Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-122 hits on 1792-015 hits on 1792-025 hits on 1792-032 hits on 1792-040 hits on 1792-057 hits on 1792-063 hits on 1792-072 hits on 1792-083 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-114 hits on 1792-122 hits on 1793-011 hits on 1793-023 hits on 1793-031 hits on 1793-042 hits on 1793-050 hits on 1793-061 hits on 1793-072 hits on 1793-089 hits on 1793-091 hits on 1793-102 hits on 1793-111 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 29 volumes
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 2 résultats
    • Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      - search term matches: (8)

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 449
      Locuteur: Antonelle
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 16 janvier. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 16 janvier.
      Locuteur: Antonelle
      Plusieurs membres se plaignent de quelques réflexions insérées dans la rédaction sur l'état déplorable d'Avign... Plusieurs membres se plaignent de quelques réflexions insérées dans la rédaction sur l'état déplorable d'Avignon.
      Locuteur: Dorizy
      ...secrétaire, donne lecture d'une adresse de la section du Luxembourg, relative au serment que l'Assemblée nationale a prêté dans la séance du 14 de ce mois ; cette adressé est ainsi conçu... , secrétaire, donne lecture d'une adresse de la section du Luxembourg, relative au serment que l'Assemblée nationale a prêté dans la séance du 14 de ce mois ; cette adressé est ainsi conçue (1) :
      Locuteur: Dorizy
      « Représentants de la nation, « Représentants de la nation,
      Locuteur: Dorizy
      « Vous venez de prouver que son génie tout entier vous inspire : le témoignage énergique de votre dévouement pour la Constitution atteste à l'univers qu'interprètes fidèles des volontés de la France, vous êtes dignes aussi d'être les organes de ses plus chers sentiments. « Vous venez de prouver que son génie tout entier vous inspire : le témoignage énergique de votre dévouement pour la Constitution atteste à l'univers qu'interprètes fidèles des volontés de la France, vous êtes dignes aussi d'être les organes de ses plus chers sentiments.
      Locuteur: Broussonnet
      ...ministres se sont plaints, dans le sein de l'Assemblée, de ce. que les papiers publics parlent ind...
      ...es ; mais, certes, l'Assemblée n'a rien de commun avec ces papiers. Les citoyens f...
      ...es écrits imprimés, peuvent, aux termes de 1 article 18 du chapitre 5 de la Constitution française, en poursuivre l...
      Déjà les ministres se sont plaints, dans le sein de l'Assemblée, de ce. que les papiers publics parlent indécemment sur le compte des puissances , étrangères ; mais, certes, l'Assemblée n'a rien de commun avec ces papiers. Les citoyens français et même tous les étrangers qui ont été calomniés ou injuriés par des écrits imprimés, peuvent, aux termes de 1 article 18 du chapitre 5 de la Constitution française, en poursuivre les auteurs par-devant les tribunaux. Je demande qu'on passe à l'ordre du jour.
      Locuteur: Broussonnet
      , secrétaire, donne lecture la lettre et la pétition suivante : , secrétaire, donne lecture la lettre et la pétition suivante :
      Locuteur: Broussonnet
      ... dans laquelle il demande d'être pourvu de l'emploi de chirurgien-major-dés compagnies ci-devant connues sous Te nom de la Prévôté de l'hôtel et de Robe-courte, transformées en compagnies de gendarmerie nationale. Il représente qu...
      ...vec ardeur et empressement, les secours de son art, tant aux membres de l'Assémblée constituante qu'aux personn...
      ...duit et qui est signé d'un grand nombre de membres du corps constituant.
      1° Pétition du sieur Dupontet, chirurgien, dans laquelle il demande d'être pourvu de l'emploi de chirurgien-major-dés compagnies ci-devant connues sous Te nom de la Prévôté de l'hôtel et de Robe-courte, transformées en compagnies de gendarmerie nationale. Il représente qu'il a administré sans intérêt, avec ardeur et empressement, les secours de son art, tant aux membres de l'Assémblée constituante qu'aux personnes qu' y étaient attachées, ainsi qu'il constate d'un certificat qu'il produit et qui est signé d'un grand nombre de membres du corps constituant.
      Locuteur: Antonelle
      (L'Assemblée charge le bureau de les modifier.) (L'Assemblée charge le bureau de les modifier.)
      Locuteur: Dorizy
      « Hier notre devise était : La Constitution ou la mort; aujourd'hui, c'est : Plutôt la mort qu'une atteinte à la Constitution. » (.Applaudissements.) « Hier notre devise était : La Constitution ou la mort; aujourd'hui, c'est : Plutôt la mort qu'une atteinte à la Constitution. » (.Applaudissements.)
      Locuteur: Le Président
      Messieurs, je viens de recevoir une lettre adressée au président de VAssembléepar Joseph-Désiré Wolf, ci-devant prince héréditaire de Wolf. Il se trouve dédans une adresse à... Messieurs, je viens de recevoir une lettre adressée au président de VAssembléepar Joseph-Désiré Wolf, ci-devant prince héréditaire de Wolf. Il se trouve dédans une adresse à l'Assemblée nationale et une autre au roi. Il se plaint qu'on le maltraite dans...
      Locuteur: Broussonnet
      (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette demande au comité des pétitions.) (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette demande au comité des pétitions.)
      2° Lettre de la municipalité de Caen, par laquelle elle prie l'Assemblée de hâter la décision de l'af- (1) Cette adresse, qui exprime le plus ardent amour pour la liberté, est rédigée par M. Lallemand, ...
      ... attestant combien il s'est rendu digne de la confiance de ses concitoyens. (Notede Z'« Auditeur n...
      2° Lettre de la municipalité de Caen, par laquelle elle prie l'Assemblée de hâter la décision de l'af- (1) Cette adresse, qui exprime le plus ardent amour pour la liberté, est rédigée par M. Lallemand, qui réunit plusieurs titres attestant combien il s'est rendu digne de la confiance de ses concitoyens. (Notede Z'« Auditeur national. »)
      PRÉSIDENCE DE M. DAVERIIOULT. PRÉSIDENCE DE M. DAVERIIOULT.
      La séance est ouverte à dix heures du mati... La séance est ouverte à dix heures du matin.

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 450
      Locuteur: Broussonnet
      ...84 personnes détenues dans le ' château de la ville ; cette lettre est ainsi conçue : faire relative aux 84 personnes détenues dans le ' château de la ville ; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Broussonnet
      ...nt écoulés depuis votre premier décret. La garde des prisonniers .fatigue singuliè...
      ...'on ne peut refuser aux détenus l'accès de leurs parents et de. leurs amis, ce qui exige une surveilla...
      « Déjà deux mois et au delà se sont écoulés depuis votre premier décret. La garde des prisonniers .fatigue singulièrement nos citoyens; elle nécessité un plus grand nombre d'hommes. Ce service est d'autant plus pénible, qu'on ne peut refuser aux détenus l'accès de leurs parents et de. leurs amis, ce qui exige une surveillance active et. continuelle. Nous réclamons donc, Messieurs, avec instance, votre...
      Locuteur: Broussonnet
      « Signé ; Les officiers municipaux de la ville de Caen. » « Signé ; Les officiers municipaux de la ville de Caen. »
      Locuteur: Delacroix
      ...es innocents. Je demande que le rapport de cette affaire soit mis à l'ordre du jour, afin que M. Guadet monte à la tribune dès qu'il sera prêt. ...ers sont détenus depuis deux mois, et il est possiblé que, parmi eux, il y ait des innocents. Je demande que le rapport de cette affaire soit mis à l'ordre du jour, afin que M. Guadet monte à la tribune dès qu'il sera prêt.
      Locuteur: Le Président
      annonce qu'un membre de l'Assemblée lui adresse une lettre, par laquelle il réclame la parole pour la séance ae ce soir. .. annonce qu'un membre de l'Assemblée lui adresse une lettre, par laquelle il réclame la parole pour la séance ae ce soir. ..
      Locuteur: Le Président
      ... moyen que prend ce membre pour obtenir la parole, est inconvenant. Il a le droit de réclamer la parole au sein de l'Assemblée : c'est a lui à user de ce droit. Je demande l'ordre du jour su... Un membre : Je prie l'Assemblée d'observer que le moyen que prend ce membre pour obtenir la parole, est inconvenant. Il a le droit de réclamer la parole au sein de l'Assemblée : c'est a lui à user de ce droit. Je demande l'ordre du jour sur sa lettre .
      Locuteur: Le Président
      Un membre demande que le comité de législation fasse; demaini à Vouverture de la séance, son rapport sur la manière de mettre un ordre constant dans les travaux de VAssemblée. Un membre demande que le comité de législation fasse; demaini à Vouverture de la séance, son rapport sur la manière de mettre un ordre constant dans les travaux de VAssemblée.
      Locuteur: Le Président
      Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une lettre de M. Dufresne-Saint-Léon, directeur général de la liquidation, par laquelle il instruit l'Assemblée du nombre de ses commis, de l'ordre de leur travail; il annonce qu'il y a plus de soixante rapports de liquidation prêts à être présentés à l'...
      ...e que le décret qui oblige les rentiers de l'Etat à jus tifier des six mois de Résidence, soit étendu aux pensionnaire...
      Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une lettre de M. Dufresne-Saint-Léon, directeur général de la liquidation, par laquelle il instruit l'Assemblée du nombre de ses commis, de l'ordre de leur travail; il annonce qu'il y a plus de soixante rapports de liquidation prêts à être présentés à l'Assemblée et demande que le décret qui oblige les rentiers de l'Etat à jus tifier des six mois de Résidence, soit étendu aux pensionnaires par brevet : cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Le Président
      « J'ai l'honneur de vous adresser, conformément au décret) de l'Assemblée nationale, du 31 décembre d...
      ...commis qui composent chacun des bureaux de la direction générale de la liquidation et des traitements de chacun d'eux. Ils ont l'ordre de se rassembler et de se livrer au travail depuis 9 heures du...
      ...jusqu'à 8 ; mais 11 leur est impossible de se livrer à aucun travail réfléchi dans la matinée qui se passe tout entière à rec...
      ...epuis leur ouverture. Le comité central de liquidation m'avait autorisé à tenir le...
      ...public jusqu'à midi. Je tiens avec plus de fermeté à ce que les bureaux soient fer...
      ... que, sans cette précaution, le travail de la liquidation, qui exige de la réflexion et du calme, serait impratica...
      ..., et d'avoir, dans ce moment, pour plus de 60 millions de rapports et de liquidations toutes faites.
      « J'ai l'honneur de vous adresser, conformément au décret) de l'Assemblée nationale, du 31 décembre dernier, un état des commis qui composent chacun des bureaux de la direction générale de la liquidation et des traitements de chacun d'eux. Ils ont l'ordre de se rassembler et de se livrer au travail depuis 9 heures du matin jusqu'à 2 heures et depuis 5 heures du soir jusqu'à 8 ; mais 11 leur est impossible de se livrer à aucun travail réfléchi dans la matinée qui se passe tout entière à recevoir et à répondre au public qui inondé les bureaux depuis leur ouverture. Le comité central de liquidation m'avait autorisé à tenir les bureaux fermés pour le public jusqu'à midi. Je tiens avec plus de fermeté à ce que les bureaux soient fermés et tranquilles l'après-diner, parce que, sans cette précaution, le travail de la liquidation, qui exige de la réflexion et du calme, serait impraticable, au préjudice du public même. Je puis assurer l'Assemblée nationale que mes ...
      ...11 heures du soir. Je ne dois qu à cette ardeur d'être en avance sur l'Assemblée, et d'avoir, dans ce moment, pour plus de 60 millions de rapports et de liquidations toutes faites.
      Locuteur: Le Président
      ... supplie l'Assemblée d'agréer l'hommage de ma respectueuse reconnaissance pour l'a...
      ... public et au bureau des Jurandes, dont la liquidation concerne la classe la plus intéressante des créanciers de l'Etat.
      « Je supplie l'Assemblée d'agréer l'hommage de ma respectueuse reconnaissance pour l'augmentation qu'elle a bien, voulu accorder au bureau des pensions, dont le retard préjudiciait beaucoup au Trésor' public et au bureau des Jurandes, dont la liquidation concerne la classe la plus intéressante des créanciers de l'Etat.
      Locuteur: Le Président
      ...uante avait nommé dès commissaires pour la vérification des numéros et dès tours de liquidation : je désirerais que l'Assem... « L'Assemblée nationale constituante avait nommé dès commissaires pour la vérification des numéros et dès tours de liquidation : je désirerais que l'Assemblée nationale voulût bien leur donner des successeurs.
      Locuteur: Le Président
      Un membre : Je demande qu'à l'instar de l'Assemblée nationale constituante, l'Assemblée nationale nomme des commissaires pour la vérification des numéros de liquidation. Un membre : Je demande qu'à l'instar de l'Assemblée nationale constituante, l'Assemblée nationale nomme des commissaires pour la vérification des numéros de liquidation.
      Locuteur: Le Président
      ...ée nationale décrète qu'elle fera choix de 4 commissaires pris dans son" sein, pour la vérification des numéros et des tours de liquidation. » En conséquence, le décret suivant est rendu : « L'Assemblée nationale décrète qu'elle fera choix de 4 commissaires pris dans son" sein, pour la vérification des numéros et des tours de liquidation. »
      Locuteur: Dorizy
      Je convertis la dernière partie de la lettre de M. Dufresne en motion expresse : c'est que les certificats de résidence de 6 mois que sont obligés de représenter les différents créanciers de 1 Etat soient étendus aux brevets de pension. Je convertis la dernière partie de la lettre de M. Dufresne en motion expresse : c'est que les certificats de résidence de 6 mois que sont obligés de représenter les différents créanciers de 1 Etat soient étendus aux brevets de pension.
      Locuteur: Dorizy
      ...décret d'urgence ! (L'Assemblée décrète la proposition de M. Dorizy, après avoir préalablement dé... Plusieurs membres : Le décret d'urgence ! (L'Assemblée décrète la proposition de M. Dorizy, après avoir préalablement déclaré l'urgence.) d
      Locuteur: Broussonnet
      « Permettez-nous de vous remettre sous les veux le tableau des 84 personnes détenues dans le château de notre ville. Vous avez ordonné qu'elles... « Permettez-nous de vous remettre sous les veux le tableau des 84 personnes détenues dans le château de notre ville. Vous avez ordonné qu'elles y resteraient en état d'arrestation jusqu'à ce que vous ayiez prononcé sur leur...
      Locuteur: Dorizy
      ...vain ajournerez-vous à demain, si d ici , son travail ne peut pas être terminé. ...ort était ajourné à hier matin. M. Guadet vous a dit qu'il n'était pas prêt. En vain ajournerez-vous à demain, si d ici , son travail ne peut pas être terminé.
      Locuteur: Mouysset
      M. Guadet a promis de faire son rapport jeudi matin. Plusieur... M. Guadet a promis de faire son rapport jeudi matin. Plusieurs membres ; L'ordre du jour! (L'Assemblée passe à l'ordre du jour.)
      Locuteur: Le Président
      « Quelques créanciers de l'Etat sont astreints à représenter des certificats de résidence de 6 mois. Je regrette que cette condition...
      ... été imposée a l'expedition des brevets de pension.
      « Quelques créanciers de l'Etat sont astreints à représenter des certificats de résidence de 6 mois. Je regrette que cette condition n'ait pas été imposée a l'expedition des brevets de pension.

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 451
      Locuteur: Dorizy
      ...e que les états d'organisation joints à la lettre de M. Dufresne soient imprimés et distribués à tous les ;membres l'Assemblée; il est bon que l'on connai... Un membre : Je demande que les états d'organisation joints à la lettre de M. Dufresne soient imprimés et distribués à tous les ;membres l'Assemblée; il est bon que l'on connaisse cette organisation.
      Locuteur: Dorizy
      ...blée passe à l'ordre du jour et renvoie la lettre et l'état du liquidateur général au comité de liquidation.) (L'Assemblée passe à l'ordre du jour et renvoie la lettre et l'état du liquidateur général au comité de liquidation.)
      Locuteur: Dorizy
      L'ordre du jour appelle la suite de la discussion du projet de décret des comités de Vordinaire et de l'extraordinaire des financés et des, s... L'ordre du jour appelle la suite de la discussion du projet de décret des comités de Vordinaire et de l'extraordinaire des financés et des, secours publics réunis, sur lés moyens provisoires à employer pour subvenir aux b...
      Locuteur: Deperet
      ...onale, après avoir entendu les rapports de son comité des secours publics, considérant que le soulagement de la pauvreté est lé devoir le plus sacré, d...
      ...ommes, et qui veut assurer sa durée sur la tranquillité et le bonheur .de tous les individus : attentive à pourvo...
      ...nir au secours des hôpitaux et hospices de charité, dont les revenus ont été diminues par la suppression de plusieurs droits et privilèges, décrète...
      « L'Assemblée nationale, après avoir entendu les rapports de son comité des secours publics, considérant que le soulagement de la pauvreté est lé devoir le plus sacré, d'une Constitution qui repose sur les droits imprescriptibles des hommes, et qui veut assurer sa durée sur la tranquillité et le bonheur .de tous les individus : attentive à pourvoir aux besoins des départements qui ont éprouvé des événements désastreux et imprévus ; voulant enfin , venir au secours des hôpitaux et hospices de charité, dont les revenus ont été diminues par la suppression de plusieurs droits et privilèges, décrète qu'il y a urgence. »
      Locuteur: Deperet
      . Les..commissaires de la Trésorerie nationale tiendront à la disposition du ministre de l'intérieur, et sous sa responsabilité,... . Les..commissaires de la Trésorerie nationale tiendront à la disposition du ministre de l'intérieur, et sous sa responsabilité, les sommes ci-après détaillées :
      Locuteur: Deperet
      ...es cas particuliers, peuvent en exiger. La répartition en sera arrêtée par l'Assem...
      ... qui lui sera présenté, par le ministre de l'intérieur, des demandes et mé-> moire...
      ...t, des secours, ou faciliter des travaux utiles dans ies départements qui, par des cas particuliers, peuvent en exiger. La répartition en sera arrêtée par l'Assemblée nationale sur le résultat qui lui sera présenté, par le ministre de l'intérieur, des demandes et mé-> moires adressés par les directoires des départements, auxquels il joindra son avis et...
      Locuteur: Deperet
      ...semblée constituante, tant aux hôpitaux de Paris qu'aux autres hôpitaux du royaume, dans la même proportion et suivant les dispositions de la loi des 25. juillet, 12 septembre et au... 3°: 1,500,000 livres pour fournir aux secours provisoires accordés, par\ l'Assemblée constituante, tant aux hôpitaux de Paris qu'aux autres hôpitaux du royaume, dans la même proportion et suivant les dispositions de la loi des 25. juillet, 12 septembre et autres antérieures.
      Locuteur: Deperet
      ...ont jouissaient ' les hôpitaux, maisons de charité et fondations pour lès pauvres, en vertu de titres authentiques et constatés, conti...
      ...s les formes, et d'après les conditions de la loi du 10 avril 1791, et ce,' provisoir...
      « Art. 2. Les rentes sur les biens nationaux, dont jouissaient ' les hôpitaux, maisons de charité et fondations pour lès pauvres, en vertu de titres authentiques et constatés, continueront à être payées à ces divers établissements, aux époques ordinaires où il les touchaient dans les formes, et d'après les conditions de la loi du 10 avril 1791, et ce,' provisoirement, jusqu'au 1er janvier 1793.
      Locuteur: Deperet
      ...li toutes les conditions prescrites par la loi du 9 octobre dernier, et autres antérieures; le ministre de l'intérieur rendra compte, nominativement, des directoires de départements qui n'auront pas rempli ce... ...és aux travaux utiles, ne pourront leur être accordés que lorsqu'ils auront rempli toutes les conditions prescrites par la loi du 9 octobre dernier, et autres antérieures; le ministre de l'intérieur rendra compte, nominativement, des directoires de départements qui n'auront pas rempli ces formalités indispensables.. . : .....
      Locuteur: Deperet
      ...nale, dans le plus court délai, un plan de travail sur l'organisation générale des...
      ...dministration des hôpitaux et: hospices de bienfaisance, et. sur la répression de la mendicité. ».
      « Art. 4. Le comité des secours publics présentera à l'Assemblée nationale, dans le plus court délai, un plan de travail sur l'organisation générale des secours à donner aux pauvres valides et invalides, l'administration des hôpitaux et: hospices de bienfaisance, et. sur la répression de la mendicité. ».
      Locuteur: Baignoux
      ...ieurs, je demande que l'on fixe d'abord la quotité des sommes qui sont à accorder ...
      ...ue nous pourrons examiner et déterminer la quotité des sommes pour les hôpitaux d'un eôté et pour les enfants trouvés de l'autre.
      Messieurs, je demande que l'on fixe d'abord la quotité des sommes qui sont à accorder pour les secours publics. Ensuite, je crois que nous pourrons examiner et déterminer la quotité des sommes pour les hôpitaux d'un eôté et pour les enfants trouvés de l'autre.
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      La loi du 9 octobre donne aux départements...
      ...ertain qu'il n y à eù que 30,000 livres de distribuées ; par conséquent, les fonds...
      ...mité des finances peut donner une somme de 2,500,000 livres, cela fait un capital de 8,500,000 livres. Je sais que tous les ...
      ..., ni ne doivent avoir les mêmes sommes. La justice distributive veut que tous les ...
      ...hers et où, par conséquent, il y a plus de pauvres, aient une somme plus forte que...
      ...un prix plus modéré. Ainsi, pour mettre l'ordre dans la délibération, il faut d'abord détermine...
      ...our tous les départements et distribuer la somme restante entre les départements d...
      La loi du 9 octobre donne aux départements 5,700,000 livres ;11 est certain qu'il n y à eù que 30,000 livres de distribuées ; par conséquent, les fonds sont disponibles. Le comité des finances peut donner une somme de 2,500,000 livres, cela fait un capital de 8,500,000 livres. Je sais que tous les départements doivent participer aux secours publics; mais,.n'ayant pas tous les mêmes besoins, ils ne peuvent, ni ne doivent avoir les mêmes sommes. La justice distributive veut que tous les départements méridionaux, par exemple, où les grains sont très chers et où, par conséquent, il y a plus de pauvres, aient une somme plus forte que les départements du Centre où les grains sç maintiennent à un prix plus modéré. Ainsi, pour mettre l'ordre dans la délibération, il faut d'abord déterminer une somme égale pour tous les départements et distribuer la somme restante entre les départements dont les besoins sont connus et constatés,
      Locuteur: Dorizy
      des créanciers l'Etat au payement des sommes à eux dues pourliquidation ou rentes, sont de nature a être étendues aux pensionnaires de l'Etat, et qu'il est important d'y pour... des créanciers l'Etat au payement des sommes à eux dues pourliquidation ou rentes, sont de nature a être étendues aux pensionnaires de l'Etat, et qu'il est important d'y pourvoir sans délai, décrète qu'il y a urgence.
      Locuteur: Dorizy
      ... décembre dernier, pour les certificats de résidence pendant 6 mois, auxquels sont assujettis différents créanciers de l'Etat, seront observées pour l'expédition des brevets de pension et par les porteurs de ces brevets. » ^ ...é l'urgence, décrète qu'à l'avenir les formalités prescrites par le décret du 13 décembre dernier, pour les certificats de résidence pendant 6 mois, auxquels sont assujettis différents créanciers de l'Etat, seront observées pour l'expédition des brevets de pension et par les porteurs de ces brevets. » ^
      Locuteur: Dorizy
      ...il est très important aussi que nous ne -, pensions pas 4,000 livres en impressi...
      ...ion, dans le lieu des séances dû comité de liquidation, de l'état fourni par le liquidateur généra...
      Cette motion est très importante, mais il est très important aussi que nous ne -, pensions pas 4,000 livres en impression, sans que cela soit très utile. On peut y suppléer pàr l'exposition, dans le lieu des séances dû comité de liquidation, de l'état fourni par le liquidateur général. Tous les membres peuvent passer au comité et en prendre connaissance. On évit...
      Locuteur: Deperet
      , rapporteur. Voici le projet de décret : , rapporteur. Voici le projet de décret :
      Locuteur: Deperet
      ...en 1792, conformément au décret du mois de décembre dernier; seront provisoirement payées en 1792, conformément au décret du mois de décembre dernier;
      Locuteur: Deperet
      ...résent décret sera porté dans le jour à la sanction du roi. » « Art. 5. Le, présent décret sera porté dans le jour à la sanction du roi. »
      1° 100,000 livres pour servir de supplément, jusqu'au 1er avril prochain...
      ...janvier 1792, page 172, le commencement de cette discussion.
      1° 100,000 livres pour servir de supplément, jusqu'au 1er avril prochain, aux dépenses ordinaires pour l'administration des enfants trouvés, outre les sommes décrétées pour 1791, et qui (1) Voy. ci-dessus, séance du 9 janvier 1792, page 172, le commencement de cette discussion.

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 452
      Locuteur: Rougier-La-Bergerie
      ...ier objet, vous pouvez le décréter tout de suite. Quant au second, il serait inter...
      ...lgré que nous ne soyons pas les députés de tel ou tel département, l'amour de nos commettants respectifs l'emporterai...
      ...auraient d'autre; résultat qu'une perte de temps. Je proposé donc de donner d'abord à chacun de vos départements 60,000 livres et de charger vos comités des secours publics et des finances de distribuer les 3,300,000 livres restant...
      ...pour les chemins vicinaux. Il n'est pas de meilleur moyen de rendre l'agriculture florissante.
      Le premier objet, vous pouvez le décréter tout de suite. Quant au second, il serait interminable ; car malgré que nous ne soyons pas les députés de tel ou tel département, l'amour de nos commettants respectifs l'emporterait, et nous nous livrerions à des débats qui n'auraient d'autre; résultat qu'une perte de temps. Je proposé donc de donner d'abord à chacun de vos départements 60,000 livres et de charger vos comités des secours publics et des finances de distribuer les 3,300,000 livres restantes, après avoir examiné les différents besoins des départements. Mais je réclame l'emploi tout entier pour les chemins vicinaux. Il n'est pas de meilleur moyen de rendre l'agriculture florissante.
      Locuteur: Deperet
      ...vec le meilleur cœur, tout en soutenant la meilleure des causes, d'être autant dans l'erreur que M. La-Bergerie. Il revient toujours à induire...
      ...n erreur en disant qu'il y a 6 millions de fonds disponibles, ce qui n'est pas.
      ...pporteur, je demande à répondre, Monsieur le Président, il n'est pas possible, avec le meilleur cœur, tout en soutenant la meilleure des causes, d'être autant dans l'erreur que M. La-Bergerie. Il revient toujours à induire l'Assemblée en erreur en disant qu'il y a 6 millions de fonds disponibles, ce qui n'est pas.
      Locuteur: Boisrot-de-Lacour
      ...les prisonniers détenus dans les dépôts de mendicité, qui n'y sont que pour avoir ...
      ...au secours des enfants trouvés. Quant à la distribution particulière, je m'en rapp...
      Je demande que tous les prisonniers détenus dans les dépôts de mendicité, qui n'y sont que pour avoir mendié, soient mis en liberté. Je demande encore que le ministre et le comité no...
      ...es, soit au secours des dépôts ae mendicité, soit au secours des hôpitaux, soit au secours des enfants trouvés. Quant à la distribution particulière, je m'en rapporte au comité;
      Locuteur: Cambon
      ...visoire à discuter. Il est im-ftossible de prendre des mesures générales dans a situation actuelle de l'administration des secours. Des besoins particuliers, des maux pressants appellent la sollicitude de l'Assemblée nationale et commandent une...
      ...s publics nous présentera les principes de la mendicité, nous hous en occuperons; mai...
      ...prendre, article par article, le projet de votre comité. Sur le premier article pe...
      ...testé, ce me semblé, que pour accélérer la délibération,' on devrait d'abord le me...
      Dans ce moment-ci, nous n'avons qu'une question provisoire à discuter. Il est im-ftossible de prendre des mesures générales dans a situation actuelle de l'administration des secours. Des besoins particuliers, des maux pressants appellent la sollicitude de l'Assemblée nationale et commandent une prompte décision. Lorsque le comité des secours publics nous présentera les principes de la mendicité, nous hous en occuperons; mais en cê moment, nous ne devons juger que le provisoire. Pour cela, il faut prendre, article par article, le projet de votre comité. Sur le premier article personne n'a contesté, ce me semblé, que pour accélérer la délibération,' on devrait d'abord le mettre aux voix. (Oui! oui!)
      Locuteur: Cambon
      (L'Assemblée ferme la discussion, accorde la priorité au projet de décret du comité, décide qu'on le discu... (L'Assemblée ferme la discussion, accorde la priorité au projet de décret du comité, décide qu'on le discutera article par article ; puis adopte le décret d'urgence.)
      Locuteur: Dorizy
      1° Pétition du sieur Giraud, homme de loi, dans laquelle il demande à l'Assemblée nationale de fairé | construire des maisons d'éducat...
      ...n dépose, dans le Panthéon, deux bustes de chaque classe d'hommes qui, dans tous l...
      ...s travaux, contribué à l'élévation et a la splendeur de la France.
      1° Pétition du sieur Giraud, homme de loi, dans laquelle il demande à l'Assemblée nationale de fairé | construire des maisons d'éducation pour les deux sexes, dans lesquelles les élèves seront nourris, entretenus et instruits dans les sciences et les arts utiles et agréables. Il demande encore qu'on dépose, dans le Panthéon, deux bustes de chaque classe d'hommes qui, dans tous les genres, ont, par leur génie et leurs travaux, contribué à l'élévation et a la splendeur de la France.
      Locuteur: Dorizy
      de la caisse de Vextraordinaire, qui annonce qu'il séra... de la caisse de Vextraordinaire, qui annonce qu'il séra brûlé, vendredi prochain, pour 8 millions d'assignats ; elle est ainsi conçue :
      Locuteur: Dorizy
      « J'ai l'honneur de vous prévenir qu'il sera brûlé vendredi prochain, à la caisse de 1 extraordinaire, 8 millions d'assignats provenant des rentrées de biens nationaux; lesquels, joints aux 377 déjà brûlés, forment la somme de 385 millions. Je vous prie, Monsieur le... « J'ai l'honneur de vous prévenir qu'il sera brûlé vendredi prochain, à la caisse de 1 extraordinaire, 8 millions d'assignats provenant des rentrées de biens nationaux; lesquels, joints aux 377 déjà brûlés, forment la somme de 385 millions. Je vous prie, Monsieur le Président, d'en donner connaissance à l'Assemblée.
      Locuteur: Dorizy
      « William Becket, aux représentants de la nation française, salut. « William Becket, aux représentants de la nation française, salut.
      Locuteur: Dorizy
      « Plusieurs de mes concitoyens vous ont donné publique...
      ...oges, ainsi qu'à tous les Français, sur la manière oourageuse avec laquelle vous avez conquis la liberté et établi une Constitution, une...
      ...ie à défendre un peuple généreux et ami de toutes les nations. Si quelques despotes s'avisaient de vouloir porter la moindre atteinte à sa liberté, il exist...
      ...iers d'hommes qui ont juré dans le fond de leur âme, de défendre, à quelque prix que ce fût et par toutes sortes de moyens, la liberté naissante d'un peuple dont le caractère aimable et bon lui attira de tous temps l'amitié des nations, mais qui s'en est rendu bien plus digne, par la promesse invariable de vivre en paix avec tous ses voisins et de ne rivaliser avec eux qu'en libérté et ...
      ...liberté générale entre tous les peuples de la terre et surtout entre l'Anglais et le ...
      ...s, personnes à qui l'égoïsme tient lieu de tous principes, les richesses de tout bonheur, l'orgueil de tous sentiments, qui n'ont d'humanité que pour la [liste civile, qui ne connaissent de droits que ceux de la Couronne. (Rires.)
      « Plusieurs de mes concitoyens vous ont donné publiquement des éloges, ainsi qu'à tous les Français, sur la manière oourageuse avec laquelle vous avez conquis la liberté et établi une Constitution, une des bases éternelles, quoique méconnues jusqu'à ce moment.' Plusieurs Anglais vous ont promis d'employer leurs biens et leur vie à défendre un peuple généreux et ami de toutes les nations. Si quelques despotes s'avisaient de vouloir porter la moindre atteinte à sa liberté, il existe dans ma patrie des milliers d'hommes qui ont juré dans le fond de leur âme, de défendre, à quelque prix que ce fût et par toutes sortes de moyens, la liberté naissante d'un peuple dont le caractère aimable et bon lui attira de tous temps l'amitié des nations, mais qui s'en est rendu bien plus digne, par la promesse invariable de vivre en paix avec tous ses voisins et de ne rivaliser avec eux qu'en libérté et en grandeur d'âme. Union et liberté générale entre tous les peuples de la terre et surtout entre l'Anglais et le Français (Applaudissements.) ; voilà le seul cri auquel on doit désormais se rec...
      ...terre, si toutefois j en excepte quelques vils esclaves, quelques riches endurcis, personnes à qui l'égoïsme tient lieu de tous principes, les richesses de tout bonheur, l'orgueil de tous sentiments, qui n'ont d'humanité que pour la [liste civile, qui ne connaissent de droits que ceux de la Couronne. (Rires.)
      Locuteur: Cambon
      (La discussion est interrompue.) (La discussion est interrompue.)
      Locuteur: Dorizy
      2° Lettre de M. Amelot, commissaire du roi près 2° Lettre de M. Amelot, commissaire du roi près
      Locuteur: Dorizy
      . 3° Lettre de William Becket, citoyen anglais, à laquelle est joint un assignat 200 livres ; cette lettre est ainsi con... . 3° Lettre de William Becket, citoyen anglais, à laquelle est joint un assignat 200 livres ; cette lettre est ainsi conçue (1).
      ...égislateurs d'un grand peuple qui vient de conquérir sa liberté, je vous le demande, de quel droit, lorsque vous présentez à to...
      ...rs tyrans cherchent-ils à vous harceler de toutes les manières, et veulent-ils s'abreuver de votre sang au-milieu du sentier pénible qui doit vous conduire à la liberté? Repoussez ces bêtes féroces ju...
      ...epaires, et balayez ces cavernes séjour de l'infection et du desordre. Ne craignez rien du gouvernement d'Angleterre ; au milieu de l'orage qui paraît vous menacer, l'opinion formelle de la nation retiendrait le ministre Pitt, si sa pénu- (1) Procès-verbaux des séances de l'Assemblée législative, tome IV, page ...
      « Législateurs d'un grand peuple qui vient de conquérir sa liberté, je vous le demande, de quel droit, lorsque vous présentez à toutes les nations le rameau d'olivièr, leurs tyrans cherchent-ils à vous harceler de toutes les manières, et veulent-ils s'abreuver de votre sang au-milieu du sentier pénible qui doit vous conduire à la liberté? Repoussez ces bêtes féroces jusque dans leurs derniers retranchements ; attaquez-les dans leurs repaires, et balayez ces cavernes séjour de l'infection et du desordre. Ne craignez rien du gouvernement d'Angleterre ; au milieu de l'orage qui paraît vous menacer, l'opinion formelle de la nation retiendrait le ministre Pitt, si sa pénu- (1) Procès-verbaux des séances de l'Assemblée législative, tome IV, page 176.;

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 453
      Locuteur: Dorizy
      ...votre liberté, vous travaillez à celle, de tous les péuples; et si les despotes se...
      ...i que leur sot orgueil leur en persuade la possibdité, les peuples doivent se reunir à vous pour détruire énfin le règne de l'iniquité et faire disparaître de dessus la surface du globe la ligue de quelques hommes qui n'a que trop duré pour le malheur et la honte des nations. Pénétré de ces vérités saintes, je veux contribuer, autant que la modicité de ma fortune me le permet, à rétablissement étérnel de la liberté du genre humain. Des milliers d...
      ... donné le signal du combat qui décidera la cause des rois et des peuples, celle de l'esclavage ou de la liberté, tous les peuples, dis-je, n'attendent que ce moment pour s'élever de toutes parts, et secouer avec effroi des chaînes dont la chute anéantira pour toujours les despo...
      « En déîendant votre liberté, vous travaillez à celle, de tous les péuples; et si les despotes se coalisent d'un pôle à l'autre pour vous anéantir, ainsi que leur sot orgueil leur en persuade la possibdité, les peuples doivent se reunir à vous pour détruire énfin le règne de l'iniquité et faire disparaître de dessus la surface du globe la ligue de quelques hommes qui n'a que trop duré pour le malheur et la honte des nations. Pénétré de ces vérités saintes, je veux contribuer, autant que la modicité de ma fortune me le permet, à rétablissement étérnel de la liberté du genre humain. Des milliers d'hommes dans ma patrie, ainsi que chez les autres peuples, n'attendent que le moment où va être donné le signal du combat qui décidera la cause des rois et des peuples, celle de l'esclavage ou de la liberté, tous les peuples, dis-je, n'attendent que ce moment pour s'élever de toutes parts, et secouer avec effroi des chaînes dont la chute anéantira pour toujours les despotes.
      Locuteur: Dorizy
      « Si de toutes parts il va s'élever un cri contre la coalition infernale qui s'est formée co...
      ...est que les autres peuples aiment aussi la liberté. Si je vous offre mes faibles moyens, si des individus de tous les pays travaillent ardemment à l'heureuse issue de votre entreprise, ce n'est pas qu'on ne soit convaincu que la nation française ne puisse achever elle seule la conquête de la liberté. Lé peuple, qu'un petit nombre ...
      ...montrera encore une fois que l'amour ae la liberté fait faire de plus grandes choses que l'honneur féodal, et se noiera, s'il le faut, dans le sang de ses ennemis, plutôt que de sè plier sous le joug.
      « Si de toutes parts il va s'élever un cri contre la coalition infernale qui s'est formée contre vous, c'est que les autres peuples aiment aussi la liberté. Si je vous offre mes faibles moyens, si des individus de tous les pays travaillent ardemment à l'heureuse issue de votre entreprise, ce n'est pas qu'on ne soit convaincu que la nation française ne puisse achever elle seule la conquête de la liberté. Lé peuple, qu'un petit nombre d'hommes ignorants et orgueilleux se plaisent si fort à humilier et à calomnier, a montré ce dont il était capable. Il montrera encore une fois que l'amour ae la liberté fait faire de plus grandes choses que l'honneur féodal, et se noiera, s'il le faut, dans le sang de ses ennemis, plutôt que de sè plier sous le joug.
      Locuteur: Dorizy
      ...sance et fraternité les faibles secours de mes compatriotes et lés miens ! vous av...
      ... ne vouliez plus reconnaître ces lignes de démarcation que les despotes, pour ench...
      ... partisans s'efforcent encore vainement de conserver. A vos yeux, tous les peuples...
      ...e à vos légions; et bientôt il répandra la terreur dans le cœur de vos ennemis, et ne leur laissera que la honte de leur défaite.
      ... Grâces vous soient rendues, philosophes humains, d'avoir accepté avec reconnaissance et fraternité les faibles secours de mes compatriotes et lés miens ! vous avez prononcé que vous ne vouliez plus reconnaître ces lignes de démarcation que les despotes, pour enchaîner les peuples, avaient placées entre eux et que leurs partisans s'efforcent encore vainement de conserver. A vos yeux, tous les peuples sont frères, tous doivent se réunir pour s'entr'aider et concourir à leur bonhe...
      ... fort recommandée; lui qui dispose des armées, a déjà donné un courage invincible à vos légions; et bientôt il répandra la terreur dans le cœur de vos ennemis, et ne leur laissera que la honte de leur défaite.
      Locuteur: Dorizy
      « A Londres, le 10 janvier, l'an III de la liberté. » « A Londres, le 10 janvier, l'an III de la liberté. »
      Locuteur: Dorizy
      ...n relative au chauffage économique et à la fabrication du blanc de céruse. 4° Pétition relative au chauffage économique et à la fabrication du blanc de céruse.
      Locuteur: Le Président
      Le ministre de la marine adresse à l'Assemblée nationale la copie de trois lettres de M. Blanchelande, gouverneur par intérim de l'île Saint-Domingue endate des 16, 2? Le ministre de la marine adresse à l'Assemblée nationale la copie de trois lettres de M. Blanchelande, gouverneur par intérim de l'île Saint-Domingue endate des 16, 2?
      Locuteur: Le Président
      (L'Assemblée décrète que la lecture de ces pièces aura lieu après la discussion du projet de décret sur les secours publics.) (L'Assemblée décrète que la lecture de ces pièces aura lieu après la discussion du projet de décret sur les secours publics.)
      Locuteur: Le Président
      L'Assemblée reprend la discussion du projet de décret des comités de Vordinaire et de l'extraordinaire des finances et des se... L'Assemblée reprend la discussion du projet de décret des comités de Vordinaire et de l'extraordinaire des finances et des secours publics réunis sur les moyens provisoires à employer pour subvenir aux bes...
      Locuteur: Deperet
      « Les commissaires de la Trésorerie nationale tiendront à la disposition du ministre de l'intérieur, et sous sa responsabilité,... « Les commissaires de la Trésorerie nationale tiendront à la disposition du ministre de l'intérieur, et sous sa responsabilité, les sommes ci-après détaillées :
      Locuteur: Deperet
      ...es cas particuliers, peuvent en exiger. La répartition en sera arrêtée par l'Assem...
      ...t qui lui sera présenté par le ministre de l'intérieur, des demandes et mémoires a...
      ..., des secours, ou faciliter des travaux utiles- dans les départements qui, par des cas particuliers, peuvent en exiger. La répartition en sera arrêtée par l'Assemblée nationale sur le résultat qui lui sera présenté par le ministre de l'intérieur, des demandes et mémoires adressés par les directoires des départements, auquel il joindra son avis et ses ...
      Locuteur: Laureau
      Avant de décréter quelle somme on emploiera aux travaux de secours, il me semble plus utile de savoir quels travaux on exécutera; on a...
      ...ose 5 autres, dont il ne résultera rien de mieux: l'emploi partiel de ces sommes nous engage dans des travaux que nous serons obligés de continuer, et dans la construction desquels on nous engage ma...
      ...iles, et nous ferions des dépenses dont la nation aurait à s'applaudir, par l'avan...
      ...retirerait. Je propose, en conséquence, de ne?rien décréter pour Tes travaux qu'on...
      Avant de décréter quelle somme on emploiera aux travaux de secours, il me semble plus utile de savoir quels travaux on exécutera; on a déjà décrété 15 millions, dont il n'est rien resté d'utile; on en propose 5 autres, dont il ne résultera rien de mieux: l'emploi partiel de ces sommes nous engage dans des travaux que nous serons obligés de continuer, et dans la construction desquels on nous engage malgré nous, au lieu que si nous avions un état général, nous choisirions les plus utiles, et nous ferions des dépenses dont la nation aurait à s'applaudir, par l'avantage qu'elle en retirerait. Je propose, en conséquence, de ne?rien décréter pour Tes travaux qu'on vous propose, qu'après un rapport du comité, des travaux publics, qui vous les ...
      Locuteur: Dorizy
      ...honorable dans son procès-verbal et que la lettre y sera insérée.) ...'offre qui lui est faite par William Becket, ordonne qu'il en sera fait mention honorable dans son procès-verbal et que la lettre y sera insérée.)
      Locuteur: Dorizy
      ...emblée renvoie cetté pétition au comité de commerce.) (L'Assemblée renvoie cetté pétition au comité de commerce.)
      Locuteur: Le Président
      et 30 novembre dernier, ainsi que la copie d'une lettre des commissaires civ... et 30 novembre dernier, ainsi que la copie d'une lettre des commissaires civils qui sont arrivés au Cap le 28 du même mois.
      Locuteur: Deperet
      ...orteur, donne lecture du 1er paragraphe de l'article premier ainsi conçu : , rapporteur, donne lecture du 1er paragraphe de l'article premier ainsi conçu :
      Locuteur: Deperet
      « 1° 100,000 livres pour servir de supplément, jusqu'au 1er avril prochain...
      ...en 1792, conformément au décret du mois de décembre dernier. »
      « 1° 100,000 livres pour servir de supplément, jusqu'au 1er avril prochain, aux dépenses ordinaires pour l'administration des enfants trouvés, outre les sommes décrétées pour 1791, et qui seront provisoirement payées en 1792, conformément au décret du mois de décembre dernier. »
      Locuteur: Deperet
      (Cette première partie de l'article est adoptée.) (Cette première partie de l'article est adoptée.)
      Locuteur: Deperet
      ...porteur, donne lecture du 2e paragraphe de l'article 1er qui est ainsi conçu : , rapporteur, donne lecture du 2e paragraphe de l'article 1er qui est ainsi conçu :
      Locuteur: Laureau
      ...ts, l'Assemblée adopte le 2e paragraphe de l'article 1er.) : (Après quelques débats, l'Assemblée adopte le 2e paragraphe de l'article 1er.)
      Locuteur: Deperet
      ...porteur, donne lecture du 3e paragraphe de l'article 1er ainsi que des articles 2,... , 'rapporteur, donne lecture du 3e paragraphe de l'article 1er ainsi que des articles 2, 3,4 et 5 qui sont adoptés sans discussion dans les termes suivants :
      Locuteur: Deperet
      ...semblée constituante, tant aux hôpitaux de Paris qu'aux au- « 3° 1,500,000 livres pour fournir aux secours provisoires accordés par l'Assemblée constituante, tant aux hôpitaux de Paris qu'aux au-

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 454
      Locuteur: Deperet
      très hôpitaux du royaume, dans la même proportion et suivant les dispositions de la loi des 25 juillet, 12 septembre et aut... très hôpitaux du royaume, dans la même proportion et suivant les dispositions de la loi des 25 juillet, 12 septembre et autres antérieures.
      Locuteur: Deperet
      ... dont jouissaient les hôpitaux, maisons de charité et fondations pour les pauvres en vertu de titres authentiques et constatés, conti...
      ...s les formes, et d'après les conditions de la loi du 10 avril 1791, et ce, provisoire...
      « Les rentes sur les biens nationaux dont jouissaient les hôpitaux, maisons de charité et fondations pour les pauvres en vertu de titres authentiques et constatés, continueront à être payées à ces divers établissements, aux époques ordinaires où ils les touchaient, dans les formes, et d'après les conditions de la loi du 10 avril 1791, et ce, provisoirement jusqu'au 1er janvier 1793.
      Locuteur: Deperet
      ...i toutes, les conditions prescrites par la loi du 9 pctobre dernier et autres antérieures ; le ministre de l'intérieur rendra compte, nominativement, des directoires de département qui : n'auront pas rempli c... ...s aux travaux utiles, ne pourront leur être accordés que lorsqu'ils auront rempli toutes, les conditions prescrites par la loi du 9 pctobre dernier et autres antérieures ; le ministre de l'intérieur rendra compte, nominativement, des directoires de département qui : n'auront pas rempli ces formalités indispensables.
      Locuteur: Deperet
      ...nale, dans le plus court délai, un plan de travail sur l'organisation générale des...
      ...administration aes hôpitaux et hospices de bienfaisance; et sur la répression de la mendicité.
      « Lé comité des secours publics présentera à l'Assemblée nationale, dans le plus court délai, un plan de travail sur l'organisation générale des secours à donner aux pauvres valides et invalides, l'administration aes hôpitaux et hospices de bienfaisance; et sur la répression de la mendicité.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...nt suspendus. Les patriotes, qui aiment la liberté jusqu'à l'idolâtrie, ont beaucoup de peine à maintenir la tranquillité publique. Il y a dans ces ...
      ... motifs puissants sur lesquels j'appuie la motion que j ai faite. (Applaudissement...
      ...ent encore des secours journaliers, que des motifs révolutionnaires ont totalement suspendus. Les patriotes, qui aiment la liberté jusqu'à l'idolâtrie, ont beaucoup de peine à maintenir la tranquillité publique. Il y a dans ces villes un grand nombre d'indigents. Voilà les motifs puissants sur lesquels j'appuie la motion que j ai faite. (Applaudissements.)
      Locuteur: Baignoux
      (La motion de M. Baignouxn'a pas de suite.) (La motion de M. Baignouxn'a pas de suite.)
      Locuteur: Baignoux
      ...s membres demandent l'ordre du jour sur la motion de AT. Aubert-Dubayet. Plusieurs membres demandent l'ordre du jour sur la motion de AT. Aubert-Dubayet.
      Locuteur: Blanchon
      appuie motion de M. Aubert-Dubayet. appuie motion de M. Aubert-Dubayet.
      Locuteur: Blanchon
      (L'Assemblée décrète la motion de M. Aubert-Dubayet.) (L'Assemblée décrète la motion de M. Aubert-Dubayet.)
      Locuteur: Lacuée
      ...er un article additionnel qui me paraît de la dernière importance. Tout le monaè sait... Je vais vous présenter un article additionnel qui me paraît de la dernière importance. Tout le monaè sait que dans les départements il y a des hommes qui n'ont ni force, ni facultés péc...
      Locuteur: Lacuée
      Vous savez que lorsque la nation a mis à sa disposition les biens...
      ... accordé à chaque département une somme de 3 à 4,000 livres, qui sera distribuée u...
      ...vres invalides et aux vieillards dénués de force et de fortune.
      Vous savez que lorsque la nation a mis à sa disposition les biens du clergé, elle a décrété qu'elle aurait soin des pauvres, et elle a entendu les pauvres invalides particulièrement. Ainsi, je demande qu'il soit accordé à chaque département une somme de 3 à 4,000 livres, qui sera distribuée uniquement aux pauvres invalides et aux vieillards dénués de force et de fortune.
      Locuteur: Lacuée
      (L'Assemblée renvoie la motion de M. Lacuée au comité des secours publics... (L'Assemblée renvoie la motion de M. Lacuée au comité des secours publics pour en rendre compte samedi prochain.) .
      Locuteur: Lacuée
      Suit la teneur de ce décrèt, tel qu'il a été porté à la sanction : Suit la teneur de ce décrèt, tel qu'il a été porté à la sanction :
      Locuteur: Lacuée
      ...onale, après avoir entendu les rapports de son comité des secours publics, considérant que le soulagement de la pauvreté est le devoir le plus sacré d'...
      ...ommes. et qui veut assurer sa durée sur la tranquillité et le bonheur de tous les individus, attentive à pourvoi...
      ...nir au secours des hôpitaux et hospices de Gharité, dont les revenus ont été diminués par la suppression de plusieurs droits et privilèges, décrète...
      « L'Assemblée nationale, après avoir entendu les rapports de son comité des secours publics, considérant que le soulagement de la pauvreté est le devoir le plus sacré d'une Constitution qui repose sur les droits imprescriptibles des hommes. et qui veut assurer sa durée sur la tranquillité et le bonheur de tous les individus, attentive à pourvoir aux besoins des départements qui ont éprouvé des événements désastreux et imprévus, voulant enfin venir au secours des hôpitaux et hospices de Gharité, dont les revenus ont été diminués par la suppression de plusieurs droits et privilèges, décrète qu'il y a urgence^
      Locuteur: Lacuée
      « Les çommissairês de la Trésorerie nationale tiendront à la disposition du ministre de l'inté- « Les çommissairês de la Trésorerie nationale tiendront à la disposition du ministre de l'inté-
      Locuteur: Deperet
      ...sent décret sera porté, dans le jour, à la sanction du roi. « Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction du roi.
      Locuteur: Deperet
      ...serve que l'article 4 n'est pas sujet à la sanction; je demande qu'il soit séparé ... Un membre : J'observe que l'article 4 n'est pas sujet à la sanction; je demande qu'il soit séparé du décret.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...ours publics prenne l'engagement formel de faire, à jour fixe, un rapport sur les ...
      ... aux hôpitaux dans les villes ci-devant parlement ; ces secours sont indis-
      Je demande que le comité des secours publics prenne l'engagement formel de faire, à jour fixe, un rapport sur les secours à accorder aux hôpitaux dans les villes ci-devant parlement ; ces secours sont indis-
      Locuteur: Baignoux
      « Le ministre de l'intérieur sera tenu de faire remettre dans le plus court délai possible, par les directoires de département, un état détaillé des reven... « Le ministre de l'intérieur sera tenu de faire remettre dans le plus court délai possible, par les directoires de département, un état détaillé des revenus des hôpitaux. »
      Locuteur: Viénot-Vaublanc
      Messieurs, dans un grand nombre de départements qui ont touché leur quote-part des secours que vous avez (Ion-nés. au lieu de les employer à cette destination, on le...
      ...le trop imposé. C'est un abus manifeste de vos intentions. Je demande donc, Messie...
      ..., que vous annuliez toutes dispositions de ce genre qui ont pu être faites dans le...
      Messieurs, dans un grand nombre de départements qui ont touché leur quote-part des secours que vous avez (Ion-nés. au lieu de les employer à cette destination, on les a employés à rembourser le trop imposé. C'est un abus manifeste de vos intentions. Je demande donc, Messieurs, comme article additionnel, que vous annuliez toutes dispositions de ce genre qui ont pu être faites dans les départements.
      Locuteur: Viénot-Vaublanc
      ...'Assemblée adopte l'article additionnel de M. Viénot-Vaublanc, sauf rédaction.) (L'Assemblée adopte l'article additionnel de M. Viénot-Vaublanc, sauf rédaction.)

