Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-124 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-081 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-123 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-112 hits on 1792-1212 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-031 hits on 1793-041 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-071 hits on 1793-080 hits on 1793-091 hits on 1793-101 hits on 1793-110 hits on 1793-1225 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-121 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-121 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-1210 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-122 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-123 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-121 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-121 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 11 volumes
  • Tome 30 : Du 28 août au 17 septembre 1791 1 result
    • Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 448
      ...du calcul ne dépendrait pas du génie de New-, ton, et pourrait même profiter de ses... ...ter dépend ue tout ce qui l'envi-roune; celui qui connaît les premiers éléments du calcul ne dépendrait pas du génie de New-, ton, et pourrait même profiter de ses décou-A vertes.

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 450
      ...es de toutes les nations, de toutes tes religions, la faire dépendre exclusivement de cet... ...nt qu'elle résistera à toutes les épreuves. On a gémi longtemps de voir les hommes de toutes les nations, de toutes tes religions, la faire dépendre exclusivement de cette multitude d'opinions qui les divisent. K en est résulté de grands maux; car e...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 451
      ... à la société. L'état de ministre de la religion, celui d'homme de loi, celui de médecin... ...ge une longue théorie, et dans l'exercice desquels les erreurs seraient funestes à la société. L'état de ministre de la religion, celui d'homme de loi, celui de médecin, qui comprend l'état de chirurgien, enfin, celui de militaire : voilà les étais...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 454
      2° Les éléments de la religion : car si c'est un malheur de l'ignorer,... 2° Les éléments de la religion : car si c'est un malheur de l'ignorer, c'en est un plus grand peut-être de le mal connaître.

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 455
      Aux simples éléments de la religion, on joindra l'histoire de cette religion et l'exposé des titres d'après lesquels... Aux simples éléments de la religion, on joindra l'histoire de cette religion et l'exposé des titres d'après lesquels elle commande la croyance.

