Résultats trouvés dans le Tome 24

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-025 hits on 1791-033 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
9 sections trouvées
Tri par date d'édition croissante

Maintenant, messieurs, quand le prétendu principe, écrit dans la donation de 1648, serait véritable; quand nous accorderions à m. de condé que la conquête reste dans le domaine privé du prince, tant qu'il n'a point été compté de ses revenus à la chambre de comptes (2), il n'en serait pas moins faux que leclermontoisfût encore extra-domanial en 1648 : deux autres règles incontestables repousseront toujours cette supposition erronée

Maintenant, messieurs, quand le prétendu principe, écrit dans la donation de 1648, serait véritable; quand nous accorderions à m. de condé que la conquête reste dans le domaine privé du prince, tant qu'il n'a point été compté de ses revenus à la chambre de comptes (2), il n'en serait pas moins faux que leclermontoisfût encore extra-domanial en 1648 : deux autres règles incontestables repousseront toujours cette supposition erronée

page 114 - 128
M. de Vismes . Maintenant, Messieurs, quand le prétendu principe, écrit dans la donation de 1648, serait véritable; quand nous accorderions à M. de Condé que la conquête reste dans le domaine privé du prince, tant qu'il n'a point été compté de ses revenus à la chambre de comptes (2), il n'en serait pas moins faux que leClermontoisfût encore extra-domanial en 1648 : deux autres règles incontestables
...
rise le département d'Eure-et-Loir à acquérir la maison des ci-devant cordeliers de Chartres, ces mots : « Excepte de la présente permission d'acquérir le jardin coté D, et les 2 portions cotées E, F, sur le même plan, pour être, ces 3 objets, ven- dus séparément et en la manière prescrite par les décrets. » (Ce retranchement est décrété.) M. le Président lève la séance à onze heures trois quarts.
M. de Vismes . Maintenant, Messieurs, quand le prétendu principe, écrit dans la donation de 1648, serait véritable; quand nous accorderions à M. de Condé que la conquête reste dans le domaine privé du
...
sur le même plan, pour être, ces 3 objets, ven- dus séparément et en la manière prescrite par les décrets. » (Ce retranchement est décrété.) M. le Président lève la séance à onze heures trois quarts.

Séance du mardi 22 mars 1791, au soir

Séance du mardi 22 mars 1791, au soir

page 279 - 290
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 22 mars 1791 , au sofr (1). Laséance est ouverte à Six heures et demie du soir. Un dé MM les sécrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du matin, qui est adopté. Un de MM. les secrétaires donne lecture des adresses suivantes : (1) Celte séance est incomplète au Moniteur. Adresse de M. d'Esparronivicê-consul de France
...
onne lecture d'une lettre du présidant de l'assemblée électorale du département de la Seine-bifêHeure, qui annonce que M. Verdier, curé deGhofey4e-Roii, ayant rétracté l'acceptakion qu'il avilit faite de sa domination à l'évêché de ce département, le nouveau choix des électeurs est tomb&sur M. Charrier de La Roche, député de Lyon à l'Assemblée nationale! La séance est levée à neuf heures et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 22 mars 1791 , au sofr (1). Laséance est ouverte à Six heures et demie du soir. Un dé MM les sécrétaires donne lecture du procès-ve
...
de sa domination à l'évêché de ce département, le nouveau choix des électeurs est tomb&sur M. Charrier de La Roche, député de Lyon à l'Assemblée nationale! La séance est levée à neuf heures et demie.

Séance du vendredi 25 mars 1791

Séance du vendredi 25 mars 1791

page 366 - 376
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du vendredi 25 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du proçès-verbal de la séance d'hier au soir, qui est adopté. M. Jacques Binot , prêtre, ci-devant principal du collège d'Ancenis, départements de la Loire-Inférieure, et membre de l'Assemblée, prête le serment exigé
...
susceptible de difficulté. Quant à la seconde, je propose non pas l'ajournement, mais le renvoi au comité qui demain vous exprimera son vœu. (La discussion est fermée.) La première partie de l'article 2 est adoptée en ces termes : « La garde de la personne du roi mineur sera confiée à sa mère. » (La seconde partie de l'article est renvoyée au comité.) M. le Président lève la séance à trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du vendredi 25 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du proçès-verbal
...
2 est adoptée en ces termes : « La garde de la personne du roi mineur sera confiée à sa mère. » (La seconde partie de l'article est renvoyée au comité.) M. le Président lève la séance à trois heures.

Séance du jeudi 31 mars 1791, au matin

Séance du jeudi 31 mars 1791, au matin

page 471 - 484
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du jeudi 31 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Prugnon , au nom du comité d'emplacement. Une vérité que chaque jour vient manifester, c'est qu'il faut très difficilement permettre d'acquérir aux petits districts ; je les considère comme des voyageurs qui doivent se loger comme on se loge en passa
...
ette aux voix la proposition de M. Rœderer dans les termes suivants: « Tout propriétaire de brevet d'invention sera soumis au droit de patente annuel, établi par la loi du 2 mars, pour l'exercice de toute profession d'arts et métiers. » (Cette proposition est décrétée.) L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à la séance de samedi soir. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du jeudi 31 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Prugnon , au nom du comité d'emplacement. Une véri
...
oute profession d'arts et métiers. » (Cette proposition est décrétée.) L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à la séance de samedi soir. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.

