Résultats trouvés dans le Tome 68

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-068 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
8 sections trouvées
Tri par date d'édition croissante

Séance du lundi 1 juillet 1793

- search term matches: (2)

Séance du lundi 1 juillet 1793

page
Locuteur: Delacroix
...rétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 23 juin 1793 (1). {Marne), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 23 juin 1793 (1).
Locuteur: Billaud-Varenne
Séance publique du 29 juin 1793, l'an II de la République française, à laquelle a assisté un membre de chaque district. Séance publique du 29 juin 1793, l'an II de la République française, à laquelle a assisté un membre de chaque district.
Locuteur: Billaud-Varenne
... et prudente, tel est le premier devoir de ceux que le peuple a choisis pour ses m...
...plir les administrateurs du département de Seine-et-Marne. Le calme et la tranquil...
...les preuves et la plus douce récompense de leurs travaux. La voix du fanatisme n'a pu s'y faire entendre et les torches de la discorde secouées plusieurs fois par...
...ent à des républicains ; le département Seine-et-Marne n'aura pas juré en vain de maintenir la liberté, l'égalité, l'unité et l'indivisibilité de la République. Déjà il vous a exprimé s...
... ; sans cesse, il gémit sur l'égarement de sea freres aveuglés par les suggestions...
...s nobles et des prêtres ; mais le temps de la clémence est passé ; la République o...
... mai doit faire epoque dans les annales de la Révolution. La conduite de nos frères de Paris a été la réponse aux calomnies tant de fois lancées contre eux. Les complots perfides des conspirateurs ont été déjoués la Constitution que vous venez d'achever va les anéanti...
...alisés pâlissent ; le peuple s'empresse de l'accepter et sa volonté souveraine sera l'écueil où se brisera la rage de ses ennemis.
aimer la République par une administration juste, ferme et prudente, tel est le premier devoir de ceux que le peuple a choisis pour ses mandataires et tel est oêlui que se sont constamment appliqués à remplir les administrateurs du département de Seine-et-Marne. Le calme et la tranquillité qui régnent dans toutes les parties soumises à leur surveillance sont les preuves et la plus douce récompense de leurs travaux. La voix du fanatisme n'a pu s'y faire entendre et les torches de la discorde secouées plusieurs fois par la malveillance n'y ont laissé aucune étincelle. Législateurs, nous vous le dirons avec cette franchise qui convient à des républicains ; le département Seine-et-Marne n'aura pas juré en vain de maintenir la liberté, l'égalité, l'unité et l'indivisibilité de la République. Déjà il vous a exprimé sa haine contre les tyrans ; sans cesse, il gémit sur l'égarement de sea freres aveuglés par les suggestions perfides des nobles et des prêtres ; mais le temps de la clémence est passé ; la République outragée, la patrie déchirée réclament les plus justes vengeances, La journée du 31 mai doit faire epoque dans les annales de la Révolution. La conduite de nos frères de Paris a été la réponse aux calomnies tant de fois lancées contre eux. Les complots perfides des conspirateurs ont été déjoués la Constitution que vous venez d'achever va les anéantir. Déjà les tyrans coalisés pâlissent ; le peuple s'empresse de l'accepter et sa volonté souveraine sera l'écueil où se brisera la rage de ses ennemis.
Locuteur: Billaud-Varenne
...onseil général permanent du département de Seine-et-Marne, dans laquelle ils décla...
...lance, qu'ils gémissent sur l'égarement de leurs frères aveuglés par la suggestion et que, réunis à des membres de chaque administration de district, ils applaudissent à la conduite des citoyens de Paris. Ils jurent de maintenir la liberté, l'égalité, l'unité et l'indivisibilité de la République ; cette adresse est ainsi...
donne lecture d'une adresse des administrateurs du conseil général permanent du département de Seine-et-Marne, dans laquelle ils déclarent, après avoir annoncé que le calme règne dans toutes les parties soumises à leur surveillance, qu'ils gémissent sur l'égarement de leurs frères aveuglés par la suggestion et que, réunis à des membres de chaque administration de district, ils applaudissent à la conduite des citoyens de Paris. Ils jurent de maintenir la liberté, l'égalité, l'unité et l'indivisibilité de la République ; cette adresse est ainsi conçue (2) :
Locuteur: Billaud-Varenne
...n-sexl général permanent du département de Seine-et-Marne. Extrait du registre des délibérations du con-sexl général permanent du département de Seine-et-Marne.
Locuteur: Billaud-Varenne
...s auriez reçu cette nouvelle expression de nos sentiments, mais nous attendions des membres de chaque administration de district pour delibérer avec nous sur l... « Législateurs, depuis longtemps vous auriez reçu cette nouvelle expression de nos sentiments, mais nous attendions des membres de chaque administration de district pour delibérer avec nous sur le grand objet des subsistances. Nous étions assurés que ces collègues partagerai...
PRÉSIDENCE DE THURIOT, Président. PRÉSIDENCE DE THURIOT, Président.
...les principes, faire ÏÏ p.rocès-verbaux de la Convention, tome 15, paee 1 J2) Arch... ( Législateurs, « Propager les véritables principes, faire ÏÏ p.rocès-verbaux de la Convention, tome 15, paee 1 J2) Archives nationales, Carton G 261, chemine 564
e\ Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 1. e\ Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 1.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 2
Locuteur: Billaud-Varenne
...s administrateurs du département du Puy-de-Dôme à leurs concitoyens. Les journées ...
...lics ont dû se rétracter ; les citoyens de Clermont-Ferrand se sont levés : tous chérissent la Constitution présentée à l'acceptation du peuple f i...
...eur ferme volonté pour l'affermissement de la République (1).
Ils donnent connaissance d'une adresse des administrateurs du département du Puy-de-Dôme à leurs concitoyens. Les journées des 31 mai et 2 juin s'y trouvent dénaturées, mais bientôt ces fonctionnaires publics ont dû se rétracter ; les citoyens de Clermont-Ferrand se sont levés : tous chérissent la Constitution présentée à l'acceptation du peuple f ils ont' juré aux Parisiens une amitié éternelle; leur soumission aux décrets égalera toujours leur ferme volonté pour l'affermissement de la République (1).
Locuteur: Billaud-Varenne
...re à rompre l'unité et l'indivisibilité de la République. ...ns à vos décrets et repousserons toujours avec Horreur tout ce qui pourrait tendre à rompre l'unité et l'indivisibilité de la République.
Locuteur: Billaud-Varenne
...mbres du conseil général du département de Seine-et-Marne, « Les membres du conseil général du département de Seine-et-Marne,
Locuteur: Billaud-Varenne
...: Lefèvre, procureur-syndic du district de M eaux; Vaqueron ; Viniens, procureur-s...
...ministrateur, du directoire dm district de-. Nemours;, Jacob; cttaran^m; Duportaie...
...dart, commissaire faisant les fonctions de procureur général ; Mollet, secrétaire ...
...ment ; Gil-lot, commissaire du district de Meltvrv; Métier, président-
« Signé : Lefèvre, procureur-syndic du district de M eaux; Vaqueron ; Viniens, procureur-syndic ; Gasxkx,. administrateur, du directoire dm district de-. Nemours;, Jacob; cttaran^m; Duportaie; Labobiïe;; Hermange ; Godart, commissaire faisant les fonctions de procureur général ; Mollet, secrétaire du département ; Gil-lot, commissaire du district de Meltvrv; Métier, président-
Locuteur: Billaud-Varenne
...ention honorable et ordonne l'insertion de cette adresse au Bulletin.) (La Convention décrète la mention honorable et ordonne l'insertion de cette adresse au Bulletin.)
Locuteur: Billaud-Varenne
... citoyens Roulhon et Lafobie,. députés, de la société populaire de Glermont-Férrand, sont admis à la barre... Les citoyens Roulhon et Lafobie,. députés, de la société populaire de Glermont-Férrand, sont admis à la barre.
Locuteur: Billaud-Varenne
...neur du discours prononcé par l'orateur de la déportation (a). Suit la teneur du discours prononcé par l'orateur de la déportation (a).
Locuteur: Billaud-Varenne
...streuses, dévorait les sucs nourriciers-de. l'arbre de La liberté. ....de scélératesse, artis-tement combiné, étendait au. loin ses ramifications désastreuses, dévorait les sucs nourriciers-de. l'arbre de La liberté.
Locuteur: Billaud-Varenne
...il, bien loin d'effrayer, les habitants de cette fiere cité, les éle.etrisa, lès e... « La grandeur du péril, bien loin d'effrayer, les habitants de cette fiere cité, les éle.etrisa, lès embrasa ils reprirent avec enthousiasme les armes du 14 juillet, les canons? du 1...
Locuteur: Billaud-Varenne
...nt rendues à ces sentinelles intrépides de la liberté L le feu du patriotisme qui ... c Grâces soient rendues à ces sentinelles intrépides de la liberté L le feu du patriotisme qui les anime, étincelle déjà dans les départements^
Locuteur: Billaud-Varenne
universelle seront le fruit heureux de ce vœu si énergiquement prononcé» » universelle seront le fruit heureux de ce vœu si énergiquement prononcé» »
Locuteur: Le Président
...jour où, après avoir consacré la charte de la liberté, les amis de l'honneur français s® lèveront pour dis...
...èges quà ont osé souiller le territoire la République, pour saisir, enchaîner t...
Qu'il sera beau, citoyens, ce jour où, après avoir consacré la charte de la liberté, les amis de l'honneur français s® lèveront pour dissoudre les hordes; sacrilèges quà ont osé souiller le territoire la République, pour saisir, enchaîner tous les conjurés et donner un grand exemple à la terre !
Locuteur: Le Président
Ils feront partie de ces bataillons invincibles, ces braves citoyens de Clermont-Ferrand qui, depuis les premiers moments de la Révolution, se sont toujours signalés par de grands traits de courage, de civisme et de patriotisme. Ils feront partie de ces bataillons invincibles, ces braves citoyens de Clermont-Ferrand qui, depuis les premiers moments de la Révolution, se sont toujours signalés par de grands traits de courage, de civisme et de patriotisme.
Locuteur: Le Président
...té que ces citoyens avaient bien mérité de la patrie, de proclamer que par leur héroïsme ils ont... M sera, bien- doux pour la Convention nationale, qui a déjà décrété que ces citoyens avaient bien mérité de la patrie, de proclamer que par leur héroïsme ils ont acquis des droits plus sacrés encore à la reconnaissance nationale. (Vifs appla...
Locuteur: Couthon
(2). Ce n'est pas de ce moment que les citoyens de Clermont-Ferrand sont républicains;, dès le commettcement de La Révolution, ils se sont montrés les plus ardents amis, de la liberté ; aujourd'hui ils vous envoient des députés pour applaudir à la conduite de leurs frères de PariSj et adhérer aux mesures prises pa...
...s administrateurs du département du Puy-de-Dôme ont ose blâmer L'insurrection du 3...
... 1 Il s'est levé pour réprimer l'audace de ses administrateurs, il leur a enjoint de se rétracter Le peuple du Puy-de-Dôme s'est entièrement dévoué à la Conv...
...elle applaudit/au civisme des habitants de CLermontr Ferrand* et fasse mention: honorable leur zèle.
(2). Ce n'est pas de ce moment que les citoyens de Clermont-Ferrand sont républicains;, dès le commettcement de La Révolution, ils se sont montrés les plus ardents amis, de la liberté ; aujourd'hui ils vous envoient des députés pour applaudir à la conduite de leurs frères de PariSj et adhérer aux mesures prises par la Convention contre les mandataires conspirateurs. Les administrateurs du département du Puy-de-Dôme ont ose blâmer L'insurrection du 31.mai: qu'a fait le peuple 1 Il s'est levé pour réprimer l'audace de ses administrateurs, il leur a enjoint de se rétracter Le peuple du Puy-de-Dôme s'est entièrement dévoué à la Convention ; qu'elle parle, il est prêt à exécuter ses ordres.. Je demande que la Convention décrète qu'elle applaudit/au civisme des habitants de CLermontr Ferrand* et fasse mention: honorable leur zèle.
Locuteur: Petit
...Murmures.) J'ai remarqué dans l'adresse de là société populaire de Clermont-Ferrand des faits relatifs aux... Je me suis traîné tout malade ici pour venir m'accuser moi-même. (Murmures.) J'ai remarqué dans l'adresse de là société populaire de Clermont-Ferrand des faits relatifs aux: événements du 31 mai, qui ne sont pas exacts: Je déclare à la nation entière q...
Locuteur: Le Président
...Citoyens, vos vœux seront couronnés. La Constitution sera sans délai soumise à l'acceptation... (I). Citoyens, vos vœux seront couronnés. La Constitution sera sans délai soumise à l'acceptation du souverain. L'intérêt national l'exige. Un décret solennel l'ordonne.
...ntée au Moniteur universel* 2* semestre de, 1793, page 180, 1" colonne, ait tournai des ...
...versel,.tome 29, page 22, et au Journal de la Montagne, n° 31, page 147.
... qui accompagne l'admission à la barre des citoyens Roulhon et Laforie est empruntée au Moniteur universel* 2* semestre de, 1793, page 180, 1" colonne, ait tournai des Débats- et des Décrets, n° 287, page 1, au Mercure, universel,.tome 29, page 22, et au Journal de la Montagne, n° 31, page 147.
...ée, du 31 mai a sauvé La République. La Constitution,que vous venez décréter achèvera L'heureux ouvrage qu'...
...publique et la paix. (!) Brocès-verbaux de la Convention, tome -15,. page 1
« Représentants, la journée, du 31 mai a sauvé La République. La Constitution,que vous venez décréter achèvera L'heureux ouvrage qu'ont commencé les braves Parisiens. Tous allez exaucer lès vœux du peuplé françai...
...sanction. La République ou Fa mort; tel est I'è vœu dés Fonçais. Bientôt, Lia République et la paix. (!) Brocès-verbaux de la Convention, tome -15,. page 1
(2} Bulletin de fie Convention, du 1er juillet 1193. (2} Bulletin de fie Convention, du 1er juillet 1193.
(1) Procès-verbaux de la. Convention, tome 15, page 2. (1) Procès-verbaux de la. Convention, tome 15, page 2.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 3
Locuteur: Couthon
J IJlZT" UmVenel> semestre de 1793, p. 789, J IJlZT" UmVenel> semestre de 1793, p. 789,
Locuteur: Couthon
...hôpital, pour se faire guérirs, au lieu de venir interrompre les travaux importants de la Convention; (Applaudissements) ^ais ...
...de que l'adresse du département du. Puy-de-Dôme qui vous, a, été comr muniquée, soit renvoyée au comité de Salut public, pour vous, proposer des m...
...trateurs. Je demande aussi que iadresse de la société populaire de Clermont-j errand soit insérée, au Bull...
...tement attaqué et qu.il en est njalado. S'il en, est' ainsi, qu'il retourne à l'hôpital, pour se faire guérirs, au lieu de venir interrompre les travaux importants de la Convention; (Applaudissements) ^ais j ajoute une proposition à celle que j'aj faite : je demande que l'adresse du département du. Puy-de-Dôme qui vous, a, été comr muniquée, soit renvoyée au comité de Salut public, pour vous, proposer des mesures contre les administrateurs. Je demande aussi que iadresse de la société populaire de Clermont-j errand soit insérée, au Bulletin.!
Locuteur: Petit
La Convention prononce la clôture de. la discussion et adopte la proposition de Cou-thon en ; ces, termes ( 1) : La Convention prononce la clôture de. la discussion et adopte la proposition de Cou-thon en ; ces, termes ( 1) :
Locuteur: Petit
...udit au zele et au civisme des citoyens de la ville de Çlermont-Ferrand, chef-lieu du départem... « La Convention nationale applaudit au zele et au civisme des citoyens de la ville de Çlermont-Ferrand, chef-lieu du département
Locuteur: Petit
...al, et; insertion en entier au Bullètm, de leur adresse, du discours prononce a la...
...orie, leurs députés extraordinaires, et de la réponse du Président. Elle renvoie a...
...s administrateurs du département du Puy-de-Dôme/au comité de toalut public pour en faire son rapport...
» ^ Procès-verbal, et; insertion en entier au Bullètm, de leur adresse, du discours prononce a la barre par les citoyens Roulhon et -Laiorie, leurs députés extraordinaires, et de la réponse du Président. Elle renvoie au surplus 1 adresse arrêtée par les administrateurs du département du Puy-de-Dôme/au comité de toalut public pour en faire son rapport incessamment.: »
Locuteur: Couthon
(2). Les citoyens de, Clermont-Fer-rand ne sont pas les seuls citoyens, du département du Puy-de-Dôme qui pensent que Paris a sauve la l...
...tiens, à \k main un adresse des membres de la société poputaitk et des corps admin...
... mile dAmbert qui applaudit aux décrets de la Convention,, et félicite les citoyens dç Paris de leur ardeur révolutionnaire / elle est ...
(2). Les citoyens de, Clermont-Fer-rand ne sont pas les seuls citoyens, du département du Puy-de-Dôme qui pensent que Paris a sauve la liberté encore une fois dans la journée dp, 31 Je tiens, à \k main un adresse des membres de la société poputaitk et des corps administratifs et judiciaires: delà mile dAmbert qui applaudit aux décrets de la Convention,, et félicite les citoyens dç Paris de leur ardeur révolutionnaire / elle est ainsi conçue (S) :
Locuteur: Couthon
.an II de 1a République française. .an II de 1a République française.
Locuteur: Couthon
...nt su,également se faire des.partisans, de grandes cités. Là aussi lé patriotisme ... avaient su,également se faire des.partisans, de grandes cités. Là aussi lé patriotisme a ete persécuté et immolé: et. les sociétés
Locuteur: Couthon
...Z BrZd0Ui,U' tome 31' ^ et Procès-vmaux de la Convention, tome 15, pare 2, vJlTZ BrZd0Ui,U' tome 31' ^ et Procès-vmaux de la Convention, tome 15, pare 2,
Locuteur: Couthon
Sftï? page 5 Procès'verba«* de la Convention, Sftï? page 5 Procès'verba«* de la Convention,
Locuteur: Couthon
fïS? I c^,sentinelleS vigilantes de notre inerte* ont ete ignominieusement ...
...te enfin parvenus à dessiï 1er les yeux de vos trop crédules collèsupi vous avez déchiré le Mé^aUè^^tZ complote liberticides de ces hoXLs d'Etat et leur,expulSion de votre sein nous a sauvés'du precipioe a...
fïS? I c^,sentinelleS vigilantes de notre inerte* ont ete ignominieusement dissoutes, « grâces vous soient rendues, intrépides lé. gl teurs i vou.te enfin parvenus à dessiï 1er les yeux de vos trop crédules collèsupi vous avez déchiré le Mé^aUè^^tZ complote liberticides de ces hoXLs d'Etat et leur,expulSion de votre sein nous a sauvés'du precipioe affreux où ils allaient nous plonger « Les journées, des 31 mai, et 2 iuin feront...
Locuteur: Couthon
...m^ alors, les Français ne tarderont pas de dire que les Parisiens, ont encore sauvé la liberté de leur pays et qu'ils sont, plus que jama... les annales_de la-Révolution franS com^ alors, les Français ne tarderont pas de dire que les Parisiens, ont encore sauvé la liberté de leur pays et qu'ils sont, plus que jamais,
Locuteur: Couthon
...istratifs et judiciaires du district et de la. commune d'Am- a .Représentants, les corps administratifs et judiciaires du district et de la. commune d'Am-
Locuteur: Couthon
des Amis, de la, liberté et, de l'égalité de la meme ville, reunis en séance publiqu... des Amis, de la, liberté et, de l'égalité de la meme ville, reunis en séance publique, convaincus que les événements qui ont eu lieu rnLi- ^t 2 juin concourront eff...
Locuteur: Couthon
et de l'égalité, et de l'égalité,
Locuteur: Couthon
dnrZl et a 1^^yisibilité de la République donnent une entière, adhé... dnrZl et a 1^^yisibilité de la République donnent une entière, adhésion aux grandes
Locuteur: Couthon
...ion, soit par les autorités constituées de Paris °nt fté £rises dans ^tte circons tance, soit par la Convention, soit par les autorités constituées de Paris
Locuteur: Couthon
heur de tout le genre humain , heur de tout le genre humain ,
Locuteur: Couthon
... la patrieSeu et vous aurez bien mérité de 1» "j£Btmuf?> isla^eurs, cà marcher dans la patrieSeu et vous aurez bien mérité de
Locuteur: Couthon
« Les. membres de la sociétéz populaire, des ccojrps advunis tra tif s e t judiciaire, de la mile dAmbert, « Les. membres de la sociétéz populaire, des ccojrps advunis tra tif s e t judiciaire, de la mile dAmbert,
Locuteur: Couthon
.../Laval Cozon ainL président du tribunal de commerce,; Arland cadet, notable Artanïot, juge de paix; Maguin, commandant en second de la garde nationale; Dup-ogej, notable; ...
...nistrateur^; Xicolon, assesseur du juge de paiçp; Monthilçet ; Bavard Ar-land, mai...
...; Cussigny ; Chapon; Borry; Dubien chef de bureau au district; Che^les; Be.gon, procureur de B* wmmune ; Gourgoin ; Louis Vinal Duch...
...i-reynat, notable; Dupont-Laroche, juqe de commerce,; Dauphjn ; Herbier-Laroche ; Jarsation, notable; Çernard, cretaire-greffier de la. commune; Guillaume;, Roual.de- Quiq...
... cadet-Héjritier ; Gjs-darme lieutenant de la garde nationale: Jean Lafont ; Sablo...
- tmre,> Mailhon, administrât^m Cosses seçretaire; Lajarrige ; Pell^, juge/Laval Cozon ainL président du tribunal de commerce,; Arland cadet, notable Artanïot, juge de paix; Maguin, commandant en second de la garde nationale; Dup-ogej, notable; Chassaigne, °fHier municipal. ,\ Maj^ket-Celegeon administrateur^; Xicolon, assesseur du juge de paiçp; Monthilçet ; Bavard Ar-land, maire ; Verdier ; Cussigny ; Chapon; Borry; Dubien chef de bureau au district; Che^les; Be.gon, procureur de B* wmmune ; Gourgoin ; Louis Vinal Duchampt ; Journet fils ; Chabrieh ca-det,, officier municipal; Flourat: Maii-reynat, notable; Dupont-Laroche, juqe de commerce,; Dauphjn ; Herbier-Laroche ; Jarsation, notable; Çernard, cretaire-greffier de la. commune; Guillaume;, Roual.de- Quiquanïon ; Four-nier aîné ; Salie cadet-Héjritier ; Gjs-darme lieutenant de la garde nationale: Jean Lafont ; Sablonnières, Greffier -
Locuteur: Couthon
f peinent indignés de la démarche perfide des administrateurs de notre départe- f peinent indignés de la démarche perfide des administrateurs de notre départe-
Locuteur: Couthon
achevé cette Constitution qui présageTbon achevé cette Constitution qui présageTbon
« Le 24 juin 1793 « Le 24 juin 1793

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 4
Locuteur: Couthon
...ession et le colportage qu'ils viennent de faire faire d'un projet d'adresse sinon...
...t très incivique, présenté à l'adhésion de toutes les communes du département, don...
... nous avons arrêté, pour vous instruire de cette nouvelle intrigue qui tend à donn...
...ébellionnaires à l'autorité souveraine, de vous faire passer copie de la résolution qui a été prise à ce sujet, ainsi que de la lettre que les mêmes signataires de notre adresse ont écrite à ces administ...
...ens représentants, que les républicains de la ville d'Ambert sont bien résolus, à l'exemple de la commune de Bernay, de s'opposer par tous les moyens qui sont ...
ment dans l'impression et le colportage qu'ils viennent de faire faire d'un projet d'adresse sinon contre-révolutionnaire au moins insidieuse et très incivique, présenté à l'adhésion de toutes les communes du département, dont un exemplaire sera ci-joint ; nous avons arrêté, pour vous instruire de cette nouvelle intrigue qui tend à donner du pôids au système dangereux des départements rébellionnaires à l'autorité souveraine, de vous faire passer copie de la résolution qui a été prise à ce sujet, ainsi que de la lettre que les mêmes signataires de notre adresse ont écrite à ces administrateurs infidèles. Vous y verrez, citoyens représentants, que les républicains de la ville d'Ambert sont bien résolus, à l'exemple de la commune de Bernay, de s'opposer par tous les moyens qui sont en eux à toutes les démarches qui tendraient à favoriser _la scission que l'aris...
Locuteur: Couthon
...y, secrétaire; Magnin, membre du comité de correspondance. » « Signé : Costes, secrétaire ; Barry, secrétaire; Magnin, membre du comité de correspondance. »
Locuteur: Couthon
Suit le texte de la délibération et de la lettre annoncées dans cette adresse ... Suit le texte de la délibération et de la lettre annoncées dans cette adresse :
Locuteur: Couthon
Extrait du registre des délibérations de la société républicaine séant à Ambert ... Extrait du registre des délibérations de la société républicaine séant à Ambert (1).
Locuteur: Couthon
Séance extraordinaire du 24 juin, an II de la République française une et indivisible, présidence de Jacques-Marie Lavigne. Séance extraordinaire du 24 juin, an II de la République française une et indivisible, présidence de Jacques-Marie Lavigne.
Locuteur: Couthon
...e du jour a été la discussion du projet de l'adresse arrêtée dans la séance d'hier... « L'ordre du jour a été la discussion du projet de l'adresse arrêtée dans la séance d'hier, et dont la rédaction avait été renvoyée au comité des rapports.
Locuteur: Couthon
« Un membre de ce comité a fait lecture à l'assemblée ... « Un membre de ce comité a fait lecture à l'assemblée d'un projet d'adresse ^ui a été généralement applaudi et adopté sous quelques lé...
Locuteur: Couthon
« L'adresse a été de suite déposée sur le bureau, où chacun ... « L'adresse a été de suite déposée sur le bureau, où chacun des membres présents à l'assemblée l'a signée.
Locuteur: Couthon
...esse des citoyens du département du Puy-de-Dôme aux représentants du peuple à la C...
...accompagnée d'une lettre d'envoi signée de quelques membres du conseil général du département du Puy-de-Dôme, avec invitation à toutes les comm...
...ociété a demandé qu'il fût fait lecture de cette adresse; au début, un cri général...
...endant au fédéralisme, à la dissolution de la Convention nationale,, et capables d...
...este, qui entraînerait bientôt la perte de la liberté.
( Un autre membre a présenté à l'assemblée un imprimé intitulé : Adresse des citoyens du département du Puy-de-Dôme aux représentants du peuple à la Convention nationale, accompagnée d'une lettre d'envoi signée de quelques membres du conseil général du département du Puy-de-Dôme, avec invitation à toutes les communes d'y donner leur adhésion ; la société a demandé qu'il fût fait lecture de cette adresse; au début, un cri général d'indignation s'est fait entendre ; la lecture achevée, plusieurs membres ont d...
...arole pour improuver cette adresse comme renfermant des principes anticiviques tendant au fédéralisme, à la dissolution de la Convention nationale,, et capables d'opérer dans la République une scission funeste, qui entraînerait bientôt la perte de la liberté.
Locuteur: Couthon
...un membre, ayant la parole, a développé de la manière la plu® énergique et la plus précise les malheurs qui seraient la suite de l'adhésion des administrés à cette adre...
... crime des administrateurs qui, abusant de la confiance du peuple, dilapident le T...
...verser la liberté. La société, pénétrée de toutes ces vérités, après une discussio...
... l'administration du département du Puy-de-Dôme à toutes les communes de l'arrondissement. Elle a arrêté égaleme...
« La discussion s'est ouverte à ce sujet ; un membre, ayant la parole, a développé de la manière la plu® énergique et la plus précise les malheurs qui seraient la suite de l'adhésion des administrés à cette adresse insidieuse; il a fait sentir à la société l'énormité du crime des administrateurs qui, abusant de la confiance du peuple, dilapident le Trésor public pour l'impression et le colportage d'un libelle atroce qui ne tend qu'à corrompre l'esprit public et à renverser la liberté. La société, pénétrée de toutes ces vérités, après une discussion réfléchie, a unanimement improuvé le projet d'adresse envoyé par l'administration du département du Puy-de-Dôme à toutes les communes de l'arrondissement. Elle a arrêté également à l'unanimité :
Locuteur: Couthon
...putation à l'administration du district de cette ville, pour l'engager à ne pas faire parvenir dans les communes de son ressort les projets de ce libelle, qui lui ont été adressés pa... « 2° Qu'il serait fait une députation à l'administration du district de cette ville, pour l'engager à ne pas faire parvenir dans les communes de son ressort les projets de ce libelle, qui lui ont été adressés par le département ;
Locuteur: Couthon
...ion et tous les autres corps constitués de cette ville à supprimer par la voie des flammes tous les exemplaires de cette infâme adresse qui leur sont parv... « 3° Que la même députation inviterait et l'administration et tous les autres corps constitués de cette ville à supprimer par la voie des flammes tous les exemplaires de cette infâme adresse qui leur sont parvenus ;
Locuteur: Couthon
... effet elle lui enverra : 1° un extrait de la présente délibération ; 2° copie de l'adresse de félicitation à la Convention nationale ... ...la société manifeste à l'administration du département son improbation, qu'à cet effet elle lui enverra : 1° un extrait de la présente délibération ; 2° copie de l'adresse de félicitation à la Convention nationale adoptée dans la présente séance, et 3° une lettre expositive des principes et de...
Locuteur: Couthon
...asser dans le même paquet un exemplaire de celle du département, et joindra par post-scriptum à son adresse une note de l'improba-tion qu'elle a faite de cette dernière ; ...a société, en faisant parvenir à la Convention nationale son adresse, lui fera passer dans le même paquet un exemplaire de celle du département, et joindra par post-scriptum à son adresse une note de l'improba-tion qu'elle a faite de cette dernière ;
Locuteur: Couthon
...l sera envoyé à la société républicaine de Clermont-Ferrand et à toutes les sociét...
...du département, si faire se peut, copie de l'adresse adoptée dans la présenté séance avec un extrait de la délibération ;
« 6° Qu'il sera envoyé à la société républicaine de Clermont-Ferrand et à toutes les sociétés populaires du département, si faire se peut, copie de l'adresse adoptée dans la présenté séance avec un extrait de la délibération ;
Locuteur: Couthon
...iété fera brûler publiquement à l'issue de la séance, au devant de la porte extérieure de la salle, les exemplaires de l'infâme adresse du département déposés... « 7° Enfin que la société fera brûler publiquement à l'issue de la séance, au devant de la porte extérieure de la salle, les exemplaires de l'infâme adresse du département déposés sur le bureau.
...mant une lettre du citoyen Pache, maire de Paris, à tous les départements, qui vou...
...t une adresse du citoyen Privât, député de la Corrèze, à tous les habitants de ce département, pour les instruire de la nature et des motifs de l'insurrection du 31 mai et jours suiva...
...a demandé la lecture ; elle a été faite de suite ; ces deux adresses ont été vivem...
..., et la société, pénétrée pour la ville de Paris des mêmes sentiments qu'exhalent ces adresses, et convaincue de la réalité de leur exposé, a arrêté à l'unanimité qu'...
« Un membre a déposé sur le bureau deux paquets, l'un renfermant une lettre du citoyen Pache, maire de Paris, à tous les départements, qui voudraient faire marcher une force armée contre cette ville, et le second contenant une adresse du citoyen Privât, député de la Corrèze, à tous les habitants de ce département, pour les instruire de la nature et des motifs de l'insurrection du 31 mai et jours suivants. L'assemblée en a demandé la lecture ; elle a été faite de suite ; ces deux adresses ont été vivement applaudies, et la société, pénétrée pour la ville de Paris des mêmes sentiments qu'exhalent ces adresses, et convaincue de la réalité de leur exposé, a arrêté à l'unanimité qu'il en serait fait mention honorable» en son procès-verbal. (1) Archives national...

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 5
Locuteur: Couthon
« Le 24 juin 1793, l'an II de la République française, une et indivis... « Le 24 juin 1793, l'an II de la République française, une et indivisible.
Locuteur: Couthon
...onvention nationale, après le caractère de dignité qui lui convient, lorsqu'elle a pour ainsi dire achevé l'acte constitutionnel pour lequel.elle avait reçu nos mandats, et lorsque le projet de cette Constitution semble renfermer tous les principes cap... « Cette adresse vient d'éclore, lorsque la Convention nationale, après le caractère de dignité qui lui convient, lorsqu'elle a pour ainsi dire achevé l'acte constitutionnel pour lequel.elle avait reçu nos mandats, et lorsque le projet de cette Constitution semble renfermer tous les principes capables d'assurer la liberté du peuple.
Locuteur: Couthon
...ables : d'ignorance, sous le premier et de perfidie sous le second. Mais les républicains de la ville d'Ambert. qui ne doutent pas de vos lumieres, vous déclarent qu'ils con...
...arche astucieusement coupable, comme un acte par lequel vous avez voulu vous réserver un moyen de protester contre une Constitution qui, faite pour le peuple, peut n'être point agréable a quelques-uns de vous. v « Ils vous déclarent que si vous ne mettez a retirer les exemplaires de votre adresse la meme vigilance dont vo...
« Sous les deux rapports, vous seriez coupables : d'ignorance, sous le premier et de perfidie sous le second. Mais les républicains de la ville d'Ambert. qui ne doutent pas de vos lumieres, vous déclarent qu'ils considèrent votre projet d'adresse comme une démarche astucieusement coupable, comme un acte par lequel vous avez voulu vous réserver un moyen de protester contre une Constitution qui, faite pour le peuple, peut n'être point agréable a quelques-uns de vous. v « Ils vous déclarent que si vous ne mettez a retirer les exemplaires de votre adresse la meme vigilance dont vous avez usé pour les répandre avec profusion, ils publieront que vous n avez été...
Locuteur: Couthon
...autres départements pour solliciter une Constitution et vos vœux semblaient remplis. Cependant le but apparent de votre dernière adresse est de demander une Constitution, mais les républicains d'Ambert ont vu ... « Vous avez naguère joint vos réclamations a celles d'un grand nombre d'autres départements pour solliciter une Constitution et vos vœux semblaient remplis. Cependant le but apparent de votre dernière adresse est de demander une Constitution, mais les républicains d'Ambert ont vu que sous ce prétexte vous avez seulement voulu improuver les événements des 31 m...
Locuteur: Couthon
...s qui, pour la quatrième fois, viennent de sauver la liberté, agonisante? Comment n'avez-vous pas senti que le grand acte que vous improuvez était d'une nécessit... ... Comment, citoyens administrateurs, avez-vous pu calomnier la conduite des hommes qui, pour la quatrième fois, viennent de sauver la liberté, agonisante? Comment n'avez-vous pas senti que le grand acte que vous improuvez était d'une nécessité non moins urgente que l'avait été la journée du 10 août? Et si vous l'avez sen...
Locuteur: Couthon
« Le président a, du consentement de l'assemblée, levé la séance. « Le président a, du consentement de l'assemblée, levé la séance.
Locuteur: Couthon
Copie de la lettre écrite par la société populai...
...x administrateurs du département du Puy-de-Dôme (1).
Copie de la lettre écrite par la société populaire d'Ambert aux administrateurs du département du Puy-de-Dôme (1).
Locuteur: Couthon
A l'an II de la République française. A l'an II de la République française.
Locuteur: Couthon
« Les républicains de la ville d'Ambert ont lu le projet d'ad...
...e vous avez fait présenter à l'adhésion de toutes les communes du département.
« Les républicains de la ville d'Ambert ont lu le projet d'adresse à la Convention que vous avez fait présenter à l'adhésion de toutes les communes du département.
Locuteur: Couthon
... déshonore son auteur et qui était hors de vos fonctions. ...s énormes pour faire imprimer, circuler et colporter par des exprès un écrit qui déshonore son auteur et qui était hors de vos fonctions.
Locuteur: Couthon
« Enfin, ils vous envoient copie de leur adresse à la Convention et de leur délibération prise à l'égard de la vôtre. Vous verrez par l'une et l'autre de ces deux pièces que votre opinion n'est pas partagée par les citoyens libres de la ville d'Ambert qui ont signé en séan... « Enfin, ils vous envoient copie de leur adresse à la Convention et de leur délibération prise à l'égard de la vôtre. Vous verrez par l'une et l'autre de ces deux pièces que votre opinion n'est pas partagée par les citoyens libres de la ville d'Ambert qui ont signé en séance publique.
Locuteur: Couthon
..., secrétaire ; Magnin, membre du comité de correspondance. » « Signé : Laviane, président ; BaerYj. secrétaire ; Costes, secrétaire ; Magnin, membre du comité de correspondance. »
Locuteur: Couthon
...tionale, après avoir entendu la lecture de l'adresse des administrateurs du distri...
...unicipaux, juges du tribunal et membres de la société populaire de la ville d'Ambert, département du Puy-de-Dôme, de la lettre qu'ils ont écrite aux administrateurs de ce département le 24 juin, et de l'arrêté qu'ils ont pris relativement à...
..., en approuvant le zèle et la vigilance de ces citoyens, décrète qu'elle leur rend...
...ans cette séance en faveur des citoyens de Clermont-Ferrand. »
« La Convention nationale, après avoir entendu la lecture de l'adresse des administrateurs du district, officiers municipaux, juges du tribunal et membres de la société populaire de la ville d'Ambert, département du Puy-de-Dôme, de la lettre qu'ils ont écrite aux administrateurs de ce département le 24 juin, et de l'arrêté qu'ils ont pris relativement à l'adresse du département, en approuvant le zèle et la vigilance de ces citoyens, décrète qu'elle leur rend commun le décret qu'elle a porté dans cette séance en faveur des citoyens de Clermont-Ferrand. »
Locuteur: Gossuin
... lettre des administrateurs du district de Me-lun, par laquelle ils envoient l'extrait du procès-verbal de leur séance du 23 juin, portant adhésio...
...es autorités constituées du département de la Côte-d'Or ; cette lettre est ainsi c...
, secrétaire, donne lecture d'une lettre des administrateurs du district de Me-lun, par laquelle ils envoient l'extrait du procès-verbal de leur séance du 23 juin, portant adhésion pure et simple à l'adresse des autorités constituées du département de la Côte-d'Or ; cette lettre est ainsi conçue (2) :
Locuteur: Gossuin
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Gossuin
...es autorités constituées du département de la Côte-d'Or, laquelle adresse était insérée dans le Bulletin de la Convention nationale, en date du 22 de ce mois. ...voyons expédition d'un arrêté contenant notre adhésion à l'adresse patriotique des autorités constituées du département de la Côte-d'Or, laquelle adresse était insérée dans le Bulletin de la Convention nationale, en date du 22 de ce mois.
Locuteur: Gossuin
« La lecture de cette adresse nous cause la plus sensib...
...ge qui y règne est celui des vrais amis de la liberté. Il est bien propre à ramener ceux de nos frères qu'un égarement momentané a ...
« La lecture de cette adresse nous cause la plus sensible émotion. Le langage qui y règne est celui des vrais amis de la liberté. Il est bien propre à ramener ceux de nos frères qu'un égarement momentané a conduits dans des démarches dangereuses pour la patrie. Espérons qu'il aura le s...
« Le 24 juin 1793 « Le 24 juin 1793
« Melun, 27 juin 1793 « Melun, 27 juin 1793
...uin, tome 31, page 2, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 3. « Signé ; Raticle ; Lalande, procureur syndic. » (!) Collection Baudouin, tome 31, page 2, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 3.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 6
Locuteur: Mallarmé
« Sarrebourg, le 27 juin 1793, l'an II de la République française. « Sarrebourg, le 27 juin 1793, l'an II de la République française.
Locuteur: Mallarmé
« Nancy, le 26 juin 1793, l'an II de la République française. « Nancy, le 26 juin 1793, l'an II de la République française.
Locuteur: Mallarmé
...vention des administrateurs du dïstrièt de Nancy, par laquelle ils déclarent qu'ils sont satisfaits de l^acte Constitutionnel et qu'ils'le feront aimer par leurs administrés qu'ils ont garantis de tout temps de l'esprit funeste de fédéralisme; cette adresse est ainsi co... (2). Voici une adresse à la Convention des administrateurs du dïstrièt de Nancy, par laquelle ils déclarent qu'ils sont satisfaits de l^acte Constitutionnel et qu'ils'le feront aimer par leurs administrés qu'ils ont garantis de tout temps de l'esprit funeste de fédéralisme; cette adresse est ainsi conçue (3) :
Locuteur: Mallarmé
...us vous prions, citoyens représentants, de ranger le district de Sarrebourg dans la classe de ceux qui sont prêts à faire pour la patrie tous les genres de sacrifices. Et c'est avec enthousiasme ...
...sance que l'on y 'a accueilli le projet de Constitution que vôus Venez " de décréter.
« Nous vous prions, citoyens représentants, de ranger le district de Sarrebourg dans la classe de ceux qui sont prêts à faire pour la patrie tous les genres de sacrifices. Et c'est avec enthousiasme et reconnaissance que l'on y 'a accueilli le projet de Constitution que vôus Venez " de décréter.
Locuteur: Gossuin
Suit le texte de la délibération annoncée dans cette let... Suit le texte de la délibération annoncée dans cette lettre :
Locuteur: Gossuin
...es délibérations du conseil au district de Mebun. Extrait du registre des délibérations du conseil au district de Mebun.
Locuteur: Gossuin
Séance publique du 23 juin 1798,'Van II de la République française. Séance publique du 23 juin 1798,'Van II de la République française.
Locuteur: Gossuin
« Le procureur syndic a fait-lecture de l'adresse dés ''autorités constituées du département de la Côte-d'Or aux administrateurs et citoyens des départements de la République. Il en a demandé l'insertion àu procès-verbal de la séance de ce jour et invite 44aidministï'a-tion-à... « Le procureur syndic a fait-lecture de l'adresse dés ''autorités constituées du département de la Côte-d'Or aux administrateurs et citoyens des départements de la République. Il en a demandé l'insertion àu procès-verbal de la séance de ce jour et invite 44aidministï'a-tion-à y donner -son adhésion.
Locuteur: Gossuin
...s 'autorités constituées du département de la Côte-d'Or contient les principes d'humanité, de..généro-sité^ ét dei dévouement qui car...
...res à déjouer les Complots despartisans de la royauté ou du fédéralisme et -a rallier tous les bons citoyens autour de l'arbre de la liberté';
« Considérant que Padrfesse des 'autorités constituées du département de la Côte-d'Or contient les principes d'humanité, de..généro-sité^ ét dei dévouement qui caractérisent les vrais républicains, . principes propres à déjouer les Complots despartisans de la royauté ou du fédéralisme et -a rallier tous les bons citoyens autour de l'arbre de la liberté';
Locuteur: Gossuin
...s autorités -constituées-du département de la Côte-d'Or insérée dans le Bulle-tin la] Conception nationale-en date d'hier... t ^Déclare adhérer purement et simplement à l'adresse, des autorités -constituées-du département de la Côte-d'Or insérée dans le Bulle-tin la] Conception nationale-en date d'hier.;
Locuteur: Gossuin
...nscrite en'-entier sur le procès-verbal de la séance de ce jour, dont extrait sera envoyé à la Convention, au département-de la Côte-d'Or, à celui de Seine-et-Marne, aux quatre districts 'de Méatfx, ,!Ro-zoy, Provins et Nemours, à...
...u-îairè séant ;aux ci-dèVant-5 Jacobins de Paris et'a-celle de Mélun.
« Arrête qu'elle, sera transcrite en'-entier sur le procès-verbal de la séance de ce jour, dont extrait sera envoyé à la Convention, au département-de la Côte-d'Or, à celui de Seine-et-Marne, aux quatre districts 'de Méatfx, ,!Ro-zoy, Provins et Nemours, à la société Pppu-îairè séant ;aux ci-dèVant-5 Jacobins de Paris et'a-celle de Mélun.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
(1). J'arrive de Melun ou nous avions été envoyés, Lacoste, Carrier et moi. La société populaire de cette ville que nous avons visitée nous...
.... -Elle nous a remis un don patriotique de 900 livres pour le déposer sur l'autel de la patrie. J'assure la Convention que l...
...et ardent dont sont animés les citoyens de Melun, est partagé par les citoyens-de tout le département.
(1). J'arrive de Melun ou nous avions été envoyés, Lacoste, Carrier et moi. La société populaire de cette ville que nous avons visitée nous a paru pénétrée des meilleurs, principes et entièrement dévouée à la Convention. -Elle nous a remis un don patriotique de 900 livres pour le déposer sur l'autel de la patrie. J'assure la Convention que le civisme pur et ardent dont sont animés les citoyens de Melun, est partagé par les citoyens-de tout le département.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...vention ordonne l'insértiOn au Bulletin de l'adresse des administrateurs du district de Melun et décrète la mention honorable d...
...otique fait par la société ptfpti-laire de cétte ville.)
(La Convention ordonne l'insértiOn au Bulletin de l'adresse des administrateurs du district de Melun et décrète la mention honorable du' don patriotique fait par la société ptfpti-laire de cétte ville.)
Locuteur: Mallarmé
« Les maire et officiers municipaux de la ville de Phalsbourg, située dans le district de Sarrebourg, viennent de nous > adresser un don patriotique consistant en 421 chemisés, 49 paires de-bas, 133 .paires de-guêtres, 5 paires de draps et 68 paires de souliers. « Les maire et officiers municipaux de la ville de Phalsbourg, située dans le district de Sarrebourg, viennent de nous > adresser un don patriotique consistant en 421 chemisés, 49 paires de-bas, 133 .paires de-guêtres, 5 paires de draps et 68 paires de souliers.
Locuteur: Mallarmé
...gué à la guerre et noUsnOUs' empressons de vous transmettre leur vœu. ...le soit -distrxbùée en vertu d'un décret au premier bataillon qui se sera distingué à la guerre et noUsnOUs' empressons de vous transmettre leur vœu.
Locuteur: Mallarmé
« Lès citoyeiiS de Ce district ont en outre envoyé à l'arm... « Lès citoyeiiS de Ce district ont en outre envoyé à l'armée du Rhin, suivant qu'il est constaté par un procès-verbal du commissaire des g...
Locuteur: Mallarmé
« 283 paires de guêtres ; « 283 paires de guêtres ;
Locuteur: Mallarmé
« 199 paires de bas; « 199 paires de bas;
Locuteur: Mallarmé
« 423 paires de souliers ; . « 423 paires de souliers ; .
Locuteur: Mallarmé
...nénistrateurs du directoire du district de Sarrebourg, « Les adlnénistrateurs du directoire du district de Sarrebourg,
Locuteur: Mallarmé
...ention honorable et ordonne l'insertion de cette adresse au Bulletin.) (La Convention décrète l'a mention honorable et ordonne l'insertion de cette adresse au Bulletin.)
...piiniètmtëûrs^duMi-rectoire du'district"de Sarrebourg me chargent de lire à laf Convention la lettre suivant...
...ent à la Convention le don.,patriotique de la commune de Phals-bourg et envoient le relevé des dons adressés (1) Moniteur universel, 2» semestre de 1793, page 789, 1" colonne, et Procès-ver ba...
^lM^mdpiiniètmtëûrs^duMi-rectoire du'district"de Sarrebourg me chargent de lire à laf Convention la lettre suivante, par laquelle ils transmettent à la Convention le don.,patriotique de la commune de Phals-bourg et envoient le relevé des dons adressés (1) Moniteur universel, 2» semestre de 1793, page 789, 1" colonne, et Procès-ver bauxdela Convention, tome 15. page 13.
(2) Moniteur universel, 2» semestre de 1793, page 789, 2" colonne. (2) Moniteur universel, 2» semestre de 1793, page 789, 2" colonne.
« La Constitution d'un grand peuple, qui vêtit fia libert...
...me que par sa simplicité. L'avoir faite de (1) Archives nationales, Carton C 261, ...
« La Constitution d'un grand peuple, qui vêtit fia liberté et l'égalité, ne peut être sublime que par sa simplicité. L'avoir faite de (1) Archives nationales, Carton C 261, chemise 564, pièce n° 5, fet 'Procès-verbaux âe la Convention, tome 15, page 3.
(2) Moniteur unwersel,~Z' semtslre-de 1793j'page 789, (2) Moniteur unwersel,~Z' semtslre-de 1793j'page 789,
...ise 564, pièce n° d, et Proeès-verèavX 'de la Convention, tome 15, page 3. (3) Archives nationales, Carton C 261, chemise 564, pièce n° d, et Proeès-verèavX 'de la Convention, tome 15, page 3.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 7
Locuteur: Gossuin
« La commune de Dannemarie-en-Moritois adhère à tous les travaux de la Convention nationale, notamment à se...
...e/titre -les sauveurs ide la liberté et de l'égalité, en rjoreant'ihaiaae xau départementîde l'Eure ?et àrtous eaux de, saiMgue. jElle-félicite la Convention-sur J'iachèvemcnt de la Constitution -républicaine que «viennent de.nous donner nos braves législateurs de la Montagne. Nous "l'attendons avec une...
.... » Cette 'commune sue r plaint ensuite de ce que le >#^ZeifîWquleHeïïec®vait:ordi...
« La commune de Dannemarie-en-Moritois adhère à tous les travaux de la Convention nationale, notamment à ses ,décrets,des Slmai, 1er et 2 du présent mois, que nous appelons à juste/titre -les sauveurs ide la liberté et de l'égalité, en rjoreant'ihaiaae xau départementîde l'Eure ?et àrtous eaux de, saiMgue. jElle-félicite la Convention-sur J'iachèvemcnt de la Constitution -républicaine que «viennent de.nous donner nos braves législateurs de la Montagne. Nous "l'attendons avec une*vive impatience. » Cette 'commune sue r plaint ensuite de ce que le >#^ZeifîWquleHeïïec®vait:ordinaireinent ne lui parvient plus.
Locuteur: Mallarmé
... dans un espace, aussi court :que celui de vingt-quatre joairs, .o'est tout ce «pse les 'efforts de l'a -sagesse humaine peuvent produire ;... cette manière, dans un espace, aussi court :que celui de vingt-quatre joairs, .o'est tout ce «pse les 'efforts de l'a -sagesse humaine peuvent produire ; aussi grâces vous en soient rendues.
Locuteur: Mallarmé
... reste plus qu'un'vœu .à; former, c'est de voir cette'Cbapfee du genre.fbaMa:ainmou- ; mise à la sanction de ceux dont elle doit, faire ? le bonheur... « li ne nous reste plus qu'un'vœu .à; former, c'est de voir cette'Cbapfee du genre.fbaMa:ainmou- ; mise à la sanction de ceux dont elle doit, faire ? le bonheur.
Locuteur: Mallarmé
... -les { disposer à y reconnaître la fin de leurs maux, j « iBurant votre travail .nchus avcwasreu .ie I bonheur de les garantir de cet esprit funeste ! de fédéralisme qui a égaré quelques adminis- : trations de lai République,,;rpar là nous avons rem...
...r à nosi cœurs, puis- | que le bouclier de la patrie est s dans .l'union de ses enfants.
...déjà'de la recevoir dans son ensemble j pour la Saine aimer à mos administrés et -les { disposer à y reconnaître la fin de leurs maux, j « iBurant votre travail .nchus avcwasreu .ie I bonheur de les garantir de cet esprit funeste ! de fédéralisme qui a égaré quelques adminis- : trations de lai République,,;rpar là nous avons rempli run devoir bien cher à nosi cœurs, puis- | que le bouclier de la patrie est s dans .l'union de ses enfants.
Locuteur: Mallarmé
...urs composant le directoire du district de Nancy, « Les administrateurs composant le directoire du district de Nancy,
Locuteur: Mallarmé
...ention honorable et ordonne l'insertion de cette adresse au ^Bulletin.) I (L'a Convention décrète la mention honorable et ordonne l'insertion de cette adresse au ^Bulletin.) I
Locuteur: Gossuin
...-Adresse des administrateursdw district de Blois, par laquelle ils déclarent vouer à l'exécration de tous les -siècles les fonctionnaires pu...
...s et rester invariablement 'attachés, * de cœur -et de principes, à leurs braves frères de Paris elle Jest ainsi conçue'(1) :
"1° -Adresse des administrateursdw district de Blois, par laquelle ils déclarent vouer à l'exécration de tous les -siècles les fonctionnaires publics fédéralistes et rester invariablement 'attachés, * de cœur -et de principes, à leurs braves frères de Paris elle Jest ainsi conçue'(1) :
Locuteur: Gossuin
...aris, ;'les administrateurs du district de Blois déclarent à la Convention nationa...
...pir ils eombattront les tyrans coalisés de .quelque espèce qu'ils; puissent .être.
« À l'exemple du département;delï*aris, ;'les administrateurs du district de Blois déclarent à la Convention nationale que jusqu'à leur derniersoupir ils eombattront les tyrans coalisés de .quelque espèce qu'ils; puissent .être.
Locuteur: Gossuin
...x-combattants pour soutenir les droits ;de l'homme, de da. lihertésèt de l'égalité ; « Le département do Paris wotus offre au besoin 100,000 nouveaux-combattants pour soutenir les droits ;de l'homme, de da. lihertésèt de l'égalité ;
Locuteur: Gossuin
« Nous, entouré d'un petit nombre de bons citoyens, dont nous avons l'estime...
...nous donnerons s'il le'.faut, l'exemple de notre dévouement sans'bornes à l'unité et l'indivisibilité de la République.
« Nous, entouré d'un petit nombre de bons citoyens, dont nous avons l'estime et la confiance, nous donnerons s'il le'.faut, l'exemple de notre dévouement sans'bornes à l'unité et l'indivisibilité de la République.
Locuteur: Gossuin
« Nous, menacés de 'l'incursion des rebelles de. la Vendée,.nous périrons plutôt que de .jurer fidélité-au rej.êton,du .dernier «de .nos-tyrans. « Nous, menacés de 'l'incursion des rebelles de. la Vendée,.nous périrons plutôt que de .jurer fidélité-au rej.êton,du .dernier «de .nos-tyrans.
Locuteur: Gossuin
... nous resterons invariablement attachés de cœur et de principes à nos braves frères de Paris, que nous défendrons La .Conventi... « Nous déclarons que nous resterons invariablement attachés de cœur et de principes à nos braves frères de Paris, que nous défendrons La .Convention nationale ou que nous périrons.
Locuteur: Gossuin
...Dumouriez ; nous ne lui reprochons, que de les avoir prises un peu tard, nous demandons la; punition de ces perfides si prompte et si éclatante... ...e sur les mesures rigoureuses qu'elle a prises contre les défenseurs du traître Dumouriez ; nous ne lui reprochons, que de les avoir prises un peu tard, nous demandons la; punition de ces perfides si prompte et si éclatante-qu'elle puisse faire rentrer dans le néant tous 'leurs suppôts.
Locuteur: Gossuin
« Législateurs, abattez la tête de tous les tyrans, de tous les intrigants qui vous harcèlent depuis longtemps, de tous ces .scélérats qui ïvous ;caëhent encore aujourd'hui les infâmes trahisons de quelques-uns. de nos généraux fies-armées de la Vendée ; -éclairez par lesplus viole... « Législateurs, abattez la tête de tous les tyrans, de tous les intrigants qui vous harcèlent depuis longtemps, de tous ces .scélérats qui ïvous ;caëhent encore aujourd'hui les infâmes trahisons de quelques-uns. de nos généraux fies-armées de la Vendée ; -éclairez par lesplus violentes mesures notre prétendue faiblesse dans cette armée.
Locuteur: Gossuin
...z-vous d'être incessamment les victimes de leurs projets liberti-cides et de voir la République se changer en un vaste monceau de cendre. « Frappez... ou attendez-vous d'être incessamment les victimes de leurs projets liberti-cides et de voir la République se changer en un vaste monceau de cendre.
Locuteur: Gossuin
« Les administrateur sxlu district de Blois, -département de Loir-et-Cher, « Les administrateur sxlu district de Blois, -département de Loir-et-Cher,
Locuteur: Gossuin
...ention honorable et ordonne l'insertion de cette adresse au Bulletin.) (La -Convention décrète la .mention honorable et ordonne l'insertion de cette adresse au Bulletin.)
Locuteur: Gossuin
2°.Adresse de la, commune de Damnemame, district de Promus, département 'de Seme-êt-Marne, .datée.du 28 juin, par l... 2°.Adresse de la, commune de Damnemame, district de Promus, département 'de Seme-êt-Marne, .datée.du 28 juin, par laquelle .elle adhère aux pourneesCdes 31..mai etJTjuin. "En voici l'extrait . (1...
Locuteur: Gossuin
...Convention ordonne la mention honorable de l'adhésion et, pour Le surplus, renvoie au comité des pétitions et de correspondance, chargé de tîaire ^parvenir le Bulletin à la. commune de Dannemarie -et de veiller à ce que cette .feuille parvien... (la Convention ordonne la mention honorable de l'adhésion et, pour Le surplus, renvoie au comité des pétitions et de correspondance, chargé de tîaire ^parvenir le Bulletin à la. commune de Dannemarie -et de veiller à ce que cette .feuille parvienne exactement à toutes les commîmes.)
...ivers ;que .nous vouons .à l'exécration de tous "ies siècles Iles membres gangrenés .de diverses ; administrations qui ont imaginé l'infâme, projet de fédéralisme ; que nous jouions,une "Constitution ArcTiiv£$ mtionàles, Carton C 261, chem... « Kou» .déclarons ià "l'univers ;que .nous vouons .à l'exécration de tous "ies siècles Iles membres gangrenés .de diverses ; administrations qui ont imaginé l'infâme, projet de fédéralisme ; que nous jouions,une "Constitution ArcTiiv£$ mtionàles, Carton C 261, chemise S6i,
... Adresse des membres du conseil général de là commune de:Maub&rge,.$a,r laquelle ils (1) Bulteiin de Ha',Conwn:iioii'da'lLvr juillet nâ et 3° Adresse des membres du conseil général de là commune de:Maub&rge,.$a,r laquelle ils (1) Bulteiin de Ha',Conwn:iioii'da'lLvr juillet nâ et
Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page**. Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page**.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 8
Locuteur: Gossuin
... si bien a la dignité des représentants de 25 millions d'hommes libres. Continuez ...
...ferme, sage, courageuse, à bien mériter de la patrie. La Constitution que vous venez de décréter, fondée sur les principes éternels de la justice et de la raison, vous est un garant de la reconnaissance du peuple français.
... enfin venu, où la Convention nationale a pris l'attitude imposante qui convient si bien a la dignité des représentants de 25 millions d'hommes libres. Continuez par une conduite ferme, sage, courageuse, à bien mériter de la patrie. La Constitution que vous venez de décréter, fondée sur les principes éternels de la justice et de la raison, vous est un garant de la reconnaissance du peuple français.
Locuteur: Gossuin
...à jamais mémorable par l'anéantissement de l'hydre révoltante de l'inviolabilité. ' ...attester et jurer notre assentiment à tout ce que vous avez fait depuis oe jour à jamais mémorable par l'anéantissement de l'hydre révoltante de l'inviolabilité. '
Locuteur: Gossuin
...naissance à nos frères, les montagnards de Paris, sur leur conduite une et inaltér...
...e n'oubliera jamais qu'elle fait partie de cette Montagne terrible, qui, depuis qu...
...e punition des coupables, cest notre vœu. Veuillez témoigner notre sincère reconnaissance à nos frères, les montagnards de Paris, sur leur conduite une et inaltérable, et leur dire que Maubeuge n'était qu'une petite motte, mais qu'elle n'oubliera jamais qu'elle fait partie de cette Montagne terrible, qui, depuis quatre ans, fait frémir les despotes et dans peu,, nous l'espérons, finira par les...
Locuteur: Gossuin
...es membres composant le conseil général de la commune de Maubeuge. « Les membres composant le conseil général de la commune de Maubeuge.
Locuteur: Gossuin
...ention honorable et ordonne l'insertion de cette adresse au Bulletin.) (La Convention décrète la mention honorable et ordonne l'insertion de cette adresse au Bulletin.)
Locuteur: Gossuin
4° Adresse des citoyens républicains de la ville de Gusset, par laquelle ils adhèrent à tous les décrets de la Convention et se déclarent prêts à verser jusqu'à la dernière goutte de leur sang pour la défense de Paris contre ses ennemis acharnés ; cet... 4° Adresse des citoyens républicains de la ville de Gusset, par laquelle ils adhèrent à tous les décrets de la Convention et se déclarent prêts à verser jusqu'à la dernière goutte de leur sang pour la défense de Paris contre ses ennemis acharnés ; cette adresse est ainsi conçue (2) :
Locuteur: Gossuin
...ème fois, a donné à la nation l'exemple de l'énergie "et du civisme le plus éclairé. Le succès a répondu à l'attente de ces braves et généreux défenseurs de la liberté et de l'égalité. « Paris, en se levant pour la troisième fois, a donné à la nation l'exemple de l'énergie "et du civisme le plus éclairé. Le succès a répondu à l'attente de ces braves et généreux défenseurs de la liberté et de l'égalité.
Locuteur: Gossuin
ments républicains de cette ville plus célèbre encore aujourd...
...essé que par ses lumières. Il n'est pas de sacrifice qui puisse nous coûter. Gui ! fallût-il verser jusqu'à la dernière goutte de notre sang pour la défendre contre ses ...
ments républicains de cette ville plus célèbre encore aujourd'hui par son patriotisme pur et désintéressé que par ses lumières. Il n'est pas de sacrifice qui puisse nous coûter. Gui ! fallût-il verser jusqu'à la dernière goutte de notre sang pour la défendre contre ses ennemis acharnés, nous sommes tous prêts à le faire !
Locuteur: Gossuin
...intrigants qui, seuls, ne veulent point de lois, menacent de marcher sur les Parisiens injustement calomniés. Quand l'exacte vérité sera connue de nos frères, nous sommes convaincus que,...
...s sincère, et bientôt les vils fauteurs de la tyrannie, écume impure de la société, seront forcés de rentrer dans le néant, comme les brouil...
... nuit profonde disparaissent à l'aspect de l'astre brillant qui éclaire et réchauf...
« Quelques départements égarés ou séduits par des intrigants qui, seuls, ne veulent point de lois, menacent de marcher sur les Parisiens injustement calomniés. Quand l'exacte vérité sera connue de nos frères, nous sommes convaincus que, désabusés, ils se feront un devoir d'abjurer leurs erreurs. A une haine déplacée contre Paris, succédera l'amitié la plus sincère, et bientôt les vils fauteurs de la tyrannie, écume impure de la société, seront forcés de rentrer dans le néant, comme les brouillards infects d'une nuit profonde disparaissent à l'aspect de l'astre brillant qui éclaire et réchauffe l'univers.
Locuteur: Gossuin
« Les citoyens républicains de la ville de Cusset, « Les citoyens républicains de la ville de Cusset,
Locuteur: Gossuin
...t ; Lorut ; Gaspard Saint-Quentin, chef de légion; Bernard, officier municipal; Du... ...Faure, ancien muniçipal ; Nicolet ; Avignon , fils ; Gallien ; La-mouroux ; Bayet ; Lorut ; Gaspard Saint-Quentin, chef de légion; Bernard, officier municipal; Durand ; Régnier ; Mar-gottat; Duchon; Bulot; Guichon; Bruet; Dupoux; Claustre, Gu...
Locuteur: Gossuin
5° Lettre des président et secrétaires de la commune en permanence des Vans, département de VArdèche, par laquelle ils font parvenir l'extrait du procès-verbal de l'assemblée générale des citoyens de cette ville ; cette lettre est ainsi co... 5° Lettre des président et secrétaires de la commune en permanence des Vans, département de VArdèche, par laquelle ils font parvenir l'extrait du procès-verbal de l'assemblée générale des citoyens de cette ville ; cette lettre est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Gossuin
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Gossuin
« L'état actuel de la République a jeté l'alarme dans la commune des Yans. Elle vient de s'ériger en permanence ; elle a pris un... « L'état actuel de la République a jeté l'alarme dans la commune des Yans. Elle vient de s'ériger en permanence ; elle a pris une délibération où il a été arrêté d'en faire l'envoi à la Convention nationale. ...
« La ville de Cusset, qui veut être libre comme l'air...
...mise 564, pièce n* 16 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 4.
« La ville de Cusset, qui veut être libre comme l'air qu'elle respire, partage les senti- (1) Archives nationales, carton C. 261, chemise 564, pièce n* 16 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 4.
...ise 5*71, pièce n» 24 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 4. (2) Archives nationales, carton C. 261, chemise 5*71, pièce n» 24 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 4.
« Aux Yans, le 21 juin 1793 « Aux Yans, le 21 juin 1793
...nt que la commune des Vans a prêté lors de cette délibération est l'expres- (1) Ar...
...ise 564, pièce n° 15, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 4.
( Le serment que la commune des Vans a prêté lors de cette délibération est l'expres- (1) Archives nationales, carton C. 261, chemise 564, pièce n° 15, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 4.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 9
Locuteur: Gossuin
« Du mercredi 19 juin 1793, l'an second de la République française, à neuf heures ...
... la ville des Vans, dans une des salles de la maison commune, les citoyens -compos...
« Du mercredi 19 juin 1793, l'an second de la République française, à neuf heures du matin, à la ville des Vans, dans une des salles de la maison commune, les citoyens -composant ladite commune réunis en permanence.
Locuteur: Gossuin
...tion hâte son ouvrage, qu'elle s'occupe de l'acte constitutionnel, que les passions personnelles fassent ...
...ort est déplorable. Il est temps que la Constitution qu'il attend le retire de cet état d'anéantissement où il est. Qu'elle paraisse donc, cette Constitution, ce bienfait national qui consolidera p...
« Que la Convention hâte son ouvrage, qu'elle s'occupe de l'acte constitutionnel, que les passions personnelles fassent place à l'intérêt général. Le peuple gémit, son sort est déplorable. Il est temps que la Constitution qu'il attend le retire de cet état d'anéantissement où il est. Qu'elle paraisse donc, cette Constitution, ce bienfait national qui consolidera pour toujours le droit des gens.
Locuteur: Gossuin
sion de sa profession de foi ; toujours ferme dans ses principes... sion de sa profession de foi ; toujours ferme dans ses principes, elles les accroîtra par l'exécution et par la propagation qu'elle s'occupera d...
Locuteur: Gossuin
...la hauteur du droit sacré et inviolable de la souveraineté du peuple, dont elle es... ...n Président, que la Convention nationale se rende immortelle, qu'elle s'élève à la hauteur du droit sacré et inviolable de la souveraineté du peuple, dont elle est la représentation, pour proscrire à jamais les attentats odieux que des intrig...
Locuteur: Gossuin
« Les président et secrétaires de la commune en permanence des Vans. « Les président et secrétaires de la commune en permanence des Vans.
Locuteur: Gossuin
Procès-verbal de Vassemblée générale des citoyens de la commune des Vans, département de VArdèche. Procès-verbal de Vassemblée générale des citoyens de la commune des Vans, département de VArdèche.
Locuteur: Gossuin
« L'assemblée générale des citoyens de la commune des Yans, département de l'Ar-dèche, instruite que des députés c... « L'assemblée générale des citoyens de la commune des Yans, département de l'Ar-dèche, instruite que des députés circulent pour provoquer les départements méridionaux à s'ériger en république ;
Locuteur: Gossuin
» Considérant que ce projet de scission est un ferment de discorde, parce que l'on veut allumer les torches de la guerre civile pour anéantir la liber... » Considérant que ce projet de scission est un ferment de discorde, parce que l'on veut allumer les torches de la guerre civile pour anéantir la liberté ;
Locuteur: Gossuin
« A voué à l'infamie tout provocateur de pareils complots ; et, pour ne laisser aucun doute de la pureté de ses principes et de ses sentiments, l'assemblée a individuellement prêté le serment de maintenir la liberté et l'égalité, la stabilité et l'inviolabilité de la Convention nationale, Punité et l'indivisibilité de la République, de résister à toute tyrannie et à tout genre d'oppression et de mourir plutôt que de violer ce serment. « A voué à l'infamie tout provocateur de pareils complots ; et, pour ne laisser aucun doute de la pureté de ses principes et de ses sentiments, l'assemblée a individuellement prêté le serment de maintenir la liberté et l'égalité, la stabilité et l'inviolabilité de la Convention nationale, Punité et l'indivisibilité de la République, de résister à toute tyrannie et à tout genre d'oppression et de mourir plutôt que de violer ce serment.
Locuteur: Gossuin
...les événements actuels, arrête qu'avant de fixer son jugement, elle attendra le ré... « JEt, délibérant sur les événements actuels, arrête qu'avant de fixer son jugement, elle attendra le résultat des délibérations que le conseil général du département prendra dans sa s...
Locuteur: Gossuin
(Suivent un grand nombre de signatures.) « Pour expédition, (Suivent un grand nombre de signatures.) « Pour expédition,
Locuteur: Gossuin
...es membres composant le conseil général de la commune de la Veuve, par laquelle ils adhèrent à l...
...ent l'arrêté liberticide du département de la Marne, qu'ils ont refusé d'afficher;...
6° Lettre des membres composant le conseil général de la commune de la Veuve, par laquelle ils adhèrent à la révolution du 2 juin et dénoncent l'arrêté liberticide du département de la Marne, qu'ils ont refusé d'afficher; cette lettre est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Gossuin
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Gossuin
« La commune de La Veuve n'a pu voir sans gémir l'adres...
...istratifs et judiciaires du département de la Marne, relativement à la révolution ...
...yée par les administrateurs du district de Châlons pour l'afficher dans notre municipalité, a été -sapprouvéepar leconseilgénéral de cette commune, qui a arrêté aussitôt qu...
...acardée. Nous vous donnons connaissance de cet arrêté, en déclarant formellement q...
...re et que nous reconnaissons comme lois de la République une et indivisible tous l...
« La commune de La Veuve n'a pu voir sans gémir l'adresse faite à la Convention nationale par les corps administratifs et judiciaires du département de la Marne, relativement à la révolution du 31 mai. Cette adresse, qui nous a été pnvoyée par les administrateurs du district de Châlons pour l'afficher dans notre municipalité, a été -sapprouvéepar leconseilgénéral de cette commune, qui a arrêté aussitôt qu'elle ne serait pas placardée. Nous vous donnons connaissance de cet arrêté, en déclarant formellement que nous adhérons à cette révolution nécessaire et que nous reconnaissons comme lois de la République une et indivisible tous les décrets que la Convention nationale a rendus depuis cette époque mémorable.
Locuteur: Gossuin
...es membres composant le conseil général de la commune de la Veuve, « Pour les membres composant le conseil général de la commune de la Veuve,
Locuteur: Gossuin
Suit le texte de l'arrêté annoncé dans cette lettre (2) ... Suit le texte de l'arrêté annoncé dans cette lettre (2) :
Locuteur: Gossuin
Extrait des registres des délibérations de la municipalité de la Veuve. Extrait des registres des délibérations de la municipalité de la Veuve.
Locuteur: Gossuin
, l'an II de la République française (2). , l'an II de la République française (2).
Locuteur: Gossuin
« Tous les membres du conseil général de la commune de La Veuve réunis en la chambre de la municipalité ; « Tous les membres du conseil général de la commune de La Veuve réunis en la chambre de la municipalité ;
Locuteur: Gossuin
« Lecture faite par le procureur de cette commune d'une adresse faite par les administrateurs du département de la Marne, réunis aux administrateurs et juges de plusieurs districts dudit département, ...
...r les membres du directoire du district de Châlons pour être affichée en cette com...
« Lecture faite par le procureur de cette commune d'une adresse faite par les administrateurs du département de la Marne, réunis aux administrateurs et juges de plusieurs districts dudit département, et envoyée à cette municipalité par les membres du directoire du district de Châlons pour être affichée en cette commune.;
...gne a mérité la reconnais- (1) Bulletin de la Convention du l,r juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 4. ... devait point siéger avec le vice à la Convention nationale, que la sainte Montagne a mérité la reconnais- (1) Bulletin de la Convention du l,r juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 4.
(â) Bulletin de la Convention du 1er juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 4. — Archi... (â) Bulletin de la Convention du 1er juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 4. — Archives nationales, carton C. 261, chemise 564, pièces n" 13 et 14.
« La Veuve, ce 23 juin 1793 « La Veuve, ce 23 juin 1793
« Cejourd'hui 22 juin 1793 « Cejourd'hui 22 juin 1793

