Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-121 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-122 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-1242 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-061 hits on 1789-072 hits on 1789-082 hits on 1789-095 hits on 1789-102 hits on 1789-112 hits on 1789-1238 hits on 1790-012 hits on 1790-025 hits on 1790-032 hits on 1790-041 hits on 1790-055 hits on 1790-064 hits on 1790-075 hits on 1790-082 hits on 1790-096 hits on 1790-102 hits on 1790-116 hits on 1790-1232 hits on 1791-013 hits on 1791-022 hits on 1791-031 hits on 1791-0410 hits on 1791-053 hits on 1791-063 hits on 1791-072 hits on 1791-087 hits on 1791-092 hits on 1791-102 hits on 1791-116 hits on 1791-128 hits on 1792-016 hits on 1792-027 hits on 1792-037 hits on 1792-048 hits on 1792-056 hits on 1792-063 hits on 1792-076 hits on 1792-084 hits on 1792-091 hits on 1792-103 hits on 1792-115 hits on 1792-125 hits on 1793-015 hits on 1793-024 hits on 1793-039 hits on 1793-048 hits on 1793-055 hits on 1793-0610 hits on 1793-0710 hits on 1793-085 hits on 1793-095 hits on 1793-104 hits on 1793-114 hits on 1793-127 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-1216 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-121 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-122 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-1216 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-031 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-121 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-1219 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
41 - 50 of 76 volumes
  • Tome 46 : Du 30 juin au 20 juillet 1792 2 results
    • Séance du lundi 2 juillet 1792, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du lundi 2 juillet 1792, au matin

      page 27 - 66
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi2 juillet 1792 , au matin. présidence de m. gérardin. La seance est ouverte a dix heures. Un de MM. les secretaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 28 juin 1792 au matin. (L'Assemblée en adopte la rédaction.) M. Thuriot. Je viens me plaindre de ce que MM. les secrétaires laissent les procès-verbaux en retard, de telle sorte qu'ils
      ...
      , tôt ou tard, la vérité se découvre, pour confondre le calomniateur et réparer la réputation de ceux qu'on veut flétrir ; et c'est pour réparer cette réputation qu'on a voulu faire perdre à nos canonniers, à nos camarades, que nous mettons ce mémoire sous les yeux du corps et de MM. les commissaires. Nous en certifions la vérité et avons signé. Pour copie conforme à l'original. Magnytot, Lacoste.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi2 juillet 1792 , au matin. présidence de m. gérardin. La seance est ouverte a dix heures. Un de MM. les secretaires donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      niers, à nos camarades, que nous mettons ce mémoire sous les yeux du corps et de MM. les commissaires. Nous en certifions la vérité et avons signé. Pour copie conforme à l'original. Magnytot, Lacoste.
    • Séance du mardi 3 juillet 1792, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du mardi 3 juillet 1792, au matin

      page 85
      Speaker: Mathieu Dumas
      ...on, ni par des.so- , phismes ni par des démonstrations topographiques et militaires qui ne pou... ...ne fais point de fausses suppositions; je ne veqx point embrouiller cette question, ni par des.so- , phismes ni par des démonstrations topographiques et militaires qui ne pourraient être énoncées et bien entendues, sans avoir sous les yeux les cartes des...
  • Tome 47 : Du 21 juillet au 10 août 1792 3 results
    • Séance du dimanche 2 juillet 1792

      - search term matches: (1)

      Séance du dimanche 2 juillet 1792

      page 260
      Speaker: Le Président
      De fausses démonstrations d'hostilités sur Namur, fixèrent l'atte... De fausses démonstrations d'hostilités sur Namur, fixèrent l'attention et les forces de l'ennemi autour de cette place, et permirent à M. La Faye...
    • Séance du vendredi 3 août 1792, au matin

      Séance du vendredi 3 août 1792, au matin

      page 437
      ...détruites dans leur traite. Après cette démonstration toute topographique, je crois devoir ci... ... et connaissant le pays, puisse établir qu'elles n'auraient pas été entièrement détruites dans leur traite. Après cette démonstration toute topographique, je crois devoir citer les expressions suivantes tirées de l'instruction adressée au général La Fay...
    • Séance du mercredi 8 août 1792

