Results in Volume 8

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-051 hits on 1789-0627 hits on 1789-0726 hits on 1789-0811 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-081 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
21 - 30 of 95 results
Results sorted by date, ascending

Séance du mardi 28 juillet 1789

Séance du mardi 28 juillet 1789

page 290 - 296
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. LE DUC DE LIANCOURT. Séance du mardi 28 juillet 1789 (1). M. le Président a fait part à l'Assemblée de la lettre suivante à M. le duc de Liancourt, président de VAssemblée nationale. « Soissons, le 25 juillet 1789 . « Monsieur le duc, peut-être êtes-vous déjà instruit de l'événement affreux qui nous met au comble du désespoir. Un courrier arrivé de Crespy à une
...
sentiments, et reçoit avec plaisir l'hommage respectueux que le bureau des iinances de la ville de Paris lui présente. M. Dupuisel, député du Perche, a entretenu l'Assemblée des troubles qui agitent cette province ; et il fait une motion relative à la perception des impôts actuels. Cette motion a été appuyée ; mais, d'après l'observation de quelquesmemnres, elle aété ajournée. La séance est levée.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. LE DUC DE LIANCOURT. Séance du mardi 28 juillet 1789 (1). M. le Président a fait part à l'Assemblée de la lettre suivante à M. le duc de Liancourt, président de VA
...
ette province ; et il fait une motion relative à la perception des impôts actuels. Cette motion a été appuyée ; mais, d'après l'observation de quelquesmemnres, elle aété ajournée. La séance est levée.

Séance du mercredi 29 juillet 1789

Séance du mercredi 29 juillet 1789

page 296 - 306
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.LE DUC DE LIANCOURT. Séance du mercredi 29 juillet 1789 (1). M. le Président a annoncé à l'Assemblée le retour de M. Necker. L'Assemblée a témoigné, par des applaudissements, sa satisfaction de voir enfin totalement rendu aux vœux de la nation et du Roi, le ministre vertueux dont elle a demandé le rappel. M. le Président a annoncé que les nouvelles désastreuses
...
les témoignages du respectueux dévouement de la ville de la Flèche, et elle me charge de vous en témoigner sa satisfaction. Il est Jait lecture du procès-verbal de la séance du 28. M. Martin, suppléant de M. Leblanc, député de Besauçon, décédô ces jours derniers, est admis. M. le Président termine la séance en annonçant que l'Assemblée se réunira en bureaux, ce soir et demain matin, à neuf heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.LE DUC DE LIANCOURT. Séance du mercredi 29 juillet 1789 (1). M. le Président a annoncé à l'Assemblée le retour de M. Necker. L'Assemblée a témoigné, par des applaud
...
t de M. Leblanc, député de Besauçon, décédô ces jours derniers, est admis. M. le Président termine la séance en annonçant que l'Assemblée se réunira en bureaux, ce soir et demain matin, à neuf heures.

Liste

Liste

page XXXV - LXIV
LISTE DE MESSIEURS LES DÉPUTÉS ET SUPPLÉANTS A L'ASSEMBLÉE NATIONALE DRESSÉE PAR ORDRE ALPHABETIQUE DE NOMS. A Abbadie , député suppléant de la noblesse des Quatre-Vallées-sous-Guyenne, remplace le comte de Ségur, démissionnaire. Abbaye , député du tiers-état de la sénéchaussée de Poitou, président à Melle, démissionnaire ; est remplacé par Cochon de l'Apparent. Aboval . Voy. Dequeux. Achard . Voy.
...
en-Boulonnais (le curé de). Voy. Cossart. Wimpfen (le baron de), député de la noblesse du bailliage de Caen, ancien colonel de dragons. Woel (le curé de). Voy. Simon. Wolter de Neurbourg , député de la noblesse du bailliage de Metz, maréchal de ôamp. X Xeuilley (le curé de). Voy. Bastien. Y Ypres (l'évêque d'). Yvernault , député du clergé du bailliage de Berry, chanoine de Saint-Ursin de Bourges.
LISTE DE MESSIEURS LES DÉPUTÉS ET SUPPLÉANTS A L'ASSEMBLÉE NATIONALE DRESSÉE PAR ORDRE ALPHABETIQUE DE NOMS. A Abbadie , député suppléant de la noblesse des Quatre-Vallées-sous-Guyenne, remplace le com
...
a noblesse du bailliage de Metz, maréchal de ôamp. X Xeuilley (le curé de). Voy. Bastien. Y Ypres (l'évêque d'). Yvernault , député du clergé du bailliage de Berry, chanoine de Saint-Ursin de Bourges.

