Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-091 hits on 1791-102 hits on 1791-114 hits on 1791-125 hits on 1792-019 hits on 1792-027 hits on 1792-035 hits on 1792-043 hits on 1792-054 hits on 1792-0619 hits on 1792-0716 hits on 1792-087 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-117 hits on 1792-1214 hits on 1793-0113 hits on 1793-0210 hits on 1793-033 hits on 1793-042 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-073 hits on 1793-087 hits on 1793-094 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-011 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 33 volumes
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 1 result
    • Séance du mercredi 19 octobre 1791

      Séance du mercredi 19 octobre 1791

      page 279 - 295
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, VICE-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 19 octobre 1791 . La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Hérault de Séchelles, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 18 octobre. M. Chabot. Je remarque dans le projet de décret concernant les soldats de filois dont j’ai parlé hier à l’Assemblée, ces mots : sous prétexte
      ...
      emblée ferme la discussion sur les motions de priorité.) M. le Président. Je mets aux voix la priorité demandée pour la motion du renvoi au comité. (Une première épreuve parait douteuse. A une seconde épreuve, M. le Président prononce que la priorité est accordée.) (L’Assemblée ordonne le renvoi de la dénonciation avec les pièces au comité militaire.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, VICE-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 19 octobre 1791 . La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Hérault de Séchelles, secrétaire, donne l
      ...
      épreuve, M. le Président prononce que la priorité est accordée.) (L’Assemblée ordonne le renvoi de la dénonciation avec les pièces au comité militaire.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
  • Tome 35 : Du 11 novembre au 10 décembre 1791 3 results
    • Séance du lundi 28 novembre 1791, au matin

      Séance du lundi 28 novembre 1791, au matin

      page 405 - 415
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 28 novembre 1791 , au matin. présidence de m. viénôt-vaublanc. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Isnard , secrétaire, donne lecture du procès verbal de la séance du dimanche 27 novembre. Un membre: J'ai une observation à faire sur la rédaction du procès-verbal ; elle est relative à la pétition d'un ci-devant frère lai, Récollet, qui, d
      ...
      Art. 3. « Les commissaires de la trésorerie, pour l'ordre de la comptabilité, seront tenus d'ouvrir pour cet objet, dès à présent, le registre des exercices de 1792. « L'Assemblée décrète que le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction du roi. » (La discussion est ouverte sur ces projets de décrets, qui sont ensuite adoptés sans débats.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 28 novembre 1791 , au matin. présidence de m. viénôt-vaublanc. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Isnard , secrétaire, donne lecture du pr
      ...
      nt décret sera porté, dans le jour, à la sanction du roi. » (La discussion est ouverte sur ces projets de décrets, qui sont ensuite adoptés sans débats.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du vendredi 2 décembre 1791

      Séance du vendredi 2 décembre 1791

      page 504 - 525
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 2 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LACÉPÈDE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacretelle , secrétaire, fait lecture des Erocès-verbaux des séances du jeudi 1er décem-re, au matin et au soir. M. Lecoz. Je réclame contre la mention faite au procès-verbal de la remontrance faite aux députés de Saint-Malo, hier matin. Un mot échappé da
      ...
      ntinueront de jouir, jusqu'au 1er janvier 1792, des secours fixés par le décret du 8 mars 1791. Décret portant établissement d'un tribunal pour la poursuite et le jugement des Crimes commis dans la ville et le territoire d'Avignon et le Gomtat-Venaissin, depuis le 23 septembre dernier. Paris, le 1er décembre 1791. Signé : M.-L.-F. DuporT. dates de la sanction 25 novembre. 25 novembre. 26 novembre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 2 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LACÉPÈDE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacretelle , secrétaire, fait lecture des Erocès-verbau
      ...
      lle et le territoire d'Avignon et le Gomtat-Venaissin, depuis le 23 septembre dernier. Paris, le 1er décembre 1791. Signé : M.-L.-F. DuporT. dates de la sanction 25 novembre. 25 novembre. 26 novembre.
    • Séance du vendredi 18 novembre 1791

