Résultats trouvés dans le Tome 69

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-066 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
6 sections trouvées
Tri par date d'édition croissante

Séance du lundi 29 juillet 1793

- search term matches: (4)

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 639
...té des dépêches porte à la connaissance de la Convention la nomenclature des assemblées primaires qui font passer le procès-verbal de leur acceptation de l'Acte constitutionnel, ou simplement l'annonce de cette acceptation, savoir (1) : Un membre du comité des dépêches porte à la connaissance de la Convention la nomenclature des assemblées primaires qui font passer le procès-verbal de leur acceptation de l'Acte constitutionnel, ou simplement l'annonce de cette acceptation, savoir (1) :
présidence de danton, Président. présidence de danton, Président.
(1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 335. (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 335.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 640
Locuteur: Dartigoeyte
...tier et Lequinio, qui ont réuni le plus de voix jeudi, soient appelés comme secrét... ...aire, s'occupe des préparatifs du 10 août. Il propose que les citoyens Le Carpentier et Lequinio, qui ont réuni le plus de voix jeudi, soient appelés comme secrétaires.
Locuteur: Le Président
(2) annonce qu'il vient de recevoir deux lettres, l'une clu général Custine, l'autre du citoyen Michel, député de Rhône-et-Loire, détenu au Luxembourg. (2) annonce qu'il vient de recevoir deux lettres, l'une clu général Custine, l'autre du citoyen Michel, député de Rhône-et-Loire, détenu au Luxembourg.
Locuteur: Le Président
...r la lecture et sur le renvoi au comité de Sûreté générale. Les avis sont partagés sur la lecture et sur le renvoi au comité de Sûreté générale.
Locuteur: Le Président
...nt renvoyées, sans être lues, au comité de Sûreté générale.) (Après deux épreuves, les lettres sont renvoyées, sans être lues, au comité de Sûreté générale.)
Locuteur: Amar
...ction qui a eu lieu dans le département de l'Ain, on a fait chasser, par une parti...
...itoyen Blaugdesalet, officier municipal de la commune de Bourg, et la municipalité dont il faisa...
(3) annonce que dans la dernière insurrection qui a eu lieu dans le département de l'Ain, on a fait chasser, par une partie du peuple qu'on appelle perfidement le souverain, le citoyen Blaugdesalet, officier municipal de la commune de Bourg, et la municipalité dont il faisait partie, pour en substituer une autre gangrenée d'aristocrates.
Locuteur: Amar
...-il, est à la barre ; il vient réclamer de votre justice la punition exemplaire de...
...qu'il soit renvoyé par-devant le comité de Sûreté générale, qui examinera la deman...
Le procureur général syndic, ajoute-t-il, est à la barre ; il vient réclamer de votre justice la punition exemplaire des administrateurs rebelles qui trompent le peuple et veulent perdre la chose publique. Je demande qu'il soit renvoyé par-devant le comité de Sûreté générale, qui examinera la demande et tout ce qui est relatif à cette affaire.
Locuteur: Amar
... Convention décrète le renvoi au comité de Sûreté générale.) (La Convention décrète le renvoi au comité de Sûreté générale.)
Locuteur: Amar
...le citoyen Jubié, député du département de VIsère, soit admis à la barre pour y li... (4) demande encore que le citoyen Jubié, député du département de VIsère, soit admis à la barre pour y lire une demande pour ce département relativement aux subsistances ou qu'il soit r...
Locuteur: Amar
Un autre membre observe que le ministre de l'intérieur doit en connaître, parce qu'il a des fonds pour les objets de cette nature. Un autre membre observe que le ministre de l'intérieur doit en connaître, parce qu'il a des fonds pour les objets de cette nature.
Locuteur: Amar
...vention renvoie la pétition au ministre de l'intérieur.) (La Convention renvoie la pétition au ministre de l'intérieur.)
Les administrateurs du district de Colmar annoncent que l'Acte constitutionnel a été accepté à l'unanimité dans ce dis... Les administrateurs du district de Colmar annoncent que l'Acte constitutionnel a été accepté à l'unanimité dans ce district ;
...errible annoncent que tous les citoyens de ce département ont accepté la Constitution avec enthousiasme ; Les citoyens administrateurs du département du Mont-Terrible annoncent que tous les citoyens de ce département ont accepté la Constitution avec enthousiasme ;
...rtement des Landes annonce que la ville de Mont-de-Marsan, chéf-lieu de ce département, a accepté la Constitution à l'unanimité ; Le procureur général syndic du département des Landes annonce que la ville de Mont-de-Marsan, chéf-lieu de ce département, a accepté la Constitution à l'unanimité ;
Les administrateurs du district de Sézanne annoncent que toutes les communes de ce district ont accepté la Constitution; Les administrateurs du district de Sézanne annoncent que toutes les communes de ce district ont accepté la Constitution;
La municipalité de Saint-Servan annonce aussi que les assemblées primaires de cette commune ont accepté la Constitution. La municipalité de Saint-Servan annonce aussi que les assemblées primaires de cette commune ont accepté la Constitution.
Les 5 sections du canton de Saint-Omer, département du Pas-de-Calais, district de Saint-Omer ; Les 5 sections du canton de Saint-Omer, département du Pas-de-Calais, district de Saint-Omer ;
Le canton de Bonny-sur-Loire, district de Gien ; Le canton de Bonny-sur-Loire, district de Gien ;
La section du collège de la ville d'AJen-çon ; La section du collège de la ville d'AJen-çon ;
Le canton de Merle-sur-Sarthe ; Le canton de Carhaix; Le canton de Romorantin, département de Loir-et-Cher ; Le canton de Merle-sur-Sarthe ; Le canton de Carhaix; Le canton de Romorantin, département de Loir-et-Cher ;
bataillon de FAriège; bataillon de FAriège;
La société populaire de Saint-Servan, département d'Ille-et-Vil... La société populaire de Saint-Servan, département d'Ille-et-Vilaine ;
Le canton de Bulgneville, district de Neuf château, département des Vosges ; Le canton de Bulgneville, district de Neuf château, département des Vosges ;
Les citoyens du district de Charolles ; Les citoyens du district de Charolles ;
Le canton de Malesherbes ; Le canton de Malesherbes ;
Le canton des Châteaudun,district de Châ teaudun, département d'Eure-et-Loir... Le canton des Châteaudun,district de Châ teaudun, département d'Eure-et-Loir ;
Le canton de Gannay-sur-Loir ; Le canton de Gannay-sur-Loir ;
La société antifédéraliste de Bar-sur-Aube ; La société antifédéraliste de Bar-sur-Aube ;
Les sans-culottes du canton de Mézières, section de la Campagne ; Les sans-culottes du canton de Mézières, section de la Campagne ;
Le canton de Breteuil, district de Ver-neuil ; La commune de Gray ; Le canton d'Arleuf : Le canton de Breteuil, district de Ver-neuil ; La commune de Gray ; Le canton d'Arleuf :
Le canton de Saint-Martin, île de Ré ; Le canton de Saint-Martin, île de Ré ;
Le district de Montlieu, département de la Charente-Inférieure ; Le district de Montlieu, département de la Charente-Inférieure ;
Le district d'Agen ; Le district de Frénay ; Le district d'Agen ; Le district de Frénay ;
Le département de la Meurthe ; Les communes de Vesles.et de Caumont, formant le canton de Liesse, district de Laon ; Le département de la Meurthe ; Les communes de Vesles.et de Caumont, formant le canton de Liesse, district de Laon ;
Le canton de La Rochelle ; Le canton de La Rochelle ;
La ville de Luçon ; La commune de Tonneins; La ville de Luçon ; La commune de Tonneins;
La commune de Saint-Valery-en-Caux ; La commune de Saint-Valery-en-Caux ;
La commune de Chavignon, canton de Vailly, district de Soissons; La commune de Chavignon, canton de Vailly, district de Soissons;
-La société républicaine de Tartas; Le district de Craon ; -La société républicaine de Tartas; Le district de Craon ;
Le canton de la Roche-Guy on, district de Mantes ; Le canton de la Roche-Guy on, district de Mantes ;
Le district de Saint-Yrieix, département de la Haute-Vienne ; Le district de Saint-Yrieix, département de la Haute-Vienne ;
Le canton d'Auneau, district de Chartres ; Le canton d'Auneau, district de Chartres ;
La quatrième section de la ville de Rennes, réunie au collège ; La quatrième section de la ville de Rennes, réunie au collège ;
Le canton de Randan, district de Riom ; Le canton de Randan, district de Riom ;
Le canton de Léré, district de Sancerre ; Le canton de Léré, district de Sancerre ;
La municipalité de iSaint-Vaast, district de Valogne ; La municipalité de iSaint-Vaast, district de Valogne ;
...ment du Bas-Rhin annonce que les villes de Le procureur général syndic du département du Bas-Rhin annonce que les villes de
Schelestadt et de Rosheim l'ont accepté à l'unanimité ; Schelestadt et de Rosheim l'ont accepté à l'unanimité ;
... page 470, 2" colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 337. (1) Mercure universel, tome 29, page 470, 2" colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 337.
(2) Le Journal de Perlet, n° 312, page 476 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 337. (2) Le Journal de Perlet, n° 312, page 476 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 337.
(3) Le Journal de Perlet, n° 312, page 474 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 337. (3) Le Journal de Perlet, n° 312, page 474 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 337.
(4) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 337. (4) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 337.
... département du Haut-Rhin annoncent que l'Acte constitutionnel a été accepté dans tout ce département; Les administrateurs du département du Haut-Rhin annoncent que l'Acte constitutionnel a été accepté dans tout ce département;

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 641
Locuteur: Julien
(de Toulouse) (4). J'annonce à la Conventio...
...tocrates et les contre-révolutionnaires de Toulouse ont eu l'effet qu'elle en deva...
...t public y est maintenant excellent. La Constitution y a été acceptée. Les intrigants ont bi...
(de Toulouse) (4). J'annonce à la Convention que la conduite ferme qu'elle a tenue, que les décrets rigoureux qu'elle a prononcés contre les aristocrates et les contre-révolutionnaires de Toulouse ont eu l'effet qu'elle en devait attendre. L'esprit public y est maintenant excellent. La Constitution y a été acceptée. Les intrigants ont bien voulu se répandre dans les sections : les patriotes ont été obligés d'employe...
Locuteur: Lequiaio
1° Lettre des corps administratifs de la ville de Laval, département de la Mayenne (1), par laquelle ils demandent une avance de 150,000 livres par forme d'emprunt, pour subvenir aux dépenses extraordinaires de l'approvisionnement en grains du district de Laval jusqu'à la récolte. 1° Lettre des corps administratifs de la ville de Laval, département de la Mayenne (1), par laquelle ils demandent une avance de 150,000 livres par forme d'emprunt, pour subvenir aux dépenses extraordinaires de l'approvisionnement en grains du district de Laval jusqu'à la récolte.
Locuteur: Lequiaio
2° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (2), par laquelle il fait p...
...on nationale l'extrait du procès-verbal de la consulte générale du département de la Corse, convoquée à Corté.
2° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (2), par laquelle il fait passer à la Convention nationale l'extrait du procès-verbal de la consulte générale du département de la Corse, convoquée à Corté.
Locuteur: Lequiaio
...re du ministre sont renvoyées au comité de Salut public.) (Cette pièce et la lettre du ministre sont renvoyées au comité de Salut public.)
Locuteur: Bentabole
...mé des défenseurs officieux à un enfant de 8 ans, nommé Bernard Yitemer, qui a per...
...nard Yitemer, capitaine au 8e bataillon de Saône-et-Loire, mort à l'armée du Rhin. Déjà, avant le départ de son père, cet enfant avait perdu sa mèr...
... et qu'il est revenu tout seul, à pied, de l'armée, grâce aux secours que les patr...
(3). La société des Jacobins a nommé des défenseurs officieux à un enfant de 8 ans, nommé Bernard Yitemer, qui a perdu son père Bernard Yitemer, capitaine au 8e bataillon de Saône-et-Loire, mort à l'armée du Rhin. Déjà, avant le départ de son père, cet enfant avait perdu sa mère. Une route officielle, donnée à cet enfant par un capitaine, prouve que son père est réellement mort en défendant la patrie, et qu'il est revenu tout seul, à pied, de l'armée, grâce aux secours que les patriotes lui ont accordés dans les différents lieux où il a passé.
Locuteur: Bentabole
...adopté par la nation et que le ministre de l'intérieur doit être chargé de faire exécuter le décret à la faveur du... Je pense que cet enfant mérité d'être adopté par la nation et que le ministre de l'intérieur doit être chargé de faire exécuter le décret à la faveur duquel cet enfant a droit d'être admis dans .société des jeunes Français. (Vifs ap...
Locuteur: Bentabole
... le jeune citoyen Bernard Vitemer, fils de fèu Bernard Yitemer, capitaine au 8e bataillon de Saône-et-Loire, mort à l'armée du Rhin,...
...s Français, située au ci-devant prieuré de Saint-Martin-des-Champs, à Paris.
« La Convention nationale décrète que le jeune citoyen Bernard Vitemer, fils de fèu Bernard Yitemer, capitaine au 8e bataillon de Saône-et-Loire, mort à l'armée du Rhin, est adopté par la patrie, et qu'il sera admis à la société des jeunes Français, située au ci-devant prieuré de Saint-Martin-des-Champs, à Paris.
Locuteur: Bentabole
«( Le ministre de l'intérieur est chargé de l'exécution du présent décret. » «( Le ministre de l'intérieur est chargé de l'exécution du présent décret. »
Locuteur: Le Carpentier
(5) propose à la Convention de charger son comité de Salut public de lui faire son rapport demain sur les moyens de faire cesser les abus énormes qui existent dans les hôpitaux militaires de la République, dont la plupart des officiers de santé sont entachés d'incivisme- (5) propose à la Convention de charger son comité de Salut public de lui faire son rapport demain sur les moyens de faire cesser les abus énormes qui existent dans les hôpitaux militaires de la République, dont la plupart des officiers de santé sont entachés d'incivisme-
Locuteur: Le Carpentier
Ûn membre, au nom du comité de législation, fait un rapport sur la pét...
...ssaire national au tribunal du district de Bourmont, et propose de passer à l'ordre du jour sur cette péti...
Ûn membre, au nom du comité de législation, fait un rapport sur la pétition du citoyen Henri Marcilly, commissaire national au tribunal du district de Bourmont, et propose de passer à l'ordre du jour sur cette pétition.
Locuteur: Le Carpentier
...ention adopte les conclusions du comité de législation.) (La Convention adopte les conclusions du comité de législation.)
Locuteur: Le Carpentier
...près avoir entendu le rapport du comité de législation sur la pétition du citoyen ...
...ssaire national au tribunal du district de Bourmont, passe à l'ordre du jour, motivé sur ce que l'article 17 du titre II de la loi du 16 août 1790 ne permet pas de distraire les justiciables de leurs juges naturels pour d'autres attr...
« La Convention nationale, après avoir entendu le rapport du comité de législation sur la pétition du citoyen Henri Marcilly, commissaire national au tribunal du district de Bourmont, passe à l'ordre du jour, motivé sur ce que l'article 17 du titre II de la loi du 16 août 1790 ne permet pas de distraire les justiciables de leurs juges naturels pour d'autres attributions que celles déterminées par la loi. »
Locuteur: Couthon
...ne homme, nommé Gilbert Borot, maréchal de la ville d'Aigueperse, a été condamné à...
...tribunal criminel du département du Puy-de-Dôme, pour causes de troubles excités à l'époque du recrutem...
(2) annonce qu'un jeune homme, nommé Gilbert Borot, maréchal de la ville d'Aigueperse, a été condamné à mort par jugement du tribunal criminel du département du Puy-de-Dôme, pour causes de troubles excités à l'époque du recrutement.
Locuteur: Couthon
...ment. Je ne veux pas m'opposer au cours de la justice, mais je demande, au moins, ...
... du jugement et qu'on renvoie au comité de Sûreté générale pour examiner l'affaire...
...é aux excès qu'il a commis. A cette heure, sa famille et toute la ville le réclament. Je ne veux pas m'opposer au cours de la justice, mais je demande, au moins, un sursis à l'exécution du jugement et qu'on renvoie au comité de Sûreté générale pour examiner l'affaire.
Locuteur: Couthon
...tion relative à Gilbert Borot, maréchal de la ville d'Aigue-perse, condamné à mort...
...tribunal criminel du département du Puy-de-Dôme, pour causes de troubles excités à l'époque du recrutement, décrète le renvoi de cette pétition au comité de Sûreté générale, et surseoit à l'exécution du jugement et à l'exercice et l'examen de toutes poursuites et contraintes contre...
« La Convention nationale, après avoir entendu la lecture d'une pétition relative à Gilbert Borot, maréchal de la ville d'Aigue-perse, condamné à mort, par jugement du tribunal criminel du département du Puy-de-Dôme, pour causes de troubles excités à l'époque du recrutement, décrète le renvoi de cette pétition au comité de Sûreté générale, et surseoit à l'exécution du jugement et à l'exercice et l'examen de toutes poursuites et contraintes contre ledit Gilbert Borot, jusqu'après le rapport du comité, et jusqu'à ce que la Con...
semestre de 1793, page 904 3e semestre de 1793, page 904 3e
... cette proposition.) (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 338. (La Convention décrète cette proposition.) (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 338.
... page 490, 1" colonno et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 338. (2) Mercure universel, tome 29, page 490, 1" colonno et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 338.
...n, tome 31, page 286, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 338. (4) Collection Baudouin, tome 31, page 286, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 338.
(5) Procès-verbaux de la Convention, 1.17, p. 338. — La minut...
...s, porte pour cette motion la signature de Le Carpentier; le Journal de Perlet, n° 312, page 474, l'attribue, a...
(5) Procès-verbaux de la Convention, 1.17, p. 338. — La minute du procès-verbal qui se trouve aux Archives nationales, porte pour cette motion la signature de Le Carpentier; le Journal de Perlet, n° 312, page 474, l'attribue, au contraire, à Taillefer.
...n, tome 31, page 286, et Procès verbaux de la Convention, tome 17, page 339. (1) Collection Baudouin, tome 31, page 286, et Procès verbaux de la Convention, tome 17, page 339.
...n, tome 31, page 286, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 338. (3) Collection Baudouin, tome 31, page 286, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 338.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 642
Locuteur: Lequinio
« Fait à Cambrai, le 25 juillet 1793, l'an II de la République française, une et indivis... « Fait à Cambrai, le 25 juillet 1793, l'an II de la République française, une et indivisible. »
Locuteur: Lequinio
... du Nord (1), par laquelle ils écrivent de Cambrai, à la date du 26 juillet, que, ...
...ui leur ont été adressée -gta le comité de Salut public, ils ont fait nae proclama...
...roupes pour leur annoncer l'arrestation de Custine ; que le lendemain ils ont parc...
...vait faite, et que, loin d'en concevoir de l'indignation, les défenseurs de la patrie y ont, au contraire, donné un...
...ants Delbrel, Le Tourneur (Sarthe) et Levasseur (Sarthe), commissaires à l'armée du Nord (1), par laquelle ils écrivent de Cambrai, à la date du 26 juillet, que, d'après les instructions qui leur ont été adressée -gta le comité de Salut public, ils ont fait nae proclamation aux troupes pour leur annoncer l'arrestation de Custine ; que le lendemain ils ont parcouru les différents corps pour voir l'impression que cette nouvelle y avait faite, et que, loin d'en concevoir de l'indignation, les défenseurs de la patrie y ont, au contraire, donné une approbation formelle.
Locuteur: Lequinio
Suit le texte1 de la proclamation annoncée dans cette let... Suit le texte1 de la proclamation annoncée dans cette lettre (2) :
Locuteur: Lequinio
...tte et Dumouriez ont produit, au comité de surveillance, des pièces contre ce géné...
...xposée pour n'avoir pas pris, à l'égard de Dumouriez, des mesures aussi promptes q...
...oit vous intéresser que sous le rapport de la justice : elle sera rendue à Custine...
...coupable, vous applaudirez à la fermeté de la Convention, qui ne peut séparer le salut de la patrie de celui de l'armée. Dans une République, plus un général a de talents militaires, plus on doit survei...
« Les mêmes patriotes qui ont dénoncé La-fayette et Dumouriez ont produit, au comité de surveillance, des pièces contre ce général. Souvenez-vous, républicains, à quels dangers la patrie fut exposée pour n'avoir pas pris, à l'égard de Dumouriez, des mesures aussi promptes que vigoureuses. Ne- voyez que la chose publique ; le sort d'un homme ne doit vous intéresser que sous le rapport de la justice : elle sera rendue à Custine. S'il est innocent, ses ennemis seront confondus : s'il est coupable, vous applaudirez à la fermeté de la Convention, qui ne peut séparer le salut de la patrie de celui de l'armée. Dans une République, plus un général a de talents militaires, plus on doit surveiller sa conduite. Celui dont le soupçon est approché doit se justifier. Vous att...
Locuteur: Lequinio
Nous avons continué hier de visiter l'armée, notre proclamation nous avait précédés, nous nous en sommes aperçus de la manière dont nous avons été reçus, la lecture en a été entendue avec calme. Le cri de : Vive_ la République! par lequel nous la terminions a été répété aVec cette force de sentiment qui est dans le cœur des bons républicains. Nous donnâmes lecture de la proclamation au milieu d'un bataillo...
...giment et d'un détachement du bataillon de l'Ille-et-Vilaine ; le 22e régiment cria : A bas la noblesse! nous ne voulons plus de nobles pour nous commander ; le détache...
...e! Nous avons observé que l'arrestation de Custine déplaisait à quelques bataillon...
...ts en erreur, comme les administrateurs de ces départements, et les soldats feront...
Nous avons continué hier de visiter l'armée, notre proclamation nous avait précédés, nous nous en sommes aperçus de la manière dont nous avons été reçus, la lecture en a été entendue avec calme. Le cri de : Vive_ la République! par lequel nous la terminions a été répété aVec cette force de sentiment qui est dans le cœur des bons républicains. Nous donnâmes lecture de la proclamation au milieu d'un bataillon carré formé du 22e régiment et d'un détachement du bataillon de l'Ille-et-Vilaine ; le 22e régiment cria : A bas la noblesse! nous ne voulons plus de nobles pour nous commander ; le détachement cria : Vive Custine, nous demandons Custine! Nous avons observé que l'arrestation de Custine déplaisait à quelques bataillons fournis par les départements qui ont voulu se fédéraliser, quelques officiers auront été induits en erreur, comme les administrateurs de ces départements, et les soldats feront comme les administrés.
Locuteur: Lequinio
...s avons vu avec peine que des régiments de hussards et de chasseurs, qui ont fait la^ dernière campagne avec gloire, avaient 4 à 500 hommes hors de service, faute de chevaux et d'armes, tandis que des corps nouvellement formés ne manquent de rien- Ces braves hussards de Chamboran ont 400 hommes qui ne sont ni montés ni équipés, nous avons adressé au comité de Salut public un projet qui nous paraît ...
...ement notre cavalerie. Nous vous prions de vous en faire rendre compte dans le plu...
...llés aujourd'hui visiter les flanqueurs de gauche, je profite du passage de Duhem pour vous faire parvenir promptem...
« Nous avons vu avec peine que des régiments de hussards et de chasseurs, qui ont fait la^ dernière campagne avec gloire, avaient 4 à 500 hommes hors de service, faute de chevaux et d'armes, tandis que des corps nouvellement formés ne manquent de rien- Ces braves hussards de Chamboran ont 400 hommes qui ne sont ni montés ni équipés, nous avons adressé au comité de Salut public un projet qui nous paraît très propre à augmenter promptement notre cavalerie. Nous vous prions de vous en faire rendre compte dans le plus bref délai. Mes collègues Delbrel et Letourneur sont allés aujourd'hui visiter les flanqueurs de gauche, je profite du passage de Duhem pour vous faire parvenir promptement cette lettre.
Locuteur: Lequinio
, l'an II de la République. , l'an II de la République.
Locuteur: Lequinio
« Signé : Levasseur (de la Sarthe). » « Signé : Levasseur (de la Sarthe). »
Locuteur: Lequinio
...mée du Nord, pour se plaindre du décret de la Convention qui a réduit à quatre le ... ...entants Delbrel, Le Tourneur (Sarthe) et Levasseur (Sarthe), commissaires à l'armée du Nord, pour se plaindre du décret de la Convention qui a réduit à quatre le nombre des commissaires à l'armée du Nord ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Lequinio
, l'an II de ^ la République française, une et indiv... , l'an II de ^ la République française, une et indivisible.
(2) Premier supplément au Bulletin de la Convention, du 29 juillet 1793. (2) Premier supplément au Bulletin de la Convention, du 29 juillet 1793.
...fiance dont vous nous avez honorés, que de ne pas vous (1) Cette lettre n'est pas ...
...ue nous avons faite plus haut, à propos de la lettre de Levasseur, s'y applique également. — Aulard ; Actes et correspondance du comité de Salut public, tome 5, page 374. — Archi...
« Ce serait manquer à la confiance dont vous nous avez honorés, que de ne pas vous (1) Cette lettre n'est pas mentionnée au procès-verbal; mais la remarque que nous avons faite plus haut, à propos de la lettre de Levasseur, s'y applique également. — Aulard ; Actes et correspondance du comité de Salut public, tome 5, page 374. — Archives nationales, carton AFii 233, plaquette 2004, pièce 15. — Mercure universel, ...
2° Lettre du représentant Levasseur (de la Sarthe), commissaire à l'armée du Nord, par laquelle il rend compte de l'accueil fait par l'armée à la proclam...
...es et se plaint que plusieurs régiments de cavalerie manquent de chevaux ; elle est ainsi conçue (3) (1) Journal de la Montagne, n° 59, page 369,1" colonne...
2° Lettre du représentant Levasseur (de la Sarthe), commissaire à l'armée du Nord, par laquelle il rend compte de l'accueil fait par l'armée à la proclamation des commissaires et se plaint que plusieurs régiments de cavalerie manquent de chevaux ; elle est ainsi conçue (3) (1) Journal de la Montagne, n° 59, page 369,1" colonne. — Cette lettre n'est pas mentionnée au Procès-verbal.
... dossier relatif aux motions et projets de décret de la séance du 29 juillet, un feuillet dé...
...é à l'imprimerie. Archives du Ministère de la Gnerre, Armée du Nord et des Ardenne...
...ée au procès-verbal ; mais nous avons découvert aux Archives nationales, dans le dossier relatif aux motions et projets de décret de la séance du 29 juillet, un feuillet détaché, qui a toutes les apparences d'un supplément au prcrcès-verbal, sur lequel...
...à présumer que ce feuillet, par suite d'une omission ou erreur, n'a pas été donné à l'imprimerie. Archives du Ministère de la Gnerre, Armée du Nord et des Ardennes 1/14 bis.
« Cambrai, 27 juillet 1793 « Cambrai, 27 juillet 1793
Cambrai, le 26 juillet 1793 Cambrai, le 26 juillet 1793

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 643
Locuteur: Lequinio
...observations sur le décret des 15 et 19 de ce mois, relatif aux représentants du p... soumettre nos observations sur le décret des 15 et 19 de ce mois, relatif aux représentants du peuple députés aux armées.
Locuteur: Lequinio
« Vous avez réduit au nombre de quatre les représentants auprès de chaque armée. Ce nombre peut être suffisant auprès de quel-ques-unes, mais il est bien au-dessous de ce qu il en faudrait dans l'armée du No... « Vous avez réduit au nombre de quatre les représentants auprès de chaque armée. Ce nombre peut être suffisant auprès de quel-ques-unes, mais il est bien au-dessous de ce qu il en faudrait dans l'armée du Nord.
Locuteur: Lequinio
« Faudra-t-il qu'il n'y ait qu'un de nous dans chaque division ? Mais un seul pourra-t-il y suffire? Mais, aux termes de vos décrets, un seul ne peut rien délib...
...udrait, pour ainsi dire, saisir le coup de temps pour opérer le bien es où le succès des moyens dépend de la célérité à les employer, faudra-t-il...
... au milieu des événements dont le salut de la République pourrait quelquefois dépendre? Non, sans doute, dans des moments de crise, dans les occasions périlleuses, ...
...irons urgent et convenable. Oui, chacun de nous aurait, dans ces moments, le courage de s'élever individuellement au-dessus de l'autorité que vous" lui avez déléguée, dût-il payer de sa tête les erreurs où son zèle pourrai...
... si notre dévouement nous met au-dessus de toutes les difficultés, ce n est pas une raison pour que vous nous refusiez les moyens de remplir, avec fruit, la tâche qui nous ...
« Faudra-t-il qu'il n'y ait qu'un de nous dans chaque division ? Mais un seul pourra-t-il y suffire? Mais, aux termes de vos décrets, un seul ne peut rien délibérer, rien arrêter, rien ordonner. A quoi se réduiront donc nos fonctions ici? S...
...a connaître des abus; quand nous nous trouverons dans des circonstances où il faudrait, pour ainsi dire, saisir le coup de temps pour opérer le bien es où le succès des moyens dépend de la célérité à les employer, faudra-t-il que nous restions spectateurs passifs et impuissants au milieu des événements dont le salut de la République pourrait quelquefois dépendre? Non, sans doute, dans des moments de crise, dans les occasions périlleuses, nous n'hésiterons point, quoique seuls, d'ordonner ce que nous croirons urgent et convenable. Oui, chacun de nous aurait, dans ces moments, le courage de s'élever individuellement au-dessus de l'autorité que vous" lui avez déléguée, dût-il payer de sa tête les erreurs où son zèle pourrait l'entraîner. Mais, si notre dévouement nous met au-dessus de toutes les difficultés, ce n est pas une raison pour que vous nous refusiez les moyens de remplir, avec fruit, la tâche qui nous est imposée.
Locuteur: Lequinio
« Nous savons que la plupart de vous sont dans l'idée qu'au moyen du mi...
...la machine est montée et qu'elle marche de son propre mouvement sans notre coopéra...
...lement et l'équipement des armées. Ceux de nous qui restent tde la première nomina...
...à assez vu pour reconnaître l'immensité de la carrière qui s'ouvre au devant d'eux...
« Nous savons que la plupart de vous sont dans l'idée qu'au moyen du ministre et des administrations militaires, la machine est montée et qu'elle marche de son propre mouvement sans notre coopération. On croit que nous n'avons ici qu'à surveiller et à instruire. Eh bien, cit...
... tous les abus qui se présentent et surtout pour assurer la subsistance, l'habillement et l'équipement des armées. Ceux de nous qui restent tde la première nomination en ont fait une bien cruelle expérience ; ceux qui arrivent en ont déjà assez vu pour reconnaître l'immensité de la carrière qui s'ouvre au devant d'eux, ceux qui retournent dans votre sem vous diront ce qu'ils ont fait et ce qu'il ...
Locuteur: Lequinio
...ant vous, qu'ils paraissent devant ceux de nos collègues qui vont quitter les armées pour rentrer au milieu de vous, oes hommes qui ont tant crié et t... ...ent rugir, les tigres qui voient enlever leur proie ; mais qu'ils paraissent devant vous, qu'ils paraissent devant ceux de nos collègues qui vont quitter les armées pour rentrer au milieu de vous, oes hommes qui ont tant crié et tant conspiré contre les mesures par nous employées. Qu'ils parlent, et ils seron...
Locuteur: Lequinio
...administrations des départements, celui de l'armée, celui même du petit nombre d a...
...besoins renaissent sans cesse, le poids de nos occupations restera toujours le mêm...
...e si vous ne laissez ici le même nombre de collaborateurs.
...lité même des moyens ordinaires? Nous invoquons, à cet égard, le témoignage des administrations des départements, celui de l'armée, celui même du petit nombre d agents fidèles et purs qui existent dans quelques administrations militaires. Ce ...
...urons a le faire encore. Dans une armée aussi considérable que celle-ci, où les besoins renaissent sans cesse, le poids de nos occupations restera toujours le même, et nous ne saurions y suffire si vous ne laissez ici le même nombre de collaborateurs.
Locuteur: Lequinio
...reaux qui étaient, ou auraient dû être, de deux membres chacun liés par un bureau central. Il eût été possible de renouveler tous les mois un membre de chaque division, l'autre aurait resté p...
...avoir une marche concordante avec celle de leurs prédécesseurs. Dans la circonstan...
... les deux députés qui etaient à l'armée de Lille, et le seul qui était à l'armée de Maubeuge. L'expérience que ces représen...
« La commission qui nous a précédés était divisée en quatre bureaux qui étaient, ou auraient dû être, de deux membres chacun liés par un bureau central. Il eût été possible de renouveler tous les mois un membre de chaque division, l'autre aurait resté pour mettre son nouveau collègue au courant des travaux. Mais si vous réduisez à ...
...ns acquises? Comment les nouveaux venus, à ichaque renouvellement, pourront-ils avoir une marche concordante avec celle de leurs prédécesseurs. Dans la circonstance actuelle, par exemple, vous rappelez les deux députés qui etaient à l'armée de Lille, et le seul qui était à l'armée de Maubeuge. L'expérience que ces représentants avaient acquise dans ces deux divisions, sera donc entièrement perdue pour...
Locuteur: Lequinio
...ne pouvons nous défendre d un sentiment de douleur, quand nous songeons aux suites funestes qui peuvent résulter de votre décret du 15 juillet. Le comité de Salut public qui vous l'a présenté a ét...
... appelons quand vous aurez entendu ceux de nos collègues qui se retirent. Pardonnez-nous le ton de sensibilité avec lequel nous vous parlo...
...primer froidement, quand on est pénétré de la justice de ses réclamations.
« Citoyens, nous ne pouvons nous défendre d un sentiment de douleur, quand nous songeons aux suites funestes qui peuvent résulter de votre décret du 15 juillet. Le comité de Salut public qui vous l'a présenté a été induit en erreur ; c'est à vous, c'est à lui que nous en appelons quand vous aurez entendu ceux de nos collègues qui se retirent. Pardonnez-nous le ton de sensibilité avec lequel nous vous parlons : l'amour du bien public est le seul sentiment qui nous anime. Peut-on s'exprimer froidement, quand on est pénétré de la justice de ses réclamations.
Locuteur: Lequinio
...que les représentants du peuple auprès^ de l'armée du Nord, se trouvent réduits à ...
...ommis sont ici représentés par une nuée de commissaires de tous les noms, de toutes les formes, de toutes les couleurs.
...exion vient se mêler à celles que nous vous avons déjà faites. Pourquoi faut-il que les représentants du peuple auprès^ de l'armée du Nord, se trouvent réduits à quatre, quand le conseil exécutif, quand un ministre, quand les commis sont ici représentés par une nuée de commissaires de tous les noms, de toutes les formes, de toutes les couleurs.
Locuteur: Lequinio
... reDdez-nous, au moins pour un mois, un de nos collègues de la division de Lille, un de la division de Cambrai et celui de la division de Maubeuge. Nous osons vous dire que le succès de notre mission, peut-être même le salut de l'armée, en dépendent. Si vous ne daign...
...l le faut, sous le poids des travaux et de la responsabilité que vous nous imposez...
...t-être, au-rez-vous à regretter un jour de ne pas nous avoir laissé des coopérateu...
« Citoyens, nous vous en conjurons, reDdez-nous, au moins pour un mois, un de nos collègues de la division de Lille, un de la division de Cambrai et celui de la division de Maubeuge. Nous osons vous dire que le succès de notre mission, peut-être même le salut de l'armée, en dépendent. Si vous ne daignez pas céder à nos instances, nous céderons à votre volonté; nous périrons, s'il le faut, sous le poids des travaux et de la responsabilité que vous nous imposez. Mais, peut-être, au-rez-vous à regretter un jour de ne pas nous avoir laissé des coopérateurs dont les lu-

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 644
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
J'appuie les propositions de Billaud-Yarenne, et surtout la dernière...
... Sans doute, on peut avoir des affaires de commerce à Bordeaux, à Lyon, à Marseill...
...le midi ; et le simulacre d'acceptation de la Constitution n'est pour quelques villes qu'un moyen ...
...ation. Le comité contre-révolutionnaire de Bordeaux n'a pas perdu l'espoir de faire marcher une force contre vous.
J'appuie les propositions de Billaud-Yarenne, et surtout la dernière. Nous ne pouvons nous dissimuler qu'il y a eu entre les villes rebelles des cor...
...s d'ambassadeurs, bien étranges à la vérité, méritent toute la rigueur des lois. Sans doute, on peut avoir des affaires de commerce à Bordeaux, à Lyon, à Marseille ; mais il faut en donner des preuves. Dans ce moment, on cherche plus que jamais à soulever le midi ; et le simulacre d'acceptation de la Constitution n'est pour quelques villes qu'un moyen pour renouer la conspiration. Le comité contre-révolutionnaire de Bordeaux n'a pas perdu l'espoir de faire marcher une force contre vous.
Locuteur: Duhem
...demande à ajouter deux mots aux lettres de vos commissaires à 1 armée du Nord, que...
...t déposer sur le bureau et qui viennent de vous être lues.
(1). Je demande à ajouter deux mots aux lettres de vos commissaires à 1 armée du Nord, que j'avais fait déposer sur le bureau et qui viennent de vous être lues.
Locuteur: Duhem
Je suis arrivé hier de la frontière du JNorcI. Les nouveaux co...
...oyés pour nous remplacer, sont effrayes de l'énorme complication des affaires ; ca...
...nvenable. Vos commissaires sont obliges de faire les fonctions du général, des com...
Je suis arrivé hier de la frontière du JNorcI. Les nouveaux commissaires, que vous aviez envoyés pour nous remplacer, sont effrayes de l'énorme complication des affaires ; car il faut que vous sachiez que dans l'armee du Nord, comme dans les autres, il regne un système d'inaction et d'inertie qui n est pas convenable. Vos commissaires sont obliges de faire les fonctions du général, des commissaires des guerres, des caporaux, des approvisionneurs, des magasiniers.
Locuteur: Duhem
(La Convention adopte la proposition de Duhem.) (La Convention adopte la proposition de Duhem.)
Locuteur: Duhem
« L'Assemblée décrété que le comité de Salut public présentera, séance tenante...
...re sans délai auprès des 4 commissaires de l'armée du Nord ; ces 6 commissaires se...
... il V en aura 2 dans l'importante ville de Lille pour surveiller la division de 1 armee du Nord jusqu'à Dunkerque ; les...
« L'Assemblée décrété que le comité de Salut public présentera, séance tenante, 2 membres pour se rendre sans délai auprès des 4 commissaires de l'armée du Nord ; ces 6 commissaires se diviseront tellement qu il V en aura 2 dans l'importante ville de Lille pour surveiller la division de 1 armee du Nord jusqu'à Dunkerque ; les 4 autres resteront au quartier général a Cambrai. »
Locuteur: Billaud-Varenne
...i voudraient soulever l'armée en faveur de Custine.- ...uccès. Je demande qu'on charge un comité d'examiner les moyens d'arrêter ceux qui voudraient soulever l'armée en faveur de Custine.-
Locuteur: Couthon
...sition est inutile, parce que le comité de Salut public a fait arrêter hier le fils de Custine et plusieurs autres individus. Cette dernière proposition est inutile, parce que le comité de Salut public a fait arrêter hier le fils de Custine et plusieurs autres individus.
Locuteur: Billaud-Varenne
La trahison de Custine est si évidente, qu'on écrit de Bordeaux le 23. La mort de l'ami du peuple n'a pas fait ici beaucoup de sensation ; mais on est dans l'attente de la reddition de Mayence et de Valenciennes, et des grands événements ...
... seraient allés dans les villes en état de révolte, et qui ne justifieraient pas d...
...itime, soient déclarés émigrés. Il faut de la vigueur pour faire triompher le part...
...s forts ; exterminez-les avec le glaive de la loi. (Vifs applaudissements.)
La trahison de Custine est si évidente, qu'on écrit de Bordeaux le 23. La mort de l'ami du peuple n'a pas fait ici beaucoup de sensation ; mais on est dans l'attente de la reddition de Mayence et de Valenciennes, et des grands événements qui doivent en être la suite. » Je demande que la Convention décrète que tous ceux qui seraient allés dans les villes en état de révolte, et qui ne justifieraient pas d'un motif légitime, soient déclarés émigrés. Il faut de la vigueur pour faire triompher le parti du peuple ; ils vous poignarderaient, s'ils étaient les plus forts ; exterminez-les avec le glaive de la loi. (Vifs applaudissements.)
semestre de 1793, page 904, 3e semestre de 1793, page 904, 3e
(3) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, p. 904, 3e (3) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, p. 904, 3e
semestre de 1793, p. 904, 3® semestre de 1793, p. 904, 3®
...ure des pièces relatives à la reddition de Mayence, a été suffisante hier pour sou...
...; plus il est coupable, moins il mérite de ménagements. .Nous avois décidé que les...
...ation Custine ; cela ne peut que mettre de la longueur dans le procès d'un homme q...
(3). La simple lecture des pièces relatives à la reddition de Mayence, a été suffisante hier pour soulever d indignation la Convention nationale, et lui taire prendre les mesures né...
...ant je ne crois pas qu'on ait pris pour Custine la mesure qu'il fallait prendre ; plus il est coupable, moins il mérite de ménagements. .Nous avois décidé que les députés seuls et les ministres seraient décrétés d'accusation ; cependant vous avez décrété d'accusation Custine ; cela ne peut que mettre de la longueur dans le procès d'un homme qui devrait déjà ne plus exister. U faut le renvoyer au tribunal révolutionnaire,...
...in, tome 31, page 287 et Procès-verbaux de lu Convention, tome 17, page 339. Collection Baudouin, tome 31, page 287 et Procès-verbaux de lu Convention, tome 17, page 339.
colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 339. . colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 339. .
...a Convention nationale charge le comité de Salut public de prendre toutes les mesures nécessaires ...
...ommes suspects qui sont dans les armées de la République. Elle charge ce comité de lui faire un rapport sans délai sur la question de savoir si ceux qui sont tenus de sortir des villes dont les autorités co...
« La Convention nationale charge le comité de Salut public de prendre toutes les mesures nécessaires pour découvrir et faire arrêter tous les hommes suspects qui sont dans les armées de la République. Elle charge ce comité de lui faire un rapport sans délai sur la question de savoir si ceux qui sont tenus de sortir des villes dont les autorités constituées sont en rébellion, sous peine d'être regardés comme émigrés, ne doiven...
colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 339. colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 339.
...in, tome 31, page 287 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 339. (2) Collection Baudouin, tome 31, page 287 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 339.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 645
Locuteur: Couthon
...membre (2) : En donnant leur sanction à l'Acte constitutionnel, beaucoup d'assemblées primaires ont ex...
...ssaire pour l'époque du 10 août. Au nom de la commission, chargée de vérifier les procès-ver-baux envoyés pa...
... rendre compte que déjà un grand nombre de leurs députés sont rendus à Paris et je...
...ur qu'ils puissent assister aux séances de la Convention.
Un membre (2) : En donnant leur sanction à l'Acte constitutionnel, beaucoup d'assemblées primaires ont exercé la loi qui les invite à envoyer à Paris un commissaire pour l'époque du 10 août. Au nom de la commission, chargée de vérifier les procès-ver-baux envoyés par ces assemblées, je viens rendre compte que déjà un grand nombre de leurs députés sont rendus à Paris et je demande qu'une place particulière leur soit assignée pour qu'ils puissent assister aux séances de la Convention.
Locuteur: Poullain-Grandprey
(2). Le ci-devant pays de Salm, avant sa réunion récente à la Rép...
...s à verser au Trésor national l'arriéré de cette contribution. On ne le peut sans violer les principes du droit de souveraineté qu'ils ont recouvré en secouant le joug de leur ci-devant prince. Le même motif do...
...ion à les autoriser d'employer la somme de 18,000 livres, montant de cet arriéré, à acquitter les dépensés q...
...ais pas valoir leur acceptation unanime de la Constitution ; l'enthousiasme qu'ils y ont mis n'est point un mérite : l'intérêt de tout Français est inséparable de cette acceptation. Je demande que les habitants du ci-devant pays de Salm soient dispensés de verser au Trésor national l'arriéré de leur contribution des années 1*791 et 1...
(2). Le ci-devant pays de Salm, avant sa réunion récente à la République, était assujetti à une contribu-tior envers ]e petit prince allemand qui l'as-servissait alors. On veut forcer ces nouveaux citoyens français à verser au Trésor national l'arriéré de cette contribution. On ne le peut sans violer les principes du droit de souveraineté qu'ils ont recouvré en secouant le joug de leur ci-devant prince. Le même motif doit déterminer la Convention à les autoriser d'employer la somme de 18,000 livres, montant de cet arriéré, à acquitter les dépensés qu'a entraînées leur réunion à la République. Je ne fais pas valoir leur acceptation unanime de la Constitution ; l'enthousiasme qu'ils y ont mis n'est point un mérite : l'intérêt de tout Français est inséparable de cette acceptation. Je demande que les habitants du ci-devant pays de Salm soient dispensés de verser au Trésor national l'arriéré de leur contribution des années 1*791 et 1792, et qu'ils soient autorisés à en faire l'emploi que je viens d'indiquer.
Locuteur: Bentabole
...ée -du 2 juin. Je demande que le comité de législation s'occupe, sans désemparer, de dresser -les actes d'accusation contre Brissot et tous les...
...traitement qui leur sera infligé, suive de près celui du traî tre Custine.
...te du jugement des conspirateurs que vous avez terrassés dans l'immortelle journée -du 2 juin. Je demande que le comité de législation s'occupe, sans désemparer, de dresser -les actes d'accusation contre Brissot et tous les autres députés détenus qui ont été décrétés d'accusation, afin que le traitement qui leur sera infligé, suive de près celui du traî tre Custine.
Locuteur: Bentabole
(La Convention charge le comité de législation de rédiger sans désemparer les actes d'accusation contre Brissot et les autr... (La Convention charge le comité de législation de rédiger sans désemparer les actes d'accusation contre Brissot et les autres députés détenus.)
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
... cette classe, si, rentrés dans le lieu de leur résidence, ils sont dans l'impossibilité de justifier que leur déplacement a été mo... pas être rangés dans cette classe, si, rentrés dans le lieu de leur résidence, ils sont dans l'impossibilité de justifier que leur déplacement a été motivé par des causes légitimes. »
Locuteur: Billaud-Varenne
...nnoncé hier que Kellermann avait refusé de reconnaître l'autorité de Dubois-Crancé et d'Al-bitte. Je demande que le comité de Salut public vérifie le fait, et en fas... (1). On vous a annoncé hier que Kellermann avait refusé de reconnaître l'autorité de Dubois-Crancé et d'Al-bitte. Je demande que le comité de Salut public vérifie le fait, et en fasse son rapport séance tenante.
Locuteur: Billaud-Varenne
...vention nationale décrète que le comité de Sûreté générale fera son rapport, séanc...
...faite hier par un membre du département de Rliô'ne-et-Loire contre le général Kell...
(La Convention nationale décrète que le comité de Sûreté générale fera son rapport, séance tenante, sur la dénonciation faite hier par un membre du département de Rliô'ne-et-Loire contre le général Kellermann.)
Locuteur: Cambon
...l'unanimité, et avec les démonstrations de la joie la plus vive. (Vifs applaudis s... tution à l'unanimité, et avec les démonstrations de la joie la plus vive. (Vifs applaudis sements.)
Locuteur: Bréard
...nommé Corbeau, qui servait dans l'armée de la Moselle a été rappelé et mis en état... (1). Un nommé Corbeau, qui servait dans l'armée de la Moselle a été rappelé et mis en état d'arrestation chez lui, à Paris. Je demande qu'il soit conduit dans une maison ...
Locuteur: Couthon
...quelques renseignements sur la trahison de Custine. ...pris dans le nombre des gens suspects arrêtés, et qu'il pourra peut-être donner quelques renseignements sur la trahison de Custine.
Locuteur: Couthon
...nt colonel d'artillerie, sera transféré de son domicile à Paris, où il est en état d'arrestation, dans les prisons de l'Abbaye.) (La Convention décrète que le nommé Corbeau, lieutenant colonel d'artillerie, sera transféré de son domicile à Paris, où il est en état d'arrestation, dans les prisons de l'Abbaye.)
Locuteur: Couthon
...cette demande au comité des inspecteurs de la salle.) (La Convention renvoie cette demande au comité des inspecteurs de la salle.)
Locuteur: Bar
, au nom du comité de législation, fait un rapport sur la pét...
...banquier à Dijon, et présente un projet de décret pour ordonner que les jugements ...
... par la loi du 19 août 1792 ; le projet de décret est ainsi concu (3) :
, au nom du comité de législation, fait un rapport sur la pétition du citoyen Lebois, banquier à Dijon, et présente un projet de décret pour ordonner que les jugements en matière criminelle, quoique rendus dans les formes civiles, sont sujets à la revision décrétée par la loi du 19 août 1792 ; le projet de décret est ainsi concu (3) :
Locuteur: Bar
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de législation, sur la pétition du citoyen...
...quier à Dijon, interprétant l'article 2 de la loi du 19 août 1792, décrète que les...
...mes civiles, seront admis à se pourvoir de nouveau dans les trois mois, à compter de la promulgation du présent décret. »
« La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de législation, sur la pétition du citoyen Lebois, banquier à Dijon, interprétant l'article 2 de la loi du 19 août 1792, décrète que les jugements en matière criminelle, quoique rendus dans les formes civiles, sont s...
... citoyens dont les demandes auraient été rejetées, sous le prétexte desdites formes civiles, seront admis à se pourvoir de nouveau dans les trois mois, à compter de la promulgation du présent décret. »
Locuteur: Bar
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
...once à la Convention que le département de l'Hérault, qu'on avait un moment égaré,...
...ti- (1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, p. 904, 3° colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 340.
(4). J'annonce à la Convention que le département de l'Hérault, qu'on avait un moment égaré, vient d'accepter la Consti- (1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, p. 904, 3° colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 340.
(2) Moniteur universel, 2" semestre de 1793, p. 903, 29 colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 340. (2) Moniteur universel, 2" semestre de 1793, p. 903, 29 colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 340.
(4) Moniteur-universel, 2* semestre de 1793, p. 903, lre (4) Moniteur-universel, 2* semestre de 1793, p. 903, lre
(3) Journal de Perlet, n° 312, page 476. — Cette motio... (3) Journal de Perlet, n° 312, page 476. — Cette motion në figure pas au procès-verbal.
...comité des finances, présente un projet de décret pour ordonner (1) Mercure universel, tome 29, page 471, 2" colonne et Journal de Perlet, n° 312, page 476. — Cette motio... , au nom du comité des finances, présente un projet de décret pour ordonner (1) Mercure universel, tome 29, page 471, 2" colonne et Journal de Perlet, n° 312, page 476. — Cette motion ne figure pas au procès-verbal.
...in, tome 31, page 288 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 341. — Le ... (3) Collection Baudouin, tome 31, page 288 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 341. — Le nom du rapporteur nous a été fourni par la minute du procès-verbal qui se trouve...