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 456
      ÉCOLES POUR LES MINISTRES DE LA RELIGION. ÉCOLES POUR LES MINISTRES DE LA RELIGION.
      L'état de ministre de la religion est un de ceux auxquels la nation desti... L'état de ministre de la religion est un de ceux auxquels la nation destine des établissements particuliers.
      1° Les titres fondamentaux de la religion catholique, qu'on sera tenu de puiser d... 1° Les titres fondamentaux de la religion catholique, qu'on sera tenu de puiser dans leur source.
      ...regarder comme étrangère à l'étude delà religion; car elle est aussi un présent de la di... ...rait étrangement abuser de ce principe, que d'en conclure que la raison doit se regarder comme étrangère à l'étude delà religion; car elle est aussi un présent de la divinité, et le premier guide qui nous a été ac-
      ...ts. Or, si, suivant les principes de la religion catholique, la raison individuelle n'a ...
      ...reconnaîre les titres primordiaux de la religion, les caractères distinctifs de l'Eglise...
      ...es monuments des premiers siècles de la religion. La raison doit donc les chercher là co...
      ...idèle, pour être en état de rendre à la religion cet hommage raisonnable qui seul est di...
      ...ien plus y est obligé le ministre de la religion, qui doit toujours être prêt à les oppo...
      ..., les mauvaises preuves en faveur de la religion ont plus nui à la croyance publique, qu...
      ...cherches : et c'est à vous surtout qu'il appartient de la rétablir dans ses droits. Or, si, suivant les principes de la religion catholique, la raison individuelle n'a pas le droit de se constituer juge de chaque article isolé de la foi, et surtout...
      ...tères, il est non moins incontestable que c'est à la raison qu'il appartient de reconnaîre les titres primordiaux de la religion, les caractères distinctifs de l'Eglise : mais ces titres, ces caractères doivent nécessairement se trouver et dans le code de la révélation, et dans les monuments des premiers siècles de la religion. La raison doit donc les chercher là comme à leur source. Que si chaque lidèle, pour être en état de rendre à la religion cet hommage raisonnable qui seul est digne d'elle, doit examiner attentivement les titres de sa croyance, combien plus y est obligé le ministre de la religion, qui doit toujours être prêt à les opposer au doute ou à l'erreur ? Cette partie de la théologie, qui en est en quelque...
      ...urer par une grande sévérité dans le choix des preuves : car, on l'a dit souvent, les mauvaises preuves en faveur de la religion ont plus nui à la croyance publique, que les fortes objections par lesquelles on s'est efforcé de la combattre.
      2° Dès que les titres de la religion sont reconnus, que le fondement de la f...
      ...constitue la pratique journalière de la religion. Chacun pourra sans doute, à son gré, é...
      2° Dès que les titres de la religion sont reconnus, que le fondement de la foi catholique repose sur une révélation divine, et qu'il est de principe que les...
      ...e croire et de professer avant ia naissance des hérésies; c'est-à-dire à ce qui constitue la pratique journalière de la religion. Chacun pourra sans doute, à son gré, étendre plus loin et ses recherches et ses études particulières; il lui sera libr...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 457
      ...t pas indispensable à un ministre de la religion. La théologie, d'ailleurs, ne doit poin...
      ... ne peut être que la connaissance de la religion, est étrangère à tout cela; immuable co...
      ...asion des théologiens : car, puisque la religion commande à la pensée, c'est-à-dire à ce...
      l'enseignement public, qu'elle protège, tout ce qui n'est pas indispensable à un ministre de la religion. La théologie, d'ailleurs, ne doit point être regardée comme une science; les sciences sont susceptibles de progrès, d'expériences, de découvertes. La théologie, qui ne peut être que la connaissance de la religion, est étrangère à tout cela; immuable comme elle, elle est, comme elle, ennemie de toute innovation; il faut qu'elle soi...
      ... par le même .principe, s'opposer à toute extension de la théologie, à toute invasion des théologiens : car, puisque la religion commande à la pensée, c'est-à-dire à ce qu'il y a de plus libre en nous, il est du devoir des fondateurs de la liberté ...
      ...enfaisantes maximes les ministres de la religion, pour qu'ils en nourrissent les peuples... ...nation française s'honore de lui rendre. On ne peut donc trop pénétrer de ses bienfaisantes maximes les ministres de la religion, pour qu'ils en nourrissent les peuples qui leur seront confiés. Les principes de la morale naturelle leur auront été d...
      ...ique ; c'est là que tout minisire de la religion doit s'instruire de ses droits, d'une p... 4° Les lois sur l'organisation du clergé forment tout le droit canonique ; c'est là que tout minisire de la religion doit s'instruire de ses droits, d'une partie de ses devoirs et de ses rapports avec la
      ... hommes meilleurs par les motifs que la religion consacre, elle devienne ce qu'elle doit... ...ttention des législateurs; il faut que, ramenée à son but, qui est de rendre les hommes meilleurs par les motifs que la religion consacre, elle devienne ce qu'elle doit être; mais il faut aussi qu'elle ne puisse pas abuser de son influence, et que ...
      ...ines, soit étranger à un ministre de la religion; car ce sont des fonctions bien dignes ...
      ...truction ecclésiastique. Il faut que la religion, que les peuples confondent si facileme...
      ...ffrances, à consoler les malheureux, à prévenir les dissensions, à calmer les haines, soit étranger à un ministre de la religion; car ce sont des fonctions bien dignes d'elle. Ainsi, les règles de l'arpentage et du toisé, plus développées que dans ...
      ...ques-uns de droit, etc., nous paraissent devoir faire dorénavant partie de l'instruction ecclésiastique. Il faut que la religion, que les peuples confondent si facilement avec ses interprètes, se montre toujours à eux ce qu'elle est véritablement, ...
  • Tome 50 : Du 15 au 21 septembre 1792 1 result
    • 30 janvier 1792

      - search term matches: (3)

      30 janvier 1792

      page 317
      ...ge : ne sont-ce pas les ministres de la religion ? Plus que tout autre, ne sont-ils pas ... ...i, dans un royaume posé sur de bonnes bases, sont les plus astreints à cet hommage : ne sont-ce pas les ministres de la religion ? Plus que tout autre, ne sont-ils pas obligés ae confondre le ravageur des familles, de confondre l'adultère [par l'ex...