      Séance du vendredi 18 novembre 1791

      page 127 - 146
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 novembre 1791 présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 17 novembre. Un membre : Je rappelle la motion pleine de sagesse qui a été faite hier par M. Vergniaud (1) pour conserver au Corps législatif la dignité qui lui con
      ...
      et à tous ses pervers partisans, que je les crois parjures, coupables au crime de lèse-Constitution, de lèse-vœu national; je dis enfin qu'ils se sont rendus criminels par le grand scandale, par l'affreux tumulte qu'ils firent et causèrent dans la séance d'hier ; et je conclus, avec tous les vrais amis de la Constitution, a ce qu'ils soient censés déclarés rebelles à la loi, et rappelés à l'ordre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 novembre 1791 présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      reux tumulte qu'ils firent et causèrent dans la séance d'hier ; et je conclus, avec tous les vrais amis de la Constitution, a ce qu'ils soient censés déclarés rebelles à la loi, et rappelés à l'ordre.
  • Tome 36 : Du 11 décembre 1791 au 1er janvier 1792 3 results
    • Séance du lundi 19 décembre 1791

      Séance du lundi 19 décembre 1791

      page 248 - 263
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramond , secrétaire, donne lecture du procès- verbal de la séance du dimanche 18 décembre. M. Thuriot. J'observe, sur la rédaction du procès-verbal de la séance d'hier, que M. Dubu, l'un des pétitionnaires admis à la barre, a ajouté à son nom celui de Longc
      ...
      sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 2 décembre. 11 décembre. 4 décembre. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 4 décembre. 7 décembre. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 7 décembre. 11 décembre. 9 décembre. 17 décembre. 15 décembre. 15 décembre. 14 décembre. Non sujet à là. sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 18 décembre 18 décembre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramond , secrétaire, donne lecture du procès- verbal de l
      ...
      a ordonné l'exécution le 7 décembre. 11 décembre. 9 décembre. 17 décembre. 15 décembre. 15 décembre. 14 décembre. Non sujet à là. sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 18 décembre 18 décembre.
    • Séance du lundi 12 décembre 1791

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 24 - 42
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 décembre au soir. M. Jollivet. Il y a dans le procès-verbal des expressions qui tendent à faire croire que l'Assemblée n'a fait mention honorable de Y Adresse des citoyens de la H
      ...
      d'un mois pour ces échanges. « Art. 8. Le terme écoulé, les assignats restants seront accordés, en échange de ceux de 500 livres, aux cultivateurs et fabricants, suivant le même ordre de présentation, sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      , sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
    • Séance du mercredi 28 décembre 1791

      Séance du mercredi 28 décembre 1791

      page 466 - 595
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 28 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heurës du matin. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance de lundi 26 décembre, au soir. M. Dorizy , secrétaire, donne lecture du pro-oès-verbal de la séance du 27 décembre, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      nationale du 6 juin 1790, sanctionné le.......... faites payer aux personnes dénommées en l'état ci-dessus et pour les motifs y énoncés, les sommes pour lesquelles chacune y est employée, lesdites sommes montant ensemble à celle de quinze cent soixante-quinze mille livres. Fait à Paris, le 30 octobre 1791. Signé : Louis, et plus bas : Montmorin. Pour copie conforme à l'original, Signé : Delessart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 28 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heurës du matin. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture
      ...
      mes montant ensemble à celle de quinze cent soixante-quinze mille livres. Fait à Paris, le 30 octobre 1791. Signé : Louis, et plus bas : Montmorin. Pour copie conforme à l'original, Signé : Delessart.
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 3 results
    • Séance du dimanche 22 janvier 1792

      Séance du dimanche 22 janvier 1792

      page 579 - 594
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 22 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, PUIS DE M. GUADET, nommé président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dorizy. secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 21 janvier, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Baudouin, imprimeur, qui fait hom
      ...
      tion spirituelle. Ces dépenses sont prouvées par les pièces que jè vais déposer sur ie bureau. Je regrette que ma position ne me permette pas d'en taire le sacrifice à la pairie. (Applaudissements.) :, M. le Président répond au pétitionnaire et lui accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée renvoie la pétition de M. Burnet au comité des secours publics.) (La séance est levée à quatre hèures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 22 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, PUIS DE M. GUADET, nommé président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures d
      ...
      , M. le Président répond au pétitionnaire et lui accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée renvoie la pétition de M. Burnet au comité des secours publics.) (La séance est levée à quatre hèures.)
    • Séance du mercredi 25 janvier 1792

