intérêts de cette dette, et qu’à cette destination soit consacré un fonds d’amortissement. Il sera aisé d’en trouver, même pour une somme très considérable, dans le bénéfice qui résultera, chaque année, de l’extinction des rentes viagères, des pensions et des traitements des ecclésiastiques retirés.
      ...mperfection. Il ne s’agit donc plus que de préférer le plan dont les inconvénients...
      ...ront seront couverts par le grand motif de la nécessité et la grande excuse du bie...
      ...si l’on ne préservait pas les assignats de la dépression qui les menace, et si les...
      ...e influence si active sur les destinées de cet Empire.
      ... se décide pour toute autre opération, il est certain que pas une ne sera sans imperfection. Il ne s’agit donc plus que de préférer le plan dont les inconvénients seront le moins nombreux, et ceux qui resteront seront couverts par le grand motif de la nécessité et la grande excuse du bien public, dont on serait réduit à désespérer, si la levée des impôts demeurait plus longtemps incertaine, si l’on ne préservait pas les assignats de la dépression qui les menace, et si les finances retombaient dans le désordre qui a eu et qui aura toujours une influence si active sur les destinées de cet Empire.
    • Séance du samedi 5 novembre 1791

      - search term matches: (4)

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 639
      Locuteur: Couthon
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 4 novembre. secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 4 novembre.
      Locuteur: Goujon
      ...ation sur la rédaction du procès-verbal de la séance d’hier, reiativementà la disc...
      ...’est élevée, pour savoir si le ministre de l’intérieur .aurait la parole. Le procès-verbal porte : « Le ministre de l’intérieur ayant obtenu la parole. » J...
      J’ai à faire une observation sur la rédaction du procès-verbal de la séance d’hier, reiativementà la discussion qui .s’est élevée, pour savoir si le ministre de l’intérieur .aurait la parole. Le procès-verbal porte : « Le ministre de l’intérieur ayant obtenu la parole. » Je demande que l’on insère au procès-verbal que le ministre a pris la parole et n...
      Locuteur: Goujon
      ...e décrète l’ordre du jour sur la motion de M. Goujon.) (L’Assemblée décrète l’ordre du jour sur la motion de M. Goujon.)
      Locuteur: Delacroix
      ...n fasse l’appel nominal. Si le résultat de la délibéiation était en votre faveur, ... Il faut que le décret subsiste, ou que l’on fasse l’appel nominal. Si le résultat de la délibéiation était en votre faveur, vous ne réclameriez point. Je demande que le décret subsiste, ou bien comptons-n...
      Locuteur: Delacroix
      ... : J’observe que le procès-verbal parle de certains décrets rendus dans la séance,... Un membre : J’observe que le procès-verbal parle de certains décrets rendus dans la séance, sans les insérer. G’est ainsi que le décretd’urgence relatif à M. Mulot n’y fig...
      Locuteur: Delacroix
      ... que ces décrets seront lus à.la séance de demain pour être.ensuite insérés au .pr... (L’Assemblée décrète que ces décrets seront lus à.la séance de demain pour être.ensuite insérés au .procès-verbal.)
      Locuteur: Delacroix
      ...ande que le procès-verbal fasse mention de l’heure à laquelleaura commencé la séan... Un membre : Je demande que le procès-verbal fasse mention de l’heure à laquelleaura commencé la séance.
      Locuteur: Delacroix
      Un membre donne lecture d’une adresse de 30 gardes nationaux de la ville de Milhau, département de VAveyron, qui se plaignent de ce que leur département n’est pas compris dans le nombre de ceux qui d ivent envoyer des volontaire... Un membre donne lecture d’une adresse de 30 gardes nationaux de la ville de Milhau, département de VAveyron, qui se plaignent de ce que leur département n’est pas compris dans le nombre de ceux qui d ivent envoyer des volontaires pour défendre les frontières ; cette adresse est ainsi1 conçue :
      Locuteur: Delacroix
      ...ment n’était pas compris dans le nombre de ceux qui doivent envoyer des volontaires pour défendre nos frontières de l’invasion dont elles sont menacées. Jaloux de partager les dangers que vont courir no...
      ...rs qui leur sont destinés, nous brûlons de convaincre nos concitoyens, que'notre a...
      ...ge et diverses autres raisons empêchent de nous suivre, offrent de pourvoir à l’équipement et à l’entretien de ceux d’enlre nous auxquels leur fortune ne permet pas de faire cette dépense.
      « Nous avons vu avec douleur que notre dc-partement n’était pas compris dans le nombre de ceux qui doivent envoyer des volontaires pour défendre nos frontières de l’invasion dont elles sont menacées. Jaloux de partager les dangers que vont courir nos frères d’armes, et les lauriers qui leur sont destinés, nous brûlons de convaincre nos concitoyens, que'notre amour pour la patrie est réel. Les"patriotes que leur âge et diverses autres raisons empêchent de nous suivre, offrent de pourvoir à l’équipement et à l’entretien de ceux d’enlre nous auxquels leur fortune ne permet pas de faire cette dépense.
      Locuteur: Delacroix
      ...tre les mains des augustes législateurs de la France. » ...os ordres à cet égard. Vaincre ou mourir, tel est le serment que nous faisons entre les mains des augustes législateurs de la France. »
      Locuteur: Delacroix
      ...mande qu’il soit fait mention honorable de cette adresse au procès-verbal. Un membre : Je demande qu’il soit fait mention honorable de cette adresse au procès-verbal.
      Locuteur: Delacroix
      ...es zélés citoyens. Je demande le renvoi de leur .pétition au pouvoir exécutif, Un membre : La mention honorable ne suffit pas aux vœux des ces zélés citoyens. Je demande le renvoi de leur .pétition au pouvoir exécutif,
      Locuteur: Delacroix
      ; afin qu’il mette les citoyens de Milhau dans le rôle de ceux qui doivent fournir pour la défens... ; afin qu’il mette les citoyens de Milhau dans le rôle de ceux qui doivent fournir pour la défense des frontières.
      Locuteur: Delacroix
      ...crète qu’il sera fait mention honorable de cette adresse au procès-verbal,) (L’Assemblée décrète qu’il sera fait mention honorable de cette adresse au procès-verbal,)
      Locuteur: Delacroix
      ...ent ; il en demande le renvoi au comité de division. ... ia, fixation du nombre des notaires et leur placement dans Vétendue Au département ; il en demande le renvoi au comité de division.
      Locuteur: Delacroix
      ...’Assemblée renvoie ce travail au comité de division.) (L’Assemblée renvoie ce travail au comité de division.)
      Locuteur: Delacroix
      Le même membre propose ensuite de décréter que les héritiers des notaires royaux, qui n’avaient pas eu le temps de se pourvoir avant le décret, soient adm...
      ...éjà reçus. Il lit à cet effet un projet de décret.
      Le même membre propose ensuite de décréter que les héritiers des notaires royaux, qui n’avaient pas eu le temps de se pourvoir avant le décret, soient admis a concourir avec les notaires déjà reçus. Il lit à cet effet un projet de décret.
      PRÉSIDENCE DE M. VERGN1ACD. PRÉSIDENCE DE M. VERGN1ACD.

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 640
      Locuteur: Becquey
      L'acte constitutionnel porte qu’a-prés avoir vérifié les pouvoirs de ses membres, l’Assemblée nationale légi...
      ...ts jurés. Je demande donc que le comité de législation soit chargé de vérifier les procès-verbaux d’élection ...
      ...vent tous à la suite des procès-verbaux de la nomination des députés à l’Assemblée...
      L'acte constitutionnel porte qu’a-prés avoir vérifié les pouvoirs de ses membres, l’Assemblée nationale législative vérifiera et proclamera la liste des membres des hauts jurés. Je demande donc que le comité de législation soit chargé de vérifier les procès-verbaux d’élection des hauts-jurés qui se trouvent tous à la suite des procès-verbaux de la nomination des députés à l’Assemblée nationale, et d’en présenter aussitôt la liste à l’Assemblée, pour être par ell...
      Locuteur: Delacroix
      Plusieurs membres : Le renvoi au comité de législation ! Plusieurs membres : Le renvoi au comité de législation !
      Locuteur: Delacroix
      ... cet égard. 11 y a déjà un grand nombre de réclamations de toutes les parties du royaume. Je propose, en ordonnant le renvoi, de charger le comité de législation de faire uu, Un membre : Il est urgent que l’Assemblée rende un décret à cet égard. 11 y a déjà un grand nombre de réclamations de toutes les parties du royaume. Je propose, en ordonnant le renvoi, de charger le comité de législation de faire uu,
      Locuteur: Delacroix
      (L’Assemblée renvoie ce projet de décret au comité de législation pour être rapporté dans 8 j... (L’Assemblée renvoie ce projet de décret au comité de législation pour être rapporté dans 8 jours.)
      Locuteur: Delacroix
      ...intes portées sur les faits d'incivisme de la municipalité de Saverne. Je demande que l’Assemblée déc...
      ...ement à mardi prochain et que le comité de division retire le bordereau de cette affaire des bureaux du comité des...
      ...département du Bas-Rhin a demandé que l’Assemblée veuille bien s’occuper des plaintes portées sur les faits d'incivisme de la municipalité de Saverne. Je demande que l’Assemblée décrète l’ajournement à mardi prochain et que le comité de division retire le bordereau de cette affaire des bureaux du comité des rapports.
      Locuteur: Guérin
      ...on des fermes et régies, seraient tenus de lui adresser, dans le délai d’un mois, ...
      ...ces, etc., qui présenteraient un projet de décret sur les traitements et pensions à accorder aux employés, en proportion de leurs services. Elle statua de plus que, jusqu’à ce qu’il fût fixé déf...
      ...yés toucheraient jusqu’à la concurrence de la somme de 50 livres, chaque mois, le tout proviso...
      ...ta, le 8 mars dernier, que les ministres, administrateurs, chefs d’admiüistra-tion des fermes et régies, seraient tenus de lui adresser, dans le délai d’un mois, l’état nominatif des personnes employées sous leurs ordres, et payées directemen...
      ...dits états seraient remis aux comités des pensions, des contributions, des finances, etc., qui présenteraient un projet de décret sur les traitements et pensions à accorder aux employés, en proportion de leurs services. Elle statua de plus que, jusqu’à ce qu’il fût fixé définitivement sur ces secours commandés par la justice et l’humanité, ces employés toucheraient jusqu’à la concurrence de la somme de 50 livres, chaque mois, le tout provisoirement et sans tirer à conséquence pour l’avenir, jusqu’à l’époque du premier j...
      Locuteur: Guérin
      ...ort des employés. Elle a prorogé encore de trois mois le secours provisoire qu’ell...
      ...ui doit vous être fait par votre comité de liquidation. La plupart d’entre eux son...
      ...oire qui leur a été accordé, continuera de leur être payé, jusqu’à ce que l’Assemb...
      ...ivement sur leur sort. Voici mon projet de décret :
      ...rivée sans que l’Assemblee nationale constituante ait pu statuer encore sur le sort des employés. Elle a prorogé encore de trois mois le secours provisoire qu’elle leur avait accordé. Ces trois mois sont t xpirés, et les employés sont obligés d’attendre encore le rapport qui doit vous être fait par votre comité de liquidation. La plupart d’entre eux sont dans la plus fâcheuse situation. Je vous propose d’ordonner que le revenu provisoire qui leur a été accordé, continuera de leur être payé, jusqu’à ce que l’Assemblée ait statué définitivement sur leur sort. Voici mon projet de décret :
      Locuteur: Guérin
      ...crète que lesdits employés continueront de jouir de leur traitement pendant trois mois, con... ...evant employés par l’Assemblée constituante, n’ont pu être encore déterminés, décrète que lesdits employés continueront de jouir de leur traitement pendant trois mois, conformément au décret du 8 mars dernier, en attendant que les indemnités soient fi...
      Locuteur: Delacroix
      ...L’Assemblée est tous les jours fatiguée de demandes de cette espèce; il faut payer ses dettes ... Un membre : L’Assemblée est tous les jours fatiguée de demandes de cette espèce; il faut payer ses dettes avant d’être généreux.
      Locuteur: Delacroix
      ...ui demandent des indemnités. Je propose de passer à l’ordre du jour... {Oui! oui!) ...ui puissent se faire entendre; cependant ils valent bien autant que les commis qui demandent des indemnités. Je propose de passer à l’ordre du jour... {Oui! oui!)
      Locuteur: Guyton-Morveau
      On ne peut pas laisser mourir de faim des hommes auxquels on a promis de...
      ... fixées. Je demande le renvoi du projet de décret au comité de liquidation pour en faire le rapport da...
      On ne peut pas laisser mourir de faim des hommes auxquels on a promis des secours. La justice exige qu’on accorde un provisoire en attendant que les pensions soient fixées. Je demande le renvoi du projet de décret au comité de liquidation pour en faire le rapport dans trois jours.
      Locuteur: Guyton-Morveau
      ...ur! (L’Assemblée rejette la proposition de l’ordre du jour et adopte la motion de M. Guyton-Morveau.) Plusieurs membres : L’ordre du jour! (L’Assemblée rejette la proposition de l’ordre du jour et adopte la motion de M. Guyton-Morveau.)
      Locuteur: Delacroix
      ...oit renvoyée jusqu’à ce que les membres de l’Assemblée aient eu le temps de réfléchir sur la lecture de ce rapport et du projet de décret. ...mais n’est pas encore distribué. Je demande, en conséquence, que la discussion soit renvoyée jusqu’à ce que les membres de l’Assemblée aient eu le temps de réfléchir sur la lecture de ce rapport et du projet de décret.
      Locuteur: Delacroix
      Je me plains, en outre, de la négligence apportée dans les distributions et je propose à l’Assemblée de prendre des mesures pour qu’elles soien... Je me plains, en outre, de la négligence apportée dans les distributions et je propose à l’Assemblée de prendre des mesures pour qu’elles soient faites avec exactitude.
      Locuteur: Delacroix
      ...emande que les commissaires-inspecteurs de l’imprimerie soient chargés de s’informer des causes de ce retard, et de maintenir l’exactitude des distribution... Un membre ; Je demande que les commissaires-inspecteurs de l’imprimerie soient chargés de s’informer des causes de ce retard, et de maintenir l’exactitude des distributions oi données par l’Assemblée.
      Locuteur: Becquey
      (L’Assemblée adopte la motion de M. Becquey.) Des députés de l Académie de peinture et sculpture, dont l'admission... (L’Assemblée adopte la motion de M. Becquey.) Des députés de l Académie de peinture et sculpture, dont l'admission à la barre a été décrétée à la séance d’hier, sont introduits.
      Locuteur: Becquey
      L'orateur de la députation s’exprime ainsi : Messieu...
      ... leur sagesse, les plus grands intérêts de l’Empire ; nous n’aurions jamais suspen...
      ...sans se plaindre, ne cédaient au besoin de s’épancher dans le sein de la patrie, et de déployer les sentiments généreux qu’inspirent les beaux-arts, ces nobles enfants de la liberté.
      L'orateur de la députation s’exprime ainsi : Messieurs, retenus par une crainte respectueuse, nous n’aurions jamais osé franchir le ...
      ...uguste où réside la majesté d’un peuple libre, où ses représentants pèsent, dans leur sagesse, les plus grands intérêts de l’Empire ; nous n’aurions jamais suspendu vos travaux, ni les leçons que nous donnons tous les jours à nos élèves, si nos cœurs, ulcérés depuis longtemps, sans se plaindre, ne cédaient au besoin de s’épancher dans le sein de la patrie, et de déployer les sentiments généreux qu’inspirent les beaux-arts, ces nobles enfants de la liberté.
      Locuteur: Bergeras
      ...e le serment individuel prescrit par la Constitution. député du département des Basses-Py rénées, prête le serment individuel prescrit par la Constitution.

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 641
      Locuteur: Becquey
      ...s ne pouvez pas vouloir éteindre le feu de l’émulation: puisque c’est pour le rani...
      ...ant, que nos nouvelles lois n’accordent de distinction qu’au mérite personnel ! Ou...
      ...vez trop bien, Messieurs, que l’égalité constitutionnelle n’est que celle de droits, et qu’il est hors du pouvoir des hommes d’opérer l’égalité de lu-mièreset de talents dans tous les citoyens ; et que bien plus, il est de l’intérêt de l’Etat, et pour son salut et pour sa gloire, d’extraire la masse immense de la nation, d’attirer au grand jour et d...
      ...ivilégiés par la nature, doués par elle de grands talents et de vertus éminentes.
      ... rentrer dans la foule, ceux que leurs taleats en ont fait sortir, parçe que vous ne pouvez pas vouloir éteindre le feu de l’émulation: puisque c’est pour le ranimer, ce feu salutaire, et vivifiant, que nos nouvelles lois n’accordent de distinction qu’au mérite personnel ! Oui, vous savez trop bien, Messieurs, que l’égalité constitutionnelle n’est que celle de droits, et qu’il est hors du pouvoir des hommes d’opérer l’égalité de lu-mièreset de talents dans tous les citoyens ; et que bien plus, il est de l’intérêt de l’Etat, et pour son salut et pour sa gloire, d’extraire la masse immense de la nation, d’attirer au grand jour et d’honorer ces êtres rares et privilégiés par la nature, doués par elle de grands talents et de vertus éminentes.
      Locuteur: Becquey
      peinture et de sculpture par quelques ambitieux qui n’...
      ...us, se faisant, entendre au milieu même de l’Assemblée nationale, y ont pu faire n...
      ...rons détruire par des faits, et non par de vain s déclamations. 11 est temps de rompre le silence.
      peinture et de sculpture par quelques ambitieux qui n’aspirent qu’à dominer, etles clameurs delà médiocrité, toujours jalouse des talents estimés et connus, se faisant, entendre au milieu même de l’Assemblée nationale, y ont pu faire naître, contre notre compagnie, une prévention injuste, que nous espérons détruire par des faits, et non par de vain s déclamations. 11 est temps de rompre le silence.
      Locuteur: Becquey
      Nous délions qui que ce soit de prouver qu’un homme justement célèbre d...
      ... inspiré que des productions au-dessous de leurs forces ; mais lorsqu’irrités parl...
      ...tte conduite constante que les artistes de mérite de la France et des pays étrangers s’empressent de se réunir à nous. C’est par là, dans le...
      ...ouvellement revenus, ou prêts à revenir de l’Italie, qu’elle est le rassemblement ...
      Nous délions qui que ce soit de prouver qu’un homme justement célèbre dans nos arts, s’y étant présenté, en ait été repoussé: il y est au contraire acc...
      ... entrée à l’académie, c’est qu’alors le génie, qui est journalier, ne leur avait inspiré que des productions au-dessous de leurs forces ; mais lorsqu’irrités parles difficultés mêmes, ils se sont élevés à la hauteur naturelle, tous les bras se sont tendus pour les recevoir et les embrasser. C’est par cette conduite constante que les artistes de mérite de la France et des pays étrangers s’empressent de se réunir à nous. C’est par là, dans le moment même d’une exposition générale et sans distinction, que l’académie montre, et par ses membres, et par ses agréés, et par ses élèves, nouvellement revenus, ou prêts à revenir de l’Italie, qu’elle est le rassemblement des plus habiles. En un mot, c’est par là que l’Ecole française, malgré les effo...
      Locuteur: Becquey
      On nous accuse de partialité : mille exemples prouveraien...
      ...citerons qu’un seul pour nous disculper de ce reproche. Cet exemple est tout récen...
      On nous accuse de partialité : mille exemples prouveraient le contraire. Nous n’en citerons qu’un seul pour nous disculper de ce reproche. Cet exemple est tout récent.
      Locuteur: Becquey
      ...blée constituante nous a fait l’honneur de nous nommer juges du concours ordonné p... Lorsque l’Assemblée constituante nous a fait l’honneur de nous nommer juges du concours ordonné par elle, pour les nouvelles monnaies, nous avons accordé la palme à un artiste q...
      Locuteur: Becquey
      ...se faire lire notre rapport sur le mode de concours pour la statue de J.-J. Rousseau, remis entre les mains de M. Camus, et dont nous joignons copie : elle y verra notre esprit de justice et notre désintéressement. Que l’Assemblée daigne se faire lire notre rapport sur le mode de concours pour la statue de J.-J. Rousseau, remis entre les mains de M. Camus, et dont nous joignons copie : elle y verra notre esprit de justice et notre désintéressement.
      Locuteur: Becquey
      ...nquiets sur le sort des arts, au milieu de nos agitations politiques, ont décrété,...
      ...émie qui préférera toujours une feuille de laurier à un rameau d’or, n’a rien soll...
      ...e sur les arts. Nous en sommes pénétrés de la plus vive reconnaissance; mais nous ...
      Vos prédécesseurs, Messieurs, inquiets sur le sort des arts, au milieu de nos agitations politiques, ont décrété, pour cette année, 100,000 francs à employer en travaux d’encouragement. L’Académie qui préférera toujours une feuille de laurier à un rameau d’or, n’a rien sollicité : non par orgueil, mais par discrétion. Vos prédécesseurs ont donc jeté, d’eux-mêmes, un coup-d’œil favorable sur les arts. Nous en sommes pénétrés de la plus vive reconnaissance; mais nous n’avons ni provoqué leur bienveillance paternelle, ni indiqué, d’aucune manière,...
      Locuteur: Becquey
      ...s secrets instigateurs, dans le dessein de le faire tourner tout à notre profit. Pour leur montrer autant de loyauté et de confiance qu’ils nous témoignent d’inquiétude sur la pureté de nos intentions, nous vous supplions en grâce, Messieurs, de nous dispenser de voter pour cette distribution. Nous sommes loin de dédaigner d’être jugés ni choisis par n... ...non académiciens réclament contre ce décret, dont ils nous soupçonnent d’être les secrets instigateurs, dans le dessein de le faire tourner tout à notre profit. Pour leur montrer autant de loyauté et de confiance qu’ils nous témoignent d’inquiétude sur la pureté de nos intentions, nous vous supplions en grâce, Messieurs, de nous dispenser de voter pour cette distribution. Nous sommes loin de dédaigner d’être jugés ni choisis par nos rivaux : ceux d’entre nous qui seront nommés par eux, s’en trouveront honorés...
      Locuteur: Becquey
      ...s, pour empêcher les talents supérieurs de s’expatrier, faule de travaux. Or, si l’on en croit la voix publique, sur le salon de cette année, l’académie est toujours l’...
      ...t ses élèves, qui ont remporté les prix de Rome, se trouvent les plus grands talen...
      ...ttent avec avantage contre quelques-uns de nos membres; mais encore est-il vrai qu...
      ...contre nous! Voilà, dirait-on, l’esprit de corps, l’égoïsme et la partialité !
      ...ux artistes, a voulu que ces encouragements fussent distribués aux plus méritants, pour empêcher les talents supérieurs de s’expatrier, faule de travaux. Or, si l’on en croit la voix publique, sur le salon de cette année, l’académie est toujours l’académie, c’est-à-dire que dans ses membres et dans les artistes qui lui appartiennent, tels que ses agréés et ses élèves, qui ont remporté les prix de Rome, se trouvent les plus grands talents en tout genre. D’après nos lumières et la justice, il nous faudra couronner nos confrères. Nous avouons pourtant quequelquesartistes non académiciens luttent avec avantage contre quelques-uns de nos membres; mais encore est-il vrai que la tête des talents est dans l'académie. Ce sera cette tête encore un coup qu’il faudra couronner. Quels cris alors s’élèveraient contre nous! Voilà, dirait-on, l’esprit de corps, l’égoïsme et la partialité !
      Locuteur: Becquey
      ...les sentiments, les vœux et les prières de ceux qui apportent le tribut respectueux de leurs hommages à l’auguste assemblée des représentants de la nation. (Applaudissements.) Tels sont les sentiments, les vœux et les prières de ceux qui apportent le tribut respectueux de leurs hommages à l’auguste assemblée des représentants de la nation. (Applaudissements.)
      Locuteur: Le Président
      ...s hommes célèbres a produits l’Académie de peinture et de sculpture de Paris ; de quelle gloire elle a fait briller l’Eco... ... négligera aucun des moyens qui pourront favoriser leurs progrès; elle sait quels hommes célèbres a produits l’Académie de peinture et de sculpture de Paris ; de quelle gloire elle a fait briller l’Ecole française. Cette gloire lui est chère : elle veillera à sa conservation, exam...
      Locuteur: Le Président
      ...endu jusqu’au moment où il sera en état de nous en faire un sur la pétition des ar... ...rt qu’il doit nous faire sur la pétition des artistes non académiciens soit suspendu jusqu’au moment où il sera en état de nous en faire un sur la pétition des artistes académiciens.