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 646
Locuteur: Monnot
..., fait un rapport et présente un projet de décret pour autoriser les commissaires de la Trésorerie nationale à employer, au cours de la présente année 1793, jusqu'à concurrence de 24,333 livres par mois, en vue de subvenir aux augmentations nécessaires dans leurs bureaux : le projet de décret est ainsi conçu (1) : , au nom du comité des finances, fait un rapport et présente un projet de décret pour autoriser les commissaires de la Trésorerie nationale à employer, au cours de la présente année 1793, jusqu'à concurrence de 24,333 livres par mois, en vue de subvenir aux augmentations nécessaires dans leurs bureaux : le projet de décret est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Monnot
...ationale après avoir entendu le rapport de son comité des finances, autorise les commissaires de la Trésorerie nationale à employer pour la présente année 1793, jusqu'à concurrence de 24,333 livres par mois, pour subvenir a...
...nécessaires dans leurs bureaux à raison de l'accroissement du travail dans les diverses parties de la Trésorerie, notamment dans les sections de la guerre, de la marine et de la dette publique. Ces nouveaux fonds, ...
« La Convention nationale après avoir entendu le rapport de son comité des finances, autorise les commissaires de la Trésorerie nationale à employer pour la présente année 1793, jusqu'à concurrence de 24,333 livres par mois, pour subvenir aux augmentations nécessaires dans leurs bureaux à raison de l'accroissement du travail dans les diverses parties de la Trésorerie, notamment dans les sections de la guerre, de la marine et de la dette publique. Ces nouveaux fonds, et ceux précédemment affectés à leurs bureaux, seront distribués ainsi qu'il est...
Locuteur: Mallarmé
...ans les différents comités est augmenté de 200 Tiv. par an ; le projet de décret est ainsi conçu (1) i ...ompter du 1er juillet,' présent mois, le traitement actuel des commis employés dans les différents comités est augmenté de 200 Tiv. par an ; le projet de décret est ainsi conçu (1) i
Locuteur: Mallarmé
...ationale après avoir entendu le rapport de son comité des finances, décrète qu'à c...
...ans les différents comités est augmenté de 200 livres par an. »
« La Convention nationale après avoir entendu le rapport de son comité des finances, décrète qu'à compter du 1er juillet, présent mois, le traitement actuel des commis employés dans les différents comités est augmenté de 200 livres par an. »
Locuteur: Delacroix
... comité des secours publics la pétition de la commune de Dormans et autres communes voisines, do...
... par la grêle, et la lettre du ministre de l'intérieur y relative ; charge son comité de lui faire un rapport, demain, sur le se...
...nes pour mettre leurs habitants en état de subsister ; se réservant de statuer définitivement sur leurs réclam...
« La Convention nationale renvoie à son comité des secours publics la pétition de la commune de Dormans et autres communes voisines, dont la récolte a été totalement ravagée par la grêle, et la lettre du ministre de l'intérieur y relative ; charge son comité de lui faire un rapport, demain, sur le secours provisoire qu'il est urgent d'accorder à ces communes pour mettre leurs habitants en état de subsister ; se réservant de statuer définitivement sur leurs réclamations, après qu'elles se seront conformées à la loi du 20 février dernier. »
Locuteur: Delacroix
Un membre (3), au nom du comité de liquidation, fait un rapport et présente un projet de décret pour rectifier l'article S du dé...
... ont péri dans les combats ; ife projet de décret est ainsi conçu (4) :
Un membre (3), au nom du comité de liquidation, fait un rapport et présente un projet de décret pour rectifier l'article S du décret du 4 juin dernier relatif aux pensions alimentaires et secours accordés aux veuves ^es militaires qui ont péri dans les combats ; ife projet de décret est ainsi conçu (4) :
Locuteur: Delacroix
...ationale après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation, en rectifiant l'article 3 ... « La Convention nationale après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation, en rectifiant l'article 3 du décret du 4 juin dernier, concernant les pensions alimentaires des veuves des...
Locuteur: Delacroix
...e excéder 1,000 livres, ni être moindre de 150 livres. » ...ts articles ne pourront, en aucun cas ou sous quelque prétexte que ce puisse être excéder 1,000 livres, ni être moindre de 150 livres. »
Locuteur: Delacroix
(La Convention adopte ce projet de décret. ) (La Convention adopte ce projet de décret. )
Locuteur: Delacroix
...tionale après avoir en tendu le rapport de son comité de liquida tion sur la proposition du ministre de la guerre, décrète : « La Convention nationale après avoir en tendu le rapport de son comité de liquida tion sur la proposition du ministre de la guerre, décrète :
Locuteur: Delacroix
En conformité de l'article 3 du décret du 6 juin, et de celui du 8 juillet dernier, il sera payé par la Trésorerie nationale à titre de pension, et à compter du 23 mai dernier, la somme de 2,400 liv. au citoyen François Cul-lier, volontaire au second bataillon de l'Orne, qui a reçu 27 coups de sabre, le 23 mai à Orchies, dans une pati'ouille qui fut surprise par un détachement de troupes ennemies, et qui, outre des blessures graves à la tête, est privé de l'usage, de ses deux mains. En conformité de l'article 3 du décret du 6 juin, et de celui du 8 juillet dernier, il sera payé par la Trésorerie nationale à titre de pension, et à compter du 23 mai dernier, la somme de 2,400 liv. au citoyen François Cul-lier, volontaire au second bataillon de l'Orne, qui a reçu 27 coups de sabre, le 23 mai à Orchies, dans une pati'ouille qui fut surprise par un détachement de troupes ennemies, et qui, outre des blessures graves à la tête, est privé de l'usage, de ses deux mains.
Locuteur: Delacroix
« Le ministre de la guerre est autorisé à délivrer au citoyen Cullier le brevet de capitaine honoraire. « Le ministre de la guerre est autorisé à délivrer au citoyen Cullier le brevet de capitaine honoraire.
Locuteur: Delacroix
... lois existantes pour les pensionnaires de l'Etat. » ...secours provisoires qui peuvent avoir été reçus, et ce conformément à toutes les lois existantes pour les pensionnaires de l'Etat. »
Locuteur: Monnot
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Un membre, au nom du comité de liquidation, fait un rapport et présente un projet de décret pour accorder une pension de 2,400 livres au citoyen François Gullier, volontaire au second bataillon de l'Orne, qui, étant en patrouille, ' a reçu 27 coups de sabre, le 23 mai dernier, à Orchies et qui a perdu Vusage de ses deux mains : le projet de décret est ainsi conçu (5) : (1) Collec...
...in, tome 31, page 288 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 341. — Le ...
Un membre, au nom du comité de liquidation, fait un rapport et présente un projet de décret pour accorder une pension de 2,400 livres au citoyen François Gullier, volontaire au second bataillon de l'Orne, qui, étant en patrouille, ' a reçu 27 coups de sabre, le 23 mai dernier, à Orchies et qui a perdu Vusage de ses deux mains : le projet de décret est ainsi conçu (5) : (1) Collection Baudouin, tome 31, page 288 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 341. — Le nom du rapporteur nous a été fourni par la minute du procès-verbal qui se trouve...
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 341. — Le nom de Delacroix nous a été fourni par la minu... (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 341. — Le nom de Delacroix nous a été fourni par la minute du procès-verbal qui se trouve aux Archives nationales.
(4) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 341 et Colle... (4) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 341 et Collection Baudouin, tome 31, page 288.
...n, tome 31, page 288, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 341. (5) Collection Baudouin, tome 31, page 288, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 341.
..., fait un rapport et présente un projet de décret tendant à autoriser la commune de Metz à emprunter sur les impositions de 1792, une (1) Collection Baudouin tome 31, page 289 et Procèt-verbaux de la Convention, tome 17, page 342. — Le nom du rapporteur de ce projet et des deux projets suivants ... , au nom du comité des finances, fait un rapport et présente un projet de décret tendant à autoriser la commune de Metz à emprunter sur les impositions de 1792, une (1) Collection Baudouin tome 31, page 289 et Procèt-verbaux de la Convention, tome 17, page 342. — Le nom du rapporteur de ce projet et des deux projets suivants nous a été fourni par la minute du procès-verbal qui se trouve aux Archives nati...
(2) Voy. ci-après aux annexes de la éance, page 665» l'état de la composition des bureaux de la Trésorerie nationale. (2) Voy. ci-après aux annexes de la éance, page 665» l'état de la composition des bureaux de la Trésorerie nationale.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 647
Locuteur: Ramel-Nogaret
...les contributions foncière et mobilière de 1793 (1). , au nom du comité des finances, fait un rapport sur les contributions foncière et mobilière de 1793 (1).
Locuteur: Monnot
somme de 200,000 livres destinée à être employée au paiement de ses dettes les plus urgentes ; le projet de décret est ainsi conçu (1) : « La Convention nationale après avoir entendu le rapport de son comité des finances, autorise la commune de Metz à emprunter, à titre d'avance, sur ses impositions de 1792, la somme de 200 mille livres pour être employée au paiement de ses dettes les plus urgentes, à charge de rétablir cette somme dans six mois par un impôt de sous additionnels, à répartir suivant l... somme de 200,000 livres destinée à être employée au paiement de ses dettes les plus urgentes ; le projet de décret est ainsi conçu (1) : « La Convention nationale après avoir entendu le rapport de son comité des finances, autorise la commune de Metz à emprunter, à titre d'avance, sur ses impositions de 1792, la somme de 200 mille livres pour être employée au paiement de ses dettes les plus urgentes, à charge de rétablir cette somme dans six mois par un impôt de sous additionnels, à répartir suivant l'usage, et sous la garantie du 16e qui lui revient dans l'acquisition des biens ...
Locuteur: Monnot
(La Convention adppte ce projet de décret.) (La Convention adppte ce projet de décret.)
Locuteur: Monnot
..., fait un rapport et présente un projet de décret pour autoriser les commissaires de la Trésorerie nationale à payer aux cit...
...onnancées à leur profit par le ministre de la guerre dans les derniers états de distribution ; le projet de décret est ainsi conçu (2) :
, au nom du comité des finances, fait un rapport et présente un projet de décret pour autoriser les commissaires de la Trésorerie nationale à payer aux citoyens Lanchère et Choiseau, ce qui peut leur rester dû sur les sommes ordonnancées à leur profit par le ministre de la guerre dans les derniers états de distribution ; le projet de décret est ainsi conçu (2) :
Locuteur: Monnot
...ationale après avoir entendu le rapport de son comité des finances, autorise les commissaires de la Trésorerie nationale à payer aux cit...
...onnancées à leur profit par le ministre de la guerre dans les derniers états de distribution, et accorde auxdits Lanchè...
« La Convention nationale après avoir entendu le rapport de son comité des finances, autorise les commissaires de la Trésorerie nationale à payer aux citoyens Lanchère et Choiseau ce qui peut leur rester dû sur les sommes ordonnancées à leur profit par le ministre de la guerre dans les derniers états de distribution, et accorde auxdits Lanchère et Choiseau le délai d'un mois pour fournir à la Trésorerie les revues des'tr...
Locuteur: Monnot
(La Convention adppte ce projet de décret. ) (La Convention adppte ce projet de décret. )
Locuteur: Godefroy
..., fait un rapport et présente un projet de décret pour faire approuver par la Conv...
...ent et le plan d'organisation du bureau de comptage du papier-assignat aux Archives; le projet de décret est ainsi conçu (3) :
, au nom du comité des finances, fait un rapport et présente un projet de décret pour faire approuver par la Convention le traitement et le plan d'organisation du bureau de comptage du papier-assignat aux Archives; le projet de décret est ainsi conçu (3) :
Locuteur: Godefroy
...nationale, pour Vorganisation du bureau de comptage. Traitement adopté par la C onvention nationale, pour Vorganisation du bureau de comptage.
Locuteur: Godefroy
Garçon de bureau.............................1,20... Garçon de bureau.............................1,200
Locuteur: Godefroy
Frais de bureau, par aperçu.., 1,800 Frais de bureau, par aperçu.., 1,800
Locuteur: Godefroy
...ent et le plan d'organisation du bureau de comptage du papier-assignat aux Archive... « La Convention nationale approuve le traitement et le plan d'organisation du bureau de comptage du papier-assignat aux Archives, qui lui ont été présentés par son comité des finances.
Locuteur: Godefroy
...erie nationale tiendra à la disposition de l'archiviste de la République la somme de 73,100 livres pour subvenir au paie men...
...étaillé,i pour l'organisation du bureau de comptage, voyages aux papeteries et tra...
Le Trésorerie nationale tiendra à la disposition de l'archiviste de la République la somme de 73,100 livres pour subvenir au paie ment des traitements ci-dessus détaillé,i pour l'organisation du bureau de comptage, voyages aux papeteries et traitements des commissaires nationaux qui y sont envoyés par l'archiviste. »
Locuteur: Godefroy
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Ramel-Nogaret
...e comité a pensé qu'il serait dangereux de faire en ce moment des changements sur ...
...nstituante. Il propose, en conséquence, de maintenir provisoirement la contributio...
Il expose que le comité a pensé qu'il serait dangereux de faire en ce moment des changements sur le système d'imposition établi par l'Assemblée constituante. Il propose, en conséquence, de maintenir provisoirement la contribution foncière fixée à 240 millions et la contribution mobilière assise en 1791.
Locuteur: Ramel-Nogaret
... inconvénients attachés au recouvrement de la contribution mobilière, mais il va s'occuper des moyens de la remplacer. Le comité, ajoute-t-il, ne s'est pas dissimule les inconvénients attachés au recouvrement de la contribution mobilière, mais il va s'occuper des moyens de la remplacer.
Locuteur: Thibault
...des particuliers sont imposes au-dessus de leurs revenus. ...ît plus injuste que la répartition fixée par l'Assemblée constituante., puisque des particuliers sont imposes au-dessus de leurs revenus.
Locuteur: Thibault
...Si cela est, pourquoi nous propose-t^on de maintenir un mauvais système. J'ai déjà...
...ui nous fît connaître les revenus réels de chaque département; je continue à pense...
...il ne sera pas fait un cadastre général de toutes les fortunes, pour servir de base à cette répartition.
...on des contributions. On nous dit qu'il existe un nouveau système d'imposition. Si cela est, pourquoi nous propose-t^on de maintenir un mauvais système. J'ai déjà demande que l'on fît opérer un cadastre qui nous fît connaître les revenus réels de chaque département; je continue à penser que les contributions foncières ne seront jamais réparties avec justice, tant qu'il ne sera pas fait un cadastre général de toutes les fortunes, pour servir de base à cette répartition.
Locuteur: Delacroix
...opose que le maintien du système actuel de contribution. ...ité des finances soit resté si longtemps sans faira sc>n rapport puisqu'il ne propose que le maintien du système actuel de contribution.
...in, tome 31, page 290 eX Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 342. Total.............73,100 liv. (1) Collection Baudouin, tome 31, page 290 eX Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 342.
...in, tome 31, page 290 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 342. (2) Collection Baudouin, tome 31, page 290 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 342.
...in, tome 31, page 290 et Procès-verbaux de la Convention, tcme 17, page 343. (3) Collection Baudouin, tome 31, page 290 et Procès-verbaux de la Convention, tcme 17, page 343.
...ne opération trop longue (2) Le rapport de Ramel Nogaret et la discussion qui l'ac...
...ge 380. — Voy. également Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 344.
Il s'oppose, avant tout, à l'établissement du cadastre, comme une opération trop longue (2) Le rapport de Ramel Nogaret et la discussion qui l'accompagne sont empruntés à l'Auditeur national, n° 312, page 5, au Mercure universel, t. 29, page 472, l" colonne et au Journal des Débats et des Décrets, n« 315, page 380. — Voy. également Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 344.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 648
Locuteur: Cambon
... contributions fussent suspendues et la Constitution amènera un nouveau mode. Songez que si le déficit de chaque mois est si considérable, c'est ...
...rien n'a été statué sur les impositions de 1793. On ne paie pas et cependant on dépense...
Il serait dangereux que les contributions fussent suspendues et la Constitution amènera un nouveau mode. Songez que si le déficit de chaque mois est si considérable, c'est parce que rien n'a été statué sur les impositions de 1793. On ne paie pas et cependant on dépense et il faut créer des assignats. Votre comité, en somme, ne fait que Vous propos...
Locuteur: Bréard
...décrète qu'il sera formé une commission de 7 membres, et que, sous huit jours, elle présentera ses vues sur les contributions de 1793.) (La Convention nationale décrète qu'il sera formé une commission de 7 membres, et que, sous huit jours, elle présentera ses vues sur les contributions de 1793.)
Locuteur: Delacroix
...existait dans leur sein un grand nombre de proprie-i/âiirc^s ...er un système qui n'a été rejeté par les Assemblées précédentes que parce qu'il existait dans leur sein un grand nombre de proprie-i/âiirc^s
Locuteur: Delacroix
...dit-il, sont attachés à l'établissement de cet impôt. D'abord, il assure au peuple...
...épartements et des districts l'assiette de l'impôt.
Deux avantages, dit-il, sont attachés à l'établissement de cet impôt. D'abord, il assure au peuple qu'il ne paiera que ce qu'il doit réellement; ensuite, il ne laisse plus à l'arbitraire des départements et des districts l'assiette de l'impôt.
Locuteur: Le Bon
...croix a raison; un des grands avantages de l'impôt en nature sera de soustraire les citoyens à la taxe arbit... Delacroix a raison; un des grands avantages de l'impôt en nature sera de soustraire les citoyens à la taxe arbitraire des corps administratifs.
Locuteur: Duquesnoy
...ible que l'impôt soit payé en nature en 1793. Les récoltes sont déjà très avancées, il est impossible que l'impôt soit payé en nature en 1793.
Locuteur: Delacroix
...s, je pense également qu'il serait aisé de les atteindre, par l'établissement d'un...
... et fenêtres, d'une taxe sur les objets de luxe, etc...
Quant aux citoyens des villes, je pense également qu'il serait aisé de les atteindre, par l'établissement d'un impôt mobilier, d'un impôt sur les portes et fenêtres, d'une taxe sur les objets de luxe, etc...
Locuteur: Delacroix
...nde donc que vous créiez une commission de 12 membres chargée d'examiner ces - différentes questions, et surtout celle de l'impôt territorial ; il importe avant ... Je demande donc que vous créiez une commission de 12 membres chargée d'examiner ces - différentes questions, et surtout celle de l'impôt territorial ; il importe avant tout que vous établissiez l'égalité et la justice dans la répartition des contri...
Locuteur: Thibault
v J'adhère volontiers à la motion de Delacroix. Il est très vrai que ce fure...
...est convenable que l'Assemblée s'occupe de cet impôt et je demande que dès aujourd...
v J'adhère volontiers à la motion de Delacroix. Il est très vrai que ce furent les grands propriétaires qui s'opposèrent à l'impôt en nature. Il est convenable que l'Assemblée s'occupe de cet impôt et je demande que dès aujourd'hui elle décrète le principe.
Locuteur: Cambon
Je demande que son projet de décret soit -adopté ; songez que nous sommes à la fin de juillet et qu'il s'agit de faire rentrer des fonds qui devraient être perçus depuis le mois de janvier. Je demande que son projet de décret soit -adopté ; songez que nous sommes à la fin de juillet et qu'il s'agit de faire rentrer des fonds qui devraient être perçus depuis le mois de janvier.
Locuteur: Barère
...ent le concevoir et le calculer. Donnez de l'espérance au peuple et adoptez provis... ...blisse plus un système savant d'imposition ; il faut que tous les citoyens puissent le concevoir et le calculer. Donnez de l'espérance au peuple et adoptez provisoirement le projet du comité.
Locuteur: Châles
...contribution mobilière. Sur 40 communes de campagne, il n'en est pas deux où elle ait pu être acquittée, faute de pouvoir la connaître. L'Assemblée const... Je demande l'ajournement sur la contribution mobilière. Sur 40 communes de campagne, il n'en est pas deux où elle ait pu être acquittée, faute de pouvoir la connaître. L'Assemblée constituante n'a adopté un sys-
Locuteur: Châles
...s pauvres. Or, je demande l'ajournement de la contribution mobilière, et c'est au ... ...ployer des savants, qui, par leur savoir, jetassent la terreur dans la bourse des pauvres. Or, je demande l'ajournement de la contribution mobilière, et c'est au nom du salut public que je la demande.
Locuteur: Bréard
demande le renvoi de toutes ces propositions à une commission de 7 membres. demande le renvoi de toutes ces propositions à une commission de 7 membres.
Locuteur: Bréard
Les membres de cette commission sont les citoyens (1) ... Les membres de cette commission sont les citoyens (1) :
Locuteur: Bréard
Charles Delacroix, Mallarmé, Coupé (de l'Oise), Cambon, Ramel-Nogaret, Bouquier, Jay (de Sainte-Foy). Charles Delacroix, Mallarmé, Coupé (de l'Oise), Cambon, Ramel-Nogaret, Bouquier, Jay (de Sainte-Foy).
Locuteur: Lequinio
...n patriotique du citoyen Sugie (2) : 1° de sa croix de Saint-Louis ; 2° de 150 livres qui lui sont dues pour pertes faites à Mons ; 3° de la remise de son brevet ; 1° Don patriotique du citoyen Sugie (2) : 1° de sa croix de Saint-Louis ; 2° de 150 livres qui lui sont dues pour pertes faites à Mons ; 3° de la remise de son brevet ;
Locuteur: Lequinio
2° Le 29 juillet, le comité de l'examen des marchés, section' de l'habillement, a reçu, pour les braves défenseurs de la République, une caisse venant de la municipalité de Treynière (3), contenant 50 paires de souliers et 43 paires de bas. 2° Le 29 juillet, le comité de l'examen des marchés, section' de l'habillement, a reçu, pour les braves défenseurs de la République, une caisse venant de la municipalité de Treynière (3), contenant 50 paires de souliers et 43 paires de bas.
Locuteur: Monmayou
(4) propose de nommer à l'instant deux commissaires pour assister à la confection et au récolement de l'inventaire des effets compris dans la succession de la veuve du comte de Schœnfed, Bohémienne de nation. (4) propose de nommer à l'instant deux commissaires pour assister à la confection et au récolement de l'inventaire des effets compris dans la succession de la veuve du comte de Schœnfed, Bohémienne de nation.
Locuteur: Monmayou
...éputé du Bas-Rhin, et Haussmann, députe de Seine-et-Oise, commissaires pour cet ob... (La Convention nationale nomme Rùhl, député du Bas-Rhin, et Haussmann, députe de Seine-et-Oise, commissaires pour cet objet.)
Locuteur: Dartigoeyte
...t été remises hier au secrétaire chargé de rédiger le procès-verbal. Aujourd'hui v...
...les pièces dont je suis saisi au comité de Sûreté générale.
(5). Les pièces à l'appui du décret d'accusation contre Custine, ont été remises hier au secrétaire chargé de rédiger le procès-verbal. Aujourd'hui vous avez rapporté le décret d'accusation, et vous avez renvoyé Custine purement et simplement devant le tribunal révolutionnaire. Je demande à être autorisé à remettre les pièces dont je suis saisi au comité de Sûreté générale.
Locuteur: Billaud-Varenne
L'affaire regarde avant tout le comité de Salut public ; c'est à lui de recueillir toutes les pièces et de les faire passer, dans le jour, au trib... L'affaire regarde avant tout le comité de Salut public ; c'est à lui de recueillir toutes les pièces et de les faire passer, dans le jour, au tribunal révolutionnaire.
(5) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 905, lre colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 345. (5) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, p. 905, lre colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 345.
...mp remises au comité (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 344. ... ont été lues dans la séance d'hier et déposées sur le bureau, seront sur-le-champ remises au comité (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 344.
(2) Procès-verbaux de la Convention, t. 17, p. 344. (2) Procès-verbaux de la Convention, t. 17, p. 344.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 344. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 344.
(4) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 344. (4) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 344.
— Le nom de Monmayou nous a été fourni par la minut... — Le nom de Monmayou nous a été fourni par la minute du procès-verbal qui se trouve aux Archives nationales.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 649
Locuteur: Villetard
...1 mars 1789, et acceptée par le conseil de guerre le 4 avril suivant, aura son ple...
... 1792, ceux des deux trimestres révolus de 1793, et ceux du présent mois, seront réglés...
« La soumission faite par lesdits Lanchère et Choiseau, le 31 mars 1789, et acceptée par le conseil de guerre le 4 avril suivant, aura son plein et entier effet ; en conséquence, les comptes desdits entrepreneurs pour l'année 1792, ceux des deux trimestres révolus de 1793, et ceux du présent mois, seront réglés et arrêtés sur les prix y stipulés.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...nvoyés près l'armée du Yar sont chargés de l'exécution du présent décret, et de faire, pour cet effet, tous actes et réquisitions qui seront jugés nécess... « Les représentants du peuple envoyés près l'armée du Yar sont chargés de l'exécution du présent décret, et de faire, pour cet effet, tous actes et réquisitions qui seront jugés nécessaires.
Locuteur: Billaud-Varenne
Salut public, qui est charge de réunir -et d'envoyer, dans le jour, au ... Salut public, qui est charge de réunir -et d'envoyer, dans le jour, au tribunal révolutionnaire toutes les pièces concernant Custine.)
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
, au nom du comité de Salut public, fait un rapport et présente un projet de décret sur les troubles qui ont eu lieu... , au nom du comité de Salut public, fait un rapport et présente un projet de décret sur les troubles qui ont eu lieu à Toulon le lj juillet et jours suivants ; il s'exprime ainsi (1) :
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
Le comité de Salut public a été obligé de .porter ses regards sur une nouvelle manœuvre qui vient de s'opérer dans le Midi. La ville de Toulon, dont le patriotisme n'était pas...
...nferme encore dans ce moment bon nombre de patriotes, a été influencée par le voisinage de Marseille. Les principaux auteurs de ce mouvement sont des agents civils et ...
...es à seconder l'aristocratie. Il y a eu de nombreuses arrestations réprouvées par les principes de liberté et de justice. Le comité a pris tous les renseignements sur la situation de Toulon ; il a cru que d'abord la Conven...
...tués. Le comité, pour le rétablissement de l'ordre dans "cette ville, a adopté que...
...; en voici d'autres que je suis -chargé de vous proposer (2) :
Le comité de Salut public a été obligé de .porter ses regards sur une nouvelle manœuvre qui vient de s'opérer dans le Midi. La ville de Toulon, dont le patriotisme n'était pas douteux, qui renferme encore dans ce moment bon nombre de patriotes, a été influencée par le voisinage de Marseille. Les principaux auteurs de ce mouvement sont des agents civils et militaires. Les administrateurs patriotes ont été obligés d'abandonner leur poste ; les sections ont été assemblées, et on a fait servir les pauvres à seconder l'aristocratie. Il y a eu de nombreuses arrestations réprouvées par les principes de liberté et de justice. Le comité a pris tous les renseignements sur la situation de Toulon ; il a cru que d'abord la Convention devait faire mettre en liberté les citoyens détenus arbitrairement, et rétablir dans leur poste les administrateurs destitués. Le comité, pour le rétablissement de l'ordre dans "cette ville, a adopté quelques mesures qui doivent rester secrètes pour ne pas être infructueuses ; en voici d'autres que je suis -chargé de vous proposer (2) :
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...tionale, après avoir entendu son comité de Salut public, décrète ce qui suit : « La Convention nationale, après avoir entendu son comité de Salut public, décrète ce qui suit :
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
« Les citoyens de la ville de Toulon qui ont été incarcérés arbitrair... « Les citoyens de la ville de Toulon qui ont été incarcérés arbitrairement par suite des mouvements qui ont eu lieu dans cette ville le 14 juillet et...
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
« Les administrateurs de département et de district, les officiers municipaux et t...
...nt été destitués ou suspendus par suite de ces mêmes mouvements reprendront l'exercice de leurs fonctions.
« Les administrateurs de département et de district, les officiers municipaux et tous autres fonctionnaires publics qui ont été destitués ou suspendus par suite de ces mêmes mouvements reprendront l'exercice de leurs fonctions.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...s qui se sont substituées, sous quelque : nomination que ce puisse être, à celles qui auraient été formées en vertu de la loi, défend à tous citoyens de les reconnaître, et à tous commandants et officiers de la force armée d'obéir à leurs réquisit... rités qui se sont substituées, sous quelque : nomination que ce puisse être, à celles qui auraient été formées en vertu de la loi, défend à tous citoyens de les reconnaître, et à tous commandants et officiers de la force armée d'obéir à leurs réquisitions, sous peine d'être déclarés rebelles à la loi, et punis comme tels.
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
...s comités des finances et d'agriculture de lui faire un rapport sur les secours à accorder aux ouvriers du port de Toulon, aux citoyens de. cette ville et du département du Yar, ... « La Convention charge ses comités des finances et d'agriculture de lui faire un rapport sur les secours à accorder aux ouvriers du port de Toulon, aux citoyens de. cette ville et du département du Yar, lorsque tout y sera rentré dans l'ordre. »
Locuteur: Jean-Bon-Saint-André
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Villetard
... nom des comités réunis des finances et de surveillance des subsistances, habillem...
..., fait un rapport et présente un projet de décret pour oi donner que le marché pas...
...iseau, le 4 avril 1792, par le ministre de la guerre, aura son plein et entier effet ; le projet de décret est ainsi conçu (1) :
, au nom des comités réunis des finances et de surveillance des subsistances, habillements et charrois des armées, fait un rapport et présente un projet de décret pour oi donner que le marché passé avec Lanchère et Ghoiseau, le 4 avril 1792, par le ministre de la guerre, aura son plein et entier effet ; le projet de décret est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Villetard
...a Convention nationale;, ouï le rapport de ses comités des finances et de surveillance sur les subsistances, habi... ( La Convention nationale;, ouï le rapport de ses comités des finances et de surveillance sur les subsistances, habillements et charrois des armées, considérant que l'ex-ministre Ser-van n'a pas p...
...ention nationale casse » et annule tous actes émanés des prétendues auto- (1) Moniteur universel, 2» semestre de 1793, p. 90o, 2e colonne et Journal des Déba... « La Convention nationale casse » et annule tous actes émanés des prétendues auto- (1) Moniteur universel, 2» semestre de 1793, p. 90o, 2e colonne et Journal des Débats et des Décrets, n° 31S, page 382. — Voy. également le Mercure universel, tome...
..., tome 31, page 292 et Pro- cès-verbaux de la Convention, tome 17, page 35o. (2) Collection Baudouin, tome 31, page 292 et Pro- cès-verbaux de la Convention, tome 17, page 35o.
( La soumission de Lanchère et celle de Choiseau, l'une et l'autre souscrites p...
...an le 11 juin 1792, demeurent nulles et de nul effet envers la République, sauf le...
...n, tome 31, page 292 et Pro cès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 346. — Le no...
( La soumission de Lanchère et celle de Choiseau, l'une et l'autre souscrites par eux, et acceptées par l'ex-ministre Servan le 11 juin 1792, demeurent nulles et de nul effet envers la République, sauf le recours desdits (1) Collection Baudouin, tome 31, page 292 et Pro cès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 346. — Le nom du rapporteur nous a été fourni par la minute du procès-verbal qui se trouve a...

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 650
Locuteur: Gélin
...icats délivrés par le directeur général de la liquidation, en exécution de la loi du 15 septembre dernier, pour faire opérer le premier paiement des arrérages de l'année 1792, serviront aux créanciers ...
...té expédiés pour recevoir les arrérages de l'année 1793.
« Les certificats délivrés par le directeur général de la liquidation, en exécution de la loi du 15 septembre dernier, pour faire opérer le premier paiement des arrérages de l'année 1792, serviront aux créanciers en faveur desquels ils ont été expédiés pour recevoir les arrérages de l'année 1793.
Locuteur: Gélin
...Avant d'acquitter les six premiers mois de l'année 1793, les payeurs vérifieront, sur l'état qui leur sera délivré par le directeur général de la liquidation, si aucun des créanciers a été compris dans un décret de liquidation ; et, dans ce cas, ils ne p...
...lesdites rentes que sur la présentation de la reconnaissance définitive.
« Avant d'acquitter les six premiers mois de l'année 1793, les payeurs vérifieront, sur l'état qui leur sera délivré par le directeur général de la liquidation, si aucun des créanciers a été compris dans un décret de liquidation ; et, dans ce cas, ils ne pourront acquitter lesdites rentes que sur la présentation de la reconnaissance définitive.
Locuteur: Gélin
...urs des districts, jusqu'au 1er janvier 1793, se feront délivrer par le directeur général de la liquidation, ou sous sa responsabilité, par l'un de ses chefs de bureau qu'il commettra à cet effet, un certificat du dépôt de leurs titres et de l'avis des corps administratifs ; et, sur la présentation de ces certificats, les payeurs acquittero...
..., et successivement le dernier semestre de l'année 1793, en se conformant toutefois, avant d'effectuer le paiement de ces arrérages, aux dispositions des art...
... la loi du 18 août 1792, dont les arrérages ont dû être acquittés par les receveurs des districts, jusqu'au 1er janvier 1793, se feront délivrer par le directeur général de la liquidation, ou sous sa responsabilité, par l'un de ses chefs de bureau qu'il commettra à cet effet, un certificat du dépôt de leurs titres et de l'avis des corps administratifs ; et, sur la présentation de ces certificats, les payeurs acquitteront le premier semestre échu, et successivement le dernier semestre de l'année 1793, en se conformant toutefois, avant d'effectuer le paiement de ces arrérages, aux dispositions des articles 4 et 5 du présent décret.
Locuteur: Gélin
...es anciens pays d'Etats, pour le compte de leur administration particulière, ne pourront recevoir les arrérages de leurs rentes pour l'année 1793, que sur la présentation du titre nouve...
...r sera délivré par le directeur général de la liquidation, dans la forme prescrite...
« Les propriétaires des rentes dues par les anciens pays d'Etats, pour le compte de leur administration particulière, ne pourront recevoir les arrérages de leurs rentes pour l'année 1793, que sur la présentation du titre nouveau qui leur sera délivré par le directeur général de la liquidation, dans la forme prescrite par la loi du 29 septembre 1791. »
Locuteur: Villetard
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Gélin
, au nom du comité de liquidation, fait un rapport et présente un projet de décret relatif au paiement des arrérage...
...grégations aussi supprimées ; le projet de décret est ainsi conçu (1) :
, au nom du comité de liquidation, fait un rapport et présente un projet de décret relatif au paiement des arrérages des rentes dues aux créanciers des corps, communautés et établissements ecclésiastiques supprimés,, et des corporations et congrégations aussi supprimées ; le projet de décret est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Gélin
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation, décrète ce qui suit : « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de liquidation, décrète ce qui suit :
Locuteur: Gélin
...clésiastiques supprimés par les décrets de l'Assemblée constituante, et pareillement les créanciers de celles dues par les corporations et con...
...btenu jusqu'à ce jour la reconnaissance de ces rentes au nom de l'Etat, seront payés, en deux termes, d...
...c Les créanciers des rentes dues par les corps, communautés et établissements ecclésiastiques supprimés par les décrets de l'Assemblée constituante, et pareillement les créanciers de celles dues par les corporations et congrégations aussi supprimées par la loi du 18 août 1792, qui n'ont point obtenu jusqu'à ce jour la reconnaissance de ces rentes au nom de l'Etat, seront payés, en deux termes, des arrérages échus et à échoir, jusqu'au 1er janvier 1794.
Locuteur: Gélin
« L'ampliation de ces certificats délivrés aux créanciers... « L'ampliation de ces certificats délivrés aux créanciers sera, par eux, présentée aux payeurs, qui acquitteront le premier semestre échu...
Locuteur: Gélin
...des six derniers mois aux propriétaires de ces mêmes rentes que sur la présentation de leurs reconnaissances. rages des six derniers mois aux propriétaires de ces mêmes rentes que sur la présentation de leurs reconnaissances.
Locuteur: Gélin
...nt remettre aux mains des payeurs, lors de la présentation du certificat du directeur de la liquidation, leurs quittances visées par les municipalités et les directoires de districts, et les payeurs leur remettront en échange un certificat de quittance fournie, et, à la suite de ce certificat, une rescription de la somme sur le receveur de district. « Ceux des créanciers qui voudront être payés dans leurs districts feront remettre aux mains des payeurs, lors de la présentation du certificat du directeur de la liquidation, leurs quittances visées par les municipalités et les directoires de districts, et les payeurs leur remettront en échange un certificat de quittance fournie, et, à la suite de ce certificat, une rescription de la somme sur le receveur de district.
Locuteur: Gélin
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Jard-Panvillier
, au nom du comité de liquidation, fait un rapport et présente un projet de décret sur les pensionnaires de Stanislas 7er, ancien roi de Pologne (1). , au nom du comité de liquidation, fait un rapport et présente un projet de décret sur les pensionnaires de Stanislas 7er, ancien roi de Pologne (1).
Locuteur: Jard-Panvillier
...e les trois premiers articles du projet de décret, concernant les pensions qui ava...
... à 24 pauvres filles des ci-devant pays de Bar et de Lorraine, en vertu des fondations créées par lettres-patentes de Stanislas Ier les 14 juillet 1751 et 4 ...
Après d'assez longs débats, la Convention nationale ajourne les trois premiers articles du projet de décret, concernant les pensions qui avaient été accordées à 24 pauvres filles des ci-devant pays de Bar et de Lorraine, en vertu des fondations créées par lettres-patentes de Stanislas Ier les 14 juillet 1751 et 4 septembre 1752.
...mbre prochain, par le directeur général de la liquidation, un pareil état des rent...
...ar décret pendant les six derniers mois de l'année 1793, et les payeurs ne pourront acquitter l...
...nationale : Le38, n" S19. —Bibliothèque de la Chambre des députés' : Collection Portiez (de l'Oise), tome 53b, n» 12. — Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 347 et Col...
« Il sera remis au 31 décembre prochain, par le directeur général de la liquidation, un pareil état des rentes liquidées par décret pendant les six derniers mois de l'année 1793, et les payeurs ne pourront acquitter les arré- (1) Bibliothèque nationale : Le38, n" S19. —Bibliothèque de la Chambre des députés' : Collection Portiez (de l'Oise), tome 53b, n» 12. — Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 347 et Collection Baudouin, tome 31, page 293.
...'année 1752 par Stanislas Ier en faveur de 12 jeunes gens (1) Moniteur universel, tome 29, page 490, 2« colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 34y» « Les douze pensions créées en l'année 1752 par Stanislas Ier en faveur de 12 jeunes gens (1) Moniteur universel, tome 29, page 490, 2« colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 34y»

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 651
Locuteur: Jard-Panvillier
des pays de Bar et de Lorraine, sont éteintes et supprimées à... des pays de Bar et de Lorraine, sont éteintes et supprimées à compter du 1er janvier 1790.
Locuteur: Jard-Panvillier
...mars 1766, en faveur des dômes-^ tiques de feu Stanislas Ier, continueront d'être ... « Les pensions viagères arrêtées par décision du 13 mars 1766, en faveur des dômes-^ tiques de feu Stanislas Ier, continueront d'être payées comme par le passé, à compter du jour où elles sont dues.
Locuteur: Jard-Panvillier
« En conséquence, tous les titulaires de ces pensions, actuellement existants, adresseront leurs demandes au ministre de l'intérieur, qui en enverra la liste à ...
...n exprimant à chaque article le montant de la pension accordée par la décision du ...
...a Convention nationale rendra un décret de liquidation, et les pensions déterminée...
« En conséquence, tous les titulaires de ces pensions, actuellement existants, adresseront leurs demandes au ministre de l'intérieur, qui en enverra la liste à la Convention nationale;, en exprimant à chaque article le montant de la pension accordée par la décision du 13 mars 1766 ; sur cette liste, la Convention nationale rendra un décret de liquidation, et les pensions déterminées par ce décret seront seules exigibles, sur les nouveaux brevets qui seront exp...
Locuteur: Jard-Panvillier
... dès à présent, à chacun d'eux, à titre de secours provisoire, et à charge d'en tenir compte sur les termes échus, une année de sa pension, pourvu qu'elle n'excède pas la somme de 600 livres. ...ulant cependant venir au secours desdits pensionnaires, décrète qu'il sera payé, dès à présent, à chacun d'eux, à titre de secours provisoire, et à charge d'en tenir compte sur les termes échus, une année de sa pension, pourvu qu'elle n'excède pas la somme de 600 livres.
Locuteur: Jard-Panvillier
« Ceux dont les pensions sont de plus forte somme ne pourront toucher provisoirement que jusqu'à concurrence de 600 livres. « Ceux dont les pensions sont de plus forte somme ne pourront toucher provisoirement que jusqu'à concurrence de 600 livres.
Locuteur: Jard-Panvillier
...ent décret,-les titulaires seront tenus de se conformer aux lois rendues pour tous les pensionnaires de la République. » « Pour toucher les pensions et secours dont il est fait mention dans le présent décret,-les titulaires seront tenus de se conformer aux lois rendues pour tous les pensionnaires de la République. »
Locuteur: Lequinio
...ttre des administrateurs du département de police de la ville de Paris, par laquelle ils transmettent à ...
...nnes détenues dans les diverses prisons de la capitale à la date du 27 juillet ; e...
1° Lettre des administrateurs du département de police de la ville de Paris, par laquelle ils transmettent à la Convention l'état numérique des personnes détenues dans les diverses prisons de la capitale à la date du 27 juillet ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Lequinio
, l'an II de la Réhublique une et indivisible. , l'an II de la Réhublique une et indivisible.
Locuteur: Lequinio
« Les administrateurs du département de police vous font passer le total journalier des détenus dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention du département de Pa- | ris, à l'époque du 27 juillet. Pa...
... renfermés, il y en a qui sont prévenus de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution, délits de police municipale, correction-
« Les administrateurs du département de police vous font passer le total journalier des détenus dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention du département de Pa- | ris, à l'époque du 27 juillet. Parmi les individus qui y sont renfermés, il y en a qui sont prévenus de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution, délits de police municipale, correction-
Locuteur: Lequinio
... remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris. « Certifié conforme aux feuilles journalières a nous remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris.
Locuteur: Lequinio
2° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il transmet à l...
...çant un succès remporté par les troupes de la République sur les Piémontais ; ces ...
2° Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, par laquelle il transmet à la Convention une lettre du général Kellermann annonçant un succès remporté par les troupes de la République sur les Piémontais ; ces pièces sont ainsi conçues (1) :
Locuteur: Lequinio
Le ministre de la guerre, au citoyen Président de la C onvention nationale. Le ministre de la guerre, au citoyen Président de la C onvention nationale.
Locuteur: Lequinio
, l'an II de la République une et indivisible.' , l'an II de la République une et indivisible.'
Locuteur: Lequinio
« Je me hâte de vous transmettre copie de la lettre du général Kellermann, datée de Grenoble le 23 de ce mois, qui contient la nouvelle d'un succès contre les ennemis de la République. Je vous prie de vouloir bien la communiquer à la Conven... « Je me hâte de vous transmettre copie de la lettre du général Kellermann, datée de Grenoble le 23 de ce mois, qui contient la nouvelle d'un succès contre les ennemis de la République. Je vous prie de vouloir bien la communiquer à la Convention nationale.
Locuteur: Lequinio
« Le ministre de la guerre, « Le ministre de la guerre,
Locuteur: Lequinio
... Alpes et d'Italie, au citoyen ministre de la guerre. Le général des armées des Alpes et d'Italie, au citoyen ministre de la guerre.
Locuteur: Lequinio
l'an II de la République une et indivisible. l'an II de la République une et indivisible.
Locuteur: Lequinio
« Je m'empresse, citoyen ministre, de vous faire part des nouveaux succès que...
...ui sont sous mes ordres. Ce ne sont pas de grandes victoires, mais elles servent à...
...r et le courage incroyables des soldats de la République.
« Je m'empresse, citoyen ministre, de vous faire part des nouveaux succès que viennent d'obtenir les troupes qui sont sous mes ordres. Ce ne sont pas de grandes victoires, mais elles servent à prouver l'ardeur et le courage incroyables des soldats de la République.
« Commune de Paris, le 28 juillet 1793 « Commune de Paris, le 28 juillet 1793
« Au quartier général de Grenoble, le 23 juillet 1793 « Au quartier général de Grenoble, le 23 juillet 1793
« Paris, 29 juillet 1793 « Paris, 29 juillet 1793
« J'avais ordonné au général Carcazadec de faire tous ses efforts pour protéger les malheureux habitants de la vallée de Y Arche et les aider à sauver le reste de leur récolte ; (1) Archives nationales,... « J'avais ordonné au général Carcazadec de faire tous ses efforts pour protéger les malheureux habitants de la vallée de Y Arche et les aider à sauver le reste de leur récolte ; (1) Archives nationales, Carton C 261, dossier 570. (1) Archives nationales, Carton G 260, dossier 560 e...
...ionnée au procès-verbal. Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 350. —- Cette lettre n'est pas mentionnée au procès-verbal. Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 350.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 652
Locuteur: Lequinio
il résolut de s'emparer de la montagne de Tête dure dont la position remplissait ...
...ns en conséquence et chargea le général de brigade Gouvion du détail de cette expédition. Il fit reconnaître le...
...ance parfaite du pays et qui lui promit de" lui en rendre compte. Le général lui confia une colonne de 300 hommes qui devaient tourner la montagne par la gauche ; une autre composée de 200 grenadiers devait, sous les ordres ...
...ourner la montagne par la droite. Le 18 de ce mois, avant le jour, les deux colonn...
...d'infanterie, 25 dragons et deux pièces de canon occupèrent le village de Larche ; 500 hommes sous les ordres du ...
...porter où il serait nécessaire. Le chef de bataillon du premier des grenadiers, Rivrot, était à la tête d'une réserve de 200 grenadiers ; la colonne de gauche parvint au sommet de la montagne et se forma en bataille sans avoir été aperçue, celle de droite fut découverte et les ennemis eurent le temps de s'enfuir et d'emporter leurs tentes : i...
...s braves guerriers emportés par l'amour de la gloire attaquent une des colonnes en...
...e et il s'avance lui-même avec le reste de sa colonne et du canon. Après un combat de sept heures, les ennemis enfoncés de toutes parts se retirent sous le canon de leur camp. Telle était l'ardeur de nos braves soldats, qu'ils voulaient fo...
... certaine et ce ne fut qu'avec beaucoup de peine que le général Gouvion parvint à ...
...n bon ordre et fut soutenue par le chef de brigade Santerre qui, par les bonnes po...
il résolut de s'emparer de la montagne de Tête dure dont la position remplissait son but. Il fit ses dispositions en conséquence et chargea le général de brigade Gouvion du détail de cette expédition. Il fit reconnaître le poste qu'il voulait attaquer par le citoyen Le Comte, capitaine dans le 1er bataillon des Basses-Alpes, homme qui joint à une grande intrépidité^ une connaissance parfaite du pays et qui lui promit de" lui en rendre compte. Le général lui confia une colonne de 300 hommes qui devaient tourner la montagne par la gauche ; une autre composée de 200 grenadiers devait, sous les ordres du citoyen Bréda, capitaine au 35e régiment, tourner la montagne par la droite. Le 18 de ce mois, avant le jour, les deux colonnes se sont mises en marche, le 10e bataillon d'infanterie, 25 dragons et deux pièces de canon occupèrent le village de Larche ; 500 hommes sous les ordres du général Carcazadec étaient au pied du sauteron pour se porter où il serait nécessaire. Le chef de bataillon du premier des grenadiers, Rivrot, était à la tête d'une réserve de 200 grenadiers ; la colonne de gauche parvint au sommet de la montagne et se forma en bataille sans avoir été aperçue, celle de droite fut découverte et les ennemis eurent le temps de s'enfuir et d'emporter leurs tentes : il y eut une^ légère fusillade qui avertit les ennemis placés à Maison Meanne ; o...
...ers furent détachés pour côtoyer la montagne et empêcher l'ennemi d'y monter. Ces braves guerriers emportés par l'amour de la gloire attaquent une des colonnes ennemies... ; Gouvion les fait soutenir par 4 compagnies. L'action s'engage et il s'avance lui-même avec le reste de sa colonne et du canon. Après un combat de sept heures, les ennemis enfoncés de toutes parts se retirent sous le canon de leur camp. Telle était l'ardeur de nos braves soldats, qu'ils voulaient forcer le camp ; ils couraient à une perte certaine et ce ne fut qu'avec beaucoup de peine que le général Gouvion parvint à les engager à faire la retraite qui s'exécuta en bon ordre et fut soutenue par le chef de brigade Santerre qui, par les bonnes positions qu'il prit, contint les ennemis sans perdre un seul homme.
Locuteur: Lequinio
...re côté| les chasseurs du 1er bataillon de l'Isère qui avaient ordre d'inquiéter l'ennemi, allèrent au delà même de leurs ordres et formèrent le projet d'e...
...oste ennemi qu'ils doivent contenir. Un de ces braves républicains, qui la veille ...
...ider ses compagnons d'armes : il suffit de connaître les Français pour deviner qu'...
...ouronné leur audace, et l'ennemi étonné de le voir sur leur tête a fui ou s'est réfugié sous des rochers où il a été fusillé de 70 hommes, 20 ont été faits prisonniers...
( D'un autre côté| les chasseurs du 1er bataillon de l'Isère qui avaient ordre d'inquiéter l'ennemi, allèrent au delà même de leurs ordres et formèrent le projet d'enlever le poste ennemi qu'ils doivent contenir. Un de ces braves républicains, qui la veille avait reconnu le terrain en gravissant des rochers où personne n'avait passé avant lui, s'offrit à guider ses compagnons d'armes : il suffit de connaître les Français pour deviner qu'une proposition aussi périlleuse fut acceptée. 'Le plus heureux succès a couronné leur audace, et l'ennemi étonné de le voir sur leur tête a fui ou s'est réfugié sous des rochers où il a été fusillé de 70 hommes, 20 ont été faits prisonniers.
Locuteur: Lequinio
...e rapport uniforme des déserteurs, plus de 100 hommes, nous leur avons pris 7 tentes ; nous n'avons eu que 20 hommes de blessés, dont 2 dangereusement. Parmi l...
...ndant du poste : il se nomme le marquis de Spinola, lieutenant du régiment des gar...
« Dans les deux affaires, les Piémontais ont perdu, suivant le rapport uniforme des déserteurs, plus de 100 hommes, nous leur avons pris 7 tentes ; nous n'avons eu que 20 hommes de blessés, dont 2 dangereusement. Parmi les prisonniers, se trouvait le commandant du poste : il se nomme le marquis de Spinola, lieutenant du régiment des gardes du des-
Locuteur: Lequinio
pote sarde, 14 des prisonniers sont de ce corps. pote sarde, 14 des prisonniers sont de ce corps.
Locuteur: Lequinio
...es troupes, on formerait tous les jours de nouvelles attaques: telle est la soif de la gloire qui dévore ces intrépides rép... « Si 1' on voulait en croire les troupes, on formerait tous les jours de nouvelles attaques: telle est la soif de la gloire qui dévore ces intrépides républicains. (Applaudissements.)
Locuteur: Lequinio
« Le ministre de la guerre, « Le ministre de la guerre,
Locuteur: Lequinio
...tion des administrateurs du département de l'Isère (1), par laquelle ils réclament le rapport de la loi du 4 mai, qui fixe le maximum su... 3° Pétition des administrateurs du département de l'Isère (1), par laquelle ils réclament le rapport de la loi du 4 mai, qui fixe le maximum sur les subsistances.
Locuteur: Lequinio
...a pétition aux comités d'agriculture et de commerce.) (La Convention renvoie la pétition aux comités d'agriculture et de commerce.)
Locuteur: Lequinio
...e ils annoncent que les administrateurs de ce département ont décidé d'inviter chaque canton à envoyer à Paris un sac de farine pour la fête du 10 août ; elle e... ... Roux et Bonne-val, commissaires dans le département d'Eure-et-Loir, par laquelle ils annoncent que les administrateurs de ce département ont décidé d'inviter chaque canton à envoyer à Paris un sac de farine pour la fête du 10 août ; elle est ainsi conçue (2) :
Locuteur: Lequinio
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Lequinio
...blé a son exécution dans le département de Seine-et-Oise. Tout ce qui est excédent à l'absolu nécessaire des habitants de ce département est_ destiné à assurer les subsistances de Paris, et les autorités constituées s'empresseront toujours de protéger la libre circulation des convo... « La loi concernant le maximum du prix du blé a son exécution dans le département de Seine-et-Oise. Tout ce qui est excédent à l'absolu nécessaire des habitants de ce département est_ destiné à assurer les subsistances de Paris, et les autorités constituées s'empresseront toujours de protéger la libre circulation des convois pour cette ville.
Locuteur: Lequinio
...les mêmes dispositions dans le district de Mantes, dont les administrateurs sont a... « Nous avons trouvé les mêmes dispositions dans le district de Mantes, dont les administrateurs sont animés des sentiments du plus pur républicanisme.
Locuteur: Lequinio
...nt d'Eure-et-Loir que nous avons trouvé de grandes ressources, que nous devons par...
... zèle des administrateurs du directoire de ce département.
« C'est dans le département d'Eure-et-Loir que nous avons trouvé de grandes ressources, que nous devons particulièrement au zèle des administrateurs du directoire de ce département.
Locuteur: Lequinio
... prendre depuis plusieurs mois le parti de mettre en réquisition les grains situés...
...s ne servissent à alimenter nos ennemis de la Vendée et du Calvados qui ont tenté ...
'« Leur sage prévoyance leur avait fait prendre depuis plusieurs mois le parti de mettre en réquisition les grains situés dans leur territoire ; leur vigilance a empêché qu'ils ne servissent à alimenter nos ennemis de la Vendée et du Calvados qui ont tenté à différentes reprises d'en faire l'acquisition et ont envoyé pour cela différen...
...pour nos armées, les (1) Procès-verbaux de la Convention, t. 17, p. 350. « Ces mesures ont donné à ce département, qui a beaucoup fourni pour nos armées, les (1) Procès-verbaux de la Convention, t. 17, p. 350.
...on C 260, dossier 560. — Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 351. (2) Archives nationales, Carton C 260, dossier 560. — Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 351.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 653
Locuteur: Lequinio
« 27 juillet 1793, l'an II de la République française. » « 27 juillet 1793, l'an II de la République française. »
Locuteur: Lequinio
... réunir à Paris pour solenniser la fête de la Liberté qt de l'Egalité du peuple français, les administrés fussent invités à fournir un sac de farine par chaque canton et à prendre l...
...récédât immédiatement l'arrivée à Paris de ceux qui seront chargés de porter dans cette cité fameuse l'expression des vœux de leurs concitoyens sur l'Acte constitutionnel.
...cessive consommation qu'occasionnera ^ l'affluence des bons citoyens qui vont se réunir à Paris pour solenniser la fête de la Liberté qt de l'Egalité du peuple français, les administrés fussent invités à fournir un sac de farine par chaque canton et à prendre les mesures convenables pour que ce convoi précédât immédiatement l'arrivée à Paris de ceux qui seront chargés de porter dans cette cité fameuse l'expression des vœux de leurs concitoyens sur l'Acte constitutionnel.
Locuteur: Lequinio
« Invite chacun des commissaires de ce département, chargés de porter les procès-verbaux d'acceptation de la Constitution à la Convention? d'y faire parvenir un sac de farine; invite tous ces commissaires, autant qu ils sont voisins les uns des autres, de s'arranger entre eux pour concerter le mode d'envoi de la farine dont il s'agit ; « Invite chacun des commissaires de ce département, chargés de porter les procès-verbaux d'acceptation de la Constitution à la Convention? d'y faire parvenir un sac de farine; invite tous ces commissaires, autant qu ils sont voisins les uns des autres, de s'arranger entre eux pour concerter le mode d'envoi de la farine dont il s'agit ;
Locuteur: Lequinio
moyens de nous livrer en ce moment une quantité considérable de grains et farines dont déjà une partie ... moyens de nous livrer en ce moment une quantité considérable de grains et farines dont déjà une partie est en route.
Locuteur: Lequinio
...bien le patriotisme des administrateurs de ce directoire. « Je dois ajouter un trait qui caractérise bien le patriotisme des administrateurs de ce directoire.
Locuteur: Lequinio
..., et que les administrés s'empresseront de donner aux habitants de Paris cette nouvelle marque de fraternité. ...ie à l'unanimité; nous osons assurer du bon esprit qui règne dans ce département, et que les administrés s'empresseront de donner aux habitants de Paris cette nouvelle marque de fraternité.
Locuteur: Lequinio
...onvention un arrêté des administrateurs de ce département pour inviter chaque canton à envoyer à Paris un sac de farine à l'occasion de la fête du 10 août ; ces pièces sont ai... ...aires dans ' le département d'Eure-et-Loir, par laquelle ils transmettent à la Convention un arrêté des administrateurs de ce département pour inviter chaque canton à envoyer à Paris un sac de farine à l'occasion de la fête du 10 août ; ces pièces sont ainsi conçues (1) :
Locuteur: Lequinio
...épartement d'Eure-et-Loir, au Président de la Les représentants du peuple dans le département d'Eure-et-Loir, au Président de la
Locuteur: Lequinio
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Lequinio
...ous faisons passer quelques exemplaires de l'arrêté pris par les administrateurs d...
...r. Nous nous en reposons sur la justice de la Convention nationale, pour les éloge...
...ment d'Eure-et-Loir envers leurs frères de Paris.
« Nous vous faisons passer quelques exemplaires de l'arrêté pris par les administrateurs du département d'Eure-et-Loir. Nous nous en reposons sur la justice de la Convention nationale, pour les éloges que mérite cette nouvelle preuve d'attachement des administrateurs du département d'Eure-et-Loir envers leurs frères de Paris.
Locuteur: Lequinio
,I an 11 de la République française. ,I an 11 de la République française.
Locuteur: Lequinio
...u département, considérant que la ville de Paris va recevoir dans scrn sein, le 10 août prochain, un nombre considérable de citoyens; qu'il est infiniment intéress...
...ête la plus belle et la plus solennelle de la République ne soit pas troublée par la crainte de manquer de subsistances ; considérant d'ailleurs q...
...tent toutes les affections des Français de voir leurs frères d'Eure-et-Loir leur apporter un tribut de leur attachement'; après avoir entendu ...
« Le directoire du département, considérant que la ville de Paris va recevoir dans scrn sein, le 10 août prochain, un nombre considérable de citoyens; qu'il est infiniment intéressant que la fête la plus belle et la plus solennelle de la République ne soit pas troublée par la crainte de manquer de subsistances ; considérant d'ailleurs qu'il sera agreable aux Parisiens qui méritent toutes les affections des Français de voir leurs frères d'Eure-et-Loir leur apporter un tribut de leur attachement'; après avoir entendu le suppléant du procureur général syndic,
Locuteur: Lequinio
« Invite en outre les directoires de district et les officiers municipaux d'aider les commissaires dans les achats et envois de cette denrée. « Invite en outre les directoires de district et les officiers municipaux d'aider les commissaires dans les achats et envois de cette denrée.
Locuteur: Lequinio
...stricts et aux municipalités chef-lieux de canton. « Arrête que la présente invitation sera imprimée et envoyée aux districts et aux municipalités chef-lieux de canton.
Locuteur: Lequinio
...caise, ou l'Antifédéraliste, m'a chargé de faire hommage à la Convention nationale d'un exemplaire de son ouvrage, après lui en avoir présent... « L'auteur des Aventures politiques du Père Nicaise, ou l'Antifédéraliste, m'a chargé de faire hommage à la Convention nationale d'un exemplaire de son ouvrage, après lui en avoir présenté 50 il y a quelques jours pour les commissaires des départements.
Locuteur: Lequinio
...ralisme, ce petit ou-rage pourrait être de quelque utilité, et rendre quelques ser... ...constances actuelles, où l'on cherche à égarer quelques départements par le fédéralisme, ce petit ou-rage pourrait être de quelque utilité, et rendre quelques services à la chose publique.
« Séance publique du 25 juillet 1793 « Séance publique du 25 juillet 1793
...on C 260, dossier 560 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 351. ...le et le renvoi au comité d'instruction publique.) (1) Archives nationales, Carton C 260, dossier 560 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 351.
... Carton F" 10051 n° 743. Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 351 (1) Archives nationales, Carton F" 10051 n° 743. Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 351