      30 janvier 1792

      page 318
      ...n de la dire avec attendrissement, avec religion : te soir, avant de me coucher, je rend... ...vez avec une femme, et vous dites la Messe! Oh! mon Dieu oui, c'est le vrai moyen de la dire avec attendrissement, avec religion : te soir, avant de me coucher, je rends mon devoir au Créateur, après coucher, à la créature; le lendemain matin, je r...
      ... l'autel de la guerre ! « Si moi, Zavez the les Fortounes, m'a souvent dit mde, dan...
      ...ction, avec gritt ' plaisir moi envoyer the les guiriées contre les Frenchs rebelle...
      ...ce n'est notre dépouillement, avec quel plaisir nous déposerions cette somme sur l'autel de la guerre ! « Si moi, Zavez the les Fortounes, m'a souvent dit mde, dans sa traduction, avec gritt ' plaisir moi envoyer the les guiriées contre les Frenchs rebelles ! Mais moi trop malhourouse. » Voici, Messieurs, les titres de ma demande... V...

      30 janvier 1792

      page 319
      ...res amis de la théologie, ennemis de la religion, ennemis de tout, excepté de leurs anci... ...turel et social, ennemis d'une monarchie vraiment constitutionnelle, de ces prêtres amis de la théologie, ennemis de la religion, ennemis de tout, excepté de leurs anciens bénéfices : les uns se plaisent dans l'effusion du sang, les autres nous rév...
  • Tome 54 : Du 1er au 10 décembre 1792 1 result
    • Séance du lundi 3 décembre 1792

      - search term matches: (46)

      Séance du lundi 3 décembre 1792

      page 62
      Speaker: Rühl
      ...u tiitélaire des'Français. Par-vous, la religion triomphera des indécentes querelles,_ d... ...e autorité plus révérée, plus auguste, plus étendue ; vous pouvez devenir le Dieu tiitélaire des'Français. Par-vous, la religion triomphera des indécentes querelles,_ des intolérantes maximes des prêtres réfractaires et constitutionnels. Par vous, ...