      Séance du mercredi 8 août 1792

      page 553 - 593
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE Séance du mercredi 8 août 1792 . présidence de m. merlet. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Crestin , secrétaire, annonce les dons patriotiques suivants : 1° Lettre du sieur Macé, prêtre, demeurant à La Flèche, qui fait don et remise à la nation, pour toute sa vie et à compter du 1er janvier 1790, de la somme de 600 livres par an sur son traitement qui
      ...
      t la plus fière du sentiment de sa force et de sa dignité ; comment ce sénat pouvait-il balancer entre un devoir sacré et la crainte de punir un particulier qui n'est devenu si grand aux yeux de quelques individus, que parce qtfils étaient eux-mêmes des pygmées? Législateurs, prononcez la condamnation de La Fayette, ou tremblez que le peuple ne prononce la vôtre. Je conclus au décret d'accusation.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE Séance du mercredi 8 août 1792 . présidence de m. merlet. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Crestin , secrétaire, annonce les dons patriotiques suivants :
      ...
      ues individus, que parce qtfils étaient eux-mêmes des pygmées? Législateurs, prononcez la condamnation de La Fayette, ou tremblez que le peuple ne prononce la vôtre. Je conclus au décret d'accusation.
  • Tome 48 : Du 11 août au 25 août 1792 3 results
    • Séance du lundi 20 août 1792, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du lundi 20 août 1792, au matin

      page 399 - 424
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Lundi 20 août 1792 , au matin. Suite de la séance permanente. présidence de m. delacroix, président. La séance est reprise à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du 15 août 1792. (L'Assemblée en adopte la rédaction.) M. Jacob Dupont , au nom du comité de Vordinaire des finances, soumet à l'Assemblée la notice de
      ...
      ances fera incessamment son rapport sur l'organisation ultérieure du cadastre, et sur la dépense annuelle du bureau central. » 2° Lettre des commissaires de la Trésorerie nationale qui envoient l'état des recettes et dépenses faites à la Trésorerie dans la première quinzaine du mois d'août. (L'Assemblée renvoie cet état au comité de l'ordinaire des finances.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Lundi 20 août 1792 , au matin. Suite de la séance permanente. présidence de m. delacroix, président. La séance est reprise à neuf heures du matin. Un de MM. les secréta
      ...
      des recettes et dépenses faites à la Trésorerie dans la première quinzaine du mois d'août. (L'Assemblée renvoie cet état au comité de l'ordinaire des finances.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mardi 21 août 1792, au soir

      Séance du mardi 21 août 1792, au soir

      page 606
      Speaker: Brissot de Warville
      ...ait de l'assurer lui-même, et qu'aucune démonstration militaire de sa part n'annonçait le con... ...e devais donc juger les dispositions de l'empereur pacifiques, puisqu'il ne cessait de l'assurer lui-même, et qu'aucune démonstration militaire de sa part n'annonçait le contraire. Je n'ai donc rien caché à l'Assemblée, et je lui ai dit vérité, lorsqu'e...
    • Séance du mercredi 15 août 1792, au soir

      Séance du mercredi 15 août 1792, au soir

      page 172 - 274
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Mercredi 15 août 1792 , au soir. Suite de la séance permanente. présidence de m. merlet, président. La séance est reprise à six heures du soir. Un membre, au nom du comité militaire, présente un projet de décret sur le mode de renouvellement des officiers licenciés de la gendarmerie nationale du département de Paris. Ce projet de décret est adopté dans les termes su
      ...
      es à des aumôniers émigrés et à des nobles qui prenaient et conservaient auprès de lui des qualités et des titres abolis par la Constitution. Collationnê et certifié conforme par le comité de surveillance de l'Assemblée nationale. A Paris, le 8 septembre 1792 , l'an IVe de la liberté, le Ier de l'égalité. Signé: J.-M. Musset, Michaud, Bordas, Archier, Vardon, P.-A. Antonelle, J.-S. Rovère, Lomont.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Mercredi 15 août 1792 , au soir. Suite de la séance permanente. présidence de m. merlet, président. La séance est reprise à six heures du soir. Un membre, au nom du com
      ...
      ance de l'Assemblée nationale. A Paris, le 8 septembre 1792 , l'an IVe de la liberté, le Ier de l'égalité. Signé: J.-M. Musset, Michaud, Bordas, Archier, Vardon, P.-A. Antonelle, J.-S. Rovère, Lomont.
  • Tome 50 : Du 15 au 21 septembre 1792 2 results
    • Séance du vendredi 21 septembre 1792, au matin

