Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-041 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-081 hits on 1791-0912 hits on 1791-1015 hits on 1791-1125 hits on 1791-1231 hits on 1792-0128 hits on 1792-0219 hits on 1792-0320 hits on 1792-0429 hits on 1792-0530 hits on 1792-0649 hits on 1792-0737 hits on 1792-0831 hits on 1792-0923 hits on 1792-107 hits on 1792-1130 hits on 1792-1230 hits on 1793-0127 hits on 1793-0211 hits on 1793-0323 hits on 1793-0427 hits on 1793-0524 hits on 1793-0613 hits on 1793-0711 hits on 1793-0819 hits on 1793-099 hits on 1793-1018 hits on 1793-117 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-011 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-021 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-051 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-091 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-031 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 47 volumes
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 showing 10 of 12 results view all
    • Séance du samedi 8 octobre 1791

      Séance du samedi 8 octobre 1791

      page 120 - 135
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 8 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-Coulon, secrétaire, fait lecture du proces-verbal de la séance du 7 octobre 1791 qui est adopté après quelques observa ions. M. Goupilleau. Messieurs, la lecture du’ procès-verbal me donne occasion de faire une observât,on de la plus haute importance,
      ...
      novembre pour les comptes à rendre par les ministres, et à trois jours pour celui de la guerre et des contributions publiques.) M. le Président. Je lève la séance. Voix diverses : Vous n’en avez pas le droit,, Monsieur le Président. Nous vous rappelons à l’ordre. Il y a encore des objets à décider. A quel temps les comptes particuliers? (Agitation prolongée.) (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 8 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-Coulon, secrétaire, fait lecture du proces-verbal d
      ...
      le droit,, Monsieur le Président. Nous vous rappelons à l’ordre. Il y a encore des objets à décider. A quel temps les comptes particuliers? (Agitation prolongée.) (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du dimanche 9 octobre 1791

      Séance du dimanche 9 octobre 1791

      page 135 - 151
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 9 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Cérutti, un des secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedis octobre 1791. M. Calvet. J’observe à propos du procès-verbal que l’article qui regarde M. d’Hermigny, semble être fait en l’honneur de cet officier. Je demande qu’il soit r
      ...
      es questions sur la permanence et la durée des comités semblent devoir être renvoyées à la fin de la discussion. Plusieurs membres demandent la parole sur la série même des questions. Un membre propose d’y ajouter celle-ci : « Combien y aura-t-il de comités? » (L’Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.) (1) Voy. ci-après, p. 154 et suiv.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 9 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Cérutti, un des secrétaires, donne lecture du procès-ver
      ...
      e d’y ajouter celle-ci : « Combien y aura-t-il de comités? » (L’Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.) (1) Voy. ci-après, p. 154 et suiv.
    • Séance du lundi 10 octobre 1791

      Séance du lundi 10 octobre 1791

      page 151 - 165
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 10 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 9 mars. Cette lecture donne lieu à quelques observations, sur lesquelles l’Assemblée passe à l’ordre du jour. Plusieurs membres prêtent le serment individuel prescrit par la Consti
      ...
      ue mercredi.) M. Président. J’observe que la parole m’a été demandée sur l’ordre de la salle et sur la menue monnaie et les assignats. Je consulte l’Assemblée pour savoir si elle veut meitre à l’ordre du jour de demain le règlement sur la police intérieure. (L’Assemblée décide la mise à l’ordre du jour de demain du règlemenl sur la police intérieure.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 10 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      du jour de demain le règlement sur la police intérieure. (L’Assemblée décide la mise à l’ordre du jour de demain du règlemenl sur la police intérieure.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mardi 18 octobre 1791

      Séance du mardi 18 octobre 1791

      page 263 - 275
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. Séance du mardi 18 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gossuin. Monsieur le Président, j’observe en ce moment que nous ne sommes pas 200. Je réclame l’exécution formelle des règlements et de la condition prescrite dans la Constitution pour le mode de délibération. Je vous prie donc, Monsieur le Président, d’invi
      ...
      ent et de faire accorder à chacun la parole, sans trouble et sans qu’on soit obligé de la demander à M. le Président, ce qui, selon moi, a un air d’écolier qui ne convient pas à la dignité d’une grande Assemblée. (Rires.) (La proposition, n’étant pas appuyée, n’est pas mise aux voix.) M. Hérault de Séchelles, secrétaire, fait une seconde lecture du règlement déjà décrété par l’Assemblée nationale.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. Séance du mardi 18 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gossuin. Monsieur le Président, j’observe en ce moment que
      ...
      e Assemblée. (Rires.) (La proposition, n’étant pas appuyée, n’est pas mise aux voix.) M. Hérault de Séchelles, secrétaire, fait une seconde lecture du règlement déjà décrété par l’Assemblée nationale.
    • Séance du mercredi 19 octobre 1791

      Séance du mercredi 19 octobre 1791

      page 279 - 295
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, VICE-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 19 octobre 1791 . La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Hérault de Séchelles, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 18 octobre. M. Chabot. Je remarque dans le projet de décret concernant les soldats de filois dont j’ai parlé hier à l’Assemblée, ces mots : sous prétexte
      ...
      emblée ferme la discussion sur les motions de priorité.) M. le Président. Je mets aux voix la priorité demandée pour la motion du renvoi au comité. (Une première épreuve parait douteuse. A une seconde épreuve, M. le Président prononce que la priorité est accordée.) (L’Assemblée ordonne le renvoi de la dénonciation avec les pièces au comité militaire.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, VICE-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 19 octobre 1791 . La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Hérault de Séchelles, secrétaire, donne l
      ...
      épreuve, M. le Président prononce que la priorité est accordée.) (L’Assemblée ordonne le renvoi de la dénonciation avec les pièces au comité militaire.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du dimanche 23 octobre 1791, au matin

      Séance du dimanche 23 octobre 1791, au matin

      page 360 - 368
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 23 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Condorcet, secrétaire, donne lecture du proces-verbal des séances du matin et du soir du samedi 22 octobre. Le procès-verbal est adopté. Un membre fait une motion qui est appuvée et decretee en ces termes ; « L’Assemblée nationale décrète que le
      ...
      nt pas encore été convoquées, commenceront au plus tard dans le courant de ce mois, et que néanmoins les sessions des conseils de département commenceront le 15 du mois de novembre prochain. » Un membre ; Je demande que ce décret soit relu ce soir, porté demain à la sanction et envoyé de suite dans tous les départements. (L’Assemblée adopte cette proposition.) (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 23 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Condorcet, secrétaire, donne lecture du proce
      ...
      re ; Je demande que ce décret soit relu ce soir, porté demain à la sanction et envoyé de suite dans tous les départements. (L’Assemblée adopte cette proposition.) (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du mardi 25 octobre 1791, au matin

      Séance du mardi 25 octobre 1791, au matin

      page 388 - 407
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 25 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte àj neuf heures du matin. M. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture du procès-verbal des deux séances du lundi 24 octobre. Il est adopté. M. Lequinio. Je demande la parole ^ pour faire une motion d'ordre. Vous allez procéder à la formation d’un comité diplomatique. Sa
      ...
      et de M. Pastoret.) M. le Président. Je propose d’ajourner la continuation de la discussion. Plusieurs membres : La discussion fermée sur la question ! (L’Assemblée, consultée, ferme la discussion et ajourne à vendredi prochain la lecture des différents projets de décret.) (L’Assemblée se retire ensuite dans les bureaux pour la nomination du comité de marine.) (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 25 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte àj neuf heures du matin. M. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture
      ...
      ajourne à vendredi prochain la lecture des différents projets de décret.) (L’Assemblée se retire ensuite dans les bureaux pour la nomination du comité de marine.) (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du mercredi 26 octobre 1791, au soir

      Séance du mercredi 26 octobre 1791, au soir

      page 433 - 437
      ASSEMBLÉE NATIONALE LEGISLATIVE. Séance du mercredi 26 octobre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre : J’observe que l’Assemblée n’a pas encore arrêté de mode fixe pour Vinscrintion do la parole sur l'ordre du jour m. I^?rtt3r2 se plaignent de ce qu’au commencement de la seance ,me foule de membre, se pr&eu,eQt do^ «nih3,? Parole> et de l'i
      ...
      onstances actuelles. Plusieurs membres font remarquer que l’objet de tout* s ces pièces est à l’ordre du jour. 16° Adresse de la municipalité de Montélimar, département de la Drôme, qui prie l’Assemblée nationale d’accorder une indemnité pour subve-D]r aux dépenses de PHôtel-Dieu de cette ville. (L A'Semblée renvoie cette adresse au comité des secours publics.) (La séance est levée à neuf heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LEGISLATIVE. Séance du mercredi 26 octobre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre : J’observe que l’Assemblée n’a pas encor
      ...
      ée nationale d’accorder une indemnité pour subve-D]r aux dépenses de PHôtel-Dieu de cette ville. (L A'Semblée renvoie cette adresse au comité des secours publics.) (La séance est levée à neuf heures.)
    • Séance du samedi 29 octobre 1791

      Séance du samedi 29 octobre 1791

      page 501 - 518
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 29 octobre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matia. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal des deux séances du vendredi 28 octobre 1791 . Un membre : J’observe que le nombre des dé-nutés rendus à la séance est peu c onsidérable. Pour ôter tout prétexte à la négligence, je demande que les
      ...
      : Aux voix ! aux voix I (L’Assemblée décrète que lâ discussion continuera.) Plusieurs membres : L’ajournement de la discussion à demain’. Uautres membres: A lundi. (L’Assemblée ajourne la suite de la discussion à lundi.) M. le Président. J’annonce à l’Assemblée quMle doit procéder ce soir à l’élection d’un Président, d’un vice-président et de 3’ secrétaires. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 29 octobre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matia. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-verba
      ...
      discussion à lundi.) M. le Président. J’annonce à l’Assemblée quMle doit procéder ce soir à l’élection d’un Président, d’un vice-président et de 3’ secrétaires. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du lundi 31 octobre 1791

      Séance du lundi 31 octobre 1791

      page 532 - 559
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 31 octobre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Hérault-de-Séchelles, secrétaire, donne lecturedu procès-verbal de la séance du dimanche 30 octobre. Un membre ; Je demanderais que les procès-verbaux ne fussent pas lus tant que nous ne serons pas 200. Il paraîtrait, par la manière dont le procès-verbal d’
      ...
      rtition et de l’armement des batteries, des rades et des signaux de côies, que de l’expédition de divers petits bâtiments, et autres précautions le surveillance que les armements des puissances voisines ont rendues nécessaires depuis le 21 juin, et de demander le remboursement de la {?erte qu’éprouve le département de la marine, sur l’achat des piastres qu’il a fallu faire passer dans es colonies.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 31 octobre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Hérault-de-Séchelles, secrétaire, donne lecturedu procès-
      ...
      es ont rendues nécessaires depuis le 21 juin, et de demander le remboursement de la {?erte qu’éprouve le département de la marine, sur l’achat des piastres qu’il a fallu faire passer dans es colonies.
  • Tome 35 : Du 11 novembre au 10 décembre 1791 showing 10 of 25 results view all
    • Séance du vendredi 20 novembre 1791

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 248 - 263
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances du samedi 19 novembre au matin et au soir. M. Rougier-La-Bergerie présente diverses observations qui tendent à reproduire les amendements au projet de décret au comité de
      ...
      donner la plus prompte execution; pourquoi il sera envoyé un courrier extraordinaire à Diion. L'Assemmée nationale décrète, en outre, qu'il sera écrit par son président aux sieurs Tardi et Noireau, qui ont été constitués prisonniers, et que le présent décret sera publié et affiché dans tout le département de la Côte-d'Or. (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d
      ...
      i ont été constitués prisonniers, et que le présent décret sera publié et affiché dans tout le département de la Côte-d'Or. (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du samedi 21 novembre 1791

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 263 - 283
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Couthon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 20 novembre. Un membre: J'observe à l'Assemblée que c'est avec beaucoup de raison que la pétition des citoyens de la section des Lombards a excité des réclamations. J'ai rema
      ...
      ieurs et inférieurs? à quel titre les assemblées électorales les éliront-elles? à quels titres les tribunaux connaîtront-ils des refus dè la confirmation canonique? Je conclus donc à ce que l'expression « constitution » qui se trouve dans le titre des lois des 12 et 24 juillet 1790, soit supprimée, et remplacée par celle-ci, « organisation », et à la question préalable sur le surplus de l'article.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Couthon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      on « constitution » qui se trouve dans le titre des lois des 12 et 24 juillet 1790, soit supprimée, et remplacée par celle-ci, « organisation », et à la question préalable sur le surplus de l'article.
    • Séance du mercredi 23 novembre 1791

