Results in Volume 52

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-087 hits on 1792-0918 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 25 results
Results sorted by date, ascending

Séance du jeudi 27 septembre 1792, au matin

Séance du jeudi 27 septembre 1792, au matin

page 169 - 181
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 27 septembre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE PÉTION DE VILLENEUVE. La séance est ouverte à dix heures du matin. Camus, secrétaire, annonce les dons patriotiques suivants : 1° Lettre de Bosquillon, juge de paix de Cler-mont, département de l'Oise, qui offre un assignat de 50 livres pour les frais de la guerre, et présente des observations sur l’affermissement de
...
iers ou séculiers qui ne sont pas employés, sont réduites de manière que leur maximum n’excédera pas 1,000 livres, et qu’à l’avenir lesdites pensions ne seront pas payées d’avance ; charge le pouvoir exécutif provisoire d’expédier, dans le jour, des courriers extraordinaires dans tous les départements, et d’en recommander la plus prompte exécution. » (La séance est levée à quatre heures et demie.)
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 27 septembre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE PÉTION DE VILLENEUVE. La séance est ouverte à dix heures du matin. Camus, secrétaire, annonce les dons patriotiques sui
...
exécutif provisoire d’expédier, dans le jour, des courriers extraordinaires dans tous les départements, et d’en recommander la plus prompte exécution. » (La séance est levée à quatre heures et demie.)

Séance du jeudi 27 septembre 1792, au soir

Séance du jeudi 27 septembre 1792, au soir

page 181 - 187
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 27 septembre 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE CONDORCET, vice-président. La séance est ouverte à huit heures du soir. Un secrétaire donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de Seruan, ministre de la guerre, par laquelle il rend compte de l’état des armées françaises; elle est ainsi conçue (1) : « Paris, le 27 septembre 1792 , l’an Ier de la République. « Mo
...
pas être connu, donne 10 livres pour les veuves Le citoyen Vènard, 320 livres et une boîte d’or; Le citoyen Ecalard, sa croix de Saint-Louis; Le citoyen Bouillon, une croix de Saint-Louis et une de Saint-Hubert, enrichie de pierreries. (La Convention accepte ces offrandes et en décrète la mention honorable au procès-verbal, dont un extrait sera remis aux donateurs.) (La séance est levée à minuit.)
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 27 septembre 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE CONDORCET, vice-président. La séance est ouverte à huit heures du soir. Un secrétaire donne lecture des lettres suivante
...
int-Hubert, enrichie de pierreries. (La Convention accepte ces offrandes et en décrète la mention honorable au procès-verbal, dont un extrait sera remis aux donateurs.) (La séance est levée à minuit.)

Séance du samedi 29 septembre 1792

Séance du samedi 29 septembre 1792

page 209 - 233
CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 29 septembre 1792 . présidence de pétion de villeneuve (lj. La séance est ouverte à dix heures du matin. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 28 septembre 1792, dont la rédaction est adoptée. Le citoyen Lavaur, maire de Saint-Ceré, département du Lot, fait don, pour les frais de la guerre, de 150 livres en as
...
dresse préjuge des principes que la Convention n’a voulu décider que sur le rapport d’un comité, et qu’il serait dangereux de laisser croire, par quelque louche de rédaction, que les pays conquis seront forcément incorporés aux départements de la République française, et proposent l’ordre du jour. (La Convention passe à l’ordre du jour sur le projet d’adresse.) (La séance est levée à cinq heures.)
CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 29 septembre 1792 . présidence de pétion de villeneuve (lj. La séance est ouverte à dix heures du matin. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture du procès-
...
nt forcément incorporés aux départements de la République française, et proposent l’ordre du jour. (La Convention passe à l’ordre du jour sur le projet d’adresse.) (La séance est levée à cinq heures.)

