Résultats trouvés dans le Tome 60

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-021 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-029 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-021 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 sur 11 résultats
Tri par date d'édition croissante

Séance du samedi 16 mars 1793

- search term matches: (9)

Séance du samedi 16 mars 1793

page 230
Locuteur: Julien
... des dilapidations dans l'intérêt de la nation et des vols particuliers, de la part de... « J'ai à lui dévoiler des prévarications aux lois, des dilapidations dans l'intérêt de la nation et des vols particuliers, de la part de plusieurs fonctionnaires publics réunis, qui ont su parvenir à se soustraire à ...

Séance du samedi 16 mars 1793

page 232
Locuteur: Julien
...ier, sûr les rentes en nature dues à la nation et aux émigrés, par différents fermiers... ...urs du droit d'enregistrement à percevoir, ainsi que l'ordonne la loi du 11 janvier, sûr les rentes en nature dues à la nation et aux émigrés, par différents fermiers, rentiers et autres, depuis la promulgation de cette loi.

Séance du samedi 16 mars 1793

page 236
Locuteur: Julien
...rois mois au moins de l'année et que la nation ne peut que gagner en donnant par l'éta... ...es plus voisins, que les communications sont interceptées par la neige pendant trois mois au moins de l'année et que la nation ne peut que gagner en donnant par l'établissement d'un département une surveillance directe et rapprochée de la vente d...

Séance du samedi 16 mars 1793

page 237
Locuteur: Romme
...rsuivi comme les autres débiteurs de la nation ; et s'il est reconnu qu'il est en avan... « Dans le cas où il sera déclaré reliqua-taire, il sera poursuivi comme les autres débiteurs de la nation ; et s'il est reconnu qu'il est en avance, attendu la nature de l'administration, il sera pourvu sans délai à son rembo...

Séance du samedi 16 mars 1793

page 238
Locuteur: Romme
...rsuivi comme les autres débiteurs de la nation ; et s'il est reconnu qu'il est en avan... « Dans le cas où il sera déclaré reliquataire, il sera poursuivi comme les autres débiteurs de la nation ; et s'il est reconnu qu'il est en avance, attendu la nature de l'administration, il sera pourvu sans délai à son rembo...

Séance du samedi 16 mars 1793

page 244
Locuteur: Julien
(( Représentants de la nation ! je cite simplement le fait, sans me p... (( Représentants de la nation ! je cite simplement le fait, sans me permettre de remarques. Il est trop grave, hélas ! pour en avoir besoin. Je n'inc...

Séance du dimanche 17 mars 1793

- search term matches: (2)

Séance du dimanche 17 mars 1793

page 254
Locuteur: Le Président
...oi pour protéger les pêcheurs cl^s deux nations et pour défendre^ le commerce de genièv... ...ourent sur les bâtiments français, les trompent et les pillent. Il demande une loi pour protéger les pêcheurs cl^s deux nations et pour défendre^ le commerce de genièvre aux smogleurs d'Angleterre

Séance du dimanche 17 mars 1793

page 256
Locuteur: Charlier
Une députation de la section des Quatre-Nations se présente à la barre. Une députation de la section des Quatre-Nations se présente à la barre.
Locuteur: Charlier
...ns représentants, la section des Quatre-Nations a l'honneur de se présenter à votre bar... Citoyens représentants, la section des Quatre-Nations a l'honneur de se présenter à votre barre; l'adhésion qu'elle a donnée à l'adresse qui lui a été présentée le 10 de ce ...
Locuteur: Charlier
...mblée générale de la section des Quatre-Nations, du Extrait des délibérations de l'assemblée générale de la section des Quatre-Nations, du
Locuteur: Charlier
...ance de l'assemblée générale des Quatre-Nations,un membre prend la parole sur l'adhésio...
..., ni chargé par elle d'aller aux Quatre-Nations. Il prouve aussi qu'outre cet intrigant...
...ni adhéré, ni chargé de lire aux Quatre Nations aucun arrêté émané de son sein ; convai...
A l'ouverture de la séance de l'assemblée générale des Quatre-Nations,un membre prend la parole sur l'adhésion donnée hier par l'assemblée au projet d'adresse lue par un homme qu'il prouve ...
...squ'il n'est pas, ainsi qu'il s'est annoncé, membre de la société des Cordeliers, ni chargé par elle d'aller aux Quatre-Nations. Il prouve aussi qu'outre cet intrigant, il en était un grand nombre qui étaient venus, et que dans le moment de cette ...
... frères des Cordeliers, qui ne s écartent jamais des vrais principes, n'avaient ni adhéré, ni chargé de lire aux Quatre Nations aucun arrêté émané de son sein ; convaincue que son adhésion de la veille était une surprise dans un instant où l'agita...