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 455
      Locuteur: Lacuée
      ...es cas particuliers, peuvent en exiger. La répartition en sera arrêtée par l'Assem...
      ... qui lui sera présenté, par le ministre de l'intérieur, des demandes et mémoires a...
      ...t, des secours, ou faciliter des travaux utiles dans les départements qui, par des cas particuliers, peuvent en exiger. La répartition en sera arrêtée par l'Assemblée nationale, sur le résultat qui lui sera présenté, par le ministre de l'intérieur, des demandes et mémoires adressés par les directoires des départements, auxquels il joindra son avis et se...
      Locuteur: Lacuée
      ...semblée constituante, tant aux hôpitaux de Paris qu'aux autres hôpitaux du royaume, dans la même proportion et suivant les dispositions de la loi des 25 juillet, 12 septembre et aut... 3° 1,500,000 livres pour fournir aux secours provisoires accordés par l'Assemblée constituante, tant aux hôpitaux de Paris qu'aux autres hôpitaux du royaume, dans la même proportion et suivant les dispositions de la loi des 25 juillet, 12 septembre et autres antérieures.
      Locuteur: Lacuée
      ... dont jouissaient les hôpitaux, maisons de charité et fondations pour les pauvres, en vertu de titres authentiques et constatés, conti...
      ...ns les formes et d'après les conditions de la loi du 10 avril 1791, et ce, provisoire...
      « Les rentes sur les biens nationaux dont jouissaient les hôpitaux, maisons de charité et fondations pour les pauvres, en vertu de titres authentiques et constatés, continueront à être payées à ces divers établissements, aux époques ordinaires où ils les touchaient, dans les formes et d'après les conditions de la loi du 10 avril 1791, et ce, provisoirement jusqu'au 1er janvier 1793. »
      Locuteur: Lacuée
      ...li toutes les conditions prescrites par la loi du 9 octobre dernier et autres antérieures. Le ministre de l'intérieur rendra compte, nominativement, des directoires de département qui n'anront jpas rempli ce... ...és aux travaux utiles, ne pourront leur être accordés que lorsqu'ils auront rempli toutes les conditions prescrites par la loi du 9 octobre dernier et autres antérieures. Le ministre de l'intérieur rendra compte, nominativement, des directoires de département qui n'anront jpas rempli ces formalités indispensables. »
      Locuteur: Lacuée
      ...nseils ou directoires ae département et de district qui ont pour objet de distribuer les fonds accordés pour les ateliers de secours etde charité, au marc la livre, ou en moins impose, sur les cont...
      ...te en raison des besoins des cantons et de l'utilité des travaux, d'après l'avis d...
      « Sont et demeureront révoquées toutes dispositions arrêtées par les conseils ou directoires ae département et de district qui ont pour objet de distribuer les fonds accordés pour les ateliers de secours etde charité, au marc la livre, ou en moins impose, sur les contributions des municipalités, cette distribution devant être faite en raison des besoins des cantons et de l'utilité des travaux, d'après l'avis des conseils des districts et des départements. »
      Locuteur: Lacuée
      de bienfaisance, et sur la répression de la mendicité. » de bienfaisance, et sur la répression de la mendicité. »
      Locuteur: Mathieu Dumas
      .... Messieurs, je vais vous faire lecture de la lettre du ministre de la marine et des lettres de M. Blanchelande. Voici d'abord la lettre du ministre de la marine : , secrétaire. Messieurs, je vais vous faire lecture de la lettre du ministre de la marine et des lettres de M. Blanchelande. Voici d'abord la lettre du ministre de la marine :
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Copie de la lettre écrite par M. de Blanchelande au ministre ae la marine. Copie de la lettre écrite par M. de Blanchelande au ministre ae la marine.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...ernière dépêche, en date du 22 octobre, la province de l'Ouest a été le théâtre de divers événements. L'assemblée provinciale, étayée de ma proclamation du 25 septembre, a cass... « Depuis ma dernière dépêche, en date du 22 octobre, la province de l'Ouest a été le théâtre de divers événements. L'assemblée provinciale, étayée de ma proclamation du 25 septembre, a cassé, par un arrêté, le concordat au 14' septembre.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « D'après cet acte, les gens de couleur se sont successivement augmentés à la Croix-des-Bouquets, au nombre ae 4,000,...
      ... 700 esclaves qu'ils ont armés, ils ont de suite manifesté l'intention de marcher contre la ville du Port-au-Prince.
      « D'après cet acte, les gens de couleur se sont successivement augmentés à la Croix-des-Bouquets, au nombre ae 4,000, ils ont mêlé parmi eux 6 ou 700 esclaves qu'ils ont armés, ils ont de suite manifesté l'intention de marcher contre la ville du Port-au-Prince.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Les habitants de la province, effrayés des calamités dont ils étaient menacés, ôht'pris le parti de traiter avec les hommes couleur. Les 14 paroisses ont nommé des commissaires. Les hommes de couleur en ont fait de même : il en est résulté un traité de paix que je joins ici sous le n°>'l, qu...
      ...essé officiellement parles commissaires de l'Ouest, avec la lettre cotée n° 3, à laquelle j'ai fait la même réponse insérée sous le mêmé n° 3.
      « Les habitants de la province, effrayés des calamités dont ils étaient menacés, ôht'pris le parti de traiter avec les hommes couleur. Les 14 paroisses ont nommé des commissaires. Les hommes de couleur en ont fait de même : il en est résulté un traité de paix que je joins ici sous le n°>'l, qui rappelle l'exécution au coiicordat du 14 septembre (Ah! ah !), n° 2, que j'avais joint à ma dernière dépêche. Ce traité m'a été adressé officiellement parles commissaires de l'Ouest, avec la lettre cotée n° 3, à laquelle j'ai fait la même réponse insérée sous le mêmé n° 3.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Le traité signé, les gens de couleur ont envoyé 1,000 hommes au . Po...
      ... embarqués sur un navire, et conduits à la Côte-ferme. Je ne sais ce que tout ceci...
      ...onsieur, que je dois agir avec beaucoup de circonspection, n'ayant surtout aucun moyen réprimant de faire respecter mon autorité.
      « Le traité signé, les gens de couleur ont envoyé 1,000 hommes au . Port-au-Prince, où ils ont fait le service avec les troupes patriotiques. 200 des nègres esclaves qu'ils avaient armes et amenés avec eux au Port-au-Prince, ont été embarqués sur un navire, et conduits à la Côte-ferme. Je ne sais ce que tout ceci deviendra : le calme paraît rétabli dans cette province, où chacun se porte à m...
      ...ant qu'il sera en mon pouvoir, aux irrégularités... Mais vous devez concevoir. Monsieur, que je dois agir avec beaucoup de circonspection, n'ayant surtout aucun moyen réprimant de faire respecter mon autorité.
      Locuteur: Lacuée
      «' 1° 100,000 .livres pour servir de supplément jusqu'au 1er avril prochain ...
      ...en 1792, conformément au décret du mois de décembre dernier;
      «' 1° 100,000 .livres pour servir de supplément jusqu'au 1er avril prochain aux dépenses Ordinaires pour l'administration des enfants trouvés, outre les sommes décrétées pour 1791, et qui seront provisoirement payées en 1792, conformément au décret du mois de décembre dernier;
      Locuteur: Lacuée
      ...sent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. « Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction.
      Locuteur: Lacuée
      ...nale, dans le plus court délai, un plan de travail sur l'organisation générale de^ secours à donner aux pauvres valides e... « Le comité des secours publics présentera à l'Assemblée nationale, dans le plus court délai, un plan de travail sur l'organisation générale de^ secours à donner aux pauvres valides et invalides» l'administration dés hôpitaux et hospices
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Je m'empresse de vous adresser copie, tant de trois lettres de M. Blanchelande, gouverneur par intérim de Saint-Domingue, des 16, 23 et 30 novemb...
      ...saires civils qui étaient arrivés le 28 de ce mois. Je vous prie de les communiquer à l'Assemblée nationale...
      « Je m'empresse de vous adresser copie, tant de trois lettres de M. Blanchelande, gouverneur par intérim de Saint-Domingue, des 16, 23 et 30 novembre dernier, avec les pièces joiiites{ que d'une lettre des commissaires civils qui étaient arrivés le 28 de ce mois. Je vous prie de les communiquer à l'Assemblée nationale. « Je suis avec respèçt, etc.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Voix diverses:khi ah! La voilà, la bonne foi! Voix diverses:khi ah! La voilà, la bonne foi!
      Locuteur: Mathieu Dumas
      , secrétaire, continuant la lecture : , secrétaire, continuant la lecture :

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 456
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Dans la partie de l'Est de la province du Nord, les gens de couleur se sont aussi cantonnés à part,...
      ...si manifesté des prétentions comme ceux de la province de l'Ouest, quoique les habitants des 5 pa...
      ...uiescé à leurs désirs, dans l'espérance de se réunir à eux contre les nègres en ré...
      ...te infiniment les inquiétudes. Ces gens de couleur désirent que l'assemblée coloniale approuve leurs demandes, ce qui est de toute absurdité. (Ah! ah 1) Il y a cependant environ 130 hommes de couleur qui ont rejoint les blancs. Je ...
      « Dans la partie de l'Est de la province du Nord, les gens de couleur se sont aussi cantonnés à part, et ont aussi manifesté des prétentions comme ceux de la province de l'Ouest, quoique les habitants des 5 paroisses du Fort-Dauphin et environs aient acquiescé à leurs désirs, dans l'espérance de se réunir à eux contre les nègres en révolte, ils ne sont pas moins restés séparés, ce qui augmente infiniment les inquiétudes. Ces gens de couleur désirent que l'assemblée coloniale approuve leurs demandes, ce qui est de toute absurdité. (Ah! ah 1) Il y a cependant environ 130 hommes de couleur qui ont rejoint les blancs. Je vais faire des efforts pour y faire parvenir des secours.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Depuis 15 jours, nous avons eu de grands avantages sur les révoltés; dans d'autres parties de la province on évalue à 600 des leurs tués. J'avais envoyé M. de Touzard avec une division de 5 à 600 hommes au Port-Margot, : il les...
      ... d'où ils ont été délogés avec beaucoup de perte.
      « Depuis 15 jours, nous avons eu de grands avantages sur les révoltés; dans d'autres parties de la province on évalue à 600 des leurs tués. J'avais envoyé M. de Touzard avec une division de 5 à 600 hommes au Port-Margot, : il les a attaqués dans le Limbé, d'où ils ont été délogés avec beaucoup de perte.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Pendant léS opérations çi-dessus, M. de Cam-besort est sorti du Cap avec environ 500 hommes : il a parcouru les quartiers de l'Acul et de la plaine du Nord, où il a emporté plusieurs camps et tué beaucoup de ces brigands, entre autres un de leurs chefs très renommé, mais de même que son lieutenant-colonel, il a été obligé de rentrer après 10 jours de campagne et de succès marqués. « Pendant léS opérations çi-dessus, M. de Cam-besort est sorti du Cap avec environ 500 hommes : il a parcouru les quartiers de l'Acul et de la plaine du Nord, où il a emporté plusieurs camps et tué beaucoup de ces brigands, entre autres un de leurs chefs très renommé, mais de même que son lieutenant-colonel, il a été obligé de rentrer après 10 jours de campagne et de succès marqués.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...atriotiques ne peuvent soutenir que peu de jours les fatigues indispensables de cette guerre, et il faudrait pouvoir le...
      ...ns cesse et ne pas leur donner le temps de se reconnaître. Par malheur, la plus grande partie des citoyens accoutu...
      ...aison. Le brave régiment du Gap, excédé de fatigues, ne se rebute pas, mais malheu...
      ...âcheux d'abandonner les postes d'où l'on chasse les brigands, mais les troupes patriotiques ne peuvent soutenir que peu de jours les fatigues indispensables de cette guerre, et il faudrait pouvoir les harceler sans cesse et ne pas leur donner le temps de se reconnaître. Par malheur, la plus grande partie des citoyens accoutumés à une grande aisance chez eux, à une mollesse qu'inspire le climat, et à laq...
      ...nte, les pluies sont ici meurtrières, et elles y sont très fréquentes en cette saison. Le brave régiment du Gap, excédé de fatigues, ne se rebute pas, mais malheureusement il succombe, à peine reste-t-il 100 hommes au drapeau, à cause des dét...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...ait avoir entièrement à nous les hommes de couleur : ils ont toutes sortes d'avant...
      ...r physique, ils marchent pieds-nus pour la plupart, et ils vivraient un jour de bananes et d'eau, au lieu que les blanc...
      ...nt souffrir aucune espèce ae fatigue ni de gênes (Rires.) -, il leur faut du vin, des liqueurs, de la viande fraîche, des ragoûts, des domest...
      ... train incroyable quand il est question de les mouvoir; les prières, les ordres, .la douceur,: la sévérité ne produisent aucun bon effet (Murmures.), la campagne de 8 jours est citée par eux comme tout ce qu'il y a de plus dur et de plus excédant, ils sont fort bons pour un coup de
      « Il faudrait avoir entièrement à nous les hommes de couleur : ils ont toutes sortes d'avantages sur les blancs; nés dans le pays* le^climat n'a que très peu d'influence sur leur physique, ils marchent pieds-nus pour la plupart, et ils vivraient un jour de bananes et d'eau, au lieu que les blancs ne peuvent souffrir aucune espèce ae fatigue ni de gênes (Rires.) -, il leur faut du vin, des liqueurs, de la viande fraîche, des ragoûts, des domestiques, c'est une misère et un train incroyable quand il est question de les mouvoir; les prières, les ordres, .la douceur,: la sévérité ne produisent aucun bon effet (Murmures.), la campagne de 8 jours est citée par eux comme tout ce qu'il y a de plus dur et de plus excédant, ils sont fort bons pour un coup de
      Locuteur: Mathieu Dumas
      main, mais il est impossible de faire une guerre suivie avec ces messieurs-. (fiim.) main, mais il est impossible de faire une guerre suivie avec ces messieurs-. (fiim.)
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Ce ne sera donc qu'avec les gens de couleur, mêlés de troupes de ligne, que nous parviendrons à réduire ...
      ... 15 mai, qui n'admettait que les hommes de couleur nés de père et mère libres, mais elle voulait ...
      ...ah! le voilà!) Depuis ce moment, fières de ce décret, les têtes se sont exaltées d...
      ...re que le prononcé sur le sort des gens de couleur ne soit pas aussi favorable qu'ils auraient lieu de l'espérer, ce qui pourrait produire des...
      ...t soupçonnés d'avoir fomenté sourdement la révolte des esclaves.
      « Ce ne sera donc qu'avec les gens de couleur, mêlés de troupes de ligne, que nous parviendrons à réduire les brigands. Pour cela, il faudrait procurer aux premiers des avantages : l'ass...
      ...n arrêté du 22 septembre ci-joint n° 4, non seulement les bénéfices du décret du 15 mai, qui n'admettait que les hommes de couleur nés de père et mère libres, mais elle voulait améliorer le sort des autres : cette assemblée allait prendre, à cet effet, un a...
      ...uoique provisoire, lorsqu'on à eu connaissance du décret du 24 septembre. (Ah ! ah! le voilà!) Depuis ce moment, fières de ce décret, les têtes se sont exaltées d'une manière à faire connaître que le prononcé sur le sort des gens de couleur ne soit pas aussi favorable qu'ils auraient lieu de l'espérer, ce qui pourrait produire des effets très fâcheux, ces. gens étant en force et en armes, et soupçonnés d'avoir fomenté sourdement la révolte des esclaves.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Copie d'une seconde lettre de M: de Blancheldnde au ministre de la marine. Copie d'une seconde lettre de M: de Blancheldnde au ministre de la marine.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « J'ai eu l'honneur de vous instruire, par mes lettres du courant de septembre, que j'avais fait partir, de concert avec rassemblée générale, un aviso pour la Martinique, afin d'informer M. de Béague de notre position et demander tous les secours qu'il pourrait m'envoyer. La traversée de cet aviso pour se rendre à cette destination, ayant été contrariée, la réponse a longtemps tardé à me parvenir... « J'ai eu l'honneur de vous instruire, par mes lettres du courant de septembre, que j'avais fait partir, de concert avec rassemblée générale, un aviso pour la Martinique, afin d'informer M. de Béague de notre position et demander tous les secours qu'il pourrait m'envoyer. La traversée de cet aviso pour se rendre à cette destination, ayant été contrariée, la réponse a longtemps tardé à me parvenir et déjà l'on murmurait contre le choix du prétendu bâtiment destiné à cette mis...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Enfin, le bâtiment reparut ici le 9 de ce mois, après 52 jours d'absence. Il m'apporta une lettre de M. de Béague, qui m'annonçait l'arrivée du vaisseau de guerreVEole, de la frégate , la Didon, du brigahtin le Cerf, sur lesquels il m'envoyait en armes, en munitions de guerre et de bouche, ce dont il pouvait se démunir; mais point de troupes, n'en ayant pas dont il pût dis... « Enfin, le bâtiment reparut ici le 9 de ce mois, après 52 jours d'absence. Il m'apporta une lettre de M. de Béague, qui m'annonçait l'arrivée du vaisseau de guerreVEole, de la frégate , la Didon, du brigahtin le Cerf, sur lesquels il m'envoyait en armes, en munitions de guerre et de bouche, ce dont il pouvait se démunir; mais point de troupes, n'en ayant pas dont il pût disposer. Depuis du
      Locuteur: Mathieu Dumas
      , secrétaire, continuant la lecture : , secrétaire, continuant la lecture :
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...Pendant ce temps, les troupes du cordon de l'Ouest à Plaisance, commandées par M. de Casa-major, ont aussi attaqué un camp i... « Pendant ce temps, les troupes du cordon de l'Ouest à Plaisance, commandées par M. de Casa-major, ont aussi attaqué un camp important dans le Haut-Limbé, qui a été forcé et gardé. Ces expéditions ont duré ...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Après plusieurs séances de débats, l'assemblée coloniale a pris un...
      ... le crains, ne satisfera pas les hommes de couleur; j'ai fait, avant de l'approuver, quelques observations qui ont produit des modifications. L'assemblée a de suite fait une adresse aux gens de couleur, cotée n° 6, et moi une proclam...
      ...uront produit ces pièces. Si les hommes de couleur sont confiants et raisonnables,...
      « Après plusieurs séances de débats, l'assemblée coloniale a pris un arrêté ci-joint n° 5, qui, du moins je le crains, ne satisfera pas les hommes de couleur; j'ai fait, avant de l'approuver, quelques observations qui ont produit des modifications. L'assemblée a de suite fait une adresse aux gens de couleur, cotée n° 6, et moi une proclamation §ous le n° 7. Nous ignorons encore l'effet qu'auront produit ces pièces. Si les hommes de couleur sont confiants et raisonnables, tout ira bien...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      «.....sinon, la colonie court les plus grands «.....sinon, la colonie court les plus grands

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 457
      Locuteur: Mathieu Dumas
      temps, les émissaires de Saint-Pierre de la Martinique, venus à bord de quelques bâtiments de commerce, répandaient ici sourdement des bruits injurieux sur la conduite de M. de Béague et de ses coopérateurs. On les accusait d'avo...
      ...'on appelle des aristocrates dans toute la force qu'il a plu de donner à cette expression. Ces bruits accrédités peu à peu se réveillèrent à la nouvelle des bâtiments de la station des îles du Vent, et même j'ai ...
      ...vant,.lé serment civique à l'état-major de ces bâtiments; mais quelques personnage...
      ...oupçons injurieux et déplacés vis-à-vis de ceux qui venaient de secourir la colonie; leur avis prévalut. Ces trois ...
      temps, les émissaires de Saint-Pierre de la Martinique, venus à bord de quelques bâtiments de commerce, répandaient ici sourdement des bruits injurieux sur la conduite de M. de Béague et de ses coopérateurs. On les accusait d'avoir rétabli l'ancien régime; en un mot, ils étaient ce qu'on appelle des aristocrates dans toute la force qu'il a plu de donner à cette expression. Ces bruits accrédités peu à peu se réveillèrent à la nouvelle des bâtiments de la station des îles du Vent, et même j'ai su qu'il a été fait des motions à l'assemblée générale pour faire prêter, en arrivant,.lé serment civique à l'état-major de ces bâtiments; mais quelques personnages sages représentèrent que ce serait annoncer des soupçons injurieux et déplacés vis-à-vis de ceux qui venaient de secourir la colonie; leur avis prévalut. Ces trois bâtiments annoncés parurent en effet le 15 et mouillèrent le 16 dans cette rade.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...hamp à M. Girardin, qui le fit mettre à la Fosse-aux-Lions. Cette précaution n'apaisa pas la rumeur déjà excitée parmi le peuple et ...
      ...le. « L'assemblée provinciale, inquiète de ces mouvements, n'y trouva d'autres remèdes que celui de m'engager, par un arrêté, à faire repartir ces 3 bâtiments. La circonstance me parut exiger un acquies...
      ...je fus instruit que plusieurs officiers de la Didon, et même M. le commandant de cette frégate, descendus dans l'après-m...
      ..., grièvement insultés, frappés, menacés de la lanterne, enfin, par composition, condu...
      ...ulières. Des plaintes m'ayant été portées contre un d'eux, je l'envoyai sur le champ à M. Girardin, qui le fit mettre à la Fosse-aux-Lions. Cette précaution n'apaisa pas la rumeur déjà excitée parmi le peuple et l'assemblée générale. « L'assemblée provinciale, inquiète de ces mouvements, n'y trouva d'autres remèdes que celui de m'engager, par un arrêté, à faire repartir ces 3 bâtiments. La circonstance me parut exiger un acquiescement à cet arrêté, surtout quand je fus instruit que plusieurs officiers de la Didon, et même M. le commandant de cette frégate, descendus dans l'après-midi, venaient d'être entourés, grièvement insultés, frappés, menacés de la lanterne, enfin, par composition, conduits à l'assemblée générale par une foule prodigieuse du peuple.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...ardin dînait chez moi avec 10 officiers de son corps; lorsqu'on vint me rendre compte de cet événement, ce commandant désira de se rendre aussitôt à son bord; mais il lui fallait une escorte, et je Craignais de la compromettre dans un moment d'effervesc...
      ...t à mes ordres qu'une centaine d'hommes de troupes réglées.
      « M. Girardin dînait chez moi avec 10 officiers de son corps; lorsqu'on vint me rendre compte de cet événement, ce commandant désira de se rendre aussitôt à son bord; mais il lui fallait une escorte, et je Craignais de la compromettre dans un moment d'effervescence, n'ayant réellement à mes ordres qu'une centaine d'hommes de troupes réglées.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Je préférai de courir à l'assemblée, afin d'essayer de calmer le tumulte. J'y trouvai une nomb...
      ...point étonnant : il ne fut pas possible de me faire; entendre. M. Girardin y vint ...
      ... 9 heures du soir et essayant vainement de calmer cet orage. Il fut décidé que l'a...
      ... et qu'en attendant, tous les officiers de marine présents, et même M. Girardin, resteraient dans l'enceinte des bâtiments de l'assemblée sous la garde des troupes patriotiques. Je me retirai alors, et je trouvai le moyen de faire conduire, vers minuit, à leur bord, les autres officiers de marine qui étaient restés, chez moi. L'...
      ...ger à ordonner les arrêts aux officiers de la maison commune, et à ceux qui se trouva...
      ... des bâtiments ^nouvellement arrivés et de faire mettre une garde patriotique de 50 hommes pour les garder : je ne sanct...
      « Je préférai de courir à l'assemblée, afin d'essayer de calmer le tumulte. J'y trouvai une nombreuse troupe, et-les têtes montées à un point étonnant : il ne fut pas possible de me faire; entendre. M. Girardin y vint seul un moment après, espérant ramener les esprits par cette démarche franche. I...
      ...r les cris et les huées? il fut réduit au silence. Nous demeurâmes ainsi jusqu'à 9 heures du soir et essayant vainement de calmer cet orage. Il fut décidé que l'assemblée délibérerait, et qu'en attendant, tous les officiers de marine présents, et même M. Girardin, resteraient dans l'enceinte des bâtiments de l'assemblée sous la garde des troupes patriotiques. Je me retirai alors, et je trouvai le moyen de faire conduire, vers minuit, à leur bord, les autres officiers de marine qui étaient restés, chez moi. L'assemblée me fit remettre le lendemain matin un arrêté pour m'engager à ordonner les arrêts aux officiers de la maison commune, et à ceux qui se trouvaient à bord des bâtiments ^nouvellement arrivés et de faire mettre une garde patriotique de 50 hommes pour les garder : je ne sanctionnai point cet arrêté.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Jusque-, les matelots ne s'étaient pas mêlés de la querelle, et même plusieurs d'eux avaient paru désirer vivement de ravoir leurs officiers ; hrais, bientôt...
      ...s suggestions perfides, par l'espérance de l'impunité, ils furent en insurrection à bord de YEoleet la Didon.
      « Jusque-, les matelots ne s'étaient pas mêlés de la querelle, et même plusieurs d'eux avaient paru désirer vivement de ravoir leurs officiers ; hrais, bientôt séduits par des suggestions perfides, par l'espérance de l'impunité, ils furent en insurrection à bord de YEoleet la Didon.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...nvoyés à ces deux bords pour y remettre la paix et engager les équipages à envoyer...
      ...ent lieu, portèrent des plaintes contre la plupart des officiers, demandèrent haut...
      ...nt M. Girardin n'était pas compris dans la proscription, et même après avoir prêté le serment civique à leur tête, en présence de l'assemblée, il fut libre de retourner à son bord. L'assemblée, espérant que le temps calmerait la fermentation, remet au lendemain 19 à s...
      ...ort des officiers toujours détenus dans la maison commune ; mais loin de s'apaiser, l'effervescence s'accrut à bord de YEolex dont l'état-major, avec M. Girardin, passa la nuit sous les armes pour faire tête aux...
      ...que je joins ici, n08 1 et 2, ainsi que la lettre qu'il m'écrivit en même temps.
      « Des commissaires des deux assemblées furent envoyés à ces deux bords pour y remettre la paix et engager les équipages à envoyer des députés d'entre eux, aux uns d'exposer leurs raisons à l'assemblée. Ces députations eurent lieu, portèrent des plaintes contre la plupart des officiers, demandèrent hautement leur renvoi ; cependant M. Girardin n'était pas compris dans la proscription, et même après avoir prêté le serment civique à leur tête, en présence de l'assemblée, il fut libre de retourner à son bord. L'assemblée, espérant que le temps calmerait la fermentation, remet au lendemain 19 à statuer sur le sort des officiers toujours détenus dans la maison commune ; mais loin de s'apaiser, l'effervescence s'accrut à bord de YEolex dont l'état-major, avec M. Girardin, passa la nuit sous les armes pour faire tête aux mutins, parce qu'ils étaient menacés des plus grandes violences, ainsi qu'il conste par le procès-verbal du même jour 19, que M. Girardin m'adressa, et que je joins ici, n08 1 et 2, ainsi que la lettre qu'il m'écrivit en même temps.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Des commissaires de l'assemblée passèrent la journée et la nuit à bord de YEole, afin d'en imposer à l'équipage, et pour la sûreté de l'état-major. Dans une crise aussi viol...
      ...iciers à en être les victimes? Réduit à la nécessité de séparer les officiers d'avec les mutins, je préférai de laisser aux mécontents de l'équipage la liberté de débarquer, ou, pour mieux dire, j'ordon...
      ...'écrivis, en conséquence, à M. Girardin la lettre n° 3.
      « Des commissaires de l'assemblée passèrent la journée et la nuit à bord de YEole, afin d'en imposer à l'équipage, et pour la sûreté de l'état-major. Dans une crise aussi violente, mon embarras était grand. Devais-je accéder aux demandes des officiers qui...
      ... risquer à voir continuer, même à voir augmenter le désordre, et exposer les officiers à en être les victimes? Réduit à la nécessité de séparer les officiers d'avec les mutins, je préférai de laisser aux mécontents de l'équipage la liberté de débarquer, ou, pour mieux dire, j'ordonnai le désarmement du vaisseau. J'écrivis, en conséquence, à M. Girardin la lettre n° 3.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...des matelots ne consentit à l'exécution de cette disposition; mais tous ces insur-...
      ...ions leur fusent distribuées. Tous ceux de cet équipage qui demandèrent à retourne...
      ... n'en voulait pas davantage. Je lui fis la réponse ci-jointe n° 5. J'avais donné les mêmes ordres au commandant de la frégate la Didon et l'équipage, qui était retourné...
      ...cution. Le public ayant eu connaissance de leurs dispositions, se transporta en fo...
      ...ur exécution. Il voulait le désarmement de tous les officiers et leur renvoi en Fr...
      ...as me compromettre. Quatre commissaires de l'assemblée furent députés vers moi. Us m'en-nohcèrent la grande effervescence de la galerie : ils furent suivis d'un corps de troupes assez considérable auxquelles je fis part de mes dernières intentions, celles de renvoyer en France, sur la corvette la Fauvette, les 5 jeunes gens qui avaient tenu des propos inconsidérés le lendemain de leur arrivée, qui avaient occasionné la rumeur populaire ; je plaçai dans les d...
      « Aucun des matelots ne consentit à l'exécution de cette disposition; mais tous ces insur-gents se transportèrent à terre. Je les fis ramasser et transporter dans des dépôts sous bonne garde, où j'ordonnai que les rations leur fusent distribuées. Tous ceux de cet équipage qui demandèrent à retourner avec leurs officiers y furent autorisés, et M. Girardin me demanda, par sa lettre n° 4, qu'il n'en voulait pas davantage. Je lui fis la réponse ci-jointe n° 5. J'avais donné les mêmes ordres au commandant de la frégate la Didon et l'équipage, qui était retourné entièrement à bord, n'a jamais voulu consentir à leur exécution. Le public ayant eu connaissance de leurs dispositions, se transporta en foule à l'assemblée coloniale, où il manifesta par des clameurs redoublées son opposition à leur exécution. Il voulait le désarmement de tous les officiers et leur renvoi en France. Je tins bon et je cherchai cependant à satisfaire le public et à ne pas me compromettre. Quatre commissaires de l'assemblée furent députés vers moi. Us m'en-nohcèrent la grande effervescence de la galerie : ils furent suivis d'un corps de troupes assez considérable auxquelles je fis part de mes dernières intentions, celles de renvoyer en France, sur la corvette la Fauvette, les 5 jeunes gens qui avaient tenu des propos inconsidérés le lendemain de leur arrivée, qui avaient occasionné la rumeur populaire ; je plaçai dans les différents

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 458
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « J'écrivis de suite à M. Girardin la lettre n°6j à laquelle il me fit la réponse n° 7, que j'envoyai à l'assembl...
      ...rivis ensuite (toujours aux assemblées) la lettré n° 9. Je ne doute pas que M. Girardin ne vous fasse un détail de cette affreuse catastrophe, et qu'il ne vous demande la punition des coupables. C'est aussi ce ...
      « J'écrivis de suite à M. Girardin la lettre n°6j à laquelle il me fit la réponse n° 7, que j'envoyai à l'assemblée sous le n°8. J'écrivis ensuite (toujours aux assemblées) la lettré n° 9. Je ne doute pas que M. Girardin ne vous fasse un détail de cette affreuse catastrophe, et qu'il ne vous demande la punition des coupables. C'est aussi ce que je réclame avec beaucoup d'instance.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Copie d'une troisième lettre de M. de Blanchelande au ministre de la marine. Copie d'une troisième lettre de M. de Blanchelande au ministre de la marine.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « J'ai l'honneur de vous informer de l'arrivée de la frégate la Galathèe dans la rade de cette ville, Où elle a mouillé le 28 no...
      ...tte colonie, pour y rétablir l'ordre et la tranquillité.pùblique.
      « J'ai l'honneur de vous informer de l'arrivée de la frégate la Galathèe dans la rade de cette ville, Où elle a mouillé le 28 novembre après midi, ayant à son bord MM. les commissaires civils envoyés par Sa Majesté dans cette colonie, pour y rétablir l'ordre et la tranquillité.pùblique.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ... commissaires m'ont donné communication de leur commission et, d'après les disposi...
      ...servir d instruction, je me suis occupé de faire une proclamation dont je joins ici des exemplaires (1) : je vais la faire connaître dans toute la colonie.
      « MM. les commissaires m'ont donné communication de leur commission et, d'après les dispositions du paragraphe 17 du mémoire du roi pour leur servir d instruction, je me suis occupé de faire une proclamation dont je joins ici des exemplaires (1) : je vais la faire connaître dans toute la colonie.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Je pense que l'arrivée de MM. les commissaires civils, dont ils v...
      ...as à leur zèle, non plus qu'aux membres de l'assemblée coloniale, et qu'ils s'empr...
      ...es uns et les autres à les saisir, afin de faire disparaître toutes les traces d'a...
      ...nt que trop nui et qui nuisent encore à la félicité publique.
      « Je pense que l'arrivée de MM. les commissaires civils, dont ils vous feront part sans doute, produira des effets salutaires : rien n'est plus a d...
      ...ndre tous les ressentiments que le passé auïait pu faire naître, n'échapperont pas à leur zèle, non plus qu'aux membres de l'assemblée coloniale, et qu'ils s'empresseront les uns et les autres à les saisir, afin de faire disparaître toutes les traces d'anciennes divisions qui n'ont que trop nui et qui nuisent encore à la félicité publique.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...n administration à Saint-Domingue, afin de les mettre au fait de ce qui s'êst passé, et delà vraie situation de la colonie au moment de leur arrivée. ...mettrai, Monsieur, incessamment à MM. les commissaires civils, le mémoire sur mon administration à Saint-Domingue, afin de les mettre au fait de ce qui s'êst passé, et delà vraie situation de la colonie au moment de leur arrivée.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      la municipalité du Port-au-Prince, dont je vais joindre ici une copie (1), la vérité de son contenu m'est affirmée sans détail par M. de Saulnois. la municipalité du Port-au-Prince, dont je vais joindre ici une copie (1), la vérité de son contenu m'est affirmée sans détail par M. de Saulnois.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ... d'autant plus, que notre position dans la province du Nord, et la nullité de nos moyens, mettent obstacle au désir que j'aurais de voler au secours des parties désolées :... ...s et mes peines, cette satisfaction du moment se trouve cruellement troublée, et d'autant plus, que notre position dans la province du Nord, et la nullité de nos moyens, mettent obstacle au désir que j'aurais de voler au secours des parties désolées : mais il faudrait dés forces majeures, et à peine en avons-nous pour être ici su...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Voici la lettre des commissaires qui contient le...
      .... Je ne crois pas qu'il soit nécessaire de la lire.
      Voici la lettre des commissaires qui contient les mêmes faits. Je ne crois pas qu'il soit nécessaire de la lire.
      Locuteur: Carnot-Feuleins
      ...eune. Je demande que l'on fasse lecture de la lettre des commissaires quoiqu'elle con... jeune. Je demande que l'on fasse lecture de la lettre des commissaires quoiqu'elle contienne les mêmes faits ; elle pourrait présenter les mêmes détails d'une manière...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      , secrétaire, donne lecture de la copie de cette lettre ainsi conçue : , secrétaire, donne lecture de la copie de cette lettre ainsi conçue :
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Lettre de MM. les commissaires nationaux délégués par le roi aux Iles Sous-le-Vent de l'Amérique, au ministre de la marine. Lettre de MM. les commissaires nationaux délégués par le roi aux Iles Sous-le-Vent de l'Amérique, au ministre de la marine.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Nous sommes partis de la rade de Brest le 27 du mois dernier, et nous so... « Nous sommes partis de la rade de Brest le 27 du mois dernier, et nous sommes débarqués en cette ville hier au soir!
      Locuteur: Mathieu Dumas
      «M. de Blanchelande s'est rendu à bord de la GalathéeAussitôt qu'il a su que nous y étions. Une députation de l'assemblée générale de la colonie, et une autre] de l'assemblée provinciale du- Nord, s'y s... «M. de Blanchelande s'est rendu à bord de la GalathéeAussitôt qu'il a su que nous y étions. Une députation de l'assemblée générale de la colonie, et une autre] de l'assemblée provinciale du- Nord, s'y sont également rendues.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...ns été sommairement instruits, par eux, de l'état désastreux où se trouve la colonie. « Nous avons été sommairement instruits, par eux, de l'état désastreux où se trouve la colonie.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Nous nous sommes empressés de paraître devant ces deux assemblées pou...
      ...t nous avons été affectés, en apprenant la situation déplorable de cette importante section de l'Empire Français.
      « Nous nous sommes empressés de paraître devant ces deux assemblées pour leur exprimer les sentiments douloureux dont nous avons été affectés, en apprenant la situation déplorable de cette importante section de l'Empire Français.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Les membres de l'une et l'autre assemblée nous paraiss...
      ...sclaves révoltés, qui massacrent autant de blancs qu'ils peuvent en rencontrer, et qui ont brûlé les bâtiments et les cannes sur la majeure partie des habitations de la Bande du Nord.
      « Les membres de l'une et l'autre assemblée nous paraissent avoir déployé, ainsi que M. le général, tous les moyens qui étaient en leur pouvoir pour s'opposer aux esclaves révoltés, qui massacrent autant de blancs qu'ils peuvent en rencontrer, et qui ont brûlé les bâtiments et les cannes sur la majeure partie des habitations de la Bande du Nord.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...eux des matelots qui étaient mécontents de leurs officiers. camps ou postes ceux des matelots qui étaient mécontents de leurs officiers.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...sur le vaisseau l'Eole, le 19 novembre, de différentes lettres de M. Girardin à M. Blanchelande et de M. Blan-chelande à M. Girardin, et de deux lettres de M. Blanchelande aux assemblées générale... ... cette lettre sont jointes les copies d'un procès-verbal dressé par M. Girardin sur le vaisseau l'Eole, le 19 novembre, de différentes lettres de M. Girardin à M. Blanchelande et de M. Blan-chelande à M. Girardin, et de deux lettres de M. Blanchelande aux assemblées générale et provinciale.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « M. de Cambis, commandant cette frégate, m'a r... « M. de Cambis, commandant cette frégate, m'a remis les dépêches dont vous l'aviez chargé pour moi.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      C'est d'ailleurs un exposé de ma conduite depuis le jour bu j'ai pris les rênes du gouver-nément de cette île. J'aurai l'honneur, Monsieur, de vous en adresser des exèmplaires. Cette récapitulation de ma correspondance avec le ministère, vo... C'est d'ailleurs un exposé de ma conduite depuis le jour bu j'ai pris les rênes du gouver-nément de cette île. J'aurai l'honneur, Monsieur, de vous en adresser des exèmplaires. Cette récapitulation de ma correspondance avec le ministère, vous présentera particulièrement le tableau des événements : je désire qu'il vous ...
      ....-S. — Je reçois à l'instant une lettre de (1) Voir ci-àprès cëtte proclamation, p... « P.-S. — Je reçois à l'instant une lettre de (1) Voir ci-àprès cëtte proclamation, page 459
      « Nous ne pouvons encore rien assurer de positif sur le détail des faits, jusqu'...
      ...ue les esclaves révoltés sont au nombre de plus de 50,000, qu'ils ont fait périr dans des ...
      « Nous ne pouvons encore rien assurer de positif sur le détail des faits, jusqu'à ce que nous ayons pu les constater nous-mêmes, mais tous ceux qui nous ont parlé, s'accordent à dire que les esclaves révoltés sont au nombre de plus de 50,000, qu'ils ont fait périr dans des (1) Voir ci-après cette lettre, page 459.

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 459
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...ue cette colonie, naguère si brillante. La ville u Cap est le refuge des femmes et celui des personnes de la campagne qui ne sont pas en état de porter les armes, ainsi que d'un grand nombre de malades qui meurent journellement. « Rien ne peut offrir un tableau plus affligeant 3ue cette colonie, naguère si brillante. La ville u Cap est le refuge des femmes et celui des personnes de la campagne qui ne sont pas en état de porter les armes, ainsi que d'un grand nombre de malades qui meurent journellement.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...qu'ils ont démandés seront partis avant la réception de notre lettre, et s'ils ne l'étaient pas, nous croyons notre devoir, sans attendre que nous prenions de nouveaux renseignements, de vous représenter qu'il est très urgent ... ...nt données l'assemblée coloniale et M. le général. Ils espèrent que les secours qu'ils ont démandés seront partis avant la réception de notre lettre, et s'ils ne l'étaient pas, nous croyons notre devoir, sans attendre que nous prenions de nouveaux renseignements, de vous représenter qu'il est très urgent que les secours arrivent le plus tôt possible.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « La colonie attendait avec impatience les c...
      ...publics, notre arrivée a donné beaucoup de satisfaction aux habitants du Cap. Nous...
      ...le même plaisir dans les autres parties de l'île.
      « La colonie attendait avec impatience les commissaires, et, malgré les malheurs publics, notre arrivée a donné beaucoup de satisfaction aux habitants du Cap. Nous désirons qu'elle fasse le même plaisir dans les autres parties de l'île.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ... général, hos commissions pour en faire la proclamation, et nous entrerons en exercice de nos fonctions aussitôt que les formes, ... « P. S. A-.Nous avons remis, hier, matin, à M. le général, hos commissions pour en faire la proclamation, et nous entrerons en exercice de nos fonctions aussitôt que les formes, préalablement nécessaires, auront été remplies.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...ant mon arrivée. A ce fléau destructeur de toute société, s'en est joint un autre non moins terrible encore : la révolte des esclaves ;et destruction des propriétés. Mon cœur en... Domingue dès. avant mon arrivée. A ce fléau destructeur de toute société, s'en est joint un autre non moins terrible encore : la révolte des esclaves ;et destruction des propriétés. Mon cœur en était déchiré, par l'impuissance où je me suis trouvé d'arrêter le mal dans sa ...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Les commissaires civils envoyés par la na-tionj, choisis et nommés par le roi,...
      ...és le 28 ae ce mois, en cette rade, sur la frégate Galathée, partie de Brest le 27 octobre.
      « Les commissaires civils envoyés par la na-tionj, choisis et nommés par le roi, aussi longtemps attendus que désirés, sont arrivés le 28 ae ce mois, en cette rade, sur la frégate Galathée, partie de Brest le 27 octobre.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « MM. de Mirbeck, Rounie et de Saint-Léger m'ont communiqué la commission dont ils étaient porteurs, e...
      ...administratifs et tribunaux, d'en faire la transcription sur leurs registres.
      « MM. de Mirbeck, Rounie et de Saint-Léger m'ont communiqué la commission dont ils étaient porteurs, et, d'après les ordres très précis que j'ai reçus ae Sa majesté, il est enjoint à tous corps administratifs et tribunaux, d'en faire la transcription sur leurs registres.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...ussi à toutes personnes sans exception, de reconnaître MM. ae Mirbeck, Rounie et de Saint-Léger, en leur qualité de commissaires nommés par Sa Majesté pour l'exécution de la loi du 11 février. ...t, ainsi qu'à tous les officiers militaires, civils et d'administration, comme aussi à toutes personnes sans exception, de reconnaître MM. ae Mirbeck, Rounie et de Saint-Léger, en leur qualité de commissaires nommés par Sa Majesté pour l'exécution de la loi du 11 février.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Plusieurs membres demandent la lecture de la lettre des officiers municipaux de Port-au-Prince. Plusieurs membres demandent la lecture de la lettre des officiers municipaux de Port-au-Prince.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Nous nous empressons de vous instruire des' événements désastreux dont notre ville vient d'être la victime. Notre position est affreuse, e... « Nous nous empressons de vous instruire des' événements désastreux dont notre ville vient d'être la victime. Notre position est affreuse, et nos malheurs ne semblent pas encore à leur terme.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Lundi dernier, 21 de ce mois, la paroisse, convoquée en exécution du traité de paix, à l'effet de rappeler ses députés à l'assemblée géné...
      ...nciale, s'est assemblée en 4 sections : la presque unanimité dans 3 sections avait été pour le rappel des députés et la révocation des pouvoirs, dans la 4e section un vœu contraire avait été e...
      ...ns particuliers, et il eh résultait que la grande majorité était pour l'exécution littérale des articles 7 et 8 du traité de paix, c'est-à-dire pour la révocation des députés aux deux assembl...
      « Lundi dernier, 21 de ce mois, la paroisse, convoquée en exécution du traité de paix, à l'effet de rappeler ses députés à l'assemblée générale et à l'assemblée provinciale, s'est assemblée en 4 sections : la presque unanimité dans 3 sections avait été pour le rappel des députés et la révocation des pouvoirs, dans la 4e section un vœu contraire avait été exprimé par un sursis à l'exécution. On devait faire, à 3 heures après-midi, le dépouillement des scrutins particuliers, et il eh résultait que la grande majorité était pour l'exécution littérale des articles 7 et 8 du traité de paix, c'est-à-dire pour la révocation des députés aux deux assemblées.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Nous espérions, par ce moyen, voir la tranquillité publique maintenue, et avoir évité de grands désastres ; nous étions bien loin de présager ce dont nous étions si proches. Dans ces temps de calamités, depuis que la confusion des droits et le mélange des ...
      ...oyens, ont rendu cette ville le théâtre de la discorde, mus par toutes les passions l...
      ...ible d'opposer sans cesse à leur aetion la réaction de la modération et de la sagesse. Soit défiance, soit dessein chez les hommes de couleur, ils avaient, dès le lundi 21, ...
      « Nous espérions, par ce moyen, voir la tranquillité publique maintenue, et avoir évité de grands désastres ; nous étions bien loin de présager ce dont nous étions si proches. Dans ces temps de calamités, depuis que la confusion des droits et le mélange des hommes libres et armés avec les citoyens, ont rendu cette ville le théâtre de la discorde, mus par toutes les passions les plus vives, il était impossible d'opposer sans cesse à leur aetion la réaction de la modération et de la sagesse. Soit défiance, soit dessein chez les hommes de couleur, ils avaient, dès le lundi 21, fait entrer plusieurs détachements des leurs
      Locuteur: Mathieu Dumas
      supplices affreux plus de 1,000 blancs, qu'ils retiennent parmi eux un nombre considérable de femmes blancbes pour assouvir leur brut... supplices affreux plus de 1,000 blancs, qu'ils retiennent parmi eux un nombre considérable de femmes blancbes pour assouvir leur brutalité. Quant aux pertes qu'occasionnent leurs dévastations, les supputations les...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Signé : DE MiRBECK, ROUNIE, DE SAINT-LÉGER, commissaires nationaux, délégués par le roi aux Iles-sous-le-Vent de VAmérique. » Signé : DE MiRBECK, ROUNIE, DE SAINT-LÉGER, commissaires nationaux, délégués par le roi aux Iles-sous-le-Vent de VAmérique. »
      Locuteur: Mathieu Dumas
      , secrétaire, continuant lecture : , secrétaire, continuant lecture :
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Dans l'instant, M. le général vient de nous donner communication des nouvelles qu'il a reçues de Port-au-Prince. Cette ville est en part...
      ...une rixe entre les blancs et les hommes de couleur libres. M. le général nous en d...
      « Dans l'instant, M. le général vient de nous donner communication des nouvelles qu'il a reçues de Port-au-Prince. Cette ville est en partie consumée par les flammes. L'incendie a suivi une rixe entre les blancs et les hommes de couleur libres. M. le général nous en donne des détails dans lesquels nous ne pouvons entrer, parce que tout notre temp...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      , secrétaire. Voici la proclamation : , secrétaire. Voici la proclamation :
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Proclamation de M. de Blanchelande, maréchal des camps et arm... Proclamation de M. de Blanchelande, maréchal des camps et armées du roi, etc.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      LA NATION. LA LOI ET LE ROI. LA NATION. LA LOI ET LE ROI.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « De parle roi, Philibert-François Boussel de Blanchelande, maréchal des camps et arm... « De parle roi, Philibert-François Boussel de Blanchelande, maréchal des camps et armées du roi, lieutenant au gouvernement général des lies françaises Bous-le-Vent,...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « L'anarchie la plus affreuse régnait à Saint- « L'anarchie la plus affreuse régnait à Saint-
      Lettre de MM. les officiers municipaux de Port-au-Prince, à M.[de Blanchelande, en date du 26 novembre 17... Lettre de MM. les officiers municipaux de Port-au-Prince, à M.[de Blanchelande, en date du 26 novembre 1791

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 460
      Locuteur: Mathieu Dumas
      au nombre de plus de 200. L'inquiétude qu'ils causaient déjà...
      ...les qu'ils avaient reçues et dédaignées de leur part, mais leur rassemblement dans un jour où autant de monde était désarmé et délibérant, occasionnait la plus grande fermentation. Dans cet état de choses, le moindre événement particulier est devenu la source cru malheur sous lequel nous gém...
      au nombre de plus de 200. L'inquiétude qu'ils causaient déjà aux citoyens en est devenue plus grande. Ils se souvenaient des injures personnelles qu'ils avaient reçues et dédaignées de leur part, mais leur rassemblement dans un jour où autant de monde était désarmé et délibérant, occasionnait la plus grande fermentation. Dans cet état de choses, le moindre événement particulier est devenu la source cru malheur sous lequel nous gémissons.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...e, armé, nommé Scapin, attaché aux gêns de couleur en qualité tambour, attaque, dans la rue, un citoyen et veut le désarmer ; il lui arrachera garde de son sabre. Ce nègre est bientôt arrêté, conduit à la municipalité, et livré au tribunal prëvôtâl, qui instruit son procès. La fermentation devient extrême ; le citoyen attaqué faisait son service de garde national dans la compagnie des canonniers. Cette compagn... « Un nègre esclave, armé, nommé Scapin, attaché aux gêns de couleur en qualité tambour, attaque, dans la rue, un citoyen et veut le désarmer ; il lui arrachera garde de son sabre. Ce nègre est bientôt arrêté, conduit à la municipalité, et livré au tribunal prëvôtâl, qui instruit son procès. La fermentation devient extrême ; le citoyen attaqué faisait son service de garde national dans la compagnie des canonniers. Cette compagnie demande qu'il soit jugé prévôtalement sur l'heure.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...était survenu une députation des hommes de couleur pour demander à la municipalité qu'il fût sûrsis à l'exécu...
      ...eurs efforts pour soustraire ce nègre à la célérité de l'exécution • le nègre a été pendu, après avoir été arraché de force de l'hôtel-de-ville, cette scène se passait à une heure de l'après-midi.
      « Il était survenu une députation des hommes de couleur pour demander à la municipalité qu'il fût sûrsis à l'exécution du nègre qu'ils prétendaient être libre. En vain M. le maire et plusieurs municipaux ont employé tous leurs efforts pour soustraire ce nègre à la célérité de l'exécution • le nègre a été pendu, après avoir été arraché de force de l'hôtel-de-ville, cette scène se passait à une heure de l'après-midi.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Sur les 4 heures de relevée, une scène plus malheureuse a été la suite de la première: Un autre citoyen de cette ville passait à cheval sur la place du Gouvernement, devant le lieu o...
      ...it le conseil d'administration des gens de couleur. Il était aussi de la compagnie des canonniers. Il s'élèvé entre' lui et plusieurs hommes de couleur une-rixe, et il est aussitôt blessé trois coups de fusil. Rien alors ne peut contenir la multitude : on crie aux armes, on les prend, on bat la générale, malgré la défense extrême de M. Caradeuc, commandant général, et aus...
      ...s les plus fortes et les plus réitérées de la part de la municipalité. Les citoyens rangés en ba...
      ...endre aucun ordre supérieur. Cependant, la municipalité, qui prévoyait avec effroi les conséquences de cette imprudence, avait envoyé des commissaires aux chefs des hommes de couleur, pour exiger qu'ils livrassent les coupables aux tribunaux de justice. Les commissaires avaient rapporté que les chefs des gens de couleur leur avaient dit qu'ils ne conn...
      ...t les remettre et qu'ils étaient fâchés de ce qui venait se passer.
      « Sur les 4 heures de relevée, une scène plus malheureuse a été la suite de la première: Un autre citoyen de cette ville passait à cheval sur la place du Gouvernement, devant le lieu où se trouvait le conseil d'administration des gens de couleur. Il était aussi de la compagnie des canonniers. Il s'élèvé entre' lui et plusieurs hommes de couleur une-rixe, et il est aussitôt blessé trois coups de fusil. Rien alors ne peut contenir la multitude : on crie aux armes, on les prend, on bat la générale, malgré la défense extrême de M. Caradeuc, commandant général, et aussi malgré les défenses les plus fortes et les plus réitérées de la part de la municipalité. Les citoyens rangés en bataille, impatients du retard, et animés par le ressentiment, se mettent en marche sans attendre aucun ordre supérieur. Cependant, la municipalité, qui prévoyait avec effroi les conséquences de cette imprudence, avait envoyé des commissaires aux chefs des hommes de couleur, pour exiger qu'ils livrassent les coupables aux tribunaux de justice. Les commissaires avaient rapporté que les chefs des gens de couleur leur avaient dit qu'ils ne connaissaient pas les auteurs des assassinats, qu'ils ne pouvaient les remettre et qu'ils étaient fâchés de ce qui venait se passer.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...e réponse, transmise aux citoyens, loin de les satisfaire, alluma encore leur colè...
      ...le des réprésentants du peuple ni celle de leur commandant, et se portèrent en fou...
      ...t disperser les mulâtres et les chasser de la ville.
      « Cette réponse, transmise aux citoyens, loin de les satisfaire, alluma encore leur colère, ils n'écoutèrent plus aucune voix, ni celle des réprésentants du peuple ni celle de leur commandant, et se portèrent en foule pour attaquer et disperser les mulâtres et les chasser de la ville.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Dans cette extrémité, la municipalité crut devoir venir au secou...
      ...être furieux par le désespoir. Les gens de couleur occupaient le gouvernement, ils y avaient de l'artillerie, et le carnage des citoyen...
      ...'ils n'étaient soutenus par les troupes de ligne, dont l'aspect seul, intimidant l...
      « Dans cette extrémité, la municipalité crut devoir venir au secours des citoyens égarés, qui, sans ordre et sans aucun plan, s'étaient portés con...
      ...tranchés dans un lieu fortifié, formidables déjà par leur nombre et rendus peut-être furieux par le désespoir. Les gens de couleur occupaient le gouvernement, ils y avaient de l'artillerie, et le carnage des citoyens paraissait inévitable, S'ils n'étaient soutenus par les troupes de ligne, dont l'aspect seul, intimidant les mulâtres, les
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...s, eurent bientôt mis en fuite les gens de couleur, ils se dispersèrent, et s'enfuirent, pour la plus grande partie, par les derrières d...
      ... embusquée dans les hauteurs du Belair, la nuit ayant empêché de les poursuivre.
      « Les citoyens, secondés des troupes, eurent bientôt mis en fuite les gens de couleur, ils se dispersèrent, et s'enfuirent, pour la plus grande partie, par les derrières du Gouvernement, il en, resta néanmoins une partie embusquée dans les hauteurs du Belair, la nuit ayant empêché de les poursuivre.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...irent dans l'action, et au commencement de la nuit, nous vimes s'élever des flammes des deux extrémités de la ville, à Belair et au Morne à Tuff; une maison fut incendiée dans chacun de ces quartiers ; ce n'était que le prélude des malheurs de ce genre qui nous étaient préparés. « Cet avantage coûta, dès le jour même, bien des regrets, plusieurs citoyens périrent dans l'action, et au commencement de la nuit, nous vimes s'élever des flammes des deux extrémités de la ville, à Belair et au Morne à Tuff; une maison fut incendiée dans chacun de ces quartiers ; ce n'était que le prélude des malheurs de ce genre qui nous étaient préparés.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Le lendemain mardi, 22 de ce mois (époque à jamais déplorable), à la pointe du jour, le feu parut au coin de la rue de Belair et de celle des Favoris, il avaitété mis dans la maison du nommé Moulin, où les gens de couleur avaient établi un corps de garde qu'ils ont évacué pour se retirer dans la partie la plus supérieure de ce quartier, de ils envoyaient beaucoup de mousqueterie sur tout ce qui se présent...
      ... un détachement pour les expulser, afin de pouvoir travailler à éteindre le feu.
      « Le lendemain mardi, 22 de ce mois (époque à jamais déplorable), à la pointe du jour, le feu parut au coin de la rue de Belair et de celle des Favoris, il avaitété mis dans la maison du nommé Moulin, où les gens de couleur avaient établi un corps de garde qu'ils ont évacué pour se retirer dans la partie la plus supérieure de ce quartier, de ils envoyaient beaucoup de mousqueterie sur tout ce qui se présentait. On fut obligé d'envoyer un détachement pour les expulser, afin de pouvoir travailler à éteindre le feu.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « La flamme avait gagné tout l'ilet qui est borné au nord et au sud de la rue des Favoris, à l'est et à l'ouest de celle de Belair. « La flamme avait gagné tout l'ilet qui est borné au nord et au sud de la rue des Favoris, à l'est et à l'ouest de celle de Belair.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Il fut impossible de l'éteindre, mais on était parvenu, sur ...
      ...t demie, à préserver les îlets voisins, de manière qu'il paraissait que le mal dût se borner à la perte ae cet îlet. On retirait les pompés lorsque le feu parut subitement et tout à la fois dans l'îlet de la rue Saint-Philippe et de la rue de Belair, et dans plusieurs autres adjace...
      .... lise manifestait à chaque moment dans de nouveaux endroits; trois pompes qui ava...
      ...s les lieux circonvoisins pour empêcher la communication ont été perdues, on a été forcé de les abandonner. Enfin,-l'incendie a dur...
      ...ment toutes les maisons qui étaient sur la superficie, à partir, savoir 1 angle de la rue de Belair et du quai, en suivant le quai jusqu'à la rue d'Aulins, montant, la rue d'Aulins jusqu'à la grande rue, suivant ensuite la grande rué jusqu'à celle des Miracles :...
      ...ets, ont péri par les flammes, et c'est la partie la plus riche dela ville.
      « Il fut impossible de l'éteindre, mais on était parvenu, sur les 10 heures et demie, à préserver les îlets voisins, de manière qu'il paraissait que le mal dût se borner à la perte ae cet îlet. On retirait les pompés lorsque le feu parut subitement et tout à la fois dans l'îlet de la rue Saint-Philippe et de la rue de Belair, et dans plusieurs autres adjacents; en un quart d'heure, 1 incendie devînt si violent qu'il fut impossible d'apporter aucun secours. lise manifestait à chaque moment dans de nouveaux endroits; trois pompes qui avaient été disposées dans les lieux circonvoisins pour empêcher la communication ont été perdues, on a été forcé de les abandonner. Enfin,-l'incendie a duré depuis le mardi matin jusqu'au lendemain mercredi à 4 heures, et il a consumé entièrement toutes les maisons qui étaient sur la superficie, à partir, savoir 1 angle de la rue de Belair et du quai, en suivant le quai jusqu'à la rue d'Aulins, montant, la rue d'Aulins jusqu'à la grande rue, suivant ensuite la grande rué jusqu'à celle des Miracles : enfin, 27 îlets, ont péri par les flammes, et c'est la partie la plus riche dela ville.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Au milieu de tant de désordres, la municipalité, ne désespérant pas néanmo...
      ...oya deux commissaires auprès des hommes de couleur, que l'on savait réunis à la Croix-des-Bouquets. Ces deux commissair...
      ...ave à l'assemblée générale, et Caradeuc de La Caye; ils partirent le soir, avec pouvoir de la municipalité, à l'effet de proposer encore aux gens de couleur une conciliation à quelque prix...
      « Au milieu de tant de désordres, la municipalité, ne désespérant pas néanmoins du salut public, envoya deux commissaires auprès des hommes de couleur, que l'on savait réunis à la Croix-des-Bouquets. Ces deux commissaires furent MM. Bessaignit, député du Petit-Goave à l'assemblée générale, et Caradeuc de La Caye; ils partirent le soir, avec pouvoir de la municipalité, à l'effet de proposer encore aux gens de couleur une conciliation à quelque prix que ce fût.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Le 23, les commissaires de retour nous apportèrent un écrit des hommes de couleur, non signé, contenant 4 articles demandes : .1? la remise, sans délai, au bourg de la Croix-des-Bouquets, de leurs femmes et enfants que nous avions fait arrêter pendant le moment de trou- « Le 23, les commissaires de retour nous apportèrent un écrit des hommes de couleur, non signé, contenant 4 articles demandes : .1? la remise, sans délai, au bourg de la Croix-des-Bouquets, de leurs femmes et enfants que nous avions fait arrêter pendant le moment de trou-
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...e crut donc devoir requérir les troupes de ligne pour marcher, pour disperser les ... « Elle crut donc devoir requérir les troupes de ligne pour marcher, pour disperser les malintentionnés qui commettaient les assassinats.

