Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-061 hits on 1789-0710 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-023 hits on 1790-037 hits on 1790-0413 hits on 1790-059 hits on 1790-0618 hits on 1790-0716 hits on 1790-0811 hits on 1790-0917 hits on 1790-1021 hits on 1790-1119 hits on 1790-1221 hits on 1791-0120 hits on 1791-0218 hits on 1791-0322 hits on 1791-0414 hits on 1791-0522 hits on 1791-0629 hits on 1791-0721 hits on 1791-0830 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-011 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
11 - 20 sur 20 volumes
  • Tome 22 : Du 3 janvier au 5 février 1791 affichant 10 sur 25 résultats tout afficher
    • Séance du mercredi 12 janvier 1791

      Séance du mercredi 12 janvier 1791

      page 144 - 168
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.EMMERY. Séance du mercredi 12 janvier 1791 (1) . La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Armand ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier matin. M. Leleu de La Ville-au-Bois ,secrétaire, fait lecture du procès-Yerbal de la séance d'hier soir. (Ces procès-verbaux sont adoptés.) M. le Président. J'ai reçu de M. le maire de P
      ...
      des, et ces bordereaux parviendront infailliblement dans le courant du mois de janvier, attendu que toutes les fonctions des receveurs des finances cessent à compter du 1« dudit mois. M. le Président. L'Assemblée va se retirer dans ses bureaux pour procéder à la nomination de quatre commissaires adjoints chargés de surveiller l'exécution des assignats. (La séance est levée à deux heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.EMMERY. Séance du mercredi 12 janvier 1791 (1) . La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Armand ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      L'Assemblée va se retirer dans ses bureaux pour procéder à la nomination de quatre commissaires adjoints chargés de surveiller l'exécution des assignats. (La séance est levée à deux heures et demie.)
    • Séance du jeudi 13 janvier 1791, au matin

      Séance du jeudi 13 janvier 1791, au matin

      page 168 - 205
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du jeudi 13 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de la veille. M. Andrieu. Je propose une addition à l'article relatif aux cueilloirs et cueillerets qui avaient le privilège de faire foi en justice lorsqu'ils étaient aflirmés; je pr
      ...
      Mourellon, curé de Neony, ci-devant arcbiprêtre d'Aubusson, à l'évéché du même département, si toutefois il remplit les conditions d'éligibilité prescrites par les décrets de l'Assemblée, acceptés et sanctionnés par le roi, attendu qu'il a obtenu la majorité absolue des suffrages. » (Ce projet de décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour et lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du jeudi 13 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-ver
      ...
      sanctionnés par le roi, attendu qu'il a obtenu la majorité absolue des suffrages. » (Ce projet de décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour et lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du samedi 15 janvier 1791, au matin

      Séance du samedi 15 janvier 1791, au matin

      page 247 - 273
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du samedi 15 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. M. d'Allarde ,rapporteur du comité des finances. Messieurs, vous avez rendu un décret, le 28 juillet dernier, qui ordonne aux receveurs particuliers des décime
      ...
      te d'un jugement si redoutable, qui nous oblige de conserver, avec le plus grand soin, les droits de la dignité dont nous sommes revêtus. Car le souverain juge nous en demandera un compte rigoureux, et la négligence à les maintenir deviendrait un titre de condamnation contre nous. Donné à Boulogne, le vingt-quatrième jour d'octobre mil sept cent quatre-vingt-dix. -J- Jean-René, évêque de Boulogne.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du samedi 15 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-ve
      ...
      t la négligence à les maintenir deviendrait un titre de condamnation contre nous. Donné à Boulogne, le vingt-quatrième jour d'octobre mil sept cent quatre-vingt-dix. -J- Jean-René, évêque de Boulogne.
    • Séance du dimanche 16 janvier 1791

      Séance du dimanche 16 janvier 1791

      page 279 - 289
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du dimanche 16 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des aeux séances d'hier qui sont adoptés. Il est donné lecture de l'adresse suivante du siéur Christophe Poiter, manufacturier anglais, établi à Paris (2) : « Messieurs, le fruit de vos lois bienfaisant
      ...
      Il n'est point de citoyen qui ne doive trembler de voir concentrer entre deux individus une autorité aussi illimitée et aussi arbitraire. L'Assemblée ordonnera dans sa sagesse ce qu'elle jugera convenable; quant à moi, je crois avoir satisfait à mon devoir, en lui donnant cet avertissement. Je suis avec respect, Monsieur le Président, votre très humble et très obéissant serviteur. Signé : Macaye.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du dimanche 16 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux de
      ...
      nable; quant à moi, je crois avoir satisfait à mon devoir, en lui donnant cet avertissement. Je suis avec respect, Monsieur le Président, votre très humble et très obéissant serviteur. Signé : Macaye.
    • Séance du mardi 4 janvier 1791

      Séance du mardi 4 janvier 1791

      page 8 - 20
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY, Séance du mardi 4 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Bouche. Je demande que la mention de l'imprimé portant pour titre : Serment prononcé par M. Vévèque de Qlermont, soit rayée du procès-verbal. Il ne faut pas laisser subsister dans les
      ...
      serment qu'il avait fait sur la Constitution, lorsqu'il ne s'agissait encore que du temporel, pour lui reprocher de ne pas se soumettre aux décrets postérieurs sur l'organisation du clergé? Ce reproche est injuste sans doute; mais il a été fait à M. l'évéque de Lisieux ; ne devons-nous pas craindre qu'on ne le fît à nous-mêmes? aux principes de la religion, ni plus recommandé par son divin auteur.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY, Séance du mardi 4 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la sé
      ...
      e est injuste sans doute; mais il a été fait à M. l'évéque de Lisieux ; ne devons-nous pas craindre qu'on ne le fît à nous-mêmes? aux principes de la religion, ni plus recommandé par son divin auteur.
    • Séance du mardi 18 janvier 1791, au matin

      Séance du mardi 18 janvier 1791, au matin

      page 304 - 315
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mardi 18 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président fait lecture d'une lettre de M. Fleurieu, ministre de la marine, et de Ja liste y jointe, des consuls, vice-consuls et agents de commerce qui se trouvent à Paris par congé ou résidents dans des pays étrangers, voisins du royaume,qui ont
      ...
      purement et simplement l'article qui doit ensuite être mis aux voix. Voilà quelle doit être la marche de la délibération. (L'Assemblée décide qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur tous leâ amendements.) L'article premier du projet de décret du comité, auquel la priorité avait été accordée* est adopté sans aucun changement, à une très grande majorité.. (La séance e8t .levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mardi 18 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président fait lecture d'une lettre de M. Fleu
      ...
      ) L'article premier du projet de décret du comité, auquel la priorité avait été accordée* est adopté sans aucun changement, à une très grande majorité.. (La séance e8t .levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mercredi 19 janvier 1791

      Séance du mercredi 19 janvier 1791

      page 325 - 337
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GRÉGOIRE. Séance du mercredi 19 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des deux séances de la veille, qui sont adoptés. M. le Président donne lecture d'une lettre de M. Bailly, maire de Paris, par laquelle il annonce l'aliénation faite, le 17 de ce mois, de trois
      ...
      les sont tellement communes qu'elles suffiront peut-être pour nous préserver, dans cette occasion importante, des abus de l'esprit et du danger de porter dans la procédure criminelle un despotisme arbitraire et la tyrannie féroce de l'opinion du moment, sans lui laisser aucune trace ni aucun moyen de responsabilité, pas même devant le tribunal tardif, irréfragable de la postérité et de l'histoire.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GRÉGOIRE. Séance du mercredi 19 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-v
      ...
      itraire et la tyrannie féroce de l'opinion du moment, sans lui laisser aucune trace ni aucun moyen de responsabilité, pas même devant le tribunal tardif, irréfragable de la postérité et de l'histoire.
    • Séance du jeudi 20 janvier 1791, au matin

      Séance du jeudi 20 janvier 1791, au matin

      page 337 - 348
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du jeudi 20 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures l/£ du matin (1). Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Il est ensuite donné connaissance à l'Assemblée d'une adresse de plusieurs notables de la municipalité de Màcon, relatives à quelques discus- (1) Cette sé
      ...
      que pour 6 ans. L'article 6 est adopté dans ces termes : Art. 6. « L'accusateur public sera nommé à la prochaine élection, pour 4 ans seulement et à la suivante pour 6 années; le président sera nommé pour 6 années, l'un et l'autre pourront être réélus; le greffier sera à vie. » M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance de ce soir et celle de demain matin, et lève la séance à 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du jeudi 20 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures l/£ du matin (1). Un de MM. les secrétaires fait lecture du procè
      ...
      pour 6 années, l'un et l'autre pourront être réélus; le greffier sera à vie. » M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance de ce soir et celle de demain matin, et lève la séance à 3 heures.
    • Séance du vendredi 21 janvier 1791

      Séance du vendredi 21 janvier 1791

      page 356 - 414
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GBEGOIRE. Séance du vendredi 21 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des deux séauces de la veille. M. d'André. L'observation que j'ai à faire sur le procès-verbal vient d'uue conversation d'une niinute que j'eus hier avec M. Rabaud de Saint-Etienne. Vous avez r
      ...
      ira vos yeux, arrêtera vos pas. Vous dissiperez toutes les illusions, vous surmonterez toutes les terreurs, vous vous réunirez à vos légitimes évêques, à vos fidèles collègues; plus éclairés par vos erreurs, devenus plus forts par votre chute, vous confirmerez dans la vraie foi, par votre glorieux retour, ce peuple que votre égarement a pu ébranler. Et tu aliquando conversus confirma fratres tuos.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GBEGOIRE. Séance du vendredi 21 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-v
      ...
      rreurs, devenus plus forts par votre chute, vous confirmerez dans la vraie foi, par votre glorieux retour, ce peuple que votre égarement a pu ébranler. Et tu aliquando conversus confirma fratres tuos.
    • Séance du samedi 22 janvier 1791, au matin

      Séance du samedi 22 janvier 1791, au matin

      page 414 - 422
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DÉ M. L'ABBÉ GRÉGOIRE. Séance du samedi 22 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès^yerbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. Boucher. Je ferai une observation sur le décret que vous avez rendu relativement à la formule de publication des lois. Cette formule et la manièr
      ...
      de ladite ville d'Amiens, faubourgs et lieux y réunis, sont et demeurent supprimées. » M. Fougères , député du Nivernais, demande et obtient une prolongation de congé pour cause d'infirmité. M. le Président fait part à l'Assemblée de la mort de M. Poignot, député de Paris ; il annonce ensuite l'ordre du jour de la séance de ce soir et celle de demain. (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DÉ M. L'ABBÉ GRÉGOIRE. Séance du samedi 22 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du
      ...
      sident fait part à l'Assemblée de la mort de M. Poignot, député de Paris ; il annonce ensuite l'ordre du jour de la séance de ce soir et celle de demain. (La séance est levée à trois heures et demie.)
  • Tome 23 : Du 6 février au 9 mars 1791 affichant 10 sur 27 résultats tout afficher
    • Séance du dimanche 13 février 1791

      Séance du dimanche 13 février 1791

      page 155 - 168
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. riquetti de mirabeau l'ainé. Séance du dimanche 13 février 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. M. le Président . M. Monneron, que vous avez admis hier comme député de l'Ile de France et des Indes orientales, en remplacement deM. Colin, décédé, demande à prêter le serment. M. Monneron monte à la tribune, prête le serment et dit : Mes
      ...
      jour. » M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à la nomination d'un président et de trois secrétaires. Un membre demande, à raison de l'heure tardive, que cette nomination soit renvoyée à demain. (Le renvoi à demain est décrété.) M. le Président lève la séance à quatre heures. -
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. riquetti de mirabeau l'ainé. Séance du dimanche 13 février 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. M. le Président . M. Monneron, que vous
      ...
      t de trois secrétaires. Un membre demande, à raison de l'heure tardive, que cette nomination soit renvoyée à demain. (Le renvoi à demain est décrété.) M. le Président lève la séance à quatre heures. -
    • Séance du lundi 14 février 1791, au matin

      Séance du lundi 14 février 1791, au matin

      page 169 - 179
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence dem. riquetti de mirabeau l'aîné. Séance du lundi 14 février 1791 , au matin (4). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre du comité d'aliénation propose de décréter la vente de domaines nationaux à la municipalité de Roye,pour la somme de 1,544,7081.
      ...
      à demander la question préalable sur cette partie du décret; j'adopte tout le reste. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement.) (Le projet de décret du comité est adopté.) M. le Président invite les membres de l'Assemblée k se rendre dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à la nomination du président et de trois secrétaires. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence dem. riquetti de mirabeau l'aîné. Séance du lundi 14 février 1791 , au matin (4). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait l
      ...
      .) M. le Président invite les membres de l'Assemblée k se rendre dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à la nomination du président et de trois secrétaires. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du mardi 15 février 1791, au matin