Séance du dimanche 17 mars 1793

page 257
Locuteur: Le Président
...fin où résident les représentants de la nation et le conseil exécutif avec tous ses po... ...de la Convention de respecter les propriétés et les personnes, dans une ville enfin où résident les représentants de la nation et le conseil exécutif avec tous ses pouvoirs. Je faisais toutes ces réflexions au cours du voyage , aussi jugez de ma ...

Séance du dimanche 17 mars 1793

page 262
Locuteur: Le Président
Représentants de la nation, je suis né sourd et muet. Je voyais le... Représentants de la nation, je suis né sourd et muet. Je voyais le monde sans savoir que Chaque objet de la nature eût un nom. J'existais sans sav...

Séance du lundi 18 mars 1798

- search term matches: (15)

Séance du lundi 18 mars 1798

page 264
...oyens créanciers ou pensionnaires de la nation, à la charge par eux de rapporter une a... ...es certificats de résidence exisrés des fonctionnaires publics et des autres citoyens créanciers ou pensionnaires de la nation, à la charge par eux de rapporter une attestation du directoire de leur département, contenant qu'ils (1) Voy. ci-dessu...

Séance du lundi 18 mars 1798

page 265
...tamment la justice et les besoins de la nation. Nous vous demandons la suppression de ... ...nnent, sous la sauvegarde de votre silence, des sommes énormes que réclament instamment la justice et les besoins de la nation. Nous vous demandons la suppression de leurs places, la confiscation de leurs fortunes et de leurs cautionnements et un...

Séance du lundi 18 mars 1798

page 268
Locuteur: Morisson
...vice aussi essentiel aux intérêts de la nation. ...èle qui anime l'administration pour protéger autant qu'il dépendra d'elle un service aussi essentiel aux intérêts de la nation.

Séance du lundi 18 mars 1798

page 273
Locuteur: Prieur
...la réception. De là nul recours pour la nation, qui se trouve lésée sans savoir à qui ... ...ses marchandises ou quel est le coquin de commissaire des guerres qui en a fait la réception. De là nul recours pour la nation, qui se trouve lésée sans savoir à qui s'en prendre. Chargez donc l'un de vos comités de fixer d'une manière très préci...
Locuteur: Prieur
...de l'armée du Rhin; et voilà comment la nation paie des frais inutiles de transport, t... ...r de Metz a reçu des ballots destinés pour un régiment de ligne, faisant partie de l'armée du Rhin; et voilà comment la nation paie des frais inutiles de transport, tandis que les régiments souffrent en attendant l'habillement qu'avec) un peu de ...

Séance du lundi 18 mars 1798

page 276
Locuteur: Prieur
...vice aussi essentiel aux intérêts de la nation. ...èle qui anime l'administration pour protéger autant qu'il dépendra d'elle un service aussi essentiel aux intérêts de la nation.

Séance du lundi 18 mars 1798

page 277
Locuteur: Prieur
...même de perdre l'autre au service de la nation. ...clarant qu'il avait perdu un bras au service du roi, 'me conjura de le mettre à même de perdre l'autre au service de la nation.