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 461
      Locuteur: Mathieu Dumas
      bles et de fermentation, pour veiller à leur sûreté individuelle; 2° la remise sans délai, au bourg de la Croix-des-Bouquets, des citoyens de couleur qui étaient retenus en rade; 3° la dissolution subite de l'assemblée provinciale ; 4° la réclamation de quelques objets qu'ils avaient abandonn... bles et de fermentation, pour veiller à leur sûreté individuelle; 2° la remise sans délai, au bourg de la Croix-des-Bouquets, des citoyens de couleur qui étaient retenus en rade; 3° la dissolution subite de l'assemblée provinciale ; 4° la réclamation de quelques objets qu'ils avaient abandonnés dans l'affaire du 21.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Le 24, M. Caradeuc La Caye fut porteur de cet arrêté, et il rapporta en réponse un écrit par lequel les chefs de l'armée demandaient l'exécution de l'arrêté avant que d'entrer eu conférence sur- la paix. « Le 24, M. Caradeuc La Caye fut porteur de cet arrêté, et il rapporta en réponse un écrit par lequel les chefs de l'armée demandaient l'exécution de l'arrêté avant que d'entrer eu conférence sur- la paix.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Dès le 24 au matin, M. de Grimouard avait déjà exécuté une partie de cet arrêté, il avait renvoyé les hommes de couleur qui étaient venus de toutes parts en armes èt qu'il détenait...
      ...taient pas encore relaxées des prisons, la fermentation était trop grande, et elle...
      ...ut porteur d'une lettre auprès dès gens de couleur, réunis à la Croix-des-Bouquets; elle était détaillé...
      ...ger qu'ils seraient res-onsables auprès de la nation de tous les mal-eurs dont cette partie de la colonie était menacée.
      « Dès le 24 au matin, M. de Grimouard avait déjà exécuté une partie de cet arrêté, il avait renvoyé les hommes de couleur qui étaient venus de toutes parts en armes èt qu'il détenait, les femmes n'étaient pas encore relaxées des prisons, la fermentation était trop grande, et elles n'auraient pas été en sûreté, mais elles étaient traitées avec humanité. M. Catherinot fut porteur d'une lettre auprès dès gens de couleur, réunis à la Croix-des-Bouquets; elle était détaillée, et on leur faisait envisager qu'ils seraient res-onsables auprès de la nation de tous les mal-eurs dont cette partie de la colonie était menacée.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...rès midi, M. Catherinot nous a rapporté la réponse, sur laquelle nous ne nous permettons aucune réflexion. L'amour de la paix, le désir de conserver cette précieuse colonie à la France nous fait écarter tout ce qu'elle contient de mensonger et d'injurieux, pour nous en tenir à leur demande de la relaxation des femmes et enfants, sans,...
      ...i dire, engager à concourir au maintien de la paix et de la tranquillité publique.
      « Le 26 après midi, M. Catherinot nous a rapporté la réponse, sur laquelle nous ne nous permettons aucune réflexion. L'amour de la paix, le désir de conserver cette précieuse colonie à la France nous fait écarter tout ce qu'elle contient de mensonger et d'injurieux, pour nous en tenir à leur demande de la relaxation des femmes et enfants, sans, pour ainsi dire, engager à concourir au maintien de la paix et de la tranquillité publique.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...ous avons fait assembler tous les chefs de corps, à l'effet de délibérer, et il a été arrêté que les f...
      ...casernes, seraient libres, à l'instant, de seiretirer, et que celles qui voudraient se rendre à la Croix-des-Bouquets, y seraient conduites par une escorte de troupes ae ligne et gardes nationales, ...
      ... ce matin 26, bien entendu que ces gens de couleur feront égalementrelaxer les bla...
      « Dans cette circonstance critiqué et délicate, nous avons fait assembler tous les chefs de corps, à l'effet de délibérer, et il a été arrêté que les femmes, tant eelles qui étaient retenues pour leur propre sûreté, que celles qui s'étaient volontairement réfugiées en rade et aux casernes, seraient libres, à l'instant, de seiretirer, et que celles qui voudraient se rendre à la Croix-des-Bouquets, y seraient conduites par une escorte de troupes ae ligne et gardes nationales, ce qui a été exécuté ce matin 26, bien entendu que ces gens de couleur feront égalementrelaxer les blancs qu'ils délaissent prisonniers.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...Nous sommes actuellement dans l'attente de l'exécution de leur part, nous avons tout exécuté. et ...
      ... se perpétuent dans les chemins du côté de la rivière Froide.
      « Nous sommes actuellement dans l'attente de l'exécution de leur part, nous avons tout exécuté. et nous apprenons encore aujourd'hui que les désordres se perpétuent dans les chemins du côté de la rivière Froide.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Nous attendons le résultat des effets de négociation, et nous désirons qu'ils puissent ra-mener la paix et la tranquillité. Nous avons fait tous les ...
      ...es pour y parvenir, et pour conserver à la France cette précieuse partie de la métropole.
      « Nous attendons le résultat des effets de négociation, et nous désirons qu'ils puissent ra-mener la paix et la tranquillité. Nous avons fait tous les sacrifices possibles pour y parvenir, et pour conserver à la France cette précieuse partie de la métropole.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...ièces fort intéressantes annoncées dans la lettre de M. Blanchelande du 16 novembre ne sont ...
      ...ette phrase : « Après plusieurs séances de débats, l'assemblée coloniale a pris un...
      ...o 5, dis-ie, est une copie d'une lettre de M. Blanche-lande à M. Gérarain, relativ...
      ...les pièces ne se trouvent pas réunies à la lettre du 16 novembre.
      , secrétaire. Messieurs, il se trouve que les pièces fort intéressantes annoncées dans la lettre de M. Blanchelande du 16 novembre ne sont point jointes à cette lettre. J'ai vérifié tous les numéros, et le seul numéro 5 i auquel renvoie cette phrase : « Après plusieurs séances de débats, l'assemblée coloniale a pris un arrêté ci-joint, n6 5, etc... », le seul numéro 5, dis-ie, est une copie d'une lettre de M. Blanche-lande à M. Gérarain, relative, ainsi que 10 autres pièces, à l'insurrection du vaisseau l'Eole. Ainsi donc les pièces ne se trouvent pas réunies à la lettre du 16 novembre.
      Locuteur: Mathieu-Dumas
      ...Blanchelande. Le numéro 1 est un traité de paix qui rappelle l'exécution du concordat, lequel a le numéro 2. Le numéro 3 est la lettre dès commissaires de l'Ouest ; l'arrêté pris par l'assemblée...
      ...coloniale sous le n° 5. Enfin l'adresse de l'assemblée coloniale, n° 6 et la proclamation de M. Blanchelande, n° 7 manquent également. L'envoi de ces 7 pièces n'a donc pas été fait avec la lettre de M. le ministre de la marine.
      ...l n'est pas mentionné. Je vais rappeler à l'As-sembléé les pièees dont parle M. Blanchelande. Le numéro 1 est un traité de paix qui rappelle l'exécution du concordat, lequel a le numéro 2. Le numéro 3 est la lettre dès commissaires de l'Ouest ; l'arrêté pris par l'assemblée coloniale^ sous le n° 4, n'y est pas, non plus que l'arrête pris par l'assemblée coloniale sous le n° 5. Enfin l'adresse de l'assemblée coloniale, n° 6 et la proclamation de M. Blanchelande, n° 7 manquent également. L'envoi de ces 7 pièces n'a donc pas été fait avec la lettre de M. le ministre de la marine.
      Locuteur: Mathieu-Dumas
      Je demande que ie ministre de la marine soit mandé sur-le-champ pour don...
      ...ésident. Je prie, en outre, l'Assemblée de considérer que, pour sauver les malheureux restes de la colonie de Saint-Domingue, il est nécessaire de révoquer l'ajournement qu elle a prononcé à un mois, et de prendre, le plus promptement possible, un parti quelconque sur la question de savoir si le décret du 24 septembre ser...
      Je demande que ie ministre de la marine soit mandé sur-le-champ pour donner communication à l'Assemblée des 5 pièces qui ne se trouvent pas jointes au paquet qu'il a adressé à M. le président. Je prie, en outre, l'Assemblée de considérer que, pour sauver les malheureux restes de la colonie de Saint-Domingue, il est nécessaire de révoquer l'ajournement qu elle a prononcé à un mois, et de prendre, le plus promptement possible, un parti quelconque sur la question de savoir si le décret du 24 septembre sera ou non révoqué. (Applaudissements.)
      Locuteur: Ducos
      J'appuie la proposition qui vient d'être faite; le principal motir de l'ajournement était pour qu'on eût le temps de connaître les effets du décret du 24 septembre. La province du Nord est en feu, et le Port-au-Prince est en cendres ; ainsi les effets de ce décret sont connus, et ceux qui ont ...
      ...devaient se trouver jointes aux lettres de M. Blanchelande, et que la discussion sur le rapport général soit ...
      ...ons porter remède aux maux qui désolent la colonie. (Applaudissements.)
      J'appuie la proposition qui vient d'être faite; le principal motir de l'ajournement était pour qu'on eût le temps de connaître les effets du décret du 24 septembre. La province du Nord est en feu, et le Port-au-Prince est en cendres ; ainsi les effets de ce décret sont connus, et ceux qui ont fait rendre Ce décret doivent être satisfaits. Je demande donc, non pas que le ministre soit mandé, mais qu'il nous fasse connaître les pièces qui devaient se trouver jointes aux lettres de M. Blanchelande, et que la discussion sur le rapport général soit ajournée à vendredi pour que nous puissions porter remède aux maux qui désolent la colonie. (Applaudissements.)
      Locuteur: Basire
      Il est bien étrange que le ministre de la marine vous fasse une communication inc...
      ...Murmures.) Il est temps, j'ose le dire, de faire cesser cette perfidie dans la correspondance ministérielle.
      Il est bien étrange que le ministre de la marine vous fasse une communication incomplète. (Murmures.) Il est temps, j'ose le dire, de faire cesser cette perfidie dans la correspondance ministérielle.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...axés; que les articles 7 et 8 du traité de paix étaient exécutés par le rappel des députés de l'assemblée provinciale, et que l'on fe... ...r à leur sûreté; qu'elles, ainsi que les Ibommes détenus-, en rade, seraient rélaxés; que les articles 7 et 8 du traité de paix étaient exécutés par le rappel des députés de l'assemblée provinciale, et que l'on ferait des recherches pour les objets qu'ils avaient laissés.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...le plus tôt possible, tant en munitions de guerre, et particulièrement des boulets de 2 et de 4, qu'en pro- ...us invitons, Monsieur le général, à nous séconder et à nous envoyer des secours le plus tôt possible, tant en munitions de guerre, et particulièrement des boulets de 2 et de 4, qu'en pro-
      Locuteur: Mathieu Dumas
      visions de bouche. Nous manquons absolument de tout et notre position est affreuse. » visions de bouche. Nous manquons absolument de tout et notre position est affreuse. »
      Locuteur: Mathieu-Dumas
      ...uence, que le comité colonial soit tenu de vous faire un rapport dans 3 jours au p... Un membre : Je demande, en conséquence, que le comité colonial soit tenu de vous faire un rapport dans 3 jours au plus tard. (Appuyé! appuyé!)

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 462
      Locuteur: Basire
      ...ue M. le Président soit chargé d'écrire de suite au ministre de la marine pour lui demander les pièces. Un membre demande que M. le Président soit chargé d'écrire de suite au ministre de la marine pour lui demander les pièces.
      Locuteur: Le Président
      ...e le rapport du comité diplomatique sur la note de M. de Sainte-Croix communiquée à VAssemblée nationale, dans la séance d'hier, par le ministre des affa... L'ordre du jour appelle le rapport du comité diplomatique sur la note de M. de Sainte-Croix communiquée à VAssemblée nationale, dans la séance d'hier, par le ministre des affaires étrangères (1).
      Locuteur: Koch
      ...es étrangères et dont vous Pavez chargé de vous rendre compte aujourd'hui avant l'ouverture de la discussion sur l'office de l'empereur. ...neusement examiné le rapport qui vous à été Fait hier par le ministre des affaires étrangères et dont vous Pavez chargé de vous rendre compte aujourd'hui avant l'ouverture de la discussion sur l'office de l'empereur.
      Locuteur: Koch
      Quant au dernier point de ce rapport, concernant l'électeur de Trêves, le comité a pensé qu'il n'y ava...
      ...e ce prince n'ait l'intention sérieuse, de satisfaire complètement, et dans le temps prescrit, à tout ce que le roi et la nation française étaient en droit d attendre de la justice, et de son penchant pour la paix. Les lettres de M. de Sainte-Croix, ministre du roi à Qoblent...
      ...es émigrés avaient formés en miinitions de guerre et de bouche et à vendre les farines et les armes. La dépêche que M. de Sainte-Croix enverra après le 16 du cou...
      ...river, doit, Messieurs, vous convaincre de l'exécution rigoureuse des ordres que l...
      Quant au dernier point de ce rapport, concernant l'électeur de Trêves, le comité a pensé qu'il n'y avait plus aucun doute que ce prince n'ait l'intention sérieuse, de satisfaire complètement, et dans le temps prescrit, à tout ce que le roi et la nation française étaient en droit d attendre de la justice, et de son penchant pour la paix. Les lettres de M. de Sainte-Croix, ministre du roi à Qoblentz, prouvent que le 11 du présent mois, tous les corps armés des émigrés avaient déjà quitté l'électorat ; qu'on s'y occupait à déloger les magasins que les émigrés avaient formés en miinitions de guerre et de bouche et à vendre les farines et les armes. La dépêche que M. de Sainte-Croix enverra après le 16 du courant et qui ne tardera pas d'arriver, doit, Messieurs, vous convaincre de l'exécution rigoureuse des ordres que l'électeur a donnés, en Conformité des demandes que le roi lui a faites.
      Locuteur: Koch
      ...n ensuite, dans le rapport-dû ministre, de la note officielle que le vice-chancelier de l'Empire, prince de -Colloredo, a adressée à l'ambassadeur ...
      ...avait ordonné d'écrire à M. le cardinal de Rohan, afin de l'exhorter à ne plus permettre dans son territoire de l'Empire,_ aux Français émigrés, aucuns...
      ... bon voisinage et très propres à donner de l'ombrage à la France et à provoquer des hostilités.
      Il est question ensuite, dans le rapport-dû ministre, de la note officielle que le vice-chancelier de l'Empire, prince de -Colloredo, a adressée à l'ambassadeur du roi à Vienne, pour lui donner connaissance d'une lettre que l'empereur lui avait ordonné d'écrire à M. le cardinal de Rohan, afin de l'exhorter à ne plus permettre dans son territoire de l'Empire,_ aux Français émigrés, aucuns préparatifs hostiles, aucuns armements envisagés comme incompatibles avec les lois d'un bon voisinage et très propres à donner de l'ombrage à la France et à provoquer des hostilités.
      Locuteur: Koch
      Cette injonction faite de la part du chef de l'Empire au cardinal, a déjà produit son effet. Une dépêche que la députation du Bas-Rhin vient de recevoir de la municipalité de Strasbourg, en date du 13 janvier, port...
      ...t du côté d'Etten-heim, sous les ordres de M. de Condé et de Grégoire Riquetti,au nombre d'environ^,500 hommes, viennent de recevoir ordre de vider le territoire de l'Evêché dans deux fois. 24 heures.
      Cette injonction faite de la part du chef de l'Empire au cardinal, a déjà produit son effet. Une dépêche que la députation du Bas-Rhin vient de recevoir de la municipalité de Strasbourg, en date du 13 janvier, porte que les différents corps des émigrés qui se trouvaient du côté d'Etten-heim, sous les ordres de M. de Condé et de Grégoire Riquetti,au nombre d'environ^,500 hommes, viennent de recevoir ordre de vider le territoire de l'Evêché dans deux fois. 24 heures.
      Locuteur: Koch
      ...el, et l'on assure que tous les chevaux de poste sont déjà commandés sur route. M. le maréchal de Lukner a pris des précautions pour qu'o... tirer chez lui. Les émigrés partent, dit-on, pour Cassel, et l'on assure que tous les chevaux de poste sont déjà commandés sur route. M. le maréchal de Lukner a pris des précautions pour qu'on ne réponde pas aux insultes que les partants pourraient faireaux postes que no...
      Locuteur: Koch
      ...nouvelles, parvenues hier à M. le maire de Strasbourg, sont confirmées aujourd'hui par les personnes qui viennent de la rive droité du Rhin. M. d'Artois a pass... « Ces nouvelles, parvenues hier à M. le maire de Strasbourg, sont confirmées aujourd'hui par les personnes qui viennent de la rive droité du Rhin. M. d'Artois a passé le 8 à Francfort, mais on ne" sait pas eneore où il se rendra.
      Locuteur: Koch
      « Qu'il me soit permis, Messieurs, de vous observer qu'en cette occasion, le duc Wurtemberg a signalé son zèle et son désir ardent d'entretenir la bonne intelligence avec la France. Le ministre du roi, qui réside ...
      ...d, en parle ainsi dans une lèttre datée de Stuttgard le 10 du courant.
      « Qu'il me soit permis, Messieurs, de vous observer qu'en cette occasion, le duc Wurtemberg a signalé son zèle et son désir ardent d'entretenir la bonne intelligence avec la France. Le ministre du roi, qui réside à Stuttgard, en parle ainsi dans une lèttre datée de Stuttgard le 10 du courant.
      Locuteur: Koch
      ... du parti qu'a pris M. le duc à l'égard de M. le cardinal. de Rohan. Ce prince, en sa qualité de directeur du cercle de Souabe, avait décidé avec l'évêque de Constance de faire connaître à M. le cardinal l'inté...
      ...marquée, dans son tèrritoire. L'arrivée de M. le prince de Condé à Ettenheim a fait penser au duc ...
      ...marche plus ac- • tive. Hier, il m'a lu la lettre qu'un aide-de-camp général portera de sa part : elle est écrite avec beaucoup d'énergie. Le duc y dit au cardinal, que la préférence du prince français et sa nom...
      ...ient qu'ils ait promptement des garants de la conservation de la tranquillité, soit pour le cercle, soit pour les Etats ; que, faute de le satisfaire par une réponse catégorique, il portera des moyens militaires sur la frontière, qui fermeront rentrée du cer...
      ...ime confiance que l'empereur approuvera la déclaration qu'il a faite à Son Eminence. Il résulte de que si, contre toute attente, les solda...
      ...ttaqués par nous, les troupes du cercle de Souabe deviendraient nos alliées défait; mais tout nous donne l'espérance que la démarche vigoureuse qu'a provoquée l'As...
      ...s bons esprits n'en croient pas moins à la paix depuis la déclaration de l'émpereaur : elle sera honorable et je...
      « Vous jugerez favorablement du parti qu'a pris M. le duc à l'égard de M. le cardinal. de Rohan. Ce prince, en sa qualité de directeur du cercle de Souabe, avait décidé avec l'évêque de Constance de faire connaître à M. le cardinal l'intérêt qu'avait le cçrclé que Son Eminence eût toute une autre conduite que celle jusqu'ici remarquée, dans son tèrritoire. L'arrivée de M. le prince de Condé à Ettenheim a fait penser au duc qu'il fallait y ajouter une démarche plus ac- • tive. Hier, il m'a lu la lettre qu'un aide-de-camp général portera de sa part : elle est écrite avec beaucoup d'énergie. Le duc y dit au cardinal, que la préférence du prince français et sa nombreuse suite exigeraient qu'ils ait promptement des garants de la conservation de la tranquillité, soit pour le cercle, soit pour les Etats ; que, faute de le satisfaire par une réponse catégorique, il portera des moyens militaires sur la frontière, qui fermeront rentrée du cercle : il dit encore, qu'il a l'intime confiance que l'empereur approuvera la déclaration qu'il a faite à Son Eminence. Il résulte de que si, contre toute attente, les soldats Mirabeau s'exposaient à être attaqués par nous, les troupes du cercle de Souabe deviendraient nos alliées défait; mais tout nous donne l'espérance que la démarche vigoureuse qu'a provoquée l'Assemblée nationale, sera couronnée du succès dû aux bonnes choses. Les bons esprits n'en croient pas moins à la paix depuis la déclaration de l'émpereaur : elle sera honorable et je vous en félicite par avance. »
      Locuteur: Koch
      Le même ministre ajoute que le duc de Wurtemberg n'avait pas borné son zèle a...
      ...il avait eu soin d'envoyer à l'électeur de Trêves pour le presser de se rendre ; enfin, que le duc en person...
      ..., le 10,> pour Munich, dans l'intention de se concerter avec l'électeur Palatin, d...
      ... cercle du Haut-Rhin, auquel appartient la principauté d'Ettenheim. L'existence politique de ces deux princes, celle que leur donne leur qualité de directeurs des cercles, rendent cette mesure très convenable : ils veulent tous deux la paix; ils connaissent leurs intérêts. (...
      Le même ministre ajoute que le duc de Wurtemberg n'avait pas borné son zèle aux démarches faites envers le cardinal ; qu'il avait eu soin d'envoyer à l'électeur de Trêves pour le presser de se rendre ; enfin, que le duc en personne était parti, le 10,> pour Munich, dans l'intention de se concerter avec l'électeur Palatin, directeur du cercle du Haut-Rhin, auquel appartient la principauté d'Ettenheim. L'existence politique de ces deux princes, celle que leur donne leur qualité de directeurs des cercles, rendent cette mesure très convenable : ils veulent tous deux la paix; ils connaissent leurs intérêts. (Applaudissements.)
      Locuteur: Jancourt
      Je demande la parole pour un fait, c'est qu'hier le comité avait expressément chargé M. Koch de conclure à ce que l'Assemblée témoignât sa satisfaction à M. de Sainte-Croix; du zèle avec lequel il a conduit la négociation dont il était chargé pour l'électeur de Trêves, et je crois que l'Assemblée app... Je demande la parole pour un fait, c'est qu'hier le comité avait expressément chargé M. Koch de conclure à ce que l'Assemblée témoignât sa satisfaction à M. de Sainte-Croix; du zèle avec lequel il a conduit la négociation dont il était chargé pour l'électeur de Trêves, et je crois que l'Assemblée approuvera que je rappelle à M, le rapporteur cet oubli, qui est sans doute involon...
      Locuteur: Basire
      ...olonial et adopte les deux propositions de M. Ducos.) seront renvoyées au comité colonial et adopte les deux propositions de M. Ducos.)
      ...t été arrêtées à Dinglingen, avec ordre de ne point passer outre : ces voitures devaient se rendre à Ettenheim. Un négociant de Lahr, qui avait passé un marché pour li... « 20 voitures, y est-il dit, chargées d'équipages, ont été arrêtées à Dinglingen, avec ordre de ne point passer outre : ces voitures devaient se rendre à Ettenheim. Un négociant de Lahr, qui avait passé un marché pour livrer des fourneaux à l'armée, a reçu un courrier qui contremandait cette fournit...

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 463
      Locuteur: Le Président
      M. le ministre de la guerre a la parole pour une communication du roi su... M. le ministre de la guerre a la parole pour une communication du roi sur le recrutement, etc.
      Locuteur: De Narbonne
      , ministre de la guerre. Messieurs, l'article 8 de la section 1 du chapitre III de la Constitution, disant que le Corps législatif doit statuer d'après la proposition du roi sur différents articles que j'ai soumis à la délibération de l'Assemblée, j'apporte à M. le Président une lettre de Sa Majeste en le priant d'en donner con... , ministre de la guerre. Messieurs, l'article 8 de la section 1 du chapitre III de la Constitution, disant que le Corps législatif doit statuer d'après la proposition du roi sur différents articles que j'ai soumis à la délibération de l'Assemblée, j'apporte à M. le Président une lettre de Sa Majeste en le priant d'en donner connaissance. à l'Assemblée nationale.
      Locuteur: Le Président
      ouvre la lettre du roi et en fait faire la lecture par un de MM. les secrétaires ; elle est ainsi co... ouvre la lettre du roi et en fait faire la lecture par un de MM. les secrétaires ; elle est ainsi conçue :
      Locuteur: Le Président
      « Le ministre de la guerre, Monsieur le Président, m'ayant présenté les divers objets contenus dans la note çi-jointe, comme indispensables au succès de ce que nécessitent les circonstances actuelles; la Constitution voulant que la proposition en soit faite par moi-même ...
      ...f, je vous prie, Monsieur le Président, de vouloir bien faire appeler la délibération de l'Assemblée sur Ces objets ; ces mesure...
      ...s; elles rendront plus imposante encore la déclaration que vous avez décrétée et q...
      ...ne nation libre, mais qu'il lui importe de commander.
      « Le ministre de la guerre, Monsieur le Président, m'ayant présenté les divers objets contenus dans la note çi-jointe, comme indispensables au succès de ce que nécessitent les circonstances actuelles; la Constitution voulant que la proposition en soit faite par moi-même au Corps législatif, je vous prie, Monsieur le Président, de vouloir bien faire appeler la délibération de l'Assemblée sur Ces objets ; ces mesures sont extrêmement instantes; elles rendront plus imposante encore la déclaration que vous avez décrétée et que j'avais sanctionnée d'avance : vos résolutions appuyées par une armée redoutable, inspireront à l'Europe le respect que mérite une nation libre, mais qu'il lui importe de commander.
      Locuteur: Le Président
      « Sur la création de deux places d'aides-de-camp généraux attachés au ministère^ « Sur la création de deux places d'aides-de-camp généraux attachés au ministère^
      Locuteur: De Narbonne
      , ministre de la guerre. Contresigné : Louis de Narbonne. (Le ministre appose sa signat... , ministre de la guerre. Contresigné : Louis de Narbonne. (Le ministre appose sa signature, puis continue :)
      Locuteur: De Narbonne
      ...ée nationale a ordonné hier au ministre de la guerre de lui rendre compte des précautions prises pour assurer la solde et la subsistance des volontaires nationaux de Pau. Je demande pardon encore de représenter à ^Assemblée que le Logographe seul m'a instruit des moyens de satisfaire aux ordres de l'Assemblée. (Murmures.) L'Assemblée nationale a ordonné hier au ministre de la guerre de lui rendre compte des précautions prises pour assurer la solde et la subsistance des volontaires nationaux de Pau. Je demande pardon encore de représenter à ^Assemblée que le Logographe seul m'a instruit des moyens de satisfaire aux ordres de l'Assemblée. (Murmures.)
      Locuteur: Delacroix
      ...au pouvoir exécutif et non pas attendre la lecture du procès-verbal. Je demande que désormais de semblables décrets soient transcrits, l... Quand l'Assemblée rend un décret urgent, le bureau doit en envoyer copie au pouvoir exécutif et non pas attendre la lecture du procès-verbal. Je demande que désormais de semblables décrets soient transcrits, lus et expédiés à l'instant.
      Locuteur: De Narbonne
      , ministre de la guerre. J'espère que l'Assemblée me par... , ministre de la guerre. J'espère que l'Assemblée me pardonnera cette observation qui ne tend qu'à me mettre à même d'exécuter plus prom...
      Locuteur: De Narbonne
      Il existe des inquiétudes sur la sûreté des frontières limitrophes de VEspagne. Le temps ne me permet pas d'e...
      ...rendu hier relativement au non-payement de la solde des volontaires nationaux de Pau, ne peut me concerner. Elle se rapp...
      ...on a distrait absolument du département de la guerre tous les maniements de fonds. Jedois seulement prévenir les commissaires de la Trésorerie nationale, que dans tel ou t...
      ...is il ne m'est permis en aucune manière de me mêler du service du Trésor ni des caisses particulières qui sont entre les mains de la Trésorerie nationale. Il m'est donc impossible, Messieurs, de vous répondre sur ce que vous m'avez fait l'honneur de me demander.
      Il existe des inquiétudes sur la sûreté des frontières limitrophes de VEspagne. Le temps ne me permet pas d'entrer dans des détails qui seraient propres à calmer ses inquiétudes. J'observerai d'ailleurs à l'Assemblée que le décret qu'èlle a rendu hier relativement au non-payement de la solde des volontaires nationaux de Pau, ne peut me concerner. Elle se rappellera que l'on a distrait absolument du département de la guerre tous les maniements de fonds. Jedois seulement prévenir les commissaires de la Trésorerie nationale, que dans tel ou tel lieu doivent se porter des troupes ; mais il ne m'est permis en aucune manière de me mêler du service du Trésor ni des caisses particulières qui sont entre les mains de la Trésorerie nationale. Il m'est donc impossible, Messieurs, de vous répondre sur ce que vous m'avez fait l'honneur de me demander.
      Locuteur: Delessart
      ...e des affaires étrangères. Au moment où la discussion va s'ouvrir sur Voffice de l'empereur, je demande à l'Assemblée nationale d'écouter avec intérêt,, et de peser dans sa sagesse quelques observat...
      ...ance, sur lesquelles je me reprocherais de n'avoir pas appelé son attention.
      , ministre des affaires étrangères. Au moment où la discussion va s'ouvrir sur Voffice de l'empereur, je demande à l'Assemblée nationale d'écouter avec intérêt,, et de peser dans sa sagesse quelques observations que je crois êtré d'une extrême importance, sur lesquelles je me reprocherais de n'avoir pas appelé son attention.
      Locuteur: Delessart
      ...ous avons tous fait le serment solennel de maintenir et de défendre la Constitution, nous avons pris l'engagement de ne pas troubler de notre propre mouvement le repos des autres nations, et de ne jamais prendre les armes que pour la défense de notre liberté et de nos droits. Une suite nécessaire de cet engagement est de n'épargner, dans la nécessité même d'une défense légitime, ...
      ...otre pouvoir d'employer, pour conserver la paix.
      Quand nous avons tous fait le serment solennel de maintenir et de défendre la Constitution, nous avons pris l'engagement de ne pas troubler de notre propre mouvement le repos des autres nations, et de ne jamais prendre les armes que pour la défense de notre liberté et de nos droits. Une suite nécessaire de cet engagement est de n'épargner, dans la nécessité même d'une défense légitime, aucuns des moyens qu'il serait en notre pouvoir d'employer, pour conserver la paix.
      Locuteur: Delessart
      ...ncilieront le plus avec le respect dû à la foi de nos serments avec la dignité de la nation, a,vec la sûreté de l'Empire; j ajouterai enfin avec la Constitution. ...nstances actuelles, on doit, à ce qu'il me semble, s'attacher à celles qui se concilieront le plus avec le respect dû à la foi de nos serments avec la dignité de la nation, a,vec la sûreté de l'Empire; j ajouterai enfin avec la Constitution.
      Locuteur: Le Président
      ... Le roi propose à l'Assemblée nationale de délibérer sur un nouveau mode de recrutement qui rende possible l'exécution du décret qui ordonne de porter l'armée au complet de guerre. « Le roi propose à l'Assemblée nationale de délibérer sur un nouveau mode de recrutement qui rende possible l'exécution du décret qui ordonne de porter l'armée au complet de guerre.
      Locuteur: Le Président
      « Sur une augmentation de 8 lieutenants généraux, de 12 maréchaux de camp, de 4 adju-dants-généraux, de 8 commissaires des guerres. « Sur une augmentation de 8 lieutenants généraux, de 12 maréchaux de camp, de 4 adju-dants-généraux, de 8 commissaires des guerres.
      Locuteur: Le Président
      « Sur une augmentation de traitement pour les officiers, sous-officiers et soldats en temps de guerre. ' « Sur une augmentation de traitement pour les officiers, sous-officiers et soldats en temps de guerre. '
      Locuteur: Le Président
      Je demande la parole à l'Assemblée pour lui expliquer... Je demande la parole à l'Assemblée pour lui expliquer un fait. Quand l'Assemblée rend un décret, comme celui qu'elle a rendu hier, il...
      Locuteur: De Narbonne
      ...idionales. Je lui rendrai compte demain de tout ce qui a été ordonné, fait ef exéc...
      ...e dois lui dire d'avance que le rapport M. Grublier-d'Optère, au nom du çomité ...
      ...rdes nationales volontaires que troupes de ligne, seront en état de se porter le plus tôt possible au point où l'on reconnaîtra nécessaire de porter des troupes. Je représenterai que jusqu'à ce qu'il soit bien urgent de prendre cette mesure, il sera nécessaire de laisser les troupes dans les différente...
      ...r l'ordre et faire exécuter les décrets de l'Assemblée nationale. (Oui! oui!)
      ...ment l'obligation, des mesures qui ont été prises, à l'égard, des frontières méridionales. Je lui rendrai compte demain de tout ce qui a été ordonné, fait ef exécuté ; mais je dois lui dire d'avance que le rapport M. Grublier-d'Optère, au nom du çomité militaire, sur l'état des places, est d'une grande exactitude. J'ajoute encore que je me suis assuré que 21,000 hommes, tant gardes nationales volontaires que troupes de ligne, seront en état de se porter le plus tôt possible au point où l'on reconnaîtra nécessaire de porter des troupes. Je représenterai que jusqu'à ce qu'il soit bien urgent de prendre cette mesure, il sera nécessaire de laisser les troupes dans les différentes places où elles sont demandées pour maintenir l'ordre et faire exécuter les décrets de l'Assemblée nationale. (Oui! oui!)
      Locuteur: Le Président
      La parole est à M. le ministre des affaire... La parole est à M. le ministre des affaires étrangères.
      Locuteur: Delessart
      Telle est, Messieurs, la conséquence immédiate des lois que nous... Telle est, Messieurs, la conséquence immédiate des lois que nous nous sommes imposées dans nos rapports avec le reste du monde; tel est l'effet ...

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 464
      Locuteur: Delessart
      ...ire, notre force reposent dans l'accord de notre conduite avec nos principes. Le plus faible écart de cette ligne de justice et d'humanité que nous avons si... ...les peuples ont, dans ce moment où je parle, les yeux fixés sur nous ; notre gloire, notre force reposent dans l'accord de notre conduite avec nos principes. Le plus faible écart de cette ligne de justice et d'humanité que nous avons si profondément tracée, suffirait peut-être pour affaiblir cette confiance que nou...
      Locuteur: Delessart
      Ce serait-, Messieurs, n'en doutons pas, un des ma... Ce serait-, Messieurs, n'en doutons pas, un des maux les plus difficiles à réparer, eussions-nôus d'ailleurs obtenu tous les succè...
      (2) Ribliothèque de la Chambre des députés : Collection des af... (2) Ribliothèque de la Chambre des députés : Collection des affaires du temps, Rf-in-8° 165, tome 149, n° 18.
      ...er 1792, au matin, page 410, le rapport de M. Gensonné. ... dangereuse que cette guerre sourde. Vous (1) Voy. ci-dessus, séance du 14 janvier 1792, au matin, page 410, le rapport de M. Gensonné.
    • Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      - search term matches: (11)

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 513
      Locuteur: Le Président
      ... membre : Je demande donc que le comité de législation nous fasse le rapport sur l...
      ...es membres du directoire du département de Paris et relative au décret concernant ...
      ...notre indifférence est déjà tardive, et la France entière attend avec impatience la décision d'une affaire dans laquelle il a été porté atteinte à la souveraineté nationale et qu'il importe à la chosé publique de voir maintenant finir. (Oui ! oui! — Ap...
      Le même membre : Je demande donc que le comité de législation nous fasse le rapport sur l'adresse présentée à jour fixe au roi par les membres du directoire du département de Paris et relative au décret concernant les prêtres perturbateurs. (Applaudissements ) Messieurs, notre indifférence est déjà tardive, et la France entière attend avec impatience la décision d'une affaire dans laquelle il a été porté atteinte à la souveraineté nationale et qu'il importe à la chosé publique de voir maintenant finir. (Oui ! oui! — Applaudissements.)
      Locuteur: Delacroix
      J'appuie la proposition qui vient d'être faite, et je demande aussi qu'à jour fixe le comité de législation présenté l'acte d'accusatio...
      ...é mises en état d'accusation le premier de ce mois. (Applaudissements.)
      J'appuie la proposition qui vient d'être faite, et je demande aussi qu'à jour fixe le comité de législation présenté l'acte d'accusation contre les princes français et autres personnes qui ont été mises en état d'accusation le premier de ce mois. (Applaudissements.)
      Locuteur: Lemontey
      ...e qu'avant ces deux rapports, lé comité de législation vous présente celui sur la responsabilité des ministres et celui sur la manière de constater les naissances, mariages et décès. J'observe qu'il est inutile de charger le comitéde ce rapport,,si quelqu'un des membres de l'Assemblée peut le faire. Je demande qu'avant ces deux rapports, lé comité de législation vous présente celui sur la responsabilité des ministres et celui sur la manière de constater les naissances, mariages et décès. J'observe qu'il est inutile de charger le comitéde ce rapport,,si quelqu'un des membres de l'Assemblée peut le faire.
      Locuteur: Mouysset
      Le plus intéressant est de passer à l'ordre du jour. Nous n'avons rien de plus pressant que la défense du royaume. Le rapport au comité militaire est à l'ordre de ce soir. Je demande qu'il soit fait à l... Le plus intéressant est de passer à l'ordre du jour. Nous n'avons rien de plus pressant que la défense du royaume. Le rapport au comité militaire est à l'ordre de ce soir. Je demande qu'il soit fait à l'instant.
      Locuteur: Charlier
      (L'Assemblée adopte la motion de M. Charlier.) (L'Assemblée adopte la motion de M. Charlier.)
      Locuteur: Charlier
      Un membre ; Quant à la proposition de M. Le-montey, je prie l'Assemblée d'obs...
      ...ue ce travail exige une grande maturité de réflexion, qu'il n'y a pas |8 jours que...
      ...ée a partagé le comité en deux sections de 24 membres, que leur travail vient de leur être distribué, et qu'il faut qu'ils aient le temps de le méditer. Je demande qu'on passe à l'ordre du jour sur la proposition de M. Lemontey.
      Un membre ; Quant à la proposition de M. Le-montey, je prie l'Assemblée d'observer que relativement aux décès, mariages et naissances, le comité doit èmbrasser un pian général, que ce travail exige une grande maturité de réflexion, qu'il n'y a pas |8 jours que l'Assemblée a partagé le comité en deux sections de 24 membres, que leur travail vient de leur être distribué, et qu'il faut qu'ils aient le temps de le méditer. Je demande qu'on passe à l'ordre du jour sur la proposition de M. Lemontey.
      Locuteur: Charlier
      ...L'Assemblée passe à l'ordre du jour sur la motion de M. Lemontey.) (L'Assemblée passe à l'ordre du jour sur la motion de M. Lemontey.)
      Locuteur: Gossuin
      Je réclame la parole, au nom de tous les départements du royaume, pour les faire jouir de la faculté accordée aux citoyens de Paris, de présenter des adresses et pétitions à l'Assemblée nationale. Il y (en a plus de 400 au comité des pétitions. Je demande... Je réclame la parole, au nom de tous les départements du royaume, pour les faire jouir de la faculté accordée aux citoyens de Paris, de présenter des adresses et pétitions à l'Assemblée nationale. Il y (en a plus de 400 au comité des pétitions. Je demande à en rendre compte succinctement à l'Assemblée.
      Locuteur: Le Président
      On demande de passer à l'ordre du jour; je le mets au... On demande de passer à l'ordre du jour; je le mets aux voix. (Non ! non!)
      Locuteur: Lequinio
      même temps un projet de ce décret pour le séquestre de leurs tiens. (Applaudissements.) même temps un projet de ce décret pour le séquestre de leurs tiens. (Applaudissements.)
      Locuteur: Charlier
      ...rt relatif au directoire du département de Paris soit ajourné à mercredi prochain. Je demande que le rapport relatif au directoire du département de Paris soit ajourné à mercredi prochain.
      Locuteur: Charlier
      Un membre demande que le comité de législation présente lundi prochain l'a... Un membre demande que le comité de législation présente lundi prochain l'acte d'accusation contre les princes français.
      ... a dénoncé le directoire du département de Paris. Vous avez chargé votre comité de législation (1) de vous faire un rapport relativement à la démarche insidieuse ae ces hommes qui n'ont eu en vue que de troubler la tranquillité publique, et votre comité ... Un membre : On vous a dénoncé le directoire du département de Paris. Vous avez chargé votre comité de législation (1) de vous faire un rapport relativement à la démarche insidieuse ae ces hommes qui n'ont eu en vue que de troubler la tranquillité publique, et votre comité ne vous présente pas ce rapport, qui devait être soumis très prochainement à vot...
      ...éance du 11 décembre 1791, pages 1 à 9, la dénonciation du directoire du département de Paris, et le renvoi au comité de législation. ...e le comité présente en (1) Voy. Archives parlementaires, lra série, t. XXXVI, séance du 11 décembre 1791, pages 1 à 9, la dénonciation du directoire du département de Paris, et le renvoi au comité de législation.
      PRÉSIDENCE DE MM. DAVERHOULT, daverhoult» président, ... PRÉSIDENCE DE MM. DAVERHOULT, daverhoult» président, et guadet, vice-président,
      PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT.
      La séance est ouverte à six heures du soir... La séance est ouverte à six heures du soir.

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 514
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      Messieurs, des républicains chassés leur patrie par le despotisme du premier ministre de l'Etax, dispersés loin de leurs foyers par le fer, le feu, les pr...
      ...secours que la'justice avaient promis à la liberté malheureuse. Ils n'ont point réclamé pour cette liberté les moyens de protection active qu'on leur avait offe...
      ...ce. Convaincus avec toute l'Europe que, la loi, de la, nécessité a pu seule alors opposer 1 u...
      ...orts qu'ils avaient le droit d'attendre de la loyauté et de l'intérêt politique de la France, ils se sont soumis à cette grande infortune avec un sentiment de résignation honorable pour eux-mêmes et...
      ... généreux alliés. En pleu-.rant sur,les ruines d'une patrie que la violence efface îlu rang' des Républiqu...
      ...urope les Empires et les individus Vers la liberté, et leur âme est restée ouverte...
      Messieurs, des républicains chassés leur patrie par le despotisme du premier ministre de l'Etax, dispersés loin de leurs foyers par le fer, le feu, les proscriptions et le pillage, ont demandé à un peuple allié l'asile et les secours que la'justice avaient promis à la liberté malheureuse. Ils n'ont point réclamé pour cette liberté les moyens de protection active qu'on leur avait offerts dans d'autres circonstances, et sur lesquels ils avaient alors appuyé leur plus grande et presque leur unique espérance. Convaincus avec toute l'Europe que, la loi, de la, nécessité a pu seule alors opposer 1 un obstacle invincible aux efforts qu'ils avaient le droit d'attendre de la loyauté et de l'intérêt politique de la France, ils se sont soumis à cette grande infortune avec un sentiment de résignation honorable pour eux-mêmes et pour leurs généreux alliés. En pleu-.rant sur,les ruines d'une patrie que la violence efface îlu rang' des Républiques, ils ônt porté leurs regârds sur le moiiVement universel qui entraîne en Europe les Empires et les individus Vers la liberté, et leur âme est restée ouverte aux consolations des hommes dignes d'être libres. '
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...iotes réfugiés hollandais, sont admis à la barre. , patriotes réfugiés hollandais, sont admis à la barre.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      L'orateur la députation s'èxprime ainsi : L'orateur la députation s'èxprime ainsi :
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...é engagements avec elles'sont pésés, où la France donne l'exemple à toute,la terre que la morale peut s'unir à la saine politique, que la vertu et la bonne foi de nation à nation sont comptées pour quel...
      ...eunion universeUe des hommes, jouissant de leurs droits imprescriptibles.
      ...ls saisissent le glorié'ux instant où les droits des hationé sdnt ëxaMnës, où: lé engagements avec elles'sont pésés, où la France donne l'exemple à toute,la terre que la morale peut s'unir à la saine politique, que la vertu et la bonne foi de nation à nation sont comptées pour quelque chose, comme des principes, certains delà reunion universeUe des hommes, jouissant de leurs droits imprescriptibles.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...usés, lés circoiistâricès et les effets de la Révolution hollandaise' sont connus de toute la terre ; 'mais jamais la raison publique "ne fut mieux disposée ...
      ...les ; jamais l'impulsion des esprits et la situation (les choses n'offrirent une occasion plus favorable de justifier auprès de la nation française l'intérêt qu'elle avait pris à cette grande cause de la justice et la liberté.
      Les causés, lés circoiistâricès et les effets de la Révolution hollandaise' sont connus de toute la terre ; 'mais jamais la raison publique "ne fut mieux disposée à les apprécier que dans les circonstances actuelles ; jamais l'impulsion des esprits et la situation (les choses n'offrirent une occasion plus favorable de justifier auprès de la nation française l'intérêt qu'elle avait pris à cette grande cause de la justice et la liberté.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      Les amis la patrie daris les Provinces-Unies voulaient réformer les abus de leur Constitution particulière et de la Constitution générale de l'Etat, en rétablissant leur liberté po... Les amis la patrie daris les Provinces-Unies voulaient réformer les abus de leur Constitution particulière et de la Constitution générale de l'Etat, en rétablissant leur liberté politique et leurs 'droits [individuels sur des bases plus solides que celles qu'a...
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...té arbitraire qu'il exerçait en qualité de capitaine général 'et de grand amiral de la République. Honteux et effrayés de son attachement passif à une cause étrangère contre les propres intérêts de sa patrie, ils voulaient qu'il ne pût d...
      ...on gré des forces navales et militaires l'Etat, afin que son aveugle dévouement n'imprimât pas une seconde fois à la nation batave la hônte dont il l'avait Couverte dans la dernière guërre, en retenant dans les ports la République les
      Ils voulaient réprimer l'autorité arbitraire qu'il exerçait en qualité de capitaine général 'et de grand amiral de la République. Honteux et effrayés de son attachement passif à une cause étrangère contre les propres intérêts de sa patrie, ils voulaient qu'il ne pût disposer à son gré des forces navales et militaires l'Etat, afin que son aveugle dévouement n'imprimât pas une seconde fois à la nation batave la hônte dont il l'avait Couverte dans la dernière guërre, en retenant dans les ports la République les
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      10 vaisseaux de ligne destinés à se joindre aux forces navales de la France, à Brest, contre un 'ennemi comm... 10 vaisseaux de ligne destinés à se joindre aux forces navales de la France, à Brest, contre un 'ennemi commun.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...ands, qui, marchant avec, le despotisme de radministration stathoudérienne et le fortifiant de son pouvoir et de son ' influèhôe, renversait devant ellë tous les, appuis de la Constitution, de la libèrté civile et de' l'égalité républicaine. Ils voulaient enchaîner l'aristocratie des ' grands, qui, marchant avec, le despotisme de radministration stathoudérienne et le fortifiant de son pouvoir et de son ' influèhôe, renversait devant ellë tous les, appuis de la Constitution, de la libèrté civile et de' l'égalité républicaine.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...ement des bourgeoisies, armée,s, placer la défense de la liberté mtérieùre dans les mains qui seules pouvaient la garântir en ' Respectant. Ils voulaient, par l'établissement des bourgeoisies, armée,s, placer la défense de la liberté mtérieùre dans les mains qui seules pouvaient la garântir en ' Respectant.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...e toutes les provinces, avait concentré la nomination de ces mandataires publics dans les mains de leurs collègues ou dans celles du stathouder et de ses agents subalternes. ... véritablement électives, en détruisant le système d'usurpation qui, dans presque toutes les provinces, avait concentré la nomination de ces mandataires publics dans les mains de leurs collègues ou dans celles du stathouder et de ses agents subalternes.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ... organisées d'après les vrais principes de la représentation, missent tous les citoyens à portée de/concourir, par leur zèle et lèurs lumières, à la conservation et à l'accroissement de la prospérité publique. Ils voulaient que des administrations provinciales, organisées d'après les vrais principes de la représentation, missent tous les citoyens à portée de/concourir, par leur zèle et lèurs lumières, à la conservation et à l'accroissement de la prospérité publique.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...s époques fixes, appeler les citoyens à la jouissance d'un des droits les plus immuables de l'ordre social, étouffer dans toutes les âmes ces habitudes ou ces désirs de pouvoir arbitraire qui naissent toujours, et malg;ré les plus sages dispositions de loi, de la perpétuité ou la longue durée de charges publiques. Ils voulaient, par des régences amovibles et des élections renouvelées à des époques fixes, appeler les citoyens à la jouissance d'un des droits les plus immuables de l'ordre social, étouffer dans toutes les âmes ces habitudes ou ces désirs de pouvoir arbitraire qui naissent toujours, et malg;ré les plus sages dispositions de loi, de la perpétuité ou la longue durée de charges publiques.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...oyens, sans autre distinction que celle de lèurs vertus et de leurs talents, pussent être admis à l'honorable devoir de servir la patrie dans des emplois publics devenus...
      ...e patrimoine exclusif d'un petit nombre de familles nobles ou patriciennes.
      Ils vôûlaièht que tous les citoyens, sans autre distinction que celle de lèurs vertus et de leurs talents, pussent être admis à l'honorable devoir de servir la patrie dans des emplois publics devenus jusqu alors le patrimoine exclusif d'un petit nombre de familles nobles ou patriciennes.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...u pouvoir exécutif fussent responsables de leurs actions au tribunal de la loi. Ils voulaient que tous les agents du pouvoir exécutif fussent responsables de leurs actions au tribunal de la loi.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...oulurent mettre les magistrats à l'abri de l'influence inconstitutionnelle du stat...
      ...dance était un des plus fermes soutiens de la liberté publique et de la sûreté individuelle.
      Ils voulurent mettre les magistrats à l'abri de l'influence inconstitutionnelle du stathouder, parce que, cette indépendance était un des plus fermes soutiens de la liberté publique et de la sûreté individuelle.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...membres des Etats généraux et des Etats de. province, d'être au service ou à la solde du stathouder ou de tout autre prince. Ils voulaient défendre aux membres des Etats généraux et des Etats de. province, d'être au service ou à la solde du stathouder ou de tout autre prince.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      Ils voulaient réformer la représentation incohérente et vicieuse de l'Etat dans les Assemblées législatives... Ils voulaient réformer la représentation incohérente et vicieuse de l'Etat dans les Assemblées législatives, où le plat pays n'est représenté presque en aucune d'elles.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ... plus onéreuses et les plus humiliantes de la féodalité, telles que les services pers...
      ...ssards ou baillis, et les abus du droit de chasse exclusif.
      Ils voulaient; abolir les usurpations les plus onéreuses et les plus humiliantes de la féodalité, telles que les services personnels des habitants des Pays-Bas à l'égard des drossards ou baillis, et les abus du droit de chasse exclusif.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...ulaient enfin effacer toutes les traces de Fesprit d'injustice et d'inégalité sociale, en renversant les barrières de l'intolérance religieuse, et en réparan...
      ...tholiques les maux qu'ils avaient reçus de l'ignorance et de la barbarie des âges précédents.
      Ils voulaient enfin effacer toutes les traces de Fesprit d'injustice et d'inégalité sociale, en renversant les barrières de l'intolérance religieuse, et en réparant, à l'égard des catholiques les maux qu'ils avaient reçus de l'ignorance et de la barbarie des âges précédents.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      Telle était la révolution que la raison et le res- Telle était la révolution que la raison et le res-
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...Ils voulaient renfermer dans les bornes de l'intérêt commun les fonctions du stath...
      ... influence prépondérante dans les Etats chaque? province.
      : Ils voulaient renfermer dans les bornes de l'intérêt commun les fonctions du stathouder, fonctions qu'il avait insensiblement accrues,.soit par des usurpations ouvertes, soit par son influence prépondérante dans les Etats chaque? province.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...le droit inaliénable et imprescriptible de nommer ses magistrats, droit constammèn... Ils voulaient restituer au peuple le droit inaliénable et imprescriptible de nommer ses magistrats, droit constammènt reconnu par les anciens dûcs et comtes.

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 515
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      Mais ce grand exemple de liberté que préparaient, avec une si co...
      ...ce grand exemple devait alors manquer à la terre. Le despotisme du stathouder et 1...
      ...rétentions respectives, se confondirent de nouveau par la haine de la justice et l'effroi de la liberté. .
      Mais ce grand exemple de liberté que préparaient, avec une si courageuse constance, , tant d'hommes réunis par le même zèle et les mêmes lumières, .ce grand exemple devait alors manquer à la terre. Le despotisme du stathouder et 1 aristocratie noble où patricienne lies autrefois par un intérêt commun, ensuite séparés par ieurs prétentions respectives, se confondirent de nouveau par la haine de la justice et l'effroi de la liberté. .
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      Au milieu de cette lutte sanglante, de cet. horrible déchirement de toutes les parties de l'Etat, les défenseurs de la patrie appelaient à leur secours la protection, la justice ae la France, cette protection si hautement a...
      ... et soutenir gi longtemps leur courage. La France leur, avait dit : « qu'elle rega...
      ... leur liberté allait être envahie; mais la France Qe put entendre leurs cris, et les défenseurs de la liberté bataye ayant à combattre à la fois et les conspirations les plus auda...
      ...par les forces supérieures d'une troupe de satellites appelés au pillage et au meu...
      Au milieu de cette lutte sanglante, de cet. horrible déchirement de toutes les parties de l'Etat, les défenseurs de la patrie appelaient à leur secours la protection, la justice ae la France, cette protection si hautement annoncée,, cette justice si fortement promise jusqu'au dernier instant, et dont l'assurance avait pu seule diriger d'abord leur résolution et soutenir gi longtemps leur courage. La France leur, avait dit : « qu'elle regarderait comme une offense personnelle, tout ce qu'on entreprendrait contre leur liberté! » Leur liberté était attaquée,, leur liberté allait être envahie; mais la France Qe put entendre leurs cris, et les défenseurs de la liberté bataye ayant à combattre à la fois et les conspirations les plus audacieuses au dedans et. une invasion étrangère, furent subjugués par les forces supérieures d'une troupe de satellites appelés au pillage et au meurtre.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...stauration nationale, que tant (Tannées de lumières, de courage et de patriotisme avaient préparée. Les Proyinçes-Unies perdirent leur liberté, et la France, en perdant l'honneur de donner une seconde,fois un exemple de justice au monde, vit enlever à ses intérêts politiques une alliance digne de ses plus grandi efforts et de sa plus vive sollicitude, et dont l'ané...
      ...enu l'objet des désirs les plus ardents de sa : rivale. :
      Ainsi fut arrêtée tout d'un coup cette grande restauration nationale, que tant (Tannées de lumières, de courage et de patriotisme avaient préparée. Les Proyinçes-Unies perdirent leur liberté, et la France, en perdant l'honneur de donner une seconde,fois un exemple de justice au monde, vit enlever à ses intérêts politiques une alliance digne de ses plus grandi efforts et de sa plus vive sollicitude, et dont l'anéantissement était devenu l'objet des désirs les plus ardents de sa : rivale. :
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ... d'étendue les différents avantages que la nation française avait «droit d'attendre de son alliance ayec les patriotes bataves...
      ...ts précieux pour le salut et le bonheur de notre patrie adoptive, nous nous bornon...
      ...ndant grâces des bienfaits répandus sur la partie malheureuse de nos .compatriotes.
      Nous pourrions développer avec plus d'étendue les différents avantages que la nation française avait «droit d'attendre de son alliance ayec les patriotes bataves, et combien l'industrie des Hollandais réfugiés lui était utile; mais respectant des moments précieux pour le salut et le bonheur de notre patrie adoptive, nous nous bornons à ce court exposé, en. rendant grâces des bienfaits répandus sur la partie malheureuse de nos .compatriotes.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      1° Que la somme de 829,448 livres, à l'égard de laquelle le comité des finances de l'Assemblée constituante a déjà dit dan...
      ...n'y a pas d'économie à proposer, et que la nation ne pouvait que se plaindre des circonstances qui ne lui permettaient pas de plus grands sacrifices», reste consacré...
      1° Que la somme de 829,448 livres, à l'égard de laquelle le comité des finances de l'Assemblée constituante a déjà dit dans son rapport : « qu'il n'y a pas d'économie à proposer, et que la nation ne pouvait que se plaindre des circonstances qui ne lui permettaient pas de plus grands sacrifices», reste consacrée provisoirement en entier aux Hollandais sùbstantés;
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...t ou le décès des fugitifs, sera réglée de sorte que la moitié rentre au Trésor public, et l'au... 3° Qu'après cétte époque l'extinction des pensions, soit par le départ ou le décès des fugitifs, sera réglée de sorte que la moitié rentre au Trésor public, et l'autre soit conservée pour les besoins imprévus des Hollandais infirmes ;
      Locuteur: Le Président
      ...ue vous habitez; vous, pour qui surtout la liberté est un besoin ; vous que le peuple romain honorait de son alliance et de son amitié, vous serez constammentles a...
      ... français, tant que vous serez les amis de la liberté.
      Bataves, vous, jdont l'industrie fertilisa le sol que vous habitez; vous, pour qui surtout la liberté est un besoin ; vous que le peuple romain honorait de son alliance et de son amitié, vous serez constammentles alliés du peuple français, tant que vous serez les amis de la liberté.
      Locuteur: Gossuin
      Je demande la mention honorable du discours de ces estimables alliés aux procès-verbal... Je demande la mention honorable du discours de ces estimables alliés aux procès-verbal. 1
      Locuteur: Gossuin
      (L'Assemblée ordonne le renvoi de la pétition des patriotes.;réfugiés hollandais au comité de liquidation -et décrète qu'il sera fait...
      ...norable au procès-verbal des sentiments de générosité et ae dévouement professés dans la pétition de ces Bataves, que leur amour pour la liberté et leur haine contre le despotisme, ont forcés de venir chercher en France une nouvelle p...
      (L'Assemblée ordonne le renvoi de la pétition des patriotes.;réfugiés hollandais au comité de liquidation -et décrète qu'il sera fait mention honorable au procès-verbal des sentiments de générosité et ae dévouement professés dans la pétition de ces Bataves, que leur amour pour la liberté et leur haine contre le despotisme, ont forcés de venir chercher en France une nouvelle patrie.)
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...e qui vous a été rendu par le. ministre de la guerre, déTétat des fronti^rés ét'de la situation de l'armée, et en dernier lieu la propo-sitioii formelle" du roi, contres...
      ...ensables pour compléter les préparatifs guerre ; votre comité, Messieurs, sent ...
      ...s'en occupe sans relâche et s'efforcera de répondre au zèle civique dont l'Assemblée nationale donne et propage l'exemple pour la' défense de la cause commune.
      Messieurs, "voué âvez renvoyé à votre comité le compte qui vous a été rendu par le. ministre de la guerre, déTétat des fronti^rés ét'de la situation de l'armée, et en dernier lieu la propo-sitioii formelle" du roi, contresignée par le ministre, sur les objets indispensables pour compléter les préparatifs guerre ; votre comité, Messieurs, sent toute l'importance du travail qui lui ést confié éti ce'môitièiit, il s'en occupe sans relâche et s'efforcera de répondre au zèle civique dont l'Assemblée nationale donne et propage l'exemple pour la' défense de la cause commune.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      pect des droits de l'homme allaient créer au milieu des Pr... pect des droits de l'homme allaient créer au milieu des Provinces-Unies.
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...ntants d'une nation généreuse et loyale de fixer : Nous supplions cette auguste Assemblée des représentants d'une nation généreuse et loyale de fixer :
      Locuteur: Abbema, Huber, Boetzelar, Van Hoey, de Witt et de Koch
      ...t pour le bien que vous avez le pouvoir de faire, recevez ici, avec l'expression nos vœux, celle de notre éternel déYouemênt.^ Puissent un ... ...és, peuple digne d'une immortelle gloire, et pour .le bien que vous avez fait, et pour le bien que vous avez le pouvoir de faire, recevez ici, avec l'expression nos vœux, celle de notre éternel déYouemênt.^ Puissent un jour les citoyens des Provinces-Unies prouver à l'Europe qu'ils n'ont oûjDlié ni...
      Locuteur: Le Président
      répondant. à la. députation. Un ministre corrompu, après avoir.; soutenu la liberté américaine, vous abandonna à la verge des tyrans et vous soumit au joug du despotisme irrité des progrès que la raison avait faits sous un autre hémisp... répondant. à la. députation. Un ministre corrompu, après avoir.; soutenu la liberté américaine, vous abandonna à la verge des tyrans et vous soumit au joug du despotisme irrité des progrès que la raison avait faits sous un autre hémisphère. ol-à a s
      Locuteur: Le Président
      ...e des sentiments d'un grand peuple dont la confiance m'a placé à ce poste éminent ... ...ause aussi belle, je me félicite d'être eir cét instant et à Votre égard l'organe des sentiments d'un grand peuple dont la confiance m'a placé à ce poste éminent Applaudissements.)
      Locuteur: Gossuin
      ...lusieurs membres : 'Lerenvoi ai) èomitê de liquidation ! Plusieurs membres : 'Lerenvoi ai) èomitê de liquidation !
      Locuteur: Guadet
      ...râppbrt du comité militaire sur le mode de recrutement des cin-quante-et-un mille hommes destinés au complet de l armée. L'ordre du jdur appelle le râppbrt du comité militaire sur le mode de recrutement des cin-quante-et-un mille hommes destinés au complet de l armée.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...omité militaire, obtient en conséquence la parole et s'exprime ainsi (1)': , aU nom dû comité militaire, obtient en conséquence la parole et s'exprime ainsi (1)':
      Votre comité m'a chargé de vous soumettre (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection des af... Votre comité m'a chargé de vous soumettre (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection des affaires du temps, Bf, in-8° 16S, tome 157, n-19.

