Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-091 hits on 1791-100 hits on 1791-111 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-051 hits on 1792-061 hits on 1792-071 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-021 hits on 1793-031 hits on 1793-042 hits on 1793-050 hits on 1793-061 hits on 1793-071 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 11 volumes
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 1 résultat
    • Séance du lundi 17 octobre 1791

      - search term matches: (1)

      Séance du lundi 17 octobre 1791

      page 257
      Locuteur: Condoreet
      ... société de faire des pétitions en noms collectifs. Je demande donc que la société d’Amien... Un membre : Un décret de l’Assemblée nationale constituante a interdit à toute société de faire des pétitions en noms collectifs. Je demande donc que la société d’Amiens soit im-prouvée.

      Séance du lundi 17 octobre 1791

      page 264
      Locuteur: Jabin
      ...ai entrepris la collection complète des portraits des législateurs de l^Frarce. Ayant eu ...
      ... volume, contenant comme le premier 200 portraits, vous suppliant de me permettre de vous...
      ... transmettait au siècle futur l’image des fondateurs de la liberté française, j’ai entrepris la collection complète des portraits des législateurs de l^Frarce. Ayant eu l’honneur de faire hommage du premier volume à l’Assemblée constituante, je vous demande, Messieurs, le même honneur pour le second volume, contenant comme le premier 200 portraits, vous suppliant de me permettre de vous faire l’hommage des subséquents à mesure qu’ils seront en état d’être présentés...
  • Tome 45 : Du 9 au 30 juin 1792 1 résultat
    • Séance du vendredi 25 juin 1792, au matin

      Séance du vendredi 25 juin 1792, au matin

      page 551
      Locuteur: Delfau
      ...étés politiques. Il n'est personne à ce portrait, qui n'aperçoive déjà la congrégation d... ...puissante, la plus étonnante du moins que présente l'histoire de toutes les sociétés politiques. Il n'est personne à ce portrait, qui n'aperçoive déjà la congrégation de 800 sociétés populaires, aont le chef-liéu est à Paris. Toutes ces sociétés, a...

      Séance du vendredi 25 juin 1792, au matin

      page 566
      ...tés politiques. Il n'est personne, à ce portrait, qui n'aperçoive déjà la congrégation d... ...uissante, la plus étonnante du moins que présente l'histoire de toutes les sociétés politiques. Il n'est personne, à ce portrait, qui n'aperçoive déjà la congrégation des 800 sociétés populaires, dont le chef-lieu est à Paris. Toutes ces sociétés a...
  • Tome 46 : Du 30 juin au 20 juillet 1792 1 résultat
    • Séance du dimanche 1 juillet 1792

      - search term matches: (1)

      Séance du dimanche 1 juillet 1792

      page 20
      Locuteur: Carnot
      ...inistratifs, qui ont fait des pétitions collectives à l'Assemblée nationale sur des objets ... ...ctobre, de même que toute autre société populaire. En conséquence, les corps administratifs, qui ont fait des pétitions collectives à l'Assemblée nationale sur des objets qui ne les regardaient pas, doivent être condamnés comme des sociétés populaires...

      Séance du dimanche 1 juillet 1792

      page 26
      Locuteur: Le Président
      ...aves électeurs de 1789; comme aussi les portraits du premier des présidents de chaque Ass... ...stituante, de l'Assemblée nationale législative, au roi, à ses ministres, aux braves électeurs de 1789; comme aussi les portraits du premier des présidents de chaque Assemblée et celui du premier roi des Français; le tout sera renfermé dans une boît...
  • Tome 47 : Du 21 juillet au 10 août 1792 1 résultat
    • Séance du mercredi 8 août 1792

      - search term matches: (1)

      Séance du mercredi 8 août 1792

      page 553
      Locuteur: Crestin
      2° Offre patriotrique et collective de la somme de 1,401 livres par les deu... 2° Offre patriotrique et collective de la somme de 1,401 livres par les deuxièmes bataillons des 2® régiment, 6* et 58® d infanterie, des volontaires des A...

      Séance du mercredi 8 août 1792

      page 564
      Locuteur: Viénot-Vaublanc
      ... un mot d'où l'on puisse inférer ce vœu collectif. ... Messieurs, dans la première lettre écrite à l'Assemblée nationale, il n'est pas un mot d'où l'on puisse inférer ce vœu collectif.
      Locuteur: Viénot-Vaublanc
      ...rdres le général blâme la manifestation collective ou trop vivement prononcée du vœu de l'... Dans ces ordres le général blâme la manifestation collective ou trop vivement prononcée du vœu de l'armée. « Il suffit, dit-il, quant à présent, à l'Assemblée nationale, au roi et ...

      Séance du mercredi 8 août 1792

      page 565
      Locuteur: Viénot-Vaublanc
      ... adressant à leur général des pétitions collectives. Plusieurs de ces adresses, je l'avouer... Les corps de l'armée ont commis une faute, en adressant à leur général des pétitions collectives. Plusieurs de ces adresses, je l'avouerai, joignent à cette faute une faute plus grande encore. Plusieurs sont écrites ...
      Locuteur: Viénot-Vaublanc
      ...ui n'a pas même voulu faire une adresse collective pour présenter un don patriotique, qui,... ...andues dans le royaume, qui obéissent strictement aux lois, comme celle d'Agen qui n'a pas même voulu faire une adresse collective pour présenter un don patriotique, qui, dans leurs séances, expliquent les lois à leurs concitoyens, leur inspirent l'a...