Séance du mercredi 6 avril 1791

Séance du mercredi 6 avril 1791

page 597 - 619
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du mercredi 6 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui ést adopté. M. de Cernon , au nom du comité d'agriculture et de commerce, parle sur la nécessité d'accélérer la reddition du compte général des anciens droits de traites,
...
excèdent pas le nombre de 3 au delà du quart de tous ses biens, tant meubles qu'immeubles, quelle que soit leur origine et déduction faite du montant de ses dettes, il pourra léguer cette part d'enfant ou un quart, soit à un, soit à plusieurs de ses enfants, soit à toute autre personne capable. Art 3. L'usage des substitutions fidei-commis-saris est aboli, il ne pourra en être fait par aucun acte.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du mercredi 6 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
...
t ou un quart, soit à un, soit à plusieurs de ses enfants, soit à toute autre personne capable. Art 3. L'usage des substitutions fidei-commis-saris est aboli, il ne pourra en être fait par aucun acte.

Séance du samedi 9 avril 1791, au matin

Séance du samedi 9 avril 1791, au matin

page 657 - 675
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du samedi 9 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un membre du comité de vérification propose à la Chambre d'accorder à M. Eudet, curé d'Anger-ville-l'Orcher, un congé de six semaines. (Ce congé est accordé.) Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de jeudi soir. M. Martin
...
e dernier, iui a demandé, de la part du ministre de la marine, la réponse écrite de la main de ce ministre; et cependant l'Assemblée, nationale met le sieur Bonjour sous la sauvegarde de la loi. » M. le Président invite ies membres de l'As- semblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pont* y procéder à la nomination d'un président et de trois secrétaires. La séance est levée à trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du samedi 9 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un membre du comité de vérification propose à la Cha
...
le Président invite ies membres de l'As- semblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pont* y procéder à la nomination d'un président et de trois secrétaires. La séance est levée à trois heures.

Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

page 694 - 708
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD. Séance du lundi 11 avril 1791 , au matin. La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de samedi 9 avril au soir, qui est adopté. M. Bouche , au nom,du comité de vérification. Messieurs, votre comité de vérification est d'avis que les congés demandés par MM. Charrier, évêqu
...
a plus modérée doit être remboursé sur ce pied et non pas au prix qu'il a coûté il y a un siècle. Le dédommagement doit être proportionné à la perte; c'est une obligation de droit; elle est stricte, naturelle et juste; vous avez promis de la remplir envers tout le monde; la justice, le respect dû aux propriétés, l'humanité, les droits de l'homme et vos décrets vous en imposent également le devoir.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD. Séance du lundi 11 avril 1791 , au matin. La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
...
aturelle et juste; vous avez promis de la remplir envers tout le monde; la justice, le respect dû aux propriétés, l'humanité, les droits de l'homme et vos décrets vous en imposent également le devoir.

Séance du dimanche 13 mars 1791

Séance du dimanche 13 mars 1791

page 65 - 73
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 13 mars 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances d'hier au matin et au soir, qui sont adoptés. M. d'André. En passant à l'ordre du jour sur la lettre de la municipalité de Paris, concernant l'incarcération de3 personnes arrêtées aux Tui
...
te de la discussion soit renvoyée à demain. Plusieurs membres demandent l'ajournement de la discussion à jour fixe. (L'Assemblée décrète le renvoi de la suite de la discussion à la séance de demain.) M. le Président invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à un nouveau scrutin pour la nomination d'un président. La séance est levée à trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 13 mars 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux
...
M. le Président invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à un nouveau scrutin pour la nomination d'un président. La séance est levée à trois heures.

Séance du mardi 15 mars 1791, au matin

Séance du mardi 15 mars 1791, au matin

page 82 - 107
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 15 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. Voici, Messieurs, le bulletin du roi de ce matiu ; (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. « Mardi 15 mars 1791, 8 heures du matin. « Le meilleur état du roi se soutient ; la nuit a été très bonne ; l'enrouement subsiste enco
...
naient au profit du Trésor public. La contribution de ta ville de Paris était donc d'un cinquième environ, tant en contribution foncière que personnelle, et en droits sur les consommations. . . Cette somme paraîtra bien considérable, surtout si l'on considère qu'une partie des revenus de la ville de Paris ne parvient à ses habitants qu'après avoir acquitté l'imposition foncière dans les provinces.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 15 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. Voici, Messieurs, le bulletin
...
somme paraîtra bien considérable, surtout si l'on considère qu'une partie des revenus de la ville de Paris ne parvient à ses habitants qu'après avoir acquitté l'imposition foncière dans les provinces.