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 306 - 321
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 23 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances du mardi 22 novembre, au matin et au soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une adresse de Louis Alexandre Roger, ci-devant grenadier du 6° régiment d'infanterie, qui se pl
      ...
      ts, et ce doit être l'objet continuel de la surveillance et de la sollicitude de l'Assemblée : c'est là-dessus qu'est fondé l'espoir, des amis et des ennemis de la Constitution. On ne saurait trop le répéter, tout tient aux finances : c'est aujourd'hui la partie la plus importante de l'administration, et peut-être la plus difficile, jusqu'à ce qu'on y ait mis plus a'ordre, de clarté et d'ensemble.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 23 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-
      ...
      répéter, tout tient aux finances : c'est aujourd'hui la partie la plus importante de l'administration, et peut-être la plus difficile, jusqu'à ce qu'on y ait mis plus a'ordre, de clarté et d'ensemble.
    • Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 321 - 344
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 23 novembre. M. Gossuin. Il vient de s'élever dans un conseil de district un doute sur la question de savoir si les maisons situées dans les villages sont sujett
      ...
      ur la somme d'assignats qui doit être mise en circulation ; et le comité des assignats est chargé de présenter un mode pour en faire la répartition prompte et égale entre les divers départements : Plusieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret! (L'Assemblée décrète l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      sieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret! (L'Assemblée décrète l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du vendredi 25 novembre 1791

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 358 - 370
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 25 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc, président et de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guadet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 24 novembre, au matin. M. Basire jeune. Je demande à faire lecture d'une lettre de la municipalité d'Auxonne sur l'affaire de M.
      ...
      'agréer sa démission pour ce comité (1). (La séance est levée à quatre heures.) (1) Au moyen de la démission de M. Lacretelle, M. Daverhoult devait le remplacer ; mais celui-ci ayant donné sa démission à la séance du 26 au matin, c'est M. Maribon-Montaut qui est membre de ce comité. (Voir ci-après, page 372.) (2) M. Gnaufton a donné sa démission à la séance du 26 novembre. Voir ci-après, page 376.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 25 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc, président et de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gu
      ...
      n à la séance du 26 au matin, c'est M. Maribon-Montaut qui est membre de ce comité. (Voir ci-après, page 372.) (2) M. Gnaufton a donné sa démission à la séance du 26 novembre. Voir ci-après, page 376.
    • Séance du samedi 26 novembre 1791, au soir

      Séance du samedi 26 novembre 1791, au soir

      page 380 - 391
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 26 novembre 1791 , au soir. présidence de m. pastoret, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dochier , au nom du comité de division, fait la troisième lecture (1) d'un projet de décret sur la suppression et réunion des paroisses de la ville de Rofnans, et de partie de celle de Mours, pour n'en former qu'une seule. Il observe q
      ...
      'être employés dans les états du roi, sauf la déduction des retenues fixées par les lois de suppression des offices dont il s'agit, et qu'il leur sera remboursé par la même caisse le montant des années de centième denier, échues postérieurement à la suppression de leurs offices, et qui, par l'effet du rachat fait en exécution des lettres patentes de 1780, se trouvent avoir été payées à l'avance. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 26 novembre 1791 , au soir. présidence de m. pastoret, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dochier , au nom du comité de divis
      ...
      s de centième denier, échues postérieurement à la suppression de leurs offices, et qui, par l'effet du rachat fait en exécution des lettres patentes de 1780, se trouvent avoir été payées à l'avance. »
    • Séance du dimanche 27 novembre 1791

      Séance du dimanche 27 novembre 1791

      page 391 - 405
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 27 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 26 novembre, au matin. M. Lemontey , secrétaire, fait lecture d'une notice abrégée des lettres, adresses et pétitions, envoyées à VAssemblée : elles ont été renv
      ...
      itaire.) M. Audrein. Je demande une séance extraordinaire, demain, pour entendre le reste des pétitionnaires et le rapport du comité militaire sur les Invalides. (L'Assemblée décrète qu'il y aura une séance demain soir, qui sera destinée à entendre les autres pétitionnaires, et dans laquelle le comité militaire fera son rapport sur la pétition des Invalides.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 27 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture d
      ...
      séance demain soir, qui sera destinée à entendre les autres pétitionnaires, et dans laquelle le comité militaire fera son rapport sur la pétition des Invalides.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du lundi 28 novembre 1791, au matin

      Séance du lundi 28 novembre 1791, au matin

      page 405 - 415
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 28 novembre 1791 , au matin. présidence de m. viénôt-vaublanc. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Isnard , secrétaire, donne lecture du procès verbal de la séance du dimanche 27 novembre. Un membre: J'ai une observation à faire sur la rédaction du procès-verbal ; elle est relative à la pétition d'un ci-devant frère lai, Récollet, qui, d
      ...
      Art. 3. « Les commissaires de la trésorerie, pour l'ordre de la comptabilité, seront tenus d'ouvrir pour cet objet, dès à présent, le registre des exercices de 1792. « L'Assemblée décrète que le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction du roi. » (La discussion est ouverte sur ces projets de décrets, qui sont ensuite adoptés sans débats.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 28 novembre 1791 , au matin. présidence de m. viénôt-vaublanc. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Isnard , secrétaire, donne lecture du pr
      ...
      nt décret sera porté, dans le jour, à la sanction du roi. » (La discussion est ouverte sur ces projets de décrets, qui sont ensuite adoptés sans débats.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mardi 29 novembre 1791, au matin

      Séance du mardi 29 novembre 1791, au matin

      page 424 - 443
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 novembre 1791 , au matin. présidence de m. lacépède, président, et de m. viénot-vaublanc, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guadet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 28 novembre, au soir. M. Guadet , secrétaire, donne lecture des pétitions et adresses suivantes : 1° Pétition des sieurs S
      ...
      es acclamations des tribunes et des applaudissements de l'Assemblée.) (L'Assemblée adopte ensuite, à l'unanimité, le message lu par M. Viénot-Vaublanc et ordonne qu'il sera dans le jour porté au roi.) M. Isnard. Je demande l'impression du message et l'envoi aux 83 départements, après qu'il aura été présenté au roi. (L'Assemblée adopte la motion de M. Isnard.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 novembre 1791 , au matin. présidence de m. lacépède, président, et de m. viénot-vaublanc, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin.
      ...
      M. Isnard. Je demande l'impression du message et l'envoi aux 83 départements, après qu'il aura été présenté au roi. (L'Assemblée adopte la motion de M. Isnard.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mardi 29 novembre 1791, au soir

      Séance du mardi 29 novembre 1791, au soir

      page 443 - 453
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 novembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, ex-président, ET DE M.. DUCASTEL, ex-président. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à six heures. L'ordre du jour est la discussion du projet de décret présenté par le comité de la Trésorerie nationale, à la séance du 19 novembre, et relatif aux comptes à rendre par les
      ...
      maintenir la Gonstitu-« tion, et pour la faire respecter au dehors. $ J'observerai qu'il m'a paru, quand nous sommes entréSj que le roi.s'est incliné le premier; je me suis incliné ensuite vers lui : le reste s'est passé ainsi qu'il est d'usage. (Vifs applaudisse-r ments.) (L'Assemblée, après avoir entendu ce récit, en décrète l'insertion dans le procès-verbal.) (La séance est levée à dix heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 novembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, ex-président, ET DE M.. DUCASTEL, ex-président. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séanc
      ...
      le reste s'est passé ainsi qu'il est d'usage. (Vifs applaudisse-r ments.) (L'Assemblée, après avoir entendu ce récit, en décrète l'insertion dans le procès-verbal.) (La séance est levée à dix heures.
  • Tome 36 : Du 11 décembre 1791 au 1er janvier 1792 showing 10 of 16 results view all
    • Séance du samedi 17 décembre 1791, au soir

      Séance du samedi 17 décembre 1791, au soir

      page 203 - 226
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 17 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. Gossuin Voici une adresse des amis de la Constitution delaville de Neufbrisach, qui offrent à l'Assemblée l'hommage de leur reconnaissance ; elle est ainsi conçue : « Législateurs, « Dans tous les points de l'Empire, la voix de la patrie
      ...
      r que sur ceux qui auraient obtenu, ou obtiendraient un certificat constatant leur conduite et leur capacité, donné par les officiers supérieurs et 9 autres de tous grades. Plusieurs membres : La question préalable ! (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Prouveur et adopte l'article 20.) Plusieurs membres : La séance levée! (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 17 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. Gossuin Voici une adresse des amis de
      ...
      tion préalable ! (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Prouveur et adopte l'article 20.) Plusieurs membres : La séance levée! (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du dimanche 18 décembre 1791

      Séance du dimanche 18 décembre 1791

      page 226 - 247
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 18 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 17 décembre au malin. Cette lecture a donné lieu à quelques observations, en suite desquelles la rédaction a été adoptée. Un membre rend compte des mesures que le directoire du
      ...
      s seigneurs, semblables sur ce point à ceux du roi, ont donc le même droit à une juste indemnité. (1) Co document est inséré dans le supplément au n° 358 du Moniteur Universel, 2° col. — Nous avons cru devoir l'insérer ici, bien que la table de Camus n'en fasse pas mention, cette adresse ayant dû être envoyée directement par les auteurs au comité des pétitions, suivant une décision de l'Assemblée.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 18 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      u devoir l'insérer ici, bien que la table de Camus n'en fasse pas mention, cette adresse ayant dû être envoyée directement par les auteurs au comité des pétitions, suivant une décision de l'Assemblée.
    • Séance du lundi 19 décembre 1791

      Séance du lundi 19 décembre 1791

      page 248 - 263
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramond , secrétaire, donne lecture du procès- verbal de la séance du dimanche 18 décembre. M. Thuriot. J'observe, sur la rédaction du procès-verbal de la séance d'hier, que M. Dubu, l'un des pétitionnaires admis à la barre, a ajouté à son nom celui de Longc
      ...
      sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 2 décembre. 11 décembre. 4 décembre. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 4 décembre. 7 décembre. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 7 décembre. 11 décembre. 9 décembre. 17 décembre. 15 décembre. 15 décembre. 14 décembre. Non sujet à là. sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 18 décembre 18 décembre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramond , secrétaire, donne lecture du procès- verbal de l
      ...
      a ordonné l'exécution le 7 décembre. 11 décembre. 9 décembre. 17 décembre. 15 décembre. 15 décembre. 14 décembre. Non sujet à là. sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 18 décembre 18 décembre.
    • Séance du mercredi 21 décembre 1791

      Séance du mercredi 21 décembre 1791

      page 286 - 297
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures dû matin. M. Thuriot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 20 décembre 1791, au matin. M. Jahan. Je demande que le procès-verbal exprime l'indignation avèc laquelle l'Assemblée a repoussé la motion inconstitutionnelle de M. Delcher... Plu
      ...
      s du directoire de département, qui en vérifiera et arrêtera le compte de l'emploi. Art. 16. Les états d'échange qui auront lieu seront consignés dans un registre à ce destiné, qui sera tenu par les directoires de district, qui sera ou- vert à toute réquisition. La copié de ce registre sera adressée par le directoire, chaque quinzaine, au département. (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures dû matin. M. Thuriot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      irectoires de district, qui sera ou- vert à toute réquisition. La copié de ce registre sera adressée par le directoire, chaque quinzaine, au département. (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du lundi 12 décembre 1791

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 24 - 42
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 décembre au soir. M. Jollivet. Il y a dans le procès-verbal des expressions qui tendent à faire croire que l'Assemblée n'a fait mention honorable de Y Adresse des citoyens de la H
      ...
      d'un mois pour ces échanges. « Art. 8. Le terme écoulé, les assignats restants seront accordés, en échange de ceux de 500 livres, aux cultivateurs et fabricants, suivant le même ordre de présentation, sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      , sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
    • Séance du samedi 24 décembre 1791, au soir

      Séance du samedi 24 décembre 1791, au soir

      page 356 - 371
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 décembre 1791 ,au soir. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU, VICE-PRESIDENT. La séance est ouverte à 6 heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre du sieur Mandra qui demande à être admis à la barre. (L'Assemblée décrète que le sieur Mandra sera admis à la séance de demain.) M. Lecointre demande un congé de huit jour
      ...
      e de vouloir bien s'informer du nom et de la demeuré de celui de MM. les secrétaires de l'Assemblée chargé de la rédaction du procès-verbal de la séance d'aujourd'hui, afin que le ministre pùisse lui faire passer les notes qui lui sont nécessaires, » J'observe à l'Assemblée que ce ne sont point des notes dont elle doit avoir besoin, mais les mémoires qu'il a lus. (La séance est levée à 10 heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 décembre 1791 ,au soir. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU, VICE-PRESIDENT. La séance est ouverte à 6 heures du soir. Un de MM. les secrétaire
      ...
      faire passer les notes qui lui sont nécessaires, » J'observe à l'Assemblée que ce ne sont point des notes dont elle doit avoir besoin, mais les mémoires qu'il a lus. (La séance est levée à 10 heures.)
    • Séance du mardi 27 décembre 1791