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 10
Locuteur: Gossuin
...it d'afficher ladite adresse a la porte de la maison commune'et ont, -les membres cludit conseil, signé le présent acte. ...e ' étant le centre d'unité, serait sur-le-champ informée du refus qu'ils ont fait d'afficher ladite adresse a la porte de la maison commune'et ont, -les membres cludit conseil, signé le présent acte.
Locuteur: Gossuin
...arrestation les factieux et anarchistes de la plaine infidèle et si quelques-uns de ces derniers se prétendent innocents, la Convention ne leur a point été le droit de justifier devant les tribunaux qu'ils n... sance des Français, le 31 mai et le 2 du courant, en mettânt en état d'arrestation les factieux et anarchistes de la plaine infidèle et si quelques-uns de ces derniers se prétendent innocents, la Convention ne leur a point été le droit de justifier devant les tribunaux qu'ils n'ont contrevenu en rien à la loi ;
Locuteur: Gossuin
7° Adresse des citoyens de la commune du Marguenterre, -département de la Somme, par -laquelle ils adhèrent à ...
...eurs corps expirants que les satellites de Pitt se feront un passage ; 'Cette adre...
7° Adresse des citoyens de la commune du Marguenterre, -département de la Somme, par -laquelle ils adhèrent à la, révolution du 2 juin et déclarent que, exposés aux Invasions des Anglais, ce ne sera que sur leurs corps expirants que les satellites de Pitt se feront un passage ; 'Cette adresse est 'ainsi conçue (1) :
Locuteur: Gossuin
« Les citoyens habitants de la communauté du Marquenterre, département de ta Somme, soussignés, déclarent adhérer...
...ention nationale par le conseil général de la commune d'Amiens, la société populaire de ladite ville et celle de la ville d^Abbe ville, relativement à l...
« Les citoyens habitants de la communauté du Marquenterre, département de ta Somme, soussignés, déclarent adhérer dans toute leur etendue aux adresses présentées à la Convention nationale par le conseil général de la commune d'Amiens, la société populaire de ladite ville et celle de la ville d^Abbe ville, relativement à la déclaration des députés du-dit département qui ont été parjures, et ont tfcahi...
Locuteur: Gossuin
... l'envoi aux districts et municipalités de cette déclaration ; conseil général du département qui ordonne la publication et l'envoi aux districts et municipalités de cette déclaration ;
Locuteur: Gossuin
...s qu'ils respecteront toujours les lois de la Convention et qii ils -sauront irtoi... « -Déclarant les soussignés qu'ils respecteront toujours les lois de la Convention et qii ils -sauront irtoitrir, s'il le faut, pour les défendre.
Locuteur: Gossuin
...ons des Anglais. Si les vils satellites de Pitt veulent tenter une descente et pénétrer par leur côte sur le territoire de l4a République, sdyëz assurés, législat... ...seuté-du Marquenterre- est située sur les côtes et Se trouve exposée "aux invasions des Anglais. Si les vils satellites de Pitt veulent tenter une descente et pénétrer par leur côte sur le territoire de l4a République, sdyëz assurés, législateurs, que lès soussignés s'y Opposeront vigoureusement- et qaef>ée -sera sur leu...
Locuteur: Gossuin
, l'an II de la République française line et indivis... , l'an II de la République française line et indivisible.
Locuteur: Gossuin
...ntion honorable et ordonne -l'insertion de 'cette adresse au.Bulletinà) (La Convention décrète la mention honorable et ordonne -l'insertion de 'cette adresse au.Bulletinà)
Locuteur: Gossuin
...larent qu'ils seconderont la Convention de toutes -leurs forces ; elfe? est. ainsi... ...resse des citoyens wmposan l la société populaire d'Amiens, par laquelle ils déclarent qu'ils seconderont la Convention de toutes -leurs forces ; elfe? est. ainsi conçue (1) :
Locuteur: Gossuin
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Gossuin
...u 31 mai sont'trop chers aux vrais amis de la patrie pour qu'ils ne vous en témoig...
...généreux efforts, nous vous seconderons de toutes nos forces, et la patrie sera sa...
«''Vos immortels travaux depuis la révolution du 31 mai sont'trop chers aux vrais amis de la patrie pour qu'ils ne vous en témoignent pas leur satisfaction. Continuez vos ^généreux efforts, nous vous seconderons de toutes nos forces, et la patrie sera sauvée.
Locuteur: Gossuin
...rf qui doit immortaliser les 'Français. De l'embrasement qui se prépare, ^explosion sera terrible aux ennemis de la République. Ils seront terrassés d'a... « Kous sommes arrivés au moment déeisrf qui doit immortaliser les 'Français. De l'embrasement qui se prépare, ^explosion sera terrible aux ennemis de la République. Ils seront terrassés d'après Pénergie qui caractérise maintenant vos décrets.
Locuteur: Gossuin
...ention honorable et ordonne l'insertion de cette adresse au Bulletin.) (La Convention décrète la mention honorable et ordonne l'insertion de cette adresse au Bulletin.)
Locuteur: Gossuin
9° Adresse des membres de la société populaire de Lunéville (2), par laquelle ils annonce...
...corrompus ayant voulu armer leurs mains de poignards parricides contre Paris-et'la...
...s. -Ils'demandent la Jprompte exécution de celui qui ordonne une levée de 30,000 hommes de cavalerie, et que l'on-s'occupe 'de l'instruction publique.
9° Adresse des membres de la société populaire de Lunéville (2), par laquelle ils annoncent que quelques administrateurs corrompus ayant voulu armer leurs mains de poignards parricides contre Paris-et'la Convention, ils y ont'répondu°par uneadhésron formelle aux événements des 31 mai et 2 juin, et à tous les décrets. -Ils'demandent la Jprompte exécution de celui qui ordonne une levée de 30,000 hommes de cavalerie, et que l'on-s'occupe 'de l'instruction publique.
Locuteur: Gossuin
...ntion honorable et or donne-l'insertion de-cette .adresse au Bulletin, ) (La Convention décrète la mention honorable et or donne-l'insertion de-cette .adresse au Bulletin, )
(2) Bulletin de la Convention du 1" juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention tome 15, page 5. (2) Bulletin de la Convention du 1" juillet 1793 et Procès-verbaux de la Convention tome 15, page 5.
« Présenté le 24 juin 1793 « Présenté le 24 juin 1793
« Le 29 juin 1793 « Le 29 juin 1793
10° Lettre des membres de la société,.-populaire de la S outerraine,^ chef-lieu de, district du département de la Ureuse. "Ils transmet- (1) Archives ...
...hemise 571, pièce n°'S et Prmês-verbaux de là Convention, tome 15, page 5.
10° Lettre des membres de la société,.-populaire de la S outerraine,^ chef-lieu de, district du département de la Ureuse. "Ils transmet- (1) Archives nationales, carton "C. 261, chemise 571, pièce n°'S et Prmês-verbaux de là Convention, tome 15, page 5.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 11
Locuteur: Gossuin
« La -Souterraine, 28, juin 1793, l'an II de la République française. « La -Souterraine, 28, juin 1793, l'an II de la République française.
Locuteur: Gossuin
Séance du jeudi 27 juin 1793, Tan II de la République française. Séance du jeudi 27 juin 1793, Tan II de la République française.
Locuteur: Gossuin
...alomniées si mal à pro-« pos, comme une de ces crises bienfaisantes « qui ont fait...
...oment où les despotes et les fanatiques de « tout genre la croyaient décidément no...
...pour nous, glorieuses pour la « commune de Paris, ont découvert à tous les « fidèl...
...s sans culottes, les «' trames secrètes de l'iniquité qui nous-assié-« geait ; ell...
...:personnelles. et indécentes, dont nous de-« vions tous être les premières victime...
...onvention à travailler « sans relâche à l'acte constitutionnel qui, « grâce au ciel, est totalement fi...
...ité, « au courage et ,-à l'impartialité de la ville « de Paris, laquelle a constamment bien mè-« rité de la patrie le 31 mai et-le-2 juin der-« ...
« Regardons les journées du 31 mai et du « 2 juin derniers, calomniées si mal à pro-« pos, comme une de ces crises bienfaisantes « qui ont fait" surnager'notre Révolution au « moment où les despotes et les fanatiques de « tout genre la croyaient décidément noyée « et sans ressources ; ces journées, à jamais '« mémorables pour nous, glorieuses pour la « commune de Paris, ont découvert à tous les « fidèles, à tous les bons sans culottes, les «' trames secrètes de l'iniquité qui nous-assié-« geait ; elles ont forcé nos mandataires à « terminer enfin entre eux leurs dissensions «:personnelles. et indécentes, dont nous de-« vions tous être les premières victimes... « elles nous ont éclairés sur toutes 'les vérités « et sur toutes les faussetés que nous avions « également peine à nous persuader ; enfin « elles ont^ obligé la Convention à travailler « sans relâche à l'acte constitutionnel qui, « grâce au ciel, est totalement fini... q^ue d'a-« varitages différents ces illustres journées du « 31 mai et du 2...
...transport, à la justice due fet rendue « par la Convention nationale, à la fidélité, « au courage et ,-à l'impartialité de la ville « de Paris, laquelle a constamment bien mè-« rité de la patrie le 31 mai et-le-2 juin der-« niers.
Locuteur: Gossuin
( le labyrinthe de notre ancienne servitude... « non seule...
...eptons pas, mais encore « opposons-nous de tout notre pouvoir à tout « fédéralisme...
...es et immobiles sur les ( bases sacrées de notre Constitution démo-« cratique.
( le labyrinthe de notre ancienne servitude... « non seulement n'acceptons pas, mais encore « opposons-nous de tout notre pouvoir à tout « fédéralisme anticivfque ; «et déclarons 'que « nous en sommes, que nous en serons les « ennemis, les antagonistes les plus détermi-« nés. Restons fermes et immobiles sur les ( bases sacrées de notre Constitution démo-« cratique.
Locuteur: Gossuin
...ciété populaire des bons sans^eu-lottès de la ville de la Souterraine nous a chargés d'adresse... « La société populaire des bons sans^eu-lottès de la ville de la Souterraine nous a chargés d'adresser à la Convention nationale la délibération ci-jointe, qu'elle a prise hier, con...
Locuteur: Gossuin
Suit le texte de la délibération annoncée dans cette let... Suit le texte de la délibération annoncée dans cette lettre (1) :
Locuteur: Gossuin
Extrait des registres de la société populaire Extrait des registres de la société populaire
Locuteur: Gossuin
des bons scms-culottes de la Souterraine, des bons scms-culottes de la Souterraine,
Locuteur: Gossuin
chef-lieu de district du département de la chef-lieu de district du département de la
Locuteur: Gossuin
« La société des sans-culottes de la Souterraine, ayant été informée par ...
...ublics et par des lettres particulières de la divagation contagieuse et trop certaine 4es départements de l Eure, du Calvados, de la Gironde, de la Haute-Marne et autres, ;ainsi que de...
...ulaires et multipliées que l'on affecte de répandre^et d'adresser journellement au...
..., pour les engager, pour les solliciter de se joindre à cette ligue insensée... la...
« La société des sans-culottes de la Souterraine, ayant été informée par tous les papiers publics et par des lettres particulières de la divagation contagieuse et trop certaine 4es départements de l Eure, du Calvados, de la Gironde, de la Haute-Marne et autres, ;ainsi que des invitations circulaires et multipliées que l'on affecte de répandre^et d'adresser journellement aux sociétés populaires, pour les engager, pour les solliciter de se joindre à cette ligue insensée... la matière mise en délibération...
Locuteur: Gossuin
...llions-nous toujours sous les ar-« bres de ia ! liberté et de Pégalité datis les « bras de la :sttine majorité de la ConVen-« tion ;à ce grand, à cet inv... « La ' République est une ; elle -est indivi-«sible ; 'rallions-nous toujours sous les ar-« bres de ia ! liberté et de Pégalité datis les « bras de la :sttine majorité de la ConVen-« tion ;à ce grand, à cet inviolable principe, « qui ne Ipeut-pas-nous'égarer, qui est notre « égide invincib...
Locuteur: Gossuin
...ur autorité particulière, aux « dépens1 de l'intérêt général ; les branches « que ...
...ents détacheilt ët sé-« parent aisément de la tige, ne sont point à « regretter ni à craindre, elles ne pouvaient « pas porter de bons fruits, ni .procurer un « ombrage ...
...n'abandonnons jamais « ie point central de nôt!re réunion com-« mime que la "fidél...
... les mouvements ( convulsifs, les séditions, les soulèvements, « pour établir leur autorité particulière, aux « dépens1 de l'intérêt général ; les branches « que les orages ou les vents détacheilt ët sé-« parent aisément de la tige, ne sont point à « regretter ni à craindre, elles ne pouvaient « pas porter de bons fruits, ni .procurer un « ombrage utile ; mes frères, sous quelque « prétexte que oe soit, n'abandonnons jamais « ie point central de nôt!re réunion com-« mime que la "fidélité, que la prudence sur-« tout président à nos démarches ét nous « fassent touj...
...osant du salut public à nous « inspirer de fausses erreurs, à fasciner « nos yeux,... ...ts, sur les déductions « des désorganisateurs... qui cherchent sous « le nom imposant du salut public à nous « inspirer de fausses erreurs, à fasciner « nos yeux, à nous forger des monstres ima-« ginaires pour nous les donner à combat-« trë.....

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 12
Locuteur: Gossuin
...oluble, indivi-( sibilité imperturbable de la République ; « attachement et adhére...
...nnaissance à la commune, aux « sections de Paris ; amour de la liberté, hor-« reur de la tyrannie ; permanence à nos poses tes ; fidélité à la Constitution jusqu'à la « mort. »
...ce, « toutes nos facultés morales et physiques ( sont*à la patrie ; union indissoluble, indivi-( sibilité imperturbable de la République ; « attachement et adhérence immuables à la « représentation nationale ; fraternité, con-« cordé, reconnaissance à la commune, aux « sections de Paris ; amour de la liberté, hor-« reur de la tyrannie ; permanence à nos poses tes ; fidélité à la Constitution jusqu'à la « mort. »
Locuteur: Gossuin
« ces de nos entreprises et de nos résolu-« tions. » « ces de nos entreprises et de nos résolu-« tions. »
Locuteur: Gossuin
...e ne consentirait point à la révocation de la Convention actuelle avant la fin de ses travaux et de sa mission... à des assemblées primaire...
... envers la commune, qui a rendu le plus de services à la Révolution, sans laquelle...
...s, sans que le pouvoir législatif l'ait lui-même décrété préalablement... qu'elle ne consentirait point à la révocation de la Convention actuelle avant la fin de ses travaux et de sa mission... à des assemblées primaires illicites ; à l'appel irrégulier et au rassemblement des suppléants à Bourges,...
...nifestement inconséquentes, contradictoires à nos désirs, et absolument injustes envers la commune, qui a rendu le plus de services à la Révolution, sans laquelle l'on peut affirmer qu'elle n'aurait jamais eu lieu.
Locuteur: Gossuin
... les sentiments éternels, la profession de foi, la religion des bons sans-culottes de La Souterraine, qui tous ont renouvelé avec ferveur le vœu solennel, en promettant de vivre et de demeurer francs et sages républicains, en dépit de l'envie et de toutes les ruses du caméléon aristocrat... « Tels sont les sentiments éternels, la profession de foi, la religion des bons sans-culottes de La Souterraine, qui tous ont renouvelé avec ferveur le vœu solennel, en promettant de vivre et de demeurer francs et sages républicains, en dépit de l'envie et de toutes les ruses du caméléon aristocratique.
Locuteur: Gossuin
« La société a arrêté de plus que la présente délibération serai...
... la Convention nationale ; à la commune de Paris, ainsi qu'à toutes les sociétés é...
« La société a arrêté de plus que la présente délibération serait promptement envoyée à la Convention nationale ; à la commune de Paris, ainsi qu'à toutes les sociétés égarées et trompées, qui pourraient nous provoquer à des coalitions tendant à auc...
Locuteur: Gossuin
« Les membres de la société populaire de La Souterraine, « Les membres de la société populaire de La Souterraine,
Locuteur: Gossuin
... signer, mais n'en ont pas moins adhéré de tout leur cœur à la délibération et au ... ...ous présents à l'assemblée et bons patriotes, ont déclaré ne savoir ni écrire ni signer, mais n'en ont pas moins adhéré de tout leur cœur à la délibération et au serment fait par la société.
Locuteur: Gossuin
11° Lettre des membres de la société populaire des Amis de la République de Mur-de-Barrès, par laquelle ils transmettent deux adresses ; l'une de la société populaire de cette commune improuvant l'arrêté des .corps constitués du département de l'Aveyron contre les journées des 31 mai et 2 juin ; Vautre de la société populaire de Saint-Hippolyte jurant obéissance aux décrets de là Convention ; ces pièces sont ainsi c... 11° Lettre des membres de la société populaire des Amis de la République de Mur-de-Barrès, par laquelle ils transmettent deux adresses ; l'une de la société populaire de cette commune improuvant l'arrêté des .corps constitués du département de l'Aveyron contre les journées des 31 mai et 2 juin ; Vautre de la société populaire de Saint-Hippolyte jurant obéissance aux décrets de là Convention ; ces pièces sont ainsi conçues (1) :
Locuteur: Gossuin
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Gossuin
... transmettons à la Convention l'hommage de nos principes et de nos sentiments. Vous verrez que nous ne partageons pas le délire étrange de quelques sections de la République. Puissent les autres soci...
...s premiers à protester contre l'adresse de notre département et des corps constitués de Rodez. Et quoique des républicains ne doivent pas se louer de ce qu'ils font par devoir, il est certa...
« Nous transmettons à la Convention l'hommage de nos principes et de nos sentiments. Vous verrez que nous ne partageons pas le délire étrange de quelques sections de la République. Puissent les autres sociétés populaires imiter ce salutaire exemple ! Puissent les mesures vigoureuses q...
...né notre adresse. Nous ne serons pas les seuls, mais nous aurons au moins été les premiers à protester contre l'adresse de notre département et des corps constitués de Rodez. Et quoique des républicains ne doivent pas se louer de ce qu'ils font par devoir, il est certain que, dans la circonstance et la localité où nous nous trouvons, cette priorit...
Locuteur: Gossuin
( Les membres de la société des Amis de la République de Mur-de-Barrès, ( Les membres de la société des Amis de la République de Mur-de-Barrès,
Locuteur: Gossuin
Adresse de la société des Amis de la République de Mur-de-Barrès, département de VAveyron, à la Convention nationale. Adresse de la société des Amis de la République de Mur-de-Barrès, département de VAveyron, à la Convention nationale.
« Mur-de-Barrès, ce 24 juin 1793 « Mur-de-Barrès, ce 24 juin 1793

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 13
Locuteur: Gossuin
...ment des avantages. Nous demandions une Constitution, comme devant être l'écueil de tous les conspirateurs, le tombeau de toutes les factions, le centre de réunion de tous les Français, et il ne résultait de vos minutieux débats que des décrets réglementaires ou 'de circonstances, que des mesures sans ces...
...ez substitué le jeu ridicule et bruyant de toutes les petites passions humaines. Vous aviez fait d'un Sénat de mandataire® du souverain, d'hommes libres, dignes de l'être et faits pour rendre tels 25 millions de leurs semblables, vous en aviez fait le temple de la discorde, avec tous ses feux et tous...
...ommes liberticide®, décourager les amis de la chose publique. Enfin le peuple souv...
... cherchait tandis qu'elle était cernée, de toutes parts, par des rois scélérats et...
...uses et aguerries, tandis que le volcan de la guerre civile vomissait déjà ses pre...
...s. Nos ennemis seuls en concevaient un espoir secret et en retiraient insensiblement des avantages. Nous demandions une Constitution, comme devant être l'écueil de tous les conspirateurs, le tombeau de toutes les factions, le centre de réunion de tous les Français, et il ne résultait de vos minutieux débats que des décrets réglementaires ou 'de circonstances, que des mesures sans cesse préparatoires. A la sagesse et au calme des délibérations vous aviez substitué le jeu ridicule et bruyant de toutes les petites passions humaines. Vous aviez fait d'un Sénat de mandataire® du souverain, d'hommes libres, dignes de l'être et faits pour rendre tels 25 millions de leurs semblables, vous en aviez fait le temple de la discorde, avec tous ses feux et tous ses poignards. Vos décrets, également impuissants pour prévenir le crime et pun...
...des adresses usées, qui ne faisaient que montrer votre faiblesse, enhardir les hommes liberticide®, décourager les amis de la chose publique. Enfin le peuple souverain devenait sourd à votre voix ; le peuple qui vous avait commis, le peuple q...
...herchait souvent quel pouvait être votre but et où en était la République. Il le cherchait tandis qu'elle était cernée, de toutes parts, par des rois scélérats et des armées forcées ou séduites, mais nombreuses et aguerries, tandis que le volcan de la guerre civile vomissait déjà ses premières flammes.
Locuteur: Gossuin
..., administrateur du district, président de la société; LanaiSse, officier municipal et secrétaire de la société; Le-brejas; Marchand ; Doras...
...district ; Garrigues; Du-verdier, homme de loi;; Héraud ; Barthélémy, lieutenant de gendarmerie; Beyat; Gamel ; Nerceau, of...
...vran ; Bourguignon; Sannayou, procureur de la commune; Jullie; Sellier; Boisset. Et tous les autres membres de la société qui n'ont su signer demandent acte de leur adhésion.
« Signé : Carrié, administrateur du district, président de la société; LanaiSse, officier municipal et secrétaire de la société; Le-brejas; Marchand ; Doras; Carbonel, administrateur du district ; Garrigues; Du-verdier, homme de loi;; Héraud ; Barthélémy, lieutenant de gendarmerie; Beyat; Gamel ; Nerceau, officier municipal ; Fal-gère ; Dary; Reynal ; Fagez; Alary ; Del-bat; Joany; Cabrillac; Brieu ; Lambert; Bouvran ; Bourguignon; Sannayou, procureur de la commune; Jullie; Sellier; Boisset. Et tous les autres membres de la société qui n'ont su signer demandent acte de leur adhésion.
Locuteur: Gossuin
« Cependant nous étions assurés de notre triomphe sur les ennemis de la Convention. Mais être trahis par nos...
...notre désespoir ! Notre désespoir était de ne pouvoir distinguer au milieu de vos accusations multipliées et réciproques, de vos passions, de vos calomnies et de votre éloquence même, le représentant f...
...nt se perdre sans fruit dans le gouffre de l'anarchie ou parmi les ruines progressives de l'opinion publique.
« Cependant nous étions assurés de notre triomphe sur les ennemis de la Convention. Mais être trahis par nos propres mandataires, mais avoir à lutter contre cette Convention elle-même, voilà ce qui faisait notre désespoir ! Notre désespoir était de ne pouvoir distinguer au milieu de vos accusations multipliées et réciproques, de vos passions, de vos calomnies et de votre éloquence même, le représentant fidèle et patriote d'avec le traître et l'usurpateur. Chaque jour, à chaque insta...
...s décrets nos bras, nos biens, notre repos, et chaque jour nos sacrifices allaient se perdre sans fruit dans le gouffre de l'anarchie ou parmi les ruines progressives de l'opinion publique.
Locuteur: Gossuin
...té pendant longtemps notre situar tion, de toutes la plus dangereuse. Il fallait de nouvelles mesures. Vous les avez prises le 31 mai et dans les premiers jours de juin. .L'événement en prouvera sans dou...
... ; mais il s'agit d'un bien, le premier de la nature humaine, d'un bien que nous avons conquis par toutes sortes de périls et d'immolations, et que nous ne...
...ts ; nous demeurons soumis à la volonté de la majorité de la Convention. "Vous avez été revêtus du caractère auguste de législateurs : le premier mouvement de tout bon citoyen doit être de présumer vos lois justes : la nation ne...
...'être bien assurée que vous avez mérité de la perdre : voilà nos motifs. ;
« Telle a été pendant longtemps notre situar tion, de toutes la plus dangereuse. Il fallait de nouvelles mesures. Vous les avez prises le 31 mai et dans les premiers jours de juin. .L'événement en prouvera sans doute la nécessité. Elles sont grandes, elles sont extraordinaire® ; mais il s'agit d'un bien, le premier de la nature humaine, d'un bien que nous avons conquis par toutes sortes de périls et d'immolations, et que nous ne pouvons conserver qu'au même prix. Nous adhérons donc à vos décrets ; nous demeurons soumis à la volonté de la majorité de la Convention. "Vous avez été revêtus du caractère auguste de législateurs : le premier mouvement de tout bon citoyen doit être de présumer vos lois justes : la nation ne doit pas retirer la confiance, qu'elle vous a donnée, avant d'être bien assurée que vous avez mérité de la perdre : voilà nos motifs. ;
Locuteur: Gossuin
« C'est d'après la conviction intime de ces vérités que nous improuvons l'adresse de plusieurs administrateurs de notre département. Nos âmes républicain...
... ont convoqué les autorités constituées de Rodez, se sont entourés de leur opinion, après l'avoir peut-être corrompue ; ils n'ont pas craint 'de déclarer que vous n'étiez pas libres le 31 mai; de protester contre vos mesures; de menacer même Paris d'une: force armée et de nommer deux commissaires pour porter cet a«cte coupable jusque dans le sein de la représentation nationale.
« C'est d'après la conviction intime de ces vérités que nous improuvons l'adresse de plusieurs administrateurs de notre département. Nos âmes républicaines en ont été navrées. Trop peu certains du succès parmi eux, ils ont convoqué les autorités constituées de Rodez, se sont entourés de leur opinion, après l'avoir peut-être corrompue ; ils n'ont pas craint 'de déclarer que vous n'étiez pas libres le 31 mai; de protester contre vos mesures; de menacer même Paris d'une: force armée et de nommer deux commissaires pour porter cet a«cte coupable jusque dans le sein de la représentation nationale.
Locuteur: Gossuin
... Ils l'ont rédigé au milieu des menaces de la guerre civile, a côté du département de la, Lozère, qui en était un des foyers ...
...s mains l'infâme chef, qui se proposait de les anéantir.
« Ils l'ont rédigé au milieu des menaces de la guerre civile, a côté du département de la, Lozère, qui en était un des foyers ; dans la circonstance où le peuple, levé en masse sur notre territoire, venait ...
...peut le rallumer ; où nos efforts ont contribué les premiers à livrer entre leurs mains l'infâme chef, qui se proposait de les anéantir.
Locuteur: Gossuin
...elle est évidemment opposée au principe de son unité et de son indivisibilité ; parce qu'enfin ell...
...ls ont osé le dire^ l'expression du vœu de tous les administrés.
...centre nécessaire, autour duquel toute la République doit se rallier ; parce qu'elle est évidemment opposée au principe de son unité et de son indivisibilité ; parce qu'enfin elle n'est pas, comme ils ont osé le dire^ l'expression du vœu de tous les administrés.
Locuteur: Gossuin
...ets, nous le remplissons : le vôtre est de justifier les grandes mesures que vous venez de prendre et de sauver la République. « Nous n'ajouterons qu'un mot : notre engagement est d'obéir à vos décrets, nous le remplissons : le vôtre est de justifier les grandes mesures que vous venez de prendre et de sauver la République.
Locuteur: Gossuin
...s membres composant la société des amis de la République de Mur-de-Barrès, « Les membres composant la société des amis de la République de Mur-de-Barrès,
Locuteur: Gossuin
...Joany, secrétaire', Sannayou; procureur de la commune. » « Signé: Carrié, président; Joany, secrétaire', Sannayou; procureur de la commune. »
Locuteur: Gossuin
Extrait des registres de la société des Amis de l'union et de la fraternité républicaine, une et indivisible de la municipalité de Saint-Hippolyte, chef-lieu de cantàn dudit Saint-Hippolyte, district de Mur-de-Bar-rès, département de VAveyron. Extrait des registres de la société des Amis de l'union et de la fraternité républicaine, une et indivisible de la municipalité de Saint-Hippolyte, chef-lieu de cantàn dudit Saint-Hippolyte, district de Mur-de-Bar-rès, département de VAveyron.
Locuteur: Gossuin
vingt-treize, le second de la République fran- vingt-treize, le second de la République fran-