Réunion dans les bureaux du 30 juillet 1789

Réunion dans les bureaux du 30 juillet 1789

page 306 - 307
ASSEMBLÉE NATIONALE. Réunion dans les bureaux du 30 juillet 1789 . Les bureaux s'assemblent à neuf heures du matin. Dans plusieurs bureaux, la discussion sur la déclaration des droits, ne donne lieu qu'à peu de réflexions. Dans d'autres, les divers projets sont rejetés. M. Duport agite dans son bureau la question de savoir s'il ne faudrait pas établir, pendant la session de l'Assemblée, les états p
...
deviendraient illusoires dans la société civile, si tous les membres ne veillaient en commun à leur maintien ; et tous, par conséquent, doivent être libres de former des Assemblées nationales, soit par eux-mêmes, soit par leurs représentants, pour veiller à la conservation de leurs droits. La liberté de former des Assemblées nationales doit être regardée comme un seul garant de la liberté civile.
ASSEMBLÉE NATIONALE. Réunion dans les bureaux du 30 juillet 1789 . Les bureaux s'assemblent à neuf heures du matin. Dans plusieurs bureaux, la discussion sur la déclaration des droits, ne donne lieu qu
...
ar eux-mêmes, soit par leurs représentants, pour veiller à la conservation de leurs droits. La liberté de former des Assemblées nationales doit être regardée comme un seul garant de la liberté civile.

Séance du jeudi 30 juillet 1789

Séance du jeudi 30 juillet 1789

page 307
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE DUC DE LIANCOURT. Séance du jeudi 30 juillet 1789 . La séance publique est ouverte à sept heures du scir. M. le Président annonce que M. l'abbé de Damas, député de Saint-Pierre-le-Moutier, obligé de se retirer pour cause de santé,, prie l'Assemblée générale d'agréer son suppléant. M. le Président dit que M. de iMaissemy, maître des requêtes, chargé de la lib
...
gset les distinctions n'y sont comptés pour rien; chacun dans les Assemblées générales se regardera comme une portion du souverain dont il est le représentant. Ces deux opinions partagent longtemps les esprits. M. le président observe que, d'après le pè-glement, une motion ne peut pas être décidée dans la séance même où elle a été faite; en conséquence, il la renvoie à demain. La séance est levée.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE DUC DE LIANCOURT. Séance du jeudi 30 juillet 1789 . La séance publique est ouverte à sept heures du scir. M. le Président annonce que M. l'abbé de Damas, député
...
s esprits. M. le président observe que, d'après le pè-glement, une motion ne peut pas être décidée dans la séance même où elle a été faite; en conséquence, il la renvoie à demain. La séance est levée.

Séance du vendredi 31 juillet 1789

Séance du vendredi 31 juillet 1789

page 308 - 314
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. LE DUC DE LIANCOURT. Séance du vendredi 31 juillet 1789 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. On a fait lecture des adresses de la ville de Mussy-JL'Evéque, des officiers de la sénéchaussée de Clermont-Ferrand, des échevins de la ville de Saint-Paul en Artois, des mayeurs et échevins de celles de Bapaume, de Rédon en Bretagne, de Sé-sanne en Brie, d'I
...
sonne du sieur baron de Bezenval, si elle est encore détenue, doit être remise en lieu sûr, et sous une garde suffisante, dans la ville la plus prochaine du lieu où il aura été arrêté, et que qui que ce soit ne peut attenter à la personne dudit sieur baron de Bezenval, qui est sous la garde de la loi. » j La séance a été terminée à quatre heures du soir, et renvoyée à demain, neuf heures du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. LE DUC DE LIANCOURT. Séance du vendredi 31 juillet 1789 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. On a fait lecture des adresses de la ville de Mussy-JL'Evéq
...
ce soit ne peut attenter à la personne dudit sieur baron de Bezenval, qui est sous la garde de la loi. » j La séance a été terminée à quatre heures du soir, et renvoyée à demain, neuf heures du matin.

Séance du samedi 1 août 1789

Séance du samedi 1 août 1789

page 314 - 331
ASSEMBLÉE NATIONALE. paésidence de m. le duc de liancourt. Séance du samedi 1er août 1789 (l). À l'ouverture de la séance ont été lues des adresses de Béziers, Sarreguemines, lssoire, Gon-carneau, Coutances, Châteaudun, Saint-Amand-sous-Montrond, Bauge, Béthune, Pernesen Artois, Saint-Mi hiel, Baud en Bretagne, du bourg d'Aousle, des comtés de Leyssin et Chamilin en Dauphiné, des trois ordres de Mo
...
ttre de l'interpréter; 13° Qu'en matière criminelle, le bien de la justice, le vœu d'une grande partie de la nation et l'intérêt de l'accusé étant qu'il soit avant tout déclaré par ses pairs coupable ou non coupable, il doit être dès à présent établi pour la recherche des crimes, un ordre de jugement préalable par jurés, avant que les tribunaux judiciaires puisseut prononcer et appliquer la peine.
ASSEMBLÉE NATIONALE. paésidence de m. le duc de liancourt. Séance du samedi 1er août 1789 (l). À l'ouverture de la séance ont été lues des adresses de Béziers, Sarreguemines, lssoire, Gon-carneau, Cout
...
ou non coupable, il doit être dès à présent établi pour la recherche des crimes, un ordre de jugement préalable par jurés, avant que les tribunaux judiciaires puisseut prononcer et appliquer la peine.