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 642
      Locuteur: Claviére
      ... qui vous contrarient! Vous avez résolu de donner à la France l’attitude fière qui lui convient à l’égard de ses ennemis extérieurs; elle ne doit do...
      ...ssieurs c’est la guerre que les ennemis de la Révolution ont résolu de livrer apx finances; et c’est peut-être...
      ... convenir, en effet, que si les ennemis de la liberté pouvaient longtemps vous fai...
      ...ue. Il faudrait alors, pour soutenir la Constitution, un genre de courage qui se trouverait sans doute, m...
      Vous rappellerai-je ici les circonstances ditti-ciles qui vous contrarient! Vous avez résolu de donner à la France l’attitude fière qui lui convient à l’égard de ses ennemis extérieurs; elle ne doit donc plus les craindre. Mais il est une autre guerre bien plus redoutable, et contre laquelle la force armée ne peut rien; vous le sentez, Messieurs c’est la guerre que les ennemis de la Révolution ont résolu de livrer apx finances; et c’est peut-être la seule qui existe sérieusement dans leur intention; car la tentative d’une in...
      ...public le double mal d’angmenter les dépenses et d atténuer les revenus. Il faut convenir, en effet, que si les ennemis de la liberté pouvaient longtemps vous faire dépenser 100 millions d’extraordinaire par an, et causer dans vos recettes, un déficit d" semblable somme, la situation des finances ne tarderait pas à devenir critique. Il faudrait alors, pour soutenir la Constitution, un genre de courage qui se trouverait sans doute, mais dont il est dans votre puissance comme dans votre intention d’éviter la crue...
      Locuteur: Claviére
      ... tinances, relativement à la générosité de vos opérations sur cette importante matière, lorscjue j ai appris qu’il était question de résoudre très incessamment une nouvelle... ... mettais la derniere main a un mémoire introductif sur la situation actuelle des tinances, relativement à la générosité de vos opérations sur cette importante matière, lorscjue j ai appris qu’il était question de résoudre très incessamment une nouvelle création d assignats.
      Locuteur: Claviére
      ...nt même mon travail, pour vous supplier de faire, tout au moins, précéder cette no...
      ...ion d’un décret, dont il est impossible de ne pas sentir l’urgente nécessité, lors...
      J’ai abandonné à l’instant même mon travail, pour vous supplier de faire, tout au moins, précéder cette nouvelle création d’un décret, dont il est impossible de ne pas sentir l’urgente nécessité, lorsqu’on médite, avec soin, sur l’état présent des finances, .
      Locuteur: Claviére
      Je dois, avant de déclarer 1 objet de ce décret, mettre sous vos yeux les motifs de ma pétition. Elle ne me concerne que dans ma qualité de citoyen zélé pour le bien public, pour 1 honneur de cette Assemblée, et surtout pour la confiance qu’elle doit inspirer dans cette partie de la chose nationale, qui tient immédiate... Je dois, avant de déclarer 1 objet de ce décret, mettre sous vos yeux les motifs de ma pétition. Elle ne me concerne que dans ma qualité de citoyen zélé pour le bien public, pour 1 honneur de cette Assemblée, et surtout pour la confiance qu’elle doit inspirer dans cette partie de la chose nationale, qui tient immédiatement à la fortune des citoyens, et qui excite une sollicitnde gene-
      Locuteur: Claviére
      ...; ie ne cours point après, des systèmes de fantaisie; j’apporte à des législateurs, hommes de bien et qui entrent dans une carrière n... Je réclame votre attention, le sujet la mérite; ie ne cours point après, des systèmes de fantaisie; j’apporte à des législateurs, hommes de bien et qui entrent dans une carrière nouvelle pour eux comme pour leurs commettants, les constantes méditations d’un o...
      Locuteur: Claviére
      ...ut disconvenir que s il est susceptible de grandes améliorations, 1 insouciance s’...
      ...st tel, en un mot, que vous avez besoin de vous environner de toutes les forces de la prudence, pour remplir avec succès le vœu de vos commettants.
      ...eux. Le plus sage rie eps aperçus présente un résultat favorable; mais on ne pi ut disconvenir que s il est susceptible de grandes améliorations, 1 insouciance s’exposerait à des accidents serieux et à d grands mécomptes- Il est tel, en un mot, que vous avez besoin de vous environner de toutes les forces de la prudence, pour remplir avec succès le vœu de vos commettants.
      Locuteur: Claviére
      ser devant le peuple; et de quoi vous accuse-raient-ils avec succès... ser devant le peuple; et de quoi vous accuse-raient-ils avec succès, si l’on ne peut rien vous reprocher sur la direction suprême des finances?
      Locuteur: Claviére
      ...us place dans ces lieux pour le bonheur de tant de millions d’hommes!), toute grande crise...
      ...ar le travail casanier, s’il eût manqué de numéraire? Si les moyens de ce travail écoulés de ses mains sans retour, n’eussent pas pu...
      ...s, il n’était pas difficile aux ennemis de la Révolution d’espérer qu’une nation légère et mobile, eût alors manqué de constance; et que sans les assignats, i...
      ...’il avait librement rendus dépositaires de sa confiance.
      ... - Toute grande crise (et jamais en a-t-il existé déplus grande que celle qui vous place dans ces lieux pour le bonheur de tant de millions d’hommes!), toute grande crise resserre les métaux précieux; et que serait devenu le peuple des villes qui ne peut s’alimenter que par le travail casanier, s’il eût manqué de numéraire? Si les moyens de ce travail écoulés de ses mains sans retour, n’eussent pas pu être remplacés ! certes, il n’était pas difficile aux ennemis de la Révolution d’espérer qu’une nation légère et mobile, eût alors manqué de constance; et que sans les assignats, il se présenterait un moment favorable pour armer le peuple contre ces mêmes citoyens qu’il avait librement rendus dépositaires de sa confiance.
      Locuteur: Claviére
      ...culateurs voraces, qui sous le prétexte de porter des secours dans une maison enfl... ...prêtent aux malveillants, l habitude, ie oréiogé, l’ignorance, et surtout es spéculateurs voraces, qui sous le prétexte de porter des secours dans une maison enflammée, n y pénétrent que pour la piller.
      Locuteur: Claviére
      ... répandant des doutes sur la suffisance de leur hypothèque; et certes une administ...
      ...es qui ne s’armerait pas dans ce moment de tous les scrupules de la pre œyance, metirait peut-être bientôt cette hypothéqué en danger de s’affaiblir. . .
      Mais, comment peut-on attaquer le crédit des assignats? En répandant des doutes sur la suffisance de leur hypothèque; et certes une administration des finances qui ne s’armerait pas dans ce moment de tous les scrupules de la pre œyance, metirait peut-être bientôt cette hypothéqué en danger de s’affaiblir. . .
      Locuteur: Claviére
      ...ntielle qu il faut empêcher qu’on perde de vue. ...ervez, Messieurs, qu’entre les assignats et la dette, il y a une différence essentielle qu il faut empêcher qu’on perde de vue.
      Locuteur: Claviére
      ... sommes, d un côte celle dt s biens, et de l’autre celle des assignats, et que la ... ... des biens nationaux, n’ayant à répondre que des assignats* on ne verra que deux sommes, d un côte celle dt s biens, et de l’autre celle des assignats, et que la première sera constamment supérieure a
      ...; car cest en vous que repose le destin de la force publi-que, comme c’est dans so...
      ...ontre-revo-lutionnaires. Ils ont besoin de pouvoir vous accu (1) Bibliothèque nati...
      ...’est donc aux finances que vos ennemis vous attendent. Oui,Messieurs,vos ennemis; car cest en vous que repose le destin de la force publi-que, comme c’est dans son délabrement absolu que consiste le principal espoir des contre-revo-lutionnaires. Ils ont besoin de pouvoir vous accu (1) Bibliothèque nationale, Assemblée nationale législative. Bette publique, tome I, n°. 3.

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 643
      Locuteur: Claviére
      Je passe de la nécessité de veiller scrupuleusement sur le crédit d...
      ...a dette nationale ; car elle sert aussi de prétexte aux malveillants pour entreten...
      ... qui tendent à reculer le parfait repoi de l’opinion publique dans les bienfaits de la Constitution.
      Je passe de la nécessité de veiller scrupuleusement sur le crédit des assignats, à la dette nationale ; car elle sert aussi de prétexte aux malveillants pour entretenir ces coûteuses alarmes qui tendent à reculer le parfait repoi de l’opinion publique dans les bienfaits de la Constitution.
      Locuteur: Claviére
      La dette est de deux sortes : dette constituée et dette...
      ...ée constituante, comme suite nécessaire de la Constitution.
      La dette est de deux sortes : dette constituée et dette non constituée. La première est connue ; il est inutile d’en parler. La seconde...
      ...itions des emprunts à terme et les nombreux remboursements résolus par l’Assemblée constituante, comme suite nécessaire de la Constitution.
      Locuteur: Claviére
      échappe aux regards; tranchée au moyen de laquelle on peut altérer le gage des as... échappe aux regards; tranchée au moyen de laquelle on peut altérer le gage des assignats, sans ue le public puisse être suffisamment garanti e cette crainte, plu...
      Locuteur: Claviére
      ...aut ôter tout prétexte aux malveillants de faire craindre une inégalité défavorabl...
      ...rser. Pourquoi, dès lors, craiudrait-on de faire ce remboursement en assignats ? L...
      ...il voulait payer avec la reconnaissance de sou titre? Jetez les yeux sur l’état so...
      ...es domaines nationaux, et voyez combien de sortes d’objets peuvent faire la matière de ces reconnaissances? quelles sommes ils...
      ...ances n’ont encore monté jusqu’à la fin de septembre, qu’à 20 millions; mais par le fait, chacun de ces millions est une augm entation de la masse des assignats faite à l’insu du public, toujours témoin de vos décrets sur la quantité d’assignats comparables aux biens, et jamais témoin de la quantité des reconnaissances.
      Il faut donc fermer cette tranchée avant qu’elle devienne plus inquiétante. Il faut ôter tout prétexte aux malveillants de faire craindre une inégalité défavorable aux assignats. Il vaut mieux multiplier ceux-ci et renoncer à l’usage des reco...
      ...oit le titre. Admettre le titre en payement des biens nationaux, c’est le rembourser. Pourquoi, dès lors, craiudrait-on de faire ce remboursement en assignats ? Le titulaire en sera-t-il moins disposé à acquérir les biens qu’il voulait payer avec la reconnaissance de sou titre? Jetez les yeux sur l’état sommaire des reconnaissances qui ont été délivrées pour être employées en payement des domaines nationaux, et voyez combien de sortes d’objets peuvent faire la matière de ces reconnaissances? quelles sommes ils peuvent enlever à l’hypothè-ue des assignats, sans que les exécuteurs des écrets puissent s'en défendre. Ces reconnaissances n’ont encore monté jusqu’à la fin de septembre, qu’à 20 millions; mais par le fait, chacun de ces millions est une augm entation de la masse des assignats faite à l’insu du public, toujours témoin de vos décrets sur la quantité d’assignats comparables aux biens, et jamais témoin de la quantité des reconnaissances.
      Locuteur: Claviére
      Messieurs; il est facile de conserver aux assignats un très grand c...
      ...rateur est, pour la solidité, au-dessus de tous les autres; on ne pourra jamais, n...
      ... Il serait aussi affreux qu’impolitique de le livrer, par un défaut de soins, à un discrédit qui, dès lors, cr...
      Messieurs; il est facile de conserver aux assignats un très grand crédit; ce papier libérateur est, pour la solidité, au-dessus de tous les autres; on ne pourra jamais, ni nulle part, en créer un meilleur. Il serait aussi affreux qu’impolitique de le livrer, par un défaut de soins, à un discrédit qui, dès lors, croîtrait sans cesse.
      Locuteur: Claviére
      Et puisque je parle de crédit, permettez-moi de le dire en passant, gardez-vous, Messieurs, de le juger par les. mouvements de la bourse. Vous avez un thermomètre plus sûr, c’est celui de la raison fondée sur l’évidence. Quand ...
      ...ien mesurer son crédit, et le financier de 1 Etat regarde avec dédain les ondulations de ce sable mouvant de la rue Vivienne, sans cesse agité par le souffle impur de la mauvaise fui.
      Et puisque je parle de crédit, permettez-moi de le dire en passant, gardez-vous, Messieurs, de le juger par les. mouvements de la bourse. Vous avez un thermomètre plus sûr, c’est celui de la raison fondée sur l’évidence. Quand on connaît bien ses affaires, on fait très bien mesurer son crédit, et le financier de 1 Etat regarde avec dédain les ondulations de ce sable mouvant de la rue Vivienne, sans cesse agité par le souffle impur de la mauvaise fui.
      Locuteur: Claviére
      L’objet de ces remboursements est plus ou moins contentieux ; et la totalité de cette dette doit s’éteindre avec le pro... L’objet de ces remboursements est plus ou moins contentieux ; et la totalité de cette dette doit s’éteindre avec le produit des biens nationaux.
      Locuteur: Claviére
      ...nces, l’a encore été, au grand scandale de la bonne foi, par certains hommes d’affaires, qui ont surpris la religion de l’Assemblée constituante, et fait jeter... ...ns laborieux et nécessiteux ; et leur payement, retardé par le désordre des finances, l’a encore été, au grand scandale de la bonne foi, par certains hommes d’affaires, qui ont surpris la religion de l’Assemblée constituante, et fait jeter ces dettes criardes dans le labyrinthe et les lenteurs des liquidations, malgré...
      Locuteur: Claviére
      ...nt remboursées; mais les autres parties de la dette non liquidée, désignées sous le nom d’offices de magistrature de municipalité, d’offices ministériels, dettes des corps à la charge de la nation, brevets de retenue, jurandes, agents de change et autres, peuvent jeter les finances dans de grands embarras, si leur remboursement ... Elles attireront votre attention pour être inces-, samment remboursées; mais les autres parties de la dette non liquidée, désignées sous le nom d’offices de magistrature de municipalité, d’offices ministériels, dettes des corps à la charge de la nation, brevets de retenue, jurandes, agents de change et autres, peuvent jeter les finances dans de grands embarras, si leur remboursement continuait, comme il a commencé, c'est-à-dire sans règle ni mesure.
      Locuteur: Claviére
      ...graduelle. Vous serezfréquemmentob’igés de changerL sdés cretsqui fixent la quanti...
      ... en émission; et, comme la somme totale de cette dette est ignorée, et qu’on n’a p...
      ...entraînerait à des créations d’assignats disproportionnées avec leur extinction graduelle. Vous serezfréquemmentob’igés de changerL sdés cretsqui fixent la quantité d’assignats mis en émission; et, comme la somme totale de cette dette est ignorée, et qu’on n’a pris aucune précaution pour en accélérer la li juidation, en forçant les demandeu...
      Locuteur: Claviére
      Je crois donc qu’avant de créer un seul assignat nouveau, vous de...
      ...payement n’est pas décrété, mais encore de tout payement actuellement décrété en v...
      Je crois donc qu’avant de créer un seul assignat nouveau, vous devez connaître cette dette, et pour cet effet vous déterminer à suspendre le remboursement non seulement des créances liquidées, et dont le payement n’est pas décrété, mais encore de tout payement actuellement décrété en vertu d'une liquidation; excepté, tou-fois, ces fournitures, dont l’objet est peu...
      Locuteur: Claviére
      ...ntôt vous paraîtra urgente, est l’objet de ma pétition. J’en établis la justice sur l’obscurité de la dette non constituée, sur l’incértitude de son montant, sur les abus très graves p... Cette suspension, qui bientôt vous paraîtra urgente, est l’objet de ma pétition. J’en établis la justice sur l’obscurité de la dette non constituée, sur l’incértitude de son montant, sur les abus très graves pour les finances auxquelles sa liquidation peut donner lieu, et sur la valeur in...

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 644
      Locuteur: Claviére
      ...érable avant d’être parfaitement assuré de sa quotité. Je ne connais que les ennemis de la nation qui puissent lui donner ce co... sidérable avant d’être parfaitement assuré de sa quotité. Je ne connais que les ennemis de la nation qui puissent lui donner ce conseil ; et je le
      Locuteur: Claviére
      ...s que quelques personnes comptent tirer de cette situation. Mais il va loin des idées sinistres de ceux-ci a une aveugle conliance. Le mémoire de M. Montes-auiou, dont la méthode paraît...
      ...intes superstitieuses sur les critiques de l’ignorance, soit aux séductions des in...
      ...ui prétendrout se faire entendre au nom de la foi publique? elle fera courir à la nation le risque de perdre sa liberté, par les mêmes causes...
      ...p près, mériter ni les reproches qu on lui lait, ni les conséquences désastreuses que quelques personnes comptent tirer de cette situation. Mais il va loin des idées sinistres de ceux-ci a une aveugle conliance. Le mémoire de M. Montes-auiou, dont la méthode paraît sage, conduit a ce résultat. (Applaudissements.) Les finances sont au point où ...
      ... seront-elles faibles, incertaines ; se laissera-t-elle entraîner soit a des craintes superstitieuses sur les critiques de l’ignorance, soit aux séductions des intérêts personnels qui prétendrout se faire entendre au nom de la foi publique? elle fera courir à la nation le risque de perdre sa liberté, par les mêmes causes qui l’ont affranchie ; car, encore une fois, on ne peut pas prévoir quel serait...
      Locuteur: Claviére
      ...s premiers remboursements que la caisse de l’extraordinaire a faits, s’élevait à 3...
      ...épenser pour ses besoins jusqu’à la fin de 1792.
      ...Ü'dette exigible et contentieuse, telle que la présumait M. Montesquiou avant les premiers remboursements que la caisse de l’extraordinaire a faits, s’élevait à 3,400 millions en y comprenant 1,100 millions d’assignats dépenses par le Trésor public, ou qu’il devra dépenser pour ses besoins jusqu’à la fin de 1792.
      Locuteur: Claviére
      ...avec quelques succès, le compte général de cette dette, remboursable du produit de...
      ...ché des maximums sur toutes les parties de la dette. Mais comment peut-on les trou...
      ...quiou porte pour 800 millions une mas^e de dettes exigibles et non liquidées, éval...
      ..., en s’appuyant d’une autorité du genre de celle que cite M. Montesquiou. Il peut ...
      Pour former, avec quelques succès, le compte général de cette dette, remboursable du produit des biens nationaux, M. Montesquiou paraît avoir cherché des maximums sur toutes les parties de la dette. Mais comment peut-on les trouver, lorsqu’on ignore la somme des demandes? bur quelle base peut-on alors appuyer le maximum d’une dette? On n’en aperçoit aucune. Et, en effet, M. Montesquiou porte pour 800 millions une mas^e de dettes exigibles et non liquidées, évaluée d’abord à 350, puis à 450, et qu’un contradicteur public fait monter au delà d’un milliard, en s’appuyant d’une autorité du genre de celle que cite M. Montesquiou. Il peut donc y avoir du plus comme du moins dans ces 800 millions. , , ,
      Locuteur: Claviére
      ... une table ouverte où tous les vampires de l’Etat seraient invités à venir par milliers se gorger de la substance du peuple? , . . . ...tants, sans connaître le maximum d s demandes, n’est-ce pas comme si on dressait une table ouverte où tous les vampires de l’Etat seraient invités à venir par milliers se gorger de la substance du peuple? , . . .
      Locuteur: Claviére
      Passons aux moyens de payer, ils doivent être mi ; en parallè... Passons aux moyens de payer, ils doivent être mi ; en parallèle avec les besoins. Ils présentent des incertitudes moins critiques sans doute,...
      Locuteur: Claviére
      ...née sur les biens nationaux, surpassent de 100 millions le montant de cette dette, dans laquelle se trouvent ...
      ...tte ; 2° celle qui sera encore employée de la même manière lusqu’à la fin de 1792.
      ' M. Montesquiou trouve que les moyens dac quitter la dette assignée sur les biens nationaux, surpassent de 100 millions le montant de cette dette, dans laquelle se trouvent comprises : 1° la somme d’assignats employée à tout autre objet qu’à cette dette ; 2° celle qui sera encore employée de la même manière lusqu’à la fin de 1792.
      Locuteur: Claviére
      ...s exagérées, qu’on a faites des calculs de M. Montesquiou, on peut demander ce que... Mais en mettant à l’écart les critiques, presque toutes exagérées, qu’on a faites des calculs de M. Montesquiou, on peut demander ce que signifient 100 millions d’excédent.
      Locuteur: Claviére
      ...ns. On n’a donc que la trentième partie de cette somme pour couvrir les accidents de la réalisation. ... biens nationaux, il faut réaliser des valeurs estimées à trente fois 100 millions. On n’a donc que la trentième partie de cette somme pour couvrir les accidents de la réalisation.
      Locuteur: Claviére
      ...endre produisent 565 millions au-dessus de leur estimation. L’espérance de les obtenir est bien près de la certitude; cependant cette mieux value exige de sérieuses considérations. ... à ces trente fois 100 millions, il faut que les biens nationaux qui restent à vendre produisent 565 millions au-dessus de leur estimation. L’espérance de les obtenir est bien près de la certitude; cependant cette mieux value exige de sérieuses considérations.
      Locuteur: Claviére
      ...tesquiou, entrant à cet égard dans plus de détails que le comité de finance et M. Ame-; ot, est parti du pr...
      ...sous des proportions. Rien, sans doute, de plus rassurant, mais ce n’est au fond q...
      ...e des biens à vendre jouisse à peu près de la meme faveur que les biens vendus. Vos comités de finance, suivant leur rapport, ne doutent pas de cette faveur ; mais peut-être n’ont-ils pas réfléchi sur ces mêmes avantages résultant de la liberté, et de grandes émissions d’assignats. Les pron...
      M. Montesquiou, entrant à cet égard dans plus de détails que le comité de finance et M. Ame-; ot, est parti du produit des biens vendus pour évaluer les biens à vendre : il s’est même tenu au-dessous des proportions. Rien, sans doute, de plus rassurant, mais ce n’est au fond qu’une probabilité. Il faut, pour la réaliser, que le reste des biens à vendre jouisse à peu près de la meme faveur que les biens vendus. Vos comités de finance, suivant leur rapport, ne doutent pas de cette faveur ; mais peut-être n’ont-ils pas réfléchi sur ces mêmes avantages résultant de la liberté, et de grandes émissions d’assignats. Les pronostics peuvent être en défaut, selon la direction que prendront ces avantages.
      Locuteur: Claviére
      ...rédit qu’ils méritent, puisqu’il dépend de vous de l’as surer; cela n’empêche pas que la m...
      ...s demandes, et que ce fût, non le signe de la décadence, mais l’avant-coureur d’un...
      Supposons les assignats jouissent du crédit qu’ils méritent, puisqu’il dépend de vous de l’as surer; cela n’empêche pas que la masse du numéraire ne soit bornée, et que le commerce et les fabriques n’en enlèv...
      ...r, une partie considérable des biens nationaux à vendre restât quelque temps sans demandes, et que ce fût, non le signe de la décadence, mais l’avant-coureur d’une grande prospérité.
      Locuteur: Claviére
      ...vallent au moins 565 millions au-dessus de leur estimation ; ils vaudront même dav...
      ...s pensent qu’il en est des terres comme de toute autre marchandise, dont la quanti...
      ...; elle mérite votre prévoyance, à cause de la quantité de dette s que la Révolution oblige à remb...
      Ainsi, nul doute que les biens nationaux, encore invendus, ne vallent au moins 565 millions au-dessus de leur estimation ; ils vaudront même davantage ; mais en attendant, les estimations étant très basses, comment vous prés...
      ...s y trompez pas, Messieurs ; il est des spéculateurs qui attendent ce moment. Ils pensent qu’il en est des terres comme de toute autre marchandise, dont la quantité amène la satiété, et ce n’est pas eux qui vous assureront vos 565 millions. Cependant cette somme vous est précieuse ; elle mérite votre prévoyance, à cause de la quantité de dette s que la Révolution oblige à rembourser.
      Locuteur: Claviére
      ...u des enchères ou des offres au rabais. De cette manière vous éviterez les surprises, et vous réunirez le double avantage de laisser toujours les biens en vente, sans risquer de perdre le bénéfice de leur plus grande valeur. Elle consiste en estimations très élevées, sur lesquelles on reçoit ou des enchères ou des offres au rabais. De cette manière vous éviterez les surprises, et vous réunirez le double avantage de laisser toujours les biens en vente, sans risquer de perdre le bénéfice de leur plus grande valeur.