      Séance du mardi 15 février 1791, au matin

      page 191 - 204
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du mardi 15 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir, qui est adopté. . (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Riquetti de Mirabeau l'aîné cède le fauteuil à M. Dupert. M. Vernier , au nom du comité des finances
      ...
      e département ........... 115,045 » » A celle de Gbevregay, même département... 38,115 * >. A celle de Boissy-le-Sec, département d'Eure-et-Loir........ 10,929 2 . A celle de Janville, même département... 400,502 12 » A celle de Laon, département de l'Aisne. 554,733 12 * M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et de celle de demain, et lève la séance à deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du mardi 15 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-ve
      ...
      t... 400,502 12 » A celle de Laon, département de l'Aisne. 554,733 12 * M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et de celle de demain, et lève la séance à deux heures et demie.
    • Séance du mercredi 16 février 1791

      Séance du mercredi 16 février 1791

      page 212 - 220
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du mercredi 16 février 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Pétion de Villeneuve secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier, au matin, qui est adopté. Un de MM. les secrétaires annonce à l'Assemblée que M. Rodât d'Olemps, qui avait obtenu, le 2 octobre dernier, un congé, est de retour. Plusieurs
      ...
      eliers occupés par ceux qui les demanderont, et dans les proportions suivantes : « 2 sous pour livre du prix du loyer jusqu'à 400 1.; 2 8. 6 d.pour livre depuis 400 livres jusqu'à 800 livres, et 3 sols pour livre au-dessus de 800 livres. » (La suite de la discussion est renvoyée à la prochaine séance.) M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du mercredi 16 février 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Pétion de Villeneuve secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      s pour livre au-dessus de 800 livres. » (La suite de la discussion est renvoyée à la prochaine séance.) M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures.
    • Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

      page 220 - 230
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du jeudi 17 février 1791 , au matin (1). M. Voulland secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait lecture d'une adresse du sieur Dodun, ingénieur des ponts et chaussées du département du Tarn, qui annonce à l'Assemblée la découverte d'une nouvelle pozzolane factice. (L'Assemblée renvoie l'adresse
      ...
      pour leur interdire à cet effet de délibérer. , « Nous avons l'honneur de vous confirmer que nous avons renoncé à siéger dans le comité de marine, pour ne participer à aucune des opinions qu'il a manifestées, et pour né pas servir de prétexte à rejeter deux voix précieuses qui nous Ont remplacés. i Signé : De Vaudreuil ; « De Loynes de la Coudraye. » M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du jeudi 17 février 1791 , au matin (1). M. Voulland secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait
      ...
      ifestées, et pour né pas servir de prétexte à rejeter deux voix précieuses qui nous Ont remplacés. i Signé : De Vaudreuil ; « De Loynes de la Coudraye. » M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du jeudi 17 février 1791, au soir

      Séance du jeudi 17 février 1791, au soir

      page 231 - 270
      ASSEMBLÉE NATIONALE. RÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du jeudi 17 février 1791 , au soir (1) . La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mardi, 15 février, au soir, qui est adopté. - M. le secrétaire tait ensuite la lecture des adresses suivantes : Adresse de félicitatioo, adhésion et dévoue-men de la garde nationale d
      ...
      l'Hôtel de Ville. Eynaud, commissaire de la section. Gnevallerie, commissaire de la section des Champs-Elysées. Bayard, commissaire de la section de Sainte-Geneviève. Bourgeois, commissaire de la section de Montmorency. D'Àuxon, président. Meunier Descloseaux, commissaire de la section de l'Arsenal et secrétaire. N. J. Hugou ( de Bassville), commissaire rapporteur de la section de la Bibliothèque.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. RÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du jeudi 17 février 1791 , au soir (1) . La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      ion de Montmorency. D'Àuxon, président. Meunier Descloseaux, commissaire de la section de l'Arsenal et secrétaire. N. J. Hugou ( de Bassville), commissaire rapporteur de la section de la Bibliothèque.
    • Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 279 - 296
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M- DUPORT . Séance du samedi 19 février 1798 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. Le sieur Lardé, mécanicien, propose à l'Assemblée nationale un çarrosse, dont il est l'inventeur et dorit le mécahisme offre nue marche d'autant plus curieuse qu'on peut, sans chevaux, se servir de ce carrosse chargé de B personnes,
      ...
      ue je fais;- Je crois la devoir à mon zèle pour mon diocèse et à ma conscience; ainsi qu'à votre religion que je suis obligé d'éclairer: J'ai délivré mon âme; je vous exhorte à délivrer la vôtre. (1) Histoire des variations, édit. in-4° de 1743, p. 680. Je suis avec respect, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur. Signé : f François, évêque de Clermont. Paris, le 1" février 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M- DUPORT . Séance du samedi 19 février 1798 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. Le sieur Lardé, mécanicien, propo
      ...
      Histoire des variations, édit. in-4° de 1743, p. 680. Je suis avec respect, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur. Signé : f François, évêque de Clermont. Paris, le 1" février 1791.
    • Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

      Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

      page 386 - 396
      M. Camus , au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790. Ce projet de décret est ainsi conçu : « L Assemblée nationale, ouï le rapport de son comité des pensions, qui a rendu compte des vérifications faites par ie directeur général de la liquidation, décrète qu'en c
      ...
      ission à l'évêque du lieu. » M. le Président. Je mets aux voix le projet de décret du comité ecclésiastique. Plusieurs membres à droite : Point de voix 1 Point de voix I (L'Assemblée, consultée, adopte le projet de décret.) M. Bouvet , député de Chartres, demande un congé de quinze jours. (Le congé est accordé.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain. La séance est levée à trois heures.
      M. Camus , au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790. Ce projet
      ...
      e le projet de décret.) M. Bouvet , député de Chartres, demande un congé de quinze jours. (Le congé est accordé.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du mardi 22 février 1791, au matin

      Séance du mardi 22 février 1791, au matin

      page 396 - 405
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du mardi 22 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Pétion de Villeneuve , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM. les secrétaires annonce l'hommage fait à l'Assemblée nationale, des discours civiques prono
      ...
      r-le-champ par devers le roi, pour le prier de donner des ordres nécessaires pour faire passer dans le département du Gard lés troupes nécessaires pour rétablir l'ordre. (L'Assemblée décrète la motion de M. Regnaud et ordonne le renvoi aux comités des rapports et des recherchés réunis, pour en faire le rapport demain, des pièces déposées par M. Youiland.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du mardi 22 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Pétion de Villeneuve , secrétaire, donne lecture
      ...
      de M. Regnaud et ordonne le renvoi aux comités des rapports et des recherchés réunis, pour en faire le rapport demain, des pièces déposées par M. Youiland.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
    • Séance du mercredi 23 février 1791, au matin

      Séance du mercredi 23 février 1791, au matin

      page 431 - 470
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du mercredi 23 février 1791, au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui est adopté. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adressés suivantes : Adresse de M. de Bebinière, inventeur d'une nouvelle pompe contre les incendies, qui
      ...
      tatée par le témoignage de tous les marins et des personnes qui ont écrit sur les ports de la Méditerranée, et les moyens de les préserver des ensablements.—MM. Mercadier, correspondant de l'académie de Montpellier, et Fro-mond de la Merveillère, capitaine au corps royal du génie, 1788. Par nous, ingénieur en chef du haut et bas Languedoc et département d'Arles, le 1er juin 1789. Signé : Remillat.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du mercredi 23 février 1791, au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-v
      ...
      de Montpellier, et Fro-mond de la Merveillère, capitaine au corps royal du génie, 1788. Par nous, ingénieur en chef du haut et bas Languedoc et département d'Arles, le 1er juin 1789. Signé : Remillat.
  • Tome 24 : Du 10 mars au 12 avril 1791 affichant 10 sur 23 résultats tout afficher
    • Séance du jeudi 10 mars 1791, au matin

      Séance du jeudi 10 mars 1791, au matin

      page 1 - 16
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILES. - Séance du jeudi 10 mars 1791 , au matin (i). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. -Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de mardi, qui est adopté. M. le Président. Voici, Messieurs, le bulletin du roi, de ce jour : « Jeudi 10 mars, 8 heures du matin. « La fièvre a eu le même cours hier; mais elle a
      ...
      tous les 15 jours au Corps législatif et au roi, le compte général de recette et de dépense; le même compte sera rendu public tous les mois par la voie de l'impression. Art. 21 « Se réserve l'Assemblée nationale de statuer sur le nombre de trésoriers, caissiers et com-r mis, sur l'organisation des bureaux et sur le traitement qui leur sera accordé. » M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILES. - Séance du jeudi 10 mars 1791 , au matin (i). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. -Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès
      ...
      ée nationale de statuer sur le nombre de trésoriers, caissiers et com-r mis, sur l'organisation des bureaux et sur le traitement qui leur sera accordé. » M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du mercredi 16 mars 1791

      Séance du mercredi 16 mars 1791

      page 128 - 138
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mercredi 16 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir, qui est adopté. M. Goupil-Préfeln. Messieurs, la députation que vous avez chargée de se rendre chez le roi a été reçue dans le lieu ordinaire. M. de Dur-fort, averti, est
      ...
      tc. « Signé : DE CURT. » M. le Président. L'ordre du jour pour demain sera la suite de la discussion du rapport du comité d'imposition sur les moyens de pourvoir aux dépenses publiques et à celles des départements pour 1791, le rapport du comité d'agriculture et du commerce sur le tarif, des denrées coloniales, et la suite de la discussion sur les successions. (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mercredi 16 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      départements pour 1791, le rapport du comité d'agriculture et du commerce sur le tarif, des denrées coloniales, et la suite de la discussion sur les successions. (La séance est levée à trois heures.)
    • Qu'il me soit permis d'observer que l'assemblée n'a aucune base certaine pour déterminer le prix de ces charges et qu'il est important, pour ces sortes d'objets, qu'ils soient toujours concertés avec le comité des finances ou celui de liquidation. j'en demande donc l'ajournement

      Qu'il me soit permis d'observer que l'assemblée n'a aucune base certaine pour déterminer le prix de ces charges et qu'il est important, pour ces sortes d'objets, qu'ils soient toujours concertés avec le comité des finances ou celui de liquidation. j'en demande donc l'ajournement

      page 167 - 179
      M. Pétion de Villeneuve . Qu'il me soit permis d'observer que l'Assemblée n'a aucune base certaine pour déterminer le prix de ces charges et qu'il est important, pour ces sortes d'objets, qu'ils soient toujours concertés avec le comité des finances ou celui de liquidation. J'en demande donc l'ajournement. M. d'André . J'appuie la proposition du préopinant, et j'observe qu'on nous propose de décréte
      ...
      ort particulier, afin d'être à portée de répondre au comité. La Compagnie, après avoir entendu la lecture faite par M. l'abbé Le Febvre des observations de ses commissaires, lésa adoptées, et a chargé son secrétaire d'en adresser une copie à M. le Président du comité d'agriculture et de commerce de l'Assemblée nationale. Certifié conforme à l'original. Signé : A. Broussonnet, secrétaire perpétuel.
      M. Pétion de Villeneuve . Qu'il me soit permis d'observer que l'Assemblée n'a aucune base certaine pour déterminer le prix de ces charges et qu'il est important, pour ces sortes d'objets, qu'ils soient
      ...
      son secrétaire d'en adresser une copie à M. le Président du comité d'agriculture et de commerce de l'Assemblée nationale. Certifié conforme à l'original. Signé : A. Broussonnet, secrétaire perpétuel.
    • Rapporteur, fait lecture de l'article i- dn projet de décret

      Rapporteur, fait lecture de l'article i- dn projet de décret

      page 186 - 191
      M. Roussillon , rapporteur, fait lecture de l'article i- dn projet de décret. M. Chabert de La Charrière. Le comité désigne sous |e nom de drçtit de domaine colonial celui qu'il voug propose, par ce premier article^ d'établir sur les denrées du crû des colonies à leur arrivée dans les ports du royaume. il veut sans qpnte conserver» par ceite nouvelle déno* mination, je souvenir du droit qui a été p
      ...
      ec les receveurs des districts, et l'usagé ae l'autorité qu'il doit exercer sur eux, pour, sur le tout et sur le rapport du comité des financés, être statué par l'Assemblée nationale ce qu'il appartiendra. » (Adopté.) Art. 9. « Par le ïnêmê décret, l'Assemblée nationale fixera le jour où lesdits commissaires entreront en exercice. » (Adopté.) M. le président lève la séance à trois heures et demie.
      M. Roussillon , rapporteur, fait lecture de l'article i- dn projet de décret. M. Chabert de La Charrière. Le comité désigne sous |e nom de drçtit de domaine colonial celui qu'il voug propose, par ce pr
      ...
      ndra. » (Adopté.) Art. 9. « Par le ïnêmê décret, l'Assemblée nationale fixera le jour où lesdits commissaires entreront en exercice. » (Adopté.) M. le président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du samedi 19 mars 1791, au matin