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 14
Locuteur: Gossuin
12° Adresse dés-membres las société populaire de Montrewil1 sur^M'er, par laquelle ils votent des actions de grâces à la Convention sur l'achèvement de l'acte constitutionnel et déclarent qu'ils attendent avec impa...
... des danses civiques, planter au milieu là Montagne l'olivier paix et l;a, fraternité nationale ; cette adres...
12° Adresse dés-membres las société populaire de Montrewil1 sur^M'er, par laquelle ils votent des actions de grâces à la Convention sur l'achèvement de l'acte constitutionnel et déclarent qu'ils attendent avec impatience la journée' du 10 août pour se confondre, s'entrelacer avec lès braves Parisiens^ et,au milieu dès chants et des danses civiques, planter au milieu là Montagne l'olivier paix et l;a, fraternité nationale ; cette adresse est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Gossuin
..., il: été fait lecture du procès-verbal de la.demière séance, il. aétés ensuite fa...
...issait depuis longtemps que la nouvelle Constitution était restée comme paralysée entre les mains de- la Convention même, que les papiers, p...
...nait des dissensions parmi: les membres de la Convention; que le peuple de Paris, lassé enfin de cette lutte, qui laissait gémir Ja Répu...
...on énergie et que, montant.à la hauteur de sa place, elle avait.cherché à faire le procès à ceux de ses,membres quiivivement;soupçonnés de porter atteinte a l'intérêt général) se...
...écrété lia majeure partie des: articles de la nouvelle Constitution, que cependant certains départements av...
...e à la Convention; mais» que, bien loin de blâmer- le peuple de Paris, elle avait -cr été qu'il avait b ien m érïté de la p a trie; que, par une adresse posté...
...des soupçons mal fondés, le département de l'Aveyron avec les. corps; constitués de la ville de Rodez avaient; pris., un arrêté pour de...
...tat d'arrestation les membres suspectés de la Convention; que même ils avaient osé...
çaise, la séance ayant; été ouverte, il: été fait lecture du procès-verbal de la.demière séance, il. aétés ensuite fait lecture des nouvelles publiques ; après quoi un membre ayant, demandé la parole a. dit qu'il paraissait depuis longtemps que la nouvelle Constitution était restée comme paralysée entre les mains de- la Convention même, que les papiers, publics avaient appris depuis longtemps à la société qu'il régnait des dissensions parmi: les membres de la Convention; que le peuple de Paris, lassé enfin de cette lutte, qui laissait gémir Ja République dans l'anarchie, s-était levé encore et que, dans les journées des,31- mai;, luç juin et jours suivants, la. Convention ; avait repris son énergie et que, montant.à la hauteur de sa place, elle avait.cherché à faire le procès à ceux de ses,membres quiivivement;soupçonnés de porter atteinte a l'intérêt général) se trouveraient réellement convaincus des faits graves, que cette grande mesure av...
...le calme dans, la Convention, et que d'après un si court délai elle avait déjà décrété lia majeure partie des: articles de la nouvelle Constitution, que cependant certains départements avaient cru que le décret d'arrestation desdits membres avait été. arraché par la violence à la Convention; mais» que, bien loin de blâmer- le peuple de Paris, elle avait -cr été qu'il avait b ien m érïté de la p a trie; que, par une adresse postérieure publiée solennellement à Rodez, elle- a déclaré qu'elle avait été toujours: parfaitement libre; que cependant, sur des soupçons mal fondés, le département de l'Aveyron avec les. corps; constitués de la ville de Rodez avaient; pris., un arrêté pour demander le rapport du décret, qui met en état d'arrestation les membres suspectés de la Convention; que même ils avaient osé arrêter d'envoyer sur Paris une force armée.
Locuteur: Gossuin
« Nous l'avons enfin, cette charte constitutionnelle du peuple français ; et pleins d'admiration pour ce magnifique monument de votre sagesse, lès républicains de Montreuil vous votent de solennelles actions de grâces. « Nous l'avons enfin, cette charte constitutionnelle du peuple français ; et pleins d'admiration pour ce magnifique monument de votre sagesse, lès républicains de Montreuil vous votent de solennelles actions de grâces.
Locuteur: Gossuin
... frères des départements! trêve, au nom de la patrie, trêve à toutes lès passions ...
.... Ne poussons tous qu'un cri d'union et de victoire : la. Constitution, la Constitution nouvelle ou la mort,!'.
« O nos concitoyens, ô nos frères des départements! trêve, au nom de la patrie, trêve à toutes lès passions furièuseSj à toutes lès vengeances,. Ne poussons tous qu'un cri d'union et de victoire : la. Constitution, la Constitution nouvelle ou la mort,!'.
Locuteur: Gossuin
...es ; iLn'appartient qu'à la législature de décréter de faire lever une force armée ; si les départements contre le gré de la nation s'immisçaient dans une levée de troupes, e;èst pour lors- qu'il y aurai... ...res et amis, que la* liberté et la majesté du peuple seraient violemment outragées ; iLn'appartient qu'à la législature de décréter de faire lever une force armée ; si les départements contre le gré de la nation s'immisçaient dans une levée de troupes, e;èst pour lors- qu'il y aurait une véritable division dans la République,, au lieu qu'elle doit être une et i...
Locuteur: Gossuin
...te du département, et par exprès, celle de Mur-de-Barrès à laquelle vous êtes affiliés-; les dignes, membres mêmes- du département de la ville de Mur-de-Barros qui étaient présents-lors de cet arrêté et certains autres ont soute... ... que plusieurs sociétés populaires se sont déjà réunies pour improuver la conduite du département, et par exprès, celle de Mur-de-Barrès à laquelle vous êtes affiliés-; les dignes, membres mêmes- du département de la ville de Mur-de-Barros qui étaient présents-lors de cet arrêté et certains autres ont soutenu le droit du peuple et ont protesté contre la majorité des autres membres qui ...
Locuteur: Gossuin
...e demande qu'on mette à la, discussion, de sayoir si la société n'im-r prouvera, pas l'arrêté des corps constitués du département de l'Aveyron et si on n'adhérera pas à la ...
...qu'à l'adresse que la société populaire de Mur-de-Barrès, a rédigée dans les. vues que je...
...êté des corps constitués du département de l'Aveyron, qu'elle adhère à la minorité...
« En conséquence* je demande qu'on mette à la, discussion, de sayoir si la société n'im-r prouvera, pas l'arrêté des corps constitués du département de l'Aveyron et si on n'adhérera pas à la minorité des membres qui ont protesté contre ledit arrêté ainsi qu'à l'adresse que la société populaire de Mur-de-Barrès, a rédigée dans les. vues que je propose. Cette moti on ayant été vivement app uyée, elle a été soumise à la. di...
...unanimement arrêté que la présente société populaire improuve i'adresse et l'arrêté des corps constitués du département de l'Aveyron, qu'elle adhère à la minorité qui a pro-
Locuteur: Gossuin
...et qu'elle adhère encore à l'a-| dresse de la société populaire de la ville Mur-de-Barrès, envoyée à la Convention pour le...
...la Convention nationale qu'à la société de la ville cfe- Mur--Barrès. Ensuite la séance a été levée pour se rendre à la plantation de l'arbre de la fraternité-, destiné à cimenter de plus en plus l'amitié et l'union fraternelles entre tous les membres de la République.
, testé contre et qu'elle adhère encore à l'a-| dresse de la société populaire de la ville Mur-de-Barrès, envoyée à la Convention pour le même effet, et qui fut délibérée j eudi dernier- 19 du courant ; qu'en conséquénccîj il sera envoyé copie du présent procès-verbal tant à la Convention nationale qu'à la société de la ville cfe- Mur--Barrès. Ensuite la séance a été levée pour se rendre à la plantation de l'arbre de la fraternité-, destiné à cimenter de plus en plus l'amitié et l'union fraternelles entre tous les membres de la République.
Locuteur: Gossuin
...mention honorable et ordonne ^insertion de ces adtesse» au Bulletin.) (La Convention décrète là., mention honorable et ordonne ^insertion de ces adtesse» au Bulletin.)
Locuteur: Gossuin
« Fondée sur le roc la montagne, cette .production de l'amour pur de la liberté bravera toutes les tempêtes ; c'est le point de ralliement de tous les cœurs patriotes ; c'est de ce rempart inexpugnable des droits et de la force de la nation que partira la foudre qui va ... « Fondée sur le roc la montagne, cette .production de l'amour pur de la liberté bravera toutes les tempêtes ; c'est le point de ralliement de tous les cœurs patriotes ; c'est de ce rempart inexpugnable des droits et de la force de la nation que partira la foudre qui va pulvériser les complots liberticides et le fédéralisme.
Locuteur: Gossuin
...llégresse ! Pourquoi cet éloigneraient. de vos frères? Pour quçl.ques-uns de vos mandataires, infidèles ou suspects ... « Vous êtes Français : et vous ne tressaillez pas avec nous d'allégresse ! Pourquoi cet éloigneraient. de vos frères? Pour quçl.ques-uns de vos mandataires, infidèles ou suspects ! S'ils so:q.t fidèles, faut-il. les, laisser impunis? S'ils sont suspects-, ne ...
Ma-is voye.z> examinez la. Constitution qu'on vous propose,,, et puisqu'elle assure au peuple français If» trésor . l'égalité,. de la, liberté, (1) Archives nationales, c...
...mise 571 pif ce n° 1- et Procès-verbaux de la Convention, tome page 6.
Ma-is voye.z> examinez la. Constitution qu'on vous propose,,, et puisqu'elle assure au peuple français If» trésor . l'égalité,. de la, liberté, (1) Archives nationales, carton G". 261, chemise 571 pif ce n° 1- et Procès-verbaux de la Convention, tome page 6.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 15
Locuteur: Gossuin
« Les républicains de Montreuil-sur-Mer, le 27 juin 1793, l'an II. de la République une et indivisible. « Les républicains de Montreuil-sur-Mer, le 27 juin 1793, l'an II. de la République une et indivisible.
Locuteur: Gossuin
...islateurs, à qui la France doit, par la Constitution, l'acte préliminaire de sa prospérité future, soutenez constamment ce ton de dignité, cet élan de raison sublime qui stipule les intérêts de 25 millions d'hommes. Bientôt s'approch...
...ous ne cesserez d'être lés dépositaires de la souveraineté nationale que pour invoquer sur vous la sévérité des j ugements de vos contemporains et de la postérité. Les malédictions,, l'oppr...
...aires vendus auerime., Les bénédictions de toutes les générations, des couronnes civiques, de fleurs , immortelles ; voilà ce que promet aux intrépides: défenseurs de. ses droits> aux bienfaiteurs del'human...
(c Législateurs, à qui la France doit, par la Constitution, l'acte préliminaire de sa prospérité future, soutenez constamment ce ton de dignité, cet élan de raison sublime qui stipule les intérêts de 25 millions d'hommes. Bientôt s'approche le terme où, vous ne cesserez d'être lés dépositaires de la souveraineté nationale que pour invoquer sur vous la sévérité des j ugements de vos contemporains et de la postérité. Les malédictions,, l'opprobre, voilà, le partage des mandataires vendus auerime., Les bénédictions de toutes les générations, des couronnes civiques, de fleurs , immortelles ; voilà ce que promet aux intrépides: défenseurs de. ses droits> aux bienfaiteurs del'humanité, la grande, la magnanime famille des Français libres.
Locuteur: Gossuin
...olutionnaire qu'à l'ombre bienfaisante, l'arbre, constitutionnel, vos nombreux concitoyens ne connaissent plus: qu'une crainte, celle de voir s'altérer leurs jours de calme, d'harmonie et de bonheur ! cette paisible; situation en ...
... qui proclame que vous avez bien mérité de. la patrie.
...is, 6 Parisiens,, tout, à l'heure^ faites rentrer dans le fourreau le glaiye révolutionnaire qu'à l'ombre bienfaisante, l'arbre, constitutionnel, vos nombreux concitoyens ne connaissent plus: qu'une crainte, celle de voir s'altérer leurs jours de calme, d'harmonie et de bonheur ! cette paisible; situation en imposera à la calomnie, ranimera dans vos murs le génie du commerce et des arts,...
... des peuplades d'étrangers, et fera ratifier par la République entière le décret qui proclame que vous avez bien mérité de. la patrie.
Locuteur: Gossuin
...ans cette immense "cité, la fille aînée de la République ! y pensez-vous ? terrass...
... ses vertueux habitants; nous le serons de l'univers..
« Vous, porter le fer et le feu !.., où, à Paris?... dans cette immense "cité, la fille aînée de la République ! y pensez-vous ? terrasser Paris!... les bras, qui ont fait,crouler la Bastille, seront-ils paralysés po...
...rompezcvous, Paris, est uni, il est, fort,, il est invincible j unissons-nous, à ses vertueux habitants; nous le serons de l'univers..
Locuteur: Gossuin
...ccorder à une: poignée d'hommes entêtés de systèmes antipopulaires ! vous servirie...
.... Hâtons-nous, ô nos amis, hâtons-nous, l'es exterminer : et tous ensemble, le ...
...iques, plantons: sur lé sublime sommet. de> la montagne l'olivier là paix et. de la fraternité'. nationale.
« Quoi, n'anriez-vous brisé le talisman, du fatal veto,, Capet, que pour l'accorder à une: poignée d'hommes entêtés de systèmes antipopulaires ! vous serviriez a ce point la cause du despotisme ! non, non, n'aiguisez, vos piques que pour en percer les. factieux, et les tyrans. Hâtons-nous, ô nos amis, hâtons-nous, l'es exterminer : et tous ensemble, le 10 août, confondus, entrelacés avec lès braves. Parisiens, au milieu dès chants et des danses, civiques, plantons: sur lé sublime sommet. de> la montagne l'olivier là paix et. de la fraternité'. nationale.
Locuteur: Gossuin
...on-; Alexis Olivier; Dubois.; Payen; L. De-lange; Jacquet l. Michel Delange; Lami- ... ; Wa-coque;; Jean Bérieux ; Lordeur ; Dercle ; Montargu.e ; Màcé ; Béchex; Loison-; Alexis Olivier; Dubois.; Payen; L. De-lange; Jacquet l. Michel Delange; Lami-
Locuteur: Gossuin
...mention honorable et ordonne Finsertion de cette adresse au Bulletin.) (La Convention décrète la mention honorable et ordonne Finsertion de cette adresse au Bulletin.)
Locuteur: Gossuin
130 Adresse des membres du comité de correspondance, de la société populaire de No-sent-sur-Seine, par laquelle ils dem... 130 Adresse des membres du comité de correspondance, de la société populaire de No-sent-sur-Seine, par laquelle ils demandent le
Locuteur: Gossuin
...ui règne dans la Convention, ils jurent de vivre et mourir, libres et de chérir la République une et, indivisibl... jugement des députés détenus et applaudissent au calme qui règne dans la Convention, ils jurent de vivre et mourir, libres et de chérir la République une et, indivisible ; cette adresse est ainsi conçue (1) *
Locuteur: Gossuin
(| La société républicaine' de îfogent-sur-beine a gémi des dissension...
...ravé ! les lois que-la France attendait de vous depuis si longtemps.. Les orages amoncelés sont enfin dissipes» et,de leur sein, est sortie la« Constitua, j tion que vous venez de terminer. Grâces en 1 soient, rendues: ...
..., comme- nous, deman-! dons la punition de leur crime,, , s'ils sont coupables.
(| La société républicaine' de îfogent-sur-beine a gémi des dissensions qui'ont entravé ! les lois que-la France attendait de vous depuis si longtemps.. Les orages amoncelés sont enfin dissipes» et,de leur sein, est sortie la« Constitua, j tion que vous venez de terminer. Grâces en 1 soient, rendues: à la journée mémorable du j 31 mai, à laquelle la société a vivement ap-; plaudi...
...j ; on leur, faveur, qu'ils soient,réintégrés-parmi ; vous, s'ils sont innocents, comme- nous, deman-! dons la punition de leur crime,, , s'ils sont coupables.
Locuteur: Gossuin
...r nous, nous vous jurons; législateurs, de vivre et mourir libres, et de chérir la République une et indivisible... : « Pour nous, nous vous jurons; législateurs, de vivre et mourir libres, et de chérir la République une et indivisible.
Locuteur: Gossuin
« Les,membres du comité de correspondance, « Les,membres du comité de correspondance,
Locuteur: Gossuin
...1?ur ;> Mîlloxdhii?, membre- du- comité de correspondan ce; Larouillo^, secrétaire... « Signév Famjt; président ; Lenoir ; Barroit-u1?ur ;> Mîlloxdhii?, membre- du- comité de correspondan ce; Larouillo^, secrétaire. ».
Locuteur: Gossuin
...tion hono-rahle et ordonne l'insertion: de cette adresse au Bulletin.) (La Convention décrète: la mention hono-rahle et ordonne l'insertion: de cette adresse au Bulletin.)
Locuteur: Gossuin
...eurs du district db Ldigleu département V&rne,v datée, du 29 juin. Ils annoncen...
...i adressent les dépêches du département de la Gironde, à ceux de la Seine-Inférieure, du Loiret (2) et de la. Somme, dont un courrier, .arrêté par là municipalité Gacé, était porteur (3).
14° Lettre des administrateurs du district db Ldigleu département V&rne,v datée, du 29 juin. Ils annoncent à la Convention que, désirant déjouer lès compléta liberticidés- des départements coalisés contre la, représentation nationale, ils lui adressent les dépêches du département de la Gironde, à ceux de la Seine-Inférieure, du Loiret (2) et de la. Somme, dont un courrier, .arrêté par là municipalité Gacé, était porteur (3).
Locuteur: Gossuin
Suit la.teneur de cette lettre d'après le Bulletin (4) : Suit la.teneur de cette lettre d'après le Bulletin (4) :
...nationale, nous ayons, cru qu'il était, de notre devoir de mettre en état d'arrestation le nommé S...
... dépêches envoyé pour- les départements de la Seine-Inférieure, de l'Oise et. de la Somme, arrêté à Gacé, par: ordre de la. municipalité, le. H de ce mois, et amené devant noua le 28 ;, ...
...ise 571, pièce n,6 23 et Procès-verbaux de la Convention, tome. 15, page 6.
...r les complots liberticides des départements coalisés contre la, représentation nationale, nous ayons, cru qu'il était, de notre devoir de mettre en état d'arrestation le nommé Simon Lacho.-let,. courrier des dépêches envoyé pour- les départements de la Seine-Inférieure, de l'Oise et. de la Somme, arrêté à Gacé, par: ordre de la. municipalité, le. H de ce mois, et amené devant noua le 28 ;, nous vous adressons en conséquence les: dépêches, et, papiers, dont' ce (1 ) Archives nationales, carlon C. 261, chemise 571, pièce n,6 23 et Procès-verbaux de la Convention, tome. 15, page 6.
...èsle Bulletin, il s'agir da département de l'Oise. (2)- R'aprèsle Bulletin, il s'agir da département de l'Oise.
(4) Bulletin de la Convention du 1er juillet 179. (4) Bulletin de la Convention du 1er juillet 179.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 16
Locuteur: Gossuin
« Amplepuis, chef-lieu de canton, district de Villefranche, département de Rhône-et-Loire, ce 27 juin 1793, l'an II de la République française. « Amplepuis, chef-lieu de canton, district de Villefranche, département de Rhône-et-Loire, ce 27 juin 1793, l'an II de la République française.
Locuteur: Gossuin
Procès-verbal de Vassemblée du conseil général du département de Rhône-et-Loire, où étaient réunis dès c...
...la salle des séances du conseil général de ce départementy le 18 juin 1793, l'an II de îat République française (1).
Procès-verbal de Vassemblée du conseil général du département de Rhône-et-Loire, où étaient réunis dès commissaires administrateurs, délégués par les conseils généraux des six districts, tenue à Lyon, dans la salle des séances du conseil général de ce départementy le 18 juin 1793, l'an II de îat République française (1).
Locuteur: Gossuin
« Le mardi 18 juin 1793, l'an secoad de la République française, à cinq heures ...
...ances du conseil général du département de Rhône-et-Loire, sur l'invitation faite ...
« Le mardi 18 juin 1793, l'an secoad de la République française, à cinq heures après-midi, dans la salle ordinaire des séances du conseil général du département de Rhône-et-Loire, sur l'invitation faite par le Président, se sont trouvés présents et réunis, savoir : 1° Pour le consei...
Locuteur: Gossuin
...ecrétariat par deux gendarmes nationaux de Gacé, à qui la municipalité dudit lieu les avait confiés, afin, par vous, de statuer ce que vous croirez convenable dans les circonstances présentes, où les ennemis de la Révolution font les derniers efforts...
...éantir la République. Nous vousi prions de nous informer des mesures que vous aurez prises, et de prononcer sur le sort du malheureux dét...
courrier était porteur, lesquels ont été remis en notre secrétariat par deux gendarmes nationaux de Gacé, à qui la municipalité dudit lieu les avait confiés, afin, par vous, de statuer ce que vous croirez convenable dans les circonstances présentes, où les ennemis de la Révolution font les derniers efforts pour renverser et anéantir la République. Nous vousi prions de nous informer des mesures que vous aurez prises, et de prononcer sur le sort du malheureux détenu, le plus tôt possible. »
Locuteur: Gossuin
...Convention renvoie ces pièces au comité de Salut public et décrète la mention honorable de la conduite du district de Laigle et de la municipalité de Gacé, qui a également concouru à cette ... (La Convention renvoie ces pièces au comité de Salut public et décrète la mention honorable de la conduite du district de Laigle et de la municipalité de Gacé, qui a également concouru à cette arrestation.)
Locuteur: Gossuin
... membres du conseil général du district de Laigle (1), à laquelle se trouve joint un arrêté du département de l'Orne relatif à une nouvelle levée d'h...
...nvention sur les mesures qu'il convient de prendre en semblables circonstances.
15° Seconde lettre des membres du conseil général du district de Laigle (1), à laquelle se trouve joint un arrêté du département de l'Orne relatif à une nouvelle levée d'hommes, ordonnée par la loi du mois d'avril dernier : cette administration communique ses vues à la Convention sur les mesures qu'il convient de prendre en semblables circonstances.
Locuteur: Gossuin
...nvention renvoie cette lettre au comité de Salut public.) (La Convention renvoie cette lettre au comité de Salut public.)
Locuteur: Gossuin
16° Lettre du 9 juin des membres de la société populaire d Amiens (2), par ...
...oncent que les escadrons du 9e régiment de hussards, envoyés en cette ville pour s...
...s d'Amiens et des environs des horreurs de la disette en protégeant la circulation et la vente des subsistances!. Le ministre de la guerre ayant donné l'ordre à ce corps de cavalerie de rejoindre l'armée à Lille, cette société populaire demande qu'il soit autorisé de demeurer à Amiens jusqu'à ce qu'il soit...
16° Lettre du 9 juin des membres de la société populaire d Amiens (2), par laquelle ils annoncent que les escadrons du 9e régiment de hussards, envoyés en cette ville pour s'y refaire, y ont été accueillis avec fraternité : que pendant leur séjour et ma...
... le service; que, par leurs soins et leurs secours, ils ont préservé les citoyens d'Amiens et des environs des horreurs de la disette en protégeant la circulation et la vente des subsistances!. Le ministre de la guerre ayant donné l'ordre à ce corps de cavalerie de rejoindre l'armée à Lille, cette société populaire demande qu'il soit autorisé de demeurer à Amiens jusqu'à ce qu'il soit parfaitement réorganisé : elle ajoute que le chef, par son zèle, son civisme et...
Locuteur: Gossuin
...Convention décrète la mention honorable de la conduite de ces hussards, et ordonne le renvoi de la pétition au comité de Salut public.) (La Convention décrète la mention honorable de la conduite de ces hussards, et ordonne le renvoi de la pétition au comité de Salut public.)
Locuteur: Gossuin
« Nous joignons ici un procès-verbal de notre département en date du 18 juin, q...
...endarme. Yous verrez qu'il est question de convoquer des assemblées primaires dans ce département. L'assemblée de notre commune a eu lieu, mais les citoyens n'ont pas: jugé à propos de se conformer à cet arrêté. Cependant, c...
...annoncent que le but du département est de faire le bien de la République, ils sont très inquiets s...
...'ils doivent tenir, parce qu'ils aiment de contribuer à ce bien inappréciable. Ils...
...municipal d» leur crainte, qui a promis de demander directement à la Convention na...
... et nous vous prions, citoyen Président de faire part à vos collègues de nos inquiétudes et ae nous indiquer ce que nous devons faire. Soyez assuré de notre soumission à vos décrets et de notre dévouement au bien de la République.
« Nous joignons ici un procès-verbal de notre département en date du 18 juin, qui nous a été remis par un gendarme. Yous verrez qu'il est question de convoquer des assemblées primaires dans ce département. L'assemblée de notre commune a eu lieu, mais les citoyens n'ont pas: jugé à propos de se conformer à cet arrêté. Cependant, comme quelques personnes annoncent que le but du département est de faire le bien de la République, ils sont très inquiets sur la conduite qu'ils doivent tenir, parce qu'ils aiment de contribuer à ce bien inappréciable. Ils ont fait part au corps municipal d» leur crainte, qui a promis de demander directement à la Convention nationale ce que l'on doit faire sur cet arrêté. Nous venons remplir notre promesse, et nous vous prions, citoyen Président de faire part à vos collègues de nos inquiétudes et ae nous indiquer ce que nous devons faire. Soyez assuré de notre soumission à vos décrets et de notre dévouement au bien de la République.
Locuteur: Gossuin
...ux, notable ; Buty ; Pérattt, procureur de la commune. » ...he, officier municipal ; Dupe-roy, notable ; Bisstjel, officier municipal ; Yadoux, notable ; Buty ; Pérattt, procureur de la commune. »
17° Lettre des officiers municipaux de la commune d'Amplepuis, par laquelle il...
... un exemplaire imprimé du procès-verbal de l'assemblée du conseil général du département de Rhône-et-Loire, portant convocation des assemblées primaires à l'effet de nommer des députés pour se réunir à Lyon, y concerter des mesures de sûreté générale, et consultent la Conve...
...e est ainsi conçue : (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, p. 7 et Auditeu...
17° Lettre des officiers municipaux de la commune d'Amplepuis, par laquelle ils adressent un exemplaire imprimé du procès-verbal de l'assemblée du conseil général du département de Rhône-et-Loire, portant convocation des assemblées primaires à l'effet de nommer des députés pour se réunir à Lyon, y concerter des mesures de sûreté générale, et consultent la Convention sur la conduite qu'ils doivent tenir ; cette lettre est ainsi conçue : (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, p. 7 et Auditeur national, n° 284, page 2.
pièce n° 17 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, paga 8. pièce n° 17 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, paga 8.
« 2° Pour le conseil du district de Lyon, les citoyens Matheron et Trichard ; « 3° Pour le conseil du district de la cam- (1) Archives nationales, Carton... « 2° Pour le conseil du district de Lyon, les citoyens Matheron et Trichard ; « 3° Pour le conseil du district de la cam- (1) Archives nationales, Carton C 260, chemise 554, pièce ne 18.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 17
Locuteur: Gossuin
pagne de Lyon, les citoyens Pecollet et Fo-rest ... pagne de Lyon, les citoyens Pecollet et Fo-rest ;
Locuteur: Gossuin
« 4° Pour le conseil du district de Ville-franche, les citoyens Gontallier ... « 4° Pour le conseil du district de Ville-franche, les citoyens Gontallier et Varenard ;
Locuteur: Gossuin
« 5° Pour le conseil du district de Montbri-son, les citoyens Bruxas et Lan... « 5° Pour le conseil du district de Montbri-son, les citoyens Bruxas et Langlois ;
Locuteur: Gossuin
« 6° Pour le conseil du district de Saint-Etienne, les citoyens Vanelle et ... « 6° Pour le conseil du district de Saint-Etienne, les citoyens Vanelle et Dagier ;
Locuteur: Gossuin
« 7° Pour le conseil du district de Roanne, les citoyens Missire et Desplac... « 7° Pour le conseil du district de Roanne, les citoyens Missire et Desplaces.
Locuteur: Gossuin
...rmée, un membre a fait l'exposé général de là situation politique et morale de la République, et sur sa motion de prêter un serment qui lie les vrais rép...
... par un mouvement spontané, et ont juré de maintenir la liberté, Vénalité, Vunité et l'indivisibilité de la Ré-publique, Vintègritè et l'inviolabilité de la Convention nationale, la soumission ...
...reté des personnes et des propriétés et de mourir plutôt que de violer ce sermen t.
« L'assemblée ainsi formée, un membre a fait l'exposé général de là situation politique et morale de la République, et sur sa motion de prêter un serment qui lie les vrais républicains, tous les membres se sont levés par un mouvement spontané, et ont juré de maintenir la liberté, Vénalité, Vunité et l'indivisibilité de la Ré-publique, Vintègritè et l'inviolabilité de la Convention nationale, la soumission aux lois, la sûreté des personnes et des propriétés et de mourir plutôt que de violer ce sermen t.
Locuteur: Gossuin
... ont rompu l'unité et violé l'intégrité de la représentation nationale ; ...e des evenements désastreux et des complots liber-ticides qui, en agitant Paris, ont rompu l'unité et violé l'intégrité de la représentation nationale ;
Locuteur: Gossuin
« Justement indignée des mouvements -sorganisateurs qui ont donné lieu à l'arrestation de plusieurs représentants du peuple, et f... « Justement indignée des mouvements -sorganisateurs qui ont donné lieu à l'arrestation de plusieurs représentants du peuple, et forcent la majorité à l'inaction et au silence ;
Locuteur: Gossuin
...ns les plus propres à prévenir le fléau de 1 anarchie, à repousser le joug barbare...
...ébranlables l'unité et l'indivisibilité de la République ;
« Profondément occupée du choix des moyens les plus propres à prévenir le fléau de 1 anarchie, à repousser le joug barbare du despotisme qui en serait la suite, à affermir sur des bases inébranlables l'unité et l'indivisibilité de la République ;
Locuteur: Gossuin
...nstances actuelles, par un grand nombre de départements ; ... Après avoir entendu le rapport des différentes mesures adoptées, dans les circonstances actuelles, par un grand nombre de départements ;
Locuteur: Gossuin
...t sa souveraineté, à juger la violation de ses droits, à les rétablir et à sauver ... ...d'avertir le peuple des dangers qui le menacent; que c'est au peuple, en exerçant sa souveraineté, à juger la violation de ses droits, à les rétablir et à sauver la patrie ;
Locuteur: Gossuin
« Les citoyens de chaque commune de ce département sont invités à se réunir...
...jours suivants, en assemblées primaires de canton et à prêter, avant de prendre aucun délibéré, le même serment...
« Les citoyens de chaque commune de ce département sont invités à se réunir, lundi prochain, 24 du courant, huit heures du matin et jours suivants, en assemblées primaires de canton et à prêter, avant de prendre aucun délibéré, le même serment qui a été prêté par tes. administrateurs réunis dans la présente seance.
Locuteur: Gossuin
...ées primaires se formeront au cnei-lieu de leurs cantons respectifs : elles nommeront autant de députés qu'il se formera de section, dont la moindre ne pourra etre au-dessous de 450 citoyens présents ou absents, et la plus forte au-dessus de 600 ; elles donneront a leurs députés d... « Les assemblées primaires se formeront au cnei-lieu de leurs cantons respectifs : elles nommeront autant de députés qu'il se formera de section, dont la moindre ne pourra etre au-dessous de 450 citoyens présents ou absents, et la plus forte au-dessus de 600 ; elles donneront a leurs députés des pouvoirs suffi-
Locuteur: Gossuin
sants pour prendre toutes les mesures de sû-rete generale exigées par les circon... sants pour prendre toutes les mesures de sû-rete generale exigées par les circonstances.
Locuteur: Gossuin
...glise des ci-devant missionnaires, dite de Saint-Joseph, près du quai dut Rhône. * ...n le dimanche 30 du présent mois, pour se réunir en assemblee générale, dans l'église des ci-devant missionnaires, dite de Saint-Joseph, près du quai dut Rhône. *
Locuteur: Gossuin
...t envoyé à tous les autres départements de la République. ...cès-verbal imprimé, publie et affiche dans toutes les communes du département, et envoyé à tous les autres départements de la République.
Locuteur: Gossuin
(Suivent les signatures de tous les membres énonces au procès-verb... (Suivent les signatures de tous les membres énonces au procès-verbal.)
Locuteur: Gossuin
...ve l'arrêté liberti-cide du département de RhÔne-et-Loire, applaudit a la prudence...
...nne la mention honorable et fin-sertion de leur lettre au Bulletin ; un extrait du...
(La Convention improuve l'arrêté liberti-cide du département de RhÔne-et-Loire, applaudit a la prudence et au zèle des officiers municipaux et des autres citoyens d'Ample-puis, en ordonne la mention honorable et fin-sertion de leur lettre au Bulletin ; un extrait du present procès-verbal leur sera envoyé.)
Locuteur: Gossuin
...ns ce département, La société populaire de Dax, soulevée par l'esprit inquiet et turbulent qui cherche à bouleverser la ville de .Bordeaux, a égaré les autorités constituées de ce district, et le tribunal criminel du... ...Landes (1), par laquelle ils denoncent une adresse qui circule avec profusion dans ce département, La société populaire de Dax, soulevée par l'esprit inquiet et turbulent qui cherche à bouleverser la ville de .Bordeaux, a égaré les autorités constituées de ce district, et le tribunal criminel du département.
Locuteur: Gossuin
...Convention décrète la mention honorable de la conduite du directoire du département des Landes, l'insertion de sa lettre au bulletin, et le renvoi au comité de Salut public de 1 adresse qui y était jointe.) (La Convention décrète la mention honorable de la conduite du directoire du département des Landes, l'insertion de sa lettre au bulletin, et le renvoi au comité de Salut public de 1 adresse qui y était jointe.)
Locuteur: Gossuin
19° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur. 11 communique une adresse des républicains de Casteljaloux, dans laquelle ils exprime...
...gage des administrateurs du département de Lot-et-braronne et transmettent à la Co...
19° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur. 11 communique une adresse des républicains de Casteljaloux, dans laquelle ils expriment 1 indignation que leur a inspirée le langage des administrateurs du département de Lot-et-braronne et transmettent à la Convention diverses pieces où la conduite coupable desdits administrateurs est man...
...irons votre concert énergique. La scène de vos querelles est arrivée à son dénouem...
...aît l'intrigue des hé- 1 Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 8.
...ous nous sommes longtemps affligés sur vos divisions ; mais aujourd'hui nous admirons votre concert énergique. La scène de vos querelles est arrivée à son dénouement, et la xtepubliqùe entière connaît l'intrigue des hé- 1 Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 8.
...ise 571, pièce n« 17, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 8. ' ' (2) Archives nationales, Carton C 261, chemise 571, pièce n« 17, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 8. ' '

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 18
Locuteur: Gossuin
ros de la pièce. L'explosion de vos haines paraissait menaçante ; les F...
...roduit qu'un feu éphémère. Les artisans de vos dissensions, salariés par les ennemis de la République, voulaient propager la di...
...épartements. Sous le prétexte insidieux de venger la représentation nationale outragée, de lui rendre la liberté et le respect qu'elle n'a jamais perdus et de la garantir de l'influence funeste d'une cité qui n'agit que pour bien mériter de la patrie, ils cherchaient à les fédéra...
...contre Paris et à leur souffler la rage de la guerre civile. Mais le peuple dont la vigilance s'étend avec l'audace de ses ennemis et dont l'amour pour la lib...
ros de la pièce. L'explosion de vos haines paraissait menaçante ; les Français l'attendaient avec ce calme qu'inspire à la nature la frayeur d'une tempête ; ils s'étonnent maintenant avec joie qu'elles n'aient produit qu'un feu éphémère. Les artisans de vos dissensions, salariés par les ennemis de la République, voulaient propager la discorde dans les départements. Sous le prétexte insidieux de venger la représentation nationale outragée, de lui rendre la liberté et le respect qu'elle n'a jamais perdus et de la garantir de l'influence funeste d'une cité qui n'agit que pour bien mériter de la patrie, ils cherchaient à les fédéraliser, à les armer contre Paris et à leur souffler la rage de la guerre civile. Mais le peuple dont la vigilance s'étend avec l'audace de ses ennemis et dont l'amour pour la liberté s'accroit à mesure qu'on fait plus d'efforts pour la lui ravir, a découvert...
Locuteur: Gossuin
« Le département de Lot-et-Garonne n'a pas été à l'abri de la séduction. Les coryphées du fédérali...
... plus audacieux, qu'ils croyaient jouir de la confiance du peuple qu'ils nront jamais méritée, n'ont pas rougi de se mettre à sa place, et d'exprimer en son nom un vœu qu'il était loin de prononcer. C'est à vous, citoyens représentants, de venger cette entreprise liberticide et de réparer l'outrage fait à la souverainet...
« Le département de Lot-et-Garonne n'a pas été à l'abri de la séduction. Les coryphées du fédéralisme ont cherché à y travailler les esprits. Cependant les intentions bénignes, m...
...targuaient, n'ont été funestes qu'à leurs desseins. Quelques individus, d'autant plus audacieux, qu'ils croyaient jouir de la confiance du peuple qu'ils nront jamais méritée, n'ont pas rougi de se mettre à sa place, et d'exprimer en son nom un vœu qu'il était loin de prononcer. C'est à vous, citoyens représentants, de venger cette entreprise liberticide et de réparer l'outrage fait à la souveraineté du peuple.
Locuteur: Gossuin
c Pour nous, qui avons eu le courage de résister à ceux qui ont- eu la lâcheté de tenter de nous séduire, nous ne pouvons que vous ...
...gez s'ils sont coupables (1). Pour prix de notre zèle, nous ne vous demandons que de continuer die faire des lois pour le peuple, et le peuple triomphera de ses ennemis, vous sauvera et se sauvera...
c Pour nous, qui avons eu le courage de résister à ceux qui ont- eu la lâcheté de tenter de nous séduire, nous ne pouvons que vous exprimer l'indignation que nous ont inspirée leur langage et leur conduite. Lisez les pièces que nous vous adressons et jugez s'ils sont coupables (1). Pour prix de notre zèle, nous ne vous demandons que de continuer die faire des lois pour le peuple, et le peuple triomphera de ses ennemis, vous sauvera et se sauvera lui-même.
Locuteur: Gossuin
« Les républicains de Casteljaloux, département de Lot-et-Garonne, « Les républicains de Casteljaloux, département de Lot-et-Garonne,
Locuteur: Gossuin
ble au procès-verbal de la conduite des citoyens de Casteljaloux.) ble au procès-verbal de la conduite des citoyens de Casteljaloux.)
Locuteur: Gossuin
120° Lettre de Bouchot,te, ministre Ide la guerre, par laquelle il transmet deux adresses-de la société populaire de Cambrai, L'une au peuple souverain de la France', l'autre à la Convention nat... 120° Lettre de Bouchot,te, ministre Ide la guerre, par laquelle il transmet deux adresses-de la société populaire de Cambrai, L'une au peuple souverain de la France', l'autre à la Convention nationale.
Locuteur: Gossuin
...fait mention honorable au procès-verbal de la belle conduite des citoyens patriotes de la ville de Cambrai (1). ...lièrement pour être envoyées aux corps administratifs et aux armées, et il sera fait mention honorable au procès-verbal de la belle conduite des citoyens patriotes de la ville de Cambrai (1).
Locuteur: Gossuin
« La société des Amis de la liberté et de l'égalité de Cambrai fait passer la réponse qu'elle adresse à l'arrêté de la société de Saint-Quentin ; ils traitent de factieux, dit-elle, les créateurs, les sauveurs de la République ; et, dans leur déplorable erreur, ils s'adressent aux administrateurs de leur département, à» qui ils proposent de disposer de la souveraineté du peuple et d'organise... « La société des Amis de la liberté et de l'égalité de Cambrai fait passer la réponse qu'elle adresse à l'arrêté de la société de Saint-Quentin ; ils traitent de factieux, dit-elle, les créateurs, les sauveurs de la République ; et, dans leur déplorable erreur, ils s'adressent aux administrateurs de leur département, à» qui ils proposent de disposer de la souveraineté du peuple et d'organiser la guerre civile. Ils veulent, ces hommes séduits ou aveuglés, que les forces ...
(2V Bulletin de la Convention du 1er juillet 1793, (2V Bulletin de la Convention du 1er juillet 1793,
c Nantes, 26 juin 1793 c Nantes, 26 juin 1793
...oir une lettre du général Biron, écrite de Niort le 22, portant que dans un village, qui paraît être (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 43, page 9. « Le général Canclaux a reçu hier soir une lettre du général Biron, écrite de Niort le 22, portant que dans un village, qui paraît être (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 43, page 9.
...nistère do la Guerre. — Armée des côtes de Brest, carton i>/12> liasse nM, pièce n» 20. Procès-verbaux de la Convention, tome XV, page 9. (3) -Archives du Ministère do la Guerre. — Armée des côtes de Brest, carton i>/12> liasse nM, pièce n» 20. Procès-verbaux de la Convention, tome XV, page 9.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 19
...nemis du dehors, il faut vous mettre en - (f) ^cMvesJu Ministère & fia Guerre. —... « ™ P°«r assurer la victoire, sur les ennemis du dehors, il faut vous mettre en - (f) ^cMvesJu Ministère & fia Guerre. — Armée

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 20
« Rochefort, 24 juin 1793 « Rochefort, 24 juin 1793
pièce n° 3, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, pièce n° 3, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15,
« Metz, 27 juin 1793 « Metz, 27 juin 1793
« Strasbourg, 27 juin 1793 « Strasbourg, 27 juin 1793
...ons d'adjudant-major, était dans le cas de recevoir une rétribution de 25 livres pour les services qu'il (1) A...
...mise 563, pièce n° 1, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 9. .
... Le citoyen Toussaint, lieutenant du 2e bataillon des Vosges, faisant les fonctions d'adjudant-major, était dans le cas de recevoir une rétribution de 25 livres pour les services qu'il (1) Archives nationales, Carton C 261, chemise 563, pièce n° 1, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 9. .
...mise 561, jnèce n° 2, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 9. (2) Archives nationales, Carton C 261, chemise 561, jnèce n° 2, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 9.
...Paris tant calomnié ne cherchait que la Constitution, ne (1) Archives nationales, Carton C 2... « Il n'est donc plus douteux que Paris tant calomnié ne cherchait que la Constitution, ne (1) Archives nationales, Carton C 260, chemise 555,

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 21
... Convention renvoie la lettre au comité de Sûreté générale.) (1) Auditeur national... (La Convention renvoie la lettre au comité de Sûreté générale.) (1) Auditeur national'' n» 284, page 2.
...ouin, tome 31, page 2 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 10. (2) Collection Baudouin, tome 31, page 2 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 10.
*t Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 10. *t Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 10.
...-Nais-sant, adjudant-major du bataillon de la Dordogne (6), par laquellle il observe que (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 15. page 10. 31° Pétition du citoyen Pinet-Saint-Nais-sant, adjudant-major du bataillon de la Dordogne (6), par laquellle il observe que (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 15. page 10.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 11. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 11.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 11. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 11.
..., page 21, 2' colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 11- (4) Mercure universel, tome 29, page 21, 2' colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 11-
(5) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 11. (5) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 11.
(6) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, (6) Procès-verbaux de la Convention, tome 15,

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 22
juillet 1793 juillet 1793
« Ce grand nombre de logements dont nous avons disposé se réduit à un petit local dans lequel le comité de Salut public du département tient ses séances, local devenu vacant ,(1) Procès-verbaux de la Convention, tome 35, « Ce grand nombre de logements dont nous avons disposé se réduit à un petit local dans lequel le comité de Salut public du département tient ses séances, local devenu vacant ,(1) Procès-verbaux de la Convention, tome 35,
...e collège des Quatre-Nations, par ordre de l'administr.ation du département de Paris, seraient provisoirement suspendu...
...sse défense à tous corps administratifs de disposer d'aucun édifice national, même 'sous prétexte de service publie, sans y être autorisés p...
...esponsables des dégradations, cessation de loyer, dommages qui pourraient en résul...
{Marne) (1). Hier, la Convention avait décrété que les travaux commencés dans le collège des Quatre-Nations, par ordre de l'administr.ation du département de Paris, seraient provisoirement suspendus, faisant très expresse défense à tous corps administratifs de disposer d'aucun édifice national, même 'sous prétexte de service publie, sans y être autorisés par un décret, sous peine d'être personnellement responsables des dégradations, cessation de loyer, dommages qui pourraient en résulter. Je demande le maintien du décret rendu et l'ordre du jour. (1) Mercitre uni...

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 23
« Armée des côtes de La Rochelle, le 25 juin 1793 « Armée des côtes de La Rochelle, le 25 juin 1793
...nclies, au pied du Mont-Blanc, district de Cluses, ce . 24 juin 1793 « A Lallanclies, au pied du Mont-Blanc, district de Cluses, ce . 24 juin 1793
juillet 1793 juillet 1793
... postes et messageries.) (1) Le Journal de Perlei, n° 284, page 251. ...ntion accorde la prolongation demandée par les administrateurs du directoire des postes et messageries.) (1) Le Journal de Perlei, n° 284, page 251.
...ouin, tome 31, page 2 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 12. (2) Collection Baudouin, tome 31, page 2 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 12.
...hemise 555 pièce n° 2 et Procès-verbaux de la Convention, tome 45,' JS) Archives nationales, Carton C 261„ chemise 555 pièce n° 2 et Procès-verbaux de la Convention, tome 45,'
...é et m'ont obligé à prendre un assignat de 100 livres. C'est un officier qui me l'... ...n. La place d'adjudant-major était vacante. Des gens sans la-lent m'ont persécuté et m'ont obligé à prendre un assignat de 100 livres. C'est un officier qui me l'a donné pour que je portasse son (1) Procès-verbaux 4e la Convention, tome 15, p...
..., page 24, 1™ colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 12. (2) Mercure universel, tome 29, page 24, 1™ colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 12.
...mise ,561, pièce n° 6 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 13. (3) Archives nationales, Carton C 261, chemise ,561, pièce n° 6 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 13.
...mise .361 pièce n° 1, et Procès-verbaux de la Convention tome 15, page 13. (4) Archives nationales, Carton C 261, chemise .361 pièce n° 1, et Procès-verbaux de la Convention tome 15, page 13.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 24
...ttre des administrateurs du département de police de la ville de Paris, par laquelle ils transmettent à ...
...tat (1) Moniteur universel, 2® semestre de 1793, page 790, 1" colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 13.
39° Lettre des administrateurs du département de police de la ville de Paris, par laquelle ils transmettent à la Convention l'état (1) Moniteur universel, 2® semestre de 1793, page 790, 1" colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 13.
(4) Moniteur universel, 2* semestre de 1793, page 789 1" colonne et Procès-verbaux de la Convention tome 15, page 15. (4) Moniteur universel, 2* semestre de 1793, page 789 1" colonne et Procès-verbaux de la Convention tome 15, page 15.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 14. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 14.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 15,
« Le 30 juin 1793 « Le 30 juin 1793
...hemise 564 pièce n° 2 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15 page 14. ...ui la discussion sur le plan d'instruc- (1) Archives nationales, Carton C 261, chemise 564 pièce n° 2 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15 page 14.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 15 page 14. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 15 page 14.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 15 — Nous n'avons pu découvrir ce projet de décret. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 15 — Nous n'avons pu découvrir ce projet de décret.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 25
...Pétition des membres du conseil général de la commune de Landau, département du Bas-Rhin (3). Cette cité demande d'être déchargée de la somme de 6,304 liv. 13 s. 4 d. provenant des impositions arriérées sur les revenus de sa douane de 1790; impositions supprimées comme droit féodal par décret du 15 mars de la même année. (1) Collection Baudouin, tome 31, page 3 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 15. 40° Pétition des membres du conseil général de la commune de Landau, département du Bas-Rhin (3). Cette cité demande d'être déchargée de la somme de 6,304 liv. 13 s. 4 d. provenant des impositions arriérées sur les revenus de sa douane de 1790; impositions supprimées comme droit féodal par décret du 15 mars de la même année. (1) Collection Baudouin, tome 31, page 3 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 15.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 15. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 15.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 15,
...'Arlon. Affaibli par (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 16. « Citoyen, vous avez combattu avec courage à la mémorable affaire d'Arlon. Affaibli par (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 16.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 16. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 16.
(3) Procès-verbaux, de la Convention, tome 16, (3) Procès-verbaux, de la Convention, tome 16,

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 26
...ntérêt que 120 chasseurs du département de VEure, à l'égard des- (1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, page 790 (1). La Convention ap- ! prendra sans doute avec intérêt que 120 chasseurs du département de VEure, à l'égard des- (1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, page 790
...état d'arrestation en la maison commune de la ville de Mantes, sera sans délai transféré à Paris-; elle ordonne au ministre de l'intérieur de faire mettre le présent décret à exécution, et déclare qu'elle est satisfaite de la conduite des autorités constituées de Mantes et de celle des citoyens Levêque, Duchet (1) ...
...unté an Moniteur universel, %> semestre de 1793, page 790, 1« colonne, au Journal des D...
... Décrets, n° 287, page 7, et au Journal de la Montagne, n° 31, page 148,1" colonne, également Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 19.
...riel-Hyacinthe Couppé, député du département des Cotes-du-Nord, actuellement en état d'arrestation en la maison commune de la ville de Mantes, sera sans délai transféré à Paris-; elle ordonne au ministre de l'intérieur de faire mettre le présent décret à exécution, et déclare qu'elle est satisfaite de la conduite des autorités constituées de Mantes et de celle des citoyens Levêque, Duchet (1) Ce procès-verbal est emprunté an Moniteur universel, %> semestre de 1793, page 790, 1« colonne, au Journal des Débats et des Décrets, n° 287, page 7, et au Journal de la Montagne, n° 31, page 148,1" colonne, également Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 19.
1™ colonne et Procès-verbaux de la Convention, 1™ colonne et Procès-verbaux de la Convention,
(2) Il s'agit de Goberneau et non de Guezno, député du Finj&lère. — Voy. ci-... (2) Il s'agit de Goberneau et non de Guezno, député du Finj&lère. — Voy. ci-après, la protestation et la rectiiication obtenue par ce député, même séance, p...
...ouin, tome 39, page 3 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 19. — Ri-b... (3) Collection Baudouin, tome 39, page 3 et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 19. — Ri-bliothèque nationale, Le38, n° 318.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 27
...sont lâches et insensés, ces faussaires de la r aison publique, qui ont pu croire ...
...ait (1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 190, 1" colonne.
« Qu'ils sont lâches et insensés, ces faussaires de la r aison publique, qui ont pu croire qu'en l'obscurcissant pendant quelques jours, elle ne reparaîtrait plus ! Comme ...
...s'y méprendre ! comme si la presse, qu'ils ont voulu rendre leur complice, n'allait (1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 190, 1" colonne.
((2) Bulletin de la Convention du 1er juillet 1793. — Ce décret ji'est pas mentionné au Pr... ((2) Bulletin de la Convention du 1er juillet 1793. — Ce décret ji'est pas mentionné au Procès-verbal.
(4) Moniteur universel, 2" semestre de 1793, page 789, 3e colonne. (4) Moniteur universel, 2" semestre de 1793, page 789, 3e colonne.
i(3) Les rectiûcatious de Guezno et de Coupé (de l'Oise) sont empruntées aux Révolutions de Paris, n° 209, page 699. —Procès-verbaux de îa Convention, tome 15, pftge -19. i(3) Les rectiûcatious de Guezno et de Coupé (de l'Oise) sont empruntées aux Révolutions de Paris, n° 209, page 699. —Procès-verbaux de îa Convention, tome 15, pftge -19.
(5) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, (5) Procès-verbaux de la Convention, tome 15,

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 28
...ère du pauvre, à côté ou sur les débris de cette chaumière rayagée, l'infortuné citoyen s'est vu réduit à baigner de larmes sa femme, ses enfants et ses hai...
...s avons eu le cœur déchiré par le récit de ces crimes et par le tableau de la misère qui désole la plupart des communes. Nous nous reprochions, pour ainsi dire, de manger, en pensant qu'une foule de nos frères étaient en proie à la famine...
...montagnes, dans les malheureuses villes de Lantasque, Levens, Luoerame, surtout So...
...rreurs, dis-je, continuées pendant plus de deux mois, ont conduit au désespoir et provoqué des vengeances ; beaucoup de ces malheureux, voyant leurs familles s...
...la mort. (1) Mercure universel (juillet 1793, page 24, 1" colonne).
La pudeur a été violée, la majesté des mœurs outragée jusque même dans la chaumière du pauvre, à côté ou sur les débris de cette chaumière rayagée, l'infortuné citoyen s'est vu réduit à baigner de larmes sa femme, ses enfants et ses haillons ; tous les jours nous avons eu le cœur déchiré par le récit de ces crimes et par le tableau de la misère qui désole la plupart des communes. Nous nous reprochions, pour ainsi dire, de manger, en pensant qu'une foule de nos frères étaient en proie à la famine. Ces forfaits commis dans les cabanes des montagnes, dans les malheureuses villes de Lantasque, Levens, Luoerame, surtout Sos-pello qui, après avoir été prise et reprise cinq à six fois, n'a plus guère que ses murs. Ces horreurs, dis-je, continuées pendant plus de deux mois, ont conduit au désespoir et provoqué des vengeances ; beaucoup de ces malheureux, voyant leurs familles se traîner dans la misère, sont allés dans l'armée ennemie chercher du pain ou la mort. (1) Mercure universel (juillet 1793, page 24, 1" colonne).
... Nous conjurons la Convention nationale de décréter l'indemnité des brigandages ex...
...entaires, tome 58, séance du 14 février 1793, page 538, le rapport de Collot d'Herbois..
... ceux dont vous venez d'entendre le récit; nos conclusions seront les mêmes (1). Nous conjurons la Convention nationale de décréter l'indemnité des brigandages exercés dans le département des Alpes-Maritimes. (t) Voy. Archives parlementaires, tome 58, séance du 14 février 1793, page 538, le rapport de Collot d'Herbois..
... donnons ce rapport général aux annexes de la séance. (Voy. ci-aprés, page 48.-) ...anc et des Alpes Maritimes. Certains passages y sont empruntés entièrement. Nous donnons ce rapport général aux annexes de la séance. (Voy. ci-aprés, page 48.-)

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 29
...s-tructicn publique fera, dans le délai de hui- J) :trau-ement à ce que dit le Mercure universel loin;! ',y:>« colonne, le projet de décret présenté par l,X"goîre » s pas e...
...es décrets, les Révolu-Pari*, k Journal de Perlet. al. , -verbaux de la Convention, tome 15,
Un membre (3) propose que le comité d'ins-tructicn publique fera, dans le délai de hui- J) :trau-ement à ce que dit le Mercure universel loin;! ',y:>« colonne, le projet de décret présenté par l,X"goîre » s pas ete adopté, mais bien ajourné. — Voy -r freins journaux du temps, le Moniteur uni-leJournal des débats et des décrets, les Révolu-Pari*, k Journal de Perlet. al. , -verbaux de la Convention, tome 15,
(3: Pw)ch-rerbaux de la Convention, tome 15, (3: Pw)ch-rerbaux de la Convention, tome 15,
...erre, et ouvriront une nouvelle branche de commerce pendant la paix. Pour remplir ...
...ions que vous étiez en droit d'attendre de sa prudence, et ces précautions entraînaient nécessairement des délais. Loin de nuire aux résultats, ces délais, en écl...
..., que des expériences et procès-verbaux de commissaires de (1) Bibliothèque nationale, Le3*, n* 503 — Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 509, n" 32. — Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 23.
... établissement dont les succès vous seront d'un très grand secours pendant la guerre, et ouvriront une nouvelle branche de commerce pendant la paix. Pour remplir sûrement vos vues, votre comité a dû prendre toutes les précautions que vous étiez en droit d'attendre de sa prudence, et ces précautions entraînaient nécessairement des délais. Loin de nuire aux résultats, ces délais, en éclairant l'administration des poudres et salpêtres, que des expériences et procès-verbaux de commissaires de (1) Bibliothèque nationale, Le3*, n* 503 — Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 509, n" 32. — Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 23.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 30
...n, tome 30, page 124, et Procès verbaux de la Convention, tome 13, page 283. ...état d'arrestation le 22 juin dernier_ le citoyen le Bon, (1) Collection Baudouin, tome 30, page 124, et Procès verbaux de la Convention, tome 13, page 283.
...oin, tome 31, page 6, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 24. (2) Collection Baudoin, tome 31, page 6, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 24.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 31
Dans les commencements de l'institution, les élèves étaient pensionnés de cette manière durant l'espace de sept années, qui furent réduites à cinq...
...nner dans leur art, cinq années au lieu de sept déterminées par le fondateur. (1) ...
...uin, tome 31, page 6, et Procès-verbaux de ta Convention, tome 15, page 24.
Dans les commencements de l'institution, les élèves étaient pensionnés de cette manière durant l'espace de sept années, qui furent réduites à cinq, puis à quatre, par une suite des dilapidations des administrateurs généraux, e...
...dra bien prendre leur sort en considération, et leur accorder, pour se perfectionner dans leur art, cinq années au lieu de sept déterminées par le fondateur. (1) Collection Baudouin, tome 31, page 6, et Procès-verbaux de ta Convention, tome 15, page 24.
...uin, tome 31, page 6, et Procès-verbaux de lit, Convention, tome 15, page 24. (3) Collection Baudouin, tome 31, page 6, et Procès-verbaux de lit, Convention, tome 15, page 24.
...ue les salpêtriers et autres fabricants de salpêtre, quelle que soit leur dénomination ou qualification, seront tenus de porter leur salpêtre au magasin de la régie le plus voisin de leurs ateliers, et qui leur sera indiqu...
...et au plus tard tous les mois, à mesure de la fabrication, sang en pouvoir dispose...
...ue prétexte que ce puisse être, à peine de confiscation, de 500 livres (1) Collection Baudouin, tome 31, page 7, et Proeès-verbanx de la Convention, tome 15, page 24.
« Sur la motion d'un membre, la Convention nationale décrète q,ue les salpêtriers et autres fabricants de salpêtre, quelle que soit leur dénomination ou qualification, seront tenus de porter leur salpêtre au magasin de la régie le plus voisin de leurs ateliers, et qui leur sera indiqué, tous les quinze jours, et au plus tard tous les mois, à mesure de la fabrication, sang en pouvoir disposer en quelque forme et sous quelque prétexte que ce puisse être, à peine de confiscation, de 500 livres (1) Collection Baudouin, tome 31, page 7, et Proeès-verbanx de la Convention, tome 15, page 24.
...uin, tome 31, page 7, et Procès-verbaux de la Convention, tome 45, page 25. (2) Collection Baudouin, tome 31, page 7, et Procès-verbaux de la Convention, tome 45, page 25.
...uin, tome 31, page 7, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 25, (4ïf Collection Baudouin, tome 31, page 7, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 25,

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 32
(2) Moniteur universel, 2* semestre de 1793, page 790, 2* colonne, et Révolutions de Paris, n° 209, page 699. (2) Moniteur universel, 2* semestre de 1793, page 790, 2* colonne, et Révolutions de Paris, n° 209, page 699.
(La Convention adopte ce projet de décret.) (i) Archives nationales, Carto... (La Convention adopte ce projet de décret.) (i) Archives nationales, Carton C 259, chemise 540, piece n° 32.
: (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, : (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 15,
...artit le 3 juin. Le 6 il fut pris, près de Dunkerque, par le corsaire français le Vrai Patriote et (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 26, et Col... ...barqua le mois dernier au Havre ; là il prit un passeport pour Hambourg. Il en partit le 3 juin. Le 6 il fut pris, près de Dunkerque, par le corsaire français le Vrai Patriote et (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 26, et Collection Baudouin, tome 31, page 8.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 33
... deux époques différentes, votre comité de Salut public vous a informé des affaires de Corse. Tout l'intérieur de l'île (1) Moniteur universel, 23 semestre de 1793, page 790. 3° colonne, et Révolutions de Paris, n» 209, page 700. Législateurs, à deux époques différentes, votre comité de Salut public vous a informé des affaires de Corse. Tout l'intérieur de l'île (1) Moniteur universel, 23 semestre de 1793, page 790. 3° colonne, et Révolutions de Paris, n» 209, page 700.
(3) Moniteur universel, 28 semestre de 1793, page 793, (3) Moniteur universel, 28 semestre de 1793, page 793,
« Le ministre de la marine est" tenu de prendre des renseignements sur la famil...
...in, tome 31, page 9, et Procès-verbau x de la Convention, tome 13, page 27.
« Le ministre de la marine est" tenu de prendre des renseignements sur la famille du lieutenant en second du navire américain the Little Cherub pour être statué ultérieurement sur 1 indemnité que la République doit lui donner. (2) Collection Baudouin, tome 31, page 9, et Procès-verbau x de la Convention, tome 13, page 27.
1" colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, 1" colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13,

