Results in Volume 12

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-0238 hits on 1790-0315 hits on 1790-043 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
31 - 40 of 77 results
Results sorted by date, ascending

Séance du 28 mars 1790

Séance du 28 mars 1790

page 380 - 401
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENOU. Séance du 28 mars 1790 (1). M. Rabaud de Saint-Etienne ouvre la séance et dit : « Messieurs, je descends de la place o(t vous m'aviez élevé, plein de reconnaissance pour l'indulgence avec laquelle vous avez daigné m'y soutenir. « Continuez, Messieurs, de donner des leçons à l'Europe et des consolations à votre patrie ; prouvez par votre coura
...
es du 3 novembre 1789, sans néanmoins aucune restitution des droits qui auraient été perçus depuis ladite époque. Les acquéreurs desdits droits présenteront, dans le délai de six mois, à compter du jour de la publication du présent décret, leurs titres au comité de liquidation, établi par le décret du 23 janvier de la présente année; et il sera pourvu à leur remboursement ainsi qu'il appartiendra.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENOU. Séance du 28 mars 1790 (1). M. Rabaud de Saint-Etienne ouvre la séance et dit : « Messieurs, je descends de la place o(t vous m'aviez élevé, ple
...
ur de la publication du présent décret, leurs titres au comité de liquidation, établi par le décret du 23 janvier de la présente année; et il sera pourvu à leur remboursement ainsi qu'il appartiendra.

Séance du lundi 29 mars 1790

Séance du lundi 29 mars 1790

page 402 - 440
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENPU, Séance du lundi 29 mars 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures 1/2. M. Mougins de Roquefort , secrétaire, donne lecture des adresses dont le détail suit : Adresse de renouvellement d'adhésion des officiers municipaux de la ville de Mézières ; Ils annoncent que le 14 mars dernier, jour de la cérémonie qui a eu lieu 4 l'occasion de la bénéd
...
faveur d'une des parties, ou il contiendra l'exposition des faits en requérant le juge de décider ce que la loiordonne en pareil cas. Art. 26. Les juges seront tenus d'homologuer sur-le-champ la décision des jurés, et d'en prononcer l'exécution, ou d'appliquer la loi au rapport qui leur est fait. Art. 27. Les jurés, dans tous les cas, fixeront tous les dommages intérêts demandés par les. parties.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENPU, Séance du lundi 29 mars 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures 1/2. M. Mougins de Roquefort , secrétaire, donne lecture des adresses dont le
...
sion des jurés, et d'en prononcer l'exécution, ou d'appliquer la loi au rapport qui leur est fait. Art. 27. Les jurés, dans tous les cas, fixeront tous les dommages intérêts demandés par les. parties.

Séance du mardi 30 mars 1790, au matin

Séance du mardi 30 mars 1790, au matin

page 440 - 456
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENOU. Séance du, mardi 30 mars 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de Messieurs les secrétaires donne lecture des adresses dont la teneur suit : Adresses des nouvelles municipalités des communautés de la Bruffière, d'Auvergne, de la Vallée d'Ossès, deBeaurain, de Farret, de Borceen Ayse, de Levignac, de Loubières au P
...
t en avoir encore ; moi-même je ne renonce pas à en présenter un. Il serait donc prématuré de prononcer sur la priorité, et contre toute sagesse de fermer la discussion. . (L'Assemblée, consultée, décide que la discussion continuera dans les séances suivantes.) M. le Président annonce la mort de M. Perrin de Rozières, député de Villefranche de Rouergue. La séance est levée à trois heures un quart.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENOU. Séance du, mardi 30 mars 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de Messieurs les secrétaires donne lecture des adres
...
ide que la discussion continuera dans les séances suivantes.) M. le Président annonce la mort de M. Perrin de Rozières, député de Villefranche de Rouergue. La séance est levée à trois heures un quart.