      - search term matches: (2)

      Séance du vendredi 21 septembre 1792, au matin

      page 220
      ...puissent inspirer ni la confiance de la démonstration, ni même aucune présomption de vérité, ... des déclarations hasardées (1) puissent inspirer ni la confiance de la démonstration, ni même aucune présomption de vérité, augustes et sages législateurs, qui êtes animés du désir d'assurer le bonheur de...
    • 30 janvier 1792

      - search term matches: (1)

      30 janvier 1792

      page 317 - 738
      PÉTITION (1) A L'ASSEMBLÉE NATIONALE, faite par Frauçois-Etienne Rnrnet (de Boislorette), Vun des aumôniers de Varmée parisienne, prêtre catholique, marié constitutionnellement à une Anglaise protestante. Messieurs, Je n'ai plus qu'un présent à faire à la Patrie, celui que je n'ai cessé de lui offrir pendant le cours de la Révolution, le sacrifice de ma vie : foi de prêtre assermenté par conviction
      ...
      ticulier. Ladite réquisition sera toujours donnée par écrit et sera motivée. Article additionnel. Si, lors de la promulgation de la présent^ loi, la session des conseils généraux des départements était terminée, "élection des" commissaires généraux des hôpitaux, énoncée dans l'article 2 du titre Ier se fera par les directoires de département pour cette fôis seulement. FIN DU TOME L et DES ANNEXES.
      PÉTITION (1) A L'ASSEMBLÉE NATIONALE, faite par Frauçois-Etienne Rnrnet (de Boislorette), Vun des aumôniers de Varmée parisienne, prêtre catholique, marié constitutionnellement à une Anglaise protestan
      ...
      t terminée, "élection des" commissaires généraux des hôpitaux, énoncée dans l'article 2 du titre Ier se fera par les directoires de département pour cette fôis seulement. FIN DU TOME L et DES ANNEXES.
  • Tome 52 : Du 22 septembre au 26 octobre 1792 4 results
    • Séance du mardi 25 septembre 1792, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du mardi 25 septembre 1792, au matin

      page 139
      Speaker: Jean Debry
      ... passe à l’ordre du jour sur toutes ces démonstrations et qu’on s’occupe des principes fondame... Je demande qu’on passe à l’ordre du jour sur toutes ces démonstrations et qu’on s’occupe des principes fondamentaux de la République.
    • Séance du mardi 26 septembre 1792, au matin

      - search term matches: (2)

      Séance du mardi 26 septembre 1792, au matin

      page 160
      Speaker: Brissot de Warville
      ...abitants nous ont reçus avec de grandes démonstrations de joie, et nous avons paru au milieu d... ... l’état des magasins, des armées et des munitions dont je me serai emparé. Les habitants nous ont reçus avec de grandes démonstrations de joie, et nous avons paru au milieu d’eux plus en libérateurs qu’en ennemis.

      Séance du mardi 26 septembre 1792, au matin

      page 162
      Speaker: Brissot de Warville
      « Les ennemis firent hier une démonstration de troupe vis-à-vis Sponeck; elle n’a d... « Les ennemis firent hier une démonstration de troupe vis-à-vis Sponeck; elle n’a dérangé personne. Nous l’avons été la nuit précédente, par une fausse alerte donn...
    • Séance du dimanche 30 septembre 1792

