Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-0916 hits on 1791-1017 hits on 1791-1111 hits on 1791-129 hits on 1792-013 hits on 1792-021 hits on 1792-035 hits on 1792-046 hits on 1792-059 hits on 1792-069 hits on 1792-071 hits on 1792-0812 hits on 1792-092 hits on 1792-103 hits on 1792-116 hits on 1792-129 hits on 1793-010 hits on 1793-021 hits on 1793-030 hits on 1793-0414 hits on 1793-0512 hits on 1793-0612 hits on 1793-078 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-117 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-011 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-051 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 32 volumes
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 affichant 10 sur 22 résultats tout afficher
    • Séance du samedi 8 octobre 1791

      Séance du samedi 8 octobre 1791

      page 120 - 135
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 8 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-Coulon, secrétaire, fait lecture du proces-verbal de la séance du 7 octobre 1791 qui est adopté après quelques observa ions. M. Goupilleau. Messieurs, la lecture du’ procès-verbal me donne occasion de faire une observât,on de la plus haute importance,
      ...
      novembre pour les comptes à rendre par les ministres, et à trois jours pour celui de la guerre et des contributions publiques.) M. le Président. Je lève la séance. Voix diverses : Vous n’en avez pas le droit,, Monsieur le Président. Nous vous rappelons à l’ordre. Il y a encore des objets à décider. A quel temps les comptes particuliers? (Agitation prolongée.) (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 8 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-Coulon, secrétaire, fait lecture du proces-verbal d
      ...
      le droit,, Monsieur le Président. Nous vous rappelons à l’ordre. Il y a encore des objets à décider. A quel temps les comptes particuliers? (Agitation prolongée.) (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du dimanche 9 octobre 1791

      Séance du dimanche 9 octobre 1791

      page 135 - 151
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 9 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Cérutti, un des secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedis octobre 1791. M. Calvet. J’observe à propos du procès-verbal que l’article qui regarde M. d’Hermigny, semble être fait en l’honneur de cet officier. Je demande qu’il soit r
      ...
      es questions sur la permanence et la durée des comités semblent devoir être renvoyées à la fin de la discussion. Plusieurs membres demandent la parole sur la série même des questions. Un membre propose d’y ajouter celle-ci : « Combien y aura-t-il de comités? » (L’Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.) (1) Voy. ci-après, p. 154 et suiv.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 9 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Cérutti, un des secrétaires, donne lecture du procès-ver
      ...
      e d’y ajouter celle-ci : « Combien y aura-t-il de comités? » (L’Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.) (1) Voy. ci-après, p. 154 et suiv.
    • Séance du lundi 10 octobre 1791

      Séance du lundi 10 octobre 1791

      page 151 - 165
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 10 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 9 mars. Cette lecture donne lieu à quelques observations, sur lesquelles l’Assemblée passe à l’ordre du jour. Plusieurs membres prêtent le serment individuel prescrit par la Consti
      ...
      ue mercredi.) M. Président. J’observe que la parole m’a été demandée sur l’ordre de la salle et sur la menue monnaie et les assignats. Je consulte l’Assemblée pour savoir si elle veut meitre à l’ordre du jour de demain le règlement sur la police intérieure. (L’Assemblée décide la mise à l’ordre du jour de demain du règlemenl sur la police intérieure.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 10 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      du jour de demain le règlement sur la police intérieure. (L’Assemblée décide la mise à l’ordre du jour de demain du règlemenl sur la police intérieure.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mercredi 12 octobre 1791

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 182 - 198
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL, VICE-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 12 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires d mne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 11 octobre. qui est adopté. Un membre propose que l’exécution de l’article 11 du chapitre 1er du règlement, décrète dans la séance d’hier, soit suspendue jusqu’apr
      ...
      s congés. (L’Assemblée décrète qu’il n’y a pas lieu à dé-Iiberer quant à présent sur cette question.) M. le Président. Messieurs, le tribunal de cassation demande la permission de venir protester devant l’Assemblée de son zèle à maintenir l’exécution des lois. (Oui! oui!) (L’Assemblée décide que le tribunal de cassation sera admis demain à une heure.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL, VICE-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 12 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires d mne lecture du
      ...
      nt l’Assemblée de son zèle à maintenir l’exécution des lois. (Oui! oui!) (L’Assemblée décide que le tribunal de cassation sera admis demain à une heure.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du jeudi 13 octobre 1791

      Séance du jeudi 13 octobre 1791

      page 198 - 216
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du jeudi 13 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacérède, secrétaire, donne lecture du procés-verbal de la séance du mercredi 12 octobre. Un membre, député du département de Rhône-et-Loire. Je demande, en ajoutant à la motion qui a été faire hier, relativement au séquestre de nos biens nationaux, ordonné
      ...
      ent. Un autre membre fait la même réclamation pour le département du Puy-de-Dôme. M. Garran-de-Coulon. J’observe que les commissaires qui seront nommés pourront s’occuper des pétitions différentes qui seront faites sur cet objet et en faire le rapport à l’Assemblée. (L Assemblée, consultée, ajourne toutes ces propositions jusqu’après la formation des comités) (La seance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du jeudi 13 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacérède, secrétaire, donne lecture du procés-verbal de la
      ...
      seront faites sur cet objet et en faire le rapport à l’Assemblée. (L Assemblée, consultée, ajourne toutes ces propositions jusqu’après la formation des comités) (La seance est levée à quatre heures.)
    • Séance du dimanche 16 octobre 1791

      Séance du dimanche 16 octobre 1791

      page 244 - 254
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 16 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 15 octobre. Un membre : Il est nécessaire d’éclaircir l’article relatif aux listes décrétées pour la formation des comités. Le comité de division comprenant celui d’emplacem
      ...
      t qu’il n’y a pas lieu à délibérer ni sur la publication de la liste des officiers émigrés, ni sur la motion de l’impression de l’état nominal des officiers remplacés.) M. le Président. Je propose à l’Assemblée de se retirer dans les bureaux, pour procéder à 1 élection d un président, d’un vice-président et de 3 secrétaires. (Cette motion est adoptée.) (La séance est levée à deux heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 16 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-ver
      ...
      ’Assemblée de se retirer dans les bureaux, pour procéder à 1 élection d un président, d’un vice-président et de 3 secrétaires. (Cette motion est adoptée.) (La séance est levée à deux heures et demie.)
    • Séance du lundi 17 octobre 1791

