Results in Volume 17

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-0635 hits on 1790-0717 hits on 1790-080 hits on 1790-091 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
41 - 50 of 75 results
Results sorted by date, ascending

Séance du samedi 7 août 1790

Séance du samedi 7 août 1790

page 650 - 658
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du samedi 7 août 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une pétition des marchands de vin, traiteurs et autres, ci-devantextra-muros, actuellement intra-muros de Paris, tendant à faire décréter par l'Assemblée la cessation des baux passés par eux pour loyers de maisons. Cette p
...
et pièces qu'il peut avoir y relatifs ; dé- clare, au surplus, l'Assemblée, qu'elle n'entend par lé présent décret, arrêter le cours de là procédure vis-à-vis les autres accusés et décrétés. » M. le Président. Je prévus l'Asgembl^e nue l'heure est trop avanCéè pour q d'elle pplsse tenir sa séance du éoir. Celle de demain dimaçche s'ouvrira à onze heures. (La séance est levée à cinq heures du awr.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du samedi 7 août 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une pétition des march
...
résident. Je prévus l'Asgembl^e nue l'heure est trop avanCéè pour q d'elle pplsse tenir sa séance du éoir. Celle de demain dimaçche s'ouvrira à onze heures. (La séance est levée à cinq heures du awr.)

Séance du dimanche 8 août 1790

Séance du dimanche 8 août 1790

page 658 - 663
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du dimanche 8 aout 1790 La séance est ouverte à onze heures et demie du matiq. M. Alquier , secrétaire donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi soir, 6 août. M. Coster , autre secrétaire, lit le procès-verbal dé là séanpe d'hier, samedi, 7 août. Ces procès-verbaux sont adoptés sans réclamation. M. d'Aubergeon de Murinais. Dans vot
...
eut être privilégié qu'à partit' dît jour où il a été légalement créé. Cet amendement n'est pas adopté, et l'article 7 est admis ainsi qu'il suit : «l Art.- 7. Etï eâtfdefedffcirrrencè enfrelef fcréân-ciérS d'Un débiteur et le receveur dé lafcôntrrbu-trôri pdtridtrqiïé, elle sëra payée par suite et avec mêrilë prfvilègë que fésf- autres impositions. * (La sëàncë èst levée à trois Heures et demiëv)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du dimanche 8 aout 1790 La séance est ouverte à onze heures et demie du matiq. M. Alquier , secrétaire donne lecture du procès-verbal de la séance
...
-ciérS d'Un débiteur et le receveur dé lafcôntrrbu-trôri pdtridtrqiïé, elle sëra payée par suite et avec mêrilë prfvilègë que fésf- autres impositions. * (La sëàncë èst levée à trois Heures et demiëv)

Séance du lundi 9 août 1790

Séance du lundi 9 août 1790

page 663 - 692
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du lundi 9 août 1790 (t). Là sëafteë est Ouverte â 9 heures du matin: M. Rewbel , sëbré faite, donne lecture du procès-vëffral éë lâ séàncë d'hier. Il est atddptê: M. Regnaud , (de Sttint-Jedft d'AngéhS:) Vous âVéz ehfeudff parler des1 troubles sUrveiïiïS dans pltisiéBfs tïMageS sitUês àu± environs de" FOU-teriây-le-COfùlë, danâ Un moment de dis
...
sont confiées; que la sagesse guide toutes leurs démarches; qu'une vaine jalousie de pouvoirs ne leur fasse jamais méconnaître les aeux autorités suprêmes auxquelles elles sont subordonnées; qu'enfin, leur régime bienfaisant prouve au peuple que le règne de la liberté est celui du bonheur; et ia Constitution, déjà victorieuse des ennemis du bien public, saura triompher aussi dés outrages du temps.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du lundi 9 août 1790 (t). Là sëafteë est Ouverte â 9 heures du matin: M. Rewbel , sëbré faite, donne lecture du procès-vëffral éë lâ séàncë d'hier.
...
leur régime bienfaisant prouve au peuple que le règne de la liberté est celui du bonheur; et ia Constitution, déjà victorieuse des ennemis du bien public, saura triompher aussi dés outrages du temps.