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 645
      Locuteur: Claviére
      tent dans l’évaluation actuelle de la totalité de ces biens, qu’il serait si nécessaire de connaître, atin de pouvoir, sans nuire au crédit des assignats, faire un plus grand usage de cette ressource. tent dans l’évaluation actuelle de la totalité de ces biens, qu’il serait si nécessaire de connaître, atin de pouvoir, sans nuire au crédit des assignats, faire un plus grand usage de cette ressource.
      Locuteur: Claviére
      ...rnier, M. Camus déclara les évaluations de M. Amelot et celle du comité des finances, l’une inférieure de 160millions, l'autre de 148, à celle de M. Montesquiou. Mais il existe, relativ... ...ontesquiou porte à 2,600 millions les biens territoriaux à vendre. Le 19 juin dernier, M. Camus déclara les évaluations de M. Amelot et celle du comité des finances, l’une inférieure de 160millions, l'autre de 148, à celle de M. Montesquiou. Mais il existe, relativement à ces estimations, un fait que M. Amelot expliquera sans doute.
      Locuteur: Claviére
      ...lé par les décrets sur la grande partie de ces biens, doit être de 12 livres sur 100. Ces 274 millions sup...
      ...es n’avaient pas payé le montant entier de leur acquisition. Mais supposons, pour ...
      ...vent en avoir profité; les 274 millions de recette supposeraient alors que les ventes doivent monter à 1,370 millions au lieu de 974. Enfin veut-on supposer que le quar...
      ...et très important, sur lequel la caisse de l’extraordinaire n’a donné aucune infor...
      ...74 millions, et les acomptes reçus en payement à 274. Or, le premier acompte réglé par les décrets sur la grande partie de ces biens, doit être de 12 livres sur 100. Ces 274 millions supposeraient donc que les ventes montent beaucoup plus, si plusieurs adjudicataires n’avaient pas payé le montant entier de leur acquisition. Mais supposons, pour avoir égard à ces anticipations, que le premier acompte reçu soit égal à la cinq...
      ...les termes accordés, étant un grand encouragement, beaucoup d’adjudicataires doivent en avoir profité; les 274 millions de recette supposeraient alors que les ventes doivent monter à 1,370 millions au lieu de 974. Enfin veut-on supposer que le quart du montant des ventes a été payé? les ventes devraient alors monter à 1,096 millions, et l’on aurait en portefeuille pour 822 millions d’annuités, autre objet très important, sur lequel la caisse de l’extraordinaire n’a donné aucune information à l’Assamblée nationale.
      Locuteur: Claviére
      ...nt pas été reçus. C’est une des parties de toute cette manutention, la plus import... Il y a aussi des ventes faites dont les premiers acomptes n’ont pas été reçus. C’est une des parties de toute cette manutention, la plus importante à connaître.
      Locuteur: Claviére
      ...essieurs, il y a ténèbres sur l’étendue de la deite, incertitudes sur les moyens actue s de la payer; et c’est dans cet état de choses qu’on entreprend des rembourseme...
      ...’une, ni les autres, ne vous commandent de vous exposer d’un côté à des injustices, et de l’autre au danger de causer à la nation un grand dommage.
      Ainsi, Messieurs, il y a ténèbres sur l’étendue de la deite, incertitudes sur les moyens actue s de la payer; et c’est dans cet état de choses qu’on entreprend des remboursements, dont la foi publique et les décrets ne prescrivent pas le moment; car ni l’une, ni les autres, ne vous commandent de vous exposer d’un côté à des injustices, et de l’autre au danger de causer à la nation un grand dommage.
      Locuteur: Claviére
      ...ra liquidé la dette, tout aussi sacrée, de Jean, qui sera aussi payé; afin que l’un et l’autre soient payés de la même manière. Or, le peut-on jusqu’à... ...t que Pierre actuellement liquidé et qui sera payé, ne le soit qu’après qu’on aura liquidé la dette, tout aussi sacrée, de Jean, qui sera aussi payé; afin que l’un et l’autre soient payés de la même manière. Or, le peut-on jusqu’à ce que l’on connaisse ce que l’on a et ce que l’on doit?
      Locuteur: Claviére
      ...ut et doit être solvable, puisqu’elle a de grandes ressources ; mais elle doit aus...
      ...rche qui n’aggrave pas sur eux le poids de la dette, au delà de ce qu’il peut être, si l’on combine les...
      ...agesse possible; or, le premier conseil de la sagesse, en finance, comme en toute chose, c’est de voir clair.
      Sans doute que la nation veut et doit être solvable, puisqu’elle a de grandes ressources ; mais elle doit aussi à l’universalité des individus une marche qui n’aggrave pas sur eux le poids de la dette, au delà de ce qu’il peut être, si l’on combine les remboursements avec toute la sagesse possible; or, le premier conseil de la sagesse, en finance, comme en toute chose, c’est de voir clair.
      Locuteur: Claviére
      ... il ne suffit pas, pour être en sûreté, de mettre ses mains devant les yeux. Et d’ailleurs s’agit-il de suspendre les rentes, les intérêts dus ...
      ...i exposerait à interrompre l’exactitude de ce reversement annuel, nécessaire, util...
      ...especté sous l’ancien régime. S’agit-il de faire souffrir des malheureux? moins en...
      ...’immense entreprise des remboursements, de manière que cette justice prévoyante, q...
      ...s qui exposent à ne pouvoir pas traiter de la n êrae manière tous ceux qui ont les...
      ...peut-être chatouilleux pour les oreilles facilement ouvertes à la crainte ; mais il ne suffit pas, pour être en sûreté, de mettre ses mains devant les yeux. Et d’ailleurs s’agit-il de suspendre les rentes, les intérêts dus aux capitaux reconnus, les pensions, les traitements? Non ; il s’agit, au contraire, d’éviter tout ce qui exposerait à interrompre l’exactitude de ce reversement annuel, nécessaire, utile et trop peu respecté sous l’ancien régime. S’agit-il de faire souffrir des malheureux? moins encore. Leur situation sera respectée, mais il faut conduire l’immense entreprise des remboursements, de manière que cette justice prévoyante, qui pèse avec une égale attention tous les intérêts, ne reçoive aucune injure. Or, comment s’assurer qu’elle sera respectée, si l’on ne suspend pas des remboursements qui exposent à ne pouvoir pas traiter de la n êrae manière tous ceux qui ont les mêmes droits.
      Locuteur: Claviére
      ...ne tout au moins celle du remboursement de la partie des effets à terme, résultant...
      ...endant on ne peut suspendre le paiement de ces effets, sans manquer à des engageme...
      ...termoyer ; il s’agit d’arrêter un cours de remboursements décrétés et entrepris sans connaissance de cause, sans nulle apparence de calcul, comme s’il existait un trésor t...
      ...ésordre et les abus nuisent à une foule de créanciers moins actifs ou moins indust...
      Dira-t-on que cette suspension entraîne tout au moins celle du remboursement de la partie des effets à terme, résultants des emprunts qui seront incessamment échus, et que cependant on ne peut suspendre le paiement de ces effets, sans manquer à des engagements dont le terme est fixé, et que dès lors la foi publique recevrait une attein...
      ...ssaire que dans le cas d’un attermoiement ; or, il s’agit d’ordonner et non d’attermoyer ; il s’agit d’arrêter un cours de remboursements décrétés et entrepris sans connaissance de cause, sans nulle apparence de calcul, comme s’il existait un trésor toujours plein, toujours inépuisable ; il s’agit enfin d’arrêter une marche dans laquelle le désordre et les abus nuisent à une foule de créanciers moins actifs ou moins industrieux que les autres, pour exiger leurs remboursements.
      Locuteur: Claviére
      ...elle af-fi cte 600 millions d’assignats de la seconde création pour rembourser : 1... Par son décret du 7 novembre 1790, elle af-fi cte 600 millions d’assignats de la seconde création pour rembourser : 1° Les effets suspendus par l’arrêt du conseil du 16 août 1788; 2° A compter du 1...
      Locuteur: Claviére
      ... 480 millions pour cette seconde classe de remboursements; et le décret ordonne de négliger l’ordre des numéros, tant que ... Cette disposition ne laissait que 480 millions pour cette seconde classe de remboursements; et le décret ordonne de négliger l’ordre des numéros, tant que les fonds destinés à la liquidation ne seront pas épuisés.
      Locuteur: Claviére
      Au delà de ladite somme, ajoute le décret, la quot...
      ...emboursements se feront alors par ordre de numéros, suivant l'indication publique qui en sera donnée à tous les porteurs de reconnaissances de liquidation, lesquels, en attendant, po...
      Au delà de ladite somme, ajoute le décret, la quotité d'assignats rentrés, par les ventes, ne pouvant être mise en émission que par un décret du Corps législatif, ces remboursements se feront alors par ordre de numéros, suivant l'indication publique qui en sera donnée à tous les porteurs de reconnaissances de liquidation, lesquels, en attendant, pourront les donner en paiement des ventes.
      Locuteur: Claviére
      ...y observe : 1° que les porteurs tardifs de ces créances reconnues et liquidées, pouvaient, par la nature même de ce décret, se voir obligés d’attendre de nouveaux fonds, sans pouvoir toucher à ...
      ...s inféodées, etc., comme faisant partie de cet ordre général, dont toutes les disp...
      ...onsistance. C’est, en un mot, une masse de dettes illiquides, qu’un événement extr...
      ...ant, mais qu’il faut se donner le temps de constituer en remboursement, de manière à éviter tout désordre.
      Cet article est sans doute très obscur, mais on y observe : 1° que les porteurs tardifs de ces créances reconnues et liquidées, pouvaient, par la nature même de ce décret, se voir obligés d’attendre de nouveaux fonds, sans pouvoir toucher à ceux qui étaient destinés aux effets suspendus : ainsi, on ne peut pas encore envisager le remboursement des offices, charges, dimes inféodées, etc., comme faisant partie de cet ordre général, dont toutes les dispositions ont une égale consistance. C’est, en un mot, une masse de dettes illiquides, qu’un événement extraordinaire rend tout à coup exigibles au même instant, mais qu’il faut se donner le temps de constituer en remboursement, de manière à éviter tout désordre.

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 646
      Locuteur: Claviére
      ...bitait dans les colonies en deçà du cap de Bonne-Espérance; et il ne pourra rien prétendre après le 8 août 1793, s’il habite au delà. ...comité, s’il demeurait en France; rien à prétendre après le 8 août 1791, s’il habitait dans les colonies en deçà du cap de Bonne-Espérance; et il ne pourra rien prétendre après le 8 août 1793, s’il habite au delà.
      Locuteur: Claviére
      ...écide par aine ou faveur. Mais dans une Constitution qui place la loi au-dessus de toutes les têtes, les prévaricateurs se...
      ...s peine du renversement total du régime de la loi.
      ...telle loi n’est comminatoire que dans les ouvernements arbitraires, où tout se décide par aine ou faveur. Mais dans une Constitution qui place la loi au-dessus de toutes les têtes, les prévaricateurs seuls ne l’exécutent pas; et si c’est par faiblesse ou par inhabitude des principes, il faut les rappeler à leurs devoirs, sous peine du renversement total du régime de la loi.
      Locuteur: Claviére
      de simples disposions d’ordre qu’il faut avoir le temps de faire et qu’en tout état de cause, une bonne administration nécessi...
      ...écurité et à fortifier le crédit public de tous les motifs dont il a besoin auprès...
      de simples disposions d’ordre qu’il faut avoir le temps de faire et qu’en tout état de cause, une bonne administration nécessite? Ne serait-re pas changer, en un sujet d’alarmes, une résolution sage et propre, au contraire, à répandre la sécurité et à fortifier le crédit public de tous les motifs dont il a besoin auprès des observateurs altentifs?
      Locuteur: Claviére
      ...s, il l’était encore par les ressources de l’industrie fiscale, dont on achetait l... ...art des fléaux accablants pour le peuple. Déjà grevé par le payement des intérêts, il l’était encore par les ressources de l’industrie fiscale, dont on achetait le privilège ; et parce que cette industrie, toujours croissante, faisait renchér...
      Locuteur: Claviére
      ...tement sous vos yeux le tableau complet de la dette exigible et non constituée, ab... ...ous mettrez sans doute un terme aux réclamations; et ce terme, qui amènera promptement sous vos yeux le tableau complet de la dette exigible et non constituée, abrégera la suspension.
      Locuteur: Claviére
      ...les pouvoirs et les fonctions du comité de liquidation. ... précaution a été prise dans le décret du 17 juillet 1790, décret qui détermine les pouvoirs et les fonctions du comité de liquidation.
      Locuteur: Claviére
      ...ui prétendent être employés dans l’état de la dette arriérée, seront tenus de se faire connaître dans les délais suivants, savoir : à dater de la publication du présent décret (sanct...
      ...itent dans les colonies, en deçà du cap de Bonne-Espérance; et trois années pour l...
      L’article 7 porte que « tous les créanciers qui prétendent être employés dans l’état de la dette arriérée, seront tenus de se faire connaître dans les délais suivants, savoir : à dater de la publication du présent décret (sanctionné le 8 août) deux mois pour les personnes domiciliées en France; un an pour celles qui habitent dans les colonies, en deçà du cap de Bonne-Espérance; et trois années pour les personnes qui habitent au delà.
      Locuteur: Claviére
      ...ais, n’aura ent pas justifié, au comité de liquidation, soit de leurs titres dûment vérifiés, soit de l’action qu’ils auraient dirigée devant...
      ... obtenir la vérification, seront déchus de plein droit de leur répétition dans le Trésor public. ...
      « Tous ceux, ajoute l’article, qui, dans ces délais, n’aura ent pas justifié, au comité de liquidation, soit de leurs titres dûment vérifiés, soit de l’action qu’ils auraient dirigée devant les tribunaux qui doivent en connaître, pour en obtenir la vérification, seront déchus de plein droit de leur répétition dans le Trésor public. »
      Locuteur: Claviére
      ... individuelles, sans que les exécuteurs de la loi soient dispensés de l’observer strictement. ...nombre, la puissance législative est toujours en état d’écouter les réclamations individuelles, sans que les exécuteurs de la loi soient dispensés de l’observer strictement.
      Locuteur: Claviére
      ...t-on si peu ’e lumières sur la totalité de la dette contentieuse? Comment se fait-il qu’on n’ait pas au moins un bordereau de toutes les demandes? Pourquoi, après cette loi indispensable, a-t-on si peu ’e lumières sur la totalité de la dette contentieuse? Comment se fait-il qu’on n’ait pas au moins un bordereau de toutes les demandes?
      Locuteur: Claviére
      ...ed pas une raison pour ignorer la somme de ceux que le décret du 18 juillet avait ... ...idation d’autres objets nombreux a été décrétée depuis le 18 juillet? Mais ce n’ed pas une raison pour ignorer la somme de ceux que le décret du 18 juillet avait en vue. Ce n’est pas une raison pour laisser dormir la loi contre les demandes q...
      Locuteur: Claviére
      Est-il doncplos difficile de connaître la somme de toutes les répétitions autorisées par l’Assemblée constituante, que de connaître celle des biens destinés à le...
      ...euses à ces liquidateurs a l’année, que de diligentes opérations rendraient bientô...
      ... ôtant l’excuse des lentes réclamations de tant de sortes de créanciers.
      Est-il doncplos difficile de connaître la somme de toutes les répétitions autorisées par l’Assemblée constituante, que de connaître celle des biens destinés à les acquitter? ou serait-ce que ces lenteurs sont précieuses à ces liquidateurs a l’année, que de diligentes opérations rendraient bientôt inutiles? Placés entre leurs intérêts et leur devoir, ils seront faibles sur leur devoir jusqu’à ce qu’une loi précise et sévère bâte leur travail, en leur ôtant l’excuse des lentes réclamations de tant de sortes de créanciers.
      Locuteur: Claviére
      Mais, à quel temps l.es opérations de ceux-ci pourront-elles remonter? On n’a... Mais, à quel temps l.es opérations de ceux-ci pourront-elles remonter? On n’aperçoit, autour du liquidateur, aucune barrière que l’avide intrigue ne puisse f...
      Locuteur: Claviére
      ... ne peut ni ne doit remonter au berceau de la monarchie, il faut donc déterminer o... Mais si l’on ne peut ni ne doit remonter au berceau de la monarchie, il faut donc déterminer où l’on s’arrêtera.
      Locuteur: Claviére
      ...ances déjà prononcées par le même ordre de lois. ...tes contractées sous l’ancien régime, elle doit jouir, sur ces dettes, des déchéances déjà prononcées par le même ordre de lois.
      Locuteur: Claviére
      ...s en France, et dans toutes on a frappé de proscription les titres de créances qui n’ont pas été présentés da...
      ...ais fixés ; en 1607, il n’existait plus de titres antérieurs à cette époque. Sully...
      ...veler. En 1669, Colbert fixa le tableau de la dette, et proscrivit également sans ...
      Or, les liquidations générales ne sont pas nouvelles en France, et dans toutes on a frappé de proscription les titres de créances qui n’ont pas été présentés dans les délais fixés ; en 1607, il n’existait plus de titres antérieurs à cette époque. Sully proscrivit tous ceux qu’il ne voulut ni payer ni renouveler. En 1669, Colbert fixa le tableau de la dette, et proscrivit également sans retour tout ce qui n’y rut pas compris.