      Séance du mercredi 25 janvier 1792

      page 641 - 664
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 25 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 24 janvier, au matin. M. Lomont. Je demande qu'il soit fait, dans le procès-verbal, une mention honorable de la conduite que la municipalité et la garde nationale de la ville de
      ...
      lus !c Je me résume, Messieurs, et conclus à adopter le projet du comité avec les amendements suivants: 1° Qu'en demandant de promptes explications à l'empereur, il ne lui sera point fixé de délai ; 2° Qu'on attendra sa réponse j usqu'au 25 février et que le roi sera prié de faire néanmoins tout disposer de manière que nos troupes, à cette époque, soient en état ae se mettre en campagne et d'agir.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 25 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      ° Qu'on attendra sa réponse j usqu'au 25 février et que le roi sera prié de faire néanmoins tout disposer de manière que nos troupes, à cette époque, soient en état ae se mettre en campagne et d'agir.
    • Séance du vendredi 27 janvier 1792

      Séance du vendredi 27 janvier 1792

      page 688 - 706
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 26 janvier, au matin. M. Delacroix , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 26 janvier, au soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de MM.
      ...
      , payées par la Trésorerie dans le courant de décembre. Décret portant que Louis-Stanislas-Xavier, prince français, est Non sujet, etc., censé avoir abdiqué son droit à la-régence^ 20 janvier. Décret qui déclare valable l'élection du sieur Jacques-Gilbert Non sujet, etc., MoreaU, à la piàçe de procureur syndic du district ae Poitiers. 22 janvier. Paris, le 26 janvier 1792. Signé : M.-L.-F. DUPORT.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      qui déclare valable l'élection du sieur Jacques-Gilbert Non sujet, etc., MoreaU, à la piàçe de procureur syndic du district ae Poitiers. 22 janvier. Paris, le 26 janvier 1792. Signé : M.-L.-F. DUPORT.
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 9 results
    • Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      page 191 - 230
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 4 février, au soir. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 3 février. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture des lettres sui
      ...
      es auxquelles ils ont été remis. dont Lyon. Pau. 878 à Pau. 2,641 à Bayonne. Perpignan. Strasbourg, j Strasbourg. Les cuivres au directoire de Lyon Les cloches au sieur Alcock. Besançon. Orléans. Paris. ( 6,526 à Rouen, dont ] 13,307 à Maromme. { 68,858 à Romilly. Paris. La Rochelle. Lille. Toulouse. ( 503 à Toulouse, dont j n,6l8 à Marseille. ( 16,279 Zaccaty. Nantes. La Rochelle. Limoges. Paris.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      s. ( 6,526 à Rouen, dont ] 13,307 à Maromme. { 68,858 à Romilly. Paris. La Rochelle. Lille. Toulouse. ( 503 à Toulouse, dont j n,6l8 à Marseille. ( 16,279 Zaccaty. Nantes. La Rochelle. Limoges. Paris.
    • Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 296 - 323
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du jeudi 9 Février 1792 ,au matin. i présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 7 février au soir. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 8 février. M. Destrem , député du département de PAude, demande un congé d'un mois.
      ...
      disposée à, jouir de la Révolution présente, autant elle est déterminée à n'en pas souffrir une nouvelle. Nous croyons, Sire, pouvoir ajouter que nulle ville n'est plus attachée à la royauté constitutionnelle et à la personne sacrée de Votre Ma*? jesté. Nous sommes, avec un profond respect, Sire, de Votre Majesté, les très fidèles et très obéissants serviteurs. Dùfour, Jaubert, J.-C.-A. Debourge.
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du jeudi 9 Février 1792 ,au matin. i présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
      ...
      tionnelle et à la personne sacrée de Votre Ma*? jesté. Nous sommes, avec un profond respect, Sire, de Votre Majesté, les très fidèles et très obéissants serviteurs. Dùfour, Jaubert, J.-C.-A. Debourge.
    • Séance du mardi 11 février 1792, au matin

      Séance du mardi 11 février 1792, au matin

      page 394 - 422
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 11 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 10. Un membre : J'ai reçu la nouvelle que les habitants de la commune de Chagny, pleins de respect pôur les intentions de l'Assemblée nationale, ont laissé partir, auss
      ...
      rs, soit enfin pour les remboursements qu'ils ont pu faire aussi de^ leurs deniers sur leurs emprunts collectifs. Nota. —i Les autres articles du titre V sont relatifs à la liquidation des notaires royaux des autres départements, à l'établissement des notaires publics, et à l'imputation du fonds de responsabilité sur le remJboursement de ceux des notaires liquidés qui demeureront notaires publics.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 11 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-
      ...
      yaux des autres départements, à l'établissement des notaires publics, et à l'imputation du fonds de responsabilité sur le remJboursement de ceux des notaires liquidés qui demeureront notaires publics.
    • Séance du mardi 14 février 1792, au soir