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 34
...ettre du commissaire Delcher, au comité de Salut public, vous fera connaître la situation actuelle de la Corse. (1) Pour la compréhension des faits qui ont motivé le rapport du comité de Salut public, nous avons cru devoir donner aux Annexes de la séance (V°y- ci-après, page 61) tout...
...oul et Bo, envoyés en Corse par décrets de la Convention des 1erfévrier et 30 mai 1793. Nous avons emprunté cette correspondance au Recueil des Actes du comité de Salut public de M. Aulard.
L'extrait d'une lettre du commissaire Delcher, au comité de Salut public, vous fera connaître la situation actuelle de la Corse. (1) Pour la compréhension des faits qui ont motivé le rapport du comité de Salut public, nous avons cru devoir donner aux Annexes de la séance (V°y- ci-après, page 61) toute la correspondance des commissaires La-combe-Saint-Michel, Delcher, Salicetti, Antiboul et Bo, envoyés en Corse par décrets de la Convention des 1erfévrier et 30 mai 1793. Nous avons emprunté cette correspondance au Recueil des Actes du comité de Salut public de M. Aulard.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 35
...près avoir entendu le rapport du comité de Salut public, (1) Collection Baudouin, ... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport du comité de Salut public, (1) Collection Baudouin, tome 39, page 10, et Procès-
verbaux ta Côhvention, tome 15, page 28. verbaux ta Côhvention, tome 15, page 28.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 37
présente un projet de décret. ayant pour objet de supprimer les deux tiers des vicaires épiscopaux ; de donner aux évê-ques la faculté de choisir ceux qu'ils voudront garder ; $...
...ment aux vicaires supprimés ; et enfin, de faire jouir les vicaires supprimés qui ...
...nt attaché à ces fonctions, et du tiers de celui qu'ils avaient comme vicaires épiscopaux. (1) Moniteur universel, 2" somestre de 1793, page 791, 3e colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 23.
présente un projet de décret. ayant pour objet de supprimer les deux tiers des vicaires épiscopaux ; de donner aux évê-ques la faculté de choisir ceux qu'ils voudront garder ; $l'accorder la moitié du traitement aux vicaires supprimés ; et enfin, de faire jouir les vicaires supprimés qui rempliront d'autres fonctions sacerdotales, du traitement attaché à ces fonctions, et du tiers de celui qu'ils avaient comme vicaires épiscopaux. (1) Moniteur universel, 2" somestre de 1793, page 791, 3e colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 23.
(2) Le rapport de Mallarmé et la discussion'qui l'accompa...
...ntés au Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 789, 2° colonne; au Journal des D...
...ts, n° 287, pages 2 à5; aux Révolutions de Paris, n° 209, pages 696 à 698, et au M...
...res journaux ne nous ont fourni que peu de détails. — Voy. Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 30.
(2) Le rapport de Mallarmé et la discussion'qui l'accompagne sont plus spécialement empruntés au Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 789, 2° colonne; au Journal des Débats et des Décrets, n° 287, pages 2 à5; aux Révolutions de Paris, n° 209, pages 696 à 698, et au Mercure universel, tome 29, page 23, 1™ colonne. Les autres journaux ne nous ont fourni que peu de détails. — Voy. Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 30.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 38
(2j II s'agit du projet de décret présenté par Mallarmé dans la séance du 5 juin 1793 (Voy. Archives parlementaires, i" série, tome 66, séance dn 5 juin 1793, page 70) . Les divers journaux de l'époque mentionnent cette discussion s...
...il. Seul, le Mercure universel (juillet 1793, pags 27, 1™ colonne) relate que l'article 3, qui fut ajourné, donna lieu à de longs débats. Nous nous sommes donc bor...
... du procès-verbal. (Vôy. Procès-verbavx de la Convention, tome 15, page 31.)
(2j II s'agit du projet de décret présenté par Mallarmé dans la séance du 5 juin 1793 (Voy. Archives parlementaires, i" série, tome 66, séance dn 5 juin 1793, page 70) . Les divers journaux de l'époque mentionnent cette discussion sans entrer dans aucun détail. Seul, le Mercure universel (juillet 1793, pags 27, 1™ colonne) relate que l'article 3, qui fut ajourné, donna lieu à de longs débats. Nous nous sommes donc bornés à reproduire le texte du procès-verbal. (Vôy. Procès-verbavx de la Convention, tome 15, page 31.)
...in, tome 31, page 11, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 31. Les deux premiers articles sont adoptés (1) Collection Baudouin, tome 31, page 11, et Procès-verbaux de la Convention, tome 15, page 31.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 39
A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU LUNDI 1er A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU LUNDI 1er
JUILLET 1793 JUILLET 1793
Pièces transmises par les républicains de Casteljaloux pour attester à la Convent... Pièces transmises par les républicains de Casteljaloux pour attester à la Convention la condtiite et le langage véritablement coupables des administrateurs du dé...
La société des Amis de la liberté et de l'égalité d'Agen à toutes les sociétés populaires de la République. La société des Amis de la liberté et de l'égalité d'Agen à toutes les sociétés populaires de la République.
« Agen, le 9 juin 1793 « Agen, le 9 juin 1793
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
...'adresse des républicains delà Gom-mone de Gasteljaloux. (1) Voy. ci-dessos l'adresse des républicains delà Gom-mone de Gasteljaloux.
« Le nombre de nos ennemis augmente ; des armées, long...
...ui-même, porte le fer et le feu au sein de la République.
« Le nombre de nos ennemis augmente ; des armées, longtemps vaincues, ravagent maintenant nos frontières ; et depuis peu, un ennemi plus redoutable, le Français lui-même, porte le fer et le feu au sein de la République.
...nnelles, nos représentants sont devenus de féroces gladiateurs que la soif du meurtre dévore au lieu de défendre le vaisseau de l'Etat ; pendant qu'il est assailli par... ...ttent : livrés sans pudeur et sans retenu© à tout l'emportement des haines personnelles, nos représentants sont devenus de féroces gladiateurs que la soif du meurtre dévore au lieu de défendre le vaisseau de l'Etat ; pendant qu'il est assailli par la tempête, ces pilotes insensés s'oo-cupent à se détruire et à se déchirer ent...
« Frères et amis, dans cette conduite de vos délégués, reconnaissez-vous les termes de votre mandat ? Non, sans doute. Ah ! si... « Frères et amis, dans cette conduite de vos délégués, reconnaissez-vous les termes de votre mandat ? Non, sans doute. Ah ! si une triste fatalité les condamne à ne faire depuis longtemps rien d'utile pour ...
... partis bien distincts; que le jugement de Capet est un de ces événements rares, sur lesquels l'op...
...rer indifférente' ; que ce jugement est de nature à livrer ceux qui y ont eu quelq...
...ns, citoyens, qu'une ligue remarquable, l'appel au peuple, les a séparés en deux partis bien distincts; que le jugement de Capet est un de ces événements rares, sur lesquels l'opinion publique n'a pas pu demeurer indifférente' ; que ce jugement est de nature à livrer ceux qui y ont eu quelque part, à toute la violence des dénonciations, des fureurs, des vengeances des ...
...Il est possible sans doute que d'autres légués fassent paraître, dans une nouve...
...-être mêrile quelque passion différente de celle de l'intérêt commun ; mais il est bien évi...
...y porteront pas ce germe indestructible de division et de discorde, de querelles et d'atrocités, qui a produit...
...nce, ni fraternité!, ni même les égards de l'honnêteté ordinaire.
« Il est possible sans doute que d'autres légués fassent paraître, dans une nouvelle Convention, des préjugés particuliers, des sentiments divers, peut-être mêrile quelque passion différente de celle de l'intérêt commun ; mais il est bien évident, du moins, qu'ils n'y porteront pas ce germe indestructible de division et de discorde, de querelles et d'atrocités, qui a produit une montagne, une plaine, entre lesquelles on ne voit plus ni confiance, ni fraternité!, ni même les égards de l'honnêteté ordinaire.
...enouvellement. Nous vous envoyons copie de notre adresse ; nous- désirons qu'elle ...
...r vous. Pour peu que vous vous occupiez de cet objet, vous verrez sans peine qu'il exige de votre part la plus grande célérité.
...n, citoyens, nous nous sommes déterminés à demander à la Convention son prompt renouvellement. Nous vous envoyons copie de notre adresse ; nous- désirons qu'elle soit appuyée par vous. Pour peu que vous vous occupiez de cet objet, vous verrez sans peine qu'il exige de votre part la plus grande célérité.
« Vous trouverez peut-être trop de véhémence dans le style de notre pétition ; mais si vous faites at...
..., que les écrits qui nous sont parvenus de toutes parts, contiennent eux-mêmes la plus formelle im-probation des écarts de la Convention actuelle, vous jugerez qu...
...tant notre vœu, il nous était difficile de ne pas nous croire l'organe de tous, et sous ce rapport, de ne pas lui faire entendre le franc lang...
« Vous trouverez peut-être trop de véhémence dans le style de notre pétition ; mais si vous faites attention, frênes et amis, que les écrits qui nous sont parvenus de toutes parts, contiennent eux-mêmes la plus formelle im-probation des écarts de la Convention actuelle, vous jugerez qu'en lui présentant notre vœu, il nous était difficile de ne pas nous croire l'organe de tous, et sous ce rapport, de ne pas lui faire entendre le franc langage du peuple' souverain,
...Au surplus, en bornant notre profession de foi à celle de l'unité de la_ représentation et de l'intégrité de la République, nous nous sommes d'ailleurs bien gardés de nous prononcer entre les deux partis do... « Au surplus, en bornant notre profession de foi à celle de l'unité de la_ représentation et de l'intégrité de la République, nous nous sommes d'ailleurs bien gardés de nous prononcer entre les deux partis dont la déplorable division nous afflige.
« Si, comme nous avons lieu de l'attendre, la Convention se détermine ... « Si, comme nous avons lieu de l'attendre, la Convention se détermine à décréter son re-

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 40
... N'oublions pas, frères et amis, que la Constitution est à faire. Un pareil ouvrage-, pour atteindre à sa perfection, demande le concours de la pureté clu cœur, de la rectitude de l'esprit, et la connaissance des hommes... « N'oublions pas, frères et amis, que la Constitution est à faire. Un pareil ouvrage-, pour atteindre à sa perfection, demande le concours de la pureté clu cœur, de la rectitude de l'esprit, et la connaissance des hommes et des choses.
...er Louis Capet, et pour nous donner une Constitution, qui établît notre bonheur sur les bases sacrées de la liberté et de l'égalité. Vous avez rempli la première partie de votre mission, au milieu des scènes 1-es plus scandaleuses ; mais; comme si la mort de Louis vous avait jetés dans le plus fat...
...blique, rien qui n'ait tendu a la ruine de la Convention et à celle de 1 ntat,
« Nous vous avions envoyés pour juger Louis Capet, et pour nous donner une Constitution, qui établît notre bonheur sur les bases sacrées de la liberté et de l'égalité. Vous avez rempli la première partie de votre mission, au milieu des scènes 1-es plus scandaleuses ; mais; comme si la mort de Louis vous avait jetés dans le plus fatal étourdissement, vous n avez fait, depuis cette époque, rien d utile a la République, rien qui n'ait tendu a la ruine de la Convention et à celle de 1 ntat,
...ait plus nous être utile. Il est frappé de stérilité. Un genie malfaisant vous agi...
... entendre, pour remplir le second obiet de votre mission. La Constitution ne doit pas etre votre ouvrage. Il est en votre pouvoir de perdre la patrie et non de la sauver. Cédez donc vos places à des ...
(( C'en est fait, votre ministère ne saurait plus nous être utile. Il est frappé de stérilité. Un genie malfaisant vous agite. Vos langues sont confondues. Vous ne sauriez plus vous entendre, pour remplir le second obiet de votre mission. La Constitution ne doit pas etre votre ouvrage. Il est en votre pouvoir de perdre la patrie et non de la sauver. Cédez donc vos places à des hommes qui n'aient irrité ni le ciel ni la terre.
...iront le calme, nous donneront une sage Constitution que la discorde ne saurait enfanter; une Constitution qui fixera à jamais la République sur les débris du despotisme et de l'anarchie. (( Ces nouveaux représentants, mieux choisis, rétabliront le calme, nous donneront une sage Constitution que la discorde ne saurait enfanter; une Constitution qui fixera à jamais la République sur les débris du despotisme et de l'anarchie.
...ns doivent, à cette époque, s'empresser de se rendre aux assemblées primaires, et ...
...onner leur suffrage à aucun des membres de la Convention actuelle : car le plus ju...
...e développant, infecter le corps entier de la nouvelle représentation nationale.
nouvellement, nous pensons que les bons citoyens doivent, à cette époque, s'empresser de se rendre aux assemblées primaires, et là s'inviter les uns les autres, à ne donner leur suffrage à aucun des membres de la Convention actuelle : car le plus juste, d'entre eux porte en lui le germe fatal qui pourrait, en se développant, infecter le corps entier de la nouvelle représentation nationale.
...d'une sagesse reconnues, qui aient plus de profondeur que de superficie, plus de principes que de loquacité, plus de caractère et de véritable fermeté que d'audace ou de pétulance. ...s, devoir vous engager à choisir, vos députés parmi vos frères d'une probité et d'une sagesse reconnues, qui aient plus de profondeur que de superficie, plus de principes que de loquacité, plus de caractère et de véritable fermeté que d'audace ou de pétulance.
...s membres composant la société des Amis de la liberté et de Végalité cP Agen. ( Les membres composant la société des Amis de la liberté et de Végalité cP Agen.
(( Quand les dangers de la patrie nous ordonnent de dire à la Convention d'austeres vérités...
...à nos re présentants, ou quelque -motif de crainte amollissait notre langage, nous...
...c une liberté proportionnée aux dangers de la patrie ; et quand les expressions qu...
...ient pas toutes conformes aux principes de l'urbanité française, vous n'auriez pas...
...s par des invectives, dans le sein même de la Convention, ne-doivent avoir rien conservé de leur sensibilité, de leur délicatesse. Pour nous, nous ne tr...
...rlerons comme des commettants ont droit de parler à leurs délégués.
(( Quand les dangers de la patrie nous ordonnent de dire à la Convention d'austeres vérités, si le respect que nous devons à nos re présentants, ou quelque -motif de crainte amollissait notre langage, nous serions insensés ou esclaves. Nous vous parlerons donc aujourd'hui avec une liberté proportionnée aux dangers de la patrie ; et quand les expressions que la douleur nous dictera ne seraient pas toutes conformes aux principes de l'urbanité française, vous n'auriez pas grande peine a les supporter; vos oreilles, sans cesse heurtées par des invectives, dans le sein même de la Convention, ne-doivent avoir rien conservé de leur sensibilité, de leur délicatesse. Pour nous, nous ne tremperons point nos plumes dans la boue des halles ; mais nous vous parlerons comme des commettants ont droit de parler à leurs délégués.
« On a eu tort de vous dire, comme on l'a dit tant de fois, que vos séances présentent habituellement l'image d'une arène de gladia- « On a eu tort de vous dire, comme on l'a dit tant de fois, que vos séances présentent habituellement l'image d'une arène de gladia-
..., tous les jours, le sanctuaire auguste de la représentation 'nationale, vous avez...
... déshonoré la première la plus illustre de toutes les nations.
...it l'un et l'autre. Oui, par ces outrageantes injures, dont vous faites retentir, tous les jours, le sanctuaire auguste de la représentation 'nationale, vous avez rendu cette représentation méprisable a toute l'Europe, et par une suite nécessaire, vous avez déshonoré la première la plus illustre de toutes les nations.
(( Vous nous avez donné l'exemple de la .guerre civile. La France se partage...
... ; le volcan qui s'est allumé au milieu de vous ébranle tout l'empire ; l'incendie...
...et notre chèive patrie est sur le point de s'écrouler dans l'embrasement. Tel est le fruit amer de vos funestes divisions.
(( Vous nous avez donné l'exemple de la .guerre civile. La France se partage entre la plaine et la montagne ; le volcan qui s'est allumé au milieu de vous ébranle tout l'empire ; l'incendie s© propage, et notre chèive patrie est sur le point de s'écrouler dans l'embrasement. Tel est le fruit amer de vos funestes divisions.
(( Mais encore un peu de patience, législateurs, car nous ne sommes pas au terme de nos justes reproches. (( Mais encore un peu de patience, législateurs, car nous ne sommes pas au terme de nos justes reproches.
(( Qu'avez-vous fait depuis la mort de Louis Capet? Vous nous avez mis aux pri...
...réparatifs pour la soutenir. L histoire de tous les siècles réunis ne pourrait off...
(( Qu'avez-vous fait depuis la mort de Louis Capet? Vous nous avez mis aux prises avec toutes les puissances, oui conjurent notre perte, parce que vous avez conjuré la leur ; vous leur avez déclaré la guerre, sans avoir fait aucuns préparatifs pour la soutenir. L histoire de tous les siècles réunis ne pourrait offrir l'exemple d'une si étrange témérité.
(( Cependant les rois de la terre ne sont que des hommes, nous p...
...le puissance ; mais non, dans le délire de votre orgueil, vous avez cru que 1 existence de l'Etre suprême était incompatible avec ...
...si efficacement pour soulever lè peuple de la Vendée ; voilà ce qui vous a suscité, dans le sein de la République, tant de milliers de nouveaux ennemis ; voilà ce qui vous fa...
(( Cependant les rois de la terre ne sont que des hommes, nous pourrions, avec le temps, les vaincre et les anéantir. Il n'existe qu'une puissan...
...ient dans sa main la destinée des nations. Au moins fallait-il respecter une telle puissance ; mais non, dans le délire de votre orgueil, vous avez cru que 1 existence de l'Etre suprême était incompatible avec notre égalité politique ; et par des discours où la légèreté et l'ignorance se d...
... blasphémé contre l'Eternel. Voilà le prétexte que les malveillante ont employé si efficacement pour soulever lè peuple de la Vendée ; voilà ce qui vous a suscité, dans le sein de la République, tant de milliers de nouveaux ennemis ; voilà ce qui vous fait regarder avec horreur par les nations qui nous environnent.
...ations voisines, fatiguées des horreurs de la guerre, intimidées par la contenance majestueuse de la nouvelle Convention, et voyant dans le terme de nos divisions, celui de leurs espérances, demanderont, à grands... (( Les nations voisines, fatiguées des horreurs de la guerre, intimidées par la contenance majestueuse de la nouvelle Convention, et voyant dans le terme de nos divisions, celui de leurs espérances, demanderont, à grands cris, une paix que nous daignerons leur accorder, peut-être en en dictant les c...
(( Le bien général exige donc de vous le service unique que vous puissiez désormais nous rendre; c'est de convoquer, au plus tôt, les (( Le bien général exige donc de vous le service unique que vous puissiez désormais nous rendre; c'est de convoquer, au plus tôt, les

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 41
...ent du Jura, qui se sont engagés au nom de leur département, à faire envoyer des commissaires de la Drôme et de la Haute-Garonne, à l'issue de la séance publique du 29 mai 1793, l'an II de la République française. » ... à Dijon, en présence des citoyens Gui-raucl, Janot, administrateurs du département du Jura, qui se sont engagés au nom de leur département, à faire envoyer des commissaires de la Drôme et de la Haute-Garonne, à l'issue de la séance publique du 29 mai 1793, l'an II de la République française. »
...général d'administration du département de Lot-et-Garonne, séance du 10 juin 1793, Van II de la République une et indivisible. Extrait des registres des délibérations du conseil général d'administration du département de Lot-et-Garonne, séance du 10 juin 1793, Van II de la République une et indivisible.
«5° Une prompte Constitution fondée'sur les principes de la liberté et de l'égalité ; «5° Une prompte Constitution fondée'sur les principes de la liberté et de l'égalité ;
...primaires, pour l'entier renouvellement de la Convention. Tel est notre vœu; tel est (nous n'en doutons plus) le vœu de la presque totalité de la République. Ce vœu que bientôt on vousi manifestera de toutes parts, sera un ordre que le peup...
...tements respectifs, les têtes coupables de cette félonie, au lieu de couronnes civiques, n'y trouveraient qu...
assemblées primaires, pour l'entier renouvellement de la Convention. Tel est notre vœu; tel est (nous n'en doutons plus) le vœu de la presque totalité de la République. Ce vœu que bientôt on vousi manifestera de toutes parts, sera un ordre que le peuple souverain vous intimera; et si le peuple souverain n'était pas obéi (il ne faut pas vous le dissimuler), à votre retour dans vos départements respectifs, les têtes coupables de cette félonie, au lieu de couronnes civiques, n'y trouveraient que la hache du licteur. »
(Suivent un grand nombre de signatures.) (Suivent un grand nombre de signatures.)
...rrête du conseil général du département de la Côte-d'Or. Arrête du conseil général du département de la Côte-d'Or.
« Le conseil général du département de la Côte-d'Or, à lui joints les députés des sept conseils généraux des districts de son ressort, a arrêté, après avoir ente... « Le conseil général du département de la Côte-d'Or, à lui joints les députés des sept conseils généraux des districts de son ressort, a arrêté, après avoir entendu le procureur général syndic :
... correspondu avec tous les départements de la République. « Qu'il a correspondu avec tous les départements de la République.
...s se transporteront à Laon, département de l'Aisne, à Limoges département de la Haute-Vienne, au Mans département de la Sarthe. « Que les commissaires se transporteront à Laon, département de l'Aisne, à Limoges département de la Haute-Vienne, au Mans département de la Sarthe.
« L'objet de la correspondance sera de présenter une adresse à la Convention nationale dant les bases sont uniformes, et de se concerter pour le maintien de la liberté et de l'éga-iite. « L'objet de la correspondance sera de présenter une adresse à la Convention nationale dant les bases sont uniformes, et de se concerter pour le maintien de la liberté et de l'éga-iite.
« Les bases de l'adresse seront les suivantes : « Les bases de l'adresse seront les suivantes :
« 1° Unité et indivisibilité de la République; « 1° Unité et indivisibilité de la République;
« 2° Unité et indivisibilité de la représentation nationale ; « 2° Unité et indivisibilité de la représentation nationale ;
...ront prêts à marcher pour | 1 execution de ces décrets, qu'ils tireront ven^ geanc...
...es m, l'inviolabilité des représentants de la liberté
« 6° Que la Convention sera instruite que I tous^ les citoyens seront prêts à marcher pour | 1 execution de ces décrets, qu'ils tireront ven^ geance des atteintes qui pourront être portées m, l'inviolabilité des représentants de la liberté
et a la liberté de leurs opinions, qu'ils s'insurgeront co...
...ictatoriale, et contre toute suprématie de commune, que tous les corps constitués ...
et a la liberté de leurs opinions, qu'ils s'insurgeront contre toute autorité despotique dictatoriale, et contre toute suprématie de commune, que tous les corps constitués s'opposeront a toutes les autorités despotiques par les moyens qui sont en leur ...
...nvention nationale par des commissaires de chaque département. « Que l'adresse sera portée à la Convention nationale par des commissaires de chaque département.
...es une adresse fraternelle aux citoyens de Paris. « Il sera proposé par les commissaires une adresse fraternelle aux citoyens de Paris.
...itoyen Lapoujade, député du département de la Dordogne, a remis au citoyen vice-pr...
...r par le conseil général du département de la Côte-d'Or, en tête de laquelle délibération est celle du conseil général du département de la Dordogne, datée du 8 juin, présent m...
...res contenues dans celle du département de la Côte-d'Or. Lecture faite de ces arrêtés, le conseil d'administration du département de Lot-et-Garonne, après avoir ouï le proc...
...contenues dans l'arrêté du^ département de la Côte-d'Or; et pour concourir à son e...
...lesquels deux commissaires se porteront de suite dans les chefs-lieux desdits dépa...
...ortés en la délibération du département de la Côte-d'Or et les inviter aux départe...
« Le citoyen Lapoujade, député du département de la Dordogne, a remis au citoyen vice-président l'expédition d'un arrêté pris le 29 mai dernier par le conseil général du département de la Côte-d'Or, en tête de laquelle délibération est celle du conseil général du département de la Dordogne, datée du 8 juin, présent mois, portant adoption des mesures contenues dans celle du département de la Côte-d'Or. Lecture faite de ces arrêtés, le conseil d'administration du département de Lot-et-Garonne, après avoir ouï le procureur général syndic, et après une mûre délibération, a adopté les mesures contenues dans l'arrêté du^ département de la Côte-d'Or; et pour concourir à son exécution, il a été arrêté que lèsdites mesures seront communiquées au départemen...
... du Gers le citoyen Lamarque, et pour celui des Landes, le citoyen Conteusseau, lesquels deux commissaires se porteront de suite dans les chefs-lieux desdits départements y communiquer avec les administrateurs sur les objets portés en la délibération du département de la Côte-d'Or et les inviter aux départements qui les environnent.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 42
...conseil d'administration du département de Lot-et-Garonne le 10 juin 1793, l'an II de la République française une et indivisi... ( Fait à Agen_ en séance du conseil d'administration du département de Lot-et-Garonne le 10 juin 1793, l'an II de la République française une et indivisible.
Séance du 13 juin 1793, l'an II de la République française. Séance du 13 juin 1793, l'an II de la République française.
« Considérant enfin que le but de toute l'adresse est inutile, puisque, après l'achèvement de la Constitution, le peuple, légalement assemblé, sera l... « Considérant enfin que le but de toute l'adresse est inutile, puisque, après l'achèvement de la Constitution, le peuple, légalement assemblé, sera le censeur des principes sur lesquels elle sera fondée, et n'admettra que ceux qu...
Extrait des registres de la société des Amis Extrait des registres de la société des Amis
de la- liberté et de Végalité de Casteljaloux. de la- liberté et de Végalité de Casteljaloux.
« La société des Amis de la liberté et de l'égalité de Casteljaloux, délibérant après une disc...
...rrêté du conseil général du département de la Côte-d'Or, à elle apporté par un commissaire de la société d'Agen;
« La société des Amis de la liberté et de l'égalité de Casteljaloux, délibérant après une discussion qui a duré pendant deux séances sur l'arrêté du conseil général du département de la Côte-d'Or, à elle apporté par un commissaire de la société d'Agen;
...oduire un effet dangereux qu'il importe de prévoir pour épargner de nouveaux malheurs à la République ; ...onsidérant que cet arrêté, dont les vues ne sont ni sages ni réfléchies, peut produire un effet dangereux qu'il importe de prévoir pour épargner de nouveaux malheurs à la République ;
...ement à Paris d'un ou plusieurs députés de chaque département pour exprimer auprès de la Convention nationale le vœu du souve...
... ni le droit: ni le temps ni les moyens de consulter ;
...n sur les principes politiques, proposer à une époque très prochaine un rassemblement à Paris d'un ou plusieurs députés de chaque département pour exprimer auprès de la Convention nationale le vœu du souverain qu'on n'a ni le droit: ni le temps ni les moyens de consulter ;
...ait été formée sans l'aveu du peuple ni de ses représentants, ressemblerait trop à une espèce de représentation nationale, pour ne pas c...
...et que les circonstances et les ennemis de la chose publique ne feraient que favor...
...érant que cette convocation, dont l'existence serait illégale, parce qu'elle aurait été formée sans l'aveu du peuple ni de ses représentants, ressemblerait trop à une espèce de représentation nationale, pour ne pas craindre des rivalités terribles que l'ambition pourrait faire naître, et que les circonstances et les ennemis de la chose publique ne feraient que favoriser ;
« Considérant que dans l'agitation de la République, dans le choc des opinion...
...t d'autre espoir d'éviter l'anarchie et de ramener les esprits, qu'en conservant l...
...ntion est la base, et qu'il est prudent de se défier de tous les moyens qui ne tendent pas à l'...
« Considérant que dans l'agitation de la République, dans le choc des opinions, dans la fureur des partis, il n'est d'autre espoir d'éviter l'anarchie et de ramener les esprits, qu'en conservant l'unité sociale dont la Convention est la base, et qu'il est prudent de se défier de tous les moyens qui ne tendent pas à l'affermir ;
...l tous Les citoyens sont égaux aux yeux de la loi, et où leur amour garantit assez leurs représentants des atteintes, de l'oppression ; ... qu'on voudrait reproduire, ne saurait convenir au régime républicain dans lequel tous Les citoyens sont égaux aux yeux de la loi, et où leur amour garantit assez leurs représentants des atteintes, de l'oppression ;
...rrêté du conseil général du département de la Côte-d'Or, et a arrêté que les motifs de sa délibération seraient envoyés à là C... « La société a passé à l'ordre du jour sur l'arrêté du conseil général du département de la Côte-d'Or, et a arrêté que les motifs de sa délibération seraient envoyés à là Convention nationale, et à toutes les sociétés populaires qui lui sont affiliées.
...ulaires et républicaines du département de Lot-et-Garonne. La société populaire et républicaine séant à A g en, aux sociétés populaires et républicaines du département de Lot-et-Garonne.
« Nous avons adressé un de nos frères à chacune des sociétés des chefs-lieux de district de ce département, et des chefs-lieux des ...
...nous avons déjà prises pour le maintien de la liberté, de l'égalité de la République, une et indivisible, et p...
...en que ce puisse être, oseraient tenter de porter atteinte à ces bases de félicité publiques, universellement et ...
« Nous avons adressé un de nos frères à chacune des sociétés des chefs-lieux de district de ce département, et des chefs-lieux des départements circonvoisins, pour leur communiquer les mesures que nous avons déjà prises pour le maintien de la liberté, de l'égalité de la République, une et indivisible, et pour nous mettre en garde contre tous ©eux qui, sous quelque prétexte et par quelque moyen que ce puisse être, oseraient tenter de porter atteinte à ces bases de félicité publiques, universellement et solennellement adoptées par la masse imposante du peuple français.
...s avons formé dans notre sein un comité de salut public ; nous en joignons ici la ... « Nous avons formé dans notre sein un comité de salut public ; nous en joignons ici la composition et le nom des membres qui y sont attachés. Nous ne doutons pas que c...
...s, auprès des sociétés, ont été chargés de leur donner connaissance d'un plan conçu par le département de la Côte-d'Or, d'un projet d'adresse à p...
...on nationale, par tous les départements de la République et qui devrait être envoyé, sans délai, par un commissaire de chaque département.
( Nos commissaires, auprès des sociétés, ont été chargés de leur donner connaissance d'un plan conçu par le département de la Côte-d'Or, d'un projet d'adresse à présenter à la Convention nationale, par tous les départements de la République et qui devrait être envoyé, sans délai, par un commissaire de chaque département.
...ue vous en jugerez les principes dignes de votre approbation ; ils sont gravés dans les cœurs de tous les bons Français ; leur maintien ...
...es voisins. Sans ces biens, la conquête de la liberté et de l'égalité ne serait pour la France qu'un avantage illusoire et de courte durée.
...scrire ci-contre les bases proposées pour cette adresse. Nous sommes persuadés que vous en jugerez les principes dignes de votre approbation ; ils sont gravés dans les cœurs de tous les bons Français ; leur maintien peut seul ramener l'ordre dans l'intérieur et la paix avec les peuples voisins. Sans ces biens, la conquête de la liberté et de l'égalité ne serait pour la France qu'un avantage illusoire et de courte durée.
...jet d'adresse a été transmis au conseil de notre département,, par un membre de « Ce projet d'adresse a été transmis au conseil de notre département,, par un membre de

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 43
5S Une prompte Constitution, fondée- sur les principes de la liberté et de l'égalité ; 5S Une prompte Constitution, fondée- sur les principes de la liberté et de l'égalité ;
l'administration du département de la Dor dogne. La mission de cet administrateur se terminait à Agen,...
...jet est adressé à tous les départements de la République. Dès que nous en avons eu...
...ui demander d'envoyer, sans délai, deux de ses membres présenter ce projet d'adres...
...lègues sont partis pour Auch et le Mont-de-Marsan.
l'administration du département de la Dor dogne. La mission de cet administrateur se terminait à Agen, et cependant le projet est adressé à tous les départements de la République. Dès que nous en avons eu connaissance, nous avons envoyé une nombreuse dépu-tation au conseil du département, pour lui demander d'envoyer, sans délai, deux de ses membres présenter ce projet d'adresse au conseil des départements du Gers et des Landes. Êtos administrateurs ont accédé à notre vœu : leurs collègues sont partis pour Auch et le Mont-de-Marsan.
« Le vœu de nos administrateurs, exprimé par une ad...
... les bases proposées par le département de la Côte-d'Or, serait parfaitement conforme à celui de tous les vrais amis de la République ; mais nous ne devons pas...
« Le vœu de nos administrateurs, exprimé par une adresse rédigée d'après les bases proposées par le département de la Côte-d'Or, serait parfaitement conforme à celui de tous les vrais amis de la République ; mais nous ne devons pas no-us dissimuler qu'il ne serait pas le vœu manifesté par les citoyens du dépar...
... bons citoyens, que tous les vrais amis de la liberté, de l'égalité* de la République une et indivisible s© réu...
...vœu général des citoyens du département de Lot-et-Garonne ;
...s, que dans la crise où se trouve la chose publique, il est instant que tous les bons citoyens, que tous les vrais amis de la liberté, de l'égalité* de la République une et indivisible s© réunissent pour exprimer le vœu général des citoyens du département de Lot-et-Garonne ;
« Que toutes envoient un ou deux de leurs membres à notre séance du 16 de ce mois, à 6 heures du soir ; « Que toutes envoient un ou deux de leurs membres à notre séance du 16 de ce mois, à 6 heures du soir ;
...ces commissaires soient porteurs du vœu de leur société et d'un mandat spécial, pour se joindre à nous, à l'effet de demander au président du conseil du département une assemblée générale de toutes les autorités constituées séant ... « Que ces commissaires soient porteurs du vœu de leur société et d'un mandat spécial, pour se joindre à nous, à l'effet de demander au président du conseil du département une assemblée générale de toutes les autorités constituées séant en la ville d'Agen ;
...ention nationale, un commissaire chargé de lui présenter, au nom des citoyens du département de Lot-et-Garonne, une adresse ayant pour ...
...ui ont été proposées par le département de la Côte-d'Or.
...s mandataires du peuple ; qu'ils leur demandent d'envoyer, sans délai, à la Convention nationale, un commissaire chargé de lui présenter, au nom des citoyens du département de Lot-et-Garonne, une adresse ayant pour objet le salut du peuple et pour bases celles qui ont été proposées par le département de la Côte-d'Or.
...du département envoient sur-le-champ un de leurs membres au chef-lieu de leur district, pour nommer un commissaire chargé de se rendre à Agen le 16 du présent mois de juin ; de se présenter à la séance des autorités ...
...s, et d'y exprimer, le vœu des citoyens de leur district.
« Nous pensons aussi qu'il est nécessaire que les communes du département envoient sur-le-champ un de leurs membres au chef-lieu de leur district, pour nommer un commissaire chargé de se rendre à Agen le 16 du présent mois de juin ; de se présenter à la séance des autorités constituées, et d'y exprimer, le vœu des citoyens de leur district.
« N«tts vous invitons, au nom de la chose publique en danger, à provoquer de votre commune cette démarche salutaire. « N«tts vous invitons, au nom de la chose publique en danger, à provoquer de votre commune cette démarche salutaire.
...Paris, est fixé, au plus tard,;, au- 29 ce mois ; et nous connaissons assez vot... ...de la plus grande célérité. Le rendez-vous des commissaires des départements, à Paris, est fixé, au plus tard,;, au- 29 ce mois ; et nous connaissons assez votre ardent amour pour la
...missaire soit chargé du vœu particulier de votre société. ...ue vous serez bien aises que le département envoie un commissaire, et que ce commissaire soit chargé du vœu particulier de votre société.
Liste des membres composant le comité de salut publie. Liste des membres composant le comité de salut publie.
Bersalou, fis aîné, procureur de la commune d'Agen ; Bersalou, fis aîné, procureur de la commune d'Agen ;
Ferret, le fils, greffier du tribunal de commerce ; Ferret, le fils, greffier du tribunal de commerce ;
LAMorRoex, président clu tribunal de commerce d' Agen ; LAMorRoex, président clu tribunal de commerce d' Agen ;
Lafoxt, maire de la eonvnnine d'Agen ; Lafoxt, maire de la eonvnnine d'Agen ;
Lagitée, juge de paix ; Lagitée, juge de paix ;
Noubel, substitut du procureur de la, commune d'Agen; Noubel, substitut du procureur de la, commune d'Agen;
PeIiISSON, officiermunicip.al de la-, commune. d'Agen* ; PeIiISSON, officiermunicip.al de la-, commune. d'Agen* ;
Décision du département de ^ la Côte-d'Or. Décision du département de ^ la Côte-d'Or.
Le département de la Côte-d'Or propose pour base d'une ad... Le département de la Côte-d'Or propose pour base d'une adresse à présenter à la ; Convention nationale, par tous les départements, les pr...
1® Unité et indivisibilité de la République'; 1® Unité et indivisibilité de la République';
...rêts à marcher pour assurer l'exécution de ses décrets ; ils tireront vengeance de...
...ilité des représentants et à la liberté de leurs opinions, qu'ils s'in-I surgeront...
6° Que la Convention sera instruite que tous les citoyens sont prêts à marcher pour assurer l'exécution de ses décrets ; ils tireront vengeance des atteintes qui pourraient être portées à l'inviolabilité des représentants et à la liberté de leurs opinions, qu'ils s'in-I surgeront contre toute autorité despotique

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 44
«Agen, le 14 juin 1793, l'an II de la République française. «Agen, le 14 juin 1793, l'an II de la République française.
Séance publique du 14 juin 1793, Van II de la République française, une et indivis... Séance publique du 14 juin 1793, Van II de la République française, une et indivisible.
Extrait des délibérations de Vassemblée composée des membres du conseil du département de Lot-et-Garonne, des députés des autres ...
...s du département, tenue à Agen, le juin 1793, l'an II de la République française.
Extrait des délibérations de Vassemblée composée des membres du conseil du département de Lot-et-Garonne, des députés des autres corps administratifs, civils et judiciaires, des députés des communes ou conseils généraux des communes du département, tenue à Agen, le juin 1793, l'an II de la République française.
Copie de la lettre du citoyen (Toutausse, procureur général syndic du département de Lot-et-Garonne, aux citoyens composant le tribunal du district de C asteljaloux. Copie de la lettre du citoyen (Toutausse, procureur général syndic du département de Lot-et-Garonne, aux citoyens composant le tribunal du district de C asteljaloux.
..., réunis par commissaires, se proposent de leur demander, le 16 de ce mois, la convocation pour le lendema... ... prévenu que les citoyens des communes et des sociétés populaires du département, réunis par commissaires, se proposent de leur demander, le 16 de ce mois, la convocation pour le lendemain d'une assemblée des autorités constituées, séant à Agen.
...uve la République française, la liberté de la représentation violée, la liberté de la France dans un danger imminent répan... « Les circonstances critiques dans lesquelles se trouve la République française, la liberté de la représentation violée, la liberté de la France dans un danger imminent répandent parmi les citoyens les plus justes alarmes.
...nelle des mandataires du peuple annonce de la part de nos concitoyens une ferme intention de conserver leur liberté, et en même temps celle d'éviter les mouvements tumultueux, et de subordonner leur conduite aux délibérations des citoyens qu'ils ont déjà investis de leur confiance, et honorés de leurs suffrages. « La demande d'une assemblée solennelle des mandataires du peuple annonce de la part de nos concitoyens une ferme intention de conserver leur liberté, et en même temps celle d'éviter les mouvements tumultueux, et de subordonner leur conduite aux délibérations des citoyens qu'ils ont déjà investis de leur confiance, et honorés de leurs suffrages.
...t a jugé devoir s'entourer des lumières de tous les corps administratifs et judici... « Le conseil du département a jugé devoir s'entourer des lumières de tous les corps administratifs et judiciaires du département ; il a arrêté que chaque administration et chaque tribunal ...
« J'ai l'honneur de vous adresser une expédition de cet arrêté ; je suis convaincu, citoyen... « J'ai l'honneur de vous adresser une expédition de cet arrêté ; je suis convaincu, citoyens, que vous daignerez approuver les vues du conseil du département, et que vous ...
Copie de Varrêté du département de Lot-et-Garonne. Extrait des registres des délibérations du conseil du département de Lot-et-Garonne. Copie de Varrêté du département de Lot-et-Garonne. Extrait des registres des délibérations du conseil du département de Lot-et-Garonne.
...s du département, pénétrées des dangers de la patrie, délibèrent sur les moyens de la sauver. « Un membre expose au conseil qu'en ce moment toutes les sociétés populaires du département, pénétrées des dangers de la patrie, délibèrent sur les moyens de la sauver.
Il remet sur le bureau une adresse de la société populaire républicaine, séan... Il remet sur le bureau une adresse de la société populaire républicaine, séant à Agen,
...ulaires et républicaines du département de Lot-et-Garonne. aux sociétés populaires et républicaines du département de Lot-et-Garonne.
« L'objet de cette adresse est d'inviter toutes les ...
...res du département d'envoyer un ou deux de leurs membres à Agen, pour y assister à la séance de la société du 16 de ce mois, à 6 heures du soir, d'inviter ...
...u département d'envoyer sur-le-champ un de leurs membres au chef-lieu de'leur district, pour nommer un commissaire chargé de se rendre à Agen, le 16 du présent mois de juin.
« L'objet de cette adresse est d'inviter toutes les sociétés populaires du département d'envoyer un ou deux de leurs membres à Agen, pour y assister à la séance de la société du 16 de ce mois, à 6 heures du soir, d'inviter également toutes les communes du département d'envoyer sur-le-champ un de leurs membres au chef-lieu de'leur district, pour nommer un commissaire chargé de se rendre à Agen, le 16 du présent mois de juin.
...s, le conseil s'environnât des lumières de tous les citoyens qui composent les corps administratifs et judiciaires de ce département. « Ce membre désirerait que, dans des circonstances aussi critiques, le conseil s'environnât des lumières de tous les citoyens qui composent les corps administratifs et judiciaires de ce département.
... convaincu que le déplacement simultané de tous ces élus du. peuple mettrait dans la marche de l'Administration et dans la distribution de la justice une stagnation nuisible à la... « Mais, convaincu que le déplacement simultané de tous ces élus du. peuple mettrait dans la marche de l'Administration et dans la distribution de la justice une stagnation nuisible à la chose publique, il pense qu'il est plus convenable d'appeler les administrateur...
...ose d'arrêter que chaque administrateur de district sera invité d'envoyer à Agen, le 16 de ce mois, deux commissaires pris dans so... « En conséquence, il propose d'arrêter que chaque administrateur de district sera invité d'envoyer à Agen, le 16 de ce mois, deux commissaires pris dans son sein ;
« Que chaque tribunal de district sera également invité d'y envo... « Que chaque tribunal de district sera également invité d'y envoyer un commissaire ;
...our délibérer ensemble sur les. mesures de salut public. « Que les commissaires se rendront au conseil du département pour délibérer ensemble sur les. mesures de salut public.
...yndic, le conseil, délibérant au nombre de 8 membres : « Sur ce ouï et ce requérant, le procureur général syndic, le conseil, délibérant au nombre de 8 membres :
...s à cette assemblée, et que le tribunal de commerce d'Agen sera prié d'y envoyer un de ses membres. ...embres du tribunal criminel du département siégeant en cette ville seront invités à cette assemblée, et que le tribunal de commerce d'Agen sera prié d'y envoyer un de ses membres.
...artement, réunis à la société populaire de la ville d'Agen ; ...demande qui lui est adressée par les commissaires des sociétés populaires du département, réunis à la société populaire de la ville d'Agen ;

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 45
...nvoquer extraordi-nairement, pour le 24 de oe mois, les assemblées générales des c... « Au nom du salut public, les oficierfs municipaux sont invités à convoquer extraordi-nairement, pour le 24 de oe mois, les assemblées générales des citoyens des communes, afin qu'il soit délibéré sur les propositions suivantes :
« Constituer en commission populaire de salut public, le conseil général du dép...
...mbre désigné par chaque conseil général de district, le président du tribunal crim...
...teur public, et un député des communes, de chaque district, qui sera élu comme il ...
« Constituer en commission populaire de salut public, le conseil général du département, auquel seront adioints un membre désigné par chaque conseil général de district, le président du tribunal criminel et l'accusateur public, et un député des communes, de chaque district, qui sera élu comme il sera dit ci-après.
...ssion ne pourrait délibérer des mesures de salut public qu'au nombre, au moins, de 24 membres ; elle correspondra avec les comités de salut public, qui seront établis soit d... « Cette commission ne pourrait délibérer des mesures de salut public qu'au nombre, au moins, de 24 membres ; elle correspondra avec les comités de salut public, qui seront établis soit dans les communes, soit dans les sociétés populaires.
... L'assemblée a pensé qu'il était urgent de constituer ainsi ce comité de salut public. En proposant son vœu à l'adoption de tous lesvci-toyens, elle croit devoir i... ( L'assemblée a pensé qu'il était urgent de constituer ainsi ce comité de salut public. En proposant son vœu à l'adoption de tous lesvci-toyens, elle croit devoir indiquer quelles mesures seraient à suivre par les communes qui adopteraient ses ...
...aque commune devrait nommer le 24, jour de^ sa réunion, un commissaire qui se rendrait, le. 25, au chef-lieu de district;* « 2° Chaque commune devrait nommer le 24, jour de^ sa réunion, un commissaire qui se rendrait, le. 25, au chef-lieu de district;*
...mmunes du district ; oe député et celui de l'administration de chaque district devraient se rendre à Agen, sans aucun délai, afin de former la commission populaire de salut public. ...saires des communes, réunis au chef-lieu du district, éliraient un député des communes du district ; oe député et celui de l'administration de chaque district devraient se rendre à Agen, sans aucun délai, afin de former la commission populaire de salut public.
Précis de ce qui s'est passé dans les séances de l assemblée tenue,, à Agen les 17, 18 e...
...osée du conseil général du département, de deux
Précis de ce qui s'est passé dans les séances de l assemblée tenue,, à Agen les 17, 18 et -19 juin; cette assemblée étant composée du conseil général du département, de deux
commissaires de chaque administration te district, d'un commissaire de chaque tribunal judiciaire, de tous les membres du tribunal criminel e... commissaires de chaque administration te district, d'un commissaire de chaque tribunal judiciaire, de tous les membres du tribunal criminel et des députés représentant la majorité des communes du département.
...ublique se trouve exposée par le défaut de liberté de la représentation nationale, et par l'arrestation illégale de plusieurs membres de la Convention, avaient nommé des député...
...aire d'Agen, afin d'y aviser aux moyens de salut public.
...és populaires du département, vivement affectées des dangers auxquels la chose publique se trouve exposée par le défaut de liberté de la représentation nationale, et par l'arrestation illégale de plusieurs membres de la Convention, avaient nommé des députés pour se réunir, le 16 juin, à la société populaire d'Agen, afin d'y aviser aux moyens de salut public.
Une députation de commissaires des sociétés populaires es...
...oit délibéré par l'assemblée qu'il sera de suite envoyé des commissaires à Bordeau...
Une députation de commissaires des sociétés populaires est introduite ; elle demande qu'il soit délibéré par l'assemblée qu'il sera de suite envoyé des commissaires à Bordeaux, afin d'y conférer avec les députés des autres départements qui peuvent y être...
Discussion générale sur les mesures de salut public. Discussion générale sur les mesures de salut public.
...emblée^ délibère que toutes les mesures de salut public qui seront par elle jugées...
...ette sanction ; à l'exception néanmoins de celles de ces mesures dont l'urgence sera reconnu...
L'assemblée^ délibère que toutes les mesures de salut public qui seront par elle jugées nécessaires, seront soumises à la sanction des citoyens du département, et qu'elles ne seront exécutées qu'après cette sanction ; à l'exception néanmoins de celles de ces mesures dont l'urgence sera reconnue,-et qui, par ce motif, pourront être provisoirement exécutées.
..., l'assemblée s'est ajournée à 3 heures de l'après-midi. Après une assez longue discussion sur divers objets importants, l'assemblée s'est ajournée à 3 heures de l'après-midi.
...le apporte des observations sur l'objet de la première députation. Députation des sociétés réunies. Elle apporte des observations sur l'objet de la première députation.
L'assemblée ayant arrêté l'envoi de deux commissaires dans le département de la Gironde a nommé les citoyens Lafont ...
...r auxdits commissaires, elle les charge de manifester les principes politiques sui...
...sellement professés dans le département de Lot-et-Garonne ;
L'assemblée ayant arrêté l'envoi de deux commissaires dans le département de la Gironde a nommé les citoyens Lafont et Tartanac ; et délibérant sur le mandat à donner auxdits commissaires, elle les charge de manifester les principes politiques suivants, universellement professés dans le département de Lot-et-Garonne ;
1° L'unité et l'indivisibilité de la République ; 1° L'unité et l'indivisibilité de la République ;
2° L'unité et l'indivisibilité de la représentation nationale ; 2° L'unité et l'indivisibilité de la représentation nationale ;
...délégués par le peuple ; 4° Le maintien de la liberté et de l'égalité ; 5° L'horreur pour le fédéralisme. I Elle leur recommande expressément de ma- ... et leur inviolabilité dans l'exercice des pouvoirs qui leur sont immédiatement délégués par le peuple ; 4° Le maintien de la liberté et de l'égalité ; 5° L'horreur pour le fédéralisme. I Elle leur recommande expressément de ma-

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 46
...occasions, la douleur que les habitants de ce département ont éprouvée, en apprena...
...entation nationale avait été outragée ; de déclarer qu'ils s'insurgeront contre toute autorité arbitraire, contre toute suprématie de commune et de département ;
nifester, dans toutes les occasions, la douleur que les habitants de ce département ont éprouvée, en apprenant que la représentation nationale avait été outragée ; de déclarer qu'ils s'insurgeront contre toute autorité arbitraire, contre toute suprématie de commune et de département ;
...nstitués s'opposeront à l'établissement de tout genre de despotisme, par tous les moyens qui son... Que tous les corps constitués s'opposeront à l'établissement de tout genre de despotisme, par tous les moyens qui sont en leur pouvoir.
...commissaires instruiront le département de la Gironde de la disposition actuelle des esprits dand le département de Lot-et-Garonne, relativement aux dernie...
...e sont commis à Parie contre la liberté de la Convention nationale; ils lui communiqueront les mesures de salut public que les autorités constitu...
...les démarches qui ont été faites auprès de ces autorités par les sociétés populair...
Lesdits commissaires instruiront le département de la Gironde de la disposition actuelle des esprits dand le département de Lot-et-Garonne, relativement aux derniers attentats qui se sont commis à Parie contre la liberté de la Convention nationale; ils lui communiqueront les mesures de salut public que les autorités constituées auront, déjà prises, et les démarches qui ont été faites auprès de ces autorités par les sociétés populaires.
Us seront tenus de recueillir tous les renseignements qu'i...
...rocurer dans l'objet du salut public et de les transmettre par une correspondance ...
Us seront tenus de recueillir tous les renseignements qu'ils pourront se procurer dans l'objet du salut public et de les transmettre par une correspondance active et soutenue à leurs commettante.
...e négligeront aucun des moyens capables de resserrer les liens de fraternité qui Ont constamment réuni les départements de la Gironde et de Lot-et-Garonne. Us ne négligeront aucun des moyens capables de resserrer les liens de fraternité qui Ont constamment réuni les départements de la Gironde et de Lot-et-Garonne.
...res resteront au poste que la confiance de l'assemblée leur assigne, jusques au mo... Les commissaires resteront au poste que la confiance de l'assemblée leur assigne, jusques au moment où leur présence n'y sera plus jugée nécessaire.
...dhérant aux propositions du département de la Côte-d'Or, elle enverra un commissai... L'assemblée arrête qu'en adhérant aux propositions du département de la Côte-d'Or, elle enverra un commissaire à Paris ; elle nomme, à cet effet, le citoyen Brostaret, auquel elle donne le...
... y présenter à la Convention nationale, de concert avec les autres commissaires de...
...uvera, et notamment avec le commissaire de la Côte-d'Or, une adresse rédigée d'apr...
...s proposés dans l'arrêté du département de la Côte-d'Or, du 29 mai dernier.
...et par l'assemblée, à la majorité absolue des suffrages, se rendra à Paris, pour y présenter à la Convention nationale, de concert avec les autres commissaires des départements qu'il y trouvera, et notamment avec le commissaire de la Côte-d'Or, une adresse rédigée d'après les principes proposés dans l'arrêté du département de la Côte-d'Or, du 29 mai dernier.
...Bordeaux, soit dans quelque autre ville de la République, que les commissaires des...
...s obstacles qui s'opposassent à l'objet de sa mission, il tâchera de se réunir aux commissaires de la majorité des départements, et il inf...
...épartement, des mesures que l'assemblée de ces commissaires ^ croira les plus prop...
...es commissaires des autres départements de la République, avec lesquels il se réun...
Mais dans le cas où le citoyen Brostaret apprendrait, soit à Bordeaux, soit dans quelque autre ville de la République, que les commissaires des départements sont rassemblés dans un autre lieu que Paris, ou qu'il rencontrât des obstacles qui s'opposassent à l'objet de sa mission, il tâchera de se réunir aux commissaires de la majorité des départements, et il informera le conseil général du département, des mesures que l'assemblée de ces commissaires ^ croira les plus propres à maintenir la liberté,_ l'égalité, la république une et indivisible, libert...
...s circonstances, l'assemblée autorise le citoyen Brostaret à se concerter avec les commissaires des autres départements de la République, avec lesquels il se réunira, pour instruire aussitôt le conseil général du département des vues qui auro...
...nies : cette députation déclare, au nom de ses commettants, qu'ils investissent l'assemblée de toute-leur confiance ; qu'ils comptent ... Députation des sociétés réunies : cette députation déclare, au nom de ses commettants, qu'ils investissent l'assemblée de toute-leur confiance ; qu'ils comptent sur elle pour sau-
...que, et qu'ils leur demandent d'établir de suite une commission populaire du salut... ver la chose publique, et qu'ils leur demandent d'établir de suite une commission populaire du salut public.
...gent d'établir une commission populaire de salut public, et elle prend l'arrêté su... L'assemblée délibère qu'il est urgent d'établir une commission populaire de salut public, et elle prend l'arrêté suivant :
...artement, réunis à la société populaire de la ville d'Agen ; ...demande qui lui est adressée par les commissaires des sociétés populaires du département, réunis à la société populaire de la ville d'Agen ;
...nvoquer extraor-dinairement, pour le 24 de ce mois, les assemblées générales des c... Au nom du salut public, les officiers municipaux sont invités à convoquer extraor-dinairement, pour le 24 de ce mois, les assemblées générales des citoyens des communes, afin qu'il soit délibéré sur les propositions suivantes :
...1er. Constituer en commission populaire de salut public, le conseil général du dép...
...mbre désigné par chaque conseil général de district, le président du tribunal crim...
...sateur public et un député des communes de chaque district} qui sera élu comme il ...
Art. 1er. Constituer en commission populaire de salut public, le conseil général du département, auquel seront adjoints un membre désigné par chaque conseil général de district, le président du tribunal criminel et l'accusateur public et un député des communes de chaque district} qui sera élu comme il sera dit ci-après.
...ssion ne pourrait délibérer des mesures de salut public, qu'au nombre, au moins, de 24 membres ; elle correspondra avec les comités de salut public qui seront établis soit da... Art. 3. Cette commission ne pourrait délibérer des mesures de salut public, qu'au nombre, au moins, de 24 membres ; elle correspondra avec les comités de salut public qui seront établis soit dans les communes) doit dans les sociétés populaires.
L'assemblée a pensé qu'il était Urgent de constituer ainsi ce comité de salut public. En proposant son vœu à l'adoption de tous les citoyens, elle croit devoir in... L'assemblée a pensé qu'il était Urgent de constituer ainsi ce comité de salut public. En proposant son vœu à l'adoption de tous les citoyens, elle croit devoir indiquer quelles mesures seraient à suivre par lès communes qui adopteraient ses p...
...que commune devrait nommer, le 24, jour de sa réunion, un commissaire qui s© rendrait, le .25, au chef-lieu de district ; 2° Chaque commune devrait nommer, le 24, jour de sa réunion, un commissaire qui s© rendrait, le .25, au chef-lieu de district ;
...mmunes du district ; ce député et celui de l'administration de chaque district devraient se rendre à Agen, sans aucun délai, afin de former la commission populaire de salut public. ...saires des communes, réunis au chef-lieu du district, éliraient un député des communes du district ; ce député et celui de l'administration de chaque district devraient se rendre à Agen, sans aucun délai, afin de former la commission populaire de salut public.
... : elle invite l'assemblée à s'occupeâ* de la situation des caisses publiques. Députation des sociétés réunies : elle invite l'assemblée à s'occupeâ* de la situation des caisses publiques.
...oyen Contenseau, administrateur, arrive de inont-de-Marsan ; il apporte l'adhé- Le citoyen Contenseau, administrateur, arrive de inont-de-Marsan ; il apporte l'adhé-