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 647
      Locuteur: Claviére
      ...offre peüt-être déjà plusieurs exemples de ce qu’on peut craindre par le défaut de ligne de démarcation. La liquidation actuelle offre peüt-être déjà plusieurs exemples de ce qu’on peut craindre par le défaut de ligne de démarcation.
      Locuteur: Claviére
      ...iers jours du mois dernier, à la caisse de l’extraordinaire, d’une dette qui remonte à près de 80 ans. Le décret qui autorise à payer ...
      ... capital beaucoup plus considérable, et de 1,100,000 livres d’intérêts.
      Il est du moins difficile d’expliquer ce payement fait dans les premiers jours du mois dernier, à la caisse de l’extraordinaire, d’une dette qui remonte à près de 80 ans. Le décret qui autorise à payer a été rendu le 29 septembre et sanctionné le 2 octobre, et ce remboursement est composé d’environ 400,000 livres, reste d’un capital beaucoup plus considérable, et de 1,100,000 livres d’intérêts.
      Locuteur: Claviére
      Conçoit-on que durant près de 80 ans, il ne se soit trouvé aucun inst... Conçoit-on que durant près de 80 ans, il ne se soit trouvé aucun instant, où un ministre, ou juste, ou corrompu, ait acquitté cette dette, si elle es...
      Locuteur: Claviére
      La solution de ce problème est vraiment curieuse (1) et vous ne manquerez pas, Messieurs, d’avoir de temps àautre, de pareils problèmes àré-soudre, si vous n... La solution de ce problème est vraiment curieuse (1) et vous ne manquerez pas, Messieurs, d’avoir de temps àautre, de pareils problèmes àré-soudre, si vous n’enfermez pas rigoureusement la dette contentieuse dans un cercle dont elle ne p...
      Locuteur: Claviére
      ... 1790 statue que les rapports du comité de liquidation seraient imprimés et distri...
      ...halée d’approuver pour une somme énorme de liquidations! Qu’avaient-elles donc de si pressant qu’elles ne pussent être re...
      ... fois connue, on ne saurait mettre trop de lenteur à disposer des contributions d’...
      ...propres à le tranquilliser sur l’emploi de ses contributions.
      ...z comment les liquidations consommées ont été discutées. Le décret du 17 juillet 1790 statue que les rapports du comité de liquidation seraient imprimés et distribués huitaine avant d’être mis à l’ordre du jour. L’Assemblée constituante a-t-e...
      ..., surtout dans ses dernières séances, où sur une simple nomenclature elle s’est halée d’approuver pour une somme énorme de liquidations! Qu’avaient-elles donc de si pressant qu’elles ne pussent être remises à des successeurs près d’entrer en fonctions? la somme des demandes une fois connue, on ne saurait mettre trop de lenteur à disposer des contributions d’un peuple libre ? Il veut donner, parce qu’il s’attend à recevoir en avantages s...
      ...rigoureuse, embrassant ses intérêts avec sollicitude, observe toutes les formes propres à le tranquilliser sur l’emploi de ses contributions.
      Locuteur: Claviére
      Passez, Messieurs, de cette observation à l’usagé qu’on a fai...
      ...re différés jusqu’à ce que la situation de vos finances fût parfaitement connue. A...
      ...ervi, si ce n’est à fournir aux ennemis de la liberté de plus grands moyens pour la combattre ? Les créanciers de ces offices, objeis de leurs regrets, se sont presque tous hât...
      ...pis encore : car vos ennemis tireraient de l’imprudence même des remboursements, un. motif puissant de réaliser à tout prix les assignats.
      Passez, Messieurs, de cette observation à l’usagé qu’on a fait des remboursements qui pouvaient être différés jusqu’à ce que la situation de vos finances fût parfaitement connue. A quoi ont-ils servi, si ce n’est à fournir aux ennemis de la liberté de plus grands moyens pour la combattre ? Les créanciers de ces offices, objeis de leurs regrets, se sont presque tous hâtés ne convertir leurs assignats en espèces ou en lettres sur l’étranger, avec un...
      ...né contre les assignats le bienfait des assignats mêmes. Aujourd’hui, ce serait pis encore : car vos ennemis tireraient de l’imprudence même des remboursements, un. motif puissant de réaliser à tout prix les assignats.
      Locuteur: Claviére
      ...e à révision, jusqu’à ce que le travail de la révision soit consommé? Le crédit public ne s’effraie point de ces sortes de résolutions : les plus fermes appuis so...
      ...foi, d’on côté notre célèbre résolution de ne jamais faire de guerre offensive, la ruine d s peuples; et de l’autre la féconde liberté ; et voyez s...
      sujette à révision, jusqu’à ce que le travail de la révision soit consommé? Le crédit public ne s’effraie point de ces sortes de résolutions : les plus fermes appuis sont l’ordre et la clarté : et c’est après avoir établi l’ordre pour produire la c...
      ... Combinez, maintenant que nos affaires sont en ordre, ce que pourront sur notre foi, d’on côté notre célèbre résolution de ne jamais faire de guerre offensive, la ruine d s peuples; et de l’autre la féconde liberté ; et voyez s’il est une nation qui puisse mériter un aussi grand Crédit que le nôtre. »
      Locuteur: Claviére
      ...s né voulez pas remplir les engagements de la nation, quand vous consacrerez un peu de temps pour en connaître l’étendue. Manq...
      ...amilles, pour y rassembler des lambeaux de vieux parchemins, et s’en faire des titres de créance, dont ils tenteraient chaque jo...
      Non, Messieurs, ce n’est pas à vous qu’on osera dire que vous né voulez pas remplir les engagements de la nation, quand vous consacrerez un peu de temps pour en connaître l’étendue. Manquera-t-on à la foi publique, lorsqu’on ne veut pas que des hommes avides puissent remonter les siècles, s’introduire dans les familles, pour y rassembler des lambeaux de vieux parchemins, et s’en faire des titres de créance, dont ils tenteraient chaque jour d’obtenir l’exigibilité ?
      Locuteur: Claviére
      ... Messieurs, à vous montrer la nécessité de ta su-pension dans l’état même de la caisse de l’extraordinaire, et dans le soin tout ... Il me reste, Messieurs, à vous montrer la nécessité de ta su-pension dans l’état même de la caisse de l’extraordinaire, et dans le soin tout particulier que vous devez prendre du crédit deb assignats.
      Locuteur: Claviére
      ... que par le résultat connu d’un système de remboursement combiné sur la parfaite connaissance de la totalité de la dette, delà valeur réalisable des do... ...nces ; mais aujourd’hui cette limite était sacrée ; elle ne pouvait être changée que par le résultat connu d’un système de remboursement combiné sur la parfaite connaissance de la totalité de la dette, delà valeur réalisable des domaines nationaux, et sur l’activité du recouvrement des impositions nouvelles.
      Locuteur: Claviére
      Changer la limite dans un état de choses parfaitement contraire ; la changer pendant qu’une foule de créances, dont la somme est inconnue, p...
      ...ndant que ces biens sont encore chargés de faire face aux anticipations que ces be...
      ...pôts arriérés, c’est imiter la conduite de l’ancien régime qui, ne voyant jamais l...
      Changer la limite dans un état de choses parfaitement contraire ; la changer pendant qu’une foule de créances, dont la somme est inconnue, peut arriver, sans règle ni mesure, sur les biens nationaux; la changer pendant que ces biens sont encore chargés de faire face aux anticipations que ces besoins indispensables exigent sur le produit des impôts arriérés, c’est imiter la conduite de l’ancien régime qui, ne voyant jamais le lendemain, n’était occupé qu’à faire et défaire sans cesse.
      Locuteur: Claviére
      En examinant la marche de l’Assemblée constituante, vous trouvere... En examinant la marche de l’Assemblée constituante, vous trouverez qu’elle vous invite elle-même à calculer la vôtre.
      Locuteur: Claviére
      ...boursements déréglés l’ont rejetée loin de son attente. On regardait les 1,200 mil...
      ...anticiper le remboursement des emprunts de 125 et (ie 80 millions ; et peut-être c...
      Voyez comment les remboursements déréglés l’ont rejetée loin de son attente. On regardait les 1,200 millions d’assignats créés, comme un fonds tellement supérieur aux besoins prochain...
      ...s laisser dans un repos stérile, on proposait déjà à l’Assemblée constituante d’anticiper le remboursement des emprunts de 125 et (ie 80 millions ; et peut-être cette proposition eût-elle passé, sans des observations très actives sur cette im...
      Combien donc ne s’écarteraient-ils pas de la vérité, ceux qui vous diraient que v...
      ... suspendant dès aujourd’hui le payement de toute créance, revue ou (1) Je ne fais pas de dénonciation : j’indique les vices de la marche qu’on a suivie. Ces sortes de remboursements ne peuvent, ni ne doivent entrer dans un état général de remboursements : on ne peut les ordonne...
      Combien donc ne s’écarteraient-ils pas de la vérité, ceux qui vous diraient que vous porterez atteinte au crédit public, en suspendant dès aujourd’hui le payement de toute créance, revue ou (1) Je ne fais pas de dénonciation : j’indique les vices de la marche qu’on a suivie. Ces sortes de remboursements ne peuvent, ni ne doivent entrer dans un état général de remboursements : on ne peut les ordonner qu’après une discussion contradictoire et publique.

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 648
      Locuteur: Claviére
      ...es pas plutôt rassemblés, que la caisse de l’extraordinaire vous invite à une troisième émission de 300 millions. voies qu’elle jugerait convenables, aux besoins des mois suivants : et vous n’êtes pas plutôt rassemblés, que la caisse de l’extraordinaire vous invite à une troisième émission de 300 millions.
      Locuteur: Claviére
      ...8 juin déclare que la nouvelle création de 600 millions ne doit augmenter en aucun...
      ...le demeure toujours fixée à la quantité de 1,200 millions de livrés ; et l’avant-veille de sa séparation, l’Assemblée constituante...
      ...brication décrétée le^ 19 juin, au delà de la quantité qui se trouvera éteinte-par...
      Le même décret du 18 juin déclare que la nouvelle création de 600 millions ne doit augmenter en aucune manière la masse des assignats en circulation, laquelle demeure toujours fixée à la quantité de 1,200 millions de livrés ; et l’avant-veille de sa séparation, l’Assemblée constituante décrète, non pas disertement que cette masse sera portée à 1,300 millions, mais qu’it serasi le cas l'exige, mis en émission 100 millions d’assignats sur la fabrication décrétée le^ 19 juin, au delà de la quantité qui se trouvera éteinte-par lé brûlement.
      Locuteur: Claviére
      ...on ? N’est-il pas évident que la caisse de l’extraordinaire n’a pas maintenu la pr... Un pareil décret peut-il résulter d’un bon ordre d’administration ? N’est-il pas évident que la caisse de l’extraordinaire n’a pas maintenu la proportion nécessaire et requise entre le brûlement et la mise en circulation ?
      Locuteur: Claviére
      ...asard, sans être dirigés par aucun plan de finance ; et, comme les décrets qui aut...
      ... fixent aucun jour qui oblige la caisse de l’extraordinaire, c est à elle qu’il fa...
      ...s sollicitations avaient tant d’empire, de résister aux persécutions de ceux dont le payement n’est placé à auc...
      ...ent l’y placer sans un système régulier de remboursement ?
      On ne peut attribuer ce désordre qu’à ces remboursements décrétés, comme par hasard, sans être dirigés par aucun plan de finance ; et, comme les décrets qui autorisent à payer ne fixent aucun jour qui oblige la caisse de l’extraordinaire, c est à elle qu’il faut s’en prendre, si les assignats mis en circulation ne suivent pas la proportio...
      ...gnats en circulation, il est difficile, lorsqu’on sort à peine d’un régime où les sollicitations avaient tant d’empire, de résister aux persécutions de ceux dont le payement n’est placé à aucune échéance fixe ; et comment l’y placer sans un système régulier de remboursement ?
      Locuteur: Claviére
      ...s-vous assis, que, toujours par l’effet de ces remboursements déréglés, montant à plus de 300,500,000 livres, on vous fait enchér...
      ...ouver aucun inconvénient à une émission de 1,400 millions, pourvu que la création ...
      ...,800 millions, et qu’il faut distinguer de l’émission ; que cette création, dis-je...
      Enfin, Messieurs, à peine êtes-vous assis, que, toujours par l’effet de ces remboursements déréglés, montant à plus de 300,500,000 livres, on vous fait enchérir encore sur le décret informe du 28 septembre, et porter à 1,400 millions la m...
      ...n était pressante : elle est prise ; et d’ailleurs on ne peut raisonnablement trouver aucun inconvénient à une émission de 1,400 millions, pourvu que la création des assignats actuellement portée à 1,800 millions, et qu’il faut distinguer de l’émission ; que cette création, dis-je, reste à ce point, jusqu’à ce que la plus vive lumière soit répandue sur l’état...
      Locuteur: Claviére
      Tous ces faits viennent à l’appui de ma pétition. Ils attestent une marche m... Tous ces faits viennent à l’appui de ma pétition. Ils attestent une marche mal assurée : ils avertissent nos législateurs, qu’en finance, la mesure qui assu...
      Locuteur: Claviére
      ...ffet, le brûlement de3 assignats dépend de la vente des biens nationaux, et les produits de cette vente ne peuvent suivre aucune rè...
      ...pourvoir. L’accident arrivé à la caisse de l’extraordinaire prouve donc encore la nécessité de la suspension que je propose, afin d’ar...
      En effet, le brûlement de3 assignats dépend de la vente des biens nationaux, et les produits de cette vente ne peuvent suivre aucune règle fixe ; tandis que les dépenses d’assignats tiennent à des besoins impérieux ...
      ...nes nationaux pourra permettre la création, et les besoins auxquels ils doivent pourvoir. L’accident arrivé à la caisse de l’extraordinaire prouve donc encore la nécessité de la suspension que je propose, afin d’arriver promptement à un ordre qui prévienne tout accident.
      Locuteur: Claviére
      ...n des intérêts dont il est si important de la délivrer, ne fût-ce qu’à cause de l’état d’imperfection où les contributi... La suspension retarde les remboursements; et ce retard grève la nation des intérêts dont il est si important de la délivrer, ne fût-ce qu’à cause de l’état d’imperfection où les contributions se trouvent.
      Locuteur: Claviére
      ...qui craignent qu’on ne montre pas assez de baïonnettes pour en assurer la percepti... ...ait moins que l’état des contributions ; et je saurais bien que répondre à ceux qui craignent qu’on ne montre pas assez de baïonnettes pour en assurer la perception : car, s’il y a du mal, il n’est pas dans la volonté des contribuabb s.
      Locuteur: Claviére
      ...liciter du parti que vous allez prendre de répandre une grande quantité d’assignats de 100 sous. Là se trouvent des avantages réels et considérables. Permettez-moi de vous fortifier dans cette résolution pa... ... qu’elle ne gagnerait à cette fausse économie ; et, à cet égard, on peut vous féliciter du parti que vous allez prendre de répandre une grande quantité d’assignats de 100 sous. Là se trouvent des avantages réels et considérables. Permettez-moi de vous fortifier dans cette résolution par quelques observations.
      Locuteur: Claviére
      ...prouvé que la contrefaçon des assignats de 5 livres est moins dangereuse encore qu...
      ...pelé des propositions qu’on s’efforçait de méconnaître, il me semble qu’on ne doit pas hésiter à multiplier les pièees de papier, comme le sont les pièces de monnaie.
      Dès qu’il est prouvé que la contrefaçon des assignats de 5 livres est moins dangereuse encore que celle des plus gros assignats; dès quil est prouvé qu’en répandant avec abonda...
      ...qu’enfin on n’a plus qu’à combattre des préjugés, et que la nécessité nous a rappelé des propositions qu’on s’efforçait de méconnaître, il me semble qu’on ne doit pas hésiter à multiplier les pièees de papier, comme le sont les pièces de monnaie.
      Locuteur: Claviére
      ...argent, évalué à 1,200 millions en écus de 6 et 3 livres, suppose au moins 220 millions de pièces. La même somme en assignats de 5 livres supposerait 240 millions de pièces de 100 sous : à peine en a-t-on répandu 20 millions; et les 300 millions de livres en assignats de 5 livres, dont vous avez mis le papier en commande, ne produiront que 60 millions de pièces de 100 sous ; ce qui est encore très loin ... Or, le seul numéraire d’argent, évalué à 1,200 millions en écus de 6 et 3 livres, suppose au moins 220 millions de pièces. La même somme en assignats de 5 livres supposerait 240 millions de pièces de 100 sous : à peine en a-t-on répandu 20 millions; et les 300 millions de livres en assignats de 5 livres, dont vous avez mis le papier en commande, ne produiront que 60 millions de pièces de 100 sous ; ce qui est encore très loin d’offrir la même commodité que les écus.
      Locuteur: Claviére
      ...or peut être remplacé par les assignats de 50 livres, 800 millions de louis doubles, simples ou demi, sont au moins 30 millions de pièces. La même somme en assignats de 50 livres donnerait 16 millions de pièces de 50 livres ; à peine en a-t-on fabriqué ... Le numéraire d’or peut être remplacé par les assignats de 50 livres, 800 millions de louis doubles, simples ou demi, sont au moins 30 millions de pièces. La même somme en assignats de 50 livres donnerait 16 millions de pièces de 50 livres ; à peine en a-t-on fabriqué 1 million.
      Locuteur: Claviére
      ...étonner si les assignats ont causé tant de désagréments ; s’il a été facile de les calomnier; si les petits assignats ... D’après celte comparaison, si souvent et si inutilement prêchée, faut-il s’étonner si les assignats ont causé tant de désagréments ; s’il a été facile de les calomnier; si les petits assignats sont devenus une marchandise? car, qu’est-ce qui ne devient pas marchandise, lor...

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 649
      Locuteur: Claviére
      ...blissements retirent contre leur papier de contiance; il faut qu’ils agiotent ou ...sidérables. Il faut, pour les gagner, mettre en valeur les assignats que ces établissements retirent contre leur papier de contiance; il faut qu’ils agiotent ou
      Locuteur: Claviére
      ...ultivait point l’ancien régime, il faut de l’intelligence et de l’activité. anger; car, outre la prudence, la probité et la modération, vertus que ne cultivait point l’ancien régime, il faut de l’intelligence et de l’activité.
      Locuteur: Claviére
      Ceux de ces établissements qui placent leurs as...
      ...tre nature. La nation pourrait éprouver de fâcheuses pénuries relativement à ses c...
      ...ses, qui se décorent indécemment du nom de patriotiques, qu’offrent-elles au publi...
      ...esponsabilité personnelle, la meilleure de toutes? Non. Fondées sur des actions au...
      ...nt à toute responsabilité par la nature de leurs actions. Sans doute, on est libre de dédaigner leur papier. Mais est-on libre de choisir son pain, lorsqu’on est affamé,...
      ... un dép'ôt les assignats représentatifs de leurs billets; mais ce patriotisme est coûteux; il ne peut pas faire de continuels sacrifices : c’est au gouver...
      Ceux de ces établissements qui placent leurs assignats dans les fonds publics, sont sans doute les plus sages; mais la solidité d’un assignat est d’une toute autre nature. La nation pourrait éprouver de fâcheuses pénuries relativement à ses contrats, sans que les assignats cessassent d’être une excellente monnaie. Ainsi,...
      ... assignats ne peuvent jamais offrir un gage qui vaille l’assignat même. Ces caisses, qui se décorent indécemment du nom de patriotiques, qu’offrent-elles au public? Connaît-on leurs affaires? Offrent-elles, au moins, une responsabilité personnelle, la meilleure de toutes? Non. Fondées sur des actions au porteur, on n’y trouvp, dans leur établissement, que des commis à gages non responsables, et des entre-preneurs-protées qui échappent à toute responsabilité par la nature de leurs actions. Sans doute, on est libre de dédaigner leur papier. Mais est-on libre de choisir son pain, lorsqu’on est affamé, et qu’il n’en existe que d’une sorte? Distinguons, cependant, entre ces établissements, ceux qui, vraiment patriotiques, laissent clans un dép'ôt les assignats représentatifs de leurs billets; mais ce patriotisme est coûteux; il ne peut pas faire de continuels sacrifices : c’est au gouvernement à venir à leur secours.
      Locuteur: Claviére
      Or, la multiplication des assignats de cinq livres desséchera toutes ces branc...
      ...reffées sur nos assignats. Il est temps de mettre fin à toutes ces interventions a...
      Or, la multiplication des assignats de cinq livres desséchera toutes ces branches gourmandes greffées sur nos assignats. Il est temps de mettre fin à toutes ces interventions absurdes, où la nation donne le crédit qu’elle semble recevoir.
      Locuteur: Claviére
      Les assignats de forte somme étaient une erreur, une tyr...
      ...étails. Le banquier, qui trouve commode de n’avoir à compter que des pièces de 500, de 1,000 ou de 2,000 livres, se rappellera du temps où il n’avait que des écus de 6 livres, et il se trouvera heureux avec des feuilles d’assignats de 5 livres, moins coûteuses à garder et à...
      ...es écus, à s’accommoder à toutes sortes de marchés; et puisque les billets de 10 sols se multiplient partout, sous de...
      ...crire qu’en leur opposant des assignats de même somme, vous
      Les assignats de forte somme étaient une erreur, une tyrannie exercée sur la classe laborieuse, un impôt pénible et lourd sur la plus importante des circulations, celle des menus détails. Le banquier, qui trouve commode de n’avoir à compter que des pièces de 500, de 1,000 ou de 2,000 livres, se rappellera du temps où il n’avait que des écus de 6 livres, et il se trouvera heureux avec des feuilles d’assignats de 5 livres, moins coûteuses à garder et à manier, et toujours prêtes, comme les écus, à s’accommoder à toutes sortes de marchés; et puisque les billets de 10 sols se multiplient partout, sous des empreintes que vous ne pouvez proscrire qu’en leur opposant des assignats de même somme, vous
      Locuteur: Claviére
      ... dans votre sagesse, si une fabrication de èserez dans votre sagesse, si une fabrication de
      Locuteur: Claviére
      illets nationaux de 10 sols, n’achèverait pas de nous délivrer de toute cette industrie inquiétante, qui ... illets nationaux de 10 sols, n’achèverait pas de nous délivrer de toute cette industrie inquiétante, qui sans cesse multiplie les craintes et les réclamations.
      Locuteur: Claviére
      ...rmer que ce ne doit être ni à la caisse de l’extraordinaire, ni à la trésorerie nationale; car il importe d’écarter de cet utile échange, tout ce qui pourrait... Mais, où s’échangeront les assignats? J’ose affirmer que ce ne doit être ni à la caisse de l’extraordinaire, ni à la trésorerie nationale; car il importe d’écarter de cet utile échange, tout ce qui pourrait inspirer la plus légère défiance.
      Locuteur: Claviére
      ...décret que je sollicite, sera le résumé de toute cette discussion. Le décret que je sollicite, sera le résumé de toute cette discussion.
      Locuteur: Claviére
      ...sent, tout remboursement faisant partie de la dette qui doit être vérifiée, en exceptant toutefois de cette suspension, les créances dont le ...
      ... les comptes ont été renvoyés au bureau de liquidation.
      Je demande donc que l’Assemblée nationale veuille bien*suspendre, dès à présent, tout remboursement faisant partie de la dette qui doit être vérifiée, en exceptant toutefois de cette suspension, les créances dont le capital et les intérêts arriérés n’excéderont pas 2,000 livres, et celles qui on...
      ...endu par le décret du 22 janvier 1790, et sanctionné le 28 mars suivant, et dont les comptes ont été renvoyés au bureau de liquidation.
      Locuteur: Claviére
      Fixez une époque, au delà de laquelle toute créance sera déclarée non recevable au bureau de liquidation ; et un ferme prochain, pas...
      ...ises sous aucun prétexte dans les états de remboursement : sauf aux porteurs des c...
      Fixez une époque, au delà de laquelle toute créance sera déclarée non recevable au bureau de liquidation ; et un ferme prochain, passé lequel les créances qui seraient restées en arrière ne pourront être admises sous aucun prétexte dans les états de remboursement : sauf aux porteurs des créances non admissibles, à se pourvoir par devant la législature, laquelle, dans...
      Locuteur: Le Président
      ...utation avait inspiré une haute opinion de votre ouvrage. L’Assemblée nationale se flattait d’avance d’y puiser de grandes lumières; vous avez rempli ses ... s'adressant à l'orateur. Monsieur, votre réputation avait inspiré une haute opinion de votre ouvrage. L’Assemblée nationale se flattait d’avance d’y puiser de grandes lumières; vous avez rempli ses espérances. Elle examinera, avec toute l’attention que méritent les ouvrages du ...
      Locuteur: Le Président
      ...demande l’impression et la distribution de ce précieux travail et le renvoi aux comités des finances, de liquidation et des monnaies et assignat... Un membre : Je demande l’impression et la distribution de ce précieux travail et le renvoi aux comités des finances, de liquidation et des monnaies et assignats réunis, pour que le rapport en soit fait incessamment.
      Locuteur: Le Président
      Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre de M. Baudouin, imprimeur de V Assamblée, dans laquelle il s’excuse ... Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre de M. Baudouin, imprimeur de V Assamblée, dans laquelle il s’excuse du retard survenu dans la distribution du rapport fait par le comité militaire, ...
      Locuteur: Le Président
      « Je me hâte de prévenir le compte que l’Assemblée nationale a chargé ses commissaires-inspecteurs de l’imprimerie de lui rendre. C’est par une erreur involo...
      ...a été envoyé qu’aujourd’hui au domicile de MM. les députés. Je vous supplie de faire agréer l’expression de mon regret à l’Assemblée nationale qui ...
      « Je me hâte de prévenir le compte que l’Assemblée nationale a chargé ses commissaires-inspecteurs de l’imprimerie de lui rendre. C’est par une erreur involontaire que le rapport du comité militaire, imprimé depuis deux jours, n’a été envoyé qu’aujourd’hui au domicile de MM. les députés. Je vous supplie de faire agréer l’expression de mon regret à l’Assemblée nationale qui connaît mon zèle, et qui fait qu’une erreur peut échapper au plus diligent.
      Locuteur: Le Président
      ...istribution à domicile éprouve beaucoup de difficultés : 1° parce nue MM. les dépu...
      ... leur adresse; 2° parce qu’en changeant de domicile, ils ne font pas changer leur adresse. On prie ceux de c s messieurs dont l’adresse n’est pas donnée, ou n’est pas exacte, de vouloir bien la faire parvenir ou redre...
      « La distribution à domicile éprouve beaucoup de difficultés : 1° parce nue MM. les députés n’ont pas tous donné leur adresse; 2° parce qu’en changeant de domicile, ils ne font pas changer leur adresse. On prie ceux de c s messieurs dont l’adresse n’est pas donnée, ou n’est pas exacte, de vouloir bien la faire parvenir ou redresser.
      Locuteur: Le Président
      ... On a demandé l’impression du règlement de l’Assemblée à part du procès-verbal; l’... « On a demandé l’impression du règlement de l’Assemblée à part du procès-verbal; l’Assemblée n’a cependant rien ordonné à cet égard : j’attends ses ordres.