      Séance du samedi 19 mars 1791, au matin

      page 191 - 198
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du samedi 19 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. Roussillon. J'observerai à l'ssemblée, relativement au décret fendu hier Sur les droits d'entrée des denrées coloniales, qu'il serait utile de faire
      ...
      onditions désignées ; « Déclare que les traités dont il vient de lui être rendu compte ne sont point dans le cas d'être exécutés par la nation, et néanmoins, attendu que ceux qui avaient consenti lesdits traités les ont exécutés de fait pendant le cours de l'année 1790, décrète que leur exécution ne cessera qu'à compter du 1er janvier dernier. » (La discussion est ouverte sur ce projet de décret.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du samedi 19 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro
      ...
      its traités les ont exécutés de fait pendant le cours de l'année 1790, décrète que leur exécution ne cessera qu'à compter du 1er janvier dernier. » (La discussion est ouverte sur ce projet de décret.)
    • Rapporteur, donne lecture de l'article 1er du projet de décret

      Rapporteur, donne lecture de l'article 1er du projet de décret

      page 198 - 203
      M. Boutteville-Dumetz , rapporteur, donne lecture de l'article 1er du projet de décret : Article ler « Les baux empbythéotiques légitimement faits sont ceux qui ont été revêius de lettres patentes dûment enregistrées ou qui ont été homologuées par arrêts ou jugements en dernier ressort, sur les conclusions du ministère public. » M. Martineau . Observez qu'il y a une distinction à faire entre les ba
      ...
      'Assemblée nationale, j ai pensé qu'elle en approuverait la remise à s«>n Comité de marine, qui doit être chargé d'en faire l'examen, à moins qu'il ne leur paraisse préférable de les faire examiner sans ies déplacer. « Je suis, Monsieur le Président, etc. « Signé : de Fleurieu. » (L'Assemb'ée ordonne le renvoi de cette lettre à son co-mité de marine.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      M. Boutteville-Dumetz , rapporteur, donne lecture de l'article 1er du projet de décret : Article ler « Les baux empbythéotiques légitimement faits sont ceux qui ont été revêius de lettres patentes dûme
      ...
      ns ies déplacer. « Je suis, Monsieur le Président, etc. « Signé : de Fleurieu. » (L'Assemb'ée ordonne le renvoi de cette lettre à son co-mité de marine.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 19 mars 1791, au soir

      Séance du samedi 19 mars 1791, au soir

      page 203 - 219
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. .Séance du samedi 19 mars 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des adresses suivantes: La société des amis de la Constitution, séant à Chezy-l'Abbaye, prie l'Assemblée nationale de s'occuper, sans retard, de l'organisation et armement des gardes nationales. Les administr
      ...
      nt rendus pour entendre une discussion qui les regarde, je l'avouerai, mon respect pour de vieux militaires m'a empêché d'y avoir égard. (Applaudissements.) L'Assemwée a elle-même consacré mon indulgence par son silence; je veux cependant prendre ses ordres pour la prochaine séance. Un grand nombre de membres : Qu'ils soient admis! qu'ils soient admis! M. le Président lève la séance à onze heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. .Séance du samedi 19 mars 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des adre
      ...
      nce par son silence; je veux cependant prendre ses ordres pour la prochaine séance. Un grand nombre de membres : Qu'ils soient admis! qu'ils soient admis! M. le Président lève la séance à onze heures.
    • Séance du vendredi 11 mars 1791

      Séance du vendredi 11 mars 1791

      page 30 - 38
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du vendredi 11 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances des lundi et mercredi, 7 et 9 mars, au soir, qui sont adoptés. M. le Président. Voici, Messieurs, le bulletin du roi de ce jour : «Vendredi il mars 1791, 8 heures du matin. « L'état modéré
      ...
      unal investi, cela ne nous regarderait pas encore, car il faut se pourvoir au tri bupai compétent. Je demande, en conséquence, qu'il soit dit que l'on passe à l'ordre dp jour, simplement parce qu'qp ne doit jamais publia les lois et que nous ne ueyons pas les rappeler à tout moment. (Ap* plaudissements.) (L'Assemblée décrète l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du vendredi 11 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux
      ...
      e doit jamais publia les lois et que nous ne ueyons pas les rappeler à tout moment. (Ap* plaudissements.) (L'Assemblée décrète l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du jeudi 31 mars 1791, au soir

      Séance du jeudi 31 mars 1791, au soir

      page 484 - 492
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD, EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudi 31 mars 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un de MM. les secrétaires donne communication à l'Assemblée des «dresses suivantes : Adresse de la société des amis de la Constitution, établie à Sa
      ...
      e répondrai à M. Lecou-teulx que ces opérations ont été faites et sont constatées par les procès-verbaux, qui sont les pièces justificatives de la responsabilité de ceux qui en sont chargés. (L'Assemblée ordonne l'impression du procès-verbal présenté par M. de Folleville et en décrète l'insertion dans le procès-verbal de la séance de ce jour.) M. le Président lève la séance à neuf heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD, EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudi 31 mars 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du
      ...
      lée ordonne l'impression du procès-verbal présenté par M. de Folleville et en décrète l'insertion dans le procès-verbal de la séance de ce jour.) M. le Président lève la séance à neuf heures et demie.
    • Séance du samedi 12 mars 1791, au matin

      Séance du samedi 12 mars 1791, au matin

      page 38 - 50
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du samedi 12 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séance de jeudi matifl et de vendredi, qui sont adoptés. Un membre: Messieurs, la députatiop que vous avez chargée de se rendre chez le roi est allée hier soir au château. La reine est ve
      ...
      'Assemblée, considérant qu'elle a passé hier à l'ordre du jour sur une lettre de la municipalité de Paris touchant le même objet, passe de même à l'ordre du jour* » (Cette motion est décrétée;) M. le Président . J'invite les membres de l'Assemblée à se rendre dans leurs bureaux res»-pectifs pour y procéder à la nomination, d'un président et de trois secrétaires; La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du samedi 12 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès
      ...
      Président . J'invite les membres de l'Assemblée à se rendre dans leurs bureaux res»-pectifs pour y procéder à la nomination, d'un président et de trois secrétaires; La séance est levée à trois heures.
  • Tome 25 : Du 13 avril au 11 mai 1791 affichant 10 sur 19 résultats tout afficher
    • Séance du mercredi 13 avril 1791

      Séance du mercredi 13 avril 1791

      page 1 - 63
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHÀBROUD. Séance du mercredi 13 avril 1791, (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin qui est adopté. Un membre propose de renvoyer au comité des finances l'examen de la question : « Si l'intérêt du montant des brevets de retenue qu'avaient ci-devant les secré
      ...
      etenus ; mais à tous enseignes et lieutenants ayant 8 ans de navigation au service de l'Etat, on comptera pour moitié le temps de navigation qu'ils auraient faite sur les bâtiments du commerce depuis qu'ils auront acquis le premier de ces grades. Art. 53. L'Assemblée nationale se réserve de statuer par un décret particulier sur la manière d'appliquer le présent décret à l'état actuel de la marine.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHÀBROUD. Séance du mercredi 13 avril 1791, (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de
      ...
      qu'ils auront acquis le premier de ces grades. Art. 53. L'Assemblée nationale se réserve de statuer par un décret particulier sur la manière d'appliquer le présent décret à l'état actuel de la marine.
    • Séance du mardi 19 avril 1791, au soir

      Séance du mardi 19 avril 1791, au soir

      page 203 - 210
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chabroud. Séance du mardi 19 avril 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des adresses suivantes : Adresse de la Société des amis de la Constitution, séant à Brignolles, par laquelle ils demandent qu'il soit annuellement appliqué des fonds au rachat des Français esclaves chez les nations bar-bares
      ...
      : ceux qui auraient fait un contrat d'atermoiement ou faillite à leurs créanciers ne pourront faire usage de la patente qui leur aurait été délivrée, à moins qu'ils ne se soient réhabilités ; de quoi ils seront tenus de ju-titter. » (L'article 6 est décrété avec celte nouvelle rédaction.) (La suite de la discussion est renvoyée à une prochaine séance.) M. le Président lève la séance à dix heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chabroud. Séance du mardi 19 avril 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des adresses suivantes :
      ...
      ils seront tenus de ju-titter. » (L'article 6 est décrété avec celte nouvelle rédaction.) (La suite de la discussion est renvoyée à une prochaine séance.) M. le Président lève la séance à dix heures.
    • Séance du mercredi 20 avril 1791

      Séance du mercredi 20 avril 1791

      page 211 - 230
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chabroud. Séance du mercredi 20 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir qui est adopté. M. le Président. M. Charles de Fondra, ancien militaire, fait hommage à l'Assemblée d'un mémoire sur l'organisation générale de la force publique intérieure. (L'Assembl
      ...
      rectoires de district sur l'exécution du présent décret, et seront tenus, sous leur responsabilité, de donner connaissance au Corps législatif de tous les faits de contravention qui seraient de nature à compromettre la sûreté ou la tranquillité des citoyens, sans préjudice de l'emploi provisoire de la'force publique, dans tous les cas où cette mesure serait nécessaire au rétablissement de l'ordre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chabroud. Séance du mercredi 20 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance
      ...
      à compromettre la sûreté ou la tranquillité des citoyens, sans préjudice de l'emploi provisoire de la'force publique, dans tous les cas où cette mesure serait nécessaire au rétablissement de l'ordre.
    • Séance du samedi 23 avril 1791, au soir

      Séance du samedi 23 avril 1791, au soir

      page 309 - 325
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉS1PENCE 0E M. CHABROUD Séance du samedi 23 avril 1791 , au soir (2). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses suivantes : , , „ Adresse de félicitation et dévouement de l assemblée électorale du district de Châtellerault. Elle annonce qu'elle a procédé au remplacement des curés fonctionnaires publics, réfractaires a la l
      ...
      u 136 voix et M. MoreauSaint-Merry, 100; en conséquence M. Rewbell est nommé Président. Le scrutin pour la nomination des secrétaires a donné à MM. Lavie et Geoffroy, 171 voix, et à M. Baillot, 158 voix; en [conséquence, MM. Lavie, Geoffroy et M. Baillot sont nommés secrétaires en remplacement de MM. de Rancourt de Villiers, Boissy-d'Anglas et de Visme. M. le Président lève la séance à dix heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉS1PENCE 0E M. CHABROUD Séance du samedi 23 avril 1791 , au soir (2). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses suivantes :
      ...
      ix; en [conséquence, MM. Lavie, Geoffroy et M. Baillot sont nommés secrétaires en remplacement de MM. de Rancourt de Villiers, Boissy-d'Anglas et de Visme. M. le Président lève la séance à dix heures.
    • Séance du mercredi 27 avril 1791

      Séance du mercredi 27 avril 1791

      page 353 - 373
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mercredi 27 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une pétition présentée par le sieur Serane, député extraordinaire du commerce et de la marine de la ville de Cette. Il réclame, au nom de ses commettants, un arrondissement convenable pour le ressort du tribunal de comme
      ...
      e lettre du ministre de la marine, qui fait parvenir a l'Assemblée des dépêches apportées de Saint-Domingue par l'aviso le Serein, expédié du Gap Je 15 mars. ... , (L'Assemblée renvoie ces pièces au comité des colonies.) M. Tronchet, qui était absent par congé, fait part de son retour à l'Assemblée. M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mercredi 27 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une pétition présent
      ...
      omité des colonies.) M. Tronchet, qui était absent par congé, fait part de son retour à l'Assemblée. M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

      Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

      page 373 - 394
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du jeudi 28 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Mongins, secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. Un membre présente une adresse des entrepreneurs des hôpitaux de la marine de Provence. (Cette adresse est renvoyée aux comités de marine et de liquidation.) M. le Président
      ...
      ées sous des formes dangereuses et par le jeu de l'intrigue. (Murmures.) Un membre : Il n'y a de l'intrigue que chez vous; l'Assemblée entière n'intrigue pas. M. d'André. M. Robespierre se moque-t-il? Un grand nombre de membres : Aux voix ! aux voix! (L'Assemblée, consultée, décrète l'article 1er des comités de Constitution et militaire.) M. le Président lève la séance à trois heures trois quarts.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du jeudi 28 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Mongins, secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séa
      ...
      Un grand nombre de membres : Aux voix ! aux voix! (L'Assemblée, consultée, décrète l'article 1er des comités de Constitution et militaire.) M. le Président lève la séance à trois heures trois quarts.
    • Séance du vendredi 29 avril 1791