      Séance du mardi 27 décembre 1791

      page 448 - 466
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Treilh-Pardailhan. J'ai l'honneur de demander à l'Assemblée le renvoi au comité des pétitions, d'une demande faite par le district de Saint-Denis, au nom de plusieurs municipalités qui désirent être admises à faire leur soumission pour Vacquisi
      ...
      ments français dans l'Inde, par laquelle ils demandent que leurs suppléants soient admis à l'Assemblée, les pouvoirs qu'ils avaient de représenter ces établissements leur ayant été conti- nués dans l'ignorance de la loi prohibitive de la rééligibilité. (L'Assemblée renvoie cette pétition au comité colonial.) M. le Président lit l'ordre du jour de la ~éance de demain et lève la séance à dix heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Treilh-Pardailhan. J'ai l'honneur de demande
      ...
      ignorance de la loi prohibitive de la rééligibilité. (L'Assemblée renvoie cette pétition au comité colonial.) M. le Président lit l'ordre du jour de la ~éance de demain et lève la séance à dix heures.
    • Séance du mercredi 28 décembre 1791

      Séance du mercredi 28 décembre 1791

      page 466 - 595
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 28 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heurës du matin. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance de lundi 26 décembre, au soir. M. Dorizy , secrétaire, donne lecture du pro-oès-verbal de la séance du 27 décembre, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      nationale du 6 juin 1790, sanctionné le.......... faites payer aux personnes dénommées en l'état ci-dessus et pour les motifs y énoncés, les sommes pour lesquelles chacune y est employée, lesdites sommes montant ensemble à celle de quinze cent soixante-quinze mille livres. Fait à Paris, le 30 octobre 1791. Signé : Louis, et plus bas : Montmorin. Pour copie conforme à l'original, Signé : Delessart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 28 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heurës du matin. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture
      ...
      mes montant ensemble à celle de quinze cent soixante-quinze mille livres. Fait à Paris, le 30 octobre 1791. Signé : Louis, et plus bas : Montmorin. Pour copie conforme à l'original, Signé : Delessart.
    • Séance du jeudi 29 décembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 29 décembre 1791, au matin

      page 596 - 631
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mathieu Dumas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de là séance du mereredi 28 décembre. Un rfiembre : M. Dumas a mis dans le décret relatif à ceux qui sont dispensés de constater leur résidence (1), le nom du roi avant la d
      ...
      (1) Voir ci-dessus, même séance, page 618, le projet de déclaration présenté par M. Condorcet. Nos exhortations n'auront de succès qu'en offrant nous-mêmes l'exemple d'une harmonie qui, venant à se propager dans l'Empire, peut seule rendre impuissants les coupables efforts de nos ennemis intérieurs et extérieurs. 29 décembre 1791 . Signé : BRÉMONTIER, Député du département de la Seine-Inférieure.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mathieu Dumas , secrétaire, donn
      ...
      ropager dans l'Empire, peut seule rendre impuissants les coupables efforts de nos ennemis intérieurs et extérieurs. 29 décembre 1791 . Signé : BRÉMONTIER, Député du département de la Seine-Inférieure.
    • Séance du jeudi 29 décembre 1791, au soir

      Séance du jeudi 29 décembre 1791, au soir

      page 631 - 643
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Chassagnac , au nom du comité des pétitions, fait un rapport sur diverses pétitions et adresses qui lui ont été renvoyées; il s'exprime ainsi : Messieurs, votre comité des pétitions m'a chargé de vous présenter l'analyse des adresses q
      ...
      es au pouvoir exécutif. (L'Assemblée renvoie les pièces au pouvoir exécutif.) Plusieurs membres demandent que la conduite des gardes nationaux volontaires du second bataillon du département des Landes soit approu- vée et qu'il en soit fait mention honorable au procès-verbal. (L'Assemblée décrète cette motion.) M. le Président annonce l'ordre du jour pour demain. (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Chassagnac , au nom du comité des p
      ...
      soit approu- vée et qu'il en soit fait mention honorable au procès-verbal. (L'Assemblée décrète cette motion.) M. le Président annonce l'ordre du jour pour demain. (La séance est levée à dix heures.)
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 showing 10 of 26 results view all
    • Séance du lundi 2 janvier 1792

      Séance du lundi 2 janvier 1792

      page 2 - 25
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCIIATEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mathieu Dumas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 1er janvier 1792. M. le Secrétaire, ayant donné à ce procès-verbal le titre suivant : Procès-verbal de la séance du 1er janvier 1792, Van quatrième de la liber
      ...
      s de congé, avec appointements, après une campagne de 20 mois. (26 novembre.) M. Ganne, sous-lieutenant à Brest; quatre mois et- demi sur neuf d'absenceï— Commandait pour le commerce; retenu ensuite chez lui par la mort de sa femme et par une maladie grave.. (28 novembre.) M. De Paroy, lieutenant à Rochefort; environ sept mois : — Etait resté à Paris, pour cause de santé, après un congé de 4 mois.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCIIATEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mathieu Dumas , secrétaire, donne lecture d
      ...
      hez lui par la mort de sa femme et par une maladie grave.. (28 novembre.) M. De Paroy, lieutenant à Rochefort; environ sept mois : — Etait resté à Paris, pour cause de santé, après un congé de 4 mois.
    • Séance du lundi 9 janvier 1792

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 167 - 201
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 8 janvier. M. Bréard présente à l'Assemblée une délibération du directoire du département de la Cha-rente-Inférieure : 1° pour l'établissement des pensions et demi-pensions gratuit
      ...
      a décision que nous avons à porter, et si tous les orateurs se fussent bornés a traiter la question sous ce seul et vrai point de vue, déjà nous serions vraisemblablement tous d'accord. Je conclus donc à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      c à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
    • Séance du mardi 10 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 10 janvier 1792, au matin

      page 201 - 211
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 9 janvier 1792 . M. Dorizy , au nom du comité des assignats et monnaies. Messieurs, on fabrique par jour pour 2,500,000 livres d'assignats de 5 livres. 11 est possible, ;
      ...
      inconvénients n'existent pas autre part... (Murmures.) J'insiste donc pour mon amendement. M. Goujon. La séance est trop avancée pour donner à la discussion toute la maturité nécessaire à l'importance de cèt obj'et. Je demande l'ajournement de la suite de la discussion à demain. (Appuyé ! appuyé !) (L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à 3 heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du procès
      ...
      de cèt obj'et. Je demande l'ajournement de la suite de la discussion à demain. (Appuyé ! appuyé !) (L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à 3 heures et demie.)
    • Séance du mardi 10 janvier 1792, au soir

      Séance du mardi 10 janvier 1792, au soir

      page 211 - 220
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. Là séance est ouverte à six heures du soir. Un membre demande que la discussion du projet de décret relatif à là réclamation de la dixième compagnie du second bataillon des gardes nationales volontaires du département de la Manche, soit misé à l'ordre du jour de, ce soir. (L'Assemblée décrète ce
      ...
      du comité colonial sur les troublés de Saint-Domingue ; et, sur la motion d'un de ses membres, elle décrète que le ministre de la marine sera tenu de lui rendre compte demain,, séance tenante, de la situation de la colonie de Saint-Domingue et des nouvelles officielles qu'il aurait pu avoir reçues de M. Blanchelande. » M. le Président annonce l'ordre du jour. (La séance est levée à dix heures.)' t
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. Là séance est ouverte à six heures du soir. Un membre demande que la discussion du projet de déc
      ...
      ituation de la colonie de Saint-Domingue et des nouvelles officielles qu'il aurait pu avoir reçues de M. Blanchelande. » M. le Président annonce l'ordre du jour. (La séance est levée à dix heures.)' t
    • Séance du jeudi 12 janvier 1792, au matin

      Séance du jeudi 12 janvier 1792, au matin

      page 333 - 346
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 janvier 1792 , au matin. présidence de m. daverhoult, président, et de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bronssonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 11 janvier. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 10 janvier, au soir. M. Mayer
      ...
      ne sont pas citoyens actifs. (Mumures.) M. Ducastel. Je demande la question préalable sur la proposition. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la proposition de M. Albitte ) M. le Président. s'étantabsenté, M.Iiemontey, ex-président, occupe le fauteuil et fait lecture ae la notice1 des objets mis à l'ordre du jour pour la séance du soir. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 janvier 1792 , au matin. présidence de m. daverhoult, président, et de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Br
      ...
      e Président. s'étantabsenté, M.Iiemontey, ex-président, occupe le fauteuil et fait lecture ae la notice1 des objets mis à l'ordre du jour pour la séance du soir. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du jeudi 12 janvier 1792, au soir

      Séance du jeudi 12 janvier 1792, au soir

      page 346 - 355
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 janvier 1792 , au soir. présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à six heures du soir. M. le Président. L'ordre du jour appelle la troisième lecture du projet de décret relatif aux funérailles d'Honoré Riquetti-Mirabeau (1). M. Castel , rapporteur, fait la troisième lecture de ce projet de décret qui est ainsi conçu : '« L Assemblée nati
      ...
      er dans la ci-devant maré-chaussée. vigg $ MmH « Art. 3. Lesdits surnuméraires qui seront admis dans la gendarmerie nationale, y prendront rang suivant l'ancienneté de leur service, qui équivaudra à celui fait dans la ligne, ou dans la ci-devant maréchaussée. » (L'Assemblée ordonne l'impression du projet de décret et l'ajournement de la discussion à mardi soir.) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 janvier 1792 , au soir. présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à six heures du soir. M. le Président. L'ordre du jour appelle la troisièm
      ...
      elui fait dans la ligne, ou dans la ci-devant maréchaussée. » (L'Assemblée ordonne l'impression du projet de décret et l'ajournement de la discussion à mardi soir.) (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du vendredi 13 janvier 1792

      Séance du vendredi 13 janvier 1792

      page 355 - 403
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 13 janvier 1792 . présidence de mm. daverhoult, président, lemontey, ex-président, et GUàdet, vice-président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 12 janvier, au matin. M. Bigot de Préameneu. Je demande à présenter un article additi
      ...
      ai pas que le ministre mérite la confiance de la nation, car je n'en sais rien; mais je dirai qu'on n'a pas prouvé qu'il ait mérité de la perdre, et je ne conçois pas comment on peut se former une autre opinion. (1) Ce document est imprimé à la suite de l'opinion prononcée par M. Forfait dans la séance du 13 janvier 1792. (Bibliothèque nationale : Assemblée législative, Marine, tome H, F, page 9.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 13 janvier 1792 . présidence de mm. daverhoult, président, lemontey, ex-président, et GUàdet, vice-président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance
      ...
      re opinion. (1) Ce document est imprimé à la suite de l'opinion prononcée par M. Forfait dans la séance du 13 janvier 1792. (Bibliothèque nationale : Assemblée législative, Marine, tome H, F, page 9.)
    • Séance du samedi 14 janvier 1792, au matin

      Séance du samedi 14 janvier 1792, au matin

      page 403 - 420
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUADET, vice-président, ET DE M. LEMONTEY, ex-président. PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dorizy , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 13 janvier 1792, dont la rédaction est adoptée. M. Lacuée , secrétaire, donne lecture des lettres
      ...
      1792. 4 janvier. 4 janvier. Sanctionné le janvier. 4 janvier. 4 janvier. 4 janvier. Non sujet, etc. le 4 janvier. Sanctionné 6 janvier. 6 janvier. le Sanctionné le 6 janvier. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 4 janvier. Sanctionné le 8 janvier. Non sujet, etc. le 8 janvier. Sanctionné le 8 janvier. 8 janvier. 8 janvier. Paris, le 14 janvier 1792. Signé .-M.-L.-F. Duport.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUADET, vice-président, ET DE M. LEMONTEY, ex-président. PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à
      ...
      Le roi en a ordonné l'exécution le 4 janvier. Sanctionné le 8 janvier. Non sujet, etc. le 8 janvier. Sanctionné le 8 janvier. 8 janvier. 8 janvier. Paris, le 14 janvier 1792. Signé .-M.-L.-F. Duport.
    • Séance du mardi 3 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 3 janvier 1792, au matin

      page 25 - 44
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 3 janvier 1792 , au matin. présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacuée , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 2 janvier. M. Lagrévol. J'ai une observation à présenter sur la rédaction du procès-verbal. Le décret que vous avez rendu hier, par lequel vous avez ordonné que
      ...
      grands procurateurs n'auront aucun costume. » Art. 12. « La haute cour nationale se séparera dès le moment où elle aura terminé toutes les accusations qui lui auront été renvoyées. Alors, les pièces et procédures des affaires jugées et terminées seront incessamment transférées, à la diligence dès grands- procurateurs, aux archives de l'Assemblée nationale. » (La séance est levée à quatre heures. )
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 3 janvier 1792 , au matin. présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacuée , secrétaire, donne lecture
      ...
      t procédures des affaires jugées et terminées seront incessamment transférées, à la diligence dès grands- procurateurs, aux archives de l'Assemblée nationale. » (La séance est levée à quatre heures. )
    • Séance du mardi 17 janvier 1792, au soir