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 650
      Locuteur: Maupin
      a la parole pour donner lecture de son mémoire; la faiblesse de son organe empêche qu’il ne soit entend... a la parole pour donner lecture de son mémoire; la faiblesse de son organe empêche qu’il ne soit entendu et plusieurs membres demandent aussitôt le renvoi à un comité.
      Locuteur: Delacroix
      Je vois dans cette demande de renvoi un préjugé. L’Assemblée fait-elle consister le droit de pétition dans le droit de crier bien fort? (Murmures prolongés.) Je vois dans cette demande de renvoi un préjugé. L’Assemblée fait-elle consister le droit de pétition dans le droit de crier bien fort? (Murmures prolongés.)
      Locuteur: Lemontey
      ...ecrétaire. Je vais vous lire le mémoire de M. Maupin : secrétaire. Je vais vous lire le mémoire de M. Maupin :
      Locuteur: Lemontey
      ...juger sur ses intérêts. Il n’en est pas de plus grands que ceux qui se rapportent aux vues d’économie, d’abondance et de perfection, et par suite de commerce et de finance. Je vais avoir l’honneur de vous les exposer le plus succinctement ... « C'est à vous, Messieurs, représentants du peuple, à juger sur ses intérêts. Il n’en est pas de plus grands que ceux qui se rapportent aux vues d’économie, d’abondance et de perfection, et par suite de commerce et de finance. Je vais avoir l’honneur de vous les exposer le plus succinctement qu’il me sera possible. (Murmures.)
      Locuteur: Lemontey
      ...je vous exposerai les différents objets de ma pétition. « Je réduirai mes moyens à quatre principaux; ensuite-je vous exposerai les différents objets de ma pétition.
      Locuteur: Lemontey
      « Le premier de ces quatre grands moyens, Messieurs, es... « Le premier de ces quatre grands moyens, Messieurs, est un nouveau plan sur la culture et l’amélioration des mauvaises terres labourab...
      Locuteur: Lemontey
      Un membre : Je demande le renvoi de ce projet au comité d’agriculture et me... Un membre : Je demande le renvoi de ce projet au comité d’agriculture et mention honorable au procès-verbal.
      Locuteur: Lemontey
      ... qu’it faut seulement ordonner le dépôt de ce mémoire sur le bureau, pour renvoyer... Un membre : Je pense qu’it faut seulement ordonner le dépôt de ce mémoire sur le bureau, pour renvoyer ensuite au comité compétent.
      Locuteur: Lemontey
      (L’Assemblée renvoie le mémoire de M. Maupin aux comités réunis des domain... (L’Assemblée renvoie le mémoire de M. Maupin aux comités réunis des domaines et des finan-ct s.)
      Locuteur: Le Président
      Les Vainqueurs de la Bastille demandent leur admission à ... Les Vainqueurs de la Bastille demandent leur admission à la barre pour présenter leurs hommages à l’Assemblée.
      Locuteur: Le Président
      Voici une lettre de MM. De-lion-Droitel, officier de la garde nationale de Mont* faucon, et Gentil, lieutenant delà garde nationale de Varennes, qui font part à l’Assemblée de leur intention de répartir, entre les gardes nationales p...
      ...dées l’Assemblée nationale à l’occasion de l’arrestation du roi, et qui demandent,...
      ...nse personnelle, qu’il leur soit permis de pouvoir verser leur sang pour la défense de la patrie, dans une place qui leur seia accordée dans les troupes de ligne. (.Applaudissements.)
      Voici une lettre de MM. De-lion-Droitel, officier de la garde nationale de Mont* faucon, et Gentil, lieutenant delà garde nationale de Varennes, qui font part à l’Assemblée de leur intention de répartir, entre les gardes nationales placées aux frontières, les récompenses pécuniaires nue leur avait accordées l’Assemblée nationale à l’occasion de l’arrestation du roi, et qui demandent, pour toute récompense personnelle, qu’il leur soit permis de pouvoir verser leur sang pour la défense de la patrie, dans une place qui leur seia accordée dans les troupes de ligne. (.Applaudissements.)
      Locuteur: Le Président
      Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une notice abrégée de plusieurs lettres, pétitions et adressa... Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une notice abrégée de plusieurs lettres, pétitions et adressas envoyées à l’Assemblée :
      Locuteur: Le Président
      2“ Pétition du capitaine Baude, de la ville de Saint-Tropez, qui demande une indemnité pour la perte de Son vais eau employé au service de la nation. 2“ Pétition du capitaine Baude, de la ville de Saint-Tropez, qui demande une indemnité pour la perte de Son vais eau employé au service de la nation.
      Locuteur: Le Président
      ...emblée renvoie cette pétition au comité de liquidation.) . (L’Assemblée renvoie cette pétition au comité de liquidation.) .
      Locuteur: Le Président
      4° Lettre de M. Camus, qui réclame la nomination urgente de 2 commissaires aux archives. 4° Lettre de M. Camus, qui réclame la nomination urgente de 2 commissaires aux archives.
      Locuteur: Le Président
      5° Lettre de M. Monlmorin, concernant les soldats suisses du régiment de Ghâteauyieux (1), détenus aux galères; ... 5° Lettre de M. Monlmorin, concernant les soldats suisses du régiment de Ghâteauyieux (1), détenus aux galères; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Le Président
      ...r les journaux qu’il y avait eu, le 1er de ce mois, une dénonciation à I Assemblée, relativement à l’inexécution du décret de l’Assemblée nationale précédente, par l...
      ...on française, participent aux bienfaits de l’amnistie accordée à tous les citoyens français, j ai 1 honneur de vous prier, Monsieur le Président, de vouloir bien mettre cette lettre sous les yeux de 1 Assemblée; elle contient le précisée ...
      « J’ai appris par les journaux qu’il y avait eu, le 1er de ce mois, une dénonciation à I Assemblée, relativement à l’inexécution du décret de l’Assemblée nationale précédente, par lequel le roi a été prié d’interposer ses bons offices, ahn que ceux qui ont été condamnés par les lois suisses, pour faits relatifs à la Révolution française, participent aux bienfaits de l’amnistie accordée à tous les citoyens français, j ai 1 honneur de vous prier, Monsieur le Président, de vouloir bien mettre cette lettre sous les yeux de 1 Assemblée; elle contient le précisée toutes les démarchés qui ont été faites relativement a cet objet, et j’y ai join...
      Locuteur: Le Président
      ...ceau m envoya une pétition des citoyens de Brest qui sollicitaient l’élargissement des soldats du régiment de Cliâteauvieux. J’envoyai cette pétition...
      ... contre les soldats détenus aux galères de Brest; mais qu il était énoncé qu’un tr...
      « Le 14 mai, M. le garde du sceau m envoya une pétition des citoyens de Brest qui sollicitaient l’élargissement des soldats du régiment de Cliâteauvieux. J’envoyai cette pétition a M. d At-fry. Il me répondit, le 10 juin, qu il désirerait pouvoir abroger les jugements rendus contre les soldats détenus aux galères de Brest; mais qu il était énoncé qu’un tribunal criminel suisse, qui seul pouvait révoquer ses jugements, lent jamais fai...
      Locuteur: Le Président
      « Le 19, j’envoyai à M. de Verac, toutes les pie- « Le 19, j’envoyai à M. de Verac, toutes les pie-
      Locuteur: Le Président
      ... à cette affaire. Je joins ici la copie de m» lettre sous le numéro 1. Le 5 juille...
      ... joins également copie sous le n° 2. M. de Verac me répondit, le 15 du même mois, ...
      relatives à cette affaire. Je joins ici la copie de m» lettre sous le numéro 1. Le 5 juillet j’écrivis à votre ambassadeur une seconde lettre dont je joins également copie sous le n° 2. M. de Verac me répondit, le 15 du même mois, en ces termes .
      ... entamer l’affaire dont vous m’ordonnez de « m’occuper, je me sois borné à demande... ... lettre m’est parvenue ne « m’ayant pas paru, à beaucoup près, convenable « pour entamer l’affaire dont vous m’ordonnez de « m’occuper, je me sois borné à demander les * dispositions où l’on pourrait être, relativement « à cet objet. Je suis ...

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 651
      Locuteur: Le Président
      « Je me suis vu obligé de différer jusqu’ici de « faire des démarches près du directoire de Zurich, « enfaveurdessoldatsdeGhâteauvi...
      ...cantons sont occupés, dans cet instant, de « la réponse à la lettre par laquelle Sa Majesté leur « notifie la nouvelle Constitution. Jusqu’à l’expé-« dition de cette réponse, qui aura lieu vraisem-« ...
      ...« d’entamer une nouvelleaffaire,surtout de l’espèce « de celle dont il s’agit. »
      « Je me suis vu obligé de différer jusqu’ici de « faire des démarches près du directoire de Zurich, « enfaveurdessoldatsdeGhâteauvieux, parce que « les cantons sont occupés, dans cet instant, de « la réponse à la lettre par laquelle Sa Majesté leur « notifie la nouvelle Constitution. Jusqu’à l’expé-« dition de cette réponse, qui aura lieu vraisem-« blablement d’ici au 15 novembre, il serait inutile « d’entamer une nouvelleaffaire,surtout de l’espèce « de celle dont il s’agit. »
      Locuteur: Le Président
      « répriméequ’auprix du sang de plusieurs braves « officiers dont les c... « répriméequ’auprix du sang de plusieurs braves « officiers dont les cantons regrettent encore la « perte.
      Locuteur: Le Président
      ...se, d’ailleurs, le « désir des citoyens de Brest que l’on fas-e des « démarches pour obtenir la grâce de ces soldats, « mon devoir est de vous prévenir que toute « tentative à c...
      ...produirait même un effet que « je crois de la prudence d’éviter. »
      « Quelque louable que paraisse, d’ailleurs, le « désir des citoyens de Brest que l’on fas-e des « démarches pour obtenir la grâce de ces soldats, « mon devoir est de vous prévenir que toute « tentative à cet égard serait, non seulement inc fructueuse, mais produirait même un effet que « je crois de la prudence d’éviter. »
      Locuteur: Le Président
      « Ce fut peu de temps après avoir écrit cette lettre que M. de Vérac envoya sa démission de l’ambassade de Suisse ; et ce fut à cette époque que l...
      ...tions. Je joins ici, sous le n° 3 copie de la lettre que je leur avais donnée.
      « Ce fut peu de temps après avoir écrit cette lettre que M. de Vérac envoya sa démission de l’ambassade de Suisse ; et ce fut à cette époque que les sieurs Garsy et Raby arrivèrentàSoleure, porteurs d’une lettre pour le sieur Bâcher, que je devais croire alors en fonctions. Je joins ici, sous le n° 3 copie de la lettre que je leur avais donnée.
      Locuteur: Le Président
      ...ous le n° 4, ainsi que du post-scriptum de ma main, que j’y ajoutais, pour lui rec... ...cher, qui était alors en pleines fonctions, la lettre dont je joins ici copie, sous le n° 4, ainsi que du post-scriptum de ma main, que j’y ajoutais, pour lui recommander zèle et activité dans cetteaffaire, et pour lui prouver l’intérêt que j...
      Locuteur: Le Président
      ...épondis le 31, en leur envoyant extrait de la réponse que je venais de recevoir du sieur Bâcher. ... sieurs Garsy et Raby écrivirent les lettres dont je joins copie n° 5. Je leur répondis le 31, en leur envoyant extrait de la réponse que je venais de recevoir du sieur Bâcher.
      Locuteur: Le Président
      Un membre : Le renvoi de toutes les pièces au comité diplomatiqu... Un membre : Le renvoi de toutes les pièces au comité diplomatique.
      Locuteur: Le Président
      (L’Assemblée renvoie la lettre de M. Montmo-rm, avec toutes les pièces, a... (L’Assemblée renvoie la lettre de M. Montmo-rm, avec toutes les pièces, au comité diplomatique.)
      Locuteur: Le Président
      Un de MM. les secrétaires. Voici une lettre de M. Mosneron aîné, notre collègue dans c... Un de MM. les secrétaires. Voici une lettre de M. Mosneron aîné, notre collègue dans cette Assemblée; elle est ainsi conçue :
      Locuteur: Le Président
      « Je viens de recevoir une lettre de mon frère, négociant à Nantes, dont je joins ici copie; je vous prie de la communiquer à l’Assemblée. « Je viens de recevoir une lettre de mon frère, négociant à Nantes, dont je joins ici copie; je vous prie de la communiquer à l’Assemblée.
      Locuteur: Le Président
      Voici la copie de la lettre en question : Voici la copie de la lettre en question :
      Locuteur: Le Président
      « Les sinistres nouvelles de Saint-Domingue, que le courrier extraor...
      ...ntière ! Privé par ce funeste événement de la majeure partie rie ma fortune, il me...
      ...t 5 pieds 4 pouces d’entrepont, en état de loger 400 hommes. Si l’Assemblée nation...
      ...forces, mon navire est à la disposition de la nation, et je ne demande aucun salai...
      « Les sinistres nouvelles de Saint-Domingue, que le courrier extraordinaire expédié par la municipalité du Havre, nous a apportées, nous déchirent l’âme. Que deviendront le commerce, les manufactures, l’agriculture, la France entière ! Privé par ce funeste événement de la majeure partie rie ma fortune, il me reste encore à offrir à ma patrie, pour secourir la colonie en danger, un grand navire neuf doublé en cuivre, ayant 5 pieds 4 pouces d’entrepont, en état de loger 400 hommes. Si l’Assemblée nationale se détermine à y faire passer des forces, mon navire est à la disposition de la nation, et je ne demande aucun salaire pour le transport.
      Locuteur: Le Président
      « Je vous prie, Monsieur le Président, de mettre cette lettre sous les yeux de l’Assemblée na-tionale, et si elle acceptait l’offre qui lui est faite, de la supplier de la renvoyer au ministre de la marine, pour les arrangements ultéri... « Je vous prie, Monsieur le Président, de mettre cette lettre sous les yeux de l’Assemblée na-tionale, et si elle acceptait l’offre qui lui est faite, de la supplier de la renvoyer au ministre de la marine, pour les arrangements ultéri ursà pren-cre à Nantes. Le navire est prêt à faire voile. (.Applaudissements.)
      Locuteur: Le Président
      ...l’intérêt national il n’est pas inutile de vous dire que presque toutes les grande...
      ...il s’est vu forcé par les circonstances de vous présenter des mesures provisoires. Le comité de la dette publique en particulier les a toutes adoptées pour base de son travail.
      Un membre : Je pense que pour l’intérêt national il n’est pas inutile de vous dire que presque toutes les grandes mesures proposées par M. Clavière sur les finances, Ont été aperçues par vos comités, et que c’est à regret qu’il s’est vu forcé par les circonstances de vous présenter des mesures provisoires. Le comité de la dette publique en particulier les a toutes adoptées pour base de son travail.
      Locuteur: Jean-Baptiste Debry
      ...nt accréditer la confiance publique. Je de-mandeque les rapports relatifs aux fina... Nous sommes encore dans ce moment où nos intentions peuvent accréditer la confiance publique. Je de-mandeque les rapports relatifs aux finances soient continuellement à l’ordre du jour. (Oui! oui !)
      Locuteur: Jean-Baptiste Debry
      ...ns relâche que vos comités s’occuperont de raffermir la confiance publique en cher... Un membre : Je reprends et je dis que ce sera sans relâche que vos comités s’occuperont de raffermir la confiance publique en cherchant àl’éclairer le plus promptement possible. (Applaudissements.)
      Locuteur: Jean-Baptiste Debry
      ...’ordre du jour est un rapport du comité de division sur diverses questions relativ... L’ordre du jour est un rapport du comité de division sur diverses questions relatives au renouvellement des municipalités.
      Locuteur: Lagrévol
      au nom du comité de division, Messieurs, le comité de division [se serait peut-être mieux fix...
      ...tre élu oflicier municipal ou procureur de la commune? La seconde: le procureur ri...
      ...questions sur lesquelles je suis chargé de vous présenter un projet décret après a...
      au nom du comité de division, Messieurs, le comité de division [se serait peut-être mieux fixé sur les questions qui lui ont été renvoyées par l’Assemblée, s’il eut pu se pr...
      ... aux deux suivantes. La première : le maire, après avoir été remjdacé, peut-il être élu oflicier municipal ou procureur de la commune? La seconde: le procureur rie la commune peut-il-êtreétu maire ou officier municip il après ses fonctions finies et mêmedansFintervalle ? Voilà, Messieurs, les deux questions sur lesquelles je suis chargé de vous présenter un projet décret après avoir fait quelques brèves observations.

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 652
      Locuteur: Lagrévol
      ...mbre : Le comité vous propose un projet de décret de circonstance. Vous avez juré de maintenir la Constitution ; or, je vous observe que si vous perme...
      ...sur une seule tête. Ainsi les principes de la Constitution seront violés. Il vaut mieux pour la ch...
      ...il était porté la moindre atteinte à la Constitution. C’est pourquoi je demande la question préalable sur le projet de décret.
      Un membre : Le comité vous propose un projet de décret de circonstance. Vous avez juré de maintenir la Constitution ; or, je vous observe que si vous permettez que le procureur de_ la commune puisse être nommé maire, ou officier munici...
      ...e municipale, et votre décret n’aura d’autre effet que d’accumuler les honneurs sur une seule tête. Ainsi les principes de la Constitution seront violés. Il vaut mieux pour la chose publique qu’une commune manque d’un bon maire que s’il était porté la moindre atteinte à la Constitution. C’est pourquoi je demande la question préalable sur le projet de décret.
      Locuteur: Lagrévol
      ...t ce que l’on propose est une déviation de la loi constitutionnelle; et je vous observe qu’à force d’exceptions on finira par faire de notre Constitution un beau squelette. Un membre : Tout ce que l’on propose est une déviation de la loi constitutionnelle; et je vous observe qu’à force d’exceptions on finira par faire de notre Constitution un beau squelette.
      Locuteur: Lagrévol
      ...e : Tout en reconnaissant que le projet de décret présente des inconvénients, je d...
      ...e demande que sous un mois votre comité de division pourra vous proposer un grand ...
      ...mbre des municipalités. Il et si urgent de s’occuper de ce travail, que tous les membres de l’ancien comité de Constitution se défendent d’avoir concouru à la création d’un aussi grand nombre de municipalités.
      Un membre : Tout en reconnaissant que le projet de décret présente des inconvénients, je demande qu’il soit adopté; mais, pour obvier à ces inconvénients, je demande que sous un mois votre comité de division pourra vous proposer un grand plan pour la réduction du nombre des municipalités. Il et si urgent de s’occuper de ce travail, que tous les membres de l’ancien comité de Constitution se défendent d’avoir concouru à la création d’un aussi grand nombre de municipalités.
      Locuteur: Lagrévol
      ...t devenir, sans interruption, procureur de la commune. Les fonctions exercées comme maire sont totalement distinctes de celles à exercer comme procureur de la commune. Il n’y a donc pas de raison pour qu’on ne puisse pas occuper...
      ...airement encore en parlant du procureur de la commune.
      Il est bien moins douteux, Messieurs, que le maire peut devenir, sans interruption, procureur de la commune. Les fonctions exercées comme maire sont totalement distinctes de celles à exercer comme procureur de la commune. Il n’y a donc pas de raison pour qu’on ne puisse pas occuper successivement ces deux places. Ceci va s’expliquer plus clairement encore en parlant du procureur de la commune.
      Locuteur: Lagrévol
      Le procureur de la commune peut en tout temps être fait...
      ...les intérêts, à poursuivre les affaires de la commune; qu’il n'a jamais voix délib...
      ...ibérations municipales. Si le procureur de la commune n’est pas officier municipal...
      ...l exerce des fonctions très rapprochées de la municipalité, il estdans la même sit...
      Le procureur de la commune peut en tout temps être fait maire ou officier municipal; quoique attaché à la municipalité, il n’est cepend...
      ...ière; en fonctions, puisque celles qui lui sont déléguées consistent à défendre les intérêts, à poursuivre les affaires de la commune; qu’il n'a jamais voix délibérative quoiqu’il doive être entendu dans toutes les délibérations municipales. Si le procureur de la commune n’est pas officier municipal, rien ne s’oppose à ce qu’il puisse le devenir, et quoiqu’il exerce des fonctions très rapprochées de la municipalité, il estdans la même situation que tous lesfcitoyens fonctionnaires publics qui sont éligibles à toutes ...
      Locuteur: Lagrévol
      ... déterminés par les lois, se présentent de grandes considérations, pour laisser dans ce moment de troubles surtout les citoyens libres de continuer leur confiance à des gens qui... Aux motifs déterminés par les lois, se présentent de grandes considérations, pour laisser dans ce moment de troubles surtout les citoyens libres de continuer leur confiance à des gens qui ont rempli avec exactitude leurs fonctions.
      Locuteur: Lagrévol
      ... dissimuler, Messieurs, il est beaucoup de municipalités où il y a si grande pénurie de sujets, que les choix seraient ou forcé... D’abord, nous ne pouvons pas nous le dissimuler, Messieurs, il est beaucoup de municipalités où il y a si grande pénurie de sujets, que les choix seraient ou forcés ou nuls.
      Locuteur: Lagrévol
      ... immédiate. Il importe bien à l’intérêt de la chose publique que ces objets soient...
      ... nécessaires. En conséquence, le comité de division vous propose,
      ...l’impôt, soit relativement aux différents ouvrages dont ils avaient la direction immédiate. Il importe bien à l’intérêt de la chose publique que ces objets soient amenés à leur fin par ceux qui, par le temps, l’expérience, ont acquis les connaissances nécessaires. En conséquence, le comité de division vous propose,
      Locuteur: Lagrévol
      Messieurs, les deux projets de décret suivants : Messieurs, les deux projets de décret suivants :
      Locuteur: Lagrévol
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de la division du royaume, décrète i « L’Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de la division du royaume, décrète i
      Locuteur: Lagrévol
      ...més officiers municipaux, ou procureurs de la commune. « Art. 1er. Les maires qui n’auront pas été réélus pourront être nommés officiers municipaux, ou procureurs de la commune.
      Locuteur: Lagrévol
      « Art. 2. Les procureurs de la commune, soit dans l’intervalle de leurs fonctions, soit après, pourront ê...
      ... d’opter, s’ils sont élus dans le temps de leurs fonctions.
      « Art. 2. Les procureurs de la commune, soit dans l’intervalle de leurs fonctions, soit après, pourront être nommés maires ou olticiers municipaux, à la charge par eux d’opter, s’ils sont élus dans le temps de leurs fonctions.
      Locuteur: Lagrévol
      Un membre : On vous propose de décréter que les officiers municipaux q...
      ...être réélus : on se fonde sur le défaut de sujets propres à continuer les opérations relatives à la répartition de l’impôt. Je demande que cette mesure ne...
      ... les villes d’une population au-dessous de 2,000 âmes.
      Un membre : On vous propose de décréter que les officiers municipaux qui doivent se retirer au renouvellement actuel puissent être réélus : on se fonde sur le défaut de sujets propres à continuer les opérations relatives à la répartition de l’impôt. Je demande que cette mesure ne soit adoptée que pour les villes d’une population au-dessous de 2,000 âmes.
      Locuteur: Lagrévol
      Un membre : Cette question mérite de sérieuses réflexions. A ce sujet, j’observe qu’actuellement, dans la ville de Paris, on discute si un maire peut être...
      ...és.). Je demande que le comité s’occupe de cette question.
      Un membre : Cette question mérite de sérieuses réflexions. A ce sujet, j’observe qu’actuellement, dans la ville de Paris, on discute si un maire peut être élu membre du département avant d’avoir rendu ses comptes. (Murmures prolongés.). Je demande que le comité s’occupe de cette question.
      Locuteur: Guadet
      Je regarde le projet de décret qui vous est présenté par votre comité de division, comme absolument in utile. Il...
      ...2 ans, peut être nommé procureur syndic de la commune ; il est incontestable encore que le procureur syndic de la commune, qui peut être réélu procure...
      ...rprétation là-dessus, puisque le décret de l’Assemblée constituante est aussi clair qu’il est possible de l’être.
      Je regarde le projet de décret qui vous est présenté par votre comité de division, comme absolument in utile. Il est incontestable que le maire, pouvant être réélu maire pour 2 ans, peut être nommé procureur syndic de la commune ; il est incontestable encore que le procureur syndic de la commune, qui peut être réélu procureur syndic pour 2 ans, peut aussi être nommé maire. Je ne vois donc pas, Messieurs, pourquoi nous donnerions une interprétation là-dessus, puisque le décret de l’Assemblée constituante est aussi clair qu’il est possible de l’être.