      Séance du vendredi 29 avril 1791

      page 410 - 449
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du vendredi 29 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche, au nom du comité chargé de surveiller Venvoi et la publicité des décrets. Je déclare à l'Assemblée que, surpris de ne point voir paraître le décret du 18 août 1790 concernant l'organisation de l'armée, j'ai écrit au ministre de la guerre pour lui demander les
      ...
      lle y a été entièrement incendiée, et nous en avons dressé le présent procès-verbal, qui servira audit sieur Duruey, pour justifier, savoir : en recette, de l'admission dans l'emprunt national, de la somme de 200 livres ; et en dépense, de pareille somme à la décharge de la nation. Fait à l'hôtel du Trésor public, à Paris, le 23 février 1791 . Signé : Camus, Rewbell, Prisye, Osmont. Vu : Dufresne.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du vendredi 29 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche, au nom du comité chargé de surveiller Venvoi et la publicit
      ...
      somme de 200 livres ; et en dépense, de pareille somme à la décharge de la nation. Fait à l'hôtel du Trésor public, à Paris, le 23 février 1791 . Signé : Camus, Rewbell, Prisye, Osmont. Vu : Dufresne.
    • Séance du samedi 30 avril 1791, au matin

      Séance du samedi 30 avril 1791, au matin

      page 449 - 472
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du samedi 30 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. M. de Noailles. Je demande à l'Assemblée la permission de revenir sur le décret qu'elle a rendu hier et qui permet aux officiers, sous-officiers et soldats d assister au
      ...
      es; je vais les remettre toutes au comité diplomatique où chacun aura la liberté d'en prendre connaissance. M. l'abbé Maury. Et votre rapport? Nous en voulons aussi communication. M. de Menou, rapporteur. Vous le trouverez également au comité. (La suite de la discussion est renvoyée à demain.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du samedi 30 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      eur. Vous le trouverez également au comité. (La suite de la discussion est renvoyée à demain.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du mercredi 4 mai 1791

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 550 - 584
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mercredi 4 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche. Messieurs, la loi constitutionnelle sur l'institution de la haute cour nationale contient des dispositions qui, décrétées à deux epoques différentes, les 31 mars et 8 février dernier, sans qu'on se soit donné la peine de rapprocher les premières des secondes, so
      ...
      vocat. AUDE (Carcassonnej. Non. Bénazet. Cauneille, curé. De Guilhermy. Martin d'Auch. Marquis de Montcalm-Go- zon. Sam art, curé. Marquis de Vaudreuil. Point de voix. Morin, avocat. Dupré, négociant. AVEYRON (Rodez). Oni. Bonnet, avocat. Larade, avocat. Ramel-Nogaret. Non. Andurand. Comte de Bournazel. Manhiayal. Malrieu, prieur-curé. De Colbert - Saignelay , éoeque de Rodez. Oui. Rodât d'Olemps.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mercredi 4 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche. Messieurs, la loi constitutionnelle sur l'institution de la ha
      ...
      AVEYRON (Rodez). Oni. Bonnet, avocat. Larade, avocat. Ramel-Nogaret. Non. Andurand. Comte de Bournazel. Manhiayal. Malrieu, prieur-curé. De Colbert - Saignelay , éoeque de Rodez. Oui. Rodât d'Olemps.
    • Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 585 - 609
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du jeudi 5 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Martineau demande qu'on ne laisse pas subsister dans le procès-verbal la notice portant mention du nombre des votants pour et contre le projet du comité concernant l'affaire d'Avignon.
      ...
      et conséquemment de sa rareté, ainsi que de l'élévation de son prix ; 2° que le changement de proportion opéré par la déclaration au 30 octobre 1785, provoque l'exportation des écu3 par préférence a celle des louis ; et comme les écus sont l'élément principal de notre circulation, il s'ensuit que ce changement concourt avec la baisse du cours des changes à la pénurie d'espèces que nous éprouvons.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du jeudi 5 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séa
      ...
      celle des louis ; et comme les écus sont l'élément principal de notre circulation, il s'ensuit que ce changement concourt avec la baisse du cours des changes à la pénurie d'espèces que nous éprouvons.
  • Tome 26 : Du 12 mai au 5 juin 1791 9 résultats
    • Séance du jeudi 19 mai 1791, au matin

      Séance du jeudi 19 mai 1791, au matin

      page 217 - 236
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du jeudi 19 mai 1791 au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président donne connaissance à l'Assemblée d'un procès-verbal du directoire du département de la Corrèze contenant le détail de troubles arrivés dans la ville de Tulle. (L'Assemblée ordonne le renvoi de ce procès-verbal au comité des recherches.) . Un de MM. l
      ...
      on du territoire et celle des citoyens qui l'habitent; le comité, dis-je de Constitution territoriale, et celui d'emplacement, doivent demander que l'autre section du comité de Constitution s'adjoigne à eux, à l'effet de concilier cette nouvelle propositio n avec les décrets antérieurs, et qu'il soit, en conséquence, présenté à l'Assemblée nationale un projet de décret conforme à ces dispositions.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du jeudi 19 mai 1791 au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président donne connaissance à l'Assemblée d'un procès-verba
      ...
      à eux, à l'effet de concilier cette nouvelle propositio n avec les décrets antérieurs, et qu'il soit, en conséquence, présenté à l'Assemblée nationale un projet de décret conforme à ces dispositions.
    • Séance du mardi 24 mai 1791, au matin

      Séance du mardi 24 mai 1791, au matin

      page 345 - 384
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mardi 24 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances du vendredi 20 mai et du lundi 23 mai, qui sont adoptés. M. de Kyspoter. Ce ne peut être que par erreur et pour ne pas avoir conféré avec les députés du département du Nord, que le comit
      ...
      avec pleins pouvoirs, pour faire cesser toutes voies de fait et hostilités, soit entre les habitants d'Avignon, soit entré eux et les habitants du Comtai-Venaissin ; requérir, s'il est besoin, les troupes de ligne et gardes nationales des départements voisins, afin de rétablir la paix et le bon ordre, et d'y faire exécuter les décrets rendus par l'Assemblée nationale et sanctionnés par le roi. ».
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mardi 24 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbau
      ...
      oupes de ligne et gardes nationales des départements voisins, afin de rétablir la paix et le bon ordre, et d'y faire exécuter les décrets rendus par l'Assemblée nationale et sanctionnés par le roi. ».
    • Séance du mercredi 25 mai 1791

      Séance du mercredi 25 mai 1791

      page 436 - 461
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET, EX-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 25 mai 1791 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui est adopté. M. Goupil-Préfeln. Messieurs, Vous avez rendu hier un décret très important sur la ville d'Avignon; plus ce décret est important plus il est nécessaire de pre
      ...
      une proclamation qui fixe un délai et assure une amnistie aux militaires français qui; rentreront dans le délai préserit, et qui déclare déserteurs à l'étranger ceux qui ne rentreraient pas ; « 4° De faire poursuivre et punir comme em-baucheur tout homme qui ferait en France des recrues, soit pour un parti, soit pour l'autre. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET, EX-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 25 mai 1791 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de l
      ...
      faire poursuivre et punir comme em-baucheur tout homme qui ferait en France des recrues, soit pour un parti, soit pour l'autre. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      page 461 - 483
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 26 mai 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès verbal de la séance d'hier au malin, qui est adopté après quelques légers changements de réduction. M. Prieur. Je demanderais que l'on mît dans l'article du projet de M. de Tracy, adopté hier et qui ordonne l'e
      ...
      cipalité, d'un autre corps d'officiers municipaux, dissoudre la municipalité de ville, ou le corps des officiers municipaux des bourgs ou villages, soit enfin, renvoyer quelques-uns de ses membres à la justice criminelle. « Art. 47. L'Assemblée nationale déroge aux dispositions du décret du 14 décembre 1789 et autres postérieure, qui sont contraires à celles du présent décret, ou qui en diffèrent.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 26 mai 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès verbal de
      ...
      a justice criminelle. « Art. 47. L'Assemblée nationale déroge aux dispositions du décret du 14 décembre 1789 et autres postérieure, qui sont contraires à celles du présent décret, ou qui en diffèrent.
    • Séance du vendredi 27 mai 1791

      Séance du vendredi 27 mai 1791

      page 490 - 574
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 27 mai 1791 (1) . La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète an Moniteur. M. Camus , au nom des comités des finances, dés domaines et central de liquidât ion, fait lecture des articles décrétés
      ...
      Qui, refuser de concourir à la chose publique, est un crime d'esclave- Ne point acquitter l'impôt, c'est renoncer aux secours de l'Etat,; c'est» se déposséder de la protection tutélajre qui veille sur tous : retirer^ sa mise de la force générale, c'est perdre le gage de sa sûreté particulière; enfin ne point contribuer aux charges de la nation, c'est moins trahir la nation que se trahir, soi-même.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 27 mai 1791 (1) . La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séan
      ...
      tous : retirer^ sa mise de la force générale, c'est perdre le gage de sa sûreté particulière; enfin ne point contribuer aux charges de la nation, c'est moins trahir la nation que se trahir, soi-même.
    • Séance du lundi 30 mai 1791, au soir

      Séance du lundi 30 mai 1791, au soir

      page 624 - 628
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du lundi 30 mai 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses suivantes: Adresse du sieur Franconi, écuyer, citoyen de Lyon, qui se.pl sint d'être sans cesse inq i> te dans l'exercice de sou art, par les entrepreneurs des spectacles : il supplie l'Assemblée de decréier
      ...
      blée, consultée, décrète l'ajournement de l'amendement de M. Le Chapelier et adopte sans modification l'article premier du projet des comités.) (La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain soir.) M. le Président annonce que la séance de demain soir sera entièrement consacrée à la continuation de la discussion sur les domaines congéables. La séance est levée à neuf heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du lundi 30 mai 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses suivant
      ...
      emain soir.) M. le Président annonce que la séance de demain soir sera entièrement consacrée à la continuation de la discussion sur les domaines congéables. La séance est levée à neuf heures et demie.
    • Séance du mercredi 1 juin 1791, au matin

      Séance du mercredi 1 juin 1791, au matin

      page 677 - 692
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. séance du mercredi 1er juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin, Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, 31 mai, au matin, qui est adopté. M. Defermon , au nom du comité d'imposition. Messieurs, le 18 du mois dernier, à propos de l'organisation de la régie des domaines et des dr
      ...
      nde; Si le Moniteur,après le défi de M. de Montmorin, ne le nomme pas, si des preuves ne sont pas données, il passera aux yeux du public pour un calomniateur. (Applaudissements.) M. de Montlosier. Oui, mais le calomniateur ne sera pas puni. Plusieurs mmèm. Fermez la discussion ! (L'Assemblée ferme la discussion et décrète qu'elle passe à l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. séance du mercredi 1er juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin, Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-ve
      ...
      , mais le calomniateur ne sera pas puni. Plusieurs mmèm. Fermez la discussion ! (L'Assemblée ferme la discussion et décrète qu'elle passe à l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
    • Séance du vendredi 3 juin 1791

      Séance du vendredi 3 juin 1791

      page 712 - 731
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 3 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neu£ heures et demie du malin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi au soir, qui est adopté. M. le secrétaire fait ensuite lecture d'une adresse du département de la Côte-d'Or aux citoyens de ce dé
      ...
      etier-Saint-Fargeau , rapporteur. On ne doit jamais craindre la lumière : le comité est donc bien éloigné de se refuser à une nouvelle discussion sur une question aussi importante. (Applaudissements.y * Plusieurs membres: Aux voix l'ajournement! (L'Assemblée, consultée, décide que la suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 3 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neu£ heures et demie du malin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM.
      ...
      * Plusieurs membres: Aux voix l'ajournement! (L'Assemblée, consultée, décide que la suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du dimanche 5 juin 1791

      Séance du dimanche 5 juin 1791

      page 755 - 768
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MENOU, EX-PRÉSIDENT. Séance du dimanche 5 juin 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de vendredi au matin, qui est adopté. M. Le Pelletier-Saint-Fargeau , au nom des comités de Constitution et de législation criminelle, propose d'ajouter à l'article 2 du titre du Code pénal sur la
      ...
      r MM. Paré et Legras, membres du tribunal de Saint-Germain en Laye, sera renvoyé au comité des rapports pour dresser procès-verbal des pièces qu'il contient et lui rendre compte incessamment de l'affaire.) Un membre : Les honneurs de la séance ! (Mouvement.) MM. Paré et Legras sortent de la salle. M. le Président lève la séance à trois heures. (1) Le cardinal de La Rochefoucauld. FIN DU TOME XXVI.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MENOU, EX-PRÉSIDENT. Séance du dimanche 5 juin 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séan
      ...
      ire.) Un membre : Les honneurs de la séance ! (Mouvement.) MM. Paré et Legras sortent de la salle. M. le Président lève la séance à trois heures. (1) Le cardinal de La Rochefoucauld. FIN DU TOME XXVI.
  • Tome 27 : Du 6 juin au 5 juillet 1791 affichant 10 sur 23 résultats tout afficher
    • Séance du lundi 6 juin 1791, au matin