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 654
Locuteur: Lequinio
...isparaît, les tyrans sont confondus, la Constitution est acceptée. Il ne fallait rien moins que la vigueur de la Convention et L'extraction des membr...
...iotisme a triomphé dans les six cantons de ce district, non seulement par l'acceptation avec enthousiasme de l'Acte constitutionnel, mais encore par le choix de vrais sans-culottes pour porter nos vœu...
... distingué par celui d'une des victimes de l'infâme Blanchelande.
« Les Français se rallient, l'anarchie disparaît, les tyrans sont confondus, la Constitution est acceptée. Il ne fallait rien moins que la vigueur de la Convention et L'extraction des membres gangrenés qui en paralysaient les opérations depuis huit mois ; que ne puis:je porter le dernier coup à tous les traîtres en annonçant à la France entière que le patriotisme a triomphé dans les six cantons de ce district, non seulement par l'acceptation avec enthousiasme de l'Acte constitutionnel, mais encore par le choix de vrais sans-culottes pour porter nos vœux le 10 août. Ce chef-lieu s'est particulièrement distingué par celui d'une des victimes de l'infâme Blanchelande.
Locuteur: Lequinio
...yen Clerc, procureur syndic du district de Janville, département d'Eure-et-Loir, par laquelle il annonce que les citoyens de ce district ont accepté la Constitution ; elle est ainsi conçue (4) : 10° Adresse du citoyen Clerc, procureur syndic du district de Janville, département d'Eure-et-Loir, par laquelle il annonce que les citoyens de ce district ont accepté la Constitution ; elle est ainsi conçue (4) :
Locuteur: Lequinio
...s administrateurs du département du Pas-de-Calais (1), par laquelle ils font passe...
...n nationale une pétition des citoyennes de ce département, relative aux secours à ...
...ilitaires et marins employés au service de la République.
7° Lettre des administrateurs du département du Pas-de-Calais (1), par laquelle ils font passer à la Convention nationale une pétition des citoyennes de ce département, relative aux secours à accorder aux familles des militaires et marins employés au service de la République.
Locuteur: Lequinio
...nvention renvoie la demande aux comités de la guerre et de marine réunis.) (La Convention renvoie la demande aux comités de la guerre et de marine réunis.)
Locuteur: Lequinio
... l'adresse aux comités d'agriculture et de commerce.) (La Convention renvoie l'adresse aux comités d'agriculture et de commerce.)
Locuteur: Lequinio
9° Adresse des citoyens de la commune d'Ambérieu, canton de Champagne, district de Belley, département de VAin (3), par laquelle ils envoient la ...
...s avaient entraînés les administrateurs de ce département.
9° Adresse des citoyens de la commune d'Ambérieu, canton de Champagne, district de Belley, département de VAin (3), par laquelle ils envoient la délibération par laquelle ils abjurent les faux principes dans lesquels les avaient entraînés les administrateurs de ce département.
Locuteur: Lequinio
...ent dans l'erreur et n'ont jamais cessé de mériter le titre de républicains. Us n'ont été qu'un moment dans l'erreur et n'ont jamais cessé de mériter le titre de républicains.
Locuteur: Lequinio
...etin, et le renvoi des pièces au-comité de Sûreté générale.) (La Convention nationale décrète l'insertion au Bulletin, et le renvoi des pièces au-comité de Sûreté générale.)
Locuteur: Lequinio
Adresse du procureur syndic du district de Janville, à la Convention nationale. Adresse du procureur syndic du district de Janville, à la Convention nationale.
Locuteur: Lequinio
, l'an II de la République française, une et indivis... , l'an II de la République française, une et indivisible.
Locuteur: Lequinio
( Le procureur syndic du district de Janville, ( Le procureur syndic du district de Janville,
Locuteur: Lequinio
11° Lettre des corps constitués de la ville de Saint-Afrique, par laquelle ils déclare... 11° Lettre des corps constitués de la ville de Saint-Afrique, par laquelle ils déclarent n'avoir point adhéré à l'arrêté du département, pris à Rodez, dans la séance ...
Locuteur: Lequinio
,l'an II de la République française. ,l'an II de la République française.
Locuteur: Lequinio
...rtement réuni aux autorités constituées de Rodez dans sa séance du 27 juin, ayant ...
...onnue déclarer que les corps constitués de cette ville n'ont point adhéré aux mesu...
... par le département et que le rédacteur de cette adresse a commis une erreur en an...
(( Le conseil du département réuni aux autorités constituées de Rodez dans sa séance du 27 juin, ayant arrêté une adresse à leurs concitoyens, relative aux événements des 31 mai et jours suivants, nous devons à l'instant où elle nous est connue déclarer que les corps constitués de cette ville n'ont point adhéré aux mesures prises par le département et que le rédacteur de cette adresse a commis une erreur en annonçant que la ville s'était empressée d'y adhérer.
Locuteur: Lequinio
(( Les corps constitués de la ville de S aint-A ffrique, (( Les corps constitués de la ville de S aint-A ffrique,
Locuteur: Lequinio
12° Lettre de Dalbarade, ministre de la marine, par laquelle il prie la Convention de statuer sur une prétendue capture de 85 milliers de cuivre destinés au doublage de nos vaisseaux ; elle est ainsi conçue (... 12° Lettre de Dalbarade, ministre de la marine, par laquelle il prie la Convention de statuer sur une prétendue capture de 85 milliers de cuivre destinés au doublage de nos vaisseaux ; elle est ainsi conçue (2) :
Locuteur: Lequinio
La ministre de la marine au citoyen Président de la Convention nationale. La ministre de la marine au citoyen Président de la Convention nationale.
Locuteur: Lequinio
, l'an II de la République. , l'an II de la République.
Locuteur: Lequinio
...t vivement recommandé par moi au comité de marine, est en état de se produire à l'examen de la Convention. « Un objet d'une importance majeure et vivement recommandé par moi au comité de marine, est en état de se produire à l'examen de la Convention.
Locuteur: Lequinio
« U s'agit de prononcer sur une prétendue capture de 85 milliers de cuivre destinés au doublage de nos vaisseaux et dont le non-usage met ... « U s'agit de prononcer sur une prétendue capture de 85 milliers de cuivre destinés au doublage de nos vaisseaux et dont le non-usage met en souffrance cette branche du service.
De Janville, département d'Eure-et-Loir, le 27 juillet 1793 De Janville, département d'Eure-et-Loir, le 27 juillet 1793
et Signé : Clerc. » (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 351. et Signé : Clerc. » (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 351.
(3) Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 351. (3) Procès-verbaux de la Convention, t. 17, page 351.
...on C 262, dossier 586 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 351. (4) Archives nationales, carton C 262, dossier 586 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 351.
« Saint-Affrique, le 15 juillet 1793 « Saint-Affrique, le 15 juillet 1793
(( Paris, le 23 juillet 1793 (( Paris, le 23 juillet 1793
(( Le citoyen Taveau est en état de faire demain un rapport succinct sur ce...
...on C 262, dossier 570 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 352.
(( Le citoyen Taveau est en état de faire demain un rapport succinct sur cette affaire. Veuillez, je vous en supplie, pour l'intérêt (1) Archives nationales, carton C 262, dossier 570 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 352.
...on C 260, dossier 560 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 352. (2) Archives nationales, carton C 260, dossier 560 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 352.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 655
Locuteur: Lequinio
...6° Lettre du citoyen Soulavie, résident de la République de France, près celle de Genève (4) par laquelle il fait passer des actes et une lettre, remis en sa légation, relativement à la mort de Marat. 16° Lettre du citoyen Soulavie, résident de la République de France, près celle de Genève (4) par laquelle il fait passer des actes et une lettre, remis en sa légation, relativement à la mort de Marat.
Locuteur: Lequinio
de notre marine, lui accorder la parole. La question dont il s'agit n'est pas indigne de trouver sa place dans l'emploi des plus précieux moments de la Convention. de notre marine, lui accorder la parole. La question dont il s'agit n'est pas indigne de trouver sa place dans l'emploi des plus précieux moments de la Convention.
Locuteur: Lequinio
... doit lui faire sur cet objet le comité de marine sera mis demain à l'ordre du jou... (La Convention nationale ordonne que le rapport que doit lui faire sur cet objet le comité de marine sera mis demain à l'ordre du jour.)
Locuteur: Lequinio
13° Lettre de Dalbarade, ministre de la marine (1), par laquelle il demande ...
... mis a sa disposition, pour les besoins de la marine, 40 ou 50 millions.
13° Lettre de Dalbarade, ministre de la marine (1), par laquelle il demande qu'il soit mis a sa disposition, pour les besoins de la marine, 40 ou 50 millions.
Locuteur: Lequinio
...nvention renvoie la demande aux comités de Salut public et de marine réunis.) (La^ Convention renvoie la demande aux comités de Salut public et de marine réunis.)
Locuteur: Lequinio
14° Lettre du citoyen Martin, juge de paix (2), nommé administrateur de l'équipement des troupes. 14° Lettre du citoyen Martin, juge de paix (2), nommé administrateur de l'équipement des troupes.
Locuteur: Lequinio
... Convention renvoie la lettre au comité de surveillance des approvisionnements et ... (La Convention renvoie la lettre au comité de surveillance des approvisionnements et marchés.)
Locuteur: Lequinio
15° Lettre du citoyen Bouchrel, chef de division (3), compris dans l'affaire du... 15° Lettre du citoyen Bouchrel, chef de division (3), compris dans l'affaire du général Harville et du commissaire Barneville.
Locuteur: Lequinio
... Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.) (La Convention renvoie la lettre au comité de la guerre.)
Locuteur: Lequinio
...Convention renvoie ces pièces au comité de Sûreté générale.) (La Convention renvoie ces pièces au comité de Sûreté générale.)
Locuteur: Lequinio
...se des citoyens soldats du 2e bataillon de Saône-et-Loire, par laquelle ils attest... 17° Adresse des citoyens soldats du 2e bataillon de Saône-et-Loire, par laquelle ils attestent leur fidélité inviolable à tout ce qui emane du peuple souverain ; elle est ...
Locuteur: Lequinio
Les citoyens soldats du 2e bataillon de Saône-et-Loire soussignés, aux représen... Les citoyens soldats du 2e bataillon de Saône-et-Loire soussignés, aux représentants du peuple français près Varmée du Rhin.
Locuteur: Lequinio
...t l'horreur que vous vous etes efforces de cacher sous des dehors tranquilles na p...
...xant votre opinion sur les dispositions de notre bataillon.
égalé la nôtre, et l'horreur que vous vous etes efforces de cacher sous des dehors tranquilles na pas échappé aux yeux observateurs ; mais cette sérénité, nous voulons la rendre reelle en fixant votre opinion sur les dispositions de notre bataillon.
Locuteur: Lequinio
...es êtres machines qui ne se doutent pas de leur existence vendent au premier venu ... « S'il existe encore quelques êtres machines qui ne se doutent pas de leur existence vendent au premier venu des facultés et des volontés qu'ils n'ont pas, la masse est dans les principes d...
Locuteur: Lequinio
... citoyens formant la société littéraire de la maison d'éducation à Arras par laque...
... patriotiques, réclament l'organisation de 1 éducation nationale et annoncent qu i...
18° Adresse des citoyens formant la société littéraire de la maison d'éducation à Arras par laquelle ils expriment à l'Assembléedeurs sentiments patriotiques, réclament l'organisation de 1 éducation nationale et annoncent qu ils ont remis sur cet objet trois manuscrits au conseil général du département po...
Locuteur: Lequinio
, l'an II de la République française, une et indivis... , l'an II de la République française, une et indivisible.
« Nous venons de voir avec la dernière indignation que d...
...avec la volonté souveraine d'une nation de 25 millions d'hommes libres, aient osé, en présence des représentants de cette nation, applaudir a un homme qu'ils ne connaissent point, contre le sentiment de la Convention nationale qui le regarde comme coupable. La crainte de mêler le sang innocent à celui des scél...
... immoler ces odieuses victimes au salut de notre patrie. Votre indignation a sans ...
... au procès-verbal. ' (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 352.'
« Nous venons de voir avec la dernière indignation que des hommes aient été assez vils pour mettre un individu en balance avec la volonté souveraine d'une nation de 25 millions d'hommes libres, aient osé, en présence des représentants de cette nation, applaudir a un homme qu'ils ne connaissent point, contre le sentiment de la Convention nationale qui le regarde comme coupable. La crainte de mêler le sang innocent à celui des scélérats a pu seule contenir nos bras prêts à immoler ces odieuses victimes au salut de notre patrie. Votre indignation a sans doute (1) Mercure universel, tome 29, page 490,1" colonne. Cette lettre n'est pas mentionnée au procès-verbal. ' (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 352.'
(4) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 352* (4) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 352*
...ton C 262, dossier 586 — Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 352. - (5) Archives nationales, carton C 262, dossier 586 — Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 352.
« Arras, le 24 juillet 1793 « Arras, le 24 juillet 1793
«.La société littéraire républicaine de la maison d éducation française aurait honte de rester dans le silence au milieu de l'allégresse publique et si légitime ; elle se flatte que vous daignerez lui accorder de vous offrir ses vœux et sa vraie et sin...
...u patriotisme, soutiennent au prejudice de leur patrie et animent contre elle des ...
...u prendre des mesures justes et pleines de force, vous avez dissipé l'orage terrible ~ qui ne nous menaçait que de la mort et de i anéantissement ; vous avez su, par vo...
...sme et leur ecraser la tête ; vous avez - fi) Archives nationales, Cartons F17, 10031 n° 742 Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 333]
«.La société littéraire républicaine de la maison d éducation française aurait honte de rester dans le silence au milieu de l'allégresse publique et si légitime ; elle se flatte que vous daignerez lui accorder de vous offrir ses vœux et sa vraie et sincère recon naissance. Nous recevons votre Bulletin, nous frémissons en y lisant ...
...ous voyons avec surprise et indignation que des Français, se couvrant du voile du patriotisme, soutiennent au prejudice de leur patrie et animent contre elle des partis si désastreux et contraires au bien commun. Dans votre sagesse, vous avez su prendre des mesures justes et pleines de force, vous avez dissipé l'orage terrible ~ qui ne nous menaçait que de la mort et de i anéantissement ; vous avez su, par votre prudence, terrasser le despotisme, le fanatisme et leur ecraser la tête ; vous avez - fi) Archives nationales, Cartons F17, 10031 n° 742 Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 333]

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 656
Locuteur: Lequinio
... républicain ; vous nous avez donné une Constitution, nous lavons reçue avec un respectueux empressement, elle est le fruit précieux de vos veilles et de vos travaux, elle sera immortelle, elle...
...blicains entrés dans le port y jouiront de la tranquillité et d'une sécurité si de...
... plus tôt le mode d'une éducation digne de la République française ; c'est un bien...
...l'éducation est inséparable d'une bonne Constitution.
truit l'anarchie, vous avez donné un guide fidèle à tout vrai républicain ; vous nous avez donné une Constitution, nous lavons reçue avec un respectueux empressement, elle est le fruit précieux de vos veilles et de vos travaux, elle sera immortelle, elle sera le fanal certain à la lumière duquel les vrais républicains entrés dans le port y jouiront de la tranquillité et d'une sécurité si desiree. A présent la vérité, par sa vive lumiere, nous fait connaître nos devoirs...
... la patrie. Nous vous demandons à present avec instance que vous nous donniez au plus tôt le mode d'une éducation digne de la République française ; c'est un bien que vous nous devez, la génération actuelle vous le demande, le réclame pour elle et pour les générations futures, dans la persuasion ou nous sommes que l'éducation est inséparable d'une bonne Constitution.
Locuteur: Lequinio
...aité d orthographe française, un traité de prononciation française, quelques quest...
...u conseil général du département du Pas-de-Calais, qui les a acceptés et nous a promis de vous les adresser. ...
« Nous avons cru devoir offrir trois ouvrages manuscrits qui sont : un traité d orthographe française, un traité de prononciation française, quelques questions et instructions sur l'écriture, à la Convention nationale ; nous les avons présentés le 5 mai dernier à l'assemblée et au conseil général du département du Pas-de-Calais, qui les a acceptés et nous a promis de vous les adresser. ...
Locuteur: Lequinio
...me temps fait le serment que nos frères de Grenoble ont prêté entre les mains des citoyens les commissaires députés de la Convention nationale. Nous vous prions de recevoir ces ouvrages pour notre contribution aux frais de la guerre et de les faire servir à notre éducation (ils...
...ociété une satisfaction qui sera suivie de toute notre reconnaissance.
...ous avons déposé entre ses mains nos sentiments patriotiques et nous avons en même temps fait le serment que nos frères de Grenoble ont prêté entre les mains des citoyens les commissaires députés de la Convention nationale. Nous vous prions de recevoir ces ouvrages pour notre contribution aux frais de la guerre et de les faire servir à notre éducation (ils y servent à présent), ce sera une récompense bien honorable pour notre instituteur qui en est l'auteur et pour notre jeune société une satisfaction qui sera suivie de toute notre reconnaissance.
Locuteur: Lequinio
Les président et membres de la société littéraire républicaine et les élèves de la maison d'éducation française établie... Les président et membres de la société littéraire républicaine et les élèves de la maison d'éducation française établie à Arras.
Locuteur: Lequinio
...ettre à la commission chargée du projet de loi contre les agioteurs.) (La Convention renvoie la lettre à la commission chargée du projet de loi contre les agioteurs.)
Locuteur: Lequinio
20° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (1), relative à la circulat... 20° Lettre de Garat, ministre de l'intérieur (1), relative à la circulation des grains, datée du 28 juillet.
Locuteur: Lequinio
... des administrateurs du conseil général de salut public du département du Jura (2)...
... ils font passer un arrêté des citoyens de ce département, du 26 juin.
21° Lettre des administrateurs du conseil général de salut public du département du Jura (2), par laquelle ils font passer un arrêté des citoyens de ce département, du 26 juin.
Locuteur: Lequinio
...tion au Bulletin et le renvoi au comité de Sûreté générale.) (La Convention nationale en ordonne l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Sûreté générale.)
Locuteur: Lequinio
22° Lettre de Destournelle, ministre des contribution...
...emande si la Convention juge nécessaire de confirmer cette coupe par un décret.
22° Lettre de Destournelle, ministre des contributions publiques (3), par laquelle il fait connaître que les représentants du peuple ...
...r la rive droite du Yar, dans l'étendue du département des Alpes-Maritimes, et demande si la Convention juge nécessaire de confirmer cette coupe par un décret.
Locuteur: Lequinio
...procureur général syndic du département de la Manche, par laquelle il fait passer ...
...oration et le brevet du ci-devant ordre de Saint-Louis, de Jean Le Clerc Beauvais, commandant de la garde nationale de Périers j elle est ainsi conçue (4) :
23° Lettre du citoyen Chautemps, procureur général syndic du département de la Manche, par laquelle il fait passer à la Convention la décoration et le brevet du ci-devant ordre de Saint-Louis, de Jean Le Clerc Beauvais, commandant de la garde nationale de Périers j elle est ainsi conçue (4) :
Locuteur: Lequinio
...procureur général syndic du département de la Manche, au Président de la Convention nationale, à Paris. Le procureur général syndic du département de la Manche, au Président de la Convention nationale, à Paris.
Locuteur: Lequinio
...dresse la décoration du ci-devant ordre de Saint-Louis et le brevet qu'avait obtenu le citoyen Jean le Clerc Beauvais, commandant de la garde nationale de Périers. Il y a déjà longtemps que ce b...
... appréciant à sa juste valeur ce hochet de l'ancien régime, l'avait déposé au secrétariat du district de Carentan. Je vous prie de vouloir bien m'accuser réception de cot envoi.
« Je vous adresse la décoration du ci-devant ordre de Saint-Louis et le brevet qu'avait obtenu le citoyen Jean le Clerc Beauvais, commandant de la garde nationale de Périers. Il y a déjà longtemps que ce bon citoyen, appréciant à sa juste valeur ce hochet de l'ancien régime, l'avait déposé au secrétariat du district de Carentan. Je vous prie de vouloir bien m'accuser réception de cot envoi.
19° Lettre du citoyen Dupré, de la section des Arcis (1), par laquelle il prie la Convention de faire décréter une commission pour l'examen d'un travail de sa part, contre les agioteurs. (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 353. 19° Lettre du citoyen Dupré, de la section des Arcis (1), par laquelle il prie la Convention de faire décréter une commission pour l'examen d'un travail de sa part, contre les agioteurs. (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 353.
« Coutanoes, 25 juillet 1793 « Coutanoes, 25 juillet 1793
...procureur général syndic du département de la Lozère, par laquelle il fait passer à la Convention (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 353. 24° Lettre du citoyen Jalbert, procureur général syndic du département de la Lozère, par laquelle il fait passer à la Convention (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 353.
(2) Procès verbaux de la Convention, tome 17, p. 353. (2) Procès verbaux de la Convention, tome 17, p. 353.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 353. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 353.
...on C 261, dossier 570 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 353. (4) Archives nationales, carton C 261, dossier 570 et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 353.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 657
Locuteur: Lequinio
trois croix du ci-devant ordre de Saint-Louis ; elle est ainsi conçue (1)... trois croix du ci-devant ordre de Saint-Louis ; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Lequinio
Au citoyen Président de la Convention nationale. Au citoyen Président de la Convention nationale.
Locuteur: Lequinio
, l'an II de la République. , l'an II de la République.
Locuteur: Lequinio
...e que fit l'infâme Charrier, des villes de Marvejols et Mende, j'avais reçu à Saint-Chély, ou j e-tais alors, trois croix de Saint-Louis, que j'étais chargé de vous transmettre en arrivant ici, les effets de mon porte-manteau furent vidés dans ma ...
...tre encore les motifs, j ai eu le temps de reconnaître si tous mes effets avaient échappé aux rapines de la bande de Charrier. J'y retrouve ce dépôt, et je m'empresse de vous le transmettre ci-joint. La manière généreuse avec laquelle les citoyens Michel de Saint-Chély, Montagnon, sous-lieutenant de la gendarmerie nationale au Mal-zieu, e...
« Huit jours avant l'invasion spontanée que fit l'infâme Charrier, des villes de Marvejols et Mende, j'avais reçu à Saint-Chély, ou j e-tais alors, trois croix de Saint-Louis, que j'étais chargé de vous transmettre en arrivant ici, les effets de mon porte-manteau furent vidés dans ma malle; en arrestation chez moi depuis huit jours, ainsi que je vous l'ai annoncé par mes lettres des 13 et 14 cou: rant, sans en connaître encore les motifs, j ai eu le temps de reconnaître si tous mes effets avaient échappé aux rapines de la bande de Charrier. J'y retrouve ce dépôt, et je m'empresse de vous le transmettre ci-joint. La manière généreuse avec laquelle les citoyens Michel de Saint-Chély, Montagnon, sous-lieutenant de la gendarmerie nationale au Mal-zieu, et Roquier, ci-devant Lavalette,^ me remirent cette offrande qu'ils faisaient à l...
Locuteur: Lequinio
...tous mes collègues, je n'ambitionne pas de reprendre mes fonctions, mais l'intérêt des administrés, celui de la République, exigent le prompt rempla...
...rs qui emporte ront néanmoins le regret de leurs administrés.
« Suspendu, dit-on, ainsi que tous mes collègues, je n'ambitionne pas de reprendre mes fonctions, mais l'intérêt des administrés, celui de la République, exigent le prompt remplacement des administrateurs qui emporte ront néanmoins le regret de leurs administrés.
Locuteur: Lequinio
« Le procureur général syndic de la Lozère, « Le procureur général syndic de la Lozère,
Locuteur: Lequinio
... dés citoyens composant la 33e division de la gendarmerie nationale, par laquelle ...
...auve qui peut dans l'affaire du château de Brécourt, près Vernon. Ils font passer ...
...e, et par le général commandant l'armée de la République en ce pays (2).
25° Lettre dés citoyens composant la 33e division de la gendarmerie nationale, par laquelle ils réclament contre une calomnie qui les accusait d'avoir crié : Sauve qui peut dans l'affaire du château de Brécourt, près Vernon. Ils font passer un certificat en leur faveur, donné par Lindet et Duroy, représentants du peuple, et par le général commandant l'armée de la République en ce pays (2).
Locuteur: Lequinio
Suit un extrait de ces pièces inséré au Bulletin (3) : Suit un extrait de ces pièces inséré au Bulletin (3) :
Locuteur: Lequinio
qu'une partie de la 33e division de gendarmerie nationale composée des gardes des ports, que nous avons l'honneur de commander, a crié : Sauve qui peut, dans l'affaire que nous avons eue au château de Brécourt, près Yernon, contre l'armée d... qu'une partie de la 33e division de gendarmerie nationale composée des gardes des ports, que nous avons l'honneur de commander, a crié : Sauve qui peut, dans l'affaire que nous avons eue au château de Brécourt, près Yernon, contre l'armée du Calvados.
Locuteur: Lequinio
« Il nous suffira, pour détruire de pareils bruits, de produire le certificat de notre conduite, délivré par les représe...
... présents à l'affaire et par le général de l'armée de l'Eure.
« Il nous suffira, pour détruire de pareils bruits, de produire le certificat de notre conduite, délivré par les représentants du peuple présents à l'affaire et par le général de l'armée de l'Eure.
Locuteur: Lequinio
... l'assurer que cette division, composée de vieux militaires, se battra bien et méritera toujours de porter sur ses drapeaux la légende que ... « Citoyen Président, veuillez bien en donner connaissance à l'Assemblée et l'assurer que cette division, composée de vieux militaires, se battra bien et méritera toujours de porter sur ses drapeaux la légende que la commune y a fait mettre le 31 mai dernier : Ils furent fidèles au peuple.
Locuteur: Lequinio
... peuple et du général commandant Varmée de l'Eure. Copie du certificat délivré par les représentants du peuple et du général commandant Varmée de l'Eure.
Locuteur: Lequinio
...ient que l'alerte du 12 juillet, auprès de Vernon, était une perfidie des conjurés j que les gendarmes de la 33e division avaient donné les jours précédents des preuves de la meilleure tenue et d'une conduite fe...
...yens égarés qui étaient sous les ordres de Puisaye ; qu'ils en avaient reçu des marques de réciprocité et de confiance ; que, le 12, quelques-uns de ces citoyens égarés devaient se rendre ...
...yr conférer et fraterniser ; qu'au lieu de suivre oe projet, ils se présentèrent e...
« Les représentants du peuple soussignés certifient que l'alerte du 12 juillet, auprès de Vernon, était une perfidie des conjurés j que les gendarmes de la 33e division avaient donné les jours précédents des preuves de la meilleure tenue et d'une conduite ferme ; qu'ils avaient profité des entrevues et des occasions qui s'étaient présentées, pour inviter à la fraternité, les citoyens égarés qui étaient sous les ordres de Puisaye ; qu'ils en avaient reçu des marques de réciprocité et de confiance ; que, le 12, quelques-uns de ces citoyens égarés devaient se rendre à Vernon poyr conférer et fraterniser ; qu'au lieu de suivre oe projet, ils se présentèrent en force à 4 heures après-midi pour fratèrniser, et commencèrent les hostilités ;
Locuteur: Lequinio
...les gendarmes qui occupaient le château de Brécourt, au nombre de 25 ou 30, furent obligés de se replier ; « Que les gendarmes qui occupaient le château de Brécourt, au nombre de 25 ou 30, furent obligés de se replier ;
Locuteur: Lequinio
...Qu'ils donnèrent avis à la municipalité de Vernon de l'arrivée des rebelles ; « Qu'ils donnèrent avis à la municipalité de Vernon de l'arrivée des rebelles ;
Locuteur: Lequinio
« Que ce plan de trahison des conjurés avait été concert... « Que ce plan de trahison des conjurés avait été concerté entre eux ;
Locuteur: Lequinio
« Que l'avis en était parvenu à de très grandes distances; « Que l'avis en était parvenu à de très grandes distances;
Locuteur: Lequinio
...lle fut remise, elle gagna les hauteurs de Yernon, fut au château de Brécourt ; « Qu'aussitôt qu'elle fut remise, elle gagna les hauteurs de Yernon, fut au château de Brécourt ;
Locuteur: Lequinio
...meté que l'on doit attendre des soldats de la liberté ; « Que la gendarmerie s'est conduite avec le courage et la fermeté que l'on doit attendre des soldats de la liberté ;
Locuteur: Lequinio
c Que le feu de ses pièces d'artillerie a fait disparaî... c Que le feu de ses pièces d'artillerie a fait disparaître l'attroupement des rebelles ;
Locuteur: Lequinio
( Que Puisaye, avec dix pièces de canon, n'a pu soutenir le feu des deux pièces de la gendarmerie. ( Que Puisaye, avec dix pièces de canon, n'a pu soutenir le feu des deux pièces de la gendarmerie.
(3) Premier supplément au Bulletin de la Convention du 29 juillet 1793. (3) Premier supplément au Bulletin de la Convention du 29 juillet 1793.
« Mende, le 21 juillet 1793 « Mende, le 21 juillet 1793
« Les colonel et lieutenant de la 33e division de gendarmerie nationale écrivent d'Evreux...
...ruit se répand, dans quelques quartiers de Paris, (1) Archives nationales, carton C 261, dossier 570, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 353.
« Les colonel et lieutenant de la 33e division de gendarmerie nationale écrivent d'Evreux qu'ils apprennent avec douleur que le bruit se répand, dans quelques quartiers de Paris, (1) Archives nationales, carton C 261, dossier 570, et Procès-verbaux de la Convention, tome 17, page 353.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 354. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 354.
« Arrêté à Evreux, le 25 juillet 1793 « Arrêté à Evreux, le 25 juillet 1793

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 658
Locuteur: Lequinio
... marins que^ je commande, je m'empresse de faire part à la Convention nationale, q...
...on équipage, et lui ayant donné lecture l'a Déclaration des droits l'homme et de l'Acte constitutionnel, elle a produit dans l'esprit dfe; ces ...
...t attendre. Cette lecture, accompa-gnie de cris d'allégresse, témoignait assez com...
...illerie, ils ont fait entendre les cris de l'unité et l'indivisibilité de la République ; et j'assure la Conventi...
...ns, contre lesquels nous arme, le salut de la patrie.
( Organe des braves marins que^ je commande, je m'empresse de faire part à la Convention nationale, qu'ayant fait assembler mon équipage, et lui ayant donné lecture l'a Déclaration des droits l'homme et de l'Acte constitutionnel, elle a produit dans l'esprit dfe; ces vrais républicains, l'effet qu'on en devait attendre. Cette lecture, accompa-gnie de cris d'allégresse, témoignait assez combien ils chérissent leur liberté. Après une salve d'artillerie, ils ont fait entendre les cris de l'unité et l'indivisibilité de la République ; et j'assure la Convention qu'elle peut compter sur le zèle qui nous anime et sur l'ardeur que les braves marins que je commande mettront à la défendre et à la faire respecter par les tyrans, contre lesquels nous arme, le salut de la patrie.
Locuteur: Lequinio
...apitaines des bâtiments sur cette rade, de faire pareillement lecture de l'Acte constitutionnel à leurs équipages, respectifs, ce qu'il... « P. S. J'ai donné ordre aux capitaines des bâtiments sur cette rade, de faire pareillement lecture de l'Acte constitutionnel à leurs équipages, respectifs, ce qu'ils ont fait, et qui a été également accueilli par ces braves marins. »
Locuteur: Lequinio
27° Lettre du citoyen Benquet, juge de paix-du Honga, département du Gers, par...
...nonce à la Convention nationale, au nom de la société populaire du même: lieu, qu'ils ont reçu la Constitution avec la plus grande joie et qu'ils l'accepteront de meme. « Reconnaissance éternelle aux nouveaux Moïses de la Montagne, car la tablé de ses lois,, dit-il, sera, comme le nom de ses législateurs, gravée dans le cœur de chacun de nous (2). »
27° Lettre du citoyen Benquet, juge de paix-du Honga, département du Gers, par laquelle il annonce à la Convention nationale, au nom de la société populaire du même: lieu, qu'ils ont reçu la Constitution avec la plus grande joie et qu'ils l'accepteront de meme. « Reconnaissance éternelle aux nouveaux Moïses de la Montagne, car la tablé de ses lois,, dit-il, sera, comme le nom de ses législateurs, gravée dans le cœur de chacun de nous (2). »
Locuteur: Lequinio
Adresse de l'a. société populaire d'Issigeac', département de la Dordogne, par laquelle elle témoigne...
...issance à la Convention pour la sublime Constitution quelle vient de donner au p'èuple français., Elle se plaint de ce qu'on ne donne pas aux jeunes républicains des instituteurs qui les mettent à même de réunir l'art, de la guerre à la valeur.
Adresse de l'a. société populaire d'Issigeac', département de la Dordogne, par laquelle elle témoigne sa reconnaissance à la Convention pour la sublime Constitution quelle vient de donner au p'èuple français., Elle se plaint de ce qu'on ne donne pas aux jeunes républicains des instituteurs qui les mettent à même de réunir l'art, de la guerre à la valeur.
Locuteur: Lequinio
Adresse des administrateurs du district de Clermont, département de l'Oise, pour annoncer que lors de l'acceptation de la Constitution, le peuple a fait éclater sa joie par des cris répétés de ; Vive la nation! Vive la République! U... Adresse des administrateurs du district de Clermont, département de l'Oise, pour annoncer que lors de l'acceptation de la Constitution, le peuple a fait éclater sa joie par des cris répétés de ; Vive la nation! Vive la République! Une cérémonie civique a suivi cette proclamation.
Locuteur: Lequinio
Lettre du conseil général de la commune de Neufchâteau, département des Vosges, par laquelle il transmet le procès-verbal de la fête qui a eu lieu dans cette ville lors de l'acceptation de la Constitution. Lettre du conseil général de la commune de Neufchâteau, département des Vosges, par laquelle il transmet le procès-verbal de la fête qui a eu lieu dans cette ville lors de l'acceptation de la Constitution.
Locuteur: Lequinio
...SP Adresse d® la. société, républicaine de la ville de Cologne, chef-lieu de canton, district-de VIsle-Jourdain, département du Gers,, p...
... Convention nationale qu'elle- concourt de tous ses- efforts aux succès de ses travaux. Persuadée que le fédéralisme serait la destruction de l'empire français, elle- réprouve avec-...
...iquement le bonheur: qui. doit résulter de l'harmonie générale d'une grande nation...
2SP Adresse d® la. société, républicaine de la ville de Cologne, chef-lieu de canton, district-de VIsle-Jourdain, département du Gers,, par laquelle elle' assure la Convention nationale qu'elle- concourt de tous ses- efforts aux succès de ses travaux. Persuadée que le fédéralisme serait la destruction de l'empire français, elle- réprouve avec- indignation cette mesure avouée par quelques départements et peint énergiquement le bonheur: qui. doit résulter de l'harmonie générale d'une grande nation, qui veut affermir à jamais sa souveraineté; ' « Une- seule volonté,, dit-elle,...
Locuteur: Lequinio
... au Bulletin (3) et le renvoi au comité de la guerre.) (La Convention ordonne l'insertion au Bulletin (3) et le renvoi au comité de la guerre.)
Locuteur: Lequinio
Lettre, du citoyen Nielly, capitaine de vaisseau,, commandant la frégate de la République « la Résolue »,, en rade de Saint-Malo, le 22 juin ; elle est ainsi... Lettre, du citoyen Nielly, capitaine de vaisseau,, commandant la frégate de la République « la Résolue »,, en rade de Saint-Malo, le 22 juin ; elle est ainsi conçue (3) :
Adresse des curés du canton de C'hâtillon-de-Michaille, district de Nantua,. département de l'Ain, par laquelle ils adhèrent aux me...
...licitent la Convention sur l'achèvement de la Constitution. « Ministres de l'Etre suprême, disent-ils, nous' porte...
... peuples qui nous sont confiés. Apôtres de la vérité, nous leur dirons de se réunir autour d'elle, de regarder avec nous la Convention nationale, comme le seul port de salut public, d'adhérer comme nous à tous les décrets qui émanent de sa sagesse. » (t) Premier supplément au Bulletin de la Convention du 29 juillet 1793. — Cette adresse n'est pas mentionnée a...
Adresse des curés du canton de C'hâtillon-de-Michaille, district de Nantua,. département de l'Ain, par laquelle ils adhèrent aux mesures prises dans les journées des 31 mai et 2 juin et félicitent la Convention sur l'achèvement de la Constitution. « Ministres de l'Etre suprême, disent-ils, nous' porterons cette seconde arche d'alliance au milieu des peuples qui nous sont confiés. Apôtres de la vérité, nous leur dirons de se réunir autour d'elle, de regarder avec nous la Convention nationale, comme le seul port de salut public, d'adhérer comme nous à tous les décrets qui émanent de sa sagesse. » (t) Premier supplément au Bulletin de la Convention du 29 juillet 1793. — Cette adresse n'est pas mentionnée au procès-verbal.
Lettre du conseil général de la commune de Mirecourt, département des Vosges, par laquelle il donne les détails de la fête civique qui a eu lieu dans cette ville, lors de l'acceptation de la Constitution. Elle a été lue aux malades de l'hôpital qui l'ont entendue avec (1) Procès-verbaux de la —' Supplément au Bulletin let 1793. Lettre du conseil général de la commune de Mirecourt, département des Vosges, par laquelle il donne les détails de la fête civique qui a eu lieu dans cette ville, lors de l'acceptation de la Constitution. Elle a été lue aux malades de l'hôpital qui l'ont entendue avec (1) Procès-verbaux de la —' Supplément au Bulletin let 1793.
(3| Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 354. — Supplément au Bulletin de la Convention du 30 juillet 1793. (3| Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 354. — Supplément au Bulletin de la Convention du 30 juillet 1793.
(2) Premier supplément au Bulletin de la Convention £ù 29'juillet 179S. — Cet... (2) Premier supplément au Bulletin de la Convention £ù 29'juillet 179S. — Cette adresse n'est pas mentionnée au procès-verbal.
(2) Procès-verbaux de la (2) Procès-verbaux de la
— Supplément au Bulletin let 1793. — Supplément au Bulletin let 1793.
(3) Procès-verbaux de la (3) Procès-verbaux de la
(i) Procès-verbaux de la (i) Procès-verbaux de la
— Supplément au. Bulletin let 1793. — Supplément au. Bulletin let 1793.
Convention,, tome de la Convention Convention,, tome de la Convention
Convention, tome de la Convention Convention, tome de la Convention
Conveniion, tome de la Convention Conveniion, tome de la Convention

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 659
Locuteur: Lequinio
Acceptation de l'Acte constitutionnel de la part de la société populaire de la ville d1 Aire, du tribunal de commerce séant à Rennes, de la garnison de FhilippeviUe et du général de division Wisch qui y commande (2). Acceptation de l'Acte constitutionnel de la part de la société populaire de la ville d1 Aire, du tribunal de commerce séant à Rennes, de la garnison de FhilippeviUe et du général de division Wisch qui y commande (2).
Locuteur: Lequinio
des transports de joie, Il a été distribué à cette occasion 1,50 livres de pain et 15 sous à chaque prisonnier. des transports de joie, Il a été distribué à cette occasion 1,50 livres de pain et 15 sous à chaque prisonnier.
Locuteur: Maximilien Robespierre
, au nojfi de la commission d'instruction publique} présente un projet de décret sur Véducation publique (3) ; il... , au nojfi de la commission d'instruction publique} présente un projet de décret sur Véducation publique (3) ; il est ainsi conçu (4) ;
(1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 354. — Supplément au Bulletin de la Convention du 30 juillet 1793. (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 354. — Supplément au Bulletin de la Convention du 30 juillet 1793.
...e n'est pas mentionnée au procès-verbal de la séance du 29 juillet 1793 ; mais tous les journaux, du temps y fo...
.... (Voy. Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 905, 2" colonne. — Journal des Débats et des Décrets, n° 315, page 381. — Journal de Perlet, n° 312, page 477. — Le Mercure ...
(3) Cette discussion sur l'instruction publique n'est pas mentionnée au procès-verbal de la séance du 29 juillet 1793 ; mais tous les journaux, du temps y font une courte allusion. (Voy. Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 905, 2" colonne. — Journal des Débats et des Décrets, n° 315, page 381. — Journal de Perlet, n° 312, page 477. — Le Mercure universel, tome 29, page 473, 2° colonne).
... étaient entièrement favorables au plan de Lepeletier; c'étaient Robespierre et Lé...
... quatre autres, deux Grégoire et Coupé (de l'Oise) ont nettement manifesté une opi...
...t posé résolument en adversaire du plan de Lepeletier dans son discours du 30 juil...
...t même, son dédain pour les conceptions de ses rivaux en cette matière, qu'ils s'appelassent Lepeletier ou Condorcet. De Rùhl, nous ne savons rien de positif; il n'a pas fait connaître son ...
...lorsqu'il parlera, en août et septembre 1793, comme rapporteur du comité d'instruction publiques - (question de l'Observatoire, 31 août; question des é...
... le montrent à ce moment très différent de ce qu'il était trois mois auparavant, quand il subissait l'influence de. Siéyès et de Daunou ; et nous ne croyons pas nous tr...
...oir cru quelque temps, avec la majorité de la Convention, à la possibilité de la réalisation du plan de Lepeletier.
« Sur ces six membres, deux seulement étaient entièrement favorables au plan de Lepeletier; c'étaient Robespierre et Léonard Bourdon. Des quatre autres, deux Grégoire et Coupé (de l'Oise) ont nettement manifesté une opinion contraire. Grégoire s'est posé résolument en adversaire du plan de Lepeletier dans son discours du 30 juillet; et Coupé, auteur lui-même d'un plan d'instruction publique, prit soin d'exprimer, dans une brochure publiée à ce moment même, son dédain pour les conceptions de ses rivaux en cette matière, qu'ils s'appelassent Lepeletier ou Condorcet. De Rùhl, nous ne savons rien de positif; il n'a pas fait connaître son avis sur la question ; c'était un montagnard très décidé ; mais cela ne suffit p...
...lles donna lieu le projet d'éducation commune, mais son attitude et son langage lorsqu'il parlera, en août et septembre 1793, comme rapporteur du comité d'instruction publiques - (question de l'Observatoire, 31 août; question des écoles militaires, 9 septembre), nous le montrent à ce moment très différent de ce qu'il était trois mois auparavant, quand il subissait l'influence de. Siéyès et de Daunou ; et nous ne croyons pas nous tromper en disant qu'entraîné par le courant, il parait avoir cru quelque temps, avec la majorité de la Convention, à la possibilité de la réalisation du plan de Lepeletier.
...Quant vint le 23 juillet, le rapporteur de la Commission ne se présenta point à la tribune. Il fut, à la vérité question de l'Instruction publique à l'Assemblée ce...
...mbon fit observer qu'il était essentiel de préparer les principales lois organiques nécessaires au fonctionnement de la Constitution. II proposa qu'il fut nommé unè commission de cinq membres pour présenter un code de lois politiques; une autre commission de cinq membres pour présenter un code de lois civiles; et une troisième commission de cinq membres pour perfectionner le travail de Lepeletier sur l'instruction publique e...
...ussion. Les deux premières propositions de Cambon furent décrétées ; mais, à propos de la troisième un membre fit observer qu'il existait déjà une Commission chargée de présenter un projet de décret sur l'instruction publique. Camb...
...tenta d'un vote ordonnant que le projet de Lepeletier serait mis à l'ordre du jour...
...erbaux du comité d'instruction publique de la Convention nationale, tome 2, p. 88....
« Quant vint le 23 juillet, le rapporteur de la Commission ne se présenta point à la tribune. Il fut, à la vérité question de l'Instruction publique à l'Assemblée ce jour là; mais ce fut le représentant Cambon qui en parla. Cambon fit observer qu'il était essentiel de préparer les principales lois organiques nécessaires au fonctionnement de la Constitution. II proposa qu'il fut nommé unè commission de cinq membres pour présenter un code de lois politiques; une autre commission de cinq membres pour présenter un code de lois civiles; et une troisième commission de cinq membres pour perfectionner le travail de Lepeletier sur l'instruction publique et le présenter à la discussion. Les deux premières propositions de Cambon furent décrétées ; mais, à propos de la troisième un membre fit observer qu'il existait déjà une Commission chargée de présenter un projet de décret sur l'instruction publique. Cambon n'insista pas pour la nomination d'une Commission nouvelle; il se contenta d'un vote ordonnant que le projet de Lepeletier serait mis à l'ordre du jour. (J. Guillaume, Procès-verbaux du comité d'instruction publique de la Convention nationale, tome 2, p. 88.)
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 354-. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 17, p. 354-.
...ationale : Le38, n° 350. — Bibliothèque de la Chambre des députés -. Collection Portiez {de l'Oise), tome 437, n° 11. — J. Guillaum...
...erbaux du comité d'instruction publique de la Convention nationale, tome 2, p. 161...
(4) Bibliothèque nationale : Le38, n° 350. — Bibliothèque de la Chambre des députés -. Collection Portiez {de l'Oise), tome 437, n° 11. — J. Guillaume : Procès-verbaux du comité d'instruction publique de la Convention nationale, tome 2, p. 161.
Le texte que nous donnons au cours de la séance est emprunté au remarquable ouvrage de M. Guillaume, intitulé: Procès-verbaux du coini té d'instruction publique de la Convention nationale. Il est identiq...
...bliothèque nationale et la Bibliothèque de la Chambre des députés; mais M. Guillaume a pris soin de relever les différences de rédaction qui existent entre le texte de Lepeletier et le texte présenté par Robespierre, au nom de la Commission d'instruction publique. Toutes, les notes sont de M. Guillaume, qui s'exprime à ce sujet ...
Le texte que nous donnons au cours de la séance est emprunté au remarquable ouvrage de M. Guillaume, intitulé: Procès-verbaux du coini té d'instruction publique de la Convention nationale. Il est identique à celui que possèdent la Bibliothèque nationale et la Bibliothèque de la Chambre des députés; mais M. Guillaume a pris soin de relever les différences de rédaction qui existent entre le texte de Lepeletier et le texte présenté par Robespierre, au nom de la Commission d'instruction publique. Toutes, les notes sont de M. Guillaume, qui s'exprime à ce sujet en ces termes :
« Le projet de décret que présenta Robespierre, comme rapporteur de la Commission d'instruction publique, e...
...on presque toujours textuelle du projet de décret qui termine le plan de Lepeletier. Il y a quelques suppression...
...egrés supérieurs d'enseignement du plan de Condorcet, écoles secondaires (appelées...
...ierre ne conserve que les deux premiers de ces degrés, auxquels il donne les noms d'instituts et de lycées en détournant, ces mots du sens ...
...e pour chaque article le numéro d'ordre de l'article correspondant du projet de Lepeletier, en signalant les différences de rédaction, les suppressions et les addi...
...erbaux du comité d'instruction publique de la Convention nationale, tome 2, p. 161...
« Le projet de décret que présenta Robespierre, comme rapporteur de la Commission d'instruction publique, est la reproduction presque toujours textuelle du projet de décret qui termine le plan de Lepeletier. Il y a quelques suppressions et quelques additions caractéristiques, par exemple à l'article 4 du titre Ier...
...entielle consiste dans le fait que, tandis que Lepeletier admettait, ces trois degrés supérieurs d'enseignement du plan de Condorcet, écoles secondaires (appelées par Lepeletier ; écoles publiques), instituts et lycées, Robespierre ne conserve que les deux premiers de ces degrés, auxquels il donne les noms d'instituts et de lycées en détournant, ces mots du sens que leur avait assigné Condorcet, et en appelant instituts les écoles secondaires, et lycées les instituts. Nous avons indiqué en note pour chaque article le numéro d'ordre de l'article correspondant du projet de Lepeletier, en signalant les différences de rédaction, les suppressions et les additions. » (J. Guillaume, Procès-verbaux du comité d'instruction publique de la Convention nationale, tome 2, p. 161).
Au sujet de cette discussion nous croyons devoir, a...
...mmodité du lecteur, un court historique de ce qui s'est passé, soit au comité d'in...
...a lecture du plan d'éducation nationale de Michel Lepeletier. Pour cela, nous avon...
Au sujet de cette discussion nous croyons devoir, ainsi que nous l'avons fait aux séances du 3 et du 13 juillet, placer ici, pour la commodité du lecteur, un court historique de ce qui s'est passé, soit au comité d'instruction publique, soit à la Convention, depuis le 13 juillet, jour où Maximilien Robespierre donna lecture du plan d'éducation nationale de Michel Lepeletier. Pour cela, nous avons recours à M. Guillaume auquel nous empruntons les passages suivants.
...espierre, le 13 juillet, d;1, l'ouvrage de Michel Lepeletier sur l'éducation natio... « Après la lecture faite à la Convention par Robespierre, le 13 juillet, d;1, l'ouvrage de Michel Lepeletier sur l'éducation nationale, la Commission d'instruction
...us les enfants seront élevés aux dépens de la République, depuis l'âge de Art. 1er. Tous les enfants seront élevés aux dépens de la République, depuis l'âge de
...ndant un certain temps. Les six membres de la Commission étaient alors Rûhi, Lakanal, Grégoire, élus le 6 juillet; Coupé (de l'Oise), qui avait remplacé Lavicomteri...
...et Saint-Just, entrés au nouveau comité de Salut public le 10 juillet.
publique semble rester inactive pendant un certain temps. Les six membres de la Commission étaient alors Rûhi, Lakanal, Grégoire, élus le 6 juillet; Coupé (de l'Oise), qui avait remplacé Lavicomterie le 8 juillet; Robespierre et Léonard Bourdon, qui avaient remplacé Jean-Bon-Saint-André et Saint-Just, entrés au nouveau comité de Salut public le 10 juillet.
.... Cependant un passage du procès-verbal de ta séance du comité d'instruction publi...
...mblée l'eût demandé (les procès-verbaux de la Convention sont muets à ce sujet) soit qu'elle eût pris cette décision de son propre mouvement.
« La Commission, ainsi partagée, pouvait difficilement nboutir. Cependant un passage du procès-verbal de ta séance du comité d'instruction publique du 20 juillet nous apprend qu'elle devait faire un rapport à la Con-, vention le mardi 23 juillet, soit que l'Assemblée l'eût demandé (les procès-verbaux de la Convention sont muets à ce sujet) soit qu'elle eût pris cette décision de son propre mouvement.
...rvalle qui s'écoula entre la nomination de la Commission d'instruction publique (6 juillet)et la présentation de sou premier rapport (29 juillet) plusie...
...leurs auteurs. Sans parler des articles de Siéyès, réimprimés en brochure par Lakanaf (Lakanal et ses collègues), et de l'écrit de Daunou (Essai sur l'instruction publique), on vit paraître dans le courant de juillet, une Opinion sur l'éducation nationale, de Raffron ; un Projet de loi sur l'éducation commune, de Ch. Delacroix; un Projet de décret sur l'instruction publique, de Nicolas Hentz; un Projet de décret sur ^éducation nationale, de Léonard Bourdon; enfin deux mor ceaux détachés intitulés : Suite de Vinstruction publique
« Dans l'intervalle qui s'écoula entre la nomination de la Commission d'instruction publique (6 juillet)et la présentation de sou premier rapport (29 juillet) plusieurs projets individuels avaient été élaborés et livrés à l'impression par leurs auteurs. Sans parler des articles de Siéyès, réimprimés en brochure par Lakanaf (Lakanal et ses collègues), et de l'écrit de Daunou (Essai sur l'instruction publique), on vit paraître dans le courant de juillet, une Opinion sur l'éducation nationale, de Raffron ; un Projet de loi sur l'éducation commune, de Ch. Delacroix; un Projet de décret sur l'instruction publique, de Nicolas Hentz; un Projet de décret sur ^éducation nationale, de Léonard Bourdon; enfin deux mor ceaux détachés intitulés : Suite de Vinstruction publique