      Séance du lundi 17 octobre 1791

      page 254 - 263
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 17 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Condorcet, secrétaire, donne lecture du proces-verbal de la séance du dimanche 16 octobre. Un membre : J’avais cru entendre que PAssern-blee avait décrété hier la suspension provisoire du mode de remplacement des officiers par les examens au lieu de l’ajourn
      ...
      ssion et la distribution des listes d'inscription des candidats. (L’Assembléeadopte cette motion.) M. Coujon. Je demande qu’il y ait séance ce soir pour relire le règlement de police intérieure et pour l’adopter définitivement. Plusieurs membres : La question préalable! (L’Assemblée décrète qu’il n’y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Goujon.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 17 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Condorcet, secrétaire, donne lecture du proces-verbal de l
      ...
      r l’adopter définitivement. Plusieurs membres : La question préalable! (L’Assemblée décrète qu’il n’y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Goujon.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mardi 18 octobre 1791

      Séance du mardi 18 octobre 1791

      page 263 - 275
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. Séance du mardi 18 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gossuin. Monsieur le Président, j’observe en ce moment que nous ne sommes pas 200. Je réclame l’exécution formelle des règlements et de la condition prescrite dans la Constitution pour le mode de délibération. Je vous prie donc, Monsieur le Président, d’invi
      ...
      ent et de faire accorder à chacun la parole, sans trouble et sans qu’on soit obligé de la demander à M. le Président, ce qui, selon moi, a un air d’écolier qui ne convient pas à la dignité d’une grande Assemblée. (Rires.) (La proposition, n’étant pas appuyée, n’est pas mise aux voix.) M. Hérault de Séchelles, secrétaire, fait une seconde lecture du règlement déjà décrété par l’Assemblée nationale.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. Séance du mardi 18 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gossuin. Monsieur le Président, j’observe en ce moment que
      ...
      e Assemblée. (Rires.) (La proposition, n’étant pas appuyée, n’est pas mise aux voix.) M. Hérault de Séchelles, secrétaire, fait une seconde lecture du règlement déjà décrété par l’Assemblée nationale.
    • Séance du mercredi 19 octobre 1791

      Séance du mercredi 19 octobre 1791

      page 279 - 295
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, VICE-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 19 octobre 1791 . La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Hérault de Séchelles, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 18 octobre. M. Chabot. Je remarque dans le projet de décret concernant les soldats de filois dont j’ai parlé hier à l’Assemblée, ces mots : sous prétexte
      ...
      emblée ferme la discussion sur les motions de priorité.) M. le Président. Je mets aux voix la priorité demandée pour la motion du renvoi au comité. (Une première épreuve parait douteuse. A une seconde épreuve, M. le Président prononce que la priorité est accordée.) (L’Assemblée ordonne le renvoi de la dénonciation avec les pièces au comité militaire.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, VICE-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 19 octobre 1791 . La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Hérault de Séchelles, secrétaire, donne l
      ...
      épreuve, M. le Président prononce que la priorité est accordée.) (L’Assemblée ordonne le renvoi de la dénonciation avec les pièces au comité militaire.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du jeudi 20 octobre 1791

      Séance du jeudi 20 octobre 1791

      page 295 - 325
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. Séance du jeudi 20 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 19 octobre. Un membre : J’expose à l’Assemblée qu’il a été fait 3 listes différentes pour la parole sur l’ordre du jour : l’une a été commencée à 9 heures; la seconde au
      ...
      prouver leur attachement, ne balanceront pas. Je regarderai l’attention sérieuse que vous donnerez à ce que je vous marque, comme une grande preuve d’attachement envers votre frère et de fidélité envers votre roi, et je vous saurai gré toute ma vie de m’avoir épargné la nécessité d’agir en opposition avec vous, par la résolution invariable où je suis de maintenir ce que j ai annoncé. Signé: LOUIS,
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. Séance du jeudi 20 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture du procès-v
      ...
      rs votre roi, et je vous saurai gré toute ma vie de m’avoir épargné la nécessité d’agir en opposition avec vous, par la résolution invariable où je suis de maintenir ce que j ai annoncé. Signé: LOUIS,
  • Tome 35 : Du 11 novembre au 10 décembre 1791 affichant 10 sur 13 résultats tout afficher
    • Séance du vendredi 11 novembre 1791

      Séance du vendredi 11 novembre 1791

      page 1 - 20
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 novèmbre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, VICE-PRÉSIDENT. Le séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture cTu procès-verbal de la séance du jeudi 10 novembre. Un membre : M. le secrétaire a oublié de dire que les époques pour le remplacement avaient été fixées nier par l'article 1er au décret, et qu
      ...
      ...12,900,000 livres. Coupons et dette publique.. 6,500,000 Dépenses diverses et appoints de caisses..............................2,500,935 2,003,900 livres. 1,290,000 945,000 4,238,900 livres. 21,900,935 Total général. Rf«mtit J L» remise est de......'........;............... 94,000,000 livres. .................. ( La distribution de.;;........................... 93,233,200 Reste. 766,800 livres.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 novèmbre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, VICE-PRÉSIDENT. Le séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne le
      ...
      ,935 Total général. Rf«mtit J L» remise est de......'........;............... 94,000,000 livres. .................. ( La distribution de.;;........................... 93,233,200 Reste. 766,800 livres.
    • Séance du samedi 21 novembre 1791

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 263 - 283
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Couthon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 20 novembre. Un membre: J'observe à l'Assemblée que c'est avec beaucoup de raison que la pétition des citoyens de la section des Lombards a excité des réclamations. J'ai rema
      ...
      ieurs et inférieurs? à quel titre les assemblées électorales les éliront-elles? à quels titres les tribunaux connaîtront-ils des refus dè la confirmation canonique? Je conclus donc à ce que l'expression « constitution » qui se trouve dans le titre des lois des 12 et 24 juillet 1790, soit supprimée, et remplacée par celle-ci, « organisation », et à la question préalable sur le surplus de l'article.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Couthon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      on « constitution » qui se trouve dans le titre des lois des 12 et 24 juillet 1790, soit supprimée, et remplacée par celle-ci, « organisation », et à la question préalable sur le surplus de l'article.
    • Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 321 - 344
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 23 novembre. M. Gossuin. Il vient de s'élever dans un conseil de district un doute sur la question de savoir si les maisons situées dans les villages sont sujett
      ...
      ur la somme d'assignats qui doit être mise en circulation ; et le comité des assignats est chargé de présenter un mode pour en faire la répartition prompte et égale entre les divers départements : Plusieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret! (L'Assemblée décrète l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      sieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret! (L'Assemblée décrète l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du samedi 12 novembre 1791

