Résultats trouvés dans le Tome 70

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-076 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
6 sections trouvées
Tri par date d'édition croissante

Séance du vendredi 9 août 1793

Séance du vendredi 9 août 1793

page 531 - 717
CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 9 août 1793 . PRÉSIDENCE DE HÉRAULT DE SÉCHELLES, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Lequinio , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 29 juillet 1793 (1). (La Convention en adopte la rédaction.) Un membre demande que l'ouvrage du et-t&y&n François de Neufchâteau, intitulé « Lettre de François de Neuf château » d
...
t être autorisée par les formalités de la loi. 9. Le besoin que l'enfant a de protecteur lorsqu'il a perdu ceux que lui avait donnés la nature, l'humanité, la justice, exigent que la société établisse un moyen d'y suppléer, ce moyen, c'est l'adoption, elle doit être instituée de manière à procurer des pères et mères adoptifs, au plus grand nombre possible des orphelins. FIN DU TOME LXX (lre SÉRIE)
CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 9 août 1793 . PRÉSIDENCE DE HÉRAULT DE SÉCHELLES, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Lequinio , secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
...
un moyen d'y suppléer, ce moyen, c'est l'adoption, elle doit être instituée de manière à procurer des pères et mères adoptifs, au plus grand nombre possible des orphelins. FIN DU TOME LXX (lre SÉRIE)

Séance du jeudi 1 août 1793

Séance du jeudi 1 août 1793

page 62 - 120
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 1er août 1793 . présidence de danton, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Un membre communique à la Ccmvention les actes d'adhésion à Iql Constitution (2). (La Convention renvoie ces actes à la commission des Sut et en ordonne l'insertion au Bullçtin.) Audouin , secrétaire, donne ensuite lecture des lettres suivantes : 1° Lettre des administr
...
s de Lyon vonr capter leur confiance, proposez-leur de faire arrêter et livrer au glaive de la loi, ceux qu'elle a désignés comme rebelles et de se soumettre aux décrets de la Convention. Yoilà votre devoir ! voilà la seule fonction que vous puissiez remplir ! et voilà la «eule composition que nous puissions accepter. iSigné : Dubois-Crancé et Gauthier. Pour copie conforme : Signé : Dubois-Crancé.
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 1er août 1793 . présidence de danton, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Un membre communique à la Ccmvention les actes d'adhésion à Iql Consti
...
devoir ! voilà la seule fonction que vous puissiez remplir ! et voilà la «eule composition que nous puissions accepter. iSigné : Dubois-Crancé et Gauthier. Pour copie conforme : Signé : Dubois-Crancé.

Séance du vendredi 2 août 1793

Séance du vendredi 2 août 1793

page 120 - 145
CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 2 août 1793. Présidence de Danton, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Dupuy fils, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du 28 juillet 1798, (1). (La Convention en adopte la rédaction.) Un membre du comité de correspondance, lit la nomenclature des cantons qui ont accepté la Constitution ; elle est ainsi conçue (2) : Dépa
...
ration ont été distribués adroitement parmi les troupes allemandes et autrichiennes. Nous invitons les imprimeurs des frontières de l'Espagne et de l'Italie à faire égar lement imprimer en langue espagnole et en langue italienne cette Déclaration, et à en faire semer un grand nombre d'exemplaires dans ces contrées. De telles précautions valent des milliers de baïonnettes et des parcs d'artillerie.
CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 2 août 1793. Présidence de Danton, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Dupuy fils, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du
...
gnole et en langue italienne cette Déclaration, et à en faire semer un grand nombre d'exemplaires dans ces contrées. De telles précautions valent des milliers de baïonnettes et des parcs d'artillerie.

Séance du lundi 5 août 1793

Séance du lundi 5 août 1793

page 249 - 324
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 5 août 1793 . présidence de bréard, ancien Président (1). La séance est ouverte à 10 heures du matin. Le Président donne lecture d'une lettre de Danton (2)x qui écrit qu'une indisposition subite ne lui permet pas de partager les travaux de l'Assemblée. Le Carpentier , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre des adminis
...
.......... s » » D » Liénard.......... Pierre 50 Versailles Domestique Versailles NOMINATIONS ANTÉRIEURES a l'emploi actuel. désignations. DURÉE. ONZIÈME ET DERNIÈRE Détails relatifs à la liquidation des comptes générale. Commis au bureau des fonds de la ci-devant direction générale des bâtiments, aujourd'hui nationaux. Commis dans diverses administrations. Depuis nsi jusqu'en 1755. A dater de 171
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 5 août 1793 . présidence de bréard, ancien Président (1). La séance est ouverte à 10 heures du matin. Le Président donne lecture d'une lettre de Danton (2)x qui éc
...
des comptes générale. Commis au bureau des fonds de la ci-devant direction générale des bâtiments, aujourd'hui nationaux. Commis dans diverses administrations. Depuis nsi jusqu'en 1755. A dater de 171

Séance du mardi 6 août 1793

Séance du mardi 6 août 1793

page 324 - 412
CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 6 août 1793. présidence de bréard, ancien Président (1). La séance est ouverte à 10 heures du matin. Dupuy fils, secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre des administrateurs du département de police de la.commune de Paris, par laquelle ils adressent à la Convention l'état numérique des personnes détenues dans les divers
...
e ; ils sont chargés d'entrer en arrangement et ont tout pouvoir à cet effet. La garnison que j'ai l'honneur de commander a combattu si glorieusement pendant le siège, qu'elle s'immortalisera en défendant la place et terminant sa carrière militaire sur la brèche, lorsqu'elle existera. Le général de division, Signé : Ferrand. Collationnè conforme à l'original : Signé : Mortier, secrétaire-greffier.
CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 6 août 1793. présidence de bréard, ancien Président (1). La séance est ouverte à 10 heures du matin. Dupuy fils, secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et
...
dant la place et terminant sa carrière militaire sur la brèche, lorsqu'elle existera. Le général de division, Signé : Ferrand. Collationnè conforme à l'original : Signé : Mortier, secrétaire-greffier.

Séance du mercredi 7 août 1793

Séance du mercredi 7 août 1793

page 413 - 496
CONVENTION NATIONALE. Séance du Mercredi 7 août 1793. présidence de bréard, ancien Président (1). La séance est ouverte à 10 heures du matin. Un membre du comité de correspondance donne lecture à la Convention des adresses suivantes d'adhésion à l'Acte constitutionnel. 1° Adresse des cultivateurs de la société de la montagne de la Douze, réunis à Lu-piac, département du Gers, le 28 juillet 1793, pa
...
ssaire de l'opinion, doivent surtout évi-, ter de porter l'empreinte de oe système faux, funeste à la patrie, et, par cela même, justement flétri. Ne pouvant soutenir les opinions de mon frère à la tribune de la Convention, j'ai cru devoir, malgré que son ouvrage fût entre des mains capables d'en faire connaître toute la bonté, publier cet écrit. Je le devais à l'amitié ; je le devais à la patrie.
CONVENTION NATIONALE. Séance du Mercredi 7 août 1793. présidence de bréard, ancien Président (1). La séance est ouverte à 10 heures du matin. Un membre du comité de correspondance donne lecture à la Co
...
ibune de la Convention, j'ai cru devoir, malgré que son ouvrage fût entre des mains capables d'en faire connaître toute la bonté, publier cet écrit. Je le devais à l'amitié ; je le devais à la patrie.