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 47
...ux mesures proposées par le département de la Côte-d'Or ; il a reçu le baiser fraternel ; il le transmet au président de l'assemblée. sion du département des Lan,des aux mesures proposées par le département de la Côte-d'Or ; il a reçu le baiser fraternel ; il le transmet au président de l'assemblée.
Les départements du Gers, de la Haute-Garonne, de la Dordogne et du Lot ont prononcé le même vœu. Tous les citoyens de ces départements sont debout pour avoir... Les départements du Gers, de la Haute-Garonne, de la Dordogne et du Lot ont prononcé le même vœu. Tous les citoyens de ces départements sont debout pour avoir une représentation nationale libre et respectée. Tels sont les avis qui sont "t...
...ait lecture des adresses et des arrêtés de plusieurs autres départements de la République. Tous se prononcent avec ... On a fait lecture des adresses et des arrêtés de plusieurs autres départements de la République. Tous se prononcent avec énergie pour les mêmes principes.
... délibéré l'impression du procès-verbal de leurs séances, et elles demandent à l'assemblée de vouloir transmettre ce procès-verbal à.... Députation des sociétés réunies : elles ont délibéré l'impression du procès-verbal de leurs séances, et elles demandent à l'assemblée de vouloir transmettre ce procès-verbal à. toutes les communes. L'assemblée adhère à l'unanimité à cette demande. La séanc...
Députation des sociétés réunies : avant de se séparer, elles témoignent de nouveau toute leur confiance en l'assem...
... que l'assemblée décidera pour le salut de la patrie.
Députation des sociétés réunies : avant de se séparer, elles témoignent de nouveau toute leur confiance en l'assemblée ; elles déclarent adopter d'avance tout ce que l'assemblée décidera pour le salut de la patrie.
...es, tendant à faire lever les consignes de tous les citoyens qui sont retenus chez... ...ne délibération qui a été prise par les sociétés populaires du département réunies, tendant à faire lever les consignes de tous les citoyens qui sont retenus chez eux sans aucun motif, sans aucune preuve d'incivisme reconnu.
...endre un arrêté relatif à la répression de cet abus, sans entendre rien changer aux mesures de salut public indiquées par les lois. L'assemblée délibère que le conseil du département est invité à prendre un arrêté relatif à la répression de cet abus, sans entendre rien changer aux mesures de salut public indiquées par les lois.
...ux différents bataillons du département de Lot-et-Garonne, expositive des principe...
...mblée professe, et contenant invitation de s'en pénétrer eux-mêmes et de les propager dans l'armée dont ils font...
L'assemblée arrête qu'il sera fait une adresse aux différents bataillons du département de Lot-et-Garonne, expositive des principes que l'assemblée professe, et contenant invitation de s'en pénétrer eux-mêmes et de les propager dans l'armée dont ils font partie.
Le 1er bataillon de la force départementale de Lot-et-Garonne, maintenant dans la Vend...
... les sentiments qu'il exprime sont ceux de 1 assemblée. Il est délibéré qu'il sera répondu de suite à nos frères de ce bataillon.
Le 1er bataillon de la force départementale de Lot-et-Garonne, maintenant dans la Vendée, écrit au conseil du département : les sentiments qu'il exprime sont ceux de 1 assemblée. Il est délibéré qu'il sera répondu de suite à nos frères de ce bataillon.
...'assemblée déclare qu'elle croit urgent de demander le renouvellement de la Convention nationale. Elle arrête qu... L'assemblée déclare qu'elle croit urgent de demander le renouvellement de la Convention nationale. Elle arrête que cette délibération sera soumise à la sanction des communes du département.
Rapport sur la levée de la foroe départementale. Discussion sur... Rapport sur la levée de la foroe départementale. Discussion sur ce rapport.
...élibère le projet suivant pour la levée de la force départementale, et arrête que ... L'assemblée délibère le projet suivant pour la levée de la force départementale, et arrête que ce projet sera soumis à la sanction des communes :
...a force départementale, sans certificat de civisme ; 2° Nul ne sera admis dans la force départementale, sans certificat de civisme ;
...° La force départementale sera composée de 855 hommes d'infanterie, de 300 francs-tireurs dont la levée avait déjà été arrêtée, de 200 hommes de cavalerie et de ^55 canon-niers formant l'artillerie à ... 3° La force départementale sera composée de 855 hommes d'infanterie, de 300 francs-tireurs dont la levée avait déjà été arrêtée, de 200 hommes de cavalerie et de ^55 canon-niers formant l'artillerie à cheval ;
4° Le commandant en chef de la force départementale et les deux che...
...ront nommés par la commission populaire de salut public ; aucun des membres de cette commission ne pourra être nommé à...
4° Le commandant en chef de la force départementale et les deux chefs du bataillon d'infanterie seront nommés par la commission populaire de salut public ; aucun des membres de cette commission ne pourra être nommé à ces places ;
5° La solde de cette force départementale sera la même que celle fixée par les lois pour les troupes de la République ; le volontaire fantassin ou cavalier aura la ration de pain pour 32 deniers ou l'indemnité pro... 5° La solde de cette force départementale sera la même que celle fixée par les lois pour les troupes de la République ; le volontaire fantassin ou cavalier aura la ration de pain pour 32 deniers ou l'indemnité proportionnelle) ;
6° Le chef de la force départementale aura un aide de camp ; 6° Le chef de la force départementale aura un aide de camp ;
7° Il sera formé une compagnie de canon-niers par extrait du bataillon, p... 7° Il sera formé une compagnie de canon-niers par extrait du bataillon, pour le service des pièces qui lui seront attachées ;
...nulle par le fait ; et néanmoins le but de cette institution étant de résister à l'oppression et de maintenir l'unité et l'indivisibilité de la République, la commission de salut public sera autorisée à réunir ce...
...tale, en tout ou en partie, aux troupes de même création des autres départements, pour le service intérieur de la République ;
...iolée, l'inscription des citoyens formant cette force départementale, deviendra nulle par le fait ; et néanmoins le but de cette institution étant de résister à l'oppression et de maintenir l'unité et l'indivisibilité de la République, la commission de salut public sera autorisée à réunir cette force départementale, en tout ou en partie, aux troupes de même création des autres départements, pour le service intérieur de la République ;
...qui ont dû être descendues en exécution de l'arrêté du département, et qui n'ont p...
...nvoyées à Bordeaux, pour y être fondues de suite, et converties en canons. Les com...
...ont partis pour Bordeaux seront chargés de transmettre tous lee renseignements néc...
9° Les cloches qui ont dû être descendues en exécution de l'arrêté du département, et qui n'ont pas encore été adressées à Toulouse, seront envoyées à Bordeaux, pour y être fondues de suite, et converties en canons. Les commissaires -qui sont partis pour Bordeaux seront chargés de transmettre tous lee renseignements nécessaires dans cet objet.
Deux commissaires du département de la Gironde sont introduits; leur missio... Deux commissaires du département de la Gironde sont introduits; leur mission est relative aux subsistances ; ils sont invités à assister à la séance.
« L'unité et l'indivisibilité de la Républi-que ; - « L'unité et l'indivisibilité de la Républi-que ; -
u L'unité et l'indivisibilité de la représentation nationale ; u L'unité et l'indivisibilité de la représentation nationale ;
« L'entière liberté des opinions de® représentants, et leur inviolabilité d... « L'entière liberté des opinions de® représentants, et leur inviolabilité dans l'exercice des pouvoirs qui leur sont immédiatement délégués par le peuple ;

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 48
« Le maintien de la liberté et de l'égalité ; « L'horreur pour le fédéralisme. » Les commissaires du département de la Gironde demandent à prêter le même serment ; ils le prêtent. (Applaudissements de Vassemblée.) « Le maintien de la liberté et de l'égalité ; « L'horreur pour le fédéralisme. » Les commissaires du département de la Gironde demandent à prêter le même serment ; ils le prêtent. (Applaudissements de Vassemblée.)
A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU LUNDI 1er A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU LUNDI 1er
JUILLET 1793 JUILLET 1793
..., représentant nommé par le département de Loir-et-Cher. (Imprimé par ordre de la Convention "nationale.) (2) ...r organiser les départements du Mont-Blanc et des Alpes-Maritimes, 'par Grégoire, représentant nommé par le département de Loir-et-Cher. (Imprimé par ordre de la Convention "nationale.) (2)
Les ci-devant duché de Savoie, comté de Nice et principauté de Monaco n résentent le spectacle touchant de trois peuples qui, éclairés par nos pri...
...ndés par nos armées, ont, sans effusion de sang, reconquis leur liberté; ils nous ...
...nt à leur désir, vous nous avez chargés de leur porter ce nouveau pacte de famille, d'appliquer à ces nouvelles sections de l'empire français les formes du gouvern...
Les ci-devant duché de Savoie, comté de Nice et principauté de Monaco n résentent le spectacle touchant de trois peuples qui, éclairés par nos principes, et secondés par nos armées, ont, sans effusion de sang, reconquis leur liberté; ils nous ont demandé solennellement l'adoption politique; en accédant à leur désir, vous nous avez chargés de leur porter ce nouveau pacte de famille, d'appliquer à ces nouvelles sections de l'empire français les formes du gouvernement républicain et d'y mettre en activité les lois sur lesquelles doit s'asseo...
Cette mission si honorable, à raison de l'autorité dont elle émanait, et si imp...
...enre inouï. Nous avons senti le bonheur de préparer à l'histoire une page qui fera...
... avec les tableaux répétés des malheurs de l'espèce humaine.
Cette mission si honorable, à raison de l'autorité dont elle émanait, et si importante par son objet, était d'un genre inouï. Nous avons senti le bonheur de préparer à l'histoire une page qui fera contraste avec les tableaux répétés des malheurs de l'espèce humaine.
...lui avons envoyé les détails successifs de nos travaux; nos lettres étaient conçues de manière à opérer quelque bien dans les ...
...i, nous allons vous présenter un aperçu de l'état actuel de ces nouvelles contrées, et grouper des faits intéressants, puisqu'ils sont des éléments de l'histoije des nations, qui va succéder...
...e français doit décider en connaissance de cause, s'il est ou n'est pas avantageux...
...assent définitivement partie intégrante de la République ; nous examinerons l'impo...
En écrivant régulièrement à la Convention nationale, nous lui avons envoyé les détails successifs de nos travaux; nos lettres étaient conçues de manière à opérer quelque bien dans les départements que nous organisions, si elles y étaient revenues par la voie du Bu...
... faut peut-être qualifier autrement, les a presque toujours écartées. Aujourd'hui, nous allons vous présenter un aperçu de l'état actuel de ces nouvelles contrées, et grouper des faits intéressants, puisqu'ils sont des éléments de l'histoije des nations, qui va succéder à celle des rois ; et comme le peuple français doit décider en connaissance de cause, s'il est ou n'est pas avantageux pour lui, que ces pays nouveau-nés à la liberté, fassent définitivement partie intégrante de la République ; nous examinerons l'importance politique du département des Alpes-Maritimes comparé à celui du Mont-
...éance, page 27 [le rapport et le projet de décret présentés par Grégoire au sujet ... (1) Voy. ci-dessus, même séance, page 27 [le rapport et le projet de décret présentés par Grégoire au sujet des indemnités à accorder aux citoyens des Alpes-Maritimes.
$ Blanc, sous le point de vue de sûreté générale, et dans ses rapports f... $ Blanc, sous le point de vue de sûreté générale, et dans ses rapports financiers, agricoles et commerciaux.
... même. Nous fîmes enregistrer le décret de réunion, et nos pouvoirs dans les admin...
...l, aux administres et aux justiciables, de ne pas laisser de lacune dans l'activité d'un gouvernement, au nom de la Convention nationale, nous conservâm...
...blies; alors elles prêtèrent le serment de fidélité à la République française, et ...
A Chambéry, à Nice, à Monaco, notre début politique fut le même. Nous fîmes enregistrer le décret de réunion, et nos pouvoirs dans les administrations et les tribunaux supérieurs ; ils déclarèrent alors que la réunion étant consommée, leur autorité était expirée ; et comme il importait à l'intérêt national, aux administres et aux justiciables, de ne pas laisser de lacune dans l'activité d'un gouvernement, au nom de la Convention nationale, nous conservâmes provisoirement les autorités établies; alors elles prêtèrent le serment de fidélité à la République française, et ce serment, suivi du baiser fraternel, fut répété par le public, au bruit des ap...
...hef-lieu, est un des plus considérables de la France, puisqu'il renferme au moins ...
... divisées en 7 districts, savoir : ceux de Carougé, Thonon, Cluses, Annecy, Chambé...
...itimes est encore au-dessus; son aperçu de population est d'environ 97,000 individ...
... divisées ©n 3 districts, qui sont ceux de Nice, Puget-Thé-niers et Menton ; nous avons placé le tribunal de os dernier à Monaco, tant pour répartir les avantages, que pour éteindre de funestes rivalités. Les trois districts...
...surpris peut-être d'apprendre que celui de Gillète n'a que 1,561 individus, tandis que celui de Nice en a plus de 26,000 ; mais nous avons été commandés ...
Le département du Mont-Blanc, qui a Chambéry pour chef-lieu, est un des plus considérables de la France, puisqu'il renferme au moins 424,000 individus, et 655 communes, divisées en 7 districts, savoir : ceux de Carougé, Thonon, Cluses, Annecy, Chambéry, Moutiers et Saint-Jean, subdivisés en 83 cantons ; les . Hautes-Alpes calcul...
...ales à 114,000, étaient nos départements les moins populeux, celui des Alpes-Maritimes est encore au-dessus; son aperçu de population est d'environ 97,000 individus, formant 96 communes, divisées ©n 3 districts, qui sont ceux de Nice, Puget-Thé-niers et Menton ; nous avons placé le tribunal de os dernier à Monaco, tant pour répartir les avantages, que pour éteindre de funestes rivalités. Les trois districts sont divisés en 20 cantons ; on sera surpris peut-être d'apprendre que celui de Gillète n'a que 1,561 individus, tandis que celui de Nice en a plus de 26,000 ; mais nous avons été commandés par les localités : ici les hommes sont, pour ainsi dire, entassés ; là, ils son...
...orte que les villes et bourgs au-dessus de 8,000 âmes auront le nombre de juges de paix qui sera déterminé par le Corps lé...
... évidemment insuffisant pour la commune de Nice, composée de 2,400 individus, dont la moitié est répandue dans la campagne. Il était indispensable de donner beaucoup de ressort à la police de sûreté, dans une "ville qui, placée près du théâtre de la guerre, est exposée à voir affluer dans ses murs un grand nombre de malveillants et d'espions ; la demande de l'administration à cet égard, ne nous a...
... impossible d'obtenir à temps un décret de la Convention nationale, et nous avons provisoirement établi 3 juges de paix à Nice.
La loi du 24 août porte que les villes et bourgs au-dessus de 8,000 âmes auront le nombre de juges de paix qui sera déterminé par le Corps législatif ; un seul était évidemment insuffisant pour la commune de Nice, composée de 2,400 individus, dont la moitié est répandue dans la campagne. Il était indispensable de donner beaucoup de ressort à la police de sûreté, dans une "ville qui, placée près du théâtre de la guerre, est exposée à voir affluer dans ses murs un grand nombre de malveillants et d'espions ; la demande de l'administration à cet égard, ne nous ayant été présentée que quelques jours avant l'ouverture des assemblées primaires, dans l'éloignement où nous étions, il nous eût été impossible d'obtenir à temps un décret de la Convention nationale, et nous avons provisoirement établi 3 juges de paix à Nice.

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 49
...re 1790, nous y avons placé un tribunal de commerce. mément au décret du 31 décembre 1790, nous y avons placé un tribunal de commerce.
...fs, pour intercepter les communications de l'espionnage, de la trahison, et pour empêcher les brigands de s'enhardir par l'impunité ; nous avons établi une lieutenance de gendarmerie, composée de quatre brigades réparties dans les troi... ...es se multipliaient ; d'ailleurs, il était urgent d'employer des moyens répressifs, pour intercepter les communications de l'espionnage, de la trahison, et pour empêcher les brigands de s'enhardir par l'impunité ; nous avons établi une lieutenance de gendarmerie, composée de quatre brigades réparties dans les trois districts, sous les ordres du lieutenant-colonel commandant la 13e division.
...rable contre l'impéritie ou l'incivisme de quelques autorités inférieures, dont la...
... nos arrêtés, et leur attacher le sceau de son approbation.
... à la plupart des élections ; ce triomphe sur l'aristocratie est un présage favorable contre l'impéritie ou l'incivisme de quelques autorités inférieures, dont la composition serait moins rassurante. Toutes les autorités étant organisées et en activité, la Convention nationale voudra bien sans doute confirmer nos arrêtés, et leur attacher le sceau de son approbation.
...os décrets portaient, qu'indépendamment de la ci-devant principauté de Monaco; le département des Alpes-Mariti...
...rait tout ce qui formait l'ancien comté de Nice ; nous avons dû obéir, cependant v...
...ce qu'elles ont toujours été.au pouvoir de l'ennemi ; de ce nombre, sont plusieurs petites villes, Perinaldo, la patrie des Cassini et de Maraldi, Tende, Dolce-Aqua, Briga, Saor...
...sque l'ennemi aura évacué le territoire de ces communes, elles ne seront sans dout...
Yos décrets portaient, qu'indépendamment de la ci-devant principauté de Monaco; le département des Alpes-Maritimes comprendrait tout ce qui formait l'ancien comté de Nice ; nous avons dû obéir, cependant vous saurez que sur les 96 communes qui sont sensées composer ce département, il ...
...ons, mais il en reste 12 à 13 où nos proclamations ne sont jamais parvenues, parce qu'elles ont toujours été.au pouvoir de l'ennemi ; de ce nombre, sont plusieurs petites villes, Perinaldo, la patrie des Cassini et de Maraldi, Tende, Dolce-Aqua, Briga, Saorgio ; et comme la probité politique est un devoir aussi rigoureux que la probité individuelle, lorsque l'ennemi aura évacué le territoire de ces communes, elles ne seront sans doute réputées françaises qu'autant qu'elles en auraient librement émis le vœu ; cro...
...es départementales, quelqu'un proposait de réunir ce département à ceux des Basses...
...igne et Toulon qui sont les chefs-lieux de ces deux derniers départements, seraien...
...t excentriques. Les communes orientales de celui des Alpes-Maritimes, sont à peu près de 50 lieues de ces villes, si l'on considère que pour ...
...fortifient ce principe, quand il s agit de contrées frontières et maritimes il nou...
...es, le tout ou une partie des districts de Saint-Paul et de Grasse, y compris Antibes, qui est à la
Si, pour diminuer le poids des charges départementales, quelqu'un proposait de réunir ce département à ceux des Basses-Alpes ou du Var, nous lui dirions que les localités y répugnent. Digne et Toulon qui sont les chefs-lieux de ces deux derniers départements, seraient absolument excentriques. Les communes orientales de celui des Alpes-Maritimes, sont à peu près de 50 lieues de ces villes, si l'on considère que pour y arriver, il faut suivre les vallées ; car tout le monde sait que des montagnes...
...aille rapprocher 1 administration des administrés, tous les rapports politiques fortifient ce principe, quand il s agit de contrées frontières et maritimes il nous paraîtra peut-être plus sage d'unir au département des Alpes-Maritimes, le tout ou une partie des districts de Saint-Paul et de Grasse, y compris Antibes, qui est à la
porte de Nice, et de lui donner pour limite occidentale, les montagnes de l'Esterelle. porte de Nice, et de lui donner pour limite occidentale, les montagnes de l'Esterelle.
Importance politique pour la France de posséder les départements du Mont-Blanc... Importance politique pour la France de posséder les départements du Mont-Blanc et
...térêt; importe-t-il aux ci-devant duché de Savoie, comté de Nice et principauté de Monaco, d'être incorporés à la République? Point de doute à cet égard : leur position géogr...
...s que la France, et s'ils eussent tenté de former des républiques à part, bientôt ...
Nous passons à une discussion d'un plus v grand intérêt; importe-t-il aux ci-devant duché de Savoie, comté de Nice et principauté de Monaco, d'être incorporés à la République? Point de doute à cet égard : leur position géographique ne permettait guère qu'ils s'unissent à des puissances autres que la France, et s'ils eussent tenté de former des républiques à part, bientôt les despotes eussent englouti l'existence politique, et aggravé le joug des troi...
...on, aux lumières duquel tous les hommes de l'art rendent hommage, réduit à deux po...
... propose d'établir une redoute-batterie de 6 pièces de gros calibre, près Saint-Maurice; pour ...
...ostes accessoires ; on romprait, en cas de besoins, quelques passages par lesquels...
... entre les deux vallées ci-devant dites de Tarentaise et de Maurienne, mettront à couvert la ville de Lyon, dont la richesse pourrait tenter la cupidité de l'ennemi; et la ligne de défense qui, de Briançon au fort Barreau couvrait une étendue de plus de 20 lieues, est raccourcie sur une de 8.
Le colonel d'Arçon, aux lumières duquel tous les hommes de l'art rendent hommage, réduit à deux points topographiques les combinaisons défensives du département du Mont-Blanc, et...
...-Bernard et le mont Cenis ; pour défendre le débouché du petit Saint-Bernard, il propose d'établir une redoute-batterie de 6 pièces de gros calibre, près Saint-Maurice; pour la défense du mont Cenis, il veut une redoute pareille à Ter mignon, et une autr...
...osition est excellente ; on y construirait des casernes, on formerait quelques postes accessoires ; on romprait, en cas de besoins, quelques passages par lesquels l'ennemi pourrait s'introduire sur les derrières. Ces moyens, selon lui et tous...
...i conféré, sont suffisants sur cette partie; ils entretiendront la communication entre les deux vallées ci-devant dites de Tarentaise et de Maurienne, mettront à couvert la ville de Lyon, dont la richesse pourrait tenter la cupidité de l'ennemi; et la ligne de défense qui, de Briançon au fort Barreau couvrait une étendue de plus de 20 lieues, est raccourcie sur une de 8.
Yotre comité de Salut public examinera sans doute s'il ...
...elques chaloupes canonnières sur le lac de Genève.
Yotre comité de Salut public examinera sans doute s'il ne serait pas utile d'avoir quelques chaloupes canonnières sur le lac de Genève.
...Maritimes ; il vous donne le petit port de Nice, les trois rades de Menton, Monaco et Villefranche. Celle-c... Nous arrivons au département des Alpes-Maritimes ; il vous donne le petit port de Nice, les trois rades de Menton, Monaco et Villefranche. Celle-ci présente un intérêt majeur.
...deux forts : il y a une darse qui a peu de fond, une corder ie, des magasins, des ...
...peut guère faire aiguade ; mais au bord de la baie, et presque au niveau de la mer, les eaux sourient avec abondanc...
Yillefranche est défendue par deux forts : il y a une darse qui a peu de fond, une corder ie, des magasins, des casernes pour un bataillon, un bagne pour 1,000 forçats, un chantier pour la con...
...endues et un local plus susceptible d'approvisionnements. A Yillefranche, on ne peut guère faire aiguade ; mais au bord de la baie, et presque au niveau de la mer, les eaux sourient avec abondance : une dépense modiqup pour les recueillir en un ou plusieurs bassins inaccessi...

Séance du lundi 1 juillet 1793

page 50
La bai© de Villefranche reçoit les pins grands bâtiments de guerre, et peut contenir une flotte pui...
...dié à cet inconvénient; l'art, au moyen de la darse construite par le duc Emmanuel-Philibert (2) : la nature, par l'avantage de la baie Saint-Hospice, située à l'orien...
..., excepté du levant. On regarde la rade de Villefranche comme bien supérieure à celle de Vado, située à l'ouest de Savone, et à celle de Gênes, qui n'est pas tenable dans les temps orageux. Ainsi, de Toulon à la superbe rade de la Spez-zia, c'est-à-dire, sur 100 lieues de côtes, la baie de Villefranche est la meilleure pour abri...
...u'avant l'occupation du ci-devant comté de Nice, lorsque nous étions en guerre ave...
...tagne, cette rade, située à deux lieues de nos côtes, servait d'asile à ses escadres, et donnait à l'ennemi la facilité de désoler notre commerce, ainsi qu'il arr...
...les à Villefranche, était le dominateur de la Méditerranée; il affectait de venir en avant de Nice, ranger ses vaisseaux en bataille : de là il envoyait jusque sur les côtes, de petits bâtiments qui ne permettaient pas même aux barques de pêcheurs d'aller à terre d'un port à l'...
... Toulon, n'a pas permis jusqu'à présent de rassembler de petits bâtiments, pour les réunir à que...
... grande puissance, telle que la France, de voir que quelques misérables felouques armées de pierriers interceptent nos subsistances...
...ent impunément la communication le long de la rivière de Gênes ! Sans doute on prendra des mesur...
...uan, et les enlever à jamais au despote de Turin; ce qui coupera toutes ses communications avec la Sardaigne. Mais l'essentiel est de nous assurer la possession de Villefranche : si elle nous échappait, ...
...annes, nous avons vu des batteries hors de service, faute d'affûts : on nous assura que le château de Sainte-Marguerite était mal défendu ; s...
La bai© de Villefranche reçoit les pins grands bâtiments de guerre, et peut contenir une flotte puissante : le mouillage est excellent ; elle est exposée au vent du sud-ouest (1); mais l'art et la nature ont en quelque sorte remédié à cet inconvénient; l'art, au moyen de la darse construite par le duc Emmanuel-Philibert (2) : la nature, par l'avantage de la baie Saint-Hospice, située à l'orient, et séparée seulement par un petit isthme : elle est large, mais à l'abri des vents, excepté du levant. On regarde la rade de Villefranche comme bien supérieure à celle de Vado, située à l'ouest de Savone, et à celle de Gênes, qui n'est pas tenable dans les temps orageux. Ainsi, de Toulon à la superbe rade de la Spez-zia, c'est-à-dire, sur 100 lieues de côtes, la baie de Villefranche est la meilleure pour abriter les vaisseaux : sachons apprécier son importance, en nous rappelant qu'avant l'occupation du ci-devant comté de Nice, lorsque nous étions en guerre avec la Grande-Bretagne, cette rade, située à deux lieues de nos côtes, servait d'asile à ses escadres, et donnait à l'ennemi la facilité de désoler notre commerce, ainsi qu'il arriva en 1744. L'amiral Mathéus ayant 60 voiles à Villefranche, était le dominateur de la Méditerranée; il affectait de venir en avant de Nice, ranger ses vaisseaux en bataille : de là il envoyait jusque sur les côtes, de petits bâtiments qui ne permettaient pas même aux barques de pêcheurs d'aller à terre d'un port à l'autre (3). La lenteur coupable des armements à Toulon, n'a pas permis jusqu'à présent de rassembler de petits bâtiments, pour les réunir à quelques vaisseaux dont le feu protégerait une descente à Oneille. Qu'il est humiliant pour une grande puissance, telle que la France, de voir que quelques misérables felouques armées de pierriers interceptent nos subsistances, capturent nos navires marchands, et troublent impunément la communication le long de la rivière de Gênes ! Sans doute on prendra des mesures efficaces pour foudroyer Onéille et Louan, et les enlever à jamais au despote de Turin; ce qui coupera toutes ses communications avec la Sardaigne. Mais l'essentiel est de nous assurer la possession de Villefranche : si elle nous échappait, bientôt l'ennemi s'en ferait une station très avantageuse. Nous éprouvons un sentiment pénible en nous rappelant que, près d© Cannes, nous avons vu des batteries hors de service, faute d'affûts : on nous assura que le château de Sainte-Marguerite était mal défendu ; sans doute on aura remédié à ces désordres ; car, si une escadre espagnole ou ang...
... Un auteur italien prétend que l'entrée de cette rade est difficile, quand la mer ... (1) Un auteur italien prétend que l'entrée de cette rade est difficile, quand la mer est grosse : « Poiche effendo il terreno dalli due latï molto alto avete fovente...
(£) Voy. Le Théâtre des Etats du duc de Savoie, in-fol. La Haye, 1700. (£) Voy. Le Théâtre des Etats du duc de Savoie, in-fol. La Haye, 1700.
.... Voy. la Guerre des Alpes ou campagnes de 1744, (3). Voy. la Guerre des Alpes ou campagnes de 1744,
...us tirer aucune subsistance d© Gênes et de Livourne ; les guerres de 1744 et années suivantes doivent être p... ...ires dans le détroit qui séparé les deux îles Lérins. Alors nous ne pourrions plus tirer aucune subsistance d© Gênes et de Livourne ; les guerres de 1744 et années suivantes doivent être pour nous une grande leçon à cet égard.
...as encore un bon postulant pour la côte de Nice; cependant les descriptions de cette côite paraissent soignées dans 1©...
...vingt-neuf ans ; et l'on est bien tenté de croire à la véracité d'Ayrouard, qui compte, avec une précision minutieuse, les brasses de profondeur, sans négliger les fractions...
...oins mille toises d'ouverture à la baie de Villefranche, et le calcul de Belin, qui est d'environ 450 toises, pa...
... 1© monde en convient, que le voisinage de cett© côte est très profond; autrefois un vaisseau, anglais jeta l'ancre à un coup de fusil du fort Catinat ; et l'on prétend...
...as un seul ponton. Il est donc à propos de reconnaître les atterrages, et d'examin...
...ir quelques batteries dans l'intervalle de Nice au Var (3) comme il y en a du Var ...
Un savant (1) pense que nous n'avons pas encore un bon postulant pour la côte de Nice; cependant les descriptions de cette côite paraissent soignées dans 1© Specchio del mare Mediterraneo, par Levanta, imprimé il y a cent vingt-neuf ans ; et l'on est bien tenté de croire à la véracité d'Ayrouard, qui compte, avec une précision minutieuse, les brasses de profondeur, sans négliger les fractions (2). Mais il se trompe en donnant au moins mille toises d'ouverture à la baie de Villefranche, et le calcul de Belin, qui est d'environ 450 toises, paraît plus exact. Levanto déclare, et tout 1© monde en convient, que le voisinage de cett© côte est très profond; autrefois un vaisseau, anglais jeta l'ancre à un coup de fusil du fort Catinat ; et l'on prétend que le canon d'un gros bâtiment, embossé aux bouches du Var, pourrait abattre l...
...urent ; ce qui serait d'autant plus funeste que l'armée d'Italie n'a peut-être pas un seul ponton. Il est donc à propos de reconnaître les atterrages, et d'examiner s'il faut établir quelques batteries dans l'intervalle de Nice au Var (3) comme il y en a du Var à Antibes.
... l'avantage, que présente la possession de Villefranche, n'a donc de réalité qu'autant que l'on est maître d...
...hauteurs, d'écraser les vilkt maritimes de Nice, Villefranche, Menton et Monaco ; ...
...esse redoutable, on l'abîmerait du haut de la Turbie, montagne voisiné, fameuse pa...
...urrait s'y fortifier, recevoir des renforts par le Piémont et menacer nos côtes; l'avantage, que présente la possession de Villefranche, n'a donc de réalité qu'autant que l'on est maître du département, sans quoi l'ennemi aurait la facilité par les hauteurs, d'écraser les vilkt maritimes de Nice, Villefranche, Menton et Monaco ; et quoique cette dernière soit une forteresse redoutable, on l'abîmerait du haut de la Turbie, montagne voisiné, fameuse par les trophées d'Auguste.
... servaient à contrebalancer l'influence de la maison d'Autriche, qui eut toujours à cœur de s'unir avec celle de Savoie ; la perte de ces villes est abondamment compensée par la possession du ci-devant comté de Nice ; là, vous avez encore des limites... Quand la France possédait Saluces et Pi-gnerol, ces deux places lui servaient à contrebalancer l'influence de la maison d'Autriche, qui eut toujours à cœur de s'unir avec celle de Savoie ; la perte de ces villes est abondamment compensée par la possession du ci-devant comté de Nice ; là, vous avez encore des limites tracées par la nature, et des barrières imposantes s'interposent entre la tyran...

Séance du mercredi 10 juillet 1793, au soir

- search term matches: (3)

Séance du mercredi 10 juillet 1793, au soir

page 518
Locuteur: Gossuin
...;son vœu,, elle a accepté'à l'unanimité l'acte constitutionnel! Voici l'adresse des corps - constitués, et la société populaire; elle est ainsi co... ... ont entendu ce signal terrible pour, les tyrans. Déjà la ville d'Avesnes a émis;son vœu,, elle a accepté'à l'unanimité l'acte constitutionnel! Voici l'adresse des corps - constitués, et la société populaire; elle est ainsi conçpe (2) :
Locuteur: Chabot
...on éclatante des au-tbritésvconstiteées eelui du Tarn, que nolis vous- dénonçons en- intrépidès républicains; loin- partager:leur rebellions Honneur? aux braves- Parisiens qui ont bien mérité de la patrie; dans» Finstarreetibn' nécess...
... dissensions in* testines,. l'épouvante de tous les despotes, lé déploiement de-toutte nos* forces1,; lé-lien de la fraternité^ gage-de-Ik paix:universelle; l'époque » notre; bonheur- et de eelui du genre humain; — Exécration dés...
...ntre: dfes. beaux-arts, et le boulevard de la RëvoîûtSôn. — Vive Far Convention na...
... notre Boussole- et' notre unique point de ralliement. — Adhésion entière à tous s...
...i* le' jBeau dti royaliste; du modéré,; de l'égoïste; — Vive W Constitution populaire, conçue dans le. sein des orages, et enfantée enfin dans les "éclats de* la foudre ! — Vivent la liherté, .llégalité^. l'unité et l'in^ divisibilité de la République! Voilà le- vœu et la profession de foi, do la. société républicaine de Mazamet. »
« Anathème aux départements fédéralistes et schismatiques ; punition éclatante des au-tbritésvconstiteées eelui du Tarn, que nolis vous- dénonçons en- intrépidès républicains; loin- partager:leur rebellions Honneur? aux braves- Parisiens qui ont bien mérité de la patrie; dans» Finstarreetibn' nécessaire, mais tardive, du-SE mai. Que l'immortelle- fédération' du 10 août, ou nous'les serrerons- dans nos-Bras", soit ' le tenue db- nos * dissensions in* testines,. l'épouvante de tous les despotes, lé déploiement de-toutte nos* forces1,; lé-lien de la fraternité^ gage-de-Ik paix:universelle; l'époque » notre; bonheur- et de eelui du genre humain; — Exécration dés. blasphèmes dû Wisigoth Isnard: et consorts contre cette cité révolutionnaire; lé-foyer dès-lumières, lé-centre: dfes. beaux-arts, et le boulevard de la RëvoîûtSôn. — Vive Far Convention nationale ! Toujours notre Boussole- et' notre unique point de ralliement. — Adhésion entière à tous ses décrète, l'èspoir: et Jà consolation du sans-culotte, mais aussi* le' jBeau dti royaliste; du modéré,; de l'égoïste; — Vive W Constitution populaire, conçue dans le. sein des orages, et enfantée enfin dans les "éclats de* la foudre ! — Vivent la liherté, .llégalité^. l'unité et l'in^ divisibilité de la République! Voilà le- vœu et la profession de foi, do la. société républicaine de Mazamet. »
Locuteur: Gossuin
...dant, dans toutes- lés villes où: Pacte constitutionnel est arrivé, lé peuple s'est livré à la ...
...on a sonné les cloches et tiré le canon de la liberté.
...édéralistes; le département du Nord est menacé par-lès ennemis extérieurs: Cependant, dans toutes- lés villes où: Pacte constitutionnel est arrivé, lé peuple s'est livré à la plus vive allégresse, partout, on a sonné les cloches et tiré le canon de la liberté.
Locuteur: Chabot
rappelle ensuite les preuves? de patriotisme que les citoyens de cette petite ville n'ont cessé de donner depuis la Révolution. rappelle ensuite les preuves? de patriotisme que les citoyens de cette petite ville n'ont cessé de donner depuis la Révolution.
Locuteur: Chabot
...ion1 nationale décrète que lés citoyens de Mazamet ont bien mérité de la patrie ; mention honorable: et insertion au Bulletin: des. l'adresse de la. société républicaine de; Mazamet ; charge son comité de Sûreté' générale de lui; faire un rapport sur la conduite d...
...rn-, surn tout envers les-sans-culottes de Mazamet;)
(La Convention1 nationale décrète que lés citoyens de Mazamet ont bien mérité de la patrie ; mention honorable: et insertion au Bulletin: des. l'adresse de la. société républicaine de; Mazamet ; charge son comité de Sûreté' générale de lui; faire un rapport sur la conduite dès; administrateurs du Tarn-, surn tout envers les-sans-culottes de Mazamet;)
Locuteur: Gossuin
(1). Les Flamands sont jaloux manche® de? pairr avec les Parisiens, (1). Les Flamands sont jaloux manche® de? pairr avec les Parisiens,
Procès-verbaux de la : Convention, tome 16, p. 28. — Bulletin de la, Convention du: Ujuillei 1793. Procès-verbaux de la : Convention, tome 16, p. 28. — Bulletin de la, Convention du: Ujuillei 1793.
PRÉSIDENCE DE THURIOT, Président. PRÉSIDENCE DE THURIOT, Président.
...le citoyen Chouteau, détenu aux prisons de Sainte-Menehould; porte les noms de Paul-André au lieu des noms de Jean-Etienne/ et demande: la; rectification de cette- erreur. U n. membre (2) observe que, le décret qui met eir liberté le citoyen Chouteau, détenu aux prisons de Sainte-Menehould; porte les noms de Paul-André au lieu des noms de Jean-Etienne/ et demande: la; rectification de cette- erreur.
...specteurs les procès-verbaux sont tenus de substituer 'Mx les expéditions fournies au ministre de m justice, et sur la minute dir décret; les aaots Jean-Etienne Chouteau à ceux de Paul-André Chouteau qui s'y trouvent pa... (La Convention décrété que lès- inspecteurs les procès-verbaux sont tenus de substituer 'Mx les expéditions fournies au ministre de m justice, et sur la minute dir décret; les aaots Jean-Etienne Chouteau à ceux de Paul-André Chouteau qui s'y trouvent par erreur. )
...dune adresse de'la sœvétté républicaine Mazamet4, départe-mente dfa Tarn, qui e...
...in, tome.31, page 14, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 27.
donne lecture dune adresse de'la sœvétté républicaine Mazamet4, départe-mente dfa Tarn, qui est; ainsil conçue (3?) r (1) Collection Baudouin, tome.31, page 14, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 27.
(2) Prvoèsrverbaux de la Convention, tome, 16; p. 27. (2) Prvoèsrverbaux de la Convention, tome, 16; p. 27.
(3); Bulletins de. la Convention, du. mjpiltet iï93, et (3); Bulletins de. la Convention, du. mjpiltet iï93, et
...; lé; tri-bunah du district;„ le bureau de candUa? tiiem., là bureaw de: pmxt le comité de sur-> Procès-verbmx de là Convention, tome 16; page 28:,.— Le nonii de Ghabol. nous aL été fourni-par le sommaire de la= séanee qui se- trouvfcanx> Archives...
...en fait également mention, (f ) Journal de Pèrlet, n° 294; page 330.
...es membres ? composant lé conseil général d'il district, conseil dm ftr commune ; lé; tri-bunah du district;„ le bureau de candUa? tiiem., là bureaw de: pmxt le comité de sur-> Procès-verbmx de là Convention, tome 16; page 28:,.— Le nonii de Ghabol. nous aL été fourni-par le sommaire de la= séanee qui se- trouvfcanx> Archives nationales. lie Moniteur universel en fait également mention, (f ) Journal de Pèrlet, n° 294; page 330.

Séance du mercredi 10 juillet 1793, au soir

page 519
Locuteur: Gossuin
...:-danger, il1 a senti; qu'un: tel ordre de choses devait le. replonger dans lès fers ; il s'est levé,, et il a éerasé: de sa masse imposante lës ennemis^ de son bonheur, ses droits, et la. liberté: a été sauvé...
...n, qu'il a produit le-prompt achèvement de l'acte constitutionnel,, de cet ouvrage immortel, fondé sur la mora...
...ure, là phi s sublime, et qui va servir de. ralliement à tous les Français. ,
« Le peuple-a vu le:-danger, il1 a senti; qu'un: tel ordre de choses devait le. replonger dans lès fers ; il s'est levé,, et il a éerasé: de sa masse imposante lës ennemis^ de son bonheur, ses droits, et la. liberté: a été sauvée. Tel a été l'heureux résultat des journées, mémorables dès 31 mai, 2" et 3 juin, qu'il a produit le-prompt achèvement de l'acte constitutionnel,, de cet ouvrage immortel, fondé sur la morale la plus pure, là phi s sublime, et qui va servir de. ralliement à tous les Français. ,
Locuteur: Gossuin
...été pour la commune d'Avesnes un j pair f ete et d'allégresse ; lès citoyens; c...
...République une et indivisible ! vive la Constitution !:'vive la Convention nationale ! » et ...
...qui nous environnent avaient-cllès reçu l'acte constitutionnel, que lé canon de nos remparts lèur annonçait l'enthousiasme, avec lequel Avësnes l'avait revêtu sa sanction.
« Le jour ou il nous est" parvenu a. été pour la commune d'Avesnes un j pair f ete et d'allégresse ; lès citoyens; convoqtiéà à- l'instant pour émettre leur "vœu, Font couvert dès plus vifs applau...
...ccepté individuellement, tous ont fait, retetrtir Ies^aixs des cris : « Vive la République une et indivisible ! vive la Constitution !:'vive la Convention nationale ! » et à peine les, communes qui nous environnent avaient-cllès reçu l'acte constitutionnel, que lé canon de nos remparts lèur annonçait l'enthousiasme, avec lequel Avësnes l'avait revêtu sa sanction.
Locuteur: Gossuin
...a. ruine;.la' guerre civile Ta menaçait de toutes- parts* et c'était au milieu de vous; que s'en distillait! le poison. U...
...'affligeante entravait vos travaux-; la Constitution; sans cesse ajournée, faisait place à- de vaines discussions, et la liberté'languissante gémissait sous le poids des factions et1 l'anarchie.
' « La France divisée, déchirée; courait» à grands pas vers sa. ruine;.la' guerre civile Ta menaçait de toutes- parts* et c'était au milieu de vous; que s'en distillait! le poison. Une lutte scandaleuse autant qu'affligeante entravait vos travaux-; la Constitution; sans cesse ajournée, faisait place à- de vaines discussions, et la liberté'languissante gémissait sous le poids des factions et1 l'anarchie.
Locuteur: Gossuin
... Avesn.es, le 8' juillet 1798;. l'an II de la République une et' indivisible. «, Avesn.es, le 8' juillet 1798;. l'an II de la République une et' indivisible.
Locuteur: Gossuin
« Tous'venez de sauver là patrie ; vous avez fait plus ...
... devenant la base du bonheur individuel de chaque membre du corps social.^
« Tous'venez de sauver là patrie ; vous avez fait plus : vous lui avez donné un gouvernement , qui lui assurera une prospérité? durable, en devenant la base du bonheur individuel de chaque membre du corps social.^
Locuteur: Gossuin
...ui habitent la surface du globe, dénués préjugés, et éclairés dû flambeau qui e...
...chers, ont forcé d'abandonner le projet de l'humanité. »
« Un jour viendra, n'en doutez pas, où tous lès peuples qui habitent la surface du globe, dénués préjugés, et éclairés dû flambeau qui en avaient caché beaucoup. derrière dès rochers, ont forcé d'abandonner le projet de l'humanité. »
Locuteur: Gossuin
Le rapporteur du comité surveillance, dès subsistances militair...
...ts dans son arrondissement pour l'usage de l'armée ; qu'elle a fait parvenir au co...
...ille d'Avesnes s'occupe continuellement de tout ce qui, intéresse la République, et de la conservation du Trésor national»
Le rapporteur du comité surveillance, dès subsistances militaires annonce qiie l'administration du district dfAvesnes a fait un travail très précieux sur les approvisionnements existants dans son arrondissement pour l'usage de l'armée ; qu'elle a fait parvenir au comité des observations essentielles, sur les fournisseurs,, qu'enfin la ville d'Avesnes s'occupe continuellement de tout ce qui, intéresse la République, et de la conservation du Trésor national»
Locuteur: Gossuin
...ait mentooni honorable au procès-verbal de leur conduite salutaire, et que» lèur1 ... crète, en outre; quUÎ! sera fait mentooni honorable au procès-verbal de leur conduite salutaire, et que» lèur1 adresse sera inséré» en en*, tier au Bulletin.)
Locuteur: Levasseur
...crétaire, donne lec-| ture drune lettre de Bouchotte,, ministre de la guerre, par laquelle il; transmet, à...
...ne dépêche du, général'oer-; van, datée de B'ayqnne du 3 de ce mois,, con-S tenant là relation l'affaire qui a eu lieu, lè ? 1er, à Ipegny. près Saint-Jean-Pied--Pbrt; j ainsi que celle du; même» jour ...
{Sartli&u secrétaire, donne lec-| ture drune lettre de Bouchotte,, ministre de la guerre, par laquelle il; transmet, à là Con-! vention cogie, dVune dépêche du, général'oer-; van, datée de B'ayqnne du 3 de ce mois,, con-S tenant là relation l'affaire qui a eu lieu, lè ? 1er, à Ipegny. près Saint-Jean-Pied--Pbrt; j ainsi que celle du; même» jour à la Croix-j des-Bouquets, près-Hendaye.
Locuteur: Levasseur
Suit un extrait de la lettre du généralSer-! van (1) : Suit un extrait de la lettre du généralSer-! van (1) :
Locuteur: Levasseur
...raignant des forces supérieures du côté de i Saint-Jean-de-Luz, il a donné l'ordre au gé-| néral D...
...après lèur avoir, tué ou. blessé plus ] : 150 hommes,, lés ont. forcés d'abandon...
... le nom. Qh.a prns à l'ennemi une pièce de canon ; une,autre a.ett jetée dans: le-...
...sine,, afin d'éclair j rer le mouvement de l'ennemi. ! (c L'adjudant général Durpa...
...n Perard, adjudant,;. Desnoyers, | aide de camp du général Dubouquet ; le com-I mi...
...ols, , qui avaient marché sur la vallée de ; Barran,. se dirigeaient, sur cette so...
...hers, ont. forcé d'abandonner le projet de I faire occuper les hauteurs.
i « Instruit du mouvement des Espagnols et ! craignant des forces supérieures du côté de i Saint-Jean-de-Luz, il a donné l'ordre au gé-| néral Dubouquet d'inquiéter les ennemis, en | les attaquant dans leur camp d'Ipegny; | ...
...ès vif,, qui n'a fait que redoubler le courage des troupes fran-| çaises,, qui; après lèur avoir, tué ou. blessé plus ] : 150 hommes,, lés ont. forcés d'abandonner j leur,; camp,, dont, lès tentes, ont. été; brûlées; 81 grenadiers et 4 offi...
... trouve un officier, supérieur dfe la plus haute, distinction,. dont, on* ignore le nom. Qh.a prns à l'ennemi une pièce de canon ; une,autre a.ett jetée dans: le- bas. du, col d'Ipegny ; 4? pièces ] que nous.* nommons républicaines; et 4 obu-...
...eur,. | tandis qu'une compagnie des Basques s'était i portée sur la montagne voisine,, afin d'éclair j rer le mouvement de l'ennemi. ! (c L'adjudant général Durpaire, le / çom-j mandant du. 2e bataillon des Basses-Pyrénées, Ile citoyen Perard, adjudant,;. Desnoyers, | aide de camp du général Dubouquet ; le com-I missaire dès guerres Torry ; 25 hommes du j 2e bataillon des Basses-Pyrénées et 9 ...
...miner s'il était possible-Ida, s'établir; sur les hauteurs ; mais 3,000 Es-{pagnols, , qui avaient marché sur la vallée de ; Barran,. se dirigeaient, sur cette sommité; et ! en avaient, cadié beaucoup derrière des ro«-| chers, ont. forcé d'abandonner le projet de I faire occuper les hauteurs.
Locuteur: Levasseur
« On ne peut que se louer de la bravoure et ! de l'intelligence dès officiers chargés de oette 4 entreprise- ; les- volontaires ...
...leure conduite lorsqu'il a été question de t se retirer, vu la supériorité de l'ennemi.
« On ne peut que se louer de la bravoure et ! de l'intelligence dès officiers chargés de oette 4 entreprise- ; les- volontaires ont montré un ! courage incroyable pendant l'attaque, et la ! meilleure conduite lorsqu'il a été question de t se retirer, vu la supériorité de l'ennemi.
...nemis se sont présentés sur là montagne de j la Croix-des-BOuquets,. au nombre de 2,000 ou. (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 20.— Bulletin de la Convention du 11 juillet 1793. « Le 1er juillet, à 3 heures après-midi, lès j ennemis se sont présentés sur là montagne de j la Croix-des-BOuquets,. au nombre de 2,000 ou. (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 20.— Bulletin de la Convention du 11 juillet 1793.
...'estime des vrais républicains ;; elle1 - (1) Moniteur. universel, 2? semestre, page 830, lr« co-lonne, et Procès-verbaux de la Convention,, tome 16,page 28. ...nstituées d'Avesnes ont des droits à la reconnaissance nationale et qu'ils ont l'estime des vrais républicains ;; elle1 - (1) Moniteur. universel, 2? semestre, page 830, lr« co-lonne, et Procès-verbaux de la Convention,, tome 16,page 28.