      Séance du mercredi 8 août 1792

      page 579
      ...uence, il ne pourra être exercé, en nom collectif, par les corps électoraux, judiciaires,... ...roit de pétition appartient à tout individu, et ne peut être délégué; en "conséquence, il ne pourra être exercé, en nom collectif, par les corps électoraux, judiciaires, administratifs ni municipaux, par les sections et communes, ni lès sociétés de ...

      Séance du mercredi 8 août 1792

      page 588
      ..., d'arrêter, de présenter des pétitions collectives ; voilà tout ce qui peut leur être défe... ... Il ne leur est permis pas plus qu'à d'autres citoyens, à d'autres aggréga-tions, d'arrêter, de présenter des pétitions collectives ; voilà tout ce qui peut leur être défendu ; mais chaque militaire, depuis le tambour jusqu'au général, a le droit inco...

      Séance du mercredi 8 août 1792

      page 589
      ...n. La Constitution défend les pétitions collectives, mais elle ne peut empêcher les âmes ve... ... pourrait-il pas être leur organe, leur interprète? Il ne sera désavoué par aucun. La Constitution défend les pétitions collectives, mais elle ne peut empêcher les âmes vertueuses de s'entendre et d'exprimer leurs sentiments mutuels. Il n'est pas dans...
      ... de donner à ces sociétés une existence collective et politique, en prenant et souscrivant... ... les fonctionnaires publics et les représentants de la nation qui se permettront de donner à ces sociétés une existence collective et politique, en prenant et souscrivant des délibérations, en tolérant les affiliations, les correspondances qui font d...
  • Tome 61 : Du 31 mars au 12 avril 1793 1 résultat
    • Séance du mercredi 3 avril 1793, au matin

      Séance du mercredi 3 avril 1793, au matin

      page 112 - 260
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 3 avril 1793 , au matin. présidence de bréard, ancien président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. La Revellière-Lépeaux , secrétaire, donne lecture des procès-verbaux des séances du samedi 30 et dimanche 31 avril 1793. (La Convention approuve cette rédaction) (1). Garran-Coulon , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suiva
      ...
      on à la Convention nationale, si je m'exprime avec une chaleur qui n'est peut-être permise qu'à ses membres, et qù'un de ses ministres ne doit pas se permettre ; mais soyez assurés que c'est le zèle, c'est le sentiment profond qui m'inspire et qui me fait un besoin de vous communiquer ces mesures; il y a longtemps que je suis persuadé qu'il n'y en a pas de meilleure pour le salut de la République.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 3 avril 1793 , au matin. présidence de bréard, ancien président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. La Revellière-Lépeaux , secrétaire, donne lecture
      ...
      c'est le sentiment profond qui m'inspire et qui me fait un besoin de vous communiquer ces mesures; il y a longtemps que je suis persuadé qu'il n'y en a pas de meilleure pour le salut de la République.
  • Tome 64 : Du 2 au 16 mai 1793 1 résultat
    • Séance du vendredi 10 mai 1793

      - search term matches: (1)

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 402 - 534
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 10 mai 1793 présidence de boyer-fonfrède, président. La séance est ouverte à dix heures du matin (1). Masuyer , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes ; 1° Adresse du citoyen Jean Bousquet, par laquelle il propose à la Convention nationale un moyen de créer des défenseurs à la patrie; cette lettre est ainsi conçue (2) : « Roqu
      ...
      nouveau tous les bons -citoyens à méditer ce que je propose et à en faire l'application qui dépend d'eux, dans leurs sociétés patriotiques, dans leurs réunions pour les exercices des armes et dans les assemblées primaires. Je suis certain que l'ordre, l'instruction, le "bien public en seront le fruit, et que leur exemple sera imité partout, au grand avantage 'des vrais principes de la liberté (1).
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 10 mai 1793 présidence de boyer-fonfrède, président. La séance est ouverte à dix heures du matin (1). Masuyer , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses
      ...
      assemblées primaires. Je suis certain que l'ordre, l'instruction, le "bien public en seront le fruit, et que leur exemple sera imité partout, au grand avantage 'des vrais principes de la liberté (1).
  • Tome 68 : Du 1er au 14 juillet 1793 1 résultat
    • Séance du samedi 6 juillet 1793

      Séance du samedi 6 juillet 1793

      page 294
      Locuteur: Billaud-Varenne
      ...ourront jouir de la franchise qu'en nom collectif. « Art. 2. Les administrations publiques comprises dans l'état ei-annexé ne pourront jouir de la franchise qu'en nom collectif.

      Séance du samedi 6 juillet 1793

      page 317
      ...semblée, le testament d© Lescure et son portrait. J'ai oublié de vous dire que Beaurepai... ... pain et de piques, mais peu d'eau-de-vie. Je vous enverrai, pour envoyer à l'Assemblée, le testament d© Lescure et son portrait. J'ai oublié de vous dire que Beaurepaire, (i) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, p. 218. — Moniteur universel, ...