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 660
...'à 12 pour les garçons, et depuis l'âge de 5 ans jusqu'à 11 pour les filles (1). 5 ans jusqu'à 12 pour les garçons, et depuis l'âge de 5 ans jusqu'à 11 pour les filles (1).
...3. L'éducation nationale étant la dette de la République envers tous, tous les enfants ont droit de la recevoir, et les parents ne pourront se soustraire à l'obligation de les faire jouir de ses avantages (3). Art. 3. L'éducation nationale étant la dette de la République envers tous, tous les enfants ont droit de la recevoir, et les parents ne pourront se soustraire à l'obligation de les faire jouir de ses avantages (3).
Art. 4. L'objet de l'éducation nationale sera de fortifier le corps des enfants, de les développer par des exercices de gymnastique, de les accoutumer au travail des mains, de les endurcir à toute espèce de fatigue (4), de former leur cœur et leur esprit par des instructions utiles, et de leur donner les connaissances qui sont ... Art. 4. L'objet de l'éducation nationale sera de fortifier le corps des enfants, de les développer par des exercices de gymnastique, de les accoutumer au travail des mains, de les endurcir à toute espèce de fatigue (4), de former leur cœur et leur esprit par des instructions utiles, et de leur donner les connaissances qui sont nécessaires à tout citoyen, quelle que soit sa profession (5).
...ue les enfants seront parvenus au terme de l'éducation nationale, ils seront remis entre les mains de leurs parents ou tuteurs, et rendus aux diverses professions utiles de la société (6), aux travaux des divers métiers et de l'agriculture ; sauf les exceptions qui seront spécifiées ci-après, à végard de ceux destinés à parcourir les cours x'é... Art. 5. Lorsque les enfants seront parvenus au terme de l'éducation nationale, ils seront remis entre les mains de leurs parents ou tuteurs, et rendus aux diverses professions utiles de la société (6), aux travaux des divers métiers et de l'agriculture ; sauf les exceptions qui seront spécifiées ci-après, à végard de ceux destinés à parcourir les cours x'étude dont il sera parlé ci-après (7).
... Le dépôt des connaissances humaines et de tous les beaux-arts sera conservé et enrichi par les soins de la République ; leur étude sera enseign... Art. 6. Le dépôt des connaissances humaines et de tous les beaux-arts sera conservé et enrichi par les soins de la République ; leur étude sera enseignée publiquement et gratuitement par des maîtres salariés par la nation.
des préjugés, et Suite de Vinstruction publique : de la morale, de Coupé (de l'Oise), ainsi que des Observations sur...
... d'instruction publique, du même Coupé (de l'Oise). (J. Guillaume : Procès-verbaux du comité d'instruction publique de la Convention nationale, tome 2, page 8...
des préjugés, et Suite de Vinstruction publique : de la morale, de Coupé (de l'Oise), ainsi que des Observations sur les différents projets d'instruction publique, du même Coupé (de l'Oise). (J. Guillaume : Procès-verbaux du comité d'instruction publique de la Convention nationale, tome 2, page 86, note 3).
...ues et Essai sur Vinstruction publique, de Dau-nou, à la séance du 3 juillet (Voy....
...llaume comme ayant paru dans le courant de juillet, aux annexes de la séance du 29 juillet (Voy. ci-après,
Nous avons déjà inséré les deux écrits : Laltanal à ses collègues et Essai sur Vinstruction publique, de Dau-nou, à la séance du 3 juillet (Voy. Archives parlementaires, 1™ série, tome 58, pages 212 et 165). Nous insérons tous les autres documents, indiqués par M. Guillaume comme ayant paru dans le courant de juillet, aux annexes de la séance du 29 juillet (Voy. ci-après,
...Robespierre a supprimé ici les mots : « de les plier au joug d'une discipline .sal... (4) Robespierre a supprimé ici les mots : « de les plier au joug d'une discipline .salutaire ».
... mots « aux diverses professions utiles de la société ont été ajoutés par Robespie... (6) Les mots « aux diverses professions utiles de la société ont été ajoutés par Robespierre.
(7) Dans le projet de Lepeletier, les deux dernières lignes s...
...i seront spécifiées ci-après, en faveur de ceux qui annonceraient des talents et d...
(7) Dans le projet de Lepeletier, les deux dernières lignes sont ainsi rédigées : « sauf les exceptions qui seront spécifiées ci-après, en faveur de ceux qui annonceraient des talents et des dispositions particulières ».
8) Le dernier alinéa, dans le projet de Lepeletier, était : « Leurs cours seron... 8) Le dernier alinéa, dans le projet de Lepeletier, était : « Leurs cours seront partagés en trois degrés d'instruction : les écoles publiques, les instituts, ...
cours qu'après avoir parcouru celui de l'éducation nationale (1). cours qu'après avoir parcouru celui de l'éducation nationale (1).
...été choisis seront entretenus aux frais de la République auprès des instituts (2). ...s et des beaux arts, il en sera choisi un sur cinquante. Les enfants qui auront été choisis seront entretenus aux frais de la République auprès des instituts (2).
...(3), qui sera entretenue (4) aux dépens de la Republique, auprès des lycées (5), p... ...ux-ci, après qu'ils auront achevé ce premier cours, il en sera choisi la moitié (3), qui sera entretenue (4) aux dépens de la Republique, auprès des lycées (5), pendant les cinq années du second cours d'étude (6).
De Véducation nationale. De Véducation nationale.
...nationale, où seront élevés les enfants de l'un et l'autre sexe, dont les pères et...
...le canton. Pour les villes, les enfants de plusieurs sections pourront être réunis...
. 11 sera formé dans chaque canton un ou plusieurs établissements d'éducation nationale, où seront élevés les enfants de l'un et l'autre sexe, dont les pères et mères, ou, s'ils sont orphelins, dont les tuteurs seront domiciliés dans le canton. Pour les villes, les enfants de plusieurs sections pourront être réunis dans le même établissement (8).
... 2. Lorsqu'un enfant aura atteint l'âge de 5 ans accomplis, ses père et mère, ou s'il est orphelin, son tuteur, seront tenus de le conduire à la maison d'éducation nationale du canton, et de le remettre entre les mains des personn... Art. 2. Lorsqu'un enfant aura atteint l'âge de 5 ans accomplis, ses père et mère, ou s'il est orphelin, son tuteur, seront tenus de le conduire à la maison d'éducation nationale du canton, et de le remettre entre les mains des personnes qui y sont préposées (9).
...s et mères ou tuteurs qui négligeraient de remplir ce devoir perdront les droits de citoyens, et seront soumis à une double... Art. 3. Les pères et mères ou tuteurs qui négligeraient de remplir ce devoir perdront les droits de citoyens, et seront soumis à une double imposition directe pendant tout le
...obespierre, qui a réduit à deux au lieu de trois le nombre des degrés supérieurs d...
... simple inadvertance, les derniers mots de l'article « pendant le cours d'études de quatre ans ». Plan Lepeletier, titre 1e...
(2) Robespierre, qui a réduit à deux au lieu de trois le nombre des degrés supérieurs d'instruction, substitue ici le mot « instituts » aux mots a écoles publiques » employés par Lepeletier, et supprime en meme temps,, peut-être par simple inadvertance, les derniers mots de l'article « pendant le cours d'études de quatre ans ». Plan Lepeletier, titre 1er, art. 8.
(4) Au lieu de « qui sera entretenue », Lepeletier ava... (4) Au lieu de « qui sera entretenue », Lepeletier avait écrit : oc Ils seront également entretenus ».
...Robespierre a supprimé le second alinéa de cet article, relatif aux pensionnaires de la République auprès des établissements...
...nt du mode d'élection des pensionnaires de la République.
(6) Plan Lepeletier, titre lor, art. 9. — Robespierre a supprimé le second alinéa de cet article, relatif aux pensionnaires de la République auprès des établissements supérieurs du troisième degré, appelés lycées par Lepeletier. Il a également supprimé les articles 10 et 11 du plan Lepeletier, qui parlaient du mode d'élection des pensionnaires de la République.
... des écoles punliques », qui n'ont plus de raison d'être, y sont demeurés : Robespierre a oublié de les biffer. C'est évidemment par une simple étourderie que les mots « des écoles punliques », qui n'ont plus de raison d'être, y sont demeurés : Robespierre a oublié de les biffer.
(8) Plan Lepeletier, titre (De l'éducation nationale),. art. 1er, Voir... (8) Plan Lepeletier, titre (De l'éducation nationale),. art. 1er, Voir ci-dessus

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 661
...Lorsqu'une femme conduira un enfant âgé de 5 ans à l'établissement de l'éducation nationale, elle recevra de la République, pour chacun des quatre p...
...e aura élevés jusqu'à cet âge, la somme de 100 livres, le double pour chaque enfant qui excédera le nombre de 4 jusqu a 8, et enfin 300 livres pour c...
Art. 4. Lorsqu'une femme conduira un enfant âgé de 5 ans à l'établissement de l'éducation nationale, elle recevra de la République, pour chacun des quatre premiers enfants qu'elle aura élevés jusqu'à cet âge, la somme de 100 livres, le double pour chaque enfant qui excédera le nombre de 4 jusqu a 8, et enfin 300 livres pour chaque enfant qui excédera ce dernier nombre.
Aucune mère ne pourra refuser l'honneur de cette récompense ; elle n'y aura droit qu'autant qu'elle justifiera par une attestation de la municipalité qu'elle a allaite son e... Aucune mère ne pourra refuser l'honneur de cette récompense ; elle n'y aura droit qu'autant qu'elle justifiera par une attestation de la municipalité qu'elle a allaite son enfant (2).
...endant la grossesse des mères, le temps de la nourriture, du^se-vrage, et jusqu'à ce qu'ils aient atteint l'âge de 5 ans (3). ...soins qui peuvent contribuer à la conservation et à la bonne santé des enfants pendant la grossesse des mères, le temps de la nourriture, du^se-vrage, et jusqu'à ce qu'ils aient atteint l'âge de 5 ans (3).
...les citoyens à concourir à la rédaction de cette instruction, à adresser leur ouvr... Art. 6. La Convention invite les citoyens à concourir à la rédaction de cette instruction, à adresser leur ouvrage à son comité d'ins^ truction publique.
L'auteur de l'instruction qui aura été jugée la mei...
...tée par la Convention, aura bien mérité de la patrie, et recevra une récompense de 24,000 livres (4).
L'auteur de l'instruction qui aura été jugée la meilleure, et adoptée par la Convention, aura bien mérité de la patrie, et recevra une récompense de 24,000 livres (4).
Art. 7. A la tête de cette instruction sera imprimé l'articl... Art. 7. A la tête de cette instruction sera imprimé l'article ci-après (5).
Art. 8. Les officiers publics chargés de recevoir les déclarations des mariages et des naissances seront tenus de remettre un exemplaire de cette instruction à chaque personne qui... Art. 8. Les officiers publics chargés de recevoir les déclarations des mariages et des naissances seront tenus de remettre un exemplaire de cette instruction à chaque personne qui se présentera devant eux pour déclarer son mariage (6).
...s un instituteur, et pour pareil nombre de filles une institutrice. ...ra possible, réunis dans un seul établissement ; il y aura pour cinquante garçons un instituteur, et pour pareil nombre de filles une institutrice.
Dans chacune de ces divisions, les enfants seront classés de manière que les plus âgés seront chargés de surveiller et de faire répéter les plus jeunes, sous les ordres de l'inspecteur, de l'instituteur ou de l'institutrice, ainsi qu'il sera expliq... Dans chacune de ces divisions, les enfants seront classés de manière que les plus âgés seront chargés de surveiller et de faire répéter les plus jeunes, sous les ordres de l'inspecteur, de l'instituteur ou de l'institutrice, ainsi qu'il sera expliqué par le règlement (7).
Art. 10. Durant le cours, de l'éducation nationale le temps des enfa...
... le travail des mains, et les exercices de la gymnastique (8).
Art. 10. Durant le cours, de l'éducation nationale le temps des enfants sera partagé entre l'étude, le travail des mains, et les exercices de la gymnastique (8).
...né les premières notions du mesurage et de l'arpentage. Art. 11. Les garçons apprendront à lire, écrire, compter, et il leur sera donné les premières notions du mesurage et de l'arpentage.
... le récit des traits les plus frappants de l'histoire des peuples libres tf de celle de la Révolution française. ...ivée et développée; on leur fera apprendre par cœur quelques chants civiques, et le récit des traits les plus frappants de l'histoire des peuples libres tf de celle de la Révolution française.
Us recevront aussi des notions de la Cons titution de leur pays, de la morale universelle, et de l'économie rurale et domestique (1). Us recevront aussi des notions de la Cons titution de leur pays, de la morale universelle, et de l'économie rurale et domestique (1).
...vee par 1 etude des chants civiques, et de quelques traits de l'histoire, propres à développer les vertus de X^eur mémoire sera cultivee par 1 etude des chants civiques, et de quelques traits de l'histoire, propres à développer les vertus de
Elles recevront aussi des notions de morale et d'économie domestique et rura... Elles recevront aussi des notions de morale et d'économie domestique et rurale (2).
Art. 13. Le principale partie de la journée sera employée par les enfants de l'un et l'autre sexe au travail des mai... Art. 13. Le principale partie de la journée sera employée par les enfants de l'un et l'autre sexe au travail des mains.
...raient s'executer dans l'intérieur même de la maison ; tous seront exercés à trava... ...eraient a portée des maisons d'éducation nationale, soit à des ouvrages qui pourraient s'executer dans l'intérieur même de la maison ; tous seront exercés à travailler la terre.
...ourront être employés dans les ateliers de manufactures qui seront voisines, ou à ...
...i pourront-s exe-cuter dans l'intérieur de la maison d educa-tion (4).
Les filles apprendront à filer, a coudre et a blanchir ; elle pourront être employés dans les ateliers de manufactures qui seront voisines, ou à des ouvrages qui pourront-s exe-cuter dans l'intérieur de la maison d educa-tion (4).
...eront distribués à la tâche aux enfants de l'un et l'autre sexe. , Art. 14. Ces différents travaux seront distribués à la tâche aux enfants de l'un et l'autre sexe. ,
La valeur de chaque tâche sera estimee et fixée par l'administration des pères de famille, dont il sera parlé ci-après (5... La valeur de chaque tâche sera estimee et fixée par l'administration des pères de famille, dont il sera parlé ci-après (5),
... seront appliques aux dépenses communes de la maison ; un dixième sera remis à la fin de chaque semaine à l'enfant, pour en disp... Les neuf dixièmes en seront appliques aux dépenses communes de la maison ; un dixième sera remis à la fin de chaque semaine à l'enfant, pour en disposer à sa volonté (6).
Art. 16. Tout enfant de l'un et l'autre sexe, âgé de plus de 8 ans, qui dans la journée précédente, si c'est un jour de travail, n'aura pas lempli une tâche éq...
...ont achevé le leur, et il aura la honte de manger seul ; ou bien il sera puni par ...
Art. 16. Tout enfant de l'un et l'autre sexe, âgé de plus de 8 ans, qui dans la journée précédente, si c'est un jour de travail, n'aura pas lempli une tâche équivalente à sa nourriture, ne prendra son repas qu'après que les autres enfants auront achevé le leur, et il aura la honte de manger seul ; ou bien il sera puni par une humiliation publique qui sera indiqué par le règlement (7).
...r, ainsi conçu : « Les moments et jours de délassements seront employés à des exercices de gymnastique, qui seront indiqués par le... ...itre 2, art. 16. — Robespierre a ensuite supprimé l'article 17 du plan Lepeletier, ainsi conçu : « Les moments et jours de délassements seront employés à des exercices de gymnastique, qui seront indiqués par le règlement. Les garçons seront formés en outre au maniement des armes ».

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 662
...iverses fonctions du service journalier de la maison, ainsi qu'il sera expliqué pa... ...s les ordres et l'inspection des instituteurs et institutrices, rempliront les diverses fonctions du service journalier de la maison, ainsi qu'il sera expliqué par le règlement (1).
...er ; ils seront couchés sans mollesse ; de telle sorte que, quelque profession qu'...
...ils puissent se trouver durant le cours de leur vie, ils apportent l'habitude de pouvoir se passer des commodités et des...
...son âge, une nourriture saine, mais frugale, un habillement commode, mais grossier ; ils seront couchés sans mollesse ; de telle sorte que, quelque profession qu'ils 'embrassent, dans quelques circonstances qu'ils puissent se trouver durant le cours de leur vie, ils apportent l'habitude de pouvoir se passer des commodités et des superfluités, et le mépris des besoins factices (3).
... les vieillards ou infirmes hors d'état de gagner leur vie et qui seront à -la charge de la commune. ...ée des maisons d'éducation nationale seront placés, autant qu'il se'ra possible, les vieillards ou infirmes hors d'état de gagner leur vie et qui seront à -la charge de la commune.
Art., 21. Les établissements; de l'éducation nationale seront placés dan...
...et préalable indemnité. Enfin, à défaut de ces ressources, il sera pourvu autremen...
...ation ]a plus économique (et par devis) de ces établissements (5).
Art., 21. Les établissements; de l'éducation nationale seront placés dans les édifices publics, maisons religieuses ou habitations d'émigrés, s'il en ex...
...dant des ei-devant fiefs, après avoir toutefois payé aux propriétaires la juste et préalable indemnité. Enfin, à défaut de ces ressources, il sera pourvu autrement à la formation ]a plus économique (et par devis) de ces établissements (5).
...haque instituteur recevra un traitement de 400 livres, et chaque institutrice 300 ...
... en outre le logement et double portion de la nourriture des enfants les plus âgés...
...us honorables ; elle place les services de ceux qui les remplissent dignement parm...
Art. 22. Chaque instituteur recevra un traitement de 400 livres, et chaque institutrice 300 livres ; ils auront en outre le logement et double portion de la nourriture des enfants les plus âgés. La nation met leurs fonctions au rang des plus honorables ; elle place les services de ceux qui les remplissent dignement parmi les plus grands services rendus à la nation, titres à son estime et à sa recon...
...ts et # les auront élevés jusqu'à l'âge de 5 ans, ainsi que les traitements en arg...
...rs et institutrices, seront à la charge de la République. ~ Quànt aux frais d'étab...
...ées par l'article 4 ci-dessus en faveur des mères qui auront allaité leurs enfants et # les auront élevés jusqu'à l'âge de 5 ans, ainsi que les traitements en argent des instituteurs et institutrices, seront à la charge de la République. ~ Quànt aux frais d'établissement et d'entretien des maisons d'éducation nationale, à la nourriture et v...
... Robespierre a changé le numéro d'ordre de l'article suivant ; mais il a négligé de faire cette «correction pour le reste d... (2) Après avoir supprimé l'aa-tfcle 17. dti plan Lepeletier, Robespierre a changé le numéro d'ordre de l'article suivant ; mais il a négligé de faire cette «correction pour le reste des articles, en sorte que ceux-ci ont été réimprimés avec le numéro d'ordre qu'i...
...6). Ibid. , art. 22. La dernière phrase de l'article a ete ajoutée par Robespierre... . (6). Ibid. , art. 22. La dernière phrase de l'article a ete ajoutée par Robespierre.
dépenses de la maison, il y sera pourvu : 1° par le...
...ton ou section, chacun au marc la livre de ses facultés présumées d'après la cote de ses impositions directes (2).
dépenses de la maison, il y sera pourvu : 1° par le produit du travail des enfants, sauf la réforme (1) du dixième, dont il est aut...
...s sera acquitté comme charge locale par toutes personnes domiciliées dans le canton ou section, chacun au marc la livre de ses facultés présumées d'après la cote de ses impositions directes (2).
... d'éducation nationale, les seuls pères de famille domiciliés dans le canton ou section formeront un conseil de 52 personnes choisies parmi eux. Art. 24. Pour régir et surveiller chaque établissement d'éducation nationale, les seuls pères de famille domiciliés dans le canton ou section formeront un conseil de 52 personnes choisies parmi eux.
...embre du conseil sera tenu à sept jours de surveillance dans le cours de l'année, en sorte que chaque jour un père de famille sera de "service dans la maison d'éducation. Chaque membre du conseil sera tenu à sept jours de surveillance dans le cours de l'année, en sorte que chaque jour un père de famille sera de "service dans la maison d'éducation.
Sa fonction sera de Veiller à la préparation et distributio...
...reté et à la bonne tenue des enfants et de la maison, au maintien et à l'exécution...
... à ce que les enfants reçoivent, en cas de maladie,, les secours et les soins conv...
Sa fonction sera de Veiller à la préparation et distribution des aliments des enfants, à l'emploi du temps et à son partage entre l'étude, ...
...ituteurs et institutrices à remplir les devoirs qui leur sont confiés, à la propreté et à la bonne tenue des enfants et de la maison, au maintien et à l'exécution du règlement ; enfin à pourvoir à ce que les enfants reçoivent, en cas de maladie,, les secours et les soins convenables.
...plus et le détail des fonctions du père de famille surveillant sera développé par ... Le surplus et le détail des fonctions du père de famille surveillant sera développé par le règlement.
Le conseil des pères de famille Commettra en outre une administration de quatre membres tirés de son sein, pour déterminer, selon les te...
... régler l'habillement, fixer les genres de travail des mains auxquels les enfants ...
Le conseil des pères de famille Commettra en outre une administration de quatre membres tirés de son sein, pour déterminer, selon les temps et les saisons, les aliments qui seront donnés aux enfants, régler l'habillement, fixer les genres de travail des mains auxquels les enfants seront employés et en arrêter le prix.
...oirs, tant du conseil général des pères de famille que de l'administration particulière, Seront a... L'organisation et les devoirs, tant du conseil général des pères de famille que de l'administration particulière, Seront amplement déterminés par un -règlement (3).
Art. 25. Au commencement de chaque année, le conseil des pères de famille fera passer au département l'ét...
...és dans la maison d'éducation nationale de leur canton ou section, et de ceux qui sont morts dans le courant de l'année précédente.
Art. 25. Au commencement de chaque année, le conseil des pères de famille fera passer au département l'état des enfants qui auront été élevés dans la maison d'éducation nationale de leur canton ou section, et de ceux qui sont morts dans le courant de l'année précédente.
...dé par le département une gratification de 300 livres à chacun des instituteurs de la maison dans laquelle il sera mort,, pendant le cours de l'année, un moindre nombre d'enfants co... Il sera accordé par le département une gratification de 300 livres à chacun des instituteurs de la maison dans laquelle il sera mort,, pendant le cours de l'année, un moindre nombre d'enfants comparativement aux autres maisons situées dans le département, et en

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 663
2° Principes sommaires de la Constitution, de la morale, de l'économie domestique et rurale,; récit des faits les plus remarquables de l'histoire des peuples libres et de la Révolution française : le tout divis... 2° Principes sommaires de la Constitution, de la morale, de l'économie domestique et rurale,; récit des faits les plus remarquables de l'histoire des peuples libres et de la Révolution française : le tout divisé par leçons propres à exercer la mémoire des enfants et à 'développer en eux le...
...sera accordée a chacun des instituteurs de la maison dans la-; quelle le produit d... Pareille gratification sera accordée a chacun des instituteurs de la maison dans la-; quelle le produit du travail des enfants aura été le plus considérable, comparativement avec les au...
L'obligation de confier à la patrie les enfants, les je...
...être élevés par elle dans les principes de l'égalité et de la République, est un devoir de père et de citoyen. Ceux qui refuseront de le remplir seront imposés à une double ...
...t des assemblées électorales ; les noms de ceux qui l'auront rempli seront honorab...
L'obligation de confier à la patrie les enfants, les jeunes citoyens, pour être élevés par elle dans les principes de l'égalité et de la République, est un devoir de père et de citoyen. Ceux qui refuseront de le remplir seront imposés à une double contribution directe, et leurs noms seront inscrits sur un tableau affiché dans les municipalités, dans le lieu des assemblées primaires et des assemblées électorales ; les noms de ceux qui l'auront rempli seront honorablement inscrits sur une Golonne (1). '
...donner les notions les plus nécessaires de l'ar-ipentage et du ânesurage ;; ...° Méthode pour apprendre aux enfants à lire, à écrire, à compter, «et pour leur donner les notions les plus nécessaires de l'ar-ipentage et du ânesurage ;;
3° Règlement général de discipline, pour -être observé dans tou... 3° Règlement général de discipline, pour -être observé dans toutes les maisons d'éducation nationale ; 4° Instruction à l'usage des instituteur...
...rticle 3 du titre 2, qui punissait déjà de la perte de leurs droits de citoyen et d'une double imposition les pères ou tuteurs qui négligeraient de placer dans les maisons d'éducation nat... (1) Cet alinéa a été ajouté par Robespierre. Il fait double emploi avec l'article 3 du titre 2, qui punissait déjà de la perte de leurs droits de citoyen et d'une double imposition les pères ou tuteurs qui négligeraient de placer dans les maisons d'éducation nationale les enfants dont ils ont le soin.
...omposer est la : reproduction textuelle de «la section correspondante du plan Lepe... (4) La section intitulée Livres élémentaires à composer est la : reproduction textuelle de «la section correspondante du plan Lepeletier.
institutrices, 'de leurs obligations, des soins physiques ... institutrices, 'de leurs obligations, des soins physiques qu'ils doivent prendre des enfants qui leur sont confiés, et «des moyens moraux ...
...que spécifiera par un programme l'objet de ces différents ouvrages. Le comité d'instruction publique spécifiera par un programme l'objet de ces différents ouvrages.
...sont invités à concourir à la rédaction de ces livres élémentaires et à adresser l... Tous les citoyens sont invités à concourir à la rédaction de ces livres élémentaires et à adresser leurs travaux au comité d'instruction publique.
L'auteur de chacun de ces livres élémentaires qui aura été ju...
...pté par la Convention, aura bien mérité de la patrie et recevra une récompense de 40,000 livres.
L'auteur de chacun de ces livres élémentaires qui aura été jugé le meilleur, et adopté par la Convention, aura bien mérité de la patrie et recevra une récompense de 40,000 livres.
...orme d'habillement complet -des enfants de l'un et l'autre sexe, le plus commode e... 1° Quelle est la .forme d'habillement complet -des enfants de l'un et l'autre sexe, le plus commode et le .plus économique ?
...ar la Convention recevra une récompense de 3,000 livres ; . L'auteur du modèle qui sera adopte par la Convention recevra une récompense de 3,000 livres ; .
...s convenables aux enfants, depuis l'âge de 5 ans . jusqu'à Ï2, et en même temps le... 2° Quels sont les divers genres d'aliments les plus convenables aux enfants, depuis l'âge de 5 ans . jusqu'à Ï2, et en même temps les plus économiques?
...lon la saison et les différents climats de la République. Elles contiendront également, pour chaque espèce de climat-, les quantités qui seront par jour la portion de l'enfant, en graduant les quantités ind... ...et multipliées.; ils auront égar^ aux productions qui sont les plus communes, selon la saison et les différents climats de la République. Elles contiendront également, pour chaque espèce de climat-, les quantités qui seront par jour la portion de l'enfant, en graduant les quantités indiquées suivant les différents âges ;
... des enfants 1 Quels sont les exercices de gymnastique les plus propres à favorise... ...ont les soins et attentions "physiques propres à conserver et fortifier la santé des enfants 1 Quels sont les exercices de gymnastique les plus propres à favoriser leur croissance, développer leurs muscles, et leur donner force, adresse et ag...
4° Quels sont les divers genres de travail des mains auxquels on peut le p...
...et quelle est la méthode la plus simple de 'partager les tâches et de reconnaître chaque jour facilement l'évaluation de chaque enfant?
4° Quels sont les divers genres de travail des mains auxquels on peut le plus commodément, le plus utilement employer les enfants dans l'intérieur des maisons d'éducation nationale, lorsqu'ils ne seront pas occupés -à des travaux au dehors? et quelle est la méthode la plus simple de 'partager les tâches et de reconnaître chaque jour facilement l'évaluation de chaque enfant?
...trois questions résolues une récompense de. 24,000 livres. ...t les ouvrages auront été adoptés par la Convention, recevront pour chacune des trois questions résolues une récompense de. 24,000 livres.
... résoudre est la reproduction textuelle de la section -correspondante du -plan Lep... (1) La section Questions à résoudre est la reproduction textuelle de la section -correspondante du -plan Lepeletier.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 664
Locuteur: Réal
...ssion au fond, mais d'ouvrir néanmoins, de suite, la discussion sur les questions ... propose d'ajourner au lendemain le discussion au fond, mais d'ouvrir néanmoins, de suite, la discussion sur les questions préliminaires.
Locuteur: Réal
(La Convention adopte la proposition de Réal) (1). (La Convention adopte la proposition de Réal) (1).
Locuteur: Raffron-du-Trouillet
...es bonnes mœurs et la vertu sont le but de l'éducation. L'éducation est donc néces...
...t pas dans l'esprit, c'est dans le cœur de l'homme qu'elle a ses racines et qu'ell...
...ou plutôt le laisser se développer. Que de choses en cette vie vont d'elles-mêmes II suffit presque de n'y pas porter obstacle. Qu'y a-t-il donc à faire? Peu de choses. Je vais exposer ma
(2).Les bonnes mœurs et la vertu sont le but de l'éducation. L'éducation est donc nécessaire dans une République ; elle doit être sévère et même austère. Mais comment ...
...ltitude presque innombrable? La vertu ne s'apprend pas comme une leçon : ce n'est pas dans l'esprit, c'est dans le cœur de l'homme qu'elle a ses racines et qu'elle s'accroît. Il faut donc en développer le germe, ou plutôt le laisser se développer. Que de choses en cette vie vont d'elles-mêmes II suffit presque de n'y pas porter obstacle. Qu'y a-t-il donc à faire? Peu de choses. Je vais exposer ma
Locuteur: Raffron-du-Trouillet
...ective symétrique, sur toutd la surface de la République, d'édifices, de distributions de classes, d'institutions, de professeurs, d'enfants assemblés en grand nombre et écoutant leurs docteurs, de vergers, de promenades, d'exercices, de fêtes, etc. Yoilà un beau point de vue. Mais les enfants ... ces établissements ont un air artificiel, systématique, et présentent une perspective symétrique, sur toutd la surface de la République, d'édifices, de distributions de classes, d'institutions, de professeurs, d'enfants assemblés en grand nombre et écoutant leurs docteurs, de vergers, de promenades, d'exercices, de fêtes, etc. Yoilà un beau point de vue. Mais les enfants
...t pas un grand nombre d'instituteurs et de (1) Journal des Débats et des Décrets, ... Rendez le peuple heureux, et vous aurez bien avancé son éducation. Il ne lui faut pas un grand nombre d'instituteurs et de (1) Journal des Débats et des Décrets, n° 315, page 381.
...nationale : Le39 n° 359. — Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez [de l Oise), tomes 433, n» 3 et 93 n' 41. —...
...erbaux du comité d'Instruction publique de la Convention nationale, tome 2, page 1...
(2) Bibliothèque nationale : Le39 n° 359. — Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez [de l Oise), tomes 433, n» 3 et 93 n' 41. — J. Guillaume : Procès-verbaux du comité d'Instruction publique de la Convention nationale, tome 2, page 170.
(1) Le débat proprement dit sur le fond de la question s'ouvrit da ns la séance du... (1) Le débat proprement dit sur le fond de la question s'ouvrit da ns la séance du lendemain 30 juillet.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 665
a la séance de la convention nationale du lundi 29 juillet 1793 a la séance de la convention nationale du lundi 29 juillet 1793
Etat de la composition des bureaux de ladite trésorerie depuis Vaugmentation et pour 1793 (2). Etat de la composition des bureaux de ladite trésorerie depuis Vaugmentation et pour 1793 (2).
... parla le premier, et combattit le plan de Lepeletier sous les trois rapports de la finance, de la possibilité d'éxécution et des résul...
...i lui succéda, fit au contraire l'éloge de ce plan et chercha à. démontrer que les...
...ducation commune occasionneraient moins de dépense que les écoles primaires. Lequi...
...sait pour la première fois à la tribune de la Convention, se prononça contre l'idée de mettre l'entretien des enfants à la charge de l'État, affectant d'ailleurs de ne regarder ce point que comme accessoi...
Gregoire parla le premier, et combattit le plan de Lepeletier sous les trois rapports de la finance, de la possibilité d'éxécution et des résultats moraux. Léonard Bourdon, qui lui succéda, fit au contraire l'éloge de ce plan et chercha à. démontrer que les maisons d éducation commune occasionneraient moins de dépense que les écoles primaires. Lequinio parla ensuite dans le même sens que Léonard Bourdon. Enfin Fourcroy, qui paraissait pour la première fois à la tribune de la Convention, se prononça contre l'idée de mettre l'entretien des enfants à la charge de l'État, affectant d'ailleurs de ne regarder ce point que comme accessoire dans le plan do Lepeletier, qu'il déclarait accepter dans toutes ses autres p...
...ette même séance, avant le commencement de la discussion, la Convention avait décr...
...apport à établir entre cette nomination de Fourcroy comme membre du comité, et le ...
... se rappeler que ce comité était chargé de lui présenter un rapport sur la suppression des académies ; les opinions bien connues de Fourcroy sur ce point le recommandaient aux suffrages de la majorité. Les journaux ne parlent pas de cette nomination. (Note de M. Guillaume. — Procès-verbaux du comité d'instruction publique de la Convention, tome II, page 171.)
Dans cette même séance, avant le commencement de la discussion, la Convention avait décrété d'adjoindre Fourcroy au comité d'instruction pijblique. Il n'y a, croyons-nous, aucun rapport à établir entre cette nomination de Fourcroy comme membre du comité, et le discours qu'il prononça ce jour-là. D'abord, la nomi-rfation, s'il faut s'en rap...
...s qu'en adjoignant Fourcroy au comité d instruction publique, la Convention a dû se rappeler que ce comité était chargé de lui présenter un rapport sur la suppression des académies ; les opinions bien connues de Fourcroy sur ce point le recommandaient aux suffrages de la majorité. Les journaux ne parlent pas de cette nomination. (Note de M. Guillaume. — Procès-verbaux du comité d'instruction publique de la Convention, tome II, page 171.)
... séance, le décret rendu sur le rapport de Monnot et relatif à une augmentation de traitement des fonctionnaires de la Trésorerie. (1) Voy. ci-dessus, même séance, le décret rendu sur le rapport de Monnot et relatif à une augmentation de traitement des fonctionnaires de la Trésorerie.
1 directeur de correspondance • ••••..................... 1 directeur de correspondance • ••••........................... 6,000
...rificateurs à 3,000 1.. 7,200 12 commis de 1,200 à 2,000. 19,600 2 vérificateurs à 3,000 1.. 7,200 12 commis de 1,200 à 2,000. 19,600
Division de l'Est..................................... Division de l'Est........................................36,800
Division de l'Ouest.................36,800 Division de l'Ouest.................36,800
6 garçons de bureaux à 1,000 liv. 6 garçons de bureaux à 1,000 liv.
Bureaux du contrôleur général de la caisse. Bureaux du contrôleur général de la caisse.
Contrôle de la caisse. Contrôle de la caisse.
1 premier teneur de livres. 3,600 3 autres teneurs de livres 1 premier teneur de livres. 3,600 3 autres teneurs de livres
de 2,400 à 3,000............................. de 2,400 à 3,000...............................8,400
...commis expéditionnaire f 26>°°° en état de suppléer les teneurs de livres.................................... 1 commis expéditionnaire f 26>°°° en état de suppléer les teneurs de livres........................................2,000
1 garçon de bureau........................ 1,000 1 garçon de bureau........................ 1,000
1 premier teneur de livres, 1 premier teneur de livres,
1 second teneur de livres.. 3,600 1 second teneur de livres.. 3,600
1 commis de confiance...... 2,400 1 commis de confiance...... 2,400
1 commis de comptoir...... 2,400 } 34,400 1 commis de comptoir...... 2,400 } 34,400
1 autre commis de comptoir 2,000 1 12 garçons de recette, à 1,500 livres................... 1 autre commis de comptoir 2,000 1 12 garçons de recette, à 1,500 livres........................... 18,000 J

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 666
...is aides, à .3,000 liv. 6,000 4 teneurs de livres chargés 2 commis aides, à .3,000 liv. 6,000 4 teneurs de livres chargés
de l'expédition des récépissés, à 3,000 li... de l'expédition des récépissés, à 3,000 livres................. 12^000
1 commis de comptoir...... 2,000 1 commis de comptoir...... 2,000
6 garçons de caisse de 1,200 6 garçons de caisse de 1,200
1 garçon de bureau.......... 1,000 1 garçon de bureau.......... 1,000
3 autres de 1,500 à 1,800 1. 5,100 1 garçon de caisse............. 1,500 3 autres de 1,500 à 1,800 1. 5,100 1 garçon de caisse............. 1,500
1 contrôleur de la caisse... 3,000 1 contrôleur de la caisse... 3,000
1 commis de comptoir.... 2,000 5 garçons de caisse, de 1 commis de comptoir.... 2,000 5 garçons de caisse, de
Caisse de là guerre et de la marine. Caisse de là guerre et de la marine.
...contrôleurs à 3,000 liv. 6,000 1 commis de comptoir.... 2,000 2 contrôleurs à 3,000 liv. 6,000 1 commis de comptoir.... 2,000
4 garçons de caisse, de 4 garçons de caisse, de
4 autres garçons de caisse à 1,500 livres en raison des besoins du service des vivres de la guerre1 et de 4 autres garçons de caisse à 1,500 livres en raison des besoins du service des vivres de la guerre1 et de
...ment où ils sont délivrés par la caisse de la fabrication. Employés nécessaires pour compter les assignats au moment où ils sont délivrés par la caisse de la fabrication.
...épenses diverses. Bureau du contrôle et de la Section des dépenses diverses. Bureau du contrôle et de la
7 commis de 1,200 à 2,000 livres, terme moyen 7 commis de 1,200 à 2,000 livres, terme moyen
I garçon de bureau............1,000 I garçon de bureau............1,000
2 teneurs de journaux et de comptes en partie double à 3,600 livres... 2 teneurs de journaux et de comptes en partie double à 3,600 livres.......................7,200
8 commis, de 1,200 à 2,000 livres, taux moyen, 8 commis, de 1,200 à 2,000 livres, taux moyen,
2 garçons de bureau, à 2 garçons de bureau, à
Section de la guerre. Contrôle. Section de la guerre. Contrôle.
Bureaux de payement. Bureaux de payement.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 667
...loyés, à 1,600 livres. 11,200 5 garçons de bureau, à 7 employés, à 1,600 livres. 11,200 5 garçons de bureau, à
Total de la section de la Total de la section de la
Section de la marine. Bureaux du contrôleur. Section de la marine. Bureaux du contrôleur.
Correspondance et contrôle de la dépense. Correspondance et contrôle de la dépense.
2 commis, de 1,600 à 2,000 livres...................... 2 commis, de 1,600 à 2,000 livres........................3,600
1 garçon de bureau ....................... 1,000 1 garçon de bureau ....................... 1,000
7 commis, de 1,600 7 commis, de 1,600
de livres................. 5,000 de livres................. 5,000
10 commis de 1,600 10 commis de 1,600
2 garçons de bureau, à 1,000 liv..........2,000 2 garçons de bureau, à 1,000 liv..........2,000
Total de la section de la ma- Total de la section de la ma-
Section de la dette publique. Section de la dette publique.
4 commis, de 1,200 à 2,000 livres ..................... 4 commis, de 1,200 à 2,000 livres .....................................6,400
...ur du livre-journal. 2,400 ' ' 1 teneur de livres auxiliaires ..............2,000 1 teneur du grand-livre... 3,600 \ 15 200 1 teneur du livre-journal. 2,400 ' ' 1 teneur de livres auxiliaires ..............2,000
3 commis, de 1,200 à 2,000 3 commis, de 1,200 à 2,000
3 commis, de . 1,200 à 2,000 3 commis, de . 1,200 à 2,000
... principalement occupés pour la section de la dette publique, et qui sont aussi consultés pour les objets de liquidation des autres sections. Liquidateurs principalement occupés pour la section de la dette publique, et qui sont aussi consultés pour les objets de liquidation des autres sections.
5 commis, de 1,200 à \ 2,000 livres.................... 5 commis, de 1,200 à \ 2,000 livres................................8,000 /
Deuxième division. — Bureau de reconstitution et d'expéditions de quittances de finance. Deuxième division. — Bureau de reconstitution et d'expéditions de quittances de finance.
4 commis, de 1,200 à ( 4 commis, de 1,200 à (
2 commis, de 1,200 à 2,000 livres...................... 2 commis, de 1,200 à 2,000 livres....................... 3,200

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 668
...des maisons des ci-devant roi et reine, de ceux supprimes antérieurement au leT ma... Remboursements effectifs d'offices des maisons des ci-devant roi et reine, de ceux supprimes antérieurement au leT mai 1789, et des intérêts des capitaux liquidés, non remboursables, quant a présen...
Troisième division. Bureau de la correspondance pour toute la partie de la dette publique non constituée. 1 pre... Troisième division. Bureau de la correspondance pour toute la partie de la dette publique non constituée. 1 premier commis directeur................................... 6>°opn
7 commis, de 1,200 à 2,0001. 11,200 7 commis, de 1,200 à 2,0001. 11,200
Bureau de vérification des reconnaissances de liquidation; cal-' cul des intérêts; examen des pièces de forme ; états et relevés par nature de créances à former par le payeur. Bureau de vérification des reconnaissances de liquidation; cal-' cul des intérêts; examen des pièces de forme ; états et relevés par nature de créances à former par le payeur.
...-chefs vérificateurs... 6,000 7 commis, de 1,200 à 2,0001. 11,200 2 sous-chefs vérificateurs... 6,000 7 commis, de 1,200 à 2,0001. 11,200
Bureau de l'ancienne comptabilité et des pensions... Bureau de l'ancienne comptabilité et des pensions.
4 expéditionnaires de 1,200 à 2,000 livres...................... 4 expéditionnaires de 1,200 à 2,000 livres....................... 6,400
5 garçons de bureau pour toute la section de la dette publique, ensemble............... 5 garçons de bureau pour toute la section de la dette publique, ensemble.................1.........................
Total de la section de la dette publique..........,.............. Total de la section de la dette publique..........,...........-................ 186,
Section de la comptabilité centrale. Section de la comptabilité centrale.
1 directeur, en même temps chargé de la direction des opérations de change..................... 1 directeur, en même temps chargé de la direction des opérations de change.....................
...ntérieures. —• Comptabilité des caisses de recette et de dépense. Opérations intérieures. —• Comptabilité des caisses de recette et de dépense.
1 premier teneur de livres. 4,500 5 autres de 2,400 à 4,000 1. 16,600 1 premier teneur de livres. 4,500 5 autres de 2,400 à 4,000 1. 16,600
...'émission des assignats et à la rentrée de ceux annulés. Comptabilité relative à la caisse à trois chefs, à l'émission des assignats et à la rentrée de ceux annulés.
1 premier teneur de livres. 5,000 1 sous-chef pour la corre... 1 premier teneur de livres. 5,000 1 sous-chef pour la correspondance ............................ 3,000
3 autres, de 1,800 à 2,500 1. 6,700 3 autres, de 1,800 à 2,500 1. 6,700
3 teneurs de journaux...... 5,100 3 teneurs de journaux...... 5,100
1 premier teneur de livres. 4,500 1 premier teneur de livres. 4,500
2 teneurs de journaux et vérificateurs................. 2 teneurs de journaux et vérificateurs........................................4,800
Bureau chargé des opérations de change. Bureau chargé des opérations de change.
1 chef de correspondance. 3,600 1 sous-chef......... 1 chef de correspondance. 3,600 1 sous-chef........................
...mis, à 1,800 livres.... 3,600 2 garçons de bureau à 1,000 liv. 2 commis, à 1,800 livres.... 3,600 2 garçons de bureau à 1,000 liv.
Total de la section de la comptabilité centrale.................. Total de la section de la comptabilité centrale..........................
Bureau de l'agence de la Trésorerie nationale, tel qu'il a ét... Bureau de l'agence de la Trésorerie nationale, tel qu'il a été décrété en 1791.
1 garçon de bureau..................... 1 garçon de bureau.....................
1 directeur de la 'comptabilité 1 directeur de la 'comptabilité
4 commis, de 1,200 à 2,000 1. 6,400 4 commis, de 1,200 à 2,000 1. 6,400
1 portier de la porte rue 1 portier de la porte rue
1 portier de la rue Vi-vienne.......................... 1 portier de la rue Vi-vienne.................................
Service des corps de garde. Service des corps de garde.
3 monteurs de bois à 600 1. 1,800 6 garçons de bureau pour 3 monteurs de bois à 600 1. 1,800 6 garçons de bureau pour
le service du comité et celui de chacun des commissaires. 6,000 le service du comité et celui de chacun des commissaires. 6,000