      Séance du dimanche 30 septembre 1792

      page 233 - 258
      CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 30 septembre 1792 . PRÉSIDENCE DE CONDORCET, vice-président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Chasset, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 29 septembre; la rédaction en est adoptée. Rabaut de Saint-Etienne donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Adresse des Amis de la liberté et de l'égalité d
      ...
      répond à ces citoyens et leur accorde les honneurs de la séance. (La Convention renvoie leur demande au comité de la guerre.) (La séance est levée à cinq heures.) (*) Plusieurs chiffres de ce tableau ne concordent pas entre eux. Nous sommes obligés, — n’ayant aucun moyen de contrôle, — de les reproduire tels qu’ils figurent dans le rapport de Defermon, imprime en 1792, par l’Imprimerie nationale.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 30 septembre 1792 . PRÉSIDENCE DE CONDORCET, vice-président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Chasset, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de
      ...
      ne concordent pas entre eux. Nous sommes obligés, — n’ayant aucun moyen de contrôle, — de les reproduire tels qu’ils figurent dans le rapport de Defermon, imprime en 1792, par l’Imprimerie nationale.
    • Séance du mercredi 17 octobre 1792

      Séance du mercredi 17 octobre 1792

      page 549
      ...e! Jamais je n’eus ce dessein ; mais ma démonstration doit suffire pour prouver le danger des... A Dieu ne plaise que je veuille ici inculper personne! Jamais je n’eus ce dessein ; mais ma démonstration doit suffire pour prouver le danger des compagnies et de l’établissement d’un péage en faveur de quelques individus. Da...
  • Tome 53 : Du 27 octobre au 30 novembre 1792 3 results
    • Séance du lundi 5 novembre 1792

      - search term matches: (1)

      Séance du lundi 5 novembre 1792

      page 175
      ...ndais que, malgré l'état ruineux où ses démonstrations hostiles nous constituaient, il fallait... ...mblée nationale de France? Toi qui, d'accord avec les héros du côté droit, prétendais que, malgré l'état ruineux où ses démonstrations hostiles nous constituaient, il fallait paisiblement attendre que tous ses pandours fussent prêts? Toi qui, a quatorze ...
    • Séance du mardi 6 novembre 1792

      - search term matches: (1)

      Séance du mardi 6 novembre 1792

      page 198 - 272
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 6 novembre 1792 . présidence de hérault de séchelles, président, et de pétion, ancien président. présidence de hérault de séchelles,président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Barère de Vieuzac ,secrétaire, annonce les dons patriotiques suivants : 1° La citoyenne veuve Dulingondois, fait parvenir la décoration militaire de feu son mari; 2° Le citoye
      ...
      nd empressement; malgré les forces considérables de nos ennemis dans l'Electorat de Trêves et le duché de Luxembourg composé de l'armée Prussienne et Autrichienne, sous les ordres de Hohenlohe. « Le Général d'armée du Centre, « Signé : kellermann. » (1) Voy. ci-dessus, même séance, page 218, la lecture de cette lettre par Lanjuinais. (2) Archives nationales, Carton C 239, chemise 260, pièce n° 25.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 6 novembre 1792 . présidence de hérault de séchelles, président, et de pétion, ancien président. présidence de hérault de séchelles,président. La séance est ouvert
      ...
      énéral d'armée du Centre, « Signé : kellermann. » (1) Voy. ci-dessus, même séance, page 218, la lecture de cette lettre par Lanjuinais. (2) Archives nationales, Carton C 239, chemise 260, pièce n° 25.
    • Séance du jeudi 8 novembre 1792

      - search term matches: (1)

      Séance du jeudi 8 novembre 1792

      page 298
      Speaker: Lanjuinais
      ...ersonnes paraissait accueillir avec des démonstrations d'amitié, être accablé d'une grêle de c... ...surprise et l'horreur dont je fus saisi en voyant notre canot, qu'une foule de personnes paraissait accueillir avec des démonstrations d'amitié, être accablé d'une grêle de coups de fusils qu'on leur tira à bout portant, lorsque le capitaine Duchayla com...
  • Tome 54 : Du 1er au 10 décembre 1792 3 results
    • Séance du samedi 1 décembre 1792

      - search term matches: (1)

      Séance du samedi 1 décembre 1792

      page 18
      ...ets, s'en réfère toujours aux premières démonstrations d'un patriotisme hypocrite, et devient,... ...ultitude aveugle, et qui n'ayant aucune connaissance approfondie de ces deux objets, s'en réfère toujours aux premières démonstrations d'un patriotisme hypocrite, et devient, sans y songer, la dupes cies calculs intéressés de l'ambition et ae l'intrigue,...
    • Séance du lundi 3 décembre 1792