      Séance du samedi 12 novembre 1791

      page 21 - 46
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 12 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, président, DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, vue-président ET DE M. DUCASTEL, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Couthon , secrétaire, donne lecture du pro-eès-verbal de la séance du vendredi 11 novembre. Un membre : M. le secrétaire, qui vient de vous faire la lecture du procès-verbal,
      ...
      aurait-il le front de soutenir que la manifestation des opinions des réfractaires, des non-conformistes, ne trouble point l'ordre public, quand ils soutiennent et persuadent que la Constitution renverse la religion et qu'ainsi il faut renverser la i Constitution ? Je pense qu'on me dispensera de prouver ces faits, puisqu'on n'exige pas de preuve de celui qui dit qu il fait jour quand il est midi.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 12 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, président, DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, vue-président ET DE M. DUCASTEL, ex-président. La séance est ouverte à
      ...
      rse la religion et qu'ainsi il faut renverser la i Constitution ? Je pense qu'on me dispensera de prouver ces faits, puisqu'on n'exige pas de preuve de celui qui dit qu il fait jour quand il est midi.
    • Séance du dimanche 27 novembre 1791

      Séance du dimanche 27 novembre 1791

      page 391 - 405
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 27 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 26 novembre, au matin. M. Lemontey , secrétaire, fait lecture d'une notice abrégée des lettres, adresses et pétitions, envoyées à VAssemblée : elles ont été renv
      ...
      itaire.) M. Audrein. Je demande une séance extraordinaire, demain, pour entendre le reste des pétitionnaires et le rapport du comité militaire sur les Invalides. (L'Assemblée décrète qu'il y aura une séance demain soir, qui sera destinée à entendre les autres pétitionnaires, et dans laquelle le comité militaire fera son rapport sur la pétition des Invalides.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 27 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture d
      ...
      séance demain soir, qui sera destinée à entendre les autres pétitionnaires, et dans laquelle le comité militaire fera son rapport sur la pétition des Invalides.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mardi 29 novembre 1791, au matin

      Séance du mardi 29 novembre 1791, au matin

      page 424 - 443
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 novembre 1791 , au matin. présidence de m. lacépède, président, et de m. viénot-vaublanc, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guadet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 28 novembre, au soir. M. Guadet , secrétaire, donne lecture des pétitions et adresses suivantes : 1° Pétition des sieurs S
      ...
      es acclamations des tribunes et des applaudissements de l'Assemblée.) (L'Assemblée adopte ensuite, à l'unanimité, le message lu par M. Viénot-Vaublanc et ordonne qu'il sera dans le jour porté au roi.) M. Isnard. Je demande l'impression du message et l'envoi aux 83 départements, après qu'il aura été présenté au roi. (L'Assemblée adopte la motion de M. Isnard.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 novembre 1791 , au matin. présidence de m. lacépède, président, et de m. viénot-vaublanc, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin.
      ...
      M. Isnard. Je demande l'impression du message et l'envoi aux 83 départements, après qu'il aura été présenté au roi. (L'Assemblée adopte la motion de M. Isnard.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du dimanche 13 novembre 1791

      Séance du dimanche 13 novembre 1791

      page 46 - 58
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanphe 13 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. vice-président La séance est ouverte à neuf heures du matin; M. Isnard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 12 novembre. \ Un membre : Je remarque que la rédaction du procès-verbal porte que lorsque les ministres se présentèrent à l'Assemblée, ils se firent annonce
      ...
      e que M. le Président remette les pièces à celui ae qui il les tient, parce qu'il ne les a pas d'une manière légale. Plusieurs membres : La question préalable sur la motion de M. Grangeneuve ! (L'Assemblée rejette la question préalable et décrète que les papiers seront renvoyés au sieur Varnier par les mêmes mains qui les ont fait parvenir à M. le Président.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanphe 13 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. vice-président La séance est ouverte à neuf heures du matin; M. Isnard , secrétaire, donne lectu
      ...
      mblée rejette la question préalable et décrète que les papiers seront renvoyés au sieur Varnier par les mêmes mains qui les ont fait parvenir à M. le Président.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du samedi 3 décembre 1791, au soir

      Séance du samedi 3 décembre 1791, au soir

      page 551 - 560
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 3 décembre 1791 , au soir. présidence dè m. ducastèl, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir; Un membre, au nom du comité d'inspection des secrétariats et bureaux, présente à l'Assemblée un projët de décret qui est adopté dans les termes suivants : « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de ses cpmmissaires-inspébte
      ...
      lle ajourne à demain, à l'ouverture de la séance. Lorsque le rapporteur vous aura mis sous les yeux le compte de M. Duportail, alors vous prononcerez en connaissance ae cause. Plusieurs membres : Fermez la discussion ! . (L'Assemblée ferme la discussion et ajourne la discussion sur le tout après le rapport du comité militaire qui doit être fait demain.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 3 décembre 1791 , au soir. présidence dè m. ducastèl, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir; Un membre, au nom du comité d'inspectio
      ...
      ez la discussion ! . (L'Assemblée ferme la discussion et ajourne la discussion sur le tout après le rapport du comité militaire qui doit être fait demain.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
    • Séance du lundi 14 novembre 1791

      Séance du lundi 14 novembre 1791

      page 58 - 71
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, VICE-PRÉSIDENT. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Isnard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 13 novembre. Unmembre: Le comité des domaines m'a Chargé de proposer à l'Assemblée de décréter que 6 nouveaux secrétaires-commis seront attachés aux bureaux de
      ...
      s d'abord aux voix la division en quatre sections. (L'Assemblée décrète que le comité de législation sera divisé en quatre sections.) S Un membre : Je propose que chacune des sections fasse son rapport à l'Assemblée, mercredi prochain. (Cette motion est adoptée.) (L'Assemblée se retire dans les bureaux pour procéder à l'élection d'un président.) ^ ; : (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, VICE-PRÉSIDENT. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Isnard , secrétaire, donne lecture du
      ...
      t à l'Assemblée, mercredi prochain. (Cette motion est adoptée.) (L'Assemblée se retire dans les bureaux pour procéder à l'élection d'un président.) ^ ; : (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du samedi 10 décembre 1791, au matin