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 669
Fait au comité de finances, le 21 juillet 1793, l'an II de la République. Fait au comité de finances, le 21 juillet 1793, l'an II de la République.
a la séance de la convention nationale du lundi 29 juillet 1793 a la séance de la convention nationale du lundi 29 juillet 1793
... citoyen Raffron, député du département de Paris à la G onvention nationale, sur V...
..., prononcée dans la séance du 5 juillet 1793. (Imprimée -par ordre de la Convention nationale (2).
Opinion du citoyen Raffron, député du département de Paris à la G onvention nationale, sur Véducation nationale, prononcée dans la séance du 5 juillet 1793. (Imprimée -par ordre de la Convention nationale (2).
...ationale : Le39, n° 324. — Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 93, n° 39 et 435, n° 9. —...
...erbaux du comité d'Instruction publique de la Convention nationale, tome, 2, page ...
...ats et Décrets correspondant au 13 août 1793. Le procès-verbal de la séance de la Convention du5 juillet 1793 ne fait aucune mention de ce discours de Raffron, non plus que les journaux.
(2) Bibliothèque nationale : Le39, n° 324. — Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de l'Oise), tome 93, n° 39 et 435, n° 9. — Guillaume : Procès-verbaux du comité d'Instruction publique de la Convention nationale, tome, 2, page 91. — Cette pièce, bien que datée du 5 juillet, n'a été annoncée que dans le n° 329 du Journal des Débats et Décrets correspondant au 13 août 1793. Le procès-verbal de la séance de la Convention du5 juillet 1793 ne fait aucune mention de ce discours de Raffron, non plus que les journaux.
...n d'instruction publique destiné à plus de quinze millions de Français, qui fut publié en juin 1793 (Note de M. Guillaume). Nous avons inséré ce doc... (1) Raffron se réfère probablement à son petit écrit intitulé : Plan d'instruction publique destiné à plus de quinze millions de Français, qui fut publié en juin 1793 (Note de M. Guillaume). Nous avons inséré ce document à la séance du 3 juillet (Voyez Archives parlementaires, 1" série, tome 68...
...comptabilité définitive-dont la dépense de 8,000 livres demeure supprimée à dater du 1er janvier de l'an prochain. Bon pour être annexé au décret, à l'exception du n° 10 concernant la comptabilité définitive-dont la dépense de 8,000 livres demeure supprimée à dater du 1er janvier de l'an prochain.
Il ne s'agit point ici de tracer le plan d'éducation d'une nation naissante, mais celui de la régénération d'une société vieillie ... Il ne s'agit point ici de tracer le plan d'éducation d'une nation naissante, mais celui de la régénération d'une société vieillie dans l'esclavage et. la volupté, et corrompue par l'habitude des vices. La sévér...
... Voy. ci-dessus, même séance, le projet de décret présenté par Maximilien Robespie...
... page, la note relative à la discussion de l'Instruction publique.
(1) Voy. ci-dessus, même séance, le projet de décret présenté par Maximilien Robespierre sur l'éducation nationale et, même page, la note relative à la discussion de l'Instruction publique.
...trois phrases qui font allusion au plan de Lepeletier. En conséquence, il faut, ou...
...p ces phrases à son discours, au moment de l'impression, ou bien que la date du 5 juillet, donnée dans le titre de la pièce, soit une faute d'impression e...
...rs soit postérieur à la lecture du plan de Lepeletier (13 juillet) (Note de M. Guillaume).
II y a, dans cette opinion, trois phrases qui font allusion au plan de Lepeletier. En conséquence, il faut, ou bien que Raffron ait ajouté après coup ces phrases à son discours, au moment de l'impression, ou bien que la date du 5 juillet, donnée dans le titre de la pièce, soit une faute d'impression et que le discours soit postérieur à la lecture du plan de Lepeletier (13 juillet) (Note de M. Guillaume).
...res. Voici ce que je propose à la suite de ce-que j'ai déjà dit (1). leurs contraires. Voici ce que je propose à la suite de ce-que j'ai déjà dit (1).
Bannissez de la République ces hommes pervers qui font métier de tromper les autres _jiar la subtilité de leurs gestes, par leurs toùrs d'adresse, ces joueurs de gobelets, ces saltimbanques, dont l'art... Bannissez de la République ces hommes pervers qui font métier de tromper les autres _jiar la subtilité de leurs gestes, par leurs toùrs d'adresse, ces joueurs de gobelets, ces saltimbanques, dont l'art consiste à faire voir ce qui n'est pas. Ces prestiges, qui paraissent indiffére...
..., ces bateleurs qui tiennent des écoles de corruption, où l'ont voit continuelleme...
...alets, les soubrettes donner des leçons de friponnerie, inspirer le mépris de la vieillesse, corrompre de toutes manières la jeunesse, ridiculise...
Proscrivez, pour commencer, les théâtres des boulevards, ces bateleurs qui tiennent des écoles de corruption, où l'ont voit continuellement se nouer les intrigues les plus scandaleuses, les valets, les soubrettes donner des leçons de friponnerie, inspirer le mépris de la vieillesse, corrompre de toutes manières la jeunesse, ridiculiser la vertu, l'innocence, préconiser le vice et le crime.
Le succès de cette réforme, très avantageuse à l'édu... Le succès de cette réforme, très avantageuse à l'éducation nationale, vous ^ engagera à étendre par la suite votre sévérité sur les ...
Après avoir déraciné ces poisons de la société, portez une main hardie sur d'autres foyers de corruption. Après avoir déraciné ces poisons de la société, portez une main hardie sur d'autres foyers de corruption.
...es mœurs et sa fortune, qui, à la honte de cette révolution, porte encore le nom de loterie nationale, et dont le profit cr...
...ucation sans nombre qu'on vc>us propose de bâtir, que les salaires des instituteur...
..., piège si funeste, tendu 24 fois par an à la crédulité du peuple, qui détruit ses mœurs et sa fortune, qui, à la honte de cette révolution, porte encore le nom de loterie nationale, et dont le profit criminel se verse 24 fois ipar an dans le Trésor public. Renoncez à cette aumône d...
... Ce sacrifice ne coûtera pas aussi cher au Trésor national, que ces maisons d'éducation sans nombre qu'on vc>us propose de bâtir, que les salaires des instituteurs, la nourriture, l'entretien des enfants, etc. Il est entendu que les autres lo...
...guerre aux vices et établissez le règne de la yertu. ...ite des succès ; allez avec intrépidité, avec l'audace républicaine : faites la guerre aux vices et établissez le règne de la yertu.
Voici encore une source de maux qu'ils faut tarir. Voici encore une source de maux qu'ils faut tarir.
Je veux parler du mont-de-piété, autre piègè tendu à la misère, à...
...lité qu'il présente, détourne le peuple de la stricte économie qui lui est nécessa...
...ses succès étonnants et l'accroissement de son opulence, qui est nourri par la misère toujours renaissante de ceux qui ont recours à ce soulagement p...
Je veux parler du mont-de-piété, autre piègè tendu à la misère, à l'indigence, qui, comme un fanal trompeur, par. la facilité qu'il présente, détourne le peuple de la stricte économie qui lui est nécessaire ; cet établissement dont le crime est prouvé par ses succès étonnants et l'accroissement de son opulence, qui est nourri par la misère toujours renaissante de ceux qui ont recours à ce soulagement perfide.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 670
a la séance de la convention nationale du lundi 29 juillet 1793 a la séance de la convention nationale du lundi 29 juillet 1793
...ionale : Le38, n° 363. — Bibliothè- que de la Chambre des députés : Collection Portiez [de F Oise), tome 93, n° 31. — Guillaume : Procès-verbaux du Comité d'Instruction publique de la Convention na- tionale, tome 2, page...
... pièce, qui ne porte d'autre indication de date que le millésime 1793, est annoncée dans le n° 309 du Journal...
...es Décrets, correspondant au 23 juillet 1793.
(2) Bibliothèque nationale : Le38, n° 363. — Bibliothè- que de la Chambre des députés : Collection Portiez [de F Oise), tome 93, n° 31. — Guillaume : Procès-verbaux du Comité d'Instruction publique de la Convention na- tionale, tome 2, page 93. — Cette pièce, qui ne porte d'autre indication de date que le millésime 1793, est annoncée dans le n° 309 du Journal des Débats et des Décrets, correspondant au 23 juillet 1793.
...ter à tous les citoyens la connaissance de leurs droits, leur inspirer 1 a-mour de leurs devoirs ; assurer à tous les enfants le développement de leurs facultés physiques, morales et in...
...nt à leur propre bonheur ; en exécution de l'article 22 de la Déclaration des droits et de l'article 122 de l'Acte constitutionnel, décrète ce qui suit :
...ial imposé à la nation entière envers tous les membres qui la composent ; faciliter à tous les citoyens la connaissance de leurs droits, leur inspirer 1 a-mour de leurs devoirs ; assurer à tous les enfants le développement de leurs facultés physiques, morales et intellectuelles ; leur préparer les moyens d'augmenter la. prospérité publique, en travaillant à leur propre bonheur ; en exécution de l'article 22 de la Déclaration des droits et de l'article 122 de l'Acte constitutionnel, décrète ce qui suit :
...nt ses maux, et lui otant les occasions de se corrompre. ...ement qui répugné à la nature ; vous aurez rendu le peuple vertueux, en soulageant ses maux, et lui otant les occasions de se corrompre.
...que ces observations, faites a la suite de celles que je vous, ai déjà présentées, fixeront votre attention et vous détourneront de ces plans symétriques, impraticables, e... J'espère que ces observations, faites a la suite de celles que je vous, ai déjà présentées, fixeront votre attention et vous détourneront de ces plans symétriques, impraticables, et qui ne peuvent avoir d'influence que dans 11
Projet de loi sur Véducation commune, par Projet de loi sur Véducation commune, par
Ch. Delacroix, député de la Marne à la Ch. Delacroix, député de la Marne à la
de la Convention nationale) (2). de la Convention nationale) (2).
. U sera établi, dans l'arrondissement de chaque assemblée primaire, une maison d...
..., autant qu'il sera possible, au centre de ehaque canton ou section de canton.
. U sera établi, dans l'arrondissement de chaque assemblée primaire, une maison d'éducation première! servant à l'instruction publique. Elle sera placée, autant qu'il sera possible, au centre de ehaque canton ou section de canton.
... Voy. ci-dessus, même séance, le projet de décret présenté par Maximilien Robespie...
... page, la note relative à la discussion de l'Instruction publique.
(1) Voy. ci-dessus, même séance, le projet de décret présenté par Maximilien Robespierre sur l'Education nationale et, même page, la note relative à la discussion de l'Instruction publique.
... l'instruction publique des citoyens et de leurs enfants. dites maisons un amphithéâtre pour l'instruction publique des citoyens et de leurs enfants.
Art. 5. L'officier de santé, chargé de se- • courir les malades indigents, sur...
...ccorder pour cet objet, en augmentation de celle qui lui est accordée par l'article 18 du paragraphe 2 du titre III de la loi du 28 juin, sur les Be-cours pub...
Art. 5. L'officier de santé, chargé de se- • courir les malades indigents, surveillera la santé des élèves. U sera statué sur l'indemnité qu'il conviendra lui accorder pour cet objet, en augmentation de celle qui lui est accordée par l'article 18 du paragraphe 2 du titre III de la loi du 28 juin, sur les Be-cours publics.
...mes d'encouragement pour attirer auprès de chaque maison d'éducation des citoyens ...
... nourriture, au vêtement et au logement de l'homme.
Art. 6. U sera accordé des primes d'encouragement pour attirer auprès de chaque maison d'éducation des citoyens vertueux, professant les arts et métiers qui servent Le plus immédiatement à la nourriture, au vêtement et au logement de l'homme.
...ouiront d'une haute-paye égale au quart de leur pension de retraite. ...argés d'instruire les enfants dans les exercices et évolutions militaires. Ils jouiront d'une haute-paye égale au quart de leur pension de retraite.
...era attaché à l'établissement le nombre de femmes, d'un âge dûr, nécessaire pour la préparation de la nourriture des enfants et les autres soins qu'ils exigent. Elles seront choisies de préférence parmi celles auxquelles la R... Art. 8. U sera attaché à l'établissement le nombre de femmes, d'un âge dûr, nécessaire pour la préparation de la nourriture des enfants et les autres soins qu'ils exigent. Elles seront choisies de préférence parmi celles auxquelles la République doit et accorde des ■ secours.
Art. 10. Autour de l'arène seront construits, hors le cas ...
...ts simples pour le coucher des enfants, de l'instituteur et de sa famille, des sous-instituteurs et au...
Art. 10. Autour de l'arène seront construits, hors le cas porté en l'article 2, des logements simples pour le coucher des enfants, de l'instituteur et de sa famille, des sous-instituteurs et autres personnes attachées à l'établissement.
...iques seront surveillées par un conseil de dix pères de famille les plus vertueux et les plus éclairés, âgés de 40 ans au moins. Art. 12. L'éducation des enfants, l'instruction et les fêtes publiques seront surveillées par un conseil de dix pères de famille les plus vertueux et les plus éclairés, âgés de 40 ans au moins.
...adjoindre, pour les détails économiques de l'établissement, un ou plusieurs pères de famille vertueux, mais moins âgés. Art. 13. Us pourront s'adjoindre, pour les détails économiques de l'établissement, un ou plusieurs pères de famille vertueux, mais moins âgés.
Art. 14. Us seront également chargés de surveiller l'éducation des jeunes filles ; ils s'adjoindront, à cet effet, des mères de famille recommandables par leurs vertus... Art. 14. Us seront également chargés de surveiller l'éducation des jeunes filles ; ils s'adjoindront, à cet effet, des mères de famille recommandables par leurs vertus et leur instruction.
Art. 15. Les dix pères de famille inspecteurs seront choisis, cha... Art. 15. Les dix pères de famille inspecteurs seront choisis, chaque année, dans la première fête nationale qui suivra l'équinoxe du printemps.

Séance du lundi 29 juillet 1793

page 671
...t autres matériaux provenant des forêts de la République, ou de la démolition des édifices nationaux qu...
...seront imputés sur la portion des frais de construction à la charge du Trésor publ...
Art. 18. Les bois et autres matériaux provenant des forêts de la République, ou de la démolition des édifices nationaux qui seront jugés inutiles, seront imputés sur la portion des frais de construction à la charge du Trésor public. Les. bois provenant des communaux, les autres matériaux, les charrois, main-...
...anton tiendra compte au Trésor national de la moitié de leur valeur. ...u d'émigré ou autre édifice national, lesdits bâtiments, seront estimés, et le canton tiendra compte au Trésor national de la moitié de leur valeur.
...ents, ou pour payer la moitié des frais de construction à la charge du canton, ser...
...osition ne portera que sur les portions de revenus qui excèdent le stniot nécessai...
Art. 20. Les sommes nécessaires pour opérer lesdits remboursements, ou pour payer la moitié des frais de construction à la charge du canton, seront imposées en six années au marc la livre des contributions foncières et mobilières. L'imposition ne portera que sur les portions de revenus qui excèdent le stniot nécessaire.
...que maison d'éducation : 1° une portion de- terrain suffisante pour la culture des légumes nécessaires: ; 2° une portion de prairie naturelle ou de terrain propre à établir une prairie ar... Art. 21, H sera attaché,, autant qu'il sera possible,, à chaque maison d'éducation : 1° une portion de- terrain suffisante pour la culture des légumes nécessaires: ; 2° une portion de prairie naturelle ou de terrain propre à établir une prairie artificielle suffisante pour nourrir une vache pour 20 enfants résidant habituelle...
... ordonnateur en cette partie, une somme de 20 millions, laquelle sera employée aux... ...l sera mis, pendant trois mois, à la disposition des membres du pouvoir exécutif ordonnateur en cette partie, une somme de 20 millions, laquelle sera employée aux paiements et avances nécessaires.
. Tous les enfants de la patrie (1) seront placés dans les ma...
...tion première, situées à la campagne et de préférence dans les cantons où les vivr...
... seront nourris et entretenus aux frais de la République.
. Tous les enfants de la patrie (1) seront placés dans les maisons d'éducation première, situées à la campagne et de préférence dans les cantons où les vivres sont à meilleur compte ; ils y seront nourris et entretenus aux frais de la République.
(1) Les ce enfants de la patrie » sont les enfants trouves ai...
...helins adoptés par la République. (Note de M. Guillaume
(1) Les ce enfants de la patrie » sont les enfants trouves ainsi que les orphelins adoptés par la République. (Note de M. Guillaume
...vés dans la maison d'éducation première de leur canton. ...res, tous les enfants dont les parents ont droit aux secours publics, seront élevés dans la maison d'éducation première de leur canton.
Art. 3.^ La portion de vivres et d'habillement qu'ils ne pourr...
...e du canton, et pour moitié à la charge de la République.
Art. 3.^ La portion de vivres et d'habillement qu'ils ne pourront fournir sera pour moitié à là charge du canton, et pour moitié à la charge de la République.
...e action en indemnité égale à la moitié de, ce que sa nourriture et habillement se...
...hypothéquée par privilège sur les biens de son tuteur.
... avoir obtenu au jugement des 10 vieillards du canton, aura contre son tuteur une action en indemnité égale à la moitié de, ce que sa nourriture et habillement seront arbitrés pouvoir coûter : cette indemnité lui sera payée pendant sa vie, et hypothéquée par privilège sur les biens de son tuteur.
...blique, pour Tannée entière, 6 quintaux de froment, ou équivalent en substances fa...
...ituelle dans le canton, un demi-quintal de riz ou légumes secs, un demi-quintal de chair salée, le beurre, le sel, et autr...
...eleve dans la maison d-éducation première soit par ses parents, soit par la République, pour Tannée entière, 6 quintaux de froment, ou équivalent en substances farineuses dont la consommation est habituelle dans le canton, un demi-quintal de riz ou légumes secs, un demi-quintal de chair salée, le beurre, le sel, et autres menues denrées, dans la proportion qui sera réglée par les vieillards inspect...
...es ci-dessus désignés d'autres den-rees de consommation ordinaire ; mais tous les vivres, de quelque nature qu'ils soient, seront mi... Art. 7. Les parents aisés pourront ajouter aux vivres ci-dessus désignés d'autres den-rees de consommation ordinaire ; mais tous les vivres, de quelque nature qu'ils soient, seront mis et consommés en commun.
•Art. 8. La; quantité de vivres ci-dessus réglée pourra être réd...
...ié pour les enfants qui seront à portée de coucher chez leurs parents, et d'y prendre le premier et le dernier repas de la journée.
•Art. 8. La; quantité de vivres ci-dessus réglée pourra être réduite à moitié pour les enfants qui seront à portée de coucher chez leurs parents, et d'y prendre le premier et le dernier repas de la journée.
Art. 9. Il sera loisible aux parents de reti-rer leUrs enfants, une partie de l'année, lors-qu ils leur seront nécess... Art. 9. Il sera loisible aux parents de reti-rer leUrs enfants, une partie de l'année, lors-qu ils leur seront nécessaires pour leurs travaux, après toutefois en avoir prévenu les vieillards et l'i...

Séance du mardi 16 juillet 1793

- search term matches: (16)

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 39
Locuteur: Robert-Thomas Lindet
...ba/tix des séances du jeudi 11 juillet >1793, matin ét soir (1). , secrétaire, donne lecture des procks-verba/tix des séances du jeudi 11 juillet >1793, matin ét soir (1).
Locuteur: Robert-Thomas Lindet
... grains, soient renvoyées » au ministre de l'intérieur, et que la pétition du district de Tonnerre renvoyée, dans le .procès-verbal du 11 juillet au soir (2) dont on vient de donner lecture, au comité de commerce et d'agriculture, soit directement renvoyée au ministre de l'intérieur. ...emande que les pétitions tendant à obtenir des secours, soit en argent, .soit en grains, soient renvoyées » au ministre de l'intérieur, et que la pétition du district de Tonnerre renvoyée, dans le .procès-verbal du 11 juillet au soir (2) dont on vient de donner lecture, au comité de commerce et d'agriculture, soit directement renvoyée au ministre de l'intérieur.
Locuteur: Levasseur
...ïesc-ture d'uwe lettre'des commissaires de Saint-Domingue (3), par laquelle ils an...
...e •cette colonie est devenue le théâtre de nouveaux troubles. L'anarchie y fait ép...
... île, sont accusés 'd'être les -auteurs de ces désastres. Ils vexent -les citoyens qui sent obligés de fuir dans les montagnes, jusqu'alors in...
...ffection avec la métropole, sollicitent de prompts secours.
(ÇSarthe), secrétaire, donne ïesc-ture d'uwe lettre'des commissaires de Saint-Domingue (3), par laquelle ils annoncent que •cette colonie est devenue le théâtre de nouveaux troubles. L'anarchie y fait éprouver tous les maux qu'elle traîne après elle ; 1?ol-verel et SOnthonax, commissaires civils -du •Conseil exécutif dans cette île, sont accusés 'd'être les -auteurs de ces désastres. Ils vexent -les citoyens qui sent obligés de fuir dans les montagnes, jusqu'alors inhabitées. Il paraît, disent-ils dans leur lettre, que leur intention est d'intro...
...et les. Espagnols sur le ^territoire français. Les colons, liés d'intérêt et d'affection avec la métropole, sollicitent de prompts secours.
Locuteur: Bréard
...tion, que vous ordonniez à votre comité de Salut .public de vous rendre compte séance tenante des -flafeeteres -qu'il -prenclra.-pour l'exécution ce décret et que vous le chargiez >cte ... mande que vous les décrétiez d'accusation, que vous ordonniez à votre comité de Salut .public de vous rendre compte séance tenante des -flafeeteres -qu'il -prenclra.-pour l'exécution ce décret et que vous le chargiez >cte vous-'faire un rapfport sur -la situation de1 Saint-Domingue.
Locuteur: Billaud-Varenne
( Le comité de Salut public indiquera dâiis le jour à ... ( Le comité de Salut public indiquera dâiis le jour à la Convention nationale les mesures à prendre pour l'exécution du présent décret...
Locuteur: Billaud-Varenne
« Le comité de Salut public fera dans huitaine Un -rap... « Le comité de Salut public fera dans huitaine Un -rapport sur la situation de'Saiïit-Domingue et sur les moyens à employer pour rétab...
Locuteur: Levasscur
...eprésentant du peuple Marat : le défaut de 'pièces les met dans l'impossibilité de commence roôtto procédure ; ils supplie... ... l%&s&sgi$i ?et complices du'meurtre commis sur la personne du représentant du peuple Marat : le défaut de 'pièces les met dans l'impossibilité de commence roôtto procédure ; ils supplient là Convention que les pièces leur soient apportées sans délai.
Locuteur: Levasscur
...nvention renvoie cette lettre au comité de 'Sûreté générale, qui fera passer sur-l... (La Convention renvoie cette lettre au comité de 'Sûreté générale, qui fera passer sur-le-champ toutes les pièces qui sont à sa disposition.)
Locuteur: Billaud-Varenne
...taire, donne lecture du prbfcës^vefbdl !de 'ê'érxnce du wtffëédi 6 juillet Ï793 (3... , secrétaire, donne lecture du prbfcës^vefbdl !de 'ê'érxnce du wtffëédi 6 juillet Ï793 (3).
Locuteur: Chabot
...son collègue Claude Bas ire, 'du Comité de /Sûreté ^générale, pour faire signer "à... annonce qu'il s'est transporté hier à l'Abbaye avec son collègue Claude Bas ire, 'du Comité de /Sûreté ^générale, pour faire signer "à Lauzte-Ï)eperret les réponses -faites par lui à l'interrogatoire qu'il a subi d...
Locuteur: Chabot
...ous nous sommes transportés aux prisons de l'Abbaye, où Lauze-Depelrret nous a été présenté. ÎSTous lui avons fait la lecture de l'interrogatoire dont ...nçois Chabot, commissaires pour présenter à Lauze-Deperret son interrogatoire, nous nous sommes transportés aux prisons de l'Abbaye, où Lauze-Depelrret nous a été présenté. ÎSTous lui avons fait la lecture de l'interrogatoire dont
...ge 3 et Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 854, 1" colonne et MerciiM univer... (3) Auditeur national n° 299, page 3 et Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 854, 1" colonne et MerciiM universel,torne £9, page267,S8 colonne.
(4) Journal de U Montagne, n° 46, page â@6, 1« colonne et Second supplément du Bulletin de lu Cmven-tien des 14 et 15 juillet 1793. —• Prooès-verbmx Me l Convention, -tom... (4) Journal de U Montagne, n° 46, page â@6, 1« colonne et Second supplément du Bulletin de lu Cmven-tien des 14 et 15 juillet 1793. —• Prooès-verbmx Me l Convention, -tome î6, page 194.
présidence de jean-bon-saint-andré, Président. présidence de jean-bon-saint-andré, Président.
...envoi. Il existe dans la correspondance de Blanchelande des pièces qui prouvent qu...
... et ne tyranniseraient P®s les citoyens de Saint-Domingue. Je de- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 46, page 't'93.
Je m'oppose au renvoi. Il existe dans la correspondance de Blanchelande des pièces qui prouvent que ces commissaires emploient les forces nationales pour -opérer la contre-révolu...
...spects à nos yeux. 'Si l'on m'en lavait cru, ils seraierit aujourd'hui en France et ne tyranniseraient P®s les citoyens de Saint-Domingue. Je de- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 46, page 't'93.
...uiïïét 17^3, au soir, page 581 le texte de cette pétition. "Vôy- cMesstts, séance fin il juiïïét 17^3, au soir, page 581 le texte de cette pétition.
...tome '31, ..page 10*7 et Procès-verbaux de la CoMêntion, tome 16, page 194. >(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p.ï$4. ffi Càllection Baudoin, tome '31, ..page 10*7 et Procès-verbaux de la CoMêntion, tome 16, page 194. >(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p.ï$4.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 194. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 194.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 40
Locuteur: Gossuin
... que .ses différents comités sont tenus de déposer dans vingt-quatre heures, à la commission chargé© de recueillir et réunir les procès-verbaux d'acceptation de la Constitution, ceux desdita procès-verbaux qui pourra... (La Convention nationale décrète que .ses différents comités sont tenus de déposer dans vingt-quatre heures, à la commission chargé© de recueillir et réunir les procès-verbaux d'acceptation de la Constitution, ceux desdita procès-verbaux qui pourraient leur avoir été remis ou renvoyés jusqu'à ce jour.)
Locuteur: Chabot
...seryé que précédemment à toute question de la part de Chabot, ©t immédiatement après que le d...
...ne voulut la lui accorder qu'à la barre de l'Assemblée; et que, de là, il fit l'historique exact de la manière dont les dépêches de Barbaroux lui furent apportées, et de toutes les relations qu'il pouvait avoi...
« Deperret nous a obseryé que précédemment à toute question de la part de Chabot, ©t immédiatement après que le décret d'arrestation fut prononcé, il demanda la parole, et que l'on ne voulut la lui accorder qu'à la barre de l'Assemblée; et que, de là, il fit l'historique exact de la manière dont les dépêches de Barbaroux lui furent apportées, et de toutes les relations qu'il pouvait avoir eues avec cette femme.
Locuteur: Chabot
« A la seconde lecture de l'interrogatoire, il est convenu qu'il avait dit avoir reçu plusieurs lettres de Barbaroux, datées de Caen, mais qu'il avait ajouté qu'elles étaient dans le sac déposé au comité de Sûreté générale. Il a reconnu le reste de la première page contenir ses réponses. A la première ligne de la seconde, il a observé que ladite dam...
...C'est moi qui vous ai apporté le paquet de Caen : sur cela Deperret lui offrit de s'asseoir ; ce qu'elle refusa, en invitant le citoyen Deperret de passer dans une pièce voisine où elle v...
...res du temps. Il fut chercher la lettre de Barbaroux sur la cheminée ; et, sur la lecture de cette lettre, elle lui proposa, pour en remplir l'objet, de l'accompagner chez Je ministre de l'intérieur. Sur l'article de radresse, Deperret nous a observé qu'il fallait ajouter une adresse imprimée de l'hôtel où elle logeait. Au lieu du mot...
...nts que Deperret lui offrit. A la suite de la ligne, je retournai chez cette dame ...
« A la seconde lecture de l'interrogatoire, il est convenu qu'il avait dit avoir reçu plusieurs lettres de Barbaroux, datées de Caen, mais qu'il avait ajouté qu'elles étaient dans le sac déposé au comité de Sûreté générale. Il a reconnu le reste de la première page contenir ses réponses. A la première ligne de la seconde, il a observé que ladite dame lui avait dit : C'est moi qui vous ai apporté le paquet de Caen : sur cela Deperret lui offrit de s'asseoir ; ce qu'elle refusa, en invitant le citoyen Deperret de passer dans une pièce voisine où elle voulait lui parler. Au lieu d'un quart d'heure, il a dit quelques minutes, s'être entretenu sur les affaires du temps. Il fut chercher la lettre de Barbaroux sur la cheminée ; et, sur la lecture de cette lettre, elle lui proposa, pour en remplir l'objet, de l'accompagner chez Je ministre de l'intérieur. Sur l'article de radresse, Deperret nous a observé qu'il fallait ajouter une adresse imprimée de l'hôtel où elle logeait. Au lieu du mot dîné, il faut dire les rafraîchissements que Deperret lui offrit. A la suite de la ligne, je retournai chez cette dame à 7 heures 1/2, il faut ajouter : je lui observai que je craignais que, les scel...
Locuteur: Chabot
...aut dire : je déclare que les principes de mon département sont les miens. Le citoyen Lauze-Deperret a signé, à cet endroit, de la minute du procès-verbal, ainsi que l... « A la troisième page il faut dire : je déclare que les principes de mon département sont les miens. Le citoyen Lauze-Deperret a signé, à cet endroit, de la minute du procès-verbal, ainsi que les deux commissaires y dénommés.
Locuteur: Chabot
...s-verbal sera ajouté à l'interrogatoire de Deperret.) (La Convention décrète que le présent procès-verbal sera ajouté à l'interrogatoire de Deperret.)
Locuteur: Levasseur
..., par laquelle il demande que le comité de Sûreté générale fasse son rapport, sur ... ... citoyen Michet, député à la Convention nationale, mis en état d'arrestation (1), par laquelle il demande que le comité de Sûreté générale fasse son rapport, sur la vérification des papiers mis sous le scellé.
Locuteur: Levasseur
... Convention renvoie la lettre au comité de Sûreté générale.) (La Convention renvoie la lettre au comité de Sûreté générale.)
Locuteur: Gossuin
...s lesdits procès-ver baux, soient tenus de les remettre, sous vingt-quatre heures,... ...r sans décret. _ En conséquence, il propose que tous les comités, où sont détenus lesdits procès-ver baux, soient tenus de les remettre, sous vingt-quatre heures, à la commission des Six.
Locuteur: Gossuin
...n extrait du registre des délibérations de la municipalité du Bourg-de-l'Unité-sur-l'Isère, dictrict de Romans (1). Un membre donne lecture d'un extrait du registre des délibérations de la municipalité du Bourg-de-l'Unité-sur-l'Isère, dictrict de Romans (1).
Locuteur: Gossuin
« Le conseil général de la commune s'est assemblé pour prendre ...
...quisitoire du citoyen Carteaux, général de brigade, qui demandait une levée de 70 hommes. La générale battue, les cito...
...se sont inscrits pour partir au secours de leurs frères.
« Le conseil général de la commune s'est assemblé pour prendre en considération un réquisitoire du citoyen Carteaux, général de brigade, qui demandait une levée de 70 hommes. La générale battue, les citoyens se sont assemblés, et 93 se sont inscrits pour partir au secours de leurs frères.
Locuteur: Gossuin
...ciers, qui ont déclaré ne vouloir jouir de la paye attachée à leurs grades, que po...
...s volontaires, afin qu'il y ait égalité de paye.
...été formé deux compagnies, et procédé à la nomination des officiers et sous-officiers, qui ont déclaré ne vouloir jouir de la paye attachée à leurs grades, que pour la confondre avec celle des autres volontaires, afin qu'il y ait égalité de paye.
Locuteur: Gossuin
« La municipalité a pourvu de fusils, sabres et gibernes, ceux qui en...
...est enfin terminé par jurer le maintien de la liberté, de l'unité et de l'indivisibilité de la République, l'union avec les Françai...
« La municipalité a pourvu de fusils, sabres et gibernes, ceux qui en manquaient. Les citoyens qui ne partaient pas ont apporté leurs offrandes civiques; et le tout s'est enfin terminé par jurer le maintien de la liberté, de l'unité et de l'indivisibilité de la République, l'union avec les Français qui reconnaissent pour centre unique la Convention nationale, et la guerre à c...
Locuteur: Gossuin
...été donné aux deux capitaines, la somme de 1,200 livres pour fournir la haute paye...
...chaque volontaire pendant tout le temps de son absence, ainsi qu'une malle dans laquelle ont été mis 3 sacs de toile, 40 paires de souliers, 240 cartouches à balle de différents calibres. »
« Sur le produit des libéralités, il a été donné aux deux capitaines, la somme de 1,200 livres pour fournir la haute paye d'une livre par jour, que la municipalité assure à chaque volontaire pendant tout le temps de son absence, ainsi qu'une malle dans laquelle ont été mis 3 sacs de toile, 40 paires de souliers, 240 cartouches à balle de différents calibres. »
Locuteur: Gossuin
...membre ajoute que les citoyens du Bourg-de-l'Unité avaient, depuis la révolution, donné les plus grandes preuves de patriotisme. Le même membre ajoute que les citoyens du Bourg-de-l'Unité avaient, depuis la révolution, donné les plus grandes preuves de patriotisme.
Locuteur: Gossuin
...ntion décrète que les citoyens du Bourg-de-l'Unité ont bien mérité de la patrie, et l'insertion au Bulletin, ... (La Convention décrète que les citoyens du Bourg-de-l'Unité ont bien mérité de la patrie, et l'insertion au Bulletin, par extrait du procès-verbal dont lecture vient d'être faite.)
...pour recueillir tous les procès-verbaux de l'acceptation de la Constitution, ne peut exécuter le décret, vu que ces procès- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16. page 196. (2) expose que la commission des Six, creée pour recueillir tous les procès-verbaux de l'acceptation de la Constitution, ne peut exécuter le décret, vu que ces procès- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16. page 196.
... page 268, 1" colonne #t Proeis-verbaux de la Convention, tome 16, p. 196. (î) Mercure, universel, tome 29 page 268, 1" colonne #t Proeis-verbaux de la Convention, tome 16, p. 196.
...présentait Du Bois Du Bais, commissaire de la Convention près les armées du Nord, ...
...un fait d'armes du général Tourville et de la prise par le colonel Bastia d'une re...
...u lieutenant-colonel (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 196.
1° Lettre du représentait Du Bois Du Bais, commissaire de la Convention près les armées du Nord, par laquelle il fait part à l'Assemblée d'un fait d'armes du général Tourville et de la prise par le colonel Bastia d'une redoute ennemie, que l'incurie du lieutenant-colonel (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 196.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 41
Locuteur: Levasseur
..., disent les repu-blicains du bataillon de l'Yonne, votre tâche est remplie : la Constitution est achevée ; la France entière est lib... « Citoyens représentants, disent les repu-blicains du bataillon de l'Yonne, votre tâche est remplie : la Constitution est achevée ; la France entière est libre.
Locuteur: Levasseur
« Les républicains du 1er bataillon de la Meurthe, en garnison à Avesnes, ont entendu la lecture de cette Constitution tant désirée, et qui doit faire à jamais leur bonheur : leurs cris spontanés de vive la République, périssent les royal...
...fédéralistes, se sont fait entendre. La Constitution ou la mort, tel est le vœu, tel est le ...
...fficiers, sous-officiers et volontaires de oe bataillon. »
« Les républicains du 1er bataillon de la Meurthe, en garnison à Avesnes, ont entendu la lecture de cette Constitution tant désirée, et qui doit faire à jamais leur bonheur : leurs cris spontanés de vive la République, périssent les royalistes, les tyrans et les fédéralistes, se sont fait entendre. La Constitution ou la mort, tel est le vœu, tel est le serment des officiers, sous-officiers et volontaires de oe bataillon. »
Locuteur: Levasseur
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
Locuteur: Levasseur
...général Tourville ayant formé le projet de détruire une des redoutes des ennemis la plus proche de la ville fit ses dispositions pour la f...
...ans la nuit du 10 au 11. Six compagnies de grenadiers conduites par le colonel Bas...
...utres détachements devaient être postés de manière à empêcher l'ennemi de porter des secours à la redoute. Les six compagnies de grenadiers arrivées à une certaine distance de cette redoute s© partagèrent afin de la tourner par la droite et par la gauc...
...Bastia prit sou® son commandement trois de ces compagnies et laissa les trois autr...
« Je vous instruis que le général Tourville ayant formé le projet de détruire une des redoutes des ennemis la plus proche de la ville fit ses dispositions pour la faire attaquer dans la nuit du 10 au 11. Six compagnies de grenadiers conduites par le colonel Bastia du 68e régiment d'infanterie et le citoyen Caperon, lieutenant-colonel, furent commandées pour cette attaque pendant que quelques autres détachements devaient être postés de manière à empêcher l'ennemi de porter des secours à la redoute. Les six compagnies de grenadiers arrivées à une certaine distance de cette redoute s© partagèrent afin de la tourner par la droite et par la gauche en même temps ; le colonel Bastia prit sou® son commandement trois de ces compagnies et laissa les trois autres sous celui du lieutenant-colonel Caperon.
Locuteur: Levasseur
... qui le saisirent en entrant ; le reste de sa troupe l'ayant suivi, la redoute fut...
... fit perdre l'avantage que nous venions de remporter et ces trois compagnies aband...
... à parcourir, se précipita le premier dans la redoute, terrassa deux Autrichiens qui le saisirent en entrant ; le reste de sa troupe l'ayant suivi, la redoute fut emportée en un instant avec ce courage qui distingue ordinairement les Français...
...ps que lui. Cette circonstance imprévue et dont on approfondira les causes, nous fit perdre l'avantage que nous venions de remporter et ces trois compagnies abandonnées seules à leur propre courage ne purent résister à une atta-
Locuteur: Levasseur
...en conduites, l'avantage entier restait de notre côté sans perdre un seul homme. T...
...ment n'influe en rien sur les destinées de la République, mais on regrette un petit avantage qu'il était si facile de remporter complètement et la vie de plusieurs de nos braves grenadiers qui avaient enlevé la redoute avec tant de bravoure et même d'audace.
...t attaquer en même temps la redoute et se réunir aux trois autres avaient été bien conduites, l'avantage entier restait de notre côté sans perdre un seul homme. Tel a été le résultat ou d'une erreur inconcevable ou d'une criminelle malveillance. Cet événement n'influe en rien sur les destinées de la République, mais on regrette un petit avantage qu'il était si facile de remporter complètement et la vie de plusieurs de nos braves grenadiers qui avaient enlevé la redoute avec tant de bravoure et même d'audace.
Locuteur: Levasseur
...publicain, a donné le premier l'exemple de la bravoure et de l'intrépide courage et sa conduite méri... vrai républicain, a donné le premier l'exemple de la bravoure et de l'intrépide courage et sa conduite mérite les plus grands éloges. La Convention nationale apprendra avec plaisir que sa...
Locuteur: Levasseur
... à la mort du citoyen Payols, capitaine de grenadiers du 18° régiment, tue à la prise de la redoute et qui, pendant cinquante années de service, a donné dans toutes les occasi... ...ui et sa brave troupe la mention honorable. La République doit aussi des regrets à la mort du citoyen Payols, capitaine de grenadiers du 18° régiment, tue à la prise de la redoute et qui, pendant cinquante années de service, a donné dans toutes les occasions des preuves du plus intrépide courage. Elle doit aussi regretter le citoyen ...
Locuteur: Levasseur
...ux adresses (1), l'une du Ie* bataillon de la Meurthe et l'autre du 6e bataillon de l'Yonne qu'ils m'ont prié de faire passer à la Convention nationale. « Je joins à cette dépêche deux adresses (1), l'une du Ie* bataillon de la Meurthe et l'autre du 6e bataillon de l'Yonne qu'ils m'ont prié de faire passer à la Convention nationale.
Locuteur: Levasseur
... représentant du peuple prés les armées de la République. « Le représentant du peuple prés les armées de la République.
Locuteur: Levasseur
...i que plusieurs grenadiers du bataillon de l'Yonne ont partagé l'honneur de la prise de la redoute et les dangers qui en ont ét... « P. S. L'on m'a assuré aussi que plusieurs grenadiers du bataillon de l'Yonne ont partagé l'honneur de la prise de la redoute et les dangers qui en ont été la suite.
Locuteur: Levasseur
...rait des deux adresses du 1er bataillon de la Meurthe et du 6e bataillon de l'Yonne (2) : Suit un extrait des deux adresses du 1er bataillon de la Meurthe et du 6e bataillon de l'Yonne (2) :
Locuteur: Levasseur
...e jour du 31 mai honore à jamais le nom de Français et nos frères d'armes de Paris. « Le jour du 31 mai honore à jamais le nom de Français et nos frères d'armes de Paris.
Locuteur: Levasseur
« Nous jurons tous en face de l'Etre suprême de ne connaître que l'unité et l'indivisibilité de la République, et de mourir pour elle : que notre ralliement...
...res lois que celles que le peuple vient de sanctionner lui-même. »
« Nous jurons tous en face de l'Etre suprême de ne connaître que l'unité et l'indivisibilité de la République, et de mourir pour elle : que notre ralliement sera la Convention seule, que nous périrons tous, plutôt que d'entendre parler d'un autre gouvernement, et d'autres lois que celles que le peuple vient de sanctionner lui-même. »
Locuteur: Levasseur
...vention nationale décrète l'inser* tion de ces trois pièces au Bulletin, la mentio... (La Convention nationale décrète l'inser* tion de ces trois pièces au Bulletin, la mention honorable des deux adresses, et le renvoi à la commission des Six.)
« Maubeuge, 12 juillet 1793 « Maubeuge, 12 juillet 1793
« Ces compagnies de grenadiers qui se sont si valeureusemen...
... est aussi bon soldat que (1) Ministere de la Guerre. — Armée du Nord et des Ardennes, chemise 13, pièce n° 5 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 197.
« Ces compagnies de grenadiers qui se sont si valeureusement conduites sont la compagnie des volontaires nationaux du Gard et les deux Compagnies du 18e régiment d'infanterie. Le colonel Bastia, qui est aussi bon soldat que (1) Ministere de la Guerre. — Armée du Nord et des Ardennes, chemise 13, pièce n° 5 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 197.
...par laquelle il annonoe que les troupes de la (1) Ces deux adresses manquent aux Archives du ministère de la Guerre. ...ttre du général Gustine, commandant en chef les armées du Nord et des Ardennes, par laquelle il annonoe que les troupes de la (1) Ces deux adresses manquent aux Archives du ministère de la Guerre.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 198. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 198.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 42
Locuteur: Levasseur
...atin, les postes avancés des flanqueurs de droite de l'armée de la République ont été attaqués par les janissaires de la coalitiondes rois, en nombre très .s...
...pes républicaines à se retirer du poste de Lieu-Saint-Amand,; mais bientôt renforc...
... combat qui axduré jusqu'à 6 heures. 1B de nos soldats ont été pris ou i;ués dans ...
« Hier 14, à 4 heures du matin, les postes avancés des flanqueurs de droite de l'armée de la République ont été attaqués par les janissaires de la coalitiondes rois, en nombre très .supérieur ; ils ont forcé les troupes républicaines à se retirer du poste de Lieu-Saint-Amand,; mais bientôt renforcées, elles les ont à leur tour "forcés à la retraite, après un combat qui axduré jusqu'à 6 heures. 1B de nos soldats ont été pris ou i;ués dans cette affaire.
Locuteur: Levasseur
...ien, rayant attendu et manqué d'un coup de son arme, l'a percé de sa baïonnette, renversé de son cheval, et tué sur place le cheval ... ...ire du 3e bataillon du département du Word qui, poursuivi par un hussard autrichien, rayant attendu et manqué d'un coup de son arme, l'a percé de sa baïonnette, renversé de son cheval, et tué sur place le cheval et le hussard.
Locuteur: Levasseur
3° Lèt tre de Custine, datée de Gavibrai., le j 15 juillet (2), par laq...
...nis à Caen,, par -la. société populaire de Bardeaux, ainsi que îpar Félix Wimpfen....
3° Lèt tre de Custine, datée de Gavibrai., le j 15 juillet (2), par laquelle il annonce qu'il se hâte d'envoyer à la Convention plusieurs imprimés et l...
...és constituée® réunies à Bordeaux, par l'assemblée centrale des départements réunis à Caen,, par -la. société populaire de Bardeaux, ainsi que îpar Félix Wimpfen. Custine y joint les réponses qu'il a faites et demande que la plus -grande publ...
Locuteur: Levasseur
Suit un'extrait-de ces différentes.p.ièces(3) : Suit un'extrait-de ces différentes.p.ièces(3) :
Locuteur: Levasseur
...parterrients réunis, assemblée centrale de résistance à l'oppression. Béparterrients réunis, assemblée centrale de résistance à l'oppression.
Locuteur: Levasseur
..., frère et ami, presque tous les tyrans de l'Europe, coalises contre la République française, sont forcés de déplorer le mauvais succès de leurs armes. Une horde de brigands .ne voit d'autre moyen de servir le despotisme,, que celui d'introduire au sein de la République l'anarchie et Je désordre...
... avec .les factions du dehors, viennent de commettre «n dernier attentat. Le 31 ma...
... leurs vertus. A cette' nouvelle un cri de fureur et d'indignation s'est fait ente...
...départements. Des citoyens sont arrivés de toutes parts. Ils veulent la -Républiqu...
... hommes au moins s'y rendront sous ipeu de jours. La société populaire de Bordeaux s'empresse de se réunir à vous. Elle veut la Républiq...
... poste. Combattez au-dehors les ennemis de la liberté, tandis que nous les poursuivrons au dedans. Notre cri de guerre doit être ; à vous : Guerre aux ...
« Général, frère et ami, presque tous les tyrans de l'Europe, coalises contre la République française, sont forcés de déplorer le mauvais succès de leurs armes. Une horde de brigands .ne voit d'autre moyen de servir le despotisme,, que celui d'introduire au sein de la République l'anarchie et Je désordre ; mais ils se trompent, les Français ont juré 'd'être libres .: ils .n'auront pas juré en vain. Les factions «du dedans, liguées avec .les factions du dehors, viennent de commettre «n dernier attentat. Le 31 mai, les 1er -et 2 juin, ces factions, secondées par le canon et .les -poignards, ...
...on contre les membres qui avaient le mieux servi la liberté par leurs talents et leurs vertus. A cette' nouvelle un cri de fureur et d'indignation s'est fait entendre -dans les départements. Des citoyens sont arrivés de toutes parts. Ils veulent la -République' une et indivisible. Une .armée s'organise pour marcher contre Paris ; 80,000 hommes au moins s'y rendront sous ipeu de jours. La société populaire de Bordeaux s'empresse de se réunir à vous. Elle veut la République itne et indivisible. Tous l'avez jurée aussi. Bravez les calomnies ; at-tachez-voius à votre poste. Combattez au-dehors les ennemis de la liberté, tandis que nous les poursuivrons au dedans. Notre cri de guerre doit être ; à vous : Guerre aux tyrans ; ct à nous : Guerre aux royalistes, atix anarchistes et aux tyrans.
Locuteur: Levasseur
Aux merrîbres de -la société populaire de Bordeaux. Aux merrîbres de -la société populaire de Bordeaux.
Locuteur: Levasseur
...ire «n vain l'unité et l'indivisibilité de la République, lorsqu'on :ne lui fait pas le sacrifice de son opinion, lorsqu'une société populai...
...u peuple. Si la loi n'est pas un point 'de ralliement, .nos enae-mis sont invincib...
...rté no-us échappe. Dites aux bataillons de la Gironde qui veulent rentrer dans leurs foyers, que la p«trie les retient auprès de 'leurs drapeaux. A ce prix, je suis att...
...rmées, montrez l'énergie qu'annonce' votre adresse, et écoutez la vérité. On désire «n vain l'unité et l'indivisibilité de la République, lorsqu'on :ne lui fait pas le sacrifice de son opinion, lorsqu'une société populaire prétend qu'on lise la volonté générale dans ses écrits et ses passions ; lorsqu'elle oublie ses serments et ses devoirs, jusqu'à se liguer contre les représentants du peuple. Si la loi n'est pas un point 'de ralliement, .nos enae-mis sont invincibles, -et la liberté no-us échappe. Dites aux bataillons de la Gironde qui veulent rentrer dans leurs foyers, que la p«trie les retient auprès de 'leurs drapeaux. A ce prix, je suis attaché à vons.
Locuteur: Levasseur
Extrait des registres des délibération de fmsômblée ventrale 'des départements ré... Extrait des registres des délibération de fmsômblée ventrale 'des départements réu-wis à XJ&en.
« Je me hâte de vous envoyer .plusieurs lettres et impr...
...été .adressés par la société .populaire de Bordeaux, par la commission centrale de Caen, par Félix Wimpfen 'se disait géné...
...artementales. He vous fais passer copie de mes réponses. Je •'dois -vous "dire -que "le ministre de la 'guerre, ignorant cou coupable, semble marcher sur les traces de ses prédécesseurs. fl -enlève !des bata...
...ette en mouvement sans une autorisation de la Convention. » (1) Bulletin de ta 'Gonveétimi du ï® Juillet 1793 et Procès-'verbmx rte la '.Convention, ...
« Je me hâte de vous envoyer .plusieurs lettres et imprimés qui s m'ont été .adressés par la société .populaire de Bordeaux, par la commission centrale de Caen, par Félix Wimpfen 'se disait général des armées départementales. He vous fais passer copie de mes réponses. Je •'dois -vous "dire -que "le ministre de la 'guerre, ignorant cou coupable, semble marcher sur les traces de ses prédécesseurs. fl -enlève !des bataillons entiers et la cavalerie à l'armée du Word pour -les faire marcher autre c...
...rès ipour -empêcher qu'aucun des corps des deux armées que je commande, .ne se mette en mouvement sans une autorisation de la Convention. » (1) Bulletin de ta 'Gonveétimi du ï® Juillet 1793 et Procès-'verbmx rte la '.Convention, tome 16, \page >198.
(3) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, p. 854, 2* colonne; Auditeur national,...
... 1>° colonne, la version des Débats est de tous points semMable 'à eelio •du Monit...
(3) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, p. 854, 2* colonne; Auditeur national, n° 299, page 4 et Mercure universel, tome â9, page 269, 1>° colonne, la version des Débats est de tous points semMable 'à eelio •du Monitmr..
( Cambrai, le 15 juillet 1793 ( Cambrai, le 15 juillet 1793
...e procès-verbal inscrit Lyon à la place de Bordeaux-, dln'est pas douteux, par 'Ce...
...qnie le ïiège des autorités Constituées de la Gironde était situé dans -cette d«rn...
...idérant que la déclaration des droits a été violée, que la Conv&n- (1) Le procès-verbal inscrit Lyon à la place de Bordeaux-, dln'est pas douteux, par 'Celte lettte, que c'est un® erreur etqnie le ïiège des autorités Constituées de la Gironde était situé dans -cette d«rnière ville.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 43
Locuteur: Levasseur
...resse du conseil général Se la 'commune de M, ;par laquelle il déclare accepter 1 acte constitutionnel -et prie lia Convention de vouloir bien recevoir la rétractation de Ladhesion indirecte qu'il ,a donnée en ... 4° Adresse du conseil général Se la 'commune de M, ;par laquelle il déclare accepter 1 acte constitutionnel -et prie lia Convention de vouloir bien recevoir la rétractation de Ladhesion indirecte qu'il ,a donnée en promulguant l'arrêté du département d'Ille-et-v naine,; elle est ainsi conçue- (...
Locuteur: Levasseur
... il nous le prescrivait, 30 et quelques de nos jeunes gens s'enrôleront avec les i...
...her vers Paris, dans le dessein d'aider de leurs personnes à rétablir le calme dans cette ville immense, >et de laquelle la France tient seule sa liber...
...heureusement induits dans l'erreur, que l'acte constitutionnel s'est avancé, que mous touchons à l'arche, et que désormais cette Constitution va enfin faire le bonheur desi Français...
est parvenu, et que nous avons fait publier solennellement, comme il nous le prescrivait, 30 et quelques de nos jeunes gens s'enrôleront avec les intentions les plus pures, et se joignirent à Rennes aux autres troupes pour marcher vers Paris, dans le dessein d'aider de leurs personnes à rétablir le calme dans cette ville immense, >et de laquelle la France tient seule sa liberté ;; mais le voile qui nous offusquait la vérité, citoyens, est ôté,; mais nous voyons que nous avons été déçus, trompés et malheureusement induits dans l'erreur, que l'acte constitutionnel s'est avancé, que mous touchons à l'arche, et que désormais cette Constitution va enfin faire le bonheur desi Français.
Locuteur: Levasseur
a L'unité, l'indivisibilité de la République française, un centre de pouvoir commun par la représentation ; ...
...donc à la Convention que nous acceptons l'acte constitutionnel, -ce -chef-d'œuvre de raison, et tel que nous l'avons vu entr...
a L'unité, l'indivisibilité de la République française, un centre de pouvoir commun par la représentation ; voilà notre vœu. Nous déclarons donc à la Convention que nous acceptons l'acte constitutionnel, -ce -chef-d'œuvre de raison, et tel que nous l'avons vu entre les mains du commissaire national. La voie indirecte nous l'a transmis sans l'...
Locuteur: Levasseur
...s communique la 'Déclaration des droits de l'homme et l'acte Constitutionnel ; ils sont totalement différents de ceux parvenus au tribunal r .nous vous prions de nous faire passer quelques exemplaires ... ( Aujourd'hui l'on nous communique la 'Déclaration des droits de l'homme et l'acte Constitutionnel ; ils sont totalement différents de ceux parvenus au tribunal r .nous vous prions de nous faire passer quelques exemplaires des véritables, afin que nous ne soyons pas trompés dans nos espérances.
Locuteur: Levasseur
tion 'nationale a cessé de représenter le peuple français au moment où 34 de ses mandataires ont été mis en état d'a...
...are quelle -regarde comme nuls tous les actes de la portion de .représentation national©'depuis le ~27...
tion 'nationale a cessé de représenter le peuple français au moment où 34 de ses mandataires ont été mis en état d'arrestation, déclare quelle -regarde comme nuls tous les actes de la portion de .représentation national©'depuis le ~27 mai, jusqu'à la revision qui en sera faite lorsqu'elle aura recouvré son intégr...
Locuteur: Levasseur
...en, citoyens, recevoir ,1a rétractation de l'adhésion indirecte que nous avons donnée, seulement en promulguant l'arrêté «de l'administration supérieure de l'Ille-et-Vilaine, et ordonner à nos je...
..., ainsi et également, trompés que nous, de revenir d'Evreux dans leurs foyers, pour les défendre 'des attaques des ennemis de la République sur nos côtes menacées. V...
... et ils n'attendent qu'une autorisation de votre part, pour se soustraire "au "pouvoir qui les lie et pour revenir dans le 'sein de leurs familles ; nous espérons, citoyens, cet acte de bienfaisance ; il est digne 'de vrais -générateurs de la liberté.
« Veuillez donc bien, citoyens, recevoir ,1a rétractation de l'adhésion indirecte que nous avons donnée, seulement en promulguant l'arrêté «de l'administration supérieure de l'Ille-et-Vilaine, et ordonner à nos jeunes citoyens, ainsi et également, trompés que nous, de revenir d'Evreux dans leurs foyers, pour les défendre 'des attaques des ennemis de la République sur nos côtes menacées. Votre magnanimité vous .portera à leur faire délivrer une route par :1e Pouvoir exécutif ; ils sollicitent -eux-mêmes leuï retour par des lettres p'arti-culières, et ils n'attendent qu'une autorisation de votre part, pour se soustraire "au "pouvoir qui les lie et pour revenir dans le 'sein de leurs familles ; nous espérons, citoyens, cet acte de bienfaisance ; il est digne 'de vrais -générateurs de la liberté.
Locuteur: Levasseur
Lettre de Félix Wimpfen, se disant général des ar... Lettre de Félix Wimpfen, se disant général des armées départementales, au général Custine.
Locuteur: Levasseur
Je profite de l'occasion, mon cher maître, pour me rappeler à votre souvenir. La nouvelle de la prise de Pacy vous est sans doute parvenue. Plai...
...par vos soins ! Vous avez l'acbniration de toute l'Europe militaire ; vous mériterez la reconnaissance de tous les hommes libres. »
Je profite de l'occasion, mon cher maître, pour me rappeler à votre souvenir. La nouvelle de la prise de Pacy vous est sans doute parvenue. Plaise au Ciel que la cruelle anarchie soit anéantie par vos soins ! Vous avez l'acbniration de toute l'Europe militaire ; vous mériterez la reconnaissance de tous les hommes libres. »
Locuteur: Levasseur
« La nouvelle de la prise de Pacy ne m'est point parvenue ; mais j'a...
... attentat à l'unité et l'indivisibilité de la République. Vous m'avez mal jugé. Du...
...êtu d'une qualité que vous ne tenez pas de ha. loi, je dois vous regarder comme le...
...iment républicain et digne des lauriers de T.hionville.
« La nouvelle de la prise de Pacy ne m'est point parvenue ; mais j'avoue que je la regarde comme un attentat à l'unité et l'indivisibilité de la République. Vous m'avez mal jugé. Du moment que Vous êtes revêtu d'une qualité que vous ne tenez pas de ha. loi, je dois vous regarder comme le chef des factieux. (Vifs applaudissements.) Je romps toute correspondance avec vous, jusqu'à ce que vous vous montriez vraiment républicain et digne des lauriers de T.hionville.
Locuteur: Levasseur
... ordonne le renvoi des pièces au comité de Salut public.) (La Convention ordonne le renvoi des pièces au comité de Salut public.)
Locuteur: Levasseur
Ze conseil général de la corwtmme de Bol, en é'tat de pernwmence, aux représentants du peuple... Ze conseil général de la corwtmme de Bol, en é'tat de pernwmence, aux représentants du peuple français en Convention nationale.
Locuteur: Levasseur
, l'an II de la République une et indivisible. , l'an II de la République une et indivisible.
Locuteur: Levasseur
... «rimineiie j les pojgnards sur te sein de nos dignes représentants ; ,ses délibér...
...e royal ; la liberte bannie entièrement de votre Assemblee ; telle -est l'image, c...
...ions faite, et que l'on nous présentait de la tenue de vos séances : quand 1 arrete du départe...
La Convention sous le joug d'une faction «rimineiie j les pojgnards sur te sein de nos dignes représentants ; ,ses délibérations in-iiuencees par des satellites du despotisme royal ; la liberte bannie entièrement de votre Assemblee ; telle -est l'image, citoyens, «ue nous nous étions faite, et que l'on nous présentait de la tenue de vos séances : quand 1 arrete du département d'Ille-et-Vilaine nous
Locuteur: Levasseur
{i.)Procès^erbmx de la Convention, tome 16 o 199 {i.)Procès^erbmx de la Convention, tome 16 o 199
Locuteur: Levasseur
(La Convention décrète l'insertion de cette lettre au (BuUetm-^t son renvoi au comité de Salut public.) (La Convention décrète l'insertion de cette lettre au (BuUetm-^t son renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Chabot
(1). -Citoyens, je vous suis obligé de fintérêt qme vous avez pris à la situation de Wâ. famille. Votre décret a été mis à e...
...-révolution s'opère dans le département de l'Aveyron, et que les scellés sont mis sur les papiers de mes amis ; mais ils n'ont pas osé, par crainte du peuple, porter de nouveau la main sur mon père et sur ma mère âgés de «0 ans, et sur ma femme allaitant un enfant de six mois. Charrier est traité à Rodez C...
(1). -Citoyens, je vous suis obligé de fintérêt qme vous avez pris à la situation de Wâ. famille. Votre décret a été mis à exé-'cution. Les nouvelles que je reçois m'annoncent bien que la contre-révolution s'opère dans le département de l'Aveyron, et que les scellés sont mis sur les papiers de mes amis ; mais ils n'ont pas osé, par crainte du peuple, porter de nouveau la main sur mon père et sur ma mère âgés de «0 ans, et sur ma femme allaitant un enfant de six mois. Charrier est traité à Rodez Comme Tétait le ci-devant roi.
(1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, page 85Î, 2e colonne et Auditeur natio... (1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, page 85Î, 2e colonne et Auditeur national, n" 299, page 3. —Mw-cure universel, tome 29, page 268, lre colonne.
« Dol, jeudi 11 juillet 1793 « Dol, jeudi 11 juillet 1793