Séance du jeudi 21 mars 1793, au soir

- search term matches: (7)

Séance du jeudi 21 mars 1793, au soir

page 418
Locuteur: Le Président
... levée sur sa têtë, il criait : Vive la nation ! se refusant à toute auti*e acclamatio... ... Tombé , sous les eoiips de soixàhte fusiliers n'attendant que la mort, la hache levée sur sa têtë, il criait : Vive la nation ! se refusant à toute auti*e acclamation.
Locuteur: Le Président
... il méritait la pension que lui fait la nation. Là section de 1792 a connu Duplessis e... ...geUx vouk a mis à portée de récompenser ce brave Soldat au nom de la République, il méritait la pension que lui fait la nation. Là section de 1792 a connu Duplessis et un de ses beaux jours a été cëlUi bti elle a pu lui offrir la couronne qui éta...

Séance du jeudi 21 mars 1793, au soir

page 425
Locuteur: Barère
...ion de vos pouvoirs et des droits de la nation. Votre mandat est de veiller à son salu... Non, vous ne laisserez pas impunie une telle violation de vos pouvoirs et des droits de la nation. Votre mandat est de veiller à son salut; votre devoir est de casser les arrêtés surpris aux corps administratifs du dé...
Locuteur: Barère
...nanimité ; mais nos commettants sont la nation entière, et non pas une commune, ou des...
... devons compte de nos principes qu'à la nation entière, et non à quelques citoyens ou ...
...t, toute société n'est que membre de la nation, et participant à la représentation du ...
...ance : c'est un malheur que nous n'ayons pas tous la confiance des citoyens à Vunanimité ; mais nos commettants sont la nation entière, et non pas une commune, ou des sections ou des agrégations de citoyens ; nous ne devons compte de nos principes qu'à la nation entière, et non à quelques citoyens ou à quelques sociétés ; quand le peuple tout entier ou en majorité aura exprimé so...
...rberons devant la volonté nationale ; jusqu'alors toute commune, tout département, toute société n'est que membre de la nation, et participant à la représentation du peuple.

Séance du jeudi 21 mars 1793, au soir

page 426
Locuteur: Barère
...es, que deviendriez-vous aux yeux de la nation et de vos successeurs, toujours enclins... ... la liberté fugitive tracerait partout votre honte et votre lâcheté; et vous-mêmes, que deviendriez-vous aux yeux de la nation et de vos successeurs, toujours enclins à rabaisser ou à punir ceux qui les auraient précédés?

Séance du lundi 25 mars 1793

- search term matches: (9)

Séance du lundi 25 mars 1793

page 531
Locuteur: Poultier
...assez contribué au présent besoin de la nation et pour contenter le patriotisme qui le... ...i de leur esprit toutes les erreurs du fanatisme, ils reconnaissent n'avoir pas assez contribué au présent besoin de la nation et pour contenter le patriotisme qui les anime, ils vous offrent et vous envoient les titres d'une constitution de rent...

Séance du lundi 25 mars 1793

page 538
Locuteur: Beffroy
...ale les voitures qui appartiennent à la nation avec la permission d'y faire faire les ... ..., qui demande l'autorisation de fournir aux commissaires de la Convention nationale les voitures qui appartiennent à la nation avec la permission d'y faire faire les réparations et changements nécessaires j cette lettre est ainsi conçue (1) :
...a ci-devant liste civile a rendues à la nation. Le décret du 15 octobre n'a jusqu'ici ... ...et à des conditions quelconques, quelques-unes de celles que la suppression de la ci-devant liste civile a rendues à la nation. Le décret du 15 octobre n'a jusqu'ici mis ces objets à ma disposition que pour le service des généraux et officiers de...

Séance du lundi 25 mars 1793

page 539
Locuteur: Beffroy
...ion les ypitures qui appartiennent à la nation, et l'autorise à y faire les réparation... (La Convention décrète que ce ministre fournira aux commissaires de la Convention les ypitures qui appartiennent à la nation, et l'autorise à y faire les réparations et les changements nécessaires.)