      Séance du samedi 10 décembre 1791, au matin

      page 695 - 716
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du Samedi 10 décembre 1791 , au matin. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 9 décembre. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 8 décembre, au soir. Le même secrétaire donne lecture dés le
      ...
      ront au double du nombre dans l'état actuel de contrainte. Eh ! que peuvent désirer de plus les colons ? s'ils sont justes, s'ils calculent bien leurs intérêts et leur sûreté individuelle, ils seront les premiers à invoquer cette loi. Qu'ils ne se bercent pas plus longtemps de la possibilité de maintenir l'esclavage avec toutes les horreurs dont ils l'ont accablé jusqu'à ce jour. 10 décembre 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du Samedi 10 décembre 1791 , au matin. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne l
      ...
      les premiers à invoquer cette loi. Qu'ils ne se bercent pas plus longtemps de la possibilité de maintenir l'esclavage avec toutes les horreurs dont ils l'ont accablé jusqu'à ce jour. 10 décembre 1791.
  • Tome 36 : Du 11 décembre 1791 au 1er janvier 1792 10 résultats
    • Séance du dimanche 18 décembre 1791

      Séance du dimanche 18 décembre 1791

      page 226 - 247
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 18 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 17 décembre au malin. Cette lecture a donné lieu à quelques observations, en suite desquelles la rédaction a été adoptée. Un membre rend compte des mesures que le directoire du
      ...
      s seigneurs, semblables sur ce point à ceux du roi, ont donc le même droit à une juste indemnité. (1) Co document est inséré dans le supplément au n° 358 du Moniteur Universel, 2° col. — Nous avons cru devoir l'insérer ici, bien que la table de Camus n'en fasse pas mention, cette adresse ayant dû être envoyée directement par les auteurs au comité des pétitions, suivant une décision de l'Assemblée.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 18 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      u devoir l'insérer ici, bien que la table de Camus n'en fasse pas mention, cette adresse ayant dû être envoyée directement par les auteurs au comité des pétitions, suivant une décision de l'Assemblée.
    • Séance du lundi 19 décembre 1791

      Séance du lundi 19 décembre 1791

      page 248 - 263
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramond , secrétaire, donne lecture du procès- verbal de la séance du dimanche 18 décembre. M. Thuriot. J'observe, sur la rédaction du procès-verbal de la séance d'hier, que M. Dubu, l'un des pétitionnaires admis à la barre, a ajouté à son nom celui de Longc
      ...
      sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 2 décembre. 11 décembre. 4 décembre. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 4 décembre. 7 décembre. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 7 décembre. 11 décembre. 9 décembre. 17 décembre. 15 décembre. 15 décembre. 14 décembre. Non sujet à là. sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 18 décembre 18 décembre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramond , secrétaire, donne lecture du procès- verbal de l
      ...
      a ordonné l'exécution le 7 décembre. 11 décembre. 9 décembre. 17 décembre. 15 décembre. 15 décembre. 14 décembre. Non sujet à là. sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 18 décembre 18 décembre.
    • Séance du mercredi 21 décembre 1791

      Séance du mercredi 21 décembre 1791

      page 286 - 297
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures dû matin. M. Thuriot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 20 décembre 1791, au matin. M. Jahan. Je demande que le procès-verbal exprime l'indignation avèc laquelle l'Assemblée a repoussé la motion inconstitutionnelle de M. Delcher... Plu
      ...
      s du directoire de département, qui en vérifiera et arrêtera le compte de l'emploi. Art. 16. Les états d'échange qui auront lieu seront consignés dans un registre à ce destiné, qui sera tenu par les directoires de district, qui sera ou- vert à toute réquisition. La copié de ce registre sera adressée par le directoire, chaque quinzaine, au département. (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures dû matin. M. Thuriot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      irectoires de district, qui sera ou- vert à toute réquisition. La copié de ce registre sera adressée par le directoire, chaque quinzaine, au département. (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du vendredi 23 décembre 1791

      Séance du vendredi 23 décembre 1791

      page 323 - 333
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 23 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances du mardi 20 décembre, au soir, du mercredi 21 décembre et du jeudi 22 décembre au matin et au soir. La rédaction du procès-verbal de la séance d'hier au soir donne lieu à quelques observ
      ...
      une autre propriété, il en résulte qu'il paye deux fois la contribution foncière. Un membre : Cela n'est pas vrai ! M. Saladin. Je demande la division de la loi, et je demande qu'il n'y ait de retenue que sur les créanciers des dettes exigibles auxquels il n'est dû que des intérêts moratoires. (L Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 23 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbau
      ...
      e que sur les créanciers des dettes exigibles auxquels il n'est dû que des intérêts moratoires. (L Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du lundi 12 décembre 1791

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 24 - 42
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 décembre au soir. M. Jollivet. Il y a dans le procès-verbal des expressions qui tendent à faire croire que l'Assemblée n'a fait mention honorable de Y Adresse des citoyens de la H
      ...
      d'un mois pour ces échanges. « Art. 8. Le terme écoulé, les assignats restants seront accordés, en échange de ceux de 500 livres, aux cultivateurs et fabricants, suivant le même ordre de présentation, sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      , sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
    • Séance du samedi 24 décembre 1791, au soir

      Séance du samedi 24 décembre 1791, au soir

      page 356 - 371
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 décembre 1791 ,au soir. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU, VICE-PRESIDENT. La séance est ouverte à 6 heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre du sieur Mandra qui demande à être admis à la barre. (L'Assemblée décrète que le sieur Mandra sera admis à la séance de demain.) M. Lecointre demande un congé de huit jour
      ...
      e de vouloir bien s'informer du nom et de la demeuré de celui de MM. les secrétaires de l'Assemblée chargé de la rédaction du procès-verbal de la séance d'aujourd'hui, afin que le ministre pùisse lui faire passer les notes qui lui sont nécessaires, » J'observe à l'Assemblée que ce ne sont point des notes dont elle doit avoir besoin, mais les mémoires qu'il a lus. (La séance est levée à 10 heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 décembre 1791 ,au soir. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU, VICE-PRESIDENT. La séance est ouverte à 6 heures du soir. Un de MM. les secrétaire
      ...
      faire passer les notes qui lui sont nécessaires, » J'observe à l'Assemblée que ce ne sont point des notes dont elle doit avoir besoin, mais les mémoires qu'il a lus. (La séance est levée à 10 heures.)
    • Séance du mardi 13 décembre 1791