Séance du mardi 10 août 1790, au matin

Séance du mardi 10 août 1790, au matin

page 692 - 703
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mardi 10 août 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pinteville de Cernon , secrétaire, lit le procès-verbal de la séance d'hier. Il est ado té. , Il est donné lecture d'une lettre de l Assemblée générale de la partie française de Saint-Domingue. Cette assemblée, après avoir témoigné la satisfaction avec laquell
...
ète ce qui suit : « L'accusation publique ne sera pas confiée aux commissaires du roi : ies comités réunis de Gons-tition et de jurisprudence criminelle sont chargés de présenter les formes de l'accusation publique. » Un grand nombre de membres demandent que M. de Menonville se justifie de l'inculpation qu'il a faite à M. le président. M. le Président lève la séance : il est trois heures et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mardi 10 août 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pinteville de Cernon , secrétaire, lit le procès-verbal de l
...
ation publique. » Un grand nombre de membres demandent que M. de Menonville se justifie de l'inculpation qu'il a faite à M. le président. M. le Président lève la séance : il est trois heures et demie.

Séance du lundi 12 juillet 1790

Séance du lundi 12 juillet 1790

page 49 - 66
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du lundi 12 juillet 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dupont (de Nemours), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance de la veille, dont l'Assemblée adopte la rédaction. M. le Président annonce l'envoi fait par M. Bucquet, musicien du roi, des paroles et de la musique d'un hymme sur la fédération. Il
...
int-Mihiel ce 24avril 1790. Signé : R0UVR0is,w»atre; Gillon, officier municipal; Mengin, procureur de la commune ; Manouville, commandant de la garde nationale. Collationné à l'original resté entre nos mains, et certifié véritable par nous, administrateurs généraux des domaines. A Paris ce trente avril mil sept cent quatre-vingt-dix. Signé : Blan-chet; Maillard; le Sénéchal et Gibert-ûesmo-l1ères.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du lundi 12 juillet 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dupont (de Nemours), secrétaire, donne lecture du procès-ver
...
s mains, et certifié véritable par nous, administrateurs généraux des domaines. A Paris ce trente avril mil sept cent quatre-vingt-dix. Signé : Blan-chet; Maillard; le Sénéchal et Gibert-ûesmo-l1ères.

Séance du mardi 10 août 1790, au soir

Séance du mardi 10 août 1790, au soir

page 703 - 717
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD, EX-PRÉSIDENT. Séance du mardi 10 août 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir.. M. Treilhard , ex-président, occupe le fauteuil. Un de MM. les secrétaires fait la lecture des adresses dont l'extrait suit : Adresse de renouvellement de félicitation, adhé-siou et dévouement des officiers municipaux et habitants de la ville de Mou
...
ettre. L'hommage que je dois, d'une part, à la vérité, et, de l'autre, aux vertus et au patriotisme de M. le procureur du roi, m'a mis dans la nécessité de rappeler ce l'ait à votre souvenir, et de relever? pour ce qui me concerne, l'erreur qui s'est glissée dans votre lettre. J'ai l'honneur d'être, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur. Signé : Talon. Paris, ce 15 juillet 1790.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD, EX-PRÉSIDENT. Séance du mardi 10 août 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir.. M. Treilhard , ex-président, occupe le fauteuil.
...
lever? pour ce qui me concerne, l'erreur qui s'est glissée dans votre lettre. J'ai l'honneur d'être, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur. Signé : Talon. Paris, ce 15 juillet 1790.

Séance du mercredi 11 août 1790, au matin

Séance du mercredi 11 août 1790, au matin

page 717 - 725
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 11 août 1790 , au matin (2). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. de Kyspoter , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance de mardi matin 10 août. Le procès-verbal est adopté. M. le Président. Le comité des recherches demande à présenter un court rapport sur les subsistances du duché de Bouillon. Je donne la
...
'ancien article 6 qui devient l'article 7 et dernier du titre XI. Cet article est adopté, sans discussion, en ces termes : « Art 7. Les officiers municipaux sont spécialement chargés de dissiper les attroupements et émeutes populaires, conformément aux dispositions de la loi martiale, et responsables de leur négligence dans cette partie de leur service. » M. le Président lève la séance à 3 heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 11 août 1790 , au matin (2). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. de Kyspoter , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
...
ttroupements et émeutes populaires, conformément aux dispositions de la loi martiale, et responsables de leur négligence dans cette partie de leur service. » M. le Président lève la séance à 3 heures.