Séance du lundi 25 mars 1793

page 541
Locuteur: Mallarmé
... les deniers et effets appartenant à la nation, dans quelques caisses ou dépôts qu'ils... ...erdit toute caisse particulière, et ordonne le versement à la trésorerie de tous les deniers et effets appartenant à la nation, dans quelques caisses ou dépôts qu'ils puissent se trouver.

Séance du lundi 25 mars 1793

page 545
Locuteur: Cambon
...sor public et dilapider les fonds de la nation. Avec tous ces secours partiels, on con... ...tions secondaires, qu'on fait le bonheur du peuple; on ne fait qu'épuiser le trésor public et dilapider les fonds de la nation. Avec tous ces secours partiels, on consomme le produit des contributions.

Séance du lundi 25 mars 1793

page 552
...t le ministre d'un culte salarié par la nation devrait toujours donner l'exemple. Auss... ... un écrit dans lequel on est loin de retrouver ce respect pour la loi civile dont le ministre d'un culte salarié par la nation devrait toujours donner l'exemple. Aussitôt que cet écrit a été connu, il a été dénoncé au conseil du district de Réthe...
On lit à la page 3 : « La nation française aurait pu, et elle le devait,... On lit à la page 3 : « La nation française aurait pu, et elle le devait, se préserver des égarements et des vices qui amènent tôt au tard, ces secousses...

Séance du mardi 26 mars 1793

- search term matches: (10)

Séance du mardi 26 mars 1793

page 560
Locuteur: Ramel-Nogaret
Une loi ordonne aux représentants de la nation d'adopter entre les fonctions de législ... Une loi ordonne aux représentants de la nation d'adopter entre les fonctions de législateur et celles de journaliste. Si la Convention croit devoir maintenir cette lo...

Séance du mardi 26 mars 1793

page 567
Locuteur: Le Président
...t en partant à jurer, en présence dè la nation, de vivre libres ou mourir : le serment... ..., marchent aux frontières pour combattre les ennemis de la liberté; ils demandent en partant à jurer, en présence dè la nation, de vivre libres ou mourir : le serment qu'ils vont prononcer vous retracera, après plus de 2,400 ans, celui des Horaèe...

Séance du mardi 26 mars 1793

page 571
Locuteur: Gensonné
...s premiers n'aient pas de biens dont la nation puisse s'emparer ! on en ferait la list... ...n y exècre tout autant les anarchistes que les aristocrates. Quel dommage que les premiers n'aient pas de biens dont la nation puisse s'emparer ! on en ferait la liste avec autant de zèle que l'on fait celle des biens des émigrés. »

Séance du mardi 26 mars 1793

page 584
...lavière et Roland, pour mieux tomper la nation sous leur faux masque de patriotisme et... ...iez est une créature de la faction Brissotine, qui l'appela au ministère, avec Clavière et Roland, pour mieux tomper la nation sous leur faux masque de patriotisme et leur titre de jacobins. Je connaissais son origine, ses liaisons, sa vie, et

Séance du vendredi 29 mars 1793

- search term matches: (12)

Séance du vendredi 29 mars 1793

page 678
Locuteur: Camboulas
...ication, à la charge de paiement par ia nation. ...a guerre : chaque municipalité est appelée à fournir son contingent à cette fabrication, à la charge de paiement par ia nation.
Locuteur: Camboulas
... souliers sont offertes et données à la nation par la commune du Hâvre. « Mille paires de souliers sont offertes et données à la nation par la commune du Hâvre.

Séance du vendredi 29 mars 1793

page 679
...é :Taveatj, secrétaire. » (1 ) Archives nation îles, Carton Cu 249, chemise 397, pièce... « Signé :Taveatj, secrétaire. » (1 ) Archives nation îles, Carton Cu 249, chemise 397, pièce n° 11.
(2) Archives nation aies, Carton Cn 249, chemise 397, pièce... (2) Archives nation aies, Carton Cn 249, chemise 397, pièce n° 13.