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 653
      Locuteur: Goujon
      ...e pour allier les intérêts du peuple et de la Constitution, et qui demande une chose absolument inconstitutionnelle en proposant de suspendre les élections. Je crois, Mess...
      ...commandent d’abord d’accepter le projet de décret du comité, et en second lieu d^admettre l’article additionnel de M. Guadet. Il est certain, Messieurs, que dans un très grand nombre de municipalités du royaume, il est impossible de renouveler les municipalités, parce qu’...
      .... Il y a dans cette Assemblée plusieurs de mes collègues qui vous attesteront avoir vu plusieurs actes de municipalités qui portaient : « et ont ...
      ...n membre : Je réponds à celui des préopinants qui prétend avoir trouvé une mesure pour allier les intérêts du peuple et de la Constitution, et qui demande une chose absolument inconstitutionnelle en proposant de suspendre les élections. Je crois, Messieurs, que deux circonstances très impérieuses commandent d’abord d’accepter le projet de décret du comité, et en second lieu d^admettre l’article additionnel de M. Guadet. Il est certain, Messieurs, que dans un très grand nombre de municipalités du royaume, il est impossible de renouveler les municipalités, parce qu’il en est plusieurs dans lesquelles les maires ou officiers municipaux ne savent pas lire, et je puis vous prouver le fait que je vous annonce. Il y a dans cette Assemblée plusieurs de mes collègues qui vous attesteront avoir vu plusieurs actes de municipalités qui portaient : « et ont les officiers municipaux signé, sauf le maire (fui a déclaré ne le savoir. » Voi...
      Locuteur: Lagrévol
      ...inconstitutionnelle à plusieurs membres de cette Assemblée et à moi ; mais considé...
      ... d’établir l’impôt, je propose, non pas de réélire les membres des municipalités, mais bien de suspendre la nomination à ces municipal...
      ...Voilà, Messieurs, le seul mode qui soit constitutionnel et je m’oppose à tous les autres.
      Un membre : La mesure qui vous (st proposée a paru inconstitutionnelle à plusieurs membres de cette Assemblée et à moi ; mais considérant la nécessité d’établir l’impôt, je propose, non pas de réélire les membres des municipalités, mais bien de suspendre la nomination à ces municipalités. (Murmures.) Voilà, Messieurs, le seul mode qui soit constitutionnel et je m’oppose à tous les autres.
      Locuteur: Guadet
      ...’est que vous prononciez sur la faculté de réélection des officiers municipaux dan...
      ...iers municipaux actuels se sont occupés de cette opération importante, ils l’ont c...
      ...s qui n’aient pas la moindre expérience de ce travail, vous pouvez être assurés qu...
      ...s cet avantage. Je demande donc, au nom de la patrie en danger peut-être, car quel plus grand danger pour un pays que de n’avoir pas d'impositions, je demande, ...
      des impôts cette année, pour qu’elle puisse être assurée d’en avoir, c’est que vous prononciez sur la faculté de réélection des officiers municipaux dans toute l’étendue du royaume. La plupart des municipalités n’ont pas encore remi...
      ...eaux d’évaluation des revenus nets, ces tableaux ne sont pas terminés; les officiers municipaux actuels se sont occupés de cette opération importante, ils l’ont commencée; il leur a fallu un temps très considérable pour étudier les lois. Main...
      ...’ils commencent à en suivre le fil, si vous les faites remplacer par des citoyens qui n’aient pas la moindre expérience de ce travail, vous pouvez être assurés que la répartition ne se fera pas et que vous n’aurez pas d'impôts, pour l’année 1...
      ...ice, et encore, parmi ces officiers municipaux, il y en a plusieurs qui n’ont pas cet avantage. Je demande donc, au nom de la patrie en danger peut-être, car quel plus grand danger pour un pays que de n’avoir pas d'impositions, je demande, dis-je, que pour cette fois seulement les officiers municipaux qui sortiront d’e...
      Locuteur: Guadet
      ...s. L’Assemblée a déjà reçu une pétition de plusieurs citoyens de Bordeaux qui demandent, pour cetîe année, la faculté de réélire leurs officiers municipaux, et ils donnent précisément les raisons que je viens de développer ici. Or, Messieurs, si la ville de Bordeaux, dont la population est consid...
      ...re que les officiers municipaux occupés de la répartition de l’impôt mobilier et de l’évaluation des revenus nets continuen...
      ...ut pour l’avantage public, pour le bien de tous, je vous demande s’il ne serait pas funeste de n’appliquer la mesure que je vous propo...
      3uée qu’aux villes d’une population au-dessous e 2,000 âmes. L’Assemblée a déjà reçu une pétition de plusieurs citoyens de Bordeaux qui demandent, pour cetîe année, la faculté de réélire leurs officiers municipaux, et ils donnent précisément les raisons que je viens de développer ici. Or, Messieurs, si la ville de Bordeaux, dont la population est considérable, regarde comme une mesure nécessaire que les officiers municipaux occupés de la répartition de l’impôt mobilier et de l’évaluation des revenus nets continuent leur opération jusqu’au bout pour l’avantage public, pour le bien de tous, je vous demande s’il ne serait pas funeste de n’appliquer la mesure que je vous propose qu’aux communautés dont la population n’excède pas 2,000 â nes ? C’est princi...
      Locuteur: Lagrévol
      ... que le maire puisse être élu procureur de la commune, et réciproquement. Un membre : Je pense qu’il n’est pas bon que le maire puisse être élu procureur de la commune, et réciproquement.
      Locuteur: Goujon
      Je pense que le seul moyen de terminer la discussion est de décréter l’impression du projet et l’aj... Je pense que le seul moyen de terminer la discussion est de décréter l’impression du projet et l’ajournement à 3 jours. (Murmures.)

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 655
      ...on sont épineux, ils ont causé beaucoup de peine et d’embarras à celles des munici... Les détails d’exécution sont épineux, ils ont causé beaucoup de peine et d’embarras à celles des municipalités des campagnes, qui n’avaient pas, par rnileu i s membres, des personnes ...

      Séance du samedi 5 novembre 1791

      page 656
      « Les directoires de département informeront pareillement de huitaine en huitaine le ministre (1) Bi... « Les directoires de département informeront pareillement de huitaine en huitaine le ministre (1) Bibliothèque nationale, Assemblée nationale législative. Contributions publiques, ...
  • Tome 35 : Du 11 novembre au 10 décembre 1791 2 résultats
    • Séance du samedi 21 novembre 1791

      - search term matches: (2)

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 263
      Locuteur: Couthon
      ...e à l'Assemblée que c'est avec beaucoup de raison que la pétition des citoyens de la section des Lombards a excité des ré...
      ...du président et des secrétaires. Or, la Constitution prohibe toute espèce d'adresses ou de pétitions faites en nom collectif. Je d...
      ...e du procès-verbal les mots : « Adresse de la section des Lombards » et qu'on les remplace par ceux-ci : « Des citoyens de la section des Lombards ont offert leur...
      Un membre: J'observe à l'Assemblée que c'est avec beaucoup de raison que la pétition des citoyens de la section des Lombards a excité des réclamations. J'ai remarqué qu'elle est signée du président et des secrétaires. Or, la Constitution prohibe toute espèce d'adresses ou de pétitions faites en nom collectif. Je demande donc qu'on supprime du procès-verbal les mots : « Adresse de la section des Lombards » et qu'on les remplace par ceux-ci : « Des citoyens de la section des Lombards ont offert leurs nommages à l'Assemblée. (Murmures.)
      Locuteur: Lacretelle
      Nous ne demandons que le maintien de la Constitution que tous nous avons juré de défendre. Nous ne demandons que le maintien de la Constitution que tous nous avons juré de défendre.
      Locuteur: Audrein
      Sans doute, il faut respecter la Constitution ; sans doute, il faut fléchir devant elle, mais l'intention de la Constitution n'a jamais été de fermer l'entrée... (Murmures.) ni de fermer tout accès auprès de l'Assemblée. Ce serait manquer son but....
      ...urs hommages à l'Assemblée et protester de leur respect à la loi. Je réclame l'ord...
      Sans doute, il faut respecter la Constitution ; sans doute, il faut fléchir devant elle, mais l'intention de la Constitution n'a jamais été de fermer l'entrée... (Murmures.) ni de fermer tout accès auprès de l'Assemblée. Ce serait manquer son but. Je demande que les citoyens puissent librement et facilement rendre leurs hommages à l'Assemblée et protester de leur respect à la loi. Je réclame l'ordre du jour.
      Locuteur: Couthon
      ...Pour extrait conforme à la délibération de la section des Lombards, réunie en asse...
      ...e du jour sur une infraction faite à la Constitution.
      , secrétaire, relit l'adresse en entier ; elle se termine par ces mots : « Pour extrait conforme à la délibération de la section des Lombards, réunie en assemblée générale, signé: Poulur, secrétaire. » Plusieurs membres : L'ordre du jour ! Un membre à droite: On ne peut passer à l'ordre du jour sur une infraction faite à la Constitution.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      : Un membre de l'Assemblée constituante qu'on a regardé comme célèbre, comme un des plus fermes appuis de notre liberté naissante, a dit une fois dans cette tribune: « Lorsqu'ici on parle de nation et de liberté, il semble que l'on répande l'e...
      ...ée.) Peut-être serait-ce ici l'occasion de dire que dans cette Assemblée, lorsqu'on parle d'amis de la Constitution, lorsqu'on parle de citoyens qui manifestent leur vœu pour ...
      : Un membre de l'Assemblée constituante qu'on a regardé comme célèbre, comme un des plus fermes appuis de notre liberté naissante, a dit une fois dans cette tribune: « Lorsqu'ici on parle de nation et de liberté, il semble que l'on répande l'eau à grands flots sur des hydrophobes. »> (Vifs applaudissements dans les tribunes et à gauche ae V Assemblée.) Peut-être serait-ce ici l'occasion de dire que dans cette Assemblée, lorsqu'on parle d'amis de la Constitution, lorsqu'on parle de citoyens qui manifestent leur vœu pour le bonheur et la prospérité publiques, on répand à grands flots , l'eau sur les ...
      Locuteur: Couthon
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 20 novembre. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 20 novembre.
      Locuteur: Thuriot
      ... ne cesse d'attaquer ici le droit sacré de pétition. Il a été fait hier une vive opposition à la demande faite de la mention On ne cesse d'attaquer ici le droit sacré de pétition. Il a été fait hier une vive opposition à la demande faite de la mention
      Locuteur: Thuriot
      honorable de l'adresse de la section des Lombards. L'Assemblée n'... honorable de l'adresse de la section des Lombards. L'Assemblée n'y a eu aucun égard et a décrété cette mention. Je demande que l'on passe à l'ord...
      Locuteur: Thuriot
      ...été qu'il serait fait mention honorable de cette adresse que parce qu'elle a cru, ...
      ...nt, je ne peux refuser la demande faite de vérifier un fait.
      Un membre: L'Assemblée n'a décrété qu'il serait fait mention honorable de cette adresse que parce qu'elle a cru, sans doute, qu'elle était signée individuellement. Je soutiens qu'elle est signé...
      ...fait. Plusieurs membres: L'ordre du jour! M. le Président. Aux termes du règlement, je ne peux refuser la demande faite de vérifier un fait.
      Locuteur: Dubois de Bellegarde
      Ce sont de pures chicanes qu'on soulève. Ce sont de pures chicanes qu'on soulève.
      Locuteur: Pastoret
      ...de que vous lisiez les premières lignes de l'adresse, ainsi que les signatures. Monsieur le Secrétaire, je demande que vous lisiez les premières lignes de l'adresse, ainsi que les signatures.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...ute l'effet d'une fausse interprétation de mon Les murmures qui se manifestent sont sans doute l'effet d'une fausse interprétation de mon

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 264
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      L'Acte constitutionnel à la main, je vais maintenant vous prou...
      ...yens ont le droit d'offrir des hommages de félicitation.
      L'Acte constitutionnel à la main, je vais maintenant vous prouver la grande différence qu'il y a entre les adresses et les pétitions, et que les citoyens ont le droit d'offrir des hommages de félicitation.
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      L'Acte constitutionnel porte que les citoyens ne pourront prés...
      ...et sans armes, en satisfaisant aux lois de police. Eh bien, ce droit de s'assembler paisiblement et sans armes ...
      ...ée législative qui doit exprimer le vœu de la nation ne doit-elle pas recevoir des...
      ...rempli votre mission et vous félicitent de ce que vous avez fait..» (Murmures à dr...
      L'Acte constitutionnel porte que les citoyens ne pourront présenter que des pétitions individuelles ; mais il porte aussi au titre Ier qu'ils pourront s'assembler paisiblement et sans armes, en satisfaisant aux lois de police. Eh bien, ce droit de s'assembler paisiblement et sans armes pour-rait-il être mis à exécution, si, lorsque les citoyens sont assemblés, ils ...
      ...re un travail quelconque, prendre une délibération, manifester un vœu? L Assemblée législative qui doit exprimer le vœu de la nation ne doit-elle pas recevoir des hommes qui viennent lui dire : « Nous formons une partie considérable du peuple...
      ... annonçons que ceux qui nous envoient, reconnaissent que vous avez parfaitement rempli votre mission et vous félicitent de ce que vous avez fait..» (Murmures à droite. Applaudissements à gauche et dans les tribunes.)
      Locuteur: Lecointe-Puyraveau
      ...a lu une lettre signée par des citoyens de Bordeaux se disant amis de la Constitution, on a entendu, de je ne sais quelle part, ce cri : Ah ! A...
      ...iétés patriotiques, connues sous le nom de Sociétés éCAmis de la Constitution, ont répandu et propagé, dans tout l'Empire, les principes de liberte.
      opinion. Hier, quand on a lu une lettre signée par des citoyens de Bordeaux se disant amis de la Constitution, on a entendu, de je ne sais quelle part, ce cri : Ah ! Ah ! (Applaudissements et murmures.) Oui, Messieurs, je soutiens que ces sociétés patriotiques, connues sous le nom de Sociétés éCAmis de la Constitution, ont répandu et propagé, dans tout l'Empire, les principes de liberte.
      Locuteur: Delacroix
      ...rd'hui on renouvelle encore la question de savoir si une délibération qui a été pr... ...l, des réclamations contre les délibérations qui ont été prises la veille. Aujourd'hui on renouvelle encore la question de savoir si une délibération qui a été prise à une très grande et très absolue majorité, doit subsister dans le procès-ve...
      Locuteur: Delacroix
      Hier, après la lecture de cette adresse, M. Goujon et ses voisins... Hier, après la lecture de cette adresse, M. Goujon et ses voisins s'opposèrent à ce qu'il en fût fait mention au procès-verbal. L'Assemblée décré...
      Locuteur: Delacroix
      ... suppression du traitement des employés de la gabelle a eu lieu dans plusieurs'par...
      .... Je demande, en conséquence, le renvoi de cette affaire au comité de liquidation.
      Un membre : J'observe à l'Assemblée que la suppression du traitement des employés de la gabelle a eu lieu dans plusieurs'parties le premier avril 1790, et que cependant le décret du 31 juillet 1791 ne leu...
      ...juillet 1791, d'où il résulte qu'ils sont restés sans traitement pendant 15 mois. Je demande, en conséquence, le renvoi de cette affaire au comité de liquidation.
      Locuteur: Delacroix
      ...semblée renvoie cette affaire au comité de liquidation.) (L'Assemblée renvoie cette affaire au comité de liquidation.)
      Locuteur: Delacroix
      Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. de Bertrand. ministre de la marine sur divers objets relatifs a ... Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. de Bertrand. ministre de la marine sur divers objets relatifs a la marine ; cette lettre est ainsi conçue ;
      Locuteur: Delacroix
      ...Monsieur le Président, « J'ai l'honneur de vous adresser un mémoire relatif à un d...
      ...ctobre. Ce mémoire concerne l'exécution de la loi du 31 août, relative à la police de la navigation, et au pacte de commerce, ainsi que le projet de décret présenté par le comité de marine de l'Assemblée constituante, sur les droits de navigation établis en remplacement de ceux de l'amirauté.
      - « Monsieur le Président, « J'ai l'honneur de vous adresser un mémoire relatif à un des objets dont j'ai fait mention dans le compte que j'ai rendu à l'Assemblée nationale le 31 octobre. Ce mémoire concerne l'exécution de la loi du 31 août, relative à la police de la navigation, et au pacte de commerce, ainsi que le projet de décret présenté par le comité de marine de l'Assemblée constituante, sur les droits de navigation établis en remplacement de ceux de l'amirauté.
      Locuteur: Delacroix
      « J'ai l'honneur de vous envoyer aussi un projet de congé ou passeport national, qui devra être donné dorénavant aux bâtiments de commerce, conformément à la loi du 13 a...
      ...t bien prononcer sans élai sur la forme de ce congé. C'est la pièce qui établit pour les navires de commerce la qualité de Français, et qui leur donne le droit de porter le pavillon national. Il sert en...
      ...ngés, qui étaient délivrés par l'amiral de France, sont joints aux traités de paix avec les puissances étrangères auxquelles il est par conséquent nécessaire de notifier le changement de forme.
      « J'ai l'honneur de vous envoyer aussi un projet de congé ou passeport national, qui devra être donné dorénavant aux bâtiments de commerce, conformément à la loi du 13 août. J'observerai, Monsieur le Président, qu'il serait à désirer ne l'Assemblée voulût bien prononcer sans élai sur la forme de ce congé. C'est la pièce qui établit pour les navires de commerce la qualité de Français, et qui leur donne le droit de porter le pavillon national. Il sert encore à les faire reconnaître dans les ports étrangers, et à la mer. Les modèles des anciens congés, qui étaient délivrés par l'amiral de France, sont joints aux traités de paix avec les puissances étrangères auxquelles il est par conséquent nécessaire de notifier le changement de forme.
      Locuteur: Delacroix
      ...me fût incessamment décidée, le travail de la gravure et du tirage de ces congés exigera quelque temps, et il...
      ...dans tous les ports, et aux commandants de leurs bâtiments de guerre, afin que ces congés soient reco...
      ...is à des difficultés embarrassantes, et de compromettre le pavillon national. Ces ...
      ...nent à demander à l'Assemblée nationale de vouloir bien prolonger de 6 mois le délai porté par l'article 6 de la loi du 15 mai, relatif au code de la marine. « Je suis, etc.
      ...tre expédiés jusqu'au 1er janvier dernier; mais en supposant que la nouvelle forme fût incessamment décidée, le travail de la gravure et du tirage de ces congés exigera quelque temps, et il faudra encore, pour les notifier à toutes les puissances maritimes, donner le délai nécessaire pour qu'elles puissent faire passer des ordres dans tous les ports, et aux commandants de leurs bâtiments de guerre, afin que ces congés soient reconnus. En précipitant trop cette mesure, on risquerait d'exposer quelques bâtiments français à des difficultés embarrassantes, et de compromettre le pavillon national. Ces motifs me déterminent à demander à l'Assemblée nationale de vouloir bien prolonger de 6 mois le délai porté par l'article 6 de la loi du 15 mai, relatif au code de la marine. « Je suis, etc.
      Locuteur: Delacroix
      « Signé : de Bertrand. » « Signé : de Bertrand. »
      Locuteur: Delacroix
      ... joints un mémoire concernant la police de la navigation et des ports de commerce, en ce qui concerne l'expéditi...
      ...ngés, et des observations sur le projet de décret du comité de la marine, relativement aux droits de navigation en remplacement des droits d...
      A cette lettre sont joints un mémoire concernant la police de la navigation et des ports de commerce, en ce qui concerne l'expédition des navires et la délivrance des congés, et des observations sur le projet de décret du comité de la marine, relativement aux droits de navigation en remplacement des droits d'amirauté.
      Locuteur: Delacroix
      ...lée renvoie toutes ces pièces au comité de marine.) (L'Assemblée renvoie toutes ces pièces au comité de marine.)
      Locuteur: Delacroix
      M. le secrétaire donne lecture de trois lettres de M. Delessart, ministre de l'intérieur, dont la teneur suit : M. le secrétaire donne lecture de trois lettres de M. Delessart, ministre de l'intérieur, dont la teneur suit :
      Locuteur: Delacroix
      ...Monsieur le Président, « J'ai l'honneur de vous envoyer une lettre du directoire du département de l'Aisne, qui demande un décret pour con...
      ...aordinairement les électeurs, à l'effet de nommer aux cures vacantes. Il demande a...
      « Monsieur le Président, « J'ai l'honneur de vous envoyer une lettre du directoire du département de l'Aisne, qui demande un décret pour convoquer extraordinairement les électeurs, à l'effet de nommer aux cures vacantes. Il demande aussi s'il faut remplacer