Séance du mercredi 11 août 1790, au soir

Séance du mercredi 11 août 1790, au soir

page 725 - 736
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 11 août 1790 , au soir( 1). La séance est ouverte à six heures et demie. M. Alquier , secrétaire,donne lecturedu procès-verbal de la séance du mardi 10 août au soir. Ce procès-verbal est adopté sans réclamation. Un de MM. les secrétaires lit l'adresse contenant l'envoi du procès-verbal de la confédération des gardes nationales réunie
...
du 24 juillet dernier ; et ceux qui changeront de domicile seront tenus d'en faire leur déclaration au secrétariat tant du district qu'ils quitteront, que du district où ils iront demeurer; ils seront tenus, en outre, quand ils ne recevront pas eux-mêmes, de faire présenter, par leur fondé de procuration, un certificat de vie qui leur sera délivré sans frais par les officiers de leur municipalité.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 11 août 1790 , au soir( 1). La séance est ouverte à six heures et demie. M. Alquier , secrétaire,donne lecturedu procès-verbal de la sé
...
tenus, en outre, quand ils ne recevront pas eux-mêmes, de faire présenter, par leur fondé de procuration, un certificat de vie qui leur sera délivré sans frais par les officiers de leur municipalité.

Séance du jeudi 12 août 1790, au matin

Séance du jeudi 12 août 1790, au matin

page 736 - 741
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du jeudi 12 août 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures précises du matin. M. Coster ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de ia séance du mercredi 11 courant au soir. M. Boutteville-Dumetz , autre secrétaire, lit le procès-verbal de la séauce du mercredi 11 août au matin. Il ne se produit aucune réclamation. M. le Présid
...
rdée à cette motion, rédigée de la manière suivante : « Art. 1er. Le tribunal de cassation sera unique et sédentaire auprès du Corps législatif. » Cet article est décrété à une très grande majorité. M. Thouret. La base du comité étant changée, les articles que nous avions proposés ne , peuvent être mis en délibération ; le comité va se livrer à un nouveau travail. (La séance est levée à 2 heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du jeudi 12 août 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures précises du matin. M. Coster ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal
...
. Thouret. La base du comité étant changée, les articles que nous avions proposés ne , peuvent être mis en délibération ; le comité va se livrer à un nouveau travail. (La séance est levée à 2 heures.)

Table chronologique du Tome XVII

Table chronologique du Tome XVII

page 743 - 749
TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME XVII. TOME DIX-SEPTIEME. du( 9 juillet 1790 au 12 aout 1790 .) ASSEMBLÉE NATIONALE. Pages. 9 juillet 1790. Assemblée nationale. — Réclamation des héritiers du maréchal de Lowendal pour obtenir une pension.................................... 2 Décret concernant le serment des experts de domaines nationaux.........................2 Décret concernant la suppression des juré
...
violation du secret des lettres par la municipalité de Balan................ 736 Suite de la discussion sur l'organisation du pouvoir judiciaire. Titre X. Du tribunal de cassation. M. Thouret.......................... 736 M. Gossin............................ 737 M. Régnier, etc....................... 740 Décret portant que le tribunal de cassation sera unique et sédentaire.................... 741
TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME XVII. TOME DIX-SEPTIEME. du( 9 juillet 1790 au 12 aout 1790 .) ASSEMBLÉE NATIONALE. Pages. 9 juillet 1790. Assemblée nationale. — Réclamation des héritiers du maréchal de Lo
...
................. 736 M. Gossin............................ 737 M. Régnier, etc....................... 740 Décret portant que le tribunal de cassation sera unique et sédentaire.................... 741