Results in Volume 18

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-0730 hits on 1790-0820 hits on 1790-090 hits on 1790-101 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
31 - 40 of 72 results
Results sorted by date, ascending

Séance du dimanche 5 septembre 1790

Séance du dimanche 5 septembre 1790

page 588 - 619
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du dimanche 5 septembre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Anthoine , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. M. Le Couteulx de Canteleu demande la permission de lire une pétition des administrateurs composant le directoire du département de la Seine-Inférieure, du directoire du district
...
de ces financiers qui ne retiennent jamais le bien d'autrui, trouvez bon que je vous restitue sans délai ces diversesépithètes qui vous appartiennent, puisqu'elles sont sorties de votre plume ; la mienhe ne s'accoutumera jamais à en faire usage. J'ai l'honneur d'être, avec la plus parfaite considération, Monsieur, votre très-humble et très-obélssant. serviteur, Signé: ANSON. Ce 5 septembre 1790 .
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du dimanche 5 septembre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Anthoine , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séa
...
enhe ne s'accoutumera jamais à en faire usage. J'ai l'honneur d'être, avec la plus parfaite considération, Monsieur, votre très-humble et très-obélssant. serviteur, Signé: ANSON. Ce 5 septembre 1790 .

Séance du lundi 6 septembre 1790

Séance du lundi 6 septembre 1790

page 619 - 633
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du lundi 6 septembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin* M. Delacour-d'Ambézieux secrétaire,, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 4 septembre au soir. M. Buzot autre secrétaire, lit le procès-verbal de la séance d'hier. Cette lecture ne donne lieu à aucune réclamation. Un de MM. les secrétaires lit
...
août 1786. Mariage, ci-devant greffier au grenier à sel de Rouen, reçu en 1780. Dulac de Montereau, procureur du roi de l'ancien bailliage et siège présidial de Rouen. Moulin, ci-devant lieutenant-général criminel du bailliage de Rouen. Ballicorne, ci-devant général provincial des monnaies, au département de Rouen,'reçu en 1786. Coquin, ci-devant président au grenier à sel de Rouen, reçu en 1782.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du lundi 6 septembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin* M. Delacour-d'Ambézieux secrétaire,, donne lecture du procès
...
néral criminel du bailliage de Rouen. Ballicorne, ci-devant général provincial des monnaies, au département de Rouen,'reçu en 1786. Coquin, ci-devant président au grenier à sel de Rouen, reçu en 1782.

Séance du mardi 7 septembre 1790, au matin

Séance du mardi 7 septembre 1790, au matin

page 633 - 646
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du mardi 7 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Castellanet Je viens faire remarquer à l'Assemblée que M.Roussier, député de Marseille, adonnésa démission par lettreen date du 5 septembre 1789; que cette démission a été acceptée, que M. Peloux, suppléant de M. Roussier, a été admis après vérification p
...
blêë Coloniale, ët vîUgt pdlir èn fdl-mer Uttê Uouvëlle \ qu'en obiisé-quëhce,.bettë àsëemblëe, maintenue par une ghindë majorité} va ^'occuper de i'exécutidfl du décret ét des instructions des 8 ët 28 mars, ét qu'éllè charge iës fléputëÊ) de la Martinique de rénoùVëlër a l'Assemblée nationale l'assurance de l'àttâchëîtient dë 1& Colonie pour la mèrë-pâtMé: - (La séattcë ëst lëvée à trois hëUres.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du mardi 7 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Castellanet Je viens faire remarquer à l'Assemblée que
...
8 mars, ét qu'éllè charge iës fléputëÊ) de la Martinique de rénoùVëlër a l'Assemblée nationale l'assurance de l'àttâchëîtient dë 1& Colonie pour la mèrë-pâtMé: - (La séattcë ëst lëvée à trois hëUres.)