Séance du dimanche 30 septembre 1792

Séance du dimanche 30 septembre 1792

page 233 - 258
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 30 septembre 1792 . PRÉSIDENCE DE CONDORCET, vice-président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Chasset, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 29 septembre; la rédaction en est adoptée. Rabaut de Saint-Etienne donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Adresse des Amis de la liberté et de l'égalité d
...
répond à ces citoyens et leur accorde les honneurs de la séance. (La Convention renvoie leur demande au comité de la guerre.) (La séance est levée à cinq heures.) (*) Plusieurs chiffres de ce tableau ne concordent pas entre eux. Nous sommes obligés, — n’ayant aucun moyen de contrôle, — de les reproduire tels qu’ils figurent dans le rapport de Defermon, imprime en 1792, par l’Imprimerie nationale.
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 30 septembre 1792 . PRÉSIDENCE DE CONDORCET, vice-président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Chasset, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de
...
ne concordent pas entre eux. Nous sommes obligés, — n’ayant aucun moyen de contrôle, — de les reproduire tels qu’ils figurent dans le rapport de Defermon, imprime en 1792, par l’Imprimerie nationale.

Séance du lundi 1 octobre 1792

Séance du lundi 1 octobre 1792

page 259 - 274
CONVENTION NATIONALE Séance du lundi 1er octobre 1792 . PRÉSIDENCE DE PÉTION DE VILLENEUVE. La séance est ouverte à dix heures du matin. Rabaut de Saint-Etienne, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 30 septembre et, sur quelques observations relatives à l’inexactitude de la rédaction de certaines propositions, fait sentir la nécessité d’exécuter le décret qui ordonne
...
our fournir aux dépenses que cette division des armées nécessitera. » Le citoyen Jean-Pierre Banal, commissaire des guerres, donne, pour les frais de la guerre de la liberté et de l’égalité, sa croix de Saint-Louis. (La Convention nationale décrète qu’il sera fait mention honorable de ce don au procès-verbal et qu’extrait en sera envoyé au donateur.) (La séance est levée à quatre heures et demie.)
CONVENTION NATIONALE Séance du lundi 1er octobre 1792 . PRÉSIDENCE DE PÉTION DE VILLENEUVE. La séance est ouverte à dix heures du matin. Rabaut de Saint-Etienne, secrétaire, donne lecture du procès-ver
...
de Saint-Louis. (La Convention nationale décrète qu’il sera fait mention honorable de ce don au procès-verbal et qu’extrait en sera envoyé au donateur.) (La séance est levée à quatre heures et demie.)

Séance du mercredi 3 octobre 1792

Séance du mercredi 3 octobre 1792

page 288 - 301
CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 3 octobre 1792 . PRÉSIDENCE DE PÉTION DE VILLENEUVE. La séance est ouverte à dix heures du matin. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre des commis de l'administration des domaifies nationaux, employés à l'Hôtel-de- Ville de Paris, qui envoient un assignat de 200 livres, montant de leur contrib
...
eu à des appels nominaux; mais je dirai, et Servan ne me désavouera pas, que depuis le 16 août Lacuée a fait presque tout le travail de la guerre et qu’il a servi très utilement la chose publique. Il est procédé à l’appel nominal. Sur 573 votants, le citoyen Pache, ordonnateur à Toulon, réunit 434 suffrages. Le Président proclame Pache, ministre de la guerre. (La séance est levée à quatre heures.)
CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 3 octobre 1792 . PRÉSIDENCE DE PÉTION DE VILLENEUVE. La séance est ouverte à dix heures du matin. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture des lettres, ad
...
est procédé à l’appel nominal. Sur 573 votants, le citoyen Pache, ordonnateur à Toulon, réunit 434 suffrages. Le Président proclame Pache, ministre de la guerre. (La séance est levée à quatre heures.)

Séance du jeudi 4 octobre 1792, au matin

Séance du jeudi 4 octobre 1792, au matin

page 301 - 316
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 4 octobre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE PÉTION DE VILLENEUVE. La séance est ouverte à dix heures du matin. Vergniaud, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 2 octobre 1792. (La Convention nationale en adopte la rédaction.) Casource, secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre des citoyens Gentil
...
uit le texte définitif des décrets rendus : Art. 1er . « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de sou comité de la guerre, décrète qu’il y a lieu à accusation contre le général Lanoue. Art. 2. « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de la guerre, décrète que le général Duhoux sera traduit à la barre ». (Laséanee est levée à quatre heures et demie.)
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 4 octobre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE PÉTION DE VILLENEUVE. La séance est ouverte à dix heures du matin. Vergniaud, secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
...
e. Art. 2. « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de la guerre, décrète que le général Duhoux sera traduit à la barre ». (Laséanee est levée à quatre heures et demie.)