      Séance du mardi 13 décembre 1791

      page 42 - 75
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 13 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du lundi 12 décembre. M. Gossuin. Messieurs, dans la séance du 31 octobre dernier, l'Assemblée a renvoyé à son comité de législation une motion de M. Lejosne (1) sur la question de
      ...
      de notre numéraire jusqu'à son dernier terme, bien loin dé favoriser le peuple, n'ont fait que lui nuire; que les émissions de moindre valeur que 5 livres, qu on a le projet de faire, opéreront les mêmes inconvénients, et que pour parvenir au rétablissement de la circulation du numéraire, il paraît indispensable de Saisir le moment propre pour ne pas fabriquer d'assignats au-dessous de 25 livres.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 13 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-v
      ...
      êmes inconvénients, et que pour parvenir au rétablissement de la circulation du numéraire, il paraît indispensable de Saisir le moment propre pour ne pas fabriquer d'assignats au-dessous de 25 livres.
    • Séance du mercredi 14 décembre 1791

      Séance du mercredi 14 décembre 1791

      page 107 - 115
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 14 décembre 1791 . présidence de m. lemontey et de m. ducastel, ex-président. Présidence de M. Lemontey. La séance ajournée ce matin à sept heures et demie est reprise à quatre heures et demie du soir. M. Jaucourt , secrétaire, donne lecture d'une lettre de M. Duport, ministre de lajustice, qui est ainsi conçue : « Monsieur le Président, « J'ai l'
      ...
      i /}• • (L'Assemblée ajourne à demain la continuation de la JiscUssion sur cet objet.) M. le Président. Les deux particuliers sôrit en état de mandât d'arrêt dans un des bureaux de 1'Assémblée .; faut-il les garder dans le même étàt? (L'Assemblée décrète que les sieurs Rauch et Lucot continueront d'être gardés à vue dans un des bureaux de l'Assemblée.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 14 décembre 1791 . présidence de m. lemontey et de m. ducastel, ex-président. Présidence de M. Lemontey. La séance ajournée ce matin à sept heures et
      ...
      -il les garder dans le même étàt? (L'Assemblée décrète que les sieurs Rauch et Lucot continueront d'être gardés à vue dans un des bureaux de l'Assemblée.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
    • Séance du jeudi 15 décembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 15 décembre 1791, au matin

      page 115 - 122
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 15 décembre 1791 , au matin. présidence de m. ducastel, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. François de Neufchâteau. L'Assemblée nationale sait que les conseils de départements touchent à leur fin. J'ai à annoncer à l'Assemblée un trait de civisme de la part d'un administrateur du département du Cher. M. Lamerville, ancien
      ...
      protégé par un rempart d'nom-mes libres et fidèles. Voilà, Sire, la famille à laquelle vous êtes attaché ; voilà vos amis ; ceux-là ne vous ont pas abandonné. « Tous les représentants du peuple, tous les vrais Français ont dévoué leurs têtes pour soutenir la dignité nationale, pour défendre la Constitution jurée, et le roi chéri dont elle a affermi le trône. * (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 15 décembre 1791 , au matin. présidence de m. ducastel, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. François de Neufchâteau. L'Assemb
      ...
      les vrais Français ont dévoué leurs têtes pour soutenir la dignité nationale, pour défendre la Constitution jurée, et le roi chéri dont elle a affermi le trône. * (La séance est levée à cinq heures.)
    • Séance du vendredi 17 décembre 1791

      Séance du vendredi 17 décembre 1791

      page 171 - 203
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 15 décembre au soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 16 décembre. M. Couthon donne lecture d'une adresse de trois cent
      ...
      aucune inculpation réelle, toujours en état de détruire par des explications simples, celles qui ne seront pas fondées ; la crainte de ces vaines attaques ne m'ébranlera jamais, et je n'aurai à regretter que le temps que je suis forcé de consumer à ma défense, et qui serait bien mieux employé aux travaux multipliés que le service public exige de moi. Je suis avec respect, etc. Signé : De Bertrand.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du proc
      ...
      ter que le temps que je suis forcé de consumer à ma défense, et qui serait bien mieux employé aux travaux multipliés que le service public exige de moi. Je suis avec respect, etc. Signé : De Bertrand.
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 9 résultats
    • Séance du lundi 2 janvier 1792

      Séance du lundi 2 janvier 1792

      page 2 - 25
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCIIATEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mathieu Dumas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 1er janvier 1792. M. le Secrétaire, ayant donné à ce procès-verbal le titre suivant : Procès-verbal de la séance du 1er janvier 1792, Van quatrième de la liber
      ...
      s de congé, avec appointements, après une campagne de 20 mois. (26 novembre.) M. Ganne, sous-lieutenant à Brest; quatre mois et- demi sur neuf d'absenceï— Commandait pour le commerce; retenu ensuite chez lui par la mort de sa femme et par une maladie grave.. (28 novembre.) M. De Paroy, lieutenant à Rochefort; environ sept mois : — Etait resté à Paris, pour cause de santé, après un congé de 4 mois.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCIIATEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mathieu Dumas , secrétaire, donne lecture d
      ...
      hez lui par la mort de sa femme et par une maladie grave.. (28 novembre.) M. De Paroy, lieutenant à Rochefort; environ sept mois : — Etait resté à Paris, pour cause de santé, après un congé de 4 mois.
    • Séance du lundi 9 janvier 1792

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 167 - 201
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 8 janvier. M. Bréard présente à l'Assemblée une délibération du directoire du département de la Cha-rente-Inférieure : 1° pour l'établissement des pensions et demi-pensions gratuit
      ...
      a décision que nous avons à porter, et si tous les orateurs se fussent bornés a traiter la question sous ce seul et vrai point de vue, déjà nous serions vraisemblablement tous d'accord. Je conclus donc à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      c à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
    • Séance du mardi 10 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 10 janvier 1792, au matin

      page 201 - 211
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 9 janvier 1792 . M. Dorizy , au nom du comité des assignats et monnaies. Messieurs, on fabrique par jour pour 2,500,000 livres d'assignats de 5 livres. 11 est possible, ;
      ...
      inconvénients n'existent pas autre part... (Murmures.) J'insiste donc pour mon amendement. M. Goujon. La séance est trop avancée pour donner à la discussion toute la maturité nécessaire à l'importance de cèt obj'et. Je demande l'ajournement de la suite de la discussion à demain. (Appuyé ! appuyé !) (L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à 3 heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du procès
      ...
      de cèt obj'et. Je demande l'ajournement de la suite de la discussion à demain. (Appuyé ! appuyé !) (L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à 3 heures et demie.)
    • Séance du mercredi 11 janvier 1792