Séance du mercredi 10 juillet 1793, au soir

page 520
Locuteur: Chabot
{lmm?SèSTr,ba"x de la Convention, tome 16 n 30 - Bulletin de la Convention, du il juillet 1793 L ri {lmm?SèSTr,ba"x de la Convention, tome 16 n 30 - Bulletin de la Convention, du il juillet 1793 L ri
Locuteur: Chabot
...s avait perverti 1 esprit public, vient de se manifester avec Œtu?iontrae Ie ^ attend la constitution avec impatience pour v donner son accep... ...vention que le département du Gers, où l'influence des Brissotms et des Girondins avait perverti 1 esprit public, vient de se manifester avec Œtu?iontrae Ie ^ attend la constitution avec impatience pour v donner son acceptation. (Applaudissements.)
Locuteur: Levasseur
...truit, a donne ordre au colonel Williot de se porter en avant pour reconnaître l'e...
... troupes françaises s'avançaient au pas de charge ; l'ennemi a été obligé de se retirer sur la montagne appelée Louis XIY, d'où il a encore ete contraint de se retirer et de repasser la Bidassoa. Il n'a perdu dans...
...,000 hommes, tant infanterie que cavalerie ; le général Servan, en ayant été instruit, a donne ordre au colonel Williot de se porter en avant pour reconnaître l'ennemi. Les troupes françaises s'avançaient au pas de charge ; l'ennemi a été obligé de se retirer sur la montagne appelée Louis XIY, d'où il a encore ete contraint de se retirer et de repasser la Bidassoa. Il n'a perdu dans cette a traire que 6 hommes ; nous n'en avons eu qu un seul blessé.
Locuteur: Levasseur
...adresse des volontaires du 2° bataillon de l'Aude qui est ainsi conçue (1) : Un membre donne lecture d'une adresse des volontaires du 2° bataillon de l'Aude qui est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Levasseur
Les volontaires du 2e bataillon de l'Aude, au Les volontaires du 2e bataillon de l'Aude, au
Locuteur: Levasseur
camp dUrrugue, le 1er juillet 1793, à la camp dUrrugue, le 1er juillet 1793, à la
Locuteur: Levasseur
... Honneur à ceux qui ont voté l'amalgame de I armée, qui ont aboli la détention pou...
...rgueilleux et morose Roland, corrupteur de l'esprit public; gloire enfin à ceux do...
« Honneur à ceux qui ont voté l'amalgame de I armée, qui ont aboli la détention pour les débiteurs et qui ont institué le tribunal révolutionnaire. Gloire à ceux qui ont précipite 1 orgueilleux et morose Roland, corrupteur de l'esprit public; gloire enfin à ceux dont le front n'a pas pâli, dans l'immortelle insurrection du 31 mai, devant les h...
Locuteur: Levasseur
...rons point comme tant d'autres : « Plus de Marais, de Plaine, m de Montagne », parce que nous mettrons tou...
...urs astucieux, des patriotes iaibles et de vrais républicains. C'est pourquoi, glo...
...anges, ces membres perfides qui ont constamment entrave votre marche. Nous ne dirons point comme tant d'autres : « Plus de Marais, de Plaine, m de Montagne », parce que nous mettrons toujours un intervalle immense entre des conspirateurs astucieux, des patriotes iaibles et de vrais républicains. C'est pourquoi, gloire immortelle à ceux qui ont jugé le tyran sans autre formalité. »
Locuteur: Chabot
Un membre donne lecture d'une adresse de la société républicaine des vrais Amis de la liberté et de l'égalité, séant á La Réole, Un membre donne lecture d'une adresse de la société républicaine des vrais Amis de la liberté et de l'égalité, séant á La Réole,
Locuteur: Chabot
chef-lieu de district du département de la Gironde. chef-lieu de district du département de la Gironde.
Locuteur: Chabot
« Les citoyens de la commune de La Réole envoyèrent, sur l'invitation des administrateurs du département de la Gironde, des commissaires pour se réunir à la commission populaire de salut public. Ils pensaient que cette commission n était que pour arrêter le progrès de l'insurrection des sections de Bordeaux, et aviser aux moyens de rétablir l'ordre ; mais quelle a été la surprise des vrais républicains de La Réole, en apprenant que cette commis...
...arrêtés, avait déclaré que les citoyens de la Gironde ne reconnaissaient plus la C...
« Les citoyens de la commune de La Réole envoyèrent, sur l'invitation des administrateurs du département de la Gironde, des commissaires pour se réunir à la commission populaire de salut public. Ils pensaient que cette commission n était que pour arrêter le progrès de l'insurrection des sections de Bordeaux, et aviser aux moyens de rétablir l'ordre ; mais quelle a été la surprise des vrais républicains de La Réole, en apprenant que cette commission, par .ses arrêtés, avait déclaré que les citoyens de la Gironde ne reconnaissaient plus la Convention nationale !
Locuteur: Chabot
...ion qu'ils ont donnée à l'établissement de la commission populaire de salut public séant à Bordeaux; ils décl...
...faite à leur religion, que l'idée seule de fédéralisme, de royalisme ou de tout autre pouvoir attentatoire à la so...
...ours été pour eux un sujet d'horreur et de soulèvement.
...vrais principes, viennent aujourd'hui devant vous rétracter formellement l'adhésion qu'ils ont donnée à l'établissement de la commission populaire de salut public séant à Bordeaux; ils déclarent que leur adhésion n'a été que l'effet d'une surprise faite à leur religion, que l'idée seule de fédéralisme, de royalisme ou de tout autre pouvoir attentatoire à la souveraineté du peuple a toujours été pour eux un sujet d'horreur et de soulèvement.
Locuteur: Chabot
« Recevez de nouveau, représentants du peuple, disent-ils, le serment que nous faisons de ne jamais reconnaître aucun pouvoir qui n'émanera pas directement du souverain ; de ne jamais embrasser d'autre cause que la cause commune, celle du peuple, de ne jamais combattre qu'avec les armes de la raison nos malheureux frères qui, pa...
...sseraient entramer à embrasser le parti de tels ou tels individus, d'être inviolab...
...s vigoureuse résistance à l'oppression, de quelque part qu elle vienne. »
« Recevez de nouveau, représentants du peuple, disent-ils, le serment que nous faisons de ne jamais reconnaître aucun pouvoir qui n'émanera pas directement du souverain ; de ne jamais embrasser d'autre cause que la cause commune, celle du peuple, de ne jamais combattre qu'avec les armes de la raison nos malheureux frères qui, par aveuglement ou erreur, se laisseraient entramer à embrasser le parti de tels ou tels individus, d'être inviolablement attachés à la majorité des représentants légitimes du peuple, et enfin d'opposer la plus vigoureuse résistance à l'oppression, de quelque part qu elle vienne. »
Locuteur: Chabot
...tion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.) (La Convention ordonne la mention honorable, l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Chabot
XJn membre donne lecture de l'extrait du registre de la municipalité du bourg de l'Unit e-sur-l Isere, district de Romans, en date du samedi 22 juin, l'an II de la République française; il est ainsi c... XJn membre donne lecture de l'extrait du registre de la municipalité du bourg de l'Unit e-sur-l Isere, district de Romans, en date du samedi 22 juin, l'an II de la République française; il est ainsi conçu (2) :
Locuteur: Chabot
« Après lecture faite de l'arrêté pris par les administrateurs du département de la JJrome, le 18 de ce mois, le conseil général du bourg de l'Unité-sur-l'Isère, district de Komans, considérant: « Après lecture faite de l'arrêté pris par les administrateurs du département de la JJrome, le 18 de ce mois, le conseil général du bourg de l'Unité-sur-l'Isère, district de Komans, considérant:
Locuteur: Chabot
... des municipalités, le seul moyen légal de convoquer les citoyens d'une commune es... « 1° Que, d'après la loi sur l'organisation des municipalités, le seul moyen légal de convoquer les citoyens d'une commune est "
Locuteur: Levasseur
...ndamner le tyran et pour lui donner une Constitution républicaine et démocratique. Vous avez... « Le peuple français vous avait délégués pour condamner le tyran et pour lui donner une Constitution républicaine et démocratique. Vous avez rempli ses vœux et votre mission. Représentants, vous avez bien mérité du peupl...
...cond est emorunt a.. (1)Procés-verbaux de la Convention, tome 16, p. 3 -ulletin de la Convention, du 11 juillet 1793. -Le Premier paragraphe de cette adresse est commun au Pro-cés-ver... ces yeroal et Bulletin, le second est emorunt a.. (1)Procés-verbaux de la Convention, tome 16, p. 3 -ulletin de la Convention, du 11 juillet 1793. -Le Premier paragraphe de cette adresse est commun au Pro-cés-verbal et au Bullelin, le second est emprunté au Procés-verbal et le troisitéme au ...
(2) Moniseur universel, 2 semestre de 1793, p. 830, 1er (2) Moniseur universel, 2 semestre de 1793, p. 830, 1er
...s les circonstances, tout rassemblement de citoyens à l'effet d'émettre un vœu sur...
...anquillité publique; (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 31— Bulletin de la Convention des 10 et 11 juillet 1793" (Premier supplément.)
«c 2° Que, dans les circonstances, tout rassemblement de citoyens à l'effet d'émettre un vœu sur des evenements politiques ne peut qu etre dangereux à la tranquillité publique; (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 31— Bulletin de la Convention des 10 et 11 juillet 1793" (Premier supplément.)
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 32. — Bulletins de la Convention des 10 et 11 juillet 1793(Premier supplément.) (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 32. — Bulletins de la Convention des 10 et 11 juillet 1793(Premier supplément.)
colonne, et Procés-verbaux de la Convention, t. 16,page 31. colonne, et Procés-verbaux de la Convention, t. 16,page 31.

Séance du mercredi 10 juillet 1793, au soir

page 521
Locuteur: Chabot
...u'il ne convoquerait point les citoyens de son canton et qu'il attendrait, sans inquiétude, que l'envoi de la Constitution^ à laquelle travaillent sans relâche le...
...maires, et par là mît la nation en état de juger l'ouvrage, ainsi que ses auteurs, tout comme d'apprécier les événements de Paris des 31 mai, l,r et 2 juin, qu'il est prudent de ne pas voir avec précipitation, encore ...
A arrêté qu'il ne convoquerait point les citoyens de son canton et qu'il attendrait, sans inquiétude, que l'envoi de la Constitution^ à laquelle travaillent sans relâche leurs représentants, amenât la convocation légale des assemblées primaires, et par là mît la nation en état de juger l'ouvrage, ainsi que ses auteurs, tout comme d'apprécier les événements de Paris des 31 mai, l,r et 2 juin, qu'il est prudent de ne pas voir avec précipitation, encore moins avec prévention. »
Locuteur: Chabot
...rait au Bulletin et le renvoi au eomité de Salut public.) (La Convention ordonne la mention honorable, l'insertion par extrait au Bulletin et le renvoi au eomité de Salut public.)
Locuteur: Levasseur
...our la nomination des membres du comité de $alut public (1). {Sarthe), secrétaire, fait l'appel nominal pour la nomination des membres du comité de $alut public (1).
Locuteur: Le Président
Hérault de Séchelles.........................175 Hérault de Séchelles.........................175
Locuteur: Le Président
Prieur (de la Marne)..,.....!!..!.! 142 Prieur (de la Marne)..,.....!!..!.! 142
Locuteur: Le Président
les proclame membres du comité de Salut public. les proclame membres du comité de Salut public.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

- search term matches: (7)