Séance du vendredi 29 mars 1793

page 680
Locuteur: Camboulas
... Cette livraison doit être payée par la nation; mais il fut une occasion plus favorabl... ...os braves frères d'armes est ordonnée dans toutes les communes de la République. Cette livraison doit être payée par la nation; mais il fut une occasion plus favorable pour les habitants du Havre de donner de nouvelles preuves de leur saint entho...
Locuteur: Camboulas
...vous mériteront la reconnaissance de la nation entière. ...ent pour la défense de leur pays. Les lauriers que vous cueillerez sur l'ennemi vous mériteront la reconnaissance de la nation entière.

Séance du vendredi 29 mars 1793

page 685
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...tyrans de l'Europe, voulant asservir la nation française et lui dicter des lois, se ré... « Sur une seconde observation où tous les tyrans de l'Europe, voulant asservir la nation française et lui dicter des lois, se réunissent pour faire réussir leurs criminels projets, il est du devoir des admini...

Séance du samedi 30 mars 1798

- search term matches: (3)

Séance du samedi 30 mars 1798

page 706
Locuteur: Boyer-Fonfrède
...es biens de la commune de Bordeaux à la nation, à la charge de payer ses dettes; voilà... J'étais venu solliciter un secours, ou faire l'abandon des biens de la commune de Bordeaux à la nation, à la charge de payer ses dettes; voilà tout. Je ne m'oppose pas au remboursement par un impôt progressif; Garrau et Pa...

Séance du samedi 30 mars 1798

page 714
Locuteur: Pènières
...ats de la patrie attendent d'une grande nation. Je demande que vous décrétiez que l'ar... .... Ce ne sont point des récompenses extérieures, mais ce sont celles que les soldats de la patrie attendent d'une grande nation. Je demande que vous décrétiez que l'armée des Vosges a bien mérité de la patrie.

Séance du samedi 30 mars 1798

page 727
...e, cette commune, de représenter ici là nation?... Je trouve dans cette démarche tous ... ...ne commune de l'Empire, d'interpeller les mandataires du peuple? Est-elle chargée, cette commune, de représenter ici là nation?... Je trouve dans cette démarche tous lés crimes à la fois : usurpation de la souveraineté, provocation à la dissoluti...

Séance du samedi 30 mars 1798

page 730
...hérente, ont été mis sous la main de la nation. ...ces déportés, ceux des prêtrës, moines, religieux, princes, leurs fauteurs et adhérente, ont été mis sous la main de la nation.

Séance du lundi 11 mars 1793, au matin

- search term matches: (5)

Séance du lundi 11 mars 1793, au matin

page 72
Locuteur: Charlier
... à toute l'Europe et à l'Univers que la Nation française était inaccessible à la crain... Législateurs, vous avez montré à toute l'Europe et à l'Univers que la Nation française était inaccessible à la crainte. Un despote ultra-mondain cherchait à éloigner la chute de la tyrannie en vou...
Locuteur: Charlier
...g avaient coulé ; la saine partie de la nation demandait vengeance et attendait sa pun... ...dans toute leur acception politique ; le tyran était enchaîné ; des flots de sang avaient coulé ; la saine partie de la nation demandait vengeance et attendait sa punition avec confiance et sécurité. La mort seule du monstre politique pouvait aff...

Séance du lundi 11 mars 1793, au matin

page 85
Locuteur: Johannot
..., nous portons notre numéraire chez des nations voisines et rivales. ...ons enfin, sur notre propre sol, les objets pour lesquels, depuis trop longtemps, nous portons notre numéraire chez des nations voisines et rivales.