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au soir

      page 471 - 479
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 17 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-prèsidenU La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dorizy , secrétaire, donne lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Bertrand, ministre de la marine, qui fait part à l'Assemblée des réclamations du sieur Lamonde, chef des classes au Havre, et du sieur Logier, ci-deva
      ...
      lidité ou la maintenue de la concession. » « Art. 4. Les experts seront nommés : savoir, la moitié par le sieur Vironcheaux, et l'autre moitié par le directoire du département ; et les frais de leur opération seront à la charge du concessionnaire. » (L'Assemblée décrète l'impression du rapport et du projet de décret et l'ajournement de la discussion à huitaine.) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 17 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-prèsidenU La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dorizy , secrétaire, donne lecture des
      ...
      pération seront à la charge du concessionnaire. » (L'Assemblée décrète l'impression du rapport et du projet de décret et l'ajournement de la discussion à huitaine.) (La séance est levée à dix heures.)
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 showing 10 of 22 results view all
    • Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 143 - 174
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 4 février 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dupont-Grandjardin , au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait un rapport et présente un projet de décret (1) sur la pétition d'un grand nombre de sous-officiers et soldats de la garde nationale parisienne soldée (2) qui ont pris leur congéy re
      ...
      us dangereux, qui ne se montrent que sous les dehors du civisme : ce sont les détracteurs insatiables des autorités constituées. Vous les trouverez dans ces associations que la décomposition de tous les pouvoirs fit naître et dont l'achèvement de la Constitution aurait dû purger l'Empire, à l'exemple de l'acte bienfaisant qui dissipe de ses rayons les nuages orageux qui obscurcissent l'atmosphère.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 4 février 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dupont-Grandjardin , au nom du comité de l'ordinaire
      ...
      es pouvoirs fit naître et dont l'achèvement de la Constitution aurait dû purger l'Empire, à l'exemple de l'acte bienfaisant qui dissipe de ses rayons les nuages orageux qui obscurcissent l'atmosphère.
    • Séance du dimanche 5 février 1792

      Séance du dimanche 5 février 1792

      page 175 - 191
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 5 février 1792 . présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre» député du département des Landes. Messieurs, le département des Landes a deux bataillons de gardes nationales qui sont animés du plus pur patriotisme, mais apparemment que ce n'est pas le sentiment que le pouvoir exécutif voudrait leur voir, puisque
      ...
      à leur décharge. Art. 15. « Les receveurs de district continueront d'acquitter personnellement, en vertu des mandats des directoires, toutes les dépenses propres aux départements et aux districts, auxquelles il doit être pourvu sur le produit des sous pour livre additionnels des contributions foncière et mobilière. « Fait à Paris, le 18 décembre 1791. « Signé : louis. Et plus bas : B. G. Cahier. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 5 février 1792 . présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre» député du département des Landes. Messieurs, le dé
      ...
      quelles il doit être pourvu sur le produit des sous pour livre additionnels des contributions foncière et mobilière. « Fait à Paris, le 18 décembre 1791. « Signé : louis. Et plus bas : B. G. Cahier. »
    • Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      page 191 - 230
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 4 février, au soir. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 3 février. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture des lettres sui
      ...
      es auxquelles ils ont été remis. dont Lyon. Pau. 878 à Pau. 2,641 à Bayonne. Perpignan. Strasbourg, j Strasbourg. Les cuivres au directoire de Lyon Les cloches au sieur Alcock. Besançon. Orléans. Paris. ( 6,526 à Rouen, dont ] 13,307 à Maromme. { 68,858 à Romilly. Paris. La Rochelle. Lille. Toulouse. ( 503 à Toulouse, dont j n,6l8 à Marseille. ( 16,279 Zaccaty. Nantes. La Rochelle. Limoges. Paris.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      s. ( 6,526 à Rouen, dont ] 13,307 à Maromme. { 68,858 à Romilly. Paris. La Rochelle. Lille. Toulouse. ( 503 à Toulouse, dont j n,6l8 à Marseille. ( 16,279 Zaccaty. Nantes. La Rochelle. Limoges. Paris.
    • Séance du samedi 7 février 1792, au soir

      Séance du samedi 7 février 1792, au soir

      page 263 - 274
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séante du samedi 7 février 1792 , au, soir. présidence de m. lemontey, ex -président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mayerne , au nom. du comité de division„ fait la. seconde lecture d'un projet de décret (1) concernant La circonscription des paroisses de la ville de Provins,; le projet de decret est ainsi conçu : « L'Assemblée nationale, ouï le rapp
      ...
      arde. Je demande que le rapport soit fait samedi soir et qu'on ne rende pas les pièces. (L'Assemblée décide que le rapport de la pétition du sieur Gauthier d'Hauteville sera fait samedi soir.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain, arrêté par le comité central. (La séance est levée à dix heures.) (1) Voy. Archives parlementaires, 1" Série, t. XXXIV, séance du 23 octobre 1791, page 361.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séante du samedi 7 février 1792 , au, soir. présidence de m. lemontey, ex -président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mayerne , au nom. du comité de divi
      ...
      résident annonce l'ordre du jour de demain, arrêté par le comité central. (La séance est levée à dix heures.) (1) Voy. Archives parlementaires, 1" Série, t. XXXIV, séance du 23 octobre 1791, page 361.
    • Séance du mercredi 8 février 1792

      Séance du mercredi 8 février 1792

      page 274 - 296
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 8 février 1792 . PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin M. Ducos ,secrétaire.Voici une lettre de M. Rivière, citoyen actif et garde national volontaire du septième bataillon de la première division, qui présente à l'Assemblée nationale une pétition concernant la vente et l'aliénation projetée des bois nationaux. J
      ...
      ,000 « Six commis-vérificateurs à 2,000 livres, ci..........................12,000 « 3 commis aux écritures à 1,500 livres, ci..........................4,500 Total......... 20,900 liv. Soit pour les 5 sections..................104,500 Art. 4. Pour gages d'un portier et de 3 garçons ae bureaux........................3,000 Total.................... 204,900 liv. (La séance est levée à quatre heures.^
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 8 février 1792 . PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin M. Ducos ,secrétaire.Voici une lettre de M. Rivière, citoye
      ...
      sections..................104,500 Art. 4. Pour gages d'un portier et de 3 garçons ae bureaux........................3,000 Total.................... 204,900 liv. (La séance est levée à quatre heures.^
    • Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 296 - 323
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du jeudi 9 Février 1792 ,au matin. i présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 7 février au soir. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 8 février. M. Destrem , député du département de PAude, demande un congé d'un mois.
      ...
      disposée à, jouir de la Révolution présente, autant elle est déterminée à n'en pas souffrir une nouvelle. Nous croyons, Sire, pouvoir ajouter que nulle ville n'est plus attachée à la royauté constitutionnelle et à la personne sacrée de Votre Ma*? jesté. Nous sommes, avec un profond respect, Sire, de Votre Majesté, les très fidèles et très obéissants serviteurs. Dùfour, Jaubert, J.-C.-A. Debourge.
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du jeudi 9 Février 1792 ,au matin. i présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
      ...
      tionnelle et à la personne sacrée de Votre Ma*? jesté. Nous sommes, avec un profond respect, Sire, de Votre Majesté, les très fidèles et très obéissants serviteurs. Dùfour, Jaubert, J.-C.-A. Debourge.
    • Séance du jeudi 9 février 1792, au soir

      Séance du jeudi 9 février 1792, au soir

      page 323 - 345
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 9 Février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, vice-président. La séance est ouverte à six ,heures du soir. « M. Dupont-Grandjardin , au nom du comité de Vordinaire des finances, soumet à la discussion un projet de décret (1) sur la pétition d'un grand nombre de sous-officierS et soldats de la garde nationale parisienne soldée, qui ont pri
      ...
      exiger quelque changement dans les dispositions du projet de décret. Ainsi, ie demande que l'Assemblée en ajourne la lecture à samedi soir ; ce sera l'affaire d'une demi-heure. (L'Assemblée ajourne la suite du rapport sur les troubles d'Avignon à la séance de samedi soir.) Plusieurs membres : L'impression du rapport (L'Assemblée décrète l'impression du rapport. (La séance est levée à onze heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 9 Février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, vice-président. La séance est ouverte à six ,heures du soir. « M. Dupont-Grandjardin , au nom
      ...
      suite du rapport sur les troubles d'Avignon à la séance de samedi soir.) Plusieurs membres : L'impression du rapport (L'Assemblée décrète l'impression du rapport. (La séance est levée à onze heures.)
    • Séance du mardi 30 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 30 janvier 1792, au matin

      page 10 - 27
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 30 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, fait lecture dû pro-cès-verbal de là séance du dimanché 29 janvier. M. Antonelle , secrétaire, fait lecture du pro-cès-verbal de la séance du samedi au soir, 28 janvier. M. Delacroix , secrétaire, donne lecture des lettres suiv
      ...
      u'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Tarbé et adopte la dernière rédaction de M. Thuriot qui forme l'article 4.) Suit la teneur de cet article : Art. 4. ; « Les Français ou étrangers qui voudront sortir du royaume, le déclareront à la municipalité du lieu de leur résidence, et il sera fait mention de leur déclaration dans leurs passeports. » (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 30 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, fait lecture dû pro-cès-ver
      ...
      qui voudront sortir du royaume, le déclareront à la municipalité du lieu de leur résidence, et il sera fait mention de leur déclaration dans leurs passeports. » (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mardi 11 février 1792, au matin

      Séance du mardi 11 février 1792, au matin

      page 394 - 422
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 11 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 10. Un membre : J'ai reçu la nouvelle que les habitants de la commune de Chagny, pleins de respect pôur les intentions de l'Assemblée nationale, ont laissé partir, auss
      ...
      rs, soit enfin pour les remboursements qu'ils ont pu faire aussi de^ leurs deniers sur leurs emprunts collectifs. Nota. —i Les autres articles du titre V sont relatifs à la liquidation des notaires royaux des autres départements, à l'établissement des notaires publics, et à l'imputation du fonds de responsabilité sur le remJboursement de ceux des notaires liquidés qui demeureront notaires publics.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 11 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-
      ...
      yaux des autres départements, à l'établissement des notaires publics, et à l'imputation du fonds de responsabilité sur le remJboursement de ceux des notaires liquidés qui demeureront notaires publics.
    • Séance du samedi 11 février 1792, au soir

      Séance du samedi 11 février 1792, au soir

      page 422 - 453
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 11 février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Duport, ministre de la justice, en date de ce jour, qui appelle l'attention de l'Assemblée sur l'exécution ae la loi du 8 juillet dernier, à l'effet de faire
      ...
      rthélémy Benoit, Boulourard, officiers municipaux, Largnier, substitut du procureur de la commune, Guiraud, Nitard, officiers municipaux, Seytres, procureur de la commune, Bertrand, Auguste Mossy, officiers municipaux, Lombard, secrétaire. Nbus, soussignés, certifions que l'original du certificat ci-dessus a été déposé par nous au comité des pétitions. A Paris, le 14 février 1792 . Duprat, Rovère.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 11 février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lectu
      ...
      iciers municipaux, Lombard, secrétaire. Nbus, soussignés, certifions que l'original du certificat ci-dessus a été déposé par nous au comité des pétitions. A Paris, le 14 février 1792 . Duprat, Rovère.
  • Tome 39 : Du 22 février au 14 mars 1792 showing 10 of 19 results view all
    • Séance du mercredi 22 février 1792

      Séance du mercredi 22 février 1792

      page 2 - 24
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver bal de la séance du mardi 21 février 1792, au matin. M. Thuriot , au nom des comités de législation et de surveillance réunis, fait un rapport sur la détention, dans la maison d'arrêt du tribunal du
      ...
      mais ce crime ne se suppose pas, l'homme est réputé innocent jusqu'à ce qu'il y ait des preuves contre lui, et jusque-là la loi le protège et défend qu'il soit arrêté et détenu. « Je requiers donc, pour l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver
      ...
      ur l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »
    • Séance du mardi 28 février 1792, au soir