      Séance du mardi 14 février 1792, au soir

      page 507 - 518
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 14 Février 1792 , au soir. présidence de m. Mathieu dumas, vice-président.. La séance est ouverte à six heures du soir. Un courrier extraordinaire de la ville de Stenay entre dans la salle et remet un paquet à M. le Président. M. Delacroix , secrétaire, ouvre le. paquet qui contient 2 lèttres : l'une adressée à M. Delessart. ministré des affaires étr
      ...
      . Les bataillons seront en ordre et en état de répondre à ce que l'Assemblée peut en attendre. M. Chéron-La-Bruyère. Je demande que le ministre de l'intérieur soit chargé d'écrire une circulaire aux directoires de département, pour leur ordonner d'accélérer l'organisation des gardes nationales de leurs divisions respectives. (Cette proposition n'a pas de suite.) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 14 Février 1792 , au soir. présidence de m. Mathieu dumas, vice-président.. La séance est ouverte à six heures du soir. Un courrier extraordinaire de la
      ...
      irectoires de département, pour leur ordonner d'accélérer l'organisation des gardes nationales de leurs divisions respectives. (Cette proposition n'a pas de suite.) (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      page 583 - 598
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance èst ouverte à neuf heures du matin. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 16 février dont la rédaction est adoptée. M. Lacuée. Le 12 octobre 1791, le ministre des contributions publiques vous annonça qu'il s'occupait à compléter les mesures rela
      ...
      M. Lacuée. Les officiers auront beaucoup de peine à se procurer d'eux-mêmes la viande et le pain. Un membre : Je demande que l'augmentation aiflieu pour les gardes nationales, suivant le grade, comme pour les officiers de troupes de ligne. Plusieurs membres : L'ajournement de la discussion à ce soir I (L'Assemblée ajourne à ce soir la suite de la discussion.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance èst ouverte à neuf heures du matin. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      pour les officiers de troupes de ligne. Plusieurs membres : L'ajournement de la discussion à ce soir I (L'Assemblée ajourne à ce soir la suite de la discussion.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du dimanche 19 février 1792

      Séance du dimanche 19 février 1792

      page 647 - 676
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 19 février 1792 . PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lequinio. L'aristocratie, le fanatisme et la malveillance, conjurent dans tous les coins de l'Empire contre la Constitution, le bonheur et la liberté des Français. Le peuple, celui des campagnes surtout, essentiellement bon, et voulant le bien toutes les
      ...
      elles étaient du temps des Duparquet,-des Poincy, des Houel : elles seront toujours prêtes à secouer le jqug de la mère-patrie ; et, par l'oubli le plus funeste et le plus criminel de leur origine et du but de leur établissement, elles emploieront les moyens les plus affreux pour se soustraire à la domination la plus juste et la plus heureuse. Signé : Dupuch. Député de la Basse-Terre (Guadeloupe).
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 19 février 1792 . PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lequinio. L'aristocratie, le fanatisme et la malveilla
      ...
      du but de leur établissement, elles emploieront les moyens les plus affreux pour se soustraire à la domination la plus juste et la plus heureuse. Signé : Dupuch. Député de la Basse-Terre (Guadeloupe).
    • Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 714 - 740
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du mardi 21 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture des lettres suivantes : 1°. Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de Vintérieur, relative aux dépenses extraordinaires de la gendarmerie nationale, pour la translation de quelques accusés dans les prison
      ...
      février 1792. Décret portant qu'il n'y a pas lieu à accusation contre MM. Sour-dille fils, Rolle, Brillet et Amarou fils, détenus à Château-Gon-thier. A Paris, le 21 février 1792. DATES DES SANCTIONS. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 1s février 1792. 15 février 1792. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 15 fèvrief 1792. « Signé : M.-L.-F. Duport. »
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du mardi 21 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture des let
      ...
      Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 1s février 1792. 15 février 1792. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 15 fèvrief 1792. « Signé : M.-L.-F. Duport. »
    • Séance du mardi 31 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 31 janvier 1792, au matin

      page 35 - 48
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 31 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 30 janvier au soir. Un membre : J'observe que la question préalable adoptée sur le rapport du comité de division, relatif à l'interprétation de la loi du 2 octobre, a écarté
      ...
      . 60,000 Total de la dépense, des bureaux de la guerre, non compris les bâtiments.......................... 500,450 Nota. — On observe'que les dispositions ordonnées pour la guerre nécessitent momentanément une augmentation de commis, à compter du premier janvier 1792, dont la dépense sera imputée sur les fonds extraordinaires assignés au département de la guerre par le décret du 31 décembre 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 31 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-ver
      ...
      nément une augmentation de commis, à compter du premier janvier 1792, dont la dépense sera imputée sur les fonds extraordinaires assignés au département de la guerre par le décret du 31 décembre 1791.
    • Séance du mardi 1er février 1792, au matin