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 516
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Il est essentiel de vous faire observer d'abord qu'il n'est pas question de produire, par des moyens extraordinaires; ces recrutements forcés, qui décèlent la pénurie d'hommes et l'énerve-ment des forces. Nous sommes riches, et c'est la volonté avec laquelle tous les citoyens se portent à remplir les bataillons de volontaires nationaux qui se trouvent sur les frontières, qui ralentit le recrutement de l'armée. (Applaudissements.) Jamais une...
      ...ble d'hommes n'a été faite en aussi peu de temps dans aucun pays de l'Europe, et si l'on ajoute à cette lev...
      ...ers dans les places fortes, ou à portée de différents postes à défendre, n ont point eu à se déplacer, on verra à la fois l'immensité de nos ressources, et les causes de la lenteur des recrutements de l'armée de ligne, dont une partie cependant est dé...
      Il est essentiel de vous faire observer d'abord qu'il n'est pas question de produire, par des moyens extraordinaires; ces recrutements forcés, qui décèlent la pénurie d'hommes et l'énerve-ment des forces. Nous sommes riches, et c'est la volonté avec laquelle tous les citoyens se portent à remplir les bataillons de volontaires nationaux qui se trouvent sur les frontières, qui ralentit le recrutement de l'armée. (Applaudissements.) Jamais une levée aussi considérable d'hommes n'a été faite en aussi peu de temps dans aucun pays de l'Europe, et si l'on ajoute à cette levée le grand nombre des gardes nationales des départements frontières, qui se trouvent sur leurs foyers dans les places fortes, ou à portée de différents postes à défendre, n ont point eu à se déplacer, on verra à la fois l'immensité de nos ressources, et les causes de la lenteur des recrutements de l'armée de ligne, dont une partie cependant est déjà près du complet.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...pour atteindre à l'entier développement de nos forces, c'est-à-dire à près de 400,000 hommes, Le ministre de la guerre vous avait proposé de permettre que les gardes nationaux volontaires puissent s'engager dans les troupes de ligne. Il venait de visiter nos phalanges nationales, il av...
      ...uvait suffire à tout, et que plutôt que de laisser incomplets les rangs de leurs frères d'armes de l'armée de ligne, sur l'expérience desquels leur z...
      ...es d'armes des départements, impatients de partager l'honneur d'y combattre.
      Pour recruter les 5,000 hommes qui manquent encore pour atteindre à l'entier développement de nos forces, c'est-à-dire à près de 400,000 hommes, Le ministre de la guerre vous avait proposé de permettre que les gardes nationaux volontaires puissent s'engager dans les troupes de ligne. Il venait de visiter nos phalanges nationales, il avait vu que leur bonne volonté pouvait suffire à tout, et que plutôt que de laisser incomplets les rangs de leurs frères d'armes de l'armée de ligne, sur l'expérience desquels leur zèle fraternel aime à s'appuyer, ils étaient disposés à passer sous leurs drapeaux, sûrs d'être remplacés à l'instant par leurs frères d'armes des départements, impatients de partager l'honneur d'y combattre.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ... Messieurs, a mûrement examiné ce moyen de recrutement si facile, si prompt et si ...
      ...t les généraux qui pressent avec ardeur la parfaite organisation de leur armée, et les braves gardes nation...
      ... ministre qui doit attacher sa gloire à la perfection des apprêts de guerre.
      Votre comité, Messieurs, a mûrement examiné ce moyen de recrutement si facile, si prompt et si sûr qu'il a dû séduire et les généraux qui pressent avec ardeur la parfaite organisation de leur armée, et les braves gardes nationales qui pouvaient doublement y concourir, et le ministre qui doit attacher sa gloire à la perfection des apprêts de guerre.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      C'est dans ce principe de la liberté des engagements, celui qui se rapproche le plus de l'esprit de notre Constitution, et tend le plus à c... C'est dans ce principe de la liberté des engagements, celui qui se rapproche le plus de l'esprit de notre Constitution, et tend le plus à corriger l'immoralité des formes employées autrefois, que votre comité a trouvé l...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      La trop longue durée des engagements, l'inégalité de leurs conditions que la composition de notre armée et l'isolement de la force publique rendaient nécessaire, so...
      ... qui ont été aperçus par tous les anfis de la liberté: ils ne peuvent être détruits tout à coup, mais il est de notre devoir de ne pas laisser échapper une occasion de tendre vers la régénération de l'esprit public.
      La trop longue durée des engagements, l'inégalité de leurs conditions que la composition de notre armée et l'isolement de la force publique rendaient nécessaire, sont des vices qui ont été aperçus par tous les anfis de la liberté: ils ne peuvent être détruits tout à coup, mais il est de notre devoir de ne pas laisser échapper une occasion de tendre vers la régénération de l'esprit public.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Ce n'est pas la seule vérité, le seul bien que promettent et cachent encore les effets salutaires de notre Constitution ; les calculs de probabilité sur le nombre d'hommes que la France pouvait tenir constamment sous l...
      ...ont plus aucune base; et quand l'esprit de civisme et de liberté n'aura plus de préjugés à combattre, l'état du soldat français deviendra de plus en plus honorable, et nous Verrons...
      Ce n'est pas la seule vérité, le seul bien que promettent et cachent encore les effets salutaires de notre Constitution ; les calculs de probabilité sur le nombre d'hommes que la France pouvait tenir constamment sous les drapeaux n'ont plus aucune base; et quand l'esprit de civisme et de liberté n'aura plus de préjugés à combattre, l'état du soldat français deviendra de plus en plus honorable, et nous Verrons dans nos armées l'austère discipline qui distingua toujours les armées des peup...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...llait faire concourir tous les citoyens de FEmpire à compléter immédiatement les f...
      ... cet appel aux armes, par le dévouement de ses forces individuelles ou par le tribut de ses ressources, mais surtout au moins p...
      ...l'Etat. Sans doute,2uand chaque un père de famille entendra la voixe la patrie appeler son fils au combat, quand il verra l'Etat lui payer d'avance la partie de ses sacrifices pour laquelle il est néc...
      ...ont assurés à son fils, il s'empressera de payer l'impôt. Celui- qui porte au Trésor public le fruit de son travail et même de ses privations, fait à lui seul une gue...
      ...mphe, il a acquis des droits certains à la reconnaissance nationale; et c'est alor...
      ... lui soit rendu, par ses représentants, de l'emploi qu'ils ont fait de cette offrande sacrée. Si votre comité vous propose d'augmenter pour cette fois le prix de rengagement, ce n'est pas qu'il ait jug...
      ...rir un encouragement pécuniaire au zèle de nos concitoyens ; mais c'est parce qu'i...
      ...rée, nécessaire à celui qui débute dans la carrière des armes.
      Votre comité a pensé qu'il fallait faire concourir tous les citoyens de FEmpire à compléter immédiatement les forces nationales déployées pour leur défense commune : il a vu dans le mouvement général un résultat très utile. Il n'a pas douté que chaque citoyen ne répondît à cet appel aux armes, par le dévouement de ses forces individuelles ou par le tribut de ses ressources, mais surtout au moins par son exactitude à acquitter ses engagements envers l'Etat. Sans doute,2uand chaque un père de famille entendra la voixe la patrie appeler son fils au combat, quand il verra l'Etat lui payer d'avance la partie de ses sacrifices pour laquelle il est nécessaire qu'il soit dédommagé, quand il connaîtra les avantages qui sont assurés à son fils, il s'empressera de payer l'impôt. Celui- qui porte au Trésor public le fruit de son travail et même de ses privations, fait à lui seul une guerre utile à nos ennemis (Applaudissements.) ; il a déjà dans son cœur une juste part au triomphe, il a acquis des droits certains à la reconnaissance nationale; et c'est alors, mais seulement alors, qu'il lui appartient d'exiger qu'un compte exact lui soit rendu, par ses représentants, de l'emploi qu'ils ont fait de cette offrande sacrée. Si votre comité vous propose d'augmenter pour cette fois le prix de rengagement, ce n'est pas qu'il ait jugé nécessaire d'offrir un encouragement pécuniaire au zèle de nos concitoyens ; mais c'est parce qu'il a reconnu que les circonstances où nous nous trouvons et dont nous détruirons ...
      ...es, nécessitaient ce sacrifice pour procurer aux nouveaux soldats l'aisance modérée, nécessaire à celui qui débute dans la carrière des armes.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...rché d'ailleurs à balancer cet excédent de dépenses par l'économie qui résulte de l'emploi des corps administratifs et des municipalités des chefs-lieux de canton, ainsi que de la gendarmerie nationale au travail de ce recrutement extraordinaire. Votre comité a cherché d'ailleurs à balancer cet excédent de dépenses par l'économie qui résulte de l'emploi des corps administratifs et des municipalités des chefs-lieux de canton, ainsi que de la gendarmerie nationale au travail de ce recrutement extraordinaire.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Enfin, Messieurs, et il me tardait de faire hommage du moyen d'encouragement ...
      ...ançais qui auront combattu dans l'armée de ligne pour l'affermissement de la Constitution. et qui n'auront pas quitté leurs drapeaux, la même faveur que vous avez déjà accordée aux gardes nationalès volontaires,le droit de citoyen actif, qui, aux termes des décr...
      ...e pouvait être acquis que par 16 années de service militaire. (Applaudissements.)
      Enfin, Messieurs, et il me tardait de faire hommage du moyen d'encouragement sur lequel votre comité compte le plus, parce qu'il en a pris l'idée dans votre ...
      ...résenter vos dispositions, nous vous proposons d'accorder à tous les citoyens français qui auront combattu dans l'armée de ligne pour l'affermissement de la Constitution. et qui n'auront pas quitté leurs drapeaux, la même faveur que vous avez déjà accordée aux gardes nationalès volontaires,le droit de citoyen actif, qui, aux termes des décrets antérieurs, ne pouvait être acquis que par 16 années de service militaire. (Applaudissements.)
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...votre sollicitude, celui du recrutement de l'armée. ses vues sur le point qui réclame le plus instamment votre sollicitude, celui du recrutement de l'armée.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...ne part, l'inconvénient qui résulterait de ce mouvement, qui priverait peut-être l...
      ...plus formés et les mieux instruits, et, de l'autre, les ressources qui nous resten...
      ...uvent suffire à recruter les bataillons de gardes nationales et de l'armée de ligne, si elles sont sagement employées...
      ...ir conserver l'intégrité des bataillons de volontaires, et rejeter toute incorporation de troupes ou d'individus, soit obligés, s...
      Mais, en considérant, d'une part, l'inconvénient qui résulterait de ce mouvement, qui priverait peut-être les bataillons des sujets les plus formés et les mieux instruits, et, de l'autre, les ressources qui nous restent dans les départements, et peuvent suffire à recruter les bataillons de gardes nationales et de l'armée de ligne, si elles sont sagement employées, votre comité a cru devoir conserver l'intégrité des bataillons de volontaires, et rejeter toute incorporation de troupes ou d'individus, soit obligés, soit volontaires.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Pour, ajouter à cette distinction, la plus précieuse que la patrie puisse offrir, une marque d'honn... Pour, ajouter à cette distinction, la plus précieuse que la patrie puisse offrir, une marque d'honneur qui fût égale pour tous ceux qui, dans des postes différents, auraient montr...

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 517
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Votre comité vous propose de décréter que tout citoyen qui aura mit la guerre de la Constitution, soit clans les bataillons de gardes nationales, soit dans les troupes nationales, soit dans les troupes de ligne, avec les armes qu'il aura pu arr... Votre comité vous propose de décréter que tout citoyen qui aura mit la guerre de la Constitution, soit clans les bataillons de gardes nationales, soit dans les troupes nationales, soit dans les troupes de ligne, avec les armes qu'il aura pu arracher à 1 ennemi, emportera chez lui les armes avec lesquelles il aura lui-même ...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ... leur réunion le sera certainement pour la patrie. Puissent ces trophées glorieux servir dans chaque famille de dieux de la liberté; et Sue, dans sa vieillesse honorée, chaque soldat e la Révolution, entouré de ses enfants, leur montrant sur les arme...
      ...moins, enflamme leur jeune courage pour la liberté, et grave dans leur cœur la haine des tyrans. ( Vifs applaudissemen...
      Puissent-elles être pour chacun aussi heureuses, que leur réunion le sera certainement pour la patrie. Puissent ces trophées glorieux servir dans chaque famille de dieux de la liberté; et Sue, dans sa vieillesse honorée, chaque soldat e la Révolution, entouré de ses enfants, leur montrant sur les armes sacrées les exploits dont ils sont auteurs ou témoins, enflamme leur jeune courage pour la liberté, et grave dans leur cœur la haine des tyrans. ( Vifs applaudissements.)
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « L'Assemblée nationale, considérant la nécessité de hâter le recrutement de l'armée, et de porter tous les corps au pied de guerre sous un état qui corresponde à la célérité des préparatifs ordonnés pour faire avec succès la guerre de la Constitution ; considérant qu'il est de sa justice de donner à tous les citoyens de l'Empire une égale facilité pour se ranger sous les drapeaux de la liberté, et une égale part à l'honneur de combattre; considérant enfin que lé plus sûr moyen de bien composer les troupes de ligne est d'y appeler tous les citoyens de l'Empire par la réunion des avantages les plus prisés par eux, les dangers à courir, les témoignages de civisme et les marques d'honneur après la Victoire, décrète qu'il y a urgence. « L'Assemblée nationale, considérant la nécessité de hâter le recrutement de l'armée, et de porter tous les corps au pied de guerre sous un état qui corresponde à la célérité des préparatifs ordonnés pour faire avec succès la guerre de la Constitution ; considérant qu'il est de sa justice de donner à tous les citoyens de l'Empire une égale facilité pour se ranger sous les drapeaux de la liberté, et une égale part à l'honneur de combattre; considérant enfin que lé plus sûr moyen de bien composer les troupes de ligne est d'y appeler tous les citoyens de l'Empire par la réunion des avantages les plus prisés par eux, les dangers à courir, les témoignages de civisme et les marques d'honneur après la Victoire, décrète qu'il y a urgence.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      . Immédiatement après la publication du présent décret, il sera ouvert dans chaque administration de district, et sous leur surveillance, dans chaque municipalité de chef-lieu de canton, un registre de recrutement pour porter l'armée au pied de guerre. . Immédiatement après la publication du présent décret, il sera ouvert dans chaque administration de district, et sous leur surveillance, dans chaque municipalité de chef-lieu de canton, un registre de recrutement pour porter l'armée au pied de guerre.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      _ « Art. 3. La taille nécessaire pour servir dans l'infanterie, sera au moins de 5 pieds, pieds nus. _ « Art. 3. La taille nécessaire pour servir dans l'infanterie, sera au moins de 5 pieds, pieds nus.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Dans la cavalerie et l'artillerie, au moins de 5 pieds 3 pouces et demi. « Dans la cavalerie et l'artillerie, au moins de 5 pieds 3 pouces et demi.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      » Art. 5. La paix ou la réduction de l'armée au pied de paix, sera le terme des engagements contractés depuis le jour de la publication du présent décret, poUr tou... » Art. 5. La paix ou la réduction de l'armée au pied de paix, sera le terme des engagements contractés depuis le jour de la publication du présent décret, poUr tous les citoyens dont le temps ne se trouverait pas rempli à cette époque.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      » Art. 6. Le prix de l'engagement pour les 2 ans, sera de 80 livres pour l'infanterie, de 100 livres pour la cavalerie et l'artillerie : il sera don... » Art. 6. Le prix de l'engagement pour les 2 ans, sera de 80 livres pour l'infanterie, de 100 livres pour la cavalerie et l'artillerie : il sera donné 60 livres à ceux qui, ayant rempli un
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...ard, actuellement engagé, dont le terme de l'engagement viendrait a expirer avant l'époque de la réduction au pied de paix, seront admis à contracter un engagemént qui ne pourra être moins de 2 ans, et ils recevront dans l'infanter... « Art. 7. Tous soldat, cavalier, chasseur, dragon, hussard, actuellement engagé, dont le terme de l'engagement viendrait a expirer avant l'époque de la réduction au pied de paix, seront admis à contracter un engagemént qui ne pourra être moins de 2 ans, et ils recevront dans l'infanterie 80 livres, et 100 livres dans les troupes à cheval.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « A l'époque de la réduction de l'armée au pied de paix, les termes d'engagement pour tous...
      ...ent au présent décret, seront réduits à la moitié du temps qui leur resterait à fa...
      « A l'époque de la réduction de l'armée au pied de paix, les termes d'engagement pour tous ceux qui auront été engagés antérieurement au présent décret, seront réduits à la moitié du temps qui leur resterait à faire à cette époque.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Art. 8. La loi relative aux recrutements, engageme...
      ...5 mai 1791. qui règle toutes les formes de vérification et de ratification à suivre pour les recruteu...
      « Art. 8. La loi relative aux recrutements, engagements et congés, du 25 mai 1791. qui règle toutes les formes de vérification et de ratification à suivre pour les recruteurs et les municipalités, continuera d'être exécutée pour tout ce qui n'est pas a...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...Art. 9. Les sous-officiers et gendarmes de la gendarmerie nationale, les sous-officiers et soldats des troupes de ligne, sont autorisés et invités à s'employer au travail de ce recrutement extraordinaire : ils sont autorisés à faire connaître, au son de trompette, de tambour ou autrement, les dispositions du présent décret. Ils conduiront à la municipalité les hommes qui s'adressero...
      ...ngager, et il leur sera remis une somme de 12 livres, pour chaque homme de recrue qui sera admis d'après les forme...
      « Art. 9. Les sous-officiers et gendarmes de la gendarmerie nationale, les sous-officiers et soldats des troupes de ligne, sont autorisés et invités à s'employer au travail de ce recrutement extraordinaire : ils sont autorisés à faire connaître, au son de trompette, de tambour ou autrement, les dispositions du présent décret. Ils conduiront à la municipalité les hommes qui s'adresseront à eux pour s'engager, et il leur sera remis une somme de 12 livres, pour chaque homme de recrue qui sera admis d'après les formes prescrites.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...10. Il sera formé dans chaque chef-lieu de district, et sous les ordres du commandant du poste de la gendarmerie nationale, un premier dépôt de recrues. « Art. 10. Il sera formé dans chaque chef-lieu de district, et sous les ordres du commandant du poste de la gendarmerie nationale, un premier dépôt de recrues.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ... nombre des recrues s'élèvera au-dessus de 20, dans un chef-lieu de district, la recrue sera conduite en bon ordre, de brigade en brigade, par un sous-officier de gendarmerie nationale, à l'un des principaux dépôts de recrues ci-après indiqués. « Dès que le nombre des recrues s'élèvera au-dessus de 20, dans un chef-lieu de district, la recrue sera conduite en bon ordre, de brigade en brigade, par un sous-officier de gendarmerie nationale, à l'un des principaux dépôts de recrues ci-après indiqués.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ..., des dépôts principaux, et le ministre de la guerre fera connaître incessamment à to...
      ...toutes les municipalités, l'emplacement de ces dépôts et les routes par lesquelles...
      ...t doit diriger les convois particuliers de recrues vers ces mêmes dépôts.
      ...ir plus facilement les recrues des départements les plus éloignés des frontières, des dépôts principaux, et le ministre de la guerre fera connaître incessamment à tous les corps administratifs et à toutes les municipalités, l'emplacement de ces dépôts et les routes par lesquelles chaque district doit diriger les convois particuliers de recrues vers ces mêmes dépôts.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...cutif fera tenir le plus tôt possible à la disposition des administrations de district les fonds nécessaires au travail de ce recrutement. « Art. 12. Le pouvoir exécutif fera tenir le plus tôt possible à la disposition des administrations de district les fonds nécessaires au travail de ce recrutement.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...s le délai d'un mois, \ compter du jour de la publication du présent décret, se trouvera dans un des corps de l'armée, ou se sera engagé dans les for...
      ...aura resté présent aux drapeaux jusqu'à la nn de la guerre, et jusqu'à l'époque de la réduction de l'armée au pied de paix, jouira des droits de citoyen actif, comme s'il avait servi p...
      « Art. 13. Tout citoyen qui, dans le délai d'un mois, \ compter du jour de la publication du présent décret, se trouvera dans un des corps de l'armée, ou se sera engagé dans les formes prescrites, et qui aura resté présent aux drapeaux jusqu'à la nn de la guerre, et jusqu'à l'époque de la réduction de l'armée au pied de paix, jouira des droits de citoyen actif, comme s'il avait servi pendant 16 ans, conformément au décret rendu par l'Assemblée nationale constituan...
      Locuteur: Mathieu Dumas
      Votre comité vous propose le projet de décret suivant : Votre comité vous propose le projet de décret suivant :
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Art. 2. Tout Français âgé de 18 ans et au-dessous de 50, qui n'ayant aucune infirmité ou dif...
      ...-connaissance, à déclarer dans laquelle de ces armes il veut servir.
      « Art. 2. Tout Français âgé de 18 ans et au-dessous de 50, qui n'ayant aucune infirmité ou difformité, se présentera pour s'engager dans l'infanterie, dans l'artillerie ou da...
      ...pes à cheval, sera invité d'abord, d'après les conditions dont il lui sera donné-connaissance, à déclarer dans laquelle de ces armes il veut servir.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...ragons, chasseurs et hussards, au moins de 5 pieds 3 pouces. « Celle pour les dragons, chasseurs et hussards, au moins de 5 pieds 3 pouces.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      « Art. 4. Le terme des engagements sera de 2 ans. « Art. 4. Le terme des engagements sera de 2 ans.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      engagement de 2 ans, en contracteraient un second aussi de 2 ans. engagement de 2 ans, en contracteraient un second aussi de 2 ans.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...au chef-lieu du district, sur le mandat de l'administration dudit district. « Les engagements ne seront payés qu'au chef-lieu du district, sur le mandat de l'administration dudit district.
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...Tout garde national dans les bataillons de volontaires nationaux, tout soldat, cav... « Art. 14. Tout garde national dans les bataillons de volontaires nationaux, tout soldat, cava-

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 518
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...n, chasseur ou hussard dans les troupes de ligne, qui aura été présent aux drapeau...
      ...ochain jusqu'à celle du licenciement ou de la réduction de l'armée au pied de paix, et qui aura à cette dernière époq...
      ...onne forme, aura le droit d'emporter ét de garder, en toute propriété, son armemen...
      lier, dragon, chasseur ou hussard dans les troupes de ligne, qui aura été présent aux drapeaux depuis l'époque du. 1®' mars prochain jusqu'à celle du licenciement ou de la réduction de l'armée au pied de paix, et qui aura à cette dernière époque son congé en bonne forme, aura le droit d'emporter ét de garder, en toute propriété, son armement, son équipement et ses armes. » (Ap-plaudissémeiiû.)''
      Locuteur: Thuriot
      ...is pas si le'comité militaire a calculé la dépense qu'occasionnera l'adoption de ce projet de décret; mais, quant à moi, j'ai aperçu à la lecture;'que la dépense était un objet ae plus de 15 millions-. Je ne dis pas qu'il ne faut pas la faire; mais je dis qu'il' faut la faire avec toute la prudence que Poil' doit employer en pareil cas. Je demandé donc que lé comité de l'extraordinaire des finances soit Consulté pour la marche qu'on voudra suivre,' et qu'en c... ... né donnera pas le temps nécessaire pour pouvoir l'examiner avec fruit. Je ne sais pas si le'comité militaire a calculé la dépense qu'occasionnera l'adoption de ce projet de décret; mais, quant à moi, j'ai aperçu à la lecture;'que la dépense était un objet ae plus de 15 millions-. Je ne dis pas qu'il ne faut pas la faire; mais je dis qu'il' faut la faire avec toute la prudence que Poil' doit employer en pareil cas. Je demandé donc que lé comité de l'extraordinaire des finances soit Consulté pour la marche qu'on voudra suivre,' et qu'en conséquence 1 ajournement soit fixé à mardi.
      Locuteur: Carnot
      ...ésente à l'Assemblée. Selon les décrets de l'Assemblée constituante, Vous devez porter l'armée de ligne au complet. II manque 51,000 hommes. On ne peut pas s'engager, suivantes décrets de l'Assemblée constituante, pour -moins de huit ans; l'engagement est de 120 livres pour l'artillerie et la ;cavalèrie èt de 100 livres pour l'infanterie. Votre comité a ? cru qu'il n'était paspossible que la guerre durât plus de deux ans. En conséquence, il â fixé le ...
      ... ans et a baissé le prix du recrutement de 120 livres à 100 livres pour l'artillerie: et la cavalerie et de 100 livres à 80 livrés pour l'infanteri...
      ...donc une éco-. nomie, et il est inutile de renvoyer à un comité -de finances. En conséquence, je demande la Question préalable sur la motion de M. Thuriot. Tailleurs, Messieurs, il ne s'agit point ici de calculer ce qui doit nous en coûter ; il s'agit de défendre notre, liberté : il est impossible de faire de cela un objet d'économie* $
      ...u comité. Loin d'être une dépense extraordinaire, c'est une économie que l'on présente à l'Assemblée. Selon les décrets de l'Assemblée constituante, Vous devez porter l'armée de ligne au complet. II manque 51,000 hommes. On ne peut pas s'engager, suivantes décrets de l'Assemblée constituante, pour -moins de huit ans; l'engagement est de 120 livres pour l'artillerie et la ;cavalèrie èt de 100 livres pour l'infanterie. Votre comité a ? cru qu'il n'était paspossible que la guerre durât plus de deux ans. En conséquence, il â fixé le terme des engagements à deux ans et a baissé le prix du recrutement de 120 livres à 100 livres pour l'artillerie: et la cavalerie et de 100 livres à 80 livrés pour l'infanterie. Il vous présente donc une éco-. nomie, et il est inutile de renvoyer à un comité -de finances. En conséquence, je demande la Question préalable sur la motion de M. Thuriot. Tailleurs, Messieurs, il ne s'agit point ici de calculer ce qui doit nous en coûter ; il s'agit de défendre notre, liberté : il est impossible de faire de cela un objet d'économie* $
      Locuteur: Gérardin
      appuie la motion de M. Thuriot. appuie la motion de M. Thuriot.
      Locuteur: Lacombe-Saint-Michel
      Il ne faut rien : épargner. Avec de l'argent voiis .obtiendrez la victoire,, avec la victoire vous ramènerez l'argent : ne marchandons pas avec la liberté. ; Il ne faut rien : épargner. Avec de l'argent voiis .obtiendrez la victoire,, avec la victoire vous ramènerez l'argent : ne marchandons pas avec la liberté. ;
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      Plusieurs membres. La question préalable sur la motion de M. Thùiriot, Plusieurs membres. La question préalable sur la motion de M. Thùiriot,
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...te qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Thuriot, ordonne | l'impression du rapport et du projet de, décret et ajourne la discussion à samedi matin.) (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Thuriot, ordonne | l'impression du rapport et du projet de, décret et ajourne la discussion à samedi matin.)
      Locuteur: Mathieu Dumas
      ...ent étant à un terme prochain, j'appuie la motion de M. Dubayet tendant à ce que nous entend... , rapporteur. L'ajourae-, ment étant à un terme prochain, j'appuie la motion de M. Dubayet tendant à ce que nous entendions M. Hugau, militaire expérimenté, qui nous éclairera.
      Locuteur: Hugau
      obtient la parole'et soumet à l'Assemblée quelques considérations sur les moyens de parvenir au recrutement et au complément, de guerre de l'armée; il s'exprime ainsi (1) : Messieurs, le ministre de la guerre a rendu compte, à l'Assemblée, dans sa séance du vendredi 13 de ce mois,.qu'il manquait à l'armée, pour son complet de guerre, 51,000 hommes; qu'il y avait pr...
      ...ibilité pour le recrutement, depuis que la formation des volontaires nationaux a porté vers ce genre de service la classe précieuse d'hommes qui fournissa...
      obtient la parole'et soumet à l'Assemblée quelques considérations sur les moyens de parvenir au recrutement et au complément, de guerre de l'armée; il s'exprime ainsi (1) : Messieurs, le ministre de la guerre a rendu compte, à l'Assemblée, dans sa séance du vendredi 13 de ce mois,.qu'il manquait à l'armée, pour son complet de guerre, 51,000 hommes; qu'il y avait presque impossibilité pour le recrutement, depuis que la formation des volontaires nationaux a porté vers ce genre de service la classe précieuse d'hommes qui fournissait le plus généralement aux recrues.
      Locuteur: Hugau
      ...esse quelques moyens que mon désir pour la gloire de ma patrie, et quelque expérience, qui m'én démontra la possibilité, m'ont suggérées, comme aussi quelques réflexions comparées, dont la raison et l'économie .m'ont paru former la base. ...vais, Messieurs, puisque vous avez daigné me le permettre, soumettre à votre sagesse quelques moyens que mon désir pour la gloire de ma patrie, et quelque expérience, qui m'én démontra la possibilité, m'ont suggérées, comme aussi quelques réflexions comparées, dont la raison et l'économie .m'ont paru former la base.
      Locuteur: Hugau
      ...lles en seront les conséquences : l°peu de désertions à craindre ; 2° la facilité du recrutement, parce que, dans le pays de la liberté, un homme voudra rarement s'engager pour huit aiinées, ét que son désir de servir. la patrie et d'apprendre!'art militaire, lui fera aisément consacrer trois ou quatre de ses premières années à la profession des armes. . . Messieurs, si vous me demandiez quelle était la cause de la dépopulation nos campagnes sous l'ancien régime, je ... Si vous adoptez ce premier moyen, Messieurs, voici quelles en seront les conséquences : l°peu de désertions à craindre ; 2° la facilité du recrutement, parce que, dans le pays de la liberté, un homme voudra rarement s'engager pour huit aiinées, ét que son désir de servir. la patrie et d'apprendre!'art militaire, lui fera aisément consacrer trois ou quatre de ses premières années à la profession des armes. . . Messieurs, si vous me demandiez quelle était la cause de la dépopulation nos campagnes sous l'ancien régime, je vous répondrais : l'ar-mée-et-Ja domesticité.
      Locuteur: Hugau
      Ceux qui auront le désir de; servir dans les troupes de ligne seront àssurés qu'après 3 ét 4 ans, ils retourneront dans leurs foyers, où la liberté et la; considération leur présenteront l'égal... Ceux qui auront le désir de; servir dans les troupes de ligne seront àssurés qu'après 3 ét 4 ans, ils retourneront dans leurs foyers, où la liberté et la; considération leur présenteront l'égalité.. (Applaudissemen ts.)]
      Locuteur: Thuriot
      ...embre ôhseiYe quela dépense ne sera que de 5 millions. Un membre ôhseiYe quela dépense ne sera que de 5 millions.
      Locuteur: Chéron-La-Bruyère
      ...l'Assemblée que le comité devait passer la nuit s'il le fallait pour lé méditer et...
      ...s loin que samedi, dussions-nous passer la nuit pour yj réfléchir. (Vifs applaudis...
      ...té; mais hier, en ajournant a au-lourd'hu.i le rapport du comité, on a dit dans l'Assemblée que le comité devait passer la nuit s'il le fallait pour lé méditer et le présenter. Cet objet est très urgent. L'ajournement ne- doit pas être reculé plus loin que samedi, dussions-nous passer la nuit pour yj réfléchir. (Vifs applaudissements dans l'Asserhblée et dans les tribunes.)
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...medi pour jugei4 dans ma conscience que la moitié; au moins du projet ne vaut rién...
      ....urnement à samedi, mais je demande que la parole feoit accordée à M. Hu-
      ...jet saris doute est très important, cependant je n ai pas besoin d'attendre a samedi pour jugei4 dans ma conscience que la moitié; au moins du projet ne vaut rién. Je demandé donc rajo.urnement à samedi, mais je demande que la parole feoit accordée à M. Hu-
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ... ancien militaire, qui peut nous donner de grandes lumières à ce sujet. gau, ancien militaire, qui peut nous donner de grandes lumières à ce sujet.
      Locuteur: Hugau
      ... terme des engagements dans les troupes de ligne, à trois ans pour l'infanterie, e... Rendez un décret qui fixe à f avenir le terme des engagements dans les troupes de ligne, à trois ans pour l'infanterie, et à quatre ans pour les troupes à cheval.
      Locuteur: Hugau
      En exceptant de cette disposition les régiments d'artil...
      ...res à ceux qui se dévoueront à ce genre de service
      En exceptant de cette disposition les régiments d'artillerie, qui présentent des ressources infipi-ment supérieures à ceux qui se dévoueront à ce genre de service
      ..., 4 années d'expérience est dans le cas de prendre, avec connaissance de ; cause, l'état ,qûi lui convient, j'os... Alors, comme à 19 ou 20 ans, l'homme qui a 3 ou, 4 années d'expérience est dans le cas de prendre, avec connaissance de ; cause, l'état ,qûi lui convient, j'ose croire qu'il y en aura peu, et (1) Ribliotbèque nationale : Assemblée législat...

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 519
      Locuteur: Hugau
      même point, qui osent déserte^ la terre de la liberté, ni vouer leur existence au ser... même point, qui osent déserte^ la terre de la liberté, ni vouer leur existence au service des ci-devant.
      Locuteur: Hugau
      La terre est notre mère nourrice; c'est elle qui fournit à tous les besoins de la patrie; c'est occupés à sa cultura qu'e...
      ...e jour où nos campagnes seront peuplées de guerriers cultivateurs, ët' oû, je l'es...
      La terre est notre mère nourrice; c'est elle qui fournit à tous les besoins de la patrie; c'est occupés à sa cultura qu'elle trouvera sèS défenseurs, Messieurs, le jour où nos campagnes seront peuplées de guerriers cultivateurs, ët' oû, je l'espère, les Cihcinnatus ne seront pas aussi rares que les Turenne! (Applaudissemen...
      Locuteur: Hugau
      A l'appui de ce premier moyen, j'ai l'honneur d'obse...
      ...ans les régiments étrangers au servic'é de France, n'excèdent pas 4 années. Ces régiments sont presque toujours Complets, la plus belle tenue; ils manoeuvrent parfaitement, et je dois à la vérité de dire qu'à la giiérre, ils ont mérité lés plus grands...
      A l'appui de ce premier moyen, j'ai l'honneur d'observer à l'Assemblée' que les engagements dans les régiments étrangers au servic'é de France, n'excèdent pas 4 années. Ces régiments sont presque toujours Complets, la plus belle tenue; ils manoeuvrent parfaitement, et je dois à la vérité de dire qu'à la giiérre, ils ont mérité lés plus grands éloges.
      Locuteur: Hugau
      La première, c'est que le nombre étant bien au-dessous de celui'décrété par l'Assemblée nationale... La première, c'est que le nombre étant bien au-dessous de celui'décrété par l'Assemblée nationale constituante, ce. moyen ne remplirait pas le but désiré.
      Locuteur: Hugau
      La, seconde, e'est que dans le cas où la coalition deviendrait entourante, et où...
      ...mbre des auxiliaires devrait être porté de préférence sur les côtes, pour y servir les batteries et garder les points de descente; former enfin une ligne de contrevallation à la liberté. \
      La, seconde, e'est que dans le cas où la coalition deviendrait entourante, et où il faudrait faire feu à tribord et à bâbord, je pense que le nombre des auxiliaires devrait être porté de préférence sur les côtes, pour y servir les batteries et garder les points de descente; former enfin une ligne de contrevallation à la liberté. \
      Locuteur: Hugau
      La plupart des auxiliaires connus ont servi sur terre ou sur mer; et il y a lieu de croire que, quand le cantique de guerre sera sonné (Rires j vous les ver...
      ...s côtes. Presque tous ouvriers et pères de famille,, ils donneront à la patrie, pour cette circonstance, le reste de leur valeur et de leur force.
      La plupart des auxiliaires connus ont servi sur terre ou sur mer; et il y a lieu de croire que, quand le cantique de guerre sera sonné (Rires j vous les verrez partir pour aller repousser nos ennemis, s'ils tentaient d'insulter nos côtes. Presque tous ouvriers et pères de famille,, ils donneront à la patrie, pour cette circonstance, le reste de leur valeur et de leur force.
      Locuteur: Hugau
      Je ne m'étendrai pas sur le$-àvantages cette mesure; je me bornerai à dire qu'...
      ...ous ne sont pas propres au riiême genre de service.; mais, pour la cause de la liberté, chacun doit avoir un poste, et...
      Je ne m'étendrai pas sur le$-àvantages cette mesure; je me bornerai à dire qu'il est des!circonstances qui commandent aux hommes, et que tous ne sont pas propres au riiême genre de service.; mais, pour la cause de la liberté, chacun doit avoir un poste, et c'est aux Iégislatèùrs à le marquer.
      Locuteur: Hugau
      ...rer les remplacements et le complémeiit de guerre dans les troupes de ligne, par la volonté individuelle des enfants de la liberté, composant les volontaires nati... Opérer les remplacements et le complémeiit de guerre dans les troupes de ligne, par la volonté individuelle des enfants de la liberté, composant les volontaires nationaux.
      Locuteur: Hugau
      ...une différence, entre l'organisation et la solde de tous les défenseurs de la liberté, et les en* fants de la patrie qui se sont volontairement vqués à, cette défense dans la même arme, je hé verrais nul inconvénient à user de ce mouvement enti;e les départements et... Messieurs, persuadé qu'il ne doit exister aucune différence, entre l'organisation et la solde de tous les défenseurs de la liberté, et les en* fants de la patrie qui se sont volontairement vqués à, cette défense dans la même arme, je hé verrais nul inconvénient à user de ce mouvement enti;e les départements et. les bataillons, pour ççmplétèr l'armée.
      Locuteur: Hugau
      La solde des. soldats citoyens et celle dés citoyens soldats étant absolument la même, les organisateurs des. bataillons de volontàires ont, à mes yeux, un tort ré...
      ...parente, puisque, d'une part, le soldat de troupe de ligne est militairement mieux traité qu...
      ... avoir une meilleure paye que le soldat de troupe ligne ; il résulte de ce dissentiment qu'entre le soldat et le volontaire il existe une apparence de jalousie qu'il est' juste ét nécessaire de ^ truire. ^ a
      La solde des. soldats citoyens et celle dés citoyens soldats étant absolument la même, les organisateurs des. bataillons de volontàires ont, à mes yeux, un tort réel d'avoir différencié le prêt d'une manière aussi apparente, puisque, d'une part, le soldat de troupe de ligne est militairement mieux traité que le volontaire national, et; que, dans l'inverse, Ce dérhier croit avoir une meilleure paye que le soldat de troupe ligne ; il résulte de ce dissentiment qu'entre le soldat et le volontaire il existe une apparence de jalousie qu'il est' juste ét nécessaire de ^ truire. ^ a
      Locuteur: Hugau
      Ce serait'abuser ;de la permission que voué m'avez, donnée. Messieurs, d'entreprendre ici de vous dévèlopper de plus grands détails à ce sujet : et je ne. dois pas me permettre de devancer les époques que l'expérience s... Ce serait'abuser ;de la permission que voué m'avez, donnée. Messieurs, d'entreprendre ici de vous dévèlopper de plus grands détails à ce sujet : et je ne. dois pas me permettre de devancer les époques que l'expérience seule peut fixer:
      Locuteur: Hugau
      Je dis donc que s'il n'y avait p$s de différence entreie prêt des vorontairës...
      ...mplément des régiments et pour le temps de guerre seulement, pourrait avoir, lieu .d'après la volonté manifestée des ind'ivitï.us^aës...
      Je dis donc que s'il n'y avait p$s de différence entreie prêt des vorontairës, et celui des soldats, l'incorporation pour le complément des régiments et pour le temps de guerre seulement, pourrait avoir, lieu .d'après la volonté manifestée des ind'ivitï.us^aës, différents bataillons volon^ taires,
      Locuteur: Hugau
      Cependant j'aurai de la peine à me persuader qu'un homme quis'est youé à la défense de sa patrie, puisse, calculer la paye avec sa volonté, lorsque cette dèr... Cependant j'aurai de la peine à me persuader qu'un homme quis'est youé à la défense de sa patrie, puisse, calculer la paye avec sa volonté, lorsque cette dèrnière le, porte à préférer une arme plutôt qu'une autre.
      Locuteur: Hugau
      ...is je vous prié Œobservér que je suis à considération pqlitique r. de, ce troisième moy en ; que conséquemmen...
      ...ne tendrait pas à dissiper toute espèce de jalousie entre les enfants d'une même famille, disposés et destinés à défendre la Constitution et la liberté.
      ...nais, ^Messieurs, une, partie des objections que l'on peut faire à ce sujet.; mais je vous prié Œobservér que je suis à considération pqlitique r. de, ce troisième moy en ; que conséquemment il vaudrait miëûx le rejeter que d'en-tâmèr aucuïie discussion qui ne tendrait pas à dissiper toute espèce de jalousie entre les enfants d'une même famille, disposés et destinés à défendre la Constitution et la liberté.
      Locuteur: Hugau
      ...r moyen, il en résultera une économie' 'de plus de 3 millions, seulement pour le recruteme...
      ...nécessaires pour porter l'armée au pied de guerre ; et plus d'Un million 1/2 pour le recrutement annuel de l'armée, au terme des engagements ordin...
      ...vres au moins, et que je suppose moitié de diminution, comme de 4 a 8 ans.
      Enfin, Messieurs, si vous adoptèz 'ce premier moyen, il en résultera une économie' 'de plus de 3 millions, seulement pour le recrutement des 51,000 hommes nécessaires pour porter l'armée au pied de guerre ; et plus d'Un million 1/2 pour le recrutement annuel de l'armée, au terme des engagements ordinaires parce que les engagements pour 8 ans sont actuellement à 100 et 120 livres au moins, et que je suppose moitié de diminution, comme de 4 a 8 ans.
      Locuteur: Hugau
      ...employer les auxiliaires au recrutement de l'armée. Messieurs, il -serait' possible d'employer les auxiliaires au recrutement de l'armée.
      Locuteur: Hugau
      La volonté ne se commande pas, mais malheu... La volonté ne se commande pas, mais malheur au lâche qui, ayant le choix du poste, ne voudrait en occuper aucun pour le sa...
      Locuteur: Hugau
      Je soutiens que la paye est absolument égale pour l'un com... Je soutiens que la paye est absolument égale pour l'un comme pour l'autre ;
      Locuteur: Hugau
      ...t est à l'avantage économique du soldat de troupe de ligne ;I §g QiiëT'âvantage .au prêt est à l'avantage économique du soldat de troupe de ligne ;I §g
      Locuteur: Hugau
      ... riche qu,e le soldat, sera hors d'état de fournir en entier. ...ontinue le même régime, lé voiontâiré national, par le seul fait d'un prêt plus, riche qu,e le soldat, sera hors d'état de fournir en entier.
      Locuteur: Hugau
      Jé règàrde donc ce moyen de. complément comme facile raisonnable,.e... Jé règàrde donc ce moyen de. complément comme facile raisonnable,.et même politique sçus plusjeûri? aspects.
      Locuteur: Hugau
      La facilité est prouvée par le dernier déc... La facilité est prouvée par le dernier décret que vous, .avez>endù, qui ordonne que tous les bataillons seront en tout tem...

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 520
      Locuteur: Hugau
      ...toute différence dans l'organisation et la paye, et n'en conserver d'autre que celle du mot volontaire, et soldat de troupe de ligne. L'un sacrifie son temps pour la guerre seulement, l'autre pour 3 ou 4 années; et j'oserais être la caution pour tous qu'ils se disputeront également l'honneur de verser le plus de sang pour la gloire et la patrie. (Applaudissements) Donc, pour adopter ce troisième moyen, il faut, Messieurs, faire cesser toute différence dans l'organisation et la paye, et n'en conserver d'autre que celle du mot volontaire, et soldat de troupe de ligne. L'un sacrifie son temps pour la guerre seulement, l'autre pour 3 ou 4 années; et j'oserais être la caution pour tous qu'ils se disputeront également l'honneur de verser le plus de sang pour la gloire et la patrie. (Applaudissements)
      Locuteur: Hugau
      Il sera facile de convaincre les bataillons de volontaires nationaux de la justice de cette mesure; car il n'en est aucun qui ne connaisse et ne sente le prix de l'honneur, et qui voulût céder sa part de la reconnaissance publique. Il sera facile de convaincre les bataillons de volontaires nationaux de la justice de cette mesure; car il n'en est aucun qui ne connaisse et ne sente le prix de l'honneur, et qui voulût céder sa part de la reconnaissance publique.
      Locuteur: Hugau
      Plusieurs membres de cette Assemblée, Messieurs, ont comme m...
      ...r nos frères les Américains à conquérir la liberté. Ils vous diront que pendant ce...
      Plusieurs membres de cette Assemblée, Messieurs, ont comme moi été assez heureux pour aider nos frères les Américains à conquérir la liberté. Ils vous diront que pendant cette guerre, le congrès d'Amérique demandait aux divers Etats un contingent en ho...
      Locuteur: Hugau
      ...stances nous missent dans le cas d'user de ce quatrième moyen, aurions-nous de telles craintes ou de semblables considérations à prévenir. J...
      ...ur vos décrets, ne peuvent nous laisser la moindre inquiétude à ce sujet.
      En supposant que les circonstances nous missent dans le cas d'user de ce quatrième moyen, aurions-nous de telles craintes ou de semblables considérations à prévenir. Je ne crois pas, Messieurs. Les communications faciles du royaume, notre population, disons plus, le respect des Français pour vos décrets, ne peuvent nous laisser la moindre inquiétude à ce sujet.
      Locuteur: Hugau
      ...cains, je dois dire qu'ils n'avaient ni la facilité des communications, ni les mêm...
      ...nt aussi leurs aristocrates sous le nom de tories.
      Cependant, pour rendre justice à nos frères les Américains, je dois dire qu'ils n'avaient ni la facilité des communications, ni les mêmes moyens que nous, et qu'ils avaient aussi leurs aristocrates sous le nom de tories.
      Locuteur: Hugau
      ... qu'ils ont, si j'ose m'exprimer ainsi, la nature à vaincre avec la liberté, car, manquant de tout, et pour vaincre aussi les besoins...
      ...soutenues, qu'enfin ils sont parvenus à la liberté.
      Ils méritent d'autant plus l'admiration des hommes qu'ils ont, si j'ose m'exprimer ainsi, la nature à vaincre avec la liberté, car, manquant de tout, et pour vaincre aussi les besoins, ils les ont presque toujours oubliés puisqu'ils ont fait pendant 7 ans une gue...
      ...té, dans les bois et les montagnes. C'est par cette constance et cette sobriété soutenues, qu'enfin ils sont parvenus à la liberté.
      Locuteur: Hugau
      ...ter que les départements seraient tenus de fournir à l'armée, en raison de leur population, un nombre d'hommes pour recruter l'armée, et ce, pour la durée d'une campagne seulement; de manière Pour cet effet, il faudrait décréter que les départements seraient tenus de fournir à l'armée, en raison de leur population, un nombre d'hommes pour recruter l'armée, et ce, pour la durée d'une campagne seulement; de manière
      Locuteur: Hugau
      ...tait mis en usage, il serait nécessaire de décider si le complément des bataillons de volontaires devrait lie faire par la même conscription. Je dois dire aussi, Messieurs, que si ce quatrième moyen était mis en usage, il serait nécessaire de décider si le complément des bataillons de volontaires devrait lie faire par la même conscription.
      Locuteur: Hugau
      ...ès volontaires se sont voués au service de la patrie pour le temps de la guerre, et que les citoyens qui seraient destinés à recruter les régiments de ligne, ne serait tenus qu'à 8 mois de résidence sous les drapeaux. Je ne le crois pas, parce que lès volontaires se sont voués au service de la patrie pour le temps de la guerre, et que les citoyens qui seraient destinés à recruter les régiments de ligne, ne serait tenus qu'à 8 mois de résidence sous les drapeaux.
      Locuteur: Hugau
      ...i, peut former le 5e et véritable moyen de compléter l'armée de la liberté à 400,000 hommes d'ici au mois ... ...rvation générale, ou récapitulation des quatre moyens proposés, et qui, selon moi, peut former le 5e et véritable moyen de compléter l'armée de la liberté à 400,000 hommes d'ici au mois d'avril prochain.
      Locuteur: Hugau
      ...aucun des4 moyens que j'ai eu l'honneur de vous soumettre, ne vous paraisse devoir...
      ...este une grande ressource : c'est celle de toute la nation armée pour la défense de la liberté ; elle ne posera les armes que ...
      ...manteau du faisceau : Tout est vaincu ! La France est libre! (Applaudissements.)
      En supposant, Messieurs,qu'aucun des4 moyens que j'ai eu l'honneur de vous soumettre, ne vous paraisse devoir être adopté, il nous reste une grande ressource : c'est celle de toute la nation armée pour la défense de la liberté ; elle ne posera les armes que lorsqu'elle pourra mettre cette devise sur le manteau du faisceau : Tout est vaincu ! La France est libre! (Applaudissements.)
      Locuteur: Hugau
      Jusque-, Messieurs, vous avez 202 bataillons de volontaires nationaux, de 9 compagniés de 63 hommes chacun. Ces bataillons seront... Jusque-, Messieurs, vous avez 202 bataillons de volontaires nationaux, de 9 compagniés de 63 hommes chacun. Ces bataillons seront toujours complets vous l'avez décrété,
      Locuteur: Hugau
      Mais par la même raison, Messieurs, je ne dois pas ...
      ...ssement des différentes masses qui sont la ressource de la tenue des troupes de ligne. J'ose vous le prédire, si nous sommes obligés de faire la guerre, vous ne pourrez vous dispenser ...
      Mais par la même raison, Messieurs, je ne dois pas vous dissimuler quelles seraient mes inquiétudes si vous ne preniez pas d'avance...
      ...l'habillement et l'équipement des volontaires nationaux, ainsi que pour l'établissement des différentes masses qui sont la ressource de la tenue des troupes de ligne. J'ose vous le prédire, si nous sommes obligés de faire la guerre, vous ne pourrez vous dispenser d'admettre les formes et d'adopter le
      Locuteur: Hugau
      ...rivaient point à terme; mais toujours à la fin des termes ae service, les continge... ...s n'étaient pas toujours exécutés, et que les remplacements des contingents n'arrivaient point à terme; mais toujours à la fin des termes ae service, les contingents s'en retournaient.
      Locuteur: Hugau
      ...bre plus ou moins considérable d'hommes de son armée, et il était alors obligé de quitter une position offensive pour en ... Souvent le général Washington voyait partir un nombre plus ou moins considérable d'hommes de son armée, et il était alors obligé de quitter une position offensive pour en prendre une défensive.
      Locuteur: Hugau
      Pour conserver la nôtre, nous n'avons pas besoin d'exempl... Pour conserver la nôtre, nous n'avons pas besoin d'exemple ; mais ce qu'ont fait les Américains, les Français lé feraient sans doute dans...
      Locuteur: Hugau
      ...troisième ; et, il serait très possible de vous soumettre plusieurs développements...
      ...eraient peut-être à ne faire qu'un tout de ces deux moyens.
      Enfin, Messieurs, ce quatrième moyen a beaucoup d'analogie avec le troisième ; et, il serait très possible de vous soumettre plusieurs développements à ce sujet, qui vous Ramèneraient peut-être à ne faire qu'un tout de ces deux moyens.
      Locuteur: Hugau
      Voulez-vous avoir 29,108 combattants de plus à votre armée popr le mois de février prochain? Décrétez sur-le-champ un augmentation de 16 hommes par compagnie de volontaires dans les 202 bataillons; je... Voulez-vous avoir 29,108 combattants de plus à votre armée popr le mois de février prochain? Décrétez sur-le-champ un augmentation de 16 hommes par compagnie de volontaires dans les 202 bataillons; je vous réponds que votre brave jeunesse ne fera pas languir l'exécution du décret...
      Locuteur: Hugau
      ...n d'une force plus considérable au mois de mars prochain? Alors, Messieurs, un nou...
      ... augmentera encore les 1,808 compagnies de volontaires, d'un second lieutenant, d'un tambour et de 8 volontaires par compagnie, et vous aurez alors au mois d'avril plus de 400,000 hommes à vos armées, et vous aurez fait une augmentation insensible de 47,288 hommes en trois mois de temps, et que vous pourriez porter enco...
      ... qu'il éviterait une formation nouvelle de bataillons, qu'il économise des états-m...
      Aurez-vous besoin d'une force plus considérable au mois de mars prochain? Alors, Messieurs, un nouveau décret augmentera encore les 1,808 compagnies de volontaires, d'un second lieutenant, d'un tambour et de 8 volontaires par compagnie, et vous aurez alors au mois d'avril plus de 400,000 hommes à vos armées, et vous aurez fait une augmentation insensible de 47,288 hommes en trois mois de temps, et que vous pourriez porter encore plus haut, sans blesser les préjuges. Ce moyen, Messieurs est le plus sûr et le moins dispendieux, en ce qu'il éviterait une formation nouvelle de bataillons, qu'il économise des états-majors et du temps, et que l'instruction est bien plus facile.
      Locuteur: Hugau
      ...s l'avantage; qu'ils sont préférables à la guerre, et qu'il y a plus d'économie. (... ...ons, les fortes compagnies, les gros escadrons et les gros vaisseaux ont toujours l'avantage; qu'ils sont préférables à la guerre, et qu'il y a plus d'économie. (Applaudissements.)

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 521
      Locuteur: Hugau
      ...urs complets, vous ne devez pas manquer de moyens pour compléter vos troupes de ligne àla guerre, en usant de la volonté de tous les braves patriotes qui composent... (Et sur cette masse de1 volontaires toujours complets, vous ne devez pas manquer de moyens pour compléter vos troupes de ligne àla guerre, en usant de la volonté de tous les braves patriotes qui composent nos bataillons.)
      Locuteur: De Narbonne
      , ministre de la guerre. Je dois des éloges à l'éloquence loyale et guerrière de l'opinant; mais je suis condamné à redr... , ministre de la guerre. Je dois des éloges à l'éloquence loyale et guerrière de l'opinant; mais je suis condamné à redresser une assertion qu'il a laite : c'est pour les 70,000 auxiliaires. Il est bi...
      Locuteur: Delacroix
      ..., fait un rapport et présente un projet de décret sur la demande du roi d'une augmentation de huit lieutenants généraux et de douze maréchaux de camp; il s'exprime ainsi (1) .-Messieur...
      ...mité militaire a examiné avec attention la demande qui a été faite à l'Assemblée nationale d'une augmentation de 8 lieutenants généraux et de 12 maréchaux de camp; demande
      , au nom du comité militaire, fait un rapport et présente un projet de décret sur la demande du roi d'une augmentation de huit lieutenants généraux et de douze maréchaux de camp; il s'exprime ainsi (1) .-Messieurs, votre comité militaire a examiné avec attention la demande qui a été faite à l'Assemblée nationale d'une augmentation de 8 lieutenants généraux et de 12 maréchaux de camp; demande
      Locuteur: Delacroix
      L'exposé des motifs qui semblent la nécessiter encore détermina un premier décret qui la confirma; mais il fut rapporté le lende...
      ... vous renvoya l'examen plus particulier de cette affaire.
      L'exposé des motifs qui semblent la nécessiter encore détermina un premier décret qui la confirma; mais il fut rapporté le lendemain, et l'Assemblée vous renvoya l'examen plus particulier de cette affaire.
      Locuteur: Delacroix
      ...raisons qui avaient porté les ministres de la guerre à proposer cette augmentation so...
      ... quelques-unes, qui n'étaient alors que de prévoyance, paraissent à présent d'une ...
      Depuis ce temps, les raisons qui avaient porté les ministres de la guerre à proposer cette augmentation sont devenues plus pressantes et quelques-unes, qui n'étaient alors que de prévoyance, paraissent à présent d'une nécessité urgente;
      Locuteur: Delacroix
      ... leur correspondance avec les ministres de la guerre et dont ils vous ont donné connaissance. La vivacité de leurs expressions et le retour continuel de même demande, autorisent' à croire qu'i... dans leur correspondance avec les ministres de la guerre et dont ils vous ont donné connaissance. La vivacité de leurs expressions et le retour continuel de même demande, autorisent' à croire qu'ils sont dans un dénuement absolu sur ce point.
      Locuteur: Delacroix
      A l'époque où la force de l'armée fut décrétée sur le pied d'envi...
      ...94 officiers généraux, dont 30 du grade de lieutenant générai, èt 64 maréchaux de camp, il faut en défalquer 13 attachés au service du génie et de l'artillerie; ce qui les réduit à 51, pour commander plus de 130 brigades. Aussi, lorsque l'Assemblé...
      ...ida que l'armée serait mise sur le pied de guerre, elle décréta en même temps 16 maréchaux de camp de plus, dont 2 furent attribués à l'artil...
      ...néraux attachés spécialement au service de l'infanterie et de la cavalerie, et porte à 74 la totalité des maréchaux de camp attachés à ces deux armées.
      A l'époque où la force de l'armée fut décrétée sur le pied d'environ 150,000 hommes, sa formation et son organisation nécessitèrent 94 officiers généraux, dont 30 du grade de lieutenant générai, èt 64 maréchaux de camp, il faut en défalquer 13 attachés au service du génie et de l'artillerie; ce qui les réduit à 51, pour commander plus de 130 brigades. Aussi, lorsque l'Assemblée nationale constituante décida que l'armée serait mise sur le pied de guerre, elle décréta en même temps 16 maréchaux de camp de plus, dont 2 furent attribués à l'artillerie et ûn au génie- ce qui réduisit à 13 l'augmentation réelle d'officiers généraux attachés spécialement au service de l'infanterie et de la cavalerie, et porte à 74 la totalité des maréchaux de camp attachés à ces deux armées.
      Locuteur: Delacroix
      ...ontaires nationaux sont sous les ordres de ces officiers généraux pour les armer, ...
      ... aux frontières, dans le temps même que la nécessité^ des circonstances leur comma...
      ...s; ici, pour calmer des esprits agités; , pour concilier des cœurs aigris par la différence des opinions.
      Les volontaires nationaux sont sous les ordres de ces officiers généraux pour les armer, les équiper, les commander et veiller à leur instruction : ils ont dû, en conséquence, se porter des' frontières au centre, et du centre aux frontières, dans le temps même que la nécessité^ des circonstances leur commandait des courses rapides et multipliées; ici, pour calmer des esprits agités; , pour concilier des cœurs aigris par la différence des opinions.
      Locuteur: Delacroix
      Observez aussi, Messieurs, que, depuis la suppression des états-majors des places, les grandes villes de guerre ont besoin d'officiers généraux pour le détail de leur service journalier; ce qui restreint encore le nombre de ceux attachés à celui personnel des rég... Observez aussi, Messieurs, que, depuis la suppression des états-majors des places, les grandes villes de guerre ont besoin d'officiers généraux pour le détail de leur service journalier; ce qui restreint encore le nombre de ceux attachés à celui personnel des régiments.
      Locuteur: Delacroix
      ...apide doit suffire pour vous convaincre de la nécessité d'une augmentation d'officiers généraux : il reste maintenant à examiner si la demande du roi, à cet égard, est plus en deçà qu'au delà de cette juste mesure, dans laquelle il faut maintenant la circonscrire. Sans doute, cet exposé rapide doit suffire pour vous convaincre de la nécessité d'une augmentation d'officiers généraux : il reste maintenant à examiner si la demande du roi, à cet égard, est plus en deçà qu'au delà de cette juste mesure, dans laquelle il faut maintenant la circonscrire.
      Locuteur: Delacroix
      Les fatigues, les dérangements de santé, les maladies, les affaires personnelles de la première importance qui exigent des congés, sont autant de causes de réduction, que vous ne pouvez ni prévoi... Les fatigues, les dérangements de santé, les maladies, les affaires personnelles de la première importance qui exigent des congés, sont autant de causes de réduction, que vous ne pouvez ni prévoir ni vaincre, ou auxquelles vous devetf absolument déférer.
      Locuteur: Delacroix
      ...e raison qui milite en faveur du projet de décret que nous allons vous soumettre. Si la patrie a gémi de l'incivisme de plusieurs officiers généraux, recommand...
      ...ts, elle a dû, par prudence, s'abstenir de les employer, en même temps qu'elle a dû accueillir la demande de plusieurs d'entre eux, qui, consultant ...
      ...aiblies par l'âge, ont brigué l'honneur de lui consacrer leurs derniers soupirs.
      Mais il est encore une raison qui milite en faveur du projet de décret que nous allons vous soumettre. Si la patrie a gémi de l'incivisme de plusieurs officiers généraux, recommandables par leurs talents, elle a dû, par prudence, s'abstenir de les employer, en même temps qu'elle a dû accueillir la demande de plusieurs d'entre eux, qui, consultant plus leur dévouement que leurs forces affaiblies par l'âge, ont brigué l'honneur de lui consacrer leurs derniers soupirs.
      Locuteur: Hugau
      mode d'habillement et de masse usités dans les troupes de ligne. mode d'habillement et de masse usités dans les troupes de ligne.
      Locuteur: Hugau
      ...uisse compléter l'armée que sur le pied de paix, elle est aujourd'hui, d'après le rapport de votre comité militaire (non compris les troupes de marine et les bataillons qui sont dans ou destinés pour les colonies)^ de........................................... Ainsi, Messieurs, pour terminer, en supposant que l'on ne puisse compléter l'armée que sur le pied de paix, elle est aujourd'hui, d'après le rapport de votre comité militaire (non compris les troupes de marine et les bataillons qui sont dans ou destinés pour les colonies)^ de...............................................166,884 h.
      Locuteur: Hugau
      202 bataillons de gardes nationales décrétés...... —........ 202 bataillons de gardes nationales décrétés...... —.......... 115,948
      Locuteur: Hugau
      Pour février, première augmentation de 16 hommes par compagnie. 29,108 Pour février, première augmentation de 16 hommes par compagnie. 29,108
      Locuteur: Hugau
      Pour mars, deuxième augmentation de 10 hommes, à cause d'un officier et un ... Pour mars, deuxième augmentation de 10 hommes, à cause d'un officier et un tambour d'augmentation. |........... M.............. 18,180
      Locuteur: Hugau
      ...mblée ordonne l'impression du discours' de M. Hugau.) (L'Assemblée ordonne l'impression du discours' de M. Hugau.)
      Locuteur: Delacroix
      gui a été réitérée par le roi le 17 de ce mois, ette proposition fut présentée... gui a été réitérée par le roi le 17 de ce mois, ette proposition fut présentée à l'Assemblée nationale constituante quelque temps avant sa séparation.
      Locuteur: Delacroix
      ...encore, pendant quelque temps, beaucoup de détachements qu'il faut également surve... ...uvements dans les villes et dans les campagnes ont exigé et exigeront peut-être encore, pendant quelque temps, beaucoup de détachements qu'il faut également surveiller et pourvoir. ',.
      Locuteur: Delacroix
      Dans le tableau que je viens de vous présenter des devoirs nombreux et ...
      ...nous avons cru devoir faire abstraction de toutes les causes particulières et pure...
      ...euvent diminuer momentanément le nombre de ceux qui sont en activité réelle.
      Dans le tableau que je viens de vous présenter des devoirs nombreux et difficiles confiés aux officiers généraux, nous avons cru devoir faire abstraction de toutes les causes particulières et purement personnelles, qui peuvent diminuer momentanément le nombre de ceux qui sont en activité réelle.
      ...aux en chef, consignés (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection des af... ...sieurs, je ne vous arrêterai pas longtemps sur les instances réitérées des généraux en chef, consignés (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection des affaires du temps, Bf, in-8° 165, tome 157, no 21.