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 44
Locuteur: Levasseur
...hers concitoyens, que je suis convaincu de l'état d'impuissance où se trouve la Co...
...e jour qu'une grande partie des membres de l'Assemblée continue à la croire dans l...
...quilles et sans inquiétudes sur le sort de notre liberté. Je sais et sens autant que personne le besoin que nous avons d'une Constitution ; je vous ai déjà dit ce que je pense de celle qu'on vous offre, et le désir que...
...oir promptement accepter une ; mais une Constitution en théorie ne fait pas plus marcher un ...
« J'avoue franchement, chers concitoyens, que je suis convaincu de l'état d'impuissance où se trouve la Convention ; que je vois chaque jour qu'une grande partie des membres de l'Assemblée continue à la croire dans l'oppression, et ne prend aucune part à ses délibérations : et je vous laisse à juger si vous pouvez être tranquilles et sans inquiétudes sur le sort de notre liberté. Je sais et sens autant que personne le besoin que nous avons d'une Constitution ; je vous ai déjà dit ce que je pense de celle qu'on vous offre, et le désir que j'ai d'en voir promptement accepter une ; mais une Constitution en théorie ne fait pas plus marcher un gouvernement, que le plan d'une maison ne sert à loger celui qui songe à la fair...
Locuteur: Guffroy
donne lecture d'une adresse de la section de la Liberté de Bordeaux, par laquelle elle annonce qu'elle a unanimement accepté la Constitution et envoie un extrait du registre de ses délibérations où elle invite les au... donne lecture d'une adresse de la section de la Liberté de Bordeaux, par laquelle elle annonce qu'elle a unanimement accepté la Constitution et envoie un extrait du registre de ses délibérations où elle invite les autres sections à imiter son exemple. Cet extrait est ainsi conçu (2) :
Locuteur: Levasseur
...nvention que l'erreur des bons citoyens de Fllle-et-Vilaine n'est pas étonnante, l... (Sarthe), secrétaire. J'observe à la Convention que l'erreur des bons citoyens de Fllle-et-Vilaine n'est pas étonnante, lorsqu'un membre du côté droit leur écrivait le 28 juin (1) :
Locuteur: Levasseur
...de que Defermon soit mandé dans le sein de la Convention et tenu de déclarer si cette lettre est de lui. ...re imprimée a été envoyée à la Convention sous le couvert du Président. Je demande que Defermon soit mandé dans le sein de la Convention et tenu de déclarer si cette lettre est de lui.
Locuteur: Levasseur
...s cette séance, et qui paraît souscrite de son nom, et pour répondre sur oe qui es... ...ns son sein sur-le-champ, pour reconnaître une lettre imprimée qui a été lue dans cette séance, et qui paraît souscrite de son nom, et pour répondre sur oe qui est contenu dans cette lettre.
Locuteur: Levasseur
...fié au citoyen Defermon par un huissier de la Convention. » « Le présent décret sera notifié au citoyen Defermon par un huissier de la Convention. »
Locuteur: Levasseur
... secrétaire, donne lecture d'une lettre de Fauchet, député détenu à l'A bbaye, qui... (Sarthe), secrétaire, donne lecture d'une lettre de Fauchet, député détenu à l'A bbaye, qui est ainsi conçue (4) :
Locuteur: Levasseur
...lle n'a aucun rapport avec l'assassinat de Marat. Cette lettre dit seulement que les fédérés seront bientôt sous les murs de Paris, et qu'ils se disposent à marcher. Ce fait était déjà connu de tout le monde. Non seulement le fédéral... ...elle ; je n'ai point vu la lettre écrite par Barbaroux à Deperret ; d'ailleurs elle n'a aucun rapport avec l'assassinat de Marat. Cette lettre dit seulement que les fédérés seront bientôt sous les murs de Paris, et qu'ils se disposent à marcher. Ce fait était déjà connu de tout le monde. Non seulement le fédéralisme m'est odieux, mais il me paraît absurde. La République universelle est dans...
Locuteur: Levasseur
...u plus pur-républicanisme, et que, fort de son innocence, il attend avec calme les suites de son arrestation. ... porter à se réunir contre la Convention ; qu'il a toujours prêché le principe du plus pur-républicanisme, et que, fort de son innocence, il attend avec calme les suites de son arrestation.
Locuteur: Guyomar
demande le renvoi de cette lettre au comité de Sûreté générale avec mission de lui faire dès le lendemain un rapport de l'affaire de Fauchet. demande le renvoi de cette lettre au comité de Sûreté générale avec mission de lui faire dès le lendemain un rapport de l'affaire de Fauchet.
Locuteur: Guyomar
(La Convention décrète les propositions de Guyomar. ) (La Convention décrète les propositions de Guyomar. )
Locuteur: Guyomar
Un membre donne lecture de la pièce suivante (1) : Un membre donne lecture de la pièce suivante (1) :
Locuteur: Guyomar
...nquième député suppléant du département de Seine^et-Oise à la Convention nationale, est enregistré, en cette qualité, aux archives de la République française, et qu'il s'y e... « Je soussigné, certifie que le citoyen Henri-Etienne Venard, cinquième député suppléant du département de Seine^et-Oise à la Convention nationale, est enregistré, en cette qualité, aux archives de la République française, et qu'il s'y est présenté en personne oe jour-d'hui.
Locuteur: Guyomar
, l'an II de la République française une et indivisi... , l'an II de la République française une et indivisible.
Locuteur: Guyomar
...ion reconnait le citoyen Venard pour un de ses membres et l'admet en remplacement de Gorsas.) (La Convention reconnait le citoyen Venard pour un de ses membres et l'admet en remplacement de Gorsas.)
Locuteur: Guffroy
Extrait des registres de la section de la Liberté, n° 21, à ses frères des 27 ... Extrait des registres de la section de la Liberté, n° 21, à ses frères des 27 autres sections.
Locuteur: Guffroy
« On nous accuse de professer des principes dangereux. « On nous accuse de professer des principes dangereux.
(3) Moniteur universel, 2« semestre de 1793, page 855, 3* colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16' page 200. ' (3) Moniteur universel, 2« semestre de 1793, page 855, 3* colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16' page 200. '
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 201. — Premier supplément au Bulletin de la Convention des 16 et 17 juillet 1793. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 201. — Premier supplément au Bulletin de la Convention des 16 et 17 juillet 1793.
...reau des mandats depuis le commencement de oe mois, lui sera soumise séance tenant... (La Convention décrète que la liste des membres qui se sont présentés au bureau des mandats depuis le commencement de oe mois, lui sera soumise séance tenante.)
...uve la distance qui sépare les extrêmes de la nature. Quel monstre a pu pousser l'...
... j'étais d'intelligence avec l'assassin de Marat? Je déclare que je n'ai ni vu, ni...
...te femme, ni entendu (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 199 Voy. ci-après aux annexes de la séance, page 56 cette lettre de Defermon que nous avons retrouvée aux A...
« Entre un assassinat et moi se trouve la distance qui sépare les extrêmes de la nature. Quel monstre a pu pousser l'impudence, jusqu'à dire que j'étais d'intelligence avec l'assassin de Marat? Je déclare que je n'ai ni vu, ni connu cette femme, ni entendu (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 199 Voy. ci-après aux annexes de la séance, page 56 cette lettre de Defermon que nous avons retrouvée aux Archives nationales.
...in, tome 31, page 107 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 200. (2) Collection Baudouin, tome 31, page 107 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 200.
...tional n° 299, page 5 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 201. (4) Auditeur national n° 299, page 5 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 201.
« Paris, ce 15 juillet 1793 « Paris, ce 15 juillet 1793
« Est-ce donc un crime de ne pas vouloir le fédéralisme et, la gu...
...as vers le fédéralisme que la formation de ces corps populaires dans une (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 201.
« Est-ce donc un crime de ne pas vouloir le fédéralisme et, la guerre civile, le plus cruel des maux dont la République puisse être accablée! ou peut-être n'est-ce pas le premier pas vers le fédéralisme que la formation de ces corps populaires dans une (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 201.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 45
Locuteur: Guffroy
... dans la séance permanente du 4 juillet 1793, l'an II de la République française, une et indivis... « Délibéré à Bordeaux, dans la séance permanente du 4 juillet 1793, l'an II de la République française, une et indivisible.
Locuteur: Guffroy
...rcher des troupes contre Paris, la mère de la Révolution et le berceau de notre liberté? N'apercevez-vous pas, ci...
...une prétendue résistance à l'oppression de la commune de Paris (ce prétexte n'existe plus, elle ...
...écret) ; ensuite contre la cité entière de Paris, et enfin contre la Convention el...
... nous dissuader d'accepter cette sainte Constitution, qui doit réunir tous les bons et vrais patriotes, cette planche de sar lut qui se présente à nous dans le ...
..., nous trouvant divisés, sans nul point de réunion, sans lois et sans chef, nous soyons forcés de nous livrer à nos ennemis du dedans et ...
...neté qui n'était déléguée qu'à elle, arrêtant les deniers publics, et faisant marcher des troupes contre Paris, la mère de la Révolution et le berceau de notre liberté? N'apercevez-vous pas, citoyens, que l'on vous leurre1? Ce n'était d'abord qu'une prétendue résistance à l'oppression de la commune de Paris (ce prétexte n'existe plus, elle a été réformée en vertu d'un décret) ; ensuite contre la cité entière de Paris, et enfin contre la Convention elle-même que l'on méconnaît, sous prétexte qu'elle n'est pas libre. Ces manœuvres ne seraient-elles pas employées pour favoriser nos ennemis, pour nous dissuader d'accepter cette sainte Constitution, qui doit réunir tous les bons et vrais patriotes, cette planche de sar lut qui se présente à nous dans le naufrage ? Ne serait-ce pas pour que, nous trouvant divisés, sans nul point de réunion, sans lois et sans chef, nous soyons forcés de nous livrer à nos ennemis du dedans et du dehors?
Locuteur: Guffroy
« Laissez tomber Ie; bandeau de l'erreur et de la prévention, qui vous empêche de voir la vérité ; reconnaissez les intentions de la Convention nationale dans la sublime Constitution qu'elle vous présente ; reconnaissez les ennemis de votre liberté en ceux qui vous conseillent de ne pas l'accepter ; car, n'en doutez pa...
... veulent mettre leur volonté à la place de la loi, rétablir le despotisme, et qui voient avec frayeur approcher la fin de leur règne dans l'acceptation de cette sublime Constitution, qui doit réunir diverses factions qui déchirent les entrailles de notre mère commune, la patrie : hâtons-nous donc de l'accepter cette Constitution, c'est l'unique moyen de nous sauver ; mais surtout ne la condamnons pas avant de la connaître.
« Laissez tomber Ie; bandeau de l'erreur et de la prévention, qui vous empêche de voir la vérité ; reconnaissez les intentions de la Convention nationale dans la sublime Constitution qu'elle vous présente ; reconnaissez les ennemis de votre liberté en ceux qui vous conseillent de ne pas l'accepter ; car, n'en doutez pas, ce sont là les vrais anarchistes qui veulent mettre leur volonté à la place de la loi, rétablir le despotisme, et qui voient avec frayeur approcher la fin de leur règne dans l'acceptation de cette sublime Constitution, qui doit réunir diverses factions qui déchirent les entrailles de notre mère commune, la patrie : hâtons-nous donc de l'accepter cette Constitution, c'est l'unique moyen de nous sauver ; mais surtout ne la condamnons pas avant de la connaître.
Locuteur: Guffroy
« La commune de Fontainebleau nous a députés auprès de vous, pour vous exprimer ses sentiments et sa reconnaissance de la Constitution "républicaine que vous lui avez donnée....
...0 citoyens dont elle est composée, plus de 700 sont aux frontières, 592 se sont ré...
...onnée à l'unanimité, aux cris redoublés de : « Vive la République une et indivisib...
...rononçâmes ensemble le serment solennel de défendre la Constitution jusqu'à la mort ; il ne sera pas vain, ...
...s ne nous séparâmes que quand le besoin de nos frères cultivateurs les rappela à l...
...e réitéré le baiser fraternel, au bruit de l'artillerie qui ne cessa qu'à la fin de cette fête républicaine.
« La commune de Fontainebleau nous a députés auprès de vous, pour vous exprimer ses sentiments et sa reconnaissance de la Constitution "républicaine que vous lui avez donnée. Sur environ 1,400 citoyens dont elle est composée, plus de 700 sont aux frontières, 592 se sont réunis dans leurs sections respectives et l'ont sanctionnée à l'unanimité, aux cris redoublés de : « Vive la République une et indivisible ! Vive la Convention nationale. » Les 7 communes environnant la ville se sont réunies à nous après leur acceptation, pour ne faire qu'une même famille; nous prononçâmes ensemble le serment solennel de défendre la Constitution jusqu'à la mort ; il ne sera pas vain, ce serment. Cette scène touchante s'est terminée par une fête civique qui dura toute la nuit, nous ne nous séparâmes que quand le besoin de nos frères cultivateurs les rappela à leurs travaux, après nous être réitéré le baiser fraternel, au bruit de l'artillerie qui ne cessa qu'à la fin de cette fête républicaine.
Locuteur: Guffroy
...vile qui va résulter du choc des forces de quelques départements contre celles de la Convention et des départements qui l... « N'est-ce pas la guerre civile qui va résulter du choc des forces de quelques départements contre celles de la Convention et des départements qui lui restent fidèles?
Locuteur: Guffroy
...t vos pas : vous allez répandre le^sang de vos frères ; votre démarche entraînera infailliblement la perte de cette chère liberté pour laquelle nous avons tant fait de sacrifices, et la ruine entière de votre patrie ! Quel est donc l'aveuglement qui vous détourne d'employer les voies de conciliation avant de vous armer? ...citoyens, réfléchissez ; voyez l'abîme affreux où vos ennemis secrets précipitent vos pas : vous allez répandre le^sang de vos frères ; votre démarche entraînera infailliblement la perte de cette chère liberté pour laquelle nous avons tant fait de sacrifices, et la ruine entière de votre patrie ! Quel est donc l'aveuglement qui vous détourne d'employer les voies de conciliation avant de vous armer?
Locuteur: Guffroy
« Cessez, citoyens, de supposer des intentions perfides à vos frères de la section de la Liberté, parce qu'ils ne veulent ni ...
...e arbitraire et despotique, et refusent de s'y soumettre ; comme vous ils ont juré...
« Cessez, citoyens, de supposer des intentions perfides à vos frères de la section de la Liberté, parce qu'ils ne veulent ni fédéralisme, ni guerre civile ; ils ne veulent reconnaître que les lois, regardent tout ce qui n'en émane pas comme arbitraire et despotique, et refusent de s'y soumettre ; comme vous ils ont juré guerre aux tyrans et aux anarchistes, et respect aux propriétés.
Locuteur: Guffroy
section de la Liberté de Bordeaux, et l'insertion de leur adresse, au Bulletin.) section de la Liberté de Bordeaux, et l'insertion de leur adresse, au Bulletin.)
Locuteur: Guffroy
...a Convention d'inviter le club national de Bordeaux, dispersé par la force armée, ... Je propose à la Convention d'inviter le club national de Bordeaux, dispersé par la force armée, à se réunir et à continuer d'éclairer le peuple.
Locuteur: Guffroy
...Cotte et Martinet, députés des sections de la ville de Fontainebleau, sont introduits dans le sein de la Convention. Les citoyens Cotte et Martinet, députés des sections de la ville de Fontainebleau, sont introduits dans le sein de la Convention.
Locuteur: Guffroy
...posons sur le bureau les procès-verbaux de nos deux sections. (t Nous déposons sur le bureau les procès-verbaux de nos deux sections.
Locuteur: Guffroy
Copie du procès-verbal de l'assemblée primaire de la section du Midi, de la ville de Fontainebleau, département de Seine-et-Marne, district de Mélun. Copie du procès-verbal de l'assemblée primaire de la section du Midi, de la ville de Fontainebleau, département de Seine-et-Marne, district de Mélun.
Locuteur: Guffroy
« Fontainebleau, chef-lieu de canton. « Fontainebleau, chef-lieu de canton.
Locuteur: Guffroy
...t cent quatre-vingt-treize, l'an second de la République française, en exécution du décret de la Convention nationale, du 27 juin der...
...ommé commissaire par le conseil général de la commune ayant fait lecture de l'arrêté qui lui confiait l'ouverture de la séance, le citoyen Gosset, plus anci...
« Ce jourd'hui, quatorze juillet, dix heures du matin, mil sept cent quatre-vingt-treize, l'an second de la République française, en exécution du décret de la Convention nationale, du 27 juin dernier, le citoyen Martinet, nommé commissaire par le conseil général de la commune ayant fait lecture de l'arrêté qui lui confiait l'ouverture de la séance, le citoyen Gosset, plus ancien d'âge, a pris le fauteuil, et le citoyen Senez, comme le plus jeune, a été no...
...verte, l'assemblée suffisamment pourvue de membres, le président a consulté l'asse...
...n commissaire ayant reçu une députation de la seo- (La Convention nationale décrèt...
... tion honorable du civisme des citoyens de la — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 202.
« La séance ouverte, l'assemblée suffisamment pourvue de membres, le président a consulté l'assemblée pour avoir son vœu sur la formation du bureau, et le citoyen commissaire ayant reçu une députation de la seo- (La Convention nationale décrète la men- (1) Archives nationales, Carton C 262, dossier n° 519. tion honorable du civisme des citoyens de la — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 202.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 46
Locuteur: Guffroy
...résident a annoncé aux citoyens l'objet de leur réunion en assemblée primaire, et le secrétaire a fait lecture de l'acte constitutionnel et des Droits; de l'homme et du citoyen, « Le- président a annoncé aux citoyens l'objet de leur réunion en assemblée primaire, et le secrétaire a fait lecture de l'acte constitutionnel et des Droits; de l'homme et du citoyen,
Locuteur: Guffroy
« La lecture de' l'acte constitutionnei achevé©;, le- président...
...on qui vient d'être lue^ aient la bonté de se lever: Dans» l'instant,, et par un. ...
...semblée a été debout^ et un cri général de : Vive la République! vive la Constitution! a terminé laséance.
« La lecture de' l'acte constitutionnei achevé©;, le- président a., consulté l'assemblée pour connaître le mode qu'elle désirait employer pour ...
... a ainsi posé. La question : que ceux: qui sont, d'avis d'accepter la Cbnstitution qui vient d'être lue^ aient la bonté de se lever: Dans» l'instant,, et par un. mouvement spontané;,, tout© l'assemblée a été debout^ et un cri général de : Vive la République! vive la Constitution! a terminé laséance.
Locuteur: Guffroy
tionale l'acceptation de l'acte constitution-I nelr ce qui a été unanimement arrêté ...
...a alloué auxdits commissaires les frais de leur voyage. Le reste de la journée s'est passé et terminé ; par...
tionale l'acceptation de l'acte constitution-I nelr ce qui a été unanimement arrêté et applaudi par la commune, laquelle a alloué auxdits commissaires les frais de leur voyage. Le reste de la journée s'est passé et terminé ; par une- fête civique.
Locuteur: Guffroy
... commissaire chargé par la municipalité de la ville du canton Fontainebleau da porter à l'assemblée, avec les lettres de convocation, l'acte constitutionnel présenté au peuple français par la Conv... ( Le commissaire chargé par la municipalité de la ville du canton Fontainebleau da porter à l'assemblée, avec les lettres de convocation, l'acte constitutionnel présenté au peuple français par la Convention nationale, et le décret du 27- juin dernier-, en a fait- la remise sur le...
Locuteur: Guffroy
...a été ouverte. Le président a nommé une -putation vers la municipalité pour informer si les officiers de la commune avaient fait préparer un bur...
...ections puissent s'y rendre a l'ef~ fat de proclamer solennellement l'acceptation de la Constitution et réunir leur vœu à celui de. leurs frères des sections de la campagne. La députation de. retour a rapporté que tout était prêt.
« Et à 4 heures dudit jour la séance a été ouverte. Le président a nommé une -putation vers la municipalité pour informer si les officiers de la commune avaient fait préparer un bureau à. L'église pour que les citoyens des sections puissent s'y rendre a l'ef~ fat de proclamer solennellement l'acceptation de la Constitution et réunir leur vœu à celui de. leurs frères des sections de la campagne. La députation de. retour a rapporté que tout était prêt.
Locuteur: Guffroy
... témoigné leur- allégresse par le chant de l'Hymne des Marseillais, et les cris de : w Yive la République ! vive la Constitution ! » Un membre a fait la motion que sur-... ...s membres du conseil général s'y sont rendus, tous les citoyens alors réunis ont témoigné leur- allégresse par le chant de l'Hymne des Marseillais, et les cris de : w Yive la République ! vive la Constitution ! » Un membre a fait la motion que sur-le-champ il fût nommé un commissaire par chacune des sections réunies, pour, à l...
Locuteur: Guffroy
...eau se sont rendus à la salle ordinaire de j leurs séances, et aussitôt le président, a or~ i donné de battre un appel pour la réunion des j c...
... générale à l'église pour porter le vœu l'acceptation die l'acte cons^ | titutionnel à la Convention nat...
...ns déroger ni préjudicier à l'exécution de La loi du 27 juin dernier, article 5, q...
...frages et est nommé commissaires chargé de la mission ci-dessus j lequel a accepté...
« Et à 8 heures; du soir, les membres dû bureau se sont rendus à la salle ordinaire de j leurs séances, et aussitôt le président, a or~ i donné de battre un appel pour la réunion des j citoyens, à l'effet d'émettre leur vœu sur la nomination d'un commissaire ainsi qu'il avait | été arrêté en assemblée, générale à l'église pour porter le vœu l'acceptation die l'acte cons^ | titutionnel à la Convention nationale, sans déroger ni préjudicier à l'exécution de La loi du 27 juin dernier, article 5, qui autorise1 chaque assemblée, primaire d'envoyer un commissaire à la fédération du 10 août: Le citoyen Martinet, président, a réuni la majorité des suffrages et est nommé commissaires chargé de la mission ci-dessus j lequel a accepté..
Locuteur: Guffroy
...celle du Midi, qu'elle venait d'arrêter de former le bureau par acclamation. . . r... titrai du Nord, par laquelle l'assemblee du Nord instruisait celle du Midi, qu'elle venait d'arrêter de former le bureau par acclamation. . . r,
Locuteur: Guffroy
...oyen Martinet, qui,, ayant connu le vœu de sas! concitoyens, a accepté et, après un discours préparatoire rempli civisme, le citoyen président d'âge lui... ...d'organiser son bureau. Une acclamation générale a porté à la. présidence le citoyen Martinet, qui,, ayant connu le vœu de sas! concitoyens, a accepté et, après un discours préparatoire rempli civisme, le citoyen président d'âge lui a cédé le fauteuil.
Locuteur: Guffroy
... levée,, et la continuation à 4 heures, de l'après-midi a été indiquée. Le nombre des votants s'est trouvé être de 302. « En conséquence-, La séance a été levée,, et la continuation à 4 heures, de l'après-midi a été indiquée. Le nombre des votants s'est trouvé être de 302.
Locuteur: Guffroy
...pour se rendre; à* l'égLise, laquelle^. de retour, a annoncé quse la section du Nord' était de l'avis de: celle du Midi. ...ion serait envoyée à la section du Nord pour lia prévenir d©r la marche arrêtée pour se rendre; à* l'égLise, laquelle^. de retour, a annoncé quse la section du Nord' était de l'avis de: celle du Midi.
Locuteur: Guffroy
...he; Theondel..;. Gille Db-nisse;Mokeau; De&orï; Joeel.; Gbtïyeb; Gbkgoibe ; De... « Signé : La Roche; Theondel..;. Gille Db-nisse;Mokeau; De&orï; Joeel.; Gbtïyeb; Gbkgoibe ; Debove ; Pautet ; Lan&lois ;. Bïnet ; H alu ; Feigot ; Nabaux; Gos~ sens; Mart...
Locuteur: Guffroy
Département de Seine-et-Marne, district : Melun, canton de la ville de Fontainebleau* Département de Seine-et-Marne, district : Melun, canton de la ville de Fontainebleau*
Locuteur: Guffroy
... cent quatre?-vingt-treize, L'an second de la République' française, les citoyens, du canton, de la ville-de' Fontainebleau ; la section du Nord, disr-trict de Melun, département de Seine-et-Marne, se sont réunis en assemblée primaire.,, en suite de la convocation faite, en exécution, du décret de la Convention nationale, du; vingt-sept... « C© jourd'hui dimanche quatorze juillet,. huit heures du matin, mil sept cent quatre?-vingt-treize, L'an second de la République' française, les citoyens, du canton, de la ville-de' Fontainebleau ; la section du Nord, disr-trict de Melun, département de Seine-et-Marne, se sont réunis en assemblée primaire.,, en suite de la convocation faite, en exécution, du décret de la Convention nationale, du; vingt-sept juin dernier.
Locuteur: Guffroy
..., a, fait provisoirement les fonctions, de président. « Georges-Adam Junker, citoyen le plua-âgé, a, fait provisoirement les fonctions, de président.
Locuteur: Guffroy
...on, d'un président,, d'un secrétaire et de trois citoyens appelésv air bureau,, po... « L'assemblé© a procédé à la nomination, d'un président,, d'un secrétaire et de trois citoyens appelésv air bureau,, pour inscrire lés noms des citoyens présents, et y tenir note dés, suffrages,
Locuteur: Guffroy
w La président a annoncé. L'objet de La réunion des. citoyens en assemblée p... w La président a annoncé. L'objet de La réunion des. citoyens en assemblée primaire.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 47
Locuteur: Guffroy
« Le secrétaire a fait lecture de l'acte constitutionnel. . „ . « Le secrétaire a fait lecture de l'acte constitutionnel. . „ .
Locuteur: Guffroy
C La lecture de l'acte constitutionnel achevée, le président a mis aux. voix l... C La lecture de l'acte constitutionnel achevée, le président a mis aux. voix l'acceptation, et. fait faire l'appel sur la liste des citoyens présents.
Locuteur: Le Président
Les- députés delà commune de Moret; cTvef-lieu de canton, district de Nemours, département, de Seine-et-Marne (l),rsont introduits dan...
...e. la,Convention ;.ils annoncent que la Constitution a été acceptée avec la plus vive allégr...
Les- députés delà commune de Moret; cTvef-lieu de canton, district de Nemours, département, de Seine-et-Marne (l),rsont introduits dans le sein.de. la,Convention ;.ils annoncent que la Constitution a été acceptée avec la plus vive allégresse.
Locuteur: Le Président
...oyens, votre empressement à accepter la Constitution est d',accord avec les mœurs pures et simples des habitants de la campagne. Je vous invite, à assister... , debout'. Citoyens, votre empressement à accepter la Constitution est d',accord avec les mœurs pures et simples des habitants de la campagne. Je vous invite, à assister à la séance.
Locuteur: Le Président
Les administrateurs■ de la commune d'E-tréchy, district d'Etampes^ département de Seine-et-Oise (2), sont admis dans l'intérieur la salle, pour présenter l'acceptation de. la Constitution par les citoyens de cette commune ; la Constitution a été acceptée à l'unanimité. Les administrateurs■ de la commune d'E-tréchy, district d'Etampes^ département de Seine-et-Oise (2), sont admis dans l'intérieur la salle, pour présenter l'acceptation de. la Constitution par les citoyens de cette commune ; la Constitution a été acceptée à l'unanimité.
Locuteur: Guffroy
...it, le nombre des votants s'est trouvé; de 290, lesquels ont voté à l'unanimité po... « L'appel fini et le recensement tait, le nombre des votants s'est trouvé; de 290, lesquels ont voté à l'unanimité pour l'accepta
Locuteur: Guffroy
...s; l'un pour être déposé au secrétariat de la municipalité- du lieu de-1'assemble, l'autre pour être - remis à...
...equel sans-pré jud'icier à l'article' 5 là loi est auto-risé de porter aux frais de la commune le vœu de son acceptation.
« Le présent procès-verbal a efce rédigé en deux doubles; l'un pour être déposé au secrétariat de la municipalité- du lieu de-1'assemble, l'autre pour être - remis à la Convention nationale par le citoyen Cotte, lequel sans-pré jud'icier à l'article' 5 là loi est auto-risé de porter aux frais de la commune le vœu de son acceptation.
Locuteur: Le Président
...end hommage au patriotisme des citoyens de Fontainebleau, et invite les députés à ... , debout', d'ans sa réponse, rend hommage au patriotisme des citoyens de Fontainebleau, et invite les députés à assister à la séance.
Locuteur: Le Président
...end justice au patriotisme des citoyens de la commune d'Etréchy, et;invite: lest d... ' rend justice au patriotisme des citoyens de la commune d'Etréchy, et;invite: lest députés à assister à; la séance.
Locuteur: Le Président
... membres- desdits. comités.;, ce projet de décret est ainsi conçu (1) : chargés commue1 membres- desdits. comités.;, ce projet de décret est ainsi conçu (1) :
Locuteur: Le Président
...orise ses- comités à faire faire par un leurs membres", chez les députés détenu...
...es desdits comités, et ce, par le juge: de paix: des sections sur lesquelles les députés étaient domiciliés,, à« lfeffiet de quoi ledit juge de paix est. autorisé à lever les scellés ...
...n seront appelés deux membres du comité de Sûreté générale. »
(( La Convention nationale autorise ses- comités à faire faire par un leurs membres", chez les députés détenus ou absents, sans congé, la rechercha des pièces et papiers dont ils- auront été chargés comme membres desdits comités, et ce, par le juge: de paix: des sections sur lesquelles les députés étaient domiciliés,, à« lfeffiet de quoi ledit juge de paix est. autorisé à lever les scellés qui y sont apposés, à faire faire l'ouverture des portes, armoires et secrétaire...
...s qui en seront, retirés, et as réapposer les-dits- scellés, à laquelle opération seront appelés deux membres du comité de Sûreté générale. »
Locuteur: Le Président
(La Convention adopte ce projet de décret.)^ (La Convention adopte ce projet de décret.)^
Locuteur: Le Président
Des députés de la section du Muséum sont admis à la ba... Des députés de la section du Muséum sont admis à la barre (2).
Locuteur: Le Président
L'orateur de la députation s'exprime ainsi : L'orateur de la députation s'exprime ainsi :
Locuteur: Le Président
...uis plusi d'un siècle, le dernier degré de perfection. Cet établissement, admirabl...
...boulèversé : aussi, depuis 1788, époque -la réunion la petite poste-à la grande,, le service de ces deux administrations a-t-il été con...
Le service des postes avait atteint, depuis plusi d'un siècle, le dernier degré de perfection. Cet établissement, admirable par sa. simplicité,.ne pouvait.souffrir aucun changement, sans courir les risques d?être entièrement boulèversé : aussi, depuis 1788, époque -la réunion la petite poste-à la grande,, le service de ces deux administrations a-t-il été constamment entravé. .
Locuteur: Le Président
...ies aux postes; elle vous demande enfin de. rendre à la grande poste» lè degré de perféetion qu'elle, conserva: pendant p... ... ; elle vous demande le rapport du décret qui. réunit les diligences et messageries aux postes; elle vous demande enfin de. rendre à la grande poste» lè degré de perféetion qu'elle, conserva: pendant plus? d'un sièele.
Locuteur: Le Président
...tionnaires et leur acoordé les'honneurs de la séance. répond aux pétitionnaires et leur acoordé les'honneurs de la séance.
Locuteur: Le Président
...comités des finances; d'agriculture, et de, commerce réunis.,), (Las Convention renvoie la pétition aux* comités des finances; d'agriculture, et de, commerce réunis.,),
Locuteur: Leavasseur
...re des* administrateurs du département' de police de Paris, par laquelle* transmettent à la ...
...nes détenues^ dans les diverses prisons de la Gapitalé à la date du 14 juillèt;: e...
(Sarthe)j secrétaire, donne lecture d'une lettre des* administrateurs du département' de police de Paris, par laquelle* transmettent à la Convention l'état numérique * des personnes détenues^ dans les diverses prisons de la Gapitalé à la date du 14 juillèt;: elle est ainsi conçue (3) :
Locuteur: Leavasseur
« Commune de1 Paris, le 15 juillet 1793, l'an II- dfe- la République une et. in... « Commune de1 Paris, le 15 juillet 1793, l'an II- dfe- la République une et. indivisible;.
Un membre, au nom du comité de législation, présente un projet de décret tendant à autoriser les comités de la Convention à faire chez les députés ...
...été (1) Moniteur universel, 2! semestre de 1793, p. 856, 2? colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 202.
Un membre, au nom du comité de législation, présente un projet de décret tendant à autoriser les comités de la Convention à faire chez les députés détenus ou absents sans congé la; recherche des papiers dont ils auraient été (1) Moniteur universel, 2! semestre de 1793, p. 856, 2? colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 202.
(2) Moniteur universel, 2» semestre, de 1793, p- 856,. 28 colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome .16, page 203. (2) Moniteur universel, 2» semestre, de 1793, p- 856,. 28 colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome .16, page 203.
...écrets, n° 302, p. 205, 1Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 202. (2) Journal des Débats et des Décrets, n° 302, p. 205, 1Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 202.
(( Les. administrateurs du département de police vous font passer Iè total journalier des détenus dans les maisons de justice* d'arrêt et de détention du département: de Paris, à l'époque du 14 juillet. Parmi ...
...in, tome'31, page 107~et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 203.
(( Les. administrateurs du département de police vous font passer Iè total journalier des détenus dans les maisons de justice* d'arrêt et de détention du département: de Paris, à l'époque du 14 juillet. Parmi les individus qui y sont renfermés, il y en a qui sont pré- (1) Collection Baudouin, tome'31, page 107~et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 203.
— Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 204. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 204.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 48
Locuteur: Maure
« Les volontaires du 5e bataillon de l'Yonne, au camp de Falise-sur-Maubeuge, présentent à la Convention le procès-verbal de réception de l'acte constitutionnel. A peine le bataillon a-t-il été assemb...
...avec la plus grande attention. Les cris de : Vivent nos représentants / Vive la Ré...
...es volontaires ont renouvelé le serment de défendre jusqu'à la mort la République une et indivisible, de ne jamais abandonner leur poste, de rester unis a la Convention et de la défendre contre tous. »
« Les volontaires du 5e bataillon de l'Yonne, au camp de Falise-sur-Maubeuge, présentent à la Convention le procès-verbal de réception de l'acte constitutionnel. A peine le bataillon a-t-il été assemblé que le plus profond silence a régné. La lecture a été faite et écoutée avec la plus grande attention. Les cris de : Vivent nos représentants / Vive la République! ont retenti dans les airs. Les volontaires ont renouvelé le serment de défendre jusqu'à la mort la République une et indivisible, de ne jamais abandonner leur poste, de rester unis a la Convention et de la défendre contre tous. »
Locuteur: Maure
...annonce à la Convention qu'un bataillon de l'Yonne, pénétré d'admiration pour la Constitution républicaine et de reconnaissance pour ses auteurs, a juré de la défendre jusqu'à la mort (1). (Appla... J'annonce à la Convention qu'un bataillon de l'Yonne, pénétré d'admiration pour la Constitution républicaine et de reconnaissance pour ses auteurs, a juré de la défendre jusqu'à la mort (1). (Applaudissements.)
Locuteur: Leavasseur
venus de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution, délits de police municipale, correctionnelle, mil... venus de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution, délits de police municipale, correctionnelle, militaire, et d'autres pour délits légers.
Locuteur: Leavasseur
... remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris. « Certifié conforme aux feuilles journalières à nous remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris.
Locuteur: Maure
Suit un extrait de l'adresse du 5e bataillon de l'Yonne inséré au Bulletin (2) : Suit un extrait de l'adresse du 5e bataillon de l'Yonne inséré au Bulletin (2) :
Locuteur: Maure
...es citoyennes employées à la confection de l'habillement de se rendre aux ateliers établis par le® ...
...billement, pour qu'il leur soit délivré de l'ouvrage individuellement, et non aux ...
Elles demandent que la Convention, par un décret, autorise les citoyennes employées à la confection de l'habillement de se rendre aux ateliers établis par le® administrateurs dudit habillement, pour qu'il leur soit délivré de l'ouvrage individuellement, et non aux commissaires qui retiennent un douzième.
Locuteur: Maure
Elles se plaignent de ce que le ministre de la guerre, depuis longtemps prévenu, n'... Elles se plaignent de ce que le ministre de la guerre, depuis longtemps prévenu, n'a pas encore fait droit à leur demande.
Locuteur: Le Président
...tionnaires et leur accorde les honneurs de la* séance. répond aux pétitionnaires et leur accorde les honneurs de la* séance.
Locuteur: Le Président
...Convention renvoie la demande au comité de l'examen des marchés.) (La Convention renvoie la demande au comité de l'examen des marchés.)
Locuteur: Le Président
...yens et cavaliers nationaux du district de Dieppe est admise à la barre (1). Une députation des citoyens et cavaliers nationaux du district de Dieppe est admise à la barre (1).
Locuteur: Le Président
... que la Convention suspende l'exécution de l'arrêté pris le 1er mai dernier par le... Elle demande que la Convention suspende l'exécution de l'arrêté pris le 1er mai dernier par les commissaires Defermon, Prieur et Ro-chegude, attendu que, par cet arrêté, si l...
Locuteur: Le Président
...tionnaires et leur accorde les honneurs de la séance. répond aux pétitionnaires et leur accorde les honneurs de la séance.
Locuteur: Le Président
...Convention renvoie la demande au comité de la guerre, pour en faire demain le rapp... (La Convention renvoie la demande au comité de la guerre, pour en faire demain le rapport.)
Locuteur: Simond
...es qui s'introduisent avec dtes. cartes de députés et qui n'ont pas ce' caractère.... (2). Il y a dans cette Assemblée des personnes qui s'introduisent avec dtes. cartes de députés et qui n'ont pas ce' caractère. Comme il est à craindre que ce ne soient des espions des conspirateurs du Nord ...
Locuteur: Simond
...a proposition au comité des inspecteurs de la salle.) (La Convention renvoie la proposition au comité des inspecteurs de la salle.)
Locuteur: Richou
(3) annonce que s'étant transporté de la part du comité de secours, pour vérifier le bruit qui s'é...
...té que ce bruit était entièrement dénué de fondement. Il demande qu'attendu les circonstances qui pourraient résulter de la trop grande chaleur, les malades aie...
(3) annonce que s'étant transporté de la part du comité de secours, pour vérifier le bruit qui s'était répandu que la peste était à l'Hôtel-Dieu ; il a constaté que ce bruit était entièrement dénué de fondement. Il demande qu'attendu les circonstances qui pourraient résulter de la trop grande chaleur, les malades aient la jouissance des jardins environnants.
Locuteur: Thuriot
...ande que les malades les moine infirmes de l'Hôtel-Dieu soient transférés et soign... Ce décret d'humanité doit vous en inspirer un autre. Je demande que les malades les moine infirmes de l'Hôtel-Dieu soient transférés et soignés dans les maisons ci-devant religieuses qui sont inutiles. (Vifs applaudisseme...
Locuteur: Thuriot
...crète que le jardin du ci-devant évêché de Paris sera ouvert aux malades qui sont à l'Hôtel-Dieu, et qu ils seront libres de s'y promener lorsqu'ils le jugeront à p... . « La Convention nationale décrète que le jardin du ci-devant évêché de Paris sera ouvert aux malades qui sont à l'Hôtel-Dieu, et qu ils seront libres de s'y promener lorsqu'ils le jugeront à propos ;
(1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, paee 856 2* colonne. ' (1) Moniteur universel, 2° semestre de 1793, paee 856 2* colonne. '
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 204 — Bulletin de la Convention du 16 juillet 1793. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 204 — Bulletin de la Convention du 16 juillet 1793.
(3)Moniteur universel, ï° semestre de 1793, page 856, (3)Moniteur universel, ï° semestre de 1793, page 856,
...r- (1) Moniteur universel, 2 e semestre de 1793, 2« colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16 page 204. ( Ordonne que l'administration du dépar- (1) Moniteur universel, 2 e semestre de 1793, 2« colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16 page 204.
(3) Moniteur universel, 28 semestre de 1793, p 856 2e colonne et Journal des Débats... (3) Moniteur universel, 28 semestre de 1793, p 856 2e colonne et Journal des Débats et des Décrets, n° 302' page 205. '
£?,ne et Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 204. ' ' £?,ne et Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 204. ' '
...in, tome 31, page 108 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 205. (4) Collection Baudouin, tome 31, page 108 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 205.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 49
Locuteur: Thuriot
tement de Paris fera transférer, sans délai, dans...
...s qui sont dans les différents hospices de Paris, pour y être traités et y recevoi...
tement de Paris fera transférer, sans délai, dans les maisons nationales qu'elle jugera les plus convenables, une partie des malades qui sont dans les différents hospices de Paris, pour y être traités et y recevoir les secours que l'humanité et la fraternité exigent. »
Locuteur: Osselin
(1). Je demande que le ministre de la justice rende compte de l'exécution d'un décret qui lui ordonne de séparer les prisonniers détenus par jugement de la police correctionnelle de ceux qui le sont pour avoir commis des ...
...s punis pour des fautes légères sortent de ces repaires, corrompus par les scéléra...
(1). Je demande que le ministre de la justice rende compte de l'exécution d'un décret qui lui ordonne de séparer les prisonniers détenus par jugement de la police correctionnelle de ceux qui le sont pour avoir commis des crimes. Les jeunes gens punis pour des fautes légères sortent de ces repaires, corrompus par les scélérats. C'est encore là une épidémie morale qu'il est important d'arrêter.
Locuteur: Osselin
...ntion nationale décrète que le ministre de l'intérieur rendra compte incessamment des mesures qu'il a prises pour l'exécution de la loi relative à la tenue intérieure d...
...xes et des personnes détenues! en vertu de jugements de police correctionnelle, d'avec les autr...
(La Convention nationale décrète que le ministre de l'intérieur rendra compte incessamment des mesures qu'il a prises pour l'exécution de la loi relative à la tenue intérieure des prisons, à l'établissement des maisons d'arrêt, et surtout à la séparation des sexes et des personnes détenues! en vertu de jugements de police correctionnelle, d'avec les autres.)
Locuteur: Bentabole
... et qu© les autres n'ont que du pain et de l'eau. Je demande que le ministre rende compte aussi de l'exécution d'une loi qui, abolissant c... ...onniers sont encore différemment nourris, pourquoi les uns ont 40 sous par jour, et qu© les autres n'ont que du pain et de l'eau. Je demande que le ministre rende compte aussi de l'exécution d'une loi qui, abolissant ces différences, ordonnait l'allégement du sort des prisonniers.
Locuteur: Bentabole
...vention nationale décrète que le comité de législation fera, sous trois jours, un ...
...dans les différentes maisons d'arrêt et de prisons.)
(La Convention nationale décrète que le comité de législation fera, sous trois jours, un rapport sur la nourriture fournie aux prisonniers détenus dans les différentes maisons d'arrêt et de prisons.)
Locuteur: David
...section du Théâtre-Français, accompagné de mes deux collègues Maure et Bentabole. Après avoir fait part aux citoyens de cette section de mes premières idées relatives au citoye...
...e me suis assuré, par mes propres yeux, de l'impossibilité de les mettre à exécution : la putréfactio...
...ter dans la baignoire, il a été arrêté, de suite, que, vu la circonstance, il sera...
...llé ; ce qui rendra parfaitement l'idée de la baignoire, et donnera, en outre, la facilité d'empêcher les progrès de la putréfaction, en arrosant le corps de temps en temps.
... du décret que vous avez rendu hier matin, je me suis transporté hier soir à la section du Théâtre-Français, accompagné de mes deux collègues Maure et Bentabole. Après avoir fait part aux citoyens de cette section de mes premières idées relatives au citoyen Marat, les mêmes que je vous ai communiquées dans la matinée d'hier, je me suis assuré, par mes propres yeux, de l'impossibilité de les mettre à exécution : la putréfaction du corps supposant à ce que l'on puisse le- porter dans la baignoire, il a été arrêté, de suite, que, vu la circonstance, il serait simplement exposé à moitié, ou même très peu à découvert et porté sur un brancard, n'ayant sur lui qu'un simple drap mouillé ; ce qui rendra parfaitement l'idée de la baignoire, et donnera, en outre, la facilité d'empêcher les progrès de la putréfaction, en arrosant le corps de temps en temps.
Locuteur: David
...ue la pompe funèbre aurait le caractère de simplicité qui convient aux funérailles... ...tés constituées, la section et les sociétés populaires formeraient le cortège, que la pompe funèbre aurait le caractère de simplicité qui convient aux funérailles d'un républicain incorruptible, et mort au sein d'une honorable indigence.
Locuteur: David
Je n'oublierai pas de faire sentir au peuple la perte qu'il fait dans la personne de Marat, son véritable ami. Je lui représ...
...y retourne ; qu'il sache mieux profiter de la dernière et terrible leçon qu'il lui...
Je n'oublierai pas de faire sentir au peuple la perte qu'il fait dans la personne de Marat, son véritable ami. Je lui représenterai que c'est du fond d'un souterrain qu'il lui faisait connaître ses véritables ennemis ; que, mort, il y retourne ; qu'il sache mieux profiter de la dernière et terrible leçon qu'il lui donne.
Locuteur: David
...brioius et Phocion, et vous tous, sages de l'antiquité, je vous ai admirés, je n'a... Caron, Aristide, Socrate et Timoléon, Fa-brioius et Phocion, et vous tous, sages de l'antiquité, je vous ai admirés, je n'ai jamais entendu vos louanges sans attendrissement. Depuis j'ai réfléchi ; je n'...
Locuteur: David
...le s'assemblera à 5 heures dans le lieu de ses séances, qu'elle partira en corps pour assister aux funérailles de Marat.) (La Convention nationale décrète qu'elle s'assemblera à 5 heures dans le lieu de ses séances, qu'elle partira en corps pour assister aux funérailles de Marat.)
Locuteur: Levasseur
, l'an II de la République française une et indivisi... , l'an II de la République française une et indivisible.
Locuteur: Levasseur
« Je m'empresse de vous témoigner mon zèle pour ma patrie,...
... l'égalité. J'ose vous envoyer la somme de 4 liv. 12 s. 6 d. pour mon don patriotique, en billets de confiance.
« Je m'empresse de vous témoigner mon zèle pour ma patrie, et, en même .tempe, vous prouver mon amour pour la liberté et l'égalité. J'ose vous envoyer la somme de 4 liv. 12 s. 6 d. pour mon don patriotique, en billets de confiance.
Locuteur: Levasseur
« Brigade des grenadiers de l'avant-garde de l'armée du Rhin, compagnie du 1er bataillon des amis dit de la République française. « Brigade des grenadiers de l'avant-garde de l'armée du Rhin, compagnie du 1er bataillon des amis dit de la République française.
Locuteur: Levasseur
( Signé : Michel Guilliard, de ladite compagnie. » ( Signé : Michel Guilliard, de ladite compagnie. »
Locuteur: Levasseur
2° Adresse des administrateurs de la société républicaine du Saint-Esprit près Bayonne (2), qui envoient une somme de 997 liv. 10 s. pour les frais de la gtierre. 2° Adresse des administrateurs de la société républicaine du Saint-Esprit près Bayonne (2), qui envoient une somme de 997 liv. 10 s. pour les frais de la gtierre.
J ai pris congé des citoyens de la section du Théâtre-Français, après a...
... se (1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 856, 2° colonne et Procès-verbaux...
J ai pris congé des citoyens de la section du Théâtre-Français, après avoir arrêté avec eux que Marat serait inhumé aujourd'hui mardi, à 5 heures, sous les arbres où il se (1) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 856, 2° colonne et Procès-verbaux dt la Convention, tome 16, page 205.
(2) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 856, 2e colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 205. (2) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, page 856, 2e colonne et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 205.
« Du cantonnement Peliquaine, ce 9 juillet 1793 « Du cantonnement Peliquaine, ce 9 juillet 1793
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 206. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 206.
...on C 261, dossier 562 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 207 ... la mention honorable et l'insertion au Bulletin.) (1) Archives nationales, Carton C 261, dossier 562 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 207
(2) Procès-verbaux de la Convention, toma 16 ' page 207. r (2) Procès-verbaux de la Convention, toma 16 ' page 207. r

