Résultats groupés par volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-051 hits on 1792-061 hits on 1792-071 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-111 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-021 hits on 1793-030 hits on 1793-041 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-071 hits on 1793-080 hits on 1793-092 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
8 volumes trouvé
  • Tome 45 : Du 9 au 30 juin 1792 1 résultat
    • Séance du vendredi 25 juin 1792, au matin

      Séance du vendredi 25 juin 1792, au matin

      page 551
      Locuteur: Delfau
      ...étés politiques. Il n'est personne à ce portrait, qui n'aperçoive déjà la congrégation d... ...puissante, la plus étonnante du moins que présente l'histoire de toutes les sociétés politiques. Il n'est personne à ce portrait, qui n'aperçoive déjà la congrégation de 800 sociétés populaires, aont le chef-liéu est à Paris. Toutes ces sociétés, a...

      Séance du vendredi 25 juin 1792, au matin

      page 566
      ...tés politiques. Il n'est personne, à ce portrait, qui n'aperçoive déjà la congrégation d... ...uissante, la plus étonnante du moins que présente l'histoire de toutes les sociétés politiques. Il n'est personne, à ce portrait, qui n'aperçoive déjà la congrégation des 800 sociétés populaires, dont le chef-lieu est à Paris. Toutes ces sociétés a...
  • Tome 46 : Du 30 juin au 20 juillet 1792 1 résultat
    • Séance du dimanche 1 juillet 1792

      - search term matches: (1)

      Séance du dimanche 1 juillet 1792

      page 20
      Locuteur: Carnot
      ...inistratifs, qui ont fait des pétitions collectives à l'Assemblée nationale sur des objets ... ...ctobre, de même que toute autre société populaire. En conséquence, les corps administratifs, qui ont fait des pétitions collectives à l'Assemblée nationale sur des objets qui ne les regardaient pas, doivent être condamnés comme des sociétés populaires...

      Séance du dimanche 1 juillet 1792

      page 26
      Locuteur: Le Président
      ...aves électeurs de 1789; comme aussi les portraits du premier des présidents de chaque Ass... ...stituante, de l'Assemblée nationale législative, au roi, à ses ministres, aux braves électeurs de 1789; comme aussi les portraits du premier des présidents de chaque Assemblée et celui du premier roi des Français; le tout sera renfermé dans une boît...
  • Tome 48 : Du 11 août au 25 août 1792 1 résultat
    • Séance du mardi 21 août 1792, au matin

      - search term matches: (2)

      Séance du mardi 21 août 1792, au matin

      page 430
      Locuteur: Français
      ...ance l'arbre de la liberté et brûlé les portraits des rois. » (Applaudissements) ...et la prestation du serment. « Nous avons, disent-ils, planté en grande réjouissance l'arbre de la liberté et brûlé les portraits des rois. » (Applaudissements)

      Séance du mardi 21 août 1792, au matin

      page 440
      Locuteur: Jollivet
      Il est de la nature de tout impôt collectif que la répartition ne puisse s'en faire... Il est de la nature de tout impôt collectif que la répartition ne puisse s'en faire autrement que des grandes aux petites localités, et finalement sur les derniers...

      Séance du mardi 21 août 1792, au matin

      page 567
      ... oblige tous les propriétaires fonciers collectivement à verser au Trésor public une somme dét...
      ...le s'en trouvera grevée : c'est l'impôt collectif.
      L'autre est la contribution qui oblige tous les propriétaires fonciers collectivement à verser au Trésor public une somme déterminée, sans considérer la quotité absolue dont chaque propriété territoriale s'en trouvera grevée : c'est l'impôt collectif.

      Séance du mardi 21 août 1792, au matin

      page 568
      De l'impôt collectif. De l'impôt collectif.
      ...sque la contribution foncière est toute collective, depuis les départements jusques et com... Les choses prennent un autre caractère lorsque la contribution foncière est toute collective, depuis les départements jusques et compris les contribuables ; en un mot, dans tous les éléments de la répartition : a...

      Séance du mardi 21 août 1792, au matin

      page 571
      ...ement général, n'ordonnait l'impression collective des 83 recensements des départements, e... ...ble de l'environner, si le Corps législatif, dans un temps très voisin du dégrèvement général, n'ordonnait l'impression collective des 83 recensements des départements, et n'obligeait en même temps les administrations de département et de district, a...

      Séance du mardi 21 août 1792, au matin

      page 572
      ...omme agent principal, d'un côté l'impôt collectif, de l'autre l'intérêt personnel des ind... Si, au contraire, le gouvernement y fait entrer, comme agent principal, d'un côté l'impôt collectif, de l'autre l'intérêt personnel des individus ou corporations d'individus, alors il aura un cadastre avec plus ou moins...
  • Tome 54 : Du 1er au 10 décembre 1792 1 résultat
    • Séance du vendredi 7 décembre 1792

      Séance du vendredi 7 décembre 1792

      page 402 - 657
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 7 décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard , secrétaire, donne lecture des lettres et adresses suivantes : 1° Lettre des administrateurs du département de l'Indre, qui font part des mesures par eux prises pour arrêter les efforts des perturbateurs qui devaient se porter sur Valençay. (
      ...
      enné-et-Loire du 1er février 1792. 297 Lettré adressée au roi, au nom des vrais citoyens de la ville de Rouen, à l'occasion de la pétition présentée dans le courant du mois de février dernier à l'Assemblée nationale par la Société dite des amis de la Constitution, séante à Rouen, laquelle pétition a pour objet la destruction des maisons religieuses de cette ville. Fin de la table du second volume.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 7 décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard , secrétaire, donne lecture des lettres et
      ...
      mblée nationale par la Société dite des amis de la Constitution, séante à Rouen, laquelle pétition a pour objet la destruction des maisons religieuses de cette ville. Fin de la table du second volume.
  • Tome 77 : Du 19 au 28 octobre 1793 2 résultats
    • Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      - search term matches: (1)

      Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      page 4
      ...s du gouvernement monarchique, tous les portraits des rois, tous les attributs de la roya... ... se propose aussi de livrer aux flammes, devant cette pyramide, tous les vestiges du gouvernement monarchique, tous les portraits des rois, tous les attributs de la royauté, tous les monuments de la féodalité,
    • Séance du mardi 22 octobre 1793

      - search term matches: (2)

      Séance du mardi 22 octobre 1793

      page 394
      Locuteur: Clauzel
      ... contractées par les compagnies en noms collectifs antérieurement à l'évaluation, attendu ...
      ...mpagnies, contractées par elles en noms collectifs, avant l'époque de 1771, seraient suppo...
      ...s sur le pied de l'évaluation, devait charger la République de toutes les dettes contractées par les compagnies en noms collectifs antérieurement à l'évaluation, attendu qu'elles avaient naturellement dû entrer en considération et l'avaient dû diminu...
      ...ssi la même loi porte-t-eile textuellement que toutes les dettes passives des compagnies, contractées par elles en noms collectifs, avant l'époque de 1771, seraient supportées par la Répubhque.