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 265
      Locuteur: Delacroix
      ...i! oui!) Ils se plaignent en même temps de cé que les tribunaux du département, et spécialement celui, du district de Guise, ne font droit sur aucune dénonci... les curés qui ont publiquement et notoirement rétracté leur serment civique. {Oui! oui!) Ils se plaignent en même temps de cé que les tribunaux du département, et spécialement celui, du district de Guise, ne font droit sur aucune dénonciation. « Je suis avec respect, etc.
      Locuteur: Brival
      Plusieurs membres : Le renvoi au comité de division ! Plusieurs membres : Le renvoi au comité de division !
      Locuteur: Brival
      ...'Assemblée renvoie les pièces au comité de division.) (L'Assemblée renvoie les pièces au comité de division.)
      Locuteur: Brival
      ...Monsieur le Président, « J'ai l'honneur de vous envoyer une lettre du « Monsieur le Président, « J'ai l'honneur de vous envoyer une lettre du
      Locuteur: Brival
      ...moire concernant la revendication faite de la maison des ci-devant capucines ae la ville d'Orchies.. Vous verrez qu'il s'agit de rendre un décret interprétatif, non seu... Procureur général syndic du département du ord, avec un mémoire concernant la revendication faite de la maison des ci-devant capucines ae la ville d'Orchies.. Vous verrez qu'il s'agit de rendre un décret interprétatif, non seulement sur cette revendication, mais encore
      Locuteur: Brival
      ...en rapporter à la sagesse et à l'équité de l'Assemblée nationale. ...ui prévienne une multitude d'autres difficultés e même nature. Je ne puis que m'en rapporter à la sagesse et à l'équité de l'Assemblée nationale.
      Locuteur: Brival
      ...Monsieur le Président, « J'ai l'honneur de vous envoyer mon avis, avec les pièces ...
      ...ur mettre l'Assemblée nationale en état de prononcer sur Remplacement du tribunal et au bureau de paix du district de Confolens, département de la Charente, dans les bâtiments de l'hôpital de cette ville, et sur la translation de cet hôpital dans la maison des religieuses de Sainte-Claire. « Je suis avec respect, ...
      « Monsieur le Président, « J'ai l'honneur de vous envoyer mon avis, avec les pièces nécessaires pour mettre l'Assemblée nationale en état de prononcer sur Remplacement du tribunal et au bureau de paix du district de Confolens, département de la Charente, dans les bâtiments de l'hôpital de cette ville, et sur la translation de cet hôpital dans la maison des religieuses de Sainte-Claire. « Je suis avec respect, etc.
      Locuteur: Brival
      ...embres : Le renvoi des pièces au comité de division ! Plusieurs membres : Le renvoi des pièces au comité de division !
      Locuteur: Brival
      ... renvoi au comité des domaines à charge de se concerter avec le comité de division. Un membre : Je demande le renvoi au comité des domaines à charge de se concerter avec le comité de division.
      Locuteur: Brival
      ...ssion, accorde la priorité à la demande de renvoi au comité des domaines, renvoie ... L'Assemblée ferme la discussion, accorde la priorité à la demande de renvoi au comité des domaines, renvoie les pièces à ce comité, et rend le décret suivit:
      Locuteur: Brival
      Un membre, au nom du comité de division, propose et l'Assemblée décrète le projet de décret suivant," pour la vérification des pouvoirs des députés du département de la Corse : Un membre, au nom du comité de division, propose et l'Assemblée décrète le projet de décret suivant," pour la vérification des pouvoirs des députés du département de la Corse :
      Locuteur: Brival
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de division, décrète qu'elle tient pour va...
      ...nominations faites par le procès-verbal de l'assemblée électorale du département de la Corse du 13 septembre dernier et jours suivants, des personnes de MM. Félix-Antoine Léonetti, François-Ma...
      « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de division, décrète qu'elle tient pour valables et vérifiées les nominations faites par le procès-verbal de l'assemblée électorale du département de la Corse du 13 septembre dernier et jours suivants, des personnes de MM. Félix-Antoine Léonetti, François-Marie Pietri, Charles-André Pozzo-di-Borgo, Don Pierre-Jean-Thomas Boërio, Barthel...
      Locuteur: Lemontey
      ... secrétaire, donne lecture d'une lettre de M. Patrin, qui demande à être admis à l...
      ... hommage à l'Assemblée d'une collection de minéraux; cette lettre est ainsi conçue...
      , secrétaire, donne lecture d'une lettre de M. Patrin, qui demande à être admis à la barre pour faire hommage à l'Assemblée d'une collection de minéraux; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Lemontey
      « J'ai l'honneur de demander à faire hommage à l'Assemblée nationale d'une collection de minéraux de Sibérie, que j'ai formée moi-même à gra...
      ...eur le Président, m'accor-der la faveur de m'admettre à la barre de l'Assemblée nationale dimanche prochain ou tel autre jour qu'il vous plaira de me prescrire, pour y présenter l'adress...
      « J'ai l'honneur de demander à faire hommage à l'Assemblée nationale d'une collection de minéraux de Sibérie, que j'ai formée moi-même à grands frais, et que M. Daubenton et d'autres minéralogistes ont jugée d'une grande importance. Daignez, Monsieur le Président, m'accor-der la faveur de m'admettre à la barre de l'Assemblée nationale dimanche prochain ou tel autre jour qu'il vous plaira de me prescrire, pour y présenter l'adresse ci-jointe.
      Locuteur: Lacuée
      ...présenter un rapport sur l'organisation de la garde nationale. ...mité militaire, demande qu'il y ait,demain soir, une séance extraordinaire pour présenter un rapport sur l'organisation de la garde nationale.
      Locuteur: Lacuée
      Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une ...
      ...par M. Lavoisier, l'un des commissaires de la Trésorerie nationale, qui, pour s'ac...
      ...11 du titre II du décret d'organisation de cette Trésorerie et de l'article 20 ae la loi du 30 mars 1791,...
      ..., pendant les 15 premiers jours du mois de novembre 1791.
      Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une lettre écrite à M. le Président par M. Lavoisier, l'un des commissaires de la Trésorerie nationale, qui, pour s'acquitter du devoir qui lui est imposé par l'article 11 du titre II du décret d'organisation de cette Trésorerie et de l'article 20 ae la loi du 30 mars 1791, présente à l'Assemblée le bordereau sommaire dés recettes et des dépenses faites, pendant les 15 premiers jours du mois de novembre 1791.
      Locuteur: Lacuée
      ...L'Assemblée renvoie ce compte au comité de la Trésorerie nationale.) (L'Assemblée renvoie ce compte au comité de la Trésorerie nationale.)
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      , au nom du comité de législation, fait un rapport sur l'établissement à Beaucaire d'un tribunal chargé de connaître des crimes commis dans la vil... , au nom du comité de législation, fait un rapport sur l'établissement à Beaucaire d'un tribunal chargé de connaître des crimes commis dans la ville et le territoire d'Avignon ; il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      Messieurs, le ministre de l'intérieur vous a communiqué, le 17 de ce mois, une dépêche des commissaires e...
      ...s le comtat Venaissin, pour l'exécution de la loi du 14 septembre dernier, qui prononce la réunion de ce pays à la France.
      Messieurs, le ministre de l'intérieur vous a communiqué, le 17 de ce mois, une dépêche des commissaires envoyés dans le pays d'Avignon et dans le comtat Venaissin, pour l'exécution de la loi du 14 septembre dernier, qui prononce la réunion de ce pays à la France.

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 266
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...océdures faites par ces citoyens soient de nouveau commencées: elles ne peuvent mê...
      ...peut se former par des juges et par des actes dont la légalité pourrait ensuite être contestée, et que la Constitution ne vous permet pas de légitimer.
      ...ignon, rassemblés en sections, auraient nommés. Il sera indispensable que les procédures faites par ces citoyens soient de nouveau commencées: elles ne peuvent même pas être jointes à la procédure. Une instruction, à laquelle tiennent l'honneur et la vie des hommes, ne peut se former par des juges et par des actes dont la légalité pourrait ensuite être contestée, et que la Constitution ne vous permet pas de légitimer.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...ui y avaient été établis depuis le mois de septembre 1789 ; elle ordonne qu'il ser...
      ...e à ce qui est prescrit par les décrets de l'Assemblée. Plus les forfaits outragen...
      ... ils ont cru ne pas s'écarter des bases de la Constitution en faisant assembler les sections, et en leur proposant de nommer trois juges enquêteurs qui, en présence de deux notables, recevraient provisoireme...
      ...t : ils ont voulu éviter l'inconvénient de laisser les prisonniers en état d'arres...
      ...ur organisation définitive. Cette loi supprime les corps civils et judiciaires qui y avaient été établis depuis le mois de septembre 1789 ; elle ordonne qu'il sera créé dans chacun des deux nouveaux districts, dont les chefs-lieux sont Avignon et Carpentras, une administration et un tribunal, dont la composition sera conforme à ce qui est prescrit par les décrets de l'Assemblée. Plus les forfaits outragent la nature et la société, plus il est difficile d'en avoir les preuves, si on n...
      ...nt vu qu'un long délai s'écoulerait avant que l'on pût commencer l'information : ils ont cru ne pas s'écarter des bases de la Constitution en faisant assembler les sections, et en leur proposant de nommer trois juges enquêteurs qui, en présence de deux notables, recevraient provisoirement les dépositions. Ils ont pensé que cette nomination par le peuple donnerait à ces juges momentanés un caractère suffisant : ils ont voulu éviter l'inconvénient de laisser les prisonniers en état d'arrestation sans accusation régulière.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      Dans la classe des actes réguliers seront les procès-verbaux qui auront été dressés par les gens de l'art sur l'état des cadavres et par les officiers publics légalement nommés. Les actes faits par les citoyens élus comme juges... Dans la classe des actes réguliers seront les procès-verbaux qui auront été dressés par les gens de l'art sur l'état des cadavres et par les officiers publics légalement nommés. Les actes faits par les citoyens élus comme juges dans les sections, seront, entre les mains dfe Faccusateur public, des renseign...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      La Constitution défend de distraire les citoyens des juges que la... La Constitution défend de distraire les citoyens des juges que la loi leur assigne, par aucune commission ni par d'autres attributions et évocati...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ... à des juges étrangers, et cette partie de l'ordre judiciaire est attribuée au tribunal de cassation. Mais la réunion de cette ville à la France n'a été prononc...
      ...tembre : elle n'a été effectuee que par l'acte de possession, des commissaires civils du 8 du présent mois. Cet acte ne vous est connu que depuis quelques j...
      ...encore constitués. Il est un intervalle de temps pendant lequel ces autorités ne p...
      ...lorer ni la perfection, ni la vengeance de la justice.
      ...on avait des juges il faudrait sans doute que leur récusation précédât le renvoi à des juges étrangers, et cette partie de l'ordre judiciaire est attribuée au tribunal de cassation. Mais la réunion de cette ville à la France n'a été prononcée que par la loi du 14 septembre : elle n'a été effectuee que par l'acte de possession, des commissaires civils du 8 du présent mois. Cet acte ne vous est connu que depuis quelques jours. Lès corps administratifs et judiciaires n'y sont point encore constitués. Il est un intervalle de temps pendant lequel ces autorités ne pourront être opposées à 1 anarchie ; un état plus affreux que celui d'un pays qui, au milieu des haines et des factions, ne peut implorer ni la perfection, ni la vengeance de la justice.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ... donc pas être retardé par les lenteurs de la formation d'un tribunal ordinaire. Il ne s'agit point de distraire les citoyens d'Avignon des ju...
      ...oncée, leur en donne provisoirement. La Constitution autorise les évocations et les attribut...
      ...ortante à prononcer : la loi sera celle de la nécessité.
      Son retour dans cette malheureuse cité, ne doit donc pas être retardé par les lenteurs de la formation d'un tribunal ordinaire. Il ne s'agit point de distraire les citoyens d'Avignon des juges que la loi leur assigne; ils n'en ont point encore, et ils demandent que la loi, qui va être prononcée, leur en donne provisoirement. La Constitution autorise les évocations et les attributions qui sont déterminées par les lois. Jamais l'Assemblée nationale n'aura d'attribution plus importante à prononcer : la loi sera celle de la nécessité.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...donc écarter toute idée d'atteinte à la Constitution. Elle ne pourrait être violée que par l'interruption de la justice et par l'impunité des plus g... Il faut donc écarter toute idée d'atteinte à la Constitution. Elle ne pourrait être violée que par l'interruption de la justice et par l'impunité des plus grands forfaits.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      de ces crimes au tribunal du district d'Orange, ou de composer un tribunal particulier pour c...
      ...s avez renvoyé cet objet a votre comité de législation ; il m a chargé de vous faire le rapport d'un projet d'un ...
      de ces crimes au tribunal du district d'Orange, ou de composer un tribunal particulier pour cet objet, auquel seraient appelés des juges pris dans les tribunaux environnant le pays d'Avignon. Vous avez renvoyé cet objet a votre comité de législation ; il m a chargé de vous faire le rapport d'un projet d'un décret et des motifs sur lesquels il est établi.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      Les premiers effets de l'anarchie sont de faire disparaître la justice. Les ancie...
      ...e jugée, la municipalité en avait nommé de nouveaux ; méconnus par une partie des ...
      Les premiers effets de l'anarchie sont de faire disparaître la justice. Les anciens juges d'Avignon avaient été destitués sans forfaiture jugée, la municipalité en avait nommé de nouveaux ; méconnus par une partie des citoyens, ils ont été sans force et sans pouvoir contre les autres.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...es, et les airs y retentissent des cris de citoyens, sans nombre, qui réclament la... ...partagé votre empressement pour qu'il fût formé sans délai, Avignon est sans juges, et les airs y retentissent des cris de citoyens, sans nombre, qui réclament la justice
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      11 s'agit aussi de calmer et de punir les fureurs d'une guerre civile ;...
      ... déterminé votre comité à vous proposer de convoquer, pour la formation du tribunal de premier ressort, des juges pris dans de...
      11 s'agit aussi de calmer et de punir les fureurs d'une guerre civile ; ne doit-on pas désirer que des juges étrangers à tous les partis, leur inspire à tous le respect et la crainte? Ces deux motifs ont déterminé votre comité à vous proposer de convoquer, pour la formation du tribunal de premier ressort, des juges pris dans des tribunaux, à une certaine distance d'Avignon.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ... eût pu faire regarder comme convenable de ne pas établir dans ce pays deux régime...
      ... subordonné à des opérations qui seront de longue durée et qui ne sont point encor...
      ...le juré. Il serait d'ailleurs imprudent de recommencer, au milieu des convulsions politiques, et avant que l'esprit de parti soit calmé, l'essai d'un établis-
      ...'intervalfe très court qui se trouve entre cette époque et celle où nous sommes, eût pu faire regarder comme convenable de ne pas établir dans ce pays deux régimes dont l'un doit succéder presqu'immédiatement à l'autre. Mais des obstacles ins...
      ...s criminelles dont il s'agit soient faites par des jurés. Leur établissement est subordonné à des opérations qui seront de longue durée et qui ne sont point encore faites. II est décidé, par le décret au 23 septembre, que les deux districts d...
      ...a point encore été déterminée, et elle doit l'être avant que l'on puisse former le juré. Il serait d'ailleurs imprudent de recommencer, au milieu des convulsions politiques, et avant que l'esprit de parti soit calmé, l'essai d'un établis-

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 267
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      sement qui est une des bases de la Constitution. sement qui est une des bases de la Constitution.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      « Art. 6. Les actes d'instruction dressés par les citoyens ...
      ...nt été élus comme juges dans la section de la ville d'Avignon, ne feront point partie de la procédure.
      « Art. 6. Les actes d'instruction dressés par les citoyens qui auraient été élus comme juges dans la section de la ville d'Avignon, ne feront point partie de la procédure.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...s dans la ville d'Avignon. Si les juges de ce tribunal étaient chargés d'une aussi...
      ... vœu des Avignon-nais sans que le cours de la justice soit ailleurs interrompu. Peut-être même le voisinage de la ville d'Orange vous laisserait-il encore de l'in-
      ...cru convenable d'attribuer au tribunal d Orange la connaissance des crimes commis dans la ville d'Avignon. Si les juges de ce tribunal étaient chargés d'une aussi grande instruction, il serait possible que tout leur temps y fût employé; les c...
      ...a justice. Vous préféreriez, sans doute, un parti avec lequel vous remplissez le vœu des Avignon-nais sans que le cours de la justice soit ailleurs interrompu. Peut-être même le voisinage de la ville d'Orange vous laisserait-il encore de l'in-
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      3uiétude sur des rapports de famille, d'intérêt ou e parti. Il est de votre dignité d'écarter jusqu'à la poss... 3uiétude sur des rapports de famille, d'intérêt ou e parti. Il est de votre dignité d'écarter jusqu'à la possibilité des méfiances, surtout lorsque vous donnez des juges d'attribution.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      C'est ce désir de concilier les esprits par votre scrupul...
      ...tre comité à ne prendre les juges, soit de premier ressort, soit d'appel, qu'à une...
      ...e nationale fût instruite des résultats de la procé-cédure lorsque les informations seront faites, afin de connaître quelles sont la nature et l'o...
      ...ableau. C'est un compte que le ministre de la justice vous rendra aux époques qui ...
      C'est ce désir de concilier les esprits par votre scrupuleuse attention à chercher tous les moyens d'inspirer la confiance qui a déterminé votre comité à ne prendre les juges, soit de premier ressort, soit d'appel, qu'à une certaine distance d'Avignon. Il lui a paru convenable que l'Assemblée nationale fût instruite des résultats de la procé-cédure lorsque les informations seront faites, afin de connaître quelles sont la nature et l'origine des attentats dont on vous a présenté le tableau. C'est un compte que le ministre de la justice vous rendra aux époques qui seront fixées.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ... dans la ville d'Avignon depuis le mois de septembre 1789, et que le tribunal que ... ...e dernier a supprimé tous les corps civils, judiciaires et administratifs formés dans la ville d'Avignon depuis le mois de septembre 1789, et que le tribunal que l'on doit y établir conformément aux décrets, ne peut l'être aussi promptement q...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ... établi à Beaucaire un tribunal composé de cinq juges, un accusateur public, un co... . Il sera établi à Beaucaire un tribunal composé de cinq juges, un accusateur public, un commissaire du roi et un greffier pour instruire et juger les procédures sur les c...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...ront entre eux celui qui fera fonctions de président, et ils choisiront leur greff... « Art. 4. Les cinq juges nommeront entre eux celui qui fera fonctions de président, et ils choisiront leur greffier.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...il sera installé par le conseil général de la commune de Beaucaire. .... 5. Ce tribunal entrera en fonctions, au plus tard le 10 décembre prochain, et il sera installé par le conseil général de la commune de Beaucaire.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...a, y compris leur traitement ordinaire, de 300 francs par mois ; et celle du greff... ...indemnité accordée aux juges, à l'accusateur public et au commissaire au roi sera, y compris leur traitement ordinaire, de 300 francs par mois ; et celle du greffier sera des deux tiers.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...rès nommés, savoir : ceux des districts de Die, Vil-leneuve-de-Berg, Privas, Annonay, Alais, Vienne et... ...rté, dans les formes prescrites par les décrets, à l'un des sept tribunaux ci-après nommés, savoir : ceux des districts de Die, Vil-leneuve-de-Berg, Privas, Annonay, Alais, Vienne et Béziers. Les suppléants, et à leur défaut des gradués, seront appelés pour juge...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      « Art. 9. Le ministre de la justice rendra compte à l'Assemblée nationale ae l'état de la procédure aussitôt que les informati... « Art. 9. Le ministre de la justice rendra compte à l'Assemblée nationale ae l'état de la procédure aussitôt que les informations seront laites. »
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      Un membre, au nom du comité de législation, fait un rapport sur les moyens de mettre en activité la haute cour nation... Un membre, au nom du comité de législation, fait un rapport sur les moyens de mettre en activité la haute cour nationale; il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...essieurs, vous avez chargé votre comité de législation de vous proposer les moyens les plus prompts de mettre en activité la haute cour nationale quidoitconnaîtredesdélits de lèse-nation, dont sont prévenus les sie...
      ...Vous vous êtes déjà occupés, Messieurs, de la formation de cette liste, mais 13 départements n'aya...
      ...ont dû nommer, vous avez ordonné, le 15 de ce mois, que l'état des départements en...
      ...au pouvoir exécutif. Vous l'avez chargé de faire les diligences nécessaires pour q...
      ...ajourné l'impression et la distribution de la liste,v jusqu'à ce qu'elle ait pu êt...
      Messieurs, vous avez chargé votre comité de législation de vous proposer les moyens les plus prompts de mettre en activité la haute cour nationale quidoitconnaîtredesdélits de lèse-nation, dont sont prévenus les sieurs Varnier, Tardi et Noireau contre lesquels l'Assemblée nationale a rendu un d...
      ...gislature fera dresser la liste des hauts jurés nommés dans chaque département. Vous vous êtes déjà occupés, Messieurs, de la formation de cette liste, mais 13 départements n'ayant pas envoyé les noms des hauts jurés qu'ils ont dû nommer, vous avez ordonné, le 15 de ce mois, que l'état des départements en retard serait envoyé au pouvoir exécutif. Vous l'avez chargé de faire les diligences nécessaires pour que ces nominations fussent promptement effectuées, et vous avez ajourné l'impression et la distribution de la liste,v jusqu'à ce qu'elle ait pu être complétée.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...oir promptement des juges, vous forcent de mettre la naute cour nationale en activ...
      ...nce des départements à envoyer les noms de leurs jurés, ne devait point arrêter le cours de la justice dans une affaire surtout où ...
      ...ccusés ne pouvaient être privés d'aucun de leurs avantages, et qu'ils auraient le droit de se plaindre, si "on restreignait le nom...
      ... a fait penser à votre comité, qu'avant de dresser la listé des jurés,
      ... d'accusation rendu contre le sieur Varnier, la juste demande qu'il fait pour avoir promptement des juges, vous forcent de mettre la naute cour nationale en activité. Le comité a pensé que la négligence des départements à envoyer les noms de leurs jurés, ne devait point arrêter le cours de la justice dans une affaire surtout où l'Etat paraît intéressé; mais ensuite, il a considéré que les accusés ne pouvaient être privés d'aucun de leurs avantages, et qu'ils auraient le droit de se plaindre, si "on restreignait le nombre des jurés parmi lesquels leurs juges doivent être tirés au sort. Cette dernière considération a fait penser à votre comité, qu'avant de dresser la listé des jurés,
      ...e tribunal, les tribunaux des districts de Montpellier, Sommières, Saint-Hippolyte... « Art. 2. Pour former ce tribunal, les tribunaux des districts de Montpellier, Sommières, Saint-Hippolyte, Montélimart, Valence et Romans enverront chacun un juge, lesquels se rendront ...