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 50
Locuteur: Levasseur
« Le 1er bataillon de la Vienne, indigné de l'arrêté liberticide des administrateurs de son département, appelle sur la tete de...
...ui ont juré l'unité et 1 indivisibilité de la République ; devant ceux qui, depuis que les chefs de la faotion des hommes d'Etat ne souillent plus le sein de la Convention, nous ont donné une Constitution qu'adopteront les peuples qui voudront ...
« Le 1er bataillon de la Vienne, indigné de l'arrêté liberticide des administrateurs de son département, appelle sur la tete des coupables la plus sévère justice. Que les complices des Brissot, des Barbaroux, des Rebeequi, etc., etc., ne trouvent point grâce devant ceux qui ont juré l'unité et 1 indivisibilité de la République ; devant ceux qui, depuis que les chefs de la faotion des hommes d'Etat ne souillent plus le sein de la Convention, nous ont donné une Constitution qu'adopteront les peuples qui voudront être libres. Continuez à déployer l'energie des 31 mai, 1er et 2 juin, et vous n...
Locuteur: Fabre d'Eglantine
Ce jeu effrayant, au lieu de ne se faire que pendant une heure à la ...
...ant Royal. Telle action qui n'était que de 600 livres a monté tout à coup à 1,200 ...
...a même proportion, puisqu'on est obligé de payer 1,200 livres en assignats pour un effet qui n'a été créé que pour moitié de valeur. Je demande que le® comités des finances et de Sûreté générale prennent tous les renseignements possibles sur les faits que je viens de dénoncer, et que les scellés mis sur les registres et papiers de oes compagnies y restent, afin que l'on vérifie le transfert ; c'est-à-dire les actes, mutations clandestins faits seulement ...
... richesses nationales et toute la foroe de l'opinion s'accumuleraient sur les effe...
...s, au préjudice des effets nationaux et de» assignats. Il en résulte que bientôt o...
Ce jeu effrayant, au lieu de ne se faire que pendant une heure à la Bourse, sefait depuis qu'elle est fermée, pendant la journée entière, au palais ci-devant Royal. Telle action qui n'était que de 600 livres a monté tout à coup à 1,200 livres. Les assignats perdent dans la même proportion, puisqu'on est obligé de payer 1,200 livres en assignats pour un effet qui n'a été créé que pour moitié de valeur. Je demande que le® comités des finances et de Sûreté générale prennent tous les renseignements possibles sur les faits que je viens de dénoncer, et que les scellés mis sur les registres et papiers de oes compagnies y restent, afin que l'on vérifie le transfert ; c'est-à-dire les actes, mutations clandestins faits seulement par transports, pour éviter le droit d'enregistrement. Je demande que ces comité...
...par oet agiotage plutôt que par un commerce public. Il en résulte que toutes les richesses nationales et toute la foroe de l'opinion s'accumuleraient sur les effets des compagnies particulières, au préjudice des effets nationaux et de» assignats. Il en résulte que bientôt on ne donnerait que 24 livres en or pour 200 livres en papier.
Locuteur: Levasseur
Le même secrétaire donne lecture de l'adresse suivante (2) : Le même secrétaire donne lecture de l'adresse suivante (2) :
Locuteur: Levasseur
« Le 1er bataillon de la Vienne fait offrande, pour les frais de la guerre, de la somme de 3,063 livres. » (Vifs applaudissements.... « Le 1er bataillon de la Vienne fait offrande, pour les frais de la guerre, de la somme de 3,063 livres. » (Vifs applaudissements.)
Locuteur: Levasseur
...n honorable du civisme du 1er bataillon de la Vienne, l'insertion au Bulletin de^ leur adresse, et l'envoi de l'extrait du procès-verbal audit batail... (La Convention nationale décrète mention honorable du civisme du 1er bataillon de la Vienne, l'insertion au Bulletin de^ leur adresse, et l'envoi de l'extrait du procès-verbal audit bataillon.)
Locuteur: Delaunay
{d'Angers) ,3). Citoyens; votre comité de Sûreté générale a fait mettre les scell...
...s leurs combinaisons, et il a la mesure de toute leur fortune. Il peut, à l'aide d...
{d'Angers) ,3). Citoyens; votre comité de Sûreté générale a fait mettre les scellés sur les registres des compagnies financières. Il tient aujourd'hui toutes leurs combinaisons, et il a la mesure de toute leur fortune. Il peut, à l'aide d'une simple vérification, vous révéler tout oe qu'elles ont dérobé à l'impôt, et...
Locuteur: Delaunay
... d'elles l'emprunt forcé, soit à raison de 20 0/0 de leurs capitaux, ainsi qu'on vous l'a dé... ... ces compagnies, en les imposant au triple droit, et en répartissant sur chacune d'elles l'emprunt forcé, soit à raison de 20 0/0 de leurs capitaux, ainsi qu'on vous l'a déjà proposé ; soit à un taux plus considérable, si les circonstances l'exigent.
Locuteur: Delaunay
mes dans lesquels il convient de répartir l'emprunt forcé sur les compag... mes dans lesquels il convient de répartir l'emprunt forcé sur les compagnies financières, comme aussi d'assurer la perception du droit d'enregistrement ...
Locuteur: Fabre d'Eglantine
... au porteur, les actions des compagnies de finances ont été soumis au timbre et à ...
...e moyens dont ces compagnies continuent de se servir pour éluder là loi. Elles con...
...es éventuels en remboursements simulés, de manière que vous ne pouvez les atteindr...
...eur et une surhausse factices à chacune de leurs actions, qu'elles discréditent le...
...eant tous les capitalistes à se défaire de leurs assignats pour ces effets. -
(1). Les effets au porteur, les actions des compagnies de finances ont été soumis au timbre et à l'enregistrement. Il est mille moyens dont ces compagnies continuent de se servir pour éluder là loi. Elles convertissent les bénéfices éventuels en remboursements simulés, de manière que vous ne pouvez les atteindre. C'est en donnant une valeur et une surhausse factices à chacune de leurs actions, qu'elles discréditent les assignats, en engageant tous les capitalistes à se défaire de leurs assignats pour ces effets. -
Locuteur: Fabre d'Eglantine
Un navire vient de donner à la Compagnie des Indes 4 millions passés de bénéfice. Au lieu d'en verser le 15e da...
...c, les actionnaires ont trouvé le moyen de ne pas payer un sou. Non seulement ils ...
... capitalistes. Vous n'avez plus à Paris de petit marchand qui ne joue, au jour le jour, les fonds que la guerre ne lui permet pas de placer dans le commerce On place du jou...
Un navire vient de donner à la Compagnie des Indes 4 millions passés de bénéfice. Au lieu d'en verser le 15e dans le Trésor public, les actionnaires ont trouvé le moyen de ne pas payer un sou. Non seulement ils éludent la loi sur les mutations, mais ils les multiplient avec une telle rapidi...
...sse d'échanger à vil prix contre ces effets. Ils entraînent dans ce jeu tous les capitalistes. Vous n'avez plus à Paris de petit marchand qui ne joue, au jour le jour, les fonds que la guerre ne lui permet pas de placer dans le commerce On place du jour au lendemain.
...les petits marchands ne manquent jamais de dire au peuple, quand il se plaint du r...
...s denrées : Demain, elles vaudront tant de plus. Ils font les prix qu'ils veulent,...
...on- fl) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, paga 835, 3' colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 208.-
Remarquez que les petits marchands ne manquent jamais de dire au peuple, quand il se plaint du renchérissement des denrées : Demain, elles vaudront tant de plus. Ils font les prix qu'ils veulent, ils accablent le oon- fl) Moniteur universel, 2e semestre de 1793, paga 835, 3' colonne, et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 208.-
...que. Je demande que vos comités réunis, de finances et de Sûreté générale, vous fassent, sans dél...
...ges, et sur les ter- (1) Procès-verbaux de ta Convention, tome 16, page 207.
...des changes, et anéantir à jamais l'agiotage scandaleux qui tue la fortune publique. Je demande que vos comités réunis, de finances et de Sûreté générale, vous fassent, sans délai, un rapport sur les moyens définitifs à prendre contre l'agiotage des changes, et sur les ter- (1) Procès-verbaux de ta Convention, tome 16, page 207.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page â07. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page â07.
(S) Journal de la Montagne {de Lavaitx) n° 46, p. 266, 3* colonne et A...
...ional, n* 299, page 6. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 208.
(S) Journal de la Montagne {de Lavaitx) n° 46, p. 266, 3* colonne et Auditeur national, n* 299, page 6. — Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 208.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 51
Locuteur: Fabre d'Eglantine
...otage, ils n'ont qu'une petite quantité de denrées dans leurs magasins, et que, n'étant pas pressés de les vendre, ils en tireDt le parti qu'i... sommateur, parce qu'aimant mieux faire valoir leurs fonds par l'agiotage, ils n'ont qu'une petite quantité de denrées dans leurs magasins, et que, n'étant pas pressés de les vendre, ils en tireDt le parti qu'ils veulent ; ainsi l'agiotage engloutit et vos assignats et les subsistances du ...
Locuteur: Châles
Je demande que le comité de Salut public soit, non seulement autorisé, mais qu'il soit sommé de dissiper tous les rassemblement® d'agio...
...ales ne s© plaignent pas d'une invasion de compétence. Je demande qu'il ne prenne ...
Je demande que le comité de Salut public soit, non seulement autorisé, mais qu'il soit sommé de dissiper tous les rassemblement® d'agioteurs qui se font dans les lieux publics. I! n'est pas un théâtre plus scandaleu...
...rtent des tribunes.) Je demande à expliquer ma pensée pour que les autorités locales ne s© plaignent pas d'une invasion de compétence. Je demande qu'il ne prenne que les expédients que la loi peut lui fournir.
Locuteur: Chabot
...mande Tordre du jour sut !a proposition de Châles. Le comité s'occupe de prendre des mesures, mais elles ne doiv... Je demande Tordre du jour sut !a proposition de Châles. Le comité s'occupe de prendre des mesures, mais elles ne doivent pas être divulguées, celle-ci nous ferait peut-être tarir des sources...
Locuteur: Chabot
...rs membres observent que la proposition de Châles n'est pas appuyée. Plusieurs membres observent que la proposition de Châles n'est pas appuyée.
Locuteur: Chabot
...ationale décrète : « 1° Que les comités de Sûreté générale et des finances réunis s'occuperont, sans délai, de prendre tous les renseignements nécessa...
...ntion sur les abus et les malversations de l'agiotage, et de ■ présenter un projet de loi tendant à répri- ! mer ceis abu® et...
« La Convention nationale décrète : « 1° Que les comités de Sûreté générale et des finances réunis s'occuperont, sans délai, de prendre tous les renseignements nécessaires pour éclairer la Convention sur les abus et les malversations de l'agiotage, et de ■ présenter un projet de loi tendant à répri- ! mer ceis abu® et ces malversations ;
Locuteur: Chabot
...seront apposés sur celles que le comité de Sûreté générale aurait pu excepter ; ...ureront apposés sur les caisses et les registres des compagnies financières, et seront apposés sur celles que le comité de Sûreté générale aurait pu excepter ;
Locuteur: Chabot
... adjoints aux comités des finances ! et de Su net e générale. » ...yens Delacroix, d'Eure-et-Loir, Delaunay, d'Angers, et Fabre d'Eglan-tine seront adjoints aux comités des finances ! et de Su net e générale. »
Locuteur: Chabot
Gossuin (2). Il peut importer de faire connaître le nombre des députés présents à leur poste. Le voici tel qu'il résulte de leurs si- ! g natures sur le registre d...
... constaté par le comité des inspecteurs de la salle.
Gossuin (2). Il peut importer de faire connaître le nombre des députés présents à leur poste. Le voici tel qu'il résulte de leurs si- ! g natures sur le registre des mandats, et tel qu il est constaté par le comité des inspecteurs de la salle.
Locuteur: Chabot
... aujourd'hui 16 juillet sur le registre de® mandats, il résulté que les députés qu... le relevé fait aujourd'hui 16 juillet sur le registre de® mandats, il résulté que les députés qui ont reçu leur indemnité depuis le 1er juillet, et qui en ont donne quittance, ...
Locuteur: Chabot
nombre de........................................... nombre de...................................................71
Locuteur: Chabot
...re reçu leur indemnité, sont au nombre -de 28 Ceux présents à la séance d'aujourd'hui 16 juillet, et qui n'ont pas encore reçu leur indemnité, sont au nombre -de 28
Locuteur: Chabot
...ur attiser dans les départements le feu de la guerre civile, est de................ ©2 ...s, absents sans cause et par congé, ainsi que cenix qui ont quitté teur poste pour attiser dans les départements le feu de la guerre civile, est de................ ©2
Locuteur: Chabot
...mbres se plaignent qu'un certain nombre de membres s'a/bsenteat, soit des séances, -sort de® comité». Plusieurs membres se plaignent qu'un certain nombre de membres s'a/bsenteat, soit des séances, -sort de® comité».
Locuteur: Delacroix
...x qui ne viennent pas aux .séance® sont de mauvais députés. Ils laissent travaille... (Eure-et-LoirCeux qui ne viennent pas aux .séance® sont de mauvais députés. Ils laissent travailler les bons.
Locuteur: Le Président
donne lecture de la note suivante (1) : donne lecture de la note suivante (1) :
Locuteur: Monnot
.... fait un rapport et présente un projet de décret tendant à autoriser la commune d...
...endre, à titre d'avance, sur le montait de ses contributions de 1792, la somme de 130,000 livree pour être employée en achats de grains ; le projet de décret est ainsi conçu 2) :
, au nom du comité des finances. fait un rapport et présente un projet de décret tendant à autoriser la commune d'Orléans à prendre, à titre d'avance, sur le montait de ses contributions de 1792, la somme de 130,000 livree pour être employée en achats de grains ; le projet de décret est ainsi conçu 2) :
Locuteur: Monnot
...dre par titre d'avance., sur le montant de ses contributions de 1792, la somme de 150,900 livres pour être employée en achats de grains destinés à son approvisionnement ; à charge par elle de rendue cette somme dan© six mois : 1° avec te produit de là revente de ses grains ; 2° pour le déficit, par un impôt en sous additionnels sur les citoyens de cette ville dont la cote excède 100 liv... ...t du comité des -finances, décrète que la commune d'Orléans est autorisée à prendre par titre d'avance., sur le montant de ses contributions de 1792, la somme de 150,900 livres pour être employée en achats de grains destinés à son approvisionnement ; à charge par elle de rendue cette somme dan© six mois : 1° avec te produit de là revente de ses grains ; 2° pour le déficit, par un impôt en sous additionnels sur les citoyens de cette ville dont la cote excède 100 livres. »
Locuteur: Monnot
(LaConvention adopte ce projet de décret. ) (LaConvention adopte ce projet de décret. )
Moniteur universel, 2" semestre de 1793, page 8S6. page SOS?6' 6t Procès^erbaux de la ConventionïtomBU, Moniteur universel, 2" semestre de 1793, page 8S6. page SOS?6' 6t Procès^erbaux de la ConventionïtomBU,
...in, tome 31, page 109 et Pm-cès-verbaux de la Convention, tome 16, p 208 .................................................. 595 II) Collection Baudouin, tome 31, page 109 et Pm-cès-verbaux de la Convention, tome 16, p 208
... maire, officiers municipaux, procureur de la commune, conseil-général et habitants delà ville de Châtemmeuf-en-Thimerais, chef dieu de district, département d'Eure-et-Loir (3...
...t .:aux journées des (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 809.
...he)., secrétaire, donne lecture d'une adresse à la Convention nationale, par les maire, officiers municipaux, procureur de la commune, conseil-général et habitants delà ville de Châtemmeuf-en-Thimerais, chef dieu de district, département d'Eure-et-Loir (3) ; ils adhèrent .:aux journées des (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 809.
...ion Baudouin, tome 29 et Procès-verbaux de la Convention, tome i-6, page 809. (2) Collection Baudouin, tome 29 et Procès-verbaux de la Convention, tome i-6, page 809.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 46. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 46.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 52
Locuteur: Mallarmé
... été prononcée par un décret du 30 mars 1793, à la loi du 9 du même mois, qui abolis...
...ur dette civile, et c'est le seul moyen de mettre à couvert les deniers de la nation, qui autrement serait exposée...
...ité des finances vous propose le projet de décret suivant (1) :
Une semblable dérogation a été prononcée par un décret du 30 mars 1793, à la loi du 9 du même mois, qui abolissait la contrainte par corps pour dette civile, et c'est le seul moyen de mettre à couvert les deniers de la nation, qui autrement serait exposée à perdre les sommes qu'elle aurait été contrainte d'acquitter. Ainsi pour conci...
... après la cassation des jugements qui peuvent être rendus contre elle, votre comité des finances vous propose le projet de décret suivant (1) :
Locuteur: Levasseur
...icains. Vous avez proclamé, en présence de l'Etre suprême, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, suivie d'une Constitution vraiment populaire, républicaine, et qu... Continuez, législateurs, à être fermes dans vos principes républicains. Vous avez proclamé, en présence de l'Etre suprême, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, suivie d'une Constitution vraiment populaire, républicaine, et qui sera sans doute acceptée à l'unanimité par le peuple. Donnez-nous maintenant u...
Locuteur: Levasseur
« Il est de votre devoir, législateurs, de mettre au grand jour leurs crimes, de les faire connaître à toute la République. Hâtez-vous de faire prononcer sur leur sort. Vous ave...
...s du bien public qui, dans la seule vue de propager l'anarchie, oseraient suspendre ou entraver l'acceptation de la Constitution. »
« Il est de votre devoir, législateurs, de mettre au grand jour leurs crimes, de les faire connaître à toute la République. Hâtez-vous de faire prononcer sur leur sort. Vous avez, dans les mémorables journées des 31_ mai, 1er et 2 juin derniers, consolidé la liberte. Nous protestons que nous déjouerons par une surveillance active les ennemis du bien public qui, dans la seule vue de propager l'anarchie, oseraient suspendre ou entraver l'acceptation de la Constitution. »
Locuteur: Levasseur
Suit un extrait de cette adresse inséré au Bulletin (1) : Suit un extrait de cette adresse inséré au Bulletin (1) :
Locuteur: Levasseur
...ficiers municipaux et tous les citoyens de la ville de Châteauneuf, chef-lieu de district, département d'Eure-et-Loir, s... « Les maire, officiers municipaux et tous les citoyens de la ville de Châteauneuf, chef-lieu de district, département d'Eure-et-Loir, s'expriment ainsi :
Locuteur: Levasseur
...ent être punis suivant toute la rigueur de la loi. . ...in, vous avez connu les conspirateurs, vous avez déjoue leurs projets ; ils doivent être punis suivant toute la rigueur de la loi. .
Locuteur: Mallarmé
..., fait un rapport et présente un projet de décret pour ordonner qu'il ne sera fait...
...es caisses des diverses administrations de la République, aucun paiement en vertu de jugements qui seront attaqués par la voie de la cassation, sans qu'au préalable, ceu...
, au nom du comité des finances, fait un rapport et présente un projet de décret pour ordonner qu'il ne sera fait, soit par la Trésorerie nationale, soit par les caisses des diverses administrations de la République, aucun paiement en vertu de jugements qui seront attaqués par la voie de la cassation, sans qu'au préalable, ceux au profit desquels les jugements ont été rendus, aient déposé bonne et suffisa...
Locuteur: Mallarmé
... décembre 1790, qui établit le tribunal de cassation, porte, article 16 : Citoyens, la loi du 1er décembre 1790, qui établit le tribunal de cassation, porte, article 16 :
Locuteur: Mallarmé
...cun pretexte, il ne pourra être accordé de sur séance. » ...assation n'arrêtera pas ^'exécution des jugements, et, dans aucun cas et sous aucun pretexte, il ne pourra être accordé de sur séance. »
Locuteur: Mallarmé
...u pour objet d'empêcher que le tribunal de cassation ne fût considéré comme un nou...
...t des condamnations que l'insolvabilité de son adversaire le mettrait peut-être dans l'impossibilité de toucher, après la décision de r instance en cassation.
Cette disposition a eu pour objet d'empêcher que le tribunal de cassation ne fût considéré comme un nouveau tribunal d'appel, et d'assurer à celui qui aurait gagné son procès en dernier ressort, l'exécution du jugement et des condamnations que l'insolvabilité de son adversaire le mettrait peut-être dans l'impossibilité de toucher, après la décision de r instance en cassation.
Locuteur: Mallarmé
... Trésor public lui assurent le paiement de sa créance, •si en définitive elle est ...
...une administration publique est obligée de payer une somme considérable, en vertu ...
court aucun risque, et les fonds du Trésor public lui assurent le paiement de sa créance, •si en définitive elle est reconnue. Dans le cas contraire, si une administration publique est obligée de payer une somme considérable, en vertu d'un jugement d'appel, il peut arriver qu'après la cassation le recouvrement en ...
Locuteur: Mallarmé
...'après ces observations, qu'il convient de déroger en faveur de la République à l'article 16 de la loi du 1er décembre 1790, et d'autor... Il semble, d'après ces observations, qu'il convient de déroger en faveur de la République à l'article 16 de la loi du 1er décembre 1790, et d'autoriser la surséance à l'exécution des jugements lorsque l'intérêt national l'exige...
Locuteur: Mallarmé
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, décrète qu'il ...
...es caisses des diverses administrations de la République, aucun paiement en vertu de jugements qui seront attaqués par la voie de cassation, qu'au préalable ceux au prof...
...onne et suffisante caution, pour sûreté de® sommes à eux adjugées. »
« La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, décrète qu'il ne sera fait, par la Trésorerie nationale, et par les caisses des diverses administrations de la République, aucun paiement en vertu de jugements qui seront attaqués par la voie de cassation, qu'au préalable ceux au profit desquels lesdits jugements auront été rendus, n'aient donné bonne et suffisante caution, pour sûreté de® sommes à eux adjugées. »
Locuteur: Mallarmé
(La Convention adopte ce projet de décret.) (La Convention adopte ce projet de décret.)
Locuteur: Mallarmé
..., fait un rapport et présente un projet de décret relatif aux traitements à accorder aux receveurs de districts, pour le recouvrement des cap...
...omaines nationaux, et qui règle le mode de comptabilité desdits receveurs.
, au nom du comité des finances, fait un rapport et présente un projet de décret relatif aux traitements à accorder aux receveurs de districts, pour le recouvrement des capitaux des domaines nationaux, et qui règle le mode de comptabilité desdits receveurs.
Locuteur: Mallarmé
Le projet de décret est adopté dans les termes suiva... Le projet de décret est adopté dans les termes suivants (2) :
Locuteur: Mallarmé
...tionale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, décrète ce qui... « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité des finances, décrète ce qui suit :
...ns ce cas, celui qui est jugé créancier de l'Etat ne (1) Bulletin de la Convention du 16 juillet 1793. ...lorsque c'est la. République ou ses préposés qui se pourvoient en cassation ; dans ce cas, celui qui est jugé créancier de l'Etat ne (1) Bulletin de la Convention du 16 juillet 1793.
(2) Moniteur universel, 2» semestre de 1793, page 856, (2) Moniteur universel, 2» semestre de 1793, page 856,
...1792 et années suivantes, les receveurs de districts jouiront des taxations qui le...
...it, un denier pour livre sur le produit de toutes les autres recettes qu'ils ont été chargés de faire, (1) Collection Baudouin, tome 31, page 109 et Procès-verbaux de la Convention tome 16, page 210.
« Pour les exercices 1791, 1792 et années suivantes, les receveurs de districts jouiront des taxations qui leur avaient été attribuées sur les contributions foncière et mobilière, par la loi du 24 novembre 1790 ; ils sont en outre autorisés à prélever, à leur profit, un denier pour livre sur le produit de toutes les autres recettes qu'ils ont été chargés de faire, (1) Collection Baudouin, tome 31, page 109 et Procès-verbaux de la Convention tome 16, page 210.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 212 et Colle... (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 212 et Collection Baudouin, tome 31, page 110.
... par la Convention diffère sensiblement de celui imprimé par son ordre et distribu... Le projet adopté par la Convention diffère sensiblement de celui imprimé par son ordre et distribué aux députés. Nous donnons ce dernier projet aux annexes ds la séance (Voy. ci-...

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 53
Locuteur: Mallarmé
...mpris la recette des capitaux provenant de la vente des biens nationaux. pendant le® années 1791 et 1792, pour la Trésorerie nationale, non compris la recette des capitaux provenant de la vente des biens nationaux.
Locuteur: Mallarmé
...en employer le montant dans leur compte de la caisse de l'extraordinaire. ...indirectement pendant les années 1790, 1791 et 1792 ; et les receveurs pourront en employer le montant dans leur compte de la caisse de l'extraordinaire.
Locuteur: Mallarmé
...mes portées en recette dans leur compte de chaque année, de® remises ainsi qu'il suit, ...r les capitaux des domaines nationaux, il sera alloué aux receveurs, sur les sommes portées en recette dans leur compte de chaque année, de® remises ainsi qu'il suit,
Locuteur: Mallarmé
...receveurs, qu'après l'arrêté provisoire de leur compte par ledit administrateur. ...ra faire le décompte desdites remises, et elles ne pourront être payées auxdits receveurs, qu'après l'arrêté provisoire de leur compte par ledit administrateur.
Locuteur: Mallarmé
« Il sera alloué à chacun des receveurs de district, des appointements d'un ou de plusieurs commis, en raison du nombre des articles de vente dont ils ont eu à faire le recouv... « Il sera alloué à chacun des receveurs de district, des appointements d'un ou de plusieurs commis, en raison du nombre des articles de vente dont ils ont eu à faire le recouvrement, dans la proportion d'un commis par mille articles.
Locuteur: Mallarmé
...ployés dans les bureaux des directoires de districts, et d'après un arrêté desdits... ...udication, et les appointements d'après le taux commun établi pour les commis employés dans les bureaux des directoires de districts, et d'après un arrêté desdits directoires.
Locuteur: Mallarmé
...ationaux est autorisé à arrêter un état de distribution pour chacun des receveurs de district, des sommes, qui se trouveront... « L'administrateur des domaines nationaux est autorisé à arrêter un état de distribution pour chacun des receveurs de district, des sommes, qui se trouveront lui revenir d'après les bases ci-dessus fixées, et à en expédier mandat sur la ...
Locuteur: Mallarmé
...aux, seront acquittés par les receveurs de district, sur les fonds provenant de la recette faite pour le compte du Trés... ...ts, tant pour la vente que pour le recouvrement des capitaux des domaines nationaux, seront acquittés par les receveurs de district, sur les fonds provenant de la recette faite pour le compte du Trésor public, d'après les mandats délivrés par les Corps administratifs qui, confor...
Locuteur: Mallarmé
« A la fin de chaque mois, les receveurs formeront un état de toutes les dépenses relatives aux domai... « A la fin de chaque mois, les receveurs formeront un état de toutes les dépenses relatives aux domaines nationaux qu'ils auront acquittées, et l'enverront à l'administrateur desdit...
Locuteur: Mallarmé
...es à la Trésorerie nationale, le mandat de l'administration • des domaines nationa... « Les receveurs enverront pour comptant dans leurs remises à la Trésorerie nationale, le mandat de l'administration • des domaines nationaux ; et ils seront crédités d'autant sur le compte des recettes ordinaires.
Locuteur: Mallarmé
« Les receveurs de district qui, pour acquitter des frais ... « Les receveurs de district qui, pour acquitter des frais relatifs aux domaines nationaux, auraient employé le produit des sous additionne...

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 54
Locuteur: Mallarmé
« Il sera référé à Padministrateur de» domaines nationaux, des difficultés qu... « Il sera référé à Padministrateur de» domaines nationaux, des difficultés qui pourraient s'élever sur le paiement desdits frais.
Locuteur: Mallarmé
« Le traitement des receveurs de district, tel qu'il est réglé par 1© pr... « Le traitement des receveurs de district, tel qu'il est réglé par 1© présent décret, sera acquitté, savoir : sur ïes sous pour livre additionnels pour ...
Locuteur: Mallarmé
« Les receveurs de district qui se trouveront dans le cas de quitter leurs places pour toute autre cause que celle de désordre ou d'infidélité dans leur gest... « Les receveurs de district qui se trouveront dans le cas de quitter leurs places pour toute autre cause que celle de désordre ou d'infidélité dans leur gestion, auront la faculté d^ achever les exercices par eux commencés, à la charge d...
Locuteur: Mallarmé
...rs qui ne seraient pas dans l'intention de profiter de la faculté qui leur est accordée par l'article ci-dessus, seront tenus de rendre à leur successeur, en présence de deux membres du directoire de district, un compte de clerc à maître, de leurs recettes et dépenses sur les dive...
...confiées. Ils seront pareillement tenus de remettre au nouveau receveur tous les a...
...er en caisse, par le résultat du compte de clerc à maître; le tout à la charge par le nouveau receveur, de rendre seul les comptes définitif desdi...
« Ceux desdits receveurs qui ne seraient pas dans l'intention de profiter de la faculté qui leur est accordée par l'article ci-dessus, seront tenus de rendre à leur successeur, en présence de deux membres du directoire de district, un compte de clerc à maître, de leurs recettes et dépenses sur les diverses perceptions qui leur étaient confiées. Ils seront pareillement tenus de remettre au nouveau receveur tous les acquits, récépissés, journaux, registres et généralement toutes les pièces et pap...
...r eux commencés, ainsi que les deniers qui se trouveraient ou devraient se trouver en caisse, par le résultat du compte de clerc à maître; le tout à la charge par le nouveau receveur, de rendre seul les comptes définitif desdits exercices.
Locuteur: Mallarmé
« L'arrêté dudit compte de clerc à maître entre l'ancien et le nou...
...visé par les deux membres du directoire de district qui auront assisté à cette opération, opérera la décharge pleine et entiere de l'ancien receveur dont le cautionnement...
... public. Ledit cautionnement continuera de subsister seulement par rapport aux fon...
...e nationale, pour le paiement des frais de culte et autres dépenses à la charge du...
« L'arrêté dudit compte de clerc à maître entre l'ancien et le nouveau receveur, visé par les deux membres du directoire de district qui auront assisté à cette opération, opérera la décharge pleine et entiere de l'ancien receveur dont le cautionnement sera, en conséquence, annulé par rapport aux recettes et dépenses par lui faite...
...que sur les diverses perceptions dont les produits doivent être versés au Trésor public. Ledit cautionnement continuera de subsister seulement par rapport aux fonds qui auront été adressés aux receveurs par la Trésorerie nationale, pour le paiement des frais de culte et autres dépenses à la charge du Trésor public.
Locuteur: Mallarmé
« Les comptes de clerc à maître ne comprendront point le...
...faites par les receveurs pour les frais de culte, et autres objets pour le paiemen...
« Les comptes de clerc à maître ne comprendront point les recettes et dépenses faites par les receveurs pour les frais de culte, et autres objets pour le paiement desquels la
Locuteur: Mallarmé
Trésorerie nationale est dans l'usage de leur faire passer des fonds particulier... Trésorerie nationale est dans l'usage de leur faire passer des fonds particuliers.
Locuteur: Mallarmé
« Les receveurs de district seront tenus de former un compte particulier des recett...
...ncés par l'article précédent. Les frais de culte et les pensions des ecclésiastiqu...
...apitres distincts : l'un pour les frais de culte, et l'autre pour les pensions.
« Les receveurs de district seront tenus de former un compte particulier des recettes et dépenses relatives à chacun des objets énoncés par l'article précédent. Les frais de culte et les pensions des ecclésiastiques, religieux et religieuses, seront réunis dans un seul et même compte, dans lequel on fera, autant qu'il sera possible, en recette et en dépense, deux chapitres distincts : l'un pour les frais de culte, et l'autre pour les pensions.
Locuteur: Mallarmé
... pour le receveur du district chef-lieu de chaque département, par des bordereaux signés des payeurs principaux de la section des dépenses diverses, et de celle de la dette publique et du payeur général ...
...été successivement remis pour les frais de culte, et pour les pensions des ecclési...
...pour les receveurs des autres districts de chaque département, par les bordereaux ...
...t chef-lieu, soit par le payeur général de département.
( La recette dudit compte sera justifiée, savoir : pour le receveur du district chef-lieu de chaque département, par des bordereaux signés des payeurs principaux de la section des dépenses diverses, et de celle de la dette publique et du payeur général du département, chacun pour ce qui le concerne, des récépissés délivrés par ledit receveur, pour les fonds qui lui ont été successivement remis pour les frais de culte, et pour les pensions des ecclésiastiques, religieux et religieuses, et pour les receveurs des autres districts de chaque département, par les bordereaux signés du receveur du district chef-lieu, ou du payeur général du département, e...
...urs, pour les fonds qui leur ont été fournis, soit par ledit receveur du district chef-lieu, soit par le payeur général de département.
Locuteur: Mallarmé
...ttances des parties prenantes, appuyées de® diverses pièces justificatives prescri... « La dépense dudit compte sera pareillement justifiée par les quittances des parties prenantes, appuyées de® diverses pièces justificatives prescrites par les lois.
Locuteur: Mallarmé
« Les comptes de chacune des autres espèces de dépenses que les receveurs de district sont chargés d'acquitter pour ... « Les comptes de chacune des autres espèces de dépenses que les receveurs de district sont chargés d'acquitter pour le compte du Trésor public, seront rédigés dans la même forme.
Locuteur: Mallarmé
...nt d'abord vérifiés par les directoires de district, lesquels les arrêteront en re...
...ptable, et certifié d'eux au directoire de département, savoir : pour l'année 1790...
...ement transmettra lesdits comptes visés de lui aux commissaires de la Trésorerie nationale ; l'assemblée se réserve de régler le mode de l'arrêté définitif des comptes.
« Lesdits comptes seront d'abord vérifiés par les directoires de district, lesquels les arrêteront en recettes et en dépenses, et en adresseront un bref état signé du comptable, et certifié d'eux au directoire de département, savoir : pour l'année 1790, avant le 1er septembre prochain; pour l'année 1791, avant le 1er novembre auss...
...; et enfin pour l'année 1792, avant le 1er janvier 1794. Le directoire du département transmettra lesdits comptes visés de lui aux commissaires de la Trésorerie nationale ; l'assemblée se réserve de régler le mode de l'arrêté définitif des comptes.
Locuteur: Mallarmé
... des comptes à rendre par les receveurs de district sur les recettes qu'ils ont faites pour le compte de la caisse de l'extraordinaire, il continuera d'en êt... « A l'égard des comptes à rendre par les receveurs de district sur les recettes qu'ils ont faites pour le compte de la caisse de l'extraordinaire, il continuera d'en être usé ainsi qu'il est prescrit par les articles 5, 9 et 11 du décret du 15 sept...
Locuteur: Mallarmé
« Les comptes de chaque année seront adressés à, ) admin... « Les comptes de chaque année seront adressés à, ) administrateur des domaines natio-

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 55
Locuteur: Levasseur
...ntant Robert-Thomas Lindet, commissaire de la Convention dans le département de l'Eure, par laquelle il annonce de Yernon, à la date du 15 juillet 1793, que l'armée de la République, après avoir passé quelqu... 1° Lettre du représentant Robert-Thomas Lindet, commissaire de la Convention dans le département de l'Eure, par laquelle il annonce de Yernon, à la date du 15 juillet 1793, que l'armée de la République, après avoir passé quelques heures dans Pacy, sest retirée pour occuper la forêt et les postes les plus i...
Locuteur: Levasseur
Actes clu citoyen Eude, membre du tribunal du district de Pont-Audemer, et du ci toyen Crochon, membre de l'administration du district de la même ville (2), par lesquels ils rét... Actes clu citoyen Eude, membre du tribunal du district de Pont-Audemer, et du ci toyen Crochon, membre de l'administration du district de la même ville (2), par lesquels ils rétractent l'adhésion et signature qu'ils avaient données aux mêmes arrêtés.
Locuteur: Mallarmé
naux, lequel sera tenu de les vérifier et d; accélérer la remise des débets résultant de son arrêté provisoire, l'Assemblée se réservant de régler le mode de l'arrêté définitif desdits comptes. naux, lequel sera tenu de les vérifier et d; accélérer la remise des débets résultant de son arrêté provisoire, l'Assemblée se réservant de régler le mode de l'arrêté définitif desdits comptes.
Locuteur: Mallarmé
...été, un mode uniforme pour la formation de leurs comptes, d'après les principes de la comptabilité appliqués au régime de la caisse de l'extraordinaire. « L'administrateur des domaines nationaux prescrira aux receveurs, si fait n'a été, un mode uniforme pour la formation de leurs comptes, d'après les principes de la comptabilité appliqués au régime de la caisse de l'extraordinaire.
Locuteur: Mallarmé
« Les comptes relatifs aux recettes de la caisse de l'extraordinaire devront être parvenus ... « Les comptes relatifs aux recettes de la caisse de l'extraordinaire devront être parvenus à l'administrateur des domaines nationaux avant le 1er janvier prochain, pour le...
Locuteur: Levasseur
Suit un extrait de cette lettre (2) : Suit un extrait de cette lettre (2) :
Locuteur: Levasseur
...ésentant du peuple da/ns le département de l'Eure, au comité de Salut public. Le représentant du peuple da/ns le département de l'Eure, au comité de Salut public.
Locuteur: Levasseur
rage, mais de la discipline, de la subordination et de l'accord dans les mouvements. rage, mais de la discipline, de la subordination et de l'accord dans les mouvements.
Locuteur: Levasseur
...qu'à quel point nous aurons pu profiter de la journée du 13. Il ne suffit pas de chasser cette armée d'Evreux. On ne peu...
...ai, tout à fait la confondre avec celle de la Vendée ; mais ses chefs n'en ont pas...
...ut trop rappeler à Paris combien il est de son intérêt de combattre le fédéralisme, et de prévenir des projets liber-ticides dont...
...us grande sagesse, et a été couronné du succès. Nous vous annoncerons demain jusqu'à quel point nous aurons pu profiter de la journée du 13. Il ne suffit pas de chasser cette armée d'Evreux. On ne peut pas, il est vrai, tout à fait la confondre avec celle de la Vendée ; mais ses chefs n'en ont pas moins pour objet d'exciter la guerre civile. Ils sont armés contre la Conventio...
...s lois ; et il ne faut pas laisser ces rebelles et ces despotes à Caen. On ne peut trop rappeler à Paris combien il est de son intérêt de combattre le fédéralisme, et de prévenir des projets liber-ticides dont il serait victime. Il faut donc y presser le recrutement, etc.
Locuteur: Levasseur
...e du citoyen Doutté, membre du district de Louviers (1), qui déclare se rétracter de l'adhésion et signature qu'il a données aux arrêtés du département de l'Eure. 2° Lettre du citoyen Doutté, membre du district de Louviers (1), qui déclare se rétracter de l'adhésion et signature qu'il a données aux arrêtés du département de l'Eure.
Locuteur: Levasseur
...êté du tribunal criminel du département de là Manche, des tribunaux civil et de commerce du district de Coutances réunis (3), qui improuvent les arrêtés du département de la Manche. 4° Arrêté du tribunal criminel du département de là Manche, des tribunaux civil et de commerce du district de Coutances réunis (3), qui improuvent les arrêtés du département de la Manche.
Locuteur: Levasseur
...e à la Convention que se voyant entouré de collègues faibles, pusillanimes, et mêm...
...e Granet, frère du législateur), témoin de leur incivisme et de leurs arrêtés contre-révolutionnaires, ...
..., administrateur du département des Bouches-du-Rhône (4), par laquelle il déclare à la Convention que se voyant entouré de collègues faibles, pusillanimes, et même criminels, (il en excepte Granet, frère du législateur), témoin de leur incivisme et de leurs arrêtés contre-révolutionnaires, il a quitté son poste, et s'est retiré à Toulon.
Locuteur: Levasseur
Suit un extrait de cette lettre (5) : Suit un extrait de cette lettre (5) :
(2) Moniteur universel, 2 semestre de 1793, page 886. 3* colonne. (2) Moniteur universel, 2 semestre de 1793, page 886. 3* colonne.
(5) Moniteur universel, 2* semestre de 1793, p. 886, 3* colonne. (5) Moniteur universel, 2* semestre de 1793, p. 886, 3* colonne.
« L'armée de la République, après avoir passé quelqu...
...s nous avaient déjà annoncé que l'armée de Bu-zot s'était retirée à Caen. Aujourd'...
...ue les rebelle® étaient en effet sortis de cette ville pour se replier sur le Calv...
...ance, et tout nous y autorisait. L'aide de camp de l'armée y a déjà fait conduire les cano...
...yés. Les troupes ont donné aux citoyens de Vernon un grand exemple: elles leur ont...
...on seulement du cou- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 218. — Nous a...
...n vain ce document à la cote (Ministère de la guerre : [Armée des côtes de Brest) donnée par M. Atilard, dans son tome 9 des Actes du comité de Salut public, pag 266.
« L'armée de la République, après avoir passé quelques heures dans Pacy, s'est retirée hier soir pour occuper la forêt et les postes les plus importants. Hier plusieurs rapports nous avaient déjà annoncé que l'armée de Bu-zot s'était retirée à Caen. Aujourd'hui tous les rapports et le récit des chasseurs qui avaient poussé des postes jusqu'auprès d'Evreux nous ont confirmé que les rebelle® étaient en effet sortis de cette ville pour se replier sur le Calvados. Nous avons écrit à la commune pour l'inviter à se réunir à nous. Nous lui ...
...eurs iraient à la tête des troupe® ; nous lui avons annoncé la plus grande confiance, et tout nous y autorisait. L'aide de camp de l'armée y a déjà fait conduire les canons et les caissons que le gouvernement nous a envoyés. Les troupes ont donné aux citoyens de Vernon un grand exemple: elles leur ont appris que le succès des opérations les plus difficiles dépendait, non seulement du cou- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 218. — Nous avons recherché en vain ce document à la cote (Ministère de la guerre : [Armée des côtes de Brest) donnée par M. Atilard, dans son tome 9 des Actes du comité de Salut public, pag 266.
« Entouré de collègues, traîtres à la patrie, quand ...
... patrie que dans leurs corps, s'emparer de l'opinion publique et l'influencer par ...
... mesures prises contre les commissaires de' la Convention nationale qui venaient requérir une force de 6,000 hommes (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 218.
« Entouré de collègues, traîtres à la patrie, quand j'ai vu les riches et les égoïstes qui ne voient la patrie que dans leurs corps, s'emparer de l'opinion publique et l'influencer par des rapports mensongers ; quand j'ai vu ces administrateurs ambitieux ne pas rougir d'adhérer aux mesures prises contre les commissaires de' la Convention nationale qui venaient requérir une force de 6,000 hommes (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 218.
(2) Procès verbaux de la Convention, tome 16, p. 218. (2) Procès verbaux de la Convention, tome 16, p. 218.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 218. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 218.
(4) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 219. (4) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 219.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 56
Locuteur: Levasseur
...ai vus adhérer aux adresses mensongères de Marseille ; refuser des secours à l'arm...
...tribunal populaire, cassé par un décret de la Convention nationale ; forcer les citoyens de prêter serment de ne plus obéir aux lois ; livrer à la fu...
pour défendre les frontières ; quand je les ai vus adhérer aux adresses mensongères de Marseille ; refuser des secours à l'armée des Pyrénées-Occidentales ; s'emparer des caisses publiques ; lever une force armée contre Paris ; reconnaître le tribunal populaire, cassé par un décret de la Convention nationale ; forcer les citoyens de prêter serment de ne plus obéir aux lois ; livrer à la fureur du peu-pel deux administrateurs qui avaient refusé d'adhérer à cet exécrabl...
Locuteur: Levasseur
...cros-Au-bert, et insertion au Bulletin, de la lettre.) ...ra fait mention honorable au procès-verbal, du civisme des citoyens Granet et Ducros-Au-bert, et insertion au Bulletin, de la lettre.)
Locuteur: Le Président
(1) prononce la levée de la séance lorsque des citoyens portant ...
...ores, des drapeaux se présentent au nom de la section de Marseille. Ils défilent au bruit des ta...
(1) prononce la levée de la séance lorsque des citoyens portant des cyprès, des crêpes, des rubans tricolores, des drapeaux se présentent au nom de la section de Marseille. Ils défilent au bruit des tambours qui font entendre la marche lugubre des convois.
a la séance de la convention nationale du mardi 16 juillet 1793 a la séance de la convention nationale du mardi 16 juillet 1793
Copie de la lettre du citoyen Defermon, député à la Convention nationale, écrite de Paris le 28 juin 1793, à ses concitoyens (3), Copie de la lettre du citoyen Defermon, député à la Convention nationale, écrite de Paris le 28 juin 1793, à ses concitoyens (3),
...uvements ; mais enfin les citoyens amis de l'ordre se réunirent en force et empêch... ...èrent. On comptait recommencer hier matin, et il se manifesta encore quelques mouvements ; mais enfin les citoyens amis de l'ordre se réunirent en force et empêchèrent cLe nouveaux pillages.
Le comité de Salut public du département de Paris vint demander à la Convention le jour du pillage, qu'elle mît hors de la'loi les députés qui s'étaient évadés... Le comité de Salut public du département de Paris vint demander à la Convention le jour du pillage, qu'elle mît hors de la'loi les députés qui s'étaient évadés ; qu'elle diminuât le prix des denrées; quelle les taxât, et que les accapareur...
Sarthe) CeU6 'eUre de Defermon Par Levasseur (de la Sarthe) CeU6 'eUre de Defermon Par Levasseur (de la
mis de se soustraire à l'oppression, quand on ...
...os yeux, et sous ceux d'un grand nombre de citoyens, n'ont jamais eu lieu ; il semble enfin qu'on suppose assez peu de bon sens et de lumières aux citoyens des départements,...
... rie peuvent pas juger des conséquences de ces faits, et qu'aussitôt qu'on le leur...
...e des scélérats, comme des provocateurs de la guerre civile les hommes dont la probité et l'amour de la liberté leur sont depuis longtemps c...
mis de se soustraire à l'oppression, quand on n'a pas d'autre moyen d'y résister ; il semble qu'on veuille persuader à toute la France, que des faits qui se sont passés sous nos yeux, et sous ceux d'un grand nombre de citoyens, n'ont jamais eu lieu ; il semble enfin qu'on suppose assez peu de bon sens et de lumières aux citoyens des départements, pour croire qu'ils rie peuvent pas juger des conséquences de ces faits, et qu'aussitôt qu'on le leur dira, ils regarderont et traiteront comme des scélérats, comme des provocateurs de la guerre civile les hommes dont la probité et l'amour de la liberté leur sont depuis longtemps connus.
Le comité de Salut public du département de Paris devrait cependant commencer à se désabuser. Le règne de la peur ne s'étend pas au loin, et la r...
...r, et quoiqu'on remplisse les Bulletins de quelques adresses de sociétés populaires, trompées sur la vé...
...e" avec un grand appareil les adhésions de quelques administrateurs de la prétendue révolution du 31 mai, on s...
Le comité de Salut public du département de Paris devrait cependant commencer à se désabuser. Le règne de la peur ne s'étend pas au loin, et la raison peut seule exercer un empire durable. L'indignation manifestée dans presque tous les départements, ne peut-être inconnue qu'à ceux qui ne veulent rien voir, et quoiqu'on remplisse les Bulletins de quelques adresses de sociétés populaires, trompées sur la vérité des faits, quoiqu'on publie" avec un grand appareil les adhésions de quelques administrateurs de la prétendue révolution du 31 mai, on sait bien au fond que tout cela n'est rien en comparaison des arrêtés nombreux pr...
...opre à calmer leurs inquiétudes eût été de publier les crimes dont on prétend les ...
...ons ; mais les lenteurs, les refus tant de fois renouvelés ne semblent faits que p...
...sque les hommes qui suivent les travaux de l'Assemblée, considèrent qu'on avait fait un crime aux détenus de s'être opposés à l'emprunt forcé d'un m...
... qu'il doit être permis à tous les amis de la liberté d'examiner avec scrupule quels sont ceux qui la servent de bonne foi, ou qui n'ont qu'un masque trompeur de patriotisme.
Un moyen propre à calmer leurs inquiétudes eût été de publier les crimes dont on prétend les détenus coupables ; car toujours le peuple en masse veut la justice, il n'écoute ni la vengeance, ni les passions ; mais les lenteurs, les refus tant de fois renouvelés ne semblent faits que pour augmenter les inquiétudes : et c'est, surtout, lorsque les hommes qui suivent les travaux de l'Assemblée, considèrent qu'on avait fait un crime aux détenus de s'être opposés à l'emprunt forcé d'un milliard, et que depuis leur détention on a rendu un décret qui le rend nul ; lor...
... est abolie, que le'pillage commence et continue tout un jour ; c'est bien alors qu'il doit être permis à tous les amis de la liberté d'examiner avec scrupule quels sont ceux qui la servent de bonne foi, ou qui n'ont qu'un masque trompeur de patriotisme.
...des blés sont déjà reconnus, la commune de Paris, pour qui cette loi paraissait pa...
...as voulu l'exécuter; et c'est le comité de Salut public du département de Paris, qui vient demander à la Conventi...
...st lui qui, en demandant la suppression de l'agiotage, provoque la suppression de la Bourse et est cause qu'on 1 a fait f...
...ourse est-elle autre chose qu'une place de marché? Faudrait-il fermer les marchés ...
...lques fripons? Comment peut-on proposer de taxer le savon et les autres denrées dont les matières premières sont tirées de l'étranger, et coûtent en rai-
...justice et qu'il obtienne la confiance publique. Les maux qu'a produits la taxe des blés sont déjà reconnus, la commune de Paris, pour qui cette loi paraissait particulièrement faite, n'a pas voulu l'exécuter; et c'est le comité de Salut public du département de Paris, qui vient demander à la Convention la taxe des denrées ; c'est lui qui, en demandant la suppression de l'agiotage, provoque la suppression de la Bourse et est cause qu'on 1 a fait fermer. Est-oe ainsi qu'on peut s'attacher la confiance publique ? La Bourse est-elle autre chose qu'une place de marché? Faudrait-il fermer les marchés parce qu'il s'y glisse souvent quelques fripons? Comment peut-on proposer de taxer le savon et les autres denrées dont les matières premières sont tirées de l'étranger, et coûtent en rai-

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 57
Nous avons aujourd'hui été à lieu de juger que bientôt les nuages, dont les ...
...longtemps d'accord entre eux. Le comité de Salut public a proposé de suspendre le décret dernièrement rendu contre quelques citoyens de Toulouse. Cette proposition a été combattue par un membre de la Montagne, qui a allégué que c'était le résultat d'une intrigue, et que ce serait de la part de l'Assemblée un acte de faiblesse, que de suspendre l'exécution de son décret. Un de mes collègues me disait, dans le même temps, qu'on avait fait connaître au comité de Salut public, qu'inutilement on tenterait de faire exécuter le décret à Toulouse ; que les faits de la prétendue révolution du 31 mai et jo...
..., et qui méritait et avait la confiance de ses concitoyens ; que les voies de rigueur, loin de ramener des hommes éclairés, ne pouvaient que les irriter. Plusieurs membres de la Montagne ont parlé dans le même esprit. Delmas, membre du comité de Salut" public, a même attesté que les hommes inculpés étaient d'excellents patriotes, de vrais républicains ; que le décret prop...
... soutien, par les autorités constituées de Toulouse. La question préalable a écart...
Nous avons aujourd'hui été à lieu de juger que bientôt les nuages, dont les intrigants cherchent à se couvrir, seront dissipés, parce qu'il n'est pas possible qu'ils soient longtemps d'accord entre eux. Le comité de Salut public a proposé de suspendre le décret dernièrement rendu contre quelques citoyens de Toulouse. Cette proposition a été combattue par un membre de la Montagne, qui a allégué que c'était le résultat d'une intrigue, et que ce serait de la part de l'Assemblée un acte de faiblesse, que de suspendre l'exécution de son décret. Un de mes collègues me disait, dans le même temps, qu'on avait fait connaître au comité de Salut public, qu'inutilement on tenterait de faire exécuter le décret à Toulouse ; que les faits de la prétendue révolution du 31 mai et jours suivants y avaient été rendus par un administrateur qui en avait été témoin oculaire, et qui méritait et avait la confiance de ses concitoyens ; que les voies de rigueur, loin de ramener des hommes éclairés, ne pouvaient que les irriter. Plusieurs membres de la Montagne ont parlé dans le même esprit. Delmas, membre du comité de Salut" public, a même attesté que les hommes inculpés étaient d'excellents patriotes, de vrais républicains ; que le décret proposé n'était point l'effet d'une intrigue, mais que celui dont on demandait la su...
... dicté que pour venger Chabot d'une dénonciation faite contre lui avec pièces au soutien, par les autorités constituées de Toulouse. La question préalable a écarté le nouveau décret, et l'ordre du jour a mis fin à la discussion au moment où C...
...personne le besoin que nous avons d'une Constitution ; je vous ai déjà dit ce que je pense de celle qu'on vous offre, et le désir que...
...oir promptement accepter une ; mais une Constitution en théorie ne fait pas plus marcher un ...
...cteront-ils plus l'ouvrage d'une partie de ses membres? Les dominateurs du 31 mai et jours suivants ont-ils abjuré tout esprit de domination et d'ambition ? La marche qu...
... à la Convention depuis le premier jour de ses assemblées, les moyens qu'on a employés pour s'emparer de tous les pouvoirs, ceux qu'on ne cesse ...
...pinions, et pour ne laisser passer hors de Paris que les lettres et les feuilles p...
...s, si on ne veut que garantir la France de nouvelles secousses, si on veut éloigner de son sein les horreurs de la guerre civile, et fonder d'une manière stable sa liberté, il n'est pas besoin de tant de précaution® ; les Français sont trop éclaires, trop amis de la liberté pour ne pas s'attacher avec ...
...la jouissance ; mais aussi ils ont trop de courage pour souffrir l'oppression sous...
...e des départements inquiets sur le sort de la liberté.
Je sais et je sens autant que personne le besoin que nous avons d'une Constitution ; je vous ai déjà dit ce que je pense de celle qu'on vous offre, et le désir que j'ai d'en voir promptement accepter une ; mais une Constitution en théorie ne fait pas plus marcher un gouvernement, que le plan d'une maison ne sert à loger celui qui songe à la fair...
...eprésentation nationale, ceux-lâ qui l'ont outragée jusque dans son asile, respecteront-ils plus l'ouvrage d'une partie de ses membres? Les dominateurs du 31 mai et jours suivants ont-ils abjuré tout esprit de domination et d'ambition ? La marche qu'on a fait suivre à la Convention depuis le premier jour de ses assemblées, les moyens qu'on a employés pour s'emparer de tous les pouvoirs, ceux qu'on ne cesse d'employer pour réduire au silence les hommes dont on redoute les opinions, et pour ne laisser passer hors de Paris que les lettres et les feuilles publiques qu'on sait bien marcher dans l'esprit qu'on veut inspirer, tout cela ne...
...hose à faire pour organiser la tyrannie ? Eh ! si on n'a que des intentions pures, si on ne veut que garantir la France de nouvelles secousses, si on veut éloigner de son sein les horreurs de la guerre civile, et fonder d'une manière stable sa liberté, il n'est pas besoin de tant de précaution® ; les Français sont trop éclaires, trop amis de la liberté pour ne pas s'attacher avec empressement à tout ce qui peut en assurer la jouissance ; mais aussi ils ont trop de courage pour souffrir l'oppression sous quelque forme, sous quelque prétexte qu'on la leur présente. C'est donc par la ...
...unis les crimes commis sous ses yeux, qu'il lui conviendra d'examiner la conduite des départements inquiets sur le sort de la liberté.
son de la perte de nos changes? Je croirais assez qu'après avoir attaqué l'intégrité de la Convention par la puissance des baïonnettes, les ennemis de la France ne voient pas de plus sûr moyen de dissoudre les hommes de la Montagne qu'ils divinisaient, que de les mettre dans l'alternative de perdre leur popularité, s'ils ne taxent pas les denrées, ou de voir Paris en manquer absolument, s'ils... son de la perte de nos changes? Je croirais assez qu'après avoir attaqué l'intégrité de la Convention par la puissance des baïonnettes, les ennemis de la France ne voient pas de plus sûr moyen de dissoudre les hommes de la Montagne qu'ils divinisaient, que de les mettre dans l'alternative de perdre leur popularité, s'ils ne taxent pas les denrées, ou de voir Paris en manquer absolument, s'ils les taxent.
... qu'il a tenu un langage bien différent de celui de l'arrêté du 14 juin, pris par lui et se... ...verrez, chers concitoyens, dans le rapport qu'a fait Sevestre, à son retour ici, qu'il a tenu un langage bien différent de celui de l'arrêté du 14 juin, pris par lui et ses collègues.
Il s'était chargé de venir dire à l'Assemblée que le méconte...
...aces des anciens Parlements, n'ont plus de règles que 1 irrégularité de leur conduite, et entraînent le peuple ...
... silence. Il veut que la Convention use de sa toute puissance pour arrêter les pro...
...ateurs infidèles. Les autorités reunies de Rennes et de Quimper, lui paraissent les principaux auteurs de cette machination contre-révolutionnair...
Il s'était chargé de venir dire à l'Assemblée que le mécontentement est général, que ce mécontentement a été provoqué par les excès des 31 m...
... administrateurs perfides qui usurpent l'autorité souveraine, qui suivent les traces des anciens Parlements, n'ont plus de règles que 1 irrégularité de leur conduite, et entraînent le peuple à sa perte. Il prétend que les passions seules exercent chez vous leur empire, que la sagesse et la raison sont réduites au silence. Il veut que la Convention use de sa toute puissance pour arrêter les progrès des malveillants, et faire rentrer dans le devoir ces administrateurs infidèles. Les autorités reunies de Rennes et de Quimper, lui paraissent les principaux auteurs de cette machination contre-révolutionnaire.
...vestre n'ait pas accompagné son rapport de quelques réflexions pro- Je regrette que Sevestre n'ait pas accompagné son rapport de quelques réflexions pro-
...s que vient lui intimer un chef entouré de satellites armés; qu'il vous eût appris...
...é ; qu'il vous eût dit si, ayant d'user de toute sa puissance contre les départeme...
...e réunie par la volonté du souverain, pour délibérer sur ses intérêts, les ordres que vient lui intimer un chef entouré de satellites armés; qu'il vous eût appris comment les Français pourront espérer qu'un pareil attentat ne se renouvellera pas, s'il reste impuni et est approuvé ; qu'il vous eût dit si, ayant d'user de toute sa puissance contre les départements et leurs administrations prétendues infidèles, la Convention pouvait prouver...
...hers concitoyens, que je suis convaincu de l'état d'impuissance où se trouve la Co...
...e jour qu'une grande partie des membres de l'Assemblée continue de la croire dans l'oppression et ne prend...
...quilles et sans inquiétudes sur le sort de notre liberté.
J'avoue franchement, chers concitoyens, que je suis convaincu de l'état d'impuissance où se trouve la Convention ; que je vois chaque jour qu'une grande partie des membres de l'Assemblée continue de la croire dans l'oppression et ne prend aucune part à ses délibérations : et je vous laisse à juger si vous pouvez être tranquilles et sans inquiétudes sur le sort de notre liberté.
Le commandant général de la garde nationale de Paris* n'est pas encore nommé ; Le commandant général de la garde nationale de Paris* n'est pas encore nommé ;