Séance du samedi 6 octobre 1792, au matin

Séance du samedi 6 octobre 1792, au matin

page 360 - 374
CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 6 octobre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE DELACROIX, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Camus, secrétaire, donne lecture du procès-verbal delà séance du vendredi 5 octobre 1792. . (La Convention nationale en adopte la rédaction.) Guadet, secrétaire, lit ensuite les lettres, adresses et pétitions dont l’analyse suit : 1° Adresses de la commu
...
utorisée à délivrer les ordonnances nécessaires pour l’acquittement de l’indemnité due aux électeurs, sauf à faire le remplacement dans les caisses de district, sur le produit des sous additionnels du département. » Un membre: Je demande l’impression et l’ajournement. (La Convention nationale décrète l’impression cuss?onr)°jet dB décretet l’ajournement de ladis-(La séance est levée à cinq heures.)
CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 6 octobre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE DELACROIX, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Camus, secrétaire, donne lecture du procès-verbal delà
...
département. » Un membre: Je demande l’impression et l’ajournement. (La Convention nationale décrète l’impression cuss?onr)°jet dB décretet l’ajournement de ladis-(La séance est levée à cinq heures.)

Séance du lundi 8 octobre 1792

Séance du lundi 8 octobre 1792

page 390 - 404
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 8 octobre 1792 . PRÉSIDENCE DE DELACROIX, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Lasource, secrétaire, donne lecture d'une lettre des commissaires à l'armée du Centre, Carra, Sillery et Prieur (de la Marne), qui annoncent qu’on continue à harceler l’ennemi ; qui rendent les témoignages les plus honorables à la discipline et au courage des solda
...
sa croix de Saint-Louis ; 3° Les jeunes filles, ouvrières, de la barrière Saint-Martin, font hommage du fruit de leurs épargnes, qui se montent à 26 1. 6 s. dont 6 liv. 6 s. en argent. (La Convention nationale accepte ces offrandes avec les plus vifs applaudissements et en décrète la mention honorable au procès-verbal, dont un extrait sera remis aux donateurs.) (La séance est levée à cinq heures.)
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 8 octobre 1792 . PRÉSIDENCE DE DELACROIX, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Lasource, secrétaire, donne lecture d'une lettre des commissaires
...
nationale accepte ces offrandes avec les plus vifs applaudissements et en décrète la mention honorable au procès-verbal, dont un extrait sera remis aux donateurs.) (La séance est levée à cinq heures.)

Séance du mardi 9 octobre 1792, au matin

Séance du mardi 9 octobre 1792, au matin

page 405 - 427
CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 9 octobre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE DELACROIX, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Vergniaud, secrétaire, donne lecture d’un certain nombre d’adresses de départements, de communes et de citoyens amis de la liberté et de l’égalité, qui, toutes, portent adhésion entière au décret par lequel la Convention nationale a aboli la royauté et co
...
maréchal, qu’approuver le parti que vous avez pris de renvoyer sur les derrières les hommes non armés. Ce n’est qu’en prenant ce parti que nous pouvons assurer nos subsistances; mais je penserais, Monsieur le maréchal, que si un bataillon vous arrivait avec deux ou trois fusils, vous pourriez conserver les hommes qui en seraient porteurs, et renvoyer le reste sur les derrières. Signé : J. Servan.
CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 9 octobre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE DELACROIX, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Vergniaud, secrétaire, donne lecture d’un certain nombr
...
nsieur le maréchal, que si un bataillon vous arrivait avec deux ou trois fusils, vous pourriez conserver les hommes qui en seraient porteurs, et renvoyer le reste sur les derrières. Signé : J. Servan.