Séance du samedi 14 août 1790, au soir

Séance du samedi 14 août 1790, au soir

page 72 - 81
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BR101S DE BEAUMETZ, EX-PRÉSIDENT. Séance du samedi 14 août 1790 , au soir (1). M. Briois de Beaumetz , ex-président, occupe le fauteuil et ouvre la séance à six heures et demie du soir. M. de Kyspoter , secrétaire, donnelecture du procès-verbal de la séance du 13 août. M. Pinteville de Cernon , autre secrétaire, lit le procès-verbal de la séance du 12 août au s
...
. « L'Assemblée charge son Président de se retirer par-devers le roi, pour le prier de sanctionner le présent décret et d'en ordonner la prompte et entière exécution. » M. Madier de Montjau. Je demande l'impression du rapport et du décret, afin d'effrayer les municipalités qui seraient tentées de prévari-quer. (Cette proposition est accueillie.) (La séance est levée à dix heures et demie du soir.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BR101S DE BEAUMETZ, EX-PRÉSIDENT. Séance du samedi 14 août 1790 , au soir (1). M. Briois de Beaumetz , ex-président, occupe le fauteuil et ouvre la séance à six he
...
e l'impression du rapport et du décret, afin d'effrayer les municipalités qui seraient tentées de prévari-quer. (Cette proposition est accueillie.) (La séance est levée à dix heures et demie du soir.)

Séance du mardi 7 septembre 1790, au soir

Séance du mardi 7 septembre 1790, au soir

page 646 - 649
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DÈ M. DE JÊSétè. Séance du mardi 7 septembre 1790 , au soir (1). Lâ ëéâtice est ouverte à six heures du Soir. . M. Voulland faitîëcturë d'ûU'è adresse de la gaçde nationale de Nîmes, qui, depuis iotigtëmps etl pdséësfèïOrt dë six pièces de catibn aveC lesquelles ëllë Mt~FéXerciê8 dë l'artillerie, se'plaint de cë cfUë lé Commandant de la citadelle de cettè ville préte
...
s archives pendant le cours de l'année, ensemble une feuille indicative des pièces déposées aux archives, et de leur distribution générale, afin de faciliter les demandes de ceux qui auront besoin de les consulter, et afin aussi que l'on puisse s'assurer du maintien et du progrès de l'ordre dans la distribution et la conservation de ce dépôt. » M. le Président lève la séance à neuf heures du soir.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DÈ M. DE JÊSétè. Séance du mardi 7 septembre 1790 , au soir (1). Lâ ëéâtice est ouverte à six heures du Soir. . M. Voulland faitîëcturë d'ûU'è adresse de la gaçde nation
...
les consulter, et afin aussi que l'on puisse s'assurer du maintien et du progrès de l'ordre dans la distribution et la conservation de ce dépôt. » M. le Président lève la séance à neuf heures du soir.

Séance du mercredi 8 septembre 1790

Séance du mercredi 8 septembre 1790

page 649 - 657
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du mercredi 8 septembre 1790 (1). La séance cet ouverte à onze hèures du matin. M. Gillet de La Jacqueminière , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. M. Dauchy ,autre secrétaire, fait leclure du procès-verbal delà séance d'hier au soir. Ces procès-verbaux sont adoptés. M. Anthoine , secrétaire, donne lecture d
...
é des recherches n'avait pas encore remis ces pièces. M. Rousselet , au nom du comité des recherches : Les pièces sont remises à M. le garde des sceaux. Un particulier s'est présenté hier au comité pour demander que cette remise fût faite ; on lui a répondu qu'elle l'était. Il est revenu hier à 8 heures du soir dire que M. Brunville avait reçu ces pièces. (La séance est levée à 3 heures et demie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du mercredi 8 septembre 1790 (1). La séance cet ouverte à onze hèures du matin. M. Gillet de La Jacqueminière , secrétaire, donne lecture du procè
...
ur demander que cette remise fût faite ; on lui a répondu qu'elle l'était. Il est revenu hier à 8 heures du soir dire que M. Brunville avait reçu ces pièces. (La séance est levée à 3 heures et demie.)