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 522
      Locuteur: Delacroix
      lie peuvent pas servir fort activement la patrie; mais le service moral qu'ils fo...
      ...ment profitable : ils sont comme autant de centres auxquels sè rallient les offici...
      lie peuvent pas servir fort activement la patrie; mais le service moral qu'ils font, si j'ose nrexpri-mer ainsi, lui est infiniment profitable : ils sont comme autant de centres auxquels sè rallient les officiers patriotes.
      Locuteur: Delacroix
      ...le pourrait se refroidir; ils inspirent de la confiance, ils déterminent l'opinion par la déférence naturelle qu'inspirent leur â... Ils réchauffent, par leur exemple, ceux! dont lé zèle pourrait se refroidir; ils inspirent de la confiance, ils déterminent l'opinion par la déférence naturelle qu'inspirent leur âge, leur expérience.
      Locuteur: Delacroix
      Qui de vous, Messieurs, ne s'est pals déjà dit que le salut de la patrie dépend du choix des officiers généraux à qui l'on confie la défense de nos frontières? Qui ne sait pas que tel...
      ...l occupe ; qu'il; ne suffit pas d'avoir de grands talents, pour inspirer de la confiance; que des soupçons, même injus...
      ...ficier qui en est l'objet, aucun espoir de servir utilement sa patrie?
      Qui de vous, Messieurs, ne s'est pals déjà dit que le salut de la patrie dépend du choix des officiers généraux à qui l'on confie la défense de nos frontières? Qui ne sait pas que tel officier même très pur dans ses intentions, ne convient pas toujours au poste qu'il occupe ; qu'il; ne suffit pas d'avoir de grands talents, pour inspirer de la confiance; que des soupçons, même injustes, ne laissent à Y officier qui en est l'objet, aucun espoir de servir utilement sa patrie?
      Locuteur: Delacroix
      ...eut plus extraordinaire : nous sommes à la veille d une guerre où une portion nombreuse de Français s'apprête à marcher contre nou...
      ... elle des Français enrégimentés au delà de nos frontières, et des Français qui s'a...
      Notre position est on ne peut plus extraordinaire : nous sommes à la veille d une guerre où une portion nombreuse de Français s'apprête à marcher contre nous ; d'une guerre provoquée par ceux qui ont leurs foyers à côté des nôtres; d'une guerre, enfin, où l'armée ennemie a pour elle des Français enrégimentés au delà de nos frontières, et des Français qui s'appliquent au dedans à faciliter leur irruption.
      Locuteur: Delacroix
      ...frontières, dans vos places fortes et à la tête de vos1 troupes, des officiers généraux do... Il vous faut donc, Messieurs, sur vos frontières, dans vos places fortes et à la tête de vos1 troupes, des officiers généraux dont les principes ne soient ni contestés ni équivoques;
      Locuteur: Delacroix
      ...ez qu'un officier général soit à l'abri de tout reproche,'il faut qu'il soit encor...
      ... .faut enfin qu'il ait mérité et obtenu la confiance par une conduite franche et l...
      ...térisent l'ami du peuple et l'adorateur de la liberté.
      Ce n'est point assez qu'un officier général soit à l'abri de tout reproche,'il faut qu'il soit encore à l'abri du soupçon ; il .faut enfin qu'il ait mérité et obtenu la confiance par une conduite franche et loyale, et par des actions qui caractérisent l'ami du peuple et l'adorateur de la liberté.
      Locuteur: Delacroix
      ...ent;, pour mettre vos troupes à couvert de ses funestes insinuations, que sa perfi...
      ... trahison ait passe par tous les degrés de conviction et d'une procédure Criminelle? Non, sans doute .- le besoin de sauver la patrie exige impérieusement le prompt r...
      ...ui qu'un officier général mette au rang de ses devoirs l'évidence ae sa conduite, de son incorruptibilité, et qu'il se regar...
      ...nt qu'il est devenu suspect aux yeux ae la nation.
      ...res à son serment et à ses devoirs? Attendrez-vous pour lui enlever le Commandement;, pour mettre vos troupes à couvert de ses funestes insinuations, que sa perfidie, que sa trahison ait passe par tous les degrés de conviction et d'une procédure Criminelle? Non, sans doute .- le besoin de sauver la patrie exige impérieusement le prompt rappel du chef qui a seulement le tort d'être soupçonné : il faut aujourd'hui qu'un officier général mette au rang de ses devoirs l'évidence ae sa conduite, de son incorruptibilité, et qu'il se regarde comme coupable dès l'instant qu'il est devenu suspect aux yeux ae la nation.
      Locuteur: Delacroix
      Mais cette mesure, dictée par la nécessité, devient profonde et sage^ lo...
      ...ur-le-champ ; pour ainsi dire, à l'insu de son armée, et sans faire un .vide dans ...
      Mais cette mesure, dictée par la nécessité, devient profonde et sage^ lorsque cette disparition subite peut s'effectuer sur-le-champ ; pour ainsi dire, à l'insu de son armée, et sans faire un .vide dans le service militaire.
      Locuteur: Delacroix
      donc avoir toujours la possibilité d'un remplacement; et l'aug...
      ...ous propose, produit le double avantage de Vous mettre à portée ' prévenir sans exciteraucune tentation/...
      ...que des officiers devenus suspects, éî; de procurer des appuis à la valeur courbée sous le poids des blessures, des infirmités et de vieillesse.
      donc avoir toujours la possibilité d'un remplacement; et l'augmentation des officiers généraux que votre comité; vous propose, produit le double avantage de Vous mettre à portée ' prévenir sans exciteraucune tentation/ l'influencé incivique des officiers devenus suspects, éî; de procurer des appuis à la valeur courbée sous le poids des blessures, des infirmités et de vieillesse.
      Locuteur: Delacroix
      ... mais ils disparaissent devant le salut de la patrie attaché à cette mesure; et c'est ce qui le détermine à vous proposer le projet de décret suivant : ...mité, Messieurs, ne s'est pas dissimulé les inconvénients de'cette augmentation; mais ils disparaissent devant le salut de la patrie attaché à cette mesure; et c'est ce qui le détermine à vous proposer le projet de décret suivant :
      Locuteur: Delacroix
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité militaire sur une augmentation de 8 lieutenants généraux et de 12 maréchaux de camp; considérant que les circonstances...
      ...orsque, par cause d'absence légitime ou de maladie, ils ne peuvent remplir leurs f...
      ...ois que le bien du service militaire et la sûreté des frontières l'exigent, que ja...
      « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de son comité militaire sur une augmentation de 8 lieutenants généraux et de 12 maréchaux de camp; considérant que les circonstances actuelles exigent que les officiers généraux en activité puissent être remplacés sans retard, lorsque, par cause d'absence légitime ou de maladie, ils ne peuvent remplir leurs fonctions, et toutes les fois que le bien du service militaire et la sûreté des frontières l'exigent, que jamais ces emplois importants ne doivent rester vacants, décrète qu'il y a urgence...
      Locuteur: Delacroix
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son éomité militaire et déclaré l'urgence, délibérant sur la proposition du roi; contenue en la lettre du 17 ae ce mois, contresignée parle ministre de la guerre, d'augmenter les officiers généraux employés> de 8 lieutenants généraux et de 12 maréchaux de camp, décrète ce qui suit : « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de son éomité militaire et déclaré l'urgence, délibérant sur la proposition du roi; contenue en la lettre du 17 ae ce mois, contresignée parle ministre de la guerre, d'augmenter les officiers généraux employés> de 8 lieutenants généraux et de 12 maréchaux de camp, décrète ce qui suit :
      Locuteur: Delacroix
      « Art. 2. De ces 20 officiers généraux, 4 lieu* tenants généraux et 6 maréchaux de camp seront à la nomination du roi qui pourra les choisi...
      ...re 1790, soit enfin parmi les officiers de gardé nationale et de troupes' de ligne actuellement en-activité, ayant d...
      ...... t 1 « Il ne sera nommé aux .places* de lieutenants généraux-et maréchaux de camp qui viendront à vaquer qu'en vertu...
      « Art. 2. De ces 20 officiers généraux, 4 lieu* tenants généraux et 6 maréchaux de camp seront à la nomination du roi qui pourra les choisir, soit parmi les officiers généraux non employésy même parmi ceux nommés depuis le décret des 20, 21 et 23 septembre 1790, soit enfin parmi les officiers de gardé nationale et de troupes' de ligne actuellement en-activité, ayant d'ailleurs les qualités requises pour parvenir à ce grade. L'autre moitié sera de...
      ...iers généraux soient réduits au nombre fixé par lé décret du 23 septembre. 1 . .... t 1 « Il ne sera nommé aux .places* de lieutenants généraux-et maréchaux de camp qui viendront à vaquer qu'en vertu d'un nouveau décret sanctionné par le roi.
      Locuteur: Delacroix
      « Si, à l'époque où la sûreté de l'Empire permettra de remettre l'armée sur le pied de paix, le nombre des officiers généraux ...
      ...nt réformés, conserveront leur activité de service, et jouiront de la moitié de leur traitement jusqu'à leur remplaceme...
      « Si, à l'époque où la sûreté de l'Empire permettra de remettre l'armée sur le pied de paix, le nombre des officiers généraux excède celui fixé par le décret du 23 septembre 1790, il y sera réduit, et les officiers généraux qui seront réformés, conserveront leur activité de service, et jouiront de la moitié de leur traitement jusqu'à leur remplacement. »
      Locuteur: Delacroix
      A ces moyens de fait, il en est d'une considération majeure, qu'il est du devoir de votre comité de vous présenter : il est difficile de vous les rendre d'une manière précisé; ... A ces moyens de fait, il en est d'une considération majeure, qu'il est du devoir de votre comité de vous présenter : il est difficile de vous les rendre d'une manière précisé; mais ils se sentent bien mieux qu'ils ne s'expliquent.
      Locuteur: Delacroix
      ...urs, nul officier ne peut être destitué de son emploi par un ordre arbitraire, mai... Vous le savëz, Messieurs, nul officier ne peut être destitué de son emploi par un ordre arbitraire, mais seulement en vertu d'un jugement rendu dans les formes.
      Locuteur: Delacroix
      Pour faire usage de ce grand moyen, il faut Pour faire usage de ce grand moyen, il faut
      Locuteur: Delacroix
      ...aux actuellement employés sera augmenté 8 lieu^ tenants généraux et de 12 maréchaux de camp. . Lé nombre des officiers généraux actuellement employés sera augmenté 8 lieu^ tenants généraux et de 12 maréchaux de camp.

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 523
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      et du projet de décret et ajourne la discussion sur cet objet à la séance du matin de samedi prochain.) et du projet de décret et ajourne la discussion sur cet objet à la séance du matin de samedi prochain.)
      Locuteur: Prouveur
      , au nom des comités de législation et d'assignats et monnaie réunis, fait un rapport et propose un projet de décret sur la réunion de toutes les procédures relatives aux fabricateurs de faux assignats au tribunal du premier arrondissement de Paris; il s'exprime ainsi : , au nom des comités de législation et d'assignats et monnaie réunis, fait un rapport et propose un projet de décret sur la réunion de toutes les procédures relatives aux fabricateurs de faux assignats au tribunal du premier arrondissement de Paris; il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Prouveur
      Messieurs, plusieurs tribunaux de Paris ont commencé dés procédures sur la fabrication des faux assignats. Ces pro...
      ...nion, si un seul tribunal tenait le fil de toutes ces trames. Il est des faussaires: obscurs que la cupidité seule a poussés à ce délit. Mais peut-être d'autres ennemis qui parlent de guerre, de combats, et même d'honneur, n'ont dédai...
      ... et les divers délits que poursuivent à la fois différents tribunaux, ne sont peut...
      ...délit. Ces motifs ont porté le ministre de la justice à demander à l'Assemblée nation...
      ...urrait pas attribuer à un des tribunaux de Paris, la connaissance de toutes les procédures sur la fabrication des faux assignats, qui son...
      ...à Paris. L'Assemblée a renvoyé l'examen de cette question aux comités de législation et des assignats ; et je suis chargé de faire le rapport de leur opinion.
      Messieurs, plusieurs tribunaux de Paris ont commencé dés procédures sur la fabrication des faux assignats. Ces procédures distinctes ont le même délit pour objet; elles tendent peut-être à pours...
      ...découvrir les mêmes coupables ; elles pourraient surtout s'éclairer par leur réunion, si un seul tribunal tenait le fil de toutes ces trames. Il est des faussaires: obscurs que la cupidité seule a poussés à ce délit. Mais peut-être d'autres ennemis qui parlent de guerre, de combats, et même d'honneur, n'ont dédaigné ni ces lâches hostilités, ni cette barbare vengeance. Sous ce dernier rappor...
      ... accusés peuvent n'être que les complices d'autres coupables réunis et inconnus; et les divers délits que poursuivent à la fois différents tribunaux, ne sont peut-être qu'un seul délit. Ces motifs ont porté le ministre de la justice à demander à l'Assemblée nationale si on ne pourrait pas attribuer à un des tribunaux de Paris, la connaissance de toutes les procédures sur la fabrication des faux assignats, qui sont pendantes à Paris. L'Assemblée a renvoyé l'examen de cette question aux comités de législation et des assignats ; et je suis chargé de faire le rapport de leur opinion.
      Locuteur: Prouveur
      La première question dont les comités ont dû s'occuper, était de savoir si la réunion dans un seul tribunal de plusieurs procédures déjà commencées, n'était pas contraire à la Constitution, et ne pouvait pas être regardée comme une de ces attributions illégales, par lesquel...
      ...ien régime, les citoyens étaient privés de leurs juges naturels. La Constitution proscrit ces attributions ...
      La première question dont les comités ont dû s'occuper, était de savoir si la réunion dans un seul tribunal de plusieurs procédures déjà commencées, n'était pas contraire à la Constitution, et ne pouvait pas être regardée comme une de ces attributions illégales, par lesquelles, sous l'ancien régime, les citoyens étaient privés de leurs juges naturels. La Constitution proscrit ces attributions en ces termes :
      Locuteur: Prouveur
      ...ale portera., si elle décrète le renvoi de ces procédures à un seul tribunal : il est évident d'ailleurs que cet article de la Constitution n'empêche pas la réunion, dans un seul tribunal, des procédures dirigées contre les fabricateurs de faux assignats. ...uvent donc déterminer des attributions : et ç est une loi que l'Assemblée nationale portera., si elle décrète le renvoi de ces procédures à un seul tribunal : il est évident d'ailleurs que cet article de la Constitution n'empêche pas la réunion, dans un seul tribunal, des procédures dirigées contre les fabricateurs de faux assignats.
      Locuteur: Prouveur
      Chaque tribunal criminel de Paris est compétent sur cette matière; ...
      ...ien régime, et dans des cas semblâbles, la loi permettait les renvois d'un juge à ...
      ...uer l'attribution par laquelle on donne de nouveaux juges, de la réunion qui n'a lieu que'par la connexite des procès, et qui devrait s ...
      Chaque tribunal criminel de Paris est compétent sur cette matière; lui attribuer tous les procès du même genre, n'est pas lui donner un nouveau pou...
      ...es faux assignats font en quelque sorte partie d'un.seul procès. Même sous l'ancien régime, et dans des cas semblâbles, la loi permettait les renvois d'un juge à l'autre. Il faut donc distinguer l'attribution par laquelle on donne de nouveaux juges, de la réunion qui n'a lieu que'par la connexite des procès, et qui devrait s opérer d'elle-même, quand même le
      Locuteur: Prouveur
      La seule objection que Ton pourrait faire ...
      ...al qui connaîtra d'un délit commis hors de son arrondissement, paraîtra excéder se...
      ...l peut connaître d'un délit commis hors de sa juridiction, si la con-nexité de ce délit avec un autre le force d'en co...
      ... reconnu par l'article 8 du chapitre VI de l'Acte constitutionnel, que les bornes de l'arrondissement de chaque tribunal ne sont que réglementai...
      La seule objection que Ton pourrait faire contre ce système, c'est que le tribunal qui connaîtra d'un délit commis hors de son arrondissement, paraîtra excéder ses pouvoirs. Mais à cela, il y a deux réponses; tout tribunal peut connaître d'un délit commis hors de sa juridiction, si la con-nexité de ce délit avec un autre le force d'en connaître. En second lieu, il est reconnu par l'article 8 du chapitre VI de l'Acte constitutionnel, que les bornes de l'arrondissement de chaque tribunal ne sont que réglementaires, et, c'est pour cela, c'est pour rendre plus légaL le renvoi ae tous les pro...
      Locuteur: Prouveur
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités, réunis, législation et dès assignats et monnaies, considérant que l'intérêt de la nation et le bien de la justice exigent que les fabricateurs de faux assignats soient promptemènt connu...
      ...ormée qu'il s'instruit, sur cette sorte de délit, différentes procédures par devant les tribunaux criminels Paris, et considérant qu'on pourra plus aisément découvrir la vérité en réunissant toutes ces procédu...
      « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités, réunis, législation et dès assignats et monnaies, considérant que l'intérêt de la nation et le bien de la justice exigent que les fabricateurs de faux assignats soient promptemènt connus et punis; informée qu'il s'instruit, sur cette sorte de délit, différentes procédures par devant les tribunaux criminels Paris, et considérant qu'on pourra plus aisément découvrir la vérité en réunissant toutes ces procédures à Un seul tribunal, décrète qu'il y a urgence. »
      Locuteur: Prouveur
      ...ssemblée ordonne l'impression du projet de décret et ajourne la discussion à samedi prochain, séance du... (L'Assemblée ordonne l'impression du projet de décret et ajourne la discussion à samedi prochain, séance du soir.)
      Locuteur: Lemontey
      ...r l'armée. Je demande que l'on s'occupe de Voffre de M. Carie, de lever et d'entretenir à ses frais une compagnie de grenadiers. (Murmures.) Le comité militaire paraît négliger le moyen le plus économique d'augmenter l'armée. Je demande que l'on s'occupe de Voffre de M. Carie, de lever et d'entretenir à ses frais une compagnie de grenadiers. (Murmures.)
      Locuteur: Prouveur
      ...ne peuvent être distraits des juges que la loi leur assigne, par aucune commission... « Les citoyens ne peuvent être distraits des juges que la loi leur assigne, par aucune commission, ni par d'autres attributions et évocaT tionsque celles qui sont déterminées pa...
      Locuteur: Prouveur
      ...nstruit a Paris contre des fabricateurs de faux assignats comme une information pr... législateur n'y prendrait aucune part. Je considère le premier procès instruit a Paris contre des fabricateurs de faux assignats comme une information principale, et tous les autres procès dû même g;enrê instruits dans'la capitale, n...
      Locuteur: Prouveur
      ... être réunies dans un tribunal criminel de Paris, et qu'il convenait de préférer le tribunal qui, le premier, a commencé de poursuivre ce genre de délit, et qui se trouve saisi des princ... ...omités t ont pensé que toutes les procédures, sur les faux assignats, pourraient être réunies dans un tribunal criminel de Paris, et qu'il convenait de préférer le tribunal qui, le premier, a commencé de poursuivre ce genre de délit, et qui se trouve saisi des principales accu-: sations. ils vous proposent les décrets suivants :
      Locuteur: Prouveur
      ...riminelles commencées par les tribunaux de Paris jusqu'au 13 janvier 1792, pour fabrication de faux assignats, seront instruites et ju...
      ...ris ; en conséquence, toutés les pièces de ces différentes procédures seront remises au greffe de ce tribunal.
      . Toutes les procédures criminelles commencées par les tribunaux de Paris jusqu'au 13 janvier 1792, pour fabrication de faux assignats, seront instruites et jugées par le tribunal au premier arrondissement ae Paris ; en conséquence, toutés les pièces de ces différentes procédures seront remises au greffe de ce tribunal.
      Locuteur: Prouveur
      « Art. 2. Les. pré venus de ces délits Seront transférés et gardés ...
      ...ésigné par le directoire du département de Paris.
      « Art. 2. Les. pré venus de ces délits Seront transférés et gardés daûs des prisons particulières d'un même emplacement, qui sera désigné par le directoire du département de Paris.
      Locuteur: Prouveur
      ...sera terminée, et sans attendre le tour de rôle réglé pour les autres procédures. ... ...les seront jugées même sur appel et én cassatioû, aussitôt que leur instruction sera terminée, et sans attendre le tour de rôle réglé pour les autres procédures. »

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 524
      Locuteur: Prouveur
      la vigilance des bons citoyens, on récompense ceux qui ont dénoncé ces fabricateurs de faux assignats et que le comité des ass... la vigilance des bons citoyens, on récompense ceux qui ont dénoncé ces fabricateurs de faux assignats et que le comité des assignats nous fasse incessamment un rapport sur cet objet.
      Locuteur: Cambon
      En renvoyant à samedi la discussion sur le projet du comité, je demande que vous Jui ordonniez de s'occuper du moyen de découvrir les fabricateurs de faux assignats. Le respect pour les citoyens domiciliés empêche de faire des visites, ou, si on en fait, c'est avec tant de précipitation qu'elles sont inutiles. 11 résulte de qu'on ne peut découvrir les fabriques de faux assignats. En renvoyant à samedi la discussion sur le projet du comité, je demande que vous Jui ordonniez de s'occuper du moyen de découvrir les fabricateurs de faux assignats. Le respect pour les citoyens domiciliés empêche de faire des visites, ou, si on en fait, c'est avec tant de précipitation qu'elles sont inutiles. 11 résulte de qu'on ne peut découvrir les fabriques de faux assignats.
      Locuteur: Cambon
      ...rt dans cette capitale des fabricateurs de faux assignats. On en a saisi un à la caisse de l'extraordinaire avec 90,000 livres de faux assignats sur lui et on l'a mené chez M. le maire de Paris. M. le maire l'ayant interrogé et ayant été requis de faire des visites domiciliaires, son respect pour la loi|l'a empêché de faire ces visites, et la fabrique, qui se trouve peut-être encor... Je citerai un fait. Il a été découvert dans cette capitale des fabricateurs de faux assignats. On en a saisi un à la caisse de l'extraordinaire avec 90,000 livres de faux assignats sur lui et on l'a mené chez M. le maire de Paris. M. le maire l'ayant interrogé et ayant été requis de faire des visites domiciliaires, son respect pour la loi|l'a empêché de faire ces visites, et la fabrique, qui se trouve peut-être encore dans Paris, n'a pu être découverte.
      Locuteur: Cambon
      ...indre le crime. En conséquence, je fais la motion qu'eu vous présentant le projet dont on vient d'ajourner la discussion, le comité vous propose les movéhs de rendre prompte et facile l'arrestation des fabricateurs et distributeurs de faux assignats et de les concilier en même temps avec les principes de la liberté des citoyens et le respect dû à... ...ne manière légale, que l'arbitraire en soit écarté, mais qye nous puissions atteindre le crime. En conséquence, je fais la motion qu'eu vous présentant le projet dont on vient d'ajourner la discussion, le comité vous propose les movéhs de rendre prompte et facile l'arrestation des fabricateurs et distributeurs de faux assignats et de les concilier en même temps avec les principes de la liberté des citoyens et le respect dû à leur asile.
      Locuteur: Pronveur
      (L'Assemblée ajourne la proposition de M. Cambon à samedi soir.) (L'Assemblée ajourne la proposition de M. Cambon à samedi soir.)
      Locuteur: Roux-Fasillac
      ..., fait un rapport et présente un projet de décret sur les secours provisoires à accorder aux collèges qui ont perdu une partie de leurs revenus par la suppression des dîmes et autres droits;... , au nom du comité d'instruction publique, fait un rapport et présente un projet de décret sur les secours provisoires à accorder aux collèges qui ont perdu une partie de leurs revenus par la suppression des dîmes et autres droits; il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Roux-Fasillac
      que, considérant la nécessité qu'il y a de secourir provisoirement les collèges qui ont perdu leurs revenus annuels par la suppression des dîmes, décrète qu'il y ... que, considérant la nécessité qu'il y a de secourir provisoirement les collèges qui ont perdu leurs revenus annuels par la suppression des dîmes, décrète qu'il y a urgence.
      Locuteur: Roux-Fasillac
      ...cret d'urgence, décrète que le ministre de l'intérieur pourra, sur sa responsabilité et à la demande qui lui en sera faite par les directoires de département, faire distribuer provisoirement, par la Trésorerie nationale, jusqu'à concurrence de 150,000 livres, des Secours aux collèges qui ont perdu leurs revenus par la suppression des dîmes et autres droits,... « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le décret d'urgence, décrète que le ministre de l'intérieur pourra, sur sa responsabilité et à la demande qui lui en sera faite par les directoires de département, faire distribuer provisoirement, par la Trésorerie nationale, jusqu'à concurrence de 150,000 livres, des Secours aux collèges qui ont perdu leurs revenus par la suppression des dîmes et autres droits, et qui justifieront que les revenus qui leur restent ne suffisent pas à leurs b...
      Locuteur: Roux-Fasillac
      ...ssemblée ordonne l'impression du projet de décret et ajourne la discussion à la séance de mardi soir.) (L'Assemblée ordonne l'impression du projet de décret et ajourne la discussion à la séance de mardi soir.)
      Locuteur: Roux-Fasillac
      ...ccasion, Messieurs, pour vous annoncer, de la part de votre comité d'instruction publique, qu...
      ...incipes fondamentaux qui doivent servir de base à la nouvelle instruction publique qu'attend de vous la génération naissante. {Vifs applaudisse...
      , rapporteur. Je saisis cette occasion, Messieurs, pour vous annoncer, de la part de votre comité d'instruction publique, que dans peu il soumettra à votre discussion les principes fondamentaux qui doivent servir de base à la nouvelle instruction publique qu'attend de vous la génération naissante. {Vifs applaudissements.)
      Locuteur: Albitte
      ...u comité militaire, fait un rapport sur la demande faite par le ministre de la guerre pour faire toucher leur payé à quatre compagnies de volontaires formées dans le département de Seine-Inférieure (1). Il s'exprime ains... , au nom du comité militaire, fait un rapport sur la demande faite par le ministre de la guerre pour faire toucher leur payé à quatre compagnies de volontaires formées dans le département de Seine-Inférieure (1). Il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Albitte
      ...ataillon des volontaires du département de la Seine-Inférieure est complet et prêt à ... Messieurs, le premier bataillon des volontaires du département de la Seine-Inférieure est complet et prêt à passer sous le commandement militaire.
      Locuteur: Albitte
      Le directoire du département de la Seine-Inférieure sollicite, au nom des bons citoyens qui le composent, la faveur d'être employés, sans attendre la formation entière dudit bataillon. Ils ...
      ... porté aujourd'hui leur vœu au ministre de la guerre qui Vous en a rendu compte. Le comité vous propose de décréter cette mesure.
      Le directoire du département de la Seine-Inférieure sollicite, au nom des bons citoyens qui le composent, la faveur d'être employés, sans attendre la formation entière dudit bataillon. Ils demandent à suivre leurs camarades et à être mis en activité. Un courrier extraordinaire a porté aujourd'hui leur vœu au ministre de la guerre qui Vous en a rendu compte. Le comité vous propose de décréter cette mesure.
      Locuteur: Delacroix
      ...pagnies reçoivent leur paye ( du moment de leur arrivée au lieu où elles sont appe...
      ...que leur zèle ne les rende pas victimes de la lenteur de leurs camarades, et que l'on ajourne pour statuer sur la demande principale.
      J'en conviens; mais je demande que les gardes nationales qui composent ces 4 compagnies reçoivent leur paye ( du moment de leur arrivée au lieu où elles sont appelées. afin que leur zèle ne les rende pas victimes de la lenteur de leurs camarades, et que l'on ajourne pour statuer sur la demande principale.
      Locuteur: Delacroix
      ...nsultée, décrète l'urgence, puis adopte la motion de M. Delacroix.) (L'Assemblée, consultée, décrète l'urgence, puis adopte la motion de M. Delacroix.)
      Locuteur: Dorizy
      ...é des assignats et monnaies a chargé un de ses membres de recueillir tous les renseignements nécessaires. Il se propose de vous aire incessamment un rapport à ce ... Le comité des assignats et monnaies a chargé un de ses membres de recueillir tous les renseignements nécessaires. Il se propose de vous aire incessamment un rapport à ce sujet.
      Locuteur: Pronveur
      ...it vous présenter à cet égard un projet de décret, , rapporteur. Le comité s'en occupe et doit vous présenter à cet égard un projet de décret,
      Locuteur: Roux-Fasillac
      ...es demandes faites par des di-réctoires de départements en faveur de quelques collèges, qui, ayant perdu les...
      ...lique, après s'être concerté avec celui de l'ordinaire des finances, m'a chargé de vous présenter le projet de décret suivant (1) :
      ...titions, que vous avez renvoyées à votre comité d'instruction publique, il est des demandes faites par des di-réctoires de départements en faveur de quelques collèges, qui, ayant perdu les dîmes, se trouvent ainsi privés d'une grande partie des revenus qui les faisaie...
      ...nière à l'entretien des collèges. En conséquence, votre comité d'instruction publique, après s'être concerté avec celui de l'ordinaire des finances, m'a chargé de vous présenter le projet de décret suivant (1) :
      Locuteur: Delmas
      ...on soit organisé, car il est impossible de donner à 4 compagnies une activité quelconque puisqu'elles n auront pas de chefs. ...ompagnies seront payées, mais qu'on ne les fera pas marcher avant que le bataillon soit organisé, car il est impossible de donner à 4 compagnies une activité quelconque puisqu'elles n auront pas de chefs.
      « L'Assemblée nationale, considérant la néces- (1) Voy. ci-dessus, séance du 19 janvier 1792 au matin, page 511, la demande du ministre de la guerre. « L'Assemblée nationale, considérant la néces- (1) Voy. ci-dessus, séance du 19 janvier 1792 au matin, page 511, la demande du ministre de la guerre.
      ...nale, après avoir entendu le rapporteur de son comité d'instruction publi-" (1) Bi... « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapporteur de son comité d'instruction publi-" (1) Bibliothèque nationale : Assemblée législative : Instruction publique, H.

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 525
      Locuteur: Delacroix
      sité de fixer l'état des 4 compagnies déjà formées et destinées à concourir à la composition du second bataillon des gardes nationales volontaires du département de la Seine-Inférieure, déclare qu'il y a urg... sité de fixer l'état des 4 compagnies déjà formées et destinées à concourir à la composition du second bataillon des gardes nationales volontaires du département de la Seine-Inférieure, déclare qu'il y a urgence.
      Locuteur: Delacroix
      ...déjà formées et destinées à concourir à la composition du second bataillon des gardes nationales volontaires du département ae la Seine-Inférieure, toucheront leur solde à compter du jour de leur rassemblement dans le chef-lieu du... ...Assemblée nationale après avoir déclaré l'urgence, décrète que les 4 compagnies déjà formées et destinées à concourir à la composition du second bataillon des gardes nationales volontaires du département ae la Seine-Inférieure, toucheront leur solde à compter du jour de leur rassemblement dans le chef-lieu du département. »
      Locuteur: Delacroix
      ...nde que le comité militaire soit chargé de faire incessamment un rapport pour indiquer la manière de placer et d'employer ces 4 compagnies jusqu'à l'époque de l'organisation définitive du second bat... Un membre : Je demande que le comité militaire soit chargé de faire incessamment un rapport pour indiquer la manière de placer et d'employer ces 4 compagnies jusqu'à l'époque de l'organisation définitive du second bataillon dont elles doivent faire partie. (L'Assemblée décrète cette motion.)
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Messieurs, tant que la famille a des dettes et des besoins, l'oubli de la plus légère parcelle de son revenu serait une négligence coupable. C'est de l'emploi des biens de Tordre supprimé de Saint-Lâzare et de Notre-Dame du Mont-Carmel, que votre co... Messieurs, tant que la famille a des dettes et des besoins, l'oubli de la plus légère parcelle de son revenu serait une négligence coupable. C'est de l'emploi des biens de Tordre supprimé de Saint-Lâzare et de Notre-Dame du Mont-Carmel, que votre comité des domaines vient vous entretenir.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Cet ordre de chevalerie (2), que la liberté française a vu expirer avec le ...
      ...pieux qu'éclairés, remonterait au temps de l'évangile. Il ejst plus vraisemblable que l'époque de sa naissance date du onzième siècle; de l'une de ces émigrations épidémiqués et religieuses, fruit de l'ignorance et de l'exaltation chevaleresque de quelques-uns de nos ancêtres 3ui, entraînés par un saint enthousiasme au delà es mers pour la défense de la foi, ne furent utiles qu'aux moines, pi...
      Cet ordre de chevalerie (2), que la liberté française a vu expirer avec le règne dés abus, si l'on en croyait quelques chroniqueurs plus pieux qu'éclairés, remonterait au temps de l'évangile. Il ejst plus vraisemblable que l'époque de sa naissance date du onzième siècle; de l'une de ces émigrations épidémiqués et religieuses, fruit de l'ignorance et de l'exaltation chevaleresque de quelques-uns de nos ancêtres 3ui, entraînés par un saint enthousiasme au delà es mers pour la défense de la foi, ne furent utiles qu'aux moines, pieux héritiers des biens qu'ils laissaient en France.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Les premiers chevaliers de Saint-Lazare ne furent que d'humbles frères, voués dans la terre sainte à la conduite des pèlerins et au soulagement...
      ...t lui-même être un lépreux. Il y a loin de cet état primitif à nos derniers chevaliers, ayant à leur tête les fils de France; dotés de commanderies' et fastueusement décorés d'un hochet féodal, signe, bien moins de leurs services pour la patrie, que de leurs nombreux quartiers et de leur faveur à la cour.
      Les premiers chevaliers de Saint-Lazare ne furent que d'humbles frères, voués dans la terre sainte à la conduite des pèlerins et au soulagement des malades, sous un grand-maître qui, dit-on, devait lui-même être un lépreux. Il y a loin de cet état primitif à nos derniers chevaliers, ayant à leur tête les fils de France; dotés de commanderies' et fastueusement décorés d'un hochet féodal, signe, bien moins de leurs services pour la patrie, que de leurs nombreux quartiers et de leur faveur à la cour.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      La suite du développement de la motion de M. Camus, relativement à l'ordre de Malte, qui peut suppléer tous les autres ouvrages, et éviter le fastidieux ennui de les compulser. (Note du rapporteur.) La suite du développement de la motion de M. Camus, relativement à l'ordre de Malte, qui peut suppléer tous les autres ouvrages, et éviter le fastidieux ennui de les compulser. (Note du rapporteur.)
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      La vie militaire fut bientôt préférée à la vie religieuse par les nobles frères de Saint-Lazare ; mais, de religieux en devenant chevaliers, ils n...
      ...Eglise, ou du moins à ses privilèges. A la faveur d'une bulle, leur vœù de chasteté ne fut plus que celui de chasteté conjugale, et le vœu de pauvreté, que la faculté, quoique mariés, de posséder des Bénéfices.
      La vie militaire fut bientôt préférée à la vie religieuse par les nobles frères de Saint-Lazare ; mais, de religieux en devenant chevaliers, ils ne renoncèrent point à l'Eglise, ou du moins à ses privilèges. A la faveur d'une bulle, leur vœù de chasteté ne fut plus que celui de chasteté conjugale, et le vœu de pauvreté, que la faculté, quoique mariés, de posséder des Bénéfices.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Pauvre et peu nombreux, l'ordre de Saint-Lazare resta longtemps plongé dans l'oubli et l'obscurité. Les rois de France le dotèrent : Louis le Jeune, en 1154, lui donna la terre de Boigny, pour servir de chef-lieu. Nos autres rois, à diverses ...
      ...uelques dons; l'ambition des chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, aujourd'hui de Malte, usurpa ces concessions ; ces rel...
      ...t du pape Innocent VIII, Fincorporation Saint-Lazare à leur ordre, mais la bulle papale resta sans effet.
      Pauvre et peu nombreux, l'ordre de Saint-Lazare resta longtemps plongé dans l'oubli et l'obscurité. Les rois de France le dotèrent : Louis le Jeune, en 1154, lui donna la terre de Boigny, pour servir de chef-lieu. Nos autres rois, à diverses époques, accordèrent quelques privilèges; ils firent quelques dons; l'ambition des chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, aujourd'hui de Malte, usurpa ces concessions ; ces religieux armés obtinrent du pape Innocent VIII, Fincorporation Saint-Lazare à leur ordre, mais la bulle papale resta sans effet.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Les moyens manquèrent trop souvent à la générosité de ce roi; il profita de la constitution de Saint-Lazare pour récompenser, par des ...
      ...nnaissance, il le trouva dans les biens de l'Eglise.
      Les moyens manquèrent trop souvent à la générosité de ce roi; il profita de la constitution de Saint-Lazare pour récompenser, par des pensions sur bénéfices, les valeureux officiers qui l'avaient si bien servi dans ses longues guerres ; et ce que son trésor épuisé refusait à sa reconnaissance, il le trouva dans les biens de l'Eglise.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...i, 'disposaient, essayèrent d'augmenter la dotation de 1 ordre de Saint-Lazare : le prétexte fut la récompense des officiers. On lui réunit...
      ..., telles que les ordres du Saint-Esprit de Montpellier, de Saint-Jacques de VEpée, du Saint-Sépulcre, de Sainte-Christine de Somport, de Notre-Dame Teutonique, de Saint-Jacques du Haut-Pas ou de Lucques, Saint-Louis de Boucher aumont; mais surtout on l'enrichit de tous les revenus des maladreries et des établissements publics de charité, où l'on alléguait qu'à une épo...
      ...auvres, pour favoriser les dissipations de quelques heureux flatteurs du despote et de son idole, et qui cependant, dans ce siècle célèbre de la monarchie française, ne trouva aucun contradicteur parmi les amis de l'humanité.
      ...t comme leur patrimoine toutes les places dont les ministres, sous le nom 'du roi, 'disposaient, essayèrent d'augmenter la dotation de 1 ordre de Saint-Lazare : le prétexte fut la récompense des officiers. On lui réunit une foule d'obscures chevaleries, telles que les ordres du Saint-Esprit de Montpellier, de Saint-Jacques de VEpée, du Saint-Sépulcre, de Sainte-Christine de Somport, de Notre-Dame Teutonique, de Saint-Jacques du Haut-Pas ou de Lucques, Saint-Louis de Boucher aumont; mais surtout on l'enrichit de tous les revenus des maladreries et des établissements publics de charité, où l'on alléguait qu'à une époque quelconque un lépreux s'était retiré : étrange abus du bien des pauvres, pour favoriser les dissipations de quelques heureux flatteurs du despote et de son idole, et qui cependant, dans ce siècle célèbre de la monarchie française, ne trouva aucun contradicteur parmi les amis de l'humanité.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Cet état florissant de l'ordre fut de peu de durée; à la mort de Louvois, protecteur des chevaliers de Saint-Lazare, les plaintes se renouvelè... Cet état florissant de l'ordre fut de peu de durée; à la mort de Louvois, protecteur des chevaliers de Saint-Lazare, les plaintes se renouvelèrent, et l'ordre, dépouillé successivement des revenus usurpés qu on lui avait a...
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ..., fait un rapport et présente un projet de décret sur les ordres royaux, hospitaliers et militaires de Notre-Dame du Mont-Carmel et Saint-Lazare de Jérusalem; il s'exprime ainsi (1) : , au nom du comité des domaines, fait un rapport et présente un projet de décret sur les ordres royaux, hospitaliers et militaires de Notre-Dame du Mont-Carmel et Saint-Lazare de Jérusalem; il s'exprime ainsi (1) :
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...it quelque éclat par sa réunion à celui de Notre-Dame au Mont-Carmel, qu'institua ... L'ordre reprit quelque éclat par sa réunion à celui de Notre-Dame au Mont-Carmel, qu'institua Henri IV.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...iculiers que cette vexation dépouillait de leurs propriétés ; on leur opposa l'exe...
      ...c d'Orléans. Ge prince céda les revenus de ce genre, dépendant de son apanage : son abandon fut gratuit; ...
      ... ae sa personne, reçurent 12,000 livres de pension.
      On étouffa jusqu'aux réclamations des particuliers que cette vexation dépouillait de leurs propriétés ; on leur opposa l'exemple du duc d'Orléans. Ge prince céda les revenus de ce genre, dépendant de son apanage : son abandon fut gratuit; mais les 12 chevaliers servant auprès ae sa personne, reçurent 12,000 livres de pension.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...yens pécuniaires. Les nobles chevaliers de Saint-Lazare ne craignirent pas alors d'admettre parmi eux, pour de l'argent, des citoyens qu'ils qualifiai... Pour le soutenir dans ces circonstances critiques, on eut recours à des moyens pécuniaires. Les nobles chevaliers de Saint-Lazare ne craignirent pas alors d'admettre parmi eux, pour de l'argent, des citoyens qu'ils qualifiaient d'honnêtes familles. On payait suivant l'importance du grade; et moyennant 4...
      Ces frères pu chevaliers étaient de véritables religieux; ils faisaient des vœux solennels de auvreté et de chasteté; ils suivaient la règle de aint-Augustin : il y avait même des couvents de femmes de leur ordre. (1) Bibliothèque nationale ... Ces frères pu chevaliers étaient de véritables religieux; ils faisaient des vœux solennels de auvreté et de chasteté; ils suivaient la règle de aint-Augustin : il y avait même des couvents de femmes de leur ordre. (1) Bibliothèque nationale : Assemblée législative, Domaines nationaux, n° 4.
      (2) Pour avoir de plus grands détails sur cet ordre, cons...
      ...gieux, par Hélyot;L'histoire des ordres de Saint-Lazare^ par Gautier de Sibert;De l'origine de la chevalerie, par deBelloy;
      (2) Pour avoir de plus grands détails sur cet ordre, consultez : l'histoire aes ordres religieux, par Hélyot;L'histoire des ordres de Saint-Lazare^ par Gautier de Sibert;De l'origine de la chevalerie, par deBelloy;

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 526
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...Monsieur, fixa le régime des chevaliers de Saint-Lazare et du Mont-Carmel, tel qu'...
      ...u'à leur suppression : il y est ait que la, noblesse française, à raison de l'honneur et la vertu qui la distinguent particulièrement, et à la gloire de la patrie, mérite de jouir exclusivement des avantages de cet ordre
      Ce'fut dans ce temps que le grand-maître, alors Monsieur, fixa le régime des chevaliers de Saint-Lazare et du Mont-Carmel, tel qu'il a existé jusqu'à leur suppression : il y est ait que la, noblesse française, à raison de l'honneur et la vertu qui la distinguent particulièrement, et à la gloire de la patrie, mérite de jouir exclusivement des avantages de cet ordre
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Une .action d'éclat à la guerre,- et d'un grand avantage, pouvait cependant ouvrir l'entrée de l'ordre saris autres preuves : il est donc un cas, s'écrie M. Camus^ où la valeur supplée à huit degrés.de noblesse! 1 v,iS I . Une .action d'éclat à la guerre,- et d'un grand avantage, pouvait cependant ouvrir l'entrée de l'ordre saris autres preuves : il est donc un cas, s'écrie M. Camus^ où la valeur supplée à huit degrés.de noblesse! 1 v,iS I .
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...es courtisans en faveur ides chevaliers de Saint-Lazare, présenta nouvelles combinaisons ; on chercha dés...
      ...furent nommés successivement. On essaya de s'approprier les revenus des chanoines de Saint-Ruf, estimés plus de 300,000 livres ; on obtint même le1 con...
      ...ape pour cette iréunion. Mais le cléygë France,, plus puissant que le Saint-Pontife, s'alarma! ces dispositions ; il prétendit qu'on t...
      ...t acheta, par une 'rétribution annuelle de 100,000 livrés, la conservation des biens de Saint-Ruf, renonciation des ordrès Sâirit-Làzarè èt du Mont-Carmel à toute...
      ...éproseriés à titre.de restitution, èt à la faculté de posséder ,des pensions sur bénéfices.
      Sous Louis XV, le même esprit qui, dans le règne précédent, avait animé les courtisans en faveur ides chevaliers de Saint-Lazare, présenta nouvelles combinaisons ; on chercha dés grands-maîtres qui pussent être en même temps d'utiles protecteurs : deux petits-tils du roi furent nommés successivement. On essaya de s'approprier les revenus des chanoines de Saint-Ruf, estimés plus de 300,000 livres ; on obtint même le1 consentement du pape pour cette iréunion. Mais le cléygë France,, plus puissant que le Saint-Pontife, s'alarma! ces dispositions ; il prétendit qu'on touchait à ses propriété^ : il réclama avec hauteur ; mais il transigea avec politique, et acheta, par une 'rétribution annuelle de 100,000 livrés, la conservation des biens de Saint-Ruf, renonciation des ordrès Sâirit-Làzarè èt du Mont-Carmel à toutes prétentions sur les léproseriés à titre.de restitution, èt à la faculté de posséder ,des pensions sur bénéfices.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...t encore des prétentions siir les biens de Saint-Antoine, réunis à Malte ; mais Malte les éteignit à la faveur de quelques cessions. L'ordre avait encore des prétentions siir les biens de Saint-Antoine, réunis à Malte ; mais Malte les éteignit à la faveur de quelques cessions.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      On a vu que les chevaliers de Saint-Lazare, encore simples religieux,...
      ...rent aux mêmes fonctions : on en trouve la preuvedans formulé de leurs Vœux, rapportée par le père Hélyot. « Moi N...à la « Viergé Marié, mère de Dieu, à saint Lazare, et « à monseigneur le Grand-inaître... servir « d'un grand zèle la défense de la foi... d'exercer « la charité et les1 Oeuvres de miséricorde envers « les pauvres, parti...
      On a vu que les chevaliers de Saint-Lazare, encore simples religieux, étaient voués au service des hôpitaux et des pèlerins. Devenus militaires, ils Se consacrèrent aux mêmes fonctions : on en trouve la preuvedans formulé de leurs Vœux, rapportée par le père Hélyot. « Moi N...à la « Viergé Marié, mère de Dieu, à saint Lazare, et « à monseigneur le Grand-inaître... servir « d'un grand zèle la défense de la foi... d'exercer « la charité et les1 Oeuvres de miséricorde envers « les pauvres, particùlièrernent les lépreux, etc. »
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      L'édit de 1672 porte que le roi aura la disposition des cotpmanderips en faveur des officiers de ses aririéék," qui1 seront reçus chevaliers l'ordre ; qu'il sera réservé des pensio... L'édit de 1672 porte que le roi aura la disposition des cotpmanderips en faveur des officiers de ses aririéék," qui1 seront reçus chevaliers l'ordre ; qu'il sera réservé des pensions poùr gratifier d'autres officiers, et que l'on fera des retenues pour l'entre...
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...ffectée à pensionner des élèves pauvres de l'Ecole militaire. Enfin, et c'est apparemment en souvenir de la première institution de l'ordre, huit commandéries furent réser... Une autre partie des révenus était affectée à pensionner des élèves pauvres de l'Ecole militaire. Enfin, et c'est apparemment en souvenir de la première institution de l'ordre, huit commandéries furent réservées à des «ecclésiastiques gentilshommes dont les pères avaient servi.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Les revenus1 de l'ordre de Saint-Lazare et du Mont-Carmel, étaient...
      ... ; et, par cela même, ils se trouvent à la disposition de . nation, suivant, le titre premier Constitution française.
      Les revenus1 de l'ordre de Saint-Lazare et du Mont-Carmel, étaient donc. bien; évidemment-, sous tous leurs rapports, destinés et employés au service public ; et, par cela même, ils se trouvent à la disposition de . nation, suivant, le titre premier Constitution française.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...nationaux, les domaines qui font partie de la dotation de ces ordres réunis. Ces domaines sont d'...
      ...aleur, parce que les principaux revenus l'ordre, médiocres eux-mêmes. consistent principalement en contrats sur l'Hôtel-de-Ville' de Pans, sur l'ancien clergé, sur les pays d'Etats, et en quittances de finances du Trésor royal.
      ...roposé,, Messieurs, d'exposer en vente, dès aujourd'hui, comme lès autres biens nationaux, les domaines qui font partie de la dotation de ces ordres réunis. Ces domaines sont d'une modique valeur, parce que les principaux revenus l'ordre, médiocres eux-mêmes. consistent principalement en contrats sur l'Hôtel-de-Ville' de Pans, sur l'ancien clergé, sur les pays d'Etats, et en quittances de finances du Trésor royal.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      La somme portée dans le recueil connu vulgairement sous /le nom de ' pensions secrètes, monte à 146,000 livres de rentes distribuées en 70 çommanderies, ... La somme portée dans le recueil connu vulgairement sous /le nom de ' pensions secrètes, monte à 146,000 livres de rentes distribuées en 70 çommanderies, et en quelques pensions ou gratifications,
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      En faisant rentrer dans les coffres de la nation des revenus qui en avaient été d...
      ...ieurs, ne vous permettra pas sans doute de laisser sans indemnité les usufruitiers des çommanderies, et les pensionnaires de Saint-Lazare. Ces objets composaient le seul revenu de qtielques-uns d'entre eux; ils faisaien...
      ...vaient obtenus que comme une récompense de léurs services, vrais ou présumés.
      En faisant rentrer dans les coffres de la nation des revenus qui en avaient été distraits, votre équité, Messieurs, ne vous permettra pas sans doute de laisser sans indemnité les usufruitiers des çommanderies, et les pensionnaires de Saint-Lazare. Ces objets composaient le seul revenu de qtielques-uns d'entre eux; ils faisaient partie du traitement des autres. Tous ne les avaient obtenus que comme une récompense de léurs services, vrais ou présumés.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...s fixes qpi puissent :kllier les règles de la justice aux intérêts de la riatiori, et qui surtout évitent les doubles emplois dans la distribution des pensions sur le Trésor... Mais cette indemnité doit être établie' sur des bases fixes qpi puissent :kllier les règles de la justice aux intérêts de la riatiori, et qui surtout évitent les doubles emplois dans la distribution des pensions sur le Trésor public. " '
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Tel est, Mèssieurs, le résumé succinct de l'histoire de l'ordre de Saint-Lazare et'du Mont-Carmel, appuyé sur des titres historiques dignes de confiance; on peut aiséipent en conclure que les revenus cet ordre ont été, dès leur origine-, des concessions ' des rois de France, par conséquent des démembrement... Tel est, Mèssieurs, le résumé succinct de l'histoire de l'ordre de Saint-Lazare et'du Mont-Carmel, appuyé sur des titres historiques dignes de confiance; on peut aiséipent en conclure que les revenus cet ordre ont été, dès leur origine-, des concessions ' des rois de France, par conséquent des démembrements du domaine national, ou des portions des biens du clergé faisant partie du mêm...
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Dans les règlements de 1778, le Grand-maître Dans les règlements de 1778, le Grand-maître
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      dit, en parlant des revenus de l'ordre, qu'il est utile de les combiner demanière qu'ils puissent ... dit, en parlant des revenus de l'ordre, qu'il est utile de les combiner demanière qu'ils puissent être, dans les différents grades, une récompensé proportionnée, aux serviCés (mi...
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ... ambassades, et avoir au moins le grade de capitaine dans les armées de terre, ou celui d'enseigne de vaisseau' dans celles de mer. ...is dans l'ordre,, il fallait être actuellement employé à ce service, ou dans les ambassades, et avoir au moins le grade de capitaine dans les armées de terre, ou celui d'enseigne de vaisseau' dans celles de mer.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...ribuées en différentes classés, suivant la, supériorité des grades militaires des ... Les commandéries étàient distribuées en différentes classés, suivant la, supériorité des grades militaires des chevaliers.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Les çommanderies et les pensions de Saint-Lazare et du Mont-Carmel, accordé...
      ...ément semblables aux anciennes pensions de l'Etat, pu aux emplois de retraité pour récompenses des mêmes services, tels que les gouvernements, lieutenances de roi, majorités de places, etc. :
      Les çommanderies et les pensions de Saint-Lazare et du Mont-Carmel, accordées pour des services militaires, sont précisément semblables aux anciennes pensions de l'Etat, pu aux emplois de retraité pour récompenses des mêmes services, tels que les gouvernements, lieutenances de roi, majorités de places, etc. :
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...cret dii 20 février 1791,a fixé le mode de conservation ou de recréation de ces pensions, traitements-et récompense...
      ...ensé, Messieurs, qu'il était convenable de traiter précisément comme ces pensionnaires, les commandeurs et les pensionnaires de l'ordre de Saint-Lazare, et du MonfcCai'mel, et de leur rendre communes lès dispositions r...
      Un décret dii 20 février 1791,a fixé le mode de conservation ou de recréation de ces pensions, traitements-et récompenses. Le comité a pensé, Messieurs, qu'il était convenable de traiter précisément comme ces pensionnaires, les commandeurs et les pensionnaires de l'ordre de Saint-Lazare, et du MonfcCai'mel, et de leur rendre communes lès dispositions relatives du décret du 20' février deriiiéf.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...r institution et dans leur application, de véritables bénéfices, ou plutôt des pen... Quant aux çommanderies ecclésiastiques, vous ne pouvez méconnaître, dans leur institution et dans leur application, de véritables bénéfices, ou plutôt des pensions sur bénéfices. Les ser-

      Séance du jeudi 19 janvier 1792, au soir

      page 527
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Les ordres de chevalerie, qui supposent des distinbti...
      ...uillet 1791^ conformément aux principes de la Constitution l'Ordre de Saint-Lazarre; çt du Mont-Carmei se trouve du nombre, puisqu'il exigeait de part des récipiendaires 8 degrés de noblesse paternelles, sans anoblissement connu. ...
      Les ordres de chevalerie, qui supposent des distinbtionjs défiàissancëv:ont 'été supprimés le 30 juillet 1791^ conformément aux principes de la Constitution l'Ordre de Saint-Lazarre; çt du Mont-Carmei se trouve du nombre, puisqu'il exigeait de part des récipiendaires 8 degrés de noblesse paternelles, sans anoblissement connu. Cependant on a assuré dans cette assemblée qu'il a' été nommé àux places qui ont...
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...nderies vacantes doit tourner au profit de la nation, et vous rejetterez .touté nomin...
      ...1 égalité française méconnaît le ruban, de Saint-Lazare, la.Trésorerie nationale.d...
      Vous penserez sans' doute, Messieurs,' que le produit des commânderies vacantes doit tourner au profit de la nation, et vous rejetterez .touté nomination postérieure.i Lorsque 1 égalité française méconnaît le ruban, de Saint-Lazare, la.Trésorerie nationale.doit rejeter les commandeurs d'au delà du Rhin. (Applaudissements.)
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      . A dater du jour de la publication du présent décret, les domaines qui faisaient partie de la dotation des ordres religieux et militaires de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel, et autres y ...
      ...nationaux, et leurs revenus administrés de même.
      . A dater du jour de la publication du présent décret, les domaines qui faisaient partie de la dotation des ordres religieux et militaires de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel, et autres y réunis, supprimés par le décret du 30 juillet 1791, seront aliénés suivant les formes décrétées pour les autres biens nationaux, et leurs revenus administrés de même.
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Art. 2. « A compter de la même époque, il ne sera fait aucun paye... Art. 2. « A compter de la même époque, il ne sera fait aucun payement sur les revenus aux commandeurs, chevaliers, ou pensionnaires desdits ordre...
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      « Art. 3. Toutes' les nominations de commânderies, ou pensions sur les ordres ci-dessus énoncés, postérieures à l'époque de la sanction du décret du 30 juillet 1791, ...
      ...enues, et leur produit acquis au profit de la nation ;én conséquence, tous trésoriers...
      « Art. 3. Toutes' les nominations de commânderies, ou pensions sur les ordres ci-dessus énoncés, postérieures à l'époque de la sanction du décret du 30 juillet 1791, seront regardées comme non-avenues, et leur produit acquis au profit de la nation ;én conséquence, tous trésoriers', receveurs et autres, demeurent personnellement responsables des payements qu'...
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...ilitaires du père ont été acquittés sur la tête du fils ecclésiastique : elles son... vices militaires du père ont été acquittés sur la tête du fils ecclésiastique : elles sont donc parfaitement semblables aux pesions que lé roi accordait, en pareilles ci...
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      Projet de décret.. Projet de décret..
      Locuteur: Vincens-Plauchut
      ...ant chàncelier et trésoriers des ordres de Saint-Lazare, Notre-Dame du Mont-Carmel... « Art. 4. Les ci-devant chàncelier et trésoriers des ordres de Saint-Lazare, Notre-Dame du Mont-Carmel, et autres y réunis, seront
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 4 résultats
    • Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      - search term matches: (90)