      Séance du lundi 3 décembre 1792

      page 79
      « At the very moment in which we are assem-bled ...
      ... you, this Heart-fett congratulation ou the prosperous Révolution in the af-fairs of France, we receive the exhilarating News of the success of the invincible Army under the command of Citizen General Dumourier, near Mons. —Language failsus to describe the lively émotions of joy and admiration with which it hash inspired us ; but the sensibilily of every true Frenchman may...
      « At the very moment in which we are assem-bled to transmit to you, this Heart-fett congratulation ou the prosperous Révolution in the af-fairs of France, we receive the exhilarating News of the success of the invincible Army under the command of Citizen General Dumourier, near Mons. —Language failsus to describe the lively émotions of joy and admiration with which it hash inspired us ; but the sensibilily of every true Frenchman may qualify him to judge of Our Transports by those which he himself must (1) Archi...
      « To the national Convention of the French Republic Enlightened Friends, Pa... « To the national Convention of the French Republic Enlightened Friends, Patriots and Le-gislators !
      ...As Friends ofthe People, associated for the pur-pose of cultivating and dilfusing p...
      ...wledge, we are united in holding sacred the In-dependence of opinion, and an equal Participation of Rights amongst men, as the firm basis of Liberty and Equality; we therefore Hail you under the dignilied nome, which we are proud to r...
      ...e libéral and benign views are to break the bonds of slavery asunder, and to give t...
      ...alth, and Slrength in every quar-ter of the globe.
      « As Friends ofthe People, associated for the pur-pose of cultivating and dilfusing political Knowledge, we are united in holding sacred the In-dependence of opinion, and an equal Participation of Rights amongst men, as the firm basis of Liberty and Equality; we therefore Hail you under the dignilied nome, which we are proud to recognize, of Citizens ofthe Universe. — Pro-tectors ofthe Great Family of tiie Human Race. — "Whose libéral and benign views are to break the bonds of slavery asunder, and to give to man, Political Life, Health, and Slrength in every quar-ter of the globe.
      « We receive the highest pleasure at the Magna-nimity ofyour Résolves, in dulari...
      ...tion or colour, wisht to restore to man the long lost Rights and inde-feasible Privilèges of his nature, which the Great Author of ail Good hath bestowed ...
      ...f which man has too long been bereft by the Feu-dal Tyranny of Barbarous Despotism.
      « We receive the highest pleasure at the Magna-nimity ofyour Résolves, in dularing to reproach-fui Europe that you abjure couquest, and, with-out regard to clime, situation or colour, wisht to restore to man the long lost Rights and inde-feasible Privilèges of his nature, which the Great Author of ail Good hath bestowed on him, and of which man has too long been bereft by the Feu-dal Tyranny of Barbarous Despotism.
      « Such are the sentiments that claim the testi-nony oiOur Regard, as men and Englishmen, devoted to the Great Cause of General Liberty, which the narrow and crooked Policy of Rindly Government, and the Pride and Profligacy of their vicious o... « Such are the sentiments that claim the testi-nony oiOur Regard, as men and Englishmen, devoted to the Great Cause of General Liberty, which the narrow and crooked Policy of Rindly Government, and the Pride and Profligacy of their vicious otfspnng, have hitherto involved in frequent and fatal Ëumities.
      « Therefore, Représentatives of the French Republic Brethren and Friends, f...
      ... with pemliar satisfaction and delight, the Sim of Liberty, by the Triumphant Progress of Your Arms, dispelling the Glouds and Darkness of Fanaticism, Page...
      ...h an auclerated Force driving before it the savage Ferocity of its Invaders.
      « Therefore, Représentatives of the French Republic Brethren and Friends, for by those Civie Marnes we request to greet You, we have not con-tented ourselv...
      ...combated prejudice (3) with unuasing ardour and defied its frowns and we behold, with pemliar satisfaction and delight, the Sim of Liberty, by the Triumphant Progress of Your Arms, dispelling the Glouds and Darkness of Fanaticism, Pageantry, and Folly, and with an auclerated Force driving before it the savage Ferocity of its Invaders.
      (3) See the annexed publications of our sentiments con-cerning the designs of the Confederacy of Freacherous, Princely an... (3) See the annexed publications of our sentiments con-cerning the designs of the Confederacy of Freacherous, Princely and Royal ineendiaries.
      feel. — May the Rlood of the Brave Citizens shed on this occasion while it shews to Despots the Energy and Magnanimity which Liberty al...
      ...Harvest of Peace and Freedom throughout the world, and Reason supercede the necessity of Military Conquest! — May the immortality of the French Republic be an awful Lesson to T...
      feel. — May the Rlood of the Brave Citizens shed on this occasion while it shews to Despots the Energy and Magnanimity which Liberty alone can give, spring up in an abundant Harvest of Peace and Freedom throughout the world, and Reason supercede the necessity of Military Conquest! — May the immortality of the French Republic be an awful Lesson to Tyrants of every Clime and of every Description!
      « Signed by order of the Aldgate Society of the Friends of the People. « Signed by order of the Aldgate Society of the Friends of the People.
  • Tome 55 : Du 11 au 27 décembre 1792 1 result
    • Séance du mercredi 26 décembre 1792