Séance du jeudi 4 mars 1790, au soir

Séance du jeudi 4 mars 1790, au soir

page 19 - 29
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU. Séance du jeudi 4 mars 1790 , au soir (1). Un de MM. les secrétaires fait l'annonce de plusieurs dons patriotiques qui seront inscrits sur le registre préparé à cet effet. Un autre de MM. les secrétaires rend compte des adresses suivantes : Adresse de félicitation, remerciement et adhésion de la ville de Jonzac en Saintonge; elle sollicit
...
duite. « L'Assemblée charge en outre son président de témoigner par une lettre aux officiers municipaux, à la milice nationale et aux citoyens de la yille de Bordeaux, la satisfaction avec laquelle l'Assemblée a reçu les nouvelles preuves de leur zèle et de leur patriotisme. » M.le Président lève la séance à minuit et demi, après avoir indiqué celle du lendemain pour neuf heures et demie du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU. Séance du jeudi 4 mars 1790 , au soir (1). Un de MM. les secrétaires fait l'annonce de plusieurs dons patriotiques qui seront inscrits sur l
...
Assemblée a reçu les nouvelles preuves de leur zèle et de leur patriotisme. » M.le Président lève la séance à minuit et demi, après avoir indiqué celle du lendemain pour neuf heures et demie du matin.

Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

page 456 - 484
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENOU. Séance du mardi 30 mars 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. La Poule , secrétaire, fait lecture des adresses suivantes: Adresse des nouvelles municipalités des communautés de Longeville, de Suc dans la vallée de Vicdessos, de Brie en Saintonge, de Saint-Gypriën, de Montereaux en Dombes, de Longueville, d'Aubigny
...
oi^flance qu'il avait cherché à leur enlever, c^t avantage que' je hé pourrais deyoïr qu'à l'irrésistible ém,-pire de la vérité, The me consolerait pas encotè de tous les sacrifices que j'ai dù faire et que j'ai faits à mon devoir, }| q adoucirait pas |a p^ine que j'éprouve en écàrtant de moi les illusions dfun sentiment que j'ai si religieusement respecté pendant plus de dix ans. Ce 30 mars 1790.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENOU. Séance du mardi 30 mars 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. La Poule , secrétaire, fait lecture des adresses suiv
...
et que j'ai faits à mon devoir, }| q adoucirait pas |a p^ine que j'éprouve en écàrtant de moi les illusions dfun sentiment que j'ai si religieusement respecté pendant plus de dix ans. Ce 30 mars 1790.

Séance du mercredi 31 mars 1790

Séance du mercredi 31 mars 1790

page 484 - 510
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENOU. Séance du mercredi 31 mars 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures 1/2. M. le prince de Broglie fait lecture du procès-verbal de la séance dénier au matin. M. Camus fait une motion sur le mode suivant lequel les décrets de l'Assemblée nationale doivent être signés, contresignés et scellés. J'observe, dit l'orateur, que la distinction essen
...
pération qui n'est ni juste, ni proposabie, ruinerait infailliblement la province. C'est d'après toutes ces considérations que le Soussigné a cru devoir à Ses commettants de faire la présente déclaration, de l'annexer à l'ouvrage ci-joint, et de la faire connaître à tous ceux qu il appartiendra. Fait à Paris, ce 28 mars 1790 . A. L. H. Evêque de Nancy, député de Lor* raine à l'Assemblée nationale.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENOU. Séance du mercredi 31 mars 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures 1/2. M. le prince de Broglie fait lecture du procès-verbal de la séance dé
...
ion, de l'annexer à l'ouvrage ci-joint, et de la faire connaître à tous ceux qu il appartiendra. Fait à Paris, ce 28 mars 1790 . A. L. H. Evêque de Nancy, député de Lor* raine à l'Assemblée nationale.

Séance du jeudi 1 avril 1790

Séance du jeudi 1 avril 1790

page 510 - 516
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le baron de menou. Séance du jeudi 1er avril 1790 (1). La séance est ouverte à quatre heures de l'après-midi. M. Mougins de Roquefort , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il ne s'élève aucune réclamation. M. de La Réveillère de Lépeaux , député d'Anjou, présente à l'Assemblée une adresse des maire, officiers municipaux et notables d
...
plus mal fait par un autre. Je suis bien fâché qu'un pareil projet, qui perd tout son mérite dès qù'il est connu, ait été divulgué par des gens que je ne puis appeler citoyens, puisqu'ils osent ainsi compromettre les intérêts de leur patrie. (Les applaudissements les plus vifs succèdent au discours ae M. Dupont.) La discussion est renvoyée au lendemain, et la séance est levée à 9 heures et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le baron de menou. Séance du jeudi 1er avril 1790 (1). La séance est ouverte à quatre heures de l'après-midi. M. Mougins de Roquefort , secrétaire, donne lecture d
...
compromettre les intérêts de leur patrie. (Les applaudissements les plus vifs succèdent au discours ae M. Dupont.) La discussion est renvoyée au lendemain, et la séance est levée à 9 heures et demie.