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 245
      Locuteur: Lejosne
      Je demande la parole pour une motion d'ordre qui tien...
      ...public. Un des ahus les plus scandaleux de l'ancien régime était, sans contredit, de cumuler plusieurs emplois lucratifs sur...
      ...tres, aurait dù rester étouffé sous les ruines du despotisme et de l'inégalité, se reproduit de toutes parts. Je connais un fonctionnaire public qui, à force de ruses et de souplesses, a eu l'impudeur et l'avidit...
      ...ec traitements : et il est une infinité de pères de famille, doués de talents et de vertus, qui attendent modestement et vainement que Ton mette en activité leur désir de servir la patrie. — Outre l'inconvénient d'abandonner à la fois à un seul individu, l'exercice de plusieurs fonctions qu'il ne peut rempl...
      ...tenir un tel abus, ce serait mal servir la chose publique, encourager l'arrogante ...
      ...uer promptement une loi que sollicitent la Justice, l'intérêt public et l'esprit même de la Constitution. Si vous me 1e permettez, je vais vous soumettre un projet de décret qui interdit l'exercice cumulé de plusieurs emplois publics auxquels sont...
      ...ux qui en seraient pourvus d'opter dans la quinzaine.
      Je demande la parole pour une motion d'ordre qui tient essentiellement à l'ordre public. Un des ahus les plus scandaleux de l'ancien régime était, sans contredit, de cumuler plusieurs emplois lucratifs sur une même personne. Cet abus révoltant qui, comme tant d'autres, aurait dù rester étouffé sous les ruines du despotisme et de l'inégalité, se reproduit de toutes parts. Je connais un fonctionnaire public qui, à force de ruses et de souplesses, a eu l'impudeur et l'avidité d'accaparer quatre emplois tous avec traitements : et il est une infinité de pères de famille, doués de talents et de vertus, qui attendent modestement et vainement que Ton mette en activité leur désir de servir la patrie. — Outre l'inconvénient d'abandonner à la fois à un seul individu, l'exercice de plusieurs fonctions qu'il ne peut remplir bien, s'il veut les remplir toutes, il est odieux, il est inconstitutionnel que l'un ait tout et que les autres n'aient rien, -r- Maintenir un tel abus, ce serait mal servir la chose publique, encourager l'arrogante ignorance, et décourager les talents modestes. — Cette observation suffit sans autres développements pour provoquer promptement une loi que sollicitent la Justice, l'intérêt public et l'esprit même de la Constitution. Si vous me 1e permettez, je vais vous soumettre un projet de décret qui interdit l'exercice cumulé de plusieurs emplois publics auxquels sont attachés des traitements et qui enjoint à ceux qui en seraient pourvus d'opter dans la quinzaine.
      Locuteur: Gérardin
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi -4 février, au matin. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi -4 février, au matin.
      Locuteur: Lejosne
      Je ne vois pas la nécessité de désigner la personne : je ne fais pas une dénonciat... Je ne vois pas la nécessité de désigner la personne : je ne fais pas une dénonciation; mais je demande qu'il soit fait une loi générale.
      Locuteur: Basire
      Il n'est pas besoin de nommer la personne, il suffit de vous dénoncer une monstruosité pour que la mesure proposée soit utile. Jj demande le renvoi au comité de législation. Il n'est pas besoin de nommer la personne, il suffit de vous dénoncer une monstruosité pour que la mesure proposée soit utile. Jj demande le renvoi au comité de législation.
      Locuteur: Lejosne
      ...n membre : Il existe une loi qui défend la réunion de plusieurs places sur la même tête, il ne s'agit que de la faire exécuter. Je demande donc le renvoi de l'affaire dont parle le préopinant au p... Un membre : Il existe une loi qui défend la réunion de plusieurs places sur la même tête, il ne s'agit que de la faire exécuter. Je demande donc le renvoi de l'affaire dont parle le préopinant au pouvoir exécutif et qu'on passe à Tordre du jour.
      Locuteur: Basire
      Un membre : J'ai cherché la loi et ne l'ai point trouvée; je n'en connais point de précise. Un membre : J'ai cherché la loi et ne l'ai point trouvée; je n'en connais point de précise.
      Locuteur: Merlin
      J'appuie la demande de renvoi. Je connais dans mon pays un hom...
      ...ier et greffier. On a écrit au ministre de la justice qui a répondu que ces emplois n...
      J'appuie la demande de renvoi. Je connais dans mon pays un homme qui est en même temps huissier et greffier. On a écrit au ministre de la justice qui a répondu que ces emplois n'étaient pas incompatibles.
      Locuteur: Calon
      , l'un des commissaires-inspecteurs de la salle. Messieurs, je viens vous denoncer un abus qui se commet aux portes de l'Assemblée. C'est la vente des billets aes députés. Deux hommes viennent d'être arrêtés pour ce fait par la gendarmerie et ont été conduits au comité d'inspection. 11 n'y a pas de lois pour punir ces par ticuliers . Votre comité dInspection vient vous de... , l'un des commissaires-inspecteurs de la salle. Messieurs, je viens vous denoncer un abus qui se commet aux portes de l'Assemblée. C'est la vente des billets aes députés. Deux hommes viennent d'être arrêtés pour ce fait par la gendarmerie et ont été conduits au comité d'inspection. 11 n'y a pas de lois pour punir ces par ticuliers . Votre comité dInspection vient vous demander ce que vous voulez qu'pn en fasse.
      Locuteur: Belacroix
      ...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 6 février, au matin. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 6 février, au matin.
      Locuteur: Belacroix
      ...lée nationale constituante, dans le but de faciliter la subsistance de tous les pauvres du royaume, décréta qu'il serait payé par les receveurs de chaque district une somme aux hôpitaux ... Un membre : L'Assemblée nationale constituante, dans le but de faciliter la subsistance de tous les pauvres du royaume, décréta qu'il serait payé par les receveurs de chaque district une somme aux hôpitaux qui se trouvent dans le territoire du district. Ces hôpitaux, cependant, ne reço...
      Locuteur: Rouyer
      ...central le mette incessamment à 1 ordre de vos délibérations. Je demande en même temps que le ministre de la guerre ou le sieur Brissac ...di dernier. Je ne sais pourquoi on le recule toujours. Je demande que le comité central le mette incessamment à 1 ordre de vos délibérations. Je demande en même temps que le ministre de la guerre ou le sieur Brissac
      Locuteur: Lejosne
      Je demande à lire mon projet de décret. Je demande à lire mon projet de décret.
      Locuteur: Basire
      cette loi ou qu'on entende le projet de monsieur cette loi ou qu'on entende le projet de monsieur
      Locuteur: Basire
      ...à l'Assemblée que, dans un grand nombre de districts, des fonctionnaires publics c... Un membre dénonce à l'Assemblée que, dans un grand nombre de districts, des fonctionnaires publics cumulent diverses places lucratives.
      Locuteur: Basire
      Plusieurs membres : Le renvoi au comité de législation ! Plusieurs membres : Le renvoi au comité de législation !
      Locuteur: Merlin
      ; (L'Assemblée renvoie l'examen de cette question au comité de législation.) ; (L'Assemblée renvoie l'examen de cette question au comité de législation.)
      Locuteur: Calon
      ...interroger ces particuliers pour savoir de qui ils tiennent les billets qu'ils ven... Un membre : Je propose d'interroger ces particuliers pour savoir de qui ils tiennent les billets qu'ils vendent.
      Locuteur: Bouyer
      ...écieux. C'est indigne, c'est scandaleux de s'occuper de pareilles choses. Je demande qu'on pass... ...ours à faire perdre à l'Assemblée, par des mesures minutieuses, un temps très précieux. C'est indigne, c'est scandaleux de s'occuper de pareilles choses. Je demande qu'on passe à l'ordre du jour.
      Locuteur: Bouyer
      ...n membre : Ce qui est scandaleux, c'est de laisser vendre des billets de tribune. Je demande que l'Assemblée pre... w Un membre : Ce qui est scandaleux, c'est de laisser vendre des billets de tribune. Je demande que l'Assemblée prenne un parti pour prévenir cet abus.
      Locuteur: Bouyer
      Un grand nombre de membres : L'ordre du jour! Un grand nombre de membres : L'ordre du jour!
      Locuteur: Maignet
      Le rapport de votre comité des secours publics est pr... Le rapport de votre comité des secours publics est prêt. J'en demande l'ajournement a ce soir.
      Locuteur: Maignet
      ... ajourne à ce soir le rapport du comité de secours publics sur cet objet.) (L'Assemblée ajourne à ce soir le rapport du comité de secours publics sur cet objet.)
      présidence de m. condorcet. présidence de m. condorcet.
      La séance est ouverte à neuf heures du mat... La séance est ouverte à neuf heures du matin.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 246
      Locuteur: Rouyer
      soient tenus de rendre compte à l'Assemblée, des individus qui composent la garde du roi, soient tenus de rendre compte à l'Assemblée, des individus qui composent la garde du roi,
      Locuteur: Rouyer
      ...que le roi ne pourra choisir les hommes de sa garde que parmi ceux qui sont en activité de service dans tes troupes de ligne ou parmi les citoyens qui ont fait depuis un an le service de garde nationale. Il est incontestable que la surveillance pour l'exécution des lois appartient au Corps législatif. Il est donc de votre devoir de vous faire rendre compte incessamment si le sieur Brissac, le colonel de cette garde, ou celui qui est chargé de cette levée, a exécuté la loi. (Applaudissements.) Je lis dans l'Acte constitutionnel que le roi ne pourra choisir les hommes de sa garde que parmi ceux qui sont en activité de service dans tes troupes de ligne ou parmi les citoyens qui ont fait depuis un an le service de garde nationale. Il est incontestable que la surveillance pour l'exécution des lois appartient au Corps législatif. Il est donc de votre devoir de vous faire rendre compte incessamment si le sieur Brissac, le colonel de cette garde, ou celui qui est chargé de cette levée, a exécuté la loi. (Applaudissements.)
      Locuteur: Rouyer
      ...du compte à l'Assemblée par le ministre de la guerre ou par le sieur Brissac, du nombre de surnuméraires, ainsi que de celui des gardes actuels. (Applaudissem... ...Brissac ou tout autre à nommer des surnuméraires. Je demande donc qu'il soit rendu compte à l'Assemblée par le ministre de la guerre ou par le sieur Brissac, du nombre de surnuméraires, ainsi que de celui des gardes actuels. (Applaudissements.)
      Locuteur: Delacroix
      Je demande la question préalable sur le renvoi au comité militaire et j'appuie la proposition de M. Rouyer tendant à ce que le ministre de la guerre soit chargé de présenter les états de la garde du roi. Je demande la question préalable sur le renvoi au comité militaire et j'appuie la proposition de M. Rouyer tendant à ce que le ministre de la guerre soit chargé de présenter les états de la garde du roi.
      Locuteur: Gensonné
      ...ous ne pouvons pas renvoyer au ministre de la guerre; il ne faut pas oublier que la garde du roi n'est pas un corps militaire. Je demande donc que ce soit le ministre de l'intérieur gui soit chargé de rendre le compte demandé par le préopin... Nous ne pouvons pas renvoyer au ministre de la guerre; il ne faut pas oublier que la garde du roi n'est pas un corps militaire. Je demande donc que ce soit le ministre de l'intérieur gui soit chargé de rendre le compte demandé par le préopinant.
      Locuteur: Rouyer
      ...cutif pour rendre compte, dans 3 jours, de l'exécution de la loi relative à la composition de la garde du roi.) (L'Assemblée décrète le renvoi au pouvoir exécutif pour rendre compte, dans 3 jours, de l'exécution de la loi relative à la composition de la garde du roi.)
      Locuteur: Delacroix
      , secrétaire. Voici une lettre de la municipalité de Paris, qui prie "Assemblée nationale de fixer son attention sur le projet d'un canal par la rivière d'Aube qui serait infiniment ut... , secrétaire. Voici une lettre de la municipalité de Paris, qui prie "Assemblée nationale de fixer son attention sur le projet d'un canal par la rivière d'Aube qui serait infiniment utile sans être onéreux pour l'Etat.
      Locuteur: Basire
      La proposition de mettre à l'ordre du jour le projet sur ... La proposition de mettre à l'ordre du jour le projet sur le séquestre des biens des émigrés est appuyée. Partout on coupe les bois et, lo...
      Locuteur: Delacroix
      , secrétaire. Voici une lettre de M. Moynier, procureur général syndic du...
      ...son département, demande à être admis à la barre dans une séance du soir.
      , secrétaire. Voici une lettre de M. Moynier, procureur général syndic du département des Hautes-Alpes, qui, envoyé par son département, demande à être admis à la barre dans une séance du soir.
      Locuteur: Delacroix
      1° Lettre de plusieurs créanciers et pensionnés de la liste civile qui se plaignent de n être ni liquidés, ni payés. 1° Lettre de plusieurs créanciers et pensionnés de la liste civile qui se plaignent de n être ni liquidés, ni payés.
      Locuteur: Delacroix
      2° Lettre des commissaires de la Trésorerie nationale qui adressent à l'...
      ...ec diverses pièces relatives au service de la guerre sur les frontières méridionales....
      2° Lettre des commissaires de la Trésorerie nationale qui adressent à l'Assemblée un mémoire avec diverses pièces relatives au service de la guerre sur les frontières méridionales. Cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Delacroix
      ... en exécution du décret rendu hier (1), de mettre sous les yeux de l'Assemblée un mémoire qui justifie de notre exactitude à assurer le service de la guerre sur les frontières méridionales.... « Nous avons l'honneur, en exécution du décret rendu hier (1), de mettre sous les yeux de l'Assemblée un mémoire qui justifie de notre exactitude à assurer le service de la guerre sur les frontières méridionales. A ce mémoire sont jointes des pièces qui présentent l'ensemble des dispositions...
      Locuteur: Delacroix
      « Signé ; Les Commissaires de la Trésorerie nationale. » « Signé ; Les Commissaires de la Trésorerie nationale. »
      Locuteur: Cambon
      3° Lettre de M. Amelot, commissaire du roi près la. caisse de l'extraordinaire, qui adresse à l'Assem... 3° Lettre de M. Amelot, commissaire du roi près la. caisse de l'extraordinaire, qui adresse à l'Assemblée le relevé approximatif des domaines nationaux vendus et à vendre au 1er nov...
      Locuteur: Cambon
      « Paris, le 7 février 1792, l'an IV de la liberté. « Paris, le 7 février 1792, l'an IV de la liberté.
      Locuteur: Goujon
      ...e pour savoir si l'Assemblée a le droit de demander des éclaircissements. Le renvoi au comité militaire pour savoir si l'Assemblée a le droit de demander des éclaircissements.
      Locuteur: Rouyer
      ...u comité militaire. Il suffit seulement de nous faire rendre compte des mesures pr... Nous n'avons pas besoin d'un avis du comité militaire. Il suffit seulement de nous faire rendre compte des mesures prises.
      Locuteur: Basire
      C'est la maison domestique du roi. C'est la maison domestique du roi.
      Locuteur: Basire
      ...omité central, je demande que le comité de législation soit tenu de faire très incessamment, et même aujour... En attendant le rapport du comité central, je demande que le comité de législation soit tenu de faire très incessamment, et même aujourd'hui, son rapport sur le séquestre des biens des princes. Je vous annonce que p...
      Locuteur: Basire
      Un grand nombre de membres : Ce n'est pas à l'ordre du jou... Un grand nombre de membres : Ce n'est pas à l'ordre du jour!
      Locuteur: Delacroix
      ...ssemblée renvoie cette lettre au comité de liquidation.) (L'Assemblée renvoie cette lettre au comité de liquidation.)
      Locuteur: Delacroix
      Il résulte de ce mémoire que l'envoi dos fonds destin...
      ...épartement. Les commissaires, instruits de ce retard, avaient déjà fait de nouvelles remises sur Bordeaux, et il e...
      Il résulte de ce mémoire que l'envoi dos fonds destinés aux divers départements du Midi a été fait depuis longtemps. Et si les payeme...
      ...es fonds fussent à Bayonne, c'est parce que le payeur n'était pas arrivé à son département. Les commissaires, instruits de ce retard, avaient déjà fait de nouvelles remises sur Bordeaux, et il est arrivé qu'ils ont fait un double emploi.
      Locuteur: Cambon
      ...ns qui prouvent que les commissaires ae la Trésorerie ont rempli leur devoir avec l'exactitude la plus sévère, et il assure que les payem... donne des explications qui prouvent que les commissaires ae la Trésorerie ont rempli leur devoir avec l'exactitude la plus sévère, et il assure que les payements ont été effrctués partout.
      Locuteur: Cambon
      ...moire et les pièces y jointes au comité de l'extraordinaire des finances.) (L'Assemblée renvoie le mémoire et les pièces y jointes au comité de l'extraordinaire des finances.)
      J'ai l'honneur de vous adresser le relevé (1) Voy. ci-des... J'ai l'honneur de vous adresser le relevé (1) Voy. ci-dessus séance du lundi 5 février, au matin, page 175.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 247
      Locuteur: Cambon
      Nous touchons au moment de connaître les besoins et les moyens de la nation. Il n'y a que 40 districts qui s...
      ...le rapport du comité des domaines, pour la vente des biens nationaux soit pris en ...
      ... à nos assignats. II nous importe aussi de savoir promptement si les forêts nation...
      ...de que le comité des domaines soit tenu de nous présenter, dans le plus court délai, le résultat de son travail.
      Nous touchons au moment de connaître les besoins et les moyens de la nation. Il n'y a que 40 districts qui soient en arrière. Je demande que le rapport du comité des domaines, pour la vente des biens nationaux soit pris en considération par le comité central, comme le seul moyen d'assurer un gage à nos assignats. II nous importe aussi de savoir promptement si les forêts nationales seront aliénées ou non. Je demande que le comité des domaines soit tenu de nous présenter, dans le plus court délai, le résultat de son travail.
      Locuteur: Cambon
      (L'Assemblée renvoie la lettre de M. Amelot et les états y joints au comité de l'extraordinaire des finances.) (L'Assemblée renvoie la lettre de M. Amelot et les états y joints au comité de l'extraordinaire des finances.)
      Locuteur: Broussonnet
      2° Lettre de M. Charles Romme, professeur de mathématiques et d'hydrographie à Roche...
      ...hommage à l'Assemblée d'un dictionnaire de la marine française.
      2° Lettre de M. Charles Romme, professeur de mathématiques et d'hydrographie à Rochefort, qui fait hommage à l'Assemblée d'un dictionnaire de la marine française.
      Locuteur: Broussonnet
      3° Lettre de M. David, peintre, qui annonce que les deux jeunes enfants (1) que la nature semble avoir destinés à être pei... 3° Lettre de M. David, peintre, qui annonce que les deux jeunes enfants (1) que la nature semble avoir destinés à être peintres etdont l'Assemblée lui a confié l'instruction promettent les plus heureux ...
      Locuteur: Broussonnet
      , l'an IV de la liberté. , l'an IV de la liberté.
      Locuteur: Broussonnet
      ...le m'a chargé d'enseigner les principes de mon art à deux jeunes enfants, que la nature semble avoir destinés à être peintres, mais à qui la fortune refusait les moyens d'acquérir ... « L'Assemblée nationale m'a chargé d'enseigner les principes de mon art à deux jeunes enfants, que la nature semble avoir destinés à être peintres, mais à qui la fortune refusait les moyens d'acquérir les connaissances nécessaires pour le devenir.
      Locuteur: Broussonnet
      ...'Assemblée nationale a secondé les vues de la nature, toujours bienfaisante et sage ; elle a renversé les obstacles de la fortune, si souvent injuste et aveugle. « L'Assemblée nationale a secondé les vues de la nature, toujours bienfaisante et sage ; elle a renversé les obstacles de la fortune, si souvent injuste et aveugle.
      Locuteur: Broussonnet
      ...us a perfectionnés, en nous rapprochant de la nature, il était digne des représentants d'une nation libre et généreuse, de réduire enfin en pratique, ce principe ...
      ...à leur.pJace, et leur donner les moyens de développer les talents dont la nature leur a donné les germes. L'Assemblée nationale vient de le faire. Quel exemple elle a donné à l...
      ... été choisi pour le premier instituteur de ces jeunes gens, qu'on pourra justement appeler les enfants de la nation, puisqu'ils lui aevront tout ! Q...
      ...t pénétré, mais il me serait impossible de vous l'exprimer. Mon art ne consiste po...
      ...is sensible au choix„que vous avez fait de moi, j'en ai senti le prix. Et pourquoi...
      ...dront-ils à mes soins ? sont-ils dignes de leur sort? J'ai voulu les étudier, et c'est la raison pour laquelle j'ai différé de me présenter devant vous.
      « Il était réservé à notré heureuse Révolution, qui nous a perfectionnés, en nous rapprochant de la nature, il était digne des représentants d'une nation libre et généreuse, de réduire enfin en pratique, ce principe incontestable, qu'il faut mettre les hommes à leur.pJace, et leur donner les moyens de développer les talents dont la nature leur a donné les germes. L'Assemblée nationale vient de le faire. Quel exemple elle a donné à l'univers ! Quelle gloire pour elle! quel bonheur pour moi, d'avoir été choisi pour le premier instituteur de ces jeunes gens, qu'on pourra justement appeler les enfants de la nation, puisqu'ils lui aevront tout ! Quel bonheur pour moi ! je le répète ; mon cœur le sent vivement il en est pénétré, mais il me serait impossible de vous l'exprimer. Mon art ne consiste point en paroles ; mon zèle est tout en actions. Donnez-moi ,1e temps, et mes soins assidus et leurs effets (je l'espère) vous prouveront combien je suis sensible au choix„que vous avez fait de moi, j'en ai senti le prix. Et pourquoi n'en convien-drai-je pas? j'en suis fier, j'en suis heureux, mais il me restait une inquiétude : ces enfants répondront-ils à mes soins ? sont-ils dignes de leur sort? J'ai voulu les étudier, et c'est la raison pour laquelle j'ai différé de me présenter devant vous.
      Locuteur: Broussonnet
      ...er dans l'histoire des peuples anciens, de quoi exercer nos pinceaux. Les sujets manquaient aux artistes, obligés de se répéter, et maintenant les artistes ...
      ...histoire d'aucun peuple ne m'offre rien de si grand, de si sublime que ce serment du Jeu de Paume, que je dois peindre. Non, je n'aurai pas besoin d'invoquer les dieux de la Fable pour échauffer mon génie. Nation ...
      ...ta gloire que je veux propager. Peuples de l'univers, présents et futurs, c^st une...
      ..., par un exemple unique dans les fastes de l'histoire. Oh ! malheur à l'artiste dont l'âme ne serait pas échauffée, embrasée par de si puissants motifs ! Il ne sera jamais grand ; car l'esprit est bien peu de chose quand il n'est pas dirigé par le ...
      ... O ma patrie! O ma chère patrie! nous ne serons donc plus obligés d'aller chercher dans l'histoire des peuples anciens, de quoi exercer nos pinceaux. Les sujets manquaient aux artistes, obligés de se répéter, et maintenant les artistes manqueraient aux sujets. Nôn, l'histoire d'aucun peuple ne m'offre rien de si grand, de si sublime que ce serment du Jeu de Paume, que je dois peindre. Non, je n'aurai pas besoin d'invoquer les dieux de la Fable pour échauffer mon génie. Nation française! C'est ta gloire que je veux propager. Peuples de l'univers, présents et futurs, c^st une grande leçon que je veux vous donner. Sainte humanité, je veux rappeler tes droits, par un exemple unique dans les fastes de l'histoire. Oh ! malheur à l'artiste dont l'âme ne serait pas échauffée, embrasée par de si puissants motifs ! Il ne sera jamais grand ; car l'esprit est bien peu de chose quand il n'est pas dirigé par le cœur.
      Locuteur: Broussonnet
      ...es, sans aucune prétention, le désordre de mes idées n'est causé que par la surabondance de mes sentiments. Je suis obligé d'en arrêter l'effusion, et je me hâte de vous assurer du profond respect avec le... « C'est le mien, Messieurs, qui a dicté ces lignes, sans aucune prétention, le désordre de mes idées n'est causé que par la surabondance de mes sentiments. Je suis obligé d'en arrêter l'effusion, et je me hâte de vous assurer du profond respect avec lequel je suis, « Messieurs,
      Locuteur: Cambon
      ...eptibles d'une grande augmentation dans la vente à la chaleur des enchères. ...à vendre n'étant portés qu'à 810,501,921 livres, d'après l'estimation, sont susceptibles d'une grande augmentation dans la vente à la chaleur des enchères.
      Locuteur: Broussonnet
      1° Lettre de M. Oberlin,professeur à Vuniversité de Strasbourg, qui offre à l'A semblée un ... 1° Lettre de M. Oberlin,professeur à Vuniversité de Strasbourg, qui offre à l'A semblée un almanach du département du Bas-Rhin.
      Locuteur: Broussonnet
      ...le au procès-verbal et renvoie l'examen de l'ouvrage au comité d'instruction publi... (L'Assemblée accepte cette offre, décrète qu'il en sera fait mention honorable au procès-verbal et renvoie l'examen de l'ouvrage au comité d'instruction publique.)
      Locuteur: Broussonnet
      ...le au procès-verbal et renvoie l'examen de l'ouvrage au comité de marine.) {L'Assemblée accepte l'hommage, décrète qu'il en sera fait mention honorable au procès-verbal et renvoie l'examen de l'ouvrage au comité de marine.)
      Locuteur: Broussonnet
      ... partagez ma joie, vous êtes faits pour sentir, ces, enfants intéressants, qui ...
      ...x des sujets dignes d'être transcrits à la postérité par tous les beaux-arts.
      « Eh bien, Messieurs, partagez ma joie, vous êtes faits pour sentir, ces, enfants intéressants, qui viennent très régulièrement à mon atelier, ont fait déjà des progrès sensibles, ...
      ... puisque vos sages lois, vos vertus, vos actions vont multiplier sous nos -4 yeux des sujets dignes d'être transcrits à la postérité par tous les beaux-arts.
      « Tous les hommes seraient utiles à la société, s'ils étaient tous à leur plac... « Tous les hommes seraient utiles à la société, s'ils étaient tous à leur place. Chacun apporte en naissant des dispositions pour telle ou telle chose; mais i...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 248
      Locuteur: Broussonnet
      ...e diminuer, en quelque sorte, l'honneur de la préférence qu'elle m'a donnée, en m'olf...
      ...les soins que j'apporte à l'instruction de ses deux enfants adoptim. L'amour de l'argent n'a jamais importuné dans mon âme l'amour de la gloire, delà gloire que je mets au-dessus de tout. » ( Vifs applaudissements.)
      nationale veuille diminuer, en quelque sorte, l'honneur de la préférence qu'elle m'a donnée, en m'olfrant un salaire pour les soins que j'apporte à l'instruction de ses deux enfants adoptim. L'amour de l'argent n'a jamais importuné dans mon âme l'amour de la gloire, delà gloire que je mets au-dessus de tout. » ( Vifs applaudissements.)
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...oi, Messieurs, qui ai pris l'initiative de recommander ces deux enfants à la générosité de l'Assemblée. Ils logent rue de Valois et sont dans un dénuement absolu. Je prie l'Assemblée de vouloir bien permettre gue le comité de... G'est moi, Messieurs, qui ai pris l'initiative de recommander ces deux enfants à la générosité de l'Assemblée. Ils logent rue de Valois et sont dans un dénuement absolu. Je prie l'Assemblée de vouloir bien permettre gue le comité des secours publics lui présente incessamment un rapport relativement à ce qu'on p...
      Locuteur: Fauchet
      , au nom du comité de surveillance, fait un rapport et présente un projet de décret sur l'arrestation de M. de Montagudo, dans la ville de Mortagne, département de l'Orne (1) ; il s'exprime ainsi fC , au nom du comité de surveillance, fait un rapport et présente un projet de décret sur l'arrestation de M. de Montagudo, dans la ville de Mortagne, département de l'Orne (1) ; il s'exprime ainsi fC
      Locuteur: Fauchet
      ...à Alençon, a paru suspect en traversant la ville de Mortagne, déguisé en courrier avec un habit de domestique. Il a été arrêté par la garde nationale à la réquisition du peuple. Conduit à la maison commune et interrogé par la municipalité, il s'est trouvé porteur de plusieurs lettres. L'une était adressée à un citoyen de Mortagne. On a fait venir ce citoyen et on lui a demandé s'il trouvait bon que la lettre fût ouverte en sa présence. De l'aveu de la muni cipalité, il y a consenti. Il ne s'est trouvé rien de bien grave dans cette lettre. Messieurs, le sieur Montagudo, ci-devant gentilhomme, domicilié à Alençon, a paru suspect en traversant la ville de Mortagne, déguisé en courrier avec un habit de domestique. Il a été arrêté par la garde nationale à la réquisition du peuple. Conduit à la maison commune et interrogé par la municipalité, il s'est trouvé porteur de plusieurs lettres. L'une était adressée à un citoyen de Mortagne. On a fait venir ce citoyen et on lui a demandé s'il trouvait bon que la lettre fût ouverte en sa présence. De l'aveu de la muni cipalité, il y a consenti. Il ne s'est trouvé rien de bien grave dans cette lettre.
      Locuteur: Fauchet
      ... en avait une autre où il n'y avait pas de nom sur l'adresse. Le peuple a demandé ...
      ...ençon. On leur annonçait qu'il y aurait de grands mouvements dans la capitale. Le peuple a été fort indigné de ces menées des aristocrates ; il a pris...
      ...Paris et aurait trouvé fort mauvais que la municipalité mît en liberté ce; personnage. La municipalité a cru qu'il était de sa prudence de le garder en état d'arrestation et réfé...
      Il y en avait une autre où il n'y avait pas de nom sur l'adresse. Le peuple a demandé que cette lettre fût ouverte; elle l'a été. Il s'y trouvait des renseignements adressés aux aristocrates d'A-lençon. On leur annonçait qu'il y aurait de grands mouvements dans la capitale. Le peuple a été fort indigné de ces menées des aristocrates ; il a pris l'alarme sur des mouvements que l'on disait avoir lieu dans Paris et aurait trouvé fort mauvais que la municipalité mît en liberté ce; personnage. La municipalité a cru qu'il était de sa prudence de le garder en état d'arrestation et référer à l'Assemblée nationale.
      Locuteur: Fauchet
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de surveillance, décrète qu'elle approuve la conduite de la municipalité de Mortagne et cependant qu'il n'y a pas l... « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de surveillance, décrète qu'elle approuve la conduite de la municipalité de Mortagne et cependant qu'il n'y a pas lieu à accusation contre le sieur Montagudo. »
      Locuteur: Fauchet
      L'ordre du jour appelle la seconde lecture du projet de décret des comités de l'ordinaire des finances etdéjiiquidati...
      ...ts faits par les ci-devant pays d'Etats de Languedoc et de Provence (1).
      L'ordre du jour appelle la seconde lecture du projet de décret des comités de l'ordinaire des finances etdéjiiquidation réunis,relatif aupayement des intérêts provenant des emprunts faits par les ci-devant pays d'Etats de Languedoc et de Provence (1).
      Locuteur: Cambon
      , rapporteur. Messieurs, le 20 du mois de janvier je vous ai présenté, au nom du comité de l'ordinaire des finances, un projet de décret ayant pour objet d'exempter de la retenue sur les intérêts de leurs capitaux, les créanciers des ci-devant Etats de Languedoc et de Provence, dont les titres sont constitu...
      ...du conseil, comme en sont exemptés, par la loi du 17 juin, les créanciers des empr...
      ...sés par des lettres patentes. Ce projet de décret est motivé sur ce que le Languedoc et la Provence étaient, en vertu d'usages immémoriaux et d'anciens principes de liberté, régis par de simples arrêts du conseil sanctionnant ...
      ... délai dans votre décision entraînerait la suspension du payement de ces intérêts dus à plus de 4,000 créanciers, je crois devoir vous ...
      , rapporteur. Messieurs, le 20 du mois de janvier je vous ai présenté, au nom du comité de l'ordinaire des finances, un projet de décret ayant pour objet d'exempter de la retenue sur les intérêts de leurs capitaux, les créanciers des ci-devant Etats de Languedoc et de Provence, dont les titres sont constitués par les arrêts du conseil, comme en sont exemptés, par la loi du 17 juin, les créanciers des emprunts autorisés par des lettres patentes. Ce projet de décret est motivé sur ce que le Languedoc et la Provence étaient, en vertu d'usages immémoriaux et d'anciens principes de liberté, régis par de simples arrêts du conseil sanctionnant les délibérations des Etats, tandis que les autres pays d'Etats étaient régis par des lettres patentes enregistrées. Comme tout délai dans votre décision entraînerait la suspension du payement de ces intérêts dus à plus de 4,000 créanciers, je crois devoir vous proposer un décret d'urgence.
      Locuteur: Cambon
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités de liquidation et de l'ordinaire des finances réunis, sur le...
      ...ayement des intérêts dus aux créanciers de la nation, pour les empruuts faits par les ci-devant pays d Etats de Languedoc et de Provence, échus dès le 1er de ce mois, décrète qu'il y a urgence de délibérer sur cet objet.
      « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités de liquidation et de l'ordinaire des finances réunis, sur les difficultés qui retardent le payement des intérêts dus aux créanciers de la nation, pour les empruuts faits par les ci-devant pays d Etats de Languedoc et de Provence, échus dès le 1er de ce mois, décrète qu'il y a urgence de délibérer sur cet objet.
      Locuteur: Cambon
      ...tionale, après avoir entendu le rapport de ses comités de liquidation et de l'ordinaire des finances, et décrété l'...
      ...ts faits par les ci-devant pays d Etats de Languedoc et de Provence, étaient par eux délibérés, et...
      ...s dûment enregistrées ; considérant que la clause de non-retenue des impositions, insérée da...
      ...ts d'emprunt des ci-devant pays d'Etats de Languedoc et ae Provence, fait partie d...
      « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités de liquidation et de l'ordinaire des finances, et décrété l'urgence, considérant que les emprunts faits par les ci-devant pays d Etats de Languedoc et de Provence, étaient par eux délibérés, et ensuite autorisés par des arrêts du conseil, sans lettres patentes dûment enregistrées ; considérant que la clause de non-retenue des impositions, insérée dans les contrats d'emprunt des ci-devant pays d'Etats de Languedoc et ae Provence, fait partie des conditions sous lesquelles les prêteurs ont fourni leurs deniers, et qu'elle ...
      Locuteur: Cambon
      ...ète que les intérêts dus aux créanciers de la nation, provenant des emprunts contractés par les ci-devant pays d'Etats de Languedoc et ae Provence, par contrat portant la stipulation de non-retenué des impositions, continuero... « Décrète que les intérêts dus aux créanciers de la nation, provenant des emprunts contractés par les ci-devant pays d'Etats de Languedoc et ae Provence, par contrat portant la stipulation de non-retenué des impositions, continueront d'être payés comme par le passé. »
      Locuteur: Fauchet
      Le comité de surveillance, auquel ces pièces ont été...
      ...vous propose, en conséquence, le projet de décret suivant :
      Le comité de surveillance, auquel ces pièces ont été renvoyees, n'y a rien trouvé d'assez grave pour motiver une accusation. Il vous propose, en conséquence, le projet de décret suivant :
      Locuteur: Fauchet
      (L'Assemblée adopte ce projet de décret.) (L'Assemblée adopte ce projet de décret.)
      Locuteur: Fauchet
      cernent de MM. Antonelle, Broussonnet et Gérar-din... cernent de MM. Antonelle, Broussonnet et Gérar-din, secrétaires sortants.)
      ... heure dans ses bureaux pour procéder à la nomination d'un vice-président et de trois secrétaires en rempla- (l) Voy. c... (L'Assemblée se retire à une heure dans ses bureaux pour procéder à la nomination d'un vice-président et de trois secrétaires en rempla- (l) Voy. ci-dessus, séance du lundi 6 février 1792, au matin, page 208.
      Je demande que les créanciers de l'ancienne province de Béarn soient compris (1) Ce projet de décret, présenté dans la séance du 28 janvier, au nom du comité de l'ordinaire des finances, avait été renvoyé dans la même séance aux comités de l'ordinaire des finances et de liquidation réunis. Voy. Archives parle... Je demande que les créanciers de l'ancienne province de Béarn soient compris (1) Ce projet de décret, présenté dans la séance du 28 janvier, au nom du comité de l'ordinaire des finances, avait été renvoyé dans la même séance aux comités de l'ordinaire des finances et de liquidation réunis. Voy. Archives parlementaires, 1 " série, t. XXXVII, séance du 20 janvier 1792, page 528.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 249
      Locuteur: Cambon
      , rapporteur. La difficulté existe-t-elle pour le Béarn comme pour le Languedoc et la Provence ? Le Béarn avait-il coutume de faire enregistrer les emprunts au Parle... , rapporteur. La difficulté existe-t-elle pour le Béarn comme pour le Languedoc et la Provence ? Le Béarn avait-il coutume de faire enregistrer les emprunts au Parlement comme ces deux provinces? C'est ce qu'il faut examiner.
      Locuteur: Lostalot
      (L'Assemblée renvoie aux comités de liquidation et de l'ordinaire des finances réunis, la motion de M. Lostalot.) (L'Assemblée renvoie aux comités de liquidation et de l'ordinaire des finances réunis, la motion de M. Lostalot.)
      Locuteur: Amy
      J'observe que le projet de décret qui vous est présenté est une dé...
      ...ernier par lequel l'Assemblée a ordonné la retenue sur les emprunts faits en pays ...
      ... à cet article 3, mais je demande, afin de conserver l'ensemble qui doit régner en...
      ...« dérogeant!, quant à ce, à l'article 3 de la loi du 1er janvier 1792. »
      J'observe que le projet de décret qui vous est présenté est une dérogation à l'article 3 du décret du 27 décembre dernier par lequel l'Assemblée a ordonné la retenue sur les emprunts faits en pays d'Etats. 11 n'est pas douteux, qu'il faut déroger à cet article 3, mais je demande, afin de conserver l'ensemble qui doit régner entre toutes les lois, qu'on ajoute : « dérogeant!, quant à ce, à l'article 3 de la loi du 1er janvier 1792. »
      Locuteur: Charlier
      ...n vous propose une dérogation à une loi de l'Assemblée constituante, rendue en très grande connaissance de cause; cette dérogation serait un privi...
      ...ongerait ainsi l'existence. (Murmures.) La loi est précisé; elle porte que les intérêts de toutes les ' dettes des corps, communautés, etc. aux droits desquels la nation s'est subrogée comme débitrice originaire, supporteront la retenue, excepté les intérêts des dettes contractées par les pays d'Etats, en vertu de lettres patentes enregistres. Si les cr...
      ...tes enregistrées, elle sont dans le cas de la retenue. 11 devient donc important, Mes...
      On vous propose une dérogation à une loi de l'Assemblée constituante, rendue en très grande connaissance de cause; cette dérogation serait un privilège, puisqu'elle ne serait fondée que sur des privilèges anciens, dont elle prolongerait ainsi l'existence. (Murmures.) La loi est précisé; elle porte que les intérêts de toutes les ' dettes des corps, communautés, etc. aux droits desquels la nation s'est subrogée comme débitrice originaire, supporteront la retenue, excepté les intérêts des dettes contractées par les pays d'Etats, en vertu de lettres patentes enregistres. Si les créances dont il s'agit n'ont pas été autorisées par lettres patentes enregistrées, elle sont dans le cas de la retenue. 11 devient donc important, Messieurs, d'examiner attentivement les conditions des emprunts qui ont été faits p...
      Locuteur: Cambon
      , rapporteur. Il ne s'agit pas de déroger à une loi, mais de donner à une exception faite, une exten...
      ... Ce n'est pas un privilège qu'il s'agit de proroger, mais une justice qu'il raut r...
      ...tes par le droit public du pays, et sur la foi des arrêts du conseil, qui équivala...
      , rapporteur. Il ne s'agit pas de déroger à une loi, mais de donner à une exception faite, une extension commandée par un usage local auquel peut-être l'Assemblée constituante n avait pas fait attention. Ce n'est pas un privilège qu'il s'agit de proroger, mais une justice qu'il raut rendre à des créanciers qui ont contracté dans les formes prescrites par le droit public du pays, et sur la foi des arrêts du conseil, qui équivalaient en Languedoc et en Provence à des lettres patentes enregistrées.
      Locuteur: Borie
      La difficulté vient peut-être de ce qu'on n'a pas présenté le véritable point de la cause. 11 ne s'agit pas ici desavoir si l'Assemblée doit prononcer la retenue ou la non-retenue. La loi qui a été portée dit expressément que la non-retenue s'opérera sur tous les cont...
      ... d'ôter toute équivoque. Les créanciers de ces ci-devant pays d'Etats ont prêté leurs capitaux sur des contrats dans lesquels la non-retenue est précisément stipulée. Ce serait violer la bonne foi des créanciers que leur ôter le droit de jouir des avantages qui leur sont garan...
      La difficulté vient peut-être de ce qu'on n'a pas présenté le véritable point de la cause. 11 ne s'agit pas ici desavoir si l'Assemblée doit prononcer la retenue ou la non-retenue. La loi qui a été portée dit expressément que la non-retenue s'opérera sur tous les contrats où elle a été stipulée. Je demande que les dispositions du projet soient changées, alin d'ôter toute équivoque. Les créanciers de ces ci-devant pays d'Etats ont prêté leurs capitaux sur des contrats dans lesquels la non-retenue est précisément stipulée. Ce serait violer la bonne foi des créanciers que leur ôter le droit de jouir des avantages qui leur sont garantis sur les formes reçues, lorsqu'ils ont contracté.
      Locuteur: Lagrévol
      ...ar des lettres patentes. Voilà l'erreur de ceux qui ont parlé avant moi. Les empru...
      ...nt. Quoi! Messieurs, parce que ces gens- auront suivi les formes qui étaient d'u...
      ...omprendre aujourd'hui dans l'exception! La raison pour ceux- est la même que pour les créanciers nationaux. Si la raison est la même, vous ne pouvez pas avoir deux manières de juger. En conséquence, j'appuie le proj...
      les emprunts par des lettres patentes. Voilà l'erreur de ceux qui ont parlé avant moi. Les emprunts se faisaient par des délibérations des pays d'Etats et étaien tautorisés par un arrêt du conseil seulement. Quoi! Messieurs, parce que ces gens- auront suivi les formes qui étaient d'usage, vous ne voulez pas les comprendre aujourd'hui dans l'exception! La raison pour ceux- est la même que pour les créanciers nationaux. Si la raison est la même, vous ne pouvez pas avoir deux manières de juger. En conséquence, j'appuie le projet du comité.
      Locuteur: Boisrot-de-Lacour
      Je demande la question préalable sur le projet de décret et je vais la motiver par une raison bien simple, c'est que la loi est faite à cet égard. Or, ce qu'on...
      ... 27 décembre dernier. Aussi, Messieurs, de deux choses l'une, ou les dettes pour l...
      ...nt pas autorisées par lettres patentes, la retenue doit avoir lieu.
      Je demande la question préalable sur le projet de décret et je vais la motiver par une raison bien simple, c'est que la loi est faite à cet égard. Or, ce qu'on vous demande dans ce moment-ci n'est qu'une exception qui est contraire à votre décret du 27 décembre dernier. Aussi, Messieurs, de deux choses l'une, ou les dettes pour lesquelles on vous demande une exception sont autorisées par une lettre patente, ou elles ne le sont pas. Si elles ne sont pas autorisées par lettres patentes, la retenue doit avoir lieu.
      Locuteur: Boisrot-de-Lacour
      Plusieurs membres : La question préalable sur le projet de décret! Plusieurs membres : La question préalable sur le projet de décret!
      Locuteur: Boisrot-de-Lacour
      (L'Assemblée ferme la discussion et décrète qu'il y a lieu à delibérersur le projet de décret.) (L'Assemblée ferme la discussion et décrète qu'il y a lieu à delibérersur le projet de décret.)
      Locuteur: Besson
      ...s, votre comité d'inspection m'a chargé de mettre sous vos yeux un état des dépens...
      ...ationale pendant le premier t rimes Ire de la législature.
      , au nom du comité d'inspection. Messieurs, votre comité d'inspection m'a chargé de mettre sous vos yeux un état des dépenses faites pour l'Assemblée nationale pendant le premier t rimes Ire de la législature.
      Locuteur: Besson
      (L'Assemblée ordonne l'impression et la distribution de ce rapport (1).) (L'Assemblée ordonne l'impression et la distribution de ce rapport (1).)
      Locuteur: Le Président
      Voici le résultat du scrutin pour la nomination d'un vice-président. Sur 371 votants, la majorité était de 186. Elle ne s'est déclarée en faveur de personne. Voici le résultat du scrutin pour la nomination d'un vice-président. Sur 371 votants, la majorité était de 186. Elle ne s'est déclarée en faveur de personne.
      Locuteur: Lostalot
      C'est la même chose. Je demande que ma motion so... C'est la même chose. Je demande que ma motion soit renvoyée aux comités.
      Locuteur: Lagrévol
      ...i? Parce qu'on n'était pas dans l'usage de faire autoriser ...ttes à retenue. Le principe est le même pour les ci-devant pays d'Etats. Pourquoi? Parce qu'on n'était pas dans l'usage de faire autoriser
      Locuteur: Lecointre
      ...ce n'est pas du tout motivé. Je demande la question préalable sur le décret d urge... Le décret d'urgence n'est pas du tout motivé. Je demande la question préalable sur le décret d urgence et l'ajournement à huitaine.
      Locuteur: Lagrévol
      ...ractants qui se sont conformés aux lois de leur pays. ...juste et sujette à des réclamations fondées une décision qui tromperait les contractants qui se sont conformés aux lois de leur pays.
      Locuteur: Lagrévol
      ... décret d'urgence et ajourne à huitaine la troisième lecture.) (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur le décret d'urgence et ajourne à huitaine la troisième lecture.)
      Locuteur: Besson
      Plusieurs membres : L'impression et la distribution. Plusieurs membres : L'impression et la distribution.
      , au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait un nouveau rapport et présente un nouveau projet de décret concernant une nomi- (1) Voy. ci-après aux annexes de la séance, page 259, le rapport de M. Besson. , au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait un nouveau rapport et présente un nouveau projet de décret concernant une nomi- (1) Voy. ci-après aux annexes de la séance, page 259, le rapport de M. Besson.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 250
      Locuteur: Mallarmé
      Messieurs, votre comité de l'ordinaire des finances,'en exécution de votre décret du. 2 de ce mois, vient soumettre de nouveau à votre examen un projet de décret sur la question de l'augmentation du nombre des visiteurs ...
      ...projet, s'est déterminé à vous proposer de décréter cette augmentation, mais de n'en faire qu'une mesure temporaire, en...
      ...des places vacantes au-dessus du nombre 405, et que le traitement de ces visiteurs ne leur sera payé, par tr...
      ... ont fàit tous les relevés ordonnés par la loi.
      Messieurs, votre comité de l'ordinaire des finances,'en exécution de votre décret du. 2 de ce mois, vient soumettre de nouveau à votre examen un projet de décret sur la question de l'augmentation du nombre des visiteurs des rôles. Votre comité, mettant à profit les observations judicieuses répandues dans cette discussion par divers membres qui ont combattu son premier projet, s'est déterminé à vous proposer de décréter cette augmentation, mais de n'en faire qu'une mesure temporaire, en statuant qu'à compter du 1er avril 1794, il ne sera plus rempli aucune des places vacantes au-dessus du nombre 405, et que le traitement de ces visiteurs ne leur sera payé, par trimestre, que sur des certificats des directoires qui attesteront qu'ils ont fàit tous les relevés ordonnés par la loi.
      Locuteur: Mallarmé
      ...isiteurs des rôles sont chargés du soin de faire rentrer dans le Trésor national l...
      ...ntes, qui est présumé devoir s'élever à la somme de 24,000,000 de francs. L'article 2 de la loi du 9 octobre 1791 leur assigne des ...
      ...sont chargés, dans chaque municipalité, de compenser le nombre des déclarations des patentes et d'aider lesdites municipalités à la formation des matrices de rôles des contributions foncière et mobilière. Ils sont tenus, en outre, de se transporter, à la fin de chaque trimestre, dans les municipalités et districts leur arrondissement pour y faire le relevé des déclarations portées sur les registres de chacune d'elles. Ils concourent avec les directoires aux opérations relatives à la confection des matrices de rôles de la contribution foncière et mobilière, sont tenus de se transporter sur toutes réquisitions ...
      ...onstancié qui doit contenir les détails de leurs opérations et en faire connaître ...
      Les visiteurs des rôles sont chargés du soin de faire rentrer dans le Trésor national le montant total du prix des patentes, qui est présumé devoir s'élever à la somme de 24,000,000 de francs. L'article 2 de la loi du 9 octobre 1791 leur assigne des fonction* bien plus étendues. Ils sont chargés, dans chaque municipalité, de compenser le nombre des déclarations des patentes et d'aider lesdites municipalités à la formation des matrices de rôles des contributions foncière et mobilière. Ils sont tenus, en outre, de se transporter, à la fin de chaque trimestre, dans les municipalités et districts leur arrondissement pour y faire le relevé des déclarations portées sur les registres de chacune d'elles. Ils concourent avec les directoires aux opérations relatives à la confection des matrices de rôles de la contribution foncière et mobilière, sont tenus de se transporter sur toutes réquisitions des officiers municipaux pour le* aider dans leurs travaux. L'inspecteur général doit recevoir chaque mois un état circonstancié qui doit contenir les détails de leurs opérations et en faire connaître le résultat.
      Locuteur: Mallarmé
      Par l'article 13 de la loi du 9 octobre dernier, le roi avait la faculté de nommer les visiteurs des rôles au nombre de 6 au plus par chaque département, le vi...
      ...ncipal compris, ce qui faisait un total de 498. 59 départements ont réclamé contre...
      Par l'article 13 de la loi du 9 octobre dernier, le roi avait la faculté de nommer les visiteurs des rôles au nombre de 6 au plus par chaque département, le visiteur principal compris, ce qui faisait un total de 498. 59 départements ont réclamé contre cet état.
      Locuteur: Mallarmé
      ...t qui vous a été présenté. Mais, jaloux de concilier les moyens avec l'esprit de la Constitution et les principes d'économie qui vous dirigent, il vous propose d'attribuer la nomination de ces employés aux directoires de département. Toute crainte alors doit ê...
      ...nt, loin d'être impolitique, en mettant de nouvelles créatures à la dévotion du pouvoir exécutif, devient, ...
      ...rrait, sans inconvénient, acquiescer aux demandes des directoires, suivant l'état qui vous a été présenté. Mais, jaloux de concilier les moyens avec l'esprit de la Constitution et les principes d'économie qui vous dirigent, il vous propose d'attribuer la nomination de ces employés aux directoires de département. Toute crainte alors doit être nécessairement bannie ; et cet établissement, loin d'être impolitique, en mettant de nouvelles créatures à la dévotion du pouvoir exécutif, devient, au contraire, d'après le nouveau mode qui vous est présenté, d'une utilité génér...
      Locuteur: Mallarmé
      ...els ils annoncent ne pouvoir se charger de la responsabilité de l'impôt. Au sur- ; plus, la dépense ae cette augmentation sera une véritable économie, si elle accélère la rentrée des perceptions, seul moyen de rétablir la confiance publique. Ces visiteurs de rôles, devant remplir des fonctions d'u...
      ...icipalités une assistance que leur doit la société entière, nous paraissent devoir être payés par la natioii.
      et sans lesquels ils annoncent ne pouvoir se charger de la responsabilité de l'impôt. Au sur- ; plus, la dépense ae cette augmentation sera une véritable économie, si elle accélère la rentrée des perceptions, seul moyen de rétablir la confiance publique. Ces visiteurs de rôles, devant remplir des fonctions d'une utilité générale, et prêter aux municipalités une assistance que leur doit la société entière, nous paraissent devoir être payés par la natioii.
      Locuteur: Mallarmé
      « L'Assemblée nationale, ouï le rapport de son comité de l'ordinaire des finances, ayant égard à l'arriéré considérable de quelques départements et au vœu que plu...
      ...ires ont formé pour avoir un supplément de visiteurs des rôles, à l'effet d'accélérer la confection des rôles de patentes et des matrices de contributions foncière et mobilière ; et considérant qu'il importe à la chose publique d'assurer la rentrée prompte des contributions arrié...
      « L'Assemblée nationale, ouï le rapport de son comité de l'ordinaire des finances, ayant égard à l'arriéré considérable de quelques départements et au vœu que plusieurs directoires ont formé pour avoir un supplément de visiteurs des rôles, à l'effet d'accélérer la confection des rôles de patentes et des matrices de contributions foncière et mobilière ; et considérant qu'il importe à la chose publique d'assurer la rentrée prompte des contributions arriérées, décrète qu'il y a urgence. »
      Locuteur: Mallarmé
      ...s des rôles nommés par le roi, en vertu de l'article 13 de la loi du 9 octobre 1791, demeurent fixés ... . Le nombre des visiteurs des rôles nommés par le roi, en vertu de l'article 13 de la loi du 9 octobre 1791, demeurent fixés à 450, non compris les visiteurs principaux, et conformément à l'état annexé au ...
      Locuteur: Mallarmé
      « Art. 2. Les directoires de département dénommés en l'état ci-annexé, coté B, pourront nommer un supplément de visiteurs, jusqu'à concurrence du nombr...
      ...es prescrites par les articles 13 et 14 de ladite loi, et les nouveaux employés jo...
      ... visiteurs en activité par l'article 17 de la même loi.
      « Art. 2. Les directoires de département dénommés en l'état ci-annexé, coté B, pourront nommer un supplément de visiteurs, jusqu'à concurrence du nombre fixé par chacun d'eux audit état; en se conformant pour le choix aux règles prescrites par les articles 13 et 14 de ladite loi, et les nouveaux employés jouiront des mêmes émoluments attribués aux visiteurs en activité par l'article 17 de la même loi.
      Locuteur: Mallarmé
      «Art. 4. La partie du traitement des visiteurs des ...
      ...e sur les certificats des aire c-toires de district qu'ils ont faits pour les relevés ordonnés par l'article 6 de la loi du 9 octobre dernier pour la totalité de leurs arrondissements.
      «Art. 4. La partie du traitement des visiteurs des rôles nommés et à nommer, qui doit être acquittée sur le produit des patentes, ne leur sera payée par quartier que sur les certificats des aire c-toires de district qu'ils ont faits pour les relevés ordonnés par l'article 6 de la loi du 9 octobre dernier pour la totalité de leurs arrondissements.
      Locuteur: Mallarmé
      « Art. 5. La partie du traitement de l'inspecteur lui sera payée par quartie...
      ...tifié ayoïr lait loriner tous les rôles de patentes du département auquel il est a...
      ...té confiés, conformément à l'article 12 de la loi du 9 octobre 1791.
      « Art. 5. La partie du traitement de l'inspecteur lui sera payée par quartier, après qu'il aura justifié ayoïr lait loriner tous les rôles de patentes du département auquel il est attaché, sur les relevés des visiteurs, qui lui auront été confiés, conformément à l'article 12 de la loi du 9 octobre 1791.
      Locuteur: Mallarmé
      nation supplémentaire de visiteurs des rôles (1). Il s'exprime a... nation supplémentaire de visiteurs des rôles (1). Il s'exprime ainsi :
      Locuteur: Mallarmé
      ...nt nécessaires, ne fût-ce que parce que la belle saison et les travaux agricoles v... ...e a mises dans toutes les anciennes institutions. Ces visiteurs sont momentanément nécessaires, ne fût-ce que parce que la belle saison et les travaux agricoles vont détourner les officiers municipaux des campagnes des occupations auxquelles ...
      Locuteur: Mallarmé
      Voici le projet de décret : Voici le projet de décret :
      ...inconstitutionnel, serait l'institution de pouvoirs intermédiaires, mais qu'on ne ... ...tre les corps administratifs et les municipalités. Je réponds que ce qui serait inconstitutionnel, serait l'institution de pouvoirs intermédiaires, mais qu'on ne peut refuser aux corps administratifs les instruments qui leur sont nécessaires ...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 251
      Locuteur: Mallarmé
      « Art. 6. La partie du traitement des visiteurs, acq...
      ...s ils ne pourront en rien toucher, pour la présente année 1792, qu'après qu'ils au...
      ...ié, par les certificats des directoires de district, que les matrices des rôles des contributions foncière et mobilière de 1791 auront été déposées pour la totalité de leur arrondissement.
      « Art. 6. La partie du traitement des visiteurs, acquittée sur les sous additionnels, leur sera aussi payée par quartier ; mais ils ne pourront en rien toucher, pour la présente année 1792, qu'après qu'ils auront justifié, par les certificats des directoires de district, que les matrices des rôles des contributions foncière et mobilière de 1791 auront été déposées pour la totalité de leur arrondissement.
      Locuteur: Mallarmé
      « Art. 7. La partie du traitement de l'inspecteur, acquittée sur les sous ad...
      ... mais il ne pourra en rien toucher pour la présente année 1792, qu'après qu'il aura justifié que les matrices des rôles de contributions foncière et mobilière pour 1791 ont été déposées pour la totalité du département auquel il est a...
      « Art. 7. La partie du traitement de l'inspecteur, acquittée sur les sous additionnels, lui sera aussi payée par quartier, mais il ne pourra en rien toucher pour la présente année 1792, qu'après qu'il aura justifié que les matrices des rôles de contributions foncière et mobilière pour 1791 ont été déposées pour la totalité du département auquel il est attaché. ,
      Locuteur: Mallarmé
      ...posé leurs matrices, pourront être, sur la demande de l'inspecteur, envoyés dans-les arrondis...
      ... l'inspecteur, soit par les directoires de district, juge que le retard provient de la négligence de ceux-ci, le directoire pourra les priver ae telle partie de leur traitement qu'il jugera convenable...
      ... Les visiteurs dans l'arrondissement desquels toutes les municipalités auront déposé leurs matrices, pourront être, sur la demande de l'inspecteur, envoyés dans-les arrondissements arriérés, pour aider les autres visiteurs ; et sf le directoire," sur le compte qu'il s'en fera rendre, soit par l'inspecteur, soit par les directoires de district, juge que le retard provient de la négligence de ceux-ci, le directoire pourra les priver ae telle partie de leur traitement qu'il jugera convenable.
      Locuteur: Mallarmé
      « Art. 9: Les rôles de contributions foncière et mobilière de 1792 seront expédiés deux mois après la date de la vérification de ceux de 1791 sur les mêmes matrices qui auront servi pour l'expédition de ceux-ci : sauf les seuls changements qu...
      ...n des deux mois, après avoir, à l'égard de la contribution foncière, fait mention sur chaque article des états de section, et avoir annexé le double des états de changement à la minute de la matrice qui est en dépôt au secrétariat de la municipalité, sans que les dispositions...
      ...réjudicier aux droits des contribuables de se pourvoir contre leur cotisation de 1791, dans les délais qui leur sont acc...
      « Art. 9: Les rôles de contributions foncière et mobilière de 1792 seront expédiés deux mois après la date de la vérification de ceux de 1791 sur les mêmes matrices qui auront servi pour l'expédition de ceux-ci : sauf les seuls changements que les municipalités auront délibéré devoir y être faits et dont ils auront déposé l'état signé d'eux au secrétariat du district, avant l'expiration des deux mois, après avoir, à l'égard de la contribution foncière, fait mention sur chaque article des états de section, et avoir annexé le double des états de changement à la minute de la matrice qui est en dépôt au secrétariat de la municipalité, sans que les dispositions du présent article puissent préjudicier aux droits des contribuables de se pourvoir contre leur cotisation de 1791, dans les délais qui leur sont accordés par les lois.
      Locuteur: Mallarmé
      « Art. 10. Les directoires de département ne pourront délibérer pour la présente année aucune gratification en faveur des employés qu'après que la totalité -des rôles pour les contributi... « Art. 10. Les directoires de département ne pourront délibérer pour la présente année aucune gratification en faveur des employés qu'après que la totalité -des rôles pour les contributions foncière, mobilière et des patentes auront été expédiées et mises en recouvr...
      Locuteur: Voisard
      fils. Jeudi dernier on a rèjeté par la question préalable toute augmentation de visiteurs des rôles, et l'Assemblée a chargé le comité de lui présenter un nouveau projet, c'est-à-dire une autre manière d'accélérer la,confection des rôles." Or, que fait vot...
      ...dant, on l'aurait fait. Je demande donc de nouveau la question préalable.
      fils. Jeudi dernier on a rèjeté par la question préalable toute augmentation de visiteurs des rôles, et l'Assemblée a chargé le comité de lui présenter un nouveau projet, c'est-à-dire une autre manière d'accélérer la,confection des rôles." Or, que fait votre comité? Il vient vous présenter le même projet, modifié par quelques amendements. Si on eût voulu admettre jeudi le projet en l'amendant, on l'aurait fait. Je demande donc de nouveau la question préalable.
      Locuteur: Mallarmé
      ...s visiteurs des rôles, mais sur le mode de leur nomination que la question préalable a été adoptée. , rapporteur. Ce n'est point sur l'augmentation des visiteurs des rôles, mais sur le mode de leur nomination que la question préalable a été adoptée.
      Locuteur: Mallarmé
      Plusieurs membres : La question préalable sur le projet de décret! Plusieurs membres : La question préalable sur le projet de décret!
      Locuteur: Lasource
      Au lieu de tous ces projets, je demande que l'on fasse exécuter la loi du 17 juin dernier qui ordonne aux départements de nommer des commissaires temporaires aux frais des administrateurs de district, danse lcas où ceux-ci auraien...
      ...ommer pour aider les municipalités dans la confection des rôles. 11 est bien plus simple, avant de proposer une augmentation de visiteurs des rôles, de demander le maintien de cette loi. Il est clair, en effet, que ...
      ...des commissaires vous n'avez pas besoin de nommer des visiteurs de rôles pour aider les municipalités qui ...
      ...nt que le pouvoir exécutif rende compte de 1 exécution de cette Joi,
      Au lieu de tous ces projets, je demande que l'on fasse exécuter la loi du 17 juin dernier qui ordonne aux départements de nommer des commissaires temporaires aux frais des administrateurs de district, danse lcas où ceux-ci auraient négligé d'en nommer pour aider les municipalités dans la confection des rôles. 11 est bien plus simple, avant de proposer une augmentation de visiteurs des rôles, de demander le maintien de cette loi. Il est clair, en effet, que si les départements sont autorisés à nommer des commissaires vous n'avez pas besoin de nommer des visiteurs de rôles pour aider les municipalités qui sont en retard. Sans donc avoir égard, dans ce moment-ci, au projet du comité, je demande simplement que le pouvoir exécutif rende compte de 1 exécution de cette Joi,
      Locuteur: Lasource
      ...xécutif rendra compte, „ dans huitaine, de l'exécution de la loi du 17 juin 1791. « L'Assemblée nationale décrète ce qui suit : « Art. 1er. Le pouvoir exécutif rendra compte, „ dans huitaine, de l'exécution de la loi du 17 juin 1791.
      Locuteur: Lasource
      ...s des commissaires, que les directoires de district sont chargés de nommer, seront étendues aux procédés qui précèdent la formation des matrices de rôles, et à toutes les opérations relat... « Art. 2. Les fonctions des commissaires, que les directoires de district sont chargés de nommer, seront étendues aux procédés qui précèdent la formation des matrices de rôles, et à toutes les opérations relatives à l'assiette des contributions directes, l'évaluation du revenu net excepté...
      Locuteur: Lasource
      « Art. 3. Si les directoires de district n'exécutaient pas, aussitôt après la réception du présent décret, l'article 8 de la susdite loi du 17 juin, les commissaire...
      ...nt nommés aux frais desaits directoires de district, par les directoires de département ; et, en cas de négligence de la part de ceux-ci, les nominations seront faites ...
      « Art. 3. Si les directoires de district n'exécutaient pas, aussitôt après la réception du présent décret, l'article 8 de la susdite loi du 17 juin, les commissaires nécessaires pour les municipalités en retard, seront nommés aux frais desaits directoires de district, par les directoires de département ; et, en cas de négligence de la part de ceux-ci, les nominations seront faites a leurs frais pàr le pouvoir exécutif. »
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      Je m'oppose à la question préalable proposée par le préopinant. La voie des commissaires nommés par les di...
      ...t un commis qui aura 15 ou 1,800 livres de traitement qui sera sous la surveillance des directoires de district et de département? (Murmures.) Je ne demanderai jamais la parole pour augmenter le pouvoir des agents ministériels, mais je la prendrai toujours pour le bien de la nation.
      Je m'oppose à la question préalable proposée par le préopinant. La voie des commissaires nommés par les districts, pour aider les municipalités, est un procédé infiniment dispendieux pou...
      ...aison peut-on établir entre une sangsue qui s'engraissait des sueurs du peuple et un commis qui aura 15 ou 1,800 livres de traitement qui sera sous la surveillance des directoires de district et de département? (Murmures.) Je ne demanderai jamais la parole pour augmenter le pouvoir des agents ministériels, mais je la prendrai toujours pour le bien de la nation.
      Locuteur: Mallarmé
      ...sent décret sera porté, dans le jour, à la sanction royale. » « Art. 11. Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction royale. »
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      Je demande la parole pour la combattre, Je demande la parole pour la combattre,
      Locuteur: Lasource
      Voici le projet de décret que je vous propose (1) : Voici le projet de décret que je vous propose (1) :
      ... Messieurs, que, dans le moment actuel, la grande difficulté ae l'assiette de la contribution se rencontre dans les dépa...
      ... nombre. Il ne faut pas que les ennemis de la Constitution s'en réjouissent. La volonté des contribuables et des admini...
      ...faibles. Les municipalités sont pleines de zèle, mais elles n'ont pas l'intelligen...
      Je dis donc, Messieurs, que, dans le moment actuel, la grande difficulté ae l'assiette de la contribution se rencontre dans les départements qui ne sont pas cadastrés; même dans les départements cadastrés, on éprouve des obstacles sans nombre. Il ne faut pas que les ennemis de la Constitution s'en réjouissent. La volonté des contribuables et des administrateurs est bonne, mais leurs moyens sont faibles. Les municipalités sont pleines de zèle, mais elles n'ont pas l'intelligence du nouveau mode. Si vous augmentez les yisiteurs des rôles, ils aideront les ...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 252
      Locuteur: Jouffret
      Assurer la perception des contributions publiques,...
      ...oin que doivent avoir les représentants de la nation. Ce soin est plus pressant encor...
      Assurer la perception des contributions publiques, c'est, dans tous les temps, le premier soin que doivent avoir les représentants de la nation. Ce soin est plus pressant encore dans les circonstances actuelles, car nous ne pouvons pas nous dissimuler que ...
      Locuteur: Jouffret
      ... veut fonder votre sécurité sur le vide de lfeur Trésor. Quand le peuple français ...
      ...qu'inventait autrefois le funeste génie de la fiscalité pour en faire la proie d'un régime déprédateur. 11 les paiera avec joie, avec empressement comme le prix de sa liberté, de sa sûreté, de sa propriété et de tous les avantages que lui assure le go...
      ...ici à cette vérité, lursqu'en calculant les moyens des puissances étrangères, on veut fonder votre sécurité sur le vide de lfeur Trésor. Quand le peuple français verra l'emploi que nous ferons des contributions, alors, Messieurs, il ne les 'r...
      ...us comme des impôts odieux, comme des exactions arbitraires, pareilles à celles qu'inventait autrefois le funeste génie de la fiscalité pour en faire la proie d'un régime déprédateur. 11 les paiera avec joie, avec empressement comme le prix de sa liberté, de sa sûreté, de sa propriété et de tous les avantages que lui assure le gouvernement constitutionnel.
      Locuteur: Jouffret
      ...ds services que nous puissions rendre à la nation française pendant notre session et en même temps la plus grande obligation que nous ayion- à remplir, c'est de mettre de 1 ordre dans les finances. Le but que v...
      ...présenter des inconvénients. Le premier de tous, c'est la dépense. Dans l'état où nous sommes et ...
      ...enus, il faut porter dans chaque partie de l'administration la plus sévère économie. Je voudrais que, ...
      ... c'est le peuple lui-même qui s'impose, la rentrée de toutes les contributions publiques devî...
      ...n'annonçât pas toujours l'inquiétude et la contrainte. C'est pourquoi je demande la question préalable sur le projet de décret, et je propose une autre mesure ...
      ...ires publics et le plus grand nom-/ bre de citoyens possible au recouvrement, en d...
      ...nts et pensions ne seront payés que sur la seconde moitié du montant des recettes ...
      ...les frais et les dangers des transports de fonds.
      Les plus grands services que nous puissions rendre à la nation française pendant notre session et en même temps la plus grande obligation que nous ayion- à remplir, c'est de mettre de 1 ordre dans les finances. Le but que vous propose le comité est avantageux en lui-même, mais fl paraît aussi présenter des inconvénients. Le premier de tous, c'est la dépense. Dans l'état où nous sommes et où les dépenses sont infiniment plus fortes que les revenus, il faut porter dans chaque partie de l'administration la plus sévère économie. Je voudrais que, dans l'état où nous vivons actuellement, où c'est le peuple lui-même qui s'impose, la rentrée de toutes les contributions publiques devînt le seul office des administrateurs et qu'une multitude d'employés n'annonçât pas toujours l'inquiétude et la contrainte. C'est pourquoi je demande la question préalable sur le projet de décret, et je propose une autre mesure qui conduira d'une manière beaucoup plus simple au même but;c'est d'intéresser tous les fonctionnaires publics et le plus grand nom-/ bre de citoyens possible au recouvrement, en décrétant que leurs appointements et pensions ne seront payés que sur la seconde moitié du montant des recettes du trimestre. Ce moyen évitera aussi les frais et les dangers des transports de fonds.
      Locuteur: Jouffret
      ... Tout fonctionnaire public, salarié par la nation, recevra tous les trois mois le quart de son traitement du receveur de son district; il sera tenu de justifier du paiement de la contribution jusqu'à cette époque. . Tout fonctionnaire public, salarié par la nation, recevra tous les trois mois le quart de son traitement du receveur de son district; il sera tenu de justifier du paiement de la contribution jusqu'à cette époque.
      Locuteur: Jouffret
      ... ne pourra être payé que sur le produit de la seconde moitié du montant des contribut... « Art. 2.11 ne pourra être payé que sur le produit de la seconde moitié du montant des contributions foncière et mobilière qui doivent être acquittées pendant les trois mois pr...
      Locuteur: Baignoux
      Je demande à lire les articles de la loi du 17 juin qui motivent la question préalable sur le projet qu'on ... Je demande à lire les articles de la loi du 17 juin qui motivent la question préalable sur le projet qu'on vous présente. Si on les exécute, il n'est pas besoin d'un nouveau décret. Les v...
      Locuteur: Baignoux
      ...es privilégiés pour les 6 derniers mois de 1789, ou'sur les revenus des biens comm...
      ...dits fonds, s'il n'en existe point dans la communauté, la somme sera répartie sur elle, et l'avan...
      ...en remboursera sur les premiers deniers de sa recette. »
      ...u département, et le payement sera fait sur les fonds provenus des impositions des privilégiés pour les 6 derniers mois de 1789, ou'sur les revenus des biens communaux, et à défaut des susdits fonds, s'il n'en existe point dans la communauté, la somme sera répartie sur elle, et l'avance faite par le receveur du district, qui s'en remboursera sur les premiers deniers de sa recette. »
      Locuteur: Jollivet
      ...omme le préopinant, qu'il ne faut point de décret, si le premier est exécutable. Mais la mesure du 17 juin a été essayée par les...
      ...oduit aucun effet. L'obstacle au succès de cette mesure, c'est la temporanëité des fonctions des commissa...
      ... en a été cause les uns se sont relirés la besogne à moitié faite, les autres n'on...
      ...munautés. Je demande qu'on n'exhibe pas la loi du 17 juin, et que si l'on ne veut ...
      Je pense, comme le préopinant, qu'il ne faut point de décret, si le premier est exécutable. Mais la mesure du 17 juin a été essayée par les directoires et n'a produit aucun effet. L'obstacle au succès de cette mesure, c'est la temporanëité des fonctions des commissaires qui, ne leur laissant aucune espérance d'obtenir des emplois plus lucratifs, en a été cause les uns se sont relirés la besogne à moitié faite, les autres n'ont pas voulu accepter. Un autre obstacle, ce sont les frais qui ont effrayé les communautés. Je demande qu'on n'exhibe pas la loi du 17 juin, et que si l'on ne veut pas accepter le projet du comité, on en présente un qui puisse être adoptable.
      Locuteur: Jollivet
      ...que, quand bien même il serait possible de tirer parti des commissaires, ils ne re...
      ...ue l'Assemblée se propose, c'est-à-dire la formation des rôles des contributions foncière et mobilière et la formation des rôles des patentes. La loi n'a pas prévu le cas de l'insuffisance du nombre; et il est certain que, dans beaucoup d'endroits, la perception des droits de patente souffrira, si l'Assemblée ne pr...
      J'ajoute que, quand bien même il serait possible de tirer parti des commissaires, ils ne rempliraient pas le double objet que l'Assemblée se propose, c'est-à-dire la formation des rôles des contributions foncière et mobilière et la formation des rôles des patentes. La loi n'a pas prévu le cas de l'insuffisance du nombre; et il est certain que, dans beaucoup d'endroits, la perception des droits de patente souffrira, si l'Assemblée ne prend pas un parti à cet égard.
      Locuteur: Aubert-Dubayet
      ...inistrateurs. Facilitez-leur les moyens de correspondre avec les contribuables. C'... Aidez donc le zèle, l'intelligence et le patriotisme des administrateurs. Facilitez-leur les moyens de correspondre avec les contribuables. C'est pour les aider que vous devez admettre l'établissement des visiteurs des rôl...
      Locuteur: Jouffret
      Voici mon projet de décret : Voici mon projet de décret :
      Locuteur: Jouffret
      « Art. 3. Il en sera usé de même pour tous les fonctionnaires publi... « Art. 3. Il en sera usé de même pour tous les fonctionnaires publics ecclésiastiques. »
      Locuteur: Jouffret
      Plusieurs membres : La question préalable ! Plusieurs membres : La question préalable !
      Locuteur: Baignoux
      « Les directoires de district nommeront aussi-des commissair...
      ...der les municipalités dont les matrices de rôles sont en retard, et de les parachever.
      « Les directoires de district nommeront aussi-des commissaires qui seront chargés d'aider les municipalités dont les matrices de rôles sont en retard, et de les parachever.
      Locuteur: Charlier
      ... d'accélérer le payement des impôts que de les multiplier. Je demande si c'est un moyen d'accélérer le payement des impôts que de les multiplier.
      Locuteur: Jollivet
      ... soient discutés et que l'on n'applique la question préalable sur l'un d'eux que l... ...es considérations, je demande que les différents projets présentés à l'Assemblée soient discutés et que l'on n'applique la question préalable sur l'un d'eux que lorsque l'on en aura présenté un meilleur.
      Locuteur: Jollivet
      Plusieurs membres : La discussion fermée ! Plusieurs membres : La discussion fermée !
      Locuteur: Vergniaud
      Non! non! La question n'est pas éclaircie ! Non! non! La question n'est pas éclaircie !
      Locuteur: Le Président
      M. Dorizy demande la parole pour un fait. Je crois devoir la lui accorder. M. Dorizy demande la parole pour un fait. Je crois devoir la lui accorder.
      Locuteur: Dorizy
      J'ai demandé la parole pour rappeler à l'Assemblée qu'h... J'ai demandé la parole pour rappeler à l'Assemblée qu'hier le ministre des contributions publiques a demandé à lire deux mémoires, l'un...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 253
      Locuteur: Dorizy
      ...ns relatives à l'effet qu'a pu produire la mise en activité des premiers visiteurs des rôles, l'Assemblée trouverait peut-être des motifs pour ne pas rejeter un proje...
      ...s, je le répète, il me semble que quand la nation a fait une loi, elle doit juger de la bonté de cette loi par son exécution et par son ...
      ...e le ministre avait demandé à le lire, et si ce mémoire contenait des observations relatives à l'effet qu'a pu produire la mise en activité des premiers visiteurs des rôles, l'Assemblée trouverait peut-être des motifs pour ne pas rejeter un projet qui tend à remédier à l'inexécution d'une loi. Je ne crois pas me tromper bien...
      ... par l'effet qu'elles produisent; si je me trompe, je n'ai plus rien à dire; mais, je le répète, il me semble que quand la nation a fait une loi, elle doit juger de la bonté de cette loi par son exécution et par son effet.
      Locuteur: Malus
      Je demande division de la Question préalable. Le projet du comité...
      ...propositions absolument distinctes. Par la première, il demande une augmentation d...
      ... que c'est précisément sur cette partie que l'on demande la question préalable. Mais je ne crois pas que l'intention de l'Assemblée soit de faire porter la question préalable sur les 7 derniers a...
      ...intements des visiteurs et inspecteurs, de telle sorte qu'ils ne soient payés qu'autant qu'ils auront travaillé. Je demande donc la division de la question préalable.
      Je demande division de la Question préalable. Le projet du comité contient deux propositions absolument distinctes. Par la première, il demande une augmentation des visiteurs des rôles, et il me paraît que c'est précisément sur cette partie que l'on demande la question préalable. Mais je ne crois pas que l'intention de l'Assemblée soit de faire porter la question préalable sur les 7 derniers articles du projet, qui consistent à faire distribuer les traitements et appointements des visiteurs et inspecteurs, de telle sorte qu'ils ne soient payés qu'autant qu'ils auront travaillé. Je demande donc la division de la question préalable.
      Locuteur: Inizan
      Vous cherchez les moyens de faire rentrer l'impôt foncier. Rien de plus juste. Tout contribuable doit conn...
      ...es moyens après les avoir cherchés. Or, la Constitution dit : égalité, proportion, et ces deux mots doivent être notre point de départ.
      Vous cherchez les moyens de faire rentrer l'impôt foncier. Rien de plus juste. Tout contribuable doit connaître ce qu'il doit et c'est à nous à lui en fournir les moyens après les avoir cherchés. Or, la Constitution dit : égalité, proportion, et ces deux mots doivent être notre point de départ.
      Locuteur: Inizan
      ...son décret sur l'impôt foncier, du mois de novembre 1790, si je ne me trompe, avai...
      ...'elle le proportionnât à l'intelligence de nos campagnes qui ont toujours conservé la bonne volonté de faire le bien. Au moins faudrait-il les mettre à même de connaître ce qu'elles doivent et leur d...
      L'Assemblée constituante, par son décret sur l'impôt foncier, du mois de novembre 1790, si je ne me trompe, avait des vues excellentes ; mais elle n'avait pas prévu qu'il y avait trop d'esprit dans ce décret et qu'il fallait qu'elle le proportionnât à l'intelligence de nos campagnes qui ont toujours conservé la bonne volonté de faire le bien. Au moins faudrait-il les mettre à même de connaître ce qu'elles doivent et leur dire que l'égalité dans 1 impôt doit exister entre tous les citoyens.
      Locuteur: Inizan
      l'exemple, cherchent à se dégager par de belles phrases et à faire refluer sur cette simplicité la cote qu'ils devraient supporter. Le meilleur moyen de faciliter l'assiette des contributions et leur recouvrement serait de substituer à toutes les belles phrases ...
      ... parmi les habitants, les plus capables de la commune.
      l'exemple, cherchent à se dégager par de belles phrases et à faire refluer sur cette simplicité la cote qu'ils devraient supporter. Le meilleur moyen de faciliter l'assiette des contributions et leur recouvrement serait de substituer à toutes les belles phrases que l'on a faites'aux habitants des campagnes sur cet objet, une loi bien claire...
      ...es municipalités à choisir elles-mêmes des commissaires pris dans leur sein, ou, parmi les habitants, les plus capables de la commune.
      Locuteur: Inizan
      On accuse les petites municipalités de la lenteur du recouvrement. Selon moi, c'est la mauvaise foi, qui abuse de la simplicité, et un nouvel établissement de visiteurs servira aux ennemis du bien public à égarer de bons citoyens à qui l'on avait fait espérer l'abolition de la fiscalité, tandis que l'on ne fait que la placer dans d'autres mains. On accuse les petites municipalités de la lenteur du recouvrement. Selon moi, c'est la mauvaise foi, qui abuse de la simplicité, et un nouvel établissement de visiteurs servira aux ennemis du bien public à égarer de bons citoyens à qui l'on avait fait espérer l'abolition de la fiscalité, tandis que l'on ne fait que la placer dans d'autres mains.
      Locuteur: Inizan
      La nouvelle Constitution nous a tous éclai...
      ...s avantages, mais nous sentons bien que la Constitution n'a pas pulvérisé tous les dangers de l'aristocratie. Qu'on fournisse aux paysans l'exemple de l'équité, de la justice, de l'égalité et à coup sûr ils ne resteron...
      La nouvelle Constitution nous a tous éclairés sur nos droits. Nous ne sentons pas encore tous nos avantages, mais nous sentons bien que la Constitution n'a pas pulvérisé tous les dangers de l'aristocratie. Qu'on fournisse aux paysans l'exemple de l'équité, de la justice, de l'égalité et à coup sûr ils ne resteront pas en arrière.
      Locuteur: Inizan
      Je demande donc que la question soit renvoyée à huitaine pour que chacun puisse présenter un projet de décret qui soit si clair, si précis qu'il soit à la portée de tout le monde et qu'un chacun puisse en...
      ...rouvera le mode d'égalité. Voilà ce que la nation attend de vous, Messieurs. (.Applaudissements.)
      Je demande donc que la question soit renvoyée à huitaine pour que chacun puisse présenter un projet de décret qui soit si clair, si précis qu'il soit à la portée de tout le monde et qu'un chacun puisse en juger. Je suis persuadé que l'Assemblée, avec ce mot : simplicité, trouvera le mode d'égalité. Voilà ce que la nation attend de vous, Messieurs. (.Applaudissements.)
      Locuteur: Thévenet
      Messieurs (1), votre comité de l'ordinaire des finances, vous propose un supplément de visiteurs des rôles ; et il vous rend s...
      ...sager cet établissement comme une chose de la plus grande utilité.
      Messieurs (1), votre comité de l'ordinaire des finances, vous propose un supplément de visiteurs des rôles ; et il vous rend sa proposition d'une manière propre à vous faire envisager cet établissement comme une chose de la plus grande utilité.
      Locuteur: Thévenet
      ...ux pas examiner les vues qui ont dirigé la marche de voire comité ; mais je dirai seulement que s'il est de bonne foi, il aurait dû être plus lacon...
      ...es : il ne fallait seulement qu'exposer la pure vérité.
      Je ne veux pas examiner les vues qui ont dirigé la marche de voire comité ; mais je dirai seulement que s'il est de bonne foi, il aurait dû être plus laconique dans ses expressions, et qu'il ne fallait pas tant nous sillonner des phrases chimériques et mensongères : il ne fallait seulement qu'exposer la pure vérité.
      Locuteur: Thévenet
      2° Celui de prouver la suite des dangers et des maux qu'il ent... 2° Celui de prouver la suite des dangers et des maux qu'il entraînerait après lui.
      Locuteur: Thévenet
      ...ns très palpables prouvent efficacement la neutralité de cet établissement. Dans le premier cas, trois raisons très palpables prouvent efficacement la neutralité de cet établissement.
      Locuteur: Dorizy
      Plusieurs membres : La discussion fermée ! Plusieurs membres : La discussion fermée !
      Locuteur: Dorizy
      (L'Assemblée ferme la discussion.) (L'Assemblée ferme la discussion.)
      Locuteur: Guyton-Morveau
      ...ejeter ce projet puisqu'il ne donne que la faculté d'avoir des visiteurs des rôles... Il est impossible que l'on ait entendu rejeter ce projet puisqu'il ne donne que la faculté d'avoir des visiteurs des rôles à ceux qui en réclament avec instance.
      Locuteur: Thévenet
      ...thousiasme pour détruire son assertion; la seule vérité me suffit; je n'invoque qu... ...ur des questions inutiles, mais sur des faits réels, et je n'emploierai aucun enthousiasme pour détruire son assertion; la seule vérité me suffit; je n'invoque que deux moyens très simples, et qui seront sans réplique • :
      Locuteur: Thévenet
      1° Celui de prouver l'utilité d'un tel établissemen... 1° Celui de prouver l'utilité d'un tel établissement;
      Locuteur: Thévenet
      La première, votre comité vous dit que les visiteurs des rôles feront accélérer la répartition des contributions, et moi j... La première, votre comité vous dit que les visiteurs des rôles feront accélérer la répartition des contributions, et moi je dis le contraire, et je le prouve; 498 visiteurs déjà créés par décret du 17 s...
      ...n vous dit, il faut des visiteurs, avec de belles phrases pour capter les cœurs. O...
      ...teurs des rôles que l'on propose, comme la renaissance des anciens contrôleurs des vingtièmes, comme de véritables pressoirs pour les contribua...
      Aujourd'hui, on vous dit, il faut des visiteurs, avec de belles phrases pour capter les cœurs. On y a été pris. (Applaudissements dans l Assemblée et dans les tribunes.) Pour moi, je regarde les visiteurs des rôles que l'on propose, comme la renaissance des anciens contrôleurs des vingtièmes, comme de véritables pressoirs pour les contribuables. Nos campagnes, avec leur simplicité, leur bonne foi, sauront toujours serv...
      Je ne veux pas même entrer dans la question de savoir si 1 Assemblée constituante a Di... Je ne veux pas même entrer dans la question de savoir si 1 Assemblée constituante a Dien ou mal fait dans cette délibération. Vous savez toute (1) Bibliothèque nation...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 254
      Locuteur: Thévenet
      l'espèce de scission, de divisibilité qui s'était introduite dan...
      ...u'il n'a pas été impossible aux ennemis de la chose publique d avoir, dans certaines ...
      ...pendre quelques décrets, et l'inutilité de celui du 17 septembre me laisse la présomption de croire qu'il est de ce nombre ; et je dis qu'un acte digne ...
      ...ner le rapport, et qu'aux lieu et place de visiteurs des rôles, ils fussent transm...
      l'espèce de scission, de divisibilité qui s'était introduite dans son sein, les trois derniers mois; ce qui me laisse/croire qu'il n'a pas été impossible aux ennemis de la chose publique d avoir, dans certaines circonstances, pu suspendre quelques décrets, et l'inutilité de celui du 17 septembre me laisse la présomption de croire qu'il est de ce nombre ; et je dis qu'un acte digne ae notre législature serait celui d en ordonner le rapport, et qu'aux lieu et place de visiteurs des rôles, ils fussent transmis comme commissaires à temps.
      Locuteur: Thévenet
      ...a fait 552 personnes chargées des rôles de toute la France. Ensuite, le comité vous dit -r « II faudra distribuer le travail de chacun à raison de tant de lieues carrées. » ... Messieurs, que 405 visiteurs déjà en place, 147 que le comité vous propose, cela fait 552 personnes chargées des rôles de toute la France. Ensuite, le comité vous dit -r « II faudra distribuer le travail de chacun à raison de tant de lieues carrées. »
      Locuteur: Thévenet
      ...e est impraticable, à cause des nuances de la population, qui varient horizontalement...
      ... par elle-même; il n'est pas nécessaire de la combattre; mais il faut prouver que, d'...
      Mais comme cette base est impraticable, à cause des nuances de la population, qui varient horizontalement sur notre globe, elle se détruit assez par elle-même; il n'est pas nécessaire de la combattre; mais il faut prouver que, d'aucune autre manière, cela ne peut être ni suffisant ni utile.
      Locuteur: Thévenet
      ...ue les visiteurs des rôles seront tenus de compulser dans chaque municipalité le n...
      ...atentes, et d'aider les municipalités à la formation des matrices de rôles des contributions foncière et mobilière, et de les parachever.
      Suivant l article 11 du décret du 17 septembre dernier, il est dit que les visiteurs des rôles seront tenus de compulser dans chaque municipalité le nombre des déclarations des patentes, et d'aider les municipalités à la formation des matrices de rôles des contributions foncière et mobilière, et de les parachever.
      Locuteur: Thévenet
      Dans l'article 12 de la même loi, il est dit : les visiteurs fe...
      ...t à l'inspecteur général, qui sera tenu de faire former le rôle.
      Dans l'article 12 de la même loi, il est dit : les visiteurs feront un relevé des rôles et Venverront à l'inspecteur général, qui sera tenu de faire former le rôle.
      Locuteur: Thévenet
      ...ous a dit que ces visiteurs apporteront la plus parfaite égalité entre les individ...
      ...orter ses premières vues au secrétariat de la municipalité, compulser les déclarations, mettre les registres et les matrices de rôles en ordre, faire un relevé et peut...
      ...ndre tout le travail qui a été fait par la municipalité; vous prétendez dire qu'il...
      ...é-entre les individus ne connaissant ni la valeur locative, ni les productions du ...
      ...ités. Sera-ce sur les déclarations dont la plus grande partie ne porte que la moitié, d'autres les deux tiers de la contenance des propriétés ? Non, Messie...
      ...utres lumières que celles indiquées par la plume;-et lorsqu'elle argue de Taux, si le censeur n'a ni la pratique ni "expérience théorique de l'art, je lui défie de connaître ni de relever le faux.
      En troisième lieu, votre comité vous a dit que ces visiteurs apporteront la plus parfaite égalité entre les individus : ou je me trompe, où votre comité vous trompe. Vous voulez que cet étranger, sans connaissances, arrivant dans une paroisse, qui doit porter ses premières vues au secrétariat de la municipalité, compulser les déclarations, mettre les registres et les matrices de rôles en ordre, faire un relevé et peut-être refondre tout le travail qui a été fait par la municipalité; vous prétendez dire qu'il établira l'égalité-entre les individus ne connaissant ni la valeur locative, ni les productions du lieu. Quelles seront donc les lumières qu'il pourra se procurer ? sera-ce sur le...
      ...'a encore été complet? et ceux qui paraissent l'être, présentent mille irrégularités. Sera-ce sur les déclarations dont la plus grande partie ne porte que la moitié, d'autres les deux tiers de la contenance des propriétés ? Non, Messieurs, dans le cabinet, on ne peut puiser d'autres lumières que celles indiquées par la plume;-et lorsqu'elle argue de Taux, si le censeur n'a ni la pratique ni "expérience théorique de l'art, je lui défie de connaître ni de relever le faux.
      Locuteur: Thévenet
      ...s productions territoriales, s'il était de l'état, en un mot, si votre homme avait de la pratique et de la théorie rurales. Il ne s'agit pas ici d...
      ...our additionner les pages des rôles, ni de peindre des phrases, mais d'un travail ...
      ...s dirai même que ce parti serait excellent si votre homuie était instruit sur les productions territoriales, s'il était de l'état, en un mot, si votre homme avait de la pratique et de la théorie rurales. Il ne s'agit pas ici d'arithmétique seulement pour additionner les pages des rôles, ni de peindre des phrases, mais d'un travail mécanique, d'un travail géométrique, mathématique et agricole.
      Locuteur: Thévenet
      ... vous choisissez des hommes étrangers à la chose, des hommes dont les talents Ont toujours été incompatibles et opposés à la culture. Comment pour-riez-vous donc croire que celui qui a abhorré toute sa vie la manutention rurale, soit parvenu à acqu...
      ... n'est pas présumé académicien ni homme de cabinet, et ceux-ci non plus ne sont pa...
      En fixant vos regards sur les employés, vous choisissez des hommes étrangers à la chose, des hommes dont les talents Ont toujours été incompatibles et opposés à la culture. Comment pour-riez-vous donc croire que celui qui a abhorré toute sa vie la manutention rurale, soit parvenu à acquérir des lumières sur cet art si difficile ? Que les intrigants ne nous répètent...
      ...il faut encore avoir forgé longtemps, il faut une théorie pratique. Le laboureur n'est pas présumé académicien ni homme de cabinet, et ceux-ci non plus ne sont pas présumés cultivateurs.
      Locuteur: Thévenet
      ...t est inutile puisque, loin d'accélérer la répartition, il la prolongerait excessivement; et, quant à l'égalité d'impôt, si désirée, leur défaut de connaissance nous jetterait infaillible...
      ...gime. Ce ne sont donc pas des visiteurs de rôles qu'il faut, mais bien plutôt des visiteurs de propriétés, pour réprimer les opulents ...
      Je soutiens donc que votre établissement est inutile puisque, loin d'accélérer la répartition, il la prolongerait excessivement; et, quant à l'égalité d'impôt, si désirée, leur défaut de connaissance nous jetterait infailliblement dans le plus grand désordre qui ait jamais pu subsister sous l'ancien régime. Ce ne sont donc pas des visiteurs de rôles qu'il faut, mais bien plutôt des visiteurs de propriétés, pour réprimer les opulents oppresseurs des malaisés, et préparer un travail succinct et complet : vous aure...
      Locuteur: Thévenet
      Il y a en France plus de 45,300communautés; divisez leur travail...
      ...2 rôles; et, en ne supposant le travail de chaque communauté qu'à le journées les ...
      ...la fait 1476 journées, qui portent plus de trois années. Je dis plus; ne supposez ...
      ...nées par commune, cela fait encore plus de deux années. Mais il ne faut pas croire...
      Il y a en France plus de 45,300communautés; divisez leur travail entre les 552 visiteurs, cela fait chacun 82 rôles; et, en ne supposant le travail de chaque communauté qu'à le journées les unes dans les autres, cela fait 1476 journées, qui portent plus de trois années. Je dis plus; ne supposez le travail q.u'à 9 journées par commune, cela fait encore plus de deux années. Mais il ne faut pas croire que le travail d'une communauté puisse être fait en 9 années, ni peut-être en 1...
      Locuteur: Thévenet
      ...pérations exigent un travail ; au moins de 18 à 24 journées par communauté; jugez ...
      ...lle époque vous pourrez avoir vos rôles de 91 et 92.
      Vous voyez donc que toutes ces opérations exigent un travail ; au moins de 18 à 24 journées par communauté; jugez à présent à quelle époque vous pourrez avoir vos rôles de 91 et 92.
      Locuteur: Thévenet
      ...ieurs, doit suffire pour vous persuader de l'inutilité de cet établissement, et pour vous faire voir qu'au lieu de visiteurs de rôles, il faut des .visiteurs de fonds, il faut des commissaires en nomb... Cette seule réflexion, Messieurs, doit suffire pour vous persuader de l'inutilité de cet établissement, et pour vous faire voir qu'au lieu de visiteurs de rôles, il faut des .visiteurs de fonds, il faut des commissaires en nombre suffisant pour faire le travail dans le plus bref délai.
      Locuteur: Thévenet
      ...lis pour vaquer avec elles aux matrices de rôles, elles suspendront leur travail par plusieurs raisons : 1° celle de ne pas s'exposer à iaire un travail inu...
      ...s'il faut le dire, le mal commun, celui de laisser frayer le chemin à leurs voisins, afin de pouvoir apprendre, par l'expérience des...
      ...s avantageuse pour s'alléger le fardeau de l'impôt; soit encore parce que celles qui ont envie de
      ...t que, sitôt que les municipalités seront instruites qu'il y a des préposés établis pour vaquer avec elles aux matrices de rôles, elles suspendront leur travail par plusieurs raisons : 1° celle de ne pas s'exposer à iaire un travail inutile, que sans doute le visiteur réformera, quand même il devrait le faire plus ...
      ...certain que ces sortes d'agents veulent toujours mettre du leur; 2° soit enfin, s'il faut le dire, le mal commun, celui de laisser frayer le chemin à leurs voisins, afin de pouvoir apprendre, par l'expérience des paroisses les plus précoces, les moyens les plus sûrs, et les détours qu'elles pourront invoquer pour faire leur évaluation d une manière plus avantageuse pour s'alléger le fardeau de l'impôt; soit encore parce que celles qui ont envie de
      Locuteur: Thévenet
      ... et des rôles inexacts auront bien plus de facilités lorsque ces rôles seront fait... faire des déclarations et des rôles inexacts auront bien plus de facilités lorsque ces rôles seront faits par un préposé ou sous ses yeux, que si elles les eussent faits elles-mêmes.
      Locuteur: Thévenet
      ...ctions territoriales, qu'arrivera-t-il? la même chose que ...osés ne seront pas des hommes instruits sur les valeurs locatives, sur les productions territoriales, qu'arrivera-t-il? la même chose que