      Séance du lundi 6 juin 1791, au matin

      page 2 - 14
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du lundi 6 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. d'André , ex-président, ouvre la séance. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la siance d'hier qui est adopté. M. le Président. La proclamation du scrutin d'hier pour la nomination du président présente une difficulté provenant de ce que ie
      ...
      tions que confonéent leurs principes, accroître leurs relations mutuelles, identifier leurs intérêts, et leur rappeler toujours qu'elles sont-libres l'une par l'autre! « Par ordre de l'Assemblée nationale de France. Signé : J.-X. BUREAVX-PUST, Président. » (L'Assemblée adopte cette réponse et ordonne qu'elle sera imprimée et insérée au procès-verbal.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du lundi 6 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. d'André , ex-président, ouvre la séance. Un de MM. les secréta
      ...
      nale de France. Signé : J.-X. BUREAVX-PUST, Président. » (L'Assemblée adopte cette réponse et ordonne qu'elle sera imprimée et insérée au procès-verbal.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du jeudi 16 juin 1791, au matin

      Séance du jeudi 16 juin 1791, au matin

      page 260 - 277
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du jeudi 16 juin 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-Verbal de la séance d'hier qui est adopté. Il fait ensuite lecture des adresses suivantes : Adresse des administrateurs du directoire du département du Jura, qui exposent les vives alarmes des gardes nationales de D
      ...
      rte à un grand nombre de prisonniers, certainement mon délit prend, aux yeux ds la loi, un caractère bien autrement important que si je n'eusse enlevé qu'un simple particulier. Je demande donc le renvoi à demain. (Assentiment.) (L'Assemblée décrète le renvoi de la discussion à la séance de demain.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du jeudi 16 juin 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-Verbal de la sé
      ...
      oi à demain. (Assentiment.) (L'Assemblée décrète le renvoi de la discussion à la séance de demain.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du vendredi 17 juin 1791

      Séance du vendredi 17 juin 1791

      page 284 - 299
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du vendredi 17 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de mercredi au matin, qui est adopté. M. Bouche , membre du comité des décrets, observe à l'Assemblée, qu'ayant voulu savoir si le décret par lequel il a été décidé que les membres de l'Assemblée nationa
      ...
      aîne pendant 20 ans. » (Cet article est adopté.) Un membre propose, comme article additionnel, la disposition suivante : « Les an très ci ira es dont les geôliers, fonctionnaires publics peuvent se rendre coupables, doivent être.déterminés ainsi que la peine. » (L'Assemblée, consultée, décrète le renvoi de cette disposition additionnelle aox comités.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du vendredi 17 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de
      ...
      ndre coupables, doivent être.déterminés ainsi que la peine. » (L'Assemblée, consultée, décrète le renvoi de cette disposition additionnelle aox comités.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 18 juin 1791, au matin

      Séance du samedi 18 juin 1791, au matin

      page 299 - 314
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du samedi 18 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de jeudi matin. Une discussion s'en?age sur la rédaction de Vèrticle 10! du décret rendu dans cette séance et relatif à la distribution de secours entre divers départements (2). M. Ramel-Nogaret
      ...
      ville, en date du 2 juin ; « 6° Que M. le président se retirera dans le jour par devers le roi, pour présenter le présent décret à sa sanction. » (Ce décret est mis aux voix et adopté.) M. le Président invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à l'élection d'un nouveau président et de trois secrétaires. La séance est levée à deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du samedi 18 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la s
      ...
      nt invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à l'élection d'un nouveau président et de trois secrétaires. La séance est levée à deux heures et demie.
    • Séance du lundi 6 juin 1791, au soir

      Séance du lundi 6 juin 1791, au soir

      page 14 - 19
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du lundi 6 juin 1791 , au soir (4). La séance est ouverte à six heures du eoir. M. d'André , ex-président, occupe le fauteuil. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'aine lettre de M. Guichard, qui fait hommage à l'Assemblée d'un ouvrage intitulé: Traité du tribunal de famille. Un'membre du comité d'aliénation propose la vente de biens nationau
      ...
      profiteront pendant la durée des baillées actuelles, de l'exemption de la dîme; mais ils acquitteront la totalité des impositions foncières, et ils retiendront au foncier sur la redevance couvenancière, une partie de cet impôt proportionnellement à ladite redevance. «(Adopté.) La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain soir. M. le Président lève la séance à neuf heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du lundi 6 juin 1791 , au soir (4). La séance est ouverte à six heures du eoir. M. d'André , ex-président, occupe le fauteuil. Un de MM. les secréta
      ...
      re, une partie de cet impôt proportionnellement à ladite redevance. «(Adopté.) La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain soir. M. le Président lève la séance à neuf heures et demie.
    • Séance du dimanche 19 juin 1791

      Séance du dimanche 19 juin 1791

      page 330 - 338
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du dimanche 19 juin 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Dauchy occupe Je fauteuil de la présidence. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 17 courant. Un autre de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du samedi 18 au matin. (Ces procès-verb
      ...
      re tranquille sur le degré de zèle et de célérité que le comité mettra à l'examen des réclamation?» i dé la république de Bftleimuo , àièc II .où M. Gaultier-Biauzat. OiJ ia . proposé un amendement), u. î ni » ii'up , M. Hevvbell. Je n'ai pas propose d^àmende-ment." (L'Assemblée, coûsiïttéè, àdopte le projet de décret proposé par M. d'Andfé.) M. le Président lève laséàbce à trois heures et demie'.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du dimanche 19 juin 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Dauchy occupe Je fauteuil de la présidence. Un de M
      ...
      u. î ni » ii'up , M. Hevvbell. Je n'ai pas propose d^àmende-ment." (L'Assemblée, coûsiïttéè, àdopte le projet de décret proposé par M. d'Andfé.) M. le Président lève laséàbce à trois heures et demie'.
    • Séance du lundi 20 juin 1791

      Séance du lundi 20 juin 1791

      page 338 - 358
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEACHARNAIS. Séance du lundi 20 juin, 1791 (1). La séattcè esÇ ouverte à neuf heures d.u matin, ' Un de MM. les secrétaires fait lecture duprfleés'-vèrbal de la' sé&nôé' -de samedi au toir. '1 M. Bouche. Jë demande à faire une observation sut le décret Vendu samedi, ponant qu'il n'y a pas îieu à'accusation contre M. le 'eardinà! dé Là Rochefoucauld
      ...
      nière vente. Pour toutes ces raisons, et pour beaucoup d'autres qui frappent sans doute l'Assemblée, sans qu'il soit besoin de les déduire, je demande qu'on passe à l'ordre du jour. (L'Assemblée, consultée, décrète à la presque unanimité qu'elle passe à l'ordre du jour sur la proposition d'impression du discours de M. de Talleyrand-Périgord.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEACHARNAIS. Séance du lundi 20 juin, 1791 (1). La séattcè esÇ ouverte à neuf heures d.u matin, ' Un de MM. les secrétaires fait lecture duprfleés'-vè
      ...
      ultée, décrète à la presque unanimité qu'elle passe à l'ordre du jour sur la proposition d'impression du discours de M. de Talleyrand-Périgord.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 358 - 397
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 21 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, prend le fauteuil en l'absence du président. Un de MM. les secrétaires commence la lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Un membre, entrant dans la salle : 11 est bien question de lire le procès-verbal ! M. Alexa
      ...
      Delley d'Agier). Monsieur le Président, indiquez l'heure à laquelle il faudra se rendre à l'Assemblée. M. le Président. Messieurs, vous sentez que cela est impossible, parce, que des nouvelles peuvent arriver d'un moment à l'autre. En conséquence, je ne puis pas indiquer l'heure. Je ne l^ve pas la séance. L'a délibération seulement est suspendue. (La séance est suspendue à quatre heures du matin.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 21 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, prend le fauteuil en
      ...
      arriver d'un moment à l'autre. En conséquence, je ne puis pas indiquer l'heure. Je ne l^ve pas la séance. L'a délibération seulement est suspendue. (La séance est suspendue à quatre heures du matin.)
    • Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      page 397 - 429
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791 . La séance est reprise le mercredi 22 juin à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, occupe le fauteuil. M. Christin. Messieurs, dans le procès-verbal de la séance du samedi 18 juin au soir, on a oublié de faire mention de la nomination des commissaires chargés de v
      ...
      endu l'absence de plusieurs secrétaires qui sont occupés dans ce moment-ci ailleurs qu'à l'Assemblée, trois anciens secrétaires, MM. Gastellanet, Rœderer et de Cernon, restent pendant cette nuit, et soient autorisés à signer avec ceux des secrétaires présents, les expéditions dont on pourrait avoir besoin pendant cette nuit. (Cette motion est adoptée.) La séance est suspendue à une heure du matin.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791 . La séance est reprise le mercredi 22 juin à neuf heures du matin. M. Dauc
      ...
      oient autorisés à signer avec ceux des secrétaires présents, les expéditions dont on pourrait avoir besoin pendant cette nuit. (Cette motion est adoptée.) La séance est suspendue à une heure du matin.
    • Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      page 429 - 464
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791 . La séance est reprise le jeudi 23 juin à 8 heures du matin. M. de Jessé , ex-président, occupe le fauteuil. M. Regnaud (de Saint-Jean-(TAngély). Il est venu dans la capitale un grand nombre de gens des campagnes, et qui, outre les besoins qu'ils ont de vendre leurs denrées
      ...
      s le bureau énoncé en l'article précédent, les comptes des gardes du Trésor royal n'ayant jamais été rendus aux frais de ces trésoriers, Art. 6. Lesdits administrateurs remettront aux commissaires de la trésorerie, un état certifié de tout ce qu'ils auront reçu et payé sur l'année 1791, sans néanmoins que ledit état puisse servir autrement que pour ordre, et faire, dans aucun cas, titre comptable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791 . La séance est reprise le jeudi 23 juin à 8 heures du matin. M. de Jessé ,
      ...
      la trésorerie, un état certifié de tout ce qu'ils auront reçu et payé sur l'année 1791, sans néanmoins que ledit état puisse servir autrement que pour ordre, et faire, dans aucun cas, titre comptable.
  • Tome 28 : Du 6 au 28 juillet 1791 affichant 10 sur 22 résultats tout afficher
    • Séance du mercredi 6 juillet 1791

      Séance du mercredi 6 juillet 1791

      page 1 - 14
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 6 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture à l'Assemblée d'une lettre de M. Jean-Germain Dumesnil, citoyen de Paris, qui supplie l'Assemblée nationale de recevoir sa soumission de fournir à la paye d'un volontaire tant qu'il servira; il regrette que la nature de
      ...
      amena dans les prisons de Garcassonne. La procédure sera continuée en toute diligence, on en enverra un extrait pour savoir quels seront les ordres que l'Assemblée nationale pourra donner à ce sujet. » (L'Assemblée décrète le renvoi aux comités des recherches et des rapports réunis.) M. le Président fait connaître l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 6 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture à l'Assemblée d'une
      ...
      » (L'Assemblée décrète le renvoi aux comités des recherches et des rapports réunis.) M. le Président fait connaître l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures et demie.
    • Séance du mercredi 13 juillet 1791

      Séance du mercredi 13 juillet 1791

      page 222 - 251
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 13 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la.séanced'hier au matin,qui est adopté. M. de Montesquiou , au nom du comité des contributions publiques. Messieurs, vous avez renvoyé hier à votre comité des contributions publiques pour la rédacti
      ...
      l'Assemblée nationale ayant posé en principe l'inviolabilité du monarque, je me crois dispensé de la démontrer. M. Muguet de Nanthou, au nom des 7 comités, réunis, a fait ce matin son rapport à l'Assemblée, et posé les principes constitutionnels et invariables qui doivent nous guider dans le jugement de celte grande affaire, p me Téunis à ses conclusions et j'adopte le projet de décret du comité.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du mercredi 13 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de
      ...
      emblée, et posé les principes constitutionnels et invariables qui doivent nous guider dans le jugement de celte grande affaire, p me Téunis à ses conclusions et j'adopte le projet de décret du comité.
    • Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 251 - 278
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du jeudi 14 juillet 1791 , au matin (2). La séance est ouverte à neuf heures du matin. I Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal do la séance d'hier, qui est adopté. M. Bulot d'Aumart , citoyen, âgé de 68 ans, qui avait offert, le 5 de ce mois, un don patriotique de 600 livres, étant venu pour le réaliser, ajoute à ce d
      ...
      qu'ils ont solennellement reconnu la nécessité de terminer la Révolution et les désordres qui en ont été la suite. Mais, en applaudissant au bien qu'ils veulent faire maintenant, je ne trouve pas le mal suffisamment réparé; je ne trouve pas que les vrais principes aient obtenu en cette circonstance les hommages qui leur sont dus et c'est ce qui me détermine à publier mon opinion. Signé : MàLOUET.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du jeudi 14 juillet 1791 , au matin (2). La séance est ouverte à neuf heures du matin. I Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès
      ...
      mal suffisamment réparé; je ne trouve pas que les vrais principes aient obtenu en cette circonstance les hommages qui leur sont dus et c'est ce qui me détermine à publier mon opinion. Signé : MàLOUET.
    • Séance du vendredi 15 juillet 1791