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 220 - 333
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 11 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf héures du matin. M. Dorizy , secrétaire, fait lecture d'une adresse de M. Charles-Joseph Lhote, premier juge du tribunal de Longuyon, district de Longwy, département de la Moselle. Il prévient l'Assemblée que ce tribunal avait commencé l'instruction d'une procédure contre
      ...
      M. Mauduit le jour ou le lendemain du Te Deum et de la prise de possession » : tels sont les objets sur lesquels il importe de connaître la façon de penser de votre armée. Une fois le plan du concordat arrêté entre nous, il ne doit plus varier, et nous devons tenir ferme. Je vous prie d'agréer les assurances de la parfaite considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être, etc. Signé : jumécourt.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 11 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf héures du matin. M. Dorizy , secrétaire, fait lecture d'une adresse de M.
      ...
      at arrêté entre nous, il ne doit plus varier, et nous devons tenir ferme. Je vous prie d'agréer les assurances de la parfaite considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être, etc. Signé : jumécourt.
    • Séance du jeudi 12 janvier 1792, au matin

      Séance du jeudi 12 janvier 1792, au matin

      page 333 - 346
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 janvier 1792 , au matin. présidence de m. daverhoult, président, et de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bronssonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 11 janvier. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 10 janvier, au soir. M. Mayer
      ...
      ne sont pas citoyens actifs. (Mumures.) M. Ducastel. Je demande la question préalable sur la proposition. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la proposition de M. Albitte ) M. le Président. s'étantabsenté, M.Iiemontey, ex-président, occupe le fauteuil et fait lecture ae la notice1 des objets mis à l'ordre du jour pour la séance du soir. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 janvier 1792 , au matin. présidence de m. daverhoult, président, et de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Br
      ...
      e Président. s'étantabsenté, M.Iiemontey, ex-président, occupe le fauteuil et fait lecture ae la notice1 des objets mis à l'ordre du jour pour la séance du soir. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mardi 3 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 3 janvier 1792, au matin

      page 25 - 44
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 3 janvier 1792 , au matin. présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacuée , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 2 janvier. M. Lagrévol. J'ai une observation à présenter sur la rédaction du procès-verbal. Le décret que vous avez rendu hier, par lequel vous avez ordonné que
      ...
      grands procurateurs n'auront aucun costume. » Art. 12. « La haute cour nationale se séparera dès le moment où elle aura terminé toutes les accusations qui lui auront été renvoyées. Alors, les pièces et procédures des affaires jugées et terminées seront incessamment transférées, à la diligence dès grands- procurateurs, aux archives de l'Assemblée nationale. » (La séance est levée à quatre heures. )
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 3 janvier 1792 , au matin. présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacuée , secrétaire, donne lecture
      ...
      t procédures des affaires jugées et terminées seront incessamment transférées, à la diligence dès grands- procurateurs, aux archives de l'Assemblée nationale. » (La séance est levée à quatre heures. )
    • Séance du lundi 16 janvier 1792

      Séance du lundi 16 janvier 1792

      page 437 - 449
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 16 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, fait , lecture d'une nouvelle rédaction du procès-verbal de la séance du samedi matin 14 janvier. (Cette rédaction est approuvée.) M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 15 janvier. ; M.
      ...
      sitions du ministre de la guerre, de M. Cambon et de M. Caminet, pour le rapport en être feit mercredi matin. (L'Assemblée renvoie aux comités militaire et de l'ordinaire des finances réunis les propositions du ministre de la guerre, de M. Cambon et de M. Caminet.) M. le Président annonce que la séance de demain matin commencera à dix heures précises. (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 16 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, fait , lecture d'une nouvelle réd
      ...
      sitions du ministre de la guerre, de M. Cambon et de M. Caminet.) M. le Président annonce que la séance de demain matin commencera à dix heures précises. (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mercredi 4 janvier 1792

      Séance du mercredi 4 janvier 1792

      page 61 - 76
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 4 janvier 1792 . présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à une heure du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 3 janvier, au matin. M. Pillaut , au nom du comité de division. Je propose à l'Assemblée de déclarer vérifiés et valides les pouvoirs de M. Gamon, premier suppléant du
      ...
      tive, Domaines nationaux, G. rendra compte de toutes ces dépenses et autres autorisées par le présent décret dans le plus prochain état des dépenses de son département, qu'il présentera à l'Assemblée nationale. » Plusieurs membres demandent l'impression et l'ajournement. (L'Assemblée ordonne l'impression du projet de décret et l'ajournement à samedi.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 4 janvier 1792 . présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à une heure du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro
      ...
      nationale. » Plusieurs membres demandent l'impression et l'ajournement. (L'Assemblée ordonne l'impression du projet de décret et l'ajournement à samedi.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du samedi 7 janvier 1792, au matin

      Séance du samedi 7 janvier 1792, au matin

      page 114 - 131
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 janvier 1792 , au matin. présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacuée , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 6 janvier. M. Caminet propose à l'Assemblée de se faire rendre compte., par le ministre des contributions publiques, de l'état dés employés de" la régie gén
      ...
      onale, et sera porté à la sanction du roi. Mais le premier sera terminé par ces mots : Lé ministre de la justice rendra compte, dans trois jours, des mesures qu'il aura prises pour l'exécution dû présent décret. Plusieurs membres demandent l'ajournement de la suite de la discussion. (L'Assemblée, consultée, ajourne la suite de la discussion à lundi prochain.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 janvier 1792 , au matin. présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacuée , secrétaire, donne lectur
      ...
      ent décret. Plusieurs membres demandent l'ajournement de la suite de la discussion. (L'Assemblée, consultée, ajourne la suite de la discussion à lundi prochain.) (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 2 résultats
    • Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      page 191 - 230
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 4 février, au soir. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 3 février. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture des lettres sui
      ...
      es auxquelles ils ont été remis. dont Lyon. Pau. 878 à Pau. 2,641 à Bayonne. Perpignan. Strasbourg, j Strasbourg. Les cuivres au directoire de Lyon Les cloches au sieur Alcock. Besançon. Orléans. Paris. ( 6,526 à Rouen, dont ] 13,307 à Maromme. { 68,858 à Romilly. Paris. La Rochelle. Lille. Toulouse. ( 503 à Toulouse, dont j n,6l8 à Marseille. ( 16,279 Zaccaty. Nantes. La Rochelle. Limoges. Paris.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      s. ( 6,526 à Rouen, dont ] 13,307 à Maromme. { 68,858 à Romilly. Paris. La Rochelle. Lille. Toulouse. ( 503 à Toulouse, dont j n,6l8 à Marseille. ( 16,279 Zaccaty. Nantes. La Rochelle. Limoges. Paris.
    • Séance du dimanche 12 février 1792