      Séance du mardi 1er février 1792, au matin

      page 57 - 78
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 1er février 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 31 janvier, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pror cès-verbal de la séance du mardi 31 janvier, au soir. M. Mouysset , au nom du comité des décrets, fait
      ...
      ......... le.camuia. Seine-et-Marne.....{ ggg»^ Seine-et-Oise........| Belotri' Seine-Inférieure. .. te Boucher-Dutrouche.' Sèvres (Deux-)......j .............-S ................lasg- ..............{ Pettt-Mengin. Var J Fé(lon. VAR.................} Barrare. ™...........-i Biaifle?" ™..............i iïtiïie™11*' Vienne (Haute-).....j ^eau. Yonnp i Haïe-Luci. I0NNE...............\ Joubleau-Pennery.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 1er février 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-ve
      ...
      Pettt-Mengin. Var J Fé(lon. VAR.................} Barrare. ™...........-i Biaifle?" ™..............i iïtiïie™11*' Vienne (Haute-).....j ^eau. Yonnp i Haïe-Luci. I0NNE...............\ Joubleau-Pennery.
  • Tome 39 : Du 22 février au 14 mars 1792 4 results
    • Séance du mercredi 22 février 1792

      Séance du mercredi 22 février 1792

      page 2 - 24
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver bal de la séance du mardi 21 février 1792, au matin. M. Thuriot , au nom des comités de législation et de surveillance réunis, fait un rapport sur la détention, dans la maison d'arrêt du tribunal du
      ...
      mais ce crime ne se suppose pas, l'homme est réputé innocent jusqu'à ce qu'il y ait des preuves contre lui, et jusque-là la loi le protège et défend qu'il soit arrêté et détenu. « Je requiers donc, pour l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver
      ...
      ur l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »
    • Séance du lundi 5 mars 1792, au soir

      Séance du lundi 5 mars 1792, au soir

      page 394 - 405
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au soir. présidence de m. lemontey, ex -président: La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre fait la lecture d'une pétition de la commune de Péronne qui demande un secours" de 40,000 livres pour subvenir à ses besoins. Un autre membre observe qu'on ne peut avoir aucun égard à cette réclamation, attendu qu'elle n'est pas accom
      ...
      u jour! D'autres membres : La question préalable sur l'ordre du jour ! i • (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'ordre du jour. Renvoie toutes les pièces relatives à l'affaire de Rennes au comité militaire, et charge ce comité d'examiner le règlement de discipline envoyé par le ministre de la guerre à tous les régiments composant, l'armée.) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au soir. présidence de m. lemontey, ex -président: La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre fait la lecture d'une pétition de
      ...
      Rennes au comité militaire, et charge ce comité d'examiner le règlement de discipline envoyé par le ministre de la guerre à tous les régiments composant, l'armée.) (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du mardi 6 mars 1792, au soir

      Séance du mardi 6 mars 1792, au soir

      page 422 - 430
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 mars 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre demande qu'il soit fait une loi provisoire sur les formes de procéder dans les pays dépendant de la ci-devant souveraineté de Béarn. (L'Assemblée renvoie cette proposition au comité de législation.) M. Blanchard. Je rappelle à l'Assem
      ...
      aces et duretés, qu'ils ont demandé leur congé, mais que leurs cartouches n'ont pas été revêtues des formes prescrites par les ordonnancés. Ils exposent aussi qu'on leur a refusé leur solde jusqu'à l'époque de la cessation de leur service. Ils demandent la réforme de leur cartouche, et leur paye. (L'Assemblée renvoie cette pétition au comité militaire.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 mars 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre demande qu'il soit fait une loi pr
      ...
      époque de la cessation de leur service. Ils demandent la réforme de leur cartouche, et leur paye. (L'Assemblée renvoie cette pétition au comité militaire.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
    • Séance du vendredi 9 mars 1792