      Séance du vendredi 15 juillet 1791

      page 311 - 354
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du vendredi 15 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui est adopté. M. Lanjuinais. Messieurs, les décrets des 21 et 25 juin dernier concernant la forme de promulgation des décrets de l'Assemblée nationale, qui ne seraient ni
      ...
      upable, je vous demande mon élargissement. Je n'ai répondu que par des faits; j'ai cru devoir me renfermer dans l'exposition simple des différentes circonstances, et si jai pu comprimer pendant quelques instants le sentiment vif qui me porte vers un des accusés, j'espère cependant qu'après avoir défendu la cause, vous m'excuserez de laisser échapper ici l'expression de mon amitié et de mon estime.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du vendredi 15 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de
      ...
      es instants le sentiment vif qui me porte vers un des accusés, j'espère cependant qu'après avoir défendu la cause, vous m'excuserez de laisser échapper ici l'expression de mon amitié et de mon estime.
    • Séance du samedi 16 juillet 1791, au matin

      Séance du samedi 16 juillet 1791, au matin

      page 354 - 374
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Camus , au nom du comité central de liquidation, présente un projet de décret concernant la liquidation et le remboursement de diverses parties de la dette de l'Etat. Ce projet de décret est ainsi conçu : « L'Assemblée nationale, ouï le rapport d
      ...
      mise aux voix et adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. M. Lavie. J'insiste pour que le comité fasse au plus tôt son rapport en ce qui regarde le comité de Sancerre, afin que nous sachions où nous en sommes avec M. d'Espagnac. Je fais profession de foi ici, que je le poursuivrai jusqu'à ce qu'il soit jugé. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Camus , au nom du comité central de liquidatio
      ...
      e, afin que nous sachions où nous en sommes avec M. d'Espagnac. Je fais profession de foi ici, que je le poursuivrai jusqu'à ce qu'il soit jugé. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du samedi 16 juillet 1791, au soir

      Séance du samedi 16 juillet 1791, au soir

      page 374 - 379
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Le Bois Desguays. Je ne vois pas qu'il soit question dans le procès-verbal d'une disposition adoptée sauf rédaction et relative au cas où le roi conspirerait contre l'Etat.
      ...
      nistratifs sur les moyens de rétablir l'ordre et d'assurer la tranquillité publique; lesdits commissaires seront autorisés à requérir, toutes les fois qu'ils le jugeront convenable, les secours des gardes nationales et des troupes de ligne, tant dans le département de la Vendée que dans les départements voisins. » (Ce décret est mis aux voix et adopté.) M. le Président lève la séance à dix heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-ver
      ...
      rdes nationales et des troupes de ligne, tant dans le département de la Vendée que dans les départements voisins. » (Ce décret est mis aux voix et adopté.) M. le Président lève la séance à dix heures.
    • Séance du dimanche 17 juillet 1791

      Séance du dimanche 17 juillet 1791

      page 380 - 395
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du dimanche 17 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du malin. M. Duport , ex-président, occupe le fauleuil. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin qui est adopté. M. le Président. Le commis du sceau paraît douter si les décrets que vous avez ordonné hier devoir être envoyés
      ...
      i à M. d'André qu'il y a déjà 500,000 livres de petite monnaie fabriquée et prête à être mise en émission; j'ajoute que M. de Gernon doit faire demain à l'Assemblée un rapport et présenter quelques dispositions à cet égard. M. le Président avertit l'Assemblée qu'elle doit se retirer dans les bureaux pour procéder à la nomination du président et de 3 secrétaires. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du dimanche 17 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du malin. M. Duport , ex-président, occupe le fauleuil. Un de MM. le
      ...
      spositions à cet égard. M. le Président avertit l'Assemblée qu'elle doit se retirer dans les bureaux pour procéder à la nomination du président et de 3 secrétaires. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du lundi 18 juillet 1791

      Séance du lundi 18 juillet 1791

      page 395 - 414
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du lundi 18 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance* de samedi 16 juillet au matin, qui est adopté. M. de Sillery. Messieurs, dans toutes les villes du monde, lorsque la générale bat, tous les citoyens se rendent à leur poste pour la défense co
      ...
      protéger le commerce, en maintenant les cuivres à un prix tel que nos manufactures puissent soutenir la concurrence avec l'étranger. La, les grands établissements achèteraient le cuivre brut en gros, et comme ils le tirent du dehors. Si cette opinion est accueillie, je la développerai, en ménageant tous les intérêts particuliers, et surtout en respectant celui de la nation. Signé : Auguste, fils.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du lundi 18 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      et comme ils le tirent du dehors. Si cette opinion est accueillie, je la développerai, en ménageant tous les intérêts particuliers, et surtout en respectant celui de la nation. Signé : Auguste, fils.
    • Séance du mardi 19 juillet 1791, au soir

      Séance du mardi 19 juillet 1791, au soir

      page 435 - 448
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mardi 19 juillet 1791 , au soir (i). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Delavigne , secrétaire, fait lecture d'une adresse des-administrateurs du département de la Somme, ainsi conçue : « La Constitution était finie, la France était libre à jamais. Vous alliez, sages représentants, jouir, dans la retraite, des fruits de vos subli
      ...
      de déclarer dans le délai de 3 mois à compter de la publication du présent décret : passé lequel temps, il demeurera déchu de tout droit de propriété, et lesdits 15 arpents de terre seront vendus au profit de la nation, en la manière prescrite pour les autres biens nationaux. » (L'Assemblée adopte ce décret et ordonne l'impression du rapport de M. Gros.) La séance est levée à neuf heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mardi 19 juillet 1791 , au soir (i). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Delavigne , secrétaire, fait lecture d'une adresse des-admi
      ...
      rofit de la nation, en la manière prescrite pour les autres biens nationaux. » (L'Assemblée adopte ce décret et ordonne l'impression du rapport de M. Gros.) La séance est levée à neuf heures et demie.
    • Séance du jeudi 7 juillet 1791, au matin

      Séance du jeudi 7 juillet 1791, au matin

      page 14 - 31
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du jeudi 7 juillet 1791 , au matin {1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-vetbal de la séance du samedi, 2 juillet, au matin » Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mardi, 5 juillet, au matin. Un d
      ...
      la liberté. « De semblables souvenirs sont en même temps et si utiles et si doux à retracer que les électeurs de 89 sollicitent et espèrent la môme bienveillance dans le moment où la France entière montre le même esprit qui nous animait alors. « Nous sommes avec respect, etc. (L'Assemblée décide qu'une députation assistera à cette cérémonie.) M. le Président lève la séance à huit heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du jeudi 7 juillet 1791 , au matin {1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de
      ...
      ontre le même esprit qui nous animait alors. « Nous sommes avec respect, etc. (L'Assemblée décide qu'une députation assistera à cette cérémonie.) M. le Président lève la séance à huit heures et demie.
  • Tome 29 : Du 29 juillet au 27 août 1791 affichant 10 sur 21 résultats tout afficher
    • Séance du vendredi 29 juillet 1791, au matin

      Séance du vendredi 29 juillet 1791, au matin

      page 2 - 27
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du vendredi 29 juillet 1791 , au matin ( 1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture d'adresses de la ville de Reims et des administrateurs des directoires de district de Lyon et de Bayeux. La ville de Reims se réunit aux autres communes du royaume pour témoigner à l'Assemblée sa reconnaissance pour le
      ...
      RÉDUCTION de ces articles de dépenses, Résultant du retranchement des parties fictives. Traites du sieUr Gaudelet, banquier & Brest, ôti remplacement de payements qu'il a faits pour les RéàUboUrsemeiit des bons du pfenller commis dii ÎÎT. 482,033 liv; 9,812,310 7,895,125 liv. 10,294,343 7,895,125 liv. 1,559,522 3,524,962 5,084,484 Sommes des dépenses ordinaires réduites......... 833,231,*]84 liv.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du vendredi 29 juillet 1791 , au matin ( 1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture d'adresses de la vi
      ...
      it des bons du pfenller commis dii ÎÎT. 482,033 liv; 9,812,310 7,895,125 liv. 10,294,343 7,895,125 liv. 1,559,522 3,524,962 5,084,484 Sommes des dépenses ordinaires réduites......... 833,231,*]84 liv.
    • Séance du vendredi 5 août 1791

      Séance du vendredi 5 août 1791

      page 192 - 222
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 5 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture : 1° Du procès-verbal de la séance du mardi 2 aoûj-au soir, qui est adopté; 2° D'une adresse des volontaires de la garde nationale de Poitiers, qui témoignent leur douleur de n'être pas compris dans le nombre de ceux
      ...
      ats civils seront chargés de la confection de ces actes. Toute loi devant être exécutée jusqu'à ce qu'elle ait été abrogée, il me paraît essentiel de terminer ce titre par cet article sur lequel tout le monde est d'accord. C'est en abrogeant expressément de pareilles lois, qu'on inspire plus de respect pour celles qui doivent encore être exécutées jusqu'à ce qu'une nouvelle loi les ait remplacées.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 5 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture : 1° Du procès-v
      ...
      le monde est d'accord. C'est en abrogeant expressément de pareilles lois, qu'on inspire plus de respect pour celles qui doivent encore être exécutées jusqu'à ce qu'une nouvelle loi les ait remplacées.
    • Séance du dimanche 7 août 1791

      Séance du dimanche 7 août 1791

      page 240 - 257
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du dimanche 7 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 5 août. M. Lanjuinais. Je demande la parole sur ce procès-verbal. Le décret relatif à la convocation des assemblées électorales porte que les députés nommés se rassembleront
      ...
      u'il serait dangereux de voter une somme quelconque sur la simple proposition d'un ministre. C'est pourquoi je demande le renvoi au comité, pour nous faire son rapport incessamment. Plusieurs membres : C'est juste. (L'Assemblée ordonne le renvoi de la proposition du ministre au comité des finances.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du dimanche 7 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      : C'est juste. (L'Assemblée ordonne le renvoi de la proposition du ministre au comité des finances.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du lundi 8 août 1791

      Séance du lundi 8 août 1791

      page 257 - 282
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du lundi 8 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramel-Nogaret , secrétaire, fait lecture du procès-verbal ae la séance du samedi 6 août, au soir, qui est adopté. M. Dauchy , au nom des comités de Constitution et des contributions publiques. Messieurs, vous avez renvoyé à vos comités de Constitution et
      ...
      x. &Î0ÏA. L'Assemblée ayant prononcé qu'elle ne voulait revenir sur rien, je renouvelle, en cp moment et pour la dernière fois, les déclarations et prpiegt&tioiis que j'ai faites : pour maintien qp la moparphia et des prérogatives du trénp ; 2° pour la conservation de l'existence personnelle de meEjcpmmettants et pour leurs intérêts. (Note de l'opinant.) Signé : Louis-Alphonse Savary de Lancossïe.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du lundi 8 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramel-Nogaret , secrétaire, fait lecture du procès-verb
      ...
      moparphia et des prérogatives du trénp ; 2° pour la conservation de l'existence personnelle de meEjcpmmettants et pour leurs intérêts. (Note de l'opinant.) Signé : Louis-Alphonse Savary de Lancossïe.
    • Séance du mardi 9 août 1791, au matin

      Séance du mardi 9 août 1791, au matin

      page 282 - 303
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 9 août 1791 , au matin (1). La séançe est ouverte à neuf heures du p^atip. Un dfi Mif. les secrétaires fait lecturp du pro-cès-yerbal dp la séapce de diqqanche 8 août. mempre obtieqj; la parole sur ^article des lois rurales, inséré 4s>ns le procès-verbal et qui est aingi conçu ; « Les 0cpgnges de tops les fonds ne seron
      ...
      êté iè serment cjvique ; « Enfin, cèux qui, nés en pays étranger, et descendant, à quelque degré que ce spit, d'un Français ou d'une Française expatriés pour cause de religion» viennent demeurer en France et prêtent le serment civique. » (Adopté) M. Le Président annonce pour l'ordre du jour de demain la suite de la discussion du projet de Constitution.. La séance est levée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 9 août 1791 , au matin (1). La séançe est ouverte à neuf heures du p^atip. Un dfi Mif. les secrétaires fait lecturp du pr
      ...
      ance et prêtent le serment civique. » (Adopté) M. Le Président annonce pour l'ordre du jour de demain la suite de la discussion du projet de Constitution.. La séance est levée à trois heures et demie.
    • Séance du mercredi 10 août 1791