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 268
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...uadé que le Corps législatif a le droit de faire exécuter par lui-même, et sans intermédiaire, les actes qui lui sont propres et que la Constitution lui défère. Quant au lieu où doit résid... ...se ce mode d'exécution comme le plus simple et le plus naturel, mais il est persuadé que le Corps législatif a le droit de faire exécuter par lui-même, et sans intermédiaire, les actes qui lui sont propres et que la Constitution lui défère. Quant au lieu où doit résider la haute cour nationale, votre comité est d'avis que ce soit la ville d'Orléa...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...L'Assemblée nationale charge son comité de législation de rédiger et de lui présenter, demain, la proclamation ...
      ...e doit faire pour annoncer la formation de la haute cour nationale, ainsi que l'acte d'accusation contre le sieur Varnier et...
      « Art. 2. L'Assemblée nationale charge son comité de législation de rédiger et de lui présenter, demain, la proclamation solennelle qu elle doit faire pour annoncer la formation de la haute cour nationale, ainsi que l'acte d'accusation contre le sieur Varnier et ses complices; conformément à la loi du 15 mai, relative à la haute cour nation...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...es que le pouvoir exécutif a été chargé de faire pour rendre cette liste aussi com... il était indispensable d'attendre effet des diligences que le pouvoir exécutif a été chargé de faire pour rendre cette liste aussi complète qu'elle pourra l'être. Lorsqu'elle sera faite, elle sera envoyée au pouvoi...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...nomination des deux grands procurateurs de la nation, et des quatre grands juges. L'article 11 de la loi du 15 mai 1791 semble présenter ...
      ...non seulement dans la salle des séances de la législature, mais encore dans l'Asse...
      Votre comité croit devoir vous proposer quelques moyens d'exécution sur la nomination des deux grands procurateurs de la nation, et des quatre grands juges. L'article 11 de la loi du 15 mai 1791 semble présenter quelque obscurité dans sa rédaction. Cet article n'explique pas si le tirage au sort des quatre grands juges doit être fait non seulement dans la salle des séances de la législature, mais encore dans l'Assemblée même.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...l est nécessaire d'appeler dans le sein de l'Assemblée nationale. 11 ne dit point s'il est nécessaire d'appeler dans le sein de l'Assemblée nationale.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      Des membres qui composent le tribunal de cassation, parmi lesquels les quatre gr...
      ...éduit pour cette opération à une espèce de comité général, sous la présidence de son doyen d'âge, et enfin on doutait si...
      ...aient remplir quelques fonctions auprès de la haute cour nationale. Tous ces doute...
      ...nt résolus par l'examen plus approfondi de la loi, par la comparaison de ses différents articles, et par l'analogie de cette loi avec celle qui a institué les...
      ...tionale est une application, à un genre de délit d'une espèce particulière. En con...
      ...tirés au sort dans une séance ordinaire de l'Assemblée nationale, en présence de deux commissaires envoyés par le roi, e...
      Des membres qui composent le tribunal de cassation, parmi lesquels les quatre grands juges doivent être pris, l'article dit que le plus ancien d'âge sera présid...
      ...s personnes croyaient voir une désorganisation momentanée du Corps législatif, réduit pour cette opération à une espèce de comité général, sous la présidence de son doyen d'âge, et enfin on doutait si les deux commissaires du roi, dont il estparlé, étaient pour assister au tirage au sort, ou s'ils devaient remplir quelques fonctions auprès de la haute cour nationale. Tous ces doutes se sont aisément résolus par l'examen plus approfondi de la loi, par la comparaison de ses différents articles, et par l'analogie de cette loi avec celle qui a institué les jurés ordinaires, dont la haute cour nationale est une application, à un genre de délit d'une espèce particulière. En conséquence, votre comité s'est convaincu que les quatre grands juges doivent être tirés au sort dans une séance ordinaire de l'Assemblée nationale, en présence de deux commissaires envoyés par le roi, et que le plus ancien d'âge dont parle la loi, est le plus ancien des grands juge...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      Quant à la formation de la liste, composée de 24 membres aux termes de l'article 12 de la même loi, elle sera faite dans les formes indiquées par la loi, et par le titre XI de celle sur l'institution du juré ordinai... Quant à la formation de la liste, composée de 24 membres aux termes de l'article 12 de la même loi, elle sera faite dans les formes indiquées par la loi, et par le titre XI de celle sur l'institution du juré ordinaire. Ces deux lois ayant réglé tous les moyens d'exécution à cet égard, l'Assembl...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...le a fait demander par son décret du 15 de ce mois, elle dressera laliste des haut... aura pu recevoir les noms des jurés qui n'ont pas encore été envoyés, et qu'elle a fait demander par son décret du 15 de ce mois, elle dressera laliste des hauts jurés élus par les départements. Cette liste sera sur-le-champ envoyée au pouv...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      « Art. 3. A l'issue de la présente séance, les membres de l'Assemblée se retireront dans les bure...
      ...suffrages, les deux grands procurateurs de la nation pris dans le sein de l'Assemblée, pour faire, auprès de la haute-cour nationale, la poursuite de l'accusation aux termes de l'article 10 de la loi du 15 mai 1791.
      « Art. 3. A l'issue de la présente séance, les membres de l'Assemblée se retireront dans les bureaux, pour nommer au scrutin individuel, et à la majorité absolue des suffrages, les deux grands procurateurs de la nation pris dans le sein de l'Assemblée, pour faire, auprès de la haute-cour nationale, la poursuite de l'accusation aux termes de l'article 10 de la loi du 15 mai 1791.
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      « Art. 4. Il sera, dans la séance de demain, procédé à l'élection par la voie du sort, et parmi les membres du tribunal de cassation, des quatre grands juges qui ... « Art. 4. Il sera, dans la séance de demain, procédé à l'élection par la voie du sort, et parmi les membres du tribunal de cassation, des quatre grands juges qui doivent présider à l'instruction. Le roi sera invité à envoyer deux commissaires...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...nds juges, les deux grands procurateurs de la nation seront tenus de s'y rendre aussitôt après leur élection. Le sieur Varnier, ou ceux de ses complices décrétés d'accusation, ou... ... 5. La haute cour nationale se réunira dans la ville' d'Orléans ; les quatre grands juges, les deux grands procurateurs de la nation seront tenus de s'y rendre aussitôt après leur élection. Le sieur Varnier, ou ceux de ses complices décrétés d'accusation, ou qui le seraient par la suite, y seront transférés sur-le-champ pour y subir le ...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...membres : L'impression et l'ajournement de ce projet ! Plusieurs membres : L'impression et l'ajournement de ce projet !
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...L'Assemblée avait décrété que le comité de législation lui présenterait hier son r... ...observer que M. Varnier n'a pas subi l'interrogatoire, qu'il demande des juges. L'Assemblée avait décrété que le comité de législation lui présenterait hier son rapport, il ne le présente qu'aujourd'hui ; on en demande l'impression, ce qui pr...
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...a demande d'impression et que le projet de décret sera discuté sur-le-champ. ) (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la demande d'impression et que le projet de décret sera discuté sur-le-champ. )
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...e a rendu son décret d'accusation le 12 de ce mois, décrète ce qui suit: (L'Assemb... ... nationale, pour juger les sieurs Varnier, Tardi et Noireau, contre lesquels elle a rendu son décret d'accusation le 12 de ce mois, décrète ce qui suit: (L'Assemblée adopte le préambule.)
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      M. le rapporteur donne lecture de l'article 1er qui est ainsi conçu: M. le rapporteur donne lecture de l'article 1er qui est ainsi conçu:
      Locuteur: Bigot de Préameneu
      ...le a fait demander par son décret du 15 de ce mois, elle dressera la liste des hau... ...e aura pu recevoir les noms des jurés qui n'ont pas encore été envoyés, et qu'elle a fait demander par son décret du 15 de ce mois, elle dressera la liste des hauts jurés élus par les départements. Cette liste sera sur-le-champ envoyée au pou...

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 269
      Locuteur: Bouestard
      ...L'Assemblée nationale charge son comité de législation de rédiger et de lui présenter, demain, la proclamation ...
      ...e doit faire pour annoncer la formation de la haute cour nationale, ainsi que l'acte d'accusation contre sieur Vernier et se...
      « L'Assemblée nationale charge son comité de législation de rédiger et de lui présenter, demain, la proclamation solennelle qu'elle doit faire pour annoncer la formation de la haute cour nationale, ainsi que l'acte d'accusation contre sieur Vernier et ses complices, conformément à la loi du 15 mai, relative à la haute cour nationale...
      Locuteur: Chéron-La-Bruyère
      Le comité VOUS propose de ne faire le tirage au sort qu'au moment...
      ...s jurés; moi, je propose qu'on le fasse de suite. (Murmures.)
      Le comité VOUS propose de ne faire le tirage au sort qu'au moment où l'Assemblée aura tous les noms des hauts jurés; moi, je propose qu'on le fasse de suite. (Murmures.)
      Locuteur: Chéron-La-Bruyère
      Quoique les procès-verbaux de tous les départements ne soient pas arr...
      ... ce retard peut apporter à la formation de la haute cour nationale et de faire concourir cependant au tirage au ...
      ...os, par exemple, premier ou second juré de tel département. De cette façon, tous les départements concourront à la nomination, et la formation de la haute cour nationale n éprouvera point de retard.
      Quoique les procès-verbaux de tous les départements ne soient pas arrivés, il y auraitunmoyen d'éviter la lenteur que ce retard peut apporter à la formation de la haute cour nationale et de faire concourir cependant au tirage au sort les 83 départements. En conséquence, je propose que l'on tire au sort, sans...
      ...qui n'ont pas encore envoyé leurs procès-verbaux, on mette dans l'urne des numéros, par exemple, premier ou second juré de tel département. De cette façon, tous les départements concourront à la nomination, et la formation de la haute cour nationale n éprouvera point de retard.
      Locuteur: Lagrévol
      ...ature, après avoir vérifié les pouvoirs de ses membres, dressera la liste des juré... ...ur le prouver, il suffit d'en faire lecture. La voici : « Chaque nouvelle législature, après avoir vérifié les pouvoirs de ses membres, dressera la liste des jurés élus par les départements du royaume, et elle la fera publier. » Il faut donc ...
      Locuteur: Lagrévol
      ...'ailleurs les hauts jurés appartiennent de droit à: l'accusé ; tous ces hauts juré...
      ...airement concourir pour le tirage, afin de former le jury, si vous élaguez certain...
      ...ent nécessairement entrer dans la liste de ceux qui doivent le juger. Je dis donc ...
      D'ailleurs les hauts jurés appartiennent de droit à: l'accusé ; tous ces hauts jurés doivent donc nécessairement concourir pour le tirage, afin de former le jury, si vous élaguez certains départements parce qu'ils n'ont pas envoyé leurs procès-verbaux, vous contrevenez à la loi, et vous enlevez à l'accusé des personnes qui doivent nécessairement entrer dans la liste de ceux qui doivent le juger. Je dis donc que vous ne pouvez prendre ce parti, et que celui qui est proposé par le comité ...
      Locuteur: Albitte
      ...s à l'Assemblée nationale, seront tenus de les faire parvenir dans un délai. ...es départements dont les procès-verbaux d'élection des jurés ne sont pas parvenus à l'Assemblée nationale, seront tenus de les faire parvenir dans un délai.
      Locuteur: Jollivet
      ...fférente. Or, la loi sur la convocation de la haute cour nationale porte textuellement que la publication de la liste des hauts jurés sera l'ouvrage de l'Assemblée nationale, et non pas du po...
      ...e on laisse au pouvoir exécutif le soin de faire cette publication qu'il pourrait ...
      ... a une loi rendue, il n'est sûrement pas dans votre intention d'en rendre une différente. Or, la loi sur la convocation de la haute cour nationale porte textuellement que la publication de la liste des hauts jurés sera l'ouvrage de l'Assemblée nationale, et non pas du pouvoir exécutif. En conséquence, je demande que l'on supprime dans l'article proposé la disposition par laquelle on laisse au pouvoir exécutif le soin de faire cette publication qu'il pourrait retarder et que, conformément à la loi déjà rendue, la publication soit faite pa...
      Locuteur: Bouestard
      mier désir de l'Assemblée nationale doit être d'assur...
      ...mais son dernier désir doit être encore de lui assurer une justice prompte. Je dis...
      ...jurés, que vous ayez les procès-verbaux de tous les départements, vous vous expose...
      mier désir de l'Assemblée nationale doit être d'assurer la justice à l'accusé ; mais son dernier désir doit être encore de lui assurer une justice prompte. Je dis qu'en admettant le mode proposé par le comité d'attendre, pour présenter la liste des jurés, que vous ayez les procès-verbaux de tous les départements, vous vous exposez à différer indéfiniment le moment où vous pourrez faire obtenir justice à l'ac...
      Locuteur: Bouestard
      ...13 départements priveront donc l'accusé de pouvoir choisir parmi, 26 jurés. Mais i...
      ...dessus puisqu'elle lui laisse le double de récusations accordées par le décret sur...
      ...uit leur liste, et l'accusé sera maître de faire, parmi ces nouveaux jurés, le pre...
      ...partements vous n'en avez que 13 qui n'ont pas envoyé leurs procès-verbaux. Ces 13 départements priveront donc l'accusé de pouvoir choisir parmi, 26 jurés. Mais il faut considérer qu'il a le droit d'en récuser un tiers ou un quart. La loi s'expliqué la-dessus puisqu'elle lui laisse le double de récusations accordées par le décret sur la procédure par jurés. Donc, si sur les 24 jurés que vous lui proposez il en r...
      ...élai, les 13 départements qui n'ont pas encore nommé les hauts jurés auront produit leur liste, et l'accusé sera maître de faire, parmi ces nouveaux jurés, le premier choix qui fui est accordé par la loi. Je demande, en conséquence, qu'on pro...
      Locuteur: Bouestard
      ... pour les lois qui n'avaient pas besoin de sanction. Je demande le maintien absolu de l'article et la question préalable sur ... ..., et c'est à vous à prendre les précautions nécessaires. Vous l'avez déjà décidé pour les lois qui n'avaient pas besoin de sanction. Je demande le maintien absolu de l'article et la question préalable sur l'amendement proposé.
      Locuteur: Saladin
      ...st absolument inutile; c'est une mesure de police qui ne doit pas entrer dans le d... Je demande la question préalable sur cet article parce qu'il est absolument inutile; c'est une mesure de police qui ne doit pas entrer dans le décret. (Oui! oui!)

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 270
      Locuteur: Goujon
      ...e haute cour nationale, et fera rédiger l'acte d'accusation de la manière la plus précise et la plus claire ; et il nommera deux de ses membres pour, sous le titre de grands procurateurs de la nation, faire, auprès de la haute cour nationale, la poursuite de 1 accusation. » Plusieurs membres : La ... ... accusateur, il fera une proclamation solennelle pour annoncer la formation d'une haute cour nationale, et fera rédiger l'acte d'accusation de la manière la plus précise et la plus claire ; et il nommera deux de ses membres pour, sous le titre de grands procurateurs de la nation, faire, auprès de la haute cour nationale, la poursuite de 1 accusation. » Plusieurs membres : La discussion fermée I (L Assemblée ferme la discussion.)
      Locuteur: Saladin
      « A l'issue de la présente séance, les membres de l'Assémblée se retireront dans les bure...
      ...suffrages, les deux grands procurateurs de la nation pris dans le sein de l'Assemblée, pour faire, auprès de la haute cour nationale, la poursuite de 1 accusation aux termes de l'article 10 de la loi du 15 mai 1791.»
      « A l'issue de la présente séance, les membres de l'Assémblée se retireront dans les bureaux, pour nommer au scrutin individuel, et à la majorité absolue des suffrages, les deux grands procurateurs de la nation pris dans le sein de l'Assemblée, pour faire, auprès de la haute cour nationale, la poursuite de 1 accusation aux termes de l'article 10 de la loi du 15 mai 1791.»
      Locuteur: Jollivet
      ...ue que l'article proposé est une mesure de police qui pourrait être également écar...
      ...e qu'il n'est peut-être pas indifférent de laisser, par un décret, la trace du mode d'élection des deux grands procurateurs de la nation dans cette importante occasio...
      ...quoi, Messieurs, je demande le maintien de 1 article.
      J'avoue que l'article proposé est une mesure de police qui pourrait être également écartée par la question préalable; mais j'observe qu'il n'est peut-être pas indifférent de laisser, par un décret, la trace du mode d'élection des deux grands procurateurs de la nation dans cette importante occasion. C'est pourquoi, Messieurs, je demande le maintien de 1 article.
      Locuteur: Lagrévol
      En établissant le mode de nomination de deux grands procurateurs, nous ferions ... En établissant le mode de nomination de deux grands procurateurs, nous ferions une disposition parfaitement inutile, et c'est le cas d appliquer la question pr...
      Locuteur: Goujon
      ... M. Goujon a raison; voilà l'article 10 de la loi du 15 mai : Un membre: M. Goujon a raison; voilà l'article 10 de la loi du 15 mai :
      Locuteur: Le Président
      Suit la rédaction de cet article telle qu'elle a été adoptée lors de la lecture du procès-verbal : Suit la rédaction de cet article telle qu'elle a été adoptée lors de la lecture du procès-verbal :
      Locuteur: Le Président
      « Dans la séance de demain les membres de l'Assemblée se retireront dans les bure...
      ...suffrages, les deux grands procurateurs de la nation, pris dans le sein de l'Assemblée, pour faire, auprès de la haute cour nationale. la poursuite de l'accusation aux termes de l'article 10 de la loi du 15 mai 1791. »
      « Dans la séance de demain les membres de l'Assemblée se retireront dans les bureaux, pour nommer, au scrutin individuel, et à la majorité absolue des suffrages, les deux grands procurateurs de la nation, pris dans le sein de l'Assemblée, pour faire, auprès de la haute cour nationale. la poursuite de l'accusation aux termes de l'article 10 de la loi du 15 mai 1791. »
      Locuteur: Le Président
      ... ainsi que toutes les élections à venir de présidents, secrétaires, membres de comités, etc... auxquelles il sera procédé par les membres de l'Assemblée, se fassent à l'heure de midi, séance tenante, (L'Assemblée décr...
      ...motion.) M. le rapporteur donne lecture de l'article 3 (ancien art. 4), qui est ai...
      ...ne très petite majorité. Je demande que 1 élection des deux grands procurateurs, ainsi que toutes les élections à venir de présidents, secrétaires, membres de comités, etc... auxquelles il sera procédé par les membres de l'Assemblée, se fassent à l'heure de midi, séance tenante, (L'Assemblée décrète cette motion.) M. le rapporteur donne lecture de l'article 3 (ancien art. 4), qui est ainsi conçu :
      Locuteur: Le Président
      « Il sera, dans la séance de demain, procédé à l'élection par la voie du sort, et parmi les membres du tribunal de cassation, des quatre grands juges qui ... « Il sera, dans la séance de demain, procédé à l'élection par la voie du sort, et parmi les membres du tribunal de cassation, des quatre grands juges qui doivent présider à l'instruction. Le roi sera invité à envoyer deux commissaires...
      Locuteur: Le Président
      M. le rapporteur donne lecture de l'article 4 (ancien art. 5), qui est ai... M. le rapporteur donne lecture de l'article 4 (ancien art. 5), qui est ainsi conçu :
      Locuteur: Le Président
      ...nds juges, les deux grands procurateurs de la nation seront tenus ae s'y rendre au... « La haute cour nationale se réunira dans la ville d'Orléans; les quatre grands juges, les deux grands procurateurs de la nation seront tenus ae s'y rendre aussitôt après leur élection. Le sieur Varnier, ou ceux ae ses complices décrétés ...
      Locuteur: Lagrévol
      ... et Noir eau, etc. » et ne point parler de complices qui ne sont pas en état d'acc... ...ubsister les mots : « ses complices » ; il faut dire : les sieurs Varnier, Tardi et Noir eau, etc. » et ne point parler de complices qui ne sont pas en état d'accusation.
      Locuteur: Lagrévol
      Un membre : J'appuie l'amendement de M. La-grévol et je demande que l'on met... Un membre : J'appuie l'amendement de M. La-grévol et je demande que l'on mette : « et les sieurs Tarai et Noireau, aussitôt qu'ils seront arrêtés, » puisque...
      Locuteur: Lagrévol
      ...grands juges, les 2 grands procurateurs de la nation seront tenus de s'y rendre aussitôt après leur élection... « La haute cour nationale se réunira dans la ville d'Orléans. Les 4 grands juges, les 2 grands procurateurs de la nation seront tenus de s'y rendre aussitôt après leur élection. Le sieur Varnier y sera transféré sur-le-champ, et les sieurs Tardi et Noireau...
      Locuteur: Lagrévol
      ...rédigé.) M. le rapporteur donne lecture de l'article 5 (ancien art. 6), qui est ai... (L'Assemblée décrète l'article 4 ainsi rédigé.) M. le rapporteur donne lecture de l'article 5 (ancien art. 6), qui est ainsi conçu :
      Locuteur: Le Président
      Avant de passer à l'ordre du jour, j'annonce à l...
      ...né demande la parole pour rendre compte de nouveaux troubles survenus dans le département de la Vendée.
      Avant de passer à l'ordre du jour, j'annonce à l'Assemblée que M. Gensonné demande la parole pour rendre compte de nouveaux troubles survenus dans le département de la Vendée.

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 271
      Locuteur: Gensonné
      ...arde nationale, desarmé des sentinelles de troupes de ligne, et chassé les prêtres constitutionnels. ...que des paysans attroupés ont dissipé les assemblées primaires, ont désarmé la garde nationale, desarmé des sentinelles de troupes de ligne, et chassé les prêtres constitutionnels.
      Locuteur: Gensonné
      ...e juste sévérité contre la municipalité de Montaigu, dans le même département. Cet...
      ... démission la veille au jour où le curé constitutionnel devait être installé, pour ne pas concourir à la prestation de son serment. Cette installation a été accompagnée d'une foule de faits qui annoncent à quel point le fan...
      Je provoque une juste sévérité contre la municipalité de Montaigu, dans le même département. Cette municipalité entière a donné sa démission la veille au jour où le curé constitutionnel devait être installé, pour ne pas concourir à la prestation de son serment. Cette installation a été accompagnée d'une foule de faits qui annoncent à quel point le fanatisme est exalté dans cette ville ; les assemblées des citoyens actifs se sont ...
      Locuteur: Goupilleau
      ...alités qui composent le district, celle de Montaigu x pendant 15 mois que j'ai été procureur-syndic du district, m'a donne le plus de peines, que c'est elle qui m'a le plus ...
      ...esté le plus d'opposition aux principes de la Constitution.
      Je puis vous assurer que des 48 municipalités qui composent le district, celle de Montaigu x pendant 15 mois que j'ai été procureur-syndic du district, m'a donne le plus de peines, que c'est elle qui m'a le plus contrarié dans l'exécution des lois, et qui a manifesté le plus d'opposition aux principes de la Constitution.