      Séance du vendredi 9 mars 1792

      page 511 - 526
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 9 mars 1792. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Léopold. Messieurs, je crois devoir vous faire part d'un arrêté pris par le directoire du département d'Eure-et-Loir, contenant des mesures utiles pour assurer l'exécution de la loi du 12 février dernier sur le Séquestre des biens des émigrés, mesures qu
      ...
      oit dans l'intérieur, soit à l'extérieur du royaume ; liberté sans laquelle il ne peut exister aucun moyen certain d'approvisionnement, aucune égalité dans la répartition de la denrée, et aucune richesse nationale : des exemplaires de cette instruction seront envoyés à chaque directoire de district chargé de les faire publier et afficher dans les principaux lieux et municipalités de son ressort. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 9 mars 1792. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Léopold. Messieurs, je crois devoir vous faire part d'
      ...
      sse nationale : des exemplaires de cette instruction seront envoyés à chaque directoire de district chargé de les faire publier et afficher dans les principaux lieux et municipalités de son ressort. »
  • Tome 40 : Du 15 au 30 mars 1792 3 results
    • Séance du jeudi 22 mars 1792, au soir

      Séance du jeudi 22 mars 1792, au soir

      page 385 - 389
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 mars 1792 ,au soir. présidence de m. dorizy, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Tardiveau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 21 mars 1792, au soir. Après une légère rectification, la rédaction en est adoptée. Un membre demande que les députés extraordinaires du district et de la munici
      ...
      u'il ait payé l'indemnité qui aura été fixée. M. Jean Debry. Je demande que les articles 19 et 20 soient renvoyés au comité de législation, avec l'amendement de M. Charlier, pour qu'il nous présente une rédaction. (Assentiment.) (L'Assemblée renvoie les articles 19 et 20 au comité pour en présenter demain une rédaction combinée avec 1 amendement décrété.) La séance est levée à dix heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 mars 1792 ,au soir. présidence de m. dorizy, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Tardiveau , secrétaire, donne lecture du
      ...
      ne rédaction. (Assentiment.) (L'Assemblée renvoie les articles 19 et 20 au comité pour en présenter demain une rédaction combinée avec 1 amendement décrété.) La séance est levée à dix heures et demie.
    • Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 438 - 456
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 23 mars 1792, au matin. Plusieurs membres demandent la suppression de quelques observations du procès-verbal sur MM. Barnave et
      ...
      ns que je ferai incessamment une relue générale du décret rendu dans cette séance (1). (Assentiment.) M. le Président. Plusieurs membres demandent la parole pour des articles additionnels. Plusieurs membres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladeba
      ...
      embres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
    • Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

      page 652 - 678
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 mars 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNE. La séance est ouverte à neuf heures. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 27 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1» Lettre de M. Roland, ministre de l'intérieur, sur une erreur qui
      ...
      eurs, lès officiers de là gardé nationale et de la troupe de.ligne : Dubois-Màurin,, commandant de la gardé nationale. PècauldT capitaine, commandant le détachement de la troupe de ligne. Le Jeune; capitaine de grenadiers. Ai-mardr lieutenant de grenadiers. L. Yernet, adjudant., Briant, sous-lieutenant. La Valette, capitaine de la. 4e compagnie. Laudrand-Flàchères, capitaine n° 2,; Vacher* Rigaud.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 mars 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNE. La séance est ouverte à neuf heures. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      pitaine de grenadiers. Ai-mardr lieutenant de grenadiers. L. Yernet, adjudant., Briant, sous-lieutenant. La Valette, capitaine de la. 4e compagnie. Laudrand-Flàchères, capitaine n° 2,; Vacher* Rigaud.
  • Tome 41 : Du 30 mars au 16 avril 1792 4 results
    • Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      page 2 - 12
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 30 mars 1792 , au soir. présidence de mm. dorizy, vice-président, et lemontey, ex-président. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à 6 heures du soir. - Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 26 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres sui
      ...
      autres communes les procès-verbaux de vérification seront envoyés de suite aux directoires de département, qui en feront passer les extraits certifiés d'eux au ministre de l'intérieur, ainsi que l'état de leurs caisses de dépôts, si eux-mêmes avaient fait de pareilles émissions. Art. 5. « Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. (La séance est levée à onze heures moins un quart.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 30 mars 1792 , au soir. présidence de mm. dorizy, vice-président, et lemontey, ex-président. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à 6 heure
      ...
      t de leurs caisses de dépôts, si eux-mêmes avaient fait de pareilles émissions. Art. 5. « Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. (La séance est levée à onze heures moins un quart.)
    • Séance du dimanche 15 avril 1792