Séance du lundi 11 mars 1793, au matin

page 86
Locuteur: Johannot
... effectif, cela revient au même pour la nation qui vend et achète, et cela simplifie l... ...moyen le plus sûr et le plus juste est de porter le prix des poudres à leur prix effectif, cela revient au même pour la nation qui vend et achète, et cela simplifie la comptabilité.

Séance du mardi 12 mars 1793

- search term matches: (16)

Séance du mardi 12 mars 1793

page 105
Locuteur: Guyton-Morveau
...Mayence doit à la généreuse, à la noble-nation française, l'événement heureux de pouvo... « Mayence doit à la généreuse, à la noble-nation française, l'événement heureux de pouvoir insérer dans ses annales l'époque importante où l'esclave opprimé a brisé ses...
Locuteur: Guyton-Morveau
... plus profond, notre respect envers une nation qui n'est pas contente d'être seule heu... ...ents les plus vifs, et permettez-nous ensuite de témoigner, avec le sentiment le plus profond, notre respect envers une nation qui n'est pas contente d'être seule heureuse, mais se donne les soins les plus assidus pour faire pareillement le bonhe...
Locuteur: Guyton-Morveau
...nt, de nos sentiments à votre généreuse nation, et priez-la, en notre nom, de nous con... « Faites part, nous vous en prions instamment, de nos sentiments à votre généreuse nation, et priez-la, en notre nom, de nous continuer sa puissante protection pour l'achèvement de l'ouvrage que nous commençon...

Séance du mardi 12 mars 1793

page 107
Locuteur: Guyton-Morveau
...et qui puisse être enviée de toutes les nations et vous aurez dignement acquitté les ob... ... liberté sacrée et sur l'égalité des droits ; donnez-nous une Constitution sage et qui puisse être enviée de toutes les nations et vous aurez dignement acquitté les obligations que vous avez contractées.

Séance du mardi 12 mars 1793

page 109
Locuteur: Guyton-Morveau
...n nouveau gage de notre dévouement à la nation. ...aincre nos frères de la part que nous prenons à leurs fatigues et, vous offrir un nouveau gage de notre dévouement à la nation.

Séance du mardi 12 mars 1793

page 113
Locuteur: Mellinet
... la nécessité d'établir, entre les deux nations, une réciprocité sans laquelle il n'y a...
...de bienveillance, qui unissent les deux nations. »
...'après les sentiments de la plus intime fraternité, vous n'avez pas perdu de vue la nécessité d'établir, entre les deux nations, une réciprocité sans laquelle il n'y a plus d'égalité. C'est par ce motif de justice nationale, que vous avez décrété ...
... la présente loi, aux commerçants américains, et pour resserrer ainsi les liens de bienveillance, qui unissent les deux nations. »
Locuteur: Mellinet
...ci hors de propos de rappeler ce que la nation française a fait, à cet égard, pour les... ...oir besoin ; nous n'avons obtenu d eux aucune espèce de faveur. Il n'est point ici hors de propos de rappeler ce que la nation française a fait, à cet égard, pour les Etats-Unis.

Séance du mardi 12 mars 1793

page 114
Locuteur: Mellinet
...franchi du droit de fret, ceux de cette nation. Yoilà nos titres, pour obtenir de ces ...
...a réclamera sûrement pas en vain, d'une nation amie, qui doit connaître tout le prix d...
... Ils ont imposé nos bâtiments à'un droit de tonnage, lorsqu'enfin nous avions affranchi du droit de fret, ceux de cette nation. Yoilà nos titres, pour obtenir de ces alliés une juste réciprocité. C'est à cette réciprocité, déjà invoquée par un décret du 2 juin 1791, que le conseil exécutif devait réclamer. Il ne la réclamera sûrement pas en vain, d'une nation amie, qui doit connaître tout le prix des sacrifices que nous avons faits pour elle.
Locuteur: Mellinet
...tre comité vous propose en faveur d'une nation alliée, doivent étire communes au comme... Il est bien évident que les exemptions et modérations de droits que votre comité vous propose en faveur d'une nation alliée, doivent étire communes au commerce français.
Locuteur: Mellinet
... Hollandais et des Anglais, si ces deux nations pouvaient recevoir nos sucres de pre- ...elquès parties du territoire de la République, seraient anéanties par celles des Hollandais et des Anglais, si ces deux nations pouvaient recevoir nos sucres de pre-
Locuteur: Mellinet
...en dirigé est la providence de3 grandes nations. ...es à la République, si nous nous persuadions enfin que le commerce protégé et bien dirigé est la providence de3 grandes nations.