      Séance du mardi 28 février 1792, au soir

      page 182 - 189
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du , mardi 28 février 1792, au soir. présidence de m. guyton-morveau, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Charlier , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Adresse du directoire du district de Saint-Germain-en-Laye, qui demande à l'Assemblée une loi précise sur les moyens d'assurer la prompte ren
      ...
      la ville haute qui est l'ancienne route de Troyes à Paris ; ils ont en outre l'église de l'Hôtel-Dieu à leur proximité. Les rivalité ont causé des suppressions, ont empêché d'avoir des états de population exacts ; cependant elle approche plus dé 6,000 âmes que de 5, et sans une épidémie qui a enlevé 1,100 âmes en 1784, sa. population serait bien au-dessus du terme fixé par l'Assemblée constituante
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du , mardi 28 février 1792, au soir. présidence de m. guyton-morveau, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Charlier , secrétaire, donne
      ...
      tion exacts ; cependant elle approche plus dé 6,000 âmes que de 5, et sans une épidémie qui a enlevé 1,100 âmes en 1784, sa. population serait bien au-dessus du terme fixé par l'Assemblée constituante
    • Séance du mardi 29 février 1792, au matin

      Séance du mardi 29 février 1792, au matin

      page 190 - 221
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu-dumas. La'séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture des pièces suivantes : 1°Lettre de la municipalité de Nancy, qui fait parvenir à l'Assemblée un extrait du procès-ver-oal de la séance du 23 février, pour l'instruire de la conduite patriotique des
      ...
      oldats de la garde nationale soldée, relative à des réclamations de pensions déjà exposées dans une pétition ,qui fut, lors de sa présentation, renvoyée au comité de l'ordinaire des finances. . (1) Archives nationales, Carton C. 143, C' 166. (2) Archives nationales. Carton C. 143, C* 167. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre à son comité militaire.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu-dumas. La'séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lectur
      ...
      chives nationales, Carton C. 143, C' 166. (2) Archives nationales. Carton C. 143, C* 167. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre à son comité militaire.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mercredi 29 février 1792, au soir

      Séance du mercredi 29 février 1792, au soir

      page 221 - 229
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 29 février 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des pièces suivantes : 1° Pétition d'un grand nombre de citoyens de la ville de Niort qui exposent qu'à la revue faite dans cette ville, du 51e régiment, ci-devant Lasarte, un très grand nombre d'of
      ...
      n'ôte point aux invalides qui ne pourraient être conservés dans l'Hôtel national, le droit de demander des pensions, s'ils y sont fondés. Plusieurs membres : La question préalable sur l'amendement! (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement et adopte l'article 21.) La suite de la discussion est renvoyée à une autre séance (1). La séance est levée à neuf heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 29 février 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lectur
      ...
      'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement et adopte l'article 21.) La suite de la discussion est renvoyée à une autre séance (1). La séance est levée à neuf heures et demie.
    • Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

      page 229 - 254
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS* La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 28 février Î792, au soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 29 février 1792, au matin. Un de MM. les secrétaires
      ...
      atique. M. Basire. Je demande l'impression du pam-phet de l'empereur. (L'Assemblée ordonne l'impression des pièces et le renvoi au comité diplomatique.) M. le Président lève la séance à quatre heures et demie. MM. Chabot, Merlin, Basire et plusieurs autres membres demandent que la séance ne soit pas levée. M. Merlin. Monsieur le Président, l'Assemblée vous ordonne de rester. (La séance est levée.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS* La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture
      ...
      et demie. MM. Chabot, Merlin, Basire et plusieurs autres membres demandent que la séance ne soit pas levée. M. Merlin. Monsieur le Président, l'Assemblée vous ordonne de rester. (La séance est levée.)
    • Séance du vendredi 2 mars 1792, au matin

      Séance du vendredi 2 mars 1792, au matin

      page 283 - 337
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 2 mars 1792, au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Muraire , secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 1er mars, au matin. Un membre, au nom du comité des décrets, propose la rédaction suivante de l'acte d'accusation rendu par t'Assemblée contre le sieur Fabianï (t), capita
      ...
      rait de 20, donc vous en miriez 10 autres pour amortir et vous avez par devers vous un accroissement successif qui tranquillise tout à la fois le créancier et le consommateur. Voilà le double objet que j'avais, à présenter. Je crois avoir rempli une tache. Repoussé par les ministres, il ne. me reste qu'iin moyen de consolation : celui de servir ma patrie en lui consacrant mes veilles et mes idées.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 2 mars 1792, au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Muraire , secrétaire, fait lecture du procès-
      ...
      e j'avais, à présenter. Je crois avoir rempli une tache. Repoussé par les ministres, il ne. me reste qu'iin moyen de consolation : celui de servir ma patrie en lui consacrant mes veilles et mes idées.
    • Séance du jeudi 23 février 1792

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 24 - 44
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 23 février 1792. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pierron , au nom du comité des pétitions, fait un rapport, et présente un projet de décret sur les réclamations de là commune de Nantes, relatives aux opérations du corps électoral du département de la Loire-Inférieure (1;; il s'exprime ainsi : Messieurs
      ...
      lengros. Salmon. Sanslaville. Saulnier. Sautayra. Schirmer. Sers. Siau. Siblot. Sissous. Solomiac. Soubey rand-Saint-Prix. Soubrany. Taillefer. Tavernel. Teillard. Terrède. Thévenet. Thibaut. Thuriot. Turgan. Vacher. Valdruche. Vanhœnacker. Vardon. Vayron. Veirieu. Vergniaud. Vérité fils. Vernerey. Vidalot. Viennet. Voisard fils. Vu illier. Waelterlé. imprimerie des ennemis jurés des ministériels.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 23 février 1792. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pierron , au nom du comité des pétitions, fait un rapp
      ...
      Turgan. Vacher. Valdruche. Vanhœnacker. Vardon. Vayron. Veirieu. Vergniaud. Vérité fils. Vernerey. Vidalot. Viennet. Voisard fils. Vu illier. Waelterlé. imprimerie des ennemis jurés des ministériels.
    • Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      page 382 - 394
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au matin. présidence de m. guyton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture au procès-vérbàl de là séance du samedi 3 mars 1792, àu soir. Il donne ensuite lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Lettre du sieur Jean Auger, ci-devant receveur des droits d'entrée de la
      ...
      c, Terrède. Comité des lettres de cachet. M. Dongois, Duval (Charles). Suppléants: MM. Salvage, Martinecourt, Comité de marine. MM. Rouyer, Christinat, Michel, cadet, Aubert-Dubayet, Dufrexou, Sers, Dumoustier, Brunck, Lameth (Théodore), Malassis, Lefranc, Guillois. Suppléants : MM. Leremboure, Français (de Nantes), Gasparin, Couget, Descrots-Destrées. La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au matin. présidence de m. guyton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture
      ...
      umoustier, Brunck, Lameth (Théodore), Malassis, Lefranc, Guillois. Suppléants : MM. Leremboure, Français (de Nantes), Gasparin, Couget, Descrots-Destrées. La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du lundi 5 mars 1792, au soir

      Séance du lundi 5 mars 1792, au soir

      page 394 - 405
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au soir. présidence de m. lemontey, ex -président: La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre fait la lecture d'une pétition de la commune de Péronne qui demande un secours" de 40,000 livres pour subvenir à ses besoins. Un autre membre observe qu'on ne peut avoir aucun égard à cette réclamation, attendu qu'elle n'est pas accom
      ...
      u jour! D'autres membres : La question préalable sur l'ordre du jour ! i • (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'ordre du jour. Renvoie toutes les pièces relatives à l'affaire de Rennes au comité militaire, et charge ce comité d'examiner le règlement de discipline envoyé par le ministre de la guerre à tous les régiments composant, l'armée.) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au soir. présidence de m. lemontey, ex -président: La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre fait la lecture d'une pétition de
      ...
      Rennes au comité militaire, et charge ce comité d'examiner le règlement de discipline envoyé par le ministre de la guerre à tous les régiments composant, l'armée.) (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du mardi 6 mars 1792, au soir

      Séance du mardi 6 mars 1792, au soir

      page 422 - 430
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 mars 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre demande qu'il soit fait une loi provisoire sur les formes de procéder dans les pays dépendant de la ci-devant souveraineté de Béarn. (L'Assemblée renvoie cette proposition au comité de législation.) M. Blanchard. Je rappelle à l'Assem
      ...
      aces et duretés, qu'ils ont demandé leur congé, mais que leurs cartouches n'ont pas été revêtues des formes prescrites par les ordonnancés. Ils exposent aussi qu'on leur a refusé leur solde jusqu'à l'époque de la cessation de leur service. Ils demandent la réforme de leur cartouche, et leur paye. (L'Assemblée renvoie cette pétition au comité militaire.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 mars 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre demande qu'il soit fait une loi pr
      ...
      époque de la cessation de leur service. Ils demandent la réforme de leur cartouche, et leur paye. (L'Assemblée renvoie cette pétition au comité militaire.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
  • Tome 40 : Du 15 au 30 mars 1792 9 results
    • Séance du mercredi 21 mars 1792, au matin

      Séance du mercredi 21 mars 1792, au matin

      page 198 - 349
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 mars 1792 , au, matin. PRÉSIDENCE DB M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire^ donne lecture du procès-verbal dé la séance du mardi ?0 mars 1792, au matin, dont la réfaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture {les lettres suivantes : 1° Lettre des officiers municipaux de la ville d'Ar
      ...
      Le projet de fonds ne présente de disposition de guerre que sur les équipages des vivres et de l'artillerie, portés en ce moment à 6,000 chevaux, et sur les dépensés matérielles de l'artillerie et des fortifications. S'il était question d'entrer en campagne, on présenterait un projet séparé pour la dépense extraordinaire qui en résulterait. A Paris, le 17 décembre 1791 . Signé : louis de Narbonne,
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 mars 1792 , au, matin. PRÉSIDENCE DB M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire^ donne lecture du procès-
      ...
      fortifications. S'il était question d'entrer en campagne, on présenterait un projet séparé pour la dépense extraordinaire qui en résulterait. A Paris, le 17 décembre 1791 . Signé : louis de Narbonne,
    • Séance du mercredi 21 mars 1792, au soir

      Séance du mercredi 21 mars 1792, au soir

      page 350 - 354
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 mars 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DORIZY, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture au procès-verbal de la séance du mercredi 21 mars 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. M. Joseph Gaudin expose qu'un ecclésiastique du département de la Vendée est prévenu du crime
      ...
      t des frais d'administration, sans préjudice au droit que conserveront ces créanciers, de faire vendre les biens et les meubles dans la forme ordinaire, pour les meubles, et dans celle prescrite par l'article suivant^ pour les immeubles. » (L'Assemblée adopte l'article 15, sauf rédaction, et ajourne la suite de la discussion à la séance de demain soir.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 mars 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DORIZY, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donn
      ...
      'article suivant^ pour les immeubles. » (L'Assemblée adopte l'article 15, sauf rédaction, et ajourne la suite de la discussion à la séance de demain soir.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
    • Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

      page 354 - 385
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M, GENSONNÉ ET DE M. DORIZY, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, par laquelle il annonce avoir renvoyé au ministre des contributions publiq
      ...
      érale! i fp constitutionnel ; mais il faut résoudre cette vérité : En force publique qui doit, dans ces moments périlleux, se trouver dans le cœur de tous les Français? Que les haines particulières ne prévalent plus sur l'intérêt de la patrie, que les passions s étouffent : la France, sous un nouveau jour plus pur et plus serein, relèvera son front altier aux yeux de l'univers attentif à sa chute.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M, GENSONNÉ ET DE M. DORIZY, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétai
      ...
      prévalent plus sur l'intérêt de la patrie, que les passions s étouffent : la France, sous un nouveau jour plus pur et plus serein, relèvera son front altier aux yeux de l'univers attentif à sa chute.
    • Séance du jeudi 22 mars 1792, au soir

      Séance du jeudi 22 mars 1792, au soir

      page 385 - 389
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 mars 1792 ,au soir. présidence de m. dorizy, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Tardiveau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 21 mars 1792, au soir. Après une légère rectification, la rédaction en est adoptée. Un membre demande que les députés extraordinaires du district et de la munici
      ...
      u'il ait payé l'indemnité qui aura été fixée. M. Jean Debry. Je demande que les articles 19 et 20 soient renvoyés au comité de législation, avec l'amendement de M. Charlier, pour qu'il nous présente une rédaction. (Assentiment.) (L'Assemblée renvoie les articles 19 et 20 au comité pour en présenter demain une rédaction combinée avec 1 amendement décrété.) La séance est levée à dix heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 mars 1792 ,au soir. présidence de m. dorizy, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Tardiveau , secrétaire, donne lecture du
      ...
      ne rédaction. (Assentiment.) (L'Assemblée renvoie les articles 19 et 20 au comité pour en présenter demain une rédaction combinée avec 1 amendement décrété.) La séance est levée à dix heures et demie.
    • Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

      Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

      page 431 - 438
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 23 mars 1792 , au soir. présidence de m. dorizy, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 22 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. M. Jean Debry ,secrétaire, donne lecture d'une lettre de M. Cahier de Gervïlle, ministre de Vintérieur, sur
      ...
      O. Rhône-et-Loire.....30,OOO. Haute-Sàône...........80,OOO Haute-Vienne......300,OOO Tarn...............150,OOO Total distribué....7,370,000 Engagements pris pour : Paris....... 1,800,000 Cantal...... 300,000 Gers....... 300,000 Total distribué ou promis.. .9,770,000 Fonds libres au 22 mars 1792..2,230,000 12,000,000 Signé : B.C. CAHIER. (1) Archives nationales, Carton C. 145, feuille C4 189, 4 b.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 23 mars 1792 , au soir. présidence de m. dorizy, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture
      ...
      300,000 Gers....... 300,000 Total distribué ou promis.. .9,770,000 Fonds libres au 22 mars 1792..2,230,000 12,000,000 Signé : B.C. CAHIER. (1) Archives nationales, Carton C. 145, feuille C4 189, 4 b.
    • Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 438 - 456
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 23 mars 1792, au matin. Plusieurs membres demandent la suppression de quelques observations du procès-verbal sur MM. Barnave et
      ...
      ns que je ferai incessamment une relue générale du décret rendu dans cette séance (1). (Assentiment.) M. le Président. Plusieurs membres demandent la parole pour des articles additionnels. Plusieurs membres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladeba
      ...
      embres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
    • Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

      page 652 - 678
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 mars 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNE. La séance est ouverte à neuf heures. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 27 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1» Lettre de M. Roland, ministre de l'intérieur, sur une erreur qui
      ...
      eurs, lès officiers de là gardé nationale et de la troupe de.ligne : Dubois-Màurin,, commandant de la gardé nationale. PècauldT capitaine, commandant le détachement de la troupe de ligne. Le Jeune; capitaine de grenadiers. Ai-mardr lieutenant de grenadiers. L. Yernet, adjudant., Briant, sous-lieutenant. La Valette, capitaine de la. 4e compagnie. Laudrand-Flàchères, capitaine n° 2,; Vacher* Rigaud.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 mars 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNE. La séance est ouverte à neuf heures. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      pitaine de grenadiers. Ai-mardr lieutenant de grenadiers. L. Yernet, adjudant., Briant, sous-lieutenant. La Valette, capitaine de la. 4e compagnie. Laudrand-Flàchères, capitaine n° 2,; Vacher* Rigaud.
    • Séance du lundi 19 mars 1792, au matin

      Séance du lundi 19 mars 1792, au matin

      page 136 - 160
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 mars 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 17 mars 1792, au soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Deleutre, député extraordinaire d'Avignon, qui demande à être admis à la barre ava
      ...
      'amnistie, si mal interprété dans le public et que s'il fallait lui donner toute la latitude qu'on lui prête, je rougirais à jamais d'avoir assisté à une séance aussi affligeante, si déshonorante pour la raison, la justice et l'humanité. Mais non, rassurez-vous, cœurs justes et sensibles, Jourdan et ses affreux satellites ne peuvent échapper au fer vengeur des lois. Baert, député du Pas-de-Calais.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 mars 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture du p
      ...
      la raison, la justice et l'humanité. Mais non, rassurez-vous, cœurs justes et sensibles, Jourdan et ses affreux satellites ne peuvent échapper au fer vengeur des lois. Baert, député du Pas-de-Calais.
    • Séance du lundi 19 mars 1792, au soir

      Séance du lundi 19 mars 1792, au soir

      page 160 - 172
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 mars 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex -président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Amelot, commssaire du roi près la caisse de Vextraordinaire, qui adresse à l'Assemblée le relevé approximatif des domaines nationaux vendus
      ...
      eil général de la commune d'Arles, Arles, le 15 mars 1792 , l'an IV de la liberté. Loys, maire; Guibert, Jacques Rousseau, Moreau Louis, Gavoclury, Garm, Ferandlem-ver, Mourcet, officiers municipaux; Estrangin, P. D. B. C. ; Vallière, substitut D. P. V. L. G. ; Bro-phime, Jullien, Lavés, Gaspard Roustin, Asteran, Charion, Laville, Véran, Jeard, Martin, Blin,Pas-quet, Bonafous, Descudier, Constant.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 mars 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex -président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture de
      ...
      Estrangin, P. D. B. C. ; Vallière, substitut D. P. V. L. G. ; Bro-phime, Jullien, Lavés, Gaspard Roustin, Asteran, Charion, Laville, Véran, Jeard, Martin, Blin,Pas-quet, Bonafous, Descudier, Constant.
  • Tome 41 : Du 30 mars au 16 avril 1792 showing 10 of 12 results view all
    • Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      page 2 - 12
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 30 mars 1792 , au soir. présidence de mm. dorizy, vice-président, et lemontey, ex-président. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à 6 heures du soir. - Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 26 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres sui
      ...
      autres communes les procès-verbaux de vérification seront envoyés de suite aux directoires de département, qui en feront passer les extraits certifiés d'eux au ministre de l'intérieur, ainsi que l'état de leurs caisses de dépôts, si eux-mêmes avaient fait de pareilles émissions. Art. 5. « Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. (La séance est levée à onze heures moins un quart.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 30 mars 1792 , au soir. présidence de mm. dorizy, vice-président, et lemontey, ex-président. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à 6 heure
      ...
      t de leurs caisses de dépôts, si eux-mêmes avaient fait de pareilles émissions. Art. 5. « Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. (La séance est levée à onze heures moins un quart.)
    • Séance du lundi 9 avril 1792

      Séance du lundi 9 avril 1792

      page 372 - 409
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 avril 1792 . présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de M H. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1« Lettre de MM. Amelot, commissaire du roi près lacaisse deVextrordinaire, par laquelle il prévient l'Assemblée nationale, qu'il a été brûlé nier à la caisse de l'extraordinaire 7 millions d'assignats
      ...
      egré d énergie au milieu des amusements civiques. Mais, nous l'espérons, les faits bien éclaircis,. toutes ces trop importantes tracasseries disparaîtront. Le département et la municipalité seront toujours d'accord dans les moments où le bien public exigera leur sollicitude ; il ne restera aux ennemis de la liberté et de l'ordre que la honte de voir échouer leurs sinistres projets. Signé : Pétion.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 avril 1792 . présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de M H. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1
      ...
      jours d'accord dans les moments où le bien public exigera leur sollicitude ; il ne restera aux ennemis de la liberté et de l'ordre que la honte de voir échouer leurs sinistres projets. Signé : Pétion.
    • Séance du mardi 10 avril 1792, au soir

      Séance du mardi 10 avril 1792, au soir

      page 451 - 467
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 avril 1792 , au soir. présidence de m. bigot de préamenev, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture d'une lettre du sieur Constontini, qui dénonce les commissaires de la trésorerie nationale comme faisant des achats de numéraire, dont l'effet doit être de faire augmenter sensiblement le
      ...
      nstruction sur notre dénonciation, et prié M. le maire de veiller, avec le plus grand soin, à la sûreté de la prison, nous sommes partis à deux heures après-midi, pour retourner à Versailles où nous sommes arrivés à neuf heures du soir, et nous avons rédigé, clos et signé le présent procès-verbal à dix heures du soir. Signé : Rouveau, et lbflamand, secrétaire. Pour copie conforme, Signé : BoCQUET.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 avril 1792 , au soir. présidence de m. bigot de préamenev, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Jean Debry , secrétaire, do
      ...
      ommes arrivés à neuf heures du soir, et nous avons rédigé, clos et signé le présent procès-verbal à dix heures du soir. Signé : Rouveau, et lbflamand, secrétaire. Pour copie conforme, Signé : BoCQUET.
    • Séance du mercredi 11 avril 1792, au matin

      Séance du mercredi 11 avril 1792, au matin

      page 467 - 499
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du , mercredi 11 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DORIZY. . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Tarbé , secrétaire, donnelecture du procès-yerbal de Iq, séance du mardi 10 avril 1792, au soir. On propose de légers changements; ils sont adoptes ainsi que la rédaction. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétition
      ...
      énix faire feu à son tour sur le vaisseau français qui ne tarda pas à se rendre. Alors le Phénix s'avança auprès de la Persévérance, restée près d'un des, bâtiments qu'elle avait fait aborder par sa chaloupe, et c'est en ce moment que je regagnai le bord où j'informai le capitaine de ce qui s'était passé pendant que j'étais sur la frégate française. Phénix, 19 novembre 1791 . Signé : Gorge Parker.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du , mercredi 11 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DORIZY. . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Tarbé , secrétaire, donnelecture du procès-ye
      ...
      haloupe, et c'est en ce moment que je regagnai le bord où j'informai le capitaine de ce qui s'était passé pendant que j'étais sur la frégate française. Phénix, 19 novembre 1791 . Signé : Gorge Parker.
    • Séance du jeudi 12 avril 1792

      Séance du jeudi 12 avril 1792

      page 505 - 542
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 avril 1792 . présidence de m. dorizy et dé m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture des lettres, adressés et pétitions suivantes 1° Lettre de M. Clavière, ministre des contributions publiques, à laquelle est joint un mémoire sur la nécessité d'approvisionner les départeme
      ...
      us ne pouvons croire, vous blâmiez nos démarches, vous serez du moins convaincus de la pureté de nos intentions; mais si vous trouvez ces démarches prudentes et nécessaires ce sera un dédommagement de tout ce que nous avons souffert, bien précieux pour nous d'avoir mérité vos approbations. Signés : bés, ôsty, pascal. Gollationné : Ghateauneuf-Randon, président ; GuÉRIN, pour le secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 avril 1792 . présidence de m. dorizy et dé m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, do
      ...
      tout ce que nous avons souffert, bien précieux pour nous d'avoir mérité vos approbations. Signés : bés, ôsty, pascal. Gollationné : Ghateauneuf-Randon, président ; GuÉRIN, pour le secrétaire général.
    • Séance du jeudi 12 avril 1792, au soir

      Séance du jeudi 12 avril 1792, au soir

      page 542 - 552
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 avril 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. BIGpT DE PRÉAMENEU, t vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne ; lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Adresse des citoyens actifs de la ville de Nîmes qui réclament des secours pour les veuves et les orphelins des volontaires nationa
      ...
      erre et de 20 sous par ration de fourrage, décrète line somme de §42,954 livres pour cette dépense, pendant 365 jours de campagne. » Art. 13 (ancien art. 14). « Cette somme de 342,954 livres ne sera allouée au ministre de la guerre, qu'à dateïr-du jour où l'armée française entrera en campagne. » M. le Président règle l'ordre du jour de la séance de demain matin. (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 avril 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. BIGpT DE PRÉAMENEU, t vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Lafon-Ladebat , secrétair
      ...
      llouée au ministre de la guerre, qu'à dateïr-du jour où l'armée française entrera en campagne. » M. le Président règle l'ordre du jour de la séance de demain matin. (La séance est levée à dix heures.)
    • Paris le 12 avril 1792

      Paris le 12 avril 1792

      page 572 - 588
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du , au soir. PRÉSIDENCE DE M. VIENOT-VAUBLANC, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture dé la rédaction du décret rendu à la séance du matin relatif aux subsistances de la ville de Nantes (1) ; elle est ainsi conçue : « L'Assemblée nationale, d'après le compte qui lui a été rendu, sur l'état des subsis
      ...
      arrêté par le commissaire des guerres et ordonnancé par le commissaire ordonnateur, pour être payé sur la masse du casernement- Art. 55. Le logement et les écuries nécessaires aux troupes de passage, devant leur être fournis sans indemnité, les officiers des troupes ne recevront point le logement en argent, pendant qu'ils seront en marche ; ils ne le recevront point aussi lorsqu'ils seront campés.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du , au soir. PRÉSIDENCE DE M. VIENOT-VAUBLANC, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture dé la rédaction
      ...
      devant leur être fournis sans indemnité, les officiers des troupes ne recevront point le logement en argent, pendant qu'ils seront en marche ; ils ne le recevront point aussi lorsqu'ils seront campés.
    • Séance du dimanche 15 avril 1792