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 255
      Locuteur: Thévenet
      du temps des inspecteurs de vingtième, lorsque ceux-ci se transport...
      ...des vérifications r Les individus, loin de les éclairer, au contraire les jetèrent dans de plus grandes erreurs, par de fausses et tortueuses déclarations, de fausses indications et évaluations, qu'ils ne craignaient pas de taire, parce qu'ils étaient bien assurés que [ inspecteur n'était pas en état de les relever, dès qu'il n'était pas nanti des connaissances nécessaires à l'état rural : de sorte que les rôles qui ont été faits d'après les opérations de ces inspecteurs, se spnt trouvés dix fo...
      .... Le fait est certain, et j'en donnerai la preuve toutes les fois qu'il sera nécessaire. Voilà le résultat des opérations de celui qui est étranger à la chose.
      du temps des inspecteurs de vingtième, lorsque ceux-ci se transportèrent dans les paroisses pour y l'aire des vérifications r Les individus, loin de les éclairer, au contraire les jetèrent dans de plus grandes erreurs, par de fausses et tortueuses déclarations, de fausses indications et évaluations, qu'ils ne craignaient pas de taire, parce qu'ils étaient bien assurés que [ inspecteur n'était pas en état de les relever, dès qu'il n'était pas nanti des connaissances nécessaires à l'état rural : de sorte que les rôles qui ont été faits d'après les opérations de ces inspecteurs, se spnt trouvés dix fois plus irréguliers et plus défectueux que ceux qui ont été faits parles habitants. Le fait est certain, et j'en donnerai la preuve toutes les fois qu'il sera nécessaire. Voilà le résultat des opérations de celui qui est étranger à la chose.
      Locuteur: Thévenet
      ...ond lieu, nous allons anéantir le droit de responsabilité, que la Constitution nous a donné contre les co...
      ...ipalités, districts et départements, et de plus, nous , les déchargeons d'un trava...
      ... salaries pour le faire... (Ici lecture de la dernière page du titre II de l'instruction (1) sur Vassiette de la contribution foncière, du 23 novembre 1...
      En second lieu, nous allons anéantir le droit de responsabilité, que la Constitution nous a donné contre les corps administratifs, municipalités, districts et départements, et de plus, nous , les déchargeons d'un travail qu'ils doivent faire, puisque les deux derniers sont créés, établis et salaries pour le faire... (Ici lecture de la dernière page du titre II de l'instruction (1) sur Vassiette de la contribution foncière, du 23 novembre 1790).
      Locuteur: Thévenet
      ...e abhorre avec tant d'aversion les abus de l'ancien régime, nous cherchons à les rétablir plus que jamais par la multiplicité des agents inutiles dont nous allons couvrir la surface de ses champs. En troisième lieu, dans ce moment où le peuple abhorre avec tant d'aversion les abus de l'ancien régime, nous cherchons à les rétablir plus que jamais par la multiplicité des agents inutiles dont nous allons couvrir la surface de ses champs.
      Locuteur: Thévenet
      Qu'était-il donc nécessaire de supprimer les intendants, les élections; de créer des districts et des départements...
      ...lège que vous voulez rétablir en faveur de ce corps, ou plutôt la résurrection des intendants non pas sur la tête d'un seul despote, mais de plusieurs.
      Qu'était-il donc nécessaire de supprimer les intendants, les élections; de créer des districts et des départements pour administrer les provinces, si aujourd'hui vous leur substituez des subalternes pour remplir leurs fonctions? c'est donc un privilège que vous voulez rétablir en faveur de ce corps, ou plutôt la résurrection des intendants non pas sur la tête d'un seul despote, mais de plusieurs.
      Locuteur: Thévenet
      Ne devrions-nous pas craindre de porter nos campagnes au désespoir? Gomm...
      ...voir triplé les frais d'administration, de plus que sous l'ancien régime? la chose est inconcevable.
      Ne devrions-nous pas craindre de porter nos campagnes au désespoir? Gomment est-il possible, je le répète, que des législateurs, les délégués du peuple,...
      ...er une augmentation d'agents, par conséquent d'impôts sur le peuple, après lui avoir triplé les frais d'administration, de plus que sous l'ancien régime? la chose est inconcevable.
      Locuteur: Thévenet
      ...inion publique ne se manifeste qu'après de sérieuses réflexions, voilà en général la conduite du peuple. De toute part l'on vous demande une égalité proportionnelle dans la répartition des impôts, et je ne vois p... 11 sent ses forces, il connaît son besoin : jamais l'opinion publique ne se manifeste qu'après de sérieuses réflexions, voilà en général la conduite du peuple. De toute part l'on vous demande une égalité proportionnelle dans la répartition des impôts, et je ne vois prendre aucune mesure pour y parvenir.
      Locuteur: Thévenet
      ... parjures à notre serment et traîtres à la patrie, oublier d'un instant les. droit...
      ...nous fermer l'œil, lorsque des milliers de citoyens nous crient sans cesse que ce ...
      ... est, lisons les articles 1, 2 et 13 ae la loi du 23 novembre 1790, l'article 2 du titre Ier de la Constitution, nous verrons s'il est per...
      ...ires pour procurer dans tout le royaume la même et proportionnelle égalité en cont...
      Pourrions-nous donc, sans nous déclarer parjures à notre serment et traîtres à la patrie, oublier d'un instant les. droits sacrés d'égalité, tribut commun à tous les citoyens? Pourrions-nous fermer l'œil, lorsque des milliers de citoyens nous crient sans cesse que ce droit leur est blessé, que ce droit leur est enlevé? Avons-nous oublié ce que l'Acte constitutionnel nous a prescrit? Si cela est, lisons les articles 1, 2 et 13 ae la loi du 23 novembre 1790, l'article 2 du titre Ier de la Constitution, nous verrons s'il est permis d'oppresser les uns pour favoriser les autres, comme il a été fait et que nous faisons encore, en ne prenant pas les mesures nécessaires pour procurer dans tout le royaume la même et proportionnelle égalité en contributions.
      Locuteur: Thévenet
      ...mble en ce moment que j'entends au fond de nos provinces, nos frères et ceux du pè...
      ...pacifiques et respectables, si utiles à la patrie, réduits dans leur chaumière au sein de leur famille, s'écrier : pourquoi l'Ass...
      ...tant d'arpents et il n'en a déclaré que la moitié; celui d'un tel rend 2,000 livre...
      ... ne possède pour tout bien qu'une terre de la contenance de quatre arpents, qui est arrosée tous les jours de la sueur de mes bras, qui cependant ne me rend qu'un revenu de 100 livres, on l'a porté à 125 livres. C'est donc toujours le comble des injustices de l'ancien régime qui fera supporter au pauvre une partie de l'impôt des riches. Voilà le langage, M...
      Ah! il me semble en ce moment que j'entends au fond de nos provinces, nos frères et ceux du père Gérard, ces citoyens pacifiques et respectables, si utiles à la patrie, réduits dans leur chaumière au sein de leur famille, s'écrier : pourquoi l'Assemblée nationale n'ordonne-t-elle pas un cadastre général? Pourquoi l'Assemblée ...
      ...ns par les faussés déclarations qu'ils ont faites? Le domaine d'un tel contient tant d'arpents et il n'en a déclaré que la moitié; celui d'un tel rend 2,000 livres, on ne l'a porté qu'à 1,200 livres : tandis que je ne possède pour tout bien qu'une terre de la contenance de quatre arpents, qui est arrosée tous les jours de la sueur de mes bras, qui cependant ne me rend qu'un revenu de 100 livres, on l'a porté à 125 livres. C'est donc toujours le comble des injustices de l'ancien régime qui fera supporter au pauvre une partie de l'impôt des riches. Voilà le langage, Messieurs, n'en doutez pas, d'une grande partie du peuple.
      Locuteur: Thévenet
      ...il faut pour perfectionner et accélérer répartition, mais des visiteurs des fon...
      ...nistratifs soient tenus, conformément à la loi, de remplir leurs fonctions, sous peine de responsabilité : en conséquence, vu que l'état de nos finances ne nous permet pas d'attendre près de trois années, pour avoir nos rôles de 1791 et 1792 en recouvrement, ni de faire aucune augmentation d'impôt sur le peuple, je demande la question préalable sur le projet du com...
      ...se le décret suivant : « Art. 1er. Dans la huitaine à compter de la
      Vous voyez donc, Messieurs, que ce ne sont pas des visiteurs des rôles qu'il faut pour perfectionner et accélérer répartition, mais des visiteurs des fonds, des commissaires en nombre suffisant, pour que le tout soit terminé au moins avant deux mois ; et que les corps administratifs soient tenus, conformément à la loi, de remplir leurs fonctions, sous peine de responsabilité : en conséquence, vu que l'état de nos finances ne nous permet pas d'attendre près de trois années, pour avoir nos rôles de 1791 et 1792 en recouvrement, ni de faire aucune augmentation d'impôt sur le peuple, je demande la question préalable sur le projet du comité, et je propose le décret suivant : « Art. 1er. Dans la huitaine à compter de la
      Locuteur: Thévenet
      ...corps administratifs qui, sous prétexte de nous manifester le vœu du peuple, n'ont, au contraire, manifesté que celui de leur corps et l'abjuration secrète au t... ...alaire atta hé aux places que non par le travail, ni par les sollicitations des corps administratifs qui, sous prétexte de nous manifester le vœu du peuple, n'ont, au contraire, manifesté que celui de leur corps et l'abjuration secrète au travail qui leur a été confié, pour le transmettre à des subalternes.
      Locuteur: Thévenet
      teurs de rôles, mais bien plutôt des visiteurs de fonds. Et, pourquoi donc, nous qui somm...
      ...u peuple, porterions-nous, dans le sein de cette Assemblée, d'autrés vues et d'aut...
      teurs de rôles, mais bien plutôt des visiteurs de fonds. Et, pourquoi donc, nous qui sommes les mandataires du peuple, porterions-nous, dans le sein de cette Assemblée, d'autrés vues et d'autres intentions que les siennes, lorsqu'elles sont justes?
      Pour nous convaincre un instant de la grande distance qu'il y a eutre l'opinion de ceux- et l'opinion publique, il ne faut que les écarter un moment avec toute la prêtraille, la ci-devant noblesse, la magistrature, la postulation, ce qui ne forme qu'une trè...
      ...de majorité dans notre département, sur la création dont il s'agit, sans cloute qu...
      Pour nous convaincre un instant de la grande distance qu'il y a eutre l'opinion de ceux- et l'opinion publique, il ne faut que les écarter un moment avec toute la prêtraille, la ci-devant noblesse, la magistrature, la postulation, ce qui ne forme qu'une très petite minorité, et ensuite, disons-nous à nous-mêmes, chacun dans notre particulier, si nous consultions le surplus du peuple, cette grande majorité dans notre département, sur la création dont il s'agit, sans cloute qu'il ne les trouverait pas à propos ; sans doute qu il ne nous demanderait par de...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 256
      Locuteur: Thévenet
      ...tion du présent décret, les directoires de district nommeront provisoirement, si fait n'a été, deux commissaires par chaque canton de leur ressort, pour travailler de concert avec les municipalités, à compulser les déclarations, soit des patentes, soit de l'imposition foncière et mobilière, l'é...
      ... les matrices des rôles, conformément à la loi du 23 novembre 1790.
      publication du présent décret, les directoires de district nommeront provisoirement, si fait n'a été, deux commissaires par chaque canton de leur ressort, pour travailler de concert avec les municipalités, à compulser les déclarations, soit des patentes, soit de l'imposition foncière et mobilière, l'évaluation du revenu net, et pour former les matrices des rôles, conformément à la loi du 23 novembre 1790.
      Locuteur: Thévenet
      ...r rectifier les déclarations inexactes, de les faire mesurer par un arpenteur; ce ...
      ...si l'erreur excède d'un vingt-quatrième la contenance de la propriété.
      « Art. 3. Les municipalités et commissaires sont autorisés pour rectifier les déclarations inexactes, de les faire mesurer par un arpenteur; ce qui se fera aux frais du déclarant, si l'erreur excède d'un vingt-quatrième la contenance de la propriété.
      Locuteur: Thévenet
      ... ne porte textuellement en suite du nom de la section, celui du territoire où le fond... « Art. 4. Aucune déclaration, à l'avenir, ne sera valable, si elle ne porte textuellement en suite du nom de la section, celui du territoire où le fonds est assis, et au moins le nom des deux confins.
      Locuteur: Thévenet
      ...ne coalition secrète dans leur commune, la matrice des rôles et autre travail rela...
      ... foncière et mobilière et patentes aura la plus grande publicité; en conséquence, il sera libre, non seulement aux contribuables de la commune, mais à tous contribuables fran...
      ..., Pour obvier aux abus que quelques municipalités entretiennent sourdement par une coalition secrète dans leur commune, la matrice des rôles et autre travail relatif aux contributions foncière et mobilière et patentes aura la plus grande publicité; en conséquence, il sera libre, non seulement aux contribuables de la commune, mais à tous contribuables français d'en prendre telle notice, connaissance et éclaircissement qu'ils jugeront ...
      Locuteur: Moreau
      ...les connaîtront en état et. capables, à la charge par les contribuables de payer ce qui conviendra et sera raisonnable à ces commissaires,, au marc la livre de leurs contributions; faute par les municipalités de finir et de mettre les contributions en recouvremen...
      ...u 15 mars prochain; elles seront tenues de faire l'avance du tiers du restant des impositions de 1791, sauf à elles à retirer ce qu'elle...
      ...les seront en plein recouvrement. C'est le moyen le plus efficace pour y parven...
      ...ans son sein, soit dans les habitants du lieu ou partout ailleurs, lorsqu'elles les connaîtront en état et. capables, à la charge par les contribuables de payer ce qui conviendra et sera raisonnable à ces commissaires,, au marc la livre de leurs contributions; faute par les municipalités de finir et de mettre les contributions en recouvrement, d'ici au 15 mars prochain; elles seront tenues de faire l'avance du tiers du restant des impositions de 1791, sauf à elles à retirer ce qu'elles auront avancé lorsque les rôles seront en plein recouvrement. C'est le moyen le plus efficace pour y parvenir.
      Locuteur: Moreau
      ... aux municipalités le prix des journées de travail des commissaires, elles sauront sur cela prendre l'intérêt de leurs communes. Je connais lés municipa...
      ...oins des salaires, que le dédommagement de la perte de leur temps.
      Je ne suis point d'avis qu'on fixe aux municipalités le prix des journées de travail des commissaires, elles sauront sur cela prendre l'intérêt de leurs communes. Je connais lés municipalités des campagnes, elles demandent moins des salaires, que le dédommagement de la perte de leur temps.
      Locuteur: Moreau
      ...ous citerai aussi le greffier municipal de ma paroisse, qui a fait ce qui restait à faire des opérations préliminaires, et fini la matrice du rôle; c'est un manouvrier, q...
      ...roire, comme l'ont dit quelques membres de cette Assemblée, que les municipalités des campagnes ne sont point en état de faire des opérations.
      Je vous citerai aussi le greffier municipal de ma paroisse, qui a fait ce qui restait à faire des opérations préliminaires, et fini la matrice du rôle; c'est un manouvrier, qui aurait fini plutôt s'il avait eu l'espoir d'une modique rétribution, ne pouvant laisser sa famille sans subsistance. Cela prouve qu'il ne faut pas croire, comme l'ont dit quelques membres de cette Assemblée, que les municipalités des campagnes ne sont point en état de faire des opérations.
      Locuteur: Moreau
      ...es du procureur-syndic et du secrétaire de mon district, qui m'annoncent en même temps que le recouvrement de l'acompte de 1791 est presque finiMans ce district e...
      ... les contributions ; notez que • e sont de grosses paroisses et petites villes, pour la plupart chèfs-lieux de canton.
      Ces faits me sont attestés par des lettres du procureur-syndic et du secrétaire de mon district, qui m'annoncent en même temps que le recouvrement de l'acompte de 1791 est presque finiMans ce district et qu'il n'y a que six municipalités en retard dans les opérations à faire pour les contributions ; notez que • e sont de grosses paroisses et petites villes, pour la plupart chèfs-lieux de canton.
      Locuteur: Moreau
      De , je pense que les principales causes du retard sont la négligence de certains corps administratifs et munici... De , je pense que les principales causes du retard sont la négligence de certains corps administratifs et municipalités, qui, sous l'apparence du patriotisme, sont encore gangrenés d'aristocra...
      Locuteur: Moreau
      ..., ne laissent pas d'effrayer les gens à la vué des impôts. Ils disent aux propriét...
      ...ttention qu'ils seront répartis au marc la livre des contributions. Il n'y aura qu...
      ...à cela. J'en parle savamment, parce que de semblables propos m'ont été tenus et qu...
      ...es que pour obtenir des places ; qui, en dédaignant en apparence l'ancien régime, ne laissent pas d'effrayer les gens à la vué des impôts. Ils disent aux propriétaires cultivateurs : on a supprimé les aides, gabelles, etc., qu'est-ce que vous gagnez à cela? vous les payerez bien cner ! faites attention qu'ils seront répartis au marc la livre des contributions. Il n'y aura que le pauvre qui gagnera à cela. J'en parle savamment, parce que de semblables propos m'ont été tenus et que je les ai rejetés avec indignation.
      Locuteur: Moreau
      ... au manouvrier ou artisan, ils changent de langage et ne leur font apercevoir que ...
      ...êner, et non 1 avantage qu'ils retirent de la Révolution.
      S'ils parlent au manouvrier ou artisan, ils changent de langage et ne leur font apercevoir que ce-: qui peut les gêner, et non 1 avantage qu'ils retirent de la Révolution.
      Locuteur: Moreau
      ... district leur a fait passer le montant de leur contribution. La municipalité prudeute a fait convoquer ...
      ...; et dans le détail qu'elle leur a fait de ce que payait cette paroisse, d'impôts ...
      ...ts aux suppressions, ils gagnaient près de moitié, sans compter (leur a-t-elle dit) la liberté qu'ils ont recouvrée et la dissolution d'un tas de commis qui fouillaient jusque dans l'intérieur de leurs maisons. Tous ont été satisfaits,...
      ...à des faits certains, et ce dernier est de la paroisse de Sergines.
      ...voisine, où quelques malveillants avaient jeté l'alarme lorsque le directoire du district leur a fait passer le montant de leur contribution. La municipalité prudeute a fait convoquer une assemblée extraordinaire, où elle a fait voir aux habitants qu'ils étaient trompés ; et dans le détail qu'elle leur a fait de ce que payait cette paroisse, d'impôts tant directs qu'indirects, joints aux suppressions, ils gagnaient près de moitié, sans compter (leur a-t-elle dit) la liberté qu'ils ont recouvrée et la dissolution d'un tas de commis qui fouillaient jusque dans l'intérieur de leurs maisons. Tous ont été satisfaits, et s'en sont retournés chez eux contents. Voilà des faits certains, et ce dernier est de la paroisse de Sergines.
      Locuteur: Thévenet
      ...l sera choisi des commissaires, en état de connaissancè requise et du travail qu'ils se diviseront par égale portion, de manière à ce qu'ils puissent terminer le tout dans l'espace de deux mois. « Art. 2. Il sera choisi des commissaires, en état de connaissancè requise et du travail qu'ils se diviseront par égale portion, de manière à ce qu'ils puissent terminer le tout dans l'espace de deux mois.
      Locuteur: Moreau
      (de l'Yonne). Messieurs, je viens à cette t... (de l'Yonne). Messieurs, je viens à cette tribune pour vous présenter des moyens pour accélérer les contributions.
      Locuteur: Moreau
      Ces municipalités verraient de mauvais œil des visiteurs ou commissair...
      ...pourraient rien faire sans elles, avoir de grosses journées ou appointements, en n...
      Ces municipalités verraient de mauvais œil des visiteurs ou commissaires, qui ne pourraient rien faire sans elles, avoir de grosses journées ou appointements, en ne faisant souvent guère d'ouvrage, tandis qu'elles n'auraient aucune rétribution...
      Locuteur: Moreau
      6 matrices de rôles, tant dans sa paroisse que dans 5... 6 matrices de rôles, tant dans sa paroisse que dans 5 voisines, et ce, dans des moments où il n'était pas absolument nécessaire chez ...
      Locuteur: Moreau
      ...semblée nationale ne doit point hésiter de donner aux municipalités des campagnes des marques de confiance et adopter les mesures que j'ai l'honneur de lui proposer. Endemandantla question préalable sur le projet de décret du comité, je demande : Ainsi, Messieurs, je crois que l'Assemblée nationale ne doit point hésiter de donner aux municipalités des campagnes des marques de confiance et adopter les mesures que j'ai l'honneur de lui proposer. Endemandantla question préalable sur le projet de décret du comité, je demande :
      Pour vous assurer de ce que j'ai l'honneur de vous avancer, je vous citerai, pour exemple, la paroisse de Grange-le-Bocage, district de Sens, où un cultivateur (1) a fait, pen... Pour vous assurer de ce que j'ai l'honneur de vous avancer, je vous citerai, pour exemple, la paroisse de Grange-le-Bocage, district de Sens, où un cultivateur (1) a fait, pendant cet hiver-ci, (1) Edme Manjeon.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 257
      Locuteur: Moreau
      du lieu, ou ailleurs, à la charge par les contribuables de payer au marc la livre de leurs contributions , le prix dont la municipalité sera convenue avec les com...
      ...n faire part sur-le-champ au directoire de leur district;
      du lieu, ou ailleurs, à la charge par les contribuables de payer au marc la livre de leurs contributions , le prix dont la municipalité sera convenue avec les commissaires, et les municipalités seront tenues d'en faire part sur-le-champ au directoire de leur district;
      Locuteur: Moreau
      ...rant le grand avantage que peut retirer la nation du recouvrement des contribution...
      ...l'accélérer c'est faire le bien général de l'Etat, décrète qu'il y a urgence.
      « L'Assemblée nationale, considérant le grand avantage que peut retirer la nation du recouvrement des contributions, et que l'accélérer c'est faire le bien général de l'Etat, décrète qu'il y a urgence.
      Locuteur: Moreau
      ...ssaires, soit dans leur sein, soit hors la paroisse, à la charge par les contribuables de payer, au marc la livre des impositions, le prix (font le...
      ...unicipaux d'en faire part au directoire de leur district, sous huitaine au plus ta...
      ...r leurs travaux sur les contributions foncière et mobilière, à prendre des commissaires, soit dans leur sein, soit hors la paroisse, à la charge par les contribuables de payer, au marc la livre des impositions, le prix (font les officiers municipaux seront convenus avec les commissaires, et seront tenus lesdits officiers municipaux d'en faire part au directoire de leur district, sous huitaine au plus tard.
      Locuteur: Moreau
      ...t l'impression du discours et du projèt de décret de M. Moreau et l'ajournement de la discussion de ce projet de décret à quatre jours. Plusieurs membres demandent l'impression du discours et du projèt de décret de M. Moreau et l'ajournement de la discussion de ce projet de décret à quatre jours.
      Locuteur: Moreau
      ...e l'impression du discours et du projet de décret de M. Moreau et en ajourne la discussion à quatre jours.) (L'Assemblée ordonne l'impression du discours et du projet de décret de M. Moreau et en ajourne la discussion à quatre jours.)
      Locuteur: Moreau
      Plusieurs membres demandent la division de la question préalable sur le projet de décret du comité. Plusieurs membres demandent la division de la question préalable sur le projet de décret du comité.
      Locuteur: Moreau
      (L'Assemblée ordonne la division de la question préalable, décrète qu'il n'y a...
      ...ion des visiteurs des rôles, et ajourne la discussion des autres articles à huitai...
      (L'Assemblée ordonne la division de la question préalable, décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'article 1er au projet du comité tendant à une augmentation des visiteurs des rôles, et ajourne la discussion des autres articles à huitaine.)
      Locuteur: Le Président
      Voici le résultat du scrutin pour la nomination de trois secrétaires : MM. Char-lier, Aube... Voici le résultat du scrutin pour la nomination de trois secrétaires : MM. Char-lier, Aubert-Dubayet et Ducos sont élus.
      Locuteur: De Narbonne
      , ministre de la guerre, lit un mémoire relatif à quelqu...
      ...donnés sur les 20 millions accordés par la loi du 1er janvier 1792, pour préparatifs de guerre. Il s'exprime ainsi :
      , ministre de la guerre, lit un mémoire relatif à quelques payements ordonnés sur les 20 millions accordés par la loi du 1er janvier 1792, pour préparatifs de guerre. Il s'exprime ainsi :
      Locuteur: De Narbonne
      ...ensées sur les 20 millions accordés par la loi du 1er janvier 1792, pour les préparatifs de guerre. Cette somme se monte Messieurs, je viens rendre compte à l'Assemblée des sommes dépensées sur les 20 millions accordés par la loi du 1er janvier 1792, pour les préparatifs de guerre. Cette somme se monte
      Locuteur: De Narbonne
      ...ssemblée renvoie le mémoire du ministre de la guerre et les pièces qui y sont jointes au comité de l'extraordinaire des finances.) (L'Assemblée renvoie le mémoire du ministre de la guerre et les pièces qui y sont jointes au comité de l'extraordinaire des finances.)
      Locuteur: De Narbonne
      , ministre de la guerre, lit un mémoire relatif aux mesures prises pour la défense des frontières, et particulièrement pour celles d'Espagne; il fait de nouvelles observations et prie l'Assemblée de prononcer, dans le plus court délai pos... , ministre de la guerre, lit un mémoire relatif aux mesures prises pour la défense des frontières, et particulièrement pour celles d'Espagne; il fait de nouvelles observations et prie l'Assemblée de prononcer, dans le plus court délai possible, sur neuf autres mémoires qu'il dépose sur le bureau; il s'exprime ainsi :
      Locuteur: De Narbonne
      ...ncé à l'Assemblée que je m'étais occupé de la défense de toutes les frontières du royaume et que...
      ... rendu par les commissaires inspecteurs de l'artillerie et du génie, et d'après les décrets de l'Assemblée nationale, ordres ont été d...
      J'ai annoncé à l'Assemblée que je m'étais occupé de la défense de toutes les frontières du royaume et que celles d'Espagne ont particulière ment attiré mon attention, malgré ce qu'il a fallu faire pour les frontières du Rhin. D'après le compte qui en a été rendu par les commissaires inspecteurs de l'artillerie et du génie, et d'après les décrets de l'Assemblée nationale, ordres ont été donnés pour approvisionner ces places en munitions et attirails d'artillerie dont...
      Locuteur: De Narbonne
      ...tions ne se font que difficilement dans la plupart des places de cette frontière, ce qui n'a pas permis de continuer les travaux avec l'activité désirable à la fin de la campagne dernière. Les approvisionnements et les matériaux nécessaires pour les fortifications ne se font que difficilement dans la plupart des places de cette frontière, ce qui n'a pas permis de continuer les travaux avec l'activité désirable à la fin de la campagne dernière.
      Locuteur: De Narbonne
      ...réparer à reprendre les travaux dès que la saison le permettra, non seulement pour...
      ...es ouvrages, et les exécuter avec toute la rapidité nécessaire, ce qui produira le double effet d'ajouter des forces réelles et de satisfaire l'opinion.
      ...s les frontières opposées, j'ai donné des ordres et-je les ai réitérés pour se préparer à reprendre les travaux dès que la saison le permettra, non seulement pour perfectionner les défenses actuelles, mais pour les renforcer encore par d'autres ouvrages, et les exécuter avec toute la rapidité nécessaire, ce qui produira le double effet d'ajouter des forces réelles et de satisfaire l'opinion.
      Locuteur: De Narbonne
      ...Pyrénées, ne connaissent pas sans doute la valeur d'une telle barrière, et les ressources que les montagnes présentent pour la guerre défensive. Les habitants de ces pays y ont toujours été employés av...
      ...ocales des gardes nationales. Déjà plus de 11,000 volontaires nationaux sont répan...
      ...ions avec 13 bataillons et 10 escadrons de l'armée de ligne qui s'augmenteront journellement,...
      Ceux qui conçoivent le plus d'inquiétudes sur les frontières des Pyrénées, ne connaissent pas sans doute la valeur d'une telle barrière, et les ressources que les montagnes présentent pour la guerre défensive. Les habitants de ces pays y ont toujours été employés avec succès, et l'on doit compter beaucoup sur le zèle, l'activité et les connaissances locales des gardes nationales. Déjà plus de 11,000 volontaires nationaux sont répandus dans les 10e et 11e divisions avec 13 bataillons et 10 escadrons de l'armée de ligne qui s'augmenteront journellement, en se portant au complet.
      Locuteur: De Narbonne
      Les départements des Hautes-Pyrénées et de la Haute-Garonne ont encore chacun 3 batai...
      ..., par celles des 8° et 9° divisions, et de l'autre, par celles des divisions des c...
      ...incursion, sans rien changer au système de défense préparé sur les frontières oppo...
      Les départements des Hautes-Pyrénées et de la Haute-Garonne ont encore chacun 3 bataillons à former. Ces troupes renforcées, s'il était nécessaire d'un côté, par celles des 8° et 9° divisions, et de l'autre, par celles des divisions des côtes, doivent paraître suffisantes pour s'opposer à une incursion, sans rien changer au système de défense préparé sur les frontières opposées.
      Locuteur: De Narbonne
      ...es dans des cantonnements qui donneront la possibilité d'en former une armée au pr...
      ...tions défensives et je leur ai prescrit de m'instruire tous les huit jours de leurs progrès (ce sont les termes du décret de l'Assemblée). Je ne pense pas que dans ...
      Toutes ces troupes, d'ailleurs, vont être rassemblées dans des cantonnements qui donneront la possibilité d'en former une armée au premier besoin. J'ai réitéré les ordres aux différents chefs militaires, pour hâter les dispositions défensives et je leur ai prescrit de m'instruire tous les huit jours de leurs progrès (ce sont les termes du décret de l'Assemblée). Je ne pense pas que dans des termes aussi courts, je puisse présenter
      Locuteur: Moreau
      ...u 15 mars prochain, elles soient tenues de faire l'avance du tiers du restant des contributions 1791, sauf à elles à retirer ce qu'elle... 2° Que faute par les municipalités d'y satisfaire d'ici au 15 mars prochain, elles soient tenues de faire l'avance du tiers du restant des contributions 1791, sauf à elles à retirer ce qu'elles auront avancé lorsque les rôles seront en recouvrement. (Applaudissements.)
      Locuteur: Moreau
      .... Les officiers municipaux seront tenus de satisfaire à l'exécution et confection des rôles de l'imposition foncière et mobilière d'ic...
      ...x d'y avoir satisfait, ils seront tenus de faire l'avance du tiers restant à payer des contributions de l'année 1791, sauf à eux à retirer leur...
      « Art. 2. Les officiers municipaux seront tenus de satisfaire à l'exécution et confection des rôles de l'imposition foncière et mobilière d'ici au 1er avril prochain; faute par eux d'y avoir satisfait, ils seront tenus de faire l'avance du tiers restant à payer des contributions de l'année 1791, sauf à eux à retirer leurs avances lorsque les rôles seront en recouvrement. »
      Locuteur: De Narbonne
      pour la dernière quinzaine à 605,400 livres, so... pour la dernière quinzaine à 605,400 livres, soit pour les vivres, soit pour les équipages d'artillerie ou pour les dépenses ex...
      Locuteur: De Narbonne
      ...ccorde 20 millions pour les préparatifs de guerre. Le tout se monte à 2,267,500 livres depuis le décret qui accorde 20 millions pour les préparatifs de guerre.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 258
      Locuteur: De Narbonne
      ...blée des avancements sensibles; mais je la mettrai à même de juger de mes efforts pour la sûreté de l'Empire. à l'Assemblée des avancements sensibles; mais je la mettrai à même de juger de mes efforts pour la sûreté de l'Empire.
      Locuteur: De Narbonne
      ...ompris dans l'état géméral des dépenses de la guerre pour 1792, et j en fournis ici l... Ces objets sont compris dans l'état géméral des dépenses de la guerre pour 1792, et j en fournis ici le détail particulier.
      Locuteur: De Narbonne
      ... d'ordonner les dépenses d'après celles de l'année dernière; mais ces dispositions applicables aux dépenses courantes de la solde des troupes et de l'administration militaire, ne peuvent ...
      ...s précautions extraordinaires prises, à la fois, sur toutes les frontières du roya...
      ...décret au 20 septembre 1791 me permet bien, en attendant le rapport des comités, d'ordonner les dépenses d'après celles de l'année dernière; mais ces dispositions applicables aux dépenses courantes de la solde des troupes et de l'administration militaire, ne peuvent suffire pour les précautions extraordinaires prises, à la fois, sur toutes les frontières du royaume.
      Locuteur: De Narbonne
      ...illerie, les travaux pour les attirails de guerre exigent des marchés et des ordre...
      ...ntières, discutés et mûris par les gens de l'art. Ces projets étant arrêtés par des ordres positifs, et la connaissance des fonds qui lui sont des...
      ...été donnée, on ne peut s'approvisionner de matériaux, et faire toutes les disposit...
      Les fournitures pour l'artillerie, les travaux pour les attirails de guerre exigent des marchés et des ordres dont je puisse répondre à l'avance. Les travaux des fortifications ne peuvent être que le résultat des projets sur l'ensemble des frontières, discutés et mûris par les gens de l'art. Ces projets étant arrêtés par des ordres positifs, et la connaissance des fonds qui lui sont destinés ne m'ayant point été donnée, on ne peut s'approvisionner de matériaux, et faire toutes les dispositions préliminaires qu'au préalable les fonds n'aient été décrétés. Mon incertitu...
      Locuteur: De Narbonne
      3ue Sa Majesté leur a permis de placer à intérêt, ans différentes caisses publiques, et enfin dans celle de M. Sérilly, l'un des derniers trésoriers du département de la guerre. Cette opération a été adoptée a...
      ...t journellement et qu'il m'a paru utile de laisser entre les mains des trésoriers en activité, les fonds qui n'avaient pas de destination pour le moment, et dont on ...
      ...litaires. Mais comme les remboursements de ces finances ont été renvoyés à la direction générale de liquidation, par un décret de l'Assemblée nationale, le roi m'a chargé de demander à l'Assemblée dans quelle
      3ue Sa Majesté leur a permis de placer à intérêt, ans différentes caisses publiques, et enfin dans celle de M. Sérilly, l'un des derniers trésoriers du département de la guerre. Cette opération a été adoptée alors, parce que les nouveaux dépôts qui se faisaient journellement et qu'il m'a paru utile de laisser entre les mains des trésoriers en activité, les fonds qui n'avaient pas de destination pour le moment, et dont on devait tirer parti un jour ; les .capitaux et les intérêts, ont été effectivemen...
      ...ent,, soit conformément aux ordres du roi, soit au remboursement des finances militaires. Mais comme les remboursements de ces finances ont été renvoyés à la direction générale de liquidation, par un décret de l'Assemblée nationale, le roi m'a chargé de demander à l'Assemblée dans quelle
      Locuteur: De Narbonne
      L'Assemblée nationale a ajourné la proposition qui lui a été faite par son...
      ...e existant. Elle n'a point délibéré sur la proposition du roi, d'attacher 2 aides de camp au ministre de la gnerre, pour hâter et faciliter la correspondance avec les généraux de l'armée. Si nous pouvons espérer la paix, si l'Assemblée est décidée à la vouloir, je conçois très bien que la crainte de multiplier les agents et les dépenses, ...
      ...e j'éprouverais comme ministre; mais si la guerre nous menace, les intérêts d'une ...
      ...yens nécessaires pour assurer le succès de nos armes, reculer ainsi l'époque où l'...
      ...er en campagne ? Je ne doute pas que si la guerre est déclarée, l'Assemblée se pénétrant de l'idée qu'il ne s'agira plus de disputer contre quelques agents du pouvoir exécutif, mais de triompher dansune guerre dont dépendra le sort de la liberté de la France et du monde ; je ne doute pas, d...
      ...que le roi lui proposera pour augmenter la force de l'armée.
      L'Assemblée nationale a ajourné la proposition qui lui a été faite par son comité militaire, d'ajouter 6 adjudants au nombre existant. Elle n'a point délibéré sur la proposition du roi, d'attacher 2 aides de camp au ministre de la gnerre, pour hâter et faciliter la correspondance avec les généraux de l'armée. Si nous pouvons espérer la paix, si l'Assemblée est décidée à la vouloir, je conçois très bien que la crainte de multiplier les agents et les dépenses, puisse l'arrêter; et je ne me découragerai point d'une décision inspirée par un tel motif, qui me ferait gagner, comme Français, au refus que j'éprouverais comme ministre; mais si la guerre nous menace, les intérêts d'une nation doivent-ils être calculés par Fespace d'un seul jour ? faut-il retarder les moyens nécessaires pour assurer le succès de nos armes, reculer ainsi l'époque où l'on devrait entrer en campagne ? Je ne doute pas que si la guerre est déclarée, l'Assemblée se pénétrant de l'idée qu'il ne s'agira plus de disputer contre quelques agents du pouvoir exécutif, mais de triompher dansune guerre dont dépendra le sort de la liberté de la France et du monde ; je ne doute pas, dis-je, qu'à cette époque, l'Assemblée n'accepte tout ce que le roi lui proposera pour augmenter la force de l'armée.
      Locuteur: De Narbonne
      On ne saurait douter que la connaissance des militaires ne pouvant appartenir à la majorité des députés qui composent l'Assemblée, elle ne peut se charger de responsabilité des événements de la guerre. Mais il est dangereux peut-être de renvoyer jusqu'à la veille d'un manifeste ce qui importe au service de l'armée. On ne saurait douter que la connaissance des militaires ne pouvant appartenir à la majorité des députés qui composent l'Assemblée, elle ne peut se charger de responsabilité des événements de la guerre. Mais il est dangereux peut-être de renvoyer jusqu'à la veille d'un manifeste ce qui importe au service de l'armée.
      Locuteur: De Narbonne
      ...ministration ; mais on peut enlever par la déduction de quelques maximes générales, des décrets destructeurs de tous nos moyens militaires. Le temps aide à réparer les fautes en législation et en administration ; mais on peut enlever par la déduction de quelques maximes générales, des décrets destructeurs de tous nos moyens militaires.
      Locuteur: De Narbonne
      ...n et lui répète qu'il est indispensable de prononcer, dans le plus court délai pos...
      ...ages ; 2° sur le traitement en campagne de toutes les troupes; 3° sur le commandement entre les officiers des troupes de ligne et ceux des gardes nationales ; 4° sur les fournitures de la viande dans les villes de garnison ; 5° sur l'augmentation de 8 commissaires des guerres ; 6° sur les reconnaissances de fourrages, pailles et voitures, à faire...
      ...tuer sur les réclamations des officiers de troupes à cheval, pour être nommés aux ...
      ...s laquelle je ne puis aviser aux moyens de servir les hôpitaux ambulants.
      J'ose donc demander à l'Assemblée toute son attention et lui répète qu'il est indispensable de prononcer, dans le plus court délai possible : 1° sur les avances à faire aux officiers et autres agents militaires pour former leurs équipages ; 2° sur le traitement en campagne de toutes les troupes; 3° sur le commandement entre les officiers des troupes de ligne et ceux des gardes nationales ; 4° sur les fournitures de la viande dans les villes de garnison ; 5° sur l'augmentation de 8 commissaires des guerres ; 6° sur les reconnaissances de fourrages, pailles et voitures, à faire par les corps administratifs ; 7° décider si l'on crééra des légions et à quel nombre ; 8° statuer sur les réclamations des officiers de troupes à cheval, pour être nommés aux deux premières compagnies vacantes dans les régiments; 9° enfin, l'organisation ...
      ...nt le plan a été adressé à l'Assemblée nationale le 15 nq-vembre dernier, et sans laquelle je ne puis aviser aux moyens de servir les hôpitaux ambulants.
      Locuteur: De Narbonne
      ...ni-quementaujourd'hui des délibérations de l'Assemblée. C'est a elle à juger s'il ne nous conviendrait pas mieux de prévenir les ennemis que de les attendre. Mon devoir est de lui déclarer qu'il faudra au moins un m...
      ...u roi, pour que l'armée soit prête pour la guerre. C'est
      ...ssitôt qu'il serait nécessaire. L'engagement que j'ai pris à cet égard, dépend uni-quementaujourd'hui des délibérations de l'Assemblée. C'est a elle à juger s'il ne nous conviendrait pas mieux de prévenir les ennemis que de les attendre. Mon devoir est de lui déclarer qu'il faudra au moins un mois à dater du jour où l'Assemblée nationale rendra ces décrets militaires conformément aux propositions du roi, pour que l'armée soit prête pour la guerre. C'est
      Locuteur: De Narbonne
      ...s particulières, relatives à des moyens de défense sur les frontières d'Espagne. J...
      ...es auxquels l'Assemblée jugera à propos de les confier.
      ...e elle pourrait désirer des détails plus circonstanciés Je joins des observations particulières, relatives à des moyens de défense sur les frontières d'Espagne. J'ai séparé ce travail comme devant être examiné attentivement par les commissaires auxquels l'Assemblée jugera à propos de les confier.
      Locuteur: De Narbonne
      Je ne puis entretenir l'Assemblée de dispositions défensives, sans lui demander en même temps de faire connaître le plus tôt possible le... Je ne puis entretenir l'Assemblée de dispositions défensives, sans lui demander en même temps de faire connaître le plus tôt possible les fonds
      Locuteur: De Narbonne
      ...pprimés en 1777, ils étaient comptables de sommes déposées en leurs mains, des emp...
      ...e sont trouvés dépositaires d'une somme de 848,556 livres qu'ils ont fait verser, de l'agrément du roi, dans une caisse part...
      Autre objet. Lorsque les trésoriers des dépenses des guerres furent supprimés en 1777, ils étaient comptables de sommes déposées en leurs mains, des emplois militaires qui étaient destinés à rembourser les officiers qui se retireraient. Mes prédécesseurs les ont fait compter, et ils se sont trouvés dépositaires d'une somme de 848,556 livres qu'ils ont fait verser, de l'agrément du roi, dans une caisse particulière du département, et