Séance du mardi 12 mars 1793

page 115
Locuteur: Mellinet
... aceorder dë faoUVellès faveUrs à oëtte nation âmeë et la traiter dàns ses relations c... ...tibh de sbn décret du 19 février dernier, concernant les Etats-Unis d'Amérique ; aceorder dë faoUVellès faveUrs à oëtte nation âmeë et la traiter dàns ses relations commerciales avec lès colonies françaises, de la même manière

Séance du mardi 12 mars 1793

page 116
Locuteur: Mellinet
Les bâtiments des nations avec lesquelles la République française... Les bâtiments des nations avec lesquelles la République française n'est point en guerre, pourront porter dans les colonies françaises d'Amérique ...

Séance du mardi 12 mars 1793

page 136
...les négociants composant le corps de la nation sur cette Echelle, pour les rassurer su... « J'ai fait assembler messieurs les négociants composant le corps de la nation sur cette Echelle, pour les rassurer sur tout ce qu'ils avait à appréhender de la démission de M. de Choiseul, et pour ...
...fiée avec tout le zèle que je dois à ma nation et aux intérêts de tous les Français qu... « Je continuerai de remplir les fonctions de la place qui m'a été confiée avec tout le zèle que je dois à ma nation et aux intérêts de tous les Français qui se trouvent sur cette Echelle.
« La nation est déjà informée des perfidies de Choi... « La nation est déjà informée des perfidies de Choiseul, ci-devant ambassadeur à la Porte, mais elle ignore peut-être encore qu'il ...

Séance du mardi 12 mars 1793

page 137
...îtrait devoir éviter l'indulgence de la nation pour des Français qui se trouvent sous ... « Cette considération nous paraîtrait devoir éviter l'indulgence de la nation pour des Français qui se trouvent sous une domination aussi arbitraire que celle de la Porte et qui paraissent avoir re...
...nt poussées à l'excès, les droits de la nation sont foulés aux pieds, et le silence es... ...és des peines que nous souffrons. Mais aujourd'hui, Messieurs, que les choses sont poussées à l'excès, les droits de la nation sont foulés aux pieds, et le silence est à présent un crime.

Séance du mardi 12 mars 1793

page 139
... ces deux sources de prospérité pour la nation ne seront plus, comme à présent, si fac...
...is expatriés pour la prospérité de leur nation.
...tection efficace, dont le commerce et la navigation sentiront l'influence et que ces deux sources de prospérité pour la nation ne seront plus, comme à présent, si facilement détournées de leur cours par les mêmes agents que I'Btat payait pour les...
... mesures plus étendues pour assurer l'état et la tranquillité de tous les Français expatriés pour la prospérité de leur nation.

Séance du mardi 12 mars 1793

page 140
...e partir, il en avait été retenu par la nation de Constantinople qui, par une délibéra... ...de la Porte Ottomane, par laquelle ce ministre lui mande qu'étant sur le point de partir, il en avait été retenu par la nation de Constantinople qui, par une délibération presque unanime, le sollicitant de rester ainsi que la Porte qui continuera...
...edi 27 du courant, aux négociants de la nation réunis chez vous, des dépêches que le c... refuser l'extrait de l'exposé que vous fîtes, samedi 27 du courant, aux négociants de la nation réunis chez vous, des dépêches que le courrier de Constantinople vous avait apportées de la part de M. de Choiseul-Gouf...