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 318 - 335
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Stance du mereredi 10 août 1791 (1). La seance est quverte a neuf heures du matin. M. Camus ex-pr6sident, occupe le fauteuil. M. Savary de Lancosme L'Assemblee ayant d^cret6 lundi dernier que la uiscussion'sur l'acte constitutionnel ne s'ouyrirait que sur les bases et !a ma^che de l'ouvrage, je n'ai point demand^ a parole pour 6noncer
      ...
      at de faillite ou d'insolvabilité. M. Barrère-Vieuzac Il est impossible de laisser à la disposition des législatures une ciiose qui tient à l'état politique des citoyens. L'article peut être modifié, mais tel qu'il sera adopté, il doit entrer en entier dans la Constitution. (L'Assemblée, consultée, décrète le renvoi de l'article aux comités,) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Stance du mereredi 10 août 1791 (1). La seance est quverte a neuf heures du matin. M. Camus ex-pr6sident, occupe le fauteuil. M. Savary d
      ...
      mais tel qu'il sera adopté, il doit entrer en entier dans la Constitution. (L'Assemblée, consultée, décrète le renvoi de l'article aux comités,) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du jeudi 11 août 1791

      Séance du jeudi 11 août 1791

      page 335 - 377
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du jeudi 11 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 8 août, qui est adopté. M. d'André Messieurs, il vous a été fait lecture, mardi soir, d'une pétition des jurés (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. crieurs de la ville de
      ...
      a loi. Art. 17. Au surplus, les comités de revision, Constitution, division, emplacement et des contributions publiques réunis, présenteront des articles additionnels à l'effet de lier les dispositions de ce décret avec celles des décrets précédemment rendus, ainsi qu'une instruction aux membres ae la prochaine législature, pour éclairer leur conduite dans cette partie importante de leurs travaux.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du jeudi 11 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal
      ...
      s de ce décret avec celles des décrets précédemment rendus, ainsi qu'une instruction aux membres ae la prochaine législature, pour éclairer leur conduite dans cette partie importante de leurs travaux.
    • Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      page 28 - 47
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du samedi 30 juillet 1791 , au matin (1), Un de Messieurs les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 27 juillet au matin, qui est adopté. Un de Messieurs les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mardi 26 juillet au soir, qui est adopté. M. Goudard. Messieurs, le comité d'agriculture et de commerc
      ...
      pas les détruire; et revenant aux considérations importantes que je Vous ai exposées par celle de la justice, de l'honneur et de l'intérêt national, je demande que l'ordre de Malte soit maintenu dans ses propriétés, droits et privilèges, en statuant seulement que les Français qui y sont affiliés, n'auront en leur qualité aucun droit politique à exercer dans l'intérieur du royaume* Signé i MàLOUÉÎ.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du samedi 30 juillet 1791 , au matin (1), Un de Messieurs les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 27 juillet au mat
      ...
      ses propriétés, droits et privilèges, en statuant seulement que les Français qui y sont affiliés, n'auront en leur qualité aucun droit politique à exercer dans l'intérieur du royaume* Signé i MàLOUÉÎ.
    • Séance du vendredi 12 août 1791

      Séance du vendredi 12 août 1791

      page 377 - 396
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 12 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du ma-matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-verbal'de la séance du mardi 9 août au soir, qui est adopté. M. Delavigne , secrétaire, donne lecture de deux lettres relatives aux décrets rendus en faveur de la famille Loiuendal. Par la première, M.
      ...
      islatif, seront remplacés comme dans le cas de mort et de démission. Art. 7. « Les juges seront remplacés, pendant la durée de la législature, par leurs suppléants; et le roi pourvoira par brevet de commission pour le même temps, au remplacement de ses commissaires auprès des tribunaux. » (La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 12 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du ma-matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-v
      ...
      ommission pour le même temps, au remplacement de ses commissaires auprès des tribunaux. » (La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 396 - 414
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du samedi 13 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche fait lecture d'un mémoire présenté par M. Berthelemot sur les colonies au-delà du cap de Bonne-Espérance et notamment sur celle de Vile de France; il demande que ce mémoire, utile pour l'administration de ces îles, soit renvoyé aux com
      ...
      du 88e régiment; il demande l'autorisation de l'Assemblée. (L'autorisation demandée par M. le ministre de la guerre est mise aux voix et décrétée.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour procéder à la nomination du président et de 3 secrétaires. La séance est levée à trois heures un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du samedi 13 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche fait lecture d'un mémoire présenté
      ...
      de ce soir et invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour procéder à la nomination du président et de 3 secrétaires. La séance est levée à trois heures un quart.
  • Tome 30 : Du 28 août au 17 septembre 1791 affichant 10 sur 19 résultats tout afficher
    • Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 201 - 230
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du lundi 5 septembre 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les secrétaires, d'une pétition du sieur Raymond d'Espaulx, principal éméiite de CEcole militaire de Soréxe, âgé de 65 ans, qui expose les services qu'il a rendus à la nation pendant 32 ans. (L'Assemblée renv
      ...
      gardes pourront en être suspenuus ou être destitués par le tribunal de uistrict, sur la plainte, soit des parties lésées, soit du procureur de la commune. Art. 9. La poursuite des délits sera faite au plus tard dans le délai d'un mois, soit par les parties lésées, soit par le prucureur de la commune, ou ses substituts, s'il y en a, soit par des hommes de loi commis à cet effet par la municipalité.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du lundi 5 septembre 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les secr
      ...
      plus tard dans le délai d'un mois, soit par les parties lésées, soit par le prucureur de la commune, ou ses substituts, s'il y en a, soit par des hommes de loi commis à cet effet par la municipalité.
    • Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

      page 230 - 239
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER Séance du lundi 5 septembre 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. le Président fait donner lecture par un de MM. les secrétaires des adresses suivantes : Adresse des volontaires nationaux de la ville de Tournon, par laquelle ils témoignent leurs regrets de ce que le département de l'Ardèche n'est pas compris dans le nombre d
      ...
      cela pour défendre le comité colonial, mais pour rendre hommage à la vérité. Je conclus, vu que la pétition ne contient que des faits faux et des inculpations mal ourdies; qu'elle soit rendue à ceux qui l'ont présentée, avec le mépris qu'elle a inspiré, et qu'on passe à l'ordre du jour. (L'Assemblée, consultée, décrête qu'elle passe à l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à neuf heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER Séance du lundi 5 septembre 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. le Président fait donner lecture par un de MM. les secrétair
      ...
      ui l'ont présentée, avec le mépris qu'elle a inspiré, et qu'on passe à l'ordre du jour. (L'Assemblée, consultée, décrête qu'elle passe à l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à neuf heures.
    • Séance du mardi 6 septembre 1791

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 239 - 262
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du mardi 6 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Lecture est faite d'une lettre des administrateurs composant le directoire du département de la Côte-d Or, qui envoient à l'Assemblée nationale le procès-verbal de ce qui s'est passé à la séance du directoire de ce département, le 16 août 1791, à l'occasion de l'offrand
      ...
      t de témoigner aux sieurs La Chiche et Bertrand la satisfaction de l'Assemblée, de leur zèle à avoir suivi un projet aussi important, et attendu que le sieur La Chiche a fait de grands frais pour se procurer les connaissances nécessaires à la perfection de cette entreprise, il lui sera payé, en vertu du présent décret, par la trésorerie nationale, une somme de 12,000 livres, par forme d'indemnité.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du mardi 6 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Lecture est faite d'une lettre des administrateurs composant le direct
      ...
      rocurer les connaissances nécessaires à la perfection de cette entreprise, il lui sera payé, en vertu du présent décret, par la trésorerie nationale, une somme de 12,000 livres, par forme d'indemnité.
    • Séance du mercredi 7 septembre 1791

      Séance du mercredi 7 septembre 1791

      page 262 - 286
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du mercredi 7 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du lundi 5 septembre au matin, qui est adopté. Un membre observe que dans le décret du 26 avril dernier d'après lequel la paroisse de Saint-Clair a dû être unie au département de l'Isère, il a été é
      ...
      e M. Mulot, le ^eul des commissaires qui soit resté à Avignon, prouvent l'urgence extrême d'une décision définitive sur cet objet. M. de Virieu insiste vivement pour que les commissaires soient entendus. Plusieurs membres : A samedi! à samedi 1 (L'Assemblée, consultée, décrète que le rapport sur l'état actuel d'Avignon lui sera fait samedi prochain.) M. le Président lève ht séance à quatre heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du mercredi 7 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séanc
      ...
      us. Plusieurs membres : A samedi! à samedi 1 (L'Assemblée, consultée, décrète que le rapport sur l'état actuel d'Avignon lui sera fait samedi prochain.) M. le Président lève ht séance à quatre heures.
    • Séance du jeudi 8 septembre 1791

      Séance du jeudi 8 septembre 1791

      page 287 - 301
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du jeudi 8 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président annonce une pétition pré-sentée à l'Assemblée nationale par ses huissiers, tendant à demander : 1° un certificat de leurs services auprès du corps constituant; 2° une indemnité qui doit leur être accordée, relativement au costume régulier et uniforme qu'
      ...
      espérons que vous obtiendrez pour nous d'être entendus dans son sein, avant le rapport qui doit avoir lieu samedi, et que vous aurez la bonté de nous indiquer l'heure et le jour auxquels nous serons admis. « Nous sommes, etc. » Plusieurs membres : Demain soir. (L'Assemblée décrète que les députés d'Avignon seront entendus à la séance de demain soir.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du jeudi 8 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président annonce une pétition pré-sentée à l'Assemblée national
      ...
      admis. « Nous sommes, etc. » Plusieurs membres : Demain soir. (L'Assemblée décrète que les députés d'Avignon seront entendus à la séance de demain soir.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 301 - 394
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du vendredi 9 septembre 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Lecture est faite des procès-verbaux des séances du vendredi 2 septembre et du mardi 6 septembre, qui sont adoptés. Un membre observe qu'une multitude de procès-verbaux des séances de l'Assemblée, transcrits sur les registres, n'étant pas encore signés, il
      ...
      . 15. « L'agent du Trésor public sera tenu de mettre tous les mois, sous les yeux de l'Assemblée nationale législative, l'état de la poursuite des différentes actions qui lui seront confiées et de rendre tous les 3 mois cet état public par la voie de l'impression. En cas de négligence de sa part, il deviendra personnellement responsable des sommes dont il aurait négligé de poursuivre la rentrée. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du vendredi 9 septembre 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Lecture est faite des procès-verbaux des séances du vend
      ...
      dre tous les 3 mois cet état public par la voie de l'impression. En cas de négligence de sa part, il deviendra personnellement responsable des sommes dont il aurait négligé de poursuivre la rentrée. »
    • Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 436 - 554
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du samedi 10 septembre 1791 , au matin ( 1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Malès , au nom des comités de Constitution et des rapports, fait la relue du décret rendu dans ia séance du 8 septembre dernier (2)'concernant les testaments passés dans les ci-devant provinces de Vivarais, Lyonnais, Forez et Beaujolais. (L'Assemblée en
      ...
      es de la marhine politique, on profitera du temps où l'héritier présomptif de la couronne ne sera pas encore s Tti de la classe des simples citoyens, pour le faire voyager avec fruit, soit dans le pays qu'il doit gouverner, soit dans les Etats voisins, sur lesquels il lui sera sans doute avantageux d'avoir des connaissances précises et dont la vue peut lui fournir d'utiles objets de comparaison. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du samedi 10 septembre 1791 , au matin ( 1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Malès , au nom des comités de Constitution et des rap
      ...
      s qu'il doit gouverner, soit dans les Etats voisins, sur lesquels il lui sera sans doute avantageux d'avoir des connaissances précises et dont la vue peut lui fournir d'utiles objets de comparaison. »
    • Séance du lundi 29 août 1791

      Séance du lundi 29 août 1791

      page 25 - 56
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du lundi 29 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du p'ocès-verbal de la séance du samedi 27 août, au soir, qui est adopté. M. Varin , au nom du comité des rapports, fait lecture d'une lettre du ministre de la guerre, qui demande la mainlevée des scellés apposés sur les maisons royale
      ...
      e l'ordre de rejoindre son régiment à Lou-dun, et de remplacer cette troupe par un détachement du régiment des chasseurs d'Angou-lème, et qui demande l'autorisation nécessaire pour ces mouvements de troupes qui doivent s'effectuer en deçà des limites fixées par les décrets de l'Assemblée. (L'Assemblée, consultée, accorde cette autorisation.) M. le Président lève la séance à quatre heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VERNIER. Séance du lundi 29 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du p'ocès-verbal de la séance du sa
      ...
      roupes qui doivent s'effectuer en deçà des limites fixées par les décrets de l'Assemblée. (L'Assemblée, consultée, accorde cette autorisation.) M. le Président lève la séance à quatre heures et demie.
    • Séance du lundi 12 septembre 1791