Séance du jeudi 9 septembre 1790, au matin

Séance du jeudi 9 septembre 1790, au matin

page 657 - 668
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du jeudi 9 septembre 1790 , au matin (1). Un membre demande que le comité de judicature soit autorisé à examiner une affaire relative à la commission établie pour la ferme des devoirs de Bretagne, dans laquelle l'avis du comité de Constitution et les décrets de l'Assemblée nationale souffrent opposition de la part du Parlement de Paris. L'Assem
...
s a rendu compte, seront remises au procureur du roi du Châtelet, pour la conduite de l'instruction criminelle ; « Et cependant que la dame de Persan ne pourra s'éioigner de Paris, qu'après avoir fait sa déposition, et à la charge en outre de se présenter pour la suite de la procédure, s'il y a lieu. » M. le Président lève la séance à quatre heures, et indique celle de ce soir à l'heure ordinaire.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du jeudi 9 septembre 1790 , au matin (1). Un membre demande que le comité de judicature soit autorisé à examiner une affaire relative à la commiss
...
sa déposition, et à la charge en outre de se présenter pour la suite de la procédure, s'il y a lieu. » M. le Président lève la séance à quatre heures, et indique celle de ce soir à l'heure ordinaire.

Séance du jeudi 9 septembre 1790, au soir

Séance du jeudi 9 septembre 1790, au soir

page 668 - 677
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du jeudi 9 septembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des pétitions et adresses suivantes : Adresse de félicitation, adhésion et dévouement de la société des amis de la Constitution, établie récemment à Toulon. Adresse des habitants marins de Leucate, qui se soumett
...
te à l'abri de toute vicissitude et entreprise ultérieure. Par là, Messieurs, vous assurerez à jamais le repos de tout un peuple, qui bénira vos travaux, et se consacrera tout entier au bonheur de la patrie et à l'accomplissement parfait du serment civique qu'ils ont prêté. Kilg, ministre, pasteur de Blamont, représentant extraordinaire des quatre terres de Blamont, Clémont, Héricourt et Châtelot.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du jeudi 9 septembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des pétition
...
patrie et à l'accomplissement parfait du serment civique qu'ils ont prêté. Kilg, ministre, pasteur de Blamont, représentant extraordinaire des quatre terres de Blamont, Clémont, Héricourt et Châtelot.

Séance du vendredi 10 septembre 1790

Séance du vendredi 10 septembre 1790

page 677 - 692
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. de jessé. Séance du vendredi 10 septembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche. Je désirerais soumettre àl'Assem blée un plan d'impositions qui ne tombe ni sur les biens-fonds, ni sur l'industrie. Je demande si on veut bien m'accorder un quart d'heure, ou un quart d'heure et demi pour le développer, ou (1) Cette séance est
...
e les projets présentés pour l'acquit de la dette se multiplient, et qu'il n'en est pas un qui ne soit préférable à celui dont la France est menacée. Rendons grâce à nos législateurs qui, par leur décret qui ajourne la suite de la discussion au 17 courant, donnent le temps à l'opinion publique de se former, et aux départements l'avantage de pouvoir faire connaître leurs observations et leurs vœux.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. de jessé. Séance du vendredi 10 septembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche. Je désirerais soumettre àl'Assem blée un plan
...
ret qui ajourne la suite de la discussion au 17 courant, donnent le temps à l'opinion publique de se former, et aux départements l'avantage de pouvoir faire connaître leurs observations et leurs vœux.

Séance du samedi 11 septembre 1790, au matin

Séance du samedi 11 septembre 1790, au matin

page 692 - 713
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du samedi 11 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Buzot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du 9 septembre au soir. M. Dinocheau , autre secrétaire, lit le procès-verbal de la séance d'hier. Ces procès-verbaux sont adoptés. On fait lecture d'une lettre de M. le maire de P
...
millions, pour subvenir aux dépenses du mois de septembre. » (L'Assemblée ajourne à demain les différentes propositions qui ont été faites et sur lesquelles elle charge son comité des finances de lui présenter un projet de décret.) M. le Président invite l'Assemblée à se retirer dans ses bureaux pour la nomination dun nouveau président et de trois secrétaires. La séance est levée à quatre heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du samedi 11 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Buzot , secrétaire, donne lecture du procès-
...
présenter un projet de décret.) M. le Président invite l'Assemblée à se retirer dans ses bureaux pour la nomination dun nouveau président et de trois secrétaires. La séance est levée à quatre heures.