      - search term matches: (31)

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 644
      ..., it may be allowed to me to do so with the hope of doing good. One word of timely ...
      ... of rational hope making îts way-from a new quarter-through the gloom of treasonable fraud and treasona...
      ... know what he fias done for you and for the mighty interests wich are involved in your's. You know his wisdom also. The world îully acknowledges, it, and 1, wh...
      ...now that his wisdom is beyond even what the world thinks of it. It is founded ou the profoundest méditation, the most extensive knowledge, ant the most various expérience of men and tnings. His deli-berate opinion, then, is this. In the present state of things, you have nothing to hope from the interior of your dominious, nothing, no...
      ... offer his opinion and advice. When such numbers go out of their rank to do evil, it may be allowed to me to do so with the hope of doing good. One word of timely consolation, one ray of rational hope making îts way-from a new quarter-through the gloom of treasonable fraud and treasonable violence wich surround you, may be necessary, and may be sufficient to save ...
      ...dvice. My own opinion is of little importance; I give you that of my father. You know what he fias done for you and for the mighty interests wich are involved in your's. You know his wisdom also. The world îully acknowledges, it, and 1, who know him better than any one, know that his wisdom is beyond even what the world thinks of it. It is founded ou the profoundest méditation, the most extensive knowledge, ant the most various expérience of men and tnings. His deli-berate opinion, then, is this. In the present state of things, you have nothing to hope from the interior of your dominious, nothing, nothing, for a long time to come. It can be no otherwise. It is only from abroad t...

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 645
      ...er that you are sur-rounded by none but the most determined trai-tors; men who have...
      ...muth less serve you, if they could' but the situation in which their execrable ana ...
      ... It is an indubitable truth, written in the essence of things, that good cannot be ...
      ...eart, and it will prove your salvation. The bad men you have to deal with ave the worst of ail. Y do not speak of your pe...
      ... future time; but they cannot now be of the least use to you. Not one of them can b...
      ... decreed that you should be pre-served. The words are these : « Saylittle; write no...
      ...ree to nothing; sustain your courage to the last. We are labour-ing to succour you. » This is the substance of what. I now say to you. I ...
      ... my country — but individuals, aided by the conjuncture, can sometimes do a greatde...
      ... fear from England. Depend on that. Ail the other powers of Europe are for you. As far as 1 am able te judee, the préparations making are effectuai, and ...
      ...r affairs are in ^ood hands. Do not let the delay alarm you ; it is necessary. I ha...
      ...m prejudicial to you. You are therefore the martyr of your virtues — a true martyr....
      ... that, not only your own life, but that the cause of virtue, of government, of religion, and of ail good men, depends upon your...
      ...ve lived to see better days afterwards. The condition from which you are fallen shews the instability of the human things. That very insta-bility ou...
      ...f ail things and ail men that belong to the present system. This is no
      it is coming. Therefore, sustain your courage. About ail tnings, remember that you are sur-rounded by none but the most determined trai-tors; men who have no other view, no other desire, no other interest than to destroy you. They would note save you, muth less serve you, if they could' but the situation in which their execrable ana depraved ambition has pla-ced them, disables them from doing it, if it was their...
      ...in. Therefore, listen to no terms, to no compromise, to no proposition whatever. It is an indubitable truth, written in the essence of things, that good cannot be extracted from bad men by any human derree, or be procured by any compromise with them. In your situation, it is, if possible, truer than truth itself. Lay it to your heart, and it will prove your salvation. The bad men you have to deal with ave the worst of ail. Y do not speak of your people in général : theroare many, many good men amongst them, as you will find at some future time; but they cannot now be of the least use to you. Not one of them can by any possibility approrch your person, or stir a singer in your service, untilt...
      ...h is tne sum of his whole advice, and which will preserve you, if Providence has decreed that you should be pre-served. The words are these : « Saylittle; write nothing; promise nothing; agree to nothing; sustain your courage to the last. We are labour-ing to succour you. » This is the substance of what. I now say to you. I am to tell you that. 1 have left England merely to serve you — for no other reason. 1 am not employed by my country — but individuals, aided by the conjuncture, can sometimes do a greatdeal. You have nothing; to fear from England. Depend on that. Ail the other powers of Europe are for you. As far as 1 am able te judee, the préparations making are effectuai, and cannot fail of success. I am also satisfîed that your affairs are in ^ood hands. Do not let the delay alarm you ; it is necessary. I have only to addand to repeat again and agam : Maintain your courage. Whatever you...
      ... suppose you have, lirée ail men; but it is your virtues which have rendered them prejudicial to you. You are therefore the martyr of your virtues — a true martyr. Bear yourself as such. Remember that, not only your own life, but that the cause of virtue, of government, of religion, and of ail good men, depends upon your firm-ness atthis moment. God, who has infîicted these trials, will be your comfort and supporter. I am younger than you, but I have seen sorrow, and have lived to see better days afterwards. The condition from which you are fallen shews the instability of the human things. That very insta-bility ought nowto be your consolation, because your fall was once much more improbable t...
      ... l repeat it : your only hope, your sure hope is firmness and a total distrust of ail things and ail men that belong to the present system. This is no
      ...use de la vertu, du gouvernement, de la religion et de tous les gens de bien dépend du c... ...ous comme tel. Souvenez-vous que, non seulement votre propre vie, mais que la cause de la vertu, du gouvernement, de la religion et de tous les gens de bien dépend du courage