      Séance du dimanche 15 avril 1792

      page 682 - 697
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 15 avril 1792 . présidence de mm. lemontey, ex-président et bigot de préameneu, président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Dumouriez, ministre des affaires étrangères; elle est ainsi conçue (1) : « Paris, 15 avril 1792 , l'an IV de la liberté, « Samedi à minuit. « Monsieur le
      ...
      importante. Je propose seulement que la discussion du projet ae décret du comité diplomatique soit ajournée à l'époque ou la dernière lettre de M. de Noailles au ministre des affaires étrangères aura été communiquée à l'Assemblée. (L'Assemblée décrète la motion de M. Thuriot.) M. le Président annonce que M. Gouvion, député de Paris, donne sa démission. La séance est levée à trois heures un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 15 avril 1792 . présidence de mm. lemontey, ex-président et bigot de préameneu, président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. le
      ...
      été communiquée à l'Assemblée. (L'Assemblée décrète la motion de M. Thuriot.) M. le Président annonce que M. Gouvion, député de Paris, donne sa démission. La séance est levée à trois heures un quart.
    • Séance du lundi 16 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 16 avril 1792, au matin

      page 697 - 722
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 16 avril 1792 , au matin. présidence de m. bigot de préameneu.- La séance est ouverte à neuf heures du matin. Le sieur Gloistre, dit Dauphiné, ouvrier de la manufacture de Tulle, est admis à la barre. Il porte une pique de son invention au haut de laquelle sont adaptés deux pistolets, il s'exprime ainsi : « Messieurs, jusqu'à l'époque de la Révolutio
      ...
      et qui était parti pour inspecter les régiments qui y sont en garnison, est arrivé sur l'avis que M. de Coincy lui a donné de ce qui venait de se passer. Nous nous concerterons avec lui pour tous les objets relatifs à la tranquillité publique et nous aurons soin de vous informer de tout ce qui pourra mériter votre attention. Pour copie : Les administrateurs, etc. Signé : FÈBRE, secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 16 avril 1792 , au matin. présidence de m. bigot de préameneu.- La séance est ouverte à neuf heures du matin. Le sieur Gloistre, dit Dauphiné, ouvrier d
      ...
      objets relatifs à la tranquillité publique et nous aurons soin de vous informer de tout ce qui pourra mériter votre attention. Pour copie : Les administrateurs, etc. Signé : FÈBRE, secrétaire général.
    • Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      page 78 - 95
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 avril 1792 , au matin. présidence de mm. gensqnné et dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 31 mars 1792, au soir, dont la rédaction est approuvée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche leravril 1792, dont la
      ...
      Clerc sera admis à la séance de ce soir.) 5° Lettre des admistrateurs du directoire de Paris, qui demandent que l'Assemblée les admette à la barre pour présenter leurs observations sur la pétition de la municipalité de Paris qui les concerne. (L'Assemblée décrète que les administrateurs du département de Paris seront admis à la séance de ce soir (2). (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 avril 1792 , au matin. présidence de mm. gensqnné et dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture d
      ...
      la municipalité de Paris qui les concerne. (L'Assemblée décrète que les administrateurs du département de Paris seront admis à la séance de ce soir (2). (La séance est levée à trois heures et demie.)
  • Tome 42 : Du 17 avril au 4 mai 1792 2 results
    • Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      page 59 - 124
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Les sieurs Laurent, graveur, et Pithou-Tilly sont admis à la barre. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture de J§qr adresse qui psi ainsi conçue ; (1} Paris, le 17 avril 1792 L'an |Ye la liberté. « Monsieur le Président, « Uqe société
      ...
      r général syndic et le, secrétaire général. Signé à la minute : Rougier, président, Murât, Vigier, Bastid, Serres, Yidalenc, Raimond, Thibaut, Mejansac, Courbaise, Destanne, Lamouroux, Capelle, P. Ganilh, Marmontel, Destaing, G-F-B. Teillard, Gélarier, Faivelly, Charles Vacher, procureur général syndic, et Bertrand secrétaire général. Collationné : rougier, président. Bertrand, secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Les sieurs Laurent, graveur, et Pithou-T
      ...
      ilh, Marmontel, Destaing, G-F-B. Teillard, Gélarier, Faivelly, Charles Vacher, procureur général syndic, et Bertrand secrétaire général. Collationné : rougier, président. Bertrand, secrétaire général.
    • Séance du jeudi 19 avril 1792, au soir