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 585
Locuteur: Billaud-Varenne
...e des membres du directoire du district de Semur, département de la Côte-d'Or, par laquelle ils annoncent à la Convention qu'ils ont enfin reçu l'acte constitutionnel qu'ils désiraient depuis longtemps. Les cris de : Vive la République une et indivisible...
...ompu à chaque instant la lecture d© cet acte et tous les citoyens ont juré de demeurer constamment attachés à la Conv...
6° Adresse des membres du directoire du district de Semur, département de la Côte-d'Or, par laquelle ils annoncent à la Convention qu'ils ont enfin reçu l'acte constitutionnel qu'ils désiraient depuis longtemps. Les cris de : Vive la République une et indivisible ont interrompu à chaque instant la lecture d© cet acte et tous les citoyens ont juré de demeurer constamment attachés à la Convention nationale (3).
Locuteur: Billaud-Varenne
...'un fils qui était le principal soutien de sa famille, s'étant enrôlé au mois de juillet dernier, a laissé son père et ses sœurs, par cet acte de civisme, sans aucune ressource : il dem...
...enus indispensables pour la subsistance de sa nombreuse famille.
1° Pétition du citoyen Lami (1), par laquelle il observe qu'un fils qui était le principal soutien de sa famille, s'étant enrôlé au mois de juillet dernier, a laissé son père et ses sœurs, par cet acte de civisme, sans aucune ressource : il demande, en conséquence, des secours qui sont devenus indispensables pour la subsistance de sa nombreuse famille.
Locuteur: Billaud-Varenne
...es citoyennes républicaines d© la ville de Baume ; elle reçoit, avec reconnaissance, au nom de la patrie, le don patriotique d© ces ci...
...norable et l'insertion au Bulletin, des actes de dévouement et de patriotisme qu'elles ont fait éclater.)
(La Convention nationale applaudit aux sentiments civiques et généreux des citoyennes républicaines d© la ville de Baume ; elle reçoit, avec reconnaissance, au nom de la patrie, le don patriotique d© ces citoyennes, et elle ordonne la mention honorable et l'insertion au Bulletin, des actes de dévouement et de patriotisme qu'elles ont fait éclater.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...ns à la Convention, en nous donnant une Constitution populaire, qui n'a d'autres bases que l...
...erminent leur adresse en rendant compte de la position de leur ville, qui, d'ans ce moment, a besoin de secours; ils demandent un prêt de 40,000 liv., à prendre sur le Trésor pu...
...e des biens nationaux, qui monte à plus de 100,000 livres. »
(( Vous avez sauvé la patrie, disent ces républicains à la Convention, en nous donnant une Constitution populaire, qui n'a d'autres bases que la liberté et l'égalité, d'autre objet que le bonheur du peuple : ils terminent leur adresse en rendant compte de la position de leur ville, qui, d'ans ce moment, a besoin de secours; ils demandent un prêt de 40,000 liv., à prendre sur le Trésor public, en avance sur le 16e des biens nationaux, qui monte à plus de 100,000 livres. »
Locuteur: Billaud-Varenne
...citoyens composant la société populaire de Château-sur-Aisne (2), par laquelle ils...
...tisfaction et leur reconnaissance d© la Constitution ïu© et. reçue avec transport dans leur ...
5° Adresse des citoyens composant la société populaire de Château-sur-Aisne (2), par laquelle ils adhèrent à la sainte insurrection du 31 mai, des 1er et 2 juin ; ils témoignent à la Convention leur satisfaction et leur reconnaissance d© la Constitution ïu© et. reçue avec transport dans leur société.
Locuteur: Billaud-Varenne
, secrétaire, donne lecture des pièces de la correspondance dans l'ordre suivant ... , secrétaire, donne lecture des pièces de la correspondance dans l'ordre suivant :
Locuteur: Billaud-Varenne
2° Adresse des citoyennes républicaines de Baume-les-Dames (2), par laquelle elles...
... ont vu sans étonnement, mais avec bien de la douleur, la société soi-disant républicaine de Baume adhérer aux arrêtés du départemen...
2° Adresse des citoyennes républicaines de Baume-les-Dames (2), par laquelle elles écrivent à la Convention qu'elles ont vu sans étonnement, mais avec bien de la douleur, la société soi-disant républicaine de Baume adhérer aux arrêtés du département du Doubs, relatifs aux événements du 31 mai : elles déclarent qu'elles sont co...
Locuteur: Billaud-Varenne
...uent-elles, l'unité et l'indivisibilité de la République, si nos forces étaient à l'unisson de nos vœux ! mais nous n'avons qu© des se...
...quel nous réunissons le don patriotique de 100 livres. »
« Ah ! comme nous défendrions, continuent-elles, l'unité et l'indivisibilité de la République, si nos forces étaient à l'unisson de nos vœux ! mais nous n'avons qu© des sentiments, et nous en présentons, à la Convention nationale, le civique et brûlant hommage, auquel nous réunissons le don patriotique de 100 livres. »
Locuteur: Billaud-Varenne
... : cette société remercie la Convention de cet ouvrage sublime, qui, disent oes républicains, ramènera le règne de la paix, ouvrira les sources de l'abondance, et fera refleurir, à l'omb... visions, et promet le bonheur d© tous les Français : cette société remercie la Convention de cet ouvrage sublime, qui, disent oes républicains, ramènera le règne de la paix, ouvrira les sources de l'abondance, et fera refleurir, à l'ombre d© la liberté, la félicité publique.
Locuteur: Billaud-Varenne
...s citoyens composant le conseil général de la commune de Montûrgis, département du Loiret (1), p...
...nt sauvé la patrie, en écartant du sein de la Convention ceux qui déjà sont jugés ...
...uient pour s© réfugier parmi les hordes de rebelles, et lorsque c'est en leur nom ...
...e-révolutionnaires secouent les torches de la guerre' civile.
4° Adresse des citoyens composant le conseil général de la commune de Montûrgis, département du Loiret (1), par laquelle ils applaudissent aux grandes mesures des 31 mai et jours suivants ; mesures qui ont sauvé la patrie, en écartant du sein de la Convention ceux qui déjà sont jugés coupables dans l'opinion, lorsqu'ils fuient pour s© réfugier parmi les hordes de rebelles, et lorsque c'est en leur nom que les fanatiques, les fédéralistes et les contre-révolutionnaires secouent les torches de la guerre' civile.
Locuteur: Billaud-Varenne
...nce) d© 40,000 livres, demandée à titre de prêt.) ...a Convention nationale renvoi© au comité des finances ce qui est relatif à l'avance) d© 40,000 livres, demandée à titre de prêt.)
(2) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 57, et Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793. (2) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 57, et Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793.
(3) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 58, et Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793. (3) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 58, et Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793.
Suit un extrait de cette adresse inséré au Bulletin (4). (1) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 58, et Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793. Suit un extrait de cette adresse inséré au Bulletin (4). (1) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 58, et Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793.
(2) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 59, et Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793. (2) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 59, et Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793.
(4) Procès-verbaux de la Convention du 12 juillet 1793, (Premier supplément.) (4) Procès-verbaux de la Convention du 12 juillet 1793, (Premier supplément.)
... membres composant la société populaire de Saint-Chamond (3), par laquelle ils app...
...du 31 mai, qui a assuré à la France un© Constitution qui sera le tombeau de toutes les di- (1 ) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 57.
3° Adresse des membres composant la société populaire de Saint-Chamond (3), par laquelle ils applaudissent à la journée du 31 mai, qui a assuré à la France un© Constitution qui sera le tombeau de toutes les di- (1 ) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 57.
PRÉSIDENCE DE JEAN-BON-SAINT-ANDRÉ, Président. PRÉSIDENCE DE JEAN-BON-SAINT-ANDRÉ, Président.
(3) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 59. (3) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 59.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 586
Locuteur: Billaud-Varenne
« Les membres du directoire du district de Semur, département de la Côte-d'Or, ont adressé à la Conventi...
...ocès-verbal qui constate qu'à l'arrivée de l'acte Constitutionnel, toutes les autorités constituées ont a...
...s; par le procès-verbal et par les cris de : Vive la République une et indivisible...
...rrompaient à chaque instant la. lecture de cet acte, avec quelle joie il a été reçu de tous nos concitoyens qui demeureront co...
« Les membres du directoire du district de Semur, département de la Côte-d'Or, ont adressé à la Convention nationale le procès-verbal qui constate qu'à l'arrivée de l'acte Constitutionnel, toutes les autorités constituées ont assisté à la proclamation qui en a été faite : « Yous jugerez, disent-ils; par le procès-verbal et par les cris de : Vive la République une et indivisible, qui interrompaient à chaque instant la. lecture de cet acte, avec quelle joie il a été reçu de tous nos concitoyens qui demeureront constamment attachés à la Convention nationale. »
Locuteur: Billaud-Varenne
...jLettre des administrateurs du district de Pantoise, département de Seine-et-Oise (1), par laquelle ils fon...
...s citoyens qui composent ce canton, sur l'acte constitutionnel. Il résulte du procès-verbal dressé à c...
...otants, 429 ont voté pour l'acceptation de la Constitution, et 2 seulement ont voté contre.
7° jLettre des administrateurs du district de Pantoise, département de Seine-et-Oise (1), par laquelle ils font passer à la Convention le vœu des citoyens qui composent ce canton, sur l'acte constitutionnel. Il résulte du procès-verbal dressé à cet effet, que sur 431 votants, 429 ont voté pour l'acceptation de la Constitution, et 2 seulement ont voté contre.
Locuteur: Billaud-Varenne
9° Adresse des membres de la société populaire de la ville de Saintes, par laquelle ils applaudissent...
... 1er et 2 juin qui ont eu pour résultat de permettre à la Convention d'achever l'acte constitutionnel ; elle est ainsi conçue (3) :
9° Adresse des membres de la société populaire de la ville de Saintes, par laquelle ils applaudissent aux journées mémorables des 31 mai, 1er et 2 juin qui ont eu pour résultat de permettre à la Convention d'achever l'acte constitutionnel ; elle est ainsi conçue (3) :
Locuteur: Billaud-Varenne
...es officiers, sous-officiers et soldats de la demi-brigade composée du 1er bataill...
...2e bataillon, du 38e et du S6 bataillon de la Moselle (ji)t par laquelle ils écrivent à la Convention, que la Constitution qu'elle vient de décréter dans le calme et le silence pr...
8° Adresse des officiers, sous-officiers et soldats de la demi-brigade composée du 1er bataillon du Cher, du 2e bataillon, du 38e et du S6 bataillon de la Moselle (ji)t par laquelle ils écrivent à la Convention, que la Constitution qu'elle vient de décréter dans le calme et le silence prouvera aux royalistes et aux aristocrates, que l'insurrection du 31 mai, contre ...
Locuteur: Billaud-Varenne
... nationale ordonne la mention honorable de cette adresse, et l'insertion au Bullet... (La Convention nationale ordonne la mention honorable de cette adresse, et l'insertion au Bulletin.)
Locuteur: Billaud-Varenne
.L® société populaire de la ville de Saintes à la Convention nationale. .L® société populaire de la ville de Saintes à la Convention nationale.
Locuteur: Billaud-Varenne
allons discuter, nous pénétrer de ses principes et apprendre à la chérir,...
...répides; montagnards, elle est le fruit de votre constant amour pour le bien publi...
allons discuter, nous pénétrer de ses principes et apprendre à la chérir, grâces vous soient rendues à jamais, intrépides; montagnards, elle est le fruit de votre constant amour pour le bien public, elle fera votre gloire, parce qu'elle consolidera la liberté et l'égalité.
Locuteur: Billaud-Varenne
Quand la fin de vos travaux vous permettra de vous retirer, venez parmi nous recevoir...
...Nous regarderons ce jour conjme un jour de fête et nous nous écrierons ensemble : ...
Quand la fin de vos travaux vous permettra de vous retirer, venez parmi nous recevoir les embrassements que nous réservons exclusivement à tous nos représentants qui ont dignement rempli leur mission. Nous regarderons ce jour conjme un jour de fête et nous nous écrierons ensemble : Vive la République une et indivisible.
Locuteur: Billaud-Varenne
...evel, président du tribunal du district de Josselin, département du Morbihan, par ...
...a participé à une délibération illégale de oe district et prie la Convention de recevoir sa rétractation ; elle est ain...
10° Lettre du citoyen Le Guevel, président du tribunal du district de Josselin, département du Morbihan, par laquelle il déclare que c'est par erreur qu'il a participé à une délibération illégale de oe district et prie la Convention de recevoir sa rétractation ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Billaud-Varenne
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Billaud-Varenne
Je vous prie de vouloir bien être mon organe auprès de la Convention nationale, et mettre sous ses yeux la rétractation que j'ai adressée au conseil du district de Josselin, département du Morbihan. TTne...
...pas libre : je ne voyais que les moyens de lui procurer la liberté ; mais une mûre...
...racter. Je prie la Convention nationale de vouloir bien recevoir cette rétractatio...
...ntion nationale sera toujours mon point de ralliement.
Je vous prie de vouloir bien être mon organe auprès de la Convention nationale, et mettre sous ses yeux la rétractation que j'ai adressée au conseil du district de Josselin, département du Morbihan. TTne erreur m'avait fait participer à une délibération illégale. Je croyais que la Convention n'était pas libre : je ne voyais que les moyens de lui procurer la liberté ; mais une mûre réflexion m'a porté à me rétracter. Je prie la Convention nationale de vouloir bien recevoir cette rétractation. Je n'ai jamais eu l'intention d'entrer dans aucune coalition, ni dans un parti : la Convention nationale sera toujours mon point de ralliement.
Locuteur: Billaud-Varenne
...evel, président du tribunal du district de Josselin. » « Signé : Le gtrevel, président du tribunal du district de Josselin. »
Locuteur: Billaud-Varenne
...vention décrète l'insertion au Bulletin de cette rétractation et son renvoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète l'insertion au Bulletin de cette rétractation et son renvoi au comité de Salut public.)
...licains ; elles ont produit enfin cette Constitution, si longtemps et si inutilement attendu...
...des intrigants, nous (4) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 59, et Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793.
...les les journées des 31 mai et juin ; elles seront chères à tous les vrais républicains ; elles ont produit enfin cette Constitution, si longtemps et si inutilement attendue sous le règne des intrigants, nous (4) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 59, et Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793.
(2) Procès-vcrbaux de la Convention, t. 16, page 60, et Bulletin de la Convention dn 12 juillet 1793. (2) Procès-vcrbaux de la Convention, t. 16, page 60, et Bulletin de la Convention dn 12 juillet 1793.
(3) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 60. Journal de la Montagne, n° 40 du jeudi 10 juillet 1793, page 220, 2e colonne. ' (3) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 60. Journal de la Montagne, n° 40 du jeudi 10 juillet 1793, page 220, 2e colonne. '
11° Adresse de la société champêtre des amis du peuple, séant à Héricourt, district de Lure, département de la Haute-Saône, par laquelle elle appla...
...t ainsi conçue (2) : (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 60 — Journal de la Montagne, n» 40 du jeudi 11 juillet 1793 page 220, 2e colonne.
11° Adresse de la société champêtre des amis du peuple, séant à Héricourt, district de Lure, département de la Haute-Saône, par laquelle elle applaudit aux journées des 31 mai, 1er et 2 juin et bénit la Convention d'avoir décré...
...ommunaux ; elle termine par des observations utiles sur ce décret j l'adresse est ainsi conçue (2) : (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 60 — Journal de la Montagne, n» 40 du jeudi 11 juillet 1793 page 220, 2e colonne.
« Josselin, le 6 juillet 1793 « Josselin, le 6 juillet 1793
...on C 262, dossier 577. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 61. (2) Archives nationales, carton C 262, dossier 577. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 61.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 587
Locuteur: Billaud-Varenne
ee Héricourt, le 9 juillet 1793, Fan II de la République française. ee Héricourt, le 9 juillet 1793, Fan II de la République française.
Locuteur: Billaud-Varenne
...onsistant qu'à accumuler sa fortune aux - j pens du pauvre, de la liberté et de l'égalité, 1 prétend se servir de cette loi au mépris du j pauvre : y aur...
...la loi, que le partage annuel du bois j de chauffage fût que le riche ait de 30 à j 50 toises de bois, pendant que le malheureux j n'en ...
...! La Déclaration des droits, la sagesse de la Constitution, l'a- ] néantissement de toutes les lois impures, font j que la ...
...le j séant en cette ville, surveillante de son bon- j heur, présente à votre sages...
...oujours infatigable dans sa j cupidité, sa fraternité, encore en ce jour, ne S consistant qu'à accumuler sa fortune aux - j pens du pauvre, de la liberté et de l'égalité, 1 prétend se servir de cette loi au mépris du j pauvre : y aurait-il égalité et bienfaisance j envers la loi, que le partage annuel du bois j de chauffage fût que le riche ait de 30 à j 50 toises de bois, pendant que le malheureux j n'en aurait qu'une demi-toise ; n'est-il pas j assez malheureux d'être né sans fortune, et i faut-il encore, sous l'aurore du bonheur, qu'il | soit malheureux? Non! La Déclaration des droits, la sagesse de la Constitution, l'a- ] néantissement de toutes les lois impures, font j que la société champêtre des Amis du peuple j séant en cette ville, surveillante de son bon- j heur, présente à votre sagesse la misère où j le peuple se trouverait, et vous demande : j
Locuteur: Billaud-Varenne
...rateurs et procureur syndic du district de Blamont (1), par laquelle ils écrivent ...
...s n'ont pas encore émis leur vœu sur la Constitution, c'est qu'elle ne leur a pas encore été...
12° Adresse des administrateurs et procureur syndic du district de Blamont (1), par laquelle ils écrivent à la Convention que s'ils n'ont pas encore émis leur vœu sur la Constitution, c'est qu'elle ne leur a pas encore été envoyée officiellement ; ils ne la connaissent que par le Bulletin, et ils prév...
Locuteur: Billaud-Varenne
...ts, ont non seulement assuré le bonheur de tous les vrais Français, mais nous ont ...
...es triomphes sur tous nos ennemis, tant de ceux de l'intérieur que de l'extérieur.
... que vous avez employées contre la tyrannie, le 30 mai passé et les jours suivants, ont non seulement assuré le bonheur de tous les vrais Français, mais nous ont frayé le chemin des triomphes sur tous nos ennemis, tant de ceux de l'intérieur que de l'extérieur.
Locuteur: Billaud-Varenne
..., il faut qu'il jouisse dans l'ensemble de la liberté des droits, de l'égalité. Vous l'avez très bien prévu ...
...se : les biens communaux faisant partie de la fortune du pauvre dont il ne jouit p...
« Législateurs, le bonheur du peuple ne peut être morcelé, il faut qu'il jouisse dans l'ensemble de la liberté des droits, de l'égalité. Vous l'avez très bien prévu dans votre sagesse : les biens communaux faisant partie de la fortune du pauvre dont il ne jouit point, vos décrets lui en assurent sa quote-part et le partage qui aura lieu lui ...
Locuteur: Billaud-Varenne
...drait obscurcir les rayons bienfaisants de l'égalité, une loi dictée dans la tyrannie ci-devant parlementaire de Besançon et de celle des eaux et forêts avait ordonné ...
...e odieux convenait au principe du temps de la féodalité et de la tyrannie et il assurait à ces dictateurs de lois absurdes, la portion dont le pauvr...
« Cependant un brouillard épais s'élève, il voudrait obscurcir les rayons bienfaisants de l'égalité, une loi dictée dans la tyrannie ci-devant parlementaire de Besançon et de celle des eaux et forêts avait ordonné le partage du bois au marc la livre, ce partage odieux convenait au principe du temps de la féodalité et de la tyrannie et il assurait à ces dictateurs de lois absurdes, la portion dont le pauvre devrait jouir.
Locuteur: Billaud-Varenne
« Que, dans tout l'ensemble de votre bien- ! faisance, vous n'oubliiez...
...dans la masse des citoyens qui jouiront de leur quote-part accordée par cette sage...
« Que, dans tout l'ensemble de votre bien- ! faisance, vous n'oubliiez pas encore cette loi > si sage à décréter que le bois à brûler qui se coupe ann...
...ns une commune, que les charges dont ce bois est affecté soient aussi réparties dans la masse des citoyens qui jouiront de leur quote-part accordée par cette sage loi.
Locuteur: Billaud-Varenne
... fera la félicîté et assurera l'égalité de tous lescitoyens et vous couvrira d'une gloire éter- nelle, voila le véritable vœu de la société qui ne respiré que le bonheu... « Cette loi si nécessaire à promulguer fera la félicîté et assurera l'égalité de tous lescitoyens et vous couvrira d'une gloire éter- nelle, voila le véritable vœu de la société qui ne respiré que le bonheur du peuple.
Locuteur: Billaud-Varenne
« Les membres composant le comité de correspondance de la société champêtre des Amis du peuple séant à Héricourt, district de Lure, département de la Haute-Saône, séance tenante. « Les membres composant le comité de correspondance de la société champêtre des Amis du peuple séant à Héricourt, district de Lure, département de la Haute-Saône, séance tenante.
Locuteur: Billaud-Varenne
...onvention renvoie cette dernière partie de l'adresse au comité d'agriculture.) (La Convention renvoie cette dernière partie de l'adresse au comité d'agriculture.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...ite la mention honorable et l'insertion de cette adresse au Bulletin.,) (La Convention décrite la mention honorable et l'insertion de cette adresse au Bulletin.,)
Locuteur: Billaud-Varenne
...oyen Nitot fis, volontaire du bataillon de VEspérance de la pairie, de la section du Pont-Neuf (2); par laquel...
... juin, ainsi qu'aux travaux subséquents de la Convention nationale.
13° Lettre du citoyen Nitot fis, volontaire du bataillon de VEspérance de la pairie, de la section du Pont-Neuf (2); par laquelle il fait savoir qu'il est charge par ses frères d'armes d'adresser à la Convention nationale leur adhésion aux journées des 31 mai, Pr et 2 juin, ainsi qu'aux travaux subséquents de la Convention nationale.
Locuteur: Billaud-Varenne
...citoyen Amestant, membre du département de la Somme, aujourd'hui armé contre la ho...
... qu'il n'a pris aucune part aux arrêtés de ses collègues et qu'il les improuve ; il demande qu'à l'avenir les noms des signataires de semblables arrêtés soient imprimés et r...
14° Lettre du citoyen Amestant, membre du département de la Somme, aujourd'hui armé contre la horde catholico-royaliste (3), par laquelle il déclare à la Convention nationale qu'il n'a pris aucune part aux arrêtés de ses collègues et qu'il les improuve ; il demande qu'à l'avenir les noms des signataires de semblables arrêtés soient imprimés et répandus par toute la France.
Locuteur: Billaud-Varenne
...n Blavet, administrateur du département de l'Aisne (4), par laquelle il jure, de nouveau, fidélité à la République une et indivisible et assure que, dans le moment de crise où la France vient de se trouver, il a déployé avec ses collè... 15° Lettre du citoyen Blavet, administrateur du département de l'Aisne (4), par laquelle il jure, de nouveau, fidélité à la République une et indivisible et assure que, dans le moment de crise où la France vient de se trouver, il a déployé avec ses collègues Oherbon-Deroux et Lelarge, la plus énergique vigueur.
Locuteur: Billaud-Varenne
« L'acte constitutionnel, décrété dans votre sagesse, nous ayant... « L'acte constitutionnel, décrété dans votre sagesse, nous ayant été transmis, des séances en ont été consacrées pour en instruire le peuple qui...
...entiments civiques du citoyen Blavet et de ses deux collègues.) (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 61. ...nvention nationale décrète la mention honorable et l'insertion au Bulletin des sentiments civiques du citoyen Blavet et de ses deux collègues.) (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 61.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 61. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 61.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 61. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 61.
(4) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 62. (4) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 62.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 588
Locuteur: Billaud-Varenne
..., disent-ils, la Déclaration des droits de l'homme et l'acte constitutionnel furent-ils arrivés officiellement à Arras, que les administrateurs du district de cette ville, précédés des tambours et t...
... et la cloche joyeuse donnent le signal de la réunion des représentants du peuple, de tous les corps administratifs et milita...
...toute la garde nationale et les troupes de ligne paraissent sous les armes. Un peu...
...e se précipite des différents quartiers de la ville vers le département. Le cortèg...
...orte, sous un dais magnifique, le livre de la Constitution, et mille cris de joie s'élèvent dans les airs ; à chaque...
« A peine, disent-ils, la Déclaration des droits de l'homme et l'acte constitutionnel furent-ils arrivés officiellement à Arras, que les administrateurs du district de cette ville, précédés des tambours et trompettes, se rendirent au département, puis à la municipalité et annoncèrent qu...
...allait se faire sur-le-champ ; il était alors 6 Heures du soir. Bientôt le canon et la cloche joyeuse donnent le signal de la réunion des représentants du peuple, de tous les corps administratifs et militaires. La générale bat, toute la garde nationale et les troupes de ligne paraissent sous les armes. Un peuple immense se précipite des différents quartiers de la ville vers le département. Le cortège en sort dans Je plus bel ordre. Le Président, ceint d'une grande écharpe aux trois couleurs, porte, sous un dais magnifique, le livre de la Constitution, et mille cris de joie s'élèvent dans les airs ; à chaque proclamation, les discours les plus énergiques sont prononcés, et ce n'est qu'à...
Locuteur: Billaud-Varenne
... Lettre des administrateurs du district de Eeims^ (1), par laquelle ils se plaignent de n'avoir pas reçu l'acte constitutionnel. Les citoyens sont impatients de pouvoir manifester leur vœu, et, pour a...
...on a fait imprimer d'avance les lettres de convocation, et l'on n'attend plus que l'envoi officiel de la Constitution, pour être entièrement en mesure.
18° Lettre des administrateurs du district de Eeims^ (1), par laquelle ils se plaignent de n'avoir pas reçu l'acte constitutionnel. Les citoyens sont impatients de pouvoir manifester leur vœu, et, pour ajccélérer une opération qui doit opérer le bonheur commun, on a fait imprimer d'avance les lettres de convocation, et l'on n'attend plus que l'envoi officiel de la Constitution, pour être entièrement en mesure.
Locuteur: Billaud-Varenne
...r à la Convention nationale les détails de la fête célébrée au moment de la réception de la Constitution. ...embres des autorités constituées, séant à Arras (1), pUr laquelle ils font passer à la Convention nationale les détails de la fête célébrée au moment de la réception de la Constitution.
Locuteur: Billaud-Varenne
...tionale ordonne l'insertion au Bulletin de ces détails intéressants.) (La Convention nationale ordonne l'insertion au Bulletin de ces détails intéressants.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...cadet, ' représentant du peuple, chargé de surveiller la fabrication des armes à S...
... il fut prévenu qu'on avait l'intention de l'arrêter ; que, pour empêcher cette at...
...le, dans sa personne, il avait cru sage de ne point séjourner dans cette ville ; m...
...e arrivé à Saint-Chamond, un commandant de la garde nationale, accompagné de 4 gendarmes, qui s'étaient mis à sa poursuite, lui signifièrent l'ordre de son arrestation, au nom de l'assemblée départementale ; il fut don...
...ir leur accusation : alors il fut libre de partir ; mais sa commission a été retenue en vertu d'un arrêté de l'assemblée départementale, qui^ suspend provisoirement l'exécution des décrets de la Convention rendus depuis le 31 mai d...
17° Lettre du citoyen Noël Pointe cadet, ' représentant du peuple, chargé de surveiller la fabrication des armes à Saint-Etienne (2),_ par laquelle il instruit la Convention nationale qu'en passant à Lyon il fut prévenu qu'on avait l'intention de l'arrêter ; que, pour empêcher cette atteinte portée à la souveraineté nationale, dans sa personne, il avait cru sage de ne point séjourner dans cette ville ; mais, à peine arrivé à Saint-Chamond, un commandant de la garde nationale, accompagné de 4 gendarmes, qui s'étaient mis à sa poursuite, lui signifièrent l'ordre de son arrestation, au nom de l'assemblée départementale ; il fut donc reconduit à Lyon et traduit devant cette assemblée, où l'on lui fit subir un i...
...ndues contre lui ; ses dénonciateurs n'osèrent même pas se présenter pour soutenir leur accusation : alors il fut libre de partir ; mais sa commission a été retenue en vertu d'un arrêté de l'assemblée départementale, qui^ suspend provisoirement l'exécution des décrets de la Convention rendus depuis le 31 mai dernier. Le citoyen Noël Pointe demande qu'on lui fasse repasser une nouvelle exp...
Locuteur: Billaud-Varenne
...onvention renvoie la lettre au ministre de l'intérieur.) (La Convention renvoie la lettre au ministre de l'intérieur.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...ition des patriotes persécutés du comté de Degenfeld (2), par laquelle ils peignen...
...près la retraite des troupes françaises de leur territoire. Aussitôt les satellites des tyrans coalisés ont ravagé les terres de ces patriotes, pillé leurs maisons, emp...
...nt eu le bonheur d'échapper à la fureur de ces barbares ; mais ils se trouvent dans le plus grand dénuement et ils attendent de la bienfaisance de la Convention les secours nécessaires p...
19° Pétition des patriotes persécutés du comté de Degenfeld (2), par laquelle ils peignent à la Convention les maux qu'ils ont eu à souffrir après la retraite des troupes françaises de leur territoire. Aussitôt les satellites des tyrans coalisés ont ravagé les terres de ces patriotes, pillé leurs maisons, emprisonné ou égorgé leurs frères, leurs femmes et leurs enfants. 30 d'entre eux sont les seuls qui ont eu le bonheur d'échapper à la fureur de ces barbares ; mais ils se trouvent dans le plus grand dénuement et ils attendent de la bienfaisance de la Convention les secours nécessaires pour les arracher à cette affreuse situation.
Locuteur: Billaud-Varenne
20° Pétition de la citoyenne Bailleul (3), par laquelle...
...laint qu'ayant dénoncé des fabricateurs de faux assignats, à qui elle avait loué s...
...e n'a pourtant encore reçu qu'une somme de 500 livres, tandis que ses déboursés se...
... demande, en conséquence, un supplément de récompense.
20° Pétition de la citoyenne Bailleul (3), par laquelle elle se plaint qu'ayant dénoncé des fabricateurs de faux assignats, à qui elle avait loué sa chambre, et qu'elle a nourris jusqu'au moment où elle les a fait arrêter, ainsi que les assignats et les objets servant à leur fabrication, elle n'a pourtant encore reçu qu'une somme de 500 livres, tandis que ses déboursés se montent à 663 livres ; elle demande, en conséquence, un supplément de récompense.
Locuteur: Billaud-Varenne
21° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre (4), par laquelle il prévient...
...Conseil exécutif le citoyen Dupin, chef de bataillon au corps du génie^ pour adjoint à la 3e division de la guerre, a la place du citoyen Muller...
21° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre (4), par laquelle il prévient la Convention qu'il a fait agréer au Conseil exécutif le citoyen Dupin, chef de bataillon au corps du génie^ pour adjoint à la 3e division de la guerre, a la place du citoyen Muller, qui a donné sa démission pour allgr à l'armée des Pyrénées occidentales, où il...
Locuteur: Billaud-Varenne
... Convention renvoie la lettre au comité de Salut public.) (La Convention renvoie la lettre au comité de Salut public.)
...ationale renvoie cette lettre au comité de Salut public.) (1) Journal des Débats et des Décrets, n9 298, p. 152, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 62. (La Convention nationale renvoie cette lettre au comité de Salut public.) (1) Journal des Débats et des Décrets, n9 298, p. 152, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 62.
...ets, n» 298, p. 145,' et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 63. (2) Journal des Débats et des Décrets, n» 298, p. 145,' et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 63.
22° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (5), par laquelle il instruit la Convention qu'il lui est impossible de satisfaire à la demande de la ville de Dunkerque, qui réclame 300,000 livres p...
...s approvisionnements nécessaires en cas de siège ; il observe qu'à 5,000 livres pr...
...avaient été mis à sa (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 63.
22° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (5), par laquelle il instruit la Convention qu'il lui est impossible de satisfaire à la demande de la ville de Dunkerque, qui réclame 300,000 livres pour se procurer les approvisionnements nécessaires en cas de siège ; il observe qu'à 5,000 livres près, il a épuisé les 5 millions qui avaient été mis à sa (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 63.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 6*. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 6*.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 64. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 64.
...9, p. 203, 2e colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 64. (4) Mercure universel, tome 29, p. 203, 2e colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 64.
(5) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 65. (5) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 65.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 589
Locuteur: Billaud-Varenne
... dans ses représentants. Déjà il a juré de défendre la nouvelle Constitution jusqu'à la mort, il a déclaré qu'il regardait comme les ennemis les plus dangereux de la patrie, ceux qui proposaient de méconnaître l'autorité de la Convention, ou de repousser l'objet le plus ardent de ses vœux, la Constitution. ... tout entier, pour soutenir la seule autorité qu'il reconnaisse, celle du peuple dans ses représentants. Déjà il a juré de défendre la nouvelle Constitution jusqu'à la mort, il a déclaré qu'il regardait comme les ennemis les plus dangereux de la patrie, ceux qui proposaient de méconnaître l'autorité de la Convention, ou de repousser l'objet le plus ardent de ses vœux, la Constitution.
Locuteur: Billaud-Varenne
« Ce système de corruption a fait quelques progrès, cep...
...er en le prémunissant contre le système de défaveur et de calomnie qu'on avait propagé sur le com...
...u peuple, nous avons eu la satisfaction de recueillir son vœu sur la Constitution et la représentation nationale, il est celui de tous les bons citoyens. Ils veulent la ...
« Ce système de corruption a fait quelques progrès, cependant le peuple qui veut toujours la liberté, qu'on trompe un moment, mais qu'on ne corrompt jamais, avait repoussé cette mesure désastreuse, et hier en le prémunissant contre le système de défaveur et de calomnie qu'on avait propagé sur le compte des représentants du peuple, nous avons eu la satisfaction de recueillir son vœu sur la Constitution et la représentation nationale, il est celui de tous les bons citoyens. Ils veulent la République, une et indivisible, ils respectent les représentants du peuple, et, ...
Locuteur: Billaud-Varenne
... l'ennemi : il demande un nouveau fonds de 3 millions, et il prie la Convention de prendre cet objet dans la plus grande considération, afin que. trop de retards n'accroissent pas les dangers de la chose publique. disposition pour fournir des subsistances aux villes menacées par l'ennemi : il demande un nouveau fonds de 3 millions, et il prie la Convention de prendre cet objet dans la plus grande considération, afin que. trop de retards n'accroissent pas les dangers de la chose publique.
Locuteur: Billaud-Varenne
...e des représentants Mazade et Gar-nier (de Saintes), commissaires à Varmée des côtes de La Rochelle, par laquelle ils rendent compte du bon état de la place de La Rochelle et du bon esprit des populations du département de la Charente-Inférieure ; elle est ainsi... 23° Lettre des représentants Mazade et Gar-nier (de Saintes), commissaires à Varmée des côtes de La Rochelle, par laquelle ils rendent compte du bon état de la place de La Rochelle et du bon esprit des populations du département de la Charente-Inférieure ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Billaud-Varenne
...ntants du peuple près l'armée des côtes de La Rochelle, à la Convention nationale.... Les représentants du peuple près l'armée des côtes de La Rochelle, à la Convention nationale. ,
Locuteur: Billaud-Varenne
, l'an II de la République. , l'an II de la République.
Locuteur: Billaud-Varenne
« Rappelés auprès de vous, nous nous hâtons de nous y rendre et de vous faire part de la situation des esprits dans le territoire que nous venons parcourir. « Rappelés auprès de vous, nous nous hâtons de nous y rendre et de vous faire part de la situation des esprits dans le territoire que nous venons parcourir.
Locuteur: Billaud-Varenne
...ticulièrement chargés par nos collègues de fixer notre résidence dans la place de La Rochelle, nous devons vous dire avec... « Particulièrement chargés par nos collègues de fixer notre résidence dans la place de La Rochelle, nous devons vous dire avec vérité ce que nous y avons vu et ce que nous y avons fait.
Locuteur: Billaud-Varenne
...able, les magasins sont fournis d'assez de munitions et d'approvisionnements, de subsistances pour mettre les habitants dans le cas de braver la fureur des rebelles et les te...
...iscipline et la subordination, la tenue de la garde nationale annonce ce que peut sur des cœurs républicains l'enthousiasme de la liberté.
« Les fortifications y sont dans un état respectable, les magasins sont fournis d'assez de munitions et d'approvisionnements, de subsistances pour mettre les habitants dans le cas de braver la fureur des rebelles et les tentatives des Anglais. Les troupes qui sont dans cette ville aiment la discipline et la subordination, la tenue de la garde nationale annonce ce que peut sur des cœurs républicains l'enthousiasme de la liberté.
Locuteur: Billaud-Varenne
« Jaloux de connaître l'esprit public de cette ville, nous avons tenu une assemb... « Jaloux de connaître l'esprit public de cette ville, nous avons tenu une assemblée générale des citoyens à laquelle nous avons convoqué toutes les autorités co...
Locuteur: Billaud-Varenne
...avons^ consulté le peuple sur le compte de ses magistrats et de ses officiers militaires ; des expressions unanimes de satisfaction et de vénération pour la Convention nationale... ...lâmes avec la dignité qui convenait aux représentants d'une grande nation. Nous avons^ consulté le peuple sur le compte de ses magistrats et de ses officiers militaires ; des expressions unanimes de satisfaction et de vénération pour la Convention nationale nous ont fait connaître que, si le peuple est égaré dans quelques communes, ou ...
Locuteur: Billaud-Varenne
patriotisme est éclairé et plein de chaleur. Ils ont envisagé les événement...
...vidus, désiraient ardemment le triomphe de la liberté et ne l'attendaient que d'un...
...ent déclaré se rallier autour d'elle et de la Convention; leur profession de foi est publique et ils repoussent avec horreur les mesures de désorganisation dont quelques intrigant...
patriotisme est éclairé et plein de chaleur. Ils ont envisagé les événements des 31 mai et jours suivants comme devaient les voir des hommes qui, sans acception pour les individus, désiraient ardemment le triomphe de la liberté et ne l'attendaient que d'une crise salutaire. Ils ont solennellement déclaré se rallier autour d'elle et de la Convention; leur profession de foi est publique et ils repoussent avec horreur les mesures de désorganisation dont quelques intrigants dirigent les mouvements, pour les faire servir à leur ambition personnelle.
Locuteur: Billaud-Varenne
...sur la situation actuelle des districts de son territoire, nous a répondu que tous se ralliaient autour de la Convention, comme point d'unité et de salut public. Il nous a déclaré que la seule administration du district de Pons, égarée un moment avait adopté le.système de coalition proposé par le département de la Gironde ; mais qu'il avait mandé le Président et le procureur syndic de ce district, qui avaient confessé avec franchise que leur erreur était le fruit de l'excès même de leur amour pour la liberté, qu'ils avaient promis de se rétracter sur l'adoption d'un systèm... « Le département, publiquement consulté par nous sur la situation actuelle des districts de son territoire, nous a répondu que tous se ralliaient autour de la Convention, comme point d'unité et de salut public. Il nous a déclaré que la seule administration du district de Pons, égarée un moment avait adopté le.système de coalition proposé par le département de la Gironde ; mais qu'il avait mandé le Président et le procureur syndic de ce district, qui avaient confessé avec franchise que leur erreur était le fruit de l'excès même de leur amour pour la liberté, qu'ils avaient promis de se rétracter sur l'adoption d'un système douteux dont ils sentaient tous les dangers, et nous savons que cette rétracta...
Locuteur: Billaud-Varenne
...archie, que la malveillance et l'esprit de désorganisation accréditent dans plusie...
...t nous osons assurer que le département de la Charente-Inférieure s'est entièrement prononcé pour soutenir l'indivisibilité de la République.
... répandues, nous crûmes devoir prémunir les citoyens contre ce nouveau plan d'anarchie, que la malveillance et l'esprit de désorganisation accréditent dans plusieurs départements du midi, et nous osons assurer que le département de la Charente-Inférieure s'est entièrement prononcé pour soutenir l'indivisibilité de la République.
Locuteur: Billaud-Varenne
...l'opinion publique égarée dans la ville de Rochefort, nous y avons trouvé quelques... « A la vérité, nous devons vous dire que nous^avons vu un moment l'opinion publique égarée dans la ville de Rochefort, nous y avons trouvé quelques malveillants entretenant le peuple dans cette erreur et lui proposant des mesur...
« La Rochelle, le 6 juillet 1793 « La Rochelle, le 6 juillet 1793
...quette 1377, pièce 34. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16Ï p. 65. ... les principes des habitants ; leur (I) Archives nationales, carton AF11I68, plaquette 1377, pièce 34. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16Ï p. 65.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 590
Locuteur: Billaud-Varenne
...us vous avions exprimé notre vœu sur la Constitution populaire que vous venez de décréter et comme nous la votions nous-mêmes avec vous, nous avons droit de désirer que la persévérance de nos principes à la cause du peuple soit... ...ns nos collègues, notre adhésion aux événements des 31 mai et jours suivants, nous vous avions exprimé notre vœu sur la Constitution populaire que vous venez de décréter et comme nous la votions nous-mêmes avec vous, nous avons droit de désirer que la persévérance de nos principes à la cause du peuple soit connue.
Locuteur: Billaud-Varenne
...tre que dans la tête d'hommes égarés ou de scélérats; et s'il pouvait être mis à e...
...us traiter comme tels... Allumer le feu de la guerre civile !... Quel prétexte peut donner la moindre apparence de légitimité à une entreprise aussi infâm...
...te ville que vous voulez anéantir ? Las de voir la Convention nulle, la Constitution oubliée, la France déchirée, la liberté...
...on des députés suspects d'être la cause de tous les maux, Paris a obtenu cette arr...
« Mais marcher contre des frères!... Un tel projet ne peut naître que dans la tête d'hommes égarés ou de scélérats; et s'il pouvait être mis à exécution par vous, vous trouveriez en nous des hommes qui vous regardant à juste titre comme ennemis, sauraient vous traiter comme tels... Allumer le feu de la guerre civile !... Quel prétexte peut donner la moindre apparence de légitimité à une entreprise aussi infâme?... Quel si grand crime a donc commis cette ville que vous voulez anéantir ? Las de voir la Convention nulle, la Constitution oubliée, la France déchirée, la liberté en danger, les patriotes dans le deuil, Paris s'est levé, Paris a demandé l'arrestation des députés suspects d'être la cause de tous les maux, Paris a obtenu cette arrestation, et Paris a mis bas les armes. Yoilà ce qu'ont fait les Parisiens, ce q...
Locuteur: Billaud-Varenne
sensions scandaleuses, la honte de la France et l'espoir des tyrans ; mais...
...ention marche à grands pas vers l'objet de sa mission ; que des lois salutaires sortent de son sein ; qu'elle vient de proposer à la France une Constitution républicaine, et que des établissements fondés sur cette Constitution libre vont enfin couronner l'œuvre du b...
...ore avoir le dessein, l'affreux dessein de déchirer la République ?... Si les avantages de l'insurrection du 31 mai ne suffisent p...
...ds, implorer votre pitié, vous conjurer de ne pas vous joindre aux enfants dénaturés qui l'assassinent, de ne pas augmenter ses douleurs ; vous demander, au nom de sa tendresse pour vous, de repousser au contraire les scélérats qui déchirent ses entrailles, «t de verser sur ses plaies un baume salutair...
...ous être insensibles aux cris plaintifs de cette tendre mère 1 Pouvez-vous méconna...
... qui chérissons notre mère, accompagnés de nos frères qui la chérissent comme nous...
...ous jurerons avec eux le maintien d'une Constitution républicaine que nous devons à leur éne...
sensions scandaleuses, la honte de la France et l'espoir des tyrans ; mais nous n'ignorons pas, et vous ne pouvez pas ignorer que, depuis cette époque, la Convention marche à grands pas vers l'objet de sa mission ; que des lois salutaires sortent de son sein ; qu'elle vient de proposer à la France une Constitution républicaine, et que des établissements fondés sur cette Constitution libre vont enfin couronner l'œuvre du bonheur public, et remplir l'attente trop longtemps frustrée des Français. — Eh bien ! Marseillais, pouvez-vous encore avoir le dessein, l'affreux dessein de déchirer la République ?... Si les avantages de l'insurrection du 31 mai ne suffisent pas pour vous arrêter, ah ! jetez don© un coup d'oeil sur votre mère éplorée ; voyez-la vous montrer son sein déjà déchiré par des brigands, implorer votre pitié, vous conjurer de ne pas vous joindre aux enfants dénaturés qui l'assassinent, de ne pas augmenter ses douleurs ; vous demander, au nom de sa tendresse pour vous, de repousser au contraire les scélérats qui déchirent ses entrailles, «t de verser sur ses plaies un baume salutaire... Marseillais, si vous êtes encore dignes du nom d'hommes, pouvez-vous être insensibles aux cris plaintifs de cette tendre mère 1 Pouvez-vous méconnaître celle qui vous a donné le jour, et poignarder le sein, qui vous a nourris?... Si vous pouviez être barbares à ce point, ah ! n'en doutez pas, nous qui chérissons notre mère, accompagnés de nos frères qui la chérissent comme nous, furieux comme des lions, nous nous élancerions sur vous et votre sang... Mais ...
...us embrasserons ensemble les Parisiens ; et au milieu d'une sainte allégresse, nous jurerons avec eux le maintien d'une Constitution républicaine que nous devons à leur énergie. »
Locuteur: Billaud-Varenne
qu'ils mourraient pour la liberté de leur pays. qu'ils mourraient pour la liberté de leur pays.
Locuteur: Billaud-Varenne
...nvention renvoie cette lettre au comité de Salut publie.) (La Convention renvoie cette lettre au comité de Salut publie.)
Locuteur: Billaud-Varenne
24° Réponse du conseil général de la commune de Maubeuge, k une invitation qui lui a été faite par les Marseillais, de marcher avec eux contre Paris, elle est... 24° Réponse du conseil général de la commune de Maubeuge, k une invitation qui lui a été faite par les Marseillais, de marcher avec eux contre Paris, elle est ainsi con-* çue (1).
Locuteur: Billaud-Varenne
...ville qui plus d'une fois a bien mérité de la patrie, contre une ville qui nous a ...
...nu la Révolution, et vous nous proposez de marcher avec vous !
« Vous voulez marcher contre Paris, contre une ville qui plus d'une fois a bien mérité de la patrie, contre une ville qui nous a délivrés des bastilles et des Capets, contre une ville qui a fait et soutenu la Révolution, et vous nous proposez de marcher avec vous !
Locuteur: Billaud-Varenne
...gnation, voilà les seuls sentiments que de pareils desseins et de pareilles propositions ont fait naître chez; les habitants de Maubeuge... vous voulez marcher contre ...
...à encore vous trouverez des ennemis, et de part et d'autre vous aurez des lauriers...
« L'horreur et l'indignation, voilà les seuls sentiments que de pareils desseins et de pareilles propositions ont fait naître chez; les habitants de Maubeuge... vous voulez marcher contre Paris!... Marseillais, venez à Maubeuge, et là vous apercevrez les ennemis que vous avez à combattre. Allez dans la Yen-dée, là encore vous trouverez des ennemis, et de part et d'autre vous aurez des lauriers à cueillir.
Locuteur: Billaud-Varenne
...dans les mêmes sentiments, à la commune de Paris et à la Convention nationale. » ...é leur adhésion, serait .imprimée et envoyée à Marseille et aux villes qui sont dans les mêmes sentiments, à la commune de Paris et à la Convention nationale. »
Locuteur: Billaud-Varenne
...Convention décrète la mention honorable de cette lettre et l'insertion au Bulletin... (La Convention décrète la mention honorable de cette lettre et l'insertion au Bulletin.)
...uvez pas avoir oublié qu'avant l'époque de leur arrestation, la Convention était, par ses dis- (1) Premier supplément an Bulletin de la Convention nationale. (Suite des séances des 8 et 9 juillet 1793). Prooèsv&'baux de ha Convention, tome 16, page 66. ...nt on suspecte les députés arrêtés ; mais nous n'avons pas oublié, et vous ne pouvez pas avoir oublié qu'avant l'époque de leur arrestation, la Convention était, par ses dis- (1) Premier supplément an Bulletin de la Convention nationale. (Suite des séances des 8 et 9 juillet 1793). Prooèsv&'baux de ha Convention, tome 16, page 66.
...istrateurs du directoire du département de la Haute-Marne, par laquelle ils transm...
... Convention expédition d'un arrêté du 6 de ce mois relatif à la demande de la commune de YoiL Iecomte qui désire que son nom soit changé en celui de Veille-sur-Héron-ne; ces pièces sont ai...
...n C 261, dossier 867, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 67.
25° Lettre des administrateurs du directoire du département de la Haute-Marne, par laquelle ils transmettent à la Convention expédition d'un arrêté du 6 de ce mois relatif à la demande de la commune de YoiL Iecomte qui désire que son nom soit changé en celui de Veille-sur-Héron-ne; ces pièces sont ainsi conçues (1) : (1) Archives nationales, carton C 261, dossier 867, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 67.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 591
Locuteur: Billaud-Varenne
Adresse des administrateurs du district de Lamballe (1), par laquelle ils félicitent la Convention de. ce que la Constitution est achevée : «. enfin, disent: les membres de cette, administration, l'anarchie- expire* et les aristocraties de tonte espèce' sont réduites, au désespo...
...e, et ce triomphe est à la fois l'éloge de la Convention et la récompense de ses travaux ».
Adresse des administrateurs du district de Lamballe (1), par laquelle ils félicitent la Convention de. ce que la Constitution est achevée : «. enfin, disent: les membres de cette, administration, l'anarchie- expire* et les aristocraties de tonte espèce' sont réduites, au désespoir. La confiance renaît, la joie éclate, la liberté triomphe, et ce triomphe est à la fois l'éloge de la Convention et la récompense de ses travaux ».
Locuteur: Billaud-Varenne
27° Adresse des membres de rassemblée primaire de la section et de la ville de Pantoise, intra muras (1), par laquelle...
...passer à la Convention leur acceptation de la Constitution, reçue avec enthousiasme; chaque citoyen, jaloux de ne laisser aucun doute sur son vœu, l'a prononcé à haute voix et scellé de sa signature, sur un registre ouvert à ...
27° Adresse des membres de rassemblée primaire de la section et de la ville de Pantoise, intra muras (1), par laquelle ils font passer à la Convention leur acceptation de la Constitution, reçue avec enthousiasme; chaque citoyen, jaloux de ne laisser aucun doute sur son vœu, l'a prononcé à haute voix et scellé de sa signature, sur un registre ouvert à cet effet, et pas un d'eux n'a voté pour la rejec-tion.
Locuteur: Billaud-Varenne
...istrateurs du directoire du département de la Haute-Marne, au Président de la Convention nationale. Les administrateurs du directoire du département de la Haute-Marne, au Président de la Convention nationale.
Locuteur: Billaud-Varenne
, an II de la République. , an II de la République.
Locuteur: Billaud-Varenne
...s adressons expédition d'un arrêté du 6 de ce mois, relatif à la demande de lâ commune de Voillecomte, pour que son nom, qui rappelle la féodalité, soit changé en celui de Voille-sur-Héronne>. Nous vous prions, citoyen, de vouloir bien mettre cet arrêté sous les yeux de la Convention nationale, pour consacrer... " « Nous vous adressons expédition d'un arrêté du 6 de ce mois, relatif à la demande de lâ commune de Voillecomte, pour que son nom, qui rappelle la féodalité, soit changé en celui de Voille-sur-Héronne>. Nous vous prions, citoyen, de vouloir bien mettre cet arrêté sous les yeux de la Convention nationale, pour consacrer ce changement par un décret.
Locuteur: Billaud-Varenne
...délibérations et arrêtés du département de la Haute-Marne. Extrait du registre des délibérations et arrêtés du département de la Haute-Marne.
Locuteur: Billaud-Varenne
l'an II de la République française. l'an II de la République française.
Locuteur: Billaud-Varenne
« Le directoire du département de la Haute-Marne, « Le directoire du département de la Haute-Marne,
Locuteur: Billaud-Varenne
...ation du conseil général cfo la commune de Voillecomte, par laquelle il demande que le nom de Voillecomte que porte ladite oommune ra...
...core la féodalité, soit changé en celui de Voille-sur-Héronne ;
« Vu la délibération du conseil général cfo la commune de Voillecomte, par laquelle il demande que le nom de Voillecomte que porte ladite oommune rappelant encore la féodalité, soit changé en celui de Voille-sur-Héronne ;
Locuteur: Billaud-Varenne
« L'avis du directoire du district de Saint-Dizier du 30 juin dernier ; « Et ...
...yndic entendu : « Est d'avis que le nom de Voillecomte, soit changé en celui de Voile-sur-Eronne, à l'effet de quoi il sera fait une adresse à la Conv...
« L'avis du directoire du district de Saint-Dizier du 30 juin dernier ; « Et le procureur général syndic entendu : « Est d'avis que le nom de Voillecomte, soit changé en celui de Voile-sur-Eronne, à l'effet de quoi il sera fait une adresse à la Convention nationale.
Locuteur: Billaud-Varenne
...ention décrète qu'à l'avenir la Commune de Voillecomte portera le nom de Voillîe-sur-Héronne. ) (La Convention décrète qu'à l'avenir la Commune de Voillecomte portera le nom de Voillîe-sur-Héronne. )
Locuteur: Billaud-Varenne
...émorable auquel la France doit le salut de la République. ...endus jusqu'à ce jour, et notamment à ceux qui datent depuis le ; 31 mai, jour mémorable auquel la France doit le salut de la République.
Locuteur: Billaud-Varenne
... républicains terminent par l'assurance de leur attachement inviolable à la Convention, et ils désirent que le succès de ses travaux puisse égaler leur dévoueme... Ces républicains terminent par l'assurance de leur attachement inviolable à la Convention, et ils désirent que le succès de ses travaux puisse égaler leur dévouement civique.
Locuteur: Billaud-Varenne
28° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre„ par laquelle il transmet à l...
...es Espagnols pour s'établir sur la rive de la Bidassoa située en France ; ces pièc...
28° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre„ par laquelle il transmet à la Convention une lettre du général La Bourdon-naye, qui contient des détails sur deux tentatives d'attaques faites par les Espagnols pour s'établir sur la rive de la Bidassoa située en France ; ces pièces sont ainsi conçues (2) :_-
Locuteur: Billaud-Varenne
Le ministre de la guerre au citoyen Président de la Convention nationale. Le ministre de la guerre au citoyen Président de la Convention nationale.
Locuteur: Billaud-Varenne
de la République une et indivisible. de la République une et indivisible.
Locuteur: Billaud-Varenne
« Je vous fais passer copie de la lettre du général -La Bourdonnaye, datée de Saint-Jeian-ue-Luz, le 5 de ce mois, qui contient un détail des deu...
...s Espagnols I ont faites pour s'établir de ce côté-ci de la Bidassoa, et des moyens qu'il a employés pour les repousser. Je vous prie de vouloir bien en donner connaissance à l...
« Je vous fais passer copie de la lettre du général -La Bourdonnaye, datée de Saint-Jeian-ue-Luz, le 5 de ce mois, qui contient un détail des deux tentatives que les Espagnols I ont faites pour s'établir de ce côté-ci de la Bidassoa, et des moyens qu'il a employés pour les repousser. Je vous prie de vouloir bien en donner connaissance à la Convention nationale.
Locuteur: Billaud-Varenne
« Le ministre de la guerre,, « Signé J. Bouchotte. « Le ministre de la guerre,, « Signé J. Bouchotte.
Locuteur: Billaud-Varenne
Le général La Bourdonnaye au ministre de la guerre. Le général La Bourdonnaye au ministre de la guerre.
Locuteur: Billaud-Varenne
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
...ertion au Bulletin.) (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 67, et Bulletin de la Convention, da 1$ juillet 1793» (La Convention décrète la mention honorable cfe cette adresse et l'insertion au Bulletin.) (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 67, et Bulletin de la Convention, da 1$ juillet 1793»
(( Saint-Jean-de-Luz, ce 5 juillet 1793 (( Saint-Jean-de-Luz, ce 5 juillet 1793
... les Espagnols ont fait deux tentative® de suite hier, et aujourd'hui, pour s'établir de ce côté-ci de la : Bida-sso-a : ils commençaient ce soir à refaire la redoute de Louis XIV. J'avais renforcé dtm bataillbn de grenadiers et d'un détachement de dragons notre avantegarde, que je trouvais faible, afin' d'être en mesure de ehas- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 67, et Bulletin de lot Convention du 12 juillet. 1793. « Je dois vous informer que les Espagnols ont fait deux tentative® de suite hier, et aujourd'hui, pour s'établir de ce côté-ci de la : Bida-sso-a : ils commençaient ce soir à refaire la redoute de Louis XIV. J'avais renforcé dtm bataillbn de grenadiers et d'un détachement de dragons notre avantegarde, que je trouvais faible, afin' d'être en mesure de ehas- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 67, et Bulletin de lot Convention du 12 juillet. 1793.
« Chaumont, le 9 juillet 1793 « Chaumont, le 9 juillet 1793
...nce publique et permanente du 6 juillet 1793 « Séance publique et permanente du 6 juillet 1793
...n C 260, dossier 552, et Procès-verbaux de la Convention, tom» 16, p. 68. (2) Archives, nationales, carton C 260, dossier 552, et Procès-verbaux de la Convention, tom» 16, p. 68.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 592
Locuteur: Billaud-Varenne
...istrateurs du directoire du département de l'Ardèche, par laquelle ils adressent à...
... un exemplaire imprimé du procès-verbal de l'assemblée extraordinaire de tous les corps constitués de ce département. Ils demandent : 1° que la Constitution soit présentée immédiatement à l'accept...
...placé dans une ville située à 60 lieues de Paris pour juger les 32 députés arrêtés ; 3° l'annulation de l'arrêté pris le 3 avril par les'commis...
29° Lettre des administrateurs du directoire du département de l'Ardèche, par laquelle ils adressent à la Convention un exemplaire imprimé du procès-verbal de l'assemblée extraordinaire de tous les corps constitués de ce département. Ils demandent : 1° que la Constitution soit présentée immédiatement à l'acceptation du peuple ; 2° la formation d'un tribunal placé dans une ville située à 60 lieues de Paris pour juger les 32 députés arrêtés ; 3° l'annulation de l'arrêté pris le 3 avril par les'commissaires dans l'Ardèche et la Lozère ; 4° le rapport du décret qui fixe le maximum...
Locuteur: Billaud-Varenne
« Que cette différence provient de c© qu'à cette époque la Convention nationale n'avait point encore terminé la Constitution, principal objet pour lequel elle fut a... « Que cette différence provient de c© qu'à cette époque la Convention nationale n'avait point encore terminé la Constitution, principal objet pour lequel elle fut appelée ;
Locuteur: Billaud-Varenne
« Que du moment que la Constitution est décrétée, il ne reste plus à la Convention que de la présenter à l'acceptation du peuple,... « Que du moment que la Constitution est décrétée, il ne reste plus à la Convention que de la présenter à l'acceptation du peuple, convoqué en assemblées primaires ; et que différer un seul instant, ce serait m...
Locuteur: Billaud-Varenne
... 21 septembre 1792, lui demander que la Constitution qu'elle vient die terminer soit de suite présentée au peuple, pour être pa... ...° Qu'il sera fait une adresse à la Convention nationale, pour, d'après la loi du 21 septembre 1792, lui demander que la Constitution qu'elle vient die terminer soit de suite présentée au peuple, pour être par lui acceptée ou refusée ; qu'en conséquence, elle décrété la convocation des a...
Locuteur: Billaud-Varenne
...l'ennemi et ne pas lui laisser le temps de se retrancher. ser promptement l'ennemi et ne pas lui laisser le temps de se retrancher.
Locuteur: Billaud-Varenne
...pagnols passèrent la rivière à 5 heures de l'après-midi, poussèrent nos avant-postes. Le chef de brigade Willot, commandant les chasseur...
...s et quelques blessés et furent obligés de repasser la rivière.
« Hier 4, les Espagnols passèrent la rivière à 5 heures de l'après-midi, poussèrent nos avant-postes. Le chef de brigade Willot, commandant les chasseurs et quelques dragons que j'y conduisis chassèrent les ennemis qui eurent 15 hommes tués et quelques blessés et furent obligés de repasser la rivière.
Locuteur: Billaud-Varenne
« Aujourd'hui ils ont essayé de s'établir en force sur la redoute de Louis XIY, profitant de la marée basse et de leur pont sur la Bidassoa. Mais le 5e bataillon des chasseurs et notre bataillon de grenadiers sont arrivés à temps pour interrompre leurs travaux. Nos petites pièces de canon, appelées les Républicaines, les ...
...oupes les ont poursuivis jusqu'au bord: de la rivière, d'où les républicains ont tué plus de 50 hommes à l'ennemi à son passage sur ...
...alerie espagnole est entrée en bataille de l'autre côté ; l'on voyait assez de désordre dans leur retranchement. (Appl...
« Aujourd'hui ils ont essayé de s'établir en force sur la redoute de Louis XIY, profitant de la marée basse et de leur pont sur la Bidassoa. Mais le 5e bataillon des chasseurs et notre bataillon de grenadiers sont arrivés à temps pour interrompre leurs travaux. Nos petites pièces de canon, appelées les Républicaines, les ont chassés et nos troupes les ont poursuivis jusqu'au bord: de la rivière, d'où les républicains ont tué plus de 50 hommes à l'ennemi à son passage sur le pont. La cavalerie espagnole est entrée en bataille de l'autre côté ; l'on voyait assez de désordre dans leur retranchement. (Applaudissements.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...commencent à s'établir dans nos troupes de nouvelles levées, et j'espère que nous serons en état de défenare cette frontière, si le Conseil... « La discipline et l'instruction commencent à s'établir dans nos troupes de nouvelles levées, et j'espère que nous serons en état de défenare cette frontière, si le Conseil exécutif a égard à nos différentes demandes. ( Applaudissements.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...né : La Bourdonnaye, commandant général de la division des Pyrénées-Occidentales. « Signé : La Bourdonnaye, commandant général de la division des Pyrénées-Occidentales.
Locuteur: Billaud-Varenne
« Le ministre de la guerre, « Signé : J. Bouchotte. » « Le ministre de la guerre, « Signé : J. Bouchotte. »
Locuteur: Billaud-Varenne
(La Convention décrète l'insertion de cette lettre au Bulletin.) (La Convention décrète l'insertion de cette lettre au Bulletin.)
Locuteur: Billaud-Varenne
l'an II de la République frnçaise. l'an II de la République frnçaise.
Locuteur: Billaud-Varenne
...loire du peuple ardéchien sera toujours de respecter les lois et de reconnaître la Convention nationale com... été vains, l'esprit républicain a prévalu, et la gloire du peuple ardéchien sera toujours de respecter les lois et de reconnaître la Convention nationale comme le seul et unique centre d'unité.
Locuteur: Billaud-Varenne
...procureur général syndic du département de l'Ardèche. « Les administrateurs composant le directoire, et le procureur général syndic du département de l'Ardèche.
Locuteur: Billaud-Varenne
Extrait du procès-verbal de l'assemblée extraordinaire tenue à Priv... Extrait du procès-verbal de l'assemblée extraordinaire tenue à Privas, du 29 juin
Locuteur: Billaud-Varenne
... cent -quatre-vingt-treize, l'an second de la République française., présents : le...
...bres du directoire; Sabathier, Darnaud, de Cornas, Ollier, Millot, Cros, Riffard, ...
...le, Rigaut, Riboulon, Lahondès Darnaud, de Privas, Eymard, Le-vastre, Arnaud-Coste...
...ire général ; à eux joints deux députés de chaque administration de district; un délégué du conseil général de chaque commune ; le conseil général de la commune de Privas ; les membres composant le tribunal criminel du département, et un député de chaque tribunal de district et de commerce.
« Du premier juillet mil sept cent -quatre-vingt-treize, l'an second de la République française., présents : les citoyens Savine, président du département; Lespinasse, Malle-val, Dumonts, Chabaud, Cousin, Defrances, Bouzon, membres du directoire; Sabathier, Darnaud, de Cornas, Ollier, Millot, Cros, Riffard, Emeri, Laville, Rigaut, Riboulon, Lahondès Darnaud, de Privas, Eymard, Le-vastre, Arnaud-Coste, Yeyrenc, administrateurs ; L. Chabal, procureur général syndic ; Teyssonnier, secrétaire général ; à eux joints deux députés de chaque administration de district; un délégué du conseil général de chaque commune ; le conseil général de la commune de Privas ; les membres composant le tribunal criminel du département, et un député de chaque tribunal de district et de commerce.
Locuteur: Billaud-Varenne
« Ouï le rapport de son comité et le procureur général synd... « Ouï le rapport de son comité et le procureur général syndic ;
Locuteur: Billaud-Varenne
« Que les citoyens de ce département ont été frappés d'indign...
...rs la majesté du peuple, en la personne de ses représentants ; qu'il est temps enf...
« Que les citoyens de ce département ont été frappés d'indignation, en apprenant l'attentat commis envers la majesté du peuple, en la personne de ses représentants ; qu'il est temps enfin qu'il soit prononcé sur les 32 députés mis en état d'arrestation, sans que le...
Locuteur: Billaud-Varenne
... qui auraient pu être prises à l'époque de cette arrestation sont différentes de celles qui sont commandées aujourd'hui ... « Que les mesures qui auraient pu être prises à l'époque de cette arrestation sont différentes de celles qui sont commandées aujourd'hui par l'intérêt du peuple ;
Locuteur: Billaud-Varenne
« 2° Que dans une des villes de la Républi- « 2° Que dans une des villes de la Républi-
« Privas, le 5 juillet 1793 « Privas, le 5 juillet 1793
...dressons un exemplaire du procès-verbal de l'assemblée extraordinaire de tous les corps constitués du département de l'Ardèche, qui a eu lieu le 1er de ce mois. Les efforts de ceux qui tendaient à nous faire adopter...
...on C 262, dossier 567. — Procès-verbaux de la Con- vention, tome 16, page 69.
« Nous vous adressons un exemplaire du procès-verbal de l'assemblée extraordinaire de tous les corps constitués du département de l'Ardèche, qui a eu lieu le 1er de ce mois. Les efforts de ceux qui tendaient à nous faire adopter des principes désorganisateurs ont (1) Archives nationales, Carton C 261, dossier 567, et Carton C 262, dossier 567. — Procès-verbaux de la Con- vention, tome 16, page 69.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 593
Locuteur: Billaud-Varenne
...t arrêté à Privas, le lundi 1er juillet 1793, 1' an II de la République française une et indivisi... « Il est fait lecture du présent procès-verbal, clos et arrêté à Privas, le lundi 1er juillet 1793, 1' an II de la République française une et indivisible. »
Locuteur: Billaud-Varenne
que éloignée de Paris au moins de 60 lieues, il soit formé un tribunal, c...
...puisse réclamer une vengeance éclatante de ceux qui, au niépris de toutes les lois, n'auraient pas craint de porter atteinte à la représentation nat...
que éloignée de Paris au moins de 60 lieues, il soit formé un tribunal, composé d'un juge et d'un juré pris dans chaque département, jour juger les 32 me...
...reçoivent le châtiment dû à leur crime; et que, s'ils sont innocents, le peuple puisse réclamer une vengeance éclatante de ceux qui, au niépris de toutes les lois, n'auraient pas craint de porter atteinte à la représentation nationale ;
Locuteur: Billaud-Varenne
...tionale, en la voyant retirer des mains de ses commissaires envoyés dans les dépar...
...être investis, et ne pouvant s'empêcher de lui témoigner sa surprise que de semblables pouvoirs soient encore délégués à certains de ses membres, demande, en conséquence, q...
...autres que ceux près les armées, soient de suite rappelés dans le sein de la Convention ;
« 3° Que l'assemblée n'ayant pu qu'applaudir à la Convention nationale, en la voyant retirer des mains de ses commissaires envoyés dans les départements, des pouvoirs dictatoriaux, dont ils n'eussent jamais dû être investis, et ne pouvant s'empêcher de lui témoigner sa surprise que de semblables pouvoirs soient encore délégués à certains de ses membres, demande, en conséquence, que tous les^ commissaires, autres que ceux près les armées, soient de suite rappelés dans le sein de la Convention ;
Locuteur: Billaud-Varenne
...itée d'annuler l'arrêté pris le 3 avril de cette année, par ses commissaires envoyés dans les départements de I'Ardèche et de la Lozère, comme contraire aux disposit... « 4° Que la Convention nationale demeure invitée d'annuler l'arrêté pris le 3 avril de cette année, par ses commissaires envoyés dans les départements de I'Ardèche et de la Lozère, comme contraire aux dispositions des lois généralement reconnues et exécutées dans la République ;
Locuteur: Billaud-Varenne
...emblée demande avec instance le rapport de la loi relative à la fixation du maximu... « 5° Que l'Assemblée demande avec instance le rapport de la loi relative à la fixation du maximum du prix des grains, en observant que leur libre circulation est le meilleur mo...
Locuteur: Billaud-Varenne
...réclame enfin que le secret des lettres de l'intérieur ne soit point violé, et que... 6° Que l'Assemblée réclame enfin que le secret des lettres de l'intérieur ne soit point violé, et que la libre circulation des journaux ne soit point interrompue;
Locuteur: Billaud-Varenne
...on nationale qui y est délibérée seront de suite imprimés et envoyés à la Conventi... « 7° Que le présent arrêté et l'adresse à la Convention nationale qui y est délibérée seront de suite imprimés et envoyés à la Convention nationale, aux districts et municipalités du département. »
Locuteur: Billaud-Varenne
Teneur de l'adresse à la Convention nationale ado... Teneur de l'adresse à la Convention nationale adoptée.
Locuteur: Billaud-Varenne
...ous voulons courber nos têtes est celui de la loi. « Nous venons vous parler en hommes libres. Le seul joug sous lequel nous voulons courber nos têtes est celui de la loi.
Locuteur: Billaud-Varenne
...qui nous a frappés, c'est l'arrestation de 32 de vos membres. Pourriez-vous nous dire qu'on a employé la force auprès de vous? Eh quoi! quand vous avez été investis de la confiance du peuple, quand vous avez accepté son mandat, n'avez-vous pas juré de le remplir ou de mourir à vos postes? Auriez-vous pu êtr... « Un objet qui nous a frappés, c'est l'arrestation de 32 de vos membres. Pourriez-vous nous dire qu'on a employé la force auprès de vous? Eh quoi! quand vous avez été investis de la confiance du peuple, quand vous avez accepté son mandat, n'avez-vous pas juré de le remplir ou de mourir à vos postes? Auriez-vous pu être parjures à un serment aussi solennel, aussi sacré?
Locuteur: Billaud-Varenne
« Mais, enfin, il faut que la conduite de ces 32 députés soit mise au grand jour.... « Mais, enfin, il faut que la conduite de ces 32 députés soit mise au grand jour. Il faut qu'on les juge; et nous vous déclarons que ce ne peut être dans Paris.....
Locuteur: Billaud-Varenne
...re arrêté, nous paraît la seule capable de tranquilliser le peuple. ...t encore des armes aux malveillants. La manière que nous vous proposons, par notre arrêté, nous paraît la seule capable de tranquilliser le peuple.
Locuteur: Billaud-Varenne
...vention ordonne l'insertion par extrait de ces différentes pièces au Bulletin.) (La Convention ordonne l'insertion par extrait de ces différentes pièces au Bulletin.)
Locuteur: Chabot
...mande la parole pour une motion d'ordre de la plus grande importance. Citoyens, le...
...tionnaires qui lui parlaient sans cesse de lois et de respect pour les propriétés, tandis qu'ils travaillaient à le jeter dans les horreurs de la guerre civile. Il est temps que vous frappiez ces hommes qui nous accusaient de tout desorganiser, tandis qu'ils organi...
...volution. Je vous dénonce la députation de I'Ardèche, qui, par sa correspondance, ...
...nde que l'administration du département de I'Ardèche soit tenue de^ vous faire connaître les lettres qui ont été écrites par les députés de ce département à la Convention.
(1). Je demande la parole pour une motion d'ordre de la plus grande importance. Citoyens, les troubles qui agitent la République doivent être attribués à la correspondance ...
...t. Il est temps que le peuple sache combien il a été abusé par les contre-révolutionnaires qui lui parlaient sans cesse de lois et de respect pour les propriétés, tandis qu'ils travaillaient à le jeter dans les horreurs de la guerre civile. Il est temps que vous frappiez ces hommes qui nous accusaient de tout desorganiser, tandis qu'ils organisaient eux-mêmes la contre-révolution. Je vous dénonce la députation de I'Ardèche, qui, par sa correspondance, avait séduit le département, qui, heureusement, a reconnu le piège et a abjuré ses erreurs. Je demande que l'administration du département de I'Ardèche soit tenue de^ vous faire connaître les lettres qui ont été écrites par les députés de ce département à la Convention.
Locuteur: Le Carpentier
...it étendue à toutes les administrations de département, afin que l'on connaisse le...
...es infidèles qui ont allumé le flambeau de la guerre civile et préché le fédéralisme dans les différentes parties de la République.
Je demande que cette mesure soit étendue à toutes les administrations de département, afin que l'on connaisse les mandataires infidèles qui ont allumé le flambeau de la guerre civile et préché le fédéralisme dans les différentes parties de la République.
Locuteur: Billaud-Varenne
Un député de la Charente-Inférieure (2) a fait passe... Un député de la Charente-Inférieure (2) a fait passer à La Rochelle une déclaration qui a failli perdre cette ville. Il invitait les...
Locuteur: Billaud-Varenne
...que nous ré- clamons aujourd'hui que la Constitution que vous avez terminée soit envoyée à l... « Eh bien ! c'est en son nom que nous ré- clamons aujourd'hui que la Constitution que vous avez terminée soit envoyée à l'acceptation du peuple ; vous ne pouvez vous y refuser un instant : la loi vous ...
...élibération dans une assemblée composée de toutes les autorités constituées, et sa...
... aurait adhéré aux projets libertieides de la Gironde et aurait envoyé une force a...
...ennemi soit à ses portes. (1) La motion de Chabot et la discussion qui l'accompagn...
... par le Moniteur universel, 2° semestre de 1793, page 837,1" colonne, par le Journal de...
...crets, n" 298, page 143, par le Journal de la Montagne de Laveaux, n° 42, page 234, 2e colonne, p...
Cette question fut mise en délibération dans une assemblée composée de toutes les autorités constituées, et sans les observations patriotiques d'un citoyen, La Rochelle aurait adhéré aux projets libertieides de la Gironde et aurait envoyé une force armée contre Paris, quoique l'ennemi soit à ses portes. (1) La motion de Chabot et la discussion qui l'accompagne ne sont pas mentionnées aux Procès-verbaux. Nous les avons insérées parce qu'elles sont données par tous les journaux, notamment par le Moniteur universel, 2° semestre de 1793, page 837,1" colonne, par le Journal des Débats et des Décrets, n" 298, page 143, par le Journal de la Montagne de Laveaux, n° 42, page 234, 2e colonne, par le Mercure universel, tome 29, p. 203, 2e colonne.
... Dechézeaux. — Voy. ci-après auxannexes de la séance page 633 la réponse de Dechézeauxà l'accusation de Rillaud-Varenne. (2) Ce député était Dechézeaux. — Voy. ci-après auxannexes de la séance page 633 la réponse de Dechézeauxà l'accusation de Rillaud-Varenne.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page
Locuteur: Chabot
J'appuie la proposition de Gossuin mais pour connaître tous les fils de la conspiration, je demande, par amende...
... des ennemis intérieurs, rompre l'unité de la République, appeler une force départ...
... et empe-cher aujourd'hui l'acceptation de la Constitution.
J'appuie la proposition de Gossuin mais pour connaître tous les fils de la conspiration, je demande, par amendement, que le décret s'étende à toutes les correspondances des députés depuis le ...
... qui ont fait des tentatives pour empêcher le recrutement, favoriser les projets des ennemis intérieurs, rompre l'unité de la République, appeler une force départementale contre Paris et empe-cher aujourd'hui l'acceptation de la Constitution.
Locuteur: Chabot
...Adresse des administrateurs du district de Bergerac (1), par laquelle ils assurent la Convention de leur entier dévouement , de leur adhésion à tous les décrets, de leur horreur pour les projets liberticides de quelques administrations perfides, et des témoignages de leur reconnaissance pour la Constitution républicaine qu'elle vient de donner au peuple français : Constitution qu'elle brûle de recevoir, y donnant d'avance son assent... 31° Adresse des administrateurs du district de Bergerac (1), par laquelle ils assurent la Convention de leur entier dévouement , de leur adhésion à tous les décrets, de leur horreur pour les projets liberticides de quelques administrations perfides, et des témoignages de leur reconnaissance pour la Constitution républicaine qu'elle vient de donner au peuple français : Constitution qu'elle brûle de recevoir, y donnant d'avance son assentiment.
Locuteur: Chabot
32° Adresse des membres de la société républicaine de Bergerac (2), par laquelle ils félicite...
...oyalistes, les fédéralistes ; elle jure de s'opposer à leurs mesures liberticides et de périr, s'il le faut, pour l'unité et l'indivisibilité de la République ; elle témoigne la plus vive reconnaissance, pour la Constitution républicaine que la Convention vient de donner au peuple français ; elle brûle de la recevoir pour l'accepter, et jure qu...
32° Adresse des membres de la société républicaine de Bergerac (2), par laquelle ils félicitent la Convention sur le grand caractère qu'elle a déployé depuis 31 mai, Ier et ...
...s journées ; elle demande une prompte punition des traîtres ; elle abhorre les royalistes, les fédéralistes ; elle jure de s'opposer à leurs mesures liberticides et de périr, s'il le faut, pour l'unité et l'indivisibilité de la République ; elle témoigne la plus vive reconnaissance, pour la Constitution républicaine que la Convention vient de donner au peuple français ; elle brûle de la recevoir pour l'accepter, et jure qu'elle saura la défendre.
Locuteur: Gossuin
...tés et qu'il soit établi une commission de j 6 membres pour examiner toutes ces pi... ...r à lui faire passer toutes les correspondances contre-révolutionnaires des députés et qu'il soit établi une commission de j 6 membres pour examiner toutes ces pieces, ; en faire le dépouillement et en rendre compte à la Convention. Alors nou...
Locuteur: Chabot
Dès les premiers jours de notre session, il s'est manifesté un système de calomnie et de diffamation contre Paris et l'on a cent...
...de que 1 envoi dés correspondances date de l'ouverture de la Convention.
Dès les premiers jours de notre session, il s'est manifesté un système de calomnie et de diffamation contre Paris et l'on a cent fois demandé l'or-roïs^o* .^fnne force départementale. Je demande que 1 envoi dés correspondances date de l'ouverture de la Convention.
Locuteur: Chabot
...décrète successivement les propositions de Gossuin et de Chabot, amendées comme ci-dessus) (1). (La Convention ferme la discussion et décrète successivement les propositions de Gossuin et de Chabot, amendées comme ci-dessus) (1).
Locuteur: Chabot
et jure l'unité et l'indivisibilité de la République, et l'attachement le plus... et jure l'unité et l'indivisibilité de la République, et l'attachement le plus inviolable à la Convention nationale.
Locuteur: Chabot
...Convention décrète la mention honorable de cette adresse, l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète la mention honorable de cette adresse, l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Chabot
...Convention ordonne la mention honorable de cette adresse, l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.) (La Convention ordonne la mention honorable de cette adresse, l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Chabot
...tion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public de cette adresse.) (La Convention nationale ordonne la mention honorable, l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public de cette adresse.)
(â) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et Procès-verbaux de la. Convention* tome 16, page 69. (â) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et Procès-verbaux de la. Convention* tome 16, page 69.
...Pétition des membres du conseil général de la commune de Langres (3), par laquelle ils exposent ...
...cipalité, pour assurer les subsistances de la ville et des environs, les procurer ...
...uillité dans ses murs, est dans l'usage de former tous les ans des greniers d'abon...
...nsidérable ; elle avait la satisfaction de pouvoir vendre le blé à raison de 68 livres l'hémine, du poids de 400 livres, et qui coûtait jusqu'à 100 ...
...e le_ département a faite, en exécution de la loi du 4 mai, réduit le prix du blé à 58 liv. 18 s., ce qui fera une perte de 10 livres par hémine, et occasionnera un déficit de 7,000 livres sur la totalité de ce qui reste dans les magasins. Mais les revenus de la. commune, réduits, par (î) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 69.
33° Pétition des membres du conseil général de la commune de Langres (3), par laquelle ils exposent que la municipalité, pour assurer les subsistances de la ville et des environs, les procurer à un prix modéré aux citoyens peu fortunés, et maintenir par là la tranquillité dans ses murs, est dans l'usage de former tous les ans des greniers d'abondance : prévoyant cette année que les besoins seraient plus grands, elle a fait un approvisionnement plus considérable ; elle avait la satisfaction de pouvoir vendre le blé à raison de 68 livres l'hémine, du poids de 400 livres, et qui coûtait jusqu'à 100 francs hors des greniers ; mais la taxe que le_ département a faite, en exécution de la loi du 4 mai, réduit le prix du blé à 58 liv. 18 s., ce qui fera une perte de 10 livres par hémine, et occasionnera un déficit de 7,000 livres sur la totalité de ce qui reste dans les magasins. Mais les revenus de la. commune, réduits, par (î) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 69.
(2) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 70. (2) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 70.
30° Adresse des membres de la société des Amis de la liberté et de l'égalité séant à Chablis (2), par laqu... 30° Adresse des membres de la société des Amis de la liberté et de l'égalité séant à Chablis (2), par laquelle ils adhèrent aux journées des 31 mai et jours suivants ; ils demandent que ...
...ention nationale décrété que son comité de sûreté générale est autorisé à faire mettre les scellés sur les papiers de ceux de ses membres qui pourront loi être dénoncés comme complices de la conspiration qui se manifeste contre l'unité de la République, » « La Convention nationale décrété que son comité de sûreté générale est autorisé à faire mettre les scellés sur les papiers de ceux de ses membres qui pourront loi être dénoncés comme complices de la conspiration qui se manifeste contre l'unité de la République, »
En l'absence de tout texte précis, cae ce déeret fut rapporté au cours de la séance sur la motion de Thuriot nous avons préféré nous en teni...
...es journaux et notamment par le Journal de la Montagne de Laveaux, qui paraît être sur ce ©oint l...
En l'absence de tout texte précis, cae ce déeret fut rapporté au cours de la séance sur la motion de Thuriot nous avons préféré nous en tenir à la conclusion donnée par tous les journaux et notamment par le Journal de la Montagne de Laveaux, qui paraît être sur ce ©oint le mieux 'renseigné.
(3) Procès-verbal de la Convention, tome 16, p. 70. (3) Procès-verbal de la Convention, tome 16, p. 70.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 595
Locuteur: Chabot
34° Adre sse des membres de la société des Amis de la liberté et de Végalité séant 'à Metz (1), dans laquel...
...rançais va, pour la première fois, user de sa souveraineté, en sanctionnant l'acte constitutionnel présenté à son acceptation.
34° Adre sse des membres de la société des Amis de la liberté et de Végalité séant 'à Metz (1), dans laquelle ils rappellent -à la Convention que le temps approche où le peuple français va, pour la première fois, user de sa souveraineté, en sanctionnant l'acte constitutionnel présenté à son acceptation.
Locuteur: Chabot
...t consolider le bonheur social, par une Constitution qui n'est pas celle du traître Capet. Nous vous félicitons, législateurs, de ce cbtef-d'œuvre de raison et de justice : encore un effort de courage, et la liberté triomphera. » ...ins, ce moment terrible pour l'aristocratie, où les véritables sans-culottes vont consolider le bonheur social, par une Constitution qui n'est pas celle du traître Capet. Nous vous félicitons, législateurs, de ce cbtef-d'œuvre de raison et de justice : encore un effort de courage, et la liberté triomphera. »
Locuteur: Chabot
35° Pétition des membres de la société des Amis de la liberté et de l'égalité, séant à Metz (2), par laquel...
...ûreté générale, soit poursuivi comme un acte de contre-révolution, par les tribunaux cr...
35° Pétition des membres de la société des Amis de la liberté et de l'égalité, séant à Metz (2), par laquelle ils présentent à la Convention différentes observations relatives à la contre...
...le demande que ce délit, qui intéresse la fortune publique et qui compromet la sûreté générale, soit poursuivi comme un acte de contre-révolution, par les tribunaux criminels,, afin que ses exécrables auteurs ne puissent échapper à la juste et pro...
Locuteur: Chabot
... fortes pour comporter une augmentation de sous additionnels. En conséquence, le conseil général de la commune de Langres sollicite un secours de 7,000 livres, pour l'indemniser de la perte que va lui faire éprouver la t... ... plus aux dépenses ordinaires et indispensables, et les contributions sont, trop fortes pour comporter une augmentation de sous additionnels. En conséquence, le conseil général de la commune de Langres sollicite un secours de 7,000 livres, pour l'indemniser de la perte que va lui faire éprouver la taxe des grains.
Locuteur: Chabot
Les corps administratifs du département de La Haute-Marne appuient cette demande et la recommandent à la justice de la Convention nationale. Les corps administratifs du département de La Haute-Marne appuient cette demande et la recommandent à la justice de la Convention nationale.
Locuteur: Chabot
...Convention décrète la mention honorable de cette adresse, l'insertion au Bulletin ... (La Convention décrète la mention honorable de cette adresse, l'insertion au Bulletin et le renvoi à la commission des Six.)
Locuteur: Chabot
...Convention renvoie la demande au comité de législation.) (La Convention renvoie la demande au comité de législation.)
Locuteur: Chabot
...citoyen Dortel, capitaine invalide, âgé de 63 ans (3), par laquelle il fait don de l'habit qui lui revient cette année, et...
...our l'armée, et comme il brûle du désir de servir encore la patrie», i} témoigne e...
30° Pétition du citoyen Dortel, capitaine invalide, âgé de 63 ans (3), par laquelle il fait don de l'habit qui lui revient cette année, et prie la Convention d'en disposer pour l'armée, et comme il brûle du désir de servir encore la patrie», i} témoigne en même temps l'envie qu'il aurait d'être employé à la défendre.
Locuteur: Chabot
...u don patriotique, et renvoie au comité de la guerre la demande du citoyen Dortel pour obtenir de l'emploi.) ...a Convention nationale ordonne la mention honorable et l'insertion au Bulletin du don patriotique, et renvoie au comité de la guerre la demande du citoyen Dortel pour obtenir de l'emploi.)
Locuteur: Chabot
...offieiers, sous-officiers et caaonniers de La Rochelle relative a la prise d'un ca...
...nsi que l'extrait du n° 25 des Affiches de La Rochelle qui contient le désaveu du ...
vention la réclamation des offieiers, sous-officiers et caaonniers de La Rochelle relative a la prise d'un canon, attribuée au citoyen Parans, ainsi que l'extrait du n° 25 des Affiches de La Rochelle qui contient le désaveu du citoyen Parans à cet égard ces pieces sont ainsi conçues (1) :
Locuteur: Chabot
Le ministre, de la guerre au citoyen Président de la Convention nationale. Le ministre, de la guerre au citoyen Président de la Convention nationale.
Locuteur: Chabot
, l'an II de la République française une et indivisi... , l'an II de la République française une et indivisible.
Locuteur: Chabot
« Je vous envoie copie de la réclamation des offieiers, sous-officiers et eanonniers de lia Rochelle, relative à la reprise d'u...
...nsi que l'extrait du n° 25 des Affiches de La Rochelle qui contient son désaveu à ...
« Je vous envoie copie de la réclamation des offieiers, sous-officiers et eanonniers de lia Rochelle, relative à la reprise d'un canon attribuée au citoyen Parans, ainsi que l'extrait du n° 25 des Affiches de La Rochelle qui contient son désaveu à cet égard (2). Ils désirent que je fasse connaître aux représentants du peuple q...
Locuteur: Chabot
« Le ministre de la guerre* « Signé : J. Bouchotte. » « Le ministre de la guerre* « Signé : J. Bouchotte. »
Locuteur: Chabot
...e général Miranda, au citoyen Présidera de la Convention nationale. Le général Miranda, au citoyen Présidera de la Convention nationale.
Locuteur: Chabot
...lique, je demande à paraître à la barre de la Convention nationale dans le plus co... ...énoncer à la nation différents faits qui intéressent la liberté et la sûreté publique, je demande à paraître à la barre de la Convention nationale dans le plus cour* délai.
Locuteur: Chabot
... par ordre des maire et administrateurs police au département de Paris, depuis hier au soir 9 heures ; en conséquence, je prie la Convention nationale de prendre les mesures nécessaires pour qu... « Je suis en état d'arrestation citez moi par ordre des maire et administrateurs police au département de Paris, depuis hier au soir 9 heures ; en conséquence, je prie la Convention nationale de prendre les mesures nécessaires pour que je puisse me rendre devant elle.
(3) Bulletin de la Convention du 13 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 72. (3) Bulletin de la Convention du 13 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 72.
37° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il transmet à la Con- (î) Bulletin de la Convention du 12 juillet et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 71. 37° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il transmet à la Con- (î) Bulletin de la Convention du 12 juillet et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 71.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 71. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 71.
« Paris, le 11 juillet 1793 « Paris, le 11 juillet 1793
...il-Montant, maison Tissot, le 6 juillet 1793 « Au Ménil-Montant, maison Tissot, le 6 juillet 1793
...on C 260, dossier 557, — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 72. « Signé ; Miranda. » (1) Archives nationalesT Carton C 260, dossier 557, — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 72.
et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 7i. et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 7i.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 596
Locuteur: Bréard
...nce du tribunal criminel du département de la Somme, relative à l'acte constitutionnel présenté au peuple français par la Convention nationale, le 24 juin 1793. Ordonnance du tribunal criminel du département de la Somme, relative à l'acte constitutionnel présenté au peuple français par la Convention nationale, le 24 juin 1793.
Locuteur: Bréard
38° Lettre du président de rassemblée primaire du canton de Luzarche, district de Go-nessé, département de Seine-et-Qise (2) par laquelle il fait passer à la Convention le pro-cès-verbal de cette assemblee, relatif a la sanction de l'acte constitutionnel, qui a ete accepté à l'unanimité, et en rend mille actions de grâce aux représentants du peuple, dont...
...ouvrage. Le son des cloches et les cris de : Vive la République une et indivisible...
...oisines l'allégresse générale résultant de cette acceptation.
38° Lettre du président de rassemblée primaire du canton de Luzarche, district de Go-nessé, département de Seine-et-Qise (2) par laquelle il fait passer à la Convention le pro-cès-verbal de cette assemblee, relatif a la sanction de l'acte constitutionnel, qui a ete accepté à l'unanimité, et en rend mille actions de grâce aux représentants du peuple, dont il est l'ouvrage. Le son des cloches et les cris de : Vive la République une et indivisible! ont annoncé aux communes voisines l'allégresse générale résultant de cette acceptation.
Locuteur: Bréard
... Citoyen Président, « A la présentation de l'acte constitutionnel, le tribunal de la Somme n'a point çu résister au désir de manifester sa pensée. C'eût été un tour...
...es assemblées primaires. J'ai l'honneur de vous adresser quelques exemplaires de l'ordonnance qui contient le témoignage de son zèle, de sa reconnaissance, comme de son inviolable attachement à la liberté...
« Citoyen Président, « A la présentation de l'acte constitutionnel, le tribunal de la Somme n'a point çu résister au désir de manifester sa pensée. C'eût été un tourment pour lui que d'attendre la convocation des assemblées primaires. J'ai l'honneur de vous adresser quelques exemplaires de l'ordonnance qui contient le témoignage de son zèle, de sa reconnaissance, comme de son inviolable attachement à la liberté, à l'égalité, à la République, et, surtout, à la Convention, sans laquelle elle...
Locuteur: Bréard
...dresse des membres du conseil municipal de la ville de Gaudébec, département de la Seine-Inférieure (3), par laquelle i...
..., dans le moment où des administrations de département lèvent, par des arrêtés liberticides, l'étendard de 'la révolte, ce conseil municipal a ran...
...des devoirs qu'il avait à remplir celui de manifester son attachement aux vrais principes. En ^ conséquence, les membres de la municipalité de Caudebec déclarent reconnaître la Conve...
...r pour la liberté ne lui permettait pas de mettre dans la balance 32 hommes et la ...
... législateurs, d'offrir à la nation une Constitution qui comble Tous ses vœux, et qui lui do...
39° Adresse des membres du conseil municipal de la ville de Gaudébec, département de la Seine-Inférieure (3), par laquelle ils annoncent à la Convention que, dans le moment où des administrations de département lèvent, par des arrêtés liberticides, l'étendard de 'la révolte, ce conseil municipal a rangé au nombre des devoirs qu'il avait à remplir celui de manifester son attachement aux vrais principes. En ^ conséquence, les membres de la municipalité de Caudebec déclarent reconnaître la Convention une et indivisible, et donnent à tous les décrets rendus jusqu'à ce jour la plus entière adhésion, surtout à celui par lequel la Convention a montré que son amour pour la liberté ne lui permettait pas de mettre dans la balance 32 hommes et la patrie. « Vous avez fait plus, disent ces républicains ; vous veneZj législateurs, d'offrir à la nation une Constitution qui comble Tous ses vœux, et qui lui donne sur les autres peuples la prééminence qu'on dut toujours à la sagesse et à l...
Locuteur: Chabot
...urs membres (1) demandent que la lettre de Miranda soit renvoyee aux comités de Sûreté générale et de Salut public. Plusieurs membres (1) demandent que la lettre de Miranda soit renvoyee aux comités de Sûreté générale et de Salut public.
Locuteur: Bréard
...ettre dans laquelle il lui faisait part de faits importants. Pétion n'a pas donne connaissance de cette lettre à la Convention, quoique M... Miranda a écrit à Pétion une lettre dans laquelle il lui faisait part de faits importants. Pétion n'a pas donne connaissance de cette lettre à la Convention, quoique Miranda l'en eût prie. Je demande que Miranda soit traduit demain a votre b&r...
Locuteur: Bréard
...au Bulletin du patriotisme des citoyens de Luzarche.) (La Convention ordonne la mention honorable et l'insertion au Bulletin du patriotisme des citoyens de Luzarche.)
Locuteur: Bréard
...tion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public de cette adresse.) (La Convention décrète la mention honorable, l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public de cette adresse.)
Locuteur: Bréard
40° Adresse des membres de la commune de flriquetot-l'Esneval, district de Montivil-~tiers département de la Seine-Inférieure (4), flans laquelle... 40° Adresse des membres de la commune de flriquetot-l'Esneval, district de Montivil-~tiers département de la Seine-Inférieure (4), flans laquelle ils disent :
Locuteur: Bréard
...x administrateurs menacer la Convention de faire marcher contre elle et contre Par...
... mais ce sera pour mettre cette poignée de Pygmées entre deux feux, et notre cri de ralliement est la République ou la mort...
... votre sein des serpents dont il était dévoré ; nous entendons quelques audacieux administrateurs menacer la Convention de faire marcher contre elle et contre Paris ; serions-nous donc les seuls qui garderions un coupable silence? non, législateurs, non, et nous marcherons aussi sur Paris, s'il le faut; mais ce sera pour mettre cette poignée de Pygmées entre deux feux, et notre cri de ralliement est la République ou la mort. »
Locuteur: Bréard
... nationale ordonne la mention honorable de cette adresse, l'insertion au Bulletin et l'envoi au comité de Salut public.) (La Convention nationale ordonne la mention honorable de cette adresse, l'insertion au Bulletin et l'envoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Bréard
...rès le tribunal criminel du département de la Somme, par laquelle il transmet une ordonnance de ce tribunal, qui contient le témoignage de son zèle, de sa reconnaissance, comme de son inviolable attachement à la liberté... 41° Lettre du citoyen Duval, accusateur public près le tribunal criminel du département de la Somme, par laquelle il transmet une ordonnance de ce tribunal, qui contient le témoignage de son zèle, de sa reconnaissance, comme de son inviolable attachement à la liberté, à l'égalité, à la République et à la Convention nationale ; ces pièces sont ai...
Locuteur: Bréard
, l'an II de la République. , l'an II de la République.
Locuteur: Bréard
...rès le tribunal criminel du département de la Somme. « L'accusateur public près le tribunal criminel du département de la Somme.
Locuteur: Bréard
...res du tribunal criminel du département de la Somme. Extrait des registres du tribunal criminel du département de la Somme.
Locuteur: Bréard
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
« Nous entendons de toutes les parties de |t) Moniteur universel, 2* semestre de 1793, page 837, colonne. « Nous entendons de toutes les parties de |t) Moniteur universel, 2* semestre de 1793, page 837, colonne.
iS) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 73. iS) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 73.
(3) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 73. (3) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 73.
(4) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 74. (4) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 74.
« A Amiens, le 9 juillet 1793 « A Amiens, le 9 juillet 1793
« Du 7 juillet 1793 « Du 7 juillet 1793
« Enfin, malgré les efforts de la malveillance, de l'intrigue et de la perfidie, qui, (1) Archives national... « Enfin, malgré les efforts de la malveillance, de l'intrigue et de la perfidie, qui, (1) Archives nationales, Carton C 261, dossier 567. —»
Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 74. Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 74.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 597
Locuteur: Bréard
« Fait et donné à Amiens, le 7 juillet 1793, l'an II de la République, à l'audience du tribunal criminel du département de la Somme, où étaient présents les citoy... « Fait et donné à Amiens, le 7 juillet 1793, l'an II de la République, à l'audience du tribunal criminel du département de la Somme, où étaient présents les citoyens d'Es-mery, président, Goguet, Levrier et Lefeb-vre, juges, qui ont signé.
Locuteur: Bréard
...sé que nous ne pouvions trop nous hâter de déclarer que nous acceptions l'acte constitutionnel, ainsi que la Déclaration des droits do... « Pour nous, après y avoir mûrement réfléchi, nous avons pensé que nous ne pouvions trop nous hâter de déclarer que nous acceptions l'acte constitutionnel, ainsi que la Déclaration des droits dont il est précédé, purement, simplement, et avec reconnaissance.
Locuteur: Bréard
..., tout considéré, le tribunal lui donne acte du dépôt et de son acceptation formelle : ce fait, après avoir entendu lecture, tant de l'acte constitutionnel que de la Déclaration des droits qui l'accompa...
...mplaires à la Convention et au ministre de la justice, qu'elle sera pareillement e...
« Ouï l'accusateur public, tout considéré, le tribunal lui donne acte du dépôt et de son acceptation formelle : ce fait, après avoir entendu lecture, tant de l'acte constitutionnel que de la Déclaration des droits qui l'accompagne, et après en avoir délibéré, déclare à l'unanimité les accepter également da...
...ordonne que la présente ordonnance sera imprimée,, qu'il en sera adressé des exemplaires à la Convention et au ministre de la justice, qu'elle sera pareillement envoyée, publiée, affichée dans les divers cantons du ressort.
Locuteur: Bréard
« En conséquence, nous requérons acte de ce que nous les mettons sur le bureau pour être déposés au greffe, et de notre acceptation expresse ; invitons à... « En conséquence, nous requérons acte de ce que nous les mettons sur le bureau pour être déposés au greffe, et de notre acceptation expresse ; invitons à la fois le tribunal à en prendre lecture, et ensuite émettre son vœu, sauf à le...
Locuteur: Bréard
« Les citoyens de la commune de Montdidier adhèrent à tous les décrets ...
... la Convention aux yeux des Français et de toute l'Europe ; ils vous félicitent de tous les décrets salutaires que vous avez portés depuis cette époque, et notoirement de ia Constitution républicaine, qui va bientôt être sanct...
« Les citoyens de la commune de Montdidier adhèrent à tous les décrets que vous avez portés depuis les 31 mai et 2 juin ; ils ont vu avec la plus grand...
...es mémorables journées ont mis fin à tous ces débats scandaleux qui avilissaient la Convention aux yeux des Français et de toute l'Europe ; ils vous félicitent de tous les décrets salutaires que vous avez portés depuis cette époque, et notoirement de ia Constitution républicaine, qui va bientôt être sanctionnée par le souverain.
Locuteur: Bréard
...r cette naturalisation prompte et juste de tout étranger, qui vit de son travail, ou acquiert une propriété,... « Qui pourrait sans une tendre émotion y contempler cette naturalisation prompte et juste de tout étranger, qui vit de son travail, ou acquiert une propriété, ou épouse une Française, ou adopte un enfant, ou nourrit. un vieillard1
Locuteur: Bréard
...ions : donner asile aux étranger bannis de leur patrie, pour la cause de la liberté : les refuser aux tyrans : h...
... quelque sorte les hommes à la pratique de toutes les vertus ?
...l des peuples libres : renoncer à s'immiscer dans le gouvernement des autres nations : donner asile aux étranger bannis de leur patrie, pour la cause de la liberté : les refuser aux tyrans : honorer la loyauté, le courage, la vieillesse, la piété filiale, le malheur : n'e...
...réduire en préceptes les maximes les plus pures, les plus sublimes, et forcer en quelque sorte les hommes à la pratique de toutes les vertus ?
Locuteur: Bréard
...es, qui êtes épars sur le globe, cessez de vous enorgueillir et de vanter l'excellence de votre gouvernement ! Bientôt il n'en existera aucun comparable à celui de la France. « Fiers républicains, peuples libres, anciens ou modernes, qui êtes épars sur le globe, cessez de vous enorgueillir et de vanter l'excellence de votre gouvernement ! Bientôt il n'en existera aucun comparable à celui de la France.
Locuteur: Bréard
42° Lettre de Gohier, ministre de la justice (1), par laquelle il fait pa...
...cette liste que par erreur ; elle vient de ce que ce député a changé de demeure : il est logé rue Neuve-Saint-Roch, sous la garde de deux gendarmes ; il demande la permission de prendre l'air et de se promener avec ses deux gendarmes, ét...
42° Lettre de Gohier, ministre de la justice (1), par laquelle il fait part à la Convention que le citoyen Viger, placé au nombre des députés qui sont en fuite, n'a été inséré dans cette liste que par erreur ; elle vient de ce que ce député a changé de demeure : il est logé rue Neuve-Saint-Roch, sous la garde de deux gendarmes ; il demande la permission de prendre l'air et de se promener avec ses deux gendarmes, étant malade et logé très étroitement.
Locuteur: Bréard
...vention renvoie cette demande au comité de Salut public.) (La Convention renvoie cette demande au comité de Salut public.)
Locuteur: Bréard
43° Lettre du maire de Paris (2), par laquelle il fait passer ...
...ions qui ont été faites pendant le mois de juin dernier.
43° Lettre du maire de Paris (2), par laquelle il fait passer l'état des adjudications qui ont été faites pendant le mois de juin dernier.
Locuteur: Bréard
44° Adresse des citoyens de la commune de Montdidier, par laquelle ils adhèrent a... 44° Adresse des citoyens de la commune de Montdidier, par laquelle ils adhèrent aux journées mémorables des 31 mai, 1er et 2 juin, ainsi qu'à tous les décrets re...
Locuteur: Bréard
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Bréard
...ots des aristocrates, des intrigants et de leurs monstres, qui ne cherchent qu'à p... ...vrais républicains, et la masse du peuple qui est saine, déjouera tous les complots des aristocrates, des intrigants et de leurs monstres, qui ne cherchent qu'à perpétuer le désordre et l'anarchie.
Locuteur: Bréard
...force armée sur Paris qui a bien mérité de la patrie. ...s départements et qui provoquent la guerre civile, en voulant faire marcher une force armée sur Paris qui a bien mérité de la patrie.
Locuteur: Bréard
« Hâtez-vous, législateurs, de faire promener le glaive de la loi sur la tête des députés détenus,... « Hâtez-vous, législateurs, de faire promener le glaive de la loi sur la tête des députés détenus, s'ils sont coupables : rendez-les à leurs fonctions, s'ils sont innocents. Nous...
Locuteur: Bréard
...jusque dans le sanctuaire des lois, une Constitution toute républicaine et populaire, fondée... sous le masque du patriotisme, avaient pénétré jusque dans le sanctuaire des lois, une Constitution toute républicaine et populaire, fondée sur la liberte et l'égalité, est offerte aux Français. Simple comme la nature, ...
...s.) (1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 837, 2e colonne, et Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 74. (Suivent à peu près 300 signatures.) (1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 837, 2e colonne, et Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 74.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 75. — Journal de la Montagne, n° 40, du jeudi 11 juillet 1793, page 220, 1" colonne. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 75. — Journal de la Montagne, n° 40, du jeudi 11 juillet 1793, page 220, 1" colonne.
« Montdidier, le 7 juillet 1793 « Montdidier, le 7 juillet 1793
(2) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 75. (2) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 75.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 598
Locuteur: Bréard
...tion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète la mention honorable d'e cette adresse, l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Barère
, au nom du comité de Salut public, donne lecture d'une lettre du citoyen Silot, directeur des postes de Lyon, par laquelle ce citoyen annonce que le comité de Sûreté générale de la ville de Lyon a fait retirer- de son bureau les dépêches de Paris contenant les Bulletins et décrets de la Convention destinés à Grenoble, à l'... , au nom du comité de Salut public, donne lecture d'une lettre du citoyen Silot, directeur des postes de Lyon, par laquelle ce citoyen annonce que le comité de Sûreté générale de la ville de Lyon a fait retirer- de son bureau les dépêches de Paris contenant les Bulletins et décrets de la Convention destinés à Grenoble, à l'armée des Alpes et à Besançon ; elle est ainsi eon-§ue (1) :
Locuteur: Barère
...ie d'une lettre du directeur des postes de Lyon au citoyen Mouille}au, administrat... Copie d'une lettre du directeur des postes de Lyon au citoyen Mouille}au, administrateur des postes, à Paris.
Locuteur: Barère
, l'an II de la République. , l'an II de la République.
Locuteur: Barère
...n, que les dépêches parvenues au bureau de Lyon, par le courrier de Paris, arrivé le 6 juillet, qui contenaient les Bulletins de la Convention nationale et autres impre...
...des Alpes et Besançon, ont été retirées de mon bureau à la réquisition du comité de sûreté générale de notre ville, en raison, dit-il, que, ne...
...onale, il s]opy posera à la circulation de ses décrets, ainsi qu'à celle des Bulletins contenant le résumé de ses séances. Je me suis empressé de vous te communiquer pour vous mettre à ...
...ents mouvements qui s'opèrent au bureau de Lyon.
« Je vous informe, citoyen, que les dépêches parvenues au bureau de Lyon, par le courrier de Paris, arrivé le 6 juillet, qui contenaient les Bulletins de la Convention nationale et autres impressions destinées pour Grenoble, l'armée des Alpes et Besançon, ont été retirées de mon bureau à la réquisition du comité de sûreté générale de notre ville, en raison, dit-il, que, ne reconnaissant plus la Convention nationale, il s]opy posera à la circulation de ses décrets, ainsi qu'à celle des Bulletins contenant le résumé de ses séances. Je me suis empressé de vous te communiquer pour vous mettre à portée d'être instruits des différents mouvements qui s'opèrent au bureau de Lyon.
Locuteur: Barère
( Agréez l'assurance de mes sentiments fraternels. ( Agréez l'assurance de mes sentiments fraternels.
Locuteur: Billaud-Varenne
... rôles supplétifs des six derniers mois de 1789, existe dans la caisse du receveur du district de Cahors. Une somme égale', provenant du produit des rôles supplétifs des six derniers mois de 1789, existe dans la caisse du receveur du district de Cahors.
Locuteur: Billaud-Varenne
...ectoire du département du Lot a proposé de verser cette somme au Trésor public, pour tenir lieu de la portion contributive due par ce département, dans l'indemnité de remplacement. Le directoire du département du Lot a proposé de verser cette somme au Trésor public, pour tenir lieu de la portion contributive due par ce département, dans l'indemnité de remplacement.
Locuteur: Billaud-Varenne
...roposé pût avoir lieu, ou que les rôles de remplacement fussent faits dans la form... ...décret statuât à cet égard le plus promptement possible, afin que le versement proposé pût avoir lieu, ou que les rôles de remplacement fussent faits dans la forme ordinaire.
Locuteur: Billaud-Varenne
...ot, proposé d'acquitter la contribution de remplacement avec le produit des rôles ... ...différents corps administratifs ont, ainsi que le directoire du département du Lot, proposé d'acquitter la contribution de remplacement avec le produit des rôles supplétifs.
Locuteur: Billaud-Varenne
46° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre (1), par laquelle il fait pas...
... provisoire près la manufacture d'armes de Saint-Etienne : cette lettre annonce que le peu de fusils qui ont été apportés à la -commi...
...ouvent arrêtés par ordre du département de Rhône-et-Loire. Le citoyen Levayer, son...
...Il paraît donc qu'il n'est pas possible de faire partir des armes qu'après avoir eu l'agrément de ce département, et qu'après qu'il aura ...
46° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre (1), par laquelle il fait passer à la Convention une lettre du citoyen Bouillet, commissaire du Conseil exécutif provisoire près la manufacture d'armes de Saint-Etienne : cette lettre annonce que le peu de fusils qui ont été apportés à la -commission se trouvent arrêtés par ordre du département de Rhône-et-Loire. Le citoyen Levayer, son collègue, s'est rendu à Lyon pour les réclamer, et n'a eu aucun succès. On a gardé ses pouvoirs et on lui a dit qu'on délibérerait. Il paraît donc qu'il n'est pas possible de faire partir des armes qu'après avoir eu l'agrément de ce département, et qu'après qu'il aura pris un arrêté à cet égard.
Locuteur: Billaud-Varenne
(La Convention décrète le renvoi de ces pièces au comité de la guerre.) (La Convention décrète le renvoi de ces pièces au comité de la guerre.)
Locuteur: Billaud-Varenne
47° Lettre de Dalbarade, ministre de la marine (2), par laquelle il rappelle... 47° Lettre de Dalbarade, ministre de la marine (2), par laquelle il rappelle à la Convention qu'il lui a présente, le 16 avril dernier, une mesure relative ...
Locuteur: Billaud-Varenne
... Convention renvoie la lettre au comité de marine.) (La Convention renvoie la lettre au comité de marine.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...Nicolas et Pierre Guerin, entrepreneurs de travaux de rôtîtes, district de Saint-Dié, département des Vosges (3), ...
... demandent le remboursement d'une somme de 4,527 livres que le citoyen Montigny, i...
...ci-devant Lorraine, leur a retenue sous de vains prétextes.
1 48° Pétition des citoyens Pierrot, Petit-Nicolas et Pierre Guerin, entrepreneurs de travaux de rôtîtes, district de Saint-Dié, département des Vosges (3), par laquelle ils demandent le remboursement d'une somme de 4,527 livres que le citoyen Montigny, ingénieur dans la ci-devant Lorraine, leur a retenue sous de vains prétextes.
« Ce 12 juillet 1793, an II de la République. * « Ce 12 juillet 1793, an II de la République. *
« Lyon, ce 7 juillet 1793 « Lyon, ce 7 juillet 1793
45° Lettre de Destournelles, ministre des contributio...
...n C 260, dossier 537, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 75. — Non s donnons ci-après en note la lettre du ministre de l'Intérieur qui transmet au comité de Salut public ïa lettre du directeur des postes de Lyon : cette lettre qui figure au même ...
45° Lettre de Destournelles, ministre des contributions publiques (2), par laquelle il annonce que la portion contributive du départe...
... droits supprimés en 1790, monte à 32,394 livres. (1) Archives nationales, Carton C 260, dossier 537, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 75. — Non s donnons ci-après en note la lettre du ministre de l'Intérieur qui transmet au comité de Salut public ïa lettre du directeur des postes de Lyon : cette lettre qui figure au même dossier (Archives nationales Carton C 260, dossier 557), est ainsi conçue :
« Le ministre de l'Intérieur fait passer aux citoyens membres composant le comité de Saint public de la Convention nationale, copie d'une lettre qu'il vient de recevoir de l'administration des postes, qui mérite... « Le ministre de l'Intérieur fait passer aux citoyens membres composant le comité de Saint public de la Convention nationale, copie d'une lettre qu'il vient de recevoir de l'administration des postes, qui mérite «on attention.
(2) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 76. (2) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 76.
...vention renvoie la pétition au ministre de l'intérieur.) (1) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 76. (La Convention renvoie la pétition au ministre de l'intérieur.) (1) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 76.
(2) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 77. (2) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 77.
(3) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 78. (3) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 78.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 599
Locuteur: Billaud-Varenne
...rateurs et procureur syndic du district de Cosne, département de la Nièvre, certifions avoir reçu du ministre de l'intérieur, le 5 juillet 1793 : « Nous soussignés, administrateurs et procureur syndic du district de Cosne, département de la Nièvre, certifions avoir reçu du ministre de l'intérieur, le 5 juillet 1793 :
Locuteur: Billaud-Varenne
...dic composant le directoire du district de Cosne, département de la Nièvre, par laquelle ils annoncent q...
...légresse s'est manifestée dans la ville de -Cosne et dans tout le district à la réception de l'acte constitutionnel ; elle est ainsi conçue (1) :
49° Lettre des administrateurs et procureur-syndic composant le directoire du district de Cosne, département de la Nièvre, par laquelle ils annoncent que la plus grande allégresse s'est manifestée dans la ville de -Cosne et dans tout le district à la réception de l'acte constitutionnel ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Billaud-Varenne
« 1° Le décret de la Convention nationale numéroté 1072, contenant l'acte constitutionnel du 24 juin ; « 1° Le décret de la Convention nationale numéroté 1072, contenant l'acte constitutionnel du 24 juin ;
Locuteur: Billaud-Varenne
...ar laquelle il annonce que les citoyens de la ville de Lille ont accepté, par acclamation et à l'unanimité, l'acte constitutionnel ; elle est ainsi conçue (1) : 51° Lettre du représentant Lesage-Sénault, commissaire à l'armée du Nord, par laquelle il annonce que les citoyens de la ville de Lille ont accepté, par acclamation et à l'unanimité, l'acte constitutionnel ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Billaud-Varenne
...légresse s'est manifestée dans la ville de' Cosne et tout le district à la réception de la nouvelle Constitution; tous les citoyens ont crié : Vive la R... « Nota. La plus grande allégresse s'est manifestée dans la ville de' Cosne et tout le district à la réception de la nouvelle Constitution; tous les citoyens ont crié : Vive la République une et indivisible/ Vive la Convention nationale. »
Locuteur: Billaud-Varenne
, l'an II de la République française, une et indivis... , l'an II de la République française, une et indivisible.
Locuteur: Billaud-Varenne
( 3° Une adresse de la Convention nationale aux Français, s...
...décret du 26, relatif au rétablissement de l'ordre et de la tranquillité- publique, n° 1086 ;
( 3° Une adresse de la Convention nationale aux Français, suivie d'un décret du 26, relatif au rétablissement de l'ordre et de la tranquillité- publique, n° 1086 ;
Locuteur: Billaud-Varenne
« 4° Le rapport du comité de Salut public, sur lequel a été rendu le... « 4° Le rapport du comité de Salut public, sur lequel a été rendu le décret sur la convocation des assemblées primaires ;
Locuteur: Billaud-Varenne
« Que la consignation de ces décrets a été faite sur nos registr... « Que la consignation de ces décrets a été faite sur nos registres ;
Locuteur: Billaud-Varenne
...nous en avons adressé aux municipalités de canton de notre territoire des placards en nombre...
...aux communes et aux sociétés populaires de leur arrondissement, en leur recommandant la même publication solennelle, et de nous accuser la réception des placards.
« Que nous en avons adressé aux municipalités de canton de notre territoire des placards en nombre suffisant, pour être distribués par elles aux communes et aux sociétés populaires de leur arrondissement, en leur recommandant la même publication solennelle, et de nous accuser la réception des placards.
Locuteur: Billaud-Varenne
...dic composant le directoire du district de Cosne, département de la Nièvre. « Les administrateurs et procureur syndic composant le directoire du district de Cosne, département de la Nièvre.
Locuteur: Billaud-Varenne
Les républicains de Tarbes, réunis en société populaire, à ... Les républicains de Tarbes, réunis en société populaire, à la Convention nationale.
Locuteur: Billaud-Varenne
... cette ville si célèbre dans les fastes de la Révolution, a vomi dans toutes les parties de la République des missionnaires chargés de prêcher l'insurrection et d'avilir la r... ... fédéralisme empoisonne depuis quelque temps les départements du Midi. Bordeaux, cette ville si célèbre dans les fastes de la Révolution, a vomi dans toutes les parties de la République des missionnaires chargés de prêcher l'insurrection et d'avilir la représentation nationale.
Locuteur: Billaud-Varenne
...'eux ; appuyés par les applaudissements de tous les hommes suspects, ils ont cru t...
...e dans leurs cœurs, et les propositions de ces Catilinas, préparées au milieu des ...
...re dans son sein ; aussitôt les modérés, les feuillants se sont pressés autour d'eux ; appuyés par les applaudissements de tous les hommes suspects, ils ont cru triompher un instant ; mais la voix du peuple s'est fait entendre : elle a porté l'épouvante dans leurs cœurs, et les propositions de ces Catilinas, préparées au milieu des orgies, ont été repoussées avec horreur.
Locuteur: Billaud-Varenne
... revêtus pour écraser, dans l'intérieur de la République, les agitateurs que vous avez chassés de votre sein' : il est temps que la venge...
... Qui peut enchaîner vos bras 1 Les amis de l'égalité sont là pour vous soutenir co...
...ttaques des fédéralistes et des suppôts de la tyrannie. Les républicains de Tarbes se trouveront toujours entre les amis de la patrie et les scélérats qui voudraie...
...éclarent que rien ne pourra les séparer de vous, qu'ils ne reconnaîtront jamais d'autre autorité que l'autorité de la Convention nationale, et qu'ils ne demandent, pour prix de leur dévouement, que des lois conservatrices de la liberté, de l'égalité, des personnes, des propriétés de la République une et indivisible.
...ntants, il est temps que vous déployiez la toute-puissance dont le peuple vous a revêtus pour écraser, dans l'intérieur de la République, les agitateurs que vous avez chassés de votre sein' : il est temps que la vengeance nationale s'appesantisse- sur des villes^ orgueilleuses qui voudraient s'arroger la suprématie des pouvoirs. Frappez ! Qui peut enchaîner vos bras 1 Les amis de l'égalité sont là pour vous soutenir contre les attaques des fédéralistes et des suppôts de la tyrannie. Les républicains de Tarbes se trouveront toujours entre les amis de la patrie et les scélérats qui voudraient l'assassiner. Ils vous déclarent que rien ne pourra les séparer de vous, qu'ils ne reconnaîtront jamais d'autre autorité que l'autorité de la Convention nationale, et qu'ils ne demandent, pour prix de leur dévouement, que des lois conservatrices de la liberté, de l'égalité, des personnes, des propriétés de la République une et indivisible.
Locuteur: Billaud-Varenne
« Collationné par nous et secrétaire de la société populaire de Tarbes. « Collationné par nous et secrétaire de la société populaire de Tarbes.
Locuteur: Billaud-Varenne
, l'an II de la République. , l'an II de la République.
...ment les procès-verbaux d'adhésion à la Constitution par toutes les sections de la ville de Lille. (1) Archives nationales, Carton ... « Vous recevrez incessamment les procès-verbaux d'adhésion à la Constitution par toutes les sections de la ville de Lille. (1) Archives nationales, Carton C 261, dossier 567. —»
« A Cosne, le 9 juillet 1793 « A Cosne, le 9 juillet 1793
50° Adresse des républicains de Tarbes, réunis en société populaire, par laquelle ils supplient la Convention de déployer toute la puissance nationale p... 50° Adresse des républicains de Tarbes, réunis en société populaire, par laquelle ils supplient la Convention de déployer toute la puissance nationale pour écraser les conspirateurs et les villes rebelles; elle est ainsi conçue (2) ...
— Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 76. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 76.
— Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 77. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 77.
« Lille, le 9 juillet 1793 « Lille, le 9 juillet 1793
Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 78. Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 78.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 600
Locuteur: Billaud-Varenne
« Cette cité rivale de Paris, qui, par son courage et sa prudence, a deux fois sauvé la République, vient de donner une nouvelle preuve de son patriotisme. A peine la Constitution que vous avez décrétée a-t-elle paru da...
... marche majestueuse, ne leur donnât une Constitution fondée sur les Droits de l'homme et dictée par les deux idoles de la France : la liberté et l'égalité. En l'acceptant, ils ont juré de la soutenir et de la défendre contre tous les ennemis. Us...
« Cette cité rivale de Paris, qui, par son courage et sa prudence, a deux fois sauvé la République, vient de donner une nouvelle preuve de son patriotisme. A peine la Constitution que vous avez décrétée a-t-elle paru dans son enceinte que les Lillois l'ont acceptée avec acclamation et à l'unanimité. Ils ne doutaient pas que la Convention, délivrée des traîtres qui entravaient sa marche majestueuse, ne leur donnât une Constitution fondée sur les Droits de l'homme et dictée par les deux idoles de la France : la liberté et l'égalité. En l'acceptant, ils ont juré de la soutenir et de la défendre contre tous les ennemis. Us ont juré une guerre éternelle aux despotes, aux anarchistes, aux désorga-nisate...
Locuteur: Billaud-Varenne
... en erreur par les suggestions perfides de quelques malveillants qui nous avaient ...
...ous avait dit que vous ne jouissiez pas de la liberté nécessaire pour faire les lois _ et la Constitution ; nous croyions concourir à sauver la R...
« Induits en erreur par les suggestions perfides de quelques malveillants qui nous avaient peint sous des fausses couleurs les événements des 31 mai et 2 juin ; à peine en...
...aient être les effets dangereux. Nous croyions la chose publique en danger, on nous avait dit que vous ne jouissiez pas de la liberté nécessaire pour faire les lois _ et la Constitution ; nous croyions concourir à sauver la République : nous étions trompés. Notre arrêté tendait à détruire son indivisibil...
Locuteur: Billaud-Varenne
...rançais, c'est en leur donnant une sage Constitution que vous avez répondu à vos détracteurs...
...recevrons avec reconnaissance ce fri^it de vos travaux, ce point de ralliement où nous tendrons toujours, a...
« C'est en travaillant au bonheur des Français, c'est en leur donnant une sage Constitution que vous avez répondu à vos détracteurs. Gloire vous en soit rendue. Nous recevrons avec reconnaissance ce fri^it de vos travaux, ce point de ralliement où nous tendrons toujours, autour duquel nous nous presserons jusqu'à la mort ; dites hardiment que le monum...
Locuteur: Billaud-Varenne
(La Convention décrète l'insertion de cette lettre au Bulletin et son renvoi ... (La Convention décrète l'insertion de cette lettre au Bulletin et son renvoi à la commission des Six.)
Locuteur: Billaud-Varenne
Un membre demande que les villes de Lille et de Thionville soient mentionnées dans les monuments de la fête civique du 10 août. Un membre demande que les villes de Lille et de Thionville soient mentionnées dans les monuments de la fête civique du 10 août.
Locuteur: Billaud-Varenne
...e et à la conduite civique des citoyens de ces deux cités.) ...tion passe à l'ordre du jour motivé sur ce qu'il n'y a rien à ajouter à la gloire et à la conduite civique des citoyens de ces deux cités.)
Locuteur: Billaud-Varenne
... Lettre des administrateurs du district de Roche-Sauveur, département du Morbihan,...
...des 31 mai et 2 juin, et envoient copie de leurs arrêtés des 8 juin et 21 juin ; c...
52° Lettre des administrateurs du district de Roche-Sauveur, département du Morbihan, par laquelle ils déclarent retracter l'arrêté qu'ils avaient pris le 8 juin, à la nouvelle des événements des 31 mai et 2 juin, et envoient copie de leurs arrêtés des 8 juin et 21 juin ; ces pièces sont ainsi conçues (1) :
Locuteur: Billaud-Varenne
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Billaud-Varenne
...pas à être mieux instruits, et, revenus de notre erreur, nous n'en rougîmes pas. Nous prîmes les moyens de réparer le mal que pouvait faire notre ... « Nous ne tardâmes pas à être mieux instruits, et, revenus de notre erreur, nous n'en rougîmes pas. Nous prîmes les moyens de réparer le mal que pouvait faire notre démarche inconsidérée. Ne pas avouer notre erreur eût été un crime ; nous rétrac...
Locuteur: Billaud-Varenne
...licains doivent se conduire par l'amour de leur devoir et réparer leurs fautes sit... ...rs du cas du décret du 27, puisque notre rétractation est antérieure ; des républicains doivent se conduire par l'amour de leur devoir et réparer leurs fautes sitôt, qu'ils les connaissent, sans attendre que la loi les menace.
Locuteur: Billaud-Varenne
( Nous vous faisons passer copie de nos deux arrêtés (1). ( Nous vous faisons passer copie de nos deux arrêtés (1).
Locuteur: Billaud-Varenne
( Les administrateurs du district de Roche-Sauveur soussignés et procureur s... ( Les administrateurs du district de Roche-Sauveur soussignés et procureur syndic.
Locuteur: Billaud-Varenne
Extrait du registre des arrêtés de l'administration du district de la Roche-Sauveur. Extrait du registre des arrêtés de l'administration du district de la Roche-Sauveur.
Locuteur: Billaud-Varenne
...arrêté du département du Morbihan, du 2 de ce mois, d'autre arrêté du lendemain pr...
...tement du Morbihan, district et commune de Vannes, plusieurs députés d'autres districts, communes et corps constitués de la ville de Vannes et du département, voulant concourir par les mêmes vues au salut de la chose publique, l'assemblée, vivement affligée à la nouvelle de l'arrestation de 32 des représentants du peuple, sur une...
« Lecture faite d'arrêté du département du Morbihan, du 2 de ce mois, d'autre arrêté du lendemain près les conseils généraux du département du Morbihan, district et commune de Vannes, plusieurs députés d'autres districts, communes et corps constitués de la ville de Vannes et du département, voulant concourir par les mêmes vues au salut de la chose publique, l'assemblée, vivement affligée à la nouvelle de l'arrestation de 32 des représentants du peuple, sur une dénonciation vague et non motivée, et persuadée que ceux qui avaient jusqu'ici ...
« Roche-Sauveur, 4 juillet 1793 « Roche-Sauveur, 4 juillet 1793
« Du 8 juin 1793 « Du 8 juin 1793
« Considérant que les membres de la Convention nationale ne sont comptab...
...eurs fonctions sans une preuve complète de leurs crimes, que les personnes des rep...
« Considérant que les membres de la Convention nationale ne sont comptables qu'au peuple, qu'à la nation entière, qu'aucune autre autorité ne peut les arracher à leurs fonctions sans une preuve complète de leurs crimes, que les personnes des représentants du peuple n'appartiennent pas à la Convention, mais à la République e...
— Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 79. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 79.
(1) Nous n'avons retrouvé qu'un seul de ces deux (1) Nous n'avons retrouvé qu'un seul de ces deux
arrêtés : celui de rétractation manque. arrêtés : celui de rétractation manque.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 601
Locuteur: Billaud-Varenne
... ne peut voir sans horreur les tribunes de la Convention occupées par de vils mercenaires payés pour troubler la...
... des questions et empêcher l'achèvement de la Constitution et qui ont même l'audace de prendre part aux discussions en approuv...
(( Qu'on ne peut voir sans horreur les tribunes de la Convention occupées par de vils mercenaires payés pour troubler la délibération, empêcher l'examen réfléchi des questions et empêcher l'achèvement de la Constitution et qui ont même l'audace de prendre part aux discussions en approuvant et désapprouvant les opinions des représentants du peuple, souvent même les ...
Locuteur: Billaud-Varenne
...sincèrement l'unité et l'indivisibilité de la République, mais qu'il ne montre pas...
...jour qui doit conso^ lider le boulevard de la République par une sage Constitution ;
...euple qui a lutté ayec tant d'énergie contre l'aristocratie et la tyrannie veut sincèrement l'unité et l'indivisibilité de la République, mais qu'il ne montre pas la même force et la même vigueur contre les factieux qui troublent constamment ...
...gislatif, insultent ses membres par des huées indécentes et éloignent par là le jour qui doit conso^ lider le boulevard de la République par une sage Constitution ;
Locuteur: Billaud-Varenne
...uon na pas une opinion conforme à celle de la majorité ; que la liberté est perdue, l'unité et l'indivisibilité de la République anéanties, si une portion... n'est pas coupable par cela seul quon na pas une opinion conforme à celle de la majorité ; que la liberté est perdue, l'unité et l'indivisibilité de la République anéanties, si une portion du peuple s'arroge le droit d'une impérieuse initiative ;
Locuteur: Billaud-Varenne
...t la Convention ont évidemment pour but de semer la division entre Pîîris et les autres départements, de dissoudre la représentation nationale ou de l'influencer plus facilement en tirant de son sein une partie de ses membres et conduire enfin la nation au despotisme par la route affreuse de l'anarchie ; « Que les factieux qui entourent la Convention ont évidemment pour but de semer la division entre Pîîris et les autres départements, de dissoudre la représentation nationale ou de l'influencer plus facilement en tirant de son sein une partie de ses membres et conduire enfin la nation au despotisme par la route affreuse de l'anarchie ;
Locuteur: Billaud-Varenne
« Considérant que la République doit de la reconnaissance au peuple de Paris qui a, depuis le commencement de la Révolution, montré le patriotisme le mieux soutenu, défendu avec tant de courage la liberté et combattu avec tant de force et achever enfin, au prix de tant de sang, de terrasser le despotisme dans la journée...
...couru si'efficacement à l'établissement de la République et s'est le premier montré le plus zélé défenseur des Droits de l'homme ;
« Considérant que la République doit de la reconnaissance au peuple de Paris qui a, depuis le commencement de la Révolution, montré le patriotisme le mieux soutenu, défendu avec tant de courage la liberté et combattu avec tant de force et achever enfin, au prix de tant de sang, de terrasser le despotisme dans la journée du 10 août, et qui a encouru si'efficacement à l'établissement de la République et s'est le premier montré le plus zélé défenseur des Droits de l'homme ;
Locuteur: Billaud-Varenne
...es qu'elle se présente, fait le serment de vivre libre, de maintenir de toutes ses forces l'unité et l'indivisibilité de la République, de s'ensevelir avec les vrais Français sous les ruines de la patrie plutôt que de souffrir qu'il y soit porté atteinte, d...
...écessaires pour terminer le grand œuvre de la Convention, arrête ce qui suit :
« L'assemblée, après avoir voué à l'exécration la tyrannie sous toutes les formes qu'elle se présente, fait le serment de vivre libre, de maintenir de toutes ses forces l'unité et l'indivisibilité de la République, de s'ensevelir avec les vrais Français sous les ruines de la patrie plutôt que de souffrir qu'il y soit porté atteinte, d'employer tous les moyens qui sont en son pouvoir pour procurer à la Convention la liberté et le calme nécessaires pour terminer le grand œuvre de la Convention, arrête ce qui suit :
Locuteur: Billaud-Varenne
...ition tendant à obtenir que les membres de la Convention, mis en état d'arrestatio... « Premièrement, il sera fait une pétition tendant à obtenir que les membres de la Convention, mis en état d'arrestation, soient rendus à leurs fonctions jusqu'à ce que la nation sache quels sont les...
Locuteur: Billaud-Varenne
...ention sera. entourée d'une force armée de tous les départements et composée de citoyens sages et zélés républicains ; « Deuxièmement, la Convention sera. entourée d'une force armée de tous les départements et composée de citoyens sages et zélés républicains ;
Locuteur: Billaud-Varenne
« Troisièmement, les Français de ce district qui auront l'honneur de faire partie de la force armée qui doit entourer la Convention seront chargés de fraterniser avec nos frères de Paris et des autres départements, de concourir avec eux à réprimer les « Troisièmement, les Français de ce district qui auront l'honneur de faire partie de la force armée qui doit entourer la Convention seront chargés de fraterniser avec nos frères de Paris et des autres départements, de concourir avec eux à réprimer les
Locuteur: Billaud-Varenne
...inions des législateurs, ou aux décrets de l'Assemblée dans le lieu de ses séances, et que ce décret soit sévè... ...nes des tribunes qui donneront des marques d'approbation ou d'improbation aux opinions des législateurs, ou aux décrets de l'Assemblée dans le lieu de ses séances, et que ce décret soit sévèrement exécuté ;
Locuteur: Billaud-Varenne
...èmement, invite la Convention à écarter de ses délibérations toute personnalité et à s'occuper uniquement de la chose publique et du bonheur du peup... « Cinquièmement, invite la Convention à écarter de ses délibérations toute personnalité et à s'occuper uniquement de la chose publique et du bonheur du peuple ;
Locuteur: Billaud-Varenne
...obles et leurs agents qui n'ayaient pas de domicile fixe à Paris avant le 1er janv...
...suivent la proclamation dudit décret et de résider au chef-lieu de. leur département respectif, sous peine...
« Sixièmement, qu'il soit décrété que les ci-devant nobles et leurs agents qui n'ayaient pas de domicile fixe à Paris avant le 1er janvier 1789, soient tenus d'en sortir dans les trois jours qui suivent la proclamation dudit décret et de résider au chef-lieu de. leur département respectif, sous peine d'être réputés émigrés ;
Locuteur: Billaud-Varenne
« Huitièmement, attendu le danger de convoquer les assemblées primaires dans...
...iter les conseils généraux des communes de son ressort à émettre leurs vœux sur les moyens de sauver la chose publique aux termes de l'arrêté du 3 de ce mois ;
« Huitièmement, attendu le danger de convoquer les assemblées primaires dans le moment critique où se trouve le district, arrête d'inviter les conseils généraux des communes de son ressort à émettre leurs vœux sur les moyens de sauver la chose publique aux termes de l'arrêté du 3 de ce mois ;
Locuteur: Billaud-Varenne
...conseil du district, l'autre dans celui de la commune, qui seront chargés de se rendre au lieu qui sera indiqué pour... «^Neuvièmement, il sera nommé deux députés, l'un dans le sein du conseil du district, l'autre dans celui de la commune, qui seront chargés de se rendre au lieu qui sera indiqué pour la réunion des députés des départements circonvoisins ;
Locuteur: Billaud-Varenne
...lus, adhérer auxdits arrêtés des 2 et 3 de ce mois pris par le conseil général et ... « Dixièmement, l'assemblée déclare, au surplus, adhérer auxdits arrêtés des 2 et 3 de ce mois pris par le conseil général et corps réunis à Yannes, et en conséquence invite les bons citoyens à s'inscrire s...
Locuteur: Billaud-Varenne
...tionale ordonne l'insertion au Bulletin de la rétractation des administrateurs du district de la Roche-Sauveur.) (La Convention nationale ordonne l'insertion au Bulletin de la rétractation des administrateurs du district de la Roche-Sauveur.)
Locuteur: Billaud-Varenne
53° Lettre du président du comité de la Trésorerie nationale (1), par laquel...
...la Trésorerie nationale pendant le mois de juin.
53° Lettre du président du comité de la Trésorerie nationale (1), par laquelle il fait passer à la Convention l'état des recettes et des dépenses faites à la Trésorerie nationale pendant le mois de juin.
Locuteur: Billaud-Varenne
Le déficit de la recette a été, pendant ce mois, de 22,816,279 livres, Le déficit de la recette a été, pendant ce mois, de 22,816,279 livres,
Locuteur: Billaud-Varenne
Et le total des avances faites de 197 millions 873,384 livres. Et le total des avances faites de 197 millions 873,384 livres.
...sse des dépôts et consignations à celle de la Trésorerie nationale. (1) Mercure un... Il demande, en conséquence, que cette dernière somme soit fournie par la Caisse des dépôts et consignations à celle de la Trésorerie nationale. (1) Mercure universel, tome 29, page 204, 2« colonne,
et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 79. et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 79.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 602
Locuteur: Billaud-Varenne
...s membres composant le conseil! général de la commune de Chalon-sur-Saône (3), par laquelle , il...
...'avoir assuré à tous les Français, dans l'acte constitutionnel qu'elle vient de leur présenter, leurs droits imprescriptibles, la liberté et 1 égalité, et de les avoir mis, par cette Constitution, à l'abri de toute oppression.
96° Adresse des membres composant le conseil! général de la commune de Chalon-sur-Saône (3), par laquelle , ils témoignent leur vive reconnaissance à la Convention d'avoir assuré à tous les Français, dans l'acte constitutionnel qu'elle vient de leur présenter, leurs droits imprescriptibles, la liberté et 1 égalité, et de les avoir mis, par cette Constitution, à l'abri de toute oppression.
Locuteur: Billaud-Varenne
...voie cette lettre et oet état au comité de l'examen des comptes.) (La Convention renvoie cette lettre et oet état au comité de l'examen des comptes.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...et-Loire (1), par laquelle il se plaint de la destitution du commissaire des guerr...
...et à ses lumières ; quoique des lettres de l'adjoint du ministre de la guerre lui donnent les éloges qu'il mérite ; quoiqu'il soit muni d'un certificat de civisme et qu'il ait servi quarante-cin...
54° Lettre du procureur général syndic du département d'Indre-et-Loire (1), par laquelle il se plaint de la destitution du commissaire des guerres Malveau-Marigny, qu'il dit être arbitraire, et prononcée quoique ce citoyen art une lettre du représentant du peuple Tallien, qui rend hommage à ses sentiments et à ses lumières ; quoique des lettres de l'adjoint du ministre de la guerre lui donnent les éloges qu'il mérite ; quoiqu'il soit muni d'un certificat de civisme et qu'il ait servi quarante-cinq ans.
Locuteur: Billaud-Varenne
.(La Convention renvoie l'examen de cette réclamation au comité de Salut public.) .(La Convention renvoie l'examen de cette réclamation au comité de Salut public.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...rict, du tribunal et du conseil général de la commune^ de Lavaur (2), par laquelle ils annoncent ...
..., par ceux-là mêmes qui étaient chargés de les faire exécuter, qu'ils déclarent à la face de la République entière qu'ils ont toujours obéi aux décrets de la Convention, quoique leurs sentiments...
...re, ne fut-ce que pour les faire rougir de leur crime.
55° Adresse des membres du conseil du district, du tribunal et du conseil général de la commune^ de Lavaur (2), par laquelle ils annoncent à la Convention que c'est pour réparer le scandale qu'ont porté, dans la Républi...
...otestations séditieuses faites contre les décrets des représentants du souverain, par ceux-là mêmes qui étaient chargés de les faire exécuter, qu'ils déclarent à la face de la République entière qu'ils ont toujours obéi aux décrets de la Convention, quoique leurs sentiments leur disent assez que cette déclaration est inutile ; mais le parjure des administrations rebelles à la loi 1 a rendue nécessaire, ne fut-ce que pour les faire rougir de leur crime.
Locuteur: Billaud-Varenne
...Convention décrète la mention honorable de oette adresse, l'insertion au Bulletin et l'envoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète la mention honorable de oette adresse, l'insertion au Bulletin et l'envoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...ur toute récompense, il demande, au nom de la lre division de gendarmerie à cheval, organisée à Versailles, dans laquelle il remplit le poste de lieutenant, d'aller combattre ces factieux ou les brigands de la Vendée., pour les réduire et pour le... perfidie à la Convention, et pour toute récompense, il demande, au nom de la lre division de gendarmerie à cheval, organisée à Versailles, dans laquelle il remplit le poste de lieutenant, d'aller combattre ces factieux ou les brigands de la Vendée., pour les réduire et pour les exterminer.
Locuteur: Billaud-Varenne
...Bouvard, et renvoie sa lettre au comité de Salut public.) . (La Convention applaudit au civisme et au zèle du citoyen Bouvard, et renvoie sa lettre au comité de Salut public.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...ttre des administrateurs du département de police de Paris, par laquelle ils transmettent à ...
...nnes détenues dans les diverses prisons de la capitale à la date du 10 juillet ; e...
58° Lettre des administrateurs du département de police de Paris, par laquelle ils transmettent à la Convention l'état numérique des personnes détenues dans les diverses prisons de la capitale à la date du 10 juillet ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Billaud-Varenne
, l'an II de la République une et indivisible. , l'an II de la République une et indivisible.
Locuteur: Billaud-Varenne
« Les administrateurs du département de police vous font passer le total journalier des détenus dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention du département de Paris, à l'époque du 10 juillet. Parmi ...
... renfermés, il y en a qui sont prévenus de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution, délits de police municipale, correctionnelle, mil...
« Les administrateurs du département de police vous font passer le total journalier des détenus dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention du département de Paris, à l'époque du 10 juillet. Parmi les individus qui y sont renfermés, il y en a qui sont prévenus de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution, délits de police municipale, correctionnelle, militaire et d'autres pour délits légers.
Locuteur: Billaud-Varenne
... remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris. « Certifie conforme aux feuilles journalières à nous remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris.
« Commune de Paris, le 11 juillet 1793 « Commune de Paris, le 11 juillet 1793
...° Lettre du citoyen Bouvard, lieutenant de grenadiers, né à Rennes (4), par laquel...
...épartement d'Ille-et-v liai ne viennent de lui faire parvenir, dans une lettre anonyme, l'infâme production d un de ces lâches bannis du sein de la Convention, dans les journées mémora...
... et 2 juin.; c'est une adresse imprimée de Barbaroux aux Marseillais. Le citoyen B...
...invité à répandre dans I armee le venin de cet acte liberticide ; mais, invariable dans ses...
...oncer cette nouvelle (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 80. (i) Procès-verbaux de la .Convention, tome 16, p. 80.
57° Lettre du citoyen Bouvard, lieutenant de grenadiers, né à Rennes (4), par laquelle il prévient la Convention que des hommes égarés ou perfides du département d'Ille-et-v liai ne viennent de lui faire parvenir, dans une lettre anonyme, l'infâme production d un de ces lâches bannis du sein de la Convention, dans les journées mémorables des 31 mai, 1er et 2 juin.; c'est une adresse imprimée de Barbaroux aux Marseillais. Le citoyen Bouvard était invité à répandre dans I armee le venin de cet acte liberticide ; mais, invariable dans ses principes, il n'en fait faire usage que pour dénoncer cette nouvelle (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 80. (i) Procès-verbaux de la .Convention, tome 16, p. 80.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 80. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 80.
(4) Procès-verbaux de la Convention, tome 16,' p. 81. (4) Procès-verbaux de la Convention, tome 16,' p. 81.
...yen Perrin, volontaire au 1er bataillon de la Gironde, pour exprimer à -la Convention combien les volontaires de ce bataillon ont été affligés en appren...
...e division régnait entre les bataillons de la Gironde et ceux de Paris; elle est ainsi conçue (2) : (1) ...
...rton C 261, dossier 667. Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 80.
59° Lettre du citoyen Perrin, volontaire au 1er bataillon de la Gironde, pour exprimer à -la Convention combien les volontaires de ce bataillon ont été affligés en apprenant que Robespierre avait déclaré, dans la séance du 6, que la plus grande division régnait entre les bataillons de la Gironde et ceux de Paris; elle est ainsi conçue (2) : (1) Archives nationales, Carton C 261, dossier 667. Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 80.
...n C 262, dossier 577, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 22. (2) Archives nationales, Carton C 262, dossier 577, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 22.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 603
Locuteur: Billaud-Varenne
...ur que les volontaires du 1er bataillon de la Gironde ont vu, dans votre séance du 6, Robespierre calomnier les bataillons de ce département, en disant que la plus g...
...sion règne entre ces bataillons et ceux de Paris. Il paraît qu'il est bien mal instruit, car nous sommes embrigadés avec le 2e de la capitale, par conséquent nuit et jour ensemble. Le seul différend que nous ayons est de nous disputer réciproquement la gloire de voler le premier combattre nos ennemis ...
...jour, étant aux postes les plus avancés de cette ville.
« C'est avec la plus vive douleur que les volontaires du 1er bataillon de la Gironde ont vu, dans votre séance du 6, Robespierre calomnier les bataillons de ce département, en disant que la plus grande division règne entre ces bataillons et ceux de Paris. Il paraît qu'il est bien mal instruit, car nous sommes embrigadés avec le 2e de la capitale, par conséquent nuit et jour ensemble. Le seul différend que nous ayons est de nous disputer réciproquement la gloire de voler le premier combattre nos ennemis : ce qui arrive chaque jour, étant aux postes les plus avancés de cette ville.
Locuteur: Billaud-Varenne
...u plus pur républicain que je vous prie de me croire ainsi que mes camarades. (App... . « C'est dans les sentiments du plus pur républicain que je vous prie de me croire ainsi que mes camarades. (Applaudissements.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...é r Perrin, volontaire au 1er bataillon de la Gironde. « Signé r Perrin, volontaire au 1er bataillon de la Gironde.
Locuteur: Billaud-Varenne
« P. S. Nous vous offrons pour juges de nos principes les braves soldats du 2e bataillon de Paris. « P. S. Nous vous offrons pour juges de nos principes les braves soldats du 2e bataillon de Paris.
Locuteur: Billaud-Varenne
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Billaud-Varenne
...embres composant le conseil du district de Lavaur (1}, par laquelle ils préviennen...
...senter au nom des autorités constituées de la ville de Castres, pour faire connaître au comité de Salut public ce qu'ils appellent les di...
...mais ils ont été égarés par les députés de la Convention entachés de fédéralisme, par les négociants contre-révolutionnaires de Bordeaux et de Marseille et par les administrations antipopulaires qui agitent les torches de la discorde. Mais dans un siècle de lumières, le peuple ne peut pas être tr...
60° Adresse des membres composant le conseil du district de Lavaur (1}, par laquelle ils préviennent la Convention que les citoyens qui pourront se présenter au nom des autorités constituées de la ville de Castres, pour faire connaître au comité de Salut public ce qu'ils appellent les dispositions du département du Tarn, n'offriront que le vœu isolé des membres qui ...
... ce n'est pas que ces administrateurs aient cessé d'avoir des intentions pures, mais ils ont été égarés par les députés de la Convention entachés de fédéralisme, par les négociants contre-révolutionnaires de Bordeaux et de Marseille et par les administrations antipopulaires qui agitent les torches de la discorde. Mais dans un siècle de lumières, le peuple ne peut pas être trompé. Dans le département du Tarn
|2) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793 (se- |2) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793 (se-
62° Adresse des citoyens de la ville d'îssou-dun, réunis -aux corps...
...hi ses droits, soient frappés du glaive de la loi ; ils annoncent enfin qu'ils ont reçu la Constitution avec les transports de la joie la plus vive. (1) Archives nati...
62° Adresse des citoyens de la ville d'îssou-dun, réunis -aux corps administratifs, à la Convention nationale (2), par laquelle ils adhèrent avec t...
...uin derniers ; ils demandent que les infâmes représentants du peuple qui ont trahi ses droits, soient frappés du glaive de la loi ; ils annoncent enfin qu'ils ont reçu la Constitution avec les transports de la joie la plus vive. (1) Archives nationales. Carton C 261, dossier 567,
« A Lille, le 10 juillet 1793 « A Lille, le 10 juillet 1793
Suit l'extrait de cette adresse inséré au Bulletin (2) : ' (ï) Procès-verbaux de la Convention, tome i6, page Suit l'extrait de cette adresse inséré au Bulletin (2) : ' (ï) Procès-verbaux de la Convention, tome i6, page
« Meulan, ce 9 juillet 1793 « Meulan, ce 9 juillet 1793
et Procès-verbaux de ta Convention, tome 16, page 83. et Procès-verbaux de ta Convention, tome 16, page 83.
(2) Procès verbaux de la Convention, tome 16, p. 82, (2) Procès verbaux de la Convention, tome 16, p. 82,