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 58
A la séanoe de la convention nationale du mardi 16 juillet 1793 A la séanoe de la convention nationale du mardi 16 juillet 1793
Raffet et Henriot, ayant réuni le plus de suffrages, doivent être ballottes. La section de Marseille a arrêté et affiché que tous ...
... et ne seraient pas comptés. La commune de Paris a fixé à demain dimanche le scrutin du ballottage. Aujourd'hui la difficulté de se procurer du pain s'est fait sentir d...
.... Marat dénonce Raffet comme un fauteur de la Yendée, comme un contre-revo-lutionnaire; il se flatte que -les sans-culottes de Paris le traduiront devant le tribunal ...
...ion d'une force armée le 30 mai : crime de lèse-nation au premier chef ; car il n'est permis à la force armée de s'y présenter sans l'ordre de la Convention elle-même, que dans une i...
...qui s'était élevé tout à coup au-dessus de toute® les autorités, et accablait d'ou...
...usqu'ici une majorité qui ne laisse pas de doute du bon esprit du plus grand nombre des habitants de Paris; mais la peur n'exer-cera-t-elle ...
Raffet et Henriot, ayant réuni le plus de suffrages, doivent être ballottes. La section de Marseille a arrêté et affiché que tous les suffrages donnés dans son sein à Raffet seraient nuls et ne seraient pas comptés. La commune de Paris a fixé à demain dimanche le scrutin du ballottage. Aujourd'hui la difficulté de se procurer du pain s'est fait sentir dans plusieurs quartiers, et a occasion né des murmures. Marat dénonce Raffet comme un fauteur de la Yendée, comme un contre-revo-lutionnaire; il se flatte que -les sans-culottes de Paris le traduiront devant le tribunal révolutionnaire pour avoir investi la Convention d'une force armée le 30 mai : crime de lèse-nation au premier chef ; car il n'est permis à la force armée de s'y présenter sans l'ordre de la Convention elle-même, que dans une insurrection générale ; c'est au digne sans-culotte Henriot, à celui qui comman d...
...dait le 2 juin les prescriptions arrêtées par un comité central révolutionnaire qui s'était élevé tout à coup au-dessus de toute® les autorités, et accablait d'outrages et d'humiliations la représentation nationale. Raffet a eu jusqu'ici une majorité qui ne laisse pas de doute du bon esprit du plus grand nombre des habitants de Paris; mais la peur n'exer-cera-t-elle point encore son empire1?
Projet de décret relatif aux traitements à accorder aux receveurs de districts pour le recouvrement des capi...
...omaines nationaux, et qui règle le mode de comptabilité desdits receveurs, présenté par Mallarmé, député du département de la Meurtrie, au nom du comité des finan...
Projet de décret relatif aux traitements à accorder aux receveurs de districts pour le recouvrement des capitaux des domaines nationaux, et qui règle le mode de comptabilité desdits receveurs, présenté par Mallarmé, député du département de la Meurtrie, au nom du comité des finances (2).
...1792 et années suivantes, les receveurs de districts jouiront des Pour les exercices 1791, 1792 et années suivantes, les receveurs de districts jouiront des
... séance, page... l'adoption d'un projet de décret analogue présenté par Mallarmé. (1) Voy. ci-dessus, même séance, page... l'adoption d'un projet de décret analogue présenté par Mallarmé.
...ationale : Le", n° 1993. — Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de ÏOi9e), tome 120, n° 2. (2j Bibliothèque nationale : Le", n° 1993. — Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez (de ÏOi9e), tome 120, n° 2.
...it, un denier pour livre sur le produit de toutes les autres recettes qu'ils ont été chargés de faire, pendant les années 1791 et 1792,...
...mpris la recette des capitaux provenant de la vente des. biens nationaux.
...la loi du 24 novembre 1790 ; ils sont en outre autorisés à prélever, à leur profit, un denier pour livre sur le produit de toutes les autres recettes qu'ils ont été chargés de faire, pendant les années 1791 et 1792, pour la Trésorerie nationale, non compris la recette des capitaux provenant de la vente des. biens nationaux.
...en employer le montant dans leur compte de la caisse de l'extraordinaire. ...ndirectement, pendant les années 1790, 1791 et 1792 ; et les receveurs pourront en employer le montant dans leur compte de la caisse de l'extraordinaire.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 59
...receveurs, qu'après l'arrêté provisoire de leur compte par ledit administrateur. ...a faire le décompte desdites remises ; et-elles ne pourront être payées auxdits receveurs, qu'après l'arrêté provisoire de leur compte par ledit administrateur.
...ationaux est autorisé à arrêter un état de distribution, pour chacun des receveurs de districts, des sommes qui se trouveront... L'administrateur des domaines nationaux est autorisé à arrêter un état de distribution, pour chacun des receveurs de districts, des sommes qui se trouveront lui revenir, d'après les baises ci-dessus fixées, et à en expédier mandat sur l...
Les receveurs de districts ne pourront, sous aucun préte...
..., les corps administratifs seront tenus de motiver leurs mandats et de les appuyer de l'état des dépenses qu'ils entendent faire payer. Les receveurs de districts demeurent autorisés à en refu...
Les receveurs de districts ne pourront, sous aucun prétexte, et à peine d'en demeurer responsables, acquitter des dépenses étrangères aux domaines nationaux, sur les fonds provenant desdits domaines. En conséquence, les corps administratifs seront tenus de motiver leurs mandats et de les appuyer de l'état des dépenses qu'ils entendent faire payer. Les receveurs de districts demeurent autorisés à en refuser le paiement toutes les fois que les dépenses ne concerneraient point les dom...
Les receveurs de districts qui, pour acquitter des frais... Les receveurs de districts qui, pour acquitter des frais relatifs aux domaines nationaux, auraient employé le produit des sols additionn...
Le traitement des receveurs de districts, tel qu'il est réglé par le p... Le traitement des receveurs de districts, tel qu'il est réglé par le présent décret, sera acquitté, savoir : sur les sols pour livres additionnels pou...
Les receveurs de districts qui se trouveront dans le cas de quitter leurs places pour toute autre cause que celle de désordre ou d'infidélité dans leur gest... Les receveurs de districts qui se trouveront dans le cas de quitter leurs places pour toute autre cause que celle de désordre ou d'infidélité dans leur gestion, auront la faculté d'achever les exercices par eux commencés, à la charge d'...
...rs qui ne seraient pas dans l'intention de profiter de La faculté qui leur est accordée par l'article ci-dessus, serrent tenue de rendre à leur successeur, en présence de deux membres du directoire de district, un compte de clerc à maître,, de leurs recettes et dépenses sur le® dive...
...onfiées ; ils seront pareillement tenus de remettre au nouveau receveur tous les a...
...er en caisse, par le résultat du compte de clerc à maître, le tout à la charge, par le nouveau receveur, de rendre seul les comptes définitifs desd...
Ceux desdits receveurs qui ne seraient pas dans l'intention de profiter de La faculté qui leur est accordée par l'article ci-dessus, serrent tenue de rendre à leur successeur, en présence de deux membres du directoire de district, un compte de clerc à maître,, de leurs recettes et dépenses sur le® diverses perceptions qui leur étaient confiées ; ils seront pareillement tenus de remettre au nouveau receveur tous les acquits, récépissés, journaux, registres, et généralement toutes les pièces et pa...
...r eux commencés, ainsi que les denier® qui se trouveraient ou devraient se trouver en caisse, par le résultat du compte de clerc à maître, le tout à la charge, par le nouveau receveur, de rendre seul les comptes définitifs desdits exercices.
L'arrêté dudit compte de clerc à maître, entre l'ancien et le no...
...visé par les deux membres du directoire de district qui auront assisté" à cette opération, opérera la décharge pleine et entière de l'ancien receveur, dont le cautionnemen...
... public. Ledit cautionnement continuera de subsister seulement par rapport aux fon...
...e nationale, pour le paiement des frais de culte, et autres dépenses à la charge d...
L'arrêté dudit compte de clerc à maître, entre l'ancien et le nouveau receveur, visé par les deux membres du directoire de district qui auront assisté" à cette opération, opérera la décharge pleine et entière de l'ancien receveur, dont le cautionnement sera en conséquence annulé par rapport aux recettes et dépenses par lui faites...
...que sur les diverses perceptions dont les produits doivent être versés au Trésor public. Ledit cautionnement continuera de subsister seulement par rapport aux fonds qui auront été adressés aux receveurs, par la Trésorerie nationale, pour le paiement des frais de culte, et autres dépenses à la charge du Trésor public.
Les receveurs de districts seront tenus de dront point les recettes et dépenses faites par les receveurs, pour les frai® de culte, et autres objets pour le paiemen...
...a Trésorerie nationale est dans l'usage de leur faire passer des fonds particulier...
Les receveurs de districts seront tenus de dront point les recettes et dépenses faites par les receveurs, pour les frai® de culte, et autres objets pour le paiement desquels la Trésorerie nationale est dans l'usage de leur faire passer des fonds particuliers.
Les receveurs de district seront tenus de former un compte particulier des recett...
...cés par l'article précédent ; les frais de culte et les pensions des ecclésiastiqu...
...apitres distincts : l'un pour les frais de culte, ©t l'autre pour les pensions.
Les receveurs de district seront tenus de former un compte particulier des recettes et dépenses relatives à chacun des objets énoncés par l'article précédent ; les frais de culte et les pensions des ecclésiastiques, religieux et religieuses, seront réunis dans un seul et même compte, dans lequel on fera, autant qu'il sera possible, en recette et ©n dépense, deux chapitres distincts : l'un pour les frais de culte, ©t l'autre pour les pensions.

Séance du mardi 16 juillet 1793

page 60
... pour le receveur du district chef-lieu de chaque département, par des bordereaux signés des payeurs principaux de la section des dépenses diverses, et de celle de la dette publique, et du payeur général...
...été successivement remis pour les frais de culte, et pour les pensions des ecclési...
...pour les receveurs des autres districts de chaque département, par les bordereaux ...
...nt été fournis, soit par ledit receveur de district chef-lieu, soit par le payeur ...
La recette dudit compte sera justifiée ; savoir : pour le receveur du district chef-lieu de chaque département, par des bordereaux signés des payeurs principaux de la section des dépenses diverses, et de celle de la dette publique, et du payeur général du département, chacun pour oe qui les concerne, des récépissés délivrés par ledit receveur, pour les fonds qui lui ont été successivement remis pour les frais de culte, et pour les pensions des ecclésiatiques, religieux et religieuses ; et pour les receveurs des autres districts de chaque département, par les bordereaux signés du receveur du district chef-lieu, ou du payeur général du département, e...
...ctoire, des récépissés délivrés par lesdits receveurs, pour les fonds qui leur ont été fournis, soit par ledit receveur de district chef-lieu, soit par le payeur général du département.
Les comptes de chacune des autres espèces de dépenses que les receveurs de districts sont chargés d'acquitter pour... Les comptes de chacune des autres espèces de dépenses que les receveurs de districts sont chargés d'acquitter pour le compte du Trésor public, seront rédiges dans la même forme.
...nt d'abord vérifiés par les directoires de districts, lesquels les arrêteront en r...
...table, et certifié d'eux, au directoire de département ; savoir : pour l'année 179...
...ment transmettra lesdits comptes, vises de lui, aux commissaires de la Trésorerie nationale ; l'Assemblée se réserve de régler le mode de l'arrêté définitif des comptes.
Lesdits comptes seront d'abord vérifiés par les directoires de districts, lesquels les arrêteront en recette et en dépense, et en adresseront un bref état, signé du comptable, et certifié d'eux, au directoire de département ; savoir : pour l'année 1790, avant le 1er septembre prochain, pour l'année 1791, avant le 1er novembre aus...
...et enfin pour l'année 1792, avant le 1er janvier 1794 ; le directoire du département transmettra lesdits comptes, vises de lui, aux commissaires de la Trésorerie nationale ; l'Assemblée se réserve de régler le mode de l'arrêté définitif des comptes.

Séance du mercredi 17 juillet 1793

- search term matches: (4)

Séance du mercredi 17 juillet 1793

page 60
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
« Bessières, ce 5 juillet 1793? l'an II de la République française, une et indivis... « Bessières, ce 5 juillet 1793? l'an II de la République française, une et indivisible. »
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
... Adresse des membres du conseil général de Trévoux (4), par laquelle ils adhèrent ...
...et sans restriction à tous les articles de l'acte constitutionnel.
4° Adresse des membres du conseil général de Trévoux (4), par laquelle ils adhèrent avec empressement et sans restriction à tous les articles de l'acte constitutionnel.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
... Adresse des membres du conseil général de la commune de Mâcon (3), par laquelle ils informent la Convention de l'acceptation de la Constitution, par acclamation, dans cette commune. 3° Adresse des membres du conseil général de la commune de Mâcon (3), par laquelle ils informent la Convention de l'acceptation de la Constitution, par acclamation, dans cette commune.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
... Adresse des membres du conseil général de la commwrie de Villers-Gotterets, district de Soissons, département de VAisne (5), pai laquelle ils informent la Convention de l'acceptation de la Constitution. 5° Adresse des membres du conseil général de la commwrie de Villers-Gotterets, district de Soissons, département de VAisne (5), pai laquelle ils informent la Convention de l'acceptation de la Constitution.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...antage remporté sur les Espagnols, près de Saint-Jean-de-Luz. ..., capitaine au Ier bataillon des Hautes-Pyrénées, qui fait le le rapport d'un avantage remporté sur les Espagnols, près de Saint-Jean-de-Luz.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...dit cette lettre, fut envoyé il y a peu de jours au général espagnol Iiicardos. La... « Un messager français, dit cette lettre, fut envoyé il y a peu de jours au général espagnol Iiicardos. La chaleur était excessive, et
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...en braver toute l'ardeur. Arrivé auprès de Ricardos, il s'acquitta de sa mission ; mais voyant qu'on ne lui p...
...al : « Quand vous viendrez à Saint-Jean-de-( Luz je vous offrirai à boire. ». Ce m...
il lui en fallut en braver toute l'ardeur. Arrivé auprès de Ricardos, il s'acquitta de sa mission ; mais voyant qu'on ne lui présentait aucun rafraîchissement, il dit au général : « Quand vous viendrez à Saint-Jean-de-( Luz je vous offrirai à boire. ». Ce mot fit rire le général, et le Français fut rafraîchi (1). (Applaudissements.)
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
... Convention renvoie la lettre au comité de Salut public.) (La Convention renvoie la lettre au comité de Salut public.)
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
2° Lettre de la société populaire de Bes-sières, district de Toulouse, par laquelle elle transmet un... 2° Lettre de la société populaire de Bes-sières, district de Toulouse, par laquelle elle transmet un don patriotique; elle est ainsi conçue (2) :
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
« La société populaire de Bessières, district de Toulouse, pénétrée de douleur de voir la disette des souliers, où se tro...
.... Mais remplie d'amour pour les lois et de courage pour défendre la patrie, elle est prête à se sacrifier pour elle, et vous prie de la croire avec des sentiments républica...
« La société populaire de Bessières, district de Toulouse, pénétrée de douleur de voir la disette des souliers, où se trouvent nos braves volontaires défendant la patrie, vous en envoient 15 paires pou...
...t si leurs biens répondaient à leur patriotisme, le don ne serait pas si modique. Mais remplie d'amour pour les lois et de courage pour défendre la patrie, elle est prête à se sacrifier pour elle, et vous prie de la croire avec des sentiments républicains.
présidence de jean-bon-saint-andré, présidence de jean-bon-saint-andré,
... Adresse des membres du conseil général de la commune de Provins (6), par laquelle (1) Mercure u...
... page 281, 2« colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 219.
6° Adresse des membres du conseil général de la commune de Provins (6), par laquelle (1) Mercure universel, tome 29, page 281, 2« colonne et Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 219.
...on C 262, dossier 580 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 219. (2) Archives nationales, Carton C 262, dossier 580 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 219.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 220. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 220.
(4) Procès verbaux de la Convention, t. 16, p. 220. (4) Procès verbaux de la Convention, t. 16, p. 220.
(5) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 220 (5) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 220
(6) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 220 (6) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p. 220

Séance du mercredi 17 juillet 1793

page 61
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
« Fait en la chambre commune de Saulx ci-devant le Duc, le 1er mai 1793, l'an II de la République. « Fait en la chambre commune de Saulx ci-devant le Duc, le 1er mai 1793, l'an II de la République.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...-sur-Tille, séance publique, le 17 juin 1793, l'an II de la République. « Fait en directoire, à Is-sur-Tille, séance publique, le 17 juin 1793, l'an II de la République.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...et sans restriction à tous les articles de l'acte constitutionnel. ils adhèrent avec empressement et sans restriction à tous les articles de l'acte constitutionnel.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...Adresse des administrateurs du district de Montreuil-sur-Mer (1), par laquelle ils donnent connaissance à la Convention de la proclamation qu'ils ont faite de l'acte constitutionnel. 7° Adresse des administrateurs du district de Montreuil-sur-Mer (1), par laquelle ils donnent connaissance à la Convention de la proclamation qu'ils ont faite de l'acte constitutionnel.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...procureur général syndic du département de l'Yonne (2), par laquelle il donne connaissance à la Convention de la proclamation qu'il a faite de l'acte constitutionnel. 8° Lettre du procureur général syndic du département de l'Yonne (2), par laquelle il donne connaissance à la Convention de la proclamation qu'il a faite de l'acte constitutionnel.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
... Adresse des membres du conseil général de la commune de Nogent-sur-Seine, chef-lieu d'un des districts du département de l'Aube (3), par laquelle ils font connaître leur acceptation à l'unanimité de la Déclaration des droits de l'homme et de l'acte constitutionnel. 9° Adresse des membres du conseil général de la commune de Nogent-sur-Seine, chef-lieu d'un des districts du département de l'Aube (3), par laquelle ils font connaître leur acceptation à l'unanimité de la Déclaration des droits de l'homme et de l'acte constitutionnel.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...resse des membres composant le tribunal de commerce de la ville de Montargis, département du Loiret (4), p...
...aux journées des 31 mai et 2 juin, et a l'acte constitutionnel.
10° Adresse des membres composant le tribunal de commerce de la ville de Montargis, département du Loiret (4), par laquelle ils adhèrent aux journées des 31 mai et 2 juin, et a l'acte constitutionnel.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...ent-ils, sur les principes républicains de la saine partie de la Convention. La Constitution qui vient de paraître nous en fournit la preuve. La ... « Nous ne nous sommes pas trompés, di-sent-ils, sur les principes républicains de la saine partie de la Convention. La Constitution qui vient de paraître nous en fournit la preuve. La popularité qu'elle renferme nous présagé d avance les meilleurs effets. Nous nou...
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
Le ministre de l'intérieur, au citoyen Président de la Convention nationale. Le ministre de l'intérieur, au citoyen Président de la Convention nationale.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
, l'an II de la République. , l'an II de la République.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
' « J'ai l'honneur de vous envoyer une pétition de la municipalité de Saux-le-Duc, dont l'objet est de demander que le nom de cette commune soit changé en celui de Saulx-la-Ville. Vous verrez par l'avis ...
... d'Is-sur-Tille et celui du département de la Côte-d'Or, qui sont à la suite, que ...
' « J'ai l'honneur de vous envoyer une pétition de la municipalité de Saux-le-Duc, dont l'objet est de demander que le nom de cette commune soit changé en celui de Saulx-la-Ville. Vous verrez par l'avis du district d'Is-sur-Tille et celui du département de la Côte-d'Or, qui sont à la suite, que ces administrations ont accueilli cette démarche avec zèle et enthousiasme.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
(( Je m'empresse, citoyen Président, de vous la communiquer et de vous prier de la mettre sous les veux 3e la Conventio... (( Je m'empresse, citoyen Président, de vous la communiquer et de vous prier de la mettre sous les veux 3e la Convention nationale, pour qu'elle puisse prononcer le changement désiré.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
Pétition de la commune de Saux-le-Duc et délibération du directoi... Pétition de la commune de Saux-le-Duc et délibération du directoire du district d Is-
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
de la Côte-dfOr. de la Côte-dfOr.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
..., les^ officiers municipaux et notables de Saulx ci-devant le Duc, que ce nom de Duc ne doit plus exister ; comme il y a...
...la-Ville, la commune demande que le nom de Saulx-le-Duc soit changé en celui de Saulx-la-Ville, et ferez justice.
« Exposent, les^ officiers municipaux et notables de Saulx ci-devant le Duc, que ce nom de Duc ne doit plus exister ; comme il y a encore une rue qui se nomme Saulx-la-Ville, la commune demande que le nom de Saulx-le-Duc soit changé en celui de Saulx-la-Ville, et ferez justice.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
« Vu la délibération du conseil général de la commune de Saulx-le-Duc, tendant à ce que ce lieu porte dorénavant le nom de Saulx-la-Ville ; « Vu la délibération du conseil général de la commune de Saulx-le-Duc, tendant à ce que ce lieu porte dorénavant le nom de Saulx-la-Ville ;
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...oire, considérant que toutes les traces de ^ancienne féodalité, que les qualificat... « Le directoire, considérant que toutes les traces de ^ancienne féodalité, que les qualifications qui peuvent en rappeler le souvenir doivent disparaître à jamais ;
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...lx-le-Duc doit porter dorénavant le nom de Saulx-la-Ville. « Estime, le procureur syndic entendu, que le village appelé Saulx-le-Duc doit porter dorénavant le nom de Saulx-la-Ville.
12° Lettre de Garat, ministre de Vintérieur, par laquelle il transmet à la Convention une pétition de la municipalité de Saulx-le-Duc, tendant a changer le nom de cette commune d) Procès-verbaux de la Convention t 16 d 220 (2 Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 22o' (3 Procès-verbaux de la Convention, t. 16, nage 220' 12° Lettre de Garat, ministre de Vintérieur, par laquelle il transmet à la Convention une pétition de la municipalité de Saulx-le-Duc, tendant a changer le nom de cette commune d) Procès-verbaux de la Convention t 16 d 220 (2 Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p 22o' (3 Procès-verbaux de la Convention, t. 16, nage 220'
(4) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 220* (4) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, page 220*
(5) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p 22o' (5) Procès-verbaux de la Convention, t. 16, p 22o'
^rt 47 jfflSSimT BulMin de la Convention des ^rt 47 jfflSSimT BulMin de la Convention des
en celui de Saulx-la-Ville ; ces pièces sont ainsi ... en celui de Saulx-la-Ville ; ces pièces sont ainsi conçues (1) :
« Paris, le 15 juillet 1793 « Paris, le 15 juillet 1793
Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 220. Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 220.

Séance du mercredi 17 juillet 1793

page 62
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
... et arrêté au directoire du département de la Côte-d'Or, à Dijon, à la séance publique du 4 juillet 1793, l'an II de la République française. « Fait et arrêté au directoire du département de la Côte-d'Or, à Dijon, à la séance publique du 4 juillet 1793, l'an II de la République française.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
15° Adresse des membres de la société républicaine de Laigle (2), par laquelle ils déclarent avoir reçu avec reconnaissance l'acte constitutionnel ; ils l'ont accepté d'une voix unanime, et juré de le soutenir de toutes leurs forces. 15° Adresse des membres de la société républicaine de Laigle (2), par laquelle ils déclarent avoir reçu avec reconnaissance l'acte constitutionnel ; ils l'ont accepté d'une voix unanime, et juré de le soutenir de toutes leurs forces.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...nsidérant que la pétition des habitants de Saulx-le-Duc prouve leur haine pour l'a... Sy« Le'directoire du département, considérant que la pétition des habitants de Saulx-le-Duc prouve leur haine pour l'ancien régime et leur attachement au nouveau ;
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...sente pétition sera envoyée au ministre de l'intérieur avec prière de la mettre sous les yeux de la Convention et de l'appuyer de tout son pouvoir. « Arrête, en louant leur patriotisme, que la présente pétition sera envoyée au ministre de l'intérieur avec prière de la mettre sous les yeux de la Convention et de l'appuyer de tout son pouvoir.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...ention nationale décrète que la commune de Saulx-ie-Duc sera désormais appelée Sau... (Sur la motion d'un membre, la Convention nationale décrète que la commune de Saulx-ie-Duc sera désormais appelée Saulx-la-Ville.)
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
13° Adresse de la société des Amis de la liberté et de l'égalité de Blois, qui expriment leur reconnaissanc...
... haine irréconciliable aux vils suppôts de Capet et de Du-mc^iriez, et appellent la vengeance ...
13° Adresse de la société des Amis de la liberté et de l'égalité de Blois, qui expriment leur reconnaissance à la Convention pour l'é^ nergie et la fierté républicaine qu'elle a si glorieusement développées dans la journée du 31 mai dernier, jurent une haine irréconciliable aux vils suppôts de Capet et de Du-mc^iriez, et appellent la vengeance publique sur ces mandataires infidèles qui ont lâchement trahi les intérêts du p...
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
(La Convention ordonne l'insertion de cette adresse au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.) (La Convention ordonne l'insertion de cette adresse au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
Suit un extrait de cette adresse inséré au BuUetin (2) : Suit un extrait de cette adresse inséré au BuUetin (2) :
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
« La société républicaine de Blois écrit en ces termes : « La société républicaine de Blois écrit en ces termes :
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
« Aux marais fangeux, aux vils suppôts de « Capet et de Dumouriez, nous jurons une ( haine irré... « Aux marais fangeux, aux vils suppôts de « Capet et de Dumouriez, nous jurons une ( haine irréconciliable. Nous n'attendons « d'eux ni retour, ni remords : les suppôts « des ...
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...es infidèles, qui, siégeant au k milieu de vous, ont lâchement trahi les in-« térê... « Nous appelons la vengeance publique sur « ces mandataires infidèles, qui, siégeant au k milieu de vous, ont lâchement trahi les in-« térêts du peuple.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...'opprobre des députés du départe-« ment de Loir-et-Cher, a perdu la confiance « de tous les montagnards sans-culottes de « Blois. » « Nous vous déclarons que l'imbéçîle Le-« clerc, l'opprobre des députés du départe-« ment de Loir-et-Cher, a perdu la confiance « de tous les montagnards sans-culottes de « Blois. »
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
ses prisons de la capitale à la date du 15 juillet; el... ses prisons de la capitale à la date du 15 juillet; elle est ainsi conçue (1) :
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
, l'an II de la République une et indivisible. , l'an II de la République une et indivisible.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
« lies administrateurs du département de police vous font passer Le total journalier des détenus dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention, du département de Paris, à l'époque du 15 juillet. Parmi ...
... renfermés, il y en a qui sont prévenus de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution, délits de police municipale, correctionnelle, mil...
« lies administrateurs du département de police vous font passer Le total journalier des détenus dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention, du département de Paris, à l'époque du 15 juillet. Parmi les individus qui y sont renfermés, il y en a qui sont prévenus de fabrication ou distribution de faux assignats, assassinats, contre-révolution, délits de police municipale, correctionnelle, militaire, et d'autres pour délits légers.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
... remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris. « Certifié conforme aux feuiUes journalières à nous remises par les concierges des maisons de justice et d'arrêt du département de Paris.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...ssaire dans le département du Centre et de l'Ouest, par laquelle il rend compte de...
...es faites contre les rebelles et du peu de succès des mouvement» contre-révolutionnaires tentés dans le département de la Gironde. Il annonce que le royaume de Gensonné tombe en poussière comme celui de Buzot elle est ainsi conçue. (3) :
16° Lettre du représentant Philippeaux, commissaire dans le département du Centre et de l'Ouest, par laquelle il rend compte des différentes dispositions militaires faites contre les rebelles et du peu de succès des mouvement» contre-révolutionnaires tentés dans le département de la Gironde. Il annonce que le royaume de Gensonné tombe en poussière comme celui de Buzot elle est ainsi conçue. (3) :
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
, l'an II de la République française. , l'an II de la République française.
(2) Second supplément au Bulletin de la Convention des 16 et 17 juillet 1793. (2) Second supplément au Bulletin de la Convention des 16 et 17 juillet 1793.
« Commune de Paris, le 16 juillet 1793 « Commune de Paris, le 16 juillet 1793
(3) Ministère de la Guerre. Armée des côtes de la Rochelle, earlon S/3, liasse 3, pièc...
...age 221. — Second supplément m Bulletin de la Convention des 16 et 17 juillet 1793.
(3) Ministère de la Guerre. Armée des côtes de la Rochelle, earlon S/3, liasse 3, pièce n* 1 : — Procès-verbaux 4e la Convention, tome 16, page 221. — Second supplément m Bulletin de la Convention des 16 et 17 juillet 1793.
...ttre des administrateurs du département de police de Paris, par laquelle ils transmettent à ...
...nues dans les diver- (1) Pîocès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 221,
14° Lettre des administrateurs du département de police de Paris, par laquelle ils transmettent à la Convention l'état numérique des personnes détenues dans les diver- (1) Pîocès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 221,
« Limoges, le 11 juillet 1793 « Limoges, le 11 juillet 1793
...on C 261, dossier 568 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 221. ...ma dernière dépêche, nous nous sommes rendus à la (1 ) Archives nationales, Carton C 261, dossier 568 et Procès-verbaux de la Convention, tome 16, page 221.

Séance du mercredi 17 juillet 1793

page 63
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...vons été fort satisfaits du département de la Charente qui, ayant déjà fourni 27 b...
... lève un 28* sur notre réquisition avec de la cavalerie. La' société d'Angoulême e...
... Nous y avons reçu pour les libérateurs de la Erance le juste tribut d'hommageB qu...
...l nous a été doux d'entendre la lecture de deux adresses, l'une à la Convention où...
...autre aux administrés pour les pénétrer de .vénération pour l'acte constitutionnel. Nous avons tous été en corps après la ...
... ont été conspués, et ensuite à l'arbre de la liberté, chantant tous avec émotion ...
« Nous avons été fort satisfaits du département de la Charente qui, ayant déjà fourni 27 bataillons, en lève un 28* sur notre réquisition avec de la cavalerie. La' société d'Angoulême est dans les meilleurs principes. Nous y avons reçu pour les libérateurs de la Erance le juste tribut d'hommageB qui leur était dû. L'administration avait tenu une marche équivoque depuis le 31 mai, mais les républicains en masse ont exigé qu'elle s'expliquât et il nous a été doux d'entendre la lecture de deux adresses, l'une à la Convention où elle se rallie aux vrais montagnards, l'autre aux administrés pour les pénétrer de .vénération pour l'acte constitutionnel. Nous avons tous été en corps après la séance à celle du club ou les fédéralistes ont été conspués, et ensuite à l'arbre de la liberté, chantant tous avec émotion VHymne des Marseillais.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...ussi prononcés. Ils ont même donné lieu de soupçonner leurs principes, quoique ils aient répondu négativement aux sollicitations de la Gironde. Ce que nous avons remarqué de plus positif est leur résolution de regarder comme seul pouvoir tutélaire de l'Etat la Convention et d'employer tous leurs moyens à faire accepter la Constitution. xc A Limoges, la société est excellente. Les corps administratifs ne sont pas aussi prononcés. Ils ont même donné lieu de soupçonner leurs principes, quoique ils aient répondu négativement aux sollicitations de la Gironde. Ce que nous avons remarqué de plus positif est leur résolution de regarder comme seul pouvoir tutélaire de l'Etat la Convention et d'employer tous leurs moyens à faire accepter la Constitution.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
séance des administrateurs de Poitiers, où nous avons encore obtenu un renfort auxiliaire. Nous avons expédié de là deux courriers pour Nantes : l'un pa...
...la voie maritime, craignant que la voie de terre ne fût interceptée, afin de relever le carnage des Nantais par la p...
...les rapports contradictoires sur l'état de nos forces a Niort, nous déterminèrent ...
... nous y vîmes les signes trop frappants de la défaite que venait d'éprouver les lé...
...re, mais ils trouvèrent plus convenable de nous faire poursuivre notre mission principale. Arrivés à deux lieues de Niort, nous trouvâmes un capitaine du 13e bataillon de la formation d'Orléans, qui était grièv...
...nter dans notre voiture. Ce jeune homme de 25 à 27 ans, nous fit un récit naïf de ce qu'il avait observé à la dernière affaire de Châtillon. Il ne s'y trouvait ni généra...
...it été établi pour éviter les surprises de sorte que l'ennemi était déjà à la port...
...proche. Il lui fut d'autant plus facile de nous écraser que la légion n'était null...
...te, mis l'infanterie à l'arrière-garde, de sorte qu'elle n'était pas protégée dans...
...en pièces par les décharges à mitraille de l'ennemi qui faisait une boucherie horr...
...ous a été fait avec toutes les candeurs de l'innocence est réfuté par d'autres his...
...ant à Niort, notre premier : soin a été de vérifier l'assertion de Biron sur ! la faiblesse de nos ressources dans cette ville, !
séance des administrateurs de Poitiers, où nous avons encore obtenu un renfort auxiliaire. Nous avons expédié de là deux courriers pour Nantes : l'un par Rennes et l'autre par la voie maritime, craignant que la voie de terre ne fût interceptée, afin de relever le carnage des Nantais par la perspective d'un secours prompt et décisif. Nous allions partir ensuite pour Angoulême lorsque les rapports contradictoires sur l'état de nos forces a Niort, nous déterminèrent à vérifier nous-mêmes laquelle des versions était exacte. Passant à Saint-Maixent le 6, nous y vîmes les signes trop frappants de la défaite que venait d'éprouver les légions Westermann entre Châtillon et Parthenay. Je voulais accompagner dans cette dernière ville mes collègues Bourdon et Goupilleau qui montaient à cheval pour s'y rendre, mais ils trouvèrent plus convenable de nous faire poursuivre notre mission principale. Arrivés à deux lieues de Niort, nous trouvâmes un capitaine du 13e bataillon de la formation d'Orléans, qui était grièvement blessé et que nous fîmes monter dans notre voiture. Ce jeune homme de 25 à 27 ans, nous fit un récit naïf de ce qu'il avait observé à la dernière affaire de Châtillon. Il ne s'y trouvait ni généraux ni officiers, lorsque les brigands fondirent sur la légion. Lui seul et un autre capitaine purent profiter du désordre général ; aucun avant-poste n'avait été établi pour éviter les surprises de sorte que l'ennemi était déjà à la portée du canon avant qu'on soupçonnât son approche. Il lui fut d'autant plus facile de nous écraser que la légion n'était nullement sur ses gardes et que notre artillerie se trouvait dans un enfoncement d'o...
...Duperray, reproche en outre au général d'avoir, lorsqu'il survint après la déroute, mis l'infanterie à l'arrière-garde, de sorte qu'elle n'était pas protégée dans sa retraite par la cavalerie. Elle fut mise en pièces par les décharges à mitraille de l'ennemi qui faisait une boucherie horrible. Le jeune homme a vu périr tous ses camarades sans en pouvoir sauver un seu...
...'a pu se soustraire à la mort qu'en montant derrière un cavalier. Ce récit qui nous a été fait avec toutes les candeurs de l'innocence est réfuté par d'autres historiens. Des mesures ont été prises pour réparer promptement cet échec. En arrivant à Niort, notre premier : soin a été de vérifier l'assertion de Biron sur ! la faiblesse de nos ressources dans cette ville, !
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...malheureusement trop vrai que i l'année de Niort n'est que de 9,000 hommes, j dont 3,000 de troupes requises et trois autres mille sans armes, de sorte que nos forces effectives se rédu...
...qu'il y avait entre 25 et 30,000 hommes de bonnes troupes à Niort. Avec ces faible...
...du citoyen Malort, colonel d'artillerie de la marine, la ville est dans un état de défense assez respectable. L'hôpital mi...
...humanité doit l'établissement aux soins de mon collègue Auguis est dans un état ad...
...les Sables et Mache-coul un détachement de 8 à 10,000 hommes,
« II est malheureusement trop vrai que i l'année de Niort n'est que de 9,000 hommes, j dont 3,000 de troupes requises et trois autres mille sans armes, de sorte que nos forces effectives se réduisent à 3 ou 4,000 hommes. Cependant on a toujours certifié à la Convention qu'il y avait entre 25 et 30,000 hommes de bonnes troupes à Niort. Avec ces faibles moyens, gïâce au talent et au zèle du citoyen Malort, colonel d'artillerie de la marine, la ville est dans un état de défense assez respectable. L'hôpital militaire dont l'humanité doit l'établissement aux soins de mon collègue Auguis est dans un état admirable. Bou-lard commande entre les Sables et Mache-coul un détachement de 8 à 10,000 hommes,
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
mais cette petite armée va s'affaiblir de deux bataillons girondins que les plus ...
...ser à leurs postes. Il n'est plus temps de se dissimuler qu'avec des ressources au...
... conduirons à la boucherie des milliers de républicains généreux et que la guerre de la Vendée sera interminable, si on ne renouvelle complètement la population de ce malheureux pays ; il faudra en venir...
mais cette petite armée va s'affaiblir de deux bataillons girondins que les plus vives instances nous ont déterminé à laisser à leurs postes. Il n'est plus temps de se dissimuler qu'avec des ressources aussi insuffisantes nous conduirons à la boucherie des milliers de républicains généreux et que la guerre de la Vendée sera interminable, si on ne renouvelle complètement la population de ce malheureux pays ; il faudra en venir à des mesures extrêmes et en faire un décret pour sauver la République.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...ois semaines. On a eu le mauvais esprit de les congédier avec des formes odieuses ...
...er l'innocence. J'ai été témoin à Niort de la hauteur et du ton insolent avec lequel on les traite. Je m'en suis expliqué de manière à faire cesser cette morgue ins...
...éroces. Ils venaient avec du courage et des subsistances pour quinze jours ou trois semaines. On a eu le mauvais esprit de les congédier avec des formes odieuses ; on méprise trop le paysan dont il faudrait honorer l'innocence. J'ai été témoin à Niort de la hauteur et du ton insolent avec lequel on les traite. Je m'en suis expliqué de manière à faire cesser cette morgue insoutenable des messieurs qui portent l'aristocratie jusque sous la tente.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
... jours, les canons et les autres signes de réjouissance sont préparés pour célébre...
...est trompée. Ils sont vivement affectés de cette omission que je leur ai fait envi...
« Depuis huit jours, les canons et les autres signes de réjouissance sont préparés pour célébrer l'allégresse publique, et chaque jour l'attente des administrateurs est trompée. Ils sont vivement affectés de cette omission que je leur ai fait envisager comme un oubli du bureau. Le grand mal est que la convocation des assemblé...
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...c des fusils, nous eussions obtenu plus de 40,000 hommes dans notre tournée, mais ... ...ir peu dans ce département où la plus grande pénurie d'armes se fait sentir. Avec des fusils, nous eussions obtenu plus de 40,000 hommes dans notre tournée, mais d'après l'observation du comité central, nous nuirions plus à nos succès que nou...
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
de la Gironde devaient passer sur Limoges de la Gironde devaient passer sur Limoges

Séance du mercredi 17 juillet 1793

page 64
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...vention son procès-verbal d'acceptation de l'acte constitutionnel. Oise (1), par laquelle elle fait passer à la Convention son procès-verbal d'acceptation de l'acte constitutionnel.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
... du district de.Villeneuve, département de Lot-et-Garonne, s'honorent de la résistance quils ont opposée à l'exé...
...ber-ticides que proposait, aux citoyens de ce département, une prétendue assemblée...
...mouvements qu'ils dénoncent que l'œuvre de la faction rebelle de la Gironde, secondée et accréditée par l'administration du département de Lot-et-Garonne Us^ jurent de rester inviolablement attaches a la Convention nationale et à la Constitution républicaine qu'elle vient de décréter.
« Les administrateurs du conseil du district de.Villeneuve, département de Lot-et-Garonne, s'honorent de la résistance quils ont opposée à l'exécution des mesures liber-ticides que proposait, aux citoyens de ce département, une prétendue assemblée générale tenue à Agen. Ces administrateurs ne voient dans les mouvements qu'ils dénoncent que l'œuvre de la faction rebelle de la Gironde, secondée et accréditée par l'administration du département de Lot-et-Garonne Us^ jurent de rester inviolablement attaches a la Convention nationale et à la Constitution républicaine qu'elle vient de décréter.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
18° Adresse des citoyens du canton de Nan-terre (3), par laquelle ils font co...
... assemblée primaire, ils ont accepte la Constitution à l'unanimité.
18° Adresse des citoyens du canton de Nan-terre (3), par laquelle ils font connaître que, réunis en assemblée primaire, ils ont accepte la Constitution à l'unanimité.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
20° Adresse des citoyens du canton de Pierrette, district de Saint-Denis (2), par laquelle ils font passer à la Convention le procès-verbal de l'acceptation de la Constitution dans leur assemblée primaire. 20° Adresse des citoyens du canton de Pierrette, district de Saint-Denis (2), par laquelle ils font passer à la Convention le procès-verbal de l'acceptation de la Constitution dans leur assemblée primaire.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
21° Adresse de la société républicaine de Noyers, département de l'Yonne (3), par laquelle elle transmet...
...ention la joie au'elle a ressentie lors de l'acceptation de la Constitution.
21° Adresse de la société républicaine de Noyers, département de l'Yonne (3), par laquelle elle transmet à la Convention la joie au'elle a ressentie lors de l'acceptation de la Constitution.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
23° Adresse de la société populaire deBray-sur-Seine, département de Seine-et-Marne, qui exprime son adhésion a la Constitution et son vœu pour la punition des traître... 23° Adresse de la société populaire deBray-sur-Seine, département de Seine-et-Marne, qui exprime son adhésion a la Constitution et son vœu pour la punition des traîtres et
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...se engagés §eno^ donner d'abord un coup de main pour écraser les brigands de la Yendée. Mais plusieurs rapports sûrs m'attestent que, lors de la provocation faite aux citoyens de cette contrée 40 seulement se sont insc...
...er un grand mouvement. Ainsi le royaume de Gensonné tombe en poussière comme celui de Buzot.
pour marcher sur Paris. Je les eusse engagés §eno^ donner d'abord un coup de main pour écraser les brigands de la Yendée. Mais plusieurs rapports sûrs m'attestent que, lors de la provocation faite aux citoyens de cette contrée 40 seulement se sont inscrits, malgré les sommes immenses distribuées pour exciter un grand mouvement. Ainsi le royaume de Gensonné tombe en poussière comme celui de Buzot.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
« Le commissaire de la Convention dans les départements du Centre et de l'Ouest. « Le commissaire de la Convention dans les départements du Centre et de l'Ouest.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...nvention renvoie cette lettre au comité de Salut public.) (La Convention renvoie cette lettre au comité de Salut public.)
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
... Lettre du procureur syndic du district de Villeneuve, département de Lot-et-Ga-ronne, par laquelle il adresse a Ij Comn tion une délibération du conseil de ce district, qui improuve les mesures p... 17° Lettre du procureur syndic du district de Villeneuve, département de Lot-et-Ga-ronne, par laquelle il adresse a Ij Comn tion une délibération du conseil de ce district, qui improuve les mesures proposees par
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
le département de la Gironde à celui de Lot-et-Garonne (1). le département de la Gironde à celui de Lot-et-Garonne (1).
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...tion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.) (La Convention ordonne la mention honorable, l'insertion au Bulletin et le renvoi au comité de Salut public.)
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
Suit un extrait de cette adresse inséré au Suit un extrait de cette adresse inséré au
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
22° Lettre de Dalbarade, ministre delà marine, par la...
...ion copie : 1° d'une lettre du district de Paimbeuf; d'une lettre du citoyen Barré, commandant la corvette de la République « La Perdrix », qui constatent que 1 équipage de cette corvette abandonne pour les frais de la guerre et pour le soulagement des ve...
22° Lettre de Dalbarade, ministre delà marine, par laquelle il transmet à la Convention copie : 1° d'une lettre du district de Paimbeuf; d'une lettre du citoyen Barré, commandant la corvette de la République « La Perdrix », qui constatent que 1 équipage de cette corvette abandonne pour les frais de la guerre et pour le soulagement des veuves des pauvres marins, un lougre qu il a pris sur les Anglais et qui est estim...
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...tion au Bulletin et le renvoi au Comité de la marine. Elle ordonne également l'envoi de l'extrait du procès^erbal au* braves marins de la corvette la Perdrix.) (La Convention décrète la mention honorable l'insertion au Bulletin et le renvoi au Comité de la marine. Elle ordonne également l'envoi de l'extrait du procès^erbal au* braves marins de la corvette la Perdrix.)
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
Suit un extrait de cette adresse inséré au Bulletin. Suit un extrait de cette adresse inséré au Bulletin.
19° Adresse de l'assemblée primaire du canton de Livry, département de Seme-et- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 222. _ Bulletin de la Convention du 17 juillet 1793 19° Adresse de l'assemblée primaire du canton de Livry, département de Seme-et- (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 222. _ Bulletin de la Convention du 17 juillet 1793
— Second supplément au Bulletin de la Convention des 16 et 17 juillet 1793. — Second supplément au Bulletin de la Convention des 16 et 17 juillet 1793.
...composant la société populaire des Amis de la Constitution républicaine une et indivisible, séante...
..., ont entendu avec transport la lecture de la Constitution. Ils ont trouvé dans ce sublime ouvrage...
...sa dignité première, lui trace la réglé de sa conduite et lui fait connaître ses d...
...du peuple souverain, (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 222.
« Les membres composant la société populaire des Amis de la Constitution républicaine une et indivisible, séante à Bray-sur-Seine, ont entendu avec transport la lecture de la Constitution. Ils ont trouvé dans ce sublime ouvrage tout ce qui rappelle 1 homme à sa dignité première, lui trace la réglé de sa conduite et lui fait connaître ses droits et ses devoirs. « Sages législateurs, disent-ils, « fidèles mandataires du peuple souverain, (1) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 222.
(2) On trouve un second extrait de cette adresse dans le second supplément au Bulletin de la Convention des 16 et 17 juillet 1TO3... (2) On trouve un second extrait de cette adresse dans le second supplément au Bulletin de la Convention des 16 et 17 juillet 1TO3. Il est ainsi conçu :
« Le procureur-syndic du district de Villeneuve, départem^nt de Lot-et-Garonne, ^ « Le procureur-syndic du district de Villeneuve, départem^nt de Lot-et-Garonne, ^
une délibération du conseil de ce district, quii * est constamment refusé aux mesures Proposées pai le département de la Gironde à celui Lo^-Garonne tendant à former une commission de Salut public, a lever, de concert avec d'autres départements, une... une délibération du conseil de ce district, quii * est constamment refusé aux mesures Proposées pai le département de la Gironde à celui Lo^-Garonne tendant à former une commission de Salut public, a lever, de concert avec d'autres départements, une force départementale, et à nommer des commissaires pour se rendre à Bourges, af...
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome ib, p aai. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome ib, p aai.
(2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 222. (2) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 222.
(3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 222. (3) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 222.
(4) Procès-verbaux de la Convention, tome 16. p. 222. (4) Procès-verbaux de la Convention, tome 16. p. 222.
(5) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 222. (5) Procès-verbaux de la Convention, tome 16, p. 222.

Séance du mercredi 17 juillet 1793

page 65
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...ts du peuple près Varmée du Rhin, datée de Strasbourg, le 9 juillet 1793. Lettre des représentants du peuple près Varmée du Rhin, datée de Strasbourg, le 9 juillet 1793.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...léans, conformément à la loi du 33 mars 1793, pour l'inscription des contributions jvolontaires destinées, par les communes de ce district, à l'équipement des défenseurs de la patrie. « Extrait du registre tenu au secrétariat du district d'Orléans, conformément à la loi du 33 mars 1793, pour l'inscription des contributions jvolontaires destinées, par les communes de ce district, à l'équipement des défenseurs de la patrie.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...sez les traîtres que vous avez expulsés de c votre sein, réprimez la cupidité des ...
...isance légitime à laquelle il « a droit de prétendre sous les rameaux de « l'arbre de la liberté. Nous allons jurer ad-« hésion à la Constitution, guerre aux ty-« rans, haine et exécrat...
« exterminez les brigands couronnés, punis-« sez les traîtres que vous avez expulsés de c votre sein, réprimez la cupidité des agio-« teurs, des accapareurs, et rendez au peuple « qui souffre l'aisance légitime à laquelle il « a droit de prétendre sous les rameaux de « l'arbre de la liberté. Nous allons jurer ad-« hésion à la Constitution, guerre aux ty-« rans, haine et exécration à tous les fédéra-« listes. »
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...l venait d'obtenir en vertu d'un décret de la Convention et dont il avait le plus ... ...it pas d'armer son quatrième bataillon, a envoyé à l'instant les 225 fusils qu'il venait d'obtenir en vertu d'un décret de la Convention et dont il avait le plus grand besoin (1).
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
Suit la teneur de cette lettre insérée au Bulletin (2) : Suit la teneur de cette lettre insérée au Bulletin (2) :
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
... venait d'obtenir, en vertu d'un décret de la Convention nationale, 225 fusils don... « Le département des Vosges venait d'obtenir, en vertu d'un décret de la Convention nationale, 225 fusils dont il avait le plus grand besoin.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...ons patriotiques déposés au secrétariat de leur district ; ces pièces sont ainsi c... ...du district d'Orléans, par laquelle ils font passer à la Convention l'état des dons patriotiques déposés au secrétariat de leur district ; ces pièces sont ainsi conçues (3) :
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
...ire du district d'Orléans, au Président de la Convention nationale. Le directoire du district d'Orléans, au Président de la Convention nationale.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
, l'an II de la République française une et indivisi... , l'an II de la République française une et indivisible.
Locuteur: Robert-Thomas-Lindet
... volontaires destinées par les communes de notre district à l'équipement et habillement des défenseurs de la Patrie. ..., conformément à la loi du §3 mars dernier, pour l'inscription des contributions volontaires destinées par les communes de notre district à l'équipement et habillement des défenseurs de la Patrie.
Locuteur: Robert-Thomas-Li