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 646
      ... aecount of yourcause, which «s that of religion and govern-ment The means of justice ieIong to God and man.... ... la-Loured for you, and mean to do eo in future, both on your own account and on aecount of yourcause, which «s that of religion and govern-ment The means of justice ieIong to God and man. As far as my other duties will permit, I am devoted to your service: humble as ...
      ..., pour votre cause, qui est celle de la religion et du gouvernement. Les moyens de justi... ...ai travaillé pour vous et je suis disposé à le faire encore, mais pour vous seul, pour votre cause, qui est celle de la religion et du gouvernement. Les moyens de justice appartiennent à Dieu et à i'homtpe. Autant que mes autres devoirs me le perme...
      August, the 6th. 1791, Bru scelles. August, the 6th. 1791, Bru scelles.
  • Tome 62 : Du 13 au 19 avril 1793 1 result
    • Séance du mardi 16 avril 1793

      - search term matches: (1)

      Séance du mardi 16 avril 1793

      page 208
      ...olutionnaire; et qu'en surprenant votre religion par des artifices et des calomnies, ils...
      ...imes dont les auteurs ont surpris votre religion, nous vous ferons l'analyse de quelques...
      ...s du département, mais d'être traduits plusieurs deux au moins, au tribu.nal révolutionnaire; et qu'en surprenant votre religion par des artifices et des calomnies, ils ont ajouté un nouveau crime à leurs forfaits antérieurs : ils vous ont dit que ...
      ...es faits matériels et des preuves littérales, et avant de vous entretenir des crimes dont les auteurs ont surpris votre religion, nous vous ferons l'analyse de quelques opérations administratives relatives aux hôpitaux, magasins et arsenaux, et nou...

      Séance du mardi 16 avril 1793

      page 210
      ... Convention ne pourra dissimuler que sa religion a été indignement surprise lorsqu'elle ... ...nous sommes au contraire investis d'armes et de preuves tellement fortes, que la Convention ne pourra dissimuler que sa religion a été indignement surprise lorsqu'elle rendit le décret du 17 mars, et qu'elle a exposé le département du Bas-Rhin au d...