      Séance du lundi 12 septembre 1791

      page 563 - 607
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du lundi 12 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal delà séance du dimanche 11 septembre,qui est adopté. M. Camus. Il arrive journellement à Paris un grand nombre de députés élus à la prochaine législature, qui manifestent le désir d'assister aux téances de l'Assem
      ...
      ont envoyés par les puissances étrangères pour s'instruire à l'école, et qui seront admis comme par le passé, ainsi que sur les travaux, seront tenus de se conformer au présent règlement dans tout ce qui concerne la police intérieure et extérieure. » (Ce projet a été arrêté le 12 du présent mois de septembre 1791, dans une assemblée des ponts et chaussées, présidée par le ministre de l'intérieur )
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du lundi 12 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal delà séance d
      ...
      qui concerne la police intérieure et extérieure. » (Ce projet a été arrêté le 12 du présent mois de septembre 1791, dans une assemblée des ponts et chaussées, présidée par le ministre de l'intérieur )
    • Séance du mercredi 13 septembre 1791

      Séance du mercredi 13 septembre 1791

      page 607 - 626
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du mercredi 13 septembre 1791 (1). La séance e3t ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture Ass procès-verbaux des séances du samedi 10 septembre au soir et du dimanche 11 septembre, qui sont adoptés. M. de Liancourt , au nom des comités des finances et de mendicité, auxquels avait été précédemment reuvoyée une lettre
      ...
      'Assemblée nationale du résultat du compte, d'après lequel elle ordonnera que les assignats do 500 livres^ et au-dessus seront brûlés et qu'il en sera dressé un procès-verbal particulier. Art. 7. « Aussitôt qu'il sera, possible dei faire la* conversion des; anciens assignats en nouveaux, le public en sera informé par des- affiches qui; indiqueront) la somme qui pourra, être délivrée; chaque; jour.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du mercredi 13 septembre 1791 (1). La séance e3t ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture Ass procès-verbaux des séan
      ...
      ssitôt qu'il sera, possible dei faire la* conversion des; anciens assignats en nouveaux, le public en sera informé par des- affiches qui; indiqueront) la somme qui pourra, être délivrée; chaque; jour.
  • Tome 31 : Du 17 au 30 septembre 1791 affichant 10 sur 14 résultats tout afficher
    • Séance du samedi 17 septembre 1791, au soir

      Séance du samedi 17 septembre 1791, au soir

      page 2 - 71
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du samedi 17 septembre 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Baudouin imprimeur de VAssemblée nationale, dit que, pour assurer les engagements qui ont été annoncés relativement à la suite de l'impression des procès-verbaux, et à leur envoi à MM. les députés, il demande que l'Assemblée veuille bien faire insérer dans
      ...
      tres arrêts intervenus ;dans: la mèmé! afî^ire, seropt remises à l'agent du Trésor publicy pour se pourvoir par les voies le; droit çonfre îesdits ar^êt% dans le plus court délai possible; lui enjoint de rendre compte dans quinz^inerà l'Assemblée nationale des démarohesqu il aura faites pour I exé^ cution du présent décret »r - (Ce-décret -est adopté*) M. le Président lève là séance à neuf heures*
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du samedi 17 septembre 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Baudouin imprimeur de VAssemblée nationale, dit que, pour
      ...
      de rendre compte dans quinz^inerà l'Assemblée nationale des démarohesqu il aura faites pour I exé^ cution du présent décret »r - (Ce-décret -est adopté*) M. le Président lève là séance à neuf heures*
    • Séance du vendredi 23 septembre 1791

      Séance du vendredi 23 septembre 1791

      page 238 - 265
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du vendredi 23 septembre 1791 (1) La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mougins de Roquefort demande, que M. Baudouin, imprimeur de l'As,-emblée nationale, soit tenu d'envoyer aax députés actuels un exemplaire de tous les objets qui auront été imprimés par les ordres de l'Assemblée. M. Bouche dit qu'en effet M. Baudouin a pris l'engag
      ...
      contraire, diront non. (Il est procédé à l'appel nominal.) M. le Président Voici, Messieurs, le résultat de l'appel nominal : sur 498 votants, il y a 307 voix contre l'ajournement, et 191 pour ; en conséquence, l'Assemblée nationale décrète qu'il n'y a pas lieu à l'ajournement. (La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à quatre heures un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du vendredi 23 septembre 1791 (1) La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mougins de Roquefort demande, que M. Baudouin, imprimeur de l'As
      ...
      onséquence, l'Assemblée nationale décrète qu'il n'y a pas lieu à l'ajournement. (La suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à quatre heures un quart.
    • Séance du samedi 24 septembre 1791

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 265 - 313
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du samedi 24 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Darnaudat secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 22 septembre, qui est adopté. M. Target observe que, tout ayant la jplus grande importance dans l'acte constitutionnel, il croit devoir relever une légère erreur qu'il a aperçuedans les exemp
      ...
      t que des envieux. Des envieux!... mes chers dénonciateurs, avez-vous calculé tout le parti que l'amour-propre peut tirer de ce mot? Cependant prenez-y garde ; si vous ne prouvez pas les horreurs que vous âvez avancées, on dira que vous avez fait des mensonges et que j'ai fait des jaloux. L'orgueil sera pour moi, la honte sera pour vous. Signé : Louis-Marthe de Gouy, député à VAssemblée nationale.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du samedi 24 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Darnaudat secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance
      ...
      vous âvez avancées, on dira que vous avez fait des mensonges et que j'ai fait des jaloux. L'orgueil sera pour moi, la honte sera pour vous. Signé : Louis-Marthe de Gouy, député à VAssemblée nationale.
    • Séance du lundi 26 septembre 1791, au matin

      Séance du lundi 26 septembre 1791, au matin

      page 339 - 356
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du lundi 26 septembre 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 25 septembre, qui est adopté. M. Darnaudat Messieurs, je n'ai pas voulu m'élever hier contré les secours accordés aux divers départements (?) ; mais je dois pour mon honneur, pour celui de
      ...
      er d'obtenir de l'auguste Assemblée que vous présidez, un décret .qui le mette au rang, de vos concitoyens, en lui imposant les mêmes devoirs que tout bon Français aime à remplir envers sa nation, sa loi et son roi. (Applaudissements.) « Je suis, etc. « Signé : Joseph Gorany. » (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre au comité de Constitution.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du lundi 26 septembre 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d
      ...
      loi et son roi. (Applaudissements.) « Je suis, etc. « Signé : Joseph Gorany. » (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre au comité de Constitution.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du mardi 27 septembre 1791, au matin

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au matin

      page 364 - 391
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance dumardi 27 septembre 1791 , au matin(\). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche. Messieurs, l'Assemblée nationale a décrété hier soir que les députés d'Avignon et du Comtat-Venaissin seraient entendus aujourd'hui à midi à la barre. J'ai eu occasion de voir ces messieurs et je les ai fait convenir qu'il suffisait qu'ils fussent e
      ...
      des paroisses du district de Morlaix ; $ A- celui du même jour, qui supprjpie les alternats des administrations de département et de district; « A celui du même jopr, relatif à la circonscription des paroisses du c^tnet de Pont-Croix ; « A celui du même jour, relatif à la circonscription des paroisses du district de Lésnevén ». Signé : M.-L.-F. DUPORT. M. le Président lève la séance trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance dumardi 27 septembre 1791 , au matin(\). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche. Messieurs, l'Assemblée nationale a décrété hier s
      ...
      paroisses du c^tnet de Pont-Croix ; « A celui du même jour, relatif à la circonscription des paroisses du district de Lésnevén ». Signé : M.-L.-F. DUPORT. M. le Président lève la séance trois heures.
    • Séance du mercredi 28 septembre 1791, au matin

      Séance du mercredi 28 septembre 1791, au matin

      page 424 - 476
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DB M. THOURET. Séan ce du mercredi 28 septembre 1791 ,aumatin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Phélines , au nom du comité militaire, annonce qu'il s'est glissé plusieurs erreurs dans la rédaction du décret sur la composition de Varmée rendu le 18 août 1790 (2) ; il donne lecture des articles à substituer aux articles erronés insérés dans le proc
      ...
      08 livres par aspirant. Ces sommes restantes, réunies, seront employées, sous la surveillance du directoire du département et des directeurs de l'école, à l'achat et entretien des livres, instruments de mathématiques et de physique, cartes géographiques, plans, dessins, crayons, couleurs, papiers, plumes, encre, armes et autres ustensiles nécessaires pour les cours, exercices militaires et jeux. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DB M. THOURET. Séan ce du mercredi 28 septembre 1791 ,aumatin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Phélines , au nom du comité militaire, annonce qu'il
      ...
      de mathématiques et de physique, cartes géographiques, plans, dessins, crayons, couleurs, papiers, plumes, encre, armes et autres ustensiles nécessaires pour les cours, exercices militaires et jeux. »
    • Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au matin

      page 538 - 624
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du jeudi 29 septembre 1791 , au Matin (t). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une note du minisire de la justice contenant l'état des décrets auxquels il a donné ordre d'apposer le sceau de l'Etat et dont il a ordonné l'expédition en vertu des décrets des 21 et 25 juin dernier. Cette note est ain
      ...
      peut pas prendre comme un de ses actes le rapport de son comité; je me borne donc à demander qu'il soit impriménon comme instruction, mais comme rapport. Voici, en conséquence, le dernier article que je propose : Art. 4. « L'Assemblée nationale décrète que le rapport de son ancien comité de Constitution sera imprimé avec la présente loi. » (Adopté.) M. le Président lève la séance à quatre heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du jeudi 29 septembre 1791 , au Matin (t). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une note du minisir
      ...
      je propose : Art. 4. « L'Assemblée nationale décrète que le rapport de son ancien comité de Constitution sera imprimé avec la présente loi. » (Adopté.) M. le Président lève la séance à quatre heures.
    • Séance du dimanche 18 septembre 1791

      Séance du dimanche 18 septembre 1791

      page 72 - 78
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du dimanche 18 septembre 1791 (l) La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 16 septembre, qui est adopté. M. le Président fait part à l'Assemblée d'une lettre du ministre de la marine à laquelle sont jointes des dépêches de M. Blanchelande, concernant la colonie
      ...
      , par le Trésor public dans l'année de la démission ou du décès. » (Adopté). Art. 19. « Le montant desdits fonds de responsabilité sera imputé en déduction des remboursements d'offices à ceux des notaires supprimés par le titre 1er qui seront devenus notaires publics. » (Adopté.) (La suite de la discussion est renvoyée à la prochaine séance.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du dimanche 18 septembre 1791 (l) La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séanc
      ...
      ires supprimés par le titre 1er qui seront devenus notaires publics. » (Adopté.) (La suite de la discussion est renvoyée à la prochaine séance.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du jeudi 29 septembre 1791, au soir

      Séance du jeudi 29 septembre 1791, au soir

      page 624 - 668
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR. DE BROGLIE, EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudis 29 septembre 1791 , au soir( 1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Heurtault-Lamerville , au nom ducomité d'agriculture et de commerce, observe qu'il y a une contradiction entre deux articles du décret rendu hier matin et relatif aux lois rurales (2) : la disposition de 8 jours pour la poursuite de
      ...
      u roi, condamne Jacques à.....(exprimer la peine) conformément à l'article du T..... du Code pénal, dont il a été fait lecture, lequel est ainsi, conçu (insérer le texte) ordonne que le présent' jugement sera mis à exécution à la diligence du commissaire du roi. Fait à.....le.....en l'audience du tribunal où étaient présents N. et N., juges du tribunal, qui ont signé la minute du présent jugement.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR. DE BROGLIE, EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudis 29 septembre 1791 , au soir( 1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Heurtault-Lamerville , au nom du
      ...
      ent sera mis à exécution à la diligence du commissaire du roi. Fait à.....le.....en l'audience du tribunal où étaient présents N. et N., juges du tribunal, qui ont signé la minute du présent jugement.
    • Séance du vendredi 30 septembre 1791

      Séance du vendredi 30 septembre 1791

      page 668 - 746
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du vendredi 30 septembre 1791 (1) La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président. Miss Scot Godefrey fait hommage à l'Assemblée d'une traduction de la Constitution française en langue anglaise. (L'Assemblée décrète qu'il en sera fait mention dans le procès-verbal.) M. le Président. M. Palloy fait hommage d'un portrait du roi, et d
      ...
      ésent paragraphe, où et par quelques personnes qu'elles aient été commises, sans préjudice A l'action où à l'intervention des parties intéressées. Art. 18. La poursuite sera faite, ainsi que celle «les délits Soumis à la police correctionnelle, et les amendes auront la même destination. Art. 19. Toutes autres lois ou coutumes sur le fait de la pêche, dans toute l'étendue du royaume, sont abrogées.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du vendredi 30 septembre 1791 (1) La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président. Miss Scot Godefrey fait hommage à l'Assemblée d'un
      ...
      s délits Soumis à la police correctionnelle, et les amendes auront la même destination. Art. 19. Toutes autres lois ou coutumes sur le fait de la pêche, dans toute l'étendue du royaume, sont abrogées.