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 604
...érant que tandis que (1) Proces-verbaux de la Convention, tome 16, p. 83. « Le directoire, considérant que tandis que (1) Proces-verbaux de la Convention, tome 16, p. 83.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 83. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 83.
... C 261, dossier 567. -t- Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 8é! (3) Archives nationales, Carton C 261, dossier 567. -t- Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 8é!

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 605
...ar les papiers publics que les sections de Paris, que les assemblées primaires du département de Seine-et-Oise et plusieurs communes de la République ont accepté la Constitution que la Convention nationale a décrétée ...
...uvons vous dissimuler notre éton-nement de ce que cet acte qui est attendu avec tant d'impatience ...
...nous soit pas encore parvenu. Le peuple de ce département ne sait à quoi attribuer ce retard ; n'est-il pas digne, ainsi que celui de Paris, et de Versailles de recevoir ce gage de la tranquillité publique et du triomphe de la liberté 1 Qu'il lui tarde de lire, de méditer, de sanctionner ces principes éternels de la raison, sur lesquels doit reposer le bonheur de la France et peut-être de l'univers entier ! (1) Archives nationa...
« C'est avec les plus vifs transports que nous apprenons par les papiers publics que les sections de Paris, que les assemblées primaires du département de Seine-et-Oise et plusieurs communes de la République ont accepté la Constitution que la Convention nationale a décrétée ; mais en même temps nous ne pouvons vous dissimuler notre éton-nement de ce que cet acte qui est attendu avec tant d'impatience par tous les bons Français, qui doit sauver la République, et qui est annoncé devoir arriver par des courriers extraordinaires, ne nous soit pas encore parvenu. Le peuple de ce département ne sait à quoi attribuer ce retard ; n'est-il pas digne, ainsi que celui de Paris, et de Versailles de recevoir ce gage de la tranquillité publique et du triomphe de la liberté 1 Qu'il lui tarde de lire, de méditer, de sanctionner ces principes éternels de la raison, sur lesquels doit reposer le bonheur de la France et peut-être de l'univers entier ! (1) Archives nationales, Carton Di § 1, carton 33,
« Chaumont, le 9 juillet 1793 « Chaumont, le 9 juillet 1793
...sier 253, pièce n° 26. — Procès-verbaux de la Con- dossier 253, pièce n° 26. — Procès-verbaux de la Con-

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 606
(4) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et (4) Bulletin de la Convention du 12 juillet 1793, et
« Prison de la Force, 11 juillet 1793 « Prison de la Force, 11 juillet 1793
...let et Ghazeles, \ officiers municipaux de Trévoux, département de t Ain (4)> par laquelle ils annoncent (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 81. 70® Lettre des citoyens Bercelet et Ghazeles, \ officiers municipaux de Trévoux, département de t Ain (4)> par laquelle ils annoncent (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 81.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 85. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 85.
(3) Pracès-verbaux de la Convention, tome 16., p. 85. (3) Pracès-verbaux de la Convention, tome 16., p. 85.
...cord avec Dumouriez allumer le flambeau de la guerre civile dans le Brabant au mom... « Et pourquoi ? Ils voulaient d'accord avec Dumouriez allumer le flambeau de la guerre civile dans le Brabant au moment du sage décret du 15 mars. Et moi, je voulais non seulement qu'il eût son ex...
— Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 85. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 85.

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 607
...Signé ; Merlin, Gillet. » (!) Ministère de la guerre- — Armée des côtes de Brest, Carton 5/12, liasse 2, pièces n° 27, 28 et 29. — Bulletin de la Convention, du 13 juillet 1793. — Pro-cès-^erbam de la Convention, tome 16, page 87. « Signé ; Merlin, Gillet. » (!) Ministère de la guerre- — Armée des côtes de Brest, Carton 5/12, liasse 2, pièces n° 27, 28 et 29. — Bulletin de la Convention, du 13 juillet 1793. — Pro-cès-^erbam de la Convention, tome 16, page 87.
73° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il annonce qu'une faible partie du 16e régiment de chasseurs, en garnison à Falaise, a obéi aux instructions qui lui ordonnaient de se rendre à Orléans et que la plus grande partie de ce régiment a suivi le général Wimpfen ; elle est ainsi conçue (4) ; (t) Journal de la Montagne de Laveaux, n° 42, p. 235, l"- colonne. 73° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il annonce qu'une faible partie du 16e régiment de chasseurs, en garnison à Falaise, a obéi aux instructions qui lui ordonnaient de se rendre à Orléans et que la plus grande partie de ce régiment a suivi le général Wimpfen ; elle est ainsi conçue (4) ; (t) Journal de la Montagne de Laveaux, n° 42, p. 235, l"- colonne.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 1&, p. 86. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 1&, p. 86.
...) Voy. ci-après ce discours aux annexes de la séance, pa?e 634. (3) Voy. ci-après ce discours aux annexes de la séance, pa?e 634.
« Paris, le 11 juillet 1793 « Paris, le 11 juillet 1793
(( Ancenis, 8 juillet 1793 (( Ancenis, 8 juillet 1793

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 608
c Ancenis, 8 juillet 1793 c Ancenis, 8 juillet 1793
« Ancenis, 8 juillet 1793 « Ancenis, 8 juillet 1793

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 609
...a République une et indivisible, et une Constitution fondée sur la liberté et l'égalité ; il...
...fait faire un faux pas dans la carrière de la révolution. « Les attaques de poste qui ont lieu tous (lï Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 88 — Bulletin de la Convention, du 12 juillet 17
... félicité commune ! Ils verront que la Montagne, Paris et les Jacobins veulent la République une et indivisible, et une Constitution fondée sur la liberté et l'égalité ; ils verront qu'ils étaient trompés, et ils écraseront ceux qui leur auront fait faire un faux pas dans la carrière de la révolution. « Les attaques de poste qui ont lieu tous (lï Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 88 — Bulletin de la Convention, du 12 juillet 17
« Lille, le 10 juillet 1793 « Lille, le 10 juillet 1793

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 610
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 88. — Bulletin de la Convention, du 12 juillet 1793, (second supplément). — Moniteur universel : n° 195, du dimanche 14 juillet 1793, page 839, 3» colonne. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 88. — Bulletin de la Convention, du 12 juillet 1793, (second supplément). — Moniteur universel : n° 195, du dimanche 14 juillet 1793, page 839, 3» colonne.
Arras, 10 juillet 1793 Arras, 10 juillet 1793
...ministrateurs du directoire du district de Bergues, par laquelle ils font parvenir...
...ton C 260, dossier 557, _Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 88.
77° Lettre des administrateurs du directoire du district de Bergues, par laquelle ils font parvenir à la Convention les détails d'un combat qui a eu lieu au poste d Oost-Cappel, d...
...t du 8 juillet. Cette lettre est ainsi conçue (2) : (1) Archives nationales> Carton C 260, dossier 557, _Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 88.
« Oost-Cappel, le 8 juillet 1793 « Oost-Cappel, le 8 juillet 1793

Séance du vendredi 12 juillet 1793

page 611
...mée du Nord, par la- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16 p 89 80° Lettre des représentants Beffroy et Bol-let, commissaires à Varmée du Nord, par la- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16 p 89
(2) Journal de Perlet, n° '295, page 342, et Procès- (2) Journal de Perlet, n° '295, page 342, et Procès-
verbaux de la Convention, tome 16, page 89 verbaux de la Convention, tome 16, page 89
« Cambrai, 10 juillet 1793 « Cambrai, 10 juillet 1793
...2003, pièces 23 et 24. — Procès-verbaux de la