      Séance du lundi 3 décembre 1792

      page 57 - 337
      CONVENTION NATIONALE. Séance au LUNDI 3 DÉCEMBRE 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président, ET GUADET, ancien président.s PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE. VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Saint-Just , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 30 novembre 1792 . La Convention en adopte la rédaction.) Treilhard , secrétaire, donne lecture du p
      ...
      t; lequel jugement ne pourra être soumis à la cassation, et sera exécuté le jour même où il aura été, rendu ; 8° Que Marie-Antoinette, femme de Louis Capet, et les membres de la famille ci-devant royale, qui pourront être complices des crimes de Louis Capet, et impliqués dans ce grand procès, seront dénoncés à l'accusateur public, et jugés comme le reste des citoyens, par les tribunaux ordinaires.
      CONVENTION NATIONALE. Séance au LUNDI 3 DÉCEMBRE 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président, ET GUADET, ancien président.s PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE. VIEUZAC, président. La séance est ouverte à di
      ...
      le, qui pourront être complices des crimes de Louis Capet, et impliqués dans ce grand procès, seront dénoncés à l'accusateur public, et jugés comme le reste des citoyens, par les tribunaux ordinaires.
    • Séance du vendredi 7 décembre 1792

      Séance du vendredi 7 décembre 1792

      page 402 - 657
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 7 décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard , secrétaire, donne lecture des lettres et adresses suivantes : 1° Lettre des administrateurs du département de l'Indre, qui font part des mesures par eux prises pour arrêter les efforts des perturbateurs qui devaient se porter sur Valençay. (
      ...
      enné-et-Loire du 1er février 1792. 297 Lettré adressée au roi, au nom des vrais citoyens de la ville de Rouen, à l'occasion de la pétition présentée dans le courant du mois de février dernier à l'Assemblée nationale par la Société dite des amis de la Constitution, séante à Rouen, laquelle pétition a pour objet la destruction des maisons religieuses de cette ville. Fin de la table du second volume.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 7 décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard , secrétaire, donne lecture des lettres et
      ...
      mblée nationale par la Société dite des amis de la Constitution, séante à Rouen, laquelle pétition a pour objet la destruction des maisons religieuses de cette ville. Fin de la table du second volume.
  • Tome 55 : Du 11 au 27 décembre 1792 2 results
    • Séance du jeudi 20 décembre 1792

      Séance du jeudi 20 décembre 1792

      page 199
      ... sentissent pas ou oe retinssent pas la démonstration rigoureuse, il suffit, pour l'usage, qu... ...s simples, qui peut être d'une utilité générale. En supposant que les enfants ne sentissent pas ou oe retinssent pas la démonstration rigoureuse, il suffit, pour l'usage, qu'ils entendent la proposition et qu'il la retiennent comme un fait qu'ils peuven...
    • Séance du mardi 25 décembre 1792

      Séance du mardi 25 décembre 1792

      page 423 - 612
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 25 décembre 1792 . présidence de defermon, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard secrétaire, donne leciure du procès-verbal de la séance du lundi 24 décembre 1792. (La Convention en adopte la rédaction.) Saint-Just , secrétaire, donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de la Société d'histoire naturelle de Paris, qui fait homm
      ...
      août 1792. Signé : engelbach, rocck. Nous avons reçu le montant ci-dessus en mars. 6,416 1. 9 s. de banque de MM. Poppe et Cie de ville, pour compte de MM. de Septeuil et d'Orvil-liers. Signé : Engelbach, rocck. Collationné conforme à Voriginal par nous, membres de la commission des Vingt-Un, soussignés : Signé : Charles Cochon, Dufriche-Valazé, Poullain - Grandprey , Borie , Duprat et Pelissier.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 25 décembre 1792 . présidence de defermon, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard secrétaire, donne leciure du procès-verbal de la séanc
      ...
      bach, rocck. Collationné conforme à Voriginal par nous, membres de la commission des Vingt-Un, soussignés : Signé : Charles Cochon, Dufriche-Valazé, Poullain - Grandprey , Borie , Duprat et Pelissier.