Séance du lundi 3 août 1789

Séance du lundi 3 août 1789

page 331 - 339
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE DUC DE LIANCOURT. Séance du lundi 3 août 1789 . La séance s'est ouverte à neuf heures. M. le Président a annoncé que le résultat du scrutin de samedi dernier, pour l'élection du nouveau président, s'était déclaré en faveur de M. Thouret. M. Thouret a pris place au bureau, et il a adressé à l'Assemblée un discours par lequel, eu lui témoignant sa profonde et
...
stacles qui s'opposent à l'accroissement du commerce et de l'industrie nationale, les règlements et établissements qui y nuisent, ceux qui y contribueraient, et notamment les moyens les plus propres à augmenter le travail et conséquemment les salaires par l'établissement de nouveaux métiers et manufactures. Cette motion excite quelques rumeurs. — Elle est renvoyée aux bureaux. La séance est levée.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE DUC DE LIANCOURT. Séance du lundi 3 août 1789 . La séance s'est ouverte à neuf heures. M. le Président a annoncé que le résultat du scrutin de samedi dernier, p
...
augmenter le travail et conséquemment les salaires par l'établissement de nouveaux métiers et manufactures. Cette motion excite quelques rumeurs. — Elle est renvoyée aux bureaux. La séance est levée.

Séance du mardi 4 août 1789

Séance du mardi 4 août 1789

page 339 - 350
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHAPELIER (1). Séance du mardi 4 août 1789 . La séance a été ouverte à 9 heures du matin. MM. les secrétaires ont lu les titres d'un grand nombre d'adresses de villes, et notamment des officiers municipaux de Buzançais, du bailliage de Viilers-Cotterets, des citoyens d'Annonay de Blave, de Loudun, de Saint-Claude, de Sois-sons, a'Agen, d'Auxerre, de la paroisse
...
ir, en notre nom, la protestation sincère de ne vouloir exercer aucune fonction publique qu'autant que nous pourrons nous honorer de son suffrage, et conserver notre dévouement à ses maximes. « Nous sommes avec respect, etc. « Signé: -j* J. G., arch. de Vienne ; J.M., arch. de Bordeaux, Latour-Du-Pin. » (On applaudit.) La séance est suspendue à deux heures après minuit, et continuée à demain midi.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHAPELIER (1). Séance du mardi 4 août 1789 . La séance a été ouverte à 9 heures du matin. MM. les secrétaires ont lu les titres d'un grand nombre d'adresses de vil
...
ommes avec respect, etc. « Signé: -j* J. G., arch. de Vienne ; J.M., arch. de Bordeaux, Latour-Du-Pin. » (On applaudit.) La séance est suspendue à deux heures après minuit, et continuée à demain midi.

Séance du mercredi 5 août 1789

Séance du mercredi 5 août 1789

page 350 - 353
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chapelier. Séance du mercredi 5 août 1789 (1). M. le Président déclare la séance ouverte. M. le bailli de Crussol dit : Messieurs, permettez-moi d'avoir l'honneur de vous rendre compte d'un fait très-simple, arrivé hier, mais que les circonstances peuvent rendre de quelque importance. L'absence de M. le comte d'Artois ayant permis de donner des congés à plusieu
...
ueuse reconnaissance, et la féliciter du bonheur qu'elle a de commander à une nation si généreuse. Sa Majesté sera suppliée de permettre que ce Te Deum soit chanté dans sa chapelle, et d'y assister elle-même. Lecture faite du projet d'arrêté, il est reconnu que la discussion ne pourra pas porter sur le fond, mais uniquement sur la forme. La séance est levée et remise à demain neuf heures du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chapelier. Séance du mercredi 5 août 1789 (1). M. le Président déclare la séance ouverte. M. le bailli de Crussol dit : Messieurs, permettez-moi d'avoir l'honneur
...
le-même. Lecture faite du projet d'arrêté, il est reconnu que la discussion ne pourra pas porter sur le fond, mais uniquement sur la forme. La séance est levée et remise à demain neuf heures du matin.