      Séance du jeudi 19 avril 1792, au soir

      page 178 - 189
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 19 avril 1792 , au soir, PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dumolard , secrétaire. Voici une lettre de M. le maréchal Luckner qui adresse à l'Assemblée copie des observations qu'il a envoyées au ministre de la guerre, relativement aux troupes qui sont destinées à remplacer eelles que l'on a tirées
      ...
      que le ministre de la guerre présentera un nouveau règlement. , (L'Assemblée décrète que le ministre de la guerre fera distribuer le règlement aux membres de l'Assemblée, qu'il sera envoyé aux 4 comités chargés de l'examen du compte de M. de Narbonne, pour examiner la question de responsabilité, et que la discussion est ajournée à 3 jours après la distribution;) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 19 avril 1792 , au soir, PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dumolard , secrétaire. Voici une lettre
      ...
      és chargés de l'examen du compte de M. de Narbonne, pour examiner la question de responsabilité, et que la discussion est ajournée à 3 jours après la distribution;) (La séance est levée à dix heures.)
  • Tome 43 : Du 4 au 22 mai 1792 3 results
    • Séance du vendredi 18 mai 1792

      Séance du vendredi 18 mai 1792

      page 531 - 552
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 mai 1792 ; -' présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf-heures du matin. M. Saladin si ^secrétaire, donne lecture du procès verbal de.la séance du mercredi 16 mai 1792 , au matin, dont la rédaction est adoptée. • M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 16 mai 1792, au soir, dont la rédaction
      ...
      additionnel de M. Carnot l'aîné.) M. Merlin. Je demande qu'il soit permis à la municipalité de décerner des mandats d'amener pour empêcherla fabricationdes faux assignats. M. Chéron-La-Bruyère. Je demande la plus forte question préalable sur cette terrible confusion de pouvoirs. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Merlin.) (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 mai 1792 ; -' présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf-heures du matin. M. Saladin si ^secrétaire, donne lecture du procès verbal de
      ...
      mande la plus forte question préalable sur cette terrible confusion de pouvoirs. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Merlin.) (La séance est levée à cinq heures.)
    • Séance du lundi 7 mai 1792, au matin

      Séance du lundi 7 mai 1792, au matin

      page 60 - 84
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 7 mai 1792 au matin: présidence de m. lactée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Saladin , secrétaire, donne lecture' du procès-verbal de la séance du ;5 mai 1792,. au matin. M. Bréard , secrétaire, donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. de Gravé, ministre de la guerre, qui propose, conformément à l'article 9-du titre Ier
      ...
      ès-verbal; mais comme elle ne peut exprimer le vœu de l'armée, je demande que cette partie de la rédaction de $L Vaublanc soit supprimée. Plusieurs membres : La question préalable sur l'amendement de M. Thuriot. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Thuriot et adopte la rédaction de M. Viénot-Vaublanc. (Applaudissements.) (La séance est levée à 3 heures 1/2.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 7 mai 1792 au matin: présidence de m. lactée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Saladin , secrétaire, donne lecture' du procès-verbal de
      ...
      M. Thuriot. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Thuriot et adopte la rédaction de M. Viénot-Vaublanc. (Applaudissements.) (La séance est levée à 3 heures 1/2.)
    • Séance du mardi 8 mai 1793, au matin

      Séance du mardi 8 mai 1793, au matin

      page 103 - 158
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 8 mai 1793 , au matin. présidence de m. muraire, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin- Un de MM. les secrétaires donne lecture du prqcès-verjml de là séance du samedi 6 mai 1792 au soir, dont la redàctibn est adoptée. * Un* de MM. les secrétaires donne lecture d'pnp lettre de ]lI. Dumouriez, ministre des affaires 'étrangères, à
      ...
      reçue dont quittance, et celle de 1,400 livres sera pavée après;l'essai des canons fait suivant les règles de l'art et la réception; 3° nous* commissaires, nous nous obligeons à fournir le local nécessaire pour établir le laboratoire et les fourneau*. Fait double à Mende, ce 11 mars 1792. combettes, maire; brunei., officier municipal; LescUre, ûelhermet, Borrillon, officiers municipaux ; Valeton .
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 8 mai 1793 , au matin. présidence de m. muraire, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin- Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      saire pour établir le laboratoire et les fourneau*. Fait double à Mende, ce 11 mars 1792. combettes, maire; brunei., officier municipal; LescUre, ûelhermet, Borrillon, officiers municipaux ; Valeton .