      Séance du dimanche 15 avril 1792

      page 682 - 697
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 15 avril 1792 . présidence de mm. lemontey, ex-président et bigot de préameneu, président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Dumouriez, ministre des affaires étrangères; elle est ainsi conçue (1) : « Paris, 15 avril 1792 , l'an IV de la liberté, « Samedi à minuit. « Monsieur le
      ...
      importante. Je propose seulement que la discussion du projet ae décret du comité diplomatique soit ajournée à l'époque ou la dernière lettre de M. de Noailles au ministre des affaires étrangères aura été communiquée à l'Assemblée. (L'Assemblée décrète la motion de M. Thuriot.) M. le Président annonce que M. Gouvion, député de Paris, donne sa démission. La séance est levée à trois heures un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 15 avril 1792 . présidence de mm. lemontey, ex-président et bigot de préameneu, président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. le
      ...
      été communiquée à l'Assemblée. (L'Assemblée décrète la motion de M. Thuriot.) M. le Président annonce que M. Gouvion, député de Paris, donne sa démission. La séance est levée à trois heures un quart.
    • Séance du lundi 16 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 16 avril 1792, au matin

      page 697 - 722
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 16 avril 1792 , au matin. présidence de m. bigot de préameneu.- La séance est ouverte à neuf heures du matin. Le sieur Gloistre, dit Dauphiné, ouvrier de la manufacture de Tulle, est admis à la barre. Il porte une pique de son invention au haut de laquelle sont adaptés deux pistolets, il s'exprime ainsi : « Messieurs, jusqu'à l'époque de la Révolutio
      ...
      et qui était parti pour inspecter les régiments qui y sont en garnison, est arrivé sur l'avis que M. de Coincy lui a donné de ce qui venait de se passer. Nous nous concerterons avec lui pour tous les objets relatifs à la tranquillité publique et nous aurons soin de vous informer de tout ce qui pourra mériter votre attention. Pour copie : Les administrateurs, etc. Signé : FÈBRE, secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 16 avril 1792 , au matin. présidence de m. bigot de préameneu.- La séance est ouverte à neuf heures du matin. Le sieur Gloistre, dit Dauphiné, ouvrier d
      ...
      objets relatifs à la tranquillité publique et nous aurons soin de vous informer de tout ce qui pourra mériter votre attention. Pour copie : Les administrateurs, etc. Signé : FÈBRE, secrétaire général.
    • Séance du mardi 16 avril 1792, au soir

      Séance du mardi 16 avril 1792, au soir

      page 723 - 745
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 16 avril 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GENSQNNÉ, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes: 1° Lettre de M. Lacoste, ministre de la marine, qui prie l'Assemblée-de statuer sur la demande faite par ses prédécesseurs d'une somme de 13,131,353 livres
      ...
      int, que les armes que vous avez livrées seront d'un bon service, vous accorde définitivement les nouveaux prix et conditions réglées à M. de Tilly et a consenti que le cautionnement de M. Perregaux soit rendu a ce banquier. Pour copie conforme à l'original que j'ai entre mes mains. Paris, le 16 avril 1792. Signé : Constantini. (1) Archives nationales. Carton C 147, feuille n8 Î3. FIN DU TOME XLI.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 16 avril 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GENSQNNÉ, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture de
      ...
      oit rendu a ce banquier. Pour copie conforme à l'original que j'ai entre mes mains. Paris, le 16 avril 1792. Signé : Constantini. (1) Archives nationales. Carton C 147, feuille n8 Î3. FIN DU TOME XLI.
  • Tome 42 : Du 17 avril au 4 mai 1792 showing 10 of 14 results view all
    • Séance du mardi 17 avril 1792, au matin

      Séance du mardi 17 avril 1792, au matin

      page 1 - 41
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 17 avril 1792, au matin . PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La, séance est ouverte à neuf heurs du matin. M. Tarbé , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 16 avril 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un membre demande que le comité de 1 ordinaire des finances fasse aemain un rapport sur là pétition de quelques m
      ...
      te à 300 livres. Et sur ce que nous avons reconnu qu'il n'y avait plus aucune apparence de rassemblement et que la tranquillité était rétablie, nous sommes revenus à Sévigné, d'où nous sommes partis avec la gendarmerie, et sommes rentrés à Bennes sur les 11 heures du matin, et nous nous sommes réunis avec les autres commissaires pour rapporter le présent procès-verbal. Pour copie : Signé : BERTIN.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 17 avril 1792, au matin . PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La, séance est ouverte à neuf heurs du matin. M. Tarbé , secrétaire, donne lecture du pro
      ...
      vec la gendarmerie, et sommes rentrés à Bennes sur les 11 heures du matin, et nous nous sommes réunis avec les autres commissaires pour rapporter le présent procès-verbal. Pour copie : Signé : BERTIN.
    • Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      page 300 - 314
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 23 avril 1792 , au matin, PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 21 avril 1792Î au soir, dont la rédaction est adoptée. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : • 1° Lettre de M. Rol
      ...
      'autres membres : Le décret d'urgence! (L'Assemblée, après avoir décrété l'urgence, décrète que le délai sera prorogé jusqu'au 1er janvier prochain et renvoie la rédaction des 2 décrets au comité de l'extraordinaire des finances.) (1) (La séance est levée à trois heures et demie.) (1)'La rédaction de ce décret a été présenté dans.la séance du mercredi 2o avril au matin. Voy. ci-après cette séance.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 23 avril 1792 , au matin, PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du
      ...
      'extraordinaire des finances.) (1) (La séance est levée à trois heures et demie.) (1)'La rédaction de ce décret a été présenté dans.la séance du mercredi 2o avril au matin. Voy. ci-après cette séance.
    • Séance du mercredi 25 avril 1792, au matin

      Séance du mercredi 25 avril 1792, au matin

      page 368 - 400
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 25 avril 1792 , au matin. PRESIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance au lundi 23 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. Un membre fait la motion que les noms des députés qui ont fait des dons patriotiques depuis la déclaration
      ...
      ous commissaires soussignés. Signé : La Beaume, Malet, Trophime, Laffont. Lequel a été lu par M. Malet, l'un des commissaires à la séance du conseil général du département de la Lozère du 11 avril 1792, paraphé par M. le Président, et contre-signé par le secrétaire. Collationné sur l'original déposé au secrétariat du département de la Lozère. Signé : Chateauneuf-Randon, Paulet, secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 25 avril 1792 , au matin. PRESIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bréard , secrétaire, donne lecture du
      ...
      2, paraphé par M. le Président, et contre-signé par le secrétaire. Collationné sur l'original déposé au secrétariat du département de la Lozère. Signé : Chateauneuf-Randon, Paulet, secrétaire général.
    • Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      page 467 - 477
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 avril 1792 , au soir., PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des notes, pièces et lettres qui suivent : 1° Note envoyée par M. Duranthon, ministre de la justice, sous la date .de ce jour, des décrets sanctionnés par le roi ou dont Sa Majesté a ordonné V exécu
      ...
      fin, le sieur Martel sacrifiera le reste de ses jours à former des hommes instruits et utiles à la patrie; il espère par là gagner les suffrages d'une nation, qui se félicitera d'avoir ouvert un vrai et un seul moyen d'entretenir parmi les hommes une parfaite union, par les principes d'égalité dont ses élèves auront été nourris. « Signé : MARTEL. « Rue et hôtel de Bretonvillier. Ile Saint-Louis. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 avril 1792 , au soir., PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lectur
      ...
      et un seul moyen d'entretenir parmi les hommes une parfaite union, par les principes d'égalité dont ses élèves auront été nourris. « Signé : MARTEL. « Rue et hôtel de Bretonvillier. Ile Saint-Louis. »
    • Séance du lundi 30 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 30 avril 1792, au matin

      page 519 - 542
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. .Séance du lundi 30 avril 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-Verbal de la séance du samedi 28 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. (1) Les frais de bureaux sont restés en masse, at-tendu l'impossibilité de déterminer d'une manière précise la dépense pa
      ...
      sauvegarde de leurs biens que le titre 6 de la Constitution a si formellement assuré aux étrangers établis où non en France. Ils attendent avec confiance cette justice que la Constitution leur promet, aux conditions de se soumettre comme ils ont toujours fait aux lois du royaume pour les biens qu'ils y possèdent et de supporter toutes les charges et impositions ainsi que tous autres propriétaires.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. .Séance du lundi 30 avril 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-Verbal
      ...
      aux conditions de se soumettre comme ils ont toujours fait aux lois du royaume pour les biens qu'ils y possèdent et de supporter toutes les charges et impositions ainsi que tous autres propriétaires.
    • Séance du mardi 1 mai 1792, au matin

      Séance du mardi 1 mai 1792, au matin

      page 573 - 597
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 1er mai 1792, au matin . PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres et adresses suivantes : Lettre de M. Roland, ministre dé Vintérieur. Il fait passer à l'Assemblée plusieurs exemplaires d'un tableau qui présente l'état de situation, au 28 avril dernier, de la confection
      ...
      mations sur les hommes qui ont commis ces horreurs. M. Delacroix. Il faut se recueillir avant de traiter une affaire aussi délicate. Je demande que le comité de législation soit adjoint aux comités militaire et diplomatique. (L'Assemblée renyoie les pièces aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour lui en rendre compte sans délai.) (La séance est levée à 3 heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 1er mai 1792, au matin . PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres et a
      ...
      litaire et diplomatique. (L'Assemblée renyoie les pièces aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour lui en rendre compte sans délai.) (La séance est levée à 3 heures et demie.)
    • Séance du mardi 1 mai 1792, au soir

      Séance du mardi 1 mai 1792, au soir

      page 597 - 638
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 1er mai 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. Pieyre. Voici une lettre du directoire du département du Gard, qui annonce queles troubles qui désolaient ce département sont apaisés ; cette lettre est ainsi conçue (1) : « Nîmes, le 24 avril 1792, l'an IVe de la liberté. « A l'Assemblée nat
      ...
      c'est à vous que je recommande notre pétition; en la faisant, j'ai rempli mon devoir. Mais qui suis-je pour lui assurer du succès? qui suis-je, pour lutter contre l'opinion publique abusée par les manœuvres de l'intérêt particulier? C'est l'amour de la justice et de l'humanité, c'est mon zèle pour ma patrie aujourd'hui si menacée qui me l'ont inspirée ; que de droits n'a-t-elle donc pas sur vous ?
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 1er mai 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. Pieyre. Voici une lettre du directoire du
      ...
      œuvres de l'intérêt particulier? C'est l'amour de la justice et de l'humanité, c'est mon zèle pour ma patrie aujourd'hui si menacée qui me l'ont inspirée ; que de droits n'a-t-elle donc pas sur vous ?
    • Séance du mercredi 2 mai 1792, au matin

      Séance du mercredi 2 mai 1792, au matin

      page 638 - 660
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 2 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. LACÉPÈDE ET viÉNOT-v AU BLANC, ex-présidents. PRÉSIDENCE DE M. LACÉPÈDE. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-verbal delà séance du mardi 1er mai 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. M. Poitevin. J'ai demandé la parole pour rendre compte à l'As
      ...
      l'indemnité qu'il avait réclamée par rapport à la suppression de quatre bénéfices fondés en 1726, dans la cathédrale de Strasbourg, par un prince de sa maison, alors évèque de Tournay. Les articles ci-dessus énoncés ont été convenus et arrêtés par les soussignés, fondés de pouvoirs, sauf ratification. Fait double entre nous et arrêté à Paris, le 29 avril 1792. G. Bonne-Carrère. F. P. de Huckeldey,
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 2 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. LACÉPÈDE ET viÉNOT-v AU BLANC, ex-présidents. PRÉSIDENCE DE M. LACÉPÈDE. La séance est ouverte à 9 heures du
      ...
      -dessus énoncés ont été convenus et arrêtés par les soussignés, fondés de pouvoirs, sauf ratification. Fait double entre nous et arrêté à Paris, le 29 avril 1792. G. Bonne-Carrère. F. P. de Huckeldey,
    • Séance du mercredi 2 mai 1792, au soir