      Séance du dimanche 12 février 1792

      page 453 - 465
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 12 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance du vendredi 10 février. (Après quelques changements, l'Assemblée adopte la rédaction de ce procès-verbal.) M. Calon , au nom des inspecteurs de la salle. Messieurs, M. le commandant généra
      ...
      nationale, un nouveau décret tendant à accorder des fonds pour la continuation des ouvrages , du Panthéon. M. le Président répond aux pétitionnaires et leur accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée ajourne le rapport sur cet objet au plus prochain jour et décrète que le comité d'instruction publique se concertera, à cet effet, avec le comité central.). (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 12 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal d
      ...
      mblée ajourne le rapport sur cet objet au plus prochain jour et décrète que le comité d'instruction publique se concertera, à cet effet, avec le comité central.). (La séance est levée à trois heures.)
  • Tome 39 : Du 22 février au 14 mars 1792 1 résultat
    • Séance du mardi 29 février 1792, au matin

      Séance du mardi 29 février 1792, au matin

      page 190 - 221
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu-dumas. La'séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture des pièces suivantes : 1°Lettre de la municipalité de Nancy, qui fait parvenir à l'Assemblée un extrait du procès-ver-oal de la séance du 23 février, pour l'instruire de la conduite patriotique des
      ...
      oldats de la garde nationale soldée, relative à des réclamations de pensions déjà exposées dans une pétition ,qui fut, lors de sa présentation, renvoyée au comité de l'ordinaire des finances. . (1) Archives nationales, Carton C. 143, C' 166. (2) Archives nationales. Carton C. 143, C* 167. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre à son comité militaire.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu-dumas. La'séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lectur
      ...
      chives nationales, Carton C. 143, C' 166. (2) Archives nationales. Carton C. 143, C* 167. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre à son comité militaire.) (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 40 : Du 15 au 30 mars 1792 1 résultat
    • Séance du lundi 26 mars 1792, au matin

      Séance du lundi 26 mars 1792, au matin

      page 484 - 505
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Gobel, évêque de Paris, par laquelle il sollicite l'organisation définitive et le traitement des employés des églises de cette ville. (L'Assemblée renvoie cette lettré au com
      ...
      at de sa mère. « Art. 2. Les naissances, mariages et sépultures seront constatés sur les registres publies. « Art. 3. Lé droit d'affranchissement que les maîtres étaient tenus dé payer est et demeure supprimé. « Art. 4. L'Assemblée nationale renvoie à ses comités de législation, des colonies ét de commerce réunis, le mode d'établir la saisie réelle sur les propriétés foncières dans les colonies. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres su
      ...
      supprimé. « Art. 4. L'Assemblée nationale renvoie à ses comités de législation, des colonies ét de commerce réunis, le mode d'établir la saisie réelle sur les propriétés foncières dans les colonies. »
  • Tome 41 : Du 30 mars au 16 avril 1792 4 résultats
    • Séance du jeudi 5 avril 1792, au matin

      Séance du jeudi 5 avril 1792, au matin

      page 208 - 227
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 5 avril 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. DORIZY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 4 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. M. Caminet , au nom des comités de coihmerce et d'agriculture réunis, fait la secondé lecture d'un projet de décre
      ...
      es qui l'ont exécuté, celui de M. Pfeffel surtout, ce respectable vieillard dont la muse toujours ennemie du des- f»otisme, tient une place distinguée dans notre ittérature. * Telles sont les observations qu'un philanthrope soumet aux législateurs français, pour lesquelles le champ est ouvert, d'illustrer aussi dans cette branche, de création nouvelle, leur mission glorieuse. Signé: D'Archenholtz.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 5 avril 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. DORIZY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-v
      ...
      ions qu'un philanthrope soumet aux législateurs français, pour lesquelles le champ est ouvert, d'illustrer aussi dans cette branche, de création nouvelle, leur mission glorieuse. Signé: D'Archenholtz.
    • Séance du lundi 9 avril 1792

      Séance du lundi 9 avril 1792

      page 372 - 409
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 avril 1792 . présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de M H. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1« Lettre de MM. Amelot, commissaire du roi près lacaisse deVextrordinaire, par laquelle il prévient l'Assemblée nationale, qu'il a été brûlé nier à la caisse de l'extraordinaire 7 millions d'assignats
      ...
      egré d énergie au milieu des amusements civiques. Mais, nous l'espérons, les faits bien éclaircis,. toutes ces trop importantes tracasseries disparaîtront. Le département et la municipalité seront toujours d'accord dans les moments où le bien public exigera leur sollicitude ; il ne restera aux ennemis de la liberté et de l'ordre que la honte de voir échouer leurs sinistres projets. Signé : Pétion.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 avril 1792 . présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de M H. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1
      ...
      jours d'accord dans les moments où le bien public exigera leur sollicitude ; il ne restera aux ennemis de la liberté et de l'ordre que la honte de voir échouer leurs sinistres projets. Signé : Pétion.
    • Séance du vendredi 13 avril 1792, au matin

      Séance du vendredi 13 avril 1792, au matin

      page 552 - 572
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 13 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 11 avril 1792, au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès verbal de la séance du jeudi 12 avril
      ...
      et de M. Gar-ran de Goulon, grand procurateur de la nation. (L'Assemblée décrète cette motion.) En conséquence, le décret suivant est rendu : « L'Assemblée nationale décrète que la clef dont il est question, sera remise à M. Dufresne, juge dè paix de la section Grange-Batelière, en présence du procurateur de M. Delessart, et du procurateur ae la nation.. » (La séance a été levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 13 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaire
      ...
      uestion, sera remise à M. Dufresne, juge dè paix de la section Grange-Batelière, en présence du procurateur de M. Delessart, et du procurateur ae la nation.. » (La séance a été levée à quatre heures.)
    • Séance du samedi 14 avril 1792, au matin