      Séance du mardi 16 avril 1793

      page 212
      ...onvention de la surprise exercée sur sa religion, mais qui fournirait plusieurs volumes ... ...brasser une tâche qui remplirait bien notre désir, puisqu'elle convaincrait la Convention de la surprise exercée sur sa religion, mais qui fournirait plusieurs volumes d'impression.

      Séance du mardi 16 avril 1793

      page 213
      ...par le conseil général de la commune de New-Brisack et leurs députés Rudler et Hell... Dénonciation par le conseil général de la commune de New-Brisack et leurs députés Rudler et Hell, contre les citoyens Cabriole, commandant d'artillerie; Mékill-ier, commandant ...
  • Tome 65 : Du 17 mai au 2 juin 1793 1 result
    • Séance du lundi 27 mai 1793

      - search term matches: (1)

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 367
      Speaker: Le Président
      ...enne-et-Loire, de la Corrcze, de la Sar-the, d'Eure-et-Loir -, de la Charente-Infé-... ...nts des Hautes - Pyrénées, de la Gironde, de l'Aveyron, des Basses-Alpes, de Mayenne-et-Loire, de la Corrcze, de la Sar-the, d'Eure-et-Loir -, de la Charente-Infé-rieure, d'Ille-et-Vilaine, de la Lozère et de l'Isère, pour les jurés; et pour l...
  • Tome 72 : Du 11 au 24 août 1793 1 result
    • Séance du dimanche 18 août 1793

      - search term matches: (2)

      Séance du dimanche 18 août 1793

      page 352
      ...e commandant du 3e bataillon de la Meur-the, envoie de Cambrai à la Convention le r... Le commandant du 3e bataillon de la Meur-the, envoie de Cambrai à la Convention le rapport de la belle conduite tenue par les braves volontaires qu'il commande, à l...

      Séance du dimanche 18 août 1793

      page 361
      ... Car elle est le principe de toutes les religions, elle est l'objet de tous les cultes, c... ...oir fait égorger tant de victimes innocentes qui défendaient une si belle cause? Car elle est le principe de toutes les religions, elle est l'objet de tous les cultes, c'est un principe d'amour, de justice, de paix et de fraternité.
  • Tome 76 : Du 4 au 18 octobre 1793 1 result
    • Séance du vendredi 4 octobre 1793

      - search term matches: (1)

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 10
      ...uction publique par les principes de la religion naturelle, sans intolérance pour tous l...
      ...ne sont-ils pas fondés sur cette sainte religion?
      « 1° Je regarde comme très essentiel de faire précéder l'instruction publique par les principes de la religion naturelle, sans intolérance pour tous les autres cultes. Eh ! tous nos droits les plus sacrés, la souveraineté, la liberté, l'égalité, etc., ne sont-ils pas fondés sur cette sainte religion?
      ...oserai par la suite les principes de la religion naturelle. If. s Autre observation : Is... ...ous les aperceviez dans toute leur étendue; néanmoins, si vous le désirez, j'exposerai par la suite les principes de la religion naturelle. If. s Autre observation : Issu d'une mère de jla caste nobiliaire, mes parents m'ont toujours regardé avec u...

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 31
      Speaker: Goupilleau
      ...spérons pas même d'acclimater l'arbre à thé qui supporte le climat de la Corse. Déj... ..., l'érable à sucre et la canne à sucre, qui est indigène en Sicile (1) : ne désespérons pas même d'acclimater l'arbre à thé qui supporte le climat de la Corse. Déjà l'arbre à suif de la Chine et le gouya-vier ont donné, le premier ses graines,...

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 32
      Speaker: Goupilleau
      ...l'autre dans le nouveau Jersey, près de New-York; ce dernier contient 17 arpents; l... ...es Etats-Unis, la nation possède deux jardins d'entrepôt, l'un à Charlestown et l'autre dans le nouveau Jersey, près de New-York; ce dernier contient 17 arpents; l'un et l'autre sont dirigés par un homme qu'on dit intelligent, et qui fait annu...