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 259
      Locuteur: De Narbonne
      la seule vérité sur laquelle il me soit permis et possible de prononcer. la seule vérité sur laquelle il me soit permis et possible de prononcer.
      Locuteur: De Narbonne
      ... l'honneur d'observer à l'Assemblée que la frontière de Savoie mérite autant d'attention que ce...
      ... ; on les fouille et on limite le temps de leur séjour. Le district vient de m'écrire, qu'au premier jour, il doit p...
      ...taillon en garnison dans le département de l'Ain, les forts ne sont pas en état de défense ni capables de se soutenir longtemps contre les effort...
      ...l'Assemblée d'ordonner à M. le ministre de la guerre de prendre les renseignements nécessaires sur l'état de la frontière en cette partie et d'en rendr...
      Un membre : J'ai l'honneur d'observer à l'Assemblée que la frontière de Savoie mérite autant d'attention que celle d'Espagne. Les citoyens français qui passent en Savoie y sont traités d'une manière hostile ; on les fouille et on limite le temps de leur séjour. Le district vient de m'écrire, qu'au premier jour, il doit passer 12,000 Suisses en Savoie. Il n'y a cependant qu'un bataillon en garnison dans le département de l'Ain, les forts ne sont pas en état de défense ni capables de se soutenir longtemps contre les efforts des ennemis. Je prie l'Assemblée d'ordonner à M. le ministre de la guerre de prendre les renseignements nécessaires sur l'état de la frontière en cette partie et d'en rendre compte.dans trois jours.
      Locuteur: Lecointre
      (L'Assemblée décrète que le ministre de la guerre lui rendra compte sous trois jours de Fétat des frontières du côté de la Savoie.) (L'Assemblée décrète que le ministre de la guerre lui rendra compte sous trois jours de Fétat des frontières du côté de la Savoie.)
      Locuteur: Le Président
      M. le ministre de la guerre demande à rendre compte sur-le-champ de Y état des frontières du côté de la Savoie. (Oui ! oui!) M. le ministre de la guerre demande à rendre compte sur-le-champ de Y état des frontières du côté de la Savoie. (Oui ! oui!)
      Locuteur: De Narbonne
      , ministre de la guerre. J'ai l'honneur de représenter à l'Assemblée qu'il est imp...
      ...s ne pouvons pas appliquer à cet usage, de mettre sur un pied respectable toutes l...
      ...nt 1 Empire français. J'aurai l'honneur de lui assurer que les mesures ont été prises pour que cette frontière soit en état de défense, soit par les troupes qui reste...
      ...ôté des (Pyrénées on peut s'assurer que la défense de la France sera sur un pied plus respectable que si on disséminait tous nos moyens, soit de forces, soit d'argent, pour mettre en état de défense extrêmement précaire. Parmi les...
      ...ar leur situation, qu'il est impossible de penser qu'on les attaquera. J'ai llionneur d'observer d'après la nouvelle qu'a donnée l'opinant, qu'il m...
      ...éserteur, qui est venu dire qu'il avait la certitude que 12,000 Suisses passeraient en Savoie. Je représenterai que les alliances, loyauté des Suisses, depuis qu'ils sont...
      , ministre de la guerre. J'ai l'honneur de représenter à l'Assemblée qu'il est impossible, à moins d'employer une immensité d'argent que nous ne pouvons pas appliquer à cet usage, de mettre sur un pied respectable toutes les places qui entourent 1 Empire français. J'aurai l'honneur de lui assurer que les mesures ont été prises pour que cette frontière soit en état de défense, soit par les troupes qui restent en Dauphiné et en Provence,- dont on fera passer une partie du côté des Pyrénées. Cependant du côté des (Pyrénées on peut s'assurer que la défense de la France sera sur un pied plus respectable que si on disséminait tous nos moyens, soit de forces, soit d'argent, pour mettre en état de défense extrêmement précaire. Parmi les petites places qui sont sur cette frontière, [il \ en a qui sont si respectables par leur situation, qu'il est impossible de penser qu'on les attaquera. J'ai llionneur d'observer d'après la nouvelle qu'a donnée l'opinant, qu'il me paraît difficile que l'on puisse ajouter foi au témoignage d'un seul déserteur, qui est venu dire qu'il avait la certitude que 12,000 Suisses passeraient en Savoie. Je représenterai que les alliances, loyauté des Suisses, depuis qu'ils sont nos alliés, doit pour nous être un garant plus sûr que le témoignage d'un déser...
      Locuteur: Crublier-d'Optère
      ...aitements à donner aux troupes en temps de guerre. ...ande que l'Assemblée ajourne à ce soir le rapport du comité militaire sur les traitements à donner aux troupes en temps de guerre.
      Locuteur: Le Président
      Monsieur le ministre, vous avez la parole. Monsieur le ministre, vous avez la parole.
      Locuteur: De Narbonne
      ...que j'ai invoqué, il n'est pas question de Suisses au service des Suisses, mais de Suisses au service dir roi de Sardaigne, qui sont en Piémont. ...ts : Ce n'est pas le témoignage du déserteur, c'est le témoignage du directoire que j'ai invoqué, il n'est pas question de Suisses au service des Suisses, mais de Suisses au service dir roi de Sardaigne, qui sont en Piémont.
      Locuteur: De Narbonne
      Plusieurs membres : Le roi de Sardaigne n'a pas de Suisses à son service., (L'incident est... Plusieurs membres : Le roi de Sardaigne n'a pas de Suisses à son service., (L'incident est cïos.)
      Locuteur: De Narbonne
      (La séance est levée à trois heures et demi... (La séance est levée à trois heures et demie.)
      A LA SÉANCE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE DÛ MA... A LA SÉANCE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE DÛ MARDI 7 FÉVRIER 1792
      ...sur les dépenses faites pour le service de l'Assemblée nationale, pendant le premier trimestre de la législature, par Alexandre Besson, dépu... Rapport du comité d'inspection sur les dépenses faites pour le service de l'Assemblée nationale, pendant le premier trimestre de la législature, par Alexandre Besson, député du département du Doubs (1).
      Les objets de dépenses fixes, telles que les indemnit...
      ...s des commis et employés sont payés par la Trésorerie nationale, sur aes mandats s...
      ...cépissé; à ce moyen, il ne peut y avoir de doubles emplois ni autres abus dans cet...
      Les objets de dépenses fixes, telles que les indemnités, les appointements des commis et employés sont payés par la Trésorerie nationale, sur aes mandats signés d'un commissaire du comité d'inspection, enregistrés au bureau des mandats, et délivrés moyennant récépissé; à ce moyen, il ne peut y avoir de doubles emplois ni autres abus dans cette partie.
      A la fin du trimestre, chaque fournisseur présente' son mémoire appuyé de tous les bons, en vertu desquels il a f...
      ...rôlé par M. Vacquer, qui tient registre de tous les bons et de tous les objets livres; en conséquence, le registre de Vacquer peut être contrôlé à son tour p...
      A la fin du trimestre, chaque fournisseur présente' son mémoire appuyé de tous les bons, en vertu desquels il a fourni. Le mémoire est contrôlé par M. Vacquer, qui tient registre de tous les bons et de tous les objets livres; en conséquence, le registre de Vacquer peut être contrôlé à son tour par celui que cnaqtse comité tient des bons qu'il expédie. Ces mémoires certifiés...
      ...s, votre comité d'inspection m'a chargé de mettre sous vos yeux ttn état des dépenses faites pour le service de l'Assemblée nationale, pendant le premi... Messieurs, votre comité d'inspection m'a chargé de mettre sous vos yeux ttn état des dépenses faites pour le service de l'Assemblée nationale, pendant le premier trimestre. J'ai apporté à pet examen toute l'attention dont Je suis capable; ...
      L'Assemblée nationale fait des dépenses de plusieurs espèces; les unes ordinaires,...
      ...sonnes qu'elle emploie, les fournitures de tous les objets qui lu sont nécessaires...
      L'Assemblée nationale fait des dépenses de plusieurs espèces; les unes ordinaires, telles que les indemnités pâmées aux députés, les appointements des commis et autres personnes qu'elle emploie, les fournitures de tous les objets qui lu sont nécessaires, et les frais d'impression qu'elle ordonne.
      ...tions, réparations, changements, achats de meubles et effets. Les dépenses extraordinaires sont les constructions, réparations, changements, achats de meubles et effets.
      ...té, et en dépenses pour l'usage général de l'Assemblée nationale. ...aires variables se distinT guent encore en dépenses particulières, à chaque comité, et en dépenses pour l'usage général de l'Assemblée nationale.
      ...bons signés des président et secrétaire de chaque comité, porté sur le registre qu'ils en doivent tenir, et sur celui de M. Vacquer, inspecteur des travaux de l'Asàemblée nationale, chargé de faire parvenir les bons aux fournisseurs, d'en recevoir les objets demandés, de les enregistrer, et les faire tenir aux... ...ils ont besoin, papier, plumes, écritoires, bougies, etc. Elles se font sur des bons signés des président et secrétaire de chaque comité, porté sur le registre qu'ils en doivent tenir, et sur celui de M. Vacquer, inspecteur des travaux de l'Asàemblée nationale, chargé de faire parvenir les bons aux fournisseurs, d'en recevoir les objets demandés, de les enregistrer, et les faire tenir aux comités qjui ont délivré les bons.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 260
      ...u'il y a lieu, par N. Paris, architecte de l'Assemblée nationale, sont payés par la Trésorerie «nationale sur un mandat sig... Vacquer, modérés, lorsqu'il y a lieu, par N. Paris, architecte de l'Assemblée nationale, sont payés par la Trésorerie «nationale sur un mandat signé par le commissaire du comité d'inspection qui en est chargé.
      Il paraît qu'au moyen de cet ordre établi par votre comité d'ins...
      ...ri des abus qui peuvent se glisser dans la consommation, surtout dans les comités nombreux ; cette espèce d'abus échappe à la surveillance des inspecteurs de la salle. Je pense que le seul moyen de l'éviter, serait de nommer dans chaque comité un des membre...
      ...déjà dans quelques-uns qui en ont senti la nécessité.
      Il paraît qu'au moyen de cet ordre établi par votre comité d'inspection, il ne peut y avoir d'abus dans cette partie. Cependant, je suis forcé d'avouer que toutes ces précautions ne mettent pas à l'abri des abus qui peuvent se glisser dans la consommation, surtout dans les comités nombreux ; cette espèce d'abus échappe à la surveillance des inspecteurs de la salle. Je pense que le seul moyen de l'éviter, serait de nommer dans chaque comité un des membres pour surveiller remploi des différentes fournitures, ainsi qu'il se pratique déjà dans quelques-uns qui en ont senti la nécessité.
      ..., consistent dans l'entretien du bureau de l'Assemblée, l'illumination de la salle, la fourniture de bois à brûler, d'huile pour éclairer les corridors de la salle, des deux maisons des Feuillants ...
      ...registre, les fournisseurs présentent à la fin de chaque trimestre, leurs mémoires; ils s...
      Les dépenses ordinaires variables pour l'usage général ae l'Assemblée, consistent dans l'entretien du bureau de l'Assemblée, l'illumination de la salle, la fourniture de bois à brûler, d'huile pour éclairer les corridors de la salle, des deux maisons des Feuillants et des Capucins, et autres objets d'utilité générale ; toutes ces fournitures sont faites au sieur Vacquer, qui en tient registre, les fournisseurs présentent à la fin de chaque trimestre, leurs mémoires; ils sont certifiés par Vacquer, modérés et arrêtés par N. Paris, architecte, visés au...
      ...té d'inspection a enjoint à l'imprimeur de présenter son mémoire à la fin de chaque trimestre, il est contrôlé par les procès-verbaux de l'Assemblée nationale, visé au comité e... ... aussi une dépense ordinaire, qui peut varier suivant les circonstances. Le comité d'inspection a enjoint à l'imprimeur de présenter son mémoire à la fin de chaque trimestre, il est contrôlé par les procès-verbaux de l'Assemblée nationale, visé au comité et payé comme les autres dépenses sur un mandat.
      La feuille in-8°, caractère petit romain, tirée sur 770 exemplaires, coûte 78 livres, la demi-feuille, 39 livres, le quart de feuille, 27 livres, c et les trois quar... La feuille in-8°, caractère petit romain, tirée sur 770 exemplaires, coûte 78 livres, la demi-feuille, 39 livres, le quart de feuille, 27 livres, c et les trois quarts 75 livres.
      ...s ; mais lorsque l'imprimeur est obligé de faire travailler pendant la nuit, les prix ci-des- (1) Le comité d'...
      ...s qu'il aura adoptés dans chaque partie la dépense qui lui en aura paru susceptibl...
      ...ans ce moment l'inventaire, par comité, de tous les meubles et effets qui appartie...
      ...en constater l'existence et en prévenir la dispersion.
      Woilà le détail des frais ordinaires d'impressions ; mais lorsque l'imprimeur est obligé de faire travailler pendant la nuit, les prix ci-des- (1) Le comité d'inspection donnera incessamment le détail des moyens qu'il aura adoptés dans chaque partie la dépense qui lui en aura paru susceptible; il fait faire dans ce moment l'inventaire, par comité, de tous les meubles et effets qui appartiennent à l'Assemblée, pour en constater l'existence et en prévenir la dispersion.
      ...x tiers en sus ; l'imprimeur est obligé de faire imprimer pendant la nuit, lorsque les objets mis à l'ordre ...
      ...lée nationale doit en conséquence avoir la plus grande attention de ne pas ajourner à un délai trop court l...
      ...'est pas démontrée, et MM. les orateurs de remettre leurs discours à l'imprimeur l...
      ...t juste d'observer que le procès-verbal de l'Assemblée est imprimé gratis, jusqu'à...
      sus augmentent au moins des deux tiers en sus ; l'imprimeur est obligé de faire imprimer pendant la nuit, lorsque les objets mis à l'ordre du jour sont trop volumineux, ou le jour indiqué trop rapproché. L'Assemblée nationale doit en conséquence avoir la plus grande attention de ne pas ajourner à un délai trop court les objets dont elle a ordonné l'impression, lorsque 1 urgence n'est pas démontrée, et MM. les orateurs de remettre leurs discours à l'imprimeur le pluspromp-tement possible. Il est juste d'observer que le procès-verbal de l'Assemblée est imprimé gratis, jusqu'à ce jour il contient 70 feuilles in-8°, caractère petit romain, qui valent, au p...
      11 est à observer ici que la plus grande partie des meubles et effets qui étaient à l'usage de l'Assemblée constituante, appartenaient au garde-meuble de la couronne, et aux menus-plaisirs du roi ... 11 est à observer ici que la plus grande partie des meubles et effets qui étaient à l'usage de l'Assemblée constituante, appartenaient au garde-meuble de la couronne, et aux menus-plaisirs du roi ; et que l'Assemblée nationale ayant décrété qu'ils seraient rendus, on a été fo...
      ...parlé et les fournisseurs présentent, à la fin de chaque trimestre, leurs mémoires, qui s... Les ouvriers employés aux ouvrages dont nous avons parlé et les fournisseurs présentent, à la fin de chaque trimestre, leurs mémoires, qui sont certifiés, modérés, arrêtés, visés et payés comme nous l'avons dit plus haut...
      Avant de vous présenter le montant des différents objets de dépense, je dois vous observer que l'Assemblée constituante a arrêté l'état de ses dépenses le 20 septembre, et que de...
      ...s les registres qui en ont été tenus, à la somme de 7,688 1. 7 s. 11 d., y compris les four...
      ...ier du sieur David, d'après les décrets de l'Assemblée constituante ; ainsi cette somme, quoique étrangère à la dépense de l'Assemblée législative, se trouve dans...
      Avant de vous présenter le montant des différents objets de dépense, je dois vous observer que l'Assemblée constituante a arrêté l'état de ses dépenses le 20 septembre, et que depuis ce jour jusqu'au 1er octobre, les fournitures qui ont été faites à ses différents comités, montent, d'après les registres qui en ont été tenus, à la somme de 7,688 1. 7 s. 11 d., y compris les fournitures et dépenses faites pour l'atelier du sieur David, d'après les décrets de l'Assemblée constituante ; ainsi cette somme, quoique étrangère à la dépense de l'Assemblée législative, se trouve dans cet état............... 7,688 1. 7 s. 11 d.
      ...s présents à l'Assemblée nationale vers la fin d'octobre était de 721, le montant de leurs frais de voyage de 182.666 1. 5 s., ci....................... Le nombre des députés présents à l'Assemblée nationale vers la fin d'octobre était de 721, le montant de leurs frais de voyage de 182.666 1. 5 s., ci...................... 182,6661. 5s. Id.
      Le nombre des députés présents à la fin de novembre était de 731, le montant de leurs indemnités de 385,345 1. 385,345 » » Le nombre des députés présents à la fin de novembre était de 731, le montant de leurs indemnités de 385,345 1. 385,345 » »
      A la fin de décembre,"le nombre des députés présents était de 739 et le montant de leurs indemnités pour le mois (1) Le co...
      ...ns le plus équitablement possible, mais de manière à ce que rien ne soit imprimé g...
      A la fin de décembre,"le nombre des députés présents était de 739 et le montant de leurs indemnités pour le mois (1) Le comité d'inspection arrêtera par écrit, avec l'imprimeur, le prix des différentes impressions le plus équitablement possible, mais de manière à ce que rien ne soit imprimé gratis.
      ...'inspection a pensé qu'il était prudent de conserver, pour le premier trimestre, les fournisseurs aux prix convenus, afin de pouvoir agir ensuite avec plus de connaissance ; mais il pense actuelleme...
      ...geux d'établir une nouvelle concurrence de fournisseurs et adopter d'autres soumis...
      ...sont arrêtés d'après les soumissions des différents fournisseurs. Votre comité d'inspection a pensé qu'il était prudent de conserver, pour le premier trimestre, les fournisseurs aux prix convenus, afin de pouvoir agir ensuite avec plus de connaissance ; mais il pense actuellement qu'il est avantageux d'établir une nouvelle concurrence de fournisseurs et adopter d'autres soumissions (1).
      La feuille d'impression in-8° caractère ci... La feuille d'impression in-8° caractère cicero, tirée sur 770 exemplaires, coûte à l'Assemblée nationale.....................
      La demi-feuille............. 31 11 » La demi-feuille............. 31 11 »
      Le quart de feuille.......... 18 » » Le quart de feuille.......... 18 » »
      Les dépenses extraordinaires de ce trimestre ont été occasionnées par l...
      ...l'établissement des comités, les achats de meubles et effets, tels-que tables, chaises, tapis, tentures, et lits pour les garçons de bureaux, les pompiers et les corps de garde.
      Les dépenses extraordinaires de ce trimestre ont été occasionnées par les constructions et réparations faites dans les maisons dites des Capucins et des Feuillants, pour l'établissement des comités, les achats de meubles et effets, tels-que tables, chaises, tapis, tentures, et lits pour les garçons de bureaux, les pompiers et les corps de garde.
      ...s délivrés aux députés pour le payement de leurs frais de voyage, des indemnités qui leur sont du... ...présenterai d'abord à l'Assemblée nationale l'état des sommes portées aux mandats délivrés aux députés pour le payement de leurs frais de voyage, des indemnités qui leur sont dues.
      ...es porte le nombre des députés présents de chaque département, le montant des frais de voyage et des indemnités. Cet état à colonnes porte le nombre des députés présents de chaque département, le montant des frais de voyage et des indemnités.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 261
      ...uante ayant décrété que tous les commis de ses bureaux recevraient leurs appointem...
      ...mployés sur les ordonnances du ministre de l'intérieur, pour le mois d'octobre ; e...
      ...orterai ici que pour mémoire le montant de leurs appointements qui s'élève à la somme de pour commis
      L'Assemblée nationale constituante ayant décrété que tous les commis de ses bureaux recevraient leurs appointements pour le mois d octobre, soit qu'ils fussent employés par 1 Assemblée législ...
      ...t employés par cette Assemblée ont été payés, ainsi que ceux qui n'étaient pas employés sur les ordonnances du ministre de l'intérieur, pour le mois d'octobre ; en conséquence, je ne porterai ici que pour mémoire le montant de leurs appointements qui s'élève à la somme de pour commis
      A la fin de novembre, le nombre des commis des bureaux de l'Assemblée était, de 113, et le montant de leurs appointements de 15,022 1. A la fin de novembre, le nombre des commis des bureaux de l'Assemblée était, de 113, et le montant de leurs appointements de 15,022 1.
      A la fin de décembre, le nombre des commis était de 138, et le montant de leurs appointements de 20,120 1. ci. 20,120 » » A la fin de décembre, le nombre des commis était de 138, et le montant de leurs appointements de 20,120 1. ci. 20,120 » »
      L'inspecteur des travaux de la salle, le sous-inspecteur, le tapissier, les garçons de la salle et des bureaux au nombre de 33 personnes, les pompiers au nombre de cinq.etun officier, qui sont de service jour et nuit, sont payés de leurs appointements sur un mandat, d'après le mémoire de Vacquer; ils se portent pour le mois d'... L'inspecteur des travaux de la salle, le sous-inspecteur, le tapissier, les garçons de la salle et des bureaux au nombre de 33 personnes, les pompiers au nombre de cinq.etun officier, qui sont de service jour et nuit, sont payés de leurs appointements sur un mandat, d'après le mémoire de Vacquer; ils se portent pour le mois d'octobre à
      ...aites aux différents comités, montent à la somme de 14,555 livres, ci.......... 14,555 » » Les dépenses pour les fournitures faites aux différents comités, montent à la somme de 14,555 livres, ci.......... 14,555 » »
      ...stributions, des scrutins, des mandats, de correspondance, des renvois, des postes...
      ...t-major et les corps ae garde montent à la somme de 4,260 livres, ci. 4,260 » »
      Les fournitures pour les bureaux d'élections, des procès-verbaux, des distributions, des scrutins, des mandats, de correspondance, des renvois, des postes, du contre-seing, des huissiers, pour l'état-major et les corps ae garde montent à la somme de 4,260 livres, ci. 4,260 » »
      Les fournitures pour le bureau de la salle de l'Assemblée (1) Cet état est déposé au comité d'inspection; ceux de ces messieurs qui désireront en prendre... Les fournitures pour le bureau de la salle de l'Assemblée (1) Cet état est déposé au comité d'inspection; ceux de ces messieurs qui désireront en prendre connaissance voudront bien y passer.
      nationale, montent à la somme de 1,3411.8 s., ci........... nationale, montent à la somme de 1,3411.8 s., ci...........
      ...n des comités, l'inspecteur des travaux de la salle a fourni sans bons de la bougie et de la chandelle pour le service de l'Assemblée et des bureaux d'élection, ...
      ...ur Vacquer a continuée à un des bureaux de l'imprimerie, aux corps de garde, etc... montent pour la bougie à la somme de 4,457 1.
      Avant l'organisation des comités, l'inspecteur des travaux de la salle a fourni sans bons de la bougie et de la chandelle pour le service de l'Assemblée et des bureaux d'élection, et des procès-verbaux ; cette fourniture, avec celle que l'inspecteur Vacquer a continuée à un des bureaux de l'imprimerie, aux corps de garde, etc... montent pour la bougie à la somme de 4,457 1.
      Et pour les chandelles et terrines, à la somme de 1,438 1. Et pour les chandelles et terrines, à la somme de 1,438 1.
      La dépense pour le bois à brûler est de 13,454 1.10 s., ci. La dépense pour le bois à brûler est de 13,454 1.10 s., ci.
      La dépense pour l'huile des lustres de la salle est de 8241. La dépense pour l'huile des lustres de la salle est de 8241.
      ...s où il y a deux séances, les corridors de l'Assemblée, et des Feuillants et Capuc...
      ... les' jours où il n'y a qu une séance ; la dépense ae cet objet et de quelques fournitures du ferblantier se ...
      ...émoire modéré par l'architecte Paris, à la somme de
      Les jours où il y a deux séances, les corridors de l'Assemblée, et des Feuillants et Capucins, sont éclairés par 302 lumières, et par 282 les' jours où il n'y a qu une séance ; la dépense ae cet objet et de quelques fournitures du ferblantier se porte, suivant son mémoire modéré par l'architecte Paris, à la somme de
      La dépense pour fourniture dyesprit-de-vin, pour nettoyer les tapis, vinaigre pour arroser la salle, cruches pour les corps de garde, terrines pour les poêles, monte ... La dépense pour fourniture dyesprit-de-vin, pour nettoyer les tapis, vinaigre pour arroser la salle, cruches pour les corps de garde, terrines pour les poêles, monte à 133 1.12 s., ci.
      La fourniture du balancier pour le timbre sec des procès-verbaux, la gravure du sceau à timbre sec, et de 22 autres petits sceaux, coûtent 4201.,... La fourniture du balancier pour le timbre sec des procès-verbaux, la gravure du sceau à timbre sec, et de 22 autres petits sceaux, coûtent 4201., ci.
      La fourniture des carafes et de 5 verres pour les comités, d'un thermom... La fourniture des carafes et de 5 verres pour les comités, d'un thermomètre pour lasalle,
      La dépense des comités de l'Assemblée constituante, depuis le 20 ... La dépense des comités de l'Assemblée constituante, depuis le 20 septembre jusqu'au 1er octobre, d'après les registres qui en ont été tenus s'élè...
      de 402,278 liv. ci............ 402,278 L »... de 402,278 liv. ci............ 402,278 L » s. » d.
      Pour le mois de novembre Pour le mois de novembre
      Pour le mois de décembre à Pour le mois de décembre à
      ...blée nationale l'état des distributions de ces fournitures, divisé par comité, il est utile de lui observer que plusieurs comités paraissent fournis de certains objets pour longtemps (1). En présentant à l'Assemblée nationale l'état des distributions de ces fournitures, divisé par comité, il est utile de lui observer que plusieurs comités paraissent fournis de certains objets pour longtemps (1).
      ... les nuits, entre autres ceux des corps de garde. ...minées et 133 poêles à alimenter, dont une grande partie sont en activité toutes les nuits, entre autres ceux des corps de garde.
      Les fournitures et raccommodages de flambeaux, suivant le mémoire, coûtent ... Les fournitures et raccommodages de flambeaux, suivant le mémoire, coûtent 55 1. 8 s.,
      Le quartier de l'abonnement pour les souricières est de 751., Le quartier de l'abonnement pour les souricières est de 751.,

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 262
      ...mme il restait en magasin divers objets de papeterie, de la valeur de 350 1. 5 s. 6 d. et qu'il a été renvoyé au fournisseur des bouts de bougie pour la valeur de 2141.4 s., ces deux sommes sont à déduire sur celle de 58.060 1.15 s, 3 d. ce qui le réduit à celle de Mais, comme il restait en magasin divers objets de papeterie, de la valeur de 350 1. 5 s. 6 d. et qu'il a été renvoyé au fournisseur des bouts de bougie pour la valeur de 2141.4 s., ces deux sommes sont à déduire sur celle de 58.060 1.15 s, 3 d. ce qui le réduit à celle de
      ...res et extraordinaires, les fournitures de librairie faites par le sieur Baudoin, ...
      ... le 1er octobre jusqu'au 1er janvier, à la somme de 14,8651.
      Les frais d'impressions, ordinaires et extraordinaires, les fournitures de librairie faites par le sieur Baudoin, y compris les frais d'impressions ordinaires, d'après les prix énoncés i>lus haut, s'élèvent depuis le 1er octobre jusqu'au 1er janvier, à la somme de 14,8651.
      ...'impressions occasionnés par le travail de nuit, montent à la somme de 6,2571, Les frais d'impressions occasionnés par le travail de nuit, montent à la somme de 6,2571,
      ...sions qui restaient à finir, a l'époque de la séparation de l'Assemblée constituante,est de la somme de 4,4411. 4 s,,ci*. 4,441 4 » Une partie des frais des impressions qui restaient à finir, a l'époque de la séparation de l'Assemblée constituante,est de la somme de 4,4411. 4 s,,ci*. 4,441 4 »
      ... certifiés par l'inspecteur des travaux de la salle, modérés et arrêtés par N. Paris,... Les mémoires des ouvriers et fournisseurs, pour ces objets, sont certifiés par l'inspecteur des travaux de la salle, modérés et arrêtés par N. Paris, architecte, visés au comité d'inspection, et payés sur mandats, comme il a été ...
      Pour la charpente et la me-. nuiserie, 9.410 1.9 s. 9 d., ci. 9,410 9 9 Pour la serrurerie, tant pour la salle que pour les comités et l'atelier de N. David, Pour la charpente et la me-. nuiserie, 9.410 1.9 s. 9 d., ci. 9,410 9 9 Pour la serrurerie, tant pour la salle que pour les comités et l'atelier de N. David,
      de 48,860 1.13 s. 4 d ci....... 48,8601.13... de 48,860 1.13 s. 4 d ci....... 48,8601.13s.4d.
      tes fournitures de librairie faites aux différents comités... tes fournitures de librairie faites aux différents comités,
      ...primeur sont portées ans son mémoire à. la somme §ar l'imprimeur sont portées ans son mémoire à. la somme
      de 2,061 1. 8 s. 9 d., ci....... 2*061 8 9 de 2,061 1. 8 s. 9 d., ci....... 2*061 8 9
      ...es constructions, réparations et achats de meubles et effets, consistent en maçonnerie, charpente,menuiserie, fournitures de meubles, étoffes, etc. Les dépenses extraordinaires occasionnées par les constructions, réparations et achats de meubles et effets, consistent en maçonnerie, charpente,menuiserie, fournitures de meubles, étoffes, etc.
      Pour la maçonnerie, d'après les mémoires, modér... Pour la maçonnerie, d'après les mémoires, modérés et arrêtés à 2,363 1. 19 s., ci........... 2,363 19 »
      de.1,557 k 12 s. 9 d., ci...... 1,557 12 9 de.1,557 k 12 s. 9 d., ci...... 1,557 12 9
      Pour fournitures de poêles et tuyaux, entretien et nettoyag... Pour fournitures de poêles et tuyaux, entretien et nettoyage Le mémoire du carreleur,
      Celui du marbrier de 120 1., 17 s. 1 d. pour ouvrages et fou... Celui du marbrier de 120 1., 17 s. 1 d. pour ouvrages et fournitures faits depuis le 1er octobre, et 5171.1 s. qui lui restaient dus pour fo...
      Lès frais du vérificateur de bâtiments, employé pour diverses estima... Lès frais du vérificateur de bâtiments, employé pour diverses estimations, montent à
      Les mémoires des fournisseurs de chaises et paillassons pour les comités... Les mémoires des fournisseurs de chaises et paillassons pour les comités, montent à
      ...eaux, verget-tes, et autres fournitures de cette espèce, 364 1. 8 s., ci... Le mémoire du quincaillier, pour balais, plumeaux, verget-tes, et autres fournitures de cette espèce, 364 1. 8 s., ci...
      Fournitures de draps pour les garçons de salle et des comités, toile, coutils, s... Fournitures de draps pour les garçons de salle et des comités, toile, coutils, serviettes, pour -le service des comités,
      Galons de soie et fil vert, 821. Galons de soie et fil vert, 821.
      ...r les garçons, les pompiers et le corps de garde, ci................. Laine et crin pour l'établissement des lits pour les garçons, les pompiers et le corps de garde, ci.................
      Total de cette dépense sur mémoires arrêtés et v... Total de cette dépense sur mémoires arrêtés et visés, ci.
      Dépenses de l'Assemblée constituante, du Dépenses de l'Assemblée constituante, du
      Frais de voyage et indemnités des députes, pour ... Frais de voyage et indemnités des députes, pour le mois
      le mois de novembre..................385,345 » » le mois de novembre..................385,345 » »
      Idem. Pour le mois de décembre..........................402,2... Idem. Pour le mois de décembre..........................402,278 » »
      de voyage................... 1,380,023 5 » de voyage................... 1,380,023 5 »
      ...ntements des commis, huissiers, garçons de bureaux et autres employés au service de l'Assemblee, pour le Les appointements des commis, huissiers, garçons de bureaux et autres employés au service de l'Assemblee, pour le
      fournitures de librairie______ 27,624 14 4 fournitures de librairie______ 27,624 14 4
    • Séance du jeudi 9 février 1792, au soir

      - search term matches: (19)

      Séance du jeudi 9 février 1792, au soir

      page 323
      Locuteur: Dupont-Grandjardin
      , au nom du comité de Vordinaire des finances, soumet à la discussion un projet de décret (1) sur la pétition d'un grand nombre de sous-officierS et soldats de la garde nationale parisienne soldée, qui ...
      ...décret du 18 septembre 1791 ; le projet de décret est ainsi conçu :
      , au nom du comité de Vordinaire des finances, soumet à la discussion un projet de décret (1) sur la pétition d'un grand nombre de sous-officierS et soldats de la garde nationale parisienne soldée, qui ont pris leur congé, et relative à Vaccélération du payement des gratifications qui leur ont été accordées par le décret du 18 septembre 1791 ; le projet de décret est ainsi conçu :
      Locuteur: Dupont-Grandjardin
      ...érant que les sous-officiers et soldats de la garde soldée parisienne qui ont pris le...
      ...ssi reculée, et qu'il est très pressant de venir à leur secours et ae les mettre e...
      « L'Assemblée nationale, considérant que les sous-officiers et soldats de la garde soldée parisienne qui ont pris leur retraite, et auxquels l'Assemblée Constituante a accordé une gratifia-Cation,...
      ...traite, ne pourraient, sans les plus pénibles privations, attendre une époque aussi reculée, et qu'il est très pressant de venir à leur secours et ae les mettre en état d'embrasser les nouvelles professions auxquelles ils se destinent, « Décr...
      Locuteur: Dupont-Grandjardin
      ...Art. 1er. Les sous-officiers et soldats de la garde parisienne soldée, qui, en vertu de l'article 4 du décret du 18 septembre 1...
      ... même décret, ayant droit à une pension de retraite, auront préféré une gratification une fois payée conformément à l'article 7 de la même loi, toucheront, aussitôt la promulgation du présent décret; le quart comptant de cette gratification,» et, à cet effet; les commissaires de la Trésorerie tiendront 300-,000 livres à la disposition du mi** nistre de la guerre.
      « Art. 1er. Les sous-officiers et soldats de la garde parisienne soldée, qui, en vertu de l'article 4 du décret du 18 septembre 1791, auront pris leur congé absolu; qui, suivant l'article 4 du même décret, ayant droit à une pension de retraite, auront préféré une gratification une fois payée conformément à l'article 7 de la même loi, toucheront, aussitôt la promulgation du présent décret; le quart comptant de cette gratification,» et, à cet effet; les commissaires de la Trésorerie tiendront 300-,000 livres à la disposition du mi** nistre de la guerre.
      Locuteur: Dupont-Grandjardin
      ...décret du 18 septembre 1791. -« Art. 3. La présentation de leur cartouche, au receveur du district qui les payera, leur tiendra lieu de formalités exigées par le décret du 13 décembre dernier, et autres relatives à la présentation de quittances d'impositions. » ... résidence* en suivant pour eux les formalités prescrites par l'artiele 8 dudit décret du 18 septembre 1791. -« Art. 3. La présentation de leur cartouche, au receveur du district qui les payera, leur tiendra lieu de formalités exigées par le décret du 13 décembre dernier, et autres relatives à la présentation de quittances d'impositions. »
      ... du 1" février 1792, au soir, page 143, la présentation de ce projet de décret. Je m'oppose à ce que l'on rende . (1) Voy. ci-dessus, séance du 1" février 1792, au soir, page 143, la présentation de ce projet de décret.
      présidence de m. mathieu dumas, vice-président. présidence de m. mathieu dumas, vice-président.
      La séance est ouverte à six ,heures du soi... La séance est ouverte à six ,heures du soir. «

      Séance du jeudi 9 février 1792, au soir

      page 324
      Locuteur: Thuriot
      ...t gardes françaises, qui ont bien servi la patrie et qui veulent la servir encore, puissent trouver les moy...
      ...ous démontrera qu'il n'y a que très peu de gardes françaises qui aient quitté volo...
      ...le comité militaire doit vous faire sur la pétition des citoyens de Paris (1) et sur celle des ci-devant ga...
      ...ormellement à être employés et à servir la patrie (Applaudissements.) et, qu'après avoir statué sur cet objet-, on traite la question présentée par le comité de l'ordinaire des finances. (Applaudissem...
      ...ret sur cet objet, et je demande l'ajournement. Il faut que les soldats ci-devant gardes françaises, qui ont bien servi la patrie et qui veulent la servir encore, puissent trouver les moyens d'être placés. Le comité militaire vous démontrera qu'il n'y a que très peu de gardes françaises qui aient quitté volontairement le service; tous les autres n'ont demandé leur congé que pour fuir le...
      ...eprendre du service. Je demande donc qu'on ajourne à samedi soir le rapport que le comité militaire doit vous faire sur la pétition des citoyens de Paris (1) et sur celle des ci-devant gardes françaises (2), qui demandent formellement à être employés et à servir la patrie (Applaudissements.) et, qu'après avoir statué sur cet objet-, on traite la question présentée par le comité de l'ordinaire des finances. (Applaudissements.)
      Locuteur: Basire
      ...demande que, dans le cas d'ajournement, la solde leur soit continuée comme s'ils étaient encore en activité de service. Je demande que, dans le cas d'ajournement, la solde leur soit continuée comme s'ils étaient encore en activité de service.
      Locuteur: Basire
      (L'Assemblée ferme la discussion et ajourne à samedi soir la discussion du projet de décret présenté par le comité de l'ordinaire des finances.) (L'Assemblée ferme la discussion et ajourne à samedi soir la discussion du projet de décret présenté par le comité de l'ordinaire des finances.)
      Locuteur: Charlier
      1° Lettre des commissaires de la Trésorerie nationale, qui instruisent l...
      ...s pour que l'arrestation faite à Chagny de l'argent destiné au prêt des troupes des départements méridionaux ne suspende pas la paye des soldats. Ils ont fait partir de nouveaux fonds, en assez grande quantit...
      ... jusqu'à ce que, en exécution du décret de l'Assemblée nationale, les sommes arrêt...
      1° Lettre des commissaires de la Trésorerie nationale, qui instruisent l'Assemblée des précautions qu'ils ont prises pour que l'arrestation faite à Chagny de l'argent destiné au prêt des troupes des départements méridionaux ne suspende pas la paye des soldats. Ils ont fait partir de nouveaux fonds, en assez grande quantité pour faire face aux besoins du moment, jusqu'à ce que, en exécution du décret de l'Assemblée nationale, les sommes arrêtées à Chagny puissent arriver à leur destination.
      Locuteur: Charlier
      2° Lettre des commissaires de la Trésorerie nationale, dans laquelle ils...
      ...novembre, le prix qu'elles ont coûté et la nature des dépenses auxquelles elles on...
      2° Lettre des commissaires de la Trésorerie nationale, dans laquelle ils rappellent à l'Assemblée nationale un mémoire qu'ils lui ont adressé sur le num...
      ...el était joint un état des espèces achetées depuis le 1er juillet jus qu'au 1er novembre, le prix qu'elles ont coûté et la nature des dépenses auxquelles elles ont été employées ; cette lettre est ainsi conçue :
      Locuteur: Charlier
      ...as encore expliquée à ce sujet, et nous la supplions de permettre que nous appelions de nouveau son attention sur notre demande...
      ... excessif dans le prix du numéraire; et de l'autre, Ja consommation qui augmente en raison de l'état de l'armée, et qui peut s'accroitre encore par l'emploi de ses forces, rendent de jour en jour notre sollicitude plus gra...
      « L'Assemblée nationale ne s'est pas encore expliquée à ce sujet, et nous la supplions de permettre que nous appelions de nouveau son attention sur notre demande. Nous espérons qu'elle daignera observer que, d'un côté, le surhaussement subit et excessif dans le prix du numéraire; et de l'autre, Ja consommation qui augmente en raison de l'état de l'armée, et qui peut s'accroitre encore par l'emploi de ses forces, rendent de jour en jour notre sollicitude plus grande et notre position plus difficile.
      Locuteur: Charlier
      ...ance du moment présent, il sera si aisé de contester la valeur des matières, d'affaiblir le poids des circonstances, de faire passer la prévoyance pour une dissipation, ou la circonspection pour une négligence, que...
      ...r à rassembler tous les moyens capables de prouver, dans quelque temps que ce soit, le prix actuel des espèces, la nécessité qui commandait d'en tenir constamment une certaine provision en réserve, et la justesse des mesures que nous avons pré...
      « Lorsque l'on sera à quelque distance du moment présent, il sera si aisé de contester la valeur des matières, d'affaiblir le poids des circonstances, de faire passer la prévoyance pour une dissipation, ou la circonspection pour une négligence, que nous devons nous attacher à rassembler tous les moyens capables de prouver, dans quelque temps que ce soit, le prix actuel des espèces, la nécessité qui commandait d'en tenir constamment une certaine provision en réserve, et la justesse des mesures que nous avons préférées.
      Locuteur: Charlier
      « On dit déjà que la Trésorerie enlève toutes les matières, ...
      ...nt, excités par l'intérêt plus coupable de nuire à la chose publique, et qui, pour y parvenir, veulent rendre la guerre plus difficile par le défaut d'argent, et l'argent plus cher par la crainte de la guerre.
      « On dit déjà que la Trésorerie enlève toutes les matières, quelle les achète à tout prix, et que c'est elle qui pousse ainsi le cours à un ...
      ...nt un grand intérêt à faire des achats et à les déguiser, par ceux encore qui sont, excités par l'intérêt plus coupable de nuire à la chose publique, et qui, pour y parvenir, veulent rendre la guerre plus difficile par le défaut d'argent, et l'argent plus cher par la crainte de la guerre.
      Locuteur: Charlier
      ... Cependant, il est certain que, jamais, la Trésorerie n'a acheté beaucoup à la l'ois, jamais au-dessus des prix couran...
      ...at; car ce n'en est pas un qu'une somme de 4,200 livres, dont on ne parle ici que pour faire preuve de la plus scrupuleuse exactitude, somme au s...
      ... vendeurs consentaient à une diminution de 8 0/0 au-dessous du cours.
      « Cependant, il est certain que, jamais, la Trésorerie n'a acheté beaucoup à la l'ois, jamais au-dessus des prix courants, jamais que sur des offres qui lui ont été faites, et non sur des demandes qu...
      ...usé renchérissement, puisque depuis le 1er février, elle s'est interdit tout achat; car ce n'en est pas un qu'une somme de 4,200 livres, dont on ne parle ici que pour faire preuve de la plus scrupuleuse exactitude, somme au surplus qui n'a été reçue que sur des instances, eu égard à son extrême modicité, et parce que les vendeurs consentaient à une diminution de 8 0/0 au-dessous du cours.
      Locuteur: Charlier