      Séance du samedi 14 avril 1792, au matin

      page 588 - 635
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président, ET DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi, 12 avril 1792, au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-ver
      ...
      sur le bureau. M. le président lui a répondu que le directoire reçoit avec satisfaction l'assurance qu'elle lui donne, il l'a ; Invitée à redoubler de zèle et de soins pour que l'ordre public ne soit plus troublé dans ses murs» et que l'exécution de la loi n'y souffre plus d'obstacle ; et au registre sont les signatures. Coilationné : Signé: Destaing, vice-président; Bertrand, secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président, ET DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du
      ...
      plus troublé dans ses murs» et que l'exécution de la loi n'y souffre plus d'obstacle ; et au registre sont les signatures. Coilationné : Signé: Destaing, vice-président; Bertrand, secrétaire général.
  • Tome 42 : Du 17 avril au 4 mai 1792 2 résultats
    • Séance du samedi 28 avril 1792, au matin

      Séance du samedi 28 avril 1792, au matin

      page 477 - 495
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 28 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin, M. Bréard , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre des administrateurs au département de police de Paris, qui envoient un exemplaire de l'état des baptêmes, mariages et sépultures qui ont eu lieu l'
      ...
      cette motion.) M. Latané , au nom des commissaires inspecteurs de la salle. Messieurs, 449 députés ont fait leur soumission pour la contribution patriotique. Elle se monte à la somme de 241,235 livres. Le total dépasse de 7,701 livres la contribution forcée du tiers de l'indemnité. La valeur des objets d'or et d'argent n'est pas encore évaluée. (La séance est levée à quatre heures moins un quart.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 28 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin, M. Bréard , secrétaire, donne lecture des
      ...
      . Le total dépasse de 7,701 livres la contribution forcée du tiers de l'indemnité. La valeur des objets d'or et d'argent n'est pas encore évaluée. (La séance est levée à quatre heures moins un quart.)
    • Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 727 - 746
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. FRANÇOIS LeTELLIER, citoyen de la section des Invalides, est admis à la barre. IJ s'exprio ainsi (i) : « Représentants du peuple français, « Comme enfant de la patrie je viens déposer entre vos mains le tribut que chaque citoyen doit à la société dans
      ...
      renaître dans l'âme des soldats qui combattent pour la liberté, et qui ont besoin de voir leurs chefs soutenus de toutes les forces de la volonté nationale. « Je suis avec respect, etc. «. Signé : de grave. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour en faire le rapport incessamment). (La séance est levée à quatre heures.) FLN DU TOME XL1I
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. FRANÇOIS LeTELLIER, citoyen de la section des Invali
      ...
      grave. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour en faire le rapport incessamment). (La séance est levée à quatre heures.) FLN DU TOME XL1I
  • Tome 43 : Du 4 au 22 mai 1792 3 résultats
    • Séance du lundi 14 mai 1792, au matin

      Séance du lundi 14 mai 1792, au matin

      page 320 - 353
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Porcelet, ancien militaire décoré de là croix de Saint-Louis et lieutenant des Invalides est admis à la barre. Il expose qu'il a fait toutes les campagnes delà guerre d'Amérique sous les ordres ae M. d'Estaing et que, dans un combat livré à Sainte-Luciè
      ...
      01. 360,000,000 480,000,000 480,000,000 61,080,201 308,856,047 Sommes égales........ 1,689,936,248 livres. 107,000,000 460,000,000 567,000.000 613,000,000 1,180,000,000 200,000,000 168,000,000 100,000,000 150,000,000 618,000,000 590,000,000 90,000,000 500,000,000 630,000,000 1,130,000,000 600,000,000 40,000,000 640,000,000 90,000,000 550,000,000| 120,000,000 670,000,000 1,689,936)248 1,689,936,248
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Porcelet, ancien militaire décoré de là croix de Sain
      ...
      ,000 150,000,000 618,000,000 590,000,000 90,000,000 500,000,000 630,000,000 1,130,000,000 600,000,000 40,000,000 640,000,000 90,000,000 550,000,000| 120,000,000 670,000,000 1,689,936)248 1,689,936,248
    • Séance du samedi 5 mai 1792, au matin

      Séance du samedi 5 mai 1792, au matin

      page 8 - 30
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 5 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée et de m. daverhoult, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Granet (de Toulon), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 4 mai 1792, au matin, dont la rédaction est adoptéé. M. Juéry , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance de jeudi 3 m
      ...
      ion du rapport et du projet de décret et ajourne la discussion à lundi.) ' M. le Président. J'annonce à l'Assemblée que plusieurs citoyens de Paris demandent à être admis à la barre pour faire une pétition relativement aux honneurs civiques qu'ils se proposent de décërner au maire d'Etampes. (L'Assemblée décrète qu'ils seront admis à la séance de demain.) (La séance est levée â 3 heures et demie*)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 5 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée et de m. daverhoult, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Granet (de Toulon),
      ...
      ition relativement aux honneurs civiques qu'ils se proposent de décërner au maire d'Etampes. (L'Assemblée décrète qu'ils seront admis à la séance de demain.) (La séance est levée â 3 heures et demie*)
    • Séance du mardi 15 mai 1792, au matin

      Séance du mardi 15 mai 1792, au matin

      page 395 - 418
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 15 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 13 mai 1792 , au matin. M. Français (de Nantes), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 11 mai 1792 , au matin, dont la rédaction est adoptée. M. G
      ...
      alement les frapper et qu'il faudrait que le peuple les détruisît tous ou qu'ils détruis-sissent tout le peuple. Citoyen-roi, tel est le cercle des devoirs que vous avez à remplir; l'estime, la confiance nationale et la jouissance durable du trôné ne seront qu'à ce prix. Sachez les mériter... et songez que le peuple sans vous est encore lui, encore tout, et que vous, sans le peuple, n'êtes rien...
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 15 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      nce nationale et la jouissance durable du trôné ne seront qu'à ce prix. Sachez les mériter... et songez que le peuple sans vous est encore lui, encore tout, et que vous, sans le peuple, n'êtes rien...