Séance du vendredi 2 avril 1790

Séance du vendredi 2 avril 1790

page 516 - 527
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENOU. Séance du vendredi 2 avril 1790 (1). La séance est ouverte à quatre heures après midi. M. Brevet de Beaujour , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. Il fait ensuite mention des adresses suivantes : Adresse de la communauté de Courbouzon ; elle fait le don patriotique du produit de la contribution sur l
...
la propriété, j'ai conclu qu'en justice, aussi bien qu'en politique, le privilège de cette compagnie était encore préférable au commerce particulier. L'Europe, ai-je ajouté, l'Europe commerçante est attentive à notre délibération et l'Angleterre est à la porte qui nous écoute. M. le Président lève la séance à dix heures du soir, après avoir indiqué celle du lendemain pour quatre heures après-midi.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENOU. Séance du vendredi 2 avril 1790 (1). La séance est ouverte à quatre heures après midi. M. Brevet de Beaujour , secrétaire, donne lecture du proc
...
ttentive à notre délibération et l'Angleterre est à la porte qui nous écoute. M. le Président lève la séance à dix heures du soir, après avoir indiqué celle du lendemain pour quatre heures après-midi.

Séance du samedi 3 avril 1790

Séance du samedi 3 avril 1790

page 527 - 541
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON MENÔU. Séance du samedi3 avril 1790 (1)» La séance est ouverte à quatre heures après miai. Un de MM. les secrétaires donne la lecture de plusieurs adresses ainsi qu'il suit : Adresse de félicitation, adhésion et dévouement de la garde nationale de la ville de Cette. Adresse de la ville de Josselin en Bretagne ; elle supplie l'Assemblée d'établir un siè
...
tages qui doivent nécessairement résulter de l'importation du coton en nature, avec le nouveau système proposé pour les ventes de la compagnie, il y a tout lieu de croire qu'on peut former un plan par lequel les possessions anglaises en Europe et aux Indes-Orientales pourront devenir mutuellement utiles au commerce, à la force, à la sûreté du gouver-dement anglais dans toutes les parties du monde.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON MENÔU. Séance du samedi3 avril 1790 (1)» La séance est ouverte à quatre heures après miai. Un de MM. les secrétaires donne la lecture de plusieurs adresse
...
lequel les possessions anglaises en Europe et aux Indes-Orientales pourront devenir mutuellement utiles au commerce, à la force, à la sûreté du gouver-dement anglais dans toutes les parties du monde.

Séance du lundi 5 avril 1790

Séance du lundi 5 avril 1790

page 541 - 545
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENOU. Séance du lundi 5 avril 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à onze heures du matin. M. le marquis de Bonnay ,secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance du samedi 3 avril. Ce procès-verbal est adopté. M. le marquis de Bonnay donne ensuite (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. lecture de plusieurs adresses dont la teneu
...
e tous les genres. Qu'étaient les experts, sice n'estde véritables jurés qui prononçaient sur des questions de fait? Ainsi le despotisme lui-même avait découvert la route qui doit nous conduire à l'établissement des jurés et c'est à cette institution que je conclus. M. le Président annonce que la suite de la discussion e3t renvoyée à demain onze heures du matin. La séance est levée à trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE BARON DE MENOU. Séance du lundi 5 avril 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à onze heures du matin. M. le marquis de Bonnay ,secrétaire, fait lecture du p
...
ablissement des jurés et c'est à cette institution que je conclus. M. le Président annonce que la suite de la discussion e3t renvoyée à demain onze heures du matin. La séance est levée à trois heures.