      Séance du mercredi 2 mai 1792, au soir

      page 660 - 699
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 2 mai 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. MUR AIRE, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. Cazes (de Saint-Béat), au nom du comité de division, fait la seconde lecture (\) d'un projet de décret sur la circonscription des paroisses de l'entier département des Basses-Pyrénées; ce projet de décret est ainsi conçu (2) : « L'Assemblée
      ...
      à périr, par le fer des gens de couleur ou des esclaves, qui, tentés par l'appât d'un riche pillage, menaçaient Saint-Pierre d'une prochaine destruction, lorsqu'arrivèrent les 4 commissaires civils, envoyés en vertu du décret de l'Assemblée nationale, pour ramener la paix dans cette infortunée colonie. Nous verrons, dans la 5e partie (1), ce qu'ils ont fait pour remplir une si importante mission.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 2 mai 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. MUR AIRE, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. Cazes (de Saint-Béat), au nom du comité d
      ...
      envoyés en vertu du décret de l'Assemblée nationale, pour ramener la paix dans cette infortunée colonie. Nous verrons, dans la 5e partie (1), ce qu'ils ont fait pour remplir une si importante mission.
    • Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      page 59 - 124
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Les sieurs Laurent, graveur, et Pithou-Tilly sont admis à la barre. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture de J§qr adresse qui psi ainsi conçue ; (1} Paris, le 17 avril 1792 L'an |Ye la liberté. « Monsieur le Président, « Uqe société
      ...
      r général syndic et le, secrétaire général. Signé à la minute : Rougier, président, Murât, Vigier, Bastid, Serres, Yidalenc, Raimond, Thibaut, Mejansac, Courbaise, Destanne, Lamouroux, Capelle, P. Ganilh, Marmontel, Destaing, G-F-B. Teillard, Gélarier, Faivelly, Charles Vacher, procureur général syndic, et Bertrand secrétaire général. Collationné : rougier, président. Bertrand, secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Les sieurs Laurent, graveur, et Pithou-T
      ...
      ilh, Marmontel, Destaing, G-F-B. Teillard, Gélarier, Faivelly, Charles Vacher, procureur général syndic, et Bertrand secrétaire général. Collationné : rougier, président. Bertrand, secrétaire général.
  • Tome 43 : Du 4 au 22 mai 1792 showing 10 of 15 results view all
    • Séance du jeudi 10 mai 1792

      Séance du jeudi 10 mai 1792

      page 195 - 235
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 10 mai 1792 . présidences de m. lacune et dem. de muraire, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Mme Laprade est admise à la barre et déposé sur le bureau 12 livres en argent. (l). Voy;- Archives parlementaires, lr0 série, tJXL, séance au 25 mars 1792, page 481, la pétition de M. Mogue. M. le Président accorde à M"a Laprade le
      ...
      autorités constituées, puisqu'ils ont substitué la force à la loi, puisqu'ils ont fondé l'anarchie et désorganisé tous les pouvoirs. Je demande donc qu'il soit porté contre eux un décret d'accusation et que les ministres, sous leur responsabilité, soient tenus de faire exécuter ce décret et de prendre tous les moyens que la loi met à leur disposition, pour faire exécuter le décret du mois de mars.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 10 mai 1792 . présidences de m. lacune et dem. de muraire, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Mme Laprade est admise à la bar
      ...
      et que les ministres, sous leur responsabilité, soient tenus de faire exécuter ce décret et de prendre tous les moyens que la loi met à leur disposition, pour faire exécuter le décret du mois de mars.
    • Séance du vendredi 11 mai 1792, au matin

      Séance du vendredi 11 mai 1792, au matin

      page 236 - 253
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 8 mai 1792, au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes, contenant des dons patriotiques : | 1° Lettre de itfl1® Civiqu
      ...
      e l'impression et l'envoi à l'armée du rapport de M. Mathieu Dumas. /(L'Assemblée ordonne l'impression du rapport, de M. Mathieu Dumas, et décrète qu'il sera envoyé à l'armée.) Un membre demande que la discussion du projet, de décret du comité de marine sur Vartillerie de la marine, soit mis à l'ordre du jour de demain. {L'Assemblée décrète cette motion La séance est levée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      a discussion du projet, de décret du comité de marine sur Vartillerie de la marine, soit mis à l'ordre du jour de demain. {L'Assemblée décrète cette motion La séance est levée à trois heures et demie.
    • Séance du jeudi 12 mai 1792, au matin

      Séance du jeudi 12 mai 1792, au matin

      page 264 - 287
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Juéry ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 9 mai 1792, au soif, dont la rédaction est adoptée. Les écoliers de M. Gerlet, quartier Saint-Paul à Paris, sont admis à la barre et offrent à la Satrie 55 livres en assignats et
      ...
      ser-vation d'un traitement annuel, s'en rapportant à l'Assemblée nationale pour en .changer le mode, si elle trouve ;des inconvénients dans celui qui a été établi .par îles décrets de l'Assemblée constituante. Signé : Tilliard, maître de poste de Saint-. Aridèol, çhar,gè de pouvoirs Ides maîtres de postes des routes de Marseille à "Paris, et de -çe(ux des départements de Vjlémul^ du Var et autres.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Juéry ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
      ...
      tituante. Signé : Tilliard, maître de poste de Saint-. Aridèol, çhar,gè de pouvoirs Ides maîtres de postes des routes de Marseille à "Paris, et de -çe(ux des départements de Vjlémul^ du Var et autres.
    • Séance du dimanche 13 mai 1792, au soir

      Séance du dimanche 13 mai 1792, au soir

      page 314 - 320
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 13 mai 1792 , au soir. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à 6 heures du soir. .1 M. Lecaron-Mazancourt , député de l'Oise, demande un congé de 10 jours. (L'Assemblée accorde le congé demandé.) Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Pétition des officiers-mesureurs de graines de la ville d'Amien
      ...
      erver que ce soldat s'est exposé à perdre la vie, en allant arracher, cet étendard,; et à être vu d'un très mauvais œil de la part des chefs et des cama-rades qui avaient déserté. Je demande que le ministre rende-compte de ce fait. (Applaudissements.) (L'Assemblée décrète que le ministre de la guerre lui rendra compte officiellement des détails de ces désertions.) La séance est levée à dix heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 13 mai 1792 , au soir. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à 6 heures du soir. .1 M. Lecaron-Mazancourt , député de l'Oise, demande un co
      ...
      nistre rende-compte de ce fait. (Applaudissements.) (L'Assemblée décrète que le ministre de la guerre lui rendra compte officiellement des détails de ces désertions.) La séance est levée à dix heures.
    • Séance du samedi 5 mai 1792, au matin

      Séance du samedi 5 mai 1792, au matin

      page 8 - 30
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 5 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée et de m. daverhoult, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Granet (de Toulon), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 4 mai 1792, au matin, dont la rédaction est adoptéé. M. Juéry , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance de jeudi 3 m
      ...
      ion du rapport et du projet de décret et ajourne la discussion à lundi.) ' M. le Président. J'annonce à l'Assemblée que plusieurs citoyens de Paris demandent à être admis à la barre pour faire une pétition relativement aux honneurs civiques qu'ils se proposent de décërner au maire d'Etampes. (L'Assemblée décrète qu'ils seront admis à la séance de demain.) (La séance est levée â 3 heures et demie*)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 5 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée et de m. daverhoult, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Granet (de Toulon),
      ...
      ition relativement aux honneurs civiques qu'ils se proposent de décërner au maire d'Etampes. (L'Assemblée décrète qu'ils seront admis à la séance de demain.) (La séance est levée â 3 heures et demie*)
    • Séance du mercredi 16 mai 1792, au matin

      Séance du mercredi 16 mai 1792, au matin

      page 428 - 454
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 mai 1792 , au matin. , présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un citoyen, qui refuse de donner son nom, est admis à la barre et dépose sur lé bureau 144 livres en or et 30 livres en écus. (Applaudissements.) M. le Président accorde à Ce citoyen les honneurs de la séance. M. Tarle est admis à la barre et offre à
      ...
      s non assermentés sont coupables. La tolérance, vis-à-vis une secte intolérante, dont les principes. peuvent influer sur - l'ordre socia 1 pour en opérer la désolation, n'est que faiblesse et pusillanimité. La mesure que je propose eût été bonne, il y a 6 mois i maintenant elle est indispensable : dans un mois, il serait trop tard, je le crois, je le dis sans crainte, mon silence eût été coupable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 mai 1792 , au matin. , présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un citoyen, qui refuse de donner son nom, est admis
      ...
      imité. La mesure que je propose eût été bonne, il y a 6 mois i maintenant elle est indispensable : dans un mois, il serait trop tard, je le crois, je le dis sans crainte, mon silence eût été coupable.
    • Séance du mercredi 16 mai 1792, au soir

      Séance du mercredi 16 mai 1792, au soir

      page 454 - 505
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 mai 1792 , au soir. présidence de m. tardiveau, vice-président. La séance ést qùverte, à six heures du soir. m. Duvergier, instituteur, cul-de-sac Sainte-Marine, est admis à la barre, avec une députation de ses élèves.. . L'orateur de la députation s'exprime ainsi (1) : Monsieur le Président, Il y a longtemps que nous entendons parler de l'Asse
      ...
      servés les bons souvenirs et les jouissances de l'âme? Le sensible, le philosophe Antonelle porte une conscience exempte de troubles et de remords; si le commissaire Debourge n'en éprouve pas, c'est qu'ils ont cessé d'avoir aucune prisé sur son âme cadavéreuse. Les députés extraordinaires de la commune de Marseille et les patriotes monnaidiers d'Arles, réunis. Signé : Barbaroux, Bourget, Esménaud.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 mai 1792 , au soir. présidence de m. tardiveau, vice-président. La séance ést qùverte, à six heures du soir. m. Duvergier, instituteur, cul-de-sac
      ...
      u'ils ont cessé d'avoir aucune prisé sur son âme cadavéreuse. Les députés extraordinaires de la commune de Marseille et les patriotes monnaidiers d'Arles, réunis. Signé : Barbaroux, Bourget, Esménaud.
    • Séance du jeudi 17 mai 1792, au matin

      Séance du jeudi 17 mai 1792, au matin

      page 505 - 522
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 17 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire, vice-président. La séahce est ouverte à neuf heures du matin. M. Granet (de Toulon), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi, 15 mai 1792 , au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une délibération du conseil général de la commune de Mu
      ...
      è leur grade et le lieu de leur naissance ; elle sera adressée à l'Assemblée nationale et aux procureurs généraux syndics de tous les départements. Art. 16. « Le pouvoir exécutif adressera, dans quinzaine, à l'Assemblée, nationale et aux départements, une liste de tous les officiers qui ont; quitté leurs emplois sans démission, depuis la loi d'amnistie. » (La séance est levée à quatre heures,,.} s
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 17 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire, vice-président. La séahce est ouverte à neuf heures du matin. M. Granet (de Toulon), secrétaire, donne
      ...
      aine, à l'Assemblée, nationale et aux départements, une liste de tous les officiers qui ont; quitté leurs emplois sans démission, depuis la loi d'amnistie. » (La séance est levée à quatre heures,,.} s
    • Séance du vendredi 18 mai 1792

      Séance du vendredi 18 mai 1792

      page 531 - 552
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 mai 1792 ; -' présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf-heures du matin. M. Saladin si ^secrétaire, donne lecture du procès verbal de.la séance du mercredi 16 mai 1792 , au matin, dont la rédaction est adoptée. • M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 16 mai 1792, au soir, dont la rédaction
      ...
      additionnel de M. Carnot l'aîné.) M. Merlin. Je demande qu'il soit permis à la municipalité de décerner des mandats d'amener pour empêcherla fabricationdes faux assignats. M. Chéron-La-Bruyère. Je demande la plus forte question préalable sur cette terrible confusion de pouvoirs. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Merlin.) (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 mai 1792 ; -' présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf-heures du matin. M. Saladin si ^secrétaire, donne lecture du procès verbal de
      ...
      mande la plus forte question préalable sur cette terrible confusion de pouvoirs. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Merlin.) (La séance est levée à cinq heures.)
    • Séance du lundi 21 mai 1792, au matin

      Séance du lundi 21 mai 1792, au matin

      page 615 - 646
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 21 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf, heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 19 mars 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne- lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre des officiers municipa
      ...
      Ô perches. a 20 pieds. 1 arpent 95 perches 966 1.000 1 perche 960 1.000 0 perche 20 1.000 3 arpents 37 perches 118 1.000 2 perches 171 1.000 0 perches 24 1 .,000 a 18 pieds. arpents 92 perches 733 1.000 2 perches 927 1.000 0 perche 29 1.000 toises carrees. 2.634 toises 54.928 100.000 26 toises 34.649 100.000 0 toise 26.340 îOo.ooo pieds carres. 94.847 pieds carrés 281 948 1.000 474 1.000 485 1.000
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 21 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf, heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verba
      ...
      00 2 perches 927 1.000 0 perche 29 1.000 toises carrees. 2.634 toises 54.928 100.000 26 toises 34.649 100.000 0 toise 26.340 îOo.ooo pieds carres. 94.847 pieds carrés 281 948 1.000 474 1.000 485 1.000